Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quoi? encore?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Quoi? encore?   Sam 28 Mai - 4:08

Dans la nature, certaine créature ont juste besoin d'atteindre un certain stade pour naître ou sortir de leurs oeuf, mais d'autres bien plus ancienne avaient besoin de plus encore. Ils avaient besoin de ce sentir en sécurité, d'être entourer d'une famille, d'une horde pour venir au monde. Sans cela, elle pouvait attendre des mois, des années, des siècles avant de naître. Je fais partie de ses créatures, enfin recreer grace à la science. Un homme bien ambicieux, mais je suis peut être pas recouvert d'une coquille comme je le devrais, je garderais mes instincts. je me sent pas assez en sécurité pour sortir de ma coquille ou bien juste ouvrir les yeux. Je le sent pourtant, ce jour arrivera bien assez tôt.

Cette personne qui va m'aider à "naitre" s'appel Shin et vit actuellement dans une petite maison au milieux de la forêt. Quelque année avant qu'on finisse pas se rencontrer, il fut interpeller par des pleures dans la forêt. Une petite créature pas plus grosse qu'un chat montait sur son épaule.

Shin: oui j'ai entendu Mizu

Mizu, diminutif de Mizutsune. Une créature mi-dragon mi-renard, cette espèce aussi a également presque disparu. Ils se rendaient tous les deux dans les forêts suivant le cris des pleures.

Mizu: Shin! regarde! 

Shin: tu as trouvé?

il dégageait un peu les feuilles du buisson y découvrant un nouveau né, de quelque jours à peine. Mizu sautait à nouveau sur son épaule assez surpris de voir des yeux rouge vif venant de ce nourrisson.

Mizu: c'est un carnivore!

Shin: pourquoi tu dis ça?

Mizu: il a les yeux rouge.

Shin: tu es également carnivore Mizu.

Mizu: oui mais je suis gentil! lui il fait peur.

Shin: je pense que c'est un démon.


mizu: ils sont méchant les démons! j'entend les autres créatures qui veulent le manger pour être sûr de pas avoir d'ennuie.

Shin: on ne laissera personne le manger, je compte bien m'occuper de lui. Comme je me suis occuper de toi Mizu, on lui apprendra à manger de la salade si tu as si peur.

Mizu: j'ai pas peur du tout! il n'a même pas de crocs.

Il ricanait avant de le ramener chez lui, c'est comme ça qu'un petit démon fut elevé par homme qui fait même pas la moitié de sa taille une fois adulte.

Zankou: papa? 

Shin: je suis dehors! 

Il sortait tous en regardant Mizu du coin de l'oeil méfiant, qui était simplement enrouler en boule dormant tranquillement. 

Zankou: quand est ce qu'on va..

il tombait brusquement en arrière glissant dans une sorte de mousse savonneuse jusqu'à Mizu qui se redressait d'un coup.

Mizu: je t'ai eu!

il tournait vite autour de lui continuer de créer sa mousse recouvrant complètement zankou en dessous. Il tentait de se dégager en glissant à plusieurs reprise dedans.

Zankou: Mizu!! je vais te tordre le cou!

Mizu sortait une grosse bulle de la gueule recouvrant la tête de zankou.

Zankou: tu te crois drôle maudit lézard? 

il arrivait à sauter dessus pour le mettre à terre tirant sur ses membranes pour le taquiné un peu.

Mizu: c'est sensible maudit bipède!

Shin soupirait de les voir toujours se battre tous les deux même si c'était juste pour s'amuser.

Shin: vous allez vraiment finir par vous faire mal si vous continuer!

Mizu: il a la peau aussi dur que moi, je mourrais même faire mes griffes dessus.

Il se remettait à cueillir ses pommes pour son dessert, mais tombait de l'échelle par maladresse. Zankou et Mizu fonçaient directement dans sa direction inquiet d'une tel chute.

Zankou: papa? tu va bien?

Mizu: il semble pas conscient, qu'est ce qu'on fait? c'est Shin qui sais toujours quoi faire.

Zankou: porte le sur ton dos, on doit l'emmener en ville.

Mizu: en ville? je te rapelle que les humains voudrons me tuer!

zankou: très bien alors je le porterais jusque la, on doit le soigner! pas question que je perte mon père.


Mizu: mais...ils auront peur de toi aussi.

Zankou: alors il faut pas qu'on me vois.

Il allait chercher une veste à capuche et des lunette noir pour cacher un maximum son visage. Il prenait son père dans ses bras et se mis à courir le plus rapidement possible en ville.
Maintenant qu'il s'y trouve c'est trouver un médecin, c'est bien la première fois que zankou se retrouve en ville. Seul sont père s'y rendait pour les courses journalier, le physique impressionnant de zankou aurait trop attirer l'attention. Il se fiait donc au seul histoire que son père lui avait raconté, "voyant juste le mot docteur" il réfléchissait pas et entrait à l'intérieur. 


Zankou: il a quelqu'un!?

quelqu'un arrivait effectivement, mais semblait pas ravis d'être déranger.

Zankou: mon père a fait une chute et ne sais pas réveiller depuis et..

il plissait les yeux, c'est à peine si il le mettait pas dehors le conseillant l'hopital. Déjà bien sur les nerfs, zankou posait sur une lit tous prêt et retirait brusquement sa capuche et ses lunettes tout en l'attrapant par la col le soulevant jusqu'à son visage.


Zankou: écoutez moi bien docteur "light" si tu bouge pas ton petit cul de médecin c'est toi qui aura rapidement besoin d'être soigner. Compris?

il le reposait calmement tous en le suivant du regard, on dirait que Gabriel n'avait pas trop le choix. Heureusement c'était rien de grave, une petite boss sur la tête et un bras casser.

Zankou: tu bouge pas de la tant que mon père se réveille, moi je visité.

Il veux surtout trouver la cuisine, mais il allait trouver une toute autre pièce. 

Zankou: putain c'est quoi ça?

un labo d'expérience, des tube en verre contentant plusieurs créature differente et surtout une bien plus imposante et moi à l'intérieur. C'est l'histoire que je vous racontait au début, je ressent cette présence rassurant dont j'avais besoin pour naître. Bien que j'ai une apparence adulte avec ses expériences diverse qu'il a fait sur moi, dans ma tête..je suis juste un nouveau né qui a besoin de voir le jour. J'ouvrais lentement les yeux posant mes mains sur le verre, comment je peux casser ça? 

Zankou: putain! c'est vivant! je suis tomber sur Frankenstein! j'ai vu le films! ce truc va me bouffer les yeux.

Je comprend rien à ce qu'il raconte, mais c'est pas la personne avec laquelle je me sentirais en sécurité..ou est t'il? 

Zankou: ok, je me casse!

il remontait vite retrouvant son père qui était réveillé.

Shin: zankou? ou étais tu passer? je t'avais interdit de venir en ville, maintenant....ce monsieur ta vue et...

Zankou: tu me disputera plus tard! en ce tire! ce mec c'est Frankenstein! 

shin: qu'est ce tu raconte?

Zankou: j'ai vu un mec enfermer dans un aquarium! il me regardait avec ses grand yeux jaune! 

a savoir que je pourrais être réveiller, Gabriel les abandonnait pour venir me voir. J'ai toujours pas trouver le moyen de sortir de la, mais depuis qu'il est arriver l'eau commence à baisser. Je peux enfin prendre mon premier souffle, c'est douloureux de respirer pour la première fois. Dès qu'il m'ouvrait je tentais aussi de marcher, c'est pas glorieux. On dirait un ivrogne sorti d'un bar bien entamer, je voulais aller vers cette personne que j'ai ressentis...mais elle s'éloigne et je me sent complètement perdu maintenant. 


Derek: il s'en va...

je sais peut être pas dire grand chose, mais à force qu'il passait son temps à me parler pendant mon sommeil...j'ai pu apprendre quelque mot, mais j'ai encore du progret à faire. Qu'est ce que je suis à la fin? un dragon, du moins en partie. Je peux prendre forme humaine, ce que mes ancêtre n'était pas capable de faire. Malheureusement, car sa les aurait peut être sauver.

Mon créateur passe son temps à s'occuper de moi, m'examiner pour m'assurer de ma bonne santé. Moi je passe mon temps à regarder par la fenêtre, j'ai presque l'impression de pouvoir toucher ses nuages. J'en suis sûr que je peux y arriver, j'ignore comment mais..je me levais brusquement marchant vers la sortie, Gabriel voulait m'arrêter surtout que le monde extérieur pourrait être dangereux pour moi, mais j'en ressent le besoin. Une fois dehors je regardais en premier tout ce bruit, ses voitures, ses gens qui marchent autour sans même se soucier de mon existence.

Derek: je dois y aller.

c'est une seringue ça? il me drogué pour me calmer, je dois vite me dépêcher à prendre mon premier envole. cette fois ses habitants aller savoir que j'existe, changeant de forme pour obtenir mes ailes, j'allais attirer toute les intentions. De plus l'aiguille de mon créature ne pourra plus me percer ma cuirasse. Il n'avait d'autre choix que me grimper dessus afin de ne pas perdre ma trace, je le laissais faire rien d'autre comptait que d'atteindre ce ciel. C'est la panique général, maintenant il est certain que ce monde sais que j'existe. Je marchais tous en battant des ailes, mais comme pour mes premier pat j'étais assez gauche. L'instant est plus fort que le reste puisque je réussis.

Je vérifie tous de même que Gabriel ne tombe pas de mon dos et volait jusque la forêt atterrissant maladroitement devant cette petite maison.

Mizu: Shin! un dragon!

Il sortait regardant vers Mizu sur le coup.

Shin: les dragons n'existent plus depuis des...

Mizu frottait déjà sa queue contre le sol créant sa mousse de savon.

Shin: c'est bon Mizu ne fait rien.

Zankou: c'est le savant fou.

Shin s'approchait de moi posant sa main sur mon museau, il semble très heureux de me rencontrer tout comme moi rencontrer celui qui m'a encourager à m'éveiller...je te sent tellement en confiance à ses côtés.

Spoiler:
 


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Lun 30 Mai - 22:49

Je me présente, je m'appelle Gabriel Light, notre famille suit toujours le même chemin, celle de devenir un grand médecin, et surtout un grand scientifique, avec notre savoir, on aimerait changer se monde, nous savons que celui ci est remplis de créature mythique,avec tout des pouvoirs différents, des dons particulières et c'est ce qu'on recherchent le plus. Ceux possédant des dons très particuliers et sans servir à nos fins personnel, pas en mal bien sur mais en bien.

Et d'ailleurs, je venais de faire une grande découverte, j'avais trouvé un présent très précieux, je passais pratiquement mes journées avec lui, j'étais forcé de l'enfermer dans cette cuve, pour faire mes expériences, et faire en sorte de le faire grandir plus rapidement. Je me trouvais devant celui-ci.

Gabriel : Il devrait déjà s'être réveillé, pourquoi sa met autant de temps.

Je plissais les yeux réfléchissant, mais j'étais subitement arrêté de mes pensés vu que quelqu'un venait à moi, pour aider cette personne.

Gabriel : S'est fermé !

Je soupirais vu que je l'entendais entrer, je m'y rendais sur le coup regardant se.. colosse devant moi tenant ce jeune homme.

gabriel : Je ne peux pas m'en charger, je suis occupé pour le moment, emmené le dans un hôpital.

Je lui ouvrais la porte pour qu'il s'en aille, mais il l'allongeait sur un lit, j'en plissais les yeux. Pourquoi il s'approche de moi comme ça ? J'écarquillais les yeux lorsqu'il m'attrapait et me soulever avec facilité pour être à sa hauteur.

Gabriel : Bien bien ! Je vais voir ce que je peux faire.

Je remettais mes vêtements comme il faut, je suis sur qu'il a dons spécial lui aussi, je le regardais du coin de l'oeil et finissait par m'approcher de Shin, l'oscultant, je regardais avec une lampe torche ses pupilles et tout le reste.

Gabirel : Il va bien, il s'est juste cogné trop fort rien de plus.

Je regardais bien vers lui.

Gabriel : Visité ? Non restez ici !

JE soupirais puisqu'il s'en moque. Je continuais de m'occuper donc de Shin, soignant sa blessure à la tête. En tout cas, Zankou se trompait de pièce et se retrouvait né à né avec mon labo d'expérience, ainsi que Derek qui se trouvait à l'intérieur de cette cuve. Et celui ci s'était réveillé, ayant sentis la présence de Shin.

Gabriel : Mais où il est passé..

Enfin il revenait, je le regardais bien sur le coup, shin était réveillé et l'engueulait, car il était venu en ville et bien entendu je l'avais vu, lorsqu'il parlait de mon labo, mon coeur se serrait, s'il le raconte, je suis vraiment mal.

Gabriel : je ne dirais rien vous concernant si vous restez muet sur ce que vous avez vu.

Je levais la main.

Gabriel : Attendez, vous dites qu'il avait les yeux ouvert ?!

Je m'empressais à m'y rendre sur le coup, retrouvant Derek, en effet réveillé. Je retirais rapidement le liquide qui se trouvait dans cette cuve, je tournais ensuite mon regard, il tente déjà d'apprendre à marcher seul.

Gabriel : Tu arrives à marcher, et à parler, c'est impressionnant.

Je m'approchais de lui le recouvrant d'une couverture.

Gabriel : Personne ne s'en va, je suis là.

Je l'aidais à marcher jusque chez moi, je lui montrais comment vivre comme un être humain, se laver, se brosser les dents tout seul, s'habiller, manger et tout le reste.

Gabriel : Il faudra que tu apprennes à faire à manger, je ne vais pas toujours le faire pour toi. Et si tu venais m'observer.. ?

Je tournais le regard le voyant partir.

Gabriel : Derek où tu vas comme ça ?

Sur le coup j'arrêtais ce que je faisais pour le suivre. Il sortait dehros, je le rattrapais, l'attrapant contre moi.

Gabriel : C'est encore trop tôt pour que tu sortes dehors, allez on rentre.

Je plissais les yeux, il doit y aller ?

Gabriel : Calme toi, un jour sa viendra, mais pas maintenant..

Je sortais une aiguille pour le calmer afin qu'il rentre, je me reculais de lui surprit de cette transformaiton, j'en lâchais ma seringue sur le coup.

Gabriel : Derek qu'est-ce que tu fais ?

Il va partir, je montais rapidement dessus, et me retrouvait sur son dos, il prenait son envole, je me tenais bien à lui sur le coup. C'est incroyable, il était un peu gauche mais s'en sortait malgré tout, je regardais le paysage, il finissait par atterrir dans une forêt et cette maison tout prêt.

Gabriel : où est-ce que tu nous as emmené..

JE regardais cette créature, on dirait lui aussi une sorte de Dragon mais différent de dErek. Il créé une sorte de mousse, c'est intéressant. Je voyais ensuite cette homme que j'ai soigné, accompagné de.. se colosse. Il ne semble pas avoir peur de Derek et touche même son museau, sur le coup je finissais par descendre les regardant tout les deux.

Gabriel : C'est  de lui dont tu me parlais pendant tout ce temps ?

Je regardais Shin, qu'est-ce qu'il a de si spécial ? Je finissais par m'approcher de Derek.

Gabriel : Bien maintenant, on peut rentrer, tu l'as vu.

Il ne semble pas vouloir, pourquoi est-ce que c'est à ce gamin qu'il s'est attaché ? Je ne comprend pas, mais il semble lui faire déjà confiance. Je regardais à nouveau shin du coin de l'oeil, un homme arrivait, au long cheveux blanc et des yeux presque gris.

Teijo : Vous ne comprenez donc pas, il a choisit mon fils. C'est grâce à lui, qu'il s'est réveillé, vous ne pouvez plus le séparer de lui.

Je le regardais bien.

Teijo : ET je ferais en sorte de le protéger, des personnes dans votre genre.

Il tendait la main vers moi, créant un aura lumineux tout autour de celle ci, j'écarquillais les yeux voyant qu'il l'envoyait dans ma direction. Mais heureusement, alors que je me protégeais de mon bras, et fermait les yeux, lorsque je les rouvrais, un bloc de cristal m'avait protégé.

Kerrigan : Je ne peux pas te laisser le toucher Teijo.

Il baissait aussi tôt son bras.

Teijo : Kerrigan, mais que fais-tu ici, et pourquoi le protèges-tu ?

Kerrigan : Il est le seul qui peut m'aider.

Teijo : T'aider .. ?

KErrigan : Oui, à me rendre humain, et à retirer mes pouvoirs.

Effectivement elle est venue jusqu'à moi, à mon plus grand bonheur.

Teijo : Tu es la reine elfique, pourquoi voudrais-tu perdre tout ça. Il ne faut pas faire confiance en se genre de.. Personne.

Il me fusillait du regard.

TEijo : Il ne se sert que de toi pour ses expériences futiles.

Gabriel : Se ne sont pas des expériences futiles.

Kerrigan : J'ai blessé mon peuple, avec mes propres pouvoirs, comment pourrais-je y retourner et faire comme ci rien en s'était produit. Non, c'est impossible, ils n'auront plus jamais confiance en moi.

Teijo : C'était un accident et tu le sais.

Elle le regardait, il soupirait;

Teijo : Bien, qu'il reste, mais je le surveillerais de prêt.

Il s'approchait lentement de Derek.

Teijo : Tu n'as aucune crainte à avoir de nous, ici tu es chez toi, bienvenu à toi.

Il se retournait vers Shin.

teijo : Prend soin de lui Shin.

Il rentrait aussi tôt. Kerrigan en faisait autant passant à côté de Zankou, ne l'ayant pas regarder une seul seconde. Moi je m'approchais de Derek.

Gabriel : On ne peut pas rester ici, on doit rentrer, j'ai des tas de chose à faire. ET..

Je passais mes mains dans mes cheveux vu qu'il semblait s'en foutre, il ne fait que suivre Shin comme un petit chien.



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Jeu 2 Juin - 2:22

Je comprend pas pourquoi Gabriel ne semble pas vouloir rester auprès de Shin, est ce qu'il ressent pas la même sécurité que moi? J'ai pourtant très envie de rester à ses côtés et le protéger comme j'ai envie qu'il me protège aussi.

Derek: j'aimerais qu'on reste encore..

Shin retirait sa main, il sait que j'agis uniquement de cette façon a cause du don qu'il possède.

Shin: tu sais Derek, si tu semble avoir confiance en moi c'est uniquement à cause.

Il fermait les yeux entendant la voix de son père, Teijo a du sentir la nouvelle naissance d'un dragon et sais précipiter à sa rencontre.

Zankou: manquait plus que l'ermite.

Mizu: tu l'aime pas beaucoup.

Zankou: c'est lui qui m'aime pas! et me la fais comprendre depuis que je suis gamin. J'ai jamais compris pourquoi!

Mizu baissait les yeux sur le coup.

Mizu: peut être parce que tu lui a lancer de la boue dans les cheveux.

Zankou: je les trouvais trop blanc.

Il haussait les épaules avant de revenir à nous.


Shin: papa ne te mêle pas de cette histoire.

Avec le temps, Teijo est devenu plus froid, plus distant. Surtout avec l'espèce humaine qu'il haie de plus en plus, après tout c'est principalement de leurs faute si les créatures disparaisse au fil du temps.

Shin: ne le tue pas!

le tuer? il veux faire disparaître mon créateur? pourquoi? je m'avançais désirant sa protection, mais une autre créature arrivait. Elle a une odeur complètement différence des humains que j'ai croiser et bien plus grande aussi. Cela faisait sourire zankou qui a part à la télévision ou les magasines, n'a pas beaucoup d'occasion de rencontrer des femmes.

Zankou: mmh, elle est grande sa me plait.

Mizu: je comprend pas vos méthodes pour choisir vos femmes, moi tant qu'elle pourra protéger nos  enfants cela suffit.

Zankou et si elle n'a qu'un oeil et une peau verte dégueulasse? tu l'as prendrais peut être?

Mizu: non mais...

Zankou: donc tu veux qu'elle soit canon, t'es pas si different.

Mizu: tu n'as peut être pas tord.

Il met pas toujours facile de comprendre leurs comportement, cet homme qui prétend être le père de Shin. Souhaite ma protection au moins d'en tuer celui qui m'a creer mais pourquoi? je devrais pas lui faire confiance? pourtant si j'existe c'est grâce à lui.

Shin: tu n'as pas à venir pour décider de la vie ou la mort d'un humain, tu ne le connais même pas.

Au moins elle a réussit à convaincre Teijo de laisser  Gabriel tranquille du moins pour l'instant, mais le moindre mauvais pat et il risque d'avoir de lourde conséquence. Zankou souriait à kerrigan espérant attirer son intention mais, elle passait à côté l'ignorant complètement.

mizu: cette femelle n'aime peut être pas les grand.

Zankou donnait un bon coup sur le museau avant de rentrer boudant sur le canapé. moi une fois de plus je suivait shin, je tiens vraiment à rester à ses côtés. j'en reprenais forme humaine pour prendre moins de place et tournait le regard vers Gabriel.

Derek: tu viens aussi?

j'attrapais sa main, je veux pas qu'il croie que je le rejette même si je tiens pas à rentrer parmi tous ses humains.

Shin: désolé pour le comportement de mon père, il est..très protecteur de la nature. Malgé tous si il a voulu s'en prendre à vous, c'est qu'il a de bonne raison. Il a du voir dans votre passé ou bien, lu dans ton esprit. Je peux pas en faire autant, j'ai juste ce don qui me permet d'avoir la confiance de toute les créatures et de les contrôlé si je le veux.

C'est pour ça que je me sent bien auprès de lui? a cause d'un don?

Shin: si vous tenez à derek alors, laisse le ici quelque temps. En changeant de forme dans cette ville, il a attirer beaucoup trop l'attention. Dont peut être des collectionneurs qui donnerait tous pour avoir derek vivant ou...

il me regardait sur le coup n'en disant pas plus.

Shin: rester quelque temps, Derek doit apprendre à ce défendre de lui même. Pas seulement vivre comme un humain ce qui lui donnera d'avantage de sécurité, mais aussi pouvoir se défendre en tant que dragon. Peut être que Mizu pourrait t'apprendre à cracher tes première flamme.

Derek: des flammes? je peux faire ça?

Shin: tous les dragons le peuvent.

Zankou: comment il pourrait faire ça? il sais que cracher des bulle!

Mizu: je crache pas que des bulles!

il écoutait depuis dehors.

Shin: enfin nous verrons plus tard, pour l'instant fait toi le plus discret possible. ne prend pas ta forme draconique n'importe ou, il faut que personne ne sache que tu peux prendre cette forme humaine.

Derek: d'accord j'ai compris.

Shin: pour l'instant...tu devrais t'habiller.

Je me regardais, j'avais pourtant des vêtements tout à l'heure.


Zankou: si on le vois à poil à chaque fois qu'il se transforme, on va être ruiné en fringue.

Shin: bien hum..donnez moi les clés de chez vous Gabriel. Vous avez surement prévu des vêtements pour lui non? ici ceux de zankou seront trop grand et les miens...trop petit. Je prendrais une valise pour vous aussi, si vous rester bien sûr.

Il tendait sa main attendant les clés.

Shin: bien, j'y vais.

Shin partait retournant en ville sur le coup.

Mizu: shin!

il s'approchait de lui tous en regardant une une autre direction.

Shin: qu'est ce que qui t'arrive?

Mizu: j'ai cru sentir une présence étrangère.

Shin: c'est peut être qu'une autre créature Mizu.

mizu: depuis quand mon odorat me trompe Shin?

Shin: très bien, préviens zankou qui surveille derek en mon absence je ferais au plus vite.

Il regardait encore autour de lui avant de se mettre en marche, arrivant chez Gabriel il commençait à faire une valise avec plusieurs affaire à l'intérieur. C'est dans l'armoire qu'il trouvait une photo, Gabriel était dessus mais aussi une personne qui me ressemblait beaucoup. Il relevait les yeux prenant la photo avec lui, de retour à la maison il posait la photo devant Gabriel.

Shin: tu as utilisé l'adn de cet homme pour créer Derek n'est ce pas? qui est ce?

je regardais moi aussi, c'est vrai..c'est moi.

Zankou: c'est yeux sont noisette la dessus.

Shin: ses gênes de dragons ont rendu ses yeux jaunes, mais c'est bien la même personne. Vous étiez ensemble?

Zankou: si c'est le cas alors ce type était pas très fidèle, il a une bague de fiançailles.

Il montre la bague au doigt tous en ricanant. Sa semble le rendre triste de parler de lui, j'arrive à ressentir sa peine. Je m'assied à côté de lui, presque à partager sa tristesse.

Shin: désolé si je te blesse en parlant de lui, mais j'aimerais comprendre pourquoi tu as créer Derek dans l'histoire. Pour faire revenir cet homme sur la photo, mais alors pourquoi croiser ses gênes avec ceux d'un dragon? 

Zankou: pour le rendre plus classe ou le rendre moins fragile.

Il haussait les épaules, pourtant Zankou n'est pas si bête que ça. Peut être que l'autre derek est mort à cause de ses faiblesses humaine, une maladie ou bien tuer dans un accident. Ce qui arrivait moins facilement à un dragon.

Shin: tu sais, même si Derek ressemble à cette personne...c'est pas lui et il aura une tout autre volonté.

Je baissais les yeux regardant la photo moi aussi.

Derek: je pourrais apprendre à être comme lui.

je prenais la photo pour mieux la regarder.


Derek: tu m'apprendrais?

Shin: tu dois pas apprendre à être une autre personne Derek, reste toi même.

Derek: mais je ne sais même pas qui je suis.

il soupirait sur le coup.

Shin: tu apprendre à former ta propre personnalité Derek, enfin..je peux rien t'obliger. Je vais faire quelque chose à manger, Zankou est de mauvais poil est c'est la seul chose qui le calme.

Zankou: je suis pas du tout de mauvais poil.

Shin: bien sûr que si, parce que Kerrigan n'a pas poser les yeux sur toi. Je te connais Zankou, je t'ai élevé.

il grognait entre ses dents, dans la cuisine shin ouvrait grand les yeux sentant un bout de tissus recouvrir son nez et sa bouche l'endormant quelque seconde après.

Akira: mon patron sera ravi de ma prise.

il le posait sur son épaule ressortant par la fenêtre, c'était en ville dans une villa que Shin se réveillait et bien sûr attacher à une chaise.

Akira: tu en a mis du temps à te réveiller.

shin: qui êtes vous? qu'est ce que vous me voulez?

Akira: que tu aide mon père à attirer le dragon ici.

Shin: quel dragon?

Akira: joue pas avoir moi, je l'ai suivis jusqu'à cette foret. Il est déjà attacher à toi et je sais ce que tu es.

Il prenait son visage pour regarder la marque sur sa joue.

Akira: tu es l'un de ses contrôles de bête, alors tu va faire ce qu'on te dit.

Shin: non, jamais.

Il lui donnait une bonne gifle avant de se rappeler qu'il devait pas lui faire de mal.

Akira: tu fera moins ton malin devant le boss.

l'observant bien il remarquait toutes ses marque de morsure sur la nuque et bras, donc il avait forcément affaire à un vampire. 

Akira: je vais le chercher, fais ce qu'il te demande c'est un conseil.

il laissait shin pour prévenir de sa prise.

Shin: je sais que tu dois lever les yeux d'ou tu es papa, mais au lieux de me critiquer depuis ton divan préviens zankou, il me sortira de la. On se débrouillera pour le reste.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Jeu 2 Juin - 22:39

J'ai bien compris que je n'avais pas trop le choix que de laisser Derek ici.. Mais je n'ai pas envie de le laisser seul, alors je compte bien rester pour m'assurer qu'il ne lui arrive rien. Je sais très bien que des personnes pourraient vouloir du mal à dErek, et je n'ai pas envie que cela se produise.

Gabriel : D'accord,on va rester quelques temps.

C'est vrai qu'il doit également s'entraîner en tant que Dragon, et ici, je pense qu'il pourra être tranquille, s'est loin de tout.. loin de la ville. On s'est déjà assez fait remarquer tout à l'heure, alors autant rester en retrait quelques temps..

Derek avait donc reprit sa forme humaine et bien entendu, s'étant transformer s'est vêtement s'était déchiré et il se retrouvait nu comme un verre. Alors que Shin lui expliquait tout ça, il finissait par me proposer de me rendre jusque chez moi pour aller nous chercher nos affaires et ainsi, des vêtements pour DErek et pour moi.

Sa ne me plaît pas vraiment qu'il puisse aller chez moi, j'ai des tas de choses à cacher.. Et laisser tout ça sans personne pour surveiller sa ne me plaît pas, mais se n'est pas pour quelques jours.. je fnissais par lui tendre mes clés de maison.

Gabriel : Bien, allez-y.

Je vais prévenir mon père de s'occuper de tout ça durant mon absence. Je lui envoyais un texto aussi tôt. Shin était donc partit jusque là, alors que Mizu juste avant cela, le prévenait qu'il avait sentit quelqu'un. Kerrigan elle était dans une pièce à côté auprès de Teijo, elle s'installait près de lui.

Kerrigan : Depuis quand tu héberges un démon chez toi Teijo ?

Il tournait son regard vers elle.

Teijo : c'est Shin qui l'a trouvé, et il est avec nous;

Kerrigan : Tu sais qu'on ne peut pas leur faire confiance n'est-ce pas ?

Teijo : Tout comme les humains, et pourtant tu veux en devenir une.

Elle soupirait.

Kerrigan : Les humains sont bien meilleurs que les démons, ils ne cherchent que se trouver une place dans se monde, vivre heureux, avoir une famille.

Teijo : Et ils sont éoïstes, ils pensent que cette Terre n'appartienne qu'à eux, et se débarrasse de toute les autres espèces pour cela. Ils sont égoïste, et détruise cette Terre à petit feu.

KErrigan : Il semblerait qu'on ne sera jamais d'accord en ce qui les concernent.

Il détournait le regard.

TEijo : En effet, tu devrais réfléchir à deux fois avant de vouloir devenir l'un des leurs. Ton peuple à toujours besoin de toi.


Je regardais Shin qui revenait, il en a mis du temps, je le regardais bien. Je le regardais poser la photo sous mes yeux, celle de Derek et moi, j'attrapais la photo sur le coup, levant le regard vers lui.

Gabriel : Tu as fouillés dans mes affaires à ce que je vois.

Je plissais les sourcils de son questionnaire à présent.

Gabriel : En effet, j'ai pris son ADN pour créer Derek.

Je détournais le regard.

Gabriel : Je n'ai aucune raison de t'en dire plus, se sont mes affaires.

Bien sur que sa me voit loin rien que de regarder cette photo, et encore pire de parler de lui, je n'ai pas envie de parler de lui. Mais Shin comprenait bien vite qu'il y a avait une relation entre lui et moi, et bien entendu, Zankou remarquait qu'il était marié. Je revenais vers Shin, maintenant il se pose des tas de question.

Gabriel : C'est vrai, j'avais une relation avec lui. Il est mort, assassiné, j'ai voulu le retrouver en créant Derek.

Je soupirais.

Gabriel : Je sais tout ça

Je tournais le regard vers Derek, maintenant qu'il sait tout ça, il voudrait devenir comme lui, je détournais le regard.

Gabriel : Tu n'as pas à faire ça.

Il prenait la photo pour mieux le regarder. Shin lui faisait comprendre qu'il ne devait pas tenter de ressembler à quelqu'un, mais être tout simplement lui même. Shin partait faire à manger pour Zankou, moi je tournais le regard vers Derek il semble à fond sur la photo, je lui prenais.

Gabriel : Je ne veux pas que tu sois lui ok ? Personne ne pourra être lui.

Je glissais ma photo dans ma poche. Alors que Shin était dans la cuisine, seul, un homme en profitait pour l'endormir avec se bout de tissu et l'emmener loin. Sur le coup personne n'avait remarqué jusqu'à ce que Teijo se lève cherchant après.

TEijo : Où est mon fils ?

Kerrigan le suivait sur le coup.

Gabriel : Il faisait à manger pour Zankou.

Il fermait les yeux serrant les poings.

TEijo : Quelqu'un l'a enlevé.

Il fermait les yeux arrivant d'où il était à entrer en contact avec Shin, il réouvrait le syeux sur el coup regardant vers Zankou.

Teijo : Je sais où il se trouve, Zankou je vais t'y téléporté, ramène le.

KErrigan : Laisse moi l'accompagner.

Teijo : Pourquoi ?

Kerrigan : il s'agit de Shin, se monde à besoin de lui, alors je tiens à sa sécurité.

Teijo : Bien comme tu veux.

Elle s'approchait de Zankou, le regardant du coin de l'oeil. Lui bien entendu, se disait déjà qu'il n'avait pas besoin de l'aide d'une femme.

TEijo : Elle est plus puissante que tu ne le penses Zankou, son aide sera un plus bien, je vous téléporte.

Il tendait la main vers eux, disant une incantation et les téléportaient aussi tôt.

Gabriel : Qui voudrait du mal à votre fils ?

Teijo : des personnes qui sont sans doute au courant de son dons, et de la présence de Derek ici.

Je tournais le regard vers Derek sur le coup.Shin était donc attaché à une chaise, avec un certain Akira qui lui expliquait le pourquoi, qu'il se trouvait ici. Il avaient repéré Derek et comptait bien l'utiliser pour faire en sorte que le faire venir jusqu'à eux. Il partait chercher le boss en question, qui en effet était belle et bien un vampire, celui ci marchait lentement jusqu'à Shin.

Mike : Tu n'as pas de chance, naître avec des dons pareil, il fallait t'attendre tôt ou tard qu'on se servira de toi à ses fins personnel.

Il se mettait bien en face de lui, attrapant son visage.

Mike : C'est pour ça que Teijo te cache dans se trou perdu. Comme ci sa allait te sauver, il devait savoir qu'on finirait par te trouver tôt ou tard.

Il se penchait pour avoir son visage en face du sien.

Mike : Tu sais qui je suis ? Mike, un vampire Originel. Je peux donc t'hypnotiser très facilement, et faire en sorte que tu fasses tout ce que je te demandeS.

Il faisait un sourire sur le coup, ses yeux se mettaient déjà à briller, prêt à le contrôler, mais il faisait un bon en arrière puisqu'un pique de cristal se formait, entre lui et Shin, il en fallut de peu pour qu'il se face embroché, il tournait le regard vers eux.

kerrigan : Tu ne lui feras rien du tout.

Mike : Toi ?

Il ricanait.

Mike : Qui t'allie à un démon, quelle surprise, ton peuple doit vraiment avoir honte de toi.

Kerrigan : Silence.

Elle posait ses deux mains au sol, tranformant le carrelage en cristal, elle formait ensuite des piques au sol rapidement dans sa direction.

Kerrigan : Libère shin.

Elle parlait bien entendu à Zankou.

Mike : Tu crois que tu peux me vaincre, je suis invinsible, personne ne peut me tuer.

Il sautait pour éviter ses piques, il tendait les mains dans sa direction, une substance noir sortait de ses mains détruisant son cristal, comme dévorer par celui ci.

Mike : Akira ! Charge toi de se démon, ne le laisse pas l'emmener.

Il utilisait sa rapdiité pour se retrouver en face de Kerrigan, Kerrigan se battait contre lui, evitant ses coups, et l'attaquant à son tour, avec deux armes en cristal qu'elle créait sur ses bras. Elle était très agile, mais Mike était lui aussi rapide et très fort. Il attrapait son bras brisant son cristal, il la tirait vers lui ensuite, la mordant dans le cou.

Il en ricanait.

Mike : Tu as détester tout les démons se soir là, et tu es encore remplis de haine à leurs égard, mais c'est moi qui les contrôlaient.

Elle écarquillait les yeux.

Mike : C'est moi qui ait massacré ton village, et ta petite soeur.

Il lui chuchotait ça à l'oreille.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Ven 3 Juin - 23:31

Zankou s'attendait à des critiques venant de Teijo, soit disant qu'il était assez grand pour ce faire à manger seul, mais il se redressait d'un coup l'entendant parler de l'enlèvement.


Zankou: qui a osé toucher à mon père?! parle ermite!

il craquait déjà ses doigts impatient de casser des têtes.

Zankou: allez va si vieil ermite, je vais ramener mon père en deux minutes chronos.

il plissait vite les yeux regardant vers Kerrigan.

Zankou: ah! j'ai pas besoin l'aide d'une femme! reste ici et fait le ménage, c'est aux hommes de mettre les raclés!

il râlait n'ayant pas le choix avec Teijo, il la regardait du coin de l'oeil ou plutôt le décolleté qu'elle portait.

Zankou: ne me gêne pas, reste dans un coin et fait la belle tu pourra peut être distraire l'ennemi.

Sa y est ils étaient tous deux téléporter, avant leurs arriver Shin allait rencontrer ce boss en question. Il levait les yeux vers lui, il pouvait ressentir ce qu'il était et surtout l'existence de Mike est un secret pour personne.

Shin: J'ai été préparer à ce genre de situation, alors ne tente pas de m'effrayer.

Il grimaçait se faisant attraper le visage.

Shin: tu es loin d'être un vampire discret, alors oui bien sûr que je sais qui tu es. Je vis peut être dans un coin perdu, mais ta réputation a pu arriver à mes oreilles.

Il tournait la tête l'obligeant lacher son visage.

Shin: qu'est ce qui te fais croire que tu aura le temps?

En effet, Kerrigan et zankou arrivaient à point nommé pour empêcher l'hypnose.


Zankou: ta joue est rose, qui ta toucher? que je puisse montrer c'est quoi une baffe.

Akira attrapait déjà le manche de son épée prêt à s'en servir à le première occasion. par contre entendre que kerrigan pouvait s'allier un démon attirait l'écoute de zankou. Maintenant il allait comprendre pourquoi elle semblait si distante avec lui, elle n'aime pas les démons c'est évident.

Shin: ne te préoccupe pas de ce qu'il dit Zankou.

il attrapait les cordes pour les arracher et libérer shin.

Shin: merci fistons, mais reste sur tes gardes.

Zankou: rester sur mes gardes? c'est juste une bande de..

shin: zankou!

il se retournait attrapant la lame de akira juste à temps, ça lui brûlait la main étant une arme spécial.

Shin: c'est une lame blanche, efficace contre les démons.

Akira: je mettais préparer à ta vue mon grand.

zankou en redressait le sourcil brisant la lame avec facilité.

Zankou: alors prochaine fois trouve autre chose que ce jouet.

il lui mettait une belle baffe ensuite.

Zankou: et sa c'est une vrai baffe.

Il concentrait déjà son aura dans son poing, mais shin attrapait son bras pour le stopper.

Shin: non, ne deviens pas un tueur zankou.

Zankou: va savoir ce qu'il aurait pu te faire!

shin: ne te rabaisse pas à ça.

Il soupirait baissant le bras.

Zankou: très bien.

Akira tournait le regard tous en tenant sa bouche qui pissait le sang, sa mâchoire était complètement en miette. On entendait facilement la conversation entre Mike et kerrigan. Encore une fois zankou en savait plus sur cette histoire et sa le mettait hors de lui.

shin: zankou où tu va?

zankou: m'occuper de ce minable! je savais que j'aurais du laisser une femme s'en charger.

il poussait une bonne fois sur ses deux jambes utilisant sa force pour ce projeter vers Mike. Il est très rapide c'est vrai, puis que zankou ne réussit pas à l'attraper du premier coup, c'est le mur derrière qui prenait tous les dégâts à sa place.

Zankou: protège mon père! fais ce que je te dis femme!

Mike est rapide, mais zankou a une force colossal. Il suffirait qu'il le touche une fois et Mike aura du mal à se relever, immortel ou non. 


Zankou: juste une petite souris qui fuis devant le chat.

Il ricanait tous en regardant derrière lui, Mike semble ce sentir insulté et tente d'utiliser son pouvoir cette fois. Zankou se retournait invoquant lui aussi son aura contrant l'attaque de Mike avec la sienne. 


Shin: il faut qu'on se mette à l'abris! maintenant!

il tirait sur la main de kerrigan ce cachant derrière un mur, se doutant des intentions de zankou. Akira prenait le même exemple que les deux autres et profitait poru s'injecté une seringue dans la cuisse. Toute l'aura zankou se changeait en explosif, tous autour partais en fumé. Zankou marchait cherchant le corps de Mike, mais il avait prit le temps d'utiliser son pouvoir comme un bouclier.

Zankou: toi, tu m'emmerde sérieusement.

Shin: zankou! partons!

Il tournait le regard dans leurs direction avant d'attraper kerrigan sur son épaule au passage, elle est furieuse et désire de venger.

Zankou: on s'en va femme!

il attrapait shin au passage et se faisait téléporter à la première occasion. Il posait kerrigan au sol tous en regardant un peu son dos.

Zankou: j'ai reçu quelque coup de griffe! elle est folle celle la! tu t'aurais fais tuer idiote!

shin les regardait tous les deux entrain de se chamailler levant les mains pour essayer de les calmer.

Zankou: mais qu'est ce que pensais faire? avec ton pouvoir bling bling de femme? c'est un vampire originel! tu serais morte avant même avoir le temps de te repoudrer le nez!

Shin: vous disputez pas, c'est....

zankou: c'est pas en mourant tu pourra venger ton village! je suis peut être un démon, mais j'ai pas été élevé pour agir comme tel! alors arrête de me regarder comme un monstre! j'ai déjà assez avec le vieil ermite!

il se retournait tapant contre la porte qu'il foutait à terre, il partait avant de revenir remettre la porte en place, et repartait à nouveau ensuite.

Shin: il reviendra une fois qu'il a faim.

il regardait ensuite vers Kerrigan.


Shin: zankou a son caractère mais il est pas méchant, si il t'a empêcher d'attaquer Mike c'était pour t'empêcher de faire une bêtise. Je suis désolé pour ton peuple et ta petite soeur, mais Mike est puissant et il aurait fini par te tuer.

Il s'approchait d'elle regardant sa nuque.

Shin: mon père pourra soigné ça, désolé moi j'ai pas le don de guérir. Je suppose que tu va changer la maison d'endroit?

Il se retournait vers son père sur le coup.

Shin: mais attend évidemment que zankou soit rentrer, je pense pas que Mike va attaquer tous de suite. Il a surement compris que zankou allait être une source de problème pour lui.

moi j'étais monter à l'étage, depuis qu'on a parler de cet autre Derek mon créature sais un peu isoler. Je le rejoignais dans chambre ou il rangeait ses affaires.

Derek: si tu m'as créer pour le retrouver, alors pourquoi tu veux pas que je sois comme lui? a quoi je sert autrement? j'ai besoin de savoir qui je suis...tu m'as dit que tu allais tous m'apprendre non?

il s'approchait pour bien le regarder ressentant la peine qui le pesais.

Derek: c'est..quoi que tu faisais avec lui? je pourrais le refaire.

évidemment, je suis comme un enfant qui ne sais pas grand chose de la vie et donc les choses naturel comme l'amour. Sur la photo il lui tenant la main, alors moi aussi je l'a prenais.

Derek: c'est ça qu'il te faisait sur le photo, il faisait quoi d'autre?

Il se retirait de moi, j'ai peur d'avoir fais quelque chose de travers. Je comprend pas, au début il m'aidait en m'apprenant des choses, mais moi j'ai voulu retrouver shin alors peut être qu'il m'en veux pour ça.


Derek: très bien alors peut être plus tard.

je le laissais sortant de la chambre, peut être que quelqu'un d'autre répondrait à mes question. je souriais décider à apprendre et allait voir Teijo déjà assis sur son canapé.

Derek: vous m'apprendriez à être comme les humains.

j'en détournais le regard le voyant froncer les sourcils, c'est peut être pas le bonne question.

Derek: je veux dire, être de bonne compagnie pour mon créateur. Je le ressent sa tristesse et j'aimerais changer ça.

Il fronce d'avantage les sourcils, pourquoi c'est si difficile de m'aider?

Derek: vous l'aimez pas, pourquoi? sans lui je n'existerais même pas. Je sais que je ne suis pas qu'un dragon, alors j'ai besoin aussi de vivre comme un humain..si je veux pas attirer l'attention.

Je tente d'utiliser la ruse pour avoir mes réponses.

Derek: je ne peux pas demander à SHin, il veux que je reste moi même mais...je sais même pas ce que sais d'être moi même, je ne sais rien. Alors vous m'apprenez? a être une bonne compagnie pour Gabriel. S'il vous plait.

il semble pas du tout motiver, oh j'avais une bonne idée.

Derek: j'ai peut être une idée, vous avez des...pouvoirs non? alors peut être que si vous me montrer ce que faisais Gabriel avec l'autre Derek, je pourrais apprendre plus facilement.

Pourquoi il a l'air toujours de bouder? bon ben moi aussi je faisais la même tête sur le coup, comme un gamin qui n'a pas ce qu'il veux.

Derek: vous êtes ennuyeux.

Sa y est voilà que je me met à bouder maintenant, vite qu'on m'apprenne à être plus mature. En attendant je partais dans une chambre, celle de Gabriel. Je me faufilais à côté de lui.

Derek: personne veux m'aider, je fais comment pour apprendre moi?

je serrais Gabriel contre moi, comme chercher du réconfort et calmer ma petite séance de boudage.


*****

Akira sortait de sa cachette frottant sa mâchoire qui se reconstituais doucement grace au sang de vampire qu'il c'était injecté.

Akira: j'ai sous estimé ce démon.

Il ramassait son épée brisé.

Akira: aucun démon n'avait réussit à l'émousser et lui il l'a brise comme une brindille et presque arracher la tête. si on veux s'en débarrasser j'aurais besoin de savoir d'ou il vient.

Il s'approchait de Mike qui avait tous de même subit quelque brûlure. 

Akira: c'est juste une question de temps, on aura Shin et le dragon avec lui. 

Il tirait sur sa manche pour lui présenter son poignet.

Akira: la force ne servira à rien pour l'instant, par contre si on détourne l'attention de Teijo et arrive à éloigner le démon. Shin sera à notre mercie, l'elfe a trop l'esprit de vengeance poru repérer le piège. elle va foncer tête baisser, c'est qu'une femme sa sera facile de la tuer.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Dim 5 Juin - 22:05

Zankou lui avait réussi à se débarrasser de Akira, avec une assez grande facilité. Et avait également libéré Shin. Il le stoppait à temps, ne voulant pas qu'il vienne à tuer quelqu'un, Zankou finissait par obéir à Shin n'allant pas jusque là, il reprenait donc son calme et regardant vers Kerrigan et Mike, qui elle avait du mal de son côté, Mike arrivait à briser ses pouvoirs avec le siens, rongeant son cristal avec son goudron.

Il ne se gênait pas pour la torturer mentalement, en lui disant la vérité, et donc, que s'était lui le responsable du massacre de son peuple, ayant hynotisé une petite armée de Démon pour les massacrer, ainsi que sa soeur.

Mike tournait le regard vers Zankou, et le voyait arriver à une grande vitesse jusqu'à lui, il se retirait rapidement de Kerrigan et utilisait sa rapidité vampirique pour éviter son attaque.

Mike : Râté, pas de chance.

Il faisait un sourire en coin sur le coup, Kerrigan tournait le regard vers Zankou.

Kerrigan : Je peux me débrouiller.

Maintenant quelle connaissait toute la vérité, elle avait bien envie de venger sa soeur et son peuple. Mike lui n'avait pas vraiment une seconde à perdre, il utilisait sa rapidité pour fuir Zankou, et ses attaques, se doutant de sa force colossal.

Mais entendant ce que disait Zankou, il en fronçait les sourcils, il tendait les mains vers lui, le goudron tournait tout autour de ses bras et fonçait droit sur Zankou.

Mike : On verra qui est la souris lorsque tu te retrouveras à terre.

Il plissait les yeux voyant l'aura de Zankou, il tentait donc d'envoyer bien plus de goudron sur lui, il regardait Shin partir se protéger, prenant KErrigan avec, il comprit qu'il allait se passer quelque chose, il avait prit le temps de s'entourer de son goudron et de le rendre aussi dure que de la pierre, sa l'avait protéger, mais une partie était malgré tout brûlée par l'explosion.

Il y avait de la fumée partout à cause de l'explosion mais Mike était toujours là, entourait de son groudon qui coulait ayant été réchauffé par l'explosion, Mike levait le regard vers Zankou qui l'avait retrouvé dans tout ses débrits.

Mike : Personne ne peut me tuer, je t'avais prévenu. Tu es fort, je dois l'admettre..

Kerrigan sortait de sa cachette étant déjà prête à foncer sur lui, des cristal flottait tout autour d'elle. Mais Zankou la prenait aussi tôt par dessus son épaule.

Kerrigan : Qu'est-ce que tu fais lâche moi ! Je dois venger mon peuple !

Il attrapait ensuite shin et se téléportait aussi tôt, Kerrigan s'était agité sur l'épaule de Zankou et lui avait laissé des séquelle, une fois lâché par celui ci, elle se relevait, assez mécontente.

Kerrigan : C'est mon devoir de venger mon peuple, tu n'avais pas à t'en mêler ! J'allais parfaitement m'en sortir. ET même si j'aurias péris, j'aurais rejoins mon peuple, je n'ai pas peur de la mort.

Elle détournait le regard de ce qu'il lui disait.

Kerrigan : Je ne te regardais pas comme un monstre, tu m'as juste ennervée.

Au fond il avait raison, lorsqu'elle le voit, elle a toute ses images qui lui reviennent, ses démons qui ont attaqués son village. Sa soeur tuer par l'un d'entre eux sous ses yeux, elle revenait vers lui vu qu'il s'en allait ennervé lui aussi. Elle regardait ensuite Shin qui lui expliquait un peu le caractère de Zankou, et également qu'il avait simplement voulu la protéger, elle en baissait les yeux.

Kerrigan : J'ai tout perdu lors de cette assaut, et je me demande pourquoi je suis encore en vie, alors s'il m'aurait tué, j'aurais au moins retrouvé mon peuple dans l'eau de là et je ne serais plus seul.

Elle relevait les yeux.

Kerrigan : Mais il a raison, se n'est pas en mourrant que je pourrais les venger.

Elle le laissait s'approcher pour qu'il regarde à sa blessure. Elle tournait ensuite le regard vers TEijo qui arrivait les regardant tout les deux.

Teijo : En effet, je n'ai pas trop le choix, dommage j'aimais bien cette endroit.

Il s'approchait de Kerrigan la soignant.

Teijo : J'attendrais, mais j'espère qu'il ne sera pas long, plus on reste ici, et plus s'est dangereux.

Nous on était en haut, chacun dans une chambre, j'étais allongé dans mon lit, les bras derrière ma tête, je sortais la photo de ma poche la regardant, j'étais dans mes pensées, je finissais par me lever, remettant la photo dans ma poche et commençait à ranger mes affaires, vu qu'on va devoir rester ici un certain temps.. Je tournais ensuite le regard vers Derek qui arrivait me posant toute ses questions.

Gabriel : Je voulais qu'une partie de lui soit toujours là.. Je savais que tu ne serais jamais comme lui et se n'est pas ce que je souhaite.

Je soupirais, j'aurais préféré ne jamais parler de tout ça. Evidemment  à chaque fois que je le regarde, je me revois avec lui, je l'aimais tellement. Je le regardais à nouveau lorsqu'il me demandait ce que je faisais avec lui.

Gabriel : Ce qu'on faisait..

Il imittait la photo, et prenait ma main, je regardais sa main sur le coup, mais relevait la tête vers lui. Je me retirais de lui, me mettant dos à lui.

Gabriel : Laisse moi tranquille ! J'ai besoin d'être seul tu comprends ?

Teijo s'était assis dans le canapé, attendant que Zankou rentre pour déplacer la maison, il agittait ses doigts sur l'accoudoir, mais tournait le regard voyant Derek arriver vers lui, posant cette étrange question, il plissait les yeux sur le coup.

Teijo : être un humain ?!

Il fronçait les sourcils, lui faisant bien comprendre que sa ne lui plaisait pas, donc Derek reformulait sa question autrement. Il fronçait d'autant plus les sourcils de ce qu'il demandait.

Teijo : Je peux pas t'aider.

Il tournait la tête ailleurs, il l'écoutait malgré tout.

Teijo : les être humains pense pouvoir déjoué la nature et s'approprier tout. Il n'est pas différent des autres, alors, n'essaye pas de les ressembler.

Il revenait malgré tout vers lui.

Teijo : Demande à Shin, il est plus doué que moi pour t'aider dans ce cas.

Evidemment, il lui avait déjà demandé, il en soupirait ennuyé.

TEijo : Fait le plutôt pour toi, au lieu que pour "lui" et là peut etre que je t'aiderais. Et de toute façon ,j'ignore comme je pourrais t'aider.

Il levait un sourcils de sa demande.

Teijo : Hum non.

Sur le coup Derek s'en allait, partant me retrouver. J'étais dans mon lit, commençant à somonoler mais j'ouvrais les yeux entendant la porte, c'est Derek qui se faufilait dans mon lit, se serrant contre moi, je posais ma main sur la sienne sur le coup.

Gabriel : Derek..

Je me retournais, l'enlaçant à mon tour, glissant ma tête sur son torse, j'ai besoin de ça, de lui. Je finissais par m'endormir contre lui. Lorsque je me réveillais, j'étais toujours dans la même position, j'ouvrais lentement les yeux regardant le visage de Derek qui me regardait, je lui souriais, j'aurais presque cru que c'était le vrai Derek, celui que j'aimais, mais je revenais rapidement à moi, il est mort.

Gabriel : Bonjour.

Je me redressais, me retirant de lui, je me grattais la tête regardant l'heure.

Gabriel : Il est déjà ça.. Pourquoi tu ne m'as pas réveillé ?

Je le regardais, il ne voulait pas, me trouvant trop bien dans ses bras. J'en soupirais sur le coup.

Gabriel : je vais prendre une douche, sa me réveillera..

Il regarde mon entre jambe, j'enfilais rapidement mon peignoir sur le coup, evidemment que j'ai une érection, comme tout les matin mais là ses dix fois pire, on était si collé l'un à l'autre.. Je me rendais jusqu'à la salle de bain, me déshabillant pour prendre ma douche. Mais je clignais des yeux voyant DErek entrer à son tour, je le regardais sur le coup.

Gabriel : Tu es assez grand maintenant pour prendre des douches tout seul non ?

Evidemment j'avais une seconde bosse plus bas à présent, je me retournais sur le coup.

Gabriel : Bien, alors lave moi mon dos.

Je sais qu'il doit se poser des milles et une questions dans sa tête.. ET surtout après qu'il a vu cette photo.

Gabriel : L'homme que tu as vu sur la photo, nous étions très proche tout les deux, je l'aimais, et lui aussi m'aimait. Pas aimer comme tu le penses, s'était un amour.. différent tu comprends ?

JE tente de lui expliquer mais s'est difficile.

Gabriel : Alors lorsque je l'ai perdu, j'ai beaucoup souffert, je me sentais très seul.. et, perdu. J'ai voulu le retrouver, alors j'ai fais toute ses expériences, en utilisant son ADN, et je t'ai créé, je voulais qu'une part de lui revive, mais je ne veux pas que tu sois comme lui.. PErsonne ne pourra le remplacer réellement. Alors, apprend lentement, et ne prend pas comme objectif de vouloir lui ressembler, se n'est pas ce que je veux.

je tournais la tête pour le regarder.

Gabriel : Tu dois trouver ta propre voix, tes propres ambitions, ton propre caractère, sa viendra avec le temps.

Je lui faisais un sourire.

Gabriel : Allez à mon tour de te laver le dos.

Je prenais le gant pour le laver. Pendant ce temps, Teijo venait de déplacer la maison, s'est à peine si on  a sentis la différence.. Kerrigan avait réfléchis tout la nuit de toute ce qu'il s'était passé, et avait eu du mal à dormir, elle était levé très tôt, elle regardait Shin préparer le déjeuné.

Kerrigan : Je peux t'aider ?

Elle allait près de lui, l'aidant.

KErrigan : Je me suis mal comporté avec Zankou, je m'en rend compte.. après tout, se n'est pas parce qu'un humain est mauvais, que tout les autres le sons, s'est pareil avec les démons.. Il est différent.

Elle tournait le regard vers lui.

Kerrigan : Je vais m'excuser auprès de lui.

Elle se rendait donc jusqu'à sa chambre, toquant à celle ci, elle finissait par rentrer, surprise de le voir nu entrain de s'habiller, elle le regardait bien et baissait les yeux plus bas, mais posait sa main devant ses yeux.

Kerrigan : Pardon.. J'ai toqué mais..

Elle retirait lentement sa main lorsqu'il n'était plus denudé, malgré qu'il était toujours torse nu.

Kerrigan : Je tenais à m'excuser, tu as voulu m'aider, tu m'as même.. sauvée alors je te remercie.

Elle le regardait

Kerrigan : tu es quelqu'un de bien.



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Mer 8 Juin - 5:02

J'ai peut être pas eu les réponses que je m'attendais, mais j'en aurais pas besoin. Même si en ce moment j'en ai pas conscience, ses réponses à mes questions allait me venir durant mon sommeil. Des images, comme des rêves défilait. Chapitre par chapitre, j'allais revoir des images de mon autre moi du passé. j'ouvrais doucement les yeux regardant Gabriel toujours coller contre moi, une fois de plus je me lève tôt mais pour cette fois j'allais pas utiliser des astuces pour le faire lever. Je le gardais serrer contre moi à le regarder dormir, j'ai l'impression que cela fait longtemps qu'il n'a pas été apaiser comme ça.

Il ouvrait lentement les yeux pour me regarder, je me contentais de lui sourire.

Derek: Bonjour.

Toujours mauvais mine le matin, sa ne changera jamais. je me redressais regardant l'heure moi aussi, pourquoi il dit ça comme ci c'était une grande première? je sais très bien qu'il aime trainer au lit. 

Derek: je suis désolé, tu semblais si bien et c'était plutôt agréable d'être dans tes bras.

je me retiens de faire mon sourire de coin, je baissais les yeux vers son caleçon. ouais, j'avais bien sentit ça me caliner aussi. 


Derek: tous va bien Gabriel? 

cette fois je souri tout en le regardant partir sous la douche, je regardais mes mains et mon corps. Je me souviens de pas mal de choses, mais pas encore assez. C'est comme un puzzle qui se reconstitue petit à petit. Entendant le bruis de l'eau, je retirais mon caleçon pour entrer à mon tour.

Derek: pourquoi? j'ai encore plein de chose à apprendre.

il arrive pas à me repousser, je te connais que trop bien Gabriel. J'attrapais de quoi lui laver le dos, je m'arrêtais l'écoutant parler de moi. c'est dans ses habitudes de s'ouvrir comme ça, quand je l'ai connu il était très timide et renfermer sur lui même. 

Derek: je pense comprendre.

j'ai l'impression de m'entendre parler, en vois qu'il a beaucoup appris à mes côtés. Je me retournais à mon tour le laissant me laver, j'hésite à tous lui dire. je me souviens pas encore assez de ma vie, que certaine partie et encore cela me semble vague. Je vais patienté encore, il va surement m'en vouloir une fois qu'il connaîtra la vérité à mon sujet.

derek: merci, je pense que je vais te laisser tranquille pour l'instant.

je me décalais pour sortir, mais me r'avançais pour poser un rapide baiser sur sa nuque. C'était une habitude que je faisais à chaque fois qu'on prenait notre douche ensemble, d'ailleurs il me regarde assez surpris. Je faisais semblant de rien sortant de la chambre, je devrais faire attention mais je reprend certaine habitude. Je cherchais dans ses affaires de quoi m'habiller et une fois de plus, mes habitudes me reprenne. J'enfilais aussi tôt chemise et jeans et filait à la cuisine me prendre un café.

Shin: ça va Derek? tu aime le café toi?

J'ai beau retrouver doucement ma mémoire, lui me donne toujours les mêmes effet qu'au début. J'avais pas prévu ça dans mon plan mais encore moins que je me réveillerais jamais sans sa venu.

Derek: je vais très bien, j'avais bu dans la tasse de Gabriel...j'ai aimé ça.

Shin: d'accord.

Il apportais tous ce que j'avais besoin à table.

Shin: ne traine pas pour manger, une fois que zankou commence il ne restera plus rien. Je suis même obliger de cacher pour les retardataire et surtout apporter le déjeuner à mon père. Je te laisse deux minutes je reviens.

Derek: d'accord merci.

j'avais pas le temps de porter le croissant en bouche que d'autre image me revenait, je pense que j'aurais droit ça régulièrement. Sa me faisais souvenir d'une chose en particulier, la personne qui m'a tuer..non que j'ai demandé de me tuer. Je me rapelle pas encore pourquoi, j'aurais demander à ce mec de me tuer? volontairement? gabriel arrivait semblant intriguer par moi, juste parce que je l'ai embrasser la nuque avant de sortir de la douche?

Derek: tout va bien?

Je lui poussais une tasse de café, oh oui je sais que c'est vital pour toi le matin.

Derek: tu m'en veux parce que..j'ai embrasser ta nuque? j'ai vu ça une fois et j'ai voulu essayer, tu m'en veux pas?

je caressais le haut de ma tasse tous en souriant.

Derek: j'ai trouvé ça agréable, comme quand tu m'as laver le dos.

Je relevais les yeux faisant mon petit regard séducteur.

Derek: j'ai eu des frissons partout.

Gabriel me regarde vraiment intrigué, il m'a demandé de ne pas être comme l'ancien derek et voilà que je me met à avoir toute mes mimiques qu'il prenait. Il va finir par ce poser des questions et c'est trop tôt pour y répondre..mais comment ne pas être moi même? 

Derek: je vais faire un tour dehors et me dégourdir les jambes.

je passais derrière lui enfilant mon nez dans ses cheveux.


Derek: tu regrettera pas de m'avoir fait.

je le laissais ensuite pour sortir, shin arrivait au même moment ayant vu la scène.

Shin: et bien, on dirait que Derek a prit de l'assurance par rapport à hier non? 

je m'éloignais assez de la maison pour ne pas me faire voir et me déshabillait, pas question de déchirer mes affaire suite. Je me transformais, voilà le pourquoi j'ai réalisé ce plan. Je le savais qu'il en sera capable, que Gabriel pourrait me donner cette nouvelle vie. 

Derek: je dois tout d'abord le rendre visite.

je m'envolais prenant mes vêtements dans l'une de mes pattes, il faut que je le vois et lui parle avant qu'il arrive à avoir shin. j’atterrissais dans le jardin changeant de forme et me rhabillait, j'entrais à l'intérieur m'arrêtant sentant un lame sous la gorge.

Akira: tu es soit courageux ou complètement stupide, alors tu es lequel des deux?

Derek: quelqu'un qui a prit ses précautions, je pourrais te faire griller alors baisse cette lame ou est Mike?

il arrivait justement toujours avec son petit air arrogant.

derek: comme je l'avais prévu, mes souvenirs sont revenu et comme j'avais prévu. Tu as pu t'empêcher de jouer au con Mike, on avait un accord tous les deux non? mais tu as voulu en faire qu'à ta tête et retourner ta veste.

Je regardais Akira ensuite.

Derek: dit à ton jouet de ce reculer.

Akira regardait Mike avant de s'écarter.

Derek: je t'avais demandé de me tuer, je t'ai même laisser jouer avec moi. 

je ricanais sur le coup.


Derek: mais voilà, tu as été trop curieux et hypnotisé pour connaitre les véritable raison et maintenant tu veux en profité en utilisant ce gamin contre moi? pour m'utiliser comme animal de compagnie? tu n'as pas assez avec le toutou qui te suit partout?

sa semble pas beaucoup plaire à Akira mes paroles, mais franchement je le regardais même pas.

Derek: le pire c'est que je savais que utiliserais ses méthodes contre moi, si Gabriel arrivait réellement à me faire renaître. Alors j'ai pris les devants, avant de venir te rendre visite mon cher Mike. J'ai été voir un très bonne ami, tu sais c'est quoi des amis n'est ce pas? Je lui ai demander de livrer un pieux très spécial au vieux prêtre, si tu jouais au con avec moi.

Je m'approchais de lui pour viens lui faire face, on dirait qu'il a perdu son sourire arrogant.


Derek: tu ne fera pas échouer tous mes plans Mike, je serais pas ton petit dragon de compagnie. Alors tu va garder tes distances avec Shin, avec Gabriel et surtout avec moi. ou c'est avec un pieux dans le coeur que tu finira.

je prenais sourire.

Derek: sinon c'était une plaisir de te revoir.

je retournais au jardin tous en tournant le regard, il fait sortir sa magie. Il est furax parce que j'ai été plus malin que lui, je me transformait pour me rendre plus résistant et surtout crachait mes flammes dans sa direction pour contrer son espèce de goudron. Je m'envolais vite retournant au manoir, volant le plus haut possible dans le ciel pour ne pas être aperçu.

Pendant mon retour, Kerrigan c'était rendu dans la chambre de zankou ou par pas de chance, elle le trouvait complètement nu.

Zankou: toquer, mais sans laisser le temps de répondre.

Il levait les yeux la voyant faire sa gêner, il mettait rapidement un pantalon avant de s'avancer vers elle.

Zankou: tu n'as pas l'habitude de voir un homme aussi sexy que moi? pour faire ta petite elfe gêné.

elle s'excusait, voilà une chose qui l'étonnait d'avantage et de plus lui trouver une qualité.

Zankou: c'est grâce à l'éducation de mon père, je pouvais pas aller contre. Qui je serais d'être un démon sans coeur alors que lui sais donner la peine de me recueillir et m’élever comme son propre fils. Je suis loin d'être parfais, mais je suis pas non plus comme les autres démon qui tu déteste.

il la regardait bien de la tête au pied s'approchant d'elle.

Zankou: je serais peut être même le premier démon que tu aimera.

il ricanait y songeant.

Zankou: tu rougissais déjà devant mon corps d'apollon, tu peux venir me voir m'habiller quand tu veux ou m'aider à me déshabiller.

Elle faisait sa tête boudeuse pour partir, lui gardait le sourire pensant ensuite à son estomac qui criais famine. en s'installant à table et surtout à côté de Kerrigan, il regardait vers son père.

Zankou: pourquoi je sent plus le dragon dans les parages?

shin: comment ça?

Il sortait dehors, Gabriel le suivait. J'arrivais au même moment me posant tranquillement, ok..je me suis fais capté. 

Derek: j'étais partit faire un tour c'est tout, j'ai fais attention.

Teijo qui arrive croisant les bras, et merde..il m'a espionner c'est ça? Je reprenais forme humaine le dévisageant sur le coup et attrapait la main de gabriel.

Derek: ok, faut qu'on parle.

je l'emmenais au moins dans une pièce isolé.

Derek: enfaite j'ai commencé à me souvenir cette nuit et même encore ce matin. j'avais tous prévu, ce que tu étais, notre rencontre et ma mort.

je soupirais m'asseyant sur une chaise.

Derek: j'ai toujours détesté ce que j'étais, je m'ennuyais même avec ma femme. C'est que tu es arrivé dans l'hopital, ton nom me disait quelque chose. ALors je me suis renseigné sur ta famille et j'ai su, que tu étais ma chance de devenir autre chose Gabriel.

il n'a pas l'air de comprendre pour l'instant, mais ça va vite changer.

derek: je t'ai pris comme élève et draguer par la même occasion, heureusement tu aimais les hommes. Il avait rien de sincère au début, je t'utilisais c'est tout. Je devais assez te rendre amoureux de moi pour vouloir me faire revenir ensuite. J'ai trafiquer tes échantillons, afin que ma mémoire revienne. 

je prenais une grande respiration.

derek: être un dragon a mon réveil, voilà une destiné qui me plaisait. C'était pourtant plus difficile que je l'imaginais de mourir, parce que je savais que j'allais te faire souffrir. Je m'étais attacher à toi, bien plus que je le pensais. mais je l'ai fais, j'ai demandé à ce vampire qui vous fait du chantage aujourd'hui de me tuer. 

il est choqué au point d'en presque tomber le cul à terre.

Derek: je me souviens pas encore de tous, mais c'est bien moi Gabriel. Je sais comment tu va réagir, tu va être heureux de me savoir la, mais ensuite..je vais devoir éviter les coup et utiliser mon charme pour que tu me pardonne. Je sais que je t'ai utiliser Gabriel, j'ai jamais été quelqu'un de très fidèle...tu le savais, mais tu m'as aimé quand même.

Je m'approchais de lui déjà pour commencer à le câliné pour qu'il me pardonne.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Mer 8 Juin - 22:49

J'ignorais bien évidemment, que Derek pouvait se souvenir de ses anciens souvenir, j'étais loin de m'imaginer que cela puisse être possible.. Alors que je lui lavais le dons, je lui racontais tout ça, ce que je ressentais afin que sa puisse l'aider. C'est vrai, que se n'est pas dans mes habitudes de m'ouvrir, lorsque Derek m'a connu, j'étais très timide et assez coincé, je n'ai couché qu'avec lui et uniquement lui, et je l'aimais à un point que je ne l'aurais jamais cru, surtout venant d'un homme.

Derek est celui qui m'a tout apprit, et qui m'a aidé à grandir, à trouver ma propre voix et ma propre personnalité, je m'arrêtais de le laver vu qu'il voulait me laisser, je le regardais bien sur le coup, lorsqu'il revenait à moi pour me laisser se baiser dans le cou, je faisais sans doute une drôle de tête, evidemment, c'était un petit tic que faisais Derek à chaque fois, alors, mon coeur se serrait sur le coup, et je le regardais me posant des questions. Est-ce qu'il a découvert que Derek me faisait ça, et il le fait pour le ressembler ou bien..

Je finissais de me laver, de m'essuyer, m'habiller pour ensuite descendre. Je regardais bien Derek qui était à table entrain de manger, il a changer soudainement de look.

Gabriel : Oui ça va..

Je m'installais devant lui, je regardais la tasse qu'il me poussait, je la prenais dans mes mains, peut etre que je me fais de fausse idée, peut etre que se n'est qu'un hasard. Je levais le regard vers lui alors qu'il me disait tout ça.

Gabriel : Non je t'en veux pas.. C'est juste que.. Laisse tomber se n'est rien.

JE me fais de fausse idée, je détournais le regard buvant une gorgée, mais je m'arrêtais pour l'écouter. J'étais surpris de l'entendre dire tout ça. Il  a eu des frissons partout ? J'en gloussais sur le coup.

Gabriel : Ah bon..

Il a changé, je le sens, j'ai l'impression de revoir Derek, j'en serrais ma tasse. Ses mimiques, se sourire, je commence à me poser des questions, il le fait exprès ou bien.. Il se levait d'un coup disant qu'il devait prendre l'air.

Gabriel : Ne t'éloigne pas de trop.

Il se mettait derrière moi reniflant mes cheveux, je tournais la tête sur le coup, qu'est-ce qu'il lui arrive ? Ne pas regretter de l'avoir fait ? Il a changé s'est sur, se n'est plus le même par rapport à hier, je tournais d'ailleurs le regard vers Shin qui en faisait la remarque ayant vu la scène.

Gabriel : Il semblerait oui.

Je baissais les yeux, est-ce que.. il joue la comédie ou bien, mon premier but était de ramener Derek de cet façon, mais j'ai bien compris que sa ne serait jamais vraiment lui, c'est ce que je pensais du moins.. qu'il y aurait juste son corps mais pas sa personnalité à l'intérieur..

Derek avait donc prit cette forme dragonique pour retrouver Mike, se souvenant de cette accord qu'ils avaient eu tout les deux.Une fois arriver, Akira était le premier à le repérer, il pointait sa lame sous sa gorge aussi tôt. Mike l'avait lui aussi repérer, il se rendait jusqu'à lui, marchant tout en souriant le voyant ici.

Mike : Tient Derek ici ?

Il l'écoutait, et haussait les épaules.

Mike : Oui c'est plus fort que moi, que veux-tu, il ne faut pas me faire confiance.

Il faisait un signe de tête pour que Akira recule et revenait ensuite vers Derek.

Mike : Akira me suffit amplement à se niveau là, il est même plus doué que toi si tu veux savoir.

Il croisait les bras, gardant son sourire.

Mike : Franchement je pensais pas du tout que ton plan fonctionnerais, je trouvais ton idée stupide, te tuer, pour que se "light" te ramène dans un nouveau corps, et plus puissant. Mais lorsque j'ai appris qu'il avait réussis, je dois avouer que j'étais bluffé, ma curiosité ma réveillé à nouveau, je voulais te voir de même propre yeux, et même t'utiliser c'est vrai.

Il plissait les sourcils d'entendre son plan qu'il avait garder si jamais Mike venait à faire tout ça. Sa ne lui plaisait pas du tout.

Mike : Tu bluff..

Il le regardait s'approcher, et le laissait faire.

Mike : Tu oses me menacer, tu sais que je déteste ça pourtant. Tu te sens invincible à présent c'est ça ? je vais te montrer le contraire.

Derek voulait s'en aller, mike tendait ses bras sur le côté, sortant en masse son goudron, ses yeux brillaient d'un rouge vif sous la colère n'aimant pas qu'on  le provoque ou le menace. Il tendait ensuite ses mains vers lui envoyant son goudron dans sa direction, Derek se transformait et crachait ses flammes pour contrer son pouvoir et s'envolait ensuite, Mike marchait tentant de le suivre du regard, mais il s'envolait très vite. Il faisait disparaître sa magie et tournait le regard vers Akira.

Mike : Quel enfoiré ! JE veux que tu te renseignes, je veux savoir s'il dit vrai pour la dague !

Il faisait les cents pats, faisant des allé retour.

Mike : Je pensais les avoir fait tous disparaître !

Il s'arrêtait passant sa main sur son visage tentant de garder son calme.

Mike : Trouve cette dague s'il elle existe.

Derek repartait chez Shin, Kerrigan elle avait eu une petite conversation avec Zankou. Lorsqu'il disait en s'approchant d'elle que se serait peut etre le premier démon qu'elle aimera, elle en faisait une drôle de tête.

Kerrigan : N'exagère pas non plus, je suis juste venu m'excuser de t'avoir comparé aux autres démons.

Sous sa dernière phrase, elle se retournait.

Kerrigan : Peut etre que je me trompais, tu es dégoûtant.

Elle partait en boudant un peu, elle se rendait près de nous, s'installant, elle levait le regard vers moi.

Kerrigan : Je suppose qu'ici, tu n'arriveras pas à travailler. Et me rendre humaine ?

Gabriel : Non il me faut mon laboratoire pour ça.

Elle n'a toujours pas changé d'avis, elle veut vraiment changer ce qu'elle est. Elle tournait ensuite le regard voyant Zankou s'installer à côté d'elle, elle détournait le regard, mangeant en silence.

Je le regardais bien alors qu'il parlait qu'il ne sentait plus la présence de Derek, je posais mes mains sur la table, c'est pas vrai il est partis ? Je partais dehors à mon tour, le voyant arriver.

Gabriel : Où tu étais Derek ? Je t'avais dis de ne pas t'éloigner.

Teijo savait où il était partit l'ayant suivit, il partait le retrouver, croisant les bras le regardant bien.

Teijo : Il était partit voir Mike, n'est-ce pas ?

Gabriel : Voir Mike, tu es fou ?!

Teijo : Tu lui dit, où s'est moi qui le fait.

Derek fronçait les sourcils il attrapait la main pour m'emmener dans une autre pièce, je m'arrêtais ensuite pour bien le regarder. Il... Il a retrouvé la mémoire ? ALors sa veut dire que c'est le vrai Derek.

Gabriel : Tu as tout prévu.. je comprend pas..

Il s'installait sur une chaise, commençant à tout raconter, à tout m'avouer, j'avais l'impression qu'il me poignardait en plein coeur, je me sens un peu.. Trahis, je détournais le regard de temps à autre.

Il faut que je m'assoies moi aussi, parce que là.. Je.. J'ai du mal à tout avalé. Je le regardais bien, surpris lorsqu'il me disait que s'était bien lui.

Gabriel : Comment je pourrais te croire à présent ? Tu t'ais servis de moi, tu avais tout manigancer. Sa se peut que tu continuer de jouer la comédie avec moi, pour continuer de te servir de moi.

Je levais la main pour éviter qu'il ne me touche.

Gabriel : Me fait pas croire que tu ais tombé amoureux de moi, s'est que dans les films que sa se passe comme ça. Ils se servent d'eux, et tombe amoureux.

Je baissais la tête, ayant les larmes aux yeux.

Gabriel : Tout ça, tout ce qu'on a vécu, et ce que tu m'as dit, se n'était pas réel.

Je relevais les yeux pour le regarder, ayant les larmes qui coulaient.

Gabriel : Félicitation tu as eux ce que tu voulais,ta plus besoin de moi,  je m'en vais.

Je me retournais pour partir, j'ai besoin d'être seul. Je montais dans ma chambre ignorant les autres et faisait déjà mes valises pour partir d'ici. Kerrigan ouvrait légèrement ma porte, me regardant faire.

Kerrigan : Tu t'en vas ?

Gabriel : Oui.. J'ai du travail, je ne peux pas rester ici.

Kerrigan : Il sait passé quelque chose avec Derek ?

Je m'arrêtais.

Gabriel : Je n'ai pas envie d'en parler.

Kerrigan : Bien.. Alors je t'accompagne.

Elle me laissait seul, et descendait. Je finissais par faire une pause, m'asseyant sur mon lit, comment je n'ai pu rien remarquer ? Je ne sais plus du vrai du faux à présent. Quel idiot que je suis, pourquoi est-ce que j'ai pu imaginé qu'il se serait intéressé à moi comme ça ? Je tournais le regard le voyant arriver, je me relevais attrapant ma valise.

Gabriel : laisse tomber, je ne veux plus rien en entendre, je rentre chez moi.

Il m'en empêche, je lâchais ma valise le giflant, j'écarquillais les yeux ensuite, je baissais ma main.

Gabriel :Pourquoi je devrais te refaire confiance, je me suis donné à toi, entièrement, je te faisais confiance et toi..

Mais il m'a tellement manqué malgré tout, et je l'aime toujours autant.Mais je lui en veux de s'être servi de moi.. Il tente de me serrer contre lui, et de m'embrasser, je sais où il veut en finir, il que je lui pardonne de cette façon. JE finissais par le repousser.

Gabriel : Arrête.

J'attrapais ma valise pour partir rapidement, je tournais le regard vers Kerrigan.

Gabriel : On s'en va maintenant.

Je ne disais même pas aurevoir ni rien, je partais, Kerrigan tournait le regard vers eux, pour ensuite me suivre. Teijo soupirait dans son fauteuil, et tournait le regard vers Derek.

Teijo : Ils vont se perdre, et ils risquent de se mettre en dangers, se n'est pas pour rien que j'ai choisis cette endroit, il y a du danger partout. S'est.. très risqué.

Kerrigan : Tu es sur que c'est ce que tu désires ? T'en aller, et laisser Derek ?

Je ne repondais pas, je ne sais même pas par où je dois aller. Je finissais par m'arrêter, j'ai comme l'impression qu'on s'est perdu dans la forêt.

Gabriel : Je ne sais même pas où on est.

Kerrigan tentait de se repérer.

Kerrigan : Teijo a téléporté la maison, nous sommes encore plus éloigné que la dernière fois, mais cette forêt me dit quelque chose.

Elle posait sa main sur un tronc d'arbre.

Kerrigan : Met toi derrière moi.

Gabriel : Pourquoi ?

Je le faisais malgré tout.

Akio : Qu'est-ce que vous faîtes ici hum ? Une elfe, et.. un humain ? Vous vous êtes perdu on dirait.

Il se montrait, penchant la tête légèrement sur le côté.

Kerrigan : En effet nous sommes égarés, mais nous allons rebroussé chemin.

Akio : Vous allez pas partir comme ça, je sais qui tu es, et on va me payer un gros lot de fric pour toi, et pour l'humain, hum, je pense que je trouverais également un acheteur qui aimera bien jouer avec toi.

Il souriait.

Akio : Je cherche des espèces rare pour les revendre, c'est pas de chance pour vous de m'avoir rencontré. Je vous laisserais pas vous en aller à présent.

Une ombre noir apparaissait jusqu'à nous lentement, et ensuite rapidement formant deux panthères ténébreuses qui courraient jusqu'à nous pour nous attaquer.

Akio : Alors laissez vous faire bien gentiment, car si vous êtes mort je serais plus rien faire de vous.

Gabriel : Il est malade ou quoi ?!

Kerrigan tendait la main vers les créatures créant ses cristals pour les atteindre, celle ci était rapide et éviter, se transformant en ombre pour apparaître autre part, elle réussisait malgré tout en en enfermer une dans un cristal, mais l'autre lui mordait le bras la tirant au sol, je reculais sur le coup.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Ven 10 Juin - 0:11

Je me doutais que ses révélations allait le choquer, c'est pour ça que je voulais m'y prendre petit à petit. Mes câlins ne suffiront pas pour qu'il me pardonne loin de la, je vais devoir re gagner sa confiance. 

Derek: c'est vrai qu'au début j'avais que de mauvaise attention avec moi, mais avec le temps..sa a changer, essaye au moins de m'écouter.

je soupirais, ça va vraiment pas être facile. 

Derek: bien sûr que si! c'est devenu réel Gabriel, je te dis que mes sentiments...

je voyais ses larmes couler le long de ses joues, c'est vrai que je me sent mal de m'être servis de lui comme ça. J'étais égoïste, mais je voulais vraiment cette vie. J'aimerais qu'il comprenne ce que je ressentais, mais comment?

Derek: ne t'en va pas Gabriel, pas avant que tu comprenne pourquoi...

je levais les yeux, quand il est dans cette état on peut rien tirer de lui avant qu'il se calme. Je sais pas si je dois le laisser le temps de souffler ou monter et faire une nouvelle tentative. Non je peux pas attendre qu'il parte, il faut que j'essaye encore. Alors je montais, je voyais Kerrigan sortir de sa chambre et j'entrais à mon tour.

Derek: tu va quand même pas t'en aller comme ça.

Je veux pas qu'il parte, j'attrapais sa main pour l'en empêcher.

Derek: arrête de faire ta crise et écoute moi.

j'ai eu droit à ma gifle, il est plus costaud qu'il en a l'air..j'ai ma joue en feu.

Derek: je tiens à toi Gabriel, pourquoi tu veux pas l'entendre?

j’essayais de le prendre contre moi, faire une nouvelle tentative de calin.

Derek: tu peux me faire confiance, je te cacherais plus rien. J'avais besoin de cette vie la, autre fois j'étais pas...entier. je t'en prie Gabriel, j'ai besoin de toi aussi dans ma vie.

une me repousse une nouvelle fois et prendre sa valise pour partir, je le suivais de prêt.

Derek: tu devrais pas partir comme ça, laisse moi au moins te raccompagné.

pourquoi il veux emmener l'elfe avec lui? il va quand même pas accepter sa demande et la rendre humaine? et elle? elle se sert pas de toi peut être.

Zankou: ou va tu femme? pourquoi tu suis ce mec?

il va jouer les jaloux maintenant, il était déjà prêt à ce lever mais Shin faisant un mouvement du doigt pour l'obliger à ce r'asseoir.

Shin: calme toi! kerrigan fait ce qu'elle veux zankou.

il grognait entre ses dents, moi je regardais Gabriel franchir la porte avant d'entendre les mots du vieux prêtre.

Shin: mon père n'a pas tord, on devrait mieux aller voir si ils vont bien.

Derek: on?

Shin: oui je viens avec toi, tu as déjà fait assez de bêtise comme ça.

Derek: j'ai pas besoin qu'on m'accompagne.

Shin: je te laisse pas le choix.

je ressent son pouvoir sur moi, en effet j'ai pas le choix. 

Derek: très bien.

Shin: avant que tu change de forme, met ça.

j'attrapais le bracelet qui me donnais.

derek: un bracelet?

Shin: oui, mon père l'a enchanté. Sa te permettra de ne pas déchirer tes vêtements quand tu transformera, il disparaîtrait et reparaîtrons sur toi en reprenant ta forme humaine.

je l'a mettais sur le coup.


Derek: pratique.

Shin: bien allons y maintenant.

on sortais pour se mettre en route, comment ils ont pu s'éloigner autant? Shin m'aide à chercher depuis les airs, mais j'avoue que pour l'instant je ne vois rien avec cette forêt dense.

Shin: la derek! je vois des cristaux! ils sont peut être en danger.

Je réfléchissais pas et fonçait tête baissé, ils sont accompagner d'un homme qui s'en prenne à jeux. J’atterrissais sur l'une des panthères et attrapait l'autre dans ma gueule la secouant avant de la jeter contre un mur.

Derek: Gabriel et Kerrigan monté sur mon dos.

Je tournais le regard vers lui.

Derek: on se disputera plus tard, monte!

on dirait que ce mec à trouver une plus grosse affaire, il créait d'avantage de créature autour de lui. J'inspirais à fond crachant mes flammes pour les détruire, ils semblerait que sa soit efficace mais..il est passer ou l'autre? il a profité de mon inattention pour filer?


Shin: derek partons pendant qu'il en ai temps, je connais cet individu. C'est un marchand d'esclave, maintenant qu'il ta vu...

j'écartais les ailes prêt à m'envoler, mais quelque chose m'attrapais les deux pattes arrière me faisant tomber ainsi que les personnes sur mon dos. Je l'ai vu, il est cacher un peu plus loin, il tenterait de me capturer?
Shin aidait kerrigan a se relever.


Shin: est ce que ça va?

je crachais mes flammes dans sa direction, mais est ce qu'il se téléporte? j'arrive même pas à l'atteindre.

Derek: tu connais les environs shin?


Shin: oui, je connais cette forêt par coeur.

Derek: alors ramène les au manoir.

Shin: je vais quand même pas te laisser..

Derek: je peux voler, je vous rattraperais facilement.


Shin: très bien, j'enverrais zankou si je te vois pas rentrer.

il attrapait la main de kerrigan pour le tirer avec lui, seul Gabriel me regardait. Je lui en donnais un coup de queue pour le faire réagir.

Derek: dépêche toi donc!

j'entendais des bruis de branche cacher, j'attendais pas et crachait mes flammes dans cette direction ainsi que plusieurs autre endroit. tous partait en cendre et j'espère que ce type en fasse autant, pourtant une chose tirait sur mon cou me poussant contre le sol. 

Derek: une chaîne?

je l'attrapais dans ma mâchoire tirant dessus pour la briser, mais d'autres entourait mes ailes, mes pattes et même ma gueule. Je suis cloué au sol, il s'avance vers moi tous fière de sa prise.

Derek: ne crois pas que je vais me laisser faire.

Je changeais de forme du coup, mes chaînes était devenu trop grand pour mon corps. Il ne s'attendait pas à ça sur le coup, je prenais mes jambes à mon cou m'enfouissant dans la forêt. Je peux pas revenir un dragon, il me retrouverait trop facilement. j'entendais des grognements, merde! il a encore utiliser ses créatures contre moi! 

Shin encore entrain de courir s'arrêtait brusquement regardant derrière lui.

Shin: Gabriel? nous devons rentrer au manoir, a part kerrigan aucun de nous pourrait se défendre contre cet individu. On est tous les trois de bonne prise à revendre, Derek est très coriace il pourra s'en sortir. mais je compte bien envoyer zankou ainsi que mon père, savoir ce démoniste dans les parages n'est pas bon.

il s'inquiète trop pour moi même après notre dispute.

Shin: très bien..j'aime pas l'utiliser, mais je pense que c'est un cas urgent.

il fermait les yeux attirant plusieurs créatures lui vivant dans ses forêts.

Shin: je comprend que tu sois inquiet Gabriel, alors allons y ensemble.

Lui grimpait sur un zinogre, une créature rare vivant dans cette partie de la forêt. 

Shin: Kerrigan monte sur le kirin, il ne te fera aucun mal. Je les ai rendu pacifique, Gabriel prend le jaggi. Allons si.

shin passait devant avec son zinogre, les deux autres suivait revenant dans notre direction. J'étais toujours cacher, mais ses créatures sentent mon odeur et le mec les suit pas loin derrière. je bougeais ne pouvant pas rester la, mais c'est comme ça que l'une de ses créatures me sautait dessus m'immobilisant au sol. je tenais sa mâchoire ne voulant pas servir de repas. C'est la que shin arrivait avec sa créature expulsant la panthère loin de moi.

Derek: qu'est ce que vous foutez la? est c'est quoi ça?

Shin: Gabriel voulait pas t'abandonner et on dirait que j'ai bien fait de l'écouter.

Le jaggi que montait Gabriel se mettait à crier appelant de plus petit jaggi en aide, le zinogre de Shin concentrait son électricité qui ressortait à chaque partie de son corps. le kirin de kerrigan détenait le pouvoir de glace, cette fois même avec toute les créatures de Akio, il serait difficile de les combattre.

Un son horrible venait perturber les créatures qui les empêchait de combattre, moi aussi maintenant ce son me rendait fou. Un homme avec un bandeau à l'oeil arrivait main tendu dans notre direction.

Barka: c'est si compliquer de capturer ses individus Akio? un humain, une elfe et le détenteur du pouvoir de la nature. 

il me regardait le sourire aux lèvres.

Barka: mais surtout toi, un dragon. Tu va faire de moi..de nous des hommes riches, mais bien plus sachant que tu prend forme humaine.

Il m'attrapait le visage pour bien me regarder, je souffre horriblement! j'entend à peine ses mots.

Barka: tu as en plus une belle gueule.

je suis fatigué pourquoi je suis si...je tombais au sol dormant.

Shin: c'est pas vrai...

ses créatures ne sont plus d'aucune utilisé étant encore sous l'emprise de se son.

Barka: dormez maintenant.

de la vapeur blanche sortait de ses mains, Shin était le premier à être toucher et s'endormait, le tour de Gabriel arrivait bien assez tôt.

Barka: ou est passé l'elfe? peut importe, rend toi utile et embarque moi ses trois la.

il regardait autour de lui avant de rejoindre Akio par téléportation. Les effets de paralise ne touchait plus les créatures, mais il était trop tard


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Ven 10 Juin - 22:15

Je ne pensais pas qu'on se retrouverais en dangers comme ça, sinon je me serais pris autrement pour rentrer chez moi.. J'ai été idiot, pourquoi je n'ai pas tout simplement demandé à Teijo de nous téléporté ? Mais je voulais sortir de là, et éviter Derek, alors je n'ai pas vraiment réfléchis.. Akio souriait vu qu'il avait réussis à attraper le bras de Kerrigan avec l'une de ses créatures, mais celle ci transformait son bras en cristaux pour attaquer la bête qui se dégageait aussi tôt.

Derek lui était partit avec Shin, s'étant transformé pour mieux nous retrouver, et par la même occasion lui avait donné se bracelet lui permettant de se transformer sans devoir changer à chaque fois ses vêtements.

Ils finissaient pas nous retrouver, grâce aux cristaux de Kerrigan, il y 'en avait des tonnes. Akio avait créé d'autres panthères pour donner plus de difficulté à Kerrigan, Derek en écrasait un au passage et en attrapait un autre dans sa gueule l'éjectant plus loin, j'étais soulagé de le voir ici sur le coup.

Gabriel : Je suis toujours en colère contre toi !

Se n'est pas le moment de faire mon boudeur, je finissais par grimper sur lui, avec l'aide de Kerrigan.

Akio : Quel chance que j'ai aujourd'hui, un Dragon sa veut une fortune, et lui, également.

Il craquait ses doigts.

Akio : Bien, nous allons voir de quoi tu es capable dragon, mais je ne te laisserais pas t'échapper avec tes petits amis.

Il tendait les mains faisant apparaître plus d'ombre qui partait rapidement prenant l'apparence de plein de panthère qui fonçait vers eux, Derek lançait ses flammes pour tous les éliminer. Il souriait malgré tout, profitant de cet instant de flamme et fumée, pour disparaître.

Il apparaissait plus loin, voyant que Derek voulait s'échapper, il posait la main au sol, des chaînes sortaient du sol l'attrapant par ses pattes arrière et tirait dessus afin de le faire tomber au sol, et nous avec. Voyant que Derek l'avait repéré, il évitait ses flammes à nouveau en se téléportant.

Kerrigan : Je vais bien.

Il laissait KErrigan lui tirait le bras, et le suivait, moi j'hésitais, je regardais Derek, je ne veux pas à nouveau le perdre.. Il me donnait un coup de queue, je détournais le regard finissant par suivre Shin et Kerrigan.

Akio était caché derrière un buisson,Derek crachait ses flammes dans tout les sens espérant l'atteindre.

Akio : Tu ne peux pas m'atteindre.

Une chaine sortait du sol, entourant son cou et le tirait une bonne fois pour le maintenir au sol, Derek arrivait à la briser.

Akio : Je vois..

Il en faisait apparaître d'autre, qui entourait ses ailes, sa gueule, ainsi que ses pattes et le maitnenait ainsi fermement au sol. Il se montrait aussi tôt, lui souriant bien.

Akio : Tu me déçois, je pensais que tu serais plus coriace que ça.

Il fronçait les sourcils le voyant changer de forme, et prendre celle d'un humain, du coup il se libérait de toute les chaines. Derek prenait la fuite, Akio le suivait du regard sur le coup.

Akio : Et tu fuis ?

Il ricanait.

Akio : Tu es tombé sur la mauvaise personne.

Il invoquait de nouveau ses créatures en masse qui le pourchassaient en emettait des grognements que DErek pouvait entendre au loin. Moi je finissais par m'arrêter reprenant ma respiration mais regardait derrière moi.

Gabriel : Je ne peux pas laisser Derek, il met trop de temps à revenir ! Je l'ai déjà perdu une fois, je n'ai pas envie que sa se reproduise, on doit aller l'aider ! Si sa aurait été l'inverse, il n'aurait pas fuit, il aurait tout fait pour nous aider.


Heureusement il acceptait de lui venir en aide, et il allait utiliser ses dons pour y parvenir. Appelant des créatures vivant dans la forêt, par crainte je reculais en les voyant arriver, on ne sait jamais.. Mais  Shin me rassurait disant qu'ils étaient pacifique tant qu'il les contrôlait.

Kerrigan s'approchait du kirin posant sa main sur son museau.

kErrigan : Il est magnifique.

Elle finissait par grimper dessus , j'en faisais autant avec mon jaggi, moi, moins alaise malgré tout, et lui sur se Zinogre, on courrait ensuite jusque là. Derek s'était caché derrière un arbre, mes s'était une question de seconde avant que Akio le trouve, ses créatures sentaient son odeur et s'approchait de plus en plus, avec Akio qui les suivait.

Akio : Sa ne sert à rien de te cacher, tu es à moi.

une de ses créatures finissait par le retrouver sautant dessus et le mettait au sol, il ouvrait grand sa gueule et tentait de le mordre, Derek tenait sa gueule pour tenter de l'en empêcher.

Akio s'approchait souriant de la scène, mais retirait son sourire nosu voyant arriver avec ses créatures, et ejectait la créature de Derek. D'autre petit jaggi arrivait en renfort pour nous aider, le Kirin et Zinogre se battait contre les créatures de Akio.

Akio : Vous commencez à m'agacer, je perd patience.

Un son faisait son apparition, je posais mes mains sur mes oreilles, ses horribles se sons, sa va me rendre dingue, sa faisait pareil à Derek et aux autres.

Akio : Je ne faisais que jouer avec eux au début, je m'en sortais !

Il était evidemment interessé par Derek.

Gabriel : Ne le touchez pas..

Derek s'endort, qu'est-ce qu'il lui a fait ? cette vapeur blanche nous faisait dormir, sauf Kerrigan qui s'était enfuie pour appeler de l'aide. Prévenir Zankou et Teijo de la situation..

Akio : Evidemment ses plus facile quand on les endors.

Il tendait la main nous entourant d'ombre tout atuour de nous téléporter jusqu'à leur repaire, il se téléportait à son tour, nous enfermant dans des cages séparer. Je commençais à me réveiller lentement, je regardais autour de moi, il y a des cellules partout, avec des gens dedans.. Y a même des enfants ses horribles. Je me redressais rapidement attrapant les barreaux.

Gabriel : C'est pas vrai..

Je cherchais après Derek il était juste à côté de moi, encore endormis, je m'approchais de lui.

Gabriel : Derek, Derek réveille toi !

Il se réveillait, Shin était le premier à s'être réveillé.

Gabriel : Il faut qu'on trouve un moyen de sortir d'ici.. Derek essaye de te transformer.

Mais alors qu'il tentait de le faire, de la magie de ses barreaux le foudroyait, l'empêcher d'utiliser de la magie, et bloquait ses pouvoirs.

Gabriel : C'était quoi ça ? Surement un processus pour nous empêcher d'utiliser la magie..

Laure : Et oui mes jolis.. Sinon tu ne penses pas qu'on se serait déjà barré de se trou si sa serait aussi facile ?

Elle était posé contre le mur nous regardant tout en chipotant à ses cheveux. Elle a une queue de diablesse, je me demande ce qu'elle est.

Laure : Tu ne peux qu'attendre que quelqu'un soit intéressée par toi et t'achète pour sortir d'ici. Et sa sera bientôt mon cas, si c'est un homme, il ne pourra que succombre devant moi.

J'entendais des bruits de pat, quelqu'un arrive, c'est ce type, Akio. Il nous regardait, et s'approchait de ma cage.

Akio : Toi, dit moi qui tu es.

Gabriel : Qui je suis.. je.. suis juste un humain banale.

Il souriait.

Akio : Et qu'est-ce qu'un humain "banale" fou loin de son village ?

Gabriel : JE voulais visiter.

Akio : Tu me prendrais pour un idiot ?

Il ouvrait la porte, des chaines sortaient du sol attrapant mes poignets pour m'empêcher de bouger et de tenter de fuir, il me faisait face ignorant les menaces de Derek.

Akio : Dit moi ton nom.

Gabriel : Je m'appelle, Delic nikoro.

Akio : C'est vrai se mensonge ?

Gabriel : Oui pourquoi je mentirais ?

Il posait sa main sur ma tête, mes yeux devenaient noir, j'étais comme absent. Il entrait dans ma tête, j'en gémissais. Il retirait sa main, je redevenais normal mais épuisé, il tournait le regard vers Derek ensuite.

Akio : Intéressant.

Il revenait vers moi, me détachant, j'ai l'impression d'avoir été vidé, il m'attrapait par les cheveux pour m'emmener.

Akio : Nous allons discuter tout les deux.

Il m'emmenait au rez de chaussé, et me lançait dans le fauteuil, il attrapait mes cheveux pour soulever mon visage.

Akio : Je veux que tu me rendes plus puissant.

Gabriel : Je.. je ne peux pas.

Il serrait bien plus mes cheveux, j'en gémissais.

Akio : Mais ta pas le choix ! Met moi toute les gênes, et les pouvoirs, il y'en a une tonne justement au sous sol.

Gabriel : C'est dangereux, ton corp ne pourrait pas le supporter et tu pourrais mourir.

Akio : Je suis très coriace.

Il me lâchait, il regardait vers Barka.

Akio : Autant profiter d'eux avant de les vendres, alors si sa fonctionne sur moi, tu pourras en faire autant.

Il s'installait sur son fauteuil sortant une cigarette.

Akio : Mais il semblerait qu'il te faut un peu de motivation alors..

Il tendait la main vers moi, une ombre entrait en moi, j'étais là, mais mon corps agissait tout seul, je me levais.

Gabriel : Vous avez des dossiers des personnes qui sont ici ? Je dois savoir leurs races, leurs pouvoirs, les gênes qu'il possèdent, et prendre des prélèvements ensuite.

Akio : Toi là, donne lui tout ce qu'il vient de demander.

Un servent avec un collier sur son cou obéissait bien gentiment, une fois que j'étudiais chaque personne, je m'y rendais avec le nécessaire, j'entrais en premier temps dans celui de Shin, avec Akio qui l'enchainait avec ses pouvoirs pour éviter qu'il ne tente quoi que se soit contre moi.

Gabriel : Désolé.. je, ne contrôle rien.

J'enfonçais une aiguille dans son cou pour prendre de son sang, et le rangeait dans une saccoche, indiquant à qui cela provenait, je faisais mon tour prenant le sang des plus intéressant, y compris celui de Derek.

Laure : Et pourquoi il ne prend pas mon sang hum ?

Akio : Les pouvoir d'une succube en chaleur ne m'intéresse pas, ils sont futile.

Laure : qu'est-ce que ta osé de dire ?! Laisse moi sortir et tu verras si mes pouvoirs son futile contre toi !

AKio : Bien, tu as finis, alors fait de moi un être plus puissant que les Dieux eux même.

Il souriait regardant Derek, lui faisant comprendre ses intentions. Une fois la haut, je commençais mes expériences sur lui. Il se laissait faire donnant son bras, tout en fumant sa cigarette.

Akio : Je suis impatient de tester tout ça.

Kerrigan qui avait prévenu de Zankou, ainsi que Teijo, arrivait avant que je n'arrive au sang de Derek, heureusement, Akio se levait sur le coup les voyant arriver.

Akio : Cette pétasse est partis les prévenir, comment vous avez trouver où on était.

Teijo : C'était très facile.

Akio : Tu es Teijo c'est ça ? Evidemment, j'aurais du me douté, Shin est ton fils. Et bien, vous êtes venu jusqu'à nous, sa sera plus facile pour vous captuerez vous aussi.

Il tendait les mains vers eux, envoyant son ombre vers eux, mais il ressentait rapidement des douleurs horribles sur tout son corps, il en gémissait tombant à genoux, posant sa main sur son coeur. Moi je revenais aussi tôt à moi, le regardant.

Gabriel : je t'avais prévenu..

Akio : J'arriverais à contrôler tous ses pouvoirs.

Teijo : Qu'as-tu fais ?

Gabriel : Il ne m'a pas laissé le choix..

Une aura noir sortait de son corp faisant des étincelles mauves, formait une main et ensuite une deuxième plaquant celle ci contre le sol, il se dirigeait ensuite tout droit vers Zankou et Teijo. Akio levait la tête pour les regarder.

Teijo : Zankou, attention, ne te fais pas toucher, il pourrait aspirer tes pouvoirs. Je sens les pouvoirs de Valas en lui.

Akio : Je vais également prendre les tiens.

Voyant Zankou s'approcher trop près, et tenter de le frapper, il disparaissait en fumée.

Akio : Je sens tellement de puissance en moi ! C'est un extase !

il apparaissait derrière lui, et tendait la main, sa main derrière lui faisait apparaître une sphère noir et mauve dans sa main, toute petite, il l'envoyait rapidement dans sa direction.

Teijo tendait la main vers zankou pour l'enferme dans un bouclier, ainsi que moi. l'impact de la boule faisait une énorme explosion, meme Akio fut éjecté n'ayant pas encore le contrôle de tout ça, et la maison vu en ruine, certiane cage en était brisé et libérait certaine personne, Derek en faisait partie.

Akio se relevait lentement, se faisant bien entendu engueulépar Barka.

Akio : Il faut juste que j'apprenne à tout contrôlé..Ne laisse pas partir cet humain, il me le faut vivant.

Il était affaiblis, et respirant rapidement. Il se téléportait pour l'instant préférant partir et apprendre à maîtriser tout ça. Moi je regardais Derek s'approcher, je le serais dans mes bras.

Gabriel :Je vais bien, je suis désolé..



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Dim 12 Juin - 0:04

J'entend mon prénom, j'ouvrais lentement les yeux oubliant un peu ce qu'il c'était passé. Je regardais autour de moi, sa y est mes souvenirs revenait aussi tôt. Gabriel est la aussi ainsi que SHin. je me levais attrapant les barreaux pour les secouer.

Shin: c'est trop solide, j'ai déjà essayé Derek.

Me transformer? oui c'est pas une mauvaise idée, sa me sera facile de briser ce métal ou même les faire fondre avec mes flamme. Pourtant rien ne se passait, pourquoi? on m'a quand même pas enlever la faculter de me transformer! j'en avais une boule au vendre à cet idée.

Derek: j'y arrive pas.

on se retournait vers cette fille, j'avais même pas remarqué sa présence tout de suite.

Shin: il a donc aucun moyen de sortir?

je regardais les autres cages, on est loin d'être les seuls dans ce merdier.

Derek: cette idée d'être acheté ne semble pas te déranger en tous cas.

j'examinais cette cage, il a peut être moyen de trouver une faille. On entend des bruis de pat, je le collait au barreau fusillant ce mec. Qu'est ce qu'il veut à Gabriel? pourquoi ses questions? sa m'inquiète.

Derek: éloigne toi immédiatement de lui!

Qu'est ce qu'il lui fait? pourquoi ses yeux sont noir? je tapais du pied contre cette foutu porte! je me sent encore comme un vulgaire humain! je supporte pas ça! qu'est ce qu'il a en tête? il veux utiliser Gabriel? je baissais les yeux...non il veux faire comme ça, pour devenir plus puissant avec la génétique.

Derek: lache le! vais te te tuer batard!

je tapais encore contre les barreaux, mais rien a faire! je me fais plus de mal qu'autre chose.

Shin: arrête Derek, garde tes forces pour l'instant ou tu en aura vraiment besoin.

Derek: il va se servir de Gabriel, je le sent.

Shin: Gabriel ne se laissera pas faire.

je m'asseyais tentant de réfléchir à une solution, pendant que Barka levait les yeux vers Akio qui arrivait avec Gabriel.

Barka: je peux savoir pourquoi tu l'as sortit de sa cage?

il grimaçait de ses idées n'étant pas très emballer.

Barka: ta soif de pouvoir va finir par t'être fatal Akio, il me semble te l'avoir déjà dit.

évidemment il n'en fait qu'à sa tête une fois de plus.

Barka: je serais ravis de te dire" je t'avais prévenu"

il le laissait faire voulant qu'il soit punis d'être aussi borné. Gabriel revient mais toujours accompagné de ce type, pourquoi il n'a plus besoin d'attacher Gabriel? il entre en premier dans la cage de Shin, l'enchaînant directement.

Shin: qu'est ce que tu fais Gabriel?

Pas le choix? je serais les barreaux, il prélève son sang! je le savais! il compte utiliser le savoir de Gabriel. D'autre prisonnier avait droit à la même faveur et puis vain mon tour, obtenir mon don de transformation...il devrait invisible avec tous ses pouvoirs qu'il va obtenir. Je peux m'empêcher d'essayer de tuer ce type du regard, je lui ferais payer ça.

Shin: qu'est ce que tu va faire avec tous ce sang Gabriel?

Akio ne cachait pas ses intentions, mais j'avais parfaitement deviner depuis le début. sa y est ils étaient partit commencer leurs expériences.

Shin: est ce que sais réellement possible de faire ça Derek?

Derek: oui, Gabriel a la science nécessaire, mais obtenir autant de pouvoir en un seul coup pourrait le tuer..espérons que ce soit le cas. j'ai peur pourquoi le gênes du dragon le renforce, le rend plus résistant.

Shin: et il a prit ton sang.

Derek: oui, mais je suis encore un jeune dragon. les plus résistants ont vécu plusieurs siècle, ce qui n'est pas mon cas. Peut être que sa suffira pas pour le maintenir en vie.

de toute façon il aura pas le temps d'y toucher Teijo et zankou arrivaient à temps. Barka levait les yeux depuis son bureau sentant la présence de deux puissances étrangère. 

barka: tu me pose que des problèmes akio.

Il prenait son temps pour se lever et montrer à l'étage, entre temps le conflit commençait. 

Zankou: c'est qui ce valas? enfin peut importe! je vais lui mettre une raclé et être rentrer à temps pour le souper.

Zankou était le premier à foncer dans le tas évitant le pouvoir noir de Akio, mais alors qu'il allait le toucher, Akio disparaissait en fumer. 

Zankou: je déteste ses téléportations!

il tournait la tête voyant akio derrière préparant une attaque dévastateur, heureusement que Teijo a eu le réflexe de les protéger avec une sphère. Mais nous on subissait la déflagration, cela nous a permis d'être libérer de nos cage pour pas mal d'entre nous. Je ressent à nouveau la possibilité de pouvoir me transformé! je serrais les poings regardant vers ce type.

Barka: Akio! regarde un peu l'état de la maison! maintenant je peux te le dire! je t'avais prévenu pauvre idiot!

il levait les yeux s'approchant de lui.

Barka: le contrôlé? regarde toi! on dirait que tu va bientôt explosé par ce surplus de pouvoir. je parle même pas de tous les prisonniers qui se sont échapper! tu viens de me faire perdre des millions avec tes conneries!

il regardait vers les autres pour l'instant il laissait Akio s'en aller. Le regard de Barka ce posait sur zankou et surtout cette marque sur son visage.


Barka: j'arrive pas à y croire, moi qui pensait que tu serais mort.


Zankou: tu me connais?

Barka: oh que oui.

il montrait le masque sur son visage ainsi que les cicatrice.

Barka: c'est toi qui m'a fait ça.

Zankou: je me souviens pas de ta gueule pourtant.

Barka: normal, tu n'étais qu'un nourrisson à l'époque et c'est le même jour que je t'ai perdu. J'ai plus été dégoûter du frique tu m'aurais rapporter, plutôt que l'oeil que j'ai perdu.

il souriait, sa semblait interesser zankou cette histoire.

Zankou: si je me suis retourner dans cette forêt, c'est donc de ta faute?

Barka: oui ou de la tienne, tout dépend de la visions des choses.

Zankou: d'où je viens?

il ne répondait pas se contentant de sourire, cela avait le don d'agacer zankou qui était déjà entrain de foncer dessus. shin l'attrapait le bras l'empêchant de faire des bêtises.

Shin: il essaye juste de te provoquer, ne rentre pas dans son jeux.

Zankou: mon père a raison, tu en veux pas la peine et tu dois être très faible pour avoir été battu par un bébé.

barka retirait son sourire marchant tranquillement dans les décombres.

Barka: alors c'est ça pour toi ton père? je comprend pourquoi tes pouvoirs son rester au stade de nourrisson, tu devrais être en sommet de ta puissance et j'ai l'impression d'avoir encore à faire à ce bébé. Un démon de ton rang qui a de la compassion, tu tes trop fait materné mon pauvre satan.

zankou: je m'appel zankou pauvre idiot.

Barka: tu crois?

il perdait vraiment patience cette fois, il créait une boule de feu la lançant dans sa direction. mais barka disparu réapparaissant un peu plus loin.

Barka: on va reporter cette discutions à plus tard, mais on se retrouvera vite. J'ai une tonne d'argent à récupérer.

Il se téléportait à nouveau pour disparaître cette fois, moi j'avançais vers Gabriel pour le prendre dans mes bras.

Derek: tu n'as rien?

j’enfouissais mon visage dans ses cheveux.

Derek: non, c'est moi qui est désolé.

zankou est un peu dans ses pensées, évidemment qu'il se questionne sur ses origines puisqu'il ne sais rien de lui.

shin: zankou, tu m'aide à libérer les prisonniers qui reste?

Zankou: euh ouais, ouais...

il libérait tous les prisoniers restant, ainsi que laure encore enfermé.

Shin: bien, nous devrions rentrer maintenant. 

Zankou: qu'est ce que je fais d'elle?

Shin: qui ça?

il montrait laure qui se connait contre zankou.

zankou: elle frotte sa poitrine sur mon bras et comme tu m'as toujours dit qu'on levait pas la main sur les femmes ou même les pousser brusquement...je sais pas quoi faire.

je ricanais, il semble assez gêner. Ne me dit pas que c'est la première fois qu'il a un contact direct avec une femme?

Derek: c'est une succube, elle rêve déjà de te vider complètement.

zankou: vider quoi?

j'en ricanais sur le coup.

Shin: et bien les succubes ne nourri de l'énergie de ses victimes en...en..

il essayait de trouver les mots juste, il semble être encore plus gêner. en gros comme un père qui tente d'apprendre sa son enfant comment on fait les bébés.

Shin: je vois un blessé la bas!

il utilise ce pauvre gars coincé sous les décombres pour changer de conversation, déjà c'était zankou qui devait soulever le béton parce qu'on peut pas dire que shin l'a bouger d'un minimètre.

Shin: papa il faudrait le soigné, est ce que vous allez bien?

Vu la tête de teijo, il semblait le connaitre.


Shin: tu connais cet homme?


Zankou: c'est lui le fameux valas? celui qui aspire les pouvoirs.

Derek: peut importe on devrait se tirer avant qu'ils ne reviennent, on n'a qu'à l'emmener pour le soigner. 

c'est vrai autant ne pas rester dans les parages, teijo nous téléportais tous y compris laure toujours accrocher à zankou avant de soigné les blessures de valas. C'était rien de grave, juste quelques égratignure à croire que lui aussi est aussi résistant que zankou. Oui enfin, je dois encore me faire pardonner moi! je souriais tirant Gabriel jusqu'à la chambre l'embrassant directement.

Derek: je sais que j'aurais pas du me servir de toi Gabriel, que je t'ai menti au début de notre rencontre mais pour le reste tous était vrai. 

je le tirais pour qu'il s'asseoir sur le lit.

Derek: j'aimerais qu'on oublie cette histoire, je t'ai blessé et je pourrais rien changer à cela. j'ai une nouvelle vie maintenant, une vie que j'ai voulu avoir absolument. On pourrai recommencer tous depuis le début, je vais tenter de te séduire à nouveau.

je souriais avant de prendre sa main pour la caresser.

Derek: il aura juste une chose qui changera, cette fois c'est moi qui jouerais le puceau. 

J'en riais et oui, dans ce nouveau corps j'ai encore jamais coucher avec personne..donc je suis bel et bien puceau.

Derek: je sais que tu t'en veux aussi pour ce qu'il sais passé tous à l'heure, mais ce mec te contrôlais. Je sais que tu ne lui aurais pas donner ce qu'il veux dans d'autre circonstance, ton savoir peut sauver des vies..mais il peut aussi faire profité des personnes malhonnête. 

j'attrapais son visage posant mon front contre le siens.

Derek: par contre la prochaine fois que tu veux te balader en forêt, je t'attacherais à ce lit. alors je suis pardonner maintenant?

en attendant d'avoir ma réponse on va revenir au salon et cet étrange invité, pour l'instant on ne sais pas du tout si il est de notre côté ou bien de l'autre. On pouvoir teijo qui reste méfiant, bien qu'il l'ai avec tous le monde.

zankou: qu'est ce qu'on fais de lui?

Shin: comment ça?

Zankou: il connait notre maison maintenant, on aura du le laisser la bas.

Shin: tu as aussi ramener la succube.

Il la regardait encore accrocher à lui et ensuite le regard de kerrigan au lit, cette fois il se décidait à retirer son bras le frottant aussi vite.

Zankou: t'en as pas marre? mon sang ne passait plus avec ta grosse paire de...enfin tu me serrais fort! alors de l'air femme.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Dim 12 Juin - 21:53

J'avais donc, sans que je le veuille, donner plus de puissance à Akio, en prélevant des gênes de toutes les personnes qu'il m'avait demandé, dont les dons, et les pouvoirs l'intéressait. Il avait du mal à utiliser toute cette nouvelle puissance, comme je m'en doutais et heureusement je n'ai pas eu le temps de tout lui mettre. Après cette fameuse explosion, celui ci se téléportait préférant partir pour le moment.

Barka lui restait le dernier, parlant à Zankou. Car celui-ci semblait bien le connaître. Et en faisait part à Zankou, qui lui, ne se souvenait de rien de cette époque, et ignorait qui il était réellement. Barka tentait de lui rappeler, l'appelant Satan.

Il finissait par disparaître à son tour, laissant Zankou dans toutes ses questions. Moi j'étais rassuré de savoir Derek saint et sauve, j'avais déjà peur de le reperdre une nouvelle fois. Je le prenais dans mes bras, m'excusant, je sentais qu'il passait son visage dans mes cheveux. Zankou finissait par revenir de sa rêverie, en entendant Shin lui demandait de l'aide pour libérer les autres personnes qui étaient toujours enfermés.

Il finissait par ouvrir la cage de Laure qui était toute love en voyant le corp de Zankou, elle sautait aussi tôt dans ses bras s'aggrippant à son bras.

Laure : Oh merci, en échange je peux te récompenser de n'importe quel manière.

Elle collait bien sa poitrine contre son bras. Zankou semblait gêner devant elle, n'ayant jamais touché vraiment une femme, ni avoir été plus loin. Laure souriait de voir que Shin avait du mal à expliquer, elle levait la tête vers Zankou.

Laure : avec le sexe, et je sens tellement d'énergie en toi, j'ai déjà envie de te dévorer, hummm..

Shin changeait rapidement de sujet, pour aider cette personne coincé dans des débris causé par l'explosion. Zankou soulevait donc le béton pour libérer cette personne, il était blessé evidemment, Teijo s'en approchait et le reconnaissait.

Teijo : Il s'agit de Valas.

Valas : Qui aurait cru.. qu'on se reverrait un jour.

Teijo : Oui il veut mieux partir d'ici.

Il nous téléporait tous, on rentrait donc chez lui, Teijo levait sa main vers Valas , toujours très légrement blessé et envoyait son aura pour soigner ses blessures.

Valas : je vais bien, se n'était que quelques égratinures.

Laure faisait également de la partie, restant toujours aggripé au bras de Zankou. Je regardais tous le monde, jusqu'à ce que Derek m'attrape le bras pour m'emmener jusqu'à la chambre, je le suivais bien entendu. J'écoutais ce qu'il me disait, et me laissait m'asseoir sur le lit, je souriais ensuite, je le reconnais bien là, sa me fait du bien de le retrouver.

Gabriel : Oui.. on peut faire ça.

Sa me fait bizarre mais c'est vrai, dans se corp Derek est toujours puceau.

Gabriel : Sa change de la dernière fois au moins.

Oui, la dernière fois c'était moi le petit puceau et coincé, j'étais vraiment timide à cette époque et Derek m'a tout apprit à ce niveau là. Je serrais mon jeans lorsqu'il me parlait de tout ça, oui je m'en veux, je me dis que j'aurais pu faire quelque chose pour que cela ne se produise pas.

Gabriel : Je sais qu'il me contrôlait, et c'est en partie pour ça que je n'aime pas dire qui je suis. Je ne veux pas qu'on m'utilise pour se genre de chose, je veux que mon savoir agisse pour des bonnes raisons et non pour.. la soif de pouvoir ou autre chose.

Je souriais lorsqu'il posait son front contre le miens et de l'entendre me dire tout ça.

Gabriel : humm..Laisse moi réfléchir..

Je me moquais un peu de lui, mais je finissais par attraper son visage dans mes mains l'embrassant, je me reculais un peu pour le regarder.

Gabriel : Je veux plus te perdre.

Il m'embrassait à nouveau, et tout de suite l'excitation montait entre nous deux, on s'embrassait avec envie, et on retirait nos vêtements, il se mettait au dessus de moi, alors qu'il m'embrassait partout, j'en avais des frissons qui parcourait tout mon corp, je posais bien ma tête contre le coussin.

Gabriel : Ah.. derek..

Il se remettait au dessus de moi, et on finissait par faire l'amour tout les deux, cet instant avec lui m'avait terriblement manqué également, il est le seul homme avec qui j'ai eu se genre de rapport, je n'ai couché avec personne d'autre.

Valas lui visitait la maison, Teijo le suivait du regard, Tous le monde ignorait si on pouvait lui faire confiance ou non. Mais il n'y avait pas que Valas, également Laure qui était ici, d'ailleurs toujours bien collée à Zankou.

Laure : Je ne suis pas une menace, bien au contraire, je réaliserais tous ses petits rêves torrides.

Kerrigan levait un sourcils qui arrivait à cet instant, regardant vers Laure et ensuite Zankou. Il retirait aussi tôt son bras d'elle, au grand décespoire de Laure.

Kerrigan : Moi qui m'inquiétait pour toi, je vois que je n'avais pas raison de l'être.

Elle regardait LAure du coin de l'oeil.

Laure : J'aime bien séparer les couples.

Kerrigan : Nous ne sommes pas ensemble.

Laure : C'est encore mieux alors, il sera tout à moi.

Elle fronçait les sourcils malgré tout, et partait.

Valas : Et bien, tu sembles attirer toutes les jolies femmes "zankou".

Laure sautiat aussi tôt devant Valas, glissant son doigt sur son torse, il baissait les yeux pour la regarder sur le coup.

Laure : Mais les plans à plusieurs sa ne me dérange pas.

Valas : Sa ne m'étonne pas d'une succube. Mais je doute que se soit le tripe de Zankou par contre, bien que moi, sa ne me dérange pas de me taper des mecs et des femmes.

Il souriait regardant vers Shin, elle attrapait la main de Zankou sur le coup et remuait les jambes, serrant ses cuisse l'une contre l'autre.

Laure : Oh s'il te plaît, j'en ais tellement envie, te savoir.. puceau, c'est.. hum excitant ! En plus, je sens que les deux en haut sont tous les deux occupés !

Elle le téléportait sans qu'il ne s'en rende compte jusqu'à ce qu'il se trouve dans une chambre, elle le lâchait, retirant déjà sa robe avec rien en dessous.

Laure : Tu n'as jamais vu une femme nue, maintenant c'est sur, tu ne seras pas dire non.

Elle marchait jusqu'à lui, le poussant jusque dans le lit, et se mettait à califourchon sur ses jambes

Laure : Je vais te faire monter au septième ciel, tu seras plus te passer de moi.

Elle glissait ses lèvres contre sa nuque, et passait sa main entre ses jambes ensuite. Kerrigan elle était revenue au salon.

Kerrigan : Où ils sont passés ?

Valas montrait son doigt à l'étage.

Valas : Dans la chambre, à mon avis, il ne veut mieux pas les déranger.

Kerrigan : Je vois.

Valas : serais-tu jalouse ? C'est étonnant venant de la princesse elfique dont son village à été massacé par des démons.

Kerrigan : Il est différent de ses monstres.

Valas : de plus, celle ci promise à Cenarius, tu es censé gardé ta viriginité jusque là n'est-ce pas?

Elle le fusillait du regard.

Teijo : Cela ne te concerne pas.

Valas : En effet, je m'en moque en réalité, dit moi, ton fils est célibataire ?

Elle regardait Shin du coin de l'oeil.

Valas : Il est m'intéresse.

Celui ci semble gêné, Teijo s'approchait de Valas.

Teijo : Je te déconseille de t'approcher de mon fils.

Il levait les mains.

Valas : Bien, bien, quel caractère. Se n'est plus un enfant que tu dois protéger Teijo, il est assez mure pour prendre ses propres décision.


Nous on avait finis, je me collais contre lui, embrassant son épaule.

Gabriel : Tu étais peut etre puceau, mais tu garde toujours toute l'expérience. C'était.. super.

Je lui souriais.

Gabriel : Sa m'avait manqué.

Je levais les yeux vers lui.

Gabriel : Tu avais vraiment confiance en moi, en pensant que je te ramènerais. Mais.. tu as pris tellement de risque.. et si je n'aurais pas réussis à te faire revenir ? Tu serais mort juste, parce que tu n'aimais pas cette vie, je ne comprend pas pourquoi tu as fais tout ça.

Je détournais le regard.

Gabriel : Tu préférais te sentir plus puissant dans un nouveau corps qu'être avec moi. C'est cette idée que me fait mal.

Je soupirais.

Gabriel : Pourquoi tous le monde ne pense qu'à ça, le pouvoir, être plus puissant. Si tous le monde serait né de la même façon, sa aurait été beaucoup plus facile. Tous le monde serait égaux.

Je me retournais.

Gabriel : Laisse tomber, oublie ce que j'ai dis. Il me faut juste du temps pour digérer tout ça..


Je sais qu'il s'en veut, il me fait d'ailleurs un câlin, et des baisé dans le cou. Zankou avait finis par descendre, voyant le regard que Kerrigan lui faisait, il comprenait tout de suite qu'elle savait avec qui il était.

Kerrigan : Alors tu sembles t'être bien amusé.

Elle se retournait préparant le souper, coupant des légumes.

Kerrigan : Je ne suis pas jalouse, je me fiche de ce que tu peux faire avec elle. De toute façon, je vais bientot m'en aller. J'ai ouvert les yeux, ma place n'est pas ici, ni auprès des humains, je dois retourner auprès de mon peuple. Me marier avec cet elfe, et fonder une famille pour éviter que mon peuple disparaisse. C'est sa ma destiné.

Elle évitait de le regarder.

KErrigan : Je pars demain à l'aube.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Lun 13 Juin - 21:53

Je suppose que ce baiser qu'il m'offre veux dire oui, je sais que je suis pas à cent pour cent pardonner mais c'est déjà un très bon début. Bien vite on retirait nos vêtements sous l'envie qu'il nous envahissait tous les deux. Je le poussais contre le lit l'embrassant partout, la nuque, le torse, le bas des reins enfin chaque partie de son corps pour le redécouvrir à nouveau.

Je relevais la tête l'entendant prononcer mon prénom, c'est qu'il tiens plus. Je souriais commençant à lui faire l'amour, j'ai pas perdu la main même dans son nouveau corps et lui n'a pas perdu cette habitude d'exprimer ce qui ressent par ses gémissement. Une fois terminé, il se collait à moi embrassant mon épaule, c'est ça façon de me remercier pour ce bon moment..je sais j'assure.

Derek: j'ai eu l'a chance de me souvenir rapidement de ses moments, je sais que tu aurais d'avantage bouder si tu n'aurais pas eu satisfaction.

je souriais le regardant sur le coup, soudainement ce bon moment allait ce changer en discutions. Bien sûr je me doutais qu'on allait avoir cette discutions, mais j'aurais préféré ailleurs que dans ce lit.

Derek: c'est normal que tu comprenne pas mes choix, j'ai souvent voulu de dire la vérité. Mais je savais aussi que tu m'en aurais empêcher, le risque aurait été trop grand. Comme tu l'as dit, j'ai une très grande confiance en toi Gabriel.

je caressais ses cheveux pour essayer de le détendre, je savais que tu m'en voulais encore.

Derek: je ne cherchais pas une grande puissance, juste une autre vie. Depuis que je suis petit, je me sentais pas à ma place. J'avais une bonne réputation ou non n'y changeait rien, une famille...j'étais prêt à tous laisser tomber pour ça. ce que j'étais sûr c'était de te voir à mon réveil, c'est exactement ce qu'il sais passer.

je me collais à son dos, lui faisant à nouveau des mamours.

Derek: mon seul regret, c'est de t'avoir fait de la peine Gabriel. Maintenant je suis la et le resterais à tes côtés, c'est tout ce qu'il compte.

sa finira par lui passer, on a déjà fait un grand bond en avant. En attendant au rez de chaussée, d'autre avait aussi envie de passer un bon moment. En tous cas cette succube prêt à dévorer zankou à la première occasion. 

Zankou: tu es obligé de lâcher que je suis puceau devant tous le monde! va jouer plus loin femme!

la seconde d'après il était dans une chambre, il baissait les yeux vers sa robe qui tombait au sol. N'ayant pas l'habitude de voir des femmes nu, il raclait un peu sa gorge tout en regardant dans une autre direction..bien difficile de pas regarder.

Zankou: qu'est ce qui te fais croire que j'accepterais? 

elle le poussait sur le lit, pour l'instant il se laissait faire regardant son corps dénudé. Elle tente de jouer son petit rôle de succube, mais son pouvoir n'a aucun effet sur zankou. Il se crispait un peu caressant un peu ses bras avant de la pousser à côté de lui.

Zankou: bien d'autre démon aurait profité de cette occasion, mais j'ai eu un père qui m'a bien éduquer. 

il prenait la couverture pour la recouvrir, elle semble pas contente du tout.


Zankou: et il aurait honte, si je profitais de la facilité.

Il la laissait la descendant la l'étage, shin faisait un signe de la tête montrant la cuisine ou Kerrigan s'y était réfugier. Vu sa tête elle était loin d'être ravis, zankou soupirait la regardant cuisiner.

Zankou: et c'est ce que tu crois? serait tu jalouse de cette succube?

que sa pourrait être le cas le faisais sourire, il s'approchait de plus en plus d'elle tous en l'écoutant.

Zankou: comment ça tu dois te marier? 

évidemment Laure l'avait emmener avant d'avoir entendu cette partie de la conversation.

Zankou: sa ce vois que tu te réjouis pas à cette idée.

Il attrapait sa main pour la stopper dans sa découpe de légume.

Zankou: j'ai rien fais avec cette succube, parce que c'est pas cette femme que je veux. Donc je t'interdis de partir femme et encore moins d'épouser cet elfe.

Il prenait les devant pour l'embrasser, au début il sentait qu'elle lui rendait son baiser, mais bien vite elle se décalait.

Zankou: pourquoi tu me repousse maintenant? j'ai l'impression que tu appréciais pourtant.

il fronçait un peu les sourcils.

Zankou: ouais ton peuple et tu le sauvera en te mariant peut être? c'est vrai que des enfants croiser avec un démon, doit pas être bien vu. Il aurait une chose positive dans cette histoire, tu restera toi même. Tu es très belle et sa aurait été du gâchis de devenir humaine.

il l'a laissait à sa cuisine pour l'instant arrivant pile poil pour entendre valas exprimé ses envies envers son père, lui a virer au rouge tomate.

Zankou: pour une fois je vais être d'accord avec l'ermite, tt'approche pas trop de mon père ou tu aura affaire à moi. Tant que j'aurais pas gagner ta confiance, j'aurais un oeil sur toi.

il sortait dehors ensuite, un peu de mauvaise humeur de savoir Kerrigan partir et de plus se marier avec un autre.

Mizu: Zankou?

Zankou: Mizu, tu avais disparu.

Mizu: oui hum..j'ai entendu le cris d'un autre de mon espèce et..enfin j'ai quelqu'un à te présenter.

Zankou: à me présenter?

il poussait un cris en direction de la forêt, une femelle mizutsune en sortait ainsi que trop petit accrocher au poil de sa que.

Zankou: tu es sérieux?

mizu: c'est ma petite famille.

Les trois petit bien curieux, arrivait en courant vers zankou tournant autour de lui tous en créant leurs mousse et des bulles.

Zankou: comme ci il avait pas assez avec un mizu.

Il sentait un peu le sol tremblé, comme ci un troupeau de bête fonçait dans leurs direction.

Zankou: prend ta femelle et tes petits et aller vous cacher.

Mizu: qu'est ce qui se passe?

Zankou: du monde arrive, dépêche toi!

il prenait vite ses petits et se cachait en forêt, au même moment une dizaine d'elfe sur leurs cheval arrivait tournant autour de Zankou.

Zankou: manquait plus que ça.

ils s'arrêtaient tous en même temps pointant leurs arme et flèche vers zankou.

elfe: nous savons que dame kerrigan se trouve ici, relâche la démon!

Zankou: parce que j'ai l'air de la retenir de force?

Shin sortait de la maison ayant bien entendu tout le vacarme dehors.

Shin: qu'est ce que vous faites ici?

elfe: ce démon emprisonne aussi le contrôleur de la nature?

Shin: zankou emprisonne personne! c'est mon fils.

les elfes se regardaient sur le coup assez surpris.

Cenarius: je souhaite avec une preuve, ce démon pourrait très bien te menacer t'obligeant à mentir.

il arrivait montant un grand cerf.

Cenarius: montre moi ma fiancé, j'ai besoin de soin de savoir qu'elle se porte bien.

la tête de zankou, de savoir que c'est lui qu'elle devait épouser.

Zankou: et pourquoi on devrait faire rentrer le géant vert? je veux pas de ce mec à la maison!

SHin: sa suffit zankou, je vous en prit entrer.

cenarius descendait de sa monture faisant signe à ses elfes de baisser les armes.

Cenarius: on pourrait discuté longtemps de nos couleurs respective, mais j'ai nul de temps à perdre.

zankou serrait les poings se retenant de lui en coller une, entrant à l'intérieur Cenarius regarder teijo, valas pour ensuite poser ses yeux sur kerrigan.

Cenarius: vous êtes saint et sauf.

il prenait sa main pour poser un baiser.

Cenarius: depuis votre disparition, nous avons crains le pire. Ma tribut est venu en aide à la votre, le village est à nouveau reconstruite. Nous tenions à notre accord de paix, il n'y a plus que notre mariage pour finalisé notre alliance.

il voyait bien que son regard et était triste.

Cenarius: cela ne vous enchante pas, je sais que je suis une autre espèce d'elfe mais...

il regardait par la fenêtre avant de la regarder à nouveau.

Cenarius: pourquoi ce démon me dévisage t'il.

On pouvait voir zankou le fusiller de la fenêtre, il se téléportait vite en face de lui croisant les bras.

Zankou: elle n'a pas envie de te suivre, alors du balais feuille verte.

Cenarius: pourquoi elle renierais son peuple?

Zankou: parce qu'elle veut pas d'un mec qui porte une robe.

Cenarius: c'est une tunique et elle voudrait de qui selon vous? d'un démon peut être?

zankou: je porte pas de robe moi.

Cenarius: une fois de plus c'est une tunique, mais je pourrais parler de style vestimentaire à un démon qui ne porte presque rien sur lui.

zankou: c'est toujours mieux qu'une robe.

il soupirait voyant que sa servait à rien de discuté.

Cenarius: votre village attend votre retour princesse, ainsi que votre père.

il regardait à nouveau vers zankou avant de sortir.

Cenarius: je ne peux vous obliger à me suivre, mais nous espérons vite votre retour...cette alliance dépend de vous.

il remontait sur son cerf avant de partir accompagner des autres elfes.

Zankou: putain d'elfe à jupon! il te faisait presque du chantage en plus! j'aurais du lui en mettre une.

Shin: et tu as bien fais de rien faire zankou, ou une guerre aurait été déclarer. Kerrigan, je suis surement pas la bonne personne pour te conseiller mais, je pense que tu devrais retourner à ton village pour au moins..que ton peuple sache que tu va bien.

Zankou: tu veux qu'elle retourne la bas? la mariage arranger c'est pour le moyen age!

Shin: c'est pour éviter des guerres, même chez ses peuples pacifique..cela arrive.

zankou: je vais avec elle!

shin: pourquoi?

zankou: garde du corps.

Shin: écoute Zankou, je pense pas que les elfes soit très motivé à voir un démon rentrer dans leurs village.

il tournait légèrement la tête voyant valas derrière lui et toujours avec son petit sourire.

Shin: c'est pour ça que je vais venir avec vous!

il prenait le bras de zankou et kerrigan faisant un bête sourire.

Shin: mais oui! les elfes me connaissent bien! je leurs dirais que tu es mon fils et voilà tout! alors on y va?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Jeu 16 Juin - 22:04

Kerrigan était toujours dos à Zankou, à couper ses légumes tout en lui disant tout ça. Qu'elle comptait s'en aller, retourner à son village, en lui avouant qu'elle devait se marier avec cet elfe, du nom de Cénarius, et tout cette avenir qu'elle est censé construire avec lui, pour protéger son peuple.. Zankou attrapait sa main pour qu'elle cesse ce qu'elle était occupé de faire, elle se retournait pour bien le regarder. Au fond, sa l'a rassurait de savoir qu'il n'avait rien fait avec elle, son coeur se serrait malgré tout de ses paroles.  

Kerrigan : C'est impossible, j'ai un devoir.. et..

Elle gardait les yeux ouverts alors qu'il l'embrassait, elle se laissait faire, et fermait même les yeux se laissant aller, mais elle finissait par dégager son visage de lui, elle posait ses mains sur lui pour qu'elle se décale de lui.

Kerrigan : on ne peut pas.

Evidemment qu'elle appréciait, mais elle détournait le regard.

Kerrigan : Je ne peux pas abandonner ce que je suis, et ni mon peuple, je les ais déjà assez abandonné... Je pensais que je pourrais penser à moi après cette tragédie, mais.. Non, j'ai un devoir. Je dois me marier avec Cénarius.

Elle relevait le regard vers lui, il semblait mécontent. Lorsqu'il partait ensuite après avoir dit tout ça, elle se posait contre le meuble derrière elle soupirant. C'est sur, que si on apprenait qu'elle puisse avoir une relation avec un démon, les elfes ne l'accepteraient pas. Et pourtant quelque chose chez Zankou l'attirait.

Valas tournait ensuite le regard vers Zankou qui le prévenait de ne pas trop s'approcher de Shin, il levait les mains gardant le sourire.

Valas : Decidemment, tout le monde le protège, comme ci il s'agissait encore d'un enfant. mais certes, je n'en ferais rien, tant pis pour lui.

Il levait les yeux vers Zankou qui partait, il se posait bien dans le fauteuil, croisant une jambe.

Valas : Tu arrives à le contrôler dit moi ?

Teijo : Mon fils s'en charges parfaitement.

Valas : Comment, Satan lui même, ait pu oublier qui il était, et se transformer du loup en un gentil petit agneaux.

Il posait son menton dans sa main regardant vers Shin.

Valas : Il doit avoir un dons, bien plus que de contrôler les créatures, pour arriver à une tel prouesse.

Teijo : En effet, il s'agit de mon fils après tout.

Il s'installait à son tour dans son divan.

Teijo : comment t'ais-tu retrouvé enfermé la dedans hum ?

Valas : Je cherchais quelque chose, j'ai fais exprès de me retrouver enfermer, mais je n'avais pas prévu qu'ils arriveraient à bloquer mes pouvoirs. Alors je suis resté plus longtemps que prévu.

Teijo : Qu'est-ce que tu recherchais.

Il souriait.

Valas : J'aime garder mes secrets, tu devrais le savoir, je suis quelqu'un de très mystérieux.


Zankou lui était entrain de parler avec Mizu et allait apprendre une petite nouvelle, celui ci avait rencontrer une jolie femelle, et avec des bébés tout mignon. Mais ensuite, c'était autre chose qu'il allait rencontrer, des elfes arrivaient en masse sur leurs montures. Ceux-ci étaient à la recherche de Kerrigan, et pensait déjà que c'était Zankou qui la détenait de force. Shin arrivait à ce moment, pour le défendre.

Lorsqu'il rencontrait ce Cénarius en question, il n'était pas très enjoué à l'idée qu'il rentre, mais Shin l'autorisait, Valas ainsi que Teijo tournait le regard vers Cénarius qui entrait à l'intérieur, Kerrigan arrivait ayant sentis leurs présences, elle le regardait.

Kerrigan : Vous êtes venu d'aussi loin pour me voir ?

Elle le laissait prendre sa main pour le baiser, elle était surprise d'apprendre tout cela, se dire que son village est reconstruit et qu'il restait des survivants, elle savait que se pacte entre ses deux clamps étaient important et qu'elle si elle le brisait, sa serait chaotique pour le futur. Elle baissait malgré tout les yeux, de se dire qu'elle allait devoir se fiancé à lui, elle relevait les yeux l'entendant dire cela.

Kerrigan : Pour être franche, je ne sais plus où j'en suis..

Elle tournait le regard vers Zankou qui en effet par la fenêtre lançait un regard noir à Cenarius. Zankou se téléportait ensuite en face de lui, ne lâchant pas ses mots devant lui. Elle entre ouvrait les lèvres de l'entendre dire tout ça. Elle tournait ensuite le regard vers Cenarius alors qu'il parlait de son peuple et surtout de son père.

Kerrigan : Mon père..

Elle le regardait s'en aller, écoutant ses dernières paroles, en voyant tous ses mord lors de cette bataille, sa soeur périr sous ses yeux, et son village anéantis, elle avait préféré fuir toutes ses responsabilité, car pour elle, elle avait échouée.. Mais à présent elle ne sait plus ce qu'elle est censée faire ou non.

Kerrigan tournait le regard vers Shin écoutant ce qu'il lui disait.

Kerrigan : Il a raison, je dois retourner à mon village.

Elle regardait vers Zankou qui disait vouloir l'accompagner, elle en était surprise. Valas qui écoutait la conversation souriait déjà à l'idée de savoir zankou partir et que Shin soit seul, mais retirait bien vite se sourire vu qu'il comptait partir avec eux. Kerrigan tournait le regard vu que Shin l'attrapait par le bras, ainsi que celui de Zankou pour déjà s'en aller.

Kerrigan : Bien, mais à pied cela va être long.

TEijo : Je vais vous téléporter jusque là.

Il faisait un signe de la main pour les téléporter. Ils arrivaient donc jusque là, Kerrigan observait son village reconstruit, son peuple qui la reconnaissait se dirigeait vers elle, un genou à terre.

" Princesse Kerrigan, nous sommes ravis de vous revoir, nous pensions au pire.. Après cette attaque. "

KErrigan : Je vais bien.. Je m'excuse de mon absence.

Elle marchait, les elfes se redressait la regardant partir au palais retrouver son père. Celui ci se levait la voyant.

Legolas : Tu es en vie, j'ai pensé le pire. Mais où te trouvais-tu ?

Kerrigan : Je suis navrée père.. J'avais besoin de m'éloigner.

Elle s'approchait de lui, l'enlaçant.

kerrigan : Je vous ais cru mort vous aussi.

Ils finissaient par se décaler, tournant le regard vers Shin et Zankou.

Legolas : Tu es venu accompagné.

KErrigan : Oui, il s'agit de Shin, et Zankou, ils m'ont protégés, et sauvés plus d'une fois.

Legolas : Et bien, je vous remercie. Mais pourquoi se démon se trouve ici, ils sont interdis à nos terres sacrés.

Shin arrivait à le convaincre.

KErrigan : S'il vous plaît père, laisser le rester.

Il restait méfiant malgré tout.

Legolas : Bien, qu'il reste.. nous allons pouvoir convoquer les deux peuples pour le mariage à présent.

Kerrigan : Sa ne peut pas attendre un peu ? J'aimerais réfléchir, avant de.. m'engager dans cette voix.

Legolas : Serais-tu entrain de renier ton peuple ? Nous avons fait le serment, et cela dure depuis des siècles, le premier fils ou filles doivent se marier entre eux, afin que notre alliance dure. Tu dois te marier avec Cénarius.

Il plissait déjà les sourcils vers Zankou.

Kerrigan : J'aimerais me reposer dans ma chambre, je vais également indiquer leurs chambres.

Elle préférait éviter la conversation, elle conduisait Zankou et Shin à leurs chambres.

Kerrigan : Merci de m'avoir accompagnée.

Elle regardait surtout vers Zankou et finissait par s'en aller. Celle ci, sortait par la fenêtre de sa chambre, ce qu'elle faisait lorsqu'elle était jeune, elle avait toujours aimé aller contre les règles. elle machait dans la forêt et se rendait jusqu'à cette cascade, où elle s'y rendait toujours, elle retirait sa robe se rendant nue à l'intérieur du lac. Ne se doutant pas que quelqu'un l'avait suivis, et bien entendu Zankou.

Elle se retournait le voyant, l'eau recouvrait sa nudité heureusement.

Kerrigan : Tu m'as suivis ?

Elle le regardait s'approcher, elle regardait plus loin, où elle avait retirer sa robe et le reste, et remarquait que lui aussi avait également tout retirer, elle revenait vers lui ensuite.

Kerrigan : Si on nous surprend, cela pourrait être risqué.. PErsonne ne peut me voir nue, mis à part mon futur époux après notre union.

Elle ne le quittait pas du regard alors qu'il s'approchait encore, et finissait par l'embrasser une nouvelle fois, elle glissait ses bras autour de sa nuque l'embrassant à son tour, son corps nue contre le sien.

Kerrigan : Tu sais ce que tu risques.. JE suis promise à Cenarius..

Il semblait s'en moquer complètement et continuait, il caressait son corp, Kerrigan en gémissait de ses caresses, il finissait par l’effleurer là-bas. ET tous les deux allaient plus loin ensuite, il la pénétrait elle glissait ses lèvres contre les siennes. Cet instant restera entre eux, dans le plus grand secret pour le moment. Elle finissait par sortir du lac, mettant sa robe qui collait à son corps encore mouillée. Elle regardait Zankou sortir à son tour, qui ne semblait plus vouloir la lâcher à présent.

Kerrigan : Je me suis laissé emporter, lorsque je suis avec toi, je me sens..

Elle se retournait pour le regarder.

Kerrigan : Je ne sais plus ce que je suis censée faire à présent.

Elle entendait l'alerte disant qu'il y avait de la visite dans son village, c'étant evidemment Cenarius, qui a apprit que Kerrigan était revenue. Elle regardait Zankou et finissait par retourner au village afin de se changer et mettre une robe plus adaptée. Elle sortait ensuite regardant Legolas auprès de Cenarius, faisant un signe de la main vers Kerrigan.

Legolas : Enfin, votre union va se faire, Kerrigan, présente toi à Cénarius.

Elle entre ouvrait les lèvres, et marchait malgré tout en face de Cenarius.

Kerrigan : JE suis navrée mais.. je ne peux pas.

Legolas : Kerrigan !

Kerrigan : Mon coeur bat déjà pour quelqu'un d'autre.

Elle tournait le regard vers Zankou à cet instant.

Legolas : Comment oses-tu.

Kerrigan : Nous nous sommes unis, c'est fait.

Elle s'en allait, attrapant la main de Zankou au passage. Shin semblait sous le choque, et se doutant des conséquences qui allait venir.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Lun 20 Juin - 1:53

Ils sont arrivé à destination, le père de Kerrigan acceuil sa fille à bras ouvert mais peut être qu'on peut pas en dire autant de zankou. Sa présence n'est déjà pas désirer et le fait bien comprendre tout en restant le plus noble possible.

shin: zankou est mon fils, je l'ai élevé toute sa vie, il n'est pas dangereux. Votre village ne risque rien et sera au contraire bien plus protéger a le savoir dans les parage et puis je garderais un oeil sur lui.

il n'y a pas que legolas qui est méfiant, zankou semble rester de mauvaise humeur déjà prêt à tous pour garder Kerrigan. Legolas n'a pas changer d'avis pour le mariage et compte toujours rester sur sa décision. 

Zankou: c'est quoi ce peuple moyenâgeux? vous faisez des mariages arrangé pour une alliance bidon? aujourd'hui on se sert la main et on bois un verre comme de bon pote! on utilise pas sa fille comme objet d'alliance!

Shin: zankou sa suffit.

shin tirait sur le bras de zankou pour l'obliger à le suivre.

Zankou: je l'aime déjà pas celui la! non mais ta pas vue comme il me regarde de haut avec ses grand air!

shin: c'est une autre culture que la notre zankou, tu peux pas changer des siècles de tradition.

Zankou: bien sûr que je peux!

Shin: et pourquoi ça?

Zankou: parce que j'en ai envie.

une fois arriver devant leurs chambre, shin entrait à l'intérieur de la chambre se tournant vers zankou qui regardait toujours kerrigan s'éloigner.

Shin: j'ai bien compris que tu avais craqué sur elle, mais il a des choses qu'on peut pas changer. Kerrigan a été promu à cenarius et cela permet que deux peuples se...

il regardait à nouveau le voyant plus et soupirait.

shin: voilà que je parle tous seul, j'espère vraiment que tu va pas faire de bêtise zankou.

Lui entrait à l'intérieur de sa chambre pendant que zankou suivait en douce kerrigan qui faisait le mur. Il faisait un sourire de coin la voyant se déshabiller pour se baigner. Il faisait pareil rentrant dans l'eau, Kerrigan le surprenait.

Zankou: tu semble pas être la seule à aimer les bains de minuit.

il essayait de voir un peu à travers l'eau, bien qu'elle tentait de cacher.

Zankou: et nu.

il s'approchait de plus en plus d'elle.


Zankou: je pense que tu es tout comme moi contre ses traditions moyenâgeuse, sinon tu serais déjà dans les bras de ce mec.

il caressait son visage doucement se moquant des conséquences et se mettait à l'embrasser, Kerrigan ne tardait pas à répondre à se baiser à son tour. Tous deux se laissait emporter peur leurs émotions, tous d'abord des caresses avant de passer à l'acte. C'était déjà une bonne occasion pour zankou de connaitre le corps d'une femme et surtout avec une qu'il aimait échanger ses caresses et elle en retour. 

Personne avant elle se serait donner la peine de lui parler, de tenter de le connaitre. C'est vrai elle était résistance et le craignait comme beaucoup avant elle. Les choses ont changer, kerrigan a fini par lui faire confiance et même ouvert son corps. Zankou souriait caressant ses cheveux avant de la regarder sortir de l'eau.

Zankou: ton expression a changer, tu aurais des regrets? car pas moi.

Il sortait aussi attrapant son pantalon pour le renfiler.

zankou:  moi aussi je me sens...

il plissait les yeux tout en faisant un sourire, kerrigan semblait perdu et devait surement penser à son peuple.

Zankou: moi je sais, tu prend tes petites culottes et on va..

il se taisait entendant l'alerte, kerrigan se précipitait au village. C'était la venue de cenarius ainsi que d'autre elfe important pour être témoins de cette union et l'alliance qu'il allait se faire. Il descendait de son cerf marchant vers kerrigan tendant la main mais la rabaissait aussi vite.

Cenarius: vous refusez donc?

tous les villageois présent semblaient choquer de la décision de la princesse. Shin regardait vers zankou apprenant la nouvelle comme tous le monde et se servait d'un tronc d'arbre pour s'asseoir.

Shin: oh zankou...

Zankou: en gros touche pas à ma femme!

cenarius relevait le sourcils tous en les regardant partir tous les deux.

les elfes qui accompagnait cenarius se mirent à parler en eux, critiquant la princesse et désirait même réparation. Cenarius levait la main pour les faire taire et tournait la tête dans leurs direction.

Cenarius: cette alliance se fera même sans ce mariage. J'ai tenu à respecté le souhait de mon père, il aurait sans doute chercher vengeance aujourd'hui. 

Il regardait vers Legolas.


Cenarius: mais je suis pas mon père, kerrigan a refusé ma main et je ne lui en veux pas. J'étais moi même retissant à ce mariage, Legolas serait vous prêt malgré tous à unir nos deux peuples? 

elfe: votre majesté, il ne peut avoir d'alliance sans ce mariage.

Cenarius: nos peuples ont besoin de force pour survivre, les attaques de ses démons pourraient se reproduire à nouveau. On a besoin de cette alliance et quiconque sera contre sera banni dans la forêt interdite. 

il les regardait sur l'instant, tous baissait la tête.

Cenarius: nous sommes pas comme les elfes noir, faire la guerre ne nous rapportera que malheur et perte. Legolas, on pourrait parler de ceci en privé? 

il passait à côté de shin toujours choqué souriant quelque peu.

Cenarius: et que quelqu'un apporte de quoi se désaltéré ce garçon, qu'il revienne parmi nous.

c'est prêt d'une demi heure plus tard que les deux dirigeant sortait se serrant la main, shin avait en effet reçu quelques verre pour se décontracté un peu ou un peu trop. L'alcool elfe est très traite malgré son bon goût fruité, shin semble aimé d'avantage son tronc.

Cenarius: il faudrait le raccompagner à sa chambre, j'espère que vous surveillez votre fille de prêt. Même si ce shin prétend avoir élevé ce démon dans de bonne condition, il en reste néanmoins l'un d'eux. j'espère que Kerrigan sais ce qu'elle fait.

il caressait la tête de son cerf.

Cenarius: je vais rester ici quelque temps afin qu'on...

il levait les yeux dans le ciel y voyant une boule de feu arriver dans leurs direction, tous le monde s'affolait déjà et courait dans tous les yeux. Cenarius tapait ses mains l'une contre leurs utilisant la nature pour lui venir en aide. Des tronc d'arbre poussait rapidement contrant la boule de feu juste à temps.

Cenarius: encore des attaques de démon? 

il regardait vers legolas sur le coup.

Cenarius: peut être pour être certain de garder votre fille?

shin ouvrait un peu les yeux sur l'instant.

SHin: zankou ferait jamais ça.

Cenarius: emmenez ce garçon à l'intérieur! que tous les habitants reste à l'abris chez eux! 

shin: attendez...

des elfes l'aidaient malgré tous à se lever en le remmener à sa chambre. D'autres explosion se faisaient plus loins mettant le feu à plusieurs habitations. Cenarius courrait pour porter secours au villageois, c'est la qu'il vit au loin une silhouette faisant penser à celle de zankou.

Cenarius: c'était bien vous.

celle silouette disparu dès qu'il tentait de s'approcher, il laissait tomber préférant aider les personnes coincé dans leurs habitation. Plus loin zankou levait les yeux vers cette fumer qu'il voyait dans le ciel.

Zankou: on devrait peut être retourner au village tous compte fais, regarde.

Déjà paniqué à l'idée d'une nouvelle attaque kerrigan retournait en courant jusqu'au village. Heureusement il n'y a que quelques blessé et pas de mort. Cenarius était auprès de legolas expliquant ce qu'il a vu, dès l'arriver de Kerrigan et zankou. des dizaines de garde elfique pointait leurs arme en direction de zankou.

Zankou: fous foutez quoi la?

cenarius tapait également ses mains l'une contre l'autre utilisant son pouvoir pour maintenir ses bras de zankou.

Cenarius: on a attaquer le village une fois de plus et j'ai vu ta silhouette au loin.


Zankou: ta prit des courant d'air sous ta jupette! j'étais loin avec kerrigan.

Cenarius: le pouvoirs des démons sont vaste et peut aller jusqu'à se dupliquer pour être à different endroit.

Zankou: je sais pas faire ça.

cenarius: qu'est ce que tu ferais pour garder kerrigan?

Zankou: je cramerais pas des gens.

cenarius: mes yeux m'auraient mentis selon toi?

Zankou: exactement giselle, les humains ont inventé les lunettes pour ça.

cenarius s'approchait de zankou.

Cenarius: les elfes ont la meilleurs vue au monde, meilleurs que celui d'un aigle. J'ai vue une silouhette noir qui te ressemblait démon.

zankou: et bien c'était pas moi "elfe"

a force de tirer sur ses bras les branche se brisait petit à petit.

Zankou: et tes petites brindille ne me retiendront pas longtemps.

Cenarius: moi aussi j'ai des pouvoirs et unique.

les branches cicatrisait d'elle même et montait même en force.

Cenarius: ses racines se nourris de ton pouvoir, plus tu te débattra, plus elle se nourrira de toi.

a force zankou tombait à genoux ressentant sa force partir.

Zankou: je vais refaire ta petite gueule l'elfe.

Cenarius: je protège les miens, nous découvrirons la vérité. Si tu es innocent alors tu n'as rien a crainte.

Zankou: je suis déjà coupable..celui d'être un démon.

il ne répondait rien passant à côté de kerrigan la regardant, elle semblait en colère du traitement subit à zankou.

Cenarius: kerrigan, ses attaquent ne sont pas arriver par hasard..qui voudrait piégé zankou? il restera emprisonner ici tant qu'on aurait pas des preuves de son innocence. Pensez un peu à votre peuple avant votre petit amourette de passage.

il baissait les yeux sur l'instant.

Cenarius: nous devons tous faire des saccrifice pour le bien des nôtres.

Il la regardait à nouveau avant de rejoindre ses quartiers.

Zankou: je vais bien, je me demande juste comment je vais faire pour aller au toilette maintenant. J'ai rien fait tu me crois n'est ce pas?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Jeu 23 Juin - 22:10

Kerrigan avait donc refusé la main de Cenarius, bien sur contre les idées de son père qui n'en revenait pas qu'elle se comporte comme cela. Tous le peuple de chaque côté, étaient eux aussi choqué, mais au fond Cenarius sans doutait que se n'était pas ce qu'elle désirait. Elle disait clairement qu'elle avait passé l'acte avec Zankou, et donc, que s'était lui qu'elle avait choisis. Shin en tombait presque à terre sur le coup, n'en revenant pas lui non plus, il s'asseyait donc sur se tronc d'arbre. Ils partaient ensuite tout les deux, pour s'éloigner de tout ça, et surtout des critiques de son père et des conséquences que sa pourrait avoir.

Legolas : Cenarius, je.. la ferais changer d'avis soyez en sur.

Il plissait les sourcils le voyant lever la main et dire que que l'alliance entre leurs deux peuples allaient malgré tout se faire, même sans se mariage. Il ne s'attendait pas du tout à ce qu'il accepte cette alliance sans la main de sa fille, comme s'était convenu depuis leurs plus jeune âge.

Legolas : Vous êtes sur de votre choix Cenarius ?

Il écoutant ses paroles, il posait ses mains derrière son dos, approuvant bien entendus tout ce qu'il disait.

Legolas : Oui, parlons de tout ceci en privé.

Ils partaient donc tout les deux, et discutait, une fois qu'ils sortaient, ils avaient donc décidé de garder cette alliance entre leurs deux villages, sans se mariage. On avait donné de quoi boire Shin, mais celui ci en avait trop abusé, et contenant de l'alcool, il était complètement soul.

Legolas : Je compte bien surveiller se démon qui a osé posé ses mains sur ma fille, soyez en sur. Je n'ai pas l'intention que ma fille reste plus longtemps avec lui.

Alors qu'ils parlaient d'eux, il levait les yeux vers cette boule de feu qui se dirigeait vers eux. Sa semblait encore être une attaque de démon, Cenarius se protégeait de ses flammes à temps, mais d'autres arrivaient, saccageant le village une fois de plus. Il tournait le regard vers Shin, qui tentait encore de défendre Zankou.

Legolas : Les démons ne sont pas des personnes de confiance, vous le serez si vous les connaissez réellement !

Quelqu'un le ramenait dans sa chambre. LEgolas et Cenarius se mettaient tous les deux à défendre le village, et surtout protéger les habitants, les sauvant. Cenarius apperçut cette silhouette ressemblant à deux gouttes d'eaux à Zankou. Cenarius tentait de s'y approcher mais elle disparaissait, entendant une femme hurler à l'aide, étant coincé à l'intérieur de chez elle en feu avec son fils.

Kerrigan était plus loin du village, avec Zankou, elle tournait le regard voyant cette fumée et ses explosions dans son village, elle se redressait sur le coup.

Kerrigan : Non.. pas encore.

Elle courrait rapidement pour y retourner. Legolas fusillait kerrigan et surtout Zankou lorsqu'ils les voyaient arriver.

Legolas : Enfermer se monstre.

Aussi tôt les elfes pointaient leurs armes dans sa direction.

Kerrigan : Mais qu'est-ce que vous faîtes ?

Cenarius utilisait lui aussi son pouvoir attrapant les bras de Zankou pour le maintenir, Kerrigan ne ocmprenait pas pourquoi il l'attaquait comme ça.

Kerrigan : Il n'a rien fait de mal.

Elle ne croyait pas un mot de ce que disait Cenarius.

KErrigan : Il était avec moi tout ce temps, se n'était pas lui.

En tout cas Cenarius n'avait aucune confiance en lui, et ne changeait pas d'avis, il l'avait vu et en était sur.

Legolas : KErrigan, tu ne t'approcheras plus de se démon.

En tout cas Zankou ne pouviat pas se libérer, car plus, il tentait de se libérer, et plus sa magie de Cenarius se nourrissait de sa force et ses pouvoirs afin de le maintenir. Kerrigan fronçait bien les sourcils, elle regardait en direction de CEnarius.

Kerrigan : Se n'est pas lui qui a attaquer le village, quelqu'un a du le piéger !

Elle détournait le regard de ses paroles, mais revenait vers lui alors qu'il disait ça, elle le regardait partir ensuite. Legolas suivait également cenarius, KErrigan s'approchait de Zankou une fois seul avec lui.

Kerrigan : Tu vas bien ?

ELle posait sa main sur son visage.

Kerrigan : Bien sur que je te crois.

Elle regardait les dégats dans le village.

Kerrigan : Mais quelqu'un a bien fait ça, et veut qu'on pense que s'est toi. Je dois découvrir qui il s'agit pour te libérer.

Elle lui donnait un baisé.

KErrigan : Je vais te sortir de là et ensuite, on retournera chez toi.

Elle partait, cherhant des traces, de cette personne. Plus loin du village, une personne avait bien pris l'apparence de Zankou pour comme être tous ses dégats, il changeait d'apparence reprenait son véritable corps, et se n'était autre que Akio.

Il souriait, cherchant juste à tester ses nouveaux pouvoirs, on pouvait voir son bras, qui était remplis de veine noir.

Akio : je m'amuse comme un gamin, regarde le, tous le monde le pense responsable, et s'est bien le but.

Il tournait le regard vers Barka.

Akio : Lorsqu'il se rendra compte de sa vrai nature, notre maître reviendra. C'est ce gamin qui lui a retourné la tête. Mais je compte bien le faire revenir, même si je dois utiliser les moyens forte.

Il souriait.

Akio : Je le cherchais pendant tout se temps, depuis sa disparation, mais j'étais loin d'imaginer qu'il aurait changé, j'ignore ce qu'il lui est arrivé. Mais il me fait vraiment pitié dans cet état.

Il levait les yeux aux ciels.

Akio : Arrête donc de penser qu'à l'argent, on en a suffisament, et puis, si tu y tiens temps, tu n'as cas prendre des enfants de ses elfes, ils sont fort demandé.

Il regardait Kerrigan arriver par ici.

Akio : Ou bien, la princesse, je suis sur que les elfes noir seront ravis de l'avoir.

Il ricanait, changeant de forme pour prendre celle de  cenarius, il faisait disparaître ensuite Barka.

Kerrigan : Cenarius, que faites vous éloigné du village ?

Akio : Je cherche tous comme vous, il semblerait.

Kerrigan : Alors, vous croyez Zankou, se n'était pas lui, quelqu'un l'a piégé.

Il s'approchait d'elle.

Akio : Vous serez surprit de ce qu'il est réellement, il n'est pas ce que vous croyez.

il passait sa main dans ses cheveux, approchant son visage d'elle.

Akio : C'est un monstre sans coeur.

Elle se décalait de lui.

Kerrigan : Vous ne le connaissez pas.

Akio : Oh que si je le connais très bien même.

Elle plissait les yeux, baissant les yeux vers son bras remarquant ses veines qui malgré l'apparence qu'il peut prendre, ceci ne changeait pas.

Kerrigan : qui êtes vous ?

Akio : Je suis celui que vous voulez ma belle.

Il prenait l'apparence de son père, sa mère, et même de sa petite soeur, elle en entre ouvrait les lèvres.

Akio : Qu'est-ce qu'il t'arrive princesse ?

Il prenait celui de Zankou à la fin, et s'approchait d'elle, pour attraper son visage l'embrassant de force. Elle se dégageait malgré tout, tendant la main vers lui pour lui enfonçait un pieu de cristal en lui.

Akio : Sa fait mal.

Il reprenait sa forme original, retirant le pieu de cristal.

Kerrigan : Vous..

Il lui faisait un sourire narquois.

Kerrigan : Pourquoi vous faîtes ça.

Akio : Pour ramener le vrai Zankou, comme je l'ai dis, je le connais très bien.


Kerrigan : Je vais vous ramener au village, ainsi ils seront que Zankou n'y est pour rien.

Akio : Il faut déjà que tu y arrives ma jolie.

il faisait apparaître deux créatures à côté de lui, posant ses deux mains au dessus d'elle, il les envoyait vers elle ensuite. Kerrigan créait à son tour deux panthère de cristal qui s'attaquait à ses bêtes.

Akio : TOn pouvoir m'intéresse, je vais te le prendre.

Il courrait dans sa direction ensuite, Kerrigan se défendait contre lui. Mais Akio était bien plus fort qu'elle, ayant tout ses pouvoirs en lui. Elle tentait de reculer de plus en plus jusqu'au village pour qu'on l'a vois et qu'on lui vienne en aide.

LEgolas entendant l'appel de Zankou, ayant sans doute sentis le combat au loin, il se rendait jusqu'à lui.

Legolas :Que veux-tu démon ?

Il plissait les yeux l'écoutant et levait les yeux au loin.

Legolas : Cenarius !

Il attrapait son arme et montait sur un cheval pour se rendre jusque là avec lui, mais Zankou demandait à ce qu'on le libère.

Legolas : Nous ne te faisons toujours pas confiance, tu resteras là.

Il partait ensuite jusque là.

Kerrigan : Père, c'est lui le responsable, il a prit l'apparence de Zankou !

Une main noir traversait le corp de Kerrigan et semblait attraper quelque chose d'elle, il tirait pour le lui enlever.

Akio : Ton pouvoir est à moi.

Il baissait les yeux voyant le pouvoir de Cenarius lui tenir les jambes et l'empêcher de continuer, celui ci faisait comme pour Zankou, il en faisait disapraître sa magie noir, Kerrigan en reprenait son souffle, s'étant sentis,comme vidée. Akio ricanait.

Akio : Tu penses pouvoir m'avoir de cet façon ?

Il attrapait l'écorce de l'arbre entre ses mains, et aspirait à son tour sa propre magie, celui ci ne devenait plus que des arbres normal, il les brisait ensuite et s'avançait vers CEnarius.

Akio : Je suis devenu invincible à présent, personne ne peut me tuer.

Il grimaçait malgré tout, tenant son bras.

Akio : Vous avez de la chance, mais je reviendrais bien assez tôt. LAissez un message à Zankou de ma part, je compte bien le libérer et lui faire rappeler qui il est réellement.

Il se téléportait.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Dim 26 Juin - 1:21

seul kerrigan est convaincu de l'innocence de zankou et partit chercher le véritable responsable, c'est Akio grace à un pouvoir dérobé qu'il pu prendre l'apparence de zankou.

Barka: tu joue beaucoup trop avec le feu Akio et puis je vois pas pourquoi tu tiens tant à le faire revenir parmi nous.

Il en grimaçait même à cette idée.

Barka: on est libre de faire ce que bon nous semble désormait, si il revient on pourra dire adieu à notre petit commerce.

c'est surtout qu'il est l'unique responsable de son état, si satan venait à faire son grande retour. Il tuera Barka pour sa traitrisse à coup sur, mais Akio semblait déterminer à le faire revenir.

Barka: * la poisse, je dois trouver le moyen de l'arrêter*

Il gardait les bras croiser tentant de rien faire paraître.

Barka: le fais que je pense qu'à l'argent t'a rendu riche Akio, mais je suis pas idiot non plus. C'est un peuple fort et ils seront comment me r'envoyer en enfer et toi aussi par la même occasion.

Akio ne voulait plus l'entendre et le téléportait de force loin d'ici avant de prendre l'apparence de cénarius. Zankou malgré affaibli levait les yeux dans une direction y regardant bien il pu repérer le combat. 

Zankou: legolas! 

il tirait une fois de plus désirant se libérer.

Zankou: au lieu de perdre votre temps à me surveiller, regarder autour de vous. Kerrigan est en danger! par le véritable responsable.

Cenarius arrivait regardant lui aussi dans cette même direction.

Cenarius: il a raison, quelqu'un s'en prendre à Kerrigan.

Il montait sur son cerf partant déjà devant.

Zankou: libère moi elfe! je peux vous aider.

Il rageait entre ses dents, rien a faire aucun d'eux ne compte lui faire confiance.

Cenarius: lâche la espèce de monstre!

il tapait ses mains l'une contre l'autre invoquant les même racines que pour zankou, Cenarius en sourit ayant réussit à l'attraper.

Cenarius: maintenant c'est terminé!

son sourire s'effaça peut à peut sentant sa magie être aspiré ne devenant plus de vulgaire racine. Il attrapait bien vite un manche qui se changeait en grande faux.

Cenarius: nous verrons si sans tête tu es aussi invinsible que tu le prétend.

Il n'aura pas besoin d'aller plus loin, souffrant de temps de pouvoir akio fut obligé de disparaître.

Cenarius: il a fuit.

Il restait malgré tous sur ses gardes aidant Kerrigan à ce lever.

Cenarius: vous allez bien?

il regardait en direction de zankou ensuite au loin.

Cenarius: il est venu pour se démon, est ce qu'un démon peut avoir perdu la mémoire? si c'est cela alors il faudra tous faire pour que cette mémoire ne revienne pas.

son regard croisait celui de kerrigan se doutant qu'elle allait très mal le prendre.

Cenarius: il faudra l'enfermer dans un sanctuaire protéger, aucun être malveillant poura le franchir et lui en sortir. On peut pas prendre de risque Kerrigan, ton peuple devrait passer après ce démon?

oui en attendant qu'ils discutent du sort de zankou, c'est shin qui fini par sortir de sa chambre la main tenant ses cheveux.

Shin: j'aurais du me méfier de cette boisson...bah qu'est ce qui sais passé?

Il courrait vers zankou le voyant à genoux prit par ses racines.

Shin: qu'est ce qui sais passé?

Zankou: un type sais fait passé pour moi et a attaquer le village, j'aurais jamais du quitté la maison. 

Shin: zankou, c'est parce que ils te conaissent pas.

Zankou: en attendant ce truc me vide de mes forces.

Shin: attend, papa m'a déjà parler de ses racines...elles sont très sensible il suffit de...

il regardait autour avant d'arracher juste une petite feuille, les racines lachait prise rentrant dans la terre.

Zankou: sérieusement c'est tout?

Shin: très sensible je te l'ai dit, les choses les plus bêtes sont parfois les plus efficace.

il voulait l'aider à se relever, mais soufflait longtment bien trop loup pour lui. 

Zankou: pourquoi tu as si mauvaise mine? on t'as fait du mal?

Shin: non c'est...leurs boisson qui m'ont fait gouter, n'en bois jamais zankou! tu te réveillera la tête à l'envers.

Zankou: bien...

Cenarius: comment il a réussit à se libérer? 

shin cachait la feuille arracher derrière son dos.

Cenarius: je vois...c'est à cause de se démon si notre village à été attaquer, qu'est ce qu'il cache? qui est t'il?

Shin: il a rien a cacher c'est mon fils.

Cenarius: il faut croire pourtant qu'il a bien plus que ça, sinon cet homme ne se donnerait pas autant de mal.

Shin prenait la main de zankou sur le coup.

Shin: rentrons à la maison zankou.

cenarius levait la main ordonnant aux elfes de pointer leurs flèches dans leurs direction.

Cenarius: nous avons un très grand respect pour ton et ton don shin, mais si tu protège se démon alors nous avons plus le choix que t'arrêter aussi.

la zankou commençait sérieusement a avoir les nerfs, il se téléportait devant cenarius l'attrapant par la gorge le soulevant.

Shin: zankou!

Zankou: je laisserais personne menacer mon père.

Les elfes ne réfléchissaient pas et tirait leurs flèche dans sa direction, elles n'arrivaient même pas à lui percer la peau. Ils baissaient leurs arc se rendant compte que sa servirait à rien. 

elfe: ce type à la peau plus dur qu'un dragon.

shin: lache le zankou on rentre maintenant!

il regardait vers kerrigan avant de le jeter à terre, cenarius toussait reprenant son souffle.

Zankou: ta raison on se casse et je suppose que toi tu reste ici Kerrigan? avec ton peuple.

Cenarius: tant qu'on ne sais rien sur toi, elle restera avec les siens.

il grimaçait attrapant son père pour se téléporter jusqu'au manoir.

Zankou: qui est ce satan hein?

Shin: de quoi tu parle?

Zankou: ce borgne, m'a nommer comme ça non? alors sa serait moi?

Shin: je t'ai trouve alors que tu étais bébé, pourquoi tu serais quelqu'un d'autre?

Zankou: j'en sais rien...je vais dans ma chambre.

Il partait ayant passer une très mauvaise journée, shin s'asseyait sur le canapé tenant encore son front.

Shin: j'arrive même pas a réfléchir, ma tête va explosé.

Il retirait sa main faisant un cris voyant un visage tout prêt du siens.

Shin: vous! vous êtes encore ici.

Shin se relevait s'éloignait un peu de valas.

Shin: je pensais que mon père vous aurais mis dehors depuis le temps.

Barka: et cela me permettra peut être de le remettre dans sa cage.

Il s'approchait regardant tous le monde ainsi que Teijo qui arrivait.

Barka: tu n'étais pas obligé de te lever vieux prêtre.

Shin: qu'est ce que vous voulez?

Barka: tu aurais du laisser ses elfes l'enfermer, j'aurais eu moins de soucis à me faire.

Shin: pourquoi? 

Barka: je tiens aps à ce qu'il recouvre sa mémoire, ce que akio a bien l'intention de faire.

Il ricanait se gênant pas de fouiller dans le bar.

Barka: vous êtes complètement aveugle, celui que tu appel zankou est bien satan. Je l'ai piégé et changer en nourrisson. Mais même avec la taille d'un chiot il a réussit a me faire ça. 

Il montrait à nouveau son oeil.

Barka: mais il me semble l'avoir déjà dit. 

il buvait déjà une gorgé de la bouteille.

Barka: akio n'abandonnera pas, dès que cet idiot à une idée en tête il va jusqu'au bout. Faut croire qu'il aime être traité comme un bon toutou obéissant, mais c'est pas mon cas. Si satan revient parmi nous, c'est pas que ma vie qui sera en jeux. Mais ce monde tous entier. 

Il ricanait les regardant tous.

Barka: tu l'as rendu très docile gamin, mais combien de temps tu crois que ça va durer? ma magie à des limites et si on le pousse à bout, il finira pas se rapeller de tous. Sa colère sera le déclencheur, sa a toujours été la source de son pouvoir.

Shin: il ne risque rien ici.

Barka: tu crois? il a laisser quelqu'un dans cette forêt non? et satan a toujours été très productif.

Shin: ou vous voulez en venir?

Barka haussait les sourcils.

Barka: que tu aurais pas du le laisser se baigné avec cette elfe, maintenant il aura une bonne raison d'être en rogne. que va tu faire? une fois que la princesse mettra son enfant au monde?

Barka disparaissait emmenant la bouteille avec lui, Shin ouvrait grand la bouche s'allongeant à nouveau sur le canapé.

Shin: combien de chance sa pouvait arriver? qu'il mette Kerrigan...c'est cet alcool qu'ils m'ont donner! sa me donne des hallucination! je vais dormir et demain tous sera terminé! c'est ça, je vais dormir.

J'arrivait à ce moment la en caleçon et oui on peut dire que Gabriel me laisse pas beaucoup dormir. Quoi? vous croyez peut être que c'est moi l'accro? tu parle, depuis que tu lui ai fais découvert le sexe, il est devenu accro. alors je me suis un peu échapper et j'ai écouter cette conversation.

Derek: zankou ne perd pas de temps on dirait, déjà foutre cette elfe en cloque. Alors c'est vrai cette histoire? zankou serait le démon le plus dangereux de tout les temps? sa m'étonne pas vue son look. 

Je regardait la tête de Teijo, il semble pas très rassurer par cette histoire.

Derek: vous avez toujours su en réalité, c'est pour çà que vous l'aimez pas beaucoup. mais comme shin semblait pouvoir le contenir, il pouvait être aussi une bonne affaire pour vous. Le savoir bien élevé ici, il ne pourrait pas faire le mal ailleurs.

j'ai trouvé des cigarettes, bon sang que sa fais du bien. La première que je fume depuis ma renaissance et c'est obligatoire après une partie de jambe en l'air.

Derek: et maintenant que faire? enfermer zankou? mais vous aurez votre fils sur le dos, le laisser libre? mais c'est prendre le risque qu'il retrouve la mémoire..dilemme. J'ai pas besoin de pouvoir pour lire dans la tête, voir ses simples froncement de sourcils et je comprend tous.

je préfère remonter, avec un peu de chance Gabriel a fini par s'endormir et je pourrais en faire autant.

derek: on dit que la nuit porte conseil alors bonne chance.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Dim 26 Juin - 21:43

Akio avait donc dut s'en aller pour le moment, mais il comptait bien continuer là il s'était arrêter et donc, de faire revenir toute la mémoire à Zankou. Il ignorait bien entendu, que s'était l'oeuvre de Barka.. Kerrigan tournait le regard vers Cenarius qui l'aidait à se relever, elle soupirait sur le coup.

Kerrigan : Oui je vais bien.

Elle l'écoutait bien, regardant elle aussi Zankou au loin, se posant à présent des questions de qui il était réellement, et si il avait vraiment perdu la mémoire.. Elle ne voulait pas s'imaginer de ce qu'il était dans le passé, et qu'il pourrait changer s'il arrive à se souvenir à nouveau.

Kerrigan : Et comment veux-tu t'y prendre ?

Elle le regardait bien, et détournait le regard n'aimant pas cet idée.

KErrigan : JE ne pense pas qu'on ait besoin d'en arriver jusque là.. L'enfermer, il n'est pas un monstre.

Legolas : MAis si'l retrouve la mémoire, il le redeviendra, c'est un démon Kerrigan, à quoi tu t'attendais venant de lui ? Un démon, reste un démon, et sa nature ressortira tôt ou tard.

Elle revenait vers Zankou le regardant au loin. Shin lui venait de se réveiller, avec une migraine atroce. Il venait à la rencontre de Zankou le voyant attacher, il le libérait, ayant bien apprit ses leçons venant de son père, et trouvait la faille face à cette technique.

Cenarius, Legolas et Kerrigan revenait à se moment là, lorsque Zankou était libéré, Kerrigan regardait bien en direction de Zankou  le coeur déjà serré.

LEgolas : Réveillez vous Shin, se n'est pas votre fils, il finira par se réveiller tôt ou tard, et vous le regretterez.

Shin ne voulait rien entendre et attrapait la main de Zankou, désirant rapidement s'en aller de cet endroit et retourner chez eux. Mais tous les elfes pointaient déjà leurs flèches dans leurs directions, ne désirant pas faire partir Zankou aussi facilement.

Kerrigan : Vous êtes obligé d'en arriver là ?

Elle voulait rejoindre Zankou pour éviter qu'il lui arrive quelque chose mais LEgolas la retenait. Elle restait surprise par le geste que faisait Zankou, sous le coup de la colère, quo'n puisse s'en prendre à Shin, il attrapait Cenarius par la gorge, les elfes tiraient aussi tôt dessus, mais celle ci ne perçait même pas la peau. Lorsqu'il le lâchait, elle se mettait à genou près de CEnarius afin de s'assurer qu'il allait bien, il avait une marque sa main sous sa gorge, elle levait le regard vers lui sur le coup. Elle détournait le regard, laissant CEnarius parler pour elle. Zankou s'en aller ensuite par téléportation avec Shin.

Maintenant, c'est certains que Zankou va se poser milles et unes questions à son sujet, et du fait que se type l'avait surnommé Satan, il voulait savoir qui il était. Sur le coup, Zankou préférait partir jusqu'à sa chambre, pour rester un peu seul. Shin qui s'asseyait un peu sur le canapé, avait encore cette migraine à la tête, Valas étant toujours là, s'approchait de lui, approchant son visage du sien.

Valas : Et bien, on a une grosse migraine ?

Il lui souriait lorsqu'i le regardait et bien entendu stressait, Valas se redressait sur le coup croisant les bras.

Valas : Bien sur que je suis encore là, j'attendais ton retour.

Il tournait ensuite le regard entendant la voix de Barka, il ricanait de ce qu'il pouvait dire. Teijo lui se relevait sur le coup, regardant bien dans sa direction.

Valas : Je me suis laissé piégé la dernière fois, mais sa ne se reproduira pas.

Barka parlait beaucoup, disant beaucoup de chose concernant Zankou et ce qu'il était réellement,e t donc belle et bien Satan. Que c'était lui qui, lui avait jeté un sort. Et il disait bien les risques si Zankou viendrait à se souvenir à nouveau de qui il était. Teijo savait depuis le début qui était Zankou, mais il se disait que tant que Shin arrive  à le maîtriser et qu'il ne se souvienne de rien, sa serait meiux pour tout le monde.

Et la nouvelle qu'il venait d'annoncer allait tout le monde le prendre de cours, Kerrigan serait enceinte de lui. Teijo soupirait, tout en passant sa main sur son visage, ayant espéré que sa n'arrive pas, Barka s'en allait ensuite. Valas regardait l'état de Shin sur le coup, il souriait;

Valas : Si tu veux, je veux bien dormir avec toi.

Teijo : Se n'est pas le moment.

Il tournait le regard vers Derek qui arrivait, c'est vrai que je ne lui laisse pas vraiment le temps de se reposer, maintenant que je l'ai retrouvé, j'ai envie de lui s'en arrêt. Teijo n'était pas rassuré de toute cette histoire evidemment, et il le montrait bien. Il regardait bien DErek qui était loin d'être bête, et se doutait que Teijo le savait depuis le début.

Teijo : Oui je le savais depuis le début en effet. Et je savais les risques, mais les risques était bien plus importante s'il aurait vécu seul et que quelqu'un d'autre l'aurait trouvé avant, il ne peut pas se souvenir qui il était ou se serait la catastrophe.

Il se taisait de ce que pouvait dire Derek.

Teijo : Je ferais le nécessaire pour se monde. $

Il le regardait retourner près de moi ensuite, il tournait le regard vers Shin, Valas s'approchait les mains dans les poches.

Valas : Tu sais, je peux occuper ton fils, le temps que tu règles se problème.

Teijo : Qu'est-ce que tu sous entends.

Valas : Enfermer Zankou, je sais que tu préfères utiliser cet méthode.

Teijo : En réalité, je pense que si on l'enferme, cela augmentera sa colère, il recouvrira sa mémoire, et il s'en prendra à moi en premier de l'avoir enfermer.

Valas : Hum oui, surtout que s'il se souvient, il ne mettra pas longtemps à sortir de là. Alors qu'est-ce que tu vas faire dit moi ?

Teijo : Pour l'instant, je vais continuer de faire confiance en mon fils, il a confiance en Zankou, alors je n'ai pas l'intention d'enfermer Zankou.

Valas : Et bien j'espère que tu ne fais pas une énorme erreur.

Il se retournait, pour regarder Shin.

Valas : Je vais l'emmener jusqu'à sa chambre, je doute que se fauteuil soit très confortable.

Teijo : Bien, mais évite de violer mon fils Valas.

Il ricanait sur le coup, et se téléportait dans sa chambre, il penchait la tête le regardant allonger.

Valas : Je vais devoir retirer tes vêtements, tu ne vas pas dormir tout habillé après tout.

Il souriait bien, et retirait en premier temps ses chaussures, il déboutonnait ensuite son pantalon et tirait dessus, il levait le regard le voyant s'agiter, il souriait malgré tout arrivant à retirer son pantalon, il regardait ensuite son entre jambe, il finissait par approcher son visage du sien l'embrassant juste. Il s'allongeait à côté de lui en caleçon à son tour, se doutant qu'à son réveil, il allait être tout gêné, et se poser des questions de ce qu'ils ont pu faire, et cette idée l'amusait beaucoup.

De la nuit, Akio s'assurait que tout le monde dormait pour se téléporter jusqu'à Zankou, il le regardait, il pensait qu'il dormait aussi mais avec tout sa dans sa tête, il n'y arrivait pas et le surprenait.

Akio : Je suis ici pour discuter avec toi.

Il s'approchait de lui.

Akio : Mais tu te poses tellement de question, alors je ne pense pas que tu me feras quoi que se soit, car je peux t'apporter toutes les réponses que tu te poses.

Il souriait.

Akio : Après tout, je te connais sans doute mieux que personne.

Il attrapait une chaise et s'installait dessus le regardant bien.

Akio : On a pas beaucoup de temps, je suis sur que ce vieux prêtre va finir par se rendre compte de ma présence même si j'ai effacé celle ci.

Il réfléchissait.

Akio : Alors.. par où commencer. On ta jeter un sort, je ne sais pas qui, mais j'ai toujours pensé que soit, il y avait un traître dans nos rangs, où soit c'était ce prêtre qui t'a fait ça. MAis peu importe, tu es Satan. Tu vis au Enfer, et tu as une armée à ton service, j'en fais partie, je suis même ton plus fidèle.

Il se levait.

Akio : Tu sais quoi, sa serait plus simple si je te montre tout, dans ta tête, qui tu étais.

Il tendait sa main vers lui.

Akio : tu veux savoir qui tu es ou pas ? Alors, laisse toi faire.

Mais une lumière blanche plaquait Akio contre le sol.

Teijo : Ne l'écoute pas Zankou, il n'est pas bon de se souvenir de ton passé.

Il regardait vers ZAnkou.

Teijo : Si tu tiens réellement à Shin, à ce que tu es aujourd'hui, alors, il ne faut pas que tu te souviennes tu comprends ? Où tu changeras, et tu lui feras du mal.

Akio : Il va finir par se souvenir tôt ou tard, et je compte bien le faire de force s'il le faut. ET même si je dois m'en prendre à cette fille, mais bien sur, je ferais en sorte de la garder en vie, vu qu'elle porte son..

Teijo plissait les yeux le faisant exploser avec sa magie pour qu'il disparaisse, il tournait le regard vers Zankou ensuite.

Teijo : N'abandonne pas tes idées d'aujourd'hui, mon fils a confiance en toi, ne le fait pas regretter tout ce qu'il t'a apporté jusqu'à aujourd'hui.

Il plissait les yeux, se doutant que s'était pire à présent.

Teijo : Bien je vais te laisser, j'espère avoir eu raison d'avoir fait confiance Shin en ce qui te concerne zankou.

Il le laissait donc, mais posait sa main sur le mur fermant les yeux, il ne contrôle pas ses visions, et tout le futur, mais il crains malgré tout le pire en ce qui le concerne. Le lendemain matin, Shin semblait aller mieux, mais il sentait le bras de Valas sur lui, et se posait tout de suite des question, surtout le voyant aussi dénudé, et surtout qu'il avait finis par retirer le reste de ses vêtements, et était nu à côté de lui.

Valas ouvrait les yeux alors qu'il tentait de se retirer de lui.

Valas : qu'est-ce qu'il t'arrive ?

Il attrapait son bras pour le tirer vers lui.

Valas : On a rien fait si tu veux savoir, malheureusement, j'ai eu dure de me retenir.

Il se mettait ensuite au dessus de lui.

Valas : Mais je n'avais pas envie de faire ça, alors que tu n'étais pas vraiment conscient.. Mais à présent.

Il souriait descendant son visage jusqu'à son caleçon, glissant ses lèvres sur son sexe, jouant avec lui. Il voulait le retirer ensuite, mais Shin s'échappait rapidement, Valas se redressait le regardant s'habiller en moins d'une minute pour descendre ensuite.

Valas : Humm..


Il finissait s'en aller pour prendre une douche. Teijo s'approchait de son fils, le regardant préparer le déjeuné comme ci rien n'était arrivé le jour avant.

Teijo : Tu sais, il se pose à présent des questions, et finira par découvrir ce qu'il est. Tu ne pourras pas l'en empêcher malheureusement.. ET lorsque sa arrivera, tu dois t'attendre à ce que tu le perdes.

Il soupirait.

Teijo : Pourquoi l'avoir laissé seul avec KErrigan, le fait qu'elle soit enceinte va empirer les choses à présent. Il va vouloir la retrouver à tout prit, et même l'enlever de son peuple, cela va causer beaucoup de problème. Et je pense qu'après la visite de Akio de la nuit, il soit déjà au courant j'en ais bien peur.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Mer 29 Juin - 2:02

Beacoup de chose trotte dans la tête de zankou au point d'avoir du mal à fermer l'oeil, il commence à douter de lui même et aimerait obtenir d'avantage de réponse. Akio était venu jusqu'à lui pour lui en porter, il se redressait fronçant les sourcils.

Zankou: qu'est ce que tu viens foutre dans ma chambre?

Il restait assis sur le rebord de son lit.

zankou: qu'est ce qui te fais croire que j'ai envie de discuté moi? j'aimerais plutôt t'en coller une belle sur le coin de la mâchoire.

Pourtant il ne bougeait pas car c'est vrai, ses réponses il aimerait les obtenirs.

Zankou: ah ouais? tu me connais mieux que personne? permet moi dans douter, qui es tu? et pourquoi tu prétend si bien me connaitre hum? dépêche toi avant que j'ai envie de te balancer à travers le mur.

il croisait les bras restant bien sur ses gardes n'ayant pas confiance ne ce type.

Zankou: on m'a déjà dit que je prétendais être et si j'avais une armée je m'en souviendrais tout de même non? mon père m'a trouver dans la foret et m'a elever! j'aurais pas pu vivre en enfer ou d'autre connerie.

il attrapait sa main ne voulant pas qu'il le touche.

Zankou: qu'est ce que tu crois faire?

il l'a lachait doucement border de curiosité prêt à commettre une grosse erreur, c'est Teijo qui arrivait à temps empêchant Akio d'arriver à ses fins. Zankou se levait l'écoutant, maintenant c'est sûr il a bien un passé qu'il devait surtout pas se souvenir.

zankou: alors c'est vrai? je suis bien ce satan? je vis en enfer et...possède une armée? pourquoi je me souviens pas de ça? 

écoutant a propos de son père, zankou ignore si il veux désormais avoir ses réponses. pourquoi il devrait prendre le risque de faire du mal autour de lui juste pour des souvenirs d'une autre vie? 

Zankou: tu as sans doute raison l'ermite, j'ai jamais eu besoin de savoir qui j'étais.

Par contre cette histoire avec Kerrigan l'intriguait, Teijo le faisais bien sûr disparaitre avant qu'il en dise plus...mais c'était déjà bien de trop.

Zankou: que voulait t'il dire? qu'est ce que tu me cache?

il n'en sera pas plus avec Teijo, mais même si zankou n'est pas très futé, il a très bien compris ou akio voulait en venir.

Zankou: c'est pas possible, c'est juste pour se foutre de moi...pourquoi je ferais confiance à ce mec?

il se recouchait regardant vers le plafond.

Zankou: j'irais malgré tous la surveiller de temps en temps, juste pour la protéger. 

il fermait les yeux tentant de trouver le sommeil, ce qui ne serait pas facile. Par contre shin lui l'avait bel et bien trouver, c'est au petit matin qu'il ouvrit les yeux. Serrant ce bras contre lui avant de ce rendre compte qu'il s’agissait pas du siens. 

Shin: mais qu'est ce que...

il ouvrit grand les yeux voyant valas dormant à ses côté et de plus en caleçon, tout comme lui. Il devenait tout rouge tentant doucement de retirer son bras de lui. Entendant sa vois il se redressait d'un coup avant d'être rattraper aussi vite.

Shin: pourquoi vous êtes dans mon lit? est ce qu'on a...

Bien qu'il juge n'avoir rien fait, la franchir de valas l'aidait pas du tout à se détendre au contraire. A croire que le visage de shin allait exploser d'une seconde à l'autre.

Shin: Bi...bien maintenant je dois préparer le déjeuné...merci...je...vous me laisser partir?

il regardait à gauche et à droit cherchant chaque échappatoire possible. 

shin: mais maintenant?

il relevait la tête le voyant se baisser jusqu'à son caleçon, shin peut pas être plus rouge que ça à présent! à moins que le sang ressorte de cahque port de pas peau.

Shin: qu'est ce que vous faites!

des frissons l'envahissait par millier, valas agrippait à peine son caleçon que shin sautait d'un bon hors du lit courant tous en essayant de enfiler son pantalon. Arrivant à la cuisine "saint et sauf" il soupirait regardant entre ses jambes.

Shin: j'ai eu chaud.

il préparait le petit déjeuné tentant d'oublier tout ce qu'il c'était passer le jour précedent voulant reprendre sa vie calme et paisible. Son père pourtant allait lui rappeler du danger iminant, shin serrait son thermos sur l'instant.

Shin: je ne perdrais pas zankou, on n'a jamais eu de problème jusqu'à présent pourquoi sa changerait? j'ai confiance en lui et peut importe que tu l'apprécie ou pas. 

il regardait son père en colère.

Shin: zankou ne fera jamais une chose pareil! je m'en moque de ce qu'il était avant! tu veux déjà le condamné alors que rien ne sais encore produit! qu'est ce que tu attend de moi papa? que je te donne mon accord pour l'enfermer? alors tu l'as pas! 

il revenait son déjeuner énerver à présent continuant néanmoins à le préparer.

Zankou: alors tu veux déjà m'enfermer l'ermite? sa doit te plaire que je puisse me rappeler hein? depuis combien de temps tu attend ça dit moi?

Shin: personne ne sera enfermer zankou, je te fais entièrement confiance.

Il s'approchait de teijo le regardant bien dans les yeux.

Zankou: et oui j'ai bien compris pour kerrigan, franchement j'y croyais pas mais grace à toi le vieux...j'ai compris que c'était vrai. Tu tiens déjà mon père pour responsable de cette histoire, mais c'est toi qui m'a envoyer la bas non? tu aurais pu m'en empêcher, mais reconnaitre tes tord c'est pas ton truc.

Shin: reprend ton calme zankou et déjeune d'accord?

Zankou: j'ai pas faim?

Shin: pas faim?

il le suivait jusqu'à dehors.

Shin: ou va tu?

Zankou: marcher un peu, r'assure l'ermite! je compte pas enlever kerrigan.

et bien, moi qui trouvait ma vie mouvementé depuis mon retour dans ce monde, mais il a bien pire que moi. En tout cas je me réveillais en douceur, surement l'odeur du café. Gabriel dort encore et après cette nuit agité il sera difficile de le lever. Je l'embrassais d'abord la nuque, il faut y aller tendrement sinon il sera mauvaise humeur le restant de la journée. C'est la que je posais mes yeux sur son téléphone poser sur la table de nuit. Il a des appel en absence, je le prenais pour y regarder. 

je reconnais ce numéro, c'est celui de ma...mon ex femme. Pourquoi elle a ton numéro Gabriel? et surtout pourquoi t'appelé? j'allais dans la salle de bain pour sonner afin de juste écouter? c'est la voix d'un homme qui répond.

Akira: enfin on répond.

Je ne disais rien, mais pourtant cette voix me dit quelque chose.

Akira: derek? j'en suis sûr que c'est toi.

Derek: qui êtes vous?

Akira: tu devrais plutôt demander pourquoi c'est moi qui répond sur son téléphone, tu as menacer mon boss...et comme il l'a dit, il n'apprécie pas les menace. 

Derek: ou est mina?

Akira: elle est prêt de moi pour l'instant, encore en vie. Dit moi Derek, est ce que tu tiens encore à elle?

Derek: le chantage ne fonctionnera pas avec moi.

Akira: oh, je vois elle t'apporte donc peut et ton fils alors? 

Derek: j'ai pas de fils?

Akira: ah oui? dit bonjour à papa.

Nico: mon papa est au ciel.

J'ai entendu sa voix? c'est donc vrai, pourquoi j'étais pas au courant de ça?

Akira: imagine un peu Derek, sept année a devoir elever un enfant seul et tout ça poru tes folles ambition.

Derek: si tu touche à un seul de ses cheveux!

Akira: je pense maintenant qu'on peut marchander ou est l'arme?

je restais silencieux sur le coup serrant le téléphone.

Akira: j'ai déjà tuer des enfants Derek, des petit démon, des jeune loup garou..au début c'est dur mais ensuite sa deviens facile. Celui ci ne fera pas exception pour moi, un trait rapide sous la gorge et..

Derek: ferme la!

Akira: alors répond Derek et je te promet qu'il n'aura pas de sang versé.

je fermais les yeux n'ayant pas le choix.

Derek: on prend rendez vous, je t'apporte le pieux et toi en échange tu les libères. 

AKira: j'en étais sûr qu'on pouvait s'entendre tous les deux, je t'envoie l'adress du rendez vous.

Derek: non c'est moi qui l'envoie, c'est cela ou tu n'aura pas le pieux.

Je r'accrochais fermant les yeux, merde! je me doutais qu'il s'en prendrais à Mina et j'étais pas à...mais que j'ai un fils, n'étais pas du tout prévu. J'ouvrais la porte regardant Gabriel juste derrière, ne me dit pas qu'il a écouté.

Derek: et bien t'es déjà levé..j'apporte ton café.

je cachais son téléphone, mais il est très loin d'être bête et j'en suis sûr qu'il a écouté.

Derek: tu va devoir me faire confiance ok? j'ai toujours un plan b.

j'attrapais son visage pour l'embrasser.

Derek: Mike ne m'aura pas si facilement, après tout je t'appartiens, tu es mon créateur.

j'attrapais des vêtements avant de sortir, Gabriel n'aura pas le temps de m'en empêcher car je prenais déjà mon envole pour partir rapidement. Il aura une bonne raison de me bouder une fois de plus, mais sa lui passera. J'arrivais vers une veille maison abandonner à l'intérieur un cerceuil que j'ouvrais.

Derek: bonjour mon plan b, j'aurais aimé ne pas te ramener mais...je vais peut être avoir besoin de toi tout compte fais.

Je retirais la dague et prenais vite le pieux que je coincait dans ma ceinture cacher sous ma chemise, sa y est il se réveil. je me recule pour pas qu'il me saute dessus et lui lançais un sac de sang.

Derek: je suis pas ton diner ok?

Cole: je préfère pourtant le sang bien chaud.

Derek: je vais surtout te rappeler qui ta piegé la dedans et qui ta en fais sortir.

Cole: tu attend de moi des remerciement?

Derek: non un service, ton frère joue un peu trop avec mes nerfs.

Cole: aah Mike, il peut pas s'empêcher d'agir bêtement.

il buvait le sang que je lui avais servir très rapidement.

Cole: je suis peut être son frère, je peux pas le tuer pour autant même si ce petit con mérite une bonne leçon.

Derek: alors je me contenterais de la leçon, je veux qu'il me lache les basquets.

Cole: tu as une odeur spécial que je connais pas, t'es quoi?

Derek: peut importe, tu m'aide ou je te r'enferme dans ton cerceuil?

Il me regardais droit dans les yeux surtout la dague que j'ai encore dans la main.

Cole: tu as de la chance que j'ai envie de donner une leçon à mon petit frère, car il me serait facile de t'arracher cette dague et te l'a planter dans l'oeil.

Derek: alors j'ai beaucoup de chance.

Il me faisais un sourire, maintenant c'est fait. Je pouvais aller au lieu de rendez vous. AKira m'attendait avec Mina et mon fils attacher à une chaise, j'entrais le premier et seul. 

Derek: alors ou est Mike?

Akira: pourquoi il serait la?

Derek: un chien ne se balade pas sans son maitre.

Je pouvais pas m'empecher de regarder Mina, elle me regarde comme ci j'étais un fantome et il a de quoi...elle m'a vu morte et était la pour m'enterrer et me voici de retour maintenant.

Akira: ou est le pieux?

Je le sortais de ma ceinture le gardant ferment en main.

Derek: relache les.

Il levait son épée la plaçant sous la gorge de mon fils.

Nico: maman!

j'étais déjà prêt à changer de forme, mais je sentais qu'il était derrière moi.

Derek: je me doutais que tu serais pas loin Mike.

j'en tournais un peu la tête pour le regarder.

Derek: tu pense m'avoir piéger?

C'était à son tour d'avoir quelqu'un derrière lui et enfonçant déjà une barre de métal dans son dos.

Cole: je sais, attaquer par derrière c'est tellement...toi. C'est comme ça que tu m'as eu la dernière fois n'est ce pas petit frère? qu'est ce que ça fait hein? et encore c'est pas cette dague qu'il m'était réserver.

Akira: ton frère? tu m'as m'avais jamais dit que t'avais un frère! je te croyais unique.

Cole: mon frère n'est pas du genre à ce venter voyons, sa le rabaissera de dire qu'il a une frère aussi sexy que moi.

il me regardait ensuite.

Cole: et toi, tu m'avais jamais dit que tu possédais ce pieu!

je le jetais derrière moi levant les yeux.

Derek: c'est un faux, j'avais juste besoin d'une source de chantage.

Cole: je le savais.

leurs intelligence tiens de famille on dirait.

Cole: dit moi plutôt petit frère, pourquoi tant de cirque pour ce mec hum? enlever femme et enfant...tu es pithoyable. 

Je me reculais doucement pour commencer à détacher Mina ainsi que mon fils.

Derek: courrer le plus vite possible, je t'expliquerais plutôt Mina ok? surtout que tu m'es rien dit pour...

Nicolas: je m'appel nicolas.

Derek: pour Nicolas.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Mer 29 Juin - 22:14

Teijo tentait d'avoir une conversation avec son fils concernant Zankou, mais celui ci prenait rapidement mal les choses qu'il lui disait, TEijo en plissait les sourcils sur le coup, de l'entendre lui répondre de cette façon.

Teijo : Je te demande juste de te rendre compte des risques, tu fermes toujours les yeux le concernant mais il est..

Il se taisait, tournant le regard vers Zankou qui arrivait à son tour.

Teijo : Je ne veux justement que te ne te souvienne pas de ton passé, mais si cela arriverait, oui, je devrais trouver le moyen de protéger mon fils, et tous les autres personnes, et même si pour cela je dois t'enfermer.

Il regardait Shin, mais Teijo revenait rapidement vers Zankou le voyant s'approcher, il l'écoutait bien sur le coup.

TEijo : Pourquoi aurais-je tord ? Tu as raison se n'est pas la faute de Shin, tu es l'unique responsable. Tu savais la destiné de KErrigan et pourtant, tu ne penses qu'à toi. Lorsqu'elle se rendra compte de sa grossesse ainsi que son peuple, elle sera sans doute renié tu le sais ? Tu as brisé sa vie avec cet enfant.

Il n'était sans doute pas doué pour dire les choses, il le regardait partir, il voulait prendre l'air, Teijo détournait le regard entendant ses paroles, qu'il n'avait pas l'intention d'enlever Kerrigan. Il s'approchait de son fils ensuite.

Teijo : Ne m'en veut pas Shin, je ne veux que ta protection. Et à présent, je crains que Zankou tentera sans le vouloir, se souvenir de son passé. Et tu le sais, il ne pourra pas aller contre, la curiosité est plus fort que tout.

Il se taisait vu que Shin semblait lui en vouloir.

Teijo : Bien, ignore moi si tu le souhaites.

Il se téléportait aussi tôt. En effet, moi j'avais passé une nuit très agité en compagnie Derek, et j'étais complètement crevé, sa allait être dure de me réveiller. Je sentais malgré tout les baisé de Derek sur ma nuque, c'est agréable, j'ai envie qu'il continue.. Un peu plus bas. Non, il faut que je me calme, où il va vraiment pensé que je suis un accroc du sexe, mais se n'est pas de ma faute, sa fait tellement longtemps que j'ai envie de cet instant, Derek rien qu'à moi.

Gabriel : Humm..

Pourquoi il s'arrête ? J'aimais bien ses baisés moi.. Il regardait mon téléphone, voyant ses appels, et surtout de qui il s'agissait. Il prenait mon téléphone sur le coup, et s'enfermait dans la salle de bain. J'ouvrais les yeux, en les plissant, pourquoi il part avec mon téléphone ? Sa me réveillais sur le coup, je me levais, et marchait jusqu'à la porte, pour écouter avec qui il parlait.

Derek allait d'ailleurs vite se rendre compte que celui au bout de fil n'était pas Mina, mais Akira. Mike n'avait vraiment pas apprécié ses menaces et comptait bien le lui faire comprendre en s'en prenant à elle et.. a son fils.

J'écarquillais les yeux pour m'a part, écoutant bien la conversation, il a pas de fils ? Et ensuite il dit de ne pas le toucher.. Il aurait eu un fils avec Mina ? Mon coeur se serrait à cette idée, et quelqu'un semble le menacer. Je me décalais de la porte lorsque Derek ouvrait, je le regardais bien sur le coup, evidemment que j'ai écouté !

Gabriel : C'était qui au téléphone ? C'était Mike c'est ça ? Il te fait du chantage.

Je détournais le regard.

Gabriel : Tu vas encore te faire tuer.

Je le regardais à nouveau, il attrapait mon visage, m'embrassant mais je reste inquiet.

Gabriel : N'y va pas Derek..

Mais il prenait malgré tout ses vêtement pour s'y rendre. Je tentais de vite le rejoindre, mais lorsque j'arrivais il s'était déjà transformé, j'en serrais les poings.. Combien de temps sa va duré ? cette peur de le perdre une nouvelle fois ?

Derek était donc partis préparer son plan, et ce, en libérant un vampire également de sang pur, tout comme Mike, son frère qu'il avait poignardé, avec cette dague magique, cela ne les tuait pas mais les gardait mort. Mike pensait l'avoir bien caché, mais DErek était au courant d'où il se trouvait et retirait se poignard de son coeur. Une fois réveillé, il marchandait avec lui, et arrivait à ses fins, il comptait bien se venger de son frère.

Il se rendait ensuite au lieu de rendez-vous, retrouvant Akira, il détenait Mina ainsi que son fils.

Mina : Derek.. c'est impossible..

Elle n'en revenait pas de le revoir, le sachant mort. Elle en aviat les larmes aux yeux sur le coup. Il s'attendait à ce que Mike soit présent mais Akira faisait mine de rien malgré tout. Lorsque Akira pointiat le bout de sa lame sous la gorge de Nico, Mina paniquait.

Mina : Ne le toucher pas, pitié !

Derek était déjà prêt à foncer, mais sentant la présence de Mike derrière lui, il n'en faisait rien, celui ci souriait bien.

Mike : C'est evident, tu es seul et je doute que tu as envie qu'il leurs arrivent quoi que se soit hum ?

Il plissait les yeux sourcils.

Mike : Tu es à..

Il grimaçait alors qu'il sentait cette barre de métal s'enfoncer dans son dos, du sang coulait de sa bouche du à sa blessure, il tournait la tête lentement entendant la voix de son frère.

Mike : toi.. Tu as été le libérer..

Il tentait de retirer se bout de métal, mais s'était dure d'y arriver. Il reculait ayant du mal à respirer.

Mike : J'avais aucune raison de te le dire Akira !

Il faisait apparaître ses pouvoirs, faisant en sorte que sa sorte de sa blessure pour repousser le pieu en métal, celui ci finissait par tomber au sol avec du goudron qui collait le long de son dos, celle ci cicatrisait ensuite.

Il regardait le pieu que Derek balançait disant que s'était un faux depuis le début, il en écarquillait les yeux bien ennervé sur le coup. Mike se concentrait plus que sur son frère, et ignorait Derek qui libérait Nico et Mina.

Mike : sa me regarde et c'est toi qui est pitoyable.

Mina tournait le regard vers Derek tenant bien nico contre elle.

Mina : Mais et toi.. ?

Elle voulait vraiment en savoir plus, étant complètement perdue sur le coup, elle baissait les yeux vers Nicolas, mais les relevait vers Derek.

Mina : Fait attention..

Elle prenait Nicolas dans ses bras pour rapidement partir d'ici. Mike les voyait partir, il en plissait les yeux.

Mike : Qu'est-ce que tu fou Akira ? c'est difficile de les surveiller ?

Il disparaissait de la vue de son frère pour réapparaître devant Mina, elle en était surprise sur le coup. Il l'attrapait par la gorge, elle en lâchait Nicolas.

Mina : court..

Mais il tentait de la protéger, il le repoussait violement de sa main libre.

Mike : ALors Derek ne t'a jamais dit la vérité hein ? Tu te souviens, il était de plus en plus absent avant qu'il ne meurt. C'est normal, il ne t'aimait plus, il en aimait un autre. Et oui, Derek avait une relation, et avec un homme du nom de Gabriel. Il s'est servit de lui pour changer ce qu'il était.

Mina tournait le regard vers Derek sur le coup.

Mike : Et si tu n'aurais pas eu se fils, il ne serait jamais venu pour te sauver, il se moque de ce qu'il peut t'arriver.

Il mordait rapidement sa main et le faisait boire de force à Mina.

Mike : Tu libères mon frère pour qu'il me "tue" avec cette dague hein, c'était ça ton plan Derek ? Et bien, voici le miens.

Il brisait la nuque de Mina et la laissait tomber à terre.

Mike : Je vais me servir d'elle, et je lui ordonnerais de tuer son propre fils de ses mains, tu seras forcer de la tuer sous les yeux de ton fils. Tu crois qu'il arriveras un jour à te pardonner ?

Il souriait sur le coup, Nicolas était toujours à terre, assomé par le coup qu'il avait reçut à la tête. Il regardait ensuite vers Cole, posant ses deux mains l'une contre l'autre, créant déjà du gourdon tout autour de lui qui l'évitait.

Mike : Je ne te laisserais pas me poignarder avec cette dague, je vais te remettre dans ce cerceuil, j'ai pas envie de t'avoir dans les pattes, me dire ce que je dois faire ou non, tu m'as toujours soulé avec ton grand air, de "supérieur".

Il l'attaquait, envoyant son goudron dans sa direction. Bien sur Derek profitait de ça, pour s'occuper de Nico, ainsi que de Mina. Mais bien entendu face à Cole, Mike avait du mal, il restait puissant et aucun d'eux ne pouvait s'entre tuer, à part s'aider de cette dague. Une lumière blanche appraissait entre eux d'eux, les empêchant de se battre.

Teijo : Sa suffit.

Mike : toi ?!

Teijo : Il est temps que cette guerre cesse, je te demande de laisser Derek tranquille.

Mike : Et pourquoi on t'obéirait hum ?

Teijo : PArce que c'est moi qui détient le véritable pieu pour vous anéantir.

Il fronçait les sourcils sur le coup. Tout de suite cette idée ne le rassurait pas, il faisait disparaître ses pouvoirs.

Teijo : Bien, je pense que le message est claire, Derek, nous partons.

Il posait sa main sur l'épaule de Derek, lui touchait son fils et Mina, il se téléportait ensuite. Mike tournait le regard vers Cole.

Mike: Je pense qu'à présent, on va devoir s'unir tout les deux. Se prêtre détient le pieu qui peut nous tuer.

Il croisait les bras.

Mike : Oué, je t'ai poignarder, mais tu n'arrêtais pas de t'empîéter sur ma vie, et me dicter quoi faire, et je déteste ça. Tu n'as cas garder la dague, en entendant on a de plus gros soucis à régler tu crois pas ?


Une fois téléporté, Teijo regardait Mina que Derek posait dans la fauteuil.

Teijo : Elle ne devrait pas tarder à se réveiller, mais elle sera en pleine mutation, si elle ne se nourrit pas de sang, elle mourra.

Mina revenait à elle, reprenant un grand souffle, elle paniquait posant ses mains sous sa gorge et regardait vers Derek.

Mina : Où sont-ils.. ?

Teijo : Vous êtes en sécurité ici.

Mina : Je me sens.. Bizarre..

Teijo : Vous êtes en pleine mutation, c'est normal.

Mina : Mutation, comment ça ?

Valas : En gros, vous êtes morte, mais vous êtes revenue en vampire. Vous allez être assoiffée de sang, votre vie ne sera plus jamais la même.

Mina : Quoi ?!

Elle paniquait sur le coup, Valas était quelqu'un de très direct. Elle regardait vers Nico, le voyant encore inconscient, mais il revenait à lui.

Mina : Nico, qu'est-ce qu'il lui est arrivé, il va bien ?!

Celui-ci sautait dans ses bras, en pleure, elle se redressait le tenait contre lui.

Mina: Chut, je suis là, tout va bien..

Elle passait sa main sur sa tête, et regardait le sang qui s'était écoulé de sa blessure à la tête, elle regardait sa main sur le coup, son regard changeait. Derek reprenait rapidement Nico loin d'elle sur le coup, elle le regardait bien.

Mina : Qu'est-ce qu'il m'arrive..

Teijo : Il veut mieux que vous restiez éloigné de votre enfant pour le moment, le temps de vous contrôler.

Mina : Je ne ferais jamais de mal à mon fils..

Teijo : Vous non, mais votre côté vampire oui.

Elle semblait complètement perdue, Teijo posait la main sur l'épaule de Nico qui lui aussi était tout perdu.

Teijo : Calme toi.

Il lui envoyait une onde d'apaisement pour le calmer.

Teijo : Derek je vais l'emmener, le temps que tu t'explique avec elle.

Il se téléportait avec lui, Mina frottait sa main du sang de Nico, ne voulant pas croire à tout ça. Mais elle se sentait de plus en plus étrange, elle ressentait de nouvelle chose, et sentait qu'elle avait un manque énorme, tout ses émotions étaient également dupliquée. Elle tournait le regard vers Derek qui lui parlait déjà de Nico.

Mina : Comment aurais-je pu t'en parler à cette époque ? Tu n'étais pratiquement plus jamais là, tu dormais à peine chez nous, je ne te reconnaissais plus. Mais maintenant je sais pourquoi, tu ne m'aimais plus, tu avais cette aventure avec.. cet homme !

Elle se levait sur le coup.

Mina : Comment tu as pu me faire ça Derek ?! J'avais confiance en toi, et tu m'as abandonné, moi et notre enfant. Tu m'as fais croire à ta mort, tu ne serais jamais revenu me voir si cet incident ne se serait pas produit n'est-ce pas ?! Tu l'aurais laissé me tuer ?

Elle posait sa main devant sa bouche pleurant.

Mina : J'étais quoi au juste pour toi..

Moi j'arrivais sur le coup, entendant tout se vacarne et surtout la voix de Derek, je regardais vers Mina, la reconnaissant bien, mon coeur se serrait sur le coup. Elle me regardait retirant sa main de sa bouche.

Mina : C'est lui.. Gabriel.

Je la regardais bien.

Mina : Celui avec qui tu me trompes pendant tout ce temps.

Je voyais son regard changer, ceux d'un vampire, elle apparaissait d'un coup vers moi, je n'ai même pas eu le temps de faire quoi que se soit, la vitesse des vampire et impressionnante.. Elle me mordait la nuque, je gémissais tentant de la repousser. C'était Derek qui y parvenait, elle reculait sur le coup.

Mina : Je.. Je suis désolé.

Elle utilisait sa rapidité pour rapidement partir. Je tournais le regard vers Derek sur le coup.

Gabriel : ça va.. Tu devrais la retrouver, elle doit se sentir perdue.. T'inquiète pas pour moi.

Je détournais le regard tenant ma blessure.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Ven 1 Juil - 2:57

Les frères viennent à peine de se retrouver qu'ils se querelle déjà, Cole en levait les yeux tout en ricanant.

Cole: j'aurais espérer que ce petit siècle enfermer t'aurait fait mûrir un peu, mais qu'est ce que j'espérais? tu agis toujours aussi bêtement Mike, sa n'a pas changer.

il haussait les épaules tous en marchant tranquillement vers lui.

Cole: peut être que si tu es enfermer un petit siècle à ton tour t'aidera à grandir, mais je te promet de pas te poignarder dans le dos moi.

Avec cette histoire de frère, akira avait baisser sa garde et j'en ai profité pour libérer Mina et mon fils. Sa n'aura durer qu'un temps avec Mike qui pouvait s'empêcher de faire des siennes, je regardais atour de moi. je suis pas en avantage ici, si je me transforme dans cet endroit. je serais trop a l'étroit pour voler et cracher mes flammes risque de blesser Nicolas.


Nicolas: lache ma maman!

il donnait des coups de pied mais d'une simple pousser de Mike, Nicolas tombait au sol se cognant la tête.

Cole: non mais regarde toi, c'est comme ça que tu te comporte avec les dames? 

a la place de causer qu'est ce qu'il attend pour agir? je me suis peut être tromper, il n'a pas l'intention de s'en prendre à son frère. j'ai pas l'habitude que mes plans finissent en echec, je relevais les yeux l'entend me parler. Il lui a brisé la nuque sans aucune hésitation, maintenant sa me pose problème quel meurt et surtout si elle devient un vampire. Je regardais Nicolas encore assommé sur le coup, je peux pas rester indifferent sachant que mon fils a besoin de sa mère.

Derek: tu espère encore pouvoir me manipulé avec tes plans stupide Mike? je pourrais te carbonisé jusqu'à l'os et moi même t'enfermer dans ce cerceuil.

C'est maintenant à son frère qu'il en avait, j'ai surtout l'impression qu'il e fou de moi. Comme ci j'étais encore une chose inférieur, je me retiens de me transformer ici et maintenant! je regardais surtout Nicolas, je pourrais le blesser si facilement.

Cole: mes grand air supérieur? c'était pas seulement un air que je me donnais Miki, je suis supérieur.

Il en haussait les épaules tout en faisant un petit sourire, touchant du métal à côté de lui il créait tous comme Mike une substance mais uniquement du type d'élément qu'il touche. 

Cole: je vais t'apprendre les bonne manière, car ton éducation laisse encore à désirer.

Moi je me baissais pour ramasser nicolas au sol, cole à une certain avantage même si son pouvoir ressemble étrangement à celui de Mike. Contrairement à son frère, Cole peut changer la nature de cette substance ce qui lui donne un avantage offensif ou défensive selon son adversaire. Ils étaient tout deux prêt à ce battre avant l'arriver de Teijo.


Cole: j'ai déjà vu cette tête la quelque part.

Il stopait tout plissant les yeux.

Cole: évidemment je me souviens, le prêtre Teijo. Pourquoi j'ai l'impression que tu couche jamais cette tignasse? tu as tuer ton coiffeur d’éternel ennuie? 

j'ai jamais été aussi content de voir ce prêtre, même si j'ai toujours la désagréable sensation d'être espionné. Je vais pouvoir sortir mon fils de la et avoir une longue discution avec mon ex femme. Cole grimaçait nous voyant disparaitre.

Cole: tu as toujours cette agaçant manie de t'attirer des problèmes Mike, est ce que sais l'adrenaline qui te fait bander?

il sortait une clope s'étend déjà fait à ce siècle.

Cole: pourquoi je m’allierais à toi? j'aime pas les traites qui poignarde dans le dos.

il prenait une vieille chaise qui traînait la pour s'asseoir.

Cole: si tu agirais de façon plus responsable, je n'aurais pas eu besoin de te dire quoi faire! enfin soit, jusqu'à qu'on récupère ce pieux on va devoir se supporter.

Il regardait seulement vers akira plissant les yeux.


Cole: mais par contre on dirait tous de même que tu m'as écouter, je savais que t'étais gay Miki.

Il tapait sur la fesse de Akira au passage.

Akira: comprend pourquoi tu m'as pas parler de lui.


***

Je suppose que je devrais remercier Teijo mais ma fierté me l'interdit, je commençais déjà par poser Mina sur le canapé, elle ne devrait pas tarder par se réveiller.

Shin: qui est ce? 

Derek: mon ex femme et mon fils.

Shin: elle est...

Teijo expliquait rapidement la situation et franchement sa risque de poser problème, elle serait une menace pour mon fils. Je dois être un monstre d’égoïsme poru penser comme ça, j'ai toujours penser qu'à moi me moquant des conséquences.

shin: elle se réveille.

je reste proche de Nicolas par sécurité et lui aussi commence à se réveiller.

Nicolas: maman, j'ai mal à la tête.

j'avançais encore d'un pat et surtout l'arrachait de ses bras voyant son regard changer.

Derek: j'ai pas l'intention de prendre de risque Mina, tant que tu te contrôlera pas. Nico sera mis en sécurié, est ce que tu comprend?

Elle peut être mais nico lui se mettait à pleurer voulant retourner prêt de sa mère.

Derek: tu peux pas encore rester prêt d'elle Nicolas.

Comment expliquer ça à un enfant? Teijo se chargeait de le calmer en l'apaisant un peu, ses pleurent cessait aussi tôt. Sa du être facile d’élever un enfant, si au moindre pleure il arrive à le faire cesser. En tout cas il a raison, je vais devoir discuté avec Mina. Je donnais Nico, c'est avec lui qui sera le plus en sécurité. Shin poussait valas pour l'obliger à changer de pièce.

Derek: pourquoi ne m'avoir rien dit au sujet de notre fils? j'aurais...penser les choses autrement.

je m'asseyais sur le canapé.

Derek: je t'aimais beaucoup mina, au début j'avais pas besoin de plus. Du moins c'est ce que je croyais, mais la réalité a prit le dessus sur moi. J'étais pas satisfait de la vie que je menais, une vie banal et une routine étouffante. 

je l'obsèrve attentivement surtout qu'elle me saute pas à la gorge sous la colère. Elle hausse la voix, j'avais oublié comment elle povuait être en colère.

Derek: je suis réellement mort, du moins le Derek humain. Je suis une tout autre personne Mina.

on peut dire qu'elle me passe un savon, c'est évidemment mérité.

Derek: tu as toujours sur que j'avais un côté sombre, j'ai fais beaucoup de mal pour obtenir ce que je souhaite. J'ai joué avec la vie des autres, avec leurs sentiment. 

je me levais aussi.

Derek: je voulais pas que tu sois mêler à tous ça, tu aurais continuer à pleurer ton époux mort et fini pas passer à autre chose. Avoir une autre vie que avec moi et pas...

je me retournais vers Gabriel.


Derek: Gabriel remonte dans la chambre, on discutera plus tard.

Mina semble perdre contrôle.

Derek: fait rien de stupide Mina, on va continuer à discuter tout les deux.

c'est ce que je craignais, tant qu'elle est dans cet état elle est un danger pour tous le monde. je réussissais à l'attraper la forçant à lacher prise.

Derek: tu va le tuer Mina!

C'est bon elle se dégageait, je pense que Gabriel va s'en sortir.

Derek: attend reste ici Mina, tu as besoin d'aide pour te contrôlé! je..

je fermais les yeux, elle est partie.

Derek: montre moi ta blessure.

la tête qu'il me fait, c'était toujours comme ça quand je devrais rentrer chez moi. même si il savait que j'étais marier il prenait sur lui. Il aurait pu me demander des dizaine de fois de la quitter pour moi, mais jamais il l'a fait.

Derek: je t'en fais pas Gabriel, je suis avec toi aujourd'hui. 

je caressais son visage voulant le rassurer.

Derek: mon autre vie sais terminé, celle ci je compte la parter avec toi. Mais je dois aller l'aider, Mina reste la mère de mon fils et il a besoin d'elle.

je l'embrassais avant de le laisser, tous comme Gabriel la dernière fois elle va vite se perdre dans les parages. Je prenais mon envole tournant dans la zone avant de la trouver assis sur un rocher. Je l'a chopais au passage la tenant par les bras.

Derek: je vais pas te manger Mina! c'est moi.

Je la lâchait en haut d'une falaise au moins ici elle aurait dur à courir, sauf si elle saute dans le vide...j'espère qu'elle va pas y penser.

Derek: je sais que c'est beaucoup pour une journée, mais ce gros lézard c'est bien moi.

je reprenais forme humaine.

Derek: voilà pourquoi je me suis r'approcher de Gabriel et...éloigner de toi. J'étais tellement omnibulé par cette vie que je désirais, que j'en oublieais le mal que j'allais faire. 

j'en fermais les yeux.

Derek: au point de tous saccrifier si il le fallait et me saccrfier moi. Je suis bel et bien mort ce jours la, ce vampire qui ta transformer m'a tuer. je lui ai demander de me tuer, en échange il sait amuser avec moi. Malgré tous il voulait profité de la situation et contrôlé mon nouveau corps. 

je m'approchais d'elle, mais voyant qu'elle me fuyait, je me stoppait.

Derek: rien de ce que je peux dire excusera mon comportement, mais tu devrais tout de même accepter mon aide. Nicolas n'est pas obliger de payer pour mes erreurs, il a besoin de sa mère et dans cet état tu es un danger tu comprend?

je la prenais dans mes bras voulant qu'elle sèche ses larmes.

Derek: je suis désolé Mina.

Zankou: bien sûr, excuse moi de t'avoir abandonné, joué avec toi et oh! a cause de moi t'es un vampire assoifé de sang.

derek: qu'est ce que tu fais la?

Zankou: mon père m'a envoyer, il s'inquiétait.

il s'approchait d'elle, mais bon on peut dire que zankou est impressionnant lui aussi.

Zankou: je vais pas te manger ma petite dame, je serais la pour t'empêcher de faire des bêtises.

Derek: pourquoi toi?

Zankou: mon père veux prouver à l'ermite que je suis pas un monstre.

Il nous téléportait tout les deux au manoir.

Zankou: tenez!

il posait un bac avec des poches de sang sur la table.

Zankou: bon appétit.

Shin: zankou, viens une minute.

il le rejoignait à la cuisine.

Shin: maintenant tu va me dire ou tu étais?

Zankou: je te l'ai dit non? je marchais un peu.

Shin: zankou...

Zankou: tu te méfie de moi maintenant? tu pense peut être la même chose que l'ermite.

Shin: je sais que tu étais chez les elfes.

Zankou: putain il m'a encore espionné? je regardais juste si kerrigan allait bien.

Shin: j'aurais compris dès le début si tu m'aurais dit la vérité, mais tu as préféré me mentir.

Zankou: c'est bon, vous me voyez déjà tous comme satan. Je pensais que tu aurais été different.

Shin: bien sûr que...

il partait  une fois de plus, c'est vrai Shin est de plus en plus inquiet à ce sujet.

Shin: j'ai juste peur de le perdre.

Il levait les yeux vers valas qui le suivait presque comme un petit chien.

Shin: j'ai déjà l'impression qu'il s'éloigne de moi.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Ven 1 Juil - 22:30

Mike plissait bien les yeux en direction de son frère, il n'avait pas changé et cela agaçait déjà Mike.. Au fond, ils ne s'entendent vraiment pas tout les deux, et Mike était bien mieux sans lui, c'est pourquoi il l'avait laissé pourrir dans ce cercueil durant tout ce temps. Il n'aimait pas du tout qu'on lui donne des ordres, et qu'on lui dise quoi faire, ou encore le rabaisser et c'est ce que Cole lui faisait sans cesse, encore aujourd'hui. Il le regardait s'installer sur sa chaise, lui détournait le regard déjà agacé.

Mike : Tsss, oué et sa va pas être facile, tu m'insupportes déjà. Mais j'ai encore moins envie de me faire avoir par ce vieux prêtre, alors pas le choix.

Il revenait vers Cole ensuite, il écarquillait les yeux lorsqu'il parlait de Akira ensuite, et du fait qu'il avait raison, qu'il était bel et bien gay depuis tout ce temps.

Mike : Raah mais l'afferme !

Il grognait déjà entre ses dents vu qu'il donnait une fessée à Akira.

Mike : Oué, et j'aurais préféré ne jamais t'en parler et oublier son existence.

Il regardait Cole du coin de l'oeil ensuite.

Akio : Vous pensez vraiment que vous allez arriver à reprendre le pieu à ce prêtre hum ? Il est plus fort que vous.

Mike : Qu'est-ce que tu viens foutre ici toi.

Il passait son bras autour de l'épaule de Mike, lui le regardait d'un mauvais oeil il regardait son bras, d'un air de dégoût vu l'état de celui-ci. DEs veines noir remontait de plus en plus, prenant pratiquement toute la place de son bras.

Akio : Mais comme je suis aimable je veux bien vous aider.

Mike : Retire ton bras mort de mon épaule.

Il se dégageait de lui.

Mike : Tu fais jamais les choses à moitié, alors pourquoi sa t'intéresse de nous aider, c'est quoi ton véritable but.

Il faisait un sourire narquois.

Akio : C'est vrai, je l'admet.. Je veux éloigner se prêtre de mon chemin, pour m'approcher de "Zankou". Il se met toujours en travers de mon chemin, et sa m'agace.

Mike : Zankou ? Le colosse, pourquoi il t'intéresse.

Akio : Parce que c'est mon maître, Satan. Et je compte bien le ramener, sans lui, je m'ennuie à mourir.

Mike : Tes complètement malade, en faîte, t'aime te faire exploitier. Et bien, je te présente mon frère, tu peux le garder.

Akio : Haha, très drôle. Mais c'est vrai qu'il est plutôt pas mal, tout comme toi et ton mec qui me regarde d'un mauvais oeil.


Il haussait les épaules.

Akio : J'aime toutes les relations, alors les partouze à quatre ne me dérange pas.

Mike : Aucune envie d'un type dans ton genre, avec ton bras qui est entrain de pourrir.

Il partait ensuite, accompagné de Akira. Akio tournait le regard vers Cole ensuite, gardant le sourire en coin.

Akio : Qu'est-ce que sa fait d'être mort pendant tout ce temps, si tu as besoin de quoi que se soit..

Il s'avançait vers lui.

Akio : je suis là, après tout, on va devoir se faire confiance.


***

Chez Teijo, celui-ci avait donc ramener Derek, Mina et son fils, il l'avait emmené plus loin, le temps que Mina arrive à se contrôler. Mina avait donc cette fameuse conversation avec Derek, et sa ne se passait pas si bien que ça, elle lui en voulait beaucoup pour tout ses mensonges.. Et lorsque j'arrivais, sa colère éclatait sur moi. Elle me mordait, et s'en allait ensuite.

Moi je tournais le regard vers Derek, il regardait à ma blessure, je gardais le regard ailleurs. Sa va sans doute redevenir comme avant, se voir en cachette, oublier le fait qu'il soit marié avec elle et maintenant qu'il a un fils d'elle. Je sais très bien garder tout ça pour moi, je n'avais jamais rien dit à se sujet à Derek, car j'avais peur de le perdre ensuite.

Je revenais vers lui lorsqu'il me disait cela, disant que s'était avec moi qu'il était à présent.

Gabriel : Tu es sur.. Elle ne t'a jamais oublié et tu as..

Je sentais sa main caresser mon visage, sa ma rassurait s'est sur.

Gabriel : Oui je comprend.

Je lui faisais un sourire, un peu forcé s'est vrais. Il partait donc pour la retrouver, sous sa forme draconique, il la repérait, lorsqu'il l'attrapait dans sa patte, elle hurlait bien entendu, étant terrifié, mais elle se calmait lorsque Derek lui parlait. Il l'a lâchait en haut d'une falaise pour être sur qu'elle ne tente pas de s'enfuir, elle reculait bien devant Derek n'en revenant pas.

Mina : Mais.. comment..

il reprenait forme humaine et lui expliquait donc tout. Lorsque Derek tentait de s'approcher d'elle, elle partait de l'autre sens.

Mina : Ne t'approche pas Derek.

Elle détournait le regard, complètement déboussolé par toute cette vérité. Elle serrait les poings, se sentant vraiment trahie par l'homme qu'elle aimait, elle ne le reconnaissait plus.

Mina : Au fond, je ne te connaissais pas, tu as toujours eu des secrets, tu ne voulais jamais te confier à moi. Comment j'ai pu penser, que tu étais heureux avec moi.

Elle se m'était à pleurer.

Mina : Je t'aimais moi.. J'aurais fais n'importe quoi pour toi..

Elle se laissait enlacer par lui. Zankou arrivait ensuite, disant tout ça, Mina le regardait se demandant qui il était. Voyant qu'il s'approchait d'elle, elle n'était évidemment pas du tout rassuré par lui.

Mina : M'empêcher.. vous voulez m'aider.. ?

Elle fut téléportée ensuite, elle regardait autour d'elle, n'ayant pas l'habitude de se genre de pouvoir. Elle baissait ensuite les yeux vers se bac, remplis de sac de sang, ses yeux changeait aussi tôt, et cet effet, elle n'en avait pas encore l'habitude. Shin l'appelait ensuite, se demandant où il était réellement partis.

Valas écoutait la conversation, caché contre le mur à côté de la pièce en question. Lorsque Zankou partait à nouveau, Valas s'approchait de lui.

Valas : Il se pose des tas de question, et maintenant qu'ils ait ce qu'il est. Il comprend pourquoi tout le monde le regarde de cet façon.. comme un monstre. Il a peur que tu en fasses autant.

Il s'approchait bien de lui.

Valas : Il faut que te comportes comme d'habitude avec lui, comme si tu n'étais au courant de rien, lui montrer que tu as confiance en lui, ou tu risques vraiment de le perdre.

Il lui souriait.

Valas :Bon, maintenant que je t'ai donné des conseils, tu n'as plus besoin d'avoir peur de moi, je ne vais pas te manger.. Hum quoi que..

Il se collait à son dos, passant ses bras autour de lui, et reniflait déjà son odeur, à son cou et ses cheveux.

Valas : Tu m'attires, à un point que tu ne peux imaginer, dès que je t'ai vu, j'avais très envie de toi.

Il le retournait, assez de force, et attrapait son menton pour l'embrasser, il gardait les yeux ouvert pour le regarder en même temps. Il semblait tout gêné, il se retirait de lui continuant de tenir son menton pour qu'il le regarde.

Valas : Tu sembles déstabilisé par moi ? Je t'effraye tant que ça ? Tu n'as jamais couché avec un homme n'est-ce pas ?

Il levait le regard voyant Teijo se montrer.

TEijo : Je t'ai demandé de laisser mon fils tranquille, alors laisse le.

Il se retirait de shin, le lâchant sur le coup, il glissait ses mains dans ses poches.

Valas : s'est plus un gamin que tu dois protéger Teijo, c'est normal qu'il soit encore puceau si ne le lâches pas un peu.

Teijo : Je n'ai tout simplement pas envie que se soit toi. Tu peux nous laisser à présent, je dois lui parler.

Il souriait et regardait ensuite vers Shin.

Valas : Bien, mais lui a envie que se soit moi, je le sens, dès que je m'approche de lui. Que je le touches.. A tout à l'heure Shin.


Il se téléportait, Teijo soupirait.

Teijo : Il ne faut pas que tu te rapproches de lui Shin. Cet homme à fait beaucoup de mal autour de lui jadis. J'ignore si il est encore notre ennemis ou non, s'il joue la comédie.. Mais s'il est vraiment de notre côté, il est d'un grand atout. Ne lui fait pas confiance d'accord ? Le temps que j'en sache d'avantage sur ce qu'il cherche.

Il s'approchait de lui.

Teijo : En ce qui concerne Zankou, je sais qu'il est partit chez les elfes, et je me demande si le fait qu'il soit éloigné de Kerrigan, n'accentuerait pas sa colère. Je devrais avoir une discutions avec Legolas, pour qu'il la laisse revenir auprès de lui.

Il détournait le regard.

Teijo : Mais je sens que la réponse sera négative, j'en ais bien peur.


Zankou s'était donc éloigné, sentant déjà tout les regard mauvais à son égars, et il craignait sans doute que se soit de même pour Shin. Qu'il commence à le craindre, qu'il redevienne "Satan". Laure apparaissait à cet instant dans sa chambre, elle le regardait bien.

Laure : Tout le monde est effrayé par toi, ils ne te comprennent pas, et te craignent pour ce que tu es. Mais moi, je suis différente, je peux te donner tout ce dons tu as besoin, comparé à cette elfe.

elle s'approchait de lui.

Laure : Elle ne pense déjà plus à toi, elle te voit elle aussi comme un monstre après ce que tu as fais. Elle ne veut plus de toi.

Elle glissait ses doigts sur son torse, le caressant.

Laure : Laisse moi être à tes côtés.. devenir ta reine.

Elle embrassait déjà son torse avec envie, mais bien entendu Zankou la rejetait. Son regard changeait n'ayant pas l'habitude d'être repoussée de la sorte.

Laure : Pourquoi, tu préfères cette elfe idiote à moi ? Tu veux peut-être une preuve qu'elle   n'en a plus rien à faire de toi ?

Elle tendait la main créant une sphère montrant kerrigan dans les bras de Cenarius, entrain de l'embrasser. Elle écrasait la sphère ensuite entre ses mains, et s'approchait à nouveau de lui.

LAure : Elle ne t'aime plus.

Elle retirait à nouveau sa robe pour se dénudée face à lui. Les images qu'elle lui avait montrer était fausse en réalité, elle peut montrer vraiment montrer la vérité, mais comme elle peut modifier les images et prétendre des choses. Elle embrassait Zankou ensuite.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Dim 3 Juil - 2:11

Cole partait s'asseoir un peu plus loin fumant tranquillement sa cigarette, il laissait son frère râler ayant largement l'habitude de son comportement même après un siècle enfermer dans une cerceuil. Tous se retournait sur Akio le voyant arriver dans les yeux.

Cole: encore un ami à toi Mike, moi qui te croyait insociable.

il regardait surtout son bras pratiquement recouvert de Veine noir, cole ne plissait un peu les yeux tout en l'écoutant parler. Akira lui retirait doucement son sabre de son étui prêt à couper le bras de Akio lui même.

Akira: il ta demander de tirer ta main a moins que tu souhaite que je m'en occupe moi même.

Cole jetais sa clope a terre l'écrasant sous son talon.

Cole: j'en connais d'autre qui aime se faire exploité, c'est pourtant ton genre Mike non?

il en regardait Akira du coin de l'oeil, mais on dirait que c'est pas si facile de le choquer celui la. Lui ne fait que regarder Akio d'un mauvais oeil attendant une bonne excuse pour lui trancher la tête.

Cole: je suis pas à donner Mike, alors n'essaye pas de te débarrasser de moi avec des galipette. Je me débrouillerais très bien sans toi pour ça.

il ressortait une autre cigarette, les fumants les une après les autres. Cole attendait que son frère s'éloigne avec akira afin de continuer cette petite conversation.


Cole: c'est faire comme un bon dans le futur en une fraction de seconde, il a les pour et les contres. Mais tu n'es pas ici pour parler de moi et mes petits désire personnel.

il attrapait la main de Akio pour mieux la regarder.

Cole: si tu veux qu'on se fasse confiance il faudrait arrêter de jour la comédie avec moi, tu ne veux pas ramener ton maître par fidélité car il est juste le seul à pouvoir te sauver n'est ce pas?

il tirait sur sa veste pour bien regarder jusqu’où sa montait.


Cole: sa se repend comme un poison, chaque seconde compte et une fois que sa atteindra le coeur.

Il le lâchait crachant sa fumé à la figure.

Cole: t'es ici parce que t'es désespérer même si tu cache cette crainte derrière ton petit sourire. Ta désespérément besoin de nous n'est ce pas? pour pas crever comme une merde.

c'était surtout à lui de sourire.

Cole: et t'es déjà prêt à me donner ton cul si il le faut pour le sauver. 

il tournait son regard dans une direction entendant quelqu'un d'autre non loin, Barka se téléportait vite avant d'être repérer. Cole arrivait au même moment mais une seconde trop tard.

Cole: on dirait qu'un autre ne souhaite pas que tu réussisse, tu as jamais sentit que t'étais suivi? 

il lui attrapait le bras au passage utilisant sa rapidité pour arriver chez son frère.

Cole: ravis de voir que tu habite toujours ici.

Akira: et pourquoi l'avoir emmener avec toi, tu n'as quand même pas accepter sa demande?

Cole: pourquoi pas? si c'est le seul moyen de récupéré se foutu pieu, j'ai pas l'intention de crever à cause d'un bout de bois! j'ai une réputation à tenir. 

 Il lui attrapait le bras sentant qu'il tentait de lui faire les poches.

Cole: si c'était pour savoir ce que je cache dans la pantalon, tu aurais du mal t'en remettre, mais si c'est pour la dague alors non je l'ai pas sur moi.

il tirait sur sa manche regardant la morsure sur son bras.

Cole: je vois, c'est ta façon de marquer ton territoire Mike? un collier aurait été bien plus élégant, gacher un corps aussi craquant.

il revenait à Akio ayant surtout envie de récupéré ce pieux.

Cole: montre moi ou vie le prêtre, j'aimerais le tester en un premier lieu.

En attendant au manoir Shin allait jusqu'à s'ouvrir un peu à valas, lui en vois surtout comme une belle opportunité.

SHin: c'est assez difficile de faire semblant de rien, j'ai tous de même peur que mon  père est raison et...

il ouvrait grand les yeux sentant valas l'enlacer.

Shin: et...

son visage devenait rouge de plus qu'il lui renifle les cheveux, il agglutinait assez mal à l'aise.

Shin: Envie de moi? je comprend pas pourquoi j'ai rien de...spécial.

C'est vrai que shin n'a pas très confiance en lui, les seul fois qu'on l'a remarquer en ville, on le confondait avec un jeune ados alors qu'il a bientôt la trentaine. Valas est la première personne à le considérer comme un adulte alors oui il est assez intimidé par lui. Même se baiser qu'ils s'échangeaient était une première aussi pour shin.

Shin: j'ai pas peur de toi c'est juste que...j'ai pas l'habitude de ce genre de compliment et moins...

il se taisait voyant son père s'en mêler.

Shin: tu m'espionne moi aussi?

voilà qu'il se retrouve en plus entre deux disputes, Teijo qui veux protéger Shin et valas qui désire se l'approprier. On dirait deux chiens qui se dispute pour savoir qui aura l'os, shin en baissait les yeux les écoutant sans les interrompe jusqu'à que valas quitte la pièce.

Shin: a t'écouter je devrais faire confiance à personne même pas mon propre fils, à cause de ça j'ai douter de lui tout à l'heure. Je fais peut être trop confiance aux gens, mais toi pas assez. A force d'être aussi méfiant, tu restera seul toute ta vie. J'en ai peut être assez de l'être moi.

soudainement Teijo préférerait qu'il fréquente à nouveau Kerrigan, ce qui étonnait shin sur le moment.

Shin: je croyais que c'était une mauvaise chose? il est peut être trop tard maintenant, Legolas ne veux plus voir zankou dans son village. Il verra comme le démon qui a prit sa fille, empêcher une union entre deux villages. Un jour il comprendra pour cet enfant et la colère qu'il ressent va s’accroître, zankou ne comprend pas pourquoi il ne pourra par voir son enfant. Tu as peut être raison, je vais perdre zankou. Au fond je l'ai toujours su, je me voilais la face c'est tout.

il se retournait se tenant au rebord de la table.

Shin: j'espère tout de même qu'il n'oublie pas ses années avec moi, peut être que sa l'empêcherais de...trop changer.

il se reprenait.

Shin: mais j'ai pas envie de perdre espoir, je dois continuer à avoir confiance en zankou. Je suis dernier qui crois en lui.

Il laissait son père à la cuisine échangeant un regard encore gêner avec Valas au passage, à l'étage Zankou ruminait sur la situation. Pour lui tous le monde le vois déjà en monstre même son propre père.

Zankou: tu es la succube de la dernière fois, qu'est ce que tu viens encore faire la? il me semblait avoir été clair.

ce qu'elle lui racontait n'aidait pas poru son humeur.

Zankou: j'ai besoin de rien de toi, alors de l'air femme!

il baissait malgré tous ses yeux vers ses doigts qui lui caressait le torse.

Zankou: ma reine? c'est quoi cette histoire encore? 

il fermait les yeux se voyant assis sur un trône sur le moment, dans un endroit que éclair par des dizaine de bougies. zankou la repoussait pensant que c'était elle qui lui donnait ses étranges image.

Zankou: sort de ma chambre avant que je te jette par la fenêtre!

l'histoire avec Kerrigan attirait son attention, ses doigts se refermait sur les draps? Pour lui ses images était vrai, kerrigan l'aurait déjà remplacer par cet autre elfe.

Zankou: elle est pas differente des autres tout compte fait, il a suffit quelque parole de son père et...la voilà dans les bras d'un autre.

sa colère s'accrois d'avantage c'est certain, au point d'avoir d'autre souvenir passé qu'il lui revenait encore. Il r'ouvrit les yeux vers Laure qui désirait surtout profité de la situation pour avoir ce qu'elle veux et cette fois elle n'étais pas repousser. 

Zankou: heureusement, tu semble avec ce qu'il faut pour consolé ma peine.

sa semblait rentre toute heureuse laure ses paroles, il l'attrapait l'obligeant à se mettre à quatre patte sur le lit regardant son corps déjà bien remuante. 

Zankou: j'ai l'impression que tu es un succube bien gourmande

il défaisait son pantalon avant de l'empoigner ses cheveux pour le pénétré, il y allait de façon brutal tout contraire ce qu'il c'était passer la première fois avec Kerrigan. Zankou laissait échapper toute sa colère sur elle, ce qui semblait pas lui déplaire bien au contraire. 

C'était comme ça une bonne heure au moins jusqu'à sentir la présence de Akio dans les parages, il se dégageait de Laure qui se frottait dans draps comme ci elle était encore en pleine action. Zankou lui remontait son pantalon la laissant la pour regarder par la fenêtre.

Cole: alors c'est ça, mouais je m'y ferais bien à ce manoir. qui croyait qu'un seigneur du mal loge dans ce petit luxe. 

alors qu'il mettait sa cigarette aux lèvres pour l'allumer celle ci brûlait toute seul.

Cole: oh, on a été repéré.

Zankou: il faut dire que vous êtes loin d'être discret.

Cole: c'est lui satan.

Il marchait autour de lui pour le regarder de plus prêt.

Cole: je l'imaginais plus grand.

Zankou: je devrais peut être t'enfoncer dans le sol comme un clou et la j'aurais l'air plus grand.

Cole: en plus il a le sens de l'humour.

Il chuchottait à Akio sur le coup.

cole: en faite tu veux le ramener parce qu'il t'existe.

il recevait une bonne baffe de zankou le faisant traverser deux arbres avant d'atterir contre un rocher.

Cole: sa fait un mal de chien.

il tirait tout de même deux bouffer de cigarette, zankou regardait Akio se souvenant un peu de lui..du moins du passé.

Zankou: tu te donne beaucoup de mal.

il attrapait son bras de sa main droite qui changeait doucement de forme pour devenir celle d'une démon. Sur le moment les veines noir sur le bras de akio disparaissait lentement.

Zankou: ramène moi barka, ce putain de traitre et peut être que je t'aiderais à convenir tes pouvoirs.

il le lâchait, les veines noirs reprenait possession de son bras.

Zankou: mais en attendant.

Il lui donnait une bonne baffe à lui aussi, cole lui faisait un petit signe le voyant coucher à côté de lui.

Cole: mon frère avait raison sur une chose, t'es un grand malade en faite.

Zankou: tu y réfléchira la prochaine que tu veux m'utiliser à tes fin personnel. 

il regardait son bras le faisant redevenir comme avant et à temps vu que Shin sortait en courant.

shin: qu'est ce qui sais passé zankou?

Zankou: j'ai trouvé deux squatteurs devant la maison, mais t'en fais pas je m'en suis débarrasser.

Shin: ah oui?

Zankou: on rentre.

shin: d'accord.

Il emmenait shin à l'intérieur ne pouvant s'empêcher de dévisager Teijo en même temps.

Zankou: ma colère est passé, tu n'as plus rien a crainte Teijo.

il sentait qu'il voulait entrer dans sa tête, mais zankou bloquait son pouvoir pour l'en empêcher. 

Shin: pourquoi vous vous dévisager comme ça? est ce que ça va?

Zankou: mais tous va bien, n'est ce pas Teijo?

il le regardait une dernière fois avant de remonter dans sa chambre.

Shin: papa? je connais se regard, tu crois quand même pas que...

zankou réaparissait devant Teijo l'attrapant par la gorge.

Zankou: j'en étais sûr que tu allais pas me laisser tranquille vieille ermite! tu crois que je ressent pas ton petit espionnage sur moi? je déteste être espionner.

Shin: zankou! mais qu'est ce que tu fais?

Il courrait vers lui attrapant son bras.

Shin: lâche le!

Zankou: tu aurais du écouté papa et m'enfermer tant qu'il en était temps.

Shin: non...

il jettais Teijo au sol dirigeant sa main démoniaque vers Shin, mais à quelque centimètre de son visage il pouvais plus bouger.

Zankou: merde!

il se forçait tant bien que mal, mais il lui était impossible de blesser shin.

zankou: très bien, je te laisse la vie pour le moment.

Il se téléportait aussi vite, shin se laissait tomber à genoux laissant les larmes couler le long de son visage.

Shin: j'aurais du t'écouter.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Dim 3 Juil - 21:51

Alors que Akio était seul à présent avec Cole, celui-ci comptait bien se servir d'eux pour arriver à ses fins. Mais il n'allait pas imaginer, que Cole soit aussi rusé, il avait tout de suite deviné les réelles intentions de Akio, s'était surtout pour sauver sa peau qu'il devait ramener Zankou, car tous les pouvoirs le ronger à petit feu.

Cole attrapait la main de AKio, pour regarder son bras, et les dégats causé, il en fronçait les sourcils sur le coup. Il ne s'attendait pas à ce qu'il découvre tout ça, aussi rapidement, il pensait être plutôt doué pour la comédie mais il n'était pas dupe.

Akio : Qu'est-ce qui te fait croire ça, je maîtrise parfaitement tous ses pouvoirs.

Cole tirait sur sa veste pour voir jusqu'où sa allait, sa montait déjà jusqu'à épaule, et une partie de son torse, il grimaçait sur le coup. Une fois qu'il le lâchait, Akio remettait sa veste comme il faut, le fusillant bien du regard alors qu'il lui crachait la fumée sur son visage.

Akio : Je n'ai pas peur de la mort, je n'ai juste pas envie de me retrouver six pied sous terre encore une fois. ALors je ferais le nécessaire pour éviter de crever à cause de cette merde.

Il avait bien vu que Cole regardait dnas une direction, il en faisait tout autant.

Akio : suivit.. Nan, il faut dire que je perd pas mal mes sens, à cause de ce truc qui me ronge de l'intérieur.

Il plissait les yeux lorsqu'il lui attrapait le bras. Il fut emmené avec lui, jusqu'à Mike et Akira et donc, chez eux. Mike était déjà prêt de Akira, ayant envie d'être seul avec lui, mais cela allait être retardé, il tournait le regard vers Cole, soupirant déjà.

Mike : J'aurais du déménager, pour éviter que tu squattes encore ma maison.

Il tournait le regard vers Akio, se posant la même question que Akira.

Mike : On peut pas faire confiance à ce type, il serait capable de prendre le pieu pour mieux nous l'enfoncer ensuite.

Akio : Qu'est-ce que je me fiche que tu vives ou non, pourquoi je voudrais t'éliminer hum ?

Akira lui tentait déjà de faire les poches de COle, pour retrouver la dague, et éviter qu'il ne l'utilise sur Mike. Il en tirait sur sa manche, regardant la morsure causé par Mike. Il levait les yeux au ciel de ce qu'il disait.

Mike : En effet, il est à moi, alors évite de le toucher.

Il attrapait le bras de Akira pour le retirer de lui, et regardait ensuite Akio, qui souriait malgré, qu'il souffrait atrocement en se moment.

Akio : Bien, alors on va devoir se téléporter, car c'est dans un trou perdu.

Il tendait les mains vers eux, les téléportant, en réalité, plus il utilise sa magie, et plus les veines grimpe en flèche, afin d'atteindre son coeur, c'est pourquoi il tente d'en faire le moins possible.

Teijo était toujours auprès de Shin, tentant de lui faire comrpendre des risques qu'il pouvait y avoir concernant Zankou, et le fait que peut etre que Kerrigan était une bonne chose en réalité pour Zankou..

Teijo : Je me suis peut-être trompé, L'amour qu'il pouvait ressentir auprès d'elle, était une bonne chose pour lui, pour éviter qu'il ne redevienne Satan. Mais, oui Legolas ne voudra pas laisser sa fille s'en aller une seconde fois, et encore moins pour partir dans les bras de Zankou..

Il soupirait longuement, voyant l'état de Shin, il était très inquiet.

Teijo : Je sais que tu as peur de ce qu'il va arriver, mais tôt ou tard, Zankou se souviendra de tout, et il deviendra dangereux. Il ne te fera peut-être pas de mal à toi, par respect de tout ce que tu lui as offert.. Si tu veux continuer de lui faire confiance, alors soit, je n'en ferais rien, parce que je sais que tu tiens à lui.

Il n'était pas rassuré malgré tout, et détournait le regard.

TEijo : J'espère juste, que tu as raison à son sujet.

Il regardait Shin quitter la cuisine, Valas le regardait déjà avec un sourire. Shin était toujours aussi gêné.. Zankou, lui était toujours accompagné de Laure. Qui tentait de l'avoir, et en lui mentant concernant Kerrigan, lui faisant voir des images fausse. Cela semblait marcher et mieux qu'elle ne l'espérait. Il se souvenait à présent de tout, de ce qu'il était. Akio n'avait pas eu besoin de faire quelque chose, Laure avait fait tout le travail.

Laure : Oh oui j'ai tous ce qu'il te faut.

Elle se laissait prendre par Zankou, se mettant à quatre patte sur le lit, déjà tout excitée.

Laure :Je suis, très gourmande, oui !

Alors que Zankou retirait son pantalon, elle jouissait déjà lorsqu'il l'a pénétrait d'un coup sec, et même s'il était brutale avec elle, celà lui plaisait et prenait vraiment son pied avec lui. Après une bonne heure, où Laure était en extase, Zankou se retirait d'elle ressentant la présence de Akio dans les parrages.

Laure : Oh.. oui.. C'était.. hummm.. J'en veux encore..

Mais Zankou allait la quitter, Elle restait dans son lit malgré tout à l'attendre. Akio lui tournait le regard vers Cole.

Akio : Il a oublié qui il était, et pense être le fils d'un minus, le fils de teijo; Enfin peut importe.. faut que j'arrive à m'approcher de lui, et lui faire voir qui il était.

Il tournait le regard vers la cigarette de Cole qui brulait. Akio regardait ensuite vers Zankou, assez surpris. Il plissait les yeux des chuchotement que lui faisait Cole, et evidemment Zankou l'entendait et recevait un coup qui le faisait propulser plus loin. Akio revenait vers Zankou, il écarquillait les yeux voyant son bras changer pour prendre celle d'un démon.

Akio : Alors, vous vous souvenez.. maître..

Zankou lui attrapait le bras, Akio ressentait aussi tôt se changement, il regardait son bras, toutes les veines disparaissaient. Il se sentait beaucoup mieux, il levait à nouveau les yeux vers lui entendant ses ordres.

Akio :Je le ramènerais.

Il gémissait bien lorsqu'il recevait à son tour un coup, l'envoyant propulser à côté de COle.

Akio : Oué, je sais. J'ai pas de temps à perdre, je dois retrouver Barka.

Il se téléportait aussi tôt. Shin arrivait, se demandant ce qu'il arrivait à Zankou. Lorsqu'ils entraient, Teijo le regardait bien, fronçant déjà les sourcils.

Teijo : J'ai des raisons de m'inquiéter.  

Il tentait de rentrer dans sa tête. Mais Zankou le bloquait, ce qui faisait comprendre à Teijo, la situation.

Teijo : Oui tout va pour le mieux.

Il le suivait du regard alors qu'il montait, Teijo se levait regardant Shin.

teijo : Si Shin, il est..

Zankou réapparaissait en face de Teijo, l'attrapant par la gorge. Shin tentait de protéger son père, attrapant le bras de Zankou, pour qu'il arrête. Zankou jetait ensuite Teijo à terre, il posait sa main sous sa gorge tout en regardant vers Shin. Heureusement, Zankou n'arrivait pas à le toucher. Il se téléportait ensuite, Teijo se relevait, s'apporchant de Shin qui était au plus mal.

Teijo : Tu t'étais attaché à lui Shin, c'était normal qui tu désires le protéger. Calme toi..

Il posait sa main sur sa tête, lui envoyant une vague d'apaisement, ça marchait un peu, mais se n'était pas encore ça.

Valas : Pourquoi tu l'as pas enfermé Teijo quand je te l'ai dis ?

Teijo : Shin lui faisait confiance.

Il levait les yeux.

Valas :et maintenant il est dans la nature, Satan est de retour.

Il croisait les bras.

Valas : Alors on devrait mettre tout ses faiblesses de notre côté.

Teijo : Où veux-tu en venir.

Valas : Il n'a pas réussit à toucher à shin, et je pense que se sera pareil Pour Kerrigan, et l'enfant qu'elle porte. Il va aller la récupérer, et on doit la chercher avant lui.

Teijo : Il va se venger sur les elfes.. Reste avec Shin, je m'y rend.

Il se téléportait aussi tôt jusque là. Valas s'approchait de Shin, attrapant son visage, frottant ses larmes sur ses joues.

Valas : Il faut que tu sois fort, pleurer ne sert à rien. Sa ne le ramènera pas.

Teijo se trouvait donc au village, cherchant déjà après Legolas, mais il faisait face en premier à Cenarius.

Teijo : Cenarius, nous avons un problème. Où se trouve Legolas , nous devons en parler.

Une fois amené jusqu'à lui, Teijo expliquait la situation.

Legolas : et bien, qu'il vienne, et nous le mettrons à terre.

Teijo : Il s'agit de Satan, vous ne ferez pas le poids contre lui. Vous devez emmener votre peuple loin d'ici, je m'occuperais de Kerrigan.

Legolas : Nous ne fuyons pas.

Teijo : Vous ne comprenez pas.. il est..

Il tournait le regard sentant sa présence.

Teijo : Il est déjà ici. Il est ici pour Kerrigan, et l'enfant qu'elle porte.

LEgolas : L'enfant..

Teijo : Kerrigan porte son fils.

Legolas se levait, regardant vers ses gardes et CEnarius.

Legolas : Trouvez le, et arrêtez le !

Ils partaient tous, Legolas attrapait déjà ses armes.

Teijo : Vous ne pouvez pas faire face à lui, Legolas, écoutez moi.

Il l'ignorait malgré tout, les elfes ayant une très grande fierté. Ils sortaient, et voyait ensuite Zankou en face d'eux, ayant déjà tué les gardes, sauf Cenarius.

Legolas : J'aurais du vous éliminer dès que j'en avais l'occasion.

Zankou voulait bien entendu, s'en prendre surtout à Cenarius et LEgolas. Ils se battaient contre lui.

Teijo : Zankou ne fait pas ça.

Il écarquillait les yeux, vu qu'il transperçait sa main dans Legolas et l'éjectait plus loin, et attrapait ensuite le visage de Cenarius. Teijo posait ses deux mains l'une contre l'autre, enveloppant Cenarius et tout les habitant pour les téléporter, ainsi que Legolas. Il se téléportait ensuite jusqu'au village de CEnarius, il s'approchait de LEgoolas, regardant son état, mais il avait perdu la vie.

Teijo : Où est KErrigan ?

Il cherchait après, mais Zankou avait bloquer sa téléportation sur elle, Celle ci sortait de sa chambre entendant tout se bruit à l'extérieur, mais lorsqu'elle ouvrait la porte elle faisait face à Zankou.

KErrigan : Zankou tu es revenu.. ? Tu as réussi à passer les gardes ?

Elle regardait bien son visage, remarquant qu'il nétait pas pareil.

Kerrigan : Est-ce que tout va bien ?

Elle regardait sa main qui attrapait fermement son bras.

KErrigan : Tu me fais mal, zankou !

Elle fut téléporté ensuite, elle regardait autour d'elle.

Kerrigan : Où sommes-nous.. Pourquoi tu m'as téléporté, tu sais que je dois rester au village.

Laure : L'afferme.

elle recevait une baffle de sa part, elle en était surprise ne comprenant pas ce qu'il se passiat.

LAure : Pourquoi l'avoir ramené ?! JE vais être l'unique reine. Elle ne vous voit comme un monstre comme tout les autres, mais pas moi.

Elle se collait déjà à Zankou, Kerrigan les regardait bien sur le coup.

Kerrigan : Zankou, explique moi, je ne comprend pas.

Laure : Il est redevenu Satan, et il ne t'a pas encore tué, seulement parce que tu portes son enfant.

Elle posait sa main sur son ventre à cet instant, ignorant encore cela. Laure se dégageait de Zankou, alors que KErrigan s'approchait de lui pour lui faire face.

Kerrigan : Qu'est-ce qu'il t'est arrivé, dit le moi.

Elle tendait sa main vers son visage, mais celui ci l'attrapait avant. Laure craignait déjà qu'il découvre qu'elle lui avait mentis concernant ses images.

Kerrigan : On aurait.. jamais du retourner à mon village.

Elle semblait vraiment triste de le voir dans cet état. Akio arrivait par téléportation, avec Barka, à moitié conscient, Akio tombait genoux à terre, ayant du utiliser beaucoup de sa magie.

Akio : Maître.. Je vous l'ai ramené. Aidez moi à présent...

Kerrigan tournait le regard vers eux.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Quoi? encore?   Mer 6 Juil - 1:49

Même avec une aura d'apaisement, Shin ne cessait de verser des larmes. Il voulait garder espoir en zankou et à cause de ça beaucoup de personne et d'innocent sont en danger de mort. Shin se sent fautif, mais il aurait été incapable d'emprisonner son fils comme un vulgaire animal. Après que Teijo soit partit pour protéger Kerrigan et le peuple elfe, shin relevait la tête regardant valas qui tentait à sa manière de le réconforter un peu.

Shin: s'aurait du être à moi d'y aller, c'est de ma faute si zan...satan est dans la nature.

il posait son front contre le torse de valas fermant les yeux cherchant un peu de réconfort. C'est sentant la main de valas caresser ses cheveux qui faisais redresser son visage, poru une première fois shin prenait lui même l'initiative de poser ses lèvres sur les siennes. Un simple baiser au départ mais qui fini par rapidement s'accentuer. 

Malgré les conseils de son père, Shin allait faire le contraire de ce qu'il lui avait demander et s'approcher bien plus de valas. En attendant Zankou était bien arriver au village elfe, les gardes tentait de l'arrêter mais en vain. Ceux ci allait rapidement se faire tuer de la main de zankou, seul cenarius était encore debout.

Cenarius: kerrigan portait encore espoire en toi, mais je vois qu'elle sais fourvoyer.

Zankou: cesse donc de faire perdre mon temps et approche elfe.

Cenarius fonçait prêt à protéger son village même si il doit en payer de sa propre vie. Zankou parait ses coup simplement à l'aide de son bras démoniaque. Cenarius se reculait grimaçant ne sachant pas comment combattre un monstre pareil;

Cenarius: Legolas, je pense qu'on n'a pas la puissance pour le battre.

Zankou: pour une fois que nous sommes d'accord.

Malgré la mise en garge Legolas fonçait à son tour, une fois de plus zankou se défendait de son bras.

Zankou: c'est tout ce que vous pouvez faire? petit roi?

il enfonçait ses longues griffe démoniaque dans Legolas le soulevant tous en regardant en direction de Teijo avant de le lancer à ses pied.

Cenarius: non!

cette fois zankou avait assez de jouer et attrapait directement le visage de Cenarius.

Zankou: je vais écraser ce mignon petit visage comme un pruneau.

Teijo intervenait en téléportant tous les elfes en lieux sûr, zankou en regardait vers Teijo d'un air mauvais avant d'utiliser sa propre magie l'empêchant de téléporter Kerrigan.


Zankou: vieux fou.

il se rendait rapidement jusqu'à elle avant que Teijo ne se rende compte qu'elle manque à l'appel.

Zankou: les gardes? je les ai très facilement passé Kerrigan.

il la regardait bien de haut d'un air mauvais vérifiant par la même occasion si elle était bien enceinte, c'est le cas. Les sens de zankou ne se trompent jamais pour ça, il fit un petit sourire qu'on remarquait à peine.


Zankou: si je vais bien?

il attrapait fermement son bras faisant tous de même attention à ne pas briser l'os.

Zankou: tu te permet de me poser cette question après le coup bas que tu as fait derrière mon dos?

il se téléportait avec qu'elle jusqu'à un chateau.

Zankou: tu restera ici désormais.

Il se retournait vers Laure qui la gifflait au premier mot, il avait presque oublier cette succube. Zankou levait les yeux écoutant Laure s'imaginer déjà reine.

Zankou:  de l'air femme.

Il se décalait d'elle ne regardant que Kerrigan.

Zankou: je pense avec une langue pour parler moi même succube! va donc te trouver une place hors de ma vue.

il plissait les yeux regardant attentivement Kerrigan, à croire qu'elle n'avait rien du tout à se reprocher et regrettait même les décisions prise avec zankou.

Zankou: ne tente pas de jouer avec moi Kerrigan, je sais très bien que...

il était interrompu à la grande chance de Laure par l'arriver d'Akio. 

Zankou: même si c'était uniquement par intérêt, je dois reconnaître que tu es loyale Akio. 

Il tendait sa main démoniaque dans sa direction aspirant tous le mal qui le rongeait jusqu'à le faire disparaître.

Zankou: maintenant tu va me l'attacher à un poteau et lui faire lourdement regretter sa trahison.

il faisait un geste de la main, barka était traîner jusqu'à un poteau a genoux les mains attacher dans le dos. 

Zankou: bat le jusqu'à qu'il crève.

il attrapait ensuite Kerrigan la forçant à le suivre.

Barka: tu es content Akio? tu va pouvoir remuer à nouveau la queue pour ton maître adorer.

il détournait la tête recevant le premier coup, Barka en crachait le sang à terre gardant les yeux lever vers lui.

Barka: t'en avais rien a foutre au départ de la disparition de satan, comme les autres t'en a profiter toi aussi. Tu as même été le premier à t’éclater de cette liberté, une fois que tu était sur le point de crever...monsieur akio était ventre contre terre à pleurniché son maitre de lui sauver ses petites fesses.

il gardait le sourire malgré la situation.


Barka: si c'était à refaire, sa serait avec grand plaisir. Tu n'as jamais eu de couille Akio et je me pose des questions aussi sur la queue que ta entre les jambes, pauvre fillette.

Du côté de zankou il fini par pousser kerrigan dans une chambres.

Zankou: tu restera la dedans jusqu'à la naissance de mon fils, tente de fuir et je tuerais ton petit fiancé comme je l'ai fais pour ton père.

Il fermait la porte à clé derrière elle tous en tournant le regard vers un garde.


Zankou: qu'elle reste enfermer dans cette chambre jusqu'à mon retour!

lui se téléportait retournant au manoir de Teijo, dans la chambre de Mina il s'approchait d'elle encore mal dans sa peau.

Zankou: Tu refoule ta colère, mais c'est une erreur. 

Il soulevait son visage la regardant.

Zankou: Ton propre mari ta manipulé, trompé, trahis et éloigner ton fils de tes bras. Maintenant tu devrais rester seule enfermer dans une chambre à attendre que le temps passe? 

de façon tous contraire à Teijo, Zankou envoyait une aura faisant monter sa colère au point de devenir de la rage.

Zankou: la vengeance, voilà la seule sensation qui te donnera de l'apaisement. C'est avec peur que tu gagnera le respect autour de toi, aujourd'hui tu es devenu un chasseur et ses petites humain fragile des proies. Tue Mina et récupère ton fils par la force.

il caressait son visage de ses doigts.

Zankou: laisse ta colère s'évacuer, ravage tous, anéantis ce qui cause ta douleur. Tue Gabriel Light, toute ta souffrance à commencer avec lui et dois finir avec lui.

il tendait ensuite la main attendant qu'elle lui prenne et se téléportait avec elle dans un café pour jeune.

Zankou: entraine toi à tuer, tu te sentirais jamais plus libre quand prenant la vie ensuite TUE GABRIEL!

lui se téléportait à nouveau laissant la rage consumer Mina au point de tuer de sang froid. Lui arrivait non loin de son père le voyant encore dans les bras de valas, Shin tournait la tête tous en se levant.

Shin: zankou?

Mais il était déjà parti.

Shin: j'ai cru...je devrais retrouver mon père, j'ai un très mauvais pré-sentiment. Emmène moi jusqu'à lui s'il te plait.

il lui faisait presque des yeux de chien battu pour le faire accepté et arrivait donc au village de cenarius. 

Shin: papa, pourquoi vous êtes...

il regardait vers les elfes mort dont Legolas déjà poser dans des cerceuil pour le rituel.

Shin: c'est zankou qui...

il serrait les points genouillant au sol, cette fois c'est sûr il pouvait plus fermer les yeux sur les agissement de zankou.

Shin: c'est ma faute, si j'aurais agis plus tôt...ils ne seraient pas...

Cenarius: tu as agis comme n'importe quel père l'aurait fait, tu as fait confiance en ton fils.

Shin: et c'est pour ça que c'est à moi d'agir désormait pour l'arrêter.

le tatouage de sa joue se mis soudainement à briller et s'agrandir sur son visage jusqu'à s'étendre sur tous l'étendu du corps.

Cenarius: Teijo, que lui arrive t'il?

vu sa tête lui même l'ignorait, la magie de shin se rependait sur le sol concentrait une très grande quantité de magie blanche qui créa une sorte de portail.

Cenarius: que fais t'il? 

un homme en sortait minue en tout de neuf queues ainsi que d'autre créatures, des dragons pourtant disparu depuis des siècles. Komura posait sa main sur l'épaule de shin pour l'aider à verrouiller le portail.

Komura: ferme cette porte avant que des êtres malsain profite de la situation, ouvre un portail sur le passer peut être très risquer.

Il levait les yeux observant les dragons voulant déjà dans la zone, un petit serpent sortant aussi du portail allant vite se cacher dans les hautes herbes. Komura réussit à stopper la magie de Shin ainsi rapidement fermer le portail derrière lui. Komura l'attrapait dans l'une de ses queues l'empêchant de tomber au sol.

Komura: prenez se garçon, il aura besoin de récupérer ses forces.

Il le donnait à valas étant le premier volontaire à porter Shin, lui ouvrait un peu les yeux tournant le regard vers son père.

Shin: j'ai appelé de l'aide.

il refermait les yeux se reposant dans les bras de Valas.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quoi? encore?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quoi? encore?
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Zone des habitations :: Les résidences-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit