Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qui suis je vraiment aujourd'hui?

Aller en bas 
AuteurMessage
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Sam 4 Fév - 23:52

Nous sommes à l'aube des temps, les créatures peuplaient encore se vaste monde, la végétation est encore luxuriante. Nous vous attendez pas à des voiture, ici on monte a cheval ou on tire des charrettes. Aucun téléphone pour prendre contact avec ses proche, ici on se déplace ou envoie un éclaireur lorsqu'on en a les moyens. La ville de Hurleval est à peine développer, on peut une voir un grand village et son chateau. C'est encore rien comparer à cette grande ville que l'on retrouvera dans plusieurs siècle. En ce qui concerne la magie? encore à peine découverte ainsi que de nombreuse créature, certain parlerai de monstre nocturne ou démon du diable. est ce qu'on fait la chasse au sorcière? oui certainement, tout ce qui était different était mal, donc forcément fruit du démon.

Enfin nous ne sommes pas encore la, avant de commencer notre histoire il faut descendre beaucoup plus bas jusqu'au entaille de terre ou règne les enfers. La bataille faisait rage entre deux ennemis commun, deux êtres qui s'affrontait pour la plus haute place. l'un d'eux était munie de puissante aile noir et l'autre d'une force colosse. 

Lucifer: tu es bien trop lent pour m'avoir, regarde toi tu arrive à peine à me suivre.

Zankou: je crierais pas victoire trop vite si j'étais à ta place.

un portail se créai juste derrière m'aspirant sans que je puisse fuir, Zankou en souriait la passant à son tour me regardant allonger sur le sol après ma chute. Je passais ma main sur l'herbe commençant à comprendre où nous étions.


Lucifer: tu m'a envoyer dans le monde des mortel? à quoi bon Zankou? je pourrais retourner aux enfers comme bon me semble.

zankou: non tu n'y retournera pas Lucifer, car tu ne sera même plus qui tu es.

Lucifer: quoi?

Zankou claquait des doigts faisant venir plusieurs de ses sbires, tous me maintenait au sol grâce à des chaînes magique.

zankou: dépêchez vous, vous le maintiendrez pas longtemps comme ça.

l'un deux posait sa main sur mon dos r'enfermant mes ailes en moi avant d'y poser un sceau, une sorte de grand tatouage contournant mes omoplates.

Lucifer: tu t'en tirera pas aussi facilement.

Zankou: bien sûr que si Lucifer, tu n'es plus qu'un ange cloué au sol désormais, je te forcerais à vivre parmi les mortels. 

lucifer: lorsque ton père l'apprendra!

Zankou: je lui dirais que tu as fuit les enfers, tu deviendra un paria à ses yeux. Quel ironie n'est ce pas? r'envoyer du paradis et maintenant des enfers, pense tu que se monde ci pourra t'accepter?

Il faisait signe de la tête ordonnant à ses sbires de continuer, l'un d'entre eux posait ses mains sur ma tête me faisant tout oublié, ce que j'étais, qui je suis. Un autre me rajeunissais me faisant retomber à l'age de cinq ans. Je m'évanouissais à la fin de l'opération, zankou souriait repassant le portail avec ses sbires qui se refermait derrière moi. 

C'est ainsi que ma nouvelle vie dans se monde commençait, un forgeron m'avait trouver par chance inconscient et me ramena chez lui. J'ai eu un nouveau nom, même un métier le même que celui de mon père adoptif. Encore aujourd'hui à l'age de vingt-sept ans après la mort de mon père, je continue de frapper le métal dans ma forge.

" Salut Akira, alors ma commande est prête?"

Akira: je suis toujours à l'heure, serai tu prêt à en douter?

" bien sûr que non, tu es bien digne de ton père"

Akira: j'espère même que je le surpasse un peu, voilà

je lui présentait l'épée que j'avais forgé il a peu.

Akira: elle est légère tu n'aura pas difficile à la manié.

" c'est du bon boulot, je met au défis ses bandits de me voler encore mon bétail!"

Akira: je donne pas cher de leur peau.

Il ricanait tout en me tendant la bourse d'or.

" à la prochaine AKira"

je faisais signe de la main avant de me remettre au boulot, tout en levant les yeux vers un individu qui m'observais. Sa fait quelque fois que je le vois traîner dans le coin à l'observer, qu'est ce qu'il cherche celui la?

C'est la nuit même que tous allait commencer, je voyais ma porte d'entrer entre ouverte et je me rappel très bien d'avoir fermer à clé. Je regardais autour de moi avant de me rendre vers l'une de mes armes forgé, cet individu me faisait rapidement face. Je le menaçais de l'arme bien qu'il semblait pas vraiment effrayer par celle ci.

Akira: sortez de chez moi.

J'ai pas compris ce qu'il c'était passer, en un instant il réussit à m'attrapait le l'arme et me l'arracher des mains. Il voulu m'assommer en m'attrapant la tête pour la taper contre la table de travail, mais depuis mon enfance j'ai toujours été très résistant beaucoup plus que les autres. j'avais à peine une marque sur le front, j'attrapait vite une dague et me retournait pour la planter dans son cou. Je pensais l'avoir tuer, mais tranquillement il retirait la dague pour la jeter au sol. Sa blessure cicatrisait à vu d'oeil donc oui la je commence à flipper.

Akira: vous êtes quoi au juste?

cette fois il utilisait une barre de métal pour m'assommer, j'ai encore une fois rien vu venir. J'ai tous de même mes limites alors oui cette fois je suis bel et bien inconscient. Je me réveillais une bonne heure plus tard dans une cellule, je tenais ma tête avant de regarder ou je suis.

Akira: c'est quoi cette histoire?

Derek: qu'est ce que tu as de particulier toi? a part une belle gueule.

Akira: quoi?

Derek: salut, moi c'est Derek je suis démoniste et toi?

Akira: Akira et je suis forgeron.

Sa semblait le faire rire.

Derek: je veux pas savoir ton métier, mais ce que tu es...attend laisse moi deviné, hum...un lycan sa m'étonnerais vu qu'ils trouvent leurs odeur insupportable. Un sorcier?

Akira: un quoi? vous êtes complètement fou, on m'en envoyer à l'asile c'est ça?

Derek: on sera plus en sécurité qu'ici c'est sûr, mais non on est au chateau.

Akira: au chateau? le chateau du roi?

Derek: oui sauf que c'est pas vraiment le roi qui règne ici, sa c'est ce qu'on veux te faire croire. Ici tu as juste une famille de vampire complètement cinglé.

Akira: c'est cela, faut que je sorte d'ici.

Derek: si c'était si facile.

je regardais les barreau de plus prêt avant de me retourner vers le banc et m'en servait de levier.

Derek: t'es un petit malin toi.

Akira: c'est mon père qui a créer ses barreau et j'en réalise moi même, je connais leurs faiblesse. Alors tu viens pas?

Derek: sans façon, je préfère te laisser découvrir ce qu'il arrive au fugueur.

je le regardais étrangement avant de chercher la sortie, entendant des voix je me cachais rapidement. 

Shin: te revoilà enfin Mike, j'espère que tu as ramené quelqu'un qui en veux la peine cette fois.

Il attrapait son visage pour l'embrasser.

Shin: tu sais que mon père attend de bon résultat de ta part.

il écartait un peu son col déjà prêt à enfoncer ses canines dans sa chaire. Je fronçais les sourcils en voyant ça, c'est vraiment des canines?

Takuma: tu me déçois mon cher frère.

Shin levait les yeux avant de se retourner.

Shin: quoi? c'est moi qui l'est créer alors je me mord si bon me semble ainsi que du reste et puis tu peux parler toi! tu as tuer deux humaines se matin!

Takuma: c'était que des humaines donc leurs vie n'avait pas d'importance et je te parlais pas de ça Shin mais plus tôt de la présence que tu n'as même pas senti derrière toi.

je m'appuyais contre le mur, il a réussi à sentir ma présence comment? 

shin: évidemment que j'avais sentit, je lui laissais une chance c'est tout.

Takuma: bien sûr.

je voulais m'en aller, mais il me faisais face.


Takuma: c'est toi le petit nouveau hum? alors qu'est ce que tu as senti de spécial chez lui Mike?

Il m'attrapait par les cheveux alors que je tentais de fuir, il me reniflait et lui faisais l'effet d'une drogue consommer.

Takuma: je comprend, sa du être dur pour toi de pas le mordre avant nous Mike.

Akira: ne me touchez pas!

Takuma: en plus il grogne.

Shin: tu crois qu'il vaux la peine d'être montrer à notre peine? il on le déçois encore...

Takuma: je pense qu'il en vaux la peine si.

il me poussait violemment vers Shin.

Shin: oh non c'est encore moi qui doit y aller?

Takuma: c'est ton vampire qui l'a ramener non?

Shin: c'est toujours Mike qui doit se charger de se travail!

Takuma: exactement alors c'est à toi de faire le tiens.

Il m'attrapait le bras me tirant jusqu'à une porte.

Akira: laissez moi partir! vous me voulez quoi à la fin?

Shin: tais toi! tiens toi tranquille ou je te brise une jambe.

Il toquait à la porte un homme avec...

Akira: ce type à des oreilles de chat.

Komura: tu as encore ramener un savant Shin? tu crois que ton père a autre chose à faire.

Shin: tu n'as pas à me dire ce que je dois faire Komura.

Il le regardait bien dans les yeux.

Shin: laisse moi passer.

il s'écartait le laissant entrer.

Shin: reste la Mike, j'ai pas envie qu'il t'arrache le coeur si sa fini mal.

Komura se rendait jusqu'à un divan se mettant carrément à genoux à côté parlant avec quelqu'un.

Komura: approche Shin.

Shin: père, tu as vraiment besoin d'utiliser Komura pour m'invité à te parler? je reste encore ton fils et pas l'un de tes serviteurs.

Il tapait contre ma jambe m'obligeant à m'agenouiller.

Shin: je pense que celui en vaux vraiment la peine, peut être meilleurs que ton renard.

Akira: je suis pas un morceau de viande!

il tapait sur ma tête pour me faire taire.

Shin: tu sera ce qu'il envie que tu sois.

Akira: et bien pas moi!

je me remettait debout.

Akira: j'ai rien a faire ici! je suis qu'u forgeron et j'ai rien demander à personne!

Shin l'attrapait le visage voulant utiliser son hypnose.

Shin: maintenant tu te tais et fais ce qu'on te demande.

sa semblait pas vraiment fonctionner vu que je répondais un bon coup de poing. 

Akira: je suis pas votre animal!

shin frottait son nez regardant le sang qui y coulait plus qu'étonner.

Shin: mon hypnose fonctionne pas, pourquoi il fonctionne pas?!

Akira: je me tire! vous êtes complètement fou!

Shin levait la main utilisant la magie plutôt pour me forcer à m'agenouiller.

Shin: je devrais te briser le cou!

Akira: comment faites vous ça?

Shin: qu'est ce que tu es? d'où tu viens?

Akira: Je suis personne merde! 

il levait les yeux vers son père brisant l'emprise sur lui.

Shin: bien je vous laisse et fait pas l'idiot forgeron, fait tout ce qu'il te demande c'est un conseil.

sortait regardant Mike soupirant.

Shin: tu as peut être fait un trouvaille, mon père ne tuera pas tout compte fait. Allez viens, tu as surement faim.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Dim 5 Fév - 23:41

Je ne peux pas dire que j'ai eu une vie aussi mouvementé qu'à pu avoir Akira, ni aussi important que lui. Je ne suis pas un Dieu, du nom de Lucifer sa s'est certains. On va dire que... Je me suis tout simplement trouvé là, au mauvais endroit et au mauvais moment.. Franchement, je n'aurais jamais cru que tout cela allait changer ma vie.

Je me présente, je m'appelle Mike, Mike Heise.. J'ai vingt deux ans, et je risque de les garder le restant de mes jours, du moins l'apparence vu ce qu'il m'est arrivé. Pour vous expliquer ma situation, il faut revenir un moment avant ma transformation et avant que je ne rencontre se gars.

Il faut savoir, que j'ai une grande fierté, et que je tiens à garder ma popularité que j'ai et mes amis.  Alors depuis mon adolescence, je les ais suivis un peu partout, dans leurs conneries, et je peux dire que j'en ais fais pas mal avec eux. Comme tous les jeunes je pense, et essayent de savoir qui on est et tout ça, et le plus important, les filles, bah oui, s'était presque un concours entre nous, surtout le fait de en plus être puceau. Comment expliquer humm... Disons que je me suis rendu compte que les femmes ne m'attiraient pas du tout, mais je ne voulais pas qu'ils l'apprennent et que personnes ne l'apprennent d'ailleurs, alors je jouais le jeux, je sortais avec ses filles, je faisais semblant qu'elles m'attiraient, et je couchais même avec elle, on peut dire que j'ai toujours tenté de tout faire pour oublié le fait que je puisse être attiré par les hommes, je me sentais pas normal et tout ça, différent des autres, je me dégoûtais moi même. Comment expliquer à dix septs ans, d'avoir une trique en prenant une douche avec un de ses potes ! S'était la pire honte de ma vie, enfin soit !

Je n'avais parlé de se secret à personne, sauf à une personne, mon meilleur ami, j'avais confiance en lui, alors à mes dix huits ans, j'ai finis par lui annoncer cette nouvelle, je peux vous dire que j'ai stressé tout le long, j'en avais mal à l'estomac et tout ça. Il était bien sur surprit, mais si je lui aurais tout avoué jusqu'au bout, sa aurait été encore plus choquant pour lui, car je ressentais quelque chose pour lui, je rêvais sans arrêt de lui, en gros il me plaisait. Enfin soit, il m'a promit qu'il n'en parlerait à personne, et m'a emmené dans se bar en secret, où les homosexuelle se rendent, on était assis, moi j'étais presque entrian de me cacher, assez honteux.

Mike : Je sais toujours pas pourquoi tu m'as emmené ici.

Je soupirais, détournant le regard, regardant les autres hommes, ils sont vraiment tous gay ? Il y a de tous ici, s'est sur que j'en repérais quelques un qui me plaisait, mais je replongeais vite dans mon verre.

Mike : Je préfère qu'on s'en aille, j'aurais du éviter de te dire la vérité.

J'en avais avalée tout mon verre sous le stresse, je le regardais alors qu'il disait partir au toilette.

Mike : Attend, tu vas pas m'abandonner quand même ?!

Je me mettais bien au fond du fauteuil, oué.. S'est juste aller au toilette, il va revenir hum. S'est à cet instant, que cette homme est venu près de moi, se type au cheveux blanc, il s'installait à côté de moi, je le trouvais vraiment attirant, s'est sur mais j'étais vraiment coincé niveau mec, on peut dire que se côté là de moi me dégoute encore et je le refoule. Il s'appelait Shin, voilà comment je l'ai rencontré et que toute ma vie va changer ensuite.

Il me charmait, et me détendait, me faisait boire plusieurs verre, mon meilleur ami avec nous un peu discutant, on faisait connaissance, bien que je restais assez mystérieux tout le long, évitant de parler de moi. Mon meilleur ami finissait par s'en aller, voulant nous laisser, moi je le fusillais presque du regard pour qu'il reste, mais il s'en allait.

Mike : Bon bah moi aussi je vais y aller.

Je comptais le faire, mais il posait sa main sur ma cuisse pour m'en empêcher, j'ai finis par craquer au bout du vingtième verre qu'il m'offrait, on se rendait jusqu'à sa chambre, à mon avis je lui plaisais lui aussi. J'étais extrêment stressé et coincé, surtout lorsqu'on commençait à se déshabiller, alors qu'il couchait avec moi, il a ensuite montré sa véritable nature, et m'a transformé. Voilà comment ma vie s'est chamboulé pour devenir celle d'un vampire. Bien sur, je n'ai plus jamais revu mes amis, ma famille, et mon meilleur amis après cette soirée, pour eux, j'avais tout simplement disparu. Et je pense que mon meilleur amis doit regretter de m'avoir laissé seul cette soirée là. Surtout que je lui avais fait promette de ne rien dire, alors il ne pouvait pas dire où j'étais se jour là, s'il le dit, tout le monde se demanderais ce qu'on foutait dans un bar pour gay, enfin soit..

Au début, j'ai vraiment eu du mal à m'y faire avec cette nouvelle vie, qui commençait pour moi. Je n'arrivais à rien contrôler, mon côté vampire, se besoin de sang, et le fait que je ne pouvais rien refuser à Shin, il me donnait un ordre et je me sentais obligé de lui obéir. Il m'a emmené chez lui, où je vis à présent, j'ai rencontré cette famille de Vampire qu'il dit "original". J'ai eu du mal à comprendre au début, car je ne savais pas à cette époque que tous cela existait.

Cela faisait donc quatres ans que j'avais disparu et que je vivais là, en tant que vampire. J'étais celui qui devait trouvé des espèces rare, et les emmené dans se château. Et bien entendu, servir Shin lui faire tout ce qu'il désirait que je lui fasse. Je lui appartenais, il était donc hors de question qu'il me partage avec quelqu'un, il est quelqu'un de très jaloux et possessif.

S'est ainsi que j'allais faire la rencontre de Akira, j'étais en pleine recherche de quelqu'un avec un dons particulier. D'ailleurs, Shin m'a fait comprendre à cette époque que j'étais unique moi aussi, s'est pourquoi il m'avait choisit, pas seulement pour mon physique, j'avais un dons selon lui. Je peux ressentir la nature des gens, leurs dons qu'ils ont, il m'a fallut du temps pour le découvrir. Sa fait longtemps que les sens de Akira m'a attiré, je m'arrêtais devant sa forge où il travailler, posé contre le mur en face, le regardant bien, j'attendais le bon moment pour me lancer, il est unique et je le sens.

J'attendais que se type se barre avec son épée, il me regardait, j'en faisais autant. J'attendais un long moment jusqu'à ce qu'il fasse nuit, et s'est là que j'entrais à l'intérieur. Il voyait la porte qui était ouverte, évidemment vu que j'étais entré, voyant qu'il allait se chercher une arme, j'arrivais rapidement face à lui avec une grande rapidité un dons vampirique, je regardais l'arme qu'il me menaçait avec, je revenais vers lui.

Mike : Tu comptes faire quoi avec ça ?

D'un fraction de seconde, je lui arrachais l'arme des mains, la jetant à terre et le tenait bien, je prenais sa tête désirant l'assomer en le tapant contre cette table. Je plissais les yeux surprit qu'il ne soit pas assommé, j'ai quand même utilisé pas mal de ma force. Il attrapait ensuite ses dagues pour me l'enfoncer dans le cou, je reculais quelque instant, gémissant.

Mike : S'est douloureux tu sais ça ?!

J'attrapais la dague pour la retirer et la jetait à terre, ma blessure cicatrisait à vu d'oeil, bien sur il se demandait ce que j'étais.

Mike : Tu le seras tôt ou tard.

J'attrapais une barre en fer cette fois ci, et l'assommait avec. Je l'avais emmené dans une cellule, comme tous les autres que j'ai ramené, et s'en en fait un paquet maintenant. Akira se réveillait, faisant la connaissance de Derek, il avait encore du mal à comprendre ce qu'il se passait, et pourquoi il était ici, mais arrivait à se libérer.

Moi j'étais partis retrouver Shin, je suis toujours aussi docile avec lui.

Mike : Je suis certains que tu ne seras pas déçu de celui-là..

Il attrapait mon visage pour m'embrasser, je le laissais faire, et en faisait de même.

Mike : Oui, je le sais.

Je laissais mon cou libre pour qu'il me morde, mais son frère arrivait ensuite, se Takuma. JE tournais le regard, il a réussit à se libérer ? Takuma lui faisait face en premier, alors que Akira tentait de s'enfuir. Je détournais le regard, oui on peut dire que s'était assez dure de ne pas craquer et le mordre, son sang m'a attiré, mais il n'y avait pas que ça. Je les laissais gérer ça sans m'impliquer, mais Takuma voulait qu'il le montre à leurs pères. Je le suivais alors qu'il toquait à la porte, Komura ouvrait celle-ci, vu qu'il me demandait de rester ici par précaution j'obéissais.

Mike : Bien..

Je regardais au loin, mais je finissais par m'écarter. Komura allait à sa rencontre, lui annonçant pourquoi Shin était ici. Il était tranquillement assis sur se grand fauteuil, tapoant ses doigts contre l'accoudoir, et regardait Shin arriver avec Akira en question, il tapait tout de suite sur ses jambes pour le mettre à genoux.

Teijo : J'en doute, je commence à me demander si ton vampire que tu as trouvé, à vraiment du talent pour trouver les dons rare.

Il plissait les sourcils regardant vers Akira, il se remettait debout ne voulant pas se laisser faire évidemment. Shin désirait l'hypnotisé, mais cela ne fonctionnait pas sur lui, il utilisait donc sa magie contre lui pour le mettre à terre après le coup de poing qu'il avait osé lui faire. Teijo finsisait par lever la main.

Teijo : Laisse nous seul Shin.

Sa semblait bien montrer que celui là l'intriguait, Shin s'en allait donc. Teijo se levait, tournant autour de Akira lentement.

Teijo : Tu ignores donc ce que tu es ?

Il utilisait sa rapidité pour attraper son poignet, la faisant venir jusqu'à sa bouche, il fermait les yeux renfilant déjà son odeur.

Teijo : S'est certains, que tu n'es pas quelqu'un de banal, se vampire aurait peut-être vraiment un talent on dirait.

Il le tirait contre lui, tirant sur sa tête pour la mettre sur le côté et exhibé ainsi son cou. Akira n'était pas dos à lui alors il pouvait parfaitement voir son visage qui changeait, ses yeux brillaient rapidement au rouge, et des crocs se montraient.

Teijo : Tu es peut-être celui que je cherchais.

Il enfonçait rapidement ses crocs dans sa nuque, buvant son sang. Il relevait la tête ensuite léchant ses lèvres alors que Akira se sortait de là, tentant de fuir. Komura l'arrêtait sur le coup, Teijo ne le quittait pas du regard, glissant son pouce pour récupérer le plus de son sang.

Teijo : Tu m'appartiens à présent, tu ne pourras plus quitter se château, ni retrouver ta vie d'autre fois.

Il regardait ses mains souriant.

Teijo : S'est ton sang que je recherchais depuis tout se temps, celui qui peut débloquer cette foutue malédiction, je ressens ma magie revenir, mais il m'en faudra encore et encore.

Il levait les yeux.

Teijo : Je sais qui tu es.

Il faisait un sourire sur le coup.

Teijo : Komura emmène le jusqu'à une chambre, utilise un sceau pour éviter qu'il ne tente de s'enfuir.

Akira l'emmenait donc jusqu'à une chambre, il était seul au début, mais je finissais par rejoindre sa chambre à mon tour, il tenait déjà la lampe de chevet déjà prêt à m'agresser avec.

Mike : Calme tes ardeurs.

Il voulait vraiment me frapper avec, j'utilisais ma rapidité pour l'arrêter avant, je me mettais bien en face de lui le regardant.

Mike : Oui, s'est vrai, tu as des raisons de m'en vouloir, vu que s'est moi qui t'ai emmené ici.

Je serrais fermement son poignet.

Mike : Mais nous sommes dans le même camps tout le deux, disons que.. je n'avais pas le choix.

Je lui prenais la lampe, la remettant là où elle était.

Mike : Evite de casser les affaires, il déteste ça, il va trouver le moindre prétexte pour te punir. Ta pas eu de chance, il semble s'être intéressé par toi, sa n'est arrivé que deux fois qu'il désire quelque chose, se renard et toi, alors tu devrais être flatté.

Il semblerait que non, je regardais ses marques, il l'a déjà mordu, et je sens encore plus son odeur de sang, mes yeux changeait, des veines apparaissait sous mes yeux, sur le coup, il reculait, reprenant la lampe de chevet.

Mike : Tu devrais soigner ça, ton odeur est vraiment.. J'ai jamais sentis une odeur pareil.

Je passais ma mains sur mon visage tentant de garder le contrôle, si je le touche, je me fais tuer.

Mike : Lâche cette foutue lampe, tu as déjà essayé de me tuer avec une dague, tu crois qu'une lampe va me faire quelque chose ? Je suis un vampire, je ne peux pas mourir aussi facilement que tu le crois.

Je tournais le regard vu qu'on ouvrait la porte s'était Shin, je n'avais pas le droit d'être ici et lui parler, il s'énnerve évidemment. Akira lui tentait que la porte soit ouverte pour en sortir, mais il se faisait face à un mur magique.

Mike : Je désirais juste lui expliquer que sa servait à rien de tenter de fuir d'ici, et d'obéir bien sagement, mais il ne semble pas comprendre.

On pouvait entendre une femme hurler, comme ci on la torturait, sur le coup Akira se demandait quoi, s'était encore Takuma qui s'amusait avec une humaine, il aime ça. Akira qui voulait déjà l'aider, Shin sortait me demandant de le suivre, je m'arrêtais avant de passer la porte, regardant Akira.

Mike : Lorsqu'on rentre dans se château, on en sort plus, faut que tu t'y fasses s'est comme ça. Moi, sa fait quatre ans que je suis ici, on finis par s'y faire et on se pose plus de questions, fais en autant le plus vite possible, si tu veux pas souffrir. Mais disons que j'ai eu plus de chance que toi, je suis tombé sur le plus "gentil" d'entre eux.

Je le laissais ensuite, partant retrouver Shin dans sa chambre, où je dormais également. Je m'asseyais sur le lit, alors qu'il s'ennervait vu que je n'ai pas obéis, et été le voir.

Mike : Je suis désolé, il y a quelque chose chez lui qui m'attire, son sang est..

Il m'attrapait le visage, et voilà encore sa crise de jalousie possessif, il pense déjà qu'il me plaît et tout ça. Je me redressais, l'embrassant pour le détendre, je sais comment l'amadoué.

Mike : Il n'y a que toi qui m'attire de cette façon, je ne veux personnes d'autre que toi, tu es celui qui m'a fait renaître, je t'appartiens et je ferais tout ce que tu attends de moi.

Je déboutonnais sa chemise, embrassant son torse, ses tétons, je le faisais s'asseoirs sur le lit ensuite, m'occupant de lui, déboutonnant son pantalon, je commençais à lui faire une gâterie, sa le détendais directement.

Mike : Vous désirez quelques choses de particulier, peut-être que j'amène quelqu'un en plus, vous avez sembliez apprécié Gabriel la dernière fois.

Il refusait, et me tirait, je faisais donc ce qu'il attendait de moi. Quelqu'un ouvrait la porte, je me redressais sur le coup.

Liméria : Je m'ennuie, ton vampire était censé ma ramené quelqu'un cette fois ci alors où il est hum ?!

S'est la seul soeurs qu'ils ont, il ne faut pas croire, elle est aussi pire que les frères. Shin ne semblait pas plaire qu'elle vienne les interrompre, surtout en pleine action, je me retirais de lui.

Liméria : Je m'en fiche de vos ébats, j'attend mon cadeau, s'est mon anniversaire aujourd'hui tu l'as oublié ?

Mike : Je vais chercher quelqu'un d'autres.

Liméria : Quelqu'un d'autre comment ça, où il est celui que tu as ramené.

Mike : Dans sa chambre mais..

Il partait n'attendant pas la suite, Shin préférait continuer la laissant assumer les conséquences de Teijo, bien qu'elle ignorait toute l'histoire. Liméria entrait dans la chambre en question, regardant Akira qui tentait de casser une fenêtre pour s'nefuir mais s'arrêtait la voyant arriver.

Liméria : Oh tes plutôt joli garçon.

Il souriait, elle utilisait sa rapidité pour se retrouver en face de lui, et montrait tout de suite sa surprise de son odeur.

Liméria : Qu'est-ce que tes au juste ?

Elle léchait sa nuque, Akira se retirait rapidemment d'elle.

Liméria : Comment oses-tu ?! Tu es mon cadeau d'anniversaire, tu dois faire tout ce que je te demandes.

Elle réutilsait sa vitesse pour l'embrasser de force, tentant déjà de retirer ses vêtements, s'est là qu'elle fu propuluser contre le mur, la chaise en bois se décomposait, et s'envoyait directement dans chacune de ses jambes et bras ce qui la faisait hurler.

Teijo : Comment oses-tu.

Liméria : Père.. ?! J'ignorais qu'il t'appartenait, je vous le jure.

Teijo : Et bien à présent tu es au courant, alors va t-en.

Il la libérait, elle partait rapidement, Teijo tournait le regard vers Akira.

Teijo : Est-ce que tu comptes m'être obéissant ? hum on dirait bien que non.

Il retirait une partie de ses vêtements, étant en t-shirt, montrant bien sa carrure qui restiat impressionnante, il retirait ensuite son t-shirt, montrant un tatouage au niveau de son coeur, qui était en réalité un sceau, cette malédiction en question.

Teijo : Tu n'as guère le choix, tu m'appartiens à présent, tu finiras par le comprendre tôt ou tard.

Komura arrivait, utilisant sa magie pour empêcher Akira de bouger avec des chaines magique. Il s'approchait de lui ensuite, attrapant son visage, il fermait les yeux alors qu'il lui crachait au visage. Komura se chargeait de le punir évidemment, Teijo l'attrapait par la gorge le serrant bien, montrant sa frustration.

Teijo : Comment oses-tu misérable ! Je vais te faire comprendre qui est le maître ici.

Il le lâchait, et le mordait, il ne faisait que ça, le mordre partout pour récupérer un maximum de son sang, il avec des morsures un peu partout. Sur le coup, il était un peu vidé de ses forces et était inconscient, lorsqu'il revenait à lui, Teijo et komura n'était plus là, et il était à terre, s'était déjà le matin.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Lun 6 Fév - 21:57

Quoi lui aussi prétend que je suis...je ne sais pas quoi? il m'attrapait mon poignet le dirigeant vers son visage, il est entrain de me renifler?

Akira: vous êtes complètement taré! lachez moi! je vois pas en quoi je suis different des autres!

il me tirait à nouveau tirant ma tête sur le côté regardant principalement ma nuque, qu'est ce qu'il compte me faire? son expression de visage changeait pour faire penser à celui d'un monstre.

Akira: mon dieu...qu'est ce que...

je gémissais! c'est vraiment un vampire? sa existe se genre de connerie? je le poussais vite afin de me dégager posant ma main sur ma nuque. Je ne voulais pas rester pour en savoir plus lui, je voulais courir vers la porte voulant prendre mes jambes à mon coup. Mais ce mec Komura, m'en empêchait.

Komura: tu partira que lorsque le maître t'en donnera l'ordre.

je comprend rien du tout à ce qu'il me raconte! comment du sang pourrait le sauver de quoi? d'une malédiction?

AKira: et bien moi aussi je sais qui je suis! et je suis qu'un forgeron! j'ai rien de spécial!

Komura m'attrapait par le col me forçant à le suivre.

Komura: suit moi et ne me cause pas de problème.

il ouvrait la porte d'une chambre me poussant à l'intérieur.

Komura: sa sera ta chambre désormais et ne tente pas de t'enfuir tu en fera que te fatiguer.

Akira: attendez!

il refermait la porte derrière lui, j'arrivais à l'ouvrir de moi même mais impossible dans sortir! merde qu'est ce que sa veux dire? je refermais vite la porte regardant autour de moi cherchant une solution pour sortir d'ici. C'est en pleine recherche que je voyais Mike entrer, j'attrapais le premier truc qui me venait en main et c'était la lampe de chevet.

Akira: dégage de cette chambre! c'est de ta faute si je suis prisonnier ici!

il est trop rapide pour moi, il m'attrapait la lampe avant même que je puisse lui fracasser la tête.

Akira: pas le choix? tu te fou de moi? on a toujours le choix! mais tu préfère jouer les larbins! espèce de larve.

je regardais la lampe qui me reprenait pour la poser à sa place.

Akira: je devrais être flatté? non mais vous avez tous un problème ici! regarde ce qu'il m'a fait! il m'a mordu comme une bête! et se regard qu'il avait c'était...

je r'attrapais vite la lampe, il a les même yeux que se type! 

AKira: quoi mon odeur!? 

je reniflais mes vêtement sur le coup.

Akira: oui j'ai peut être prit un bain après mon boulot, c'est pas une raison pour me mordre à sang! je te préviens t'approche pas!

oui il a peut être pas tord, je lui ai transpercé le cou tout à l'heure et sa ne l'a même pas tuer. Je posais la lampe gardant tout de même mes distances avec lui. Quelqu'un d'autre ouvrait la porte, c'est le gars de tout à l'heure. Il semble pas être content de voir Mike dans cette chambre.

Shin: qu'est ce que tu fais ici? 

il croisait les bras continuant de le regarder.

Shin: il l'aurait bien compris par lui même Mike, imagine que se soit mon père qui soit rentrer et non moi.

J'ouvrais grand les yeux entendant le cris d'une femme.

Akira: qu'est ce que sais? 

Shin: mon frère qui s'amuse.

Akira: mais vous allez pas l'aider?

je voulais déjà sortir, mais une fois de plus c'est impossible.

Shin: je ne prend pas les jouets de mon frère, Mike je t'attend dans ma chambre alors ne traine pas.

Lui partait déjà, Mike ne comptait pas traîner mais il tenait à me dire des derniers mot.

Akira: j'ai pas l'intention de rester les bras croiser à attendre de me faire domestiqué comme ils l'ont fait pour toi.

je refermais moi même la porte derrière regardant autour de moi avant de voir la fenêtre, peut être que si j'arrive à sortir par la. Bon on est assez haut depuis cette chambre mais peut importe. Shin tournait le regard vers Mike qui entrait, il était déjà entrain de faire les cent pats.

Shin: pourquoi tu es aller dans cette foutu chambre? je t'avais demander de pas t'approcher de lui! pourquoi tu as désobéis?

Il fronçait les sourcils utilisant sa rapidité pour lui faire face et l'attrapait le visage.

Shin: il te plait c'est ça? tu aurais espéré l'avoir dans ton lit?! tu oublie que tu es à moi Mike!

il le lâchait le laissant l'embrasser bien que shin semblait toujours aussi méfiant.

Shin: et ce que j'attendais de toi, c'est que tu reste loin de se type et pourtant tu m'as désobéi.

il baissait les yeux pour le regarder faire avant de s'asseoir sur le lit, bon la petite ruse de Mike finissait par fonctionner. Shin fermait les yeux prenant une grand respiration tout en serrant les cheveux de Mike.

Shin: très bien je passe l'éponge pour cette fois, mais évite de me contrarier.

Il attrapait sa chemise le tirant vers lui.

Shin: non, c'est toi seul que je désire.

A peine qu'ils commençaient qu'une intruse s'invitait dans la chambre.

Shin: c'est pas vrai Liméria! c'est ma chambre ici, tu peux pas faire comme bon te semble!

il se redressait pour la regarder.

Shin: je m'en fou Liméria! débrouille toi toute seule! j'étais occuper la alors va t'en.

il levait les yeux ennuyé.

Shin: un vampire ne compte plus ses anniversaires après le premier siècle! tu l'as largement dépasser il me semble non? si cela te plait pas va te plaindre à notre père, j'en suis sûr qu'il sera ravis de combler tes caprices.

il ricanait vu qu'elle me désirait maintenant, il attrapait Mike pour l'empêcher d'intervenir.

Shin: laisse la faire, mon père s'occupera de cette gamine pourri gâté.

il le tirait une nouvelle fois pour continuer leurs petite affaire, moi toujours dans ma chambre évidemment tentait de briser la fenêtre avec une chaise. Mais rien affaire! il aune sorte de mur invisible qu'il m'empêche quoi que se soit!

Akira: c'est un véritable enfer se chateau!

je posais vite la chambre voyant quelqu'un rentrer, une fille?

Akira: et vous êtes?

Elle est déjà en face de moi! encore l'une de ses choses?

AKira: reculez vous!

je l'a repoussais dès que je sentais sa langue sur ma nuque! elle va pas si mettre non plus celle la! il semble que je l'ai frustrer et va jusqu'à m'embrasser de force! j'étais surpris, j'en gardais les yeux grand ouverte avant qu'elle se fasse éjecté par son propre père et on peut pas dire qu'il a un amour fou entre eux.

AKira: pourquoi je vous obéirais? vous avez déjà un animal de compagnie à ce que j'ai pu voir.

qu'est ce qu'il fait la? pourquoi il se déshabille? je me reculait sur le coup jusqu'au mur.

Akira: ouais moi aussi j'ai des tatouages, c'est pas pour sa que je les monstre à tout le monde! surtout dans une chambre...seul avec un autre mec et si j'ai le choix, je sera la chose de personne et encore moins un monstre dans votre genre.

Komura entrait une drole de couleur entourait sa main.

Komura: je serais la pour t'apprendre le respect, même un chat sauvage peut être domestiqué, pour l'instant tient toi tranquille.

Des chaînes apparu me liant les bras et jambes, je vais lui montrer que je suis pas un "chat sauvage" que l'on peut domestiqué et cela en lui crachant au visage. Evidemment il le prend très mal, Komura serrait ses chaînes sur mes membres pour les tordre, je gémissais évidemment sans parler de ce type qui me sert le cou.
Il voulait me punir d'une certaine façon, je gémissais à chacune de ses morsures car oui il en avait pas qu'une seul et un seul endroit. 

J'en fini par perdre connaissance à bout de force, c'est au matin que j'ouvrais les yeux encore allonger sur le sol. Je me redressais d'un coup regardant autour de moi, c'était pas un cauchemars...je suis encore dans se château. Je me regardais, j'ai encore les traces de morsures sur moi.

Akira: c'est quoi cette enfer?

Quelqu'un entrait, c'est encore cet homme chat.

Komura: suit moi.

AKira: non.

Komura: tu préfère les chaînes?

Je grimaçais finissant par le suivre, je regardais un peu autour de moi cherchant la moindre opportunité pour fuir.

Komura: ne cherche pas à fuir, le sceau que je t'ai poser t'empêche de sortir de se chateau.

Akira: quel sceau? 

Komura: tu n'as pas remarque cette marque autour du cou?

Je m'arrêtais au premier miroir que je croyais regardant en effet cet marque. On dirait un tatouage qui fait..collier de chien.

Komura: les chaînes sortent du sceau pour te maintenir obéissant ainsi que te relie à se chateau, tant que tu le porte tu sera et restera le serviteur de mon maître.

Akira: un animal de compagnie? c'est ça que je suis maintenant?

Komura: tant que mon maître en décidera autrement.

Akira: tu as toujours été son petit animal toi aussi?

Komura: non, mais j'ai appris à être à ma place.

Akira: et lui lécher les doigts.

Komura: entre, tu prendra un bain avant le déjeuné.

Il ouvrait la porte me montrant la pièce, c'est pas une beignoir ça! c'est une piscine.

Akira: je me lave la dedans?

Komura: oui.

Akira: et tu va rester la à regarder?

Komura: oui.

Akira: super.

je restais dos à lui ne voulant pas qu'il regarde de trop, sa me gêne d'être observer comme ça. Je me déshabillais, il semblait surtout intéresser par cette marque que j'ai dans le dos.

Komura: où as tu eu cette marque?

Akira: vous allez vraiment regarder chaque détail de mon corps?

Komura: répond simplement.

Akira: j'en sais rien, il a du me la faire quand j'étais gamin.

Komura: et tu te souviens pas?

Akira: non! j'ai aucun souvenir avant l'avant l'age de mes cinq ans. arrêtez de me regarder!

Je baissais mon pantalon.

Derek: oh, je vois que tu vraiment bien foutu partout.

Je le remontais vite le pointant du doigt.

Akira: qu'est ce qu'il fait la lui?

derek: sa se vois pas? je prend un bain.

Akira: alors j'attendrais mon tour.

Komura: il a assez de place pour tous, rentre dans l'eau ou je t'y jette moi même.

Bon pas le choix j'y entrais gardant mes distances mais Derek s'approchait.

Derek: je vois qu'on sais acharné sur toi.

Akira: garde tes distances!

Derek: calme, je ne mord pas...pas moi en tout cas.

Akira: tu es sortit de ta cage.

Derek: oui tu vois, on est récompensé quand on reste sage.

Akira: pourquoi on te garde ici toi?

Derek: c'est toujours bon d'avoir un démoniste dans sa poche.

Akira: et c'est quoi un démoniste.

Derek: les humains sont tellement ignorant.

Akira: enfin un qui me considère comme un humain.

Derek: pourquoi? ils s'imaginent que tu es quoi?

Akira: j'en ai pas la moindre idée.

Derek: en tout cas si le patron s’intéresse à toi, c'est que tu es spécial. il garde bien son petit Kistune proche de lui.

Akira: un quoi?

Derek: laisse tomber.

je passais mes mains sur les marques de morsure enfin d'y retirer le sang qui restait, les marques sont déjà bien cicatrisé malgré que sa été fait à peine hier soir. Je levais les yeux entendant quelqu'un marcher dans notre direction et le pointait du doigt à son tour.

Akira: oh non pas lui aussi! pas question que je me baigne avec ce mec!

Derek: pourquoi tu te plains? on a que de belle vue ici, je vais m'y faire.

je grimaçais en le regardant, il est sérieux la? je suis entouré que de fou! du coup j'était loin, très loin d'eux.

Derek: tu crois pas que tu exagère akira?

il ricanait tout en regardant Mike du coin de l'oeil.

Derek: il fait son timide.

AKira: c'est bon je suis propre!

j'attrapais avant tout une serviette pour la mettre avant de les laisser voir quoi que se soit. Derek retirait son sourire en voyant la marque j'avais dans le dos.

Derek: c'est quoi qu'on a tenter de te sceller dans le dos? sa c'est un marque de scellement, je suis démoniste je m'y connais un peu la dedans.

Komura: Akira on y va.

je regardais un peu cette marque j'avais avant de suivre Komura.

Derek: bah quoi? tu t'en va toi aussi Mike? quel dommage.

Il soupirait se levant aussi sur le coup.


Derek: bon ben, je sort aussi alors.

Enfin jusqu'à qu'il repère quelqu'un d'autre qui arrivait.

Derek: non tout compte fais je vais rester encore un peu, salut petit minet...alors toi t'es quoi hum?

Komura me donnait des vêtement, faut en plus qu'on choisie pour moi ce que je dois porter?

Komura: met ça ensuite tu te rendrais dans la salle la bas pour le déjeuné, ne soit pas un retard c'est un conseil.

Il me laissait sur le coup, la première chose que tu tentait c'est partir mais oui..évidemment il a des mur invisible partout. Bon je m'habillais au moins et allait pour le déjeuné, bien que je regardais mon assiette sans y toucher. Je levais la tête regardant Mike me conseiller de manger.

Akira: tu te préoccupe de ma santé maintenant? pourtant sa t'étais égale quand tu m'as emmener ici de force. Je suis recouvert de morsure par ta faute! je suis la cible d'un pervers! je te haie! dommage que je sais pas encore comment te tuer.

je prenais mon assiette pour me mettre plus loin, mais il était déjà la avant même que je m’assois.

Akira: t'es vraiment collant en plus! ton maître risque de pas apprécier que tu me colle comme ça. qu'est ce que tu me veux? te racheté peut être? trop tard pour ça! ou alors sort moi de cette merde!

évidemment ça il ne peut pas, je levais les yeux vers Teijo qui arrivait pour s'asseoir une table seul plus loin. Il est déjà entrain de m'observer, je cachais mon visage dans mes cheveux mal à l'aise. Tous les autres semblait étonner de le voir ici, normalement il sort jamais de ses appartement privé et encore moins pour prendre le déjeuné.

Akira: mais regarde le! à me regarder comme une bête affamé, avec sa grosse touffe de cheveux.

il fronce les sourcils en me regardant pourquoi? 

Akira: comment ça il peut m'entendre?! il est à l'autre bout de la pièce! tu te fou de ma gueule?

il peut vraiment m'entendre? et merde et moi qui avait encore un tas d'insulte à lâcher.

Komura: Akira.

Oh non qu'est ce qu'il me veux?

Komura: notre maître t'attend à ça table.

Akira: non merci!

il faisait apparaître une chaîne tirant sur la marque autour de mon cou, la j'ai vraiment l'air d'être un toutou tirer à la laisse. Je regardais Mike sur le coup le maudissant encore une fois pour toutes ses emmerdes qui m'arrive. 

Komura: assis toi.

Akira: comme ci j'avais le choix.

Komura: non en effet.

Il me faisait m'asseoir, lui restait debout à côté de Teijo lui servant un thé.

Akira: du thé? ben c'est déjà mieux que mon sang.

Komura me regardait activant la marque, sa me donnait une sensation d'étrangement alors que personne ne me touche. Il s'arrêtait en regardant Teijo avant de s'écarter un peu nous laissant.

Akira: non j'ai pas l'intention d'être obéissant, j'ai bien compris que vous avez besoin de moi. Alors mort je ne servirais plus à rien, je pourrais aussi m'ouvrir les veines dans cette grande baignoire? parce que je préfère encore crever qu'être votre chien.

les chantages semble pas vraiment le réjouir au contraire, c'est le silence absolu dans la pièce. Je suis le seul à ne pas avoir peur de lui? enfin moins que les autres.

Takuma: tu joue les rebelles avec mon père le nouveau? ils tentent tous ça au début, ensuite ils finissent par tous lécher les pied. Tu as la chance de ne pas être à moi, je sais comment m'occuper des petit arrogants dans ton genre.

il regardait son père avant de s'éloigner à son tour, passant à côté de Mike.

Takuma: je me demande comment mon frère va apprendre ton étrange attachement pour le nouveau.

il souriait regardant les autres qui semblait plus craindre Takuma que Teijo lui même.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Mar 7 Fév - 22:57

Akira avait pu voir ce que sa faisait de vivre une journée dans se château, se n'est rien comparé à les quatres années que je suis ici. Mais sa me fait rappeler que j'étais à sa place autre fois, j'avais suivis Shin jusqu'ici, et je m'étais laissé enfin aller depuis toutes ses années ou j'ai caché et refouler se côté la en moins, je me sentais libéré en quelques sortes.. Du moins, jusqu'à ce qu'il montre sa véritable nature, que je lui plaisais et qu'il m'a ensuite transformer pour que je sois à lui. J'étais dans le même état que Akira, je ne voulais pas rester ici, s'en parler que je me sentais d'autant plus mal étant donné qu'il m'avait transformé, je ne sais plus où j'en étais, ce que je devais faire ou non, j'étais tout simplement paumé, mais j'ai compris que sa ne servais à rien de se débattre, qu'il fallait juste obéir bien gentiment s'est tout. Et j'ai finis par apprécier ce que je suis, un vampire, bien que j'ai du tué pour ça..

Donc ce que je veux dire, s'est que je sais comment se sent Akira en se moment, mise à part que je n'ai pas été choisis par Teijo, mais Shin voilà tout. Alors, en quelques sortes je tiens à l'aider, et de plus, il y a quelques chose qui m'attire chez lui, s'est surement son sang qui est unique, je n'en sais trop rien, mais si Shin le découvre, s'est sur qu'il ne va pas être content, alors il est préférable que je reste loin de lui.

S'était le matin, Akira revenait tout doucement à lui, et se rendait compte malheureusement que se n'était pas un cauchemard qui vivait, mais bien la réalité... Moi, je m'occupais de Shin, tous les matins s'est pareil, il aime bien que je le réveille en douceur afin qu'il soit de bonne humeur. Une fois que s'était fait, je partais jusqu'au bain, espérant qu'il n'y ait pas trop de monde, Akira s'y trouvait déjà, Komura lui avait ordonné de s'y rendre, et il croisait Derek au passage, il semblait pas à l'aise, n'ayan tpas l'habitude de se dénudé devant tous le monde pour se laver, moi j'arrivais le regardant bien.

Derek semble encore faire des siennes, depuis quand il est sortis celui là, enfin peu importe, il me pointait du doigt, ayant sans doute préféré ne pas me revoir, vu que s'est moi qui l'ai emmené ici, je croisais les bras, j'avais juste une serviette autour de ma taille.

Mike : Il faudra t'y faire de me croiser souvent, je vis ici, et j'ai une grande liberté, je peux me promener où je veux moi ici, sans avoir un chien de garde.

Je visais Komura en disant ça, je retirais ma serviette pour entrer dans l'eau. Je soupirais vu qu'il se m'était très très loin de nous deux.

Mike : Oui, il finira par s'y faire.

Je le regardais se lever, et rapidement mettre son essuie pour éviter qu'on en voit de trop. Mais on remarquait tout de suite cette marque à son dos, je plissais les yeux, qu'est-ce que s'est que cette marque ? J'ai encore jamais vu ça, je me demande ce qu'il est au juste, je sais que s'est quelqu'un de spéciale, j'arrive à le ressentir, mais quoi ?

JE tournais le regard vers Derek qui disait que s'était un sort de scellement, il s'y connait lui, donc sa doit vraiment être ça, je revenais vers Akira sur le coup. qu'est-ce qu'on aurait scellé dans son dos, j'ai du mal à comprendre. Il finissait par s'en aller, suivant Komura, moi je  fermais les yeux, me levant sur le coup, remettant l'essuie autour de moi pour m'en aller.

Mike : Oui, je te laisse t'amuser tout seul.

Je sortais, alors que Derek comptait partir, quelqu'un d'autre arrivait, il détournait le regard de ce que je disais derek.

Gabriel : Pourquoi sa t'intéresse ?

Il retirait sa serviette entrant dan le bain, restant à l'autre côté d'où était Derek, mais bien sur lui s'approchait de lui, il le regardait sur le coup.

Gabriel : Je suis un être de lumière, j'aidais les sorciers débutant, je les formais. J'étais un sorcier moi aussi avant d'avoir été tué par des hunters, je possédais un certains dons que j'ai garder en tant qu'être de lumière, s'est Mike qui m'a trouvé et ma ramené ici à Shin.

Il regardait à nouveau devant lui.

Gabriel : J'aurais pu devenir un archange, si je faisais assez mes preuves, mais vu que je suis bloqué ici, je peux encore attendre.

Il le regardait du coin de l'oeil vu qu'il avait du mal à comprendre.

Gabriel :  Avant de devenir un archanges, ils nous testes en tant qu'être de lumière, enfin s'est compliquée à expliquer. Et je doute que mon histoire t'intéresse, après tout, tu es un démonistes, tu n'aimes pas les êtres comme moi, nous sommes.. ennemis en quelque sortes. JE peux t'anéantir, tout comme tu peux le faire..

Il soupirait, commençant à se laver.

Gabriel : Mais, on est dans la même galère, bloqué ici, alors je pense pas qu'on soit ennemis ici.

Il le regardait du coin de l'oeil.

Gabriel : Pourquoi mes pouvoirs t'intéresse, bon, de toute façon, je vois pas pourquoi je devrais garder sa secret. Je pouvais soigner les gens, avant même d'avoir les pouvoirs d'un être de lumière, je donnais de mon energie et les soignait, je pouvais également aspirer l'energie et la force vitale, je pouvais donc tuer quelqu'un avec cette magie, mais je préférais les sauver, un jour, quelqu'un était entrain d'ingoniser, je le soignais, mais il était déjà mort, et pourtant j'ai réussis à le ramener à la vie, mais je suis rester inconscient pendant plus d'une semaines ensuite.

Sa semblait le surprendre.

Gabriel : Il me garde, parce qu'ils pensent que je peux ramener quelqu'un à la vie avec se pouvoir, mais je fais semblant que je ne contrôle pas se pouvoir, car cette personne, il veut mieux qu'il reste où il est..  Mais ils ne me lâchent pas, il me torture de toute les manières possible pour que je cède. Et vu que je ne peux pas mourir à part par un être comme toi..

Il finissait par se retirer du bain remettant la serviette autour de lui.

Gabriel : Je peux te dire que je préférais rester enfermer dans ta cellule plutôt que de subir Takuma. Je suis sur qu'on me cherche, ils finiront pas me sortir de là, alors.. je dois juste être patient.Je te laisse, sa m'a fait du bien de te parler, sa fait logntemps que j'ai pas parlé à quelqu'un.  

Son histoire semblait avoir travaillé quelque peut Derek. Tout le monde se rendait donc au déjeuné, moi je repérais au loin Akira, je m'avançais vers lui.

Mike : Tu devrais manger.

Evidemment, il est toujours autant en colère contre moi et me déteste, ce qui est compréhensible.

Mike : Oui s'est vrai, tout est de ma faute si tu te retrouves ici, mais je n'ai pas vraiment le choix, si je ramène personnes, ils finiront pas comprendre que je ne sers plus à rien, et me tueront, j'ai pas vraiment envie.

Je m'installais à côté de lui, mais il bougeait de place, j'utilisais ma rapidité pour le suivre, étant à nouveau à côté de lui.

Mike : Shin je le gère, t'en fait pas pour ça. Et s'est impossible de sortir d'ici, sinon tu crois pas que je l'aurais déjà fait depuis longtemps ? Surtout pour moi, il m'a transformé, il suffit qu'il me donne un ordre ou m'hypnose pour que je lui obéisse bien sagement.

Teijo arrivait à son tour, avec Komura, je plissais les yeux s'est nouveau ça, il vient jamais ici pour déjeuné, mais il semblerait que s'est surtout pour observer Akira, s'est vrai qu'il n'arrête pas de le regarder.

Mike : Eeh, il arrive à t'entendre tu sais ?

Je soupirais.

Mike: S'est un vampire, ont a des faculté spéciale, comme entendre de très loin tu vois le genre ?

Komura venait le chercher, Akira ne voualit pas évidemment mais Komura lui faisait bien comprendre qu'il n'avait guère le choix, avec cette chaine qu'il faisait apparaître à la marque qu'il avait à son cou. Sur le coup, il me maudit encore une fois, je le suivais du regard le regardant se rendre jusqu'à Teijo.

Teijo buvait tranquillement son thé, tout en regardant Akira arriver vers lui, il finissait par poser sa tasse, ignorant bien sur ce qu'il pouvait dire.

Teijo : LAisse nous Komura, sa ira.

Il revenait ensuite vers Akira.

Teijo : Je te suggère de m'être obéissant.

Il plissait les yeux de ce qu'il osait lui dire. Il tournait le regard vers Takuma le laissant parler, TEijo se mettait bien au fond de son siège, serrant bien ses accoudoirs observant attentivement Akira.

TEijo : Tu finiras tôt ou tard par me respecter et m'obéir je te le garantis.

Moi je regardais Takuma passer à côté de moi alors qu'il me disait ça, je détournais le regard comment il a pu l'apercevoir ? Je préférais ne rien dire, et faisait semblant de rien, je continuais également d'observer Akira, il est idiot ou il le fait exprès, il s'adresse à Teijo, pourquoi il l'afferme pas ? Enfin, j'étais pareil avant avec Shin, mais j'ai finis par comprendre où était ma place, il finira par en faire autant.

Je regardais Derek, il semble coller Gabriel, pourquoi il s'intéresse à lui maintenant au juste ?

Gabriel : J'aimerais que tu évites de me parler de ça ici.

Mike : Parler de quoi au juste ?

Ils me regardait tout les deux, moi je me penchais.

Mike : JE suis curieux. Je sais que tu as quelques chose de précieux, et tu te retrouves souvent dans la chambre de Takuma, alors pourquoi tu leurs donnes pas tout simplement ce qu'ils veulent, pour qu'il arrête.

Gabriel : J'ai des responsabilité, je ne peux pas le faire, vous craignez Teijo ? Celui qui veulent que je ramène et bien pire que lui.

Je plissais les yeux.

Mike : Sérieux, j'ai jamais entendu parler de ça.

Il se levait.

Gabriel : Je ne suis pas censé en parler, il veut mieux que je m'en aille.

Je regardais vers Teijo, il semble l'avoir repéré, mais est trop occupé, il faisait jute un signe à Komura, celui-ci attrapait Gabriel pour l'emmener.

Mike : Il est coriace, moi j'aurais déjà craqué si j'aurais eu affaire à Takuma rien qu'une seul fois, lui depuis qu'il est arrivé là, il passe par lui.

Komura arrivait ensuite demander à DErek de le suivre. Je ne disais rien le laissant faire, s'il est sortis du cachot s'est qu'ils ont besoin de lui. Je regardais à nouveau vers Akira ensuite.

Teijo : Si tu m'obéis, tu seras récompenser, tu auras tout ce que tu désires, Komura vit très bien sa fidelité auprès de moi, tu devrais en faire autant.

Il fermait les yeux commençant à être agacé par lui et ses remarques. Akira était d'un seul coup balancer à terre, la table éjecté sur lui, Teijo restait tranquillement assis sur son siège, Akira avait une tel pression qu'il avait du mal à respirer.

Teijo : Je commence à perdre patiente.

Il se levait ensuite, détruisant la table en morceau, elle se désintégrait.

Teijo : je ne peux pas te tuer, certes. Mais tu as certainement des personnes que tu apprécies et que tu tiens dans se monde, avant d'être arrivé ici. Je peux m'en prendre à eux.

Il posait son pied sur son visage l'ecrasant contre le sol.

TEijo : Alors dit moi, tu tien sincèrement à me provoquer longtemps ?

Il se penchait, posant sa main sur son visage pour le tirer afin qu'il le regarde, il fermait les yeux entrant dans sa tête, il réouvrait ensuite les yeux.

Teijo : Tu as été adopté par se forgeron, il est mort, s'est triste. Mais il une famille derrière lui, son fils dont il a perdu le contact, il t'en a souvent parler n'est-ce pas. Tu l'as même aidé à la retrouver, mais celui-ci ne voulait plus le revoir, il a une famille à présent, des enfants, je pourrais tous les tuer qu'en dis-tu ? Ainsi il ne resterait plus rien de ton père adoptif.

Mike : S'est bon, je pense qu'il a comprit le message.

Teijo tournait le regard vers Mike, se redressait, merde pourquoi je m'en mêle sérieusement ?! Shin intervenait sur le coup.

Teijo : Tu devrais le tenir en laisse, avant que je ne le tue.

Je faisais de grands yeux, il partait ensuite laissant Akira là. Shin m'emmenait sur le coup, je regardais Akira du coin de l'oeil, il semble encore un peu mal, Teijo semble lui avoir montré ce qu'il ferait à cette famille s'il ne lui obéissait, même à une fillette de quatres ans sans aucun remord.

Shin me plaquait contre le mur, je le regardais bien.

Mike : Désolé.. je sais pas ce qu'il m'a prit..

Je détournais le regard, évidemment il est en colère, très en colère, je vais passer un sale quart d'heure, mais je n'arrête pas de penser à Akira en se moment. Du côté de Gabriel, celui-ci était attaché à des chaines, les murs et le sol autour de lui était déjà remplis de sang, le siens des jours avant. Il restait muet, alors que Takuma le menaçait déjà se demandant ce qu'il allait lui faire aujourd'hui.

Gabriel : Je ne peux pas le ressuscité, je l'ai déjà dit, j'en ais pas le pouvoir.

Il regardait Komura qui emmenait Derek, il se demandait ce qu'il voulait faire avec lui.

Liméria : Et bah tu vas le faire petit être de lumière, tu peux pas mourir, par se démoniste à le pouvoir de te tuer et même de te faire souffrir.

Elle regardait Takuma.

Liméria : Allez laisse moi le torturer un peu, j'ai envie de m'amuser moi aussi ! Déjà que j'ai pas profiter de mon anniversaire hier, il faut bien que je me rattrape !

Elle allait près de Derek attrapant son visage.

Liméria : Bien que j'ai pas eu mon cadeau, on s'est quand même bien amusé hier soir, par vrai démoniste, Tu étais plutôt doué, on pourra recommencer une fois tout ça terminé.

Elle se mettait à côté de lui.

Liméria : Bien, alors ta mission s'est de le torturer, évite de nous le tuer on a besoin de lui vivant, il faut que tu arrives à le forcer à utiliser sa magie pour nous, tu en es capable, tu me l'as dit hier.

Elle croisait les bras regardant Takuma qui râlait voulant se charger de ça.

Liméria : SA fait plus d'un mois que tu te charges de ça, et tu vois bien que sa marche pas ! Alors laisse moi essayer, père commence à être impatient, faut bien essayer une autre méthode !

Takuma s'en allait sur le coup, Liméria regardait Derek.

Liméria : Bien charge toi de ça, si tu y arrives, je te donnerais ta libérté comme promis, après tout, tu m'appartiens.

Elle lui souriait, regardant une dernière fois vers Gabirel et sortait ensuite, les laissant seul. Gabriel détournait le regard sur le coup.

Gabriel : ALors s'est pour ça que tu étais aussi interessé par moi.

Il semblait ne pas être au courant que s'était de lui qu'il s'agissait, il le regardait à nouveau sur le coup.

Gabriel : Peu importe, elle t'a donné un ordre, tu peux avoir ta liberté, alors vas-y, torture moi, de toute façon peu importe ce que tu feras, je n'en ferais rien, je préfère encore mourir.


Il levait la tête.

Gabriel : Je suis déjà mort une première fois, je sais où je me rendrais, alors je n'ai pas peur de la mort.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Mer 8 Fév - 23:42

Derek continuait sa petite conversation dans les bains avec Gabriel, il s'approchait de lui posant ses coude sur le rebord.

Derek: dit moi ce que tu es, qu'est ce que tu as à perdre de me le dire hum? et puis sa fera la conversation.

Sur le coup il le regardait de la tête au pied.

Derek: toi? un être de lumière? dommage je les trouve trop lumineux c'est gars la. Comment tu te retrouve dans un endroit pareil? tu peux pas t'envoler de tes propres ailes?

évidemment il est encore que "apprenti" 

Derek: c'est vrai, j'aime pas beaucoup les péteux d'archange. Les vôtres ont tuer ma famille, bon faut dire qu'ils avaient également tuer pas mal d'entre vous.

Il haussait les épaules.

Derek: c'était peut être mérité, mais on devrait mettre nos vieille rancune de côté. Comme tu le dis si bien on est dans la même galère, alors c'est quoi tes pouvoirs? aller je suis curieux.

cela le faisait sourire.

Derek: oh, mais se pouvoir peut être très démoniaque si on l'utilise pas. Prendre la force vital, j'adore.

il se décalait du bord pour bien se mettre en face de lui.

Derek: tu viens de me dire, que tu as ramener un mort à la vie? personne ne peut faire ça.

sur le coup derek grimaçait.

Derek: ramener quelqu'un hein? je le sent pas se truc la.

Derek sortait lui aussi mais restait nu devant Gabriel.

Derek: qu'on te cherche? tu crois vraiment que c'est le cas? si on se souciait vraiment de toi, sa ferai longtemps qu'on t'aurais secouru tu ne crois pas?

Il était plutôt étonné de l'entendre prononcé ses derniers.

Derek: aimer parler avec moi? c'est nouveau ça.

Il se r'habillait lui aussi partant à la salle témoin du spectacle en Teijo et moi, il s'installait à côté de Mike  et surtout proche de Gabriel.

Derek: tu dois bien te mettre en tête, que personne ne viendra te chercher ici. Tu va subir ça pendant combien de temps? tu ne peux peut être pas mourir, mais tu finira par de venir cinglé! comment tu va aider tes petit protéger si tu es cinglé?

il se taisait regardant Mike, Gabriel était embêter ne voulant pas parler de tout ceci ici.

Derek: ramenez qui? car j'ai quelque idée de personnes à ne pas ramener des enfers et plus dangereux que Teijo...mmh la liste devient plus courte mais encore plus inquiétante.

Gabriel préférait partir en voulant pas répondre au question, mais Komura lui attrapait le bras sous la demande de Teijo.

Komura: viens avec moi Gabriel.

Derek grimaçait.

derek: j'aurais du évité de trop le questionner.

il relevait les yeux dans ma direction.

Derek: il n'y a plus qu'une personne capable de le sortir de la, faudra juste savoir comment le ramener parmi nous.

tout le monde se taisais à la salle après que je soit balancer à terre, je tentais de me relever mais j'ai l'impression que quelqu'un m'écrase de tout son poids, j'en ai même du mal à respirer.

Akira: qu'est ce que vous me faite?

je levais les yeux pour le regarder, il désintégrait la table sur son chemin. 

Akira: ils n'ont rien avoir dans cette histoire! de toute façon je vous dirais rien.

Il m'écrasait le visage avec son pied, voulant me faire comprendre que j'étais qu'un insecte à ses yeux. Je ne sais pas ce qu'il me faisait mais seulement en me touchant il arrivait à savoir tout sur mon passé. J'étais effrayé à l'idée qu'il puisse vraiment leurs faire du mal, c'est la que Mike intervenait voulant prendre ma défense.

Shin l'attrapait par le bras lui lançant un mauvais regard avant de regarder son père.

Shin: je m'occupe de lui.

Je pouvais à présent me relever, Mike et moi on s'échangeait un regard avant que shin l'emmène plus loin. Il le tapait contre le mur lui tenant fermement sa chemise.

Shin: désolé? tu es désolé? mon père aurait pu t'arracher le coeur seulement par la pensé pour t'être interposé! pour...protéger se mec! 

il le lâchait se reculant.

Shin: tu t'avais dit de plus t'approcher de lui, une fois de plus tu m'as désobéi. Je sais que tu t'es déjà attaché à lui, sa me plait vraiment en colère CAR TU ES A MOI! j'ai peut être été trop gentil avec toi, tu veux que je joue le rôle du méchant? très bien, alors jouons Mike.

Il partait utilisant sa vitesse, moi je m'approchais ayant écouté.

Akira: tu n'aurais pas du intervenir, je me débrouillais très bien. Grace à moi Teijo à un sol tout propre.

je m'appuyais contre le mur croisant les bras.

Akira: qu'est ce qu'il pourrait te faire? il puni comment celui la? et puis je crois que je ne veux pas le savoir, c'est juste une famille complètement cinglé.

Derek s'approchait lui aussi.

Derek: je pense que j'ai peut être une solution pour nous aidé dans notre problème.

Akira: une solution ? et laquel?

Derek: c'est ma solution, dès que j'ai t'ai vu pour la première fois dans cette cellule j'ai pas calculé qui tu étais mais...en voyant cette marque dans ton dos, je me suis souvenu d'une rumeur qui courait il a un moment.

Akira: quel rumeur? de quoi tu parle?


derek: retire ton haut.

Akira: quoi? mais non?

derek: fait pas ta timide chochotte! retire ton haut! je vais pas te violé, je préfère qu'on soit consentant.

J'hésitais mais finirait par le retirer.


Derek: retourne toi.

Je levais les yeux avant de m’exécuter.

Akira: comment on peut réglé nos problème simplement en retirant ma chemise? avoue que tu voulais juste regarder.

je le sentais poser mes mains dans mon dos.


Akira: qu'est ce que tu fou?

Derek: je dois essayer de t'enlever ça.

Akira: mon tatouage? pourquoi? tu délire toi aussi?

Derek: c'est pas un tatouage mais un sceau de scellement, je sais de quoi je parle puisque je suis un démoniste. Les malédictions, sceau, pentagramme enfin toutes tes conneries c'est un peu mon domaine.

Akira: et sa scellerai quoi? 

Il se contentait de sourire concentrant déjà son pouvoir dans cette marque, sur le coup sa me brûlait de l'intérieur.

Akira: arrête t'es malade!

Derek retirait sa main.

Derek: j'ai peut être pas assez de puissance pour l'enlever.

Je me laissais tomber à genoux tentant de me remettre de mes émotions

Komura: Derek viens avec moi.


Derek: je dois m'inquiéter?

je voyais komura qui me regardait sur le coup.

Komura: que fais tu as genoux à terre?

Derek: on l’entraînai à se mettre à genoux devant son maître, je pense qu'il a compris la leçon.

Il ne disait rien attrapant le bras de Derek pour l'emmener jusqu'à une pièce.

Takuma: et bien qu'est ce que vais te faire aujourd'hui? tu as peut être une préférence? mais je pourrais tout arrêter si tu fais ce qu'on te demande.

Derek arrivait regardant autour de lui, surtout tout le sang qui s'y trouvait.

Derek: j'ai vu mieux en déco.

Takuma: pourquoi tu l'as emmener ici Liméria? j'ai pas besoin de ce démoniste pour me charger de cette tâche.

sa semblait pas lui plaire qu'on le remplace, mais Liméria aime avoir tout ce qu'elle désire et s'approchait de Derek.

Derek: je suis doué je le sais, mais j'aimerais surtout savoir ce que je fais ici?

oui il avait discuté avec elle et de ses dons de démoniste, sauf qu'il ignorait que quoi Gabriel était capable et le risque que cela prendrai.

Derek: oui j'ai peut être dit ça mais..

Takuma: sa suffit Liméria, c'est mon domaine la torture! laisse moi faire!

il s'en allait hors de lui, Derek s'approchait de Gabriel grimaçant tout de même. A la fois il désirait retrouver sa liberté mais d'un autre, ramener un être dangereux des enfers dans se monde.

Derek: détrompe toi, j'ignorais qui tu étais jusqu'ici.

il semblait hésiter faisant perdre un peu patience Liméria.

Derek: tu risque de morfler tu sais?

Il allait poser sa main déjà recouvert de magie noir sur l'épaule de Gabriel, j'ai j'entrais au même moment attrapant la tête de Liméria brisant sa nuque.

derek: t'es malade?!

Akira: tous le monde l'ai dans se chateau

j'aidais Gabriel à se détacher de ses chaînes, Derek regardait mon dos sur le coup le sceau s'effaçait bien que lentement.

Derek: j'ai réussis?


AKira: oui et non, tu es encore jeune démoniste.

Derek: vous vous souvenez?

Akira: j'ai juste droit à ça, sa suffit les questions.

Derek se mettait à genoux directement.

Akira: plus tard le léchage de botte, attache la vampire à la place.

Derek: on va se faire massacré.

Akira: non, tu va utiliser ton pouvoir pour brouillé son esprit.

Derek: ah oui? bon ok...

il l'attachait au chaîne, mais Teijo va vite comprendre.

Akira: nous verrons plus tard, aller!

il posait ses mains sur sa tête utilisant une sorte de magie pour brouiller son esprit, afin de la convaincre qu'elle a libéré Gabriel de sa propre volonté et demander de l'attacher. Oui un peu comme une hypnose de vampire.

Derek: ils croiront jamais à ses conneries.

Il se retournait mais j'étais déjà partit, il nous rattrapait rapidement on entrait dans ma chambre même Mike nous suit, il est s'interroge surtout sur mon étrange comportement.

Akira: est ce que tu as vraiment le pouvoir de ramener les mort être de lumière?

il prenait son visage pour le forcer à le regarder.

Akira: répond, je suis pas ici pour profité de ton pouvoir.

Il le lacha marchant dans la chambre.

Akira: a quoi il pense la haut? ils sont devenu complètement idiot ou quoi? un être avec une tel faculté on le laisse pas sans surveillance! 

je m'avançais vers le fenêtre regardant le ciel.

Akira: sa m'étonne d'eux tiens, "on doit laisser les recrue se débrouiller seul" et bien on vois le résultat! laisser l'un des vôtres se faire torturer! bande de...

je me retournais les regardant surtout Mike.

Akira: je parle pas tout seul Mike! je discute avec mon...laisse tomber.

Derek: on ne pourra pas le cacher éternellement ici et on ne peut encore moins le faire sortir de se chateau à cause du sceau de komura.

Je tenais mon cou me rappelant ayant reçu le même sort.

Akira: alors je vais devoir m'occuper de se problème.

Derek: tu...vous avez pas encore récupéré vos pouvoirs.

AKira: parle moi toujours de la même façon, ne change en rien tes habitudes.

Derek: très bien et si Teijo viens te voir dans ta chambre pour..tu sais quoi et y trouve Gabriel.

Akira: il devra se cacher dans la pièce d'à côté dans ses cas la.

Derek: sa ne fonctionnera jamais.

Je levais les yeux vers Mike, on a toujours pas répondu à ses question et s'impatiente.

AKira: disons que Teijo avait eu raison sur mon compte, je n'étais pas qu'un simple forgeron. Maintenant que j'y pense, moi être obligé de travailler comme n'importe quel mortel...il met déjà arrivé de rien pouvoir bouffer toute la journée! sérieusement! il va le regarder se grand idiot de m'avoir forcé à vivre comme ça!.

Derek: bon sang Mike, Akira est en réalité....

Akira: silence, les vampires pourrait nous entendre...maintenant sa suffit, sortez de la chambre avant qu'on se rende compte de quoi que se soit.

Je m'avançait vers Gabriel.

Akira: toi essaye de te faire discret au moins le temps qu'il faut, j'espère que se sceau disparaîtra au plus vite.

je poussais Mike et Derek hors de ma chambre, je sortais également.

Derek: moi je dis que sa pue cette histoire.

Akira: je vais gerer la situation dès que possible.

Derek: le sceau ne semble pas s'effacer très vite et Teijo pourrait de demander à tout moment.

Komura: Derek? que tais tu ici? tu ne devrais pas t'occuper de Gabriel?


Derek: j'ai..essayé mais Liméria voulait se charger elle même de cette affaire, pour s'amuser.

Komura: mmh, Akira suit moi.

Il me regardait tout les deux, super..je vais servir de dîner à un vampire. 

Shin: Mike, on doit parler tout les deux.

Bon ben, en faite Derek se retrouvait seul.

derek: super...j'ai plus qu'à...retourner à ma chambre.

Avant tout on va voir ce que compte faire Shin, il poussait Mike dans se chambre le faisant s'asseoir sur une chaise. 

Shin: j'ai trouvé un bonne punition pour toi, ne t'en fais pas j'utilise pas la torture comme mon frère..du moins pas physique.

Il le regardait bien dans les yeux pour l'hypnose.

Shin: quoi qu'il arrive, tu ne bougera pas de cette chaise compris. J'aurais préféré ne pas en arriver la tu sais?

Il faisait entrer une personne encore avec un sac sur le tête et le retirait. Shin c'était souvenu de cette ami qu'avait Mike lors de cette soirée au bar.

nicolas: qu'est ce que je fais ici? vous m'avez dit que vous avez trouver Mike? pourquoi m'attacher et...

il regardait Mike bien vite plus qu'étonné.

Nicolas: Mike? tu es encore en vie, mais pourquoi ne pas avoir donner de nouvelle!? 

il s'approchait de Mike le regardant.

Nicolas: on t'a tous cru mort! et ta mère qui...on ta cherché partout tu sais? je m'en suis toujours voulu de t'avoir laisser. arrête de rester bêtement assis sur cette chaise.

Shin l'attrapait par les cheveux l'obligeant à reculer.

Shin: désolé mais Mike m'appartient désormais, tu sais il m'a beaucoup parler de toi il y a quatre ans. tu étais un peu son fantasme caché, tu ne trouve pas qu'il est devenu plus mignon en murissant un peu? qu'en dit tu Mike? 

Nicolas: lâchez moi!

Shin le retournait afin de l'hypnotisé 

Shin: tu va te déshabiller, t'allonger sur le lit et te donner à moi. Tu va tellement aimé ça.

Il le laissait faire tout en regardant Mike.

Shin: tu va me regarder le baiser, me nourrir de lui et peut être ensuite le tuer quand j'en aurais terminé. Tu voulais que je joue le rôle du méchant Mike, je t'apprendrais à obéir.

il se déshabillait lui aussi, se mettant derrière Nicolas afin de regarder l'expression de Mike tout le long. 

maintenant à mon tour, Komura faisait rentrer dans la chambre de Teijo il me regarde déjà prêt à savoir comment j'allais me comporter.

Komura: je vous laisse, je suis à côté si vous avez besoin de moi maître.

Komura me regardait avant de passer dans la pièce à côté.

Akira: oui vous en faites pas, j'ai biens compris le message. Je ferais se que vous me dite tant que vous toucherez pas à mes proches.

je plissais légèrement les yeux n'aimant pas jouer le rôle de l'esclave pour se vampire. Je s'approchais de lui déboutonnant déjà ma chemise après tout c'est pour mon sang qu'il m'a fait venir.

Akira: je suppose que c'est pour ça que vous m'avez fait venir.

non je dois pas retirer ma chemise, si il aperçois que le sceau commence à disparaître...je le laissais juste entre ouverte.

Akira: qu'est ce qui vous fait croire que mon sang sera la solution à votre problème?

je baissais les yeux vers ses vêtement commençant à ses écarter doucement pour y voir cette marque. Il doit se demander ce que je trifouille tout d'un coup.

Akira: il a peut être une autre solution à votre problème, un processus plus rapide encore.

je posais mes doigts sur la marque, il m'attrapait la main pour que je cesse de le toucher.

Akira: à moins que vous êtes déjà accro, je parle bien sûr de mon sang.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Jeu 9 Fév - 22:54

Bon on peut dire que j'ai mis Shin en colère à vouloir ainsi protéger Akira, s'est vrai que sa été idiot de ma part de m'interposer, sérieusement.. qu'est-ce que j'aurais pu faire de toute façon face à Teijo hum ? A quoi je pensais, j'aurais juste pu le mettre en rogne et qu'il vienne à me tuer, mais je sais pas pourquoi, j'ai agis sans réfléchir. Shin compte bien me punir, je plissais les yeux une fois qu'il partait, je tournais le regard voyant Akira venir vers moi.

Mike : Moué, de toute façon j'aurais pas pu faire grand chose contre lui. Déjà contre Shin, je ne peux rien faire alors..

Je soupirais, passant ma main dans mes cheveux, et haussait ensuite les épaules.

Mike : J'en sais rien, s'est la première fois que je l'ai mis autant en colère, je lui donnais toujours ce qu'il attendait de moi. Je suppose que se sera moins pire que si j'aurais eu affaire à Takuma, alors sa m'effraye pas de trop.

Je dis ça, mais je me pose des questions, qu'est-ce qu'il va me faire.. ? On finissait par parler d'autre chose à la venue de Derek, qui disait avoir un plan. Je levais un sourcils étant donné qu'il voulait lever le t-shirt de Akira. Je finissais par comprendre, il comptait regarder la marque de plus près, et sans doute briser le sceau qui s'y trouve.

Mike : Il a raison, s'est pas un simple tatouage, j'arrive à le ressentir, tu es spéciale Akira tes pas un simple forgeron, laisse le faire ta rien à perdre.

Derek faisait donc le nécessaire, sa semblait souffrir Akira, je m'approchais pour mieux regarder assez curieux.

Mike : Alors, ta réussi ?

Je soupirais, vu qu'il semblait avoir raté.

Mike : S'était bien tenté.

Akira était à genou alors que Komura arriver pour appeler Derek, sur le coup on faisait tous mine de rien, Derek trouvait une excuse bidon, mais qui semblait avoir marcher. Il finissait par emmener Derek auprès de Gabriel.

Liméria voulait donc se servir de Derek, afin de trouver le moyen de torturer Gabriel d'une toute autre façon. Gabriel détournait le regard alors que DErek s'approchait, posant déjà sa main sur son épaule, le prévenant.

Gabriel : S'est bon vas-y.. J'ai déjà connu pire.

Il respirait rapidement, déjà stressé à l'idée de souffrir encore une fois. Mais Akira entrait avant, il le regardait tout les deux sur le coup. Il détachait Gabriel, lui ne comprenait pas pourquoi il faisait cela.

Gabriel : Si tu me libères, ils vont s'en prendre à toi.

Au fond, sa avait semblé fonctionné, son sceau s'effaçait lentement et Akira se souvenait de tout, de qui il était.

Mike : Tu es fou, s'ils apprennent ce que tu as fais, ils vont nous massacrer !

Il semble ne même pas m'écouter s'est fou ça! je passais ma main dans mes cheveux, mais pourquoi je l'ai suivis comme un idiot moi ? Il m'a embarqué la dedans, je suis mort avec eux s'ils découvrent tout.

Il a brisé la nuque de Liméria, moi bien sur je stressais, surtout de son plan qui ne me plaisait pas du tout, pour moi s'était juste du suicide.

Mike : L'attacher, mais tes malade ! Sa marchera jamais ton plan !

Derek faisait tout ce que Akira demandait, il brouillait l'esprit de Liméria, moi je le suivais, de toute façon qu'est-ce que je peux faire d'autre, je suis pris dans leurs conneries maintenant, je suis foutu. on se retrouvais dans la chambre de Akira.

Mike : Je peux savoir ce qui se passe, tes qui au juste hum ?

Mais qu'est-ce que sa m'énnerve, s'est à peine s'il m'ignore ! Ouh ouh je suis là, je te parles idiot ! Mais il s'intéresse plus à Gabriel. Lorsqu'il lui posait cette question, Gabriel évitait de le regarder, ne désirant pas divulguer se genre de chose, il en avait déjà dit assez pour lui. Akira lui attrapait le visage sur le coup.

Gabriel : Oui, je possède se pouvoir.

Moi je restais planté là, à regarder Akira râler, on dirait presque qu'il parle tout seul.

Mike : Ok, il a perdu la raison, il parle tout seul maintenant.

Je rêve, voilà qu'ils s'imaginent le sortir de là, je croisais les bras.

Mike : T'occuper de se problème, sérieusement ? Comme si tu en étais capable, personne ne peut sortir d'ici je te l'ai déjà dit ! S'est du suicide !

Il m'ignore toujours autant, il discute avec se Derek.

Mike : Au moins Derek qui est d'accord avec moi, sa marchera jamais !

Gabriel: Ne vous mettez pas en dangers pour moi..

Je m'ennerve sa y'est je craque.

Mike : Quelqu'un peut m'expliquer ce qu'il se passe à la fin ?!


Akira qui tentait de m'expliquer mais franchement j'ai du mal à piger ce qu'il essaye de me dire, et sa se voyait à ma tête, Derek tentait de me le dire mais Akira l'arrêtait avant ne voulant pas qu'ils nous écoutent.

Mike : MAis je veux savoir.

Génial, je suis pas avancé, je pige toujours pas ce qu'il se passe, ni qui il est au juste. On finissait par sortir de sa chambre. Je stressais, entendant la voix de Komura qui arrivait, il demandait après Akira, et se demandait ce que Derek faisait ici. JE sais pas comment il arrive à trouver des excuses aussi.. Bidon, mais Komura semble y croire donc ça va.

On regardait tout les deux Akira partir retrouver Teijo, j'espère qu'il va pas se rendre compte de son changement. S'est là que j'entendais la voix de Shin, merde.. Je l'avais presque oublié lui, et en plus il vient de voir que j'étais encore une fois avec Akira, vu sa tête sa ne lui plait pas.

Mike : Ok..

Je le suivais, il me poussait dans sa chambre, me faisant m'asseoir sur cette chaise, ce que je faisais, je le regardais bien.

Mike : Et tu comptes faire quoi.. ?

Il m'hypnotisait pour que je reste bien sur cette chaise et que je ne puisse pas en bouger. Je commence à stresser s'est sur, j'ignore ses intentions mais sa ne me plaît déjà pas. J'écarquillais les yeux voyant qui il faisait venir, s'était Nicolas, mon meilleur ami, mon coeur se serrait de le revoir, et surtout de ce que Shin compte faire de lui.

Mike : Nicolas.. s'est bien toi ? JE.. Je pouvais pas.

Je le regardais s'approcher de moi, je voulais me lever, mais je suis bloqué sur cette foutue chaise. Je le regardais bien sur le coup, alors qu'il me disait que tout le monde me cherchait et que me croyait même mort.

Mike : Il faut pas que tu restes ici Nicolas.

Evidemment, il comprend pas, et encore moins pourquoi je reste assis sur cette chaise, Shin lui attrapait les cheveux pour le tirer loin de moi. Il lui disait tout ce que je lui avais dit il y a quatre ans, concernant Nicolas, oui il m'a toujours attiré, je l'aimais, mais je savais que sa ne serait jamais réciproque.

Mike : Laisse le tranquille Shin, ta pas besoin d'en arriver là.

Il l'hypnotisait à son tour, je serrais bien les accoudoirs de la chaise, non pas ça..

Mike : Fait pas ça..

J'étais obligé de le regarder faire, il se déshabillait à son tour, couchant avec lui sous mes yeux, je tentais de bouger de là mais impossible.

Mike : Je t'obéirais, mais arrête ça !

Je fermais les yeux, mais avec son hypnose j'étais obligé de regarder jusqu'au bout la scène.

Mike : Désolé Nicolas.. s'est de ma faute.


Tu côté de Akira, celui-ci était dans la chambre de Teijo, seul. Celui-ci le regardait bien de haut en bas.

TEijo : Alors j'espère que les choses sont claire entre nous à présent, ou vas-tu encore me résister ?

Il souriait vu qu'il semblait avoir compris le message, ignorant son changement.

Teijo : Bien, temps mieux, je préfère ça.

Il le regardait déboutonner sa chemise, juste assez pour dénudé son torse, mais il ne la retirait pas entièrement ne voulant pas qu'il s'aperçoit pour son sceau à son dos.

TEijo : En effet, s'est pour ça.

Il levait les yeux pour le regarder sous cette question.

Teijo : Certains de mes pouvoirs ont déjà commencé à me revenir, je sais que cette malédiction de cette façon, il me faut juste ton sang, régulièrement.

Il plissait les yeux le voyant s'approcher, retirant sa chemise à lui, pour regarder son sceau à son torse. Lorsque Akira posait son doigt sur son torse, afin de toucher la marque, Teijo attrapait sa main avant, ne désirant pas qu'il le touche.

Teijo : Tu sembles avoir changé soudainement, qu'est-ce que tu sais au juste de cette malédiction au juste  ?

Il se levait pour bien être en face de lui.

Teijo : Tu parles de trop.

Il attrapait son visage, ses yeux devenait déjà rouge rien qu'à l'idée de regouter à son sang.

Teijo : J'ai déjà tout essayé, les démoniste, pourquoi crois-tu que je cherches tout les dons spéciale de se monde ? Même Komura n'y peut rien, le seul qui peut retirer cette malédiction est celui qui me la posé.

Il tournait sa tête regardant son cou.

Teijo : S'est toi qui me l'a posé, et je vais profiter de ta condition, ton sang m'aide bien plus que je ne l'imaginais, mais s'est vrai qu'il y a des conséquences, sa en devient une obssession, je n'arrête plus d'y penser, j'en veux encore plus.

Il enfonçait ses crocs dans sa gorge, une fois qu'il s'était abreuvé, il se retirait levant la tête, savourant se sang encore dans sa gorge.

Teijo : Tu es unique, si tu savais qui tu étais vraiment, j'ai eu beaucoup de chance de t'avoir trouvé.

Il le poussait dans le lit ensuite, utilisant sa force pour l'y forcer. Il s'avançait vers lui ensuite, retirant entièrement sa chemise tout en le regardant bien.

Teijo : Tu sembles bien plus obéissant, alors je vais prendre d'avantage que ton sang cette fois ci.

La tête que faisait Akira sur le coup, il ne s'attendait pas à ça.

Teijo : Quel ironie, lorsque tu te rendras compte de qui tu es, et que je t'aurais baisé.

Il déboutonnait son pantalon, mais il tournait ensuite la tête vers komura qui toquait à la porte.

Teijo : quoi, tu me déranges là !

Il reboutonnait son pantalon, au plus grand soulagement de Akira, vu que sa semblait urgent.

Teijo : Entre !

Il écoutait Komura parler de Liméria, celle-ci arrivait.

Teijo : Tu as fais quoi ?!

Liméria : Je sais pas ce qu'il m'a prit, mais..

Il utilsiait sa rapidité pour attraper le visage de sa fille la serrant bien, et la soulevait.

Teijo : Espèce d'idiote ! Tu as libéré le seul capable de le ramener.

Il la jetait à terre.

Liméria : Je sais.. pas pourquoi j'ai fais ça.

Il fronçait les sourcils, écoutant ce que disait Komura. Il s'approchait d'elle, alors qu'elle se redressait, posant sa main sur sa tête pour entrer à l'intérieur, fermant les yeux, il se retirait d'elle ensuite.

Teijo : On a utilisé la magie sur elle, quelqu'un tente de sauver se être de lumière, il ne peut pas avoir quitté se château, trouver le ! ET toi répare ton erreur, ta compris ?!

Liméria : Oui, père.

Elle partait aussi vite, il détournait le regard vers Akira qui était toujours là, désirant partir.

Teijo : JE veux que tu le cherches toi aussi, prouve moi que tu es bien à mes ordres à présent. Une fois qu'il sera retrouvé, tu te donneras à moi.

Il laissait Akira partir, bien entendu, il faisait très attention et retournait jusqu'à sa chambre où Gabriel s'y cachait, il l'attrapait pour l'emmener dans la salle de bain, faisant couler de l'eau pour éviter que les vampires puissent entendre.

Gabriel : Alors sa y 'est ils me cherchent ? Ils finiront pas venir ici, tu peux pas me cacher indéfiniment..

Il regardait par le miroir sa marque.

Gabriel : Oui, et si ils me retrouvent avant que ton sceau ne s'enlève ? En tout cas tu ne dois pas rester ici avec moi. Fait semblant de me chercher, comme Teijo te la ordonné, sinon il va finir par comprendre..

Liméria elle était partie dans la chambre de derek qui était seul, il utilisait sa rapidité pour lui faire face.

Liméria : S'est étrange, je me souviens de t'avoir ordonné de le faire souffrir, et puis pouf, j'ai décidé qu'il m'attache, pour qu'il se libère, je trouve cela très suspect. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que tu es derrière tout ça, alors dit moi où il est ?!

ELle fronçait bien les sourcils.

Liméria : Parle ! J'allais te rendre ta liberté, serais-tu idiot ?!

Elle tendait la main utilisant le sceau qu'elle lui avait placé pour le faire souffrir. Elle se mettait accroupis ensuite pour être à sa hauteur, attrapant son visage.

Liméria : A moins que tu ne peux plus te passer de moi, mais par ta faute, je me suis encore fait ramassé par mon père. Et je déteste qu'on se fiche de moi, maintenant tu vas me dire où il est.

Elle se relevait agacée, enfonçant son talon dans sa jambe.

Liméria : Pourquoi tu tiens à protéger se être de lumière ! Tu es censé le détester !

Pour ma part, ma puition était finis, Shin s'était bien chargé de me regarder souffrir en s'occupant de Nicolas. Et ayant reçut l'appel de Teijo pour retrouver Gabriel il devait arrêter là et partir à sa recherche, m'ordonnant de rester ici. Il m'avait libéré de mon hypnose, je me rendais tout de suite auprès de Nicolas voir comment il allait.

Mike : ça va ?

Je l'aidais à se recouvrir.

Mike : Je voulais pas que tu sois impliqué la dedans.. Ecoute, on va sortir d'ici, on a un plan.

J'espère que sa va marcher sinon on est dans la merde.. Je l'aidais à se lever, et ouvrait la porte, mais Shin m'a ordonné de rester ici par hypnose je suis bloqué.

Mike : Je peux pas sortir, mais toi tu peux, alors retrouve vite Akira, ta compris? Cherche Akira dit lui que s'est moi qui t'envois, il t'aidera à sortir d'ici.

Je détournais le regard.

Mike : Je peux pas partir, je suis voué à le servir, tout ce qui importe s'est que tu sois saint et sauve ok ? T'inquiète pas pour moi.

Je revenais vers lui.

Mike : Il disait vrai, je t'ai toujours aimé, s'est comme ça que je me suis rendu compte qui j'étais. Peu importe, s'est du passé tout ça, tu n'as cas dire à tous le monde que je suis mort.


Akir arrivait justement, disant clairement qu'il allait pas me laisser ici.

Mike : Quoi ? T'étais pas censé être avec Teijo ? Sa sert à rien, s'est lui qu m'a transformé, il suffit qu'il dise un ordre pour j'exécute, et j'aurais beau aller où je veux, il me retrouvera, car il m'a créé, je peux pas venir avec vous.

Il semblait pouvoir me libéré de lui, je le regardais bien tentant de comprendre.

Mike: Ton sceau a disparu, alors tu as récupéré tous tes pouvoirs sa y 'est ?

Il me libérait déjà de l'hypnose, du coup je pouvais sortir de cette chambre, il partait chercher ensuite Gabriel qu'il se cachait sous une capuche.

Gabriel : Attend.. Il faut allez chercher Derek.

Mike : Derek ? S'est un démoniste ! On s'en fou !

Gabriel : S'est lui qui a libéré Akira de se sceau, on lui doit bien ça.

Akira s'y rendait sur le coup, je levais les yeux n'appréciant pas vraiment qu'on prenne encore plus de risque, mais je les suivais. Liméria se redressait les voyant entrer, elle fronçait les sourcils.

Liméria : Qu'est-ce que vous faîtes là ?

Une fois de plus, Akira lui brisait la nuque.

Mike : On dirait que tu aimes ça, lui briser la nuque.

Il fermait ensuite la porte derrière lui, comptant se libérer par la fenêtre, il créait un passage dans le bouclier magique de Komura, on en profitait aussi tôt pour sauter de la fenêtre et sortir de là. Directement Teijo le sentait ainsi que Komura, il se rendait jusque là, mais Akira pouvait à présent se téléporter, et prenait tout le monde avec lui.

Teijo : Comment il a pu libérer le sceau.. ?

Il tournait le regard vers Komura.

Teijo : evidemment, se démoniste.. Retrouve les moi Komura, j'ai encore besoin de son sang, et de l'être de lumière, les deux autres mourrons.





[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Ven 10 Fév - 23:47

Je dois tout de même faire attention à me comportement ma façon de lui parler...du moins tant que j'ai pas encore récupéré mes pouvoirs ce qui ne serai tarder.

Akira: je suis curieux c'est tout, je me demande juste si il a pas un autre moyen que mon sang pour se débarrasser de cette marque.

Je sais très bien que non, il a que moi qui puisse l'ôter. Il m'attrapait mon visage me montrant ses expressions de vampire, cela m'effraye plus Teijo bientôt je vais pouvoir te montrer le mien. Profite de cette dernière chance d'avoir mon sang Teijo, bientôt tu t'agenouillera à ton tour à mes pied pour espéré en pouvoir y récolté quelque goûte.

Akira: étrange, je me souviens pas d'avoir fait une tel chose.

Je souriais quand il plantait ses crocs dans ma gorge, je le laissais faire sans broncher pour cette dernière fois. Mais à présent il me trouve très docile et compte bien en profité d'avantage, il me poussait sur son lit..il plaisante la? J'ouvrais grand les yeux le voyant retirer sa chemise, non il ne plaisante pas!

Akira: si tu me...

on toquait à la porte.

Komura: maître? je dois vous faire part d'une mauvaise nouvelle.

je me redressais regardant vers la porte.

Komura: je me permet d'insister maître.

Je levais les yeux soulager, j'ai failli craquer sur le coup. Komura entrait baissant la tête devant Teijo sachant qu'il ne sera pas content de cette nouvelel.

Komura: votre fille a...laisser l'être de lumière s'échapper.

mais qui? qui souhaite tu ramener espèce de vieux vampire. Je me relevais frottant mes vêtements tout en passant à côté de lui.

Komura: maître, c'est pas le genre de votre fille. Peut être qu'on l'a manipulé pour agir ainsi, avouons qu'il a quelque chose de louche le dessous. Il ne doit pas être loin tant que mon sceau est poser il ne pourra pas quitter se chateau.

maintenant ils vont rechercher Gabriel, je n'ai plus le temps de jouer.

Akira: puisse vous avez plus besoin de moi, je prend congé.

je tournais le regard dans sa direction, ne n'inquiète pas je vais le retrouver Gabriel mais pas pour te le livrer. et me donner à lui? non mais il est sérieux! tu va voir de quel bois je me chauffe Teijo!

Komura: maître est ce vraiment prudent? si lucifer venait un jour à revenir, il s'en prendrai aussi tôt à vous.

Il baissait les yeux.

Komura: je n'essaye pas d'aller contre vos désire, je pense à votre sécurité.

j'entrais vite dans ma chambre fermant bien la porte derrière moi.

Akira: on n'a plus le temps il faut se barrer d'ici!

je me mettais dos au miroir tentant de voir la marque.

Akira: mon sceau ne va pas tarder à disparaître, on va sortir d'ici.

je regardais ma main faisant un sourire en coin.

Akira: oh non, on va tous sortir d'ici.

je serrais le poing. Liméria n'expliquant pas ce qu'il c'était passé allait voir Derek dans sa chambre, celui ci se mettait debout tentant de sourire.

Derek: tiens liméria, hum oui en effet c'est plutôt étrange. Peut être qu'il a un autre pouvoir caché qu'il a oublié de divulgué.

Il se reculait de plus en plus.


Derek: comment je pourrais le savoir? j'étais ici tranquillement à...me tourner les pouces.

pour le forcé à le faire parler elle tentait la torture à son tour grace à sceau qu'il portait. Derek tombait à genoux devant elle, tenant son cou gémissant de le douleur.

Derek: je ne vois pas du tout de quoi vous parler.

il gémissait une fois de plus, cette fois il avait droit au talon à l'entre jambe.

Derek: je crois que je préférais la torture du sceau!

il levait les yeux pour la regarder.

Derek: je préfère supporter cette être de lumière que la chose que Teijo souhaite ramener et puis il en a dans le pantalon pour un péteux du paradis.

il le souriait pour la nargué et évidemment il en prenait plein la tronche. Tant qu'à shin il devait arrêter ayant reçu un ordre de son père. Il s'avançait vers Mike attrapant son visage pour le regarder.

Shin: tu vois je suis clément, j'ai pas tuer ton ami du moins pour l'instant. Tu peux bouger de ta chaise à présent, mais je t'interdis de sortir de cette chambre compris? j'espère que tu as retenu la leçon Mike, j'aime pas utiliser ce genre de punition sur toi.

Nicolas clignait ses yeux se rendant compte de ce qu'il c'était passé. Shin s'en allait au plus vite ne voulant pas faire attendre son père.


Nicolas: je comprend pas, pourquoi je l'ai laisser faire? et toi, pourquoi être rester sans rien faire?

il prenait pour se recouvrir au plus vite ayant vraiment honte de se qu'il c'était passé.

Nicolas: on? parce que tu as des amis ici? ils sont aussi comme cette individu? car j'ai souvenir que tu avais mieux comme ami, quand ils comptaient encore à tes yeux.

évidemment il lui lançait des reproches pourtant il ne désirait pas s'en aller comme ça.

Nicolas: pourquoi tu ne viens pas avec moi? tout le monde espère ton retour, ta famille s’accroche encore à cette espoir Mike.

Il baissait les yeux.

Nicolas: est ce que c'est vrai? ce que cet homme m'a dit? tu étais amoureux de moi? 

j'arrivais vers sa chambre, c'est qui le beau gosse qui l'accompagne?

Akira: tu es là? parfais? on se tire d'ici maintenant.

je levais les yeux de l'entendre se plaindre.

Akira: sa y est tu as fini? bien, je vais pouvoir te libéré maintenant.

je levais la main vers lui faisant disparaître toute manipulation du vampire sur lui.

Akira: non il n'a pas encore entièrement disparu, mais assez pour que je récupère une bonne partie de mes pouvoirs.

Nicolas: c'est lui akira?

Akira: toi par contre je ne sais pas qui tu es.

Nicolas: un ami d'enfance de Mike, je m'appel Nicolas.

Akira: bien, mais on n'a pas le temps pour les présentations! on s'en va.

on allait vite chercher Gabriel qui c'était cacher nous attendant.

Akira: maintenant on peut sortir de se foutu chateau.

oh non, il veux vraiment sauver un démoniste.

Akira: je vais être étonné de dire ça, mais Mike a raison! pourquoi vouloir sauver l'un de tes ennemis jurer hum?

Bon sang, comme ci on avait le temps à ça!

Akira: très bien, c'est uniquement parce que je rembourse toujours mes dettes! perdons pas de temps, ses vampires pourraient nous tomber dessus à tout moment.

on y allait vite entrant directement dans la chambre, d'un simple mouvement de la main je brisais la nuque de Liméria. je regardais Mike avec le sourire de son commentaire.

Akira: j'adore entendre le petit crack, sa me donne des frissons partout.

Derek: j'avoue que j'ai même adoré, tu m'apprendra ton truc.

je posais ma main sur le mur invisible, créant un passage jusqu'à la fenêtre.

Akira: ok go sautez maintenant! ils ont surement déjà compris ce qu'il se passe.

Je les laissais tous passer avant de sauter moi même.

Akira: touchez moi sinon vous serez pas téléporter.

Komura et Teijo arrivaient dans la chambre regardant par le fenêtre. Je regardais dans la même direction le sourire au lèvre faisant un petit coucou pour le nargué avant de me téléporter.

Komura: Peut être le démoniste, eux même on scellé les pouvoirs de lucifer à l'époque.

il s'approchait de Teijo.

Komura: maître, est ce une bonne idée? si lucifer est réellement de retour, vous êtes en danger.

il se reculait ne voulant pas subir se colère.

Komura: je vais le retrouver au plus vite.

Il sautait à son tour par la fenêtre tout en prenant la forme d'un grand renard et partit à notre recherche. Nous on réapparu dans une maison abandonner que je connaissais en tant que mortel.

Derek: c'est....délinbré.

Akira: cesse donc de te plaindre, je vais m'occuper de ça.

je levais les deux mains utilisant mes pouvoirs pour tout remettre à neuf, ainsi que créer magiquement du mobilier.

Derek: sa m'aurait bien dépanner avoir le même pouvoir.

Nicolas: je devrais peut être rentrer chez moi.

AKira: hors de question, c'est le premier endroit où ils vous chercherons. A moins que tu préfère qu'on te torture pour te tirer des information.

Nicolas: bien sûr que non.

Akira: parfais alors fait comme chez toi, et toi Gabriel dorénavant tu pourra retourner la haut... tu pourra dire à mon père toute ma sympathie, bien qu'il doit déjà bien se douter.

je levais les yeux vers Mike.

Akira: je parle pas de mon père adoptif quand je jouais les mortel Mike, mais de se vieil ancêtre qu'on nomme " dieu" ou zeus, enfin sa dépend du siècle et de son humeur.

Faut vraiment tout lui expliquer à celui la.

Akira: tu as du entendre parler d'un ange, le plus sexy de tous, qui a été banni du paradis pour vivre dans ses foutu enfer!

je me montrais écartant les bras.

Akira: c'est moi, lucifer.

Nicolas: c'est une plaisanterie?

Akira: lucifer ne plaisante jamais sur lui même, mais continuez de m'appeler akira. Sa change et je resterais incognito comme ça. Quoi tu ne me crois pas Mike? ah non avis pourquoi Teijo a tellement besoin de moi? pourquoi je me suis retrouver comme par hasard avec un sceau entre les omoplates? Cet enfoiré de zankou m'a forcer à vivre comme un mortel dans se monde, c'est lui qui m'a fait ça. L'enfoiré de démon! juste un bâtard jaloux de ma célébrité!


Nicolas: c'est vous êtes vraiment qui vous prétendez alors vous êtes le mal en personne!

Akira: oh arrêtez avec ses conneries! je fais pas le mal, je puni le mal! c'est totalement différent.

nicolas: vous régnez pourtant au enfers?

Akira: je ne règne pas vraiment, je suis chargez de punir les méchants et m'occuper des autres archange déchut. C'est mon oncle qui règne, mais zankou était jaloux de mon statut. Quand on y pense, zankou ressemble plus au diable que moi..je déteste tout ses conneries qu'on raconte à mon sujet.

Nicolas: vous avez des ailes alors?

Akira: bien sûr, ma grande fierté! mais je les sortirais pas ici si c'est ce que tu veux, elles ont un pouvoir divine, chaque plume est une grande source de pouvoir. Teijo les sentirais à des kilomètres! bon c'est fini les questions?

Je regardais Mike sur le coup.

Akira: ton ami est très bavard, j'espère que sa langue ne va pas pendouillé trop loin et laisser quelques mot s'échapper jusqu'à nos ennemis. Même si j'ai bien envie de faire regretter à Teijo...vieux vampire dégouttant.

je regardais par le fenêtre.

Akira: bien j'ai mi un champs de force autour de cette maison, le renard ne devrais pas nous reniflé ici. Ce qui va être compliqué c'est de savoir comment notre vampire va se nourrir.

Oui je me retournait regardant mike.

Akira: tu ne peux pas sortir d'ici à moins d'être repéré, je peux faire apparaitre de la nourriture humaine facilement mais le sang...c'est une autre histoire. alors qui se propose hum? mouais je vois...le meilleurs ami non plus?

Nicolas: mon sang? sérieusement?

Akira: j'en suis sûr qu'il adorerais le miens, mais il pourrait y avoir une certaine indépendance. Je dois déjà connaitre quelqu'un qui doit tourner en rond dans son château.

Nicolas; très bien, je suppose que je peut l'aider pour le moment. le temps que tout ceci s'arrange bien sûr.

Akira: évidemment.

Derek suivais Gabriel qui était rester tout compte fais, pensant être plus utile ici.

Derek: pourquoi être venu me chercher hum? après tout j'ai bien failli te torturer tout à l'heure. J'ai tuer beaucoup d'entre vous, nous sommes ennemi alors me voir disparaître t'aurais bien arrangé. donc je suppose que je dois te remercier.

il s'avançant vers lui le sourire en coin se mettant à l'embrasser, quand il sentait que Gabriel désirait le repousser il attrapait sa main l'appuyant contre le mur derrière lui.

Derek: je sais, on ne devrais pas...on est trop différent, mais je déteste faire comme tout le monde et puis, je sais que tu aimera ça.

je les regardais levant le sourcils, et bien j'aurais tout vu. 

Akira: bien je m'absente quelque minutes, j'ai un petit compte à régler surtout ne sortez pas d'ici.

Je me téléportait dans la même pièce que Teijo.

Akira: non je t'en prit, ne te lève pas pour moi Teijo.

Je faisais un geste de la main le forçant à se r'asseoir sur son fauteuil.

Akira: je te manquais déjà? évidemment que oui, regarde les yeux deux que tu me fais. cette envie de me sauter dessus pour planter tes crocs dans ma chair.

je le levais se lever surtout qu'il tente d'utiliser ses pouvoirs sur moi, c'est la que je les sortaients enfin surtout pour les utiliser comme bouclier contre ses pouvoirs.

Akira: c'est utile Teijo, le sceau est rompu cette fois et toi le tiens est toujours gravé. Je pensais que cette punition te suffirais à comprendre, mais non...tu as préféré profité de ma situation.

Je m'approchais de lui.

Akira: qu'est ce que je pourrais bien te faire Teijo? qu'est ce que tu aime tant?

je posais ma main sur lui, son corps se mettait subitement à vieillir.

AKira: tu t'es changer en vampire pour te garder jeune et si je te rendais vieux pour l'éternité?

Je me reculais vite pour éviter le coup de Takuma, ce qui annulait mon pouvoir sur Teijo.

Takuma: je pouvais déjà pas vous supporter, mais maintenant que je sais qui vous êtes..sa me donne d'avantage envie de vous tuer.

Akira: comme ci tu en étais capable.

Shin: on essayera.

Akira: pourquoi vous défendez votre père? sérieusement! il a massacré votre mère juste..parce qu'on sais envoyer en l'air quelque fois.

Shin: c'est faux, elle a eu un accident.

Akira: un accident, comme ci sa aurait pu la tuer! c'était une grande prêtresse! bien meilleurs que toi Teijo.

Takuma: elle avait mérité son sort.

Akira: sa m'étonne pas de t'entendre dire ça.

Shin: quoi tu savais? vous l'avez vraiment tuer père?

il se reculait sur le coup s'en allant.

Akira: oups, tu as perdu un fils on dirait.

Je tapais mon aile contre Takuma qui t'entais de s'en prendre à moi.

Akira: on va devoir remettre cette entrevu à plus tard, tu tenterais de me baiser une autre fois...quel ironie n'est ce pas?

Je me téléportais à nouveau.

Takuma: je le retrouverais.

Je revenais à la maison regardant plus loin Mike discuté avec son "ami" et les deux autres ils sont où? je levais les yeux les sentant à l'étage, sérieusement? Oui ils y étaient, Derek soulevait son t-shirt embrassant son ventre avant de remonter doucement vers son torse. Gabriel le repoussait ne trouvant pas ça une bonne idée, Derek se redressait fronçant les sourcils.

Derek: c'est interdit? on s'en fou de savoir ce qu'ils y pensent les coincé de la haut, ils étaient où quand tu te faisais torturer? donc tu vois, ils s'ne foutent.

il se retirais de Derek pour s'asseoir sur le lit.

Derek: bon sang soit pas aussi coincé toi aussi Gabriel, c'est vrai on est très différent même opposé mais on est un peu comme...le yin et le yang, on se complètement.

Il se collait vit à son dos embrassant sa nuque.

Derek: viens te compléter avec moi et puis se voit que tu en meurt d'envie.

il regardait la belle bosse de son entre jambe et se mettait même à jouer avec du doigt pour le nargué.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Dim 12 Fév - 23:08

On avait donc réussis à se barrer de se château de fou, d'où j'étais enfermé depuis plus de quatre ans, j'ai encore du mal à l'imaginer, et tout ça, grâce à Akira.. Je me demande vraiment qui il est au juste. Mais ce qu'il m'importait le plus, s'était avant tout de me racheter aux yeux de Nicolas, de comprendre pas quoi je suis passer, qu'il comprenne pourquoi j'ai disparu et que je ne suis jamais revenu les retrouver, en gros, qu'il me pardonne pour tout ça, et surtout avec ce qu'il vient de lui arriver.. Mais, comment il le pourrait, je suis devenu un vampire, un monstre, je suis sur qu'il va juste être effrayé par moi..

Akira nous avait téléporté jusqu'à cette maison toute délinbré, je regardais autour de moi, s'est quoi cette baraque ?

Mike : Pourquoi tu nous as téléporté ici au juste ? J'ai pas envie de vivre comme un clodo ici.

Akira se chargeait de tout réparer magiquement, j'en reviens pas, il a vraiment des dons surprenant, tout est à présent nickel, je me sens déjà mieux là, tout compte fait je veux bien vivre ici. Je regardais en direction de Nicolas, qui désirait rentrer chez lui, mais Akira à raison, aucun de nous ne peut retourner chez eux, car s'est la première chose qu'ils vont allez se rendre, je détournais le regard.

Mike : Il a raison, s'es trop risqué, veut mieux qu'on reste ici.

Sa m'inquiète tout de même, et si ils s'en prenaient à ma famille pour m'atteindre, je sais de quoi est capable Shin à présent, il pourrait les faire souffrir pour que je lui revienne.. Gabriel détournait le regard de ce que Akira disait, du fait qu'il pouvait retourner là haut à présent.

Gabriel : oui, mais je pense rester encore un peu.

Mike : Ton père, le forgeron ? J'aimerais bien qu'on m'éclaire.

Je plissais les yeux, il est sérieux ou bien ? Hum oui il semble vraiment sérieux.

Mike : Ton père.. Zeus, évidemment, tu me prendrais pour un idiot ? Tu peux pas être le fils de Zeus, s'est un Dieu, une légende ! Et puis, sa ferait de toi un Dieu, qu'est-qu'un Dieu fou ici hein ?

Franchement, j'y crois pas du tout, il tentait de bien m'expliquer qui il était, je plissais les yeux toujours dans le cake on va dire. Tentant d'analyser ses mots, et ses phrases dans ma tête, je restais figé lorsqu'il disait être lucifer, je me mettais à rire.

Mike : Lucifer, haha.. S'est drôle..

Je reprenais vite mon sérieux.

Mike : Tes sérieux là ?

Même Nicolas à du mal à y croire, et y a de quoi. D'ailleurs il voyait bien à ma tête que j'y croyais pas du tout, mais je commence à me poser des questions.. S'est vrai quoi, pourquoi Teijo désirait autant Akira ? Et se sceau qu'il a dans le dos, sa cacherait ses ailes ?

Mike : Et pourquoi quelqu'un scellerait Lucifer en personne hein ?

Zankou ? S'est qui Zankou au juste. Sa devient de plus en plus compliqué, je devriat peut-être laisser tomber à essayer de comprendre tout ça, ou je risque de m'attraper une énorme migraine, moué..

Mike : Donc si je comprend bien, Zankou, est le diable, toi tu es Lucifer, et il t'a scellé parce que vous vous aimez pas, et t'a envoyé sur terre, vivre comme un mortel. Et tu es donc le fils de Zeus, alors le paradis et l'enfer existe vraiment.. ? Punaise, j'aurais jamais imaginé que toute ses conneries existait vraiment, si j'aurias su j'aurais fait plus gaffe à ce que je faisais !

Et ses ailes qui veut de l'or si j'ai bien compris, du moins rien qu'une plume. Je tournais le regard vers Nicolas, non je ne pense pas qu'il est du genre a aller tout raconter, de toute façon à qui ? On le prendrait pour un fou.

Je regardais bien Akira, qui disait avoir placer un champ de force autour de cette maison, ainsi on ne sera pas repéré mais le soucis s'est qu'il ignorait comment j'allais faire pour me nourrir, je regardais par la fenêtre.

Mike : Je peux pas sortir ?

Je soupirais, génial, je vais m'assécher si je peux pas boire de sang, voilà qu'il parlait de boire le sang de Nicolas.

Mike : Je veux pas te forcer Nicolas, si tu veux pas, je le ferais pas, je sais très bien me retenir..

Bon, si on doit rester ici pendant des mois, s'est sur que sa va être compliqué, mais il semblait accepter. D'un côté, évidemment que sa me soulage qu'il accepte, sa prouve qu'il tient toujours à moi malgré tout, j'espère malgré tout, qu'il ne me voit pas différemment.

Je regardais vers Derek qui partait, rejoindre Gabreil qui s'était un peu isolé, il tournait le regard entendant Derek, il l'écoutait bien jusqu'au bout.

Gabriel : Je n'arrive pas à me voué à prendre une vie de quelqu'un, qu'elle soit bonne ou non, car la personne peut toujours changé. S'est mon point de vue.

Il voulait le remercier, mais ne s'attendait pas à ce qu'il s'approche de lui pour l'embrasser. Evidemment, Gabriel tentait de le repousser, mais Derek le poussait contre le mur, il le regardait bien alors qu'il se mettait à lui parler.

Gabriel : Même si sa reste tentant, non, on ne peut pas, s'est contre ma lois, tout les deux nous sommes des ennemis.


Sa ne semblait pas inquiété Derek, ni l'arrêter dans ses ambitions. Akira était donc partis, rendre une petite visite à Teijo. Le voyant apparaître devant lui, Teijo désirait déjà se lever, mais Akira le forçait à rester assis. Les yeux de Teijo changeait déjà, prenant celui du vampire, désirant déjà son sang.

Teijo : Tais toi !

Il désirait utiliser ses pouvoirs contre lui, s'est là que Akira faisait apparaître ses ailes, les utilisant comme bouclier, Teijo le regardant bien sur le coup. Il grimaçait bien sur le coup de ce qu'il disait, évidemment, lorsque Teijo à appris que Lucifer était ici en tant qu'humain il a tout fait pour le retrouver, mais il n'avait pas pensé au fait qu'il pouvait se libéré du sceau de Zankou.

Il restait là, à la regarder s'avancer, de toute façon, s'était inutile, à présent il ne pouvait rien faire contre lui. Il le touchait, Teijo se sentait de plus en plus faible, regardant ses mains qui veillissant.

Teijo : Non pas ça.

Heureusement Takuma intervenait, empêchant Akira de continuer, ce qui arrêter sa magie sur Teijo, il disait clairement qu'il désirait le tuer, Shin arrivait à son tour. Teijo fronçait les sourcils lorsque Akira parlait du fait qu'il avait tué sa femme, parce qu'elle avait osé le trompé avec lui. Shin n'y croyait pas évidemment, mais la vérité était là, Teijo n'en avait parlé qu'à Takuma sachant que lui le comprendrait la dessus.

Teijo : Oui s'est vrai, je l'ai tué, parce que cette garce n'était qu'une traînée, et je me suis pris un grand plaisir à la voir mourir.

Shin s'en allait sur le coup, n'en revenant pas.  Il fronçait les sourcils de ce que Akira disait.

Teijo : Tu n'arriveras pas à les retourner contre moi.

Il s'en prenait à Takuma pour le repousser. Bien entendu sa agaçait de plus en plus Teijo, surtout de ce qu'il osait lui dire. Akira se téléportait ensuite, Teijo balançait tout les meubles autour de lui sous la colère et la frustration.

Teijo : Sa ne sert à rien ! On ne peut plus rien contre lui ! S'est un Dieu Takuma !

Il se retournait tentant de garder son calme mais s'était difficile, ressentant déjà le manque de sang.

Teijo : Qu'est-ce que tu veux faire face à un Dieu !

Il détournait le regard.

Teijo : Je vai devoir prévenir Zankou, il est le seul à pouvoir intervenir. Toi retrouve ton frère, il est trop sensible, il est grand temps qu'il grandisse. Et où est donc cette idiote de Liméria ?! Encore entrain de s'envoyer en l'air, elle ressemble bien à sa mère.

Il se téléportait aussi tôt, Liméria avec tout écouter, et était partie rejoindre Shin.

Liméria : Il l'a tué, il a tué notre mère de sang froid, je comprend pourquoi il traite comme une merde depuis le début, parce que je lui ressemble.

Elle détournait le regard.

Liméria : Et si on partait tout les deux, loin de se château, loin de cette putain de vie. J'ai plus envie de lui lécher les bottes pour tenter qu'il soit fière de moi, j'ai plus envie de voir son visage, il me dégoûte. Je me rend compte qu'il est pas différent de Takuma, il a perdu son âme depuis bien longtemps.

Elle s'approchait de Shin.

Liméria : Tu penses que nous aussi on l'a perdu, et qu'on se retrouvera en Enfer ? J'aimerais retrouver mère, je sais qu'elle doit être déçue de ce qu'on est devenu tout les deux.

Il regardait les affaire que Shin préparait.

Liméria : Il nous laissera pas nous enfuir, tu le sais ? Et je sais que tu aimais ton vampire, tu vas essayer de le retrouver ? Il est surement avec Lucifer en se moment, il le protège, tu pourras pas le retrouver, et je doute qu'il ressente quelque chose pour toi..

Elle regardait vers la porte.

Liméria : Takuma arrive, qu'est-ce qu'on fait ?

Shin lui attrapait la main, utilisant sa rapidité pour rapidement s'en allait, avant que Takuma n'ouvre la porte et se rende compte qu'ils étaient tout les deux partis.

Moi j'étais auprès de Nicolas, on était assis dans le fauteuil, il fallait qu'on est une discussion tout les deux, après tout sa fait quatre ans qu'on ne sait plus vu depuis se soir là.

Mike : J'aimerais savoir... Qu'est-ce que tu leurs as dit me concernant... ? Je veux dire.. hum.. Tu leurs as dit la vérité sur moi ? A ma famille et tout ça ?

Je soupirais, assez soulagé que se ne soit pas le cas, mais lui ne comprenait pas pourquoi je voulais cacher ce que j'étais.

Mike : Tu sais bien tant quel monde on vit, il n'y a que des préjugés et tout ça, je me dégoûte déjà moi même, alors j'ai vraiment pas envie que tout le monde le sache.

Je détournais le regard.

Mike : Tout le monde ne voit pas de la même façon que toi, et je vois pas comment tu peux encore me regarder comme ton meilleur amis, je suis plus le même. J'ai fais pas mal de chose, que je regrette.

Je le regardais à nouveau.

Mike : Vais t'expliquer ce qu'il sait passé juste après que tu sois partis.. Se type me plaisait, et j'avais bu beaucoup, je voulais me déconctracté, sinon, je serais déjà partis depuis bien longtemps. Mais il m'a emmené ensuite chez lui, on a passé à l'acte, et ensuite, il son visage à changé, il m'a dit que je lui plaisais, qu'il voulait que je sois entièrement à lui, et là il m'a mordu à plusieurs reprise, il m'a donné ensuite son sang, et ma brisé la nuque. Je me suis réveillé quelques heures après, tout avait changé, j'étais devenu un vampire, je ne pensais qu'à me nourrir, il m'a tout apprit, comment vivre de cette façon.. Et j'ai tué en tout deux hommes, car je ne me contrôlais pas..

Je détournais à nouveau le regard sur le coup.

Mike : J'ai suivis tous ses ordres, car je ne pouvais pas allez contre, j'ai ramené tout ses gens à se château, où ils ont été enfermé, torturé, piégé comme moi. Alors franchement, si les enfers, lucifer et tout ses conneries là, je vais surement me retrouver là-bas.

J'attrapais sa main la tirant mes lèvre.

Mike : Arrête de me trouver que des bons côtés, je suis devenu un monstre.

Je lui montrais mon vrai visage, des veines noirs sous les yeux, des yeux rouges, et des crocs, j'avais déjà bien envie de le mordre, je le poussais utilisant ma rapidité pour me retrouver au dessus de lui, glissant mes lèvres vers sa gorge.Mais je me redressais, mon visage au dessus du sien, faisant revenir mon visage normale.

Mike : JE pourrais jamais te faire du mal, pendant tout ce temps, tu peux pas savoir comme s'était une torture d'être avec toi, et de tout cacher au fond de moi. Je t'a toujours aimé, depuis très longtemps en faîte, j'avais peur de te l'avouer et que t'éloigne de moi.

J'approchais mes lèvres des siennes, mais je finissais par me retirer de lui, me levant.

Mike : Désolé, je me suis laissé emporté, je vais prendre une douche, j'en ais grand besoin.

J'ai surtout besoin de me vider la tête, je cherchais donc la salle de bain, s'est là que je voyais Akira.

Mike :Je t'ai même pas entendu revenir, pourtant je suis un vampire.

Je le regardais bien.

Mike : Je me demandais, est-ce que je vais me retrouver en Enfer ? Hum.. Enfin peu importe je préfère pas savoir.

Je comptais m'en aller, prendre ma douche. Gabriel avait finis par se laisser emporter, ayant suivis Derek jusqu'à l'étage, dans une des chambres. Gabriel levait les yeux alors que Derek embrassait son ventre, remontant jusqu'à son torse, il entre ouvrait les lèvres étant de pus en plus excité. Mais il finissait par le repousser, se rendant compte de ce qu'ils faisaient.

Gabriel : S'est impossible, on peut pas faire ça.. S'est interdit.

Il était stressé à l'idée d'aller plus loin évidemment. Il regardait bien Derek sur le coup de tout ce qu'il pouvait lui dire. Mais ses paroles ne le rassurait pas, il se retirait de Derek, préférant s'asseoir sur le lit, les mains poser sur ses jambes.

Gabriel : Tu peux pas comprendre, il suffit que je face un faut pat, et je ne pourrais pas devenir un archange.

Il écoutait ce qu'il lui disait, parlant même du ying et yang, qu'ils se complétaient tout les deux en quelques sortes.

Gabriel : Je suis pas comme toi Derek, à ne pas soucier des conséquences..

Derek se collait bien à son dos. S'est sur, qu'il en mourrait d'envie, et sa se voyait avec ce qu'il avait entre les jambes en se moment, Derek jouait avec lui sur le coup. Gabriel fermait les yeux , il finissait par se retourner l'embrassant à nouveau.

Gabriel : Alors.. juste une seul fois et puis s'est tout.

Il se déshabillait tout les deux, Derek était à nouveau sur lui, cette fois ci nu tout les deux, et Derek l'avait déjà préparé, mais Gabriel était encore inquiet de tout ça, il posait sa main sur son torse.

Gabriel : Attend, je sais pas si..

Il gémissait vu que Derek ne voulait pas qu'il change à nouveau d'avis, et le pénétrait déjà, il posait bien sa tête sur le coussin sur le coup, se laissant allé sur tout ce que Derek lui faisait, on pouvait l'entendre du salon.

Moi j'étais sous la douche, je fermais les yeux, j'arrivais encore à voir Shin, et tout ce qu''il m'avait fait durant tout ce temps. Je sais que je suis tombé sur le moins pire, mais au début que j'étais là-bas, j'ai eu affaire à Takuma malgré tout. J'ignorais qui il était, et je me rebellais, je l'ai insulté, il me l'a fait payé pendant que Shin n'était pas là, et ma torturé pour me faire comprendre où était ma place.

Je sursautais lorsque j'entendait quelqu'un toquer à la porte, s'était Nicolas vu que sa faisait déjà un bon moment que j'étais enfermé là.

Mike : Je vais bien.

Je finissais par sortir, mettant une serviette autour de ma taille et ouvrait rapidement la porte pour le regarder.

Mike : Je ne me suis pas fait enlevé, t'en fais pas.

Je lui souriais, je sais que sa du être dure pour lui de ne plus avoir une nouvelle de moi.

Mike : Tu veux passez la nuit avec moi ? comme quand on était gosse ? Je te sauteras pas dessus promis.

Même si j'en meurs d'envie, mais il veut mieux pas que je lui dise, je sais que Akira m'attirait, mais à présent Nicolas est là, et puis maintenant je sais que s'est Lucifer, je doute que sa soit possible alors bon. Et ce que je ressens pour Nicolas est bien différent s'est certains.

Mike : Si tu en as pas envie, je te force pas, j'ai juste pas envie de dormir seul cette nuit.

Il finissait par accepter, je me couchais près de lui donc, et comme promis, je ne le touchais pas, on discutait pas mal avant de s'endormir tout les deux. S'était en pleine nuit que je commençais à faire un cauchemard, je transpirais, bougeait dans tout les sens, je n'arrête pas de faire ça depuis que je me retrouve là-bas, s'était Nicolas qui me réveillait, je me redressais sur le coup, regardant autour de moi, s'est vrai je suis plus là-bas.

Mike : Désolé.

Je passais ma main sur mon visage.

Mike : S'est bon sa va mieux.

Je le regardais.

Mike : Merci.

Je me collais à lui, montrait mes yeux de vampire qui brillait dans le noir.

Mike : je peux.. ?

Il semblait accepter, mais assez craintif, j'y allais doucement, enfonçant mes crocs dans sa nuque, buvant son sang. Je fermais les yeux, depuis le temps que je me demande quel goût à son sang, s'est agréable en bouche, je me retirais de lui ensuite, mordant mon poignet et lui tendait.

Mike : Boit, sa va guérir ta blessure, ait confiance.

Il le faisait, je passais mon doigt sur ses lèvres pour essuyer le sang qui avait coulé, je finissais par craquer et l'embrassait tout en glissant ma main sous son t-shirt. Je lui ais dit que je le toucherais pas et pourtant, là s'est juste trop dure.

Mike : Est-ce que tu as déjà essayé ? Je veux dire avec un homme.. A part Shin, j'aimerais qu'on oublie se détail.. J'ai envie de toi, mais je veux pas te forcer la dessus.. Et je veux pas que ça change notre amitié, et que tu me vois différemment..

Mais le fait qu'il soit en caleçon dans le même lit que moi, s'est sur que l'envie était là, depuis le temps que je rêve de ça, je glissais juste ma main sur son membre par dessus son caleçon, je rêve, il est motivé, je le regardais bien.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Lun 13 Fév - 23:31

Shin préparait déjà ses valises décidé à partir de se chateau, il tournait le regard vers sa soeur étant aussi au courant pour leurs mère.

Shin: je sais, c'est pour ça que je compte pas rester une minute de plus dans se chateau! mère était la femme la plus douce au monde...j'arrive pas à croire qu'il l'ai tuer. 

Il arrêtait de ranger ses affaires pour le regarder.

shin: on a été obligé de changer pour plaire à notre père et nous comme de bon petit mouton on l'a suivis sans se poser de question. C'est terminé moi je m'en vais! tu viens avec moi Liméria?

il fermait les yeux l'entendant parler de Mike.

Shin: j'ai été obligé d'agir brutalement avec lui pour le faire obéir, sinon sans cela père aurait fini par le tuer. Je sais qu'il me déteste à présent, il m'a peut être toujours détester. Pyro vient ici.

"rooa"

Sa petit créature ailé volait rapidement sur son épaule pour s'y poser.

Shin: vite donne moi la main!

il disparu rapidement avant que Takuma n'ouvre la porte se rende compte de leurs absence.

Takuma: je vous ramènerai même si je dois vous brisé les jambes pour vous empêcher de courir.

Il refermait la porte ayant bien l'intention de partir à notre recherche, pour l'instant je me sentais protéger dans notre maison du moins, je les sentais protéger. Mike continue de discuter avec Nicolas rattrapant le temps perdu.

Nicolas: non je n'ai rien dit à ton sujet Mike, je t'en avais fait la promesse. Pourquoi tu tiens vraiment à ce que ta famille le sache pas? ils tiennent vraiment à toi, je pense pas qu'ils te renierais pour si peu.

il baissait les yeux regardant ses mains.

Nicolas: ne dit pas de bêtise, tu n'as rien de dégoutant...tu devrais avoir un peu plus confiance en toi.

Il serrait ses vêtement en disant tout ceci avant de relever les yeux

Nicolas: j'ai pas l'impression d'avoir quelqu'un d'autre en fasse de moi, tu es toujours Mike peut importe ce qu'il sais passé.

Mike lui racontait son histoire, comment il avait disparu, comment il a changer de vie pour être à la solde de shin.

Nicolas: j'aurais jamais du te laisser cette nuit la, je m'en suis voulu chaque jours depuis ses quatre années. Il ne t'a pas laisser le choix Mike, tu as toujours été quelqu'un bien. Sans cela jamais tu aurais fait de mal à ses personnes, je le sais.

Mike ne se voyait plus que comme un monstre et montrait son vrai visage vampirique, Nicolas est encore assez impressionner par tout ça ne connaissant pas encore beaucoup se nouveau monde. Mike le poussait contre le canapé montrant déjà son envie de boire le sang. 

Nicolas: Mike?

Il tournait la tête sur le côté pensant qu'il allait réellement le mordre maintenant mais il se reculait pour le regarder en face.

Nicolas: je n'ai pas peur de toi tu sais? c'est juste que j'ai encore du mal à croire à tout ça. Même si tu m'aurais avoué la vérité, sa n'aurait rien changé entre nous.

il ne bougeait pas regardant ses lèvres approcher, mais au dernier moment Mike renonçait préférant aller prendre sa douche. Il me croisait à l'étage, je souriais croisant les bras.

Akira: je sais être très discrêt et peut être que tu étais trop concentré sur ta conversation pour être attentif, attention j'aurais pu être Teijo.

il se met à s'inquiété pour son avenir maintenant? j'attrapais sa main l'empêchant de partir tout de suite.

Akira: se sais ce que sais le mal, j'ai passé des siècles à le punir. se que je vois en toi c'est pas le mal Mike, tu es juste complètement paumé. 

je montrais une direction

Akira: et la salle de bain c'est par la.

je le laissais partir le sourire aux lèvre et oui j'ai pas besoin d'être un vampire pour entendre de loin. Je descendais à la cuisine me servant un verre et surtout me concentrant pour repréré Teijo ou ses sbires. Komura n'est pas si loin que sa de la maison, on dirait que deux des enfants de Teijo se trouve en ville..non trois, Takuma semble chercher lui aussi et Teijo...ou tu peux bien être toi?

Un bon moment passait comme ça, Nicolas montait à l'étage écoutant à l'intérieur avant de toquer.

Nicolas: Mike tout va bien? 

mike répondait ce qui  le soulageait aussi tôt, il attentait qu'il sorte malgré tout de la. Le regardant un peu avant de se gratter la tête.

Nicolas: désolé, je crois que je tourne un peu à la parano. 

sa demande le faisait bien ricané.

Nicolas: dormir tout les deux? on avait treize ans la dernière fois qu'on a dormi ensemble, tu crois pas qu'on a passer l'age?

il passait sa main dans ses cheveux réfléchissant.


Nicolas: d'accord, pour cette nuit alors mais on ne pourra pas jouer au guili comme quand on était gosse hein!

Avant de trouver le sommeil il restait encore un bon moment à discuté, j'arrivais à les entendre parfois rire d'où j'étais et je parle pas de Gabriel...pourquoi je me sent seul sur le coup? pendant que je les protège eux s'amuse! quel injustice!

Tout le monde c'était endormi et oui même moi le front sur la table, Nicolas se réveillait sentant Mike bouger dans tout les sens à côté de lui.

Nicolas: Mike?

il le secouait pour rapidement le réveiller.

Nicolas: tout va bien, tu risque rien ici.

par contre le coup du vampire dans l’obscurité il a de quoi faire des cauchemard, Nicolas prenait une grande respiration.

Nicolas: oui va si.

il fermait les yeux assez stressé à l'idée et grimaçait au moment de sentir ses canines.

Nicolas: je m'attendais à pire.

il voulait posait ses mains sur son dos, mais il renonçait la reposant sur le drap.

Nicolas: je dois boire tons sang?

voulant montrer sa confiance envers lui, il prenait son poignet buvant juste une gorgée.

Nicolas: c'est vrai, la morsure à...

Mike craquait se jetant sur lui pour l'embrasser étrangement Nicolas le repoussait par sur le coup serrant juste les draps entre ses doigts. sa question le mettait vraiment mal à l'aise.

Nicolas: non jamais j'ai...

il attrapait la main de Mike voulant l'empêcher de le toucher, mais trop tard..il a sentit son petit soucis entre les jambes.

Nicolas: c'est sûrement...problème du réveil.

Il s'asseyait fronçant les sourcils.

Nicolas: en faite celui qui a le plus honte de nous d'eux c'est moi, j'ai même pas eu ton courage pour t'avouer la vérité. Tu t'es jamais demander comment j'avais connaissance de ce bar où je t'ai emmené? je me sus dit que si je t'envoyais des signes tu comprendrais.

La tête que faisait Mike en se moment.

Nicolas: au début je croyais pas t'es aveux, j'ai cru que tu avais découvert mon secret et..tenter de me piéger. je suis désolé Mike, j'aurais du avoir confiance en toi. En vérité je travaillais dans se bar depuis plus d'un an déjà, c'était le seul moyen pour moi de ramener de l'argent à la maison. J'aurais jamais osé t'avouer ça, j'avais vraiment trop honte.

il se retournait pour le regarder.

Nicolas: j'ai continuer à travailler la bas, espérant retrouver ce type. J'ai interroger chacun de mes clients dans l'espoir que l'un d'eux t'aurais aperçu. Je comprend que tu m'en veuille de t'avoir cacher ça, tu as prit courage pour tout m'avouer et moi..je suis surement le pire ami au monde.

Mike l'embrassait à nouveau cette fois Nicolas enfilait ses doigts dans ses cheveux l'encourageant à continuer. Il prenait la main de Mike la faisant glisser dans son caleçon voulant qu'il le caresse.


Nicolas: tu n'as plus à avoir honte devant moi à présent, est pareil..à quelque canines prêt.

il posait son front contre son épaule entre ouvrant les lèvres de ses caresses, de lui même il retirait son caleçon poussant Mike sur le lit.

Nicolas: je me suis fait dérouillait il a peu de temps, alors sa te dérange pas si je prend les commandes? juste pour commencer, on changera après.

il faisait un sourire en coin retirant le caleçon de Mike cette fois.

Nicolas: la dernière fois que je l'ai vu, c'est quand on avait prit notre douche ensemble. Tu m'avais trouvé quoi comme excuse à oui! tu songer à la petite maria qui vivait à deux maisons de chez toi c'est ça? 

il prenait ses cuisses pour pouvoir le pénétrer commençant ses va et viens. Il se penchait pour pouvoir embrasser Mike en même temps, lui changeait de regard à nouveau celui du vampire sans doute sous l'effet de l’excitation.

Nicolas: on s'y fait à la longue

Il se mettait à accéléré le sentant venir et s’immobilisait gémissant avant de se retirer de lui.

Nicolas: bien à ton tour, comme ça pas de jaloux.

Il ouvrait grand les yeux surprit par la vitesse de Mike. en peut de temps ils e retrouvait à quatre patte sur le lit.

Nicolas: ok, les vampire sont rapide comme ça? et est ce que tu peux utilisé cette rapidité pendant...se sourire veux surement dire oui.

Il serrait les draps avant de remettre ça. c'est au matin que tout le monde se levait, je suis encore entrain de dormir sur la table.

Nicolas: alors c'est lui lucifer?

Oui disons que je me suis laisser emporter dans mon sommeil, mes ailes sont sorit et je ressemble moins à " akira" mes cheveux sont noir corbeaus, mes oreilles pointu et mes pupilles, iris sont rouge sauf mon blanc de l'oeil qui est entièrement noir. J'ouvrais les yeux me redressant ayant presque la marque de la table gravé sur la joue.

Akira; hein? je dormais pas, j'ai juste fermer les yeux deux minutes.

Nicolas: vos ailes...

Akira: oui je sais, elles sont splendides, mais elles ne peux qu'aller avec un mec splendide.

Nicolas: oui mais c'est pas ce que je veux dire, je croyais qu'ils ne fallait pas les montrer.

Bon sa y est je suis réveiller, je me retournais pour les regarder.

Akira: mince, je me suis peut être laisser trop aller dans mon sommeil.

Je regardais Mike sur le coup levant le sourcil.

Akira: mais j'en connais d'autre qui se sont laisser aller.

je changeait vite de forme bien que j'ai peur que se soit trop tard.

AKira: c'est à cause de ma présence, j'ai t'entende à réveiller les plus profond désir.

je regardais par le fenêtre levant les yeux vers le toit d'en fasse.

Akira: Komura nous a trouver on dirait.

il se téléportait surement pour prévenir Teijo de la situation.

Akira: vous êtes plus à l'abris ici.

Gabriel aussi arrivait suivis de Derek.

Akira: prochaine fois qu'on se fasse un partouze que je m'amuse moi aussi. Aucun de vous ne pourra plus se passer de lucifer au pieu après ça.

je regardais à nouveau par le fenêtre.

AKira: mais pour l'instant faut surtout savoir ce que Teijo va préparer, je l'ai peut être un peu titiller hier. Je crois que lui aussi à très envie de moi en se moment et peut être pas que mon sang. ah j'avais oublié, je sent la présence de Shin et sa soeur en ville.

je regardais Mike sur le coup.

komura retournait auprès de Teijo, bien qu'il n'était pas au chateau Komura savait les endroits où il pourrait se réfugier.

komura: Maître? j'apporte des nouvelles de Lucifer.

il regardait des tâche de sang au sol qui menait jusqu'à sa chambre.

komura: Maître?

Il ouvrait doucement le morte regardant plusieurs cadavre d'humain au sol, Teijo tente surement de faire disparaître son indépendante à mon sang par d'autres mais cela semblait être sans effet.

Komura: vous auriez jamais du commencer, je vous avais pourtant prévenu mais...

il baissais les yeux face à lui.

Komura: je pense avoir trouver sa position, je l'ai sentit en ville je pourrais vous indiquer l'endroit mais la maison semble être protéger par un sort. J'ai sentit la présence de lucifer qu'un cour instant, j'ai pas sentit celle de Gabriel ou des autres.

il prenait une serviette s'approchant de lui assuyant le sang qu'il avait sur le visage.

Komura: j'ai peut être un breuvage qui pourrait vous faire diminuer cette sensation de manque, mais sa ne marchera qu'un temps seulement.

il arrêtait pour se reculer.

komura: j'ai aperçu également Shin et Liméria qui s'offraient une maison. J'ai bien peur qu'il désire vous fuir à présent. je vais préparer le breuvage.

il le laissait pour l'instant le voyant complètement hors de lui, c'est un petit quart heure après qu'il revenait à lui. Teijo semblait s'être calmer assis sur son canapé, komura lui posait la tasse comme ci il s'agissait d'un simple thé.

Komura: puisse donner mon avis? je pense que ramener Zankou dans se monde ne ferais que vous attirer d'avantage d'ennui. Il sera peut être à l'a hauteur pour s'en prendre à lucifer, mais il le sera tout aussi pour vous. Il aura des méthodes plus sévère, si il venait à s'en prendre à vous...il sera capable de vous détruire, je ne pourrais pas le supporter. laissez moi trouver un autre moyen pour ramener lucifer, sans être obliger de ramener se démon ici.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Mar 14 Fév - 22:47

Bon, j'avais promis que je ne le toucherais pas.. Mais franchement s'était dure de ne pas craquer, depuis le temps que j'avais envie de ça, qu'il soit près de moi dans le même lit. Il a celui dont j'ai compris que j'avais une attirance pour les hommes, mais bon, comment avouer à son meilleur amis se penchant que j'avais envers lui, j'avais peur qu'il parte en courant et s'éloigne de moi. Mais j'ai réussis à franchir un capte avec lui, et lui avouer se côté là de moi, il a été le seul a qui je me suis ouvert à se niveau là, le seul où je lui ais dit la vérité me concernant et heureusement il l'a très bien prit, j'avais eu super peur à cette idée.

Bon, je le touchais légèrement à se niveau là, et j'avais bien sentis qu'il était très motivé à cette endroit, je le regardais bien surprit. Sur le coup, je me demandais si je lui faisais de l'effet ou bien si s'était juste un hasard ou quoi que se soit d'autre, mais je dois avouer que l'idée que je lui fasse de l'effet me plaisait.

Mike : Ah oui, surement.

Quel idée je me fais Mike sérieux ? Pourquoi il serait interessé par moi, mais Nicolas finissait par se redresser et s'asseoir finissant par se confier à moi, je m'asseyais également le regardant et l'écoutant.

Bien sur là, j'étais vraiment.. sur le cul de ce qu'il était entrain de m'avouer, je n'en revenais tout simplement pas.

Mike : Tu.. Tu aimes les hommes ?

Evidemment, comment il pouvait connaître se bar autrement, s'est vrai que je m'étais posé des questions se soir là, mais sa ne m'a jamais vraiment tilté.. Je continuais de bien l'écouter. Je faisais une tête bien surprise, je m'attendais pas du tout à tout ça, comment j'ai pu ne pas le remarquer plus tôt.. Si j'aurais su.. Je n'aurais pas été voir Shin, mais Nicolas, s'était lui mon fantasme depuis le début.. Dire qu'il travaillait dans se bar depuis un ans déjà.

Mike : Alors on était deux à avoir honte de ce qu'on était..

Sa me rassure au fond de savoir qu'il était comme moi, et tout de suite, j'avais envie de le prendre contre moi, mais j'attendais le laissant finir. Mais le fait qu'il s'en veuille de ne pas s'être confié à moi, je finissais par craquer, le serrais contre moi tout en l'embrassant.

Mike : Je t'en veux pas..

Il glissait ses doigts dans mes cheveux, sur le coup je me remettais à l'embrasser, tout les deux à genoux collé l'un contre l'autre, il attrapait ma main pour la mettre dans son caleçon, j'ouvrais les yeux sur le coup, la caressant bien, la prenant entre ma main.

Mike : Oui, on est pareil.

Je souriais, le masturbant d'avantage. Nicolas finissait par se déshabiller, je le laissais faire alors qu'il me poussait pour se mettre au dessus de moi, et je le regardais bien lui souriant.

Mike : Pas de soucis, sa me va.

Il retirait mon caleçon ensuite, et bien entendu j'étais déjà tout motivé à se niveau là, évidemment depuis le temps que j'attend ça.  Je ricanais, s'est vrai je me souviens parfaitement de se jour là.. J'avais vraiment honte, mais le voir nu à côté de moi, m'avais motivé à se niveau là et il fallait bien que je trouve une excuse.

Mike : Oui, s'est bien ça. Si elle savait qu'elle me faisait aucun effet, elle aurait été vexée.

Je fermais quelques instant les yeux lorsqu'il attrapait ma cuisse pour ensuite me pénétrer, j'en entre ouvrais les lèvres, j'ouvrais les yeux alors qu'il se penchait pour m'embrasser, je glissais ma main derrière sa tête, mes yeux changeait sous l'excitation pour prendre celui du vampier que j'étais, Nicolas s'y faisait à cette apparence de moi évidemment.

Mon excitation était déjà au plus haut, surtout à le voir prendre autant de plaisir, il finissait par jouir, lorsqu'il disait que s'était à mon tour, j'utilisais aussi tôt ma rapidité vampirique pour le prendre et le mettre ainsi à quatre pat et moi derrière lui, je glissais mes lèvres contre sa nuque pour l'embrasser et son dos ensuite.

Mike : Oui, tu finiras par t'y faire aussi et j'ai plein d'autre atout dans ma manche.

Je souriais bien de sa question.

Mike : Tu vas être servit à se niveau là.

Je le pénétrais à mon tour, au début j'y allais doucement pour le préparer, et ensuite comme promis, j'utilisais de temps à autre ma rapidité vampirique, je levais la tête finissant pas gémir, je me retirais de lui pour jouir sur son dos, je sais que Shin n'aimait pas que je jouisse en lui, s'est donc une habitude, bien que s'était souvent lui qui voulait prendre le contrôle de tout.

Le lendemain matin, j'étais encore dans la cake lorsque Nicolas se réveillait, il me faisait des câlins, j'ouvrais les yeux pour le regarder.

Mike : Salut..

Je finissais par me redresser tentant de me réveiller, passant ma main dans mes cheveux, cette nuit était juste génial, avec lui, je le regardais alors qu'il se levait encore nu, bien entendu je ne me gênais pas pour bien le regarder ses fesses et tout le reste. Il s'habillait, je finissais par faire de même de mon côté, je le regardais de l'oeil.

Mike : Je t'ai surpris à me mater.

Je lui souriais, m'habillant à mon tour, on finissait ensuite par descendre en bas, repérant Akira entrain de dormir sur la table, et il avait cette apparence, celui de lucifer, s'était donc pas une blague, sa fait bizarre de se dire que tout ça existe. Mais il m'a rassuré hier soir, il a dit qu'il ne voyait pas en moi quelqu'un de mauvais, alors j'ai encore une chance de me rattraper et éviter les enfers sa me va..

Mike : Bien sur que si tu dormais, y a un filait de bave qui sorti de ta bouche jusque la table.

Bien sur je me moque un peu de lui, en tout cas on est un peu dans la merde, il a ses ailes de sortis, je doute que se soit bon signe, ils vont réussir à nous retrouver à cause de ça. Pour Lucifer, j'aurais pas  imaginé qu'il se laisserait trouver aussi vite.

Mike : En effet, je crois aussi que tu t'ais laissé un peu trop allé.  

Je croisais les bras sur le coup, mais faisait bien vite un regard surprit lorsqu'il me disait ça.

Mike : tu écoutes aux portes en plus ?!

Il reprenait sa forme humaine, hein quoi ? Sa présence est en partie en cause de ce qu'on a fait Nicolas et moi ? Je levais un oeil vers Nicolas, mais revenait ensuite vers Akira qui regardait par la fenêtre, Komura était là observant la maison, il nous as retrouvé.

Mike : super, et on fait quoi maintenant ?

Gabriel arrivait à son tour accompagné de DErek, il semblerait qu'on soit pas les seuls à s'être allé dans leurs plaisir. Je le pointais du doigt lorsqu'il parlait de partouze.

Mike : Mais soit un peu sérieux une minute, Komura nous a retrouvé, on fait quoi maintenant hein ?!

Je mettais mes mains dans les poches sur le coup, détournant le regard, évidemment que Teijo a de mauvaise intention, sa va pas lui plaire tout ce que Akira a fait et dit hier.. SAns parler que Gabriel est ici et qu'il a besoin de lui.

Mike : Evite de me parler des fantasmes caché de Teijo, beurk, il a vraiment tenté un truc avec toi ? Enfin, s'est pas qu'il soit moche, mais sa doit faire peur quand même.

Je le regardais bien lorsqu'il parlait de Shin, il est en ville.. si proche ? Pourquoi ?

Mike : Qu'est-ce qu'il fabrique en ville, pourquoi il a quitté le château ?

Akira m'expliquait la situation, franchement, j'ai pas spécialement envie de le recroiser, Il est peut-être à me recherche, va savoir.. Et lorsqu'il apprendra que j'ai couché avec nicolas, il va me castrer à coup sur, hum.. Mais tant que je suis avec Lucifer, enfin Akira, sa devrait le faire.

Du côté de Teijo, celui-ci avait du mal à se tenir, ressentant un manque énorme du sang de Akira, il n'arrivait plus à garder son calme et depuis l'absence de Komura en pleine recherche et de ses enfants, il attrapait tout ce qu'il avait sur la main pour tenter de passer cette soif insoutenable de son sang.

Il y avait plein de cadavre partout, Komura qui le cherchait voyait tout cela et s'inquiétait bien entendu de son état. D'ailleurs celui-ci ne se trouvait plus au château, étant donné qu'il désirait se nourrir, il était partis dans un endroit où il avait l'habitude de s'y rendre pour se genre de chose, Komura suivait les traces de sang jusqu'à cette chambre, Teijo était entrain de s'abreuver alors qu'il entrait.

Il se redressait lorsqu'il entendait la voix de Komura, son regard n'était pas beau à voir, cela empirait à vu d'oeil, d'heures en heure.

Teijo : Tais toi ! Je n'ai aucune envie d'entendre ça en se moment, dit moi juste si tu l'as retrouvé !


Il l'écoutait bien, déjà agacé à l'idée qu'il ne puisse pas avoir ce qu'il désirait. Komura s'approchait de lui pour essuyer son visage remplis de sang.

Teijo : Si je n'ai pas son sang, je vais perdre le contrôle. J'ai beau me nourrir, ils n'ont plus aucun gout, je n'ai plus aucune satisfaction, j'ai toujours cette sensation de manque.

Komura disait pouvoir l'aider un peu grâce à un remède.

Teijo : Fait le, je n'ai plus rien à perdre..

Il relevait les yeux l'écoutant parler de Shin et Liméria.

Teijo : Qu'ils me fuient donc s'ils le peuvent !

Il s'énnervait, complètement hors de lui.. Mais au bout d'un quart d'heure, il avait finis par reprendre son calme, assis sur son fauteuil, il posait sa main sur son visage les yeux fermer. Mais les rouvrait lorsque Komura venait avec le breuvage, il le prenait, il buvait tranquillement le contenu.

Teijo : Vas-y, parle, dit moi ce que tu penses.

Il gardait les yeux ailleurs écoutant tout ce qu'il lui disait.

TEijo : Tu as raison, j'ai parlé de Zankou sous la frustration et sous la colère sans y réfléchir. Heureusement que tu es là pour me remettre sous le bon chemin, tu m'as toujours été très fidèle Komura, je me rend compte que je ne t'ai pas assez remercier pour cela.

Il posait la tasse ayant terminé de boire le contenu, il prenait une grande respiration.

Teijo : ET j'aurais du également t'écouter concernant le sang de Lucifer. Mais, sa m'a malgré tout permis de débloquer une partie de mes pouvoirs. ET pourtant, je sens que si je ne continue pas de boire son sang, son sceau se refermera tout doucement et je perdrais à nouveau ses pouvoirs..

Il se levait ensuite.

Teijo : SAns parler, de cette indépendance, je n'avais jamais ressentis ça.

Il attrapait le visage de Komura pour bien le regarder.

Teijo : Ne t'en fais pas pour moi, nous allons trouver une solution. Nous allons pas nous occupez de Lucifer en tout de suite, il doit s'attendre à ma venue, nous allons devoir être plus intelligent que lui.

Il tournait le regard, le lâchant et marchant jusqu'à la fenêtre.

Teijo : Nous allons d'abord nous occuper de l'être de lumière, j'ai laissé Takuma se charger de lui, mais il semblerait que la torture ne marche pas sur lui. Mais il reste un être de lumière, et à donc une faiblesse.

Il souriait.

Teijo : Il ne pourra pas s'empêcher de partir à le rescousse de ses protéger, je vais m'occuper moi même de son cas, profiter que ma magie soit encore présente.

Il le regardait.

Teijo : Repère pour moi l'un de ses protéger, et emmène moi jusqu'à l'un d'entre eux.

Komura s'exécutait, Teijo se trouvait donc à l'un des protéger de Gabriel, et commençait déjà la torture sur lui, en le laissant en vie bien entendu, pour qu'il ressente son appel à l'aide.

D'ailleurs alors qu'on était en pleine discussion, réfléchissant des intentions de Teijo à présent qu'il sait où on se trouve, Gabriel levait le tête ressentant cette appelle à l'aide, sa semblait très sérieux.

Gabriel : Je dois m'en aller.

Mike : Hein où ça ?

Gabriel : L'un de mes protéger que j'aide, à besoin de moi, il va se faire tuer.

Derek l'attrapait, disant déjà que s'était peut être un piège pour l'attirer.

Gabriel : S'est mon devoir d'intervenir, je suis un être de lumière, je ne peux pas abandonner mes protéger.

Derek continuait de l'en empêcher.

Gabriel : Tu ne peux pas comprendre ce que s'est d'avoir un devoir, des responsabilités.

Il fronçait les sourcils perdant patience, ressentant les cris de souffrance de celui-ci.

Gabriel : Pourquoi tu t'inquiètes pour moi, nous ne sommes pas ensemble, ce qu'on a fait était une erreur, je me suis laissé égaré, maintenant lâche moi.

Il se téléportait aussi tôt après ça, je regardais bien Derek sur le coup qui semblait pas content évidemment. Je regardais ensuite vers Lucifer, pour voir ce qu'il en pensait.

Mike : Tu crois que s'est vraiment un piège de Teijo pour l'attirer ? Si s'est le cas, il va l'utiliser pour ramener je ne sais qui à la vie, on fait quoi ? On devrait y aller, et vérifier non ?

On se téléportait donc jusque là, vu que Akira avait sentis où il s'était téléporté, et comme on le sentait, s'était belle et bien un piège. Le cadavre de son protéger était à terre, mort, et Gabriel n'était pas dans les parrages, Derek se mettait déjà en colère, traitant Gabriel d'idiot.

Mike : Bon génial, on fait quoi maintenant ?

Teijo et Komura tenait bien Gabriel, dans une sorte de sanctuaire, sur une pierre sacré se trouvait un corp bien conservé.

Gabriel :Je n'utiliserais pas mes pouvoirs, vous pouvez me torturer, je ne ferais rien.

Teijo : Oh, je sais que la torture ne fonctionne pas sur toi, mais j'ai d'autres atout dans ma manche.

Il posait ses deux mains au niveau de ses tempes, invoquant son aura il entrait dans la tête de Gabriel, celui-ci semblait souffrir, Teijo entrait à l'intérieur de sa tête, le contrôlant, Gabriel se retrouvant devant le corps, TEijo toujours derrière lui à le contrôler, Gabriel levait les mains vers le corps, commençant à utiliser sa magie pour le faire revenir à la vie.

Teijo s'épuisait à vu d'oeil, prenant une grande partie de son énergie, et le sceau se refermant de plus en plus qu'il utilisait sa magie.

Teijo : Ne me déconcentre pas Komura.

Il continuait jusqu'au bout. Et finissait par arriver, cette personne revenait à lui, se redressant, Teijo arrêtait ses pouvoirs sur Gabriel, qui tombait à terre inconscient, vidé de ses forces lui aussi.

Teijo : Mon frère, Raynor je t'avais promis que je te ramènerais.

Il lui souriait, frottant son nez dont il avait perdu du sang.

Teijo : J'aurais besoin de ton aide, Lucifer est dans se monde, sa te dit une petite vengeance ?

Raynor lui aussi avec le même sceau sur son torse, ils avaient tout les deux les mêmes principes, la soif du pouvoirs, de l'immortalité, mais avait reçut tout les deux les mêmes conséquences, bien qu'ils étaient différent l'un de l'autre. Teijo était devenu un vampire, avec la malédiction du sang, alors que Raynor était devenu un lycan-loups-garous, avec la malédiction de la pleine lune, mais était avant cela, de puissants sorciers




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Mer 15 Fév - 23:43

Komura souriait doucement posant sa main sur son torte.

Komura: je n'ai nul besoin de remerciement, vous satisfaire est le plus grand des cadeau.

il l'écoutait calmement, Teijo se levait afin d'attraper le visage de komura celui ci baissait les oreilles comme un chien dominé.

Komura: vous avez peut être une idée pour piéger Lucifer? 

Teijo le lâchait pour se diriger vers la fenêtre, Komura le suivait du regard.

Komura: en effet, malgré les mois de torture Gabriel n'a jamais cédé et nous savons que le démoniste ne fera rien pour nous venir en aide.

Il redressait haut les oreilles.

Komura: l'un de ses protéger? en effet, un être de lumière pensera avant tout à venir en aide à l'un de ses protéger, mais est ce que Lucifer le laissera agir?

il faisait signe de la tête ne discutant pas ses ordres, il fermait les yeux localisant chaque être de cette ville c'étant lier avec l'aura de gabriel, cela signifierai qu'il s'agit de l'un de ses protéger.

Komura: j'en ai localisé un.

il posait sa main sur l'épaule de Teijo se téléportant avec lui. Nous on discutait, moi je suis assez serein, j'ai nul crainte de Teijo.

akira: cesser donc de stresser comme ça! il sais que je suis de retour à présent et prendra pas le risque de m'affronter en direct. 

Derek: mais il pourrait utiliser de vilaine astuce.

On regardait tous Gabriel ressentant l'un de ses protéger en danger.

Derek: qu'est ce que je disais.

derek s'approchait de lui attrapant son bras

Derek: et bien ignore le! sa pue le piège de Teijo à plein nez.

Akira: j'ai bien peur qu'il est raison

Derek: ton devoir? et ton devoir n'est t'il pas d'empêcher Teijo d'arriver à ses fin? il a trouver ton point faible et toi tu plonge dans le piège la tête la première!

regardez les, on dirait un petit couple se disputant le repas du soir.

Derek: se que je comprend c'est que t'es qu'un idiot!

Gabriel perdait patience le forçant à le lâcher.

derek: ah ouais une erreur? tu semblais pas égaré hier en tout cas.

il partait malgré tout, Derek tapait sa main sur le mur. Un démoniste qui s'attache un à être de lumière qui aurait cru.

Akira: bien sûr que c'est un coup de Teijo, il a bien compris que Gabriel ne donnera rien par la torture ou la force, par contre pour secourir l'un de ses protéger.

Je m'avançait vers eux souriant.

Akira: j'ai tracé sa trace durant la téléportation, allons y.

j'attendais qu'on me touche pour nous téléporter, mais semblerai qu'on arrive trop tard.

Derek: on arrive trop tard! mais quel imbécile! idiot d'être de lumière! sa m'étonne pas que les miens vous massacre si facilement! 

Akira: calme toi, Teijo ne le tuera pas, il est bien trop précieux pour ça.

Derek: peut être, mais va savoir qui Teijo compte ramener! 

Akira: j'ai ma petite idée sur la question.

Derek: qui ça? un démon gigantesque? un fou furieux prêt à anéantir toute vie? rassure moi c'est pas mon vieux?

Akira: non, son frère tout simplement.

Derek: je préférais le démon gigantesque.

Akira: je connais un démon gigantesque, je te le conseil pas.

derek: alors qu'est ce qu'on attend pour y aller hum? après si il n'a plus besoin de Gabriel il pourra le tuer!


Akira: commence par te taire! tu me déconcentre! C'est pas croyable ça! il ne fait que raler.

Derek redressait le sourcils.

Derek: c'est lui qui dit ça? alors qu'il n'a fait que se plaindre quand il était que Akira le forgeron.

Je le regardais du coin de l'oeil avant de me concentrer à nouveau.

Akira: je l'ai trouvé! mais gabriel est déjà très faible! aller touchez moi bon sang!

on se téléportait, mais avant notre arriver Teijo utilisait se qu'il avait de magie retrouver pour contrôlé Gabriel directement.

Komura: maître est ce vraiment prudent vous..

il se taisait le laissant faire, le corps commençant à prendre des couleurs avant de reprendre la vie. 

Raynor: Teijo?

Il souriait regardant ses mains souriant.

Raynor: oui, mais j'aurais jamais imaginé que tu tiendrais cette promesse. Tu as pourtant prit beaucoup de temps comme d'habitude.

Komura: il n'était pas chose facile de trouver le pouvoir de résurrection.

Raynor: tiens un kitsune? je vois que tu aime toujours autant t'entourer de bel créature Teijo.

il se relevait ayant encore un peu de mal avec son corps.

Raynor: bien dit moi ce que tu veux? je sais que tu m'as pas ramener uniquement pour avoir ton frère à tes côtés.

Il fronçait les sourcils.

raynor: Lucifer dans le monde des mortels? la dernière fois qu'il est venu c'était pour nous poser se maudit sceau! et cela par ta faute! si tu aurais pas sauvagement assassiné cette foutu prêtresse! et dire que j'ai aidé à la traquer.

il regardait le corps de gabriel prenant son visage pour le regarder.

Raynor: très bien, je t'aiderais une fois de plus Teijo mais uniquement parce que j'aimerais lui arracher les ailes! 

Il reniflais regardant dans un direction.

Raynor; je sent une magie très puissante qui viens vers nous, celle de lucifer.

Komura; nous sommes pas encore prêt pour l'affronter! je nous téléporte.

Ce qu'il faisait sans attendre l'avis de Teijo, mais il pensais principalement à sa protection. n'ayant plus besoin de Gabriel il le laissait derrière lui.

Akira: une fois de plus on arrive un peu tard je dirais.

Derek: Gabriel est la!

Il le prenait tapant sur sa joue voulant le réveiller mais en vain.

Akira: sa sert à rien, il est complètement vider de son énergie. C'est grâce à son côté être de lumière qu'il ne peu pas mourir, sans cela il ne sera déjà plus de se monde.

je m'avançais vers ce qu'il restait de la tombe de Raynor.

Akira: nous avons maintenant un gros toutou originel en plus sur le dos.

derek: son frère est le loup garou originel? 

Akira: lycan ou loup garou.

derek: c'est un truc de famille ou quoi?

Akira: ils aiment se prendre pour dieu, j'imagine bien la frustration de mon père la haut. Rentrons, on ne peux plus rien faire ici.

je les téléportais jusqu'à la mains, Derek posait Gabriel sur le lit.

Derek: combien de temps il va rester inconscient?

Akira: une semaine, deux voir un moi.

derek: a quoi sert de lui avoir donner un tel pouvoir!

Akira: demande ça à mon père, mais tu risque de pas avoir de réponse. Vous allez rester ici, tant que vous restez dans la maison vous n'avez rien à craindre.

Derek: tu t'en va?

Akira: je vais discuter avec Teijo, je pense qu'il n'a pas compris mon message;

Derek: comme ci on pouvait discuté avec Teijo et si tu tombe dans un piège toi aussi?

Akira: comment il pourrait me piéger?

Derek: tu as bien fini mortel.

AKira: seul zankou avait assez de force pour me combattre, mais il a utiliser la ruse...c'est qui est très étonnant chez lui. restez ici, vous serez en sécurité.

Je me téléportais jusqu'à Teijo, il semble affaibli surement ayant perdu tout ce qui lui restait de magie avec l'intervention de Gabriel.

Akira: Raynor, bon retour dans le monde des vivants, ça va? sa te fait pas bizarre d'être en dehors des enfers?

Raynor: je peux t'en dire autant Lucifer, mon père m'a parler de ta petite histoire. Qu'est ce que sa fait de vivre comme un mortel?

Akira: éprouvant, mais c'était une expérience très enrichissante.

Raynor regardait dans un direction faisant un signe des doigts discrêt, j'y pretais pas vraiment attention sur le coup, mais il venait de donner l'ordre à plusieurs meutes de Lycan d'executé le plan.

Raynor: et si j'ai bien compris, cela a eu quelque conséquence également. 

Akira: ah oui? j'ai pas remarqué.

Raynor: bien sûr, tu te soucis des mortels à présent. le lucifer que j'ai connu se préoccupais que de sa propre personne.

Akira: qui te fait croire que tu me soucis des mortels?

Raynor: tu protège pourtant une poignée, un vampire, un démoniste, un être de lumière et il doit avoir un humain dans le lot non?

Akira: et alors?

Sa faisait sourire Raynor.

Akira: qu'est ce que tu as en tête? tu veux les tuer? ils sont sous ma protection, tu ne pourra rien n'y changer.

raynor: et le reste de la population? que fais tu d'eux? t'en soucis tu?

Akira: je pourrais te tuer à nouveau la tout de suite.

Raynor: sa n'arrêtera pas les lycans d'attaquer, ils sont déjà en route. Je suis le seul à pouovir les arrêter. Ils sont très nombreux Lucifer, même toi tu ne pourra pas tous les arrêter. je parie qu'avant demain il ne restera plus aucun humain dans cette ville. 

il haussait les épaules.

Raynor: alors ils passeront à la suivante et ainsi de suite.

Akira: qu'est ce que tu attend de moi? 

Il se retournait sortant d'un vieux coffre des chaînes, je fronçais les sourcils les reconnaissant.

Raynor: te souviens tu de ses chaînes? tu mes les avais offerte pour mes nuits de plaine lune, forgé dans les flammes de l'enfer, personne ne peux les briser..même ta toi. N'étais ce pas tes mots?

Akira: tu veux que je m'attache avec ça?

Raynor: c'est l'idée et j'arrêterais mes meutes avant qu'elles ne passe à l'attaque. mais attention Lucifer, elles sont déjà proche de la ville.

Akira: hors de question.

Raynor: alors tu auras le sang de centaine d’innocent entre les mains.

je me retournais serrant les points.

Akira: très bien attache moi, mais sache que vous le regretter tout les deux!

je présentais mes mains.

Raynor: oh non, je préfère attacher les ailes. On sais tout qu'un ange privé de ses ailes n'est plus rien.

je levais les yeux changeant de forme et donc présentait mes ailes. raynor m'attachait juste les ailes contre le mur derrière moi. Je pouvais encore marcher librement qu'une certaine distance.

Akira: arrête tes meutes désormait.

raynor: je pense qu'une petite vingtaines d'humain en moins ne fera pas de mal.

Je voulais l'attraper mais les chaînes tirait sur mes ailes le serrant. Je grimaçais me retournant, je me suis fais avoir un...mortel.

Raynor: lucifer qui s'inquiète pour une petite bande de mortel, ta vie parmi eux t'a vraiment affaibli.

Akira: j'irais moi même te r'envoyer en enfer Raynor.

Raynor: il est à toi Teijo.

il le laissait quittant la pièce.

Akira: je pourrais te retirer cette marque Teijo, tu récupérera tes pouvoirs et sera supérieur à ton frère. C'est pas ce que tu as toujours voulu?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Jeu 16 Fév - 22:54

Teijo avait donc réussi à ramener son frère Raynor, en utilisant ses propres moyens, et de se fait, utiliser le restant de magie qu'il lui restait. Gabriel était complètement épuisé, il était à terre, il allait lui falloir du temps avant de revenir à lui. Un sorcier ordinnaire, serait déjà mort, car pour ramener une vie, il faut donner une autre vie en échange.. Le Dieu de la mort ne sera guère content de cela. Mais on ne peut pas dire qu'il avait vraiment eu le choix.

Teijo regardait bien en direction de son frère, il souriait malgré les paroles qu'il pouvait dire et Komura qui le défendait.

Teijo : S'est bon Komura, je sais parfaitement répondre moi même.

Il tournait un oeil vers Komura lorsque Raynor lui faisait part de lui, il revenait ensuite à nouveau vers Raynor. Il commençait donc à lui parler de Lucifer, du fait qu'il était dans se monde, il fronçait les sourcils étant donné qu'il l'accusait pour se seau.

Teijo : Se n'est pas uniquement par ma faute, tu ne semblais pas contre de m'aider à la tuer.

Il souriait vu qu'il acceptait.

Teijo : Je savais que accepterais.

Raynor sentait l'odeur de Lucifer arriver ici, Komura les téléportait donc ne voulant pas risquer que Teijo soit en dangers, il ne lui demandait pas son avis, et les téléportait tout les trois, laissant Gabriel là, n'ayant plus besoin de lui à présent.

Derek fonçait vers Gabriel sur le coup, le voyant inconscient, il s'inquiétait bien entendu, moi je regardais la pièce.

Mike : Un toutou ? Comment ça ? Teijo à ramener son chien de compagnie s'est ça ?

Je regardais Derek qui disait que le frère de TEijo était un loup-garou, je soupirais, génial, comme ci on avait pas assez avec un vampire original, maintenant on va se taper un loup-garou-lycan original.

Mike : Chouette.. Cette famille est vraiment cinglé, quel idée de vouloir devenir ses créatures, bien qu'il y a certains point, être un vampire s'est plutôt pas mal.

Derek s'énnervait encore pour Gabriel, il ne comprenait pas à quoi sa servait de lui avoir donner un tel pouvoir, s'était dangereux dans tout les sens du therme, je le regardais du coin de l'oeil, je me demande s'il est  déjà attaché à lui, on dirait que oui. Ils viennent à penne de se connaître s'est fou, je regardais en direction de Nicolas ensuite, nous s'est différent on se connait depuis toujours.

Akira finissait par nous retéléporté dans cette maison, où on était en sécurité. Je regardais ensuite vers Akira qui disait qu'il comptait une nouvelle fois rendre une petite visite à Teijo.

Mike : Je pense pas non plus que se soit une bonne idée.

Mais il s'en fou de ce qu'on peut dire, après tout, il a tellement confiance en lui.. Je soupirais, vu qu'il finissait par se téléporter, je regardais en direction de Derek sur le coup.

Mike : Qu'est-ce qu'il pourrait lui arriver, s'est un Dieu après tout.

Teijo attendait bien entendu la venue de Akira, et sa se voyait parfaitement qu'il était complètement épuisé, il avait perdu tout ses pouvoirs en ramenant Gabirel et le sceau était à nouveau là, à cent pour cent, s'en parler du manque du sang de Lucifer, Komura lui avait encore fait son remède, qu'il buvait tranquillement jusqu'à ce que Akira arrive dans la pièce. Raynor était bien entendu également là, Akira lui parlait directement.

Teijo restait bien assis dans le fauteuil, buvant le remède, il les laissait tout les deux discuter, sachant très bien le plan de Raynor pour l'atteindre facilement. Il posait ensuite sa tasse sur la table, le regardant bien.

Teijo : Je lui ais tout raconté "lucifer", tu as bien plus de faiblesse qu'autre fois, et tu ne t'en rends même pas compte.

Il souriait bien, laissant Raynor continuer. Raynor avait déjà envoyer ses lycans attaquer le village, il les avaient ordonné de tous les tuer, voilà donc ce qu'ils avaient en tête tout les deux. Ils avaient prévu se plan depusi le début, se doutant qu'il viendra à nouveau vers eux. Raynor expliquait donc la situation, que quoi qu'il tente de faire contre eux, les lycans était déjà en route et bientôt au village pour massacrer tout le monde et qu'il ne pourrait pas tous les arrêter. Raynor venait rapidement au but, disant ce qu'il désirait, et donc qu'il s'attache avec ses chaînes, qu'il avait lui même offert à Raynor lors de ses transformations les jours de pleine lune. Disant clairement, que même lui, ne pouvait se défaire de ses chaînes, s'était donc un bon moyen pour le tenir piéger ici.

Teijo : Je n'aurais jamais pensé que ton plan fontionnerait Raynor.

Bien entendu, Akira refusait au tout début, mais il se rendait bien compte, qu'il n'aurait pas vraiment le choix s'il ne voulait pas que tout ses humains meurent. Il finissait par accepter, Teijo avait le grand sourire, bien satisfait évidemment.

Akira présentait déjà ses mains, mais Raynor lui faisait comprendre qu'il ne comptait pas attacher ses mains mais plutôt ses ailes, Akira finissait par s'éxécuter, montrant ses ailes, Raynor l'attachait par la suite.

Raynor le narguait, vu qu'il comptait laisser ses lycans tuer au moins une bonne vingtaine d'humain avant de les arreter, ce qui m'était Lucifer hors de lui, mais il n'arrivait même pas à l'atteindre. Raynor finissait par quitter la pièce, laissant Teijo seul avec lui, celui-ci se levait pour bien le regarder alors qu'il faisait cette proposition.

Teijo : Tu penses m'avoir aussi facilement ? Comme-ci je vais te croire.

Il s'approchait bien de lui pour lui faire face.

Teijo : Je préfère utiliser d'autre moyen pour retirer se sceau, et tu nous l'as donné sur un plateau mais avant tout.

Il montrait bien avec ses yeux de vampires le manque qui lui faisait, et de le voir la devant lui, il craquait aussi tôt, utilisant sa rapidité pour le mordre à la nuque, il s'abreuvait, et se retirait de lui ensuite, posant sa main sur ses lèvres.

Teijo : Depuis le temps que j'attend ça, plus aucun autres sang n'a de goût à présent. Komura m'avait pourtant prévenu, mais je ne l'ai pas écouté.. Je vais donc devoir garder une réserve de ton précieux sang, au cas où.

Il utilisait avant tout sa rapidité pour lui arracher deux de ses plumes d'ailes, et lui montrait ensuite.

Teijo : Je sais que ses plumes sont unique, n'est-ce pas ? Avec un peu de ma magie, je pourrais les utiliser pour retirer nos sceau, tu ne pensais pas que je suis aussi au courant de tes secrets n'est-ce pas Lucifer ?

Il faisait un sourire en coin.

Teijo : Disons que Raynor était assez proche de Zankou durant tout se temps bloqué aux Enfers, Zankou a pas mal parlé de tes secrets durant se temps. Ne fait pas cette là, au moins, Zankou n'est pas au courant que tu as su retiré le sceau qu'il t'a mit. Je doute que cela lui aurait fait plaisir.

Il le regardait bien de haut en bas.

Teijo : une fois le sceau retiré, je m'occuperais de toi, d'une toute autre façon, tu voulais que je tente de te baiser une autre fois pas vrai ? Je compte bien m'y tenir.

La tête qu'il faisait, sa semblait pas lui plaire. Il sortait ensuite, donnant des ordres à deux femmes qui travaillait pour lui, une succube et une femme chat, elles marchaient toute les deux vers Akira, avec un sceau.

Laure : Notre maître nous demandé de prendre un maximum de votre sang.

Elles avaient toutes le deux des colliers autour de leurs cou, montrant qu'elles n'avaient pas le choix, Laure le regardait bien.

Laure : J'aurais préféré vous sortir de là, car mon véritable maître s'est vous, Lucifer. Et, hummm qu'est-ce que vous êtes sexy !

Elle caressait déjà son torse, et voulait touchez également ses ailes, mais elle recevait déjà une décharge, elle finissait par prendre le bras de Akira, l'entaillait avec cette arme, le laissant à l'intérieur de sa chair pour ne pas qu'il cicatrise, son sang se versait dans son sang, la fille faisait de même de son côté.

Laure : Ne me disputez pas après ça, bien que.. Hum si s'est des fessées ou des fouets sa me va, sa m'excite tellement rien que d'y penser.

Elle remuait déjà la queue à cette idée.

Laure : Oh ça va, Kat, j'ai le droit de m'amuser un peu, Teijo est tellement ennuyant et mou ! Sa fait longtemps que j'ai pas vu Lucifer, et encore moins Zankou, je suis bloqué ici !

Elle regardait bien les muscles de Akira.

Laure : Il est tellement musclé, miam !


Nous on se trouvait dans la ville, on vu que je regardais la télévision au côté de Nicolas, pendant que Derek n'arrête pas de coller Gabriel à attendre qu'il se réveil. Ils fallaient bien qu'on s'occupe.

Mike: Vous trouvez pas que Akira met du temps pour avoir cette discussion avec Teijo ?

J'haussais les épaules.

Mike : Moué, je dois m'en faire pour rien, s'est un Dieu après tout.

Je sapais les chaînes, Nicolas m'interpellait pour que je remète la chaîne juste avant, on pouvait voir les lycans qui avait fait de sacré dégat, et pas mal de mort.

Mike : S'est pas vrai, j'ai jamais croisé de lycan jusque là, et voilà qu'il y'en a une centaine maintenant, tu penses qu'ils sont restez en retrait à attendre le retour de Raynor ?

Je réfléchissais.

Mike: Peut-être qu'ils sont contriant de lui obéir à présent, et qu'ils ne veulent pas faire tout ça, peut-être qu'ils n'ont pas le choix.

Je fusillais Derek du regard.

Mike : Je te fais remarqué que j'étais dans le même cas moi aussi, lorsque ton créateur te donne un ordre tu peux pas refusé, tu es contrains de lui obéir. Je suis sur qu'une grande partie de ses lycans ne sont pas mauvais.

Je soupirais.

Mike : Et on va rester ici à les laisser faire ? Je suis sur que Akira à un problème.

Je me levais, posant ma main sur le torse de Nicolas.

Mike : Non toi tu restes ici, tu es un humains, alors tu peux pas te défendre, tu es en sécurité ici.

Je tournais le regard vers Derek.

Mike : Tu peux te téléporter pas vrai ? Alors on y va tout les deux, Nicolas surveillera Gabriel, t'en fais donc pas.


Je marchais donc près de Derek.

Mike : On y va.

Il créait un portail, on y entrait tout les deux, se retrouvant dans la pièce où se trouvait Akira, les deux filles se retournaient sur nous deux sur le coup. Laure, s'approchait aussi tôt de nous tout excitée.

Laure : Oooh, Derek ! sa fait longtemps qu'on s'est pas vu tout les deux, tu es venu pour moi s'est ça, je t'ai manqué avoue le.

Mike : S'est qui celle là ?

Laure : Et tu es venu accompagné mmmh, il est plutôt beau gosse, j'ai hâte de voir ce qu'il se cache sous son pantalon, que je le mange tout cru.

Mike : Hein ?

Elle posait sa grosse poitrine sur mon torse.

Laure : Tu as envie de moi, très envie de moi.

Mike : Eeh en faite non, tes pas mon truc, désolé.

Je passais à côté d'elle, elle ouvrait grand la bouche, complètement abasourdis que je l'ai rejeté. Mais je regardais l'état de Akira et ses chaînes que je tentais de briser avec ma force vampirique mais en vain.

Mike : Des chaînes magique que ta créé, et pourquoi tu les as laissé t'enchaîné ?!

Je soupirais.

Mike : Et bah il y a déjà eu un massacre,  plus de quatre vingt personnes ont été tué par des lycans. Mais je suis sur qu'ils ne sont pas tous responsable, faut pas tous les mettre dans le même paquet..

Je tournais un oeil vers les deux filles.

Laure : Ils ont déjà sentis votre présence, vous allez devoir rester avec nous, bien que cette idée ne me déplaise pas.

Elle se collait à Derek vu que moi je l'ai rejeté, titillant déjà son téton.

Laure : On va pouvoir s'amuser comme au bon vieux temps, mais avant j'ai promis à Lucifer de m'occuper de lui en premier.

Mike : Dit moi ce qu'on peut faire pour t'aider ?

Teijo arrivait.

Teijo : Rien du tout.

Il était torse nu, Raynor arrivait également, leurs sceau avait disparu à tout les deux. Il tendait la main vers moi, me projetant contre le mur, ainsi que Derek. Il s'approchait de moi, gardant Derek plaqué contre le mur, il utilisait son hypnose sur moi, je fermais le syeux pour ne pas le regarder. Il attrapait bien fermement mon visage.

Teijo : Je savais que Shin n'arriverait à rien avec toi, mais après tout il tient à toi, alors je ne vais pas te tuer, il va me revenir grâce à toi.

Il enfonçait sa main dans mon thorax, je gémissais crachant du sang en même temps, j'ouvrais les yeux sur le coup le regardant bien.

Teijo : Tu vas m'obéir tel un chien que tu es censé être, et tu vas boire le sang de Lucifer tout de suite.

Il faisait un sourire en coin, tournant le regard vers Akira sur le coup.

Teijo : Quoi, tu ne veux pas qu'il soit indépendant de ton sang ? Un vampire de son bas rang comme lui, il va devenir rapidement cinglé, comparé à moi que je peux encore gérer cela.

Il penchait la tête continuant d'avoir la main dans mon torse.

Teijo : Tu sembles être attaché à se petit vampire, pourquoi ? Je me le demande bien.

Il retirait ensuite sa main de moi, ma blessure cicatrisait, je finissais par m'approcher de Akira, lui tentait de m'arrêter, mais je n'y arrivais pas. Teijo léchait mon sang sur sa main, me regardant faire.

Teijo : Dépêche toi, tu es trop lent ! Mord le et maintenant !

Sur le coup mes yeux changeait, et j'utilisais ma rapidité pour le mordre, TEijo ricanait ensuite.

Teijo : A présent, que vas-tu faire ? Autant lui arracher le coeur tout de suite pour éviter qu'il ne souffre, il va vite devenir incontrolable, et tuer tout ce qui bouge si tu ne lui donne pas ton sang.

Je me retirais de Akira, me rendant compte des ce que sa signifiait, je comprend mieux à présent, son sang.. S'est la première fois que je ressens ça, que je bois un sang pareil. Je détournais le regard, je suis de nouveau le jouet de quelqu'un.

TEijo : Apporter moi les sceau de son sang dans ma chambre, et toi Mike, retourne dans la chambre de Shin, je suis sur qu'il reviendra te voir lorsque je lui dirais que je te détient.

J'obéissais les poings serré. Il tournait ensuite le regard vers Derek.

TEijo : ET toi, qu'est-ce que je vais faire de toi. Oh tu penses que me regarder de cette façon m'effraye ? Tu ne sembles pas m'apprécier, peut-être parce que j'ai touché à cette être de lumière, qui l'aurait cru, un démoniste, amoureux ? Je me demande ce que ton père dirait, je devrais peut-être le ramener lui aussi, avec ton précieux être de lumière, d'ailleurs comment va-t-il hum?

Il souriait bien.

Teijo : Je lui volerais son pouvoir tôt ou tard, mais avant tout, mon frère va s'occuper de toi, un démoniste reste intéressant après s'est toi qui a retiré le sceau que Zankou à posé sur Lucifer n'est-ce pas ? S'il le savait, il te tuerait sur le champ.

Il éjécetait Derek sur Raynor pour qu'il l'attrape, une fois seul, Teijo s'approchait de Akira qui le menaçait déjà hors de lui. Il tendait la main, pour envoyer son aure tout autour de sa bouche pour qu'il se taise. Il s'approchait ensuite assez prêt de lui, déboutonnant son pantalon.

TEijo : Je t'avais promis que je te baiserais pas vrai ?

Il tournait autour de lui, et se mettait ensuite derrière lui, abaissant son pantalon, il mettait déjà un doigt en lui, jouant de lui.

Teijo : Qui l'aurait cru, Lucifer aussi bas, si tu savais depuis le temps que j'attend ça, t'humilier comme tu l'as fait avec moi.

Il commençait à déboutonner son pantalon ensuite, mais le temps semblait s'être arrêté, Teijo était complètement figé, Un homme apparaissait avec de longue ailes blanche, comparé à Akira qui était noir.

Valas : quel déception mon frère de te voir de cette façon.

Il s'approchait.

Valas : Père m'a envoyé, sa t'étonne ?

Il regardait d'un oeil vers Teijo.

Valas : Je me demande ce qu'on va bien faire de celui-là, il ne semble pas comprendre la leçon. Bien, bien, je te libère, tu n'as jamais été très patient.

Il tendait la main le libérait magiquement de ses chaînes, On pouvait voir que Teijo utilisait sa magie pour se libérait du temps qui le figeait.

Valas : Il devient de plus en plus puissant, père veut que tu règles se problème, car il considère que tout ceci est uniquement de ta faute, alors tu dois réparer tes erreurs. Comme pour ton sang que tu lui as donné, ainsi qu'à se vampire.

Il disparaissait ensuite, son pouvoir s'arrêter, Teijo revenait à lui. Regardant bien Akira qui était libéré, bien entendu il s'en prenait aussi tôt à lui.

Teijo : Qui est venu t'aider au juste.

Moi j'étais dans cette chambre, je regardais vers le lit me souvenant de tout les moments passé avec Shin, lorsqu'on couchait ensemble, j'avais finis par m'y faire, et se me plaisait, d'un côté je pouvais être moi même avec lui.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Sam 18 Fév - 22:51

J'imagine déjà les pires choses que je pourrais faire à Teijo pour ça, me traiter de cette façon! moi Lucifer traiter comme un objet! Je grimaçais quand il fini par craquer pour me mordre à la nuque, mais si sa n'était que ça! se batard arrachait deux de mes plumes! je m'avançais d'un coup sec vers lui bien que encore attacher.

Akira: tu va regretter se geste Teijo, arracher les plumes d'un archange...tu aurais pas pu commettre pire délit! tu n'aura pas besoin de te rendre en enfer pour être punis beaucoup plus sévèrement.

Je ricanais bien que plus qu'agacé.

Akira: Zankou n'est proche de personne, il utilise les autres à son propre avantage. Va si retire donc le sceau grace à mes plumes, j'en poserais un autre Teijo.

Je retirais mon sourire, sa m'apprendra à être trop sûr de moi...

Akira: si tu tente de me toucher Teijo.

Je m'énervais une fois partit tirant sur mes chaînes de toute mes forces, mais je en faisais que me blesser les ailes. Je sais que sa sert à rien, j'ai moi même inventé ses chaines pour que même un être comme moi ne puisse les briser. Quel idée j'ai eu de les offrir à se traître de Raynor! je levais les yeux vers ses deux filles qui entrait, une succube et un hybride.

Akira: qu'est ce que vous faites avec ça?

Je levais les yeux.

Akira: il veux me saigner comme un porc.

kat: sachez que nous n'avons pas le choix.

je regardais devant moi tentant de ne pas grimacer lorsqu'elle enfonçait les lames dans ma chair.

Akira: je préfère encore te punir en te promettant de jamais te toucher succube, si tu n'aurais pas quitter le enfers, tu ne serais pas à la solde de Teijo et donc me viderais pas un animal d’abattoir. Donc pour moi tout est de ta faute.

Kat: et pour moi? je vivais dans mon petit village auprès des miens, quel genre de punition j'aurais? 

je la regardais sur le coup, elle en faisait autant ne lachant pas le poignard continuant de me saigner.

Akira: très bien, je ne vous ferais rien. je réserve toute ma colère pour Teijo cela vous fa?

Kat: cela me va et Laure si tu pouvais cesser tes fantasmes de succube! si Teijo venait à l'apprendre on le regretterais toute les deux.

Je serais un moment comme ça, les sceau sont presque plein et j'ai un peu de mal à garder les yeux ouvert.

Kat: avec tout ce que vous avez perdu, comment vous pouvez être encore en vie?

Akira: je suis Lucifer rappel toi, je ne pourrais pas mourir de cette façon. Je me sent un peu fatigué, mais aussi tôt mes plaies se refermeront que mon corps fabriquera le sang que j'ai perdu, je prendrais quelque minutes à peine pour récupérer.

je levais les yeux vers le portail qui se créer dans la pièce, Mike et Derek en sortaient tout les deux regardant vers moi.

Derek: oh non pas elle.

Akira: qu'est ce que vous faites ici?

Mike tentait de me libérer.

Akira: tu pourra pas les briser, j'ai moi même créer ses chaînes aux enfers. Je me susi pas laisser enchainer qu'est ce que tu crois? j'ai voulu empêcher un massacre.

Oui je m'en doutais, j'aurais pu éviter ça..mais non, je suis trop sur de moi et me crois invincible!

Akira: évidemment qu'il ne faut pas les mettre dans le même paquets, tu as peur que je les envoies tous en enfer Mike? vous devriez partir avant que Teijo remarque votre présence.

Derek: et ton te laisse comme ça? va savoir ce qu'ils vont faire de toi. Bon tu me lâche Laure? c'est vraiment pas le moment! 

Ils étaient tout les deux envoyer contre le mur, Derek tentait de tendre la main pour créer un portail, mais sa main se collait rapidement au mur ressentant une forte pression.

Akira: laisse les partir Teijo!

je tirais une fois de plus sur mes chaînes, Teijo enfonçait sa main dans le thorax de Mike, je craignais qu'il lui arrache le coeur.

AKira: je te déconseille de faire ça.

quoi? il plaisante!? il l'hypnose pour le forcer à boire mon sang? l'enflure il sais qu'un simple vampire comme Mike finirait par perdre la raison à la longue.

Akira: laisse le partir! tu ne gagnerais à rien d'en arriver la!

il libérait Mike afin qu'il exécute son ordre.

Akira: reprend toi bon sang Mike! tu ne va pas le laisser te donner des ordres!

si seulement je pouvais utiliser mes pouvoirs et couper l'hypnose, mais c'est trop tard, Mike me mordait à son tour. Je doute qu'il s'en sortira si je l'aide pas pour la suite..il va perdre la tête, tuer tout ce qui se trouve sur son chemin avant peut être de se donner lui même la mort.

Raynor: le démoniste laisse le moi, ses pouvoirs pourraient nous être utile Teijo.

Derek lançait son mauvais regard bien que sa faisait ni chaud ni froid à Teijo.

derek: mais qui pourrait vous appréciez Teijo? a part votre renard de compagnie.

Il ricanait à l'écouter.

Derek: le ramener? non, vous n'en ferez rien car nous savons tout deux que l'entente ne collerai pas entre vous. Pour l'instant il loin est à l'abris de vous, c'est tout ce que vous avez besoin de savoir.

Il l'éjectait sur Raynor, celui ci l'attrapait posant déjà son doigt au niveau de sa nuque. Une lueur noir pénétrait sa peau circulant dans ses veines avant de disparaître.

Raynor: on va te trouver une utilité démoniste.

il partait avec lui, les deux filles prenaient les sceau pour les conduires à la chambre de Teijo. Du coup je me retrouve seul avec Teijo, et vu le regard qu'il me lance facile à devinez ce qu'il lui trotte dans la tête.

AKira: espèce de sale petite larve, tu n'as pas idée du sort que je te réserve.

Il me ballonnait avec un aura de pouvoir, je ne pouvais peut être plus parler mais mon regard parlait à ma place. Je serais la mâchoire alors qu'il s'amusait déjà avec moi, jusqu'à que le temps se fige. Je pouvais à nouveau parler, je regardais autour de moi avant de le voir apparaitre.

Akira: évidemment...sa pouvait être que toi! qu'est ce que tu fou ici? 

je levais les yeux.

Akira: il t'a envoyé? bah tien! il a doit surement pisser de rire la haut! j'ai vu qu'il pleuvait averse dehors. Bon tu me libère ou tu compte me regarder comme ça longtemps?

j'étirais mes bras, bon sang que sa fait du bien! en me tournant je voyais Teijo qui arrivait doucement à se libérer.

Akira: il ne le sera plus longtemps.

Ah oui mon pantalon! je le remontait rapidement tout en levant les yeux vers Valas.

Akira: pardon? MA FAUTE? c'est une bonne blague j'espère! qui m'a laisser durant vingt année comme un mortel sur terre? qui a laisser Teijo me mordre? qui a laisser un jeune être de lumière avec le pouvoir de résurrection entre ses mains? c'est moi peut être! il en a un de ses culots le vieux!

il partait vite m'ignorant complètement, l'enfoiré! je me retournais envoyant rapidement Teijo contre le mur à mon tour m'approchant doucement de lui.

Akira: oh mais Teijo savoir qui est venu à mon aide est le dernier te tes soucis crois moi.

je dessinais les traits de son torse avec le doigt.

Akira: j'ai tellement idée de punition pour toi Teijo, laquelle je vais choisir? hum? qu'est ce que tu désire le plus au monde Teijo? ta puissante? ton éternel jeunesse? lequel des deux tu tiens le plus? je pourrais te prendre les deux.

j'attrapais son visage fermement le regardant bien.

Akira: je vais te rappeler quel est véritable place.

Je le regardais bien dans les yeux.

Akira: pour commencer on baisse les yeux devant un être supérieur, non tu ne veux pas? bien...

Les yeux de Teijo viraient au blanc, lui prenant la vue en premier lieux.

Akira: ensuite on ne pose pas ses mains sur un être supérieur et encore moins lui arracher deux précieuse plume.

il touchait ses mains, celle ci devait noir et inutilisable. 

Akira: il sera difficile de lancer des sort à présent.

je tournais un peut la tête entendant quelqu'un qui tentait d'enfoncer la porte.

Akira: Ton Kistune ressent ta mauvaise posture Teijo, dommage qu'il soit tomber sur un maître aussi peut digne. Il va rapidement se fatigué, je protège cette pièce. je voudrais pas qu'on nous dérange au meilleurs moment.

je l'expédiait contre la table, appuyant contre sa tête l'obligant à rester penser.

Akira: Teijo, Teijo...dommage que tu n'arrive pas à tenir tes promesses, deux fois que tu tente de me baiser et deux fois que échoue.

Je baissais à mon tour son pantalon.

Akira: moi je tiens toujours mes promesses et je te promet arriver à te baiser ici et maintenant.

Je déboutonnais mon pantalon.

AKira: qui l'aurait cru, Teijo tomber aussi bas.

je le pénétrais sur le coup le sourire aux lèvres et j'y allait pas molo loin de la, il ne mérite pas de la douceur de ma part. Une fois que j'en avais fini, je me retirais de lui le libérant de mon pouvoir.

Akira: je pense que je vais te laisser comme ça, sans vue, sans pouvoir utiliser tes mains. Est ce que je te laisse encore la possibilité d'utiliser ta queue? serais je aussi cruelle?

Je souriais avant de me téléporter, c'est la que Komura pouvait entrer.

Komura: Maître!

il prenait vite quelque chose pour le recouvrir.

Komura: vos mains et...

il regardait ses yeux baissant les oreilles.

Komura: j'ai pas été la pour vos protéger.

Il l'aidait déjà à se rhabiller correctement avant de le faire s'asseoir sur le divan.

Komura: je tenterais de créer un breuvage qui pourrait peut être...

il baissait les yeux fronçant un peu les sourcils touchant le bas de son ventre.

Komura: maître, je crois que par mégarde Lucifer vous as posé la marque. Il n'a pas rentrer ses ailes comme il l'aurait du.

Il posait sa main sur celle de Teijo.

Komura: c'est une très bonne chose, si l'enfant possède des ailes il aura le même pouvoir que celui de lucifer et ses plumes vous libérera et vous aurez un enfant puissant à vos côtés.

On va dire que Teijo retrouvait un peu de sa bonne humeur.

Komura: vous allez devoir garder le sang de Lucifer présieusement, il vous aidera à supporter la marque et nourrir l'enfant. Je vais chercher des bandages pour vos mains.

il partait pendant que moi je libérais déjà les deux filles et oui même Laure, de l'emprise de Teijo, trouvait Derek puisque Raynor avait prit les jambes à son cou et marchait pour trouver Mike ensuite. C'est déjà Shin qui arrivait en premier posant sa main sur la bouche de Mike.

Shin: chut, mon père m'en envoyer un message télépathique me prévenant de ton retour. Il t'a épargner et cela juste pour voir revenir auprès de lui, il devait être désespérer.

il le reniflait légèrement arrivant à sentir mon sang, il donnait aussi tôt une claque à Mike.

Shin: tu as bu le sang de AKira! mais tu es complètement débile! tu as vu dans quel état sa a mis mon père?

Il levait les yeux.

SHin: évidemment c'est un coup de mon père.

Akira: et si tu veux pas subir le même sort que ton père, je te conseil de te reculer.

Ce qu'il faisait.

Akira: tu es déjà plus intelligent que ton père c'est bien.

je passais ma main devant le visage de Mike pour le libérérer de l'asservissement.

Shin: et qu'est ce que vous avez fait à mon père? vous l'avez tuer?

Akira: oh non, sa serait trop facile. disons qu'il sera obligé de demander de l'aide pour se gratter la nouille.

Shin: je vois...tu va une fois de plus les suivre Mike?

Akira: il n'a pas vraiment le choix, il a bu mon sang Mike va devenir très indépendant. Il ne doit pas me quitter d'une semelle ou il s'en prendra à d'autre par le manque. Je vais devoir trouver une solution au problème, un humain peut devenir accro au sang d'archange alors un vampire...et de toute façon shin, je doute qu'il est envie de quitter son nouvelle ami.

SHin: un nouvelle ami?

Akira: celui que tu as rapporté, ils se sont bien amusé hier soir.

Les yeux de Shin changeait sur le moment.

Akira: tu as l'air de mal le prendre.

Shin: je vous accompagne!

Akira: pourquoi on voudrai de toi?

Shin: parce que lucifer ne semble pas très doué pour protéger les autres.

Akira: ah! parce que tu le sera toi?

Shin: j'ai réussi à protéger Mike jusqu'ici, du moins jusqu'à ton arriver.

je regardais mike plissant les yeux.

Akira: très bien, je t'amène mais uniquement le temps de savoir quoi faire de toi. 

Je faisais un grosse veine sur le front.

Akira: Laure! tu me déconcentre à frotter ta poitrine contre moi! bien on y va!

je les téléportais avec moi, du coup shin nous a suivis et regardais la maison où on se cachait.

Shin: je vois, tu as quitter un bonne situation pour une maison campagnard Mike? 

Nicolas: vous pouvez toujours retourner dans le chateau de votre père si cela vous gêne.

il utilisait sa rapidité pour lui faire face.

shin: tu veux m'y obliger?

Akira: moi parce que je peux vous obliger à l'affermer tout les deux! alors gardez vos distantes!

je pointais du doigt Mike.

Akira: et toi au lieux de profité bêtement que deux mec se battent pour ta petite personne occupe toi de leurs chamaillerie! j'y crois pas! j'ai l'impression de m'occuper de gosse! j'ai l'air de vouloir jouer le rôle du père? oh de question! je veux pas jouer ce rôle la!

je m'appuyais contre le fenêtre regardant le ciel.

Akira: j'ai pas eu le meilleurs model qui soit! regardez le! il me fait son furax avec sa foudre! j'ai rien fait du MOI! ou est le démoniste?

je me téléportais à l'étage l'attrapant à temps avant qu'il ne touche Gabriel.

Akira: je me doutais bien que Raynor ne t'aurais pas laisser partir sans te traficoté un peu.

Derek: de quoi tu parle?

AKira: de quoi je parle? regarde ta main.

Il la regardait sa main qui était recouverte d'aura.

Derek: j'allais m'en prendre la lui?

AKira: oui, tu t'en rendais même pas compte.

Je le retirais soulevant ses cheveux pour regarder sa nuque et otait la magie noir installer par Raynor.

AKira: voilà, a ton avis qu'est ce qu'il attendait de toi?

Derek: peut être que j'enfermer son pouvoir dans une sphère.

Akira: Une sphère?

Derek: oui j'ai peut être...déjà fait un trafic de sphère de pouvoir.

Il haussait épaule.

Akira: tu vole les pouvoirs et Teijo était au courant de ça?

Derek: faut croire que non, sinon il ne se serait pas donner la peine de torturer Gabriel.

Akira: mais maintenant Raynor est au courant, ne reste plus jamais seul.

Derek: et si je dois aller au toilette?

je levais les yeux et le laissait après ça, lui regardait sa main avant de s'asseoir sur le rebord du lit.

Derek: tu compte pioncer pendant combien de temps comme ça? peut être que un baiser comme dans compte de fée?

il se penchait profitant un peu de la situation pour l'embrasser, quand il r'ouvrit les yeux Derek se rendit compte que ceux de Gabriel était grand ouvert. Sur le coup du stress il tombait du lit sur le cul.

Derek: tu faisais semblant c'est ça! pour me donner une crise cardiaque!

il se relevait vite frottant ses vêtements.

Derek: Teijo t'a contrôlé pour t'obliger à ressuciter son frère et tu dort depuis tout ce temps.

Il faisait un petit sourire en coin.

Derek: tu dort depuis trois ans déjà....mais non je rigole! si tu verra ta tête.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Lun 20 Fév - 22:55

On peut dire que Teijo avait tout ce qu'il désirait, du moins, s'est ce qu'il s'imaginer.... Jusqu'à l'arriver de Valas, venus sortir Akira de là, il était repartis une fois libéré. Bien sur Teijo qui tentait de se libérer, sachait les risques, et il allait regretter tous les gestes qu'il avait pu faire en égars de Lucifer. Il le regardait bien, vu qu'il celui-ci était libre à présent, il grimaçait déjà, et fronçait bien les sourcils. Lui qui aime toujours autant avoir la situation en main, avoir tout un plan de prévu, et avoir le contrôle de tout, cette fois ci s'était raté.

Bien sur il demandait qui avait pu lui venir en aide, et s'inquiétait déjà de son sort, il voulait utiliser sa rapidité vampirique pour s'en aller avant qu'il ne tente quoi que se soit contre lui, mais Akira l'attrapait avant son visage bien fermement. Teijo ne le quittait pas du regard, ne désirant pas lui montrer qu'il le craignait, bien que s'étiat le cas à présent.

Teijo : Tu ne m'effrayes pas, tu ne peux pas me tuer, je suis éternelle, j'ai déjà réussis à déjouer plein de Dieu, la mort ne me verra jamais, je n'irais jamais au Enfers, alors que crois-tu me faire ?

Il grimaçait malgré tout, bien mécontent alors qu'il lui tenait bien son visage, lui disant qu'il allait lui montrer où était sa juste place, il lui prenait en premier temps, sa vue, Teijo hurlait sur le coup.

Teijo : Comment as-tu osé ?!

Il tentait de se débattre en vain, s'est ainsi que Akira lui prenait par la suite ses deux bras, ne pouvant plus les bouger, ils étaient tout les deux devenu noir, Teijo se rendait compte à présent qu'il ne pouvait rien face à lui. Il respirait déjà rapidement, sous la haine et la colère, le sceau que lui avait posé Lucifer autre fois, était bien moins pire que la punition qu'il avait aujourd'hui. En effet, Komura sentant le mal être de TEijo tentait de lui venir en aide, mais Lucifer faisait bien en sorte qu'il ne puisse venir pour l'instant.

Il expédiait ensuite Teijo contre la table, il se retrouvait à terre, il voulait se redresser, mais sans ses mains s'était difficile, Akira posait son pied sur sa tête pour qu'il reste là. Teijo écarquillait les yeux de ce qu'il disait à présent.

Teijo : Ne t'avise même pas de me toucher !

Akira le faisait malgré tout, retirant déjà son pantalon.

Teijo : Je vais te tuer Lucifer, je me vengerais soit en sur ! Je te prendrais..

Il gémissait alors qu'il le pénétrait, il gémissait à chaque coup de reins de sa part, mais ne disait plus rien. Il posait son front contre le sol, alors qu'il en avait finis avec lui, comptant le laisser comme ça. ET bien sur il l'humiliait d'autant plus, et le provoquait, il finissait ensuite par se téléporter. S'est là que Komura arrivait enfin à entrer, le voyant dans cette état.

Komura le recouvrait aussi tôt, Teijo se redressait, Komura pouvait voir la graveté de ce que Lucifer lui a infligé.

Teijo : Aide moi, à me relever.

Komura l'aidait, le rhabillant en premeir temps et l'aidait à l'emmener jusqu'au divan pour qu'il s'installe.

Teijo : Je doute qu'il y ait un seul remède pour retirer tout ses maléfice Komura ! REgarde moi ! Je ne peux plus rien faire à présent ! Vivre éternellement de cette façon, je préfère encore que tu m'enfonce cette dague jusqu'à ce que tu trouves le moyen de me guérir !

Il détournait le regard, plus qu'en colère, il était encore plus remplis de haine qu'autre fois à présent. Il sentiat la main de Komura toucher son ventre.

Teijo : Qu'est-ce que tu fais ?

Il l'écoutait, n'en revenant pas de cette nouvelle, mais au contraire, s'était une très bonne nouvelle, il reprenait le sourire sur le coup.

Teijo : Je porte l'enfant de Lucifer ?

Il souriait bien sur le coup, levant légèrement la tête, il gardait les yeux fermé à présent, vu qu'il n'y voyait plus rien.

Teijo : Au fond, je peux le remercier de m'avoir "baisé", personne ne doit être au courant de cette enfant tu as compris ? Surtout pas Lucifer. Tu vas devoir camoufler sa présence au yeux de tous Komura.

Il tentait de se lever, Komura continuait de l'aider.

Teijo : Ou est passé Raynor ? Il a prit la fuite évidemment, de peur de se retrouver comme moi. Emmène moi jusqu'à ma chambre, j'ai eu de la chance d'avoir prélevé assez de son sang juste avant que cette personne vient à son aide.

Il tentait de marcher mais sans la vue sa lui était difficile, il faisait tout simplement confiance en Komura, le suivant.

Teijo : Ne prévient pas Raynor, il n'a pas besoin d'être au courant, qu'il reste donc avec sa meute, je n'ai plus besoin de lui à présent. Je n'ai plus besoin de personne, mise à part toi et cette enfant, ainsi que Takuma, que ceux dont j'ai le plus confiance, d'ailleurs où est-il passé ?!

Une fois dans sa chambre, il était bien assis, il levait la tête vu que Takuma était présent, voyant l'état de son père.

Teijo : Se n'est rien Takuma, cela n'a fait que dépluqué encore plus ma haine. JE vois, tu as retrouver Liméria.

Il la tenait par les cheveux, celle-ci regardait bien l'état de son père.

Liméria : Vous perdez la raison père, regardez vous..

Teijo : L'afferme, sale petite idiote ! Tu as osé me trahir toi et ton frère, me fuire moi, votre père alors que je vous ais tout donné !

Liméria : DOnnez quoi ?! Des coups ? de la peur ?! Vous avez tuez notre mère !

Teijo : Takuma, enferme là, je t'autorise à lui placer se poignard dans le coeur, qu'elle reste inconsciente pendant une centaine d'année sa lui fera réfléchir à sa loyauté envers moi. N'hésite pas à la torturer, comme guise de punition.

Liméria : Quoi ?! Vous n'avez pas le droit ! Vous n'avez pas de coeur ! Comment j'ai pu rester auprès de vous, vous me dégoûtez !

Takuma l'a giflait, elle utilisait sa rapidité pour s'enfuir, mais Takuma l'a rattrapait bien plus vite, elle était à terre le regardant bien.

Liméria : Tu es mon frère ! Pourquoi fais-tu ça ?! Tu n'aurais jamais du coupez tout tes sentiments, comme l'a fait Teijo ! Regarde toi, tu es devenu un monstre comme lui !


Elle gémissait vu qu'il l'attrapait par la gorge.

Liméria : Shin... Viendra me sauver.


Shin se doutait pas du tout que Tkauma avait retrouvé Liméria chez eux et l'aviat déjà ramené, lui venait la chambre où j'étais, je le regardais bien sur le coup alors qu'il posait sa main devant ma bouche pour que je ne dise rien. Evidemment il sentait le sang de Akira sur moi, et me donnait une claque, je fronçais les sourcils sur le coup.

Mike : Tu crois que j'ai eu le choix ? S'est ton père qui m'a forcé.

D'ailleurs Akira arrivait à son tour sa me rassurait.

Mike : T'a réussit à te libérer.

Il me libérait de l'asservissement de Teijo.

Mike : S'est pas plus mal, il le mérite !

Je tournais le regard vers Shin de cette question.

Mike : Evidemment, où est-ce que je peux aller d'autres.

En plus Akira disait que je n'avais pas le choix, évidemment j'ai bu son sang, d'un moment à un autre, je vais devenir incontrôlable, parce que je vais désirer son sang, il est sans le doute seul à pouvoir m'aider. ET bien sur il parlait de Nicolas, je détournais le regard, je levais un oeil vers Shin, lorsqu'il comprenait ce qu'on avait fait avec Nicolas, son regard changeait.

Mike : Evidemment qu'il le prend mal, peu importe, on y va ?

Je faisais des petits yeux.

Mike : Comment ça tu nous accompagnes ?!

Je les écoutais tout les deux, il va quand même pas accepter, je levais les yeux vu que oui. Laure était également là, avec Kat, elle se collait bien à Akira, caressant son torse et malaxan ses muscles.

Laure : ET moi, tu seras quoi faire de moi j'espère ? Moi en tout cas j'ai plein d'idée qui me traverse la tête... mmhh..

Non mais s'est possible une poitrine pareil ? Enfin soit, il nous téléportait à nouveau jusque cette maison. Evidemment, shin ne pouvait pas s'empêcher de me critiquer mon choix.

Je regardais Nicolas qui lui répondait, je pense qu'ils ne vont pas s'apprécier tout les deux. Mais j'avoue que ça m'amuse de les voir se battre pour moi. Mais on peut pas dire que se soit très juste, Shin est un vampire sang pur, comparé à Nicolas qui est juste un humain, le combat est déjà déloyale. Akira s'en mêlait pour les arrêter tout les deux, et voilà qu'il me pointe du doigt, je posais ma main sur mon torse sur le coup.

Mike : Hein ?! J'y suis pour rien moi !

Je croisais les bras sur le coup.

Mike : Tu crois vraiment que s'est ton "père", qui fait se temps de merde ?

Voilà qu'il parle de DErek, je cherchais après sur le coup.

Mike : J'en sais rien moi, surement avec l'être de lumière là.. Gabriel.

Il se téléportait aussi tôt pour le retrouver. Et heureusement qu'il intervenait, il tentait quelque chose contre Gabriel. Bien entendu s'était Raynor qui avait utilisé ses pouvoirs pour l'y forcer sans qu'il ne s'en rende compte. Ranyor semblait au courant d'un povuoir que Derek possédait, dont Teijo ignorait l'existence. Akira finissait par s'en aller, laissant Derek seul avec Gabriel, qui s'asseyait au bord du lit, il finissait par se pencher pour l'embrasser et juste à se moment là, Gabriel ouvrait les yeux, le regardant bien. Ce qui le surprenait et en tombait du lit.

Gabriel : Semblant.. De quoi ?

Il se redressait posant sa main sur sa tête.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il sait passé ? JE me sens faible.

Il levait bien les yeux le regardant, il détournait le regard.

Gabriel : Je vois.. ALors j'ai échoué, se n'est pas aujourd'hui que je deviendrais un archange. Depuis combien de temps je dors au juste ?

Il faisait des grands yeux lorsque Derek lui faisait cette blague.

Gabriel : TROIS ans ?!

Mais heureusement s'était une blague, il soupirait sur le coup.

Gabriel : Je trouve pas ça marrant.

Il baissait la tête frottant son visage.

Gabriel : Et il n'a rien tenté ? Je parle de RAynor.. Il est revenu non ? Qu'est-ce qu'il s'est passé depuis.. ?

Il le regardait bien alors qu'il parlait de se massacre des lycans, il détournait le regard.

Gabriel : J'aurais pu faire quelque chose.. Les sauver, je ne mérite sans doute pas d'être un être de lumière, je n'ai sauvé personne.

Il regardait ses mains.

Gabriel : Tu te trompes, s'était à moi de le faire, être un être de lumière m'est plus à coeur que tu ne peux l'imaginer, et devenir un archange encore plus.

Il revenait bien vers Derek.

Gabriel : Je ne veux plus ressentir cette sensation d'impuissance, de ne pas pouvoir aider quelqu'un.

Il souriait.

Gabriel : Si tu m'aurais connu autre fois, j'étais qu'un type fière de lui, pète cul, égoïste, je ne pensais qu'à moi. Je faisais des études de médecine, et j'avais réussis facilement, mais j'étais également un chanteur, j'étais souvent sur scène, et j'avais pas mal de fan, sa dâte maintenant. Et je possédais se pouvoir, des fois je trichais pour sauver mes patient avec se pouvoir, je les soignais de cette façon, j'ai abandonné ma carrière de chanteur pour m'occuper bien plus de mon vrai métier, j'ai gravé les échellon uniquement grâce à se pouvoir, on a finis par découvrir mon pouvoir, et...

Il détournait le regard, serrant bien les draps du lit.

Gabriel : Lorsque je suis rentré, se type était entrain de menacer ma famille, il voulait utiliser se pouvoir que je possédais, j'ignorais comment faire, il a tué ma famille un par un sous mes yeux, ensuite lorsqu'il a vu que je ne pouvais pas faire ce qu'il me demandait, il ma tué.

Je le regardais à nouveau.

Gabriel : Alors, devenir cet être de lumière et ensuite un archange, et tout ce qu'il me reste, je n'ai plus aucun but dans cette vie, je me demande même pourquoi ils m'ont choisit moi.

Du côté de Akira, celui-ci semblait avoir écouté son histoire avant de s'en aller, Valas lui faisait face croisant les bras.

Valas : JE vois que tu as enfin réussit à t'échapper, et tu as fais de sacré dégât.

Il levais les mains.

Valas : Oui tu n'es pas l'unique reponsable, si j'aurais surveillé mieux Gabriel sa ne serrait pas produit. Disons que.. Je l'avais perdu de vue.

Il soupirait.

Valas : S'est moi qui suis chargé de le surveiller et de le faire devenir un archange, mais Komura est doué pour masquer pas mal de présence, il a fait en sorte que je ne repère pas Gabriel. Tu devrais savoir que les Kitsune ont des gênes divine en eux, vivant eux aussi sur l'Olympe, je me demande pourquoi se Kitsune est sur se monde à servir Teijo.

Il le ne quittait pas des yeux.

Valas : Se kitsune fera en sorte de trouver le moyen de libérer la punition que tu as donné à Teijo, bien que je doute qu'il trouve la solution.. Nous allons égalemetn devoir retrouver Raynor, il ne peut pas se balader comme bon lui semble, regarde ce qu'il a déjà fait.

Il le suivait alors qu'il retournait au salon.

Mike : S'est qui lui ?

Valas : Je suis Valas.

Mike : Valas, ok.. Méchant ou gentil ?

Valas : Je suis du côté des Dieux.

Mike : Je vois..

Je penchais ma bouche près de l'oreille de Nicolas.

Mike : Sa te dit, un bon bain torride ?

Le regard que me lance Shin, il semble pas apprécier, je m'en moquais attrapant la main de Nicolas pour l'emmener.

Laure : Oh moi aussi je veux un bain torride.

Elle s'asseyait sur les jambes de Akira sur le coup.

Laure : On peut se faire un bain torride Lucifer ?

Valas : Que fais la succube de Zankou ici ?

Laure : Ooh mais tu peux nous accompagner si tu es jaloux.

ELle soupirait, mécontente et croisait les braS.

Laure : Mais je suis affamé moi ! Sa fait une heure que je n'ai pas mangé !

Valas : Je ne comprendrais jamais pourquoi Zankou à créé la race des succubes, sans doute parce qu'il s'ennuyait.

Alors qu'on préparait le bain, j'embrassais bien nicolas le collant contre le carrelage de la salle de bain, le déshabillant déjà. MEs veines apparaissait déjà sous les yeux, je regardais sa nuque, j'ai se manque qui m'envahis, il me l'autorisait, je le mordais donc, je me décalais de lui, pourquoi.. Pourquoi sa n' aucun gout ? Et sa ne me retire pas se manque ? Je le mordais à nouveau, mais sa ne changeait rien, je me reculais.

Mike : Ton sang n'a plus de goût.

Je posais ma main sous ma gorge.

Mike : S'est pas vrai.. J'ai tellement soif.

mon regard était de pire en pire, je fonçais sur Nicoals le mordant plus violemment cette fois ci, s'était Shin qui arrivait pour me dégager de lui, je regardais Nicolas tomber à terre sur le coup.

Mike : JE.. Je sais pas ce qu'il m'a prit.

Je tournais le regard de Shin, il aurait bien voulu que je le tue, mais il sait que je m'en serais voulu à vie, il me montrait sa nuque se doutant que son sang m'aiderait déjà bien plus à surmonter le manque du sang de Lucifer.

Je le mordais sur le coup, et s'est vrai, son sang à déjà plus de goût, Shin finissait par me pousser et m'embrassait, je me retirais de lui.

Mike : Non, je suis avec Nicolas maintenant que sa te plaise ou non.

Je me rendais rapidement près de Nicolas, mordant mon poignet pour le guérir. JE tournais un oeil vers Shin.

Mike : S'est vrai, une partie de moi t'aimais, et était attiré par toi, mais mon autre partie t'en as toujours voulu pas mal de chose, tu as brisé ma vie.

Je regardais à nouveau vers Nicolas.

Mike : Désolé, je suis un dangers pour toi, il est préférable qu'on reste loin de l'autre pour le moment, tant que.. je ne me contrôle pas, j'ai du boire le sang de Akira..Tu devrais rentrer chez toi, on s'applera, t'en fais tu risque plus rien maintenant, et je demanderais à Akira de te surveiller au cas où.

Shin semblait ravis à cette idée, je l'embrassais bien pour montrer à Shin que sa changeait pas les choses.

Mike : Je tiens à toi, je veux pas te perdre.

Je regardais vers Shin.

Mike : Tu peux nous laissez.

Il semblait pas vouloir, mais finissait par le faire, j'aidais Nicolas à retirer ses vêtemetns, il est remplis de sang, alors on prenait malgré tout se dernier bain ensemble, je tentais de ne pas penser au sang, mais s'est dure, surtout au sang de Akira. On finissait par coucher ensemble tout les deux, on finissait par descendre au salon, je vous dis pas la tête de Shin en se moment.

Mike : Akira, tu pourrais surveiller Nicolas et éviter qu'il lui arrive quoi que soit, il va rentrer chez lui.

Je ne quittais pas la gorge de Akira tout le long que je disais ça.

Valas : Tu comptes faire quoi se vampire, son état va s'agraver d'heure en heure.

Mike :Je vais très bien.

Je détournais le regard.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Mer 22 Fév - 23:35

En voyant Teijo tenter de se relever, Komura l'aidait directement tout en le regardant.

Komura: oui votre frère à disparu après la libération de Lucifer, souhaitez vous que je le contact?

il l'aidait à se diriger jusqu'à sa chambre le servant de guide un peu comme un chien pour aveugle, l'aidant dans ses taches quotidienne.

Komura: j'ai été en contact avec votre fils, il cherchait shin et Liméria afin de vous les rameners force. 

Komura faisait asseoir Teijo sur son canapé, Takuma arrivait peut de temps après avec Liméria la tenant fermement par les cheveux.

Takuma: Père, qu'est ce qui vous êtes arrivé? 

il regardait sa soeur serrant d'avantage ses cheveux voulant la faire taire. Takuma souriait des ordres de son père avant de donner une bonne gifle à sa soeur faisant regretter ses paroles. Elle tentait profité de cette instant pour fuir, mais Takuma la rattrapait rapidement.

Takuma: mes sentiments? ils nous rendent faible Liméria, la preuve regarde toi. A cause de la peine que tu ressent pour notre mère, tu va te retrouver les prochains siècles dans une tombe. 

il utilisait son pouvoir afin de lui gêler les jambes l'empêchant de fuir à nouveau.

Takuma: oh oui il viendra te sauver et je l'espère, pour qu'il puisse te rejoindre à côté de ton cercueil.

Il fronçait les sourcils se contentant de lui briser la nuque, contrairement à l'autorisation de son père il ne la torturais pas. Il la prenait sur son épaule la posant dans le cercueil enfonçant la dague dans son coeur afin qu'elle y reste endormie.

Si seulement je me doutais une seconde de ma bêtise avec Raynor, j'y retournerais immédiatement pour lui percer le ventre et surtout briser cette marque. Je vais vite le regretter d'avoir baiser Teijo, mais pour l'instant j'en suis plutôt fière je dois l'avouer. Bon en attendant Gabriel était réveiller et bien réveiller après la vilaine blague faite par Derek.

Derek: bien sûr que c'était marrant, tu as vu ta tête? 

il soupirais et voilà la question que qu'il retoudais, Gabriel allait jouer les déprimer à coup sûr.

Derek: et bien, il a envoyer ses meutes dans se village et a fait un sacré massacre.

Il levait vite les yeux ayant prévu son coup de déprime.

Derek: tu n'aurais rien pu faire et de toute façon tu aurais fait quoi hum? tu se serai juste fait dévoré par cette bande de loup. 

il s'asseyait sur le lit.

Derek: pourquoi sa te tiendra tant à coeur? je te rappel que cette bande de nul t'a abandonner à ton sort.

il haussait le sourcils.

Derek: tu n'aime pas te sentir impuissant? tient, tu n'as pas si différent d'un démoniste alors. Moi aussi j'aime pas me sentir impuissant et le pire sa serait au niveau de pantalon.

Derek l'écoutait lui raconter sa petite vie d'avant.

Derek: ah oui, tu chantais toi? et bien, j'étais encore en enfer alors car tu ne me dit rien. Bien que je suis ravis d'avoir coucher avec un chanteur.

il reprenait son sérieux pour la suite.

Derek: je vois, moi je crois savoir pourquoi ils t'ont choisi. tu es aussi déranger et coincé que cette bande d'ange. Mais aussi j'en connais pas beaucoup prêt à subir de nombreuse torture juste pour garder son pouvoir "secret" 

il le regardait bien dans les yeux.

Derek: a quoi ressemblait le type qui a tuer ta famille? aller dit moi.

il posait sa main sur sa tête.

Derek: parfait, je connais se voyou.

Il créait un portail derrière lui.

Derek: tu es peut être un futur archange Gabriel, mais moi je suis loin d'être un ange.

Il faisait  un sourire entrant dans le portail se moquant des demande de Gabriel. Mon frère revenait chez moi, je levais les yeux.

Akira: qu'est ce que tu viens faire encore ici? et puis je suis pas responsable de ses dégâts!

je le pointais du doigt.

Akira: c'est toi qui est responsable de Gabriel! et ben bravo! tu appel sa surveiller toi?

Il cherche des excuses en plus!

Akira: arrête tes excuses bidons tu veux? tu préférais te toucher la queue plutôt que faire ton travail correctement et qui ont va préférer gronder après ça? Lucifer! j'ai un dos bien large on dirait! et je parie que tu savais que je jouer les forgerons depuis toutes ses années! que père le savais! mais on c'est dit " que sa sera une bonne punition" comme ci m'envoyer en enfer était pas assez!

je m'asseyais le regardant, c'est ça change de conversation!

Akira: Komura n'est la première créature qui tombe dans se monde par accident, mais pas de chance un Kistune est très fidèle à son maitre et cela jusqu'au bout. Ses créatures sont peut être pas méchant de nature, mais suffit qu'ils tombes sur un mauvais maître et ils feront de mauvaise action.

je regardais Mike qui se demandait si mon frère était gentil ou mécahnt, je souriais sur le coup.

Akira: Méchant.

Je faisais mauvais tête de voir Mike s'éclipser avec son humain et je suis pas le seul, SHin également bien que lui aurait surtout envie de tuer Nicolas. Je regardais la succube qui se posait sur mes genoux, ah oui elle est encore la.

Akira: je l'ai libéré de l'emprise de Zankou, mais maintenant elle peut librement retourner en enfer.

Je la poussais.

AKira: je n'ai pas l'intention de prendre un bain torride avec toi, je t'ai rien promis à ce que je sache. Tu sera pourquoi si tu profiterais un peu de la chose que tu as entre les jambes, je parle bien sûr d'autres personne, te toucher toi même sa compte pas valas.

Kat: bien, tu me r'envoie dans mon village?

Akira: je t'ai libéré, retourne donc toi même chez toi.

Kat: quoi? mon village est très loin de cette ville humaine! elle se trouve dans les bois d'émeraude!

Akira: je peux rien n'y faire, je suis complètement crever pour l'instant.

Kat: vous pouvez vous téléporter! sa demande pas d'effort.

Akira: téléporte toi si c'est si facile.

kat: je n'ai pas se pouvoir.

Akira: alors tu va devoir passer la nuit ici et être patiente.

kat: vous êtes qu'un affreux bonhomme!

Akira: amusante, elle ronronne.

Kat: oh!

elle partait bouder, bon je me demande se qu'il trifouille la haut. j'aurais peut être du l'en empêcher, Mike va vite comprendre que le sang de son ami ne suffira plus. Je vais attendre, il finira vite par comprendre et venir moi voir.

Nicolas: Mike est ce que ça va?

même si il l'avait déjà mordu une fois, il n'y avait plus aucune saveuse et la soif rester présente. Sa le rendait fou quelque instant mordant fortement Nicolas. c'est Shin qui le reculait tout en regardant Nicolas.

Shin: il est encore vivant quel dommage.

Nicolas: qu'est ce qui se passe Mike? il n'y avais aucun problème la dernière fois que tu m'as mordu.

Shin: sauf qu'il n'avait pas goûtter au sang unique de Lucifer, n'est ce pas Mike? peut être que si tu buvais le sang unique d'un originel, sa aiderai.

Il tapotait son coup pour l'invité à le mordre et Mike hésitait pas une seul seconde, le manque deviens de plus en plus présent et comme Teijo l'avait préveu, Mike risque de vite perdre la raison. Shin eséprait profité de la situation, il poussait Mike contre le mur pour l'embrasser mais Mike le repoussait.

Shin: avec ton humain? si je serais pas intervenu, tu l'aurais tuer. Tu as toujours aimé être à mes côtés, je me souviens même certaines paroles prétendant m'aimé. J'ai jamais eu besoin de t'hypnotiser pour ça.

il ricanait l'écoutant, alors que mIke donnait son sang pour soigner Nicolas.

Shin: j'ai brisé ta vie? j'en crois pas un mot Mike. Tu détestais ta vie avant de me connaitre, tu t'étais confier à moi dans se bar tu t'en rappel? tu osais à peine te regarder dans une glace. Je n'ai pas brisé ta vie, je t'ai aider à t'épanouir et t'accepter tel que tu es. 

Nicolas: tu veux donc qu'on se sépare pour le moment?

Sa faisait sourire Shin voyant sa comme une bel occasion. Shin finissait par quitter la pièce les laissant seul pour cette dernière fois, je levais les yeux vers lui.

Shin: on va bientôt se débarasser de l'humain.

Akira: et c'est quand que je me débarasse de toi aussi?

SHin: je te manquerais trop.

AKira: crois tu?

Sa y est ils arrivaient les deux amoureux.

Akira: le surveiller? est ce que j'ai une tête de baby sitter? 

je soupirais levant la mains.

Akira: très bien, je garde un oeil sur lui.

j'haussais les épaules regardant mon frère.

Akira: qu'est ce que tu veux que je fasse? lui arrache le coeur pour abréger ses souffrance?

Nicolas: vous allez pas le tuer n'est ce pas?

Akira: mais non! il peut encore être utile et non tu ne va pas bien Mike! tu ne quitte pas ma nuque du regard! autant que cette succube sur mon entre jambe. D'une certaine façon, vous avez tout les deux envie de me sucer de façon differente.

Nicolas: je suis pas sûr que te laisser seul avec eux soit une bonne idée Mike.

je claquais des doigts le faisant disparaitre.

Akira: quoi? je l'ai téléporter chez lui, il risque pas de tribucher sur un petit cailloux sur le trajet.

Shin: tu aurais une solution pour lui?

Akira: pas vraiment, personne n'aurait oser me sauter à la gorge en enfer sachant quel sort je leurs réserverai. j'ai bien peur que pour le moment, tu soit obligé de me sucer chaque jour Mike.

je souriait bien de mes petit allusion.

Akira: tu va rendre jalouse le succube attention.

Shin: on fait quoi du géant?

Akira: c'est vrai ça? qu'est ce qu'on va faire de toi mon frère? tu va rester dans les parages pour surveiller Gabriel? j'espère meilleurs que la dernière fois? le voilà justement! Gabriel! enfin réveiller.

le démoniste n'est pas avec lui?

Akira: ou est Derek?

Il arrivait par téléportait poussant un type dans la maison.

Akira: c'est quoi ça?

Derek: une connaissance de Gabriel, c'est bien lui n'est ce pas? le mec qui ta tuer?

" qu'est ce que je fou la?"

Akira: le mec qui as tuer Gabriel? enfin un peu de divertissement.

" c'est quoi cette bande de clochard"

akira: j'espère que tu parle de mon frère principalement? c'est vrai que ses goût vestimentaire laisse à désirer.

je m'approchais de lui le regardant bien dans les yeux.

Akira: alors et si tu m'avouais ton crime, va si lâche tout.

" c'est vrai j'ai tuer ce mec, j'ai voulu le forcer à utiliser son pouvoir pour ramener ma femme, mais il a refuser! sa m'a rendu fou de rage"

Akira: le pauvre petit, il a perdu sa dame et quoi d'autre?

" et..j'aurais ensuite utiliser son pouvoir pour devenir riche"

AKira: que de vilain pêcher, alors comment je vais te punir hum?

" je te connais toi, tu es le fils du forgerons..cette arnaqueur qui faisait tout trop cher"

Akira: oui c'est ça c'est moi, mais je suis également lucifer et je n'aime pas beaucoup qu'on insulte mon "père adoptif" l'autre tu peux par contre.

je levais le sourcil le voyant sortir un poignard.

Akira: tu veux me tuer avec ça?

" et j'y prendrais beaucoup de plaisir"

derek lui arrachait tranquillement des mains pour lui enfoncer dans la gorge.

akira: mais qu'est ce que tu fais?!

Derek: il parlait de trop et toi aussi lucifer, je m'attendais un peu plus d'action.

akira: parce que moi je tue pas aussi rapidement, je punis et faut que sa souffre un peu.

Derek: moi faut que sa saigne et vite, on sais tout deux où il finira.

je levais les mains laissant tomber, Gabriel semblait pas content et remontait à l'étage.

Derek: quoi? Gabriel!

Je les regardais tout les deux.

akira: dit moi fréro, depuis quand les démoniste peuvent tomber amoureux des êtres de lumière hum? le vieux n'avait pas empêcher se genre de relation? 

Derek l'attrapait vite la main.

Derek: c'est quoi le problème? je t'ai venger et comme tu n'aurais pas pu le faire toi même...

Il le lachait levant les yeux.

Derek: qu'est ce que tu aurais fait? le laisser continuer à tuer sans rien faire? le mettre ne prison? laisser la justice humaine faire le travail? moi je l'ai envoyer vers son véritable châtiment, aux enfers. C'est ça la vrai justice.

il le suivait.

derek: tu l'as pas tuer de tes mains non? donc je vois pas où est le problème, je suis un démoniste. peut importe mes actions je retournerais aux enfers, là où je suis né. Donc tuer un meurtrier ou même un innocent je changera rien pour moi.

il l'attrapait à nouveau le poussant au mur.

Derek: il avait tuer ta famille, ne tente pas de me faire croire que sa ta pas fait du bien de les savoir venger. Personne n'est parfait et même pas toi Gabriel.

il l'embrassait la nuque ayant déjà envie de lui.

Derek: ne me repousse pas, je sais que tu as en autant envie que moi.

mais il aurait juste droit à une gifle, Derek haussait les sourcils.

Derek: tu gifle comme les femmes Gabriel.

Il s'enfermait dans sa chambre, Derek soupirait s'en trouvant une du coup.


***

Sa fait quelques semaine que sa dure, Mon frère squatte toujours dans se monde et je m'en passerais, Mike toujours indépendant à mon sang, enfin rien de véritablement de nouveau. Sauf que Shin squatte ici aussi, son frère à tenter de s'en prendre à lui il fois rentrer chez lui. Pourquoi je suis obligé de protéger tout le monde! je suis lucifer! je devrais que penser à ma gueule et c'est tout.

J'ouvrais les yeux étant surpris voyant Mike dans ma chambre.

Akira: tu sais que tu fais penser à un psychopathe à me regarder pendant que je dors? tu attendais que je me réveille? sa fait combien de temps que tu es la?

il s'avançait directement vers moi poru me mordre, ben ou il demande même plus maintenant. J'appuyais ma tête contre l'oreiller, je vais plus pouvoir le laisser faire pendant très longtemps. Je l'attrapais pour me mettre sur lui et surtout qu'il n'abuse pas non plus.

Akira: tu devien de plus en plus accro à moi on dirait et puis, j'ai bien remarquer les petit effets que sa te provoquer.

je m'allongeait bien sur lui.

Akira: et je parle pas de l'indépendance bien sûr.

je frottais bien mon caleçon contre le siens gardant le sourire.

Akira: oh ne me parle pas de ton humain! sa fait des semaines que tu le vois plus! passe donc à autre chose! je parie qu'il s'envoie en l'air en se moment.

il se dégageait de moi, je m'allongeais bien sur mon oreiller tout en le regardant.

Akira: je sais très bien que tu as envie moi Mike, tout le monde n'as pas cette chance tu devrais en profité.

je fermais les yeux serrant mon oreiller.

Akira: je suis encore crevé!

Pourtant je pourrais plus me rendormir j'ai une drôle de sensation que je ne peux pas décrire. Sans le savoir cela venait de chez Teijo, la marque est pratiquement terminer.

Komura: allongez vous maître, cela ne serai tarder.

Il retirait sa chemise avant de l'allonger.

komura: je suis navré, je dois attendre que la marque s'intille avant de l'ouvrir. J'ai fais toute les recherches possible à se sujet, vous allez passer un mauvais moment mais...sa sera pas long.

il prenait un serviette qu'il trempait dans l'eau pour frotter son visage, il était en sueur ressentant les même contraction qu'une femme prête à accoucher.

Komura: je suis navré maître, mais il ne reste plus de sang de Lucifer. l'enfant vous a demander beaucoup plus d'énergie qu'on l'aurait imaginer.

Komura tirant sa manche lui présentant son poignet.

Komura: mordez cela vous soulagera un peu. Maître j'ai également du sang divin dans les veines, peut être moins important que celui de Lucifer mais cela vous soulagera et aidera à mettre à terme la marque.

il grimaçait baissant les oreilles, il regardait en même temps la marque que mettais à briser.

Komura: cela fonctionne, je vais pouvoir l'ouvrir.

Teijo le lâchait le laissant faire, Komura soignait son poignet avant tout. avant de poser ses doigts sur la marque et le déverrouillait.

Komura: sa fonctionne.

il hésitait un peu d'entrer ses mains dans le trou noir, mais Teijo se pressait rapidement ayant du mal à supporter cette douleur. Il entrait ses mains à l'intérieur relevant haut les oreilles sentant la sphère du bout de ses doigts. 

Komura: je la sent.

Il la retirait de lui regardant cette sphère noir.

Komura: c'est terminé maître, j'ai la sphère. L'enfant est à l'intérieur et...

il sortait faisant disparitre la sphère en poussière.

Komura: il bien et des ailes et c'est un garçon.

Tout ce qui pouvait soulager Teijo, sans ailes il n'aurait pas pu sortir de ma malédiction et ne voulait surtout pas de fille non plus.

Komura: maître c'est encore trop tôt pour lui prélever des plumes.

Komura tenait bien l'enfant contre lui.

Komura: il aura besoin de la magie de ses plumes pour se dévlopper, si ont lui en prive votre fils sera faible et peut être ne pourra pas atteindre sa majorité. Soyez patient maître, écoutez mes conseils cette fois.

Komura le gardait dans ses bras de toute façon sans ses mains Teijo sera incapable de le tenir dans ses bras.

Komura: vous n'aurez pas à attendre des années, les archanges née de cette manière grandisse rapidement. Je vais m'occuper de lui, il vous sera fidèle et précieux.

Chez moi je me redressais d'un coup, c'était quoi ça? j'ai l'impression qu'une autre partie de moi se trouve ailleurs. Je sortais de ma chambre même encore en caleçon. 

Akira: Valas! bouge ton cul! 

j'ouvrais la porte de sa chambre, je le regardais plissant les yeux. 

Akira: oh ne me l'a fait pas! il a quelqu'un sous tes drap! 

Laure en sortait ne cachant pas sa nudité.

Akira: évidemment, maintenant tu sais pourquoi Zankou les as créer.

Shin sortait lui aussi.

Shin: j'en pouvais plus valas! il fait super chaud la dessus et puis laure me donnait des coup de queue.

Akira: un démon et un vampire? et bien bravo mon frère, j'en connais un qui doit être content. dit moi plutôt, tu as déjà ressentit la sensation d'avoir une partie de toi ailleurs?

Shin: dans mon cul il a pas si longtemps.

je faisais ma tête de dégoûter.

Akira: je viens d'avoir une imager dégoûtante à l’esprit, je parlais pas de cette partie la. et puis je préfère sortir, j'ai envie de vomir.

je sortait vite avec un frisson dans tout le corps.

Akira: brrr, quel vision d'horreur.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Jeu 23 Fév - 22:06

D'un côté ce que me disait Shin n'était pas faux, juste avant de connaître Shin, s'est vrai que je détestais ma vie, j'étais paumé, et je savais pas ce que je voulais faire, je n'étais tout simplement pas heureux bien que je tentais de montrer le contraire à ma famille et mes potes. Ensuite lorsque j'ai rencontré Shin, je me suis laissé allé avec lui, et on peut dire qu'avec lui, je me sentais "normal", comme ci ce que j'étais n'avais plus aucune importance à présent. Et devenir un vampire pour moi, ma beaucoup transformé, en réalité, je me sens vachement mieux comme ça, j'adore être un vampire mise à part le sang, je crois que s'est le seul défaut. Cette nouvelle vie, je lui la dois, alors oui, d'un côté je ne regrette pas de l'avoir rencontré et suivit cette nuit là..

Mais à présent tout à changé, j'ai enfin ce que je voulais depuis tout ce temps, j'ai Nicolas, je l'aimais sans pouvoir le lui dire, de peur qu'il me rejette et qu'il s'éloigne loin de moi. Mais on ressent la même chose tout les deux, et on est ensemble à présent, alors je ne veux plus rien avoir avec lui aujourd'hui. Il faut que j'arrive à me contrôler, et éviter de lui faire du mal s'est tout ce qui m'importe pour le moment, ainsi je pourrais le revoir, en étant sur de ne pas le tuer comme j'ai fais sans le vouloir la dernière fois.

Akira l'avait donc renvoyé chez lui, comme je lui avais demandé, par téléportation, je n'ai même pas le temps de lui avoir dit aurevoir.

Mike : T'aurait pu attendre un peu !

JE détournais le regard, celui-là.. Nicolas ne voulait pas partir et me laisser seul ici.. Moi non plus j'avais pas envie qu'il parte mais bon, je ne dois pas être égoïste et penser qu'à moi, je suis un dangers pour lui alors s'est mieux comme ça.. pour le moment.

Valas : Oui, je compte bien rester pour le surveiller, que sa plaise ou non.

Il levait un oeil voyant justement Gabriel arriver.

Gabriel : Hum oui, il est partit..

Il fait une drôle de tête, il pense sans doute qu'il est partit régler les choses avec ce qu'il lui a raconté, de se type qui a tué sa famille et lui même se jour là, pour ses pouvoirs. Et ses craintes étaient bonne, vu que Derek revenait avec se type, la tête de Gabirel en se moment, il regardait bien se type en questions, ses souvenirs revenaient aussi tôt surface.

on le voyait détourner aussi vite le regard de la question que lui posait Derek.

Gabriel : Oui s'est lui..

Mike : Tu ramènes le type qui a tué Gabriel, pourquoi faire ?

Valas : Je ne vois pas en quoi mes vêtements sont de mauvais goût.

Gabriel regardait à nouveau vers cette homme qui disait la vérité à Akira, il doit avoir un dons spéciale pour faire parler les gens. Il sortait un poignard de sa poche menaçant déjà Akira avec ça, mais DErek l'attrapait l'enfonçant dans sa gorge pour le tuer, gabriel écarquillait aussi tôt les yeux.

Gabriel : Comment tu as pu faire ça ?!

Il se retournait pour s'en aller, préférant retouner à l'étage, et Derek qui le suivait. Valas plissait les yeux voyant cette scène, evidemment se n'était pas du tout commun.

Valas : Non, j'ai jamais vu ça, s'est... contre nature. Sa risque de poser problème.

Derek finissait par lui attraper la main, Gabriel le regardait bien en colère.

Gabriel : Je voulais pas que tu me venges, pas de cette façon !

Il écoutait tout ce qu'il disait et se remettait à marcher jusqu'à sa chambre.

Gabriel : Je n'aurais jamais du te parler de cette histoire, te confier à toi. Il serait toujours en vie, et oui je crois en la justice, la vengeance répand encore plus de vengeance, je ne t'ai jamais demandé d'aller le tuer ! S'est mal de tuer !

Il finissait par l'attraper à nouveau pour le pousser contre le mur, il le regardait bien alors qu'il parlait de sa famille qui était à présent venger, il détournait le regard un moment, pensant à celle-ci. Derek commençait à l'embrasser la nuque le désirant.

Gabriel : Arrête Derek, j'ai vraiment pas envie.

Vu que Derek continuait, Gabriel le giflait pour qu'il arrête et le lâche. Il fronçait les sourcils de son commentaire, et s'enfermait ensuite dans sa chambre.


Je bois à présent du sang de Akira de temps en temps, j'essaye d'en boire le moins possible, de ne pas y penser, et de m'arrêter, mais s'est trop dure, j'en veux toujours, quand je n'en bois pas pendant une journée, je ne fais que ça, penser à son sang sa me torture l'esprit, et je me dis que je n'arriverais sans doute à guérir de ça.. A me passer de son sang, sa fait déjà deux semaines... De longue semaine que je n'ai plus vu Nicolas, je me demande ce qu'il fait, s'il pense encore à moi, et tout ça.. Je lui envois pas mal de message et je le téléphone, mais s'est pas pareil, on va pas pouvoir rester ensemble de cette façon je le sais.. On a des envies tout les deux, sa devient dure de tenir à se niveau là.

Je soupirais, couché dans ma chambre, les bras derrière la tête, je n'arrête pas de penser à Nicolas , et tout les matins je peux vous dire que j'ai une trique d'enfer. Mais j'arrête pas non plus de penser au sang de Akira, je me demande quel est le pire ?

J'avais finis par craquer, me retrouvant dans la chambre de akira, restant debout là, à le regarder dormir, il finissait par se réveiller et me regardait.

Mike : Je sais pas trop.. J'ai pas regarder l'heure.

Je m'approchais et utilisait ensuite ma rapidité vampirique pour me mettre sur lui et le mordre, je fermais les yeux, que s'est bon..  SA fait tellement du bien. Il finissait par m'attraper pour se mettre au dessus de moi, je le regardais bien.

Mike : J'essaye de ne pas y penser.. Mais j'y arrive pas.

Je plissais les yeux vu qu'il collait son corps contre le miens, et surtout.. son caleçon contre le miens, je faisais des grands yeux sur le coup. Je détournais la tête pour éviter de le regarder.

Mike : Je suis avec Nicolas !

Je me retirais de lui ensuite de ce qu'il me disait.

Mike : Il est pas comme ça, et une fois que je serrais plus indépendant de ton sang, je le reverrais !

Je serrais les poings, mais combien de temps sa va prendre, s'est de pire en pire, je sais que s'il ne m'autorise plus à boire son sang, je.. Je vais devenir incntrôlable.. Je le regardais du coin de l'oeil de ce qu'il me disait, il est si sur de lui !

Mike : Non mais et puis quoi encore, qu'est-ce qui te fais croire que tu m'intéresse ! JE suis juste accroc à ton sang va pas t'imaginer autre chose !

Je partais sur le coup, bon faut avouer qu'il est sexy, super beau et tout ça, et de ce que j'ai pu sentir, il en a dans le pantalon.. Je frottais mes cheveux rapidement, non mais sa va pas ! A quoi je pense là !  Je baissais la tête voyant cette big érection dans mon caleçon, s'est pas vrai ! Je vais devoir m'occuper de ça, si Nicolas serait là, sa aurait été plus facile, je penserais moi à cette idiot de Akira de cette manière ! Je retournais donc dans ma chambre, m'occupant de cette partie là, en regardant un film porno,  et un paquet de mouchoir à côté, bah oui faut bien que je fasse quelque chose !

En effet Akira ressentait quelque chose d'étrange, qu'il ne pouvait décrire, il ressentait tout simplement la naissance de son fils, qu'il ignorait bien entendu. Teijo était bien allongé dans son fauteuil, ressentant beaucoup de symptôme de d'horrible crampes, il transpirait beaucoup.

Teijo : qu'est-ce que tu attends pour l'ouvrir ?

Komura regardait la marque qui faisait tout son ventre, mais ne brillait pas encore, Teijo respirait rapidement n'en pouvant plus de cette douleur.

Teijo : Peu importe la douleur.. Se n'est pas pire que ce que je vis en se moment.. Donne moi juste du sang de Lucifer.

Il grimaçait vu qu'il n'en restait plus rien, mais Komura lui tendait son poignet afin qu'il boive de son sang, qui contenait également du sang divin en lui. Teijo attrapait donc son bras, et mordait pour y boire son sang. La marque était prête à être ouverte, Teijo le lâchait donc pour le laisser faire.

Teijo : Depêche toi..

Il grimaçait bien alors que Komura entrait ses mains dans le trou qui s'était formé et en sortait ensuite une sphère noir.

Teijo : Dit moi qu'il a des ailes.

La sphère disparaissait pour montrer l'enfant, qui en effet possédait des ailes.

Teijo : Un garçon, merveilleux.. Donne moi une de ses plumes.

Il fronçait les sourcils, évidemment il était trop tot et il était préférable d'attendre. Il écoutait bien les conseils de Komura.

Teijo : Bien j'attendrais.

Teijo se redressait pour se mettre assis, il entendait les petits bruits de l'enfant.

Teijo : J'ai confiance en toi Komura, élève le bien, qu'il ne devienne pas comme Shin et me trahisse comme il a osé le faire. J'ai tellement hâte de pouvoir retrouver la vue, et mes bras, sa n'est plus qu'une question de temps à présent.

Il souriait bien. Pendant ce temps, Akira se redressait d'un coup ressentant cette chose il se sentait bizarre, comme ci une partie de lui se trouvait ailleurs. Il partait aussi tôt rendre visite à Valas dans sa chambre, qui se redressait rapidement cachant quelques choses sous les couvertures.

Valas : Quoi ?!

Il faisait une mauvaise tête sur le coup, Laure se montrait tout dénudée se collait au corp de Valas.

Laure : Démasquée hihi.

Et Voilà que Shin sortait à son tour. Valas soupirait sur le coup.

Valas : Humm.. Qu'est-ce que tu veux ?

Il plissait les yeux de sa question et soupirait de ce que pouvait dire Shin.

Valas : Non, je n'ai jamais ressentis ça.

AKira finissait par sortir de la chambre, préférant ne pas en imaginer d'avantage. Moi j'étais au salon, avec ma tasse de café, je contactais Nicolas par ordinnateur, il était encore dans son lit pratiquement tout nu.

Mike : Tu peux pas savoir comme tu me manques, et comme.. J'ai envie de toi.

Je le regardais bien, lui souriant.

Mike : Je viendrais bien te rejoindre dans ton lit et te..

Il plissait les yeux regardant vers Akira.

Mike : Je t'appelle plus tard.

Je fermais l'ordinateur et regardait toujours Akira.

Mike : Je peux jamais être tranquille, s'est quoi cette tête que tu as.

Je levais un sourcils de ce qu'il disait.

Mike : Eeeh, moué, sa doit pas être normal en effet, et Valas il a dit quoi ?

Je grimaçais.

Mike : Quoi.. Laure et Shin et Valas ? Tout les trois ? j'ai une horrible image là, j'aurais préféré évité d'imaginer ça.

Valas : Et bien évite de le faire dans se cas, Je peux aller me renseigner sur ce que tu ressens la haut. En attendant, surveille Gabriel pour moi, il doit être un peu ailleurs, vu la discussion que j'ai eu avec lui.

Il disparaissait par la suite, en effet Valas avait eu eu une discussion et depuis il évitait le plus possible Derek qui lui ne comprenait pas, puisque depuis ses deux semaines, il avait craqué et avait couché plus d'une fois avec lui. Il fermait sans arrêt sa chambre pour en pas qu'il y rentre. Il finissait par se lever, et sursautait voyant Derek à côté de lui.

Gabriel : Qu'est-ce que tu fais là ?

Il levait les yeux, évidemment il a créé un portail de sa chambre jusque la sienne, Gabriel se levait ensuite vu toute les questions qu'il lui posait, il partait jusqu'à la salle de bain fermant la porte à son nez mais Derek entrait malgré tout.

Gabriel : JE préfère arrêter notre "histoire" sa veut mieux pour tout le monde.

Derek s'énnervait sur le coup, et le retournait, Gabriel le regardait bien.

Gabriel : On peut pas être ensemble, on aurait jamais du commencer quoi que se soit. De toute façon, je suis quoi pour toi au juste ? Juste une partie de jambe en l'air, rien de sérieux pas vrai ?

Il détournait le regard.

Gabriel : Parce que moi, je commençais à ressentir quelque chose pour toi alors..

La tête que faisait Derek, il ne s'attendait pas à ce qu'il lui avoue ça.

Gabriel : Peu importe, on peut pas continuer.

Il se retournait à nouveau.

Gabriel : Je devrais peut-être même partir d'ici, mais je ne peux pas, ici je suis protégé..

Il soupirait, s'aspergeant le visage d'eau et le regardait bien depuis le miroir en face de lui.

Gabriel : Je pourrais jamais devenir un archange si je reste avec toi, Valas m'a prévenu. Ils sont tous contre notre relation, tu comprends ?

Derek semblait s'en moquer, et le retournais à nouveau pour l'embrasser avec envie. MAis Gabriel le repoussait, tentant de ne pas encore craquer avec lui chose qui lui était difficile, il en avait tout envie que lui.

Gabriel : Arrête, s'est peut-être pas important pour toi, mais pour moi sa l'est, si je ne deviens pas un archange, je ne reverrais jamais ma famille. Nous deux s'est terminé ok ?

Il quittait la salle de bain, préférant descendre en bas, après s'être mis quelque chose sur le dos, Derek le suivait évidemment comme un petit chien, nous on les regardait tout les deux.

Gabriel : Arrête Derek, on peut pas s'est comme ça. Tu allais pas t'imaginer que sa aurait pu vraiment marcher nous deux ?

Je regardais Akira sur le coup.

Mike : Qu'est-ce que Valas a pu lui dire tu crois ?

Je plissais les yeux, sérieusement ?

Mike : Je comprends pas pourquoi ils se mêlent de leurs histoires, qu'est-ce que sa peut faire qu'ils sont ensemble. Et puis pourquoi Gabriel veut devenir absolument un archange, je vois pas ce que sa change.

JE finissais par me lever.

Mike : Peu importe, Nicolas va passer.

Je regardais bien Akira sur le coup.

Mike : ET bah oui, j'ai bu ton sang il y a pas longtemps, alors je devrais parfaitement me contrôler, j'ai besoin de le voir !

On sonnait à la porte.

Mike : Sa doit être lui.

Je partais ouvrir la porte, je faisais des grands yeux vu que s'était mon petit frère qui a bien changé depuis tout ce temps, et Nicolas juste derrière, faisant une tête assez mal à l'aise sur le coup.

Obito : Tient Mike, quel surprise.

Mike : Obito ?

JE regardais d'un oeil vers Nicolas sur le coup, et les laissait entrer.

Obito : Nicolas a craqué et m'a tout dit, qu'il t'avait revu, oh je t'assure, il a tenté de me cacher la vérité, de tenir le secret, mais je le connais trop bien, je savais qu'il me mentait, il a finit par cracher le morceau.

JE regardais du coin de l'oeil Nicolas sur le coup, mais revenait vers Obito.

Obito : Je peux savoir pourquoi tu es partis sans rien dire à personne ?! Tout le monde pensait que t'étais mort, tes vraiment un égoïste, ta pensé seulement à maman et papa ?! Trouve une bonne excuse vas-y, j'attend.

Il croisait les bras me regardant bien, il me ressemble vraiment beaucoup, mais avec pas quelques différence malgré tout.

Mike : JE.. s'est compliqué.

Obito : COmpliqué ?! S'est tout ce que tu arrives à dire ? J'en reviens pas !

Mike : Désolé, mais depuis combien de temps, vous vous voyez tout les deux ?

Obito : Disons que.. Comment dire.. On étaient tout les deux mal après t'avoir perdu, on s'est rapproché, de plus en plus et.. On est ensemble voilà.

J'écarquillais les yeux.

Mike : Ensemble ?

Je regardais bien vers Nicolas qui était encore plus mal.

Obito : Oui je sais, quand j'ai avoué tout ça à maman et papa, ils étaient aussi sous le choque, et m'ont plus regardé ni parlé pendants des mois, mais sa a finit par passer, tu arriveras à accepter cette idée ou pas ?

Mike : Que.. Quoi.. Tu aimes les hommes, ou que tu es avec mon meilleur ami ?

Obito : ET bien.. Les deux.

Je détournais le regard les poings serré.

Mike : J'ai besoin d'air.

Obito : Attend Mike !

Je partais rapidement, évitant d'utiliser mes pouvoirs vampirique malgré tout devant lui, je m'éloignais, Nicolas partait me retrouver sans Obito sur le coup, je me retournais pour bien le regarder.

Mike : Tu comptais me le dire quand ?! Que tu étais avec mon frère !

JE levais les yeux.

Mike : Tu savais pas comment me le dire ?! Et bah regarde lui, y est arrivé très facilement ! Tu couches avec lui pendant ses deux semaines ?

Il m'assurait que non, mais franchement je suis tellement en colère à cette idée que.. J'y crois pas. Il disait qu'il comptait lui dire, le plaquer et tout ça pour moi, mais franchement, je suis trop dégoûté, et ma colère remonte, surtout mon côté vampire empire la chose. Je le dégageais de moi, lorsqu'il me touchait, il en tombait à terre.

Mike : s'est bon laisser tomber Nicolas.

Je partais aussi tôt utilisant mon côté vampirique, je partais loin de cette maison. OBito arrivait sur le coup, aidant NIcolas à se relever.

Obito : Qu'est-ce qu'il se passe ? Pourquoi il est autant en colère ? JE pensais pas qu'il le prendrait aussi mal..Je pensais qu'il serait plus ouvert d'esprit..

J'étais partis dans un bar, où je buvais, je tente de garder mon calme, mais franchement je suis tellement dégoûté, deçus je me sens vraiment mal.. Je serrais bien mon verre que j'éclatais.

" Non mais tes malade ! Tu m'as foutu bien sur moi ! "

Il m'attrapait par mes vêtements et me poussait, je le regardais bien.

" Tu vas regretter ça ! "

Il me donnait un coup de poing, sur le coup ma haine montait d'autant plus, je l'attrapais la tête et le mordait sauvagement au cou à plusieurs reprise, tout le monde se mettait à crier et partait rapidement du bar, le barman sortait aussi tôt une arme et me tirait dessus, le mec que je tenais tombais à terre déjà mort, je reculais des coups de fusil que je recevais.

Barman : un putain de vampire merde !

Il tentait de prendre une autre arme, mais j'arrivais avant lui, lui brisant le main, Akira arrivait avant que je ne le tue, je le regardais du coin de l'oeil. Reculant de lui, mais surtout ce que je ressentais, je regardais mes mains, je viens de tuer quelqu'un.. Je fermais les yeux, préférant couper mes sentiments, je les rouvrais ensuite.

Mike : Si j'ai fais ça.

Je brisais aussi tôt la nuque du barman, et attrapait son mouchoir dans sa poche pour m'essuyer tout le sang comme ci de rien était.

Mike : Arrête un peu, tu m'ennuies. Tes Lucifer nan ? Tes pas censé te foutre des conséquences, et t'amuser ? Regarde toi, tu fais pitié, rester enfermer dans cette barraque à rien foutre !

Je souriais.

Mike : JE vais rien dire, je me fais pitié moi aussi. J'ai passé ses dernières années à me morfondre, dire que j'aurais pu m'amuser, mais sa va changer, il est grand temps que je vois ce que s'est vraiment que d'être un vampire.

Je lui faisais bien face.

Mike : Quoi tu veux pas me punir ? Pourtant s'est toi boulot non ? ET au fait ta raison se matin, j'ai très envie de toi, mais encore une fois, s'était mon côté humain qui prenait le dessus.

JE l'embrassais, glissant déjà ma main sur son entre jambe, évidemment il m'arrêtait, je plissais les yeux.

Mike : Pff, laisse tomber, tes trop coincé. Shin, serait sans doute plus ouvert que toi.

Je m'en allais les mains dans les poches.

Mike : Je te laisse nettoyer derrière moi.

Je rentrais à la maison, je regardais mon frère et Nicolas assis dans le fauteuil, il remarquait bien sur le sang qui était encore sur mes vêtements.

Obito : Mike ? S'est quoi se sang ?

Nicolas en avait une idée bien sur.

Mike : Félicitation petit frère, tu sais quoi ? On a couché tout les deux avec le même gars. Bah oui, j'ai jamais osé avouer avant, mais j'aime les hommes moi aussi, quel coïncidence tu vois ? Et le pire, s'est qu'on aimait la même personne, je suppose que Nicolas t'a rien dit, mais on a couché ensemble, oups.. Désolé.

Je partais ensuite, Obito tournait le regard vers Nicolas sur le coup.

Obito : Tu.. as couché avec lui ? Comment tu as pu me faire ça ?!

Il préférait s'en aller sur le coup, tout en se disputant avec Nicolas. Moi je montais à l'étage, partant retrouver Shin, je le regardais bien.

Mike : Je sais enfin ce que je veux.

J'utilisais ma rapidité pour l'attraper et l'embrasser, il me regardait bien comprenant ce que j'avais fais.

Mike : Et alors ? On s'en fou, je me sens vraiment mieux comme ça, je me sens plus libre, aucune peur des conséquences, je me fou de tout, s'est tellement le pied.

J'utilisais à nouveau ma rapidité pour le pousser contre le mur, arrachange sa chemise pour le mettre torse nu.

Mike : Tu me désirais pas ? Alors qu'est-ce que t'attends ?

Je l'embrassais à nouveau, il finissait par se laisser aller, Mais Nicolas arrivait nous arrêtant, surprit de me voir comme ça. Je le regardais bien.

Mike : Quoi tu veux nous rejoindre ?

Je levais les yeux.

Mike : Oui je sais se n'est plus moi, mais je suis tellement mieux comme ça tu trouves pas ?

JE faisais un sourire en coin.

Mike : J'ai coupé tous mes sentiments, un dons unique des vampires, et je peux te remercier s'est grâce à toi. Quoi tu m'aimes vraiment ? Mais qu'est-ce que je m'en fou, je ressens plus rien à présent. Sur ce... On est occupé là tu vois.

J'embrassais à nouveau Shin.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Ven 24 Fév - 23:12

Derek regardait tranquillement Gabriel dormir allonger à ses côtés, lorsqu'il ouvrit enfin les yeux il lui faisait un grand sourire.

Derek: salut petit marmotte.

il se redressait haussant les épaules.

Derek: tu ferme à clé alors j'ai créer un portail pour entrer.

il levait les yeux se doutant qu'il allait recommencer se cirque, Derek voulu le suivre dans la salle de bain mais Gabriel lui refermait la porte au nez.

Derek: il est pas possible!

il entrait malgré tout ayant pas l'intention de le lacher d'aussi tôt.


Derek: tu va encore commencer à me faire ton cinéma! tu va encore gindre pour quand même sauter dans mes bras! alors autant qu'on passe directement à la deuxième étape.

Il le regardait assez surpris, c'est que c'était presque une déclaration qu'il lui faisait la.

derek: tu es entrain de me dire que tu tombe amoureux de moi?

il était surprit c'est certain, mais Derek attrapait rapidement le sourire.

Derek: valas...cette grande tige serai prêt à raconté n'importe quoi pour t'éloigner de moi, il ne peut pas me supporter sachant qui je suis.

Il le retournait attrapant son visage pour l'embrasser, mais une fois de plus Gabriel le repoussait. Derek levait haut les yeux agacé de ses pleurnicheries mais le suivait à nouveau.

Derek: qu'est ce qui te fais croire que c'est pas important pour moi hum? tu me rabaisse pourquoi? parce que je suis un démoniste...je suis peut être pas assez digne de toi?

je levais les sourcils les regardant tout les deux, on dirait un couple de petit vieux. Derek l'attrapait une fois de plus.

Derek: tu compte longtemps laisser les autres décider à ta place? je suis peut être loin d'être un ange, mais au moins je serais le toutou de personne. Apprend un peu a avoir des couilles Gabriel, c'est peut être ce qu'il te manque pour devenir archange. Tu as envie d'être avec moi, tu aime que je te touche et plus encore! alors arrête de jouer cette comédie d'ange coincé!

il créait un portail derrière lui pour s'en aller, mais il ne part jamais très longtemps après chacune de leurs dispute il revient une ou deux heures plus tard. 

Akira: surement qu'il ne pourra jamais devenir archange si il continue de fréquenté Derek.

je souriais l'écoutant.

Akira: sa change beaucoup de chose, si on lui donne enfin ses ailes Gabriel sera obliger de rester longtemps absent et Derek pourrait le distraire dans son travail. Sans compter que sais un démoniste, il pourrait se retourner contre Gabriel et l'utiliser contre les autres archanges. Enfin c'est ce qu'ils s'imaginent l'a haut. Sa serai comme fiancé un chien et un chat, ils sont tout le contraire sa se fait pas.

soudain changement de conversation.

Akira: comment ça il va passer? je te rappel que tu es encore un danger pour lui.

il me cherche des excuses bidon! mais je suis pas du tout motivé à cette idée.

Akira: et bien moi je ne le veux pas chez moi! Mike tu m'écoute la?

on sonnait à la porte, est ce que je suis encore chez moi dans cette maison? on est pas censer demander mon avis avant d'invité je ne sais qui chez moi? Je regardais discrètement qui était à la porte, je le connais pas celui la et pourtant il a la même tête que Mike.

Nicolas: Désolé Mike, c'est qu'il...

ils entraient moi j'épiais en douce, pourquoi je sent que tout ceci va mal tourner? Nicolas est blanc comme un linge lui aussi sent que ça va mal tourner.

Nicolas: s'il te plait Obito, on devrait peut être...

non mas regardez le! si il pouvait se cacher dans un trou de souris il le fera sans doute dans la seconde, pourquoi je sent déjà le scénario qui va suivre? Je plissais les yeux continuant d'épier comme une fouine et puis je suis chez moi, j'ai droit d'écouter. ah! je le savais! Nicolas joue une double vie! c'est que je l'envie presque !

Nicolas: est ce qu'on peut pas parler de ça tout les trois en privé..il faut, qu'on parle de certaine chose.

Bah tiens tu m'étonne! mais je pense que c'est un peut trop tard pour toi. Mike préférait s'en aller d'apprendre la nouvelle.

Nicolas: attend Obito, laisse moi lui parler ok?

Il le suivait rapidement.

Nicolas: attend Mike! laisse moi t'expliquer. 

Il est encore assez mal et avait du mal à affronter son regard.

Nicolas: je ne savais pas comment te l'annoncer.

il soupirait sachant que sa serait pas facile.

Nicolas: non j'ai plus eu de rapport avec ton frère depuis qu'on sais retrouver, j'avais l'intention d'arrêter tout avec Obito...

il posait sa main sur lui mais Mike le repoussait sous la colère, Nicolas en tombait à terre.

Nicolas: mais qu'est ce qui t'arrive?

Mike partait et je pense qu'il va faire une gros bêtise, je le téléportais pour rapidement le retrouver.

Nicoals: se n'est pas à cause de toi Obito, c'est plutôt de ma faute.

J'arrivais dans le bar regardant un peut tout le bordel, j'attrapais Mike l'empêchant de le tuer également.


Akira: décidément monsieur casse tout quand il est frustré? 

je regardais celui qu'il avait tuer.

Akira: je t'avais dit de pas sortir de la maison! t'es vraiment un idiot! qu'est ce que tu fais la? oh non Mike! tu va quand même pas...

je passais ma mains sur mon visage.


Akira: c'est pas vrai! tu n'as pas fait ça?

il me confirmait que oui.

 Akira: t'es encore plus bête que je l'imaginais!

et en plus il tue le barman.

Akira: super! bah bravo! t'es fier de toi?

c'est qu'il m'insulte en plus!

Akira: je te fais pitié? ah oui?

c'était déjà insupportable de jouer les nounou maintenant je vais devoir supporter sa crise de vampire.

Akira: tu me demande de te punir maintenant? tu devrais pas me tenter tu sais?

étrangement je repoussais ses avances.


Akira: non merci, dans cette état la, tu ne m’intéresse pas du tout.

il m'agace déjà, très bien mike! tu m'aura chercher, tu veux que je jouer le rôle du lucifer alors on va jouer.

Akira: comment ça nettoyer derrière toi? tu me prend pour ta bonne ne plus!

je faisais un signe de la maison faisant disparaître les cadavre et remettait tout en place comme ci de rien était. J'attrapais une bouteille au passage buvant une bonne gorgée.

Akira: gamin de merde, tu va voir.

de retour à la maison, Nicolas se levait regardant dans quel était Mike se trouvait.

Nicolas: qu'est ce que tu as fait?

nicolas n'était pas dupe non plus, il remarquait vite son comportement complètement changer. Déjà de cracher la vériter sur leurs relation à son frère, mais principalement sa manière de le dire qu'il ne lui ressemblait pas du tout.

Nicolas: attend Obito, j'allais tout te dire c'est juste que...Obito!

il regardait Mike avant de suivre Obito tentant de lui expliquer la situation. Mike montait à l'étage entrant dans la chambre de shin.

Shin: comment tu t'es mis dans cette état?

Mike fonçait dessus pour l'embrasser, Shin attrapait ses épaules pour le reculer le regardant bien dans les yeux.

Shin: tu as coupé tes sentiments! mais qu'est ce qui t'ai passé par la tête?

il ricanait sur le coup.

Shin: tu crois te sentir libre? c'est juste qu'une impression Mike, tu va juste devenir comme mon père ou bien Takuma...tu te rend seulement compte de ta bêtise?

il baissais les yeux vers sa chemise qu'il déchirait, bon autant qu'il profite un peu de la situation. SHin se laissait faire sur le coup déboutonnant déjà le pantalon de mike jusqu'à que Nicolas intervienne les séparer.

Nicolas: je peux savoir ce qu'il t'arrive au juste? se comportement ne te ressemble pas!

il fronçait les sourcils ne comprenant vraiment pas ce qu'il lui arrivait.

Nicolas: mieux comme ça! bien sûr que non c'est pas mieux Mike!

il se reculait pensant l'avoir perdu, mais moi j'apparu mettant ma main sur la bouche de Mike l'arrêtant dans son élan.

Akira: désolé, mais j'ai bien peur que tu ne puisse pas aller jusqu'au bout.

Je le retournais attrapant vite son visage.

akira: tu voulais que je te punisse n'est ce pas?

Je prenais ma véritable apparence.

Nicolas: qu'est ce que vous allez lui faire?

Akira: je l'ai dit, je vais le punir. Semblerai que Mike à été un très vilain vampire aujourd'hui.

Je l'attrapais à l'oreille le tirant pour l'obliger à le faire avancer.

Shin: tu va l'emmener aux enfers?

Akira: non j'en aurais pas besoin.

Je l'emmenais à la cave, pour l'instant il n'y a rien d’exceptionnel mais en faisant un geste de la maison je créais une cellule. 

Akira: je te présente ta nouvelle chambre.

Je le poussais à l'intérieur refermant la porte derrière lui. 

Akira: évidemment tu pense bien qu'il te sera impossible de sortir d'ici, qu'est ce que je compte faire? t'assécher comme un vieux pruneaux. J'ai voulu être sympa avec toi, trouver une manière plus douce de te désintoxiqué mais voilà, tu m'as foutu en pétard.

l'idée semblait pas du tout lui plaire et s'en prenait au barreau, mais la gros décharge suivait vite.

Akira: ah oui j'ai oublié de te dire, si tu touche au barreau, tu recevra un petit électrochoc. Donc je vais te laisser t'assécher ici, je viendrais avec du sang humain de temps en temps, oh mais pas beaucoup juste assez pour que tu reste conscient. une fois que t'y reprendra goût et oubliera ton indépendant à mon sang.

j'haussais les épaules.

Akira: et bien je te libérerais, désolé j'ai mis qu'un simple matelas. Juste pour être sûr que tu tente pas de te suicidé, le manque te fera perdre la tête.

je me retournait partant tranquillement.

Akira: cela peut prendre des mois et peut être année, je suppose que sa change d'un vampire à l'autres. 

je montais à l'étage les regardant.

Akira: il n'y a que moi qui peut descendre dans cette cave, quiconque tente de libérer Mike ou même tente de lui adresser la parole. Je lui montrerais un apperçu de l'enfer, est ce que c'est clair?

Nicolas: vous allez le laisser enfermer?

Akira: tout à fait, à moins que tu préfère qu'il reste comme il est? qu'il tue encore et reste sans aucun sentiment?

Nicolas: je ne pourrais pas venir le voir?

Akira: non tu ne peut pas, parce que pour l'instant tu es responsable de son état actuel. Mais je te comprend, deux beaux gosses pour toi tout seul. 

Nicolas: je ne voulais pas.

Akira: et pourtant tu l'as fais, maintenant rentre chez toi.

Il s'en allait malgré lui.

Akira: tu veux rajouter quelque chose Shin? 

Shin: non fait ce qu'il faut.

je souriais reprenant mes petits activités, sa veux dire par grand chose. Au fond j'adore cette vie, c'est un peu comme de longue vacance. Il y a déjà presque six mois de passer, entre temps Mike a vite péter les plomb par l'état de manque. j'ai du parfois l'attacher pour éviter qu'il se fasse du mal. J'allais tout les jours le voir, afin qu'il est une source de discution sans cela il perdra la raison mais pas seulement par le manque.

Akira: bonjour Mike, tu as mauvaise mine j'ai l'impression que sa empire au fil des jours.

Je poussais un gobelet en plastique avec un fond de sang humain, il est très affaibli mais il trouvait la force d'avancer juste pour ses quelques goûte.

Akira: j'ai l'impression que tu reprend goût au sang humain, sa fait une semaine que je remarques que tu regarde plus ma nuque de la même manière. est ce que mon sang a fini par disparaitre totalement de ton organisme? 

je m'asseyais par terre continuant de le regarder.

Akira: il faut dire que mon sang est très dur à éliminer, mais comme tu n'en as pas bu beaucoup peut être qu'en six mois il a fini par être éliminer de ton organisme. 

je sortais une poche de sang de ma veste ésitant à lui donner.

Akira: est ce qu'il est temps de passer à l'étage suivante selon toi?

je lui lançais, il le buvait avec beaucoup d'envie et c'est bon signe.

Akira: l'étape suivante et de retrouver tes émotions, ne me fait pas croire que c'est déjà le cas. J'arrive à le ressentir Mike, tu ressent encore que de la colère même pour moi qui t'as enfermer ici.

j'entrais tranquillement à l'intérieur prêt à l'arrêter si il me fonce dessus.

Akira: tu te dis que Nicolas serait peut être retourner prêt de ton frère, après tout en six mois beaucoup de chose se sont passé. Sache qu'au début il venait tout les jours pour avoir de tes nouvelle, mais au bout de deux mois à peine. il venait qu'une fois par semaine, ensuite je ne l'ai plus revu.

Je souriais le regardant.

Akira: tu t'en moque pas mal? espèce de menteur, tu tente de dissimuler encore tes sentiments car c'est bien plus facile de plus rien ressentir n'est ce pas? le petit lâche que tu es.

je me décollais à chaque fois qu'il me fonçait dessus voulant passer ses nerfs sur moi.

Akira: la vérité t'ennuie n'est ce pas? preuve qu'on progresse. c'était ton meilleurs ami, tu as réussit à confier ton plus lourd secret et lui il en avait fait autant? non, il passe son temps à te cacher la vérité, à te mentir et t'a même rendu cocu. Tu lui en veux parce que tu pensais que c'était une personne de confiance et tu as compris que non. 

il continuait à passe ses nerfs sur moi jusqu'à que je remarque ses yeux remplis de larme. j'attrapais son bras pour l'arrêter le regardant bien.

Akira: sa sert à rien de dissimulé sa peine par des petites astuces, croit moi j'ai essayé durant des siècles. Les sentiments sont plus fort et finisse toujours pas revenir tôt ou tard.

Je le lâchais sortant de la cellule.

Akira: alors tu sort? je veux pas te vexé mais tu sent le fauve, va donc prendre un bain.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Dim 26 Fév - 22:43

Dans cet état, ayant coupé tous mes sentiments, je ne ressentais plus rien, et s'était tellement plus facile, je me fichais de tout.. Du moins, jusqu'à ce que Akira vienne, pour m'arrêter. Je le regardais bien les sourcils froncés vu qu'il me tenait bien la tête, disant qu'il comptait me punir. Il prenait d'ailleurs sa véritable apparence, je le regardais bien sur le coup.

Mike: Fait ce que tu veux, si tu crois que sa m'effraye.

Il m'attrapait l'oreille pour m'emmener, je gémissais sur le coup, il compte pas m'emmener en Enfer ? Alors s'es quoi ses intentions au juste. Il m'emmenait jusqu'à cette cave,mais il y avait rien de particulier.

Mike : Quoi, tu veux que je prenne les poussières de la cave ? S'est vrai que y a pas de mal de toile d'araignée.

Je me foutais un peu de lui, mais il finissait par créer une cellule, il m'y j'etais dedans et m'y enfermait, je restais debout à le regarder. J'utilisais ma rapidité vers la porte, mais il l'avait déjà fermé.

Mike : Tu vas pas me laisser la dedans quand même ?! Pourquoi faire hein ?!

Bien sur, sa ne me plaisait pas, j'étais pas content de sa punition, je détournais le regard, les poings bien serré. Génial, je vais devoir rester ici, pendant je ne sais combien de temps, et je sens que sa va être très, très long.

Mike : Je vais pas rester ici bien longtemps !

Je voulais tordre les barreaux avec ma force, mais je recevais tout de suite une décharge, j'en étais éjecté et tombait cul à terre. Je finissais par me redresser le fusillant bien du regard, en cette instant j'aurais bien envie de lui enfoncé mes canines dans sa gorge tellement je suis frustré et en colère.

Mike : TEs pas sérieux ! Tu vas pas me laisser ici ! Akira ! Merde !

Des mois ? Des années sérieusement ?! Je regardais le matelas qu'il m'avait laissé.. voilà comment ont passé ses derniers mois, enfermé dans cette saloprie de cellule, six mois de calvaire. Où je peux vous dire que l'indépendance du sang de Akira est plus dure à contrôler que s'il n'y parait, je pétais souvent des plombs, je fonçais à plusieurs reprise contre les barreaux malgré les décharges à chaque fois que je le voyais désirant son sang. J'ai même tenter à plusieurs reprise de me sucider, tellement que je n'en pouvais plus, j'ai même une fois enfoncé ma main dans mon thorax pour m'arracher mon coeur. Mais bien entendu, Akira arrivait toujours à m'arrêter.

J'étais assis à terre, complètement à bout, et affaiblis, je tournais la tête le voyant arriver. Je suis pas beau à voir, une barbe, pas lavé depuis tout ce temps, je préfère même pas voir ma tête.. Je regardais le gobelet et l'attrapait rapidement pour y boire le contenu, un petit fond de sang d'humain, j'en léchais presque tout le contenue tout en fermant les yeux pour le savourer. J'ecrasais ensuite le gobelet et le lançait.

Mike : Et bah, il semblerait que ton sang ne m'attire plus.

Je détournais le regard, faisant mine de ne pas l'écouter, mais je le regardais bien lorsqu'il sortait de sac de sang, mes yeux de vampire se montrait déjà.

Mike : Oui, donne là moi.

Je me levais déjà, malgré que j'étais encore faible. Il finissait par me la lancer, je l'attrapais au vol, et m'acharnait aussi tôt dessus pour y boire tout le contenant, j'étais tellement affamé, sa fait un bien fou.. S'est vrai que à présent, je ressens le gout du sang humain comme autre fois. une fois qu'il y restait déjà plus rien, je le jetais à terre le regardant à nouveau.

Mike : Mais je ressens déjà plein de choses, s'est bon, mes sentiments sont revenu, tu peux me laisser sortir.

Bien sur je mentais, j'en avais tellement marre de rester dans se trou, que j'étais prêt à tout. Je le regardais bien, il entrait à l'intérieur de la cellule. Je fronçais les sourcils, évidemment que je suis en colère contre lui.

Mike: Je m'en fiche de Nicolas et de mon frère !

Je tentais de montrer que sa ne me touchait pas, mon regard montrait bien que sa me contrariait tout ce qu'il me disait. Je détournais le regard de ce qu'il me disait au sujet de Nicolas, il a finit par ne plus venir pour savoir comment j'allais, pourquoi sa m'étonne ?

mike : Je m'en moque.

Je revenais sur lui, lorsqu''il ne me croyait pas.

Mike : Je suis pas un lâche !

Je fonçais sur lui, parce qu'il m'agaçait, mais il arrivait facilement à m'éviter.  Je m'ennervais de plus en plus de ce qu'il me disait, je m'en prenais à lui.

Mike : L'afferme !

J'en avais les larmes aux yeux, n'en pouvant plus, je ressentais tout ses sentiments qui me revenait, je préférais baisser la tête, cachant mes yeux, s'est bon, j'en ais assez de faire semblant, mais sa sa me plaisait pas qu'il me voit craquer comme ça.

Je le regardais à nouveau vu qu'il me lâchait sortant de la cellule, il m'autorise enfin à sortir de là ?

Mike : Tu penses vraiment que je suis soigné ?

Je finissais malgré tout par sortir, le regardant du coin de l'oeil.

Mike : Merci..

Je finissais par remontrer, la lumière m'aveuglait, sa fait six mois que je suis pratiquement dans le noir, je regardais Gabriel et Derek qui rigolait ensemble, et se taquinait, tient il semblerait qu'ils soient bien ensemble à présent et qu'ils ne se sachent plus, enfin surtout pour Gabriel. Ils me regardaient tout les deux et bien sur Derek me lançait une pique.

Gabriel : Comment tu te sens Mike ?

Mike : Pas vraiment le top, et sale, vais prendre une douche.

Je montais à l'étage sans rien dire de plus, Gabriel regardait vers Akira ensuite.

Gabriel : Il va aller mieux à présent ?

Moi je retirais rapidement tous mes vêtements, et entrait dans la douche, sa faisait un bien fou, de l'eau chaude sur moi, je fermais les yeux restant une bonne heure sous la douche et me lavait plusieurs fois, ainsi que les dents. Je finissais par sortir, avec un essuie sur moi et autour de mes épaules pour mes cheveux. J'attrapais mon téléphone qui était encore sur ma table de nuit, je commençais à écrire un message à Nicolas, mais je finissais par l'effacer, et me laissait tomber dans le lit. A quoi sa sert ? Il a surement finis par passer à autre chose depuis le temps, il est surement avec mon frère.. Je devrais surement le laisser vivre sa vie sans moi, je suis un vampire de toute façon, sa n'aurait jamais marché.. Je me redressais voyant Shin entrer.

Mike : Tu es resté ici durant tout ce temps, tu sembles t'être attaché à cette maison.

Je soupirais, frottant mes cheveux avec l'essuie pour les sécher.

Mike : S'est bon, je vais bien. On peut pas dire que j'ai passé les meilleurs six mois de ma vie, mais sa m'a fait réfléchir à pas mal de chose. Et je pense plus constamment au sang de Akira, je ne me souviens même plus du goût qu'il avait, s'est bon signe.

Je jetais l'essuie à terre le regardant bien.

Mike : Si Akira n'aurait pas été là, va savoir ce que je serais devenu, j'aurais surement réussis à m'arracher le coeur, oui j'ai essayé de me tuer.. peu importe, je préfère oublier tout ça, et passer à autres choses. Nicolas en fait partie aussi, je préfère qu'il soit heureux loin de moi, loin de cette vie là.

Je le regardais s'asseoir à côté de moi.

Mike : Pourquoi tu as été intéressée par moi se jour, là, pourquoi tu m'as transformé ?

Je regardais à nouveau droit devant moi l'écoutant, il était vraiment amoureux de moi, il pensait que j'étais le bon et tout ça.. JE réfléchissais à sa question, du fait si j'ai ressentis quelque chose pour lui au moins une fois. Je levais la tête, souriant.

Mike : Hum oui, je t'ai aimé, j'ai aimé être avec toi. Mais j'aurais sans doute bien plus aimé si on aurait été ensemble dans d'autre condition, sans me sentir n'être qu'un objet pour toi. Avec ton père et tout ça. Mais bon, je pense pas que sa pourra marcher nous deux, trop de chose se sont passé depuis.

Je le regardais du coin de l'oeil.

Mike : Quoi ta soeur est prisonnière par ton frère et ton père ? Ils sont vraiment devenu cinglé.. Ils attendent que tu ailles la sauvé s'est évident, pour te faire la même chose. Tes pas responsable pour elle, peut-être qu'on peut demander à Akira de l'aide pour la libérer, je sais pas..

Je me levais.

Mike : Je vais lui parler, mais je vais m'habiller avant. Bien que tu profitais de cette vue.

Je partais me changer, et descendait ensuite cherchant Akira, il est au bar entrain de boire un verre, j'utilisais ma rapidité pour le lui prendre.

Mike : On a les même gouts à se niveau là, santé. Il faut bien boire un verre, pour te remercier de ce que tu as fais pour moi.

Je le regardais bien.

Mike : Tu es resté six moi à galérer avec moi, pourquoi ? Je comprend pas, je suis qu'un vampire parmis t'en d'autre, tu n'aurais pas fais ça avec un autre alors pourquoi tu m'a aidés à m'en sortir ? Tu voulais pas que je me retrouve en Enfer pas vrai ?

JE buvais une gorgée, continuant de le regarder.

Mike : Faudrait aidez la soeur de Shin, tu le sais sans doute, Takuma et Teijo la retienne avec un poignard dans le coeur. Shin, compte tôt ou tard s'y rendre, mais s'est un piège s'est évident.

Valas : Akira il faut qu'on parle.

Je me tournais pour le regarder.

Valas : Nous avons enfin découvert, ce qu'il se tramait, ce que tu ressens en permanence, se dédoublement.

Sa semblait l'intéressé sur le coup, Valas lui semble contrarié par contre.

Valas : Lorsque tu t'ais vengé sur Teijo, et que tu l'as.. enfin soit, sous quel forme étais-tu ?

Mike : De quoi il parle ?

La tête que fait Akira en se moment.

Valas : S'est bien ce que je craignais, Teijo a eu la marque après ta visite, il a un enfant de toi, qui est déjà adulte depuis longtemps et possède surement des ailes. Il est surement guérit de ta punition depuis très longtemps maintenant. Et il a du manipulé cette enfant, pour qu'il soit de son côté, notre père est très en colère contre toi.


Mike :j'ai pas trop suivis là ? Comment Teijo peut avoir un enfant de Akira ?

Valas : Peu importe, qu'est-ce que tu comptes faire à présent ?

Il levait les yeux vu qu'il venait de se téléporter sans rien dire. Akira était évidemment partis dans la château de Teijo, cherchant déjà après lui. Mais il faisait face à quelqu'un d'autre plus tôt.

Redo : Il m'avait prévenu que tu viendrais un jour ou l'autre.

Il se montrait bien, avec ses ailes sortie.

Redo : "papa".

Il lui faisait un sourire en coin.

Redo : il m'avait aussi prévenu que tu tenterais de m'influencer et me manipuler, mais sa marchera pas avec moi et je te laisserais pas t'approcher de lui, ni utiliser ta magie sur lui.

Il tendait déjà la main dans sa direction, son aura l'entourait tout doucement.

Redo : Qu'est-ce qu'il t'arrive, tu ne veut pas t'attaquer à moi ?

Teijo : Au plaisir de te revoir Lucifer, comme tu peux le voir, je vais très bien. Et notre fils également.

Redo plissait les yeux de ce que pouvait dire Akira.

Redo : Il ne se sert pas de moi, toi par contre s'est ce que tu veux.

Il plissait bien les sourcils vu que tout ce qu'il disait était vrai, Teijo se nourrissait de son sang, et prend de ses plumes pour des expériences.

Teijo : Ne l'écoute pas Redo, fait le quitter se château.

Il consacrait aussi tôt toute son aura dans sa main, et l'envoyait jusqu'à Akira, aussi tôt touché, il était en même temps téléporté loin du château. Valas se téléportait auprès de Akira, le regardant contre un mur tout effondré, il l'aidait à se relever.

Valas : Ton fils est de son côté, Teijo se sert de lui comme on le pensait. Et il semble avoir doté pas mal de tes pouvoirs de Dieu j'en ais bien peur, il a créé un portail derrière tout en ayant utilisant cette aura pour de propulser.

Il soupirait.

Valas : Il va falloir trouver une autre méthode pour l'atteindre, sang que Teijo ne lui bourre l'esprit de connerie. Dit moi, qu'est-ce que sa t'a fait de rencontrer ton fils ? S'est la première fois que tu en as un alors, sa doit te faire tout bizarre non ?


Redo de son côté, croisait les bras regardant vers Teijo.

Redo : Comment il savait pour le sang que je te donne et les plumes ?

Teijo : Alors ses paroles ont réussit à t'atteindre, je te pensais plus fort que ça Redo, tu me déçois.

Il plissait les yeux malgré tout.

Teijo : Tu sais très bien que se sont pour de bonne raisons que je te demande tout ça, je ne pourrais vivre sans ton sang, et tes plumes sont précieuses pour se monde, et pour moi même, tu dois me faire confiance.

Redo : Oué, je sais, je te fais confiance.

Teijo : Je suis très fière de toi Redo, tu as réussis à l'arrêter avant qu'il ne tente encore quelque chose contre moi.


Il posait sa main sur l'épaule de Redo, et partait ensuite, Redo tournait le regard vers Komura ensuite;

Redo : il faudrait créer un bouclier autour du château, ma magie plus la tienne, il aura du mal à le briser. Je suis sur qu'il va pas lâcher l'affaire, et va tenter à nouveau de revenir pour Teijo et pour moi.

Il s'approchait de Komura sur le coup, attrapant ses mains contre les siennes.

Redo : s'est partis.

Ils créaient donc à eux deux un puissant bouclier autour du château.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Lun 27 Fév - 23:14

Je le suivais malgré tout de prêt pour m'assurer qu'il n'est pas jouer la comédie avec moi, Derek levais les yeux vers nous surtout vers Mike tout en tirant Gabriel contre lui.

Derek: tiens Mike, tu as bonne mine...enfin sans regarder ton côté revenant ou bien cette crasse accumulé durant ses six dernier mois.

il ricanait tout en essayant de reprendre son paquet de cigarette que Gabriel lui avait confisqué. Je suivais Mike du regard le laissant prendre sa douche seul, mais je garde tout de même un oeil sur lui.

Akira: je vais m'assurer que se soit le cas Gabriel, mais je pense que tout se passera mieux pour lui.

je les laissais pour me rendre au bar

Derek: pourquoi tu veux pas rendre mes cigarettes! et me fais pas le coup pour tes poumons! tu es mort tu risque pas mourir à nouveau d'un cancer! rend les moi!

j'haussais les sourcils de les écouter ses deux la avant de voir Shin qui arrivait. Je levais le doigt pour montrer l'étages lui faisant comprendre pour Mike. Il ne disait pas un mot et montait à l'étage entrant dans sa chambre.

Shin: mmh oui et non, disons que je venais souvent pour savoir comment ta "punition" se passait. Même si je doute que sa véritable motivation n'était pas la punition. Comment tu te sent? il n'a surement pas été de main douce avec toi.

Il s'approchait pour finir assis sur le lit à côté de lui.

Shin: mettre le passé derrière toi hein? je suppose que j'en fais également partit.

Il était étonner de sa question, mais acceptait néanmoins de lui répondre.

Shin: on avait passé un longue nuit à discuté dans se bar, c'était une première pour moi. J'avais juste l'habitude de prendre ce qu'il me plait et point bar. Mais tu m'as beaucoup plus et c'est pour ça que je t'ai transformer et garder à mes côtés, je pensais que tu étais le bon.  j'étais tomber amoureux de toi mais voilà...si j'agissais pas comme mon père le voulait, il t'aurait tuer et je parle même pas de ma jalousie. Je suppose que tu m'as jamais aimé ici? j'était que celui qui t'a briser ta vie.

il souriait sachant qu'il n'aurait plus rien entre eux.

Shin: oui, tu as raison on a fait notre temps. De toute façon je ne ferais que te mettre en danger, je dois trouver le moyen de libérer ma soeur. Sa fait plus de six moi que mon père l'emprisonne surement avec une dague dans le coeur.

il serrait ses vêtements gardant les yeux baisser.

shin: je sais que c'est un piège, mais je ne peux pas laisser ma soeur dans cette état même si c'est qu'une peste. Je vais bientôt m'y rendre et tenter le tout pour le tout.

il ricanait levant les yeux vers lui.

Shin: je te rappel que j'ai déjà eu de meilleurs vue Mike et dans different angle.

Il souriait sortant de la chambre, moi j'étais sur le point de porter mon verre en bouche avant de me le faire piquer.

AKira: me remercier? me voilà bien étonner, je pensais que tu me maudirais pour ses six mois de torture.

Je me servais un autre verre sur le coup.

Akira: pourquoi ses questions tout d'un coup? il semble que c'est clair non? tu m'avais vexé, je te faisais pitié si je me rappel bien de tes mots. Alors ta punition me tenait à coeur et puis j'en avais assez que voir ta tête tout le matin pour me sauter à la gorge, tu m'attendais même derrière la porte de la salle de bain...sans prendre la peine d'entrer une fosi pour contempler mon magnifique corps nu! j'en était deux fois plus vexé.

je posais mon verre, aider Shin? bah tien, sa explique pourquoi il me fait la causette tout d'un coup.

Akira: est ce que c'est pour aider ton originel que tu es venu boire un verre avec moi? attention je pourrais encore me sentir vexé.

je levais les yeux entendant la voix de mon frère.

Akira: manquais plus que lui.

Je me retournais pour le regarder.

Akira: quel tête sérieuse, qu'est ce que j'ai encore fais hum? j'ai oublié de rabaisser la lunette des toilettes?

Je le levais m'approchant de lui.

Akira: vous avez enfin découvert? sa fait six moi que tu es absent et vous avez seulement découvert mon petit soucis? 

j'attendais de savoir avec le sourire jusqu'à cette fameuse question, sur le coup je revoyais la scène en tête mais sa m'amusais moins que le jour où l'ai pratiqué.

Akira: j'étais...

merde! il est pas sérieux la! sa y est je panique.

Akira: rassure moi que c'est pas ce que je crois.

bon je dois me resservir un verre!

Akira: si vous aurez pas chercher durant six mois entier, il n'aurait pas eu le temps de le manipuler! et père est toujours en colère contre moi de toute façon! sa ne changera pas mes habitudes.

je me téléportais après avoir affoné le verre jusqu'au chateau de Teijo, il doit se tromper! j'ai pas pu foutre la marque à Teijo! pas Teijo merde! je m'arrêtais faisant face à cet homme, j'ai rien dit..j'ai bien un fils.

Akira: écoute petit gars, je viens seulement d'apprendre ton existance ok? crois moi c'était un choc..moi père, sa me va surement aussi mal qu'à se vieux Teijo. je ne sais pas ce qu'il ta dit sur mon compte mais tout est faux, il l'a juste mauvaise contre moi parce que je l'ai enculé trop profond.

Je grattais mes cheveux essayant d'être sérieux.

Akira: que je te manipulerais moi? je pense que tu inverse les rôles mon petit gars.

il tendait la main vers moi invoquant son aura, il veux se battre contre moi la?

Akira: pourquoi me m'attaquerais à toi? 

Teijo pointait le bout de son nez, la! j'invoquais mon aura.

Akira: espèce de fumier, tu crois t'en sortir comme ça? en se moment même je suis très en colère, bien plus que je l'étais lors de notre dernière rencontre. Alors imagine un peu se qu'il t'attend Teijo.

Je regardais mon fils.

Akira: il se sert de toi, comment tu peux te laisser embobiner?

je levais les yeux.

AKira: ah oui tu crois? laisse moi deviner, il boit régulièrement ton sang et t'arrache même les plume pour ses 'expériences" je me trompe? vu les sourcils froncer je dirais que je suis dans le bon.

comment lui faire entendre raison!

akira: c'est moi qui veux te manipulé? moi je te demanderai jamais ton sang et encore moins tes plumes! elles sont trop précieuse pour être arracher! 

mes paroles ne suffiront pas, il envoyait aussi tôt son aura contre moi et me téléportait en même temps hors du chateau. Je levais les yeux vers valas qui m'étaiat à me relever, je frottais mes cheveux remplis de poussière.

Akira: merci j 'ai remarquer valas!

je faisais mauvaise tête le regardant, c'est qu'il m'énerve en plus!

Akira: j'ai pas besoin de ton sarcasme! je voulais pas ête père! je suis pas fait pour l'être! j'ai pas eu le meilleurs exemple qui soit! 

je montrais le ciel sur le coup.

Akira: c'est qu'il est sûr, c'est que MOI je punirais pas injustement mon fils pour ses actes! l'envoyant FAIRE LE PIRE BOULOT DU MONDE!

je regardais le ciel pour bien m'adresser à lui.

Akira: oh pas la peine de me faire ses gros nuage tout gris père! j'ai pas peur de vous.

La foudre me foudroyais sur le coup, super j'ai les cheveux en pétard maintenant!

Akira: très amusant, c'est bon! je vais régler le problème! cessez de raler!

super il pleut maintenant!

Akira: j'espère que c'est vraiment de la pluie!

je me téléportait à nouveau face au chateau et envoyait l'une de mes sphère d'énergie. je m'approchais et remarquait qu'il faisait complètement sec autour du chateau contrairement où je suis. Un bouclier de protection hein? je posais ma main sur le bouclier mais le retirait vite, il y a mis la dose pour la créer. Je ressent deux sorte de magie divine, il a du mélanger la sienne avec celle de Komura. Le petit malin, il tient tout de même de moi c'est bon signe.

akira: on va voir ce que sa donne.

je changeais de forme surtout pour faire sortir mes ailes et prenait beaucoup d'élan avant de forcer tout en concentrant mon énergie dans mon poing, mais un l'apact c'est surtout moi qui recevait les dommage comme ci le bouclier ne servait pas seulement à m'empêcher de passer mais aussi à retourner mon propre pouvoir contre moi. Je tombais à terre et regardait l'état mon bras, complètement brûle bien que je cicatrisais rapidement.

Akira: je ne pourrais pas briser ça tout seul.

Je me téléportais à la maison encore allonger par terre complètement tremper.

Derek: Akira? pourquoi tu es tout mouiller? allonger par terre.

Akira: parce qu'il pleut averse dehors et que je déprime la.

Derek: lucifer qui déprime? on aura tout vu.

Akira: silence, je me concentre.

je fermais les yeux quelque seconde avant de les r'ouvrir.

Akira: je suis sur le point de faire quelque chose que je risque de regretter.

je m'asseyais fermant à nouveau les yeux.

derek: alors ne le fais pas.

Akira: j'ai pas le choix, je dois le convoquer ici. vous devriez vous cacher.

Derek: tu va quand même pas...

il attrapait vite Gabriel et Mike au passage pour les cacher.

Derek: chut! si vous tenez à la vie!

je r'ouvrais les yeux regardant avec le sourire les jambes que j'avais devant moi et relevait la tête bien haut pour voir l'autre bout.

Akira: sa fait un sacré bail dit donc! 

Zankou: comment as tu réussit à retirer le sceau Lucifer!? et tu ose m'invoquer ici? voudrais tu mourir?

je me mettais debout le regardant bien.

Akira: tu ne peux pas me tuer voyons sinon sa fait longtemps qu'on se serai entre tuer tout les deux.

Zankou: oh ne me tente pas d'essayer à nouveau.

Akira: sa pourrait être amusant, mais j'ai un autre problème bien plus gros que toi.

Zankou: qu'est ce que sa peut me faire?

Akira: oh mais sa te regarde tout autant que moi Zankou, si je te dis que j'ai un fils et manipuler par Teijo hum?

Zankou: toi un fils?

il se mettait à rire, je riais avec lui avant qu'il reprenne son sérieux.

Zankou: tu te fou de ma gueule j'espère?

Akira: j'aimerais, surtout qu'il a quoi rire avec toi.

Zankou: débrouille toi avec ton gamin Lucifer! 

Akira: Teijo pourrait détruire se monde avec ses plumes! 

zankou: et alors?

Akira: si il n'y a plus d'âme à récolter, tu n'aurais plus de boulot...tu n'aura plus de raison d'exister.

zankou: tu pense que je disparaîtrai?

akira: il a de très grande chance oui.

zankou: qu'est ce qui me fais croire que c'est pas un piège de ta par? pour pouvoir reprendre ta place en enfer?

Akira: pouff! non garde la donc ta précieuse place, je continue de profiter de mes vacances. gentimment offert par mon ennemi de toujours, merci zankou.

Il plissait les yeux réfléchissant.

Zankou: si je t'aide à retrouver ton fils, en échange tu tentera pas de revenir en enfer.

Akira: marcher conclu.

Je tenais la main vers lui, il me regardait avant de la serrer.

Zankou: parfais où est t'il?

je regardais ma main avec des grand yeux! il a briser les os cette brutit!

Zankou: derek...

lui aussi faisait des grand yeux derrière son mur.

Zankou: montre toi! je sent ta présence!

il se montrait faisant un petit signe de la main.

Derek: tiens zankou..quel surprise.

Zankou: ton père te cherche depuis pas mal de temps.

derek: oui, ben qu'il continue à chercher.

zankou: je lui ai dit où tu étais, débrouille toi maintenant.

Derek: quoi? sérieusement?

zankou se téléportait en premier jusqu'au chateau.

Akira: reste ici, il pourra pas te détecté dans cette maison.

Derek: ah oui tu es sûr?

je me téléportais à mon tour.

Derek: je vais faire comment pour acheté mes clopes?

il s'approchait doucement vers la fenêtre regardant dehors.

Derek: mon père est le démoniste le plus puissant qu'on puisse connaitre aux enfers. c'est même le bras droit de zankou, c'est pas rien. 

il regardait Gabriel.

Derek: si il apprend que je couche avec un être de lumière, il va me fouetter pour le restant de mes jours. et m'envoyer tous ses sbires à m'enculer pour l'amusement aussi...je l'ai déjà vu faire ça à un traitre.

bon je m'occuperais du cas de Derek plus tard, pour l'instant on se trouvais face au chateau de Teijo.

Zankou: bien je vais détruire ça en moins de deux.

Il tapait son poing contre le bouclier, mais on appercevais que l'impact mais aucun autre dégât derrière.

Akira: j'ai oublié de te dire, c'est mon fils et Komura qui on creer le boucleir.

Zankou: komura?

Akira: un kitsune.

zankou: qu'est ce que fou un kistune dans se monde? ton père serai t'il idiot?

Akira: chut, il a tentante à foudroyer aujourd'hui et sa picotte.

zankou: le pouvoir du kistune va affaiblir mon pouvoir, c'est pour ça que j'ai pas réussit à le briser.

Akira: c'est pour ça que je t'ai convoquer Zankou, on doit frapper à deux. 

Zankou: très bien! vite que j'arrache les ailes à ton fils pour que je puisse rentrer.

Je fronçais les sourcils lui faisant un grosse pied alors qu'il était pret à frapper. Il tombait la tête la première en avant.

Zankou: mais tu es complètement con! qu'est ce qui te prend! 

akira: tu arrachera pas les ailes de mon fils!

il se relevais vite me regardant bien.

Zankou: Teijo pourra plus se servir de lui sans ses ailes! 

Akira: c'est mon fils que tu menace zankou.

Zankou: oui, c'est pour ça que je serais ravis de le faire!

Akira: j'ai changé d'avis! j'ai plus besoin de toi! retourne donc en enfer!

Zankou: hors de question! je suis ici maintenat j'y reste! dépêche de frapper se putain de bouclier!

Akira: je ferais que dal si tu continue de menacer mon fils!

Zankou: on s'ne branle de ton fils! tu voulais pas être père au dernière nouvelle.

Akira: ben je le suis maintenant!

Zankou: vivre comme un mortel ta rendu faible lucifer!

Akira: a cause de qui?

Komura s'approchais de la fenêtre entendant le vacarme dehors et courrait vite prévenir Teijo.

Komura: maître! Lucifer est devant le chateau avec Zankou à ses côté. Ensemble il réussiront à briser le bouclier. 

Zankou: bon très bien! je ferais rien à ton fils pour l'instant, mais si tu régle pas le problème, je le réglèrerai à ma façon! d'accord?

Akira: si tu crois que je vais encore te serrer la main tu rêve zankou!

il levait les yeux avant qu'on frappe en même temps le bouclier qui partit en morceau.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   Mar 28 Fév - 22:50

Akira avait donc fait la connaissance de son fils, du moins pour quelques minutes à peine, car il l'avait expulsé loin du château, et avait créé un bouclier assez puissant pour qu'il ne puisse plus y entrer. Ils pensaient être tranquille pendant un long moment.

Valas était près de lui, alors que Akira lui s'ennervait bien sur le coup. Il n'avait jamais désiré être père, et encore moins avec Teijo..  S'était bien entendu un accident, Valas fronçait bien les sourcils le voyant hurler vers leurs père.

Valas : Tu devrais faire attention à tes paroles.

Il levait la tête à son tour regardant les nuages qui apparaissaient, on voyait bien que leur père n'était pas ravis de ce qu'il pouvait dire. Il recevait ensuite une foudre sur lui, ce qui calmait tout de suite Akira, Valas posait sa main devant sa bouche se retenant de ne pas rire.

Valas : Je t'avais prévenu.

Et la pluit arrivait par la suite, Valas soupirait sur le coup.

Valas : Où vas-tu ?

Il levait les yeux vu qu'il s'était à nouveau téléporté devant le château, et faisait face au bouclier créé par son fils et Komura. Tous le pouvoirs que Akira pouvait envoyer au bouclier, se retournait sur lui, s'était un bouclier bien particulier. Même sous son autres apparence, rien ne fonctionnait, son bras brulait, il finissait par se téléporter chez lui, Redo souriait à la fenêtre, se disant qu'il était partit pour de bon.

S'était Derek et Gabriel qui le retrouvait en premier allongé sur le sol et complètement trempé.

Gabriel : Pourquoi tu déprimerais ?

Il se taisait vu qu'il demandait le silence, moi j'arrivais ayant sentis sa présence, je le regardais bien sur le coup me demandant ce qu'il foutait. Il se redressait pour s'asseoir cette fois ci, faire quelque chose qu'il va regretter ?

Mike : Et s'est quoi cette chose ?

Je regardais Derek et revenait vers Akira.

Mike : convoquer qui au juste ?

Je n'aurais pas de réponse, Derek m'attrapait, ainsi que Gabriel pour nous cacher derrière le mur de cette pièce.

Mike : Qu'est-ce que tu fais ?

Je me taisais sur le coup, mais tournait la tête sur le côté, utilisant bien mes sens vampirique pour tous écouté. Il faisait appel à Zankou, et bien sur il n'était pas content, bon j'avais pas vraiment besoin d'utiliser mes sens pour l'écouter, il a une voix tellement forte, qu'il m'a presque bousillé mes tympans !

Il semblait pas apprécier que Lucifer ait réussis à retirer le sceau, Akira finissait par aller droit au but, disant qu'il avait un fils manipulé par Teijo. Bien sur, sur le coup Zankou se mettait à rire, n'y croyant pas, Akira en faisant autant, mais Zankou finissait par comprendre qu'il était bien sérieux.

Il lui expliquait donc la situation, et les risques qu'il pouvait y avoir s'il Zankou ne voulait pas l'aider. Et qu'il n'avait aucune intention de retourner au Enfer, qu'il lui laissait la place avec grand plaisir, qu'il préférait rester ici. Sur le coup, Zankou, acceptait de l'aider, il faisait une sorte de pacte tous les deux.

On tournait tous les trois le regard vers Derek, vu que Zankou l'appelait, Gabriel le tenait préférant qu'il n'y aille pas, mais il finissait par se montrer, on le suivait sur le coup, je regardais bien Zankou de haut en bas, merde s'est quoi se type ?! Il fait super peur ! Ils finissaient tous les deux par partir, mais Zankou avait prévenu le père de Derek de sa présence ici, Gabriel s'inquiétait sur le coup.

Gabriel : Arrête de penser à tes cigarettes tu veux ?

Il soupirait, assez inquiet.

Gabriel : Ton père, qu'est-ce qu'il compte faire tu penses ?

Mike : S'est qui au juste ton père hum ? Pourquoi tu le fuis.

Je plissais les yeux, le plus grand démoniste et le bras droit de se colosse, ok, il est mal alors, je croisais les braS.

Mike : Je vois.. et bien j'espère que Akira dit vrai qu'on il dit qu'il ne peut pas sentir ta présence ici. J'ai pas vraiment envie de faire sa connaissance.

Je le regardais à nouveau vu qu'il parlait de sa relation avec Gabriel.

Mike : Et peut-être tuer ton être de lumière ?

Gabriel : On va s'en sortir, trouver un moyen.

Il s'approchait de Derek, lui prenant les mains, restant confiant.

Gabriel : Ici, au côté de Lucifer nous sommes à l'abris de lui, j'ai pas l'intention de fuir, ni de te perdre.

Ils sont vraiment amoureux, différent tous les deux, mais ils s'aiment et s'en foutent du reste.. Je suis jaloux je dois dire, j'aimerais ressentir la même chose, je détournais le regard.. Pensant à Nicolas, je pensais qu'il serait le bon, celui avec qui je partagerais ça, je finissais par les laisser tranquille tous les deux, de toute façon, ils montaient à l'étage pour coucher ensemble sans doute, moi j'attrapais mon téléphone, finissant par craquer, j'envoyais un message à Nicolas, même si on peut pas être ensemble, il reste mon meilleur ami après tout.. Autant lui prévenir que je vais mieux et que je suis guéris, mais d'un côté j'avoue que j'espère le voir venir, pour qu'on puisse parler, je me demande s'il s'est remis avec mon frère.. Cette idée de les savoir tout les deux me dégoûte. Je m'allongeais sur le lit, étant dans mes pensées et restait à côté de mon téléphone à attendre qu'il me réponde.

Du côté de Akira et Zankou, tous les deux se trouvait devant se fameux bouclier. Zankou pensait déjà pouvoir briser le bouclier à lui seul, il donnait un coup de poing avec sa grande force mais cela ne semblait pas fonctionner.

Ils devaient donc tous les deux s'allier, et frapper ensemble le bouclier pour le détruire. Zankou qui menaçait déjà son fils, disant qu'il comptait lui arracher les ailes. CE qu'il ne plaisait pas à Akira bien entendu, désirant protéger son fils. Ils se disputaient donc tous les deux devant le bouclier à se propos, cela mettait assez de temps pour que komura se rende compte de la présence de Zankou ici avec Lucifer ce qui était mauvais signe, il prévenait aussi tôt prévenir TEijo, REdo était auprès de lui, alors qu'il le laissait boire son sang, Teijo s'arrêtait voyant Komura arriver pour prévenir de la situation.

Teijo : Zankou.. Ici et avec Lucifer.. ?

Sa semblait ne pas le réjouir bien évidemment, La morsure de Redo cicatrisait aussi rapidement, ayant un côté vampire et pas mal des pouvoirs de Teijo également et de Lucifer.

Redo : Qui est Zankou ?

Teijo : Il dirige les Enfers.

Redo : Nous devons partir ailleurs, vous ne pouvez plus restez ici. Vous êtes en dangers, laissez Komura vous emmenez loin, pendant que je les retiens.

TEijo : JE n'ai jamais fuis devant personne jusqu'à aujourd'hui.

Redo : Ils vont vous tuez, Lucifer non, mais se Zankou ne va pas se retenir.

Il tournait le regard vers Komura.

Redo : Emmène le, trouve un endroit où ils ne peuvent pas vous repérez.

Teijo : Il est hors de question que je te laisse ici, j'ai besoin de toi Redo !

Redo : Je viendrais une fois que je suis certains qu'ils ne tenteront rien contre vous, je ne compte pas vous abandonnez père.


Teijo était bien sur agacé à cette idée, Redo sentait qu'ils arrivaient.

Redo : Komura !

Sur le coup, il prenait Teijo pour se téléporter avec lui, Redo déployait bien ses ailes lorsqu'il voyait Lucifer et Zankou arriver.

Redo : Trop tard, ils sont déjà loin, vous n'aurez pas l'occasion de le toucher.

Il fronçait les sourcils voyant que Akira s'approchait de lui pour lui parler, s'en foutant de Teijo, mais qu'il était là pour lui.

REdo : Pourquoi je devrais te croire au juste, Teijo m'a assez parlé de toi pour comprendre qui tu es, ne t'approche pas.

Il invoquant son aura tout autour de lui, mais à peine qu'il désirait l'utiliser, il voyant Zankou apparaitre en face de lui pour lui donner un sacré coup de poing, il était aussi tôt valsé. Bien sur Akira l'engueulait, et ils se chamaillaient encore tous les deux. Redo se redressait sous les décombre d'un mur qu'il avait détruit, il levait les yeux dans leurs directions. Laissant ses blessures cicatriser.

REdo utilisait sa rapidité pour foncer vers eux, profitant qu'ils soit occupez à se disputer, il créait des illusions de lui même, étant six à présent, pour se battre contre eux, utilisant sa magie en même temps, Il se retrouvait bien vite à terre, se rendant compte de leurs puissance supérieur à lui.

Redo : Vous ne comprenez pas ce que cherche faire Teijo, il fait ça pour de bonne raison, pour préserver se monde.

Il regardait bien Akira qui riait de ce qu'il pouvait dire, il fronçait les sourcils n'aimant pas qu'on se moque de lui et encore moins de Teijo.

Redo : Pourquoi il me mentirait, pourquoi je te ferais confiance plus que lui. Tu es Lucifer.

Il comptait partir rejoindre Teijo, mais il l'en empêchait. Et le téléportait même jusque chez lui, je me levais de mon lit les entendant à nouveau, ils sont revenu, je m'y rendais sur le coup, regardant depuis le palier du dessus, s'est lui son fils ? Il est adulte, je pige pas, comment il pourrait être le fils de Teijo et de Akira en même temps.

Redo : Où tu m'as emmener ?!

Il se redressait sur le coup.

Redo : Si tu crois que je vais rester ici, tu peux rêvez.

Je finissais par me montrer.

Mike : Pourquoi tu n'essayerais pas de l'écouter, tu as toujours entendu qu'une seul version de l'histoire, celle de Teijo. Je peux te dire que tous ce qu'il t'a raconté n'est que des conneries. Je vivais chez lui autres fois, et je sais qui il est réellement. Il te ment depuis le début, et se sert de toi.

Je le regardais bien.

Mike : Si tu ne me crois pas, crois plutôt ton frère, je me demande ce que Teijo a bien pu te raconter sur lui, que s'est un traître, et tout le tralala.

Shin arrivait d'ailleurs, Redo tournait le regard vers lui. Akira avait par ailleurs ramené Liméria comme je lui avais demandé, toujours avec le poignard dans le coeur, il finissait par la mettre sur le divan laissant Shin se charger de son réveil.

Redo : Pourquoi Teijo me mentirais sur tout ça.

Il commençait vraiment à se poser des questions et temps mieux, il écoutait Shin, tout ce qu'il pouvait lui dire et le regardait s'approcher de Liméria pour lui retirer la dague. Il finissait par fermer les yeux soupirant.

Redo : Si vous dîtes vrais, alors je veux le vérifier par moi même.

Il réouvrait les yeux.

Redo : Je possède pas mal de ses pouvoirs, et je peux lire dans les esprit des gens, laisse moi vérifier si vous me dîtes la vérité.

Shin se mettait en face de lui, et se laissait faire, Redo posait ses mains sur ses tempes, une aure se mettait à briller, il fermait les yeux voyant tous ses souvenirs qu'il avait pu avoir avec Teijo. Il finissait par se retirer de lui, reculant quelques peu.

Redo : Je n'arrive pas à le croire, tout se temps il me mentait.

Il levait les yeux vers Akira ensuite.

Redo : Il possède déjà une vingtaine de mes plumes, j'ignore ce qu'ils en a fait en vérité, je n'ai jamais eu le droit de le suivre jusque là.. Et lorsque je lui posais trop de questions, ils détournait mes questions où s'ennervait.

Il soupirait.

Redo : Je me sens vraiment stupide de lui avoir fait confiance.

Mike : S'est pas de ta faute, bon on fait quoi maintenant ?

Redo : Komura l'as téléporté, je suis le seul à pouvoir sentir leurs présences, ils ont encore confiance en moi, et m'attende, je devrais les retrouver, et récupérer mes plumes.

Mike : Il pourrait faire quoi avec vingt plumes ? S'est que des plumes.

Laure : Salut mes chéris !

Fallait qu'elle revienne, sa fait deux mois qu'on ne l'a voit plus, elle est partie s'amuser ailleurs sans doute mais elle m'avait pas vraiment manquée. Elle s'arrêtait net devant Zankou toute mal sur le coup, évidemment elle a fuit les enfers en cachette.

Laure : Maître.. ?

Elle se collait à lui sur le coup, faisant la faux cul, je plissais le syeux la voyant faire, elle en a même la queue entre les jambes.

LAure : MAître vous m'avez tellement manqué, vous allez pas croire ce qu'il m'est arrivé ! On m'a kidnappé et emmené ici de force !

Mike : Elle semblait bien profiter d'être ici en tout cas.

Elle me fusillait du regard.

Redo : Qui est cette femme ?

Elle se retournait et se collait cette fois ci au torse de Redo, caressant son menton lui la regardait étrangement.

Laure : Tu veux le découvrir mon joli ? Je suis toute à toi.

Mike : On a plus urgent que de s'occuper d'une succube !

Je rêve où Redo est mal à l'aise devant Laure, il regarde de temps en temps son énorme poitrine collé à son torse, s'est sur il a jamais touché une femme et encore moins vue une nue s'est assez comique, mais bon s'est vrai qu'il n'a que six mois en réalité, s'est assez dure à l'imaginer en le voyant. Ilpoussait Laure pour l'éloigner de lui.

Redo : Hum..

On sonnait à la porte.

Mike : S'est bon, j'y vais.

J'allais ouvrir malgré que Akira râlait, oui il commence y avoir pas de monde chez lui, j'ouvrais la porte et faisait face à Nicolas, je pensais vraiment pas qu'il viendrait, je pensais juste qu'il allait répondre à mon message et s'est tout, sur le coup je savais pas trop quoi lui dire. Et Akira sent sa présence, et ne semble pas vraiment apprécier, ayant assez d'ennuis comme ça.

Mike : L'écoute pas.. vas-y rentre.

Je fermais la porte ensuite.

Mike : On a encore quelques soucis, histoire de plume.. et tout ça. S'est compliqué.

Il semblait surprit de voir ZAnkou lui aussi, on peut dire qu'il est impressionnant.

Laure : Miammm, il y a tellement de mal partout !

Elle regardait vers Zankou.

Laure : Oh non, pitié, ne me renvoyez pas en Enfer.. S'est tellement ennuyant là-bas, les humains sont tellement plus nourrissant que ses démons.. SAuf vous bien entendu, vous êtes.. le meilleur coup entre tous !

Nicolas qui voulait qu'on discute tout les deux, j'en ais déjà une boule au ventre.

Mike : eeh oui, je pense qu'ils peuvent régler leurs problèmes sans moi.

Je les laissais donc, partant avec Nicolas jusqu'à ma chambre, je restais debout le regardant bien.

Mike : Je sais déjà ce que tu vas dire, on ne peut pas être ensemble parce que tu t'ais remis avec Obito, et que tu l'aimes, pas besoin de gâcher ta salive.

Je détournais le regard.

Mike : Je t'ais envoyé le message juste pour te prévenir que j'allais mieux, tu avais le droit de le savoir, et j'ai pas envie qu'on ne soit plus ami, on aurait peut-être jamais du avoir une relation toute les deux, même si elle a été très courte.





[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui suis je vraiment aujourd'hui?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui suis je vraiment aujourd'hui?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ne me suis pas abstenu aujourd'hui...
» Qui suis-je vraiment?
» Je suis vraiment naïf...
» aujourd'hui vendredi, je suis à la ramasse !
» La pêche à L'arc !!! ca existe vraiment !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Zone des habitations :: Les résidences-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit