Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quoi? encore?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Jeu 11 Aoû - 0:54

Depuis que Gabriel a accepté de chercher l'antidote deux semaines se sont passé, mon fils s'occupe de la colonie à ma place et moi..j'attend espérant avoir au moins cinq minute avec mon copain. Il travail même tard le soir et retourne dans notre lit durant que je dors, en gros même des petits calins le soir sa deviens rare. 
Une fois de plus Komura lui rendait visite comme tout les jours espérant enfin avoir une bonne nouvelle, il n'y avait que Teijo qui avait perdu toute espoir de s'en sortir.

Komura: Tu n'as pas encore beaucoup dormi une fois de plus Gabriel, tu ne devrais pas négliger pour autant ta santé.

Il redressait les oreilles tout en regardant vers la fiole qui tenait.

Komura: crois tu avoir trouvé? sa serait un tel soulagement, Teijo n'en peux vraiment plus même si il tente garder la tête haute.

Voyant Gabriel et Komura sortir du laboratoire Shin suivait rapidement serrant les mains le coeur battant.

Shin: fais pas l'enfant papa, tu sais que c'est pour ton bien.

Ils regardaient tous ses bras, mais voyant qu'il n'y avait aucun effet Komura baissait les yeux décourager à son tour. 

Shin: regardez!

Komura relevait vite les yeux s'avançant vers Teijo touchant la peau de son bras qui prenait des couleurs.

Komura: le venin de Silas disparaît, tu as réussit Gabriel.

Komura posait sa main sur celle de teijo qui tentait de bouger ses doigts.

Komura: ton corps est rester très longtemps immobile, laisse lui le temps de s'en remettre à présent.

Maintenant Teijo est hors de danger.

Komura: J'aurais du appelé ton aide depuis le début Gabriel, mais j'avais tellement difficile de faire confiance à un humain. 

Il lui souriait sur l'instant montrant toute sa gratitude.

Komura: tu serais le premier en qui je donnerais ma vie désormais merci.

Shin plongeait dans les bras de Gabriel.

Shin: merci Gabriel, tu es un vrai génie!

Komura prenait Teijo pour l'aider à se relever, il a encore du mal a rester debout tout seul. Komura faisait disparaitre une sorte de canne avec une tête de renard en tant que manche.

Komura: pour l'instant sa t'aidera.

il avait enfin fini sont travail et revin rapidement prêt de moi, j'en souriais sentant ses baiser dans sa nuque.

Derek: tu t'accord une pause pour venir me voir?

je me retournais pour le regarder.

Derek: rentrer? tu as trouvé?

Enfin, j'en pouvais plus de rester ici et presque me battre pour éviter que Zankou ne vole ma part. J'ai l'habitude d'être prioritaire dans la nourriture dans ma colonnie.


Derek: une colonie Gabriel pas une meute ou bien une horde..sa fait très sauvage, nous sommes dragons et non des loups. 

Je fermais les yeux le laissant m'embrasser, après tout c'est que des détails.

Derek: qu'est ce que tu as dit? notre avenir? tu veux dire que...tu veux des enfants avec moi?

J'en souriais à cette idée, depuis que lui ai parler de la marque il n'en a jamais reparler avec moi. j'y ai cru qu'il désirait plus d'enfant après tout il en avait déjà deux à présent.

Derek: on peut déjà y travailler, bon après avoir vu tes enfants mais..abrège dans les discutions alors.

On allait vite dehors pour qu'il grimpe sur mon dos et retournait au village. Dès notre arrivait prêt de la colonnie les plus jeunes des dragons volaient autour de moi pour m'acceuillir et on se posait. Tous semble est en ordre ici, Nicolas a sur maintenir l'ordre. J'ai toujours su que je pouvais avoir confiance en lui.

Derek: je dois tous d'abord prévenir mon fils de mon retour, on verra tes enfants juste après.

On marchait jusqu'à sa tante et entrait, on aurait peut être du prévenir un peu qu'on était sur le point d'entrer. Je ricanais regardant principalement Enzo se cacher de sa nudité. c'est sûr il tient beaucoup de Gabriel et de partout.

Derek: je vois que c'est la forme Nicolas.

Nicolas: et je vois que tu es de retour.

Bon on sortait pour le laisser un peu d'intimité, j'ai le sourire jusqu'aux oreilles on peut le dire.

Derek: je suis pas étonné du tout, mon fils me ressemble et de même poru le tiens..sa ne pouvais que colle entre eux.

Une marque? je n'ai rien remarquer sur le moment, comment il peut mettre la marque également?  j'ai été le seul a avoir reçu ce sceau de Silas. Mon fils sortait en compagnie de Enzo encore gêner d'avoir été surpris.

Nicolas: je suppose que vous avez réussit pour Teijo, tant mieux.

Décidemment Gabriel a déjà du chemin a rattraper avec ses enfants, deux semaines qui est absent et déjà tant de chose qui se produit.

Derek: c'est un rapide ce Cenarius.

par contre en voilà une bonne nouvelle! cette cruche de Lola ne tournera plus autour de mon mec à présent! elle a du le consolé aussi celui la pour l'avoir? bon je vais retenir mes piques, bien que c'est difficile. Par contre une chose qui n'a pas changé c'est la haine qu'à Enzo envers moi, je pensais que sa passerait avec le temps mais non. Nicolas caressait le bout de sa joue pour essayer de lui changer de tête. voilà l'autre fille qui arrive, elle ressemble de plsu en plus à sa mère..bon je vais pas me mettre à la détester aussi! mais..est ce qu'elle pas essayer de consolé Cenarius aussi? J'en redressais le sourcils l'imaginant.

Nicolas: c'est moi qui ne serait pas discret?

Il plissait les yeux sur le coup le regardant.

Nicolas: tu fais beaucoup de gémissement Enzo, je pense qu'en réalité beaucoup t'on entendu.

je posais vite ma main sur ma bouche pour étouffer mes ricannements.

Derek: tel père, tel fils.

Bon j'ai droit à de mauvais regard, bien...Nicolas tu as deux minutes?

Nicolas: très bien.

Il me suivait pensant que j'allais sans doute parler de la colonie.

Derek: comment tu as la possibilité d'utiliser le sceau? j'étais le seul à le posseder.

Nicolas: comment tu peux croire que j'ai...très bien, Komura connait également la façon de donner le sceau. 

Derek: évidemment, il a réussit facilement a réparer le miens. tu es inquiet à présent? c'est pas ce que tu voulais.

Nicolas: si, mais c'était un accident aujourd'hui. Il était bien trop tôt pour en venir à un enfant, enfin en tout cas pour Enzo. 

Derek: J'aurais la chance de voir comment sa fonctionne au moins avant de l'utiliser avec Gabriel.

Nicolas: tu compte avoir des enfants avec lui?

Derek: il m'a presque suplier tout à l'heure.

Nicolas: tant mieux, j'en avais assez d'être fils unique mais j'aurais aimé que tu y passe avant moi.

Derek: alors tu devrais retourner auprès de lui, je pense qu'il doit être stressé et nous savons pas enocre comment sa fonctionne.

Nicolas: Komura le sais peut être?

Derek: oui...il va croire qu'on peut pas se passer dé lui.

On retournait prêt des autres.

Derek: alors comme ça on est un dragonnet dans la tirelire?

Enzo fusille directement du regarde Nicolas pensant qu'il avait vendu la mèche.

Derek: ne le regarde pas comme ça, c'est gabriel qui l'a remarqué. Moi j'étais trop occuper à me dire que tu faisais la même taille que ton père et dans tout les points.

Il va me détester d'avantage je crois

Derek: on va attendre de voir comment cette marque évolue et si il le faut nous appellerons Komura pour la final.

Pauvre Enzo deviens blanc comme un linge, je chuchottais à l'oreille du coup.

Derek: tu prendre ton fils comme exemple, tu sera à quoi t'attendre.

Nicolas: qu'est ce que tu chuchotte?

Derek: qu'on devrais félicité Cenarius pour son futur mariage, on y va?

en attendant notre petit réjouissance on va retourner du côté de Komura et les autres, on est loin d'avoir fini avec eux. Teijo a désirer sortir un peu de son manoir, bien qu'il sais juste assis sur le banc du jardin à côté de Komura qui c'était assoupis n'ayant pas beaucoup dormis dernièrement. Ses sourcils se fronçait durant son sommeil étant en plein rêve. Il voyait encore ce laboratoire ou Barka travaillait et principalement toute ses cuves, il s'avançait vers l'une d'elle qui se couvrait de gêle. C'est la qui nous voyait je jour ou nous les avons tous libérer et celle la y comprise. 

Derek: tu es libre de quitté cette endroit.


Takuma: je n'oublierais jamais ce que vous avez fais pour montrer.

Après avoir vu son visage Komura se réveillait en sursaut et complètement paniquer. Il tournait le regard vers Teijo serrant ses vêtements.

Komura: se n'est rien, j'ai..fais un mauvais rêve enfin je crois.

Il réfléchissait.

Komura: nous avons jamais vérifier qui nous avons libérer de Barka n'est ce pas? 

Shin: je vous dérange pas?

Il approtait un plateau avec des tasses de thé.

Shin: tu es pâle Komura.

Komura: as tu vu les personnes libérer des expériences de Komura.

Shin: la plus part oui, j'ai du aider à habiller certain.

Komura: tu te souviendrais peut être d'un homme cheveux blanc, yeux bleu comme de la glace et une marque sur le village.

Shin: oui, il a été très exigent sur ce qu'il voulait porter d'ailleurs pourquoi? tu le connais?

Komura se levait sur le coup d'avantage paniqer, ses mains en tremblait.


Shin: Komura?

Komura: oui je connais cet homme, comment Barka a t'il réussit à le trouver?

Shin: qui est ce?

Komura: Il s'appel Takuma c'est...

il posait sa main sur son visage se rappelant de lourd souvenir passé. Shin ressentait sa peur comme ci elle était sienne, il attrapait sa main utilisant son pouvoir sur lui.

SHin: assied toi et reprendre ton calme.

sa fonctionnait, il s'asseyait à nouveau.

Shin: explique nous.

Komura: Takuma était présent durant la grande guerre entre les gardiens de la nature, il travaillait pour l'un d'eux pas par fidélité, mais parce qu'il avait le droit de faire parler ses ennemis par tout les moyens possible. Ma famille et moi étaient détenu prisonnier, Takuma sais charger de nous faire parler. Il disait qu'il adoré nous faire chanter, le plus beau de tout les art.

Il se frottait les mains comme ci il entendait encore leurs cris.

Komura: Mon père a tenu un peu plus d'un mois, ma soeur une semaine à peine et ma ma mère...il sais acharné principalement sur elle. Il aime principalement le cris des femmes, il m'obligeait a regarder chaque instant avant de me demander d'abrégé les souffrances de ma mère.

Shin: c'est horrible, j'ai pas envie d'en entendre d'avantage..désolé Komura.

Lui rentrait à l'intérieur aussi choquer que si il aurait été présent ce jour la. Il continuait d'expliquer son histoire à Teijo.

Komura: j'ai pas pu la tuer même si elle me suppliait du regard que je le fasse, j'ai prit cette dague et l'ai enfoncer dans l'oeil de cet homme. Il a hurlé sur le moment mais pas de mal ou de peur de mourir, mais parce que j'avais osé toucher à son visage. Il a enlever cette dague comme ci il s'agissait d'une vulgaire écharde à son doigt. Il a attraper toutes les queues de ma mère et les a couper d'un coup sec, un kistune dépourvu de queue mort meut dans la seconde. C'était mieux pour elle, mais je regrette de ne pas avoir eu le courage de le faire moi même. 

Il relevait les yeux regardant Teijo.

Komura: ce type ne peux pas être tuer, quand j'ai réussis à m'échapper nous avons tenter toute les façon possible. le seul moyen qu'on a trouver de le neutralisé et de le démembrer, enfermer ses parties dans des coffres scellé et éparpiller dans le monde. Barka semble avoir retrouver les morceau et Takuma est de retour. On est encore entourer de monstre, Silas, Barka et maintenant Takuma.

Zankou: Takuma ne possède pas d'âme, c'est pour ça qu'il ne peut pas être tuer.

Komura: tu nous écoutais.

Zankou: évidemment, j'ai vu mon père rentrer presque transparent. 

Komura: qu'est ce qui te faire croire qu'il n'a pas d'âme.

Zankou: je fouille dans la tête de satan, Takuma est mort il très longtemps sa famille a tenter de le ressusciter mais le dieu de la mort ne rend pas une âme qu'il a prise. On négocie pas aussi facilement avec ce dieu la, son corps sais réanimé mais sans aucune âme et donc il ne ressent rien. Pas d'amour, de pitié et surtout on peut pas tuer une chose qui n'a pas d'âme.

Komura: nous étions plusieurs kistune à l'époque pour l'arrêter, aujourd'hui j'aurais aucune chance face à lui.

Zankou: sauf si tu lui rend la seul chose qui pourrais le tuer.

Komura: son âme?

Zankou: oui, mais comme je l'ai dis..le dieu de la mort ne rend jamais rien gratuitement et même pour le convoquer. Bien que je connaise un moyen mais pas très catolique.

Komura: laquel?

Zankou: le sacrifice, tuer pour lui offrir une âme et l'incité à venir et surement une seconde pour l'échange.

Komura: tuer deux personnes? impossible, il a surement un autre moyen.

Zankou: un venin capable de paralysé même un immortel?

Il en regardait les mains de Teijo bien qu'il était libéré de ce poison.

Komura: silas? il acceptera jamais de nous aidé.

Zankou: peut être à moins qu'il se sente menacer par Takuma.

il baissait les yeux réfléchissant quoi faire, il préfère tenter cette option plutôt qu'en venir au sacrifice.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Jeu 11 Aoû - 22:14

on avait donc surpris Enzo et Nicolas dans la tante, et bien entendu, il était évident de ce qu'ils fabriquaient.. Enzo était bien gêné.. mais moi ce qui me choque le plus, s'était cette marque que j'avais vu brillé sur le ventre de Nicolas. Et j'en faisais tout de suite part à Derek de ce que j'avais vu.. Je pensais que seul Silas était capable de donner ça, et Derek aussi d'ailleurs, alors comment et surtout.. pourquoi avoir fait cela aussi rapiedment ? Après tout, ils ne viennent à peine de se rencontrer, et Enzo est trop jeune. 

On avait également eu le visite de ma fille, et j'apprenais à mon tour qu'elle allait se marier avec cenarius, encore une fois je trouve cela tellement rapide, je ne veux pas perdre mes enfants aussi vite, pour moi ils ne sont encore que des enfants. Enzo ne semblait pas vraiment apprécier le fait que tous le monde puisse être au courant de sa relation avec lui, et ce que disait à propos de Nicolas le rendait assez gêné surtout devant nous. 

Enzo : Arrête de raconter n'importe quoi. 

Moi je fis juste un léger soupir, derek lui se moquait bien, se doutant que s'était vrais, s'il tient de moi s'est sur que Nicolas ne ment pas à se sujet. Enzo fusillait Derek du regard sur le coup, le voyant se moquer de lui. Derek partait seul avec Nicolas pour discuter, surtout de la marque qu'il avait vu, et ce que sa signifiait, moi j'étais seul avec enzo. 

Gabriel : Comment te sens-tu. 

Enzo : je vais bien. 

Gabriel : Je suis partis lorsque.. tu m'en voulais à propos de ta mère, je sais que j'ai mal agis mais je tiens beaucoup à toi et à ta soeur tu le sais ? 

Enzo : Bien sur que je le sais, j'étais en colère, j'ai dis des choses que je n'aurais pas du.. Tu restes mon père. 

Je souriais assez content de savoir qu'il ne me déteste plus. 

Gabriel : Ecoute, je sais à propos du sceau. 

Il faisait des yeux surpris. 

Enzo : de quoi tu parles ? 

je tournais le regard vers Derek et Nicolas plus loin, je suis sur qu'ils discutent eux aussi de ça. je revenais vers Enzo ensuite, je sais qu'il est stressé, je le serais moi aussi à sa place. 

Gabriel : Tu portes le sceau de Nicolas, tu vas avoir un enfant de lui, je l'ai vu tout à l'heure en entrant dans la tante. 

Il posait sa main sur son t-shirt au niveau de son ventre et le serrait, il détournait le regard sur le coup. 

Enzo : je savais même pas que sa pouvait arriver, oui il m'en avait parlé, mais je n'ai pas pris ça au sérieux. Et il a dit qu'il le ferait quand je serais prêt, je suis loin de l'être.

Gabriel : On sera là pour t'aider, d'accord ? ça va bien se passer. je suis sur que Nicolas n'a pas désiré faire ça aussi rapidement, il n'a sans doute pas su comment le maîtriser. 

Je dis ça, mais je reste inquiet à se niveau là, j'ignore comment sa va se passer.. je regardais Derek et nicolas revenir vers nous, Enzo le regardait du coin de l'oeil. Mais fusillait rapidement Derek du regard et fusillait Nicolas du regard.  

Enzo : Tu lui as dit ?! 

Il levait les yeux au ciel. 

Enzo : Je sais qu'il l'a vu, mais j'aurais préféré que tu sois le dernier au courant et en plus tu es un pervers. 

Il ne l'aime vraiment pas, je me demande si un jour sa passera. Je le voyais détourner le regard, il est vraiment stressé, s'est vrai que j'en ais envie moi aussi, mais j'aurais préféré passé se capte avant mon fils, pour être sur qu'il ne lui arrive rien. j'écoutais ce que Derek me disait, lui sa semble le rassurer, et bien pas moi.


Teijo lui profitait qu'il soit guéris pour se poser sur un banc dehors, regardant la nature, et surtout en compagnie de Komura, celui ci se reposait, ayant très peu dormis s'est dernier temps à force de surveiller et s'inquiéter pour Teijo. Il le regardait alors qu'il se réveillait en sursaut. 

Teijo : Tout va bien ? 

Il posait sa main sur son visage, voyant la peur dans son regard. 

Teijo : Et bien, il y a avait beaucoup de monde, pourquoi cette question ? Quelque chose t'inquiète. 

Il regardait son fils arriver avec du thé, tout de suite komura posait la question à Shin. et les craintes de Komura allait est fondé, l'homme dont il avait raison, était bien en liberté, il s'agissait de takuma. 

Teijo : Explique nous ce qu'il t'arrive Komura ? Pourquoi crains-tu cette homme ? 

Shin tentait de le calmer avec ses pouvoirs et cela fonctionnait, il finissait par s'asseoir à nouveau expliquant ce que cet homme lui a fait. S'en était trop pour Shin, qui ne pouvait pas en entendre d'avantage, mais Teijo lui l'écoutait jusqu'au bout, les sourcils plissé de cette histoire horrible. 

Teijo : tu n'as plus rien à craindre de lui, il ne te fera plus aucun mal tant que tu seras auprès de moi. nous sommes bien entouré, et s'il le faut, je ferais en sorte de le tenir à nouveau enfermer pour que tu te sentes en sécurité. 

Il posait sa main sur la sienne. 

Teijo : Je suis navré de ce qu'il t'a fait enduré, à toi et à ta famille. 

Il tournait le regard vers Zankou qui arrivait ensuite, exlpiquant pourquoi il ne pouvait pas mourir, même si'l était détaché en petit morceau. Il ne posséde plus d'âme, mais à malgré tout été rescucité. Il ne ressent donc aucune émotion.. 

Teijo : Evidemment Satan l'a déjà rencontré, connais-tu un moyen de l'arrêter ? 

Il l'écoutait, plissant les yeux. 

Teijo : Rendre son âme, le Dieu de la mort ne fera jamais cela, tu l'as dit toi même, alors à quoi penses-tu ? 

Il disait qu'il faudrait faire deux sacrifices, bien entendu se n'est pas dans les principes de komura d'en arriver là. Il parlait ensuite d'un autre plan, et donc de se fameux venin de Silas. 

Teijo : silas ne nous aidera jamais, on ne peut lui faire confiance, il s'en prendrait à nouveau à Shin. 

Ragnar : J'irais lui parler. 


Teijo : Pourquoi toi ? 


Ragnar : je sais où il se trouve, nous avons déjà discuter tout les deux. Je tente de savoir pourquoi il agit de cette manière, et je tente de le comprendre. Il a lui aussi beaucoup souffert, il a vu sa famille mourir sous ses yeux tout comme toi Komura, il a juste le coeur remplis de haine, je pense qu'il pourra nous venir en aide concernant Takuma. 


Teijo : Comme je l'ai dis, on ne peut faire confiance à silas, regardez ce qu'il a tenté de faire à Shin. 

Ragnar : Il voit en lui comme une menace, laissez moi lui parler, je veux essayer. 

Il regardait son père à cette instant. 

Ragnar : Et de toute façon, j'ai déjà pris ma décision, je m'y rend. 

Il se téléportait ne le laissant pas vraiment le choix. teijo se levait, se tenant toujours au banc ayant du mal à tenir sur ses jambes encore. 

Teijo : Ton fils est courageux Zankou, mais je crains, qu'il tente du voir du bon en chacun de nous alors que certains n'en possède pas, comme Silas. 

Kerrigan : Pourquoi l'avoir laissé partir ?!

Elle tenait son autre fils dans les bras, s'approchant de Zankou, elle semblait mécontente. 

Kerrigan : Tu aurais du l'en empêcher, voir Silas, mais s'est stupide ! S'est un monstre, il risque de se faire tué ! 

Teijo : ton fils est puissant Kerrigan, il s'est beaucoup entraîné depuis la dernière visite de Silas. 

Kerrigan : Et alors ? vous étiez puissant vous aussi, et regardez dans quel état vous étiez. 

Elle serrait son fils contre elle, elle regardait Zankou et partait lui en voulant de l'avoir laissé partir, et surtout était inquiète. Elle portait d'ailleurs un nouveau fils de zankou dans son ventre, d'à peine deux semaines, on ne voyait donc pas grand chose, mais elle en avait les signes et les hormones qui travaillaient, on peut dire qu'il n'y allait pas de main morte à se niveau là. 

Elle partait dans sa chambre, posant Matt dans son berceau pour qu'il s'endorme, elle sentait la présence de quelqu'un, pensant que s'était Zankou. 

Kerrigan : Se n'est pas la peine de tenter de me faire changer d'avis, tu n'aurais pas du le laisser partir s'est trop dangereux ! 

Akio : je suis pas là pour ça. 

Il souriait, elle se retournait prête à crier, mais il posait sa main devant sa bouche, et lui donnait une baffle pour la faire tomber à terre. Elle posait sa main au sol créant des cristaux jusqu'à lui, celui-ci tentait la main brisant ses cristaux facilement avec son ombre, il se téléportait devant elle accroupit et posait sa main sur son ventre. 

Akio : Mon père en a besoin. 

Il envoyait une ombre dans son ventre, il tournait ensuite le regard vers le berceau, désirant également prendre celui là, mais il tournait le regard vers Zankou qui arrivait déjà près à foncer sur lui, il disparaissait avant. Kerrigan posait sa main sur son ventre le regard paniqué. 

Kerrigan : Qu'est-ce qu'il lui a fait, dit moi qu'il a bien. 

Elle avait les larmes aux yeux, et Zankou ne sentait plus sa présence dans son ventre, comme ci il avait disparu. Akio avait fait une magie noir, ayant téléporté son enfant dans le ventre d'une servante à Darka. Kerrigan était en pleure evidemment.


Ragnar s'était donc téléporté en face de Silas, il s'approchait lentement de lui. 

Ragnar : Je suis venu pour discuter avec toi. 

Il se mettait à côté de lui. 

Ragnar : Il ignore qu'on se voit quotidiennement, mais j'ai besoin de toi pour être plus puissant, ils ne comprendraient pas. 

Il s'installait en face de lui, croisant sa jambe et souriait bien. 

Ragnar : Tout comme tu as besoin de moi. Nous avons un problème, Takuma, se nom te dit quelque chose ? Il semblerait que oui, vu la tête que tu fais en se moment. 

Il retirait son sourire, fronçant légèrement les sourcils. 

Ragnar : Ils est dans la nature, et désire t'utiliser pour l'arrêter. Teijo est également de nouveau sur pied, Gabriel à réussit à trouver un remède à ton venin. Barka, Takuma s'est deux là vont nous causer des ennuis, a moins qu'on puisse les allier à nous. 



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Ven 12 Aoû - 22:54

Il est sûr à les écouter il a pas beaucoup de solution pour s'occuper de Takuma, le sacrifice est hors de question et demander de l'aide à Silas trop risqué. Teijo ne veux pas y prendre le risque, son fils en serait en danger ou se retrouver à nouveau dans la même situation.

Komura: Teijo a raison, j'ai pas l'intention de prendre de risque pour Shin.

Il regardait Teijo du coin de l'oeil.

Komura: ou Teijo qui pourrait encore tomber dans le piège de Silas, il possède d'autres puissant venin.

Ils se tournaient tous vers Ragnar qui arrivait voulant tenter sa chance.

Zankou: pourquoi je te laisserais y aller? et puis comment tu peux savoir ou il se trouve? 

il retroussait vite le nez sur le coup.

Zankou: tu va voir le serpent en douce? mais qu'est ce que tu as dans la tête? tu veux que ta mère m'étripe si il t'arrive quelque chose? je te DEFEND de revoir cette vipère! je me fou de savoir ce qu'il a dans la tête! 

c'est à peine si il l'écoutait.

Komura: la différence c'est que j'ai pas utiliser cette haine pour commettre des meurtres Ragnar. On ne peut savoir quel seront les intentions de Silas, mais il est vrai qu'on a pas d'autre idée en tête. Peut être que si il entend que Takuma est de retour parmi nous, cela le fera réfléchir.

Il regardait Teijo baissant les oreilles ayant peur que cette histoire finisse mal.

Komura: nous devons au moins essayer, Silas est peut être ronger par la haine mais pas stupide. Il se rendra compte du danger qui cours si Takuma se promène librement dans la nature.

Zankou: je m'en fou! Ragnar tu reste ici ou je...

il était partit ne laissant pas le mot à dire à son père.

Zankou: il tient vraiment de sa mère celui la! une vrai tête de mule, mais si elle croit qu'elle pourra librement me disputé, moi je lui dirais tout de suite...

il ouvrait grand les yeux entendant la voix de kerrigan derrière lui, il se retournait faisant déjà profile bas.

Zankou: tu connais Ragnar bébé, il n'est pas du genre à m'écouter.

Il faut plus autant son fils maintenant qu'il se fait disputé.

Zankou: ne t'énerve pas, c'est pas bon pour le petit bout dans ton ventre et puis le vieil ermite à raison, il est très costaud.

Pauvre Teijo même lui en prend pour son grade.

Komura: les femmes attendant un petit deviennent plus facilement agressif, c'est leur instinct de mère afin de protéger leurs progéniture.

Zankou: oui et bien on vois que c'est pas toi qui prend l'instinct en pleine figure! j'en suis sur qu'elle me fera dormir sur le canapé! arrête de sourire maudit renard!

zankou tournait le regard, Komura lui tendait bien les oreilles en direction de la chambre de Kerrigan.

Komura: tu devrais vite retrouver ta femme.

Zankou se téléportait directement ne tardant pas, au même moment de son apparition dans la chambre il tendait la main prêt à attraper Akio au passage, mais celui ci disparu à temps.

Zankou: Kerrigan?

il s'agenouillait cherchant si elle était blessé avant de poser sa main sur son ventre.

Zankou: je...ne sent plus sa présence.

il prenait sa femme dans ses bras pour essayer de la calmer tout en ayant le regard noir.

Shin: Zankou?

Zankou: papa, occupe toi de Kerrigan et de mon fils. Je dois retrouver cette ordure et lui arracher sa tête de traitre.

Shin prenait kerrigan caressant ses cheveux.

Shin: fais attention à toi.

il faisait signe de la tête avant de se téléporter, dans son antre caché Barka tournait le regard vers sa servante sentant la descendante apparaitre.

Barka: je vois que tu as réussi mon garçon, bien que j'attendais un autre avec celui la.

Akio sortait de l'ombre revenant de sa mission.

Barka: je pensais que Zankou prendrais un peu plus soin de sa petite elfe. Attache la servante au lit, je vais m'occuper de la suite des opérations. 

il ouvrait une cage attrapant l'humain enfermer à l'intérieur.

"pitié laisse moi partir"

il le poussait au dessus de sa servante.

Barka: la progéniture de zankou peut voler la vie autour de lui et s'en nourrir, j'ai pas l'intention d'attendre des mois pour obtenir ce que je souhaite. Je vais le forcé à se nourrir et de la vie de cette humain, sa suffira pour le faire sortir de la.

" non je veux pas mourir!"

Barka utilisait les ombres attendant l'homme l'empêchant de fuir et posait la main sur le ventre de sa servante le forçant à se nourrir. Une aura rouge sortait de son ventre se mettant à aspirer toute la vie de l'humain, mais se mettait également à dévorer les ombres de Barka.

Barka: il semblerait être gourmand celui la.

Il se reculait s'entourant d'un bouclier faisant de même pour Akio. L'homme mourrait rapidement aussi vite que le ventre de sa servante grossissait. L'aura se posait sur le bouclier de barka se mettant à dévoré la magie de celui ci.


Barka: j'aurais du prendre un sorcier et non un humain.

Heureusement l'aura fini par disparaître s'étant assez nourri, sur le coup Barka a eu chaud. Il prenait une dague ouvrant le ventre de sa servante se moquant des conséquences pour elle et prenait l'enfant.

Barka: trouve moi une autre nourrisse et qu'on se débarrasse des cadavre avant que leurs odeur empeste les lieux. Mais avant as tu retrouver Takuma? 

il faisait mauvaise mine tous en regardant ses mains tacher du sang de sa servante.

Barka: j'ai eu le temps d'effacer une partie de sa mémoire, mais pas assez pour qu'il me sois asservi. Je dois le retrouver, ce type est bien plus dangereux que moi. 

il relevait les yeux vers Akio.

Barka: une chose qu'on ne peut pas tuer est forcément plus dangereuse Akio, coupe lui la tête faisant explosé même et tu verra qu'il reviendra encore. Tu peux pas en dire autant si je te coupe la tienne, ce qui arrive si tu dépêche pas de faire ce que je t'ai demandé!

Barka prenait une grande respiration pour se calmer avant de se mettre à retirer ses vêtements.

Barka: je vais prendre une douche, fais vite ce que je t'ai demandé et sécurise bien les lieux zankou dois surement vouloir t'arracher la tête lui aussi.


****

Silas caressant doucement le museau du serpent qu'il portait autour du coup.

Silas: on va avoir de la visite mon ami.

Il se tournait vers Ragnar faisant un léger sourire.

Silas: cela faisait quelque jours que nous sommes vu, ton père serait il au courant?

il ricanait posant son serpent dans le vivarium avant de s'asseoir sur le canapé.

Silas: besoin de toi? peut être pour atténuer ma solitude, mais à quoi d'autre?

il faisait un petit sourire sur le coup avant de le retirer entendant un nom qui lui était familier.

Silas: comment connais tu Takuma? qu'as tu a me dire à ce sujet?

C'est sûr son humeur changeait.

Silas: alors nous avons un problème, Takuma est un erreur de la nature, une punition par le dieu de la mort pour avoir tenter de lui voler une âme. Alors comme ça un humain a percer le secret de mon venin le plus puissant? moi qui espérait une plus longue agonie pour ce vieux prêtre. Peut importe l'affaire Takuma est plus importante à régler que de vieil querelle.

Il se levait main dans le dos.

Silas: on ne peut compter sur la coopération de Barka, il ne travail que pour lui et à point d'y trouver un interêt jamais il nous viendront en aide ou pour mieux nous poignarder dans le dos et Takuma...on ne peut pas le contrôlé, un être qui ne ressent aucune émotion, aucune moral. C'est comme essayer de s'allier à une pierre vois tu? tu aura beau lui demander de flotter, elle continuera à couler.

il fermait les yeux avant de les r'ouvrir.

Silas: allons voir Teijo peut être ensemble que nous trouverons le moyen d'arrêter Takuma. Nous devons mettre nos problèmes de côté quand il le faut, je ne ferais rien contre Shin. J'avoue avoir agis avec précipitation la dernière fois, je serais me tenir.

Il se téléportait jusqu'au manoir, Komura était entrain d'aider Teijo a marcher à  l'intérieur.

Silas: tu semble te porter comme un charme Teijo, bien que tu es l'air de faire ton age désormais.

shin arrivait tenant dans ses bras Matt s'occupant de lui pendant que Kerrigan tente de s'en remettre dans sa chambre.

Shin: que fais t'il ici? Ragnar?

Silas: c'est si facile de lire dans ton esprit, vous avez libéré la cobaye de Barka sans vous soucier des conséquences. tu m'avais pas préciser se point Ragnar? au fond j'avais tord de te voir comme une menace petit, tu es bien plus faible que tous les dompteurs de la nature que j'ai plus rencontré.

Shin: parce que j'ai pas besoin d'utiliser de magie pour dominé les autres.

Silas: deux loup se battent pour son territoire, se battre permet de se faire une place dans se monde.

Shin: nous sommes pas des loups et j'ai ma place dans se monde sans avoir eu à me battre.

silas souriait regardant Teijo.

Silas: tu as pourtant besoin de te faire entourer pour garder cette place, tu es juste un petit louveteau de la meute sans ça tu n'aurais pas cette place qui t'ai précieux.

Komura: laisse Shin tranquille, tu es la pour d'autre raison.

Silas: serte, on va devoir mettre nos différents de côté. Vous connaissez déjà les seuls moyen d'arrêter takuma et utiliser deux fois le même piège avec lui ne servira à rien.

Shin: on s'accrifira personne.

Silas: je m'en chargeais si il le faut, il faut rendre sa vie mortel ou c'est lui qui vous tuera tous. 

Il montrait le Matt du doigt.

Silas: et tuer des nourrisson le dérange en rien, que préfère tu? petit dompteur.

Shin baissait les yeux vers Matt sur le coup.

Shin: on deviendrais pas mieux que cet homme.

Silas: on tortuera personne et je me chargeais de sale boulot, mais pour appatez le dieu de la mort il ne faut pas des âmes quelconque ou il se sentirais offenser.

Shin: il doit avoir une autre solution! papa, dit quelque chose! on peut pas faire ça?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Sam 13 Aoû - 21:01

Akio était donc venu voler l'enfant de Kerrigan, il désirait prendre également Matt, mais en avait guère eu le temps pour cela, Zankou était arrivé juste avant. Celle-ci n'arrivait pas à s'en remettre, l'idée d'avoir perdu cette enfant dans son ventre, pour les elfes un enfant s'est sacré, l'idée d'avorter ou autre est ignoble, Shin finissait par arriver, Zankou demandait aussi tôt de s'occuper d'elle, désirant retrouver Akio pour ce qu'il a osé faire.

Shin faisait donc ce que Zankou lui avait demandé, il tentait de rassuré Kerrigan, pendant que Zankou était partit, et également s'occuper de Matt. Akio lui sortait de l'ombre pour se montrer alors que Barka lui disait tout ça, il plissait les yeux l'écoutant.

Akio : Je comprend pas pourquoi ses enfants l'intéresse, à moi que tu aurais espéré qu'il me tue et que j'échoue cette mission que tu m'as confié. Te débarrasser de moi.

Il obéissait malgré tout, attrapant la servante et l'attachait au lit.

Akio : Reste tranquille.

Il se redressait une fois fait, et tournait le regard vers son père qui sortait un homme d'une cellule, comptant l'utiliser pour ses fins. Il savait ce dont était capable les fils de Zankou, pour grandir plus rapidement, il peut aspirer la vie, comme l'a fait Matt.

Akio : Et s'il se nourrit de notre vie au passage ? J'ai pas vraiment envie d'être le repas d'un embryon.

Akio le regardait faire, faisant en sorte que l'enfant se force de se nourrir, il volait donc la vie de cette humain, mais également les pouvoirs de Barka.

Akio : Il semble pas avoir terminé de se nourrir, et on a qu'un homme.

Il regardiat l'aura rouge se diriger vers le bouclier de Barka, il en grimaçait.

Akio : L'humain était pas assez nourrissant, après tout, s'est le fils de Zankou, fallait s'en douter.

Mais heureusement, il finissait par s'arrêter. Il regardait son père sortir ensuite une dague, et ouvrir le ventre de la servante, sortant le bébé qui s'y trouvait, Akio s'approchait pour le regarder. Il écoutait à nouveau ses ordres.

Akio : Bien.

Il comptait partir mais s'arrêtait lorsqu'il posait des questions sur Takuma.

Akio : Aurais-tu peur de lui ? Se serait bien une première.

Il écoutait bien ce qu'il disait et détournait le regard.

Akio : Je me renseignerais pour Takuma, je découvrirais ce qu'il en est pour lui.

Il se retournait le laissant se déshabiller, n'aimant pas être recouvert de sang comme ça. Il savait évidemment que Zankou le rechercherait et n'en était pas rassuré évidemment.

Akio : Bien.

Il partait ensuite laissant son père seul. Il partait chercher une nourrisse pour s'occuper de l'enfant, et d'une autre servante, pour nettoyer les cadavres et tout le sang. Il se mettait ensuite devant la demeurre, créant une incantation tout en tendant la main, créant un bouclier autour de celle ci, la rendant invisible, et montrait un paysage normal à la place, pour ainsi camoufler leur présence et éviter de se faire repérer par Zankou.

Il entrait ensuite, se dirigeant vers l'enfant qui avait lavé et n'était plus couvert de sang, il avait des cheveux aussi rouge que ceux de Zankou. la nourisse lui donnait son sang pour le nourrir, mais aussi vite, on voyait des veines, il trainait la vie de celle-ci en lui, Akio en fronçait les sourcils.

Akio : Il semble très gourmant celui-là.

Cele ci était morte, il tendait les mains pour le prendre mais hésitait ne désirant pas se faire tuer lui non plus. Il tendait la main pour le soulever magiquement, celui-ci avait déjà pas mal grandit s'étant nourrit de cette nourrisse, il le faisait planer jusqu'à son père qui sortait de sa douche.

Akio : Il a tué la nourrisse, tu es sur que s'est une bonne idée de le garder, il pourrait faire pareil avec nous.

Il tournait le regard vers l'enfant qui semblait s'amuser d'être dans les airs comme ça.

Akio : J'ai envoyé une de mes ombres pour surveiller chez la maison du vieux prêtre, je suis sur qu'ils doivent savoir plus sur Takuma.

***

Ragnar voyait en réalité très souvent Silas, et lui rendait souvent visite, et celui-ci l'aidait pour s'entraîner, désirant devenir bien plus puissant. Il avait bien compris que se n'était pas en restant chez Teijo, que cela l'aiderait, surtout dans son état actuelle, et de plus, il ne possédait pas la même magie loin de là. Lui s'était de la magie blanche, comparé à lui.

Il restait bien assis sur son siège l'écoutant parler de Takuma, il serrant bien les accoudoirs de ceux-ci.

Ragnar : Alors il avaient raison, tu crains également cette homme. Il est si dangereux que ça.

Il le regardait se lever, il trouvait même que les querelle entre lui et Teijo n'était plus important à présent par rapport à Takuma. Il penchait la tête commençant à comprendre que cela ne servait à rien de vouloir s'allier avec lui.

Ragnar : En effet, on ne pourra rien avoir de lui.

Il finissait par se lever à son tour.

Ragnar : Quel est donc ton plan ? Il comptait sur ton poison pour l'arrêter, serais-tu capable de l'arrêter comme ils le croivent ?

Il l'écoutait, il s'approchait de lui ensuite.

Ragnar : Bien, allons les voir.

Ils se téléportait donc jusque là. Komura aidait toujours Teijo, celui-ci s'arrêtait voyant Silas, Ragnar était également derrière lui.

Teijo : J'espère que tu es ici pour de bonne raison Silas.

Shin arrivait à son tour, se demandant ce qu'il faisait ici.

Ragnar : Vous n'avez rien à craindre de lui, nous avons le même but à présent.

Shin ne semblait toujours pas l'apprécier et s'était normal vu ce qu'il avait fait, Teijo levait la main pour que Shin se calme.

Teijo : Cela suffit, si tu es venu ici Silas, se n'est pas pour régler tes comptes avec nous mais pour arrêter Takuma n'est-ce pas ? Tu as besoin de nous, sinon, tu ne serais pas venu ici.

Il plissait les yeux l'écoutant.

Ragnar : Si s'est le seul moyen de l'arrêter, vous n'aurez pas d'autre choix que de sacrifier quelqu'un.

Silas disait clairement les chose.

Ragnar : Il a raison, Takuma prend sans doute plus de deux vies en se moment, et sa va continuer jusqu'à ce qu'il garde sa liberté. Vous n'aurez rien à faire, je vais me charger de ça avec Silas, nous allons faire se marcher avec le Dieu de la mort, et lui donner deux âmes.

Teijo : Depuis quand caches-tu ta vrais nature auprès de nous Ragnar ?

Il tournait le regard vers lui sur le coup.

Ragnar : Que veux-tu dire hum ?

Teijo : Je connais parfaitement la vérité à ton sujet à présent, je récupère lentement mes pouvoirs.


Ragnar bloquait aussi tôt le fait qu'il puisse entrer dans sa tête.

Ragnar : Sa ne te regarde en rien, bien allons nous occuper de ça Silas.

Il s'arrêtait malgré tout.

Ragnar : Pourquoi mère est-elle dans un tel état, et où est père ?

Il tournait le regard vers Shin, il plissait les sourcils d'entendre ce qu'il est arrivé.

Ragnar : Akio tu es dis, nous n'avons donc pas un ennemis mais deux, Barka en fait partis, il a osé toucher à mon sang.

Teijo : Ecoute Shin, je doute qu'on est d'autre choix pour l'instant. Et je suis navré pour ton frère Ragnar, Zankou est partis à sa recherche et s'occuper de cette histoire.

Il se posait dans son fauteuil.

Teijo : Prenez la vie d'un meurtrier qui ne mérite plus la vie, s'est tout ce que je vous demande.

Il baissait les yeux.

Teijo : Nous n'avons pas d'autre choix, plus nous laissons Takuma en liberté et plus il sera difficile de l'arrêter.

Ragnar : Silas tu sais comment t'y prendre, nous te suivons pour ton plan.

Il finissait par partir tout les deux, chercher deux âmes pour le sacrifice, Teijo tournait le regard vers Shin qui semblait contre cette idée.

Teijo : Je suis navré Shin, mais j'epsère que tu comprendras que s'était nécessaire. Et nous allons prendre la vie de deux meurtrier, le monde se portera mieux sans eux.

Il posait sa tête contre son fauteuil.

Teijo : Komura, peux-tu m'apporter quelque chose à boire ?

Au bout d'un moment, ils finissaient par revenir avec deux personne, Ragnar en tenait un par la gorge.

Teijo : Shin,monte à l'étage, reste auprès de KErrigan.

" Lachez moi bande de sous merde ! "

Ragnar : Comment faire pour contacter le Dieu de la mort à présent ?

Il regardait vers Silas à cette instant. Celui-ci semblait savoir comment s'y prendre, et le faisait donc. Tout le monde le laissait faire, se demandant encore si s'était le bon moyen. Une ombre se formait détenant une faux dans sa main, il se montrait par la suite.

Ragnar : Vous êtes le Dieux de la mort ?

Il continuait de bien tenir celui qu'il tenait par la gorge, et Silas l'autre à l'aide d'un serpent.

Ragnar : On est venu vous demander d'échanger ses deux âmes, contre celle de Takuma.

L'ombre de Akio qui se trouvait dans la demeurre avait tout écouter, il finissait par disparaître, Akio auprès de Barka lui raconter tout ce qu'il avait entendu, et donc, que Silas les aidait, et qu'il faisait se fameux marcher avec le Dieu de la mort pour lui rendre son âme.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quoi? encore?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quoi? encore?
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» A quoi ça sert de faire du vélo ?
» quoi prendre apres un peter xr
» yaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah (tout terrain, quoi...)
» a quoi sert les bloque lignes
» Salon international du cycle Quoi de neuf ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Zone des habitations :: Les résidences-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit