Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Sam 23 Sep - 23:04

Je me réveille dans se lit, complètement nu, tournant le regard vers cette femme couchée sur le ventre et la main sur mon torse, je la regardais bien, me rappelant parfaitement de ce que je fais ici.. Mais pour que vous comprenez tout, il faut que je vous explique mon histoire avant de vous embarquer la dedans ou vous serez paumé, même si je le suis autant que vous en réalité...

***

Je me réveille, comme ci je prenais un nouveau souffle, tel une nouvelle naissance, je me redresse regardant mes mains, je ne me souviens absolument de rien, ni de qui je suis, ni de cette cette endroit et encore moins de la vie en elle même, pour vous dire, je sais uniquement mon prénom, Gabriel, et que j'ai un frère, du nom de Castiel.

" Est-ce que sa va monsieur ? "

Je levais les yeux vers lui, je me sens complètement barbouillé, comme ci on venait de m'écraser à plusieurs reprise.

Gabriel : Castiel.

" pardon ? "

Gabriel : Je cherche mon frère Castiel..

" Eeh, vous avez son numéro de téléphone ou son adresse ? "

Je me levais, réfléchissant.

Gabriel : Qu'est-ce qu'un numéro de téléphone et une adresse ?

" Vous êtes sérieux ? "

Je le regardais d'un air qui faisait bien comprendre que s'était le cas.

" Je pense que vous avez du avoir un coup sur la tête, je vais appelé une ambulance. "

J'ignore se qu'est une ambulance, mais si sa peut aider à retrouver mon frère, je le laissais donc faire, un médecin sortait de se véhicule, regardant l'état de ma tête, j'étais intrigué par tout se qu'il faisait, il finissait par m'emmener pour faire plus d'analyse, je me retrouvais dans cette immense machine, couchée, et enfermé, je tournais ma tête de gauche à droite me demandant se qu'il m'arrivait.

" Restez calme monsieur, nous analysont l'état de votre cerveau. "

Evidemment il ne trouvait rien, j'étais tout simplement en très bonne santée, je me retrouvais couché dans le lit d'hôpital, avec cette tenue blanche sur moi. Le médecin arrivait avec ses papiers fouillant dedans.

" Vous semblez être en bonne santé, je crains que vous avez tout simplement perdu la mémoire, quel est la dernière chose d'on vous vous souvenez ? "

Je refléchissais.

Gabriel : JE m'appelle Gabriel Light.

" s'est déjà une bonne chose, quoi d'autre ? "

Gabriel : J'ai un frère, Castiel.

" Hum, bien bien, ensuite ? "

Gabriel : S'est tout.

" Quand est-ce que vous êtes née ? le nom de votre père et de votre mère ? "

Je détournais le regard.

Gabriel : JE l'ignore.

" Je vois.. Vous allez restez ici, le temps qu'on trouve votre frère, il pourrait sans doute se charger de vous. "

Il s'en allait ensuite, moi je ressentais la présence de mon frère tout proche, je me levais donc dans cette nuisette blanche, et sortait de ma chambre, je me dirigeais jusqu'à lui le ressentant proche, j'ouvrais une porte d'une chambre, et voyait un corps, qui a été emmené aujourd'hui, presque à la même heure que moi, je marchais jusqu'à lui, ne reconnaissant pas son visage, mais lorsque je posais ma main sur sa main, je ressentais l'énergie de mon frère, j'en étais sur s'était belle et bien lui.

Gabriel : Castiel, tu m'entends ?

Il a un tuyau étrange dans ses narines, et semble être relié par quelque chose, je regardais la mâchine qui fait du bruit, sa semble mesurer le battemetn de son coeur, alors pourquoi il ne se réveille pas ?

" Monsieur Light, que faîte vous ici ? Vous devez restez dans votre chambre. "

Gabriel : S'est mon frère, Castiel.

" vous en êtes sur ? Il vient d'arriver, je suis navré, mais il est dans un coma profond. "

Gabriel : Un coma ?

Je le regardais, d'un air, je ne comprend pas se que cela signifie.

" Il est.. en quelque sorte endormi, et ne veut pas se réveiller."

Je revenais vers le visage de mon frère.

" J'ai inscrit votre prénom ainsi que celui de votre frère, mais je ne vous retrouve dans aucun dossier, comme ci vous n'existez pas ou que vous avez une fausse identité.. Malheureusement nous avons besoin de votre identité pour les payement de l'hôpital, sans ça.. Nous ne pourrons pas garder votre frère très longtemps ici "

Gabriel : Comment faire les payement ?

" Il vous faut une mutuelle, ou bien de l'argent de côté, ou trouvez une autre famille qui pourrait vous y aider. "

Gabriel :Je n'ai rien de tout ça.

Il grimaçait.

" J'ai bien peur que nous ne pourrons gardez votre frère dans cette état très longtemps, je suis désolé, cela demande beaucoup d'argent. "

Gabriel : A quoi sert toute ses machines ?

" A le tenir en vie, le nourrir, l'aidez à respirer correctement, et évaluer l'état de son coeur et de son cerveau. Pour l'instant, tout va bien, malgré son coma, nous ne comprenons pas se qui l'a plongé dans cette état, Il peut restez une semaine, ensuite.. Nous ne pourrons le garder plus longtemps si vous n'avez rien pour payer, j'en ais bien peur. "

J'ignore sincèrement se que je suis censé faire, mais quelqu'un arrivait, les bras croisé, je tournais le regard vers cette homme en question. Il avait des cheveux noir et quelques mèches blanche, et des yeux presque blanc.

Akio : bande de médecin incompétent, laissez crever des gens parce qu'ils ont pas un rond pour payer.

" Vous êtes encore ici, je vous ais demander de sortir de cette hôpital. "

Akio : Nan, je vais mes putain de médoc !

" Vous devez avoir une ordonnance, sans ça on ne vous donnera rien. peu importe tout l'argent que vous voulez nous donner. "

Il sortait un gros paquet d'argent et le tendait au médecin.

Akio : ET bien dans se cas, je paye le mois entier pour que vous gardez se type et le soigner.


Il prenait l'argent en question, content les billet.

Akio : S'est assez pas vrai ?

" eeh oui, sa semble suffisant."

Akio : super, alors dégagez, papy.

Il lui regardait du coin de l'oeil, et s'en allait avec l'argent, moi je continuais de le regarder.

Gabriel : Merci.

Akio : S'était un petit service tout simplement, que veux-tu j'ai un grand coeur.

Il me faisait un sourire forcé, il s'approchait de moi, passant son bras autour de mon épaule regardant l'état de mon frère, et me regardait ensuite.

Akio : Mais, le mois prochain, il aura à nouveau plus d'argent pour garder ton frère, et boum, ils arrêteront les machines et si il ne se réveille pas, il mourra sans doute. Tu vas devoir te trouver un travail, trèèèèèès bien payé pour sauver ton frère.

Gabriel : Oui, j'ignore où trouvez ça..

Il se retirait de moi, et levait les mains.

Akio : J'en ais justement un à te proposer !

Gabriel : Ah oui ?

Akio : Mais oui ! Suis moi.

Il marchait, faisant un signe de la main sur le mur pour créer un portail noir, il passait dedans moi je m'avançais regardant tout près, hésitant, sa main passait, m'attrapant le bras pour m'y forcer à entrer à l'intérieur.

Je me retrouvais dans un tout autre endroit, s'était une sorte d'agence de travail, il était assis sur une chaise près d'un bureau où se trouvait un ordinateur, il se mettait bien au fond de son siège, croisant une jambe et levait la main vers le siège en face de lui.

AKio : Installe toi je t'en prie.

J'obéissais, je viens de me rendre compte qu'en passant le portail, mes vêtements avait changé, il m'a remis des vêtements normal, vu que je ne portais que cette nuisette blanche. Il s'approchait, tenant ses mains l'une contre l'autre et me regardait bien.

Akio : Connais tu le principe d'un escort ?

Gabriel : Non

Akio : Bon, en gros, pendant un mois, tu vas devoir te retrouver chez quelqu'un qui te demande en tant qu'escort, il te paye une grande somme pour t'avoir pendant un mois, et tu devras faire tout ce qu'il exige de toi, te promener avec eux, sortir en soirée, tu vas te faire tout beau et être très obéissant, tu vois s'est pas la mort ?

Gabriel : Je suppose oui.

Akio : Et si tu couches avec eux, ils te donneront une prime de vingt pourcent. Bien sur je prend trente pourcent de se que tu gagnes.

Il sortait une cigarette, commençant à l'allumer.

Gabriel : Hum oui.

Je n'ose pas l'interrompre et lui dire que j'ignore se que coucher avec eux signifie mais je suppose que s'est bien, vu que j'ai vingt pourcent en plus.

Akio : Par contre tu n'as pas de compte je suppose, mais ne t'en fais pas, je vais te régler tout ça, bien tu sembles partant alors on va préparer les papiers.

Il sortait plein de papier qu'il commençait à compléter, mettant mon prénom et mon nom et signiait à la fin et me les tendait ainsi que le bique.

Akio : Signe juste ici.

Je prenais le bique et regardait vers la petite case.

Gabriel : S'est quoi signez ?

Il levait un sourcils.

Akio : Tu fais un gribouillis, avec ton nom !

Je faisais donc un petit gribouillis et écriviait mon nom dedans. Il reprenait le papier regardant ma signature, mais passait à autre chose rangeant ses papiers. Et sortait ensuite un appareil photo.

Akio : Bien lève toi, et met toi vers le fond derrière toi.

Il prenait donc pas mal de photo de moi, et commençait à créer mon profil sur son site internet, en même pas dix minutes il avait déjà pas mal de demande pour se mois ci. Il tournait son écran pour me montrer cette femme.

Akio : Voilà ta première patronne, elle a besoin d'un homme pour l'accompagner partout avec elle dans ses soirée chic, vu que s'est une belle femme, tout les hommes sont à ses pieds et la drague sans cesse, alors elle a besoin de toi pour les repousser.

Gabriel : Je vois.

Akio : S'est une célèbre actrice porno, les hommes vont être jaloux de toi.

Il faisait uns sourire narquois.

Gabriel : Qu'est-ce que s'est ?

Il se mettait à rire pensant que je me foutais de lui, il se levait.

Akio : Bien tu pars maintenant, allez, une voiture t'attend dehors, il va te conduire jusque là !



***

Voilà, vous avez donc un peu plus sur moi et sur mon histoire, cela fait presque un mois que je me retrouve avec cette femme, je ne savais pas comment réagir au début, mais j'ai finis par m'adapter comprenant les intentions de celle-ci. Elle a été très patiente avec moi, et m'a fait découvrir pas mal de chose sur mon corps. Comme par exemple, quand elle retire tout ses vêtements, quelque chose se produit sur mon entre jambe. Mais aussi, que s'est très agréable quand elle y touche avec ses mains et sa bouche, ainsi que le reste de son corps. Oui, on peut dire que je me suis fais "dépucelé" pour la première fois par cette actrice porno. Je la suis partout, lorsque fais ses tournages, au début j'étais très intrigué par se qu'elle faisait, et j'étais intéressé, apprenant certaine chose de se qu'elle attend de moi, j'ai finis par prendre rapidement la main et faisait la même chose que ses hommes lui faisait, elle a semblé apprécié.

Je me retirais d'elle, me rendant jusqu'à la salle de bain pour laver mon visage et me réveiller, je me regardais depuis la glace, même mon propre visage ne me dit rien, comme ci s'était également nouveau pour moi, je me demande si mon frère, aura des explications à me donner ou s'il sera dans le même état que moi.

LE téléphone que Akio m'a donné avant de partir se mettait à sonner, avec son prénom dessus, je le prenais, il m'a apprit en m'en servir en moins de cinq minute, mais j'arrivais à décrocher et le posais à mon oreille.

Akio : Gabriel, alors comment sa se passe avec Mia ? Vu les vingt pourcent que je vois, sa semble être nickel ! Quel chanceux tu es.

Gabriel : Eeh oui, elle est sympathique.

AKio : Tu m'étonnes haha veinard ! Alors, tu vas lui dire au revoir, car ton prochain t'attend chez lui demain matin, et tu vas devoir prendre l'avion, alors tu dois partir dans une heure, quelqu'un va venir te chercher. Tu peux prendre tous les vêtements qu'elle t'a acheté.

Gabriel : D'accord.

Akio : Il s'appelle Derek Kijo, s'est un grand écrivain, il a besoin d'inspiration pour ses prochains livre et il t'a choisis toi.

Gabriel : Derek kijo, bien.

Akio : N'oublie pas les vingt pourcent.

Il souriait et raccrochait. Je regardais le téléphone et réfléchissait, les vingt pourcent est un plus lorsque je fais l'amour, comme je l'ai fais avec Mia, Derek est un homme non ? Comment on fait l'amour à un homme ? Je haussais les épaules, et partait, Mia se redressait pour me regarder.

Mia : Tu es déjà levé mon lapin ?

Gabriel : JE dois partir pour un autre travail.

Mia : Ooh s'est vrai, sa a passé tellement vite, dommage. Tu vas me manquer mon petit chou.

Elle m'aidait à préparer mes valises, je partais ensuite dans la voiture qui m'attendait, le chauffeur m'aidait pour prendre l'avion vu que j'ignorais comment faire. S'était très tôt au matin, que je me retrouvais devant l'aéroport, un homme tenant un panneau "gabriel Light" attendait, j'arrivais donc vers lui, il conduit une voiture gigantesque et très longue, j'arriver parfaitement voir les gens dehors, mais eux ne semble pas pouvoir me voir à travers les vitre. Il m'emmenait ensuite jusqu'au dernier étage de l'appartement d'où habitait Derek, j'entrais et regardait cette espace énorme, bien plus grand que l'hôtel où se trouve Mia, je marchais, il est à peine huit heure du matin, et je dois dire que j'ai une sensation de fatigue étrange. Il fait calme, il semble y avoir personne, mais quelqu'un sortait ensuite, les cheveux mouillée un essuie autour de ses épaules, ainsi qu'autour de sa taille, il vient de prendre une douche, il semble ravis que je sois ici.

Gabriel : Bonjour.

Il partait rapidement se changer, et revenait bien habillé, me présentant un peu sa maison, ainsi que ma chambre.

Gabriel : Vous êtes écrivain.

Il se retournait pour me regarder.

Gabriel : Qu'est-ce que s'est exactement ?

Il semble surprit mais me répondait.

Gabriel : sa à l'air impressionannt, j'espère pouvoir aidez dans votre tâche.

Une femme entrait, portant des lunettes et un gros décolleté montrant sa poitrine généreuse.

Mélodie : Derek ! Vous êtes en retard d'un mois pour votre livre ! Pitié dite moi que vous avez avancez !

Elle fouillait partout pour chercher les script, elle se redressait me regardant.

Mélodie : Oh, vous avez suivit l'un de mes conseils, vous avez engagez un escort ! Je n'en reviens pas que vous avez enfin suivit l'un de mes suggestions !

Elle semblait toute ravie, m'attrapant les mains.

Mélodie : Vous êtes parfaitement son type, je lui ais montré plusieurs escort, et s'est vous qu'il a choisis, je connais les gout de Derek par coeur ! Je vous en prie, faîte le nécessaire pour le motiver et lui donner toute l'inspiration dont il à besoin !

Gabriel : Eeh oui, je ferais mon maximum.

Mélodie : super ! Alors bon courage !

Elle me chuchotait à l'oreille.

Mélodie : Il a souvent mauvais caractère, je vous préviens.

Derek avait bien évidemment entendu.

Mélodie : Bon, je vais vous laissez ! Vous avez besoin d'intimité je suppose hihi ! Bonne chance !

Elle fermait la porte, je clignais des yeux et finissait par revenir vers Derek.

Gabriel : Elle semble gentille.

Il me demandait si je savais préparer le petit déjeuné, et m'emmenait à la cuisine, je le regardais sortir une poele, des oeufs et du bacon, pendant que lui se chargeait de mettre la table. je prenais un oeuf dans ma main le regardant, je n'ai jamais cuisiner, du moins j'ignore si j'ai un jour cuisiner. Mais je casser l'oeuf dans la poele avec toute les coquilles dedans, je faisais pareil avec les trois autre, et mettait les lards dans l'autre poele. Je prenais cette spatule pour mélanger. Une fois à table, on mangeait tout les deux, alors qu'il lisait son journal en même temps, j'en faisais autant, il faisait une drôle de tête sentant plein de morceau de coquille dans sa bouche qui croquait, moi je pensais que s'était normal.

Gabriel : Hum non s'est la première fois que je fais des "oeufs brouillé au bacon". Mais s'est très bon.

Il me disait déjà que je ne m'occuperais pas de la cuisine. Je partais ensuite faire la vaisselle pendant qu'il continuait de finir son café devant son journal, mais je me coupais le doigt avec un couteau, je regardais mon doigt qui saignait fortement, s'est la première fois que je voyais mon sang, j'ignorais se que s'était mais en tout cas s'est douloureux. Lui semblait le ressentir, son regard changeait et s'approchait, j'étais figé sur ses yeux brillant qu'il regardait l'état de mon doigt.

Gabriel : Vos yeux, sont magnifique.

Sa semblait le surprendre, mais il souriait, posant mon doigt dans sa bouche pour sucer mon sang et aidez à ce qu'il arrête de saigner, je sentais ses petits canines, et son regard semblait changer comme ci le gout de mon sang lui semblait bien meilleur que les oeufs brouillé au bacon que j'ai préparé.

Il retirait mon doigt de sa bouche me regardant bien, se demandant qui j'étais, lui était en réalité un vampire, mais j'ignore se que s'était évidemment. Et s'était la première fois de tout les sang qu'il avait pu boire jusqu'à aujourd'hui, que mon sang lui semblait unique, et le meilleur d'entre tous.

Gabriel : Je suis.. Gabriel Light.

Je détournais le regard de ses questions.

Gabriel : J'ignore mon passé, je ne me souviens de rien mis à part mon nom, et mon frère. S'est une histoire compliqué.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Dim 24 Sep - 22:21

Il faut avoué que sa fait très longtemps que j'ai pas eu quelqu'un dans ma vie, peut être à cause de mon caractère? non quelqu'un qui voudrai profité de mon argent s'en moquerai pas mal, mais plutôt de se que je suis réellement. J'ai rejeté tout le monde jusqu'à aujourd'hui, mais Mélodie à insister pour que je prenne cette escort. Elle a eu difficile à me convaincre jusqu'à que je vois la photo de se gabriel, je ne sais pas expliquer pourquoi. Peut être quand j'ai vu son regard sur cette photo, il semblai comme un gosse qui ne connait encore rien de se monde. Peut être que Mélodie a raison tout compte fait, une présence à mes côtés pourrai me faire du bien et m'inspiré pour la suite de mon livre.

Je fermais l'arriver d'eau tournant le regard, il vient d'arriver. J'ai envoyer mon chauffeur le chercher et il est déjà la, c'est moi qui est en retard pour un coup...bon c'est une habitude chez moi. Je me dépêchais de m'essayer un maximum et sortait de la salle de bain la serviette autour de ma taille.

derek: Gabriel bienvenu, je suis ravi de te voir.

Je faisais un sourire en coin le regardant bien, il a toujours se même regard que sur la photo.

Derek: si tu veux bien patienté un peu, je vais me mettre quelque chose sur le dos.


Je gardais le sourire me dirigeant jusqu'à ma chambre afin de m'habiller un peu et revenait à lui.

Derek: je vais te faire visité, suis moi.

je lui montrait toute les pièce finissant par sa chambre.

Derek: c'est ta chambre,  tu as ta salle de bain personnel juste la. Tu as des questions?

Je me retournais pour le regarder.

Derek: effectivement, je suis écrivain.

Je relevais les sourcils étonné par sa question.

Derek: et bien disons que j'écris des histoires pour le plaisir et mes lecteurs semblent les apprécier.

je lui faisais un léger sourire.

Derek: je l'espère également Gabriel.

mon sourire s'effaça avant même qu'elle ouvre la porte de mon appart, faut dire que je l'entend de loin quand elle arrive celle la. Je soupirais me tournant vers Mélodie la regardant fouiller dans mes affaires.

Derek: nous somme pas seule mélodie.

Elle remarquait enfin la présence de Gabriel, je levais les yeux l'écoutant.

Derek: J'ai accepté pour que tu arrête de m'ennuyer avec ses histoires de couple Mélodie, au moins une escort sa ne dure qu'un mois.

je les regardais tout les deux du coin de l'oeil.

Derek: connaitre mes goûts? la bonne blague.

je relevais vite le sourcil la veine au front, elle ne peut pas s'empêcher d'en rajouter!

Derek: j'ai entendu tu sais?

Au moins elle a fini par partir et oublié se foutu script, faut dire que j'avais pas avancé des masses.

Derek: gentille? tu plaisante! c'est une véritable sorcière, elle débarque n'importe quand pour me faire bosser! que se soit le matin quand je dort encore ou même une fois quand j'étais encore dans mon bain! une tyran cette femme.

Je soupirais.

Derek: peut importe, tu fais le déjeuné? suis moi.

Je sortais déjà tout se qu'il faut.

Derek: voilà sa sera suffisant, je m'occupe de mettre la table.

Si j'avais su se qu'il allait suivre je m'en serai occuper moi même. Je m'éloignais de lui parce que j'avoue qu'il a...une certaine odeur particulière, est ce que c'était vraiment une bonne idée cette histoire d'escort? je me mettais déjà à table prenant mon journal pour patienté, il me servait et prenait déjà ma première bouché en toute confiance mais...j'allais vite comprendre que la cuisine c'est pas son truc.

Derek: tu as jamais fais d'oeuf brouillé au par avant?

je vois...j'espère que quelqu'un lui préparait à manger autre fois.

Derek: je vois, tu ne fera plus la cuisine désormais je m'en chargerai.

je le laissais faire pour la vaisselle en espérant qu'il ne soit pas aussi incompétent dans se domaine. J'étais concentré sur mon journal tout en buvant mon café, mais je serrai bien vite mon journal tout en levant les yeux vers la cuisine. Cette odeur, elle est envoûtante...je me levais vite m'avançant vers lui ne contrôlant même plus mes pulsions. 

Derek: tu t'es coupé?

J'attrapais sa main regardant son sang couler de son doigt, j'ai jamais senti une si délicieuse odeur. Néanmoins je quittait son sang du regard pour le regarder. Il vient de me complimenter sur mes yeux? j'en étais surpris, c'est bien la première fois qu'on me dit une tel chose. Cela me faisais néanmoins sourire, d'autre personne aurai déjà prit leurs jambe à leur cou mais lui...il trouve que mes yeux sont magnifique.

Je me gênais pas pour mettre son doigt en bouche posant bien sa blessure qu'on ma langue, oui mon regard changeait j'étais comme " en extase" d'une certaine manière, j'ai jamais goutter une tel sang. Gabriel ne dit rien se contentant de me regarder, je finissais par lacher sa main.

Derek: qui es tu? j'ai déjà goutter beaucoup de sang different durant ma vie mais jamais comme le tiens. C'est le meilleurs que j'ai jamais goutter de toute ma vie, je ne sais même pas comment j'ai réussit à m'arrêter. Tu n'es pas banal comme gars alors dit moi qui tu es.

Il se contentait juste de me donner son nom et prénom, je fronçais les sourcils ayant l'impression qui se moque de moi.

Derek: mais encore? qu'est ce que tu es? d'où tu viens?

Est ce qu'il est sérieux la? j'ai affaire à un amnésique? d'un côté sa expliquerai pour les oeufs.

Derek: donc tu as un frère? où se trouve t'il?

Lui est amnésique et son frère à l'hopital, il sais peut être trouver dans une salle situation. 

Derek: comment un amnésique se joue à jouer les escort.

Evidemment, comment payer les frais d'hopital. Il semblerai qu'un type est passé par la et a profité de la situation. Maintenant je comprend se regard qu'il porte, il est ignore tout de se monde d'une certaine manière.

Derek: tes souvenirs finiront peut être par revenir avec le temps, d'une façon ou d'une autre ou ton frère dès qu'il sortira du coma t'y aidera. 

et il n'aura plus besoin de faire se travail, j'ai une pensé égoiste qui me traverse l'esprit. Si il venait à se réveiller, je perdrais déjà gabriel et se sang...

Derek: donc, tu ignore se que je suis? 

sa explique pourquoi il a pas flipper.

Derek: dans se cas j'aimerai que tu garde ça pour toi, se que tu as vu à cette instant. Mes yeux, que j'ai goutté ton sang..enfin ma réputation d'écrivain pourrait en prendre un coup.

Il n'y a que quelque personnes qui soit au courant dont Mélodie d'ailleurs, je m'étais affamé plus d'un mois ayant en quelque sorte fait une "dépression" elle l'a découvert quand j'ai essayer de la bouffer d'une certaine manière. Elle n'a pas vraiment flipper et même encore réussit à m'engueuler pour mes retard après ça. 

Derek: je vais terminé la vaisselle, si tu te coupe encore j'aurai peut être pas résister et te mordre.

Je ricanais, il comprend évidemment se que je veux dire.

Derek: peut importe, attend moi dans le salon.

je le suivais du regard avant de terminer moi même la vaisselle, je le retrouvais au salon semblant lire l'un de mes écrit. Je souriais m'approchant de lui m'arrêtant à quelque centimètre de son dans regardant le livre par dessus son épaule.

Derek: sa te plait? 

il se questionne bien sûr, après tout se sont principalement des livres érotiques entre homme.

Derek: il n'y a pas que des relations homme femme tu sais? 

j'ai vraiment l'impression d'apprendre la vie à un gosse.

Derek: on fais pas ça pour " se reproduire" ont est conscient qu'on peut pas avoir d'enfant entre hommes, mais pour le plaisir.

je ricanais tout en me collant un peu plus à son dos.

Derek: et peut être que se sont des choses que l'ont pourra faire ensemble si tu es d'accord. 

Je le retournais pour le regarder.


Derek: mais uniquement parce que tu le désire, pas pour mon argent. Je veux que tu es envie de moi dans le cas contraire cela ne m'interesse pas.

je tournais la page du livre montrant des scènes en pleine action.

Derek: mais nous avons le mois pour apprendre à se connaitre avant tout ensuite peut être qu'on passera à ceci.

je reprenais le livre pour le poser.

Derek: prend ta veste nous allons sortir.

mon chauffeur nous attendait déjà devant l'immeuble, il nous ouvrait la porte. 

Derek: se soir on célèbre le succès de mon dernier livre, tu as donc besoin d'une tenue adapté à la situation. Cela m'ennuie de m'y rendre mais si je le loupe une fois de plus Mélodie va me planter un pieu dans le coeur.

je le regardais sur le coup amusé de sa naïveté.

Derek: c'est une façon de parler Gabriel, je veux dire par la qu'elle sera très en colère.

La voiture s'arrêtait devant un magasin chic, c'est ici que je fais mes costumes sur mesure et biensûr hors de prix. 

" monsieur Kijo, je suis ravis de vous voir"

Derek: c'est pas pour moi aujourd'hui, j'ai besoin que tu prenne les mesures de monsieur Light. Il a besoin d'un costume pour se soir. Je sais que je m'y prend très tard, mais je mettrais le prix pour qu'l soit terminer dans le temps.

" sa sera fais monsieur kijo, suivez moi je vous prie"

je m'asseyais tout en le regardant gardant le sourire, gabriel qui comprend pas se qu'il fait.

" je prend vos mesures pour le costume"

Je ne peux pas m'empêcher de me questionner sur lui, j'ai demandé en douce à mon chauffeur qu'il se renseigne sur lui et je recevais rapidement un message. Il n'y a rien? comme ci Gabriel n'existait pas, qu'est ce que sa signifie? mais d'où tu sort?

" j'ai terminé, avez vous une préférence pour la couleurs? la manière?

Derek: je vais me charger de choisir pour lui, attend moi ici Gabriel.

j'accompagnais le propriétaire désignant d'avance que je désirais.

" sa sera prêt dans les temps"

Derek: mon chauffeur viendra le chercher

il faisait signe de la tête, moi j'attrapais la main de Gabriel pour qu'il me suivre.

Derek: viens on va marcher un peu.

je continuais de tenir sa main même en marchant dans la rue, comme ci j'avais peur que quelqu'un venait à me le prendre.

Derek: tu as été avec un autre client avant moi n'est ce pas?

Je le regardais sur le coup levant haut les sourcils.

Derek: une actrice porno? pourquoi une tel femme aura t'elle besoin d'un homme pour...c'est pourtant pas se qu'il lui manque.

j'ai presque envie de savoir si elle l'a forcé à tourner ses films..

Derek: et tu as du coucher avec des hommes?

Bien sûr que non, sinon il aurai pas été aussi surpris par mes livres.

Derek: parfais.

je m'arrêtais au parc ou je m'installais sur un banc.

Derek: je viens parfois ici pour m'évider un peu de mon travail.

Je regardais vers un endroit précis.


Derek: et c'est ici que j'ai perdu ma vie...humaine.

Je le regardais, bien sûr qu'il comprend pas.

Derek: je suis un vampire Gabriel et j'étais humain avant de l'être. L'endroit était different autre fois mais juste la, on m'a forcé à boire du sang de vampire avant de me briser la nuque.

voilà que je me met à raconté ma vie, alors qu'il vient à peine d'arriver.

Derek: une fois de plus cette discutions dois rester entre nous Gabriel, les vampires sont connu du grand publique désormais mais...nous avons très mauvaise réputation. Si mon secret venait à être dévoilé, je peux dire adieu à ma vie actuel est ce que tu comprend?

il me regarde comme ci il tentait de comprendre se que je ressent.

Derek: ne t'en fais pas, je sais parfaitement me contrôlé. J'ai assez d'assez d'année de vie derrière moi pour ça, juste que tu tout à l'heure...j'ai été un peu surpris, sa n'arrivera plus.

Il n'est toujours pas effrayer par moi au contraire, mais je dois me préparer à l'hypnotisé en cas de besoin et devoir m'en séparer.

Derek: bien rentrons, je préfère qu'on discute de sa à l'appartement.

On retournait à la limousine avant de revenir à l'appartement, je répondais à ses questions à mon propos. Pourquoi beaucoup craignent les vampires et se qu'on est capable de faire. 

Derek: tu es toujours pas effrayer malgré se que j'ai raconté, mais je suis pas le seul monstre qui existe dans se monde tu sais? méfie tout de tout ceux qui t'entoure, la plus part cache leur vrai visage.

On sonnait à l'a porte j'allais ouvrir prenant le costume de gabriel.

Derek: parfais tu va pouvoir l'essayer.

je lui donnais.

Derek: tiens change toi.

J'allais me prendre une cigarette avant de me retourner redressant les sourcils.

Derek: tu te change ici? 

il est pas croyable, je levais la main.

Derek: non c'est rien va si.

je l'admirai avant d'intervenir voyant qu'il savait pas quoi faire de la cravatate.

Derek: laisse moi faire.

je l'a mettais correctement avant de lever les yeux vers lui.

Derek: c'est parfais.

on passa la journée à discuté principalement juste avant de partir pour la soirée. A peine arriver Mélodie m'attrapait déjà le bras se plaignant de mon retard.

Derek: il avait des embouteillage...

elle me tirai à l'intérieur avant me pousser sur la scène pour que je fasse mon speatch. Je remerciais tout le monde et blablabla, j'étais bref mais malgré tout on m'applaudissait. Je voulais retourner prêt de Gabriel mais la plus part de mes fan s'interposait déjà pour avoir des autographes ainsi que tenter d'en savoir plus sur mes prochain livre.

Derek: excusez moi mes dames, mais je suis pas venu seul.

Elles me regardaient toutes partir vers Gabriel.

Derek: tu comprend pourquoi je voulais que tu m'accompagne? quel corvée.

je lui donnais un coupe de champagne en faisant autant pour moi.

Derek: elles aiment...moui d'une certaine façon, mais pas de la façon que je le voudrai. 

Je portais la coupe à mes lèvres gardant les yeux virés vers les yeux.

Derek: tu comprendra peut être un jour.

je posais mon verre voyant quelqu'un s'approcher.

Aidou: je vois que tu as une très agréable compagnie Derek.

Derek: qu'est ce que tu fais la?

il se gênait pas pour se pencher vers Gabriel le reniflant.

Aidou: mais je suis venu participé à ta petite fête, quel agréable odeur.

Derek: n'y songe pas.

Aidou: c'est difficile de pas y songer pour un gourmet dans mon genre.

je me mettais devant lui montrant une mine sévère.

Aidou: j'ai compris Derek, pas touche. Mais je me demande si notre accord tiens toujours.

Derek: je cherche encore ton frère.

Aidou: ouais peut être, mais il est peut être mort depuis tout se temps et tu fais traîner les chose pour me tenir à distance.

Je répondais pas me contentant de l'observer, il prenait la main de Gabriel pour se présenté.

Aidou: je m'appel Aidou, a qui ai je l'honneur?

Il faisait un petit sourire satisfait se qui est loin d'être mon cas.

Aidou: Gabriel, je suis ravis de faire ta connaissance. Bien je vous laisse profitez de cette soirée. A bientôt j'espère Gabriel.

J'attrapais Aidou discrètement lui chuchotant à l'oreille.

Derek: ne touche pas à mes invités.

Aidou: voyons Derek, je sais pas tenir.

Je le regardais partir avant de m'approcher prêt de Gabriel.

Derek: méfie toi de cet homme, c'est une goule.

je soupirais évidemment il sais pas se que je sais.

Derek: je peux pas t'expliquer ici, mais ne reste pas seul avec se mec. Mange, tu as le buffet la bas. 


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Lun 25 Sep - 6:50

Sa semblait le surprendre évidemment, je ne me souviens de rien du tout, mise à part mon prénom et celui de mon frère, rien de plus. J'ai moi même dure à comprendre pourquoi je me retrouve dans un tel état, je me suis réveillé en pleine rue sans souvenir de la moindre chose, je le regardais à nouveau alors qu'il me posait des questions.

Gabriel : Mon frère se trouve dans un hôpital, il est dans le coma.

Il est sans doute encore plus curieux de qui je peux être à présent.

Gabriel : Un homme sympathique m'a proposé se travail, afin de pouvoir payer les soins procuré à mon frère.

J'écoutais se qu'il me disait, à propos de mes souvenirs, du fait qu'ils finiront par revenir, ou bien que mon frère, une fois réveillé m'y aidera.

Gabriel : Je l'espère.

Je le regardais bien, se qu'il est ? Ses yeux brillant, ses canines, et qu'il semble apprécié mon sang, je réfléchissais quelque instant et haussait les épaules.

Gabriel : Et bien non pas vraiment, mise à part que tu t'appelles Derek Kijo, tu es écrivains et tu apprécies particulièrement mon sang.

Je ne comprenais pas vraiment pourquoi sa réputation courrait quelque chose juste pour se genre de chose mais sa semble être important que je regarde cela pour moi.

Gabriel : hum oui d'accord, je ne dirais rien de tout ça.

Je le regardais prendre ma place pour terminer ma vaisselle.

Gabriel : Me mordre ? Pourquoi voudrais-tu me mordre ?

Vu qu'il me demandait d'attendre dans le salon, j'obéissais bien sâgement et partait m'asseoir dans le fauteuil, posant mes mains sur mes jambes, et attendait sans rien faire, regardant autour de moi, regardant tout ses meubles et objets, bon il n'y a pas grand chose comme décoration s'est très sobre. Mais je finissais par voir quelque chose qui m'intriguait, ses livres posé sur la table de salon, je me penchais pour en prendre un et l'ouvrais, commençant à le lire. Je finissais par arriver à des passages très spéciale, où deux hommes commençait à s'embrasser, se toucher, et même allez bien plus loin, mes sourcils se plissait ayant du mal à comprendre pourquoi deux hommes faisaient se genre de chose, mais s'est exactement la même chose qu'avec Mia, mis à part que se sont deux hommes.

J'étais surprit lorsque je sentais Derek derrière moi, se collant à moi pour regarder se que je lisais.

Gabriel : Et bien, oui mais j'ai du mal à comprendre pourquoi deux hommes font tout ça. Dans quel but ?

Je regardais à nouveau le livre alors qu'il me disait qu'il n'existait pas que des relations homme femme.

Gabriel : Mais à quoi cela sert, deux hommes ne savent pas se reproduire. Je ne comprend pas.

Je tournais le regard vers lui alors qu'il disait que s'était tout simplement pour le plaisir.

Gabriel : Le plaisir ?

Il se collait d'avantage à moi contre mon dos, je regardais à nouveau vers le livre, me proposant qu'on face cela ensemble si je le désirais.

Gabriel : Et bien, je suppose que sa pourrait être intéressant.

Il me retournait pour que je le regarde se que je faisais, il ne veut pas faire cela pour l'argent, mais parce que je le désire, je plissais un peu les yeux, que j'ai envie de lui.. Comment je peux savoir lorsque j'aurais envie de lui ? J'étudiais bien son visage, mais revenait vers le livre vu qu'il tournait la page me montrant une image où il étaient en pleine action, j'en étais assez surpris. Il finissait par reprendre le livre pour le poser, je me levais vu qu'il désirait sortir.

On se retrouvait donc devant la limousine, ou le chauffeur nous ouvrait la porte, j'entrais donc à l'intérieur. J'écoutais se qu'il me disait, et penchait un peu la tête.

Gabriel : Pourquoi voudrait elle te planter un pieu dans le coeur ? S'est un peu excessif.

Je regardais droit devant moi comprenant que s'était une plaisanterie.

Gabriel : Ah je vois.

On était arrivé dans se magasin,  je laissais faire Derek, et suivait ensuite cette homme. Derek semblait avoir demandé au chauffeur de faire des recherches sur moi, mais évidemment il ne trouvait rien à mon sujet, comme ci je n'existais pas. Lorsqu'il me posait toute ses questions, j'étais assez perdu et regardait vers Derek, qui heureusement venait à mon secours disant qu'il choisirait tout pour moi.

Je suivais ensuite Derek, marchant à ses côtés vu qu'il ne désirait pas rentrer tout de suite mais marcher. Je le laissais me tenir la main, m'emmenant jusqu'à se parc immense, s'est la première fois que je vois ça, mais je trouve ça magnifique, je regardais partout comme un enfant qui découvrait un nouveau lieu.

Gabriel : Oui, elle s'appelle Mia, s'est une actrice pornographique, des films pour adulte. S'était très intéressant.

Je regardais devant moi.

Gabriel :ET bien, aucun n'était son genre d'homme, elle n'aime pas la manière dont il la regarde, elle voulait autre chose m'a t-elle dit et j'étais le profil d'homme qu'elle désirait.

Je le regardais du coin de l'oeil de cette question.

Gabriel : Non pas encore, mais cela m'intrigue.

On finissait par s'asseoir sur un banc dans se parc, pourquoi la ville n'est elle pas toute comme ça ? Remplis de verdure, et moins bruyant, sa serait bien plus paisible et agréable.

Gabriel : Je comprend, s'est un endroit magnifique et agréable, sa sent très bon.

Je tournais le regard vers lui.

Gabriel : Perdu ta vie humaine ? Comment ça ?

S'est assez dure à comprendre, il était un humain avant, mais est devenu un vampire. Je regardais vers l'endroit qu'il me montrait, où quelqu'un l'a transformé en "vampire".

Gabriel : Sa a du être horrible.

Je revenais dans sa direction, il tient vraiment à ce que je garde tout cela pour moi. Je le regardais bien, tentant vraiment de le comprendre, de ressentir chacune de ses émotions, de savoir ce qu'il ressent tout simplement.

Gabriel : Sa semble vraiment important pour toi, alors je ne dirais rien à personne. Mais est-ce que tu n'as dure à devoir cacher ce que tu es réellement ? De ne pas être toi même ?


Il voyait bien que je m'intéressais à lui, et qu'il ne m'effrayait pas du tout, sa devait sans doute le surprendre, sa ne doit pas lui arriver très souvent de rencontrer quelqu'un comme moi. On finissait par rentrer à l'appartement ensuite.

Gabriel : Ca m'intrigue toujours, pourquoi les personnes ont peur des vampires, tu ne sembles pas effrayant.

Je le regardais toujours intrigué, surtout qu'il disait qu'il n'était pas la seul créature sur cette terre, qu'il en existe plein d'autre.

Gabriel : ah bon.

Est-ce que Mia était quelque chose de se genre sans que je le sache ? JE me souviens de Akio qui a créé une porte étrange sur se mur, qui n'était pas là juste avant, peut-être est-il lui aussi une de ses créatures, il faudra que je lui pose la question.

Une personne venait apporter le costume que Derek m'avait prit, il me le tendait pour que j'aille l'essayer, je le posais sur le meuble et commençait à retirer mon t-shirt pour me mettre torse nu et commençait à me déshabiller ici.

Gabriel : Eeh et bien oui, pourquoi je dois me changer ailleurs ?

JE continuais donc, retirant mon pantalon, et commençait à enfiler tout ça, mais j'avais du mal avec cette cravate, je ne savais pas vraiment se que je devais en faire. Derek venait pour m'aider à me la mettre. Je le regardais bien, il semble content de cette tenue. On a passé le reste du temps à discuter de tout et de rien, s'est une personne très agréable, mais très différente de Mia malgré tout.

On finissait par arriver jusqu'à la soirée pour le livre de Derek, Mélodie arrivait comme une furie près de Derek, posant ses mains sur ses hanches.

Mélodie : Tu es en retard Derek !

Des embouteillage ? je ne sais pas trop se que sa veut dire, Je regardais bien Mélodie, elle est dans une tenue qui lui va bien, une robe qui la met en valeur, s'est une belle femme. Il y a en tout cas, beaucoup de monde. J'étais en retrait, regardant Derek monter sur scène, tout le monde se collait, moi j'étais tout au bout, voyant qu'il semblait avior finit et que tout le monde applaudissait, je faisais pareil. Je le regardais descendre ensuite, me regardant, il désirait me rejoindre mais la foule l'envahissait, je me demande pourquoi il désire tout lui parler comme ça et se ne sont pratiquement que des femmes qui essayent même de le toucher, mais des gardes du corps protège Derek et l'empêche de trop approcher.

Derek finissait par arriver à me rejoindre.

Gabreil : Elles semblent t'aimer beaucoup.

Je ne comprenais pas vraiment mais bon.

Gabriel : Ah je vois.

JE regardais qu'il buvait, je regardais donc mon verre et en faisait autant, se n'est pas mauvais, mais sa à un gout étrange. Je tournais le regard vers cette homme qui arrivait vers nous, parlant à Derek.

JE le laissais se pencher vers moi pour me renifler, il trouve que j'ai une agréable odeur, je suppose que sa doit être un compliment.

Gabriel : Merci.

MAis sa ne semble pas faire plaisir à Derek.  Je les écoutais tout les deux, Derek doit chercher le frère de cette homme. Il finissait par attraper ma main pour l'embrasser, je le laissais faire.

Gabriel : Gabriel Light.

Je le regardais bien.

Gabriel : Oui, à bientôt.

Derek l'attrapait avant qu'il ne parte pour lui dire quelque chose, je le regardais revenir vers moi ensuite, me disant que je devais me méfier de lui.

Gabriel : Une goule, qu'est-ce que s'est ?

Donc j'avais vu juste Derek ne semble pas vraiment l'apprécier. JE regardais le buffet qu'il me montrait, je m'y rendais donc regardant tout ce qu'il y avait, je prenais quelque chose et y goutait.

Mia : Gabriel s'est toi ? Wouah je m'attendais pas à te voir ici s'est cool.

Gabriel : Je suis content de te voir.

Elle me prenait le bras pour bien me regarder de haut en bas.

Mia : Et habillé avec un beau costard super hors de prix et bah tu es tombé sur une riche !

Gabriel : Oui, il s'appelle Derek Kijo;

Elle ouvrait la bouche.

Mia : Tu veux dire, vraiment Derek kijo ? l'écrivain ? J'ai toujours voulu le rencontrer !

Gabriel : Et bien, il est là-bas entrain de discuter.

Mia : Tu pourrais me le présenter, après tout on est de très bon ami. Hum mais pourquoi Derek Kijo t'a engagé au juste ?

Gabriel : Pour l'aider à s'inspirer.

Elle tentait de comprendre, et posait sa main sur sa bouche.

Mia : Tu veux dire qu'il couche avec toi ?!

Gabriel : Non pas encore.

Mia : Derek est gai ?

Gabriel : Gai ? Comme joyeux ? On peut dire qu'il est assez agréable en effet.

Mia : Mais non, gai comme pd quoi, il couche avec des hommes et n'aime pas les femmes !

Gabriel : Eeh, je n'en sais rien, je ne lui ais jamais posé la question.

Elle souriait, semblant toujours amusée par moi.

Mia : Vient on va boire un verre ensemble.

Elle m'emmenait avec elle, me redonnant un autre vers de champagne, déjà avec le premier je me sens déjà tout bizarre.

Mia : Tu sais tu me manques, je me sens seul maintenant, bon, j'ai eu quelqu'un d'autre entre temps, mais s'est pas le même, il est ennuyeux à mourir. Mais si sa te dit, on peut aller dans ma chambre d'hôtel, s'est juste à côté d'ici.

Gabriel :  Si tu veux.

Je ne sais rien refusé évidemment, mais Derek m'avait repéré avec elle, et l'avait surement reconnu. Il venait jusqu'à nous, me séparant d'elle et avait pu entendre notre conversation. Il disait clairement que non, que je restais ici avec lui.

Mia : Ravi de vous rencontrer, s'est un plaisir. J'ai compris, vous le voulez rien que pour vous pour se mois, s'est vrai qu'il est génial, je lui ais appris plein de chose pas vrai Gabriel ?

Gabriel : Oui, en effet.

Elle ricannait et regardait à nouveau vers Derek.

Mia : Je trouve que vous avez beaucoup de talent, j'ai toujours aimé vos livre, et les histoire torride entre deux hommes, j'ai toujours trouvé cela excitant.


Elle le regardait lui et ensuite moi.

Mia : JE comprend d'où vous viens vos inspiration à présent, Gabriel m'a expliqué pourquoi vous l'avez engagé.

Elle souriait amusée, mais sa ne semblait pas faire sourire Derek qui désirait s'en aller avec moi.

Mia: Vous partez déjà ? La soirée ne fait que commencé.

Elle nous regardait partir sans rien dire. On finissait par être rentré chez lui, il retirait sa cravate qu'il posait sur le canapé, je le suivais du regard, son téléphone n'a pas arrêté de sonné, sans doute Mélodie qui n'était pas contente qu'il soit parti aussi rapidement.

Gabriel : J'ai fais quelque chose qui t'a déplu ? Tu sembles, en colère.

S'est dépuis que je discutais avec Mia, il semble ne pas l'apprécier elle non plus.

Gabreil : ESt-ce que Mia est une créature que je dois éviter également ?


Il soupirait, tentant de se calmer, se laissant tomber dans le fauteuil, disant que tout ses soirée ne lui plaisait pas, je m'installais à côté de lui, continuant de le regarder.

Gabriel : Si sa ne te plaît pas pourquoi tu t'y rend ?

Il est obligé ? J'ai toujours du mal à comprendre. Je le regardais bien, sa chemise du col à moitié déboutonné qui montrait un bout de son torse, je regardais bien tout son torse et il semblait l'avoir remarqué il attrapait mon visage sur le coup pour que je le regarde.

Gabriel : Je ne faisais qu'observer.

Il sourit.

Gabriel : Comment savoir lorsqu'on désire quelqu'un ?

Sa semble le surprendre cette question. Il m'aidait donc en m'expliquant certaine chose, et en se collant bien à moi, je l'observais avec intention, le laissant faire alors qu'il caressait du bout de ses doigts le long de mon bras, mon corp frisonne s'est étrange, il posait ses lèvres contre ma gorge, encore une fois des frissons me parcourait tout le corps ainsi que de sentir la chaleur qui en sort de sa bouche. Il glissait ensuite sa main sous ma chemise pour caresser mon torse et l'un de mes tétons, il se retirait de moi ensuite pour me regarder me demandant si sa me faisait quelque chose.

Gabriel : ET bien, oui, j'ai des frissons partout et..

Je baissais la tête vers mon entre jambe.

Gabriel : Une érection.

Il ricanait, S'est Mia qui m'a apprit se thermes, je tournais le regard vers lui sur le coup. Il ne veut pas brusquer les choses malgré tout, voulant me laisser du temps pour qu'on continue d'apprendre à se connaître, sa ne fait qu'un jour que je suis ici. Et vu qu'il était tard, il me proposait d'aller me coucher, se que je faisais prenant une douche avant tout regardant mon érection encore présente mais qui commençait à disparaître malgré tout. Je partais ensuite dans mon lit pour me coucher.

Je rêvais, d'un endroit complètement différent d'où je me trouve en se moment, un endroit magnifique, où il y a de la verdure partout, des fleurs et des végétations qui brilles et plein de couleurs différentes. Des animaux les plus impressionant qu'il soit, tout était parfaitement préservé là bas.

Et une forme de renard avec neufs queue qui me regardait courant avec moi, je me trouvais moi aussi sous cette apparence, on était pas les sens, il y avait tout plein autour de nous, tous différents. Certains sous forme humaine, possédant toujours les oreilles et leurs queues.

Je finissais par ouvrir lentement les yeux, quel rêve étrange... Je finissais par me lever. Pourquoi on se sent toujours aussi fatigué le matin ? Je passais toujours pas la salle de bain pour me réveiller le visage à l'eau froide et me regarder dans le miroir, tentant à chaque fois de me rappeler de qui je suis. Je finissais par sortir sentant la bonne odeur de la cuisine, Derek était déjà réveillé et habillé et a préféré préparé le déjeuné lui même.

Gabriel : Bonjour, oui j'ai bien dormi.

Je m'installais devant lui, regardant la tasse de café qu'il me donnait.

Gabriel : J'ai eu des images étrange dans ma tête pendant mon sommeil.

Il me regardait parlant d'un rêve et me demandait se que s'était.

Gabriel : Je me trouvais dans un endroit magnifique, tout était remplis de verdure et de couleur. J'étais un renard avec plusieurs queue et on était nombreux, on semblait très heureux.

Sa semble le surprendre.

Gabriel : Est-ce que sa signifie quelque chose ?

Il n'en sait pas plus que ça on dirait, je goutais au café, se n'est pas mauvais, je déjeuné donc en le buvant.

Gabriel : Est ce- qu'on va sortir aujourd'hui ?

Il semble avoir du travail.

Gabriel : D'accord, et je peux t'aider ?

Il souriait, sans doute voit-il des sous entendu sous cette question.

Gabriel : Je me demandais, Akio celui qui m'a trouvé se travail, est-il une créature lui aussi ? Il a créé sur un mur une sorte de porte noir, qu'on a traversé pour se retrouver dans un autre endroit.

Il semble que j'avais raison, s'est un sorcier.

Gabriel : Un sorcier, s'est dangereux ?

Un sorcier peut être entre les deux, entre le bien et le mal, cela dépend quel voix il choisit, je réfléchissais.

Gabriel : Il ne semblait pas méchant en tout cas. Il m'a aidé et a aidé mon frère, il doit être un gentil sorcier.

Je me demande comment va mon frère, est-ce qu'ils vont me prévenir lorsqu'il se réveillera ? J'ai se téléphone que Akio m'a donné, j'espère qu'ils vont penser à me téléphoner. Peut-être qu'il en sera d'avantage sur nous, sur qui nous sommes. Je repensais à se rêve, sa semblait si réelle, je m'y revoyais encore, où on s'amusait à créer de la magie pas pour faire du mal, mais pour la nature.Une main se tendait vers moi, criant mon prénom, cette fois ci j'étais sous cette forme humaine, en face une femme elle aussi avec des queues de renard et des oreilles, de long cheveux bleu ciel et des yeux bleu.

"Gabriel, Castiel, sauvez vous ! "


Derek n'arrêtais pas de m'interpeller, je revenais rapidement à moi.

Gabriel : Pardon, j'étais perdu dans mes pensées.

Je regardais ma main, Derek se posait des questions.

Gabriel : J'ai eu encore des images dans ma tête.

Je le regardais à nouveau.

Gabriel : Une jolie femme qui pleurait, qui nous suppliait mon frère et moi, de nous sauvez.

Je détournais le regard, ne comprenant pas, Derek disait que s'était peut-être mes souvenirs qui me revenait.

Gabriel : Tu penses ?

Je le regardais à nouveau.

Gabriel : Elle semblait bien me connaître, et semblait être attaché à nous, elle avait des queues de renards ainsi que des oreilles comme dans se rêve.

Sa semble encore plus l'intrigué cette fois ci, et comptait bien se renseigner en prenant son ordinateur.

Gabriel : Qu'est-ce que tu fais ?

Il fait des recherches, je me levais pour me mettre à côté de lui afin de regarder ce qu'il cherchait.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Lun 25 Sep - 22:39

je le laissais au buffet pour lui manger tranquillement pendant que moi je retournais parmi mes invités, si je fais pas un petit effet Mélodie va encore me le faire payer. Sa n'allait pas duré très longtemps bien vite j'apercevais Gabriel discuté avec une femme et je la reconnais. Je suis pas fan de se genre de video, mais c'est pas la première fois qu'elle viens à l'une de mes réceptions et j'ai assez entendu parler d'elle. 

Derek: excusez moi.

J'abandonnais mes invités marchant dans leurs direction, mes sourcils se fronçaient ayant assez entendu. Je l'attrapais contre moi pour à nouveau me l'approprier lançant un mauvais regard à cette fille.

Derek: je suis désolé mais il va devoir décliner votre invitation.

J'aime déjà pas ses manières à celle la.

Derek: ravis que sa vous plaise.

ma tête montre bien le contraire, je sais que c'est mal de frapper une femme! mais peut être que si je me contentait de lui briser le cou.

Derek: Gabriel on rentre.

J'ignorai cette fille tirant Gabriel par le poignet pour l'obliger à me suivre, Aidou me regardait au loin le sourire aux lèvres avant que je monte dans ma limousine pour rentrer. J'étais silencieux tout le long tentant de me reprendre mais c'est assez difficile. A peine rentré, je retirai cette maudite cravate comme ci je me libérai d'une corde qui n'a cesser de m'étrangler et éteignais se foutu téléphone!

Derek: oui d'une certaine manière Gabriel, je sais pas comment tu as fais pour supporter cette fille durant un mois entier!

Je le regardais soupirant avant de m'asseoir sur le canapé, j'ai bien envie de lui répondre "oui! c'est sans doute une saloperie de succube" mais à vrai dire j'en sais rien, c'est surement qu'une pouffe toute à fait ordinaire.

Derek: t'en fais pas c'est juste que...j'aime vraiment pas me rendre à se genre de réception.

je penchais ma tête vers l'arrière regardant vers le plafond.

Derek: j'y suis obligé, cela fait parti de mon travail.

je le regardais à nouveau et le surprenais à me regarder, j'attrapais son menton penchant mon visage vers le siens.

Derek: et bien que fais tu?

Je souriais.

Derek: tu observe hein?

je le lâchais redressant haut les sourcils, il a toujours des questions aussi étrange. Cela m'amusait malgré tout, je me collais de plus plus à lui.

Derek: je dirais qu'on ressent une forte attirance, on a envie d'être très proche de cette personne. 

je posais le bout de mes doigts contre son bras, le caressant doucement.

Derek: on a envie de le toucher, de l'embrasser.

Je posait mes lèvres contre sa nuque, ayant plus envie que de l'embrasser sur le moment. Je montrais mes yeux de vampire sans qu'il puisse les apercevoir et me laissais un peu aller sur l'instant en glissant ma main sous sa chemise hésitant pas à le caresser. Je fermais les yeux me calmant avant de me décaler de lui.

Derek: qu'est ce que sa t'a fais?

Je baissais les yeux vers son entre jambe ne pouvant m'empêcher de ricaner.

Derek: je vois néanmoins on va en rester la pour se soir, tu n'es la que depuis se matin après tout. Comme je l'ai dis j'ai envie de prendre mon temps et lorsque sa sera ton tour d'avoir envie de me toucher, on ne reparlera.

je regardais à nouveau son entre jambe.

Derek: malgré que c'était déjà bien partit.

Je regardais ma montre avant de me mettre debout.

Derek: il est tard va prendre ta douche et va te coucher, on se verra demain.

Je faisais de même bien que je me couchais pas tout de suite, je me mettais à écrire une nouvelle histoire. Un peu inspiré de cette première journée avec Gabriel, peut être que Mélodie avait raison tout compte fais.

C'est moi qui étais levé le premier et surtout je me chargeais moi même du petit déjeuné. Je levais les yeux vers Gabriel le sourire aux lèvres.

Derek: bonjour, alors bien dormi?

je lui montrais la chaise devant moi pour qu'il s'installe.

Derek: tu semble encore endormi, prend un café.

J'allais porter ma tasse à mes lèvres avant qu'il me parle de ses images dans sa tête.

Derek: tu as tout simplement rêver Gabriel, nous rêvons tous c'est normal.

je buvais tout en l'écoutant.

Derek: des renard avec plusieurs queue? voilà un rêve peu banal.

J'haussais les épaules posant à ma tasse sur la table.

Derek: j'en sais rien, peut être que tu as une imagination débordante.

je soupirais faisant une tête démoralisé.

derek: malheureusement je ne peux pas, j'ai beaucoup de travail à rattraper.

Il me faisais sourire à nouveau et lui lançait un certain regard séducteur.

Derek: ne t'en fais pas tu m'aide déjà beaucoup.

la par contre je reprenais une mise sérieuse, il me parle de celui qui l'a engager?

Derek: c'est sans doute un sorcier Gabriel, un être qui utilise la magie pour toute sorte de chose.

je croisais les bras.

Derek: cela dépend quel camp il a choisi, certain choisissent de faire le bien et d'autre le mal.

Il est vraiment trop naïve.

Derek: tu ne devrais pas faire confiance au premier venu Gabriel, il a peut être profité de ta situation pour te manipulé. C'est comme cette fille, tu étais prêt à la suivre à l'hotel juste parce qu'elle te l'a demander. Si un mec qui te semble sympa te demande de sauter d'un pont tu le ferai? réfléchi un peu Gabriel et pense un peu par toi même.

Il m'écoute la? je le secouais un peu pour le faire revenir parmi nous.

Derek: Gabriel? est ce que tu as écouté un mot de se que je t'ai raconté?

encore des images? c'est peut être pas que son imagination tout compte fais.

Derek: qu'est ce qui tu as vu?

C'est peut être plus inquiétant que je l'imaginais, si c'est vraiment des souvenirs il a donc une personne en danger.


Derek: tu as peut être tes souvenir qui reviennent.

encore cette histoire de renard? je me levais prenant mon ordinateur portail.


Derek: je vais faire des recherche pour savoir qu'elle genre de créature tu as vu. sa me dit vaguement quelque chose mais..je préfère être certain.

je lui montais des photos ou plutôt des dessin de créature mythologique.

Derek: c'est ce que tu as vu?

sa semblait lui être familier bien que sa ressemblait pas à la femme qui a vu.

Derek: se sont des kistunes des sortes de renard pouvant possédé jusqu'à neuf queues. Il a plusieurs rumeurs, certain pense que se sont des créatures céleste bien veillant d'autres parle d'esprit renard qui prend possession des mortel afin de se servir d'eux. Enfin de toute façon il ne faut pas trop se fier au histoire. Si on devait les écouter les vampires craindrai l'ail ou brûlerai au soleil...c'est stupide.

j'en ricanais encore de ses bêtises.

Derek: quoi qu'il en soit, on sait quel genre de créature tu vois dans "tes visions" ou tes rêves. Sa finira bien par te revenir à un moment à l'autre.

je fermais mon portail le regardant.

Derek: peut être que je t'inspire moi aussi, tu avais pas eu se genre d'image quand tu étais avec cette Mia.

j'étais fier sur le coup et me levais.


Derek: je vais devoir m'absenté, utilise le pc pour faire des recherche si tu le souhaite sur toute sorte de question que tu te pose. Suffit de taper les mots que tu souhaite et le reste se fera tout seul.

je prenais son menton.

Derek: ne sort en aucun cas de cette appartement, tu m'attend bien sagement et ne fais confiance à personne d'autre que moi. Que se soit Akio ou même cette Mia, personne.

J'approchais mes lèvres des siennes mais me décalait marchant vers la porte pour sortir, cette fois c'est l'une de mes voitures de sport que je prenais me rendant jusqu'à l'hopital. Je trouvais se fameux frère du nom de castiel, il est toujours dans le coma. Je m'approchais pour l'observer, il a le même genre d'odeur que Gabriel. 

Derek: vous êtes qui tout les deux? l'un est amnésique et l'autre dans le coma...les coïncidences moi j'y crois pas.

je regardais autour de moi pour m'assurer qu'il est personne avant de prendre la main de castiel voulant le mordre afin de voir si il avait également un sang spécial. Mais celui ci m'attrapais le poignet fermement malgré que ses yeux étaient toujours fermé.

Derek: qu'est ce que...

je voyais la couleur de ma peau viré au gris comme ci mon corps se mettait à mourir, je le forçais à me lacher et heureusement je reprenais mes couleurs.

Derek: c'est quoi se bordel?

" qu'est ce qui se passe?"

je regardais l'infirmière qui mettait la main de castiel correctement sous les draps.

" qui êtes vous?"

je l'attrapais la regardant bien dans les yeux pour l'hypnotisé.

Derek: vous allez transférer se patient dans les quartier de haute surveillance, il n'y aura que son frère et moi même qui auront le droit de visite, je m'occupera moi même de la note.

" bien sûr, je vais vous envoyer le formulaire"

Derek: parfais.

je la laissais partir, moi je regardais ma main ensuite castiel avant de me rendre à la réception m'occupant de la paperasse. Je retournais vite à ma voiture n'ayant pas terminé ma route, c'est dans cette entreprise d'escort que je me rendais. 

Derek: c'est vous Akio?

il semblait sourire me reconnaissant, je me genais pas commençant à fouiller dans ses papiers et trouvait vite le contrat de Gabriel.

Derek: il ne travail plus pour vous désormais.

je déchirais la feuille en morceau devant les yeux.

Derek: tentez de vous approchez de lu ou de son frère et je vous fais la peau.

je faisais un petit sourire le regardant tenter d'utiliser ses pouvoirs.

Derek: inutile, j'ai dessiné un symbole sur votre porte avant d'entrer. On ne pourra pas utiliser la magie dans se bâtiment.

J'haussais les épaules.

Derek: j'ai quelques siècles d’existence sorcier, je connais quelque truc.

je montrais mes yeux de vampire .

Derek: donc on disais, Gabriel est à moi alors bat les pattes.

je tournais les talons sortant comme ci de rien étais et repartit jusqu'à l'appart, Akio allait vite avoir un nouvel invité qui m'avais suivi dans ma petite balade.

Aidou: et oui moi aussi je tente de comprendre pourquoi derek kijo se donne autant de mal pour un être qui semble si...banal

il prenait une chaise pour tranquillement s'asseoir.

Aidou: crois à mon expérience, il n'est pas banal se mec. Dès que j'ai senti son odeur, j'ai passé ma nuit à imaginé des nombreuse possibilité comment le dévoré.

il prenait un grande respiration montant ses yeux de goule.

Aidou: j'ai malheureusement pas réussit à me décidé.

il prenait plusieurs dossier des "employer" de Akio les regardant une par une.

Aidou: mais je m'égard, j'avais un objectif autre fois mais aujourd'hui il a changé. Dévoré Gabriel me semble bien plus jouissif que retrouver mon frère du moins pour le moment, mais pour ça tu va devoir m'aider. Il faut avoué que Derek ne sera pas si facile à avoir que ça, alors si coopère sa devrai me facilité la tache.

il le regardait bien droit dans les yeux faisant sortir un kagune de couleur rouge et mauve de son dos, l'entourant autour de son bras jusqu'à que son extremité devienne aussi tranchant qu'un sabre.

Aidou: il est préférable d'être de mon côté démoniste, j'en ai déjà bouffer plus d'un de ton espèce. Je sais comment m'y prendre pour vous donnez le meilleurs goùt possible.

Il faisait un grand sourire.

Aidou: alors on est ami? ou non?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Mar 26 Sep - 5:29

Je me demande si en effet, mes souvenirs n'essaye pas de revenir faire surface. L'idée me fait plaisir, car je désire vraiment en savoir plus, découvrir qui je suis, et d'où je viens. Mais si les images que j'ai eu son exact, il nous ait arrivé quelque chose de grave, et cette femme semblait avoir peur pour nous, mais elle semblait également en dangers. Je tente de me rappeler, mais rien y fait, je me concentrais donc sur les recherches que faisait Derek via son ordinateur portable, grâce à cette machine il va pouvoir découvrir quel créature j'ai pu voir.

Gabriel : Des kitsune.. ?

Je regardais bien vers l'écran, observant tout avec beaucoup de curiosité et écoutait tout ce que Derek en lisait. il semble ne pas savoir beaucoup de chose concernant ses créatures, peut-être sont il rare, et que personne n'en n'ont encore croisé. Je le regardais alors qu'il me parlait de légende concernant les vampire, à propos de l'ail et du soleil.

Gabriel : S'est vrai que l'ail sent mauvais mais de là à l'utiliser comme arme contre les vampires.

Oui, nous sommes fixé concernant les images que j'ai eu, se sont donc des kitsunes que j'ai pu voir dans mes rêves.

Gabriel : S'est vrai, je n'ai jamais eu se genre de vision avec elle.

Je lui souriais sur le coup, je retirais se sourire vu qu'il devait s'en aller, et donc me laisser seul.

Gabriel : Ah, d'accord.

Je regardais le pc, et m'installer donc sur la chaise, il m'autorise à l'utiliser pour répondre à toutes mes questions. Il m'attrapait le menton avant de s'en aller, je le regardais bien sur le coup, écoutant se qu'il me disait. Il semble s'inquiéter pour moi, ne désirant pas que je sorte et que je ne fasse confiance en personne, ni à Mia et ni à Akio.

Gabriel : Eeh oui, je ne fais confiance en personne.

Je le regardais bien alors qu'il approchait ses lèvres proche des miennes mais finissait par se retirer pour s'en aller, je gardais le regard vers lui malgré tout jusqu'à ce qu'il finisse par s'en aller. Je regardais le pc, me demandant se que j'allais bien taper.

Gabriel : Gai

S'est le seul mot qui me venait à l'esprit, je voyais plein d'image d'homme ensemble, entrain de s'embrasser, je cliquais sur plusieurs image, observant chacune d'entre elle, je finissais par me retrouver sur un site étrange, où il y avait des vidéos à présent, où il faisait plus que s'embrasser, sa me fait penser à Mia, et les tournages qu'elle faisait mais avec des hommes. Je faisais des grands yeux voyant tout se qu'il faisait, on met réellement ça, la bas ?

Je me levais pour aller dans le frigo me chercher un truc à grignoter car j'avais faim, je me réinstallait grignotant les chips tout en regardant cette vidéo. J'ignorais que Derek était partit voir mon frère dans le coma. Ni de se qu'il allait arriver, malgré le coma il est plongé il arrivait à se défendre, et utilisait une magie sur lui, sans doute une magie défensive.

Il partait rendre visite ensuite à Akio, qui était dans son bureau, occupé avec tout ses paperasse. Il tournait le regard voyant Derek arriver, et le reconnaissait évidemment, il souriait au début ne se doutant pas de se qu'il venait faire ici.

Akio : Oui s'est moi, alors votre client vous plaît ?

Il retirait bien vite son sourire le voyant fouiller ses papiers.

Akio : Eeh tu fais quoi là ?!

Il trouvait mon contrat et le déchirait en deux, Akio se levait de sa chaise sur le coup.

Akio : Tu te prends pour qui ?! Me faire la peau hein ?!

Il tendait la main dans sa direction, désirant utiliser sa magie, mais rien ne se produisait.

Akio : S'est quoi cette merde ?!

Il baissait la main l'entendant dire ça, il en fronçait bien les sourcils n'étant pas du tout content. Il le regardait bien, alors qu'il montrait ses yeux de vampire, le menaçant une nouvelle fois avant de tourner les talons et de s'en aller.

Akio : Enfoiré de vampire, pourquoi il s'intéresse autant à cette idiot d'amnésique.

Il tournait le regard entendant la voix de Aidou cette fois ci, qui avait suivit Derek.

Akio : Vous êtes qui vous ?

Il le regardait s'asseoir sur la chaise, lui le regardait bien. Il plissait les yeux de se qu'il pouvait lui dire.

Akio : Tes une goule s'est ça ?

Vu les yeux qu'il montrait, cela voulait bien dire que s'était le cas. Il le regardait fouiller dans ses dossiers comme ci de rien était.

Akio : Qu'est-ce que tu me veux.

Il l'écoutait parler, alors qu'il lui faisait part de ses intentions et du pourquoi il était ici. Il voulait que Akio l'aide à avoir se qu'il désirait, et donc de me dévorer, il ne pensait qu'à ça depuis qu'il a sentit mon odeur tout à l'heure.

Akio : Pourquoi je voudrais t'aider, je te connais pas, va donc bouffer se type sans mon aide.

Mais Aidou finissait par sortir ses kagoune, se montrant plus menaçant cette fois ci, Akio plissait les sourcils sur le coup. Il grimaçait bien des menaces qu'il lui faisait, sa faisait la deuxième fois en une journée, Derek et maintenant lui.

Akio : Ok, je vais t'aider.

Il soupirait, s'asseyait sur sa chaise.

Akio : Mais se Derek à l'air coriace, il connait les sceau et à bloquer mes pouvoirs, il semble en savoir pas mal de chose sur les sorciers. Mais Gabriel me connait, il est super naïf, alors je pense que je pourrais l'éloigner de Derek.

Il souriait sur le coup.

Akio : Je vais me charger de ça, je te contact, dès que se sera fait.

Il le regardait s'en aller, il attrapait la carte de visite qu'il lui avait laissé et le mettait dans sa poche. Il sortait ensuite, regardant la marque qu'avait laissé Derek, il devra s'en occuper pour enlever ça, mais finissait par entrer dans sa voiture se rendant jusque devant l'appart de Derek, se rendant compte qu'il n'était pas encore rentré à son plus grand bonheur, il en souriait sachant que j'étais encore seul. Il prenait donc son téléphone pour me sonner, moi j'attrapais celui ci regardant le numéro, s'était Akio, qu'est-ce que je fais ? Derek a dit que je devais me méfier, mais je finissais malgré tout par décrocher.

Akio : Gabriel, comment sa se passe avec ton nouveau client ?

Gabriel : Très bien.

Akio : Je t'appelle parce qu'on a un gros soucis, s'était une erreur de ma part de t'avoir mis avec lui, il est venu à mon bureau me faire un scandale, il ne veut plus que je t'aide à payer pour ton frère.

Gabriel : Quoi, il a fait ça ?

AKio : Oui, tu dois faire attention Gabriel, il n'est pas quelqu'un de confiance. Je pense qu'il s'intéresse à toi et à ton frère, est-ce que tu lui as parlé de quelque chose te concernant ? Ou bien.. Tu sais s'est un vampire, est-ce que tu lui as fait boire ton sang ?

Gabriel : Je.. oui, mais je ne pense pas qu'il soit contre moi.

Akio : Tu ne dois faire confiance en personne dans se monde Gabriel, et surtout pas un vampire, se sont les pires. Se sont des manipulateur, il ferait tout pour te garder pour lui tout seul et avoir ton sang. Il faut que tu me fasses confiance sur se coup là, demande lui où il a été, je parie qu'il va te mentir. S'en parler, qu'il a été rendre visite à ton frère à l'hôpital, encore une fois, je parie qu'il va nié les fait.

Akio souriait bien voulant me mettre contre Derek, nous séparer s'était plutôt lui qui me manipulait mais bien sur, j'étais loin de le comprendre.

Gabriel : Il m'a dit que s'était à toi que je ne pouvais pas faire confiance.

AKio : Evidemment, vu qu'il veut te garder pour lui tout seul. Il fera ça avec toutes les personnes que tu rencontres, les vampires sont possessif, tu comprends ?

Akio voyait la voiture de Derek se garer et monter jusque chez lui. Moi j'entendais des bruits de pat.

Gabriel : Il arrive.

Akio : Ne lui parle surtout pas de notre conversation ok ? Pose lui des questions, et vois s'il te dit la vérité ou non, tu seras fixé. MAis fait attention à toi surtout, je te conseil de partir rapidement de là, je t'envois mon adresse si jamais tu as besoin.

Je regardais mon téléphone vu qu'il venait de décrocher, deux secondes après je recevais un message avec son adresse. Voyant Derek rentrer, je cachais mon téléphone dans la poche de mon pantalon.

Gabriel : Eeh oui, je me suis renseigné sur pas mal de chose.

Je le regardais bien.

Gabriel : Tu étais où depuis tout se temps ?

Comme le disais Akio, il ne me disait pas qu'il était chez Akio, et même rendre visite à mon frère à l'hôpital. JE détournais le regard, je ne sais plus a qui je dois faire confiance ou non. Il voyait bien que j'étais assez perdu.

Gabriel : Tu m'as dit de ne faire confiance en personne n'est-ce pas ?

Je le regardais à nouveau.

Gabriel : Alors pourquoi je devrais te faire confiance toi ?

Sa semble le surprendre évidemment.

Gabriel : JE sais que tu me mens, pourquoi tu as été voir mon frère ?

Je me levais sur le coup.

Gabriel : Tu veux son sang, comme tu veux le miens s'est ça ? Tu veux qu'on soit à toi.

Il ne comprend pas pourquoi je lui sors tout ça, il se demande même si j'ai vu quelqu'un entre temps qui m'aurait dit toute ses choses, pour me manipuler. Il semble inquiet, sans doute à t-il peur que je m'en aille car il veut me garder pour lui tout seul comme l'a dit Akio.

Gabriel : Je suis fatiguée, je vais me reposer.

Je préférais éviter de lui parler pour le moment, j'ai besoin d'être seul, je me rendais jusqu'à ma chambre, fermant la porte derrière lui. Je sortais mon téléphone ensuite regardant l'adresse que m'a donné Akio, comment je suis censé savoir où sa se trouve ? Je restais plusieurs heure dans ma chambre, Derek a toqué plusieurs fois pour entrer, qu'on discute mais je ne lui répondais pas, je ne sais plus à qui faire confiance ou non, et les paroles de Akio m'ont bien marqué. Après tout je ne connais Derek que depuis un peut plus de 24heure à peine et Akio a eu raison sur toute la ligne. Je n'entendais plus rien, il est surement partit se coucher dans sa chambre, j'ouvrais donc discrètement la porte, je finissais donc par sortir de chez lui, il faisait bien noir, je marchais sans savoir où j'allais mais se qui est sur s'est que je m'éloignais bien de chez Derek.

Je croisais quelqu'un dans la rue, et lui demandait de m'aider pour savoir où se trouve cette adresse.

" Vous aurez plus de chance d'appeler un taxi pour vous y conduire. "

Gabriel : Comment appelez un taxi ?

" Je vais le faire pour vous".

Il le faisait donc.

" Voilà, vous n'avez plus qu'à attendre ici, il va arriver, je vous laisse, bonne soirée. "

Gabriel : Merci.

J'attendais donc, une voiture se garait devant moi, il m'ouvrait la porte, j'entrais donc à l'intérieur et lui donnait l'adresse. Il me conduisait jusque là.

Gabriel : Merci.

" Sa fait vingt cinq euros. "

Gabriel : Je n'ai pas d'argent;

" Tes sérieux mec ?! "

Akio : S'est bon, tenez je vous règle sa note.

Il lui donnait l'argent, je sortais donc.

Akio : Content de voir que tu vas bien Gabriel, et que Derek ne t'a rien fait. Tu as eu raison de me faire confiance sur se coup là.

Gabriel : Tu avais raison, il m'a menti sur se qu'il a fait aujourd'hui, il a bien été rendre visite à mon frère et me disait de ne faire confiance en personne, surtout à toi.

Akio : Evidemment, il veut te garder pour toi tout seul. Vient avec moi.

Il posait son bras autour de mon épaule pour me conduire jusque chez lui, je le suivais.Une fois à l'intérieur je m'installais sur son fauteuil.

Akio : Tu lui as parlé de quelque chose te concernant ? Depuis quand tu trouves qu'il a changé à ton sujet ?

Gabriel : Et bien, je ne sais pas vraiment, il semblait gentil avec moi.

Akoi : Moué, tu m'as dit qu'il avait gouté à ton sang.

Gabriel : Eeh oui, je m'étais coupé, s'était douloureux et il a perdu un peu le contrôle à cause de l'odeur de mon sang, il a dit que s'était la première fois qu'il goutait à un sang comme le mien.

Akio : Je vois.

Il plissais les yeux, ayant déjà envoyé un message à Aidou pour lui prévenir que j'étais avec lui.

Akio : Tu n'es pas juste un humain banal pas vrai ?

Gabriel : Je n'en sais rien, j'ignore qui je suis mais..

Est-ce que je dois lui parler de mes rêves ?

Akio : Mais quoi ?

Gabriel : J'ai fais des rêves étrange.

Akio : Des rêves ? Vas y raconte.

Mais une personne toquait à sa porte, s'était autre que Aidou, je le regardais entrer, me souvenant de lui.

Gabriel : Bonsoir, oui je vous reconnais, vous trouvez que je sens bon.

Sa semble le faire sourir, il s'installait à côté de moi, Akio le regardait faire.

Akio : Attend, il me parlait justement de rêve qu'il faisait.

Gabriel : Je hum oui, mais je ne me souviens plus de trop.

Je sais que Aidou est une goule, Derek me l'a dit, et que je ne devais pas lui faire confiance, car il était dangereux, il me renifle encore une fois.

Gabriel : Vous êtes une goule, qu'est-ce que s'est exactement ?

Sa semble l'amusé, mais Derek a oublié de me l'expliquer, il était tellement en colère quand il est rentré que sa a du lui sortir de la tête. Il me montrait ses yeux, bien différent de ceux de Derek.

Akio : Moué, je vais vous laissez, je vais faire un tour.

Gabriel : Tu, me laisse seul ?

Akio : Non tu es avec Aidou, il va s'occuper de toi t'en fais pas.

Gabriel : Attend..

Il se téléportait, je n'étais pas très rassuré d'être seul avec Aidou. Je commence à me poser des questions, pourquoi Akio m'a laissé seul avec lui sachant se qu'il est ? Je tournais le regard vers Aidou qui s'approchait d'avantage de moi, attrapant ma main pour la renifler et glissait sa langue contre ma peau.

Gabriel : Pourquoi vous me léchez ?

Je tentais de retirer ma ma main, mais je gémissais alors qu'il me mordait.

Gabriel : Qu'est-ce que vous faîtes ?!

J'écarquillais les yeux vu que ses kagunes sortaient sans doute sous l'extase du gout de mon sang.

Gabriel : Lachez moi.

J'arrivais à me retirer de lui, je me levais reculant jusqu'à me cogner contre la table, je regardais tout en tenant ma main qu'il avait mordu. Il se levait à son tour, et m'attrapait avec l'une de ses kaguen qui brisait la table derrière moi et me plaquait au sol, il semblait complètement hystérique et effrayant. J'ai du mal à respirer, il met toute sa force de son kagune contre mon torse, je crachais du sang.

Gabriel : Pourquoi..

Il se mettait juste au dessus de moi, je fermais les yeux alors que je pensais qu'il allait me tuer, mais j'entendais la voix de Derek ensuite, j'ouvrais les yeux pour le regarder, il fonçait sur Aidou pour s'en prendre à lui et me sauver. Il se battait longtemps avec lui, et arrivait à expulser Aidou par la fenêtre, il venait rapidement vers moi.

Gabriel : Pardon, je me suis trompé, je ne savais plus qui croire.

Il me disait de me taire, et mordait sa main pour me faire boire son sang, je toussais vu que le gout était étrange, mais je commençais à me sentir mieux. Il m'aidait à me relever, se qui est sur s'est que Aidou n'allait pas abandonner l'idée me concernant maintenant qu'il m'a goûté.

Il m'aidait à sortir de là, et me mettre dans sa voiture, il démarrait comme une furie ensuite pour rentrer. Akio se téléportait à côté de Aidou qui se redressait seulement.

Akio : je peux savoir se que tu as foutu, maintenant Derek l'a récupéré, et il va savoir que je t'ai aidé. Gabriel n'aura plus confiance en moi à présent.

Il levait les mains.

Akio : Eh calme, s'est pas de ma faute si tu as traîné et que t'a voulu jouer avec !

Nous on se retrouvait chez lui, j'étais encore un peu sous le choque de se qu'il venait de d'arriver.

Gabriel : S'est Akio qui m'a appelé quand tu n'étais pas là, il m'a dit que je ne devais pas te faire confiance, que tu es allé le voir pour ne plus qu'il m'aide à sauver mon frère. Que tu me voulais pour lui tout seul ainsi que mon frère, s'est pour ça que tu étais allé le voir.. pour avoir son sang à lui aussi. JE suis désolé, tu m'as dit de ne faire confiance en personne, et je ne savais plus qui croire.

Je haussais les épaules.

Gabriel : Mais s'est toi qui avais raison, Akio est un méchant sorcier, il m'a laissé seul avec Aidou.. Il voulait me manger, s'est ça une goule ?

Il me servait un café, je le prenais dans mes mains, il ne voulait plus rien me cacher à présent, et me disait qu'en effet il avait été voir mon frère et que malgré son état de coma, il pouvait se défendre.

Gabriel : Peut-être qu'il est en dangers là-bas, si aidou veut me manger, il voudra peut etre le faire aussi avec mon frère..

Il me promettait qu'il allait le protéger, et emmener mon frère ici avec tout les soins qu'il lui faut, et qu'il allait tout payer.

Gabriel : Pourquoi tu fais tout ça pour moi et mon frère ? On ne se connait pas vraiment.

Je lui attrapais sa main avant qu'il ne parte téléphoner pour régler le problème de mon frère.

Gabriel : Merci Derek. Tu m'as sauvé se soir.

je finissais par le lâcher, buvant mon café, je doute que j'arriverais à trouver le sommeil facilement à présent, il s'installait à côté de moi.

Gabriel : Mon frère arrive à se défendre malgré qu'il est endormis, alors pourquoi moi je n'y parviens pas ?

Il ne semble pas savoir, on restait un moment là, mais yeux commençait à se fermer tout seul, je finissais par m'endormir sur Derek.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Mer 27 Sep - 23:01

Ayant réussit à convaincre Akio de l'aidait, il repartait attendant impatiemment des nouvelles. Moi aussi je rentrais après m'être acheté un paquet de cigarette. 

Derek: alors tu t'es amusé avec les recherche?

je me sortais une cigarette tout en le regardant, il me regarde étrangement depuis mon retour.

Derek: j'ai eu deux trois choses à faire et j'avais plus de cigarette.

je plissais un peu les yeux gardant ma cigarette pincer entre mes lèvres.

Derek: oui c'est ce que je t'ai dit.

Mais qu'est ce qui lui prend tout d'un coup?

Derek: je peux savoir se qui te prend tout d'un coup? bien sûr que tu peux me faire confiance.

Comment il peut savoir que j'ai été voir son frère? 

Derek: Gabriel comment le sais tu? qui t'a parlé?

je m'approchais de lui 

Derek: qui ta mis cette idée à la con en tête? 

Il perd confiance en moi, c'est mauvais...il a du avoir de la visite d'une façon ou d'une autre. Je le suivais voulant entrer dans sa chambre mais il avait fermer à clé.

Derek: Gabriel laisse moi entrer qu'on discute. Gabriel?

et merde! je réfléchissais finissant par le laisser entendant dans ma chambre mais restait assis à mon bureau. j'attendais calmement jusqu'à que j'entendre la porte de sa chambre s'ouvrir, je faisais rien et attendait simplement. Il est partit surement retrouver celui qui a tenter de le retourner contre moi.
en regardant par la fenêtre le voyait qu'on l'aidait à prendre un taxi, bon sang Gabriel tu es vraiment trop naif. 

Je descendais moi aussi prenant ma voiture, j'ai un très mauvais pressentiment et si se sorcier tente de lui faire du mal! je le dégommerais! sa fais peut être longtemps que j'ai plus tuer quelqu'un mais je suis certain ne pas avoir perdu la main.

Gabriel arrivait avant moi sur les lieu et tomba dans le piège de Akio, bien rapidement Aidou arrivait sur les yeux plus qu'impatient. 

Aidou: Gabriel, j'en n'étais sur qu'on se reverrai rapidement. 

il faisait un grand sourire avant de s'asseoir à côté de lui.

Aidou: attendre? j'espère que tu plaisante, j'ai déjà l'impression d'avoir attendu une éternité pour le retrouver.

Il se penchait reniflant son odeur une fois de plus.

Aidou: quoi Derek ne t'a pas expliqué? se vampire est peut être un peu trop sûr de lui.

il montrait déjà ses yeux de goule, maintenant Aidou est dans son petit monde il ne prêtait même plus attention à Akio qui préférait s'en aller. Lui attrapait la main de Gabriel se mettant à lécher sa peau avec beaucoup d'envie.

Aidou: sa me semble évident Gabriel.

il le mordait rapidement, le goùt de son sang le faisais frémir son Kagune sortait même de son dos. Gabriel réussit à se dégager pour le moment, Aidou léchait ses lèvres tout en se redressant.

Aidou: j'ai jamais goûter quelque chose d'aussi...unique!

il l'attrapait avec son Kagune le tapant contre le table derrière qui se brisait avant de l'écraser contre le sol. Il se serrait de plus en plus comme l'étreinte d'un serpent autour de sa proie.

Aidou: parce que je suis une goule voyons, se qui me fais vibré c'est la chair qui se colle à tes os et je vais en savourer chaque parcelle.

Derek: non je crois pas.

Aidou: hein?

je lui refilais un coup l'obligeant à lacher Gabriel.

Aidou: t'es vraiment lourd Derek!

il me fonçait dessus tentant de m'avoir avec son kagune mais je suis bien plus rapide que lui se qui me fais un avantage pour l'instant. Je réussis à l'attraper le visage le balançant par le fenêtre avant de vite me retourner marchant vers Gabriel.

Derek: silence et bois ça.

je me mordais le poignet avant de l'obliger à boire, en tout cas mon sang fonctionne tant mieux. Je l'aidais à se relever.

Derek: on doit pas rester ici, Aidou ne va plus te lâcher après ça.

je le tirais pour vite courir jusqu'à ma voiture et le faisais monter à l'intérieur pour vite démarrer, Aidou se redressais tout en tournant le regard vers Akio.

Aidou: l'afferme crétin ou je te vide de tes entrailles!

il me mettait debout levant les yeux.

Aidou: la viande à meilleurs goût quand la peur est présente, je sais se que je fais! je connais les bonne saveur est ce que tu peux en dire autant? bien sûr que non! suffit de te regarder pour savoir.

il se retournait regardant en direction dans laquel j'étais partit.

Aidou: tu veux le garder pour toi tout seul Derek, espèce d’égoïste! tu ne fera que le vidé de son sang et perdra tout son bon goùt. je peux pas te laisser faire ça! et toi!

il pointait Akio du doigt.

Aidou: cesse de me dévisager comme ci j'étais bon à enfermer! c'est de ta faute si Derek m'a interrompu pendant mon diner! je parie que tu l'as vu venir et tu n'as rien fait pour l'en empêcher. Alors maintenant tu va te débrouiller pour mettre derek hors d'état de nuire! misérable petit sorcier de bas étage!

il prenait une grande respiration tentant de se calmer.

Aidou: peut être que c'est une bonne chose, j'allais le dévoré comme un véritable sauvage. C'est pas digne de ma députation, qu'est ce que tu attend! trouve une solution! 

il dirigeait son kagune vers lui l'obligeant à se téléporter.

Aidou: les sorciers...

Aidou a toujours été déranger, d'après les recherche que j'avais faite. Il aura tuer ses deux parents après qu'ils ai tenter de le vendre à un groupe de goule cannibale après ça il a du se débrouillé par lui même. Son frère a été vendu quelque jours avant lui, pour des combats d'arène d'après les rumeurs mais on a perdu toute trace de lui depuis.

Peut importe, j'aurai du me débrouiller pour le faire tuer il a longtemps. Il est pourtant pas aussi facile de tuer une goule, elles peuvent se regénéré aussi vite qu'une vampire et pour certaine d'entre elles sont même plus résistance et leurs foutu kagune est un véritable problème.

Derek: pas besoin de m'expliquer j'avais très bien compris que sa pouvait être que Akio qui ta retourner le cerveau. C'est pour ça que j'ai attendu que tu sorte en douce pour te suivre à la trace, j'ai été en retard c'est vrai..je le suis toujours. J'avais une foutu mémé qui traversais la route! soit...

je faisais le café lui servant une tasse.

Derek: oui c'est ça une goule, du moins comme les vampires, les goules ne pense pas tous qu'à tuer froidement tu sais. Tu es tombé juste sur l'un des plus mauvais d'entre eux, qui ne pense qu'à la bonne bouffe. Les goules ne peuvent se nourrir uniquement de chair humaine, toute autre nourriture elle ne le supporte pas.

je soupirais le regardant.

Derek: j'aurai pas du te caché la vérité c'est vrai, j'ai été voir akio voulant plus que tu travail pour se type et ton frère. Je voulais en savoir plus sur lui, c'est sûr qu'il est comme toi bien que..même dans son état il peut parfaitement se défendre.

je regardais encore ma main repensant à cette instant.

Derek: tu n'as pas a t'en faire pour ton frère, je m'occupe de lui. Je vais le transferé dans un lieu sûr et m'occuperai moi même des frais pour ses soins.

je sais pas répondre à sa question, tout simplement parce que j'en sais rien. Je le regardais alors qu'il m'attrapais la main pour me remercier.

Derek: mmm...j'espère que sa sera pas une habitude.

Je prenais mon téléphone commençant la procédure et m'installait sur le canapé à côté de lui.

Derek: je n'en sais rien Gabriel, mais ce qui est certain tu n'es pas quelqu'un de banal. Peut être que c'est lier avec ses étrange rêve que tu fais.

Je tournais le regard sur lui sentant sa tête poser contre mon épaule, il sais endormi? je caressais ses cheveux avant de prendre à nouveau mon téléphone appelant mélodie. j'éloignais le téléphone de mon oreille pendant qu'elle faisais sa crise.

Derek: on applique le plan d'urgence.

Elle était silencieuse tout d'une coup sachant de quoi sa signifiait.

Derek: fais ta valise et on se retrouve tu sais où. Mélodie fais attention surtout et reste pas chez toi.

Je raccrochais regardant à nouveau Gabriel et le prenait dans mes bras l'emmenant dans ma chambre, je le laissais dormir tranquillement jusqu'au petit matin. Moi j'ai passé le reste de la nuit à regarder par la fenêtre et déjà préparer les valises.

Derek: bonjour Gabriel, tu es dans ma chambre. Désolé de te brusquer de bon matin, mais nous devons partir directement. On prendra un café sur le chemin.

je prenais les valises et on se mettait à partir, j'installais tout dans la voiture et son se mettait en route. En chemin une autre voiture nous attendait, on faisais un échange afin qu'on ne puisse suivre les plaques de ma voiture personnel. On arrivait dans l'une de mes maisons secondaire, un chalet dans les campagne.

Derek: on va vivre ici quelque temps jusqu'à que tout se calme. Mélodie est déjà ici, elle va vivre avec nous..pas que sa m'enchante mais j'ai pas envie qu'on l'utilise pour m'atteindre.

j'ouvrais la porte mélodie était déjà la avec sa mauvaise mine.

Derek: non j'ai tué personne, ni violé qui que se soit! c'est Gabriel qui est en danger, aidou à essayer de le tuer hier.

du coup elle change de tête, je regardais le chat qui se frottait contre mes jambes.

Derek: tu as emmener ton chat? sérieusement?

je levais les mains.

Derek: très bien! mais si il crotte partout tu t'en chargera. est ce qui est bien arriver comme prévu?

j'attrapais la main de Gabriel l'emmenant jusqu'à une pièce ou se trouvais son frère.

Derek: une infirmière viendra chaque jour pour prendre soin de lui, il sera en sécurité ici. Gabriel dorénavant méfie toi de tout le monde, si quelqu'un viens t'adresser la parole, prend une photo de cette personne et tu me l'enverra.

Je prenais son téléphone pour le briser dans ma main et lui en donnait un autre.

Derek: il a déjà mon numéro d’enregistrer ainsi que celui de mélodie, je t'interdirai pas de sortir de toute façon ici il faut faire plusieurs kilomètre avant d'arriver en ville.

je regardais son frère.

Derek: je te laisse un peu avec lui, je vais éviter de m'approcher...il m'a déjà fais assez flipper la dernière fois.

bon je vais remonter un peu le moral de mélodie, je lui montrais une clé usb avec la suite du scripts.

derek: je l'ai terminé, tu utilisa mon portable pour l'envoyer à l'agence. N'oublie pas que tu es en congé alors n'en fais pas trop ok? désolé de te mettre dans un tel bordel Mélodie, mais tu savais se qui t'attendais si tu travaillais avec moi.

sa lui semble pas plus la déranger, elle est déjà entrain de lire la suite du livre. Je soupirais elle est quand même incroyable, à croire que rien lui fait peur. On toquait je fronçais directement les sourcils m'avançant vers la porte.

Derek: qui êtes vous?

Akira: on m'a engager pour votre protection;

Derek: j'ai engagé personne.

Melodie arrivait rapidement faisant le faisant entrer.

Derek: je peux savoir c'est quoi cette histoire? tu as engagez quelqu'un sans me consulté avant? et puis cette quoi cette odeur de chien mouillé?

même le chat se met à siffler avant d'aller se réfugier sous le divan.

AKira: vous êtes un vampire?

lui aussi grimaçait appréciant pas beaucoup mon odeur.

Derek: oh c'est pas vrai mélodie! tu plaisante la!? j'ai pas besoin d'un chien pour me protéger!

Akira: je suis un lycan et pas un chien!

Derek: je vois pas de difference!

Akira: j'ai été hunter avant tout, je serai vous protéger.

Derek: vous l'êtes plus? pourquoi hein?

Akira: a cause que j'ai été..mordu.

Derek: c'est que vous êtes pas si doué que ça?

Il sortait son arme la pointant sous ma gorge.

Akira: j'ai déjà plus d'une goule dans ma vie et sa fais un moment que je cherche Aidou ainsi que son frère.

Derek: parce qu'il est encore en vie lui?

Akira: bien sûr, mais dans la grande ville mirage. Il semblerai qu'il cherche son frangin.

Derek: aidou le cherchais aussi mais maintenant c'est Gabriel qu'il cherche.

Akira: pourquoi?

Derek: peut importe on a pas besoin de vous!

AKira: si vous avez besoin de moi.

Il entrait malgré tout, moi je fusillais Mélodie du regard.

Derek: c'est impossible! je pourrai jamais me faire à cette odeur!

Akira: vous croyez que vous sentez la rose peut être? mais j'ai l'habitude de sentir le cadavre.

je vais pas l'aimé lui, je fermais la porte pendant qu'il examinait les lieux.

Akira: c'est bien d'avoir une maison isolé, mais suffit faire un peu de recherche et il sera facile de la trouver.

derek: cette maison est sous un faux nom, qu'est ce que vous croyez?

Akira: parfais, vous êtes plus malin que je l'imaginais.

J'ai la grosse veine la! il voyais Gabriel et s'approchais de lui se mettant à le renifler. Gabriel paniquait déjà pendant déjà à une autre goule.

Derek: c'est pas une goule Gabriel, juste un gros toutou.

Akira: un lycan, c'est une sorte de loup géant. Il a une odeur particulière, c'est étrange. Sa explique poruquoi une goule a tellement envie de te...manger et un vampire de te protéger.

Il se retournait pour me regarder.

Akira: vous voulez vous en servir comme buffet à volonté.

Derek: il a l'air d'être mordu de partout?

AKira: peut être pas pour l'instant.

Derek: t'es ici pour nous protéger ou nous juger? Gabriel n'oublie pas se que je t'ai dit, j'ai pas confiance à cette boule de poil.

Akira: vous n'aurez pas le choix que de me faire confiance, si les deux frères se réunissent sa sera plus difficile de les tuer.

Derek: il a également un sorcier.

Akira: vous avez combien d'ennemi vampire?

Derek: et toi le chien chien?

on se fusillait du regard, avant que Mélodie tente de calmer l'atphosphère. Moi j'attrapais le bras de Gabriel pour aller un peu prendre l'air dehors.

Derek: tu as de la chande pas sentir  une tel odeur! les vampire et les..lycans ne se sont jamais entendu et encore moins se sentir. 

je m’allongeais dans l'herbe pour regarder le siens, je tirai sur la main de Gabriel poru qu'il fasse de même.

Derek: prend le temps de te détendre Gabriel, sa pourrai peut être t'aider à retrouver la mémoire.

je le regardais du coin de l'oeil avant de me mettre au dessus de lui.

Derek: tu me dois une récompense pour t'avoir sauver hier soir.

je faisais un petit sourire avant de l'embrasser pour l'instant brièvement pour voir sa réaction. 

Derek: fais moi confiance ok?

je l'embrassais à nouveau mais décalais une fois de plus vite mes lèvres pour les poser contre sa nuque. Mes yeux brillais sur le coup avant d'enfoncer mes canines, j'attrapais ses deux mains pour les maintenir contre le sol.

Derek: je te ferai pas de mal, reste tranquille.

je buvais juste assez pour me sentir bien, même plus que bien avec un tel sang. Je m'entaillais la langue avant de l'embrasser à nouveau afin que sa plaie guérisse.

Derek: est ce que tu as peur de moi? trouve tu mes yeux toujours aussi magnifique?

je ricanais avant de me rallonger sur le sol.

Derek: tu dois trouver se monde horrible, tu te souviens de rien et déjà trois personnes profite de toi. Un foutu sorcier pour le fric, un goule pour te bouffer et un vampire.

je souriais le regardant.

Derek: peut être que Akio avait raison, j'ai envie de te garder auprès de moi. je suis égoiste, je l'ai toujours été Gabriel.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Jeu 28 Sep - 5:21

Je m'étais donc endormit contre l'épaule de Derek, je dois avouer que se fut une journée bien éprouvante pour moi, ses visions que j'ai, l'histoire avec Akio qui m'a fait croire que Derek était contre moi alors que s'était lui en réalité, et sans parler de Aidou qui a tenté de me dévorer car s'est une "goule". J'étais complètement fatigué, et on peut dire que l'épaule de Derek était très confortable, surtout avec les caresses qu'il me faisait.

Il appelait ensuite Mélodie pour lui prévenir.

Mélodie : Derek ! Je peux savoir pourquoi tu ignores mes messages et mes appels ! Est-ce que tu travailles sur le script j'espère ! Déjà que tu es partis comme un voleur à la soirée ! Tu m'entends ?! Derek !

Elle se taisait tout d'un coup lorsque Derek lui parlait de son plan d'urgence.

Mélodie : S'est pas vrai..

Bien sur elle savait se qu'elle devait faire si Derek lui parlait de se plan d'urgence, Derek finissait par raccrocher, elle exécutait tout ça, comme Derek lui avait bien expliquer si sa devait se produire. Derek me prenait dans ses bras, pour me poser jusqu'à son lit, je me réveillais à peine. Comparé à DErek, qui restait bien réveillé, à l'affut du moindre dangers, en épiant par la fenêtre au cas où. S'était vraiment très tôt au matin qu'il me réveillait, j'ouvrais les yeux encore endormi regardant où j'étais.

Gabriel : Où jsuis-je ?

Dans sa chambre ? Je n'étais jamais dans sa chambre, s'est très sobre, enfin, il y a plein de livre sur ses bibliothèque sa doit être les siens. Je le regardais à nouveau vu qu'il me disait qu'on allait devoir partir.

Gabriel : Partir ? D'accord..

Je me levais, je le laissais faire tout ce qu'il y avait à faire et on se mettait ensuite à partir, je regardais le paysage. Je ne comprenais pas vraiment se qu'il se passe, car en cours de route, on changeait de voiture. Je suppose que s'est à cause de se qu'il s'est produit avec Aidou, et Akio, sans doute par sécurité.

On était vraiment éloigné de tout, loin de la ville, je trouve cette endroit bien plus paisible et plus beau d'ailleurs. S'est pratiquement que de la nature, et j'adore ça, sa me faisait penser un peu à mes rêves, mais malgré tout, avec moins de végétations et moins coloré. Derek me disait qu'on allait vivre ici quelque temps.

Gabriel : D'accord, Mélodie est quelqu'un de confiance si j'ai bien compris ? Alors sa me rassure, elle est très gentille.

Je laissais Derek ouvrir la porte, Mélodie était déjà en effet là, elle regardait déjà Derek avec une mauvaise mine, le fusillant du regard.

Mélodie : Si se n'est rien de tout ça, alors s'est quoi ? Pourquoi le plan d'urgence ?

Elle tournait le regard vers moi, n'en revenant pas.

Mélodie : Oh s'est pas vrai, heureusement que tu n'as rien gabriel.

Elle criosait les bras de la question de Derek.

Mélodie : bien sur que j'ai pris mon chat ! Je n'allais pas le laisser tout seul ! Qui l'aurait nourrit hum ! Et va savoir, il aurait pu le prendre en otage !

Je caressais le chat qui ronronnait.

Gabriel : Il est très mignon se chat.

Je me redressais ensuite.

Mélodie : oui il est là, comme tu l'as demandé, il est dans cette chambre.


Derek m'attrapait la main m'emmenant jusqu'à cette chambre, j'étais surpris de voir mon frère mais soulagé également. Je tournais le regard vers Derek qui me parlait, il fait tout ça pour moi, et pour mon frère alors qu'on ne se connait à peine. Je ne sais pas comment lui dire à quel point sa me touche et je voudrais le remercier mais j'ignore comment.

Gabriel : Merci beaucoup Derek. Oui je ferais attention à présent.

Il prenait mon téléphone qu'il brisait pour m'en donnait un autre, avec déjà son numéro inscrit dedans, je le prenais. Je lui faisais un sourire et partait près de mon frère, m'asseyant à côté de lui, je regardais bien son visage.

Gabriel : Castiel, est ce que tu m'entends ? J'ai besoin de toi, que tu te réveille, je suis perdu, je ne me souviens de rien, j'ignore ce que nous sommes. Castiel ?

Je prenais sa main, mais il ne réagissait toujours pas.

Gabriel : Pourquoi on se trouve dans cet état, je ne comprends pas..

Je plissais les yeux, tentant en vain de me souvenir de quelque chose, même de mon frère je ne me souviens de rien, je sais juste que j'en ais un et son prénom et que s'est lui, pour le reste s'est le trou noir.

Gabriel :J'ai fais un rêve, je pense que tu étais là avec moi, est-ce que les kitsune te dit quelque chose ? Est-ce que sa à rapport à nous ?

Je soupirais vu que sa ne servait à rien, son état reste le même. Mélodie était assise sur le salon, son chat sur ses jambes. Elle faisait bien une tête surprise lorsque Derek lui tendait cette clé usb, elle le prenait.

Mélodie : Mon Dieu enfin une bonne nouvelle !

Elle retirait son chat de ses jambes.

Mélodie : En congé moi ?! Han, si tu savais tout le travail que j'ai, je n'ai pas le droit d'avoir de congé je compte bien travailler ici !


Elle prenait l'ordinateur de Derek et branchait déjà la clé usb pour lire le travail de Derek. En effet, elle ne semblait pas avoir peur malgré la situation d'urgence de Derek, elle était bien concentré sur son travail, d'ailleurs, elle ne vivait pratiquement que pour ça, le travail. Elle n'a pas d'homme, ni d'enfant, elle vit seul avec son chat.

Elle se levait juste voyant Akira arriver.

Mélodie : S'est moi qui l'ait engagé Derek ! S'est un ancien hunter, il est très réputé ! Tu n'aurais jamais accepté Derek, tu ne fais confiance en personne, alors si je t'aurais demandé avant, tu aurais refusé ! Mais avoue qu'un hunter à nos côté, s'est une bonne chose ! Je me sentirais plus en sécurité ainsi.

Derek et Akira n'allait pas vraiment s'entendre, étant donné que Akira était un lycan, et Derek un vampire, s'est comme un chien et un chat, s'est pareil. Moi je sortais de la chambre de Castiel ayant entendu du bruit.

Derek ne semble pas l'apprécier, est-ce qu'il est quelqu'un de confiance ou non ? Je restais méfiant évidemment. Je le regardais s'approcher de moi, il me reniflait, comme l'avait fait Aidou sur le coup je reculais pensant déjà qu'il allait me faire du mal.

Gabriel : S'est une goule lui aussi ?

Je tournais le regard vers Derek, il dit que se n'est pas une goule.

Gabriel : Un toutou ? Qu'est-ce que s'est ?

Je revenais vers Akira sur le coup.

Gabriel : Un loup géant ? S'est gentil ou méchant ?

Il disait qu'il comprenait pourquoi une goule désirait me manger, mais également pourquoi Derek tenait temps à moi, pour mon odeur, je me reniflais sur le coup, ne sentant rien de particulier.

Gabriel : Alors je ne dois pas lui faire confiance non plus.

Mélodie se mettait près de moi.

Mélodie : Ne l'écoute pas, s'est un hunter, il est ici pour nous protéger.

Gabriel : Ah..

Je les regardais tout les deux se chamailler.

Mélodie : bon sa suffit vous deux ! Vous allez devoir cohabiter tout les deux vu qu'on va vivre ici pendant un moment ! Alors autant que vous vous entendez ! Je n'ai pas envie de vous entendre vous chamailler toute la journée pour une question d'odeur ! J'ai du travail moi !

Elle se remettait sur son ordinateur pour travailler. Sur le coup ils se taisaient tout les deux, une fois que Mélodie crie, sa semble fonctionner. Derek m'attrapait le bras pour s'éloigner et partir dehors, je le suivais.

Gabriel : Je vois ça, pourquoi les vampire et les lycans ne s'entendent pas ?

Je le regardais s'allonger dans l'herbe, je me demandais se qu'il faisait, mais il finissait par m'attraper pour que j'en fasse autant.

Gabriel : Me détendre.. Hum oui je vais essayer si sa peut faire revenir mes souvenirs.

Je m'allongeais donc, regardais le paysage, s'est vrai que s'est paisible. Derek se mettait tout d'un coup sur moi, j'en étais surpris.

Gabriel : Ah oui ? Quel genre de récompense ?

Je me laissais faire alors qu'il m'embrassait, s'était assez agréable, j'aimais bien, jusqu'à se que Derek s'arrête.

Gabriel : Oui je te fais confiance.

Il m'embrassait à nouveau, et glissait ses lèvres jusqu'à ma gorge, je fermais les yeux car sa me faisait des frissons et me chatouillait. Je rouvrais aussi tôt les yeux lorsque je sentais une douleur, il enfonçait ses canine, je tenais ses vêtements sur le coup.

Gabreil : Sa fait mal.

Il attrapait mes mains pour les remettre sur le sol, je le regardais bien, ses yeux son encore une fois celle d'un vampire, rouge vif et brillant. Je le laissais faire, alors qu'il buvait mon sang, il m'embrassait ensuite, je plissais les yeux sentant le gout de son sang, ce qui soignait la morsure qu'il m'a faite.

Gabriel : Oui, j'aime toujours autant tes yeux, et non, étrangement tu ne m'effraye pas.. Pas comme cette goule qui a tenté de me manger.


Je le regardais se rallonger sur le sol à côté de moi.

Gabriel : MAis tu n'es pas comme les autres, tu ne profites pas de moi toi.

Je le regardais bien alors qu'il m'avouait qu'il désirait me garder auprès de lui, qu'il était égoïste.

Gabriel : Peut-être que tu veux me garder, parce que tu tiens à moi, pas pour les raisons qu'akio à dit. Moi aussi, j'aime bien être auprès de toi, je me rend compte que je me sens bien avec toi, bien plus que lorsque j'étais avec Mia, s'est étrange non ?

Sa semble lui faire plaisir.

Gabriel : malgré que se qu'elle m'a fait découvrir était assez plaisant je dois l'avouer, j'ignorais qu'on pouvait éprouver se genre de chose.

Il se redressait sur le coup, je le regardais bien alors qu'il disait que se n'était rien comparé à ce qu'il comptait me faire découvrir. Je me redressais également pour être à sa hauteur.

Gabriel : J'ai déjà apprécier ton baiser, et tes caresses.

Il me souriait approchant son visage du miens, il se collait bien à moi, glissant ma main sous mon haut pour me caresser, mon corps réagissait parfaitement à ses caresses, ainsi que mes tétons qui pointait aussi tôt qu'il les titillait un peu avec ses doigts, il m'embrassait ensuite, j'en faisais tout autant, glissant lentement ma main derrière sa tête. Je retirais mes lèvres des siennes lorsqu'il passait sa main entre mes jambes pour me carresser là-bas.

Gabriel : Hum..

Il commençait à me masturber ici même, regardant ma réaction me dévorer presque du regard, je gémissais et posais ma tête contre son épaule.

Gabriel : Derek.. Je..

Il voulait sans doute me donner un aperçu de se qu'i m'attend avec lui. Je gémissais alors que je finissais par jouir. J'ignore pourquoi mais avec lui, j'ai bien plus d'excitation que je n'en avais pour Mia. Je me redressais pour le regarder, lui se frottait la main avec un mouchoire plutôt satisfait on dirait.

Gabriel : Oui, j'ai bien aimé, quand est-ce qu'on passe à la suite ?

Il ricanait sur le coup, caressant ma tête.

Gabriel : Je suppose que je peux être patienter jusque là.

Je remettais mon pantalon comme il faut et me levait. Je regardais l'horizon.

Gabriel : le paysage est magnifique ici. Est-ce que tu penses que s'est possible que mon frère et moi, somme des Kitsune comme dans mon rêve ? Se qui expliquerait le gout de mon sang ?

Je le regardais bien.

Gabriel : et que comme écrit dans la légende, je me serais emparer d'un humain ainsi que mon frère ?

JE regardias mes mains.

Gabriel : Je serais une créature néfaste et méchante.

Il attrapait mon menton pour me regarder, tentant de me rassurer à se niveau là, disant que se n'était pas le cas.

Gabriel : comment peux tu le savoir, je ne me souviens d'absolument rien, je ne me souvenais même pas de mon propre visage, lorsque je me suis regarder dans le miroir, je ne voyais qu'un étranger même pour mon frère, son visage ne me dit rien.

Je détournais le regard.

Gabriel : J'ai peur de m'être emparé de se corps, qui n'avait rien demandé, il a peut-être une vie, une famille, et je lui ais volé tout ça.

Il tentait de me rassurer, mais je commence à me poser des tas de question, le fait de ne rien savoir est horrible pour moi. Un corbeau se posait sur un arbre proche de nous, il penchait la tête nous regardant. Sa faisait un moment qu'il était là, mais je n'avais pas fait attention, il déployait les ailes près à s'envoler alors que Akira lui envoyait une dague qui le tuait, il en tombait à terre, agitant les ailes. Derek se demandait quoi sur le coup, moi j'allais voir se corbeau ainsi que Akira et Derek, celui-ci avec les yeux noir, commençant à prendre feu et disparaître en cendre.

Gabriel : Pourquoi cette oiseau prend feu ?

Je regardais Akira, un sorcier aurait contrôlé cette animal ?

Gabriel : AKio ?

Derek semblait pas content sur le coup.

Gabriel : Il sait ou nous sommes grâce à cette oiseau ?

Akira disait qu'il n'avait pas eu le temps, le corbeau allait prendre un portail pour retrouver son maître et lui transmettre notre position, mais heureusement il l'avait repéré juste avant.

Gabriel : Donc nous sommes toujours à l'abris. Mélodie avait raison pour vous, vous êtes utile. Je vais rentrer, voir mon frère.

Je regardais Derek, lui souriant, et partait ensuite retrouver mon frère, tentant de lui parler, espérant qu'il ouvre les yeux. Je regardais sa main, une lumière sortait de celle ci, je lui prenais sur le coup, s'est là que je recevais cette vision.

" castiel : La seul solution pour nous est de fuir Gabriel, on doit quitter l'Olympe et nous rendre sur Terre.

Gabriel : Mais nous n'en avons pas le droit, les Kitsune doivent rester sur l'Olympe, on ignore se qu'il va nous arriver si on descend sur terre.. Et on ne peut pas abandonner tout le monde Castiel.

Castiel : Nous n'avons pas le choix, si nous ne partons pas, notre race sera anéantis, nous n'avons plus beaucoup de temps. Nous allons surement être séparé, mais nous nous retrouverons.

Gabriel : Je ne peux pas abandonner notre famille, on doit aller les aider.

Castiel : Nous ne pouvons rien face à cette menace, Gabriel je t'en prie !

Je regardais derrière lui, l'homme arrivait, celui-ci avait de très long cheveux noir et des yeux bleu, il était remplis de sang sur lui, du sang de Kitsune qu'il avait tué froidement mais pour des raisons qui lui était du, le pouvoir. Castiel me poussait sur le coup, et avant qu'il n'en fasse autant, je le voyais recevoir une boule d'énergie venant de cette homme, il tombait ensuite dans le portail avec moi.


Je lâchais la main de mon frère, reprenant mon souffle, je tournais le regard vu que Derek semblait être là m'ayant vu en transe.

Gabriel : Mon frère m'a envoyé une partie d'une vision, je pense qu'il peut m'entendre malgré son état.. Se pourquoi il a fait ça.

Je regardais son visage.

Gabriel : Se sont nos formes mi humaine, j'ai pu le reconnaitre, nous n'avons pas volé l'âme ni le corps de quelqu'un, on se trouvait sur l'Olympe avant d'arriver ici.

Je tournais le regard vers Derek qui semblait surprit.

Gabriel : Où se trouve l'Olympe ?

Il m'expliquait, je plissais les yeux.

Gabriel : Je suis un Kitsune Derek, j'en suis sur à présent, mon frère également. Un homme, un sorcier je dirais, est venu tuer tous les notres, on a du se sauver, en prenant un portail jusque sur terre pour rester en vie.. Laissant toute ma famille là-bas.. Ils doivent tous être mort.

Je détournais le regard vers mon frère.

Gabriel : Il a reçut une puissante magie venant de se sorcier, s'est pourquoi il est dans cet état.

Je soupirais.

Gabriel : J'ignore se que je dois faire pour l'aider. Je ne sais plus comment utiliser ses pouvoirs, lui y arrive alors pourquoi pas moi, je ne comprend pas.

Je me levais m'approchant de DErek.

Gabriel : ça va je vais bien, ne t'en fais pas. Je me souviens petit à petit, s'est le principal. Même si se sont des souvenirs horrible.. Je sais au moins que je ne suis pas un être méchant, nous faisons le bien. Mais toute notre peuple est mort, nous sommes les deux derniers encore en vie. Pourquoi se sorcier nous as tous tué.. ?

Je regardais Akira posé contre le mur, disant sans doute que s'était pour le pouvoir ou bien encore l'immortalité, vu que les kitsune sont immortel, que les sorcier sont attiré par ça, d'être plus puissant qu'il ne le sont.

Gabriel : Tuer tous les notre était nécessaire, un seul n'était pas suffisant ?

Je plissais les yeux.

Gabriel : Sa me parait énorme. Mais nous ne sommes que deux hommes, alors il n'existera plus jamais de Kitsune.






[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Jeu 28 Sep - 22:21

Voilà que Gabriel tente de me convaincre que je suis quelqu'un de bien, il me faisais sourire sur le coup. De plus il préfère largement ma présence à celle de Mia, voilà qui me fais d'avantage plaisir. Je me redressais sur le coup pour bien le regarder.

Derek: ah oui? et qu'est ce que tu as d'avantage apprécié?

il se redressais lui aussi m'affirmant qu'il aimait djéà mes caresses et mes baiser, Gabriel s'approchait de moi et je faisais de même.

Derek: se genre de caresse?

je passais ma main sous son t-shirt caressant son torse et surtout jouant avec ses tétons, il réagit déjà très bien au touché.

Derek: et se genre de baisé?

je l'embrassais pour l'instant on a pas été plus loin que ça, mais comme il semble réceptif peut être que je pourrai éventuellement passer à l'étape suivante. Je me décalais de lui quand je posais main sur son entre jambe pour le caresser, il me repousse pas et vu l'expression qu'il a...sa semble lui plaire également. Alors je glissais carrément ma main dans son pantalon continuant de le caresser voir même le masturbé, j'aime beaucoup voir cette expression sur son visage jusqu'à qu'il pose son front contre mon épaule. Je continuais jusqu'à qu'il lâche la sauce, je retirais ma main avant de sortir un mouchoir pour essayer celle ci.

Derek: tu as un gémissement intéressant gabriel, tu as aimé?

je ricanais voilà qu'il est prêt à passé à l'étape suivante ici et maintenant.

Derek: n'allons pas trop vite Gabriel, je te ferai découvrir la suite si tu le désire plus vite que tu le crois.

je passais ma main dans ses cheveux avant de me remettre debout et m'étirait un peu les bras.

Derek: des kistune? ton frère et toi? j'en sais trop rien à vrai dire, ses créatures ont des queues de renard et même des oreilles toute mignonne. Se qui semble pas être ton cas, d'une moins j'ai senti qu'une seule queue.

Je ricanais moi même de ma connerie avant de reprendre mon sérieux.

Derek: je doute que se soit le cas Gabriel, tu n'as rien d'une créature malfaisante.

voilà qu'il va se mettre à déprimé maintenant, je posais mes mains sur ses épaules.

Derek: Gabriel amnésique ou non, c'est facile de lire en toi. Tu n'as rien de malfaisant, j'en ai croisé plus d'un alors tu peux me croire la dessus.

je prenais son visage dans mes mains.

Derek: tu n'es pas mauvais Gabriel light.

On tournais tout deux la tête vers se corbeau qui se prenait un dague.

Derek: tu es un tueur de corbeau le chien? tu chassais ton repas?

Akira: regarde de plus prêt au lieu de critiqué.

J'allais voir et se corbeau partais en fumé.

Akira: un corbeau espion envoyer par un sorcier.

Je serrais les poings, même ici il arrive à nous trouver?


Derek: je vais briser le coup à se mec!

Akira: il n'a pas eu le temps d'envoyer son message à son maître.

Akira me regardais avec le sourire quand Gabriel le complimentait sur son utilisé, je détournais le regard n'ayant pas l'intention de lui faire se plaisir.

Derek: coup de chance c'est tout.

Akira: bien sûr, j'ai sauvé tes petite fesses de vampire.

Gabriel s'en va du coup, moi je fusillais un peu Akira du regard.

Derek: sa fait combien de temps que tu es la?


Akira: je suis chargé de vous surveiller non?

Derek: combien de temps! répond!

Akira: j'ai vu pire horreur dans ma vie.

Derek: bordel! on peut avoir notre intimité non?

Akira: sans moi se corbeau aurai envoyer son message!

Derek: tu as de la chance qu'il est partit en fumé ou je te l'aurai fais bouffer ton putain de corbeau!

Akira: tu as une drole de façon de me remercier, mais je vais prendre sur moi...après tout c'est toi qui me paye.

Derek: quoi? c'est mélodie qui t'as engagé!

Akira: oui mais elle m'a assuré que tu me payerai bien.

Derek: mais merde!

je rentrais vite, lui me suivais à la trace.

Derek: tu va toujours me suivre comme un petit chien?

Akira: ouais mais compte pas sur moi pour t'apporter tes pantoufles.

Derek: très drole!

je fronçais les sourcils regardant Gabriel.

Derek: Gabriel?

il semblait sortir de sa sorte de transe, je m'approchais vite.

Derek: qu'est ce qui sais passé?

attend il est vraiment entrain de me parler de l'olympe la? sa existe?

Derek: l'olympe c'est...une sorte de monde créer par les dieux et pour les dieux. 

Sa comme ce à devenir dingue cette histoire, hier il était encore qu'un gamin amnésique et banal et aujourd'hui il serai...un kistune. Gabriel m'expliquait un peu cette vision qu'il avait eu, il a vécu de sale moment avant d'arriver dans notre monde.

Derek: rien n'est dit que ta famille a péri Gabriel, ton frère et toi avais pu s'échapper d'autre en ont peut être fais autant.

je détournais le regard ne sachant pas trop comment l'aider.

Derek: tu t'es peut être renfermer su toi même, comme un traumatisme. Une sorte de moyen de défence pour oublié ses horreurs que tu as subit.

Je tenais mon menton continuant de réfléchir.

Derek: c'est peut être pour ça que tu es amnésique, tu t'es toi même lancer un sort Gabriel. 

Akira: si se sorcier à tuer tout les tiens, c'est uniquement pour une chose et c'est le pouvoir. Les kistune sont reconnu pour être des êtes puissant et immortel. Il a beaucoup de sorcier qui goutte au pouvoir et en devienne indépendant au point d'en perdre la raison. 

Derek: comment tu peux savoir ça?

Akira: j'en ai déjà exécuté plus d'un, principalement ceux qui pratique la magie noir. Ils sont prêt à tout pour devenir plus puissant même si c'est vendre leurs âmes au diable.

je prenais Gabriel contre moi.

Derek: Gabriel comme je l'ai dit rien n'est dit que vous soyez les derniers. Tu avais pas eu une sorte de vision avec un appel à l'aide? c'était peut être pas un souvenir, peut être qu'un kistune est queqlue part encore en vie.

Je lâche n'importe quoi pour tenter de lu remonter le moral, enfin je sais pas trop si sa lui remontera le moral.

Derek: on trouvera un moyen de réveiller ton frère, même si il m'a bien fait comprendre qu'il m'aimait pas beaucoup.

Akira: pas étonnant, c'est un être pur et toi tu es loin de l'être.

Derek: et bien va si, tente de toucher toi qu'on rigole.

Je plissais les yeux.

Akira: sans façon.

Derek: la queue entre les jambes le toutou.

Akira: tsss...

il s'approchait de Castiel approchant doucement sa main, mais renonçait.

Akira: c'est stupide.

Derek: qu'est ce qui se passe? tu as quelque chose à te reprocher? tu as chassé un écureuil innocent?

Akira: j'ai autre chose à faire que répondre à tes provocation Derek.

Il sortait de la pièce moi je souriais en coin, moi j'attrapais le visage de Gabriel.

Derek: tout va bien se passer.

J'allais l'embrasser mais l’ampoule se m'étais à explosé, je regardais Castiel sur le coup.


Derek: je crois qu'il n'apprécie pas que je m'approche trop prêt de toi. C'est qu'un petit bisou de rien du tout castiel.

La vitre se fissurai doucement, du coup je me reculais un peu de Gabriel.

Derek: frère protecteur hein? 

je prenais la main de Gabriel pour qu'on sorte de la pièce.

derek: on va faire quelque chose afin de voir si on trouve un contre sort pour sa situation, maintenant je vais devoir mettre quelque couleur à la maison.

je dé bouchonnais un marqueur rouge commençant à mettre des symbole sur la porte et plusieurs endroit de la maison. 

Akira: des symboles pour empêcher qu'on nous détecte? brillant pour un vampire.

Derek: fallait bien que quelqu'un y pense.

je lui souriais bien.

Akira: je vais m'absenté, je vais m'introduire chez les hunter afin de récupéré quelque bouquin.

Derek: t'introduire? tu y es plus le bien venu? 

akira: j'ai été maudit, alors non je suis plus le bien venu en effet. Peut importe se que tu as fais pour eux, pour se monde...

Derek: arrête je vais pleurer.

Akira: tu n'aime pas beaucoup le hunter c'est ça? l'un des miens aurai tenter de te tuer?

Derek: j'aurai préféré qu'ils me sauvent à la place, empêchant se vampire de briser la nuque se jour la. J'aurai surement encore ma famille aujourd'hui.


Akira: on peut pas sauver tout le monde.

Derek: non en effet, c'est pour ça que je compte pas sur toi pour protéger Gabriel et son frère.

Il me regardais quelque instant avant de sortir, je jetais mon marqueur à terre avant de lever les yeux vers Mélodie.

Derek: je veux aucun commentaire. 

j'allais me faire du café tout en fumant une clope, Gabriel arrivait surement pour discuté avec moi.

Derek: tu veux me parler de cette discutions avec le toutou c'est ça? 

j'écrasais ma clope dans le cendrier.

Derek: tu sais quand un vampire est au début de son existence " nouveau né" comme on dit, notre soif prend le dessus sur tout. On pense pouvoir gerer mais c'est très loin d'être le cas. J'ai tué beaucoup de personne et le pire c'est que j'en ressentais beaucoup de plaisir à le faire. Je me suis éloigner de ma famille pour cette raison, ils m'ont rechercher longtemps je le sais. Mais un jour ils sont tous mort, eux vieillissais contrairement à moi. 

j'haussais les épaules.

Derek: j'en ai voulu au monde entier et peut être encore aujourd'hui, je sais que cette hunter n'y ai pour rien et pourtant je peux pas m'empêcher de lui en vouloir. Moi aussi j'avais un frère à cette époque, on était comme les deux doigts de la main. Un peu comme ton frère et toi, vous semblez très proche malgré que tu te souvienne de rien.

je caressais cette joue ne voulant pas qu'il fasse cette tête.

Derek: tu es triste pour moi Gabriel? il ne faut pas, sa remonte à des siècles cette histoire tu sais? tes problèmes à toi son plus ressent et tu as encore ton frère quoi qu'il arrive.

je l'embrassais voulant qu'il pense un peu à autre chose, on était interrompu par plusieurs livre qu'on tappait sur la table.

Akira: oups, je dérange peut être?

Derek: tu as fais vite.

Akira: mais je cour vite.

Derek: tu t'es transformé hein? 

Akira: pas du tout.

Derek: menteur, tu as plus les même vêtements.

Akira: on est pas la pour parler de ma tenu vestimentaire, c'est tout les livres de contre sort que j'ai trouvé. 

je prenais le premier.

Derek: bon et bien au boulot.

On était tous autour de la table lisant les livres attentivement.

Derek: rien non plus dans celui ci, rien qui ferai sortir du coma Castiel. Mais au moins j'ai appris un contre sort utile! si un jour on me jette le sort pour m'empêcher de bander, je sais le contre carré!

tout le monde me regardais sur le coup.

Derek: quoi? c'est super utile!

Akira: j'ai peut être trouvé.

je me levais pour m'approcher de lui.

Akira: c'est pas vraiment un coma, mais plutôt un sort pour empêcher un corps d'agir à sa guise. Se sorcier l'a surement utiliser sur les autres kitsune afin de les immobilisé et avoir se qu'il désire plus facilement. 

Derek: et comment on le réveille de son sommeil la belle au bois dormant? me dis pas que je dois lui faire un baiser parce que je m'y colle pas.

Akira: non, il faut un certain nombre d'ingrédient 

Derek: bon mélodie! tu va faire un tour au supermarché?

Akira: c'est pas aussi simple, c'est ingrédient son plutôt rare.

je prenais le livre le lisant moi même.

Derek: une écaille de dragon? sérieusement! tu sais se que sais qu'un dragon!?

Akira: bien sûr que je sais!

Derek: comment veux tu qu'on trouve un dragon! 

Akira: certain vivent encore dans les montagnes.

Derek: magnifique! un dragon...j'ai pas envie de me faire flambé le cul! trouve autre chose!

Akira: à moins que Gabriel retrouve ses pouvoirs, c'est tout ce qu'on a!

Derek: et c'est quoi les autres ingrédients.

je faisais vraiment mauvaise mine.

Derek: les poils d'un lycan alpha...pourquoi pas de la pisse de licorne tant qu'on y est!!

Akira: c'est un sort puissant, alors faut des ingériant à la hauteur.

Derek: t'es pas un alpha toi?

Akira: bien sûr que non! je suis pas dans une meute! mais celui qui m'a mordu l'était. J'étais en chasse d'une meute de lycan, l'alpha m'a prit par surprise pendant que j'essayais de...

Derek: quoi?

Akira: tuer l'un des louveteau.

Derek: mais t'es un enculé en faite? 

Akira: tu peux causé! tu as tué combien de personne?

Derek: pas d'enfant en tout cas, peut importe c'est pas une bonne idée qu'on sorte d'ici. Sans nous castiel est à la merci du premier venu, on doit trouver une autre solution.

Akira: on a pas d'autre solution.

Derek: bien sûr que si! comme tu l'as dit faut que Gabriel retrouve ses pouvoirs, suffit de trouver une astuce pour qu'il les récupère. Il sais lui même lancer un autre, alors c'est le contre sort qu'on droit trouver. 

Je r'ouvrais un livre.

Derek: en espérant qu'on nous demande pas comme ingrédiant, la corne d'un minotaure ou le poil du nez du géant vert.

Akira: il n'existe pas le géant vert.

Derek: c'est une façon de parler idiot!

Bon une autre clope et on se remet au boulot, on cherchais pendant un bon moment mais on trouvait rien la dessus.

Derek: bon pause, on continuera les recherche demain. Si je continue de lire je vais devenir aveugle.

Je prenais la main de Gabriel pour qu'il me suive.

Akira: ou est ce que tu va? on doit encore...bon sang. maudit vampire.

je montais avec lui à l'étage le poussant dans la chambre.

Derek: j'ai besoin de me détendre.

je souriais retirant ma chemise.

Derek: alors Gabriel tu veux connaitre la suite? je sais avec tout se qui se passe sa devrai pas être le moment de penser à ça mais...si on se détend pas on va devenir cinglé et tu semblais être impatient tout à l'heure non?

je le prenais contre moi pour l'allonger dans le lit et retirait son t-shirt. Je le regardai bien sur l'instant avant de me pencher embrassant son torse. Je déboutonnais son jean en même temps avant de le baisser passant déjà mes lèvres contre son caleçon. Je vois son corps qui remue et se crise sous l'effet. 

Derek: je suppose que Mia c'est déjà amusé à faire de même? 

je baissais doucement son caleçon.

Derek: alors je vais devoir faire mieux.

je faisais un sourire en coin avant d'y passer ma langue, j'attrapais ses cuisses afin de l'empêcher de trop remuer. J'adore l'entendre gémir, sa m'excite d'avantage. Je me redressais un peu pour le regarder.

Derek: surtout détend toi ok?

Je mettais mon doigt en bouche pour l'humidifié un maximum afin de l'entrer en lui.

Derek: ça va? 

je souriais y ne tardant aps pour y pénétré le deuxième. 

Derek: c'est pas si horrible que ça n'est ce pas? 

je retirais mes doigts avant de retirait mon pantalon et me plaçait au dessus de lui.

Derek: si tu as jamais fais ça alors...sa pourrai faire un peu mal au début, mais sa finira par passé.

il faisais une drôle de tête sur le coup, mais je le pénétrais avant qu'il ne change d'avis. Je restais un moment à ne pas bouger afin qu'il s'habitue à moi. Je caressais son visage continuant de le regarder.

Derek: je vais commencé à bouger, sa ira vite mieux t'en fais pas.

j'y allais doucement mais je commençais mes vas et viens, je sentais Gabriel me serrer contre lui.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Ven 29 Sep - 4:50

Derek tentait de me remontrer le moral comme il le pouvait, en tout cas Castiel ne semblait pas apprécier Derek vu ce qu'il lui a fait la dernière fois qu'il lui a rendu visite. Akira disait tout simplement que s'était parce qu'il sentait que se n'était pas un être pur mais Akira ne semblait pas très rassuré de le toucher lui non plus, craignant sans doute de recevoir la même chose de sa part.

Il faisait mine de rien et s'en allait, je le regardais sortir de la pièce. Encore une fois Derek tentait de me rassurer, attrapant mon visage, je le regardais bien dans les yeux, mon regard voulait tout dire, je reste inquiet malgré tout. Au moment où il allait m'embrasser, l'ampoule se mettait à exploser, s'est vraiment mon frère qui à fait ça ?

Gabriel : Tu penses ?

Il semble bien nous entendre et sentir se qu'il se passe malgré son état, la vitre se fissurait faisait bien comprendre qui ne faisait pas confiance en Derek et qu'il ne voulait certainement pas qu'il m'embrasse ou autre, sur le coup Derek se reculait de moi.

Gabriel : Il finira par comprendre que je n'ai rien à craindre avec toi.

Je souriais.

Gabriel : Je suppose, je ne me souviens plus comment il était avec moi.

Derek finissait par me prendre la main pour sortir de la pièce, je le suivais donc. J'écoutais se qu'il disait, parlant d'un contre sort pour mon frère.

Gabriel : S'est réellement possible ?

Je le regardais dessiner sur les portes, je me demandais se qu'il faisait sur le coup, je m'approchais observant se symbole.

Gabriel : Se symbole va éviter qu'on nous détecte ?

Akira comptait s'en aller jusqu'à la base des hunters afin d'emprunter des livres, des livres utiles qui pourrait nous aider à trouver comment retirer le sceau qu'emprisonne mon frère. Je faisais une tête dégoûté pour Akira. Encore une fois, Derek et Akira se chamaillait tout les deux.

Mélodie : Vous allez arrêter de vous chamailler on dirait deux femmes.

Akira finissait par sortir, Mélodie croisait les bras de la réflexion de Mélodie.

Mélodie : Je fais un commentaire si sa me chante.

Moi je suivais Derek, sa me rendait triste se qu'il a dit tout à l'heure, je ne suis pas le seul qui a sans doute perdu sa famille, lui aussi.

Gabriel : Oui, j'aimerais que tu me parles de toi, de ton passé, se qu'il t'ait arrivé, ta famille..

Je l'écoutais bien alors qu'il finissait par tout me raconter. Il a vraiment du vivre une période très dure dans sa vie, il était humain et du jour au lendemain, sans rien demander à personne, se vampire a fait de lui se qu'il est aujourd'hui, un vampire, mais il l'a laissé se débrouiller seul, sous l'influence du sang, il a fait des choses horrible mais se n'était pas lui.. Il a également perdu sa famille, alors que lui ne vieillissait pas, la sienne oui, mon regard changeait, montrant bien que j'étais triste pour lui d'entendre tout ça.

Gabriel : Oui, ton histoire est triste.. J'aurais aimé être là pour t'aider comme tu le fais en se moment avec moi. MAis si tout ça ne te serais pas arriver, on ne se serait sans doute jamais rencontré.

J'essaye de voir les choses positivement on va dire. Il m'embrassait, j'aime de plus en plus sentir ses lèvres contre les miennes, j'aime être auprès de lui, il me réconforte. Mais, on s'arrêtait vu que Akira était revenu avec un tas de livre, je les regardais, certains semble vraiment ancien.

On commençait donc à lire pas mal de livre, on ne faisait plus que ça, en buvant du café en même temps. Je lisais des choses intéressante, mais rien qui concernait l'état de mon frère. Je levais les yeux vers Akira qui disait avoir peut-être trouvé quelque chose.

Gabriel : oui sa peut être ça..

Mélodie : Enfin, j'en avais marre de lire tout ses livres alors que j'ai du travail à faire.

Elle s'étirait, j'avais l'espoir qui arrivait, mais se retirait aussi tôt vu que les ingrédients qu'il fallait semblait pratiquement impossible à avoir. Mélodie se massait les tempes ayant un peu marre de les entendre se crier dessus chacun à leur tour.

Mélodie : vous me donnez la migraine tout les deux, je vais refaire du café, on en aura grand besoin.

Elle partait à la cuisine sur le coup, moi je suivais la conversation, sa serait en effet plus simple que je récupère tout simplement mes pouvoirs et mes souvenirs, je baissais la tête tout est de ma faute, si je n'aurais pas se problème, je pourrais aider mon frère.

On était encore dans nos livre, sa devait faire une bonne heure qu'on en faisait que ça, Derek commençait en avoir marre d'ailleurs, coupant le silence disant qu'il avait besoin d'une pause. Il m'attrapait d'ailleurs la main pour que je le suive. Et il se fichait de se que pouvait dire Akira, il partait dans sa chambre avec moi. Il me regardait bien en retirant sa chemise, disant qu'il avait besoin de se détendre.

Gabriel : Oui s'est vrai que j'étais assez impatient et que j'en ais très envie.

sa n'allait pas le faire reculer au contraire, il me prenait contre lui pour m'allonger sur le lit. Il retirait mon t-shirt à mon tour, on se retrouvait tout les deux torse nu à présent. Il embrassait mon torse, j'entre ouvrais déjà les lèvres, appréciant ses baisers. Il commençait en même temps à déboutonner mon pantalon, il descend de plus en plus bas jusqu'à atteindre mon caleçon avec mon sexe déjà en pleine érection, je le regardais bien sur le coup.

Gabriel : Hum oui, elle l'a fait.

Il baissait mon caleçon, libérant ainsi mon érection, et commençait à me lécher, rien que ça mon excitation montait en flèche, ayant de plus en plus envie mon corp bougeait de lui même lui faisant bien comprendre.

Gabriel : Je suis très détendu..

Je ne m'attendais pas à ça néanmoins, il enfonçait son doigt dans mon... anus, je gémissais sur le coup, s'est une sensation très étrange..

Gabriel : Eeh oui, ça va.

Il en mettait un deuxième, je serrais les draps, je m'attendais à pire disons le.

Gabriel : Oui, s'est.. supportable.

Je le regardais vu qu'il avait retiré ses doigts et se mettait au dessus de moi, retirant son pantalon, je regardais bien son membre tout aussi en érection que moi. Il se plaçait au dessus de moi, me prévenant de la douleur. Je faisais une drôle de tête évidemment, j'avais peur d'avoir si mal qu'il le prétendait. Mais il ne me laissait pas le temps de dire quoi que se soit qu'il me pénétrais, j'en gémissais, je le regardais bien.

Gabreil : Sa fait mal en effet..

Il caressait mon visage, sa me détendait, il commençait à bouger doucement au début, je passais mes mains autour de lui, pour me serrer contre lui, je fermais les yeux, la douleur au fil du temps diminuait et je ressentais d'autre sensation. Derek commençait à sentir que sa allait de mieux en mieux et pouvait y aller plus vite et un peu plus forte, il m'embrassait en même temps, j'en faisais de même gémissant dans sa bouche.

S'est bien la première fois que je ressentais une telle sensation, je gémissais d'autant plus ressentant un plaisir énorme à l'intérieur de moi, et je jouissais juste après, je posais ma tête contre les draps, complètement ailleurs, il souriait se collant à moi ayant lui aussi terminé même s'il aurait pu aller encore plus loin, mais sa semblait lui suffire pour le moment.

Gabriel : S'était..

J'en perd mes mots, il s'allongeait à côté de moi finissant ma phrases.

Gabriel : Oui.. s'est ça.

Je le regardais, je gémissais alors que je tentais de bouger.

Gabriel : Mais j'ai mal.

Il ricanait, pourquoi sa lui fait rire ? Je m'asseyais contre le lit.

Gabriel : Est-ce que tu n'as eu que se genre de relation avec des hommes ?

Je le regardais sur le coup.

Gabriel : Est-ce que tu aimes toi aussi l'avoir là-bas ?

Il semble faire une drôle de tête, il aime les hommes mais il préfère se charger de ça lui même on dirait.

Gabriel : Je vois.

Je tendais la main, regardant la paume de ma main, tentant de me concentrer sur quelque chose, ne serait que de sentir un peu de la magie en moi. Il se demandait se que je faisais évidemment.

Gabriel :J'essaye de ressentir ma magie, et de les faire apparaître.

Je soupirais.

Gabriel : J'ignore comment je dois m'y prendre.

Il me prenait contre lui, disant que sa finirait par se faire naturellement tôt ou tard. je posais ma tête contre son torse, fermant un peu les yeux.

Gabriel : j'ai juste l'impression d'abandonner mon frère, j'aimerais l'aider.

Il caressait mes cheveux, comme pour m'apaiser. Je gardais les yeux fermer, me blotissant bien contre lui, sa chaleur, et être auprès de lui me faire un grand bien. Je ressens une sensation étrangère à l'intérieur de moi, comme ci, je tenais énormément à lui, comme pour mon frère.

Gabriel : ne m'abandonne jamais..

Je parlais surement à moitié endormi, mais il l'avait très bien entendu. je m'endormais totalement dans cette position, contre lui. Je rêvais encore une fois des même image, de moi et mon frère, avec tous les autres kitsune. Je courrais avec lui, mais cette fois ci les images était plus longue et plus net. Mon frère possédait neuf queue, moi, j'en avais que quatre, je dois être bien plus jeune que lui. S'est lui qui était chargé de m'apprendre tout, tel un grand frère. On rejoignais ensuite notre mère et notre père, c'était la femme que j'avais vu, qui nous demandait de nous enfuir, s'est notre mère.

Galadriel : Je ressens un mauvais présentiment depuis des jours, je sens que quelque chose d'horrible va se produire. Et je ne me trompe jamais sur se genre chose tu le sais ?

Elle parlait à notre père, mais nous on écoutait avec Castiel.

Galadriel : Lorsque sa se produira, je veux que tu protège nos enfants en premier, promet le moi. Gabriel n'a pas encore ses neufs queues, il aura besoin de Castiel ou de toi pour l'aider.. Il est si fragile..

Elle en avait déjà les larmes aux yeux, lui le rassurait disant qu'il n'allait rien arriver, qu'il serait là pour nous protéger. Mais ma mère avait vu juste, se sorcier débarquait alors que tous le monde dormait paisiblement, s'en prenant à tous le monde, il s'était préparé, sachant parfaitement se qu'il devait faire contre nous, notre mère nous réveillait, elle demandait à Castiel de lui promettre de tout faire pour me protéger peu importe se que cela en coûtait. Je voyais ensuite Raynor apparaître devant nous, notre père se mettait en premier lieu se battant contre lui pour nous protéger, mais il mourrait, notre mère en faisait autant, mais avant de mourir, nous suppliait de nous enfuir, elle hurlait sur Castiel de partir avec moi, se que Castiel faisait, voilà ce qu'il s'était passé.

Je bougeais de plus en plus, Derek tentait de me réveiller, Je respirais rapidement une fois que s'était le cas, je passais mes mains sur mon visage, DErek était pencher vers moi inquiet.

Gabriel : Je.. Je me souviens de cette soirée là, de tout, de chaque moindre détail.. Il les a tué sous nos yeux.

Je me redressais, j'ai besoin d'air, je me levais après avoir pris la peine d'enfiler mon pantalon Derek me suivait, je faisait les cents pats dehors.

Gabriel : Il s'appelle Raynor, s'est un être sans scrupule qui n'a peur de rien. Il s'était bien préparé avant de s'en prendre à nous. Akira avait raison, il était la pour le pouvoir.

J'étais dos à lui, une lumière blanche recouvrait mon corps complètement en colère.

Gabriel : Il a aspirer toute l'aura de mon père après l'avoir tuer et pareil avec ma mère, il était en colère de ne pas pu avoir fait pareil avec nous deux. Il les a tué, juste pour une question de pouvoir, et que faisais les Dieux pendant qu'on se faisait massacré ?!

Mon aura blanche se lançait tout autour de moi, Derek en tombait à terre, presque brûlé un peu comme le même état que Castiel lorsqu'il l'avait touché, je me retournais sur le coup marchant vers lui.

Gabriel : Je.. Pardon, je ne sais pas comment j'ai fais ça. Je suis tellement en colère, je me sens terriblement mal.

Je l'aidais à se relever, posant mon front contre lui.

Gabriel : Je pense qu'il n'a pas fait uniquement pour le pouvoir, mais également parce qu'il nous craignait. Les Kitsune sont capable d'anéantir les être impure, retirer tout le mal qu'il y a en eu.

Je levais le regard pour le regarder.

Gabriel : Se que les archanges ne sont pas capable, nous pouvons rendre un démon, humain. Un sorcier malfaisant, en un sorcier banale où il aura la chance de rechoissir une nouvelle voie. Oui, je commence à me souvenir de certaine chose, mes souvenirs reviennent de plus en plus, mais j'ai encore pas mal de trou.

Je soupirais.

Gabriel : Mais les Dieux on du faire un contrat avec notre espèce, nous étions trop une menace pour Hadès, si il nous utilisait pour arrêter ses démons, et toute ses autres créatures, il aurait déclencher une guerre. S'est pourquoi il nous gardait sur l'Olympe, j'ignore pourquoi Raynor est venu, nous ne faisons rien de mal et nous avons reçu aucun ordre.

Je finissais par le regarder à nouveau.

Gabriel : Tu penses que je peux guérir mon frère à présent ? Que mes pouvoirs me sont revenu ?

Oui autant tenter, je n'ai rien à perdre, on se rendait donc jusque là, je regardais mon frère toujours dans le même état. Je m'approchais de lui, me souvenant enfin de son visage. Je m'approchais posant ma main sur son torse, je fermais les yeux me concentrant. Cette fois ci se n'était pas la colère que je faisais apparaître mais l'amour que j'avais pour lui, cette même lueur blanche m'entournait, faisant apparaître quatre longue queue de renard blanche, ainsi que des oreilles, j'ouvrais les yeux pour le regarder alors que mon pouvoir s'accentuait à nouveau de la paume de ma main, brisant le sceau et cette magie noir qu'avait utilisé Raynor contre lui.

Je le regardais bien alors qu'il ouvrait lentement les yeux.

Gabriel : Castiel..

Il me regardait, se redressant et me prenait contre lui.

Gabriel : Je me souviens de tout..

N'utilisant plus ma magie, mes queues disparaissaient magiquement, reprenant une forme humaine, dans se monde il est difficile de laisser sa vrai nature. Je me reculais de lui, lui montrant Derek.

Gabriel : Ne soit pas cruelle avec lui, s'est quelqu'un de bien, il m'a beaucoup aidé, et je l'apprécie beaucoup.







[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Ven 29 Sep - 22:44

Il semble apprécier que je passe à la vitesse supérieur, même quand je l'embrasse il continue de gémir dans ma bouche. Pendant que lui lâchait une gémissement plutôt bruyant, moi je faisais de même de façon plus discrète avant de rester allonger sur lui le regardant avec le sourire.

Derek: fantastique?

et tu as encore rien vu Gabriel, je suis rester dans le classique pour la première fois mais je compte bien me rattraper pour la suite. Je me retirais de lui m'allongeant à ses côtés, je pouffais de rire l'écoutant. Je levais les yeux vers lui lorsqu'il s'assit et plissait les yeux devant ses questions, il est entrain de me demander pour changer les rôles.

Derek: alors oui j'aime que les hommes et non pas changement de rôle, je préfère moi même me charger de se rôle. Bien que qui sais si un jour tu prend le dessus peut être, mais sa sera difficile.

je souriais avant de le regarder tendre la main.

Derek: qu'est ce que tu fais?

je le prenais contre moi afin de le caliner.

Derek: sa viendra en temps voulu Gabriel.

je caressais doucement ses cheveux.

Derek: tu abandonne personne, ton frère sais que tu fais se que tu peux. repose toi maintenant.

Je ressent le besoin de le protéger c'est dingue, moi qui a toujours été distant ses dernières année. Peut être que je me suis réellement attaché à lui? sa fait si peu de temps et pourtant sa me semble si facile avec lui. Je le serrais d'avantage contre moi n'ayant même pas envie de le lâcher jusqu'à que je m'endorme. C'est lui qui me réveillait très tôt le matin, il est agité. Je me redressait le regardant attentivement, c'est surement pas un rêve érotique qui me fais la.

Derek: Gabriel?

je le secouais doucement, il a difficile de revenir à lui.

Derek: Gabriel réveille toi!

sa y est il ouvrait les yeux.

Derek: est ce que ça va?

Il me parle du massacre de sa famille? il se levait partant marché dehors, je me couvrais vite avant de le rejoindre.

Derek: qu'est ce que tu as vu Gabriel?

Il me racontait pour se Raynor mais au même moment une aura blanche l'entourait.


Derek: attend Gabriel...

je m'approchais de lui voulant poser ma main sur son épaule mais son aura devenais plus intense au moins de me projeté au sol avec quelque dégât corporelle.

Derek: je vais bien, on dirai que cette colère t'a aidé à débloquer tes pouvoirs.

il m'aidais à me relever, mais plait cicatrisait rapidement.

Derek: attend que veux tu dire par "retirer tout le mal" ?

parce que les archanges existent eux aussi? c'est un truc complètement dingue. Gabriel m'expliquait les choses, c'est une histoire folle mais qui tiens debout malgré tout. 

Derek: peut être que quelqu'un la fais entrer se Raynor, un traître parmi vous? ou il a tout simplement trouver le moyen d'entrer. Mais il a une chose que je comprend pas, si les "dieux" voulaient vous protéger pourquoi ne pas être intervenu?

c'est vrai quoi? se sont des dieux alors ils auraient le pouvoir d'intervenir, au lieu de ça ils ont laisser les kitsune se faire massacré.

Derek: tu n'as rien a perdre en essayant Gabriel ou alors tu te débrouille pour trouver une écaille de dragon.

je le suivais jusqu'à la chambre de Castiel, je pouvais être que spectateur mais quand je voyais ses longue queue apparaitre j'avoue avoir reculer de deux pat. Akira dormant sur le canapé se redressait vite voyant de la lumière dans la pièce, il sortait son arme et arrivait vers nous.

Akira: c'est Gabriel?

Derek: oui.

Akira: sa sent le renard...

Je le regardais sur le coup avant de revenir à Gabriel, sa semblait avoir fonctionner puisque Castiel ouvrait lentement les yeux.

Castiel: bonjour Gabriel.

Il le serrait dans ses bras.

Castiel: je savais que tu réussirait à trouver le bon chemin.

Il me fusillait déjà du regard.

Castiel: mais pourquoi traine tu avec cette créature?

Derek: il parle de toi AKira.

Akira: je pense pas.

Castiel: tu l'apprécie Gabriel? c'est...une créature impure buveuse de sang. J'arrive à sentir le tiens dans son organisme! Il est gentil uniquement pour profité de toi, ne lui fais aucunement confiance.

Derek: j'ai pourtant sauver vos petite fesses de renard.

Castiel: vous avez également tenter de boire mon sang la dernière fois.

Derek: oui mais uniquement pou voir si tu étais comme ton frère, il avais rien de pervers derrière.

Castiel: pervers?

il regardais Gabriel.

Castiel: je comprend pas le terme de se mot.

Akira: il avait rien de mesquin en tête.

Il haussait les épaules me regardant.

Castiel: mmmh, moi je continuerai de rester méfiant face à cette individu.

Il se penchait vers gabriel tout en regardant vers Akira.

Castiel: je me méfie aussi du loup.

Je souriais regardant vers Akira.

Derek: vous avez raison, c'est un vilain toutou.

Akira levait les yeux avant de m’attraper la tête pour me briser la nuque.

Akira: bon sang sa fait du bien, il va se réveiller assez vite tu n'as pas à t'en faire Gabriel.

Castiel: tout compte fais j'aime bien le loup.

Castiel marchait dans la maison regardant autour de lui.

Castiel: on ne sera pas à l'abris très longtemps et ses symboles seront inutile contre raynor. Il doit surement nous chercher, nous sommes les derniers représentant de notre race et donc les dernière menace. A moins que...

il se retournait vers Gabriel.

Castiel: il se peux que nous sommes pas encore les derniers, père m'avait raconté que certaine kistune auraient souhaitez rester sur terre afin de continuer de prendre soin de se monde.

Akira: Raynor les aurai trouver depuis se temps, après tout il est surement plus facile de trouver des kitsune sur terre que se rendre sur l'olympe.

Castiel: j'en suis pas certain, un kistune très puissant était rester parmi eux. Peut être le plus puissant d'entre nous. Je doute qu'il laisse facilement des étranger entrer dans son territoire et peut être que Raynor n'a pas la faculté de trouver cette endroit.

Derek: peut être que maintenant oui avec tout les pouvoirs qu'il a récup.

j'arrivais tout en tenant ma nuque et fusillant Akira du regard.

Derek: toi on va devoir régler cette histoire.

Sa semble pas trop l'effrayer. 

Derek: et puis comment on pourrai trouver cette endroit si se kistune est si habile.

Castiel: seul un kistune peut en trouver un autre.

Derek: super plus qu'à lui envoyer un coup de fil.

Castiel regardait Gabriel tentant de comprendre.

Castiel: bien sûr, il me suffirait de détecté son aura afin de communiquer avec lui.

C'est pas vraiment se que j'avais en tête mais bon.

Castiel fermait les yeux libérant ses attend neuf queues? sérieusement? contrairement à celle de Gabriel, elles sont une fourrure plutôt grise. Nous on attendait, attendait beaucoup même...je serai pas étonner qu'il prenne racine au milieu du salon. Moi en tout cas je prenais mon déjeuner, sa fait peut être plus d'une heure qu'il bouge pas d'un cil.

Castiel: sa y est, j'ai ressenti l'aura d'un autre kistune mais c'est pas celui que j'imaginais. 

derek: quoi c'est pas le grand puissant Kistune?

Castiel: non il semblait pas vouloir répondre à mon appel, mais un autre l'a fait pour lui.

Akira: et c'est louche?

Castiel: je sais pas mais nosu devons nous y rendre Gabriel.

Derek: minute papillon! c'est peut être un piège.

Castiel: je suis pas un papillon et pourquoi un kistune voudrai me piégé? nous nous faisons pas de mal entre nous comme votre espèce.

Derek: si les renard sont rester aussi longtemps sur terre, qu'est ce qui te fais croire que certain n'ont pas mal tourné.

Castiel: un kistune mal tourner c'est...impossible.

Derek: comment raynor est entrer dans l'olympe.

Castiel: on l'ignore...

Derek: on lui a peut être ouvert la porte.

Castiel baissait les yeux tout en faisant disparaître ses queues.

Castiel: j'imagine pas l'un des miens..nous trahir et pourquoi?

Derek: autant qu'on vienne tous avec toi, envoyer deux kistune dans la gueule du loup...mauvaise idée. Ne le prend pas mal Akira surtout.

Il soupirait n'ayant même pas envie de répondre à mes commentaires.

Castiel: très bien, mais je garderai un oeil sur toi.

Derek: sa me va. par contre je vais laisser un mot  mélodie pour prévenir de la situation, elle a du encore travailler toute la nuit.

Je prenais un mot notant " je suis partit promener les bestiaux, tout va bien" 

Derek: et voilà c'est partit, on va où?

Castiel claquait des doigts nous téléportant tous, oula...j'ai le tournis.

Derek: préviens avant de faire un très pareil.

Castiel: les vampires auraient l'estomac sensible?

Derek: on est où?

Castiel: dans la forêt des elfes, à quelque lieux de leurs village.

Derek: attend t'es sérieux?

Castiel: bien sûr, pourquoi mentirais je?

Derek: je vois aucun renard.

Castiel: oui c'est étrange, il se cache peut être de nous. Faut dire que la compagnie d'un vampire n'est pas rassurante.

Derek: pourquoi toujours le vampire? il a un loup géant aussi!

Castiel: les lycans ne sont pas une menace pour nous, autre fois nous étions même allier.

Akira: tu entend ça? nous sommes gentil.

Derek: tu parle! pourquoi les hunter les chassaient dans se cas?

Castiel: des chasseurs  qui tuent les lycans? pourquoi?

Akira: certain on mal tourner et tue les humains.

Castiel: se monde a bien changé.

Il levait la main pour qu'on se taise avant qu'on soit tous entourer d'être montant sur des cheveux ou même des cerfs.

" qui êtes vous?" 

Castiel: se sont des elfes, ils seront de notre côté.

l'un d'eux pointait une arme sous sa gorge

" tout dépendera de la réponse à ma question"

Castiel: mon frère et moi nous sommes des kistunes, j'ai ressentis l'un des miens dans les environs nous faisons que le rechercher.

"prouvez le"

Castiel montrait ses queues de kistune.

" baissez vos armes! et les deux autres avec vous?"

Castiel: se sont...des amis.

" suivez nous"

Derek: des amis? je suis touchez.

Castiel: avez vous déjà vu se que font les elfes à leurs ennemis?

Derek: non?

Castiel: tant mieux, autant ne pas savoir.

Je m'arrêtais le regard avant de me remettre à les suivre.

"avant de rentrer dans notre village, vous allez nous remettre vos armes"

Derek: l'arme dans mon pantalon sa compte?

" surement bien innofensif"

pfff maudire grande oreille.

Akira: je vais me sentir nu sans mes armes.

Castiel: tu n'aura pas besoin de t'en servir ici.

il grimaçais mes finissais par les donner.

castiel: tous Akira.

il levait les yeux sortant une dague dans sa bottine.

Akira: je veux tous les récupéré quand on partiera.

" vous les récupérez mais ici vous en aurai pas besoin."

on continuais de les suivre, on se croirai vraiment dans un village imaginaires. 

Castiel: ou est le kistune que j'ai ressenti?

" il y a plusieurs kistune dans notre village"

Castiel: plusieurs?

" menez pas Komura, mais vous devez d'abord votre notre roi avant de passez par eux et vois si vous êtes digne de confiance. attendez ici"

Il partait nous laissant ici.

Derek: charmant ses elfes.

Castiel: ils doivent se méfier de quelque chose, car à temps normal les elfes sont acceuillant.

O-chan: psss!

on voyait un jeune kistune tu fais signe au loin.

O-chan: c'est vous qui avez lancer l'appel?

Castiel: c'est moi exact.

o-chan: j'ai répondu, car mon papa semblait pas vouloir vous répondre. Surtout ne lui dite pas que c'est moi!

castiel: pourquoi ne voulais t'il pas répondre?

O-chan: il dit qu'il a un kistune corrompu et il se méfiait de vous, faut que j'y aille à plus tard!

Castiel: attend!

il disparu rapidement.

Castiel: nous sommes pas seul Gabriel.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Sam 30 Sep - 1:46

J'avais donc réussit à guérir mon frère, et retrouver mes pouvoirs, rien ne pourrait se passer pour le mieux.. S'est grâce à Derek que j'en suis là, il m'a beaucoup aidé et soutenu. Je pense que si je n'aurais pas fais sa rencontre, je serais toujours entrain de faire confiance en Akio et travailler sans me souvenir de tout ça. J'ignore pourquoi, mais mes souvenirs ont commencé à se débloquer depuis que je suis à ses côtés.

Castiel était bien content que j'ai réussis à me retrouver dans le bon chemin, et que je me souvienne de tout, et que je l'ai sauvé de cette entrave. Mais il fusillait aussi tôt DErek du regard n'aimant pas que je sois trop proche de lui, il ne semble pas l'apprécier, enfin, il a surtout peur pour moi et désire me protéger se qui est normal après se qu'on vient de traverser.

Gabriel : S'est vrai qu'il est un vampire, mais il n'a rien de cruelle comme certains d'entre eux. Il m'a beaucoup aidé, il a bu mon sang certes, mais il n'avait aucune mauvaise intention la dedans. Il se contrôle parfaitement avec moi, sinon, il m'aurait déjà vidé de mon sang et aurait pu profité de moi depuis tout se temps.. Fait lui confiance, ou bien.. Fait moi confiance en ce qui le concerne s'il te plaît.

Je tiens vraiment à ce qu'il accepte Derek, car je ressens une chose que je n'avais jamais ressentis pour quelqu'un. Derek ne mâchait pas ses mots et comptait bien se défendre également. Castiel parlait qu'il avait tenté de boire son sang, encore une fois Derek se défendait comme il le pouvait.

D'ailleurs Castiel ne se méfie pas seulement de Derek mais également de Akira, après tout il ne le connait pas lui non plus.

Gabriel : Tu te rendras bien vite compte que nous ne risquons rien avec eux.

J'écarquillais les yeux voyant Akira briser la nuque de Derek, je m'approchais sur le coup le regardant comme "mort". Akira me disait qu'il allait rapidement se réveiller.

Gabriel : S'était nécessaire de lui faire ça ?

Sur le coup Castiel disait l'apprécie, moi je n'apprécie pas vraiment comparé à lui. Je regardais Castiel partir pour regarder la maison, je regardais Derek mais finissait par le suivre.

Gabriel : Tu penses qu'il y a d'autres Kitsune qui aurait pu éviter le sort de Raynor ?

JE vois, il pense que des Kitsune se trouvent ici même sur terre, désirant rester ici. Moi j'ignore tout, j'ai été né sur l'Olympe et je n'avais jamais descendu sur terre, du moins jusqu'à aujourd'hui. Mon frère lui avait vécu sur terre avec nos parents autre fois, je suis bien plus jeune que lui.

Gabriel : Alors on peu, peut -etre les trouver ?

Je tournais le regard vers Derek qui arrivait, il semble aller mieux heureusement, mais fusillait malgré tout Akira du regard. S'est vrai que Raynor à récupérer beaucoup de ses pouvoirs après avoir massacré tout les miens. Derek lui faisait le remarque du coup de fil, Castiel me regardait tentant de comprendre se que sa voulait.

Gabriel : S'est.. comme un appel à distance.

Castiel commençait donc à fermer les yeux, et restait immobile tentant de rentrer en contact avec lui, on attendait tous au début devant lui, mais il semblerait que sa allait prendre un certains temps. Voyant Derek prendre son déjeuné j'en faisais autant ayant très faim. S'est d'ailleurs lorsqu'on venait de finir que Castiel revenait à lui, disant qu'il avait réussi à contacter quelqu'un mais pas vraiment la personne qu'il désirait. Je me levais sur le coup, nous expliquant bien que se n'était pas lui qui lui avait répondu mais un autre Kitsune.

Gabriel : D'accord, alors je te suis.

Mais Derek ne semblait pas du tout avoir confiance, il se pourrait que se soit un piège qu'on nous tend ou autre chose de se genre. S'est vrai que s'est risqué.. Derek pense que des Kitsune auraient pu mal tourner, l'idée me paraissait étrange mais tout est possible en effet.. Cela reste suspect, comment Raynor à pu arriver à se rendre sur L'olympe normalement s'est impossible d'accès, sauf si quelqu'un lui ouvre la porte.

Gabriel : Il y aurait un traître dans les Kitsune.. ?

Castiel aussi sa semble le surprendre cette idée.

Gabriel : Fait lui confiance Castiel, s'est une bonne idée qu'ils nous accompagnent, ils pourraient nous aider tout les deux si jamais il arrive quoi que se soit.

Il finissait par accepter, je pense qu'il a comprit à quel point il est important pour moi, et que moi en tout cas je lui fait entièrement confiance. Après avoir laissé un mot à Mélodie, Castiel nous téléportaient tous jusqu'à une grande forêt, où vivent les elfes.

Alors qu'ils discutaient des lycans, des elfes commençaient à nous entourner sur des montures, je les regardais tous. Vu que les elfes ne nous faisaient pas confiance, Castiel et moi prenons forme de Kitsune pour les assurer que nous ne mentions pas à notre sujet. Les elfes nous faisaient donc confiance et nous permettaient d'entrer dans leur village. Il demandait à Akira de déposer toutes ses armes n'acceptant aucune arme dans leur village.

Une fois fait, on entrait à l'intérieur, on les suivait, se trouvant au milieux du village, je regardais tout les elfes des enfants, des femmes et des hommes nous observer tout les quatres. Il y a donc belle et bien des kitsune ici, nous ne sommes pas seul, sa me rassurait.. Ils sont tous mené par Komura, j'en ais déjà entendu parlé, s'est quelqu'un de bien et digne de confiance, sa ne peut pas être lui qui ait mal tourné..

Alors qu'il était partit prévenir Komura, quelqu'un nous interpellait, un enfant Kitsune, il nous appelait, nous prévenant que s'était lui qui avait contacté l'appel de Castiel et qui nous a indiqué où il se trouvait. Je souriais soulagé.

Gabriel : Oui, heureusement, s'est une très bonne chose.

Komura : Je peux savoir qui vous a contactez ?

On se retournait Komura était là, un Kitsune assez grand, des yeux jaune vert, des cheveux blanc comme la neige, ses oreilles et ses queues étaient bien présentes, bien sur il en possédait neuf toutes aussi blanche, bien plus blanche que moi.

Komura : Je vois, tu ne peux me répondre, je parie que s'est l'un de mes fils. O-chan peut-être ? Il ne comprend pas le dangers qui nous entoure.

Il soupirait sur le coup. Il s'approchait bien de nous deux.

Komura : S'était un erreur de sa part, même si vous êtes de notre côté, il y a un traître parmis nous, un Kitsune qui fait le mal, il a très bien pu lire votre appel et savoir où on se trouve désormais.

Castiel semble assez mal à l'aise sur le coup.

Komura : Nous ne sommes plus à l'abris ici.

Il regardait autour de lui, fermant les yeux pour sentir n'importe quel autre trace, une autre présence mis à part nous.

Komura : Mais il semblerait que personne ne vous ais suivis.

Gabriel : Qui pourrait faire ça ?

Il réouvrait les yeux.

Komura : vous venez de l'Olympe ? J'ai appris ce qui vous êtes arrivé, j'en suis navré. Heureusement vous avez pu vous sauvez, il y a t-il d'autre survivant ?

Il grimaçait vu que se n'était sans doute pas le cas.

Komura : S'est terrible.. Je connaissais beaucoup de monde là-bas, ainsi que vos parents, s'était des bons Kitsune.

Il posait ses mains derrière son dos.

Komura : J'ignore qui est le traitre, mais je pense avoir mon idée la dessus. Mais il a été corrompu, par un Dieu, et se Dieu se sert de lui pour nous atteindre.

Gabriel : Un Dieu est derrière tout ça ?

Komura : Oui, Hadès, ou bien Lucifer, mais il se servent de Raynor pour arriver à leurs fin, ainsi qu'un Kitsune.

Gabriel : Comment un Kitsune pourrait devenir malfaisant.

Komura : Se n'est pas la première fois que cela se produit en réalité.. Il y a très longtemps, Hadès avait kidnappé l'un des notre pour faire ses expériences, sachant les risques de notre existence, il voulait assurer ses arrière. Mais nous avions du l'exterminer.. ensuite il a passé cette accord avec Zeus afin de nous tenir enfermer, sinon il déclencherait une guerre contre se monde, Zeus à accepter. Mais je pense que Hadès n'avait aucune confiance, et prévoyait tout cela depuis très longtemps pour assurer ses arrières, nous anéantir tous car nous sommes une menaces pour ses démons et ses autres créatures.

Gabriel : Pourquoi les Dieux ne nous ont pas aider ?

Komura : Je l'ignore, peut-être il y a t-il également un traitre dans les Dieux sur l'Olympe, qui a fait en sorte qu'ils ne découvrent rien jusqu'à ce que se soit malheureusement trop tard..

Il tournait le regard vers Derek qui faisait son commentaire.

Komura : Pourquoi vous trainez avec un Vampire ?

Gabreil : Il est avec moi.

Il levait un sourcils.

Komura : Tu serais imprégné de lui ?

Gabriel : Imprégné ?

Il regardait vers Castiel.

Komura : Tu ne lui as pas parler de l'imprégnation ? S'est au bout de la quatrième queue que l'imprégnation peut apparaître.

Il faisait une triste grave.

Komura : Oui, je comprend, tu pensais que se serais tes parents qui lui en parlerait.

Gabriel : Je ne comprend pas.

Il s'approchait de moi, posant ma main sur ma tête afin de vérifier si j'étais belle et bien imprégné de Derek.

Komura : S'est bien se que je pensais, tu es imprégné de lui.

Il regardait Derek qui ne semblait pas comprendre.

Komura : Normalement l'imprégnation ne marche qu'entre Kitsune, s'est étrange..Sans doute parce que tu avais perdu la mémoire, oui j'ai pu lire dans ton esprit, au moins je suis sur que vous êtes du bon côté.. Castiel t'expliquera se que cela signifie.

Il appelait les autres Kitsune magiquement, par télépathie, d'autres arrivait, des femmes tenant leurs enfants, l'une d'entre elle tenait un tout petit bébé à peine de quelques jours dans ses bras, avec une toute petite queue et des oreilles.

Komura : O-chan, s'est toi qui as accepté son appel ? Ils ne m'ont rien dit, mais vu ton regard cela veut bien dire que s'est le cas.

Il se mettait à sa hauteur.

Komura : Certes ils ne sont pas méchant, mais nous ne sommes plus à l'abrit ici à présent, nous allons devoir partir tu comprends ? Cela nous met tous en dangers.

Il semblait faire une tête bien triste sur le coup, il posait sa main sur sa tête et se redressait. Il se retournait ensuite vers nous mais ensuite vers le chef des elfes, s'inclinant respectueusement envers lui.

Komura : Nous vous remercier de nous avoir gardé ici tout se temps, mais ne nous pouvons pas rester plus longtemps, au risque de vous mettre en dangers. Si vous avez le moindre soucis, nous viendrons jusqu'à vous.

Deux secondes après, le paysage changeait, Komura téléportait tous le monde, nous y compris, dans un tout autres endroit. Se n'était plus des elfes, nous nous trouvons dans une grande montagne, avec une grande prairie également, des huttes se trouvaient un peu partout.

Gabriel : Où sommes nous ?

Komura : J'ai du changer d'endroit, nous sommes dans les hautes montagnes.

On entendait un cris, et deux dragons voler au dessus de nous, Derek se faisait tout petit sur le coup.

Gabriel : Des dragons ?

Komura : Nous sommes allié avec eux, il est important d'avoir beaucoup d'amis et peu d'ennemis. Et les dragons nous sera d'une grande aide, même si nous étions très bien auprès des elfes.

Derek qui regardait son téléphone, évidemment il n'y avait pas de reseau ici, et encore moins internet, ce qui allait être compliqué pour son travail, Mélodie va piquer une crise. Un dragon se déposait à toute vitesse devant nous, il était tous noir, il prenait ensuite forme humaine, un talisment se trouvait autour de son cou, qui permettait de garder ses vêtements intact lors de chaque transformation.

Mike : Vous êtes venu ici, vous n'êtes plus à l'abris auprès des elfes ?

Il tournait le regard vers Derek et Akira, ressentant bien que se n'était pas des Kitsune.

Mike : vous trainez avec un vampire et un lycan s'est nouveau ça.

Gabriel : S'est le chef des dragons ?

Il ricanait.

Mike : Moi le chef ? Je suis bien trop petit pour être le chef, mais je suppose que s'est flatteur.

Gabriel : Vous me sembliez immense pourtant.

Il souriait sur le coup.

Mike : Vous n'avez pas encore vu Zankou s'est pour ça.

Komura : Zankou est le tout premier Dragon créé, les siens avait péris comme pour nous les Kitsune aujourd'hui, mais il a réussit à repeuplé sa race, s'est également un Demi-Dieu, fils de Hadès, tout comme Raynor, qui est lui, mi-sorcier.








[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Dim 1 Oct - 22:18

Sa y est quelqu'un arrivait enfin, Castiel baissait légèrement la tête montrant son respect auprès de lui. Même pas un bonjour, je suis content que vous soyez arriver jusqu'ici en un seul morceau. Non, il est presque à nous foutre son pied au cul.

Castiel: je suis navré, on ne voulais s'imposer mais la situation semblait urgente.

Bon il a un peu deviner qui serai responsable de notre venu, voilà qu'est ce que disais! sa le fait chier qu'on soti la! peur pour sa petite communauté.

Castiel: j'ai du mal à imaginer que l'un d'entre nous pourrai nous trahir, mais je vous assure que nos intention sont noble.

Castiel se sentait un peu ma.

Castiel: j'ai commis une erreur dans la précipitation, j'avais dans l'espoir que mon frère et moi ne sommes pas les dernier survivant.

il parlait de l'olympe et espérait des surveillant, mais voyant la tête dépité de Castiel, la réponse semblait clair.

Derek: sérieusement? des dieux de l'enfer? ok alors qu'est ce qu'on pourrai faire contre ça hum?

Akira: tu abandonne vite Derek.

Derek: contre des dieux? ha! oui j'avoue que je tiens à ma peau moi, vous devriez aussi retenir à votre fourrure!

c'est vrai! je suis entourer que d'animaux maintenant que j'y pense, des kitsune corrompu, des dieu et puis sa sera quoi? des titans? je suis qu'un vampire moi! qu'est ce que je suis censé faire contre ça? je ricanais les écoutant.

Derek: en faite vous avez tout le monde sur le dos, qu'est ce que vous leurs avait fait? mâchouiller la mauvaise pantoufle?

ah il se rend enfin compte que j'existe.

Castiel: ne faite pas attention à lui, il...

Gabriel répondait se que redoutait Castiel.

Castiel: ne prétez pas attention au parole de mon frère, c'est surement que de passade.

Imprégné? c'est quoi ça? je me reniflais sur le coup, il m'a foutu une sorte d'odeur de renard sur moi?

Castiel: imprégné? non c'est impossible...

il détournait le regard, il vrai avec toute se qui sais produit personne n'a pu expliqué à gabriel la véritable signification de l'imprégnation.

Castiel: c'était...le rôle de nos parents de lui expliquer mais...

Komura vérifiait de lui même et lorsqu'il confirmait que c'était réellement le cas, Castiel fermait les yeux ne cachant pas sa deception.

Castiel: oh non Gabriel...

Akira: c'est sûr qu'il aura pu tomber sur mieux.

je le regardais sur le coup.

derek: parce que tu sais se qu'est l'impregnation toi?

Akira: bien sûr que oui.

alors c'est quoi? mais personne va expliquer la!? Komura appelait les autres renard, il a même des bébés. O-chan arrivait un peu caché derrière les autres sachant qu'il allait sans doute se faire réprimandé. Il baissait les oreilles et la tête jouant avec l'une de ses deux queues.

o-chan: ils sont pas l'air méchant.

il levait les yeux quelque seconde à peine pour regarder son père mais les rabaissait aussi vite.

O-chan: pardon papa...

Derek: bon maintenant qu'on a vu, entendu vos fameux kistune on peut rentrer hum? j'ai besoin de sentir la pollution de la ville.

la seconde d'après on était ailleurs.

Derek: hum, à moins que les batiments se soit transformé en hutte..je doute que se soit hurleval.

Castiel: on ne peut rentrer tout de suite, tu en sais trop Derek. On pourrai se servir de toi pour nosu retrouver.

j'allais lui réponde mes me foutait presque ventre à terre quand un dragon passait à ras de nous. Je me sent..si petit tout d'un coup.

Derek: c'est quoi se bordel?

des dragons! manquait plus que ça!

derek: super! comme ça si ils ont faim ils auront de quoi se mettre sous la dent!

il prétend que se sont des allier mais désolé, j'ai du mal à être à l'aise la. Je me reculais voyant l'un des dragons se posait, pour prendre forme humaine. C'est déjà moins impressionnant comme ça, je préfère. En plus il a une belle gueule pour un écailleux.

Derek: comment on sais direct se que je suis hum?

Akira: tu as une odeur assez forte.

Derek: je te signale qu'il ta senti toi aussi, tu sais comment tuer des dragons...juste au cas ou?

on se regardait tout les deux.

Akira: on m'a prit mes armes et elles sont rester chez les elfes, je me sent toujours nu comme un ver.

Derek: super...tu aura pu garder une petite dague dans ton caleçon!

Akira: pour risquer de me la faire couper? t'es pas bien?

Derek: tu sera pas le premier chien à être castrer.

Akira: tiens ta langue ou je te brise encore la nuque et t'enverrai la dans la mangeoire au dragon.

Derek: tu m'as eu une fois, mais pas deux.

mais par précaution je reculais d'un pat vers Gabriel.

Castiel: est ce que Zankou acceptera seulement d'aider notre peuple?

je regardais un peu partout d'ailleurs, attend un demi dieu dragon? sa peut avoir quel taille ça? est ce qui est ici?

Akira: j'ai entendu certaine rumeur à son sujet, il pourrai détruire une ville entière juste par mauvaise humeur.

Derek: ok je me tire!

je regadais autour de moi, mouais il me sera difficile de descendre d'ici.

Derek: téléportez moi chez moi! et évidemment Gabriel me suit.

Castiel: il est strictement hors de question que tu emmène mon frère, il est pas en sécurité avec toi.

Derek: parce qu'il est en sécurité ici?

je regardais Mike de la tête au pied.

Derek: la bonne blague.

Castiel: les dragons ont toujours été nos allié, je peux pas en dire autant des vampires. cette impregnations est une erreur!

Derek: ton réveil aussi.

Il s'approchait de moi sur le coup.

Castiel: qu'est ce que tu fera lorsque Raynor débarquera pour tuer mon frère, tu va pouvoir tuer Raynor seul? tu sera incapable de le défendre?

Derek: parce que toi tu le peu? tu n'as même par réussit à défendre ta famille?

j'y peut être été un peu fort sur le coup, Castiel sa le mettait dans une colère noir. il utilisait une sorte d'onde de choc pour me j'ejecté contre la roche et se téléportait face à moi m'attrapant par la gorge. Je le regardais bien dans les yeux sur le coup, j'avais l'impression de voir une sorte de lueur nori dans son regard. Je sentais mon corps mourir la même sensation que j'ai eu dans cette hôpital, Gabriel tentait de l'arrêter mais c'est Komura qui réussit à le faire lâcher.

Castiel reprenait son calme et moi des couleurs, il a vraiment failli me tuer cette idiot!

Castiel: pardon je...

il s'éloignait un peu sur le coup.

Akira: je comprend pourquoi tu as pas beaucoup d'ami toi.

Je le regardais mais répondait pas, Gabriel s'inquiétait pour moi sur le coup.

derek: ça va je vais bien, je l'avais peut être mérité.

je regardais Akira sur le coup.

Derek: toi ne répond pas! je reviens...

j'allais dans la direction où était partit Castiel et le retrouvait assis sur le bord de la falaise.

Derek: bon j'ai peut être un peu exagéré, tu pouvais pas faire grand chose et puis tu as réussit à sauver ton frère se qui est pas mal.

Castiel: t'enterai tu de t'excusez?

Derek: oh non je suis trop fière pour ça.

Castiel: voilà qui me surprend pas.

derek: mais vous cachez éternellement n'est pas la solution.

Castiel: que faire d'autre? il a réussit à tuer des centaines d'entre nous et voler leurs pouvoir.

Derek: vous étiez pas préparez à ça maintenant vous l'êtes en plus vous avez des dragons. et se fameux zankou que j'ai pas très envie de rencontré.

Castiel: il n'est pas dit qu'on puisse convaincre les dragons de se battre à nos côtés.

Derek: tentez le coup et une dernière chose, tu te sent pas different?

Castiel: comment ça?

Derek: ben quand tu as essayer de me transformé en raisin sec, j'ai vu quelque chose dans tes yeux...quelque chose de sombre.

Castiel: je me sent parfaitement bien, j'étais en colère c'est vrai mais...je vais bien.

j'haussais les épaules n'insistant pas et le laissant tranquille.

Castiel: en raisin sec?

je partait rejoindre les autres et surtout Gabriel qui prenait des nouvelles de son frère.

Derek: il joue un peu les renard solitaire mais il va bien Gabriel, essaye plutôt de savoir c'est quoi cette imprégnation.

O-chan: c'est quand un kistune se lie à un autre même si...tu n'es pas un kistune.

Derek: comment ça se lier?

O-chan: oui pour être amoureux pour toujours et après...

Il souriait un peu amusé.

Derek: après quoi?

O-chan: pour avoir des bébés.

Derek: bon ben pour ça on risque rien, je doute que j'arrive un jour à mettre Gabriel en cloque.

O-chan: pourquoi?

Derek: parce que c'est un garçon.

O-chan: et alors?

Derek: ben alors c'est impossible petit gars!

je regardais Gabriel.

derek: n'est ce pas?

O-chan: mais si avec le sceau.

Derek: c'est quoi cette histoire de sceau?

O-chan: ben je sais pas trop, je sais qu'il a une sceau sur le ventre du papa et un bébé en sort. Mais papa n'a pas voulu me dire comment il apparaît.

Je restais figé à le regarder, lui me touchais la joue de son doigt

o-chan: est ce qu'il est mort?

j'attrapais Gabriel subitement par son t-shirt.

Derek: c'est vrai cette histoire! des bébé entre mec!?

je criais tellement que tout le monde nous regardais sur le coup.

Derek: oh non Gabriel, non, non et non! un model de moi en miniature? non!

Akira: sa sera un catastrophe en effet.

je le fusillais du regard avant de revenir à Gabriel, qui disait peut être pas maintenant mais plus tard.

Derek: non! hors de question! et puis sa fait à peine quelque jours qu'on se connais! je serai déjà une sorte d'imprégné et maintenatn on me sort que je pourrai éventuellement aussi avoir des enfants? papa Derek..sa sonne vraiment faux!

O-chan: il est marrant le monsieur, il arrête pas de crier.

j'ouvrais grand les yeux sentant quelque chose voir plusieurs qui me grimpe dessus. Des dragons...minuscute qui me prennent pour un terrain de jeu.

Derek: Gabriel fait quelque chose, ils ont des griffes!

l'un d'eux était au dessus de ma tête s'amusant à battre des ailes et pousser des petits cris.

Derek: genial, je préviens si il me pisse dessus j'en fais des bottine.

o-chan: oh dame Kerrigan!

Derek: c'est qui ça?

elle arrivait pour discuté avec Komura.

O-chan: c'est la dame de zankou, si elle nous accepte alors zankou n'osera rien dire.

Derek: quoi c'est elle qui porte la culotte?

O-chan: ben je sais pas si elle porte des culottes moi!

Derek: laisse tomber.

Soudainement tout un côté du campement explosait, puis une autre explosion proche de nous.

Derek: merde c'est quoi ça?

les dragonnets volaient vite en direction de kerrigan.

Akira: j'ai vu des sphère d'energie tomber droit sur nous!

o-chan: papa!

une partie de la roche s'effondai o-chan avec, sur le coup je réfléchissais pas et sautait pour le rattraper. Sous la peur O-chan prenait al forme d'un petit renard avec seulement deux queues, tant mieux il m'était plus facile de le tenir contre moi. Mais du coup je tombais avec. J'avais juste le temps de m'agripper à une parois, mais d'une seul main tenant o-chan de l'autre.

Derek: fais chier!

Akira l'attrapais le bras pour m'aider à me remonter de justesse.

Derek: je suppose que je dois te remercier.

Akira: j'ai peur que sa te brûle les corde vocal.

je donnais O-chan encore tout tremblant à Komura.

Derek: c'était quoi ça?

un homme arrivait sur une sorte de corbeau géant fais uniquement aura noir.

Raynor: vous pensiez vraiment pouvoir vous cachez? vous êtes trop prévisible.

il tendait la main dans notre direction envoyant une autre sphère. C'est komura qui nosu protégeait grace à un bouclier magique.

Raynor: le vieux kistune qui désire protéger sa petite famille?

il levais la main vers le ciel créant une autre sphère mais qui se divisa en centaire d'autre.

Raynor: alors essaye d'arrêter ça.

il devais interrompre sa tentative pour se protéger d'un bouclier à son tour, un des male dragon crachait des flamme dans sa direction.

Raynor: ne te met pas en travers de mon chemin.

Son aura changeait de forme pour prendre celle d'une lance et souriait avant de la lancer sur le dragon. Celui ci était toucher malgré son épaisse cuirasse, il gémissait tout en écrasant plus loin.

Raynor: bien ou en étions nous?

un puissant cris venant de lui surgissait, Raynor détournait le regard assez agacé.

raynor: manquais plus que toi.

c'est la que zankou revenait de sa chasse avec d'autre mal, il est clair qu'on pouvait le distingué parmis les autres...il énorme. Il a du sentir l'un d'eux tomber, Zankou lançait une boule de feu que même la sphère de Raynor n'arrêtait pas. le corbeau d'aura disparu à l'instant et c'était au tour de Raynor de tomber au sol.

Raynor se relevait frottant tranquillement ses vêtements et regardait son frère se posait juste devant lui.

Raynor: Zankou, tu semble de mauvaise humeur.

Agacé zankou poussait un puissant cris qui me forçait à me boucher les oreilles, contrairement à Raynor qui bougeait pas le petit doigts.

Raynor: je vois que tu n'es toujours pas apte à discuté comme d'habitude, livre moi ses kistune et il arrivera à rien à ta bande dégénéré.

Zankou prenais forme humaine..enfin humaine, il parrait toujours aussi terrifiant.

Zankou: il n'y aura pas d'arrangerement entre nous, pas après ce que tu as fait.

Raynor: ton petit protégé ma interrompu.

Zankou fonçait sur lui le frappant en plein visage, mais Raynor disparu en fumé.

Zankou: il m'agace avec ses tour de passe passe!

Raynor: tu aura pu vraiment me mettre dans un sale était si c'était pas qu'un simple clone.

Zankou levais les yeux le voyant à nouveau sur son corbeau d'aura.

Raynor: tu pourra pas protégé ses kistune très longtmps, on le sais tout les deux.

Il se téléportait à suite de ça et s'approchais du dragon tombé au combat, il posait sa mains sur son museau avant de s'avancer vers Komura.

Zankou: foutez le camps! vous avez emmenez les problème ici! j'ai perdu l'un de mes meilleurs dragon!

il regardait Kerrigan.

Zankou: pourquoi on les protégerai? se sont pas des dragons!

il retroussais bien le nez grognant entre ses dents.

Zankou: très bien fais comme tu l'entend femme! mais viens pas pleurnicher chez moi si il a encore des pertes!

il allait à sa tente.

Derek: j'ai jamais vu un type aussi grand.



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Lun 2 Oct - 5:11

Derek aurait préféré rentrer chez lui maintenant qu'on sait que des kitsunes sont encore en vie, mais Castiel lui disait que se n'était malheureusement pas possible, du moins pour le moment. Car il en savait beaucoup de trop, et qu'il serait en dangers à cause de moi. JE détournais le regard, il ne va plus avoir une vie normal maintenant que j'ai débarqué dan sa vie.

On regardait donc tous Mike qui venait nous "saluer", plutôt par curiosité sans doute. Nous parlant de Zankou, le chef ici, celui qui dirige tout les dragons. Mais nous ne savons toujours pas se qu'est l'imprégnation Derek et moi, en tout, sa ne semble pas plaire du tout à Castiel que je sois imprégné de Derek.

Derek voulait toujours rentré avec moi, mais Castiel refusait car je ne serais pas en sécurité avec lui.

Mike : Bien sur, je suis là après tout, je suis de loin, le meilleur Dragon ici.

Derek ne semblait pas convaincu, Mike grognait sur le coup. Mais cela tournait assez mal entre Derek et Castiel, ils levaient la voie tout les deux. Mais s'est surtout se que Derek lui disait que sa empirait la chose, Castiel se mettait hors de lui, d'une façon que je n'avais encore jamais vu jusqu'au aujourd'hui. Il s'en prenait à Derek. Il éjectait Derek contre le rocher derrière lui, et se retrouvait à nouveau en face de lui, lui attrapant la gorge, aspirant son énergie, je courrais dans leurs directions.

Gabriel : Castiel arrête !

S'est comme ci il ne m'entendait même pas, s'est Komura qui tendait la main dans sa direction pour le faire lâcher DErek magiquement. Je regardais DErek et ensuite vers Castiel.

Gabriel : Qu'est-ce qui ta prit ?

Je le regardais s'en aller, il semble assez mal, je tournais le regard vers Derek pour vérifier qu'il allait bien, mais il cicatrisait déjà rapidement.

Gabriel : Tu vas bien ?

Oui, il a été trop loin avec ses paroles.. Je le regardais retrouver Castiel sans doute pour s'excuser de ce qu'il a pu dire, Komura lui semblait intrigué.

Komura : Ton frère s'énerve souvent de cette façon ?

Gabriel : Eeh non, pas du tout.. S'est surement à cause de voir les notre se faire massacrer, surtout nos parents sous nos yeux.

Komura : Oui, s'est compréhensible.

Voyant Derek revenir, je m'approchais de lui.

Gabriel : Comment il va ?

J'étais rassuré de savoir qu'il aille bien, mais Derek lui se posait des questions sur l'imprégnation, je tournais le regard vers O-chan vu qu'il répondait, comment sa se fait que lui soit déjà au courant de ce que signifie l'imprégnation au bout de deux queues et moi, que j'ignore encore se que sa signifie ? Enfin soit, je suis donc lié à Derek ? Je levais un oeil vers lui mais revenait vers O-chan qui parlait de plus tard d'avoir des bébés, j'en devenais tout mal à l'aise sur le coup.

Derek l'ignore évidemment, mais moi je sais très bien que s'est parfaitement possible, s'est très rare mais sa a déjà arrivé que deux Kitsune soit ensemble et avec un des enfants, mais comme je l'ai dit s'est extrêmement rare, dans mon clan il n'y avait qu'un couple comme ça..

Ochan lui exliquait donc le sceau et tout se qui en suivait la dessus.

Komura : O-chan tu parles de trop. Je ne le changerais jamais.

Il soupirait, en tout cas DErek semblait figé sur le place. Derek finissait par m'attraper le t-shirt, je le regardais.

Gabriel : ET bien oui.. S'est la vérité.

Sa semble le terrifier, j'en grimaçais mais tentait de le rassurer.

Gabriel : Sa ne se fera pas la tout de suite Derek.. Mais peut-être un jour ou l'autre.

Il semble complètement contre, sa m'effraie un peu je dois avouer, j'ai toujours voulu avoir un jour des enfants, mais si celui pour qui je suis imprégné "à vie", n'en veut pas, comment je suis censé faire.. Je suppose que tôt ou tard il se sentira prêt et changera d'avis, de toute façon, nous sommes tout les deux immortel.. Et puis, il vient de l'apprendre tout de suite, s'est sans doute normal que sa l'effraie.

Gabriel : Calme toi Derek, de toute façon on à tout le temps devant nous avant de penser à tout ça. Tant que le dangers avec Raynor est présent, jamais je ne penserais à faire d'enfant.

Mike : Vous êtes bizarre, des bébés entre homme moué.. S'est pas ici qu'on verrait se genre de chose.

Bon, il allait vite penser à autre chose vu que plein de bébé dragons se posait sur lui, moi je sourais assez amusé de le voir comme ça. Une grande femme, très belle arrivait ensuite, marchant jusqu'à nous.

Kerrigan : Les enfants, laissez le tranquille.

Mais ils ne semblaient pas vouloir partir pour l'instant, elle marchait jusqu'à Komura et lui en faisait autant de son côté.

Komura : JE suis ravis de vous voir Kerrigan, je suis désolé d'arriver ainsi avec les miens sans vous avoir prévenu, mais..Je ne l'aurais pas fait si se n'était pas en extrême urgence.

Kerrigan : Vous êtes toujours les bienvenu ici, expliquez moi se qu'il se passe.

Komura :  Raynor tente de nous trouvez pour nous..

S'est à cette instant qu'une énorme explosions se faisait entendre, on se tournait tous dans cette direction. Les dragonnets volaient jusqu'à Kerrigan, se sentant plus en sécurité près de leur mère. Une partie de la montagne commençait à s'écrouler, Ochan tombait se trouvant dessus.

Komura : Ochan !

S'était DErek qui partait le sauver, l'attrapant à temps, mais se tenait au bord. AKira s'y rendait rapidement pour les aider à remontrer. Komura s'approchait aussi tôt de son fils, ayant eu peur pour lui, et le tenait bien contre lui.

Komura : Merci à vous.

On regardait ensuite vers cette homme, sur un corbeau géant fait d'aura noir.

Gabriel : S'est lui, s'est Raynor.

Voyant la sphère qu'il envoyait dans notre direction, Komura tendait la main pour créer un bouclier afin de nous protéger de celle ci. Il grimaçait vu que Raynor le lâchait pas l'affaire, et continuait, Komura se concentrait d'avantage pour créer un bouclier plus grand encore.

Mike : Où est Zankou ?

Kerrigan : Il est encore à la chasse.

Mike écarquillait les yeux voyant la scène suivante, un des siens tentait de s'en prendre à lui, crachant des flammes dans sa direction,  mais Raynor le tuait facilement avec un pieu qu'il venait de créer, le dragon tombait aussi tôt au sol.

Mike : S'est pas vrai !

On pouvait entendre ensuite un rugissement énorme.

Kerrigan : Zankou est là, heureusement..

On reconnaissait facilement Zankou entre les autres Dragons, s'était le plus énorme. Il lançait une boule de feu, tellement puissante que sa perçait l'aura de Raynor et détruisait son corbeau. On regardait la scène d'où on se trouvait, Zankou se posait au sol, et finissait par prendre forme humaine faisant face à Raynor. S'est dure d'imaginer que ses deux là sont frère.

On regardait le combat en bas, tout compte fait je pense qu'on a bien fait de venir ici, Zankou s'en sort plutôt pas mal, et arrivait à faire fuir pour l'instant Raynor. Il regardait le dragon mort et se dirigeait ensuite vers nous s'adressant à Komura bien furieux. Kerrigan se mettait en face de lui.

Kerrigan : Ils ne peuvent pas partir, on doit les aider.

Elle plissait les sourcils.

Kerrigan :  Il ne reste plus qu'eux, et autre fois ils nous ont également aidé lorsqu'on se trouvait dans le même cas. Ils n'ont personne autres où se rendre Zankou ! Et tu sais que RAynor est puissant !

Zankou finissait par accepter mais toujours mécontent malgré tout, elle soupirait le regardant partir jusqu'à sa hute bien plus imposante que toute les autres.

Mike : Je ne serais jamais tu arrives à le raisonner, moi je n'oserais même pas lever la voix devant lui.

Kerrigan : Il n'est pas si effrayant qu'il peut paraître, heureusement, il m'a toujours écouté.

Elle se retournait vers nous.

Kerrigan : Vous pouvez rester ici le temps que vous désirez.

Elle semblait malgré tout inquiète, Raynor a réussit à facilement à tué l'un des siens.

Kerrigan : Mike, aide les à leurs trouver un endroit où dormir, bien sur les couples ensemble.

Mike : Bien, suivez moi les Kitsune, et le vampire et le lycan bien sur.

Il les regardait du coin de l'oeil, et partait ensuite, sa prenait une bonne journée pour construire toutes les hutes nécessaire pour que tous les Kitsune en ait une. Mike tendiat la main vers l'une d'entre elle.

Mike : S'est pour vous deux, vous êtes un couple après tout.

Gabriel : Merci beaucoup.

Mike : je ne fais qu'obéir aux ordre.

Akira qui s'approchait disant qu'il n'avait rien lui, Mike se grattait la tête sur le coup.

Mike : Je t'avais oublié.

Il soupirait vu la tête qu'il faisait.

Mike : Tu n'as cas dormir dans ma hute pour le moment, tant que tu ne te colle pas trop à moi sa me va.

Il entrait en premier dans la hute et regardait ensuite Akira en faire de même, il s'installait tranquillement, prenant une assiette avec de la viande.

Mike : Tu dois avoir faim.

Il tendait la main vers l'assiette, utilisant une flamme dans sa main pour cuire assez la viande, et lui tendait ensuite, il mangeait tout en le regardant de temps à autres.

Mike : Comment tes devenu un lycan ? Je sais que tes pas né comme ça.

Il plissait les sourcils à l'entendre.

Mike : Tu tuais un gosse ? Tes sérieux ?

Il posait son assiette à côté de lui. Il fonçait sur lui sur le coup, l'attrapait par la gorge, le plaquant au sol se mettant sur lui.

Mike : Tes un hunters ?! Si Zankou le savait, il te tuerait sur place. Vous les hunters massacrié les notre pour de l'argent, et vous faire des armures plus résistance. JE devrais lui prévenir de qui tu es.

Il grognait entre ses dents.

Mike : Tu n'en fais peut-être plus partie, mais je doute que tu ais changé, un hunter reste un hunter.

Akira arrivait à se retirer de lui pour se mettre à son tour sur lui.

Mike : tu profites que je suis sous cette forme. Je dirais rien à Zankou, mais si tu tentes quoi que se soit, tu le payeras. Maintenant bouge de là!

Il le regardait sourire.

Mike : Qu'est-ce qui te fait sourire !?

Il finissait par le pousser, et partait se coucher.

Mike : Maudit hunter.

Du côté de Kerrigan, celle-ci entrait, mettant ses petits dragons à dormir, et partait retrouver Zankou, elle s'allongeait à côté de lui, lui caressant le dos.

Kerrigan : Tu es en colère, mais se n'est pas la faute de ses Kitsunes, tu ne dois pas leurs en vouloir.

Elle lui faisait des baisé dans le cou pour le détendre.

Kerrigan : S'est ton frère qui est en cause de tout ça, qui a tué l'un des notre, s'est à lui que tu dois en vouloir pas à ses kitsunes.. Ils cherche juste de l'aide. Il n'y a t-il pas un moyen pour l'arrêter ? Le prochain dragon qu'il pourrait tuer, se sera peut-être moi, ou encore nos enfants.

Sur le coup il se retournait en colère à cette idée, elle le regardait bien.

Kerrigan : Je sais qu'il ne peut pas mourir, mais, au moins l'arrêter ?

Elle caressait son torse.

kerrigan : Je trouve ça cruelle se qu'il est arrivé aux Kistunes, ils ne méritaient pas ça. Tout ses enfants tué, Raynor est un monstre sans coeur.


Moi, je me blottissais contre Derek qui semble faire la moue, n'appréciant pas de dormir dans cette hutte, et encore moins sur ses peaux d'animaux comme guise de lit. Je pense que sa maison, son lit et son luxe lui manque.

Gabriel : On ne restera ici que le temps qu'on ne soit plus en dangers, ensuite on retournera chez toi, je continuerais de t'inspirer pour tes livres, et tout redeviendra comme avant. J'imagine que Mélodie ne sera pas très contente de ton absence.

Je le retournais pour qu'il me regarde.

Gabriel : Tu es en colère de dormir dans cette hutte, ou bien parce que je suis imprégné de toi ?

Je détournais le regard craignant que se soit le cas. Mais il me prenait le visage sur le coup pour que je le regarde, me rassurant que se n'était pas ça.

Gabriel : Ni pour l'histoire des bébés avec le sceau ?

Il me faisait une drôle de tête sur le coup, cette idée le tromatise sa se voit. S'est à mon tour de le rattraper, prenant son visage.

Gabriel : Je t'assure que je ne ferais jamais sans contre ton dos, si un jour sa arrive, s'est parce qu'on le voudra tout les deux. Et comme je l'ai dis, on a le temps avant de penser à tout ça, je ne veux pas d'enfant maintenant ok ?

Je m'allongeais ensuite, testant le lit.

Gabriel : Se n'est pas si désagréable que ça, s'est tout doux, vient essaye.

Il faisait la moue mais s'installait à côté de moi malgré tout.

Gabriel : tu vois, se n'est pas si terrible que ça.

Sur le coup sa lui donnait des envies, il se mettait sur moi reprenant le sourire. Et commençait à retirer mon t-shirt. Il veut me faire découvrir d'avantage, s'est vrai qu'on ne l'a fait qu'une seul fois. Je me laissais faire alors qu'il m'embrassait partout, je voulais m'appliquer mon aussi, j'attrapais son t-shirt pour le retirer, il m'aidait. Il retirait ensuite mon pantalon et également le siens. On faisait l'amour, et cette fois ci, s'était plus agréable que la première fois. Il m'a mis sur le ventre, et me pénétrait de cette façon, je serrais les poils qui servait de couverture alors qu'il me faisait ses vas et vient. Je sentais son ventre qui se collait contre mon dos, et ses lèvres glisser contre ma nuque, il m'embrassait, me chuchotait à l'oreille et me mordait ensuite, je gémissais ne m'y attendant pas.

Gabriel : Ah..

Je le laissais faire, mes oreilles et mes queues apparaissait soudainement ressentant le plaisir monter, sa le surprenait sur le coup et sa le gênait un peu, il me mettait donc à quatre pattes pour avoir le plus facile. Je me penchais en avant n'en pouvant plus, je gémissais de plus belle alors que je jouissais.

Il me retournait sur le coup, disant qu'il était loin d'en avoir finis comparé à moi, il me mettait sur lui, je le regardais sur le coup, il me montrait le chemin, me faisait pénétrer dans cette position, j'étais assis sur lui, commençait faire de haut en bas. Je me penchais en avant pour me coller à lui, l'embrassant. Ma blessure où il m'avait mordu, se recouvrait d'une lueur blanchâtre qui se guérissait d'elle même.

S'était au bout un long moment de plaisir tout les deux que Derek se laissait aller, il a réussit à me faire jouir deux fois. J'étais allongé à côté de lui, le regardant.

Gabriel : Je me sens vraiment bien auprès de toi Derek.

Je fermais les yeux.

Gabriel : Peu importe si s'est contre la nature d'un Kitsune d'être avec un vampire, tout se qui importe s'est nous deux et pas se que les autres pensent.

Je m'endormais après ses belles paroles, s'étaient les dragons qui nous réveillait de beau matin, on les entendaient voler ou crier, Se qui faisait aussi tôt revenir à la réalité, également pour Derek qui ne semblait pas s'y faire du tout.

Gabriel : Bonjour..

Je me collais à lui.

Gabriel : J'aurais bien aimé que tu me prépares du café.. Mais je doute qu'il y en ais ici..

Lui soupiré à cette idée, mais également du fait qu'il n'avait plus de cigarette, le pauvre.. Je me redressais.

Gabriel : Je me demande comment on se lave ici..

La tête qu'il me fait, je crois que je l'enfonce de plus en plus. On s'habillait, et finissait par sortir de là.


Gabriel : Je vais demander à quelqu'un.

J'arrêtais une femme.

Gabreil : Excusez moi.

Elle avait des long cheveux rouge, et ressemble pas mal entre Zankou et Kerrigan, surement une de leurs enfant, je me demande combien ils en ont..

Gabriel : Où est ce qu'on peut se laver ?

Elle m'indiquait l'endroit, j'attrapais la main de Derek sur le coup.

Gabriel : Tu vois, ils ont un endroit pour se laver.

On s'y rendait, s'est là qu'on voyait une grande cascade d'eau douce, qui faisait un petit lac.

Gabriel : S'est magnifique tu ne trouves pas ?

Lui se soucis plus de "l'eau est froide" que tu restes. Je m'y rendais malgré tout, retirant mes vêtemetns pour me retrouver nu, je l'aidais à faire autant vu qu'il ne semblait pas très motivé de faire ça en pleine nature.

Gabriel : Allez, vient sa peut être amusant.

je le tirais pour qu'il m'accompagne, s'est vrai que l'eau est froide mais le corp s'y habitue vite, on allait au milieux de lac, sa réveille au moins.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Mar 3 Oct - 22:16

Moi sa me plait toujours pas d'être ici, je veux retourner à mon appart, à la civilisation! j'ai vu trop d'animaux ses temps si, j'en regrette presque le chat de Mélodie. Mike nous conduisait jusqu'à une hutte, je grimaçais n'ayant pas très envie de dormir la dedans. J'entrais avec Gabriel grimaçant d'avantage en regardant le lit.

Akira: et moi tu m'oublie? si tu me lâche que les toutou dorme dehors, je préviens je mord.

Il plissait un peu les yeux continuant de fixer Mike du regard.

Akira: dans ta hutte? avec toi?

il relevait le sourcil le suivant malgré tout, jusqu'à cette hutte et s’asseyait dans son coin. Il prenait l'assiette qui lui tendait disant pas non à un peu de viande.

Akira: j'ai tenter de tuer un louveteau d'un alpha, il me l'a fait regretter.

il levait les yeux vers lui posant lui aussi son assiette ressentant un certain danger et voulait surtout pas faire tomber sa nourriture. Il avait bien raison Mike fonçait sur lui l'attrapant par la gorge le plaquant au sol.

Akira: j'ai l'air d'avoir une peau de dragon en guise d'armure? je préfère le synthétique.

Il réussit à le mettre sur lui à son tour assez facilement.

Akira: et je suis plus un hunter.

Il se penchait un peu plus sur lui.

Akira: alors tu devrai te méfier, tu semble avoir un joli peau.

Il souriait bien sur le coup se retirant de lui.

Akira: pour rien du tout.

Mike le poussait se qui faisait d'avantage sourire AKira.

Akira: maudit dragon.

il le regardai se coucher pour faire la tête, lui retirait juste sa veste afin d'être plus a l'aise pour dormir et s'allongeai à son tour.

Akira: j'ai pas tué cet enfant, j'en ai été incapable même si cet alpha m'a malgré tout puni. Je n'ai jamais été comme mes coéquipiers, tuer juste pour l'argent. Moi je voulais juste faire justice, tuer que les méchants si tu préfère. Alors non, j'ai jamais tuer de dragon pour le plaisir ou leurs écaille. 

Il se retournait pour le regarder.

Akira: au contraire j'adore votre espèce, j'ai pas fais se tatouage de dragon sur moi pour rien.

Mike se retournait un peu pour jeter un oeil.

Akira: tu veux que je m'approche pour que tu puisse mieux le voir?

Il ricanait voyant sa réaction et s'allongeait sur le dos.

Oh non sérieusement je pourrai jamais dormir dans de tel condition! je boudais et je le montrais bien, même si Gabriel se blottissais contre moi pour essayer de me remonter le moral.

Derek: pas contente? elle doit déjà être furieuse! et je le suis un peu aussi, dormir sur des peau animal..c'est comme ci je dormais sur un tat de cadavre!

il me retournai pour me regarder.

Derek: t'en vouloir?

je prenais son visage.

Derek: ne pense pas à des choses aussi stupide Gabriel, moi je au contraire ravis que tu sois à moi pour l'éternité.

Oui par contre cette histoire de bébé me fais grimacer, je détournais un peu le regard avant qu'il m'attrape mon visage à son tour. Depuis qu'il a retrouver la mémoire il a un peu plus d'assurance, j'espère que ça va pas lui prendre l'idée de..prendre le dessus sur moi. Après tout je lui ai dit qu'une fois qu'il deviendrai plus fort peut être qu'il aura sa chance...j'aurai jamais du dire ça.

Derek: j'ai jamais rêver d'être père Gabriel, pour moi c'était une vision impossible. 

je grimaçais encore un peu à l'idée de me coucher la dedans, mais je vais pas rester debout tout la nuit non plus. 

Derek: mmhh peut être.

J'attrapais déjà son t-shirt pour lui enlever.


Derek: c'est peut être le bon endroit pour t'en faire découvrir d'avantage.

je l'embrassais le torse avant que je sente qu'il retire mon haut à mon tour, je l'aidais et nous mettait complètement nu tout les deux.

Derek: retourne toi.

je posais quelque baiser entre ses omoplates avant de le pénétré dans cette position, j'embrassais sa nuque ressentait ma soif qui m'envahissait.

Derek: fais attention de pas trop gémir, on a des voisins assez proche.

Je le mordais, je m’arrêtais au bout d'un moment surtout que je sentais ses queues de renard apparaître. Je m'appuyais sur mes mains pour me redresser, sa risque d'être compliquer.

Derek: quatre queue sa prend déjà beaucoup de place, j'imagine pas quand tu aura les neufs.

Je tirais sur ses hanches pour le mettre à quatre patte, bon comme ça sa sera plus facile. Bon ben tant pis pour les gémissements, j'espère que nos voisins ont le sommeil lourd. Je m'arrêtais l'entendant gémir une bonne fois.

Derek: on va pas s'en arrêter la gabriel, je suis loin d'avoir fini.

Il prenait l'initiative de se mettre sur moi, je l'aidais un peu avant de tenir ses hanches. 

derek: tu n'es plus le petit Gabriel tout perdu que j'ai rencontré au début.

On s'embrassait continuant un petit moment avant d'être allonger côte à côte.


Derek: se qui est un exploits, car peut de monde arrivait à me supporter très longtemps.

je le prenais contre moi enfouissant mon visage dans ses cheveux.

Derek: moi aussi je me sent bien.

faisais mauvaise tête tôt le matin, sérieusement? ils ont obliger de pousser des cris! bon sang mon lit me manque de trop.


Derek: bonjour...

le bonjour forcé.

derek: oh Gabriel me parle pas de café! je suis en manque! et...mes clopes, j'en ai plus!

je soupirais, j'ai l'impression de subir une punition. C'est peut être Mélodie qui a fais un complot contre moi pour me faire payer les retard.

Derek: se laver? oh non, si je dois rester sans me laver pendant des jours! je fais un scandale!

on sortait après c'être habiller, c'est Gabriel qui se renseignais sur la question. arrivant au lac je continuait de faire une mauvaise tête.

Derek: elle a l'air d'être glacé.

il me forçait presque à me déshabillé.

Derek: j'ai l'impression d'avoir des petit regard de partout.

Il me tirai dans l'eau.

Derek: sa manque aussi de gel douche.

je me collais à lui recherchant un peu sa chaleur

Derek: je t'ai déjà dit que j'étais fais que pour la ville?

lui semble vraiment d'être dans son élément, est ce qu'il serai malheureux avec moi en ville? est ce que je vais devoir m'adapter à cette condition? j'espère que non, on pourrai pas elever un enfant dans de tel condition.  Je me levais d'un coup sec de l'eau! non mais pourquoi je pense à un truc pareil.

Derek: hein? heu, on est propre on peu sortir.

je m'habillais vite croisant castiel au passage, bon sang la tête qu'il la.

Derek: ça va pas?

Castiel: parce que mon sort te préoccupe?

il me regardais avec de légère cerne sous les yeux.

Castiel: j'ai pas fermer l'oeil c'est tout.

derek: je vois...

il regardais Gabriel arriver, lui aussi semble inquiet de son état.

Castiel: tu as peut être passé une bonne nuit avec ton vampire, je peux pas en dire autant. J'ai eu la nausée...

il nous regardait tout les deux avant d'aller s'isoler dans son coin.

Derek: laisse le Gabriel, il a quelque chose qui tourne pas rond chez lui.

évidemment il se pose de question.

Derek: est ce que tu l'as correctement guéris l'autre jour? 

O-chan: Derek!!

il courrait vers moi faisant un grand sourire.

o-chan: merci pour hier! 

Derek: ouais, que sa devienne pas une habitude.

O-chan: une habitude? bien sûr que non, pourquoi je ferai exprès de tomber de la montagne?

Derek: mmmh, tu veux autre chose?

O-chan: les autres kistunes disent que tu es risque d'apporter la malheur autour de nous, mais moi je sais que tu es gentil!

Derek: ah oui il dise ça?

Je les regardais du coin de l'oeil sur le coup, me mettant à partir mais j'ai encore cet enfant qui me colle.

Derek: quoi encore?

O-chan: quand je serai grand, je serai imprégné de toi aussi!

Derek: hein? avec un j'ai assez merci.

il regardais Gabriel sur le coup.

O-chan: je me battrai avec toi pour l'avoir!

Zankou: je vois pas se que vous trouvez à se vampire.

O-chan baissait vite les oreille se mettait à courir en direction de son père, moi non plus je suis pas à l'aise.

Zankou: quoi?! qu'est ce que j'ai dis?

il se retournais vers Kerrigan.

Zankou: lui faire peur? je suis dans mon état normal.

Derek: alors j'aimerai pas savoir quel tête vous faites en colère.

Il me regardait sur le coup, j'attrapais la main de Gabriel.

Derek: on y va?

je lui chuchotais à l'oreille.

Derek: j'ai cru que j'allais faire dans mon froque! il te fais pas flipper toi?

Mike et AKira qui faisaient la grasse mat, du moins jusqu'à le réveil de Mike. Akira qui c'était rapprocher en douce pour profité d'avantage des peau de bête afin d'être plus confortable. Il allait avoir un réveil mouvement puisqu'il était soudainement envoyer hors de la tête.

Akira: mais bordel t'es complètement cinglé?

il s'asseyait le regardant.

AKira: je bouge beaucoup dans mon sommeil j'y  peux rien! et puis je t'ai sentit me serrer comme une grosse peluche.

il gardais le sourire le regardant évitant le premier objet qu'il lui lançait.

Akira: tu fais penser à une bonne femme pendant ses règle tu sais ça?

Il ouvrait grand les yeux et se mettait à courir, Mike qui avait changer de forme continuant sa crise de nerf. 

Akira: il essaye de me cramer en plus!

tout en courant Akira se sentait obliger de changer de forme pour courir plus vite!  Zankou les suivait du regard tout les deux ramassant tranquillement une pierre dans chaque main avant de les lancer dans leurs direction. Akira et Mike s'écroulaient au sol avec un belle bosse sur la tête.

Zankou: je veux du silence quand je prend mon déjeuné!

Akira reprenait forme humaine frottant sa tête.

Akira: c'est de ta faute, si tu aura pas essayer de ma cramer!

il se regardait évidemment lui était tout nu et Mike lui faisait bien savoir.

Akira: j'ai pas de collier magie moi! désolé monsieur! et soit pas jaloux de mes atout.

zankou se levait subitement prenant un énorme rocher.

Akira: ok! on se tire!

Il piquait le t-shirt de Mike le mettant autour de sa taille et tirai Mike par le bras.

Akira: prête moi des vêtements sinon je serai obliger de me balader tout nu, qu'est ce que tu préfère hum?

il s'arrêtait le regardant avec le sourire.

Akira: c'est peut être se que tu veux?

mike le poussais dans la hutte, zankou continuait de les regarder avant de lever les yeux.

Zankou: super, Mike qui a trouver quelqu'un d'aussi déjanter que lui...manquais plus que ça. Je suis pas de mauvaise humeur Kerrigan, mais je m'inquiète pour mon frère. Si il venait à te faire du mal ou à mes enfants, c'est se monde qui je vais détruire!

il s'arrêtait de manger pour la regarder.

Zankou: il n'y a qu'un moyen de l'arrêter et c'est de l'enfermer en enfer un bonne fois pour toute. j'ai pas se genre de pouvoir Kerrigan, la magie c'est pas mon truc. Il faudra trouver un autre dieu ou un demi dieu capable d'une tel chose. tu connais beaucoup de demi dieu pratiquant bien la magie toi? et puis même si c'était la cas, pourquoi il nous aiderai hum?

il regardait les yeux ainsi que les kistune.

Zankou: mon frère reviendra avec des effectif, il a peut être même déjà un plan derrière la tête.

il prenait Kerrigan contre lui.

zankou: fais confiance à aucun d'entre eux, si tu as le moindre soupçon préviens moi. Je réduirais cette menace en miette? tu m'as compris femme?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Mer 4 Oct - 5:02

On était donc dans le lac, entrain de se baigner, s'est vraiment qu'elle n'était pas très chaude au début, mais sa finissait par aller par la suite. Surtout que Derek se collait bien à moi. Mais peu de temps après, il se relevait d'un coup.

Gabriel : ça va pas ? Quelque chose ta mordu dans l'eau ?

Il semblerait que se n'était pas ça, je me levais sur le coup, pour sortir moi aussi, et rejoignais la terre ferme, je me séchais rapidement avant de remettre mes vêtements. Derek parlait à Castiel, je le voyais, et m'approchait à mon terre, il semble ne vraiment pas aller bien, vu la tête qu'il a en se moment.. Sur le coup je m'inquiète évidemment.

Gabriel : Castiel, est-ce que ça va ? Tu as une drôle de tête..

Je faisais une mauvaise mine sur le coup, n'aimant pas le voir comme ça.. je le suivais du regard alors qu'il partait s'isoler, se n'est pas du tout son genre d'être comme ça.

Gabriel : Je vais aller le voir.

Derek me disait de le laisser tranquille, je faisais une mauvaise tête sur le coup, inquiet pour lui.

Gabriel : Justement se n'est pas normal qu'il soit ainsi, un Kitsune ne tombe jamais malade, je m'inquiète vraiment Derek..

Je le regardais alors qu'il me demandait si je l'avais bien soigné.

Gabriel : ET bien je pense que oui à moins que..

JE n'avais pas le temps de penser à tout ça, vu que O-chan arrivait pour parler avec Derek. JE soupirais de que O-chan lui disait, que les autres Kitsune disaient qu'il allait porter malheur, s'est parce que s'est la première fois qu'un Kitsune soit imprégné de quelqu'un d'autre qu'un autre Kitsune, du coup ils pensent que Derek porte malheur, ils pensent sans doute ça pas normal que je sois imprégné de lui. Je regardais Derek partir, Ochan continuait de le suivre, j'en faisais autant, souriant malgré tout, O-chan semble bien l'aimé.

Je faisais des grands yeux vu qu'il disait qu'il serait lui imprégné de lui lorsqu'il serait grand, et bien..

Gabriel : Il faut déjà que tu grandisses pour ça. Et on ne choisit pas de qui on s'imprègne O-chan.

On s'arrêtait vu que Zankou nous faisait face, sur le coup O-chan partait vite, peur de lui, s'est vrai qu'il est assez.. effrayant, mais je restais là à le regarder,  je lui dois beaucoup de gratitude, car il nous a défendu, et a accepté de protégé les notre. Il était accompagné de Kerrigan.

Kerrigan : Tu lui fais peur Zankou.

Derek m'attrapait la main sur le coup, moi je le regardais avant qu'il ne m'entraine.

Gabreil : Merci beaucoup pour votre aide.

Je partais ensuite le suivant, marchant rapidement derrière lui.

Gabriel : Et bien, on peut dire qu'il a un regard qui fait assez peur s'est vrai, mais il nous aide alors je lui dois beaucoup.

Du côté de Mike, celui-ci dormait toujours et Akira aussi d'ailleurs, il se réveillait en premier, ouvrant lentement les yeux, il tournait un oeil voyant Akira très, très proche de lui, il levait un sourcils sur le coup. Il le poussait rapidement sur le coup.

Mike : Cinglé moi ?! Non ! Tu tes rapporché trop près de moi ! Est-ce que j'ai l'air d'une louve  ? Il y a une barrière que tu ne dois pas franchir qui se trouve juste là !

Il montrait le mur invisible qu'il ne devait pas franchir.

Mike : Moi te serrer  ?

Il attrapait le premier objet proche de lui pour lui lancer mais Akira l'évitait.

Mike : S'est impossible !

Il grognait de se qu'il lui disait, il courrait après sur le coup, Akira sortait de la hutte, Mike en faisait autant, et changeait de forme, prenant son apparence de Dragon, poussant un rugissement, Akira changeait lui aussi de forme pour être celui d'un lycan afin de courir plus vite, Mike ne se gênait pas pour cracher des flammes.

S'était Zankou qui allait les arrêter, prenant de simple cailloux, qu'il lançait dans leurs directions, il les recevaient tout les deux sur le coin de la tête, Mike et Akira tombait sur le coup, reprenant leurs formes humaine, Mike s'asseyait regarder vers Akira, ils avaient droit à deux grosses bosses tout les deux.

Mike : Ma faute ?! S'est de la tienne oui !

Il le pointait du doigt ensuite le voyant complètement nu.

Mike : Met tes nu ! Je suis pas obligé de voir ça !

Il levait les yeux se relevant.

Mike : Quel atout, j'en vois pas du tout moi !

Zankou se mettait à nouveau en colère, sur le coup, Akira volait le t-shirt de Mike pour l'enfiler afin d'être moi dénudé, et le tirait par le bras ensuite pour s'en aller. Il fronçait déjà les sourcils de se qu'il prétendait.

Mike : Tu me prends pour qui ? Je préfère voir de belle dragonne nue qu'un hunter lycan !

Il poussait Akira dans la hutte malgré tout, et lui donnait des vêtements et lui lançait au visage, il cherchait autre chose, trouvant une amulette avec un collier, il lui tendait une fois Akir habillé.

Mike : Tient, sa sera plus pratique, ne me remercie pas surtout ! J'ai juste envie d'éviter de te revoir nu une seconde fois !

Zankou se confiait à Kerrigan, lui parlant de Raynor, qu'il craignait qu'il s'en prenne à elle ou à ses enfants, elle le comprenait évidemment, elle aussi avait peur pour eux. Et même pour le reste de son clan.

Kerrigan : Tant que tu seras là pour nous protéger de lui, il ne nous arrivera rien.

elle tentait de se rassurer, et le rassurer en même temps.

Kerrigan : Il n'y a pas un moyen de l'arrêter ?

Elle détournait le regard vu que Zankou n'avait pas se genre de pouvoir, s'était loin d'être un sorcier de se type là. Il fallait trouver quelqu'un, un autre Demi-dieu ou un Dieu pour l'arrêter une fois pour toute.

Kerrigan : Non, je n'en connais pas malheureusement.

Elle laissait Zankou la tenir contre lui.

Kerrigan : Oui, ne t'en fais pas.

Moi je profitais que Derek se soulage, pour me mettre à genoux, prenant ma forme de Kitsune et prier auprès des Dieux en espérant qu'ils entendent mon appel et vienne nous aider.

Gabriel : S'il vous plaît, entendez mon appel, nous avons besoin de votre Aide. Les Kitsune sont en dangers, pitié..

Derek entrait à se moment là ayant tout entendu, je tournais le regard vers lui sur le coup.

Gabriel : Ils nous entendent Derek, se sont les archanges qui reçoivent les prière, ils doivent le temps de tous les trier, j'espère que l'un d'entre eux va l'entendre, et prévenir les Dieux..

Je soupirais.

Gabriel : LEs Dieux ne sont surement pas au courant de se qu'ils nous êtes arrivé, ils ne sont pas sans arrêt à nous surveiller loin de là.. S'est pourquoi ils ont créé les archanges pour s'occuper de tout ça, et nous autres fois mais les archanges nous ont remplacé.

Je me relevais.

Gabriel : Les Dieux ne seront pas content lorsqu'ils vont l'apprendre, ils apprécient beaucoup notre espèce.

Je m'avançais vers lui l'embrassant.

Gabriel : Je vais aller voir mon frère, je m'inquiète pour lui. Tu peux m'attendre ici ?

Je partais ensuite, cherchant sa présence, je le trouvais encore isolé loin de tous le monde, je me téléportais à lui le regardant.

Gabriel : Castiel.. Dit moi se qu'il t'arrive, je peux peut-être t'aider. Laisse moi voir se qu'il y a dans ta tête.

Je m'approchais, son regard est encore pire qu'avant, je posais ma mains sur sa tête, entrant à l'intérieur, une aure noir se trouvait à l'intérieur, s'est encore un reste de la magie de Raynor, je tentais de la faire disparaître mais Castiel me repoussiat magiquement au loin.

Gabriel : Castiel ! JE sais se qui te ronge, laisse moi t'aider !

Il refusait.

Gabriel : Castiel..

Komura : Il me semblait bien que j'avais sentis quelque chose d'étrange en lui, l'aura noir le corrompt.. Je peux le soigner.

Il s'approchait de Castiel, mais se téléportait avant. Je me relevais sur le coup.

Gabriel : Non ! Il faut le retrouver et l'aider.

Komura : L'aura camoufle sa présence, mais pour nous, il n'est plus un Kitsune comme nous, le mâle le ronge de l'intérieur, il change..

Gabriel : Je peux pas le laisser ainsi.. Je dois le sauver de cette corruption.

Komura : Occupons nous d'abord de Raynor et de notre sécurité, ensuite je t'aiderais pour ton frère.

Gabriel : Mais.. Si on attend de trop, sa sera encore plus dure de le retrouver et l'aider.

Komura : Désolé, je dois rester ici pour protéger les miens avant tout.

JE détournais le regard sur le coup. Lui s'en allait, moi je me téléportais à nouveau dans la hutte où Derek m'attendait. Il voyait directement que quelque chose n'allait pas.

Gabriel : Il est partit, tu avais raison, je ne l'ai pas soigné comme il faut.. Il restait une minsucule aura noir de Raynor à l'intérieur de lui, qui le ronge de l'intérieur.. Il change, et devient malfaisant. J'ai voulu l'aider, mais.. Il s'est téléporté, et je ne ressens plus sa présence.

Je le regardais bien.

Gabriel : Il a toujours tout fait pour m'aider, je veux en faire autant pour lui. Il est la seul famille qu'il me reste Derek. Komura ne veut pas le retrouver, et m'aider tant que le menace de Raynor est toujours présente.. Et si sa dure trop longtemps.. Je risque de le perdre.

Je collais mon visage contre son épaule, j'aime bien qu'il soit là pour moi.

Gabriel : Je ne sais pas se que je dois faire.

Abnar : Gabriel ?

Je me retirais de DErek sur le coup, regardant cette homme au cheveux un peu mauve claire, possédant des cornes, je ressentais de la divinité en lui, je m'inclinais sur le coup, et tirait sur le bras de Derek pour qu'il en fasse autant.

Gabriel : Il s'agit d'un Dieu Derek.. Un Demi-Dieu mais très proche de l'être..

Abnar : Vous pouvez vous relevez, un archange m'a fait part de ton appel, mon père m'a envoyé pour voir de quoi il s'agit. Que fais tous ses Kitsune auprès des dragons ?

Je me relevais sur le coup.

Gabriel : J'ignore si vous le saviez mais.. Raynor est venu massacrer les notres sur l'Olympe, ils sont tous mort, mis à part mon frère et moi.. Et il tient à continuer se massacre en nous tuant, on est ici car Zankou accepte de nous protéger pour le moment..

Son regard changeait, sans doute surprit ou autre, il est dure de savoir ce qu'il ressente. Et s'est le premier Dieu que je rencontre.

Abnar : Comment se fait-il que ne nous sommes pas au courant de ça, je suis navré pour se qu'il vous êtes arrivé à votre espèce, j'apprécié sincèrement les Kitsunes.

Gabriel : Vous acceptez de nous venir en aide ?

Abnar : Je vais faire le nécessaire en effet.

Gabreil : Merci infinement.

Il se téléportait. Derek semblait déçu du "Dieu".

Gabriel : S'est un des fils de Zeus, s'est souvent lui qu'on rencontre à ce qu'il parait, mes parents l'ont déjà rencontré il y a très longtemps. Nous sommes sauvé, s'est déjà ça.. On peut faire confiance en Abnar.

Abnar apparaissait juste derrière Zankou.

Abnar : Je te remercie d'être venu en aide aux Kitsune.

Kitsune : Vous êtes.. ?

Abnar : JE m'appelle Abnar, Je suis le fils de Zeus. Je vais me charger de remettre Raynor à sa juste place. Je tenais avant tout à remercier Zankou, si tu n'aurais pas été là, il y aurait sans doute eu bien plus de mort.

Il disparaissait ensuite, Kerrigan posait sa main sur sa cuisse.

Kerrigan : Tu vois, il te remercie, tu les as sauvé.

LEs trois petits dragonnets volaient jusqu'à Zankou, se mettant sur lui en poussant des petits cris.

Kerrigan : J'ai hâte de voir leurs petites formes humaines.

ZAnkou lui pas vraiment, car ils seront encore plus ennervant, il n'est pas très patient pour ça, pour les questions, les cris et pleures, et tout ça. Je m'allongeais à côté de Derek, pensant à tout ça.

Gabriel : Abnar doit s'occuper de RAynor en se moment, je me demande comment sa va se dérouler.. Mais je pense qu'on a plus de soucis à se faire, et qu'on peut rentrer chez toi.. JE vais devoir retrouver mon frère. J'ai déjà envoyé un message télépathique pour prévenir Komura, ils sont déjà retourné auprès des elfes après avoir remercié Zankou.

Je tendais la main vers lui pour l'emmener avec moi par téléportation, on se retrouvait chez lui, je regardais autour de moi.

Gabriel : Tu es content de retrouver ton chez toi ?

Je souriais, enfin presque, je dois dire que je n'ai plus trop la joie à savoir mon frère dans cette état.

Gabriel : Tu devrais téléphoner à Mélodie, pour lui prévenir que tu es rentré.

Moi je m'asseyais dans la fauteuil, prenant forme de Kitsune et fermait les yeux.

Gabriel : Je tente de localiser mon frère, j'ai besoin d'être concentré.

Pendant se temps, Akira se rendait compte que j'étais partis avec Derek, Mike croisait les bras derrière lui, et ricanait.

Mike : Ils t'ont oublié haha !

Il le regardait lui faire une tête de tueur.

Mike : Quoi ? S'est drôle quand même.

Il fronçait les sourcils.

Mike : Comment ça je dois t'emmener là-bas ? J'ai une tête de voler jusque hurleval tout le monde me verrait !

Voilà comment Mike était forcé de Ramener Akira, bien sûr, il allait pas se rendre jusqu'à Hurleval même, mais s'arrêter bien avant dans les petits village de campagne, pour éviter qu'on ne le voit, et attendait la soirée pour s'y rendre pour qu'on ne le repère moins.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Mer 4 Oct - 22:09

Je revenais à peine de ma pause pipi que je voyais Gabriel à genoux à terre, j'en levais le sourcils. Il est entrain de prier la? manquais plus que ça.

Derek: qu'est ce que tu fais? tu prie? t'es sérieux la? tu pense qu'il va avoir un miracle tomber sur ciel?

Je ricanais m'asseyant sur les peaux de bête.

Derek: ah oui? et ils étaient où quand les tiens se sont fait massacré hum? je compte pas sur eux pour te sortir de la merde Gabriel.

j'ai appris à toujours faire confiance qu'à moi même, j'espère pour lui que ses fameux archange transmettrons le message, mais qu'il ne se fasse pas non plus trop d'illusion. 

Derek: très bien fais comme tu le sent Gabriel, prie autant que tu veux...mais ne compte pas trop la dessus non plus.

Il m'embrassait je souriais avant de le laisser aller jusqu'à son frère.

Derek: ben si il a vraiment quelqu'un la haute, bougez vous le cul.

Castiel encore isolé des autres n'allait pas bien du tout, son état avait empiré depuis la dernière fois. Il tournait le regard vers Gabriel presque embêté qu'il vienne le déranger.

Castiel: je vais très bien retourne prêt des autres.

 Il posait malgré tout sa main sur sa tête cherchant la source du problème, Castiel sentait se qu'il avait l'intention de faire et utiliser ses pouvoirs pour le repousser au loin.

Castiel: je t'ai dit que j'allais bien Gabriel!

Ses yeux devenait noir sur le coup.


Castiel: je veux pas être aider Gabriel.

Il relevait vite les yeux vers Komura qui arrivait à son tour mais se téléportait rapidement avant toute tentative de sa part. J'attendais en me tournant les pouces, il a strictement rien à faire ici! je m'ennuie! Gabriel revenait, me redressais voyant la tête qu'il faisait.

Derek : qu'est ce qui se passe?

Merde j'aurais préféré avoir tord, je m'approchais de lui prenant son visage.

Derek: éh! on va trouver ton frère et l'aider, tu ne perdrais plus personne compris? 


il posait son visage contre mon épaule, je caressais ses cheveux voulant le rassurer.

Derek: tout va s'arranger.

Je dis ça, mais je sais pas comment m'y prendre. Je me tournais entendant une voix derrière moi, je le dévisageai de la tête au pied.

Derek: c'est qui lui? vous êtes au courant que c'est notre....

Gabriel me tirai le bras m'obligeant à m'incliner.

Derek: je peux s'avoir se qui te prend?

un dieu lui? je me relevais continuant de le dévisager, je m'attend pas à se que les dieux ressemble à ça franchement. C'est des cornes de bouc que je vois la? j'attendais qu'ils finissent leurs discutions et que se "dieu" s'en aille.

Derek: je m'attendais à mieux, pour un dieu je m'attendais à..je sais pas, en tout cas pas des cornes de bouc.

l'un des fils de zeus? ouais enfin peut importe, tant qu'il peut mettre fin à cette merde! avant de s'occuper de Raynor, Abnar allait rendre visite à Zankou. Celui ci se retournait ayant directement senti se qu'il était.

zankou: que viens faire un dieu sur ma montagne?

Zankou ricanait le regardant.

Zankou: c'est surtout ma femme que tu dois remercier, sans elle j'aurai r'envoyer tes renard dans leurs forêt.

il se retournait à nouveau pour s'asseoir continuant de manger, Abnar se présentait à Kerrigan avant de partir à nouveau. 

Zankou: pfff, j'aurai pas eu à le faire si les dieux savaient faire leurs boulot correctement.

il levait les yeux vers les trois dragonnets qui se posait sur lui pour faire les fou, il grognait un peu dans ses dents avant de regarder Kerrigan.

Zankou: et bien pas moi! pour les entendre pleurer, courir partout en poussant leurs cris de gamin..non merci! je me dis qu'on a beaucoup trop d'enfant kerrigan! allez jouer ailleurs les pucerons!

il faisait un geste de la main pour qu'il s'envole

Zankou: je garde un mauvais pressentiment Kerrigan, mon frère doit se préparer à ce qu'un dieu s'en mêle un jour ou autre. Mon frère est bien plus intelligent que ça, les kistune sont partit pensant être en sécurité maintenant mais quelque chose me dis que c'est le monde entier qu'il ne l'est plus.

il posait sa main sur celle de Kerrigan, 

Zankou: reste sur tes gardes et si un jour je te demande de fuir avec la colonie et me laisser derrière fais le.

Il la regardais sérieusement.

Zankou: tu obéira Kerrigan, mais ne t'inquiète pas on peut pas me tuer si facilement.

Il faisait un sourire avant de la laisser seule. Nous on était partit, Gabriel pense que c'était plus necessaire qu'on rester sur cette montagne. Je retrouvais mon appart! oh oui mon appart! je prenais presque ma cafetière dans mes bras! et il me reste un paquet de clope ici! je m'en fumais vite une.

Derek: sa me ferai presque bander.

J'allais voir Gabriel qui semblait être concentré sur son canapé.

Derek: que fais tu?

évidemement il va pas abandonner l'idée de retrouver son frère.

Derek: d'accord je te laisse tranquille, j'ai fais passé du café si tu le souhaite. Je vais appellé Mélodie et me préparer à ses cris.

Je tentais de la joindre mais en vain, j'ai même sonner à l'entreprise mais ils ont pas de nouvelle depuis hier.

Derek: merde...

je retournais prêt de Gabriel.

Derek: impossible de joindre Mélodie, c'est pas normal. Reste ici pour localisé ton frère, moi je vais voir au chalet.  Tu m'accompagne pas cette fois, Melodie c'est mon problème pas le tiens. Tu as ton frère à sauver et moi Médolie c'est comme ma petite soeur, une soeur emmerdante mais une soeur quand même...on a chacun notre famille à sauver désormais. Si j'ai besoin de ton aide, il me suffira de faire une prière pour t'appeler.

Je faisais un sourire en coin avant de prendre mes clés de voiture et me rendais jusque là, j'entrais à l'intérieur c'est le bordel absolu.

Derek: Mélodie?

non, non non! j'aurai jamais du la laisser seul! je pensais qu'elle serai à l'abris ici. j'ai vraiment peur de retrouver son corps, mais tout se qui venais à moi était son chat.

Derek: Jiji?

il a un mot attacher à son collier " amène Gabriel pour effectué l'échange, au lieu de notre première rencontre" je chiffonais la lettre fou de rage.

Derek: Aidou, espèce d'enfoirer!

je prenais le chat avec moi le mettant dans la voiture.

Derek: Gabriel tout compte fais j'aurai besoin de ton aide, Aidou à kidnappé Mélodie...bordel je ne sais même si tu m'entend.

je faisais presque un bon quand il apparu juste à côté de moi.

Derek: je vais pas m'y faire avec tes téléportations.

Je lui montrais la lettre.

Derek: si il lui a fait du mal...

je serrais le volant hors de moi.

Derek: je vais effectuer l'échanger Gabriel.

Je le regardais tout en conduisant.

Derek: il n'est pas au courant que tu as récupéré tes pouvoirs, sa peut être un atout. Ne crois pas que je vais te laisser à se fumier! je vais m'occuper de son cas une bonne fois pour toute.

J'arrivais à destination.

Derek: on y va, reste ici Jiji et pisse pas sur mes sièges.

On sortait se rendait à l'intérieur, Je voyais Mélodie au milieu de l'entrepos attacher à une chaise.

Derek: mélodie!

Je voulais m'avancer mais Aidou arrivait le sourire au lèvres.

Aidou: tu as mis du temps à arriver Derek, j'ai failli croire que cette fille était rien pour toi.

Derek: relâche la immédiatement Aidou.

Aidou: quand j'aurai eu se que je veux.

Je regardais Gabriel sur le coup, qui s'approchais de Aidou. Celui ci sortait son kagune pour prendre Gabriel dans son étreinte.

Aidou: tu es à moi maintenant.

J'utilisais ma rapidité pour rejoindre Mélodie.

Derek: t'en fais pas je vais te sortir de la.

Je bougeait plus sentant une piqure dans la nuque, je retirais cette fléchette tout en me retournant.

Derek: AKio...

je me sentais faible tout d'un coup, je tombais à terre. De la veine de venus, je tentait de résister et pas perdre conscience.

Aidou: tu crois qu'on allait te laisser t'en sortir comme ça Derek? j'ai bien l'intention de me débarasser de toi.

Derek: tu crois qu'on était pas préparer Aidou? pauvre goule idiote...

Aidou: hein?

Gabriel montrait ses pouvoirs sur le coup, moi je tenais plus et tombait dans le vape.

*****

Raynor était tranquillement installé dans un chateau, il souriait sentant la présence de Abnar dans les lieu.

Raynor: quel honneur, un dieu viens me rendre visite.

Il se levait le regardant bien.

Raynor: oh c'est uniquement pour me parler de ses kistune que tu es venu, je suis déçu. 

il marchait tranquillement continuant de le regarder.

Raynor: vous êtes toujours lent en réaction vous les dieux, vous êtes tellement préoccuper à vous regarder le nombrils, que vous êtes aveugle à tout les horreurs qui vous entoure.

Il souriait.

Raynor: alors qui est le véritable fautif de se massacre? moi ou vous pour votre aveuglement.

il posait sa main sur une sphère qui en activait d'autres et bloquait Abnar sur place.

Raynor: pensais tu que j'étais pas préparer à ta venu? j'aurai préférais zeus en personne, mais se n'est rien tu fera l'affaire aussi. Ma véritable motivation n'étais pas le pouvoir des kistune, bien sûr que non. Je préférais voir beaucoup plus haut, le pouvoir d'un dieu. Alors je me suis servis du pouvoir des kistunes dans ses sphères, assez pour pouvoir emprisonner un dieu tel que toi. Abnar c'est ça? 

il tendait la main vers lui.

Raynor: tu va être ma source de pouvoir Abnar, tant que tu es enfermer ici il me suffira de me rechercher de ta divinité tant qu'il me plaira. Je deviendrais un dieu à part entière, n'être qu'une moitié de dieu me suffisais pas. 

il aspirait déjà sa divinité, du moins comme une sorte de copie qu'il sera obliger de recharger une fois à sec.

Raynor: voilà le pouvoir parfais que je recherche, je vais pouvoir être invinsible désormais. 

il baissait sa main le regardant.

Raynor: n'essaye pas d'appeler tes archanges ou ton vieux père Abnar, ici il est impossible de communiqué avec l'olympe ou qu'on te localise. J'ai posé les sceau les plus puissant jamais créer un peu partout dans le chateau. Tu passera l'éternité à me servir de batterie, tu sentira se monde s'écrouler sous tes pied sans que tu es la possibilité de la sauver.

il faisais un signe de la main avant de se téléporter revenant à la montagne de zankou. Celui ci se levait brusquement regardant Raynor léviter dans le ciel.

Raynor: tiens ses cher Kistune ont mis les voile zankou? je les comprend, il est très difficile de les supporter.

Zankou: qu'est ce que sa veux dire? qu'à foutu Abnar?!

Raynor: il est mon invité pour une durée illimité.

Zankou grognait se retournant sur kerrigan.

zankou: rassemble la colonie et partez à la première occasion! je m'occupe de donner une bonne leçon à mon frère. ou se trouve Mike?

dragon: on l'a vu partir avec se lycan il a plus d'un quart d'heure.

il changeait de forme volant dans la direction, Zankou crachais de flamme mais le bouclier de Raynor était bien plus puissant cette fois. 

Raynor: ah mon tour.

Raynor tendait la main envoyant des flammes noir dans sa direction, zankou prenait rapidement de l'altitude afin de les éviter. quand il baissait la tête pour voir ou se trouvait son frère, c'est une énorme sphère d'énergie qui se dirigeait vers lui. Il tentait de la stopper avec l'un de ses boule de feu, mais la sphère de raynor l'atteignait malgré tout créant une grosse explotion.

On pouvait voir zankou dégringolé depuis les cieux, les membranes des ailes troué par endroit et son corps mutilé. Il s'écrasait à l'intérieur de la montagne, tombant dans une sorte de grotte sous terrains.

Raynor: maintenant nous savons qui de nous est le plus fort mon frère.

zankou était à moitié ensouvli dans la lave, juste sa tête en sortait appuyer contre la roche. Il ouvrait les yeux entendant des battements d'ailes, Kerrigan se posait juste en face.

Zankou: qu'est ce que tu fais encore la? je t'ai demander de partir avec la colonie.

elle posait son museau contre le siens.

Zankou: obéis pour une fois femme, on ne me tue pas si facilement n'oublie pas. va t'en.

il fermait les yeux étant dans un triste état, Raynor souriait regardant les dragons obligé de partir, lui se téléportait juste après.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Jeu 5 Oct - 3:04

J'étais toujours au salon, concentré, tentant de trouver la moindre trace de mon frère, mais pour l'instant toujours rien.. J'ouvrais les yeux vu que DErek arrivait, il n'avait pas réussi à trouver la trace de Mélodie, il avait moins contacté le bureau, et eux non plus n'avait plus de nouvelle d'elle, se qui n'était pas du tout normal.

Gabriel : Attend, je t'accompagne..

Il ne voulait pas, disant que s'était à lui de régler ça, il est très attaché à Mélodie, et semble ne pas vouloir qu'il lui arrive quoi que se soit, il se sentirait responsable. Il me demandait donc de rester ici, de tenter de retrouver la trace de mon frère, pendant que lui partait retrouver Mélodie au chalet.

Gabriel : D'accord, alors vas-y, mais appel moi si tu as besoin d'aide d'accord ?

Je le regardais s'en aller, je devais à présent me concentrer pour localiser mon frère mais également pour entendre le moindre appel venant de Derek. Et Derek avait de bonne raison de s'inquiéter une fois arrivé au chalet, il n'y trouvait plus Mélodie, et tout était dans un piteux état. Seul le chat de Mélodie était encore là, miauliant auprès de Derek pour lui montrer sa présence, Derek le prenait, regardant le bout de papier qui était attaché à son collier, s'était un message venant de Aidou, lui disant qu'il avait Mélodie avec lui, et qu'il allait faire un échange contre moi.

Sur le coup Derek pensait à Mélodie, et du fait qu'elle était en dangers par sa faute en autre.. Il prenait Jiji pour le mettre dans la voiture, et moi entendant son appel, je venais aussi tôt par téléporation, assis à côté de lui dans la voiture, je le regardais bien.

Gabriel : Je t'entend Derek, alors Aidou l'a kidnappé..

Je prenais la lettre pour la lire.

Gabriel : Qu'est-ce que tu comptes faire ?

Il allait faire l'échange, donc me livrer pour sauver Mélodie. S'est vrai que Aidou n'est au courant de rien me concernant, ni que j'ai retrouvé mes pouvoirs, et encore moins que je suis un Kitsune. Il ne s'attend pas à se que je sois puissant.

Gabriel : ALors on fait comme ça.

Je sortais de la voiture, regardant Jiji dans la voiture, avant de regarder vers le bâtiment en question. S'était un vieil entrepôt, on entrait tout les deux, Derek voyait rapidement Mélodie assis sur une chaise, bien attaché et du scotch autour de la bouche qui l'empêchait de crier, elle s'agittait en voyant Derek.

Derek s'arrêtait voyant Aidou se montrer, je le regardais bien sachant se qu'il désirait, depuis qu'il a sentis mon odeur et goûté à mon sang. Je me laissais attraper par Aidou, par l'une de ses Kaguen jouant toujours la comédie, me faisant passer pour se faible qu'il ignore tout comme autre fois. Je regardais bien en direction de Derek qui partait aussi tôt vers Mélodie.

Gabriel : Derek !

Je voyais Akio derrière lui qui se montrait, lui tirant une fléchette contenant de la verveine à l'intérieur, il posait son fusil à terre ensuite, souriant.

Akio : Ravis de te revoir Derek, je n'ai toujours pas apprécié tes menaces à mon égard.

Aidou n'avait pas du tout eu l'intention de faire cette échange, il voulait se débarrasser de Derek en même temps. Akio se demandait de quoi il pouvait parler, moi je comprenais que s'était le moment de montrer qui je suis et qu'ils auraient du éviter de s'en prendre à moi et à Derek. On lumière blanche m'entourait, prenant ma forme de Kitsune. J'aspirais la magie des Kagune de Aidou en premier temps, afin qu'il me relâche, je me retournais ensuite vers lui.

Gabriel : Tu devrais savoir que la gourmandise est un vilain défaut, goule.

Je tendais la main vers lui alors qu'il tendait de refaire apparaître ses kagune, une aura blanchâtre sortait de ma main, se rendant rapidement dans sa direction, le poussant violemment au sol, celle-ci la maintenant à terre malgré qu'il tentait de se relever, je marchais dans sa direction, mes yeux brillait d'un bleu vif.

Gabriel : Je pourrais aspirer la partie goule qui est à l'intérieur de toi, et te rendre humain.

Je tournais la tête sentant que Akio avait invoqué trois créatures des ténèbres, trois chien qui me grognait dessus, je tendais mon autre mains dans leurs direction, pour les éjècter loin de moi, j'en faisais venir une jusqu'à moi l'attrapant par la gorge, aspirant tout les ténèbre à l'intérieur de lui, il se débattait, gémissait, et commençait à prendre l'apparence d'un chien tout à fait normal, je le lâchais aussi tôt, lui se mettait à courir la queue entre les jambes.

Akio : Putain s'est qui se type ?!

Gabreil : Je suis un Kitsune.

Akio : J'en ais jamais entendu parler !

Gabriel : Je te conseil de partir tout de suite.

Il grimaçait regardant du coin de l'oeil vers Aidou qui le menaçait s'il partait, mais Akio partait par téléporation malgré tout, ses deux chiens avec. Je me retournais ensuite vers Aidou, m'accroupissant pour être à sa hauteur, j'attrapais ensuite son visage bien fermement.

Gabriel : Voilà se que je vais faire, je vais te priver de tes kagune, tu ne seras plus qu'une goule sans défense. Reprend toi à Derek, ou Mélodie, et je te rendrais cette fois ci humain.

Je descendais ma main vers son torse et posait la paume de celle ci contre son torse. Il semblait hurler, mon aura le brûlait à l'intérieur, un sceau apparaissait aussi tôt, un sceau bloquant sa magie et donc ses kagune. Je me redressais ensuite, partant vers Mélodie, je faisais un signe de la main pour la libérer, elle se levait courant vers Derek.

Gabriel : Il va bien.

Je me téléportais avec eux, jusque chez Derek, il était directement téléporté dans son fauteuil, je posais ma main sur son visage pour le caresser.

Mélodie : Je veux plus jamais être kidnappé ! Il va voir quand il va se réveillé humph ! Où est Jiji ?!

S'est vrai, j'ai oublié le chat et la voiture, je les faisais également venir magiquement, la voiture garé dans le parking, et le chat apparaissait, Mélodie le prenait directement tout contre elle.

Mélodie  : oh mon bébé ! Tu n'as rien !

Je faisais disparaître la veine de vénus dans le corp de Derek, il commençait à réouvrir les yeux lentement.

Gabriel : S'est terminé, Aidou ne tentera plus rien à présent.

Je lui souriais, je n'avais même pas fait attention comparé à Derek, qu'une cinquième queue était apparu, je me tournais pour les regarder.

Gabriel : Tient s'est vrai, sa va être encore plus encombrant à présent.

Je le regardant gardant le sourire sur le coup, sachant de quoi je parlais.

Mélodie : Alors, on est plus en dangers ?!

Gabriel : Oui je pense qu'il a compris la leçon.

Mélodie : Super, alors Derek tu n'as plus d'excuse pour reprendre le travail !

Elle vient de se faire kidnappé, et à fallu mourir, mais elle ne pense toujours qu'à son travail, elle devrait être tromatisé mais non.

Mélodie : Quoi ! Ne me fait pas cette tête là ! Je veux voir un script fin de la semaine. Vient Jiji on rentre à la maison, tu as faim ? Bah oui que tu es affamé.

Elle frottait son nez contre le sien tout en partant.

Gabriel : Elle est toujours comme ça ?

Je soupirais soulagé malgré tout qu'elle n'est rien.

Gabriel : Je vais créer une sphère magique chez elle, pour la surveiller on ne sait jamais.

Je me blotissais tout contre lui ensuite pour lui faire un câlin.

Gabriel : J'ai laissé partir Akio également, je ne peux pas me résoudre à tuer quelqu'un, se n'est pas dans notre nature.. Surtout que s'ils tentent encore quoi que se soit, je peux retirer tous le mal qui sont à l'intérieur d'eux.. Je doute que Aidou veut devenir humain, et Akio un sorcier normal.

Je levais la tête pour le regarder.

Gabriel : Tu sais se que j'ai envie ?

Il pensait déjà à du sexe.

Gabriel : Oui sa aussi j'en ais envie, mais, j'ai envie d'un bon repas préparé par tes soins, j'ai très faim et d'une douche bien chaude, je dois avouer que sa reste agréable comparé au lac, bien que s'était bien aussi.

Mon ventre gargouillait pour approuvé se que je disais, Derek ricanait sur le coup, et partait préparer quelque chose, je n'ai pratiquement rien mangé chez Zankou. on allait donc faire un dîner entre nous deux, et ensuite prendre notre douche ensemble. Pendant qu'il préparait tout ça, je tentais toujours de localiser mon frère, mais toujours rien, on passait donc à table, et on partait ensuite prendre notre douche, Derek me lavait le dos.

Gabriel : Si je ne retrouve pas mon frère.. Je devrais demander de l'aide à Komura. Il a dit qu'il acceptait de m'aider après tout.

Derek m'embrassait sachant que j'avais peur de perdre mon frère, je me retournais pour lui faire face, je l'embrassais avec envie.

Gabriel : Tu peux me mordre.

Je le regardais bien sérieusement.

Gabriel : Je sais que sa te plaît, et j'aime te faire plaisir à se niveau là.

Il approchait aussi tôt ses lèvres de ma gorge, pour me mordre, je fermais les yeux le laissant faire. LE sang coulait dans la douche. Se qui faisait monter l'excitation de DErek sous la douche, on faisait donc l'amour là, plusieurs fois. On était resté pas mal d'heure sous la douche mine de rien. Lorsqu'on sortait avec des essuies, on voyait Akira qui était là avec Mike, je les regarais surpris alors qu'il râlait qu'on l'ait oublié, s'est vrai il fait déjà noir, il est tard.

Gabriel : Pardon, s'est vrai qu'avec tout ça j'ai.. complètement oublié de t'emmener.

Mike : Moué, et du coup j'ai du me le trimballer,est-ce que j'ai l'air d'être une monture ?! non !

Il faisait une mauvaise tête vers Akira qui se moquait encore de lui.

Mike : Rah tais toi ! Et puis j'aime pas la ville, sa pue !

Derek lui préférait de loin la ville à leurs camps des Dragons en tout cas. Mike reniflait partout dans l'appartement ne se gênant pas pour fouiller. Il ouvrait le frigo, et voyait plein de chose intéressant à l'intérieur.

Mike : Bien sur je fais comme chez moi. J'ai la dalle !

Il prenait plein de truc à manger.

Gabriel : Les dragons ont beaucoup d'appétit.

Je m'approchais de Akira.

Gabriel : Est- ce que tout les deux vous..

Mike : Quoi ?! Qu'est-ce que tu viens de dire !

Il lançait un bout de sandwich dans ma direction, je l'évitais.

Mike : ESt-ce que j'ai l'air d'être avec lui ? Je n'aime pas les hommes ! Je n'aime que les belles dragonne avec de belle courbe ! surement pas un mec qui se transforme en loup !

Il se remettait à manger sur le coup, tout en buvant en même temps.  Je me grattais la tête.

Gabriel : Je vois. Et bien, je suppose qu'ils vont devoir dormir ici, mais il n'y a qu'une chambre, je vous laisse la mienne, je dormirais avec Derek.

DE toute façon s'était déjà évident que j'allais dormir avec Derek. Mike levait un sourcils.

Mike : Je vais encore devoir me le coltiner cette nuit ?! Il empiètre sur mon territoire, mon coté de mon lit !

Il fusillait Akira sur le coup.

Mike : S'est toi qui m'a enlacé cette nuit ! Tu vas dormir sur le canapé et MOI je prend la chambre.

Derek soupirait déjà de les entendre et préférait se rendre dans sa chambre, je le suivais sur le coup les laissant se chamailler, je m'asseyais sur le bord de lit, le regardant aller sur son ordinateur sans doute pour continuer son travail.

Gabriel : Je pense que malgré se qu'ils prétendent tout les deux, ils sont attaché l'un à l'autre, j'arrive à ressentir une attirance entre eux deux.

Je haussais les épaules.

Gabreil : Sa doit être un instinct que j'ai, que j'arrive à ressentir.

Je le regardais travailler.

Gabriel : Je te laisse travailler, moi, je vais parler à Komura concernant mon frère.

Je m'installais sur le lit, m'asseyant comme il faut et fermait les yeux pour commencer à communiquer avec lui par télépathie. On ignorais tout les deux de ce qu'il arrivait à Abnar en se moment même.


---


Abnar arrivait dans le château de Raynor, ne se doutant pas du tout qu'il lui attendait un piège loin de là. Il gardait bien son sérieux, en lui faisant face.

Abnar : Je suis venu ici pour se que tu as fait envers les Kitsune et non pour te rendre visite.

Il le suivait bien du regard alors que Raynor commençait à marcher autour de lui, et lui parlait, Abnar restait de marbre devant ses paroles.

Abnar : Nous ne sommes pas en tord de ton massacre, mais je vais régler cela tout de suite.

Il comptait marcher jusqu'à lui, mais Raynor posait une mains sur l'une des sphères, se qui en activait plein d'autre, Abnar était soudainement figé sur place, il tournait la tête tentant de comprendre se qu'il se passait sur le coup, et revenait rapidement vers RAynor. S'est à cette instant que Abnar fronçait les sourcils, comprenant à présent tout son plan, il avait tué tous ses Kitsune pour réunir assez de leurs pouvoir mais également pour faire réagir les Dieux et en faire descendre un sur terre afin d'en piéger un.

Abnar : ET qu'as-tu l'intention de faire en capturant un Dieu.

Sa ne lui plaisait pas du tout, il était tombé bêtement dans le piège de Raynor, il était à présent prit au piège, et sera la source de pouvoir de Raynor, une fois qu'il fera vidé, il reviendra à lui pour en reprendre, et ainsi devenir encore bien plus puissant.

Abnar : Tes ne sait pas se qui t'attend, si tu penses que tu vas me garder ici longtemps.

Il fermait les yeux alors que Raynor aspirait déjà une bonne partie de sa divinité, il les rouvrait pour le regarder. eT en effet, Abnar n'arrivait pas à contacter qui que se soit ici, Raynor avait bien tout prévu. Il le regardait ensuite disparaître par téléportation, Abnar regardait autour de lui, mais était belle et bien piégé et ne savait rien faire.

Raynor partait à la rencontre de Zankou, pour se venger de lui cette fois ci, il éétait venu bien plus puissant qu'avant. Zankou allait vite comprendre pourquoi, vu que Raynor lui en faisait part concernant Abnar.

Kerrigan ordonnait à tous le monde de partir, elle demandait à l'une de ses filles de s'occuper de leurs petits frère et soeur incapable de voler à une longue distance. Kerrigan regardait la scène au loins, son coeur se serrait voyant Zankou tombait à terre, une fois Raynor partit, elle atterissait juste près de lui le voyant entrian de couler dans la lave.

Kerrigan : Zankou.. non..

Elle posait son museau contre le sien.

Kerrigan : JE ne peux pas te laisser comme ça.. On a besoin de toi, j'ai besoin de toi..

Elle hésitait, mais finissait par lui obéir, poussant un cris avant de s'en aller avec les autres Dragons.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Jeu 5 Oct - 22:57

J'aurais aimé voir Gabriel foutre une raclé à ses deux rigolo, mais je suis tombé dans les vappes à cause de la verveine. J'ouvrai doucement les yeux voyant la visage de gabriel en premier, je me redressais vite regardant atour de moi. On est dans mon appart?

Derek: qu'est ce qui sais passé? où est Aidou?

Je me ralongeais soulagé sur le coup, il est clairement devenu plus fort que moi. Je plissais un peu les yeux voyant ses queues balancer dans tout les cents. 

Derek: c'est moi qui sais plus compter où je vois cinq queue désormais?

je ricanais de sa réflexion, oui on se comprend à se sujet la. Je regardais mélodie qui s'en était rapidement remise de se petit kidnapping. Je faisais mauvaise tête commençant déjà regarder de l'avoir sauver.

Derek: je t'avais dit que c'était une sorcière.

Je m'asseyais soupirant à l'idée de devoir me remettre au travail, il se blottissais contre moi m’expliquant cette histoire avec Akio et Aidou.

Derek: tu aurai du t'occuper d'eux directement, avec ce genre d'individu faut pas leurs donner de deuxième chance Gabriel.

J'embrassais le coin de sa lèvre.

Derek: tu es trop gentil.

quand il m'expliquait qu'il avait une envie soudaine, je souriais déjà jusqu'au oreille me mettant à lui pincer la fesse.

Derek: on peu s'arranger.

Il m'avouait que c'était pas sa première idée, mais surtout qu'il était affamé. Je baissais les yeux vers son ventre, effectivement c'est bruyant. Je ricanais me décallant de lui allant lui préparer un bon petit plat, rapidement la douche en suivais et sa finissait très bien également. Sa faisait longtemps que j'avais pas prit autant de plaisir à prendre une douche. on sortait tout les deux et prit pas attention tout de suite au visiteur.

Derek: faudra qu'on remette ça une fois, c'était...acrobatique.

Akira: bah je vois qu'on s'amuse pendant qu'on oublie les potes derrière.

il tournait le regard vers Mike le fusillant du regard.

Akira: tu parle! tu n'as cesser de pété de trouille tout le long du trajet! monsieur avait peur de se faire harponné par les hunter de la ville! il avait même peur des petit village de campagne! c'est vrai que les fermier on de vilaine fourche.

j'ai déjà la migraine, ça va être comme ça tout le temps? attend? je rêve où il fouille dans mes affaires l’écailleux? 

Derek: je t'en prie fait comme chez toi!

je levais les yeux en plus c'est qu'il vide presque mon frigo! il va me ruiner se dragon. Gabriel s'approchait de Akira étant plutôt curieux sur lerus relation.

Akira: moi? attiré par un idiot?

il ricanait avant de fusiller Mike du regard.

Akira: monsieur qui aime les femmes au belle courbe! j'ai pourtant étrangement vu personne sous ta hutte ! à part moi.

Akira marque un point sur le coup, un mec avec une si belle queue devrai tomber les nana comme des fruits mûr.

Akira: j'ai rien empiété du tout! c'est toi qui m'a serrer comme une peluche!

Akira s'approchait de la table posant ses deux mains dessus!

Akira: mais tu rêve mon joli! il est hors de question que je squatte le canapé! j'irai dans le lit que sa te plaise ou non!  oh ne me lance pas se regard! ici tu peux pas te transformé ou bien me cracher des flammes sans prendre le risque de faire cramer tout l'immeuble!

je soupirais, sa y est j'ai la migraine. J'allais jusqu'à ma chambre et Gabriel me suivait, bon je vais bosser sinon Mélodie me fera regretter le jour de ma naissance. 

Derek: très bien, ne t'en fais pas ton frère va s'en sortir. Il n'a pas survécu à tout se bordel pour flancher maintenant.

Je me mettais à rédigé mon scirpe étant tout de même inspirer, je créais un nouvelle histoire toujours érotique bien sûr mais avec tout se qui sais passé entre moi et Gabriel. J'en suis sûr que mélodie va adoré ça, je voyais pas leur passer. J'enregistrais mon travail avant de regarder Gabriel qui tentait toujours de localisé Castiel. Je me levais le prenais contre moi, pour le stopper un peu.

Derek: tu va te fatiguer Gabriel repose toi un peu, tu continuera les recherche demain. 

je l'obligeais à s'allonger à mes côtes le regardant serrer contre moi, nous on était bien coller l'un à l'autre mais les deux autres se dispute toujorus le lit.

Akira: va te faire voir Mike! je dormais ni sur le canapé si sur le sol! je suis un loup! pas une chien! je te compare à un lézard moi?

il se déshabillait se mettant en caleçon, il recevait un oreiller sur le visage.

Akira: quoi encore! je vais pas dormir toute habiller non plus! je garde mon caleçon soit content!

il plissait les yeux voyant Mike s'enrouler entrièrement dans les couverture pour tout s'appropier.

Akira: t'es fière? tu ressemble à une larve comme ça.

Il se couchait malgré tout attrapant Mike coincé à l'intérieur du couverture, et le serrait contre lui allant même jusqu'à le ceinturé avec ses jambes.

Akira: j'empiète sur ton territoire.

Il souriait voyant Mike gigoter dans tout les sens tentant de se libéré de la couette.

Akira: tu t'es emprisonner tout seul dans ton cocon.

Il approchait son visage de son oreille.

Akira: tu peux faire penser à un gros os, mes instinct de loup me donne l'envie de te mâchouiller un peu.

Il souriait de la réaction de Mike qui l'amusait, Akira se gênait pas de donner lécher lobe de son oreille et le mordiller un peu. Il finissait par le lâcher pour qu'il puisse se libéré de la couette.

Akira: alors tu la partage cette couette ou je continue?

Mike lui lançait pratiquement la couverture à la couverture avant de vite s'en prendre une part pour se recouvrir.

Akira: tu as un caractère de cochon, mais c'est pour caché quoi hum?

Mike nie l'affaire évidemment.

Akira: tu prend trop de place tu sais? je suis presque le cul à terre.

il levait les yeux avant de sourire et se collait à son dos.

Akira: quoi, je suis obligé sinon je tombe à terre.

Mike s'éloignais de lui.

Akira: de quoi ta peur? que je te viole pendant ton sommeil? ou que tu aime ça?

Il levait les mains.

Akira: c'est bon et me parle pas encore de tes jolie femme au belle courbe surtout, je me rappelle pas que tu es regarder l'une d'entre elles quand tu étais encore avec les tiens.

Akira se tournait se mettant dos à lui.

Akira: tu rapelle trop à quel point t'aime pas les hommes, moi je dis que tu tente de refouler certaine attirance surtout.

Je souriais avant de légèrement tourner la tête vers lui.

Akira: je pense que tu aime quand le loup te mordille l'oreille.

Il se redressais pour s'asseoir.

Akira: très bien on va faire un test!

Mike se méfiait déjà.

Akira: ben c'est simple, je vais te toucher et puis on verra si il a une réaction derrière. Arrête de raler, si sa te fais rien alors je laisse tomber. Ferme les yeux si tu es timide.

Il ricanait.

Akira: pense au belle femme si tu veux.

Mike voulait prendre le canapé sur le coup, mais AKira l'attrapait par le caleçon le tirant dans vers lui.

Akira: tu peux pas échapper au test! m’oblige pas à t'attacher en plus, aller ferme les yeux! ferme les je te dis!

il se collait à nouveau à son dos posant sa main sur son entre jambe, Akira sentait son corps frisonner.

Akira: tu frisonne déjà?

il levait les yeux Mike fait genre que c'est du dégout.

Akira: mais bien sûr.

il le caressait à travers son caleçon voulant voir si sa lui faisait de l'effet ou pas.

AKira: c'est le dégout qui fais grosse ton engin aussi?

Il ricanait glissant sa main à l'intérieur cette fois, continuant un peu avant de s'arrêter brusquement.

Akira: je pense que je t'ai assez titiller comme ça et j'ai eu ma réponse.

il souriais se retournant pour dormir.

Akira: il a pas de honte à aimé ça tu sais? tu n'es pas le premier et encore moins le dernier.

Mike semblait vouloir se caché sous la couhette, Akira n'en rajoutais pas et s'endormait. Au matin il se retournait pour regarder Mike mais il n'était plus à ses côtés, il se redressait regardant dans la chambre. Ses vêtements n'étais plus la non plus, il prenait vite ses affaires pour s'habiller avant de le voir sortir de la salle de bain.

AKira: j'ai cris que tu avais prit tes jambes à ton cou. 

il haussait les sourcils.

Akira: même pas une réflexion? serai tu entrain de me bouder? ah je comprend, je me suis arrêter brusquement hier soir, tu aurai voulu que je continue jusqu'à "explosion"

il voulait jouer avec ses nefs pour voir combien de temps il allait rester à le nier. En sortant de la chambre, Akira attrapait vite MIke pour l'empêcher de sortir.

Akira: il a quelqu'un.

il reniflait.

Akira: c'est une odeur étrange que je connais pas.

Il sortait le premier allant jusqu'à la cuisine prenant le premier couteau disponible, il s'avançaient doucement avant de voir cet homme claquer des doigts sans même se retourner. le couteau partait en poussière.

Akira: qu'est ce que...

Sebastien: bonjour, ou puis je trouver Gabriel?

Akira: qui êtes vous? 

Sebastien: je m'appelle sebastien, on m'a envoyer ici pour discuté avec Gabriel ou est t'il?

Derek: qu'est ce que vous lui voulez?

Sebastien: tu n'es surement pas gabriel, j'arrive à ressentir l'abomination que tu es.

Il levait le doigt.

Sebastien: je pourrais te réduire en poussière facilement alors prend garde.

Il voyait enfin Gabriel arriver.

Sebastien: enfin te voilà, tu as bien eu la visite du seigneur abnar hier n'est ce pas? 

Derek: c'est quoi au juste? un autre kistune prétentieux?

Sebastien: moi un kistune? 

il se mettait à rire.

Sebastien: je suis un archange Vampire, maintenant silence. Gabriel, depuis la descende de Abnar si terre nous avons perdu tout contacte avec lui. Zeus est inquiet surtout qu'il ressent sa divinité en Raynor.

Il regardait Mike ensuite.

Sebastien: il a fait tombe Zankou très facilement, tu n'es peut être pas au courant jeune dragon, puisque tu es ici à fricoté avec un lycan. excusez moi je me suis perdu un peu de..regarder pour voir a qui j'avais à faire.

Akira attrapais vite le bras de mike.

Akira: ou va tu? tu ne pourra rien faire contre raynor réfléchis!

Sebastien: il a raison, tu es encore jeune et de plus ta petite colonie est dirigé par kerrigan et est à l'abris pour l'instant.

Akira: tu vois alors fais pas de connerie idiot.

Sebastien: zankou est dans un triste état, mais il devrait s'en sortir. Les minotaures l'ont trouver dans la montagne et tente de le remettre sur pied. Bien revenons à Abnar, nous avons besoin de toi pour retrouver Abnar. Je sais que tu cherche ton frère et il se trouve en se moment même avec Raynor et avec Abnar par la même occasion. 

Derek: pourquoi ne pas le trouver vous même?

Sebastien: nous l'avons localisé un cour instant, mais la seconde d'après nous avons perdu sa trace. Raynor a du bien protégé le lieu où il emprisonne Abnar.

Il faisait apparaitre une orbre représentant le monde.

sebastien: voici le lieu où nous l'avons Castiel la dernière fois, il était en présent de Raynor avant de disparaitre de nos radar.

Il posait ses doigts sur le front de Gabriel.

Sebastien: tu pourra ressentir d'avantage la présence de ton frère malgré sa corruption, fais en bonne usage Gabriel.

Il disparu l'instant d'après, on entendais queqlue battement d'aile puis plus rien.

Derek: super! manquais plus que ça! on va encore partir en vadrouille! je vais envoyer se que j'ai écris de script à Melodie.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Ven 6 Oct - 4:58

Derek et moi on avait finis par se coucher tout les deux dans le lit, on étaient très bien l'un contre l'autre et on s'endormait comme ça, enlacé. Bien différent à ce qui se passait en se moment dans la chambre où se trouvait Akira et Mike.

Mike le regardait bien dans la même chambre que lui, se disputant avec lui pour savoir qui aura droit au lit.

Mike : Pourquoi tu m'as suivis, je t'ai dis que je prenais le lit !

Il grognait bien sur le coup, vu que Akira ne semblait pas du tout l'envie de s'en aller, et d'ailleurs il enlevait ses vêtements pour se retrouver en boxer. Mike le pointait du doigt de haut en bas le voyant faire.

Mike : Non mais pourquoi tu enlèves tes vêtements hein ?!

Il sautait rapidement dans le lit, et prenait toute la couverture pour lui, s'enroulant carréement dedans , on dirait presque une larve comme ça. Il voulait bien lui montrer que tout lui appartenait.

Mike : Je m'en fiche, au moins j'ai toute la couverture. S'est bête, tu vas devoir aller dans le canapé.

Il le fusillait du regard vu que Akira s'allongeait malgré tout, et se serrait même à lui, il passait également ses jambes tout autour de lui pour le provoquer.

Mike : Mais tu fais quoi !?

Il gigotait dans tout les sens pour tenter de se retirer de lui, mais il s'était piégé lui même dans les couverture. Il arrêtait de s'agiter alors qu'il approchait son visage du sien, et glissait ses lèvres proche de son oreille. Il faisait des grands yeux sentant sa langue et ses lèvres jouer avec lobe de son oreille. Une fois que Akira se retirait de lui, Mike se déroulait rapidement de la couette et la lui lançait.

Mike : Voilà tes content ?!

Il rentrait à nouveau dedans pour prendre une place, ainsi qu'un peu de couverture, et se mettait directement dos à lui;

Mike : Humph.. J'ai rien à cacher moi.

Il fermait les yeux, mais les réouvrait vu que Akira se collait à son dos, disant qu'il n'avait pas assez de place. Mike s'éloignait de lui sur le coup, d'un bon mètre, heureusement que le lit est bien grand. Il se redressait pour le fusiller du regard de ce qu'il disait.

Mike : T'en as pas marre ?! JE n'aime pas les hommes !

Il se recouchait ensuite, boudant bien.

Mike : Et alors, sa ne veut absolument RIEN dire ! Je m'en suis tapé plus d'une !

Il avait presque une veine au front de ce qu'il disait.

Mike : Je ne refoule rien du tout !

Il le regardait alors que Akira semblait avoir une idée, et désirait faire un test, il le regardait avec un regard très méfiant.

Mike : Ah oué ? Quel genre de test.

Il plissait les sourcils directement lorsqu'il lui disait tout ça.

Mike : Hors de question !

Vu que Mike voyait bien que Akira semblait très sérieux, Mike se redressait sur le coup, préférant presque dormir lui même dans le canapé pour finir.

Mike : Oué, bah je te laisse le lit, je vais dans le canapé !

Mais Akira l'attrapait pour l'en empêcher. Mike le regardait bien, faisant une mauvaise mine, mais finissait par fermer les yeux comme il lui demandait. Il levait de temps à autre son sourcils sentant sa main glisser de plus en plus bas, jusqu'à le poser sur son entre jambe, il ressentait des frissons tout le long de son corps. Akira l'avait bien remarqué.

Mike : Se sont des frissons de dégout, va pas t'imaginer des choses.

Sentant toujours la main de Akira le caresser la bas, même à traverser le tissu, lui faisait de l'effet, et il commençait doucement à avoir une érection malgré lui.

Mike : Tais.. tais toi !

Akira passait à l'étape suivante, mettant sa main dans le caleçon pour le prendre et le masturber, Mike tentant de ne montrer aucune expression, mais sa restait assez difficile. Mike ouvrait un oeil pour regarder Akira vu qu'il arrêtait, et qu'il se couchait dos à lui.

Mike : Une réponse négatif !

Il s'enfouillait sous les couette, assez gêné de se qu'il venait de se passer.

Mike : Silence, je veux dormir !

Il serrait bien la couette contre lui. Il finissait par s'endormir comme ça, en pensant un peu à se que Akira venait de lui faire, et se qu'il avait ressentis. Mike avait l'habitude de se réveillé tôt, il se levait donc bien avant Akira, il le regardait dormir quelque temps, mais finissait par se lever pour prendre une douche, qui lui faisait un grand bien, s'était sa première douche chaude, il a fallait un moment pour comprendre comment sa fonctionné malgré tout. Il finissait par sortir de la salle de bain, en regardant bien vers Akira qui était levé, et habillé, il semblait avoir eu peur qu'il soit partit.

Mike : Hum.

Il se frottait les cheveux avec l'essuie, l'ignorant, Akira se demandait sur le coup s'il ne le boudait pas à cause d'hier.

Mike : Rah silence !

Il jetait l'essuie à terre et sortait ensuite rapidement de la chambre, mais Akira lui attrapait le bras pour qu'il s'arrête.

Mike : Qu'est-ce qu'i y a ?

Akira ressentait l'odeur de quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Il laissait Akira sortir le premier, Mike le suivait de prêt, le regardant prendre un couteau de cuisine, l'homme claquait des doigt, et le couteau se désintégrait directement.

Mike : S'est qui celui là.

Il semblait me chercher en tout cas.. Derek sortait de la chambre, ayant entendu quelqu'un lui aussi. Je finissais par sortir à mon tour de la chambre, regardant vers Sébastien, j'arrivais à sentir son aura d'archange je savais donc qui il était. D'ailleurs Derek se posait la question, Sébastien disait clairement qu'il était un archange.

Gabriel : Oui j'ai croisé Abnar hier, il a dit qu'il allait arrêté Raynor, qu'est-ce qu'il se passe ?

S'est impossible.. Abnar aurait échoué ? Raynor prendrait la divinité d'Abnar ? J'étais d'autant plus inquiet car il me disait que Castiel était avec lui.

Mike : Zankou à terre ?! S'est impossible !

Il s'inquiétait sur le coup pour son clan. Il s'apprêtait à partir sur le coup, mais Akira lui attrapait le bras pour l'arrêter.

Mike : Je vais les aider quel question !

Il grimaçait, n'aimant pas se sentir faible comme ça, mais il savait qu'il n'avait pas tord. Il ne pouvait rien contre Raynor.Et la colonie semblait allez bien, Kerrigan la dirigeait à présent. Mike restait donc là.

Gabriel : Comment je peux faire pour vous aidez à le retrouver ?

Il regardait l'orbre du monde que Sébastien faisait apparaître, je la regardais attentivement. Je fermais les yeux alors que Sébastien m'aidait en posant son doigt sur mon frère, je les rouvrais ensuite. Il disparaissait ensuite.

Gabriel : Peut-être que vous devriez rester, et que je me charge de ça avec Komura.

Il me regardait fronçant les sourcils.

Gabriel : S'est trop dangereux Derek.. Vous ne pouvez rien faire contre Raynor, Komura et moi, on aura plus de chance.. Il pourrait t'utiliser pour.. Me rendre plus faible.

Je lui prenais le visage.

Gabriel : Ne m'en veut pas, mais je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que se soit.

Je ne lui laissais pas le choix me téléportant sans lui. Sa le mettait en colère évidemment.

Mike : Tu devrais être content, il tient à toi, s'est "mignon".

Il levait les mains comprenant que se n'était pas le moment de blaguer.

Mike : Désolé.. S'est un Kitsune, il va s'en sortir.

Il soupirait.

Mike : Je suis peut-être qu'un jeune dragon, mais se n'est pas pour autant que je vais rester ici les bras croisé. J'ai quand même dix sept ans !

Il fusillait Akira du regard qui semblait étonné de son âge, il faisait plus grand et comprenait certaine chose à présent, il avait huits ans de plus que lui.

Mike : Qu'est-ce que tu insinues hum ?!

Il faisait une drôle de tête alors qu'il insinuait qu'il était puceau. Il attrapait plein de livre de Derek pour lui lançait.

Mike : Tais toi !

Akira les évitait presque tous, mais recevait le dernier en plein visage. Il reprenait une grande respiration regardant vers Derek qui ne savait pas quoi faire, ni où aller.

Mike : On va t'aider, tu connais pas quelqu'un qui pourrait nous aider, un sorcier ou quelque chose comme ça qui pourrait le localiser ?

Il pensait aussi tôt à quelqu'un, on s'y rendait. Il ne toquait même pas à la porte, et défonçait la porte, il se rendait jusqu'à sa chambre ouvrant la porte, il était occupé avec une femme, Akio plissait les yeux voyant le visage de Derek.

Akio : Encore toi ?!

une deuxième femme sortait des couverture, et ensuite un homme, Akio remettait son caleçon pour se lever.

Akio : Qu'est-ce que tu me veux ? J'ai compris le message, du moins ton petit protégé me l'a fait comprendre. ET Aidou me forçait la main ! Alors laisse moi tranquille tu veux !

Derek fonçait vers lui, l'attrapant par la gorge, Akio continuait de bien le regarder malgré tout l'écoutant.

Akio : Tu me demandes de t'aider maintenant ?

Mike entrait, clignant des yeux voyant ses deux femmes nue ainsi que l'homme.

Mike : Je suis encore tombé où ici.. Les humains sont bizarre.

Il fusillait Akira du regard sur le coup.

Mike :Je ne veux rien entendre.

Akio : Ok, s'est bon, je vais t'aider, juste pour que tu me laisses enfin tranquille. Après ça, tu m'oublies s'est claire ? Laisse moi un moment, pour que je m'habille !

Ils sortaient donc de là, Akio finissait par les rejoindre bien habillé.

Akio : Ok.. Il me faut quelque chose qui appartient à Gabriel.

Il faisait des mouvements de la main.

Akio : J'en sais rien moi, ses cheveux, un morceau de chair, son sang !

Il plissait les yeux vu que Derek ne semblait rien avoir de tout ça, mais se rappelait qu'il avait encore mon sang dans son organisme.

Akio : Génial, alors approche toi.

Il attrapait un bol, et lui attrapait ensuite le poignet, il l'entailler pour que son sang coule dans le bol. Akio tenait le bol des deux mains, commençant à utiliser sa magie noir, le sang bouillonnait.

Mike : S'est répugnant.

Akio : Je l'ai trouvé.

Il le regardait posant le bol.

Akio : Tes conscient que vous vous jetez dans la gueule du loup ? Et maintenant que je vous ais aidé, je vais avoir Raynor sur le dos.

Il semblait s'en foutre, il soupirait tendant la main vers un mur pour commencer à créer un portail.

Akio : Voilà, vous le traverser, et vous allez vous retrouver là-bas. Ne me dite pas merci surtout.


***

Je m'étais rendu en premier auprès de Komura, afin de lui parler de la visite de Sébastien, ainsi que du fait que Abnar soit prisonnier par Raynor, et qu'il se servait de lui pour prendre sa divinité mais également que Castiel était à ses côtés.

On s'était téléporté près de son château, On restait en retrait au début, je suis sur que si ici, j'ai réussis à localiser mon frère à l'aide du pouvoir de Sébastien.

Komura : Deux contre Raynor, sa risque d'être compliqué.

Gabriel : On peut y arriver, on a camouflé notre présence, il ne s'attend pas à se qu'on vienne, il se croit tout puissant..

Komura : mais il l'est à présent, s'il se nourrit de la divinité de Abnar.

Gabriel : Il suffit d'arriver à libérer Abnar, et il se chargera ensuite de lui.

Komura : Bien on fait comme ça.

On entrait à l'intérieur, j'arrivais à sentir la présence de Abnar.

Gabriel : Il est par là.

On marchait lentement, s'est là qu'on faisait face à Castiel, il a vraiment changé, il a sa forme de kitsune mais il est tout noir comparé à avant, et ses yeux.. S'est à peine s'il y a encore de la bompté en lui.

Gabriel : Castiel..

Komura : La corruption à l'intérieur de lui est immense..

Gabriel : Je vais m'occuper de lui, va libérer Abnar.

Castiel tentait de l'arrêtait, mais je lui envoyais une boule d'aura sur lui, sa semblait le brûler, normalement l'aura entre kitsune ne fait rien. Sa permettait qu'il se concentre sur moi et non sur Komura qui partait.

Gabriel : Où est Raynor ? Il n'est pas ici ?

D'un côté temps mieux, qu'i continue ses petites affaires, moi je regardais bien mon frère.

Gabriel : Laisse moi t'aider Castiel.

Mais il ne semblait pas vouloir, il prenait même sa forme de Kitsune entièrement et créait une sphère noir dans sa gueule, sur le coup, je me transformait à mon tour en Kitsune, créant moi aussi une sphère dans ma bouche, normalement Castiel est bien plus fort que moi. Mais vu qu'il est corrompu par les ténèbre, mon pouvoir prenait de la force sur le sien, vu que les Kitsune arrive à faire disparaître le mal.

JE fonçais sur lui, obligé de me battre, on pourrait croire deux renard qui se batte entre eux, on saignait tout les deux, se mordant à sang.

Gabriel : Castiel, je t'en prie !

Rien à faire, mes yeux brillait pour l'éjecter contre le mur derrière lui, et je fonçais dessus, mon aura blanche sortait de mon corp l'attrapant, je reprenais forme humaine tentant de le maintenir, je posais ma main sur son visage commençant à retirer la corruption, mais il ne se laisse pas faire, et il y a beaucoup à retirer.

S'est là que je sentais Derek arriver, il m'aidait à maintenir Castiel.

Gabreil : Derek comment tu m'as retrouvé ?!

Il voyait évidemment que j'étais bien blessé.

Gabriel : Se n'est rien, je dois le sauver.

Mike venait en renfort ainsi que Akira pour le maintenir, Mike à sa force dragonnique se qui aide tout comme la force de Derek. Je fermais les yeux, continuait d'éliminer toute la corruption à l'intérieur de lui. On pouvait voir sa lueur noir disparaître petit à petit.

Komura arrivait face à Abnar qui était pris au piège, il regardait ce qui le piégait, voyant toute ses sphères.

Komura : s'est donc pour ça qu'il a massacré tout ses kitsune.

Abnar : Vous pouvez briser les sphères ?

Komura : oui.

Il tendait la main désirant en briser une, mais il fut expulser plus loin, il levait la tête voyant Raynor être là.

Komura : Comment peux-tu tomber si bas..

Il le regardait bien.

Komura : Si tu penses que tu peux tenir un Dieu enfermé... Tu vas juste attirer la colère des autres Dieu. Et je doute que tu ais assez de sphère pour tous les enfermer.

Il grimaçait vu que Raynor s'en prenait à lui, Komura finissait par se téléporter, prenant sa forme de Kitsune, il créait une sphère dans sa gueule, Raynor lui lançait un pieu qui lui traveser, il crachait malgré tout la sphère qui détruisait deux sphère, il tombait ensuite au sol.

Cela était suffisant pour libérer Abnar.

Abnar : Je vais t'envoyer tout droit en enfer, là où est ta juste place Raynor.

Il le regardait bien. S'est là que le combat entre Raynor et Abnar commençait, et sa faisait pas mal de dégât.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Lun 9 Oct - 22:27

Bon ben on va devoir rapidement repartir, cette fois je prenais un paquet de cigarette juste au cas où.

Derek: bien alors on y va.

attend je rêve ou il veux me mettre sous la touche la?

Derek: tu plaisante la?

je faisais vraiment mauvaise mine, dit que je serai un fardeau tant qu'on y est!

Derek: en gros je suis ta faiblesse, je sais pas trop comment le prendre.

En faite je sais, je le prend très mal! et il a de quoi me frustrer. Je détournais le regard alors qu'il me prenait le visage.

Derek: et se qu'il pourrai t'arriver à toi? sa compte pas peut être?

Il se téléportait quand même, j'attrapais la chaise sur salon pour la lancer.

Derek: et merde!

je fusillais Mike du regard, c'est vraiment pas le moment de me faire chier! 

Akira: attend tu viens de dire que tu as dix-sept ans? mais tu fais plus! et dire que j'ai quand même huit ans de plsu que toi.

Il tenait son menton plissant les yeux.

Akira: mais tout s'explique alors!

il faisait un sourire en coin.

Akira: tu es puceau enfaite

je levais les yeux comme ci c'était le moment de parler de ça. Mike prenais la bouche et se mettait à lancer tout les livres de ma bibliothèque, c'est avec le dernier que Akira recevait en plein visage. Mike me donnait une idée, un sorcier qui pourrai trouver Gabriel pour moi. J'avais pas besoin de réfléchir très longtemps .

Derek: on y va!

on se rendait chez AKio, j'avais pas le temps de jouer la politesse! je défonçais presque la porte poru entrer. Je regardais d'abord la femme, puis l'autre et un homme cacher sous les couvertures, j'haussais le sourcils.

Derek: oui encore moi.

je m'approchais de lui une fois qu'il avait mis son caleçon et l'attrapais par la gorge.

Derek: je suis pas la pour parler de ça, mais plutôt que tu me file un coup de main. je dois retrouver Gabriel et tu va m'y aider que sa te plaise ou non.

Mike entrait avec Akira, Mike pouvait s'empêcher de faire un commentaire se qui faisais un peu sourire Akira tout en le regardant.

moi je serrai un peu la gorge de Akio pour le convaincre d'accepté ma demande, je finissais par le lâcher.

Derek: parfais habille toi donc, mais n'en profite pas pour t'enfuir ou je te garantie qu'à notre prochaine rencontre je te brise les deux bras.

je sortais de la chambre attendant debout au salon, il revenait habillé cette fois.

Derek: quelque chose de lui? comme quoi?

j'en savais rien que je devais avoir quelque chose de lui.

Derek: j'ai rien de toute ça.

Je réfléchissais un instant.

Derek: mais j'ai le sang de Gabriel dans mon organisme, sa suffira?

Semblerai que oui, je donnais ma main pour qu'il l'entaille. Je regardais mon sang bouillir dans se bol, j'espère qu'il en profite pas pour me jeter un sort ou autre, mais il réussit à le trouver.

Derek: très bien amène moi directement à lui.

je fronçais les sourcils, qu'est ce que j'en ai à foutre de ses problèmes!

Derek: j'en ai rien à faire! dépêche toi de créer se foutu portail! j'ai perdu assez de temps comme ça!

je m'approchais du portail mais je le regardais avant de le franchir.

Derek: je te préviens si tu m'a dupé et que tu m'envoie dans le trou du cul du monde, j'enverrai se dragon la te cramé le cul!

je montrais Mike du doigt avant de franchir le portail, Akira poussait Mike à l'intérieur avant de le franchir à son tour.

Avant notre arriver Gabriel réussit à trouver Abnar à l'intérieur du chateau et trouvait également castiel qui était charger de surveiller les lieu à l'absence de Raynor.

Castiel: Gabriel je savais que tu viendrai jusqu'ici, tu ne sais jamais quand il faut abandonner.

il se retournait pour le regard, le regard complètement noir corrompu par l'aura de Raynor. Il tentait sa main vers Komura créant une sphère d'aura désirant l'arrêter, mais c'est celle de Gabriel qui recevait. Il se reculait voyant sa brûlé à son contact.

Castiel: je veux pas de ton aide!!

il changeait de forme prenant celle d'un renard, il ouvrait grand la gueule créant une sphère dans celle ci et la lançait dans sa direction. Gabriel faisait de même, cette fois c'est Gabriel qui a le dessus. Castiel grognait avant de courir dans sa direction se mettant à mordre son frère et vis versa. 

Gabriel comprenait qu'on pourrai pas le résonner comme ça, il l'éjectait contre le mur avec ses pouvoirs. 

Castiel: je vais être obligé de te tuer Gabriel.

Il reprenait forme humain le regardant droit dans les yeux alors que Gabriel posait sa main sur son visage tentant de retirer les premières source de corruption.

Castiel: tu arrivera jamais! tu es faible comme papa et maman! tu n'arrivera jamais à rien! Gabriel!

il arrivait doucement à approcher ses griffes de son visage, mais c'est la que j'arrivais l'attrapant à mon tour.

Derek: on parlera de ça plus tard Gabriel! tu es blessé?

Mike et akira arrivaient également pour donner un coup de main.

Derek: fais se que tu as à faire Gabriel.

Castiel: tu es loin d'être assez fort pour ça, tu n'as même pas bouger le petit doigt pour sauver nos parents.

Derek: ne l'écoute pas Gabriel, c'est pas ton frère que tu entend.

Komura pensait pouvoir facilement libéré Abnar de sa prison mais Raynor arrivait le repoussant au loins.

Raynor: les kistune ne peuvent pas s'empêcher de se mêler de chose qui les concerne en rien! j'aurai été bon et aurai laisser le peu qui reste d'entre vous en vie, mais aujourd'hui j'ai bien l'intention de tous vous éradiquer! et je commencera par toi!

il ricanait l'écoutant.

Raynor: les autres dieux, ils sont trop aveugle pour bouger de leurs petit royaume. j'ai déjà faire beaucoup de victime pour faire bouger seulement l'un d'entre eux. 

il créait un sphère dans sa main.

Raynor: mais à quoi bon de discuter avec des animaux.

Il lançait son attaque mais Komura se téléportait tout en changeant de forme

Raynor: touche pas à ça!

il transformait son aura en lance et fit de même que le jour ou il a tuer se dragon. Malgré tout l'attaque de Komura a été fructueuse, plusieurs sphère emprisonnant Abnar fut brisé.

Raynor: j'ai encore assez de divinité en moi pour t'en empêcher Abnar.

il tendait sa main ainsi que Abnar, leurs pouvoir s'entrechoquait détruisant de plus en plus la structure autour de nous.

Derek: je veux pas te presser Gabriel, mais si tu te dépêche pas j'ai bien peur qu'on prenne cher.

Akira: vous arrivez à le tenir tout les deux?

Derek: oui pourquoi?

Il lâchait Castiel pour essayer de rejoindre Komura à terre, il recevait parfois des entaille du à la puissance entre Abnar et Raynor mais continuait d'avancer. 

Akira: komura tenez bon!

il l'aidait à se mettre debout.

akira: vous pouvez pas vous guérir?

Pas avec la magie que Raynor à utiliser contre lui.

Akira: très bien alors on va rejoindre Gabriel pour qu'il vous soigne.

Il tournait la tête vers un énorme rocher qui fonçait dans leurs direction, mais au dernier instant il finissait en poussière.

Sebastien: qu'est ce que vous attendez pour rejoindre les autres?

Raynor tournait légèrement le regard vers l'archange qui venait d'arriver.

Sebastien: on dirait que tu perd plus vite ta divinité que prévenu Raynor.

Sebastien posait ses mains l'une sur l'autre tout en déployant ses ailes, la seconde d'après une lumière vive surgissait. J'étais complètement aveuglé et tout le monde l'était d'ailleurs. Quand tout était terminé, il restait plus que des décombre du chateau. Castiel regardait autour de lui avant de tenir sa tête ressentant une horrible migraine.

Castiel: Gabriel? que fais ton ici?

Derek: tu te souviens de rien?

Castiel: nous étions sur le territoire de zankou, on a retrouver les notres.

Ok il se souvient pas.

Castiel: pourquoi tu es blessé Gabriel? je vois..derek c'est amusé à te mordre de partout.

Derek: ça va pas! je suis tout de même plus délicat que ça.

Castiel: c'est le lycan?

Derek: c'est toi idiot!

Castiel: moi? pourquoi j'aurai mordu mon propre frère? vous allez m'expliquer.

Je soupirais laissant Gabriel se charger de ça après tout ses son frère. Akira tenait toujours Komura qui était toujours entre la vie et la mort, même AKira est mal au moins.

Akira: et bien tu t'inquiète pour moi Mike? j'ai eu pire que ça tu sais.

Sebastien: laissez moi m'occuper de ça.

il posait ses doigts sur Komura en premier afin de le soigner ensuite Akira.

Derek: où est Raynor?

sebastien: Abnar a réussit à le r'envoyer Raynor aux enfers.

Derek: et nous aveuglé c'était pourquoi?

Sebastien: j'ai concentré aussi de magie pur pour rentre Raynor faible un instant, assez pour que Abnar le r'envoie en enfer. vous n'avez plus rien à craindre de lui désormais. Du moins pour l'instant, je dois partir afin de faire mon rapport. J'espère vite nous retrouver Gabriel, tu es un kistune prometteur.

Il souriait avant de se téléporter.

Derek: qu'est ce qu'il voulait dire par la? il ta dragué! oh si je connais se genre de sourire il t'a dragué!!

Akira: super, un vampire jaloux.

derek: ferme la toi! et occupe toi de ton dragon puceau!

Castiel: puceau? je croyais que les dragons avaient de grande tendance à le reproduction ou alors c'est uniquement la réputation de Zankou.

Akira: et pourrai bientôt aimé ça aussi.

Il faisait un grand sourire mettant Mike dans l'embarra.

o-chan: papa!!!

il arrivait par téléportation l’attrapant dan ses bras.

O-chan: je sais que je devais pas venir, mais à moment je sentais presque plus ton aura alors j'ai cru...

il frottait son visage dans ses vêtements pour pas qu'on vois ses larmes. Il devenait un petit renard qui continuait à agripper à ses vêtements. 

o-chan: est ce que raynor est partit maintenant?

O-chan se mettait sur l'épaule de son père.

O-chan: castiel et Gabriel vont venir avec nous? derek peut venir aussi? sa sera mon imprégné.

Il boudait un peu écoutant son père.

O-chan: ben moi je veux choisir mon imprégné! vivement que j'ai mes quatre queues...

Derek: on rentre Gabriel? 

Castiel: Gabriel, je suis vraiment désolé pour se que j'ai peu faire...mais je pense que je vais suivre Komura, la ville c'est par pour moi et...

Derek: et encore moins un vampire comme beau frère hum?

Castiel: serte c'est un temps d'adaptation, j'ai besoin de la présence des miens tu comprend.

Il prenait les mains de son frère souriant.

Castiel: nous nous reverrons vite, donne moi des nouvelles par télépathie d'accord?

Il le serrait fort contre lui.

Castiel: prend soin de toi Gabriel.

il s'avançait vers Komura avant d'être téléporter.

Derek: et le dragon que va t'il faire? retourner prêt de sa petite colonnie? avec de jolie dragonne?

il trouvait une excuse pour rester ben tiens, akira cachait pas son sourire. Gabriel nous téléportait jusqu'à l'appart. Akira s'avançait vers Mike attrapant son visage pour le forcer à l'embrasser. Evidemment Mike jouait la crise avant de bouder, mais AKira gardait le sourire.

Derek: le calme va me manquer, Gabriel je peux te parler deux minutes?

je l'emmenais avec moi dans l'autre pièce.

Derek: j'ai réfléchis à une certaine chose, j'aurai pu te perdre aujourd'hui et...je me rend compte que la vie est bien plus courte qu'on pourrai se l'imaginer même pour des être "immortel" comme nous.

je soupirais.

Derek: enfin je veux dire que je veux bien tenter cette enfant avec toi, mais pas tout de suite..laisse moi le temps de finir mon script pour mélodie ensuite je prendrais quelque temps de repos pour me consacré à ça.

Je faisais un peu mauvaise tête malgré tout.

Derek: mais je m'inquiète malgré tout! je m'imagine pas père, je serai même pas comment m'y prendre! et puis imagine qu'il tient plus de moi...j'aimerai pas qu'on vois mon futur enfant comme un monstre.

Gabriel tentait de me rassurer, mais cette vision m'effraye un peu. Je voulais l'embrasser mais levait les yeux vers deux espions qui passait leurs tête.

Derek: vien avez rien d'autre à faire que nous espionner!

Akira se retirer gardant le sourire.

Akira: le mélange d'un vampire et kistune, qu'est ce que sa risque de donner? 

il riait sur le coup imaginant autre chose.

Akira: j'étais entrain d'imaginer la tête que pourrai avoir notre gosse si on pouvait faire un môme! un dragon avec des poil de loup. quoi? tu veux pas essayer de faire des bébé avec moi?

Il l'attrapait mordillant son oreille.

Akira: je sais que mon petit puceau rêverai d'essayer.

il le lâchait.

Akira: tu rougis pourtant.

il prenait encore son visage pour le forcer à l'embrasser mais plus longtemps cette fois, il se décalait un peu pour le regarder.

Akira: pourquoi tu avoue pas que tu as envie de moi? je partie que tu meurs envie que je continue mon petit test d'hier soir.

il ricanait.

Akira: nous verrons ça tout à l'heure.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Mar 10 Oct - 5:31

J'étais toujours occupé et concentré afin de retirer toute la corruption dans le corp de mon frère, mais sa restait néanmoins très long et sa commencé à devenir dangereux ici, avec le combat entre Abnar et Raynor, le manoir commençait à se détruire, ils utilisaient tellement de force et de pouvoir pour se combattre qu'ils détruisaient tout autour d'eux. ET s'était bien dure pour moi de rester concentré.

Gabriel : Je sais Derek.. Il lui en reste encore un peu..

Mike tournait le regard vers Akira lorsqu'il lui posait cette question.

Mike : Oué

Il fronçait les sourcils le voyant partir dans tout se combat pour aller sauver Komura, il ne pouvait pas l'aider, il restait là à tenir bien fermement Castiel. Komura lui était à terre, dans un piteux état, ayant recu le pieu de Raynor, il perdait beaucoup de sang, et était bien entre la vie et la mort, s'en parler de tout les choc de combat, il avait des égratinures partout, il levait avec difficulté la tête voyant Akira venir jusqu'à lui pour l'aider.

Komura : Ne t'occupe pas de moi..

Mais Akira l'aidait à se qu'il se remette debout, il se tenait donc à lui pour se relever.

Komura : non, je ne peux pas.. S'est la magie de Raynor..

Heureusement que Sébastien arrivait à temps, sinon Akira et Komura allait recevoir un énorme rocher en plein sur eux, il le faisait disparaître en poussière. Après ça, Akira continuait d'aider Komura à s'éloigner et nous rejoindre. Et s'était encore lui qui venait en aide à Abnar, utilisant une puissante magie archange, illimunant toute la pièce pour affaiblir assez Raynor pour que Abnar puisse l'envoyer tout droit en Enfer.

Je fermais les yeux, ma main toujours posé sur le front de mon frère, lorsque la lumière se dissipait, je regardais vers Castiel qui m'appelait par mon prénom. Je retirais aussi tôt ma main de lui, étant rassuré que j'ai réussi à le sauver.

Gabriel : Castiel..

Il ne se souvenait de rien, du moins tout lorsqu'il était sous l'effet de la corruption de Raynor. Derek lui faisait comprendre que s'était lui qui m'avait causé toute ses morsures. Je vais devoir me charger de tout les expliquer.

Gabriel : Je t'expliquerais tout ça.. Mais tu en gros tu as été corrompu par RAynor.

On se tournait vers Akira qui tenait toujours Komura dans un piteux état, Mike s'approchait rapidement voyant que Akira lui aussi l'était.

Mike : Tu vas bien ?

Il grognait de se qu'il disait.

Mike : S'est pas que je m'inquiète mais tu aurais pu te faire tuer !

Sébastian se chargeait de sauver Komura, tout de suite sa blessure cicatrisait et il était sauvé, il se redressait  soulagé.

Komura : Merci beaucoup, à vous deux.

Alors Abnar à belle et bien réussi à envoyer RAynor en Enfer, je soupirais soulagé évidemment.

Gabriel : S'est grâce à toi que Raynor est remis au Enfer, merci.

J'écoutais ses dernières paroles, je suppose que s'était un compliqué, je le lui retournais son sourire avant qu'il ne disparaisse mais en tout cas sa ne semblait pas plaire à Derek qui voyait cela comme de la drague de sa part.

Gabriel : Mais non Derek, les archanges ne pensent pas à tout ça. La haut nous ne pensons pas au "sexe" comme ici.

Je haussais les épaules, s'est vrai, je n'avais encore jamais couché avec qui que se soit avant d'arriver ici. Les Kitsune ne le font que lorsqu'ils rencontre leurs imprégné, enfin, à part si sa dure très longtemps avant d'e trouver quelqu'un, se qui est rare. Je me rend compte que Castiel à perdu son imprégné sur l'Olympe.. je tournais le regard vers Castiel, il doit se sentir extrêmement seul et très mal.. S'est sans doute pour ça que la corruption de Raynor à réussi aussi facilement et rapidement à le corrompre.

Derek s'énnervait sur Akira encore une fois car il disait qu'il était jaloux, Mike avait les cheveux qui s'hérissait vu qu'il parlait de lui comme ci il n'était pas là, disant qu'il était puceau.

Mike : Vous allez arrêté de parler de moi comme ci je n'étais pas là ?! Merde ! Et j'ai jamais dit que j'étais.. "puceau" ! J'ai BEAUCOUP d'expérience en la matière !

Il grognait à nouveau sur le coup. Il était encore plus dans l'embarras de se que qu'insinuait Akira par la suite. Komura prenait Ochan dans ses bras le voyant arriver par téléportation près de lui.

Komura : Ochan je t'ai dis de ne pas venir que s'était dangereux.

Il souriait malgré tout.

Komura : Oui il est partit, tout est terminé.

Je tournais le regard vers Derek qui désirait rentrer, mais je tournais bien vite le regard vers Castiel qui ne désirait pas me suivre, mais rejoindre Komura et vivre auprès des elfes. La ville n'est pas du tout pour lui, j'étais assez triste à cette idée mais acceptait son choix. De toute façon, se n'est pas comme ci on ne se verra jamais, et on peut discuter par télépathie. Je sais qu'il sera bien auprès de Komura, il se sentira plus chez lui là-bas, que en ville.

Gabriel : Oui je comprend Castiel, on se reverra de toute manière. Il suffit pour nous de nous téléporter pour se voir.

Je lui souriais et l'enlaçait moi aussi.

Gabriel : Toi aussi Castiel.

Je le regardais partir près de Komura, ils se téléportaient aussi tôt. Je regardais ensuite vers Derek et puis Mike de sa question, lui détournait le regard, croisant les bras.

Mike : Je vais devoir rester, pour vous protéger si jamais il vous arrive encore quelque chose.

Je souriais, et finissait par nous téléporter tout les quatres jusque chez Derek. Cette fois ci, tout est enfin finis, on ne risque plus rien, et cette idée me rassure, on va pouvoir profité tout les deux, Derek et moi. Je regardais Derek qui désirais me parler.

Gabriel : Oui.

Je le suivais dans une autre pièce. Je le regardais bien et écoutait tout se qu'il me disait, mon sourire grandissait à vu d'oeil. Il a réfléchis, et n'est plus contre qu'on fasse un jour un enfant tout les deux, mon coeur se serrait à cette idée, qu'est-ce que sa me fait plaisir.

Gabriel : Tu ne peux pas savoir comme sa me fait plaisir.

Je m'approchais de lui, glissant ma main sur son visage.

Gabriel : Tu n'as aucune crainte à avoir, tu feras un père formidable Derek, j'en suis certains. Et je ne t'ai jamais vu comme un monstre.Tu n'en ais pas un et notre enfant ne le sera pas non plus.

Mike et Akira étaient tout les deux entrain d'écouter à l'étage.

Mike : Oups on s'est fait démasqué.

Je levais la tête sur le coup pour les regarder tout les deux. Mike fronçait les sourcils aussi tôt que Akira disait qu'il imaginait un croisement entre un Dragon et un lycan, donc de Akira et lui.

Mike : Et puis quoi encore ?! Il en est hors de question !

Il se retournait croisant les bras.

Mike : Et puis pour la énième fois, je n'ai aucune attirance pour toi et pour les hommes !

Il ouvrait grand les yeux vu que Akira se penchait près de lui pour lui mordiller l'oreille, il se retournait sur le coup, il ne se rendait même pas compte qu'il rougissait.

Mike : Arrêt de dire que je suis puceau ! Et je ne rougis pas, tu te fais des idée de..

Il gardait les yeux ouvert vu que Akira attrapait son visage et l'embrassait, Mike se dégageait ensuite de lui une fois que Akira se décalait un peu pour le regarder, Mike le regardait bien toujours assez mal à l'aise.

Mike : ET puis quoi encore ! S'est toi qui en meurs d'envie humph !

Il se retirait sur le coup.

Mike : Tu ne verras rien du tout !

Il partait claquant bien les pieds à terre mécontent. Il se rendait jusqu'à la cuisine ou encore une fois il se servait dans le frigo pour manger. Je souriais, je suis sur qu'ils vont faire un couple amusant tout les deux. Akira ne va pas baisser les bras, moi je regardais Derek posant ma main sur sa cuisse et glissait mes lèvres contre sa nuque.

Gabriel : Je vais devoir te donner beaucoup d'inspiration pour que tu finisses ton livre.

Je levais les yeux pour le regarder, gardant le sourire.

Gabriel : On peut commencer tout de suite.

Il m'attrapait la main aussi tôt pour m'emmener jusqu'à sa chambre, Mike levait un sourcils assis à table nous regardant partir.

Mike : Hum, ils ne pensent qu'à ça.

Il fusillait Akira du regard vu le regard qu'il lui faisait.

Mike : Arrête de me regarder !

Il se concentrait aussi tôt sur son assiette. Mais Akira s'installait devant lui, posant son visage contre sa main, n'arrêtant pas de le regarder, Mike levait de temps à autre les yeux dans sa direction. Il tournait ensuite la tête vu qu'on toquait à la porte, il profitait de ça comme échappatoire.

Mike :Je vais ouvrir !

Il partait jusqu'à la porte, l'ouvrant.

Mike : Ren ?

Ren : Je t'ai enfin trouver. Tu es partit sans un mot, sans me prévenir.

Mike : Hum oui, j'ai eu pas mal d'occupation, j'ai du aidé ici.

Ren le regardait bien.

Ren : ET bien tu si tu as terminé tu peux rentrer à présent.

Mike : Hum oui s'est que.

Akira s'approchait aussi tôt disant qu'il allait rester ici.

Mike : Arrête de prendre des décisions à ma place !

Ren fusillait Akira du regard le reconnaissant.

Ren : Tu es celui qui a dormi dans sa hute

Ils se fusillaient tout les deux du regard pendant un moment, Mike se demandait quoi sur le coup. Il attrapait le bras de Mike ensuite pour le tirer.

Ren : Il faut qu'on discute.

Mike le suivait, et bien entendu Akira était loin d'apprécier. Ils sortaient tout les deux, Ren marchait à ses côté.

Ren : Pourquoi tu fais confiance en un hunter ? Il ne me plaît pas, je ne le sens pas.

Mike : J'étais comme toi au début, mais il est différent, et puis il n'est plus un hunter.

Ren : Ils disent tous ça, pour mieux te mettre un couteau dans le dos par la suite Mike. Tu es encore jeune, tu ne le ressens peut-être pas, mais ne lui fais pas confiance. Et puis on a besoin de toi. Zankou n'est plus là.

Mike :Je sais, je suis au courant. Mais Kerrigan est là elle. Je ne vois pas se que je change à être là ou non. Et puis, sa arrive souvent qu'un Dragon mal quitte le groupe pour être en solitaire et visiter le monde.

Ren : Tu ne m'avais pas parlé que ut désirait visiter le monde et être un dragon solitaire.

Mike : Sa m'a prit d'un seul coup, sans que j'y réfléchisse s'est tout.

Ren : Et s'en me prévenir.

Il plissait les yeux.

Ren : Alors partons tout les deux.

Mike : Tu veux vraiment être avec moi ?

Il s'approchait bien de lui, Mike était surprit sur le coup, il attrapait son visage.

Ren : Tu n'as jamais compris, je ne voulais pas te brusquer ni t'effrayer, alors s'est pour ça que j'ai pris mon temps avec moi. Mais lorsque je t'ai vu, faire entrer se type dans ta hutte, j'ai cru que j'allais perdre le contrôle. Je n'aime pas te voir avec un autre homme.

Mike : Qu'est-ce que tu essayes de me dire là ?

Il plissais les sourcils.

Ren : Tu es long à la détente.

Il attrapait fermement son visage et l'embrassait, Mike se retirait sur le coup.

Mike : Mais qu'est-ce que vous avez tous ! Merde.

Il l'attrapait à nouveau par le bras pour qu'il reste là, et l'embrassait une nouvelle fois.

Ren : Je t'aime.

Il l'embrassait à nouveau, s'est là que Akira l'attrapait, pour l'éloigner de Mike et lui donnait un coup de poing, Ren passait sa main sur sa lèvre, regardant bien dans sa direction.

Ren : Je le connais bien mieux que toi. Je l'a vu grandir, je lui appris tout de la vie, et tu crois débarquer ainsi dans sa vie et me le prendre ?

Il marchait bien dans sa direction, pour le combattre, comme ferait deux mal dragon pour convoiter une femelle.

Ren : Il est à moi.

Les yeux de Ren changeait, sa pupille également prenant la forme de son côté dragon. Akira était déjà prêt à sa battre s'il le fallait.

Mike : Nan mais vous arrêtez ! Et Ren tu vas pas te transformer ici quand même, on est en pleine ville !

Ren : Je n'ai pas besoin de me transformer pour le mettre à terre.

Il bougeait les mains créant du feu dans celle-ci.

Ren : Bien sur que j'en suis certains, je suis un vieux Dragon, j'ai connu les hunters et j'en ais déjà combattu.

Il avait d'ailleurs une cicatrise sur son torse, où un hunter avait réussis à lui briser une écaille, pour tenter de le tuer. Mais il est mort avant qu'il n'y parvienne. Mike attrapait le poigner de Ren pour qu'il ne tente rien, il faisait aussi tôt disparaître le feu dans sa main, et tournait le regard vers lui.

Mike : J'ai dit non.

Ren : Alors part avec moi.

Mike : J'aime bien cette endroit.

Ren : Bien alors je reste.

Mike : Fait se que tu veux.

Il partait rentrant à l'appartement, Ren souriait à Akira sur le coup et me suivait. Il se moquait des paroles que pouvait dire Akira, il regardait l'appartement, et levait les yeux m'entendant gémir dans la chambre.

Mike : Je vais prendre ma douche ! Que personne ne me dérange.

Ren : Pourtant sa ne te gênant pas qu'on se lave ensemble.

Mike : Oué, s'était avant que je sache ton attirance !

Il claquait la porte, Ren tournait le regard vers Akira qui ne semblait pas l'apprécier, mais s'était pareil de son côté. Il s'installait sur le divan, regardant Derek sortir torse nu, pour se prendre un café, ils se regardaient tout les deux.

Ren : Je m'appelle Ren, je suis un dragon, je suis là pour Mike.

Akira expliquait brièvement la situation, il commençait a avoir un peu trop de monde pour Derek.

Ren : Je compte bien rester ici jusqu'à se que Mike décide de me suivre.

Donc en gros, il s'en fichait d'avoir l'accord de Derek ou non. Et la nuit commençait à tomber. Mike était sortit de la salle de bain, et avait profiter pour prendre le lit. Ren tournait l'oeil voyant Akira partir jusqu'à la chambre pour aller dormir, Ren se levait, posant la main sur la porte.

Ren : Tu ne crois pas que je vais te laisser dormir avec lui.

Se qui agaçait de plus en plus Akira.

Ren : Il ne t'a pas dit clairement qu'il t'aimait à se que je sache, il ta repoussé, donc j'en conclus qu'il ne ressens rien pour toi. Et tu es loin d'être de la même espèce que lui, un dragon reste avec un dragon.

Il fronçait les sourcils alors que Akira tentait d'ouvrir à nouveau la porte l'ignorant, Ren l'attrapait par le bras fermement et l'éjectait contre le mur. Il entrait lui dans la chambre, fermant la porte à clé, Mike se redressait pour le regarder.

Mike : Ren ?

Ren : On va devoir se partager le lit.

Mike : Et Akira ?

Ren : Il a dit qu'il dormirait dans le divan.

Mike : Sa m'étonne de lui tient.

Il retirait son t-shirt ainsi que son pantalon, Mike détournait le regard et se mettait dos à lui. Ren s'allongeait dans le lit, tournant le regard dans sa direction.

Ren : Je t'ai tout apprit depuis ton enfance.

Mike : Oué je sais.

Ren : Mais il y a encore quelque chose dont je ne t'ai rien apprit.

Mike : Et quoi ?

Il se collait contre son dos, et le forçait à se mettre sur le dos, où il se mettait au dessus de lui ensuite, Mike le regardait bien surprit.

Mike : Qu'est-ce que tu fais ?

Il penchait son visage vers le sien pour l'embrasser de force et glissait directement sa main dans son caleçon. Mike détournait la tête reprenant son souffle, et le poussait.

Mike : Arrête !

REn lui attrapait les mains fermement les mettant au dessus de la tête d'une maine, et l'embrassait à nouveau, retouchant son membre qui commençait à être en érection.

Ren : Sa fait longtemps que j'ai attendu cette instant.

Il tournait le regard vu que Akira était rentré par la fenêtre, Ren se redressait sur le coup et Mike clignait des yeux gêné de cette position.

Ren : Tu es toujours là pour me gêner on dirait.

Mike : Lache moi Ren maintenant !

Ren le lâchait sur le coup, Mike se levait se retirant de lui. Akira fonçait dessus, il se battait tout les deux sur le coup. Mike les regardait tout les deux n'en revenant pas. Il finissait par s'interposer pour les arrêter.

Mike : Sa suffit !

Ren se retirait ne voulant pas blesser Mike.

Mike : Ren sort de la chambre !

Ren : Pourquoi ?

Mike : Parce que je te le dit ! Sort ! S'est Akira que j'aime !

Il se rendait seulement compte de se qu'il venait de dire, sous la colère.

Mike : Enfin je veux dire, hum.. je l'apprécie ! Mais pas de là à l'aimer, et puis je n'aime pas les hommes ! J'aime les dragonne !

Ren restait figé.

Mike ouvrait la porte pour l'y forcer sans dire un mot de plus, Ren finissait par sortir malgré lui. Mike fermait la porte aussi tôt, restait dos à Akira.

Mike : S'est pas possible ça ! Vous êtes insupportable !

Akira gardait le sourire malgré tout, Mike se retournait pour le regarder.

Mike : Quoi ?! Ne va pas t'imaginer quoi que se soit, j'ai dis ça pour qu'il sorte et qu'il arrête son cinéma s'est tout !

Akira ne voyait pas les choses de cette manière et l'embrassait. Mike rougissait à nouveau sur le coup, il détournait le regard.

Mike : Arrête de faire ça avec ta langue.

Il le regardait du coin de l'oeil vu que Akira lui reprenait la visage pour l'embrasser à nouveau.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Mer 11 Oct - 22:28

Akira continuait de jouer son petit jeu avec Mike, il se suivait jusqu'à la cuisine s'asseyant devant lui. Je les regardait tout les deux avant que Gabriel pose sa main sur ma cuisse me proposant de m'inspirer, j'allais pas refuser une tel offre! il me prenait la main m'emmenant de lui même jusqu'à notre chambre. 

Akira: c'est parce que tu n'as encore essayer, mais une fois initié tu ne pensera qu'à ça également.

Il en faisais un sourire en coin continuant de le fixer afin de le déstabilisé. Akira retirai son sourire quand on sonnait à la porte, il attendait un peu puisque Mike se proposait pour ouvrir. Le voyant pas revenir il se décida de s'y rendre également.

Akira: qui est ce?

il croisait les bras le regardant fronçant quelque peu les sourcils.

Akira: oui en effet c'est moi et alors?

ils s'affrontent déjà tout deux du regard, Akira retroussait un peu le nez voyant Ren emmener Mike dehors. Il pouvait pas s'empêcher de sortir à son tour, c'est la qui voyait Ren embrassait Mike, sa le mettait hors de lui. Il fonçait rapidement dans leurs direction, il attrapait Ren pour le frapper au visage.

Akira: ne t'avise plus jamais de le toucher!

il faisait un petit sourire le regardant.

Akira: c'est pourtant se que j'ai fais, je suis arrivé et je l'ai pris..passe ton chemin maintenant.

Akira se mettait bien en fasse montrant ses yeux de lycan, au fond dragon ou lycan tout deux se battent pour le même chose.

Akira: parce que tu crois vraiment pouvoir me vaincre comme ça?

il ricanait le regardant de la tête au pied.

Akira: alors tu es tombé que sur des amateurs mon pauvre.

Mike stoppait Ren pour l'empêcher de faire des bêtises.

Akira: quoi? il est hors de question qu'il reste ici! qu'il retourne dans sa montagne!

il retroussait le nez vraiment pas content sur le coup, il retournait à l'appartement restant debout à fusiller Ren du regard. Mike partait prendre une douche et faisait bien comprendre qu'il désirait être seul.

Akira: il veux pas de toi à ses côtés, tu as entendu? 

Moi je sortais marchant vers la cafetière mais me rendait compte vite qu'on avait un visiteur.

Derek: c'est qui lui?

Akira: un rat squatteur, il pense pouvoir s'approprier Mike comme il l'entend. Mais il a pas compris qu'il perdais son temps, Mike veux pas de lui.

bon je vois, on dirait que Akira à de la concurrence.

Derek: il commence a avoir beaucoup de monde dans cette appartement.

Je prenais mon café vite fais.

Derek: je préviens,je veux pas de casse ici! ou c'est dehors compris?

Je retournais à la chambre expliquant à Gabriel se qui se passait, Akira avait entendu Mike sortir de la salle de bain et surement s'approprier la chambre. Il disait rien et se mettait à se rendre jusqu'à la chambre, Ren n'était pas dupe et a très bien compris se qu'il avait en tête. Il appuyait contre la porte empêchant Akira d'entrer.

Akira: oh oui c'est exactement se que tu va faire, après tout se sera pas notre première fois qu'on dort ensemble tout les deux. serré l'un contre l'autre.

Akira avait presque envie de grogner, mais il tentait de l'ignorer voulant malgré tout entrer dans la chambre. C'est à ce moment que Ren attrapait le bras de AKira pour l'éjecté contre le mur, Akira entendu la porte de la chambre se refermer et surtout le verroux.

Akira: espèce d'enfoiré!

il se dépêchait de passer par une fenêtre et se dirigeant vers celle de l'autre chambre, même moi je relevais la tête le voyant passer devant la notre. J'en haussait les sourcils avant de regarder Gabriel.

Derek: j'espère ne jamais avoir à me battre pour t'avoir! toi tu es déjà tout à moi.

Je me penchais sur lui pour l'embrasser remettant ça par la même occasion. Akira entrait dans la chambre voyant rouge de la scène.

Akira: le touche pas!

Akira fonçait dessus prêt à se battre sérieusement cette fois, sa allait sans doute mal tourner montrant à nouveau ses yeux de loup et même de longue canine. Mike intervenait pour les séparé tout deux, Akira reprenait son calme devant ses paroles qui l'étonnait au début avant de le faire sourire. Ren n'avait plus d'autre choix que de sortir de la pièce désormais, Akira s'approchait lentement de Mike.

Akira: Alors comme ça c'est moi que tu aime?

Mike tentait de trouver des excuses mais sa fonctionnera pas avec Akira, il attrapait une première fois son visage pour l'embrasser. Quand il se décallait pour voir sa réaction il faisait un petit sourire séduction.

Akira: qu'est ce que je fais avec ma langue?

Il prenait son visage à nouveau pour l'embrasser tout en le faisant reculer jusqu'au mur derrière lui. 

Akira: tu pourra plus te défiler désormais.

il entrai deux doigts son caleçon afin d'agripper l'élastique en premier lieux.

Akira: j'ai adoré que tu me dise que tu t'aime, dit le moi encore Mike.

Evidemment il refusait.

Akira: aller dit le moi.

il baissait doucement son caleçon.

Akira: très bien alors si je peux pas entendre ses doux petit mot, alors j'entendrai autre chose.

Il se mettait à genoux face à lui avant de frotter ses lèvres contre sa verge puis sa langue.

Akira: j'en étais sûr, sa un goût de petit puceau.

il mettait le tout en bouche avant que Mike ne puisse trop raler, Akira faisait plusieurs va et viens avec sa bouche avant d'être un peu obliger de se retirer de lui. Il passait ses doigts contre le coin de ses lèvres.

Akira: tu devrais apprendre un peu à te contrôlé Mike, regarde moi j'ai l'air d'un mec sortit tout droit d'un porno gay.

Il se redressait attrapant Mike sur son épaule avant le poser sur le lit.

Akira: bien, on passe à la suite?

il retirait ses vêtements un par un devant lui.

Akira: tu semble pas à l'aise Mike, pourtant sa devrai plus ou moins avoir l'habitude avec toute ses femmes qui tu prétendais avoir dans ton lit.

il faisait un sourire en coin avant de chercher dans le tiroir de la table de nuit, sortant un tube.

Akira: j'ai trouvé ça dans les affaire de Derek, je l'ai mis de côté sachant que j'en aurai sans doute besoin.

Il en faisait déjà couler sur ses doigts.

Akira: c'est du lubrifiant, sa glissera tout seul comme ça.

il levait les yeux étant agresser par un oreiller.

Akira: quoi? arrête un peu de raler, on changera de temps en temps mais pour l'instant c'est toi le petit puceau, faut bien que tu passe par tout.

il faisait aller ses doigts devant lui.

Akira: et avec ça, sa sera plus facile. Tu préfère à sec peut être? de toute façon tu passera quoi qu'il arrive, arrête de faire ton gêner.

Akira voulait s'avancer mais Mike posait son pied contre sa joue n'étant pas très coopératif.

Akira: donc tu veux qu'on joue à ça?

la seconde d'après Mike se retrouvait djéà les main attacher dans le dos et retourner presque le cul en l'air.

Akira: oui j'ai peut être appris quelque noeud bandage, mais tu l'a chercher aussi! 

il pouvait pénétré ses doigts en lui facilement afin de bien étaler le lubrifiant en lui.

Akira: tu vois, tu stressais pour pas grand chose.

il ricanait retirant vite ses doigts et se reculait un peu pour le regarder.

Akira: si tu te verrai.

Il penchait prenant sont téléphone dans la poche de sa veste et prenait une photo de Mike dans cette position.

Akira: je me fais des souvenirs, t'inquiète il a un code pin pour entrer dans mes photo privé.

il le retournait pour le mettre sur le dos, il prenait juste l'une de ses jambes la passant par dessus son épaule afin que son bassin soit plus facilement relever jusqu'à lui. 

Akira: détend toi, tu es déjà tout crispé.

il positionnait son engin jusqu'à à l'entrer.

Akira: bon je préviens juste que je suis pas réputé pour être un tendre.

il souriait vu la tête de Mike et le pénétrait aussi vite et il avait pas tord, il bougeait déjà ses hanches avec générosité. Après plusieurs minute où il voyait que Mike allait se lâcher et sortait à nouveau vite son téléphone poru le filmer cette instant

Akira: regarde bon taming! on vois même un peu de sperme j'éjecté sur ton torse!

il remettait à plusieurs reprise la scène en boucle pour le taquiner. Mike faisait sa petite crise de colère et arrivait même à se détacher, Akira se retrouvait sur le dos levant malgré tout le bras pour l'empêcher de prendre son téléphone.

Akira: bah va si venge toi si tu le peux, j'aime bien se genre de petit jeu Mike. Savoir qui est le patron pour l'instant tu es toujours un gamin. 

il r'appuyai sur play pour le faire à nouveau écouter la scène.


Moi t'étais presque l'oreille coller au mur tentant d'écouter se qu'il se passe, bien que j'ai pas vraiment diffcile pour ça.

Derek: si tu savais se que j'entend Gabriel! je découvre de nouvelle facette de Akira! franchement je l'imaginai pas comme ça, il a un léger côté sado maso enfaite..enfin d'une certaine manière.

Il regardais Gabriel.

Derek: je joue pas les espions, j'ai un ouie développé c'est pas ma faute.

Je me recouchais.

Derek: heureusement que tu n'es pas comme lui, car prendre le dessus sur moi c'est...

je grimaçais, bah sa met jamais arriver enfaite.

Derek: oublie ça! même si tu es plus costaud que moi aujourd'hui! tu restera mon soumis! 

je l'attrapais contre moi l'embrassant le coin de la lèvre.

Derek: après tout c'est très bien comme ça.


***

dans les décombres du chateau de Raynor, quelqu'un arrivait regardant les lieux.

Kurama: je t'avais prévenu Raynor, tu voulais tout et trop vite. Tout sa pour rien au finial, quel déception.

il se retournait entendant des bruits de pat derrière lui.

Kurama: vous...comment vous avez réussit à sortir des enfers?

Satan: j'ai profité d'une petite ouverture, l'echec de Raynor m'aura servis tout compte fait.

il s'avançait vers Kurama le regardant bien.

Satan: sa fait longtemps Kurama, la dernière fois qu'on sais vu je prenais beaucoup de plaisir à te corrompre. 

Kurama: tu admire ton chef-d'oeuvre? et lucifer ne t'a pas suivis?

Satan: j'espère que tu plaisante? pourquoi j'aurai laisser mon stupide frère profité de se retour sur terre? parlons pas de lui, tu pourrai me frustrer Kurama. tu n'aimerai pas me frustrer n'est ce pas?

Kurama se retournai prêt à partir mais Satan faisais un geste de la main l'en empêchant.

Satan: pas si vite, on va pas déjà se quitter.

Kurama: qu'est ce que tu attend de moi? que je te lustre les sabots?

kurama se métais à gemir de douleur et tombait à genoux.

Satan: ne sois pas arrogant avec moi.

il posait son sabot sur son visage l'obligeant à se mettait à plat ventre au sol.

Satan: tu va plutôt m'aider à ouvrir un grande porte menant au enfer, je compte bien faire sortir ma petite horde démon sur se monde.

Kurama: tu avais pas assez avec les sabot? tu veux aussi brouter l'herbe comme les bouc? les dieux de punirons encore si tu fais des tiennes.

Satan: qu'ils viennent les dieux! ils se rendront compte de ma présence quand sa sera déjà trop tard, ils n'ont déjà rien vu pour leurs animaux de compagnie.

il retirait son sabot de son visage.

Satan: sa fait quoi Kurama? de trahir son espèce? 

Il répondait pas.

Satan: tu n'est pas bavare se n'est rien, trouve moi un change peau, j'ai besoin de son pouvoir poru prendre une apparance un peu plus discrète. Tu es pas encore parti Kurama?

Il se téléportait vite, satan souriait s'asseyant sur une chaise qui avait résister au choc.

Satan: sa pue le dieu et l'archange à plein nez ici.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Jeu 12 Oct - 22:51

Des semaines plus tard, beaucoup de choses s'était produite. Derek avait bossé durement pour finir son livre, et ainsi faire plaisir à Mélodie et elle ne semblait pas contre qu'il prenne un peu de congé, mais elle a bien dit pas plus d'un mois de congé. Notre relation était toujours aussi belle, je suis vraiment très heureux avec lui, et comme promis, il avait accepté qu'on tente cette enfant tout les deux maintenant qu'il avait terminé son livre.

Je n'avais jamais fait ça au par avant, j'ignorais donc vraiment comment je devais m'y prendre, mais instinctivement, nous avons réussis, après plusieurs essai bien sûr. On était tout les deux couché dans le lit, tout les deux torse nu,je plein Akira et Mike qui ont du croire qu'on était des chaud lapin, à le faire aussi souvent. Oui, ils habitent toujours avec nous, et leur relation à un peu amélioré. Mike fait toujours son gros caractère de cochon, mais il semble de moins en moins râlé quand Akira le touche ou l'embrasse, même devant nous. Je les trouve assez marrant tout les deux.

Je regardais mon ventre, il y avait cette petite marque au dessus de mon nombril, sa pouvait sembler bizarre de se dire que s'était l'enfant, Derek lui aussi avait dure à s'imaginer. Il posait ses doigt touchant la marque.

Gabriel : Si, je sens qu'on a réussit Derek, après une semaine d'essai, il était temps pas vrai ?

Je souriais.

Gabriel : Désolé, je ne savais pas comment sa fonctionnait, mais j'ai compris à présent.

Je posais ma main contre la sienne qui touchait mon ventre.

Gabriel : Je le sens à l'intérieur de moi, notre enfant est bien présent, encore minuscule pour l'instant, mais il grandira vite. Il se nourrit de mon aura.

Je me redressais pour bien le regarder.

Gabriel : Tout est nouveau pour moi, j'ignore comment sa va se passer, comme je te l'ai dit, il est rare qu'un kitsune s'imprègne d'un homme. Je dois connaître que deux seul couple à ma connaissance, mais ils sont mort. S'est dommage, ils auraient pu m'aider à me préparer à se qu'il va arriver par la suite.

Je soupirais, voilà qu'il s'inquiète.

Gabriel : Je serais quoi faire, instinctivement, comme une mère sait se qu'elle doit faire lors de l'accouchement. J'en suis sur, tout se passera bien Derek.

Je posais ma main sur son visage, et me penchait pour l'embrasser.

Gabriel : Mais si tu veux être rassuré, on peut en parler à Komura, lui doit en savoir plus que moi, il est très vieux et a du voir beaucoup de chose.

Il semblait pas contre.

Gabreil : Bien, au moins je pourrais voir Castiel, et lui annoncer cette bonne nouvelle. Allez, habillez nous et prenons le déjeuné avant tout, je suis affamé.

On,s'habillaient tout les deux, et on partait au salon, Mike et Akira était déjà levé, Mike nous fusillait du regard, avec un peu de cerne sous les yeux.

Gabriel : Tu sembles fatigué Mike.

Mike : A qui la faute, entendre des hurlement tout la nuit, et je ne parle pas de Akira qui hurle sous la pleine lune.

Gabriel : Hum oui effectivement, nous étions entrain de..

Mike : Je ne veux aucun détail merci !

Je m'installais devant eux.

Gabriel : nous essayons de faire un bébé.

Il clignait des yeux surprit.

Mike : Sérieux ?

Gabriel : Sérieusement oui.

Je souriais.

Mike : Et ? Vous avez trouvez le "mécanisme".

Il chuchotait à Akira.

Mike : JE comprend mieux maintenant.

Je penchais la tête, vraiment heureux.

Gabreil : Oui, il est là.

Akira nous félicitait tout les deux.

Gabriel : Merci Akira, nous allosn rendre visite à Komura et mon frère, pour se renseigner sur l'enfant. Vous allez être seul, mais on ne restera pas trop longtemps.

Mike : Pas de soucis, on prendra soin de l'appart. Et sa ressemble à quoi, tu vas grossir comme une femme enceinte ?

Je me levais, soulevant mon t-shirt, il approchait le visage, regarde cette marque, on dirait une petite vergule pour l'instant.

Mike : S'est cette petite crotte là ?

Gabriel : Il grandira au fil du temps.

Je me réinstallais.

Mike : Je vois.. Les dragons ne sont pas capable de faire ça.

Gabriel : Seul les Kitsune et peut-être les archanges peuvent avoir des enfants de cette manière.

Akira semblait déçut à cette idée, je pense qu'il a vraiment envie d'avoir des enfants.

Gabriel : Mais je ne dis pas que s'est impossible, il y a surement des possibilité.. JE me renseignerais pour vous deux.

Mike : Hein ?! Mais on a AUCUNE envie d'avoir des enfants !

Je levais un sourcils vu qu'il faisait encore son genre, mais en tout cas Akira lui semblait ne pas voir les choses de la même manière.

Mike : Quoi tu veux des enfants ?!

Il regardait Akira à cette instant.

Mike : J'en reviens pas, tu m'en as jamais parlé.. Et puis s'est impossible, peu importe on change de sujet !

Il préférait éviter cette conversation et se concentrait sur les pancakes. Une fois le déjeuné terminé, je prenais la main de Derek prêt à partir.

Gabriel : On y va, amusez vous bien tout les deux.

Je me téléportais avec Derek, on se retrouvait dans la forêt des elfes. Je marchais, trouvant en premier mon frère, je m'approchais de lui pour le serrer contre moi, content de le retrouver, je me décalais ensuite pour le regarder.

Gabriel : Je suis content de te voir.

Lui sentait directement quelque chose de changé en moi, comme ci j'étais deux, il regardait mon ventre.

Gabriel : Oui, tu as bien senti, je porte un enfant.

Je lui montrais la marque. Il semblait ne pas savoir si il devait être content ou non, sachant que l'enfant venait de Derek. Et Derek l'avait bien remarqué.

Gabriel : Derek, je suis sur que Castiel est content pour moi.

Je le regardais, il disait que oui malgré tout. il a sans doute peur de savoir se que donnera l'enfant, mi kitsune et mi Vampire, on avait encore jamais vu ça.

Gabriel : Je suis venu pour parler à Komura, savoir comment ça fonctionne.

Komura : Ravis de te voir Gabriel, et Derek.

Gabreil :Content de te voir également Komura.

Komura : Alors tu portes la marque.

Gabriel : Oui, j'aimerais que tu nous renseignes un peu plus.

Komura : Avec plaisir, venez, ne restons pas ici.

On le suivaient, jusqu'à chez lui, les maisons des elfes sont magnifique et bien différentes de la ville. On pouvait voir sa femme, très belle qui s'occupait d'un bébé, il vient d'avoir un nouveau né, et o-chan était toujours là, entrain de jouer, il semblait content de voir Derek.

On s'installait tout les deux, la femme de Komura nous servait à boire et de quoi manger, de la nourriture elfique bien sur, donc aucune viande.

Komura : Tout d'abord, il faut savoir que les bébés kitsune grandissent bien plus rapidement qu'un bébé normal "humain". Car, il se nourrit principalement de l'aura, l'énergie du parent. Plus tu auras d'aura et puissance, plus il grandira vite.

Prudence : Moi sa a duré trois mois pour mes enfants.

Elle s'installait à côté de Komura, tenant son bébé dans ses bras.

Komura : Mais au bout des deux mois et vers la fin de la grossesse, Prudence commence à être de plus en plus affaiblie, se trouvant presque sans plus aucune énergie. Je dois donc l'aider à nourrir l'enfant pour qu'elle garde ses forces. Tu seras très vulnérable dans cet état Gabriel. Et comme Derek n'est pas un Kitsune il ne pourra pas t'aider à nourrir l'enfant.

Gabriel : Ah.. Il n'y a pas une autre solution ?

Komura : Castiel devrait peut-être rester auprès de toi pour t'aider.

Je regardais vers Castiel, l'idée de vivre en ville ne lui plaisait déjà pas.

Gabriel : je peux peut-être me débrouiller et lorsque je sentiras que sa ne va pas, je t'appellerais.

Komura : lorsque l'enfant sera prêt à sortir, tu le seras rapidement, le marque se mettra à briller, et tu sentiras de forte douleur. S'est à se moment là, que tu devras ouvrir le sceau.

Gabriel : Comment l'ouvrir ?

Komura : S'est une clé, que toi seul est capable de l'ouvrir, tu dois le sentir au fond de toi, avec le reste de ta magie, s'est pour ça que tu dois avoir quelqu'un pour t'aider à nourrir l'enfant, car s'il ne te reste rien, tu ne pourras pas ouvrir le sceau, l'enfant mourra.

La tête de Derek semble devenir de plus en plus blanche, il semble trouver cela très compliqué. Je posais ma main sur la sienne pour le rassurer.

Gabriel : Tout va bien se passer.

Je regardais à nouveau vers Komura.

Gabriel : Merci beaucoup pour tes réponses.

Komura : S'est normal.

Gabriel : Je me demandais.. Est-ce qu'il est possible d'aider à faire en sorte de donner la même solution de naissance pour deux hommes qui ne sont ni Kitsune ni Archange ?

Il penchait la tête pour réfléchir.

Komura : Je l'ignore, nous avons jamais tenté se genre.. d'expérience.

Castiel se demandait pourquoi.

Gabriel : Pour deux amis, Akira et Mike, ils sont ensemble et désire des enfants, mais.. Ils n'ont pas le même dons que moi. Alors, peut-être que si avec ma magie, je leur offrait cette opportunité, avec un sort ou je ne sais quoi..

Prudence : Je vais me renseigner pour vous, Komura a garder des tonnes de vieux livre, peut-être qu'il y a quelque chose marqué la dessus.

Gabriel : Merci, s'est gentil de votre part.

On passait le reste de l'après midi là-bas, moi je m'isolais un peu avec mon frère pour qu'on discute tout les deux. Il me confiait qu'il avait peur pour moi, la relation entre Derek et moi, et cette enfant à présent.

Gabriel : Derek me rend heureux Castiel, il ne me fera jamais de mal au contraire, et cette enfant sera merveilleux.

Je posais ma mains sur mon ventre à cette instant.

Gabriel : Il est de notre sang, il ne reste plus que nous deux, mais maintenant il y a lui.. Dit moi que cela te fait plaisir Castiel.

Je le regardais bien sur le coup.

Gabriel : Il aura besoin de toi, d'un oncle qui veillera sur lui.

Castiel finissait par me rassurer, je lui souriais.

Gabriel : Et toi, tu n'as pas trouvé.. ton imprégné ici ?

Il détournait le regard, disant que non.

Gabriel : Peut-être que s'est pas une Kitsune que tu dois chercher.

Sa semblait le surprendre.

Gabriel : Regarde moi, j'ai rencontré Derek, et s'est lui dont je suis imprégné, je ne vois pas se que sa change d'un Kitsune. Le temps change Castiel, nous ne vivons plus sur l'Olympe où ne nous voyons que des Kitsune, le monde est bien plus vaste à présent. Peut-être que tu dois étendre ton regard autre que les Kitsune.

Je prenais sa main.

Gabriel : Moi aussi un jour, j'aimerais rencontrer tes enfants, et te soutenir dans cette épreuve,  tu le mérites amplement d'avoir ta famille.

Prudence : Gabriel ?

On se tournait tout les deux vers elle.

Prudence : Je pense avoir trouvé quelque chose pour tes amis.

Elle me tendait le livre avec la page ouverte.

Gabriel : Merci Prudence, je vais étudier se qu'il est marqué.

Elle s'inclinait et partait ensuite, je lisais la page. Derek arrivait, se demandant si on pouvait rentrer à présent.

Gabriel: Oui on va rentrer.

Je me levais, et regardait Castiel.

Gabriel : Je t'appelle lorsque je sens que sa ne va pas.

Je nous téléportais aussi tôt jusque chez Derek. Akira et Mike semblait avoir regardé un film, le film n'était pas encore finis que Mike semblait s'être endormi sur son épaule, s'est presque mignon à regarder. Akira nous chuchotait pour pas le réveiller.

Gabriel : Oui, Derek semble être rassuré et moi aussi.

Je m'installais sur le bord du fauteuil pour le regarder.

Gabriel : On a peut-être trouvé une solution pour Mike et toi, si tu veux toujours cette enfant, on peut essayer se qu'il est marqué sur se livre.

Ses yeux semblait être ravis à cette idée.

Gabriel : Mais il faut que Mike en ait envie, si il ne le désire pas, sa ne fonctionnera pas. Alors, tu devrais lui parler avant qu'on ne commence. Sa serait sympa, nos enfants auraient tout les deux le même âge.

Je lui souriais, et le laissait seul avec Mike, Derek et moi on sortait faire quelques courses et se promener. Akira réveillait Mike sur le coup, il clignait des yeux, lâchant un grand baillement.

Mike : Hum qu'est-ce qui il y a ? Se film était nul, et tu dis que s'est un film d'horreur ?

Il le regardait avec des petits yeux.

Mike : Me parler de quoi ?

Il soupirait.

Mike : Tu veux encore parler de cette enfant, Akira sa sert à rien de tout façon, on ne peut pas.

Il le regardait bien surprit vu qu'il disait que j'avais sans doute la solution.

Mike : S'est vrai ? il y a des chances qu'on puissent en avoir ? J'en reviens pas sa semble impossible.

Il se grattait l'arrière de la tête.

Mike : J'en sais rien Akira.. J'étais loin de m'imaginer de finir avec un homme, alors avoir un enfant avec..

Il semblait mal le prendre, Mike se levait à son tour lui attrapant le poignet.

Mike : Attend, désolé, je parle sans réfléchir. S'est pas que je ne veux pas cette enfant avec toi parce que tes un homme. Je..

Il soupirait.

Mike : Ok, je veux bien essayer.

Sur le coup Akira l'attrapait pour l'embrasser.

Mike : Mais si sa marche pas, alors faudra accepter le fait qu'on aura pas d'enfant. Et peut-être que.. Tu devras réfléchir sur le fait que te place n'est peut-être pas avec moi.

Il semblait surprit.

Mike : S'est vrai, tu sembles vraiment vouloir avoir des enfants, et si je peux pas te donner se que tu veux..





[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Dim 15 Oct - 22:27

J'étais allongé à ses côtés touchant cette marque sur son vendre suivant la virgule du bout des doigts, j'ai du mal à imaginé que cette simple marque pourrai vraiment être un futur enfant.

Derek: tu es bien sûr que sa a fonctionné?

je levais les yeux pour le regarder, il est certain que c'est le cas. Je ne peux que le croire c'est un peu comme une femme sachant que la ville grandie en elle. Je me redressais moi aussi fronçant les sourcils ne pouvant m'empêcher d'être inquiet pour lui.

Derek: peut être que ton frère pourrai t'y aidé ou bien Komura.

il pense qu'il va s'en sortir seul mais je ne veux prendre aucun risque.

Derek: peut être que tu sera quoi faire instinctivement Gabriel mais même une femme à besoin de médecin pour l'épaulé. Je préfère que tu te renseigne un maximum la dessus, pour ta sécurité et celle de l'enfant.

je souriais posant mon front contre le sien.

derek: oui je serai rassuré.

je l'embrassais avant de me lever aussi et m'habiller, les deux autres étaient déjà à la cuisine. La tête de Mike, quelque chose me dit qu'il nous en veux. 

Akira: qu'est ce que sa veux dire? j'ai jamais hurler à la pleine lune.

Derek: moi j'aime bien  entendre gémir Gabriel, sa m'exite.

J'en faisais un sourire en coin, Akira levait les yeux vers Gabriel qui annonçait la nouvelle.

Akira: félicitation à vous deux.

Akira prenait sa tasse de café le portant à ses lèvres tout en regardant Mike du coin de l'oeil.

Akira: il veux dire que JE prendrais soin de l'appart, si on laissera Mike seul dans cette appart sa sera comme laisser un gosse livré à lui même. 

Il faisais un petit sourire buvant une première gorgée, ils regardaient tout les deux cette marque ou plutôt cette petite virgule qui grandira avec le temps. Écoutant qu'il n'y avait que les kitsune et archange capable d'un tel prodige, Akira posait sa tasse tout en gardant les yeux baisser.

Akira: dommage, sa aurai été utile à beaucoup de couple.

Il regardait Mike qui était totalement contre.

Akira: tu dis ça parce que tu es encore jeune Mike, mais tu aimerai pas un jour pouvoir apprendre tout se que tu sais à tes enfants?

Je m'imaginais pas Akira désirer être père, je le pensais plus solitaire enfin comme beaucoup d'hunter le sont.

Akira: bien sûr que j'aimerai avoir des enfants, mon savoir se perdrai aussi non.

difficile de pas voir que Akira était déçu des paroles de Mike, il mangeait à peine à table. Nous en tout cas on était prêt à partir.

Derek: empêche Mike de retourner tout mon appart et vidé le frigo.

Akira: je regarde un oeil sur lui.

On partait, j'avais presque oublié comme la ville des elfes et si...spectaculaire. 

Castiel: Gabriel?

il souriait s'approchant vite de lui le prenant dans ses bras.

Castiel: je suis content de te voir petit frère, tu ...as quelque chose de different.

il baissait ses yeux vers sa marque, ne sachant pas vraiment quoi dire sur le coup.

Derek: il n'a pas l'air heureux, on se demande bien pourquoi.

Castiel: bien sûr que je suis content pour toi Gabriel, je suis juste surpris c'est tout.

Il souriait bien que inquiet, moi je croisais les bras retroussant un peu le nez.

Castiel: qu'est ce qui t'amène Gabriel?

Komura avait lui aussi sentit notre présence, il venait à notre rencontre ou plutôt à celle de Gabriel. On me supporte uniquement parce que je suis l’imprégné de Gabriel, je suis pas dupe. Je les suivais jusqu'à cette maison, c'est la première fois qu'on vois la compagne de Komura et on dirait qu'il a un nouveau rejeton.

O-chan: Derek! 

il s'approchait de moi pour me regarder avec un grand sourire, c'est bien le seul qui est content de me voir. je lui caressais les cheveux pour la peine, sa le faisais rougir. Il s'asseyait à côté de moi sur le coup, mais regardait vite Gabriel d'un mauvais oeil puisqu'il s'asseyait lui aussi à côté de moi mais aussi apprendre qu'il attendait notre enfant.

Castiel: en ville? Gabriel, je serai ravis de t'aider mais...la ville n'est pas fais pour moi, je m'y sent pas à ma place.

il faisait un petit sourire serrant ses mains l'une contre l'autre.

Castiel: oui bien sûr, je viendrai au moment venu.

je suis de plus en plus inquiet avec cette histoire de nourrissage d'aura, il pourrai se retrouver à court et même perdre l'enfant? je suis même pas capable de l'aider en plus! oui je suis paniqué! et si Gabriel ne trouvait plus assez de force pour vivre également? je sortais un peu de ma panique sentant sa main serré la mienne.

Derek: oui...tout va bien se passer.

on aurai du poser les questions avant que je pose ma petite graine, que je puisse me préparer mentalement à ça...

Castiel: pourquoi pose tu tel questions Gabriel?

Il détournait un peu le regard serrant encore ses mains.

Castiel: encore des croisements de race...

il m’énerve lui! je sais que sa le fait chier qu'il se soit imprégné de moi, il m'a jamais fais confiance et cela depuis le début. Après tout il a déjà essayé de me refroidir alors qu'il était encore dans le coma.

C'est pas la suite que Gabriel m'abandonnait pour aller discuté avec son frère, super...je vous dit pas comme l'ambiance est magnifique ici. 

Castiel: Gabriel, je m'excuse d'être un peu froid mais...je m'inquiète juste pour toi et se que pourrai donner cette enfant à sa naissance.

Il s'arrêter de marcher pour lui faire face.

Castiel: on ne sais pas se qu'un tel croisement pourrait donner.

il baissait les yeux vers ton ventre.

Castiel: bien sûr que sa me fait plaisir, mais tu me connais...je m'inquiète facilement comme mère, j'ai plus que toi et si il venait à t'arriver quelque chose.

il faisait un petit sourire voulant faire des efforts.

Castiel: je le protégerai au périple de ma vie Gabriel, mais fait tout de même attention. 

Gabriel changeait un peu de conversation parlant d'un imprégné pour Castiel.

Castiel: non, j'ai peur que ne sois plus pour moi.

il faisait une tête surpris ne sachant pas quoi penser de cette idée.

Castiel: je ne sais pas gabriel, on peut dire que je suis de la vielle école..je peux pas oublié tout se que nos parents nous à enseigné. tu avais tout oublié quand l’imprégnation avec Derek sais faite, moi j'ai rien oublié...c'est compliqué.

Purdence arrivait avec un livre ayant fait des recherche comme promis et moi j'en avais assez de rester seul! j'arrivais les bras croiser regardant gabriel.

Derek: bien on pourrait rentrer désormais?

je me penchais pour lui chuchotté.

Derek: ne me laisse plus jamais seul ici!

Castiel souriait faisant un signe de la tête avant de rejoindre Komura.

Castiel: suis je le seul à être inquiet pour cet enfant? Komura et si il prenait tout le mauvais côté de Derek, un kistune vampire c'est...pas naturel.

il passait sa main dans ses cheveux.

Castiel: un kistune avec une génération vampirique, pouvant de créer de puissant hypnose, leur rapidité et...leur soif de sang. Je ne peux pas m'empêcher d'être inquiet, si quelqu'un de malveillant venant à apprendre son existence. 

O-chan: j'en suis sûr qu'il sera gentil, Derek est quelqu'un de bien! il m'a sauvé la vie.

Castiel: je sais O-chan, c'est pas se que je veux dire. Tu es trop jeune pour comprendre.

o-chan: je suis pas trop jeune et je vais protéger l'enfant de Derek! 

il regardait son père qui voulait pas qu'il se mêle de cette conversation;

o-chan: je suis pas trop petit! 

il fermait les yeux tout en serrant les poings semblant se concentré.

Castiel: que fais tu o-chan?

son corps s'illuminait entièrement se mettant à vieillir une queue de plus apparu, il r'ouvrait les yeux les regardant.

o-chan: je sais se que j'ai affaire.

Il se téléportait.

Castiel: il a utilisé sa magie pour vieillir instantanément? un kistune grandit uniquement lorsqu'un changer potentiel pèse à dessus de nos têtes. Qu'est ce qu'il a sentit que nous voyons pas? 

Komura semblait lui même l'ignorer, nous donc on était bien rentrer. J'haussais le sourcils regardant Mike pioncer sur Akira.

Akira: tout sais bien passé?

Derek: si on veux.

rassuré oui, mais la prochaine fois qu'il veux voir la famille sa sera sans moi! j'ai besoin d'un café! le thé la bas est horrible! Gabriel expliquait pour le livre, Akira souriait le prenant afin d'y jeter un oeil.

Akira: merci Gabriel, reste plus qu'à en parler à Mike.

il a déjà peur de sa réaction, Gabriel les laissait seul le temps de discuté. 

Akira: Mike?

il gardait son sérieux cherchant les bon mot pour le convaincre.

Akira: j'aimerai discuté de quelque chose avec toi.

Mike devinait vite que c'était cette histoire d'enfant

Akira: attend, Gabriel sais renseigner auprès de Komura il est possible qu'il est une solution.

il montrait le livre.

Akira: la dedans il explique un sort pour pouvoir créer le même genre de sceau que Gabriel.

il retirait son sourire écoutant ses mots, Akira détournait le regard posant le livre sur la table base.

Akira: je vois, désolé de pas être l'avenir que tu espérant tant.

Il se levait déjà prêt à partir mais Mike l'attrapait vite le poignet, Akira gardait mauvaise mine avant que Mike change soudainement d'avis. Il se retournait prenant son visage pour l'embrasser.

Akira: comment ça? qu'est ce que tu raconte encore comme connerie?

Il le lâchait faisant encore mauvaise mine.

Akira: même si on pourra pas avoir d'enfant c'est pas ça qui m'éloignera de toi Mike, de toute façon j'ai déjà penser à tout. Si on y arrivera on peut toujours penser à l'adoption. quoi? tu crois qu'on est le premier couple d'homme qui désire des enfants? 

il prenait son menton.

Akira: tu as peur que je te quitte pour une nana c'est ça? une qui pourra donner les enfants que je désire?

il le regardait attentivement avant de prendre un magazine avec de joli photo de mannequin.

Akira: tu as raison, je devrais peut être choisir celle ci! on fera de beau enfant et puis tu as vu la paire qu'elle se trimbale? je risquerai d'être jaloux du bébé qui va tété autour.

la tête jaloux que Mike lui faisait à l'instant, akira ricanait regardant Mike déchirer le magazine en mille morceau.

Akira: pauvre idiot, ne me dit plus jamais avec qui est ma juste place. 

il le poussait contre le canapé.

Akira: je sais où elle se trouve ma place.

il prenait un autre magasine avec une autre mannequin.

Akira: surement avec elle! elle est bien plus jeune et comme tu sais moi les petit pucelle j'aime ça.

il riait attrapant vite le bras de Mike l'empêchant de bouger afin de l'embrasser

Derek: interdiction de faire quoi que se soti sur mon canapé!

je criais assez pour qu'ils m'entendent tout les deux.

Derek: quoi Gabriel? je m’assoie sur se canapé! si ils veulent faire des bébés ils ont une chambre pour ça. D'ailleurs Gabriel j'aimerai savoir se que tu en pense.

je poussais une fiche avec la photo d'une maison.

Derek: qu'est ce que tu en pense? elle est un peu en dehors de la ville, pour qu'on soit discret, mais assez prêt pour que je me sente pas trop isolé. 

je voulais une sortir une clope mais la remettait dans le paquet, c'est surement pas bon pour le bébé.

Derek: la famille va s'agrandir et l'appart risquerai d'être un peu juste pour nous tous. 

o-chan: il aura une place pour moi?

il se collait à mon dos passant ses bras autour de moi.

Derek: qu'est ce que...

o-chan: les maisons humaine sont particulière, il a plein de chose que je connais pas...mais j'aime bien.

Derek: o-chan?

o-chan: oui je suis venu pour protéger votre enfant.

Derek: tu étais encore petit quand on s'était vu.

o-chan: oui sa posait problème alors j'ai formé une queue entre temps, encore une et je pourrai m'imprégné de toi.

oui il n'est pas encore vraiment adulte, il fait peut être seize ans en se moment. Un peu plus jeune que Mike en gros.

Derek: je doute que ton père soit content de te savoir ici.

o-chan: j'ai fais mon choix, il doit le respecté.

Derek: tu veux bien arrêter de me coller.

il se décalait de moi gardant le sourire curieux de tout se qu'il a dans la cuisine.

Derek: pourquoi protégé notre enfant? il serai en danger.

o-chan: je sais pas...juste une intuition. Quelque chose qui m'encourage de rester proche, je le sent pas en sûreté.

j'ai du mal à comprendre, il veux protéger notre enfant juste pour une intuition.

Akira: j'ai sentit l'odeur de...o-chan?

o-chan: Akira, alors tu as fais le bébé avec le dragon?

Akira: euh non pas encore mais tu as changé.

o-chan: oui! je ressemble beaucoup à mon père non? à part les yeux, j'ai les yeux de maman.

Akira: hum..oui sans doute, j'ai jamais vu ta mère.

O-chan: c'est la plus belle kistune du village.

Akira: je vois...

il se collait encore à moi m'attrapant le bras.

o-chan: je crois que je suis en pleine puberté Derek, je ressent certaine envie.

j'ouvrais grand les yeux tirant vite mon bras.

derek: oui ben retiens toi, n'oublie pas que c'est avec Gabriel que je suis.

o-chan: tu veux pas me le partagé pour cette nuit? 

j'en reviens pas de sa question! évidemment Gabriel n'est pas trop d'accord, avant il pouvait trouvé ça mignon qu'un jeune kistune soit amoureux de moi, mais maintenant je doute qu'il pense à la même chose. quel ambiance soudainement, Mélodie m'appelais je suis presque content de la voir!

je décrochais changeant de tête sur le coup, j'ai rien dit!

Derek: oui mon livre à eu du succes et alors? en quoi c'est mon problème.

Elle me criait presque dessus.

Derek: oh non Mélodie, je suis en congé! pas de soirée!

j'éloignais le téléphone de moi.

Derek: ok! ok! je viendrai à ta foutu soirée!

Je r'accorchais soupirant.

Derek: l'entreprise organise une sorte de bal masqué, mon dernier livre à eu beaucoup plus de succes que les autres. Mélodie insiste pour qu'on y participe.

bon elle n'a pas forcé les autres à venir, mais autant qu'ils me suivent tous dans ma galère. 

Derek: c'est déjà demain soir...

je soupirais.

Derek: c'est bien elle ça, me prévenir au dernier moment comme ça je prend pas tout le temps pour préparer une excuse.

o-chan: une fête? super! 

akira: je suis obligé? j'aurai aimé me préparer pour...

Derek: oui tu l'es!! débrouille toi pour faire ton gosse d'ici la, d'ailleurs qui portera l'enfant?

Akira pointait Mike mais Mike pointait Akira.

Derek: ça va être amusant.

Akira: tu rigole? tu es le plus jeune alors TU portera la marque!

sa y est sa recommence les chamailleries.

Akira: je m'en fou que c'était mon idée Mike! c'est moi le dominant entre nous deux! et ne me rapelle pas la fois ou tu as réussit! tu as profité que je dormais!!! 

qu'il dormait? je fusillais déjà gabriel du regard.

Derek: ne prend jamais exemple sur eux!

o-chan: vous êtes amusant, on entend jamais mes parents parler de leurs...accouplement.

tout le monde le regardait sur le coup, enfin soit. Akira et Mike avait déjà fait quelque démarche pour le sort, mais sa pouvait prendre un certain temps avant qu'ils soit actif. d'ici la on était à cette soirée, on avait même pas eu le droit de choisir notre tenue c'est Mélodie qui est arriver avec tout se qu'il faut. Nos masques pour cacher nos yeux nous représentait en quelque sorte. Gabriel sa avait la forme d'une renard, Akira d'un loup et Mike forcément du dragon. Moi j'avais quelque chose de plus sombre ou elle m'avait ordonné de garder mes yeux et crocs de vampire toute la soirée. heureusement elle avait de quoi faire aussi pour o-chan, à croire qu'elle prévois tout à l'avance.

Arrivé sur place, tout le monde avait un masque représentant un créature magique de mon livre. Elle va loin avec ses idée de soirée, mais mélodie sais comment attirer les foule. Pour l'instant tout se passait bien, j'étais encore charger de monter sur scène et jouer le jeu. C'est la que Gabriel sais retrouver un peu à l'écart et se retrouvait avec un fusil pointer dans le dos.

Aidou: c'est pas difficile de te reconnaitre Gabriel, même parmis tout ses gens masqué.

il le forçait à changer de pièce et le faisant face pointant l'arme sur son ventre sans vraiment savoir pour la marque.

Aidou: je te conseil pas d'utiliser ta magie sur moi, j'ai peu être plus mes kagune mais sa m'empêchera pas de te tirer dessus ou bien de trancher la gorge de quelqu'un. 

il retirais son masque pour bien le regarder.

Aidou: va si transforme moi en humain si sa te change, sa m'empêchera pas de trancher la gorge d'un invité ou...

il regardait vers la salle.

Aidou: ou mon frère que j'ai recement retrouver se chargera de créer un bain de sang. Tout se que tu as à faire c'est rendre mes kagune Gabriel.

o-chan arrivait par derrière posant sa main sur sa tête, retirant tout ce qui restait de goule en lui. Aidou tombait à genoux tournant le regard vers lui.

Aidou: qu'est ce que vous m'avez fait?

o-chan: on ne menace pas l'enfant de derek!

Aidou: quel enfant?

il prenait la main de Gabriel retournant avec les autres.

o-chan: il y a une autre goule?

Aidou lâchait l'arme qu'il avait en main se sentant different et avait même des regret de tout les crimes qu'il avait commis. 

Derek: vous en faites des têtes?

Je fronçais les sourcils quand il me parlait de Aidou, je réfléchissais pas et allait directement vers lui.

Derek: espèce d'enflure!

je l'attrapais par ses vêtements le forçant à se relever.

Derek: cette fois je vais t'arracher le coeur maudite...

il a plus la même odeur, c'est...un humain?

je regardais Gabriel pensant qu'il était intervenu.

o-chan: je l'ai purifé, c'était pour protégé Gabriel.

Aidou: je suis désolé.

Attend il est désolé? aidou qui s'excuse maintenant? je le lachais sur le coup regardant Gabriel.

Derek: on ne devrai pas l'épargner! je te rappel qu'il a voulu te bouffer! 

Aidou: mon frère a promis de tuer tout le monde si je retrouvais pas mes kagune, je dois aller lui parler.

Derek: bien sûr comme ça il t'aidera à fuir.

je ramassais l'arme par terre et la pointait sur son front.

Derek: je devrai surtout t'exploser la tête!


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   Lun 16 Oct - 0:55

Mike et Akira allait donc prévoir de faire cette enfant. Au plus grand bonheur de Akira, qui craignait déjà qu'il ne veuille pas. Après tout Mike est encore jeune, mais je pense que pour les dragons s'est encore différent, même à cette âge ils se reproduisent déjà.

Akira narguait Mike avec une femme d'un magasine, sur le coup Mike retroussait le nez bien jaloux, et lui prenait le magasine des mains pour le déchirer en petit morceau.

Mike : Espèce d'enfoiré ! Regarde se que je fais de ta nana au gros seins !

Il s'arrêtait pour regarder à nouveau vers Akira. Vu qu'il finissait par le pousser dans le canapé, il le regardait bien écoutant se qu'il lui disait. Mais voilà qu'il recommençait avec un autre magasine, il avec presque une veine sur le front. Mike était déjà près à partir, mais Akira le retenait pour l'embrasser, il en faisait autant de son côté. Jusqu'à se que Derek arrive, et moi également les arrêtant tout les deux dans leur lancée.

Mike : On faisait rien du tout ! hum..

Gabriel : Derek, ils sont juste 'motivé' pour faire un enfant.

Je regardais la maison qu'il me montrait, il doit surement chercher depuis un moment après une maison assez grande pour nous tous, je souriais.

Gabriel : Elle à l'air magnifique, sa sera parfait pour nous.

On tournait le regard vers O-chan qui arrivait, je le reconnaissais malgré son apparence de maintenant. Il se collait bien à Derek.

Gabreil : O-chan, qu'est-ce que tu fais ici, et pourquoi tu t'ais fait grandir ?

Protéger notre enfant ? Il s'expliquait, je soupirais sur le coup.

Gabriel : Je suppose que sa ne peut pas être plus mal, si tu ressens le besoin de le protéger s'est une bonne chose que tu sois ici.

Akira arrivait, avec Mike, qui arrivait à reconnaître l'odeur de Ochan, Mike plissait les yeux.

Mike : S'est qui O-chan, le petit renard minuscule, s'est lui ?

Je sens que je vais devoir faire comprendre à O-chan que Derek est avec moi, car ne me plaît pas vraiment de le voir le coller comme ça, et de le draguer. Derek tentait de lui faire comprendre que s'était impossible vu qu'il était avec moi, mais O-chan ne se gênait pas de même me demander que je le partage.

Gabriel : Hors de question, on ne partage pas les imprégné O-chan. Tu devrais garder tes distances avec lui. Je veux bien être gentil, mais ne me provoque pas.

Je le regardais bien sur le coup, lui faisait de même de son côté, et l'ambiance devenait tout de suite très tendu. Sa est déjà arrivé que deux personne soit imprégné du même, et sa finit très mal. Ils se sont battu presque jusqu'à la mort jusqu'à se quelqu'un les sépare. Mais celui qui n'a pas été choisis par l'imprégné, se laissait pratiquement mourir. Alors, je n'ai aucune envie que sa arrive avec O-chan. Mais je doute qu'il va s'imprégné de Derek, je n'aime malgré tout pas qu'il tente quoi que se soit avec lui.

Derek s'éclipsait, prenant l'excuse du téléphone pour une bonne chose, surtout que s'était Mélodie.

Mélodie : Derek ! Heureusement du décroche ! Ton dernier livre à eu un succès monstre !

Elle soupirait vu que Derek semblait encore une fois s'en fiche.

Mélodie : Tu vas venir à une soirée pour célébrer ton livre voilà s'est quoi ton problème ! ET tu ne peux pas refuser, tout est déjà arrangé ! Je veux te voir demain, tu n'as pas intérêt à me faire fond bon ! S'est une soirée de bal masqué, tu peux invités tout le monde, j'ai tout prévu !

Elle semblait s'énnerver une fois que Derek lui disait non.

Mélodie : TU AS INTERET A VENIR DEREK KIJO ! OU JE NE REPONDRAIS PAS DE MOI !!!!

Je tournais le regard vers Derek une fois qu'il décrochait.

Gabriel : Quel soirée ?

Je souriais.

Gabriel: Et bien on a cas tous y aller, sa nous fera une sortie, sa peut être amusant. Je n'ai jamais été à se genre de soirée.

Akira ne semblait pas motivé, car il avait d'autre préoccupation sur le coup et s'est à se moment là, qu'ils allait se chamailler tout les deux pour savoir qui allait porter l'enfant, Mike pointait du doigt vers Akira alors que Akira faisait de même vers Mike.

Mike : S'est TOI qui veut avoir cette enfant ! JE ne porterais pas la marque !!!

Et bien, ils sont amusant tout les deux.

Mike : Dominant ?! Laisse moi rire ! S'est parce que je veux bien te laisser faire ! A partir d'aujourd'hui s'est mio le dominant hum ! Je suis un dragon, et toi un lycan, je pourrais t'écraser d'un coup de patte !


***

On finissait par tout partir au bal, Derek n'était pas très motivé mais il n'avait pas vraiment le choix. Lorsque Mélodie nous voyait arriver, elle s'avançait rapidement vers nous toute contente, elle nous donnait les masque qu'on enfilait. Chaque personne avait son propre masque qui nous représentait.

On regardait tout les personnes portant également des masques différents les uns des autres, il représentait tous un personnage du livre de Derek. JE dois avouer que je n'ai jamais lu ses livres, je devrais peut-être m'y mettre, je suis quand même avec lui et je ne prend même pas la peine de les lire.

Je regardais Derek partir sur scène pour parler de son livre, il était en quelque sorte interview, je l'écoutais au loin. Alors que Akira et Mike était partit profiter du buffet, enfin surtout Mike qui a emmené Akira avec lui, ils avaient tout les deux du champagne et Mike plein de petit toast. O-chan je ne sais pas où il est, mais j'étais surtout concentré sur Derek jusqu'à se que sente se fusil pointé contre mon dos, je tournais le regard sur le coup me demandant se qu'il se passait, s'était Aidou qui me menaçait.

Gabriel : Aidou.. Je t'ai laissé une chance la dernière fois..

J'étais forcé de changé de pièce et de le suivre loin de tout, je n'ai pas peur seulement pour moi à présent mais également pour l'enfant que je porte.. Il pointait ensuite son arme sur mon ventre, ma peur grandissait évidemment, je le regardais bien.

Gabriel : Qu'est-ce que tu veux ? Je pourrais faire de toi un humain, tu joues avec le feu Aidou.

Il retirait mon masque. Je continuais de bien le regarder, alors qu'il me parlant de la salle, qu'il avait retrouvé son frère, et qu'il allait tuer tout le monde si je ne lui donnais pas se qu'il voulait. Je voyais O-chan derrière lui, alors qu'il me parlait de rendre ses kagunes. Il se chargeait de poser sa main derrière sa tête et le rendait humain une bonne fois pour toute, il n'était plus une goule à présent, s'est certainement un cadeau, j'aurais du faire sa la première fois.

Tout de suite Aidou se sentait bien différent, il retrouvait son humanité, et les émotions humaine également, donc toute la rancoeur revenait à lui.

Gabriel : Merci o-chan.

O-chan m'attrapait la main pour revenir dans la salle principal.

Gabriel : Il y a une autre goule qui était avec lui, son frère, il va tuer tout le monde si il voit son frère dans cette état.

Je regardais Derek qui arrivait.

Gabriel : Aidou était ici, il m'a menacé avec un fusil mais..

Je regardais Derek partir rapidement jusqu'à Aidou, je le suivais sur le coup alors qu'il l'attrapait par ses vêtements. O-chan lui disait qu'il l'avait purifié.

Gabriel : Il est humain à présent, il n'est plus une menace, laisse le Derek.

S'est vrai, le frère de Aidou est toujours dans la salle. Je regardais Derek qui pointait l'arme sur la tête de Aidou, je posais ma main sur le bras de Derek pour qu'il le lâche et arrête ça dtout de suite.

Gabriel : Non Derek, laisse lui une autre chance, se n'est plus une goule.

Il finissait par le lâcher, je regardais bien Aidou.

Gabriel : Ton frère, comment crois-tu qu'il va réagir lorsqu'il va apprendre qu'on t'a rendu humain.

Je soupirais évidemment, il va péter une crise, je réfléchissais.

Gabriel : De toute façon, il va directement le sentir.. On devrait prévenir tout le monde et les faire sortir s'est trop dangereux. On pourrait rendre ton frère également humain comme toi..

Shiki : Vous l'avez rendu humain..

Il serrait bien les poings, on tournait notre regard vers cette homme, il ressemble assez bien à Aiduo mais plus grand, plus batti et le regard bien plus effrayant et psycopathe. Il avait déjà ses yeux de goule de sorti.

Shiki : Vous allez regretter ça.

Gabriel : Laisse nous t'aider..

Il sortait aussi tôt ses Kagunes, il en avait quatre qu'il posait à terre, et les deux autres, il se tentait au mur.

Shiki : j'ai pas besoin d'aide.

Voyant O-chan bouger sans doute pour intervenir, Shiki sautiat en arrière pour se retrouver dans la salle principal, tout le monde le voyait évidemment et comprenait se que s'était, ils se mettaient à crier et tentaient de s'enfuir. Mais Shiki levait ses deux Kagune du dessus, envoyant plein d'aiguille de ses kagune qui transperçait pas mal de monde, avec les deux kagune du dessous, il attrapait deux personne, et l'un d'entre eux était Mélodie.

Shiki : Essayer donc, j'ai promis à mon frère de massacrer tout le monde si vous faite quoi que se soit contre lui et s'est bien se que je compte faire.

Il gémissait, relâchant Mélodie et l'autre qui courrait rapidement Mélodie courrait directemnt dans les bras de Derek. Il tournait la tête voyant Akira qui lui avait donner un coup de couteau dans le dos.

Shiki : Tu crois me faire quoi avec ça ?

Il le retirait d'un coup sec à l'aide d'une de ses kagune, il voulait ensuite le repousser avec une de ses kagune mais Akira arrivait à l'esquiver.

Shiki : Tes un putain d'hunter.

Mike : Putain et moi je peux pas me transformer ici !

Il tendait la main mlagré tout créant du feu pour lui envoyer des boules de feu afin de le déstraire aussi. Ils réussissaient tout les deux, car ochan et moi arrivait par téléportation en face de lui pour tenter de le stoper, mais il me repoussait ave cun coup de kagune en plein dans l'estomac et sautait ensuite s'accrochant au pafond qui était bien en hauteur se tenant tel une araignée avec ses quatres kagune.

Gabriel : ça va Derek, se n'est rien de grave.

Je me redressais, levant la tête vers Shiki. S'est là que Aidou arrivait, tentant de calmer son frère, surtout voyant le massacre qu'il avait déjà fait.

Shiki : Regarde toi, regarde se qu'ils t'ont fait ! Tu n'es plus une goule !

Il rageait bien de l'entendre dire toues ses choses.

Shiki : Alors si tu préfères être un humain et que tu regrettes tant ta vie de goule, on a plus rien à faire ensemble !

Il disparaissait, sautant par la fenêtre.

Gabriel : Tu dois savoir que sous cette forme, les goules ne ressentent pas se que tu ressens toi, il ne possède pas d'humanité étant né en tant que goule.. Si on arrive à le rendre humain comme toi, il sera différent.

Mélodie posait ses mains sur sa bouche, n'en revenant pas de tout se massacre, elle était choqué, je pense qu'elle se rend à présent compte des réel dangers dehors. Derek tentait de le consolé.

Mélodie : Ils y avait plein d'amie à moi Derek, des collègues.. qui sont mort sans aucune raison. On était censé passer une belle soirée ensemble pour..

Elle avait les larmes aux yeux sur le coup, sa doit être la première fois que Derek la voit dans cette état.

Gabriel : Il reste encore des vivant, ochan aide moi à les soigner !

On s'occupait de ceux encore en vie, on les soignaient rapidement. La police arrivait, enfin surtout les hunters qui savaient que s'était une goule, l'ayant vu partir.

Mike : Akira, veut mieux qu'on parte, s'ils te reconnaissent..

Ils partaient rapidement sur le coup. S'est comme ça que la soirée se finissaient, les hunters nous posaient des tas de question sur cette goule, on évitait de parler de Aidou, car s'ils savent que s'était une goule maintenant humaine, ils l'élimineront par sécurité malgré tout. On finissait par rentrer chez nous, moi j'étais pas mal couvert de sang, ochan aussi. Akira et Mike était déjà là tout les deux, posé dans le fauteuil nous regardant rentrer. Derek avait ramené Mélodie chez elle, il voulait l'emmener avec nous, mais elle ne voulait pas, elle n'est plus toute seul à présent, elle est avec une femme, oui Derek venait d'apprendre que Mélodie n'aimait pas les hommes, mais les femmes.

Mike : Alors, comment sa s'est finis ?

Derek expliquait brièvement.

Gabriel : Je vais prendre une douche.

Je partais jusqu'à la salle de bain, ou je retirais mes vêtements, je me lavais, et s'est là que je baissais les yeux sur mon ventre, la marque avait un peu grandit, mais semblait être fissuré en deux. Sur le coup mon coeur se serrait, qu'est-ce que s'est ? Je me souvenais du coup que j'avais reçu avec le kagune de Shiki. Je sortais rapidement de la douche, mettant un essuie autour de ma taille pour regarder mieux devant le grand miroir.

Gabriel : DErek !

Il arrivait rapidement, je me retournais pour lui montrer la marque, se n'était plus qu'une petite goutte, elle s'était légèrement allongé, mais comme fissuré au milieu et chaque partie partait dans une direction différente.

Gabriel : Regarde, se n'est pas normal, la marque n'est pas censé se brisé comme ça.. Tu crois qu'il est arrivé quelque chose quand.. Il m'a frappé ?

JE posais ma main sur mon ventre fermant les yeux pour tenter de le ressentir.

Gabriel : J'ai peur qu'il lui ait arrivé quelque chose..

Il me demandait d'appelé Castiel ou Komura pour s'en assurer. Se que je finissais par faire, O-chan ne se gênait pas pour entrer, et regarder. Komura arrivait accompagné de Castiel, je ne me rendais même pas compte que j'étais encore trempé et recouvert d'un essuie.

Gabriel : Komura, une goule m'a attaqué, et depuis la marque est bizarre, comme divisé en deux..

Komura se baissait pour regarder de plus près, touchant la marque.

Komura : En effet.

Gabriel : ET quoi, qu'est-ce que sa signifie ? Il est encore en vie ?

Komura : S'il serait mort, la marque disparaitrait Gabriel et tu sentiras une énorme douleur.

Je soupirais soulagé.

Gabriel : Alors qu'est-ce qu'il a ?

Il se redressait souriant.

Komura : Tu as deux enfants, des jumeaux.

Gabriel : Des.. jumeaux ?

Je tournais le regard vers Derek sur le coup, qui semblait autant étonné que moi.

Komura : Félication, sa se produit régulièrement chez les kitsune, ma mère en a eu quatres lors de ma naissance, mais sa se fait de moins en moins.

Gabriel : S'est incroyable.

Je souriais posant ma main sur mon ventre, vraiment soulagé. MAis vu lat tête que fais Castiel, je remarque bien qu'il est encore plus inquiet. DE savoir deux Kitsune mélangé à du vampire.

Gabriel : ça va Castiel ?

Il faisait mine de rien, et se téléportait aussi tôt.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il a ?

Derek prenait aussi tôt la mouche, disant clairement se qu'il pensait, et il n'avait pas vraiment tord à se sujet.

Komura : On va te laisser finir de te préparer Gabriel.

Ils partaient dans le salon, Derek expliquait la situation à Akira et Mike qui se posaient des questions.

Mike : J'espère qu'on en aura pas deux hein ! Un seul suffit !

Je finissais de me préparer, et sortait ensuite. Komura parlait un peu avec son fils durant se temps, moi je finissais par m'approcher, me collant à Derek, l'embrassant, plus que heureux de cette nouvelle et lui aussi on dirait.

Gabriel : Merci Komura de venir directement lorsque je t'appel.

Komura : S'est normal, ainsi j'ai pu parler avec mon fils. ne t'en fais pas pour ton frère.. Il s'inquiète juste...

Gabriel : JE sais, il craint se que nos enfants vont devenir. J'ai bien compris.. Un croisement de kitsune, vampire.

Komura : En effet.. Tout le monde se pose la question Gabriel, sa ne s'est jamais encore produit. Tu ne dois pas nous en vouloir, ni en vouloir ton frère.

Derek s'énnervait malgré tout.

Komura : Je vais rentrer, Ochan reste auprès de vous.

Il préférait mettre therme à cette discussion et partir, je soupirais sur le coup, attrapant el visage de Derek.

Gabriel : Peu importe se qui'ls pensent Derek, on leurs prouvera qu'ils ont tord.

Je regardais ensuite Akira et Mike vu que pour eux sa n'a toujours pas fonctionné. Je prenais un verre, pour faire couler mon sang, afin de lerus en donner en suffisance. Car une partie de la potion est le sang d'un kitsune.

Gabriel : Ne perdez pas espoir tout les deux.

Mike : Je perd pas espoir ! moi sa me fait plus flippé qu'autre chose de voir cette marque sur mon ventre !

Je vois, s'est donc au final lui qui va le porter, je souriais sur le coup. Akira prenait mon sang, pour préparer à nouveau la potion.








[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle vie, une nouvelle histoire !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réactions sur Nouvelle Zélande / Portugal (108-13)
» Nouvelle-Zélande/Pont-l'Abbé [Marie et Fanny rêveuse]
» Nouvelle gare à Rouen
» Guide nautique pour Nouveau Brunswick, Nouvelle Écosse.
» Une nouvelle....pas si nouvelle que ça!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Zone des habitations :: Les résidences-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit