Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 C'est moi le personnage principal maintenant!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: C'est moi le personnage principal maintenant!   Dim 27 Nov - 3:34

Comme beaucoup d'entre nous, je succède à une génération d'hunter et donc comme mes parents avant moi je consacre ma vie à protéger ma ville de la magie néfaste, créature malfaisante enfin tous ce qui est contraire à nos loi. Je me préparais à une mission de plus, des rumeurs circulent sur un trafic de magie, changer en drogue et donc une ménage pour notre société.

Redo: Où compte tu aller comme ça Akira?

Akira: j'ai des témoins sur ce fameux trafic de magie et sa serait de la magie de démon.

Redo: ce sont que des rhumeurs Akira.

Akira: j'ai oublié de te dire que j'avais un témoin?

Redo: quel est ce témoin?

Akira: Derek Kijo.

Redo: quoi? ce vampire? je parie qu'il ta échanger cette information pour que tu oublie son petit trafic d'esclave! il ment comme tu respire et toi tu l'as cru?

Akira: j'aime autant vérifier par moi même Redo.

Je le voyais soupirer ennuyer que je renonce pas.

Akira: d'abitude tu es le premier à foncer dans ce genre de cas même si tu n'es pas à cent pour cent sur que la source est fiable, pourquoi cela t'ennuie cette fois?

Redo: c'est pas ça, juste que...j'ai pas confiance en ce Derek.

Akira: moi non plus, mais j'aime autant m'en assurer.


Redo: très bien laisse moi t'accompagner avec quelque hommes.


Akira: très bien je t'attend dehors.

Je sortais malgré que je remarquais son air ennuyé, avec deux autres collèges on partait jusqu'à ses ruines anciennes. C'est ici que un puissant démon à été vaincu, d'ailleurs toutes la végétation est morte autour, rien ne pousse plus ici.

Redo: il n'y a rien ici Akira, qui profiterais de vielle ruine? tout le monde à peur de cette endroit, c'était l'ancienne demeure de ce démon avant qu'il soit détruit.

Akira: justement Redo, un lieu parfait pour un trafic..il n'y a même pas un animal dans les alentours, donc pas de témoin.

les deux autres hunters s'échangeaient un regard que je remarquais pas et j'entrais à l'intérieur.

Akira: cette endroit me file des sueurs froide, tu ressent pas cette sensation? 

redo: de vieille ruine flippante? normal que tu flippe.

Akira: non je parle d'une présence malfaisante, à croire que se démon est encore dans le lieux.

Redo: c'est impossible, les grand mages l'ont détruit.

Akira: je sais...

je continuais ma visite avant de repéré une brèche derrière un rocher, je le déplaçais avant de trouver une sources.

Akira: Derek disait vrai on dirait, il reste encore de l'essence démoniaque. Comment cette magie persiste dans ce monde? sa explique pourquoi tout est mort dans les environs.

Je relevais les yeux sentant une lame toucher ma gorge.

Redo: j'aurais préféré que tu trouve jamais cette source.

Akira: qu'est ce que tu fais Redo?

Redo: je pense que tu l'as compris Akira, c'est moi qui vend des échantillons de cette magie. Rejoins nous, tu deviendra riche.

Akira: j'ai pas besoin de richesse Redo, tu va tuer des gens avec cette magie démoniaque.

redo: quel importance! si ils l'achètent c'est qu'ils sont prêt à prendre ce risque.

Akira: tu fais honte à notre profession et à ta famille.

Redo: ma grande famille Heise, créateur des hunters...s'il te plait Akira, ne m'ennuie pas encore avec nos devoirs. Les autres meurent les un après les autres comme mes parents sont mort et les tiens.

Akira: ils sont mort dans l'honneur.

Redo: moi j'ai pas besoin de l'honneur, j'ai juste besoin de me remplir les poches comme chacun d'entre nous. Faut évolué Akira, dit toi avec l'argent on pourra recruté d'avantage d'hunter.

Je serrais les poings avant de sortir mon arme croisant ma lame avec la sienne, les deux autres sortaient les siennes prêt à ce battre à leurs tour.

Akira: je te laisserai pas continuer!


Redo: je me doutais que tu dirais ça.

Je me battais contre lui, mais c'est mon ami depuis l'enfance et je ne pourrais lui faire de mal. Par contre il ne pense pas comme moi et m'entaillais déjà la cuisse et le ventre et réussit à me faire lâcher mon arme.

Akira: ou est donc passé ton rêve Redo? 

Redo: sa a toujours été ton rêve et non le miens.

Il me poussait dans la source démoniaque sachant qu'une tel magie me tuerais. Je sentais cette magie entrer par mes blessures pénétrant ma chaire, parcourant mes veine comme un poison. Je gémissais ayant l'impression de brûlé vif, mais je trouvais assez de force pour attraper mon arme et la lançais vers un mur déjà sur le bord de s’effondrer. Redo levait les yeux voyant que les ruines s'effondrait à vu d'oeil.

Hunter: Redo on doit sortir d'ici.

Redo: espèce de fumier! 

je faisais un sourire en coin avant d'être englouti par la source qui fini par être enseveli sous les décombres. Pour moi le temps est resté figé, comme ci à peine quelques heures se sont écouler depuis la trahison de Redo. J'ouvrais les yeux voyant cette lumière au dessus de moi, j'ai tellement de haine...je nageais bougeant tous les décombres pour sortir. Ses rochers qui devrais peser des tonnes me semblait tellement leger. Je prenais une grande respiration suivait un cris de rage. Il n'y a personne, tous me semble si différent. J'arrivais à retrouver mon épée mais elle est complètement rouillé! comment c'est possible? je le jetais de toute façon elle est complètement inutilisable.

Akira: Redo...

mes blessures elles sont disparu et qu'est ce que...j'ai des tatouages sur le corps! mes cheveux étaient long et rouge comme le sang. Je cherchais une source d'eau proche afin d'y regarder mon reflet. 

Akira: qu'est ce que sa veux dire?

je touchais mon visage, j'ai les yeux rouge...j'ai deux longues corne sur le front...non cette source ma changer en démon!

Kat: père?

je tournais le regard sentant une présence proche, j'ignore comment mais je me trouver juste derrière lui l'attrapant par la gorge contre l'arbre ou il s'était cacher.

Akira: qui es tu?

Kat: j'ai rien fais de mal! lâcher moi!

Il ne semble pas être une menace, je le lâchais le regardant de la tête au pied. Il porte un jogging et une veste à capuche chant presque son visage. Je remarque juste ses yeux rouge, un rouge comme ceux des démons...comme ceux de mon reflet.

AKira: alors qui est tu, pourquoi te cachais tu de moi.

Kat: j'ai crus que vous étiez mon père, vous êtes sortis des décombres..mon père est mort la.

Akira: ton père? tu veux dire que ton père est le fameux démon tuer ici?

Kat: oui, enfin je suis juste le fruit d'un viole...ma mère était...

Akira: je vois...

Kat: vous changez de tête....vos cheveux devenir plus petit et...

quoi? je revenais à la source d'eau, c'est vrai je reprend ma forme normal. je comprend pas ce qu'il met arrivé, j'aurais du mourir avec un tel puissance démoniaque.

Kat: je m'appel kat et toi?

Akira: la végétation à repousser ici, comment sais possible en quelque heures?

Kat: en quelques heures? il fallu des siècles pour que la vie reprenne ici, je le sais car je vie dans cette forêt. alors ton nom?

Akira: comment ça des siècles? j'ai juste été inconscient quelques heures. Redo m'a trahi et pousser dans la source, j'ai réussi la détruire en faisant tout effondrer.

Kat: oui j'ai vu qu'on avait détruit ce qui restait du chateau de mon père, mais c'était il a trois cent ans.

Akira: tu te fou de moi?

Kat: non, alors ton nom!!

Sa explique mon arme rouillé.

Akira: mmmh...je suis Akira.

Je partais déjà me dirigeant en direction de la ville.

Kat: akira, c'est joli. Hé ou va tu comme ça?

Il me suivait sa m'ennuyait déjà.

Akira: je retourne à Hurleval! je vais m'occuper de ses traîtres d'hunter! arrête de me suivre!

Kat: en trois cent ans? tu crois pas qu'ils sont tous mort depuis le temps.

Je levais les yeux, c'est vrai mais j'ai tellement de haine qui me ronge!

Akira: alors je me vengerais sur la descendance!

Kat: je vois...t'es étranges, mais je t'apprécie déjà. la ville est à plusieurs heures de marche et il va bientôt pleuvoir.

Akira: j'était hunter, la marche c'est pas ce qu'il m’effraie et quelque goutte de pluie et puis comment tu sais qu'il va pleuvoir?

Je levais les yeux sentant déjà des gouttes tomber sur mon visage avant que cela empire en quelque seconde à peine.

Kat: on devrait s’abriter.

Akira: toi va t’abriter, moi je continue.

Malgré tout il continue de me coller au basket! je continuais tentant de le nier pensant qu'il finirait par lacher l'affaire mais pas du tout. on marchait plusieurs heures sous la pluie avant que j'entend un boum derrière moi. Je me tournais le voyant à terre surement évanoui par la fatigue, le froid et cette pluie. Je levais les yeux le prenant dans mes bras et trouvait une veille cabane de chasseur pour s'abrité. Je le posais à terre baissant déjà la braguette de sa veste enfin de retirer ses vêtements mouillé. Mais losque je descendais de plus en plus, j'ai eu droit à deux belle surprise. Une poitrine bien généreuse se libérait, je recoulait vite ma main clignant des yeux.

Akira: une fille?

elle ouvrait les yeux regardant sa veste ouverte et sa poitrine à l'air. Elle poussait un grand hurlement me lançant tout ce qui lui tombait sur la main, je fus obligé de me cacher derrière un meuble.

Kat: espèce de pervers!!!

Akira: je suis pas un pervers! je pensais que tu étais un garçon! je voulais t'aider à sacher tes vêtements!

Kat: comme ci sa ce voyait pas que j'étais une fille!

Akira: non sa ce vois pas! tu cache ton visage et t'es habiller comme un garçon.

Kat: puf j'ai que sa pour m'habiller et ainsi les hommes tenterons pas de me violer! j'ai déjà vu mon père enlever des femmes et faire...des choses.

Je soupirais agacé de toute ses problèmes qui défilait.

Akira: je te ferais rien du tout, c'est pas à toi que j'en veux d'accord? bon je peux sortir ou tu va encore me lancer quelque chose à la figure?

Kat: non c'est bon, de toute façon j'ai plus rien à lancer.

Je me montrait la regardant bien, maintenant qu'elle a plus sa capuche c'est sur que je remarque ses trait féminine.

Akira: ta mère était une hybride féline?

Elle touchait ses oreilles un peu gêner.

Kat: oui...mon père aimait bien les avoir comme personnelle et s'amuser avec elles.

Akira: ouais, tu tiens plus de l'hybride que du démon. S'évanouir pour quelque goutte de pluie.

Kat: oh ça va! sa tiens pas bien chaud ses vêtements.

Akira: surtout quand on a rien en dessous.

sa la faisait d'avantage rougir.

Akira: j'attend que la pluie cesse de tomber ensuite je repars, mais toi tu devrais rester ici.

Kat: on est ami maintenant, je vais te suivre.

AKira: non! je veux plus d'ami! et tu ne l'ai pas non plus.

oh non elle me fait des yeux de chat.

Akira: je t'amène en ville, trouve toi du travail la bas.

kat: si tu es la peut être que j'y arriverais, j'ai jamais oser parler à quelqu'un avant toi.

Akira: tu as passé des siècles toutes seule? 

Kat: oui

Elle est bizarre celle la, je me levais regardant dehors.

Akira: bien, il ne pleut plus! 

je partais déjà, elle ne tardait pas à me rejoindre une fois de plus. Arrivé au porte de la ville je restais figé devant un tel changement. Hurleval était une petite ville en développement et la...c'est tellement immense. 

Kat: il va avoir beaucoup de monde, tu avais une maison?

akira: j'en avais une oui, mais je doute qu'ils ai laisser une simple maison en bois...tout semble être de pierre.

Kat: des briques et du ciment en faite.

akira: tu sais des choses pour une fille des bois.

Kat: je viens la nuit, il a pas beaucoup de monde.

Je vois, en tout cas je m'y rendais et ma tenue vestimentaire attire l'attention. On peut dire que je suis plus d'époque, mais ce qui me choque le plus c'est de voir...des elfes, des hybrides marcher dans les rues en compagnie des humains, comment sais possible?

Akira: les humains connaissent le monde magique? pourquoi? on devait les préservé de tout ça.

Kat: j'en sais rien.

Akira: ouais, les hunters n'ont penser qu'à l'argent et oublier leurs devoir.

on marchait dans les quartiers "chaud" déjà des filles qui se montrait presque nue pour attirer l'attention, je suis clairement pas habituer à ça.

Kat: j'aime pas être ici.

Akira: on te sautera pas dessus habiller comme ça.

Kat: comment je dois le prendre.

Je m'arrêtais devant un bordel, plissant les yeux voyant que le nom de famille sur l'enseigne me rappelait quelqu'un.

Kat: quoi? tu va pas rentrer la dedans!

Oh que si! Kijo, si c'est bien encore celui que je crois alors lui pourra m'éclairer. En entrant à l'intérieur je voyais déjà des femmes nues un peu partout.

Kat: oh non, j'aime pas être ici Akira!

Akira: alors attend dehors.

Kat: oh non! il a des personnes trop louche dehors!

Akira: et bien reste ici et attend moi.

Elle gonflait déjà ses joues pendant que moi je cherchais le propriétaire.

" qu est ce que tu cherche mon joli? je peux te renseigné, tu préfère les blonde, brune? enfant? ou garçon peut être?"

Akira: des enfants?

" on a de tous"

Akira: est ce que Derek Kijo est le patron?

" oui, mais il éduque un petit nouveau en ce moment il ne veux pas être déranger"

je le cherchais quand même la prostitué me suivait de prêt voulant m'en empêcher.

" il ne veux pas être danger"

j'entrais dans une chambre le trouvant à observer deux personnes, un garçon assis sur le lit jambes écarter se faisant...humm "sucer" par une prostituer.

Derek: sérieusement comment veux tu travailler pour moi si tu jouis en quelques minutes à peine? les clients détestent ça et si je perd des clients, je serais frustré et si je le suis je peux te garantir tu restera ta semaine sans pouvoir t'asseoir.

Il levait les yeux vers moi se montrant fort surpris.

Derek: akira? j'y crois pas comment sais possible?

Akira: quand tu vend pas des esclaves, tu les utilise pour...des loisirs.

Derek: se sont pas des esclaves Akira, ils travaillent pour moi. je les payent pour faire plaisir au client.

Akira: et même un mage?

Derek: un mage?

Je montrais le garçon au cheveux bleu qui se recouvrait vite.

Akira: tous les mages possèdent des cheveux de cette couleur.

Derek: tu étais dans une grotte tous ce temps? les mages se sont affaibli avec le temps certains se sont même retrouver sans pouvoir comme celui ci. Mais sa couleur de cheveux va attirer la clientèle, mais il est encore jeune et inexpérimenté. mais on est pas ici pour parler de mon commerce hum, comment tu es encore en vie après toute ses années? d'après les rumeurs tu es tombé au combat.

Akira: c'est ce qu'on a raconté? ses fumiers prétendant être des collège, mes amis ont tenter de me tuer quand j'ai découvert leurs trafic. Je suis tombé dans une sources démoniaque et me revoilà

Derek: trois cent ans plus tard? sa explique ton odeur changer.

Kat: tu va me lasser seul encore longtemps?

Derek: c'est qui celle la? une hybride? j'en ai pas beaucoup.

elle se mettait derrière moi du coup baissant les oreilles face à lui.

akira: ou sont les hunters? la ville à trop changer pour que je trouve le quartier général.

il me mettait à rire, je comprenais vraiment pas ce qui était drole.

Derek: il n'y a plus d'hunter comme à ton époque akira, c'est une tradition qui sais perdu. Il en reste peut être quelque un mais il travail à la protection royal.

Akira: il protège un roi?

Derek: un prince, le mec le plus canon de cette ville.

Il claquait des doigts ordonnant au mage ou humain de prendre le magasine sur la table.

Derek: donne moi ça Gabriel, grouille.

Il le prenait montrant la photo sur le magasine.

Derek: c'est lui, la fameuse famille royal Heise..regarde moi cette belle gueule.

J'attrapais le magasine le serrant déjà.

Akira: les heise dirigent cette ville?

Derek: mais oui je me souviens, ton ami d'enfance était un Heise.

Akira: tu va me conduire au chateau, tu connais mieux cette ville que moi.

Derek: suffit de sortir le nez dehors et on vois le chateau au loin, pas question que je m'en prend à une famille royal! surtout un mec qui me fait fantasmé comme ça, en plus il pareil d'après les rumeur qui se tape des petite bite en douce.

Je l'attrapais par la gorge serrant assez fort pour le faire cracher du sang.

Akira: tu va m'emmener au château et même m'aider à y rentrer.

Kat: tu va quand même pas lui arracher la tête!?

Derek: ok! putain c'est bon lâche moi.

Je le posais à terre le laissant cicatrisé.

Derek: j'ai une idée comment on pourra entrer.

Akira: je tuerais les hunter et on passera.

Derek: c'est ça comme ça on aura toute les force magique sur la tronche? non, les rumeur dise que le beau prince fait entrer quelque mec en douce au chateau, je ferais croire que j'en amène un également.

Akira: toujours avec des rumeur Derek, sa n'a pas changer.

Derek: les clients parle ici et même les garde royaux aiment mes putains. Gabriel tu me servira peut être ce soir. Gabriel habille toi, on va faire coucou au prince ce soir.

on se mettait déjà en route.

Akira: tous le monde s'habille avec des pantalons aussi serrer? 

Derek: on appel ça un jean akira, tu voulais encore te trimbaler avec tes vêtements du moyen age? 

akira: c'était ma tenue d'hunter.

Derek: tu ressemblais à un grand père! ce jean te va beaucoup mieux, tu as un cul d'enfer la dedans.

je me tournais pour me regarder sur le coup avant de continuer à le suivre.


kat: et moi pourquoi je dois porter cette tenue? tout le monde me regarde.

Derek: sa fait ressortir de belle poitrine ma jolie, tu séduirais les garde moi même j'ai envie de croquer dedant et même le prince aime surement les petite minette. 

kat: mordre ma poitrine? 

Akira: c'est un vampire, mais il ne te touchera pas.

Derek: tu t'es fais une copine akira.

Akira: tait toi et marche.

On arrivait devant le chateau évidemment un garde nous barrait la route voulant savoir ce qu'on désirait. Ils n'ont vraiment 

" qu'est ce que tu viens faire ici kijo?"

derek: j'apporte trois colis pour notre bon prince

il vient de dire trois? il me met dans le lot? le garde regardait surtout kat et son décolleté généreux.

" j'ai pas été prévenu, tu as ton passe Kijo?"


Derek: j'ai pas envie de prendre du retard, alors tu me laisse passé?

" il a un passe pour se genre de livraison, si tu en a pas alors tu passe pas"


Derek: je voie, tu préfère que je raconte à tes collèges ta petite visite dans mon bordel? quand tu as demandé au jumelle de te dressé comme un toutou? ou tu préfère que je prévienne ta femme?

" tu n'es qu'une raclure! va si passe, mais te fais pas remarquer ou j'aurais le plaisir de te mettre au trou"

on passait tranquillement, je regardais avec dégoût l'intérieur du chateau. voilà ou a conduit la traitrise de Redo, il sait enrichi jusqu'à prendre le pouvoir sur la ville. 

Derek: au fond peut être que cette petite affaire m'arrange, il payera beaucoup pour le cul tout neuf de Gabriel..je voulais le prendre avant mais avec un bon prix sa pourrait le faire. Tu as interêt à être à la hauteur Gabriel, tu aura pas beaucoup l'occasion de sucer une bite pareil, je pourrais même t'envier.

Kat: vous êtes dégoutant.

Derek: toi aussi tu sucera les queues ma petite chatte.

Kat: m'appelé pas comme ça!

Akira: il en aura pas l'occasion, je lui tranchera la gorge avant!

je le voyais s'arrêter face à moi.

Derek: t'es sérieux la? c'set un prince bordel!

Akira: c'est juste le descendant d'un traitre!

Derek: il a rien avoir avec Redo!

Akira: sa me fera du bien.

Il réussit à attraper le couteau que j'avais piquer au passage.

Derek: oh non, je perdrais pas tout ce que j'ai pour tes conneries akira!

Akira: c'est moi qui le tuera.

Derek: je t'ai laisser entrer! je serais complice! touche au au beau gosse compris?!

je levais lentement les yeux le voyant arriver juste derrière, Derek prenait un grand sourire de faux cul on peut le dire.

Derek: mon bon prince! sa tombe bien on vous cherchait.

Il cachait le couteau à l'arrière de son pantalon, que je tentait de récupéré mais il me tapait la main.

Derek: je viens livrer trois cadeau en personne pour sa majesté, l'acheteur est rester anonyme mais...quel importance, je vous assure de la bonne qualité. 

Il attrapait Gabriel le présentant principalement voulant le laisser seul avec moi.

Derek: si vous voulez mon avis d'expert, prenez celui ci...il est tout frais personne l'a encore utilisé.

il passe sont temps à se mettre devant pour afin qu'il ne me remarque pas ayant peur que je mette mes menaces à exécution. Je le poussais pour passer devant regardant bien dans les yeux.

Akira: je reconnais bien la le regard arrogant des heise.

Je posais ma main sur son front une magie sortait de ma main et l'endormait presque immédiatement.

Derek: non merde qu'est ce que tu as fait? ne me dit pas qu'il est mort!

AKira: mais non il dort!

Derek: depuis quand tu peux faire ça?

Akira: j'en sais rien.

Derek: il a vu mon visage, on est mal! je sais on va dire qu'il a juste rêver.

j'étais déjà entrain de partir avec ce prince sur mon épaule.

Derek: éh!

ils continuent de me suivre jusqu'à la "chambre royal" je posais le prince sur le lit voulant attendre de qu'il se réveille.

Kat: tu va pas le tuer hein Akira?

Akira: mes affaires vous conserne pas! dégagez si sa vous gêne.

Derek; depuis quand akira Kirso est un tueur? tu as perdu ta fierté d'hunter?

akira: tu as tuer d'avantage de personne Derek.

Derek: mais je suis un vampire! c'est normal que je tue! mais toi tu es le sauveur, le héro! 

Akira: je suis plus hunter.

Derek: tu as raison, tu pue le démon à plein nez! tu es devenu pire qu'un héro coincé du cul. Tu sais quoi, je t'aimais t'aimais déjà pas à l'époque et je t'aime encore moins aujourd'hui! j'aurais pu vendre le cul de gabriel à un bon prix.

Akira: au font tu es toujours pareil, tu vois toujours les autres comme des jouets.

Derek: surtout si ses jouets me rapporte. Maintenant si tu me permet que je profite avant de passer de longue année à fuir tes conneries

il se mettait à côté de Mike ouvrant doucement sa chemise.

Kat: mais vous faites quoi?

Derek: j'aurais surement pas deux fois cette change, je me suis déjà déjà branlé devant ses photos et la je peux tater et si j'ouvrais le pantalon pour voir...tu es pas curieuse ma minette?

Kat: non!

elle voulait le pousser mais il utilisait sa rapidité pour s'écarter, Kat en perdait l'équilibre tomber la poitrine net sur le visage de Mike.

Kat: oh je me suis fait mal!

c'est vraiment une kiche celle la! c'est vraiment la fille du démon qui était le plus puissant du monde? elle sais foutu de moi c'est pas possible! Elle se redressait regardant la main poser sur sa poitrine qui la plotait bien tranquillement.

Kat: AAAAAAAAAAAHH!

le pauvre Mike se retrouvait déjà avec un main sur chaque joue avant d'être bien reveillé. Je posais la lame du couteau sous sa gorge et oui je l'ai récupéré!

Akira: je te conseil de ne pas crier petit prince et tu va répondre à toutes mes questions. Raconte moi comment ton ancêtre Redo heise à réussit à prendre le pouvoir, combien de vie il a tuer pour en arriver la hum? tu arrive encore à dormir en sachant quel famille de traite tu...

je recevais un gros coup sur la tête me mettant ko net.

Derek: désolé j'ai cassé votre chandelier il a la tête dur, mais avoué qu'il devait pénible.

Kat: tu l'as tuer!

Derek: je l'ai pas tuer ma petite chatte, de toute façon à croire qu'il peut pas crever lui.

Derek poussait Mike pour l'obliger à rester allonger.

Derek: oh non rester la une petite minute votre majesté, j'ai pas très envie que vous prévenez vos gardes et nous coupez la tête ou autre choses à laquel je tiens. 

il le regardait droit dans les yeux utilisant ses dons de vampires.

Derek: d'ailleurs nous sommes vos invités privilégié, tu me payerais énormément pour notre simple présence. Par personnes bien sûr, faudra juste attacher celui ci quelque temps avec des noeuds très solide pour démon le temps qu'il se calme.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Dim 27 Nov - 23:57

L'histoire de Akira, est bien plus complexe que la mienne s'est certains. Il va vécu dans une toute autre époque que moi et beaucoup de chose on changé depuis. Je n'ai jamais connu la vérité sur mon ancêtre Redo, qui a fait se trafic avec cette source démoniaque, il est devenu riche grâce à ça, et s'est ainsi que ma famille est devenu aussi riche. Mais franchement, je ne me suis jamais posé la question, de "comment" ma famille est devenu millardaire, je m'en moquais, tout ce qui importait était moi, mon physique, et le fait que je suis le Prince de cette ville, et bientôt je deviendrais le futur rois. M'enfin.. Quand mon père sera décidé à me donner sa place, nous les heise nous ne faisons plus partie des hunters. D'ailleurs tout ça s'est un peu envolé, il n'y a que les gardes qui protègé se chateaux qui sont bien entraîné, encore de la façon des hunters, hum et encore, pas autant que dans le passé, où Akira a été entraîné.

Je m'appelle donc Mike Heise, je vis dans se château, et j'ai toujours eu l'habitude qu'on me respecte, d'avoir tout ce que je désire et j'adore ça. J'aime cette vie que je mène, se luxe, le pouvoir de faire ce que je veux d'un claquement de doigt. Certaine rhumeur sur moi circule, des fausses et des vrais, mais je tente toujours de semer le doute, car une mauvaise rhumeur sur moi porurait me causer des tords, et mon père ne le supporterais pas. Mais il est vrai que j'aime les hommes tout autant que les femmes, dans se château je ne le cache pas, mais sa ne doit rester que dans sa château, et loin des yeux de mon père évidemment.

J'ai un frère, un peu plus jeune que moi, mais qui est très jaloux de moi et très différent également, il sait que je serais le premier à devenir rois lorsque notre père me confiera cette tâche car je suis le plus aîné, et sa l'agace, car il aurait préféré que se soit lui. Nous les heise avons un don bien particulier, et on tient de notre ancêtre redo, nous possédons le sharigan, des yeux permettant facilement de nous battre, de suivre les mouvements, et prévoir leurs attaques, mais également conduire quelqu'un dans une illusion bien profonde. Personnellement, peu d'entre nous n'arrive à faire apparaître ses yeux, sa s'est rapidement oublié vu qu'on ne se bat plus, moi même, je ne le possède pas, je n'ai rien fais pour en tout cas, je nai aucun besoin de le posséder. Comparer à mon frère qui désirait ne pas perdre cette tradition de notre famille et s'entraîne, il est devenu un hunter et possède ses yeux, comme je le dis on est très différent.

Je me levais, ayant bien pris mon temps d'ailleurs, comparé à mon frère qui était déjà habillé dans sa tenue de hunter, avec ses armes et tout ce dont il avait besoin, je le regardais bien sur le coup alors que je me prenais un café.

Mike : Je me demande vraiment pourquoi tu tiens temps à devenir cet hunter, cette ville n'a plus besoin d'être protégé.

Obito : S'est sur qu'en restant enfermé dans se château, tu ne sais pas ce qu'il rode dehors.

Je levais les yeux.

Mike : Je sors figure toi, mais pas pour les même raisons que toi.

Il rangeait son katana dans son étui tout en me regardant.

Obito : Dans le temps, seul ceux qui savait se battre et défendre se village avait la place de s'asseoir sur se trône, et diriger la ville. Et à présent, sa va être toi, qui n'est même pas capable de  se préparer son café soi même.

Je fronçais les sourcils, il m'agace avec ses grands airs, je l'attrapais par ses vêtements, il levait bien le regard pour me regarder.

Mike : Je reste ton grand frère, alors respecte moi. d'ailleurs, une fois que je dirigerais cette ville, les hunters n'existeront plus, car ils ne servent à rien.

Il se dégageait de moi, ses yeux changeait, d'un bleu aussi claires que les miens, il devenait rouge, avec un dessins noir dessus.

Obito : Lorsqu'un vampire, ou voir un lycan te sautera dessus, tu seras bien content que les hunters soient là, cette ville n'est calme que parce que les peu d'hunter qui travail, la protège. Idiot.

Il partait ensuite, je soupirais, il m'exaspère. On ne se comprendra jamais, et je doute que sa va s'arranger.

Ren : Vous vous êtes encore disputé.

Je me retournais, et voici mon père.

Mike : Il ne fait que me provoquer.

Ren : Mais toi aussi, vous avez vos propre idées et vos visions des choses, alors respectez les tout les deux.

Mike : Pfff, franchement, je le comprend pas. On a plus besoin de s'entraîner, et de devenir des hunters, sa fait des siècles que notre famille a oublié cette voix là. Et lui, il en devient un, pourquoi vous l'avez autorisé à suivre cette voix stupide.

Il marchait, se servant un café.

Ren : Peu importe les ambitions que ton frère a, il faut les accepter, et je trouve au contraire, que s'est une excellente voix qu'il a prit. Lui, au moins, fait quelque chose de sa vie, bien plus utile que toi.

Il me regardait, j'en reviens pas de ce qu'il a osé me dire.

Ren : Bien, je vais réveiller ta mère en douceur, tu sais comment elle est si je ne lui apporte pas son café au lit.

Je ne disais pas un mot le regardant partir, sa va, j'ai compris que je te fais honte, je me demande si s'est depuis que tu as appris que je couchais avec des hommes tient. Je finissais par me retrouver seul, tous le monde était partis à leurs occupation, je m'installais dans le divan, les pieds posé sur le petite table, jouant à la console.

mais j'allais avoir de la visite, Derek en question accompagné de Akira. Derek arriviat à passer les gardes, ayant l'habitude de livrer des cadeaux pour moi. Oui, quand je m'ennuie, et que j'ai surtout des envie de m'amuser, je demande à Derek de m'envoyer quelqu'un, voir deux personnes. Bien entendu, sans que mon père ne le sache. Gabriel était présent, servant Derek, il venait d'arriver, et travaillait pour lui, il n'avait pas trouver mieux avrais dire et il avait grand besoin d'argent. Il avait à peine seize ans, et tout ça était nouveau pour lui. Il baissait la tête de ce que lui disait Derek, assez gêné et craintif.

Gabriel : Hum oui.

Il tournait le regard, malgré tout, surpris des intentions de Akira, et DErek aussi d'ailleurs. Derek arrivait à lui piquer le couteau que Akira avait. Moi j'arrivais les regardant tous, je tournais surtout el regard vers Akira.

Mike : Qu'est-ce que vous faîtes ici ?

Je levais un sourcils voyant Derek venir vers moi, disant qu'il me cherchait. Il cachait le couteau, Akira tendait bien de le récupérer mais en vain.

Mike : Ah.

Je penchais la tête pour regarder vers les trois personnes en questions, qu'il disait avoir envoyé pour moi en guise de cadeau, je regardais surtout le visage de Akira, s'est sur que lui me plaisait bien plus que les deux autres. Mais Derek attrapait Gabriel, qu'il me présentait, il ne m'intéressait pas, mais Derek faisait bien en sorte que je reste concentré sur lui et Gabriel en question.

Mike : Je n'aime pas qu'on me force la main, et je n'aime pas ceux qui n'ont aucune expérience.

Akira arrivait ensuite face à lui, le regardant bien dans les yeux, il en faisait tout autant, surpris de ce qu'il lui disait.

Mike : Quoi ?

Il fronçait légèrement les sourcils sur le coup mais je n'avais pas le temps de faire quoi que se soit, vu qu'il m'endormait. JE tombais aussi tôt à terre, Derek pensait déjà que j'étais mort, mais heureusement se n'était pas le cas. Akira m'attrapait par dessus son épaule, m'emmenant jusqu'à la chambre royal, dont la mienne où il me posait sur le lit.

Gabriel : Hum, elle à raison.. Sa ne sert à rien d'en venir jusque là.. Il y a surement d'autre solution.

Il baissait la tête ne disant plus rien, laissant Derek parler. Derek profitait malgré tout de la situation, pour m'ouvrir la chemise et voir ainsi mon torse. moi je bougeais les yeux, me réveillant doucement, et lorsque s'était le cas, j'avais la poitrine de Kat en plein visage, j' y posais mes maisn dessus sur le coup.  je clignais des yeux vu qu'elle me giflait, sérieusement ? J'ouvrais bien les yeux ensuite, vu que ce Akira en question me menaçait, passant sa dague sous ma gorge, il est cinglé ou quoi ?!

Mike : Redo ?

J'écarquillais bien les yeux, il a vraiment l'intention de me tuer ? Il ne sait pas qui je suis ?! Personne n'oserait lever la main sur mio et lui, il me menace. Derek m'aidait, assomant Akira avec ce chandelier, je me redressais sur le coup, passant ma main sous ma gorge, je pointais du doigt vers Akira.

Mike : Pourquoi avoir ramené cette homme, vous désirez me tuer s'est ça ?! Je vais appeler les gardes !

Derek me forçait à me rallonger, je le regardais bien sur le coup.

Mike : Lache moi !

Mais il utilisait son hypnose sur moi, et sa marchait évidemment.

Mike : Oui, vous êtes mes invités, nous allons l'attacher.

Je finissais par me redresser, appelant un garde pour attacher Akira avec des chaînes contre les démons, je tournais le regard vers Derek.

Mike : J'aimerais sincèrement que vous restez ici quelque temps, après tout vous êtes mes invités, il y a assez de chambre ici. Bien entendu, je vous payerais pour vos services.

Akira se réveillait, attaché, je tournais le regard vers lui qui tentait de se débattre.

Mike : J'ai du t'attacher, par sécurité, le temps que tu te calmes.

Il s'énnervait sur moi, je tournais le regard vers Derek.

Mike :Je peux savoir ce qu'il a contre moi ? Je ne le connais même pas.

Je plissais les yeux malgré tout.

Mike : Ma famille à ce que je sache à toujours possédé cette fortune, je ne vois pas en quoi sa fait des nous des traîtres.

Obito : Je peux savoir ce que tu fou Mike ? C'est qui eux.

Il regardait Akira.

Obito : Un démon ? Je vois, tu te fais encore livré des putains par se type, quand est-ce que tu vas arrêter tes conneries Mike ?! Et un démon en plus, il faudrait lui trancher la gorge, les démons ne sont pas fiable.

Il sortait déjà son katana, mais Derek l'en empêchait bien entendu.

Obito : Ne me touche pas vampire, Derek kijo s'est ça ? Oui, vous êtes recherché depuis longtemps, vous faites partie de la liste des hunter.

Il souriait, ses yeux devenait ceux du sharingan, il attrapait la main de Derek, la coicné derrière son dos, il enfonçait une seringue dans sa nuque, lui injectant une forte dose de verveine.

Mike : Arrête un peu, se sont mes invités !

Obito : Depuis quand tes invités son un vampire et un démon ?! Et en plus il t'a hypnotisé, tu me fais vraiment pitié.

Gabriel : S'il vous plaît, ne lui faîtes rien, j'ai besoin de lui..

Il levait un oeil vers lui, mais s'en moquait, il tournait ensuite le regard vers Akira.

Obito : Je peux savoir ce qu'il raconte.

Mike :Il n'arrête pas, à croire qu'il déteste notre famille.

Il écoutait bien ce que disait Akira.

Obito: Redo ? S'est notre ancêtre, celui qui a sauvé la ville, et respecté de tous. S'est loin d'être un traître. S'est de lui que je m'inspire, je veux devenir comme lui, alors ne l'insulte pas démon.

Il pointait le bout de son katana sous sa gorge.

Mike : Range ton arme Obito, ne fait pas l'idiot !

Je regardais l'état de Derek, il semble inconscient, je levais ensuite les yeux vers Akira, je rêve où il arrive à se libérer de ses chaines anti démon ? Obito en était surpris aussi, son arme était propulsé au loin, Akira se trouvait déjà en face de lui, il tentait d'attraper une autre arme, mais Akira était plus rapide que lui et bien plus entraîner.

Obito : Mais vous êtes qui au juste ?



Il semblait surprit de sa réponse, il avait lu beaucoup de chose sur sa famille ses ancêtre, sur Redo, mais également sur les hunters.

Obito: Akira.. Mais s'est impossible, vous êtes censé être mort depuis des siècles.

Il n'en revenait pas de ce qu'il apprenait.

Obito : Qu'est-ce qui me fait croire, que se que tu dis est la vérité ?! Pourquoi mon ancêtre Redo tuerait son cooéquipier ?!

Il fronçait les sourcils sur le coup.

Mike : Cette histoire est complètement absurde.

Obito : Il dit la vérité, je le sens, si tu avais le sharingan, tu le serais.

Mike : Arrête de frimer avec ton sharingan.

Je finissais par m'approcher, attrapant la main de Akira qui tenait toujours mon frère.

Mike : ET bah désolé pour toi, de ce que mon ancêtre t'a fait, mais tu vois, on a rien avoir avec lui, et sa fait 300ans si j'ai bien compris que sa s'est passé. Alors, tu devrais oublier cette histoire depuis le temps et passer à autre chose.

Obito tournait le regard vers Derek vu qu'il se redressait déjà, son corp arrive à vite combattre la verveine, pas étonnant vu qu'il est très vieux. Il revenait vers Akira ensuite, gardant toujours son sharingan par précaution.

Mike : Si s'est de l'argent que tu veux, et bah on t'en donnera.

Obito : Tes bête ou quoi, il veut se venger de ce que Redo à fait, il veut surement nous tuer tous les deux, parce qu'on est des Heise.

Mike : Sérieusement ?


Derek intervenait encore une fois, pour me protéger ainsi que obito, malgré qu'il n'a pas vraiment apprécier le coup de la verveine.

Obito : Tes un vampire qui a tué une centaine voir plus de personne, j'avais mes raisonsde te mettre à terre. Je suis un hunter, et tant que les créatures de ton espèce vis dans cette ville, elle ne sera jamais en sécurité.

Akira semble comprendre qu'en effet, nous n'avons rien avoir avec Redo.

Obito : Tu étais un hunter non ? Tu as les même visions des choses que moi, alors nous tuer est contre cette vision, nous ne sommes pas comme lui. Je protège cette ville, et j'aimerais que tu nous entraîne à devenir aussi fort que toi. J'ai appris praitquement tout seul.

Mike : Tu as dis "nous " ?

Obito : Oui, il serai temps que tu devienne quelqu'un d'utile tu crois pas ?! Si un, jour tu veux remplacer père.

Mike : Sa m'intéresse pas, et puis il a essayé de me tuer.


Oui, il m'a libéré de l'hypnose, dès qu'il a posé son sharingan sur moi. ALors je me souviens de tout.

Mike :Je veux qu'ils sortent d'ici, d'ailleurs je vais appeler les gardes.

Je m'en allais, Obito faisait bien fasse à Akira.

Obito : Je comprends ta vengeance, et ta haine que tu peux éprouver pour notre famille. Mais Redo est mort depuis des siècles. Alors oubie cette haine, entraîne moi. Tu étais le plus fort des hunters, tout le monde te respectais, je veux devenir comme toi.


Derek partait me retrouver, sans doute pour éviter que je n'appelle les gardes, je fronçais les sourcils le regardant bien.

Mike : Tu m'as envoyé se type qui a tenté de me tuer, et tu m'as hypnotisé.

D'ailleurs je viens de remarquer que ma chemise est toujours ouverte et il arrête pas de me regarder, je finissais par refermer cette chemise. Je tournais le regard vers Akira et mon frère qui arrivait.

Obito : Il va nous entraîner.

Mike : Encore le "nous". J'ai aucune envie que se cinglé m'entraîne. Et j'ai aucune envie de devenir un hunter.


Je partais dans le salon, me posant dans le canapé, continuant ma partie de tout à l'heure.




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Mar 29 Nov - 1:21

Derek est assez fière de son hypnose sur Mike, il allait juste être payé à rester ici et il compte bien profité de bien d'autre chose venant de Mike. Moi j'ouvrais les yeux peut de temps après qu'on met attacher, je bougeais déjà les bras tentant de me libéré.

Kat: désolé Akira, j'aurais voulu qu'on évite de t'attacher mais...

Akira: Je reprendrais mon calme une fois que j'aurais mis à néant ta famille de traitre!

derek haussait les épaules.

derek: il a toujours été trop pour la justice et rancunier.

Akira: tu n'es qu'un pauvre ignorant, comment crois tu que ta famille soit aussi fortuné hein?

il ne sais vraiment rien de rien, sa m'agace en plus que les agissements de leurs ancêtres se soit évanoui avec le temps. Je tournais le regard vers cet autre gars qui arrivait, vu sa façon de s'armée s'agirait t'il d'un hunter? pourtant en voyant l'autre je pensais qeu cette tradition se serait envolé également. D'un simple regard il a deviné ce que j'étais, ce que je suis devenu aujourd'hui à cause de Redo.

Kat: des putains?

elle regardait autour d'elle avant de ce sentir vraiment visé.

Kat: éh! tu es un garçon impoli!

Derek attrapait son bras l'empêchant d'utiliser son katana contre moi bien que j'avais déjà de bien façon différente pour le contré, qui l'a entraîné? il est bien trop sûr de lui et laisse beaucoup trop d'ouverture à ses ennemis pour frapper.

Derek: évite de faire des bêtises, tu ne sais pas à qui tu as affaires et se ne ferais que le mettre d'avantage en pétard.

il en levait les yeux entendant parler de cette fameuse liste.

Derek: j'ai entendu ça des milliers de fois et pourtant je suis toujours la...

J'ai bien la preuve que c'est la descendance de Redo, le fameux sharingan de la famille Heise. Grace à ça il a pu mettre rapidement Derek au sol, moi j'ai réussit avec ce temps gagner d'atteindre la faille de ses chaînes pour m'en libéré.


Akira: le Sharingan, maintenant je suis certain d'avoir affaire au traître Heise. J'ai hésité un peu avec cette idiot ici présent, comment arriver vous à vous regarder dans une glace. 

quoi même lui ne sais rien des agissements de Redo? 

Akira: Redo a tenter de me tuer parce que j'ai découvert son petit trafic, une sources démoniaque à laquel il m'a jeter dedans pour me faire taire.

Un héro? voilà tout ce qu'on sais de  lui, évidemment Redo a continuer de jouer son rôle et aberné tout le monde. Sa y est cette fois je réussis à faire tomber mes chaînes au sol, il était surpris tellement qu'il me laissais une fois de plus une ouverture. Je réussis à le désarmé facilement d'un simple geste et le laissait même pas pas le temps de prendre une autre de ses armes.

Akira: tu manque cruellement d'entrainement, un novice même les enfants de l'académie aurait pu déjouer ça.

je pourrais le tuer si facilement si je le désirait, retourner sa propre arme contre lui mais je me contentait de le maintenir voulant répondre à sa question.

Akira: je m'appelle Akira Kirso, j'étais moi même hunter autre fois. 

Il me regarde comme ci j'étais un revenant, bien sûr je devrais être mort depuis plus de trois cent ans. 

Akira: qu'est ce que je gagnerais à mentir? Redo a été corrompu par la cupidité et l'appat du gain, il a réussit à mettre d'autres hunter dans ta poche. C'était mon ami d'enfance j'ai cru le connaitre, mais j'ai été berné. Maintenant je suis plus qu'un démon, je suis devenu tout ce que je détestais autre fois.

Mike m'attrapait le bras surtout pour que je lâche son frère, étrangement je résistais pas et le laissait tranquille. J'avoue que je me pose des questions à présent est ce que ma vengeance est justifier? je serais prêt à tuer deux personnes n'ayant rien demander juste par vengeance? 
Derek ouvrait les yeux regardant Kat qui lui touchait la joue afin de savoir si il était toujours vivant.

Kat: il a ouvert les yeux! il est pas mort!

derek: évidemment que je suis pas mort idiote!

il se redressait fusillant un peu Obito du regard avant de me regarder.

Akira: je ne suis pas Redo! l'argent ne m’intéresse pas.

Derek: bien sûr que non, toi et ta justice. Mais dit moi Akira ou serait la justice si tu deviens toi même un meurtrier? non mais regarde de les! se serait un tel gachi de les transformé en macabé! bien que j'en étranglerais bien un pour la verveine.

Il se retournait sur Obito sur le coup.

Derek: j'ai déjà entendu des milliers de fois ses serment d'hunter, l'ancêtre derrière moi m'a lacher exactement les même paroles endormante.

Akira: et j'aurais du te tuer quand j'en avais l'occasion.

Derek: tu as voulu tes informations Akira, tu les a eu qu'est ce que j'en peux si on ta pousser dans la piscine démoniaque et par ton meilleur ami.

il me faisait une mine triste bien que c'est surtout du foutage de gueule

Akira: très bien je vous tuerais pas pour l'instant, mais je compte bien avoir un oeil sur votre famille. Si vous vous foutez de moi j'hésiterais pas à vous tranchez la gorge pendant votre sommeil.

D'un côté ce Obito dit juste, les tuer alors qu'ils sont inocent est contre ma vision des choses, j'irais contre ce qu'on m'a apprit.

Akira: pourquoi vous entraînerait? je pense pas vous faire assez confiance pour ça, qu'est ce qui me dit que vous finirez pas par tourner vos armes contre moi?

je levais les yeux vers Mike, lui en tout cas veux rien avoir avec ses histoires d'hunter. C'est clair il n'a rien avoir avec Redo ou bien a hérité que de ses mauvais côtés.

Kat: les gardes? est ce que je vais allez en prison?

derek: personne n'ira en prison ma petite chatte.

Kat: je m'appel kat!

Derek se rendait jusqu'à lui ne voulant pas finir au fond d'une cellule. Obito tente une fois de plus que je l’entraîne et utilise des bon argument contre moi.

Akira: très bien j'accepte, mais à une condition. Tu devra hébergée quelques temps, j'arrive dans ce monde et je reconnais rien. J'ai vu de drole de chose, comme des charrette avancer sans cheveux...vous utilisé la magie c'est ça? comment les humains réagissent? 

je soupirais, il ne pourra jamais répondre à toutes mes questions comme ça. j'apprendrais au fur et à mesure, au fond lui aussi devra m'apprendre beaucoup de chose.

Akira: on verra ça plus tard, oh faudra hébergé kat aussi..elle est loin d'être dangereuse.

Kat: bien sûr que non je suis pas dangereuse! 

Bon on rejoignait les deux autres, Derek aurait réussit à convaincre Mike de pas appelé les gardes? en tout cas il est toujours pas pour cette entrainement. J'allais le voir alors qu'il partait dans son coin et attrapait cette chose dans les mains.

Akira: qu'est ce que sais? vous avez enfermer un homme la dedans? il a des armes, c'est un hunter?

Derek: c'est un jeu video Akira, sérieusement comment on enfermerait quelqu'un la dedans?

Akira: un jeu video...

Je regardais plus attentivement pendant que lui essayait désespérément de me le reprendre.

Akira: donc tu préfère jouer les hunter sur cette appareil que en vrai? de quoi tu as peur? d'avoir bobo? t'entailler ton mignon petit visage?

Il n'arrive même pas à reprendre quelque chose que j'ai en main, c'est lamentable.


Akira: tu es vraiment un descendant de Redo? j'ai jamais vu de lâche chez les heise, regarde toi..aussi faible qu'un enfant.

Je donnais la console à Kat derrière moi qui s’empressait de s'asseoir pour tester ça.

Akira: qu'est ce qui va pas? je t'aurais choqué? et bien va si frappe moi si tu veux, oublie pas que j'ai bien failli te tranchez la gorge tout à l'heure. C'était aussi facile que voler un bonbon à une bébé.

il tentait de me frapper j'esquivais une première fois facilement.

Derek: Gabriel va nous cherchez du pop corn, je sent que sa venir intéressant ici.

Akira: je vais te facilité la tache, je met mes mains dans le dos...tu devrais pouvoir me toucher non? oh attend!

je prenais un tissu pour me bander en plus les yeux.

Akira: allez Mike, aveuglé et sans les mains! viens pas me dire que tu va pas réussir à m'en coller une si?

Je souriais esquivant encore ses tentatives.

Akira: tu es trop bruyant, je t'entend venir à des kilomètres. On nous apprend dès notre plus jeune age à utiliser chacun de nos sens. 

je lui faisais un croche pied le faisant tomber à terre.

Akira: tu réfléchis pas avant de frapper, c'est certain qu'est plus facile dans tes "jeux video" mais tu es dans la réalité ici et ce monde ne te laissera aucune chance.

Il se redressait, c'est trop facile d'utiliser ses propres émotion contre lui. Il démarre au quart de tour, mais cette fois je tournais le visage sur le côté saignant un peu de la lèvre. Il a réussit à me toucher j'en retirais mon bandeau.

Akira: bien joué, mais tu tape comme une femme. C'est pas tout d'avoir une corps entretenu, faut savoir s'en servir ensuite.

je posais le bandeau sur la table.

Akira: première leçon terminé, on prendra sérieusement l'entrainement demain matin. Soyez pas en retard je teste ça.

kat: nooonn je suis morte!! vilain dragon! j'étais occuper à regarde ce mignon petit chat qui nous suit partout! il a des vêtements et une petite épée c'est trop chou!

je soupirais avant de les laisser pour me trouver une chambre, j'allais me désabiller quand je voyais kat déjà installer dans mes draps.

Akira: qu'est ce que tu fais la Kat? on ta donner une chambre non?

Kat: oui mais j'ai pas envie d'être toute seule, s'il te plait je me ferais toute petite.

Akira: seulement pour cette nuit!

Kat: ouiii!

a peine que je me faufile dans le lit qu'elle se colle déjà à moi et est ce qu'elle ronronne la? j'ai pas l'habitude de devoir partagé mon lit, j'ai jamais eu le temps pour ça..avec mon travail. Enfin c'est pas ce qui m'empêchait de m'endormir, mais c'est plutôt durant la nuit que c'était difficile. je me réveillais en sursaut à cause d'un mauvais rêve, je revivais la trahison de Redo. Je regardais mes bras mon corps, encore ses étrange tatouage. Mes cheveux sont long et rouge, ses cornes...j'ai pris l'apparence du démon.

Kat: Akira est ce que ça va? 

elle posait ses mains sur mon visage.

Kat: c'était juste un cauchemars, reprend ton calme et tout ira bien. 

je prenais  une grande respiration, c'est vrai sa fonctionne. J'ai encore ressenti toute cette haine, c'est surement le déclencheur.

Kat: ça va mieux.


Akira: oui ça va, r'endort toi maintenant.

Kat: d'accord.

Elle se r'allongeait et s'endormait aussi vite, j'avoue que je pouvais plus dormir et sortait déjà du lit profitant pour ma petite visite au chateau. Je sent d'autres présence, Mike et obito auraient de la familles? surement leurs parents. J'étais dans mes pensées au point que j'en ai pas vu le soleil se levé, c'est Obito qui me sortait de ma vieillerie. 

Akira: obito? bien je t'ai pas entendu arriver, tu sais déjà te faire discret. 

je regardais lui pensant voir son frère arriver mais rien, cela m'étonne pas étrangement.

Akira: je suppose que mike à décidé de sécher son premier jour d'entrainement. Tous ce qu'il l’intéresse c'est être en premier page des journaux? 

je montrais surtout un magazine, oui pour moi c'est un journal! les magasines n'existaient pas à mon temps.

Akira: commence par des échauffements, séries de pompes, ect. Il faut faucher tes muscles car on va beaucoup les travailler. En attendant je vais chercher ton frère et lui apprendre que j'aime pas les retard.

j'allais devant sa chambre et entrait directement.

Akira: regardez moi ce fils à papa.

la taille de sa chambre est presque aussi grande que l'était ma maison, j'en fronçais les sourcils m'approchant du lit.

Akira: debout! tu es déjà en retard pour l'entrainement.

il cache sa tête sous l'oreiller, il veux vraiment rien s'avoir.

Akira: tu es sûr d'en venir à ça avec moi? très bien, tu l'aura chercher.

je frottais mes doigts l'une contre l'autre créant de l'electicité statique, rien de bien méchant juste pour le stimulé un peu. Je touchais une première fois son dos histoire de le faire sursauté une première fois.

Akira: arrête de jouer les fainéant et debout maintenant.

Il me râlait dessus, je le touchais une deuxième fois sur le torse.

Akira: je peux continuez comme ça durant des heures, Mike. 

Je créais un peu plus d'électricité afin qu'il le vois à l'oeil nu.

Akira: on nous apprend à lire la nature de notre aura, pour ma part je peux la changer en électricité. dit moi si je monte le volt assez haut, qu'est ce qui se passerais si je touche à une partie sensible de ton caleçon?

a tien il a fait un bond en dehors de son lit.

Akira: et bien voilà un peu de motivation, tu n'as plus qu'à en avoir tout autant pour les échauffements! saute par le fenêtre et rejoins ton frère dehors. Oui j'ai bien dit sauter par la fenêtre et reste en caleçon c'est pas grave.

je lui lançais une autre décharge ce qui le faisait passer par la fenêtre, j'y regardais levant les yeux.

Akira: ça va être vraiment très compliqué.

je sautais moi aussi tombant tranquillement sur mes deux jambes.

AKira: c'est pas le moment de brouté de l'herbe Mike, essaye de suivre la cadence de ton frère. Op au pat de course!

je laissais les échauffements plus d'une heure et demi, Mike rampait presque au sol n'en pouvant plus.

Akira: c'est bon, on va pouvoir passez au chose sérieuse. Obito, montre moi de quoi tu es capable avec une arme. 

je prenais les armes en bois pour l’entraîné et lui lançais.

Akira: va si et donne moi tout ce que tu as.

bon, il est déjà un peu plus doué que Mike c'est sûr.

Akira: c'est pas mal, mais tu privilégie trop la puissance! tu dois trouver un juste milieu avec la vitesse. 

Je lui donnais un coup dans le dos pour montrer tous ses défauts.

Akira: tu expose trop tes points faibles, tu serais déjà mort. 

je tapais à chaque fois qu'il commettait une erreur, heureusement c'est des épées en bois.

Akira: non n'utilise pas ton sharigan, tu dois apprendre à t'en passer. C'est sûr que ce don héréditaire est d'une très grande utilité, mais apprend avant tout à bouger comme un hunter et ensuite on passera à l'entrainement de ton sharigan.

je tournais le regard vers Mike déjà souriant de ce qu'il pourrait se passer.

Akira: a ton tour.

je lui lançais l'arme qu'il recevait en plein front.

akira: sa promet, allez va si je te laisse attaquer.

bon, on commençait il essaye vraiment de me flanquer à terre mais c'est plutôt lui qui se retrouvait avec des bleus.

Akira: utilise un peu ta tête Mike, tu fonce tête baissé. Tu es trop prévisible dans tes gestes, c'est dur d'imaginé que t'es un descendant de redo. Bien arrêtant pour l'instant et allons manger, on reprendra l'entrainement plus tard. pensez à prendre votre douche avant.

les ordres semblent vraiment pas plaire à Mike qui n'a pas l'habitude qu'on le dirige, je tournais un peu le regard vers lui à cette instant.

Akira: moi aussi quand j'étais gamin, je supportais pas les ordres. Je voulais pas devenir hunter comme mes parents, mais un jour ils se sont fait tuer. J'avais pas petite soeur à protéger, alors j'ai prit sur moi et me suis entraîné jour et nuit. J'étais pourtant aussi nul que toi, mais j'avais un objectif. Devenir aussi fort que Redo afin de protéger tout ce qui me restait de ma famille.

je baissais les yeux sur le coup.

Akira: j'ai jamais réussit à le dépasser, je ne sais même pas ce que ma soeur est devenu. Dit moi Mike, est ce que tu pourra te regarder dans une glace si tu n'as pas la force de protéger les personnes que tu aime?

je les laissais après ça montrant prendre ma douche. Derek regardait à la fenêtre c'étant incrusté lui aussi au chateau.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Mar 29 Nov - 22:13

Akira avait donc fini par comprendre que nous n'avions rien avoir avec notre ancêtre Redo, et Obito avait même réussit à le convaincre à ce qu'il l'entraîne ou plutôt "nous" entraîne. Mais moi, je n'ai rien demandé à personne ! Je n'ai aucune envie de devenir un hunter, ma vie me plaisait très bien comme elle était.

J'étais installé dans mon divan, entrain de jouer à la ps4, à des jeux de combats qui vient tout juste de sortir, mais je tournais un oeil voyant qu'il arrivait avec Obito, pourquoi je sens que je vais encore être dérangé hum ? En tout cas, mon frère lui semble bien content que Akira en personne, allait l'entraîner, tant mieux pour lui, mais j'aurais préféré qu'il m'oublie.

Obito : Ils vont hébergés ici, ils ont nul part où aller.

Mike : Et bah, tu sembles décider de tout Obito.

Je plissais les yeux continuant de jouer. Evidemment, il vient de se réveiller en à peine trois cent ans, il ne connait pas la téchnologie.

Mike: Rend moi ça !

NOn mais quel idiot celui-là ! Je me levais tentant de lui reprendre la manette, et il se jouait bien de moi et me provoque en plus.

Mike :J'en ais rien à faire de devenir un "hunter", ma vie me plaît très bien comme ça. Je suis mannequin, et s'est bien mieux que payé.

Je tentais desepérement reprendre cette foutue manette, mais il continuait son petit jeux, obito me regardait bien, d'ailleurs tous le monde me regarde ! Je m'arrêtais fusillant du regard AKira.

Mike : Redo, redo, peut-être que ton redo avait de bonne raison de te foutre un poignard dans le dos, tes tellement ennuyant.

Je regardais cette fille qui tenait ma manette et jouait, vu que Akira lui avait donné. Il m'agace de plus en plus, j'en serrais les poings, ce type, je ne l'aime pas s'est sur. Et il continue de me provoquer, sur le coup, je répondais à ses provocation, lui envoyant un coup de poing qu'il évitait facilement. Tous le monde semble amusé de cette scène, même obito. Je le regardais faire, encore une fois il se moque de moi, en mettant ses mains derrière le dos, et même mettre se foutu bandeau.

Mike : Arrête de te foutre de moi !

Je continuais don de tenter de lui donner un coup, mais même comme ça il arrive à éviter tous mes coups. Il me faisait ensuite un croche pied,je me retrouvais à terre, je le regardais bien, les yeux grand ouvert mais surtout plus agacé qu'autre chose et humilié également.

Mike : L'afferme !

Je me redressais rapidement sur le coup, et lui donnait un coup de poing, je savais qu'il allait esquiver, je changeais donc ma direction, j'arrivais à le toucher. Il en saignait, je le regardais retirer son bandeau. Je rêve, il arrive encore à me provoquer.

Mike : J'irais pas à ton entraînement.

Je regardais Kat qui semblait bien s'amuser sur mon jeu, et Akira s'en allait pour se trouver une chambre, tsss, se type.. Je détournais le regard, Je regardais Obito qui me regardait.

Obito : Il est grand temps que tu te réveille Mike, s'est dans notre nature de devenir des hunters, de se battre pour protéger cette ville contre ses monstres. Akira sera nous aider, et t'aider toi aussi.

Mike : J'ai aucune envie que se type m'aide, je ne l'aime pas. Et sa m'intéresse pas d'être un hunter.

Je partais me coucher, Obito soupirait tout en me suivant du regard, il esperait sans doute que je change. Moi j'étais dans mon lit, perdu dans mes pensé, je regardais le plafond, aller à son entraînement et puis quoi encore ? Comme ci j'allais lui obéir bien gentiment.

Je finissais par me retourner pour me coucher et m'endormir. En tout cas, moi je ne me suis pas réveillé une seul fois comparé à Akira qui avait encore fait se cauchemard concernant Redo. Kat était là pour l'aider à s'apaiser. Le lendemain matin, Obito était déjà prêt, avec sa tenue d'hunter prêt à cet entrainement, comparé à moi qui continuait de bien dormir.

Obito : Je suis prêt.

Il l'avait surprit, il croisait les bras le regardant bien.

Obito : hum oui on peut dire ça, il n'a rien dans le crâne, s'est pas de sa faute, s'est moi le plus intelligent de nous deux.

Akira ne comptait pas s'arrêter là avec moi, il partait me réveiller. Obito, s'éxécutait de ce que Akira lui demandait de faire, il commençait donc à faire des séries de pompes et tout ça. Même quand il rentrait dans ma chambre, je continuais de bien dormir. Je rêve, il vient me faire chier... Je mettais ma tête sous les coussins sur le coup.

Mike : humm..

J'ouvrais grands les yeux de cette décharge qu'il me fait sa me redressait d'un coup sur le coup, je le fusillais du regard.

Mike : Tes malade !? Nan mais t'as pas compris que je m'en fou de ton entraîne...

Je sursautais à nouveau vu qu'il recommençait sur mon torse.

Mike : Arrête ça !

Je regardais l'élèctricité qu'il sortait de ses doigts.  Il menace de me toucher là-bas avec cet décharge, je me redressais rapidement sur le coup.

Mike : Tes cinglé, sérieux.

Non mais il me demande quoi là ? Je regardais la fenêtre et ensuite vers lui.

Mike : Je suis en caleçon ! Hors de question que je saute

Il s'en fou, il me refait une décharge, sur le coup, je sautais par la fenêtre mais s'était cahotique, obito levait les yeux me regardant, je tombais bien à plat sur l'herbe, aie sa fait mal.. Il veut que je me tue s'est sur, après tout, il a déjà essayé de me tuer. J'ai mal partout de sa faute ! Akira qui arrivait, voulant déjà que je rejoigne obito pour courir, je me redressais sur le coup. Pffff, et pourquoi je dois suivre ses ordres hein ? Et pourtant je cours, Obito était bien devant moi, et m'avit déjà rattrapé une fois, moi j'étais presque à ramper, j'en peux plus.

Je regardais vers Akira, il veut se battre avec une arme en bois, obito était tout excité à cette idée, et bien motivé comparé à moi. Je les regardais tout les deux se battre, Obito s'en sort bien, et on voit qu'il aime ça. Je me demande où est-ce qu'il a apprit tout ça. Je me souviens, déjà quand il était petit, il était dans les livres, à lire l'histoire de nos ancêtre, et il voulait devenir comme Redo et Akira, il partait sans arrêt s'entraîner dehors contre cet arbre, même père l'aidait à s'entraîner, fière de lui, comparé à moi.

Je le regardais se servir de son sharingan, mais Akira ne lui autorisait pas, il le retirait aussi tôt sur le coup.

Obito : Ah d'accord, je ne l'utiliserais pas.

Il souriait, oh mince, je pensais qu'il m'aurait oublié.. Mais non.

Mike : NOn s'est bon, je passe mon tour.

Il me lançait l'épée en bois, je m'y attendais pas, je le recevais en plein sur ma figure, je frottais mon frond sur le coup.

Mike : Tu aurais pu prévenir !

Je prenais l'épée, et finissait par l'attaquer. Je me suis pris des coups de partout, je n'ai même pas réussis à le toucher une seul fois. Heureusement s'était finis, quel entraînement pourris. Obito partait suivant les instructions de Akira, moi je levais déjà les yeux de ses ordres.

Mike : On est assez grand pour avoir quoi faire.

Je tournais le regard vu qu'il me parlait. Il me parle de lui là ? Je l'écoutais malgré tout, fronçant les sourcils, mais ce qu'il me disait me faisait un drôle d'effet sur le coup. Je m'arrêtais, imaginant ma famille en dangers et que je ne puisse rien faire pour la protéger. Je le regardais au loin, et finissait par rentrer, je prenais ma douche donc.

Lorsque je sortais, je voyais Gabriel qui était là, je mettais aussi tôt un drap autour de ma taille, qu'est-ce qu'il me veut ?

Gabriel : Excusez moi, mais Derek pense que vous avez besoin.. de...soulager votre frustration. Il m'a donc envoyé.

Je le regardais commencer à retirer ses vêtements. Ses mains tremble, sa se voit qu'il n'a jamais fait ça, je soupirais, attrapant sa main pour qu'il arrête, il me regardait bien sur le coup.

Mike : Je ne ferais rien avec toi.

Gabriel : Je ne vous plaît pas.

Mike : s'est pas ça, je préfère.. les hommes plus mur.

Gabriel : S'il vous plaît, j'ai besoin de cet argent.

Je le lâchais sur le coup.

Mike : Pourquoi ?

Il détournait le regard.

Gabriel : Mon père, à besoin de soin, et Derek à dit qu'il s'occupait de lui si je lui donnais assez d’investiment. Derek m'a sauvé la vie, je me serais sans doute retrouvé dans le même état que mon père.

Mike : Je vois.

Je partais, je retrouvais Derek dans une des chambre, je fermais la porte derrière moi.

Mike : Arrête de m'envoyer se gamin, il m'intéresse pas. Au fond, tu ne connais pas les goûts de tes clients. S'est qu'un gamin, laisse le tranquille, je lui donnerais l'argent nécessaire pour sauver son "père".

je m'approchais de lui, j'ai des bleus partout, s'est horrible, mais je retirais malgré tout ma serviette autour de ma taille, me dénudant devant lui.

Mike : Je sais que tu avais hâte de découvrir ce qui se cache la dessous.

Il sourit, je finissais par m'approcher de lui, l'embrassant. J'étais surpris, il utilise sa rapidité vampirique sur moi, pour se mettre au dessus, je le regardais bien. En réalité, je préfère les hommes plus mûr que moi, pour justement pour me retrouver en dessous. Je n'aime pas prendre le contrôle, sa semble plaire bien entendu à Derek. On faisait donc l'amour, alors que Akira et Obito m'attendait, Obito mangeait tranquillement.

Obito : s'est Mike, il ne fait que ce qu'il veut, d'ailleurs, il est dans la chambre de Derek en se moment, il ne pense qu'au cul.

Il levait les yeux vers Akira.

Obito : J'arrive à sentir chaque présence de chacun, deviner où il se trouve. Même sans mon sharingan. J'aimerais découvrir la nature de mon aura, vous pourrez m'apprendre ?

Ren : Je vois que nous avons des invités.

Akira se levait d'un coup tenant son couteau dans la main voyant Ren arriver, il ressemblait comme deux goutte d'eau à Redo. Ren tournait le regard vers Akira, utilisant son sharingan contre lui, l'ordonnant à poser lentement se couteau. Sa femme était là elle aussi, de long cheveux noir, très belle.

Obito : Akira, il s'agit de notre père.

Il se levait regardant à son tour vers son père.

Obito : S'est Akira, il connaissait notre ancêtre Redo, mais tout ce qu'on pensait sur lui était faux. Il a trahit akira, il a tenté de le tuer.. Akira nous entraîne, Mike et moi.

Ren levait un sourcils regardant Akira.

Ren : Je vois, et bien bonne chance avec mon fils, Mike. Il est assez têtu, je n'ai jamais rien sur faire avec lui.

Il bougeait une chaise pour que sa femme s'installe, il s'installait juste devant Akira qui se réinstallait ensuite, la ressemblance qu'il avait avec Redo était sans doute frustrant pour lui.

Ren : Tu sembles intrigué par moi, tu n'as aucune raison de t'en faire, j'apprécie beaucoup les hunters, et je te remercie d'entraîner mes fils dans cet voix.

J' arrivais ensuite, Derek me suivait de prêt.

Obito : Tu peux pas t'en empêcher hein ? Avec un vampire en plus.

Mike : S'est pas parce que tes puceau que je dois faire pareil Obito. Père, mère.

Il s'installait, attrapant de quoi manger, Obito était agacé bien entendu, il se levait.

Obito : J'ai plus faim.

Il s'en allait, moi je le regardais sur le coup, j'ai du le vexé.

Ren : Tu es obligé d'être aussi désagréable Mike ?

Et s'est repartis.

Mike : J'ai dis que la vérité, "père". Au lieu de faire tout pour devenir un hunter, et s'entraîner, il devrait trouver quelqu'un pour devenir un homme.

Ren : Parce que tu penses que tu es devenu un homme ? TOn frère est bien plus mature que tu ne l'es. Tu ne mérites pas de prendre ma place, peut-être que je devrais la donner à ton frère plutôt.


Je le regardais bien sur le coup, il est sérieux ?

Ren : Si tu ne suis pas sérieusement les entraînement, de Akira, et que tu ne surpasses pas ton frère, alors se sera lui qui prendra ma place, est-ce que j'ai été assez claire ?

Il se levait.

Ren : bien, merci pour se repas, nous avons affaire, Akira, j'ai été heureux de vous rencontrer.

Il prenait la main de Kat, lui donnant un baisé sur sa main, il tournait un regard vers Derek, n'appréciant pas les vampire de se genre, il partait ensuite avec Shizuka sa femme. Mike était agacé, il détournait le regard et finissait par se lever, il tournait le regard vers Akira.

Mike : On a pas le temps de manger, je veux que tu m'entraînes, je veux devenir plus fort que Obito !

ET bien les paroles de son père semble l'avoir touché et motivé dans cet voix. Mais une fois dehors, Mike était allongé dans l'herbe exténué.

Mike : S'est bon, j'abandonne..

Akira lui lançait encore des piques bien entendu, Obito arrivait les voyant tout les deux, n'ayant pas été prévenu que l'entraînement recommençait, il arrivait sur le coup.

Obito : Vous préférez l'entraîner lui que moi, regardez le, il fait pitié. Il n'a rien d'un hunter, s'est pire qu'une fillette.

Je me redressais sur le coup.

Mike : en réalité tes jaloux, ta toujours été jaloux de moi.

Obito : moi jaloux de toi ?!

Il faisait apparaître son sharingan, et l'utilisais contre moi. Je restais figé, il m'avait envoyé dans une illusion. Mais Akira empêchait ça, lorsque je revenais à moi, je posais ma main sur mon ventre, s'était quoi ça ?!

Obito : Père à honte de toi, s'est moi qui prendrait sa place.

Il partait, je levais la tête pour le regarder sur le coup. Je crois, que mon frère et moi on ne s'entendra jamais.

Mike : s'est bon, je vais bien.

Je levais les yeux vers lui.

Mike : Comment je fais apparaître le sharingan, et comment on découvre la nature de son aura ?J'en ais marre de me battre avec cette épée, je veux plus.

je tendais la main tentant de faire apparaître cette foutu aura, même si je loupe des étapes peu importe. Akira disait que s'était trop tôt pour ça, mais une aura apparaissait dans ma main, je créais une boule noir dans ma main  je souriais déjà content.

Mike : J'ai réussis ! JE suis trop fort. Je t'épate hein ?!

S'est exactement le même pouvoir que Redo, il arrivait à créer plusieus sphère noir qu'il contrôlait parfaitement, changeant de forme et utilisant comme arme et armure, une aura très puissante.

Mike : Merde, elle a disparu.

Je tentais de la refaire apparaître mais Akira m'attrapait le poignet, je levais le regard pour le regarder.

Mike : quoi qu'est-ce que t'as ?


Comment ça, je tiens bien plus de se Redo qu'il ne le pensait.. sa veut dire quoi ? Je tentais de comprendre, sans doute de cette aura que j'ai fais apparaître. Mais je souriais malgré tout.

Mike : Sa veut dire que je peux surpasser obito. Il n'a pas réussit à faire ça.

Oui s'était plus ou moins une victoire pour moi. J'ai bien l'intention de le bluffer, et surtout mon père.




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Mer 30 Nov - 22:53

Il ne va vraiment pas être facile à gérer celui la, je réfléchissais sous ma douche comment m'occuper des deux frères car oui même Obito n'est pas forcément facile. Il est trop sûr de lui et pour une raison qui m'échappe il ne fait que rabaisser son frère en permanence tentant de montrer sa supériorité sur lui. Bon je sortais descendant pour le déjeuné Kat était déjà la, la bouche en coeur de voir tant de nourriture en une seule fois.

Kat: c'est le paradis!

Akira: et bien n'y prend pas trop goût Kat, cela reste temporaire. Une fois l'entrainement terminé, je trouverais un logement, c'est pas mon genre de profité du bien des autres.

Kat: tu m'emmènerais avec toi?

Akira: et bien...

elle me faisait face me faisant ses grand yeux de chat.

Kat: tu m'adopterais hein?

Akira: nous verrons, mais on en ai pas encore la, aller mange.

Kat: oui!

Je soupirais de son comportement, l'adopté? sérieusement elle se prend pour un animal de compagnie? Je levais les yeux me demandant se que foutait Mike encore? j'espère qu'il en a pas profité pour fuir. En tout cas Gabriel descendait nous rejoindre toujours renfermer sur lui même et surtout mal que Mike l'est rejeté.

Il était dans la chambre de Derek, lui déjà le sourire aux lèvres de le voir uniquement avec un serviette sur lui.

Derek: je vois, la chair fraîche c'est pas ton truc. Alors tu préfère un "professionnel" cinq ans de pratique c'est assez professionnel?

Il en redressait le sourcil tout en ricanant.

Derek: il a signé un contrat avec moi, je le laisserais pas tranquille à moins d'avoir quelque chose en échange. Dit moi quel serait ton prix hum?

Ses yeux se baissait sur sa serviette tombant à terre ou plutôt sur ce qu'il se cachait en dessus.

Derek: alors je pense qu'on va pouvoir s'arranger. 

Il le laissait s'approcher avant de se mettre à l'embrasser avec envie et utiliser sa rapidité pour le plaquer contre le lit, qu'il était consentant ou non Derek aurait quand même prit le dessus mais heureusement cela arrange bien Mike. 

Akira: bon qu'est ce qu'il fabrique Mike? il va trainer encore longtemps?

Dans la chambre de Derek? j'en fronçais les sourcils

Akira: comment arrive tu as savoir ça? tu n'as même pas utiliser ton sharigan.

Il est plein de ressource, c'est vrai que ce garçon est prometteur mais il ne reste pas sans défaut.

Akira: on pourra tenter de le découvrir, il aura plusieurs étape à franchir. Tu devra être patient et t'entrainer durement.

je levais les yeux vers cette voix qui me semblait déjà familière, voyant ce visage je me levais brusquement attrapant le couteau à pain déjà prêt à m'en servir.

Akira: Redo!

Il a eu de bon réfléchir d'utiliser son sharigan à son tour, une seconde plus tard et j'aurais déjà bondit dessus, mais il me forçait à poser le couteau sur la table tranquillement.

Kat: qu'est ce qui t'arrive Akira?

Akira: comment tu peux être encore en vie? 

Je regardais Obito, son père? sa serait juste une sorte de sosie? Je m'asseyais gardant les poings fermé, tout est vraiment identique à Redo jusqu'à sa façon de se coiffé. 

Shizuka: Akira? le Akira Kirso? c'est impossible voyons il est mort depuis longtemps déjà.

Akira: je suis bien en vie madame, il faut croire que Redo est raté son coup.

Elle fronçait les sourcils tout en s'installant à table.

Akira: je suis désolé, je voulais pas vous agressez mais vous ressemblez trait pour trait à Redo.

je ricanais ensuite l'entendant parler de Mike.

Akira: oui il ne sera pas facile de le motivé, mais je sais comment m'y prendre avec ce genre d'individu. Je lui ressemblais beaucoup autre fois, alors je pense être le mieux placé pour le prendre sous mon aile.

Je reste assez perturbé par une tel ressemble et je lui faisais ressentir.

Akira: c'est juste dur à imaginé que j'ai pas Redo devant moi, je dois même dire que je suis encore intrigué par ce "présent" je ne reconnais rien.

Tout le monde se tournait vers Mike et Derek, Obito une fois de plus ne pouvait s'empêcher de critiquer son frère. Derek s'installait à côté de Gabriel le regardant du coin de l'oeil.

Derek: tu n'as pas été utile comme je le pensais mais, semblerait que quelqu'un veux s'occuper de toi. Ton contrât avec est rompu, c'est Mike qui s'occuperait du cas de ton "papa" j'espère pour toi qui tiendra parole ou tu pourra toujours revenir dans mon bordel, j'ai toujours autant envie de m'occuper de toi.

Il en faisait un sourire en coin, mais uen fois de plus les deux frères se mettent à se chamailler. qu'est ce que peux bien reprocher Obito à son frère? chercher le moindre prétexte pour le critiqué et le rabaisser, Mike ne se gêne pas de faire de même pour se défendre.

Shizuka: sommes nous obligé de subir vos conflits à longueur de journée surtout de bon matin?

Avec son père sa ne semble pas facile non plus, tout le monde serais contre lui? pourquoi insisté de le rendre hunter si il ne le désire pas? c'est difficile de comprendre cette famille. son père va jusqu'à le menacer de prendre sa couronne si il refuse de suivre mes entraînements. 

Shizuka: Ren, tu es trop dur avec lui! 

je faisais signe de la tête alors qu'il préférait quitter la table, kat rougissait du baiser poser sur sa main.

Derek: quel famille charmante.

Kat: moi je le trouve très gentil!

Derek: tout ça parce qu'il ta fait un bisous sur la main? une caresse et la minette s'emballe.

Kat: rhhhaa, je n'aime pas ses surnoms que tu me donne!

Derek: en plus elle sort les griffes.

Akira: fou lui la paix Derek ou je me met une raclé.

Derek: n'oublie pas que trois cent année se sont passer depuis notre dernier entretiens, pendant que toi tu faisais trempette.

J'en fronçais les sourcils préférant l'ignoré et suivait Mike qui avait une soudaine motivation pour l’entraînent enfin jusqu'à qu'il s'allonge sur le gazon.

Akira: tu abandonne déjà? sa fait à peine dix minutes qu'on a commencé. Tu es plus mou qu'une grand mère de quatre-vingt ans.

Obito arrivait expriment ce qui était pour moi une jalousie envers son frère.

Akira: j'ai aucune préférence pour mes élèves Obito, si tu ne serais pas partit à table je t'aurais entraîner également.

Cette petite guerre entre eux commence à m'agacer, de plus il va jusqu'à utilisé une illusion contre son propre frère. je m'interposais brisant l'illusion en coupant sa vue sur lui.

Akira: sa suffit! ton sharigan ne doit pas être utiliser pour punir! il te sert à te défendre!

Il partait expriment bien sa colère contre son frère.

Akira: obito!

bon sang! ils réagissent tout deux comme des enfants! je me tournais sur Mike, je connais les effets des illusions du Sharigan. J'espère qu'il n'a pas utiliser de forte torture contre lui.

Akira: est ce que ça va?

Cette foutu compétition entre eux, j'ai vraiment l'impression de me voir avec Redo lorsque nous étions enfants.

Akira: ton sharigan appaitra uniquement le jours où tu sera prêt, pour l'instant tu as renier ton destin..pourquoi il aurait apparu si tu en a pas l'utilité. Sa demande beaucoup d'entrainement de changer la nature de son aura et si tu es déjà fatigué avec de simple combat à l'épée alors tu n'arrivera jamais à...

il tente quand même de faire apparaître son aura?

Akira: sa ne marche pas comme ça Mike, brûlé les étapes ne...

mes sourcils se fronçaient voyant cette sphère noir se former, c'est le même pouvoir que Redo! comment arrive t'il déjà à donner une forme à son aura? J'attrapais vite son poignet ne voulant pas qu'il en recréer une autre.

Akira: n'utilise pas ce pouvoir pour t'amuser, mal contrôlé et il pourrait être dangereux pour tes proches et toi même. 

Je le lâchais espérant qu'il ne commette pas de bêtise.

Akira: Redo possédait le même don, je t'aiderais à le contrôlé et tu pourra le changer en arme mais aussi t'en servir pour la défense. En entendant évite de l'invoquer sans raison ou pour impressionner ton frère, la magie n'est pas un jeu Mike. 

En levant les yeux je voyais la reine me dévisager depuis sa fenêtre avant de disparaitre.

Shizuka: Ren, je n'ai pas confiance en cet individu! pourquoi confier l'entrainement de nos fils! on ne sais rien de lui et puis tu as bien sentit tout comme moi ce qui est! 

elle marchait dans la pièce voulant essayer de lui donner raison.

Shizuka: et si il était venu pour anéantir notre famille? tuer nos fils, nous tuer pour prendre notre place. Il prétend connaitre notre ancêtre et bien moi j'y crois rien! je veux qu'il parte ainsi que cette...fille qui le suit partout. Je l'a sent pas nous plus avec ses airs de petite innocente! j'ai bien sentit que c'était une démon aussi! 

elle était agacé qu'il ne veule rien entendre et quittait la pièce se gênant pas de prévenir tous ses gardes.

Akira: bien évite de faire des bêtises moi je vais aller voir ton frère pour lui parler également. j'aimerais que cette querelle entre vous deux cesse et surtout savoir comment elle a commencé, à moins que tu es prêt à me le dire toi.

j'en suis sûr qu'il a eu quelque chose, mais j'aurais pas la réponse directement. les gardes venaient à ma rencontre sortant déjà leurs armes.

Akira: qu'est ce que vous voulez?

hunter: on a l'ordre de nous arrêtez, les démons ne sont pas les bienvenus dans cette ville.

Je ramassais l'épée en bois du coup, de toute façon j'ai aucune autre arme.

Akira: le roi semblait pourtant d'accord que j’entraîne ses fils.


Hunter: et bien c'est pas l'ordre que nous avons reçu.

Akira: bien alors qui commence hum?

Ils riaient se moment de mon épée en bois.

Hunter: qu'est ce que tu crois faire avec ça?

Je souriais laissant le premier s'approcher, il se trouvait à terre avant même d'avoir la chance d'utiliser son arme. Sur le coup les autres préféraient attaquer en même temps, je faisais par le même occasion une petite démonstration à Mike afin de l'encourager à s’entraîner pour un jour atteindre mon niveau. je les m'étais tous à terre, bien sûr que ne leurs ai fait aucun mal.

Akira: vous manquez d'entrainement messieurs, je suis prêt à vous formez si vous le désirez. 

je jetais l'arme à terre me retournant voulant voir Obito comme prévu, mais l'un des hunter faisant semblant d'être inconscient profitait de l'instant pour enfoncer son épée dans le dos. Je baissais les yeux regardant la lame me traverser le ventre et l'attrapais la larme fermement la serrant jusqu'à me mutilé les mains.

Akira: les hunters attaquent dans le dos maintenant? ils font toujours face à leurs cible et jamais comme des lâches.

Ma colère prenait le dessus sur moi, surtout que j'étais en mauvaise posture. Je brisais une partie de l'arme avant de la retirer de moi et me retournait attrapant l'hunter par la gorge. Des cornes noir sortait déjà de mon front et mes yeux devenait rouge sang. 

Kat: Akira!

Elle m'attrapait le bras voulant me faire lâcher prise.

Akira: ce type a essayé de me tuer Kat!

Kat: oui mais toi tu lui fera rien, tu n'es pas comme ça.

je la regardais quelque instant avant de me décider à poser ce type.

Kat: montre moi ta blessure.

Elle y regardait mais Kat n'aura pas besoin d'intervenir puisque celle ci fumait tout en ce cicatrisant d'elle même.

Kat: tout ira bien, on devrait renter à l'intérieur.

Elle me tenait toujours au cas où et Mike qui est assez surprit d'avoir vu cette facette de moi.

Akira: on ne pourra peut être pas rester ici tout compte fait, on est pas les bienvenu et surement pour de bonne raison. Je suis incontrôlable quand je me met dans de tel état.

kat: mais moi je vais t'aider, ne t'en fais pas tout va bien se passer.

c'est vrai qu'elle m'a toujours calmer dès que je prenais l'apparence d'un démon. Elle me forçait à m'asseoir toujours le sourire aux lèvres.

Kat: pourquoi les garde t'on attaquer?

Akira: parce qu'on leurs a donner ordre de le faire, c'est la deuxière fois que l'un des miens tentent de me tuer.

Kat: il doit avoir une explication.

shizuka: c'est moi qui est donné cette ordre, j'accepte pas que des démons souille ma maison et corromps mes fils!

Akira: j'ai pas l'intention de corrompre qui que se soit.


Shizuka: ah oui? vous vous êtes vu? vous êtes un démon, si vous étiez vraiment hunter autre fois, est ce que vous auriez prit le risque de laisser un démon entraîner vos enfants? ou vous baladez librement chez vous?

je baissais les yeux, non c'est vrai je l'aurais pas permis.

Kat: mais Akira n'est pas dangereux madame! c'est quelqu'un de très gentil qui prend soin de moi.

Shizuka: évidemment vous êtes un démon vous aussi, je vous préviens je vous laissera pas approchez mes fils ou mon mari!

Kat: mais je susi pas du tout comme ça!

Shizuka tournait le regard vers ren.

Shizuka: j'ai prit la meilleurs décision possible Ren, notre devoir est de protéger nos enfant et les habitants. Des démons sont des menaces! comme ce vampire que tu laisse vadrouillé dans la maison. J'aime pas ses manières qu'il a regarder Mike!

Derek: j'ai fais bien plus que le regarder.

Shizuka: je vais demander à mes gardes de vous planter un pieu dans le coeur.

Derek: aucun risque que cela arrive, j'aurais le temps d'arracher chacun des leurs avant, mais si vous voulez essayer ma chère.

Shizuka: comment osez vous! Ren!

vexé elle préférait quitté la pièce.

Akira: elle n'a pas tord, on ne peut jamais faire confiance à des démons c'est bien connu.

Derek: tu n'es plus dans ton moyen age Akira, aujourd'hui toute sorte de créature se balade tranquillement dans cette ville. Les humains sont plus naif de la magie ou des créatures surnaturel.  Faut vivre avec son temps, mais c'est vrai qu'il reste quelque petit danger. les loup garou, certain démon, magicien pratiquant la magie noir...des démons.

Il me souriait sur le coup 

Kat: et certain vampire vicieux.


Derek: bien vu ma petite chatte.


kat: je suis pas ta petite chatte!

Akira: je comprendrais si vous ne voulez plus que j'attendrais Obito et Mike, mais je continuerais à les entraîné si vous voulez de moi.

Kat: de moi.

Akira: oui et de kat. Mike est bien plus prometteur que vous le croyez, il peut déjà donner une forme à son aura et il a hérité du pouvoir de Redo. Il a besoin d'un bon instructeur sans cela son pouvoir pourrait se retourner contre lui. j'aurais beaucoup de travail avec cette tête de lard mais les défis sa me plait.

Je levais les yeux vers lui.

Akira: et si il ne m'obéis pas ou est en retard à nos entrainement, je vais lui faire voir de quoi est capable un vrai démon. Avant ça j'ai besoin de savoir la véritable raison de tes disputes avec ton frère, qu'est ce que tu as fais pour qu'il t'en veux autant.

je croisais les bras.

Akira: ne me parle pas de jalousie Mike, il a quelque chose de plus important derrière. Tu lui as volé son dessert préféré? est ce qu'il envie quelque chose chez toi? tu aurais volé sa petite copine? si je connais la source du conflit il me sera plus facile de travailler dessus.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Jeu 1 Déc - 22:54

Après les paroles qu'à pu dire mon père, j'était plus que motivé à m'entraîner et lui prouver de quoi je suis capable, je n'ai aucune envie que mon frère prenne ma place, alors que s'est à moi de l'avoir. Bon ma motivation disparaissait aussi vite qu'elle n'était apparut, car les entraînement de akira à l'épée m'ennuie plus qu'autre chose, recevoir sans arrêt des coups dans tout les sens, se n'est pas vraiment mon tripe.. Et mon frère arrivait, montrant bien sa jalousie sur moi encore une fois, du fait que Akira m'entraînait moi au lieu de lui.

Une fois partis, je voulais passer les étapes, et tentait déjà de faire savoir qu'elle forme d'aura je pouvais prendre. Akira disait que s'était trop tôt, mais pourtant, j'ai réussis à former une boule noir et j'ignore vraiment comment j'ai réussis d'ailleurs. Mais Akira m'arrêtait, ne voulant pas que je recommence, car si je ne contrôle pas se pouvoir il pouvait y avoir des risques.

Mike : Ah, moué.. Et donc je dois faire quoi pour le contrôler ?

Il finissait par me lâcher, me disant que Redo possédait le même dons que moi. JE souriais bien de ce qu'il me racontait, encore plus fière de moi sur le coup.

Mike : Je détiens un pouvoir de Redo, je t'épate hein ? Haha.

Je soupirais ensuite.

Mike : Oui oui je sais, s'est pas un jeu, qu'est-ce que tu peux être ennuyant des fois.

En effet la reine nous regardait, ou surtout Akira mais d'un mauvais oeil. Ren, passait sa main dans ses cheveux de ce que lui disait Shizuka.

Ren : En effet, j'ai très bien sentis ce qu'il est, mais depuis qu'il est là, Mike semble vouloir s'entraîner, chose que je n'ai jamais réussis à faire au par avant. Je me demandais ce que j'allais bien pouvoir faire de lui.

Il tournait le regard vers elle, vu qu'elle ne semblait pas apprécier sa présence ici, et encore moins lui faire confiance, sachant ce qu'il était.

Ren : Tu n'as aucune raison de t'inquiéter à son sujet, je le surveillerais en personne. Maintenant, sa suffit, Akira Kirso restera que tu le désires ou non.

Il la regardait partir, soupirant sachant qu'elle n'était sans doute pas contente. Il continuait ses occupations, ignorant qu'elle allait ordonner aux gardes de l'arrêter, lui ainsi que Kat. Moi, je regardais bien Akira, vu qu'il comptait aller parler à Obito, j'en croisais les bras.

Mike : Bonne chance, il est rancunier.

Je détournais le regard.

Mike : J'ai rien à te dire à se sujet, et puis, qu'est-ce qui te fait croire qu'on est en querelle ? On a toujours été comme ça.

je haussais les épaules, même si il voyait bien que je mentais, s'est vrai qu'il y a une certaine raison pour que Obito m'en veuille autant. Mais je n'ai pas envie d'en parler, alors que Akira comptait partir, des gardes arrivaient, je les regardais bien.

Mike : Il est notre invités, retournez donc à vos postes.

Ils s'en moquent, ils ne m'obéissent pas, j'en fronçais les sourcils. Père leurs aurait ordonné d'arrêter Akira ? Pourquoi ? Il était pour le fait qu'il nous entraîne Obito et moi. Il est sérieux, il a vraiment l'intention de se battre avec une épée en bois ? Il va se faire massacrer ! Mais j'étais vraiment épaté de le voir combattre, il est vraiment fort.. Il arrive à tous les mettre à terre, facilement.. Les gardes ne sont vraiment pas entraîné comme lui l'a été s'est certains.

Alors qu'il comptait partir cette fois ci retrouver Obito, un garde se relevait avec son arme à la main, je m'avançais sur le coup.

Mike : Attention !

MAis trop tard, il lui transperçait avec, je n'en revenais pas. Je voyais ensuite Akira changer, il prenait l'apparence d'un démon, je savais bien ce qu'il était, mais je ne pensais pas le voir comme ça. Il va le tuer ? Je regardais Kat arriver, elle semble arriver à le calmer, il redevenait sous sa forme humaine sur le coup. Je restais figé sur place, oui je ne m'attendais pas à le voir comme ça, et lui ne semblait plus du tout sur de lui, ayant sans doute peur d'être incontrôlable sous cette forme.. Mais encore une fois Kat le rassurait.

Mike :Mère ? S'est vous.. Pourquoi ?

Elle a ordonné aux gardes de s'en prendre à Akira.. Elle pense que Akira va me corrompre parce qu'il a un côté démon en lui. Avec ses paroles, elle arrive à faire douter encore plus Akira, Kat était toujours la pour le protéger, elle doit vraiment être forte attaché à lui.

Père arrivait sur le coup, il tournait le regard vers mère.

Ren : Je t'avais demandé de ne rien faire Shizuka.

Elle parlait même de Derek, et de sa façon qu'il avait de me regarder, Derek bien entendu arrivait, disant qu'il avait fait bien plus que de me regarder, j'en soupirais. Elle désire juste nous protéger Obito et moi, elle agit comme une mère rien de plus.

Ren : Je t'en prie Shizuka, calme toi.

Mais elle partait agacée, Ren tournait le regard vers nous et surtout Akira qui parlait.

Ren : En effet, nous tentons de vire en harmonie dans se monde, tous ensemble. Mais des fois, il est dure de donner notre confiance.

Ren écoutait les paroles de Akira, et me regardait ensuite lorsqu'il parlait de mon aura, je le regardais bien sur le coup, désirant au fond, qu'il accepte que Akira reste.

Ren : Alors il possède le pouvoir de Redo, j'ai toujours pensé que se serait Obito qu'il posséderait se dons.

Il revenait vers Akira ensuite, continuant de bien l'écouter.

Ren : J'accepte que vous restiez, je tiens toujours à ce que vous les entraînez tout les deux. Vous êtes le seul qui peut y parvenir, j'en suis certains, surtout en ce qui s'agit de Mike.

Moi je mettais les mains dans les poches lorsque Akira parlait de moi, et surtout qu'il désirait savoir la raison de notre dispute entre Obito et moi. Je haussais les épaules mine de rien, ne voulant pas avouer.

Mike : Il a toujours été jaloux de moi, rien de plus.

Je le regardais bien, il sait que se n'est pas que ça. Je soupirias sur le coup.

Mike : Il était amoureux de cette fille, et je lui ais en quelques sortes volé, il nous a suppris tout les deux. Et depuis, il m'en veut, sans parler qu'il ne supporte pas l'idée que je puisse avoir tout ce que je veux, et être le futur rois.

Ren : S'était bien plus que de l'amour qu'il éprouvait pour elle, s'était son premier amour. Depuis, il s'est renfermé sur lui même, et ne fait que passer son temps à s'entraîner, et devenir plus puissant. C'est de cette façon, à cause de cette rancoeur que son sharingan est apparus.

Il s'approchait de Akira.

Ren : Mais je suis certains que tu parviendras à retirer cette haine en mon fils. Il t'admire, depuis son enfance, toi ainsi que Redo, bien qu'il a découvert ce qu'il était réellement. Bien, je te laisse t'occuper de mes fils. Je vais tenter de raisonner ma femme.

Il se retournait, regardant vers Derek.

Ren : Parle encore de cette façon à ma femme, et se ne sera pas un simple pieu que tu auras dans ton coeur Derek Kijo.

Il partait ensuite, moi je tournais le regard vers Derek, dire que j'ai couché avec lui, mais s'était plus que bien, il est vraiment doué s'est sur. Je me demande si Gabriel est partis d'ailleurs, s'est vrai que je dois lui donner de l'argent pour son père, hum plus tard. Akira partait voir Obito, qui était dans sa bulle, entrain de s'entraîner contre un arbre, on voyait bien que sa faisait des années qu'il s'entraîner, il était dans un piteux état. Il s'arrêtait malgré tout, sentant la présence de Akira, il tournait le regard vers lui.

Obito : Tu as compris que tu n'arriverais à rien avec lui ? Je veux que tu m'entraînes, je veux devenir plus puissant que Redo lui même.

Il était surprit qu'il lui parle de cette histoire, il en fronçait les sourcils détournant le regard.

Obito : Il t'a parlé de ça ?

Il gardait le regard ailleurs.

Obito : il a toujours pris tout ce que j'avais, pour prouver qu'il pouvait avoir tout ce qu'il voulait. Mais j'aurais jamais pensé qu'il irait jusque là. Pour moi, il a disparu de ma vie se jour là.

Il se retournait, se remettant à s'entraîner.

Obito : mais d'une part, s'est grâce à lui et à ce qu'il a fait que mon sharingan est apparut, et que j'ai eu envie de devenir plus fort. Cette haine, me rend plus fort.

Il créait une aura sur son épée, tellement coupante qu'il coupait l'arbre en deux. Il s'arrêtait sur le coup, lâchant son épée qui s'enfonçait dans le sol. Il se retournait pour le regarder, son sharingan était apparu, repensant à cette scène, la haine le rongeait sa se voyait.

Obito : Il l'a fait juste pour me faire du mal, il savait ce que je ressentais, mais il s'en moquait. Il ne vous a pas tout dit.. Lorsque je les ais vu tout les deux, quelque chose ne moi est apparu, je me suis sentis tellement en colère, je ne contrôlais plus rien.

Il serrait les poings.

Obito : Je l'ai tuée, de mes propres mains. Et ensuite, j'ai voulu en faire autant sur Mike. Mais mon père est arrivé. J'ai tuée celle que j'aimais, mon père à tenté de me faire oublié ce détail en demanant à un vampire de m'hypnotiser, tout le monde pense que j'ignore ce que j'ai fais, mais l'hypnose vampirique n'a aucun effet sur moi.

Il levait bien les yeux vers lui.

Obito : voilà pourquoi je veux que tu m'entraînes, pour que sa n'arrive plus.

Il plissait les yeux, regardant vers un endroit.

Obtio : Tu écoutes aux portes maintenant Mike ? Tes vraiment un idiot, tu n'es pas discret, on entend ta respiration à l'autre bout du jardin si on le voulait.

Hum, je me suis fais démasqué, je me montrais sur le coup. Je pensais que père avait fait en sorte qu'il ne se souvienne pas de ce qu'il a fait. Qu'il pensait qu'elle était juste partie, mais il a caché qu'il était au courant de tout, depuis tout ce temps ? Je m'approchais sur le coup.

Mike : J'aimerais qu'on oublie cette histoire Obito, tu restes mon frère et.. je regrette ce que j'ai fais.

Il me regarde toujours de cette façon.

Obito : Tu penses que s'est parce qu'il est là, que je vais te pardonner ? Devient plus puissant, et ensuite son se battra tout les deux, celui qui gagnera, méritera la place de père. Voilà pourquoi je veux qu'il t'entraîne, je veux me battre contre toi Mike. Voir qui de nous deux est le plus fort.

J'étais surpris, il veut se battre contre moi ? Il s'avançait, s'arrêtant à côté de moi.

Obito : Et, ne me vole pas Akira, je le désire. Alors, garde toi donc Derek, se me va parfaitement.

Il n'était pas discret au contraire, il voulait bien que Akira l'entende, je restais figé, il veut Akira ? je restais là, le laissant s'en aller. Je regardais ensuite Akira du coin de l'oeil, il semble surprit lui aussi.

Mike : J'ai sans doute oublié un détail s'est vrais.

Je regardais l'arbre coupé en deux, et son arme à terre.

Mike : Je ne peux pas lui en vouloir de me détester.

Je ne suis pas du genre à montrer mes émotions.

Mike : Bienvenu chez ma famille les Heise, "sensei". Bon, je pense que l'entraînement est finsi pour aujourd'hui et j'ai des choses à faire.

Je partais à mon tour, je rentrais chez moi mais quelqu'un m'attrapait ma manche, je me retournais, ah lui..

Gabriel : Vous n'avez pas oublié... Votre promesse pour mon père ? J'ai besoin de cet argent avant de partir.

Mike : Oué oué..

je sortais un papier, lui faisant un chèque. Je lui donnais ensuite, il faisait une drôle de tête voyant l'argent.

Gabriel : Tout ça ?

Mike : Quoi s'est de trop ?

Gabriel :eeh non, merci.

Il partait ensuite, au moins j'aurais fais une bonne action. Dire que Obito m'a clairement fait comprendre qu'il désirait Akira.. Je ne pensais pas qu'il était attiré par les hommes.. S'est vrai que sa m'agace, car, il m'attirait aussi, tout me plaît chez lui.. Peut être qu'il le sait et s'est pour ça qu'il m'a lancer se message ? Après tout, il était avec elle, mais ils n'ont jamais couché ensemble, il était trop coincé, s'est pour ça qu'elle est venue à moi. Je tournais le regard entendant Derek.

Mike : Il est partit, je lui ais donné l'argent. Ca va, tu n'es pas trop déçu ? Toi qui voulait te le faire.


Je souriais, je n'ai peut-être pas Akira. Mais, Derek n'est pas du tout mal non plus, il est sexy, et doué au lit. En tout cas, entre nous deux s'est plus que torride, s'est surtout un plan sexe qu'autre chose. Alors qu'il était occupé avec moi, je gémissais serrant ses cheveux.

Mike : Tu viens de me mordre ?!

Il m'a mordu la cuisse ! Sa le fait rire en plus. Je plissais les yeux, quoi ? Il aimerait bien faire la même chose avec mon frère, tout les trois ensemble, il est sérieux là ? Il veut le dépuceler cette enfoiré.

Mike : Ne t'approche pas de mon frère.

Il me grimpe dessus, je le regardais bien.

Mike : Je te suffis amplement non ? Alors s'est tout ce que tu auras, mon frère tu le laisses en dehors de tout ça.

Je gémissais, vu qu'il me pénétrait. Mon frère lui entrait dans la chambre de Akira, le surprenant dans sa douche. Akira le regardait assez surprit bien entendu et heureusement KAt prenait sa douche autre part.

Obtio : J'étais sérieux tout à l'heure, tu m'attires, je te veux.

Il s'approchait de lui pour l'embrasser, bien entendu Akira se retirait de lui.

Obito : Tu n'aimes pas les hommes ? Ou s'est parce que s'est moi ? Tu aurais préféré mon frère ?

Il détournait le regard.

Obito : J'en ais envie... J'ai envie de toi.

Son coeur battait à la chamade, sa se voyait qu'il stressait malgré tout, de se confier à lui, et de le désirer, voir même d'aller plus loin avec lui.




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Ven 2 Déc - 23:43

Sa y est j'allais enfin avoir le fin mot de l'histoire, bon c'est bien ce que je m'imaginais Mike à piqué sa petite copine. C'est normal qu'il lui en veuille et tente maintenant de le surpassé en tout point, Mike lui a piquer sa copine alors maintenant Obito veux lui prendre sa couronne.

Akira: Je vais tenter de faire mon possible pour le résonné, laissez moi juste le temps qu'il faudra.

En tout cas les menaces que fait le Roi à Derek ne semble pas du tout l'impressionner, au contraire il lui répondrais avec un petit sourire sadique.

Derek: message reçu.

Bon je me levais pour chercher Otibo, c'était pas compliquer de le trouver une fois de plus il s’entraîne.

Akira: je t’entraînerais Otibo, mais contrairement à ce que tu crois Mike à du potentiel..c'est juste qu'il n'a pas autant de motivation derrière. Si on parlait un peu de ta rancune contre lui, à propos de cette fille que tu aimais autre fois.

J'attendais aussi d'avoir sa propre version de l'histoire, qu'il m'exprime ce qu'il ressentait.

Akira: il a peut être fait le con ce jour la, mais il reste néanmoins ton frère. 

la haine le rend plus fort? est ce que sais le cas? c'est peut être encore une question que je me pose, j'ai énormément de rancoeur envers Redo même si je sais que à présent il n'est plus la. C'était mon ami que je considérais comme un frère, je pense savoir ce qu'il ressent. En tout cas cas je suis content de ne pas être à la place de cet arbre.

Akira: as tu seulement discuté ça avec lui? peut être qu'il regrette son geste.

que veut t'il dire par perdre de contrôlé? il a peut être quelque chose de plus grave qu'une simple trahison. D'après ce qu'il m'expliquais oui c'est bien plus grave que cela, il a tué celle qu'il aimait.

Akira: des erreurs ont en fait tous obito, mais crois moi la haine ne tendra pas plus fort comme tu le prétend. J'ai failli me laisser emporter par la haine moi aussi et j'étais prêt à tuer toute ta famille pour ne plus la ressentir.

Bon on était interrompu par un espion par très discret.

Akira: preuve que vous avez encore beaucoup à apprendre tous les deux, un hunter doit savoir se faire discret.

Mike fait l'effort de s'excusez mais sa ne sera pas aussi simple, la haine ne pourra s'effacer du jour au lendemain. Les paroles d'obito me font penser à ceux que j'avais prononcer autre fois à redo, c'était mon rival durant l'académie sauf que j'ai jamais réussis à le surpassé avec son sharingan. 
Il faut que j'arrive à trouver les mots juste, il a besoin de lacher une bonne fois pour toute toute cette colère qui maintiens en lui mais comment?
Je relevais la tête brusquement ouvrant grand les yeux, qu'est ce qu'il vient de dire? il me désire? est ce qu'il est sérieux la ou c'est pour embêter d'une certaine façon son frère?

Akira: ton père et moi avais oublié de me préciser ce petit détail concernant cette fille.

je fronçais les sourcils, ouais les "heise" je vais regretté d'être sortit de ma source si sa continue. Je m'agenouillais devant le tronc passant ma main sur l'endroit couper par l'arme. J'en faisais un sourire avant de monter à mon tour dans ma chambre.

Kat: je vais prendre ma douche dans ma chambre, si tu espérais me voir nue c'est raté.

Elle ricanait avant de changer de chambre, Kat me fait pensé de plus en plus à ma petite soeur avec ses manières. Toujours plein d'énergie voyant le bien partout, j'attrapais le collier que je porte autour du coup. Oui c'est un petit poussin, c'est peut être ridicule mais c'est la seul chose qui me reste d'elle. Je l'enlevais d'ailleurs afin de ne pas l’abîmé en prenant ma douche, je laissais un bon moment l'eau couler sur mon visage. C'est lorsque je me retournais que je voyais Obito entrain de me regarder.

Akira: Obito?

j'attrapais vite une serviette pour me recouvrir au moins la.

Akira: qu'est ce que tu raconte Obito, tu ne sais pas ce que tu dis.

Il s'approchait de moi pour l'embrasser, mais sur le coup je le retirais doucement tout en détournait le regard.

Akira: Obito cesse de tout rapporter à ton frère, sa n'a rien avoir avec lui.

Il semble sérieux, j'arrive presque à entendre son coeur battra la chamade.

Akira: qu'est ce qui t'attire réellement chez moi? le fait que je sois Akira Kirso? c'est pas suffisant pour moi, quel son mes qualités? mes défauts hormis le fait que je sois un démon bien sûr. Qu'est ce que tu sais sur moi? ce que j'aime, mon plat préféré. tu ne peux pas encore répondre à ses questions, tu me connais que de puis peu enfin je veux dire en personne..pas tout ce que tu as pu lire dans les livres sur mon compte.

je posais mes mains sur ses épaules.

Akira: il ne se passera rien entre nous aujourd'hui.

il sortait frustré avant même que j'ai le temps de finir, j'attrapais vite mon pantalon juste pour l'enfiler et entrait dans sa chambre.

Akira: obito, tu pourrais attendre que j'ai fini de parler avant de fuir comme ça. N'essaye pas encore de te comparer à ton frère, j'aurais eu la même réaction si c'est Mike qui serait venu à moi. Je suis peut être de la vieille école, mais pour ma défense je suis pas du même siècle que toi. Dans mon monde on apprend à ce connaitre avant de se faire la cour.

je regardais un peu sa chambre, tous est nickel, chaque objet à sa place et presque trop parfait pour un garçon de son age. 

Akira: tu va devoir être patient, j'ai bien l'intention d'en savoir d'avantage sur toi. J'ai envie de t'ouvrir au autre et d'effacer cette haine qui te ronge. Je vais t'avoué quelque chose, j'ai moi même fais des erreurs et j'ai du sang sur les mains. Je faisais ma première mission, j'étais excité à cette idée, trop même. Je devais chassé un jaggi qui faisait des ravages dans le bétail, j'étais sur sa piste qui menais à une petite ferme. Mon instructeur m'avais ordonné de mettre les civils à l'abrit, mais j'étais à deux doigts de le coincé. C'est plutôt lui qui avait réussit à me coincé, j'étais cerné par ses petit jaggi et jaggia. 

Je montrais l'une mes nombreuse cicatrice de combat.

Akira: c'est ma première blessure de mission, mon instructeur m'a rapidement retrouver et porté secours. J'aurais été manger vif sans son interversion, on est retourner à la fermette. Des dizaines de jaggi fuyaient les yeux sentant leurs dominant tombé, mais ils avaient déjà massacré la famille qui vivaient la. J'ai peut être pas tuer cette famille de mes propres mains, mais je suis tous de même responsable de leurs mort, tout ça parce que j'ai réussi à suivre les ordres de mon sensei.

je tente lui donner en quelque sorte une leçon.

Akira: j'ai pris du temps à m'en remettre, je m'enfermais dans ma bulle et m’entraînais jours et nuit. C'est Redo qui m'a remis sur mes railles, des erreurs tu en fera encore qu'il m'a dit, des mauvais choix, qui risque de sacrifié d'autres innocents, mais il me rappelait aussi tout ceux que j'allais sauvé. Alors oui j'en ai fais bien d'autre des erreurs et j'ai appris d'eux, à surtout ne pas les commettre à nouveau. Sa à fait de moi l'homme que je suis aujourd'hui.

je faisais un sourire en coin.

Akira: ton frère à fait une erreur ce jour la, tu as fait une erreur également. Mais aujourd'hui tu travail dur pour ne plus que cela arrive, la preuve que tu avance. Ne laisse pas la haine guidé tes pats, tu risque de commettre d'autres erreurs. vous m'avez déjà empêchez d'en commettre une et je vous en remercie.

Je me levais m'avançant vers la porte.

Akira: a propos, tu peux déjà changer la nature de ton aura, tu t'en ai peut être même pas rendu compte. Tout à l'heure tu as concentré ton aura dans ta lame et modifié sa nature pour couper l'arme comme ci c'était qu'une brique de beurre. Ton élément est le vent, je t'aiderais à lui donner d'autre forme.

je sortais de sa chambre en espérant que mes paroles l'aiderait un peu, en passant à côté de la chambre de Mike je fronçais les sourcils sachant déjà ce qu'il s'y passait. je disais rien de toute façon cela me regarde pas et retournait à ma chambre.

Derek: ah le jeune Gabriel, je le gardais pour une toute autre raison que tu le crois. C'est un descend des grand mage qui ont détruit le roi des démons lui même, il a beaucoup de valeur même si il parait timide.

je mordais sa cuisse avec beaucoup d'envie, j'en rêvais trop et j'ai pas pu résister. Il s'y attendait pas j'en ricanais regardant sa tête.

Derek: tu sais peut être que si on invitait ton frère à notre petite sauterie, il finirait pas oublié ta rancune envers toi. Il ne sera plus puceau non plus, j'aime bien m'occuper des petit nouveaux. 

il se mettait bien au dessus de lui.

Derek: pourquoi? tu as peur de t'amuser? 

Il prenait déjà bien ses cuisses avant de le pénétré le regardant droit dans les yeux.

Derek: tu me suffis pour l'instant, mais j'aime pas la routine sache le Mike. Un moment donné il faudra me donner beaucoup plus.

il serrait fermement ses cuisses n'y allant pas doucement avec lui et cela pendant des heures en ressentant pas la fatigue comme Mike. Pour ma part cette nuit allait encore être hanté de cauchemars, non pas de Redo plutôt d'une présence qui semble m'attirer quelque part. Je me réveillais parce que kat me secouait dans tous les sens

Kat: réveille toi Akira!

je me redressais vite soufflant comme un boeuf.

Akira: j'ai encore fais un cauchemars.

Kat: tu as fais bien plus que ça.

Akira: quoi?

Je regardais la chambre autour de moi, tous les meubles sont au sol, c'est un vrai bordel.

Akira: qu'est ce qui sais passé.

Kat: tous le château tremblait, comme un tremblement de terre. 

les autres arrivaient d'ailleurs dans la chambre se demandant ce qu'il se passait.

Akira: qu'est ce que j'ai exactement?

Kat: je crois que...père tente de t'utiliser pour revenir.

AKira: quoi? il a été détruit par les mages.

Derek arrivait lui aussi s'appuyant sur le mur ricanant.

Derek: sa c'est ce les mages ont fait croire au petit peuple.

Kat: j'étais la quand c'est arrivé, ils ont pas réussit à tuer père mais ils l'ont assez affaibli pour l'emprisonné dans une sorte de cristal et l'ont cacher. Il est encore vivant mais juste trop faible pour se libéré de lui même.

C'était donc ça, cette voix dans mes rêves qui m'appelait?

Shizuka: tu vois Ren! qu'est ce que je t'avais dit! il est dangereux, on devrait l'enfermer. Il a fait tremblé tout le chateau simplement en dormant! qu'est ce qu'il serait capable de faire ensuite? détruire la ville entière? je veux qu'on éloigne cet individu de mes enfants!

Elle partait vite retournant à sa chambre.

Akira: elle a peut être raison, si je suis la clé pour libéré ce démon alors je dois être neutralisé.

Kat: ne dit pas ça AKira, on va trouver une solution.

Akira: tu devrais peut être t'éloigné de moi aussi Kat et si je te faisais du mal.

je levais les yeux, elle me fait encore sa tête de chat malheureux avant de me sauter dessus frottant son visage à mon cou.

Akira: c'est bon, j'ai rien dit d'accord? mais il faudrait trouver un sorcier, quelqu'un qui pourra m'en dire plus sur cette essence démoniaque que j'ai en moi.

Derek: pas facile à déniché, mais il parait que seul un roi peu convoqué un sorcier très puissant dans cette ville. Moi je vais retrouver mon mage, si le grand démon venait à revenir il nous sera très utile.

Akira: il n'a même pas de pouvoir ce gamin.

Derek: pour l'instant, mais lorqu'un se réveil d'autre font de même.

il partait déjà lui en tout cas prenant la menace au sérieux. Obito regarde déjà kat d'un mauvais air la voyant fort proche de moi, c'est vrai qu'elle dort dans mon lit même si j'ai aucune idée mal placé à son égard. 

Akira: Obito ne fait pas cette tête, Kat est comme une soeur pour moi ok?

kat: c'est vrai? ooooh je suis trop contente!

elle me saute d'avantage dessus au point de m'écraser.

Akira: c'est bon Kat! laisse moi respirer!

kat: oh pardon!

je regardais sa queue balancé dans tous les sens et elle ronronne la? elle est pas croyable, je me levais aidant à remettre le chateau en ordre après tout c'est de ma faute. Je voyais la reine escorté par ses servants tirant des valises.

Akira: vous partez?

Shizuka: dans ma résidence secondaire oui, j'espère que mes fils entendront raison et me suivrons de prêt. je vous regarderais pas détuire cette ville, je préfère encore la quitté et me rendre à Mirage.

Ren la regardant partir n'ayant pas réussit à la résonné.

AKira: je suis navré, c'est de pas faute si elle s'en va. je devrais peut être trouver un logement, je reviendrais juste pour les cours.

Kat: bonjour, j'ai super faim ce matin.

Je regardais sa tenue, elle est encore en nuisette de nuit?

Akira: sa te dérange pas de te promenez comme ça? 

Kat: non pourquoi? c'est super mignon et puis on en voie pas mes forme c'est tout ce qui compte.

Je frottais mon front.


Akira: si tu le dis...allons prendre le petit déjeuné.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Sam 3 Déc - 22:23

Obito venait donc de dire clairement à Akira qu'il lui plaisait, et qu'il voudrait bien plus avec lui, mais Akira tentait de lui faire comprendre qu'il ne le connaissait pas, et que cet amour n'est peut-être pas réel, mais plus une admiration à son égars. Obito le regardai bien sur le coup, se sentant bien entendu assez mal, vu que pour lui il se prenait très clairement un rateau de sa part ce qui n'était pas toujours gai à entendre. Il détournait le regard, il est vrai qu'il ne savait répondre à aucune des questions de Akira, il ne savait rien de lui, à part ce qu'il en avait lu.

Obito : Sa s'apprend avec le temps se genre de chose, je ne vois pas ce que sa change.

Il revenait vers lui vu qu'il posait ses mains sur ses épaules, disait clairement qu'il ne fera rien avec lui, il fronçait les sourcils et partait rapidement sur le coup jusqu'à sa chambre. Il est encore jeune, il va à peine sur ses dix sept ans, alors s'est normal qu'il n'est pas encore mature pour tout ça, et se faire rejeter sa l'avait frustré.

Il tournait le regard vu que Akira entrait daans sa chambre, ayant rapidement enfilé un pantalon.

Obito : S'est bon, j'ai compris. Si sa aurait été Mike, je suis sur que tu aurais déjà tombé dans ses bras.

Il plissait les yeux, regardant ailleurs. En effet, Obito rapporte toujours tout à moi. Il se sent moins bien comparé à moi sans doute. Il écoutait malgré tout ce que lui disait Akira, du fait qu'il vivait dans une autre époque, et que les choses se déroulait de façon différente. Il restait figé, les bras bien tendu le long de son corps, laissant Akira parler sans rien dire, il ne faisait que l'écouter. Lorsqu'il parlait de lui, il levait le regard pour le regarder, et l'écouter. Il regardait bien ses cicatrices qu'il lui montrait, et qu'à cause des ordres qu'il n'avait pas suivit, que des gens étaient mort par sa faute.

Obito : Redo..

S'état donc lui qui avait soutenu Akira durant tout ce temps, ils était très proche, des amis de longue date, il se demandait pourquoi il avait pu le trahir voir même vouloir le tuer..

Obito : Pourquoi tu me dis tout ça.. ?

Akira faisait vite la part des choses, lui parlant de lui, de l'erreur que Mike a fait, de ce son erreur à lui, et du fait qu'il faisait le nécessaire pour se rattraper, il détournait le regard sur le coup. S'est vrai, que si Obito ne lui avait pas fait comprendre qu'ils n'avaient rien avoir avec Redo, et qu'il lui avait demandé de l'entraîner, Akira aurait désiré les tuer. Il relevait la tête vers lui alors qu'il se levait pour s'en aller, mais il lui parlait avant tout de son aura, et qu'il pouvait déjà le changer sans qu'il ne le sache.

Obito : Le vent..

Il souriait sur le coup, s'est vrai que sous l'énnervement de raconter cette histoire qui ne travail, il n'avait pas remarqué. L'idée qu'il puisse arriver à contrôler son aura en vent lui plaisait bien entendu, et surtout que Akira puisse l'aider dans cette voix. Il s'installait dans son lit, se couchant, posant ses bras derrière la tête, gardant les yeux ouvert, se rappelant de chaque parole de Akira, il gardait le sourire sur le coup.

Akira passait à côté de ma chambre, se doutant de ce que je faisais, accompagné de Derek. Mais il en disait rien pour autant, passant son chemin.

Mike : Ce gamin apeuré, lui un descendant d'un grand mage ? Tu as du te tromper, il semble même pas capable de tuer une mouche.

Mais Derek n'avait pas vraiment envie de parler de ça, il voulait plutôt s'amuser avec lui. Derek lui mettait déjà en garde, qu'il n'aimait pas la routine, et qu'un moment donner, il ne lui suffirait plus, qu'il lui faudrait autre chose. Derek s'occupait de lui pendant des heures, n'étant jamais épuisé comparé à Mike qui avait du mal à suivre le pauvre.

S'était en pleine nuit que tout le monde était réveillé en sursaut, la maison tremblait, comme-ci il y avait un tremblement de terre, tous les meubles bougeait et tombait.

Mike : Punaise s'est quoi ça ?

On se dirigeait tous jusqu'à la chambre de Akira sur le coup. Kat disait la vérité au sujet de son père, ils n'a pas été tué, mais plutôt enfermé et scellé dans un talisman et il tente de se libérer, en utilisant Akira.

Bien entendu il ne fallait pas en entendre plus pour Shizuka de s'inquiéter d'avantage, Ren tournait le regard vers elle sur le coup.

Ren : Calme toi Shizuka.

Il soupirait vu qu'elle s'en allait. Lorsque Obito voyait Kat sautait dans les bras de Akira, lui faire des caresses avec la tête, il en était jaloux bien entendu, de plus, il dormait toute les nuits avec elle. Derek comptait partir afin de retrouver Gabriel, et le ramener, il savait qu'il était un descendant des mages, et qu'il pourrait lui servir même s'il en avait pas encore conscience de ce qu'il était.

Akira rassurait Obito, ayant bien remarqué la tête qu'il faisait, moi je tournais le regard vers lui sur le coup, pourquoi il lui dit ça ? Ils seraient ensemble ? Je détournais le regard.

Obito : Hum, ok.

Tous le monde se donnait main à la patte pour ranger le château, je regardais moi aussi vers ma mère, dont des gardes l'aidait à tirer les valises, elle s'en va ?

Mike : vous allez pas partir comme ça ?

Mais il semblerait que si, Ren tentait de la raisonner mais rien y était fait. Elle était decidée et s'en allait donc.

Ren : Non, il est préférable que tu restes ici Akira. Seul, tu serais bien plus faible. Et s'est ce qu'il cherche à faire, à t'isoler.

Il tournait le regard voyant kat qui se levait, tous le monde partait déjeuné.

Obito : Tu m'entraîneras sur mon aura du vent, j'aimerais la contrôler parfaitement. Tu as parlé de pouvoir la changer en plusieurs forme, tu voulais dire quoi par là ?

Mike: tu changes ton aura en vent ?


Il me regardait.

Obito : Oui, tu devrais plus t'entraîner, et tu découvrira ta nature toi auss "grand frère".

Il regardait du coin de l'oeil vers Akira, et retournait son regard vers moi ensuite.

Obito : Je peux t'aider, si tu as du mal.

Je rêve, il veut m'aider ? AKira souriait, ils sont devenu bien proche, qu'est-ce qu'ils se sont dit.. Voir même, qu'est-ce qu'ils ont fait, ils ont peut-être eu une aventure tout les deux.

Mike : NOn s'est bon, je sais très bien me débrouiller. ET moi aussi, je sais changer mon aura, figure toi, et s'est bien plus que le "vent".

Ren :Mike, se n'est pas un concours entre vous.

Mike : J'ai le pouvoir de Redo lui même, lorsqu'on fera notre combat, je vais te massacrer petit frère.


Je souriais, lui souriais bien moins.

Obito : Il faut déjà que tu saches le contrôler, et tu ne sais même pas te servir d'une arme.

Mike : Je sais très bien le contrôler, s'est facile.

Je tendais la main voulant la faire apparaître, une boule noir commençait à apparaître mais père l'a faisait disparaître utilisant son sharingan, l'envoyant dans une autre dimmension, du sang coulait de son oeil qu'il venait d'utiliser.

Ren : Se n'est pas un jeu Mike. Quand est ce que tu grandiras ?

Il se levait.

Mike : JE faisais rien de mal, je lui montrais.

Ren : Tu es le plus âgé et pourtant tu montres tout le contraire.

Je levais les yeux aux ciel sur le coup, et partait.

Ren : Mike, je n'ai pas finis.

Mais je m'en allais quand même.

Ren : Il prend tout à la rigolade.

Obito : et sa t'étonne ? Il est comme ça, vous l'avez trop gâté. Je vais le réveiller, à ma manière.

Il se levait à son tour, partant pour me retrouver.

Obito : Arrête de rêvasser, habille toi, on va s'entraîner.

Mike : Pourquoi tu es si gentil avec moi soudainement, tu as eu ce que tu voulais de Akira sa y'est ?

Il ne disait rien sur le coup.

Obito : Qu'est-ce que sa peut te faire ?

Mike : Rien.

Obito : Temps mieux, je t'attend dans la cours.

JE le regardais partir, je m'habillais donc, et le rejoignais, j'ai aucune envie de me faire ramasser par mon frère. Akira arrivait pour nous regarder,je ramassais l'arme à terre, mais je n'avais le temps de rien faire qu'il me mettait déjà à terre.

Obito : allez montre moi ce que tu veux.

Il pointait son arme sur moi, je la repoussais et me relevait. Je me sens vraiment nul face à lui et sa m'agaçait. Une aura sortait de mon corps visible à l'oeil nu, Obito fronçait les sourcils se demandant ce qu'il faisait, deux orbes noir apparaissait fonçant sur lui, il en était éjecté plus loin, tout disparaissait aussi tôt. Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Akira fonçait vers Obito, il était touché sévèrement par les orbes, il avait d'eux trou dans ses vêtements où les deux orbes l'avait touchés, OBito ouvrait les yeux gémissant.

Mike : Je sais pas ce qu'il m'a prit, je voulais pas faire ça.

Obito crachait du sang, les orbes étaient tellement puissante, qu'il lui a brisé deux côtes. Heureusement Derek arrivait accompagné de Gabriel, bien qu'il semblait avoir été forcé de l'accompagner. Il lui donnait de son sang afin de le guérir, Obito se redressait sur le coup, regardant les trous dans ses vêtements, il levait les yeux vers moi.

Obito : Ta fallut me tuer !

Mike : Je n'ai pas voulu les faire apparaître.

Obito : Mais tu l'as fais, tu voulais absolument gagné contre moi. Tes vraiment qu'un idiot, toujours à vouloir tout ce que j'ai. S'est pas en deux jours que tu arriveras à devenir plus fort que moi, et s'est pas en restant assis dans ton fauteuil que tu vas y arriver.

Il partait, il avait tenté de faire le premier pat avec moi, je m'en rend bien compte et moi j'ai encore tout gâché. Je tournais le regard vers Akira sur le coup, et ensuite vers Derek qui était amusé.

Mike : S'est pas drôle, alors ta ramené ton super "mage".

Je le regardais de haut en bas, lui se demandait ce qu'il faisait là.

Mike : Tu penses vraiment qu'il va nous être utile ? Regarde le.

Gabriel : J'ai aucune magie, je ne vois pas en quoi je peux vous aider. Et, puis, je n'ai plus aucun compte à vous rendre.

Il regardait Derek s'approcher, tentant de lui faire venir sa magie, en le provoquant, où en le mettant en dangers. Gabriel reculait, il tombait le cul à terre.

Gabriel : Je vous dis que je n'ai aucune magie !

Je soupirais, l'aidant à se relever.

Mike : Laisse le, tu vois bien qu'il sait pas utiliser de magie.

Je me retirais de lui ensuite, regardant vers Akira.

Mike : Je pense qu'il veut mieux mettre notre entraînement à l'arme et au corps à corps à plus tard, j'ai pas envie de tuer mon frère la prochaine fois avec ses..orbes. Tu dois m'aider à les contrôler.

Je détournais le regard.

Mike : je t'assure que je n'ai pas voulu les invoquer cette fois ci, je voulais juste gagner face à Obito, je sais pas ce qui s'est passé.

Je revenais vers lui.

Mike : Et ce qu'il y a entre vous ne me regardes pas, mais évite de le faire souffrir, il en a déjà assez bavé à cause de moi. Et je pense pas que tu sois celui qu'il lui faut.

Sa semble le surprendre.

Mike : Je connais mon frère mieux que toi, alors évite de le faire espérer.


Sa ne semble pas vraiment lui plaire, mais le voir avec mon frère, même si il se passe rien entre eux, sa ne me plaît pas, je sais pas pourquoi.

Mike : Bon soit, tu m'entraînes ?

Il est passé où Derek ? Il est partit avec Gabriel ? Obito était dans la salle de sport, entrain de faire de la musculation, il s'arrêtait voyant Derek arriver.

Obito : Tes pas censé être occupé à faire apparaître la magie à Gabriel ?

Il le regardait bien, n'ayant aucune confiance en ses intentions.

Obito : Tes déjà pas avec mon frère ?

Il détournait le regard vu sa façon de le toucher, il se dégageait de lui.

Obito : on est pas tes jouait, et j'ai déjà quelqu'un en vue.

Bien entendu s'était Akira et Derek l'avait bien remarqué. Il le provoquant parlant du fait que je puisse moi aussi être attiré par lui, et qu'il ne l'aura jamais.

Obito : Tu n'arriveras pas à m'atteindre, et si tu crois que s'est de cette façon que je vais coucher avec toi, tu te goures. Je couches pas avec des vampires, ils me dégoutent de trop.Va donc retrouver ton mage, tu auras plus de chance avec lui.

Il comptait partir, mais Derek n'aime pas perdre, Obito tournait son regard vers lui, faisant apparaître son sharingan, et l'envoyait dans une illusion, il se faisait enfoncer des pieux sans arrêt pendant des heures et des heures, alors que sa n'avait durer à peine une seconde dans la vrai vie.

Obito : J'espère que le message est claire, ne tente plus rien avec moi.

Il partait ensuite, regardant Akira m'entraîner. Il repensait à cette attaque que je lui avais faite, il en serrait les poings sur le coup. Moi j'avais sortis une orbre, j'ai déjà du mal à le contenir, alors comment j'ai fais pour en faire apparaître deux sérieux ? ma main tremblait rien que d'essayer de la maintenir en place.

Mike : La tournoyer autour de moi ? J'ai déjà du mal à la garder dans ma main !

Je soupirais, je me concentrais, elle l'éviter tournant autour de ma main, je souriais.

Mike : ça va, je gère haha.

Je jouais avec, comme ci s'était une balle de tennis, sur le coup Akira s'énnervait et il avait raison vu qu'elle s'envolait en air, changeant de forme devant aussi grosse qu'un nuage au dessus de nos tête.

Mike : oups. Arrête de crier ! Tu me faisis plus stresser qu'autre chose ! Tu vois pas que j'essaye de l'a rappeler.

Je tendais la main, mais je faisais pire que mieux, sa se transformer en pointe vers moi, Akira me repoussait juste à temps, sa s'enfonçait dans le sol, j'aurais été sans doute transpercé s'il n'aurait rien fait. Et en faisant ça, sa avait disparu heureusement.

Mike : Ok.. s'est plus dure que je le pensais.

Il me frappait la tête.

Mike : Aie pourquoi ta fait ça ?

Il est toujours au dessus de moi, je souriais sur le coup.

Mike : T'aime bien être au dessus de moi avoue.

Obito, détournait le regard, jaloux sur le coup, se disant que Derek n'avait pas si tord que ça. Gabriel était dans la chambre de Derek, assis sur le lit, les mains poser sur ses jambes, il levait le regard vers Derek qui semblait agacé.

Gabriel : J'essaye, je fais tout ce que tu me demandes, mais je ne ressens rien.. Tu es sur que je suis vraiment se mage que tu dis ?

Il l'attrapait par ses vêtements.

Gabriel : Tes obligé d'être aussi violent, j'y peux rien si je n'y arrive pas.

Il détournait le regard.

Gabriel : A moins que tu sois plus en colère du fait que tu n'as pas eu ce que tu voulais de Obito. Hum, oui je vais ais entendu tout les deux. Mais, s'était pas mon intention de vous espionner, je cherchais juste les toilettes, cette maison est tellement immense, on se perd.


Il levait un oeil vers lui.

Gabriel : Peut-être que si je rencontrais un de ses mages, il pourrait m'aider tu crois pas ? A moins que je sois le seul que tu connaisses.. Si s'esst ça, alors tu es mal partis.

Obito arrivait près de nous, Akira se retirait de Mike sur le coup.

Obito : A mon tour, tu m'as promis de m'aider avec mon aura.

Mike : On était occupé là, je crois que contrôler le miens est plus urgent que le tiens.

Obito : Occupé, Akira au dessus de toi ? Sa devait être un dure entraînement.

Il attrapait la main de Akira pour l'éloigner de moi, il me fait une crise de jalousie s'est ça ? Je me relevais à mon tour, je préfèrais les laisser sur le coup, je rentrais cherchant après Derek et se Gabriel.

Mike : Alors t'a réussis à lui faire venir ses pouvoirs ? Non ? Je m'en doutais. Je suis pas sur qu'il puisse nous être d'une grande aile, regarde le.

Obito lâchait Akira sur le coup.

Obito : Je n'aime pas te voir avec lui, aussi proche.

Il se retournait pour le regarder.

Obito : Tu veux qu'on apprenne à se connaître, alors voilà mes qualités, je dirais que je suis responsable, et déterminé, mes défauts, je suis rancunier et jaloux, mon plat préféré, j'en ais pas vraiment. Alors vas-y à ton tour.

Il s'approchait, pour l'embrasser une nouvelle fois, il le regardait bien ensuite.

Obito : s'est pas seulement du Akira kirso que j'ai lu qui me plaît, s'est ce que je voix en face de moi.

Il souriait, se retournant.

Obito : bon, l'entraînement s'est ça ?

Il attrapait son arme qu'il avait laissé là depuis hier, il le tendait, tendant de faire ce qu'il a fait hier.




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Jeu 8 Déc - 2:03

Obito est toujours aussi motivé pour ses entrainements, il veut amélioré la nature de son aura surtout que j'ai parler de pouvoir lui donner d'autres forme encore.

Akira: pour l'instant tu n'as fais que l'utiliser sur son arme pour la rendre plus tranchante encore, imagine que ton ennemi arrive à te désarmer tu sera à sa merci. Je t'aiderais à concentré ton aura dans ta main et la changer en arme comme je le fais avec le mien.

Je lui montrais avec mon pouvoir électrique.

Akira: ton frère l'adore surtout comme réveil matin.

Je le faisais disparaître soupirant de les écouter ses deux la, je me doutais que Mike finirait par se venter de son pouvoir héréditaire. Cet idiot va quand même pas faire apparaître une sphère ici? j'allais intervenir mais c'est Ren qui s'en chargeait en utilisant son sharigan. Par contre ce genre de pouvoir peut avoir de mauvaise conséquence, du sang coule de son oeil. Je ne disais rien devant ses fils mais je devrais le conseil de ne pas utiliser se genre de pouvoir.

Akira: sa suffit, je veux plus que vous utiliser vos pouvoir hors de nos entrainement c'est compris? si je surprend l'un de vous utiliser son aura en m'on absence je l'entrainerais plus. 

je les regardais tous les deux sur le coup, Mike partait faisant encore sa tête de mûle. J'étais vraiment comme ça quand j'étais jeune? mon sensei avait vraiment une sacré patience, dommage qu'il n'est plus la pour lui offrir du saké en guise d'excuse. Obito allait le rejoindre et franchement j'ai pas l'intention de les laisser seul ses deux la.

Akira: il est préférable que je les surveille tous les deux.

je me levais mais regardait Ren avant tout.

Akira: Ren, fais attention en utilisant ce sharigan. Votre oeil s’affaiblira à chaque utilisation et un jour vous perdre peut être la vue, je m'occupe de obito et Mike. Je reviens tout à l'heure Kat.

Kat: d'accord mais on ira en ville?

Akira: en ville pourquoi?

Kat: visitez, après tout tu ne connais en rien d'ici.

Akira: très bien, si tu veux.

Elle souriait alors que moi je rejoignais les deux autres dehors, j'ai bien l'intention de les surveiller de prêt tout deux croient que sa sera facile de contrôlé la nature de son aura mais c'est tout le contraire. 

Akira: n'oubliez pas tout les deux que sais juste un entrainement.

Je les laissais faire soupirant de voir Mike aussi rapidement au sol;

Akira: tu es trop distrait Mike, concentre toi un peu.

sa petite fierté en prend un coup, alors il fait ce que je redoutais et utilisait son don héréditaire.

Akira: non Mike! ne ne les contrôles pas encore!

et voilà! sa première catastrophe! Obito a été toucher de plein fouet par les deux orbes, voilà ce qu'il se passe quand on veux jouer les grand avant l'heure. Je courrais vers lui tentant d'examiner les dégats.

Akira: Obito!

il n'est pas mort par chance, mais sérieusement toucher. Je posais mes mains sur lui tentant de changer mon aura en soin mais je pas doué dans le domaine médicinal, surtout pour des blessures aussi conséquences.

Derek: arrête de traîner le pat, je te dis que sa en vaudra la peine petit.

Il plissait les yeux sentant l'odeur du sang en direction de Obito au sol, il utilisait sa rapidité venant à nous se mordant le poignet.

Derek: bon timming, on dirait que j'arrive à temps.

Il mettait soin poignet aux lèvres de Obito, au moins les vampires ont leurs petit avantage. J'arrêtais mes soins de toute façon sa n'étais pas très efficace, j'aurais travailler d'avantage dans se domaine.

Akira: je suppose que je dois te remercier Derek.

Derek: tu veux qu'on en parle en privé?

Akira: je renonce au remerciement.

Derek: tu sais pas ce que tu rate.

J'étais Obito à se redresser qui s'en prenait évidemment à son frère.

Akira: vous me fatiguez avec vos disputes! Obito, tu pense réellement que ton frère à voulu te blessé volontairement? 

il s'en va une fois de plus, c'est vraiment difficile d'avoir des élèves...encore une fois chapeau sensei, nous avoir comme élève Redo et moi n'a du être de la tarte.

Derek: et bien il a de l'ambiance avec vous.

il se tournait pour regarder Gabriel le sourire en coin.

Derek: c'est pas encore un "super mage" mais je compte bien le motivé dans ce domaine.

je plein se gamin d'avoir croiser la route de Derek, il ne va pas le laisser tranquille tant qu'il n'aura pas ce qu'il veux.

Derek: tous les mages ont les cheveux bleu, il a hérité de leur pouvoir et ils finiront par se réveiller d'un instant à l'autre. Tout sa avec ton retour mon cher Akira.

AKira: ne me compare pas avec se démon Derek.

Derek: tu as pourtant son pouvoir en toi, quelque chose me dit que tu posera plus de problème que tu ne le crois. Entraine vite tes protéger, je vais faire de même avec le miens.

il s'approchait de lui d'ailleurs lançant un mauvais regard.

Derek: oh mais tu va vite trouver tes pouvoir petit mage, car si tu es inutile pour moi alors pourquoi te garder en vie hum?

Il a tellement peur de lui qu'il en tombe le cul à terre, Mike l'aidait à se relever et même prendre sa défense.

Derek: tu te soucis de lui maintenant? je pensais qu'il avait que ta personne qui comptait "prince"

Akira: cesse de jouer à ce jeux la Derek, je te préviens si il arrive quelque chose à ce gamin on va avoir une nouvelle discutions tous les deux et je doute que tu puisse y échapper cette fois.

Derek: tu es toujours aussi ennuyeux à mourir Akira.

Il attrapait Gabriel partant avec lui, faudra que je le surveille aussi celui la. C'est ainsi qu'il trouvait Obito dans la salle d'entrainement, il poussait Gabriel pour qu'il les laisse seul.

Derek: attend moi dans ma chambre, on va reprendre notre petit discutions après. Tente pas de retourner chez toi Gabriel, j'aimerais pas à devoir aller te chercher à nouveau.

Il souriait entrant dans la pièce regardant Obito faire ses musculations.

Derek: j' occuperais du cas de Gabriel plus tard, mais comme tu es seul on pourra apprendre à ce connaitre d'avantage tous les deux. on est partit du mauvais pied, sa serait dommage qu'on reste en mauvais terme, un si beau garçon tel que toi devrais avoir une bonne compagnie.

Il ricanait l'écoutant.

Derek: ton frère et moi c'est juste pour s'amuser Obito, je joue jamais dans le sérieux. Tout ce qu'on y gagne c'est une rupture et des gueules de bois chaque matin. 

il posait ses doigts sur lui s'amusant on contourner les muscles de son corps.

Derek: je pourrais t'y faire goûter, crois moi après on ne peut plus s'en passer.

obito le repoussait bien vite et expriment son dégout.

Derek: tu veux parler de Akira? tu n'as aucune chance avec lui petit, tu n'as pas le caractère qu'il faut. Je sais ce qu'il branche Akira et c'est surement un gamin dans ton genre qui va l'attirer, bien au contraire.

Il fronçait les sourcils n'aiment pas être rejeter et encore moins critiquer surtout par un enfant.

Derek: écoute moi espèce de sale mioche arrogant! 

il l'attrapait le bras voulant l'empêcher de partir et c'est la que Obito utilisait son sharigan contre lui et ses illusions. Derek reculait d'un pat posant sa main sur lui ayant encore l'impression de sentir la torture parcourir son corps. Il le suivait du regard tout en laissant ses veines noir parcourir son visage.

Derek: tu va regretté ça espèce de sale gamin. 

c'est que Obito retournait dehors nous regardant au loin.

Akira: cette fois je vais être d'accord avec toi Mike, mais tu va devoir m'obéir et sans discuter! si je te demande d'arrêter, tu arrêtera! même si je t'ordonne de sauter sur un pied avec des plumes dans le cul! tu le fera!  en gros tu met ta fierté de côté et jouera les élèves obéissant compris? 

je le sais très bien qu'il regrette ce qu'il sais passer avec son frère, c'est une vrai tête de mule mais c'est pas un monstre non plus.

Akira: je sais très bien que c'était un accident Mike, mais c'est le problème avec ton manque d'entrainement. Tu as laissez trop longtemps de côté ton don en jouant les playboy et maintenant tous sort d'un seul coup.

pourquoi il me parle de la relation entre son frère et moi? surtout que au fond il n'y a rien du tout..il m'a juste avoué ses sentiments.

Akira: pourquoi tu me parle de ça? et puis qu'est ce que tu peux savoir sur le genre de personne qui me faut hum? tu ne sais rien du tout de moi.

c'est quoi ses leçons de moral? il va quand même pas me dire qui je dois fréquenté ou non maintenant!

Akira: ici c'est moi qui donne des leçons et pas l'inverse et surtout tu n'es pas la personne qui dois se permettre de critique! surtout à voir qui tu fou dans ton lit.

c'est vrai quoi merde! comme ci avoir Derek kijo était la personne qui lui faut! elle est bonne celle la!

Akira: très bien on va commencer, fait apparaître une orbe dans ta main.

Bon pour ça il semble avoir trouver le truc, maintenant le plus difficile sera de la contrôlé.

Akira: ne souris pas trop rapidement Mike, la faire apparaître est une chose mais la contrôler en est une autre! concentre toi et tente de la faire trouver autour de toi. Redo pouvait en faire apparaître plus de cinq et les gardais en permanence avec lui lors de ses combats.

Je dois être moi même concentré, au moindre faux pas et cette simple orbe pourrait nous tuer tous les deux. 

Akira: reste concentré Mike! le faire tourner autour de ta main est une chose, moi je veux que tu la fasse tourner autour de toi. Une fois que cette sphère fera plus qu'un avec ton corps, que tu te promènera avec sans même te soucier qu'elle est présence alors la...

je levais les yeux la voyant partir dans les air.

Akira: c'est ça que tu appel te concentrer? arrête de jouer Mike!

je le tuais presque du regard.

Akira: je crierais tant que tu jouera les idiots!

merde! c'est qu'il va se tuer ce con! je l'attrapais juste à temps le faisant tomber au sol, il se serait retrouver avec un trou dans le crâne. Je le regardais lui donnant un bon coup sur la tête en plus en rogne!

AKira: espèce de crétin! tu as failli te faire tuer! concentrer! tu sais ce que sa veux dire? tu es pire qu'un gamin de cinq ans!

aimé être au dessus de lui? sa y est je deviens tout rouge! mais de colère ! je lui donnais d'autres claque!

AKira: sa t'amuse!? j'aurais peut être du laisser ton orbe faire un trou dans ta tête vide! 

je me redressais vite voyant Obito arriver dans notre direction, il est encore en colère pour tout à l'heure? ou alors peut être parce que j’entraîne Mike sans lui.

Akira: très bien je vais m'occuper de toi, de toute façon ton frère va me rendre fou.

voilà que Mike râle pour que je l'entraine maintenant! sa change de son comportement du premier jour.

Akira: chacun son tour Mike!

C'est quoi cette pique de Obito? il est jaloux? c'est pas vrai il se fait des idées maintenant! 

Akira: tu te fais des idée Obito, j'ai empêché ton frère de se faire empilé c'est tout.

il m’entraîne malgré tout loin de Mike, je me tournais pour le regarder mais me laissais entraîner par Obito.

Akira: aussi proche? tu as voulu que j’entraîne ton frère aussi non? alors en tant que sensei c'est normal que je sois proche de mes élèves, tes crises sont inutile.

je levais les sourcils, il croit que me raconté un peu de choses sur lui va me convaincre de l'aimé? 

Akira: Obito, tu n'as pas compris ce que je voulais dire la dernière fois...

encore une fois il m'embrassait, je détournais le regard ne sachant pas trop comment m'y prendre avec lui. Je repensais aux paroles de Mike sur le coup, mais je suis censer faire quoi? le rejeté? le problème c'est que sa l'empêcherais peut être de continuer nos entrainement.

Akira: Obito...

en faite, je suis vraiment un mateur dans le domaine c'est pas mon genre de jouer les amourettes, mon boulot d'hunter m'empêchait d'avoir toute relation sérieuse...pourquoi avoir quelqu'un qui m'attenderait à la maison? je peux être absent des jours voir un moi entier selon les mission. Alors oui je ne sais pas comment agir avec Obito, pourquoi vous nous aviez pas entraîner la dessus sensei?

Akira: oui, entraînons nous.

Bon ça au moins je sais faire! Il tente d'utiliser à nouveau avec son arme mais je la prenais l'en empêchant.

Akira: non, on ne va pas utiliser cette méthode mais avec ceci.

Je posais dans sa main un ballon de baudruche remplis d'eau.


Akira: ne fais pas cette tête surpris, tu va devoir l'exploser avec ton aura.

j'en prenais un moi aussi lui montrant en exemple. Ceci éclatait après quelques seconde.

Akira: tu dois trouver l'astuce afin de la faire exploser, je vais te monter pourquoi je donne ce genre d'entrainement.

Je faisais apparaître une orbe tournoyante dans ma main, souriant voyant la tête qu'il faisait.

Akira: c'est l'une des attaques que j'ai apprise avec l'élément du vent, je sais que j'ai monter mon élément de base dont la foudre, mais un hunter peut arriver à contrôler plusieurs élément voir même les combinés. C'est très difficile dans arriver à ce niveau, mais un jour toi aussi tu y arrivera. Tu as le potentiel pour devenir un bon hunter, mais avant faudra me faire exploser ce ballon.

je faisais disparaître ma sphère le regardant faire, évidemment il ne pourra pas trouver l'astuce facilement.

Akira: c'est pas aussi simple qu'on pourra le croire, mais il ne faut surtout pas brûler les étapes. Quand tu aura réussit celle la nous passerons à la seconde, je te laisse t’entraîner, il n'y aura aucun risque avec ce genre d'entrainement. j'aurais pas à te sauver la vie.

Sa semble pourtant pas lui plaire que je le laisse seul;

Akira: je ne vais pas entrainé Mike, j'ai promis à Kat d'aller en ville avec elle. Obito j'espère ne pas être obligé à chaque fois de me défendre sur mes activés hors entrainement? n'oublie pas que tu es juste mon élève et moi ton sensei, j'ai pas de compte à te rendre.

Je me retournais le laissant s'entrainer, j'ai peut être été un peu dur quand je disais que j'étais pas doué. Je partais avec Kat déjà toute exister de se promener avec moi, elle ne me lache plus le bras. C'est vrai qu'on dirait un couple qui se balade, tout le monde nous regarde avec envie. Kat est très attirante comme femme et faut croire que j'arrive moi même l'attention.

Pendant ce temps Derek continuait de harcelé Gabriel avec ses pouvoirs, il l'empoignait vraiment en rogne.

derek: tu ne sais donc rien sur ta propre famille? tu es l'un des descendances des fameux mage qui ont tuer ce démon, ta couleur de cheveux le prouve! ils sont juste endormis! les mages ont été créer pour détruire le démon, à sa mort leurs pouvoir se sont affaibli au fur et a mesure des descendances, mais maintenant que Akira est de retour avec le pouvoir du démon. Tes pouvoir finiront par se réveiller, ils sentiront la menace qui cours, alors maintenant cesse de faire perdre mon temps et essaye encore!

il le relachait tout en le poussant 

Derek: tu m'espionne maintenant? tu as bien compris je suis très frustré alors m'oblige pas à évacuer cette frustration sur toi! 

un autre mage? c'est vrai que cela l'aiderait.

Derek: si je pouvais trouver un mage plus compétent tu pense que perdrais mon temps avec toi?

Mike jouait les incrute rabaissant aussi Gabriel, le pauvre on peut dire qu'il en prend plein la gueule par tout le monde.

Derek: mais il n'a pas d'autre choix que d'y arriver, car il met d'aucune utilité pourquoi je continuerais à m'en encombré?

il se mettait derrière lui tirant sur ses cheveux basculant sa tête vers l'arrière.

Derek: mais ne te méprend pas, je te laisserais pas simplement rentrer chez "papa" je préférerais encore te tuer pour toute ses minutes perdue et ensuite j'airais voir ton papa malade pour abrégé ses souffrances.

il souriait ouvrant déjà la bouche prêt à enfoncer ses canines dans nuque mais une horrible douleur à la tête l'obligeait à le lâcher et tombait à genoux.

Derek: tu vois quand tu veux! maintenant arrête ça immédiatement!

Ayato: c'est pas ce garçon qui en ai la cause, c'est moi.

il baissait la main arrêtant son pouvoir sur lui.

Derek: tiens des cheveux bleu, un autre mage? tu sort d'où toi?

Ayato: je n'ai pas à répondre à tes questions vampires, laisse se garçon tranquille dorénavant.

Derek souriait s'avançant vers lui voulant se servir de lui à la place de Gabriel.

Derek: et c'est toi qui va me dire comment je dois me comporter?

Ayato: peut être pas mais je peux faire ça.

D'une simple rotation de la main il brisait la nuque.

Ayato: nous le trouvions trop bruyant n'est pas? j'ai fini par vous trouvez mon garçon, sa fait un moment que je vous cherche. j'aurais pas pensez à vous cherchez dans un chateau. Désolé je me présente, Ayato et comme tu l'as surement compris je suis mage. 

il faisais signe pour qu'il le suivre laissant Derek au sol.

Ayato: vous devriez éviter ce genre de fréquentation, les vampires sont pas digne de confiance surtout le fameux Derek Kijo. Comme je l'ai dit je vous cherchait, ils nous faut rassembler le plus de mage possible une menace grandi chaque jour. Le démon zankou pourrait refaire surface, mais nous ignorons encore comment.

il le regardait tout en marchant tranquillement.

Ayato: tu es bel et un mage, en présence des tiens tes pouvoirs se réveillerons et je suis chargé de t'enseigner tous ce que je sais. Tu va devoir te battre à nos côté comme tes ancêtres l'ont fait avant toi. je sais que n'as rien demander à tous ça, mais tu es né pour servir ce monde et te battre contre se démon si il venait à revenir.

il s'arrêtais regardant par la fenêtre fronçant les sourcils.

Ayato: mais il est possible d'empêcher cette vision en trouvant la source et la détruire. Des mages sont déjà partit à sa recherche va savoir quel genre d'individu le démon utilise pour arriver à ses fin.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Jeu 8 Déc - 23:00

Alors que Akira s'était entraîné avec moi pour contrôler ses sphères que je n'arrive décidemment pas contrôler, Obito était donc venu par jalousie et avait emmené Akira loin de nous, pour tout d'abord discuter, continuer de lui dire clairement qu'il lui plaisait, et même l'embrasser. Sa se voyait que Akira n'avait pas l'habitude, et ne savait pas vraiment comment réagir face à ça. Mais il rattrapait vite la chose, vu que obito parlait ensuite d'entraînement, il était plus doué pour l'entraînement que l'amour sa s'est sur.

Il prenait déjà son arme désirant s'entraîner, mais Akira le faisait lâcher son épée, ne désirant pas qu'il s'entraîne avec celle-ci, mais qu'il contrôle son aura du vent d'une toute autre manière. Comme il l'avait dit, si quelqu'un venait à le désarmer, il devait être capable de se battre sans arme, et manier son aura du vent sous une forme.

Obito regardait donc le ballon de baudruche qu'il lui donnait, il regardait le ballon dans sa main et levait déjà le regard vers Akira.

Obito : Un ballon ?

Il plissait les yeux regardant à nouveau vers se ballon vu qu'il lui expiquait ce qu'il devait en faire. Akira en prenait un à son tour, lui montrant le principe.

Obito : Je vois, sa doit pas être compliqué.

Il regardait à nouveau Akira qui montrait cette sphère de vent qu'il faisait apparaître, il en était surprit.

Obito : Tu maîtrise toi aussi l'élément du vent.

En effet, les hunters peuvent apprendre avec beaucoup de temps et d'entraînement, de manier d'autre élément que celle de sa nature.

Obito : Alors je pourrais un jour manier d'autre élément que le vent.

Il en souriait d'avance à cette idée. Il n'avait pas peur de s'entraîner, il désirait vraiment devenir aussi fort que Akira et même Redo, il voulait qu'il soit lui aussi une légende, et qu'un jour on parle de lui dans des manuscrit.

Obito : Pas de problème sa va être rapide.

Il se concentrait sur son ballon, mais sa n'allait pas être aussi simple qu'il le croyait. Il s'arrêtait regardant Akira, evidemment il savait très bien que sa semblait simple au premier abord, mais qu'en réalité, il faut un certain nombre d'entraînement.

Obito : Tu vas me laisser ? Pour aller où ? Entraîner mon frère.

L'idée ne lui plaisait pas, mais bien vite Akira commençait à en avoir un peu marre de cette situation et mettait les choses au claire avec lui, il détournait le regard sur le coup.

Obito : evidemment.

Il le regardait partir, il tendait le bras regardant bien ce ballon, et comptait bien surprendre Akira avant son retour avec de la faire exploser.

Obito : Il sera bluffé quand il reviendra.

Il voulait lui montrait que se n'était pas qu'un gamin, il avait certes dix sept ans, et Akira était beaucoup plus vieux que lui, il voulait lui prouver d'une certaine manière ce qu'il valait.

Derek lui s'énnervait sur le pauvre Gabriel, qui en prenait plein sur la tronche. Et tout ce qu'il pouvait dire, ennervait d'avantage Derek evidemment. Moi j'arrivais à mon tour, afin de voir ce que Derek faisait et s'il parevenait à faire apparaître la magie à se soit disant mage. Je le regardais tirer sur les cheveux de gabriel pour tirer sa tête vers l'arrière. Il le menace pour ne pas changer, sa doit être sa méthode pour tenter de faire apparaître sa magie, j'étais surpris, Derek se retrouvait avec de très forte migraine dans la tête ce qui le faisait lâcher. Il tombait à genoux à terre, Gabriel regardait déjà ses mains se demandant comment s'était possible.

Gabirel : Je ne fais rien.

Je regardais ensuite cette homme qui arrivait, s'est lui qui fait ça ? Il a aussi les cheveux bleu, s'est donc un mage, et lui contrôle bien sa magie.

Gabriel : Qui.. êtes vous?

Au moins sa le rassure, il était là pour l'aider. Derek désirait déjà utiliser Ayato à la place de Gabriel vu que lui savait contrôler sa magie. Mais Ayato lui brisait la nuque très facilement, j'en étais surpris.

Gabriel : Oui s'est vrai.

Il regardait Derek à terre, en quelque sortes rassuré, il relevait la tête pour écoueter ce que lui disais Ayato.

Gabriel : vous me cherchiez pourquoi ?

Il s'appelle donc Ayato, et est venu chercher Gabriel. Derek avait raison, s'est bien un mage mais ses pouvoirs ne se sont pas encore réveillé. Il l'emmenait avec lui, continuant de lui parler, Gabriel ne réfléchissait pas et le suivait, se sentant bien plus en sécurité à ses côtés.

Gabriel : Le démon Zankou.. Vous pensez aussi que je suis un mage ? Je ne ressens aucune magie en moi.

Ayato était celui qui comptait lui apprendre toute sa magie, et l'aider à la réveiller. Moi, j'écoutais discrètement ce qu'ils se disaient, s'est pas vrai.. Il parle de Akira ? la source dont se démon se sert pour se libérer.. Ils veulent détruire Akira.. Je partais de mon côté, je voyais mon frère entrain de.. Qu'est-ce qu'il fou avec se ballon ?

Mike : Obito, désolé de te déranger pendant que tu fais mumuse.

Obito : Je fais pas "mumuse", je m'entraîne idiot.

Je lui attrapait le bras, il en faisait tomber son ballon à terre sur le coup.

Mike : On a plus important, tu sais où est Akira ?

Obito : Il est partis en ville avec Kat, pourquoi ?

Mike : Y a un mage qui est venu chercher Gabriel, lui contrôle parfaitement ses pouvoirs, ils sont entrain de réunir tous les mage pour éviter que Zankou ne revienne.

Obito : Bah temps mieux, présente le moi.

Mike :Rah mais tu comprends pas, je l'ai entendu dire qu'ils cherchait la source, d'où le démon se sert pour tenter de se libéré et qu'ils désirent la détruire. Ils cherche Akira, et compte bien le tuer pour éviter que le démon se sert de lui.


Obito : S'est pas vrai..

Il détournait le regard.

OBito : Ok, on va le retrouver.

Mike : Tu crois que Gabriel en sait beaucoup ? Il risque de tout balancer à se mage.

Obito : Je pense pas qu'il sache grand chose.

On partait donc tout les deux en ville, cherchant après Akira.

Mike : Comment on est censé savoir où il se trouve.

Il posait sa main sur mon torse pour que je ne bouge plus, et fermait les yeux.

Obito : Je peux le retrouver, lui et Kat, ils sont facile à faire la différence entre tout les autres, leurs magies et puissante. Je dois juste me concentrer.

Depuis quand il est capable de ça ? S'est pour ça qu'il arrivait à chaque fois à savoir où j'étais, avec qui j'étais et ce que je faisais ? ET qu'il me balançait toujours à père ? Sa explique tout. Je regardais autour de nous en attendant.

Obito : Je les ais trouvé.

Mike : Génial, on y va.

On s'y rendait, ils étaient dans un centre commercial, Kat était déjà entrian de courir partout tout excité, Akira qui tenait des tonne de sac, elle a vidé les magasin on dirait.

Obito : Akira !

Il semble surprit de nous voir ici et Kat semblait contente, elle nous donnait des sacs qui l'encombrait, je plissais les yeux, elle me prend pour qui ?

Mike: On a pas le temps pour du shooping !

Je lâchais ses sacs, OBito en faisait autant.

Mike :S'est important, Y a un mage qui est venu chercher Gabriel. Tous les mages se réunissent, ils cherchent le moyen d'éviter que le Démon ne sortent, ils te cherchent Akira. Pour te détruire, et ainsi éviter que se démon se serve de toi pour sortir.

Je soupirais.

Mike : S'est la vérité, et lui semble doué avec la magie, il a brisé la nuque de Derek très facilement. Va savoir ils sont combien de mage, on fait quoi maintenant hein ? Si Gabriel dit tout ce qu'il sait, ils vont savoir que s'est toi et vont te pourchasser s'est sur.

Obito : Et tes sur que tu as bien entendu ? Ils ont vraiment l'intention de le tuer ? Ils vont peut-être juste faire en sorte que se démon ne se sert plus de Akira comme réceptacle pour se libérer.

Mike : Il a dit, qu'ils leurs suffisaient de trouver la source et de la détruire, s'est plutôt claire non ?

Il détournait le regard, Akira semble pas rassuré de tout cette histoire et se demandait ce qu'il était censé faire, il veut déjà se livrer.

Je lui attrapait le bras.

Mike : Tu vas quand même pas te livrer, il y a surement d'autre solution pour arrêter se démon, que te suicider ! Je les laisserais pas te toucher ok ? J'ai encore besoin de toi pour mes entraînement après tout.

Je lui souriais, j'attrapais tout les affaires de KAt et les donnait à obito, on ne le voyait plus le pauvrE.

Mike : Prend ça, on va rentrer, je pense qu'il est partis avec Gabriel retrouver les autres mages, on aura le temps de réfléchir à un plan et de parler à père de tout ça.

Obito : Pourquoi je suis le seul à porter ses affaires ! humm..


On rentrait chez nous, je jouais les espions, regardant la moindre trace de Ayato en question. Je disais qu'il restais là, je rampais à terre, pour tenter de voir si était encore là.

Obito : Qu'est-ce que tu fabriques Mike ? Arrête de faire l'idiot.

Mike : Chut, s'ils sont là, tu vas nous faire répérer.

Il levait les yeux.

Obito : Je te rappel que je peux sentir la présence, je ne ressens personne ici.

Je me relevais sur le coup, frottant mes vêtements.

mike : Evidemment, je le savais.

Obito : Bien sur.

On rentrai donc à l'intérieur.

Mike : Il est déjà venu ici, alors il va pas revenir je pense.

Mais s'était faux, Ayato avait réussit à camoufler sa présence, même pour obito, et était toujours là, avec Gabriel. Je me redressais le regardant bien sur le coup.

Mike : Obito, tes sens sont nul !

Obito : Je t'assure que je n'ai ressentis la présence de personne, il a du se camoufler, lui et Gabriel.


Gabriel : S'est bien lui, Akira dont je t'ai parlé.

Mike : J'aurais du laisser ton père crever ! Rend mon argent !

Il restait bien près de Ayato, bah oui, il sait bien qu'il va le protéger.  Je me mettais en face de Akira.

Mike : Je maîtrise la situation, vous en faîte pas.

Akira qui me disait déjà de ne pas utiliser ma sphère. J'en souriais, je posais ma main l'une contre l'autre.

Mike : Obito, des fois tu te demandais comment je faisais pour être à plusieurs endroit en même temps, quand j'étais bloqué au chiotte et qu'il y avait plus de papier mais j'arrivais à aller en chercher. Je vais te montrer ce que je je faisais.

Je créais un clone de moi même.

Obito : sa explique tout en effet, s'est bien ton genre, une technique de flemmard.

Mike : chut ! tu me déconcentres.

Il levait un sourcils se demandant ce qu'il comptait faire, au fond Mike a toujours eu de la magie en lui, mais s'en servait que pour ses fins personnel pas comme Obito. Ayato se demandait ce qu'il comptait faire, Mike changeait de forme ensuite prenant l'apprence de deux femmes complètement nue et très sexy. Sur le coup tout le monde restait un peu bête.

Gabriel : S'est quoi ça... ?

Mike qui prenait la poitrine pour les faire bouger.

Mike : Tes impressionné hein ?

Obito : Quel idiot, il me fait honte.

Ayato annulé son sort facilement, n'étant pas vraiment impressionné évidemment et ne s'attendait pas à ça, mike se regardait alors qu'il tenait ses pectoraux, il se grattait la tête.

Mike : hum, sa n'a pas si bien marché que ça.


Obito : Akira arrive à se contrôler, il ne laissera pas se démon se servir de lui pour sortir. Au lieu de prévoir des plan pour le "detruire", aidez le, vous êtes des mages, vous travaillez pour le bien de se peuple, Akira s'est longtemps battu dans votre cause, il a protégé tellement de gens, vous ne pouvez pas le tuer parce qu'il a été trahis par Redo ! Se n'est pas de sa faute !

Je le regardais sur le coup.

obito : Montrer qui vous êtes, vous les mages, je sais que vous pouvez avoir une autre solution pour faire en sorte que se démon en se sert pas de Akira, sans à venir à le tuer. Mais si s'est vos intentions, alors vous allez devoir passez pas nous aussi, et je doute que s'est ce que vous voulez, détruire les derniers heise sur cette terre.

Il tenait déjà le manche de son épée près à se battre et faisait déjà apparaître ses sharingan.

Obito : A vous de choisir.

Gabriel : Il n'y a pas d'autre solution ?

Ayato semblait réfléchir à la situation.




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Lun 12 Déc - 1:22

le roi Ren n'aurait jamais du donner autant d'argent à Kat pour ses courses, elles est entrain de tout dévaliser..d'ailleurs pourquoi lui donner de l'argent? sa risque pas de plaire à la reine, elle ne peut déjà pas nous supporter.

Kat: qu'est ce que tu en pense Akira? tu trouve que sa me va bien?

J'ai droit en plus à un défiler de mod.

Akira: oui comme les dix autres précédent.

Kat: tu as raison! je le prend aussi!

je soupirais regrettant d'avoir accepté cette promenade, peut importe le siècle les femmes sont toujours aussi porter sur leur apparence. Je me tournais entendant la voix d'Obito, qu'est ce qu'ils font ici ses deux la? ne me dit pas qu'il a déjà réussi son entrainement?

Akira: qu'est ce que vous faites ici? 

kat: vous tombez bien! prenez ça! je vais aller voir le magasin de chaussure la bas!

elle donnait tout ses achats à Mike et obito avant de faire mauvaise tête qu'il lachait les sacs.

Akira: qu'est ce qui vous amène? plus tard pour les entraînements.

qu'est ce qu'il me raconte? des mages me chercheraient? pour me détruire? surement pour une bonne raison, si ils viennent à se genre d’extrémité c'est qu'ils craignent le retour du démon, je peut être plus dangereux que je l'imaginais. 

Akira: est ce que tu es sûr de ta source Mike?

Il semble convaincu et je vois pas pourquoi il irait inventé de tel histoire, Kat s'inquiétait au moins elle a oublié sa folie du shooping.

Akira: alors je dois aller me rendre, si les mages pensent que je suis dangereux c'est que je le suis.

j'étais déjà prêt à faire ce qu'il faut pour protéger cette ville et ses habitants même si je dois en venir à me saccrifier.

Kat: akira non!

Mike non plus n'est pas d'accord avec mes choix, il m’attrapait le bras m'empêchant de me rendre et va même pres à me réclamer pour ses "entrainement" qui aurait imaginé entendre ça sortir de sa bouche, lui qui était presque allergique par ce mot.

Akira: très bien rentrons et parlons de tout ceci, mais si je venais vraiment à être une menace faudra faire le necessaire.

kat m'attrapait le bras sur le coup inquiète.

Kat: tu n'aura pas besoin à te livrer à qui que se soit! tu es le garçon le plus gentil au monde!

Akira: n'exagère pas Kat

Kat: j'exagère pas du tout!

On rentrait tous laissant le pauvre Obito porter toutes les affaires de Kat, avant de rentrer au chateau Mike voulait s'assurer que le mage ne soit pas dans le coin mais il a vraiment encore du boulot pour la filature. Je frotais mon front tout en le regardant du coin de l'oeil.

Akira: faudrait que je te forme aussi pour la dissimulation, on dirait que tu chasse les fourmis Mike!

Kat: je le trouve amusant.

Bon heureusement que Obito est la, il ne sent personne dans les alentours alors nous rentions à l'intérieur. kat se mettait à renifler autour d'elle avant de me tirer la manche.

Kat: je sent une odeur étrangère ici.

Akira: une odeur étrangère.

Ayato se montrait toujours suivis de Gabriel.

Ayato: j'aurais du me méfier de l'odorat de cette démone, vous voilà enfin de retour? vous me facilité la tâche je vous en remercie.

il tournait le regard vers Gabriel qui confirmait qui j'étais, en tout cas les rumeurs sont juste pour ses mages, chacun d'entre eux semble avoir les cheveux bleu. Je donnais un bon coup de coude à Mike pour le faire taire. Je m'avançais prêt à faire ce qu'il faut, mais une fois de plus Mike intervenait et franchement je crains le pire avec lui.

Akira: toi maîtrisé la situation? ne te mêle pas de ça Mike, ne vous attirez pas d'ennui inutilement.

Ayato attendait de voir dont Mike était capable, la performance des hunter n'étaient un secret pour personnes.

Ayato: serais tu prêt à trahis l'honneur de ta famille pour protéger ce démon? jeune prince?

J'étais le premier surpris, je ne pensais pas Mike capable de créer un clone aussi parfait. Obito pense peut être à une technique de flemmard mais au contraire, un clone peut être un bon atour pour une hunter, il lui permettrait de s'en servir sans se mettre inutilement en danger et....j'ouvrais presque grand la bouche devant cette transformation! dite moi que je rêve! Même Ayato agrandissait ses yeux devant une tel scène, il s'attendait à tout sauf à ça! j'en posais ma main sur mon visage ayant envie de me cacher..c'est mon élève ça?


Ayato: les hunter ne sont plus ce qu'ils étaient.

il fit un mouvement de la main annulant son petit tour de passe-passe. Je me mettais à côté de Mike lui donnant un bon coup sur la tête.

Akira: tu es un idiot! tu l'as sort d'ou cette technique et surtout à quoi elle te servait!? on va avoir une explication tout les deux!

je tirais sur ses jours avant de regarder Obito qui prenait ma défense, qui aurait cru que c'est le plus jeune des deux. 

Ayato: pourquoi je devrais prendre un tel risque? chaque seconde conte, le démon fera tout pour revenir dans ce monde et se vengerai sur chaque vie qui croisera son chemin. 

ses paroles semblait faire hésité Ayato, moi j'étais toujours aussi surpris je m'attendais pas qu'on désire autant me protéger. 

Ayato: ce n'est pas à moi de prendre une tel décision, je vais retourner au manoir et parler à mon père. Il n'y aura pas de combat aujourd'hui, mais Akira Kirso ne sortez pas de ce chateau. Si vous venez à franchir ses portes je vous considérerais comme dangereux et vous tuerais sans poser aucune question.

il se retournait posant sa main sur l'épaule Gabriel avant de tourner légèrement le regard dans ma direction.


Ayato: sur l'heure apprenez à vos élèves de vrai technique.

J'en redressais le sourcils devant ses dernières paroles tout en regardant vers Mike.

Akira: j'y manquerais pas.

Il disparu dans la seconde, maintenant je vais devoir attendre si je suis condamné à mort ou non. Sa ne sera pas la première fois qu'on tente me de tuer après tout, je vais finir par en attraper l'habitude.

Akira: je vous remercie d'avoir prit ma défense, mais ne provoquer pas les mages. Surtout que vous êtes encore loin de pouvoir vous mesurez à eux, contrairement à ce que tu crois je pourrais être dangereux.

Kat: bien sûr que non, pourquoi tu dis de tel choses?

Akira: j'ai fais trembler le chateau dans mon sommeil sans que je me rend compte de quoi que se sorti.

kat: c'était juste...

Akira: un accident? et lorsque je ferais revenir le démon dans mon sommeil, sa sera aussi un accident?

Elle baissait les yeux cherchant une excuse.


Kat: bah, je serais la pour te réveiller..je t'ai déjà rendu ton apparence normal non?

Akira: peut importe, de toute façon les mages ont toujours tout fais pour protéger ce monde du démon alors si ils doivent choisir de faire un sacrifice pour en sauver des milliers d'autres alors ils le feront. C'est comme ça que sa marche, c'est ce que je ferais également. Entendant reprenez l'entrainement tout les deux, tu avais pas un balle à faire exploser Obito?

je les laissais pour le moment afin de prendre un peu de recul, surtout dans la salle d'entrainement d'obito afin de me défouler un peu. Je me retrouvais en équilibre sur mes mains entrain de faire des pompes dans cette position.

Akira: tu n'es toujours pas discret Mike et est ce que tu veux que je t’entraîne pour la filature? car t'en aurais grandement besoin.

Je me redressais prenant un essuie frottant mon front.

Akira: ou alors amélioré ta super technique? j'en suis sur qu'avec au moins quatre clone tu l'aurais peut être déstabilisé, deux c'est pas assez.

je ricanais un peu sur le coup.


Akira: est ce que tu t'inquiète pour moi? tu as peur de te retrouver sans entraîneur? tu devrais être content au contraire, tu va pouvoir reprendre tes grasse mâtiné, amené n'importe qui dans ton lit, plus de longue heures de fatigue au entrainement..en gros Mike va pouvoir reprendre sa petite vie de beau gosse pépère.

bon je posais cette altère pour me redresser.

Akira: ne viens pas me faire croire que je vais te manquer, j'ai essayé de t'égorger la première fois et t'ai mal mener pour t'obliger à t’entraîner. A moins que tu aime ça être mal menez. 

Je réfléchissais sur le coup.

Akira: sa expliquerai pourquoi tu couche avec Derek.

Je regardais mes mains prenant mon sérieux.

Akira: j'ai entendu sa voix à plusieurs reprise dans ma tête, principalement quand je dormais. Mon esprit est plus facile à contrôlé quand je dors, j'ai jamais entendu une voix aussi flippante.

il s'imagine que je pourrais allez contre se côté démon, mais c'est pas aussi simple que ça. J'ai cette haine en permanence en moi, tant de colère.

Akira: Je sais pas ce que vous vous imaginez de moi, le fait que je sois akira kirso ne me protège pas de toute les tentations. Pour l'instant je résiste mais j'ai à chaque instant envie de me vengez de Redo.

Je levais les yeux pour le regarder.

Akira: je vois en chacun de vous une part de lui, Ton père à son physique, Obito son côté frimeur et travailleur et toi...son côté idiot et enfantin. A vous trois vous le formez, sa met tellement en colère. le démon en moi ne désire que vous tuer, je résiste pour l'instant mais combien de temps crois tu que j'y arriverais?

je m'approchais bien lui.

Akira: tu devrais plutôt être effrayé, espéré que se mage revienne pour mettre fin à ma vie ou tu risque réellement de fini égorgée.

Je passais ma main sur son cou commençant a avoir les yeux rouge mais Obito arrivait me faisant reculer.

Akira: Obito? tu as réussit?

Oui il était venu pour ça et m'en faisais une petit démonstration, je souriais avant de lui donner une balle en plastique cette fois.

Akira: félicitation, tu peux passer à la deuxième étage maintenant.

Je tapotais son épaule avant de sortir de la salle, j'ai besoin d'une bonne douche à présent au passage je surprenais kat entrain de discuté avec Ren, je crois qu'elle parle de moi surement pour chercher des solutions. Après ma douche je m'allongeais sur le lit fermant les yeux somnolant un peu, c'est lorsque j'ouvrais les yeux que je me rendais compte qu'il faisait nuit. kat est déjà allongé à mes côtés entrain de serrer son oreiller contre elle, je me levais me regardant dans le miroir quelque seconde a peine. Mes yeux sont entièrement rouge, tout comme cheveux et devenu long. Je sortais tranquillement de la chambre marchant dans les couloir avant de m'arrêter devant une morte. J'avais nul besoin d'ouvrir en une seconde j'étais à l'intérieur regardant en direction du lit.

Je me mettais au dessus de lui attrapant doucement sa gorge la serrant assez juste pour le réveiller.

Akira: et maintenant tu as peur de moi Mike? il me suffirait de pressé un peu et j'écraserais cette gorge.

je desserrais lentement tout en me baissant pour l'embrasser, cette fois Derek n'est pas venu le rejoindre. Il a du partir ayant perdu son petit protéger mage, sur ce j'en profitais.  Mon pantalon se mettais à disparaître comme ci il brûlerait, j'attrapais les deux mains de Mike les mettant au dessus lui et au même instant des chaînes apparu attrapant ses poignets au lit.

Akira: sa t'évitera de trop bouger.

je continuais embrassant son torse descendant jusqu'à son caleçon ou je frôlais seulement de mes lèvres. on voyait principalement mes yeux qui luisait dans l'obscurité, je le regardais avec un sourire tirant doucement sur son caleçon pour lui enlevé.


Akira: je viens d'avoir une petit idée.

Je me redressais créant un clone de moi même.

Akira: tu n'es pas le seul à connaitre cette technique.

Moi j'écartais ses jambes tout en soulevant ses hanche pendant que mon clone s'amusait avec son entre jambe. Je le voyais tirer sur ses chaînes à l'instant même que je le pénétrait.

Akira: c'est donc vrai, tu aime être mal mener. Tu joue les grand costaud mais tu n'es rien qu'un petit prince dominé.

je le regardais bien tout en me laissant bien aller en coup de reins. Mon clone fini par se redresser se frottant les lèvres.

Akira: il n'a aucune endurance.

je souriais du commentaire de mon clone avant qu'il finisse par disparaitre, moi j'approchais de son visage.

Akira: dit moi qu'est ce que ton frère dira quand il apprendre que tu lui as encore prit ce qu'il désirait?

je faisais un petit sourire narquois avant de fermer les yeux m'endormant sur Mike, tout en reprenant forme "humain" les chaine de mike disparu par la même occasion. 

Akira: mmmh Kat tu es trop collante.

je  me mettais tranquillement de mon côté du lit attrapant le couverture sur moi, oui je me crois encore dans ma chambre et surtout pas réalisé ce qu'il sais vraiment passé.
J'ouvrais les yeux de bon matin regardant vers la fenêtre voyant qu'il faisait déjà jour et me redressais.

Akira: pas de meuble retourner, c'est bon signe j'ai rien fais trembler cette fois.

je retirais la couverture pour me lever, mais la remettais vite...moi je suis nu?

Akira: car? pourquoi j'ai plus mon..

c'est pas vraiment kat que je voyais à côté de moi mais Mike..pourquoi c'est Mike?

Akira: qu'est ce que tu fou dans ma chambre!? ou est Kat! encore un de tes tour de passe passe?

je le poussais hors de lui, il est à poil aussi en plus! je me levais trainant la couverture avoir moi pour la mettre autour de ma taille.

Akira: c'est moi qui t'es sauté dessus? ah ! j'en doute fort!

c'est vrai, c'est ma chambre...pourquoi je suis dans sa chambre.

Akira: qu'est ce que tu m'as fais? parle! chez les hunter ont apprend la torture je te préviens!

et pas moyen de trouver mon pantalon! tant pis j'en piquais l'un des siens.

Akira: retourne toi! que j'en file ça! tourne toi et met un pantalon toi aussi! merde!

écoutez le! il va presque m'accuser d'avoir sauter dessus.

Akira: tu rêve mon pauvre vieux! je t'ai jamais sauté dessus! je m'en souviendrais quand même.

alors je préférais vraiment le tremblement de terre, c'est pas vrai si je commence à perdre le contrôle et me à...je préfère même pas le penser.

Akira: alors je vais devoir m'attacher la nuit! merde tu devrais être plus prudent! et si je t'aurais tuer hein?

je sortais vite de la chambre, j'ai coucher avec Mike...et je m'en souviens même pas, non c'est pas ce qui devrais m'inquiété! je m'appuyais contre le mur tenant mes cheveux. Je vais devenir dangereux, prochaine fois je pourrais faire revenir le démon.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Jeu 15 Déc - 22:26

Bon j'avais prétendu maîtriser la situation avec se sorcier en question, mais il semblerait que j'ai plus attiré l'attention sur moi, qu'autre chose. Sa n'a pas vraiment fonctionné.. Et Akira qui en veut pas qu'on prenne sa défense, il était déjà prêt à se sacrifier s'il le fallait, si réellement il était une menace pour se monde.

Je tournais le regard étant donné que s'était Obito, qui le défendait, cette fois ci avec des paroles, qui semblait touché Ayato. Et sa semblait bien fonctionner, vu que Ayato comptait partir, afin de parler de la situation à son père, afin d'avoir ses ordres à lui sur le sort de Akira. Au moins, on aura le temps de réfléchir à ce qu'on peut faire pour aider Akira.. Il lui demandait bien entendu de rester ici, et de ne pas tenter de s'enfuir ou quoi que se soit, sinon il le tuera sans se poser de question cette fois ci. Il posait la main sur l'épaule de Gabriel, prêt à partir avec lui, je me sentais bien entendu visé de sa dernière phrase, j'en détournais le regard, bah quoi qu'est-ce qu'elle avait ma technique ?!

Il partait ensuite, je croisais les bras.

Mike : Comme-ci on allait attendre ici à rien faire, bravo Obito, au moins on a du temps pour trouver un plan.

Je tournais le regard vers Akira sur le coup, ainsi que Obito, vu qu'il nous remerciait en premier temps de l'avoir défendu. En tout cas, Akira n'était pas confiant, il se trouvait dangereux, il a déjà fait trembler toute la maison, va savoir ce qu'il aurait pu faire d'autre durant son sommeil.

Mike : Rah, arrête de te morfondre, et de baisser les bras. Je pense pas que s'est le genre de "akira Kirso" hum ? Ta rien de dangereux, et puis, si se sont des sorcier si puissant que ça, ils devraient trouver un autre moyen que te tuer.

Je soupirias de ce qu'il disait concernant les sorciers.. ET il parlait de reprendre l'entraînement, comme ci de rien était ? Obito mettait sa main devant moi, pour ne pas que je le suive, il avait bien compris que Akira désirait être seul un moment.

Obito : Il nous a demandé de nous entraîner.

Mike : On va pas le laisser comme ça.

Obito
: Il a besoin de rester seul.

Il partait ensuite afin de s'entraîner, moi je plissais les yeux, j'ai aucune envie de m'entraîner là tout de suite, je partais le retrouver, tentant de me faire discret, mais encore une fois s'était raté, je me montrias donc.

Mike : Hum, sa presse pas ça, mais s'est vrai que je suis nul.

Il se moquait bien entendu de ma technique, j'en souriais sur le coup.

Mike : Je suis sur que sa t'a plut.

J'écoutais ensuite ce qu'il me disait, il se voit déjà mort à l'heure qu'il est, je fronçais les sourcils sur le coup de tout ce qu'il me racontait.

Mike : Et bien, j'ai peut-être plus envie de vivre cette vie là.

Je continuais de bien le regarder et l'écouter.

Mike : Faut croire, que je me suis attaché à toi, malgré tout ça oui. Et puis, qui m'entraînerait si tu meurs hum ? Tes le seul capable d'y arriver. Et pour Derek, s'est parce que je n'ai personne d'autre pour le moment. Tu veux en parler, je suis sur que l'idée te faire peur, même si tu tentes de montrer dure.

Je m'approchais de lui, il entend se démon sans son sommeil ? s'est donc durant son sommeil que se démon profite de lui..

Mike : Je suis sur que tu peux contrôler cette partie là de toi, éviter que se démon se sert de toi.

Il parlait encore cette histoire de Redo, qu'il a envie de se venger, qu'il est rongé par la haine, et sa ne l'aidait pas. Il voyait en notre famille, une partie de Redo, chacun de nous, lui faisait rappelé Redo en question.

Mike : Idiot et enfantin, je sais pas comment je dois le prendre.

Mais je reprenais vite mon sérieux.

Mike : Plus sérieusement, tu ne me fais pas peur, je sais que tu nous feras rien.

Je le regardais s'approcher, son regard change, et approche sa main de mon cou, qu'est-ce qu'il lui prend.

Mike : Akira.

Obito arrivait avec sa belle pété, assez fière.

Obito : S'était plutôt facile.

Il lui prenait une autre balle, pour la péter afin de lui prouver qu'il avait réussit. Il faisait une drôle de tête lorsqu'il lui donnait cette fois ci cette balle en plastique, il la tenait la regardant d'un air désespéré.

Obito : Une autre balle ?

On le regardait partir ensuite, obito tournait le regard vers moi.

Obito : De quoi vous parliez ?

Mike : De lui.


Je partais les mains dans les poches, lui me fixait du regard. Kat en effet parlait avec mon père, sans doute de Akira, afin de trouver quelque chose pour l'aider et le sauver des mages.

S'était en pleine nuit, que Akira se réveillait, ou plutôt, le démon de Akira, et celui-ci venait jusqu'à ma chambre, moi je dormais. Mais je me réveillais bien sur le coup, vu qu'il était sur moi entrain de m'étrangler, je le regardais bien, tenant ses mains pour tenter de le dégager de moi.

Mike : Arrête ça.. Akira.. Bat toi..

Il s'arrêtait ouf.. Mais ce que je ne m'y attendais pas, s'est qu'il membrasse, je le laissais faire sur le coup. Je gardais les yeux entre ouvert pour le regarder, je voyais son pantalon partir en fumé, il attrapait ensuite mes mains, pour les mettre au dessus de ma tête, et m'attachait avec des chaînes.

Hum, j'aime plutôt bien son côté démon tout compte fait, je regardais les chaîne et ensuite vers lui. Je regardais surtout ses yeux, qui brillaient bien dans la nuit. Il embrassait mon torse et descendait jusqu'à mon caleçon, et je peux vous dire que j'avais déjà une sacré bosse là-bas. Il retirait mon caleçon, afin de libérer mon membre.

Mike : une idée..?

Il créait un clone, et bien, il semblerait que je ne sois pas le seul à faire ça. Je posais bien ma tête contre mon coussin, son clone s'occupait de mon membre, tandis que le vrai, me pénétriat, je serrias la mâchoire, ayant du mal à retenir mon plaisir.

Mike : Tais.. Toi.

Il se moque de moi, je gémissais vu que je jouissais assez rapidement.. Son clone disparassait sur le coup, moi je le regardais bien alors qu'il me disait ça, je fronçais les sourcils, obito.. Akira avait finit par jouir, mes chaînes disparaissait vu qu'il s'endormait aussi tôt. Je le regardais bien, tentnat de me rendre compte de ce qu'il s'était passé.
Mais je finissais par m'endormir, et à son réveil il allait être bien vite étonné vu qu'il se croyait encore dans sa chambre mais il allait bien vite se rendre compte que non.

Alors qu'il se réveillait, qu'il retirait la couverture, il voyait déjà qu'il était nu. Lorsque je l'entendais parlé, je soupirais à peine.

Mike : humm..

Et il remarquait vite ma présence et le fait que je sois nu également. Je me redressais, faisant des petits yeux vu qu'il me criait dessus.

Mike :S'est ma chambre ici.

Non, mais il vient de me pousser hors de mon lit ?! Je me redressais sur le coup, même si j'étais complètement nu devant lui, lui se cachait avec une couverture.

Mike : S'est toi qui est venu dans ma chambre, et qui ma sauté dessus. J'ai rien su faire !

Je croisais les bras.

Mike : J'ai rien fais du tout, je t'ais dis que s'était toi. Tu n'as pas pu résister à mon corps, je fantasme beaucoup de monde, pas besoin de le cacher.

Je souriais sur le coup, mais je savais très bien que s'était pas drôle, je sais que s'était son côté démon que j'ai eu affaire. Je finissais par me retourner, il continue de s'énnerver et me pique un pantalon. Je finissais par faire de même de mon côté.

Mike : S'était pas vraiment toi que j'ai eu affaire cette nuit, mais ton côté démon, tu dormais, tu te contrôlais pas.

Je me retournais pour le regarder, s'est vrai, il aurait pu me tuer. Mais heureusement, il a fait d'autre chose, qui ne m'ont pas du tout déplus.

Mike : Mais tu m'as rien fait, s'est qu'une partie de toi, a réussit à te contrôler non ?

Il sortait, je détournais le regard. L'idée qu'il couche avec moi lui déplaît à se point là ? Il aurait peut-être préféré que se soit Obito qu'il retrouve à son réveil. D'ailleurs, je n'imagine même pas comment il pourrait réagir.

Je partais à sa recherche, il doit être dans tout ses états.  Je le retrouvais, il tenait ses cheveux, il semble vraiment être mal, il doit avoir peur de ce qu'il pourrait lui arriver la prochaien fois qu'il dort.

Mike : Akira, on va trouver une solution.

Je le regardais bien.

Mike : On oublie cette histoire ok ? On fait comme ci rien ne s'était passé, de toute façon s'était pas toi.. Je pense pas que je suis ton genre pas vrai ?

Je soupirais.

Mike : Ecoute, peut-être que tu devrais essayé de en plus dormir, le temps qu'on trouve une solution.
Obito : Qu'est-ce qu'il se passe ?



Il nous regardait, voyant bien qu'il se passait quelque chose. Akira détournait le regard, tentant de faire mine de rien.

Mike : Il a joué le somnambule de la nuit s'est tout, il s'est réveillé au fond du jardin et il se souvient de rien.

Il veut mieux pas que je lui dise la vérité.

Obito : Ah.

Il tournait le regard vers Akira.

Obito : Tu devrais peut-être t'attaché la nuit, pour éviter que sa ne se reproduise. J'epsère que ta rien fait de grave.

Mike :Hum, non il a rien fait.

OBito : Comment tu peux le savoir ?

Peut-être parce qu'il était toute la nuit dans ma chambre obito ? Hum.. Je haussais les épaules mine de rien.

Mike : Je le sais s'est tout. Bon, j'ai faim, un dejeuné nous fera tous du bien, allez Akira, on trouvera une solution pour éviter que sa se reproduise.

Je partais à la cuisine, je regardais mon père.

Mike : Est-ce que ta un moyen pour l'aider ?

Ren : S'est compliqué Mike, mais je vais m'entraînir avec quelqu'un cette après midi, quelqu'un de très puissant et qui pourra sans doute l'aider.

Mike : Ah, s'est une bonne nouvelle, tu as entendu Akira ?

Il semble pas rassuré loin de là, moi j'arrête pas de penser à ce qu'il m'a fait, enfin son côté démon, rien de repenser à ça, sa m'excite, faut que je me calme. D'ailleurs Akira me faisait un sale ragard, il est juste à côté de moi, et voit cette bosse dans mon training, j'en toussais ce que je mangeais sur le coup.

Obito : ça va ?

Mike : J'ai avalé de travers !

Ren : Akira, j'ai de très bon contact avec se prêtre, il s'appelle Teijo, je suis certains qu'il peut t'aider. A ce que j'ai pu comprendre, s'est lui qui a enfermé se démon, Zankou. Il ne compte pas non plus à ce qu'il soit libéré.


Il se levait.

Ren : J'y vais, j'espère t'apporter de bonne nouvelle.

Il partait ensuite, moi je tournais le regard vers lui.

Mike : Tu vois, faut pas que tu baisses les bras.

Obito : On devrait continuer notre entraînement et penser à autre chose que cette histoire non ?

Mike : Hum moué, penser à autre chose.

Je faisais mine de rien mais Akira a bien compris où je voulais en venir.

Obito : vous êtes bizarre tout les deux.

Il sortait sa balle en question.

Obito : Au faîte, j'ai réussis, je me suis entraîner toute la nuit.

Toute la nuit ? J'espère qu'il nous as pas entendu hum..

Obito : Et je t'ai pas vu au fond du jardin pourtant. Enfin soit, je peux passer à la troisième étape. Mais je pense avoir compris où tu voulais en venir.

Il tenait son poignt et tendait la main, il commençait à créer une sphère ronde, qui tournait dans tout les sens.

Obito : S'est ça ?

Il souriait, assez fière de lui, il était évident qu'il tenait une grande partie de Redo lui aussi, il progresse très rapidement. Il fermait le poing sur le coup.

Obito : Alors, impressionné 'sensei' ? S'est quoi la suite ?

Je me levais.

Mike : Je pense que Akira à d'autre chose en tête que les entraînement Obito. Laisse le souffler un peu.

Il me regardais du coin de l'oeil. Heureusement qu'il n'a pas utilisé ses sens de la nuit, il nous aurait surprit.. Une lumière apparaissait, formant la forme d'un homme au long cheveux blanc, accompagné de Ren en question.

Teijo : Akira, je me présente je suis Teijo. Mais nous nous sommes déjà rencontré, il a fort longtemps, je suppose que tu te souviens de moi.

Il se montrait, s'était le chef des hunters, il lui souriait.

Teijo : Je suis navré pour ce que Redo t'a fait, à cette époque, je ne contrôlais assez mal mes pouvoirs de visions, sinon, j'aurais pu comprendre qu'il me mentait. Mais mettons le passe de côté pour s'occuper du présent et de notre futur.

Il a bien changé depuis cette époque, autre fois il avait des cheveux court, et faisait beaucoup plus jeune qu'aujourd'hui. Il s'approchait bien de Akira, posait sa main sur sa tête.

Teijo : Ouvre moi ton esprit, laisse moi y entrer.

Il se laissait faire, Teijo pénétrait à l'intérieur de sa tête.

Teijo : Hum je vois..

Il tournait un oeil vers moi, pourquoi il me regarde comme ça ? Il s'approchait de moi, soulevant mon t-shirt.

Mike : Non mais tu fou quoi le vieux ?!

Teijo : Le côté démon de Akira s'est servi de toi, il a tenté te faire un enfant et utilisé cette magie en plus, pour libéré Zankou. Zankou à besoin de se nourrir de plusieurs démon.


Mike : Qu'est-ce que tu racontes ?! tes cinglé papy !

S'est quoi cette marque, je pige rien, et Obito encore moins. Teijo posait sa main sur ma marque, utilisant une magie pour la supprimer, et tuer ce qui aurait pu être, un futur enfant de Akira et moi, ou surtout du côté démoniaque de Akira.

Mike :Ah sa brûle !

Obito : Sa veut dire quoi au juste ?

Je détournais le regard, mais il finissait pas comprendre, son sharingan apparaissait, il préférait partir sur le coup ayant compris.

Mike : Obito ! S'était pas de notre faute ! Fait chier..


Teijo :Je sais que sa peut te surprendre Akira, mais tu peux donner la naissance d'un enfant, que se soit un homme ou une femme, s'est ton côté démon qui a se pouvoir, mais tu comprends que vu que s'est lui qui contrôlait, cette enfant aurait eu que les gênes du démon, et de plus, les pouvoirs de Redo, il aurai tété trop dangereux, et Zankou s'en aurait servit comme arme.

Mike: Et bah moi je pige pas, s'est complètement impossible cette histoire.

Il revenait vers Akira.

Teijo : Je vais devoir, faire appel au mage, pour te contenir, j'ai besoin de leurs pouvoirs, afin de scellé se démon en toi.

Ren : Il n'y a pas besoin de te tuer Akira.

Ah bah ça s'est déjà une bonne nouvelle.

Teijo :Je les ais déjà appelé, ils ne devraient pas tarder. En entendant, je vais préparer tout ça.

Il commençait à créer un dessins à terre, avec des bougies, les sorciers arrivait, Ayato en faisait partie, ainsi que Gabriel, ils étaient une disaine.

Teijo : Vous serez suffisant, Akira place toi au milieux du symbole, et les mages, autour de lui.


Gabriel : Je suis pas su d'y arriver.

Teijo : Tes pouvoirs se sont déjà réveillé, ait confiance en toi.

Ils commençait donc l'incantation, Teijo en face de Akira, posait sa paume, ayant un signe qui brillait sur sa paume, il le posait sur son frond, commençant à son tour. Akira se sentait bien entendu bizarre, toute les bougies s'éteignait ensuite, ainsi que la sceau à terre et sur la main de Teijo ne brillait plus.

Tiejo : sa a fonctionné, le démon à l'intérieur de toi est scellé à présent. Zankou ne pourra plus se servir de toi, pour briser le sceau, les mages ici présent doivent mourir, et il y a peut de chance que sa se produise.


Gabriel : Alors j'ai réussis ?

Il semblait etonné, mais Ayato montrait bien qu'il était fière de lui. Il n'arrête pas de s'occuper de lui et de l'entraîner.

Pendant ce temps, Obito était partis loin, dans une cachette où il avait l'habitude de s'y rendre, une grotte caché, seul les yeux du sharingan pouvait ouvrir le passage. Il y pénétrait, regardant cette fontaine, il posait ses mains dessus.

Obito : Maître Redo, je ne suis plus revenu depuis longtemps, depuis ce que j'ai appris à votre sujet.. Akira est revenu, il m'a tout raconté, la vérité en ce qui vous concerne. Mais je ne sais plus ce que je dois faire à présent. Vous m'avez offert tellement de pouvoir, ainsi que ses yeux, et depuis, la haine n'arrête pas de me ronger. Je ne sais plus ce que je dois faire..

Il serrait bien les poings.

Obito : J'aimerais tellement me débarrasser de mon stupide frère, il ne mérite pas de posséder vos pouvoirs, je le déteste au plus haut point, je veux lui voler tout ce qu'il a comme il l'a fait tout ce temps avec moi.

Il communiquait avec redo lui même.

Obito : Je vais vous ramener, j'y arriverais mais j'ai besoin d'encore plus de haine et de votre force.

Une lueur noir en sortait, entrant à l'intérieur de lui, montrant ce qu'il devait faire, Obito fermait bien les yeux sur le coup.

Obito : Je le ferais, comptez sur moi.

Il partait ensuite, il retrouvait sa mère qui était seul dans sa grande maison. Elle était déjà contente de le voir.

Obito :Mère, tu m'as manqué toi aussi.

Il la regardait bien, toujours avec son sharingan.

Obito : Je suis désolé..

Il enfonçait sa lame en plein dans son coeur, les larmes coulaient de ce qu'il venait de faire, venant de tuer sa propre mère. Mais son sharingan changeait prenant une autre forme à présent.

Obito : J'ai une mission, et l'amour ne doit plus faire partie de moi, je n'ai plus envie de me faire trahir sans arrêt. Je vais ramener Redo dans se monde.




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Sam 17 Déc - 0:31

Mike finissait par sortir lui aussi, je lâchais mes cheveux tournant le regardant dans sa direction. Trouver une solution? laquel? je deviens quelqu'un d'autre dès mon réveil, qu'est ce que je ferais la prochaine fois? ramener se démon dans notre monde? 

Akira: tu as l'air bien convaincu, je ne peux pas en dire autant. c'est pas toi qui te réveille sans souvenir, tu semble apprécier les tiens en tout cas.

Je ne sais ps trop quoi répondre, si il est mon genre...j'ai pas eu envie de me poser ce genre de question pour le moment, j'ai déjà Obito qui me cour après. D'ailleurs si il l'apprend avec déjà la colère qu'il ressent pour son frère, qu'est ce que sa va être après?

Akira: quel que chose me dit, que tu n'as pas très envie d'oublier toi. 

Je le regardais sur l'instant avant de voir Obito arriver, Mike trouvait vite une ruse. Somnambule? oui je l'étais en quelque sorte ou plutôt possédé par mon côté démon.

Akira: oui, je devrais peut être m'attacher en effet...

Obito ne semble pas tout à fait convaincu, si il sait entraîné a repéré les mensonges on est mal partit. En tout cas c'est très facile de voir Mike quand il ment, je vais devoir l’entraîner dans cet voie la

Akira: oui allons manger, jouer les somnambule m'a creuser l'appétit.

On se retrouvait tous à table autour du petit déjeuné, je touchais à peine la nourriture malgré que j'avais prétendu avoir faim. 

Kat: tu n'étais pas la ce matin Akira, tout va bien? tu semble ailleurs.

Akira: j'ai voyager dans le chateau cette nuit et je me souviens de rien, mais ne t'en fais pas je pense pas avoir fait de bêtise.

Kat: je me suis pas réveiller, désolé Akira.

Akira: se n'ai pas de ta faute Kat.

Je posais ma main sur mon visage recevant des flash back de cette nuit, des scènes courtes mais tout de même révélatrice. J'en tournais le regard vers Mike et surtout...au niveau de son training! ne me dit pas qu'il fantasme encore d'hier! j'attrapais mon couteau tout en l'enfonçant dans mon croissant, oui je le menace de le planter dans son training si il calme pas ses ardeurs! Il remarquait vite mon regard et surtout l'état de son engin.

Kat: si tu mangerais doucement tu t'étoufferais pas.

Bon je vais essayer de l'ignorer un peu même si j'ai envie de l'étrangler par moment, ren me parlait de chose sérieuse. 

Akira: Teijo vous dites? 

oui je me souviens vaguement de lui, cela n'arrivait pas souvent de le croiser. Je l'ai vu une fois pour la remise des diplomes des hunter. Il serait encore en vie? comment est possible? si il était présent pendant la disparition du démon, il devrait être agé de...sa fait beaucoup de chiffre.

Akira: bien espérons qu'il puisse faire quelque chose et m'empêche de continuer mes virées nocturne.

Je regardais Kat qui continuait de manger avec le sourire, j'aimerais avoir son insouciance. Malgré le danger qu'il nous gatte elle arrive à garder le sourire. 

Akira: s'entrainer? oui pourquoi pas.

Je fusillais une fois de plus Mike, si il croit que j'ai pas compris ce qu'il a en tête celui la!

AKira: fais pas attention à Mike, il fait l'idiot comme d'habitude.

Il aurait réussit? aussi rapidement? pas seulement d'avoir explosé la balle en plastique mais passer directement par la troisième étage. Ce garçon est épatant moi même je suis rester des semaines avant d'y arriver.

Akira: oui je suis impressionné, tu progresse aussi rapidement que Redo. Tu finira par devenir plus fort que moi c'est indéniable. J'étais peut être discret dans mon sommeil Obito, je suis un hunter rappel toi.

Ben moi aussi je tente te trouver des excuse, bien que sa me plait pas de lui mentir comme ça. Je me levais, sa y est teijo arrivait.

Akira: oui je me souviens de vous, bien que vous cheveux étaient beaucoup plus court.

Il est bien plus impressionnant que dans mes souvenirs, bien qu'on racontait pas mal de rumeur sur son compte. Surtout pour faire peur au jeune de l'académie, les sensei s'en donnait à coeur joie. J'en souriais me rappelant ses bon moment du passé avant de voir teijo s'approcher de moi.

Akira: qu'est ce que vous allez faire?

ouvrir mon esprit? il veut voir dans ma tête? je fermais les yeux le laissant faire, si il faut en courir par la pour être délivré. J'ouvrais les yeux l'entendant parler, pourquoi il regarde Mike comme ça? ne me dit pas que...merde il va vu ce que j'avais fait cette nuit? 

Akira: qu'est ce que vous avez vu?

Il s'approchait de Akira soulevant son t-shirt, j'étais étonné de voir cette étrange marque.

Akira: qu'est ce que sais?

qu'est ce qui viens de dire? faire un enfant avec Mike? c'est impossible, on peut pas faire des enfants entre nous! du moins entre homme.

Akira: je comprend pas, comment une chose pareil pourrais arriver...c'est impossible.

je regardais Obito, maintenant il va comprendre et j'ai déjà peur que sa dégènère. 

Akira: attend Obito, laisse nous le temps de t'expliquer.

Voilà c'est ce que je redoutais, mais j'ai pas le temps de lui courir après pour tenter de le résonner. 

Akira: vous voulez dire que cette marque pouvait donner un enfant? et vous venez de le détruire.

J'ai du mal à imaginé un enfant sortir de cette marque, mais surtout qu'il l'est tuer sans aucun remord. faut dire qu'il a raison, c'était pas moi qui l'est conçu. Il aurait été corrompu et utiliser par ce démon. 

Akira: vous avez sans doute raison, mais je pourrais recommencez une fois de plus cette nuit. Et vu les motivations que Mike à ce niveau la, j'en suis sûr que sa recommencera.

Mike ne comprend rien à ses histoires, en gros faut des explications bref et simple sinon le cerveau ne suit pas.

Akira: très bien faite tout ce qu'il faut, tant que je ne reste plus une menace.

Kat s'agenouillait regardant le symbole que teijo dessinait au sol.

Kat: se dessin arrivera vraiment à aider Akira? 


Ayato: il ne s'agit pas que d'un simple dessin démone.

kat: je m'appel kat!

Ayato: peut importe, éloigne toi c'est préférable.

Elle faisait mauvaise mine mais obéissait, moi j'entrais dans le cercle.

kat: il n'aura pas mal au moins?

Akira: ne t'en fais pas kat.

Kat: si je m'en fais, si il t'arrive quelque chose je sort les griffes.

je souriais sur le coup.

Ayato: mon père a raison, tu va y arriver Gabriel j'en ai aucun doute.

sa y est sa commençait, pour l'instant je sentait pas de changement jusqu'à que Teijo pose sa main sur mon front. la je me sentais bizarre, mes yeux viraient un peu au rouge avant de disparaître en même temps que les bougies s'éteignent.

Akira: c'est tout? 

Ayato: tu aurais préféré un feu d'artifice derrière?

Kat s'approchait vite de moi attrapant mon visage pour bien me regarder.

kat: comment tu te sent? tu as perdu la vue? tu te souviens de moi?

j'attrapais ses mains pour qu'elle lache on visage.

Akira: je suis pas aveugle et je me souviens de toi, arrête de t'inquiéter.

Kat: ouf, parce que je te jure que je les aurais griffé hein! je m'étais préparer mentalement! regarde ! même ma queue et toute ébouriffer!

Ayato posait sa main sur l'épaule de Gabriel souriant légèrement.

Ayato: bien sûr que tu as réussit et c'est que le début, je t'apprendrais d'avantage et plus personne n'osera te marcher sur les pied. 

Il regardait dans une direction.

Ayato: même pas ce vampire, montre toi Derek kijo.

Il se montrait les mains dans les poches avec une clope pincer entre les lèvres.

Derek: je ne voulais pas interrompre cette petite réunion, quel surprise Teijo! sa fait combien de siècle qu'on sais vu? surement de même pour ton coiffeur.

Il s'avançait le regardant bien.

Derek: alors et si tu me disais ou étais cacher ma famille? 

pourquoi parle t'il de sa famille?

Derek: je voie...toujours pas décider à me la rendre?

Il utilisait sa rapidité pour arracher le coeur de l'un des mages.

ayato: espèce de...

il tendait la main vers lui envoyant des ondes de choc, on voyait le carrelages partir en éclat au passage. Derek se mettait vite derrière un autre mage enfonçant déjà sa main dans son dos tenant son coeur entre ses doigts. Ayato baissait vite la main ainsi que son pouvoir.

Derek: bouge un petit doigt et j'écrase son coeur dans ma main. Tu t'attend pas à ça on dirait l'ancien? toi qui semblait si confiant de tes petit protéger. Attention, il en a déjà un de moins encore neuf autres et il a de très grand risque de revoir se cher zankou dans ce monde.

Ayato: tu sera tout aussi en danger si il venait à revenir Derek.

Derek: peut être, mais je prend le risque tant que je retrouve ma famille. T'es vraiment un ingrat Teijo, tu nous crée pour l'expérience de tes fabuleux pouvoir et ensuite tu te lasse alors tu te débarrasse de nous. 

ayato: vous crée?

Il se retournait regardant son père sur le coup.

Ayato: c'est toi qui a créer les vampires? pourquoi tu ne me l'as jamais dit?

Derek: Teijo et ses secrets, tu connais même pas ton propre père gamin.

il est difficile d'aider ce mage, il est entrain de souffrir mais si l'un de nous tente quoi que se soit..il est condamné et j'ai plus de chance de revenir incontrôlable.

Derek: alors? parle et maintenant.

Derek serrait le coeur du mage, lui crachait du sang. Teijo réussit à intervenir téléportant le mage jusqu'à lui, Derek levait les yeux léchant le sang sur sa main.

Derek: bravo, qu'est ce que tu va faire maintenant? m'asséché moi aussi? m'enfermer dans un cercueil pendant des siècles? non je ne crois pas, sinon sa ferais bien longtemps que tu m'aurais arrêter n'est ce pas? 

Ayato: moi j'aurais aucune hésitation.

Derek: toi tu n'es qu'un gamin, tu as réussit à m'avoir une fois mais sa n'arrivera plus.

il tentait la main vers lui voulant l'immobilisé en s'en prenant à sa tête, mais cela ne semblait pas marcher. Derek ricanait montrant un pendentif autour du cou.

Derek: l'avantage de vivre vieux, c'est qu'on a le temps de récolté pas mal de bibelot. Tu me donnerais plus la migraine petit mage, alors tu m'as toujours pas dit ou était ma famille?

je prenais un crayon poser sur la table et la lançait avec précision en direction de Derek, celui ci pénétrait sa poitrine jusqu'au coeur. Derek me regardait sur le coup avant que sa peau vire au gris.

Ayato: si c'est un originel un simple morceau de bois ne le tuera pas.

Akira: non mais au moins il est immobilisé.

Ayato regardait son père avant de s'avancer vers Derek.

Ayato: il a tuer l'un d'entre nous, vous allez le laisser partir? il recommencera tant qu'il n'aura pas eu ce qu'il désire.

Akira: moi je vais chercher Obito avant qu'il ne fasse une bêtise.

bien que j'ignorais que c'était déjà le cas, qui pourrait savoir qu'il était capable de parler avec Redo lui même. Redo le mène dans une mauvaise voix, la voie de la puissance. J'ouvrais à peine la porte d'entrer qu'un messager venant de mirage était présent.

" j'aimerais parler au roi"

je lui montrais Ren, lui s'inclinait face à lui.

" je vous apporte de mauvaise nouvelle majesté, il s'agit de votre femme. Nous l'avons retrouver assassiné dans ses appartements, elle a été poignardé mais nous avons pas trouver son assassin."

je regardais la tête de Mike qui se décomposait sur place. Teijo fronçait les sourcils, quel que chose me dit qu'il est déjà au courant de cette histoire.

Akira: vous le saviez? vous dites avoir des visions, est ce que vous avez vu cette instant? si oui pourquoi n'avoir rien dit? j'étais plus important que sauvé la reine peut être? j'aurais pu attendre une heure de plus! 

je m'approchais de lui.

Akira: alors vous avez vu qui a fait ça? dite le moi, je m'occuperais personnellement de son cas.

obito? c'est impossible, pourquoi il viendrait à tuer sa propre mère il n'y a pas de sens!

Akira: vous devez vous tromper.

Ayato: il ne se trompe jamais dans ses visions, mais c'est plus notre problème! nous avons fait se qu'on avait a faire ici. leurs problème familiale ne concerne pas les mages. Prenons Derek et....

il se tournait vers lui, mais il était plus au sol. Il c'était réveiller et a profité de cette mauvaise nouvelle pour prendre ses jambes à son cou.

Ayato: par votre faute il sais enfuit! 

j'ai vraiment pas envie de me chamailler avec ce type, son père aurait du le fessé plus souvent quand il était gamin. je voyais Mike sortir directement je le suivais l'attrapant le bras pour l'arrêter.

Akira: ou est ce que tu va comme ça? il doit avoir une explication derrière tout ça, tu n'es pas responsable. tu devrais rester prêt de ton père, je me charge de retrouver Obito.

Je soupirais quel tête de mule.

Akira: très bien, viens avec moi mais tu fera tout ce que je te demande tu as compris?

Kat: Akira!

Akira: tu va pas me suivre aussi Kat? c'est trop dangereux.

Kat: non je vais rester avec monsieur Ren, il s'en veux d'avoir laisser shizuka partir. Je te demande juste de faire attention à toi et revenir a plus vite.

Akira: t'inquiète pas, j'ai connu pire comme situation. Mike on y va, essaye de suivre.

Je me mettais à courir, reste à savoir où Mike pourrait se cacher dans l'heure. Je cherche encore pourquoi il irait jusqu'à tuer sa propre mère, je ne comprend pas. Il a la détermination de Redo, sa soif de pouvoir..j'aurais du le surveiller d'avantage, prendre mieux soin de lui. 

Akira: il pense un peu comme Redo, alors tout ce qu'il cherche?

je m'arrêtais brusquement me souvenant d'une chose que redo m'a dite il a longtemps. on était encore élève à l'académie, il venait de développé son sharigan. je l'écoutais à peine parce que j'étais jaloux de lui, mais je me souviens maintenant.

Akira: il a tuer sa mère pour développer son sharigan à un stade supérieur. c'est surement pour les même raison que redo ma tuer, pour devenir plus puissant encore. comment obito a été mis au courant? est ce que vous êtes sûr qu'il n'y a pas un autre heise? ton père a eu un frère ou une soeur?

ou peut être des manuscrits expliquant comment procédé. Je me tournais sentant une présence arriver droit sur Mike, je l'attrapais vite juste à temps. Obito fonçait dessus utilisant la rasengan que je lui ai apprit. Il a un énorme trou dans le sol, Mike n'aurait pas survécu à une tel attaque.

Akira: qu'est ce qui t'arrive Obito? venir à s'en prendre à sa propre famille!

Je regardais ses yeux, c'est bien ce que je craignais..il a bien tuer sa mère pour obtenir d'avantage de pouvoir.

Akira: qu'est ce que tu as fais?

j'empêchais Mike de passer même si il était en colère contre son frère.

Akira: ne fais pas l'idiot! tu n'aurais aucune chance contre lui, laisse moi faire!

je le poussais une fois de plus puisque Obito revenait à la charge, cette fois je m'occupais de lui même si je désirais pas le blessé.

Akira: on a pas besoin de se battre entre nous Obito!

il prédit le moindre de mes mouvements avec ses yeux, j'ai heureusement l'expérience derrière moi mais combien de temps sa suffira? Lorsqu'il réussit à me toucher, mon clone disparaissait aussi tôt. Je me montrais bien vite fronçant les sourcils, il a réussit à toucher mon clone.

Akira: c'est donc à redo que tu veux ressembler? devenir un traitre juste pour une histoire de puissance? tu n'as pas besoin de brûler les étapes, tu es doué de nature..tu serais devenu plus fort sans être obligé d'en venir au meurtre. Tu es en colère, pourquoi? parce que j'ai voulais être juste un sensei à tes yeux? j'aurais jamais pu rendre l'affection que tu me portais Obito, tu es juste un enfant à mes yeux.

sa l'aidera pas à calmer sa colère, mais j'aurais du être franc avec lui dès le début. J'ai chercher à ne pas le blessé et voilà le résultat. Je créais une dizaine de clone surtout pour protéger Mike de la moindre attaque.

Akira: tu rapporte encore une fois tout à ton frère, oui je compte le protéger parce qu'il s'agit également de mon élève Obito même si c'est pas le plus futé.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Sam 17 Déc - 23:12

Beaucoup de chose s'était produite, et on peut dire qu'il y avait des bons et des mauvais côtés.. Les bons, s'est que se vieux prêtre semble pouvoir aider Akira, à scellé son côté démon. Bien que j'ai pas trop pigé la principe et encore moins cette histoire de marque et d'enfant.. Et les mauvais, Obito à découvert ce qu'on a fait cette nuit, et est loin d'être très content, il est partis, et va encore être remplis de haine, va savoir ce qu'il va faire comme connerie, il va encore m'en vouloir pour ça alors qu'on commençait doucement à se rapprocher.

Teijo avait donc utiliser sa puissante magie et ses incation, utilisant les dix mages présent pour se faire. Il expliquait clairement ce que sa voulait dire, si les dix mages présent sont tué, le sceau sera brisé, se sont eux la clés du sceau de Akira.

Teijo observait ben Akira, et surtout Kat qui s'était inquiété pour lui, il plissait les yeux la regardant bien sachant très bien qui elle était. Gabriel, lui, tournait le regard vers Ayato, depuis qu'il la retrouvé, il a toujours été présent pour l'aider, s'est lui qui lui donnait confiance en lui, Gabriel lui souriait sur le coup. Il parlait ensuite de Derek, qui en effet était ici, ayant sentis la présence du vieux prêtre, celui-ci tournait le regard dans sa direction.

Teijo : Derek, j'aurais préféré évité de te revoir.

Il se doutait bien qu'il allait lui demander pour sa famille, qu'il avait caché et endormis depuis tout se temps.

Teijo : Ils sont loin de cette ville, à un endroit où personne ne pourra les retrouver.

Il gardait bien son sérieux.

TEijo : En effet, je ne compte pas te les rendre.

Il faisait une mine plus sévère vu qu'il venait de tuer un des mages, Gabriel craignait être le suivant bien entendu. Ayato s'énnervait sur le coup, utilisant une magie de foudre pour l'utiliser contre lui, mais Derek enfonçait déjà sa main dans le coeur d'un mage, le tenant bien, celui-ci suffoquait.

Teijo : Sa ne sert à rien d'en venir jusque là.

Derek ne se lâchait pas pour dire la vérité, en effet s'était Teijo qui avait créé les vampires, il tournait le regard vers son fils qui semblait surprit par cette nouvelle mais revenait bien vite vers Derek en question.

Teijo : Je l'avais fait pour de bonne raison, mais j'ignorais que les vampires feront autant de massacre autour d'eux. Je ne suis pas fier de cette création Ayato, voilà pourquoi j'ai préféré ne rien dire.

Il plissait les yeux, tendant la main pour téléporter le mage près de lui, et le soignait rapidement ensuite.

Teijo : N'essaye pas de te battre contre moi, tu sais ce qu'il en est Derek.

Il plissait les yeux de ses paroles.

Teijo : Il y a bien d'autre moyen de t'arrêter, sans pour autant en arriver là.

Akira se chargeait d'arrêter Derek, il utilisait un crayon lui envoyant dans le coeur, ce qui allait le tenir  "mort" quelque temps. Au même moment, Teijo posait sa main sur son coeur, ayant ressentit cette même douleur, il reprenait bien vite son sérieux.

Teijo : Non, Ayato, je ne vais pas le laisser partir. Je vais le tenir enfermé, mais pas de la même façon que sa famille. Je vais le tenir en cage, tel la bête qu'il est.

Il tournait le regard vers Akira qui parlait d'aller trouver Obito, c'est à cet instant que Teijo recevait une vision, il fermait les yeux voyant toute la scène de ce qu'il avait fait, il ouvrait les yeux sur le coup se doutant qu'ils allaient apprendre cette triste nouvelle. Un homme arrivait désirant parler à Ren, celui-ci se montrait.

Ren : Je vous écoute.

Il restait figé par cette nouvelle, il en était choqué, et moi aussi j'étais juste à côté à tout entendre, comment, qui.. Pourquoi ?!

Mike : Qui a fait ça ?! Pourquoi on aurait fait ça ?!

Akira avait bien vu la réaction de Teijo, il regardait bien vers Akira qui s'énnervait contre lui.

Teijo : Je viens d'avoir la vision, alors je n'aurais pas su intervenir, cet enfant est perdu dans la haine et manipulé, je vous conseil de vous en occuper avant que cela ne s'empire.

Akira qui s'approchait désirant savoir de qui il s'agit.

Teijo : Il s'agit de Obito.

Mike : Obito ? S'est impossible, il ferait jamais ça !

Ren ouvrait grands les yeux, tournant le regard vers Teijo. Ayato désirait partir, n'étant pas leurs affaire, mais Derek était déjà partis. Moi je partais, je me mettais à courir pour retrouver Obito, je veux savoir pourquoi il a fait ça ! Pourquoi il a tué notre mère ! Je tournais le regard vers Akira qui m'attrapait le bras, je le regardais bien.

Mike : Je vais voir Obito ! Je veux savoir si s'est bien lui qui l'a tué, et pourquoi ?! S'est de ma faute, j'arrête pas de le décevoir.

Je me dégageais de lui, baissant la tête les poings complètement serré.

Mike : J'ai pas l'intention de rester les bras croisé, je veux le voir, je viens avec que tu le veuilles ou non ! Il s'agit de mon frère pas du tiens.

Akira finissait par accepter que je vienne, je regardais Kat ensuite qui s'inquiétait déjà pour Akira et lui demandait qu'il fasse attention. On partait ensuite afin de le retrouver. Moi je le suivais, en courrant, j'écoutais ce qu'il disait alors qu'il parlait de son sharingan en question.

Mike : Tu penses vraiment qu'il a fait ça.. J'ai du mal à le croire.. Obito aimait notre mère plus que tout, il voulait devenir plus fort pour nous protéger, s'est ce qu'il disait.

Je détournais le regard.

Mike : Non, il y a personne d'autre.

Moi comparé à Akira, je n'avais sentis aucune présente, mais heureusement qu'il l'avait sentit, car Obito fonçait droit sur moi avec son rasengan dans sa main désirant se venger sur moi, et me tuer à mon tour. Akira me sauvait la vie encore une fois, obito avait planté le rasengan dans le sol juste où je me trouvais juste avant ce qui causait un énorme trou, et plein de poussière, il se redressait nous regardant, j'en faisais de même n'en revenant pas. Ses yeux brillaient, ils sont différent, alors Akira disait vrai ?

Obito : Tu peux pas comprendre, personne ne le peut.

Mike : Tu as tué notre mère, s'était la vérité ?! Pourquoi tu as fait ça !

J'étais déjà prêt à foncer sur lui.

Obito : Tu es trop faible Mike, l'amour est une faiblesse, je l'ai toujours dis et maintenant je l'ai compris, je dois tuer toute les personnes à qui je tiens.

Mike : Espèce d'ordure !

Je tournais le regard vers Akira qui disait que je ne faisais pas le poids, il allait se battre contre lui. Je clignais à peine des yeux, que obito était près de mon visage à désirer me tuer, il est rapide, plus rapide qu'avant. AKira me sauvait encore une fois, du coup il se battait avec Akira, il tenait son katana contre celle de Akira, souriant.

Obito : Nous allons voir qui est le plus fort, sensei.

Se combat est impressionnant, les yeux de obito vont dans tous les sens, il semble prédire chaque attaque en avance de Akira. J'écarquillais les yeux vu qu'il arrivait à toucher Akira, il avait utilisait la lame de son katana, et l'avait renforcé avec son aura du vent pour aggrandir la lame et le toucher de plein fouet, il fronçait le sourcils vu que se n'était qu'un clone. Il se tournait dans une direction sachant où était le vrai Akira.

Obito : Evidemment, un clone.

Il écoutait ce que Akira lui disait, serrant de plus en plus le manche de son katana de ce qu'il lui disait. Surtout lorsqu'il disait qu'il n'avait aucun sentiments pour lui, car il n'était qu'un enfant pour lui.

Obito : Tout ça s'est du passé, ce que je ressens se n'est plus que de la haine, j'avais déjà un maitre bien avant toi, et lui est plus puissant que tu ne l'es. Il m'a donné plusieurs fois de sa puissance, encore aujourd'hui.


Il envoyait son katana vers moi, je restais figé sur le coup, Akira créait des clones pour me protéger, afin d'arrêter son arme avant qu'il ne me touche. Obito tendait la main, utilisant le pouvoir du vent afin que son katana revienne jusqu'à lui, il se mettait à courir évitant le vrai Akira, mais chageait vers moi, il faisait plusieurs coup avec son katana créant de puissante et longue lame de vent qui détruisait plusieurs clone de Akira à la fois.

Moi je reculais le voyant venir à moi.

Mike : Obito, fait pas ça. Je suis ton frère.

Obito : Tu n'es plus rien pour moi, serait-ce de la peur que je vois là ?

Il souriait bien, je regardais vers Akira il fonce vers nous pour tenter encore une fois de me sauver.

Obito : Tu ne mérites pas la puissance de Redo, je vais le ramener dans se monde.

Akira semblait bien surprit de ce qu'il disait. Moi, j'invoquais deux sphères noir bien que je ne les contrôle pas encore, mais je devais bien faire quelque chose pour me protéger. Et s'était juste à temps parce qu'il était prêt à enfoncer sa lame sur moi, je l'avais bloquer avec mes deux sphère qui formait deux main pour tenir son arme.

Obito : Combien de temps tu vas tenir ? On s'est tout les deux que je puis plus fort que toi. Je grimaçais, j'ai dure à les contenir, Akira arrivait, Obito était obligé de lâcher son arme, il sautait utilisant le manche de son arme comme appuie, il tournait son oeil vers moi, du sang coulait le long de celui-ci, des flammes noir apparaissait sur moi, mes sphères reprenait leurs forme original sur le coup, je tentais de faire disparaître les flammes mais elle continuait de brûler. J'enlevais mon pulls sur le coup le jettant à terre, il a visé mes vêtements, si sa aurait ma peau j'aurais continuer de brûler.

Obito se posait à terre, posant sa main sur son oeil, il allait devoir attendre d'utiliser cette oeil là avant un moment, il devait avoir de l'entraînement pour mieux le contrôler. Il retirait sa main gardant un oeil fermé.

Obito : Tu as vu juste Akira, S'est Redo lui même qui m'a entraîné depuis tout se temps, bien avant que tu ne te montres. S'est lui qui m'a donné toute cette puissance, qui m'a fait comprendre qui j'étais. Il m'avait prédit, que je ne devais faire confiance en personne, que je ne devais aimé personne, car sa se retournerait contre moi.

Il partait rechercher son arme, moi je le regardais bien.

Obito : Il m'a choisit moi, et pas toi Mike. Je vais le ramener à la vie.

Mike : Tes complètement devenu cinglé Obito, se type est un traître, il se sert de toi, comme il s'est servit de Akira ! Il t'a choisit toi, parce que tu étais aveuglé par la colère et la haine que tu avais envers moi, s'est tout !


Je n'avais même pas remarqué que je contrôlais les deux sphère qui se trouvait derrière mon dos. Je m'approchais de lui, malgré que akira voulait que je ne le fasse pas.

Mike : Tu es mon frère, je t'en prie réveille toi Obito, tu te rends compte que tu as tué notre mère ? Elle aurait fait n'importe quoi pour toi, elle avait confiance en toi.

Il restait toujours de marbre.

Obito : Tu peux pas comprendre Mike, tant que tu restes dans ta bulle, réveille le sharingan et tu comprendras mieux.

Mike : Si s'est pour devenir un monstre comme toi, j'en veux pas te ses yeux là. La force justement s'est l'amour, s'est notre famille, et toi du l'as détruis. Tu veux ramener un monstre dans se monde.
Obito : S'est lui ma famille, il ne m'a jamais trahis, comparé à toi !

Mike : regarde toi, je ne te reconnais plus.

Obito : S'est parce que je suis plus ton petit frère aveugle, s'est toi qui m'a fait ouvrir les yeux.

Teijo apparaissait, Obito était surprit, il le regardait bien.

Teijo : Sa suffit à présent Obito.

Il tentait la main vers lui, mais Obito utilisant le pouvoir de son oeil encore ouvert pour disparaître dans un autre espace temps. Teijo baissant sa main sur le coup, tournant le regard vers Akira.

Teijo : Vous l'avez perdu, il n'est plus Obito que vous connaissez. Redo à profité de la haine qu'il avait en lui, il lui a amplifié et le manipule depuis le début.

Mike : Et vous étiez au courant ? Alors pourquoi vous avez pas agit plus tôt ?!

Teijo : Je ne peux pas prédire tout, je pensais que Akira serait la clé pour le sauver, mais j'avais tord.

Je m'en allais sur le coup, je me sans responsable de ce qu'il arrive à Obito bien sur, pour moi, tout est de ma faute.

Mike : S'est bon Akira, j'ai pas besoin d'un psy ! Laisse moi.

Je me retirais de lui, et me mettait à courir pour rapidement m'éloigner, mes sphères qui me suivait toujours.

Teijo :Je dois te parler de quelque chose

Il le regardait bien.

Teijo : Cette fille, Kat, est un risque pour nous tous. Elle a du sang de Zankou, il pourrait se servir d'elle comme brèche afin de sortir. Nous devons empêcher également qu'il l'utilise.

Il se mettait bien à côté de lui.

Teijo : Tu sembles t'être attaché à elle, tout comme à ses deux garçons, S'est vrai que je pensais que tu serais celui qui empêche Obito de devenir remplis de haine et manipulé par Redo, mais comme je l'ai dis, mes visions change toujours, le futur peux toujours être modifié.

Il regardait devant lui.

Teijo : Tu dois te charger que cela n'arrive pas avec Mike, tu dois l'entraîner, car il sera le seul à pouvoir l'arrêter, je parle de Obito, et même Redo s'il venait à revenir. Pour ce qui est de Kat, j'aimerais faire comme pour toi, scellé sa partie "démon" en elle. Mais sa sera plus compliqué que pour toi. Je ne peux pas utiliser des mages pour se faire.

Il revenait vers lui, posant sa main sur son épaule.

Teijo : Bien, je te téléporte, il veut mieux que tu parles à Mike avant qu'il ne fasse une bêtise et qu'il détruise la maison avec ses pouvoirs. Moi, je vais discuter avec Kat.

Il le téléportait, il n'était plus à côté de lui, mais partit parler à Kat de la situation. Moi j'étais dehors au lieu d'entraînement d'Obito, je donnais des coups de poings à main nue sur un arbre, je ne comprends pas pourquoi il a atterrit aussi bas. Mes poings était à sang, mes yeux se changeait en sharingan tellement frustré et sous la colère, mes sphères se mettait au niveau de mes poings, formant des mains tel d'un démon, ainsi que de longue griffe, l'arbre était expulsé au loin, je me tournais pour regarder vers Akira.

Mike : J'ai juste besoin de me déffouler sur lquelque chose.

Il tentait de me calmer, quoi j'ai le sharingan ? aussi tôt ils disparaissaient, je regardais mes mains, je faisais disparaître les sphères à mon tour.

Mike : Je savais qu'il me détestait, que je l'avais blessé, mais j'ai rien fais. Je l'ai laissé se ronger par la haine, je l'ai laissé devenir cet.. Obito, j'ai rien fais pour l'aider. Tout est de ma faute.

Il prétend que non, mais moi s'est ce que je ressens, je détournais le regard, il attrapait mes mains regardant à quel point j'étais blessé, mais mes blessures se soignait d'elle même, mes pouvoirs se réveille de plus en plus.

Mike : J'en veux pas de ses sharingans, pour moi s'est plus une malédiction qu'autre chose.

Je levais les yeux vers lui.

Mike :Et si il arrive à ramener vraiment Redo ? Qu'est-ce qu'on va faire ? Comment Redo peut arriver à communiquer avec mon frère, et pourquoi il veut revenir.





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Dim 18 Déc - 23:21

Quoi que je fasse il garde toujours Mike pour cible, il est vraiment déterminé à le tuer coute que coute? je comprend pas comment il a pu aussi mal tourner, j'en serrais le manche de mon arme ayant échoué dans mon rôle d'instructeur. j'envoyais vite l'un de mes clones pour détourner le katana envoyer par Obito, tant que j'arrive pas à le résonner Mike sera en danger permanent. On dirait qu'il contrôle mieux ses facultés du vent, grâce à cela il a détruit plusieurs de mes clones en même temps.

Akira: Obito!

merde il est rapide! comment il peut protéger aussi vite? c'est impossible! qu'est ce que tu as fait Obito? J'ai bien peur de pas arriver à temps pour sauver Mike cette fois!

Akira: défend toi Mike!

je m'arrêtais regardant ses sphères noir et de plus changer de forme afin de se protéger. Je n'aime pas être obligé de me battre contre lui, mais si je ne fais rien il tuera Mike sans aucune hésitation comme il l'a fait pour sa mère. J'étais un peu déstabilisé de ce que j'entendais, ramené redo parmi nous? Je dois pas me déconcentré! j'en concentrais la foudre le long de mon arme, tu n'es pas le seul capable de renforcer ton katana Obito!

AKira: laisse le Obito!

je dirigeais ma lame dans sa direction, il était obligé de lacher son arme afin d'éviter la mienne. Mais il en arrêtait pas la, Obito se servait de son nouveau Sharingan pour créer ses flammes noir nommé "Amaterasu" j'en avais entendu parler mais jamais j'ai eu la chance de les voirs à l'oeuvre. Mike était toucher par ses flammes et je sais que rien ne pourra les éteindre avant qu'elle ne brûle entièrement sa cible.


Akira: tu peux pas les éteindre! retire ta chemise vite!


il a eu beaucoup de chance, j'aurais bien pu faire si c'était sa peau qui était toucher à moins de forcer son créateur à l'annulé. Je me tournais vers Obito le regardant sourcils froncer, il n'a pas pu connaitre cette technique de lui même.


Akira: est ce que c'est Redo qui ta appris cette technique? 


il serait en vie? non sinon il tentait pas de le faire revenir dans ce monde.


Akira: Redo est mort alors comment tu peux communiquer avec lui? et puis même si c'est le cas comment tu peux lui faire confiance? il n'hésitera pas à te tuer si ça lui permet de devenir plus puissant! réveille toi Obito!


Mike voulait encore tenter de le résonner, mais je m’apprêtais à le porter secour en cas de besoin.


Akira: n'y va pas Mike! tu vois bien qu'on peut pas le résonner! il est aveuglé par la colère et la soif de puissance.


sa ne sert à rien, les paroles de son frère ne semble même pas l'atteindre. J'aurais pas les réponses à mes questions, il faut que je sache comment il communique avec Redo afin de détruire tout moyen de communications. Teijo intervenait avant que la situation dégénère plus qu'elle ne l'ai déjà. Obito fuyait se téléportant à l'aide de son sharigan, je rangeais mon arme sur le coup remarquant seulement les deux sphères dans le dos de Mike. Il les contrôle à la perfection, il est bien plus doué qu'il ne le crois mais c'est juste qu'il manque de motivation.


Akira: oui pas la peine de me rappeler que j'ai échoué, j'aurais du savoir que j'étais pas fait pour être un mentor.


Mike partait sentant avoir échouer lui aussi mais en tant que grand frère.


Akira: Mike, tu ne devrais pas rester seul on...


bon pour l'instant il ne veux rien savoir, je le laissais partir même si il ne devrait pas rester seul.


Akira: me parler? pourquoi? je devrais suivre Mike afin de le protéger.


Kat? aussi tôt je montrais une mine sévère.


Akira: Kat n'est pas une menace, qu'elle soit la fille de ce démon ne change rien! elle a plus de coeur que nous tous réuni.


Pourquoi j'arriverais à entraîner Mike et lui montrer le droit chemin si j'ai même pas réussit avec Obito? je commence à perdre confiance en moi.


Akira: comme je l'ai dis pour moi Kat n'est pas une menace, scellé sa partie démon serait comme supprimé une partie d'elle. Elle est née comme ça et on ne choisi pas ses parents ont ne peux que les assumé tout le reste de sa vie. Si elle serait dangereuse sa ferait des siècles qu'elle l'aurait ramener non?


je crois qu'il ne veux rien savoir et souhaite ne prendre aucune risque, il nous ramenait au château. je le regardais s'avancer vers kat qui tentait de mettre un peu de joie dans le château avec des fleurs cueilli au jardin. Je le laissais discuté avec elle moi je cherchais Mike et le trouvais entrain de massacré cet arbre.


Akira: tu risque d'attirer les foudres des écolo à massacré les pauvres arbres. 


il a réussit à faire paraître son sharigan? est ce qu'il s'en ai seulement rendu compte?


Akira: tu as éveiller le pouvoir de ton sharigan? tu le sais? tu te contrôle de mieux en mieux, j'aurais peut être plus besoin de se sauver les fesses.


j'attrapais ses mains après qu'il fit disparaître son pouvoir, je voulais le soigner mais j'en aurais peut être pas besoin.


AKira: il a quelque jours tu t'aurais senti incapable de tel prouesse, tu contrôle de mieux en mieux. Tu as peu faire apparaître deux sphères et maintenant le sharigan.


Je lachais ses mains faisant un sourire en coin.


Akira: cela dépend de ce que tu en fais Mike, utilise le pour de bonne raison. Protégez ta famille, cette ville et il deviendra un atout majeur, mais suit le même chemin que ton frère et il deviendra ta malédiction.


je m'asseyais sur ce qu'il reste de cette arbre cherchant moi même à comprendre.


Akira: j'en sais rien du tout, peut être que Redo à réussit à conserver son âme afin de ne pas disparaître à jamais. obito à trouver cette chose et...


j'appuyais mes mains entre lasser afin de réfléchir à la situation.


Akira: il a du trouver un sorcier très puissant pour arriver à un tel résultat, je vais me r'enseigner. Si il a un moyen pour qu'il revienne dans ce monde il faut savoir comment et aussi comment Obito a réussit a connaitre son existence.


j'attrapais sa main pour qu'il me suive.


Akira: en attendant je t'interdis de rester seul! j'aurais un oeil en permanence sur toi! Obito a bien fait comprendre qu'il désire ta mort. Alors même si je dois te suivre jusqu'au wc! je le ferais tu m'as compris?

à peine on franchissais les portes du chateau que kat me sautait dans les bras.

kat: il veut retirer mon côté démon Akira, qu'est ce que je vais faire sans moi? si on s'en prenait à moi? je serais aussi faible que... ma mère. et puis je suis pas dangereuse! dit lui toi!

akira: il t'as dit ça juste par sécurité Kat.

kat: toi aussi tu crois que je suis dangereuse? 

je caressais sa tête tout en levant les yeux vers teijo.

Akira: bien sûr que non, si tu ne souhaite pas changer alors personne ne te forcera à le faire.

Teijo ne semble pas ravis qu'elle puisse refuser, mais il n'irait tout de même pas jusqu'à l'obliger? si il prendrait le temps de la connaitre il comprendrait aussi tôt qu'elle n'est pas une menace. je regardais la main de Mike que je tenais toujours, il me le faisais remarquer et le lâchais.

Akira: ouais, mais n'oublie pas ce que je t'ai dis. tant que notre entrainement n'est pas fini, je t'interdis de partir seul. 

j'attrapais son visage pour le forcé à me regarder.

Akira: ne me force pas à t'attacher, car je le ferais.

je plissais les yeux de son petit sourire en coin, il doit se souvenir de cette nuit quand j'étais plus tout à fait moi même. j'en lui donnais un claque sur la tête lui retirant aussi vite l'idée.

Akira: je t'interdit de penser à ça.

je me retenais de sourire sur le coup et me retournait m'éloignant à peu partant de mon côté. J'ai besoin de réfléchir avec cette histoire de redo, il a de quoi s'inquiété si il revenait parmi nous, qu'est ce qu'il chercherais à faire? surement reprendre le pouvoir sa fait l'ombre d'aucun doute. kat aussi s'éloignait au plus vite de Teijo, elle n'est pas décider à abandonner son côté démon pour l'instant.

Derek: on dirait que rien ne tourne comme tu le souhaite Teijo.

il souriait fumant tranquillement sur le canapé.

Derek: oh me fait pas cette tête, si tu aurais pu m'enfermer dans une cage " comme l'animal que je suit" sa fait longtemps que m'aurais arrêter. Dit moi pourquoi avoir hormis de préciser qu'on était lier tout les deux hum? ne nie pas, a défaut de ne pas pouvoir me tenir en laisse, tu as préféré utiliser une autre méthode, Je me suis renseigné figure toi, tu avais peur qu'on me tue avec le chêne blanc? je ne suis donc pas une expérience raté d'après toi? alors est ce que tu ressent ma souffrance Teijo?

il faisait exprès de se brûler la paume de sa main avec sa cigarette et regardait sa réaction.

Derek: on dirait que oui, tu as du en baver avec moi mon pauvre Teijo. Dit moi tu prend ton bien quand je baise aussi? 

il ricanait écrasant sa clope sur la table avant de marcher dans sa direction.

Derek: l'un de tes petites mage à fait un contrat avec moi, il doit rester une année entière à travailler pour moi et me satisfaire si l'envie me venait. Alors j'ai bien peur que tu soit obligé de me le rendre ou bien j'irais le chercher de force qu'est ce que tu préfère.

Il baissais les yeux voyant une lame sous sa gorge.

Derek: Mike, depuis quand tu joue les héro toi? désolé mais cette méthode ne fonctionnera pas.

Il attrapait la lame pour la baisser.

Derek: mais tu peux toujours demander au prêtre de m'enfermer, il en a largement les capacités. Non? bon alors je vais prendre congé une fois de plus.

Il marchait vers la sortie tranquillement.

Derek: on dirait que tu n'as plus besoin de moi Mike, j'espère que ton hunter pourra être à la hauteur. Bien que j'en doute, oh Teijo si tu veux que je laisse ce petit mage tranquille rend moi donc ma famille dans le cas contraire crois moi il en bavera.

il voulait franchir la porte mais il avait comme une barrière invisible, sur le coup il levait les yeux.

Derek: du coup tu veux m'enfermer dans ce chateau? tu plaisante j'espère? et si je venais avoir une folle envie de sang frais? maintenant que ce bon vieux Mike fantasme sur l'hunter je doute qu'il m'offre à nouveau l'une de ses cuisses.

Il souriait tout en le regardant.

Derek: je pourrais tuer la fille en premier, ensuite le roi à moins que tu...tu veux que je me défoule sur toi Teijo. c'est peut être ce que tu attend.

il reprenait une mauvaise mine prenant ses aises ans le chateau du coup, n'ayant plus le moyens de sortir. Mais une petite idée lui venait en tête passant par le cuisine il prenait un couteau se l'enfonçant dans la main et la remuait un peu. 

Derek: oups, quel maladroit.

Il compte vraiment mettre Teijo à bout de nerd, il reposait le couteau tranquillement continuant sa petite balade. j'étais la moi voulant questionner Teijo et c'est ainsi que je vit encore Derek dans les parages.

Akira: qu'est ce qu'il fait ici celui la? tu va encore l'invité dans ta chambre Mike.

je détournais le regard.

Akira: et puis fais comme tu veux! est ce que Redo pourrait avoir conserver son âme? dans un réceptacle, objet ou autres et attendre le bon moment pour revenir. A moins que tu n'en sais bien plus que tu ne veuille le dire. Est ce que tu as déjà eu une vision de son retour? tu sais peut être ou il se trouve et comment il va procéder. 

quoi? il est surement la seul personne qui pourrait répondre à ses questions après tout, il semble aimé jouer les cachetié comme pourquoi il n'arrête pas Derek? il préfère l'enfermer ici et puis? qu'est ce qu'il l'empêche de l'enfermer à son tour? son côté mystérieux est agaçant.

Ayato: vous ennuyez mon père avec vos questions, est ce que tu t'es occuper de la démone?

Il fronçait les sourcils et sur le coup moi aussi.

Ayato: ne lui laisse pas le choix dans ce cas, elle est surement plus dangereuse que j'étais Akira! elle est une descendance direct de Zankou.

je l'attrapais le col.

Akira: tu ne sais strisctement rien d'elle! tente de la toucher et tu aura affaire à moi.

Il m'éjectais avec ses pouvoirs, mais je retombais facilement sur mes peid.

Ayato: toi non plus tu ne sais rien d'elle, je trouve ça une coïncidence qu'elle soit justement la à ton réveille et te suit partout depuis. qui te dit qu'elle ne rassemble pas assez de pouvoir pour ramener son père? 

Akira: elle n'est pas dangereuse.

Ayato: je prendrais pas ce risque, je vais m'occuper d'elle.

il voulu la trouver mais je me mettais en face lui invoquant la foudre dans ma main.


Ayato: à la base je voulais t'élimé aussi, mais mon père est trop sentimental. 

il regardait son père avant de soupirer.

Ayato: très bien je te laisse gérer ça, mais tu connais mon point de vu. si zankou est de retour tu en prendra toute la responsabilité.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Lun 19 Déc - 22:42

J'étais donc auprès de Akira, entrain de me défouler toute ma frustration sur cette arbre, mais Akira arrivait parlant avec moi de Obito en question. Je soupirais malgré tout, je n'en reviens pas de ce qu'il vient d'arriver, Obito est devenu ce qu'il est à cause de moi, il  a été manipulé par se Redo.. Il ne m'a jamais parlé du fait qu'il était en contact avec lui. Il a tué notre mère, et mais qu'est-ce que je fais,rien du tout.. Je détournais le regard.

Mike : J'ai pas vraiment fait exprès pour les sphères et tous le reste, tu te trompes je contrôle rien du tout, s'était sur le moment de la pression et de la colère, rien de plus. Je suis pas différent de Obito.

Il tentait de me faire comprendre le contraire, je le regardais bien, d'un côté sa me rassurait tout ce qu'il me disait.

Mike : Alors, faut essayer de retrouver la foutu ame de redo ou je ne sais quoi, et l'envoyer six pied sous terre, il manipule mon frère cet ordure.

Je réfléchissais à tout ça.

Mike : Et comment on peut découvrir tout ça hum ?

Il m'attrapait la main, il compte plus me quitter, oui evidemment s'est pour garder un oeil sur moi, vu que Obito veut ma mort.

Mike : Même quand je vais prendre ma douche, et quand je dors ? Hum, on va être très colé l'un à l'autre dans se cas.

Je souriais sur le coup, me moquant surtout de lui. On rentrait jusqu'au château, et Kat sautait en premier dans les bras de Akira, Teijo lui avait bien parler des risques et de tout ça, du fait que Zankou, vu qu'il ne peut plus utiliser Akira, puisse l'utiliser elle. Je regardais vers Teijo, qui la regardait ainsi que Akira et il lui faisait bien comprendre que si Kat ne désirait pas changer, que personne ne le fera de force pour elle. Teijo, en fronçait bien les sourcils évidemment, vu que sa ne lui plaisait pas, il voulait qu'elle accepte, par pur sécurité.

Teijo : Vous ignore les risques que vous prenez.

Moi je préférais changer de sujet, je serrais la main de Akira lui faisant remarqué qu'il me tenait toujours la main.

Mike : Ta tellement peur de me quitter Akira ? Pas que ta main me déplaise mais bon.

Je souriais bien.

Mike : Oui oui bien sûr.

il m'attrapait le visage, je le regardais bien sur le coup.

Mike : Hum, à m'attacher, tiens donc, j'ai un vague souvenir de ça.

JE souriais bien, repenser à ce soir là, Akira l'avait bien compris et me frappait la tête, je me frottais la tête sur le coup, faisant la grimace.

Mike : T'en as pas marre de me frapper sans arrêt.

Moi je partais, sans m'éloigner de trop pour autant, et Akira et Kat en faisait autant. Teijo restait là, assez agacé de ne pas pouvoir faire tout ses devoirs afin d'éviter que Zankou ne revienne. Il tournait le regard entendant la voix de Derek qui était toujours là, assis dans le fauteuil.

Teijo : Je te pensais déjà très loin.

Il avait le regard agacé de tout ce qu'il sortait de la bouche de Derek.

Teijo : Qu'est-ce qui te fais dire que nous sommes liés.

Il l'écoutait bien tout ce qu'il disait, et lorsqu'il écrasait sa cigarette sur sa main, Teijo le ressentait, Derek avait vu juste, ils étaient liés tout les deux, il regardait sa main brûlé mais qui se soignait rapidement d'elle même.

Teijo : Bien, certes nous sommes liés tout les deux s'est la vérité, mais je l'ai fais dès ta création, afin d'éviter qu'on puisse venir à te tuer. Mais j'ai eu tord, et malheureusement, je ne peux plus changer le passé. Si tu meurs, tout les vampires meurt avec toi, à cette idée, seul se moyen de te préserver mais venu à l'esprit.

Il ne répondait pas à ses provocations, il l'observait bien alors qu'il parlait de Gabriel, et du fait qu'il le voulait.

Teijo : Gabriel ne t'appartient plus, s'est un sorcier il restera sous mon aile.

D'ailleurs j'avais entendu toute la conversaiton, je pointais la lame d'une arme, que j'avais trouvé qui appartiens à mon père,  sous sa gorge.

Mike : LE vieux à raison, il t'appartient pas, et tu vas le laisser tranquille.

Derek baissait son arme, il fronçait bien les sourcils le regardant. Il désirait s'en aller, mais Teijo avait cette fois ci, le nécessaire pour le garder ici et faire en sorte qu'il ne puisse plus partir, il lui privait ainsi de sa liberté.

Teijo : Ce château sera ta prison, tu pensais que je ne pouvais pas t'enfermer et bien tu as tord.


Mike : Oué ta raison, tu peux rêver pour mes cuisses, s'était pas mon tripe.

Je plissais les yeux de toutes les menaces qu'il disait. Teijo gardait son sang froid malgré tout ce qu'il disait, et faisait, il faisait exprès de se charcutait la main pour le faire souffrir, Teijo gardait son sérieux malgré tout.

Il tournait ensuite le regard vu que Akira arrivait, il parlait en premier de Derek, et de moi, je croisais les bras sur le coup.

Mike : Non rassure toi, j'en ais plus l'intention maintenant.

Il prenait la mouche sur le coup, moi je suis sur que l'idée que je puisse à nouveau coucher avec lui le rend jaloux. Il posait ensuite, plein de question à Teijo, lui le regardait bien, et l'écoutait attentivement à toute ses questions qu'il se posait concernant Redo.

Teijo : Cela fait beaucoup de question, en effet l'âme de Redo est enfermé quelque part, où personne ne le sait, car s'est moi qui l'ait gardé.

Sa semble choqué Akira.

Teijo : Je l'ai fais, parce que j'ai vu qu'il serait le seul capable d'arrêter Zankou, avec l'aide de Mike et son frère Obito. Cette vision était claire pour moi, Redo avait encore un rôle à jouer dans le futur, et si Obito l'a rencontré s'est que le destin était ainsi, j'ignorais malgré tout qu'il tuerait sa propre mère pour se faire.

Mike : Tes sérieux ?! Alors le fait de sceller Akira et tout ça, sa sert à rien puisque ta déjà eu cette vision que Zankou reviendra tôt ou tard !

Teijo : MEs visions du futur peux toujours être modifié, voilà pourquoi je tente de faire le nécessaire pour que cela ne se produise pas. Si Zankou ne se libère pas, alors Redo ne sera pas obligé de revenir.

Mike : Mais mon frère a été manipulé par lui par votre faute, il a tué notre mère par votre faute, vous avez bousillé sa vie !

Ren : Est-ce la vérité Teijo, vous vous servez de mon fils comme un pion pour vos soit disant vision.


Il était là lui aussi, ayant écouté la conversation.

Teijo : Je fais ce qui est nécessaire pour se monde.

Ayato arrivait, défendant Teijo, il n'aimait pas qu'on lui pose autant de question et qu'on puisse le critiquer. Il le regardait du coin de l'oeil alors qu'il parlait évidemment de Kat.

Teijo : Pas encore, j'attend son accord.

Ayato était bien plus direct, moi je le regardais bien, le regard mauvais, je ne les aimes pas, ils se prennent plus haut que tous le monde, ils se pensent supérieur à nous. Akira se mettait en travers de son chemin afin qu'il ne s'approche pas de Kat.

Teijo : Laisse moi gérer ça, Ayato.

Le message était claire, il tournait le regard vers Derek.

Teijo : Au faite Derek, tu l'as donc découvert, nous sommes liés tout les deux, mais cela veut pour toi aussi. Si je viens à mourir, tu mourras avec moi. Et si Zankou revient, la première chose qu'il fera s'est essayé de me tuer, alors je te conseil de tout faire pour que sa n'arrive pas.

Il partait ensuite, encore une chose que Ayato ignorait concernant Derek et son père. Il regardait Akira qui semblait plus vraiment lui faire confiance après la vérité sur Redo.

Teijo : Je ne suis pas votre ennemis, je dois parler à Kat.

Mais les choses allait encore se chambouler, car Obito apparaissait encore par une sorte de téléporation étrange. Il apparaissait derrière moi, je tournais lentement la tête pour le regarder, il a récupéré ses deux yeux, il utilisait son pouvoir du vent autour de sa main pour l'utiliser comme une lame et l'enfoncer en moi.

Mike : Obito.

Obito : Il faut que je le fasse.

tout allait très vite, ma sphère apparaissait dans mon dos, celle-ci changeait de forme pour l'attraper par la gorge, et le lancer plus loin, il voulait refoncer vers moi, mais avec tous se monde il comprenait qu'il n'y arriverait pas, j'étais trop entouré. Il disparaissait pour réapparaître devant Ayato, utilisant son sharingan pour le faire envoyé dans une vision, il l'attrapait au même instant par la gorge, envoyant l'aura noir à l'intérieur de lui en Ayato. S'est autre que Redo qui s'était réfugié dans le corp de Obito, il désirait mon corp voilà pourquoi Obito n'arrêtait pas s'acharner sur moi. Par défaut, il utilisait celui de Ayato.

Obito tombait à genoux, complètement épuisé, Ayato disparaissait vite, se faisant contrôler par Redo, il n'apprécier pas le fait d'avoir se corp là, vu qu'il désirait le miens, et mes pouvoirs.

Obito : S'est un puissant sorcier.

Mike: Qu'est-ce que ta fais Obito..

Redo râlait également du fait de ne pas posséder mes yeux, vu que le corp de Ayato ne possède par de sharingan, il attrapait donc le visage de mon frère, lui volant magiquement les siens.

Obito : Ah.. qu'est-ce que vous faîtes..

Les yeux de Ayato changeait, prenant celle du sharingan de Obito, ceux au dessus des miens en tuant notre mère. Les yeux de Obito était voilé, devenu aveugle à présent, Redo le lâchait, n'ayant plus besoin de lui.

Obito : Pourquoi..

Teijo tournait le regard vers Akira, qui lui demandait s'il aviat vu sa, dans ses visions, il était en colère bien entendu, mais, non il n'avait rien vu de tel, il ignorait que les choses se passerait de cette façon.

Teijo : Redo, tu prends une mauvaise voix, tu n'as pas à utiliser mon fils.

Evidemment se n'était pas dans le plan de Redo non plus, je fronçais les sourcils sur le coup. Il disparaissait par téléportation, sans doute pour arriver à contrôler parfaitement se nouveau corp, moi la colère m'envahissait, je fonçais vers Obito, l'attrapait par ses vêtements.

Mike : Tu es fière de toi ?!

Je commençais à lui donner un coup de poing, je me mettais sur lui ensuite continuant, ne m'arrêtant pas de le frapper à même à terre.

Mike : Et s'est moi l'idiot ?! Regarde toi ! Tu me fais pitié !

Ren : Mike, sa suffit !


S'était Akira qui arrivait, attrapant mon bras pour que je regarde, je regardais le visage de mon frère remplis de sang, et surtout ses yeux, qui était blanc, il ne voit plus rien.

Obito : Tue moi qu'est-ce que t'attends ?!

Je me retirais de lui.

Mike : Tu ne mérites pas de mourir, au contraire, reste en vie et soit ronger par les remords, par tout ce que tu as fais, par la mort de notre mère que tu as tué de sang froid ! Tu mérites de souffrir, comme elle a souffert.

Il cachait ses yeux par ses cheveux sur le coup, ne disant rien. Je me retirais de Akira, je fusillait Teijo du regard.

Mike : Et maintenant s'est quoi ton plan ? Parce que pour l'instant tout ce que tu fais ne fais que foirer.

Ren : Un peu de respect Mike.

Mike : S'est la vérité ! Ses visions s'est de la merde ! Comment Redo peut nous aider à arrêter Zankou ? Jamais je m'allierais avec cet ordure qui a manipulé mon frère, même pour sauver se monde ! Je préfère le tuer !


Je m'en allais préférant prendre l'air, Obito se redressait.

Teijo : Je vais tenter de raisonner Redo et de ramener mon fils.

Il se téléportait, Ren s'approchait de Obito, posant sa main sur son épaule. Mais il retirait sa main de lui.

Obito : Sa sert à rien d'avoir pitié de moi père, je ressens le fait que je te dégoûte, de toute façon, je n'ai plus de raison de vivre, j'ai tout perdu. Je ne pourrais plus jamais devenir un hunter.

Il posait ses mains sur les meubles pour tenter de se repérer et partir, Ren plissait les yeux, tournant le regard vers Akira.

Ren : Tu as promis d'entraîner mes fils, Obito à besoin de toi pour se réveiller, il a été manipulé par Redo, aide le à retrouver sa voix.

Obito tentait de trouver sa chambre, il s'arrêtait se tenant au mur, sentant la présence de Akira, ayant toujours se sens là qui l'aidait malgré tout.

Obito : Tes venu par pitié, ou pour m'en coller une ? J'ai voulu te tuer toi, et Mike.

Il fronçait les sourcils.

Obito : Tu tiens encore à m'entraîner après tout ce que j'ai fais ? A quoi bon ? Regarde moi, je ne vois plus rien ! Redo, m'avait promis beaucoup de chose, mais il s'est servit de moi, comme tu l'avais prétendu.

Il ricanait mais serrait bien les poings.

Obito : Je suis plus rien, j'aurais préféré que Mike me tue.




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Mar 20 Déc - 23:20

Pourquoi je devrais faire confiance en ce prêtre dorénavant? depuis le début il aurait pu évité ça, de plus c'est lui qui a maintenu l'âme de Redo quelque part. j'en serrais le poing hors de moi! Obito était qu'un enfant et par sa faute, il aura la mort de sa mère sur la conscience. 

Akira: pas notre ennemis? vous avez laissez Obito se faire manipulé, à cause de vous la reine en a perdu la vie. Celle de Mike est en danger et qu'est ce que vous croyez? pouvoir contrôlé Redo une fois de retour? comme vous contrôlez si bien Derek?

Derek levait les yeux sur le coup vraiment ennuyez de devoir participé à nos problèmes. 

Akira: je vous laisserais pas touchez Kat.

Il n'aura pas le temps de le faire, Obito revenait pour terminé sa mission. Tout se produisait en quelques seconde à peine, j'aurais même pas eu le temps de sauver Mike. C'est son propre pouvoir qui lui sauvait la vie, je profitais que Obito soit projeter afin de protéger Mike. Maintenant il sera plus facile pour Obito de s'en prendre à lui.

Ayato: qu'est ce que vous attendez pour l'arrêter? très bien je vais le faire...

à peine qu'il se tournait obito lui faisait face utilisant le pouvoir du Sharigan sur lui, Ayato était figé sur place prit dans la vision. Je fronçais les sourcils cherchant à comprendre ses intentions, mais apercevais raidement cette étrange lueur noir pénétré son corps.

Akira: qu'est ce que sais?

j'allais vite le découvrir, Ayato perdait rapidement le contrôle de son propre corps et Redo ouvrait les yeux le sourire aux lèvres enfin jusqu'à qu'il se rende compte de ne pas être dans le bon corps.

Redo: qu'est ce que sais que ça? tu avais promis le corps de ton frère.

il invoquait la magie dans sa main essayant de deviné ses talents, mais contrôlé un corps dont on ne connait rien n'est pas aussi facile que ça.

Redo: je ne voulais pas un sorcier, mais récupéré mes pouvoirs ainsi que le sharigan.

il s'agenouillait bien devant lui l'attrapant le visage.

Redo: alors tu me dois déjà un premier remboursement. 

Il aspirait le pouvoir du Sharigan afin de se les approprier, j'en fronçais les sourcils ne comprenant pas tout de suis ce qu'il comptait faire mais en voyant ses yeux changer...

Akira: tu lui as voyer ses yeux?

Il me regardait sur le coup se redressant lâchant le visage de Obito.

Redo: Akira, excuse moi je n'avais pas fait attention à ta présence. C'est donc vrai, te voilà de retour et bien en vie. Je suis surpris, tu n'aurais pas du survivre à cette source démoniaque. Tu as du en ressortir plus fort? avec les pouvoirs du grand Zankou. 

Il tapait son front se foutant un peu de moi.

Redo: mais c'est juste, les mages ont bloqué ce côté la de toi. Quel dommage, tu aurais sans doute eu la puissance pour me tuer à ton tour. Tu as pourtant préféré penser à la sécurité des autres une fois de plus, mettant de côté une bonne opportunité de monter en puissance.

Akira: je ne prendrais pas des vies soit disant pour monter en puissance, je laisse ça au traître dans ton genre.

Redo: je ne suis plus le seul à être un traitre à présent.

Il caressait la tête de Obito avant de tourner le regard vers Teijo.

Redo: crois tu que cela me plaise? on m'avait promis un autre corps "Prêtre" si tu te serais donner la peine de le faire toi même, ton fils n'en serai pas la.

il se téléportait partant vite d'ici, moi je rangeais mon arme avant de voir Mike foncer sur son frère passant ses nerfs sur lui.

Akira: Mike! arrête!

je courrais vite attrapant son bras.

Akira: sa suffit! je pense qu'il a comprit, ne laisse pas la colère t'envahir.

Il se dégageait de moi, maintenant il exprime sa colère envers teijo et la je l'empêcherais pas de le faire. Je suis moi même fou de rage contre cette homme.

Derek: comme d'habitude tu te fais beaucoup d'amis Teijo.

Akira: Mike...

bon je vais le laisser souffler un peu, qu'est ce que je vais bien pouvoir faire? dois je trouver Redo? calmer Mike? ou bien jouer les psy pour Obito. Son père désire toujours que je l'entraine, je commence à regretter d'avoir faire de tel promesse.

Akira: très bien je vais lui parler.

je montais à l'étage à mon tour le regardant tenter de trouver sa chambre.

Akira: je pense que des coup, tu en as déjà reçu assez venant de ton frère non? 

je m'approchais de lui.

Akira: me tuer? je vais devoir t’entraîner d'avantage pour que tu y arrive, tu laisse encore beaucoup trop d'ouverture à ton adversaire.

Il va s’apitoyer sur son sort, pourquoi il aurait du s'attendre à une tel virement de situation.

Akira: qu'aurais tu espéré Obito? te sentir bien avec tes nouveaux sharigan? ne pas pouvoir ressentir la douleur d'avoir tuer un être chair pour les obtenir? tu t'es trompé et maintenant tu en subit les conséquences.

J'attrapais son bras le mettait au dessus de mes épaules afin de l'aider à marcher jusqu'à sa chambre.

Akira: Tu as commis des erreurs, tu en commettrais surement d'autres à l'avenir. Je dois vivre également avec les miens, mais je continue à avancer un pat après l'autre. Tu fera de même Obito et je te laisserais pas pleurniché jusqu'à la fin de ta vie.

Je l'aidais à s'asseoir sur son lit.

Akira: tu te rappel la petite démonstration avec le bandeau que j'ai fais le premier jour? je n'y voyais rien et pourtant j'ai facilement mis ton frère à terre. C'est vrai qu'il était pas doué, mais je pourrais comprendre complètement aveugle moi aussi. Cela te demandera beaucoup d'entrainement, mais toi aussi tu y arrive. Jusqu'à qu'on puisse te rendre tes yeux.

je prenais un gant de toilette et revenait prêt de lui nettoyant le sang sur son visage.

Akira: dans l'académie il avait un hunter aveugle, il est né comme ça et personne ne croyait qu'il arriverait à atteindre son but. Il est devenu tellement coriace qu'il battait les meilleurs d'entre nous, c'est comme ça que je lui ai demander de m’entraîner avec un bandeau. On ne sais jamais ce que l'avenir nous attend, j'aurais pu me retrouver dans un environnement sombre ou bien devenir aveugle.

je finissais par me lever.

Akira: maintenant tu es le seul à pouvoir prendre cette décision, soit tu poursuit ton rêve et continue à te battre ou tu continue tes pleurnicheries. Je te laisse jusqu'à demain matin pour te décider, je t'attendrais dehors pour commencer ton entrainement. 

je sortais de la chambre, bon maintenant je dois trouver Mike. Je le trouvais prêt du bar et retirais son verre avant qu'il n'y touche.

Akira: l'alcool rend bête et tu l'es suffisamment assez comme ça.

par contre moi je me faisais plaisir.

Akira: je vais continuer d’entraîner ton frère, il a encore une chance de le remettre sur la bonne voix.

Il est pas très content, mais ses petites crises de colère ne m'impressionne pas.

Akira: je sais très bien ce qu'il a fait à ta mère Mike, mais quoi que tu fasse, rien ne pourra la faire revenir. Malheureusement voilà ce qu'il arrive quand on fait confiance au mauvaise personne, la manipulation est une source plus forte que tu ne le crois. tu aurais pu te retrouver à sa place Mike.

Je tapais ma main sur la table pour le forcer à m'écouter et surtout qu'il cesse de râler.

Akira: quand ton père t'as menacé de te retirer ta place sur le trône qu'est ce que tu as fais? tu as directement écouter chacune de mes recommandations et si j'aurais été quelqu'un de malveillant? tu étais tellement aveuglé que tu aurais fait n'importe quoi pour ta petite couronne.

je me servais un autre verre.

Akira: tu n'aurais pas tuer? j'en serais pas si sûr à ta place Mike. Tu m'as laisser entrée dans ta chambre, attacher et même conçu " un enfant" même si j'ai toujours du mal à croire à cette théorie. Cette enfant aurait été une grande menace, mais est ce que tu aurais pu le tuer afin de protéger les reste du monde? ou tu aurais toi même tuer pour le protéger?

Sa le fait réfléchir du coup.

Akira: moi je sais que j'aurais tuer afin de le protéger, j'aurais oublié mon devoir d'hunter et aurait penser comme un père. la situation de Obito était differente c'est vrai, mais maintenant il a été largement puni pour son erreur. Ce n'est pas aussi facile que ça de vivre avec du sang sur les mains, j'ai moi même celle du famille entière sur les miennes. Je pourrais pas revenir sur mon erreur et lui non plus. 

Je poussais mon verre afin de lui donner.

Akira: ta colère se dissipera avec le temps et malgré ce que tu crois, tu aideras ton frère à remonter le cap. 

je l'embrassais avant qu'il ne râle une fois de plus, au moins sa l'aurait cloué le bec.

Akira: tu n'as droit qu'à un verre comprit?

Je le laissais lui aussi changeant de pièce pour être un peu tranquille, bon sang être un sensei est vraiment un travail à temps plein! et le pire c'est que je suis même pas payé! j'en souriais me mettais sur le rebord de la fenêtre regardant le paysage. Maintenant j'ai le droit de m'inquiété pour le retour de Redo, comment il pourrait s'allier avec les deux frère afin d'arrêter le démon en personne? et puis qu'est ce qui m'a prit d'embrasser Mike! oui je sais sa n'a rien avoir! mais qu'est ce que j'espère? c'est un prince, je pourrais jamais m'attendre à quelque chose..et pas question que je porte une robe pour me faire appeler princesse Akira! 

Pendant ce temps Teijo avait retrouver Redo, il était dans un restaurant à profiter des meilleurs plat.

Redo: installe toi donc à ma table Teijo et mange. Tu sais, c'est surement ce qu'il m'a le plus manquer, pouvoir goûter de bonne chose. Regarde ceci! cette invention est une merveille! la pizza.

Il souriait levant les yeux vers lui.


Redo: voyons Teijo, tu ne crois quand même pas que je vais abandonner le corps de ton fils si facilement. Mon âme s'échapperait et ira se faufiler dans n'importe qui, voir même dans un animal. Non, hors de question que je me retrouve à me lécher le cul le restant de mes jours.

il essayait sa bouche.

Redo: mais peut être que, si tu te débrouille pour récupéré mon vrai corps moi je pourrais te rendre ton rejeton. Dans le cas contraire je compte bien profité de ce corps ci et je pourrais me laisser aller à toute les distractions possible.

Je poussais une assiette dans sa direction.

Redo: je suis sûr que tu va tout donner pour me donner satisfaction Teijo, je sais que tu as besoin de moi. Tu aurais jamais accepté de garder mon âme intact dans le cas contraire. Je sais pas ce que tu attend de moi vieux prêtre, mais tu l'aura en me donnant satisfaction. Goutte à moins ce dessert, non? tant pis.

il le reprenait gardant le sourire aux lèvres.

redo: une dernière chose Teijo, j'ai besoin d'un corps adapté à mon âme et celui ci est loin de l'être. Si tu décide de trop traîné j'ai bien peur que ton fils ne survive pas.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Mer 21 Déc - 22:59

La retrouvaille entre Akira et Redo, n'était pas très longue, mais il montrait clairement qu'il ne regretta pas son geste envers lui. Il se moquait même de lui, et du fait qu'il avait scellé son côté démon alors qu'il aurait pu en profiter, pour en devenir plus puissant et peut-être ainsi, rivaliser face à lui. Redo se téléportait après répondre à Teijo, qui lui ne comptait pas en rester là, et retrouver son fils Ayato, il se téléportait donc pour le retrouver, malgré toute la colère que j'avais passé dessus. Pour moi, tout ça s'était uniquement de sa faute, il se permet de nous utiliser, et s'importe de ce qu'il peut nous arriver, tant que ses visions se produise, ou ne se produise pas en ce qui concerne Zankou..

Akira était partit parler un peu avec Obito, qui avait donc perdu la vue à cause de Redo, qui lui a volé magiquement ses yeux, il tentait tant bien que de mal de retrouver sa chambre. Mais s'arrêtait sentant la présence de Akira, il disait clairement ce qu'il ressentait au fond de lui, il se sentait trahis, manipulé, complètement remplis de regret, sa le rongeait.

Il cachait ses yeux sous ses cheveux d'entendre toutes ses paroles venant de Akira, qui lui allait loin bien entendu.

Obito : Oui, et je ne mérite que ça, comme l'a si bien dit Mike. Souffrir le restant de mes jours pour ce que j'ai fais. J'ai très bien compris, pas besoin de me le rappeler.

Il se demandait ce qu'il faisait, mais Akira l'attrapait pas dessus son épaule pour l'emmener jusqu'à sa chambre.

Obito : Qu'est-ce que tu fais, je peux me débrouiller seul.

Mais Akira l'aidait malgré tout, le posant sur son lit, il restait assis sur le coup, les mains posé sur ses cuisses, serrant le tissu écoutant ce qu'il lui disait.

Obito : Je comprends pas pourquoi tu tiens encore à m'aider après ce que j'ai fais, tu m'as fais confiance parce que je te l'ai demandé, et je t'ai trahis, comme Redo l'a fait avant moi. Tu aurais du me tuer, le jour où tu voulait te venger, je suis pareil que lui.

Il fronçait les sourcils. Il lui avait également le fait, que de devenir hunter ne sera plus jamais possible pour lui, en premier temps, parce qu'il ne voyait plus rien, et s'était un gros handicape, mais également qu'il ne se voit plus hunter vu ce qu'il a fait, il a tué sa propre mère de ses mains.

Obito : Alors tu veux malgré tout m'entraîner s'est ça ? S'est parce que s'est mon père qui te la supplié. Je doute que Redo va me rendre mes yeux, à moins qu'on lui donne ce qu'il veut tu sais..

Il sentait que Akira s'occupait de lui, lui lavant le visage, il imaginait tout simplement son visage en face de lui dans sa tête, entrain de faire ce qu'il faisait, il le laissait faire.

Obito : Je vois.. Et tu penses que je suis comme lui ? Aussi patient, si j'ai fais appel à Redo, s'est peut-être parce que je voulais tout très rapidement. Et.. parce que j'étais jaloux de mon frère. Je voulais t'impressionner, te montrer ce que je valais, mais j'ai déçu tout le monde au contraire.

Il souriais, mais surtout parce qu'il avait honte de lui. mais surtout ce que disait Akira à la fin, que s'était à lui de choisir à présent, se battre, ou continuer de rester là à pleurnicher. Il le laissait partir sans dire un mot. Il s'allongeait sur le lit, réfléchissant à tout ça, il repensait à la scène, où il poignarde sa mère de sang froid, il fermait les yeux tentant de revoir son visage, remplis de larme et ne comprenant pas pourquoi il lui avait fait ça.

Obito : Je suis désolé..

Moi j'étais au bar, je me faisais un verre ayant vraiment envie de me bourrer la gueule en se moment ! Je suis sous les nerfs, mais alors que j'allais boire, je plissais les yeux vu que Akira me volait mon verre.

Mike : Peut-être, mais j'en ais besoin en se moment.

Moi je ne peux pas, et lui il ne se gêne pas pour boire mon verre. Bah voyons.. J'en reviens pas de ce qu'il me disait, il va continuer d'entraîner mon frère comme ci de rien était, après tout ce qu'il a fait ?!

Mike: Et s'est moi l'idiot ?! Tu veux l'entraîner après tout ce qu'il a fait ?! Il a tué ma mère, il a tenté de me tuer moi aussi et toi avec !

Bien sur que non, je ne suis pas content. Je fronçais bien les sourcils écoutant ce qu'il me disait. Je détournais le regard, pour moi, Obito a été ignorant, lui qui n'arrêtait pas de me faire la morale pour tout, de me prendre de haut, comme-ci s'était moi l'idiot dans l'histoire, me dire que j'étais immature, et que je ne pensais qu'à ma petite personne, mais en réalité, s'est lui qui est tout ça, je suis peut-être pas parfait mais moi au moin, sa ne me serrait jamais traversé l'esprit de tuer notre mère, je lui en veux, et je crois que j'aurais vraiment du mal à le pardonner pour ça.

Mike : Jamais je ne me serrais fait embobine comme un idiot par Redo ! Obito à bien voulu ce qu'il est arrivé, il est responsable de tout !

Akira s'énnervait à son tour, je le regardais bien malgré tout.

Mike : Tout ça, sa n'a rien avoir, j'aurais jamais tué un de mes proches pour devenir plus puissant comme lui !

S'est qu'il se sert un autre verre en plus. Je clignais des yeux de ce qu'il me racontait, lorsqu'il parlait de cet enfant, ce que j'aurais fais si il serait venu au monde ? Je réfléchissais sur le coup, bon j'ai dure à imaginer que sa aurait pu arriver, j'ai encore du mal à comprendre m'enfin.. Si réellement j'aurais eu un fils, et que se prêtre et ses mages tenterait de le tuer, ce que je ferais ?

Mike : Bien sur que je ferais tout pour le sauver, bien sur que j'aurais tuer pour le protéger. Mais s'est complètement différent, tu mélanges tout.


J'écoutais ce qu'il tentait de me faire comprendre.

Mike : Je trouve pas qu'il a été assez punis..

Je détournais le regard, je lui en veux tellement, je comprends pas comment il peut le défendre, et voir encore du bon en lui.. Je repense malgré tout quand on était gosse, on s'entendait super bien, jusqu'au jour où je lui ais volé celle qu'il aimait, s'est vrai s'était une erreur de ma part, et je m'en suis voulu, déjà à cet instant il avait changé et je le savais. Je regardais le verre qu'il me donnait, remplis bien entendu.

Mike : J'arriverais pas à lui pardonner pour l'instant, peu importe ce que tu peux dire.

Il comprenait évidemment, je le regardais bien. Je gardais les yeux bien ouvert, est-ce qu'il vient de m'embrasser là ? Je le suivais bien du regard, il s'en va comme ci de rien était, il m'a vraiment embrassé. J'en souriais sur le coup, attrapant le verre pour le boire.

Quelqu'un arrivait, cherchant désespérement après Ayato, s'était autre que Gabriel, il savait qu'il était venu ici mais ensuite, il ne ressentait plus sa présence, évidemment vu que s'étiat Redo qui se trouvait dans son corp.

Gabriel : Ayato ?

Il arrivait dans le salon, où il ne trouvait personne sur le moment, il ressentait la dernière présence de Ayato ici, mais se retournait bien vite, vu qu'il sentait à son tour Derek juste derrière lui, et bien entendu sa lui faisait plaisir de le retrouver.

Gabriel : Je suis plus comme avant, je ne me laisserais plus faire par toi, ou pas n'importe qui d'autre.

Il tendait la main pour utilisant sa magie sur lui, lui rendre une forte migraine, mais il se rappelait bien vite qu' il portait se collier qui bloque la magie. Sur le coup sa le faisait rire Derek, il l'attrapait, utilisant sa rapidité pour le pousser sur le canapé, Gabriel le regardait bien sur le coup.

Gabriel : Lâche moi..

Je tendais la main, utilisant ma magie pour faire venir jusqu'à moi un couteau de la cuisine et utilisant la télékinisie pour le planter bien au milieu du dos de Derek, j'attrapais son collier au passage vu qu'il se redressait pour tenter de le retirer, je lui arrachais.

Il tendait la main ensuite pour lui donner cette migraine à la tête, il tenait bien son collier et se redressait ensuite, afin de bien le regarder.

Gabriel : Où est Ayato, qu'est-ce que tu lui as fais ?!

Il était surprit.

Gabriel : Quoi ? Redo est entrer dans son corps ?

Il arrêtait son pouvoir sur lui sur le coup,Réfléchissant à ce qu'il était censé faire pour aider Ayato..  Derek en profitait qu'il soit distrait, pour retirer en premier temps le couteau dans son dos et utilise sa rapidité pour lui reprendre le collier, il l'attrapait par la gorge ensuite.

Mike : Laisse le tranquille, pourquoi tu tiens tant à se petit mage hein ? En faîte, il te plaît avoue le.

Gabriel me regardait, oui je suis toujours là pour l'aider on dirait.

Mike : Pas de chance pour toi, on dirait que se n'est pas réciproque, mais il a plutôt une préférence pour se Ayato, s'est évident qu'il a une petite aventure avec lui. Oh, tu sembles pas très content.

Je haussais les épaules.

Mike: Et oui, personne ne t'aime, parce que tu joues les salauds que veux-tu. Ton mec est bien prisionnier de Redo, mais se sale con de prêtre va tout faire pour le ramener t'en fais pas.

Gabriel : Teijo est bon, il fait tout pour nous préserver.

Mike : Oué oué, s'est ce qu'il veut qu'on croie de lui, que s'est le grand sauveur et blablabla, mais s'est juste un sale con en réalité.

Gabirel : Il a soigné mon père de cet maladie.

Mike : Parce que tu lui lèches les pieds, et que tes un mages s'est tout. Tu n'est qu'un pion pour lui, tout comme nous tous.

Je regardais Derek du coin de l'oeil.

Mike : Bon, maintenant lâche lui la grappe un peu, tu veux faire quoi le violer peut-être ? Laisse le tranquille où t'auras affaire à moi s'est claire ?

Il semble pas prendre mes menaces aux sérieux. l'une de mes sphères apparaissait derrière lui, déjà près à changer de forme.

Mike : J'en maîtrise parfaitemnt deux, alors je te laisse imaginer ce que je peux en faire sur toi.

Je partais ensuite, je laissais une de mes sphères avec lui si jamais il venait à s'en prendre à nouveau à Gabriel, qui fixait bien Derek sur le coup.

Gabriel : Je veux juste que Ayato revienne, ensuite je m'en vais.

Il était déjà près à foncer sur lui, mais ma sphère s'interposait, devenant déjà instable près à l'attaquer. S'est pas facile de partir voir Akira, tout en restant concentrer sur cette sphère et les intentions de Derek. Mais sa me fait de l'entraînement au moins.. Je le regardais bien.

Mike :J'ai compris ce que tu as essayé de me dire tout à l'heure.. Mais j'ai surtout apprécier le baiser.

Je m'avançais vers lui.

Mike : D'ailleurs, pourquoi se baiser ? Tu l'as fais sans réfléchir sur un coup de tête, ou parce que t'en avais envie ?

Je lui faisais bien face sur le coup.

Mike : Parce que moi, j'ai vraiment aimé ça.

D'ailleurs, j'attrapais ses vêtements et l'embrassait à mon tour. Maintenant je m'en fou de tout, et surtout de Obito.

Pendant ce temps, Teijo rendait donc visite à Redo. Désirant tout faire pour récupérer son fils, il le regardait bien alors qu'il essayait sans doute de comprendre son nouveau corps. qui n'était pas le siens loin de là. Il le retrouvait dans se restaurant, à profiter de toutes cette nouvelles nouriture dont il a été privé depuis si longtemps.

Teijo :Je ne suis pas ici pour manger.

Il lui faisait bien face restant debout.

Teijo : JE veux que tu te retires du corps de mon fils.

SA n'allait pas être aussi simple que ça evidemment. Il plissait bien les yeux écoutant tout ce qu'il lui disait.

Teijo : Justement, tu oublies où est ta place Redo. Tu es encore en vie uniquement parce que je le voulais bien.

Redo était bien claire sur ce qu'il voulait, il désirait récupérer son vrai corps, il ne s'attendait malgré tout pas au fait que Ayato pouvait mourir si Teijo tarde de trop à lui ramener son corp.

Teijo : Je vais te ramener dans ton corps, crois-tu que j'aurais garder ton âme et pas ton corps ? Alors suis moi, et nous allons commencer, je n'ai aucune envie de perdre mon fils parce que tu n'as pas été assez patient.

Il plissait les yeux, ignorant que tout ceci allait se produire, mais si sa vision était juste, il avait besoin de Redo, celui-ci allait s'allier avec Obito et moi, pour arrêter Zankou. Alors il devait faire le nécessaire. Il se téléportait, Redo l'accompagnait assez satisfait, il voyait son corps sur une pierre et un sortilège qui permettait de le garder intact.

Teijo : N'oublie pas, une fois que je te rendrais ton corps, je veux que tu t'occupe de Mike et Obito, vous trois serez allié, vous devriez vous entendre tous les trois.

Il semblait surprit, et riait sur le coup.

Teijo : Se sont ta famille, tu devrais être fière de savoir que ton sang vie toujours dans se monde non ? Tu veux ton corps ou bien je transfère ton âme dans ce rat.

Un rat se baladait justement à terre

Teijo : Ne me sous estime pas Redo, n'oublie pas qui je suis. En réalité, tu n'as guère le choix tant que je serais en vie.

Il tendait la main vers lui aspirant son âme, il faisait un signe pour la placer dans son vrais corps, Ayato tombait à terre sur le coup. Redo ne perdait pas de temps pour rapidement ouvrir les yeux.

Chez nous, Obito avait récupéré ses yeux, Teijo avait fait le nécessaire vu que Redo n'en aura plus besoin. Il ouvrait les yeux et se relevait rapidement pour se garder dans le miroir, il en souriait préférant ça. Il désirait voir Akira sur le coup, s'est là qu'il me voyait entrain de l'embrasser. Il retournait dans sa chambre sur le coup, commençant à faire ses affaires, il désirait s'en aller, s'éloigner quelques temps afin de réfléchir à qui il était à présent et ce qu'il désirait faire.




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Jeu 22 Déc - 23:32

inquièt de ne pas revoir Ayato revenir au manoir, c'est Gabriel qui venait le chercher. Derek le repérait rapidement et se mettait déjà derrière reniflant un peu ses cheveux.

Derek: tu es revenu respecté notre petit arrangement? 

il relevait le sourcils l'écoutant

Derek: arrête gamin, ce petit jeux ne te va pas du tout. On va reprendre la où on c'était arrêté, au fond tu n'es rien si tu n'as pas quelqu'un en permanence derrière toi. Tu es comme un petit chiot égaré et n'attend qu'une chose qu'on s'occupe de lui.

il regardait sa main avant de comprendre que Gabriel tentait d'utiliser ses pouvoirs sur lui. cela le faisait évidemment rire.

Derek: c'est inutile, je me protège de vos pouvoir tu te rappel?

il l'attrapait la main utilisant sa rapidité pour le pousser contre le canapé.

Derek: ne me fait pas ce petit air paniqué, déjà parce que sa m'arrêtera pas et je sais que cette expression va rapidement changer.

ce qu'il ne s'attendait pas c'est d'avoir un couteau planter en plein milieu du dos, sa le forçait à se redresser pour tenter de le retirer. Gabriel en profitait pour arracher son collier, il est bien plus ruser qu'il tente de le faire croire.

Derek: n'y pense même pas gamin.

mais si il le faisait, derek serrait bien ses cheveux tout en levant les yeux dans sa direction.

Derek: j'aurais été gentil avec toi, mais sa ne sera plus le cas.

Il grimaçait d'avantage.

Derek: j'ai rien fait à ton foutu mage! c'est redo qui a prit possession de son corps!

Derek retirait ses mains de ses cheveux profitant de l'instant afin de retirer le couteau de son dos et vite reprendre son collier avec sa vitesse.

Derek: tu as eu tord de jouer les grand avec moi.

Il le tenait fermement par la gorge.

Derek: je pourrais oublié ta petite rébellion si tu es très coopératif.

Il levais les yeux entendant la voix de Mike derrière lui, il en tournait le regard dans sa direction.

Derek: et si tu allais voir ailleurs si j'y suis?

des veines noir commençaient à se montrer autour de ses yeux.

Derek: je n'ai pas besoin qu'on m'aime, j'ai jamais eu besoin de ça pour survivre jusqu'à aujourd'hui. j'aurais pas besoin de ça non plus pour m'occuper de ce gamin, passe donc ton chemin Mike.

il était néanmoins obligé de le lâcher, Mike contrôle de mieux en mieux son pouvoir et l'utilise afin de protéger Gabriel des mauvaises intention de Derek.

Derek: tu ne pourra pas me tuer avec ça mike, sinon Redo l'aurait déjà fait avant toi.

Néanmoins sa lui ferais beaucoup de dégat et enfermer ici, il n'aura pas le sang nécessaire pour se rétablir. Néanmoins savoir que Gabriel préférait Ayato à lui le mettait hors de lui, il tentait une fois de plus de l'attraper mais la sphère de Mike s'interposait.

Derek: tu n'aura pas toujours quelqu'un derrière ton dos Gabriel, ce jour la je serais la tapis dans l'ombre. Un conseil ne t'attache pas trop à ce mage, tu es loin d'être le premier "disciple" qu'il entraîne. Une fois qu'il en aura fini avec toi, il en choisira un autre et t'oubliera vite.

Il faisait un petit sourire avant de sortir une clope et la pincer entre ses lèvres.

Derek: a bientôt Gabriel.

il le laissait pour l'instant de toute façon il ne compte pas jouer avec le pouvoir de Mike. Lui il me retrouvait toujours à regarder le paysage devant la fenêtre.

Akira: très bien, parce que j'étais pas certain d'avoir fais assez simple pour que tu comprenne.

je souriais avant de l'entendre parler du baiser.

Akira: je l'a fais pour que tu cesse de râler et sa a fonctionner non?

il me fait son petit sourire satisfait, j'aurais pas du l'embrasser sa l'a donner de l'espoir et à quoi bon? on aurait aucun avenir de toute façon. je dis ça mais dès qu'il m'attrapait les vêtements pour m'embrasser je me laissais faire et rendait même son baiser. C'est la que Obito se montrait voulant m'annoncer la bonne nouvelle, j'y prétais même pas attention sur le coup j'étais trop..occuper. C'est kat qui le repérait et le suivait jusqu'à sa chambre.

Kat: je peux entrer?

elle souriait s'asseyant sur le rebord du lit regardant sa valise.

Kat: tu veux vraiment t'en aller? est ce que sais à cause de Akira et Mike? je suppose que sa doit te faire de la peine, tu aimais beaucoup Akira aussi. J'aimerais te donner mon avis, tu devrais rester ici. Tu sais maintenant de quoi Redo est capable, est ce que sa serait prudent et laisser ton père et ton frère face à cet homme? et akira..il a déjà tenter de le tuer une fois, il pourrait très bien recommencer.

elle profitait qu'il prenait d'autre affaire pour piquer ceux déjà dans la valise et les cacher sous le lit.

Kat: on besoin de toi ici Obito, c'est surement la seul façon que tu es de te racheter.

elle regardait sa valise puisqu'elle était vite, puis Obito avec un grand sourire.

kat: je ne sais pas ou sont passer tes affaires.

Bien qu'on voyait une grosse boule sous les couettes.

Kat: je sais que tu dois pas trop me faire confiance à cause que mon père était un être diabolique, mais je tiens plus de ma mère heureusement.

elle attrapait ses deux mains.

kat: s'il te plait Obito, réfléchit avant de prendre une décision d'accord? jusqu'à demain au moins ensuite je te laisserais partir si tu le désire. La nuit porte conseil comme on dit, bon je dois te laisser ton père m'apprend à jouer au échec! mais c'est tellement compliquer.

Elle faisait signe tout en quittant la chambre, en totu cas le retour des yeux de Obito voulais forcément dire le retour de Redo lui même. Oui Teijo ne lui avait pas vraiment laisser le choix que de quitter le corps de Ayato. Mais il avait eu ce qu'il désirait retrouver son propre corps, mais avec une certaine condition s'allier avec Obito et Mike afin de vaincre le fameux zankou. 

Kat: Ren! désolé du retard, je discutais un peu avec Obito.

Elle se mettait à côté de lui.

Kat: je suis prête pour ma partie d'échec.

Redo: je suis navré ma jolie, mais je m'appel ni Ren et aime ni les échec. C'est un jeu ennuyeux à mourir.

Kat: comment ça vous n'aime pas Ren?

elle plissait les yeux regardant bien son visage, pourtant c'était son portrait cracher seul son odeur était différence.

Kat: qui êtes vous?

Elle ouvrait grand les yeux voyant Ren arriver surement entrain de chercher.

kat: maiiis!

Redo: moi je suis Redo, mais on peut jouer à bien d'autres jeu qu'un simple partie d'échec.

il tentait déjà la main pour l'attraper, mais Kat se mettait à crier toute en voulant taper son poing dans sa direction. Redo se reculait vite regardant le mur assez surpris, il était en miette.


redo: elle rigole pas celle la.

Kat: oh non! pardonnez moi monsieur ren, j'ai cassé votre chateau.

Moi je poussais Mike ayant entendu le vacarme.

Akira: tu as entendu?

je tenais déjà le manche de mon arme tout en montant à l'étage et c'est que je repérais les deux visage identique à quelque détail prêt.

Akira: Redo.

Redo: Akira.

Je fonçais déjà dessus tentant de le toucher avec mon arme.

Redo: tu veux déjà danger avec moi Akira?

Il utilisait son sharigan afin d'esquiver mes mouvements

Redo: on est un peu à l'étroit ici tu ne trouve pas?

Il me donnait un coup de genoux dans l'estomac ensuite un autre pour m'expulser par le fenêtre. Je me redressais dehors levant les yeux vers lui.

Redo: ici on va pouvoir régler nos comptes.

Akira: tu étais mon meilleurs ami! pourquoi tu as tenter de me tuer!

Redo: ce lien m'affaiblissait Akira, alors je l'ai rompu se jour la. J'aurais peut être jamais eu le courage de le faire, mais tu as découvert la source alors j'ai vu ça comme un signe du destin.

Akira: un signe du destin...

je créai la foudre dans ma main, l'envoyant dans sa direction ce qu'il créait une explosion. Mais une fois la poussière dissipé je voyais ses sphères à son dos et l'une d'entre elle changer en bouclier.

Redo: je suis plus puissant que toi Akira, j'ai vécu encore après ta disparition j'ai eu l'occasion d'en apprendre plus encore.

il mettait ses doigts en position devant sa bouche et crachait une boule de feu, mon corps disparaissait à l'impacte. Il relevait les yeux me voyant arriver à au dessus avec le rasengan, je pensais l'avoir cette fois mais il utilisait l'une de ses sphères qu'il transformait en arme. Il arrêtait ma lancer projetant mon orbre dans le ciel avant de taper ma joue avec son arme me flanquant au sol. 

Redo: tu es loin de donner tout ce que tu as Akira, moi qui pensais que tu aurais accumulé assez de rage pour vouloir me tuer.

Akira: je n'ai jamais été un traitre redo, j'ai pas besoin de tuer mes amis pour gagner en puissance.

Il enfonçait son arme dans mon épaule, j'en gémissais

Redo: alors tu ne pourra jamais me vaincre.

Kat: Akira! 

je levais les yeux vers la fenêtre la voyant nous regarder

redo: c'est ta nouvelle amie Akira?

Je la voyais sauter, mais qu'est ce qu'elle fait?

Kat: laissez le tranquille!

Il changeait son obre en bouclier, mais à l'impacte du poing de Kat celui ci commençait à se fissurer. redo faisait un grand bond en arrière juste à temps, elle aurait pu briser son bouclier juste avec la force de son poing.

kat: je vous interdit de lui faire du mal.

Redo: je n'ai fais que me défendre, c'est lui qui m'a attaqué.

kat: vous n'êtes qu'un voyou.

Akira: ne te mêle pas de ça Kat!

qu'est ce qu'elle cherche à faire? pas ce battre contre lui j'espère? ses yeux commençait à s'illuminer, une aura entourait ses mains elle concentre son énergie? j'attrapais l'arme de mon épaule tenant de la retirer, il l'a enfoncer dans le sol pour me garder immobilisé. Les yeux de kat était concentrer en aura et trois sphère tournaient autour d'elle, non pas comme ceux de Redo mais des concentré d'énergie. 

redo: d'où viens ton amie? Akira?

Puis elle montrait une autre queue, encore une autre jusqu'à en obtenir cinq en tout. En une seconde elle était devant Redo lévitant un peu dans les air, c'est Ayato qui téléportait Redo prêt de lui pour l'empêcher de l'attaquer.

Ayato: sa suffit! nous avons besoin de lui vivant démone.

les yeux de kat redevenait normal et se tournait pour venir jusqu'à moi m'aider à retirer ce truc de mon épaule.

kat: tout va bien? 

Akira: oui, depuis quand tu es aussi coriace?

kat: tu me prenais pour une faible femme? 

Akira: ben..

elle me fusillait du regard.

Akira: forte à ta manière, mais pas avec tout ses pouvoirs.

Kat: en attendant je t'ai évité d'avoir d'autre trou.

Je regardais mon épaule avant de regarder toutes ses queues.

Akira: ta mère était vraiment une hybride chat?

Kat: oui pourquoi?

Akira: ben, un chat avant autant de queue, c'est pas courant.

elle se tournait attrapant toutes ses queues.

kat: qu'est ce que sais que tout ça! oh non c'était déjà difficile de trouver une positon pour dormir avec une seule! je vais faire quoi maintenant.

C'est tout ce qui l'inquiète? sa position pour dormir. 

Ayato: essaye de te tenir tranquille Redo, n'oublie pas ce que mon père attend de toi. ne tente plus de prendre possession de mon corps.

Redo: sa risque plus, ton corps inutile et superficiel.

Il fronçait les sourcils pendant que redo retournait au château tranquillement. Je le suivais du regard me sentant ridicule, déjà parce que j'ai perdu encore une fois devant lui, mais en plus devant les yeux de mes élèves. Je regardais Mike et Obito qui regardaient par la fenêtre.

Kat: on rentre, on va soigner cette vilaine blessure.

je me laissais faire restant silencieux pendant qu'elle me recouvrait l'épaule de bandage.

Kat: maintenant que j'y pense, mon père aimait faire la collection des femmes. Elles devaient être exceptionnel et unique, peut être que maman m'a cacher la vérité pour me protéger. Tu crois que je suis dangereuse? peut être que Teijo avait raison et que je devrais scellé cette partie de moi.

Akira: tu loin d'être dangereuse Kat, laisse donc se prêtre trembler dans son coin. ne change pour rien ni personne.

kat: tu sais, tout à l'heure je t'ai vue embrasser Mike.

Akira: oh...

kat: et obito aussi, il était entrain de faire ses valises mais je l'ai empêcher de partir pour l'instant.

Akira: j'en suis sûr que tu as trouvé les mots qu'il faut.

Ayato arrivait regardant dans notre direction, j'aime pas ça façon de la regarder. Si il le pouvait il l'a tuerais sur le champs pour éviter tout risque. Il rejoignait gabriel au salon le rassurant de son retour.

Akira: méfie toi de se mage, il n'a aucun bonne intention.

Kat: quand j'était petite, je croyais que seul mon père était cruel et méchant. je me rend compte que la cruauté va bien au delà de lui. Mais heureusement il a aussi de bonne personne et je compte pas les lâcher.

Elle m'attrapait pour m'enlacer sur le coup.

Akira: aie! kat, mon épaule.

kat: oh pardon.


Redo: que c'est mignon, dit moi elle te plait cette démone? moi qui pensait que tu avais yeux que pour les hommes. même si tu tentait de cacher se défaut de toi.

kat: en quoi c'est un défaut? il fait ce qu'il veux! il a plein d'autres pièce dans ce chateau vous savez?

redo: je vais prendre la relève sur tes élèves, leurs sensei est très loin d'être compétent.

il regardait d'ailleurs Mike qui arrivait.

Redo: et tu ne sais pas comment l'aider à contrôlé ses pouvoirs, contrairement à moi. tu es faible Akira.

Akira: pourquoi j'a survécu la ou tu pensais m'avoir tuer.

Redo: c'est vrai je n'explique pas comment tu as pu supporter une tel essence démoniaque, mais quel importance? tu as préféré scellé cette opportunité au lieu de la saisir les bras ouvert.

il levait les yeux vers Mike souriant.

Redo: on va devoir se supporter ainsi que ton frère, ou c'est notre monde qui disparaîtra. 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Ven 23 Déc - 22:36

Obito était donc occupé de faire ses valises, désirant s'éloigner de tout quelques temps, savoir ce qu'il voulait réllement dans la vie, et essayé de ne plus s'en vouloir pour tout ce qu'il a pu faire.. Mais il avait une visite de Kat, dont il ne s'y attendait pas du tout d'ailleurs, il la regardait du coin de l'oeil alors qu'elle entrait dans sa chambre.

Obito : Si tu veux.

Il continuait malgré tout de faire sa valise, il la regardait de temps à autre lorsqu'elle lui parlait, elle tentait de le convaincre de rester ici encore quelques temps. Il se retournait regardant dans sa garde robe.

Obito : Je me fiche de ce qu'il se passe entre AKira et Mike.

Il continuait de l'écouter restant immobile, alors qu'elle lui parlait cette fois ci de Redo, et du fait qu'il devait rester pour protéger sa famille. Il plissait les yeux, se demandant quoi faire.. Mais il restait têtu, prenant d'autres affaires.

Obito : Akira est là, il peut parfaitement les protéger, moi j'ai fais tout l'inverse, j'ai blessé ma propre famille, alors je ne suis pas le mieux placé pour les protéger.

Il regardait sa valise qui était vide, et regardait ensuite vers Kat, voyant cette grosse boule sous le lit, il soupirait se doutant qu'elle avait cachée ses affaires là.

Obito : Pourquoi je devrais t'écouter toi hum ?

Il la regardait bien venir jusqu'à lui, attrapant ses deux mains, il ne comprenait pas vraiment pourquoi elle s'intéressait à lui, et lui disait tout ça. Il détournait le regard, ses paroles l'avait atteint s'est sur. IL revenait vers elle ensuite, ne répondant pas pour l'instant, mais il comptait suivre ses conseils, rester ici, au moins jusque demain et ensuite il avisera. Il la regardait partir, il finissait par ranger ses affaires sur le coup, et regardait ensuite par la fenêtre, il était assez perdu de ce qu'il devait faire ou non, et surtout de ce qu'il a commis, il regardait ses mains, sentant les remords le ronger, il tapait son poing dans le mur ce qui le fissurait.

Kat pensait retrouver Ren, pour continuer cette partie d'échec, mais elle n'avait pas Ren en face de lui, mais Redo. Ses deux là, se ressemblait comme deux gouttes d'eau, alors il était difficile de faire la différence. Mais elle bien vite se rendre compte qu'il ne s'agissait pas de Ren en face de lui,  LE vrai Ren arrivait, et était bien surprit de se 'voir", bien que se n'était pas lui mais Redo.

Ren : Vous êtes..

Il voulait s'amuser avec Kat, mais il ne fallait pas la contrarier, elle avait une force impressionnante, et le mur en était la preuve, il était en miette. Ren était surprit, il regardait vers KAt sur le coup.

Ren : Se n'est rien.

Akira me poussait évidemment, entendant se vacarne.

Mike: Bien sur que j'ai entendu.

On partait rapidement voir ce qu'il se passait, je faisais des grands yeux vu qu'on faisait face à .. un sosie de mon père. Je pointais du doigt mon père et ensuite vers Redo.

Mike : J'ai deux pères ?!

Il me fallait le temps de comprendre la situation évidemment, je tournais rapidement vers Akira, vu qu'il me disait que s'était Redo, je revenais vers lui sur le coup.

Mike : S'est lui Redo ?!

Sur le coup, je le regardais bien, c'est lui qui a manipulé mon frère, et s'est de sa faute si ma mère est morte. Je voyais Akira rapidement foncer dessus, Obito était descendu lui aussi pour voir ce qu'il se passait, il regardait la scène avec moi. J'espérais bien que Akira lui foute une raclé, mais sa semblait déjà assez mal partit.. Redo l'envoyait valser par la fenêtre pour aller dehors avec lui, on regardais tous par la fenêtre sur le coup la suite du combat. Je serrais les poings vu que Redo arrivait à mettre Akira à terre, il est si puissant que ça ? Merde.. ! Cette ordure vient de lui enfoncer son épée dans son épaule ! J'étais déjà près à y aller, mais mon père m'en empêchait.

Ren : N'y va pas Mike, il est plus puissant que toi.

Je serrais la mâchoire sur le coup, s'était Kat qui intervenait, j'écarquillais les yeux, ne m'attendant pas a une tel puissance de sa part, elle cache bien son jeu ! S'était Ayato qui intervenait pour protéger Redo de la puissance de Kat, et bien entendu, il montrait assez de mépris envers Kat, pour lui elle était une menace et la preuve était claire avec la puissance qu'elle venait de dégager.

En tout cas, Akira ne pense plus vraiment que sa mère était uniquement une hybride chat, elle devait être bien plus que ça, vu ce qu'elle vient de montrer aujourd'hui. Redo retournait au château, moi je le regardais d'un mauvais oeil, je ne l'aime pas, je le hais même je crois. Ayato avait rejoins le salon lui aussi, Gabriel arrivait vers lui, lui souriant, rassuré de le voir.

Gabriel : J'ai cru qu'il t'était arrivé quelque chose.

Je regardais Akira revenir avec Kat, et bien entendu Redo se foutait de lui, qu'est-ce qu'il m'agace, savoir tout ce qu'il a fait, je serrais les poings aux maximum. Il est sérieux, il veut prendre la place de Akira et nous entraîner ? Obito plissait les yeux sur le coup, mais ne disait rien.

Mike : Il est hors de question que tu m'entraînes.

Je le regardais bien, il rabaisse encore Akira, cet ordure. Je m'approchais de lui sur le coup, le regardant bien.

Mike : Je me fiche de la vision de se prêtre, je n'ai aucune envie de toi comme sensei. Aklira s'en sort très bien, et je continuerais avec lui. Tu t'es servis de mon frère comme d'un pion, tu l'as manipulé, s'est toi qui est resonsable de la mort de ma mère sale ordure.

Je voulais déjà lui foutre un coup de poing mais il arrivait facilement à l'éviter, tenant mon poing avec sa main, je le regardais bien d'un regard mauvais. Il se moque de moi ?!   j'attrapait bien son poignet vu qu'il me tenait déjà le poings, ce qu'il avait en face de lui n'était qu'un clone en réalité, j'apparaissais derrière lui,  je tendais la main faisant apparaître une de mes sphères que je changeais en arme et l'enfonçait en lui, mais il disparu avant je l'enfonçais dans mon propre clone au lieu de lui.

Mike : Qu'est-ce que...

Obito : Tu peux rien contre lui Mike.

Mike : Tais toi !

Je tournais le regard, il était tranquillement installé sur le divan.

Mike : Tu te crois plus fort que tous le monde, j'aimerais bien que se Zankou en question te foute une bonne raclé pour plus voir se sourire satisfait sur ton visage.

Obito se mettait à côté de moi.

Obito : On doit le laisser nous entraîner, s'est Zankou notre principal ennemis pour l'instant pas lui.

Je fusillais mon frère du regard, je lui en veux toujours, mais j'en veux d'autant plus à Redo.

Mike : Je n'ai pas besoin de se type.

Je m'approchais de Akira ensuite, regardant sa blessure, je posais ma main dessus utilisant mes pouvoirs pour guérir sa blessure. J'ai compris le truc, l'ayant utilisé sur moi, et sa fonctionnait.

Mike : Akira, va continuer mon entraînement.

J'ai une fierté, et je ne m'abaisserais pas à obéir se type, il en est hors de question, alors je sais pas ce que prêtre imagine avec sa vision, jamais je pourrais m'allier à se type, il est en est hors de question.

Je partais avec Akira, m'éloignant de se type, je tournait en rond, montrant bien que j'étais pas content, et je faisais des grands gestes avec mes bras et mes mains.

Mike : Non, mais et puis quoi encore ? Je devrais faire comme ci de rien était, l'appeler sensei et lui lécher le cul tant qu'on y est ?! J'en ais rien à faire de Zankou, ou de n'importe qui d'autre, jamais je lui ferais confiance, se type à tuer ma mère, pas de ses mains mais s'est lui le responsable, et il a essayé de tuer son meilleur ami ! S'est sur qu'il fera pareil avec nous sans hésitation !

Je m'arrêtais ensuite, le regardant bien.

Mike : Faut juste trouver un plan de l'envoyer là où il aurait du être, en Enfer et basta.

Je croisais les bras.

Mike : S'est pas bête ça, je pourrais faire exactemetn la même chose qui t'a fait, faire genre qu'il ait confiance en moi et tout le tralala, et puis quand il s'y attend pas, le tuer !Et pour être sur qu'il crève, je lui arrache le coeur, le découpe en petit morceau, et le brûle même, on sait jamais.  

Oui je me parle à moi même, et je dis mes plans tout haut alors qu'il est juste derrière moi. Akira tentait de me faire des yeux pour me montrer qu'il était là.

Mike : Quoi qu'est-ce qu'il y a ? Tu voudrais le faire à ma place, oué je comprends tu veux ta vengeance sur cette enflure, hum.. hein quoi ?

Je me retournais surpris, je le regardais bien de haut en bas.

Mike : Qu'est-ce que tu me veux ?! Tes là depuis quand ?!

Mon plan est foiré, je le fusillais déjà du regard, reprenant bien vite mon sérieux, il tient vraiment à m'entraîner se con. Il a pas compris que j'ai aucune envie de le faire ? Je le regardais sortir son arme, me menaçant presque pour que je face ce qu'il me demande.

Mike : J'ai pas peur de ton joujou.

Je faisais des grands yeux vu qu'il était super rapide, en moins de deux secondes, il m'avait coupé la joue avec, je me reculais sur le coup, je posais ma main sur ma joue, s'est qu'il m'a fait saigné !

Mike : Encore un coup bas, bah tient, sa m'étonne pas de toi. Tes qu'un lâche.

Il fonce sur moi, il veut voir ce que je veux sans doute, je tentais d'éviter ses coups, et sa semble pas plaire à Akira, je le voyais qu'il me regardait, punaise, il est trop rapide, je m'en prend plein la tronche. J'étais à terre, Redo au dessus de moi, se foutant bien de moi, disant qu'il avait honte que je sois de son sang, j'attrapais la lame de son arme sur le coup même au point de me blesser la main avec. J'envoyais mes deux sphères que j'avais caché dans le sol sous ses pieds, j'entournais ses deux jambes avec pour le maintenir, je me redressais et lui donnait un coup de poing dans l'estomac.

Mike : J'ai pas besoin d'avoir un maître comme toi, s'est toi qui me fait pitié. Restes donc dans ta solitude, tu mérites que ça.

Il arrivait à se libérer évidemment, Obito arrivait, il se battait à son tour contre Redo pour m'aider.

Mike : Qu'est-ce que tu fais ?!

Obito : Il faut qu'on soit soudé, si on veut battre Zankou, alors ne gêne pas pendant notre combat Mike.

Sa semblait bien amusé Redo sur le coup, Obito montrait bien son sharingan, il utilisait le feu noir mais Redo sautait juste à temps pour l'éviter, Obito le suivait du regard restant su place moi je me mettais à côté de lui.

Mike : Alors, on va massacrer se type.

Obito me faisait un sourire.

Obito : Faut déjà que tu arrives à le toucher.

Mike : Tu as loupé une scène, je lui est flanquée une raclée tout à l'heure !

Obito : S'est qu'un clone qu'on a en face de nous.

Mike : Quoi ?!

Je le regardais, en effet il disparaissait.

Obito : Il est assis dans l'arbre la haut.

Je levais les yeux, je déteste se type, il se fout de nous !

Mike : Oué, je peux contrôler que deux sphères et alors ?! Je t'ais eu tout à l'heure ! Et j'ai pas besoin de se foutu sharingan.

JE prend vite la mouche de tout ce qu'il peut me dire, il m'énnerve, est-ce que je suis aussi péteux que lui ? J'espère que non. Et sans le vouloir, j'ai fais exactement ce qu'il attendait, me battre pour qu'il m'entraîne, je regardais Akira, je sais que sa doit la mettre mauvaise que Redo soit là, juste en face de lui après ce qu'il lui a fait, s'était son ami.

Ren : Laissez Redo s'occuper de votre entraînement, si Teijo l'a demandé c'est qu'il s'est ce qu'il fait.

Mike : Quoi, je te rappelle que s'est à cause de lui que mère est morte.

Obito : Non, s'est à cause de moi, Mike.

Je fronçais les sourcils, Ren détournait le regard.

Ren : Mike, rien ne t'empêche de continuer en même temps de t'entraîner avec Akira si s'est ce qui t'ennuie. Akira à une expérience différente que Redo, alors sa me va parfaitement.

J'en reviens pas, je tournais un oeil vers redo.

Mike : Oué bah la je suis crevé, vais me coucher et j'ai besoin d'une douche.

Je m'en allais, Obito me regardait partir, au fond je sais bien que l'idée que Redo lui même l'entraîne lui plaît. Je le comprendrais jamais, il est pas différent de Redo je m'en rend compte, il veut être tout aussi puissant que lui. J'étais entrain de me déshabiller, et entrait dans ma douche.S'est lorsque je sortais avec une serviette pour me chercher une boxer que je voyais Akira assis sur mon lit à m'attendre.

Mike : Tu m'attendais, tu sais y avait assez de place pour deux.

Il prend la mouche, pourtant on s'est déjà bien embrassé tout à l'heure, je vois pas en quoi sa le gêne. Je le regardais bien, lui aussi me dit que je devrais accepter l'entraînement de Redo ?

Mike : Je comprends pas pourquoi tout le monde veut que se type m'entraîne, tes aussi doué que lui.

Il disait bien le contraire, sa me plaît pas qu'il se sente inférieur à Redo. Je m'approchais de lui sur le coup.

Mike : On peut arrêter de parler de Redo ? Est-ce que tu te souviens de cette nuit là, ou pas du tout ?

Je parle bien entendu de la fois où il m'a presque violé. Moi j'ai encore plus envie de lui à présent, surtout qu'on s'est embrassé. Je me penchais pour attraper son visage et l'embrassait à nouveau.

Mike : Tu peux rester ici cette nuit ? Kat va pas se sentir trop seul ?

Je lui souriais, je le poussais ensuite, soulevant son t-shirt, j'embrassais son torse, ses tétons, et descendait jusqu'à me mettre à genoux, je defaisais son pantalon.

Mike : Ne fait pas ton gêner, tu en as envie autant que moi.

Je commençais à me masturber une fois son membre sortis, et glissait mes lèvres contre celui-ci, je levais les yeux pour le regarder alors que je la mettais en bouche. Je n'allais pas jusqu'au bout, j'ai envie de le sentir contre moi donc.. Je me redressais retirant ma serviette pour me montre nu devant lui. Il finissait par me prendre contre lui et se mettre au dessus de moi, je ne vous raconte pas la suite, s'est évident.

Mike : Evite de me faire cette marque ou je ne sais quoi cette fois ci, même si je pige toujours pas comment sa fonctionne.

Je gémissais, glissant mes mains dans son dos, il est tellement sexy, j'ai beaucoup de chance, je dois en faire de jaloux et jalouse mais j'en ais rien à faire, cette idée me plaît. Et cette fois ci, il va se souvenir de tous les détails. On, avait finis, on était tout les deux allongé sur le dos, je tournais le regard vers lui.

Mike : J'ai vraiment pas envie d'être demain, de quitter se lit, et de revoir la tronche de Redo, qui a la même tronche que mon père s'est flippant.

Je soupirais.

Mike : J'espère qu'il a pas piqué ton lit pour dormir avec Kat.

Sur le coup Akira qui se redresse d'un coup, je me redressais à mon tour.

Mike : Tu crois pas que Kat est assez puissante pour lui foutre une raclée si sa devait arriver ? Je suis sur qu'elle est plus forte que toi et que moi cette fille. Et si Teijo avait pas tord à son sujet ? S'est peut-être elle qui va ramener Zankou, sans qu'elle le veuille vraiment, regarde avec toi, il contrôlait la partie démoniaque en toi sans que tu contrôle quoi que se soit, il pourrait faire pariel avec elle.

Je l'attrapais, pour qu'il se couche, j'ai pas envie qu'il retourne auprès de Kat, je veux qu'il reste avec moi, alors je le forçais un peu.

Mike : Alors reste, j'ai encore envie de toi, et dans une heure encore jusqu'au petit matin.

La tête qu'il me fait, sa semble vouloir dire non.

Mike : Ok ok, toutes les deux heures alors.

Je ricanais.




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Dim 25 Déc - 23:41

Mike reste en colère, mais il a aucune idée des facultés que possède Redo. Il allait vite l'apprendre en le provoquant dans un combat, Redo arrêtait avant tout son poing d'un d'une main tout en le regardant avec ses sharigan.

Redo: fonce tu toujours tête baisser? cela m'étonne pas que tu n'es jamais progresser, il n'y a que les enfants qui fonce droit sur un ennemis sans réfléchir. Es tu un enfant Mike?

il baissait les yeux sur sa main qui attrapait son poignet, moi je savais qu'il était déjà prit sous une illusion du Sharigan. J'en passais ma main dans mes cheveux sachant que sa n'allait pas du tout plaire à Mike de perdre face à lui. Redo attendait qu'il finisse son petit numéro avant restant les jambes croiser. Redo applaudi après que Mike est transpercer son propre clone.

Redo: bravo, tu viens de te tuer toi même. pense tu que c'est de cette manière que tu arrivera à rivalisé avec Zankou en personne? tu ne ferais que l'amuser comme on joue avec les ailes d'une mouche.

il gardait le sourire face au caractère de Mike, moi je levais les yeux le voyant s'approcher de moi pour soigner ma blessure. 

Redo: il ne t'aiderais à pas progresser correctement, il ne sais rien du sharigan. Tes yeux font ta force, tu as besoin de les développer en priorité.

Il ne voulait rien savoir, Mike s'éloignait avec moi.

Akira: cesse de tourner en rond, tu va me donner la migraine Mike. Même si j'ai du mal à supporter sa présence moi aussi, peut être que tu devrais mordre sur ta chic. Si les visions de teijo sont juste, alors plus d'une vie sera en danger. Il faut parfois mettre sa fierté de côté pour la bonne cause.

Oui mais sa sera pas si facile avec une tête de mule pareil, Redo s'approchait haussant les sourcils devant les menaces de Mike. Moi j'ouvrais grand les yeux pour qu'il se taise mais...bon le temps que l'information monter au cerveau à celui la. Il finissait par se retourner, j'en frottais mon visage. Il peut être vraiment idiot quand il s'y met.

Redo: assez longtemps pour connaitre le sort funeste que tu me réserve, mais tu as raison brûle mon corps on ne sais jamais. mais pour y arriver Mike, il faudra que je t’entraîne car tu es loin encore de pouvoir m'arracher le coeur.

il sortait son arme la pointant dans sa direction.

Redo: alors maintenant défend toi car moi je tenterais de te tuer si il le faut.

il faisait un mouvement rapide avec son katana l'entaillant la joue espérant le faire réagir, mais vu qu'il préférait une fois de plus rager redo fonçait à nouveau dessus. Sa me plait pas sa façon de l’entraîner, si Mike commet une seul erreur Redo n'hésitera pas à le blesser. 

Redo: regarde toi, tu arrive à peine à suivre mes mouvements! j'arrive pas à croire que tu es de mon sang, tu me fais vraiment pitié gamin.

Mike attrapait sa lame hésitant pas à se blesser lui même, est ce qu'il aurait utiliser sa tête pour une fois? il a tendu un piège à Redo, ses sphères sortait du sol afin de l’immobilisé. J'étais assez surpris, il a réussit à porter un coup à Redo. 

Redo: peut être que tu n'es pas une cause perdu.

Il utilisait une téléportation instantané, seulement utilisable à une certaine distance. Il posait le dos de sa lame sur son épaule regardant Obito arriver à son tour. Sa y est les deux frères vont enfin combattre ensemble, je cachais pas mon sourire bien que Redo non plus.


Redo: j'aurais enfin droit à une peu de divertissement?

redo comprenait vite les intention de Obito, il esquivait rapidement avant d'être toucher par le feu noir.

Redo: voilà ce que j'attend, se battre avec les tripes! vous voulez ma peau et bien aller y! c'est tout ce que j'attend! essayer de me tuer! il n'y a que comme ça que vous progresserez.

Redo se mettait à ricaner, oui Obito avait au moins compris qu'il s'agissait qu'un clone. 

redo: enfant rusé.

depuis le début il était debout sur une branche bien tranquillement, même moi j'ai rien vu mais je vais éviter de préciser cette information.

Redo: tu as eu don de mon pouvoir et tu n'arrive encore qu'à faire apparaître que deux sphères? tu aurais pu détruire mon clone plus facilement si tu posséderais les neuf. et qu'est ce que tu attend pour utiliser ton sharigan? à quoi sert de tel don héréditaire si tu t'en sert pas.

C'est maintenant leurs père qui intervenait, essayant de convaincre leurs fils d'accepté son entrainement.

Redo: enfin quelqu'un de censer, vous devriez écouter papa.

Redo descendait de son arbre se mettait en côté de Ren regardant Mike partir.

Redo: tu devrais apprendre à contrôlé tes enfants, du moins celui la. Il est aussi buté que l'état ma femme.

Il rangeait son arme tout en tournant le regard vers moi et partait de son côté, bon faudra que j'aille lui parler et tenter de le convaincre de suivre les entrainement de Redo. Dans sa chambre je regardais le porte de la douche l'entendant à l'intérieur, je m'asseyais sur le lit pour l'attendre. Sa y est il sortait enfin, je lui faisais vite un mauvais regard de sa proposition.

Akira: et puis quoi encore! je suis venu ici pour te parler de chose sérieuse!

il pense vraiment qu'à ça! et je suis encore un peu dans mon siècle, l'amour entre le même sexe était très mal vu...tu risquais d'être vu comme un paria surtout dans les hunter.

Akira: tu devrais accepté l'entrainement de Redo, il t'aidera à progresser Mike. je sais qu'il est...enfin tu devrais faire un effort.

je soupirais.

Akira: bien sûr que non, je suis très loin d'avoir son niveau. Malgré mes efforts, j'ai jamais pu arriver à sa cheville. 

je relevais les yeux quand il s'approchait de moi et dire qu'il n'a qu'une petite serviette.

Akira: cette nuit la?

j'ai du mal à ne pas montrer que je suis pas embarrasser par cette question.

Akira: quelques scènes, un peu comme quand on rêve en faite. C'est très vague...

il m'attrapait le visage pour m'embrasser, je crois qu'il désire que je me souvienne parfaitement de tout cette fois. 

Akira: rester, je ne sais pas...

faut croire oui j'étais déjà allonger sur le lit, je fermais quelque instant les yeux profitant de ses baiser sur le torse mais attrapait ses mains.

Akira: c'est peut être pas une bonne idée, et si on nous entend? 

faire mon gêner, c'est vrai je suis pas à l'aise en plus c'est mon élève! et quel avenir on aurait? surtout lui, je doute que j'aurais l'accord de son père. De toute façon c'est trop tard pour reculer, j'ai déjà déboutonner mon pantalon.Je bloquais ma respiration sentant ses lèvres autour de ma...je regardais à cette instant, il me regarde pour voir ma réaction! je préférais regarder le plafond entrouvrant les lèvres avant de le voir se redresser pour retirer sa serviette. Je me redressais pour le prendre contre moi l'allongeant sur le lit. En pleine action j'arrêtais tout mouvement pour le regarder.

Akira: si tu commence à me stressé comme ça à propos de cette marque, je vais perdre tout mes moyen Mike!

bon je reprenais jusqu'à qu'on finisse tous les deux allonger sur le dos. 

Akira: tu ne pourra pas empêcher le jour de se lever, comme tu ne pourra pas échapper à la "tronche" de Redo. 

je le regardais aussi.

Akira: ton père fait quand même moins crapuleux que Redo.

je me redressais net, c'est vrai et si il avait profité de mon absence pour s'en prendre à Kat?

Akira: c'est vrai, j'aurais pas du laisser kat toute seule.

Mais il a raison, on l'a vu à l'oeuvre tout à l'heure. Personne n'aurait imaginer qu'elle détenait un tel force en elle, mais si en effet Kat était la clé pour délivrer Zankou? rien de ce qu'il me dit me rassure! je retirais déjà les couvertures de moi.

Akira: c'est décidé! je vais voir si tout va bien!

il m'attrapait le bras me forçant à me rallonger.

Akira: tu veux que je reste avec tout ce que tu viens de me dire? et si elle était déjà entrain de marcher en dormant dans le chateau! ou qu'elle soit déjà entrain de libéré zankou contre sa volonté! je dois la protéger de ça! elle s'en voudrais toute sa vie.

je plissais les yeux, mais il pense encore au sexe!

Akira: t'es vraiment pas possible, on risque de tous mourir avec l'arriver de ce démon et toi tu pense qu'à ta queue.

Je me tournais dos à lui.

Akira: dommage je suis fatigué, bonne nuit.

Je m'enroulais dans le couverture protégeant tout mon corps en cas de besoin et faisais mine de mettre déjà endormis. Bon je finissais vite par m'endormir et me réveillait dans les bras de Mike, il me câline comme ci j'étais une grosse peluche. Sa me faisait sourire avant de sentir une grosse secousse dans tout le chateau. je me redressais d'un coup sec et Mike aussi bien que encore à moitié endormis.

Akira: c'était quoi ça?

Il en avait une deuxième, je sortais du lit mettant vite mon pantalon et regardait par le fenêtre. On vois de la fumé, il a eu des explosions? Obito qui s'entraine déjà avec redo? je voyais une personne sortir de l'épaisse fumé, elle courrait vers le chateau tout en regardant derrière elle.

Akira: kat!

je courrais vite sortant du chateau, c'est Ayato qui la poursuivrai?

Akira: qu'est ce que tu lui veux?

Il utilisait ses pouvoirs me repoussant contre le mur, me maintenant contre celui ci m'empêchant d'intervenir.

Kat: akira!

Ayato: je compte pas attendre la permission de mon père ni de la tienne démone, si te tuer empêche le retour du démon alors j'ai pas d'autre choix que de me débarrasser de toi. 

Kat: je ne vous ai strictement rien fait! je ne souhaite pas le retour de mon père!

Ayato: j'ai pas l'intention d'attendre et prendre le risque.

il tapais ses mains l'une sur l'autre créant une sphère d'énergie. 

Akira: sauve toi kat!

elle se remettait à courir, mais ayato lançait son attaque ce qui la frappait de plein fouet. 

Akira: Kat!

Je la voyais allonger sur le sol remplis de plait dans le dos, ayato s'avançait vers elle créant une autre sphère dans ses mains.

Ayato: je vais t'offrir une mort rapide.

Je me débattais essayant de me sortir de la.

Akira: que quelqu'un l'aide!

lui s’apprêtait à l'achevé mais il stoppa son mouvement regardant cette aura envahir son corps. c'est pas du tout la même énergie que celle qu'elle a déjà utiliser, celle ci me fait le même effet que le jour ou j'ai découvert cette source démoniaque. 

Ayato: tu as hérité du pouvoir de ton père, alors j'ai de très bonne raison de te tuer pour le bien de nous tous.

Il dirigeait son pouvoir vers elle, mais avec l'une de ses queues Kat le repoussait au loin. Elle se redressait doucement, les plaies de son dos se cicatrisaient tout en fumant. Sa me rappel le jour ou cette hunter ma transpercer de sa lame, ma plaie à cicatrisé de la même façon mais j'étais sous forme de démon.

Kat: je laisserais personne me tuer.

Son énergie continuait à l’envelopper jusqu'à la recouvrir entièrement. je voyais ses mains se recouvrir de poil noir ensuite des griffes apparaître. Qu'est ce qui lui arrive? elle viens de prendre l'apparence d'un grand renard, kat grognait à la vue de Ayato qui créait un autre sphère.

ayato: maintenant il n'y a plus de toute, tu sera celle qui fera revenir le démon. 

Elle créait aussi une sphère d'énergie dans sa gueule la projetant en même temps que Ayato. Sa créait une fois de plus une explosion avec un souffle important déracinant presque les arbres autour.
ayato cherchait après elle avant de se retourner ayant son museau en face de son visage. Elle concentrait une fois de plus son pouvoir dans sa gueule désirant atteindre sa cible cette fois, mais un autre intervenait portant secoure à Ayato juste à temps. La sphère a été détourner pour exploser dans les airs, kat grognait regardant en direction de teijo.

Ayato: tu es venu? qu'est ce que je t'avais dit! il fallait la tuer plus tôt! regarde la! 

elle utilisait l'une de ses queues pour porter à coup rapide à Ayato, rien qu'avec ce coup trois de ses côtes étaient briser. Il tenait son torse respirant mal à cause de la douleur.

Akira: kat calme toi maintenant!

elle me regardait, je pensais qu'elle m'entendrais mais se téléportait en face de moi reprenant une forme humaine.

Akira: kat?

elle n'a pas du tout le même regard, elle posait sa main sur mon front utilisant un étrange pouvoir. Elle tentait de briser le sceau poser par Teijo afin de libéré mon côté démon, je sent mon sang bouillir à l'intérieur de moi.

elle regardait Teijo sur le coup.

Kat: trop tard prêtre.

mes yeux viraient aux rouge, de même pour mes cheveux. Je souriais avant de l'attraper le poignet pour me téléporter avec elle.

Ayato: on a échoué, il sera bientôt libéré. 

Il levait les yeux vers le ciel qui devenait rapidement gris mélanger de rouge comme ci gorgée de feu.

Redo atterrissait rapidement devant Mike posant sa main sur son torse.

Redo: tu ne peux pas aller chercher Akira, tu n'es pas encore prêt pour ça. Tu dois terminé ton entrainement et nous manquons désormais de temps.

Il lui donnait un coup de poing au visage le faisant tomber le cul au sol;

Redo: ne crois pas que tu es le seul à t'inquiété pour lui! mais si nous voulons l'aider et cette fille, c'est pas en se suicidant que tu pourra le sauver!

il baissait les yeux.

redo: c'est vrai que j'ai fais du trafic de magie, mais jamais j'aurais tuer Akira! j'ai été manipulé par un démon, il a réussit à aller contre mon sharigan. J'ai pris conscience de que je ferais que lorsque ses ruines se sont effondrer sur la source et Akira disparaître à l'intérieur. 

Il regardait le ciel rouge qui faisait bien flipper toute la population.

Redo: j'ai chercher des années comment le sortir de la, c'est la que Teijo est venu me voir m'assurant de son retour dans le futur, mais qu'il serait en grand danger. Voilà comment mon âme sais retrouver dans cette source au fin fond d'une grotte. C'est vrai j'ai manipulé ton père et sacrifié ta mère, mais Akira à toujours été pour moi ma soeur famille et j'aurais tuer le monde entier si il le faut pour le protéger.

il tentait la main vers lui.

Redo: alors maintenant je suis prêt à t'enseigner tous ce que je sais pour le ramener, est ce que tu es avec moi ou pas?

il serrait sa main pour l'aider à se relever.

redo: j'avais pas besoin de lui dire la vérité, qu'est ce que sa aurait changer? manipulé ou pas je l'ai jeté dans cette source. Zankou est surement déjà sorti de sa prison, mais encore trop faible pour intervenir. Profitons en pour reprendre l'entrainement et cette fois utilise tes sharigan Mike, tu en aura besoin pour le ramener.

Ayato: j'aurais d'écouter n'espèce pas père? et ne pas intervenir, j'ai activé l’instinct de survie de cette démone et c'est de ma faute si zankou est de retour.

redo: on n'a pas le temps d'écouter tes pleurnicheries! Mike! Obito allons plus loins.

il retirait son t-shirt.

redo: bien attaquer moi tout les deux avec votre sharigan, Mike hésite pas à utiliser tes sphères reste surtout concentré. 

Lui faisait appaitre toutes les siennes.

Redo: je vais pas vous ménager, comme je l'ai dis on n'a pas beaucoup de temps.

Il fonçait le premier, restant des heures dans les entrainement.

redo, vous êtes pas assez concentré! vous ne pensez qu'à akira! 

il restait son bras étant bien entailler.

Redo: bon peut être que moi aussi, mais c'est pas une raison pour rester allonger par terre Mike! tu es déjà fatigué? tu crois que zankou te laissera reprendre ton souffle? debout bon sang!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Mar 27 Déc - 22:31

les choses devenait compliqué, alors que j'étais toujours entrain de dormir paisiblement dans les bras de Akira. On entendait des secousses, sur le coup je me redressais, Akira pareil mais moi plus la tête dans le cul, encore fatigué.

Mike : Il se passe quoi encore..

On en entendait une seconde, en effet, là se n'est pas normal. J'enfilais moi aussi un pantalon, et me rendait à mon tour à la fenêtre pour voir ce qu'il se passe, il y a eu une explosion, on pouvait voir de la fumé.

Mike : S'est encore mon frère qui fait l'idiot, vient on va se recoucher.

J'étais déjà prêt à repartir, mais on voyait pas mon frère, mais plutôt Kat qui partait en courant, et Ayato qui la poursuivait, s'est pas vrai, il veut l'éliminer pour être sur que Zankou ne revienne pas je parie ! Bien entendu, Akira partait rapidement l'aider, j'en faisais de même sur le coup. Ayato repoussait Akira pour qu'il ne s'en mêle pas, il le poussait contre le mur derrière lui et Kat qui lui demandait de l'aide, je tentais de sortir, mais Ayato à utiliser un sort pour nous empêcher de sortir.

Mike : Putain de merde !

Je regardais depuis la fenêtre.

Obito : Laisse moi faire.

Il créait une orbe dans sa main pour tenter de faire eploxer la vitre, ce qui foncionnait, mais il y avait toujours un bouclier. Une fois que Akria est sortis, Ayato à faire en sorte que personne d'autre ne puisse tenter d'intervenir.

On ne pouvait que regarder la scène, sans rien faire et Akira de même, il ne pouvait pas bouger d'où il était. Ayato comptait l'achever, mais quelque chose se produisait, un aura étrange envahissait le corps de Kat. Ses queue apparaissait, et bloquait l'attaque de Ayato de cette façon et ses blessures cicatrisaient. Son aura continuait de l'entourer, jusqu'à former un renard et créait une sphère.

Mike : S'est quoi se bordel ?

Obito : Elle semble avoir montrer sa véritable forme, du moins son côté démoniaque.

S'est pas bon signe.. Elle envoyait sa orbe, Ayaot en faisait autant et s'est ce qui lui sauvera surement lavie. Une grande explosion se créait la puissance de l'impact arrachait des arbres, alors que Kat comptait lui envoyer une seconde, Teijo intervenait apparaissant magiquement pour dévier la sphère dans les airs.

Teijo : Que fais-tu Ayato ?

Il tournait un oeil vers Kat, voyant la forme qu'elle avait. Elle touchait Ayato avec l'une de ses queues, SA l'éjectait plus loin, et lui brisait quelques côtés, Teijo allait près de lui, pour soigner ses blessures, il levait les yeux la voyant partir vers Akira, lui pensait qu'il arriviat à la calmer mais elle n'était plus dans son état normal. Et Teijo était trop occupé à soigner les blessures de Ayato.

Teijo : Non..

Il comprenait ses intentions, il se levait sur le coup.

Teijo : Elle veut briser le sceau !

Il levait la main pour l'empêcher, mais s'était trop tard, Akira était déjà sous forme de démon, il attrapait le main de Kat pour se téléporter avec elle, Teijo fronçait les sourcils, la barrière était retirer, on était donc sortis mais trop tard.

Mike : Où est Akira ?

Teijo : Kat à retiré le sceau, il est partit avec elle.

On levait la tête vers le ciel qui changeait de couleur.

Teijo : Ils l'ont fait revenir, s'est trop tard. Ma vision était juste, rien n'aurait pus l'arrêter..

Mike : Tout sa s'est à cause de ton idiot de fils ! Je vais le chercher !

J'étais déjà prêt à partir, même si j'ignore où il se trouve mais je m'en fou, mais Redo arrivait, posant sa main sur mon torse pour m'arrêter. Il me parle encore de se foutu entraînement, mais franchement, je pense pas à ça moi !

Mike : Je m'en fiche de ton entraînement, il faut aller aider AKira ! Dégage de mon chemin.

Il me donnait un coup de poing, j'en tombait à terre, il est sérieux merde !

Mike : Comme ci tu t'interessait à lui ! Tu l'as trahis, et ta essayé de le tuer pour du frique, arrête de me faire rire !

Quoi ? Il a été manipulé par un démon pour tuer Akira ?Je le regardais bien. S'il savait que s'était un démon qui l'a contrôlé à cette époque pourquoi il ne lui a pas tout dit. Je continuais d'écouter toute ses explications, Teijo était lui aussi au courant..  Je regardais sa main qu'il me tendait ensuite, savoir si j'étais avec lui ou non, je relevais les yeux dans sa direction. Je finissais par attraper sa main, je ne sais pas si s'est une bonne idée, mais j'ai pas vraiment le choix.

Mike : Pourquoi ne pas lui avoir dit toute la vérité.

Je soupirais.

Mike : CE que sa aurait changé ? Il aurait comprit que tu n'étais pas responsable, et aurait pu te pardonner et passer à autre chose.

Je regardais le ciel, oui on a plus beaucoup de temps maintenant..

Mike : Oui, je suppose qu'on a plus trop le choix, faut s'y mettre.

Obito : Je suis partant et va falloir s'y mettre à fond Mike.

Ayato qui s'en voulait Teijo le regardait sur le coup.

Teijo : Tu pensais bien faire Ayato, comme moi. Peut importe ce qu'on pouvait faire, la vision se serait passé, et Zankou se serait libéré. A présent, il faut faire en sorte que Redo, Mike et Obito soit assez fort pour l'arrêter.


On partait avec Redo, afin de s'entraîner donc.  Il retirait son t-shirt, moi pas vraiment besoin, j'étais aussi torse nu, et en pantalon donc. Il me donnait des conseils, je faisais donc apparaître mon sharingan, mon frère en faisait autant, mais avec le sharingan supérieur à moi évidemment. Je créais mes deux sphères déjà prêt à me battre contre lui.  Je regardais toutes ses sphères qui apparaissaient, comment il fait, déjà deux je galère alors neuf.

Mike : Pas de soucis, tes près Obito ?

Obito : Moi oui, mais toi je suis pas sur.

Il me faisait un sourire, sa faisait des heures qu'on s'entraînait, et je peux vous dire que Redo est vraiment coriace, j'en pouvais plus j'étais allongé à terre.

Mike : Tu crois que s'est facile ! Va savoir ce qu'il fait en se moment, dans cet état, il est incontrolable !

Je finissais par me redresser de ce qu'il me disait.

Mike : Si je ne savais pas guérir, je serais entaillé de partout avec toi. Comment on peut arrêter Zankou à nous trois ? S'est impossible ! Teijo a du se gourer dans sa vision.

Faut que je me surpasse, pour sauver Akira, il n'y a pas d'autre solution.. Je créais une troisième sphère, et je me mettais à courir sur Redo, Obito me suivait, je créais trois clone pour m'aider, mais Redo arrivait facilement à les tuer. Je me retrouvais une fois de plus, à terre, Obito de même mais lui se redressait aussi tôt, j'en faisais autant.

Mike : On a combien de temps au juste ? Une semaine ?

Teijo : Je l'ignore malheureusement.

Des mois plus tard passait, heureusement on avait plus de temps qu'on ne le pensait pour que Zankou se montre, Teijo était resté ici, avec Ayato, et Gabriel était venu également. Il nous aidait, nous redonnait de l'énergie lorsqu'on en avait plus pour qu'on puisse bien plus s'entraîner. Et on peut dire que sa avançait. Je contrôlais à présent neufs sphères parfaitement, ainsi que mon sharingan.

Redo allait m'attaquer, je posais ma main au sol pour faire un bon afin de l'éviter, Obito utilisait son arme amélioré de son aura de vent pour l'atteindre, moi je créais une plateforme avec ma sphère pour tenir en équilibre dessus, et envoyait tout les autres en piques sur Redo. Il les évitais, et je dirigeais parfaitement dans quel sens il évitait, je l'envoyasi tout droit vers mon frère, qui apparaissait derrière lui, posait sa dague contre son dos.

Mike : On dirait que ta de plus en plus du mal, sa doit être la vieillesse.

Je sautais pour atterir devant lui, refaisant apparaître mes sphères à mon dos.

Mike : Tu penses qu'on est prêt ? Zankou a du reprendre toutes ses forces depuis le temps, qu'est-ce qu'il attend ? Il aurait du déjà en profiter.

Je pensais également à Akira, qu'est-ce qu'il devient ?

Gabriel : J'ai préparé le déjeuné.

Mike : Hum miam, justement je suis affamé.

Obito : On était en plein entraînement là, Mike !

Je partais, et puis quoi encore, je vais pas me laisser mourir de faim non plus. Si je ne me nourris pas, je peux pas être en forme, Obito soupirait, me suivant sur le coup.

Mike : Bon appétit !

Je mangeais, mais je m'arrêtais ayant l'impression de voir une silhouette, celle de Akira. Il me faisait chut du doigt, je regardais les autres me demandant s'il avait vu la même chose.

Mike : Je vais pisser.

Je me levais pour aller voir, je cherchais après, je me retournais se trouvant derrière moi, je faisais apparaître mes sphères au cas où qu'il tente quelque chose, je le regardais bien, s'est encore son côté démon.

Mike : Tu reviens seulement maintenant, qu'est-ce que tu veux.

Je le regardais bien, il se moque de moi, et parle déjà de recommencer ce qu'on a fait, lorsqu'il ma presque violé.

Mike : Je suis plus coriace qu'à cette époque, tu ne m'auras plus de la même façon, et encore moins pour me foutre cette marque.

Je mettais mes sphères devant moi comme un bouclier vu qu'il s'approchait.

Mike: Alors tu lèches bien les bottes de Zankou ? Akira, je sais qu'une partie de toi est encore là, alors reprend toi !

Mais rien ne changeait, je fronçais les sourcils. Il finissait par partir, lorsque Redo arrivait avec Obito, ayant sentis sa présence, je tournais le regard vers eux.

Mike : Je gérais la situation, pourquoi vous êtes venu !?

Obito : Il faut pas que tu t'éloignes de nous Mike ! S'est ce qu'il cherche à faire, nous atteindre en utilisant Akira, pour mieux s'en prendre à nous !

Je détournais le regard.

Mike : Je le sais bien qu'est-ce que tu crois, je voulais jsute savoir ce qu'il me voulait.

Obito : S'est plus Akira.

Mike : bien sur que si ! Il est toujours là, faut juste le ramener.

Obito : S'il faut le tuer pour arrêter Zankou, alors je le ferais.

J'en reviens pas de ce qu'il dit, moi jamais je pourrais le tuer en tout cas, je regardais vers Redo sur le coup.

Mike : Et toi, s'est pareil ? Tu le tuerais aussi, ta des choses à te faire pardonner a Akira. le Vieux pour le ramener, j'en suis sur, faut juste lui remettre son sceau s'est tout.

Je partais sur le coup, jusqu'à ma chambre. Akira a surement parlé de la vision du vieux, et Zankou veut faire en sorte que sa ne se produise pas, je me demande comment à nous trois on peut arrêter Zankou. Je m'allongeais sur le lit, mettant mes bras sous ma tête, je réfléchissais.

Mike : Akira..

JE fermais les yeux, qu'est-ce qu'on est censé faire.. Je m'étais endormis sans me rendre compte, je sentais une présence en dormant, j'ouvrias rapidement les yeux, Akira était au dessus de moi, il veut sans doute refaire comme la première fois.

Mike : Je te manque à se point là ? Avoue le.

Il fait disparaître mes vêtements comme la première fois, il m'embrassait dans le coup, mais bien vite il serrait ma gorge tentant de me tuer, il vouliat juste me distraire en me faisant du bien. Se n'était qu'un clone qui disparaissait moi j'apparaissais derrière lui, utilisant mes sphères le piéger, le maintenir fermement de cette façon.

Mike : Tu pensais m'avoir une deuxième fois de cette façon ?

Je m'approchais, il tente de se débattre et se libérer.

Mike : S'est Zankou qui t'a envoyé, pour tenter de me neutralisé et éviter la vision s'est ça ?

Je souriais.

Mike : s'est raté.

J'utiliais mon sharingan pour entrer dans sa tête, j'arrivais à parler au vrai Akira.

"Mike :  Akira.. Je savais que tu étais toujours là. Il faut que tu te batte ! Que tu reprennes le contrôle de ton corps !

Je détournais le regard.

Mike : Je sais pas si j'arriverais à arrêter Zankou, je vois pas comment on pourriat y arriver
.

JE sens que le démon en lui se bat pour me faire sortir.

Mike : Je te ramènerais, et tu me devras beaucoup de chose ensuite.
"


Je sortais ensuite de sa tête, Il me provoque encore une fois, je controlais bien mes sphères pour le maintenir.

Teijo : Tu as réussis à le contrer, félicitation Mike.

Mike : Tu peux le sceller.

Teijo : Sa ne marchera pas comme ça, le démon n'avait pas pris sa place à cette époque et nous étions nombreux.

Il posait sa main sur le front de Akira tentant d'analyser la chose.

Teijo : S'est Zankou qui a fait en sorte de bloquer le Akira que tu connais pour garder que son côté démon. Je vais tenter de demander de l'aide à un puissant sorcier également, tente de le tenir jusqu'à mon retour.


Il se téléportait.

Mike : Facile à dire.

Je grimaçais, il fait apparaître un aura autour de lui, merde. Redo arrivait heureusement ayant sentis tout ça, et m'aidait.

Mike : Il était temps que tu arrives !

S'est à peine si on voyait Akira avec toutes nos sphères qui le maintenait enfermer. JE tournais le regard vers Redo.

Mike : J'ai su entrer dans sa tête avec le sharingan, je lui ais parlé. Zankou l'a bloqué, comme l'a fait Teijo pour son côté Démon. Il est partis chercher de l'aide, ou je sais pas quoi.

Teijo : Une aide très utile, je vous présente Valas.

Valas : Salut.

Teijo : L'un des fils de Zankou, mais qui est de notre côté.

Valas : Je me suis jamais entendu avec mon père, s'est un idiot.

Il s'approchait de Akira, posant la paume de sa main sur la tête, il aspirait tout simplement le sceau posé par Zankou. Il retirait sa main de lui, voyant que le côté de démon l'insultait, il faisait un sourire, lui donnant un coup de poing, il avait autant de force que Kat, s'est parce qu'on le tenait Redo et moi qu'il n'a pas été propulsé.

Mike :Qu'est-ce que tu fou ?! Ne tue pas Akira !

Valas : Je fais disparaître son côté Démon, j'ai aspiré le sceau de mon père.

JE regardais le visage de Akira qui saignait bien, mais son regard changeait, je m'approchais.

Mike : Akira s'est toi ?

Il se pleins de la douleur du coup de poing.

Mike : S'est bien toi.

JE souriais sur le coup, retirant mes sphères de lui, ses blessures cicatrisait malgré tout, il garde les pouvoirs du démons malgré tout.

Mike : Il faut trouver le moyens, pour qu'il contrôle son côté démon. Et Kat, comment elle va ?

Il semble ne pas vraiment s'en souvenir.

Mike : Tu ne te souviens de rien ?




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Mer 28 Déc - 23:14

Sa fait des mois qu'ils s’entraînent et ils n'ont aucune nouvelle de moi jusqu'à présent, Mike a énormément progressé et a atteins un stage que moi même j'aurais pas cru en quelques mois seulement. Redo ricanait reprenant son souffle après encore un long entrainement.

Redo: Ne sous estime pas tes aînés Mike, c'est eux qui ont le plus d'expérience. 

Il reprenait son sérieux fronçait les sourcils.

Redo: je ne peux pas répondre à ta question, je connais pas la puissance de ce démon à part ce qui était écrit dans les récits. Seul le vieux Teijo sais de quoi il est vraiment capable, mais il prétend qu'on soit les seuls à pouvoir le vaincre alors oui j'espère que tu es prêt comme ton frère. Si tu veux mon avis il ne veut pas faire la même erreur que la dernière fois, il est peut être entrain de rassembler des sbires autour de lui. En tout cas c'est ce que je ferais.

redo faisait un sourire en coin.

Redo: Prend une pause pour manger Obito, tu aura besoin de ton énergie pour le combattre et puis j'ai faim moi aussi.

Ils étaient tous à table mangeant tranquillement, c'est la que je me montrait un peu plus loin et seulement à le vue de Mike. Je posais mon doigt sur mes lèvres afin qu'il ne révèle pas ma présence au autres. Je me doutais qu'il viendra sans faire d'histoire afin de me retrouver, je me montrais une fois qu'il était seul.

Akira: Bonjour Mike.

Il se retournait se mettant sur la défensive, je suis toujours sous l'apparence d'un démon il a bien des raisons de se méfier de moi.

Akira: Tu te méfie de moi maintenant? pourtant j'ai un très bon souvenir de notre dernier entretiens en tête à tête. Tu avais semblé aimé ça toi aussi n'est ce pas? à quoi bon me résister? tu n'as même pas été capable de te défendre.

Je m'approchais mais m'arrêtait aussi vite devant ce bouclier.

Akira: Arrête de me résister, sa rendrais les choses tellement plus facile.

Je tournais le regard sentant les deux autres arriver, je les regardais s'approcher surtout Redo avant de me téléporter.

Redo: c'était bien Akira, enfin plus ou moins. N'essaye pas de te la jouer solo Mike, écoute j'ai tout envie que toi de ramener Akira, mais je t'ai appris à réfléchir avant d'agir. J'ai bien peur que Obito est raison, c'était pas Akira que tu avais en face de toi. Zankou doit s'en servir pour t'atteindre, pour te tuer ou autre choses, reste méfiant quoi qu'il arrive.

Il regardait Obito ensuite.

Redo: et on condamnera personne tant qu'il reste de l’espoir compris?

il rangeait son arme tout en regardait Mike partir vexé.

Redo: Même avec tout l'entrainement du monde, on ne pourra pas changer cette tête de mule.

Moi je préférais attendre qu'il soit seul à nouveau, sa allait arriver plus rapidement que je l'imaginais. Il était seul dans sa chambre et même endormis, je m'approchais de lui me plaçant à califourchon au dessus.

Akira: Oui, on va pourquoi encore s'amuser tout les deux.

Je passais mes mains sur lui faisant disparaître ses vêtements et l'embrassais dans le cou avant d'attraper sa gorge des deux mains et la serrer le plus fort possible.

Akira: quel dommage gachi, un si joli visage.

Mais il disparaissait rapidement, je m'étais fais lourdement avoir. J'ai pas été présent lors de ses entrainement j'ai encore que le souvenir de ses qu'ils étaient il a des mois, pas ce qu'il est capable aujourd'hui. 

Akira: espèce de...

je baissais les yeux sur les liens qu'il m'immobilisait, je bougeais dans tous les sens mais même avec ma force de démon il est difficile de m'en libérer.

Akira: mon maître t'écrasera, tu n'as pas idée de sa puissance.

contrôlant mieux son Sharigan, il l'utilisa pour entrer dans ma tête et me retrouver lier incapable de bouger.

Akira: Mike? tu es arrivé jusqu'ici? je vois..tu as amélioré ton sharigan.

je regardais mes chaînes qui emprisonnait mon esprit.

Akira: je ne peux pas, ses chaînes m'empêche de reprendre le contrôle de mon corps. C'est comme un scellement...je ne peux rien faire.

Je faisais un sourire en coin.

Akira: ne te sous estime pas, à notre rencontre tu étais capable que de créer un clone pour aller chercher du papier chiotte, maintenant tu entre dans l'esprit d'un démon tout ça pour me retrouver. Tu fera de grande chose Mike, tu m'as largement dépasser aujourd'hui.

Je réussis à le sortir de ma tête, du moins mon côté démoniaque.

Akira: j'espère que tu lui as fais tes adieux Mike, car d'ici un an tout au plus il disparaitra à jamais et ce corps appartiendra à moi seul. tu es trop faible pour réussir à le sauvé, regarde toi tu me fais pitié.

je levais les yeux vers Teijo qui été présent.


Akira: espèce de vieille chose, mon maître est impatient de régler vos comptes.

je ricanait.

Akira: vous perdez tous votre temps! vous pourrez pas changer votre destin!

Je concentrais mon aura autour de moi afin de me donner d'avantage de puissance afin de me libéré, c'est la que Redo arrivait utilisant ses propres sphère afin de m'immobilisé d'avantage.

Redo: on dirait que j'arrive juste à temps.

Akira: Redo espèce d'enflure, j'en suis sûr que je lui ferais un grand plaisir de te détruire une bonne fois pour toute.

Redo: est ce que tu as pu trouvé Akira? il est encore la ou...

je le voyais soulagé de me savoir encore la quelque part, Teijo ne traînait pas pour revenir avec un coup de main. 

Akira: qu'il ne s'approche pas de moi!

Redo: vous êtes sur qu'il est fiable Teijo?

Chacun le laissait faire n'ayant pas d'autre chose de toute façon, moi je le regardais d'un air mauvais sentant qu'il aspirait le sceau poser par zankou.

Akira: espèce de bâtard de traite, tu n'es même pas digne de vider les poubelles de ton père. Il t'écrasera comme il le fait avec les insectes.

Il me souriait avant de me donner un sérieux coup de moins, c'est sûr sur le coup mon côté démon disparu sous le choc. Je reprenais ma place mais avec toute la douleur derrière, je tournais le regard vers Mike.

Akira: tu savais pas rendre mon retour moins douloureux? sa fait un mal de chien!

ils me libéraient tous les deux, je tenais ma mâchoire tout en levant les yeux vers valas.

Akira: je ne sais pas si je dois te remercier ou te rendre la pareil.

Bon je cicatrisais déjà, c'est l'avantage d'avoir encore ses pouvoirs de démon.

Akira: Kat?

Je cherchais dans ma mémoire, mais j'ai pas accès à ses derniers mois.

Akira: je m'en souviens pas, mon dernier souvenir était le jours où kat m'as libéré du sceau..je crois que mon côté démon a effacer ses derniers mois de ma mémoire.

Redo: évidemment afin de nous empêcher d'avoir des informations précieuse sur zankou, très malin pour un démon ou alors zankou avait prévu le coup. 

Akira: comment ça?

Redo: si on venait à faire disparaître le sceau, une magie enclencherai afin de faire disparaître un partie de sa mémoire.

Derek: peut importe de savoir le pourquoi du comment, vous êtes toujours aussi baiser. On ne sais pas ce que zankou à en tête ni où il se cache.

Ayato: et si tu allais envoyer tes ondes négative ailleurs 

Derek: c'est moi qui as des ondes négative, qui a pleurnicher d'avoir enclencher tous ça pendant presque une semaine entière? Tu es juste une mauvaise herbe et j'en connais un qui aura du te noyer à la naissance, surtout pour ton mauvais goût vestimentaire.

Akira: c'est vraiment pas le moment de vous chamaillez! on va devoir se serrez les coudes pour vaincre zankou.

Derek: si je suis ici c'est uniquement parce qu'on m'empêche de sortir, j'ai vraiment pas envie de me mêler à vos histoires!


Ayato: je te rappel que si mon père meurt, tu mourra avec lui. Bien qu'une partie me réjouis, j'ai tout de même pas l'intention de perdre mon père.

Derek: il n'aura au moins plus à te voir chaque jours.

Akira: fermez la!

je vais finir par regretté de plus être enfermer, ses deux la me donne déjà la migraine. 

Akira: je suppose que tu ignore se trouve ton père Valas? tu n'aurais pas une vague idée des endroits privilégier qu'il pourrait choisir. 

Redo: moi j'ai peut être une idée, la où tu es tombé dans la source.

Akira: tombé?

Il détournait le regard.

Redo: où je t'ai poussé, c'était son ancien domaine avant qu'il soit détruit lors de son combat avec Teijo et ses mages.

Akira: si c'est détruit, comment il pourrait loger la bas.

Redo: il n'y a pas beaucoup de limite à la magie, Zankou était peut être encore faible lors de son réveil mais je pense que Kat avait déjà beaucoup de ressource. 

Kat, j'espère qu'on va pouvoir la délivré à son tour. 

Akira: très bien je vais aller jetter un coup d'oeil.

Il m'attrapait.

Redo: t'y pense pas! il t'attrapera à nouveau et on aura fait ça pour rien.

Akira: depuis quand mon sort te préoccupe.

Redo: et bien je doute que Mike te laisse faire de toute façon, il est coriace aujourd'hui ton petit élève. C'est moi qui irait, je pourrais me prendre dans mon autre dimension si je me fais repérer.

Il me lâchais le bras avant de sortir de la chambre

Akira: alors comme ça tu me laisserais vraiment pas faire?

j'en faisais un sourire en coin et passait ma manche sur mes lèvres, bah oui je suis encore recouvert de sang.

Akira: sa fait combien de temps que je suis absent? vu que tu n'as pas prit une ride, sa fait pas trois cents ans c'est une bonne chose.

Je regardai les autres qui sortait de la chambre

Akira: Derek squatte encore ici, tu n'a surement pas résisté à la tentation alors...des mois sans rien faire.

On dirait que non, monsieur me serait t'il fidèle? j'attrapais son visage pour l'embrasser.

Akira: bien, parce que tu l'aurais regretté dans le cas contraire.

Il l'embrassait à nouveau avant de m'arrêter tournant le regard.

Akira: j'ai une sensation étrange, quelque chose qui me glace le sang.

une ombre se formait dans la pièce, prenant la silhouette de zankou. On ne peut pas distingué son visage, tout est noir sauf ses yeux.

Zankou: j'ai sentit mon sceau se briser, le vieil ermite n'aurait pas été capable d'y arriver seul. Dit moi qui a réussit à briser mon sceau Akira.

je restais bien devant Mike pour qu'il ne lui arrive rien, mais une partie de mon corps refuse d'obéir, toute ma partie gauche. Je me distinguais légèrement depuis le miroir, je comprend! cette partie seulement est changer en démon!

Akira: votre fils Valas est du côté du prêtre, il a aspiré le sceau. 

je dois l'empêcher de parler surtout à propos de Redo! comme je contrôle encore ma partie droite je mettais ma main sur ma propre bouche afin de me faire taire.

Zankou: ton côté humain te résiste on dirait, mais pour combien de temps? 

il levait les yeux vers Mike.

Zankou: tue ce gamin! c'était ta mission! 

mon côté gauche m'attrapait le poignet et allait jusqu'à la briser afin de m'obliger à lâcher. Oui c'est une situation de dingue! être obliger de se battre contre son propre corps!

Derek s'arrêtait dans le couloir se retournant levant les yeux.

Ayato: qu'est ce que tu as encore?

Derek: c'est la voix la plus flippante que j'ai jamais entendu de ma vie.

Ayato: quel voix? j'entend rien à part une voix agaçante.

Derek: mais c'est quoi ce mage de pacotille? tu ne ressent pas cet sensation pesante dans l'air.

En tout cas Teijo comprenait et retournait rapidement dans la chambre, l'ombre de zankou se retournait plissant les yeux.

Zankou: te voilà enfin vieil ermite, encore obligé de s'entouré de pion pour me vaincre? tu échouera cette fois.

Teijo créait une lumière aveuglante forçant zankou à se reculé, l'ombre finissait par disparaître pour de bon, mon côté démon par la même occasion.

Akira: pendant que mon côté démon est revenu, j'ai profité pour avoir accès à sa mémoire. Redo avait vu juste, le palais de zankou a été reconstruit mais il a déjà une armée à sa solde. J'ai vu de véritable monstre qui le servait, ils n'auront aucune pitié et ils sont très puissant. Si on prévient pas Redo, il risque de se faire massacré.

j'attrapais le bras de Mike.

Akira: moi tu va devoir m'enfermer, je suis pas encore assez stable Mike. tu l'as vu par toi même et puis je fais pas parti de la vision de Teijo.

je regardais Teijo.

Akira: utilise la même méthode que pour Derek, enferme moi dans cette chambre, que je ne puisse pas en sortir.

j'attrapais le visage de Mike pour l'embrasser.

Akira: tu as intérêt à revenir et vite.

je le lâchais le laissant y aller, je suis obligé de lui faire confiance désormais mais attendre dans cette chambre sera vraiment difficile. Redo se trouvait déjà sur place regardant se palais reconstruit. il restait le plus discret possible surtout que des créature rodaient autour du palais.

Barka: cela faisait longtemps Redo heise.

Il se retournait regardant ce démon et le reconnu tout de suite.

redo: toi, tu es le démon qui m'a forcé à tuer Akira!

Barka: tué? non, mais il aurait été le seul à supporter l'essence de mon maître après tout il est l'un de ses descend.

Redo: Akira? un descendant de Zankou?

il levait la main vers lui envoyant une aura en direction de ses yeux désirant une fois de plus utiliser son hypnose. Mais il était interrompu par l'une des sphères de Mike, Barka faisait un bon en arrière.

Barka: de la compagnie? cela change tout ou est Akira? sa présence me manque déjà, on aimais beaucoup jouer ensemble.

Il faisait un sourire en coin regardant Mike sachant tout de notre petite aventure.

Redo: Mike! non ne répond surtout pas à ses provocations, n'oublie pas ce que je t'ai dit!

Barka: oui Mike, n'oublie pas les instruction de ton petit sensei. Alors c'est vous le fameux espoir de Teijo? un hunter oublié et deux gamins pourri gâté, je pense que mon maître n'a pas vraiment de soucis à se faire.

il levait la main vers le ciel, celui ci se couvrait d'épai nuage noir. le vent se levait commençait à former un début de tornage.

Barka: je vais vous balayer de cette endroit

la foudre frappait le sol à plusieurs reprise.

barka: ou vous réduire en poussière, j'hésite encore.

la tornade était former et foncer droit dans leur direction.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Jeu 29 Déc - 22:55

S'était une très bonne chose, j'avais réussis à tendre un piège à Akira, du moins son côté démon. Je m'en doutais qu'il viendra à moi tôt ou tard, et surtout si je suis seul, alors j'ai fais exprès de faire semblant de m'endormir dans mon lit, pour qu'il vienne jusqu'à moi. Mais en réalité, se n'était qu'un clone, et j'attendais sâgement caché, et je peux dire que sa a fonctionné. Vu que j'ai réussis à l'attraper et l'immobilisé. Redo et venu m'aider ensuite, et Teijo ainsi que se Valas en question le fils de Zankou, bon, je suppose que s'est tant mieux pour nous s'il est de notre côté.... Tant qu'il ne nous l'a fait pas à l'envers sa me va.

Akira finissait par revenir avec le fameux coup de poing de Valas, il était tout défiguré le pauvre, mais au moins sa faisait partir le côté démon de Akira.

Mike : S'est pas de ma faute, mais de cet brute.

Je fusillais Valas du regard, lui faisait juste un sourire.

Valas : Il m'agaçait, et puis sa à fonctionné.

Il croisait ses bras.

Valas : Hum, je de déconseille d'essayer de me rendre la pareil, ou tu prendras bien plus chère.

Non mais s'est quoi se tas de muscle, et il est plus grand que moi ! J'aime pas ça me sentir petit. Enfin soit, je revenais vers Akira, bien content de l'avoir retrouvé. Je vois, il ne se souvient de rien du tout, Zankou ou son côté démon à bien fait le nécessaire pour éviter que sa n'arrive, et nous donner des informations.

Je tournais le regard vers Derek qui se pointait, je soupirias de ce qu'il disait, et le pointait du doigt.

Mike : Il a pas tord, on est censé faire comment pour l'arrêter, si on sait pas où il se trouve. Plus on attend et plus il sera entouré et en pleine forme.

Voilà qu'il se chamaille avec Ayato, j'en levais les yeux, est-ce que j'étais comme ça aussi ? aussi agaçant, j'ai l'impression d'avoir un peu plus muris, hum oui.. Enfin pas vraiment en faîte, je suis toujours pareil.

Obito : Akira à raison, s'est pas le moment de se quereller pour des conneries.

Valas levait un oeil vers Akira qui posait cette question, il haussait les épaules.

Valas : Non j'en sais rien, je peux pas dire que je l'ai vraiment cherché.

Redo avait peut-être une idée d'où il se trouvait, où il l'avait poussé, s'est vrai que Redo ne lui as pas encore dit qu'il n'y était pour rien dans cet histoire, mais se n'est pas vraiment le bon moment de tout lui raconter.

Sur le coup, Akira qui comptait s'y rendre pour voir, mais Redo l'en empêchait. Moi, j'étais bien d'accord avec Redo sur le coup.

Mike : Il à raison, je vais pas te laisser partir. Redo s'est ce qu'il fait.

D'ailleurs il partait pour s'y rendre, on se retrouvait seul ensuite dans la chambre, je le regardais bien, ne le quittant pas des yeux.

Mike : Oui, ta tout compris, je te laisserais plus quitter ce château. Tu es remplis de sang, hum sur ton visage.

Il se frottait du coup.

Mike : Pour moi sa m'a semblé une éternité, mais je dirais cinq mois.

Il me parle de Derek, est-ce qu'il aurait peur que j'ai pu avoir d'autre aventure avec lui durant son absence.

Mike : J'ai rien fais du tout avec lui si s'est ce que tu te demandes, avec personne d'ailleurs.

Il m'attrapait le visage pour m'embrasser sur le coup, j'en faisais autant, depuis le temps que j'attendais ça, j'attrapais à son tour son visage. J'étais déjà prêt à le déshabiller, mais il s'arrêtait, disant qu'il ressentait quelque chose.

Mike : Ah.. ?

JE tournais le regard, voyant cette ombre apparaître, je regardais bien cette chose.. Qu'est-ce que c'est ? Je restais sur mes gardes comprenant que s'était une sorte d'ombre invoqué par Zankou. Akira restait devant moi, il tient encore à me protéger, je regardais bien Akira, merde pourquoi il dit ça ? Mais je comprenais bien vite que s'était son côté démon.

Mike : Akira, contrôle toi, il ne faut pas qu'il en sache d'avantage !

Il mordait sa main pour tenter de ne plus rien dire. Je m'en doutais, il a envoyé Akira pour me tuer, je fronçais les sourcils sur le coup. Le côté démon de AKira brisait le poignet, afin de pouvoir dire tout ce qu'il sait à Zankou.

Derek entendait la voix de Zankou la haut, sur le coup Teijo remontait rapidement dans ma chambre, il regardait vers l'ombre créé par Zankou.

Teijo : Je n'échoues jamais tu devrais le savoir.

Il tendait la main créant une puissante lumière pour faire disparaître l'ombre de Zankou. Et le côté de Akira par la même occasion. AKira avait réussit à entrer dans la tête du Akira démon, ce qui lui a permis de savoir où se trouvait Zankou et également le fait qu'il était entouré, Redo entrait dans un piège totale en s'y rendant seul.

Mike : S'est pas vrai.

Obito : Il faut s'y rendre nous aussi, pour l'aider.

Mike : Ok, on y va.

Je tournais le regard vers Akira vu qu'il voulait qu'on l'enferme ici, n'étant pas encore assez  stable pour nous venir en aide.

Mike : Tes sur.. ? L'idée de t'enfermer, comme ça..

Teijo : Il n'a pas tord Mike, il sera plus en sécurité ici. S'est à vous de faire ça, s'est vous les sauveurs de ma vision.

Mike : Ok.. On fait comme ça.

Teijo faisait le nécessaire pour enfermer Akira dans la château, comme il l'a fait pour Derek. Mais, il le faisait uniquement dans cette chambre pour lui, pour être sur qu'il ne puisse rien tenter, de toute façon s'était le demande de Akira. Il attrapait mon visage pour m'embrasser, j'en faisais autant, je faisais un sourire pour lui montrer que sa irait.

Mike : Je suis plus costaud que tu le crois, je vais tous les massacrer.

Obito : Allez, dépêche toi Mike, on a pas de temps à perdre.

Obito m'attrapait le bras pour se téléporter, et rejoindre Redo utilisant la même téléportation que lui, ils étaient tout les deux connecté dans le même monde parralèlle, il pouvait donc facilement rejoindre Redo par se moyen. Moi je ne contrôle pas encore ça, n'ayant pas qu'un simple sharingan.

Redo faisait face à Barka, malgré qu'il tentait de se montrer discret. S'était le démon qui l'avait contrôlé, et envoyé Akira dans se portail. Mais en réalité, Akira était un descendant de Zankou, voilà pourquoi Barka avait fait tout ça, pour qu'un jour il ramène Zankou.

Il tentait une nouvelle fois de contrôler Redo de la même façon que la dernière fois, mais pas de chance pour lui, j'arrivais avant, lui envoyant l'une de mes sphères contre lui. Barka en faisait un bon en arrière, on se mettait tout les deux à côté de Redo, je ne quittait pas se démon des yeux. J'écarquillais les yeux de ce qu'il me disait, cette enflure, il couchait avec Akira.. Rien que d'y penser sa me mettait hors de moi, j'étais déjà prêt à foncer desuss mais Redo m'arrêtait.

Mike : Je vais le tuer !

Obito : Redo à raison Mike, tu dois garder ton calme.

J'écoutais ce que Barka disait, il est bien confiant, je levais les yeux vers tout ses nuages qui apparaîssait, il contrôle le temps ou quoi ? Il forme une tornade, merde, et même de la foudre qui tombait au sol, je revenais vers Barka.

Mike : Il m'énnerve déjà celui là et la tornade nous fonce dessus, Obito ?

Obito : je m'en charge.


On avait tous nos sharingan, il n'y a que moi qui est à un stade inférieur à eux.

Obito : Tes pas le seul à contrôler le vent.

Il tendait les mains vers la tornade, utilisant tout cette aura de vent et la contrôlait, il formait un dragon de vent avec celle ci, de la foudre l'entourait créant une forte éléctricité dans l'air, Obito avait apprit à contrôler deux aura, celle du vent et de la foudre.

Mike : Il sourit moins d'un coup.

Il envoyait le dragon jusqu'à Barka, bien entendu se n'était pas discret, je sens qu'on va vite avoir de la compagnie, autre que ce type. Alors qu'il était concentré à riposter contre le dragon de Obito, j'avais créé trois clone juste derrière lui, chacun avec une sphère, qui tournait autour de leurs bras et changeait de forme pour se transformer en arme que j'envoyais droit sur lui.

Obito ne restait pas planté là, il fonçait avec son katana, pour ne lui donner aucun répis ainsi que Redo. Il semble galérer, et bien tant mieux !

Akio : Tu sembles avoir du mal Barka, la honte.

On faisait un bond en arrière sur le coup, Barka était touché au bras, on regardait vers cet nouvel ennemis.

Akio : On aurait du mal à s'imaginer que s'est ses trois là qui peuvent arrêter Zankou hein.

Il ricanait.

Mike : Et bien,il semble tellement être effrayé par nous, qu'ils s'entoure de petite merdes dans votre genre.

Akio : Il n'a pas sa langue dans sa poche celui là, les trois sont plus sexy je dois l'avouer,surtout celui au milieux, ta pas envie de nous rejoindre hum ? Je m'occuperais moi même de toi.


Il parle de mon frère comme il est là ?

Obito : Plutôt rêver.

Akio : dommage.

Il tente de nous distraire alors qu'il avait envoyé une créature étrange, qui tentait d'attaquer Obito, il utilisait ses yeux, la panthère démoniaque le traversait.

Obito : Minable comme attaque, faudra faire mieux.

Je suis jaloux, moi aussi j'aimerais bien faire ça, mais j'ai d'autre atout. Ils n'ont même pas remarqué l'absence de trois sphère dans mon dos, j'en faisais sortir deux, qui formait une main pourvu de griffes, attrapant leurs chevilles à tous les deux, une autre sortait ensuite, créant une orbre noir qui grossissait à vu d'oeil, je les envoyais sur eux.

Sa créait une explosion, et créait pas mal de fumé.

Obito : Bien tenté, il a utilisé un portail pour les téléporté.

Mike : J'ai vu, j'ai des sharingan moi aussi, je te rappel.


Je disparaissais, apparaissant devant Barka, je savais parfaitement où ils allaient revenir, je donnais un coup de poing, celle-ci bien amélioré ayant une sphère autour de mon poing.  JE faisai valser Akio plus loin, je m'occupais ensuite de Barka me battant contre lui. Il attrapait mon poing, je souriais attrapait à son tour son bras comme j'avais déjà fait avec Redo. Lui apparaissait derrière lui envoyant une orbe tourbillonnant.

Obito était au dessus de Akio, la lame sous sa gorge, augmentant son tranchant par le vent, et la foudre.

Akio : Pfff, qu'est-ce que sa m'ennuie.

Obito : Je te conseil de laisser tomber, et conduit nous plutôt à ton maître.

Il levait les yeux, il faisait un bon arrière vu qu'il y avait une sphère qui se dirigeait droit vers lui, s'était autre que KAt qui était là.

Mike : Kat ! Reprend toi !

on se regroupé tout les trois.

Obito : Sa sert à rien Mike, s'est comme pour Akira, elle ne t'entend pas.

Mike : Je sais qu'elle est là, quelque part.

Barka était à terre, mais il se redresse malgré l'attaque qu'il a reçut, sa commence à faire pas mal d'ennemis..

Mike : Sa devient compliqué là, ils a combien de type qui le sert ?

Valas : Il en garde près de lui, mon père aime être bien entouré.

Mike : Toi, tes venu ?

Valas : Je pense que je vous serais utile, tant que je peux contrarié mon père, sa me va.

Mike : Je vois, si tu pouvais libéré Kat, comme tu l'as fais avec Akira, sa serait pas mal. Même si je sais pas comment t'a fait.

Valas : La magie n'a aucun effet sur moi, j'aspire n'importe quel aura, et au contraire, je les utilises contre eux, je tiens ça de ma mère, on a du te dire que Zankou aimait bien les femmes "unique" non ?

Mike : Moué, j'ai du entendre ça quelque part.

S'est pareil pour Kat, sa mère était unique aussi. Kat envoyait une autre sphère sur nous, Valas intervenait aspirant celle-ci, et la renvoyait, mais je visais sur le côté vers Barka plutôt que Kat.

Mike : La tue pas !

Valas : Je doute qu'elle allait mourir avec ça.

Je regardais vers Kat, Akira nous en voudrait toute notre vie si on la tuerait. Il faut la ramener.

Mike : Redo tu t'occupes de Barka, Obito de Akio, moi je vais essayer d'immobilisé Kat pour que Valas la fasse revenir.

Obito : Ok, sa me va.

Mike : tas de muscle tu me suis ?

Valas : Je m'appelle Valas.

Mike : Peu importe.

On fonçait donc sur Kat, le combat était long, et Kat ne se laissait pas faire loin de là. Mais j'avais invoqué une centaine de clone contre elle pour tenter de l'avoir. On sautait tous dessus, elle nous faisait rapidement volé, mais au bout d'un moment j'arrivais à la bloquer avec mes sphères comme pour Akira.

Mike : Grouille toi !

Valas intervenait, posant sa main sur elle pour faire comme pour Akira. Elle reprenait une forme normal, je recevais un coup pa rderrière qui me faisait valser plus loin, s'était quoi ça ?!

Obito : Mike !

je me redressais plus loin, s'était Zankou, Kat se cachait derrière Valas qui regardait bien son père il semblait pas très content.

Valas : Tu croyais que tous le monde allait te lécher les pieds parce que tes revenu ? Et bien non, tu as tué ma mère, tu crois que je l'aurais oublié ? Tout ça parce qu'elle t'a trompé, alors que tu ne fais que ça toi.

Il le regardait bien.

Valas : S'est qui cette fois ci que tu as prit comme femme, hum ? Je suis curieux, elle a quoi d'unique cette fois ci ? Tu me fais pitié. En réalité tu as peur de te retrouver seul, s'est pour ça que tu fais des enfants.

Mike : JKat, rente auprès de Akira, ne reste pas là.

Mes blessures se soigne heureusement, je regardais vers Zankou, s'est contre lui qu'on doit se battre..




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   Lun 2 Jan - 0:06

Le combat commençait, la tornade fonçait droit dans leurs direction. obito se chargeait de ça contrôlant lui aussi l'élément du vent et plus encore. Barka levait les yeux vers se dragon qui se formait, il penchait un peu la tête comme pour admirer le spectacle. Ne voulant tout de même pas être toucher par cette attaque, il tapait ses mains l'une contre l'autre prêt à riposter. Mais Mike avait déjà préparer une ruse, trois clones se montrait derrière lu.

Barka: moi qui pensait que tu étais l'idiot de la porter.

Obito et Redo fronçaient à leurs tour afin de le cerné, c'est grace à un grand bond en arrière que Barka esquivait mais il regardait son bras entailler par la lame d'un katana.

Barka: ne dit pas de bêtise Akio, j'aime connaitre la puissance de mes ennemis avant de donner tout ce que j'ai.

Mike les provoques mais sa semblait pas vraiment les atteindre.

Barka: mais oui, c'est celui que Akira nous avait parler. Il l'a bien décrit tu ne trouve pas? bien qu'il a tenter de ruser, je suis impressionné.

Barka se léchait lui même la plaie à son bras, elle se mettait à cicatrisé aussi tôt.


Barka: tu draguera plus tard Akio, le mettre ne va pas être content si on prend du retard.

Redo: restez concentré tout les deux! celui en noir est un démoniste! il a surement déjà invoqué ses...

la voilà qui arrivait, une énorme panthère sautant droit sur Obito. Il réagissait à temps utilisant ses sharigan. Mike aussi avait prévu une contre attaque, Barka baissait ses yeux vers ses jambes déjà immobilisé par ses sphères.

Barka: voilà les fameuses sphère, héritage des Heises.

il tournait le regard vers Akio.

Barka: tu nous sort de la? j'ai bien peur qu'on subisse beaucoup de dommage.

Akio créait un portail juste à temps pour les sortir d'affaire, redo tournait le regard vers la panthère qui revenait à la charge. 

redo: je m'occupe de cette bestiole, attaquez les deux autres! 

Barka n'avait même pas le temps de réapparaître qu'il avait déjà Mike en face de lui, il recevait le premier coup. Barka retombait deux fois contre le sol avant de relever la tête en direction de Akio lui aussi projeté plus loins.

Barka: peut être que Akira avait tord, tu n'es pas si bête que t'en a l'air.

Il se redressait fronçant les sourcils le voyant foncer dans sa direction. 

Barka: tu m'en veux personnellement hein?

il se défendait prenant ça principalement pour un jeu.

Barka: mais je t'assure petit prince, j'étais pas le seul.

Il retirait son sourire le voyant attraper son poing déjà prêt à lancer une attaque, d'aussi prêt Barka subira de lourd dommage.

Barka: sa changera rien à votre sort, il lui suffira de me remplacer.

il lançait son attaque, Barka était une fois de plus projeté plus loin. Il se redressait malgré tout regardant l'état de sa blessure.

Barka: ses vêtements coute une fortune petit merdeux!

Une sphère d'aura fonçait en direction de Obito l'obligeant à lâcher prise, kat arrivait déployant bien ses cinq queue.

Kat: on ne peut pas compté sur les hommes pour faire du bon boulot.

Barka s'approchait retirant un peu la poussière de ses épaules.

Barka: si il ta envoyer c'est qu'il est furax n'est ce pas?


Kat: quand tu sentira le sol trembler, c'est qu'il le sera.

elle souriait regardant vers les trois hunter, Mike tentait de la résonner mais en vain.

Kat: cette fois arrêter de vous amusez, donnez tout ce que vous avez n'oubliez pas que c'est l'avenir de notre maitre qui en dépens. Vous voulez le décevoir peut être?

Barka: ça va, pas la peine de nous montrer les crocs petite.

elle changeait de forme grognant à la vue de Valas qui venait porter main forte.

Barka: c'est qui celui la?

kat: un problème.

elle créait une autre sphère dans sa gueule avant de l'envoyer dans leurs direction, comme prévu valas aspirait ce pouvoir.

Kat: voilà pourquoi c'est un problème.

Barka: la poisse.

il ne faisait pas que l'aspiré mais la r'envoyait dans sa direction, Barka et Akio se reculait rapidement sauf Kat qui ne bougeait pas de place. Cette attaque n'aurait pas eu beaucoup de conséquence.

redo: sa me conviens, mais fait attention avec Kat Mike. Elle est très costaude et hésitera pas à te tuer.

lui fonçait en direction de Barka pour s'occuper de lui, Obito de Akio. Kat courrait en direction de Mike commençant le combat, heureusement que valas l'accompagnait afin d'aspiré toute tentative d'utilisation d'aura. Sa n'était pas facile sous forme de renard, Kat est très agile et pas facile à piéger mais Mike fini par la coincé.

Kat: espèce de vermine! libère moi immédiatement et je te promet une mort rapide!

Valas intervenait rapidment, Kat reprenait vite forme humaine regardant autour d'elle un peu perdue. 

Kat: qui êtes vous?

elle le reniflait un peu avant d'être surprise.

Kat: valas?

elle voyait vite qui apparu derrière Mike, Kat n'avait pas le temps de le prévenir. d'un coup net et rapide il l'écartait de son chemin.

Kat: Mike! tout va bien?

voyant le regard furieux de son père elle sa cachait vite derrière valas.

Zankou: j'attend impatiemment dans mon palais de bonne nouvelle, mais qu'est ce que je ressent? l'odeur fétide de la traîtrise. 

il ricanait.

Zankou: c'est donc pour ça? une petite vengeance, au moins tu sais ce que je réserve au traitre mon garçon. ta mère a oublié où était sa juste place, alors je n'ai fais que lui rappeler. c'est bien dommage car son pouvoir était très utile, en voyant la mauvaise graine qu'elle a engendré j'aurais du la baisé encore un peu.

il levait les yeux vers les trois heise avant de regarder à nouveau son fils.

Zankou: tu le sera si tu étais à mes côtés mon garçon, mais au lieu de ça tu préfère t'allier à un prêtre. Celui la tu le critique? pourquoi il agit exactement comme moi, il s'entoure bien et aime créer des créatures unique. Comme ses hunter et leurs fameux sharigan, alors c'est eux qui sont pouvoir m'arrêter? Des enfants.

il se téléportait face à Obito l'attrapant par la gorge.

Zankou: je pourrais le brisé si facilement.

redo utilisa son katana tapant contre son bras, mais la lame ne lui perçait même pas la peau. Kat courrait cherchant à retourner prêt de Akira mais elle s'arrêtait plus loin regardant à nouveau dans leurs direction.

Zankou: vous êtes encore que des gamins, qu'est ce que le vieil ermite s'imaginait?

Zankou recevait une sphère bien qu'il n'est pas bouger d'un pouce, sa semblait le contrarier au point qu'il lâchait Obito a terre pour se retourner.

Kat: laissez les tranquilles!

Zankou: il avait de l'espoir pour toi, mais comme pour ton frère tu es juste une mauvaise graine. Les femmes sont faible et ne sont bonne que pour engendré, de toute façon je préférais qu'avoir que des fils.

il invoquait une boule de feu dans sa main la lançant dan sa direction, elle fermait les yeux avant de les r'ouvrir ne recevant pas l'impacte. Elle était dans mes bras je regardais vers Zankou les sourcils froncé.

Kat: Akira?

Akira: tout va bien ok?

Redo: tu es sorti de ta chambre?

Akira: je voulais pas rester les bras croisé alors j'ai demander un coup de main à Teijo.

zankou plissait les yeux me voyant prendre la forme d'un démon.

Akira: je pourrais me contrôlé désormais.

Zankou: tu possède mes pouvoirs gamin, tu pense pouvoir les utiliser contre moi et me vaincre?

Akira: non c'est moi qui est destiné à te vaincre.

Je regardais vers Mike avant de poser Kat à terre.


Akira: mais je compte les aider.

sa semblait amusé Zankou toujours aussi confiant de lui.

Zankou: moi je pense que ce vieil ermite vous a envoyé à la morte mes pauvres garçon.

Barka qui était déjà prêt à attaquer Mike par derrière recevait un coup sans même savoir d'où il venait.

Barka: qui a fait ça?

Il en recevait un autre puis encore un autre.

barka: montre toi espèce de lâche!

il tombait à terre, Derek se montrait retirant les lunettes de son nez les accrochant à sa chemise.

Derek: et bien on sais déjà vu quelque part non?

Barka: Derek! espèce de...

derek lui donnait un bon coup de pied au visage.

derek: restons poli.

lui était déjà assommé, il faisait un sourire avant de voir Ayato apparaître avec Gabriel.

Derek: j'espère qu'il se fera tuer celui la.

Ayato s'attaque à Akio surtout pour les empêcher d'intervenir dans le combat des trois Heise.

Ayato: c'est qu'un démoniste Gabriel, je t'ai déjà expliquer comment vaincre cette vermine.

Il créait de forte lumière directement AKio était aveuglé par elle.

Zankou: maudit ermite.

je me mettais à courir vers lui tentant de le toucher avec mes pouvoirs, mais il m'attrapait le bras le brisant comme ci il s'agissait d'un brindille. Oui j'hurlais sur le coup, mais son cou de genoux dans les côtes allait vite me faire taire. Je crachais beaucoup de sang avant qu'il le lance plus loins.

Zankou: lamentable, je vais t'écraser et vite passer à autre chose.

Kat se mettait prêt de moi regardant mon état, j'ai du mal à respirer à cause des mes côtes en miette. 

redo: Mike! utilisons toute nos sphère sur lui! en même temps.

Ils les envoyaient dans sa directions tous percutait le dos de zankou, sur le coup il avançait de deux pas avant de poser le genoux à terre. Il a juste quelque marque d'impacte sur le dos, il se remettait sur ses deux jambes regardant dans leurs direction.

Zankou: c'est tout? c'est ça donc est seulement capable l'espoir de Teijo?

du coup zankou avait changer de cible et m'oubliait.

redo: encore mike!

cette fois zankou utilisait un bouclier de feu pour se protéger des impacte tout en marchant dans leurs direction. Il tournait le regard vers valas intervenant pour aspiré le bouclier de feu, Zankou voulait lui donnait une leçon mais kat sautait à son dos lui mordait l'épaule avec sa force naturel, elle réussit à lui percer la peau avec ses canines.

Zankou: lâche moi espèce de garce!

il lui attrapait les cheveux avant de la mettre à terre, valas aussi a une grande force..je me souviens très bien l'impacte de son poing sur ma mâchoire.

Zankou: vous êtes ridicule!

pourtant les coups de valas semblait lui causer des dommages. sa colère s'agrandissait à vue d'oeil, le sol se mettait à trembler.

Derek: j'aime pas ça, pourquoi j'ai été convaincu de participé à ce suicide?

lorsque zankou donnait un bon coup à valas pour le mettre au sol, celui ci se fissurait créant un grand cratère. Kat s'accrochait à temps pour ne pas tomber, regardant en bas elle ne voyait que une rivière de lave.

Je ne suis pas encore guérie de mes blessures mais je l'attrapais le bras d'une main tentent de la tirer. 

Akira: accroche toi.

Kat: lache moi, tu va tomber toi aussi!

Akira: personne ne tombera!

je ne peux pas utiliser mon autre main, mon os est encore briser.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est moi le personnage principal maintenant!   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est moi le personnage principal maintenant!
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Glide Cycle : courez maintenant !
» Je sais maintenant ce que je veux faire plus tard!
» Je sais pas quoi faire maintenant...aidez moi!
» Un vélo couché peut-il faire penser à un personnage de BD ?
» Et maintenant La Laponie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit