Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un monde bien étrange!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Un monde bien étrange!   Ven 19 Aoû - 4:06

Jusqu'à aujourd'hui je m'en étais toujours sorti, c'est vrai que je volais pour espérer avoir quelque chose dans l'estomac mais la plus part du temps je rêvais que je mangeais. Dans cette ville soit tu es fort soit tu meurt, j'avais plutôt intérêt à être fort surtout depuis ses dernier temps. Des hommes en noir ramasse les enfants des rues, comme ci ils se débarrassait de vulgaire chat de gouttière. Je ne sais vraiment pas ce qu'ils font avec, mais je comptais pas me laisser prendre pour le savoir. Ce que j'ai toujours trouvé ça étrange, c'est qu'ils ne les ramasse pas tous. Ils leurs font quelque chose et choisi de les garder ou bien les relâcher.

Ce qui sont certain, c'est qu'ils ont beaucoup de mal à me rattraper! Ce sont peut être des adultes mais ils restent lent comparer à moi. Ils me recherchent depuis un bon moment depuis la dernière fois qu'ils ont essayer de me capturer. en attendant je ne les voie pas dans le coin, alors je vais chercher de quoi me remplir l'estomac. Aujourd'hui c'est le marché sur la grande place, j'ai peut être bien ma chance pour piquer un pain ou deux. Je marche parmi la population, ne regardant pas les regard qui me dévisage ou me juge uniquement parce que mon visage est sali ou quelque loque qui me sert de vêtement. J'ai trouvé le vendeur de pain, j'attendais qu'il soit occuper avec un client pour en voler un en vitesse.

" rend moi ça sale mioche!"

lui aussi essaye de me rattraper, mais on cour bien plus vite sur quatre pattes que sur deux jambes. Ah oui je vous ai pas dit? mon seul moyen de leurs échapper c'est prendre la forme d'un gros matou, enfin je ressemble pas vraiment à un chat mais..il a quelque air de famille. Je pensais pouvoir manger se matin, mais c'était pas sans compté cette horrible piqûre à la cuisse. J'en tombais par terre sur le coup et mon butin avec! c'est quoi cette chose planter dans ma cuisse? 

"C'est bon je l'ai touché! il ne pourra pas aller bien loin cette fois"

Oh non! les hommes en noir, tant pis pour mon estomac je repartais vite en courant mais en pleine course voilà que je reprendre forme humaine, mais pourquoi? je regardais mes mains sans rien y comprendre, en attendant ses hommes me rattrape. J'utilisais mes deux jambes, mais je me sent de plus en plus fatigué. Je crois que c'est cette piqûre qui me met dans cette état, je voulais vite rentrer dans un trou dans le mur pour me cacher mais l'un deux m'attrapais par la cheville me tirant vite.


Derek: non!

" pas si vite! on te tiens cette fois sale gamin. Bordel qu'est ce que tu schlingue! 

Je lui mordais le bras par reflexe voulant qu'il me lâche.

" Rhhaa! putain de mioche!"

Il me giflait avant de me lancer à l'arrière de la camionnette.

" fais pas le con, si tu l’abîme de trop on nous l'achètera jamais"

" si il est bien ce que tu prétend, ils nous suceront même les couilles pour l'avoir"

" je suis sûr de ce qu'il est, tu as déjà vu des chat aussi gros toi?"

" ouais, on appel ça des tigres."

" joue pas au malin avec mon, on y va"

Je m'étais endormis durant le travers avec ce tranquillisant, c'était sur un lit voyant un visage me souriant.

zack: tu sent super mauvais toi.

Je reculais d'un coup.

Derek: t'es qui toi? je suis où?

Zack: il appelle ça un orphelinat, je m'appel zack! et toi?

Derek: c'est quoi un orphelinat?

Zack: bah, un endroit ou on met les enfants qui ont pas de parent alors tu t'appelle comment?

Derek: Derek...je crois.

Zack: tu crois? t'es même pas sûr en plus? peut importe, tu devrais te laver car je te jure, tu sent pas la rose. Suis moi!

j'hésitais à le suivre, j'ai appris a avoir confiance en personne.

Zack: alors tu viens? ou on va rater le déjeuné, on sera privé de nourriture si on est en retard.

par contre quand on me parle de nourriture, je reprend confiance. Je prenais mon premier "vrai" bain, la fontaine de la place sa compte pas vraiment.

Zack: tu as quoi de spécial?

Derek: j'ai rien de spécial.

Zack: si, tous les enfants ici ont queqlue chose de special! regarde moi.

Il fouillait dans son pantalon pour sortir une longue queue de chat.

Zack: elle est belle hein?

Derek: tu peux te transformer?

Zack: non, j'ai juste une queue c'est tout. Je suis un hybride il parait, je sais pas ce que sa veux dire.

derek: pourquoi tu la cache si elle est si belle?

Zack: parfois les autres tire dessus ou arrache mes poils alors..je la cache. Alors tu sais faire quoi toi?

un autre garçon entrait dans la salle de bain.

" vite le repas va être servis, vous allez être en retard!"


Zack: mince vite! met les vêtements qu'ils ont poser sur ton lit! tu sais quand même t'habiller tout seul?

Derek: bien sûr que oui!

Zack: je demande parce que tu as voulu manger les savons quand je te l'ai donné. 

Il en ricanait encore avant de me tirer la main une fois prêt.

Zack: vite! sinon on va être puni.

dans la salle à manger tous le enfants étaient derrière le chaise attendant la permission pour s'asseoir. On dirait une armée de petit soldat miniature, je me souviens de certain d'entre eux, ils se sont fait attraper par les hommes en noir. Je tendais déjà la main pour choper ce qu'il a dans l'assiette.

zack: non! tu dois attendre qu'on t'autorise à commencer.

Derek: j'ai faim pourquoi je devrais attendre?

Zack: c'est la règle ici, il...

il se taisait se mettant bien droit, moi je prenais tous de même la nourriture pour vite la mettre en bouche. Je vois tous les regard sur moi avant que je me retourne voyant cet homme me dévisager avant de m'attraper par les cheveux, c'est ce jour la que j'allais apprendre l'obéissance à coup poing et fouet. 

J'allais subir ça de nombreuse année, j'étais plutôt un élément perturbateur et à la fois privilégié. D'après Zack ceux qu'on peut pas "domestiqué" on ne les revois jamais, pourtant moi on ma garder et peut importe ne nombre de fois que j'ai montrer les crocs.

zack: regarde un peu ce que j'ai réussis à piquer sous le nez du directeur.

Derek: ses cookies? il va s'en rendre compte.

Zack: peut être, mais il ne sera jamais qui les as piqué.

Il m'en donnait un avant de manger l'autre.

Zack: tu sais, que je vais avoir bientôt seize ans comme beaucoup d'autre d'ailleurs.

Derek: je sais Zack, mais je compte pas laisser quiconque t'emmener.

Zack: dis pas de bêtise, c'est une bonne chose! je quitterais ce trou à rat! avec de la chance on nous prendra tous les deux!

Derek: on ne sais même pas l'age que j'ai.

Zack: c'est vrai mais..tu as la même taille que moi alors, on va dire qu'on a le même age.

On levait les yeux entendant l'alarme, on doit se rendre dans la grande salle pourquoi cette fois?

Zack: tu crois qu'il sais pour les cookies?

on s'y rendais tous et que se soit les nouveaux arrivant au plus vieux ici, tout le monde était la.

Derek: quelqu'un vient nous acheté?

Zack: tu rigole? il a même les petits petit nouveau, le directeur n'avait jamais vendu les plus jeunes. Personne n'aime les petite bêtes pas éduquer d'après lui.

Derek: faut croire qu'il a une client spécial.

Zack est mon seul ami ici, du moins le seul avec qui j'ai réussi à m'entendre, si on me l'enlève... Le clients en question arrive et bien entourer de gros bras, il tiens un mouchoir sur son nez comme ci cette endroit le répugnait. C'est donc ça un mec de haute naissance?

Zack: il n'a pas l'air de rigolé celui la.

En effet, il choisit déjà plusieurs d'entre eux d'un simple mouvement des doigts comme ci il cherchait a éviter un maximum leurs contact. Ses bras droit les prenait les un après les autres leurs mettant des collier autour du cou. L'un de ses hommes attrapait zack pour le montrer avant de le jeter sur le côté comme si il était rien. Sur le coup j'avais un coup de rage attrapant se mec à mon tour mais le tapant contre le mur derrière lui. J'ai pas sentis ma force sur le moment et lui ai pété une partie du crane.

Zack: Derek, tu lui as explosé la tête!

j'ai jamais tuer personne mais encore une fois je me suis laisser emporter par la colère. je levais les yeux vers la porte qu'ils ont laisser ouverte, le directeur s'assure toujours qu'elle soit fermé. Il a du être stressé par cette visite pour en venir à l'oublier, j'en profitais attrapant la main de Zack le tirant avec moi.

Zack: qu'est ce que tu fais?

Derek: on se tire!

Zack: sa sert à rien ils vont nous rattraper!

Derek: pas si j'arrive à sortir d'ici.

sa y est! la sortie est juste la! je me tournais voyant Zack tomber, c'est vraiment pas le moment de se casser la gueule! 


Zack: il m'a chopé!

c'est le directeur et son foutu fouet et maintenant il me menace d'un flingue? je crois qu'il en a vraiment assez de moi cette fois! je changeais de forme montrant les crocs mais l'un des bras droit du client égorgeait le directeur l'empêchant de me tirer dessus.

Aidou: rentre les griffes, le prince semble être intéresser par toi alors si tu veux garder ton précieux amis en vie. Fais ce qu'on te demande et il aura pas de problème.

il essuyait la lame de sa dague tout en me regardant.

Zack: on devrait peut être faire ce qu'il demande Derek, j'ai pas trop envie de finir par le boss moi.

Moi non plus a vrai dire et ce mec semble pas plaisanter, je reprenais forme humaine aidant Zack à se relever.

Derek: et toi si tu touche à zack, tu finira comme ton pote de tout à l'heure.

Aidou: tu pourrais pas me tuer de cette façon, avance.

on retournait dans la pièce parmi les autres "orphelin" et se "prince en question. Il semble vraiment ennuyer d'être obliger d'attendre et perd même patience.

Derek: qu'est ce que vous me voulez? pas question que je porte un de ses collier horrible!

je recevais un coup dans le genoux m'obligeant à m'agenouiller.

Aidou: tiens ta langue ou je te la ferais arracher. 

Il relevait les yeux vers son prince.

Aidou: je vous le conseil pas, personne n'a jamais réussit à domestiqué un stygian. C'est peut être le premier que vous voyez depuis..des siècles, il ne vous créera que des ennuis.

Un stygian? c'est ça que je suis? moi qui me voyait comme un chat mutant et je serais rare? c'est pour ça que ce foutu directeur ma supporter depuis tout ce temps.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Ven 19 Aoû - 21:29

Je me présente, on me surnomme le Prince déchus, pour une raison très simple. Je suis le tout dernier  ange déchus qui puisse exister sur cette terre, je possède des faculter hors du commun, je suis un être que beaucoup de personne crains ou désire, mon sang est spéciale, donnant l'immortalité, la force, et le désire, contenant de l'aphrodisiaque, mais je ne l'offre à personne, je déteste partager ce qu'il m'appartient, et surtout mon sang. Ceux qui ose m'en demander, son directement éliminer, s'est un manque de respect tout simplement.

Je possède une très grande fortune, j'ai beau posséder tout ce que je désire, je m'ennuie malgré tout beaucoup, alors je cherche quelque chose, qu pourrait me retirer de cette ennuis, un passe temps. Et mon passe temps, est de trouver les espèces les plus rare, je fais une sorte de petite collection. Je me proccure des sorciers de toutes sortes, et je les oblige à me rester fidèle, à me servir. Et aujourd'hui, je vais faire une importante découverte, quelque chose d'aussi rare que je ne le suis. J'ai du me rendre dans cet endroit, dont l'odeur m'insupportait, mais je désirais voir de mes yeux si il possédait réellement des personnes uniques dans cet endroit, je choisissais donc ceux qui m'intéressait, j'ai un dons spéciale, pouvant capter les pouvoirs des autres sorciers, savoir donc ce qu'ils valent.

Et ce Derek, m'a tout de suite attiré, je chuchotais à l'oreille de Aidou, un de mes sbires. Lui disant qu'il m'intéressait, je restais debout attendant qu'il me le rapporte, je le regardais revenir, je plissais déjà les sourcils, il en a du culot, il ignore donc qui je suis ? Je continuais de bien le regarder, alors que Aidou le mettait à terre, je le regardais du coin de l'oeil.

Gabriel : En effet, s'est le premier depuis très longtemps. Penses-tu que je n'en suis pas capable ?

Je m'approchais le regardant, il baissait bien vite le regard sur le coup, je reposais un mouchoir sous mon nez regardant vers DErek.

Gabriel : Rentrons, cette endroit m'insupporte, emmenez ceux que j'ai choisis, les autres débarrassez-vous en.


Je passais à côté de côté de Derek.

Shiki : Ta entendu le Prince ? Suis nous.

Il attrapait Derek par les cheveux pour le forcer à se lever.

Shiki : Tu te prend pour un dure ? Tu vas vite te rendre compte de la réalité. Alors, je vais être claire, si tu nous sans te débattre, tu sauveras la vie de ton ami

Iil lâchait Derek, pour attraper le visage de Zack.

Shiki : Des hybrides, on peut en trouver d'autres, il n'est pas une grande perte, le Prince n'en seras pas contre, mais moi, tu vois, j'aime bien torturer ma cible avant de la voir mourir, alors ?

Il souriait vu la tête que faisait Derek.

Shiki : Je préfère ça.

Il faisait un signe à son frère pour qu'il l'emmène, lui tenait bien Zack pour continue de motiver DErek dans cette lancée. Ils entraient tous dans un camion, une personne s'y trouvait, posant sa tête contre son siège, tous portait un collier, et bien vite Shiki en mettait un de force a Derek.

Shiki : je te conseil de bien rester sage.

Il fermait les portes ensuite, une fois qu'on démarrait, Akio tournait le regard vers Derek souriant.

Akio : un petit rebelle, t'arrivera à rien face à lui. Il a tout ce qu'il désire d'un claquement de doigt..

Il tirait sur son collier.

Akio : Tes plus qu'un petit pentin pour lui, et tant que tu à se collier tu es à lui, il nous empêche de manier nos pouvoirs, sa permet de nous tenir en laisse. Et il semble intéressé par toi, t'aura pas le choix que de donner ce qu'il veut de toi, même ton cul si s'est ça qui lui plaît.


Il ricanait.

Akio : Oué, une rhumeurs dit qu'il aime les hommes, alors qui sait peut-être que tes son genre, je me demande s'il préfère la foutre ou l'avoir, va savoir.

Il haussait les épaules, il finissait par se lever poussant Zack pour se mettre à côté de Derek.

Akio : je m'appelle Akio, je t'ai sauvé croisé, et si tu veux un allié pour sortir de se trou, je suis là, ou si tu veux plus affinité, je suis là aussi.


Le camion s'arrêtait.

Akio : On est arrivé on dirait.

Shiki attrapait Derek de force pour el sortir de là.

Shiki : Allez avance.

Il le poussait. Tous le monde avançait, Akio marchait derrière Derek et Zack, il levait les yeux vers cette immense demeurre.

Akio : Il se casse pas le cul se connard de Prince, regarde moi dans quoi il vit.

Shiki : Appel le comme ça devant lui, et tu le regretteras petit démoniste.

Akio : Et toi qu'est-ce que tes hum ? Toi et ton frère qui aimes tant lui lécher le cul

Shiki : tu préférerais pas le savoir, et fait encore le mâlin avec moi, et je t'arraches ce qui te sert de membre.

Moi j'étais déjà à l'intérieur depuis longtemps, m'étant téléporté, je me levais de mon siège les voyant arriver, je regardais surtout Derek, qui ne se gênait pas pour en faire autant, il ose me dévisager encore.

Gabriel : Emmenez les tous dans leurs chambres, ceux qui ne veulent pas obéir, occupez-vous en jusqu'à ce qu'ils comprennent qu'ils n'ont pas le choix.

Shiki : Bien, je vais m'occuper de lui.

Je regardais vers Derek, vu qu'il parlait de lui, il partait déjà avec.

Gabriel : Attendez.

Il s'arrêtait me regardant.

Gabriel : Je m'occuperais moi même de celui-là.

Shiki : Bien, comme vous le désirez.

Il regardait du coin de l'oeil vers Derek sur le coup, et finissait par s'abattre sur Akio l'emmenant. Tous le monde s'éloignait, même Zack fut emmené, Derek ne semblait pas aprpécier qu'il soit éloigné de lui, je tendais la main vers lui, une aura se dirigeait jusqu'à lui, l'immobilisant, je m'approchais ensuite.

Gabriel : Il ne lui arrivera rien, lui semble plutôt docile comparé à toi.

Je lui faisais bien face.

Gabriel : Tu sais à qui tu t'adresses ?

Il semble s'en moquer.

Gabriel : Je suis le dernier ange déchus sur cette terre, tout comme toi, tu es le dernier Stygian.

Je déployais mes ailes les montrant bien, mes yeux brillaient désirant montrer ma supériorité face à lui.

Gabriel : Tu m'appartiens à présent, et je n'hésiterais pas à utiliser de grand moyen pour que tu le comprennes.

Je finissais par retirer mon pouvoir sur lui, le libérant pour voir ce qu'il comptait faire, je repliais mes ailes.

Gabriel : Si tu m'obéis sâgement, tu reverras Zack, tu pourras rester auprès de lui autant de temps que tu le désires, tu auras tout ce que tu désires, tu seras bien mieux ici que dans cet endroit où tu vivais avant.


Je plissais les sourcils, il me contrarie.

Je tendais la main, le faisant souffrir de l'intérieur grâce à se collier, il finissait par tomber à genoux devant moi.

Gabriel : Je ne suis pas quelqu'un de patient, je te donne une chance de vire autre chose que cette vie misérable dans laquelle tu te trouvais. Tant que tu ne m'obéiras pas sâgement, tu ne reverras jamais plus personne que moi, tu ne seras pas nourris, et ton amis non plus.

Je me retournais partant.

Gabriel : Tu tiendras certainement plus longtemps que lui, il semble bien plus faible que toi.

Je m'installais à nouveau dans mon fauteuil, posant mes mains sur mes accoudoirs.

Gabriel : Et je te lierais à lui, à chaque fois que je te souffrir avec ce collier, il souffrira lui aussi. Alors, Derek, vas-tu encore me contrarier ?


Je le regardais bien alors qu'il se redressait.

Gabriel : Tu viendras tous les jours dans ma chambre, m'apporter le déjeuner, m'aider à m'habiller, à me laver, et tout ce que j'ai envie que tu fasses pour moi. Et tu seras celui que j'ai choisis pour porter ma futur descendance.

Il semble faire une drôle de tête.

Gabriel : Tu sembles surpris, nous sommes les derniers de notre espèce tout les deux, nous devons préserver notre espèce.

Je souriais.

Gabriel : Et il se trouve que je peux donner la vie même si mon partenaire est du même sexe.

Je me levais, m'en allant.

Gabriel : je te laisse prendre ta décision, m'obéir ou non, fais ton choix. Emmenez le jusqu'à sa chambre, qu'il voit son ami une dernière fois avant de prendre sa décision.

On l'emmenait donc jusque là, moi je me rendais jusqu'à ma chambre. Shiki lançait ensuite Akio dans la même chambre qu'eux, étant assez grande pour trois. Il était bien défiguré, l'ayant torturé.

Shiki : on se revoit demain, si tu as toujours l'envie d'aller contre les ordres du maître. Je me ferais un plaisir de m'occuper à nouveau de toi.

Il tournait le regard vers DErek.

Shiki : Et de toi aussi, bien que le Prince semble vouloir s'occuper lui même de toi, dommage.

Il fermait la porte, Akio crachait son sang à terre.

Akio : Enfoiré.

Il se posait contre son lit, posant sa main sur l'une de ses blessures.

Akio : J'ai pas envie de crever ici, putain.

Il regardait vers Derek.

Akio : Alors qu'est-ce qu'il t'a fait se "Prince" ? Tu sembles avoir aucune égratinure, il semble pas t'avoir torturer. A moins que tu obéis déjà sagement ses petits ordres, tu vas lui lécher le cul aussi ?

Il tirait sur son collier.

Akio : Il suffirait que je retire se foutu collier, et je pourrais me casser d'ici.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Dim 21 Aoû - 1:26

Sa ne va pas lui plaire que je joue les rebelles et il va vite me le faire comprendre en ayant déjà compris mon point faible Zack. L'un de ses sbires l'attrapait le menaçant de le torturer avec plaisir si j'obéissais pas gentiment, je ne répondais rien uniquement par une expression de colère. Pour l'instant j'ai pas vraiment le choix que de les suivre bien gentiment, zack me regardait du coin de l'oeil assez inquiet et il est pas le seul.

Zack: je vais bientôt regretter le directeur.

Derek: ouais, moi aussi.

Je donnais un dernier coup d'oeil à l’orphelinat, ce Aidou bloquait la porte avant d'y mettre le feu. J'ouvrais grand les yeux entendant les cris des enfants à l'intérieur.

Aidou: avance!

il me poussait à l'intérieur de la camionnette et l'autre me mettait se foutu collier, je rageais tout en le regardant. 

Derek: retire moi se truc! 

je serrais les poings regardant devant moi.

Derek: j'ai jamais eu autant envie d'arracher un bout de gorge avec les crocs.


Zack: tu oserais faire ça?

Derek: en ce moment oui.

Je levais les yeux vers l'autre qui me parlait.

Derek: alors il me suffira de lui arracher ses fameux doigts.

Pourquoi il me cause? il essaye de faire ami ami avec moi? je baissais les yeux faisant mine de pas l'écouter, mais...ce qu'il me raconte m'inquiète tout de même.

Derek: qu'est ce que tu veux dire par la? 

Il est sérieux la? j'en regardais zack sur l'instant, manquais plus que ça! je laisserais jamais ce type me toucher, qu'il est du frique ou non. Je relevais les yeux vers lui le voyant pousser zack pour se mettre côté de moi.

Derek: je n'ai nul besoin d'aide pour m'échapper et encore moins d'infinité avec quiconque, encore moins d'un mec aussi étrange que toi. 

on se regardait avant de sentir la camionnette stopper, Aidou et Shiki ouvrait les portes faisant sortir tous de monde. Je crois que ce Shiki m'a prit en grippe, il voudra surement essayer de jouer les patrons avec moi. Alors je lui souhaite bon courage même le directeur a essayer des années et n'a jamais réussit.

Aidou: tu apprendra toi aussi à lui lécher le cul démoniste et dans tout les sens du terme. 

J'en grimaçais d'entendre ça, alors c'est pas des blagues ce qu'il m'a raconté? je levais les yeux vers le château, c'est immense ici.

Zack: cet endroit me fait froid dans le dos, tu te rappel du livre sur la maison hantée? sa me fait penser à ça.

aidou: c'est pire qu'une maison hanté crois moi, surtout pour des petits chaton dans ton genre.

Zack se collait bien à moi sur le coup, moi j'ai pas l'intention de montrer que je flippe même si j'avoue ne pas me sentir en sécurité. Ce mec me regarde encore comme une bête devant un bon steak saignant, moi aussi je le dévisageais sa semble pas lui plaire.
Comme je l'avais prédit l'autre ma prit en grippe et souhaite déjà motivé à me punir pour mon insolence, il allait vite être déçu. Aidou pouvait s'empêcher de sourire sur l'instant, moi je restais et les autres étaient emmener.

Aidou: tu es déçu frérot? tu aurais aimé le briser celui la hein? regarde la tronche que fais sérieux.

Il en ricanait se foutant bien de lui, moi je regardais les yeux rivé vers vers zack. 

Derek: où est ce que vous l'emmener?

J'étais déjà entrain de le suivre pour les empêcher de le toucher, mais tout mes mouvement fut bloquer. je me regardais, c'est quoi ce truc qui m'entoure?

Derek: qu'est ce que tu me fais?

Je tente encore de bouger mais rien à faire! comment il fais un truc pareil?

Derek: je me fou de qui vous êtes!

Zack m'a parler d'ange dans ses histoires, mais pas d'ange déchut alors j'ignore ce que cela signifiait. Il me montrait ses ailes, tenterais t'il de m'impressionner. J'en souriais continuant de les regarder.

Derek: avant d'être dans cette orphelinat, j'adorais chasser les corbeaux. Ils se croyaient à l’abri dans les airs mais..je suis très agile, c'était facile de les attraper en plein vole.

C'est ma façon de me moquer de lui et montrer que je suis pas impressionner par ses petites ailes de corbeau. Il me libérait de cette magie, je plissais les yeux de ses conneries qui me raconte.

Derek: libéré d'une prison pour en avoir une autre? elle est juste plus grande et..parfumé.

Une énorme douleur m'envahissait, j'attrapais mon collier sentant que sa venait de la et fini par tomber à genoux. Il utilise encore Zack contre moi, si je continue à jouer les rebelles avec lui..c'est zack qui sera puni pour mes bêtises.

Derek: et qu'est ce que dois faire hum? pour que le bon prince soit satisfait de moi?

Il est sérieux la? personne lui a appris à s'habiller tous seul? il veux pas non plus que je lui torche le cul tant qu'on y est? Mes yeux s'agrandissait, j'ai bien entendu ses derniers mot? une descendante?

Derek: c'est une blague? j'ai l'air d'une femme?

Il ne semble pas blaguer, comment on peut faire des gosses entre mec? j'arrive pas à croire ça possible et encore moins l'envie même d'essayer. Aidou revenait me poussant montrant la direction à prendre, il me poussait à l'intérieur de la chambre ou Zack m'attendait. 

Zack: tu va bien Derek?

Derek: ouais mieux que lui en tout cas.

je levais les yeux vers Shiki qui ramenait Akio dans un sale état, il me lance encore des avertissements. Je le sent frustré d'avoir du corriger Akio et non moi, je me contentais de le sourire pour le provoquer d'avantage. Il ne peux pas me toucher de toute façon pas tant que son précieux maître ne lui en donne pas l'ordre.

Zack: lui c'est pas le fouet qui le motive.

Il fouillait dans la chambre avant de trouver une trousse de secours.

Derek: ferme la donc! je n'ai jamais été docile! mais il me laisse pourtant le choix, le directeur était qu'un idiot et changeait jamais de méthode de punition. Lui a compris que je laisserais personne faire du mal à zack et maintenant il s'en sert contre moi.

Zack: t'occupe pas de moi, j'ai déjà subit plusieurs punition tu te rappel? je crois que je peux encaisser.

derek: non tu pourra pas, il m'a monter sa méthode. Mon corps sais remplis de douleur sans que je puisse faire quoi que se soit, sa viens de se collier. Tu subira le même traitement que moi si j'obéis pas, j'ai pas l'intention que tu sois puni pour ma fiérté.


zack: tu va obéir? tu ne l'as jamais fait.

Derek: j'ai pas vraiment le choix, mais c'est entendant de trouver une solution et je doute que sa sera aussi facile de retirer se collier. Réfléchi idiot, si c'était si facile de le retirer d'autre l'aurait fait bien avant toi. 

zack s'asseyait à côté de Akio voulant soigner ses blessures.

Zack: si je soigne pas ça va s'infecté et le fièvre suivra, on a apprit à se débrouiller la bas. Tu préfère peut être avoir plein d'affection au visage et garder ses marques le restant de tes jours?

Sur le coup il le laissait faire, je me posais moi aussi sur mon lit tout en regardant le plafond. j'avoue ne pas trop oser parler de cette histoire d'enfant...si je devais avoir des enfants sa serait surement pas avec ce mec! 

Zack: Derek ça va?

Derek: ouais, je réfléchissais.

Zack: de comment s'échapper?

Je le regardais sur le coup.

Derek: oui, mais en attendant tu fera tous ce qu'on te demande ok?

Zack: j'ai habitude de toute façon.

je regardais à nouveau le plafond.


Derek: ouais.

Je fermais les yeux pour essayer de dormir un peu, j'étais réveiller par la queue de zack qui me chatouillait le ventre. Il sais encore faufiler dans mon lit, il le fait toujours quand il a peur. Aidou ouvrait la porte me regardant.

Aidou: c'est le moment de prendre ta décision, sois tu obéis ou d'autre en souffrirons.

Je regardais zack toujours endormis.

Derek: j'obéis.

Aidou: parfais alors prépare toi, tu apportera le déjeuné du prince dans une heure. Soit à l'heure c'est préférable.

Il refermait la porte derrière lui, je passais ma main dans mes cheveux avant de me relever. Dans les armoires il a déjà des vêtements prêt pour nous, je dois porter ça sérieux? je soupirais les prenant avant de me faire couler un bain. Franchement j'ai pas envie de sortir de cette chambre pour servis le petit déjeuner au lit à "monsieur"

Zack: tu es encore entrain de réfléchir à un plan?

je l'ai même pas sentit entrer dans la baignoire.

Derek: non, je dois aller apporter le déjeuné à ce type? et j'hésite de cracher dans son café ou non.

Zack: si tu le fais il risque d'aimer ça.


Derek: j'en doute.

Zack: tu va le faire?


Derek: craché dans son café?

Zack: non, lui apporter son déjeuner.

Derek: je te l'ai dit, j'ai pas le choix.

Zack: et tu dois faire autre chose?

je le regardais, sur le coup tout en jouant avec le mousse.

Derek: l'habiller, le laver...

Zack: et d'autres?

derek: et d'autres oui..

Il me regarde d'un air malheureux.

zack: tu va devoir faire cette autre chose aujourd'hui?

Derek: mais arrête de me poser ses questions!

Zack: ok!

il se retournait souriant, je soupirais attrapant le gant de toilette faisant son dos.


Zack: je suis sûr qu'on peut mettre cinq personnes dans cette baignoire, dans l'autre on tenait à peine tout les deux.


Derek: en effet.

On tournait tous les deux vers Akio qui entrait lui aussi comme ci de rien était.

Derek: qu'est ce que tu fou? peut importe, de toute façon je sort! 

je me levais attrapant de quoi m'essuyer, la nudité est loin d'être un problème on a du prendre l'habitude à l’orphelinat. Il nous arrivait de partager une salle de bain avec plusieurs d'autres, on était limité avec l'eau chaude. Par contre le petit regard intéresser de Akio me gêne, je le fusillais du regard sur le coup lui lançait l'essuie au visage.

Derek: cesse de me regarder comme ça ou je te crève les yeux.

je m'habillais vite, il n'aura plus rien à regarder ainsi.

Derek: j'y vais.

Zack m'attrapait la main.

Zack: tu reviendra hein?

Derek: oui.

J'y allais maintenant Aidou attendant devant la porte.

Aidou: tu en as mis du temps.

Derek: j'avais plein d'endroit à frotter.

Aidou: c'est ça fait ton malin.

il me montrait le plateau de dejeuner que je devais prendre et me conduisait jusqu'à sa chambre.

Aidou: comme je suis de bonne humeur, je vais te donner un conseil. 

Derek: tant d'honneur.

Aidou: réveille le en extrême douceur ou toi et ton ami subirais sa mauvaise humeur toute la journée. 

je le regardais sur le coup.

Derek: et je dois faire quoi pour le réveiller en douceur.

Il se mettait devant la porte me souriant.

Aidou: fais aller ton imagination.

Il ouvrait doucement la porte, pff quel plait sérieusement! j'entrais à l'intérieur regardant directement vers le lit. Je m'approchais tout en regardant la chambre, sérieusement sa sert à quoi d'en avoir une si grande hein? je posais le plait sur la table de nuit tout en le regardant dormir, en extrême douceur...que ferais zack à ma place? je réfléchissais à plusieurs façon mais..je pourrais aller doucement avec Zack, c'est mon ami mais lui...je le haie déjà! j'ai juste envie de retourner son lit et lui avec.

Derek: hum...

Ah bon sang! pourquoi il se réveille pas tout seul? je posais ma main sur épaule le secouant un peu. 


Derek: si tu veux pas boire ton café et froid et dégueulasse, faudrait peut être se....

Ok, il fronce les sourcils..c'est pas bon. je suis vraiment pas fais pour ça, pas avec lui en tout cas. Aller prendre une grande respiration et ferme les yeux, imagine que c'est zack sa serait peut être plus facile. Je posais ma main dans ses cheveux les caressants tous en chuchotant à son oreille.


Derek: lève toi.

Je me redressais vite voyant qu'il ouvrait les yeux, il me regardait d'un petit sourire. Je doute que c'est pour ma façon de le faire lever mais plutôt de sa petite victoire. 

Derek: tu le veux ton déjeuné ou pas? je peux mastiquer à ta place aussi, pour te facilité en plus la tache.

je peux pas m'en empêcher, mais faut que je fasse des efforts ou c'est zack qui prendra aussi.

Derek: je veux bien te servir, mais comme tu vois je suis pas encore doué pour ça. par contre si cette histoire d'enfant est vrai, c'est hors de question! 

évidemment j'ai pas le choix, aidou tournait le regard vers la porte étant appuyer contre le mur.

Aidou: des enfants? avec lui? montre toi Shiki, je te sent.

il se montrait sur le cou.

Aidou: on dirait que tu pourra pas avoir ce que tu veux, il a choisi d’obéir..mal bien sûr, mais tu aura encore moins de chance de t'amuser avec. J'ai entendu que le patron voulait avec ses mômes avec lui.

Il en levait les yeux sur le coup.

Aidou: je vois pas pourquoi il est si intéresser par lui, c'est qu'une bête sauvage et arrogante. Je suis pas étonné que sa race soit éteinte, il n'y avait que le dieu des enfers pour aimer ses sale bestiole. 

il regardait Shiki sur le coup.

Aidou: même toi, tu as envie de jouer avec ça. moi j'ai juste envie de le dépecer et avoir sa fourrure au pied de mon lit.

il prenait l'un de ses poignard le lançant dans l'épaule de son frère.

Aidou: je suis pas jaloux de ça, cesse de te foutre de moi! et puis merde tu me fais chier!

il regardait à nouveau devant lui continuant sa garde préférant nier son frère.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Dim 21 Aoû - 20:51

Il semblerait que mon message soit bien passé concernant Derek, il sait ce que je suis capable de faire, enfin, je ne lui ais pas tout montré. Mais j'ai parfaitement compris que sa seul manière de l'atteindre se n'est pas de le toucher lui, mais son ami, car il tient à sa protection. Et j'ai parfaitement compris que s'était de cette façon que j'arriverais à le tenir en laisse.

Akio déboutonnait grimaçait avec toutes les blessures qu'il avait sur le corps et également le visage cela le faisait bien souffrir, mais il tentait de ne rien montrer paraitre, n'aimant pas qu'on le prenne pour un faible bien au contraire, il écoutait ce que DErek disait, qu'il n'avait pas le choix que de m'obéir pour l'instant pour la sécurité de Zack.

Akio : S'attacher à quelqu'un, est la pire des faiblesses qu'on peut avoir; Tu aurais du comprendre ça depuis longtemps, espèce d'idiot.

Il soupirait.

Akio : Et bien, toi qui va rester très longtemps collé au cul de se foutu Prince, tes le seul à trouver une solution pour le collier, profite de ça, rapproche toi de lui, et trouve le moyen qu'on se tire d'ici.

Il tournait le regard vers Zack qui venait vers lui pour le soigner, il en plissait les yeux surpris. Il attrapait sa main l'en empêchant malgré tout.

Akio : Qu'est-ce que tu fais ?!

Il levait les yeux et finissait par le lâcher.

Akio : Si j'aurais pas se collier, mes blessures se serait déjà soigner depuis longtemps. J'ai juste pas l'habitude qu'on prenne soin de moi.

Il le laissait donc faire, regardant du coin de l'oeil vers Derek se doutant qu'il devait penser à demain, et réfléchir à tout ça. Tout le monde finissait par s'endormir, moi j'avais hâte de savoir le choix de Derek, s'il comptait venir ou non. Derek était le premier réveillé, vu que Aidou venait lui rendre une visite lui disant qu'il devait être prêt pour moi. Il finissait par se lever ensuite prenant des affaires et partait prendre un bain dans cette baignoire gigantesque. ZAck le suivait se mettant dedans avec lui.

ZAck se posait bien entendant plein de questions, sur ce que comptait faire Derek ou non, Akio lui aussi était réveiller, ils les avaient entendu dans la salle et en souriait, il finissait par retirer ses vêtements et entrain à l'intérieur dans le bain sans demander l'autorisation de le faire.

Akio : Yop.

Il prenait bien ses aises, mettant ses bras contre le rebord de la baignoire.

Akio : Je te fais peur dit moi ? Je sais, tu fonds devant mon corps nu, mais..

Il levait un oeil le voyant se lever, et ne se gênait pas pour en profiter et le regarder de haut en bas.

Akio : Hum, plutôt pas mal.

Il recevait un essuie au visage, il le retirait ricanant bien.

Akio : Quel caractère, tu es peut-être même pire que moi, j'aime ça.

Il retournait la tête alors qu'il allait s'en aller, Zack avait peur pour lui. Il finissait par s'en aller, Aidou ouvrait un oeil pour regarder ZAck.

Akio : Il faut que tu arrêtes ça.

Il refermait les yeux.

Akio : Tu met Derek en dangers, tu es assez grand pour te débrouiller seul. Tu es trop gentil, et sa finira par t'atteindre toi, mais aussi Derek. Regarde ce qu'il doit faire pour éviter qu'il ne t'arrive quelque chose, tu es sa faiblesse.

Il le regardait bien ensuite.

Akio : Tu l'aimes ? Bah quoi, s'est juste une question, ne soit pas gêné.

Il s'approchait de lui.

Akio : Après tout, j'ignore ce qu'on ressent lorsqu'on aime quelqu'un. Je suis dépourvu de se genre de sentiment.

Il attrapait son visage.

Akio : Je suis né de façon, à ne rien ressentir, mon père s'en est assuré. Je suis un démoniste, j'ai du tué mon frère pour voir lequel de nous deux était le plus fort. Aucun sentiments, car s'est ce qui fait notre faiblesse.

Il finissait par le lâcher.

Akio : Il m'a envoyé sur terre, et je me retrouve dans se trou, s'était surement un test de sa part, je pense bien avoir foiré son test.

Il finissait par se lever.

Akio : Ses coup de fouet n'est rien comparé à ce qu'il me fera une fois rentré. Il aurait peut-être préféré que se soit mon autre frère qui soit en vie au lieu de moi.


Il s'essuyait, il tournait juste sa tête vers lui.

Akio : Alors tu vois, ta vie n'est pas si pourrie que tu le crois.


Derek lui était emmené jusqu'à ma chambre, par Aidou, celui-ci lui donnait quelques conseils à mon sujet. Il finissait par ouvrir ma porte, Derek entrait à l'intérieur. Moi je dormais encore, bien que je dois avouer être réveillé depuis longtemps, étant trop curieux de sa décision. Il s'y prend plutôt mal.. Lorsqu'il me secouait, je fronçais les sourcils, montrant bien que se n'était pas la bonne méthode. J'ouvrais un oeil, alors qu'il caressait mes cheveux et me chuchotait à l'oreille, je faisais un sourire le regardant du coin de l'oeil.

Je me redressais lentement, il ne peut pas s'empêcher de me provoquer malgré tout.

Gabriel : Tu as pris une bonne décision en me servant, Derek.

Je prononçais bien son nom entre mes lèvres, j'aime être le gagnant, et lui, je le veux entièrement à mon service. Je le regardais bien, et écoutait bien lorsqu'il parlait de cette enfant. Je ne disais rien et finissait par me lever, il remarquait bien que mes ailes n'était pas visible, je peux les faire disparaître quand bon me semble, et pour dormir se n'est pas agréable.

Gabriel : Qu'est-ce que tu attend ? Met moi mon peignoir.

Je je tendais les bras le laissant faire, je compte bien le tester. Je me retournais rapidement pour me retrouver face à lui, je gardais bien mon regard dans le sien, il détournait rapidement le regard et partait pour le déjeuner, je souriais le suivant jusque là.

Gabriel : Pourquoi du thé ? Je ne désire pas du thé mais du café.

Je m'installais, il m'obéissait. Je poussais la chaise à côté, et tapotait celle ci de la main pour qu'il s'installe.

Gabriel : Tu n'as pas faim ? Je veux que tu déjeune tout les jours à mes côtés.

Je buvais tranquillement mon café, tout en le regardant.

Gabriel : Qu'est-ce que tu attends, mange.

Je posais ma tasse, le regardant faire.

Gabriel : Voici quelques règles à respecter. Tu m'es dévoué entièrement, chaque ordre que je te dirais, tu obéiras sâgement. Tu t'en sors plutôt bien pour le moment, malgré tes piques que tu me lances, mais je commence à en avoir l'habitude.

Je souriais.

Gabirel : Ensuite, je veux que tu me sois miens entièrement, que je n'apprenne pas que tu ais touché quelqu'un d'autre autre que moi, je suis quelqu'un de très jaloux, et très possessif.

Il me regarde bizarrement, mais moi je le regardais très sérieusement à cet instant.

Gabriel : est-ce claire ? As-tu une quelconque relation avec ton ami ? Si c'est le cas, alors je le changerais de chambre, et si je vous vois vous rapprocher, qu'il te touche, je lui couperais la main va savoir.

Je finissais par me lever.

Gabriel : Bien, je pense que c'est claire à présent. J'ai besoin d'un bain, toi, il semblerait que se soit déjà le cas, je veux qu'on prenne nos bain ensemble désormais. Et je sens son odeur sur toi, plus jamais tu ne te lavera avec lui. Tu ne montreras ta nuditité cas moi seul.

Je m'en allais jusque là, s'était presque une piscine à moi seul, je retirais mon peignoir le laissant le prendre et entrait à l'intérieur.

Gabriel : Lave moi.

Je le regardais faire avec le sourire.

Gabriel : Plus bas.

je veux le tester, et il  le sait. Je l'attrapais rapidement, attrapant son visage et le poussait contre le mur de la baignoire, je me collais à lui.

Gabriel : Tu sais ce que je désire n'est-ce pas ? Mais cela ne semble pas te plaire. Ne suis-je pas à ton goût ?

Je passais mon visage sous sa gorge, reniflant son odeur.

Gabriel : Cet enfant, je ne peux le faire que si tu le désire toi aussi. Alors, je vais devoir être patient. Mais, un jour tu le voudras, tu ne pourras plus te séparer de moi, et je n'aurais plus besoin de te forcer.

J'embrassais sa nuque descendant lentement à son torse, je levais le regard vers lui. Je glissais sa main sur son membre, la prenant entre mes mains et me redressait, je l'embrassais.

Gabriel : Je t'ordonne, de me donner ce que je désire. MAintenant.

Je le regardais bien, il semblait avoir dure à obéir à cet ordre, mais finissait par me retourner, et faisait ce que j'attendais de lui.

En dehors de la chambre, Shiki sureveillait son frère, alors que lui écoutait à la porte et avait entendu parler d'enfant et de descendance. Il finissait par se montrer, le regardant bien.

Shiki : Dommage, j'aurais bien aimé lui donner ce qu'il mérite.

Il levait les sourcils.

Shiki : Je me demande ce qu'il lui trouve, pourquoi désirer cette descendance avec cet idiot.

Il s'approchait de son frère sur le coup.

Shiki : Serais-tu jaloux de lui ? Parce que le Prince à trouver un autre joujou, tu aimais bien le servir en toute chose pas vrai ? Et à toi, il n'a jamais demandé que tu portes ses enfants.

Il tournait la tête vers la dague qu'il lui lançait dans l'épaule.

Shiki : Oh que si tu l'es, regarde dans quel état tu te met.

Il le regardait partir, il retirait sa dague de lui, sa blessure cicatrisait aussi rapidement, eux ne portait plus de collier, étant cent pour cent fidèle. Il léchait le sang sur la dague, et tournait le regard vers la porte, il finissait par s'en aller à son tour.

Une fois que nous en avions terminé, Derek était partis, je me rendais dans la grande salle, étant habillé, et mes ailes sortie pour bien les montrer, elles sont ma fierté. Tout les nouveau étaient rassemblé dans cette salle, je restais debout, regardant vers Derek qui était à côté de Zack, lorsqu'il lui touchait la cuisse pour savoir s'il allait bien, mes yeux brillaient déjà, ce qu'il lui faisait comprendre.

Gabriel : Aidou, j'aimerais que tu cesses de me surveiller de la sorte.

Je tournais mon regard dans sa direction, Shiki qui était là aussi me regardait du coin de l'oei.

Gabriel : Ce que je désire de DErek, ne te regarde en rien est-ce claire ?

Je m'asseyais ensuite.

Gabriel : Et sache que personne ne pourra te remplacer, cette nuit je désire que tu viennes.


je gardais tout, tout mon regard sur Derek, je le surveillais bien entendu.

Gabriel : Shiki, commençons, regardons leurs potentiels.

Une petite arène se trouvait au milieu de la salle, chaque personne se trouvait à l'intérieur combattant shiki, je débloquais le collier à cette instant pour qu'ils se battent, et montre leurs facultés. Lorsqu'ils étaient à terre et qu'il ne me convienne pas, Shiki s'en débarrassait, les tuant.

Il pointait du doigt vers Zack.

Shiki : à toi.

Il voulait surtout provoquer Derek. Et était déjà prêt à l'en empêcher, de peur qu'il soit tué comme les autres faibles.

Gabirel : Non pas lui Shiki.

Je tournais le regard vers Derek.

Shiki : Bien mon Prince.

Je me levais.

Gabriel : J'en ais assez vu.

Je m'en allais, mais passait à côté de Derek.

Gabriel : Tant que tu es à mes côtés, ton ami ne crains rien comme je te l'ai promis.

Je tournais mon regard vers Zack à cette instant.

Akio : Tu te crois plsu fort que tout le monde, alors demande à ton sbire de se battre avec moi pour voir ! Vas-y débloque mon collier, connard de Prince.

Je tournais mon regard vers lui.

Shiki : Je m'occupe de lui.

Je levais la main, je tendais la main vers lui débloquant son collier.

Gabriel : Vas-y,  qu'attends-tu, essayes donc te me tuer. Je sais qui tu es, qui es ton père, s'il t'a envoyé ici, c'est que tu es faibles.

Il rageait déjà, il créait un portail invoquant des créatures, et soignait déjà ses blessures d'hier. Une aura bleu entourait tout mon corps et fonçait tout droit vers ses bêtes entrain à l'intérieur d'eux, leurs yeux devenaient bleu et se retournait contre lui, il fonçait dans sa direction, sautant dessus et l'attaquait.

Akio : Qu'est-ce que vous faîtes !

Gabriel : Tu es faibles. Derek, je désire te voir.  

Je tendais la main bloquant à nouveau ses pouvoirs, ses créatures disparaissaient, il respirait rapidement, moi je m'en allais ensuite. Zack qui était partis l'aider, il le repoussait sur le coup.

Akio : J'ai pas besoin de ton aide !

Il partait rapidement. Je m'installais dehors, regardant droit devant moi, en réalité, il y'a une grande partie de ma vie dont je ne me souviens plus. J'ignore qui je suis, je me suis réveillé sur une table, je savais qui j'étais, mais il y avait une partie de ma mémoire qui a été effacé, un homme était là, disant ce que j'étais, le seul et l'unique ange déchus. Cette homme était autre que le père de Akio, il se nomme Darcia. Je pense que s'est lui qui m'a créé d'une certaine manière. Il veut sans doute que son fils me serve, où qu'il se serve de lui pour me surveiller, à moins qu'il désire que je l'entraîne.

Je regardais mes mains, qui suis-je en réalité ? Qui étais-je avant de m'être réveillé là-bas. Je revenais rapidement à moi, voyant Aidou.

Gabriel : Que veux-tu ?

Je détournais le regard.

Gabriel : Je ne te donnerais plus de mon sang à présent, se jeu ne m'amuse plus.

Je compte le donner à Derek à présent, pour le garder à moi, il ne semble pas content.

Gabriel : Autre fois, je te donnais une goute de mon sang pour te garder à moi, à présent, je n'ai plus besoin de le faire, tu m'obéis sans discuter. Tu n'en as plus besoin, cesse de me regarder comme ça.


Je plissais les yeux.

Gabriel : Serais-tu jaloux de lui ?

Je l'attrapais la main pour le tirer jusqu'à moi.

Gabriel : Ne me dit pas que tu es tombé amoureux de moi ?

J'attrapais son visage, le caressant.

Gabriel : Sa me touche, tu seras à jamais mon premier coup de coeur.

Je l'embrassais tendrement, je me mordais la langue pour lui donner ce qu'il désire de moi, mon sang, l'excitation lui montait aussi tôt. Je tournais un oeil voyant Derek qui passait, car je lui avais demandé de venir, mais il faisait demi-tour voyant la scène. Une fois que j'avais terminé avec Aidou, je partais retrouvé Derek, il attend dans ma chambre, j'entrais à l'intérieur souriant.

Gabriel : Aidou était à ta place autre fois, il est quelque peu jaloux. Tu vois, tu as beaucoup de chance.

je fermais la porte derrière moi.

Gabriel : Cesse de me parler de la sorte.

Je m'avançais vers lui.

Gabriel : Je vais te donner une goute de mon sang, ensuite, tu ne pourras plus te passer de moi, tout comme lui.

je passias mon doigt entre mes lèvres, me mordant, et glissait celle ci vers lui.

Gabriel : Tu as un bon odorat n'est-ce pas ? Rien que sentir cet odeur, tu en désire.

Je le regardais bien.

Gabriel : Qu'attends-tu, lèche.

Il obéissait, et tout de suite son regard changeait, il suçait presque mon doigt pour en avoir d'avantage, mais je le retirais de lui.

Gabriel : Maintenant tu es miens. Sache, que je n'offre mon sang à personne, tu n'es que le deuxième à en recevoir.



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Lun 22 Aoû - 22:15

Pendant que je devais satisfaire les caprices de notre bon prince, j'avais laisser seul Zack avec Akio dans cette baignoire. Il levait les yeux vers lui, ce qu'il lui raconte ne l'aide pas beaucoup à se sentir mieux.

Zack: je n'ai pas demandé à être sa faiblesse, nous sommes ami et j'aurais fais de même dans le cas contraire. 

Il rougissait de sa question et s'enfonçait un peu plus dans sa baignoire.

Zack: comme je te l'ai dit nous sommes ami, disons même qu'il est un peu comme mon frère. 

Il fini par se dresser un peu intrigué.

Zack: comment on pourrait être dépourvu de sentiment? tu n'es pas une pierre, ni une plante à ce que je sache.

il attrapait la main de Akio qui agrippait son visage.


Zack: tu as vraiment tué ton frère?

Il se reculait s'éloignant un peu de lui.

Zack: tu n'es peut être pas si dépourvu de sentiment que ça, tu as peur de décevoir ton père et même jaloux de ton frère même dans la mort. 

il prenait le savon jouant avec.

Zack: une pierre se moque de savoir ce que pense son père, elle ne pense rien d'ailleurs. Pour moi c'est ça de pas avoir de sentiment, tu pense à rien que se soit famille ou proche. Je me suis jamais plein de ma vie, tant que je peux respirer et avoir des amis alors j'en profite.

il se levait à son tour retirant un maximum d'eau de sa queue.

Zack: tu me fais penser à Derek lors de son arriver à l'orphelinat, il était un peu sauvage et voyait pas le difference entre le bien et le mal. Je lui ai appris a faire cette difference, alors peut être que je pourrais t'apprendre toi aussi.

Il ricanait voyant la tête qu'il faisait.

Zack: on devrait aller voir où on peut manger, je suppose qu'il ne laisse pas ses loyaux sujet mourir de faim. Tu viens?

Pour l'instant moi je profite de rien du tout, lorsqu'il me demandait son peignoir j'avais bien envie de le lui faire manger. Pourtant je me contentait de la mettre sur lui retroussant le nez n'aimant vraiment pas jouer se rôle. Il se retournait pour me regarder droit dans les yeux, je plissais un peu les miens avant de regarder ailleurs.

Derek: bien partons pour le déjeuné.

Je me tournais levant une première fois les yeux, comment on peut devenir aussi insupportable? et je vais devoir rester aux côté de ça? j'entendant râler une fois de plus pour son "café" j'en levais une fois de plus les yeux et lui servait. Quand est ce que je peux m'en aller? il va jouer avec moi combien de temps comme ça? Il tapotait la place à côté de lui me faisant bien comprendre de m'asseoir, j'obéissais regardant la nourriture.

Derek: tout les jours..

magnifique...en gros je verrais pratiquement plus Zack, mais se mec. J'attrapais un croissant vu qu'il me faisait la remarque de rien manger.

Derek: je pense avoir bien compris ses règles la.

par contre la suite je le regardais, il plaisante la? bien sûr que non il ne plaisante pas.

Derek: zack est un ami, j'ai jamais...

je regardais se foutu croissant le broyant presque dans ma main, oui j'imagine que c'est sa tête!

Derek: comme je l'ai dit, Zack est juste un ami inutile de le menacer.

Maintenant monsieur veux son bain, il va m’emmerder longtemps avec Zack? en gros je dois le suivre partout comme un petit chien jusqu'à son bain? j'y crois pas un truc pareil, son odeur sur moi n'importe quoi. Je ne cesse de lever les yeux devant ses caprices, j'arrive pas à m'y faire. J'attrapais le gant de toilette lavant son torse, mais entendant "plus bas" je levais les yeux vers lui ne faisant plus rien.

Derek: tu peux le faire tous seul.

Il m'attrapait me poussant contre le mur de la baignoire, je baissais pas les yeux fasse à lui.

Derek: sans blague que sa me plait pas, mais on sais tous deux que tu te moque de mon avis.

Il détournait le regard alors qu'il est carrément entrain de me renifler et encore cette histoire d'enfant?

Derek: alors j'espère que tu as une patience divine, car je suis pas prêt à le vouloir.

Il se met à m'embrasser la nuque et le torse, lui en tout cas il y croit dur comme fer. Avec zack on a souvent parler des relations qu'on pourrait avoir dans le futur mais avec des femmes bien entendu. Des sensations que sa pourrait nous procurer et les joies, on en riait bien sûr et voilà que je vais découvrir ça avec...ce type. Je fermais les yeux alors qu'il me touchait, autant en finir pour que je puisse retourner après de Zack et le rassurer. 

Derek: bien...

Je pourrais être médiocre exprès afin de le dégouter de moi, mais après si il se venge sur zack? Je me mettais derrière lui au moins je pourrais pas voir sa mine de satisfaction et commençait. C'était même pas encore comme on en parlait avec Zack, c'était mieux encore et à la fois..moins bien. C'est vrai que c'est agréable mais surement pas autant que si s aurait été avec cette femme que j'aurais aimé. 

Cette fois je pouvais rejoindre Zack dans la grande salle, il me regardait soulager avant de me voir ma tête. Je sentais sa main sur ma cuisse avant de voir le regard de Gabriel, je retirais sa main lui souriant.


Derek: tout va bien Zack.

Zack: on dirait pas, il ta demander de..

je serrais les mains l'une contre l'autre.

Derek: non, je supporte pas ses caprices c'est tout.

Zack: ok...

je lui ai mentis, mais c'est pour qu'il cesse de s'inquiété pour moi. Gabriel ne cesse de me regarder et son sbire aussi jalousement, d'ailleurs Gabriel lui faisait une remarque.

Aidou: n'est ce pas mon rôle de vous surveiller afin de vous protéger?

Il baissait les yeux 

Aidou: très bien, j'oublie pas où est ma place.

il reprenait un petit sourire tout en regardant vers son frère satisfait avant de voir que Gabriel continuait de regarder sans cesse dans ma direction. Tout le monde se retournait voyant les combat au milieu de la salle.

Zack: j'ai perdu l'appétit et si il me choisissait aussi? je vais finir en miette.

Derek: il te choisira pas.

pourtant Shiki le pointait du doigt uniquement pour me narguer, je me levais déjà prêt à me battre à sa place. Gabriel l'en empêchait au moins il tient ses promesse pour l'instant.


Zack: je me suis presque fait dessus.

Gabriel passait à côté me parlant de ses promesses, zack nous regardait entendant tout. Akio en profitait pour se faire remarquer aussi provoquant Gabriel au combat. Il empêchait Shiki de s'occuper de lui, mais Akio ne tiendra pas longtemps. gabriel réussit à retourner ses propre créature contre lui, il n'hésitait pas à l'humilier si c'était necessaire pour qu'il comprenne.

Zack: est ce que ça va?

Il voulait l'aider à se relever, mais Akio le rejetait vite avant de partir. Zack le regardait quelque instant avant de se décider à le suivre malgré tout. Je voulais faire de même mais m'arrêtait dans mon élan sachant que je devais voir Gabriel. Je prenais donc l'autre chemin, mais Gabriel semblait avoir déjà de la compagnie.

aidou: vous savez ce que je veux.

Il s'avançait n'hésitant pas à exprimer sa jalousie.


Aidou: pourquoi? depuis qu'il est ici...vous changez de comportement, pourquoi il aurait plus d'important? c'est qu'un étranger.

Il serrait les poings montrant sa colère.

Aidou: alors peut être que je devrais me rebeller moi aussi, comme il le fait..vous semblez appréciez ça.

Il détournait la tête ne voulant pas admettre sa jalousie même si c'était évidant.

Aidou: pourquoi je serais jaloux de lui? 

Gabriel lui tirait la main caressant son visage, il lui montrait enfin un peu d'affection envers lui ou c'était pour être sûr de le garder après de lui. Au point de lui donner ce qu'il désire en l'embrassant, Aidou se laissait aussi tôt emporter principalement à cause des effets secondaire sur sang. C'est la que j'arrivais voyant se spectacle, il semble se moquer d'avoir des spectateur mais moi comme j'ai pas envie de voir ça, je prenais vite congé l'attendant dans sa chambre.

Gabriel finissait par me rejoindre me parler de Aidou, franchement qu'est ce que je m'en fou.

Derek: je voie pas encore j'ai de la chance, il peut te garder.

C'est quoi encore cette mauvaise blague? en quoi son sang me motiverais à le servir? 

Derek: j'ai l'air d'une sangsue? 

A peine sa peau percée que cette odeur me faisais changer de mine, comment un sang peu avoir une odeur pareil, c'est...presque tentant. Je voulais résister mais..je regarde que son droit et puis il me l'ordonne alors..j'attrapais son doigt léchant une première fois, mais mettait vite en bouche voulant en prendre le plus possible. C'est lui qui fut obliger de mettre un limite, je me sent bizarre maintenant..je crève de chaud.

Derek: il faut que j'y aille maintenant.

je me levais vite sortant de cette chambres, j'aurais pas du me faire avoir maintenant je comprend ses intentions. Il veux que je devienne accro à ce sang et vienne le supplier d'en avoir d'avantage, mais il est hors de question que je finisse comme Aidou.

Zack: tu ne devrais pas faire attention à ce que dit Akio, tu n'es pas faible...quelqu'un de faible c'est moi.

il soupirait s'asseyant sur le lit à côté, encore une fois il tente de le repousser mais Zack est du genre tenace.

Zack: on est dans la même chambre sa sera dur pour toi de m'éviter et puis il a pas de mal de se faire aider de temps en temps. C'est pas toi qui voulais qu'on s'allie pour sortir d'ici? si tu veux t'en aller il faudrait déjà commencer par éviter de provoquer ce prince, tu ne crois pas?

j'entrais dans la chambre m'allongeant directement sur le lit le bras cachant mon visage.

Zack: est ce que ça va Derek?

derek: ouai, je me sent bizarre c'est tout. 

Zack: bizarre? tu n'as jamais été malade depuis que je te connais.

Il posait sa main sur mon front.

Zack: c'est vrai que tu es tout chaud.

j'attrapais sa main pour qu'il cesse de me touchr.

Derek: je vais bien.

Je me retournais serrant l'oreiller contre moi.

Zack: qu'est ce qu'il ta fait?

j'hésitais de lui répondre, mais il me lachera pas avant de le savoir.

Derek: il m'a fait boire son sang, enfin une goutte. Sa me rend..bizarre.

Zack: c'est quoi cette histoire? du sang c'est juste du sang.

Derek: ouais ben pas le siens.

Il se retournait vers Akio qui a encore sa mine boudeuse mais bon.

Derek: je peux pas t'expliquer alors je comprend pas moi même Zack. 

Zack: mais tu ne souffre pas, la tout de suite.

Derek: non au contraire.

Zack: tu ne devrais plus en prendre, il se servira de ça contre toi.

Derek: surement oui, mais au moins il t'oubliera peut être.


Zack: ou il aura plus besoin de moi, l'indépendance remplace les amis.

derek: qu'est ce que tu raconte?

zack: j'ai des truc à faire moi aussi, tu n'es pas le seul à avoir reçu des ordres. Reste qui tu es Derek.

Il sortait me laissant pour l'instant, j'attrapais sa couverture pour cacher mon entre jambes oui sa a des effets partout. Il faut que je trouve le moyen de sortir d'ici, je faisais signe à Akio d'approcher.

Derek: approche et montre moi ce collier, j'ai du temps libre alors autant en profiter.

je restait allonger alors qu'il se mettait au dessus de moi montrant son cou, je regardais à ce foutu collier tout en levant de temps à les yeux vers les siens.

Derek: tu me déconcentre à me regarder comme ça, continue et je te met un sac sur la tête.

J'ai surtout dur à me concentrer avec ce sang qui fait encore effet et dire que j'ai eu qu'une simple goutte.

Derek: on y vois même pas une seul ouverture, c'est lui qui l'active a distance alors sa doit être le même pour le verrou. en gros il a que la magie de ce type qui peux en venir à bout.

je laissais tomber pour l'instant, je peux pas me concentrer convenablement. Je fermais les yeux en attendant que sa passe, dans la chambre de Gabriel un coin de la pièce devenait plus sombre avant de former une personne.

Darcia: tu deviens imprudent, donner ton sang à n'importe qui peut apporter la convoitise à d'autre et attirer des ennemis plus redoutable que toi.

il s'approchait tout en regardant la chambre où il se trouvait.

Darcia: tu profite bien de cette vie, cela te surprend que je vienne te voir depuis tout ce temps? je ne t'ai jamais quitter des yeux Gabriel.

Il lui faisait face caressant ses grandes ailes noir.

Darcia: elles te vont tellement bien.

cette main quittait les plumes de ses ailes pour toucher son visage.

Darcia: ce stygian t'attire parce que comme toi, c'est le dernier mais es tu sûre de savoir ce que tu fais? un stygian n'a qu'un seul maître et n'obéis qu'à lui et ce maître ne fait pas partit de son monde ci. Il peut être dangereux même pour toi Gabriel, c'est un croisement de plusieurs espèce. Méfie toi juste de lui, j'aimerais pas perdre mon précieux travail.

Il posait sa main sur son ventre tournant son doigt autour de son nombril

Darcia: néanmoins le croisement pourrait être interessant, continue ton petit jeu ci cela te chante, mais n'attire pas trop les regard sur toi.

il faisait un petit sourire prenant son visage entre ses deux mains.

Darcia: je sais que tu te pose beaucoup de question, un jour j'y répondrais mais c'est encore trop tôt. J'ai vu aussi que mon fils était ici, simple coïncidence a vrai dire. Peut être que sa lui fera pas de tord, mais ne me le tue pas. C'est un idiot mais il reste mon fils compris?

autant que gabriel a du pouvoir sur les autres, avec Darcia cette réputation semble pas fonctionner.

Darcia: je reviendrais te voir, très vite. C'est toi qui est ma plus grande fierté, comme le fils que j'aurais du avoir.

il se retournait afin de disparaître dans les ombres.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Mar 23 Aoû - 20:57

Je l'observais attentivement, alors que je venais de lui donner de mon sang, evidemment, il se sent bizarre, il ressent les effets de mon sang dans son organismes, j'en faisais juste un léger sourire satisfait, il en voudra encore, j'en suis certains.

Gabriel : Tu es sûr, il veut mieux peut-être que tu..

Je le regardais partir, je le laissais faire malgré tout. Il repartait donc dans sa chambre, où se trouvait Zack et Akio, qui lui était encore plus de mauvais humeur. zack tentait de le rebooster un peu, mais il croisait les bras.

Akio : J'ai pas besoin d'un psy, alors lâche moi tu veux.

Il le regardait du coin de l'oeil, grimaçant déjà de ses paroles et de ce qu'il pouvait lui dire.

Akio : Bien sur que je veux sortir d'ici ! Je l'ai provoqué pour qu'il débloque se foutu collier, et m'en aller, je pensais pas qu'il serait aussi coriace.

Il tournait ensuite le regard vers Derek qui entrait, et directement il allait dans le lit et cachait son visage, Akio se redressait sur le coup, le regardant bien. Zack encore une fois, désiré l'aider, Derek le repoussait et se retournait dos à lui.

Akio : Son sang.. Sérieusement ?

Il se reposait contre le lit, gardant son air boudeur. Zack avait déjà peur, que Derek devienne rapidement accroc à mon sang.

Akio : Il a pas tord, s'est peut-être grâce à ça, qu'il garde ses deux toutous à ses pieds. Je parle de Aidou et Shiki.

Il regardait ensuite ZAck partir, Akio regardait ensuite vers Derek le voyant se cacher avec la couverture. Il plissait les sourcils voyant qu'il faisait un signe pour qu'il approche.

Akio : Tu veux m'aider hum très bien.

Il s'approchait de lui, il souriait se mettant au dessus de lui, montrant son collier, mais faisait surtout un regard séducteur devant lui, ne le quittant pas des yeux.

Akio : Arrête, tu aimes que je te regarde de cet façon.

Il soupirait, levant les yeux au ciel.

Akio : Evidemment que s'est sa magie qui est la clé, sinon sa serait trop facile.

Il regardait bien Derek laisser tomber, il le regardait fermer les yeux, Akio restait malgré tout au dessus de lui.

Akio : Tu sais, je peux t'aider moi aussi.

Il souriait.

Akio : Se sang te fait beaucoup d'effet pas vrai ? Je peux t'aider à calmer ça. Après tout on est tout seul, Zack est partis.

Il approchait son visage de lui.

Akio : Rien que tout les deux.. Tu m'attires, et je suis sur que je t'attire aussi. Ta un faible pour les mecs, je l'ai tout de suite sentis, avoue le. Il n'y a pas de honte à aimer ça, j'aime aussi les femmes autant que les hommes alors tu vois..

Il tenait ses mains d'une main, et de l'autre soulevait son haut, il l'embrassait le torse, totu en levant la tête vers lui.

Akio : Je me fiche de se Prince, et qu'il veut te garder pour lui. J'adore le danger tu devrais le savoir, j'aime aller contre les règles.

Il descendait d'avantage, lâchant ses mains et déboutonnait son pantalon.

Akio : Quel fameuse bosse, s'est sur que son sang fait beaucoup d'effet, je suis curieux, j'aimerais y gouter moi aussi. MAis je risque de vitre en indépendance, moi qui aime tout ce genre de chose.

Il faisait un sourire, malgré que Derek semblait contre, il retirait son membre de son pantalon, et la mettait en bouche, le suçant.

Moi je réfléchissais à ce que j'allais faire, comment je peux avoir entièrement Derek à moi.. Je tournais le regard sentant ensuite une présence, une ombre se formait dans le coin de la pièce, formant cette homme, j'écarquillais les yeux le reconnaissant, c'est cet homme.

Gabriel : Pourquoi vous êtes venu ?

Je me souviens parfaitement de lui, s'est encore confus dans ma tête se jour là, mais je me souviens de se visage et de cette voix. Il ne m'a jamais quitté des yeux, cela veut dire qu'il me surveille depuis tout ce temps. Je le regardais s'approcher, caressant mes ailes, je n'arrive pas à vouloir l'arrêter, comme-ci je suis sous son emprise. Je gardais un regard froid malgré tout, j'ignore si je dois lui confiance ou non, il caressait mon visage et me parlait de Derek. Du pourquoi, il m'attirait ainsi.

Gabriel : Je sais parfaitement ce que je fais.

Je baissais les yeux le regardant toujours mon ventre, je relevais les yeux vers lui ensuite.

Gabriel : S'est toi qui m'a fait n'est-ce pas ? Pourquoi je ne me souviens de rien d'autre que se jour là, tu as effacé mes souvenirs.

Il prenait mon visage des deux mains, je le regardais bien. Bien entendu, il ne veut répondre à rien à mes questions. Il change rapidement de sujet, parlant de son fils qui se trouvait ici.

Gabriel : Je n'en ferais rien.

Je détournais le regard, pourquoi il a autant d'emprise sur moi ? Je revenais vers lui alors qu'il me disait cela, sa plus grande fierté.. Il finissait par disparaître, je me pose d'avantage de question à présent. Qui suis-je en réalité ? Je me regardais dans le miroir, m'observant. Mes yeux brillaient, d'un bleu, le miroir se brisait, tellement j'étais contrarié.. Il faut que je vois Derek, sa me calmera.

Je sortais dans la chambre, et entrait dans la sienne et la scène que je vais voir ne va vraiment pas m'aider. Akio sur lui entrain de coucher avec, mes yeux en brillaient d'avantage sur le coup.

Akio : putain de merde !

Il se retirait rapidement sur le coup, j'envoyais mon aura sur lui le plaquant contre le mur, je m'approchais de lui.

Gabriel : Je ne peux te tuer, mais je peux te faire souffrir.

Je le faisais souffrir comme je l'avais fais avec Derek, je tournais rapidement mon regard vers lui vu qu'il voulait que j'arrête, mon regard voulait tout dire.

Gabriel : Mes règles étaient pourtant simple, personne ne te touche, et la première chose que tu oses faire, est de coucher avec lui.

Je finissais par arrêter le supplice à Akio, retirant mon aura de lui, il en tombait à terre sur le coup.

Gabriel : Si tu m'appartiens désormais ! tu es à moi !

Je l'attrapais le bras.

Gabriel : Tu ne vivras plus dans cet chambre, tu ne reverras plus Zack ni cet homme. Tu resteras avec moi jour et nuit, et si tu me donnes ce que je veux, alors tu reverras ton ami et je lui rendrais sa liberté.

Son regard change sur le coup.

Gabriel : Cet idée t'intéresse il semblerait, le fait qu'il soit libre. Alors donne moi cet enfant, et je te fais la promesse que je lui rendrais sa liberté.

Je finissais par lâcher son bras, j'ai serré tellement fort qu'il en avait des marques.

Gabriel : Sais-tu ce qu'il fait en se moment ? Il est au petit service de Aidou et Shiki, ils aiment jouer avec de lui de toute les façons possible. S'est ça que tu veux pour lui ? Se genre de vie, non, je suis sur du contraire.

Je me retournais.

Gabriel : Prend tout ce qu'il te faut, et rejoins moi dans ma chambre, Zack ne te reverra pas quand il rentrera.

Je partais claquant la porte derrière moi magiquement, je passais ma main sur mon visage, pourquoi cela me met dans un tel état, sa ne me fait pas autant d'effet lorsque je sais que Aidou couche avec d'autre, sa ne me fait même pas grand chose mais lui, je le veux qu'à moi.

Akio se redressait regardant vers Derek, il semble encore sous le choc de ce qu'il vient de se passer et de ce qu'il a apprit.

Akio : Te laisse pas faire contre lui ! Il osera jamais te faire quoi que se soit, alors envois le bouler merde. Tes pas son toutou !

Il se posait contre le mur ressentant encore les effet de ce que je lui ais enduré.

Akio : S'est vrai, il menace ton pote, mais tu pourras pas le protéger indifiniment, quoi tu penses quand même pas lui donner cet enfant pour qu'il soit libre quand même ?! Tu crois à ses bobards ?! Même s'il le libère, il va peut-être le tuer en dehors, ou va savoir, ZAck va finir par crever de faim parce qu'il s'est pas se débrouiller seul ! Il est pas fait pour vivre seul, il a besoin de quelqu'un, et de toi !

Derek semblait ne plus rien écouter, il ne pensait qu'à Zack. Il finissait par prendre ses affaires et s'en aller. Akio détournait le regard sur le coup, et finissait par attendre le retour de Zack pour lui annoncer ce qu'il est arrivé, il en était bien obligé vu qu'il allait se demander où est Derek.

Moi dans ma chambre, j'était allongé dans mon canapé, mon bras sur mon visage, j'entendais Derek entré, il regardait l'état de mon miroir briser en mille morceaux. Je finissais par me redresser, le regardant.

Gabriel : Tu n'es pas si différent que moi, tu le sais ?

Je m'approchais de lui, son regard reste remplis de haine à mon égards.

Gabriel : Tu as vécu de façon différente que moi certes, mais toi aussi tu ne te souviens pas d'une partie de ton passé, quelqu'un a fait de toi ce que tu es aujourd'hui. Nous avons tout les deux été créé, et nous sommes uniques.

Je partais me servir un verre.

Gabriel : Je tiendrais vraiment ma promesse en ce qui concerne Zack, je le libérerais, je faisais en sorte qu'il ait un toit où vivre, de quoi se nourrir. Tout le nécessaire pour qu'il puisse vivre. Je te le prouverais s'il le fait, j'en ais les moyens. en échange, je te veux entièrement, je veux cet enfant avec toi.

Je lui servais un verre et lui tendait pour qu'il boit avec moi, je le regardais bien en même temps.

Gabriel : S'est du chantage, mais il semblerait qu'avec toi, s'est l'unique moyen d'arriver à mes fins. Alors peu importe si je dois en arriver à se genre de chose.

Je tournais le regard entendant quelqu'un toquer, j'ouvrais celle-ci s'est Aidou, s'est vrai j'avais demander qu'il passe la nuit avec moi, il voyait Derek ensuite.

Gabriel : Se sera pour une prochaine fois.

Il remarquait bien ses affaires et avait compris qu'il allait vivre ici, il est le seul que j'ai autorisé ça, Aidou ne reste qu'une nuit et après partait, il n'a jamais dormis plus d'une nuit dans ma chambre.

Gabriel : Cesse de me faire se genre de scène, tu commences à m'ennuyer, sors à présent.

Je lui montrais bien que je ne plaisantais pas, il semblait hors de lui et s'en allait, je me retournais ensuite pour faire regarder à nouveau vers Derek.




Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Ven 26 Aoû - 0:51

Je sais que c'est pas une très bonne idée de me laisser aller ainsi, si Gabriel l'apprend on sera puni tout les deux et lui bien plus que moi. Je me laissais pourtant aller, peut être pour essayer de me prouver que j'appartiens à personne malgré ce qu'il tente de me faire croire. Il tentait mes deux mains, je pourrais me libérer facilement mais je restais la à le regarder faire.


Derek: Gabriel va te punir pour ça, personne d'autre que lui n'a droit de me toucher. 

Il s'en fou complètement et c'est que je pensais que zack pourrait subir pour ça aussi, j'en redressais la tête tirant sur mains.

Derek: non, attend il pourrait passer ses nerfs sur zack.

Je fermais les yeux serrant les doigts contre l'oreiller, je tirais sur l'une de mes mains pour la dégager mais attrapais ses cheveux pour les serrer. Je me laissais emporter et surtout parce que sa me soulageait de cette sensation que je ressentais avec le sang de Gabriel. Lui était d'ailleurs en direction de ma chambre après sa discutions avec Darcia. Akio était sur moi nous étions entrain de s'embrasser à l'instant même où Gabriel ouvrait la porte. Mon estomac se nouait, je voyais bien son expression de colère sur son visage. Akio se retirait de moi mais de toute façon c'était bien trop tard, j'attrapais vite mon caleçon pour l'enfiler.

Derek: Arrête ça!

j'avançais vite regardant vers Gabriel qui me dévisageait.

Derek: Des règles? je suis pas ta chose et tu peux pas m'obtenir juste avec un foutu collier et quelque goutte de sang!

Au moins il a son intention sur moi et laisse Akio de côté, je regardais sa main qui agrippait fermement le bras. Il est persuadé que je l'appartiens et est prêt à tout pour que je l'obéis bien sagement au moins de me faire à nouveau du chantage avec Zack.

Derek: tu libérera réellement zack si j'accepte d'obéir à tes caprices?

sa me fait réfléchir bien que j'ignore si il dit réellement la vérité, je comprend pas son obsession pour moi, mais je devrais peut être en profité pour aider Zack. Pourtant je risque de plus jamais le revoir non plus, je dois pas penser de façon égoïste.

Derek: c'est tout? tu veux cette enfant ensuite zack sera libre de partir?

Il va arriver à me convaincra, c'est pas une vie que je veux pour lui. Gabriel partait me laissant pas vraiment le choix de prendre une décision. Je commençais aussi tôt à remballer mes affaires, Akio lui tente de me faire changer d'avis.

Derek: parce que tu crois que j'ai vraiment le choix? tu as bien sentit ce qu'il ta fait? comment il traite la vermine ici, il est hors de question que je laisse Zack vivre comme ça.

Je levais les yeux pour le regardant fronçant les sourcils.

Derek: tu le sous estime, Zack est bien plus coriace que tu le crois. Il ne mourra pas de faim, zack sera comment s'y prendre pour avoir une bonne vie. Il est bien plus débrouillard que moi pour ça, j'obligerais Gabriel à tenir ses promesses.

J'attrapais mon sac et partait en direction de sa chambre le voyant allonger sur le lit, qui aurait imagine que je pouvais mettre ce prince dans un tel état. Il a passé ses nerfs sur son miroir? je posais mon sac sur la chaise tout en le dévisageant. Je ne sais pas comment je vais faire pour avoir cette envie d'enfant avec lui, mais si je n'y arrive pas Zack ne sera jamais libre.

Derek: je ne te ressemble en rien du tout.

C'est vrai je me suis réveiller dans la rue sans savoir d'ou je venais, mais cela veux pas dire autant que j'ai été créé. Je me suis toujours dit que j'ai été abandonné par ma famille et que j'ai juste été trop petit pour me souvenir de quoi que se soit.

Derek: ne parle pas comme ci tu me connaissais, tu ne sais rien de tout. De plus je suis pas venu pour parler de moi ou mon passé, tu tiendra ta promesse pour zack? J'ai besoin de savoir qu'il sera en sécurité ou tu tiendra rien de moi.

je suis obligé de le croire, j'attrapais le verre qui me tendait.


Derek: tu dois être désespéré pour me faire un tel chantage.

Pourquoi moi? voilà ce que j'aimerais comprendre, il a autant de sbire qu'il désire pour cet enfant mais il m'a choisi moi. Parce je serais unique? il doit avoir autre chose. On relevais les yeux vers la porte entendant toquer, en ouvrant je voyais le visage de Aidou qui me dévisageait

Aidou: vous m'avez proposer de passer.

Il tenait la porte l'empêchant de la lui fermer au nez.

Aidou: une autre fois? pourquoi, est ce encore à cause de lui? pourquoi il est ici! avec ses valises? il va quand même pas...

Il se taisait Gabriel monte le tons montrant son agacement. Aidou finissait par se reculait regardant la porte fermer, il s'en allait croisant Zack qui sortait de ma chambre voulant me retrouver. La colère allait prendre de dessus prêt à venger de moi par tout les moyen. Il attrapait Zack par derrière posant sa main sur sa bouche.

Aidou: Il m'a prit une personne à qui je tenais et je compte bien lui rendre la pareil.

il enfonçait sa dague dans le ventre avant de le ressortir brusquement et le regardait s'écrouler par terre. Aidou ricanait s'accroupissant pour bien le regarder se vider de son sang.

Zack: Derek...

Aidou: oui j'aimerais bien qu'il te trouve, voir son expression sur son visage quand il verra son cher ami crever comme une merde.

il caressait sa joue du bout de sa lame avant d'attraper sa queue de chat.

Aidou: ou je devrais peut être te couper ça et t'étrangler avec.

Il relevait la tête sentant la présence de son frère.

aidou: je m'en fou que se soit une mauvaise idée, tu avais raison tu devrais être content non? il veux plus de moi..alors j'ai plus rien à perdre.

Il se redressait regardant bien son frère.

Aidou: je sais très bien que tu ne supporte pas d'être ici, tu l'as fais uniquement pour moi. Mais va si va t'en, de toute façon il ne laissera jamais passer ça. Je vais attendre que Derek se pointe et lui faire subir le même sort.

il poussait son frère.


Aidou: j'ai pas l'intention de partir, si il veux me tuer alors qu'il me tue. Ne me dit pas comment je dois me comporter Shiki, je suis pas l'un de tes jouets que tu peux manipuler comme tu veux. Je suis le seul que tu n'es jamais réussis à briser, hein Shiki?

il est surtout en colère et passe ses nerfs sur son frère, dans la chambre je commençais a sentir la forte odeur de sang. je lâchais mon verre poussant Gabriel sur mon chemin et sortait de la chambre, c'est comme ça que j'allais trouver Zack au sol tenant sa blessure.

Derek: zack!?

Aidou se mettait devant lui me souriant déjà.

Aidou: alors sa fait mal Derek? de perdre quelqu'un sous tes yeux sans que puisse rien faire pour y échapper.


Derek: laisse moi passer.


Aidou: nan, de toute façon sa changera rien pour lui il est déjà mort.

Je tirais sur mon collier de plus en plus pour essayer de m'en débarrasser.

Aidou: qu'est ce que tu essaye de faire? tu peux pas le briser.

Il retirait son sourire le voyant doucement se déchirer, mon pouvoir se manifestait en même temps d'une couleur noir et jaunâtre. 

Aidou: comment tu peux...

je l'arrachais brusquement et fonçait vers lui l'attrapant par le visage et le tapait contre le mur derrière lui. je voyais son frère me foncer dessus, j'utilisais Aidou pour le lancer dessus. 


aidou: espèce de...

il se relevait tout en changeant de forme, de longue corne lui poussait sur la tête se recourbant vers l'arrière de la tête. Il devenait moins joli à regarder et me fonçait à nouveau dessus, je sent sa force qui sais décupler. Il arrivait à me briser le bras d'une simple pression avant de m'enfoncer la dague dans la gorge.

Aidou: voie le bon côté des choses, tu pourra rejoindre ton ami dans l'autre monde. 

j'attrapais sa main tirant pour le forcer à enlever cette lame de ma gorge et lui donnait un coup de genoux bien placer l'obligeant à reculer.

Derek: vu ta tronche, moi c'est en enfer que je compte t'envoyer.

Moi aussi je changeais de forme rugissant dans sa direction avant de bondir dessus lui mordant l'épaule. Je le lâchais ouvrant la gueule vers son visage créant une sphère d'énergie, mais j'en oubliait son frère qui m'attrapait par la peau du dos pour protéger son frère. La sphère partait dans une autre direction détruisant une partie du palais. 

Aidou: comment un minable pareil peut avoir autant d'énergie?

Il regardait son épaule qui guérissais.


Aidou: pourquoi je cicatrise pas? 

il reprenait forme humaine se sentant de plus en plus affaibli.

Aidou: cette saloperie à une putain de venin.

il regardait son frère grimaçant n'ayant plus le choix.


Aidou: ok on se casse, mais j'aurais ta tête la prochaine fois!

Surtout que Gabriel arrivait et très loin d'être ravis, aidou se tenait à son frère pour rester debout et prenait leurs jambes à leurs cou. Je m'avançais vite vers Zack reprenant forme humaine regardant sa blessure.

Derek: ça va aller mon vieux.


Zack: évidemment, il en faudra plus pour se débarrasser de moi.

je retirais mon t-shirt pour la poser sur sa blessure essayant de stopper hémorragie. je levais les yeux vers Gabriel, il semble se moquer de son sort bien évidemment néanmoins il sais que sans lui il n'aura plus rien pour me retenir ici.

Derek: sauve le, j'ignore comment mais Zack ne dois pas mourir! c'est de ta faute si il est dans cet état. Je te donnerais tous ce que tu veux! te laisserais le botte si il le faut mais sauve le!

Zack: non, je préfère encore que tu me laisse partir.


Derek: ne rêve pas Zack, laisse moi faire ça pour toi ok?

Darcia regardait au loin la scène avec un léger sourire avant de lever les yeux vers Akio qui était la.

Darcia: encore en vie? je suis surpris, tu n'es peut être pas si mauvais que ça tout compte fait. Joli collier, c'est ton nouveau travail? jouer les toutou domestique. Cesse de me dévisager, tu met bien plus utile ici et peut être que sa te rapportera quelque chose. 

il lui montrait Gabriel au loin.

Darcia: pour l'instant c'est lui qui me rapporte plus de fierté, nous savons tous deux que c'est pas toi qui aurait du rester en vie. Ton frère tenait trop à toi au point de se laisser mourir à ta place. Tu pourra peut être me faire changer d'avis, fais donc tes preuves Akio. pour l'instant je trouve que tu mérite se collier que tu porte.

Il disparaissait juste après, moi j'emmenais Zack jusqu'à sa chambre ou il devait prendre beaucoup de repos après tous ce sang perdu.


Derek: tu m'assure qu'il est sauvé n'est ce pas?

j'embrassais son front me moquant que Gabriel soit jaloux derrière moi.

Derek: je veux le voir régulièrement que cela te plaise ou non.

je me retournais pour le regarder.

Derek: si tu veux que je reste, Zack restera ici et manquera de rien. Il ne jouera pas les petit serviteur et moi je te donnerais ce que tu veux. Tu as tout à y gagner Gabriel, alors ne refuse pas ou tu sera le perdant.

Je joue son propre jeu contre lui désormais et moi je vais devoir honoré ma parole. Je m'approchais de lui ainsi que mon visage du siens.

Derek: je suis sûr que tu pourra pas me refuser ça.

je l'embrassais pour l’inciter un peu à accepter mes propre caprices. Il se laisse emporter par mes baiser preuve qu'il me désire plus encore. 

derek: pas ici.

je regardais Zack avant de lui prendre la main l'emmenant jusqu'à sa chambre. Je le poussais sur son lit avant de retirer ses vêtements et les miens. il en oublierais presque ce problème avec les deux frères qui pourtant il a perdu de bon sujet fidèle. Je soulevais ses hanches pour le pénétré, il gémissait déjà comme ça la première fois. il aime que tout le chateau sache se qu'il fait ou quoi? 

En tout cas cette occupation a permis aux deux frères de fuir loin du chateau. Ils s'étaient arrêter au bord d'une rivière pour soigner la blessure de Aidou.

Aidou: c'est bon pas besoin d'en faire des tonnes Shiki, la blessure guéri le venin doit surement perdre son effet avec le temps.

il levait les yeux puisqu'il continuait malgré totu.

Aidou: tu va encore me dire que je suis stupide? j'aurais jamais du aimé le prince, jamais du goûter à son sang ect..pourtant sais arriver et sa ta toujours foutu la haine.

Il levait les yeux pour le regarder à ce moment la.

Aidou: mais tu dois être content, je le verrais plus. T'es pas obligé de te retenir de sourire tu sais? moi je sourirais à ta place. On avait au moins tous ce qu'on désirait même si il fallait obéir à ses caprices, maintenant on va devoir encore se chier dessus pour avoir de quoi bouffer...et c'est ma faute.

Benoit: mais il a moyen de récupéré cette luxure en servant mon maître.

il se montrait à eux tournant autour.

Benoit: mon maître aime votre potentiel et souhaite en profiter.

Aidou: on sais libérer d'un maître pour en rejoindre un autre? pas question!

Benoit: il ne vous mettra ni chaîne, ni collier. Vous le servirez de votre propre volonté en restant vous même.

Aidou: on avait pas ses colliers.

Benoit: peut être, mais vous étiez pas libre malgré tout. Ils vous a enchaîné par une lien invisible. Mon maitre vous donnera le pouvoir et la possibilité de vous venger de vos ennemi commun.

Il regardait son frère hésitant.

Aidou: qu'est ce qu'on doit donner en échange?

Benoit: votre loyauté, prouvez qu'il est le seul et unique maître de se monde et vous aurez tous ce que vous désirez.

Aidou: bien..on peut le rencontrer et on prendra ensuite notre décision.

Benoit: bien suivez moi.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Sam 27 Aoû - 21:10

Alors que j'étais entrain de discuter avec Derek, et qu'on était seul tout les deux. Aidou venait nous déranger, evidemment, il me faisait encore une fois une crise de jalousie.. Mais ayant assez et désirant être seul avec Derek, je lui faisais bien comprendre de me laisser tranquille et fermait la porte à son nez. Ce qui m'était Aidou hors de lui, et allait comme être des bêtises, il partait rapidement et alors qu'il repérait Zack entrain de retourner dans sa chambre, il s'en prenait à lui pour passer sa colère.. Sachant très bien que Derek tenait à lui.

Zack se retrouvait à terre, étant blessé, si on ne faisait rien pour lui, il finirait par perdre tout son sang et en mourir. Shiki, qui cherchait son frère, le repérait près du corp de Zack, il s'approchait rapidement regardant l'état de Zack et levait ensuite le regard vers son frère.

Shiki : Je peux savoir ce qui t'a prit ? S'est une mauvaise idée Aidou, tu sais ce que tu risques pour avoir fait ça, s'est l'un des protéger du Prince.

Il fronçait d'avantage les sourcils à entendre ce qu'il disait.

Shiki : Plus rien à perdre hum ? S'est maintenant que tu te rends compte qu'il se fou de toi, depuis le temps que je te le dis ?!

Il le regardait se redresser, et semble vraiment à bout et très frustré.

Shiki : Je partirais d'ici que si tu viens avec moi ! Si tu me le demandes, je tuerais moi même Derek, mais tu sais comme moi, qu'on fait pas le point contre Gabriel ! Alors réfléchis un peu !

Aidou le poussait sur le coup. Il levait les yeux de l'entendre dire tout ça, il le suivait du regard.

Shiki : Tes sentiments envers lui te fait perdre la tête, d'ailleurs je n'ai jamais compris ce qu'il t'attirait chez lui !


Il attrapait son bras, le regard mauvais.

Shiki : Tes pas mon jouet, tes mon frère, on est lié par le sang, je te laisserais pas ici, et encore moins te faire tuer ! Vas-y, passe ta colère sur moi, tu sais très bien que sa ne me fait rien, j'aime ça au contraire. Au moins, tu as enfin ouvert les yeux sur lui, je me demandais quand sa allait être le cas !


Moi je regardais bien Derek, qui finissait par lâcher son verre, il tombait à terre, se brisant, je levais les yeux vers lui ensuite vu qu'il me repoussait et partait rapidement, je plissais les yeux, qu'à t-il tout d'un coup ? Je repérais rapidement la cause de tout ceci, j'en détournais le regard me doutant que s'était Aidou qui avait fait cela.

Shiki regardait Derek arriver, et son frère se mettre devant lui pour l'empêcher de le rejoindre. Il fronçait les sourcils le voyant tirer sur son collier, comme-ci il désirait s'en débarrasser. Il pensait comme son frère, qu'il ne pourrait pas le retirer, mais une magie étrange apparaissait et il arrivait ainsi à le retirer. Une fois que s'était fait, il attrapait la tête de Aidou le plaquant contre le mur derrière lui,

Shiki : Espèce de..

Il fonçait dessus, mais Derek lançait son frère sur lui, ils tombaient tout les deux, mais se redresser bien vite. Aidou s'énnervant changeant de forme, prenant celle du démon en lui, Shiki grognait, se doutant que sa allait mal se passer, car Derek était mon protégé. Il brisait le bras de Derek, et enfonçait la dague dans sa gorge.

Shiki : Aidou, partons tant qu'il en est encore temps ! Tu as eu ta vengeance.

Il pensait que Derek était tué par cette attaque mais non, voyant la scène, la transformation de Derek et l'attaque qu'il était prêt à envoyé à son frère, Shiki intervenait, attrapant Derek par la peau du dos pour lancer son attaque dans une autre direction, ce qui faisait d'énorme dégât. Shiki regardait vers son frère, étant affaiblis par cette morsure, possédant un venin.

Shiki : Faut se casser !

J'arrivais à cet instant, voyant la scène, mon aura sortait déjà de mon corps prêt à les tuer s'il le fallait. Mais Shiki, attrapait vite son frère pour se téléporter avec lui, je continuais de marcher, faisait disparaître mon aura vu qu'ils étaient téléporté, je m'approchais ensuite de Derek et regardait l'état de zack. Bien entendu, je me fiche de son sort, mais je sais que sans lui, Derek n'aura plus aucune raison de m'obéir. Et cela sera que plus difficile, surtout qu'il peut retirer son collier.

Je regardais Derek, qui me regardait, me suppliant de le sauver. Et s'est parole me donnait bien plus de raison de le sauver.

Gabriel  : Bien, je vais le sauver.

Je tendais la main vers Zack, envoyant mon aura vers sa blessure, la soignant. Akio qui avait entendu l'explosion et tout le bruit arrivait, il avait bien reconnu son père et se mettait à côté de lui.

Akio : Qu'est-ce que tu fou ici ?

Il fronçait déjà les sourcils et serrait les poings de ce qu'il pouvait dire, son père n'a pas arrêter de l'humilier depuis son enfance, et à tout fait pour qu'il soit remplis de haine.

Akio : Je suis pas un putain de toutou domestique, je vais me casser d'ici !

Il le regardait bien.

Akio : Pourquoi je devrais rester ici ?!

Il regardait dans ma direction ensuite.

Akio : Mon frère, n'avait pas assez de cranc pour me tuer, il a fait passer l'amour pour moi en premier, et l'amour est une faiblesse ! Je veux bien mieux que lui !

Il grognait entre ses dents, alors que son père finissait par disparaître, il regardait ensuite dans ma direction, sachant qui j'étais à présent. Son père passait des heures avec moi, à me transformer.

Gabriel : Il est sauvé, il a perdu pas mal de son sang par contre.

Derek l'emmenait jusqu'à ma chambre, je le suivais tout en regardant du coin de l'oeil vers Akio, ayant sentis son regard, et celui de Darcia, il ne me quittait pas des yeux mais faisait demi-tour. Dans ma chambre, je regardais Derek poser Zack dans mon divan, se ne me plaisait pas mais je le laissais faire.

Gabriel : Tu doutes de mes capacités ?

Je le regardais l'embrasser le front, j'en plissais légèrement les sourcils.

Gabriel : Tu me donnes des ordres à présent ?

Je le regardais bien alors qu'il se retournait, et me disait tout ça, je l'écoutais attentivement.

Gabriel : Qu'est-ce qui me fait croire que tu vas faire tout ce que tu prétends. Tu ne possède plus ton collier à présent, tu pourrais utiliser la première occasion pour tenter de fuir avec lui.

Je le regardais s'approcher de moi, il m'embrassait. Je glissais ma main dans ses cheveux, les serrant et continuait de l'embrasser, ayant de plus en plus de continuer, et d'aller plus loin avec lui.

Il finissait par m'attraper la main pour m'emmener dans la pièce à côté, et donc ma chambre, je le laissais prendre tout ses initiative, aimant ça. Il me poussait dans mon lit. Il me retirait mes vêtements et ensuite les siens, je glissais ma main sur son visage alors qu'il me pénétrait, j'en gémissais bien, je le serrais contre moi, s'est bien mieux comme ça, oui, je le veux rien qu'à moi. Je m'en moque si je suis un égoïste,s'il me déteste, j'ignore pourquoi, mais il m'attire, dès que j'ai posé mon regard sur lui, j'ai su, que je le désirais. Je me rend compte que ce que j'éprouve pour lui, ne m'est jamais arrivé avant, qu'est-ce que c'est ?

Je finissais par m'endormir, et je faisais un rêve bien étrange. J'étais dans un endroit lumineux, tout le monde me respectait, s'inclinait devant moi.

" Gabriel, tu sais que tout le monde à besoin de toi ici ? Tu ne peux pas nous abandonner. "

S'est un homme, possédant des queues de renard, qui est-ce ? Je semble être proche de lui, mon visage posé contre le sien.

Gabriel : Je ne pourrais jamais t'abandonner, n'oublie pas que mon coeur t'a choisis, je suis imprégné de toi à présent, mais je n'ai pas le choix, je me rendre là-bas, et sauver mon frère.

J'ouvrais grand les yeux ensuite, me redressant tout en posant ma main sur mon visage, je tournais le regard cherchant Derek, il n'est plus là. Je me levais mettant mon peignoir et le voyais entrain de s'occcuper de Zack dans mon salon. Je le laissais, tentant de me remettre de ce que j'ai vu, se n'était qu'un rêve. Mais sa me semblait si réel, je possédais des ailes blanche, et j'étais tellement différent, j'ai parlé de sauvé mon frère ? Mais je n'ai aucun frère, du moins, je n'en ais pas le souvenir. Qu'est-ce qu'un imprégnation, s'est ce que j'aurais avec Derek ? Je dois rendre visite à Darcia, je faisais apparaître mes ailes et me téléportait laissant Derek seul.

J'apparaissais derrière lui, il a tout de suite repéré ma présence, j'ignore comment je suis venu à lui, mais il m'a suffit de penser à lui.

Gabriel : Je désire à présent savoir la vérité sur mon passé, qui suis-je ? Qu'est-ce que tu m'as fait ? J'étais différent, je l'ai vu, est-ce que j'ai un frère ?


Je fronçais les sourcils, cela m'agace ne pas savoir, et j'ai l'impression de perdre la tête plus le temps passe. Seul lui connait la vérité à mon sujet, je veux tout savoir à présent, je le regardais bien, il ne semble pas ravis que je puisse me souvenir.

Akio lui se retrouvait seul dans sa chambre, assis dans son lit, entrain de ruminer de ce qu'avait pu dire son père.

Akio : Je mérite se collier hein ? On va voir ça..

Il tendait le bras, attrapant un objet coupant souvrant, une ombre noir en sortait formant une petite créature qu'il avait invoquer tout à l'heure et l'avait caché à l'intérieur de lui.

Akio : Tu vas me retirer se foutu collier.

Il disparaissait en ombre et entrait dans le collier, celui-ci tombait aussi tôt. La créature se posait ensuite sur l'épaule de Akio poussant un cris.

Spoiler:
 

Akio se levait ensuite s'étirant.

Akio : Bien, on va montrer ce dont je suis capable à présent.

Il caressait la tête de son remobra, il sortait de la chambre, posant la main au sol créant un portail pour cet fois ci faire apparaître une créature bien plus imposante que le remobra, une panthère noir avec des ailes, du nom d'un Nargacuga. Il grimpait dessus souriant. Il se mettait à courir, mais s'arrêtait devant la chambre, ouvrant la porte.

Akio : J'ai pas sentis la présence de l'autre con, allez on se tire s'est notre chance !

Il regardait Zack qui était encore affaiblis.

Akio : Qu'est-ce que t'attend ?! Prend le, et on se tire maintenant !


Shiki et aidou était partis, au bord d'une rivière, il s'occupait de la blessure de son frère.

Shiki : Tu te rends compte des risques que tu as pris, tu as fallis nous faire tuer, tout les deux ! Tes vraiment stupide.

Il détournait le regard de ce qu'il répondait.

Shiki : Bien sur que tu es stupide, je t'avais pourtant prévenu, et tu n'as jamais voulu m'écouter !

Il fronçait bien les sourcils.

Shiki : Je t'ai toujours soutenu, quoi que tu fasses, même si sa me foutait la haine comme tu dis. J'ai l'impression que tu fais pour tout pour te mettre en dangers, pour m'ennerver ! Sans moi, tu serais déjà mort depuis longtemps tellement que tu agis sans réfléchir !

Il tentait de garder son calme malgré tout, il soupirait s'éloignant de lui. Il ne comprenait vraiment pas pourquoi il est tombé amoureux de moi.

Shiki : Je ne sais vraiment pas ce que tu lui trouves, tu l'aimais déjà bien avant qu'il ne t'offre son sang, mais quand sa été le cas, s'était encore pire, tu ne pouvais plus te passer de lui. Non, toi tu avais tout ce que tu voulais, moi je restais pour toi, car sinon, je te perdais.

Il le regardait bien.

Shiki : Je préfère crever de faim, que de retourner là-bas. On se débrouillera.

Il tournait le regard ensuite vers Benoit qui arrivait.

Shiki : tes qui toi ?!

Il l'écoutait, levant les yeux.

Shiki : J'en ais marre des maîtres, qu'ils aillent tous se faire foutre.

Il n'avait aucune confiance en lui et en son maître en question. Il regardait Aidou qui semblait hésiter, Shiki lui encore plus. Il s'approchait de Aidou vu qu'il voulait le rencontrer, il attrapait son bras avant de le suivre.

Shiki : Tes sur de toi ? et si tu tombais sous le charme de se nouveau maître hum ?

Il le lâchait.

Shiki : S'est moi qui prendrait la décision cette fois ci, pas toi.

Il marchait devant pour suivre Benoit jusque là.Ils arrivaient ensuite jusque là, face à se maître en question.

Valas : Bien venu à vous.

Il se levait.

Valas : Appelez moi Valas, je suis ravis que vous avez quitter cet archange pour venir jusqu'à nous.

Il tendait les mains.

Valas : Benoit, sert leurs à boire.

Il s'approchait d'eux.

Valas: ici, vous êtes comme chez vous, vous pouvez faire tout ce que vous désirez, si vous avez envie de quelque chose, vous l'aurez. Tant que vous servez votre maître.

Shiki : Et le maître s'est toi je présume.

Valas : Non, je suis l'un de ses bras, droit, le maître se nomme Zankou.

Shiki : Zankou.. sa me dit quelque chose.

Valas : Comme je le dis, Zankou est le seul vrai maître, il accepte tout, mais il y a une chose qu'il déteste. La trahison, trahissez le une seul fois, et se sera la mort assuré.

Il faisait un sourire en coin.

Valas : Mais si vous vous montrez loyaux avec lui, alors vous n'avez aucune raison de craindre quoi que se soit.



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Dim 28 Aoû - 22:04

Après qu'on est terminé j'ai attendu que Gabriel s'endorme pour quitter la chambre en douce et m'occuper de Zack. Il allait vite se rendre compte a son réveil, mais avec le rêve étrange qu'il a fait c'est vers Darcia qui allait voir en premier. Celui ci sourit se retournant pour le regarder.

Darcia: je vois que tu as commencé à récupérer certain souvenir Gabriel, tu es fort, tu l'as toujours été.

Il prenait le temps de s'asseoir tranquillement.

Darcia: ses souvenirs te sont revenu comment hum? dans les bras de ton stygian ou dans tes rêves? mmmh, je parie pour les rêves.

Il fait trop traîné les choses et Gabriel le faisait bien comprendre.

Darcia: très bien, tu étais autre fois un archange de haute ligné. L'archange Gabriel lui même celui que l'ont parle dans les écris humaines et toute leurs conneries. Un model parmi les autres archanges, mais un jour tu es descendu sur terre. 

il caressait son masque à son oeil.

darcia: tu as tout abandonné pour sauvé ton frère, mais tu avais beaucoup trop confiance en toi Gabriel et c'est toi qui est tombé. Je me suis occupé de toi et t'es enlevé toutes tes faiblesses, grâce à moi tu es devenu bien plus fort.

il tournait de temps en temps le regard vers ne sphère poser sur la table, espionnant son fils ses intentions. Il ne disait rien à Gabriel pour le moment, mais sa petit démarche de tout à l'heure pour booster Akio avait bien fonctionné.

Darcia: si ton frère est encore en vie? peut être que oui peut être que non, je pense que j'ai répondu à assez de question pour aujourd'hui.

il se redressait posant son doigt sur les lèvres de Gabriel afin de le faire taire.

Darcia: Sssh, quel importance de savoir d'ou tu viens. Ce qui compte c'est ce que tu es maintenant Gabriel, un ange déchut et prince de ce monde non? à moins que cela te plaise plus, tu préfère devenir le petit jouet d'un dieu? veillez sur se monde et sur le bien des mortels? porter à ton tour un collier autour du cou comme un serviteur.

il tapotait sa joue ricanant.

Darcia: allons Gabriel ne te tourmente pas comme ça, je t'ai offert la liberté alors profite s'en. 

Il se réinstallait regardant à nouveau vers sa sphère.

darcia: tu devrais rentrer, mon fils a réussis à se libéré de son collier.

Il souriait regardant vers gabriel.

darcia: et il a emmener ton stygian avec lui.

Au moins sa l'empêchera de le questionner d'avantage, Darcia retirait aussi tôt son sourire une fois Gabriel volatilisé et prenait sa sphère la regardant de plus prêt.

Darcia: tu va me poser de sérieux problème Derek, tu ne t'ai pas échoué dans se monde sans aucune raison. Qu'est ce qu'il cherche à faire avec toi?

il serrait de plus en plus la sphère qui se fissurait.

Darcia: fais donc cet enfant à Gabriel et ensuite je te réduirais en miette.

Il détruisait la sphère avant de se lever et ouvrait un passage dans le mur jusqu'à une cellule.

Darcia: on dirait que Gabriel commence à récupérer ses souvenir, il sais maintenant qu'il a un frère.

Il s'agenouillais le regardant recroqueviller dans un coin.

Darcia: toi qui a tenu toutes ses années avec cette espoir qu'il te sauve. C'est pathétique...

Rick: cette espoir t'as empêché de me corrompre Darcia.

Darcia: peut être que la corruption ne t'as pas atteins c'est vrai, te crois tu fort pour autant? si tu te serais laisser faire ce jour la, ton frère ne serais pas venu te sauver et ne serais pas devenu ange déchut. Cette situation est uniquement ta faute Rick.

Rick: je sauverais mon frère.

Darcia se mettait à rire.

Darcia: le sauver? comment? tu ne peux même pas sortir de cette cellule et nous savons tout deux qu'il est impossible de revenir en arrière une fois corrompu.

rick: je trouverais un moyen.

Darcia: il n'y a aucune moyen, Gabriel a du sang sur les mains. Qu'est ce que tu crois? que ton dieu viendra t'ouvrir cette morte et portera clémence pour Gabriel? il n'y a aucune clémence, ce dieu que tu semble vénéré vous a déjà remplacé. Vous etes des pions pour lui et rien d'autres à ses yeux. Il vous a déjà oublié.

Rick: c'est ce qu'il sais passé pour toi? tu as été remplacer Darcia? ou je devrais dire Lucifer?

Darcia restait silencieux sur le coup avant de se redresser.


Darcia: mmh, tu devrais faire attention à ce que tu va dire.

Rick: banni et déchu de l'olympe, devenir le premier ange déchut pour ensuite quoi? se faire arracher les ailes par un démon...tu pense que changer de nom te fera oublier qui tu es réellement? un paria.

il se téléportait à l'intérieur de la cellule attrapant Rick par la gorge.

Darcia: je devrais peut être t'arracher les ailes également et les donner en sacrifice à ton dieu que tu aime temps.

il serrait d'avantage sa gorge avant de le laisser, rick prenait de grande respiration avant de relever lentement les yeux.

Darcia: je m'occuperais bien de ton frère, il sais peut être à nouveau imprégné pour un stygian. Je briserais cette imprégnation comme je t'ai brisé toi.

il ressortait de la cellule retournant à ses occupations recréant une autre sphère continuant de nous espionner.

Rick: détrompe toi, je suis pas encore brisé Darcia.

****
Cette fois Shiki tente d'être plus sévère avec son frère, il décidera si oui ou non ils resteront avec se nouveau maître. Ils entraient tous deux dans un autre chateau tout aussi imposant que celui de Gabriel.

Aidou: encore un chateau qui faudra étudier chaque pièce pour pas se perdre, tu es dans la merde SHiki. Toi qui commençait seulement à t'y faire de l'autre.

Il souriait en le regardant avant de voir Valas au loin.

Aidou: ce mec est plus baraqué que toi Shiki.

ils leurs faisaient tous les deux fasses.

Benoit: je te l'avais dit que je les ramènerais non?

Aidou: qui êtes vous?

Benoit se dirigeait vers le bar pour leurs servir deux verres à la demande de valas. Les deux frères les prenaient bien que Shiki restait assez méfiant

Aidou: zankou hein? et bien moi sa me dit rien du tout.

Benoit: tu apprendra à le connaitre.

il regardait autour de lui cherchant après.

Aidou: et ou il se trouve?

Benoit: absent pour le moment, mais vous en faites pas vous allez rapidement le rencontrer. Je suis certain que vous respecterez personne d'autre après lui, il n'y a pas plus grand monarque.

Aidou: nous verrons cela.

Benoit se contentait de répondre par un sourire avant de regarder vers valas.

Benoit: et si je le montrais leurs chambre? sa pourrait les mettre à l'aise.

Aidou: ouais, on peut toujours voir ce qu'il en ai avant que mon frère prenne sa décision. Il parait que c'est le petit chef entre nous maintenant.

Benoit: j'en suis sûr qu'il fait ça pour ton bien, suivez moi.

Benoit lançait un petit sourire vers valas avant de se diriger vers les chambres.

Aidou: comment on sera que ce zankou est présent?

Benoit: vous le sentirez dès son arriver au chateau.

Aidou: comment ça on le sentira?

Benoit: oui il dégage quelque chose qu'on ne peux oublier et vous saurez à cet instant qu'il est le seul et unique maître.

Aidou regardait son frère assez intrigué avant d'ouvrir la porte de la chambre.

Aidou: il n'y a qu'un grand lit?

Benoit: oui mais il est très grand, se devrait pas trop vous genez n'est ce pas? vous êtes frères après tout.

Il faisait un petit sourire en regardant vers Shiki avant de se reculer.

Benoit: il a de quoi vous changez dans la garde robe et une salle de bain privé juste la et ooohh..il n'y a qu'une baignoire aussi, mais elle est grande aussi.

Il souriait d'avantage alors que Aidou le fusillait du regard.

Benoit: je dois m'absenté mais mettez vous a l'aise et réfléchissait bien avant de prendre votre décision. Bon séjour.

Benoit faisait demi tour s'en allant, Aidou faisait la porte lâchant un grognement d'agacement.

Aidou: celui la je l'aime déjà pas! avec son petit air agaçant!

il ouvrait la porte prenant d'autre vêtement les posant sur le lit.

Aidou: "il n'y a qu'une baignoire aussi" en tout cas j'aurais assez de place pour t'y soigner dedans maudit sorcier.

il retirait sa chemise tacher de sang la jetant à terre.

Aidou: et puis c'est quoi cette histoire? comme ci ressentir la présence de se "zankou" nous aidera à prendre notre décision hein? ce nom te parlait non? sa te dit toujours rien? je sais que utiliser ta tête c'est pas ton truc, mais j'aimerais savoir à qui j'ai affaire.

il allait se savoir bien vite vu que zankou arrivait au chateau, il s'avançait vers valas le regardant avant de s'asseoir sur sa chaise.

Zankou: vous les avez fait venir comme convenu?

il faisait un petit sourire entrelaçant ses doigts.


Zankou: bien alors j'ai deux personnes de plus à mon service.

dans la chambre Aidou s'asseyait doucement le lit sentant l'aura de zankou jusqu'à leurs chambre.

Aidou: ce zankou c'est....je crois qu'on aura pas d'autre choix que rester ici Shiki, ce foutu sorcier savait très bien ce qu'il faisait. 

il baissait la tête regardant ses mains.

Aidou: je nous ai encore foutu dans la merde une fois de plus.

****

On était partit avec Akio et franchement je commence à regretter mon geste, j'ai promis de rester à ses côtés à condition de sauvé Zack. Il a respecté sa part du contrat et moi j'ai fuis à la première occasion.

derek: j'aurais pas du partir.

Zack: qu'est ce que tu raconte?

Derek: Il va nous pourchasser et surement vous tuer aussi, je devrais retourner la bas.

Zack: on va se cacher et trouver une solution.

Derek: quel solution zack? on est loin de faire le poids contre Gabriel et j'ai pas envie de fuir et me cacher le restant de mes jours.

Zack: a t'écouter, tu préférerais le servir et partager son lit le restant de tes jours.

Je le regardais sur le coup, sa y est il me fait la tête.

Derek: c'est pas du tout ce que j'ai dis!

on arrêtait cette discutions de toute façon cette bestiole invoqué par Akio se posait devant une maison. on est ou? c'est chez Akio ça? on entrait à l'intérieur en tout cas il prend ses aises.

Derek: tu habites ici? étrange il a pas beaucoup de poussière on dirait qu'on a prit soin de cette endroit, quelqu'un d'autre habite ici?

Oui j'ai pas confiance en lui, même si je me suis laisser aller la dernière fois c'est pas pour autant que je vais pas le surveiller de prêt. J'aidais Zack à se poser sur le canapé même si il semble encore me faire la tête.

Derek: tu va me bouder encore longtemps?

Zack: jusqu’à que j'en aurais décider autrement.

Je soupirais sur le coup.


Derek: très bien.

je regardais la maison ouvrant le frigo plissant les yeux, c'est sûr quelqu'un vit ici le frigo ne peut pas se remplir tout seul. 

Derek: pourquoi tu nous as emmener avec toi Akio? tu aurais pu fuir tout seul et éviter de croiser à nouveau Gabriel, mais avec moi dans les pied..tu cour juste au problème.

Il doit avoir quelque chose derrière la tête c'est évidant et pas seulement pour finir ce qu'on avait commencé dans cette chambre. Je me mettais devant la fenêtre regardant le ciel, oui j'ai peur de voir un corbeau furieux arriver. en parlant de corbeau en voilà un qui se posait juste devant la fenêtre à me regarder.

Derek: sale bestiole! elle m'a foutu la trouille.

je plissait les yeux le regardant, ses yeux sont mauve? il sautait de le fenêtre changeant de forme et entrait tranquillement.

Benoit: en voilà une surprise, je pensais plus jamais te revoir Akio mais tu aurais pu quand même prévenir de ta visite.

Il me tournait autour.

Benoit: je me serais pomponner pour nous invités.

il s'asseyait ensuite à côté de zack attrapant sa queue pour la caresser.

benoit: que c'est mignon, une queue de minet.

Zack la reprenait vite contre lui faisant mauvaise mine.

Zack: ne touchez pas! je vous pas donner la permission!

Benoit se pensait de plus en plus vers Zack faisant sa mine séduisante.

Benoit: et je dois avoir la permission aussi pour l'autre queue?

Derek: sa suffit! vous êtes qui?

Benoit se reculait tripotant ses cheveux tout en me regardant.


Benoit: je suis le propriétaire des lieux, ce que Akio a souvent tendance à oublier. mais bon je suis souvent absent par "obligation" alors je le laisse crécher chez moi en cas de soucis.   

il tournait la tête vers lui d'ailleurs.

Benoit: encore des problèmes hein? c'est quoi cette fois? papa voulais te donner la fessé Akio?

Il en ricanait sur le coup.


Benoit: non, tu as emmener le nouveau jouet du "prince" n'est ce pas? comment je le sais? mais je suis doué pour espionner tu le sais non? et oui je savais que tu étais prisonnier, mais j'espionne moi..jouer les héro c'est pas mon truc.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Lun 29 Aoû - 21:08

Je me retrouvais donc face à Darcia, désirant savoir mon passé, car je savais qu'il était derrière tout ça, qu'il connaissait la vérité et à présent, je désire savoir. Je plissais les yeux l'écoutant, encore une fois il tourne autour du pot, et tente d'esquiver le sujet mais cet fois ci, je compte bien le forcer à me dire ce qu'il sait.

Gabriel : Peu importe comment ils me sont revenu, dit moi ce que tu sais, arrête donc d'esquiver le sujet.

Il se mettait enfin à parler, moi je l'écoutais attentivement, j'étais donc l'archange Gabriel, s'est pourquoi je me suis vu avec ses ailes blanche, et dans se lieux complètement.. différent. et comme dans mon rêve, je suis descendu sur terre pour sauver mon frère, Darcia m'a ensuite trouvé et a fait de moi ce que je suis aujourd'hui.

Gabriel : Et mon frère, où est-il ? Il était en dangers dans mon rêve, est-ce que j'ai réussis à le sauver ou bien, est-il mort.

L'idée que je puisse avoir un frère, et que j'étais pas réellement seul, me fait poser pas mal de question, j'ai vécu dans le mensonge pendant tout ce temps, je ne sais plus qui je suis à présent... Mais mon coeur reste inchangé, je ne suis plus cet archange, je ne ressens que très peu de sentiments, la pitié envers les autres, et tous le reste, n'existe plus en moi. Darcia a bien fait en sorte de me faire exactement ce qu'il a fait à son fils. Couper mes émotions qui pour lui est une faiblesse. Il ne voulait pas répondre à la question à propos de mon frère, je m'avançais sur le coup.

Gabriel : Je veux..

Je voulais en savoir plus, mais Darcia se levait posant son doigt sur ma bouche pour que je me taise. Je plissais les sourcils à écouter tout ce qu'il me disait, s'est vrai, je suis un ange déchus et un Prince aujourd'hui, et cela m'a toujours plu. Mais la curiosité est assez forte, je désire en savoir plus à présent. Darcia se joue bien de moi, et ne compte pas m'en dire plus, sans doute de peur que je change.

Gabriel : bien, tu as raisons, je dois arrêter de penser à se passé.

Je sais que n'en diras pas plus de toute façon, je vais devoir découvrir cela par moi même. Je tournais le regard vers sa sphère, quoi ? Akio a réussit à retirer son collier, et a fuis avec Derek et ZAck, mes poings se serraient sur le coup. Je partais aussi tôt me téléportant, me rendant jusqu'à ma chambre et en effet Derek n'était plus là, ayant emmené avec lui Zack, il m'a mentis. A quoi je pensais après tout, je me rendais jusqu'au couloir posant ma main contre le mur.

Gabriel : Mike vient à moi.

Je l'appelais magiquement, celui-ci arrivait.

Gabriel : Retrouve leurs traces.

Il portait lui aussi un collier, il reniflait l'air, je tendais la main pour dévérouiller son collier, je l'ai tenu assez longtemps pour qu'il m'obéisse, il changeait de forme prenant celle d'un lycan, un loup très grand, tout noir au yeux d'un bleu presque blanc. Je le suivais ensuite alors qu'il suivait la piste de leurs odeur.

Bien entendu, j'ignorais que du côté de Darcia, celui-ci détenait mon frère depuis toutes ses années. Lui savait ce qu'il m'avait fait, et comptait bien me sauver, mais Darcia lui faisait comprendre qu'il était déjà bien trop tard pour me sauver, et que même s'il y parvenait, mes mains était couvert de sang, de tous les crimes que j'ai pu faire, jamais je ne pourrais retourner la haut, et revivre comme le passé. On me couperait sans doute les ailes pour ce que j'ai pu faire. On apprenait également que Darcia, n'était qu'un nom qu'il s'était donné, qu'en réalité il s'agissait de Lucifer. Il continuait bien de nous surveiller, ainsi que moi, et avait compris que je m'étais à nouveau imprégné et ce de Derek, il ne devait pas laisser cela arriver. Car s'était sans doute cela qui allait me changer, et ainsi récupérer mes souvenirs.

PEndant ce temps, Akio toujours sur sa créatures, accompagné de DErek et Zack s'arrêtait, se posant sur terre, devant une maison. Akio avait bien écouté ce que disait Derek. Il descendait de sa bête, le désinvoquant et tournait le regard vers DErek.

Akio : Il a raison, on devait profiter de cette occasion pour fuir et qu'on soit libre. Alors arrête un peu de stresser, il pourra jamais nous retrouver.

Il entrait à l'intérieur.

Akio : On va dire ça comme ça oué.

Il soupirait de ses questions.

Akio : Arrête tes questions, et profite juste de se toit.

Akio se posait dans le divan, posant ses pieds contre la table de salon, prenant ses aises, et piquer son paquet de cigarette qu'il avait laisser là, il en fumait une tout en regardant vers derek qui fouillait le frigo.

Akio : Humm.. J'en sais rien, je me disais que ta queue allait drôlement me manqué.

Il faisait un sourire. Evidemment qu'il avait quelque chose en tête, il comptait bien les emmené jusqu'à Zankou, comme cadeau. Et ainsi être à nouveau à ses côtés, l'ayant fuis autre fois, Zankou le recherche depuis un moment. Il tient à garder sa peau, et donc avec Derek en échange, sa devrait bien se passer. Akio tournait le regard vers se corbeau qui se posait se doutant de qui s'était.

Akio : Tient Benoit sa fait un bail.

Il crachait sa fumée tout en le regardant changer de forme.

Akio : S'était pas vraiment prévu, mais je sais que je suis le bienvenu ici.

Il ricanait de ce qu'il disait et faisait avec Zack, il écrasait ensuite sa cigarette tout en levant les yeux vers Benoit.

Akio : Toujours le mot pour rire hum ? Y a se foutu archange déchus qui nous cherche et..

Il fronçait les sourcils vu que Benoit savait déjà tout sur Derek. Il se levait sur le coup, mettant ses mains dans ses poches.

Akio : Putain, tu m'espionnes depuis tout ce temps, et ta pas pensé à me libérer espèce d'enflure.


Il levait les yeux au ciel.

Akio : Evidemment, pourquoi j'aurais pu compter sur toi hein ? Après tout, ta pas de couille.

Il se faisait un verre.

Akio : Tout ce qui t'intéresse s'est une queue bien dure et basta, je me demande si Zankou te l'offre se serait pour ça que tu lui est si fidèle.

Il le regardait du coin de l'oeil.

Akio : Je veux le rencontrer, j'en ais marre de le fuir, et en le faisant, je me suis retrouvé piégé par un autre con, qui se croit plus haut que son cul, et maintenant j'ai un autre ennemis, alors tu vois, j'en ais marre.

Il regardait un peu en direction de Derek, ne voulant pas qu'il se doute qu'il désirait le livrer.

Akio : Vous connaissez pas Zankou hein ? Il va pouvoir nous aider, Gabriel ne peut rien contre lui, et il n'osera pas s'aventuré jusque là. Alors s'est notre seul chance, il doit déjà être à ta recherche Derek. Et que crois-tu qu'il fera en premier ? Il va faire souffrir Zack, voir même le tuer parce que tu as osé le trahir.

Il attrapait Zack par son épaule le tirait vers lui, reniflant ses cheveux.

Akio : ET je doute que s'est ce que tu veux, pas vrai ?

Il se retirait de lui ensuite.

Akio : Alors Zankou, est notre seul solution.

Moi je chercias toujours après, marchant derrière Mike, celui-ci s'arrêtait, semblant avoir perdu la piste.

Gabriel : Pourquoi tu t'arrêtes.

Mike : La piste s'arrête là, il semble s'être envolé au dos d'une monture.

Je levais les yeux, evidemment, Akio et ses créatures. Sa va être plus compliqué que je ne le pensais de le retrouver.. Je déployais mes ailes.

Gabriel : Je vais me charger de ça moi même, retourne à la demeurre, et surveilles les tous, si je reviens et qu'il y a le moindre soucis, tu en payeras les conséquences.

Je m'envolais, cherchant après lui, je fermais les yeux, cette imprégnation que je ressentais, allait me conduire jusqu'à lui. Akio regardait par la fenêtre, me voyant au loin.

Akio : Putain, comment il a fait pour nous retrouver ?! Faut partir et maintenant, ta pas trop le choix Derek, il va arriver ! Tu tiens à la peau de ton pote ou pas ?!

Il posait sa main sur le mur, commençant à créer une incantation, et ainsi un portail jusqu'à la demeurre de Zankou.

Akio : Entrer à l'intérieur, dépêchez-vous.

Il faisait entrer Derek, et le suivait, moi j'arrivais attrapant Zack avant qu'il n'y rentre, je tendais la main entrant ma main dans le portail pour tenter d'attraper Derek, Mais akio le refermais avant. Je regardais ensuite Benoit s'envoler, il travail pour Zankou je le reconnais, ils s'est rendu là-bas.. j'en grimçais bien mécontent, et tapait Zack contre le mur.

Gabriel : Il reviendra pour toi, je le sais. Il tient beaucoup trop à toi pour te laisser tomber.


J'attrapais son visage, le serrant bien.

Gabriel : Mais où il se rend, il va tomber sur bien pire que moi. Vous vous rendez pas compte de qui il est. Déjà toi, tu ne luis aurais servit à rien, il se serait débarrassé de toi.

je détournais le regard.

Gabriel : S'il tente de fuir, Zankou va le pourchassé, il n'arrivera pas à partir de là, il va le surveiller lorsqu'il va découvrir ce qu'il est.

Je relâchais l'étreinte de Zack, et réfléchissait à un plan.

Gabriel : Pourquoi avoir fait confiance en se démoniste ?! Il vous emmenait tout droit dans un piège !

Je tournais mon regard vers Zack.

Gabriel : Tu crois que tu vivais un enfer à mes côtés ? Que j'étais le diable incarné peut-être ? Mais Zankou, est mille fois pire que moi. Si vous n 'auriez pas fuis, Derek aurait été en sécurité, maintenant il ne l'est plus, par ta faute.

Je lançais une sphère contre la maison détruisant la télévision. Je suis frustré, très frustré et sa se voit.

Gabriel : Je n'ai pas le choix, je vais devoir m'y rendre. Et faire en sorte qu'il ne me repère pas, sortir Derek de là.

Je m'approchais de Zack.

Gabriel : Et toi, tu vas retourner dans ma demeure, tu ne ferais que me ralentir.

Je le téléportais ne voulant plus l'entendre. J'entendais la voix de Darcia dans ma tête, qui me disait de ne pas m'y rendre, étant une mauvaise idée, je me moquais de sa voix, et me téléportait jusque là, je camouflais ma présence et me cachait, regardant au loin la demeurre de Zankou.

Shiki et aidou, avait bien compris rien qu'en sentant l'aura de Zankou, qu'ils étaient piégé à présent, qu'ils ne pourraient plus jamais s'en aller d'ici, et en réalité, qu'ils n'auraient pas d'autre choix que de le servir. Akio faisait face à Zankou, qui le regardait déjà avec un regard mauvais.

Akio : Je sais, je vous étais loyale, et j'ai fuis. Mais vous devez savoir, comme j'aime tant ma liberté.

Il faisait un petit sourire.

Akio : Mais j'en ais marre de fuir, alors je vous ais apporté un cadeau en échange de ma vie.

Il montrait Derek du doigt.

Akio : Lui, oui je sais il semble quelqu'un de tout à fait ordinnaire au premier regard. Mais, j'ai bien vite compris que se n'était pas le cas lorsque l'archange déchus s'est intéressé à lui. Il est aussi rare que lui, il s'agit d'un stygian.

Derek le regardait déjà avec un regard mauvais, ayant compris son véritable projet de l'emmener ici.

Akio : Je savais qu'il vous intéresserait. Et puis, Gabriel finira par venir jusqu'ici pour l'emmener avec lui, alors sa vous fera deux espèce rare au lieu d'un. En échange, j'aimerais pouvoir avoir plus de liberté tout en vous soyant loyal. Je veux avoir autant de privilège que Benoit. S'est raisonnable hum ?

J'attendais que Derek soit seul, je sautais ensuite jusqu'à sa chambre, entrant à l'intérieur, je posais ma main sur sa bouche pour qu'il se taise.

Gabriel : Tais toi.

J'attrapais son bras ensuite.

Gabriel: On doit partir, il empêche les téléportation ici, on doit s'éloigner du chateau.

Je sautais de la fenêtre avec lui, le tirant rapidement, mais Shiki et aidou me faisait face, j'en fronçais les sourcils.

Gabriel : Alors vous avez fuis jusqu'ici.

Shiki : Et oui, on a changé de maître.

Je faisais sortir mon aura.

Gabriel : JE vous conseille de me laisser passer.

Ils changeaient tout les deux de forme, prenant celle d'un démon. Le regard de Aidou envers moi est différent, comme ci je l'avais trahis.

Gabriel : Je vois dans ce cas..

Je tendais les mains vers eux, Etant un ange déchus, Darcia m'a fait dons d'un pouvoir unique que seul eux possède, je peux aspirer la vie, tout comme je peux la lui rendre. Je peux retrouver l'âme et ressuscité les morts. Mais ce qui demande beaucoup d'énergie, je l'ai fais une fois j'ai dus me reposer pendant plus d'une semaine pour me remettre sur pied.

Je me battais donc contre Shiki et Aidou, et j'arrivais rapidement à les mettre à terre, prêt à les tuer s'il le fallait. Mais on a pas le temps, mon pouvoir à du attiré Zankou.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Jeu 1 Sep - 1:41

on ne pourra pas rester ici éternellement, surtout que ce mec est un peu trop entreprenant et j'ai pas confiance en lui. Akio et se Benoit discutait entre eux, je les écoutait tout en fronçant les sourcils. Qui est ce zankou? pourquoi Akio voudrait le rencontrer? 

Benoit: je lui suis fidèle car je tiens à ma vie, mais pose lui ce genre de question et je garantie pas la tienne.

Il levait les mains tout en marchant tranquillement dans la maison.

Benoit: si tu m'aurais écouter ce jour la au lieu de prendre tes jambes à ton cou, tu ne serais pas dans cette merde. Est ce que Akio écoute autre chose que le son vide de sa tête? non. Il préfère fuir pour sa "liberté" alors dit moi qui a pas de couilles réellement? hum?

Derek: qui est ce zankou? pourquoi tient tu autant à le rencontrer?

Je regardais Zack avant de revenir à lui.

Derek: je lui laisserais pas l'occasion de toucher zack, qu'est ce qui te faire croire que ce Zankou peut nous aider hum? il a si bonne réputation.

Benoit: on peut dire qu'il a une sacré réputation oui, regarde je travail pour lui et je me porte très bien.

Je ne sais pas, j'ai tous de même un mauvais présentement dans cette histoire.

Zack: on devrait peut être écouter Akio, après tout il nous a aidé à fuir non?

Derek: laisse moi réfléchir une minute, Zack.

J'en aurais pas l'occasion Akio repérait Gabriel par la fenêtre, j'aidais vite Zack à se lever tout en regardant vers le portail que Akio créait. 

Zack: je le vois juste devant la porte.

Derek: ne traine surtout pas Zack! 

Akio me poussait pour m'assurer que j'entre le portail, j'attendais de l'autre côté mais voyait pas Zack arriver à part la main de Gabriel dépasser tentant de m'attraper.

Derek: non il a Zack!

je voyais le portail qui se refermait j'en posais vite mes mains au mur.

Derek: qu'est ce que tu fais?! Zack est en danger! merde!

Je vais devoir demander à se Zankou qui retrouve Zack, mais cette endroit...me file des sueurs froide. Encore de l'autre côté, Zack avait été attraper par Gabriel et plaquer contre le mur. Benoit tant qu'à lui c'était envoyer par la fenêtre se dirigeant à son tour en direction dur chateau.


Zack: vous allez me tuer maintenant?

non au contraire il va se servir de moi afin de m'obliger à revenir le chercher, mort il ne le servira plus à rien. Il grimaçait étant attraper au visage 

Zack: Akio prétend que ce zankou est la seul personne pouvant nous aider, il vous empêchera de nous pourchasser.  Alors laissez nous une fois pour toute tranquille! vous avez assez jouer avec lui non?

Gabriel le relachait assez inquiet pour moi mine de rien.

Zack: cet homme serait si dangereux? alors pourquoi Akio la emmener la bas? comment on aurait pu deviner nous? tout ce qu'on voulait c'était être tranquille! vous êtes un malade et on aurait du vous faire confiance? 

il se protégeait le visage de l'explosion.

Zack: je viens avec vous, c'est ma faute si il est...

mais Gabriel le téléportait jusqu'au chateau, moi je suivais Akio ne me doutant pas encore de ses intention mais plus j'avance plus cette sensation obscure m'hérisse le poil.

Derek: tu es vraiment sûr de toi Akio? je suis vraiment pas à l'aise ici.

je m'arrêtais vu qu'il en faisait autant et lever les yeux vers...ce colosse, ou est ce qu'il m'a emmener? son regard m'examinait quelque instant avant de dévisager Akio.

Zankou: j'espère que tu as une très bonne raison d'être la démoniste.

même sa voix fait froid dans le dos, elle est grave et sombre. 

Zankou: ta liberté, j'ai toujours dit que la mort était la plus belle des libertés. Tu es sûr de vraiment y goûter? 

Un cadeau? moi? c'est donc ça que tu avais en tête Akio depuis le début? me livrer comme un paquet de viande?

Derek: espèce d'enflure.

Zankou: qu'est ce qui te fait croire qu'il m’intéresse? 

il me regardait de prêt sur le coup, moi je quittais pas Akio du regard.

Zankou: un stygian? voilà qui est intéressant, qu'est ce qu'une créature comme toi as t'il fait pour atterrir dans se monde hum?

Derek: j'en sais rien, je suis la c'est tout.

Zankou: je reconnais bien la l'arrogance des stygians.

Akio continuait de lui parler parlant de ses désirs en échange de ma "capture"

Zankou: mes fidèles sujet apporte des cadeaux, des informations sans rien demander en échange. Toi, tu me fuis pour revenir et me demander des privilèges? aime tu réellement me frustré Akio? Benoit me rapporte d'utilise information, sa liberté est mérité et toi qu'est ce que tu me rapportera hum?

il tournait le regarde me cherchant mais je m'étais éclipser.

Zankou: ce stygian à la bougeotte on dirait. Bien je te laisse en vie pour cette fois Akio, tu rejoindra Benoit pour apprendre à jouer les espions. Fou toi encore de ma gueule une seul fois et tu sera ce que je fais au traitre.

benoit: oh non! je le veux pas dans les pattes celui la!

Il se collait valas faisant des petit rond sur son torse.

Benoit: mais je veux bien faire équipe avec lui! il est pas discret mais je serais comment cacher une partie de lui.

Zankou levait les yeux.

Zankou: tu n'es pas son genre! fais ce que j'ordonne Benoit! 

Benoit: bien bien! sa serait un casse pied jusqu'au bout Akio! il squatte chez moi maintenant il squatte mon travail! 

Zankou: et cesse de ruminer!

Il passait à côté de AKio sur le coup.


benoit: aller suis moi et essaye de suivre sinon je t'abandonne la.

Zankou cherchait ma présence dans le chateau et me trouvait en bonne compagnie si on peut dire. J'ai trouvé une chambre ou m'installer mais regardait par la fenêtre ayant envie de fuir cet endroit, cet homme ou je ne sais ce qu'il ai m'aidera jamais à retrouver Zack. Au fond il a bien fait de ne pas être tomber ici, Zack ne lui serait servis à rien. je dois arrêter de faire confiance à n'importe qui, j'aurais pas du partir du chateau...il aurait eu un toit et protection!  

j'ouvrais grand les yeux sentant une main sur ma bouche, Gabriel? il est une fois de plus venu me chercher?

Derek: toi? qu'est ce que tu viens faire ici?

il me tire en sautant carrément par le fenêtre! il a oublier que j'ai pas d'aile ou quoi?

Derek: t'es malade? dit moi plutôt que ce que tu as fait de zack!

quelqu'un d'autre regardait par le fenêtre plissant les yeux.

Aidou: Shiki regarde qui est venu nous rendre visite.

lui aussi sautait par le fenêtre accompagner par son frère et nous faisait face.

Aidou: encore une fois pour ce stygian, tu n'aurais jamais prit autant de risque pour tes autres sujets. Qu'est ce qu'il a de plus hein? "mon prince"

il faisait déjà apparaître ses armes 

Derek: quand un chien est dressé, il a du mal à rester sans maître on dirait. Il changeait de forme prêt à ce battre cette fois même contre Gabriel.

Aidou: tu n'es plus en mesure de nous donner des ordres désormais.

Il courrait dans notre direction, ses imbéciles nous retarde et c'est peut être ce qu'ils ont en tête. Bien que Aidou mettait toute sa colère dans ce combat, gabriel les mettait à terre avec beaucoup de facilité. 

Aidou: tu aurais mieux fait de rester dans ton château Gabriel.

Il tentait de se relever mais prenait malgré tout forme humaine.

Zankou: et bien, en voilà une surprise.

il attrapait l'une des ailes de gabriel afin de l'empêcher de voler.

Zankou: je me souviens de toi Gabriel, mais autre fois elles étaient blanche. Alors et si tu me racontait une belle histoire hum? comment Lulu a réussit à te corrompre? il en a plus le pouvoir normalement.

De quoi est ce qu'il parle? les ailes de Gabriel autre fois blanche et qui est ce Lulu? il tordait son aile voulant le faire parler.

Zankou: évidemment il t'as effacé la mémoire, cela lui ressemble bien. Est ce qu'il te surveille? bien sûr que oui, tu as toujours surveillé tes jouet hein Lulu? aller montre toi veille chose blessé ou j'arrachais une nouvelle paire d'ailes.

Darcia finissait par se montrer regardant avant tout si Gabriel n'avait rien.

Darcia: tu peux le lâcher maintenant, je suis venu à ta demande.

Zankou: regarde toi mon pauvre Lucifer, tu n'es vraiment plus que l'ombre de toi même.

Darcia: et je te le dois, mais en te sachant dans ce monde. Je devine que j'ai réussis autant de mon côté, un roi démon ne régnant plus...qu'est ce que sa fait de toi? 

la provocation semblait fonctionner, Zankou jetait Gabriel sur le côté afin de foncer sur Darcia. De l'aura rouge et noir s'entrechoquait créant à chaque fois une forte déflagration. J'ai du mal à rester sur mes deux jambes avec une tel puissance, Aidou profitait de cette instant pour s'approcher et enfonçait sa lame dans le dos de Gabriel.

Aidou: alors qu'est ce que sa fait? de se faire poignarder dans le dos?

j'arrivais vite faisant juste sortir mes griffes frappant son visage, Aidou se reculait gémissant.

Derek: on se tire!

cette fois c'est moi qui attrapait sa main pour vite foutre le camps, zankou tournait le regard nous voyant fuir mais ne pouvait nous poursuivre avec Darcia sur le dos.

Zankou: VALAS! RATTRAPE LES!

zankou fut rapidement expulser contre le mur de son chateau après une attaque, Darcia s'avançait tenant toujours une sphère dans la main.

Darcia: il est a moi, alors garde tes distances.

Zankou se redressait tout en ricanant.

Zankou: je t'ai déjà battu une fois et tu es loin d'être en pleine forme, à moins que sa repousse les ailes d'archange?

Darcia: tu sais très bien que non, mais j'ai plus d'un tour dans mon sac.

Zankou: qu'est ce que tu as encore en tête? pourquoi garder le stygian en vie? il est encore faible, il te serais facile de le tuer. Une fois qu'il sera conscient de ce qu'il représente, toutes créatures de se monde sera vulnérable.

darcia: depuis quand te soucis tu des créatures de ce monde Zankou? 

Zankou: je m'en soucis pas, mais on ne reigne pas sur un tas de poussière.

Darcia: c'était pas qu'un tas de poussière les enfers?

il en ricanait.

Zankou: mais tu m'as envoyer ici, j'avoue que la vue me plait d'avantage. Comment tu as pu corrompre l'archange Gabriel hum? 

Darcia: en utilisant ma tête, comment pourrait tu comprendre toi?

Zankou faisait exploser son aura autour de lui, Darcia avait disparu.

Zankou: je déteste ce type! vous rendez vous utilise et chercher la moindre information sur le stygian d'ou il vient, sur Gabriel également ou même Lucifer! peut importe! mais ne rentrer pas les mains vide!

lui faisait depuis tour rentrant au chateau attendant d'avoir des nouvelles de valas. Aidou souriait regardant sa lame encore remplis du sang de Gabriel et se mettait à le lécher.

Aidou: c'est ce qui va me manquer.

Il s'allongeait dans l'herbe fermant les yeux.

Aidou: je sais, il nous a donner des ordres...mais je risque de pas être en état tout de suite. tu n'as qu'à nous téléporter dans un endroit tranquille en attendant et commencer le travail sans moi

nous on courrait toujours mais finissait par m'arrêter.

Derek: alors on ai assez loin? montre moi voir ça!

je me mettait derrière lui soulevant sa chemise regardant la plaie.

Derek: fais pas genre avec moi et puis à moins de te déboité l'épaule, tu pourrais pas soigner ça toi même.

Je regardais le sang qui s'y coulait et avançait déjà mon visage prêt à le lécher, mais un bruit proche me faisait reculer.

Derek: on est pas seul.

je me tournais plissant les yeux, valas arrivait suivant les ordres donner par zankou. J'ai vu se type au chateau, un sbire de plus. je changeais de forme gonflant le poil tout en montrant les crocs.

Derek: je te donnerais pas l'occasion de d'approcher.

je créais une sphère dans ma gueule la projetant dans sa direction, mais lui aussi a des pouvoirs et n'hésitait pas à les utiliser. Une autre aura fonçait dans sa direction était c'était ni celle de Gabriel, ni la mienne. Elle était bleu turquoise et s'enroulait autour de valas comme un serpent.

Shin: par ici!

on regardait vers cet enfant qui nous faisait signe, bon on a pas trop le choix pour l'instant. 

Shin: passez le portail.

derek: quel portail.

Il passait sa main dans les buisson, c'était un leurre pour cacher le portail.


Shin: dépêchez vous! il ne va pas tardez! 

chaque fois que je passe un portail je tombe sur pire! tant pis! je le passais et voyait Gabriel apparaitre lui aussi. Shin qui se retournati souriait a valas qui arrivait.

shin: grand, costaud mais tellement lent, comment expliquer ça à ton maitre hum? ton echec.

Il passait vite le portail à son tour qui se refermait derrière lui.

Derek: ou est ce que tu nous as emmener?

Shin: chez mon maitre.

Je levais les yeux, c'est pas vrai! avec sa petite bouille mignonne j'aurais jamais cru que c'était aussi une crapule.

Derek: tout ça est arriver de ta faute! oui toi! si tu m'aurais foutu la paix à moi et zack dans mon orphelinat! un putain de prince qui joue les tyran, mais a besoin de se faire sodomisé une fois dans un lit! tu es un soumis refouler!

la tête qu'il me fait, il essaye de me faire peur la? 

Derek: après t'avoir entendu gémis comme une fille, me faire la grosse voix ne m'impressionne plus. 

shin redressait le sourcils tout en écoutant, il ouvrait la porte nous invitant à entrer.

Shin: vous avez fini? je suis pas contre les histoires de cul, mais mon maitre vous attend. 

Derek: je serais pas sa chose.

Shin: c'est pas ce qu'il cherche, il va tenter de comprendre quel rôle vous jouez ici. Zankou ni Darcia pourra vous reperez ici, aller le voir ensuite vous pourrez rentrer chez vous.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Jeu 1 Sep - 20:48

Alors que j'avais mis Aidou et Shiki à terre, j'étais déjà prêt à rapidement m'en aller, mais Zankou se montrait, j'en fronçais déjà les sourcils, s'est évident que je ne fais pas le point face à lui, je suis certains que s'est ce que Aidou et Shiki attendaient et désiraient. Il attrapait l'une de mes ailes m'empêchant de m'envoler, je tournais bien le regard pour le regarder. Il se souvient de moi ? Moi je ne le connais que de nom, je n'ai aucun souvenir de moi.. Il parlait de mes ailes blanches, je vois, il me connait avant la transformation que m'a fait Darcia.

Gabriel : Lulu ? J'ignore de quoi tu parles.

Je plissais les yeux, pourquoi il surnomme Darcia, Lulu.. De toute façon, je n'ai aucune envie de lui parler de tout ça. JE gémissais alors qu'il me tordait l'aile, il est malade ou quoi ?! Je serrans ma mâchoire tout en le regardant bien.

Gabriel : Je te dis que j'ignore tout !

Il comprenait enfin qu'il m'avait effacé la mémoire, et se doutait qu'il me surveillait en se moment même. Il voulait le faire venir, en s'en prenant à moi. Moi je tournais le regard vers Darcia qui arrivait sous la demande de Zankou, il regardait aussi tôt dans ma direction pour vérifier que je n'ai rien.

J'écoutais ce qu'ils se disaient, et je dois dire que je suis un peu perdu, qui est-il réellement, il semble bien se connaître.. J'aimerais vraiment savoir ce qu'il se passe. Zankou finissait par me lancer plus loin, je tombais à terre, mon aile est cassé, s'est douloureux. Je levais la tête regardant l'aura qu'ils faisaient jaïr d'eux, ils se battaient, leur puissance étaient impressionnante même pour moi. Aidou en profitait pour s'en prendre à moi, enfonçant sa dague dans mon dos, j'en gémissais sur le coup. Je tournais la tête pour le regarder, Derek m'aidait, il m'attrapait ensuite la main pour m'emener avec lui, et s'éloigner d'ici.

Zankou qui nous voyait partir, mais occupé avec Darcia, ordonnait à Valas de le faire, il obéissait donc nous suivant. Darcia se battait toujours contre lui, et se provoquait l'un l'autre. Darcia avait finis par disparaître laissant Zankou là.  Zankou ordonnait à Aidou et Shiki de trouver la moindre informations sur Derek, ou même moi tout ce qui pourrait s'avérer utile. Shiki regardait son frère sourire devant sa dague et léchait mon sang qui s'y trouvait. Shiki soupirait sur le coup, croisant les bras.

Shiki : tu n'aurais jamais du commencer à boire se sang, regarde toi.

Il le regardait s'allonger dans l'herbe.

Shiki : Il nous a donné des ordres, il vaudrait mieux ne pas aller contre, et obéir bien sagement.

Il soupirait de voir l'état de son frère et de ce qu'il disait, il finissait par s'approcher de lui, le téléportant avec lui.Moi je continuais de courir avec Derek, mais on finissait par s'arrêter, Derek regardait ma blessure, je dois avouer que j'aime bien le fiat qu'il s'occupe de ma petite personne, je le laissais donc faire.

Gabriel : Sa ne doit pas être jolis à voir.

Je faisais un léger sourire, il a compris que je pouvais me soigner moi même, mais semble malgré tout attiré à par mon sang. S'il y goute, je pourrais l'aider à se sentir mieux, même si sa doit être ici en pleine nature, sa ne me dérangerais pas. Mais quelqu'un arrivait, en effet, je sens sa présence.

Gabriel : S'est un sbire à Zankou, il a demandé de nous suivre.

Valas se montrait face à nous, je le regardais bien, j'envoyais mon aura dans mon dos, soigner ma blessure et réparait mon ailes cassé. Je regardais Derek changer de forme, se montrant déjà menaçant face à lui.

Valas : Ah oui, j'ai hâte de voir ça.

Il regardait la sphère que je créais, il la projetait vers lui, Valas dans les mains, la sphère disparaissait, elle semblait être aspirée.  Mais il ne s'attendait pas à voir une autre attaque, surtout que sa ne venait d'aucun de nous deux. l'aura se tournait tout autour de Valas, il observait celle ci et commençait à l'aspirer lentement. Mais nous on attendait pas qu'il s'en sorte, on suivait se garçon en question. Il nous demandait de passer le portail, j'étais septique au début, mais on n'avait pas vraiment le choix, on finissait par entrer à l'intérieur.

Juste au moment où Valas se libérait, il arrivait rapidement regardant bien en direction de Shin qui le narguait et partait ensuite, Valas en grimaçait sous doutant qu'il allait se faire bien engueulé par Zankou. Mais il n'avait pas le choix que de rentrer, lui dire tout ce qu'il sait passé.

Je regardais l'endroit où il nous avait conduit, j'ignore où nous sommes. Je tournais le regard vers Shin ensuite, chez son maître, quel maître ? De qui il parle.. Derek semblait à bout de passer de maître en maître et s'en prenait à moi. Je lui faisais une mauvaise tête, il s'entend là ? Me parler sur se tons.

Gabriel :Je te conseille de te calmer Derek.

Je fronçais les sourcils, il en a du culot. Je regardais Shin qui nous ouvrait la porte, on finissait par entrer.

Gabriel: Allons lui rendre visite, et ainsi on retournera chez moi ensuite.

Je marchais donc dans la pièce, regardant le siège, l'homme se levait, il avait de très long cheveux blanc, il se retournait pour nous observer.

Teijo : Gabriel, je savais que tu viendras jusqu'à moi tôt ou tard. Et que tu serais différent.

Je plissais les yeux, il me connait ?

Teijo : Alors tu ne te souviens absoluement de rien concernant ton passé.

Gabriel : Qui êtes vous ?

Teijo : Teijo, on s'est connu autre fois.

Gabriel : Et bien sa ne me dit rien.

Il s'avançait, regardant vers Derek.

Teijo : Derek Kijo, je suis ravis de faire enfin ta connaissance.

Il revenait ensuite vers moi.

Teijo : Vous n'avez aucune crainte envers moi, je suis quelqu'un de pacifique, je fais le bien autour de moi.

Gabriel : Et qu'est-ce que vous nous voulez.

Teijo : Je peux débloquer tes souvenirs Gabriel, te rappeler qui tu es. Et il vaudrait mieux que je prévienne Komura de ta venue, il attend cet instant depuis très longtemps.

Gabriel : komura..

Je plissais les yeux, s'est celui de mon rêve.

Teijo : oui, tu te souviens de lui ?

Gabriel : J'en ais rêvé.

Teijo : ton imprégnation pour lui s'est retiré, Darcia s'est chargé de l'hôter à ce que je vois.. Et tu as une nouvelle imprégnation.

Il tournait le regard vers Derek. Il tendait la main vers moi ensuite, je le regardais bien.

Teijo : Laisse moi t'aider Gabriel.

JE me retirais de lui, j'attrapais le bras de Derek.

Gabriel: On s'en va.

Teijo : Gabriel, Darcia te manipule.

Il faisait un incatation, invoquant Komura qui devait se demander quoi sur le coup, je le regardais bien tenant toujours Derek par le bras.

Teijo : komura, s'est Gabriel. Comme je te l'ai dis, il est différent, et tout ses souvenirs sont bloqué, il ne se souvient pas de toi. Et son imprégnation.. N'existe plus.

Je le regardais bien, il semble heureux et à la fois triste de me revoir. Je restais toujours près de Derek, le regardant s'approcher de moi.

Gabriel : j'ignore qui tu es.

Teijo : Te souviens-tu pourquoi tu venus dans se monde ? Pour sauver ton frère.

Mon frère.. Je tentais de réfléchir.

Gabriel : Oui, je le sais, et j'ignore ce qu'il est devenu de lui.

Teijo: On ne la jamais retrouvé, tu n'as pas réussis à le sauver. S'est Darcia qui l'avait enlevé Gabriel. Il le détient peut-être encore.

J'écarquillais les yeux, il n'arrête pas de me mentir depuis le début.

Teijo : Laisse nous t'aider, à te souvenir.

Gabriel : S'est vous qui tentez de me manipuler, on s'en va.

Je ne voulais plus en savoir d'avantage, je me téléportais avec Derek jusque chez moi. Je finissais par le lâcher, assez.. Perdu dans mes pensées.

Gabriel : Zack est dans sa chambre, tu n'as cas le rejoindre.

Il me regardait, mais je restais là, sans bouger et ni le regarder. une fois qu'il était partis, je regardais autour de moi.

Gabriel : Darcia ! Je sais que tu m'observes alors viens à moi !

il finissait par arriver, je le regardais bien le regard mauvais.

Gabriel : J'ai rencontré un certains Teijo, vu ta tête sa ne semble pas te réjouir. Je veux savoir toute la vérité à présent, tu détiens encore mon frère, qu'est-ce que tu en as fait ?!

Je m'approchais bien.

Gabriel : Pourquoi tu m'as fais tout ça, qu'est-ce que tu attends de moi. Je pourrais accepter la demande de Teijo, et faire en sorte qu'il me débloque tous mes souvenirs, s'est à toi de voir.

Je le regardais bien.

Gabriel : Je veux que tu me rendes mon frère.

Pourquoi il me regarde comme ça, comme ci le fait que j'en sache trop le dérangeait. Peut-être qu'il va faire en sorte que j'oublie tous ses détails. Je finissais par reculer, je n'ai aucune envie de faire marche arrière, et d'oublier tout ce que j'ai appris à présent.

Gabriel : Je pense, que tu ne me donnera jamais les réponses que je cherche. Teijo à raison, tu ne fais que me manipuler depuis le début.

Je me téléportais loin de lui, j'apparaissais dans la chambre de DErek et Zack.

Gabriel : On retourne chez se prêtre.

Il a dit quo'n serait en sécurité là-bas, qu'il ne pourrait pas nous localisé, je voyais l'ombre de Darcia apparaître dans la pièce. je le regardais bien.

Gabriel : S'est terminé Darcia, je ne suis plus ton jouet, ou ton "expérience" à présent. Fait ce que tu veux de cette demeure.

Je nous téléportais tous les trois jusque là, je m'avançais vers Teijo, Komura est toujours là lui aussi.

Gabriel : J'accepte, je veux me souvenir de tout.

Teijo  : Heureux de l'entendre. Je pourrais également, retirer ton imprégnation poru Derek et te rendre celle que tu avais autre fois avec Komura.

Je regardais vers lui à cette instant, mais franchement pour le moment, je ne vois que Derek, je ne veux que lui et personne d'autre. Teijo s'approchait de moi, posant ses mains sur ma tête et commençait le processus, ce qui était douloureux.En tout cas l'idée semblait réjouir Derek, ne plus m'avoir dans les pattes.. a moins qu'il a finis par s'attacher à ma personne va savoir.

Teijo se retirait de moi, me regardant bien.

Teijo : comment te sens-tu ?

J'ouvrais les yeux, je regardais mes mains.

Gabriel :Je me souviens de tout.

je levais les yeux vers Komura.

Gabriel : Je suis désolé Komura.

Je détournais le regard.

Gabriel : Je ne suis plus celui que tu as aimé, je ne sais même plus qui je suis. Tout est différent à présent. Mon coeur reste celui que Darcia à créé, même si je me souviens de tout, se Gabriel n'existe plus.

Je m'en allais, changeant de pièce. Je suis sur que j'ai mis Darcia en colère, il va tout faire pour me récupérer, et régler le soucis. Le fait que je sois avec Teijo, il ne va vraiment pas apprécier.

J'étais dehors, regardant un peu l'horizon, je tournais le regard vers Derek qui venait à moi.

Gabriel : tu peux demander à Teijo de faire la même chose avec toi, te souvenir de ton passé, tu seras qui tu es. Je suis certains, qu'il en sait beaucoup.

Je m'approchais de lui, l'attrapant contre moi, et reniflait son odeur dans son cou.

Gabriel : Je ne veux pas retirer cette imprégnation, ce que je ressens envers toi est tellement fort.

je me décalais de lui malgré tout.

Gabriel : Mais cela ne sert à rien, si tu me vois encore comme un monstre, tu peux t'en aller, avec Zack. Même si tu es en sécurité ici.. Je te laisse ta liberté, et je demanderais qu'il me retire cette imprégnation.

Je plissais les sourcils, même si j'en ais vraiment pas l'envie. S'est sans doute la seul chose que j'ai ressentis depuis des années, depuis que Darcia m'a changé, je ne ressentais riens du tout, jusqu'à ce que je le rencontre. J'ai peur de reperdre à nouveau tout ça.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Mar 13 Sep - 0:56

Une fois au manoir Shin souriait s'avançant vite vers Teijo tout en prenant la forme d'un petit Fennec à deux queues, une sous espèce peu commune du Kistune. Je relevais les yeux vers l'homme au cheveux blanc, il attendait Gabriel? qu'est ce que sa veux dire? je sent qu'on est tomber dans un autre piège. Il s'adresse à moi maintenant! et puis comment il connait mon nom celui la?


Derek: et bien je ne sais pas encore si c'est réciproque, qu'est ce que vous nous voulez hum? 

Il prétend être bon hein? et bien on gagne pas ma confiance aussi facilement.

Shin: c'est étrange, j'arrive pas à lui donner confiance en nous, mon pouvoir ne semble pas l'atteindre.

je plissait les yeux le regardant, il tente d'utiliser des pouvoir sur moi? enfin soit, j'aimerais savoir de quoi parle cet homme? qui est ce Komura? 

Derek: ta rêver d'un komura? et c'est quoi cette histoire d’imprégnation? 

je rêve ou il m'a presque envoyer un reproche l'ancêtre? 

Derek: personne ne sais imprégné de moi! surtout que je ne sais pas ce que sais! ce corbeau ce sert de moi uniquement pour les plan cul!

Shin: et pour une autre chose il parait.

Lui il me cherche!

Derek: j'ai déjà manger des rat plus gros que toi.

son poil se mettait à gonfler, Shin relevait ses deux queues les hérissant. Tente t'il de m'impressionnant en se gonflant?

Shin: tu devrais pas me sous estimé!

on sortait de notre petit dispute par Gabriel qui m'agrippait le bras.

Derek: je peux encore marcher tout seul.

pour être certain de le maintenir ici, Teijo allait jusqu'à invoquer ce fameux Komura jusqu'ici. Celui ci regardait autour de lui ne s'attendant pas à changer d'environnement.

Komura: Teijo, je comprend mieux...tu as toujours tes vilaines habitude. Pourquoi m'as tu emmener ici cette fois? j'ai plus d'autre à t'apprendre.

Il se retournait changeant de tête voyant Gabriel. C'est lui Komura? comment on peut marcher avant autant de queue au cul? déjà qu'avec une des fois c'est encombrant. 

Komura: Gabriel tu...c'était donc vrai.

je les regardait tous les deux se regarder

Komura: écoute teijo, il pourra t'aider à rendre ta mémoire, te faire rappelé qui tu es vraiment.

Il s'approchait de plus en plus voulant toucher son visage, mais renonça au dernier moment.

Derek: un frère? tu as un frère toi? j'espère qu'il n'est pas aussi déranger, j'ai déjà assez avec un corbeau.

Gabriel ne veux rien savoir pour le moment, ils nous téléportait jusqu'au chateau.

Komura: j'aurais du écouter mon instinct dès le début et partir avec lui, j'aurais pu empêcher darcia de...

il fermait les yeux vraiment déçu.

Komura: comment il a pu être corrompu de la sorte? je le croyait bien plus fort que ça.

changeait de forme pour lui attraper la main afin de l'apaiser avec son pouvoir.


komura: tu es un fennekku? merci.

Teijo s'installait pour attendre.

Komura: tu attend bien gentiment? il reviendra n'est ce pas? il aura besoin d'avoir des réponses à ses questions. des réponses que Darcia ne lui offrira pas si facilement.

lui aussi s'installait sur le canapé afin de patienté.


komura: Bien, alors patientons. 

Moi j'ai bien remarque qu'il était ailleurs depuis ses "révélations" qu'est ce que tu compte fais maintenant hum? je vois bien que sa te travail. Pour l'instant j'allais vite voir Zack afin de le rassurer un peu, Gabriel en profitait pour appeler Darcia qui ne tardait pas à ce montrer.

Darcia: j'avais perdu ta trace ou étais tu? même Zankou ne connait pas le moyen de se cacher aussi bien.

Il grimaçait.

darcia: Teijo? ce maudit prêtre, pourquoi viens t'il se mêler de mes affaires?


il marchait dans la pièce vraiment embêter par cette nouvelle.

Darcia: ton frère? ce vieux fou ta remplis la tête de bêtise Gabriel! 

cette situation le ne lui guère, il perd le contrôle de Gabriel.

darcia: n'oublie pas le respect que tu me dois Gabriel, c'est grâce à moi si tu es si respecté aujourd'hui. Tu as une belle vie qu'est ce qui te faut de plus? tu devrais me remercier et non me cracher au visage.

il tendait déjà la main vers lui.

darcia: je vais te faire oublier ce maudit prêtre, il tente juste de t'embrouiller l'esprit.

Gabriel n'aurait une fois de plus aucune réponse de sa part, cela l’exaspérait.


Darcia: cesse immédiatement ta crise Gabriel! ne m'oblige pas à utiliser la force.

il se téléportait vite dans notre chambre.

derek: retourner chez le prêtre? tu as soudainement changer d'avis. 

je vais vite comprendre pourquoi il était si presser, une ombre grandissait dans la pièce prenant forme humaine.

Zack: c'est quoi ce truc!

on était partit avant que Darcia réussisse à attraper Gabriel.

Darcia: Teijo...il semblerait que tu cherche la guerre avec moi.

lui aussi se téléportait face au cachot et entrai à l'intérieur attrapant Rick par les cheveux.

Darcia: je sais que tu peux localiser ton frère, peut importe l'endroit ou il se trouve alors tu va me conduire à lui!

Rick: on dirait que tu perd le contrôle Darcia, tes petits plan serai compromis? 

il perdait carrément son capable et donnait un coup au visage de rick.

Darcia: te préoccupe pas de mes problèmes, mais retrouve Gabriel MAINTENANT!

Rick: va au diable!

il invoquait son aura dans sa main la posant sur le ventre de rick créant une explosion le projetant contre le mur. Celui ci toussait tout se relevant doucement.

Rick: tu m'as déjà torturer durant des années, recommencer maintenant n'y changera rien. C'est fini Darcia, tu as perdu maintenant.

Darcia: pas t'en que je vivrais, si Teijo ramène ses souvenirs il fera tous pour venir te chercher Rick. Qu'est ce que tu préfère, qu'il vienne à moi? ou toi à lui? tu connais ton frère, tu sais qu'il fera tous pour te sortir d'ici. 

Rick fermer les yeux sachant qu'il avait raison

rick: je ne peux pas le sentir depuis ce château de mauvais goût.

Darcia enchaînait ses ailes avec son aura ténébreuse.

Darcia: ne fais rien de stupide ou ses chaînes broieront tes ailes jusqu'à qu'il n'en reste rien.

il les téléportait dehors.

Darcia: alors?

rick fermait les yeux sentant aura de son frère au loin, il profitait de la situation pour faire sentir également sa présence par plusieurs pulsation. c'était leurs petit astuces quand il débutait leurs formation d'archange, quand l'archange en chef arrivait dans leurs chambre ils se prévenait de cette méthode. Rick espérait que Gabriel comprenne le message et surtout du danger.

Rick: je l'ai trouvé, je s'en sa présence au début de la forêt des elfes. 

il se téléportait rapidement regardant autour de lui.

Darcia: ici?

rick: oui je le sent dans les parages.

Darcia: bien.

son aura émanait de lui fonçant dans toute les direction jusqu'à percuter le bouclier de Teijo.

Darcia: voilà ou tu te cache vieux prêtre.

il dirigeait toute son aura dans cette direction


A l'intérieur on se doutait pas encore de ce qu'il allait se passer, Teijo rendait la mémoire de Gabriel. J'étais assez curieux de savoir comment il allait se comporter ensuite.

Komura: alors te souviens tu de moi Gabriel?

il va retourner avec lui maintenant? tant mieux j'aurais enfin la paix, je dis ça et pourtant j'en ai une boule au ventre à l'idée. 

Komura: désolé? pourquoi? 

ses oreilles se baissait inquiet.

komura: ne dis pas ça, tu peux toujours redevenir l'archange que tu étais. Suffit de laisser le temps et...la couleur de tes ailes n'a aucune importance.

sa servais à rien il changeait de pièce.

komura: Gabriel aura besoin d'être guider dans la bonne direction a présent, je vais tenter de parler à mon maitre et peut être que, il acceptera d'aider Gabriel.

il regardait une dernière fois en direction de Gabriel avant de se téléporter, bon moi j'allais le rejoindre dehors regardant aussi l'horizon.

Derek: savoir que tu n'as pas toujours été un salopart est dur à croire, en tout cas toi sa te perturbe bien. Dit moi comment tu as fais pour coucher avec l'homme multi queue? hum? sa doit pas être pratique.

moi me souvenir? 

derek: tu sais, quand j'ai ouvert la première fois les yeux dans ce monde je ne pouvais même pas encore prendre forme humaine. J'avais la taille d'un chat et savais à peine tenir sur mes quatre patte. Si j'avais eu une vie avant ça, je doute qu'elle est été longue et intéressante.

 j'haussais les épaules.

Derek: j'ai pas besoin de savoir d'avantage.

Ou peut être que j'ai peur de savoir ce que je suis vraiment et pourquoi je suis ici. Gabriel m'attrapait contre lui me reniflant le cou.

Derek: tu veux bien arrêter? les petit animaux de la forêt nous regarde.

je comprend toujours pas cette histoire d’imprégnation et pourquoi moi?

Derek: en gros tu essaye de me dire, que tu es complètement bleu de moi? 

sa me fait bizarre de le voir comme ça, je ne sais plus quoi y penser. je me tournais déjà prêt à partir chercher zack mais...merde voilà que j'hésite maintenant! je me retournais poru le regarder à nouveau.

Derek: je vais rester ici quelque temps, je me déciderais plus tard.

il fait une drôle tête tout d'un coup.

Derek: est ce que ça va? si en faite tu voulais que je parte, dit le tout de suite hein!

il commence à faire sombre étrange à cette heure ci, mais je me retournais et voyant une ombre noir prendre de l’ampleur sur le bouclier. Shin sortait le premier regardant vers le ciel.

Shin: maitre!

il partait vite face à Teijo pointant vers la fenêtre.

Shin: c'est Darcia! il nous a trouvé!

des fissures apparaissait sur le bouclier, ainsi permettant un peu de son aura pénétré à l'intérieur.

Derek: j'aime vraiment pas ça, on est vraiment en sécurité ici?

je protégeais mon visage une fois que le bouclier lâchait prise. Darcia marchait tranquillement tenant toujours Rick pas une chaine.

Darcia: Gabriel, tu m'as beaucoup contrarier.

Rick: je suis désolé Gabriel, j'aurais espéré que tu t'enfui après avoir reçu mon message.

Darcia: tu voulais voir ton frère et bien le voici, mais je suppose que tu devine mes intentions? reviens à moi et je le libère mais dans le cas contraire.

il tirais sur la chaine qui se serrait de plus en plus autour des ailes de Rick le faisant souffrir.

Rick: ne l'écoute pas, laisse le faire. On a toujours été préparé à mourir, ne subit pas son chantage. rappel toi de ce que tu as appris.

Darcia serrait d'avantage les chaînes tentant de convaincre Gabriel, bon moi je fonçais en stygian pour donner un coup de main. 

Darcia: ne te mêle pas de ça!

tout en courant je faisais sortir des lames de mon dos ainsi que sur ma queue, Darcia levait déjà la main créant un champ de force. J'utilisais les lame de ma queue pour tenter de la briser.  J'ai pas réussi à passer du premier coup, mais ceux ci on déjà réussit à percer la coque.

Darcia: mmh, ses lames sont créer pour percer n'importe quel bouclier magique ou non. Tu n'es qu'une bête de guerre, voilà ton unique but à ta misérable existence.

je grognais énerver de ses paroles, je tapais une seconde fois arrivant à le briser et attrapais la chaîne entre mes crocs la brisant à son tour. Voyant rick fuir, Darcia faisait rapidement sortir son aura l'envoyant dans sa direction. cette fois c'est Shin qui intervenait utilisant la même méthode que pour valas enroulant une aura turquoise autour de lui comme un serpent autour de sa proie.

Darcia: c'est pathétique comme magie, montre toi au lieu d'envoyer tes petits rats Teijo.

il disparu en ombre pour réapparaître devant lui.

Darcia: tu n'as pas pu t'empêcher de t'en mêler.

ils se défiaient montrant tout deux leurs aura autour d'eux, une aura rouge les rejoignait.

Darcia: manquait plus que lui.

Zankou: merci darcia d'avoir briser le bouclier, j'aurais eu du mal à trouver cette endroit sans toi.

il craquait des doigts avant de nous pointer du doigt.

zankou: occupe toi des autres valas.

Shin tendait la main envoyant une fois de plus son aura, bien sûr valas aspire son énergie jusqu'à tout faire disparaitre.

Rick: tu n'es pas à l'abris ici Gabriel, ne garspille pas ton énergie pour soigné mes ailes. Elles finiront d'elles même pas guérir, retourne dans ton chateau pour le moment. Il parait que tu es entouré de pas mal de sbire non, ils te protégeront mieux que je pourrais le faire en ce moment en tout cas.

il attrapait sa main pour qu'il cesse de le soigner.

Rick: Darcia ne doit pas arriver à ses fins, tu es le seul moyen pour lui récupéré l'étendue de ses pouvoirs. Si il y arrive Darcia pourra remonter sur l'olympe et répandre la corruption sur l'étendue des archanges. 

Darcia les regardait sur le coup se téléportant vite derrière Gabriel voulant l'attraper, je me mettais devant lui mordant le bras.

darcia: espèce de!

il créait une épée d'ombre me l'enfonçant dans les côtes. Darcia se reculait vite regardant la blessure de son bras, il sentait ses forces se vider comme pour Aidou.

Darcia: tu m'appartiens que tu le veuille ou non Gabriel, tu n'est plus qu'un ange déchut. Personne ne voudra de toi.


Derek: si moi, alors disparaît.

il n'avait plus trop le choix de toute façon, sinon il se retrouverai vulnérable. Darcia se téléportait en attendant que le venin ne fasse plus effet, Zankou ricanait faisant disparaître son aura.

Zankou: alors l'ermite depuis quand tu t'occupe des autres hum? je croyais que seul les petites bêtes rare t’intéressait. 

Shin: mon maitre n'a pas de compte à vous rendre!

il tapait en même temps sur la main de Valas pour qu'il le laisse tranquille.

Shin: me touchez pas!

Zankou: elle grogne fort pour une petite bestiole, alors dit moi l'ermite tu tape tes animaux de compagnie? 

il faisait un signe vers valas pour qu'il le laisse.

Zankou: laisse le, pour l'instant du moins. Si l'ermite répond à toutes mes questions il aura aucune raison de faire de mal à ce gamin

Shin: je suis pas un gamin!

Zankou: bien sûr, alors qu'est ce que tu as vu? pour que tu en vienne à aider un ange déchut et de plus acceuillir un stygian dans ta propre demeure. Je croyais que tu y tenais à ta solitude. Parle ou j'écrase cette avortons moi même.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Jeu 15 Sep - 21:33

S'est sur que pour Darcia plus rien n'allait, il m'avait perdu et cela ne lui plaisait pas du tout car il avait encore besoin de moi. Et aussi tôt que j'étais retourné auprès de Teijo, celui-ci ne pouvait plus retrouver ma trace ce qui l'agaçait d'autant plus. Il partait donc retrouver mon frère, Rick, sachant que lui pouvait retrouver facilement ma trace et lui ordonnait qu'il le fasse. Bien entendu celui-ci refusait au début, mais Darcia était quelqu'un d'intelligent, et arrivait à le motiver car de toute façon il n'avait pas tord, sachant qu'il est quelque part en vie, je serais venu moi même jusqu'à lui pour le sauver.

Il se trouvait donc dehors, juste devant le bouclier que Teijo avait créé afin de rendre le manoir invisible et camoufler sa présence ainsi que la notre. Même darcia n'y voyait rien, mais Rick sentait ma présence et lui montrait donc l'endroit en question.  Darcia utilisait aussi tôt ses pouvoirs pour briser se bouclier en question.

Moi, j'avais donc accepter le fait que TEijo me rende la mémoire, et enfin, tout était à nouveau claire pour moi, mais j'étais perdu entre deux personnalités à présent, je ne sais plus qui je suis en réalité.. De toute façon, pour moi il était trop tard pour que je redevienne l'ancien Gabriel j'ai commis trop de faute, trop de mal autour de moi.. Et Darcia a réussis à faire en sorte que je ne ressente plus rien, mon coeur reste vide je ne peux donner ce que Komura attend de moi. Surtout que son imprégnation envers lui à disparu et que je le suis à présent sur Derek.. Mais pourtant, tous ses souvenirs à ses côtés reste dans ma tête et me trotte. on semblaient si heureux tout les deux, surtout que je me souviens de quelque chose qui me rend vraiment mal à l'aise.. S'est pourquoi je disais tout cela à Derek, que s'il le désirait, je lui rendrais sa liberté à lui et à Zack, que je retirais l'imprégnation que j'ai envers lui, et que s'il le faut que demanderait à TEijo de me redonner l'imprégnation que j'avais envers Komura.. Tout serait tellement plus facile de cet façon et si Derek ne me désire pas alors à quoi bon ?

Mais s'est tellement difficile ce que je ressens pour lui, me semble tellement puissant et fort, l'idée de le perdre me rend malade.. Je le veux tellement, rien qu'à moi. Je me décalais de lui, et le regardais bien, cela doit lui sembler bizarre cette histoire d'imprégnation, il compte malgré tout rester, est-ce que sa veut dire qu'il ne veut pas que je retire mon imprégnation envers lui ?

Gabriel : Tu es sûr ?

J'étais surpris sur le coup, et faisais une drôle de tête. Je souriais  malgré tout de ce qu'il me disait.

Gabriel : Non, je veux que tu restes avec moi.

Je fronçais les sourcils, avec cette conversation avec lui, j'ai même pas fait attention au message de mon frère, je tournais le regard voyant qu'il faisait sombre. Je ressens Darcia, j'en serrais les poings, il ne compte pas me lâcher de  si tôt.

Gabriel : Darcia, il nous a retrouvé à l'aide de mon frère.

Shin partait prévenir TEijo de la situation, celui-ci se levait.

Teijo : Je le sais, il est venu récupérer Gabriel. Mais, il ne l'aura pas.

Darcia finissait par briser le bouclier, et venait jusqu'à moi.  Je tournais le regard vers mon frère vu qu'il le détenait lié par une chaine.

Gabriel : Tu l'avais depuis tout se temps.

Je fronçais bien les sourcils de ce qu'il me demandait, je dois me livrer à lui et en échange il le libère et dans le cas contraire, il va continuer le faire souffrir, mais poins se serrait, j'étais déjà prêt à accepter son offre. J'écoutais ce que mon frère disait, ce que j'ai appris, je détournais le regard sur le coup.

Gabriel : Il faut être prêt à sacrifier un être pour préserver l'olympe. En quoi te sacrifier protégera l'Olympe Rick ? Je ne te laisserais rien t'arriver.

Je regardais Derek foncer vers Darcia, qu'est-ce qu'il fait, s'est trop dangereux ! Il changeait de forme. Je regardais se combat qu'il menait, j'ignorait qu'il était aussi puissant. En faîte, si, je le savais qu'il était spéciale, unique tout comme je le suis.

Il parvenait à briser les chaines qui liait Rick. Rick courait vers moi, Darcia envoyait aussi tôt son aura vers lui mais Shin intervenait à son tour pour le protéger, il entourait son aura autour de Darcia, moi j'attrapais le bras de mon frère le tirant vers moi, je le regardais bien.

Gabriel : Il ne t'arrivera plus rien à présent, laisse moi regarder tes blessures.

Je le soignais déjà avec mes pouvoirs. S'est bizarre, cela fait longtemps que je n'ai plus ressentis ça, mon coeur se serrait, j'arrive à nouveau à sentir quelque chose. Mon frère, est le seul moyen pour moi de récupérer mes sentiments, s'est pour ça que Darcia le détenait.. Pour éviter que cela n'arrive. Derek aurait finis par y parvenir lui aussi, c'est ce qu'il craignait de l'imprégnation, mais il désirait malgré tout cette enfant qu'on pouvait faire ensemble.

Teijo dans sa pièce, fermait les yeux regardant la scène dehors, il les rouvrait vu que Darcia venait jusqu'à lui, il tournait le regard vers lui.

Teijo : En effet, il fallait que je m'en mêle. Gabriel ne t'appartient pas, il appartient à l'Olympe au Dieu.

Il sortait son aura de lui, prêt déjà à se battre contre lui. Il tournait le regard voyant Zankou apparaître, Teijo en plissait les yeux, se doutant qu'il allait profiter qu'il puisse sentir sa présence pour apparaître à son tour.

Teijo : Zankou.

Cela allait compliquer les choses, s'il devait se battre contre eux deux en même temps. Valas était également accompagné de Zankou, il faisait un signe de tête et partait déjà à notre rencontre.

Valas : Comme on se revoit, cette fois ci, tu pourras pas t'échapper.

Il tendait les mains vu qu'il envoyait son aura sur lui, Valas l'aspirait tout en avançant.

Valas : SA ne sert à rien, tes pouvoirs n'ont aucun effet sur moi.

J'écoutais ce que mon frère disait, mais je continuais malgré tout de le soigner.

Gabriel : Je t'ai dis, que je ne te laisserais plus seul à présent, je te protègerais.

Il attrapait ma main, je m'arrêtais sur le coup, le regardant bien. Alors s'est ça le véritable but de Darcia à mon égards ? Récupérer l'entierté de ses pouvoirs, et ainsi se rendre sur l'Olympe pour se venger. Et rendre tous les archanges comme moi ?

Gabriel : Alors je trouverais un moyen que cela n'arrive pas, mais en te sauvant malgré tout.

Darcia avait entendu que Rick lui avait tout dit, ses intentions, il appariassait derrière moi pour tenter de m'atteindre je me tournais sur le coup, heureusement Derek était là, lui mordant le bras. Et son poison faisait aussi tôt effet sur lui, ses forces se vidaient lentement, il me laissait un dernier message.

Gabriel : Peu importe, tu n'auras pas ce que tu désires Darcia.

Je sais que je n'ai plus ma place nul part à présent, mais ce que disait Derek, je le regardais bien sur le coup. Darcia finissait par disparaître, moi je restais figé vers Derek, il désire vraiment resté à mes côté ? On s'était au moins débarrasser d'un, mais Zankou était toujours présent, Teijo le regardait bien.

Teijo : Tu me connais assez mal Zankou. Ma destiné est de servir les Dieux, je protège se monde, je préserve les espèces rare afin d'éviter qu'il ne disparaisse.

Il tournait le regard vers Shin qui le défendait, il revenait vers Zankou.

Valas : L'afferme gamin.

Il l'attrapait.

Valas : Comment tu oses lui parler sur se ton. Je peux, lui faire ravaler ses paroles si vous le voulez.

Il le lâchait vu que Zankou lui demandait de le laisser. Teijo, restait de marbre devant ce que pouvait dire Zankou.

Teijo : ET quel sont ses questions que tu désires que j'y réponde.

Il l'écoutait, il tournait le regard vers moi, alors qu'on arrivait dans la pièce accompagné de mon frère, et de Derek, il revenait ensuite vers Zankou.

Teijo : Darcia parvient ses fins, il corromps tous les archanges et les allies à ses côtés, il devient plus puissant que toi. Il désire plus de pouvoir encore et encore, il règne sur les Enfers. Il s'empare de se monde, détruit tous les êtres faibles. Toutes les personnes qui ne pense pas comme lui, j'ai vu se monde disparaître en cendre, plus rien de bons n'existe et toi, à genou face à lui, tu auras tout perdu, tu ne seras plus qu'un humain.

Il s'approchait de lui.

Teijo : Tu sais ce dons je suis capable et que mes visions ne se trompe jamais, si j'ai se dons, s'est pour faire en sorte que cela ne se produise pas. Afin que je puisse changer se futur que j'ai vu. Je l'ai vu aspirer tes pouvoirs, et te rendre humain, il le fera pour rendre les Dieux mortel, se monde disparaîtra, de plus, je l'ai vu faire revenir des personnes qu'on préférait ne jamais voir revenir.

Valas : Se sont des mensonges, il ne faut pas croire à ses paroles. S'est impossible d'être aussi puissant, et seul mon sang peut voler les pouvoirs des autres !

Il tournait le regard vers lui.

Teijo : Il est parvenu à ramener un de tes ancêtre, grâce au pouvoir que possède Gabriel de ramener les morts. Il l'a utilisé à ses fins pour s'emparer de son pouvoir, s'est ainsi qu'il va parvenir à ses fins. Je l'ai vu également Ramener Silas, Takuma et d'autres personnes aussi pire qu'eux. Je l'ai vu ramener ta femme Zankou, celle qu'il a tué pour qu'elle devienne siennes et lui donner ses enfants. Il voulait te narguer jusqu'au bout, je me suis vu mourir de ses mains ainsi que tout ce que j'ai préservé.

Valas fronçait les sourcils ayant du mal à imaginer tout ça.

Teijo : Laisse moi te prouver que je ne te mens pas, laisse moi te montrer ma vision.

Il posait sa main sur la tête de Zankou lui faisant tout voir.Il retirait sa main ensuite de lui, le regardant bien, le visage de Zankou avait changé.

Teijo : Il veut mieux s'allier tout les deux, et ainsi faire en sorte que cette vision ne se produise pas. Mettons nos querelles de côtés, et travaillons ensemble pour que cela n'arrive pas.

Je baissais les yeux, tout cela se produirait à cause de moi ? Que suis-je censé faire pour que cela n'arrive pas ?

Teijo se tournait vers moi.

Teijo : Rester auprès de moi, je vous protègerais, et ferais en sorte que cela n'arrive pas. Mais cela serait encore mieux, si Komura arrive à convaincre les Dieux de t'aider, de trouver une solution pour retirer ta corruption, que tu redevienne celui que tu étais et ainsi retourner sur l'Olympe.

Gabriel : Je n'ai plus envie de me rendre là-bas.

Teijo : S'est ta destiné Gabriel.

Gabriel : J'en ais rien  à faire de ma destiné, je veux rester auprès de Derek.

Teijo : Ton enfant se trouve la-bas.

Je plissais les yeux, oui, cet enfant que j'ai avec Komura, je m'en souviens parfaitement, je détournais le regard.

Gabriel : je le sais, mais je ne suis plus digne de le revoir. Il est bien mieux sans moi et avec Komura. Se Gabriel que vous connaissez, n'est plus là, je ne peux plus être celui que j'étais, et je ne veux plus.

J'attrapais Derek contre moi me téléportant avec lui pour m'isoler. Je le posais sur un lit dans une chambre, me mettant au dessus de lui.

Gabriel : ne me parles pas de tout ça, tout ce que se prêtre à dit. Je ne veux plus y penser, je veux m'évader de tout ça. Avec toi.

Je l'embrassais, reniflant son odeur, je posais ma tête contre son torse fermant les yeux.

Gabriel : restons un moment comme ça, je suis tellement fatigué de tout ça.

Je me reposais auprès de lui, tentant de penser à autre chose. Teijo soupirait, ne sachant pas quoi faire en ce qui me concerne, il se disait que retirer l'imprégnation était sans doute la chose la plus facile, mais pour se faire, je dois être consentant. Il levait les yeux vers Zankou.

Teijo : As-tu pris ta décision ?

Moi j'ouvrais les yeux, ayant pris ma décisions. Je me redressais pour regarder Derek, il semble surpris que je me relève d'un coup.

Gabriel :Je vais libérer toutes les personnes qui se trouve encore dans mon château, rendre leur liberté. Tout cette vie ne m'intéresse plus à présent, s'est toi que je désire, je te veux, et je veux te protéger ainsi que mon frère.

Je lui faisais un sourire.

Gabriel : S'ils veulent éviter que cette vision ne se produise, alors, ils le feront et se débrouillerons mais je resterais ici, à tes côtés. Tant que tu ne me repousses pas, et ne me dit pas toi même que tu ne veux pas de moi, que tu désires que je coupe mon imprégnation envers toi. Alors je resterais avec toi.

J'approchais mon visage du sien.

Gabriel : Maintenant, je vais te déshabiller Derek, et je veux te sentir en moi, comme ci s'était la première fois qu'on le faisait. Car cette fois ci, je n'aurais pas à te l'ordonner, c'est toi qui le voudra.

Je glissais mes lèvres dans son cou l'embrassant.

Gabriel : Et lorsque tu te sentiras prêt, que tu le désireras, je ferais cet enfant. Ainsi, ils ne pourrons plus faire en sorte de m'envoyer la haut. je me souviens parfaitement des lois, et cet enfant qu'on aura, ils ne pourront plus à me forcer. j'aurais le droit de vivre ici ou sur l'Olympe.


Je posais sa main sur son t-shirt, le faisant disparaître magiquement, je gardais mes yeux dans les siens. Je m'approchais de lui, mordant ma langue au passage et l'embrassait pour qu'il sente mon son sang dans sa bouche et le motiver de cette façon. Aussi tôt, il m'attrapait pour se mettre au dessus de moi avec une brique dans son pantalon qui le gênait bien entendu.

Gabriel : Je ne me lasserais jamais de se sang, et toi non plus. Il est tout à toi, je te le donnerais entièrement s'il le fallait. Je donnerais ma vie pour toi, et je suis sérieux.

Je glissais ma main dans ses cheveux, les serrant entre mes doigts.









Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Sam 17 Sep - 4:18

Shin préférait s'éloigner de valas en prenant la forme du fennec pour s'agripper à l'épaule de Teijo.

Zankou: tu t'entend vieille ermite? moi en humain à genoux devant ce bâtard de Lucifer? tu devrais sortir plus souvent de chez toi, ton cerveau manque sérieusement d'oxygène.

il râlait un peu entre ses dents, si Teijo dit vraiment vrai alors ils sont tous dans un sacré pétrin.

Zankou: je connais tes foutu pouvoir vieux prêtre, mais la tu me parle de Lucifer nous anéantissant tous! j'ai arraché ses foutu ailes ses pouvoirs se sont envolé, il est aussi facile à tuer qu'un bébé dans son berceau.

Il regardait Valas du coin de l'oeil, c'est vrai qu'il est le dernier membre de sa famille à possédé ce pouvoir.

Zankou: en effet tu es la seule personne capable de voler mes pouvoirs, mais peut être que tu as déjà l'intention de me trahir et rallier à cette archange sans ailes.

c'est pas valas qui compte le trahir, mais Darcia compte ramener l'un de ses ancêtres dans se monde.

Zankou: raconte beaucoup d'histoire Teijo, mais qui me fait croire que ses visions sont vrai? et pas une invention d'un ermite solitaire. 

La tête de Zankou change de plus en plus et deviens sévère, il a suffit d'entendre que sa femme sera ramener dans se monde. Il se laissait faire, voyant l'entièreté des visions de Teijo. son poing se serrait ressentant l'envie d'écraser tous sur son passage.

Zankou: le fils de pute.

il tournait un peu sur lui même réfléchissant à la situation.

zankou: très bien vieil homme, tu as gagné. On fait une trêve, mais nos affaires reprend une fois ce bâtard hors servir. Valas ramène ceux qui nous sera utile ici, j'ai bien peur qu'on soit obligé de crécher ici quelque temps. Même si je trouve la déco à désiré.

Il se tournait vers nous plissant les yeux.

Zankou: le protéger? il est déjà la source de nos problème! moi je propose qu'on le tue, sans son pouvoir Darcia ne ramènera personne de l'autre monde!

Rick: nous n'avez aucun droit sur sa vie.

Zankou: et sur la tienne archange? tu sais combien de pigeons que j'ai massacré? je tue qui bon me semble.

Rick: vous touchez pas à mon frère.

Zankou: c'est toi qui va m'en empêcher? 

il levait les yeux vers Teijo.

Zankou: tu tiens à le tenir en vie hein? voilà ce genre de faiblesse qui te tuera Teijo, on devais éliminé le problème à la source.

il levait la main laissant tomber.


Zankou: voilà pourquoi je te supporte pas! un vieille ermite sourd et aveugle.

il partait de son côté s'appropriant un peu les lieux.

Shin: ils vont vraiment rester ici? c'est vraiment pas une bonne idée, à la première occasion ils se retourneront contre nous.

Shin tournait le regard faisant la tête.

Shin: moi qui voulait plus d'animation dans se manoir, maintenant je le regrette! on aura que des problème avec eux. on aurait très bien pu se débrouiller seul.

il descendait de son épaule marchant vers la cuisine pour s'isolé.

Rick: il faudra être patient avec mon frère, il est perdu entre deux monde. Ses souvenir en tant qu'archange et ceux de cette nouvelles vie. Je suis tout de même inquiet pour ce stygian dont il a été imprégné, bien qu'à premier vu il ne soit pas dangereux. 

Il fini par se regarder ainsi que ses vêtements.

Rick: puis je emprunté votre salle de bain? je suis resté longtemps enfermer dans cette cellule, je dois ressembler à rien.

il levait les yeux se téléportant jusqu'à la première salle de bain libre, c'est la que Komura profitait de voir Teijo seul pour apparaître.

Komura: il en peut rien faire pour Gabriel, c'est un ange déchut..son pouvoir ne pourra pas l'atteindre.

il serrait ses mains sachant que j'étais dans la chambre avec lui.

Komura: il te donne malgré tous carte blanche pour toute bonne décision, si ta vision se réalise c'est la fin de tout. Tu dois garder un oeil vif sur zankou, il pourra tirer cette occasion à son avantage et...garde aussi un oeil sur ce stygian.

Il soupirait levant les yeux vers lui.

Komura: sa c'est moi qui te le demande, j'ai vu les ravage que peut faire des stygain. J'ai aucune confiance en celui la, il pourrai réveillé ces véritable intention. Ses créatures n'ont qu'un seul maître ne l'oublie jamais Teijo.

il relevait les yeux comme voulant me fusiller du regard.

komura: ne peux pas rester, ma jalousie grandi ici et risque de se transformer en haine. Je n'ai pas envie de finir comme certain de mes semblables...corrompu. Je surveillerais la situation de la haut et viendra en aide en cas de nécessité. 

il s'avançait vers Teijo attrapant ses mains canalisant ses pouvoirs afin de les partagé avec Teijo.

Komura: ne les utilise pas inutilement, mais si Zankou trahis cette trêve ou Darcia tentera une attaque surprise. Tu aura assez de puissance pour les neutralisé, mais qu'une seul fois. Alors utilise les avec sagesse Teijo..bonne chance.

Il disparaissait après ça, moi j'étais toujours allonger sur le lit trouvant...Gabriel de plus en plus pesant sur moi, mais je pense encore à ce le prêtre à dit. Gabriel un enfant avec ce renard? je l'imagine pas du tout en père et pourtant, c'est tout ce qu'il attend de moi. J'ouvrais grand les yeux voyant Gabriel se redresser. Qu'est ce qu'il lui prend? quoi? prit sa décision? qu'est ce qu'il me raconte la?

derek: tu veux tous les libéré? je croyais que tu aimais jouer les petits prince? je te voie mal laver tes caleçons par toi même.

j'en ricanais.

Derek: tu demandais déjà pour qu'on te lave la queue.

c'est quoi ce changement de comportement? tous ce qu'il compte aujourd'hui pour lui c'est moi? me savoir à ses côtés? si sa continue, je vais regretter ses ordres.

Derek: j'ai pas besoin qu'on me protège, je me suis toujours protéger moi même jusqu'à aujourd'hui. 

il me fait limite une déclaration d'amour! à la Gabriel. 

Derek: ne me fais pas des roman à l'eau de rose, c'est pas mon truc. Dit moi directement ce que tu veux.

Me déshabillé, bah voyons pourquoi sa m'étonne pas. Je fermais les yeux quelque instant profitant de ses baiser dans le cou, oui c'est la première fois que je "profite" de ce genre d'occasion.

Derek: tu tiens encore à avoir cette enfant? tu utilise l'excuse de l'olympe mais tu le désirais déjà avant de retrouver la mémoire. 

il va mettre fin à cette conversation en m'embrassant, je sent...le gout de son sang. Mouais il a pas entièrement changer ses mauvaise habitude, il utilise encore la ruse pour obtenir ce qu'il désire. Sa marche l'envie m'envahissait aussi tôt, je l'attrapais me mettant au dessus de lui.

Derek: fais attention, tu deviens trop poétique Gabriel. Fais disparaître le reste de nos vêtements vu que tu semble aimer ça. 

Nos vêtements disparaissaient aussi tôt après ça, je me collais bien à lui caressant sa cuisse tout en remontant jusqu'à ses hanches afin de les soulever. Je le pénétrais à cette instant, par contre savoir qui va faire entendre ses gémissements dans tous le manoir...je regardais un peu autour de moi et attrapait le premier tissus pour bâillonner.

Derek: ne me lance pas se regard, tu es loin d'être discret. 

sa étouffe au moins ses gémissements, mais sa le rend étrangement vulnérable. Le grand prince qui aimait jouer les dominants autour de lui, il en a vraiment plus l'air comme ça. Je finissais assis lui agrippant ses bras autour de moi, il faisait apparaître ses ailes surement signe qu'il va bientôt se lâcher. Sur le coup moi aussi je faisait apparaître ma longue queue de stygian l'enroulant autour de ses ailes. Je lui souriait avant d'attraper son visage pour l'embrasser.

C'est au petit matin que j'ouvrais les yeux encore nu à ses côtés, il s’agrippe à moi comme ci il avait peur que je m'envole. Pourtant c'est lui qui possède les ailes et pas moi. Je me retirais afin de prendre me douche en ressortant je m'approchais de lui posant mes doigt sur son ventre. Je me rappel pas avoir vu cette petite marque autour de son nombril au par avant. Sur le coup j'avoue n'y preter par plus intention que sa et descendait à la cuisine.

Derek: déjà debout?

Il se retournait le couteau à la main.


Derek: tu veux bien m'égorger après le déjeuné?

Shin: je croyais que c'était...déjà je suis pas à l'aise avec ses personnes ici. Mon maitre à tord de le laisser profité de ce manoir.

Derek: ton maître, en gros tu es aussi l'esclave de quelqu'un.

Shin: je suis pas son esclave! on travail tous les deux pour la même cause.

Derek: très bien, alors pourquoi l'appelé maitre dans ce cas?

Shin: j'ai été offert à Teijo pour l'aider dans ses projets, grace à moi il gagne la confiance de toutes les créatures et peut d'avantage les protéger. 

Derek: un animal de compagnie.

Shin: je suis bien plus que ça! il m'a élevé depuis que je suis petit.

Derek: c'est bon te fache pas, tu vois pas que je te taquine?

Shin: alors c'est pas drôle.

il me posait une lettre devant moi.

Shin: j'ai trouve ça prêt de la cafetière.

c'est l'écriture de Zack, je l'ouvrais lisant le contenu. Il est parti préférant une vie normal, c'est ma faute je l'ai trop longtemps laisser sur le coté. Dans la ville humaine, j'espère qu'il y trouvera sa place. Une fois que cette folle histoire sera terminé, j'irais lui rendre visite à la première occasion.

Benoit: voilà une déjeuné bien apétissant.

Derek: qu'est ce qu'il fait la lui?

Benoit: on m'a demandé de venir, mes dons sera très utile.

Akio est la lui aussi déjà entrain de me faire un sourire jusqu'au oreille, je me levais lui mettant directement mon poing au visage.

Benoit: j'adore les hommes virile.

Shin: évité de vous battre ici.

Benoit: oh non au contraire, assez y et si possible torse nu.

Rick: personne ne se battera dans ce manoir, nous sommes des évités alors apprenez à vous tenir.

sa main se recouvrait de lumière afin d'aveuglé Akio en étant semble en tant que démoniste.


rick: est ce que sais compris?

il la faisait disparaître souriant.


Rick: alors c'est parfait, maintenant aidé Shin à mettre la table.

Benoit: c'est pas dans mon contrat de travail.

Rick: alors tu déjeunera pas.

benoit faisait aussi tôt la mauvaise tête, moi j'aidais sans discuté j'ai faim et j'ai bien l'intention de manger. Rick regardait vers Akio concentrant à nouveau la lumière dans sa main.

Rick: je te vois pas les aider démoniste.

Benoit: c'est vrai! bouge ton cul!

Rick faisait un petit sourire en coin ayant réussit son coup, toute la table est préparé mais lui n'a rien fait pour aider. 

Derek: tu es un petit malin toi aussi, Gabriel te ressemble beaucoup pour ça.

Rick: à quelque différence prêt.

aidou: j'aurais préféré qu'on me crève les yeux plutôt que me forcer à venir ici! imbécile de valas.

c'est pas vrai ils sont la aussi! je me levais serrant déjà le couteau à la main.

Aidou: pose ça, tu pourrais te blessé foutu animal.

Derek: ou tu aurais trop peur que je puisse mieux m'en servir que toi.

Aidou: on va voir ça tout de suite.

Rick faisant un mouvement de la main les obligeant tous les deux à savoir.


Rick: personne ne jouera aux couteaux ici et puis j'en suis sûr que je suis meilleur que vous deux.

Benoit: j'ai jamais coucher avec des jumeau quand j'y pense.

tous le monde le regardais sur le coup, il ne pense qu'à s'envoyer en l'air celui la. Gabriel arrivait à son tour et avec une drôle de mine, peut être parce que je lui ai pas apporter son café.

Rick: tu es bien pale petit frère, je comprend que cette petit ensemble laisse à désirer mais inutile de faire cette tête la.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Dim 18 Sep - 21:44

Teijo soupirait bien étant donné qu'il allait devoir supporter beaucoup de présence chez lui, ce qu'il n'avait vraiment pas l'habitude.. Surtout, qu'il s'agissait de Zankou, mais au moins, il a réussit à le convaincre et l'allier à ses côtés pour luter contre cette vision, concernant Darcia. Il le regardait partir de son côté, sans doute visiter les lieux et s'en approprier, il tournait ensuite le regard vers Shin, cela ne semblait pas le réjouir lui non plus.

Teijo : Nous n'avons guère le choix Shin, nous allons devoir tous vivre ensemble, j'espère que j'ai fais le bon choix.

Il s'installait à nouveau sur son fauteuil, réfléchissant à tout ça.

Teijo : Je pense qu'avoir Zankou à notre côté sera un plus pour arrêter Darcia.

Il relevait le regard vers Shin ensuite.

Teijo : Non, nous ne pouvons par y parvenir seul, il y a bien trop de responsabilité, tu ne peux peut etre pas accepté mes choix, mais sache que je fais tout le nécessaire pour se monde. Même si pour cela, je dois m'allier avec Zankou.

Il le regardait partir s'isoler, il se doutait qu'il ne pourrait pas comprendre tout ses choix, il tournait ensuite le regard vu que Rick parlait à son tour, parlant de moi.

Teijo : Je le sais que trop bien Rick, j'espère juste que Gabriel prendra les meilleurs décisions.. Se Stygian est de notre côté s'est tout ce qui importe pour le moment.. Mais je crains fort que cette relation n'est pas de bonne augure.

Il faisait un signe de la tête lorsqu'il demandait de prendre une douche et emprunté quelque vêtement.

Teijo : Fait comme chez toi.

Il pensait enfin être un peu seul, mais Komura se montrait par la suite, Teijo le regardait avec un très grand respect.

Teijo : Alors qu'est-ce qu'ils t'ont dit ?

Il grimaçait se doutant qu'ils ne feront rien pour moi.

Teijo : Je craignais que se soit le cas..

Il le regardait bien, et voyait bien à sa réaction qu'il avait, il avait sentis que j'étais avec Derek, ce qui l'énnervait évidemment.

Teijo : Je ferais le nécessaire Komura, qu'ils 'agisse de se monde, de Zankou, et de Derek, je le surveillerais ne t'en fais pas. Si je pouvais t'aider en ce qui le conerne.. Je le ferais, mais je ne peux retirer une imprégnation sans son accord malheureusement.

Komura devait vraiment sentir tout ce qu'on faisait sans doute, et préférait donc s'en aller.  Teijo finissait par se lever sur le coup, afin de lui montrer du respect.

Teijo : Bien, en effet, il ne veut mieux pas pour toi que tu restes ici.. Dans ses conditions.

Il le regardait attraper ses mains, pour ensuite lui partager ses pouvoirs, il en était assez surpris sur le coup.

Teijo : Merci à toi pour toute ta confiance à mon égars Komura.

Une fois qu'il disparaissait, Teijo regardiat ses mains, il s'avançait ensuite par la fenêtre regardant le paysage, tout en réfléchissant, restant dans ses pensées.

Moi je n'avais pas vraiment prêté à la présence de Komura, lorsque je suis avec Derek, je ne pense à rien mis à part lui et moi. Je souriais de tout ce qu'il me disait, et nous faisait disparaître tout nos vêtement. On faisait ensuite tout les deux l'amour, et c'était la première fois que je le sentais différent avec moi, il me désirait tout comme je le désirais et cette fois si, ne le faisait pas de force. J'étais assis sur lui, bougeant de mes hanches tout en me tenant contre lui, je sentais qu'on allait tout les deux jouirs, j'en faisait apparaître mes ailes, s'étiat vraiment sous l'excitation, je regardais la queue de Derek apparaître à son tour, il m'embrassait ensuite, j'en fasais tout autant.

On finissait tout les deux par s'endormir. Au matin, Derek se réveillait le premier, il allait prendre sa douche, sa ne me réveillait pas. Il remarquait cette petit marque que j'avais sur mon ventre, il ne l'avait jamais remarqué au par avant, et s'était normal vu que je n'avais pas ça.. Il n'allait pas se douter de ce que sa allait être. Derek descendait en bas, Shin était déjà levé entrain de préparer le déjeuné. Shin lui faisait montrer cette lettre que Zack lui avait écrit, il a préféré s'en aller.

Moi j'ouvrais les yeux, je posais ma main sur ma tête, je me sens vraiment pas bien. S'est la première fois que je me sens comme ça, car un archange ne peut tomber malade.. Qu'est-ce qu'il m'arrive ? Je me levais de mon lit, et allait prendre à mon tour une douche sans me rendre compter de mon changement pour l'instant. En bas, Akio et Benoit arrivait sous la demande de Zankou, Akio faisait déjà un petit sourire à Derek.

Akio : Tient salut Derek, sa fait un bail.

Derek lui donnait aussi tôt un coup sur la tête, il en gémissait la frottant.

Akio : Mais tes malade ?!

Il s'approchait bien de lui.

Akio : Tu sens l'odeur de Gabriel de plein nez, alors sa y est tu l'as dans la peau hum ? Tes pathétique.

Il tournait le regard vers rick qui arrivait, il mettait ses bras devant ses yeux, étant affaiblis par cette lumière.

Akio : Arrête ça !

Il grognait.

Akio : Oui s'est bon !

Il râlait déjà, fuscillant Rick sur regard sur le coup,ne l'aimait déjà pas. Il croisait les bras n'ayant pas l'intention d'aider à mettre la table.

Akio : Et puis quoi encore.. Je suis pas une bonniche.

Mais avec ses pouvoirs, il finissait par s'exécuter et aidait donc Benoit et shin tout en râlant. Moi je finissais par descendre, je regardais Aidou et Shin, ils sont ici.. Evidemment ils travaillent pour Zankou. Il tournait ensuite le regard vers son frère, voyant tout de suite que je n'étais pas bien.

Gabriel : S'est.. Pas à cause d'eux.

Je tournais le regard vers Derek, evidemment j'ai finis par remarquer cette marque, et je l'ai déjà eu sur moi, alors je sais de quoi il s'agit.

Gabriel : Je porte la marque, et donc un enfant.

Il semble sous le choc là, je levais mon t-shirt pour le montrer, toutes les minutes elle brillent aspire mon energie pour s'en nourrir et ainsi grandir la marque. Je détournais le regard, evidemment je n'arrête pas de parler que je veux un enfant de lui, il pense que je l'ai fais en traitre.

Gabriel : Oui j'ai fais le processus pour que cela arrive, comme à chaque fois que j'ai couché avec toi en espérant que cela arriver. Mais pour se faire, il faut que tu le désires au fond de toi aussi, alors je ne pensais pas que cela marcherait.

Je haussais les épaules sur le coup et le regardait à nouveau.

Gabriel : Tu le désirais toi aussi, sinon, sa ne se serait pas produit.

Teijo : Te rends-tu pas compte de tes actes Gabriel ?

Je me tournais pour le regard.

Teijo : Tu es déjà père, il t'attend sur l'Olympe, et toi tu.. Tu connais les conséquences de cet enfant ?

Gabriel : Oui, je ne pourrais plus retourner la haut, de toute façon, je ne pouvais déjà plus, je suis un archange déchus à présent.

Teijo : Tu es déjà changé Gabriel, tu n'es plus aussi sombre qu'avant, avec le temps, et les bonnes actions, tu aurais pus redevenr ce que tu étais.

Gabriel : Et bien peut etre que je ne désire pas redevenir celui là et ni retourner la haut.

Delic : Je n'y croyais pas, alors je désirais voir de même propre yeux, mais père avait raison enfin de compte.

Je me retournais cette voix.. Il avait plein de queue de renard, et des ailes blanche, ainsi que des oreilles, un croisement entre un kitsune et un archange..

Gabriel : delic..

Il semble vraiment déçut.

Delic : tu te souviens de moi, s'est déjà ça.

Gabriel : bien sur, comment je pourrais t'oublier.

Delic : Mais tu l'as fais, je sais qu'il s'agissait de Darcia, pas besoin de me le dire. Et pourtant, une fois que Teijo t'a fait rappelé tout ton passé, tu te moquais de revenir me voir.
Gabriel : S'est plus compliqué que tu ne le crois.

Delic : Compliqué ? oh non sa ne l'est pas. Tu t'ais juste imprégné de.. ce type, et tout le reste d'importe peu, tu n'es qu'un égoïste, je ne te reconnais pas, tu n'es pas mon père.

Je détournais le regard, il est remplis de colère.

Teijo : Delic calme toi, as-tu eu l'autorisation de venir ici ?

Delic : Non, mais il fallait que je le fasse, sa me rongeait de l'intérieur, je ne voulais pas le croire.

Gabriel : Tu devrais rentrer.

Delic : Rentrer, bah voyons, evidemment sa t'arrangerais. Continuer ta petite vie tranquille avec lui, et cet enfant que tu vas avoir, tu me dégoûte.

Son aura sortait déjà de lui, sous la colère, et la haine l'envahissait. Teijo intervenait posant sa main sur lui pour l'envoyer un vague d'apaisement et éviter le pire. Il appelait en même temps Komura pour qu'il vienne le chercher.

Delic : Tu avais raison, mais je devais le voir de mes propres yeux.

Je tournais le regard vers Komura, il a tout de suite sentis l'enfant que je portais.

Delic : Cet homme n'est plus mon père, il a disparu le jour où il est partis.

Gabriel : Delic..


Il se téléportait, moi je passais ma main sur mon visage, je regardais ensuite Komura.

Gabriel : Je ne peux plus être celui que vous désirez que je sois.. Je suis désolé.

Il m'en veut lui aussi, et regarde Derek comme ci s'était de sa faute. Il a raison, j'agis de façon egoïste mais je suis comme ça maintenant, je ne suis plus celui qu'ils connaissaient. Je me tenais à un meuble, je me sens affaiblis, Derek qui s'inquiète pour moi.

Gabriel : ça va, il aspire juste mon energie pour se nourrir, mais je suis assez résistant.

Je levais les yeux vers Komura qui finissait par partir retrouver Delic.

Gabriel : Ne me regarde pas comme ça rick, je sais que je déçois déjà beaucoup de monde, et toi aussi je te déçois. Peu importe, je ne changerais pas ma façon de penser, je ne retirerais pas mon imprégnation pour Derek, et je ne vais pas faire disparaître la marque, je veux cet enfant.

Je m'en allais, préférant changer d'air, j'allais à la table pour déjeuner, Zankou était déjà là, et avait déjà presque tout vider le contenu, je finissais par m'asseoir.

Gabriel : JE sais que tu meurs d'envie de me tuer, mais sa n'arrivera pas.

Je le regardais bien.

Gabriel : Tu sais, je peux ramener ta femme, et te la rendre avant que Darcia ne le fasse.

Il me regarde déjà avec un regard noir.

Gabriel : Je ne suis pas ton ennemis, s'est tout ce que j'essaye de te dire.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Mar 20 Sep - 4:24

J'aurais jamais penser retrouver Gabriel avec un tête pareil, on dirait qu'il est sur le point de mourir. Rick commençait à comprendre de lui même et fronçait de plus en plus les sourcils.

Rick: je le savais...mais qu'est ce qui ta prit?

je suis figé la sur le coup, c'est donc ça cette étrange marque que j'avais vu? un bébé ça? Je crois que je suis en état de choc! non je m'en suis remis! je me levais posant mes mains sur la table.

Derek: tu m'as piégé, comme par hasard du parle des avantages d'avoir un môme et tu te pointe avec cette..marque!

j'ouvrais grand les yeux, comment ça je le désirais aussi? mais pas du tout! bon j'y ai peut être penser une fois ou deux, ce que donnerait ma vie si j'étais père. je me r'asseyais sur le coup tout en passant ma main dans mes cheveux. Ok j'y ai peut être songer, mais pas que j'aurais droit à cette nouvelle ce matin! il sais juste jouer de moi c'est tout! et puis qu'est ce qu'ils sont tous les autre la? j'ai l'impression qu'ils sont plus choqué que cette enfant soit de moi aussi.

Rick: Je suis d'accord avec Teijo, je t'ai connu plus réfléchit Gabriel.

comme ci sa suffisait un autre qui se pointe pour en rajouter! ne me dit pas que...c'est lui son fils? voilà peut être pourquoi aussi la marque c'est mis, j'étais peut être jaloux de savoir qu'il est un môme avec ce renard blanc.


Rick: Delic, qu'est ce que tu fais ici?

et voilà qu'ils sont tous les deux en pleine dispute, moi je me servais un café faisant bien la tête! et puis pourquoi personne est content hum? j'ai bien compris qu'ils n'aiment pas ceux de mon espèce, mais je leurs ai rien fait moi! Komura avait reçu l'appel et descendait aussi tôt se mettant devant Delic.

Komura: remonte tous de suite Delic avant qu'on ne se rende compte de ton absence, ne paye pas pour ses erreurs.

il attendait que son fils parte avant de se retourner.

Komura: tu as raison Gabriel, tu n'es plus l'archange que j'avais connu. Lui n'aurais jamais réagis de façon aussi égoïste, sa préoccupation était le bonheur des autres et non de sa propre personne.

Il me regardais sur le coup comme ci il avait l'intention de me sauter à la gorge.

Derek: continuez tous de m'emmerder et vous aurez une bonne raison de me détester.

Komura préférait partir avant que les choses se corses et Gabriel qui arrive à peine à tenir sur ses jambes.

Derek: est ce que ça va?

assez résistant? est ce qu'il a vu au moins la tête qu'il a?


Derek: ah oué, mais commence déjà par t'asseoir.


rick: Gabriel attend! bon sang quel enfer. Tout ça c'est ma faute.

Derek: si c'est pour cette marque, alors c'est plutôt de ma mienne. 

Rick: je parle pas de ça, mais du fait que Gabriel est devenu ce qu'il est. Si j'aurais pas tenter d'arrêter Darcia tout seul, il n'aurait pas eu besoin de venir me sauver. 

Derek: très bien alors c'set de ta faute, si on pourrais me lacher les basket maintenant.


Rick: j'ai rien contre toi Derek.

Derek: ah oui? c'est pas ce que toi et l'autre grand blanc m'a fait comprendre.

Rick: c'est pas ça c'est que les stygians...

Derek: oui j'ai compris, nous sommes de vilaines créatures des enfers. Alors fuis avant de subir mon courroux bestial.

Rick: tu n'es pas ici par hasard Derek;

Derek: sa aussi on me l'a déjà dit.

Rick: par preuve que l’imprégnation d'un archange ne marche que sur d'autre créature créer par notre dieu. Donc les vampires, loup garou, démon et stygian ne peut être imprégné par l'un des nôtre.

Derek: faut croire que si.

Rick: à moins qu'on l'y mette magiquement.

C'est bon ils me soûle tous!

Derek: vous êtes ennuyeux à mourir et puis je vous emmerde.

j'allais rejoindre Gabriel sur le coup, Rick regardait Teijo vraiment ennuyer par la situation.

benoit: moi qui pensait qu'on allait s'ennuyer ici, mais bien au contraire. en plus on est très bien entouré, j'ai jamais coucher avec un archange non plus.

Rick le regardait avant de s'écarter, j'arrivais dans le pièce à côté surprenant Gabriel en pleine discution.

Zankou: tu es bien sûr de toi gabriel, mais sa me serait aussi facile de te tuer surtout dans ton état actuel. je ne sais pas si c'est du courage ou de la bêtise, faire un môme avec un stygian.

Il va pas s'y mettre lui aussi!

Zankou: fais très attention archange, si tu tente de te moquer de moi.

il attrapait son visage sur le coup, je m'avançais directement.

Zankou: tu as songer que c'était peut être ce qu'on attendait de toi? faire un enfant avec le stygian? il a quelqu'un de plus dangereux que Lucifer derrière tout ça et toi pauvre petit déchut, tu plonge dans le piège la tête la première.

Derek: lâche le.

Il me regardait avec le sourire avant de lâcher prise.

Zankou: mais c'est peut être pas le cas, juste une suite de coincidence. Derek sais retrouvé sur terre par une pur coïncidence, votre rencontre..une pur coincidence, l'impregnation aussi et oh, cette marque? coïncidence?

Derek: vous m'emmerdez avec ça, je suis dans ce monde depuis que je suis petit. J'ai appris à me débrouiller seul, personne ne m'a dit ce que je devais faire.

Zankou: bien sûr et tu es passé de l'étape vagin de ta mère à se débrouiller sur terre seul? 

je ne peux pas répondre à ça, car j'en sais strictement rien.

Derek: je suis aucun ordre.

Zankou: peut être ou alors tu suit le chemin qu'on ta tracer sans même t'en rendre compte, on élève des enfants de cette manière. 

Il posait son doigt sur ma temps.

zankou: avec la magie, on te donne une chemin à suivre et tu le suit en pensant que c'était de ta propre volonté. Un peu comme l’hypnose d'un vampire. Dit moi combien de fois tu as eu l'occasion de t'échapper et que pour une raison ou d'une autre tu l'as pas fait?

je tapais sur sa main avant d'attraper gabriel pour l'aider à se lever.

Derek: on va prendre l'air t'en a besoin vu ta tête.

Zankou: on en discutera à sujet de ma femme Gabriel.

Il attendait qu'on sorte pour se lever et rejoindre Teijo.

zankou: ce stygian a bien été envoyer sur terre pour une raison, j'ai touché sa tempe pour lire son esprit mais...c'est scellé, je peux pas savoir ni qui, ni pourquoi il est la. Je doute que Lulu est derrière tout ça, c'est pas dans ses pouvoirs et encore moins capable de contrôlé un stygian.

il souriait chipottant au affaire qui trainait.

Zankou: tu es plus fort pour ouvrir un esprit scellé, tu en serais peut être d'avantage mais...en le faisant tu risque de déclencher sa vrai nature, le pourquoi il est ici et devenir une plus grande menace encore que Darcia. Tu y a déjà songé n'est ce pas, mais à peur des conséquences? 

Shin: il suffirait de l'enfermer, par précaution.

Zankou: c'était une discutions de grand ici.

Shin: je suis adulte.

Zankou: alors demi homme, sache qu'on enferme pas un stygian aussi facilement. il peut percé n'importe quel bouclier avec ses lames, déjoue n'importe quel magie et ses crocs détruit le métal. Alors une bonne idée pour l'enfermer? hum? c'est bien ce qu'il me semblait.

Il le poussait afin de passer.

Shin: maître, pour l'instant derek n'est pas dangereux par contre si il comment à sentir que tous le monde est contre lui. enfin c'est comme n'importe quel animal qui se sentirait encerclé, il finira par montrer les crocs et se battre pour sauver sa propre vie.


Rick: le petit Shin à raison.

il arrivait à son tour.

Rick: désolé j'ai surpris la conversation, pour l'instant le problème initial c'est Darcia. occupons nous de Derek plus tard, tant qu'il est pas une menace pour nous ne devons pas nous encombré de problème supplémentaire. je vais surveiller mon frère de prêt ainsi que ce nouvel enfant, il est vulnérable durant cette période et va savoir combien de temps sa prendra.

il allait nous rejoindre mais avant ça on avait prit refuge dehors appuyer contre un arme, Gabriel avait la tête poser contre mon épaule. 

Derek: tu semble de plus en plus affaibli Gabriel, si j'aurais envie de te tordre le cou sa serait facile.

je levais son t-shirt pour regarder cette marque.

Derek: qui a inventé une méthode étrange?

Rick: notre dieu, étrangement nous avons plus d'archange homme que de femme durant les naissance. Il a eu l'idée d'inventé cette marque, mais je pense qu'il l'a fait pour lui aussi.

J'en haussais le sourcils.

Derek: il a donc pas beaucoup de femme ange?

Rick: non pas beaucoup, juste une petite poignée pour le moment.

il regardait aussi la marque de son frère.

Rick: il te prend beaucoup d'énergie celui la.

Derek: encore à cause de moi?

Rick: non, sa peut arriver. Sa dépend de l'enfant.

Derek: mais il teindra le coup?

Rick: tu t'inquiète pour mon frère ou le bébé?

Derek: les deux.

Rick: dans ce genre de circonstance je devrais envoyer ma propre énergie dans la marque afin d'aidé Gabriel, mais comme sa magie est corrompu. on est plus compatible et sa pourrait être dangereux.

Zankou: quoi il faut un autre ange déchu? il en a pas à tout les coin de rue.

rick: ta magie suffirait, tu es le père aussi donc il aura aucune conséquence.

Derek: et surtout que je suis une bête malfaisante aussi, tu peux le dire.

Rick: pose ta main sur la marque, nourris ton bébé derek au lieux de grogner.

je vais faire plus que grogner si il continue à me chercher comme ça, pour l'instant j'obéissais posant ma main sur son ventre concentrant mon aura.

Rick: bien, sa fonctionne parfaitement.

Derek: ok, je dois rester combien de temps comme ça?

Rick: quelque minutes ou quelque heures, sa dépend.

Derek: comment ça quelque heures?

rick: tu voulais cet enfant, alors travail pour l'avoir.

Il s'en allait nous laissant seul.

Derek: attend!

Rick: Gabriel t'expliquera comment t'y prendre un fois la marque à terme! bonne chance.

Derek: pourquoi bonne chance et puis, il aura encore quelque chose à faire après? sa sortira par ou? pourquoi tu me souri bêtement hein? et non je panique pas! 

si je commence à paniquer un peu, j'ai jamais eu de père alors comment je pourrais savoir si je suis fais pour ça? je ne serais même pas comment m'y prendre. pourquoi il se met à gémir la? je lui fais mal ou quoi?

Derek: quoi? qu'est ce qu'il a encore?

qu'est ce qu'il fait? je le voyais ouvrir le sceau, un trou noir? il va quand même pas...

Derek: non! hors de question de je foute mes mains la dedans! non..c'est pas la peine d'insister! tu peux gémir autant que tu veux c'est non!

je le regardais du coin de l'oeil et surtout le trou, oh putain!

Derek: bordel de merde! tu va me le payer pour ça!

je grimaçais mais entrain une première main, puis la deuxième pour extraire cette sphère.

Derek: un oeuf? t'es sérieux la! t'es un pas corbeau pour rien. Voila qui pond des oeufs maintenant.

Rick: c'est pas vraiment un oeuf, cette coquille permet de protéger l'enfant pendant son développement.

Derek: oui comme pour protéger les poussins et sa s'appel un oeuf et puis t'es la depuis le début?

Rick: oui je surveillais au cas ou.

Derek: tu aurais pu le faire alors!

Rick: c'était trop amusant de te voir paniquer et puis c'est toi le père.

Sa y est la coquille commence à ce briser et partir en éclat. C'est..un tout petit stygian noir même pas encore capable d'ouvrir les yeux. Oui je me souviens que j'étais pas encore capable de prendre forme humaine quand j'étais petit, il m'a fallu du temps avant de comprendre le truc.

rick: vu la petit chose que je voie entre ses pattes, c'est un petit male.

je regardais derrière moi, je rêve ou tout le monde est sortit pour venir voir?

zankou: j'ai tuer de tout dans ma vie, mais aucun n'a brayer aussi fort en crevant.

Il tournait le regard vers teijo qui était tout aussi spectateur.

Zankou: tu as une mine sévère vieil homme, tu crains pour l'avenir de ce chaton ou bien que le kistune soit offenser? 

Shin s'approchait du nouveau sous forme de fennec assez intrigué reniflant mon fils.

SHin: je sent que mon pouvoir fonctionne un peu sur lui.

Zankou: en voilà une bonne nouvelle, on peut contrôlé ce petit batard.

Je donnais notre fils à Gabriel tout en l'aidant à se relever.

Derek: je pense qu'on devrais retourner à ton chateau Gabriel, ne libère pas tes sbire il nous protègera. j'en ai marre qu'on me regarde comme ci j'étais une bête de foire.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Mar 20 Sep - 22:48

Tous le monde me regarde comme ci j'avais commis une faute impardonnable, mais au fond, je me moque de ce qu'ils peuvent penser de moi. Je fais ce qu'il me plaît, voilà la vérité, je l'ai toujours fais depuis des années, et se n'est pas parce qu'on m'a fait rappellé tous ses souvenirs que je vais changer du jour au lendemain et redevenir cette personne qu'ils veulent temps. Darcia s'est trop bien chargé de moi pour que je change aussi vite.

D'ailleurs Derek aussi, en avait de plus en plus marre qu'on le regarde de cette façon, comme ci s'était qu'une bête et que s'était un dangers. Personne n'était pour notre relation et encore moins de cette enfant qu'on allait avoir.

Moi j'étais en face de Zankou, lui parlant, je préfère éviter l'avoir comme ennemis celui-là, alors je tentais un peu la ruse avec lui.

Gabriel : Je ne vois pas en quoi s'est une bêtise.

JE fronçais les sourcils vu qu'il m'attrapait le visage, le fait que je parle de sa femme ne semble pas lui plaire. Je l'écoutais bien, mais sur le coup, je ne croyais pas du tout, tout ce qu'il pouvait dire, pour moi s'était juste des foutaises. Pourquoi quelqu'un aurait voulu qu'on en arrive là ? Me faire un piège ? Non, je n'y crois pas.

Gabriel : Vous êtes tous parano, voilà ce que je pense.

Il finissait par me lâcher sous la demande de Derek, je me reculais sur le coup, continuant de bien le regarder. Il continue de prétendre que tout ça, est loin d'être une coïncidence, je tournais le regard vers DErek sur le coup, et si s'était vrai ? Quelqu'un le manipulerait sans qu'on le sache et a fait en sorte qu'il vienne jusqu'à moi ?

Je finissais par me lever lorsqu'il touchait sa tempe avec son doigt, peu importe la vérité ou non, moi je désire Derek, je le veux pour moi, et je veux cet enfant, je les protégerais tout les deux s'est tout ce qui importe.

Gabriel : oui, il veut mieux s'éloigner.

Je le suivais, il m'aidait, cet enfant m'aspire beaucoup d'énergie, bien plus que pour Delic, je m'en souviens, sa me semblait moins épuisant. Il m'emmenait jusque dehors, où je finissais par m'asseoir avec lui, posé contre un arbre. Teijo, n'était pas du tout rassuré de cette situation, Teijo tournait le regard vers Zankou qui venait jusqu'à lui.

Teijo : Je m'en doutais.. Cela explique pourquoi je n'arrive pas à entrer dans sa tête.. Quelqu'un à bloquer son esprit.

Il détournait le regard.

Teijo : Si il ne s'agit pas de Darcia, alors de qui il s'agit.

Il revenait vers Zankou le regardant chipoter à tout, mais surtout, écoutait ce qu'il lui disait.

Teijo : J'y ais déjà pensé de tenter de pénétrer dans son esprit, et de donc de forcer le passage et brisé le sceau qu'on lui a mis. Mais, les risques sont trop important, je dois avant tout pensé au risques, je vais en parler aux conseils avant d'agir en ce qui le concerne.

Il regardait Shin vu qu'il intervenait, proposant de l'enfermer.

Teijo : Il a raison Shin, l'enfermer serait inutile. De plus, pour le moment il est de notre côté, si on vient à se genre d'extrémité, il nous considéra comme des ennemis et non comme des alliés. Vous avez raison, nous devons faire en sorte qu'ils ne nous voient pas comme tel.

Il regardait par la fenêtre nous voyant au loin. Rick arrivait lui aussi étant du meme avis que Shin, et donc de laisser Derek pour le moment et s'occuper en premier du problème de Darcia.

Teijo : Bien Rick, je te fais confiance pour cette tâche. Gabriel à confiance en toi, alors tu te chargera de le surveiller ainsi que Derek et cet enfant.

Moi j'étais bien posé, je posais ma tête contre l'épaule de Derek fermant les yeux, oui s'est vrai que je me sens vraiment très faible. Tous mes ennemis pourrait en profiter pour me tuer, sa serait tellement facile et pourtant je me sens parfaitement en sécurité au côté de Derek.

Gabriel : Mais je sais que tu ne le feras pas.

J'ouvrais les yeux entendant la voix de mon frère, je le regardais bien à cette instant, il expliquait à Derek qui avait créé se principe d'avoir des enfants et surtout pourquoi. Je gardais le sourire malgré tout.

Gabriel : Oui, il sera très costaud.

Derek prend encore cela pour lui. Il ne se sens vraiment pas à sa place ici, ayant l'impression qu'on le voix tous comme une bête, comme un dangers pour moi et pour tous le monde.

Gabriel : S'est bon, je vais bien, je peux parfaitement gérer l'enfant.

Je dis ça, mais je me sens vraiment affaiblis. S'est vrai, Derek pourrait m'aider, je posais ma main sur la main de Derek.

Gabriel : Mon frère n'est pas ton ennemis, tu peux avoir confiance en lui.

Il finissait par le faire, posant sa main sur ma marque, je me sentais déjà mieux, il envoyait son aura en moi et le bébé s'en nourrissait par la même occasion. Rick finissait par partir, laissant Derek comme ça, la tête qu'il a, si je n'étais pas affaiblis, je rirais surement de sa tête.

Gabriel : Tu es paniqué on dirait ? Relaxe.. Sa se passera très bien.

Je baissais les yeux vers la marque, déjà ? Je pensais que sa serait plus long, mais il semblerait que l'aura de Derek le nourris beaucoup plus que le miens, je gémissais retirant sa main.

Gabriel : S'est maintenant.

Des marques apparaissaient sur le bout de mes doigt, je le posais sur le sceau, tel une clé et le tournais, je posais bien ma tête contre l'arbre, la douleur reste toujours aussi horrible. Un trou se formait par la suite.

Gabriel : Il faut... que tu ailles chercher l'enfant, entre tes mains et prend le.

Je gémissais ensuite, tout en le regardant bien.

Gabriel : Fait le idiot !

Il finissait par le faire, il venait de sortir la sphère, le douleur s'estompait aussi tôt. Je finissais par refermer le sceau et celui-ci disparaissait aussi tôt. Je regardais la sphère qu'il tenait, mon frère n'est jamais partis, il voulait s'assurer qu'il ne m'arrive rien.

Gabriel : Arrêtez de vous chamaillez, il va pas tarder à en sortir.

Je souriais bien le voyant sortir de cette sphère, celle ci disparaissait en poussière, un petit stygian se trouvait à l'intérieur.

Gabriel : Evidemment, il y avait une chance sur cinq pour que se soit une fille, les archange donne naissance principalement à des garçons sa ne m'étonne pas.

Tous le monde était là, afin de voir la scène, il faut le temps que j'arrive à m'en remettre, mais tout doucement mon energie me revenait.

Teijo : Je dirais les deux.

Je me fiche de ce que tous le monde peut penser en se moment, mais je reste inquiet pour Delic, je sais qu'ils ne me pardonneront jamais tout les deux. Derek me donnait notre fils, et m'aidait à me relever, ce que je faisais, je tournais le regard vers lui. Encore une fois, il a du mal à digérer tout ce qu'ils peuvent penser et ce qu'ils peuvent dire. Je regardais vers notre fils, qui bougeait un peu, je finissais par le regarder à nouveau.

Gabriel : Bien.. retournons au château.

Teijo : S'est trop dangereux, vous devez restez ici pour qu'on vous protège, ici vous êtes en sécurité.

Gabriel : Je n'ai jamais eu de soucis où je vivais.

Teijo : Darcia pourra s'y rendre facilement.

Gabriel : Et bien, tu n'as cas créer un bouclier autour de mon château, comme tu l'as fais pour la tienne sa ne doit pas être compliqué pour toi n'est-ce pas ? Et je sais que tu vas nous surveiller pour qu'il n'arrive rien, je ne m'inquiète pas pour ça.

Je tournais le regard vers mon frère.

Gabriel : Tu nous accompagnes où tu restes avec eux ?

Teijo faisait un signe de la tête pour qu'il nous suive. Je faisais apparaître mes ailes noir,  et me téléportait avec Derek et notre fils jusqu'au château. Je regardais le château, ils sembleraient qu'ils ont profité de mon absence, tout le monde faisait ce qu'ils leurs plaisaient, et Mike se trouvait sur mon siège avec plein de femme qui s'occupaient de lui. J'en fronçais les sourcils sur le coup, je donnais l'enfant à Derek.

Gabriel : Je peux savoir ce qu'il se passe ici ?

Mike : Tu m'as demandé de m'occuper de se château, s'est ce que je fais.

" Oué, s'est Mike notre chef à présent, plus toi, on t'obéis plus ".

Je tournais le regard vers celui qui osé me dire ça, mes yeux brillaient sur le coup, j'envoyais mon aura en lui, aspirant sa vie et m'en nourrissait, celle ci venait jusqu'à moi, ce qui m'aidiat à reprendre mon ennergie et ma force. Mon frère avait apparus à cet instant ayant vu la scène, Mike se levait sur le coup, en voulant pas être le projet.

Mike : S'est bon, je ne veux pas d'ennuis avec vous.

Je tournais le regard vers mon frère.

Gabriel : Je te l'ai dis, je ne suis plus celui que vous connaissez..

Je tournais ensuite le regard vers les autres.

Gabriel : Que tous le monde retourne jusqu'à leurs chambres, tous redeviens comme avant. Si quelqu'un à un soucis avec cela, qu'il me le dise.

Je regardais vers le cadavre.

Gabriel : Et débarrassez moi de ça.

Je m'installais dans mon siège, Derek à mes côtés.

Gabriel : Mike.

Mike : Oui ?

Gabriel : Prochaine fois que tu te prétends être supérieur à moi, je te ferais voir le contraire est-ce claire ?

Mike : Hum oui.

Gabriel : Mais tu as bien travaillé durant mon absence. Je veux que tu ne quittes pas mon fils d'une semelle, tu devras le protéger.

Il regardait vers lui, que Derek tenait dans ses bras.

Mike : Bien.

Il se mettait donc à côté de lui.  J'écoutais ce que mon frère me disais, il désire sans doute que je change.

Gabriel : Si je veux qu'ils m'obéissent tous, je dois faire en sortes qu'ils me craignent tous. S'est comme ça que sa marche. S'est comme ça que j'ai toujours fais, Darcia m'a apprit de cette manière.

Je baissais les yeux.

Gabriel : Je sais que tu veux que je redevienne comme avant, que tu veux essayer de retirer cette corruption en moi, que je redevienne un archange blanc et non déchus, mais s'est impossible Rick et tu le sais, s'est trop tard pour cela..

Je relevais les yeux.

Gabriel : s'est vrai, j'ai changé, je ressens à nouveau des sentiments que je n'éprouvais pas avant, mais sa ne changera pas le fait que je peux tuer sans ressentir la moindre émotion, et que je peux effacer tout les meurtres que j'ai commis.

Je le regardais.

Gabriel : Je suis désolé, mais s'est comme ça. Je peux pas effacer tout ce que j'ai fais.

Je me levais.

Gabriel : Fait comme chez toi ici, tu es le bienvenu. Prend toi la chambre que tu désires, j'ai besoin de repos.

Je regardais Derek pour qu'il me suive, afin de nous rendre jusqu'à notre chambre. Mike nous suivait vu qu'il ne pouvait pas quitter notre fils d'un regard.

Gabriel : Akira.

Je regardais qui se demandait quoi.

Gabriel : J'aimerais l'appelé Akira qu'en penses-tu ?

Mike : Akira s'est bien.

Je fusillais Mike du regard.

Mike : Enfin, hum.. S'est comme vous voulez.


Delic apparaissait dans celle où Rick se trouvait, il s'approchait de lui.

Delic : Tu n'arriveras pas à le faire redevenir comme avant, on l'a perdu.

Il se retournait bien entendu déçut.

Delic : Cet homme n'est plus mon père. Tu devrais abandonner l'idée de le sauver, parce que lui l'a fait pour toi. Celui qui est partis te sauver se jour là, s'est fait avoir par Darcia, et il l'a tué voilà tout.

Il se retournait pour le regarder.

Delic : Pourquoi tu as autant de confiance en toi, regarde le ! Il a disparu ! Il m'a oublié, a oublié mon père, il se moque bien de nous à présent, tout ce qui l'intéresse s'est.. Se stygian et cet enfant.

Il tentait de rester calme.

Delic : Les Dieux, pense qu'il veut mieux les détruire tous les trois, pour éviter que la vision de Teijo n'apparaisse.. Si tu n'arrives pas à changer Gabriel avant trois mois, ils s'exécuteront et les tueront. S'est ce que je suis venu t'annoncer.

Il détournait le regard.

Delic : Je pense qu'ils ne devraient pas attendre et les tuer tout de suite. Car pour moi, s'est une cause perdue..

On voyait bien que sa le blessait de lui dire ça, et surtout qu'il ne le pensait pas vraiment mais était juste blessé.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Jeu 22 Sep - 1:46

j'ai réussit à le convaincre de rentrer au chateau, j'en ai marre de voir tout ses regard qui me juge ou pire qu'il juge mon fils. A peine rentrer gabriel allait avoir une mauvaise surprise, c'est à croire qu'il est de retour dans son monde et peut récupéré son ancien comportement. Il en tue directement l'un de ses sbires rappelant qui est le maitre dans cette maison. 

Rick: aurais tu perdu la tête Gabriel?

ouais il a bien l'intention de rejouer les petit prince sadique, si il croit que je vais encore jouer les serviteur avec lui alors il se met le doigt dans l'oeil. 

Rick: tu n'es pas obligé d'avoir ce genre de comportement, ce n'est pas digne de toi.

Rick perd son temps, pour que Gabriel change il doit avoir envie de changer. Il aime peut être ce vie bien plus que la dernière, alors pourquoi il changerai?

Rick: tu n'avais pas besoin d'attirer la terreur pour te faire respecté autre fois, tous le monde t'aimais et te respectait pour ta bonté, ta générosité..Ils auraient fait n'importe quoi pour avoir juste cinq minute de conversation à tes côtés

il fermait les yeux bien sûr déçu.


Rick: il n'est pas encore trop tard, tu es different ce que tu étais après avoir récupéré ta mémoire.

peut importe ce que Gabriel pouvait dire, rick s'accroche à cette espoir de retrouver son frère. Je finissais par suivre Gabriel et accompagné de ce Mike. Pourquoi c'est lui qui devrais protégé notre fils? je peux très bien m'en charger!

Derek: Akira? 

je le regardais faisant un petit sourire, le pauvre Mike en prend la poire.

Derek: C'est parfais, de toute façon j'aurais pas été très douer pour choisir un nom.

Gabriel entrait dans la chambre le premier moi je suivais tout en regardant vers Mike.

Derek: tu n'es pas obligé d'entrer, va donc voir en cuisine pour chercher du lait. demande à une servante elle sera sans doute quoi faire.

je refermais la porte posant Akira à côté de Gabriel.

Derek: tu peux te reposer, je m'enfuir avec Akira. De toute façon tu me retrouverais même à l'autre bout du monde, tu me l'as déjà prouvé une fois.

on voyait Akira reniflé autour de lui s'imprégnant de nos odeurs et de ce qu'il l'entour et Gabriel qui sais déjà endormi. Je me levais ouvrant la porte prenant le biberon de lait.

Derek: prend l'une des chambres à côté, tu sera pas loin si jamais on aura besoin de toi. 

je refermais la porte, j'arrive à l'entendre raler derrière. Il a quand même une sacré belle gueule celui la, je me demande si...j'en regardais gabriel plissant les yeux. Qu'est ce qui a coucher avec lui la? surement que oui, autant que je pose pas ses questions. Bon je donnais le biberon à Akira finissant par m'endormir à mon tour le petit coucher sur mon ventre. 


Rick: Delic? tu es encore venu sans leurs permission? 

il soupirait s'asseyant sur le rebord du lit.

rick: tu baisse trop vite les bras Delic, moi je crois encore qu'il est possible de le sauver.

sa l'énervais de l'entendre aussi négative.


rick: arrête de le faire passer pour mort Delic, tu es mon neveu et je t'adore tu le sais! mais ne parle plus comme ça de ton père. C'est à cause de moi qu'il est comme ça, il a sacrifier tout ce qu'il était pour me sauver. Je me dois de faire de même pour lui tu comprend? il ne t'a pas oublier bien au contraire, tu as vu son visage quand il t'a regardé?

il entrelaçait ses doigts réfléchissant.


Rick: c'est vrai ce n'est plus le même et cette imprégnation pour ce stygian est un problème, peut être pas pour l'instant mais sa peut le devenir. on pourra pas l'obligé à couper son imprégnation, tu as jamais été imprégné Delic..tu ne sais pas ce qu'on peut ressentir dans ses cas la, tout comme moi je l'ignore.

il se relevait d'un coup sec ne s'attendait pas à une tel mauvaise nouvelle.

Rick: qu'est ce que tu dis? comment ils peuvent prendre de tel décision? 

il marchait vers la fenêtre regardant le ciel.


Rick: Même Abnar est d'accord avec ce genre de procédé? cela lui ressemble pas, depuis quand il irait jusqu'à sacrifié un nouveau né? stygian ou non quel différence sa fait?

il se tournait regardant à nouveau Delic.

Rick: je crois aucun mot qui sort de ta bouche, c'est la colère qui te faire dire de pareil horreur. Si on ne m'avait pas parfaitement éduquer, j'aurais déjà gifler pour te réveiller un peu. Retourne donc sur l'olympe et essaye de réfléchir sur les mots que tu as prononcé. Lorsque tu aurais repris la raison et le courage de te battre pour ton père, reviens me voir..tu aura sans doute plus de chance de convaincre ton père que moi.

il frottait son visage tout de même assez désespéré d'échoué. Au petit matin une fois de plus j'étais le premier à ouvrir les yeux, je cherchais Akira directement mais il est plus sur mon ventre.

Derek: Akira?

La porte de la chambre est ouverte, j'en secouait un peu Gabriel mais ses sourcils froncé me faisait vite comprendre " fou moi la paix" bon très bien je vais me débrouiller tout seul. En sortant je voyais une petit bout de queue noir passer une autre porte, j'y regardais discrètement et le repérait s'avancer tout doucement plat ventre vers le lit de Mike. Il peut déjà marcher et me fais sa première partie de chasse, comment il a fait pour pousser aussi vite? D'un bond il atterris lourdement sur le ventre de Mike, j'aimerais pas avoir le même réveil matin. Akira se mettait à courir dans toute la chambre content de sa réussite avant de bondir dans mes bras.


Derek: tu devrais te dépêcher à te lever, Akira a réussit à te surprendre ce qui devrais pas arriver. Imagine que Gabriel apprenne que tu dormais encore alors que son fils c'était échapper de la chambre? tu étais pas censer le surveiller?

je sortais de la chambre tout en souriant.

Derek: et je t'entend murmurer.

je trouve déjà Rick à la cuisine on dirait pas n'a pas beaucoup dormi.

Derek: et bien je te raconte pas les cernes sous tes yeux, tu veux faire peur à mon fils de bon matin.

Rick: j'ai eu une nuit assez préoccupé.

Derek: de me savoir au côté de ton frère?

Rick: non il s'agit pas de ça c'est...

il regardait Akira sur le coup, il décida de rien nous dire à ce sujet du moins pour l'instant.


Rick: juste préoccuper avec l'histoire de Darcia, le comportement de mon frère...


Derek: si tu laisse les ennuies prendre le dessus sur toi, ton manque de sommeil te perdra. 

je lui servais un café.

Derek: sa t'aidera.


Rick: merci, il est vrai qu'à première vu tu n'as rien de dangereux Derek. Mais on a déjà vu les stygians dans ce monde et les ravage qu'ils peuvent provoquer. 

Derek: je suis né bien après tout ça.

Rick: en effet au moins cent ans après cette guerre, mais on oublie pas. malheureusement c'est vrai tu paye pour les erreurs de tes ancêtres.

Derek: je prouverais que j'en fais pas parti.

Rick: je l'espère.

bon je donnais Akira à Mike qui arrivait à peine.

Derek: je vais réveiller Gabriel, surveille le en attendant.

A peine que Mike tournait le regard vers AKira qui se rendait compte qu'il n'était déjà plus dans ses bras.

Rick: il est partit par la.

il pointait du doigt une direction, on dirait que se pauvre Mike va en baver avec mon fils. Il était dehors à la limite du bouclier poser par Teijo en pleine nuit.

Darcia: bonjour, tu es le fils de Gabriel n'est ce pas? 

lui était de l'autre côté du bouclier s'agenouillant pour bien le regarder.

Darcia: tu tiens beaucoup des caractéristique de Derek, mais la magnifique couleur des ailes de Gabriel. tu peux pas encore prendre forme humaine? dommage j'aurais aimé pouvoir discuté avec toi, qu'on devienne ami tout les deux.

il levait les yeux sentant Mike arriver.

Darcia: je reviendrais te voir d'accord?

il disparaissait rapidement en même temps que Mike arrivait pour prendre Akira qui se laissait pas faire en poussant des petit grognement. Il s'arrêtait en voyant son père descendre faisant le bon chaton sage. 

Derek: vous étiez dehors? akira c'est dangereux, reste à l'intérieur du chateau. 

Akira: c'est lui qui m'a pousser dehors.

Sa y est il parle maintenant, il a magasiné tous les mots afin de les apprendre. J'ai fais de même autre fois, j'avais personne pour m'apprendre.

Derek: et j'aime pas les mensonges, aller viens dire bonjour à ton père.

il sautait de ses bras courant dans notre direction, par la même occasion il prenait forme humaine s'agrippant à la jambe de Gabriel. J'ai grandi rapidement c'est vrai, mais lui sa semble être plus rapide encore.

derek: lâche ton père pour qu'il prenne son café, on va en prendre pour sa mauvaise humeur.

bon je le prenais moi même dans mes bras lui mettant ma chemise voulant pas qu'il se promène cul nu.

Rick: tu as toujours une sale tête le matin Gabriel, au moins sa n'a pas changer ça. tu n'as peut être pas tout perdu comme tu le prêtant. Je vois que Akira arrive à prendre forme humaine, il grandira vite. La marque réagit de cette manière plus ta croissance accéléré du stygian.

rick se levait pour bien se mettre devant Gabriel.


Rick: ton fils est venu me voir hier soir, il est encore en colère contre toi tu sais? mais il faut le comprendre, tu n'as rien dit pour le rassurer non plus. N'oublie pas que tu n'as pas qu'un fils, Delic l'est aussi et il a besoin de son autre père.

il attrapait le sucre vidant le contenu dans son café afin qu'il devienne imbuvable. super il sera de mauvais poil toute la journée.

Rick: arrête de faire la sourde oreille avec moi Gabriel, reforme les liens que tu avais avec Delic et essaye pas de me faire croire encore ses conneries sur le fais que l'ancien Gabriel n'existe plus. Fais un effort ou les conséquences seront lourde.

Komura apparaissait croisant les bras.

Komura: tu dois leurs dire Rick.

Derek: dire quoi? pourquoi est la lui?


Rick: s'il te plait Komura.

komura: c'est de leurs vie qu'on parle? tu ne peux pas cacher de tel chose.

Derek: cacher quoi merde?

Komura: les dieux ont décider de vous tuer.


Rick: Komura!

Komura: si Gabriel ne change pas d’habitude, il vous tuera tout les trois.

Rick se levait tapant ses mains sur la table.

Rick: j'allais géré la situtation, j'aurais réussit à changer Gabriels ans qu'il ressente une épée de damoclès au dessus de leurs tête!

Komura: géré? comme tu allais géré avec Darcia? voilà le résultat.

rick: tu me fais payer ma faute c'est ça?

Komura: j'ai appris à ne plus faire confiance en toi, on aurais du tuer le stygian dès qu'on a connu son existence sur terre.

je posais mon fils en ayant vraiment assez qu'on parle de moi comme ça! de plus on va jusqu'à menacer mon fils de mort? je me transformait sautant directement sur Komura qui par instant faisait de même en Kistune.

Akira: papa!

même les pleure de mon fils ne m'arrêtait pas dans ma fureur.


Rick: arrêtez!

il levait les mains utilisant ses pouvoirs pour nos projeter tous les deux de chaque côté de la pièce.

Rick: regardez vous! vous vous comportez comme des animaux! 

Derek: et alors a vous écoutez c'est tout ce que je suis.

Komura: on est au moins d'accord sur une point.

Je grognais dessus et lui faisait de même.

Rick: et continue comme ça Derek et on pourra jamais te voir differement et toi Komura, qu'est ce que tu as fais du Kisune noble et sage que j'ai connu? tu te laisse aveuglé par la colère, souhaite tu devenir comme tes frères corrompu? 

Komura: bien sûr que non.

Rick: alors ressaisi toi! Delic en bave déjà assez.

Komura me regardait avant de remonter vite sur l'olympe.

Derek: sale bestiole, avec toutes ses queues ridicule.

Rick: c'est ton comportement qui est ridicule, tu veux devenir un bon père? alors ne commence pas à monter des scènes pareil devant ton fils.

sa me calmais sur le coup reprenant forme humaine.

Derek: ta fini de me donner des leçons?

rick: je l'espère, c'est déjà assez difficile de jouer les grand frère avec Gabriel.

Derek: pourquoi tu nous a rien dit?

Rick: parce que tu te sent mieux en le sachant? 

Derek: pas vraiment non.

Rick: peut être que sa te fera bouger un peu Gabriel, en sachant que la vie de ton fils est en danger. 

Derek: il aura intérêt à se bouger le cul! sinon je vais lui faire bouffer son café avec la tasse et la petite cuillère!


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Ven 23 Sep - 22:19

Delic était donc venu jusqu'à Rick afin de lui prévenir de la situation des Dieux, et donc, le fait qu'ils pourraient venir à nous tuer si la situation devait l'exiger pour préserver se futur. Il avait également des choses dure sur moi, et le regrettait déjà mais était blessé et pensait m'avoir perdu. Il détournait le regard à écouter tout ce qu'il lui disait, ses paroles le faisait réfléchir sur le coup, il ne disait rien et préférait se téléportait.

Au matin, encore une fois Derek se levait le premier et remarquait que la porte de la chambre était ouverte, Akira n'était plus ici. Bien entendu il s'inquiétait et tentait de me réveiller, je poussais juste un gémissement lui faisant comprendre de me laisser tranquille, je me retournais pour continuer à dormir. Il finissait par se lever, afin de chercher après mais le repérait bien vite près de la porte de Mike. Il était déjà prêt à sauter sur Mike, lui dormait encore paisiblement sans se rendre compte de sa présence. Derek le regardait faire, Mike finissait par se réveiller en sursaut lorsque Akira sautiat sur son ventre en y mettant bien tout son poids.

Il regardait partout autour de lui, pensant déjà avoir à faire à un ennemis, mais il soupirait vu qu'il voyait Akira partir en courant et sautait dans les bras de Derek.

Mike : Humph..

Il râlait déjà entre ses dents, mais évitait de le dire tout haut. Il regardait bien vers Derek alors qu'il lui disait tout ça.

Mike : Hum oué.. vais pas quand même me lever à 5heure du mat pour le surveiller.

Il disait cela en marmonant entre ses dents alors que Derek s'en allait, bien sur sa amusait Derek. Mike finissait par se lever jetant la couverture, étant de mauvaise humeur à présent. Il allait prendre sa douche et s'habiller pour être prêt. Derek lui retrouvait Rick, il remarquait évidemment qu'il n'était pas au meilleur de sa forme et qu'il semblait ne pas avoir beaucoup dormis.

Il tentait de lui faire comprendre ses inquiétudes, pas en ce qui le concerne, mais plutôt l'histoire de Darcia, de moi et mon comportement, mais s'était surtout de ce qu'il a apprit hier soir par Delic, il ne voulait pas nous mettre au courant tout de suite. Il parlait ensuite du fait ce que les Stygians et donc les ancêtre de Derek ont fait jadis et pourquoi tous le monde le voyait comme ça.

Mike arrivait ensuite, désirant prendre son déjeuné avant tout mais Derek lui donnait Akira ne lui laissant pas vraiment le choix, Mike le prenait et baissait les yeux regardant vers Akira.

Mike : Ok..

Il tournait le regard vers Derek qui partait, il abaissait à nouveau les yeux Akira était déjà partis.

Mike : Il est passé où ?!

Il regardait Rick sur le coup, et se mettait à courir pour le retrouver.

Mike : Se gamin va me casser les pieds.. JE déteste les mioches, pourquoi est-ce qu'il a fallut que sa tombe sur moi hein ?


Il renfilait l'air pour sentir sa trace et le retrouver. Il se retrouvait dehors, vu qu'il s'éloignait bien jusqu'à la limite de la barrière où se trouvait Darcia. Il arrivait rapidement, regardait vers Akira et ensuite où se trouvait Darcia.

Mike : Evite de t'éloigner, j'ai pas envie d'avoir de problème à cause de toi ta compris ?

Il l'attrapait. Akira qui se débattait dans ses bras et poussait même des grognements, Mike le tenait par la peau de la nuque et le regardait bien.

Mike : Je sais comment m'y prendre avec des bêtes dans ton genre, j'en suis moi même un je te fais remarquer.

Il se taisait levant les yeux voyant Derek arriver.

Mike : Pousser ?! Il s'est sauvé ! Et depuis quand il parle ?!

Il finissait par le lâcher, le laissant partir. Moi j'étais levé, je tournais les yeux vers Akira qui courait vers moi et prenait déjà forme humaine pour me tenir la jambe, j'en étais surpris, il a grandit si vite en une nuit ?

Gabriel : Tu as bien poussé.

Je caressais sa tête lui souriant. Derek l'habillait, moi je tournais le regard vers mon frère vu qu'il me parlait.

Gabriel : Le matin est toujours difficile pour moi en effet.

Je finissais par m'asseoir me préparant mon café.

Gabriel : Temps mieux, il doit sentir qu'il doit rapidement grandir à cause du dangers. Darcia et tout ça.. Sa me rassure en quelque sortes.

Je buvais une gorgée mais m'arrêtait déjà vu que Rick se mettait bien en face de moi, pour me parler de Delic. Il est venu le voir hier soir ? Je le regardais bien sur le coup.

Gabriel : Je sais très bien qu'il est en colère contre moi, et je le comprend. Il m'a perdu, et lorsqu'il pense me retrouver, il se rend compte que se n'est pas vraiment le cas..

Je soupirais.

Gabriel : Qu'est-ce que tu veux que je fasse rick.. ? Il est coincé à l'Olympe, Il ne peut pas y descendre sans se cacher, et moi je ne peux plus m'y rendre. Il est bien mieux la haut, avec Komura.

Je voulais boire à nouveau mon café, mais Rick vidait tout le sucre dedans, je relevais le syeux vers lui sur le coup.

Gabriel : JE te l'ai dis, comment veux-tu que je resserre nos liens si on ne peut pas se voir Rick ? Arrête de me faire des scènes dès le matin tu veux.

S'était Komura qui venait ensuite, je le regardais bien sur le coup, et de quoi il parle, nous dire quoi au juste ?

Gabriel : Qu'est-ce qu'il veut dire ?

J'
écarquillais les yeux lorsqu'il crachait le morceau, les Dieux, on décidés de nous tuer ? Oui, j'ai du mal à l'imaginer après tout ce que j'ai fais pour eux, tous ce que j'ai sacrifié pour eux. Et maintenant, ils veulent me tuer comme ça ? Je posais mes mains sur mes jambes, serrant le tissu de mon pantalon, si je ne change pas, évidemment, ils veulent que je redevienne leur marionnette.

Evidemment Rick s'énnervait, posant les mains sur la table, il aurait préféré que je ne l'apprenne pas, moi je restais muet sur le coup. Voilà qu'ils se disputent, et bien entendu cela concerne moi, Komura tente de ne pas le montrer mais il est blessé de m'avoir perdu et commence à perdre un peu la tête.

Gabriel : Sa suffit..

Il provoquait à nouveau Derek, qui finissait par craquer et fonçait dessus en stygian, Komura se transformait lui aussi, et commençait à se battre, je me levais sur le coup tenant Akira pour qu'il ne tente rien pour protéger Derek. Rick intervenait les séparant tous les deux.

Rick trouve toujours les mots qu'il faut, je me demande pourquoi ils m'ont choisit moi et pas lui la haut..

Gabriel : Il a raison, il faut que tu prennes sur toi Derek, et éviter de te montre en colère et perdre le contrôle comme ça.

Komura était partis, moi je suis assez perdu comment je vais faire ? J'ai bien compris oui que je vais devoir bouger, je réfléchissais mais comment ? Changer, sa ne se fait pas en un claquement de doigt.

Gabriel : j'ai compris le message.

JE regardais mes mains et ensuite autour de moi et surtout le collier que portait Mike.

Mike : Quoi ?

Gabriel : rassemble tous le monde au grand hall.

Je m'en allais, Mike nous regardait et finissait par obéir. Une fois tous le monde rassembler, je les regardaient tous.

Gabriel : Vous tous, je vous ais tous choisis par pur égoïsme, pour ma petite satisfaction personnel que vous étiez unique. Je me servais de vous, pour m'amuser de vous, mais tout cela s'est terminé.Je vous ais donné un toit, de quoi manger, un lit où dormir, un semblant de vie, mais avec la peur en vous malgré tout, vous me craignez tous.

Je tendais les mains vers eux.

Gabriel : Je tiens à vous rendre votre liberté, si vous avez quelques part où aller, alors partez, si vous n'avez nul part où aller, aucune famille, alors restez ici, vous n'avez plus rien à craindre de moi, vous vivrez ici en toute liberté, vous pourrez partir quand vous le voulez, et si vous restez et que vous me soyez fidèle, je vous promet ma protection. Restez parce que vous le désirez et non parce que je vous l'oblige.

J'envoyais mon aura sur tout leurs colliers, tous les colliers tombaient à terre un après un,  celui de Mike également il posait sa main sur son cou sur le coup, libéré de se poids. Je baissais les bras, tournant le regard vers mon frère.

Gabriel : J'ignore si j'arriverais à changer en si peu de toi, Darcia m'a corrompu le coeur bien plus que tu ne le crois.

Beaucoup d'entre eux, préparait ses affaires pour rapidement s'en aller, seul une petite poignée restait ici, Mike se transformait sous sa forme de lycan, il nous regardait et finissait par courir pour partir. Il s'arrêtait dehors proche de la barrière, il regardait l'endroit où Akira se trouvait et arrivait à sentir l'odeur de Darcia, il tournait la tête vers le manoir ensuite, il hésitait à rester ou non, ou bien retrouver les siens qu'il avait perdu.

Je finissais par m'asseoir, passant ma main dans mes cheveux.

Gabriel : Il faut que je vois Teijo.

Mike : Darcia est venu devant la barrière, je pense qu'il parlait avec Akira tout à l'heure.

Il mettait ses mains dans ses poches, faisant le moue.

Mike : Je reste juste pour le surveiller, ensuite, je partirais s'est tout ! Je retrouverais les miens !

Gabriel : Darcia a toujours été interessé sur le fait que je puisse avoir un fils avec Derek.

Je prenait Akira près de moi.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il t'a dit dit moi ? Cette homme, il faut que tu l'évites le plus possible, s'il t'approche, je veux que tu reviennes près de nous d'accord ? Il ne nous veut pas du bien tu comprends ? Il est dangereux.

Teijo : Tu désirais me voir Gabriel ?

Je me levais sur le coup pour le regarder.

Gabriel : Oui. Est-ce qu'il est possible, d'effacer chaque partie de mémoire concernant Darcia, tout ce qu'il m'a fait.

Il s'approchait de moi.

Teijo : Laisse moi t'examiner.

Il posait sa main au niveau de ma tête, je fermais les yeux, il pénétrait à l'intérieur de moi. Il finissait par se retirer.

Teijo : Je peux effacer tout ce qui te concerne Darcia, mais cela sera compliqué tu t'en doute.

Gabriel : Oui.

Teijo : Tu oublieras le fait que tu es descendu sur terre et que tu la rencontrer, tu n'auras jamais retrouvé sa trace.

Gabriel : bien.

Teijo : Je ne pourrais pas oublier toutes les personnes que tu as tué.

Gabriel : Je le sais..

Teijo : Et surtout, tu ne seras pas pourquoi tu as changé de cette façon, je doute que cela va t'aider.


Je plissais les yeux.

Teijo : Si tu n'as pas rencontrer Darcia, pour toi, se ne sera pas lui qui ta corrompu mais toi qui a soudainement changé de voix.

Gabriel : Alors qu'est-ce qui est le mieux pour toi ?

Teijo : Effacer tous les souvenirs depuis que tu as posé les pieds sur terre. Tu devras tout oublier, le moindre détail.

Je réfléchissais.

Gabriel : Mais, Derek et Akira ?

Teijo : Si tu désires changer le plus rapidement possible, s'est la seul solution.

Je regardais Derek sur le coup.

Gabriel : Mon imprégnation restera ?

Teijo : Je l'ignore, je ne pense pas étant donné que tu ne l'auras jamais rencontré.

Derek ne voulait pas evidemment.

Gabriel : J'ai besoin de réfléchir à tout ça.


Je partais, avec Derek j'ai besoin de lui parler, je demandais à Mike de s'occuper de Akira en attendant.

Gabriel : Tu en penses quoi ?

Je m'en doutais, il ne veut pas que je le fasse, j'attrapais ses mains sur le coup.

Gabriel : Je sais que s'est risqué, mais tu penses sincérement que j'arriverais à changer en si peu de toi ? Si je ne redeviens pas un archange, ils vous tueront je ne veux pas que cela arrive, pas à cause de moi.

Je posais mon front contre le siens.

Gabriel : J'ai fais tant de mal autour de moi, tant que j'aurais tous ses souvenirs de ça, de Darcia, de cette vie que j'ai mener, j'y arriverais jamais. Je pourrais pas redevenir celui que j'étais.

Je me retirais de lui.

Gabriel : A moins que tu es une meilleures décisions, vas y, mais moi j'en vois aucune..

Je baissais les yeux.

Gabriel : Je suis perdu, je ne sais pas ce que je dois faire.

Je levais les yeux vers Derek.

Gabriel : Promet moi de tout faire, pour que je reste avec toi, pour que je m'accroche à toi comme maintenant, je ne veux pas te perdre, ni toi ni Akira..

Mike était avec Akira, se mettait à sa hauteur.

Mike : Et arrête de t'inquiéter pour eux, faut que tu sois fort et costaux, tu sais quoi, je vais t'apprendre à vivre comme un vrai loup.. ou plutôt comme un stygian moué, s'est plus ou moins pareil. Allez suis moi.

Il voulait lui changer les idées, et changeait de forme, il lui montrait comment vivre de cette façon, repérer les odeurs, les pistes, et tout ce genre de chose.

Teijo : Si ton frère accepte d'effacer tous ses souvenirs, cela l'aidera beaucoup, il ne se souviendra pas de tous le mal qu'il a fait, il sera le Gabriel qui est partit de sauver. Il pensera être encore avec Komura et l'amour de son fils Delic. Je suis sur que cela peut marcher. Darcia perdra tout son influence sur lui.

Il regardait vers Rick.

Teijo : J'espère qu'il acceptera. Mais je sais que cela ne sera pas facile, une imprégnation s'est dure à effacer.

Je finissais par revenir.

Gabriel : Je vais le faire.

Derek reste mécontent de ce plan, je regardais Rick lui semble soulagé de ma décision et Teijo également, je finissais par m'asseoir, Teijo se mettait en face de moi, je gardais le regard dans ceux de DErek, j'ai peur de l'oublier, de le perdre.

Teijo : Tu as pris une sage décision Gabriel. Ferme les yeux, vide ton esprit.

Il posait ses mains sur mes tempes et commençait le processus.cela était très long, presque 1heure déjà que Teijo était occupé sur mes souvenirs.. Mes ailes qui était présente, finissais par changer de couleur, de noir et devenait blanche, signe que cela fonctionnait. Teijo se retirait de moi.

Teijo : Gabriel, comment te sens-tu ?

J'ouvrais les yeux, regardant autour de moi.

Gabriel : Je vais bien.. Mais qu'est-ce que je fais ici ?

Teijo : Quel est la dernière chose dont tu te souviens ?

Gabriel : Rick était partis pour arrêter Darcia, j'ai voulu le rejoindre pour le sauver. Je suis descendu après cette promesse avec Komura et..

Teijo : et .. ?

Gabriel : S'est tout.

Je tournais le regard vers Rick.

Gabriel : j'ai réussis ?

Teijo : Oui tu as réussis Gabriel, Tu as sauvé ton frère.

Je souriais sur le coup me levant pour serrer Rick contre moi.

Gabriel : Ne te sacrifie plus comme ça, j'ai besoin de toi.

Je me décalais de lui, regardant Derek qui s'approchait de moi. Si je me souviens de lui ? Je le regardais bien.

Gabriel : Non, j'ignore qui vous êtes.

Mike revenait avec Akira, je le regardais n'ayant aucun souvenir de lui non plus.

Teijo : Je suis désolé Derek.

Gabriel : Je ne comprend pas.

Derek me disait clairement les choses, ce que j'étais pour lui, et Akira qui était notre fils, j'étais assez perdu sur le coup, je regardais mon frère, pour savoir si tout ça était vrais. Je revenais vers Derek.

Gabriel : J'ai trompé Komura ? Pourquoi j'aurais fais ça ?

Teijo : Vas y doucement Derek, il ne faut pas chambouler son esprit, s'est déjà assez dangereux comme ça.

Gabriel : Je suis désolé, mais vous devez vous trompez de personne.

Je le regardais partir tentant de garder son calme, enfin presque. Akira qui lui aussi tente de m'assurer que s'était mon fils.

Gabriel : J'aimerais qu'on m'explique ce qu'il se passe, Rick.. Teijo ?

Teijo : Darcia à réussit à changer ta nature, tu étais différent, tu étais devenu un archange déchus. Et dans cette période, tu as rencontré Derek, tu t'ais imprégné de lui, et tu as eu un fils avec lui.

Je passias ma main dans mes cheveux.

Gabriel : S'est fou, j'ai du mal à imaginer tout ça.. Je me sens toujours imprégné de Komura alors... j'ai du mal à croire que j'ai pu faire ça.

Teijo : Darcia à supprimer ton imprégnation, mais j'ai effacé tout tes souvenirs voilà pourquoi.

Gabriel : ET Komura et Delic vont bien ?

Teijo : Ils sont.. blessés, il va falloir du temps pour comprendre que tu es revenus.

Gabriel :J'aimerais les revoir.

Bien sur Derek qui entend ça, est plus qu'agacé à l'idée que je puisse retourner près d'eux. Il m'attrapait le bras pour m'éloigner d'eux, il s'éloignait avec moi, je me retrouvais contre cette arbre où j'ai mis au monde Akira, il me poussait contre cette arbre, je le regardais bien sur le coup.

Gabriel : Je suis désolé, je ne veux pas te blesser, mais je ne me souviens de rien.. J'aimerais que les choses soit autrement. Je suis certains que tu es quelqu'un de bien, ainsi que Akira, et je ferais le nécessaire pour être présent auprès de vous, et l'élever comme j'ai élevé Delic.

Sa ne semble pas lui suffire... en tout cas Teijo prévenait rapidement la situation à Komura.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Dim 25 Sep - 0:53

Maintenant que nos vies et celle de notre fils est en jeux, Gabriel se réveille et tente de suivre les conseil de son frère. J'aime pas cette méthode on ne lui laisse aucun choix, c'est ça ou toi et ta famille vous mourrez. J'en serrais les poing regardant en direction de mon fils, si je pouvais avoir ses dieux en fasse de moi je leurs dirait ma façon de penser.
Sur le coup gabriel allait jusqu'à libéré ses serviteurs juste une petite poignée d'entre elle restait, surement ne sachant pas ou se rendre ou cherchant un protection sûr. Mike partait lui aussi au début avant de revenir à nous et surtout nous prévenir de la présence de Darcia dans les parage.

derek: tu as parler à une inconnu Akira?

Akira: je le savais pas, il avait l'air gentil.

il baissait la tête devant son père ayant l'impression d'avoir fait une bêtise.

Akira: il voulait juste qu'on soit ami.

Derek: écoute ton père, cet homme est dangereux ne lui fais jamais confiance.

Akira: oui papa.

l'arrivé de Teijo allait tout chamboulé et cette solution, non mon expression devenait de plus en plus sévère. Effacé la mémoire de Gabriel? nous oublié? il va refuser j'espère?

Derek: tu va réfléchir? il a pas besoin de réfléchir, c'est hors de question!

il m’entraînait pour qu'on discute tout les deux.


Derek: ce que j'en pense? que c'est tout ce que ce vieux fou attendait! il n'a jamais réussit à me sentir et aurais déjà tout fais pour se débarrasser de Akira à la première occasion. 

je baissais les yeux vers mes mains qu'il attrapait.

Derek: il a surement un autre moyen, tu nous oubliera et surtout tu oubliera Akira. Il ne comprendra pas, il se sentira abandonné.

Et moi aussi, je commence à peine à m'attacher à lui et voilà que..

Derek: au fond tu as déjà prit ta décision, parce que c'est le seul moyen. 

Même vraiment pas cette idée mais c'est vrai on a pas le choix.

Derek: très bien fais le, même si je trouve que c'est trop facile. C'est juste se rabaisser à utiliser mes méthodes de Darcia, il l'a fait pour te manipulé.

Je regardais en direction de Teijo.

Derek: et il fera de même, sa lui donne juste une bonne occasion de te changer et t'éloigner de nous. j'aimerais pouvoir être égoïste et t'empêcher de le faire, mais il n'y aurait pas que ma vie en jeu.

j'y crois pas trop, qu'il puisse nous revenir après ça. pour moi tout est calculé d'avance afin qu'il ne nous revienne pas. Je le laissais y aller fermant les yeux avant de le rejoindre à mon tour.

Rick: il acceptera Teijo, même corrompu mon frère n'ira pas jusqu'à risqué la vie de son fils ni de son imprégné. J'espère juste que sa suffira pour les empêcher de les saccrifié ou au moins mon frère. 

il pinçait un peu les lèvres ne sachant pas si sa fonctionnerais aussi pour akira et moi, on reste des stygians et donc une menace pour se monde. 

Rick: tu as prit la bonne décision Gabriel même si cette décision est un peu...

je restais une bonne heure à fusiller Teijo du regard, pour moi il me vole juste tout ce que j'ai vécu avec lui que se bon ou mauvais mais aussi ceux de Gabriel. Sa y est cette fois c'est terminé la teinte de ses ailes change de couleur pour redevenir blanche.

Rick: Gabriel?

Je détournais le regard, il se souvient de rien...de rien du tout. Rick ouvrait la bouche ne sachant pas quoi dire, devais t'il dire la vérité ou changer la version de l'histoire.

Rick: c'est plutôt à moi de te dire de plus jamais prendre le risque de me sauver petit frère.

Il le serrer lui aussi tout en levant les yeux vers moi qui m'approchait.

Derek: et tu te souviens de moi?

évidemment que non.

Akira: papa! Mike m'a apprit comment pister! j'ai presque attraper une souris.

même de son propre fils il n'y a plus aucune souvenir.

Derek: épargne moi tes mensonge maudit prêtre! tu n'attendais que ça pouvoir te débarrasser de nous! je vais te dire qui nous sommes Gabriel. Je suis le père de Akira qui est également ton fils, tu étais un ange déchut et moi la chose que tu as acheté pour coucher avec.

je sortais déjà mes griffes sous la colère.

Derek: me lâche pas tes conneries vieux fou! sa te ferais juste chier qui se souvienne à nouveau de moi!

je m'éloignais un peu pour pas lui sauter à la gorge et le saigné, akira s'approchait attrapant le pantalon de son papa.

Akira: tu te souviens pas de moi papa? 

ses yeux se remplissait déjà de larme sur le coup, maintenant Teijo n'a plus le choix que dire la vérité se chamboule Gabriel mais la seul chose qu'il arrive à réclamé c'est..Komura et Delic, son fils est juste à côté de lui réclament son père et lui il veux son renard! j'attrapais son bras au passage le forçant à me suivre dehors jusqu'à cette arbre.


Derek: c'est ici que nous avons mis Akira au monde , tu l'as peut être oublié mais lui il sais que tu es son père alors tache de ne pas le renier.

Je ricanais sur le coup.

Derek: tout ce qui sera nécessaire? tu as de jolie aile blanche maintenant et on sais tout deux ou sera ta place et c'est pas ici. Alors dit moi comment tu va faire pour t'occuper de ton fils sur ton petit nuage? nous on est des stygians au grand désespoir du prêtre et des dieux que tu chéri tant, ses dieux qui étaient prêt à nous tuer! 

j'enfonçais mes griffes dans l'écorce empêchant Gabriel de bouger.

derek: je le savais que c'était une mauvaise idée mais tu m'as demandé de tout faire pour qu'on reste ensemble et je compte bien le faire.

Komura: écarte toi de lui.

il est déjà la celui la?

Derek: occupe toi de tes affaire le renard.

Komura: c'est exactement ce que je fais, viens Gabriel Delic à besoin de retrouver son père. 

je tenais fermement son bras l'empêchant de le rejoindre.

Derek: il n'est plus avec toi.

Komura: tu n'es plus son imprégné, c'est moi qui l'ai. Tu ne sera pas plus fort que ça stygian.

Je lâchais doucement le bras de Gabriel pour taper ma main sur l'arbre détruisant une bonne partie.

Komura: Gabriel, tous le monde t'attend la haut on rentre chez nous. Tu ne dois pas hésité, tu n'es pas à ta place ici. 

j'allais craqué une fois de plus mais l'arriver de Akira qui calmait les pulsions.

Akira: papa?

Je le prenais dans mes bras les regardant tous deux.

Derek: au fond on n'a peut être jamais été menacer de mort, juste une ruse pour te forcer à nous obliger et avoir ton accord afin d'oter ton impregnation pour moi. Après tout c'était la seule solution avec ton consentement, Teijo le savais et surtout le renard le savais. Bien joué, vous avez réussis.

il me regard de haut montrant son petit air supérieur.

Derek: viens Akira on rentre.

Akira: papa viens pas avec nous? 

Derek: on  il vient pas, il nous a oublié.

j'entrais à l'intérieur m'approchant de Teijo.


Derek: vous aviez peur que je devienne une menace, maintenant j'en suis une alors dégagé de ce chateau avant que je commence par vous.

Rick: Derek, on l'a fais pour une bonne cause.

Derek: ah oui, alors on ta entubé toi aussi. 

il nous regardait changer de pièce.

Rick: la menace des dieux étaient réelle n'est ce pas? j'ai vu la peur dans les yeux de Delic, il ne m'aurait pas jouer la comédie.

je passais une bonne journée à resté isolé, j'ai vue comme ça le bouclier autour du chateau disparaître. Après tout pourquoi Teijo utilisait son énegie pour protégé deux stygians et un loup. Oui une fois Gabriel partit les restant des serviteur sont partit à l'heure tour seul Mike est rester trouvant d'autre excuse. 

Akira: papa j'ai sommeil.

Derek: va dans mon lit, j'arrive tous de suite.

Akira: je peux dormir avec Mike?

Derek: oui bien sûr.

Il se précipitait sur le coup se glissant sous ses draps, moi je restait aussi sur cette chaise prêt de la fenêtre pratiquement toute la nuit. Le savoir avec lui et peut être à partager son lit..j'arrive pas à fermer l'oeil, sa me ronge de l'intérieur. Akira ne se sent pas encore en sécurité surtout maintenant que l'un de ses pères sais éloigné, son corps l'a encore forcé à grandir plus vite. 

Il prend un peu plus de place dans le lit de Mike, avec sa taille d'adolescent de 15 ou seize ans, Mike doit avoir une bonne surprise au réveil. Akira ouvrait un oeil sentant Mike remuer à côté de lui et surtout se retirer du lit, sur le coup il l'attrapait passant son bras par dessus. Une fois de plus Mike tentait de s'éclipser, mais encore Akira l'attrapait la tête pour le serrer contre lui.

Akira: mmmh

il fini par carrément s'allonger sur lui pour totalement le bloquer, Akira ouvrait vite grand les yeux se retrouvant en dehors dit lit. Il se redressait le regardant les yeux plissé.

Akira: tu as une drole de façon de réveiller le matin, une vilaine attitude de loup.

il le regardait marcher tout en râlant un peu avant de sauter dessus en stygian le mordillant un peu partout afin de l'incité à se transformer à son tour. Moi je levais les yeux entendant tout se vacarme, pourquoi tant de bruit ce matin...et j'ai si mal à la tête. Je les entend dévalé l'excalier, je me levais les voyant se bagarrer. Akira relevait les yeux tout en tirant sur l'oreille de Mike avant de vite se retirer de lui.

Akira: il m'a poussé.

je levais les yeux sur le coup.

Derek: tu as encore grandi.

Akira: oui.

il reprenait forme humaine poru me montrer.

Derek: tu grandi trop vite, j'ai même pas le temps de profité. Mais continue de faire autant de bruit et tu verra qu'il a pas d'age ou de grandeur pour recevoir des fessé.

Akira: tu m'as jamais donné de fessé.

Derek: il a un début à tout.

Akira: tu es malade?

derek: ma tête c'est...surement que j'ai pas assez dormi. va donc te trouvé des vêtement, reste pas nu comme un verre.

Il se regardait sur le coup.

Akira: je me disais aussi qu'il manquait quelque chose.

je regardais Mike aussi de la tête au pied.

Derek: et toi aussi!

Akira ricanait se moquant de lui, il prenait un coussin pour se cacher et en donnait un tout petit pour Mike.

Akira: tiens celui la devrais te suffire.

il s'abaissait pour vite esquiver de coussin que Mike lui lançait et se mettait à courir.

Akira: il est devenu grassouillet ce loup! quel lenteur.

ils sont complètement cinglé ses deux la, ils aiment se chercher des noises. Je m'installais sur le canapé tenant ma tête, pourquoi j'ai aussi mal? Une goutte de sang tombait sur mon pantalon, j'en posais mon doigt sur mon nez. 

Derek: je saigne du nez?

Darcia: on dirait bien qu'on tente de te contrôlé depuis une longue distance.

Derek: qu'est ce que vous foutez la?

Darcia: il a plus aucune protection autour de ma maison, c'est facile d'entrer.

Derek: et bien sa vous sera facile de sortir aussi.

Darcia: toujours utiliser l'humour, est ce que tu as trouvé sa drôle aussi quand Gabriel t'a complètement oublié?

Derek: comment...

Darcia: comment je le sais? les mur ont des oreilles. peut importe, tu pourrais bientôt ne plus être maître de toi même. peut être que sa sera ton tour de tout oublier, ainsi que ton fils.

Derek: sa n'arrivera pas.

Darcia: si sa arrivera, tu es la propriété d'une personne et cette personne te réclame désormais. Peut être parce que tu as échoué.

Derek: échoué en quoi?

Darcia: va donc savoir, tu n'es pas mon stygian mais j'ai tenté de savoir qui tu étais depuis ton arrivé auprès de Gabriel. Ton maître est sans doute aussi puissant que moi ou peut être plus encore. Je pourrais t'aider.

Derek: m'aider? ou me manipulé.

Darcia: tu aurais plus aucune consciente, tu souhaitera peut être tuer Akira.

Derek: on menace encore mon fils?

Darcia: souhaite tu que je t'aide oui ou non?

Derek: qu'est ce que sa t'avance?

Darcia: je veux pas de stygian comme ennemi, j'aurais plus à perdre qu'à gagner.

Je réfléchissais et ma tête qui me fais souffrir.

Derek: qu'est ce que je dois faire?

Darcia: ton fils détiens surement le même pouvoir que son père, ramener les morts dans ce monde. J'ai une vieil connaissance capable de volé les pouvoirs, il sera assez puissant pour aspiré le sceau dans la tête. 

derek: ramenez un mort? je connais très bien ton but, tu va ramener des monstres dans ce monde et corrompre tous les archange et t'en prendre au dieu.

Darcia: Teijo ta raconté l'une de ses visions, c'est juste un vieux fou qui sort pas assez de chez lui. C'était vraiment une vision ou une histoire qui s'amuse à raconté à lui même?

Derek: mon fils vous aidera pas.

Darcia: si il le fera, pour sauver son père...celui qui lui reste.

il disparaissait.

Derek: akira!

je me levais mais m'effondrais rapidement.

Akira: papa?

il me ramassait regardant le sang qui coulait de mon nez.

AKira: qu'est ce qui t'arrive?

il levait les yeux voulant vite appelé Gabriel.

Akira: papa! viens vite! ne nous abandonne pas! Mike aide moi à le mettre sur le canapé.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Dim 25 Sep - 21:50

Tout était devenu bien compliqué à présent, Teijo m'a effacer tous mes souvenirs depuis que je suis arrivé sur Terre.. ma rencontre avec Darcia, ce que je suis devenu en tant qu'archange déchus, ma rencontre avec Derek, mon imprégnation pour lui et même Akira.. Bien entendu le fait que je puisse l'oublier ainsi qu'Akira le mettait déjà hors de lui et m'emmenait donc à cette arbre, me disant que s'était ici que je l'avais mis au monde..

Je n'étais pas très alaise et se me faisait mal de le voir ainsi, et le fait que je ne puisse pas m'en souvenir également, il s'agit de mon fils, et je ne m'en souviens même pas cette sensation était vraiment horrible pour moi, j'ignorais quoi faire ni quoi dire..

Gabriel : Il suffira que vous m'appelez, et je viendrais, ils ne peuvent pas me refuser se droit, si Akira est mon fils, je pourrais venir autant que je le veux.

J'étais surpris d'entendre tout ça.

Gabriel : Vous tuez.. S'est pour ça que Teijo a effacer ma mémoire..

JE détournais le regard assez étonné de ses principes, ils étaient prêt à aller jusque là ? Je revenais vers lui sur le coup.

Gabriel : Ecoute, je suis vraiment désolé, mais si j'ai du faire ça.. S'était pour éviter qu'ils vous arrivent quelque chose non ? Je ne suis pas du genre à abandonner ma famille, alors je reviendrais, je..

Il serrait ses griffes dans le tronc d'arbre, moi qui voulait me sortir de là. Je continuais de bien le regarder.

Gabriel : Et tu vas m'y forcer ? Je ne peux pas rester, j'ai des responsabilité, et à ce que j'ai pu comprendre.. J'ai du fais beaucoup d'erreur, je dois faire face à tout ça devant les Dieux et les réparer..

Je baissais les yeux, sa me fait mal de le voir comme ça mais je ne peux pas tourner autour du pot. Komura arrivait d'ailleurs par téléportation, j'étais soulagé de le voir sur le coup. Je voulais me rendre jusqu'à lui, mais Derek m'attrapait le bras m'en empêchant, je le regardais bien sur le coup.

Gabriel : Komura à raison, je suis imprégné de lui. Je suis désolé Derek.

Il finissait par me lâcher, je marchais lentement jusqu'à Komura, mais me retournait pour le regarder, il a complètement détruit l'arbre. J'hésitais sur le coup à rester ou non, je suis pris entre deux monde. Je regardais ensuite Akira arriver, Derek le prenait dans ses bras, je les regardais bien tout les deux tout comme Derek qui nous regardait. J'étais surpris de ce qu'il me disait, tout sa aurait été une ruse ? Je tournais le regard vers Komura.

Gabriel : Est-ce la vérité ?

Il ne disait rien je regardais à nouveau vers Derek qui partait, Akira qui me demandait, je baissais les yeux sur le coup, Komura finissait par se téléporter avec moi. Mais tout le long, je me sentais pas, Delic était bien entendu heureux de me revoir et moi aussi. Mais une part de moi était coupé en deux.

Teijo tournais le regard vers Derek qui arrivait face à lui, il gardait bien la tête haute malgré tout ce qu'il pouvait lui dire.

Teijo : Je comprend ta colère Derek, mais s'était la meilleur chose à faire et au fond de toi tu le sais.

Il retirait son sourire étant donné que Derek savait la vérité. Il le regardait changer de pièce, Teijo tournait le regard vers Rick sur le coup.

Teijo : S'était faux, Delic pensait sincèrement que s'était vrai lorsqu'il est venu te l'annoncer. Il fallait qu'il soit convaincant alors Komura lui a mentis sachant qu'il allait te prévenir directement. Il m'a fait part de son plan, et j'ai accepté.

Il se mettait bien en face de Rick qui semblait s'être fait avoir lui aussi.

Teijo : Je suis désolé de t'avoir utilisé Rick, mais je dois des fois faire des choix difficile. Et cela en faisait partie, s'était la seul solution pour préserver plus facilement se monde et se futur que j'ai pu voir. Si Gabriel n'est plus un archange noir, Darcia ne pourra plus l'utiliser.

Il se reculait.

Teijo : De plus, tu as retrouvé ton frère tel quel. Tu devrais me remercier, ainsi que Komura. Et ne prend pas Komura pour le méchant dans l'histoire, il a été le premier à être touché par la perte de Gabriel, ainsi que Delic. Il a fait ce qu'il fallait pour le retrouver, s'est bien mieux comme ça.

Il se retournait réfléchissant malgré tout à Derek.

Teijo : Je vais devoir le surveiller, je n'ai pas envie qu'il devienne incontrolable, j'espère que son enfant le fera réfléchir. Bien, il est préférable que je m'en aille, et toi aussi Rick.

Il se téléportait aussi tôt. En effet, Teijo retirait le bouclier autour du manoir vu que je n'étais plus là. Et beaucoup quittait le manoir une fois que je ne m'y trouvais plus, sauf Mike restait s'étant bien attaché à Akira en réalité. Il ressentait quelque chose pour lui, comme les archanges les lycans peuvent ressentir cette même imprégnation.

Akira partait dormir avec Mike, au matin, Mike bougeait de plus en plus, il se réveillait regardant du coin de l'oeil vers Akira surprit de le voir une fois de plus grandit aussi rapidement. Il désirait quitter le lit, maisAkira l'attrapait pour le tirer vers lui, il en clignait des yeux et tentait de se retirer mais rien à faire. Il plissait les yeux vu que Akira se mettait carréement coouché sur lui, il finissait par le pousser fortement ce qui le faisait tomber du lit, Mike se redressait assis sur le lit le regardant du coin de lo'eil.

Mike : Et bah retient toi et sa n'arrivera pas.

Il marchait attrapait ses vêtements.

Mike : Tu m'as carrément sauter dessus, j'ai besoin de place moi, alors ne dépasse pas la ligne qui délimite notre coin du lit humph.

Il ouvrait grands les yeux vu que Akira sautait dessus sous sa forme de Sygian. Vu qu'il le mordillait, Mike finissait à son tour et se battait avec lui, gentiment bien entendu. Ils continuaient de jouer tout en descendant les escaliers. Mike étais couché, Akira tenant son oreille, ils regardaient tout les deux vers Derek sur le coup. Mike le poussait et se remettait sur ses pattes.

Mike : Mais bien sûr.

Il le regardait prendre humaine sur le coup il en faisait autant. Mike tournait un oeil vers Akira vu qu'en effet il était nu, et d'ailleurs lui aussi. Il fronçait les sourcils du tout petit coussin que lui donnait Akira.

Mike : Enfoiré !

Il tentait de lui lançait le coussin, il courrait ensuite après. En tout cas, Derek était vraiment pas bien, il en saignait même du nez. Darcia profitait que le bouclier ne soit plus là pour venir jusqu'à lui, et le manipuler à son tour. Il avait bien un but dans la tête, Akira possède le même dons que moi, celui de ramener les morts à la vie. Une fois partis, Derek se levait appelant déjà Akira, mais il tombait à terre Akira le voyant dans cet état, il m'appelait aussi tôt au secours.

J'ai promis de venir dès qu'ils m'appellent, cela ne plaisait pas à Komura qui ne voulait pas que j'y aille, mais je ne lui demandais pas la permission, je m'y rendais directement. Voyant Derek à terre, je me mettais rapidement près de lui regardant son état, je posais ma main sur lui, lui envoyant mon aura pour le soigner.

Gabriel : ça va aller calme toi.

Je regardais Akira à cet instant, mais plissait les yeux de l'état de Derek. De quoi il s'agit ?

Gabriel : J'ignore ce que s'est, je ne peux pas le soigner..

Je lui donnais malgré tout un peu de mon energie pour qu'il se rétablisse, il ouvrait les yeux me regardant. Je tenais sa main, tentant de le soulager du mieux que je pouvais.

Gabriel : Tout va bien, je suis là. Dit moi ce qu'il t'arrive ?


Mike : Il est tombé soudainement.

Il reniflait.

Mike : Je sens encore l'odeur de cet homme.

Gabriel : Darcia est venu à toi ? Derek ? Dit moi ce qu'il te voulait.

" Derek est à moi. "

Je tournais le regard, une ombre noir disparaissait et apparaissait autre part, il avait la forme d'un Kitsune.

Gabriel : Qui êtes vous ?

" On me surnomme le démon à queue ou Kyubi. "

J'écarquillais les yeux.

Gabriel : Vous êtes le frère de Komura.

Il avançait sur le coup se montrant, sous sa forme humaine, il penchait la tête souriant, ses queues soit noir et des yeux rouge.

Gabriel : Tu es Kurama.

Kurama : Je suis si connus que ça, et bien.

Gabriel : Tu as détruit une ville entière, evidement que tu es connu.

Il regardait en direction de Derek.

Kurama : Je te remercie Gabriel, tu bloquais le fait que je puisse entrer en contact avec lui, mais à présent qu'il ressent de la haine en lui, sa m'a été facile de le retrouver.

Gabriel : Ne t'approche pas de lui.

Je me mettais devant Derek, il en ricanait tendant la main vers Derek.

Kurama : Mais je n'ai pas besoin de m'approcher. Derek, mord le.

Il le contrôlait, Derek semblait changer de regard, je tournais le regard vers Derek sur le coup vu qu'il obéissait et me mordait, j'en gémissais, son venin.. je perd ma puissance, je tombais à genoux.

Kurama : Un archange aussi puissant que toi, et regarde dans quel état tu te retrouve.

Mike se transformait sautant sur lui, il tendait juste la main, il fut expulser contre le mur plus loin.

Kurama : Akira, tu as du sang stygian en toi, je peux également te contrôler alors ne t'avise pas de faire quoi que se soit.

Il s'approchait de Derek, qui reprenait conscience, il tapoait la joue de Derek.

Kurama : Tu vas te rendre compte que se monde est pourris Derek. Remplis encore ton coeur de haine, car l'amour est une faiblesse. Personne ne te veux tu bien, ils te voient tous comme une bête à éliminer. A mes côtés, tu seras invincible, j'ai encore du mal à te contrôler mais sa viendra, tu es déjà à ma merci.

Il se relevait sentant son frère descendre.

Kurama : komura, quel plaisir de te revoir.

Gabriel: Je vais bien..

Je tente de soigner ma blessure mais le venin est trop puissant.

Kurama : Comment peux tu fermer les yeux et encore servir les Dieux ?! Tu es vraiment idiot petit frère. On se reverra, Derek au plaisir de t'avoir revu, tu ne m'as pas déçus.

Il souriait et disparaissait ensuite par téléportation. Komura me soignait, il va falloir du temps pour que le venin se dissipe. Je me redressais, regardant vers Derek.

Gabriel : Se n'est pas de sa faute, il faut l'aider.

Je me retirais de Komura, pourquoi a t-il autant de rancoeur envers lui.

Gabriel : Arrête, Derek à besoin de notre aide. Je vais rester ici, afin de m'assurer que Kurama ne revienne pas.

Il ne semble pas satisfait de ça.

Gabriel : Akira est aussi mon fils, je ne veux pas qu'il grandisse sans moi, ni qu'il soit en dangers. Je sais que j'ai abandonné Delic, mais sa n'arrivera pas, je suis toujours avec vous, je reviendrais. Alors aide moi, tu connais mieux ton frère que moi, tu sais comment l'arrêter n'est-ce pas ?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Lun 26 Sep - 22:51

Gabriel n'a pas tarder pour venir me porter secour, Akira se sentait soulagé même si rien n'était gagner à mon sujet.

Akira: tu es venu, est ce que tu peux le soigné? 

Ses soins semblait inefficace, j'ouvrais toujours spas les yeux.

Akira: comment ça tu peux pas le soigné? il serait juste malade? je vois pas mon père attraper la grippe, sa doit être autre chose.

c'est seulement avec l'énergie qu'il me partait que mes yeux s'ouvrait, je le regardais assez étonner de le voir ici.


Derek: qu'est ce que tu fais la?

je plisse les yeux, ma tête me fait toujours autant souffrir.

Derek: ma tête va explosé.

Akira essayait de reniflé la même odeur que Mike, mais il a encore besoin de faire beaucoup de progrès à faire. 

Derek: il voulait que...

cette voix, je l'ai déjà entendu il a très longtemps. Je me redressais depuis que cet homme est la, ma tête me fait plus souffrir mais je me sent aussi..étrange, comme ci j'étais plus maître de moi même.

Akira: le frère de Komura? alors il est du bon côté non?

Il regardait son père, vu la tête qu'il fait c'est surement pas le cas. je me relevais regardant Gabriel qui prenait ma défense contre lui. Ce regard aurait détruit une ville entière? il est complètement à l'opposé de Komura, mais qu'est ce qu'il me veux? il semble être venu que pour moi, pourquoi?

Derek: de toute façon tu es venu pour rien, je te connais pas et j'ai pas envie de te connaitre.

A peine Kurama me donnait l'ordre de le mordre, j'attrapais Gabriel enfonçant mes crocs dans son épaule.

Akira: papa mais qu'est ce qui te prend? pourquoi tu obéis à ce type?

Il regardait bien mes yeux, ils sont plus terne comme vidé de toute conscience. Mike agissait à premier prenant forme animal désirant sauter dessus, Kurama le repoussait au loin sans difficulté. AKira désirait prendre exemple sur lui changeant de forme à son tour courant dans sa direction avant de s'arrêter net. Si il l'attaque à son tour Kurama le menace de le contrôlé lui aussi, c'est la que je clignais des yeux reprenant conscience.

Derek: Gabriel?

Pourquoi il est blessé à l'épaule? il est affaibli c'est..je passais ma main sur ma lèvre, c'est son sang comment? je relevais les yeux vers ce maudit renard comprenant que c'est de sa faute. J'en tapais ma main sur la sienne.

Derek: me touchez pas! Gabriel ne m'a jamais regarder de cette façon, c'est les gens comme vous les faibles! je vous suivrez jamais, alors dégagez vous mettez des poils de renard partout!

Pas encore me contrôlé? il est hors de question que je devienne le jouet d'un kistune et pourtant...j'ai mordu Gabriel sous son ordre. Kurama était obligé d'intervenir, il s'occupait en premier de la blessure de gabriel, sa ne sera pas simple avec le venin qui fait effet.

Komura: est ce que ça va Gabriel?

il laissait Gabriel s'occuper de ça de toute façon seul le temps peut faire dissipé ce venin, il n'est pas mortel mais juste handicapant pour la victime.

Komura: je n'ai jamais fermé les yeux Kurama, c'est toi qui l'a fais en te laissant aveuglé par la colère. Tu as laissé tombé ta famille pour une histoire de vengeance, j'ignore qui est le véritable idiot dans l'histoire.

Il baissait les oreilles une fois son frère partit et regardait à nouveau à la blessure de Gabriel.


Komura: mes pouvoirs ne peuvent pas faire grand chose, tu te remettra petit à petit. Je t'avais dis de ne pas intervenir, pourquoi refuse tu de m'écouté Gabriel? 

Derek: Gabriel je ne voulais pas...

Komura: ne t'approche pas de lui!

il s'interposait déjà entre moi et lui.

Komura: pas sa faute Gabriel? regarde ton épaule! mon frère aurait pu te tuer facilement! 

il montre à son tour de la colère ne comprenant pas pourquoi il tenait autant à me porter secoure.

Komura: restez ici? est ce que cherche encore des problèmes? regarde ce qu'il est arriver la dernière fois que tu as voulu secourir les autres! je te laisserais pas courir ce risque! Delic est déjà rester assez longtemps sans son père! ne le laisse pas une seconde fois!

il me dévisageais me rendant responsable de la situation.

Komura: se sont des stygians, mon frère pourrait revenir à tous moment pour les contrôlés. C'est peut être ton fils mais il reste un danger pour ce monde, aurais tu oublié ton devoir? tu dois le protéger de toute menace! ses stygians le sont!

Il détournait la tête vraiment pas content.

Komura: si je savais comment arrêter mon frère sa fait longtemps que je l'aurais ramenez, la haut la corruption se serait dissipé avec le temps. A son stade sa sera presque impossible de le résonner, je ne sais pas ce qu'il cherche à faire avec ses stygians.

Derek: nous avons des prénoms regard.

Rick: sa suffit Komura!

Komura: rick ne me dit pas que tu es d'accord pour les aider?

Rick: je le suis, on m'a apprit à préserver se monde mais aussi les créatures qui l'y habite.


Komura: c'est une créature des enfers!

Rick: akira est né dans ce monde et c'est mon neveu, donc derek fait partit de ma famille aussi désormais. Je l'aiderais avec ou sans ton aide.

pour l'instant Komura était en colère et préférait s'en aller.

Rick: les kistunes et on prétend qu'ils sont doux et patient ou alors c'est Komura qui fait exception à la règle. Je restais ici pour t'aider petit frère, mais je te cache pas que c'est pour aussi surveiller Derek de prêt.

Il me regardait sur le coup.

Rick: ne m'en veux pas, mais ils sont très méfiant la haut.

Derek: et ils veulent me tuer?

Rick: Les dieux se mêlent très rarement aux mortels, c'est à nous de se charger de ça.

Derek: donc..

Rick: si tu venais à devenir incontrôlable et une menace pour ce monde, je serais obligé de t'éliminé. 

Akira: non, je laisserais personne tuer mon père.

Rick: on fera en sorte que cela n'arrive pas Akira, on te laisse une chance Derek. Tu as jamais été une menace jusqu'à présent, il n'y a aucune raison valable de te tuer.

derek: j'ai pourtant mordu Gabriel.

rick: ton venin n'est pas mortel, Gabriel ne cour aucun danger;

Derek: je l'ai quand même fais.

Rick: on cherchera le moyen d'enlever se contrôle qu'il a sur toi.

derek: si on m'aurait pas enlever Gabriel.

Rick: je suis désolé pour cette manipulation de la part de Komura et Teijo, ils ont juste...voulu prendre la meilleur décision.

Derek: c'est ça à d'autre.

Rick: ressent tu encore des migraine?

Derek: non plus depuis qu'il est venu.

Rick: il devait se canalisé sur ta haine et tenter de te contrôlé à distance. Mais tu lui résistait même inconsciemment, une fois Kurama proche de toi c'était beaucoup plus facile.

Derek: il prétend tout de même avoir du mal à me contrôlé.

Rick: oui pour l'instant, mais c'est comme un alpha dans une meute.

il regardait Mike sur le coup.

Rick: on fini toujours par obéir à l'alpha, pour les stygian sa fonctionne un peu de la même manière mais avec un peu de magie en plus. Cela rend la résistance pratiquement impossible, je ne sais pas encore comment la couper.

Akira regardait vers Mike assez intrigué sur le coup, au fond on ne sais rien de lui n'y d'ou il vient.

Rick: sa serait bien que Komura change d'avis, son expérience nous aiderais à coup sur et surtout sa éviterais à Kurama t'attaque sans réfléchir.

il s'approchait de moi voulant poser ses mains sur ma tête.

Derek: tu fais quoi la?

Rick: Zankou a senti quelque chose en te touchant la dernière fois, c'est peut être l'imprégnation poser sur toi pour te contrôlé.

Derek: l'imprégnation comme Gabriel?

rick: non pas se genre d'imprégnation, les stygians ne peuvent pas être imprégné. Seul les angle, certain kitsuné et le lycan qui le peuvent.

Derek: alors je comprend rien mais va si.

il fermait les yeux me touchant, se sourcils se fronçaient avant de retirer ses mains.

Rick: Zankou a m'a vu, c'est pas l'oeuvre de Kurama mais d'une personne qui a souhaité te protégé de son emprise. 

Derek: me protégé?

Rick: tout le monde avais tout faux sur toi, tu n'es pas venu sur terre pour une raison malveillante mais on a voulu sans doute te protéger de Kurama. le sceau dans ta tête, ce qui t'a fais tellement souffrir est la uniquement pour l'empêcher de te contrôlé. voila pourquoi il te contrôle pas tout à fait, mais il est abimé et risque d'être détruit à tout moment. Peut être même à votre prochaine rencontre, Kurama l'a compris et a déjà commencer à le détruire.

Derek: qui voulais me protéger?

Rick: je l'ignore, tant que le sceau est intacte je pourrais pas lire dans ton passé et le détruire arrangerait kurama.

pourquoi sa me fait du bien d'entendre ça? de savoir que j'ai assez compté pour quelqu'un pour avoir été sauvé.


Derek: je vais faire du café.

j'allais à la cuisine essayant de me souvenir une fois de plus, j'aimerais vraiment savoir qui m'a envoyer ici. J'aurais de la famille quelque part? peut être ma mère. je tournais le regard sentant Gabriel derrière moi.

Derek: tu devrais t'allonger pour te reposer, ton précieux imprégné n'apprécie pas de te savoir si proche de moi.

j'en faisais un petit sourire en coin.

Derek: peut être parce qu'il ne m'arrivait pas à la cheville, c'est vrai qu'il a du t'entendre gémir de la haut.

La tête qu'il fait.

Derek: tu es bruyant quand tu prend du plaisir, quoi tu fais ton gêné maintenant? tu l'étais beaucoup moins à ce moment la. C'est dommage, je trouve que le noir te va beaucoup mieux. 

je le regardais de la tête au pied sur le coup.

derek: et pas avec ce déguisement, il doit encore avoir l'une de tes chemise noir ici..pité met le.

Akira regardait discrètement en direction de ses parents.

Akira: ils vont peut être se remettre ensemble.

Rick: Gabriel est imprégné de Komura désormait.

Akira: sa pourrait changer.

Rick: je ne sais pas, l'imprégnation est encore un énigme pour moi. On ne peut qu'attendre et voir, mais n'espère pas trop Akira.

Akira cherchait après Mike le trouvant assis dehors.

Akira: tu t'es tapper la honte alors tu es venu bouder ici?

Il s'asseyait à côté de lui le regardant.

Akira: tu viens d'où? tu avais une meute non? pourquoi ne pas les retrouver maintenant? tu es libre après tout.

il passait son bras autour de ses épaules ricanant.

Akira: j'ai compris, tu peux plus te passer de moi? 

il le lachait le regardant sérieusement.

Akira: tu as une famille? frère, soeur..enfin tu dois bien avoir quelqu'un non?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Mar 27 Sep - 21:16

Tout se complique encore une fois, comme-ci on avait déjà pas assez concernant Darcia, il fallait qu'un autre homme tout aussi dangereux se montre. Il s'agissait donc du frère de Komura, celui-ci a longtemps été corrompu par la haine, n'ayant pas su être aussi fort que son frère pour cela, à rester bon, il a préféré abandonner de se battre pour cette cause qui ne lui plaisait plus pour en suivre une autre.

Moi je tentais de faire comprendre à Komura que je n'allais pas laisser Derek comme ça, ni Akira d'ailleurs, je voulais les aider, les protéger tous les deux. Car s'est aussi ma responsabilité à ce qu'ils aillent bien. Et Komura semblait avoir du mal à me comprendre à se niveau là, je peux le comprendre, il m'a expliquer l'histoire, je suis partis, et je ne suis plus jamais revenu, même lorsqu'il m'a retrouvé, j'étais différent, je n'étais plus celui qu'ils avaient connu, et j'étais imprégné de Derek, je les ais très déçus tous les deux. Alors il est normal que Komura agisse de cette façon concernant Derek, il a peur de me perdre à nouveau.

Gabriel : Il faut que tu me fasses confiance cette fois ci Komura. Je t'en prie, je ne peux pas les laisser sans tenter de les aider. Il s'agit également de mon fils..

Je vois bien qu'il fusille Derek du regard, il ne l'aime pas, et ne l'aimera sans doute jamais. Il pense que le fait qu'ils sont des stygians étaient une menace pour se monde.

Gabriel : Non ils ne le sont pas tu te trompes à leurs sujets. Je le sens au fond de moi, qu'ils ne sont pas une menace. Il faut que tu nous aides, à l'arrêter, je sais que tu pourrais le faire.

Je l'écoutais bien alors qu'il parlait de lui, il ne semble plus rien faire pour lui, pour lui s'est déjà trop tard pour le résonner, et il ignore ce qu'il veut faire pour les stygians, moi je détournais le regard sur le coup.

Gabriel : Alors je trouverais le moyen de l'arrêter, après tous, tous le monde pensait que s'était une cause perdue pour moi aussi non ? Et j'y suis parvenu, pourquoi on demanderait pas à Teijo de faire la même chose sur lui qu'il l'a fait sur moi ?

Se n'est pas bête, mais bon.. J'étais d'accord de le faire, et on m'avait prit de cours à ce que j'ai compris, ils m'ont fait croire que je n'avais pas le choix que de changer. S'est pourquoi j'ai autorisé Teijo à faire tous ça. Sa ne marchera pas sur Kurama, car il ne désire pas être changer lui. Et il doit autorisé Teijo à rentrer dans son esprit, se plan ne fonctionnera donc pas..

Rick arrivait, désirant lui aussi nous aider, seul Komura était contre on dirait. Et cela ne lui plaisait pas du tout. Celui-ci était en colère qu'on soit tous contre lui, je tendais la main vers lui alors qu'il se téléportait, je soupirais sur le coup.

Gabriel :Je suis sur que j'arriverais à le convaincre, il finira par nous aider.

JE tournais le regard vers Rick, et lui souriait.

Gabriel : Merci, ton aide sera très utile.

Rick disait clairement les choses à Derek, si Derek viendrait à changer, s'il deivent une menace, Rick allait devoir n’éliminer.

Gabriel : Oui, sa ne se produira pas, on fera en sorte que non. Ne t'en fais pas Akira, tout se passera bien. On arrivera à arrêter Kurama.


Derek parlait de cette morsure sur le coup.

Gabriel : Il t'a obligé à le faire, en te contrôlant, se n'était pas vraiment toi.

Rick tentait de comprendre le processus de Kurama pour contrôler Derek, il semblait encore avoir du mal à y parvenir, quelque chose l'en empêcher et qu'il tentait de briser. Il lui expliquait comment cela fonctionnait, il s'agissait comme dans une meute où se trouve l'alpha, celui qui dirige la meute, celui-ci ordonne, et tous le monde le suis par instinct et par obligation, Mike détournait le regard d'entendre tout ça. Rick se permettait de regarder ce que Zankou avait pu voir dans sa tête. En réalité il ne s'agissait pas de Kurama mais d'une personne désirant le protéger qui a créé se sceau dans sa tête, afin dele préserver de Kurama justement.

Gabriel : S'est une bonne chose Derek. Quelqu'un désire te protéger.

Il se demandait de qui il s'agissait évidemment, mais personne ne pouvait le savoir. Tant que Derek ne se souviendra pas de son passé et pour l'instant il veut mieux le laisser. Mais Kurama essaye déjà le détruire, et celui ci est déjà endommagé, se n'est qu'une question de temps avant qu'il ne parvienne à parvenir à le briser.

Alors qu'il partait chercher du café, je suivais Derek.

Gabriel : Je vais déjà mieux, ton venin se dissipe. Et Komura à besoin de toi, pour te faire confiance s'est tout.

Je faisais une drôle de tête sur le coup de ce qu'il me disait. Bien sûr ce qu'il me disait me gênait, lui a tous ses souvenirs de moi, moi je n'ai rien. Pour moi, je ne le connais pas, alors le fait qu'il me dise tout ça me concernant me gêne un peu.

Gabriel : Moi j'ai du mal à me voir en tant que cet archange noir.. L'idée d'avoir fait tous se mal autour de moi, je me préfère comme je suis maintenant.

Je me regardais sur le coup, il n'aime pas mes vêtements ?

Gabriel : Se sont la tunique pour porte tous les archanges la haut.

JE le regardais de nouveau sur le coup.

Gabriel : Mais je suppose que tant que je reste ici, je ne suis pas obligé de le mettre.

Derek m'intrigue beaucoup s'est vrai, j'essaye de m'imaginer avec lui, j'étais imprégné de lui, lorsqu'on a retiré l'imprégnation de Komura.. Pourquoi lui ? Il est tout le contraire de Komura j'ai du mal à comprendre. Est-ce que si on me retire l'imprégnation que j'ai envers Komura, l'imprégnation envers Derek me reviendrais à nouveau ?

Akira en nous voyant comme ça, espérait déjà qu'on soit à nouveau ensemble. Mais Rick lui faisait comprendre de ne pas espérer de trop, car j'étais imprégné de Komura à présent, et une imprégnation ne s'enlève que magiquement.

Il finissait par remarquer l'absence de Mike, celui ci était partit dehors pour s'isoler un peu, Akira finissait par se rendre jusqu'à lui. Il levait un oeil de sa remarque, il détournait à nouveau le regard.

Mike : Non, je réfléchissais.

Akira s'installait à côté de lui, lui posant plein de question à présent.

Mike : Et bien..

Akira passait son bras autour de son épaule, disant cela en rigolant, mais Mike restait bien sérieux le regardant bien, il lui reposait des questions cette fois ci bien sérieusement lui aussi.

Mike : Oui, j'ai une famille, là où se trouve ma meute.

Il regardait à nouveau droit devant lui.

Mike : J'étais l'alpha autre fois, je menais ma meute, en restant tout as fait passif, je désirais que ma meute soit heureux. Ensuite, est venu.. Logan, il a désiré se battre contre moi, pour devenir l'alpha. J'ai perdu le combat, j'étais entre la vie et la mort, et lorsque un alpha perd, il se doit de partir de la meute, ou bien mourir. Logan m'a laissé pour mort là et est partit avec la meute, ma famille voulait rester, mais ils n'avaient pas le choix que de le suivre. J'ai survécu, parce que Gabriel m'a trouvé, et depuis je le sers.

Il fronçait les sourcils serrant le tissu de son jeans en même temps.

Mike : Directement qu'il m'a libéré, j'ai désiré retrouver la meute, et sauver ma famille. Car Logan a toujours été différent de nous, il n'a aucune humanité. J'ai tenté de l'élever comme un fils mais.. Son coeur était déjà corrompu dès que je l'ai trouvé et receuillis au sein de notre meute. Sa famille a été massacré par des hunters, et depuis, il voit les humains comme des ennemis. Je pense qu'ils doit se servir de ma meute pour se venger d'eux.

Il tournait le regard vers Akira à cet instant.

Mike : Logan est plus fort que moi, je n'arrivera pas à le battre et récupérer la meute, il m'a déjà presque tué la dernière fois.. Et puis, il y a toi.

Il passait ses mains dans ses cheveux tentant de trouver les mots.

Mike : Je suis imprégné de toi, je l'ai ressentis dès que tu es venu au monde. Alors, je n'arrive pas à m'éloigner de toi.

Il détournait le regard faisant mine de bouder.

Mike : S'est bon, vas y lance moi des piques et moque toi de moi.

Il levait un oeil vers lui vu qu'il ne semblait pas se moquer mais restait toujours sérieux, sans doute surprit de l'histoire de Mike.

Mike : JE ne sais même pas si ma famille est toujours en vie, il restait ma mère, ma soeur et mon frère. Mais s'ils n'obéissent pas comme Logan le voudrait, va savoir ce qu'il pourrait faire. De plus, ma soeur à fort caractère, et l'a toujours repoussé depuis que Logan semblait intéressé par elle. J'ai bien peur, qu'à présent elle n'a plus le choix et doit surement avoir ses enfants de lui. Sa me rend malade d'avoir laissé ma meute, et ma famille j'ai l'impression de les avoir abandonné. Sa me ronge depuis que je suis ici.

Il regardait bien Akira sur le coup, qui semblait vouloir l'aider à arrêter Logan et que Mike retrouve sa place, Mike le regardait bien.

Mike : Tu as déjà plein d'ennemis Akira, Darcia, Kurama, alors avoir une ennemis en plus à gérer je doute que se soit une bonne idée. Et puis, se n'est pas à toi de te battre, mais à moi, s'est moi qui doit le combattre.

Il finissait par se lever.

Mike : ET franchement, je sais pas si j'y arriverais. J'ai eu la place d'alpha, parce que s'était mon père qui l'était et qui ma céder sa place ayant eu une blessure, il en est mort après ça. Je suis loin d'être aussi fort que l'était mon père, ou un combattant comme Logan. Il doit vraiment avoir honte de moi à présent.

Akira ne semblait pas apprécier que Mike baisse les bras de cet façon. Moi j'avais écouter leurs conversation avec Derek, bah oui, Derek était curieux de les voir isoler tout les deux.

Gabriel : Je doute que se soit bien de les espionner comme ça.

Je soupirais, pourquoi je me suis laissé entraîner ? MAis en tout cas Derek a apprit que Mike était imprégné de Akira.

Gabriel : Et Mike ne pourra pas partir rejoindre sa meute si Akira ne le suit pas, et je doute que tu laissera Akira partir, et puis, nous avons bien trop de problème pour régler cette histoire de loup.

Je me retournais voyant Rick, il me regardait en croisant les bras m'ayant démasqué Derke et moi à espioner Akira et Mike.

Gabriel : S'est DErek qui m'en a forcé.

Je passais ma main derrière la tête.

Gabriel : Bon d'accord, je me suis laissé emporté par son idée. Je vais monter, et tenter de résonner Komura, afin qu'il vienne à notre aide.

Je me téléportais, je retournais chez nous, je trouvais Delic mais Komura ne s'y trouvait pas.

Gabriel : Où est ton père ?

Delic : Je ne sais pas.

Gabriel : Tout va bien ?

Delic : Tu compte rester encore la bas, avec Derek et ta nouvelle famille.

Je m'approchais.

Gabriel : Non Delic, ils ont des problèmes, je dois leur venir en aide tout simplement.

Delic : Ils auront toujours des problèmes tu comprends pas ? Se sont des stygians ! Et ils feront tous pour en avoir pour que Derek te garde près de lui.

Gabriel : Je comprends que tu t'inquiètes Delic, je t'ai abandonné et j'en suis désolé. Je ne sais même pas comment j'ai pu.. Faire ça. Comment j'ai pu t'oublier et devenir ce que j'étais. MAis s'est terminé à présent, je suis revenu et plus jamais je ne t'oublierais ni t'abandonnerais tu en as ma parole.

Il finissait par me prendre dans mes bras.

Delic : Je l'espère.

Komura finissait par revenir, je tournais le regard vers lui me décalant de Delic.

Delic : Je vais faire un tour.

Il préférait nous laisser seul, moi je finissais par m'approcher de Komura.

Gabriel : Tu sais que j'ai raison, que je dois les aider et arrêter ton frère. Tu n'as plus a avoir peur que je retourne dans ses bras Komura. S'est de toi que je suis imprégné, je t'aime et je ne veux plus te perdre.

Je lui prenais les mains.

Gabriel : Je t'en prie aide les, je sais que tu peux arrêter ton frère.

Je détournais le regard.

Gabriel : Je dois être franc avec toi, je n'ai plus l'impression d'avior ma place ici, sur l'Olympe. La façon dont ils me regardent tous, n'est plus pareil. Ils n'ont plus confiance en moi, ils me regardent comme un monstre.

Je lâchais ses mains.

Gabriel : On a beau effacer mes souvenirs, tous le monde eux, savent ce que j'ai fais, et ce que j'étais. Comment je peux continuer à vivre ici, à continuer ce que je faisais si plus personne ne me voit comme tel ? Même toi, tu ne me regardes plus de la même façon.

JE relevais le regard vers lui.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   Mer 28 Sep - 4:56

Akira reprenait son sérieux tout en retirant son bras, Mike s'ouvrait à lui pour répondre à ses questions. akira ne pensait pas Mike avec un tel passé, il devait être blessé et inquiet pour sa famille et le reste de la meute.


Akira: tu es libre maintenant, rien ne t'empêche de courir les retrouver. Defier à nouveau ce Logan et lui foutre une bel raclé. D'ailleurs tu aurais pu partit depuis l'instant où mon père ta libéré, pourquoi ne pas l'avoir fait?

il le regardait attentivement se redressant.


Akira: moi? si c'est juste pour me surveillé, je peux me débrouillé maintenant...je suis pas encore adulte, mais à la vitesse que je pousse..demain je devrais surement l'être.

Oui il était surpris, Rick disait que les lycan pouvait s'imprégné mais il ne pensait pas qu'il allait en rencontré un et de plus que se soit Mike. Non sur le coup il n'avait pas envie de plaisanté ni de ce moquer.

Akira: oh, je ne m'attendais pas à ça. Je pensais que tu m'utilisais comme excuse pour dormir au chaud et profité de la bonne bouffe. 

Akira ramassait une feuille morte qu'il s'amusait à déchirer.

Akira: tu n'as plus de nouvelle de ta famille depuis tout ce temps?

il réfléchissait un peu avant de se décider.

Akira: on pourrait les retrouver, je t'aiderais même à te débarrasser de ce Logan. Bon j'aurais besoin d'un peu t'entrainement, la dernière fois tu m'as battu dans l'escalier et..je t'ai mordu l'oreille mauvais perdant que je suis. J'en suis sûr qu'à deux..

évidemment il ne voulait pas, Akira a déjà beaucoup de problème à gérer r'ajouté une ennemi de plus serait de la folie.

Akira: c'est pas à toi de décider ou je dois aller et qui combattre, tu n'es pas encore mon alpha à ce que je sache.

Il le regardait se lever, Akira en faisait autant fronçant les sourcils.

Akira: alors quoi tu abandonne? si t'on père ta laisser prendre la place d'alpha c'est surement pour une bonne raison, tu pense qu'il l'aurait fais si tu en serais pas digne? il aurait honte uniquement si tu abandonne. 

il lui faisait face.

Akira: une fois cette histoire de Kurama régler, on ira retrouver ta meute et on s'occupera de Logan. je suis peut être pas un loup, mais tu pourrais m'apprendre à l'être. 

il faisait un petit sourire en coin tout en approchant doucement son visage du sien.

Akira: alors première leçon, comment embrasse un loup hum?

il frôlait un peu ses lèvres avant de se laisser aller, Akira n'a aucune expérience mais Mike allait vite lui montrer comment s'y prendre. Il se reculait souriant ayant apprécier ce premier avant de le regarder avec un drôle d'air.

Akira: tu sais je suis pas encore adulte et tu me met déjà la main au cul, sa fait combien de temps que tu rêve de le faire hum? depuis ce matin dans le lit? quand j'étais sur toi? t'es un vieux pervers en faite.

il regardait un peu atour de lui avant de lui chuchoté à l'oreille.

akira: profite pendant que je suis encore ados pour jouer les alpha avec moi, mais une fois adulte je te garanti que je me battrais pour le rôle de dominant.

il en pouffait de rire voyant la tête que Mike faisait et se tournait pour rendre à l'intérieur. Moi je plissait les yeux devant leurs histoire et Gabriel à côté de moi tout aussi concentré à écouter.

Derek: je te signal que tu écoute toi aussi.

je retroussais le nez, franchement je ne sais pas quoi penser mon fils avec ce Mike? non il est encore trop jeune! sérieusement sa ne fait que quelque jours qu'il est né!

Derek: c'est cette imprégnation qui me fou les boules, je me rend compte que c'est juste..une comédie. Pour moi rien n'est réelle, une jour on te crois le plus important à ses yeux prêt à te donner sa vie si il le fallait.

Je le regardais sur le coup.

Derek: et le lendemain tu n'es plus rien et ta remplacer pour un autre d'un claquement de doigt.

je regardais à nouveau dehors.


rick: hum hum...

moi qui l'aurais forcé? la bonne blague!

Rick: bien sûr, tu semblais être sévèrement menacer Gabriel. 

j'ai pas besoin de l'aide de se foutu Komura, j'en suis sûr que je subirais plus l'influence de ce renard..je suis préparer maintenant. Oui, j'essaye de me convaincre...mais j'ai peur de plus avoir mon libre arbitre.

Rick: prend sur toi Derek, il faut savoir mordre sur sa chic pour de bonne cause.

Derek: oui, je pense à ce qui pourrait arriver à mon fils si j'ai plus contrôle de rien. Mais il s'aide de la haine pour me contrôlé, alors je doute que Komura nous aidera bien au contraire. Rien que sa présence dans la même pièce que moi me remplis de rage.

Rick: je comprend, mais il sera la seul capable de rivalisé avec son frère.

Derek: c'est ce que j'essaye de me dire, mais j'en suis malade d'être aidé par ce foutu renard.

rick soupirait sachant que sa allait être compliquer, je regardais à nouveau dehors cherchant  mon fils mais il n'est plus la.

Derek: ou est Akira?

Rick: je l'ai vu rentrer, laisse le donc respirer Derek. Il deviendra vite adulte, malheureusement il n'est pas né dans un environnement stable alors il grandit trop vite pour un père. Pourtant c'est comme ça et il aura besoin de son indécence et de ses première fréquentation.

Derek: tu es père?

Rick: non mais..

derek: alors c'est facile de dire ça quand on ne sais pas ce que c'est de l'être.

sur le coup j'ai fermer son clapet et le laissait ça.

Rick: le caractère des stygian...

je montais à l'étage cherchant après lui.

Derek: Akira?

je plissais les yeux, je rêve ou il se cache de moi? En effet Akira tenait la bouche de Mike pour qu'il ne fasse aucun bruit.

Akira: c'est bon je crois qu'il a passé son chemin, si il nous aurait trouver je crois qu'il t'aurait...

Derek: castré par précaution.

Il ouvrait grand les yeux tout en se retournant.

Derek: qu'est ce que vous foutez?

Akira: ben, Mike voulait m'entrainé un peu si jamais Darcia ou même Kurama viendrait à nous emmerder.

Derek: torse nu?

Akira: euh ouais...je voulais pas transpirer dans ma veste.


Derek: et t’entraîner dans la salle de bain? la baignoire remplis de mousse.

J'en haussais le sourcils, qu'est ce qu'il va me trouver maintenant hum?

Akira: c'est...on voulait se rafraîchir avant.

Derek: c'est tellement logique, on se lave toujours avant un bon entrainement.

Akira: oui c'est bizarre en effet.

Derek: commence pas t’entraîner au mensonge car tu es entièrement nul et toi! 

je poussais Mike dans la baignoire.

Derek: va t'imprégné de quelqu'un d'autre!

j'attrapais akira le forçant à sortir.

Akira: papa, on est ensemble maintenant.

Derek: tu plaisante? juste parce qu'il ta dit qu'il était imprégné? c'est pas pour autant qu'il a une sorte d'obligation animal sur toi! ne te fais pas avoir, il a rien de vrai dans l'impregnation.

Akira: c'est pas parce que tu as perdu papa de cette façon, que j'aurais forcément la même blague.

Derek: qu'est ce que t'en sais un? tu le connais de depuis quelque jours, qu'est ce que tu sais de lui?

Akira: tu connais pas papa depuis longtemps non plus.

Derek: ne me prend surtout pas pour exemple, je suis loin d'être la bonne personne pour ça.

Akira: qui je devrais prendre alors? 

Derek: ne part pas avec ce loup, ton père est déjà partit...si tu fais de même alors je serais seul.

Akira: c'est juste pour l'aider et..

Derek: et Mike resterait dans sa meute et toi tu le quitterais?

Akira: j'ai pas réfléchis à tout ça.

Derek: lui il voudra te garder en tout cas, il était déjà coller à la porte pour écouter.

Akira se retournait pour regarder sur le coup.

Akira: viens avec nous.

Derek: avec des loup? sérieusement? je suis pas un loup et tu en ai pas un non plus.

Akira: alors elle est où notre place hein? on est rejeté de partout, si Mike veux bien de moi comme je suis alors...peut être que c'est ma place.

je répondais plus rien montrant juste une mine sévère et sortait de la chambre.

Akira: papa écoute...merde.

il entrait à nouveau dans la salle de bain regardant Mike de la tête au pied encore habillé et trempé.

Akira: ne fait pas attention à mon père, il est un peu sur les nerfs. Il finira bien pas accepté un jour peut être...hum. On remettrai cet "entrainement" à ce soir peut être.

j'allais dans ma chambre me laissant tomber en arrière sur le lit, tout ça ne m'aide pas à garder mon calme au contraire...mon fils risque de partir et Gabriel c'est déjà le cas. Je posais mon bras sur mon visage prenant de grande respiration. je sentais quelqu'un dans la chambre et surtout qui me touche, je me redressais vite..

Derek: akira? Gabriel?

je vois personne pourtant j'étais sûr d'avoir sentit quelqu'un, je regardais partout allant même jusqu'à regarder sous le lit. 

Derek: ce chateau va me rendre fou.

Une force me poussait contre le mur derrière et allait m'empêcher de bouger le petit doigt. c'est Kurama qui a profité de l'instant pour se manifesté une fois de plus.

Derek: qu'est ce que tu veux de moi à la fin? j'ai pas l'intention de te suivre.


Komura arrivait seulement sur l'olympe ayant eu une entretien avec Teijo.

Komura: tu es revenu pourquoi? pour essayer de me convaincre?

il détournait le regard tout en baissant les oreilles.

Komura: tu tiens toujours autant à l'aidé à rester proche de lui, alors oui j'ai des crainte en effet et il n'y a pas que ça..je pourrais jamais faire confiance à une stygian.

il prenait ses mains tentant encore de le faire changer d'avis.

Komura: est ce que c'est l'unique raison? depuis quand tu es revenu tu chercher qu'à repartir sur terre pourquoi?

lui aussi baissait ses yeux.

Komura: ils finiront par te faire à nouveau confiance, c'est juste une question de temps.

Il baissait ses bras les mettant le long de son corps.

Komura: les choses ont peut être changer, même si tu n'étais plus toi..je me suis sentit trahis en te sachant avec ce stygian. Teijo t'avais rendu la mémoire celle que tu avais eu à nos côté. Malgré tout tu refusais de revenir, tu t'étais jamais réellement plus dans ce monde..avec moi. 

il marchait un peu dans le pièce réfléchissant.

Komura: alors avant que tu n'arrive j'ai été voir Teijo lui demandant d'effacer cette imprégnation que tu as sur moi. Bien sûr il ne peut rien faire sans ton accord, mais si tu m'aime vraiment alors même sans cette imprégnation ses sentiments seront tous la.

il se retournait le regardant.


Komura: je connais les effets de l’imprégnation, je sais très bien que tes sentiments sont sincère mais peut être plus aussi fort qu'autre fois. Je veux dire on te l'a enlever, eu une nouvelle pour Derek et à nouveau pour moi. Tu n'es plus vraiment le même Gabriel, tu l'as dit toi même..tu te sent plus à ta place. Jamais tu aurais dit ça autre fois.

il s'approchait posant ses mains sur son visage.

Komura: je vais l'aider, mais sa ne sera pas pour lui mais pour toi. Allons si.

Il se téléportait avec lui mais levait vite les yeux.

Komura: mon frère est ici.

ils se dépêchaient à monter à l'étage. Komura utilisait sa magie voulant le repousser mais Kurama faisait de même pour le contrer.

Komura: tu n'as rien affaire ici Kurama, je compte bien protéger ce stygian de ton influence et si possible te rendre la raison.

Derek: je me débrouillais très bien tout seul, j'avais tout un plan dans la tête.

Komura: il ne t'appartient pas retourne donc d'où tu viens.

il envoyait son aura dans sa direction voulant le r'envoyer aux enfers.


Komura: retire la magie qui fige le stygian Gabriel.

Derek: je m'appel Derek maudit renard! retourne donc d'où tu viens toi aussi!

Komura: impossible, j'ai promis de t'aider..que sa me plaise ou non.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un monde bien étrange!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un monde bien étrange!
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Le quartier Sage :: Le palais céleste-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit