Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sa fait longtemps!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Sa fait longtemps!   Mar 10 Avr - 6:12

A ma naissance je devrais être exécutée comme mon père et ma mère pour avoir osé m'engendrée, mais j'ai été sauvé extrémiste par un hybride aux écailles de serpents nommé Silas. Il m'a élevé dans l'optique que je combatte à ses côtés le jours venu contre ses sorciers qui tue chaque jours tout être qui n'est pas clarifié de sorcier ou humain. Rendent esclaves les créatures faibles peuvent leurs être utiles, des lycans servant de chiens de chasse, de simple hybride comme servant ou même objet de luxure. Cela a durer des siècles avant que le nouveau souverain déclare que chaque créatures étaient égale. L'esclavage est dorénavant interdit tout comme les massacres, mais des siècles d'horreur de peuvent s'effacer aussi facilement. Cela fait cinq année que cela dure, mais les cicatrise perdure. Chaque être vivant possédant une marque sur l'omoplate désignant son rang..hybride, lycan, elfe ..tous étaient dévisager, ignoré de la société. Seul la marque des sorciers étaient la plus envier, les humains n'en possède aucune comme moi, je ne possède pas cette marque, on n'a pas eu le temps de ma la tatoué sur la peau. Aux yeux du monde je suis qu'un humain tout à fait banal, d'un côté je le suis..une partie seulement.

J'ai quitté mon maître désirant vivre ma propre vie, je retournais en ville espérant trouver ma place. J'ai fais mes études et fini par avoir une bonne situation, c'est en rentrant du travail que je l'ai trouvé. Cette petite hybride cherchant dans les poubelles de quoi manger, j'ai failli passer mon chemin voulant l'ignoré comme les dizaines de passant l'ayant fait avant moi, mais je fis demi tour.

Derek: suis moi si tu veux plus jamais avoir faim.

La faim la poussait à me suivre sans discuté même face à un inconnu, j'ai fini par la garder auprès de moi et peut être que j'aurai pas du car dix ans plus tard...

Kat: Derek!

je fronçais déjà les sourcils cachant la moitié de mon visage sous les couettes.

Kat: tu est encore entrain de dormir! il est six heures passé.


Elle baissait ses oreilles noir derrière la tête voyant que je l'ignorai.

Kat: ah c'est comme ça...

elle retroussait ses manches avant de retourner mon matelas par terre et moi avec. Je me redressais rapidement lui lançant le coussin au visage.

Derek: t'es conne?!

Kat: tu m'as promis de me conduire au cour aujourd'hui avant de partir travailler.

Je soupirais, sa m'apprendra à faire des promesses...

Derek: très bien, sert moi ma tasse de café.

Kat: super! sa m'évitera se foutu bus!

elle partait heureuse de sa victoire, je m'habillais avant de la rejoindre à la cuisine.

Kat: ton café!

Derek: mmh merci.

Je la regardais préparer son sac, elle reste coriace malgré qu'elle n'a aucun ami à l'école. Elle s’accroche à son rêve de devenir vétérinaire, d'ouvrir son propre cabinet mais ses camarades de classe lui laisse aucun répit. Pourtant elle garde le sourire, je sais pas comment elle fait..moi je les aurai déjà tous tuer.

Derek: aller on y va.

Elle montait à l'avant de la voiture regardant le paysage avant d'arriver devant l'école, elle semblait vérifié que tout soit sécurisé avant de sortir.

Derek: de quoi ta peur? quelqu'un te fais du mal?

kat: non pas du tout, je regardais si mes amies étaient déjà arriver c'est tout.

Je sais qu'elle ment, elle rabaisse toujours une oreilles quand elle ment. Elle sortait avançant d'un pat rapide, j'étais prêt à repartir avant de voir se groupe de mec l'intercepté. Je serrais le volant l'un d'eux s'amuse à lui tirer l'oreille, je sortais de mon véhicule m'avançant tout en m'allumant une clope.

" aller la minette, porte nos affaires après tout t'es juste bonne à ça et ouvrir à ouvrir tes cuisses"

" arrête elle risque d'aimer ça, tu veux ronronner pour nous?"

Kat: laisser moi passer.

j'attrapais déjà l'épaule du premier type lui explosant le nez d'un premier coup de poing, il se laissait tomber à terre se plaignant de la douleur.

" mais t'es complètement taré comme gars!"

Kat: Derek laisse tomber, ils n'en valent pas la peine! part travailler.

j'attrapais l'autre par la gorge le soulevant jusqu'à que ses pied ne touche plus terre.

Derek: tu as raison, je suis complètement taré.

je le lançais pour qu'il atterrisse dans la poubelle et me retournait sur l'autre par terre.

Kat: derek! arrête!

je me penchais mettant le bout de ma clope prêt de son oeil.

Derek: si toi et tes proches approcher encore de kat, il risque d'y avoir de très mauvaise conséquence.

" oui..on l'approchera plus! pité"

ma clope était subitement éjecté, je relevais les yeux vers se mec qui arrivait dans ma direction.

Derek: lui aussi il veux une bonne correction?

Je me redressais déjà prêt à répondre.

Kat: professeur Light.

Derek: professeur?

je le regardais de la tête au pied.

Derek: super, un putain de sorcier.

Kat: oh! derek!

Je m'avançais vers lui.

Derek: et bien "professeur" faudrait peut être penser à faire votre travail, apprendre la politesse à ses gamins et j'aurai pas eu besoin de m'en mêler en plus vous avez gâché ma clope.

Kat essayait de calmé le jeu.

Kat: désolé professeur, mon père est...pas méchant juste très protecteur.

Derek: je suis pas ton père.

Elle me fusillait avec une mine boudeuse.

Derek: je vais pas aller par quatre chemin, si l'un de vos gamins répugnant s'en prennent encore à Kat..je viendrai bouffer leurs entraille.

Kat faisais une mine paniqué avant de se mettre devant.

Kat: ahahah..c'est une image bien sûr, tout va s'arranger puisque derek doit partir travailler n'est ce pas?

" s'arranger? il m'a pété le nez?"

Derek: te plains pas, j'avais en première idée de t'arracher les couilles.

Kat me donnait un bon coup de coude pour me faire taire.

Derek: arg! t'es conne?!

Kat: oh la sonnerie! faut aller au cour professeur, un petit coup de soin à son nez et on y verra plus rien! op je file!

Elle partait vite en courant rejoignant sa classe.

Derek: tsss..putain de sorcier arrogant.

Je retournais à ma voiture tout en fusillant du regard se "professeur" et partait à mon boulot. Je vais être de mauvaise humeur toute la journée à cause de ses sales mioche et puis se prof qui me dévisageait comme ci j'avais quelque chose à cacher. Bon quand on y pense c'est le cas, mais a va me faire rager durant tout le boulot! mes collègues en subissent les conséquences d'ailleurs.

Kat était revenu des cours à la maison, vu la tête qu'elle me fait je sent qu'elle va me faire la morale.

Kat: t'es fier de toi?

Derek: plutôt oui, ses débiles l'avais bien mérité.

kat: et si j'avais été r'envoyer? et si ses "débiles" ont porté plainte?

Derek: et si..et si..qu'ils portent plaintes ses cons! j'irai encore leurs rendre visite.

Kat: tu joue avec le feu comme d'habitude, tu réfléchis pas avant d'agir un jour tu pourrai avoir de gros ennui.

Derek: je crains pas les ennuis.

kat: et sa retombera aussi sur moi, sa compte ça peut être?

Je répondais pas sur le coup mettant mes mains dans mes poches.

Derek: j'éviterai de m'emporter la prochaine fois, comment tu peux te laisser faire comme ça.

Kat: je me laisse pas faire, c'est juste que j'ai d'autres méthode plus civilisé. Enfin peut importe, je vais préparé le souper.

Derek: hum, non pas pour moi se soir. 

kat: pourquoi? c'est poulet curry comme t'aime.

Je mettais ma main sur ma bouche d'un air dégoutté.

Derek: pas se soir, je dois aller voir uta.

Kat: uta? mais c'était qu'à la fin de la semaine que tu...bon c'est pas grave, c'est meilleurs réchauffer de toute façon.

Derek: t'en fais pas sa ira mieux demain, tu sais comme j'aime ta cuisine enfin quand tu rate pas tes plats.

elle essayait de me lancer l'éponge à la figure mais j'esquivais en ricanant avant de sortir. Je partais à pied ayant envie de me dégourdir les jambes de toute façon c'est pas très loin, bon je regardais tout les passants d'un air affamé se qui augmentait ma vitesse de pat avant de r'entrer dans une boutiques.

Derek: Uta?

ou es t'il passé? je me retournais le voyant pile en fasse de main.

Derek: t'es toujours obligé d'arriver par derrière?

Uta: Salut Derek, tu es en avance ou c'est juste parce que je te manquais.

Je soupirai.


Derek: tu as se qu'il faut pour moi?

Uta: bien sûr, on va à l'arrière boutique?

je le suivais tranquillement. 

Uta: tu sens toujours aussi bon Derek, sa réveille certain instinct en moi.

Il se retournai subitement pour me renifler.

Uta: tu as beau avoir un côté ghoul, ton odeur humaine reste alléchante.

Derek: ouais ben va baver ailleurs que tu ma chemise tu veux?

Uta: désolé, tu as de la chance que tu t'aime bien et que tu es craquant aussi sinon c'est toi qui serai dans mes réserve.

Derek: je te remercie c'est...je sais pas si je dois le prendre bien en faite.

Uta: bien sûr que oui.

Il ouvrait le frigo me donnant un paquet.

Uta: sa devrai te suffire pour ton mois non? après tout t'es pas un grand mangeur.

Il s'approchait à nouveau de moi mettant bien son visage en face du miens.

Uta: sa fait quoi de manger de la nourriture humaine? j'arrête pas de me poser la question.

je poussais son visage qu'il s'éloigne du mien.

Derek: il me serai impossible de t'expliquer Uta et de toute façon j'en ai pas envie, faut que je file. Merci pour...

Uta: la chair humaine?

Derek: c'est ça...et tu devrai cacher un peu tes yeux de ghoul, tu finira par te faire choper.

Uta: je n'ai pas de si beau yeux que toi Derek et puis tu me fais toujours cette effet la.

je le mettais dans un sac ne voulant pas m'attarder ici.

Uta: on se revois à la fin du moi Derek, je l'attend toujours avec impatience.

Il a surtout envie de me bouffer le cul surtout, j'étais impatient de rentrer pour me nourrir. Kat est surement coucher, elle évite toujours de me voir manger ça. Je tournais un peu le regard sentant qu'on me suivais et même quand je change de route cette personne me suis toujours. C'est Uta? pourquoi il me suivrai? Je m'arrêtais pour me retourner.

Derek: ok pourquoi tu me suis?

j'haussais les sourcils, mais je le reconnais celui la.

Derek: aahh, c'est le professeur. Qu'est ce que fais un bon prof dans un quartier pareil? j'aurai presque l'impression que vous préparer un mauvais coup.

Je serrai bien mon sac plastique de peur qu'on me l'arrache des mains, bien qu'on pourrai pas deviner de quel sorte de viande je traîne. sa pourrai être un simple steak de boeuf tout à fait banal.

Derek: mais moi je vais faire mes courses comme un bon citoyens honnête, vous en douter peut être? j'ai pas le temps de traîner avec un sorcier, je préfère encore  me tailler les veines.

je voulais partir mais mon corps était figer, l'enflure il utilise ses pouvoirs sur moi!

Derek: qu'est ce que tu fou? libère moi ou je te...

il veux prendre mon sac! merde! je tentais de bouger mais heureusement Uta arrivait par derrière assommant se prof.

Uta: oh pardon Derek, tu avais fais tomber ton paquet de clope chez moi alors j'ai voulu te le rapporter, c'est qui celui la?

Derek: un putain de sorcier.

Uta: il a une belle gueule en tout cas, mais c'est mieux de le tuer je crois.

Il sortait déjà son Kagune le pointant sur son visage.

Derek: non ne le tue pas, c'est le prof de kat.

Uta: elle n'en sera rien, les accidents sa arrive. 

Derek: non Uta.

Uta: très bien comme tu veux, mais tu va faire quoi? il va te poser des questions à son réveil.

Derek: ben je lui dirai que...

je regardais autour de moi avant de prendre un pot de fleur et lui faire tomber sur la tête.

Derek: qu'un pot de fleur lui ai tomber sur la tête, c'est vraiment pas de chance.

Uta riait au éclat.

Uta: je vois..tu va le laisser la?

Derek: bien sûr je ramasse pas n'importe quoi.

Je souriais tournant les talons pour m'en aller.

Uta: Derek.

Je me retournais attrapant le paquet de clope qu'il me lançait.

Uta: fais attention à toi.

Derek: c'est plutôt à toi de faire attention.

je souriais avant de rentrer chez moi.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Mar 10 Avr - 23:44

Je m'appelle Gabriel Light, autre fois je n'étais pas qu'un simple professeur dans une grande école. Mes parents ont tout les deux créés l'agences des hunters. Ils se servent de leurs capacités afin de protéger cette ville des êtres "démoniaques" comme mon père le dirait si bien. En gros, les vampires, des goules, même d'autres sorceirs qui choisit le mauvais chemin et toutes autres créatures dangereuses. Il faut bien des personnes pour les arrêter alors pourquoi mes parents ont créé les hunters, il est le chef, et ma mère également, ils n'étaient pas nombreux aux départ, mais au fil du temps les hunters sont très connu et nombreux

Il ne faut pas croire que n'importe qui peut entrer en tant que hunter, les recrues sont cherché et entraîné pendant des années avant qu'ils soit dit "hunter". Et donc, depuis ma naissance, j'ai été élevé par mes parents pour devenir un jour hunter et surtout succéder mon père. Pendant de nombreuses année je ne faisais que m'entraîner, mon père se chargeait de mon entraînement et n'y allait pas de main morte, je me retrouvais souvent avec des tas de bleus partout et se depuis mon enfance, on peut dire que je n'ai pas eu une enfance comme tout le monde, mon père ne voyait en moi que de me rendre fort et que je maîtrise mes pouvoirs pour me battre.

Alors pendant des années je n'ai pas voulu le décevoir, j'étais devenu hunter comme il le désirait, je faisais toujours du bon travail, avec mon équipier "Akira". Mais, tout ça ne m'a jamais vraiment plut, sa m'ennuyait je ne voulais pas de cette vie là jusque la fin de mes jours.. voir sans arrêt des morts les plus horribles les unes comme les autres, dormir et ne rêver que de ça pour ensuite trouver la trace de ses monstres et de les tuer ou les enfermer. Alors sans prévenir personne, j'ai finis par tout arrêter, j'ai juste prévenu Akira car il le méritait. Mais je savais que si je le disais à mon père il pèterait un plomb, alors j'ai juste fuit cette vie que je ne supportais plus, j'ai changé de ville en espérant quitter tout ça. Et je suis devenu professeur, sa été facile pour moi.

J'ai réçu plein d'appel et de message de mon père évidement, j'ai malgré tout prévenu ma mère qui elle est plus raisonnée que mon père et comprend pourquoi j'ai fais ça. Mais s'est vrai, que s'est dure pour moi de ne pas arrêter mon "côté" hunter. Lorsque je vois quelqu'un se faire agresser ou quoi que se soit, il faut toujours que j'intervienne malgré tout. JE pense que se côté là de moi ne pourra pas disparaître. Je suis né pour sauver les gens.

J'étais d'ailleurs entrain de travialler dans mon bureau de l'école, lorsque j'entendais du bruit depuis ma fenêtre dans la cours, comme une grosse dispute. Je me levais pour y regarder et voyait cette scène. Cette homme qui se battait avec ses jeunes, et semblait les menacer. Sur le coup je m'y rendais rapidement pour l'arrêter. Je ne vous ais pas dit mais, je possède des pouvoirs très envié, un grand pouvoir de télékinésie et des ondes que j'arrive à faire par la pensé, mais également ressentir se que j'ai en face de moi. En autre, j'arrive à ressentir que cette homme est une goule et je sais donc de quoi il s'agit.

je me retrouvais donc en face d'eux, voyant qu'il le menaçait avec sa cigarette près de son oeil, j'utilisais mes pouvoirs, j'éjectais sa clope en l'écrasant au passage en deux assez loin. Je marchais ensuite dans sa direction.

Gabriel : Nous sommes dans une école, les combats sont interdit.

je plissais les sourcils.

Gabriel : Fait attention que se soit moi qui te mette une correction.

Sa semblait pas lui plaire, je tournais le regard vers Kat sur le coup. Je revenais vers "Derek", qui s'approchait de moi.

Gabriel : Je me charge de leurs apprendre la science pas leurs éducations.

Je laissais Kat le défendre, pourquoi une goule vivrait avec une hybride, il se sert d'elle ? je plissais les sourcils de ses menaces. Kat prétendait que se n'était qu'une image mais moi je ne suis pas sur qu'il mentait, s'est une goule, et j'ai déjà vu des tas de chose que se que peut faire une goule et s'est pas du joli. Mais ils sont également très puissant selon l'espèce. Il faut que je me renseigne sur lui avant tout, il peut être très dangereux.

Sa ne sert à rien que je montre qui je suis ici, si j'ai changé de ville s'est justement pour arrêter tout ça.. Je respirait calmement entendant la sonnerie. Kat semblait pressé de vite rentrer en cours et que Derek s'en aille.

Gabriel : Bien, Partez et éviter de recommencer ou je devrais vous signaler.

Je le regardais du coin de l'oeil avant de repartir dans ma classe. S'est une goule évidemment qu'il va recommencer se sont dans leurs nature. je n'ai pas d'autre choix que de le surveiller, va savoir combien de mort il a déjà laissé derrière lui.

ET donc une fois le cours terminé, j'ai suivis Kat jusque chez elle me doutant donc qu'elle vivait avec lui. Et par la suite, j'ai vu Derek sortir et je l'ai suivis à son tour. Il est rentré dans une "boutique", qui me parait déjà suspect. Je restais contre le mur à attendre qu'il en sorte et lorsque s'était le cas, il en sortait avec un sac hermétique, je plissais les yeux me doutant se qu'il devait y avoir la dedans. S'est pas la première fois que je vois ça, ils font des marché de cadavre entre eux.

Je le suivais pour voir où il comptait se rendre, mais il semblerait qu'il m'ait remarqué puisque il s'arrêtait, je le regardais bien sur le coup.

Gabriel : Moi je ne prépare rien, et toi qu'est-ce que tu fabriques dans se genre d'endroit ?

Je montrais bien que je ne croyais rien en se qu'il me disait.

Gabreil : Oui j'en doute.

Je plissais les yeux utilisant ma magie pour l'immobiliser et l'empêcher de partir.

Gabriel : Laisse moi voir se qu'il y a dans ton sac.

Je tendais la main pour lui prendre, mais je ne m'attendais pas du tout à se qu'un autre type arrive derrière moi pour m'assomer, je tombais à terre sur le coup. Si Akira serait là, il m'aurait déjà réprimander à mon réveil. ME disant que je n'ai pas été attentif et que j'agis sous coup de tête. Oui, je l'imagine déjà bien me dire des tas de chose, que s'est pas parce qe je suis le fils du chef que je dois agir seul et tout un tas de chose ainsi.

Maintenant je suis à leur merci, ils pourraient me tuer très facilement. Mais Derek ne désirait pas me tuer, étant donné que j'étais le professeur de Kat. Je me réveillais une demi heure plus tard, toujours à terre, je passais ma main sur ma tête, je seigne merde.. Je tournais le regard vers se pot de fleur cassé. Il pense vraiment que je vais croire que s'est un pot de fleur qui m'a assommé ?

Je regardais ma main vu que je saignais pas mal quand même, je regardais autour de moi avant de me lever et de retrouver ma voiture et rentrer à mon tour chez moi.

Gabriel : S'est pas vrai.

Je regardais depuis mon miroir de ma voiture, sa va s'est rien de grave. Je démarrais rapidement pour rentrer. Lorsque j'entrais chez moi, je souriais vu que mon chien sautais dans mes bras et me faisait des lèches.

Gabriel : Oui, je suis rentré, tu m'as manqué aussi.

Je lui caressais la tête et finissait par me rendre jusqu'à mon salon pour atteindre la salle de bain, mais je soupirais en voyant Akira dans le fauteuil.

Gabriel : Pourquoi tu es là ?

Je détournais le regard de se qu'il me disait déjà.

Gabriel : J'enquêtais sur quelqu'un, et on m'a attaqué par derrière.

Je m'en doutais qu'il allait me dire quelque chose la dessus.

Gabriel : Je suis plus hunter tu es plus obligé de te montrer supérieur à moi dans tous les point.

Il regardait malgré tout à ma blessure, il m'attire toujours autant, oui on a eu une aventure, juste avant bien sur que je décide de partir loin de tout cette vie, et donc je l'ai quitté par la même occasion.

Gabriel : S'est rien de grave, sa ne seigne même plus

J'haussais les épaules.

Gabriel : S'est une goule. Il s'en ait pris à mes élèves, et il semble faire du troc d'être humain dans une boutique.

Je le regardais bien vu que sa semblait lui faire sourire que je continue ainsi mon travail hunter malgré que j'ai décidé de tout arrêté.

Gabriel : J'ai ressentis se qu'il était, et tu sais très bien se qu'une goule est capable. Je ne veux pas qu'il s'en prenne à mes élèves s'est tout. Le plus étonnant s'est qu'il vie avec une hyrbride, j'espère qu'elle n'est pas son jouet ou autres, s'est une fille bien.

Je regardais son visage, et son torse, il s'habille toujours avec sa tenue de hunter peu importe où il se rend, avec ses armes. Mais malgré sa tenue, sa le rend toujours autant sexy et il le sait, je revenais vers son visage. On peut pas dire que j'ai eu une autre aventure depuis que je l'ai quitté, comparé à lui sans doute qui a du passer vite à autre chose.

Gabriel : Et toi pourquoi tu es là ?

Je partais dans la salle de bain et le laissait me suivre, je me laver le visage et le sang qui avait coulé de ma tête, mais bon, il faudra que je prenne une douche.

Gabriel : Ton coéquipier te manque s'est ça ? Tu dois déjà avoir un remplaçant, s'est qui ?

Je ricanais, mais assez jaune du nom qu'il me disait.

Gabriel : Mike, s'est bien.. Il est bien entraîné.

Il est surtout super sexy, bien plus que moi. Je regardais Akira qui râlait sur lui, disant qu'il était idiot. J'essaye de ne pas montrer ma jalousie malgré tout. Mais Mike n'est surement pas Gai de toute façon, je ne pense pas.. ET puis qu'est-ce que sa peut faire, j'ai arrêté notre histoire.

Gabriel : alors tu es venu te plaindre de lui, laisse lui une chance de montrer ses preuves. Si mon père te la confié s'est qu'il sait que vous serez efficace tout les deux.

Je disais tout ça sans le regarder, parce que en réalité je n'aime pas le savoir avec quelqu'un d'autre. Il m'attrapait pour que je me retrouve face à lui, et me collait contre le lavabo, se doutant que je n'aimais pas ça. Mon coeur se mettait déjà à battre plus fort, il sait qu'il me fait toujours de l'effet, comment quelqu'un pourrait ne pas ressentir quelque chose venant de lui de toute façon ?

Gabriel : Akira..

ET voilà, je suis foutu s'est repartis. A chaque fois j'essaye que sa n'arrive pas et sa arrive, s'est pas la première fois qu'il vient me voir et que sa finis au lit. On s'embrassait, et très vite les choses devenait de plus en plus chaude, on se déshabillait et on finissait dans mon lit à coucher ensemble.

S'était tôt le matin, qu'il était déjà partis, je me redressais, attrapais le mot qu'il m'avait laissé. Je soupirais avant de l'écrabouiller dans ma main et finissait par me lever. Merde avec tout ça j'ai pas pris de douche et y a du sang sur mon coussin. Je prenais donc rapidement ma douche, je prenais mon déjeuné avec mon chien que je nourissias à son tour et partait au travail. Je regardais la fenêtre, pour vérifier que Derek n'arrive pas, il semblerait que non, Kat arrive en bus.

J'avais décidé d'arrêter les cours plus tôt, et me rendais jusqu'à son travail directement pour le confronter. J'ai fais des rechercehs sur lui et je sais donc où il travail, sa secrétaire le prévenait, il ignore qui je suis vu que j'ai dis un faux nom. Je le regardais rivé sur on ordinateur, mais il changeait vite de tête en me voyant, il semblait vouloir appuyer sur un bouton pour prévenir ses agent de sécurité, je l'en empêchais, le bloquer fermement sur sa chaise, et m'approchais de lui.

Gabriel : je sais qui tu es, ou plutôt se que tu es.

Je me mettais bien en face de son bureau.

Gabriel : Tu es une goule, la seul chose que je me demande s'est pourquoi tu n'as pas profité de mon état hier pour me tuer.

Il semblait tenter de combattre mon pouvoir mais sa lui ait impossible, je suis puissant malgré tout.

Gabriel : Cette boutique, s'est quoi au juste, un garde manger pour goule ? Il tuent des gens  et fait du trafic avec ça hum ? Des Sdf que personne ne recherche, ou des petit Caïd du coin ?

Il disait s'en foutre et ne pas savoir l'origine de sa bouffe.

Gabriel : Alors tu te nourris sans savoir d'où provient ta nourriture. Sache que tu vas devoir te trouver une autre "boutique". J'ai prévenu un hunter qui se chargera de ça et de ton "ami" qui m'a assomé hier.

Je posais mes mains sur son bureau pour le regarder.

Gabriel : Avant d'être professeur, j'étais un hunter. Je sais parfaitement à quoi j'ai affaire. Vous êtes nombreux dans cette ville répond ?!

Je sais que Akira m'a demandé de ne pas agir seul et tête baissé, mais s'est plus fort que moi.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Mer 11 Avr - 23:51

Je rentrais chez moi espérant que le coup sur la tête le rendrai amnésique, mais à mon avis je rêve un peu. Je sent que se sorcier ne va pas me lacher aussi facilement, il a des soupçon sur moi c'est évidant! mais comment il pourrai savoir? juste parce que j'ai donné une leçon à ses élèves? Kat avait raison, je m'emporte trop vite...ça va peut être m'en coùter.

Gabriel rentrait aussi chez lui sans savoir que quelqu'un l'attendait assis sur le canapé, il tournait le regard vers lui montrant une légère mine sévère.

Akira: c'est plutôt à moi de poser les questions Gabriel, tu rentre toujours à l'heure d'habitude qu'est ce qui t'a fait traîner? et tu es blessé en plus, pourquoi?

Il se levait s'approchant de lui.

Akira: tu n'es pas assez attentif Gabriel et ta foutu tendance à foncer dans le tas.

Gabriel était pas surpris par ses paroles et les attendait même, il faisait un petit sourire malgré tout.


Akira: mais je suis supérieur à toi dans tout les domaines, montre moi ta blessure.

il regardait à sa blessure, mais c'était rien d'inquiétant.

Akira: tu as eu beaucoup de chance Gabriel de t'en sortir juste avec un petit bobo.

Il baissait les yeux pour le regarder fronçant les sourcils prenant cette information au sérieuse.

Akira: je vois, j’enverrai des hunters enquêter sur cette boutique. Toi j'aimerai que tu te mêle plus de cette histoire, surtout si c'est une histoire de goule.

il prenait son menton pour l'obliger à le regarder.


Akira: justement, tu sais de quoi les goules sont capable et comme tu l'as dit tu n'es plus hunter. Tu n'as plus à disposition les armes adéquat pour tuer ses créatures alors arrête de jouer au héro.

il soupirait le lâchant puisqu'il parlait de son coéquipié.

Akira: c'est Mike...je suis venu ici espérant le semé un peu, c'est un vrai idiot. Je lui ai mis au défit d'arriver à me suivre...ah! j'en suis sûr qu'il est retourner chez lui en rageant.

Gabriel n'est pas doué pour caché ses émotions, AKira l'avait bien remarquer sa jalousie qu'il tentait de dissimulé. Il l'attrapait le poussant contre le lavabo passant en premier lieu sa main dans ses cheveux les caressants.

Akira: tu n'as pas besoin d'être jaloux de Mike.

il passait son pouce sur sa lèvre inférieur avant de l'embrasser, il est vrai que c'est pas la première fois que se genre de scénario se passe. A chacune de ses rares visites finissent principalement par la même chose, pour Akira sa lui permettait d'avoir un peu de réconfort et le sortir de la violence de son travail. Ils se déshabillaient tout les deux avant de s'allonger dans le lit, ils couchèrent une fois de plus ensemble. Akira n'avait pas récupéré beaucoup d'heures de sommeil surtout qu'il se levait alors que le soleil n'était pas encore levé. Il écrivait un message lui demandant de pas jouer au héro avant de s'en aller. 

Chez moi je tardais pas à me lever non plus et cette fois prêt à conduire Kat au cour.

Derek: Kat t'es prête?

Kat: prête pour quoi?

Derek: bah aller au cour, je t'y conduit non?

Kat: pas question, avec la scène que tu m'as fais hier? je vais au bus.

Je levais les yeux, j'aurai pu dormir une heure de plus.

Kat: à tout à l'heure et fais pas de bête.

Derek: me parle pas comme ci j'étais un gosse.

Kat: alors arrête de réagir comme tel.

elle me faisait un clin d'oeil avant de partir, je levais les yeux me reprenant un café sur le coup et partait au travail. C'est presque à ma fin de journée qu'on demandait à voir, j'acceptais sans me douter sur qui j'allais tomber.

Derek: entré et installé vous.

Je levais les yeux vers lui fronçant vite les sourcils, c'est pas vrai! encore lui! je dirigeais mon doigt prêt à appuyer sur le boutons pour appeler la sécurité, mais une fois de plus se fumier me fige l’entièreté du corps!

Derek: libère moi immédiatement sorcier.

je faisais vraiment mauvaise mine donnant tout se que j'avais pour tenter de bouger.

Derek: et bien je regrette de pas t'avoir arracher la tête!

Il parle de la boutique d'uta, j'espère qu'il va rien faire contre lui aussi.

Derek: j'en rien à foutre de savoir d'où viens la bouffe, tu te préoccupe toi de savoir d'où viens le steak dans ton assiette?

faut que je trouve une solution pour me libéré, j'aurai peut être pas le choix que me défendre cette fois ci en les utilisant. 

Derek: si il arrive quoi que se soit à mon ami par ta faute, je cesserai de te poursuivre et tuerai chacun de tes proches les uns après les autres.

je commençais à montrer mes yeux de goules quand il m'expliquai se qu'il était avant d'être professeur.

Derek: alors tu fais un piètre hunter, venir me voir sans même avoir une quinque pour me tuer. Moi mes armes elles sont toujours à mes côtés.

je sortais l'un de mes kagune et comme il n'a pas eu le temps le figé, je t'utilisais rapidement pour le projeter loin de moi. Son emprise sur moi n'a plus d'effet j'en profitais pour me lever me dirigeant vers lui, j'enfonçais mon kagune dans le sol juste à côté de son visage.

Derek: si tu utilise encore ton pouvoir sur moi, je sortais un autre de mes kagune pour te percer le boyaux compris?

Akira: je crois pas.

je tournais vite la tête voyant se type débarquer et utilisait mon kagune pour contré sa lame, elle a un reflet rouge..une quinque, c'est un hunter.

Akira: je savais que tu aurai pas pu t'en empêcher Gabriel, alors je t'ai suivis juste qu'ici.

il lançait de nouvelle attaque contre moi, à chaque fois je parais ses coups grace à mon kagune bougeant à peine de place.

Akira: tu sais te battre même pour une goule.

je sortais un autre de mes kagune pour contré une autre lame, celle de son coéquipié qui tentait de m'avoir par surprise.

Akira: bon sang Mike! tu es aussi discret qu'un éléphant dans un couloir! tu aurai pu l'avoir!

du coup je devais me concentré sur deux personnes en même temps, je réussis à désarmer Mike. Son sabre partait tout droit dans une direction juste au moment ou ma secrétaire ouvrait la porte pour m'apporter mon café. Je sortais un troisième Kagune pour la mettre dans la trajectoire de l'arme, sa le transpeçais mais épargnait le visage de ma secretaire la sauvant à temps. Sur le coup elle criait tout en lachant la tasse à terre.

Derek: rentrez chez vous Ana! maintenant!

Elle partait en courant ne demandant pas son reste, Akira profitait que je sois discret pour m'enfoncer son sabre dans l'estomac. Je crachais du sang tout en levant mes yeux vers lui, puisqu'il était proche de moi je l'attrapais par la gorge.

Derek: c'est pas comme ça que tu pourra me tuer!

il enfonçait d'avantage sa lame en moi commençant même à remontrer doucement vers mes côtes. J'attrapais sa lame de ma main bien qu'elle m'entaillait aussi la paume. Il essaye de me couper en deux se fumier! Akira tournait la tête voyant que je dirigeais mes trois kagune dans sa direction, il faisait un bon arrière pour esquiver mais baissait la tête vers l'entaille au niveau de son flanc.

Akira: il a réussit à me toucher?

Malgré sa plaie il se remettait en position pour combattre, j'étais prêt à foncer mais une fois de plus je pouvais plus bouger. Putain je l'avais oublier celui la! Je sortais donc mon dernier Kagune lui enfonçant dans sa cuisse, la douleurs fait stopper tout effet de son pouvoir on dirait. 


Akira: gabriel!

on fonçait dans ma direction voulant le défendre, je profitais d'une esquive pour sauter par la fenêtre.  

Akira: non Mike! laisse le partir!

il se mettait à genoux prêt de Gabriel commençant à lui faire un garrot à sa jambe stoppant les saignements, il regardait Mike qui ne comprenait pas pourquoi on me laissait filer.

Akira: tu es donc si aveugle que ça? c'est une goule au moins de catégorie S. Tu es loin d'être à la hauteur pour le tuer, tu as perdu ton arme face à lui Mike. Sa te condamnais à mort et sa failli coûter la vie d'un civile.

Il le regardait contrarier sur le coup

Akira: en faite je sais pas se qu'il a derrière la tête cette goule, à plusieurs reprise il aurai pu vous tuer et il a même sauver cette femme pourquoi? depuis quand ses montres ont des actes de pitié. 

Il aidait Gabriel à se levait tout en l'aidant à marcher.

Akira: on doit en premier cas emmener Gabriel à l’hôpital, 

Il l'emmenait jusque la bas. La blessure de Gabriel était pas très grave, une infirmière était occuper de recoudre la plaie de Akira également.

Akira: c'était pas la peine, je l'aurai bien fait moi même j'ai l'habitude.

" oui je remarque que c'est pas votre première blessure"

elle passait son doigt sur l'une de ses cicatrises tout en rougissant une peu, Akira semblait indifférent.

Akira: c'est les risques du métier, bien faut que j'y aille... j'ai mon rapport à rapporter. Mike bouge ton cul au lieu de révasser.

il passait à côté de Gabriel le regardant du coin de l'oeil.

Akira: tu n'es plus hunter Gabriel, tu as fais se choix. Alors cesse de te mêler de chose qui te concerne pas, tu n'as pas seulement risquer ta vie mais celle aussi des autres. Si j'apprend que tu enquête encore sur une affaire je t'arrêtais cette fois ci ou alors retrouve ton titre d'hunter. J'aurai une bonne excuse pour me débarrasser de cette idiot.

Il faisait mine de rien quand il entendait Mike râler derrière lui, il reprenait son chemin suivis par Mike qui continuait de grogner dessus.

" il est vraiment extraordinaire et semble beaucoup s'inquiété pour vous"

elle lui faisais un clin d'oeil avant de reprendre son travail.

J'arrivais vite chez moi tenant ma blessure.

Kat: ah ben enfin! on va devoir faire les courses! il n'y a plus de...Derek!

Elle courrait vers moi regardant où je saignais.

Kat: t'es blessé! qu'est ce que tu as encore fais encore?


Derek: rien du tout! c'est ton foutu prof!


Kat: quoi? mais il est gentil comme tout.

Derek: ah oui? il sais pointé à bureau et emmenant deux hunter avec lui! prépare les valises ont doit vite partir d'ici!

kat: mais ta blessure! 

Derek: t'en fais pas pour ça, c'est déjà entrain de cicatrisé. dépêche toi!

Kat: elle partait rapidement préparer ça.

moi je sortais une clope pour essayer de me détendre.

Derek: putain de sorcier.

je repensais à Uta qui était surement en danger.

Derek: Kat, je dois aller chercher Uta.

Je lui lançais les clés de voiture.

Kat: laisse moi venir avec toi.

Derek: non! tu prend que le nécessaire et tu roule sans cesse jusqu'à que je te contact.

Kat: c'est trop dangereux.

derek: Je peux pas laisser Uta, c'est de ma faute si il est mêler à tous ça.

J'y allais rapidement, la porte de la boutique est défoncer. Je serrais les poings entrant à l'intérieur, c'est certain qu'on sais battu ici. J'espère qu'ils ne t'ont pas tuer Uta. J'avançais vite vers le sang que je trouvais au sol, il y a le sang de uta mais aussi celui des hunters. J'espère que tu leurs a donner une bonne leçon Uta, mais il n'y a pas de corps. Ils sont peut être réussis à le capturé ou alors il est mort et ils ont nettoyer les corps derrière eux. En premier lieux j'envoyais un message à kat pour savoir quel était le nom de son professeur. Bon j'ai du insisté car elle pensait que j'allais pour le tuer.

Derek: Gabriel light hein?

Je composais un numéro.

Derek: Ana j'ai...

elle a déjà raccroché, j'appellerai encore une fois.

Derek: Ana ne raccrochez pas, mais non je vais pas vous mangez! sa fait longtemps que j'aurai tenter le coup vous croyez pas?

Je levais les yeux, les nana je vous jure.

Derek: arrêtez de pleurer et écoutez moi. Vous allez faire quelque chose pour moi, faite des recherches sur un gabriel Light et trouvez moi son adresse. Mais non je vais pas le manger! arrêtez avec ça! je vous ai sauvez la vie je vous rappel! alors trouvez moi cette adresse et nous sommes quitte! 

je perd patience.

derek: bon très bien! trouvez moi cette adresse OU je vous mange!

bah voilà, suffit de trouver les bon mot. Je raccrochais tournant en rond avant de recevoir son message avec l'adresse. Je souriais m'y rendant rapidement, il n'est pas encore rentrer. Je forçais la porte avant de presque me faire bouffer par se clébard! je lui faisais mes yeux méchant de goule pour qu'il parte la queue entre les jambes. 

Gabriel finissait par arriver, il était surpris de me voir je pointais l'un de mes kagune vers son chien

Derek: essaye d'utiliser mes pouvoirs sur moi et je le transperce de toute part, n'oublie pas que j'ai trois autres Kagune. Me suffirai dans sortir un quand tu t'y attend pas et j'aurais temps de le tuer avant que tu me paralyse. Bien je pense qu'on sais compris, alors tu va me dire où ils ont emmener Uta.

Je m'approchais de lui.

Derek: mon ami! celui qui tiens la boutique! tu va te débrouiller pour le libéré et j'espère pour toi qu'il est encore en vie. Ton hunter n'est pas la pour te sauvé le cul cette fois.

je l'attrapais par sa blouse complètement hors de moi.

Derek: Uta n'a tuer personne! il travail également à la morgue à l'occasion et ravitaille les goules des environs! 

c'est vrai tout à l'heure j'ai prétendu ne pas savoir d'où venais la chair.

Derek: j'ai menti parce que j'ai aucune compte à te rendre sorcier, mais tu ne savais pas te mêler de tes affaires! maintenant à cause de toi les autres goules seront obligé de tuer pour se nourrir.

je le poussais contre le mur.

Derek: quand tu lira dans le journal des cadavres retrouver à moitié dévoré, tu pourra t'en prendre qu'à toi même!

je me taisais entendant mon téléphone sonner, c'est kat...

Derek: Kat c'est pas le moment.

J'éloignais le téléphone de mon oreille puisqu'elle me gueulais dessus.

Derek: mais non je fais rien à ton prof! 

Kat: menteur!

j'ouvrais grand les yeux puisqu'elle était la.

Derek: qu'est ce que tu fou la? comment tu as eu l'adresse? 

Kat: j'ai téléphoné à ta secretaire et elle m'a dit que tu allais manger un certain Gabriel Light.

Je boudais sur le coup.

Derek: c'est complètement faux.

Elle regardait les bandages à la cuisse de Gabriel.

Kat: et ça! c'est quoi hein?

Derek: c'est pas moi...

évidemment Gabriel me démentait.

Derek: sa serai pas arriver si tu m'avais pas chercher de poux sur la tête! Quoi qu'il en cas on j'emmène le sorcier.

Kat: tu veux kidnappé mon professeur? 


Derek: oui cas cause de lui ils ont Uta! il sera une monnaie d'échange.

kat: j'ai regardé assez de film pour savoir que sa fini jamais bien se genre de connerie.

Derek: m'en fou! je l'embarque, qu'est ce que tu fais Kat?

Kat: bah je prend le chien, il va mourir de faim tout seul.

je levais les yeux allant vite jusqu'à la voiture forçant Gabriel à monter à côté de moi.


Kat: c'est encore moi qui conduit c'est génial!

Derek: n'y prend pas trop goût.

Je suis obliger d'aller derrière pour surveiller Gabriel mais avant tout, je lui bandais les yeux.

Derek: j'ai pas envie que tu sache où on va.

avant de partir j'ai laisser un mot chez Gabriel destiner à l'hunter, j'ai bien compris qu'ils étaient proche vu comme il a tenter de le défendre. Il a pas le choix, Uta contre son sorcier.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Jeu 12 Avr - 22:55

Malgré que Akira m'avait conseillé de ne pas me mêler de tout ça maintenant que je ne suis plus un hunter et surtout qu'il s'agit de goule et que je ne possède plus aucune arme pour les contrer. Mais j'ai malgré tout été rendre visite à Derek, car oui, je suis quelqu'un de têtu et j'étais assez confiant ou peut-être trop.

Je lui posais des tas de question, voulant découvrir tout les secrets de cette ville concernant les goules, mais il semblerait qu'il ne soit pas très coopératif. Se qui n'est pas vraiment étonnant venant d'une goule, il préfère souffrir que de parler.

Je le regardais bien alors qu'il commençait à me faire des menaces, et il faisit apparaître ses yeux de goules. Me disant également que sans une quinque sur moi, s'était comme du suicide face à une goule et il n'a pas tord, mais j'ai toujours mes pouvoirs, je serais me défendre. Je le voyais faire apparaître l'une de ses kagunes, il est rapide merde ! J'ai pas eu le temps d'utiliser mes pouvoirs, il me projétait avec celle ci contre le mur, sur le coup de la douleur mon pouvoir se retirer de lui, s'est un des handicap de mes pouvoirs il faut que je reste sans arrêt bien concentré, je levais la tête pour le regarder grimaçant.

Je regardais Akira apparaître, il m'a suivit ? Il savait que j'allais refoncer tête baissé, alors il s'est assuré que se soit le cas ou non en me suivant, je me redressais sur le coup, le regardant bien se battre contre Derek avec son arme qui fait qinque.

Gabriel : Akira, qu'est-ce que tu fais là ?

Comme je m'en doutais, il m'a belle et bien suivit. Mike arrivait par la fenêtre, il aurait pu être discret, mais on l'a entendu arriver à des kilomètre, il tapait son arme contre une autre kagune que Derek venait de faire apparaître.

Mike : Rah tais toi ! Tu crois que s'est facile de grimper par là ?!

Je regardais la scène, tout les deux entrain de se battre, Derek arrivait à faire expulsé l'arme de Mike qui l'a lâchait, et fonçait tout droit vers la secrétaire qui arrivait, mais Derek la protégeait, se qui me surprenait, s'est pas le genre d'une goule de se préoccuper d'une humaine et de la protéger.

Et Akira profitait de cette situation pour enfoncer son sabre dans son torse. Il l'a, s'est sur, mais Derek ne se laissait pas faire, et utilisait trois kagune contre Akira, il en possède combien ?! S'est pas une goule banale, il est puissant.  JE dois aider Akira, je me concentrais donc sur Derek pour l'immobiliser avec mon pouvoir, sa va permettre à Akira de s'en occuper. Je ne pensais pas qu'il sortait une quatrième kagune, et il l'enfonçait dans ma cuisse, je gémissais et reculait annulant à nouveau mon pouvoir sur lui, il a comprit ma faiblesse et s'en sert contre moi.

Gabriel : Argh..

Je tenais ma cuisse, et ma blessure. Mike fonçait sur Derek sur le coup pour me défendre, mais Derek sautait par la fenêtre, Mike tournait le regard vers Akira.

Mike : Quoi ?! Je vais pas le laisser s'échapper !

Je regardais Akira me faire un garrot et faire les premiers soins sur ma blessure. Qu'est-ce que sa fait mal.. Mike est jeune, il vient à peine de finir sa formation pour devenir hunter, alors s'est normal qu'il soit impulsif, et qu'il commet encore des erreur. Je pense que mon père l'a mis avec akira pour qu'il lui apprenne à devenir un vrai hunter comme lui. Il détournait le regard agacé de se qu'il lui disait.  

Mike : Tsss.

Il mettait les mains dans les poches et allait rangeait son arme qu'il avait récupérer. S'est sans doute sa première goule qu'il affronte et il tombe sur une goule de rang S, il a pas eu de chance. Je regardais Akira, en effet sa me parrait bizarre moi aussi.

gabriel : S'est se que je me posais comme question.. S'est pas le genre d'une goule d'agir comme ça. On dirait presque, qu'il a des sentiments comme un humain.

Mike : Arrêter vos conneries, s'est une goule ! sa ne peut rien éprouver !  Et on fait quoi maintenant ?! On va le laisser se monstre s'en tirer comme ça ?

Il faisait une mauvaise mine à l'idée d'abandonner cette mission pour m'emmener à l'hôpital, et on se retrouvait donc là-bas, j'avais besoin de point de suture car la plaid était assez profonde, il ne m'a pas râté.. Mais sa fait la deuxième fois qu'il aurait pu me tuer et il ne l'a pas fait. Akira devait partir, je tournais le regard vers lui lorsqu'il me disait tout ça, je soupirais.

Gabriel : s'est bon j'ai compris.

Ils finissaient tout les deux par partir, et Mike en râlant. Je regardais l'infirmière qui me disait ça, je regardais par la fenêtre sur le coup.

Gabriel: Oui je sais, moi aussi je tiens à lui.

Derek rentrait chez lui avec une sale blessure venant de Akira, et Kat s'inquiétait aussi tôt. Pensant encore qu'il avait fait quelque chose, mais cette fois ci se n'est pas de sa faute. Il demandait aussi tôt à Kat de faire les valises car à présent qu'il était démasqué, il devait quitter la ville. Kat obéissait aussi tôt sachant que s'était belle et bien grave. Mais Derek ne pouvait pas se dire de partir sans aider Uta avant tout. Car il savait qu'il était en dangers. il se rendait donc jusqu'à sa boutique qui comme il le craignait était dévasté, et il y avait eu un combat, il restait du sang de hunter et celui de Uta.

Moi je rentrais chez moi avec cette blessure à la jambe, sans me douter que Derek m'y attendait. Il semblerait que je ne sois pas le seul à savoir retrouver l'adresse et la vie complète de quelqu'un. J'entrais donc chez moi, et la première chose que je vois ses Derek, qui sortait une de ses kagunes pour menacer mon chien qui lui se demandait quoi.

Je fronçais les sourcils sur le coup, ayant bien comprit qu'il était sérieux, je suis en infériorité.

Gabriel : Qu'est-ce que tu veux.

Il s'approchait de moi, son ami ? Je plissais les yeux.

Gabriel : Tu parles de celui qui ma assomé par derrière.Encore une autre goule, un tueur, pourquoi je t'aiderais.


Il m'attrapait par mes vêtement bien ennervé que je parle de lui de cette façon, je le regardais bien ayant du mal à croire à tout ça.

Gabriel : Tient, je pensais que tu ignorais d'où venait cette "viande".

Je dois avouer que j'ai du mal à imaginer des goules ne pas tuer juste pour la joie de tuer.

Gabriel : Alors tu veux me faire croire que certaines goules ne tue pas, et tu en fais partie.

Il me poussait contre le mur, je le regardais prendre son téléphone, s'est Kat. Mon chien venait près de moi, grognant sur Derek sur le coup et pleurant près de moi tout en léchant ma main, je lui caressais la tête pour le rassurer.

Je regardais Kat, elle est ici ? J'ai vraiment du mal à comprendre cette goule. Elle regardait mon bandage à ma cuisse.

Gabreil : Bien sur que s'est lui qui m'a fait ça.

Il veut m'emmener ? Super.. Kat avait la conscience de prendre malgré tout mon chien pour ne pas qu'il se retrouve abandonné. J'étais donc forcé de le suivre et de monter dans sa voiture me retrouvant à côté de lui.

Gabriel : Qu'est-ce que tu fais ?

évidemment, il prend des sécurité. Mais il ignore que j'ai une grande intelligence, et j'arrive à retenir le chemin mentalement, je pourrais parfaitement remettre se bandeau et guider Akira de chez moi jusqu'à l'endroit où il m'emmène.

Le trajet à pris je dirais une demi heure si mes calculs sont exact. Derek ouvrait la porte à côté de moi et m'aidait à sortir de là et m'emmener à l'intérieur. Il finissait par sortir mon bandeaux, je regardais autour de moi, on dirait une seconde maison, je le regardais du coin de l'oeil. Il aurait plusieurs maisons au cas où se genre d'accident arriveriat, pour se cacher. S'est de ma faute, j'aurais pas du me mêler, juste prévenir Akira de se que je sais et le laisser faire son travail. Quel idiot j'ai fais, à quoi je pensais ? Surtout que je savais que s'était une goule e't que je ne possède plus de quinque.

Gabreil : Alors tu vas me laisser enfermer ici. Tu sais pas dans quoi tu t'embarques, tu vas avoir tous les hunters à tes fesses en t'en prenant à moi.

Je regardais mon chien qui semblait pas plus inquiet en tout cas, il jouait avec Kat qui semblait déjà toute amoureuse de lui. Je revenais vers Derek.

Gabriel : Je suis le fils de celui qui à créé les hunters, Stephan Light est mon père.

Il semblait faire une drôle de tête.

Gabriel : Donc, toi et tes amis goules ne tuent pas, mais vous vous servez depuis les cadavres de la morgues si j'ai bien compris.

Je plissais les sourcils.

Gabriel : Tu veux me faire croire que les goules on des sentiments ?

Sa semble le mettre en colère que je puisse penser le contraire, comme tous les autres voit les goules comme des monstres.

Gabriel : J'ai vécu des année en tant que hunter, j'ai quitté cette vie là à cause de tout se que j'ai vu, tu peux pas imaginer toutes les erreurs que j'ai pu voir le long de cette carrière. Et en particulier le massacres que fais les goules. Retrouver les corps déchicté, des bras en moins, et des jambes. des Enfants mangé vivant, et mourir d'en atroce souffrance. Sa se sont les goules que je tuais, fait moi croire que tu es différent d'eux.

Je n'ai aucune confiance en se type, mais je tournais le regard vu que Kat le défendait disant qu'il était quelqu'un de bien.

Gabriel : Peu importe, même si tu dis vrai, et que Kat dit vrai elle aussi, que tu ne tuais personne. En me tenant en otage, ils vont venir te tuer.

Je soupirais.

Gabriel : Laisse moi régler ça moi même, je vais me rendre jusqu'à la base des hunters, trouver ton amie et le libérer.

Il se mettait bien en face de moi, disant à son tour qu'il n'avait pas confiance en moi.

Gabriel : Tu veux récupérer ton amis vivant ou non ? Alors ta pas vraiment le choix que de me faire confiance. S'est vrai, j'ai une grande valeur, ils vont surement ramener ton ami pour me récupérer, mais je peux t'assurer qu'ils ne vont pas laisser t'échapper ensuite toi et ton ami, ils vont vous tendre un piège et vous tuer.

Je le regardais bien sérieusement.

gabriel : Alors fait ton choix, de me faire confiance ou non.

sa semblait l'agacer, mais il finissait par accepter. Je finissais donc par sortir de là, mais Derek avait posé un gps sur moi pour me suivre à la trace. Je fais peut-être une énorme erreur. Mais il aurait pu me tuer avant que l'échange n'ait eu lieu, ou une fois pendant l'échange, et si il dit vrai, qu'ils ne sont pas des tueur, alors.. peut-être qu'ils ont le droit de vivre, j'en sais trop rien. J'ai toujours du mal à croire que des goules comme ça existe.

Je sonnais à Akira, qui gueulait presque au téléphone ayant vu le mot chez moi.

Gabriel : Calme toi, je vais bien. Mais il faut que tu me donne Uta, sans le toucher. Retrouve moi au parc et seul ok ?

Je sais que sa va pas lui plaire, mais s'est la seul solution. j'arriverais à le convaincre lui, et pas tous les autres hunters.

Gabriel : T'a pas encore prévenu les autres hunters que j'ai été kidnappé ? Ouf, tant mieux. Alors à tout de suite.

Je m'asseyais sur un banc, mais me levait voyant Akira arriver en tenant fermement Uta qui était menotté, des menottes empêchant les goules d'utiliser leurs pouvoirs. JE regardais bien Uta qui était salement amoché mais il est en vie et ses blessures guérisse déjà.

Gabriel : Bien.

Je regardais Akira qui posais des questions.

Gabriel : Le plan ? Et bien, je vais ramener Uta jusqu'à lui, et les laisser partir.

Il semblait surprit.

Gabriel : Je me suis trompé sur eux, sa semble sureprenant, mais je pense que ses goules ne tuent pas comme les autres.

Il ne me croyait pas, je soupirais.

Gabriel : Je sais s'est difficile à croire, même moi j'ai du mal à imaginer que se soit vrai mais..

J'attrapais son poignet.

Gabriel : Tu l'as même dit toi même, il aurait pu nous tuer plusieurs fois mais à évité les points vitaux. Il a sauvé cette secrétaire, et il cohabite avec une hybride qu'il a élévé. Tu as déjà vu une goule agir de cette façon ?

Je montrais Uta de la tête.

Gabriel : Il travail à la morgue, il se sert des morts là-bas pour nourrir les goules, s'est pour ça que dans cette ville il y a moins d'attaques de goules, ils ont trouvé une façon de vivre à leurs façon sans faire de massacre.

Je le lâchais.

gabriel : Fait moi confiance ok ? Si ont les laissent pas tranquille, alors là, il y aura des goules affamé qui vont faire un massacre, j'ai pas envie d'avoir ça sur ma conscience.

Il levait les yeux, n'aimant pas cette idée, mais finissait par accepter, à condition de me suivre pour livrer Uta.

Gabriel : Bon d'accord, je le préviens par message.

Je lui envoyais un message.

Gabriel Oui il m'a laissé son numéro.

Il semblait contre par message, mais pas le choix. Derek finissait par arriver en voiture, ne voulant pas que Akira vienne jusque sa deuxième maison, et avec mon chien. On pourrait presque croire que l'échange s'est mon chien contre Uta à présent. Il laissait partir mon chien qui courrait jusqu'à moi, je faisais un signe à Akira.

Gabriel : Laisse le partir.

Je m'approchais de Derek, Uta suivait le pat.

Gabreil : J'ai une condition, les hunters à part Akira et Mike ne sont pas au courrant pour toi. ALors tu restes dans cette ville, vous continuer votre affaire pour éviter que les goules ne tuent pour se nourrir. Et moi, je te surveille, on reste en contact. Je pense que sa posera pas de problème vu que je suis le professeur de Kat. On va dire, que je lui donnerais des cours particulier chez toi.

Sa semblait pas plaire à Akira évidemment.

Gabriel : Il faut bien que je m'assure qu'il m'a dit la vérité, qu'il ne part pas la nuit pour faire un massacre comme les goules qu'on connait.

Je revenais vers Derek.

Gabriel :Si il m'arrive quelque chose, Akira le sera, et il te traquera pour me venger.

Mike : AAaaaah !!!

Mike arrivait en courrant avec sa grosse quinque en l'air, Derek évitait juste un côté, Mike tapait son arme à terre. Il séparait sa quinque en deux pour en faire deux armes, et commençait à se battre contre lui.

Mike : Saloprie de monstre !

Gabriel : Tu as emmené Mike ?!

Evidemment il l'a suivit, super. Akira arrêtait Miek lui même, il le regardait bien les sourcils froncé.

Mike : Pourquoi tu le défends ?!

Il pointait son arme sur lui.

Mike : Quoi ?! Ne pas le tuer ! Mais s'est une putain de goule !



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Ven 13 Avr - 22:24

On arrivait sur place, j'aidais Gabriel à descendre la voiture avant de lui retirer son bandeau.

Derek: épargne ta salive, tu arrivera pas à me faire flipper. Avance!

je le poussais un peu.

Kat: viens mon joli toutou! regarde le beau jardin! viens on va courir un peu!

Je me figeais l'entendant parler de son père, se foutu sorcier est le fils du chef hunter? je serrais le poings tout en grimaçant.

Derek: sa explique pourquoi tu es aussi casse pied.

j'applaudissais pour sa déductions.

Derek: désolé de ne pas avoir un supermarché comme certain.

Je grimaçais l'écoutant.

Derek: est ce que j'ai l'air du loque? ou un pierre? bien sûr qu'on ressent des émotions, il a vraiment que des sorciers pour croire le contraire. Pour vous on est que des monstres, des créatures existant uniquement pour tuer! tu crois qu'on a choisi notre condition? non! on est né comme ça, point barre!

Il m'expliquait son expérience d'hunter et les scènes horrible qu'il a du vivre.

Derek: et oui, il a du bon comme du mauvais. Que se soit humain ou goule, dit moi "sorcier". Les tueurs humain, tu les décapites aussi sur le champs sans discuté? les violeurs, les pédophiles? bien sûr que non. Ils ont juste droit à un procès et quelques année de prison. Par contre si c'est une goule, on ne discute pas, on le tue sans savoir si il est vraiment coupable..si il a une famille. qu'est ce qu'on s'en fou après tout, c'est qu'une goule.

je me servais un café en même temps à cuisine, je cherche à me détendre la.

Derek: je m'en fou de savoir si tu me crois ou pas, j'ai rien à te prouver.

Je me mettais à ricaner espérant qu'il plaisante, mais sa semblai loin d'être le cas. Je le faisais bien face sur le coup.

Derek: c'est une blague? tu pense vraiment que je vais te laisser filer? pourquoi je ferai confiance à un sorcier? pour qu'il me poignarde dans le dos?

Merde! sa me fais chier de savoir qu'il a raison! je tournais autour de la table rageant un peu entre mes dents.

Derek: fais chier! très bien! on va faire comme ça, mais tu me la fais à l'envers sorcier...je te boufferai.

Je restais bien attentif lorsqu’il téléphonais à son hunter, pour être sûr qu'il ne dise pas un truc de travers. Je le sens pas cette histoire, mais j'ai pas le choix. Je le laissais se rendre sur le lieu de rendez vous et attendais de mon côté.

Akira: Gabriel.

Il s'approchait avec Uta attacher avec des menottes spécial goule.

Akira: alors c'est quoi ton plan?

Oui Akira était surpris, il ne s'attendais pas entendre de tel mots sortir de la bouche de Gabriel.

Akira: attend, tu plaisante la? il ta retourner le cerveau Gabriel, pourtant tu n'es pas du genre à te laisser influencé aussi facilement. 

Uta: je me tue à leurs dire, mais ses hunters sont de vrai tête de mule.

Akira: silence!

Gabriel l'attrapait le poignet tentant encore de le convaincre.

Akira: Les goules sont prêt à jouer la comédie pour pouvoir sauver leurs peau, j'ai strictement aucune confiance en eux.

Il levait les yeux au ciel tout en soupirant.

Akira: très bien Gabriel, je vais donner leurs chance parce que je te fais confiance. Tu semble croire à se que tu raconte alors...qu'ils me prouvent qu'ils sont dignent de ta confiance, mais un pat de travers et j'aurai aucune pitié.

Uta: j'aurai jamais cru que je serai redevable à un sorcier.

Il s'approchait de Gabriel voyant le message qu'il envoyait.


Akira: tu as son numéro? 

il passait sa main dans ses cheveux.


Akira: c'est pas croyable, bientôt tu va faire ami ami avec cette goule et vous rirez tout les deux bas dessus, bras dessous.

Uta: avec Derek il faut s'attendre à plus que ça.

Il fusillait Uta du regard sur le coup, moi recevant le message je me dépêchais de me mettre en route. Arrivant sur les lieux, je voyais Uta encore menotté. Je faisais sortir le chien de la voiture qui courrait directement en direction de Gabriel.

Derek: il a fallu que tu te fasse capturé Uta.

Uta: c'était pour que tu vienne me secourir comme un prince charmant sur son notre destrier. enfin toi c'est plutôt dans ta Mercedes.

Il faut toujours qu'il fasse l'idiot, Akira le détachait à contre coeur faisant mauvaise mine. Je restais la à attendre Gabriel venir vers moi avec Uta.

Derek: une condition? je me doutais qu'il allait avoir anguille sous roche.

Je détournais le regard vraiment pas emballer par cette condition.

Uta: sa pourrait être pire.

Derek: on vois que c'est pas toi qui va devoir le supporter.

Uta: je pourrai m'y faire, il est joli garçon.

Je levais les yeux.

Akira: c'est une plaisanterie Gabriel? tu va jouer les nounou pour cette goule? 

Derek: j'ai pas besoin de nounou hunter! 

je soupirais d'ennuie mais j'ai pas le choix.

Akira: si il lui arrive quelque chose, tu subira une mort lente et douloureuse.

Tout ça arrive parce que j'ai voulu donner une leçon à ses maudits gamin à l'école, je me tournais entendant un cris venir dans ma direction. Je levais le sourcils reconnaissant se mec, c'est l'autre boulet d'hunter? je faisais juste un pat sur le côté pour éviter son arme, qui la séparait en deux afin de créer des mouvements plus rapide. Je sortais même pas mes kagunes et me contentait simplement d'esquiver. 

Akira: il a du me suivre.

Il levait les bras presque désespéré de son coéquipier.

Akira: bon je vais le calmer.

Il attrapait d'un geste rapide le bras de Mike pour le stopper dans son élan.

Akira: arrête sa suffit.

Il avait déjà la veine au front.

Akira: je défend personne! c'est juste qu'il faut pas le tuer.

Sa veine devenait plus grosse jusqu'à qu'il craque et lui donne un coup sur la tête.

AKira: et toi un idiot! et puis c'est quoi cette arme? tu été la chiper en douce? tu ne sais même pas encore bien la manier! même une grand mère aurai pu esquiver tes coups! tu te rend compte que ton apparition aurai pu faire foirer mon opération? c'est la vie de Gabriel que tu as mis en jeu! 

il frottait ses yeux ayant l'impression de parler pour rien.

Akira: j'aurai même plus de chance de discuté avec le chien.

Il lui répondait avec un aboiement d'ailleurs.

Akira: tu vois? même lui il m'écoute!

Je mettais à côté de Gabriel tout en les regardant tout les deux.

Derek: ils sont l'air de très bien s'entendre.

Uta: l'amour commence toujours par une dispute à se qu'on dit.

Je regardais Gabriel, c'est facile de lire en lui. 

Derek: bien on rentre Uta.

Gabriel me suivait voulant que je le raccompagne.

Derek: t'es sérieux? prend le bus!

super, je vais toujours l'avoir dans les baskets maintenant.

Uta: vous êtes mignon tout les deux.

Derek: toi silence ou je te ramène chez les hunters!

Uta: tu n'as aucun humour Derek.

Akira nous regardait partir faisant mauvaise mine, il donnait encore un coup sur la tête de Mike pour qu'il cesse de raler.

Akira: de dit rien de se qu'il sais passé ici ou je raconte à tous le monde que je t'ai surpris à regarder mon petit poney à tous les collègues.

il souriait le regardant du coin de l'oeil.

Akira: oui c'est pas vrai, mais tout le monde me croira et on t’appellera la chochotte.

Je pouvais enfin renter chez moi, Kat se précipitait pour me voir afin de savoir se qu'il sais passé.

Derek: Uta va bien, je l'a ramener chez lui.

Kat: et professeur Light?

derek: lui je l'ai manger.

Elle me donnait un coup de poing au bras.

Derek: il va bien aussi et j'ai bien peur de le revoir encore.

Kat: ah bon? qu'est ce que tu as encore fait?

Derek: mais rien du tout, il veux me surveiller de prêt.

elle faisait un grand sourire sur le coup.

derek: pourquoi tu fais un sourire stupide?

Kat: le pauvre il sais pas dans quoi il s'embarque.

derek: qu'est ce que sa veux dire ça?

Elle montai à l'étage tout en ricanant.

Derek: hé! vilaine petite hyène.

bon après cette journée pénible j'allais me doucher puis me coucher, je passais déjà une meilleurs nuit que de journée. Mais tôt au matin j'entendais la sonnette d'entrer qui m'assomait les oreilles.

Derek: Kaaat!! va ouvrir...

je voulais essayer de l'ignorer mais pas moyen! bordel je vais tuer le facteur!!! et la boite au lettre c'est pour les chiens? j'étais tellement vénère que je descendais en caleçon ouvrir la porte.

Derek: quoi?!!

je regardais Gabriel dans les yeux avant de lui fermer la porte au nez. Bon il entrait de lui même comme ci il était chez lui! j'en reviens pas! il a même emmener son chien avec lui!

Derek: ben c'est ça fais comme chez toi, non mais sérieux tu es obligé de venir si tôt!? il est huit heures la! 

il me faut un café

Kat: professeur!

elle arrivait déjà toute prête.

Kat: comment allez vous? oh mon beau toutou!

Elle faisait son cinéma avec le chien avant de me regarder bien vite de la tête au pied.

Kat: non mais tu sais pas t'habiller!? on est pas obliger de voir des horreurs!

Derek: foutez moi la paix.

Elle m'arrachai carrément la tasse des mains.

Kat: dépêche toi!

Derek: mais merde! 

je partais rageant dans mes dents.

Derek: je devrais peut être devenir une goule psychopathe! au moins on arrêtera de m'emmerder.

Kat: faites pas attention à lui, je vous sert un café?

elle se mettait à table devant lui poussant la tasse dans sa direction.

Kat: alors comme ça vous voulez garder un oeil sur Derek? vous en avez du courage, c'est pas facile de le supporter. Je vais juste vous donnez un conseil, Derek a peut être un mauvais caractère mais c'est juste pour cacher son coeur tendre.

Derek: qui a un coeur tendre?

Je descendais tout en boutonnant encore ma chemise.

Kat: on parle de se joli toutou.

Derek: mouais, ben si il pisse par terre ou détruit mes meubles je le pend pas la queue.

Il me grognait dessus sur le coup.

Derek: alors cher Gabriel, tu va rester combien de temps à me surveiller comme ça hum? tu va vérifié si je cache pas un cadavre dans ma cave? ou bien des morceau de cuisse dans mon frigo.

Kat: faite pas attention à ses bêtises, il ne mange qu'une fois par moi se genre de " nourriture" uniquement pour rester en forme et que son corps arrive à supporter la nourriture humaine.

Sa semblait le surprendre d'entendre ça.

Kat: ah il vous l'avait pas dit? il a eu une mère humaine alors...

Derek: pourquoi je l'aurai dit? je vais pas jouer les confidents avec lui.

Kat: sa l'aiderai à comprendre.

Evidemment il va demander où sont mes parents du coup, Kat baissait les yeux n'osant pas parler de ça.


Derek: ils ont été tuer par des monstres.

je le regardais bien sur le coup.

Derek: oui Gabriel, même les goules on leurs propre monstre. Ses sorcier  ou hunter qui massacre des familles juste par prétexte qu'elles sont différentes. Des mères exécuté pour avoir aimé une goule et osé engendré l'une de ses créatures, tué des bébés dans le berceau. Tu as déjà vu ça durant tes missions d'hunter? tu devrais poser la question à ton père, je suis sûr qu'il pourra te renseigné à se sujet.

Je me levais de la chaise alors faire un tour dehors et fumé une clope.

Kat: Derek a échappé de justesse à la mort, il devait tuer juste après sa mère mais l'homme qui l'a élevé a réussi à le secourir à temps.

Elle regardait sa tasse de café n'aimant pas cette histoire.

kat: je ne sais rien de cet homme, il refuse d'en parler. Je pense que vous avez compris qu'il n'est pas du genre à se confier. Je préfère pas lui posé de question à se sujet, tout se que je sais c'est que je serai morte sans lui. Il m'a recueilli alors que personne d'autre ne me regardait, j'oublierai jamais se jour la.

Elle reprenait sourire me voyant comme son super héro.

Kat: j'en suis sûr que vous finirez par l'apprécier une fois que vous le connaîtrez d'avantage, vous ne penserez même plus que c'est une goule. Oh, je peux te tutoyez? après tout on est pas à l'école.

elle tapait dans les mains toute contente.

Kat: génial! je vais préparer le déjeuner.

Elle m'était la table, j'arrivait à se moment la.

Derek: en plus il faut le nourrir! 

Kat: oh commence pas.

C'est principalement Kat qui m'était de l'animation à table, elle racontait tout les conneries qu'elle avait pu faire étant petite. Sa semblait amusé Gabriel qui semblait presque oublié pourquoi il était la, je faisais un petit sourire en coin ayant envie de le mettre mal à l'aise.

Derek: alors elle dure depuis combien de temps cette relation avec l'hunter hum?


Kat: tu es avec quelqu'un? elle est jolie?


Derek: je dirai plutôt qu'il est beau, hein Gabriel?

Elle ouvrait grand la bouche comprenant la situation et devenait rouge comme une tomate.

Kat: avec un homme! j'aurai jamais cru, en faite vous êtes dans le même tripe que Derek.

Derek: qu'est ce que tu en sais toi?

Kat: puff! si tu crois que j'ai jamais vu parfois les hommes que tu emmenais dans ta chambres!

Derek: tu m'espionne en plus!

Kat: t'es pas discret.

je faisais la moue avant de revenir à Gabriel.

Derek: tu semble pas à l'aise dans parler hum? relation difficile, je comprend une relation avec un hunter doit être compliquer. Surtout de voir son nouveau coéquiper, il est bien foutu si on regarde pas qu'il a l'air simplet.

Je jouais un peu avec lui afin de voir son comportement, Kat restait complètement rouge, je crois qu'il a actuellement des scènes censuré dans sa tête.

Derek: tu veux pas en parler pourquoi? tu devrais tout savoir de moi, mais on devrai rien savoir de toi? c'est pas réglo.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Dim 15 Avr - 21:34

Mike continuait de s'en prendre à Derek, ne voulant pas passer ça. Il s'énnervait même de plus en plus, jusqu'à se que Akira l'arrête, il le regardait bien mécontent.

Mike : Pourquoi tu défends cette ordure ?!

Je les regardais bien tout les deux, alors que Mike s'énnervait toujours.

Mike : Bien sur que si tu le protège ! S'est qu'une saloprie de goule, il mérite pas de vivre ! S'est un putain de mon...

Akira lui donnait un coup sur la tête, il se frottait à cette endroit, et plissait bien les sourcils.

Mike : Tes malade ou quoi ?! Pourquoi tu me frappes ! Espèce de crétin !

J'ai presque l'impression de voir un couple se chamailler, j'en détournais le regard, oui sa me rend jaloux de les voir comme ça.

Mike : oué j'ai piqué l'arme ! Car on m'avait donné un jouet pour enfant avant ! Celle là elle me plaît !  Pfff, ton plan qui est de laisser échapper cette goule, ouah merveilleux ton plan !

Il croisait les bras sur le coup.

Mike : Et moins plus de chance de parler à un mur ! Tsss

Je tournais le regard vers Derek qui venait à côté de moi, il a remarqué ma frustration et jalousie sans doute pour me dire ça, je plissais les yeux tentant de faire mine de rien sur le coup. Mais peut etre qu'il a raison, je les regardais tout les deux encore entrain de se chamailler, j'en serrais les poings à cette idée sa me plaît pas d'imaginer Akira avec quelqu'un d'autre.

Je finissais par suivre Derek.

Gabriel : Tu peux me ramener.

Le bus et bien donc.

Gabriel : Pourquoi je prendrais le bus, alors tu peux me ramener.

Je regardais du coin de l'oeil vers Akira, préférant le laisser et partait avec Derek.

Mike : Mais arrête de me frapper !!!

Il reculait de se qu'il disait.

Mike : Quoi ?! Mais j'ai jamais regarder !

Il faisait la moue.

Mike : Enfoiré !

JE sais pas vraiment si j'ai eu une bonne idée de laisser sa chance à Derek. Mais si tout se qu'il m'a dit était vrai, que certaine goule ne sont pas un danger, et qu'ils ne tuent pas pour se nourrir alors autant voir si s'est le cas ou non. S'est pourquoi que le mieux que j'ai à faire pour le moment, s'est de surveiller Derek et de voir s'il m'a dit la vérité ou non. Il pourrait parfaitement me tuer sans que je ne m'y attende, on peut dire que se que je fais est risqué.. Surtout que je ne possède même pas une quinque pour me protéger si jamais.. Je devrais peut-être en demander une à Akira, juste une petite pour m'assurer les arrières si sa devrait tourner mal.

S'est comme ça que j'étais réveillé de beau matin, je tournais la tête vers l'heure, il est 6heure du matin, et j'ai pratiquement pas dormi car je n'arrêtais pas de penser à plein de chose en même temps. Si j'ai bien fait ou non pour Derek, le fait que je peux être en danger à tout moment avec lui, mais aussi je revois les images de Akira et Mike, et j'en deviens parano.

Je soupirais et me redressais passant ma main sur mon visage, s'est pas possible. S'est toi qui a rompu avec lui alors à quoi tu pensais ? MAis malgré ça, on continuait de se voir et de coucher ensemble très souvent alors est-ce qu'on réellement séparé ? Se qui est sur, se que je n'aime pas le voir proche d'un autre homme, et surtout de Mike, je suis jaloux.

Je finissais par me lever, je prenais un café pour me réveiller, ensuite une douche, et je partais. Voilà que je me retrouvais devant la maison de Derek, j'ai pris mon temps, j'allais pas non plus débarquer à 7heure du matin, je regardais ma montre, bon il est huit heure, je me demande s'il est déjà réveillé ? Tant pis je sonne, personne ne répond, je resonne encore et encore jusqu'à se que DErek m'ouvre enfin, oula il ne semble pas content vu sa tête, et je l'ai réveillé.

Gabriel : Sa..

J
e plissais les sourcils, il me ferme la porte au nez cette idiot ! J'ouvrais et me permettais de rentrer.

Gabriel  : Comme convenu je viens pour surveiller, et je peux pas laisser mon chien seul alors je l'ai emmené.

Je souriais.

Gabriel : Ah oui ? Il est si tôt que ça ? Mince alors.

Je regardais Kat arriver, elle semble plus matinale que Derek.

Gabriel : Bonjour Kat

S'est vrai que Derek n'est pas habillé et est torse nu et en caleçon, on peut dire que je le regardais de très prêt. Je le regardais partir s'habiller en râlant, je tournais ensuite le regard vers Kat qui me proposait un café.

Gabriel : Oui je veux bien, il est toujours comme ça, à râler.

Je la suivais et m'installais à table, je buvais mon café tout en l'écoutant.

Gabriel : Oui j'ai bien l'intention de garder un oeil sur lui, s'est mieux ça qu'il soit enfermé et jugé pour rien. Je ne vois pas pourquoi on devrait arrêter toute les goules si comme il le dit, ils ne sont pas tous mauvais.

Derek arrivait, je le regardais, il est assez beau garçon, sexy mais malgré tout bien différent de Akira. Je me demande si Akira est jaloux que je surveille Derek comme moi je suis jaloux de le voir avec Mike ? Pourquoi je me pose se genre de question ? J'ai presque l'impression que l'idée me plaît de le rendre jaloux parce que je le suis avec Mike, je suis censé être mature mais quand je pense de cette façon je me fais presque pitié.

Je m'installais bien au fond de la chaise de se qu'il disait.

Gabriel : Aussi longtemps que je le sentirais nécessaire, que je vois ta routine et ta vie, je veux m'assurer que tu es bien droit dans se que tu m'as dit.

Je regardais Kat.

Gabreil : Qu'une fois par mois ? Mais une goule n'est pas censé manger de la nourriture humaine, ils ne supportent pas ça.

Je regardais Derek, alors il a un côté humain.

Gabriel : Etrange, je n'avais rien ressentis.

Vu que j'ai la capacité de ressentir se qu'est une personne, j'ai direct ressentis qu'il était une goule, mais pas de côté humain. Peut-être que mes pouvoirs ne peux pas tout ressentir, surtout lorsque s'est un hyrbride.

Gabriel : et où sont tes parents ? J'aimerais bien les connaître.

Mince, j'aurais du éviter cette question.

Gabriel :Ah, désolé..

Je plissais les yeux de se qu'il me racontait, disant que pour lui les hunters étaient également des monstres par simplement que les goules.  sa m'étonnais, vu tout se que mon père n'arrête pas de me rentrer dans la tête, disant que les hunters sauvaient se monde de monstre, qu'on était les gentils et eux les méchants en gros. Mais Derek semble le voir autrement vu se qu'il s'est passé avec ses parents.

Gabriel : S'était certainement une erreur, les hunters ne sont pas des monstres. je suis désolé pour tes parents.

Il préférait partir, je détournais le regard sur le coup. il est vrai que j'ai agis les même jugements lorsque j'ai sentis que s'était une goule. Pour moi, une goule était égal à un monstre sans coeur qui tue tous se qu'il passe. Mais j'ai peut-être eu tord depuis le début, je tournais le regard vers Kat.

Gabriel : Qui est cet homme qui l'a sauvé et élevé ?

Derek ne semble pas vouloir parler beaucoup de lui, si même Kat n'est pas au courrant.

Gabriel : Pour dire vrai, je n'ai jamais rencontré une goule comme lui au par avant, j'ai toujours vu des goules incontrôlable et fou.

Je buvais à nouveau mon café.

Gabriel : Oui, en dehors des cours, tu peux me tutoyer.

Elle préparait le déjeuné, se qui déplaisait à Derek. On passait donc le déjeuné tout les trois, et on peut dire que Kat parle beaucoup. Elle semble moins enfermé dans sa peau que au lycée, sans doute parce qu'on la maltraite à cause de sa différence.

Et tout d'un coup Derek me parlait de Akira, je le regardais surpris de cette question.

Gabriel : je.. hum s'est compliqué.

Il a tout de suite comprit, est-ce que s'est si évident que ça ? Je regardais Kat et de la tête qui faisait quand elle comprenait mes bords mais également me disant que Derek était du même bords, je le regardais surpris, il aime aussi les hommes ? Je ne m'y attendais pas.

Il reparlait de AKira par la suite, ayant bien compris que je n'aimais pas en parler.

Gabriel : En effet, s'est difficile, mais on est pas assez proche pour que je me confie à toi. Bien, je pense que j'ai assez surveillé ta routine matinale, je vais y aller.

Sa m'agaçait qu'il parle de ça, et surtout de Mike. Je le regardais bien.

Gabriel : Je ne demande pas de savoir tes relations, juste ta routine. Et je n'ai aucune raison de te parler de cette histoire. S'est privé.

Je tournais le regard vers Kat.

Gabriel : On se voit lundi, n'oublie pas ton exposé, si tu as besoin d'aide voici mon numéro.

JE lui donnais ma carte de visite.

Gabriel : Sur ce, je vous laisse, je repasserais plus tard.

Je prenais mon chien avant de m'en aller, je regardais du coin de l'oeil Derek qui me faisait un sourire en coin, surement parce qu'il m'a touché avec cette histoire avec Akira. Peut être que s'est se qu'il cherche à faire, à me rendre mal à l'aise et moi comme un idiot j'ai joué son jeu. Je soupirais une fois sortis, et finissait par entrer dans ma voiture. Je regardais mon chien qui penchait la tête.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il y a ? sa ne m'a pas tout touché hum.

Je finissais par démarrer, et me rendais jusque chez Akira. Je ne sais pas si il est encore là, sa se peut qu'il est avec quelqu'un, qu'il s'est envoyé en l'air avec lui. Et peut-être que cette personne est Mike. Je serrais mon guidon, au moins je serais fixé et sa mettra un therme définitivement à notre relation.

Gabriel : Reste là, je reviens.

Je sortais de la voiture et me rendais jusque chez lui, je toquais à la porte, sa prenais du temps. Il est entrain de se rhabiller parce qu'il s'est envoyé en l'air avec lui. J'étais déjà prêt à faire demi tour, mais il ouvrait la porte, je le regardais sur le coup, il est habillé.

Gabriel : Désolé de te déranger.

Il disait que se n'était pas le cas.

Gabriel : Je voulais juste te dire que j'ai rendu visite à Derek comme prévu et pour l'instant sa reste positif, je pense qu'il peut parfaitement contrôler son côté goule.

S'est une excuse pour moi de lui parler de ça.

Gabriel : Rentrer ? Eeh non je voulais juste passer comme ça, et peut-être que tu n'es pas seul.

Sa semblait le surprendre, ej détournais le regard.

Gabriel : Va savoir, y a peut-être un homme dans ton lit, après tout on est plus ensemble alors..

Je le regardais bien alors qu'il m'attrapait le poigner pour me faire entrer et m'embrasser, j'ai pas trop compris, sa voudrait dire qu'il n'a pas d'homme ici.

Gabriel : alors tes pas avec Mike ?

Il semblait agacé à cette idée.

Gabriel : Je vous ais vu hier, tu dis ne pas l'apprécier mais s'est le cas. Vous êtes déjà bien proche malgré se que tu dis. Et il est séduisant alors..

Il m'attrapait le visage, je le regardais bien. Il faut que je change de conversation, je me ridiculise avec ma jalousie idiote, j'ai l'impression d'être un gamin, je détournais le regard, mais quand j'étais ado j'étais bien pire que ça, et j'ai foiré toute mes relations à cause de cette foutu jalousie parano.

Gabriel : Tu allais partir travailler, je viens te déranger, je devrais te laisser. J'ai des copies à corriger alors..

MAis il semblait pas vouloir, sans doute que s'est rare que je vienne jusqu'à lui. Il m'embrassait à nouveau et m'excitait de plus belle. On finissait encore une fois dans le lit, entrain de coucher ensemble. Une fois terminé, je tournais la tête pour le regarder.

Gabriel : Désolé pour ça.

Il semblait pas comprendre.

Gabriel : Pour ma jalousie, je me sens idiot.

Il souriait, sa semble lui plaire au contraire. Et avouait qu'il n'aimait pas me savoir seul avec Derek.

Gabriel : Derek ? Si je le vois, s'est uniquement pour m'assurer qu'il ne soit pas un danger et qu'il dit la vérité sur lui et les autres goules.

Je plissais le syeux.

Gabriel : Qu'est-ce qui te fait croire que s'est mon genre d'homme ? S'est toi mon genre d'homme.

Je lui attrapais la main le voyant se lever pour sh'abiller.

Gabriel : Tu vas où ?

Evidemment il doit travailler encore, même le week end, les hunters n'ont aucun jour de congé.

Gabriel : Oui s'est vrai.

JE lui lâchais la main.

Gabriel : Je vais m'en aller. Moi aussi j'ai du boulot, a et part tout hasard, tu n'aurais pas une quinque qui ne te sert pas, juste pour m'assurer les arrières.

Il sortait de son armoire remplis d'arme, une petite quinque, très discrète, je lui prenais.

Gabriel : Merci.

Je me levais, enfilant mon caleçon, il m'attrapait le menton, me disant de bien faire attention , m'embrassait et finissait par partir, j'en faisais autant de mon côté. Je sais que cette relation n'a pas vraiment de sens, mais je me retrouve sans arrêt dans ses bras. Je pense que j'aime ça, qu'il soit à moi.

JE finissais par me rendre jusque chez moi, où j'étais seul dans mon bureau avec mon chien. Je corrigeais mes copies. J'ai pris un chien parce que je me suis souvent senti seul et je me suis dit qu'avoir un chien me permettrait de me sentir moins seul dans cette appart. Mon téléphone sonnait, s'est mon père, je soupirais raccrochant mais il me ressonnait encore.

Gabriel : allo ?

Stephan : Et bah il était temps que tu me répondes.

Gabriel : J'étais occupé.

Stephan : Occupé à quoi au juste ?

Gabriel : J'ai un travail, je suis proffesseur.

Stephan : Un travail qui ne te corresspond pas du tout !

Gabriel : J'ai pas envie de parler de ça avec toi.

Stephan : Quand est-ce que sa va encore durer hein ? Tu es né pour être un hunter !

Gabriel : Pourquoi ? Pour tuer des innocents ?

Stephan : De quoi tu parles au juste.

Gabreil : Je parle de goules qui n'ont jamais tué qui que se soit, que les hunters on massacré.

Stephan : Tu t'entends parler ? Se sont des goules Gabriel.

Gabriel : Et alors, les goules ne sont pas différents des sorciers et autres créatures. Tu n'as jamais pensé qu'il pourrait y avoir des bonne personne dans ceux là ?

Stephan : Se sont des monstres qui se nourrissent d'être humain, comment il pourrait y avoir du bon la dedans ? JE peux savoir se qui te prend de penser de cette manière ?

Gabriel : Laisse tomber, j'ai du travail, je te laisse.

Stephan : Gabriel !

Je décrochais et lançais mon téléphone, je me penchais dans mon fauteuil. Il ne comprendra jamais que je ne désire plus cette vie là


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Mer 18 Avr - 0:18

Je l'ai mis mal à l'aise, j'en faisais un sourire en loin le regardant s'en aller. j'ai réussi enfin à m'en débarrasser, je me levais le regardant depuis la fenêtre. Il n'a vraiment pas le tête d'un ancien hunter celui la, il se laisse trop envahir par ses sentiments.

kat: tu n'as vraiment pas pu t'en empêcher hein?

Derek: quoi donc?

Kat: tu sais très bien de quoi je parle Derek.


Derek: j'en peux rien si ma question l'a mis mal à l'aise.

Kat: mais bien sûr, bon j'ai un exposé à terminé.

j'attendais qu'elle monte pour sortir de chez moi entre temps Gabriel rendait visite à Akira, ce qui lui semblait long pour ouvrir était en vérité qu'une vingtaine de seconde le temps qu'il descend avant d'ouvrir la porte.

Akira: Gabriel? 

il souriait assez satisfait que c'est lui qui le rend visite pour une fois.

Akira: tu ne me dérange pas du tout.

il faisais un petit sourire l'écoutant, mais pour lui cette histoire était qu'une excuse pour venir le voir.

Akira: tu veux rentrer?

Il haussait les sourcils plutôt surpris.

Akira: pourquoi je ne serai pas seul? 

Akira l'attrapait le poignet l'obligeant lui même à le faire attendre avant de l'embrasser.

Akira: Mike? tu t'imaginais que j'allais coucher avec Mike? qu'est ce qui te passe par la tête? 

il prenait son visage le regardant bien.

Akira: tu t'inquiète pour rien, je doute qu'il puisse y avoir quoi que se soit avec Mike...c'est un idiot et je doute que les garçons soit vraiment son truc.

C'était hors de question qu'il reparte maintenant, Akira l'obligeai à reculer en direction des escaliers.


Akira: j'ai encore un peu de temps devant moi avant de partir travailler.

il l'embrassait à nouveau avant que sa se terminer tout deux dans le lit, Akira regarder le plafond avant de tourner le regard vers Gabriel.

Akira: de quoi tu parle?

il souriait se redressant au dessus de lui embrassant une premier fois sa nuque.

Akira: ne t'en fais pas, sa me plait au contraire. C'est la preuve que tu tiens à moi, d'ailleurs j'aime pas beaucoup non plus te savoir avec cette goule. 

il regardait le sourire malgré tout, peut être un peu forcé.

Akira: c'est ton type de mec Gabriel.

il détournait un peu le regardant n'étant pas vraiment sûr de ça.

Akira: si tu le dis.

il se levait prêt à partir, mais Gabriel attrapait sa main.

Akira: et bien travailler Gabriel, tout le monde n'a pas le weekend pour se détendre.

A la demande de Gabriel il s'avançait vers son armoire où il rangeait ses armes, il sortait juste un manche.

Akira: il te suffira d'appuyer sur se bouton pour faire sortir la lame, tu pourra comme ça le regarder discrètement dans ta poche. Je te demande juste de faire très attention Gabriel, tu ne sais rien de cette goule. tout le monde à des secrets et même le plus gentil des hommes peut cacher son vrai visage.

il finissait de s'habiller avant de partir, arrivant au quartier général des hunters Mike arrivait dans sa direction disant qu'il est en retard.

Akira: j'ai aidé une grand mère à traversé la route et elle était extrêmement lente, un peu comme toi d'ailleurs.

il esquivait le coup que Mike tentait de lui porter.

Akira: tu vois? qu'est ce que je disais.

il tournait le regard vers un autre collègue.

" stephan te demande AKira"

il fusillait déjà Mike du regard pensant qu'il l'avait vendu à propos des goules, mais il levait déjà les mains pour s'innocenté. Akira allait jusqu'au bureau de Stephan et y entrait.

Akira: tu m'as demander?

son inquiétude était surtout à propos de Gabriel et sa discutions récente avec lui au téléphone.

Akira: je ne sais rien du tout...

bien sûr Stephan savait qu'il mentait.

Akira: très bien j'étais au courant, mais il m'a fait promettre de ne rien dire. Qui suis je pour lui dire comment vivre après tout? et puis c'était peut être mieux ainsi, il n'était peut être pas fait pour cette vie la.

Evidemment Stephan n'est pas d'accord la dessus.

Akira: il n'était plus concentré dans ses chasses, si j'étais pas la sa ferai longtemps qu'il sera mort. Il avait besoin de changer de vie, il est enfin épanouis.

il détournait le regard.

Akira: je le sais car je le vois encore de temps en temps durant mes temps libres, pour discuté. Il aime être professeur, je ne vois pas où est le problème. 

il soupirait, pour ça Gabriel n'a pas du tout hérité du fort caractère de son père. Il a plutôt hérité celle de sa mère bien qu'elle fut assassiné il a de nombreuses années.

Akira: je pense qu'on n'a pas le même avis sur la question Stephan, peut être qu'au lieu de l'imposé tes choix du devrai te poser la question du pourquoi il a fait se choix. Je connais mieux Gabriel que tu ne connais ton propre fils.

Un autre hunter n'oserai jamais parler de cette façon à leur supérieur, mais Akira est un peu un cas à part et puis stephan c'est que akira est son meilleurs élément. 

Akira: si c'est tout se que tu avais à me dire.

Il prenait la poignet de la porte mais l'écoutait avant de sortir.

Akira: défendre les goules? Gabriel? non je ne sais rien l'a dessus, il me parle jamais de se genre de chose. On ne parle jamais du travail, c'est justement pour ça que j'aime aller lui rendre visite, il me sort un peu de ma routine. 

il sortait de son bureau soupirant, c'est pas facile de mentir à stephan. Il est doué pour déchiffrer me vrai du faux, mais akira sais beaucoup entraîné la dessus afin de ne rien faire paraître. Au même moment devant la boutique de Uta, deux hommes capuché noir arrivait sur les lieux, l'un d'eux semblai immense comparé à l'autre.

Silas: reste devant la porte que personne entre.

lui entrait regardant un peu autour de lui avant de voir Uta arriver.

Uta: qu'est ce que je puisse faire pour vous?

Silas: j'ai besoin de certaine information sur Derek Kijo.

Uta: ah oui? qu'est ce que vous lui voulez?

Silas: j'aimerai le retrouver.

Uta: ah oui et vous êtes qui hum? 

il retirait sa capuche montrant son visage.

Silas: son père, alors vous donnez les informations que je souhaite?

Uta se reculait vraiment pas en confiance.

Uta: en faite je sais pas grand chose, il viens juste une fois par mois me voir.

Silas: ne vous donnez pas cette peine de me mentir, j'aurai toute les informations dont j'ai besoin.

Il se téléportait en face de lui posant sa main sur sa tête, il avait tout les souvenirs à mon propos.

Silas: c'est intéressant, merci beaucoup Uta. Maintenant tu va oublié que je suis venir te voir..dort.

Uta s'écroulait par terre dormant tranquillement, Silas remettait sa capuche sortant dehors.

Silas: j'aurai pas besoin de toi pour l'instant, tu va rentré à la maison et moi je vais surveillé mon garçon. Je t’appellerai en cas de coup dur.

Il posait sa main sur le bras de son collègue avant de le faire disparaître.

Silas: je vais rentre visite à se sorcier.

Il se téléportait directement chez lui, il regardait tranquillement l'intérieur de la maison avant de lever les yeux vers la porte menant à son bureau. ses yeux de serpents pouvait voir distinguement la chaleur corporelle et donc gabriel même derrière la porte. Il s'avançait vers celle ci avant de regarder derrière lui, il me voyait arriver. Cela le faisait sourire mais se téléportait avant de j'ouvre la porte d'entrer. Moi aussi je fouillais un peu partout sans pour autant être discret et faisais même expres de faire du bruit pour attirer l'attention de Gabriel.

Derek: tu te permet de rentrer chez moi comme bon te semble, donc je te rend la pareil.

je montrait un caleçon qui traînait sur le canapé.

Derek: je vais pas te poser la question comment sa sais retrouvé la. peut être une visite de ton hunter préféré?

Il me l'arrachait des mains, se qui me faisais sourire.

Derek: pourquoi je pourrai pas apprendre à mieux te connaitre? tu veux savoir si je suis une goule affamé de chair humaine et moi je veux savoir si tu es pas le genre de sorcier à tuer tout se qui est différent de toi. 

Il me confirme que c'est pas le cas.

Derek: comme moi je te confirme que je tue plus personne.

Oui c'est vrai il m'étais déjà arriver de tuer par le passé.

Derek: toi aussi tu as déjà tuer autre fois Gabriel et tu as voulu changer de vie, j'ai désiré en faire tout autant. Tu va me le reprocher peut être? on dirait qu'on a tout deux des squelettes dans notre placard.

Je me penchais vers lui pour le renifler.

Derek: ta vraiment été voir ton hunter en faite? c'est mes paroles de tout à l'heure qui ton donner envie? tu devenais tout serrer dans le caleçon?

Je ricanais sur le coup.

Derek: sortir avec un hunter, sa doit pas être facile. Tu couche avec une fois et ensuite tu le revois plus avant plusieurs jour, dans la crainte de plus jamais le voir revenir. C'est pas la meilleurs des relations qui soit.

J'haussais les épaules.

Derek: ne me compare pas à toi gabriel, je m'attache à personne. J'invite quelqu'un chez moi ensuite je le ou la revois plus. J'ai pas le temps de m'attacher et je souffre pas, toi tu dois souffrir au fond de toi hein.

je le regardais bien.

Derek: c'est trop facile de lire en toi, autant ouvrir un bouquin et on sais tout de la petite vie de Gabriel Light.

je prenais son visage voulant jouer d'avantage avec lui.

Derek: puisqu'on est destiné à se côtoyer, peut être qu'on pourrais s'amuser aussi? oublie ton hunter et chois plutôt quelqu'un plus à disposition.

je voulais approcher mon visage, mais c'était surtout une ruse pour prendre le truc que javais vu dans sa poche.

Derek: bah tiens, le professeur pacifique n'est peut être pas aussi tendre qu'il le prétend.

je déclenchais l'arme pour faire apparaître la lame.

Derek: une quinque, bah voyons. Tu voulais faire quoi avec ça? me tuer? qu'est ce que j'espérai venant d'un putain de sorcier? vous pourrez pas changer.

je me retournais vite esquivant de juste l'arme, c'était le père de Gabriel qui désirai juste rendre visite à son fils.

Derek: putain, manquais plus qu'un autre rat dégout.

j'avais à peine sortit l'un de mes kagune qu'il l'avait déjà découper avec sa quinque. Je regardais mon kagune disparaître en fumé, je sortais sur le coup directement les trois autres, le temps que le quatrième se regénaire.

Derek: tu va regarder ça pauvre petite merde.

Gabriel voulait l'arrêter mais Stephan faisait le sourd ne voyant rien d'autre se son objectif. Il est vraiment rapide cet abruti, je suis obligé d'utiliser mes trois kagune en même temps pour parer ses coups. Il réussit à percer mes défendre et planter sa lame dans ma cuisse, sur le coup je réussissais à l'attraper le visage de ma main. 

Derek: sa c'est pour ma mère.

je lui mordais fortement l'épaule jusqu'à lui arracher un lambeau de chaire, grace à cela mon kagune se générais plus rapidement et le faisais sortir à nouveau. Je l'utilisais pour le pousser contre la table sur salon qui se brisa à l'impacte.

Derek: c'est plus difficile que de tuer un bébé dans son berceau hein? tu aurai mieux faire de réussir à me tuer se jour la.

j'étais sur le point de le tuer, mais Gabriel se mettait devant m'en empêcher.

Derek: pourquoi je devrai l'épargner? j'en ai rien à foutre que c'est ton père! il a tuer ma famille et tenter de me tuer aussi! et je devrais avoir pitié? 

tsss, je détournais le regard.

Derek: tu es trop compatissant Gabriel, tu devrai pas. 

Akira arrivait rapidement ouvrant la porte sans se douter du monde qui avait.

Akira: Gabriel, je crois que ton père à des soupçons sur...

il le regardait quelque instant et voulait vite repartir, mais stephan lui demandais de rester.

Akira: stephan tiens...t'es passé voir Gabriel.

Il regardait la blessure sur son épaule.


Akira: c'est la goule qui ta blessé?

il tenait déjà son manche prêt à dégainé.

Derek: peut être parce que se malade à essayer de me troué le bide?

Akira: peut être parce que tu le mérite?

le pauvre Gabriel qui ne savait plus où donner de la tête, tous était évidemment contre moi et son père qui désire des explications.

Akira: Gabriel pense que cet goule serai differente des autres, alors je lui ai laisser le bénéfice du doute, mais c'était avant qu'il te morde.

Derek: j'avais besoin de regénéré le kagune qu'il m'avait couper se vieux fou.

Akira: ai un peu de respect pauvre goule, tu sais a qui tu parle?

Derek: oh oui je le sais, à un monstre et je m'appel Derek! Hunter! c'est bon je me casse! je veux plus avoir à faire à l'un de vous! 

je levais la main vers Gabriel pour qu'il me laisse.

Derek: toi non plus Gabriel, j'ai que des problèmes depuis que je te connais! j'avais un vie normal et tu as tout foutu en l'air! reste donc prêt de ton monstre de père et ta petite copine.

je partais vite et loin d'eux, Silas se téléportait dans la pièce après que je sois partit.

Silas: quel aubaine, moi qui pensais obligé d'intervenir poru tous vous tuer.

il retirais sa cape à capuche les regardants tout les trois.


Akira: bon sang....c'est...

il dégainait son arme, mais Silas d'un simple mouvement des doigts transformait en poussière toute leurs armes. Il utilisait comme Gabriel un pouvoir de télékinésie mais bien plus puissant afin de faire venir Akira jusqu'à.

Silas: que deviens un hunter sans ses jambes?

une simple rotation du poignet et les deux jambes de Akira se brisais, il tombait au sol gémissant.

Silas: absolument rien. Stephan cela fait quelques années qu'on sais vu, tu as essayé de tuer mon garçon? pour la deuxième fois si je compte bien.

il regardait Gabriel utilisant un sort pour le faire souffrir.

silas: je devrais peut être te rendre la pareil.

Akira: Gabriel...

il s'avançait vers lui le regardant bien avec ses yeux de serpent.

Silas: supplie moi d'arrêter.

il souriait se léchant les lèvres prenant un bon plaisir à la situation et arrêtait son sort sur Gabriel. 

Silas: tu fais pas le poids contre moi, ni même tous tes hunters réunit. 

il tournait la tête regardant Mike arriver une fois de plus, toujours cette tendance à suivre Akira partout. Il se téléportait loin d'ici afin d'éviter sa tentative d'attaque.

Akira: pour une fois je suis content que tu met suivis, je ne peux pas me lever...mes deux jambes sont brisé. Je suis fini maintenant...


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Mer 18 Avr - 20:25

Pendant que j'étais dans mon bureau entrain de travailler, je repensais à se que m'avais dit Akira lorsque j'ai été le voir. Que Derek était mon style d'homme, s'est vrai que physiquement il est plutôt pas mal mais bon, de là à se que se soit mon style d'homme il ne faut pas exagéré, il a un caractère trop fort pour moi et puis j'ai Akira je ne pourrais pas rêver de mieux mis à part qu'on ne soit voit pas tous les jours.

Akira était donc au travail, Mike le regardait déjà d'un mauvais oeil vu qu'il était en retard et pour une fois que s'était pas lui qui l'était, il pouvait râler à se sujet.

Mike : tes en retard, t'étais où hum ?!

il voulait le frappé de se qu'il avait osé dire, en disant qu'il était lent mais akira l'évitait. On le demandait par la suite au bureau de Stephan. akira pensait déjà que Mike avait vendu la mèche, mais il lui faisait bien comprendre qu'il n'y était pour rien en levant les mains.

Stephan était occupé sur son ordinateur, et levait les yeux vers Akira qui était là, il se servait un verre de whisky pour lui.

Stephan : Oui, j'ai eu Gabriel au téléphone tout à l'heure, il ma parlé de chose très étrange.. Comme du fait qu'il ne voulait plus entendre parler des hunters, qu'il ne reviendra donc sans doute jamais. Tu étais au courant de tout ça dit moi ?

Il fronçait les sourcils sachant qu'il ne disait pas toute la vérité.

Stephan : Je n'aime pas qu'on me mente Akira.

Il l'écoutait tout en serrant bien son verre, n'aimant pas cette idée, il avait déjà planifié toute ma vie dans sa tête, que je devienne hunter et le succède un jour; depuis la mort de ma mère, mon père est devenu de plus en plus incontrolable, il chassait deux fois plus et n'avait plus vraiment les idées claires. Sans parler qu'il a commencé à boire de plus en plus, il était autant plus stricte avec moi.

Stephan: s'est faux ! Cette vie est faîte pour lui, je l'ai entraîné depuis son enfance pour ça !

Il se massait les tempes de se que pouvait dire Akira.

Stephan : Comment tu peux être aussi convaincu de se que tu prétends pour mon fils.

Il le regardait bien et tapait du poings contre la table mécontent.

Stephan : s'est un énorme problème au contraire ! il redevient hunter qu'il le désire ou non ! Professseur et puis quoi encore !

il se taisait ensuite des paroles de Akira, il détournait le regard, et buvait son verre d'une traite. au fond, il sait qu'il n'a pas tord, et qu'il ne me connait plus aussi bien qu'il le voudrait. il n'arrive tout simplement plus à me comprendre. Il regardait Akira partir.

Stephan : Tu ne serais pas par hasard au courrant que Gabriel défend les goules ? Est-ce qu'il en côtoie une ?

Il l'écoutait bien, en plissant les sourcils. Une fois quil était sortis, il se resservait un autre verre qu'il buvait.

Stephan : Bien sûr, je vais vérifier par moi même dans se cas.

Silas était accompagné de Valas, s'était comme on dirait un garde du corps avec des dons très rare, s'est sans doute pour cela que Silas le garde auprès de lui. Il est capable d'aspirer le pouvoir sans lui voler, mais le copier, mais également de stopper la magie chez quelqu'un. Un loup garou en pleine mutation peut redevenir sous sa forme humaine si Valas utilise ses pouvoirs sur lui, ou bien rendre une goule humaine, bien entendu, il faut pour cela que Valas arrive à prévenu une goutte du sang de celui ci pour y parvenir et ensuite, celui ci sera à sa merci.

Valas : Bien.

Il restait devan la porte comme silas lui ordonnait.

Silas semblait rechercher Derek, Uta se doutait qu'il n'était pas vraiment quelqu'un de confiance, et tentait de faire mine de ne rien savoir. Mais Silas possède des pouvoirs capable de lire dans l'esprit des gens et le faisait sur uta.

Une fois la trace de derek retrouvé, Valas le regardait sortir, disant qu'il n'avait pas besoin de lui pour l'instant. Il le téléportait donc, et lui de même mais pour retrouver la trace de Derek et se, en se rendant jusque chez moi.

Moi j'étais loin de penser d'avoir de la visite, j'étais occupé de corriger les feuilles des élèves et il y a un sacré paquet, et tellement de fautes par endroit. Je n'avais même pas sentis la présence de silas, mais j'entendais la porte s'ouvrir, je me levais sur le coup pour aller voir.

Gabriel : Akira, je pensais que...

Mais se n'était pas lui mais Derek qui fouillait dans mes affaires.

Gabriel : Qu'est-ce que tu fais chez moi ? A fouiller dans mes affaires.

je soupirais, s'est une sorte de vengeance de sa part ?

Gabriel : Je prend la peine de frapper à ta porte et je n'ai pas fouillé chez toi il me semble.

Je fonçais pour reprendre le caleçon qu'il venait de trouver.

Gabriel : Sa ne te regarde pas !

J'en reviens pas de ses allusion.

Gabriel : S'est pas le cas !

Je croisais les bras, tentant toujours le caleçon.

Gabriel : Alors tu as déjà tué des gens.

Je fronçais les sourcils l'écoutant.

Gabriel : J'étais un hunter, je tuais les monstres qui étaient incontrolable et qui tuait des gens ! Je protégeais la civilisation d'eux.

Il s'approchait de moi pour me renifler, je me demandais se qu'il me voulait au début, et j'en reviens pas qu'il arrive à sentir l'odeur de Akira sur moi.

Gabriel: Je sais se que tu cherches à faire, tu veux me rendre mal à l'aise. Mais je suis plus à se stade où je me sens mal de sortir avec un homme, et ma relation avec Akira ne regarde que nous deux.

il parle malgré tout du fait que sa ne doit pas être une relation facile de vivre avec un hunter, vu qu'on ne se voit que très rarement. Avant, quand je travaillais avec lui, on était toujours ensemble alors s'était plus simple, bien qu'en mission on mettait notre relation de côté pour bien faire notre travail.

Gabriel : Et toi alors, où en est tes relations, il semble pas t'avoir vu avec quelqu'un, à moins que Uta se soit du sérieux.

Autant que je me mêle moi aussi de tout ça, vu qu'il ne se gêne pas. Il ne semble pas vouloir d'une relation sérieuse, il s'envoit en l'air et passe à quelqu'un d'autre ensuite. je détournais le regard de se qu'il disait, cette relation avec Akira me fait souffrir ? Je suis bien quand je suis avec lui, mais j'ai un vide malgré tout, quelque chose me manque.

Gabriel : Tu ne sais rien de moi.

il s'approchait de moi, et prenait mon visage, je le regardais bien sur le coup. Je rêve, il me drague et tente de me séduire ? Il voulait approcher son visage du miens, mais finissait surtout par profiter par prendre cette arme que Akira m'a donné dans ma poche arrière.

Gabriel : Rend moi ça.

Il faisait apparâitre la larme et remarquait bien qu'il s'agissait d'une quinque, je grimaçais sur le coup.

Gabriel : S'était juste en cas de nécessité, j'avais aucune intention de l'utiliser contre toi si j'en avais pas le besoin. On ne se connait pas assez pour que je te fasse confiance.

Je tournais le regard, s'est mon père qu'est-ce qu'il fait là ? Bien sur en voyant Derek, il pensait tout de suite que j'étais en dangers. Derek n'avait pas le temps d'utiliser sa première Kagune qu'il sortait sa quinque et la coupait en deux.

Stephan: Saloprie de goule.

Derek sortait les trois autres sur le coup.

Gabriel : Papa arrête !

Stephan n'écoutait pas et fonçait combattre Derek, évitant avec agilité ses attaques et ses trois kagune en même temps qu'il parait et attaquait. Il arrivait à foncer jusqu'à Derek sachant que s'était lui qu'il fallait atteindre en priorité et pas ses kagunes il arrivait à enfoncer sa quinque dans sa jambe. Derek en profitait pour attraper son visage d'une main et commençait à le mordre à l'épaule lui arrachant de la chair.

Gabriel : Derek sa suffit !

Il faisait réapparaître son kagune, et le poussait contre ma table qui se brisait, Stephan posait sa main sur sa blessure qui saignait beaucoup.Voyant que la situation devenait grave, je me mettais devant mon père et Derek pour l'empêcher d'aller plus loins.

Gabriel : Stop ! S'est mon père arrête !

Je le regardais bien.

Gabriel : Prouve moi que tu me disais la vérité sur toi, et épargne le.

Je tournais le regard voyant akira arriver;

Stephan : Akira, tue cette chose !

Il regardait en direction de Derek.

Stephan : Il veut ma peau.

Sur le coup Akira était bien contre Derek, s'en prendre à Stephan était pour lui le signe que derek n'était autre qu'une goule parmis tant d'autres. Et je dois avouer que je ne savais plus où m'en donner de la tête, entre Derek, Akria et mon père, je savais pas quoi faire.

Stephan : S'est quoi cette histoire, tu le connais Akira ?! Et tu le laisse rendre visite à mon fils ?!

Maintenant derek s'énnerve, je voulais m'approcher de lui.

Gabriel: Attend Derek

Je l'écoutais, s'est vrai que depuis qu'il m'a rencontré, sa vie à été chamboulé par ma faute. Je préférais donc le laisser partir.

Stephan : Tu peux m'expliquer Gabriel, qu'est ce que tu fabriques avec cette goule ?!

Gabriel : Il n'est pas celui que tu crois.

Stephan : bien sur que si ! Regarde se qu'il m'a fait ! S'est une goule !

Mais on arrêtait vite de parler de ça, voyant cette homme arriver, décidemment j'en ais de la visite chez moi, mais celui là, ne m'inspire pas du tout confiance.Et lorsqu'il retirait sa cape, tout le monde le reconnaissiat, mon père se levait rapidement, prenant déjà son arme de son bras qui n'était pas blessé. J'écarquillais les yeux voyant que Akira n'avait le temps de rien faire qu'il lui brisait ses deux jambes magiquement.

Gabriel : Akira !

Je voulais m'approcher de lui mais Silas utilisait sa magie sur moi me faisait souffrir, j'en tombais à genoux, ingonisant de se qu'il me faisait, cette douleur est juste horrible.

Gabreil : Arghh..

Stephan : Laisse mon fils en dehors de ça Silas !

Il grimaçait en me regardant souffrir, et finissait par détourner le regard.

Stephan : Arrête ça !

Il arrêtait son sort, je reprenais mon souffle sur le coup. S'est à se moment là que Mike arrivait et fonçait sur Silas qui se téléportait.

Mike : Putain s'était qui lui ?!

Il s'approchait de Akira pour voir son état et moi aussi.

Mike : Je dois te l'avouer s'est pas joli à voir.

Gabriel : ça va aller Akira, on va te soigner, et tu pourras reprendre ton travail une fois que tu seras remis.

Je tournais le regard vers mon père.

Gabriel : Tu attends quoi pour appeler une ambulance ?!

Stephan : hum oui..

Il sortait son téléphone et faisait donc le nécessaire, il sortait dehors. Mike s'approchait de Akira.

Mike : On a peut etre pas besoin d'une ambulance.

Gabriel : Comment ça ? Regarde ses jambes.

Mike : Comment annoncer ça... Hummm.. J'avais pas vraiment envie que vous soyez au courant.

Gabriel : De quoi tu parles ?

Il finissait par se mordre le poignet et le tendait à Akira pour lui faire boire, il montrait ses yeux rouge et ses crocs de vampire, à la plus grande surprise de Akira qui n'avait jamais deviné.

Gabriel : Pourquoi je n'ai pas ressentis que tu étais un vampire ?

Mike : s'est simple, parce que je n'ai pas fins ma mutation, je suis pas encore officiellement un vampire, je dois boire du sang humain pour se faire.

Il retirait son poignet de Akira, il se grattait ensite la tête vu que Akira voulait savoir comment s'est arrivé.

Mike : Et bien, lorsquon s'est battu contre ses bandes de vampires hier, il semblerait que l'un d'entre eux nous ait échappé, et n'a pas vraiment apprécié. Il est venu jusqu'à moi cette nuit, et m'a fait payé notre geste, il m'a fait ça pendant mon sommeil ! Comment j'aurais pu le deviné hein ?!

Il poitnait du doigt Akira.

Mike : Ne me fait pas tes jugements ! Moi quand je dors, s'est dure de me réveiller ! On peut mettre de la musique à côté de moi, je continue de pioncer !

Gabriel : Si tu te nourris pas, tu vas mourir.

Mike : Oué je sais, mais si je me nourris, alors je deviendrais un monstre, et Akira ou les autres hunters vont se charger de me tuer.

Akira disait clairement qu'il n'en ferait rien si il arrivait à contrôler sa nature, en tout cas semblait fonctionner, les jambes de Akira se soignait lentement vu que Mike n'est pas encore réllemment un vampire.

Mike : Tu sais très bien que Stephan n'acceptera pas un vampire dans ses membres hunters, il me tuera peut-être dès qu'il apprendra se que je vais devenir.

Gabriel : Alors autant qu'il ne soit pas au courant.

Stephan : Au courant de quoi.

Mike tournait la tête vers lui surpris, et stressé sur le coup.

Mike : Eeeh..

Akira trouvait un excuse, il plissait les yeux, le voyant se redresser lentement bien qu'il se tenait contre le mur pour tenir debout pour le moment.

Stephan : Comment tu as fais.

Gabriel : Mike avait une fiole de sang d'un vampire sur lui, il n'est pas si idiot qu'il le fait croire.

Mike : S'était un compliment ou pas ça ?

il faut bien que je trouve quelque chose pour que mon père ne se doute de quelque chose.

Stephan : En effet, s'est une très bonne idée, avoir au moins une fiole de sang de vampire sur soit, se n'est pas bête du tout, il t'en reste pour moi ?

Mike : Eeh non désolé.

Stephan: Dommage, bien, je vous laisse. Gabriel, on a pas finis notre discussion, j'aimerais que tu passes qu'on discute.

Gabriel : Bien sur.

Je le regardais partir, j'ai pas vraiment l'envie d'aller le voir et parler de tout ça, sachant très bien qu'il ne m'écoutera de toute façon pas du tout. Je regardais ensuite Akira, qui tentait d'accepter la nouvelle, Mike est en pleine mutation pour devenir un vampire, s'il ne se nourrit pas il mourra. Sur le coup, il se sent un peu responsable de lui et de se qu'il lui arrive, car s'est son nouveau équipier. S'est vrai que s'est un jeune hunter, il a encore des tas de chose à apprendre et s'est à Akira de lui apprendre tout ça. S'est son mentor, il se dit que s'il n'aurait pas laissé échappé se vampire sa ne se serait pas produit.

Mike : S'est bon, ta pas à t'en faire Akira. je vais me laisser mourir et basta. J'aurais eu une chouette vie, moué.. J'ai baisé des tas de nana super sexy alors tout va bien.. Je devrais peut-être faire une partouse avant de crever.

Je soupirais, Akira avait raison, il ne semble pas être branché mec, mais se n'est pas le moment de penser à ça.

Mike : Quoi, tu veux que je boive du sang ?Tu veux que je devienne un vampire tes sérieux ?!

Il croisait les bras.

Mike : Tu m'aideras à me contrôler, et si t'y arrive pas hein ?

Gabriel : Laisse le faire, Akira arrivera à t'aider. De toute façon soit tu te bat, ou soit tu baisse les bras. Si sa peut te rassurer, si tu deviens un Vampire incontrolable, je t'enfoncerais moi même un pieu dans le coeur.

Mike : S'est très rassurant merci.

Du coup Akira sera encore plus proche de Mike, car il devra rester 24h sur 24h au côté de Mike. se qui devrait m'inquiéter... Mais je sais maintenant que Mike est à fond sur les femmes, alors sa devrait me rassurer.

Gabriel : Akira à propos de Derek, se qui est arrivé était accident, il n'a fait que se défendre contre mon père..

bien sur maintenant il ne fait plus confiance en Derek.

Gabriel : promet moi au moins que tu ne feras rien contre lui, laisse le tranquille

Mike : Pourquoi tu tiens tant à le protéger cette goule ? J'ai compris, tes à fond sur lui hein ? J'ai grillé à des kilomètre que tu étais de se bord là et oué.

je plissais les yeux, et il n'a pas remarqué que Akira l'était on qu'on était ensemble ?

Gabriel : sa n'a rien avoir, je ne vois pas pourquoi on devrait tuer toutes les goules si en réalité elles ne sont pas toute mauvaise. Et pour ta gouverne Mike, en effet je suis de se bord là, et je suis avec Akira.

Il faisait des grands yeux surpris, et regardait Akira.

Mike : Tu es pour les mec, merde ! On prendra plus nos douche ensemble !

Je rêve, je soupirais, tout en détournant le regard, et il prend des douches avec lui. Pourquoi je le prend mal, s'est normal quand les missions hunters est terminé qu'ils prennent des douches, mais sa m'énnerve malgré tout.

Mike : Oué s'est ça, je suis sur que tu me mate ! Sale pervers !

Il posait ensuite sa main devant sa bouche, des veines noir apparaissaient sous ses yeux, la crise commence déjà et son côté vampire apparraît, il désire se nourrir.

Mike : Merde, cette sensation est horrible ! J'ai la dalle !

Akira attrapait le bras de Mike pour partir, il me disait qu'il m'enverrait un message, ou qu'il passerait me voir plus tard, je détournais le regard, je sais que sa va pas être possible, il va trop occupé à devoir se chargé de Mike et de sa mutation. On sera encore moins se voir à présent. Je regardais l'état de mon appartement,super, et qui va se charger de tout nettoyer s'est moi évidemment.

Je regardais mon arme quinque qui était à terre,je l'a ramassais et la regardait. Je finissais par la mettre dans ma poche et partait jusque chez Derek, il faut que je lui parle. Je me rendais jusque chez lui, et sonnait à plusieurs reprise à sa porte pour qu'il m'ouvre, je sais qu'il est là, il y a sa voiture. Il finissait par ouvrir la porte, me disant clairement que je n'étais pas le bien venu,e t que je devais partir.

Gabriel : Je ne voulais pas que tout sa arrive, j'ignorais que mon père allait débarquer. Ecoute, je tiens vraiment à te faire confiance, et croire au fait que les goules ne sont pas tous comme le croivent les hunter. Mais pour que sa change, il me faut des preuves à leurs montrer. Et peut etre qu'un jour sa changera l'opinion qu'on les hunters sur vous.

Je sortais l'arme et lui tendait.

Gabriel : Tient, tu n'as cas la garder. je veux qu'on soit en confiance tout les deux, et lorsque je viens te rendre visite, j'ai une caméra caché sur moi, comme je l'ai dis une faut des preuves pour prouver que les goules vivent normalement, qu'ils ne sont pas tous dangereux.

Il prenait l'arme.

Gabriel : Pour ça, il faut que je rentre dans ton intimité, que je montre une vie de goule. Bien sur, si il y a des choses que tu veux garder pour toi, alors je ne le montrerais pas. Qu'est-ce que tu en dis ?

Il semblait réfléchir, mais toujours avec cette expression sur son visage, un sourcils légèrement redressé, se qui le rend sexy. Il finissait par me laisser entrer.

Gabriel : Non je n'ai pas besoin de filmer tes débats. Je suis désolé pour mon père, on est pas en très bon therme nous deux.

Je m'installais dans son canapé, le laissant me donner son verre, je le posais n'aimant pas boire se genre de chose.

Gabriel : Lorsque ma mère s'est fait assassiné, il est devenu très dure avec tous le monde, même avec moi. S'est une goule qui a tuer ma mère, se qui explique la rancoeur qu'il a.. Depuis, il n'arrive pas à s'en remettre, et bois beaucoup. Il veut absoluement que je le succède en devenant hunter, j'ai fais que ça le long de ma vie,mais s'était pas se que je voulais, alors j'ai finis par tout laisser derrière moi et je suis devenu professeur.

Je le regardais bien.

Gabriel : Tu voulais en apprendre plus sur moi alors voilà. J'ai adopté un chien, car je me sentais seul dans cette appart, et parce que ses maîtres se sont fait tuer. Tout quitter du jour au lendemain s'est pas vraiment facile. j'étais sans arrêt avec Akira, on faisait nos missions ensemble, et je finissais tout le soirs chez lui, en gros je vivais chez lui. Mais maintenant que je suis partis tout est différent, on ne se voit rarement à présent, lorsqu'il vient me voir s'est pour finir au lit et il repart aussi tôt.

Pour finir je finissais par boire une gorgé de mon verre en grimaçant, s'est trop fort pour moi.

Gabriel : Et maintenant il y a Mike comme coéquipier, oui il n'aime pas les hommes mais je connais Akira, il est intéressé par lui, comme il a été intéressé par moi lorsque s'est retrouvé coéquipier. Surtout que maintenant Mike est en pleine mutation pour devenir vampire, du coup Akira se sent responsable de lui et va vouloir rester pour l'aider.

Pourquoi je parle autant, je me remettais on fond du fauteuil.

Gabriel : Enfin voilà, maintenant tu sais plus sur moi tu es content ?

Il me souriait, il est toujours aussi sur de lui hum ?

Gabriel : Qu'est-ce qui te fait sourire, le fait que je te parle de moi ou le fait que tu avais raison sur ma relation avec Akira qui est compliqué?

j'ai du mal à le cerner comparé à lui qui semble facilement me cerner.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Jeu 19 Avr - 9:25

Akira tentait de se redressais pour s'appuyer contre le mur derrière lui sans avoir la possibilité de bouger ses jambes.

Akira: comment veux tu que les médecins puisse réparé ça? je sent l’entièreté de mes os briser. Il me faudrait un sorcier guérisseur, on en trouve pas dans tout les supermarché du coin. C'est le don le plus rare qu'il existe.

Stephan sortait pour appelé malgré tout de secoure, pour Akira cela en vallait plus la peine. Il se voyait déjà rester le restant de ses jours en fauteuil roulant.

Akira: fait pas attention Gabriel, il est du genre à croire au petit lutin.

il fronçait déjà les sourcils craignant déjà se que Mike allait lui dire.

Akira: quoi? qu'est ce que tu as fait encore?

il fermait les yeux comprenant, la situation.

AKira: putain de merde.

il refusait pas son sang du coup sachant que sa serai sa seul change de guérir ses jambes. Il lachait son poignet frottant ses lèvres tout en le regardant.

Akira: comment sais arriver?

il passait sa main sur son visage.

Akira: durant ton...sommeil? parce que tu te réveille pas quand un vampire te force à boire son sang toi!!?? mais t'es pas net comme mec!

il le fusillait du regard.

Akira: tu es le mec le plus désespérant que je connaisse tu sais?

Akira essayait de se remettre debout bien qu'il soit encore obliger de s'appuyer contre le mur.

Akira: il n'aura pas besoin de t'abattre si tu arrive à te contrôler.

Stephan revenait plus vite que prévu, Akira tentait vite de rattraper le coup.

Akira: que Mike a encore cassé l'une de ses armes, c'est vraiment un idiot.

il faisait deux pat dans sa direction, évidemment stephan se posait des questions. Sur le coup c'est Gabriel qui trouvait la bonne excuse. Akira attentait le départ de Stephan pour soupirer.

Akira: et merde, c'est ma faute si tu te retrouve dans cette état. J'ai laissé échapper se vampire, j'ai manquer de professionnalisme.

Il lui donnait une tappe derrière la tête voulant pas entendre Mike prononcé de tel paroles.


Akira: tu plaisante j'espère? j'ai pas passé mon temps à t’entraîner pour que tu laisse crevé facilement derrière! tu vais t'apprendre à te contrôlé et tu continuera à t’entraîner en temps qu'hunter.

Akira regardait Gabriel grimaçant un peu.

AKira: ah ben tiens, tu as plus facile de vouloir tuer mon coéquipier que ta goule.

Il ricanait n'y croyant plus du tout pour moi.

AKira: un accident? il a arracher un morceau de chair de l'épaule de ton père! tu va me dire que sa mâchoire à maladroitement rencontré l'épaule de ton père par mégarde?

il détournait le regard ne voulant plus me faire confiance maintenant.

Akira: Je ne peux rien te promettre Gabriel, je pourrais plus défendre Derek désormai. J'aurai aimé que tu l'oublie une bonne fois pour toute, mais on dirait que sa semble impossible pour toi.

Il faisait mauvaise mine sur le coup, ayant l'impression que leurs relations prenait de plus en plus de distance. Avec les question de Mike, Gabriel fini par dire la vérité à propos d'eux deux.

Akira: pourquoi plus prendre de douche avec moi? tu crois que je passais mon temps à mater ton petit cul blanc?

il le fusillait du regard.

Akira: ah c'est moi le pervers? qui projetai de faire une partouzer? c'est moi peut être?

Il reprenait son sérieux voyant Mike ayant des difficultés à se contrôlé, il attrapait son bras.

Akira: viens on rentre, Je t'appelle Gabriel...on se vois plus tard ok?

Gabriel semblait pas optimiste de se côté la, moi en tout cas j'espérai en avoir fini avec cette histoire du moins jusqu'à qu'on sonne à nouveau à ma porte. Je voulais ignorer faisant mine de rien, mais il me cassais plus les pieds qu'autre chose. J'ouvrais faisant vraiment mauvaise mine, il est pire qu'une tique se mec!

Derek: tu n'as plus rien à foutre ici, rendre donc chez toi! et oublie mon existence.

je prenais tout de même le temps d'écouter se qu'il avait à me dire tout en baissant les yeux vers l'arme qui me tendait. J'haussais le sourcil réfléchissant, il veux vraiment filmer ma vie? j'ai l'impression d'être le candidat d'une série télé réalité. Bon sans j'arrive pas à croire se que je vais faire, je prenais l'arme l'invitant à entrer.

Derek: je vais accepté de toute façon j'ai l'impression que tu va pas me foutre la paix. Qu'est ce que tu veux filmer? moi en pleine action? montrer au hunter que les goules ont un bon coup de reins.

Je ricanais sur le coup lui donnant mon verre et m'en servais un autre.

Derek: sa m'étonne pas, c'est un vrai fumier ton père.

Je le regardais un peu du coin de l'oeil, je rêve où il se met à se confier à moi maintenant? Je m'installais sur le canapé devant lui écoutant sa petite histoire jusqu'au bout. Je souriais au fond j'avais raison avec son hunter et j'aime avoir raison. Je le montrais bien de mon sourire de vainqueur.

Derek: je dirai un peu des deux. Peut être que tu devrai arrêter ta petite relation avec ton hunter. Déjà parce que c'est un con mais aussi parce qu'il va te trompé bientôt.

J'haussais les mains.

Derek: quoi? tu l'as dit toi même non? il se tape ses coéquipiers, alors quitte le avant que cela arrive. De toute façon ta liaison rime à rien, tu le vois que pour coucher à avec. Si c'était tout les jours sa serai plus intéressant mais la...avec un hunter, tu as le temps que tes couilles explose. Trouve toi donc un mec qui pourra te gratter la nouille sans elle picote. 

je faisais un sourire ne coin.

Derek: en faite tu film déjà la? 

je faisais mine de chercher un caméra sur lui.

Derek: Si tu me disais plutôt pourquoi tu t'es confié à moi? qu'est ce que t'attend en retour? que je fasse de même? que je te révèle tout sur mon passé? qu'est ce que tu as envie de me dire hein? tu es pas venu juste pour te confier.

je changeais de mine quand il me demandais si je connaissais un Silas. Je me levais allant directement regarder par le fenêtre si il me surveillais.

Derek: tu l'as vu?

Il est donc en ville, pourquoi? je croyais qu'il allait me laisser tranquille?

Derek: c'est l'homme qui m'a élevé et je suis étonné qu'ils vous ai pas tous tuer. Il déteste les humains et les sorciers.

je revenais prêt de lui me servant un autre verre que je buvais d'une traite.

Derek: il a la puissance nécessaire de raser cette ville sans aucun effort, la seul chose qui le retiens c'est les autres créatures qui y vivent également. Il a été esclave toute sa vie, battu, torturer par le simple plaisir des sorciers. Tout ça parce qu'il était né avec quelque écailles sur la peau. Il a fini par accumulé énormément de pouvoir au fil des années au point d'égalé le prétentieux qui a son cul posé sur le trône en ce moment. 

je revenais devant Gabriel.

Derek: et silas sais tout autant que moi que se soit disant signer de "paix" avec les autres créatures est uniquement pour essayer de calmer la colère de silas, mais il n'est pas dupe loin de la. Si il est revenu dans cette ville c'est pas pour rien, il veux peut être me faire revenir mais se vieux serpent peut toujours courir.

sa y est c'est moi qui me met à beaucoup causer. 

Derek: le mieux c'est pas de le foute en pétard, donc si les hunter ne me font plus chier alors silas devrai rester dans son trou. 

je dis ça, mais j'en suis pas plus sûr que ça. 

Derek: désolé pour ta mère, je suis bien conscient qu'il a de vrai saloperie chez les goules. J'en ai déjà croisé plus d'une. En faite il a des mauvais de chaque côté, c'est comme ça partout.

je me chipotais les cheveux, je pense que je vais regretter rapidement mes mots.

Derek: par sécurité, tu devrais peut être rester ici quelque temps. Avec Silas dans les parages...autant pas le sous estimé et puis si je peux faire chier ton père, tant mieux. Je demanderai à Kat qu'elle aille chercher ton ami à quatre pattes et quelque un de tes affaires, en attendant...tu devrais peut être aller prendre une douche, tu semble complètement coincé. 

je faisais un petit sourire en coin le suivant du regard. Je reste quand même inquiet à propos de Silas, qu'est ce qu'il a derrière la tête? Je montais dans ma chambre prenait des affaires à moi avant d'entrer dans la salle de bain discrètement. Je souriais le voyait à travers la vitre de la douche. 

Derek: et bien moi qui croyait que tu étais maigre comme un baquette, tu as de jolie petite tablette de chocolat. 

Il se retournait sur le coup pour que je le regarde.

Derek: tu fais ta gêner?

de toute façon j'ai pu regarder son cul aussi du coup.

Derek: tu m'as bien vu en caleçon toi, moi j'ai juste franchi le cap. 

je montrais les vêtements que je lui avais apporter et les posait sur levier.

Derek: tu va pas remettre tes vêtements qui pue la sueur de sorcier, alors je te prette les miens. J'en suis sûr que la chemise noir t'ira super bien.

je le regardais encore un peu avant de sortir en ricanant.

Derek: il est mignon quand il fait son gêner le sorcier.

je fermais la porte derrière moi descendant au salon, je le voyais revenir avec mes vêtements. 

Derek: oh, c'est que sa te donne un petit côté sombre ainsi. je crois que je vais te l'offrir cette chemise. 

je venais vers lui.

Derek: bouge pas, je vais pas te manger.

Je déboutais un peu la chemise.

Derek: voilà, c'est mieux. C'est que je pourrai presque te faire l'amour la.

bon c'est vrai que je joue avec, j'ai envie de voir jusqu'où je peux aller avec lui. C'est tellement facile de le mettre mal à l'aise. 

Derek: désolé, j'aime bien de jouer avec mes proies avant de les manger et puis tu semble aimé être dragué. 

j'attrapais son menton l'empêchant de retarder ailleurs.

Derek: ne me dit pas le contraire, tu détourne le regard pour m'empêcher de lire en toi, je te l'ai dit on lis en toi comme dans un livre ouvert. Ton hunter ne te draguai plus comme ça n'est ce pas? tout passait par le pieux et quand est ce vous vous donnez la peine de vous échanger un mot doux de temps en temps?

il essayait de me prétend que c'était le cas, mais il semblait tout de même réfléchir.

Derek: mouais...c'est vrai que je suis pas le mieux placer pour savoir se qu'est un bon couple, mais ...j'ai vue assez de film romantique à cause de Kat pour savoir que sa se résume pas à ça. 

je soupirais, bon aller je vais le laisser tranquille avec cette histoire.

derek: très bien, j'arrête de te taquiner. De toute façon tu comprendra bien par toi même, si c'est pas déjà le cas.

je le regardais bien de la tête au pied avant de le laisser un peu tranquille moi aussi j'allais prendre ma douche. Je fermais les yeux m'appuyais contre le carrelage avant de sourire sentant Gabriel qui était à sont tour la.

derek: tu veux te venger en me mettant mal à l'aise à mon tour?

je r'ouvrais les yeux regardant sa petite caméra dans sa main.

Derek: tu veux me filmer? sous ma douche? 

filmé toute ma vie normal de goule hien? je m'appuyais un peu contre la vitre frottant la buée pour bien la regarder.

Derek: tu veux que je frotte la buée pour bien voir la partie la plus interessante de mon anatomie? 

t'es mal barré avec moi Gabriel.

Derek: attend j'ai une meilleurs idée.

J'ouvrais la porte le tirant avec moi sous la douche.

Derek: oups, la caméra est toute mouillé. c'est pas une waterproof? bien maintenant on va dire qu'on est quitte. On sais vu tout nu tout les deux.

je le regardais bien dans les yeux avant de l'embrasser, je le sentais crisper mais il semblait pas me repousser au premier coup. Alors je l'embrassais encore et plus profondément et commençait même déboutonner d'avantage sa chemise. 

Kat: derek!

elle toquait à plusieurs reprise à la porte, je me reculais de Gabriel du coup.

Kat: j'ai enfin trouvé mon staaage!!! un vétérinaire accepte que je le suive dans ses opérations!!!

Derek: et tu es oubligé de venir m'en parler quand je prend ma douche?

Kat: tu sais pas simplement me félicité au lieu de raler?

je levais les yeux.

Derek: félicitation.

Kat: merci!! oh! je vais téléphoner à Gabriel pour lui annoncer la nouvelle!!! 

je l'entendais courire jusqu'à sa chambre comme une furie.


Derek: je lui dis que tu es déjà au courant?

Il sortait de la douche du coup et de la salle de bain allant dans une chambre.

Derek: quooi? j'embrasse si mal que ça?

bien sûr que non, je suis doué pour ça. bon je me mettais un caleçon et un pignoire avant d'entrer dans sa chambre. Il était au téléphone avec Kat la félicitant pour son stage, je lui lançais un essuie au visage puisqu'il était encore trempé.


derek: tu lui a même pas dit que tu étais ici? elle le verra demain matin tu sais? pourquoi tu as fuis hum? tu as pas aimé mon baiser peut être? 

évidemment son hunter.

Derek:  très bien Gabriel, après tout je vais pas non plus te violer. Je te laisse décider par toi même, si jamais ma chambre n'est pas loin.

Je souriais sortant de la chambre pour rejoindre la mienne. Me couchant sur mon lit je regardait le plafond, en faite je déconne à plein tube. Je m'étais jurer de jamais m'attacher à un sorcier...et voila que je tente de coucher avec l'un d'eux. Si on m'aura dit ça il a quelque jours...j’éteignais la lampe et c'est trois quart d'heure plus tard que j'entendais quelqu'un entrer dans ma chambre. Je me retenais de sourire le laissant venir jusqu'à moi, mais je retirais mon sourire reniflant l'odeur autour de moi. Directement je sortais mon kagune le dirigeant dans sa direction, il l'attrapait d'un main ferme. J'allumais la lampe grimaçant de plus belle.

Derek: valas...putain de merde voilà une tronche qui m'avais pas manqué. Silas t'utilise toujours comme larbin? laisse moi deviner, il t'envoie pour que je rentre à la maison? 

je tirais sur mon kagune pour qu'il me lâche.

Derek: je rentrerai pas, bravo il m'a trouvé et alors? il a accepté que je m'en aille alors maintenant qu'il me lache les baskets.

je me recouchais dans mon lit.

Derek: maintenant dégage, va donc trouver le petit cul d'un gamin a baiser.

sur le coup il me faisait la remarque que j'avais bien l'intention de baiser le cul d'un sorcier. Je me retournais pour le fusiller du regard.

Derek: fou moi le camps, va donc laisser les doigts de ton maître.

il s'en allait, c'est certain silas n'a pas l'intention d'abandonner. Si il va envoyer jusqu'à son chien jusqu'ici...putain, pourquoi on me fou pas la paix?


Silas était devant la fenêtre regardant dehors depuis son manoir.

Silas: tu es revenu sans Derek? ne t'en fais pas je me doutais quel serai sa réponse.

Il se retournai pour le regarder.

Silas: je voulais juste qu'il sache que j'étais de retour à présent, il finira par me revenir. Il n'a pas le choix, je l'ai laisser profité de sa belle vie mais maintenant il doit payer sa dette. 

il s'approchait de valas le regardant bien levant les yeux.

Silas: je sais que tu l'as jamais aimé, mais je t'interdis de le tuer compris? sa valeur est aussi précieuse que la tienne. Tout comme mes autres enfants.

il regardait bien d'autres personnes qui travaillai pour lui, leurs souriant à tous. Il avait plusieurs espèce différents et tous étant unique dans leurs genre

Silas: on finira par avoir notre vengeance et cette fois se sont les sorciers et leurs hunter qui agenouillerons à nos pied. 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Jeu 19 Avr - 21:39

J'étais donc chez Derek, et malgré se que je pensais le contact se faisait. Je me disais qu'après se qu'il s'était passé chez moi, à coup sur il ne voudrait plus me voir ni me parler, mais je suis là dans son canapé entrain de lui parler de moi, de ma vie en me disant que de cette façon il verra que je suis sérieux, et que je veux avoir une relation de confiance avec lui.

Et bien sur, je parlais de ma relation avec Akira. Je ne sais pas vraiment pourquoi, peut-être parce qu'il a raison quelque part, je sens que cette relation ne tourne que dans un sens, qu'on s'éloigne de plus en plus. On ne se voit que pour coucher ensemble pratiquement rien de plus, et maintenant avec l'histoire de Mike, et moi de Derek, sa devient compliqué entre nous..

Derek me disait clairement que je devrais plutôt arrêter cette relation, il était cash avec moi disant qu'il allait bientôt me tromper, j'en plissais les sourcils.

Gabriel : Pourquoi tu sembles aussi de toi en me disant ça.

Me tromper avec Mike.. Oui s'est la chose que je crains depuis que je l'ai vu avec lui. Je soupirais de se qu'il me disait à se propos. Il est vraiment cash avec moi, enfin je pense que se n'est pas seulement avec moi mais avec tout le monde, il s'en fiche que sa plaise ou non.

Gabriel : Tu ne connais pas Akira, j'ai confiance en lui..

Il me demandait si je filmais.

Gabriel : PAs encore non.

Pour être sur il me fouillait pour chercher une caméra sur moi. Il finissait par me demander se que je cherchais en retour de m'être confié à lui. Il n'est pas bête s'est sur, en effet il à raison, depuis la visite de SIlas chez moi, je reste très inquiet.

Gabriel : S'est vrai.. J'ai eu la visite de Silas chez moi. Il s'en est pris à nous, parce que mon père s'est attaqué à toi, il s'en est pris également à Akira en lui brisant les jambes.. Sa puissance de télékinésie dépasse largement le miens. Alors qui est-ce pour toi ?

Je le regardais bien, étant intéressé par se qu'il allait m'apprendre. ALors s'est cette homme là qui la éduqué ? Il me racontait donc l'histoire et le passé de Silas, pourquoi il était remplis de haine envers les humains et les sorciers, je l'écoutais étant très intéressé mais également inquiet.

Gabriel : JE vois.. Et s'il ne reste pas dans son trou.. ?

sa ne me plaît pas du tout, comment on peut faire pour arrêter un type pareil ? Il finissait par changer de conversation, parlant de ma mère et qu'il était désolé, je soupirais détournant le regard. Mon père hais les goules depuis se jour, et il a juré sur la dépouille de ma mère de tous les anéantir, j'étais à côté de lui quand il a dit ça, j'étais qu'un gosse. Et on peut dire que j'ai été son souffre douleur, il s'est servit de toute cette douleur en lui pour m'entraîner et accroître mes pouvoirs au plus vite pour que je devienne un jour hunter, j'ai pas eu une enfance comme tous le monde.

Gabriel : Oui, je ne voulais pas le croire avant de te connaître. Mon père m'a tellement dit le contraire, que je croyais que les goules étaient tous pareil comme celui qui a tué ma mère.

Je ne m'attendais pas du tout à se qu'il me propose ça, que je reste ici, chez lui pour ma sécurité, s'est vrai que avec Silas qui est venu chez moi, il pourrait très bien revenir alors je ne me sens pas en sécurité là-bas..

Gabriel : Eeh oui, je pense que s'est une bonne chose à faire.. Il pourrait très bien revenir encore une fois..

Une douche, est-ce que je pue à se point là ? Bon s'est vrai que j'ai paniqué avec tout se qu'il s'est passé chez moi, d'abord Derek et mon père, ensuite silas.. Une bonne douche ne me ferait pas de tord en effet.

Gabriel : Oui s'est une bonne idée, je pense en avoir besoin. Merci en tout cas.

Je partais donc jusqu'à la douche, je me déshabillais et entrais sous la douche où je commençais à me détendre, sa fait du bien une bonne douche. Mais j'ouvrais les yeux entendant la voix de Derek qui était entrain de me mater, sur le coup j'étais gêné de se qu'il me disait, je me mettais rapidement dos à lui.

Gabriel : Tes obligé de me regarder ?

Je tournais la tête du coin de l'oeil pour le regarder, et regarder les affaires à lui qu'il m'apportait.

Gabriel : Oui merci, maintenant si tu pouvais sortir.

J'en reviens pas, il n'a aucune gêne sa s'est sur. Et il a bien profité pour me regarder, est-ce que je suis son genre de mec ? Je  me frottais la tête, non mais pourquoi je me pose se genre de question sérieusement. Une fois bien propre, je finissais par sortir de la douche, je m'essuyais et regardais ses vêtements, je finissais par les mettre, ça va on fait la même taille pratiquement. DOnc sa m'allait plutôt bien. Je finissais par sortir et le rejoindre, je le regardais bien sa semble lui plaire de me voir habiller comme ça, je le voyais s'approcher de moi.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il y a ?

Il venait juste déboutonner quelque bouton, je regardais bien ses mains et ensuite son visage, merde, je crois qu'il me fait de l'effet, rien que le fait qu'il soit proche de moi comme ça. Je levais un sourcils de se qu'il disait, presque me faire l'amour ?

Gabriel : Et bien.. retient tes ardeurs.

Oui j'avais bien remarqué que tu aimais jouer, mais s'est vrai que j'aime bien me faire draguer, disons que sa faisait longtemps que sa ne m'arrivais plus. Au début, entre Akira et moi s'était très intense, il me draguait sans arrêt. Se n'est pas le premier avec qui j'ai couché, mais dès que je l'ai vu, il m'a attiré et, il a tout fait pour me faire comprendre qu'il me désirait. Aujourd'hui s'est plus vraiment trop ça.

Je regardais ailleurs malgré tout de se qu'il me disait, mais il m'attrapait le visage pour que je le regarde à nouveau, se que je faisais. Derek a bien compris se qui se trame dans ma relation entre Akira et moi et n'hésite pas à me le faire savoir, mais je veux pas me dire que ma relation avec lui est à se stade.

Gabriel : Tu te trompes, on est.. Toujours attiré l'un par l'autre, alors bien sur qu'on se drague et on se fait des mots doux et.. S'est juste compliqué s'est tout. Et puis qu'est-ce qui te fait croire que dans un couple sa doit se passer comme ça.

Je sais même pas pourquoi je me défend à se sujet là, je ne devrais pas à me justifier sur mon couple. Mais bon, je sens très bien au fond de moi que sa ne durera plus longtemps.. Je ne sais pas pourquoi mais depuis le jour où j'ai décidé d'arrêter d'être hunter, je m'étais déjà éloigné de lui en quelque sorte..

Gabriel : Les films et la vrai vie s'est loin d'être différent.

Il finissait par arrêter de m'ennuyer avec ça, et je préfère en effet. Il allait se prendre une douche et pourquoi je ne pourrais pas me venger de se qu'il a fait avec moi, je souriais et me rendais jusque là, je profitais donc pour le mater sous la douche et j'avais sortis ma petite caméra pour le filmer.

Gabriel : Il me faut tout les renseignement nécessaire de ta vie, même sous la douche.

JE souriais, voulant me venger, mais tenter de le gêner à son tour et sa semblait pas du tout le cas au contraire. Je baissais le syeux lorsqu'il frottait la buée, et bien sur je regardais se qu'il avait entre les jambes. On peut dire qu'il a toujours un jeu à l'avance avec moi, je suis mal barré avec lui.

Gabriel : eeh tu fais quoi ?

Il m'attrapait pour me mettre sous la douche avec lui, du coup que je me retrouvais trempé et ma caméra avec.

Gabriel : Je vais devoir m'en payer une autre, oui on est quitte, du coup je vais...

Il me regarde avec se regard, je restais figé devant lui, il finissait par s'approcher de plus en plus de moi pour m'embrasser, je me laissais faire. ET la température commençait à monter, il m'embrassait de plus en plus, et je dois avouer que je me laissais aller, 'javais déjà mon membre qui durcissait en bas. Il déboutonnait même la chemise de plus en plus, mais tout s'arrêtait lorsqu'on entendait Kat crier après lui.

Se qui nous coupait tout les deux, Derek se reculait de moi, je tentais de m'en remettre, merde qu'est-ce que je fabrique ? Elle disait avoir trouvé un stage dans se qu'elle voulait faire, une clinique vétérinaire. Elle partait pour me prévenir, je regardais Derek et finissait par rapidement sortir de la douche s'est pas vrai je me laisse trop aller avec lui ! Je crains que Akira me trompe avec Derek, et moi qu'est-ce que je fais ? Je le rejoins dans la salle de bain pendant qu'il prend sa douche et je le laisse m'embrasser.

Une fois dans la chambre, je decrochais le téléphone s'était Kat, je l'a félicitais, disant que j'étais contente pour elle et ainsi de suite. S'est vrai que je ne lui ais pas dit que j'étais ici mais bon, je sentais que Derek me lançait un essuie, oui je suis encore trempé. Je posais mon téléphone et m'essuyais la tête.

Gabriel : Non je lui ais encore rien dit.

Je soupirais restant dos à lui.

Gabriel : Je suis encore avec Akira je te rappel, s'est pas mon genre de tromper quelqu'un..

Je le regardais du coin de l'oeil alors qu'il s'en allait dans sa chambre, je finissais par retirer mes vêtemetns pour les laisser sécher, et dormait donc nu, pas trop le choix. Je regardais le plafond tout le long, j'arrive pas à trouver le sommeil. Une partie de moi à très envie de le rejoindre mais de l'autre, j'ai pas envie de faire ça, et de me sentir mal ensuite vis à vis de Akira. Je me retournais sur le côté, pensant qu'il était surement avec Mike, je regardais mon téléphone et finissait par lui envoyer un message, pour savoir comment sa allait avec Mike, qu'il me manquait. et j'attendais comme ça pendant de longue minute qu'il me réponde mais sa n'était pas le cas. Il ne m'envoit jamais de message, s'est rare quand il me sonne aussi.. Il passe juste à l'improviste sans prévenir. Et là, je ne lui ais même pas dit que j'étais chez Derek, il ne le comprendrait pas de toute façon.

Je me retournais dans l'autre sens, il faut que j'arrête de penser à tout ça, ou je n'arriverais jamais à dormir. Je me demande se que Derek fait. Il pensait que j'allais venir dans sa chambre sans doute, mais s'était Valas qui lui rendait visite, il attrapait son kagune d'une main.

Valas : Calme tes ardeur Derek.

Il le regardait bien.

Valas : En effet, s'est lui qui m'envoit, il veut que tu rentres.

Il lâchait son kagune Derek ne semblait pas vouloir rentrer en tout cas.

Valas : Ta bien l'intention de vouloir baiser un putain de sorcier, qu'est-ce qui est mieux hum ? Je me demande se que Silas dira en apprenant que tu te rapproche d'un sorcier.

Il faisait un sourire le voyant s'énnerver, et finissait par se téléporter. Il m'a fallut du temps, et beaucoup résister pour ne pas rejoindre le lit de Derek pour ensuite m'endormir. Je peux dire que le réveil n'état pas facile, heureusement que s'est encore le week end. Je passais ma main sur mon visage, il est déjà presque 11heure.. Je finissais par me lever, enfilant les vêtements qui avait réussit à sécher. Je descendais ensuite, Kat était surprise de me voir ne s'attendant pas à se que je sois là.

Gabriel : Bonjour, hum oui je suis désolé de ne pas t'avoir prévenu. Je vais rester ici, je ne sais pas encore combien de temps en réalité..

ELle pensait déjà une aventure entre Derek et moi, surtout que je porte ses vêtements. Je lui montrais mes mains.

Gabreil : s'est pas du tout se que tu crois, il n'y a rien entre lui et moi.

Derek arrivait en disant le contraire, ou du moins pour le moment que se n'était pas le cas, mais que sa ne devrait pas tarder.

Gabriel : Ne l'écoute pas, je suis déjà avec quelqu'un, Derek à oublié de le mentionné.

Je le fusillais du regard.

Gabriel : Je suis content pour toi, que tu ais trouvé le stage de tes rêves. Tu auras ton premier chien à t'occuper, Sa te dérange qu'on aille chercher mon chien, en même temps je vais prendre quelque vêtements au passage.

Je regardais mon téléphone, Akira ne m'a jamais répondu, je suppose qu'il est trop occupé. Kat était déjà ravie de retrouver mon chien, on partait donc tout les deux jusqu'à mon appart après avoir déjeuné. Je prenais plusieurs affaire elle remarquait bien sur le désordre, ma table cassé et plein d'autre affaire.

Gabriel : Il y a du pas mal d'action hier chez moi, mon père avec Derek et ensuite.. Un certain Silas enfin soit.. je ne suis plus trop en sécurité chez moi.

Je préparais une valise avec mes affaires.

Gabriel : Tu avais raison sur Derek, s'est quelqu'un de bien, je m'en rend bien compte. Par ma faute je lui ais causé des problème. Mon père ne va surement pas le lâcher..

Je regardais quelque affaire de Akira, il y a sa brosse à dents pour lui ici, et des affaires de rechange, je détournais le regard, il faut que je passe peut-être le voir et voir comment sa se passe avec Mike. MAis d'un autre côté, j'ai pas vraiment envie de les voir ensemble tout les deux... Je laissais donc un mot, disant que je n'étais pas chez moi pendants plusieurs jours, que s'était trop dangereux que je reste ici. Je n'en disais pas plus, s'est vrai qu'il s'est tout de suite inquieté pour Mike, mais pour moi dont Silas est venu chez moi en personne sa ne lui a pas fait tilt que je pourrais être en danger ici.

Enfin soit, je partais fermant la porte derrière moi, et en plus il a mes doubles de mes clés, j'entrais dans ma voiture, Kat à côté de moi, disant que je ne semblais pas allé très bien.

Gabriel : S'est rien désolé, je pense à plein de chose en même temps.

Je finissais par démarrer, retournant à la maison de Derek, qui était entrain d'attendre dans le fauteuil, je posais mon sac à terre le regardant il était au téléphone surement pour le travail, il est sexy même quand il est concentré, enfin la il semble plutôt énnervé par le type au téléphone et lui raccrochait au nez.

Gabriel : Tu es un patron strict.

Il me souriait. Je lui montrais un sac, où je sortais plusieurs caméra.

Gabriel : J'ai apporté le nécessaire, on va en poser dans quelques pièces de vie.

Je commençais déjà à en poser.

Gabriel : Bien sur si il y a des pièces que tu préfères que je n'en mette pas tu le dis.. les chambres et les salle de bains il n'y en aura évidemment pas.

Il me parlait de ma petite séance caméra quand il était sous sa douche, Kat en rougissait sur le coup de l'apprendre, j'étais déjà mal à l'aise, repensant par la suite, j'étais collé contre son corp nu et trempé et le baisé, je faisais semblant de rien.

Gabriel : Hum, s'était une vengeance personnel, ne va pas t'imaginer des choses.

Je parlais à Kat bien sûr. Du côté de Akira et Mike, la nuit avait été plutôt dure pour Mike, Akira lui avait faire boire du sang humain, et la mutation avait donc commencé de plus belle. Il ressentait sans arrêt le besoin de vouloir boire du sang frais de quelqu'un, mais Akira bien sur l'en empêchait et le gardait enfermé chez lui. Il n'avait pas dormi tout les deux de la nuit, Mike était entrain de boire cette poche de sang, il y en avait une dizaine déjà sur la table.

Mike : Sa semble trop peu à chaque fois, s'est sensation est horrible bordel ! COmment je pourrais travailler en tant que hunter dans ses conditions !

Il le regardait.

Mike : Stephan va se poser des questions si on reste là tout les deux à ne pas faire notre travail. Je déteste déjà se que je suis devenu fait chier..

Il détournait le regard.

Mike : ET pourquoi j'ai envie de chialer maintenant ?!

Il lui expliquait que les émotions des vampires pouvait être décuplé par deux au début de la mutation.

Mike : super, et la sensation pour le sexe est décuplé par deux aussi ? Autant voir les bons côté des choses !

Il soupirait, passant sa mains sous sa gorge.

Mike : J'arrête pas de penser à enfoncer mes crocs dans la gorge d'une jeune lycéenne innocente, tu crois vraiment qu'un jour ou l'autre les poche de sang me suffira ?

Il semblait dire que oui.

Mike : Oué bah pour l'instant je pète un plomb.

Il se levait.

Mike : Faut que je sorte d'ici !

Il passait à un endroit où il y avait du soleil qui passait, il se brûlait, il reculait sur le coup.

Mike : S'est quoi ça merde ! Sa brûle !

Il regardait ses mains qui cicatrisait.

Mike : Tu vas pas me dire que s'est comme les légendes, je peux pas sortir en plein jour ?! S'est sérieux !

Il disait qu'il allait trouver une solution pour ça, un sorcier qui pourra lui faire une bague afin qu'il sorte la journée.

Mike : Super, on va se faire chier ici ensemble.

il regardait discrètement par la fenêtre, sans toucher le soleil, regardant les voisins loin en face, arrivant à entendre leurs conversation.

Mike : S'est sérieux, j'arrive à entendre se qu'ils se disent, s'est le pied.

Il le regardait.

Mike : Au faite tu sais que hier soir ta reçu un message, surement de Gabriel. J'en reviens pas que vous êtes ensemble tout les deux, sa dure depuis longtemps ?

Il croisait les bras penchant la tête.

Mike : Maintenant que j'y pense, quand j'étais encore en entraînement hunter, je vous voyais souvant ensemble, assez proche. Mais j'avais pas fait le rapprochement, je te voyais pas du tout de se bord là en faîte. Mais tu remballais toutes les nanas sexy qui te draguait, donc oué, j'aurais du le deviner en faîte, heureusement je les consolais de tes râteaux.

Il ricanait.

Mike : Tu devrais aller le voir, s'est bon je vais me contrôler, tant que tu as une réserve de sac de sang j'arriverais à gérer, enfin je crois.

Il ne voulait pas bien sur prendre le risque.

Mike : Tu vas foutre ton couple en l'air pour moi ? Comme s'est gentil. Nan sérieusement, il semblait pas apprécier l'idée qu'on soit ensemble 24h sur 24h à cause de ma mutation.

Il levait les mains.

Mike : MAis sa me regarde pas après tout, et puis il est peut-être lui aussi avec Derek la "goule" qui protège autant, s'est vrai, s'est assez bizarre qui désire autant prouver qui il est gentil, je pense qu'il est surtout attiré par lui.

Vu la tête qu'il faisait, il se taisait.

Mike : Oups, je suis pas doué à se niveau là, je balance tout sans réfléchir. L'un de mes défauts, en faite y a pas que ça, j'ai trop de défauts je sais pas besoin de me le dire.

Il s'asseyait à nouveau soupirant.

Mike : Bordel je me fais chier, ta même pas une console chez toi. S'est vrai que ta pas le temps pour ça, mais quand même.

Il pensait à un truc ensuite.

Mike : Et pourquoi Gabriel ferait son jaloux avec moi en plus, s'est vrai quoi ! Moi s'est les nanas qui m'attirent. Avec quelque chose dans les fesses s'est pas mon tripe ! Hum oui désolé de revenir la dessus.

Il levait un sourcils lorsqu'il disait qu'il ne pouvait pas savoir si sa lui plaisait ou non s'il n'a jamais tenté l'expérience.

Mike : J'ai aucune envie de tenter l'expérience ! J'aime les gros seins et les minettes surtout quand elles deviennent toute trempé devant moi.

Il attrapait une nouvelle sac de sang pour commencer à la boire.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Sam 21 Avr - 22:29

Je me réveillais grace à le bonne odeur de café, je souriais arrivant d'entendre Gabriel discuté d'en bas. Je m'habillais vite afin de les rejoindre gardant le sourire aux lèvres.

Kat: Vous...vous êtes ensemble c'est ça? je reconnais la chemise noir de Derek.

Elle était rouge gêné à cette idée, Gabriel voulait la rassurer sur le coup.


Derek: je suis pas certain, je crois qu'il craque complètement pour moi. Sa devrai plus tarder pour passer au chose sérieuse.

Je me servais mon café haussant les épaules.

Derek: sa aussi sa devrai plus tarder.

il essaye de me faire un regard méchant la? 

Kat: non sa serai super! on va vite chercher le loulou!! 


Derek: c'est vraiment obliger d'y aller maintenant?

kat: bien sûr que lui! il doit être tout seul le pauvre! et il doit surement faire ses besoins.

Je levais les yeux aux ciel, bon je vais être obligé d'attendre autant que je m'occupe de mon boulot en attendant. Kat partait donc avec Gabriel en voiture jusqu'à chez lui, à peine entré elle regardait le désordre.

Kat: qu'est ce qui sais passé ici?

elle se montrait inquiète sur le coup, elle mettait la laisse au chien pendant que Gabriel se prenait quelques affaires. 

Kat: tout va bien Gabriel? tu as mauvaise mine.

il n'en disait pas plus et finissaient tout deux par rentrer, moi j'étais au téléphone avec un de mes collègues.

Derek: ses papiers aurait du être signer il a déjà deux jours! envoyez moi les autres document par mail, je les imprimerai pour les complété moi même. je veux que ses signatures soit faite! ou je trouverai quelqu'un d'autre pour les faire à votre place!

je raccrochais tout en levant les yeux vers Gabriel.

Derek: j'y suis bien obligé, je m'absente quelque jours et ils se relache tous. 

je levais le sourcils regardant toute les caméra dans le sac.

Derek: t'es sérieux la?

il est vraiment à fond dans son truc, je regardais où il mettait les caméra prenant un grand sourire.

Derek: pourtant je me souviens bien que tu t'es pas gêner à venir me filmer sous ma douche.

kat redressait au ses oreilles entendant cela.

Kat: tu l'a filmé sous la douche?

elle baissais une oreille seulement faisant une mine suspect.

Kat: bien sûr.

Elle prenait un petit sourire.


kat: je vais promener le toutou, je vous laisse tout les deux.

elle nous faisait un clin d'oeil avant de sortir, je ricanais sur le coup.

Derek: elle semblai pas convaincu, alors tu n'as pas de nouvelle de ton petit hunter?

je lui donnais une tasse de café.

Derek: sa annonce le début de la fin, je crois que tu le sais et c'est pour ça que tu m'as pas repousser hier. et si Kat ne nous aurai pas interrompu.

Je faisais un grand sourire qui résumait bien tout.


Derek: n'essaye pas de te mentir à toi même, ta petite relation ne résume à rien. Tu devrai te laisser aller à d'autre horizon.

il ne veux pas abandonner l'affaire, mais je serai patient. 

Derek: très bien Gabriel, je relève le défis. Je vais te laisser craquer et c'est toi qui finira par me sauté dessus.

Et je vais tout faire pour que se soit le cas en tout cas.

Derek: tu peux rentrer Kat.

Elle se montrait la main derrière la tête.

Kat: quel pur hasard, je venais tout juste de rentrer de la promenade.

Derek: bien sûr, sa fait longtemps que tu me demande d'aller à la plage Kat. On va profiter de ta dernière journée de tranquillité avant ton stage. 


Kat: super!!! oh je dois choisir mon bikini!

elle partait vite en courant pour préparer les sac, moi je passais mon bras autour des épaules de gabriel.

Derek: ne t'en fais pas on va bien s'amuser et puis même une goule peut se détendre, tu pourra filmer ça. mon corps humide et brillant au soleil, ça va être intense.

J'approchais mes lèvres de son oreille.

Derek: je t'aiderai à mettre ta crème solaire, tu semble avoir une peau délicate.

je le mettais mal à l'aise et il ne sais toujours pas le caché. 

Kat: j'ai tout! J'ai même pense à prendre tes affaires derek! 

Derek: et toi Gabriel tu as se qu'il te faut? à moins que tu veux te baigner tout nu?

Je faisais mon sourire en coin, il fait mine de faire mauvaise tête mais je suis pas dupe. On allait tous dans ma voiture et nous mettait en route.

Derek: Kat, je peux savoir pourquoi le chien est dans la voiture?

kat: il va venir à la plage avec nous quel question! il va creuser dans le sable et se baigner avec moi!

Elle est vraiment pas possible avec les animaux, pire qu'une mère et ses gosses. On arrivait à destination c'est Kat qui choisissait son endroit et plaçait les transate.

Kat: la cabine pour se changer son la bas.

Derek: tu veux que je vienne avec toi Gabriel? je t'aiderai à te déshabiller.

Il partait tout seul, je continuais à sourire.

Kat: tu as vraimetn décider à lui faire du rentre dedans.

Derek: et cela te gêne?

kat: pas vraiment en faite, tu es different qu'avec tes autres conquete.

Derek: comment ça?

Kat: tu te donne beaucoup de mal pour "un sorcier" tu sera pas amoureux?

Derek: dit pas de bêtise, je me relève juste un défis.

Kat: bien sûr à d'autre.

Derek: va te changer à la place de dire des conneries!

je lui donnais une tape sur les fesses, elle poussait un cris et partait en courant jusqu'à la cabine. Bon je faisais de même, gabriel était déjà assis sur le transat entrain de vite se mettre de la crème solaire avant que je n'arrive. mais trop tard j'arrivais par derrière lui piquant la bouteille.

Derek: tu risque d'avoir de difficulté pour le dos laisse moi faire.

Je faisais couler doucement la crème sur la paume de ma main et m'asseyais derrière lui.

Derek: arrête de bouder, c'est que de la crème et pas du lubrifiant non plus. C'est pas dans le dos que je l'aurai appliquer.


Je ricanais à sa réaction et commençait à lui appliquer.


derek: je parie que ton hunter ne t'a jamais invité à venir à la plage avec lui, après tout son métier lui permet pas d'avoir se genre de détente.

je l'attrapais contre moi, puisqu'il ne voulait pas qu'on parle d'Akira.

Derek: tant fais pas de toute façon j'ai ma réponse à ta réaction, je pourrai t'emmener à beaucoup d'autres endroit. Les sources chaude par exemple ou un voyage loin de cette ville maudite.

je me reculais quand Kat arrivait en secouant sa queue trempé sur moi.

Kat: sa calmera tes ardeurs!

Je retirais mes lunette de soleil.

Derek: tu te crois maline hein?

je me levais vite l'attrapant pour le porter comme un sac à patate. Elle criait tout en rigolant à le fois et je la jetais à le mer. Elle tentait de me faire de même mais j'esquivais chacune de ses tentatives.

kat: Gabriel au secoure!

oh le salaud! il utilise ses pouvoirs pour me figé!  Du coup Kat se lançait sur moi de tout son poids se qui me faisait valser en arrière.


Kat: youhou!! on a réussis Gabriel.

Derek: moi j'appel ça de la triche!

Kat: aucune pitié 

Je l'a rattrapais du coup, pour la lancer plus loin dans l'eau, je sortait passant ma main dans mes cheveux . gabriel restait sur ses garde afin que je lui face pas subir le même sort.


Derek: je t'ai vu sourire, est ce que sa serai un signe d'amusement Gabriel? tu arrive à t'amuser avec une goule? attention papa risque pas d'être content. merde d'ailleurs il nous à repéré!

belle erreur! je profitais de sa distraction pour l'attraper en immobilisant bien les bras et le lançais avec assez de force pour qu'il arrive jusqu'à l'eau. Je ricanais et m'allongeais tranquillement sur le transat.

Derek: c'est de bonne guerre Gabriel.

Kat riait regardant Gabriel sortir de l'eau.

Kat: il vous a eu professeur et si j'allais nous chercher des glaces? je piquerai le porte feuille de Derek, comme ça c'est lui qui payera!

comme ci j'avais pas remarqué qu'elle avait piquer mon porte feuille en douce, entre temps je regardais Gabriel s'allonger sur l'autre transat complètement trempé.

Derek: elle était bonne Gabriel? mmh tu as du la trouver froide vu tes petit téton qui pointe.

Il se cachait comme une bonne femme et sa poitrine.


Derek: bah quoi? 

Kat revenait nous donnant une glace à l'eau à tout les trois.

kat: j'ai trouvé que ça tout prêt.

Derek: sa suffira.

je faisais un petit sourire mesquin avant de bien lécher la glace dans toute sa longueur.

****

C'est pas la première fois pour Akira qui devait faire des nuits blanche, avec son travail il doit être paré à toute sorte de situation. Biens sûr il n'avait jamais vecu une tel situation que celle ci avec Mike.

Akira: il faudra du temps et de la patience Mike, on ne devient pas hunter juste en tenant une arme dans les mains. Il faut des années d'entrainement pour ça, c'est pareil pour que tu arrive à te contrôlé, mais..on va essayer que cela ne dure pas des année.

il souriait, évidemment Mike a droit à tout les avantages mais aussi les inconvénients des vampire.

Akira: se sont tes émotions qui sont décuplé, tu finira par t'y habituer.

il levait les yeux.

Akira: je doute que cela marche comme ça Mike.

il prenait les sac de sang vide afin de les jeter à la poubelle.

Akira: bien sûr que cela te suffira, mais si tu préfère on peut essayer le sang d'écureil.

il se retournait voulant prévenir Mike de pas sortir au soleil,mais il allait vite le découvrir pour lui même.

Akira: t'es idiot ou quoi? tu as oublié se qu'on t'avais appris sur les vampires? si tu veux pas finir cramer éloigne toi de la fenêtre. si sa peux te rassurer, tu crains pas les crucifix, l'ail et l'eau bénite. J'irai te faire faire une bague de jour, sa te permettra de sortir sans risqué de cramer.

Mike commence déjà à profité des bon côté de sa condition de vampire.

Akira: et bien n'en profite pas pour jouer les voyeur Mike, je sent que tu va te mêler de chose qui te concerne pas avec se pouvoir.

il baissait les yeux puisqu'il parlait de Gabriel à présent.

Akira: quelque temps...

il soupirait, depuis qu'il est au courant pour son penchant et sa relation avec Gabriel. Mike fait vraiment son curieux et désire tout savoir.

Akira: en quoi ma relation avec Gabriel te regarde? mêle toi plutôt de tes problèmes, tu as bien plus de soucis à gêrer il me semble.

Il s'asseyait sur le canapé faisant mauvaise mine.

Akira: hors de question que je te laisse ici seul, tu va en profité pour vider les réserves.

on peut plus arrêter Mike quand il est dans sa lancer.

Akira: Gabriel a l'habitude de pas avoir de nouvelle de moi parfois pendant des jours voir des semaines avec le boulot. 

par contre que sa tourne a tour de mon prénom faisait rager Akira, s'imaginer que Gabriel pourrai se rapprocher de plus en plus de moi, le mettait hors de lui.

Akira: en effet c'est surement l'unique de tes défauts, mais je m'inquiète pas pour Gabriel. Il ne va jamais succombé à une goule, sa serai pas....normal.

Il pensait que Mike allait enfin changer de conversation, mais il ne pouvait pas s'empêcher de parler à nouveau de Gabriel.

Akira: et puis qu'est ce que tu as en sais hum? tu as déjà tester une approche avec un homme? tu as jamais eu envie de tenter l'expérience?

il se levait pour s'approcher de lui.

Akira: se que je sais sur les hété, c'est qu'ils ne se sentent pas obliger de rappeler en permanence qu'ils sont hété. Se que toi tu fais? on dirait que tu essaye de me prouver ton côté hétéro en me rappelant à quel point t'aime les nana. 

il faisait un petit regard suspect.

Akira: tu essaye de te prouver quelque chose? ou bien plutôt de cacher quelque chose. peut être que c'est toi qui est jaloux de Gabriel en faite, pour ça que tu n'arrête pas de m'en parler.

Mike lui lançait la poche de sang à la figure, Akira avait du sang partout.

Akira: bah bravo, j'ai l'air de quoi maintenant?

il reprenait une mine sérieux voyant le regard de Mike.

Akira: éh, tu va rester calme ok? 

Mike utilisait sa rapidité pour pousser Akira contre le mur derrière lui, il léchait le sang sur sa joue.

Akira: Mike m'oblige pas à faire ça, très bien...

il attrapait fortement son visage pour l'embrasser, sa réveilla directement Mike qu'il s'éloignait du coup faisant mine d'être dégouter.

Akira: ma premier idée était de t'enfoncer un lame dans la cuisse, mais j'ai choisi la méthode plus douce. Quoi? je me suis dit que sa allait te sortir de ta petite crise et regarde, sa a fonctionner non? 

il haussait les épaules tout en souriant.

Akira: et puis je vois pas pourquoi tu fais cette tête, Gabriel dit que j'embrasse très bien.

Il ricanait amusé de la situation.

Akira: je sais quoi faire maintenant quand tu aura envie de me croquer, un petit bisous magique. arrête de grimacer, j'en suis certain que tu as aimé ça.

il le laissait aller bouder dans son coin pour l'instant, lui allait prendre une douche pour s'essayer le sang. En sortant de la salle de bain Mike l'attendait appuyer contre la porte.

Akira: oui il va faire nuit, on va pouvoir sortir. Ne t'en fais pas, je connais la meilleurs arme pour t'empêcher de faire des bêtises.

Il faisait un baiser dans le vent pour l'emmerder un peu.

Akira: non je t'assure que je te ferai jamais oublier ça, aller suit moi au lieu de bouder.

on sortait dehors, Mike regardait directement autour de lui. Il est plutôt stresser à l'idée de pas pouvoir se contrôler.

Akira: tout va bien se passer.

il passait son bras autour de ses épaules.

Akira: tu es coriace même pour un idiot, je suis sûr que tu va t'y faire à tes nouvelles conditions. On va se rendre chez un sorcier que je connais bien, il fera ta bague.

Mike essayait de faire dégager sa main de ses épaules.

Akira: ne prend pas tout mes gestes pour des actes sexuel Mike. 

Il pinçait sa fesse surtout pour l'emmerder.

Akira: sa par contre...

il jouait un peu avec ça, surtout pour le faire penser à autre chose qu'à boire du sang.

Akira: tu vois on est arriver et tu as tuer personne, entre et fait pas attention au look du sorcier.

Il toquait à trois reprise, comme ci c'était un code pour s'identifier. Le sorcier ouvrai le sourire jusqu'aux oreilles

Akira: tu te rappel que tu m'en devais une Akio, c'est le moment de rembourser ta dette.

Il entrait avec Mike à l'intérieur.

Akira: toujours aussi...belle déco à ce que je vois. Bien venons au chose sérieuse, j'ai besoin que tu me fasse une bague de jour. sa devrai pas être trop compliquer pour toi.

Il sortait son sabre la pointant dans sa direction.

Akira: si tu parle de notre petite arrangement à qui que se soit, je m'occuperai de toi Akio.

Il soulevait le coussin du canapé avec son sabre et y trouvait de la drogue en dessous.

Akira: ne t'arrêtant pour possession de drogue par exemple, je te vois bien derrière les barreaux. C'est surement une déco qui te correspondra bien.

Akio acceptait de faire cette bague sans discuté.

Akira: on s'entend toujours aussi bien.

Mike qui se demandais comment il pouvait connaitre quelqu'un comme lui.

Akira: autant pas que tu le sache, on a juste un arrangement entre nous. Tant qu'il utilise pas sa magie noir, il n'y a rien à craindre. n'est ce pas Akio? on est un gentil sorcier maintenant hum? 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Lun 23 Avr - 20:54

Bon, Kat ne semblait pas vraiment me croire concernant le fait que je l'ai filmé sous sa douche. S'est pas étonnant moi aussi j'aurais du mal à le croire, et elle voulait nous laisser seul en allant promener mon chien, je soupirais sur le coup.

Je tournais ensuite le regard vers Derek qui me demandait si j'avais eu des nouvelles de Akira, il s'en moque en réalité, il veut juste enfoncer cette  histoire encore plus.

Gabriel : Pas encore, il doit être occupé.

je m'en doutais qu'il allait dire un truc du genre là. Mais surtout il reparle du baiser sous la douche d'hier, je détournais le regard.

Gabriel : S'était une erreur hier soir, et je sais que Akira tient à moi, il est occupé s'est tout.

Il persiste, à croire qu'il attend que ça, que sa soit terminé entre lui et moi.

Gabriel : J'ai pas l'intention d'abandonner, je connais Akira depuis des années, je sais comment sa marche avec lui.

J'en étais sur, il veut tout faire pour essayer de me faire craquer, et que je finisse dans son lit certainement. S'est une sorte de jeu pour lui, de m'avoir. Mais, je ne craquerais pas, car je sais que j'ai Akira et malgré que sa reste assez compliqué et qu'on se voit pas souvent, j'aime être avec lui.

Kat revenait de la promenade, et Derek parlait de se rendre à la plage, se qui m'étonnait un peu. Sa fait très longtemps, d'ailleurs je ne sais plus vraiment quand s'était la dernière fois que je me suis rendu à la plage. En tout cas je n'ai jamais été avec Akira, d'ailleurs quand on y pense, on a jamais fait des choses comme ça lui et moi.

En tout cas Kat semblait toute excitée à cette idée, je tournais le regard vers Derek, il s'approchait de moi en posait son bras autour de mon épaule. J'écoutais se qu'il me disait, il tente encore de me séduire et de me draguer, lorsqu'il me parlait de la crème sa me mettait un peu mal à l'aise et il le sait.

Gabriel : Hum non, sa ira.

Hors de question que je me mette nu, on partit tous ensuite jusqu'à sa voiture. Bien sur Kat avec pris mon chien avec nous. Une fois sur place, Kat trouvait notre place et on s'installait, je regardais la cabine au loin et faisait déjà des petits yeux de se que disait Derek.

gabriel : Je sais me débrouiller.

Je partais rapidement tout seul avant qu'il ne vienne et me saute dessus. Kat lui parlait pendant se temps, disant qu'il était différent avec moi que ses autres conquêtes qu'il avait déjà eu. Sur le coup Kat se demandait si il n'était pas un peu attaché à moi d'une certaine façon.

Et heureusement je revenais pendant que Derek partait se changer, moi je profitais qu'il ne soit pas là pour rapidement me mettre de la crème solaire, j'ai aucune envie que se soit lui qui le fasse. Il ne me reste plus que le dos, mais Derek le prenait de mes mains.

Gabriel : Je sais très bien le faire.

Je soupirais de se qu'il disait, il ne peut pas s'en empêcher. JE finissais par le laisser faire, pas trop le choix.

Gabriel : Je t'aurais pas laissé m'appliquer du lubrifiant !

Je me laissais faire, alors qu'il me l'appliquait et voilà qu'il me reparlait de Akira et de moi.

Gabriel : Je n'ai pas envie qu'on parle de Akira.

Il sait très bien que se n'était pas le cas, qu'on ne sortait pas pour faire se genre de chose. On avait jamais l'occasion, et on ne l'aura jamais sans doute. S'est vrai que cette idée me fait assez mal, j'aurais voulu que notre relation ne se résume pas cas se voir pour coucher ensemble.. Je sais que si je lui en parle, il ne sera rien faire, il me dira qu'il n'y peut rien si il doit travailler. J'ai pas envie de lui imposer ça car je sais les contrainte de se métier et s'est pourquoi j'ai voulu arrêter..

Il me prenait contre lui, j'étais surpris, mais avait bien compris que s'était pas le cas. Il me prétendait qu'avec lui, on ferait souvent se genre de sortie. Heureusement Kat venait me sauver, avec sa queue mouiller elle arrosait Derek qui me lâchait. Lui voulait se venger sur le coup, attrapant Kat comme un sac à patate et l'emmenait jusqu'à la mer, moi je sourais en les regardant et me permettait de les filmer en même temps. Kat désirait se venger par la suite en voulant mettre Derek aussi dans l'eau, mais elle avait des difficulté, J'utilisais donc mes pouvoirs pour l'aider en le maintenant sur place, figeant ses jambes, se qui l'aidait elle arrivait à le pousser en arrière et il tombait dans l'eau, je riais bien sur le coup.

Gabriel : Ne soit pas mauvais perdant Derek.

JE souriais bien, s'est vrai que je m'ammuse, sa fait longtemps que je ne me suis pas amusé comme ça. Je regardais Derek revenir en mettant ses cheveux en arrière, je restais évidemment sur mes gardes, je n'ai pas vraiment envie qu'il me jette à l'eau moi aussi pour se venger.

Gabriel : Il se pourrait bien que oui.

Je l'écoutais alors qu'il parlait de mon père.

Gabreil : hein ou ça ?!

Je cherchais après comme un idiot, alors que se n'était qu'un piège de se part. Il m'attrapait, je tentais de me retirer de lui.

Gabriel : Ah non fait pas ça ! Derek !

Et si il le faisait, il me lançait dans l'eau qui était trop froide pour moi. Je me redressais de l'eau, complètement trempé, mes cheveux coulait sur mon visage, je le regardais partir au transat comme ci de rien était, je regardais ensuite Kat.

Gabriel : Oui s'est une bonne idée.

Je marchais jusqu'à mon transat et m'allongeait dessus encore trempé. Encore une fois il me gêne avec ses commentaire, je passais l'essuie tout autour de moi pour cacher mes tétons.

Gabriel : sale pervers.

Je regardais Kat revenir avec les glace, et bien sur les allutions de Derek avec la sienne, je préférais regarder une autre direction pendant que je mangeais la mienne car sinon je vais avoir des visions perverse et et d'ailleurs il y avait une légère bosse qui se faisait voir. Je mettais bien la couverture dessus pour éviter que Derek ne remarque mais s'était déjà trop tard vu la tête qu'il me faisait.

Gabriel : Je vais me baigner !

Je partais rapidement dans l'eau, sa va calmer mes ardeurs. Et je laissais mon téléphone là bas bien sur, je me mettais un peu dans l'eau et sa faisait du bien. Mais je ne m'attendais pas à se que Akira me sonne, sans doute pour me donner des nouvelles, mais s'était Derek qui ne se gênait pas pour prendre mon téléphone qui décrochait.Et bien sur sa allait mettre Akira en colère, moi j'étais loin d'imaginer tout ça. Je finissais par regarder Derek venir jusqu'à moi.

Gabriel : S'est quoi se grand sourire ?

J'étais à un endroit ou j'avais pied, je le regardais bien qui se mouillait le corps.

Gabriel : pourquoi tu es aussi sur de toi hum ? Tu penses vraiment que je vais finir par craquer.

Pour lui s'est sur que oui, et que j'ai déjà craqué, je le regardais bien.

Gabriel : Je suis avec Akira.

Sa semble pas le déranger, et même il est sur de lui également que sa va bientôt se finir.

Gabriel : Tu sais que je vais tout faire pour pas que sa soit le cas. J'aime Akira.

Il s'approchait bien de moi, encore une fois pour me séduire, et collait presque son torse contre le mien, je le regardais bien alors qu'il me parlait qu'il me faisait de l'effet, oui il n'a pas tord mais en même temps je ne suis qu'un homme alors bon.. Mais je peux résister, sauf si il fait se regard là et.. Je tentais de prendre sur moi.

Gabriel : Pourquoi tu tiens tant à faire ça avec moi hum ? Je suis juste un jouet pour toi s'est ça, et une fois que tu en auras marre que tu auras eu se que tu veux, tu passeras à un autre.

Je me dégageais de lui et me levait.

Gabriel : Je suis pas se genre de personne qui s'envoit  en l'air et passe à autre chose. Je suis du genre qui désire une relation sérieuse et je pense pas que se soit avec toi que je pourrais avoir ça, tu me l'as clairement fait comprendre. De toute façon je suis avec Akira, et j'irais le voir se soir.

Sa semblait pas lui plaire, je finissais par retourner au transat. Oui s'est ça, je dois lui résister et penser qu'à Akira, s'est pourquoi se soir j'irais le voir. S'est pas parce qu'il aide Mike dans sa mauvaise passe que je dois me dire que tout est terminé.. Je dois me battre pour mon couple.

On finissait par rentrer après avoir bu un verre tout les trois en terrasse, je me suis bien amusé, mais depuis que je lui ais parlé clairement à Derek, il semble tirer la tronche un peu. Sa ne lui a surement pas plus.


***

S'est vrai que Mike parlait et posait beaucoup de question sur Akira et la relation qu'il a avec moi, il était très curieux. mais Lorsque Mike parlait de Derek, sa semblait pas apprécier Akira évidemment.

Mike : Moué, si tu le dis.

En tout cas, s'était hors de question pour Mike de penser d'avoir une quelconque relation avec un homme. Il semble presque homophobe à se sujet là, mais s'était peut etre un genre qui se donnait comme le pensait Akira.

Il le regardait s'approcher de lui en lui parlant des hétéros qu'il connaissait, qu'ils n'en faisaient pas autant pour prouver qu'ils sont justement hétéo, en parlant de femme et ainsi de suite.

Mike : Hum de quoi tu parles.

Il fronçait les sourcils lorsque Akira demandait s'il tentait de se prouver quelque chose ou cacher quelque chose de lui même. Il savait de quoi il voulait parler, mais lorsqu'il disait que s'était plutôt lui qui était jaloux de moi et de leur relation il s'énnervait et lui envoyait sa poche de sang encore pleien sur lui se qui le faisait exploser sur Akira.

Mike : Tes malade ou quoi ! J'en ais rien à faire de Gabriel et de toi !

Il regardait ensuite tout le sang sur le corps de Akira, ses yeux devenait aussi tôt rouge avec plein de veine sous les yeux. Il finissait par craquer et utilisait sa rapidité pour atteindre Akira et le poussait contre le mur derrière lui, il lui léchait le sang sur la joue et désirait déjà descendre pour le mordre la nuque mais Akira l'attrapait le visage pour l'embrasser. Mike gardait des yeux bien écarquiller sur le coup, et ceux ci revenait rapidement à la normal.

Mike : Non mais tu fais quoi ?! S'est dégoûtant !

Il frottait bien sa bouche. Il lui faisait déjà une sale tête.

Mike : ET bah il a tord, s'était nul ! Et recommence plus !

Il grimaçait bien, frottant encore sa bouche de dégoût.

Mike: Tu rêves ! Sa m'a pas plus du tout ! On est deux hommes ! J'en reviens pas..

Il partait bouder dans son coin, laissant Akira se laver, il finissait par l'attendre, les bras croisé.

Mike : Il commence à faire noir, est-ce que je peux enfin sortir, j'en peux plus de rester enfermé !

Il plissait les yeux de son arme et essayait d'éviter son faux baisé qu'il venait de lui envoyer.

Mike : Arrête ça ! Je veux oublier cette horreur humph..

Il finissait par le suivre, une fois sortis, il avait déjà peur de faire une bêtise et de s'en prendre à quelqu'un, mais finissait par prendre sur lui et suivait Akira jusqu'à cette endroit. Un sorcier qui maîtrise la magie noir, du nom de Akio. Mike entrait avec lui, regardant se type de la tête au pied.

Akio : Tient mais qui voilà, Akira sa fait un bail, que me veut se plaisir dit moi ?

Il le laissait entrer avec Mike également.

Akio : Une bague de jour ?

Il tournait un oeil vers Mike.

Akio : Tu te ballade avec des vampires maintenant ? Tes pas censé les éliminer monsieur l'hunter ?

Il ricanait sur le coup, Mike lui croisait les bras ne l'aimant déjà pas. Il tournait un oeil vers Akira qui pointait son sabre sous sa gorge.

Akio : Calme tes ardeur Akira, on sait tout les deux que tu ne peux pas me tuer.

Il levait un sourcils lorsqu'il lui montrait la drogue, il levait les mains.

Akio : Ok ok, j'ai jamais dit que j'allais parler de nos affaires. Je vais faire ta bague.

Il partait s'occuper de cette bague, Mike s'approchait de AKira.

Mike : Je vais pas te demander comment tu connais un type comme ça, et pourquoi tu ne l'arrêtes pas.

Akio : Mais oui bien sur, je ne pratique plus ma magie noir, sauf pour le plaisir de Akira et quelques affaires.

Il souriait, utilisant une magie noir sur la bague, il finissait par revenir tendant la bague à Mike.

Akio : Elle doit t'aller.

Mike : On dirait une bague de gothique

Akio : Ne fait pas ton difficile, elle est parfaite

Il finissait par la mettre, au fond sa lui allait très bien, elle était assez grosse et noir.

Mike : S'est bon sa fonctionne.

Akio : Oui, fait confiance en mes dons.

Mike : Je te connais pas, alors je te fais pas confiance.

Akio : Il est direct, j'aime ça.

Il s'approchait bien de Mike.

Akio : Tu es libre se soir, pour s'envoyer en l'air ?

Mike reculait sur le coup.

Mike : Encore un gay pervers, tout ceux que tu connais son comme ça merde ?!

Akio : Hum, il est coincé ton ami Akira.

Il regardait bien vers Akira.

Akio : Désormais s'est toi qui m'en doit une Akira, ne l'oublie pas.

Mike : Moué s'est ça, bon on y va ? Cette endroit et glauque me fou les *chtons* (comment sa s'écrit ? xD).

Ils finissaient pas rentrer, et il passait cette fois ci une meilleur nuit que la précédente, Mike dormait dans le canapé, lorsque Akira se levait, il devait se demander comme il pouvait dormir dans une tel position. S'était en après midi, quand j'étais à la plage avec Derek que Akira désirait me donner des nouvelles et me parler qu'il me téléphonait et qu'à la place il avait Derek au téléphone qui faisait bien tout pour l'énnerver, et le rendre jaloux bien sur.


Mike n'hésitait pas à écouter la conversation, avec ses nouveaux dons. Une fois que Derek lui raccrochait au nez, Mike s'approchait.

Mike : Donc Gabriel est vraiment avec Derek hein, et à la plage en plus.

Il levait les mains.

Mike : S'est pas de ma faute, je ne contrôle pas encore bien ses dons.

S'était une excuse bien sur.

Mike : Je suis désolé ok ? Mais peut etre que tu devrais parler à Gabriel, se type fait peut-être exprès de foutre la merde,après tout il t'aime pas non ? Et il veut surement se taper Gabriel alors..

Il soupirait, s'asseyant dans le fauteuil.

Mike : Après tout je suis nul niveau relation, l'amour et tout ça. Fait se que tu veux.


***

Moi une fois rentré de la plage, je me prenais une douche, faisait mes cheveux me mettait même du parfum. Et je sortais bien propre et bien habillé, je prenais mes clés de voiture, et Derek me regardait me disant que je perdais mon temps avec Akira.

Gabriel : Tu ne lâcheras pas l'affaire hum ?

Je le regardais bien entrain de boire son verre, malgré se que je lui ais dit tout à l'heure, il reste toujours aussi sur de lui.

Gabriel : Je vais le voir, je risque de dormir là-bas.

Il fait une sale tête, j'étais loin de m'imaginer sa conversation qu'il a eu à la plage au téléphone bien sur. Je finissais donc par sortir, et entrait dans ma voiture, je démarrais pour me rendre jusque chez Akira et me garais juste devant.

Mike : Ta de la visite on dirait, s'est Gabriel.

Mike était assis entrain dans le fauteuil, entrain de regarder des vidéos sur son téléphone. Moi je finissais par sonner à la porte, Akira m'ouvrait mais son regard était déjà étrange envers moi, comme ci il était en colère.

Gabriel : Je voulais passer, pour voir comment tu allais.

Il est assez sec avec moi, je finissais par rentrer regardant Mike qui était bien sur là.

Mike : yop

Gabriel : ALors tu arrives à gérer ta mutation ?

Mike : On peut dire ça, mise à part la sensation de toujours avoir envie de croquer la nuque de Akira.

Il fait ça pour me rendre jaloux ou bien.. ? Je savais pas vraiment comment le prendre, sans doute qu'il veut se venger du coup de téléphone que Akira a eu avec Derek. MAis j'étais pas encore au courant.

Gabriel : Akira on peut être seul ?

Je plissais les sourcils pourquoi il est comme ça avec moi ?

Mike :Ok j'ai compris, je vais me promener, t'en fais pas Akira, je vais me maîtriser.

Il sortait dehors, moi je le regardais partir et finissait par regarder Akira.

Gabriel : Tu es bizarre qu'est-ce que tu as ?

J'étais surpris vu qu'il me parlait de Derek.

Gabriel : Oui j'ai pas vraiment eu le temps de te prévenir, mais je reste chez Derek quelque temps..


Il se mettait en colère.

Gabriel  : Attend Akira, tu pourrais me laisser m'expliquer. Je te ferais remarquer que Silas a débarqué chez moi, m'a menacé dans ma propre maison ! Tu pensais tellemetn à Mike et sa mutation que tu avais oublié que j'étais en dangers chez moi ! Alors excuse moi, mais j'avais pas vraiment d'autre endroit où rester en sécurité !

il me parlait ensuite d'aller à la plage avec Derek et tout ça.

Gabriel : Comment tu es au courrant de ça.

J'en reviens pas, Derek.. Je détournais le regard, s'est pas vrai, il veut vraiment foutre la merde celui là.

Gabriel : Je savais pas que tu avais essayé de me sonner, et encore moins qu'il avait répondu à ma place. Il m'a juste proposé d'aller là-bas, avec Kat, on était pas que tout les deux si tu veux savoir. Et il s'est rien passé entre lui et moi, je l'ai rejeté à plusieurs reprise.. tu devrais me faire un peu plus confiance. Moi je suis bien obligé de le faire pour Mike et toi non et pourtant il vit avec toi aussi en se moment à se que je sache.

S'est vraiment une dispute de couple.

Gabriel : ah donc toi tu peux vu les circonstance de Mike mais moi je n'ai pas le droit ? Je n'a pas le droit non plus de m'amuser ? Après tout, nous deux, on a jamais eu le priviliège de faire autre chose que le travail, et couché ensemble s'est tout se qu'on fait. On est jamais sortis nul part !

Je détournais le regard.

Gabriel : S'est toujours ton excuse, tu travail. Et bien peut-être que j'en ais marre de ton travail et que tu passes ta vie à ça ! Sa passe avant tout, même nous.

Au fond, Mike ne prenait pas sa douche, il était entrain de nous écouter.

Gabriel: J'étais venu ici pour discuter, passer un moment avec toi, mais il semblerait que sa soit pas ton cas. s'est bon j'ai compris je m'en vais.

J'étais déjà prêt à partir, mais il posait sa main contre la porte pour m'en empêcher.

Gabriel : Je fuis pas la conversation ! Il n'y en a aucune. J'en ais marre de cette routine dans se qu'on peut appeler ça notre couple.

Je baissais la tête, je suis dure s'est vrai.

Gabriel : On se voit une à deux fois par semaine, et tout se qu'on fait s'est couché ensemble, et ensuite quelques heures après tu repars. Je me demande si par moment, tu m'aimes vraiment où si s'est juste pour assouvir tes envies.

Merde, s'est trop dure pour moi, mon coeur se serrait, et j'ai les larmes aux yeux de frustration et de colère.

Gabriel : Alors pourquoi tu ne m'as jamais dit que tu m'aimais ?!

J'avais bien la tête baissé au plus bas pour ne pas qu'il voit mes yeux que je cachais sous mes cheveux. Sur le coup il disait plus rien et relâchait la porte, je me retournais.

gAbriel : S'est bien se qu'il me semblait.

Je sortais rapidement sur le coup, et entrait dans ma voiture, je frottais mes yeux et démarrait alors que Akira sortait seulement pour me rattraper mais j'étais déjà partis. Il finissait par rentrer assez mal de cette grosse dispute entre nous.

Mike : Et bah s'était chaud.

Il regardait Akira.

Mike : Eeh oui il est possible que j'ai.. tout entendu.

Moi je rentrais chez Derek, même si j'avais pas vraiment l'envie. Mais je finissais par rentrer espérant qu'il ne soit pas là mais il était bien là sur son pc occupé à son travail mais s'arrêtant me voyant rentrer et mon état. Je marchais rapidement pour me rendre jusqu'à ma chambre et fermait la porte.

Mais bien entendu il entrait.

Gabriel : J'ai envie d'être seul.

Je cachais bien mon visage dos à lui.

Gabriel : Je veux aucun commentaire de ta part concernant Akira !

Il disait ne pas en avoir l'intention, je détournais le regard les poings serré.

Gabriel : Tu es content de toi ? S'était ton but en lui répondant au téléphone tout à l'heure? Foutre la merde entre nous ?

Je lui lançais mon téléphone sur lui.

Gabriel : S'est pas pour autant que je vais me jeter dans tes bras! Je vais rentrer chez moi, danger ou pas. Je reste pas ici.

Je faisais mes affaires, toujours en colère. Il tentait de m'en empêcher, et m'attrapait les mains.

Gabriel : Lâche moi !

Sur le coup, je le poussais loin de moi avec mes pouvoirs et l'éjectais contre le mur. Je le regardais bien avec une respiration assez forte. Je tentais de reprendre mon calme.

Gabriel : J'ai besoin d'être seul.

Il finissait par me laisser, je fermais la porte magiquement en la claquant. Je finissais par m'asseoir sur le lit posant mes mains sur mon visage, pourquoi sa me fait autant souffrir.. J'aimais Akira, je m'étais vraiment attaché à lui, même si on ne se voyait que de cette façon.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Mar 24 Avr - 1:08

je tournais un peu le regarde pour voir sa réaction, mais c'est surtout autre chose que je remarquais, qu'il avait tenter de cacher avec l'essuie mais trop tard. je levais le sourcils souriant lui montrait bien que j'avais tout vu, du coup il partait se baigner. J'entendais une sonnerie et c'est pas de mon téléphone, j'attrapais celui de Gabriel et décrochait.

Derek: désolé, mais Gabriel est indisponible pour le moment..il est entrain de se baigner et les orteils enfoncé dans le sable blanc de la plage. il n'a nul envie de perdre son temps au téléphone.

il r'accrochait aussi vite, je souriais tout en regardant Kat qui me fusillait du regard

Kat: c'était pas à toi de deccrocher! tu en fais trop Derek.

Derek: je vois pas de quoi tu parle.

je me levais pour rejoindre Gabriel dans l'eau.

Derek: tu préfère quand je tire la tronche? tu n'es pas le seul à vouloir te rafraichir Gabriel.

Je me mouillais le corps tout en levant les yeux vers lui.

Derek: mais je sais que je te fais craquer Gabriel, tu me l'as montrer déjà à plusieurs reprise.

toujours Akira, même quand il est pas la se mec me casse les pieds.


Derek: et alors? je le vois nul par ici et de toute façon, cette histoire sera bientôt terminer. sa se vois comme le nez au beau milieu de la figure.

Je continuais ma petite séduction avec lui, je m'approchais jusqu'à même me coller à lui. Je jouais tout sur le regard, je veux que se soit lui qui craque et m'embrasse de sa propre volonté.

Derek: faire quoi?

il me rejette encore? non il me fait carrément une crise cette fois, je me reculais faisant mauvaise mine. Putain mais qu'est ce qu'il m'ennerve avec ton Akira!

Derek: une relation sérieuse hein? tu crois qu'elle est sérieuse ton amourette avec ton hunter? va donc lui demander si il t'aime tiens! je suis curieux de connaitre sa réponse.

je retournais à mon transat faisant vraiment la gueule.

kat: je te l'avais dit.

Derek: silence!

On est plus rester très longtemps après ça, moi je restais silencieux faisant ma mauvaise mine tout le long du trajet. Une fois rentrer je regardais Gabriel prendre ses clés pour aller voir son précieux hunter. 

Derek: tu perd ton temps avec se mec, il va juste te blesser.

Je me servais un verre de scotch afin de faire passer la pillule.

Kat: tu va finir par le faire fuir en le poussant à bout comme ça.

Derek: je vois pas de quoi tu parle.

kat: bien sûr que si, tu vois bien que sa ne fais que l'éloigner de toi. Tu peux pas juste faire les beau yeux pour obtenir se que tu veux, pas avec Gabriel en tout cas.

Derek: oui il me l'a bien fait comprendre, il veux une relation à l'eau de rose.

Kat: et c'est pas ce que tu veux toi?

Derek: pourquoi j'aurai envie de ça? l'amour c'est ennuyeux à mourir.

Kat: tu es pourtant amoureux de lui.

Derek: pfff! j'ai jamais rien entendu d'aussi ridicule.

Kat: et ben, pour quelqu'un que tu n'aime pas tu fais beaucoup d'effort pour l'obtenir et le protéger d'un certain Silas.

Je la regardais sur le coup.

Kat: arrête donc de te mentir, je sent ses choses la..l’instinct animal et tout ça.

Derek: et bien monte ton instinct animal dans ta chambre.

je restais en bas ayant vraiment pas envie de pioncer, qu'est ce qu'elle est bête cette idiote! moi amoureux de Gabriel? un vulgaire sorcier! n'importe quoi, c'était juste un défis que je me suis lancer et rien d'autre! 

Akira et mike en avait terminé chez Akio, ils étaient rentrer depuis et on passer une bonne nuit. Au matin Akira arrivait au salon regardant d'un drole d'air la position de Mike pour dormir.

Akira: tu fais vraiment moins sexy vu comme ça.

il voulait en profité que Mike dormait pour donner un coup de file à Gabriel est c'est à ce moment la que je répondais à la plage.

Akira: désolé gabriel j'étais...

il ouvrait grand les yeux sur le coup entendant ma voix.

Akira: qu'est ce que tu fou avec le téléphone de Gabriel!?

il jetais sont téléphone au mur.

Akira: putain de goule!

il se retournait sur Mike qui était réveillé de plus avait une fois de plus écouter la conversation.

Akira: tu es toujours obligé d'espionner les conversations?

il se posait à table passant sa main dans ses cheveux.

Akira: lui parler pour quoi faire? il préfère trainer avec un saloperie de goule! j'aurai jamais du laisse sa chance à se type et le tuer quand j'en avais l'occasion! maintenant c'est trop tard! il est entrain de me prendre Gabriel.

Il regardait Mike du coin de l'oeil.

Akira: évidemment que tu es nul, tu ramasse toute les nana que j'ai jeter. 

il soupirai avant de regarder devant.

Akira: mais je pense pas être très doué non plus la dedans.

c'est que bien plus tard que Gabriel fini par passé, Mike prévenait d'avance l'ayant entendu arriver. Akira se montrait déjà furieux même en lui ouvrant la porte.

Akira: pourquoi tu es venu?

il se bougeait pour le laisser entrer malgré tout ayant envie d'avoir une explication avec lui.

Akira: tu es juste venu pour avoir des nouvelles de Mike ou tu as autre chose de plus important à me dire.

Akira regardait Mike pour bien lui faire comprendre d'aller ailleurs.

Akira: bien maintenant qu'on est seul tu va m'expliquer cette histoire avec Derek.

il se retournait ayant envie de me tuer, enfin encore plus qu'avant.

Akira: comment tu peux loger chez une goule Gabriel! il t'a complètement retourner le cerveau se mec! ton père a raison en faite, jamais tu aurai du quitter les hunter! tu n'aurai pas épargner cette goule à cette époque.

il posait sa main sur son visage, Gabriel avait par tord sur le coup. Akira a été tellement concentré par le problème de mike qu'il a mis gabriel de côté.

Akira: et donc à la place de venir directement chez moi, tu as préféré accepté l'invitation de cette goule et faire bronzette à la plage avec lui? tu as une drole de façon de te montrer menacer par Silas!

Il pointait du doigt son téléphone encore en morceau au sol.

Akira: j'ai voulu t'appeler figure toi et devine qui m'a répondu?

il fronçait d'avantage les sourcils montant d'avantage la voix.

Akira: ne compare par les problèmes de Mike avec cette goule! il n'a jamais tuer personne lui! comment tu peux défendre cette chose. 

Il ricanait n'en revenant pas de ses paroles.

Akira: excuse moi de travailler Gabriel, j'ai pas droit aux même vacances qu'un professeur.

il grimaçait d'avantage.


Akira: tu es vraiment égoïste, tu as oublié se qu'étais le devoir d'hunter. On se bat pour protéger chaque personnes de cette ville, de ses choses que tu tente de protéger. mais toi tu préfère avoir des diner au restaurant, des vacances à la plage. Moi je préfère risquer ma vie pour que des gens comme toi puisse profiter de la belle vie.

il posait vite sa main sur la porte l'empêchant de partir.

Akira: et maintenant tu veux fuir la conversation?

il détournait la tête regardant ailleurs.

Akira: c'est vraiment se que tu pense? que je t'utilise pour satisfaire mes envies?

il ne savait plus quoi répondre, est ce qu'il l'aimait? sur le coup il ne savait pas. Peut être à cause de la colère qu'il ressentait, il laissait Gabriel partir attendant un peu avoir de sortir à son tour.

Akira: Gabriel!

trop tard il était déjà partit.

Akira: merde!

se retournant il voyait Mike qui était la.

Akira: tu as encore tout écouter?

Il soupirait entrant à l'intérieur.

Akira: et bien tu vois, je suis pas doué non plus en amour. 

pour se défouler il allait dans une pièce pour s’entraîner, en frappant contre un tronc d'arbre qu'il avait placer la. 

Akira: quoi encore Mike? je vais très bien et j'ai pas besoin d'être réconforter.

Il s'arrêtais quand il parlais d'une odeur de sang, en effet Akira n'avait pas mis de protection à ses mains qui s'étais entailler à chaque coup.

Akira: c'est pas important, sa permet de s'endurcir.

il s'asseyait contre le mur baissant la tête.

Akira: je me doutais que sa n'allais plus durer quand il a décider de devenir prof, j'ai tout de même tenter le coup mais...peut être qu'il a raison, je me servais juste de lui pour avoir de l'affection et oubliez le travail que je fais.

il ricanait regardant Mike.

Akira: je sais même pas pourquoi je parle de ça avec toi, sa doit plus te dégoutter qu'autre chose.

il tenait la main vers lui laissant le sang de ses plaies couler.

Akira: va si, tu as surtout été attirer par l'odeur non? je t'arrêterai si tu te contrôle pas. 

il commençait à lui mettre un bandage au lieu de le mordre.

akira: tu veux me prouver que tu peux te contrôler maintenant? pour aller draguer les filles en boite de nuit. mais tu peux toujours courir! tu dois t'entrainer jusqu'à que tu ne tienne plus sur tes jambes...

Mike le mordait subitement à la nuque.

Akira: je le savais que tu te contrôlais pas en faite.

il le laissais malgré tout faire levant un main la main avant de la glisser dans les cheveux de Mike. Mike s'arrêtait de lui même avant de se lever.

Akira: où tu va? 

il se levait lui aussi pour le suivre?

Akira: quoi tu boude parce que je t'ai toucher les cheveux? ok je me suis laisser emporter mais c'est par comme ci je t'avais la main dans le slip. éh...c'est dans ma chambre que tu viens de t'enfermer la. Mike?

il essayait de regarder par le trou de la serrure, mais fini par faire le tour pour entrer par le fenêtre de sa chambre.

Akira: quoi? c'est ma chambre quand même. pourquoi tu t'enferme dans ma chambre hein? d'habitude tu réplique au quart de tour et la tu te cache. Ok j'ai compris, mon sang à un gout dégueulasse c'est ça? 

il levait les mains essayant de comprendre.

Akira: alors c'est quoi, je te dégoute? va si dit le, t'es pas le premier mec qui me lâchera ça. Laisse moi juste t'aider à te contrôlé ensuite je demandera à stephan que tu sois transferer. il y a plein  de femme hunter après tout, sa devrai plus te convenir.

il l'attrapait par l'épaule pour le retourner.

Akira: alors c'est quoi le..pro...blème.

Il baissait bien les yeux pouffant un peu de rire.

Akira: je me moque pas du tout, c'est..inattendu.

il cachait un peu son sourire avec sa main.

Akira: mais je ris pas! sa arrive à tout mec d'avoir une trique après tout. il y a pas de honte à ça.

Evidemment Akira pouvait pas s'empêcher de regarder.

Akira: je pense que j'ai compris, tu as bu mon sang alors tu as hériter un peu de certaine de mes envies peut être. Et donc mon penchant pour les mecs...c'est intéressant.

il levait les deux mains se reculant.

Akira: d'accord, je m'éloigne voilà...du coup tu t'enfermer pour t'astiquer tout seul dans ma chambre? tu allais t'allonger dans mes draps pour ça?

il souriait oubliant un peu sa dispute avec Gabriel sur le coup.

Akira: quoi? je pose des questions c'est tout. C'est marrant les réactions des vampires avec le sang, tu as envie d'un mec à quel degrée? cinquante pour cent? bien que vu la taille de la bosse, sa devrai monter au nonante pour cent.

il pouffait encore de rire.

Akira: d'accord j'arrête de regarder ta bosse et puis pourquoi je devrais sortir de ma propre chambre? et je dois te surveiller de prêt avec des problèmes de contrôle vampirique et tout ça.

il montrait le nuit dehors.

Akira: c'est qu'il est super tard, au dodo!

il fermait bien la fenêtre et les rideau et attrapais Mike au passage le jettant la tête la première dans le lit.

Akira: je vais éviter de te laisser dormir sur le canapé, c'est pas bon pour ton dos. Je dois penser à ton bien être, tu es sous ma responsabilité. Bon je te préviens, je m'endors très vite et bouge beaucoup dans mon sommeil.

Il fermait les yeux et la seconde d'après il faisait mine de ronfler passant son bras au dessus des mike et même une jambe pour le tirer vers lui. Akira s'agrippait à lui comme un koala à son arbre. Il finissait par lacher son éteinte le laissant tranquille.


Akira: c'est bon j'arrête de t'embêter, je vais pas profiter de la situation.

il retirait quand même ses vêtements pour se mettre en caleçon.

Akira: quoi ? je vais pas dormir avec mes vêtements non plus et il fait noir dans la chambre alors tu vois rien du tout. imagine que tu dort avec une nana, sa devrais pas être compliquer.


***

j'étais occuper à travailler au salon devant mon ordinateur, c'est la que Gabriel rentrait comme une furie. Je remarquais directement ses yeux rouge, pourquoi j'ai toujours raison?

Derek: gabriel?

je le suivais, évidemment il me ferme la porte au nez. J'entrai malgré tout marchant dans sa direction.

Derek: c'était pas dans mes attentions de parler de ça, regarde moi.

Il est entrain de me gronder, faut dire que j'ai pas l'habitude qu'on me crie dessus.

Derek: il t'a prit la tête pour ça? c'est vrai que j'aurai pas du répondre, mais..

je r'attrapais son téléphone qui tenter de me lancer à la figure.

Derek: calme toi, tu n'as plus les idées.

Il est hors de question qu'il s'en aille comme ça, j'attrapais ses mains l'empêchant de continuer à faire ses valises.

Derek: Gabriel...

il allait jusqu'à utiliser ses pouvoirs sur moi pour me repousser contre le mur, je me relevais remettant ma chemise comme il faut.

Derek: très bien fait comme tu veux! va risquer ta vie bêtement pour se mec! c'est vrai il a l'air de s'en soucier.

je sortait et tournais le regard voyant la porte se claquer derrière moi.

Derek: il peut avoir son petit caractère se foutu sorcier.

je passais devant la porte de Kat qui me regardais directement.

Derek: ne dit rien surtout!

J'avoue que j'ai pas dormi, j'ai passé ma nuit à attendre et voir si il allait s'en aller. Mais il n'est jamais partit de sa chambre tout compte fait et traine même au lit le matin.

kat: et si tu allais lui apporter son petit déjeuner pour vous réconcilier?

Derek: pourquoi je ferai ça? pour qu'il me jette encore contre le mur? il m'a cassé une côte hier!

Kat: tu l'avais largement mérité, va lui apporter se plateau tout de suite.

Je détournais la tête ne voulant pas.

kat: Derek lève toi.

Derek: pourquoi?

Kat: lève toi je te dis.

je levais les yeux m'executant et c'est à le moment la qu'elle m'agrippais l'entre jambe serrant fortement.

Kat: tu va prendre se plateau et l'apporter à gabriel pour t'excuser!

Derek: ok! ok! ok!

elle me lâchait moi je tentais de récupé sur le coup, ne pense pas à la douleur, ne pense pas à la douelur!

Kat: alors!?

Derek: oui ça va j'y vais! complètement cinglé cette fille!

J'attrapais son foutu plateau et montait à l'étage, j'avais tellement pas envie de faire ça! mais comme je tiens à mes couilles, je toquais à la porte.

Derek: je peux entrer?

j'étais prêt à faire demi tour, mais Kat était la entrain de me fusiller du regard. Bon ben j'entrais quand même m'avançant vers le lit.

Derek: tu va vraiment rester à bouder toute la journée dans se lit? tu es pas censer avec cours en plus?

Je posais le plateau sur la table de nuit.

derek: Gabriel? sérieux tu va m'ignorer en plus? je t'ai apporter le dej au lit et tu tourne même pas les yeux pour me regarder.

mais quel tête de cochon se mec! je m'asseyais sur le rebord du lit, qu'est ce que j'ia pas envie de le dire! mais j'ai pas le choix hein? j'en suis sûr que Kat écoute!

Derek: ok..je suis désolé, j'aurai pas du répondre à ta place! voilà...j'avais envie de t'avoir rien que pour moi et je peux faire preuve d'égoisme dans ses moments la. Je suis comme ça et si tu veux continuer à me fréquenté faudra t'y faire.

oh bon sang et qu'est ce que je peux faire de plus!

Derek: et puis quel idée de vouloir rentrer chez toi alors que Silas tourne encore dans les parages! t'es le mec le plus inconscient que j'ai jamais rencontré. Ton mec en a peut être rien à foudre de se qu'il peut t'arriver mais pas moi!

ok je me met à parler de trop.

Derek: tu sais quoi? laisse tomber, reste donc à déprimer dans ton lit toute la journée! c'est vrai que ça va vraiment t'aider à aller mieux! mais mange le petit dej que Kat t'a fais!

Je sortais de la chambre rageant dans mes dents.

Derek: pourquoi je me donne autant de mal pour un vulgaire sorcier!

kat: tu l'aiiimme.

derek: oh toi, va à ton foutu stage!

kat: oui j'y vais!

elle me passait la langue avant de partir en courant.

kat: je pique ta voiture!

Derek: quoi?

c'est qu'elle est vraiment partie avec ma voiture en plus, je redescendais continuant mon travail devant le pc. C'est à ce moment la que quelqu'un apparissait dans la chambre de Gabriel.

Silas: tu semble vraiment être un sorcier ennuyeux, alors pourquoi Derek se met dans de tel état juste pour toi.

il souriait se regardant.

silas: tu tente d'utiliser ta télékinésie sur moi? voyons Gabriel, tu manque beaucoup d'entrainement.

il faisait de même dans le sans contraire faisant l'éviter Gabriel dans les airs.


Silas: je suis venu discuter alors détend toi.

il le reposait tranquillement.

Silas: je pense qu'on peut trouver un compromis toi et moi. Tu es peut être le seul personne capable de faire revenir Derek jusqu'à moi. J'ignore comment mais Derek semble c'être attacher à toi. Peut être que parce que tu es le premier sorcier à ne pas le voir comme un monstre. toi par contre il n'est rien pour toi n'est ce pas? il n'y a que cet hunter dans ton esprit en ce moment. 

il plissait les yeux tentant de lire en lui.


Silas: pourquoi j'ai des difficulté à lire dans ton esprit? tu dois être très intelligent pour arriver avoir une tel concentration, jusqu'à aujourd'hui seul Derek en était capable. C'est intéressant, je commence à comprendre se qu'il aime chez toi.

il levait la main préférant passer à autre chose.

Silas: revenons à nos moutons, blesse Derek comme il t'a blessé. Fait en sorte qu'il t'aime sorcier ensuite brise le. Il me reviendra et toi en échange tu sera débarasser d'un encombrement.

il souriait puisque sa semblait pas le mettre d'accord.

Silas: très bien j'ai compris, je vais t'offrir quelque chose de plus important pour toi.

Avec ses pouvoirs il dessinait la silhouette de sa mère.

Silas: je te rendrai ta mère Gabriel, ne t'imagine pas que je bluff. j'ai assez de pouvoir pour ramener un mort à la vie, alors fais que Derek me revienne et ton père retrouvera peut être la joie de vivre.

il tendait la main attendant sa décision.

Silas: serra moi la main Gabriel, à cause de derek tu 'as perdu quelqu'un de très important à t'es yeux. Tu as tout à y gagner, je suis certain que tu donnerai tout pour revoir ta mère.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Mar 24 Avr - 21:09

On peut dire que ma visite auprès de Akira ne s'est pas vraiment bien passé, je voulais juste le voir et savoir comment il va, pouvoir discuter avec lui et me se sentir en rassurer que tout va pour le mieux mais au contraire, s'est complètement le contraire qui vient de se passer. On s'est disputé et je pense que cette fois ci s'est belle et bien terminé entre nous, j'ai bien compris qu'il ne sait même pas s'il m'aime ou non vu le temps de réflexion qu'il a eu.. Je pensais pas que sa blesserais autant, sa fait tout de même deux ans qu'on est ensemble de cette façon alors du jour au lendemain sa se termine comme ça s'est dure.

J'étais donc rentré chez Derek, et je sais qu'au fond il voulait bien faire en me voyant dans cette état, qu'il avait compris que sa s'étiat mal passé avec Akira. Mais je ne voulais pas le voir, sachant tout ce qu'il me disait sur cette relation, et sans parler de se coup de téléphone qu'il a fait, en gros il a accéléré cette rupture à cause de ça, et s'est se qui a crée en gros notre dispute.. Je lui en voulais donc sur le coup, et je n'avais nullement l'envie de le voir, j'étais même décidé à partir, et le flancait hors de la chambre, se qu'il faisait.

Mais s'est vrai que sa ne sert à rien que je parte d'ici, sous la colère je voulais absoluement partir et rentrer chez moi mais si s'est pour me mettre en dangers sa ne sert à rien. Je changeais donc d'avis et restait dans ma chambre mais n'en sortait plus du tout.

Du côté de Akira, Mike avait encore une fois bien écouté la conversation et ne pouvait pas s'empêcher de faire son commentaire.

Mike : Moué s'est possible que j'ai écouté.

Il le suivait du regard et partait pour le rejoindre, le regardant s'entraîner, enfin s'était plus se défouler que s'entraîner sur le coup. Il s'ennervait tellement en tapant sur cette arbre, qu'il commençait à s'en blesser et perdre du sang, Mike bien sur le ressentait, et était fixé sur se sang en question.

Mike : Tu te blesses.

Il le regardait finir assis contre le mur, la tête baissé parlant de notre relation. Mike s'approchait sur le coup, mais n'était pas très doué pour ça, surtout avec une odeur de sang en plein nez, il tentait malgré tout de se retenir.

Mike : Et bien.. peut-être que s'est mieux ainsi du coup. Cette dispute et tout ça, si tu ne l'aimes pas vraiment sa sert à rien de continuer et que vous souffrez tout les deux, enfin je suppose.

Il haussait les épaules mais le regardait de nouveau alors qu'il tendait la main vers lui, lui faisant montrer son sang qui coulait, les yeux de mike changeait mais il ne voulait pas qu'il croive qu'il était juste là pour l'odeur du sang, il fermait les yeux et finissait par prendre sa main pour lui mettre un bandage. Akira sur le coup pensait qu'il se faisait un genre, afin de lui montrer qu'il peut se contrôler, mais Mike ne pouvait plus vraiment tenir et finissait par utiliser sa rapidité pour le mordre dans son cou enfonçant ses crocs dans sa chair, il buvait ensuite et il sentait tout de suite la différence entre du sang frais et ses saccoches de sang qu'il a bu.

Lorsqu'il sentait la main de Akira passer dans ses cheveux, il ressentait tout de suite que quelque chose d'étrange lui arrivait, et comprenait que s'était en buvant le sang de Akira que sa lui faisait cette effet. Il avait une très forte attirance pour les hommes et la main de Akira lui faisait beaucoup d'effet mais pas seulement, il ouvrait les yeux avec ses yeux de vampire sentir son odeur, son sang dans sa gorge lui faisait un grand effet, il se retirait rapidement de lui sur le coup et partait comme une flèche.

Mike : Laisse moi tranquille !

Il préférait prendre la première pièce et s'était la chambre de Akira, il s'enfermait dedans rapidement. Il fermait bien à clé, il baissait la tête ensuite vers son entre jambe remarquant bien la fameuse bosse qu'il y avait là-bas.

Mike : S'est quoi se délire..

Il tournait ensuite la tête voyant AKira qui était là ayant passé par la fenêtre.

Mike : Qu'est-ce que tu fais ! Sort d'ici !

s'est vrai que s'est sa chambre, sur le coup Akira pensait qu'il le dégoûtait et ainsi de suite, Mike restait toujours dos à lui ne voulant pas qu'il remarque se léger problème dans son pantalon, il soupirait levait les yeux de ses conclusions.

Mike : S'est rien de tout ça ! Je veux juste être seul !

Akira finissait par l'attraper par l'épaule pour le retourner et remarquait le fameux problème voyant la grosse bosse dans son pantalon.

Mike : Te moque pas ! S'est pas du tout normal !

Il fronçait bien les sourcils le voyant se retenir de rire.

Mike : Arrête de rire !

Il le poussait.

Mike : S'est bon arrête de regarder !!! Pourquoi sa m'arrive hein ?! Pourquoi j'ai ça en buvant ton sang, et ta main..

Il ouvrait la bouche n'en revenant pas que s'était en buvant le sang de Akira que sa avait fait ça, il le pointait du doigt.

Mike : Eloigne toi de moi ! S'est de ta faute ! Tu m'as attiré avec ton sang et tu as fais exprès que je me nourrisse de toi ! QUOI ?! Tes cinglé ! JE me suis enfermé ici juste pour être seul !

sa l'énnervait qu'il se moque de lui, il se retournait à nouveau sur le coup.

Mike : Arrête de regarder et puis sort de la chambre !

Il croisait les bras.

Mike : Non sa ira, j'ai pas besoin de surveillance !

Il se tournait vu que Akira voulait se coucher, il le regardait faire jusqu'à se qu'il l'emporte avec lui dans le lit. Il se retrouvait couché dans le lit à côté de lui, il le fusillait du regard, se qui est étonnant s'est que même dans le noir il arrivait à voir Akira, surtout sa chaleur et  le sang dans ses veines. Mais s'est parce qu'il ne contrôle pas encore tout ça.

Mike : Mon bien être.. Pourquoi j'ai du mal à y croire hein ?!

Akira faisait bien tout pour le narguer, et l'ennuyer, surement un moyen d'oublier cette dipsute,au moins Mike arriviat à lui changer la tête.

Mike : Non mais tu vas arrêter, lâche moi idiot !

Il faisait une sale tête de boudeur, jusqu'à se que Akira se retire de lui, disant ne pas profiter de la situation. Il plissait les yeux le voyant se retirer ses vêtements.

Mike : Tu fais quoi là ?

Il se mettait en position assise sur le coup.

Mike : Je vois assez bien pour savoir que tu es en caleçon à côté de moi ! Tes vêtements camouflait ta peau ! Remet les tout de suite !

Evidemment AKira ne voulait pas, Mike attrapait la couverture sur le coup et se mettait dos à lui en tirant dessus.

Mike : Moué bah bonne nuit !

Il gardait les yeux ouvert vu que Akira tirait sur la couette pour en avoir un peu.

Mike : Arrête de tirer la couette !

Il tirait à nouveau dessus, et ainsi de suite, mais il utilisait sa force vampirique pour tout prendre mais à se moment là Akira lâchait la couverture, Mike tombait avec la couverture hors du lit. Il se retrouvait le cul à terre sous les couette et le fusillait du regard.

Mike : Salopard !

Akira se moquait bien de lui, il l'aidait à se relever et se remettre sur le lit, et se retrouvait ainsi bien proche l'un de l'autre, Mike regardait son visage, son sang lui faisait beaucoup d'effet, et Akira l'attirait fortement.

Mike : J'en reviens pas de se que je vais faire, putain..

Il l'embrassait, il n'en fallait pas plus pour Akira pour aller plus loin, se mettant au dessus de Mike continuant de l'embrasser, sentant bien sur l'érection au plus haut de Mike sous lui. Il se laissait faire lorsque Akira l'aidait à retirer son t-shirt, et ensuite son pantalon pour se retrouver en caleçon. Il sentait ses baisé le long de son corp jusqu'à atteindre son entre jambe, il posait bien la tête sur le coussin fermant les yeux tentant d'imaginer que s'était quelqu'un d'autre, surement pas Akira qui lui suçait le pénis en se moment. Il lâchait des soupir de plaisir et de satisfaction.

S'était au bout de dix minutes de gâterie intense de la part de Akira, que Mike n'en pouvait plus et finissait par se lâcher, jouissant de plus belle à la grande satisfaction de Akira bien sur.

Mike : Surtout pas un mot !

Il tournait la tête sur le côté assez honteux sur le coup, mais Akira voulait aller plus loin, désirant lui aussi avoir quelque chose, il touchait déjà mike lui faisait comprendre ses envies, Mike comprenant où il voulait en venir, se rerdressait d'un coup et le poussait.

Mike : Hors de question ! Tu penses pas que tu vas ma sauté comme une femme !

Il détournait la tête.

Mike : Je m'en moque tu te débrouilles ! Moi je dors. J'ai pas bu assez de ton sang pour aller jusque là ne rêve pas humph !

Il se couchait le laissant comme ça après avoir remis son boxer pour être sur. Il finissait par s'endormir comme ça, Mike ouvrait un oeil sentant une main de Akira contre son dos, il se tournait pour le regarder encore dormir et baissait les yeux le voyant nu, il faisait des grands yeux sur le coup se rappelant de se qui s'était passé. Il lui lançait ses coussin à la figure se qui réveillait aussi tôt akira.

Mike : Non mais pourquoi tes nu hein ! Espèce de sale pervers ! Ta profité de moi hier et de mon état ! Enfoiré !

Il le pointait du doigt sous ses commentaires.

Mike : Bien sur que non, j'ai pas aimé ça ! S'était nul à chier ! Et puis rhabille toi merde ! Ton sang ne fait plus d'effet je te signal tu ne m'attires pas du tout !

Il se levait brusquement enfilant ses vêtements.

Mike : On va faire comme ci rien ne s'était passé ! D'ailleurs moi j'ai déjà tout oublié !

Il le fusillait du regard vu qu'il disait que lui n'oublierait pas.

Mike : L'afferme ! JE vais engager un sorcier pour te faire oublier dans se cas, tient se Akio par exemple humph ! Rah non après il va savoir se que tu m'as fais merde, faut surtout pas que sa se sache !

Il rattrapait des coussin pour lui envoyer.

Mike : Mais tais toi !

Il regardait ensuite sa marque à son cou, ayant encore ses morsures, il soupirait.

Mike : Tu t'ai même pas soigné de ma morsure d'hier.

Il faisait mine encore de bouder, mordant dans sa main et lui tendait.

Mike : Tient sa va cicactriser comme ça.

Il le regardait s'approcher, pour boire son sang, et faisait bien exprès de le regarder du coin de l'oeil en faisant ça.

Mike : Sa s'est produit uniquement parce que j'étais sous l'effet de ton sang, tu le sais hein ?   Plus question que je boive ton sang à présent.

Bon il semblerait que à présent Akira à très envie d'aller plus loins avec Mike, vu le rejet qu'il lui a fait hier alors que lui avait eu se qu'il voulait.

***

Pour ma part, le réveil était moins agréable, et la nuit encore moi. Dire que je me suis torturé toute la nuit à penser à tout ça alors que Akira lui profitait déjà avec Mike, et donc presque voir ailleurs. Je ne suis pas au courant mais au fond sa veut bien dire que cette relation n'était pas du tout sérieuse, se n'était rien de plus que du sexe, on était collègue, ensuite ami et s'est rapproché tout les deux parce qu'on avait les même attirances sexuelle s'est tout.. Et on se faisait croire que sa pouvait aboutir à plus.

Je faisait la grace matiné dans le lit, même si j'ai passé pratiquement une nuit blanche, j'étais à moitié réveillé, ma tête pratiquement sous la couverture ne voulant plus bouger de là. Je n'ai aucune motivation et encore moins aller travailler, alors j'ai envoyé un message pour prévenir que je n'étais pas bien.

Kat forçait Derek à aller me voir, en m'apportant un plateau comme déjeuné, l'entendnat toquer, je plissais déjà les sourcils.

Gabriel : Non !

Se qui était assez claire, je ne voulais pas qu'il rentre, mais il le faisait malgré tout, je le regardais, je devais sans doute avoir une sale tête. Je détournais le regard n'ayant aucune envie de lui parler et encore moins envie de le regarder.

Gabriel : J'ai envie d'être seul.

Il s'asseyait malgré tout sur le lit, après avoir posé le plateau sur la table de nuit. Se qu'il me disait ne changeait rien, lorsque je boude sa dure assez longtemps, je suis surtout en colère contre lui et contre moi même, je me sens complètement idiot. Akira ne m'a même pas essayé de me joindre depuis cette dispute, il s'en moque je l'ai bien compris. Il se fiche que sa soit terminé, je n'ai même plus l'envie de le revoir.

Je le regardais lorsqu'il me parlait de Silas et du fait que Akira s'en fichait peut être de moi mais pas lui.

Gabriel : Tu ne me connais que depuis quelques jours, arrête de me faire croire que tu es déjà attaché à moi. Tu veux juste réussir ton défi de m'avoir dans ton lit.

JE détournais à nouveau le regard sur le coup. Je ne disais plus rien ensuite de se qu'il disait, et le laissait partir. Je restais encore là un moment mais finissait par me redresser pour regarder le plateau. Mon ventre gargouille montrant bien que j'avais faim, je finissais par manger un petit truc et boire une gorgé du café.

S'est à se moment là que Silas apparaissait dans ma chambre, je me redressais rapidement sur le coup et tentait déjà d'utiliser ma télékinésie sur lui se qui ne marchait pas. Lui utilisait la sienne et je me mettais à éviter dans les airs, je regardais le sol et ensuite vers Silas.

Gabriel : Qu'est-ce que tu me veux ?!

Discuter ? Il finissait par me reposer, je restais donc immobile à l'écouter. Il parlait d'un compromis, et que je serais la solution afin que Derek lui revienne. Il semblerait qu'il essaye de lire en moi, mais il n'y arrive pas, je faisais en sorte qu'il n'y parvienne pas. Se qu'il remarquait vu qu'il m'en parlait.

Je plissais les  yeux surpris de sa demande, il veut que je fasse en sorte que Derek s'attache à moi pour ensuite le blesser juste pour qu'il lui revienne ?

Gabriel : Je ferais pas ça.

Je tournais le regard voyant la silouhette de ma mère, mon coeur se serrait rien que de voir cette image d'elle.

Gabriel : Comment tu pourrais, elle est morte, s'est impossible.

Il semble dire la vérité, il serait capable de la ramener  ?  Mon père aura un point en moi s'est sur, et moi depuis le temps que je rêve de retrouver ma mère. Je baissais les yeux vers sa main qu'il me tendait pour savoir si j'étais d'accord avec ça. Je réfléchissais, levant ma main vers la sienne, retrouver ma mère.. Je finissais par arrêter ma main et la remettais le long de mon corps.

Gabriel : Non, je refuse.. tu me connais mal. Je sais qu'il y aura des conséquences en ramenant ma mère d'entre les morts. Et il est hors de question que je joue avec les sentiments de Derek pour ta cause.

Sa le mettait en colère évidemment. Mais juste à se moment là, Derek entrait ayant sans doute entendu parler à quelqu'un, Silas me laissait un message avant de partir, je baissais les yeux avant de regarder en direction de Derek.

Gabriel : Il semblerait que je ne sois pas plus en sécurité ici que chez moi.

Je soupirais.

Gabriel: Silas.. Il est venu me voir pour conclure un marché.

Sa semblait surprendre Derek.

Gabriel : Il veut vraiment que tu lui reviennes, il m'a demandé.. De faire en sorte que tu t'attaches à moi, que tu m'aimes pour ensuite te briser le coeur afin que tu retournes vers lui.. Et en échange, il ressusciterait ma mère.

Je détournais le regard.

Gabriel : Bien sur que non, j'ai refusé, sinon je t'en parlerais pas. Même si il a le moyen de ramener ma mère, va savoir les conséquences, je n'ai aucune confiance en cette homme. Et je peux pas jouer avec les sentiments de quelqu'un.

Je le regardais de nouveau.

Gabriel : Il trouvera un autre moyen que tu lui reviennes, il semble déterminé. Tu n'as pas peur de quoi il est capable de faire pour ça?

Je m'approchais de lui.

Gabriel : Ecoute, pour Akira.. Au fond tu avais raison. Notre relation ne menait à rien, il ne m'aimait pas comme je désirais qu'il m'aime. S'était juste une amitié entre collègue qui a été trop loin. Maintenant s'est claire, j'ai bien compris que s'est terminé, j'aimerais juste oublié et passé de l'avant comme lui l'a déjà sans doute fait.

Je détournais le regard encore blessé malgré tout.

Gabriel : Alors, je vais reprendre ma vie en main à présent. et j'ai eu une idée, pour prouver au yeux de tous le monde que toutes les créatures ne sont pas comme tous le monde le croit des "monstres".

Je le regardais bien dans les yeux.

Gabriel : J'ai vais créé une nouvelle association d'hunter. Pas simplement des humains entraîné et des sorciers. Mais recruté toutes sortes de personnes, que se soit des vampires, des goules et autres.

Mon idée semblait le surprendre.

Gabriel : Alors sa te dit te participer et de m'aider pour se projet ? Je pense que tu ferais un excellent hunter. J'aimais pas être hunter s'est vrai, mais en réalité je me rend compte que je n'aimais pas la façon dont on devait l'être. Avec mon père, et Akira, s'était tout le monde dans le même panier.. On ne vérifiait pas la vie de ses personnes, si ils sont réellement bon ou mauvais, on les tuaient s'ils tentaient de se battre contre nous ou on les enfermais point. Tu m'as ouvert les yeux et je me rend compte que j'ai peut etre tué des personnes innocents.

Je lui souriais.

Gabriel : Alors je vais sans doute arrêter mon métier de professeur même si j'adorais ça. Je veux prouver que des personnes comme toi existe et que tu n'es pas le seul à vivre de cette façon, sans pour autant tuer.

Je haussais les épaules.

Gabriel : Peu importe se que peu penser mon père, ou Akira. Je veux faire mes propres choix à présent et mon propre avis.

Je lui souriais.

Gabriel : Sa nous permettra de mieux nous connaître, je n'aurais plus besoin de vous filmer non plus.

Sa semblait le convaincre, même si sa semble un peu surréaliste sur le coup. J'étais tellement motivé dans se projet qu'on descendait tout les deux, il était occupé sur son pc, pour tout d'abord trouver un entrepôt ou quoi qu'on pourra emmenéger pour notre base.

Gabriel : Il faut quelque chose de grand, je sais qu'il y a beaucoup de trafic d'hybride comme Kat, j'ai l'intentions de recueillir comme un orphelinat pour eux. Mais pas seulement les hyribdes, les goules et tous les autres qui auraient perdu leurs familles et qui sont seul. Veut mieux qu'ils soit accompagné pour les aider, s'est en restant seul à se débrouiller par eux même qu'ils vont devenir des tueurs un jour, alors autant qu'ils trouvent un endroit où ils sont aidés et guidés dans une bonne voit.

J'ai l'impression qu'on me fait poussé des ailes, j'ai toujours voulu ça, protéger les autres et là je sens que s'est vraiment dans le bon sens. Et vu que Derek peut travailler à distance via son pc ou par téléphone sa ne lui posera pas de problème et ne sera pas obligé de tout arrêter de son côté.

Je tournais le regard vers lui, il me regardait, il semble être étonné et apprend de plus en plus sur moi et du fait que je suis vraiment quelqu'un de bien, il doit sans doute m'aimer de plus en plus comme Kat le prétend.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il y a tu trouves que s'est une mauvaise idée?

Il semblerait que non loin de là.

Gabriel : Oui là sa semble parfait, il y aura juste quelques travaux à faire.

On se chargeait de tout ça, sa nous prenait beaucoup de temps. Derek se chargeait d'acheter ce grand terrain, où i faudra pas mal de travaux, moi je me chargeais de prendre toutes les affaires nécessaire, les armes, les armures, tout se qu'il faut pour les entraînement, et ainsi de suite. Je veux que tout soit parfait. On ne voyait même pas l'heure passer, on discutait beaucoup de tout ça de se projet. Kat finissait par rentrer, voyant plein de papier sur la table de salon et Derek et moi complètement concentré.

Gabriel : Oh salut Kat, sa s'est bien passé ?

Sa semblait la surprendre vu qu'on était pas en bon terme avant qu'elle ne parte et là on était tout les deux collés pratiquement.

Gabriel : Ah eeh oui, on a eu une grande idée.

Je lui expliquais un peu tout ça et elle semblait à la fois surprise et contente. Derek disait que s'était moi qui avait eu l'idée, je posais ma mains sur la sienne.

Gabriel : Se n'était qu'une simple idée au début, tu m'as aidé à aller plus loin.

Je me rendais compte que j'avais ma main posé sur la sienne, je finissais par la retirer. Je me demande si comme Silas l'a dit, il serait attaché à moi ? Est-ce qu'il ressentirait quelque chose pour moi ? Je le regardais du coin de l'oeil, je ne sais pas trop. J'ai du mal à savoir se qu'il a en tête. Bon je sais clairement qu'il veut coucher avec moi, donc s'est que je l'attire déjà physiquement, mais est-ce qu'il tomberait amoureux de moi, j'irais pas jusque là.. S'est vrai que quelque chose m'a tout de suite attiré chez lui, je ne serais pas dire quoi. Mais se qui est sur, s'est que je lui fais confiance et qu'il est possible qu'il m'attire également physiquement.

Gabirel : Eeh rien je rêvassais, je pense à des tas de chose. Bon on a besoin d'une pause, moi je vais prendre une douche j'en ais besoin.


Je me levais pour m'y rendre, bien sur quand j'étais partis Kat l'ennuyait disant encore qu'il était amoureux de moi. Moi j'étais posé contre la douche, pensant à cette fois où il m'a attiré dedans et m'a embrassé, s'était tellemetn intense entre nous à se moment là. Rien que d'y penser, je dois avouer que sa m'excite.

Je finissais par sortir, je cherchais après Derek qui était dans la cuisine entrain de préparer quelque chose à manger, je m'approchais de lui.

Gabriel : Hum oui sa fait du bien.

Il se retournait pour me regarder, s'est là que je l'embrassais, sa semblait le surprendre, mais je craque. Et je pense que avec l'histoire avec Akira, j'ai besoin de réconfort.. Mes cheveux sont encore humide, quelques gouttes coules sur lui. Il m'attrapait contre lui, me poussant contre la cuisinière, je glissais mes mains derrière sa tête continuant de l'embrasser. Il passait déjà sa main sur mon entre jambe bien motivé, s'est là qu'on entendant un gloussement qui était autre que Kat, je me retirais de Derek passant ma main devant ma bouche.

GAbriel : Eeh désolé..

Derek souriait sur le coup.

Gabriel : Je sais pas se qu'il m'a prit.

J'ai tellemetn envie de lui maintenant, la tout de suite, merde.. Elle disait qu'elle allait se charger de continuer la cuisine, qu'on pouvait partir. Sur le coup Derek ne disait pas son reste et m'attrapait le poignet pour m'emmener jusqu'à sa chambre où je finissais dans son lit, je le regardais bien alors qu'il me retirait mon pantalon avec son sourire de gagnant.

Gabriel: Tu es si sur de toi, comment tu pouvais deviner que je finirais par craquer ?

Je souriais à mon tour, et je savourais cette instant, s'est tellement plaisant, il n'est que le troisième homme avec qui je vais coucher, sa fait pas beaucoup.. comparé à lui qui doit ne plus savoir combien avec qui il a couché, même Akira..

Gabriel : Tu as eu beaucoup de relation avant ? Je veux parler avec combien de..

Il posait son doigt sur ma bouche, me demandant si j'avais vraiment envie de parler se genre de chose maintenant. Il glissait ensuite ses lèvres jusqu'à mon entre jambe, je femrais les yeux me laissant faire. Et bien vite, j'utilisais mes pouvoirs pour le pousser à son tour contre le lit, déboutonnant son pantalon et le baissait magiquement, je veux lui montrer que moi aussi j'ai de l'expérience qu'il n'est pas le seul. Je lui faisais donc une gâterie à mon tour, mais finissait par grimper à califourchon au dessus de lui pour me pénétrer et commencer mes mouvements, j'entre ouvrais déjà les lèvre de plaisir.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Mer 25 Avr - 9:13

Silas avait cru un instant que Gabriel allait accepté le marché, mais au dernier instant il rabaissa sa main. Silas exprimait bien sa frustration avec des traits sévère sur son visage.

Silas: les conséquences? connais tu les conséquences que j'inflige à ceux qui me défis?

il tendait la main vers lui mais tournait le regard vers la porte me sentant arriver.

Silas: nous en avons pas terminer "petit" sorcier, toi et moi ont aura bientôt une autre discutions. ne te crois à l'abri nul part.

 j'entrais juste après qu'il se téléporte, ayant eu l'impression que Gabriel discutai avec quelqu'un.

Derek: j'ai entendu une autre voix avec toi, tout va bien?

j'entrai regardant un peu partout, je reniflais autour de moi ayant l'impression de reconnaître cette odeur.

Derek: que veux tu dire? qui était avec toi?

C'est se que je redoutais, une odeur de vieux crotale.

Derek: et quel genre de marché?

l'enfoiré, il est vraiment prêt à tout pour me faire revenir même aller jusqu'à ressuscité un mort.


derek: et qu'est ce que tu lui as répondu?

Je souriais un peu plutôt content de cette réponse, après tout avec notre petite dispute d'hier il aurai très bien pu accepté afin de se débarrasser de moi.

Derek: je sais très bien de quoi Silas est capable, j'ai vécu assez longtemps avec lui pour le savoir. Il pourrai apparaître devant moi et me faire revenir de force, mais sa ne lui servirai à rien. Il n'a pas l'intention de me servir, il préfère que je lui reste loyaux comme un fils à son père.

je ricanais regardant autour de moi.

Derek: ne t'inquiète pas pour lui, pour éviter qu'un serpent ne mordre il suffit de pas croiser son chemin et je sais comment charmer le serpent.

J'étais sur le point de faire demi tour et le laisser tranquille, mais il voulait me parler à présent de son histoire avec Akira..enfin plutôt de son ancienne histoire avec lui.

Derek: ouais ben, j'aurai peut être pas du trop insister la dessus hum..j'ai précipité les choses en m'en mêlant même si c'était évidant que sa allait merder à moment à l'autre.

Bon c'est ma façon de m'excuser mais comme je suis vraiment pas doué pour ça, j'étais étonné de l'entendre dire ça. Il fallait que son histoire avec Akira se termine pour qu'il découvre son but dans la vie? je souriais appréciant néanmoins cette idée, il n'existe pas encore de tel endroit pour les créatures comme moi ainsi que toutes les autres qui cherche un réfuge.

Derek: moi hunter...voilà une chose que j'aurai jamais pensé, mais j'aime beaucoup cette idée. J'accepte de t'aider dans ton projet, je m'y connais un peu dans se genre de paperasse. Je regardais un lieu adéquate proche de la ville tout en restant un peu reculer du monde.

je réfléchissais déjà tout les projets avenir, je pense qu'il m'a emballer avec son idée. 

Derek: allons plutôt au salon pour approfondir au maximum ton idée et voir les démarches à réalisé.

On était à fond dans se projet, je nous avais fait un thermos de café à notre table.

Derek: au fond tu n'es pas le seul à t'être trompé, je voyais moi même tout les sorciers comme des monstres alors que...t'es quelqu'un de bien. On a fait tout deux des erreurs, mais on a de quoi se rattraper aujourd'hui.

Je le regardais régulièrement écoutant ses ambitions, maintenant c'est plus qu'un simple d'entrainement d'hunter mais aussi un orphelinat pour orphelins "monstre" 

Derek: si tu veux faire une sorte d'orphelinat pour des orphelins, alors c'est pas un entrepôt qui nous faut, mais je dirais plus ceci. 

je tournais mon pc pour lui montrer un vieux manoir, en ruine c'est vrai mais une fois remis sur pied il fera un bon refuge pour enfant mais aussi pour l'entrainement de futur hunter. L'idée semblait lui plaire, moi je faisais déjà les démarches pour acheté le terrain. Heureusement que mon travail actuel me permet de faire un achat aussi onéreux. Enfin je dois faire certain sacrifice derrière mais je vais pas en parler tout de suite à Gabriel. 

Kat: coucou c'est moi! j'ai passé une journée formidable!!! le vétérinaire qui s'occupe de est juste....

elle nous regardait tout les deux remplis de papier autour de nous.

kat: euh oui c'était super mais vous...tout va bien? 

Derek: c'est plutôt ton idée Gabriel, je ne fais que t'aider dans ton projet.

je faisais un petit sourire surtout qu'il avait poser sa main sur la mienne, tout compte fais je suis bien content d'avoir foutu la merde entre Akira et lui. Sa n'a fait que m'aider à avancer plus loin encore, maintenant je compte plus lacher prise. 

Kat: cette idée est juste génial!!! je pourrais venir vous aidez dans mes temps libre, surtout pour m'occuper des enfants et...oh j'aurai l'impression d'être une sorte de maman. Un peu comme tu m'as recueilli Derek, à part qu'ils en aura plein d'autres!

Derek: sauf que si j'en trouve un autre comme toi, je l'a remettrai dans la poubelle.

Kat: ahah très drôle.

Je regardais Gabriel qui semblait me fixer.

derek: tout va bien Gabriel?

il montait à l'étage pour aller prendre sa douche, Kat s'approchait de moi faisant un sourire jusqu'aux oreilles.

Derek: quoi?

Kat: t'es complètement raid dingue de lui, tu sais peut être cacher tes émotions mais moi je te connais que trop bien.

Derek: au lieu de d'écouter tes bêtises, je vais plutôt faire à manger. Si je te laisse faire gabriel préférera encore retourner dans les bras de Akira.

Kat: se que je prépare est délicieux!! tu veux surtout bien te faire voir près de Gabriel surtout! et motnrer que tu fais bien la cuisine.

Derek: j'ai surtout pas envie qu'il retrouve des poils de chat dans son assiette.

kat: je perd pas mes poils!

je prenais sourire préparant le souper, j'entendais Gabriel descendre les escaliers j'en souriais déjà d'avance.

Derek: alors sa ta fais du bien cette pause douche? J'espère que tu aime manger épicer.

je me retournais voulant le regarder et c'est la qu'il m'embrassait directement, oui c'est sûr que sur le moment j'étais vraiment surpris. mais j'allais pas prendre longtemps pour le laisser aller avec lui, j'approfondissais le baiser et le poussais même contre le cuisinière ayant largement envie de le cuisiner lui aussi. Je le caressais à l'entrejambe déjà prêt à déboutonner le pantalon, mais c'est sans entendre un gloussement derrière nous rappelant qu'on était pas seul.

Kat: coucou...et oui je suis la.

oui et toujours la pour nous interrompre d'ailleurs casseuse d'ambiance.

kat: je vais finir de faire la cuisine, vous pouvez y aller si vous voulez. 

Je retire se que j'ai dis! j'attrapais vite le poignet de Gabriel montrant à l'étage avec lui et le poussait sur le lit.

Derek: cette fois personne m'interrompra.

j'étais tout fière d'avoir atteins mon but, tout en me baissant j'embrassais sa nuque.

Derek: c'est simple, parce que je suis irrésistible.

Je retirais ses vêtements frollant mes lèvres contre sa peau, je me redressais un peu pour le regarder posant mon doigt sur ses lèvres.


Derek: tu as vraiment envie que je parle de ça maintenant?

je continuais dans ma lancer jusqu'à son entre jambe, que je caressais, embrassait avant de mettre en bouche. Je pensais être maître de la situation mais Gabriel allait juste utiliser ses pouvoirs pour m'obliger à me mettre sur le dos à mon tour.

Derek: je vois, tu veux donc jouer avec les pouvoirs? 

je le laissais faire  prenant une grande inspiration de satisfaction, il est quand même pas mal doué avec la langue. Je r'ouvrais les yeux pour le regarder quand il s'arrêtait afin de se mettre à califourchon au dessus de moi. je me redressais pour m'asseoir afin de le tenir contre moi embrassant sa nuque avec envie. 

Derek: Aahh Gabriel, tu réveille en moi de vilain instinct.

je lui montrait mes yeux de goule avant de poser tendrement mes lèvres sur les siennes. Je souriais sortant deux de mes kagunes qui commençaient à s'enrouler autour de ses cuisses. Je le poussais sur le dos maintenant bien ses jambes écarter grace à mes kagunes et le pénétrait à nouveau, je pouvais grace à cela garder mes deux mains libres. Je tenais ses bras tout en l'embrassant avec fougue.

Derek: je t'avais dit que j'allais te montrer quand un goule fait l'amour non?

il a l'air de beaucoup apprécier cette méthode en tout cas, avec tout ça je pense avoir largement passer leurs du souper. Je m'allongeais sur le ventre rentrant doucement mes kagunes, Gabriel semble vouloir regarder de plus prêt le mécanisme.

Derek: il me suffit avoir envie de les sortir, un peu comme vouloir bouger ton bras. sa s'explique pas vraiment, ton cerveau fais tout le boulot. 

je tournais le regard vers lui sentant qu'il touchait le bas de mon dos d'où sorte mes kagunes.

Derek: tu semble bien les aimer maintenant que tu sais que sa sert pas que pour déchiqueté les humains. 

Je ricanais tout en me redressant.

Derek: je crois que tu as de nouveau besoin d'une douche.

je faisais un sourire en coin et à peine sous la douche qu'on remettait le couvert, je m'appuyais contre son dos tirant ses hanches vers moi et l'embrassais la nuque. 

J'ouvrais doucement les yeux au petite matin, pour fini on avait même pas souper avec tout ça, je me redressais me crattant les cheveux et souriait voyant toujours Gabriel à côté de moi. J'avais pas le temps d'attraper ma chemise qu'il m'attrapait la main me demandant où j'allais. Je crois qu'il a peur que je lui fasse le même coup que Akira.

Derek: je vais préparer le petit dejeuné, tu dois être affamé puisque tu as rien manger hier soir. Je sus pas loin ok?

je voulais surtout le rassurer, il me souriait sur le coup et je faisais de même.


Derek: prend ton temps, tu n'es pas obligé de te lever tout de suite.

j'y allais moi en tout cas, Kat était déjà partie à son stage m'ayant laisser un petit mot.

" je savais que tu étais amoureux! j'ai tout entendu!!! :p  j'ai fais des petit pain en chocolat en forme de coeur pour vous <3 "

Derek: idiote.

sa me faisais sourire malgré tout et tournait le regard vers Gabriel qui arrivait.

Derek: au fond j'ai rien eu besoin de faire, kat sais déjà chargé de tout.

je chiffonnais le papier pour le mettre dans ma poche et m'approchais de lui pour l'embrasser avant qu'on ne se mette à table.

Derek: après le déjeuné nous irons voir la propriété que j'ai acheté, sa sera plus facile de voir directement sur place les travaux à aboutir.

Sa semblait le réjouir, tant mieux qu'il n'est pas changer d'avis après une nuit de sommeil. 

Derek: les pains en chocolat en forme de coeur, est une blague de Kat cherche pas. 

après le déjeuné on se mettait en route pour le manoir, déjà il a beaucoup d'hectar de terrain où on pourra faire batir plus tard si on n'est obligé d'agrandir. Je me garait regardant l'état du batiment.

Derek: on va sacrément avoir besoin d'huile de coude.

Je souriais voyant une autre voiture arriver.

Uta: c'est ça ton projet miracle Derek? 

il sortait de sa voiture s'approchant de nous tout en regardant la maison.

Uta: t'es es complètement fou, mais c'est se que j'aime chez toi. Oh le sorcier!

il lui faisait face le regardant bien dans les yeux.

Uta: je t'ai jamais remercie pour m'avoir sortir de la merde la derrière fois, tu m'en veux pas de t'avoir assommé hum? on est ami maintenant.

Derek: Je lui ai envoyé un mail hier pour parler de notre projet, il a directement accepté de nous aider.

Uta: après tout si vous garder des goules ici il faudra bien les nourrisses, sa serai bête qu'ils se nourrissent des autres pensionnaire.

il s'approchait ensuite de moi.

Derek: pourquoi tu me regarde comme ça?

Uta: tu as coucher avec lui c'est ça?

il se mettait à ricanner.

Uta: Derek Kijo, l'ennemi jurer des sorciers qui couche avec l'un d'eux...c'était comment? 

Derek: sa te regarde pas, arrête avec tes questions où je t'assomme.

Il souriait préférant s'attaquer à Gabriel du coup passant son bras autour de ses épaules.

Uta: tu as du prendre ton pied Gabriel, il parait que c'est un sacré coup au lit. et oui tu vois moi j'ai jamais eu cette chance, quel injustice.

Derek: parce que tu aurai été capable de me bouffer en même temps!

Uta: j'en peux rien si tu as une odeur aussi délicieuse Derek, c'est rarissime une goule moitié humain.

Je soupirais marchant vers le manoir pour visité l'intérieur. 

Uta: il se vexe trop facilement, tu viens mon mignon?

ils me rejoignaient tous les deux à l'intérieur parlant cette fois sérieusement des démarches à suivre pour la suite.

****

Du côté de Akira, il est vrai qu'il semble pas vraiment traumatisé de sa rupture avce Gabriel et semble même vouloir vite passer par autre chose. Il tirai sur la couverture et Mike en faisant autour de son côté, il souriait attendant que Mike tire un bon coup avant de lâcher complètement prise. Celui ci tomba directement le cul hors du lit, Akira se redressait pour le regarder éclatant de rire.

Akira: si tu verra la tête que tu as! et qu'est ce que tu va faire hein?

il pensait plutôt à une mauvais coup afin de se venger, mais c'était plutôt pour sauter dessus et l'embrasser. Akira était loin d'avoir envie de le rejeter bien au contraire, il le prenait contre lui continuant à l'embrasser tout en le posant contre le lit. il commençait par retirer son t-shirt puis son pantalon, jusque la Mike se laissait entièrement faire. Akira en profitait, il comptait pas reculer même si il a des chances que c'est seulement l'effet de son sang qui caractérise le comportement de Mike en se moment. Il lui embrassait le corps tout en descendant jusqu'à son entre jambe, de temps à autre il levait les yeux vers Mike, qui lui gardait les yeux fermer sans doute pour penser à autre chose. 

Peut importe Akira continuait dans sa lancer jusqu'à que Mike explose de satisfaction, il redressait la tête se frottant les lèvres avec son bras.

Akira: j'ai rien dit et puis j'avais la bouche pleine.

Il ricanait sur le coup tentant d'aller encore plus loin avec lui, après tout lui aussi avait envie d'avoir satisfaction. Il le faisait bien comprendre en le touchant à nouveau, mais Mike ne l'entendait pas ainsi et se redressait pour le repousser.

Akira: tu plaisante? tu as eu se que tu voulais, j'aimerai pourvoir en dire autant.

Il regardait son entre jambe tristement.

Akira: Tu es cruel Mike, tu peux boire encore un peu plus de mon sang si tu veux. éh! ne me fais pas croire que tu dors déjà.

Il soupirait s'allongeant n'ayant pas le choix, mais prenait quand même un petit sourire après tout c'était un bon début. Au petit matin Mike ouvrait les yeux le premier, sentant la main de Akira sur son dos et surtout se rendrait vite compte de sa nudité. Akira a déjà meilleurs réveille que celui ci, il se redressait vite retirant le coussin de son visage.

Akira; qu'est ce que j'ai fais encore?

il se regardait quelque seconde avant de regarder Mike à nouveau.

Akira: c'est moi le sale pervers? c'est toi qui m'a sauté dessus hier et puis tu avais sembler aimé ça.

il ricanait attrapant son caleçon.

Akira: nul à chier hein? j'ai pourtant failli m'étouffer avec tout se que tu m'as mis.

la situation l'amusait, il s'habillais tout en écoutant Mike faire sa petite crise.

Akira: moi je risque pas de l'oublier en tout cas.

il levait le sourcil l'écoutant parler de Akio.

Akira: oh mon dieu tu as raison, imagine que sa venait à se savoir! le play boy des hunter sais fais sucer jusqu'à l'os par un homme. Quel sera la prochaine étape? dépucelage dans la salle d'entrainement, oh oui je verrai bien ça dans la une des magasines.

Il r'attrapait les coussins qui lui lançait pour les replacer sur le lit.

Akira: arrête de paniquer, sa restera entre nous.

il posait sa main sur sa nuque sentant encore la blessure de sa morsure, Mike faisant encore sa tête de boudeur lui plaisantait son poignet.

Akira: quel générosité.

il prenait sa main buvant quelque gorgée tout en tournant le regard vers lui.

Akira: l'effet du sang? tu sais que le sang ne te fais ressentir qu'uniquement se que moi je ressent mais en aucun cas te force à te faire sucer par un homme si tu en a pas envie. En gros, si hier tu m'as sauter dessus c'est parce que tu en avais envie. Ah les émotions des vampires décuplé, c'est difficile à maîtrisé au début.

il lui donnait une bonne tape dans le dos.

Akira: mais si mon sang peut t'aider à te décoincé alors tant mieux, je suis sûr que tu finira pas en vouloir encore et moi je te l'offrirai avec joie. J'ai pas eu satisfaction hier et c'est une revenge à prendre. Allons bosser.

il partait jusqu'au quartier général, Akira regardait les mises du jour mais ils furent tout deux appellé au bureau de stephan.

Akira: Stephan si c'est pour parler de Gabriel, je n'ai rien a dire. Tu as plus de chance de demander à sa goule.

il faisait une mine sévère sur le coup, montrant un document qui montrait notre projet à Gabriel et moi.

Akira: c'est une plaisanterie? Gabriel a vraiment perdu la tête. et il a le droit de faire ça? ce projet est du foutage de gueule!

malheureusement pour Akira j'ai tout mis en oeuvre pour que se soit légal.

Akira: je savais rien des projets de Gabriel, tu crois que je l'aurai laisser faire? j'aurai du tuer cette goule! il tourne mal avec se mec.

le problème maintenant c'est Silas, ils savent tout deux qu'il sera impossible de me tuer sans l'avoir sur le dos.

Akira: et bien il suffira de bousiller leurs projet, montrer que des monstres ne seront jamais des hunter.

Il tournait un peu le regard vers Mike se rendant compte de se qu'il disait.

AKira: je vais m'occuper de cette histoire, tant que je serai envie personne ne salira le nom des hunter.

Il prenait le bras de Mike pour sortir d'ici.

Akira: tu sais très bien que je parlais pas de toi, ils vont faire des mangeurs de chaire humaine des hunters Mike, des loups garou et va savoir quoi d'autres bestioles.

il s'arrêtait pour le regarder.

Akira: oui peut être des vampires aussi, mais j'ai appris à te contrôlé à l'inverse des autres qui court dehors. Alors tu as avec moi ou pas?

ils partaient en premier lieux à la boutique de Uta, AKira cherchait après lui à l'intérieur mais sans savoir qu'il était avec nous en se moment. Il allumait les gaz a fond et laissait un briquet ouvert.

Akira: on sort vite.

a peine sortit une énorme explosion se créait à l'intérieur détruisant entièrement le batiment. Il regardait une liste de nom qu'il avait trouvé chez Uta, surement ses clients régulier.

Akira: on a des cibles à éliminé.

Mike semblait pas emballer par cette idée, mais continuais à le suivre jusqu'à la première maison. Akira entrait directement à l'intérieur regardant l'homme qui se mettait devant sa femme tout en montrant ses yeux de goule.

" va te cacher Marie"

" non.."

" dépêche toi!"

elle se mettait à courir, lui sortait son Kagune prêt à se défendre. Akira fonçait dessus ne laissant à l'homme aucune chance, sa tête tombait c'étant fait décapité en une fraction de seconde.
Akira levait les yeux vers les escaliers sachant qu'elle était montrer à l'étage, il montait regardant un peu partout avant de le trouver devant une grande armoire prêt à se battre. 

" sortez de chez moi sale monstre!"

elle criait tout en fonçant dessus utilisant elle aussi son Kagune, Akira les esquivais facilement jusqu'à donner le coup fatal. Elle tombait au sol inerte, Akira prenait une grande respiration tournant le regard vers Mike. Les yeux de Akira était rouge avec une pupille déformé, Mike ne les avait encore jamais et personne d'autres d'ailleurs.

Akira: j'ai fais se que j'avais à faire, c'est notre travail. Quoi?

il se regardait dans la glace.

Akira: c'est la malédiction de ma famille, ne te préoccupe pas de ça. Appel les nettoyeur qu'ils s'occupent de ça. Je t'attende dehors.

Il partait laissant Mike pour l'instant, c'est à se moment la que Mike entendait des pleures venant de l'armoire. Il découvrir une jeune fille à l'intérieur complètement terrorisé.

" maman..."

Akira attendait dehors mais fini par perdre patient et rentrer à nouveau à l'intéreur.

Akira: Mike je peux savoir se que tu fou?

Il ne le trouvait plus dans la pièce.

Akira: MIKE?

c'est la qu'il trouvait une photo de la famille d'où la petite fille se trouvait.

Akira: putain!

il jetais le cadre à terre téléphonant à Mike.

Akira: bordel je peux savoir se que tu fou? ne me dit pas que tu tente de protéger cette gamine? 

il levait les yeux.

Akira: depuis quand tu as pitié pour eux? tu t'es engagé pour être un hunter, pas un défenseur des monstres. Cette gamine va grandir et voudra bouffer son voisin, pourquoi tu veux protéger ça! laisse moi m'en occuper.

Il regardait son téléphoner.

Akira: il m'a raccrocher au nez cet idiot!

il activait le gps sur son téléphone afin de suivre Mike à la trace.

Akira: tu manque d’expérience.

il se m'étais rapidement en route.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Jeu 26 Avr - 20:17

Alors que j'étais sur lui, entrain de lui faire l'amour, je le regardais bien vu qu'il se redressait, embrassant ma nuque en même temps. L'excitation que j'avais envers lui était au plus loin, il m'attire vraiment. Je regardais son regard de goule qui commençait apparaître, à d'autres sa aurait déjà effrayé mais pas moi, je ne sais pas comment l'expliquer mais il ne me fait pas peur même avec se regard, j'ai toute confiance en lui tout simplement.

Je glissais même ma tête derrière ses cheveux le regardant bien dans les yeux, s'est là qu'il sortait deux de ses kagunes, il m'entourait mes cuisses avec et se servait de ça pour m'allonger sur le dos et les écartait, il se mettait bien au dessus de moi pour me pénétrer à nouveau, je gémissais sur le coup le regardant bien.

Il utilisait ensuite ses deux goules pour se maintenir et prenait avec ses mains livres mes mains pour les mettre au dessus de ma tête tout en me donnant des coups de reins, s'était tellement intense que je gémissais à chaque coup de reins.

Gabriel : oui, et je ne regrette pas du tout.

Je lui souriais un peu, on avait vraiment pris notre pied tout les deux, s'était génial. Je me mettais sur le côté alors qu'il était allongé sur le ventre, je caressais son dos aux endroits où il fait sortir ses kagunes, se pouvoirs m'impressionnes avant lui, lorsque j'étais hunter, sa me dégoûtait les goules pour moi s'était tous des monstres et les kagunes une arme tout simplement. Mais maintenant, depuis que j'ai rencontré Derek je vois les choses différemment.

Gabriel : Comment ça marche ?

Je continuais d'être bien intrigué le caressant toujours le dos.

Gabriel :  Oui je pense que tu as raison, je les aimes bien.

Je lui souriais pour le coup de la douche.

Gabriel : Mais je la prendrais pas seul cette fois ci.

Et non, il venait avec moi pour prendre notre douche ensemble, et au passage, on remettait ça sous la douche et s'était tout aussi plaisant. On s'était ensuite endormis tout les deux dans son lit, on a pas soupé pour finir, on était trop occupé pour ça. Pauvre Kat qui à du manger toute seul, enfin soit.. Le matin arrivait bien vite, et sa fait longtemps que je n'avais plus dormis aussi bien. J'étais toujours stressé avant ça avec Akira et notre relation, mais là, je ne sais pas, je me sens plus apaisé.

J'ouvrais lentement les yeux, me réveillant surtout parce que je sentais Derek bouger à côté de moi, il était redressé et s'apprêtait à partir, je me tournais pour lui attraper aussi tôt la main, sans doute encore peur qu'il m'abandonne et parte je ne sais où, comme le faisait Akira.

Gabriel : Tu vas où ?

Je finissais par le lâcher, rassuré et lui souriais.

Gabriel : D'accord.

Il finissait par se lever, descendant le premier pour préparer le petit déjeuné, mais il était déjà prêt par Kat. Je finissais par arriver moi aussi, je rejoignais Derek.

Gabriel : Elle pense toujours à tout.

Il s'approchait de moi pour m'embrasser, j'en faisais autant de mon côté. Je me mettais ensuite à table, me servait un café qui était déjà prêt sur la table, je l'écoutais ensuite.

Gabriel : Oui, j'ai hâte de la voir en vrai.

Je le regardais apporter le déjeuné, je prenais un pain au chocolat et le regardait vu que s'était en forme de coeur.

Gabriel : Ah je vois.

Une fois qu'on avait déjeuné on se rendait jusque là,  je marchais dans la pelouse regardant se fameux manoir, il est gigantesque s'est tout à fait se qu'il nous faut.

Gabriel : Oui en effet, il y a de quoi faire.

Je regardais cette voiture arriver, S'était Uta l'ami de Derek qui venait. Il s'avançait vers nous pour regarder à son tour le domaine qui est quand même bien grand. Derek l'a invité pour nous aider dans son projet et sa ne me dérange pas.

Gabriel : Hum oui se n'est pas grave.

JE regardais Derek du coin de l'oeil.

Gabriel : JE vois.

Oui il n'a pas tord, si on garde des goules, Uta pourra nous aider à les nourrir. Je regardais ensuite Uta s'approcher de Derek, qui lui se demandait se qu'il voulait sur le coup. J'étais assez surpris lorsqu'il disait qu'on avait couché ensemble, est-ce qu'il l'est marqué sur notre frond ou quoi ?

Bon Derek ne le niais pas, s'est qu'il n'a pas honte de se qu'il a fait avec moi, mais disait que sa ne lui regardait pas et il a pas tord la dessus. Mais du coup il s'approchait de moi, pour me parler de ça, je le regardais bien et écoutait se qu'il me disait, ils sont vraiment très proche tout les deux on dirait.. MAis ils n'ont jamais couché ensemble heureusement, sinon je m'aurais sentis mal à l'aise.

Je finissais par rejoindre Derek pour voir l'intérieur, et on parlait de beaucoup de chose, de tout se qu'on allait devoir changé, faire en travaux. Se qu'on pourrait faire dans chaque pièce. L'endroit où on allait entraîner les futurs hunters, et l'endroit où on allait receuillir les enfants, et ainsi de suite. Tout devait être prévu à l'avance pour savoir se qu'on allait faire comme travaux.

**

Du côté de Akira et Mike, ceux ci partait travailler, et une fois dans le bureau des hunters, Stephan appelait déjà Akira à son bureau et Mike devait l'accompagner cette fois ci. Stephan regardait bien Akira arriver avec une mine bien sévère qui voulait dire que quelque chose n'allait pas et qu'il n'était pas ravis du tout.

Stephan : Je veux en effet te parler de lui, et de cette goule, tu étais au courant de se que prévoyait mon fils avec lui ?!

Il lui tendait un document.

Stephan : Ils vont ouvrir un centre hunter pour des créatures, et ouvrir un stupide orphelinat pour recueillir des monstres en tout genre. Et oui ils en ont le droit, tout est fait selon les règles.

Il fronçait bien les sourcils.

Stephan : Je me demande bien se qu'il lui passe par la tête, de faire confiance en cette goule, s'est du grand n'importe quoi !

Il tenait ses mains l'une contre l'autre.

Stephan : En effet, je pense que mon fils est complètement manipulé par cette goule, il doit avoir un dons ou autre je n'en sais rien.. JE n'arrive pas à imaginer que mon fils puisse se faire manipuler de la sorte après toutes ses années d’exercice que j'ai fais avec lui tout ça pour rien.. ET le pire s'est qu'on ne peut pas tuer Derek, car il est protégé par Silas.

Il levait les yeux vers Akira.

Stephan : S'est bien se que je voulais entendre de ta part Akira, il est hors de question qu'ils réussissent et que les gens puissent penser qu'ils ne sont pas un dangers.

Mike restait silencieux tout le long les écoutant, mais la phrase que disait Akira sur le fait qu'il ne voulait pas que des monstres deviennent des hunters l'affectait, et Akira se rendait compte ensuite de ses paroles vu qu'il est à présent un vampire et donc lui aussi un monstre, il détournait le regard frustré sur le coup.

Stephan : Bien je te fais confiance Akira, règle cette histoire. Je vais devoir raisonner mon idiot de fils.


Akira attrapait le bras de Mike pour sortir de là, lui montrait bien qu'il n'était pas vraiment content.

Mike : Alors, les monstres ne peut pas devenir hunter, sa veut dire que je peux arrêter mon travail à présent.

Il le regardait bien écoutant ses paroles.

Mike : Et des vampires aussi.

Il détournait le regard.

Mike : Oui je suis avec toi..

Il le suivait donc, Akira l'emmenait jusqu'à la boutique de Uta, mais heureusement pour lui il ne s'y trouvait pas, vu qu'il était avec nous. Mike le regardait faire alors qu'il prévoyait de faire exploser cette boutique, mais avant ça, il fouillait à l'intérieur et trouvait plein de nom qui était ses clients et donc tous des goules juste après ça il faisait exploser la boutique, Mike regardait tout le feu qui en sortait et regardait ensuite Akira.

Il prévoyait d'éliminer toutes les personnes sur cette liste, se qui ne semblait pas réjouir Mike mais il le suivait malgré tout jusqu'au premiers nom de cette liste. Il se retrouvait face à une famille, un père, que Akira massacrait facilement, pour ensuite arriver à la mère. Mike n'avait rien fait, il avait regardé Akira faire, il avait bien remarqué les yeux qu'il portait.

Mike : S'est vraiment nécessaire tout ça ?

Il plissais les sourcils vu le regard qu'il avait.

Mike : S'est quoi ses yeux ?

Il détournait le regard, regardant le corp de cette femme.

Mike : Oué je vais faire ça.

Il le regardait partir, s'est là qu'il entendait des pleures, il ouvrait l'armoire et voyait cette fillette, il savait se que Akira ferait si il l'a voyait, il passais sa main sur son visage, cachant son visage sur son torse pour ne pas qu'elle voit le corp de sa mère.

Mike : Vient, je ne vais pas te faire de mal.

Il l'a prenait à bras, et sautait par la fenêtre, il partait rapidement avec elle ne voulant pas que Akira la tue de sang froid. Mike était déjà assez loin avec la fille, il la tenait à bras d'une bras et de l'autre il sortait son téléphone vu que Akira l'appelait.

Mike : Oui je la protège, s'est qu'un enfant Akira. Il est hors de question que je t'aide à tuer des enfants.

Il fronçait  les sourcils de ses paroles.

Mike : En effet, je me suis pas engagé en tant que hunter, et je pensais que de se fait s'était de protéger des enfants comme elle qui sont innocent, au preuve du contraire, elle est innocente. Moi aussi je suis un monstre Akira qui me nourri de sang, et avant que je devienne un vampire tu m'as bien fait comprendre que tout les vampires étaient eux aussi tous des monstres sans savoir s'ils se contrôlent ou non !

Il raccrochait aussi tôt et partait. Il oubliait sur le coup qu'il pouvait tracer son téléphone, il se rendait jusqu'à nous ne sachant pas où d'autre aller pour protéger cette fillette. On était toujours à l'intérieur du bâtiment, jusqu'à se qu'on entende quelqu'un arriver.

Gabriel : Il y a quelqu'un, j'arrive à ressentir un vampire, et une goule Derek.

On était sur nos garde, mais s'est là qu'on voyait débarquer Mike tenant toujours la petite en sanglot dans ses bras.

Gabriel : Mike ? Qu'est-ce que..

Mike : S'est long à expliquer.. Je viens sauver cette fillette.

Derek allait la prendre.

Mike : Akira est devenu fou après qu'il a apprit de ton père se que vous avez prévu.. Il est partit en mission d'arrêter votre projet. Il s'est rendu à la boutique de Uta, il a tout fait exploser, et à pris ta liste.

Il regardait vers Uta à cette instant.

Mike : Il s'est rendu à la première famille et à tuer le père et la mère sans aucun remord, je ne l'ai pas reconnu, il avait se regard..

Gabriel : S'est pas vrai.. Quel regard ?

Mike : S'était rouge, et avec une pupille déformé, comme une goutte..

Gabriel : J'ai jamais vu ça.

Mike : Ah.. j'ai pu sauver la petite avant qu'il ne s'en rende compte, mais il avait bien l'intention de la tuer si 'jétais pas intervenu. Je peux pas l'aider dans son projet, il veut vraiment tuer tous le monde.

Sa semblait mettre Derek hors de lui évidemment.

Gabriel : Je peux peut-être lui parler, le faire arrêter et lui faire comprendre..

Derek semblait pas aussi sur que moi la dessus.

Gabriel : JE veux pas tuer Akira Derek.

Sa semblait pas lui plaire, mais il sait que si il tue Akira, je lui en voudrais.

Mike : De toute façon je laisserais personne tenter quoi que se soit sur lui. Y a surement un autre moyen.

Il tournait la tête.

Mike : J'entend du bruit.

Avec son ouie de vampire, il arrivait à entendre Akira arriver, sans deviner que s'était lui au début mais il montrait bien vite son visage à son tour.

Gabriel : Ton téléphone il t'a tracé et ta suivit jusqu'ici.

Mike : Merde.

Je regardais Akira venir vers nous, son regard, il est vraiment en colère.

Gabriel : Akira, ta pas besoin d'en arriver là. Pourquoi tu veux vraiment pas croire le fait qu'ils ne sont pas tous mauvais ? LEs goules, les vampires, les lycans, certains sont des personnes comme toi et moi !

Autant parler à un mur avec lui, il est vraiment têtu.

Gabriel : Tu ne cherches même pas à voir la vérité, tu met tout le monde dans le même paquet, alors pour toi les humains et les sorciers sont tous bon ? Il y a des monstres parmis eux également ! Alors autant tuer toute la race humaine également !

J'en reviens pas...

Gabrie: : tu t'entends parler ? Je ne te laisserais pas tuer cette fille, ni Uta, et ni Derek. Faudra que tu passes par moi avant Akira.

Mike : Arrête Akira, tu vas trop loin.

Il levait les yeux.

Mike : NOn je suis pas avec eux, je m'en fou ! Mais il a pas tord, ils ne sont peut etre pas tous des monstres, regarde moi, tu vas me tuer moi aussi ?!

Il soupirait.

Mike : Tu m'as appris à me contrôler ? Je suis vampire que depuis à peine deux jours comment tu peux en être sur ! Tu t'ais à peine blessé et je t'ai sauté dessus pour boire ton sang tu appelles ça du contrôle ?! Tu peux pas imaginer comme je n'arrête pas de penser à boire du sang de quelqu'un sans arrêt ! Alors tu vois je suis moi aussi un monstre.

Il lui montrait bien ses yeux de vampire ainsi que ses veines noir sous les yeux.

Gabriel : On est pas obligé d'en arriver là, Akira.

Il fonçait malgré tout avec sa quinque sortit, Derek sortait déjà ses kagunes, je lui posais sa main sur son torse pour ne pas qu'il s'en mêle. Moi je tendais la main dans sa direction, l'éjectant au loin, je faisais venir ensuite sa quinque jusqu'à moi la prenant dans ma main.

Gabriel : Arrête Akira, sa suffit !

Il s'énnervait sur moi vu que je l’empêchais d'agir. Il sortait son sabre sur le coup, il utilisait une vitesse impressionnante pour foncer à nouveau, je tentais de le suivre, mais il se retrouvait d'un coup derrière Uta, j'ai remarqué cette fois ci ses yeux dont Mike me parlait. Mike utilisait sa rapidité à son tour et l'attrapait le sabre dans sa main se qui tranchait sa peau et le faisait saigner.

Mike : Faut que tu te reprennes !

Il serrait bien la lame du sabre dans sa main même si la douelur était intense.

Mike : Tu veux pas me blesser parce que tu tiens à moi, si tu ne me connaissais pas tu me tuerais moi aussi avoue le !

Il plissait les yeux. Il pointait le sabre vers son coeur.

Mike : Alors tue moi, j'étais prêt à mourir se jour là et ne pas me nourrir tu te rappelles pour pas devenir se vampire, se monstre comme tu dis. Mais tu as tenu à se que je vive, et faire de moi un vampire. Pourquoi m'avoir sauvé et aidé hein ?!

Il finissait par lâcher son sabre, et s'approchait pour l'embrasser, il se retirait ensuite de lui.

Mike : Quoi ? Si s'est la seul solution pour te faire revenir à la raison comme tu as fais pour moi lors de mes crises, autant que je tente le coup.

Je plissais les yeux les regardant, ils sont ensemble ? JE vois, Akira à vite passer à autre chose comme je m'en doutais et avec Mike. Moi qui pensait qu'il n'était pas de se bord là, enfin compte peut-être qu'il se le cache à lui même. Mais je suis avec Derek, alors au fond sa ne me fait plus rien, je veux surtout empêcher que Akira ne continue sa crise, et que Derek ne tente rien contre lui.

Mike regardait sa main qui cicatrisait.

Mike : Bordel sa fait un mal de chien !

Gabriel : Akira, est-ce qu'on peut au moins discuter, laisse moi défendre mon point de vue. Je peux accepter que tu veuilles pas le croire mais s'est pourtant la vérité. Il existe des goules biens, comme des vampires, des lycans, et toutes autres créatures. Ils mérites eux aussi d'être sauvé. Mon père à tord, il est rempli par la haine, mais je t'assure que mon but est justement de vous montrer à tous, qu'ils ne sont pas tous comme ses monstres qui tuent de sang froid, je les détestes moi aussi je te rappel.. ma mère est morte de cette façon sous mes yeux.

Je levais la tête.

Gabriel : Mais je sais qu'elle ne voudrait pas qu'on tue toutes les goules uniquement parce qu'un salopard la tué de sang froid, sans remord.

JE le regardais à nouveau.

Gabriel : Derek ne se nourrit qu'une fois par moi de nourriture humaine, dont Uta prend dans son travail, il se charge de donner la nourriture au goules, se sont des humains mort de maladie, de vieillesse ou par un accident quelconque, ils ne tuent pas. Sa fait des années qu'ils vivent de cette manière, tu as tué une famille qui n'a jamais tué personne, qui vivait une vie normal. Ils n'étaient pas un dangers.

Je regardais la fillette que Derek tenait par la main.

Gabriel : Je sais se qu'un hunter veut dire, mais je pense que mon père l'a oublié lorsqu'il la créé. S'est d'aider la population, n'importe quel soit elle, humaine, hybride, sorcier, vampire, goule, et éliminer ceux qui sont mauvais et on perdu leur humanité, qui font du mal autour d'eux, qui ont perdu le contrôle. On doit tuer, uniquement si on a pas le choix, si on peut en sauver, on les enferme et on les aides. En tout cas, s'est ma vision des choses, et je compte bien réussir se projet. En sauvant les orphelins qui sont seul face à se monde, sa leurs permettra de ne pas devoir affronter tout sa seul, d'avoir le regard des autres sur eux, de se sentir comme on les décrit des monstres parce que là, s'est sur qu'ils le deviendront et seront remplis de haine.


Je le regardais bien.

Gabriel : Derek est là pour m'aider à gérer la plus part des goules car ils sait comment les aider mieux que moi à se niveau là. Uta également, pour les nourrir sans tuer qui que se soit. ET pour le reste, les vampires, lycan et autres sont également les bienvenu car tous ne sont pas des tueurs.

Mike : Moi j'ai décidé de les aider et de rejoindre leurs causes. Tu fais comme tu le sens Akira. Si Stephan apprend se que je suis devenu, il me tuera. ET il est pas con, il sent rapidement se genre de chose, s'est pas la première fois qu'un hunter est revenu avec une griffe de lycan ou autres, et que Stephan l'a mis en cellule pour ensuite le tuer.

Il levait les mains vers lui.

Mike : Fait se que tu veux, mais peut-être que Stephan n'a pas d'aussi bonne raison que Gabriel pour se qui est des hunters, moi je veux plus faire partie de se massacre. S'est pas pour ça que je me suis entraîné des années pour devenir hunter.

Je sais que Akira va avoir du mal à penser à tout ça, sa fait des années qui voit de la même façon que mon père. J'espère juste qu'il va ouvrir les yeux, et accepter mon projet, sans faire un massacre pour empêcher que sa n'arrive.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Ven 27 Avr - 22:12

Je tournais le regard vers Gabriel qui m'annonçait l'arriver d'un vampire et une goule, comment ça déjà? on a même pas encore commencé les travaux qu'on a déjà des visiteurs? je fronçais les sourcils puisque c'était le coéquipier de Akira, qu'est ce qu'il fou la? et avec cette gamine?


Derek: la sauver? la sauver de quoi?


Uta: mais je la connais, c'est la fille de frank et Marie. 

je m'approchais pour pendre la petite avec moi écoutant les explications de Mike.

Uta: ma boutique? quel catastrophe.

Derek: tu pose la liste de tes clients tranquillement sur un table toi?


uta: excuse moi avant que tu contact, j'étais entrain de préparer les commandes et j'ai besoin de ma liste poru ça. Je suis partit précipitamment et j'ai oublié de la ranger.

en tout cas sa me donne d'avantage envie de tuer Akira! je le supportais déjà pas à la base mais la c'est pire.

Derek: on s'en fou du regard qu'il avait! il faut le tuer.

Je regardais Gabriel fou furieux qu'il arrive encore à le défendre après tout aç.

Derek: lui parler de quoi Gabriel? se mec ne veux rien savoir! tu va attendre qu'il détruise encore d'autre famille? 

je détournais le regard n'en revenant pas qu'ils arrivent encore à le défendre après ça, cette gamine à perdu ses parents et sa tout le monde semble s'en foutre..ben non faut pas faire de mal à Akira, c'est le plus important. En plus Mike est un idiot! il a laisser Akira le suivre jusqu'ici! je lui lançais un mauvais regard quand il apparu devant nous tenant déjà le manche de son arme.

Akira: n'essaye pas de m'embrouillé l'esprit Gabriel comme ta goule l'a fait avec toi.

il ricanait écoutant Gabriel.

Akira: et bien je ferai si il faut le nécessaire pour nettoyer tout les nuisibles de cette ville et ceux qui les protèges si il le faut!

il retournais le nez dégainant légèrement son arme sans pour autant la sortir.

Akira: ne me provoque pas Gabriel.

Mike s'y mettait également tentant de résonner Akira.

Akira: tu es de leurs côté à présent? 

il serrait fortement le manche de son arme devenant de plus en plus furieux.

Akira: cesse de te comparer à ses monstres la! je t'ai appris à te contrôlé, tu n'as strictement rien avoir avec eux.

il baissait un peu les yeux dégainant sa quinque cette fois.

Akira: bien sûr que si qu'on est obligé Gabriel, je ferai se qu'il faut.

je sortais directement mes kagunes le voyant foncer dans notre direction, Gabriel voulait m'empêcher d'agir et utilisait ses propre pouvoir pour propulser Akira plus loin. Celui ci retombais sur ses deux jambes, Gabriel en profitais pour désarmer Gabriel et mener sa quinque jusqu'à lui grâce à ses pouvoirs.

Akira: sale gosse pourri gaté! comment tu peux protéger ses monstres après se qu'ils sont fait à ta mère! à nos familles! j'arrive pas à croire que je m'étais lier à toi, tu en valais pas la peine.

il fermait les yeux quelques secondes avant de les r'ouvrir, il dégainais son autre katana et utilisait une vitesse plus grande que tout à l'heure même moi j'avais du mal à le suivre du regard. Surtout qu'en l'espace d'une seconde il se retrouvait derrière Uta, je regardais bien ses yeux. C'est comme Mike nous avait expliquer tout à l'heure, j'ai déjà entendu parler de se genre de yeux quelques part, mais ou. C'est Mike qui intervenait à temps, en attrapant la lame. Sur le coup je m'inquiétais pas pour Uta. C'est Gabriel qui tiens sa quinque entre les mains, Akira est tellement fou de rage qu'il n'a même plus penser que les lames normal ne peut blesser les goules. Sinon pourquoi inventé des quinques capable de nous tuer?

Akira: écarte toi de mon chemin Mike, j'aimerai pas être obliger de te blesser.

il grimaçait sachant qu'il avait raison, si Mike n'aurai pas été son coéquipier sa fais bien longtemps qu'il l'aurai planter un pieux dans le coeur comme pour tout les autres.

Akira: tu tente toi aussi de m'embrouiller l'esprit! mais j'ai été entrainé pour se genre de situation et jamais je...

Mike lâchait prise afin d'attraper Akira afin de l'embrasser, surpris sur le coup il faisait disparaître ses yeux et lâchait même son arme à terre.

Akira: non mais t'es complètement fou?

il soupirait se rappelant en effet avoir fait ça le jour précédent, Akira donnait une claque derrière la tête de Mike alors qu'il se plaignait de la douleur.

Akira: arrêter une lame en plein mouvement! tu aurai pu carrément perdre tes mains t'es conscient? et je doute que sa repousse pour les vampires!

il tournait son regard vers Gabriel qui tentait à nouveau le coup pour le ramener à la raison, Akira ramassait son arme qui r'engainait. Il restait silencieux  tout le long prenant le temps de les écouter cette fois, moi je restais sur mes gardes j'ai aucune confiance en se mec.

Akira: je t'ai bien écouter Gabriel, je sent sincère dans tes mots..mais je ne pense pas être capable de t'aider la dedans. On m'a élevé toute ma vie pour devenir une armes, j'ai beau avoir tuer les parents de cette gamine sa ne me fais rien du tout. Je toute que tu puisse me changer avec de simple mot aussi sincère soit t'ils.

il regardait Mike qui compte lui rester ici pour aider.

Akira: c'est vrai, si Stephan apprenait que tu es un vampire il te tuera sans aucune hésitation. reste avec eux tu sera plus en sécurité, mais moi je ne peux pas...pas maintenant c'est trop tôt pour ça.

Tant mieux de toute façon je voulais pas de toi ici "Akira"

Akira: si ils te met pas dehors avant, car t'es vraiment difficile à supporter.

Il tournait les talons pour s'en aller, mais c'est la que Stephan et une bonne vingtaines d'hunter l'accompagnait. Ils avaient tout écouté avant de se montrer, sur tout coup Stephan demandais à Akira de finir se qu'il avait commencer.

Akira: tu es quand même venu Stephan? et avec des renforts, tu n'avais pas confiance en mes capacités?

Derek: Uta prend la petite et va te réfugier avec elle à l'intérieur du manoir.

Uta: et toi?

Derek: t'inquiète pas pour moi.

Il faisait signe de la tête et prenait la petite dans ses bras entrant à l'intérieur de la maison. Stephan demandait également de tuer Mike puisqu'il était à présent au courant de sa nouvelle condition de vampire.

Akira: non, tu ne peux pas me demander ça. 

il se mettais bien en face de lui le défiant du regard.

Akira: je t’obéirai pas cette fois.

Stephan le frappait au visage sur le coup et jugeais de s'en charger lui même du cas de Mike. Akira se redressait frottant sa lèvre et se mettait à nouveau devant Stephan.

Akira: non je crois pas.

il activait à nouveau ses yeux afin de parer plus facilement chacun de ses coups qu'il tentait de lui mettre, Akira fini par attraper le poing de Stephan et lui envoyais le siens.

Akira: laisse tomber Stephan, je te laisserai pas tuer Mike.

Les autres hunter ne savait pas trop comment réagir à la situation, ils ont toujours vu Akira comme un exemple à prendre, c'est presque impossible pour eux de se battre contre lui. 


Silas: sa suffit à présent, cette endroit est un futur havre de paix pour mes semblables et toi Stephan et tes chiens enrager ne faitent que perturbé se lieu. 

Il apparu encore une fois aux côtés de valas comme garde du corps, bien qu'ils en ai pas vraiment besoin.

Derek: qu'est ce que tu viens faire ici?

Silas: c'est comme cela que tu salut ton père Derek? je viens protéger mon fiston c'est évidant.

Derek: et proposé encore à Gabriel des collaboration douteuse? ou envoyer ton ours mal lécher dans ma chambre? arrête de m'appeler mon fiston

Silas: j'avais envie que tu rentre à la maison, mais parlons de cela plus tard. Stephan, toi et tes hommes aller rester loin de cette endroit. Je pense qu'on va se mettre tout de suite d'accord à se sujet.

il fronçait les sourcils sentant une puissance magie venir jusqu'ici et en effet un grand portail apparu faisant venir un homme tout en noir ainsi que garde du corps sorcier qui le serve.

Silas: quel surprise, le roi lui même qui viens me rendre visite.

Raynor: je ne sent plus que toi dans ma ville depuis ses dernier temps Silas, une sensation très déplaisante.

Raynor regardait les hunter présent ici.

Raynor: tu n'as pas à donner d'ordre aux hunters, tu n'es pas souverain ici. Ton petite règne est juste une mascarade Silas, tu n'es strictement rien à part un serpent démuni de crocs.

Silas: j'en serai pas aussi certain à ta place, pour ma souveraineté et mes crocs.


Raynor: tu régnerai sur quoi? quelques créatures que tu as trouvé dans la rue? sa ne te fais pas de toi un souverin.

Silas: tout le monde ne cherche pas à dominer le monde Raynor, comme tu tente de le faire en te cachant derrière ton trone.

Sa faisait sourire Raynor.

Silas: souri si cela te chante, mais tu ne touchera pas à ce lieux ni tes petit chiens qui te servent.

Raynor: et comment compte tu m'en empêcher?

Silas: en utilisant ta propre famille contre toi, je suppose que tu as déjà remarquer qu'il a déjà ton petit frère à nos côté.

raynor tournait le regard vers Mike sur le coup faisant mauvaise mine.

Akira: quoi? attend c'est une blague? t'es le frangin du roi toi? 

il le regardait de la tête au pied.

Akira: super...j'aurai du le deviné! avec tes manières de petite princesse.

Raynor: il me suffira de le forcer à rentrer, il était pas fais pour jouer les héro. 

Silas: mais j'ai aussi quelqu'un d'autre qui ne t'aime pas beaucoup Raynor.

Raynor: de qui tu parle.

Silas: celui que tu as laissé pourrir dans un lit durant toute sa vie.

Raynor: Zankou était faible, il a été malade toute sa vie! il sais enfuis et surement mort quelque part. 

Silas: non il ne l'ai pas.

ils restaient tout les deux silencieux, moi en tout cas je pensais pas que notre nouvel habitat attirerai autant de monde. On levait les yeux entendant des bâtiment d'aile, jusqu'à qu'une créature immense et noir passe au dessus de nous rapidement tout en poussant un cris.

Akira: un dragon? c'est impossible...

Derek: sa existe encore ses bestioles la? tu as réussis à choper ça ou silas?

Silas: je l'ai créer.

il repassait au dessus de nous mais tout en prenant forme humaine cette fois et faisait trembler le sol à l'atterissage. Il se plaçait à côté de Silas tout en fusillant son frère du regard. Mike semblait en état de choque, après totu il croyait que son frère était mort il a des années de ça.

Zankou: est ce que je peux lui casser la gueule? il a tout sa tête de prétentieux.

Silas: sa ne sera pas nécessaire, je pense que Raynor a prit la bonne décision. Car il doit se douter que tu prendrai que très peu de temps pour brûler un chateau, écraser un batiment d'hunter ou...raser une ville entière à toi seul mon cher zankou.

Raynor: très bien Silas, construit donc ton abris à monstre. Comme ci cela allait changer à quelque chose à se que vous êtes.

Il reprenait le portail derrière lui suivis de ses hunters.

Silas: vous n'etes plus utile ici hunter, retourner donc d'ou vous venez.

Akira s'approchait de stephan.

Akira: on a plus rien a faire ici Stephan.

évidemment il est en colère au point même de mettre Akira dehors, sur le coup Akira retirait sa ceinture avec toute ses affaires et armes et les jetais au pied de Stephan.

Akira: alors au revoir Stephan.

les hunters et stephan partait de toute façon n'ayant pas le choix, quand Akira se retournait il levait les sourcils voyant Mike tenter de frapper zankou. Quoi de plus normal, il le croyait mort et zankou n'a jamais tenter de donner de nouvelle.

Zankou: arrête de frapper tu es entrain de te faire mal tête de lard. Si j'aurai débarquer avec cette tête tu aurai réagis comment? c'était peut être préférable de me savoir mort. L'avantage c'est que je ressemble plus à se crétin de Raynor.


Silas: je te laisse t'occuper de tes affaires familial Zankou, toi et valas aller rester ici afin de vous occuper de se projet. Je le trouve plutôt intéressant.

Il se téléportait rapidement ensuite.

Derek: ah non Silas reviens ici! reprend des colosses avec toi! SILAS!! bordel! 

fait chier manquait plus que ça! une voiture arrivait, super c'est quoi encore!! Kat sortait en faisant des grand signe.


Kat: youhouu!!! j'ai pu sortir plus tôt du travail! et j'ai emmener quelqu'un qui veux nous aider.

quelqu'un sortait avec les cheveux blanc.

kat: c'est le vétérinaire où je travail, j'ai parlé de votre projet et il a doré ça.

Shin: enchanté je m'appel shin.

Je le pointait du doigt en regardant Kat.

Derek: le vétérinaire? c'est un gamin.

Kat: oh! il a trente-quatre ans Derek!

Shin: oui je sais je ne les fais pas.

Soudainement Kat se retournait sur zankou tout en poussant un cris.

Kat: le diable!! je me confesse! j'ai fantasmé sur l'acteur de game of thrones! mais john snow est trop sexy!! je suis faible! mais je suis encore vierge, ne m'emmener pas en enfer!!

Zankou: qu'est ce qu'elle raconte celle la? j'ai l'air d'avoir une tête de diable?

il regardait valas le fusillant du regard.

zankou: continue de sourire et je t'éclate la tronche.

je prenais kat l'emmenant prêt de moi.

Derek: c'est pas le diable , c'est un dragon.

elle ouvrait grand la bouche.

kat: comme drogon!! oh mon dieu!! je peux être sa daenerys? 

je levais les yeux aux ciel.

Derek: va à l'intérieur du manoir, il a une petite qui a besoin de réconfort du femme.

Kat: ah d'accord...

Akira: faut que je rentre.

il regardait Mike.

Akira: je peux pas encore vous aider et j'ai perdu mon travail donc...je suppose que je dois faire les petite annonces. laisse moi du temps Mike, la j'ai l'impression d'avoir tout perdu.

Il partait pour l'instant ayant besoin de changer d'air.

Derek: tant mieux je supporter plus de voir sa tronche, quoi Gabriel je l'aime pas se mec! et toi non plus valas! va donc arracher les mauvaises herbes, tu te rendra utile.

j'allais vers se Shin passatn mon bras autour de ses épaules voulant discuté avec se petit bonhomme. 

derek: alors "Shin" j'aimerai savoir si tes intentions son honnorable avec ma fille.

Shin: de quoi vous parlez?

Derek: je parle que tu es en bonne hauteur pour avoir le nez pile dans sa poitrine.

Shin: je suis quand même un peu plus grand que ça et notre relation est uniquement professionnel. 

Il retirait mon bras de ses épaules.

Shin: c'est votre fille je comprend que vous la protégiez.

Derek: en en effet, c'est pour ça que je garde un oeil sur vous.

Il me souriait avant d'aller la rejoindre à l'intérieur du manoir.

Derek: je me méfie de se petit bonhomme, il a un truc...

Zankou: et si tu m'expliquais comment t'es devenu un vampire "petit frère" tu sent l'odeur du vampire à plein nez. 

évidemment lui voulait savoir comment il était devenu un dragon.

Zankou: ah, je pourrai pas vraiment t'expliquer j'ai jamais été doué pour la magie et les truc scientifique...pour cela on se ressemble un peu non? j'étais sur le point de crever et silas m'a sortit d'affaire c'est tout ce que tu as besoin de savoir.

il lui donnait une tape dans le dos de Mike, évidemment il était projeter deux mètres plus loin.

Zankou: oups...je travail encore la dessus heureusement que tu guéris vite.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Dim 29 Avr - 21:48

Bon, il semblerait que Mike ait réussit à raisonner Akira avec se baiser et ses paroles, il semble bien plus proche qu'ils ne le font parraitre. Je me demande depuis combien de temps sa dure, à moins que s'est notre dispute qui à fait changer les choses j'en sais trop rien. Après tout, lorsque j'ai compris que s'était terminé entre Akira et moi, j'ai finis par sauter dans les bras de Derek, alors bon, je suis mal placé pour le juger et puis s'est sans doute mieux comme ça. Je dois juste me rappeler des bons moments qu'on a eu lui et moi, et j'espère qu'on restera malgré tout ami.

Mike disait qu'il désirait rester ici, et nous aider, travailler avec nous en tant que hunter. Car au fond, il n'a pas tord, il suffirait que mon père soit au courrant de sa transformation en vampire pour qu'il ne l'accepte plus dans sa troupe de hunter et le tue aussi tôt. Il a en effet, plus de chance de rester avec nous, mais Akira va encore perdre son collègue sa fait déjà deux, en peux de temps.

En tout cas, Akira était plus calme et arrivait à m'écouter. Il semblait comprendre où je voulais en venir, il me disait qu'il avait été élevé pour devenir une arme, et avoir tuer les parents de cette gamine ne lui fait rien et que je ne pourrais pas changer se qu'il est juste avec mes paroles.

Gabriel : J'espère que malgré tout, tôt ou tard tu ouvriras les yeux.

Mike lui disait donc qu'il avait prit la décision de rester ici. et que lui ne pouvait pas, du moins pas tout de suite, j'espère qu'un jour ou l'autre il viendra, il nous rejoindra dans cette cause. Je sais comment il est, s'est vrai que lorsqu'il est en mission il ne fait pas de sentiments mais l'avoir à nos côté serait un grand plus, meme si.. en voyant le regard que fait Derek, il ne l'aime pas du tout et est bien content qu'il ne veuille pas travailler avec nous car il ne semble pas vouloir de lui. Je me demande si s'est parce que il y a peu j'étais encore avec lui, ou bien parce qu'il a tenté de le tuer ou encore pour se qu'il est tout simplement, ils ne sont pas confiance l'un l'autre.

Voilà que mon père arrivait.

Gabriel : Père qu'est-ce que tu fais là..

Stephan : Je suis venu arrêter ton projet complètement stupide, je n'arrive pas à croire se que tu fabriques avec ses monstres et surtout ses goules. Si ta mère te voyait.. Akira, hum en effet je préfère m'assurer que le travail soit bien fait.

Derek demandait à Uta de partir avec la petite, se qu'il finissait par faire pour la protéger. Mon père tournait le regard vers Mike.

Stephan : Et j'ai pu entendre que Mike était devenu un vampire, s'est bien triste pour lui, mais les choses sont ainsi, tu sais se qu'il te reste à faire Akira.

Il fronçait les sourcils.

Stephan : Je pensais que s'était claire lorsque tu es devenu un hunter, on ne doit pas faire de sentimetns, que se soit un ami, un collègue ou un membre de la famille, il est devenu un vampire, il sera bientôt un tueur de sang froid, je t'ordonne de l'éliminer.

Mike détournait le regard pour voir se que Akira comptait faire. Akira s'approchait bien de mon père, le défiant, Stephan semblait bien mécontent qu'il lui refuse cette ordre. ET le frappait au visage, lui donnant un coup de poing.

Stephan : Dans se cas s'est moi qui vait m'en charger.

Mais Akira se mettait à nouveau face à lui, frottant son sang sur sa lèvre, Stephan le regardait bien. Mon père désirait à nouveau s'en prendre à lui, mais Akira utilisait ses yeux de tout à l'heure et évitait plus facilement ses attaques. Akira finissait par attraper le poing de mon père, et lui donnait le siens, Stephan reculait de quelque pat, et passait sa main sur sa lèvre le regard mauvais sur Akira.

Sa mettait hors de lui mon père l'attitude de Akira. S'est là qu'on avait encore une fois la visite de Silas, il semblait apprécier notre idée pour cette endroit et venait défendre sa cause. Je ne sais pas si s'est un bon signe ou non, vu qu'il m'a menacé la dernière fois. Bon Derek n'appréciait pas trop sa venue vu se que je lui ais raconté la dernière fois à son sujet et sa visite qu'il a eu envers moi. Stephan faisait signe à ses hommes de rester où ils sont sachant que avec Silas sa n'allait pas être la peine de s'attaquer à lui. Valas l'accompagnait, il est effrayé se type, il est immense, on dirait presque un coloss et il ne sourit jamais.

Après la visite de Silas voilà qu'on avait la visite de cette homme, un puissant sorcier du nom de RAynor. Décidemment notre futur projet est très visité, je ne sais pas si s'est une bonne chose ou non. En tout cas il semble contre Silas et ses idées. Raynor semblait plus du côté des hunters, et contre les créatures tel que Silas. Mike tentait de se faire tout petit, mais Silas le faisait remarqué sa présence et surtout son côté vampire en lui. J'étais surpris tout autant que Akira d'apprendre que Mike était le frère de Raynor.

Mike : Eeh oui, il se pourrait bien.

Il fusillait Akira du regard.

Mike : Arrête de dire des conneries !

Il mettait les mains dans ses poches.

Mike : JE suis loin de lui ressembler.

Il détournait le regard vu que RAynor parlait pour lui.

Mike : Je suis plus un gamin que tu peux contrôler, j'ai pas l'intention de rentrer.

Il tournait lui aussi son regard vers Silas de la personne dont il parlait. Mike était bien sur surpris d'apprendre que Zankou n'était pas mort, il était gamin quand il ne l'a plus jamais revu, il lui rendait souvent visite à l'hôpital et ensuite il avait disparu. Raynor lui avait toujours dit qu'il était mort. Et ils étaient loin d'imaginer se qu'il était devenu, on pouvait entendre des battements d'ailes, et Silas qui disait qu'il était devenu un dragon.

Mike :Un quoi ? s'est sérieux ?

Silas disait que s'était son oeuvre, s'est lui qui l'avait créé.

et celui si débarquait, Zankou, Mike était plus que étonné, surtout de savoir que son frère n'était pas en réalité mort mais bien vivant et son changement, il avait bien changé depuis la dernière fois qui l'avait vu. Raynor finissait donc par s'en aller, avec ses hunters qui le suivait reprenant son portail. Stephan grimaçait bien sur le coup, serrant les poings. Moi je restais rassuré sur le coup, Raynor aurait pu faire beaucoup de dégats, je ne pensais pas du tout que se que je désirais faire allait faire autant de débats..

Stephan regardait Akira s'approcher de lui.

Stephan : ET toi tu n'as plus rien a faire auprès des hunters, tu sembles avoir oublié nos ambitions.

Il partait sur le coup, moi j'étais triste pour Akira, il vient de se faire virer.. Mike se sentait mal sachant que s'était de sa faute, car il l'avait protégé. Mais Mike tournait bien vite le regard vers Zankou, et le frappait sur son torse.

Mike : Espèce d'enfoiré ! Pendant encore combien de temps tu comptais rester caché ! J'ai toujours cru que t'étais mort !

Il le frappait à nouveau, mais sa ne faisait rien du tout à Zankou bien sur. Il le regardait bien ensuite.

Mike : Je m'en fou de ta tête, bon s'est vrai que ta vachement changé mais merde ! J'aurais préféré savoir que tu étais en vie même différent que mort !

Je tournais le regard Vers Silas qui disait tout ça, il défend vraiment notre projet, mais je pense qu'il a quelque chose derrière la tête malgré tout.. Derek semblait contre l'idée que Valas reste ici, lui restant encore de marbre, les bras croisé levant un sourcils devant la crise de DErek.

On ne savait plus trop ou donner de la tête avec toutes ses visites une par une, voilà que maintenant s'était Kat qui venait accompagné de son patron, du nom de Shin, on le regardait bien et Derek ne pouvait s'empêcher de se moquer de lui et de le provoquer, surtout concernant Kat, voulant prendre ses garde sur leur relation. Et derek ne pouvait pas s'empêcher de parler de sa taille évidemment. Kat quand à elle, se faisait encore remarquer lorsqu'elle voyait Zankou.

Miek s'approchait de Akira lorsqu'il disait qu'il devait rentrer.

Mike : Attend Akira, pourquoi tu restes pas ? Ta plus rien à perdre maintenant.

Il l'écoutait, et moi aussi.

Mike : Ok..

Il le regardait partir. Moi je soupirais des commentaires de Derek.

Gabriel : Derek..

Valas : J'ai pas l'intention de t'obéir petite goule.

Mike tournait ensuite le regard vers Zankou qui lui posait cette question il se grattait la tête assez gêné.

Mike : Et bien.. Je travail en tant que hunter, et je me suis fait transformer par un vampire pendant que je dormais. Hum et toi comment tes devenu.. Enfin un dragon ?

Oui s'est sur que pour ses points là, Mike et Zankou se ressemble, Mike ne maîtrise pas la magie tout comme Zankou, comparé à RAynor. Et ils sont loin d'être aussi intelligent pour tout se qui est la science et tout ça. Il recevait ensuite une frappe dans le dos de se part, Mike était presque éjécté loin, il tombait la tête la première et faisait quelque roulé boulé, il se redressait lentement ensuite.

Mike : Bordel ! j'ai fallut cracher mes poumons ! Tes malade !

Il craquait son poignet pour le remettre en place vu qu'il était foulé, il le fusillait du regard.

Mike : Oué bah sa fait quand même un mal merde !


***

S'est ainsi que un bon gros moins plus tard, avec beaucoup de travaux et de papier à remplir, que notre projet commençait enfin. S4était long il faut pas mentir la dessus, et y avait beaucoup à faire, mais on était enfin arrivé au but. Et tout va pour le mieux entre Derek et moi, j'ai finis par emmenagé définitevement chez lui, j'ai même arrêter mon bail de mon appartement et vendu pas mal de mes meubles vu qu'il y a déjà tout chez Derek. S'est lui qui m'a un peu poussé à se que je vive chez lui, et de toute façon s'est se que je faisais pratiquement donc bon..

Nous sommes toujours ensemble et sa se passe très bien entre nous, mieux que avec Akira sa s'est certains. Je me sens bien plus épanoui dans se couple que je l'étais avec Akira, je ne l'ai plus revu depuis la dernière fois. Mais je sais que Mike va souvent le voir, et le remotivé j'ignore se qu'il fait maintenant, et je ne sais pas si Mike sort avec ou non. Car lorsque je tente d'avoir de ses nouvelles, et parler de lui, il semble vite changer de conversation comme ci il ne voulait pas trop que j'en sache. Ou bien il à honte de se qu'il ferait avec lui, j'en sais rien mais dès qu'on parle de lui, s'est comme un point sensible.

Je sais parfaitement se que s'est que d'aimer les hommes peut être embarassant et honteux au début, je suis passé par là. ET mon père m'a longtemps détesté lorsqu'il a apprit pour moi, il veut absoluement que je continue la descendance des Lights, alors je peux vous dire qu'il était très déçu et en colère lorsqu'il a compris que sa ne serait sans doute jamais le cas avec moi et vu que je suis son seul fils. ET encore à présent, il ne me parle plus, je pense que mon père me déteste de plus en plus avec tout les choix que je fais.

On était à la salle d'entraînement, où on recrutait des Hunters, on va en avoir besoin d'un bon nombre, mais on tombait souvent sur des personnes qui pense qu'être hunter est facile, ils ne savent pratiquement pas à quoi s'attendre ni se battre. Je tournais le regard vers DErek qui semblait complètement s'ennuyer et en avoir un peu marre.

Gabriel : je sais que s'est long mais il faut passer par là, il y en a des pas mal dans le lot, avec de l'entraînement sa se passera bien.

Il ne semblait ps convaincu.

Mike : Suivant !

S'était Mike qui était là pour voir leur compétence physique. S'étaut une femme, une hyrbide renarde il semblerait au premier coup d'oeil.

Mike : Une femme ?

Mélodie : Sa pause un problème ? Tu as peur de te faire battre par une femme ?

Mike : Faut déjà que t'arrive à me toucher.

Elle disparaissait déjà de sa vue, et se retrouvait derrière lui, ses yeux brillaient, elle tendait la paume de sa main sur son dos, une aura bleu en sortait et il était propulsé, il gémissait, posant sa main sur son dos, il était complètement brûlé.

Mike : S'est quoi ça?!

Il commençait à guérir, elle passait sa main dans ses cheveux.

Gabriel : Quel est votre prénom ?

Mélodie : Je m'appelle Mélodie.

Je chuchotais à Derek.

Gabriel : Elle semble intéressante.

Derek demandait aussi tôt se qu'elle était, elle tournait le regard vers nous alors que Mike se redressait en boudant, et retirait sa veste voyant le trou qu'elle y avait fait.

Mike : Ma veste préféré !

Mélodie : Ma nature est importante ?

Elle soupirait.

Mélodie : Je suis une Kitsune.

Sa semblait le surprendre et moi aussi je dois dire.

Gabriel : Je pensais qu'il n'en existait plus.

Mélodie : Et bien si, il en reste encore quelque un, mais très peu. Je suis ici pour protéger mon espèce.

Gabriel : Il n'y a pas que les Kitsune qu'il faut protéger en tant qu'hunter, vous le savez ?

Mélodie: Oui, évidemment, mais mon but premier est les Kitsune.

Bon elle semble avoir ses idées en tête, elle tournait le regard vers Shin qui arrivait s'occupant d'un hunter blessé par Miek tout à l'heure, elle semblait intrigué par lui, et lui la regardait également.

Gabriel : ET bien, vous êtes dans la liste des..

Je plissais les yeux vu qu'elle n'était plus là.

Gabriel : Elle aurait changé d'avis ?

Mike : Je me suis fait cramé la veste pour rien.

Gabriel : Je pense qu'on va faire une pause.

Akio : Pas si vite, j'ai attendu des heures, alors je compte bien passé.

Il levait la main vers Derek en faisant un sourire en coin, vu qu'il semblait le connaître.

AKio : Yop Derek, merci pour ton accueil. Et bien quoi, il est marqué sur votre panneaux que tous le monde est admis pour passer les entretiens d'hunter. Je suis un sorcier comme un autre.

Il ricanait.

Akio : oué peut-être pas un sorcier comme un autre je dois l'avouer.

Mike : Je te connais toi;

Akio : Ah oui, tu es l'idiot qui accompagnait Akira, le vampire.

Mike : L'idiot ?!

Il le pointait du doigt.

Akio : S'est lui que je dois affronter ?

Mike : Oué s'est moi !

Akio : Pauvre petit.

Il s'énnervait sur le coupe et fonçait dessus, Mike le traversait, alors que Akio était resté sur place, Mike tournait le regard ne comprenant pas se qu'il s'était passé. Akio avait deux sceau brillant sur les deux paumes de sa main, et créait une sorte de portail invoquant deux bête venant d'un autre monde, des monstre qui viennent des ténèbre contrôlé par lui. Deux panthère des ombres.

Mike : S'est accepté ça ?!

Akio : Tous les pouvoirs sont priviligié lors d'un combat.

Alors que Mike tentait de se défendre, les créatures se changeait en fumée noir pour se reformer ensuite, comme ci elle était invincible, l'une d'elle lui mordait le bras.

Mike : Fait chier !

Akio : Stop sa suffit.

Il les faisait disparaître, Mile regardait sa blessure qui ne voulait pas cicatriser, et ses veine devenait noir.

Akio : ET voilà, tu es contaminé mon pauvre vampire.

Mike : Hein quoi ?!

Akio : Tu vas devenir sous mon contrôle dans peu de temps, et peut-être mourir s'est possible.

Il soupirait vu se que Derek disait.

Akio : Ok je le soigne.

Il se coupait le doigt et faisait coulé son sang dans sa blessure, le poison sortait de sa peau se qui brûlait Mike, du noir en sortait.

Akio : ALors je suppose que je suis pris ?

Il souriait bien.

Akio : Sa va être amusant, on va pouvoir se voir souvant Derek.

Il se téléportait, je tournais le regard vers Derek.

Gabriel : Tu le connais ?

Mike : J'en ais marre, j'arrête, je veux bien que je suis un vampire mais y a des limites humph !

Il partait en tapant des pieds.

Gabriel : On a perdu notre testeur.

Mélodie se téléportait près de Shin qui était partit à l'infirmerie, ou on avait déjà receuillis des patients qu'on avait trouvé, beaucoup d'enfant ou des esclaves. Shin semblait l'avoir ressentis sa présence et se tournait vers elle.

Mélodie : Qu'est-ce que vous fabriqué sur se monde ? Et cette apparence s'est pour mieux vous confondre avec ses mortel ?

Elle le regardait bien.

Mélodie : Vous nous avez abandonné, notre race disparaît et vous ne faîtes rien.

Elle détournait le regard.

Mélodie : Dans peu de temps nous n'existeront plus.

Les kitsune ne peuvent avoir des enfants qu'avec une personne de la même espèce et seulement si ils sont lié l'un à l'autre se qui est très compliqué pour eux d'avoir des enfants surtout qu'ils sont à présent très peu, et on ne peut lié deux Kitsune de force. Elle ouvrait grands les yeux lorsqu'il posait sa main sur son visage pour la rassurer, elle le regrdait bien sur le coup.

Mélodie : Je suis venu, car on m'a parlé de cette endroit, je ne savais plus où me rendre pour sauver mon espèce et vous êtes là, pourquoi ?

Mike lui était partit chez Akira qui ne fait plus grand chose de ses journée, il n'avait plus vraiment de but et se laissait un peu aller.

mike : Regarde à quoi je suis limité, on me prend pour un cobye pour trouver des hunters potentitel et moi je me fais brûlé, mordre et empoisonné et tout se que tu veux juste parce que je suis un vampire et que je peux me guérir ! Mais s'est qui qui souffre et qui perd des vêtemetnts comme m'a super veste hein ?! S'est pas eux non s'est moi !

Il tapait sa veste brûlé à terre, et retirait son t-shirt également dans un sale état. Il regardait ensuite Akira et s'approchait de lui.

Mike : Et toi tu as fais quoi de beau de ta journée, à part.. Joué à ma console ?

Il soupirait, attrapait son visage.

Mike : Tu pourrais au moins te raser un peu ! Tu devrais te ressaisir, s'est pas parce que tu travail plus en tant que hunter chez Stephan que tu peux plus l'être. Tu peux très bien travailler en tant q'hunter pour toi seul, ta pas besoin de lui.

Il le lâchait.

Mike: Ou bien tu nous rejoins mais je sais se que tu vas me dire, "je peux pas". Fait se que tu veux, mais fait quelque chose sérieux !

Il prenait toute les bouteilles vide.

Mike : Et le ménage, s'est moi qui doit m'en charger ? Est-ce que je ressemble à ta femme de ménage ?!

Il le fusillait du regard vu sa remarque.

Mike : J'ai déjà du mal à faire le ménage chez moi, alors en plus si je dois le faire ici on est mal barré.

Il partait dans la cuisine.

Mike : Regarde moi cette vaisselle, ne me dit pas que s'est difficile de tous mettre dans le lave vaisselle, fait un effort !

Il s'arrêtait vu que Akira se posait contre son dos, lui faisant un câlin, Mike soupirait sur le coup.

Mike : N'essaye pas de me faire un câlin pour changer de sujet, tu sais très bien que j'ai raison.

Il tournait légèrement la tête vers lui, Akira attrapait son visage pour l'embrasser, Mike se retournait pour le pousser.

Mike : Rah mais arrête.

Il semblerait que Akira savait comment s'y prendre pour avoir se qu'il veut de lui, le forcer un peu, il l'embrassait de nouveau. Mike était toujours un peu contre l'idée d'être avec un homme, mais sa fait plus d'une fois qu'il s'est laissé allé avec Akira malgré tout, et qu'ils ont eu des débats mais Mike à toujours aussi honte à se niveau là. Il ouvrait les yeux le regardant alors qu'il passait sa main sur son entre jambe. Il détournait la tête.

Mike : J'ai pas le temps, je vais devoir y retourner après.

Mais Akira s'en moquait il en avait envie. Il levait la tête vu qu'il se baissait pour lui déboutonner son pantalon et la sortir avec de lui faire une gâterie.

Mike : Tes pas possible..

S'est sans doute Mike qui l'empêche de se laisser trop aller. Il finissait dans le lit, Mike se laisse jamais trop fort lorsque s'est le moment de l'acte, n'aimant pas l'idée d'être soumis à Akira et qu'il passe par là, il serrait les poings alors qu'i était au dessus de lui, sur le ventre lui sur son dos, ayant déjà préparé le terrain il le pénétrait déjà, Mike gémissait serrant bien les draps.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Lun 30 Avr - 7:22

J'étais assis sur le bureau le stylo à la main entrain de noté les potentiels futur hunter, mais je baillais surtout au corneille.

Derek: bon sang que je m'ennuie, il en reste combien encore? et puis la plus part même ma grand mère pourrait leurs mettre une raclé.

J'appuyais ma main contre ma joue regardant Gabriel à côté de moi.

Derek: de l'entrainement? un miracle d'un dieu en personne serai nécessaire.

cette fois c'était le tour d'une hybride, je commençant à trouver les choses intéressante. Cette nana a mis en ridicule Mike, Gabriel lui aussi la trouvais interessante.

Derek: j'ai bien envie qu'elle recommence sa démonstration, non mais tu as vu la tête de Mike?

je ricanais me levant de ma chaise pour m'adresser à elle.

Derek: et bien Mélodie de quel nature est tout? je doute que tu sois une simple hybride.

Je croisais les bras.

Derek: si tu veux être parmi nous aucun ne cache réellement se qu'il est, nous devons pas avoir honte de notre "partie monstre."

Une kistune sérieux? j'en avais jamais vu de ma vie, faut dire qu'il y a quelque mois de ça, j'avais jamais vu de dragon non plus.

Derek: ici tu apprendra qu'on ne fait pas dans le favoritisme, nous protégeons tout le monde quelqu'il soit. Je comprend que tu t'inquiète pour ton espèce, mais pourquoi ne pas les insité à venri dans notre refuge? nous sommes la pour ça.

Je regardais Shin puisqu'elle semblait intrigué par lui, Il lui lançais un simple regard avant de partir à l'infirmerie pour soigné le blessé. Il était peut être vétérinaire autre fois, mais les circonstances ont changer aujourd'hui. Elle avait profité pour s'eclipsé, j'haussais les épaules regardant Gabriel.

Derek: faut croire que les kistunes sont pas bavard.

Oh oui une pause, si je me sert pas un café dans la seconde je sent que je vais m'endormir sur cette table. Je me figeais de cette visite, mon expression en disait tout.

Derek: je peux savoir se que tu fou ici?

je tournais le regard pensant au panneau.

Derek: laisse moi un feutre et deux secondes et je modifie se panneau. Interdit au petit trou de balle gothique.

en plus il se crois drole.

Derek: monsieur à fait l'école du cirque? j'en suis sûr qu'il embauche la bas aussi.

Je m'asseyais à nouveau croisant les bras, bordel qu'est ce que je boude! je parie qu'il fait exprès d'être ici parce que je suis le directeur avec Gabriel. Il en a rien à foutre d'être hunter c'est autre chose qu'il cherche.

Derek: super bravo, tu nous a prouver que tes sorts était répugnant Akio! maintenant soigne le tout de suite ou c'est contre moi que tu te battra.

il se chargeait de guérie Mike comme convenu, j'aime pas trop savoir Akio ici on ne sais jamais de quel coté il peut être. Se qui est sûr il ne fait jamais rien sans raison et surtout rien pour les autres. Il est égoiste et fera tout pour avoir se qu'il désire.

Derek: pfff, juste une erreur du passé tu n'as pas à t'inquiété pour se mec.

je souriais le prenant contre le moi, l'embrassant tendrement le nuque avant de le regarder.

Derek: bien je pense que j'ai mérité ta pause, je le laisse la liste des hunters potentiel. Essaye de les classés et nous verrons plus tard pour les mettres en duo, je vais pas tarder on a encore plein de boulot.

Je l'embrassais avant d'aller jusqu'à la cuisine, bon je préférais me servir un scotch plutôt qu'un café. Je posais mon verre reniflant un peu l'air qui m'entoure et soupirant.

Derek: sa sent le rat dans dans cette cuisine.

Je me retournais regardant Akio.

Derek: oh pardon, c'était toi. qu'est ce que tu viens faire ici et ne me dit pas que c'est pour devenir hunter. 

je ricanais le regardant de la tête au pied.

Derek: t'es à peine capable de sortir toi même les poubelles alors devenir hunter. Laisse moi deviner, tu as entendu des rumeurs disant que j'ouvrais cette institut et toi tu t'es précipité pour voir se qu'il en était. Maintenant que tu as ris un bon coup tu peux retourner dans ton taudit qui te sert de maison.

évidemment il me rappelait que je l'aimais bien cette taudit autre fois.

Derek: oh pitié, ne me fais pas souvenir de mauvais souvenir Akio. Ah c'est donc cela, tu aimerai que je revienne hein? quoi ta jamais trouvé meilleurs coup que moi AKio? pauvre petit démoniste.

je me retournais pour prendre mon verre mais il me l'avait prit.

Derek: mon scotch est meilleurs que la merde que tu sniff, Akio.

Il me montrait d'ailleurs un sachet qu'il sortait de sa veste, j'en fronçant les sourcils.

Derek: sa aussi c'est le passé Akio, tu espèce vraiment que je redevienne comme toi? tu perd ton temps!

je lui prenait son sachet que je vidais dans levier.

Derek: pas de drogue dans mon établissement, alors si tu veux vraiment rester dans les parages tiens toi à carreau. T'approche pas de Gabriel, t'approche pas de moi et oh..t'approche de personne sa serai plus simple. Si tu veux une motivation supplémentaire dit toi que cette entreprise est sous la protection de Silas.

L'haussais les épaules souriant.

Derek: je suppose que sa te dit quelque chose.

Uta: Derek, j'ai ramené la derrière livraison. Il a les frigo du sous sol qui sont prêt j'espère? ah, tu n'es pas tout seul. J'ai jamais vu cette tête qui est ce?

il le regardait de la tête au pied.

uta: j'aime bien son look.

Derek: ne t'y fais pas, c'est juste pour cacher se qu'il en a dessous.

Uta: et qu'est ce qu'il cache?

Derek: rien du tout justement.

Je lui faisais un grand sourire avant de quitté la cuisine. Dans l'infermerie Shin s'occupait de l'ématome d'un patient, avant de sentir la présence de Mélodie.

Shin: sa ira, met la crème durant quelque jours.

il attendait qu'il parte pour se retourner vers Mélodie.

Shin: comme vous le voyez je m'occupe de soigner les gens, bien que normal j'ai plus de compétence dans le monde animalier mais...

il baissait les yeux sentant sa colère.

Shin: je n'ai abandonné personne.

il s'approchait d'elle posant sa main sur sa joue afin de l’apaiser grâce à son don.

Shin: tout va bien, je sent que vous êtes effrayer mais vous n'avez rien à craindre ici. Dite moi pourquoi être venu jusqu'ici? je croyais que les kistune vivent cacher loin de la population.

Il retirait sa main pour l'écouter.

Shin: j'ai eu besoin d'avoir un but dans la vie, rester cacher c'était...pas pour moi. Alors je suis venu dans cette ville, j'ai appris un métier. J'aide les animaux, maintenant les gens. je me sent utile, je pensais que j'étais même le dernier jusqu'à votre venue. Je savais pas trop comment me comporter, surtout que j'arrivais à sentir votre colère.

il regardait un peu autour de lui afin de savoir si ils étaient seul et faisant apparaître ses oreilles et ses queues de Kistune.

Shin: sa fait très longtemps que je m'étais plus montrer comme ça, j'ai même cru avoir oublier comment m'y prendre.

il regardait son reflet depuis la vitre avant de faire tout disparaître.

Shin: vous avez de la famille quelque part? car ici c'est un refuge pour les créatures en détresse, vous pouvez ramener les kistunes...ils seront protéger.

il tournait la tête vers Kat qui arrivait avec une enfant hybride dans les bras, les genoux ecorché après être tomber.


Kat: sauve moi Shin, j'ai essayé de lui soigner le genoux mais il m'a mordu.

elle montrait sa main baissant les oreilles.

Kat: il a des petites dents pointu.

Shin souriait s'avançant vers l'enfant.

Shin: comment t'appelle tu?

Zack: je m'appelle zack.

Shin: bonjour zack moi c'est Shin , tu as des caractéristiques de lynx n'est ce pas?

zack: comment vous savez?

Shin: je pourrais reconnaître ses oreilles entre mille et vous avez une queue courte toute mignonne.

L'enfant souriait tout en rougissant et faisait même plus attention que Shin désinfectait sa plait et posait le pansement.

Shin: voilà c'est terminé.

zack: j'ai rien senti du tout.

Kat: tu peux retourner jouer maintenant mais fait attention d'accord?

Zack: oui madame!

Il repartait en courant, alors que Shin prenait la main de Kat voulant la désinfecté aussi.

Kat: sa ira il n'a pas besoin de..aie sa pique.

Shin: tu peux être pique qu'un enfant Kat.

Kat: j'ai la peau extrêmement sensible.

Shin: bien sûr..tiens.

Il posait le même pansement ricanant.

Kat: oh il a des petits chat dessus! c'est trop mignon!

Shin: j'en étais sûr que tu aimerai.

Kat: t'es vraiment chou.

elle m'embrassait la joue avant de serrer les poings montrant sa détermination.

Kat: je vais me montrer plus compétence avec les enfants! je vais prendre exemple sur toi! hum! à tout à l'heure.

Shin: bonne chance.

il lui faisait signe voulant revenir à Mélodie mais elle c'était éclipsé, mais très loin puisqu'il arrivait à la ressentir dans les parages.


Mike finissait par arriver chez Akira qui était assis sur le canapé entrain de jouer au jeu video. Il levait les yeux vers Mike qui commençait déjà à se plaindre de sa journée.

Akira: c'est parce que tu as tendance à sous estimé ton adversaire, tu dois te préparer à tout lors d'un combat. Si tu aurai été plus prudent tu te serai pas fais brûlé, mordre et empoisonné.

il baissait les yeux vers sa veste.

Akira: de toute façon je la trouvais horrible cette veste.

il haussait les épaules continuant de regarder la télé.

AKira: et bien..je me suis levé pour aller pissé.

Mike l'attrapait le visage, Akira se dégageait posant la manette.

Akira: me raser pourquoi? sa me donne pas un petit côté viril? et sa fonctionne pas comme ça Mike, comment veux tu que je trouve de la clientèle?

Il basculait sa tête en arrière pour le regarder derrière lui.

Akira: mais bien sûr que oui, tu es ma petite femme c'est souvent comme cela que sa fini entre nous il me semble.

Il faisait un grand sourire finissant par se lever pour le rejoindre dans la cuisine et se collait à son dos.

Akira: et si tu te détendais un peu au lieu de rouspété sans cesse?

Akira l'embrassait quand il tournait le visage pour l'embrasser, malgré que Mike tentait de le repousser une première fois, Akira insistait l'embrassant encore finissant par passer sa main sur son entre jambe.

Akira: je m'en moque complètement, ils attendront moi j'ai envie de satisfaire mon mec qui a passé une mauvaise journée.

il défaisait sa ceinture souriant avant de se mettre à genoux devant lui. Il réussit par la suite à l'attiré jusqu'au lit, Akira l'embrassait le long de la colonne vertébral remontant jusqu'à la nuque et le pénétrait au même moment. Akira entrouvrait les lèvre enfouissant son nez dans les cheveux de Mike faisant déjà des mouvements généreux.

Akira: alors c'est qui le femme de la maison maintenant?

il attrapait vite ses deux bras l'empêchant de bouger tout en ricanant.

Akira: tu n'as aucun sens de l'humour.

Il le lâchait directement puisqu'il lui plantait ses crocs dans l'avant bras.

Akira: aie! t'es malade?

il s'enfonçait d'un coup rapidement profondément en lui pour le faire gémir.

Akira: moi aussi je peux être sadique.

il tirait sur ses hanches l'obligeant à se mettre à quatre patte le tenant bien continuant ses mouvements. après un bon moment Akira se lâchait en lui avant de s'allonger sur le dos.

Akira: tu va retourner jouer les cobaye pour cette cher goule?

il tournait la tête pour le regarder.

Akira: désolé, mais pour moi il se sert juste de toi. Sinon pourquoi il les fait pas lui même ses testes hein? et Gabriel n'est pas mieux dans le lot, il se genre sur toi. 

il se redressait sortant du lit.

Akira: mais bien sûr que si Mike, la relation qu'on avait à commencé à partir en couille depuis que je t'ai eu comme coéquipier et il le sait très bien. 

il frottait ses yeux.

Akira: laisse tomber, tu leurs trouvera des excuses encore une fois. 

il allait dans la salle de bain se regardant dans le miroir et se motivais enfin à se raser. Une fois qu'il en sortait Akira remarquait que Mike était déjà partit.

Akira: maintenant je commence à comprendre se que tu me reprochais Gabriel.

Retournant au salon, il était déjà prêt à se remettre sur son canapé, mais il prit une tout autre décision. Il arrivait devant le manoir qui avait bien changer depuis sa dernière visite, d'autre bâtiment on même été construit à côté. il entrait à l'intérieur se faisant déjà dévisager par pas mal qui le connaissait.

derek: qu'est ce que tu viens foutre ici toi?

Akira: salut Derek, j'ai vu que l'affiche que tout le monde était admis alors...

Derek: je vais brûlé cette affiche.

je sortait pour vraiment brûlé cette affiche.

Akira: je vais me débrouiller pour visité merci!

la plus part des espèce ici connait bien Akira et on peut pas dire qu'il est bonne réputation parmi eux. Il fini par trouver Mike à la salle d'entrainement, il lui faisait signe se qui déstabilisait directement Mike qui se prenait les coup.

Akira: enfaite ton role ici est de servir de punsh in ball? quel métier interessant.

Il attrapait akira pour se mettre à un endroit plus tranquille.

Akira: quoi? c'est pas toi qui voulait que je fasse quelque chose de mes journées? et bien me voilà et je vois que tu as besoin d'aide.

il croisait les bras.

Akira: tu as peur que les autres sache se qui a entre nous? se qui sais passé il a à peine un quart d'heure de cela?

Il levait les mains.

Akira: personne ne sera rien, si tu fais encore ta petite timide. Faudra bien que tu te décoince un jour Mike, mais si tu as honte de moi..dit le tout de suite. Parfait alors!! regarde comment on entraîne des bleu.

il s'avançait vers tout les autres qui le regardait d'un mauvais oeil.

Akira: il m'a fallu que quelque secondes d'observation pour voir que vous ne valez rien, vous vous battez pas avec vos tripes. 

l'un d'eux venait vers lui prenait l'épée d'entrainement.

Akira: très bien, montre moi se que tu as apprit.

Akira le désarmait déjà le mettant au sol.

Akira: t'es déjà mort l'hybride, tu fonce tête baisser. J'aurai pu t’amputer les jambes, les bras et te décapité tout ça en quelques seconde à peine. Sur le terrain tu n'aura d'épée t'entrainement ni de seconde chance. 

il jetais l'arme par terre.

Akira: alors qui d'autre?

un autre s'avançait vers lui, Akira souriait regardant se qu'il était.

Akira: laisse moi deviner, un lycan? facile de deviner, j'ai déjà affronter plus d'un lycan dans ma carrière.

" sa je le sais, tu as tuer beaucoup de mes amis"

Akira: alors viens les venger.

il se tranformait sur la colère et sautait sur Akira qu l'attrapait au bon moment par la gueule et maintenait sa tête contre le sol.


Akira: quand tu as affaire à un adversaire plus gros que toi, il te suffit de retourner sa force contre lui. Si j'aurai eu un arme sur moi, tu aurai déjà la gorge tranché.

il se retirait vite pour esquivé le kagune d'une goule qui était présent également.

Akira: bien de la coopération? bien, un hunter doit venir en aide à ses cooéquipier. Aller viens la goule montre moi se que tu vaux.

il n'a qu'un seul kagune contrairement à moi et complètement differente de la mienne. A la deuxième tentative Akira attrapait son kagune pour s'en servir à le tirer vers lui et lui mettait un bon coup de genoux dans l'estomac.

Akira: c'est tout? c'est bien votre problème à tous, vous avez trop confiance en vos dons respectif. La transformation, les kagunes pfff.. comment croyez vous que j'ai si facilement tuer vos amis? eux aussi avait trop confiance en eux! vous voulez réussir un jour à me tuer. Alors suivez les instructions sans vous plaindre que c'est trop dur, surpassez vous même si vos corps supplie d'arrêter. Et un jour peut être que vous arrivez à prendre ma tête.

" je te garanti que je serai le premier à venir la chercher"

je regardais le lycan avec le sourire.

Akira: et bien je t'attendrais

il s'avançais vers Mike souriant.

Akira: ils sont motivé maintenant.

Avec gabriel on avait regarder la scène.

Derek: c'est pas comme ça qu'il va se faire aimé celui la, tu semble content de le revoir malgré tout. 

je me mettais en face de lui pour qu'il ne regarde que moi.

Derek: ne me rend pas jaloux, car je suis très méchant jaloux.

Il m'embrassait pour me rassurer, mais moi j'aime pas savoir Akira ici. gabriel pourrait se remémoré d'ancien souvenir quand il était encore son coéquipier.

Derek: j'espère bien car tu es à moi seul.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Mar 1 Mai - 21:49

Il a beau dire de ne pas m'inquiéter concernant Akio, mais je reste inquiet je dois l'accorder. S'est évident que tout les deux ils ont eu une aventure. Mais bon, je sais parfaitement que Derek a eu pas mal de conquête, comparé à moi qui peut les compter sur mes doigts, en gros trois s'est pas vraiment fameux. Une fois que s'était la pause, vu que Derek semblait en avoir grand besoin, moi je m'occupais des paperasses, trier les futurs hunters et les mettre dans une futur équipe de deux, sa doit être toutes des équipes équilibrés.

Derek lui était partit dans la cuisine se servir un verre, et il n'allait pas être seul très longtemps vu que Akio l'avait suivit jusque là, s'étant téléporté jusqu'à lui, il souriait vu sa réflexion directement en sentant sa présence.

Akio : Qu'est-ce que tu es dure avec moi Derek.

Il ricanait.

Akio : ET pourquoi je ne pourrais pas devenir un hunter hum ?

Il gardait toujours autant le sourire malgré tout se que Akio pouvait dire sur lui, il penchait légèrement la tête.

Akio : S'est vrai que lorsque j'ai appris pour toi et cette endroit sa m'a surpris, et se taudis, tu l'appréciais il y a un temps, tu l'adorais même.

Il plissait les sourcils.

Akio : Tu es encore plus casse couille qu'avant.

Il lui piquait son verre en se téléportant jusque là, il est capable de se téléporter en moins d'une fraction de seconde, il le regardait bien dans les yeux ensuite.

Akio : Ah oué ? Tu adorais la sniffé ma drogue pourtant, je suis sur que sa te manque tout ça, avoue le DErek.

Il sortait un paquet de drogue de sa poche lui montrant.

Akio : On pourrait s'amuser et prendre notre pied comme dans le bon vieux temps.

Mais Derek lui attrapait son sachet, et le jetait dans l'évier.

Akio : Tu sais le prix que sa coûte ?

Il soupirait, mais le regardait bien malgré tout alors qu'il lui disait tout ça.

Akio : Je me demande se que tu peux bien lui trouver à ce type, un sorcier et en plus un ancien hunter, tu devrais le haïr.

Il fronçait bien les sourcils lorsqu'il parlait de Silas.

Akio : Alors tes de nouveau contact avec se serpent ?

Il tournait ensuite le regard voyant Uta arriver, il restait sur place le regardant bien de la tête au pied.

Akio : Enfin un qui a du goût.

Il ricanait de la moquerie de Derek concernant se qui se cachait en dessous de ses vêtements.

Akio : S'est pas se que tu disais avant Derek. Tu adorais se qui s'y cachait, au point de la dévorer avec ta bouche dans mes souvenirs.

Il avait l'habitude de se commentaires comme ça, sa ne le touchait pas, il lui en faut beaucoup plus pour que sa atteigne Akio. Il le regardait partir ensuite, et le laissait s'en aller. Il s'approchait de Uta, le regardant bien.

Akio : Alors, Uta s'est ça ? Tu connais Derek depuis longtemps on dirait et tu n'as jamais couché avec lui ? Etonnant.

Il s'approchait bien de lui le regardant dans les yeux.

Akio : Il a changé, il était bien plus amusant autre fois.

Il croisait les bras en y repensant.

Akio : S'est du sérieux entre Gabriel et lui ? Derek est pas du genre à s'attacher pourtant. Il préfère s'amuser et passer à autre chose une fois qu'il en a marre.

Il le regardait à nouveau.

Akio : Moué, j'ai bien l'intention de changer ça.

Il se retournait le sourire au lèvre, restant confiant.

Akio : Je m'ennuie, j'ai besoin de distraction, et foutre un couple en l'air, s'est mon truc.

Il se téléportait aussi tôt.

Mélodie s'était donc rendue jusqu'à Shin pour discuter, déçue qu'il ait pu disparaître, et pour elle les abandonner. Mais tout de suite, celle ci se sentait mieux une fois qu'il posait sa main sur son visage pour l'apaiser avec son aura. Elle écoutait bien son but d'être venu jusqu'ici et cacher sa vrai nature se qu'elle avait du mal à comprendre. Elle détournait le regard, malgré tout déçue.

Mélodie : Si on ne fait rien, s'est certains qu'on se retrouvera seul tôt ou tard, et sans doute que les Kitsune sont voué à disparaître.

Elle revenait vers lui.

Mélodie : Pourquoi cacher votre véritable nature..

Elle le voyait reprendre sa forme hybride de Kitsune, même s'ils peuvent prendre une troisième forme celle d'un Kitsune à par entière, un grand renard à neuf queue pour les adultes. Shin ne perdait pas de temps pour tout refaire disparaître et reprendre sa forme humaine.

Mélodie : Il n'y a plus que moi et ma soeur, on est cinq en tout avec ma soeur et moi. Nous sommes les dernières femmes et il n'y a aucun liens qui s'est..

Elle tournait le regard voyant Kat arriver avec cet enfant, elle reculait de quelques pats pour les écouter et se montrer discrète. Elle regardait Zack partir en courrant une fois que Shin l'avait soigné. ET de voir Shin aussi proche de Kat l'agaçait, elle détournait le regard et préférait les laisser se téléporant mais resait malgré tout dans cette endroit, marchant dans le jardin. Elle finsisait par s'installer sur un banc, regardant le paysage, on avait un grand jardin dans le manoir qui faisait une vue sur un lac. Elle sentait la présence de Shin derrière elle.

Mélodie : Tu as complètement abandonné ton côté Kitsune, tu te comporte comme un humain tu ne nous aidera pas n'est-ce pas ?

Elle tournait le regard vers lui.

Mélodie : Tu aimes cette hybride ?

Elle détournait le regard.

Mélodie : La façon dont vous êtes proche, tu es doux avec elle.

Elle se levait pour lui faire face.

Mélodie : S'est toi que j'ai choisis Shin, dès que tu as posé ta main sur moi je l'ai sentis, je sus lié à toi.

Elle posait sa main sur son visage à son tour lui envoyant son aura espérant que se soit le cas de son côté.

Mélodie : Je désire des enfants, qu'il puisse y avoir un avenir pour notre espèce.

Elle approchait son visage du sien désirant l'embrasser.
Spoiler:
 

Mike était donc chez Akira, et malgré que Mike le repoussait au début, ils finissaient tout les deux aux lit. Il était sur le ventre, Akira au dessus de lui, l'ayant déjà pénétré après de long baisé sur son dos. Il serrait bien les couette entre ses mains pendant ses mouvements tout en soupirant de plaisir, il ouvrait grands les yeux lorsque Akira disait ça, sur le fait que s'était la femme de la maison.

Mike : Enfoiré tu vas voir !

Il voulait déjà riposter et le retirer de là, mais Akira l'attrapait par ses deux mains pour le maintenir. Sur le coup, il enfonçait ses crocs dans son bras qui était à sa porté. Sur le coup s'était comme une vengeance de la part de Mike,jusqu'à se que Akira lui donne un gros coup de reins il en gémissait.

Mike : Argh ! Sadique !

Il se laissait malgré tout faire par Akira, se mettant à quatre patte. Une fois que s'était terminé, Mike s'allongeait à côté de Akira, il se mettait assis s'essuyant avec un essuie aux endroit où il était sale.

Mike : Je joue pas les cobaye, je travail, j'entraîne les futur hunter.

Il soupirait de ses remarques.

Mike : On est obligé de passer par là pour chercher les futur hunter, et j'ai accepté de le faire , tu te trompes sur eux.

Il le regardait du coin de l'oeil vu que sa semblait toujours pas plaire à Akira. Il le regardait partir jusqu'à la salle de bain pour se raser. Mike lui s'habillait pour repartir au travail, lorsque Akira revenait il n'était déjà plus là, et commençait donc à comprendre se que je ressentais à cette instant.

Akira prenait une grande décision et décidait de rejoindre Mike là-bas, il croisait en premier lieu Derek qui n'était pas très content de l'acceuillir ici évidemment, mais Akira parlait de l'affiche, sur le coup Derek décidait d'aller réellement la brûler.  Akira lui partait visiter, il retrouvait la salle d'entraînement, où il entraînait des futurs hunters. Mais il était vite distrait en voyant Akira arriver en lui faisant un signe, il recevait un coup de son élève sur le coup et frottait sa lèvre.

Il attrapait aussi tôt Akira pour s'éloigner avec lui dans un endroit plus tranquille.

Mike : Mais qu'est-ce que tu fais ici ?

Il était surprit.

Mike : Je pensais que tu voulais pas travailler ici.

Il soupirait de se qu'il disait, et détournait le regard. S'est sur que Mike n'a pas du tout envie que tous le monde sache pour Akira et lui, il préférait que sa reste un secret. Il n'accepte toujours pas se côté là de lui et encore moins si tous le monde l'apprend.

Mike : Parle pas si fort !

Il regardait si personne n'avait entendu, mais ça va, ils étaient assez éloigné, il le regardait à nouveau. Bon Akira y allait cash en lui disant sa façon de penser, n'aimant pas vraiment qu'il désire tant que ça cacher leur relation, et parlait du fait qu'il pourrait avoir honte de lui. Mike n'était pas du genre à être fort pour parler de se genre de chose, mais heureusement Akira changeait de discussion et désirait l'aider.

Mike : Tu vas vraiment..

Il le regardait faire et l'écoutait.

Mike : Il le fait vraiment.

Il soupirait et s'avançait les regardant tous, beaucoup d'entre eux connaissent Akira, et beaucoup le déteste sa se voit à leurs regards qu'ils ont envers lui. Il se battait en premier un avec une épée d'entraînement, et ensuite un lycan qui avait beaucoup de rancoeur envers lui ayant tuer sa famille dans le passé. Ils se mettaient par la suite à plusieurs contre lui, Mike croisait les bras regardant la scène sans intervenir.

Une fois que Akira avait mis tous le monde à terre, il leur faisait un discours pour les rabaisser et les mettre en colère et les motivait en disant que peut etre qu'un jour il pourrait ainsi se venger de lui. Mike le regardait revenir vers lui.

Mike : Moué je vois ça, tu penses vraiment que s'est la meilleur des méthodes ? Ils te détestent encore plus maintenant.

Il levait un sourcils n'étant pas sur que se soit la bonne méthode. On était là avec Derek, on avait regarder toute la scène.

Gabriel : NOn, mais Akira n'est pas du genre à vouloir se faire des amis, il est solitaire, et s'est comme ça qu'il s'y prend pour motiver les autres et les entraîner. Je t'assure qu'il est doué, s'est bon qu'il soit là.

Je regardais Derek qui se mettait en face de moi, s'est vrai que sa me fait plaisir de voir Akira, mais directement Derek l'avait remarqué et se mettait en face de moi pour me prévenir de  ne pas le rendre jaloux.

Gabriel : Tu n'as aucune raison de t'en faire, lui et moi s'est terminé.

Je l'embrassais pour bien le rassurer.

Gabriel : Il ne m'intéresse plus du tout, j'ai trouvé beaucoup mieux.

Derek aime bien montrer que je lui appartiens et me le fait bien savoir, je lui souriais juste.

Gabriel :J'aime bien quand tu te montres aussi protecteur et jaloux avec moi.

Je regardais à nouveau vers Akira qui discutait avec Mike.

Mike : Je meurs de soif, et pas que de l'eau. Je reviens.

Il partait, oui on a une réserve pour chacune des espèce, alors Mike s'est où il doit se servir, il ouvrait le frigo où il y avait pas mal de sac de sang, il partait avoir pour rejoindre Akira mais on venait l'interpeller.

Ren : Et Mike !


Il passait son bras autour de son épaule.

Ren : Sa te dit d'aller boire un verre ?

Mike : Encore ?

Ren : Encore tes sérieux ? sa fait trois jours qu'on a plus été. ET puis j'adore être en compagnie d'un vampire comme moi, on se comprend pas vrai ?

Il souriait bien.

Mike : Oué mais là je peux pas.

Ren : Allez, une heure de ton temps sa va pas te tuer, quoi y a quelqu'un qui t'attend s'est ça ?

Il pensait à Akira sur le coup.

Ren : Une nana ou peut-être Akira, tu sembles proche de lui.

Mike: Hein qu'est-ce que tu racontes ?! Va pas t'imaginer des connerie ! S'était mon collègue.

Ren : Ah bah tant mieux, j'aurais été jaloux.

Mike : Jaloux de quoi au juste.

Ren : Laisse tomber.


Il tournait un regard voyant Akira au loin qui les regardait.

Mike : Ok, on va boire un verre, mais lâche moi maintenant.

Ren : Génial, je t'attend dehors.

Il partait, Mike soupirait il partait trouver Akira.

Mike : Je vais boire un verre avec un collègue.

Il plissait les yeux vu qu'il semblait pas le vouloir.

Mike :Je te demandais pas ton autorisation.

Il croisait les bras.

Mike : Tes sérieux ? Tes obligé de me faire une crise ici ? J'ai l'impression d'avoir une dispute de couple arrête ça.

Il disait ça en chuchotant ne voulant pas qu'on les entendes.

Mike : Tu sais quoi on va discuter de ça dehors.

Il sortait en premier, Ren l'attendait plus loin près de la voiture de Mike, les regardant tout les deux, Akira l'avait bien remarqué.

Mike : Je peux savoir se qui te prend ? Tes venu ici pour faire ta crise avec moi ? Arrête ça, je déteste ça.

Il fronçait les sourcils.

Mike : Rah, mais non j'ai pas honte, bordel.. J'ai pas envie que tous le monde soit au courrant s'est tout ! Ils ont pas besoin de le savoir ! et s'est ma vie privé !

Il poussait Akira.

Mike : S'est bon tu m'énnerves, je m'en vais.

Akira l'attrapait pour le pousser à nouveau contre le mur, et l'embrassais, surement pour montrer à Ren.

Mike : Mais qu'est-ce qui te prend ?!

Il se retirait de lui, Ren s'approchait.

Ren : Y a un problème Mike ?

Mike : Hein, eeh non.

Ren : Akira s'est ça ? Désolé mais on à prévu de sortir.

Ren le regardait bien, et ne semblait pas impressionné par Akira et décidait à la place de Mike disant qu'il ne sortait pas.

Mike : Bien sur que si je sors, allez à plus.

Il passait à côté de Akira pour s'en aller jusqu'à sa voiture, Ren souriait bien il regardait Akira.

Ren : Va falloir t'y faire, pendant que tu déprimais chez toi, moi je me suis bien rapproché de lui. Il a besoin de se sentir dominant dans un couple et je doute que avec toi s'est qu'il obtient, avec moi il y aura aucun problème la dessus.

Akira lui attrapait déjà par sa veste le mettant en garde.

Ren : Calme tes ardeurs, Mike m'attend là. Tu risques de l'énnerver encore plus.

Il souriait vu qu'il le lâchait, il finissait par rejoindre Mike dans sa voiture.

Spoiler:
 

Deux heures plus tard, Mike rentrait chez Akira, vu qu'il dormait là-bas pratiquement toute les nuites à présent, sans doute est-ce devenu une routine de toujours se rendre là-bas. Il ne marchait plus très droit et se cognait contre un meuble.

Mike : Aie, non mais pourquoi se meuble est là ?!

Il était bien entendu bourré, il regardait Akira qui arrivait bien mécontent bien sur.

Mike : Aaah salut, haha. Je crois que j'ai bu un verre de trop. Je te jure Ren, il a une descente de malade et il m'a battu se petit con. Je t'explique, on voulait voir qui te nous deux en tant que vampire arrivait à tenir le plus longtemps, alors on a fait des jeux avec l'alcool et puis s'est partis un peu trop loin et..

Il posait sa main contre le mur essayant de marcher.

Mike : S'est moi ou le planché est pas droit.

Il regardait Akira, du moins il essayait.

Mike : Hein ? Bah non on a pas couché ensemble tes con ou quoi ?! Rah, tu me fais encore ta crise de tout à l'heure ?! S'est qu'un collègue !

Il soupirait.

Mike : Oué s'est vrai que nous ausis on l'était, mais s'est différent.

Il haussait les épaules.

Mike : Et puis je suis pas gay ! Y avait plein de nana super bien roulées là-bas, et cette petite serveuse là, elle arrêtait pas de me draguer, elle m'a même proposé de la rejoindre chez elle, héhé. JE suis tellement beau gosse.

Il voulait marcher vers Akira, mais se prenait le pied d'une chaise et tombait dans les bras de Akira.

Mike : Je crois que je me sens pas bien.

Il se mettait ensuite à vomir près de ses pieds.

Mike : Merde..

Akira finissait par l'emmener dans la salle de bain pour le laver, retirer ses vêtements et l'emmenait dans le lit avec un sceau, il se posait sur le côté.

Mike :Pourquoi tes en colère..

Il fermait un peu les yeux alors que Akira lui disait sa façon de penser, mais quand il se retournait Mike dormait et ronflait bien, il bavait même sur le coussin de Akira.

Pendant se temps, Derek et moi on était rentré ayant assez fait pour aujourd'hui. Sa encore été une longue journée, et sa fait du bien de pouvoir rentrer chez nous. Derek préparait le souper, pendant que moi j'allais me prendre une douche. Sans me rendre compte que derrière moi il y avait Akio qui m'observait, moi je tournais le regard sentant la présence d'un sorcier avec mes pouvoirs, mais il avait déjà disparu.

Gabriel : J'ai du rêver.

Je finissais par sortir une fois lavé, me séchait et descendait. On soupait, je me mettais devant la télévision le temps que Derek prenne à son tour sa douche. Akio en profitait cette fois ci pour entrer en prenant mon apparence et il était très fort car même mon aura à changer pour prendre la mienne, avec mon dons je pourrais pas faire la différence. Il souriait à Derek alors qu'il entrait avec lui sous la douche.

Akio : Je sais, je me suis déjà lavé, mais je n'ai pas pu m'en empêcher rien que de t'imaginer sous la douche nu et remplis de mousse.

Sa semblait faire sourire Derek qui ne se doutait pas que se n'était pas moi. Il se collait bien à Derek pour l'embrasser et passait sa main pour prendre déjà son membre en érection. Derek finissait par le pousser contre la douche l'embrassant sur la nuque.

Akio : Et si on terminait ça dans le lit ? SA sera plus confortable.

Ils finissaient par se rendre jusque là, Akio était au dessus de lui, tout les deux nu il se penchait pour l'embrasser, moi je levais la tête vu que je n'entendais plus la douche et il ne venait pas alors qu'on avait prévu de regarder une série ensemble. Je montais donc, j'ouvrais la porte. Akio avait sentis que j'arrivais vu qu'il reprenait son apparence normal alors qu'ils étaient occupé, Derek tournait la vers moi vu qu'il entendait la porte, et vu sa tête il semblait surpris et ne pas comprendre, il voyait ensuite Akio qu'il repoussait aussi tôt.

Moi je partais rapidement sur le coup.

Akio : bah quoi Derek, tu as adoré ça, s'il nous aurait pas interrompu, tu aurais jouis dans peu de temps.

Il faisait rapparaître ses vêtemetns magiquement alors que Derek voulait foncer sur lui, Akio se téléportait pour disparaître. Moi je partais rapidement, entrant déjà dans ma voiture mais Derek arrivait m'empêchant de fermer la porte tentant de me dire que s'était pas de sa faute.

Gabriel : PAs de ta faute ! Tu étais entrain de coucher avec lui et s'était pas de ta faute ?! Tu me fais un sptich tantôt pour Akira et toi tu t'envois en l'air avec se type !

Il tentait de m'expliquer qu'il avait prit mon apparence, mais franchement sur le coup je suis tellement en colère et dégoûté je l'envoyais valser ave cmon pouvoir et fermait la porte pour démarrer et partir. Akio réapparaissait posé contre le mur regardant Derek qui se relevait.

Akio : Oups, je crois qu'il n'a pas apprécié notre petit moment.

Il disparaissait à chaque fois que Derek tentait de lui donner un coup.

Akio : Bon t'arrête oui ? Si tu aimais tant que ça Gabriel tu aurais fait la différence entre lui et moi.

Il levait les mains.

Akio : Ok, s'est vrai que je vous ais observé pendant vos petit débats, donc j'ai copié la façon de faire de Gabriel.

Il ricanait vu sa tête.

Akio : Moué, sa fait un moment que je t'observe, et j'abandonnerais pas l'idée de t'avoir à nouveau Derek. Je foutrais ton couple en l'air tant que j'aurais pas se que je veux.

Il changeai de forme pour reprendre la mienne.

Akio : Mais je peux prendre son apparence si tu préfères, bien qu'il est pas aussi séduisant que moi.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Mer 2 Mai - 23:45

Shin cherchait la présence de Mélodie dans toute la résidence et finissait par le trouver dehors assis sur un banc, elle s'approchait d'elle gardant le sourire.

Shin: désolé, j'espère que je te derange pas. j'ai eu l'impression qu'on avait pas terminé notre discutions de toute à l'heure alors..

il faisait un mine triste se doutant de se qu'elle pouvait ressentir.

Shin: je n'avais pas le choix si je voulais vivre une vie paisible ici, si je me serai découvert au monde..je serai peut être éparpiller en mille morceau à travers cette ville. On sais tout deux se que les collectionneur sont prêt à payer pour...peut importe.

il se grattait les cheveux ne sachant pas trop quoi dire.

Shin: qu'est ce que je pourrai faire? j'ai fuis mon village très jeune car il c'était fait attaquer, j'ai tenter de survivre...je suis pas un héro, je vois pas en quoi je pourrais t'aider.

il était surpris de sa question.


Shin: tu parle de Kat?

il levait les deux mains assez mal à l'aise.

Shin: non pas du tout, Kat est mon élève rien de plus. Nous nous entendons bien c'est vrai, mais il n'y a rien de plus.

Shin devenait rapidement rouge ne s'attendant pas à cette déclaration, elle posait de plus sa main sur son visage lui partageant son aura.

Shin: Mé..mé..Mélodie c'est...

Il baissait ses yeux vers ses lèvres qui s'approchait de de lui, mais il attrapait vite ses mains pour la stopper.

Shin: attend, se que tu ressent n'a peut être rien avoir avec le liens. Sa doit être mon pouvoir passif, toute les créatures se sente apaisé à mes côtés et il est impossible pour eux de me faire du mal. Quand je t'ai touché tout à l'heure, j'ai utilisé mon pouvoir afin de te rendre plus heureuse. j'ai ressenti ta peine alors j'ai...

il lâchait ses mains détournant un peu le regard.

Shin: je suis désolé, se que tu ressent n'est qu'un leurre.

elle semblait insister étant sûr d'elle, lui se reculait.

Shin: non, il faut que j'y aille. Je pourrais pas t'aider, pas dans se sens la en tout cas. Je dois...retourner au travail.

Elle semblait en colère et insistait d'avantage, Shin tentait de partir mais fini par se retourner.

Shin: laisse moi Mélodie.

Il se retournait d'un coup sec montrant à nouveau son côté retard ayant un peu perdu le contrôle sur l'instant.

Shin: je ne peux pas avoir de lien avec qui que se soit! parce que je l'ai déjà eu il a très longtemps. Je n'ai pas perdu que mon village se jour la.

il se retournait se rendant compte du monde qu'il les observait, Shin cachait ses oreilles avec ses mains avant de vite retourner à l’infirmerie.

Kat: Shin attend!

Shin: pas maintenant Kat.

Kat: pourquoi tu me l'as caché?


Shin: qu'est ce que sa aurai changer que tu le sache?

Kat: je croyais qu'on était ami.

Il s'arrêtait pour la regarder.


Shin: bien sûr qu'on l'est.

Kat: je te dis tout moi.

Shin: pardon Kat, il a parfois des secrets assez lourd à confier. Que fais tuer?

elle prenait la queue de Shin se mettant à la caresser.

Kat: elle est trop douce!!

Shin: Kat voyon.

Kat: oh désolé, j'ai pas pu résister. Tu en as combien en tout? t'es un kistune non? tu peux en faire apparaitre plusieurs?

Shin: oui j'en ai cinq en tout.

Kat: c'est dingue! sa doit pas être facile à géré! des fois j'ai déjà du mal à m'en sortir avec la mienne.

Il ricanait sur l'instant.

kat: c'est vrai que vous pouvez vivre très longtemps.

Shin: oui maintenant que je peux tout te dire, en réalité j'ai...deux trente-quatre ans.


Kat: quoii!! mais tu n'as pas une seule ride!

Shin: l'avantage d'être immortel, j'ai connu un kistune qui avait plus de mille ans.

Elle gardait la bouche grande ouverture sur le coup avant de le refermer.

Kat: cette fille a essayer de t'embrasser n'est ce pas?

Shin: tu nous a vus?

Kat: et bien oui..Derek m'a toujours dit que j'avais tentendre à apparaitre quand il faut pas.

Shin: oui, elle attendait quelque chose de moi que je pouvais pas donner.

Kat: elle a voulu faire avec la langue et tu sais pas comment faire.

il riait sur le coup.

Shin: non Kat, je sais comment faire. Elle voulait que je créer un lien avec elle mais c'est impossible. Le lien entre deux kistunes c'est...comment expliquer? sa r'attache deux êtres pour la vie, cela les permets aussi d’engendrer des enfants.

Kat: c'est beau.

Shin: mais sa se fait pas comme ça, il faut tomber sur le bonne personne. Il arrive que tu n'en croise jamais avant des siècles.

kat: tu as déjà été lier?

Il détournait le regard.

Shin: oui il a longtemps, mais...on a attaquer mon village. J'ai senti mon lien se briser brusquement, je ne sais même pas comment sais arriver. Je me suis contenter de fuir, j'ai été un lâche et je le suis encore.

Kat: tu n'es pas un lache Shin loin de la.

Shin: faut qu'on retourne travailler.

Elle le laissais tranquille sur le coup faisant une mine triste pour lui.


***

Akira cherchait Mike et fini par le trouver à accompagné d'un homme et semblait plutôt proche, sur le coup Akira faisait mauvaise tête attendant que Mike s'approche de lui.

Akira: hors de question, on rentre directement.

il levait les yeux regardant Ren au loin.

Akira: tu va aller boire avec verre avec se mec? il te plait c'est ça? t'en as marre de m'avoir dans les basket? dit le directement.

il posait une main sur ses hanches le regardant.

Akira: et c'est pas se qu'on est? un couple? on vis  pratiquement ensemble et ah oui! ...on baise ensemble.

il le suivait dehors fusillant Ren par la même occasion qui attendait prêt de le voiture.

Akira: tu déteste ça? surtout qu'on puisse nous entendre, qu'on sache que tu t'envois en l'air avec une pédale. je commence à en avoir assez que tu es honte de moi.

il levait les yeux ricanant.

Akira: tu n'as pas honte, mais bien sûr...quand on désire pas que le monde sache avec qui on baise, c'est qu'on a honte Mike. Moi j'en ai rien à foutre que les autres sache que je suis une pédale, mais toi tu n'as pas assez de couille au cul pour ça.

Mike le poussait voulant y aller, mais Akira l'attrapait une bonne fois le poussant contre le mur pour l'embrasser. Evidemment Mike réagissait mal, Ren arrivait voulant s'en mêler.

Akira: te mêle pas de ça toi et Mike n'a plus envie de sortir.

Mike voulait rien savoir et partait déjà vers la voiture, le regard de Akira étiat mauvais et attrapait Ren par sa veste.

Akira: fais très attention mec, j'en ai matter des plus coriace que toi.

il le lâchait ne pouvant rien faire ici, il les regardait partir avant de rentrer chez lui. Akira attendait assis sur le canapé arrivant pas à penser à autre chose. Mike arrivait enfin titubant, il se levait sur le coup le regardant de la tête au pied.

Akira: c'est seulement maintenant que tu rentre et t'es complètement ivre? 

il levait les yeux le trouvant ridicule.

Akira: tu as couché avec lui?

il riait sur le coup bien que c'était un rire jaune.

Akira: un collègue hein? moi aussi j'étais ton collègue non? 

se qu'il raconte ne va pas aller dans sa faveur, il le rattrapait néanmoins quand il manquait de tomber. Il levait les yeux, de plus il vomissait par tête presque à ses pied.

Akira: génial...

il l'aidait à monter à l'étage, le lavais pour commencer avant de l'aider à s'allonger sur le lit avec un sceau tout prêt sa risque d'aider.

Akira: tu sais très bien pourquoi je suis en colère Mike, tu aime te faire dragué! pourquoi pour te rappeler que tu es un play boy? tu veux que personne ne sache qu'on est ensemble alors tu te permet de dragué ailleurs sans même réfléchir que..

il le regardait comme il faut remarquant qu'il c'était endormis.

Akira: t'es qu'un idiot.

Il s'allongeant à côté de lui regardant le plafond, au matin Mike se réveillait avec un verre d'eau et une aspirine sur la table de nuit. Lui était en bas entrain de regarder par la fenêtre avant de regarder Mike descendre mais faisait toujours la tête contre lui.

Akira: tu as la gueule de bois? bien fait, sa te fera réfléchir sur tes conneries. 

il se retournait pour le regarder.

Akira: tu te rappel même plus comment tu es rentrer hein? c'est se genre de chose qui arrive quand on bois comme trou de balle avec un minable. 

il se mettait à ranger la maison preuve qu'il est vraiment en colère.


Akira: j'en ai assez que tu te fou de ma gueule! que tu drague sous mon nez pour que personne ne sache que tu es avec moi! ne me dit pas que c'est pas vrai, car tu aime te sentir désirable. " la petite serveur n'arrêtait pas de me dragué, elle m'a même proposé que j'aille chez elle". Ben peut être que tu aura accepté, tu aurai pas eu peur que le monde entier le sache au moins! ah et surtout, tu aurai pu jouer les dominants.

Il s'arrêtait prenait une grande respiration.

Akira: est ce que tu veux rester avec moi ou non? car il est certain que je me cacherai plus désormais, donc si l'idée de coucher avec un homme te déplaît tellement alors autant arrêter la.

il le regardait quelque instant.

Akira: qu'est ce que j'espérai.

Il prenait sa veste pour l'enfiler.

Akira: tant fais pas, le jour ou t'aurai envie de baiser un mec. Ren sera à ta disposition, il n'attend que ça.

Il sortait et se mettait en route jusqu'au manoir, tout toute route en courant uniquement. Arriver il entrait à l'intérieur jusqu'à la salle d'entrainement où il trouvait déjà Ren. 

Akira: sa tombe bien, la leçon commence.

Il attrapait d'entrer les cheveux de Ren lui donnant un premier coup de genoux en plein visage.

Akira: premier leçon, se tenir toujours prêt à une éventuel menace.

il se reculait souriant faisant signe de la main de s'approcher, Akira faisait une esquive sur le coté lui portait un deuxième coup au nouveau des omoplates.

Akira: deuxième leçon, ne jamais monter son dos à l'adversaire.

Ren s'ennervais utilisant sa rapidité vampire pour essayer de l'atteindre, Akira prenait plusieurs coups avant d'utiliser ses sharigan pour mieux distingué ses mouvements. Il l'attrapait grace à ça par le pied pour le faire valser en arrière et se mettait directement sur lui.

Akira: troisième leçon, ne jamais se mettre sur mon chemin.

on le voyais créer d'étrange signe de la main avant que celle ci soit entourer de foudre, il 'était prêt à l'enfoncer dans son thorax décidé lui arracher le coeur, mais Akira reçu un coup de pied bien placer au niveau des côtes se qui le faisais valser à toute vitesse et même traverser le mur de la salle pour finir dehors.

Zankou: on ne tue pas ici.

il s'approchait regardant par le trou.

Zankou: en faite je crois que je l'ai tuer, ah non il bouge un peu.

zankou se retournait voyant MIke arrive, il respirai rapidement surement c'était depêcher de venir.

Zankou: j'ai été un peu fort avec ton pote.

Shin arrivait dehors accompagné de Kat, Akira avait des difficultés à respirer ses côtes on été réduit en miette et ses poumons perforer par les os de ses côté.

Kat: il crache du sang Shin.

Shin: il fait surement une hémorragie interne.

Akira: je..vais...j'ai l'habitude.

Kat levait les yeux vers Mike qui arrivait.

Kat: tu peux lui donner ton sang? 

AKira: j'en veux pas.

Shin: tu va jamais tenir le coup Akira.

Akira: bien sûr que si, avec du repos.

Il prenait la force de se retourner dans l'autre sens malgré tout état pour pas le regarder.

Zankou: je l'ai tuer?

Kat: qu'est ce qu'il ta prit?

Zankou: il voulais tuer l'autre vampire alors...j'ai réagis.

Kat: il suffisait de l'écarter!

Zankou: c'est se que j'ai fais femme! je contrôle pas ma force.

Kat: je m'appel Kat! et non femme!

Shin regardait comme il faut Akira.

Shin: tu t'en sortira pas si tu laisse pas faire Mike.

Akira: non...sa serai trop honteux qu'on sauve une tapette, faudra pas qu'on le sache.

Kat: mais de quoi il parle?

Shin: il perd connaissance, Mike oblige le ou il mourra! vous êtes ensemble non? 

Kat: pourquoi tu fais cette tête? tout le monde est au courant tu sais? et alors? on s'en fou complètement.

Zankou: au courant de quoi? c'est sérieux? tu te tape un mec Mike? moi j'étais au courant de rien du tout. 

****

j'allais prendre ma douche avant qu'on se mette devant nos séries comme prévu, je levais la tête laissant l'eau couler sur mon visage avoir de voir se que je croyais être Gabriel entrer.

Derek: qu'est ce que tu fais? tu as déjà prit ta douche non?

Je souriais appréciant son initiative.

Derek: c'est intéressant et qu'est ce que tu va faire maintenant que tu m'as contemplé nu et remplis de mousse?

il avançait vers moi pour m'embrasser et me caresser, je le poussais contre le carrelage derrière lui l'embrassant la nuque bien rapidement motivé.

Derek: bonne idée allons si tout de suite.

je n'y voyais vraiment que du feu, je le laissais monter sur moi et m'embrasser. J'étais déjà bien lancer, j'entre ouvrait les lèvres fermant les yeux avant de tournait la tête vers la porte qui s'ouvrait. Qu'est ce que..

Derek: gabriel?

C'est quoi cette merde? regardant devant moi je voyais Akio que je poussais directement.

Derek: gabriel attend!

l'enfoiré!! je voulais le charger pour le tuer, mais il se téléportait. J'attrapais mon pantalon que je mettais directement pour vitre rattraper Gabriel, j'attrapais la portière de sa voiture à attend.

Derek: attend! c'est pas ma faute! il...

ça va être difficile de parler avec lui, il est complètement furieux contre moi et à juste titre.

Derek: il a prit ton apparence Gabriel! je croyais que c'était toi, tu crois vraiment que...

il ne veux rien savoir, il m'ejectait directement à l'aide de ses pouvoirs. je me redressais doucement le regardant partir avant de fusiller Akio du regard. Je fonçais dessus voulant le frapper mais c'est le mur derrière lui que je touchais. Il sais encore téléporter se connard! je regardais les os de ma main se remettre en place.

Derek: qu'est ce que tu espèce Akio? que sa me fera revenir dans tes bras? c'est terminé de se temps la! 

je grimçais, en plus il nous espionnait.

Derek: t'es vraiment pas net, t'es vraiment si desespéré que ça? c'est pas les mecs qui manque à l'appel! va donc en trouver ailleurs.

je le regardais reprendre la forme de Gabriel.


Derek: bien sûr que si qu'il est plus séduisant que toi Akio, il a même tout mieux que toi. nous c'était qu'une histoire de baise alors que avec Gabriel c'est beaucoup plus, tout se que tu n'aura jamais. tu peux prendre son apparence si tu veux, sa ne changera rien au tocard que tu es.

j'allais moi aussi à ma voiture prenant le double des clés à l'intérieur et démarrai, faut que je retrouve Gabriel et tente de lui expliquer. 

Derek: putain de merde mais tu va pas me lâcher?

il était du côté passagé.

Derek: tu n'arrivera jamais à me séparé de Gabriel et même si tu y parvenais, sa me fera pas revenir jusqu'à toi bien au contraire Akio! maintenant dégage!

je sortais mon kagune pour essayer de l’éjecte mais encore une fois il se téléportait et c'est la porte de ma voiture qui valsait à la place.

Derek: et merde! 

je voyais sa voiture garé devant le manoir et surtout un grand trou à travers le mur, c'est quoi encore cette merde? je cherchais vite après à l'intérieur.

Uta: tiens, t'es déjà revenu? tu devais pas passé la soirée avec gabriel?

Derek: il est la?

uta: il sais enfermer dans le bureau, il veux recevoir personne surtout pas toi. se sont ses mots non les miens.

J'y allais toquant à la porte.

Derek: ouvre moi gabriel!

il refuse évidemment.

Derek: ne rentre pas dans le jeu de Akio!

uta: akio? c'est le sorcier n'est ce pas? il m'avait prévenu qu'il tenterai de casser votre couple.

Derek: et tu ne comptait pas m'en parler?

uta: t'étais déjà partit.

Derek: donne moi les doubles des clés.

uta: il n'y a pas de double.

Derek: menteur! dépêche toi.

Il soupirait me les donnants, se qui me permetait d'entrer. J'esquivais le premier vase que Gabriel me lançait.

Derek: mais laisse moi t'expliquer merde! pourquoi j'irai coucher avec lui volontairement!?

Oui il me rappel c'est se que j'ai fais;

Derek: il a prit ton apparence bordel de merde! pourquoi tu veux pas me croire? tu connais pas Akio, tu sais pas de quoi il est capable pour avoir se qu'il désire! d'ailleurs.

je plissais les yeux le regardant bien.

Derek: c'est peut être encore lui qu'il se fou de ma gueule! dit moi quelque chose qu'il ne peut pas savoir! qu'est ce qu'à fait uta la première fois qu'il t'a vu? répond simplement, si tu me donne pas la bonne réponse je t'éclate la tronche.

ok c'est bien lui.

Derek: mais bien sûr que je te dis la vérité! il faudrai être con de trompé son mec alors qu'il est à l'étage juste en dessous! 

je m'asseyais sur la chaise passant ma main dans mes cheveux.

Derek: va tout faire pour nous séparer, si c'est pas déjà fait. Uniquement pour me récupéré, je serai pas dire pourquoi il tiens tellement à se que je revienne. Tu me déteste?

Il est toujours en colère, même si j'ai une bonne excuse on je peux pas lui demander de faire comme ci rien était passé. 

Derek: très bien je te laisse.

je sortais le laissant tranquille, c'est Uta qui entrait à ma place.

Uta: tu sais que c'est pas la faute de Derek n'est ce pas? bon ok il a quand même fourré sa queue en lui mais...dit toi que c'est à toi qu'il pensait en le faisant. Sa aide pas beaucoup n'est ce pas...bien. Assis toi pour commencer.

Il l'attrapait le forçant à savoir et lui massait les épaules.

uta: j'essaye de te détendre gabriel, tu es aussi raide qu'une bite en érection alors détend toi. Derek a beaucoup changer depuis qu'il est à tes côtés, il est beaucoup moins agressif. Il l'étais déjà moins quand il a recueillis kat, mais il n'étais pas amoureux non plus.  Tu l'a transformé en agneau, parce qu'il est complètement fou amoureux de toi. Derek est fidèle, il en trahis jamais ses amis pour le peux qu'il en ai. Tant que tu le blessera pas il te restera fidèle, il ne t'a pas trompé...pas volontairement en tout cas.

il se penchait pour le regarder dans les yeux.

uta: garde le bien précieusement auprès de toi , sinon j'essayerai de le piquer moi aussi. 

il faisait un sourire.

uta: bien je te laisse, je dois regarder pour réparer ses trou dans le mur.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Jeu 3 Mai - 20:38

Mike s'était donc endormis dans le lit après être rentré complètement bourré de sa sortie avec Ren. Bien sur Akira était loin d'être content surtout se qu'il avait pu dire juste avant cela. Au réveil Mike ouvrait lentement les yeux et passant sa main dans ses cheveux et sur son frond ayant la gueule de bois au réveil.

Mike : Fait chier..

Il tournait le regarde vers la table de nuit voyant l'eau et l'aspirine, il prenait rapidement sur le coup. Il tentait de se souvenir un peu de cette soirée, mais ne se souvenait pas de grand chose mis à part qui'l a exagéré avec Ren, il ne sait même pas quand il est arrivé ici. Il finissait par descendre, regardant Akira qui était dos à lui regardant par la fenêtre, il était toujours énervé contre lui.

Mike : Oui.. S'est bon sa t'arrive jamais de t'amuser de temps en temps ?

Il soupirait.

Mike : Pourquoi tes en colère au juste.

Il le regardait faire, levant un sourcils alors qu'il commençait à ranger, montrant bien qu'il était en colère. Akira finissait par se lâcher disant tout se qu'il lui passait par la tête, tout se qu'il l'agaçait dans cette relation. Mike n'avait pas vraiment le temps de se défendre, Akira ne s'arrêtait pus, et en effet il n'avait pas tord, Mike est comme ça, il aime bien sentir qu'il plaît, et draguer également.

Mike : Eeh tu as finis ?

Il était surprit de cette question ensuite et ne savait pas trop quoi répondre. Il semblerait que cette fois ci Akira en avait marre des secrets et de devoir se cacher parce que Mike n'aimait pas l'idée que tous le monde l'apprenne et qu'ils sache pour cette relation avec Akira. Il détournait le regard ne préférant pas répondre car il ne savait pas.

Il le regardait à nouveau alors qu'il enfilait sa veste.

Mike : Tu vas où?

Il était une fois de plus surpris de se qu'il disait concernant Ren et le regardait partir ensuite, il soupirant frottant bien ses cheveux.

Mike : Raaah ! Non mais s'est quoi cette crise qu'il me fait !

Il râlait entre ses dents mais finissait par prendre ses affaires pour s'habiller. Akira lui était déjà partis dans le manoir désirant se défouler. Ren était à la salle d'entraînement, s'entraînant, il tournait le regard voyant Akira arriver et ne semblait pas content, il n'avait pas vraiment le temps de se rendre compte que Akira parlait d'entraînement et lui attrapait les cheveux et lui donnait un coup de genou en plein visage, il reculait sur le coup passant sa main sur sa lèvre qui saignait, il le fusillait du regard loin d'avoir apprécié.

Il fonçait aussi tôt sur lui désirant se venger et se battre mais alors qu'il tentait de lui donner un coup, Akira esquivait et lui donnait un second coup de genou aux omoplate, il toussait et était d'autant plus énnervé.

Ren : Espèce d'enfoiré..

Il fonçait sur lui utilisant sa vitesse vampirique sur le coup et arrivait à toucher à plusieurs reprise Akira, qui finissait par utiliser ses yeux et commençait à éviter ses coups, il arrivait à voir ses mouvements, il le mettant donc à terre de cette façon, Akira se trouvait au dessus de lui ensuite. Ren écarquillait les yeux le voyant utiliser un pouvoir de foudre dans sa main, et pensait vraiment qu'il allait le tuer.

S'était Zankou qui arrivait pour les arrêter, mais assez violemment pour Akira qui était valser, traversant un mur et finissait dehors. Ren se redressait lentement, alors que Mike arrivait ayant courru à toute vitesse jusque là, heureusement qu'il avait son côté vampire pour ça.

Mike : Il sait passé quoi ici ?!

Il regardait son frère sur le coup.

Ren : S'est un malade, il a essayé de me tuer !

Mike courrait pour rejoindre Akira qui était dans un sale état. Shin était là avec Kat pour tenter de l'aider et le soigner.

Mike : oué

Il voulait déjà mordre son poignet mais Akira refusait.

Mike : Arrête de faire le con!

Mike était surprit de se que akira disait, il comprenait qu'il était vraiment vexé et en colère contre lui. Il était surprit d'entendre Shin lui dire ça.

Mike : Hein mais qu'est-ce qui te faire dire qu'on est ensemble ?!

Il regardait Kat ensuite, il râlait sur le coup et finissait par se mettre à genou à côté de Akira, pour attraper son visage, et posait sa blessure à son poignet vers sa bouche pour lui faire boire son sang. il préférait ne rien dire lorsqu'il entendait Zankou dire ça. Sur le coup, il avait tellement eu peur pour Akira qu'il se rendait compte qu'il s'en foutait qu'on sache pour eux deux. Il voyait Akira ouvrir les yeux grâce à son sang qui le soignait déjà.

Mike : Espèce d'idiot !

Il lui donnait une claque sur la tête.

Mike : Etre jaloux de Ren, tes vraiment bête ou quoi ?! S'est qu'un pote rien de plus !

Il détournait le regard.

Mike : Tes.. le seul avec qui je peux avoir se genre de relation. Les autres ne m'intéresse pas.

Il avait dure à dire ça ayant sa fierté, Ren écoutait au loin et n'était pas content évidemment.

Mike : Je sais même pas pourquoi d'ailleurs ! Tes un homme et pourtant je.. Fait chier ta compris ou je voulais en venir !

Il regardait Akira se redresser vers lui, Mike était surprit de se qu'il disait.

Mike : Moi t'aimer ?! Tsss humph..

Il était vraiment gêné vu que tous le monde était encore là.

Mike : Peut-être bien..

Il le frappait malgré tout une nouvelle fois, profitant encore de sa faiblesse.

Mike : S'es pas une raison pour faire cette crise que tu as faîtes ! Tuer Ren, non mais tes bête ou quoi ! Fait plus un truc pareil, et.. on aura une discussion seul à seul ok ?

Sa lui allait, il se levait et attrapait la main de Akira pour l'aider à se relever. Il regardait autour de lui, assez honteux de lui surtout que Zankou était là à le regarder. Il détournait le regard, vu qu'au fond, tous le monde semblait s'en fiche de tous ça.

***

Moi après avoir vu cette scène, je peux vous dire que j'étais vraiment dégoûté, et en colère. Je n'arrête pas d'avoir encore et encore ses images qui défilent dans ma tête.. Derek qui tient Akio contre lui, entrain de faire l'amour, sa me dégoûte tellement de savoir que quelqu'un d'autre l'ait touché et qu'il a touché un autre homme et surtout, qu'ils sont couché ensemble. Je sais même pas comment j'ai fais pour me rendre jusqu'au manoir, tellement j'étais en colère.

Mais je marchais rapidement et je croisais uta au passage.

Gabriel : Si Derek vient, ne le laisse pas entrer, je veux être seul je veux voir personne s'est compris ?!

J'entrais dans le bureau et fermait la porte derrière moi. Akio lui était toujours auprès de Derek, aimant bien le narguer de toutes les façons qu'il soit, il lui faisait bien comprendre qu'il avait l'attention de foutre en l'air notre couple, et on peut dire qu'il a déjà fait fort rien qu'avec se qu'il vient de faire.

Akio :Quel caractère Derek, j'aime ça.

Il le regardait partir dans sa voiture pour me retrouver, à peine en route qu eAkio se téléportait à côté de lui.

Akio : Tu vas vraiment allez le retrouver ? Laisse le tomber Derek.

Il fronçait les sourcils de se que Derek pouvait dire, voyant son kaguen apparaître pour s'en prendre à lui il se téléportait une nouvelle fois, il s'en prenait à la porte de la voiture à la place qui était éjecté. Derek arrivait ensuite jusque là, et me cherchait après. Il trouvait en premier lieu Uta.

Il lui disait exactement se que je lui avais dit, que je ne voulais pas voir Derek et surrement pas Derek. MAis il finissait par lui donner les clé et entrait à l'intérieur moi je l'avais sentis depuis un moment et j'envoyais aussi tôt un vase magiquement sur lui que Derek évitait.

Gabriel : Pourquoi ?!

Je fronçais les sourcils.

Gabriel : S'est exactement se que tu viens de faire non ?!

Je l'écoutais, mais toujours hors de moi malgré tout.

Gabriel : Pourtant quand je suis arrivé, il avait pas mon apparence mais bien la sienne !

Voilà qu'il me questionnait pour savoir si j'étais bien le vrai Gabriel ou non, est-ce qu'il ment ou bien s'est la vérité.. Akio aurait prit mon apparence, mais même si s'était le cas, sa me fait tellement mal..

Gabriel : Bien sur que s'est moi..

Je détournais le regard de sa question.

Gabriel : Il m'a assomé.

Je le regardais à nouveau.

Gabriel : Alors s'est vrai, il a prit mon apparence..

S'est vrai il n'a pas tord, mais malgré tout je restais en colère, je lui en veux, mais je sais qu'il nest pas en tord.. Je le regardais s'asseoir sur la chaise et écoutait se qu'il me disait, je gardais les poings serré.

Gabriel : Je te déteste pas.. Je suis juste..

Je détournais le regard.

Gabriel : J'arrête pas de revoir ses images en boucle dans ma tête, toi et.. Akio. Alors même si s'est pas de ta faute, je.. Je préfère que tu me laisses tranquille.

Il obéissait, je le regardait partir, je regardais ensuite Uta entrer à son tour. Je soupirait de se qu'il disait et détournait le regard.

Gabriel : Non sa aide pas, sa change pas le fait qu'il ait couché avec lui même s'il pensait que s'était moi..


Je serrais les poings.

Gabriel : s'il me connaissait vraiment, il aurait du faire la différence entre lui et moi !

Je finissais par m'asseoir comme il me le conseillait, voilà qu'il me  faisait des massages aux épaules.

Gabriel : Qu'est-ce que tu fais ?

Je regardais devant moi sur le coup le laissant faire et écoutait tout se qu'il me racontait sur Derek. JE restais silencieux tout le long écoutant tout se qu'il me disait, et je sais qu'il n'a pas tord.. Derek ne m'aurait jamais trompé si Akio n'aurait pas pris mon apparence, il pensait que s'était moi.. Je ne devrais pas lui en vouloir, mais sa reste malgré tout douloureux pour moi. Après son spitch avec moi, il approchait son son regard du miens pour me prévenir que si je faisais pas tout pour le garder, qu'il tenterait lui aussi de me le prendre. Je le regardais partir ensuite pour s'occuper de se trou dans le mur, je n'avais même pas le trou, et ne savait même pas se qu'il s'était passé avec Akira, je foncé comme une furie dans le bureau pour être seul.

Je me penchais au fond de mon siège, je dois essayé de pardonner à Derek car se n'était pas de sa faute, je fermais les yeux et revois encore cette saloprie de scène. Je réouvrais les yeux et regardait la bouteille de Derek, je ne bois jamais mais la je pense avoir besoin d'un verre, je m'en servais donc un, je toussais à la première gorgé, comment il peut boire ça, sa arrache la gorge !

Je finissais par me lever, pour aller voir se fameux trou dans le mur, en effet, je me demande se qu'il s'est passé, je voyais Akira au loin qui discutait avec Mike seul à seul.

Mike : Ecoute hum.. Je suis désolé.

Il soupirait.

Mike : Je suis vraiment pas doué pour ça, pour se genre de discussion pff.

Il détournait le regard.

Mike : Je.. Je pense que je t'aime voilà !

Akira avait un grand sourire évidemment, il le pointai du doigt.

Mike : Arrête de sourire bêtement comme ça ! Pour être franc, je sais pas pourquoi. J'ai jamais été intéressé par les hommes, sa m'a jamais fait tilt et l'idée me dégoûtais.. Mais avec toi s'est différent, tes vraiment le seul avec qui je peux faire ça ok ?! Alors arrête de t'imaginer quoi que se soit avec Ren espèce d'idiot !

Bon s'était une façon pour Mike d'avouer ses sentiments à Akira, il déoturnait le regard à nouveau faisant une tête de boudeur.

Mike : Donc.. on peut être un "vrai" couple.. Enfin sa sert à rien non plus de se montrer devant tout el monde, de se rouler des pelles et tout ça faut pas abuser non plus ! Au travail on reste des collègues point barre !

Il le regardait du coin de l'oeil pour voir si sa lui allait, et vu que Akira lui attrapait le visage pour l'embrasser sa sembler dire oui, Mike se laissait faire mais reculait malgré tout.

Mike : Pour ta gouverne on est encore sur le lieu de travail ici. Mais ta de la chance personne nous..

Il tournait le regard dans ma direction.

Mike : J'ai rien dit y a Gabriel qui nous regarde.

A
kira me regardait sur le coup.

Mike : Vas y, vous vous entendiez bien avant non ? Si tu veux travailler ici alors il est temps de passer à autre chose et de bien t'entendre avec tous le monde et Gabriel et surtout Derek sont les patrons alors autant faire des efforts de ton côté.

Il le regardait partir vers moi, moi je le regardais s'approcher.

Gabriel : Salut.

Je le regardais bien.

Gabriel : Alors sa se passe bien entre Mike et toi, je suis content pour vous deux.

Je détournais le regard malgré tout.

Gabriel : Moi et Derek ? Sa se passe bien oui.

Il voyait bien que quelque chose n'allait pas, je soupirais.

Gabriel : J'ai surpris Derek et se sorcier Akio coucher ensemble.. Il avait prit mon apparence pour tromper Derek. Franchement, je sais que s'est pas de sa faute, mais j'arrive pas à digérer se que j'ai vu malgré tout..

Je l eregardais de nouveau.

Gabriel : Quoi tu connais se sorcier ?

Je mettais mes mains dans mes poches.

Gabriel : Je sais pas trop se que je suis censé faire, j'ai pas envie de revoir Derek tout de suite même si je sais qu'il a été piégé. Sa me dégoûte, je n'arrête pas de les revoir tout les deux, et Akio n'a pas l'intention de s'arrêter là.. Il veut nous séparer pour l'avoir rien que pour lui.


Je le regardais à nouveau.

Gabriel : Une discussion avec lui ? Je pense pas que tu arriveras à changer quelque chose, s'est dans sa nature.

Il partait malgré tout, moi je dois avoir une discussion avec Derek malgré tout. Je le cherchais après, il était entrain de boire un verre au bar, je m'avançais vers lui, il finissait par me regarder.

Gabriel : Je sais que tu y es pour rien.

JE m'approchais de lui me mettant dans ses bras, je glissais mon visage dans son cou, je le sentais passer ses mains derrière mon dos.

Gabriel : je veux plus jamais que sa se produise. Je ne supporte pas que quelqu'un d'autre te touche, ou que tu touche un autre que moi.

Je me retirais de lui pour le regarder

Gabriel : Comment tu n'as pas pu remarquer que s'était pas vraiment moi ?

Je détournais le regard, il nous espionnait, et m'a étudié pour copier ma façon de faire et mon caractère.

Gabriel : J'arrive pas à le croire.. Est-ce que je dois m'attendre à d'autre ex qui vont tenter de t'avoir à nouveau et briser notre couple ?

Je posais sa main sur sa bouche ne voulant pas qu'il m'embrasse sachant qu'il l'avait embrassé lui.

Gabriel : Je veux que tu te laves entièrement, je ne veux plus aucune odeur de lui sur toi, et.. je veux qui'l y ait un code entre nous dès qu'on se voit pour que tu saches que s'est bien moi ou non..


Je regardais autour de nous pour m'assurer qu'il n'y avait personne, j'utilisais mes dons pour sentir la présence de Akio ou non, mais il n'était pas là.

Gabriel : Banane.

Il se demendait quoi sur le coup.

Gabriel : Le code sa sera banane.

Il riait sur le coup.

Gabriel : Quoi ? bon ok pas banane, alors eeeh.. pourquoi pas notre Kiba le nom de mon chien.

Je haussais les épaules.

Gabriel : J'ai pas d'autre idée.

Sa semblait lui aller s'est déjà mieux que banane. Il voulait m'embrasser mais encore une fois je l'arrêtais et se souvenait qu'il devait désinfecter tout son corps de que se Akio aurait pu toucher.

Gabriel : Et frotte biens partout, insiste bien même si ta peau te démanche ensuite. Hum tu sais quoi, je vais te surveiller pour être sur.

ET surtout pour être sur que Akio ne le rejoigne pas en cachette encore une fois. Akira était donc partis trouver Akio, il se rendait jusque chez lui où il faisait encore des magouilles vendant de la drogue à une personne qui était venu pour ça, il regardait Akira.

Akio : Tient sa fait longtemps, tu as toujours un service pour moi d'ailleurs, j'ai pas oublié pour la bague de ton mec.

Il se levait vu qu'il semblait pas très content, il fronçait les sourcils.

Akio : Qu'est-ce que sa peut te foutre cette histoire ? Tes plus avec lui non ? ET tu déteste Derek.

Il l'écoutait bien.

Akio : En effet, j'ai dis que je n'utiliserais plus mes pouvoirs pour faire le mal, à se que je sache foutre en l'air un couple s'est pas faire du mal physiquement. Je n'ai plus tuer personne depuis très longtemps.

Il s'approchait bien de lui.

Akio : J'aime pas trop qu'on se mêle de ma vie, alors évite de te mêler de ça.

Il fronçait les sourcils.

Akio : maintenant si s'est tout se que tu as à me dire, j'ai du travail.

Il le regardait bien alors qu'il finissait par sorti. Il tendait la main créant une sphère noir jsute en face de lui, nous montrant tout les deux, DErek et moi, prenant une douche ensemble et on faisait des calins, s'était une douche commune dans les vestiaire des hunters mais il n'y a personne à cette heure ci et on avait fermer la porte à clé pour être sur.

Akio : Sérieux ?!

Il aurait espéré que notre dispute dure bien plus longtemps que ça, il attrapait sa sphère dans sa main et l'écrasait frustré sur le coup.

Akio : Et toi là, fait des recherche sur Gabriel, avant Akira il sortait avec quelqu'un, je veux que tu me le retrouves.

" j'ai aucune idée de qui sa peut être, il me faudrait une première piste, un nom, un visage.. "

Akio : Tu sers vraiment à rien.

Il se téléportait et se retrouvait derrière la porte où on était Derek et moi, il utilisait une magie sur lui pour camoufler sa présence encore une fois, il tendait la main envoyant une aura noir dans le trou de la serrure, avec la buée de la douche chaude, on ne voyait pas vraiment celle ci arriver, mais elle entrait dans mon oreille, je me sentais soudainement pas bien alors qu'on était en plein acte, Derek devait me tenir pour ne pas que je tombe à terre.

Gabriel : S'est rien, je me sens bizarre tout d'un coup.

Je posais ma main sur mon oreille.

Gabriel : J'ai la tête qui tourne.

Je finissais par tomber dans les pommes, Akio fermait les yeux se concentrant, il utilisait cette magie pour entrer dans ma tête et fouiller mes souvenirs. Une fois qu'il avait se qu'il voulait, il faisait disparaître sa magie de moi. Je me réveillais sur les jambes de Derek, je me redressais sur le coup.

Gabriel : Oui je vais bien.. Désolé.


Je le regardais.

Gabriel : Je dois être en manque de sucre ou quoi, rien de grave.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Ven 4 Mai - 21:53

Pas le choix si il veux sauver le cul de Akira, Mike se mordait le poignet et le forçait à boire son sang. Une fois que les poumons se cicatrisait, il respirait à nouveau ouvrant lentement les yeux. Il recevait direct un premier coup de Mike et des réprimande de sa crise.

Akira: ah oui? ben va lui dire ça " ton pote" 

Il grimaçait encore de la douleur, les côtes se réparait encore. Il regardait Mike assez surprit d'entendre de tel parole sortir de sa bouche surtout avec le monde autour d'eux. Il commençait à prendre un grand sourire tentant de se maintenant sur ses coudes.

Akira: tu essayerai pas de me dire que tu m'aime par hasard.

kat entrelaçait ses doigts les coeurs dans les yeux trouvant la scène romantique, par contre Zankou retroussait le nez..enfin il fait toujours cette tête la de toute manière.

Akira: aie! mais pourquoi tu me frappe encore? 

il reprenait quand même le sourire.

Akira: très bien sa me va.

Mike l'aidait à se relever et partait de leur côté pour discuté, Akira pouvait s'empêcher d'échanger un regard avec Ren en guise de victoire. Ils s'éloignaient juste un peu pour discuté en toute tranquillité.

Akira: je suppose que j'ai été un peu trop impulsif moi aussi et j'aurai peut être pas du tenter de tuer Ren non plus...je suppose que ses mes instincts qui prenne le dessus.

comment ne peux sourire après ses mots? entendre Mike avouer qu'il l'aime, impossible pour Akira de faire une autre tête que celle la.

Akira: quel chance j'ai alors, que je sois le seul mec dans se monde qui te fasse bander. N'empêche que ton pote Ren ne l'a pas compris, il tente de t'avoir et il faudra que tu le fasse comprendre qu'il a que ma queue qui t'interesse.

il s'approchait un peu plus de lui.

Akira: j'ai compris, je vais pas t'en demander trop Mike. 

pourtant il l'embrassait malgré tout.

Akira: oups désolé j'ai pas pu m'en empêcher.

Il tournait la tête vers gabriel, puisque oui en effet il était la à les regarder.

Akira: pourquoi je devrais y aller? je pense pas que j'ai quelque chose à lui dire.

Il soupirai n'ayant pas le choix on dirai, Akira s'approchait donc de lui pour essayer de faire la paix.


Akira: Salut

il se retournai pour regarder Mike sur le coup, qui les observais surement pour surveiller Akira qu'il ne fasse pas encore des bêtises.

Akira: oui ça va...même si je pense qu'il va me rendre fou et toi ta gou...Derek.

il haussait le sourcils le regardant bien.

Akira: ah oui? c'est pas l'impression que tu donne.

il était surpris surtout d'entendre le nom de Akio.

Akira: Akio? tu parle bien d'un sorcier habiller en noir style gothique? oh oui que je le connais. Il va jusqu'à prendre ton apparence pour coucher avec Derek? et bien il droit vraiment être désespéré celui la, mais sa m'étonne pas non plus de lui. quand Akio a quelque chose derrière la tête, il va jusqu'au bout peut importe les conséquences. C'est pour ça que je l'avais à l'oeil, mais j'étais loin de me douter qu'il pouvait faire se genre de numéro.

il soupirait.

Akira: je vais parler avec lui, on a déjà traité ensemble alors peut être qu'il m'écoutera.

enfin il n'était pas vraiment sûr de ça, il se rendait chez lui plissant un peu les yeux voyant qu'il trafiquait encore avec la drogue. Mais n'étant plus hunter officiellement il n'avait plus de raison de se mêler de ça.

Akira: j'aimerai savoir se que tu trifouille avec gabriel? arrête de t'interposer entre eux, ta rien de mieux à foutre?

Sa plaisait directement pas à Akio qu'on vienne jusqu'à chez lui pour lui dictée sa conduite.

Akira: tu m'avais surtout promis de plus utilisé tes pouvoirs pour le mal Akio.

Il levait les yeux.

Akira: tu joue sur les mots comme d'habitude, mais tu sais très bien ou je voulais en venir en disant ça. Qu'est ce que tu crois? que ta goule va revenir dans tes bras parce que tu aura bousillé son petit couple?

il levait les mains laissant tomber, sa ne sert à rien de raisonner Akio quand il a une idée en tête.

Akira: t'es vraiment qu'un con.

Il sortait de toute façon sa ne servait à rien d’insister, moi en tout cas j'étais à mon bar entrain de boire un verre essayant de réfléchir à une solution pour que Gabriel me pardonne. Mais c'est lui qui venait directement à moi, je posais mon verre me retournant vers lui.

Derek: Gabriel...

il m'enlaçait directement, j'étais étonné moi qui m'étais préparer à lui lâcher un discoure. Je souriais le serrant contre moi enfouissant mon nez dans ses cheveux.

Derek: sa n'arrivera plus, je serai bien plus prudent dorénavant jusqu'à qu'on règle le problème avec Akio.

je baissais les yeux pour le regarder sérieusement.

Derek: il nous a espionner et étudier ta façon de faire, je savais que c'était un mec déterminé mais pas à se point la.

je caressais son visage.

Derek: je laissais personne t'approcher.

Je voulais l'embrasser mais il m'en empêchait, il me faisait sourire sur le coup. Je dois me décontaminé en gros.

Derek: quel genre de code?

j'haussais le sourcil.

Derek: banane..?

je riais, avec tout les mots qui existe seul banane lui est venu en tête? 

Derek: et bien kiba est déjà mieux que banane.

j'ai encore tenter le bisous, mais il m'arrêtait une fois de plus.

Derek: ah oui c'est vrai, la décontamination. Bon et bien je vais prendre une douche alors.

je prenais sa main l'emmenant avec moi jusqu'au douche des hunters, l'avantage d'être directeur c'est que tu as tout les droits ici. On prenait une douche ensemble qui tournait bien plus qu'à un simple lavage. J'avais entourer ses jambes autour de mes hanches et lui faisais l'amour contre le mur de la douche. 

Derek: Gabriel tout va bien?

je le posais au sol voyant qui semblait commencer à tourner de l'oeil.

Derek: Gabriel?

Je l'attrapais vite avant qu'il ne tombe par terre, je fermais l'arriver d'eau avant de poser sa tête contre mes jambes caressant son visage jusqu'à qu'il revienne à lui.

Derek: tout va bien?

je l'aidais à se remettre debout ignorant complètement se qu'il lui était arriver en réalité.

Derek: bien on va rentrer à la maison et tu va manger quelque chose, il a encore le souper qu'on a louper à réchauffer.

On se rhabillait et ramenait Gabriel à la maison, cette fois on pouvait faire notre soirée série en mangeant devant la télévision. Durant se temps Akio à fait ses recherche de son côté, il fini devant une boite de nuit assez réputé. Entrant à l'intérieur un sorteur pointait du doigt les escaliers menant à un niveau supérieur, les parties privé de la boite. 

Reiji: j'espère qu'on ne me dérange pas pour rien, sinon rebouchée chemin.

il levait le doigt reniflant dans les alentoures.


Reiji: une minute.

Il s'avançait vers Akio le reniflant de plus prêt et piquait un sac d’herbe dans sa poche.

Reiji: et bien voilà, maintenant on va pouvoir s'entendre. 

il s'allait s'asseoir sur son canapé commençant se rouler un join sur sa table. Se mec c'est...moi, il suffirait de lui changer sa couleur de cheveux et lui foutre des yeux jaune et c'est tout à fait ma tronche.

Reiji: alors qu'est ce que tu veux?

il s'allumait son joins tout en haussant les sourcils.

Reiji: Gabriel light? bien sûr que je le connais, on a été très proche.

Il souriait tirant sur son joins et tapotant la place à côté de lui pour incité Akio à s'asseoir.

Reiji: pourquoi j'irai à nouveau le dragué? quand son vieux père a appris que je baisais son fils il a essayer de me tuer. J'aime trop ma belle gueule pour me la faire entailler.

il lui présentait son joins pour qu'il tire un coup à son tour.

Reiji: tu veux piquer son mec en gros? pourtant ta une belle gueule, c'est pas se qui devrai te manquer. Qu'est ce qu'il a de si spécial se mec pour que tu te fasse chier autant hum? 

il levait les mains 

Reiji: après tout je m'en fou, moi je vois pas se que j'y gagnerai. Cette boite est à moi, j'ai tout les culs et les bonne chatte humide à ma disposition. J'ai adoré Gabriel mais pas au point de risqué mon cul pour ça.

Akio semblait vouloir utilisé la menace sur lui, Reiji levait le sourcils regardant l'une de ses créatures apparaître.

Reiji: un démoniste quel horreur, je vais me faire étripé par ta répugnante bestiole. 

il tirai encore un coup sur son joins avant de la poser sur son cendrier, il montrait ensuite des yeux de félin ainsi que de longue canine et grognait comme un animal. la créature de Akio reculait de deux pat baissant légèrement la tête. 

Reiji: tu devrais pas menacer un stygian sorcier, ma morsure te condamnerai à une mort lente et douloureuse. Vu ta tête tu pensais pas que mon espèce existait n'est ce pas? c'est vrai la plus par du temps nous somme que les montres pour effrayer les petit enfants. Néanmoins nous effrayons pas que les enfants, notre morsure peut tuer n'importe quel créature magique de se monde après tout. 

il se retournait bien sur Akio prenant un visage normal.

Reiji: tu sais quoi je vais accepté ton petit marché, j'ai envie de voir la tête de Gabriel à mon retour et puis j'aime bien les défis.

il faisait le sourire en coin déterminé, le lendemain on était déjà au manoir je m'occupais de la paperasse au bureau et Gabriel aceuillait encore de nouveau arrivant.

Reiji: Gabriel? c'est vraiment toi?

il se penchait un peu pour bien le regardant.

Reiji: c'est toi le directeur ici? j'arrive pas à le croire.

Il ricanait déjà de voir sa tête.

Reiji: sa fait un sacré baille, la dernière fois que je t'ai vue tu essayais d'empêcher ton père de me tuer. Je t'ai jamais remercier pour ça, j'ai préféré partir et puis tu allais commencé ta formation d'hunter également. 

Il regardait un peu autour de lui.

Reiji: et vu que tu as terminé ici, j'imagine que sa c'est pas bien passé. Tu m'en veux de pas t'avoir donner de nouvelle n'est ce pas? on va discuté plus loin? 

il l'attrapait le bras lui laissant pas le choix de toute façon et s'asseyait tout les deux à une table de la cafétéria.

Reiji: tu as fini professeur ensuite directeur de cette établissement? et bien Gabriel tu as un parcours très mouvementé. Ah moi je suis propriétaire d'une boite de nuit, tu sais que j'ai toujours eu l'esprit de la fête. 

il s'appuyait bien contre le dossier gardant le sourire face à lui.

Reiji: je suis tout de même content que tu n'es pas fini comme ton père, on était peut être ami dans le passé mais depuis que sa femme est morte il..est devenu difficile à supporter, instable, au point qu'il a même tenter de tuer son pote. Bon il est vrai que la vision de son ami d'enfance et son fils dans le même lit, l'a peut être un peu chamboulé.

il appuyait son coude sur la table pour y poser sa joue dans le creux de sa main.


Reiji: j’imagine que tu n'es plus célibataire depuis? tu as quelqu'un dans ta vie? 

il souriait aimant voir l'expression de mal aise de Gabriel.

Reiji: j'imagine que c'est quelqu'un de formidable pour qu'il est réussis à te séduire, il est canon?

Je m'approchais d'ailleurs regardant celui qui était en face de Gabriel.

Derek: Gabriel? tout va bien?

c'est qui se mec? il me regarde déjà de la tête au pied.

Reiji: ah, j'imagine que c'est vous l'heureux élu, je comprend pourquoi tu as été séduit.

Il se levait pour me faire face.

Reiji: Reiji, un ami de longue date de Gabriel.

Je baissais les yeux vers la main qui me tendait, je plissais un peu les yeux mais la prenait pour me présenté.

Derek: Derek, le mec actuel de Gabriel.

Reiji: bien, j'espère que vous prenez soin de lui. Il adore être chouchouté.


Derek: il ne manque pas de ça.

Reiji: parfais, je te laisse Gabriel tu dois avoir beaucoup de travail. Je vas visité moi même ne t'inquiète pas. A bientôt.

il me regardait ensuite avec le sourire et quittait la cafétéria.

Derek: un ami de longue date hein? t'es sorti avec c'est ça? c'est facile à devinée Gabriel, tu as massacré cette serviette en papier. Je vois pas du tout se que tu pouvais lui trouver. Il est..arrogant et sur de lui.

je détournais le regard grimaçant un peu.

Derek: peu importe, on a du boulot tu te rappel? 

sa y est je vais me mettre à être jaloux, il n'y a pas de raison. Gabriel a droit à avoir des ex..j'ai que ça moi aussi! enfin lui il semblerai qu'il c'était attaché à se gars, moi c'était que des aventures d'un soir..bon sauf akio mais akio c'set...akio quoi! je m'arrêtais de tourner en rond dans mon bureau. Et si c'était se salopard qui a retrouver se "Reiji" pour faire revenir Gabriel dans ses bras? non c'est stupide! comment il aurai puis savoir que se mec était son ex! 

Kat: je peux savoir pourquoi tu fais les cent pat? tu va finir par atteris au rez de chaussé.

Derek: l'ex de Gabriel sais pointé ici, un mec qui se crois supérieur avec ses grand air séducteur.

kat: tu veux dire que tu as un frère jumeau? mais tu me l'avais jamais dit.

Je la fusillais du regard sur le coup alors elle qui ricanait de sa petite vanne stupide.

Derek: tu te crois drole? il n'a rien avoir avec moi.

kat: j'ai vu cette homme en question, il est vraiment beau gosse. On dirai un peu toi d'ailleurs.

Derek: quoi? il n'a rien avoir avec moi! il est....

Kat: tu as peur que Gabriel retourne dans ses bras? il t'aime et je doute que sa arrivera.

Derek: bien sûr que je le sais et puis j'ai aucune peur de se mec.

kat: sa se vois.

Derek: et puis pourquoi tu es la? à me critiquer.


kat: je suis venu t'apporter les dossier des nouveau orphelins, l'un d'eux est à l'infirmerie. Il est arrivé affamé et desydraté, mais Shin est certain qu'il va s'en sortir.

Derek: très bien, tu as fais se qu'il fallait comme d'habitude.

Kat: et tu n'as qu'à encore séduire Gabriel, sa lui permettra de détourner le regard de cet homme et ne voir que toi.

Je séduire à nouveau? c'est pas bête, je regardais ma chemise que je déboutonnais un peu et allait retrouver Gabriel. Je me connais à son dos regardant par dessus son épaule se qu'il faisait.

Derek: tu as à peine remplis le premier dossier, qu'est ce qui te perturbe? j'espère que c'est moi qui hante tes pensées.

je mordillais lobe de son oreilles caressant son torse sous son t-shirt.

Derek: et si tu venais à mon bureau, on va regarder pour complété ses dossiers. 

Reiji ses observais plus loin avec un petit sourire satisfait.

Reiji: il me vois déjà comme une menace.

Il tournait un peu la tête sentant Akio derrière lui.

Reiji: j'ai à peine commencé qu'il se sent déjà obligé de sortir le grand jeu pour séduire gabriel. Le mec que tu veux récupéré est une goule mais pas seulement, il a une odeur d'humanité également. C'est pas commun, est ce que tu aime se type?

Il le regardait bien levant le sourcils.

Reiji: oh n'essaye pas de me faire croire le contraire, pourquoi faire autant d'effort aussi non? un démoniste amoureux, voilà qui n'est pas commun non plus. 

il ricanait quittant la pièce, de toute façon il va faire petit à petit avec Gabriel. Il aller trop brusquement ne fera que le faire fuir, il sais comment agir et surtout avec Gabriel

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Dim 6 Mai - 21:04

Après se que j'avais eu sous la douche, Derek avait préféré me ramener chez nous, et cette fois ci on pouvait profiter de notre soirée en regardant des séries tout en mangeant tout les deux. Akio avait réussit à avoir se qu'il voulait en utilisant cette magie sur moi, il avait pu découvrir mes souvenirs et ainsi mon histoire que j'avais pu avoir avec Reijo, le premier homme avec qui j'ai eu une relation et de plus qui était le meilleur ami de mon père, alors évidemment sa ne lui a pas plu du tout lorsqu'il l'a apprit et leur amitié on était terminé depuis se jour là.

Akio partait donc à sa rencontre et pour se faire il se rendait jusqu'à cette boite de nuit ou Reijo travail. Il s'était donc téléporté jusqu'à nuit, et à peine arrivé dans les lieux que Reijo ressentait déjà sa présence. Il s'approchait, mais Reijo reniflait quelque chose d'autre, piquant l'herbe qu'avait Akio dans sa poche, il le laissait malgré tout faire et le regardait s'asseoir tout en se roulant un join.

S'est vrai que j'ai toujours eu des goûts pour les hommes avec du caractère, un franc parlé, quelqu'un de dangereux pour moi on va dire ça.. Sans parler du physique un peu délinquant et sexy. Dailleurs, entre Derek et Reiji, il y a une assez forte ressemblance.

Akio : Tu connais Gabriel Light non ?

Evidemment que Reijo me connaissait, Akio le regardait bien. Il regardait l'endroit où il tapotait, il finissait par s'y asseoir tout en le regardant.

Akio : J'aimerais que tu le drague et qu'il finisse à nouveau dans tes bras.

Il se mettait bien au fond de fauteuil et prenait le joins qu'il lui tendait pour fumer.

Akio : S'est simple je veux qu'ils se séparent pour reprendre Derek.

Il détournait le regard de ses questions.

Akio : Peu importe pourquoi, tu vas le faire ou pas.

Il le regardait à nouveau.

Akio : Je veux que tu le fasses point barre, ou je peux très bien t'y forcer la main.

Il tendiat la main invoquant une de ses créature qui grognait déjà à la vue de Reiji.  Il plissait les sourcils vu que Reiji ne semblait pas en avoir peur. Il tirer à nouveau sur le join avant de l'ecraser sur le cendrier et changeait un peu d'apparence, la créature ressentait se qu'il était et la faisait fuire aussi tôt.

Akio : Un stygian ?

Il était bien sur très surprit, il ne pensait pas que sa existant encore, il grimaçait sur le coup sachant le dangers de ses créatures. Il l'écoutait alors qu'il lui racontait tout ça sur les stygians, il faisait disparaître sa créature.

Akio : Je sais parfaitement se que les stygians peuvent faire.

Il ne s'attendait pas qu'il accepte au final le fait de tenter de me draguer une nouvelle fois pour foutre la merde dans notre couple.

Akio : Je vois et bien tant mieux.


***

Le lendemain on était déjà au manoir, pendant que DErek s'occupait des paperasses au bureau, moi j'acceuillais les nouvelles venues, et je m'attendais pas du tout à cette nouvelle venue, je tournais le regard vers Reiji qui m'appelait, et on peut dire que je n'en revenais pas de le revoir.

Gabriel : Reiji.. ?

J'étais loin de m'imaginer que je le reverrais un jour, et bien sur tout de suite je me souvenais de tous les moments qu'on avait passer ensemble. S'est de cette homme là que je suis tomber amoureux la première fois et avec qui j'ai couché également la première fois.. On va dire que s'est lui qui m' atout apprit et qui m'a fait me rendre compte mon attirance pour les hommes.

Gabriel :Eeh oui je suis le directeur.

Je ne sais même pas quoi lui dire, je ne m'attendais pas à le voir donc bon.. S'est vrai que la dernière fois que je l'ai vu, mon père nous avait surprit et il était plus qu'en colère. je pensais vraiment qu'il allait le tuer. Et ensuite Reiji a disparu, je n'ai plus jamais eu de nouvelle de lui, on peut dire que j'étais très mal à cette époque. JE lui en voulais à cette époque, pour moi, il m'avait tout simplement abandonné, surtout le fait de ne pas avoir eu de réel adieu, il m'a fallut longtemps avant que je comprenne que s'était terminé et que je devais passer à autre chose.

Gabriel : Oui sa fait très longtemps maintenant.

Il me demandait si je ne lui voulais pas, je soupirais détournant le regard.

Gabriel : Disons que s'est du passé.

Il désirait discuter, j'en avais pas vraiment envie mais il m'attrapait le bras m'emmenant avec lui et on alalit s'asseoir à une table à la cafétaria je le regardais bien. Il n'a pas vraiment changé dans mes souvenris. Comparé à moi qui a grandit entre temps et changé physiquement mais mentalement aussi, j'étais un ado à cette époque.

Gabriel : J'étais hunter pour mon père, j'ai ensuite tout arrêté pour devenir professeur et j'ai finis par ouvrir cette endroit et toi tu es devenu quoi depuis tout se temps ?

Autant faire la conversation.

Je vois il a ouvert une boite de nuit, s'est bien son genre ça. Je l'observais bien, il ne semble pas avoir changé non plus son caractère.

Gabriel : Oui sa doit être ça.

Il parle de mon père, se que j'ai pas spécialement envie de parler.  Je le regardais une nouvelle fois alors qu'il posait son coude sur la table et y poser son menton sur la paume de sa main. Lorsqu'il me posait cette question, évidemment sa me rendait mal à l'aise, et sa se voyait à mon visage. Enfin tout en lui me rend mal à l'aise, car je me souviens de notre histoire, de tout se qu'on a fait ensemble, le fait qu'il m'a complètement brisé le coeur lorsqu'il est partit car je l'aimais tellement, je pensais ne jamais aimé quelqu'un d'autre comme lui à cette époque.

Gabriel : En effet, je suis avec quelqu'un, il travail avec moi ici, il m'a aidé dans se projet.

Voilà qu'il pose des questions sur lui, j'entre ouvrais les lèvres, mais surtout lorsque je voyais Derek arriver vers nous, se demandant évidemment qui s'était, je vois déjà dans son regard que sa lui plaît pas, et encore moins quand il va savoir qui s'est par rapport à moi.

Gabriel : eeh oui tout va bien.

Reiji à tout de suite compris qui il était, il se levait pour se présenter à Derek, comment ne pas être plus mal à l'aise que ça ? Je les regardais tout les deux sur le coup. Derek prenait malgré tout sa main et se présentait à son tour, en disant bien qu'il était avec moi. Je pense que Derek à bien compris qui était Reiji pour moi. Je ne savais pas quoi dire sur le coup, surtout de se que dit Reiji, qu'il espérait qu'il prenne soin de moi car j'aimais être chouchouté.

Reiji préférait s'en aller, et d'un côté sa me rassure, mais je dois avouer que maintenant qu'il est là, j'aurais aimé avoir des explications de cette époque, pourquoi il est partit comme ça sans m'avoir donné une seul nouvelle, il peut pas savoir comme sa m'a blessé, enfin soit, je détournais le regard.

Gabriel : Oui, à plus.

il finissait par s'en aller, je regardais vers Derek sur le coup. qui posait tout de suite des questions sur lui, évidemment qu'il a comprit qui il était, je soupirais regardant la serviette en papier que j'avais chiffoner à plusierus reprise.

Gabriel : on peut rien te cacher.. hum oui s'est ma première relation que j'ai eu. Mais je ne savais pas du tout qu'il viendrait ici.. Je ne l'ai plus revu depuis des années.

Vu le regard qu'il fait sa ne lui plaît pas évidemment, mais il préfère se consacrer sur le boulot sans doute pour penser à autre chose qu'à Reiji.

Gabriel : Tu as raison, allons travailler.

Je le regardais bien, je l'embrassais et finissait par retourner à mes tâches, et lui au sienne. Mais lui était plutôt préoccuper par la rencontre avec Reiji plutôt qu'au travail, il faisait les cents pats, et Kat arrivait à se moment là se demandant se qu'il avait. Il se confiait tout de suite à Kat concenrant Reiji et elle lui donnait des conseils, comme du fait de me séduire une nouvelle fois. Reiji n'était pas loin à nous espionner ou plutôt espionner Derek pour le moment et était plutôt râvi de sa façon de réagir. Mais il allait encore plus être ravi ensuite, vu que Derek venait jusqu'à moi, la chemise un peu ouverte et se collait à mon dos faisant mine de regarder se que je faisais.

Je souriais de se qu'il me disait.

Gabriel : Sa se pourrait bien oui.

Je sentais ses lèvres contre mon lobe et ensuite sa main carresser mon torse, je me redressais sur le coup pour l'embrasser.

Gabriel : Je te suis, j'ai besoin d'aide pour se fichu dossier.

Je lui souriais, j'étais loin de me douter que Reiji nous regardait. et encore moins que s'était grâce à Akio qu'il était là. Moi je suivais Derek jusqu'à son bureau qu'il fermait à clé, on s'embrassait sensuellement jusqu'à se déshabiller l'un l'autre. Il me prenait ensuite contre le bord des on bureau et m'attrapait la bouche pour ne pas que je crie de trop et éviter qu'on nous entende.

Une fois qu'on avait finis, je tournais le regard vers Derek alors que je commençais déjà à me rhabiller et lui aussi.

Gabriel : S'était génial..

Je lui souriais.

Gabriel : Dit pour Reiji, j'espère que tu ne vas rien t'imaginer, je ne savais vraiment pas qu'il viendrait.

Il semble me faire confiance et ne pas vouloir en parler.

Gabriel : Tu veux même pas savoir notre histoire, se qui s'est passé ? Je ne t'en avais jamais parlé.

Au final il finissait par s'asseoir et se servait un verre, attendant que je raconte. Je m'asseyais en face, réfléchissant par où commencer.

Gabriel : J'étais un ado à cette époque, j'étais dans une période assez noir, où je savais pas se que je voulais faire ni qui j'étais vraiment. J'étais disons le, assez mal dans ma peau surtout avec mon père qui n'arrêtait pas d'être sur moi pour que je devienne hunter et ma mère qui venait de mourir. Reiji était le meilleur ami d'enfance de mon père.

Sa semblait le surprendre, se qui veut bien dire qu'il était bien plus âgé que moi et même à cete époque, mais il ne viellit pas vraiment donc.

Gabriel : Il a remarqué que je n'étais pas bien, et mon père n'arrangeait pas les choses vu qu'il commençait à boire sans arrêt, disons que je devais me débrouiller seul. Alors Reiji est venu à moi pour m'aider à avancer. J'ai finis par me rendre compte que je tombais amoureux de lui, j'ai été à lui pour lui avouer mes sentiments de façon assez.. patéhtique maintenant que j'y pense, vu que je pleurais en même temps. Et voilà comment sa à commencé en gros..

JE le regardais, il fronce les sourcils, oui sa semble pas lui plaire que je parle de lui mais en même temps sa semble l'intéresser donc je continuais.

Gabriel : On est resté plus d'une année ensemble comme ça, j'allais entrer en formation pour devenir hunter étant en âge. S'est à cette époque que mon père nous a surprit, il était vraiment hors de lui qu'il voulait pratiquement le tuer, je l'en ais empêché. Et ensuite Reiji est partit et je ne l'ai plus jamais revu depuis.

Je soupirais.

Gabriel : Il m'avait aidé à savoir qui j'étais vraiment à cette époque, il m'a fait mûrir. et quand il est partit, je me suis retrouvé à nouveau seul, j'étais de nouveau perdu et j'avais le coeur brisé plus les jours passaient et plus je me rendais compte qu'il ne reviendrait plus. LA formation m'a aidé à passer à autre chose et ensuite j'ai rencontré Akira voilà tu sais tout.

Je le regardais bien.

Gabriel : Quoi ? Non je ne l'aime plus, Derek sa dâte tout ça.. Sa fait longtemps que je l'avais oublié et que j'ai passé à autre chose. S'est avec toi que je suis, et je suis tombé amoureux de toi.

Je me levais de la chaise et m'approcher de lui.

Gabriel : De toute façon, je pense pas qu'il va rester longtemps, je vois pas pourquoi il resterait de toute façon. Je t'ai raconté tout ça, parce que tu mérites de savoir, je n'ai rien à te cacher et s'est normal dans un couple de parler de nos ex.

Je l'embrassais tendrement.

Gabriel : je n'aurais pas pu trouver mieux que toi, je remercie Kat de nous avoir rencontrer. Même si au début s'était pas en bon therme entre nous.

Je ricanais me souvenant. Je l'embrassais une nouvelle fois tout en caressant ses cheveux. Akio nous espionnait et se téléportait près de Reiji qui buvait un verre dans un bar tranquillement.

Akio : S'est comme ça que tu drague Gabriel ? Dans un bar ? Ils sont encore collé l'un à l'autre là.

Il grimaçait sur le coup et le regardai bien, écoutant Reiji. Il s'asseyait à côté de lui, prenant la même chose que lui à boire.

Akio : Ah oué ? Tu penses vraiment mettre un doute dans leurs couples et arriver à séduire Gabriel ? Et t'attend quoi ?

Il plissait les sourcils vu qu'il disait qu'il ne fallait pas être trop pressé.

Akio : ET bah moi j'aime pas attendre, je suis loin d'être quelqu'un de patient si tu veux savoir.

Il buvait d'un trait son verre.

Akio : T'en poses des questions.

Il soupirait.

Akio : J'aimais bien l'époque ou DErek traînait avec moi, on prenait du bon temps. Aujourd'hui je me fais chier s'est tout.


Il râlait.

Akio : je l'aime pas ! fait se que tu as affaire et s'est tout, on s'en fou de mes raisons.

Il se levait sur le coup.

Akio : Oh mais je viens d'avoir une idée.

Il souriait.

Akio : Je t'expliquerais le moment venu, en attendant, toi séduit le, il faut juste que tu arrives à le mettre dans ton pieu et le tour se joué.

Moi j'étais entrain de discuter avec Kat, Akio entrait dans le bureau de Derek par téléportation.

Akio : Oui s'est moi, il semble que sa te fasse pas plaisir de me voir je suis déçu.

Il s'installait sur la chaise de DErek posant ses pieds sur son bureau en les croisant.

Akio : Je sais, j'aurais pas du faire se que j'ai fais, mais je dois avouer que j'ai adorer sentir ta queue en moi Derek. Ne fait pas cette tête, toi aussi tu as aimé ça, soit franc.

Il levait les mains.

Akio : Ok ok si tu le dis.

Il souriait malgré tout.

Akio : Tôt ou tard tu te rendras bien compte que Gabriel n'est pas fait pour toi Derek et tu reviendras dans mes bras.

Pendant qu'il parlait avec Derek, il avait envoyé une créature jusqu'à moi, un sourit mais toujours aussi démoniaque, elle courrait jusqu'à Kat et moi, sur le coup elle hurliat et tentait de sauter sur quelque chose en hauteur, moi je me tournais pour regarder se rat, elle me sautait dessus, je l'expulsais avec mes pouvoirs, s'est pas un rat normal ça, on dirait encore une créature à Akio s'est pas vrai ! Lorsqu'elle tombait à terre, elle se séparait en deux, Kat criait d'autant plus, je les repoussais jusqu'à se qu'elle se sépare encore une fois, et cette fois ci l'une d'être arrivait à me mordre la cheville, elles se mettaient ensuite à courir pour s'en aller.

Gabriel : Je dois trouver Derek.

Je partais rapidement jusque là.

Akio tendait la main voyant son rat grimper sur sa main, Derek la regardait lui aussi sur le coup.

Akio : Tu vas devoir négocier avec moi Derek. Et donc, tu vas me revenir pour se faire, tu sais se qu'une infection d'un démoniste peut faire n'est-ce pas ?

Il souriait et se téléportait, moi j'entrais dans le bureau.

Gabriel : T'étais avec lui ?! Dit moi le mot de passe.

Il semblait avoir oublié mais finissait par le dire, je m'approchais de lui.

Gabriel :Il t'a touché il te voulait quoi ? Il m'a envoyé une de ses créatures et elle m'a mordu.

Je lui montrais ma cheville au début se n'était qu'une petite blessure. Mais vu la tête que Derek fait sa semblait pas lui plaire.

Gabriel : Quoi ? sa va faire comme pour Mike s'est ça ? Y a que lui qui peut me soigner ?

Je soupirias.

Gabriel : On trouvera une autre solution Derek, je vais bien, sa se peut que je sa ne me fera rien.

Je me mettais bien en face de lui.

Gabriel : je ne veux pas que tu ailles le voir, s'est tout se qu'il attend ! ET te faire du chantage, s'est non ok ?! Promet le moi, on trouvera une autre solution.

Il me le promettait et tant mieux.

Gabriel : Ton ex est un malade tu le sais ça ? T'en a d'autre des comme lui ? Que je sois au directement au courrant.

Je soupirait détournant le regard. Le heures passait, et Derek n'arrête pas de me demander si j'allais bien. Il se renseigne également et cherche un autre démoniste pour me retirer le poison mais pour l'instant rien. Je tente de lui dire que je sens pas de différence mais il reste inquiet.

On était rentré à la maison, on dormait tout les deux, mais en pleine nuit, je transpirais et me débattait, se qui reveillait Derek et en me voyant dans cette état était bien inquiet, j'avais beaucoup de fièvre, il regardait ma blessure qui avait empiré, elle était noir et mes veines autour également, sa montait de plus en plus.

Gabriel : Je me sens pas bien.

Je voulais me redresser mais Derek m'en empêchait.

Gabrie: : J'arrive plus à bouger mon pied Derek..

Celui ci était complètement infecté par le poison et était noir. Je tournais la tête pour le regarder.

Gabriel : Tu vas où ?

J'attrapais sa main malgré que j'étais au plus mal.

Gabriel : Tu m'as promis de ne pas le voir rappel toi. Reste ici avec moi.

Il allait juste me chercher une bassine et un gant bien froid pour me mettre sur le front pour me soulager. Au bout d'un moment, j'arrêtais de bouger, mes yeux devenait subitement noir Derek s'inquiétait sur le coup et me secouait, je finissais par l'attraper par la gorge et me mettre au dessus de lui.

Gabriel : Derek, je te veux.

Je me penchais pour l'embrasser de force, se n'était pas vraiment moi j'étais juste spectacteur s'était Akio qui me contrôlait, Derek tentait de me pousser.

Gabriel : Si tu me reviens pas, tu ne le recupéras jamais.

Il faisait le même sourire sur mon visage que s'il le faisait sur le sien.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   Lun 7 Mai - 8:33

j'étais entrain de remettre correctement ma chemise quand Gabriel voulait me parler de cette histoire avec Reiji.


Derek: je te fais confiance Gabriel, on est pas obligé de parler de ça.

je soupirais, lui si on dirait. Je m'asseyais sur la chaise tout en me servant un verre, j'en aurai peut être besoin.

Derek: va si, confesse toi mon fils.

je levais le sourcil, ami d'enfance de son vieux père? il est si agé que ça se mec? enfaite il est pire que je pensais, il se tape des gamins.

Derek: je savais qu'il n'était pas sorcier, il a une odeur étrange que je peux pas décrire. De plus d'être un vieux pervers, tu faisais pas les choses à moitié Gabriel même à cette époque.

je vois de plus il profité de la faiblesse de Gabriel pour mettre le grappin dessus, un vrai fumier. Je plissais les sourcils continuant de l'écouter, j'espère qu'il va pas me demander de raconté mes conquêtes à moi aussi...sinon on est mal barré.

Derek: et tu l'aime encore c'est ça? tu semblai tellement ému par ton histoire que j'ai cru devoir sortir le mouchoir.

il se levait pour s'approcher de moi, rien se cacher? parler de nos ex? c'est un message qui me lance la? oh oui, il va attendre que je parle des miens..bon sang, est ce que je dois faire une liste ou...

Derek: il est vrai que j'avais des intentions de te manger le jour de notre rencontre, je l'ai pas fais uniquement parce que tu étais le prof de Kat. Moi aussi je lui en dois une, sans elle tu aurai déjà été digéré depuis longtemps.

on ricanait tout les deux avant de se mettre à s'embrasser, je le tirais vers moi pour le mettre en califourchon sur mes jambes. Reiji de son côté était également entrain de boire un verre, bien que lui soit plus porter sur le whisky.


Reiji: et bien tu en fais une de ses têtes.

Il tournait la tête vers lui levant les sourcils.

Reiji: et qu'est ce que tu t'imaginais? qu'il allait me sauter dessus au premier regard, tu regarde trop de film à l'eau de rose démoniste. Je sais très bien se que je fais, je vais commencé par mettre un doute dans leurs couple. derek commencera à se méfier de Gabriel au point de devenir parano, sa finira par agacé gabriel, je le sais. Moi je serai la pour jouer les confesseurs et mon charme irrésistible se chargera du reste.

Il levait les yeux de l'impatience de Akio.

Reiji: tu es beaucoup trop impatient, si j'insiste trop avec Gabriel dès de début sa gâchera tout et j'aurai plus aucune autre chance.

Il ricanait prenait la bouteille de whisky pour se servir un autre verre.

Reiji: pourquoi tu es si pressé de retrouver se mec la?

il roulait les yeux.

reiji: bien sûr, la véritable raison est que tu es amoureux de se mec la. Vivre chaque seconde sans lui est une véritable torture et t'es jaloux de Gabriel. 

Il plissait les yeux se méfiant déjà de l'idée qu'il pouvait avoir eu soudainement.

Reiji: et je peux connaitre cette brillante idée.

Il partait sans en dire plus, reiji vidait son verre d'une traite.

Reiji: je sens que ton idée ne va pas me plaire.

Gabriel avait fini par quitter le bureau, moi j'étais devant mon ordinateur travaillant sur la comptabilité. Je me levais brusquement voyant Akio apparaitre dans mon bureau et venir s'asseoir tranquillement sur la chaise comme ci de rien.

Derek: qu'est ce que tu viens foutre ici? 

je fermais mon portable grimaçant.

Derek: tu t'attendais à quoi? que je t'acceuille les bras ouvert avec la merde qui tu m'as fait? à l'instant je préférai le couteau.

il se fou de ma gueule en plus la?

Derek: adoré? je me suis lavé dix fois la queue pour obligé où elle a été fourré! j'ai presque failli la tremper dans l'eau de javelle! 

je ricanais, il va vraiment un sacré touppet le mec.

Derek: je préférais encore me faire le cul d'un ane plutôt que retourner dans tes bras Akio. trainer avec toi et la pire erreur que j'ai faite, tu es a peine digne de sortir mes poubelles. Maintenant tu va sortir vite de ma vie avant que je décide de me débarrasser de toi une bonne fois pour toute.

Je regardais cette souris qui arrivait montant sur la main de Akio.

Derek: c'est quoi cette merde? qu'est ce que tu as fait encore espèce d'enfoiré? Akio!!

je m'approchais de lui prêt à l'attraper, mais cette putain de téléportation!!! Gabriel arrivait peut de temps après il semblait plus qu'inquiet et moi aussi sur le coup devinant déjà se qu'il se passe.

Derek: le mot de passe? quel mot de passe? ah oui se truc la...banane? ah non kiba!!

je m'approchais de lui regardant la morsure à sa cheville, c'est bien se que je craignais.

Derek: putain de merde...l'enculer.

je frottais mon front réfléchissant.

Derek: non...je crois pas, il a que lui pour soigner se poison. C'est...

j'arrive pas à réfléchir correctement, se genre de poison pourrai aussi le tuer. Akio veux me laisser aucune chance, il veux m 'obliger à revenir de ma propre volonté.

Derek: et si on ne trouve aucune autre solution?

Je relevais les yeux le voyant se mettre devant, il prend les devants sachant que je serai prêt à me saccrifier pour le sauver si necessaire.

Derek: très bien je te le promet.

je ne peux pas répondre à sa question car franchement je n'en sais rien, mais il n'y a qu'avec Akio que j'ai coucher plus d'une fois avec contrairement aux autres. Je ferais des recherches de mon côté, mais impossible de trouver une autre solution ou même localisé un autre démoniste qui pourrai éventuellement sauver Gabriel. 

en pleine nuit alors qu'il n'y a à peine une heure que j'ai réussis à fermer l'oeil, Gabriel me réveillait brusquement avec l'agitation à côté de moi.

derek: gabriel! Gabriel réveille toi.

Bordel il est bouillant de fière

Derek: non reste allongé!

je grimaçais voyant l'état de sa chambre, le poison a fini par faire effet sur lui. 

Derek: essaye de garder ton calme d'accord? 

facile de dire ça, mais on sais tout deux comment ça va se terminé. Je me levais alors que Gabriel m'attrapait vite la main me rappellant de la promesse que je lui avais faite.

Derek: je vais juste te chercher un peau d'eau ok? je vais nul part.

J'allais lui chercher un bassin avec de l'eau fraiche et l'épongeait le visage pour essayer de le rafraichir un peu. Il a beaucoup de température si sa continue sa finira par le tuer! je t'empêcherai de faire ça akio. Je tentais de lui parler un peu lui racontant n'importe qui pour essayer de le détendre un maximum, mais soudainement il ne bougeait plus et ses yeux devenait noir.

Derek: Gabriel?

Je le secouais un peu pour essayer de le faire revenir, mais il m'attrapait par la gorge me poussant sur le lit pour être au dessus de moi.

Derek: Gabriel reprend toi!

Je sais que c'est Akio! mais je sais aussi que Gabriel est toujours présent sans la possiblité de contrôlé son propre corps. Akio a prit soin de tout me raconté ses méthodes à l'époque, je tentais de le repoussait lorsqu'il m'embrassait.

Derek: je vais te tuer Akio! tu va regretter le jour de ta naissance!

son petit sourire satisfait m'agaçait! surtout sur le visage de Gabriel.

Derek: désolé Gabriel pour ça.

Je sortais mon kagune pour le projeté contre le mur, sa réussissait à l'assommer sur le coup. Je prenais quelque chose pour lui attacher les mains afin qu'il utilise pas ses pouvoirs contre moi au cas il se réveille. Je le prenais dans mes bras pour l'emmener jusqu'à la voiture et me mettais en route jusqu'au manoir. A peine entré que je surprenais Mike assis sur la table entrain d'embrasser Akira devant lui.

Derek: pitié on mange sur cette table!

Akira: pourquoi Gabriel est dans tes bras et les mains attacher? c'est une forme de fantasme?

Derek: j'aimerai mais non, il a été empoisonné par Akio.

Il venait vite vers moi sur le coup regardant l'état de sa chambre.

Akira: et merde, il est déjà contrôlé?

Derek: oui, je vais l'attacher à la cave. C'est prévu pour les loup garou d'ici mais sa l'empêcherai de faire des conneries.

AKira: bonne idée.

On descendais à la cave, j'attachais les poignets et chevilles de Gabriel avec les chaîne dans une petite pièces prévu pour les jours de pleine lune.

Akira: je pensais pas qu'il irai jusque la.

Derek: on parle de Akio, il est prêt à tous pour avoir se qu'il veux.

Akira: il m'avait promis plus faire se genre de connerie.

Derek: et tu l'as cru? t'es bien naif mon pauvre garçon.

Akira: je vais aller le voir et lui dire ma façon de penser.

Derek: pas besoin de te déplacer, on va bientôt pouvoir discuté avec lui.

je donnais une petite tape sur la joue de Gabriel, il reprenait connaisse toujours avec ses yeux noir.

Derek: oh ne souri pas comme ça Akio, je t'obligerai à venir soigner Gabriel. en attendant ici tu ne pourra pas te servir de son corps.

Akira: tu va beaucoup trop loin Akio, cette fois ci je doute que je serai encore indulgeant avec toi. 

il riait l'écoutant.

Akira: pas te trouvé? beaucoup de vermine dans ton genre on dit la même chose avant de croiser ma lame.

Derek: tu espérais quoi exactement Akio? même si j'acceptais de revenir vers toi, tu espère que sa sera comme autre fois entre nous? non, loin de la. Tu ne verra que le dégout dans mes yeux et à l'instant où tu t'y attendrai pas...je te tuerai, je te sortirais les tripes à l'air et te forcera à me regarder les bouffer.

Reiji: je doute qu'on est besoin d'arriver à cette extremité.

Derek: qu'est ce que tu fou ici?

Reiji: a vrai dire, je vous ai espionner. je voulais savoir comment vivait Gabriel avec toi et tout ça..ensuite j'ai sentis cette puanteur putride du poison des démonistes et j'ai compris en quoi consistait ton plan Akio.

Il nous poussait Akira et moi afin de se placer devant Gabriel regardant bien ses yeux.

Reiji: tu as été trop impatient, je t'avais dit d'être patient...mais tu as rien voulu savoir alors notre petit accort est rompu.

Derek: quel accord?

Reiji: je devais dragué Gabriel pour vous séparez.

Derek: quoi?!

Reiji: peut importe de toute façon sa ne se produira pas, tu m'as mis à dos Akio tu es conscient? alors pour commencé, je vais moi aussi m'en prendre à un être cher.

il se retournais vers moi plantant de longue canine dans ma gorge, je reculais de plusieurs pat posant ma main sur la blessure.

Reiji: et pour finir je vais te traquer et lorsqu’un stygian chasse une proie et le poursuit même jusqu'au trou du cul des enfers. On joue Akio?

il changeait de forme prenant l'apparence d'un stygian, c'est le même principe qu'un lycan mais en version féline. Il rugissait face au visage de Gabriel avant de se retourner et courir pour chercher Akio.

Akira: suivre un stygian? tu t'entend Mike? ses bêtes on une vitesse de course de plus de cent kilomètre heure. La vitesse d'un guépard si tu préfère, j'ai l'air d'un guépard selon toi?

Gabriel semble plus bouger, Akio a surement arrêter temporairement son contrôle sur lui. 

Akira: fait voir ta blessure, c'est pas très joli à voir.

Derek: de toute façon je sais se que sa signifie, j'aurai préféré que ses bestioles ne soient que des légendes.

Silas: pourtant c'est pas le cas.

Derek: oh non manquait plus que toi.

Silas: c'est comme ça qu'on parle à son père? pourquoi ne pas m'avoir appelé?

Derek: j'avais pas besoin de ton aide.

Silas: je vois ça, tu sais combien de temps se poison va agir sur toi? des semaines t’affligeant d'horrible souffrance avant de mourir. Si tu m'aurai demander de l'aise, j'aurai pu soigner Gabriel tout de suite.

Derek: parce que tu peux faire ça?

Silas: ton manque de confiance m'offense Derek.

Il s'approchait de Gabriel se baissant vers sa cheville, il léchait les griffes de métal qui recouvre ses doigts y étalant son venin.

Derek: je te demande pas de l'achevé non plus.

Silas: tout venin n'est pas néfaste Derek, pas avec moi en tout cas.

Il enfonçait sa griffe dans sa blessure et attendait quelque instant. Le venin de Silas dévorait carrément la magie noir de Akio avant de la faire disparaître complètement. je m'approchais de Gabriel prenant son visage voyant que ses yeux redevenais normal.

Derek: tout va bien Gabriel, c'est quoi le mot de passe?

Akira regardait Mike se demandant c'était quoi se délire de mot de passe, moi en tout cas je souriais commençant à le détacher et l'aidait à rester debout. 

Derek: t'en fais pas je vais très bien.

Silas: plus pour très longtemps, si on ne trouve pas le remède tu mourra Derek.

Derek: et ton venin miracle suffira pas?

Silas: non, il n'y a que les kistunes capable de soigné la morsure d'un stygian.

Derek: il y a une fille qui est venu mais...elle aussi vite disparu. 

Silas: oh mais vous en avez un autre, se garçon au cheveux blanc.

Derek: Shin? il est juste médecin.

Silas: c'est se qu'il vous fait croire, mais j'ai sentis quelque chose chez lui dès que j'ai croiser son chemin lors de notre dernière discutions. Je me suis sentit...impuissant tant qu'il était dans les parages alors je me suis renseigné sur lui.

Derek: silas impuissant ? voilà une chose que j'aurai jamais cru entendre de ta bouche.

Silas: c'est pas le moment de plaisanté.

Il claquait des doigts et on se retrouvait dans la chambre de Shin, il criait un bon coup nous regardant tous.

Shin: qu'est ce que vous faite dans ma chambre?

Silas: nous savons se que tu es Kistune, tu peux soigné la morsure d'un stygian n'est ce pas?

Shin: vous parlez de quoi? je comprend pas?

silas levait sa main dans sa direction mais grimaçait n'arrivant pas à utiliser son pouvoir sur lui.

Silas: je n'aime pas ressentir cette sensation.

AKira: Shin on s'e fou de se que tu es, est ce que tu peux sauvé Derek ou pas?

Il se levait sur le coup s'approchant de moi regardant ma blessure.

Shin: je...je peux pas.

Silas: pourquoi cela?

Shin: je suis pas assez fort pour ça, je suis resté trop longtemps humain pour que mon côté Kistune évolue. Pour maitrisé la magie du soin, il faut neuf queues j'en possède que cinq.

Derek: tu connais pas un cousin à neuf queues?

Shin: les miens ont été décimé.

Akira: le stygian n'avais pas dit que lorsqu'il avait  une proie en chasse, il pouvait le retrouver même au trou du cul des enfers?

Derek: tu veux que le stygian m'aide? c'est lui qui m'a fais ça!

Akira: parce que Akio s'en était prit à Gabriel, si c'est lui qui lui demandait peut être qu'il accepterai.

Silas: très bonne idée, étonnant pour un hunter. 

Akira: qu'est ce que sa veux dire?

il se contentait d'hausser les sourcils, pendant se temps Reiji retrouvait Akio à plusieurs reprises tentant de bondir dessus avant chaque téléporter. Il lui suffisait de umé l'air autour de lui pour suivre la magie de la téléportation à la trace. A chaque fois que Akio raparrissait Reiji était  la à l'attendre jusqu'à que Akio n'est plus assez d'énergie pour se téléporter à nouveau.

Reiji: alors on est à cour de magie?

Il reprenait  une forme humaine craquant sa nuque.

Reiji: sa fait longtemps que j'avais plus traquer, j'aime toujours autant cette sensation. Même la meilleurs des drogues ne donne pas un si bonne effet.

il s'avançait vers lui lentement faisant juste apparaitre ses griffes.

Reiji: il faut juste ton sang pour guérir Gabriel, ne t'inquiète pas je vais le récolté moi même. 

il commençait doucement à entailler sa nuque avec sa griffe et versait le sang dans un petit flacon.

Reiji: merci sa suffira. Quoi tu pensais que j'allais de découper en rondelle? voyons Akio, j'aime pas gaché un si joli minois et puis je t'ai déjà puni non? tu va perdre ton être aimé. 

quand il se retournai il nous voyait Gabriel et moi ainsi que Silas, les autres silas les avait laisser chez shin.

Reiji: et bien, on dirait que tu te porte mieux Gabriel. Moi qui était venu récolté le remède, tant pis.

Il jetais le flacon derrière lui.

Reiji: oh désolé pour ton mec Gabriel, tu sais quand je suis frustré..je peux agir mal.

Je regardais Akio méchamment moi et m'approchais de lui, maintenant qu'il est épuisé je me gênais pas pour lui foutre mon poing à la gueule et lui jettais des coups de pied profitant qu'il soit au sol. Mais me reculais vite ayant un peu la tête qui tourne.

Reiji: plus tu te fatiguera, plus le venin agira vite. Tu devrai rester zen, peut être avec un peu de yoga.

Derek: tu te crois drole? 

reiji: bien sûr, on aime pas mal ma compagnie.

Silas: tant mieux parce que tu va venir avec nous pour chercher un kistune à neuf queue.

Reiji: oh non, non non non...les kistunes et les stygians sont en froid et sa depuis la nuit des temps. Autant que je vois du sianure tout de suite tant qu'on y est.

Silas utilisait la torture sur lui.

Reiji: merde!! ok! ok! pas besoin de s'énnervé, mais sa n'existe plus ses bêtes la!

Silas: mais j'espère pour quoi tu va trouver un avec neuf queues.

Reiji: si qui celui la? pourquoi il vient me faire chier?

Silas: parce que tu t'en ai prit à mon fils?

Il nous regardait tout les deux.

Reiji: ouais je vois un petit air de famille en effet.

Silas: perdons pas de temps.

Reiji levait les mains regardant autour de lui.

Reiji: sa marche pas comme ça, j'ai besoin d'une piste..un début de chemin à parcourir.

La seconde d'après Silas nous avait emmener jusqu'à un ancien village de Kistune, celui de Shin avant qu'il fut détruit.

Reiji: super..j'ai pas les chaussures pour trainé en foret.

Il reniflait autour de lui.

Reiji: sa pu le renard en effet.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sa fait longtemps!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sa fait longtemps!
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Léo, parce que ça fait longtemps ^^
» Ça fait bien longtemps que je n'ai pas chuté ....
» Y avait longtemps que j'en avais pas fait une ^^
» La brasserie La Normande a fait un four
» faire du sport ne fait pas maigrir!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit