Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouveau départ

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Sam 30 Avr - 22:22

Reiji et Akira venait donc leur dire la mauvaise nouvelle concernant mon père, Zankou l'avait retrouvé et il l'avait prit avec lui.. Le visage de Derek changeait sur le coup, car il savait que je tenais à lui, que je désirais sa protection et sa n'a pas été le cas.. Il s'énnervait donc à cette idée. Nasir tentait de le calmer disant qu'il avait encore des chances qu'ils puissent le retrouver grâce à son odeur, il ne devait pas perdre espoir.

Mike : C'est trop dangereux ! Vous croyez pas que Zankou ne va pas s'attendre à ce que vous tentez de le retrouver ?!

Il tournait le regard vers eux, vu qu'ils ne semblaient pas l'écouter et désirait partir à sa recherche.

Mike : Akira, c'est complètement idiot, raaah j'ai l'impression de parler à un mur super !

Il partait avec eux malgré tout, il savait qu'il ne serait vraiment pas utile, mais il avait peur qu'ils leurs arrivent quelque chose. Il croisait les bras lorsque Derek lui disait tout ça, il détournait ensuite le regard.

Mike : J'allais pas être le seul à rester chez moi faire comme ci de rien était.. Mais je dis toujours que votre plan est merdique. Et je suis sur qu'il reviendra, il pourra pas s'en empêcher.

Il regardait bien Derek du coin de l'oeil se doutant qu'il aimerait bien que se soit le cas, que je revienne, il avait un fond d'espoir en lui à cette idée, cela agaçait Mike. Nasir retrouvait l'odeur de Stephan, et d'un autre démon, il fut donc téléporter.

Mike : Voilà, on peut rien faire pour lui, on peut rentrer maintenant ?

Il levait les yeux au ciel vu qu'ils continuaient de trouver une solution pour le retrouver.

Reiji : Cette ville est immense, s'est comme cherche une aiguille dans une meule de foin.  

Derek cherchait par la fenêtre, Reiji s'approchait regardant dans la même direction que lui, il en faisait un sourire sur le coup.

Reiji : Evidemment.

Mike : Verifier ? Mais vous êtes malade !

Il soupirait les suivant malgré tout jusqu'au château. On regardait vers les gardes ensuite, Nasir disait qu'ils n'étaient pas humain, s'était donc bien ici que Zankou vivait et se cachait.

Mike : ET on va faire quoi, entrer et dire, bonjour Zankou on vient chercher le vieux, aurevoir ?! Il va nous tuer.

Il était d'accord avec son frère au début.

Mike :Il a raison Derek, tu ne peux pas y aller seul.

Il faisait des petits yeux ensuite.Se retournant pour regarder vers Alastor, il les avait trouver avec eux.

Mike : Je l'avais dit que s'était une mauvaise idée.

Reiji : Hum..

Ils étaient forcé d'avancer et faisaient face à Zankou, Derek demandait aussi tôt où se trouviat Stephan, sur le coup tout le monde se retrouvait à genoux face à lui.

Mike : Super plan..

Mike râlait toujours, sachant que s'étai pas une idée depuis le début. Reiji levait les yeux regardant Zankou tourner autour d'eux, parlant de ma magie, qu'il l'avait ressentis et que s'était donc à cause de cela qu'il les avaient repéré. S'était à cause du collier de Nasir et du médaillon et que j'ai créé pour lui, afin qu'il ne se transforme plus. Zankou le ressentis aussi tôt, l'attrapant.

Alastor utilisait une illusion sur Nasir, afin qu'il pense qu'il y ait la pleine lune, afin de se transformer de force ce qu'il arrivait, Mike serrait les poings n'aimant pas qu'il s'en prenne ainsi à lui.

Mike : Arrêtez ça !

Sa l'énnervait de ne pas pouvoir l'aider, il ne pouvait que le regarder souffrir et se transformer. Zankou corrompait ensuite le cristal qui changeait de couleur et le remettait à Nasir, il devait ainsi lui obéir et le servir. Reiji tournait le regard vers Derek, car Zankou savait que Gabriel s'était attaché à Derek, et allait donc également se servir de lui pour que je revienne. Il écarquillait ensuite les yeux de l'ordre qu'il demandait à Nasir et connaissait les conséquences.

Reiji : Non pas ça ! Nasir !

Il fermait les yeux vu que s'était trop tard, il savait que se n'était pas de sa faute, mais Derek était mordu et donc infecté, il était voué à mourir s'il n'était pas soigné...Kira s'avançait lorsqu'il lui faisait appelle à lui. Il avait déjà grandis, ayant quatorze ans à présent.

Kira : Bien maître.

Il nous emmenait tous dans une cage, il fermait celle ci avec un sort, il souriait tout en nous regardant.

Kira : J'espère pour vous qu'il va revenir, sinon il va crever.

Il regardait Derek en ricanant et ouvrait ensuite la porte en face, où se trouvait Stephan il l'attrapait de force.

Kira : Le maître veut de voir !

Stephan : Derek..

Il nous regardait sur le coup.

Stephan : vous n'auriez pas du venir.

Kira : Tais toi et avance !

Il le forçait a avancer. Reiji regardait lui aussi la blessure de Derek.

Reiji : Tu ne peux rien faire dans cet état Derek..

Il détournait le regard.

Reiji : Moi même je n'ai jamais entendu parler d'un remède.

Il se posait contre le mur sur le coup, passant sa main sur son visage.

Reiji : J'ai échoué.

Il avait promis de protéger derek à ses parents, et il avait la sensation à présent d'avoir échoué. Mike le regardait taper ses pieds contre les barreaux, mais en vin, c'était des cages magique comme l'expliquait Akira.

Mike : J'ai tenté de vous prévenir, vous êtes partis dans le tas sans réfléchir, mais qui m'écoute moi ? Personne !

Kira forçait Stephan de se mettre à genoux devant Zankou, celui ci levait la tête pour le regarder.

Stephan : Peut être parce que je ne ressemblais pas à un monstre, comme toi.

Il gardait le regard fixer vers lui, tentant de ne pas montrer de la crainte.

Stephan : Tu ne m'effraye pas, et la mort non plus, car je sais où je me rendrais comparé à toi, moi je la retrouverais, et elle m'ouvrira toujours ses bras.

Kira souriait sous les ordres de Zankou, il sortait une arme, il posait ses doigts dessus brulant le métal il devenait aussi tôt rouge comme de la braise. Il le poser sur la joue de stephan ce qui le brûlait, il en hurlait.

Kira : J'adore torturer, s'est tellement comique.

Il enfonçait ensuite dans son épaule ce qui brûlait sa blessure en meme temps et empêchait qu'il ne saignait de trop, il continuait ainsi à la torturer, tout en faisant en sorte qu'il reste en vie.

De nos cellules on pouvait entendre les cris de Stephan, ce qui mettait Derek dans tout ses état bien entendu. Une ombre apparaissait dans les cellule, formant celle de Akio, il pointait son doigt sur ses lèvres.

Akio : chut..

Il levait les yeux entendant les hurlement de stephan.

Akio : On a réussis à s'échapper des Enfers, Delic et moi, et oui, Zankou ignore tout les pouvoirs d'un démoniste, on peut créer des portail, passant d'une ombre à une autre. Delic est avec moi.

Il tournait le regard celui apparaissait, il avait bien changé.

Akio : Je suis plus votre ennemis, alors relaxe.

Il regardait la morsure de derek grimaçant.

Akio : Sa s'est mauvais..

Reiji : Tu ne connais pas le remède ?

Akio : Hum une seul, si, le sang de Zankou, mais je doute qu'il va vous le donner gentiment ou bien celle d'un Dieu.

Il levait le doigt vers le haut.

Akio : Mais sa aussi sa va être dure, a moins que ton copain Gabriel revienne, ce que Zankou attend avec impatience, c'est surement pour ça qu'il t'a fait ça.

Delic avait ouvert la porte, Reiji aidait à porter son frère.

Akio : Allez on se casse.

Reiji : Il faut sortir Stephan de là.

Akio : Il est en face de Zankou, alors à moins que tu veux qu'on se retrouve mort, c'est une mauvaise idée. Et puis, il  ne va pas le tuer, c'est le seul moyen de pression sur Gabriel. Avec toi Derek, mais toi s'est déjà fait alors.

Il levait les yeux puisque Delic ne désirait pas non plus laisser son père là.

Akio : Ok c'est bon, j'ai pigé ! Je vais me sacrifier, vous, vous partez !

Il disparaissait aussi tôt.

***

Moi, depuis que j'ai appris que mon père s'était fait enlevé, j'étais rentré chez moi ayant reprit ma sphère que j'avais délaissé depuis un moment. Et je regardais à nouveau ce qu'il se passait, je voyais Derek qui venait pour sauver mon père, mais celui ci se faisait mordre par Nasir, j'en serrais bien la sphère connaissant les conséquences et ensuite la torture de mon père, je détournais le regard regardant vers Komura.

Gabriel : Comment je peux rester ici, à ne rien faire Komura ?! Ils doivent attendre que je vienne pour les sauver et.. je devrais rester ici ?

J'en lâchais la sphère lorsqu'il me prenait dans ses bras, celle ci planait toute seul, montrant bien Derek également. Bien sur que j'avais peur, Derek va mourir si je ne fais rien, Komura regardait vers celle ci voyant la morsure.

Gabriel : Il va mourir..

Je baissais la tête sachant qu'il avait raison.

Gabriel : Alors je dois les abandonner c'est ça que tu essayes de me dire ?

Il eteignait la sphère, je levais le regard pour le regarder à nouveau. Je me retournais sur le coup, les poings serré, ma vie est ici ?

Gabriel : Mais ma famille est également là-bas et une partie de ma vie également.

Il me retournait, je le regardais à nouveau. Prendre les bonnes décisions, je le laissais m'embrasser sans rien donner en retour, je suis perdu, je ne sais pas ce que je dois faire..  Il parle d'avoir cette famille avec moi.. Je le laissais s'en aller et m'asseyait sur le coup passant mes mains dans mes cheveux les serrant.. Papa.. Derek.. Bien entendu que je n'ai jamais oublié Derek, et que je l'aime toujours.

Je relevais le regard vers la sphère, passant mon doigt sur celle ci et finissait par me lever. JE sais que Komura m'attend espérant que je sorte et que je ne prenne pas de mauvaise décision, mais je restais malgré tout à l'intérieur. J'attrapais à nouveau la sphère regardant cette fois ci ce que faisais a mère, elle était auprès de Abnar, tentant d'avoir son accord pour sauver stephan, et arrêter Zankou, mais il n'avait pas son accord et ne désirait pas qu'elle s'en mêle. Je m'en doutais.. Si je n'interviens pas, elle ne pourra pas et ils seront tout les deux tuer ! Je ne réfléchissais pas sur le coup me téléportant.

Kerrigan : Gabriel..

Elle tournait le regard.

Abnar : Je pensais que tu le gérais Kerrigan.

Kerrigan :Il s'agit de son père, si tu aurais accepter il ne serait pas partit. J'y vais que tu le veuilles ou non Abnar, c'est ma décision.

Elle se téléportant faisant face à Komura avant tout.

Kerrigan : Il est partit, mais je vais le ramener, tout va bien se passer.

Elle lui souriait se téléportant ensuite jusque sur terre.

***

J'apparaissais devant Derek alors que Reiji le tenait toujours tentant de sortir d'ici.

Reiji : Gabriel ?

Gabriel : C'est moi.

Je tournais le regard vers Delic.

Gabriel : Tu.. es en vie, mère avait raison.

Je tournais le regard vers Akio.

Gabriel : Qu'est-ce que tu lui as fait ?!

Mon aura se dirigeiat vers lui l'expulsant contre le mur, il l'a transformé.

Akio : Je l'ai sauvé ! c'était la seul solution.

Je tournais le regard vers Delic vu qu'il disait que s'était la vérité. Je revenais vers Derek m'approchant de lui, je lui tendais ma main.

Gabriel : Bois mon sang, vite.

Il le faisait, sa morsure disparaissait aussi tôt.

Gabriel : Bien..

Je le regardais bien.

Gabriel : Je vais sauver Nasir et mon père. Merci pour tout ce que vous avez fait pour lui, mais, vous devez partir. Il sait déjà que je suis ici.

J'y allais, je tournais le regard vers Derek qui m'en empêchait.

Gabriel : Tout va bien se passer.

Je le regardais bien, et l'embrassait ensuite. Je fermais les yeux, il m'a tellement manqué, son odeur et tout le reste.. On a vraiment pas eu de chance d'être séparé de force comme ça, je le regardais à nouveau Mike qui détournait le regard.

Gabriel : j'espérais que cela arriverait à nouveau, je t'aime toujours Derek.

Je faisais un signe de la main pour les téléporter, et Derek avec. Je me téléportais ensuite pour faire face à Zankou, mon père était à terre, remplis de blessure, mais il est toujours en vie.

Gabriel : Je suis là, alors laisse les.

Nasir s'arrêtait sur le coup regardant vers Zankou, il se reculait.

Je tendais la main vers mon père, envoyant mon aura sur lui pour le soigner et se téléportait. Il envoyait Nasir sur moi, mon aura l'entourait l'immobilisant, je plissais les yeux, changeant à nouveau son collier pour qu'il redevienne comme avant, il se retrouvait à terre et nu.

Gabriel : Je ne te laisserais pas faire Zankou.

Je le regardais, comment je peux rivaliser contre lui ? Je le regardais et d'une seconde à peine il disparau, je cherchais après, je me retournais voyant une boule de feu se diriger vers moi, je tendais la main créant un bouclier, mais il se retrouvait ensuite derrière moi, m'attrapant les cheveux, je le regardais du coin de l'oeil.

DEs chaines appairaissaient sortant du sol et attrapait les bras et les jambes de Zankou le faisant expulser en arrière, je me reculais aussi tôt sur le coup, qu'est-ce que.. ? Je tournais le regard KErrigan était là.

Kerrigan : Tu ne le toucheras pas.

Alors elle est venue.

Kerrigan : Gabriel va t-en.

Gabriel : Delic est en vie, je l'ai vu.

Elle souriait.

Kerrigan : J'en étais sur.

Elle posait sa main sur son coeur rassurée, elle regardait à nouveau vers Zankou qui avec sa force arrivait à se libérer.

Kerrigan : Fait ce que je te dis à présent Gabriel.

Zankou ne comptait pas me laisser partir, Kerrigan se mettant en face, créant des ailes d'anges en aura, pour le retenir.

Kerrigan : Tu n'as pas changé, toujours autant de haine en toi.

Je comptais me téléporter avec Nasir, mais seul lui fut téléporté auprès de Derek, Kira se transformait, tout son aura noir prenait possession de son corps, des mains m'attrapaient m'empêchant de partir.

Kira : Tu n'iras nul part !

Kerrigan regardait du coin de l'oeil vers moi, Zankou profitait de cette instant, elle recevait une boule de feu de plein fouet, mais elle restait malgré tout debout, il me tenait par la gorge, j'envoyais mon aura vers la sienne pour tenter de me libérer mais trop tard Zankou était déjà là.

Kerrigan : Ne fait pas ça Zankou.

Elle avançait d'un pat.

Kerrigan : Je te donnerais ce que tu souhaites, je serais ta femme, et je te donnerais des fils. Mais laisse le.


Elle s'approchait de lui.

Kerrigan, : JE vivrais à tes côtés, et tu pourras à avoir des enfants. Je retirais le sort que je t'ai jeté.

Kira : maître ?

En effet, elle lui avait jeter une malédiction afin qu'il ne puisse jamais donner de descendance, qu'il ne puisse jamais avoir des enfants. Lorsqu'il me libérait, Kerrigan fermait les yeux soulagé.

Kerrigan : Part à présent.

Gabriel : Mais, je ne peux pas..

Elle me forçait, me téléportant, je me retrouvait chez Derek, je tournais le regard pour le regarder, il semble soulagé, moi j'étais encore sous le choque de ce qu'il vient de se passer.

Reiji : Tu as réussis ?

Gabriel : Non.. je n'ai rien fait.

Je tournais le regard vers Delic.

Gabriel : Notre mère est intervenue, elle s'est donné à Zankou, elle va lui donner des enfants en échange.

JE baissais les yeux, regardant vers Derek.

Gabriel : Je ne peux malgré tout pas rester ici, tu le sais n'est-ce pas ? JE dois retourner la haut, je n'aurais jamais du revenir, j'ai mis se monde en dangers.. Et si ma mère n'aurait pas fait ça, il aurait aspiré ma divinité et le pire se serait produit.

Il est déçut evidemment, je m'approchais de lui, l'enlaçant.

Gabriel : JE suis désolé.. Mais, peut etre que s'est notre destin de ne pas pouvoir être ensemble. Je t'ai vu avec Mike, si tu l'aimes alors reste avec lui. Ou trouve quelqu'un avec qui tu veux être, mais sa ne sera pas moi..

Je me décalais de lui, il ne veut vraiment pas me laisser partir, et lâcher l'affaire, il faut que je sois froid avec lui.

Gabriel : J'ai quelqu'un, je sors avec Komura. Il m'attend, et nous allons avoir une famille. Je suis désolé Derek.

Je crois qu'il a reçut une énorme claque là, je détournais le regard, j'aimerais emmener Delic avec moi, mais il ne peut plus monter, je me retournais fermant les yeux et serrait les poings.

Gabriel : Au revoir Derek.

Je me téléportais, une fois la haut, je me posais contre le mur m'asseyant, je levais les yeux vers Komura.

Gabriel : Je suppose que tu as tout vu, Kerrigan.. Tout est de ma faute. MAis je ne pouvais pas les laisser tu comprends ?

Je détournais le regard.

Gabriel : MAis c'est finis à présent, je ne le reverrais plus. Mais je l'aime toujours, comment tu peux accepter ça ? ET continuer de m'aimer ?

La nuit était là, alors que je tentais de me reposer, je n'y arrivais pas pensant toujours à Derek. Je tournais le regard vers Komura qui dormait profondement, je me redressais sur le coup, me téléportant sans qu'il ne le sache pour me retrouver dans la chambre de Derek. Il serre son coussin comme ci il voulait que se soit moi qu'il sert, mais je l'ai blessé..

Je m'approchais de lui, me mettant sur lui.

Gabriel : Derek..

Je posais mon visage dans sa nuque l'enlaçant.

Gabriel : Je t'aime, je n'arrive pas à penser autre chose qu'à toi..

Je le regardais.

Gabriel : Je ne sais pas comment je vais faire pour vivre sans toi.

Je l'embrassais, et l'envie venait ensuite, on finissait par se déshabiller. C'est la première fois qu'on va faire l'amour tout les deux. ET on profitait de chaque instant, on faisait en sorte que cela dure le plus longtemps possible. une aura m'entourait alors qu'il jouissait en moi, sur le coup sa l'a surpris, j'ignore moi même ce qu'il m'est arrivé, je ne pensais qu'à lui, et je désirais être avec lui, je baissais les yeux vers mon ventre lorsqu'il me faisait le marque sur cette marque qui apparaissait et brillait. Je passais mes doigts dessus.

Gabriel : Je..

Je me retirais de lui, gardant ma main sur mon ventre.

Gabriel : Je peux avoir des enfants avec des hommes.

Je le regardais.

Gabriel : Je sais pas ce qu'il m'a prit, je me suis laissé trop allé avec toi.

Je me levais.

Gabriel : JE dois partir.

C'est pas possible, qu'est-ce qu'il m'a prit ? Je vais voir un enfant de Derek.. Komura ignore que je suis partis le rejoindre, mais lorsqu'il verra la marque, il comprendra tout. Il tenait de me retenir sachant ce que sa voulait dire, mais je me téléportais avant. Je regardias Komura dormir, mais il se réveillait et me regardait.

Gabriel : Komura, pardonne moi.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Dim 1 Mai - 22:45

Je commence à me sentir étrangement faible, je m'asseyais contre le mur tout en levant les yeux. On arrive à entendre les cris de Stephan, comment peut on infliger une tel souffrance à quelqu'un? qui de plus ne peut même pas se défendre. Cela me rend fou surtout de savoir qu'il a deux ans avant de rencontrer Gabriel, j'étais moi aussi une tel ordure. 

Akira: fais moi voir cette blessure Derek.

Derek: c'est pas ce qui me préoccupe le plus pour l'instant.

Il regardait quand même grimaçant un peu, c'est surement pas beau à voir. Franchement j'ai jamais su ce que c'était d'être malade dans ma vie, j'ai peut être un petit apperçu de ce que les humains peuvent ressentir. Je suis vievreux, faible, ma vision se trouble peut à peu...j'en vois presque Akio devant moi.

Derek: sa y est c'est foutu, j'ai des visions maintenant.

Akira: non, on vois la même chose que toi Derek.

sérieux? qu'est ce qu'il fou la celui la? il est venu m'achever.

Derek: qu'est ce que tu viens foutre ici?

Je me relevais prêt à lui foutre une bonne raclé à celui la! j'aurais espérer ne plus jamais voir sa sale tronche.

Derek: Delic? le frère de Gabriel?

En effet il apparaissait devant nos yeux, il est plus tout à fait comme dans mes souvenirs. 


Delic: ne vous en faite pas, Akio ne fera rien contre vous. je l'ai à l'oeil, il osera pas faire de bêtise n'est ce pas?

Akio aussi regardait ma blessure, j'en suis sûr que au fond de lui il se fou bien de ma gueule. Je lui fais pas confiance! c'est le genre de gars à te poignardé dans le dos. 

Delic: quel idée de côtoyer un loup garou?

Derek: ce loup garou est mon ami, c'est zankou qui le manipule! 

delic: peut importe le résultat est le même, il tente tout pour attirer l'attention de mon frère et j'en suis presque sûr qu'il finira par revenir. Alors nous devons tous les sortir d'ici avant que cela arrive ainsi que sauver mon père Akio.

Il croisait les bras le regardant bien dans les yeux, en gros il lui laissait pas trop le choix que sortir son père de ce pétrin. 

derek: tu arrive à contrôlé ce type la?

Delic: d'un certaine façon oui, il peut plus rien me refuser. C'est pas le moment de bavarder, faut qu'on sorte d'ici au plus vite. Akio tu créerais plusieurs créatures pour détourner l'attention de Zankou et je sauverais mon père à ce moment la. Il nous donnera pas une deuxième chance si on échoue.

Mon frère m'aidait à tenir debout, c'est vrai que mon état s'aggrave et j'ignore combien de temps je pourrais tenir comme ça.

Akira: on trouvera une solution pour te soigner.

Derek: bien sûr! tu va utiliser sa petite dague pour percer le cul de zankou? ou bien Gabriel va apparaître comme dans un bon film pour me sauver la vie...

Je me taisais le voyant apparaitre devant moi, ok..c'est sûr cette fois c'est le venin qui me fais divaguer.

Akira: il faut croire à la puissance des bon films.

Derek: c'est toi?

Delic croisait les bras plissant un peu les yeux l'écoutant.

Delic: mère seulement? parce que tu me croyais déjà mort? c'est beau la confiance! d'ailleurs qu'est ce que tu fais la? le suicide d'excite ou quoi? il a bien d'autre moyen de se chouter à l'adrénaline Gabriel.

il regardait Akio avant de se mettre devant lui.

Delic: il dit la vérité, c'est peut être un véritable idiot mais sans lui je serais vraiment mort en enfer. J'ai accepté ce contrat pour vivre et cette couleur de cheveux me va plutôt bien non?

Akira: c'est peut être pas le moment pour vos histoires, tu peux aider Derek ou pas?

Il s'approchait de moi me présentant sa main, c'est la première fois qu'il m'autorise sans que je lui force. Sa me fais rappeler ce moment dans cette voiture, il a bien changer depuis ces deux ans. Je plantais mes canines fermant les yeux, je me souviens de ce goût comme ci c'était hier..j'aimerais qu'il soit tous à moi et seulement à moi.

Delic: il presque entrain de fantasmé sur ton sang la, tu as vu la tête qu'il fait?

Je m'arrêtais sur le coup pour le regarder.

Derek: n'exagère pas non plus.

Delic: je connais tes fantasme Derek.

Qu'est ce qu'il sais sur mes fantasme lui? enfin peut importe, j'attrapais le bras de Gabriel ne voulant pas qu'il prenne de risque.

Derek: c'est trop dangereux, il n'attend que ça. J'ai récupéré mes forces grâce à toi, je peux utiliser ma vitesse vampirique..il n'aura pas le temps de me voir.

Je le lâchais, il n'est vraiment plus cet adolescent que j'ai rencontrer dans cette salle de classe. Je vais devoir lui faire confiance, apprendre que c'est lui qui peut me protéger et plus l'inverse. Je m'y attendais pas mais il m'attrapait pour m'embrasser. Sa fais si longtemps que j'attendais ça, je m'étais imaginer ces retrouvaille des millier de fois...c'est encore plus, bien mieux que dans mon imagination.

Derek: Je t'aime toujours aussi.

Akira regardait son frère sur le coup sachant très bien ce qu'il ressentait pour moi, la seconde d'après on était de retour chez nous. Je le regardais sur le moment sachant très bien que je dois une fois de plus le blessé.

Derek: Mike...

il s'en va ronchonner dans son coin.

Delic: on peut pas dire que tu sois très doué, après on critiquera ma fréquentation?

Il montrait du pouce Akio derrière lui sur l'instant, j'allais m'asseoir sur le canapé ne pouvant que attendre le retour de Gabriel.

Au chateau Zankou se levait de son trone levant la main vers Kira qu'il arrête ses tortures, Gabriel était juste devant lui.

Zankou: je le savais que tu finira par arriver, tu ressemble à ta mère. Presque à se saccrifier pour les autres, mais cette faiblesse te coutera beaucoup.

Il le laissait soigné et téléporter stephan de toute façon il en avait plus besoin et claquait des doigts pour envoyer Nasir l'attaquer. Celui ci fonçait dessus avant d'être aussi vite immobilisé, zankou en sourit voulant surtout analysé l'étendu de son pouvoir. Nasir est sortit d'affaire mais zankou ne compte pas en rester la.

Zankou: je vois que ta mère ta bien entraîné, mais je ressent ta puissance. Elle reste inférieur à la mienne, je vais absorbé ta deviné et elle deviendra mienne. Ta mère perdrais ses deux fils, rien de mieux pour me venger. Tu es prêt gamin? 

Il se téléportait obligeant Gabriel à le perdre de vue et envoyait l'une de ses sphère d'aura enflammer dans sa direction. Gabriel arrêtait cet attaque à l'aide d'un bouclier invoquer, zankou réapparaissait derrière lui l'attrapant fermement les cheveux.

Zankou: tu manque encore cruellement d'expérience, tu es jeune et impatient. Tu aurais du rester sur ton petit nuage lécher les doigts de Abnar.

Il dirigeait sa main avec l'armure vers son visage prêt à lui voler sa diviné, Zankou s'arrêtait néanmoins dans son geste ressent un autre aura. Des chaines apparaissait attrapant zankou le tirant vers l'arrière.

Zankou: Tiens Kerrigan, tu n'as pas changer toujours aussi radieuse.

il regardait Gabriel les sourcils froncer.

Zankou: ce gamin est encore en vie? 

il fait mauvaise mine sur le coup et attrapait ses chaines pour les briser facilement.

Zankou: alors je vais leurs arracher la tête moi même! j'aurais la vie de tes enfants! même si c'est la dernière chose que je dois faire! Kira bouge ton cul!

Il s'entourait de sa propre aura complètement hors de lui.

Zankou: a qui la faute kerrigan! cette haine existe uniquement par ta faute! tu as préféré un misérable humain à moi! tu m'as embrasser uniquement pour m'empoisonné! m'affaiblir et envoyer en enfers! ou tu voulais que j'y moisisse! 

Kira arrivait à empêcher Gabriel de partir, zankou profitait de la distraction de kerrigan pour l'attaquer d'une boule de feu. Il s'approchait de Gabriel maintenant a sa merci, celui ci ricanait concentrant son aura dans ses deux mains.

Zankou: je vais l'exterminé et cela sous tes yeux. Tu pourra juste pleurer sur des lambeau de chaire Kerrigan.

il tournait un peu le regard l'écoutant.

Zankou: tes paroles ne veux rien, tu m'as déjà tromper une fois pense tu que m'aura une deuxième?

L'entendant parler du sort il tapait ses mains l'une contre l'autre supprimant son attaque.

Zankou: Tu te rend compte de ce qu'il se passera si tu te moque encore de moi Kerrigan, c'est pas seulement la vie de ton fils que je prendrais. Je détruirais cette ville toute entière et passerais à la suivante.

Il faisait un geste de la main obligeant Kira à me lâcher et se tournait vers Kerrigan s'approchant d'elle.

Zankou: j'en connu un qui doit être très déçu la haut.

Il levait les yeux vers le ciel comme pour le narguer.

Zankou: je t'avais dit, t'es loin d'avoir ce qu'il faut pour régner. Tu es bien trop gentil mon pauvre Abnar.

Il attrapait le visage de Kerrigan.

Zankou: maintenant j'espère que ses lèvres seront moins empoigner que la dernière fois.

il l'embrassait de force tout en se téléportant avec dans une chambre sur le lit.

Zankou: je vais tester encore et encore, jusqu'à être certain que cette malédiction ne fais plus parti de moi. 

il chuchotait à son oreille.

Zankou: j'espère que mon frangin nous regarde, il doit être très déçu de sa petite fille et quelque cours ne lui fera pas de mal non plus.

il lui arrachait une partie de sa robe.


Zankou: tu pourra plus t'échapper désormais, moi aussi mes baiser peuvent être empoisonné.

Il la pénétrait violemment comme pour laisser échapper des nombreuses année de frustration.


***

A la maison c'est Nasir qui arrivait en premier, j'attrapais vite une couverture pour le recouvrir.

Nasir: Pardonne moi Derek, je voulais pas...

Derek: je sais, tu n'y es pour rien nasir.

Maintenant c'est de savoir si Gabriel va revenir également, depuis qu'il m'a embrasser j'ai retrouver l'espoir de l'avoir à nouveau à mes côtés. Je tournais en rond avec un verre de scotch en main, et si Zankou l'avait eu? 

Delic: continue à me donner le tournis derek et je t'assomme.

Derek: tu t'inquiète pasp our ton frère toi? 

Delic: bien sûr que si! mais ce n'est pas en creusant une trancher que tu y arrivera!

D'ailleurs le voilà qui revenait téléporter de force par Kerrigan, je poussais vite mon frère m'approchant de lui.

Derek: tu va bien?

Delic: tu as réussit à lui échapper?

Il prenait mon verre que j'avais déposer pour le boire à ma place.

Delic: peut importe la situation zankou a tout de même gagner la partie.

il veux quand même partir à nouveau? après qu'il met embrassé? dit qu'il m'aimait? 

Derek: si tu ne serais pas venu, ton père encore entrain d'être torturer, Nasir jouerait encore les toutou et moi..je serais mort. Tu as prit cette décision parce qu'elle semblait la meilleurs pour toi. C'est pas une raison pour repartir à nouveau, ta mère c'est sacrifier...c'est pour au moins que tu es le choix.

il me serrait dans ses bras, je pensais que mes paroles l'avait toucher mais au contraire, il semble décider à s'en aller.

Derek: j'aime beaucoup Mike mais...c'est pas toi, je veux personne d'autre. Je veux pas que tu parle, ne me demande pas d'accepter ça.

Une claque? non plutôt un coup de poing au visage, comment il peux me dire une chose pareil après m'avoir dit qu'il m'aimait? comment il peux vouloir une famille avec un...renard.

Delic: Komura hein?

Sa semble pas du tout lui plaire, il en faisait une mauvaise tête. Je peux plus le retenir à présent, il m'aime mais en préfère un autre que moi. je montais dans ma chambre sans rien dire.

Nasir: Derek!

Akira: il a besoin d'être seul je crois.

il regardait du coup vers l'autre pièce sachant que Mike il était ayant surement tous écouter.

Nasir: est ce que ça va?

il joue les gros dur, mais nasir a fini par apprendre à la connaitre.


Nasir: je sais que tu es déçu, mais sa te surprend pas autant que ça. On sais tout les deux que Derek a toujours aimé et uniquement aimé Gabriel. 

Il baissait les yeux ensuite regardant cet seul essuie qui le recouvrait le corps.

Nasir: comme toi, tu n'aime que Derek depuis tous ce temps. Oui, je me doute que tu je suis la personne à laquel tu as envie de te confier. Mais je comprend ce que tu ressent, voir quelqu'un que tu aime en aimer un autre...c'est difficile à vivre.

Il haussait les épaules se forçant à sourire.

Nasir: je vais tous de même m'habiller, j'ai peut être le sang chaud mais c'est pas une raison de rester à poil.

Moi je suis rester enfermer dans ma chambre jusque la nuit serrant mon oreiller comme ci c'était lui...pour être sûr de pas avoir la visite de Mike, j'ai fermer la porte cette fois et je le ferais sans doute les autres nuit également. J'ai enfin réussis à m'endormir, c'est la que je recevais sa visite. J'ouvrais doucement les yeux sentant quelqu'un sur moi.

Derek: j'avais fermer la porte à clé.

je pensais avoir la visite de Mike, qui trouverais l'excuse pour me consoler et surtout coucher avec moi. J'ouvrais grand les yeux entendant sa voix et lâchais vite mon coussin pour le regarder.

Derek: Gabriel c'est toi?

Je l'attrapais contre moi, presque à l'empêcher de partir à nouveau.

Derek: si c'est un rêve, alors que je me réveille plus jamais.

On s'emportait rapidement dans les bras de l'un et de l'autre et enfin il pouvait être à moi. Je sais pas pourquoi, j'y allais doucement avec lui comme ci c'était la toute première fois qu'on faisait l'amour de notre vie. Bon j'avoue j'ai surtout peur d'être trop brutal et qu'il me fuit comme la peste...je m'y fais pas encore qu'il soit plus aussi fragile qu'autre fois.

Il lumière l'entoure au même moment que je...ok je me redressais pour bien le regarder, est ce que c'est moi qui est fait ça? j'aurais un pouvoir de jouissance? 

Derek: qu'est ce que c'étais?

je baissais les yeux vers son ventre, c'était pas la avant et croyait moi j'ai eu le temps de regarder chaque partie de son corps.

Derek: c'est quoi ça? cette marque?

il se retire de moi brusquement, il semble être sous le choc.

Derek: tu deviens tous pale Gabriel, ne me dis pas que...on ta puni ou un truc du genre.

je me recouchais ricanant.

Derek: des enfants, c'est que ça...

je me relevais aussi vite réalisant.

Derek: comment ça des enfants!?

j'ouvrais de plus en plus la bouche tout en pointant la marque du doigt.

Derek: des enfants...trop aller avec moi? tu va quand même pas me dire que mes super spermatozoïde de vampire ont réussit à...

Partir? c'est une blague! c'est vraiment ça? il est quand même pas "enceinte" sa ce dit seulement poru un homme?

Derek: tu va quand même pas partir maintenant? après m'avoir "presque" annoncer que j'allais être papa! Gabriel!

il est parti...j'en reviens pas!

Derek: Delic!!!

il apparu dans ma chambre les cheveux en pétard et en caleçon.

Delic: j'espère que tu as une bonne raison!

Derek: c'est quoi cette histoire de marque? et que Gabriel pourrait avoir des mômes avec un homme?

Delic: oh c'est pas vrai, il est venu pour dire qu'il attend un bébé de Komura!

Derek: parce que c'est vrai?

Delic: attend t'es pas facher? alors tu...

il regardait autour de lui et surtout le lit pointant du doigts des trace blanche.

Delic: tu as coucher avec lui!!! et poser ta marque! merde! il est revenu pour s'envoyer en l'air.

Derek: oui...mais il est repartit.

Delic: ok, ben félicitation et moi je vais dormir!

il se téléportait retournant dans la chambre.

Derek: bah attend! il dormait ici celui la?

je m'asseyais sur le lit levant les yeux vers le plafond.

Derek: je vais être papa, manquait plus que ça. Sa ce passe comment? il va avoir un gros ventre? et sa sortira pas ou?

mon dieu, mon imagination me fais flipper sur le coup. En tout cas sa c'est mal passer la haut.

Komura: tu...as l'odeur de Derek sur toi et c'est récent.

il se redressait fermant les yeux ayant du mal à cacher son émotion sur le coup.

Komura: je ressent également une vie qui grandit en toi, je vois...je savais pourtant que tu l'aimais mais j'ai continuer de garder espoir pour nous deux. 

ses yeux changeait en venant ceux du renard.

Komura: tu ne fais que prendre les mauvaise décision et accumulé les erreurs. Ton frère, ta mère et maintenant tu me trompe moi. Tu m'as arracher mon rêve et viens jusqu'à moi pour te venter de ça.

il regardait son ventre avant de relever les yeux.

Komura: un kistune peut être le meilleurs des amis, des amant, parents...mais ils sont aussi très rancunier et peuvent être le pire des ennemis Gabriel. 

il se téléportait le laissant la ne voulant plus le voir pour le moment.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Lun 2 Mai - 21:40

Kerrigan s'était donc donné à zankou, afin que je reste en vie, et également que les autres Dieux ne soient pas en dangers s'il aspirait ma divinité. Elle me téléportait pour être sur que je m'en aille et ainsi, que je ne risque rien. Et Zankou était très claire, si elle lui mentait encore une fois, se ne sera pas seulement ses fils qu'il s'en prendra mais cette ville toute entière et passerait aux suivante, elle le regardait bien alors qu'il s'approchait d'elle.

Kerrigan : Ne mêle pas Abnar à tout ceci, Abnar est digne de confiance, il est le seul qui peut diriger se monde.

Elle se laissait attrapé le visage par lui, elle se laissait embrassé et fut ensuite téléporté, elle regardait remarquant cette chambre, et allongée sur le lit, lui au dessus d'elle,  elle se doutait évidemment de ses intentions. Elle revenait vers lui ensuite, il voulait s'assurer que la malédiction qu'elle lui a posé ne soit plus là, et ainsi, en couchant avec elle jusqu'à ce qu'elle lui donne un fils.

Kerrigan : Tu es écoeurant.

Elle détournait le regard alors qu'il lui chuchotait à l'oreille. Zankou lui arrachait une partie de sa robe pour avoir plus facile, et la pénétrait violemment ensuite, elle en gémissait, mais tentait malgré tout de rester silencieuse, afin de ne pas lui donner se plaisir.

Sur le coup, Abnar était bien hors de lui, ayant bien vu la scène de la haut, un orage éclatait sur Terre, qui était très violent. Kerrigan fermait les yeux se laissant faire jusqu'au bout, une fois que Zankou en avait terminé, celui ci s'en allait la laissant là. Elle restait allongée un moment, mais finissant par se redressée.

Kerrigan : Je suis navrée père, je n'avais pas d'autre solution.

Elle posait sa main sur son ventre, pouvant savoir si elle avait été oui ou non fécondé par Zankou, mais sa n'était pas le cas, elle tentait de se téléporter mais Zankou avait belle et bien fait quelque chose, ses pouvoirs était comme bloqué. Elle en glissait ses doigts contre ses lèvres, se doutant qu'il lui avait à son tour jeter une malédiction.

Kira partait à la rencontre de Zankou, il posait un genou à terre devant lui, lui semblait enfin content, ayant sans doute eu ce qu'il désirait.

Kira : Maître.. Vous comptez réellement abandonné l'idée de voler la divinité de Gabriel ? Après tout ce temps qu'on le recherche ?

Il avait du mal à comprendre sur le coup.

Kira : C'est ce que vous désiriez, régner sur l'Olympe, vous venger d'eux non ? Pourquoi tout arrêter parce que cette femme..

Il baissait la tête.

Kira : Pardon, cela ne me regarde pas.

Il détournait le regard sur le coup se levant.

kira : Je vous laisse tranquille.

Il se téléportait ensuite.


***

Je ne sais plus ce que je dois faire, j'ai dis à DErek que je l'aimais toujours, je l'ai embrassé, mais c'était parce que je pensais ne plus le revoir, avec Zankou.. Je ne pouvais pas ne rien faire, en sachant qu'il allait mourir, et mon père torturé. Je devais intervenir, mais à cause de moi, ma mère est prix au piège par Zankou à présent.. Alors j'ai préféré retourné la haut, me disant que sa vaudrait mieux pour tout le monde. C'est pour ça que j'ai dis tout ça à Derek, que j'étais avec Komura et que je voulais lui fonder une famille, c'est sur que sa lui avait foutu une sacré claque.

Mais une fois retourné la haut, je sentais déjà un énorme vide, et je n'arrivais pas à fermer l'oeil de la nuit, je ne pensais qu'à Derek encore et encore, c'est encore plus difficle maintenant que je l'ai revus, je l'aime.. Et cette amour est mille fois plus forte que pour Komura.

J'avais donc finis par retourner voir Derek, et vous connaissez la suite. Je me suis laisser emporté, et je ne sais même pas comment j'ai fais. Sur le coup sa m'a complètement effrayé, et j'étais rentré, mais Komura était réveillé s'étant rendu compte que j'étais partis, et sentis aussi tôt l'odeur de Derek sur moi. Je ne savais pas quoi dire d'autre que j'étais désolé.

J'entre ouvrais les lèvres de ce que disait Komura, sa me fait mal malgré tout de le voir comme ça, je tenais beaucoup à lui, il m'a beaucoup aidé durant ses deux années.

Gabriel :  Komura, je ne sais pas quoi te dire, je n'ai pas voulu cet enfant, je..

Je me taisais voyant le regard qu'il avait sur le coup, il est vraiment en colère, et c'est compréhensible, je l'ai trahis.

Gabriel : Non, je ne me vente pas.. Je sais que j'ai pris des tas de mauvaise décision.. je comprend que tu me déteste à présent.

Je détournais le regard de ses dernières paroles, s'était dure.

Gabriel Komura...

Il se téléportait, je m'asseyais sur le lit sur le coup, passant mes mains dans mes cheveux. Comment j'ai pu lui faire ça après tout ce qu'il a fait pour moi ? Je retirais mes mains de mon visage, je levais le t-shirt regardant cette marque, elle déjà grandis un peu; je ne sais même pas ce que je suis censé faire, si ma mère était là, elle m'aiderait.. Si sa aurait été l'enfant de Komura, il m'aurait également pris soin de moi, je soupirais levant la tête. Mais s'est lenfant de Derek, alors.. Je.. Je devrais retourner auprès de lui ? Le regard qu'avait Komura, il était vraiment remplis de haine à mon égard.. C'est la première fois que je le voyais comme ça.  

Je m'allongeais passant malgré tout la nuit ici, à mon réveil, je cherchais Komura par réflexe mais il n'était pas là.  Il fallait le temps que tout ça me fasse tilt, c'est vrai.. J'ai couché avec Derek et je porte cette marque. Je me levais, m'aspergeant le visage d'eau froide, je me levais les dents, me coiffait et m'habillait. Lorsque je m'habillais, je n'arrêtais pas de regarder mon ventre depuis la glace, la marque à grandis en à peine quelque heure, je commence à stresser, je dois parler à quelqu'un.. Qui pourrait m'aider. je partais donc voir Abnar, il me regarde le sourcils froncés, il semble mécontent.

Abnar : Comment oses-tu venir à moi après tout ce que tu viens de faire ?

Gabriel : Je ne désirais pas que mère soit..

il se levait d'un coup.

Abnar : Elle s'est donné à Zankou, uniquement par ta faute, car tu n'as pas pris la peine de réfléchir un peu avant d'agir ! Tu ais bien un humain, tu es égoïste et ne pense qu'à ta personne, sans penser aux conséquences que tu peux laisser derrière toi.

Je détournais le regard.

Gabriel : Je suis désolé.

Il s'avançait pour me faire face, je le regardais sur le coup.

Abnar : Et tu as préféré faire cet enfant avec se.. Vampire, au lieu d'un Kitsune. Tu me fais honte.

Gabriel : S'est passé sans que je le veuille réellement.

Abnar : Ah oui ? JE suis sur du contraire, la marque n'apparaît que si on le désire très profondement au fond de toi, tu désirais avoir cet enfant avec Derek, pour avoir une excuse afin de rester auprès de lui.

J'écarquillais les yeux de ce qu'il disait.

Gabriel : Je.. non, je ne sais pas comment sa s'est produit.

Abnar : Tu te débrouilleras pas toi même, je ne te viendrais plus en aide à présent.

Il s'en allait, je vois.. Sa donne ça un Dieu en colère ? Je me téléportais sur le coup, sa ne sert à rien que je reste ici, tout le monde me déteste à présent. Pour ce qui est arrivé à ma mère. ET sans parler que j'ai rejeté Komura.. J'arrivais chez Derek. Il avait eu du mal à se rendormir après ma visite surtout après ce qu'il vient d'apprendre. Il était dans la cuisine n'arrêtant pas de parler de ça.

Akio : Tu nous ennuies avec ton histoire, on a compris, ta couché avec Gabirel, une lumière miraculeuse est apparus autour de lui et boum il avait une marque ce qui est égale à un bébé.

Il faisait des signes des mains tout en expliquant tout ça.

Akio : Oh tient en parlant de loup, le voilà.

j'étais là, regardant en direction de Derek.

Gabriel : Salut.

Ils me regardant tous bizarrement.

Akio : On veut voir cette fameuse marque sur ton ventre, oué il nous a tout raconté.

Je soupirais sur le coup levant mon t-shirt, la marque était bien plus imposante qu'hier.

Akio : Hum hum, c'était vrai alors ? Bah oué désolé, j'avais du mal à te croire.

Il haussait les épaules sur le coup. Mike arrivait lui après avoir une cette discussion avec Nasir, ils avait dormis ensemble mais sans rien faire malgré tout. Il me regardait le sourcils froncés.

Mike : qu'est-ce qu'il fou chez moi ?

Akio : Oh tu connais pas la nouvelle ? Ils ont couché ensemble hier, et boum, Gabriel a eu une lumière autour de lui et ils vont être papa.

Mike : C'est une blague ?

Il regardait vers Derek sur le coup.

Mike : Je veux que vous partez de chez moi, je veux plus vous voir.

Il s'en allait, je le suivais du regard sur le coup, il aime toujours Derek, et Derek ne l'a jamais aimé mais il a tenté de lui donner tout ce qu'il voulait de lui.

Akio : Haha, voilà pourquoi j'adore ce monde, il  y a toujours plein d'ambiance, pas vrai delic ?

Il lui souriait. Sur le coup, on s'en allait, pour ne pas plus énnerver Mike, j'étais dans la voiture à côté de Derek alors qu'on retournait chez son frère, je le regardais.

Gabriel : Je compte rester.

Il me regardait, et souriait déjà.

Gabriel : Abnar pense que je l'ai fais exprès, cet enfant avec toi. Afin de rester auprès de toi.. Mais, je n'ai pas vraiment désiré que sa arrive, je ne sais même pas comment j'ai fais pour être franc.

Je détournais le regard.

Gabriel : En tout cas, Komura est plus qu'en colère contre moi.

BOn je doute que Derek ait envie m'entendre parler de lui..

Gabriel : Nous deux s'est terminé.. Et Abnar m'a fait comprendre que je n'étais plus vraiment le bienvenu la haut, à cause de mes décisions, et il ne compte pas m'aider pour cet enfant. J'ignore comment sa va se passer, ni ce que je dois faire, ma mère ne sera pas non plus m'expliquer..

Akio : Tu écartes les cuisses et tu pousses, ah non c'est vrais tes un homme, sa compliques les choses en effet.

Ils sont là ? j'en soupirais, ils se sont téléporté pour se retrouver dans la voiture. Je regardais Delic sur le coup.

Gabirel : Tu sais quelque chose à propos de cette marque ?

Mike lui tournait en rond dans la maison n'arrivant pas  à croire ce qu'il venait d'entendre, il tournait le regard vers Nasir qui arrivait.

Mike : Gabriel est revenu et pour de bon ! Ils ont couché ensemble cette nuit, et ils vont avoir un gosse !

Il en balançait sa main sur la table pour tout mettre à terre.

Mike : Il s'est bien foutu de moi ! Qu'est-ce qu'il a de plus que moi ?!

Il posait ses mains sur la table tendant de se calmer. Il se retournait pour le regarder se rappelant de leurs conversation hier, Nasir avait vraiment bien changé depuis le lycée, et il était devenu également plus musclé. Mike lui n'était toujours pas très futé, n'ayant toujours pas compris qu'il l'aimait depuis tout ce temps, malgré la conversation d'hier.

Mike : Lorsque tu me disais que tu savais ce que je ressentais hier, d'aimer quelqu'un à sens unique, tu parlais de qui ? Tu aimes aussi Derek c'est ça ?

Il se posait contre la table.

Mike : Pourquoi on devrait aimé cet idiot ?! Il y a bien d'autre mec et femme qui désirent m'avoir dans leurs lits, alors, je devrais l'oublier et passer à autre chose merde ! Et toi aussi, tes plutôt pas mal après tout, ta toute tes chances.


Nous on était arrivé chez Reiji, il se demandait quoi au début, mais était content de me voir, après tout il voulait juste le bonheur de son frère. Bon, Akira lui savait ce que sa voulait dire, Mike devait se sentir encore une fois mal à cause de Derek.

Je m'asseyais dans la fauteuil, je me sens de plus en plus faible, j'ai dure à rester debout.

Reiji : Qu'est-ce qu'il lui arrive ?

Akio : Derek va être papa.

Reiji : Haha bien sur.

Akio : Nan c'est vrai !

Il levait mon t-shirt pour montrer la marque qui avait encore bien grandis et brillait de temps à autre.

Akio : Tu vois, je rigole pas.

Il faisait des petits yeux vers Derek sur le coup.

Reiji : Qu'est-ce que tu as fait ?

Gabriel : C'est de ma faute, et je commence à me sentir bizarre là.

Sur le coup Derek fonçait vers moi, je transpire, j'ai des bouffée de chaleur, et d'énorme crampe, je serrais ma mâchoire sur le coup tournant le regard vers Delic.

Gabriel : Si tu sais comment faire, alors.. Je suis toute ouïe, parce que l'a j'ai l'impression qu'on m'enfonce des pieux dans le ventre toute.. les secondes...

Reiji : Il va quand même pas faire le môme dans notre canapé si ?

Heureusement que Delic avait déjà vu quelqu'un faire la haut, il me montrait comment m'y prendre, je suivais ses conseils et ouvrait la marque, une sphère noir apparaissait sur le coup, j'en gémissais d'autant plus.

Reiji : Dite moi que je suis entrain de rêver..

Delic m'aidait en allant chercher la sphère à l'intérieur de moi, c'était rapide, il la sortait facilement, et le trou disparaissait ainsi que la marque, la sphère disparaissait peu en peu, montrant l'enfant à l'intérieur qui s'agittait et pleurait.

Reiji : Ok, on aura tout vu..


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Mar 3 Mai - 21:34

C'est vrai j'ai surement du plusieurs fois me répéter avec mon histoire, mais j'en reviens toujours pas de ce qu'il sais passé et surtout savoir quand il compte revenir. Il va quand même pas m'abandonner après ça? ou élever ce bébé avec ce renard, j'en retroussais le nez à cette idée.

Derek: ne te fou pas de moi Akio! et puis pourquoi tu es la? je t'aime toujours pas!

Delic: je te rapelle qu'il ta bien aider.

Derek: il m'a rien aider du tout! c'est Gabriel qui nous a sortit de la.

Il s'en appuyait sur sa chaise haussant les sourcils.

Delic: d'accord tu marque un point.

Je me levais voyant Gabriel apparaître dans la pièce, il est revenu! je peux pas m'empêcher de regarder son ventre, je peux rien voir avec ce foutu t-shirt. Akio va s'en charger avec sa curieusité, tant mieux j'ai besoin de moi même savoir si j'ai pas rêver...par contre, maintenant que j'y regarde..elle semble plus grande.

Derek: Elle était plus petite dans mes souvenirs.

Delic: c'est normal, en une nuit la marque à eu le temps de grandir. C'est bien plus rapide qu'une grossesse ordinaire, cela dépend bien sûr de la personne mais...c'est très rapide.

Derek: rapide, rapide comment?

Delic: qu'il pourrait avoir l'enfant dans quelque heures à peine, difficile à dire.

Quoi déjà? Mike était lever lui aussi et déjà bien de mauvaise humeur ce matin, surtout à voir Gabriel chez lui.

Delic: quelque chose me dis que sa se fera pas ici.

J'aurais voulu lui mettre au courant, mais surtout pas de cette manière. delic lui mettait une bonne claque derrière la tête le trouvant trop bavard lui aussi.

Delic: tu n'es qu'un idiot! tu sais ça?

Je baissais les yeux, j'avoue j'ai trop honte de l'affronter sachant ce que j'ai fais. Je lui ai toujours donner ce qu'il voulait de moi enfin seulement mon corps. Il voulait plus évidemment, mais c'est la seul chose que j'ai jamais pu lui offrir. Il nous demandait de partir, je peux pas lui repprocher de me mettre dehors. Je devais avoir une conversation avec lui, mais je dois d'abord penser à Gabriel et cet enfant qu'il porte.

Delic: tais toi donc Akio! tu me fais penser à une sale hyène!

Je faisais entrer Gabriel dans ma voiture et me mettait en route jusque chez mon frère. Je l'écoutais tous en conduisant, de temps à autre je le regardais.

Derek: est ce que c'est pour ça que tu es revenu? parce que Komura ta laisser et..que ce Abnar ne veux plus te voir? 

Au fond, j'avoue que je le prend un peu mal. 

Derek: je suis un peu ta roue de secour en gros.

Je levais les yeux entendant les commentaires de Akio et suivis d'une baffe venant de Delic.

Delic: tu va arrêter avec tes conneries? je vais finir par croire que tu aime que je te porte des coups!

il regardait son frère sérieusement.

Delic: oui, Komura a tenu à ce que j'assiste à ce genre "de venue au monde" au cas ou un jour cela m'arrivera à mon tour. Je pourrais t'aider, c'est rapide mais la douleur se présente également. 

J'arrivais chez mon frère, j'ouvrais directement la porte à Gabriel. Oui d'accord je suis au petit soin, comme ci il n'était plus qu'un tas de sucre qui pourrait partir en morceau d'une seconde à l'autre.

Akira: Gabriel tu es de retour? 

il me voyait également ici et en fronçait aussi tôt les sourcils pensant à son frère. Delic lui levait les yeux, Akio peut pas s'empêcher de jouer les grandes langue.

Derek: et pourquoi sa serait de ma faute Reiji? 

Je fonçais vers Gabriel le tenait bien, j'ai pas envie qu'il s'évanouisse non plus! je l'aidais à s'allonger sur le canapé.

Derek: qu'est ce qu'il lui arrive Delic?

Delic: le sceau se nourris de son énergie afin de développer le nourrisson.

Akira: non mais c'est sérieux tous ça?

Mon frère rale mais au fond je sais très bien, qu'il serait heureux que notre famille se prolonge. Je m'asseyais à côté de Gabriel lui tenant la main, il semble vraiment souffrir.

Delic: commence déjà par détresser Gabriel, tout va bien ce passer.

il l'aidait à retirer son t-shirt, tous le monde est autour de lui en voulant rien rater. 

Delic: tu va devoir ouvir les sceaux en posant chacun de tes doigts à cette emplacement.

Il lui montrait exactement comment les placer.

Delic: j'ai plus mes pouvoirs divin, je pourrais pas l'ouvrir pour toi. Vas ensuite ensuite tourne dans le sens des aiguilles d'une montre.

il s'excecutait, sa fome un trou noir c'est presque flippant.

Akira: j'ai jamais vu un truc pareil.

En tous cas la douleur est plus important à présent, Gabriel me sert la main presque à m'en briser les os! tu depuis quand tu es aussi costaud toi? 

Delic: je vais entrer mes mains à l'intérieur afin d'y sortir la sphère.

Derek: une sphère?

je peux pas m'empêcher de grimacer, c'est quoi qu'il ressent en foutant ses mains la dedans? j'ai une sale vision de boyaux c'est presque dégouttant. Mais quand il ressortait ses mains, pas de sang..pas de boyaux...juste une étrange sphère noir. La marque se refermait pour disparaitre comme ci elle n'avait jamais exister.

Derek: c'est une sorte d'oeuf?

Delic: on peut dire ça, sa protège l'enfant dans le sceau et le nourris dans son dévloppement. 

elle disparaissait petit à petit libérant l'enfant. Je me levais pour bien le regarder, c'est mon fils ça? a voir ce qu'il a entre les jambes c'est bien un fils. Delic le donnait à Gabriel, c'est à lui de le tenir en premier ayant fais tous le travail.

Akira: si on m'avais dit qu'un jour je verrais un homme accoucher, je l'aurais jamais cru.

Je suis à la fois choquer et heureux, moi qui en voulait jamais avoir d'enfant...maintenant j'ai juste peur d'être un mauvais père. Je prenais sa petite main, il me tient le doigt..je peux pas m'empêcher de sourire.

Akira: je te laisse avec ton neveu Reiji, moi je dois aller voir mon frère.

Je levais les yeux vers Akira qui se mettait à partir, moi je préfère rester ici même si je sais que je devrais une discution avec Mike. 

Derek: tu ne l'as peut être pas fais volontairement, mais je te remercie tous de même de m'avoir offert cette chance d'être. Mon frère était surement désespérer à l'idée que je le sois un jour.

Cette fois je le prenais dans mes bras, il a un mélange de nos trait. Ses cheveux sont chatain clair comme moi, alors qu'il a les yeux de Gabriel. par contre...est ce qu'il a..J'essayais de voir si il avait de petit canine.

Delic: il faudra attendre un peu pour ça derek, a cet age il n'a pas de dent ni de canine pointu.

Derek: évidemment...si tu es d'accord Gabriel, j'aimerais que ce soit mon frère qui soit le parrain, sa faisait longtemps qu'il attend ça. ne le prend pas mal Delic.

Delic: pas du tout et connaissant déjà ton instinct de reproduction, je pense qu'il serait pas fils unique.

Je ricanais sur le coup et regardait mon frère, il a le sourire jusqu'au oreille du coup.

Derek: Alors tu veux bien être le parrain de Near?

Delic: oui, c'était le prénom de mon père.

Je me couchais a côté de Gabriel mettant Near entre nous deux, oui je compte bien faire un selfie pour mémoré ce moment.

Derek: maintenant tu m'appartiendra à moi seul.

J'embrassais la joue de Gabriel tous en prenant la photo.

Delic: maintenant, je vais me trouver une chambre.

Derek: tu compte t'installer ici?

Delic: bien sûr, je l'a trouve sympa cette maison...le luxe j'adore ça.

et akio qui le suit comme un petit chien, d'accord est ce qu'ils sont ensemble tous les deux? je comprend pas comment on pourrait aimer Akio, il est si...

Derek: tu as garder les affaire de bébé Reiji? toi qui te refusait de les jeter, t'avais raison voilà..t'avais bien fais, Near en aura besoin.

Bon je donnais Near à mon frère.

Derek: le parrain changera les couches.

les corvée ingrate je compte bien les refiler à d'autre, les choses qui pue c'est pas mon truc. Mon onclé arrivait levant des bouteilles d'alcool, je lui ai envoyer le selfie, mais je pensais pas qu'il serait aussi rapide.

Derek: salut ren, tu as fais vite. Quand on doit célébré un nouvel évènement tu es toujours le premier arriver. Alors fini nos soirée partouze, je suis papa maintenant..je vais devoir être sérieux.

Je faisais un tête déprimer sur le coup.

Derek: très sérieux, un papa exemplaire...je viens de prendre un coup de vieux.

j'attrapais la bouteille qu'il avait apporter.

Derek: alors je vais me saoulé une dernière fois.

A peine deux heures plus tard...j'étais allonger au sol côté de mon oncle.

Derek: alors mes super spermatozoïde sont rentrer par le trou et pouff! une lumière qui l'entoure...je pensai qu'il avait super joui, après tout je suis super douer c'est normal! mais noooon...un bébé!

j' attrapait le visage de Ren ouvrant grand les yeux.

Derek: ma tête quand il a dit bébé! je me disais...mais il va sortir par ou? mais c'était la marque la clé! il a ouvert et op un trou! je me suis dit..putain il va nous sortir les boyaux! mais non..il a sorti un oeuf! et mon fils était dedans!

je câlinais sur le coup la bouteille vide dans mes bras.

Derek: je suis papa maintenant. regarde!

je me redressais d'un coup pointant Gabriel et near du doigt.

Derek: c'est ma petite famille maintenant, Gabriel me regarde avec amour!

ou plutôt avec pitier de me voir dans un tel état.

Derek: mon fils m'aime déjà, il me sourit.

Ou alors il se fout déjà de ma tronche.

Derek: je suis trop heureux, qu'est ce qeu tu en pense? peut être toi aussi tu es papa, avec toute les femmes que tu as sauter. oh, putain! moi aussi j'en ai sauter plein! on était ensemble ne plus.

J'attrapais mon oncle pour lui chuchotter à l'oreille.

Derek: ne le dis pas à Gabriel!

****

Nasir se réveillait les cheveux en pétard regardant Mike tourner en rond.

Nasir: qu'est ce qui se passe? tu t'es encore engueuler avec Derek c'est ça? 

Il se servait une tasse de café avant de s'asseoir à table.

nasir: c'est quoi cette histoire? ils veulent adopter un bébé? 

il levait sa tasse pour qu'elle soit épargner contrairement au reste qui finissait à terre. 

Nasir: tu savais au fond de toi que cela arriverait un jour, Derek n'a toujours eu yeux que pour Gabriel depuis le lycée. Je ne sais pas ce qu'il a de plus que toi, personnellement...sa serait pas mon type de garçon enfin..peut importe.

il toussait un peu ayant avaler de travail.

Nasir: moi amoureux de derek?

Il soupirait, évidemment une fois de plus Mike a comprit tous de travail.

Nasir: tu te trompe c'est pas...

il était un peu surpris, donc comme ça il le trouvait pas mal?

Nasir: tu me trouve pas mal? c'est bien la première fois que tu me dis ça.

il rougissait un peu finissant par ce lever.

Nasir: c'est pas de Derek que je suis amoureux Mike, c'est pas ce que j'ai tenter de te dire hier.

il se mettait devant lui.

nasir: je comprend ce que tu peux ressentir, car j'ai été jaloux de Derek et lui en voulait aussi. C'est mon ami, mais je comprenais pas qu'il jouait avec tes sentiments comme ça et jaloux que tu peux l'aimer autant et supporter ça. C'est de toi qui je suis tomber amoureux Mike.

il prenait un grande respiration, c'est pas facile pour lui de dévoilé enfin.

Nasir: j'espérais rien du tout, j'étais ton souffre douleur au lycée..j'ai jamais réussi à te détester pour autant au contraire. Et puis t'a aimer Derek et t'ai même ouvert à lui..franchement je savais que j'avais aucune chance. 

Il se mettait à ramasser tous le bazar a terre.

Nasir: comme tu l'as dit, tu es célèbre Mike. Des rencontres tu en fera plein et un jour tu finira aussi par rencontrer quelqu'un que tu aimerais et surtout qui t'aimera en retour. Derek était pas la bonne personne c'est tout.

Il mettait toute les choses casser à la poubelle avant de regarder en direction de mike.

Nasir: sa t'étonne qu'un petit serveur comme moi pourrait t'aimer? surtout qu'on a dormis dans la même chambre...j'ai été oblige de te tourner le dos pour que tu ne ressente rien...hum surtout quand tu t'es accrocher à moi comme un Koala.

Il voulait s'approcher de lui pour tenter de l'embrasser, après tout qu'il le rejette maintenant ou plus tard autant avoir une première fois. Mais Akira arrivait les regardant tous les deux.

Akira: Mike? je viens voir si tout va bien, mais je dérange peut être.

Nasir: non, je dois aller travailler de toute façon..je vais être en retard.

Il partait directement marchant vite même jusqu'au son lieu de travail.

Akira: il te l'a enfin dit n'est ce pas? qu'il t'aimait...il était grand temps que tu t'en rende compte Mike, tout le monde l'avais deviner sauf toi. Tu devrais aller le voir au boulot et parler de ça avec lui, oublie Derek...il ne valait vraiment le coup et tu t'accrochait à lui uniquement parce que c'était le premier homme avec qui tu as...enfin, tu es jeune Mike et encore toute la vie devant toi.

il lui lançait ses clés de voiture.

Akira: nasir est quelqu'un de très gentil et surtout tu sais que lui te rendra ton amour, tu verra il a rien de mieux. Alors tu es pas encore partit?

il ricanait s'asseyant sur le canapé.

Akira: bon maintenant, j'ai plus de voiture pour rentrer...


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Mer 4 Mai - 21:20

Heureusement que mon frère était là pour me montrer quoi faire, sinon, j'aurais été vraiment dans un sacré pétrin, je n'aurais jamais pu deviner ce que j'étais censé faire. Mais gràce à lui, tout se passait bien, il tenait le bébé dans ses bras et me le donnait en premier, je le regardais bien sur le coup, il est magnifique, je n'aurais jamais imaginé que cela arriverait, mais à présent, je suis heureux.

En tout cas, c'était une première pour tout le monde.. Ils étaient tous là entrain de me regarder comme si j'étais un animal dans un zoo. Akira avait du mal à croire ce qu'il venait d'assister, même Reiji d'ailleurs, surprit de tout ça.

Reiji : Moi aussi, j'ai du mal à y croire mais que veux-tu..

Il passait sa main derrière sa tête.

Reiji : Félicitation Derek, Gabriel.

Derek était entre choqué et heureux à la fois, il regardait bien son fils, tenant sa petite main. Akira lui partait pour retrouver son frère, se doutant qu'il devait être mal à cause encore une fois de DErek, qu'il m'a toujours préféré à lui, il n'a jamais vraiment eu de sentiments pour Mike, sa a toujours été moi depuis le début.

Reiji : D'accord, à tout à l'heure alors.

Je levais les yeux vers DErek de ce qu'il me disait, il semble ravis d'être père, tant mieux, il aurait pu partir en courant je l'aurais compris, je lui souriais sur le coup.

Gabriel : vas-y prend le.

Je le regardais le prendre, il l'observe et.. hum pourquoi il ouvre sa bouche, ah je vois, il veut vérifier s'il a des canines de vampire, j'en ricanais sur le coup. Delic lui faisait part qu'il ne le serrait pas tout de suite, un bébé n'a pas de dent, il faudra donc attendre pour découvrir s'il a des gênes de vampire ou non.

Derek demandait à ce que se soit Reiji le parrain, Reiji en était surprit sur le coup, il ne s'y attendait pas du tout. C'est vrai qu'il attendait cela depuis très longtemps.

Gabriel : Oui bien sur.

Reiji : Moi ? Oui bien sûr, sa me ferait plus que plaisir.

Il souriait sur le coup.

Reiji : Near, papa serait tellement fière.

Alors il a choisit le prénom de son père, j'en souriais sur le coup, j'aime beaucoup. Il mettait le bébé entre nous deux, et se couchait près de moi, je glissais mes mains vers les mains de nasir et levait ensuite les yeux vers Derek pour le regarder. Il sortait son téléphone, pour prendre un selphie, je souriais de ce qu'il me disait.

Gabriel : Oui, on est une famille à présent, au fond Abnar avait raison, je ne l'ai peut être pas fait exprès, mais au fond de moi je le désirais afin d'être avec toi.

Je regardais vers l'appareil, alors que lui m'embrassait la joue, voilà, on a un souvenir maintenant, de nous trois, notre petite famille.

Je tournais ensuite le regard vers Delic, il compte se trouver une chambre, je suis content de le retrouver, et d'ailleurs je comptais l'inviter à vivre ici. Mon père se repose lui aussi dans une chambre, après tout ce qu'il vient de vivre, il est assez.. mal. Mais peut etre que si je lui montre son petit fils, il va se sentir un peu mieux.

Akio : Pareil, j'adore aussi, je vais donc rester moi aussi et je vais me trouver la même chambre que delic.

Il faisait un sourire en coin mettant ses mains dans les poches, tout en suivant Delic. Je me demande s'ils sont à nouveau ensemble ses deux là ? sa me fait souvenir notre relation qu'on avait, il se servait de moi ou bien au fond, il avait quelque sentiments pour moi à l'époque ? Je pense qu'il a surtout aimé mon frère.

Reiji : Oui, j'ai tout gardé, je ne voulais rien jeter, sa me faisait rappeler trop de souvenir.

Derek lui donnait Near, il le tenait bien sur le coup, il avait l'habitude des enfants, s'étant occupé de Derek tout seul.

Reiji : Tu devras apprendre toi aussi, je ne vais pas changer ses couches tout le temps tu rêves Derek.

Il baissait la tête vers Near.

Reiji : C'est vrai hein ? Il doit s'occuper de toi, et même si sa lui plaît pas. Bon, on va te chercher des vêtements, tu vas attraper froid.

Il l'emmenait avec lui jusque là, afin de l'habiller. Ren arrivait sur le coup, levant les bouteilles.

Ren : J'arrive pour fêter ça ! Avec des bouteilles yeaaah !

Gabriel : Comment il est au courant ?

Je vois Derek lui a envoyé une photo, je souriais sur le coup.

Ren : Félicitation Derek, alors, c'est qui la heureuse élue ?

Gabriel : C'est moi ?

Ren : Haha mais oui bien sur.

Il soupirait de ce que lui disait Derek.

Ren : Voilà pourquoi je n'ai jamais voulu être père, c'est ennuyant, on doit assumer plein de truc, et on ne peut plus s'amuser. Moi je préfère la libérté ! Les femmes, les partouze, boire jusqu'à me soûler et tout le tralala !

Il souriait le laissant prendre une bouteille, Reiji lui revenait avec Near me le montrant.

Ren : Ta bien raison, sa te fera du bien, et je vais me soûler avec toi, il faut se soutenir dans la famille !

En effet, deux heures plus tard, Derek et Ren était dans un piteux état. Ils étaient tout les deux à Terre, et Ren qui ouvrait la bouche étonné de l'histoire de Derek.

Ren : Ouah, j'aurais bien aimé être la pour assister à ça ! Et donc, il avait cette marque, et comment le gosse est sortit, pas son trou de balle magique ?

Il continuait de l'écouter alors qu'il tenait sa tête, expliquant la suite de l'histoire.

Ren : Putain, si j'étais pas déchiré, je trouverais ça vraiment glauque, en faîte, ton mec c'est un martien ! Ou.. Hum, un escargot ! Oué, tu vois, il peut changer de sexe pour se reproduire !

Il lui chuchotait.

Ren : Vérifie qu'il a toujours son paquet.. on s'est jamais !

Il regardait vers Moi, qui tenait Near, je le regardais avec pitié, il est vraiment bourré..  Ren servait à nouveau verres à moitié à côté.

Ren : Oué, alors on va encore te féliciter !

Il allait boire son verre mais recrachait tout lorsque Derek disait que lui aussi était peut etre papa, il recrachait tout sur la tête de Derek.

Ren : Moi papa, haha.. et arrête c'est peut être possible ! C'est vrai ça, j'ai jamais pensé à ses conséquences merde ! Ouep, toi aussi tu peux être dans le cas, mon pauvre Derek, déjà un gosse sa brise une vie.. Mais alors plusieurs, je te pleins.

Il levait sa bouteille.

Ren : T'en fais pas, sa restera entre toi et moi ! JE ne trahis jamais les promesses.

Reiji attrapait les bouteilles.

Ren : Aah, mais qu'es-tce que tu fais voleur !

REiji : Vous avez assez bus tout les deux.

Ren : Mais non, on vient de commencer.

Reiji : vous avez bus cinq bouteille à vous deux. ET vous arrivez même plus à vous lever, on dirait des tortue qui s'agite au sol et retombe.

Ren : Hum c'est pas vrai, j'arrive parfaitement à me..

Alors qu'il tentait de se lever, il se retournait pour vomir, Reiji levait les yeux au ciel.

Reiji : Super..

Ren : Oups, sa, sa veut dire que je dois en reboire, comme on dit, il faut battre le mal par le mal, rend moi mes bouteilles !

Il tentait de les attrapaient, mais Reiji n'avait pas vraiment dure à éviter, il visait plus à côté qu'autre chose.

Reiji : Ne me force pas à t'assomer avec Ren.

Il finissait par lui donner un coup de bouteille, il en tombait à terre. Il fusillait Derek du regard.

Reiji : Tu veux que je te fasse la même chose ?  Hum ?! Bien je préfère ça.

Il posait les bouteilles sur la table et soulevait Ren, il le jetait dans la baignoire et l'aspergeait d'eau.

Ren HEiN QUOI ?!

Reiji : Oups, tu étais remplis de vomis, alors fallait te nettoyer.

Ren : Tes cruelle avec moi..

Il se retournait finissant par s'endormri dans la baignoire. Il levait les yeux aux ciel et le laissait là. Il était forcé de nettoyer tout ça de lui même.

Reiji : Et toi, tu montes dans ta chambre, et plus vite que ça ! Enfin, si tu y arrives.

Il regardait l'heure, et envoyait un message à Akira se demandant si il allait bientot revenir, mais celui ci était bloqué là-bas, ayant prêté sa voiture à Mike. Moi j'avais déjà déposé le bébé dans le berceau que Reiji avait descendu dans notre chambre, et j'aidais ensuite Derek à monter les marches.

Gabriel : Tu aurais pu modéré l'alcool, tu ne marches même plus droit.

Une fois dans le lit, je l'aidais à retirer ses vêtements.

Gabriel : Non, on ne fera rien se soir, tu es trop bourré pour ça.

Je le mettais sous la couverture, il est vraiment grave, je m'allongeais à côté de lui et posait sa main sur sa tête pour qu'il s'éloigne.

Gabriel : Tu pues l'alcool, alors tu es punis, tu n'auras pas de baisé et rien de tout ça, alors, ne traverse pas la ligne invisible entre nous.

Je souriais, je me souviens de se jour là, je finissais par me retourner regardant vers le berceau, il dort paisiblement, je finissais par éteindre la lampe. Je fermais à peine les yeux que j'entendais déjà Derek ronfler comme un malade, super.. Je vais passer une nuit magnifique ! Surtout que deux heures après quand je commençais seulement à m'endormir, Near pleurait, et Derek dort toujours evidemment, je me levais donc pour m'occuper de lui et attendait qu'il se rendorme.

***

Mike avait donc tout raconter à Nasir, en ce qui concerne Derek, et moi et l'enfant qu'on allait avoir. Il détournait malgré tout le regard des paroles qu'il lui disait, il avait raison, au fond il savait que Derek et lui sa ne serait jamais possible. Il savait que DErek ne ressentait rien pour lui, et qu'il lui donnait ce qu'il voulait juste pour lui faire plaisir rien de plus.

Mike : Je sais, ta raison. Je me disais juste, qu'avec le temps, il finira par avoir quelque chose pour moi, mais non il pense qu'à l'autre..

Il haussait les épaules, jaloux et agacé, il regardait vers Nasir, rassuré que au moins lui, je n'étais pas son genre. Mike pensait donc que Nasir était amoureux de Derek, vu qu'ils étaient proche, et il pensait également qu'il était venu vivre ici pour être avec Derek. Il n'avait toujours pas compris qu'il pouvait être amoureux de lui.

Il le regardait bien sur le coup.

Mike : Bah oui, tes pas moche, tu penses quand même pas le contraire, tu dois avoir plus confiance en toi ! Déjà au lycée, si je te faisais autant chier, c'était pour que tu te rebelles un peu.

Il finissait par se terre regardant bien Nasir qui se mettait en face de lui, disant que se n'était pas de DErek qu'il était amoureux. Il l'écoutait jusqu'au bout et était bien surprit d'apprendre qu'il était amoureux de lui.

Mike : De.. moi ?

Sur le coup, il ne savait plus quoi dire et en restait muet, l'écoutant malgré tout. Nasir s'occupait de tout ramasser à terre, sans doute pour passer son stresse à tout lui avouer comme ça, Mike le regardait faire, continuant de l'écouter, il n'en revenait pas de l'entendre lui dire tout ça.

Mike : Je ne m'attendais pas à ça, si j'aurais su, j'aurais..

Il détournait le regard, oui c'est vrai qu'ils ont passé la nuit ensemble, et qu'il la serrer contre lui, il se rend compte de toute ses années où il a du le regarder avec Derek, il comprenait ce qu'il a du ressentir et se sentait mal pour lui sur le coup.

Mike : Désolé Nasir.

Il le regardait s'approcher de lui, Nasir désirait surement prendre son courage et l'embrasser. Mais Akira arrivait à ce moment là, Mike tournait le regard pour regarder vers son frère sur le coup.

Mike : hum ça va..

Il regardait Nasir qui partait travailler, il aurait préféré continuer cette conversation, mais sa gorge était noué ne sachant pas quoi lui dire de toute façon. Il le laissait donc partir, il regardait ensuite Akira.

Mike : Alors tu le savais ?

Il clignait des yeux.

Mike : Sérieusement tout le monde était au courant sauf moi ? Et personne n'a pensé bon de me le dire ?

Il détournait le regard alors qu'il lui parlait de DErek.

Mike : T'en fais pas, j'ai bien compris à présent. Derek s'est terminé, je dois passer à autre chose.. Au fond, je le savais depuis le début, mais j'ai voulu me convaincre que sa pouvait être possible. Si j'aurais su, j'ai fais souffrir Nasir tout ce temps, ta raison, je dois aller le voir et lui parler.

Il attrapait ses clés qu'il lui lançait, il souriait de ce qu'il lui disait.

Mike : Merci, j'ai de la chance d'avoir un frère comme toi.

Il partait ensuite, se rendant jusqu'au travail de Nasir. Une fois sur place, il restait un moment dans la voiture prenant courage. Il finissait par descendre et entrait à l'intérieur,il voyait nasir avec sa tenue de serveur entrain de faire son travail. Il s'approchait de lui, Nasir était surprit sur le coup, Mike l'attrapait contre lui.

Mike : Je veux qu'on essaye tout les deux, c'est peut-être toi mon âme soeur qui sait.

Il lui souriait l'embrassant, tout le monde était surprit dans la salle, et bien entendu des paparazzi les prenait en photos, reconnaissant Mike étant célèbre, cela allait faire la une des journeaux.

Mike regardait vers eux, ils paraient sur le coup.

Mike : Je sens que je vais me faire engueuler par mon agant.

Il haussait les épaules.

Mike : Peu importe.

Il se remettait à l'embrasser, mais finissait par se retirer de lui.

Mike : Alors, je vais attendre que tu ais finis ton travail. je t'attend dans la voiture.

" Mike heise, on peut avoir votre othographe s'ils vous plaît. "

Il signait et regardait Nasir en même temps, il sortait ensuite l'attendant dans la voiture, pendant presque deux heures. Il regardait ensuite Nasir arriver, un peu gêné.

Mike : Allez on rentre.

Il rentrait, une fois chez lui, il regardait Akira qui s'était endormis, il prévenait Reiji par sms sur le coup. il passait ses bras autour de Nasir, dos à lui, il passait ses lèvres près de son cou.

Mike : Tu veux encore passer la nuit avec moi ? Mais cette fois ci, tu n'auras plus à te retourner dos à moi, je te promet de faire en sorte que tu sois bien avec moi.

Il l'emmenait jusqu'à la chambre, lui retirant les vêtements, ainsi que lui, pour lui faire l'amour, et cette fois ci, s'est lui qui prenait les commandes. Il lui serrait les mains entre les siennes tout en lui faisant l'amour.




Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Jeu 5 Mai - 21:46

C'est vrai, je suis très loin d'être dans un état acceptable. heureusement que mon fils est bien trop petit pour se souvenir de cette défaillance de moi, par contre Gabriel risque pas de pas l'oublier. Je me foutais bien de la gueule de mon oncle avant d'être menacer moi même par mon frère.

Derek: tu es méchant, Gabriel! sauve moi de ce psycopate! il veux me tuer avec la bouteille de vodka.

Il me revenait après avoir coucher Near, je me tenais bien à lui le regardant comme mon sauveur.

Derek: je suis papa, fallait bien que je fête ça une dernière fois et j'en suis sûr que je suis toujours aussi séduisant.

Le chemin jusqu'à la chambre me semblait interminable, mais ouf on y est enfin arrivé! je me couchais comme ci je pesais une tête si pas plus. Gabriel qui me déshabille, je le savais il peux plus se passer de mon corps.

Derek: tu as encore envie de faire de bébé avec moi?

je l'attrapais essayant de le déshabiller moi aussi.

Derek: comment sa s'enlève ce truc? c'est trop compliqué!

Il..il me repousse! pourquoi? je regardais vers cette fameuse ligne invisible entre nous, bon j'essaye de me faire mon mauvais regard mais..

Derek: maudite ligne invisible! tu t'interpose entre moi et Gabriel? tu crois que je vais te laisser faire?

Et oui puisque je m'endormais à peine la lampe éteinte, je suis tellement dans le cake que j'en ai pas entendu mon fils pleurer de la nuit. C'est au petit matin que je me réveillais et avec un mal de crane..j'aimerais dire que la gueule de bois est seulement pour les humains, mais c'est loin d'être le cas. Sauf que cela dur moins longtemps pour nous et heureusement d'ailleurs, Gabriel est plus dans son lit et Near non plus!

Je me redressais d'un coup sec ayant déjà peur qu'il met laisser tomber et prit Near avec lui, mais écoutant bien je l'entendais dans la cuisine. Bon sang je suis soulager, mes craintes qu'il me laisse une fois de plus ne s'envolera pas du jour au l'en demain. J'allais avant tous prendre une douche, je levais les yeux voyant mon oncle coucher dans la baignoire. Ma gueule de bois commence déjà a passer, c'est l'avantage d'être un vampire. Je vais devoir réveiller Ren aussi, j'utilisais le paume de douche dans sa direction pour asperger son visage d'eau froide.

Derek: la fête est terminé, c'était ma dernière sauterie. Je vais devoir jouer les adultes maintenant, peut être que tu devrais en faire autant.

Je montrais un tas de vêtement dernière moi.


Derek: je t'ai apporter des vêtements de rechange et par pitié, prend une douche.

Bon je le laissais pour vite rejoindre Gabriel à la cuisine, j'attrapais son visage pour l'embrasser.


Derek: alors j'ai meilleurs odeur maintenant? je t'enlève mon fils.

Op, je le kidnappait pour le prendre dans mes bras.


Derek: j'ai l'impression que tu as grandi depuis hier

oui bon c'est dans ma tête.


Derek: j'espère que tu sera aussi grand que moi et costaud et pas comme Gabriel sinon...

Je levais les yeux vers lui sur le coup.

Derek: je crois qu'il m'a entendu.

Akira: je te rapelle que Gabriel pourrait facilement t'exploser la tête Derek.

Derek: je parlais surtout de la musculature et toi, tu n'as pas dormis ici.

Akira: non, je suis endormis sur le canapé de mon frère...qui n'est pas confortable.


Derek: comment va Mike?

Akira: il ira mieux, avec Nasir à ses côtés.

J'en haussais les sourcils, nasir a profité de l'occasion pour se déclarer? et bien il était grand temps. Au moins Mike ne passera pas sa frustration sur des bêtises et négliger son métier. J'allumais la télé voyant déjà les rumeurs sur sa "relation"

Derek: en effet, il va mieux.

Akira: c'est pas vrai, il peut pas s'empêcher de se faire remarquer celui la.

on toquait à la porte et entrait vite à l'intérieur, nasir soupirait retirant sa capuche.

Nasir: tu n'aurais jamais du m'embrasser au travail! j'ai même pas pu aller prendre le journal sans quand les journaliste est filmer la couleur de mon caleçon Mike! mon patron veux plus que j'aille travailler pour le moment et c'est même possible qu'il me vire!

ils venaient jusqu'à nous, Mike semble pas s'inquiéter de cette histoire contrairement à Nasir.

Derek: laisse moi deviner, il était noir ton caleçon.

Nasir: comment tu...

je montrais la tête voyant Nasir se faire questionner.

Nasir: ah bon sang!

il éteignait la télé ne voulant pas voir ça!

Nasir: quel catastrophe!

Derek: je croyais que ton petit secret devait pas être dévoilé Mike, on pourra dire que tu aura fais fort sur le coup.

Il me regarde encore de travers et surtout Gabriel, bon il joue encore les rancunier.

Nasir: laissons un peu cette histoire de côté, c'est lui?

Derek: oui Near.

Nasir: oh il est trop mignon.

Bon c'est à son tour de le kidnapper.


Nasir: il a les yeux de Gabriel, tant mieux les yeux de chat c'est flippant.

Derek: tu sais ce qu'il te dit le chat? 

Je vois Mike qui s'asseois à côté de Nasir pour lui caresser la cuisse, est ce que tu essaye de me rendre jaloux ou un truc du genre? tu as intérêt à être sérieux avec Nasir!

Derek: Mike on peut discuté deux minutes?

je l'attrapais par le col le forçant à me suivre dans l'autre pièce.

Derek: a quoi tu joue? tu embrasse Nasir en public? toi qui oserais à peine regarder les fesses d'un mec dans la rue, de peur que sa se sache. Maintenant la télé en parle, tu viens chez moi tôt le matin et le tripote dans ma cuisine et c'est quoi après? une pipe sur mon canapé?

Je plissais les yeux.

Derek: je te préviens Mike, si utilise nasir juste pour te venger de moi...tu le regrettera et très cher! je t'ai aider à arriver jusque la, mais je peux aussi te détruire. 

je reprenais sourire tapotant sa joue.

Derek: mais si tu es vraiment sincère alors tant mieux et vu comme il a été délicatement pour s'asseoir, je suppose que tu as déjà passer à l'action? tu es au courant qu'il n'avait jamais coucher avec personne n'est ce pas? ta pas fais ton bourrin?

Vu sa tête il ne le savait même pas, j'en levais les yeux retournant prêt des autres. Ce que je savais pas par contre, c'était qu'on était obsever par un être au sang froid. Un serpent blanc regardait par le fenêtre accrocher à l'arbre.

Hibari: les rumeurs sont vrai, il a bien un nouveau né.

il se retournait regardant vers Shin.

Shin: mais c'est qu'on a besoin de savoir, c'est s'il il possède du sang de dieux.

Hibari: mon serpent voie un voile d'aura autour de lui, il a du sang de dieu c'est certain.

Shin: bien je vais voir mon père.

Il changeait de pièce s'agenouillant devant un canapé posant sa main sur celle de son père qui est vieille et affaibli.

Shin: tes visions ont eu raison, il a bien un nouveau né avec du sang de dieu. Il pourrait te rendre ta vitalité, mais...je suis pas emballer de m'en prendre à un nouveau né. 

il levait les yeux pour le regarder.

Shin: alors promet moi qu'on lui fera aucun mal, je sais que tu veux te venger de zankou pour ce qu'il t'a fait mais...

il soupirait.

Shin: bon très bien, je vais envoyer Hibari le chercher.

il se relevait retournant dans l'autre pièce.

Hibari: alors qu'est ce qu'il t'a dit?

Shin: va le chercher, mais ne lui fais aucun mal compris?

Hibari: enfin un peu de divertissement!

il se téléportait au même endroit que son serpent et le remettait autour de son cou.

Hibari: non désolé, tu ne pourra pas manger le bébé on doit le ramener vivant et comme on tient tous deux à notre peaux de serpent autant faire ce qu'il demande.

Il entrait à l'intérieur s'avançant vers le berceau.

Hibari: c'est presque trop facile.

Nasir reniflait l'air sur le coup.

Nasir: il a une odeur étrange.

Derek: c'est surement l'odeur de mon oncle.

Nasir: non, celle d'autres animaux.

Derek: tu as mis où Near?

Nasir: dans son berceau, il c'était endormi.

Je me levais pour vite m'y rendre.

Derek: ne pose pas tes mains sur mon fils!

Hibari: c'est lui le demi-dieu?

il regardait son serpent puis moi.

Hibari: ah, le vampire. Désolé on m'a charger de ramener ton fils à mon maitre, alors même si je dois te tuer, je le ramènerais.

Derek: zankou?

Hibari: oh non, mais il ne l'aime pas beaucoup non plus.

je fonçais dessus le poussant loin de mon fils, je voulais prendre Near mais il était plus la.

Derek: Near?

Hibari: tu aurais pu le blesser voyons, quel père indigne.

Son serpent est enrouler autour de Near.

Derek: rend moi mon fils! 

Hibari: viens le chercher!

il était téléporter.

Derek: Gabriel! il a emmener Near! qui...qui est ennemis avec Zankou! qui voudrait notre fils!

je suis complètement paniqué!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Ven 6 Mai - 22:19

Ce qui est sur, c'est que tout le monde est au courant pour Mike et Nasir. Pas que nous, mais tout les gens qui le suivent, il passe en se moment à la télévision, entrain d'embrasser Nasir et tout le reste. On dirait qu'il a finis par passer à autre chose, et oublier Gabriel. Mais de là, à se montrer, sa m'étonne de lui, je sais à quel point se côté là de lui le gêne.

ET depuis Nasir se fait harcelé par des paparazzi, il arrivait jusque chez nous, afin de se cacher, car ils savaient où ils vivaient tout les deux et même le restaurant était remplis de monde. Mike arrivait lui aussi, les mains dans les poches.

Nasir voyant la télévision et jusqu'où sa allait, il éteignait aussi tôt la télévision. Mike tournait le regard vers Derek de ce qu'il disait, mais avec un mauvais regard, sa se voit qu'il lui en veut toujours.

Mike : Bah peut être que j'en ais marre de cacher ce que je suis.

Il tournait le regard vers moi, assez mauvais. Je crois qu'il ne m'aime pas, ce qui est normal enfin soit, je faisais semblant de rien. Mike laissait Nasir prendre Near dans ses bras le trouvant trop mignon, Mike le rejoignait dans la fauteuil, passant déjà sa main sur sa cuisse pour la caresser. Il levait le regard vers DErek sur le coup.

Mike : Pourquoi dire ? J'air rien à te dire moi.

Mais Derek le forçait le prenant par son cole pour l'emmener jusqu'à une pièce à côté. Il se retirait ensuite de lui mécontent.

Mike : Qu'est-ce que sa peut te faire, j'ai bien compris que t'en a rien à foutre de moi.

Il ricanait.

Mike : Evidemment ta peur pour Nasir.

Il plissait les yeux des menaces qu'il faisait, il ne disait rien sur le coup le laissant parler. Il détournait le regard alors qu'il tapotait sa joue, il la frottait sur le coup tout en revenant vers lui. Il ne savait pas du tout que s'était la première fois que Nasir couchait avec quelqu'un, il en entre ouvrait les lèvres.

Mike : Bien sur que je le savais.. !

MAis vu la tête qu'il faisait, s'était le contraire, il n'en savait rien du tout. Il le regardait partir, il détournait le regard et finissait par repartir auprès de Nasir le regardant du coin de l'oeil.

Mike : Pourquoi tu m'as pas dit que t'étais.. enfin..

Il soupirait.

Mike : T'aurais du m'en parler.

Il regardait Near dans ses bras qui s'endormait, il détournait le regard rien que de se dire que sa pouvait être notre enfant.


***

La main que touchais Shin, était un sorcier puissant jadis, mais cétait fait piégé par Zankou. Et se retrouvait dans cet état, affaiblis, pris par le temps, il ne pouvait plus bouger afin d'économiser ses forces, mais restait malgré tout éternelle, et cela faisait déjà plus de cent ans qu'il était immobilisé dans cet malédiction. Il ouvrait les yeux regardant en direction de Shin.

Teijo : Mes visions ne sont jamais fauses. Il me faut cette enfant.

Il serrait l'accoudoir.

Teijo : Tu es trop gentil, cela te perdra un jour.

Il fronçait les sourcils.

Teijo : Ne discute pas mes ordres, et fait ce que je te demande. Ramène moi cet enfant, vivant, et peu importe de ce qu'il peut lui arriver, tant que je peux enfin bouger de cette foutue chaise tu m'entends ?


Shin n'avait donc pas le choix, il partait demander à Hibari d'aller chercher cet enfant. Celle ci s'occupait donc de cette mission, et donc de ramener Near en vie jusqu'à Teijo.

***

Nasir avait mis l'enfant dans le berceau dans sa chambre pour qu'il se repose. et Hibari profitait pas qu'il soit seul bien entendu, mais Nasir ressentait cette odeur différente, celle d'un autre animal. Derek s'inquiétait sur le coup et s'y rendait, il remarquait bien vite, cette femme avec se serpent.

Sur le coup Derek se demandait si c'était encore Zankou qui était derrière tout ça, mais non, s'étiat encore quelqu'un de différent. Derek faisait tout le protéger mais s'était malheureusmeent trop tard, le serpent l'avait déjà autour de lui, et s'en allait tout les deux par téléportation.

Sur les coups de cros de Derek, je me téléportais jusqu'à sa chambre, n'en revenant pas qu'on ait pu emmener notre fils.

Gabriel : Non.. Pas ça.

Je regardais le berceau, serrant celui ci entre mes doigts, je tournais le regard vers Derek ensuite.

Gabriel : L'ennemis de Zankou.

Je baissais les yeux.

Gabriel : Teijo.. Mais il l'a rendu comme un légume, il est prisionnier par une malédiction qu'il lui a jeté.

Mais oui c'est évident, je fermais les yeux sur le coup.

Gabriel : mais s'il prend la divinité de notre fils, il se nourrira de cet façon et pourra échapper à cet malédiction.. Comment on peut s'en prendre à un bébé, je vais lui faire payer.


Mais malheureusement j'ignore où il peut se trouver.

Gabriel : Je reviens.

Je m'approchais de Derek.

Gabriel : Je te promet de ramener Near.

Je l'embrassais et me téléportait ensuite, je me rendais jusqu'à Abnar, où je m'étais un genou à terre.

Gabriel : Je ne désire pas vous déranger, mais je vous demande de m'aider. Teijo a enlever mon fils, dite moi où il se trouve et je m'occupe du reste.

Il me regardait bien.

Abnar : ET que feras-tu face à lui ?

Gabriel : Je reprendrais mon fils, et il payera pour ce qu'il a tenté de lui faire.

Abnar : Tu ne peux rien faire contre Teijo, il ne peut mourir, tout comme Zankou, tout comme nous tous. Les Dieux ne peuvent disparaître c'est ainsi, c'est pourquoi, nous lançons plutôt des malédictions entre nous.

Je levais le regard pour le regarder.

Gabriel : ET vous comptez Teijo reprendre sa force, et vous laisserais mon fils mourir ?!

Il se levait.

Abnar : Bien sur que non, lève toi.

J'obéissais.

Abnar : Komura.

JE tournais le regard lorsqu'il arrivait, il est toujours en colère, surtout que j'ai rejoins Derek.

Abnar : Tu vas lui venir en aide, va avec lui, et sauve cet enfant.

Il faisait un signe de la main pour nous téléporter tout les deux jusque devant le repaire de Teijo.

Gabriel : Ecoute Komura, je suis vraiment désolé, je sais que je t'ai blessé.. Et que tu ne désires plus de moi, je comprendrais que tu ne désires pas me venir en aide.

Je le regardais bien.

Gabriel : ALors peu importe les ordres de Abnar, tu n'es pas obligé de m'aider, je me débrouillerais.

Je m'y rendais donc seul. Je regardais à l'intérieur, il fait sombre..

Teijo : Je savais que tu viendrais, Demi-Dieu.

Les bougies s'allumaient magiquement, il tenait Near dans ses bras, il caressait son visage, je remarquais ses yeux, il est aveugle.

Gabriel : Laisse mon fils en dehors de tout ça.

Teijo : Serait-ce un ordre ?

Gabriel : Oui.

Mon aura sortait déjà de mon corps.

Teijo : Hum, cette magie, celle d'un Dieu.

Je le dirigeais tout droit vers lui, il tendait la main aspirant ma magie, je m'arrêtais sur le coup, qu'est-ce que.. Ses yeux redevenaient normal.

Teijo : Enfin, j'arrive à nouveau à voir.

Il passait regardait sa main, encore faible malgré tout.

Teijo : Mais se n'est pas assez il m'en faut plus, bien plus.

Il tendait la main vers Near, aspirant sa divinité, Near pleurait sur le coup.

Gabriel : LE touche pas !

Je courrais vers lui, je dois faire attention de ne pas blesser Near, je désirais l'attraper avec mon aura, mais encore une fois Teijo s'en nourissait. Il tendait la main me faisant venir jusqu'à lui, m'attrapant le visage.

Teijo : A ton tour.

Je gémissais vu qu'il aspirait ma divinité et plus il en aspirait, et plus il redevenait lui même. Il me lançait à terre, donnait l'enfant à Shin, et se levait ensuite se regardant depuis le miroir.

Teijo : A nous deux à présent Zankou, tu vas payer.

Le miroir se brisait aussi tôt sous la colère. Je restais à terre, étant vraiment faible, j'ai l'impression d'être.. Lourd, faible, je levais la tête vers Near, il ne bouge plus, ne me dit pas que.. Il est..

Teijo : Débarasse moi d'eux Shin, ils ne me servent plus à rien à présent.

Il souriait, se téléportant.

Gabriel : Pitié, sauver mon fils.. Se n'est qu'un bébé. Tuez moi à sa place.

Je reposais ma tête, je suis paralysé, je n'arrive plus à bouger.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Dim 8 Mai - 23:09

Voilà Gabriel est partit tête baisser en nous laissant derrière, qu'est ce qu'il espère y arriver seul? il oublie que c'est notre fils à nous deux! si il est en danger moi aussi j'aimerais tout donner pour le sauver et pas me tourner les pouces et attendre.

Nasir: je pense que Gabriel sais ce qu'il fait, il ramènera Near saint et sauf.

Derek: j'aimerais te croire, mais si il s'agit réellement de l'ennemi de zankou. Il est forcément puissant et peut être plus que Gabriel, j'ai le droit de m'inquiété maintenant?

Nasir baissait les yeux ne sachant pas quoi répondre à ça.

Delic: en effet, si il s'agit de teijo alors tu as de bonne raison de t'inquiété.

Il se prenait un café encore à moitié endormis.


Derek: il pourrait réellement s'en prendre à mon fils?

delic: pour sa vengeance oui, disons que même pour des frères ils ne s'entendent pas à merveille.

Derek: le frère de zankou?

Delic: oui, mais tous cherchent le pouvoir absolu. Faut croire que jouer les dieux fini par monter à la tête. Il a que Abnar qui reste notre..peut être un peu trop, un pointé coincé du cul.

Il levait les yeux sur le coup.

Delic: j'espère qu'il ne m'a pas entendu.


Derek: je m'en fou de savoir si il t'a attendu! je veux pouvoir aider mon fils.


Delic: crois moi, tu peux rien faire. Tu es peut être un vampire avec une longue durée de vie, mais tu es loin d'être invisible au contraire. Tu es peut être née vampire, mais cela fais pas de toi un originel. Tu peux donc facilement mourir de diverse façon Derek.

je ne peux donc que m'asseoir et attendre.

Delic: c'est peut être une chance pour moi, Teijo voudra s'en prendre à Zankou dès qu'ils se mettront à ce battre, j'irais sortir ma mère de la.

Derek: tu vois le sacrifice de mon fils comme un chance?

Il créait un portail noir contre le mur tous en tournant le regard contre moi.

Delic: Teijo n'a pas besoin de tuer pour aspiré une divinité, mais tu as raison..pour moi c'est une chance, je suis plus aussi tendre qu'autre fois. C'est ça être obliger de vivre aux enfers de nombreux mois, on perd un peu le sens du bien ou du mal.

je vois comme deux grand yeux rouge dans le portail, Delic y entrait avant de disparaitre. 

Derek: reviens vite avec notre fils gabriel.

Au manoir les choses ne tourne pas aussi bien que je l'aurais aimer, Teijo à réussit à aspiré la divinité de near ainsi que celle de Gabriel. Shin restait dans son coin ayant peur du sort réserver à Gabriel et au bébé. Teijo avait assez aspiré d'énergie pour se lever, Shin s'approchait pour prendre le bébé dans ses bras.

Shin: m'en débarrasser?

Teijo, lui s'en allait impatient de mettre sa vengeance a exécution. Il regardait Near qui était très affaibli et ne réagissait même plus.

Hibari: tu es bien trop hésitant Shin, qui pourrait croire que tu es le fils de teijo. Je vais m'en occuper, ma petit chibi est justement affamée.

Shin fonçait les sourcils.

Shin: va t'en Hibari.

Hibari: tu utilise ton pouvoir sur moi? 

il n'avait pas le choix que de tourner les talons.

Hibari: j'espère que ton père te fera regretter ta faiblesse!

En attendant Shin avait réussit à l'éloigner, il concentra son aura dans sa main pour l'envoyer dans Near, celui ci se remettait à pleurer.

Shin: personne n'aura à mourir, pas avec moi.

Komura finissait par arriver à son tour, sous sa forme de Kistune il grognait à la vue de Shin.

Komura: pose ce bébé!

il se mettait déjà devant Gabriel remarquant qu'il ne pouvait plus bouger.

Shin: Tu n'as rien à crainte.

Il tendait la main vers Komura, celui ci serrait de grogner et se coucher même sur le sol fermant les yeux de ses caresses.

Komura: tu es Shin? 

Shin: oui, comment me connais tu?

Komura: c'est moi qui t'es mis au monde, j'ai ressentis ton pouvoir dès ta naissance. J'espère que tu l'utilise pas pour de mauvaise raison, ce pouvoir pourrait nous contrôler tous.

Shin en faisait une mauvaise mine avant de donner un peu de son énergie à Gabriel afin qu'il se relève.

Shin: ton fils va très bien, tu devrais vite rentrer chez toi. Mon père va rapidement comprendre que j'ai pas fais ce qu'il m'a demandé.

Il donnait Near à Gabriel.

Shin: je suis vraiment désolé de ce qu'il sait passé, tu devrais le raccompagner chez lui Komura. Moi je vais aller voir mon père et espérer qu'ils ne fassent pas trop de dégat.

Komura: il est trop aveuglé par le haine.

Shin: oui, mais je suis le seul qu'il écoute..enfin parfois.

Komura utilisait l'une de ses queues pour toucher Gabriel et le téléporter avec lui jusque la maison. Je me levais courant vite vers Gabriel qui était tous de même très affaibli même avec l'intervention de Shin. Je prenais near dans mes bras directement regardant si il allait.


Derek: qu'est ce qui sais passé? pourquoi tu es dans un état pareil? et qu'est ce qu'il fait la lui?

Bien sûr que je suis jaloux! pourquoi il n'a pas été aider par quelqu'un d'autre que son ex? 

komura: de toute façon je ne reste pas, je dois remettre mon rapport à Abnar.

il me regardait d'un air mauvais et crois moi j'en ferais autant avant qu'il disparaisse.


***

Au chateau avec Zankou, celui ci regardait Kira du coin de l'oeil qui semblait faire la tête.

Zankou: cesse de faire cette tête Kira, je suis sûr terre et donc pas besoin de plus de divinité. Malheureusement quand je fais un promesse, je dois le tenir aussi pénible que sa puisse être. J'ai promis à Kerrigan de pas toucher à son fils en échange de sa présence, alors je le toucherais pas. 

il posait sa main sur sa tête tout en se levant ressentant quelque chose.


Zankou: maintenant place toi derrière moi, tout de suite.

il levait directement la main créant un champs de force stoppant la magie de Teijo à temps.

Zankou: Teijo, cela faisais longtemps. tu as meilleurs mine que lors de notre dernière rencontre. 

Il ricanait r'envoyant la magie de Teijo contre lui et s'avançait lentement dans sa direction.

Zankou: oh, toujours aussi rancunier à ce que je vois, mais tu m'avais chercher à cette époque. Tu as aider Kerrigan à m'affaiblir, il était tout à fait normal que je te rende la pareil non?

Il montait sa main possédant l'armure.

Zankou: tant que j'aurais ceci, je pourrais encore et encore aspirer tes pouvoir ou les retourner contre toi. Alors qu'est ce que tu compte faire contre moi? on ne peux pas s'entre tuer, mais moi je peux te renvoyer facilement t'asseoir devant ta cheminé.

il ricanait avant de voir Shin apparaître à son tour pour se mettre devant son père.

Shin: s'il te plait papa, rentrons à la maison! tu n'as pas besoin de te venger de lui.

Zankou: ton fils? je vois que tu as pris soin de me cacher se petit détail teijo. Je n'ai jamais sentis sa présence, mais rattrapons se temps perdu tu veux?

Il le téléportait jusqu'à lui attrapant son visage poru le soulever.

Zankou: voilà donc pourquoi j'ai jamais retrouver ce pouvoir, il l'avait chercher dans ce gamin? une fois de plus tu as fais une belle erreur à venant t'attaquer à moi Teijo. Tu restera toujours le petit frère insignifiant.

il regardait à nouveau Shin tout en retirant son sourire.

Zankou: pourquoi j'arrive pas à absorber son pouvoir? 

Les yeux de shin devenait blanc ainsi que l'aura qui entourait son corps.

zankou: qu'est ce que tu crois faire gamin?

il créait une explosion d'aura autour de lui, zankou en était même projeter plus loin bien qu'il retombait facilement sur ses jambes. 

Zankou: je vois, il a même penser à te protéger de moi.

shin: je vois pas de quoi vous parlez, mais laisser mon père tranquille!

Zankou: oh, il ne t'a donc rien dit? cela m'étonne pas teijo adore les petits secret. ne me dis pas qu'il ta fais gober le coup de la cigogne? 

Shin: ma mère est morte en me mettant au monde!

Zankou: mère? 

il se mettait à rire.

Zankou: je comprend, moi aussi j'aurais honte de me taper un mec Teijo et encore plus de supplier Abnar de mettre en oeuvre un moyen de reproduction en homme.

Shin regardait son père ne comprenant vraiment pas.

zankou: tu as toujours été faible et lamentable petit frère, tu aurais du rester assis devant ta cheminé. T'es encore loin de faire le poids contre moi, retourne donc jouer les ermite! il a que ça que tu fasse de bien.

il voyait la colère dans yeux et jouait bien avec.

Zankou: et prochaine fois que tu veux te taper un mec, prend un que je puisse pas tuer.

Shin prenait vite la main de son père pour le téléporter de force jusqu'au manoir.

Alastor: maitre!

Zankou: quoi encore?

Alastor: Kerrigan a disparu?

Zankou: c'est impossible! elle ne peux plus se téléporter et encore moins sortir d'ici!

Alastor: on a profité de votre inattention pour l'emmener

Zankou: surement l'un de ses sales gamin! retrouvez la! 

shin de retour au manoir baissait les yeux devant son père en colère.

Shin: je sais, je t'ai pas obéis. Je pouvais pas tuer un bébé et son père et je comprend même pas pourquoi tu m'as demander de le faire! cette vengeance est absurde, tu as retrouver tes forces n'est ce pas tous ce qu'il compte?

Hibari: tu a raison, il devait garder les yeux fermer de tous ce que zankou l'a fait subir. Bon sang Shin, tu es trop gentil au point de fermer les yeux sur tous.

Il apportait un thé à Teijo sachant très bien que c'est ce qu'il aimait.


Shin: j'ai pas de mère alors? et il a été tuer par zankou? pourquoi tu m'as mentis? 

Hibari: tu comprend rien Shin, tu arrive pas seulement à contrôlé quelque animaux. Tous sans exception, même les créatures les plus puissance. zankou recherchait se pouvoir, pour creer une armée plus grande encore. Il devait croire ce pouvoir disparu et donc même toi, tu devais rien savoir.


Shin: même hibari est au courant? et moi tu me dis rien?

il quittait la pièce vexé sur le coup.

Hibari: j'ai la langue trop pendu c'est ça? sa petite colère lui passera, il ne boude jamais très longtemps. Tu n'as pas réussit avec zankou vu l'expression sur ton visage, je te l'avais pourtant dis que sa serait pas aussi simple. La force ne sert à rien avec zankou, faut utiliser la tête..c'est vraiment ce qu'il manque chez lui.

il caressait le bout des cheveux de Teijo.


Hibari: j'aurais aimé avoir le même venin que mon père, je t'aurais aidé à l'empoisonner à nouveau comme autre fois. Silas restera imbattable à ce niveau la, mais je tacherais à me rendre utilise autrement. En tous cas, je suis content de te revoir dans un meilleurs jours.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Lun 9 Mai - 21:42

J'arrive pas à croire ce qu'il se passe, j'aurais vraiment préféré naître normalement ainsi on aurait pas été en danger, mais Near n'aurait pas su être là, vu que je n'aurais pas ma divinité.. Teijo avait donc réussis à prendre assez de puissance pour retirer cette malédiction, depusi le temps qu'il attendait cet instant il comptait bien en profiter et partait déjà se venger de Zankou en premier.

Moi je suppliais Shin, de sauver mon enfant, et heureusement, il n'était pas mauvais et sans coeur. Il demandait à Hibari de s'en aller, et ensuite, il sauvait Near en lui donnant de l'énergie, celui ci se remettait à pleurer et à s'agiter légèrement. J'étais rassuré sur le coup, il va bien.

Gabriel : Merci..

Je me posais, je suis épuisé, mais j'entendais malgré tout la voix de Komura, il est malgré tout venu pour m'aider ainsi que Near. Il se mettait devant moi, mais Shin le rassurait utilisant ses dons, il lui faisait comprendre qu'il n'était pas une menace. Shin s'avançait vers moi, et faisait la même chose qu'à Near, je me sentais un peu mieux, j'arrivais à me remettre debout sur le coup, malgré que j'étai encore affaiblis.

Gabriel : Je ne sais pas comment te remercier pour ce que tu as fais, merci beaucoup.

Je prenais Near dans mes bras, le regardant bien, je relevais les yeux ensuite vers Shin. Il compte retrouver son père, et l'arrêter avant qu'il ne fasse des choses trop stupide et se mette à nouveau en dangers.

Komura finissait par me téléporter jusque chez moi, Derek qui m'attendait, mais je suis revenu et avec Near en vie c'est tout ce qu'il compte, je le rassurais d'un sourire.

Gabriel : On va bien.

Je laissais Derek prendre Near, moi je m'asseyais me sentant encore affaiblis, je tournais le regard vers Komura

gabriel : Attend Komura.. Merci.

Il était déjà partis, je détournais le regard sur le coup, je me doute qu'il m'en veut toujours, je l'ai blessé. Je regardais ensuite vers Derek.

Gabriel : Je pense que, je n'ai plus aucune divinité en moi, et Near non plus. Teijo les as aspiré, sans l'aide de.. son fils, j'ignore ce qu'il serait arrivé.

je regardais mes mains.

Gabriel : Se me fait bizarre de me retrouver comme avant, je pense qu'il me faudra du temps avant de me réhabituer. Mais au moins, plus personne ne nous voudra du mal, cette divinité était un dangers pour nous tous.

Je levais le regard vers Derek posant mes mains.

Gabriel : Mais sa veut dire que je ne pourrais plus donner la vie avec toi..

Cette idée me faisait assez mal, j'ai eu de la chance d'avoir fait Near avant que cela ne se produise, alors je vais le chouchouter d'autant plus.

Gabriel : Mais on a Near, alors peu importe, on le rendra le plus heureux possible, et on lui donnera tout notre amour.

Je me levais, posant mon frond contre le siens, tout en baissant la tête pour regarder vers Near.

Gabriel : Je vous aimes.

Je l'embrassais ensuite.

***

Zankou avait presque élévé Kira, il l'avait accuellis depuis son plus jeune âge, ayant été orphelin, ses parents, le concidérait comme une monstre, et avait engagé des personnes pour s'en débarrasser et le tuer, mais s'était Kira qui les avaient tous tuer, sans vraiment contrôler ses pouvoirs à cette époque. Il ne connait donc que Zankou, et lui est fidèle plus que n'importe qui.

Kira : Mais tu désirais te venger d'eux, je comprend pas pourquoi tu a abandonner cette idée pour cette femme, et juste pour le fait qu'elle puise te donner des enfants.

Il détournait la tête boudant, ayant déjà peur d'être remplacer par ses propres enfants. Il se mettait derrière lui ensuite lorsqu'il lui ordonnait, Teijo était là, et lui envoyait déjà une sphère explosif dans sa direction.

Zankou stoppait malgré tout son attaque, Teijo s'approchait pour se montrer. Lorsqu'il renvoyait sa propre attaque sur Teijo, celui ci levait la main pour l'aspirer à son tour.

Teijo : Et bien, j'en ferais autant, je vais à mon tour te rendre la pareil Zankou. Ce que je t'ai fais est loin d'être pire que ce que tu as osé me faire.

Il regardait l'armure qu'il portait, et revenait bien vite vers son visage.

Teijo : Sa n'arrivera plus, je vais prendre tout ce que tu as de plus précieux Zankou, tu n'auras plus rien.

Il fronçait les sourcils voyant Shin apparaître.

Teijo : Qu'est-ce que tu fais là, retourne au manoir !

Il serrait les poings vu que Shin se présentait, il aurait préféré que Zankou n'en sache rien evidemment, il l'avait caché depuis tout ce temps.

Teijo : Shin va t-en.

Zankou le éléportait jusqu'à lui attrapant le visage ensuite pour le soulever, TEijo avançait d'un pat sur le coup.

Teijo : Lâche le.

Mais malgré tout Zankou n'arriviat pas à aspirer ses pouvoirs, ET Shin commençait à avoir une aura blanche qui entournait tout son corps et peu de temps après, une explosion retentissait ce qui fit expulser Zankou plus loin.

Teijo avait toujours garder se secret pour Shin, celui ci ignorait la vérité.

Teijo : Zankou garde ta langue.

Il plissait les yeux vu que Zankou ne se gênait pas pour tout raconter. Que c'était lui qui avait demander de pouvoir fonder une famille même entre homme. Il fronçait ensuite d'autant plus les sourcils de ce qu'il racontait, il serrait les poings. Mais la dernière phrase qu'il disait était la goute qui faisait déborder le vase.

Teijo : Espèce de..

Il faisait sortit tou son aura en lui, ce qui brisait le carrelage sous lui, et était près à se battre contre lui, mais Shin l'attrapait la main pour le téléporter au manoir. Kira se montrait une fois que le dangers était dissipé, il regardait ensuite Alastor arriver pour lui prévenir que Kerrigan n'était plus là, Delic l'avait emmené.

Kira : Je la retrouverais maître.

il faisait un signe de la tête et se téléportait, ainsi que Alastor. Du côté de Teijo, celui ci tournait le regard vers Shin, se calmant sur le coup.

teijo : Pourquoi être venu, tu aurais pu te mettre en dangers ! Et en plus tu me désobéis ?

Il soupirait.

Teijo : Tu ne sais pas ce que j'ai pu endurer durant toute ses années Shin, Zankou a prit tout ce que j'avais, sauf toi, s'est pourquoi je t'ai caché, mais à présent il sait ton existence. Si je voulais me débarrasser d'eux, c'était pour éviter que ton existence ne se sache mais à présent sa ne sert plus à rien, si tu m'aurais obéis, tout sa ne se serait pas produit !


Il tournait le regard vers Hibari qui était là disant tout ça.

Teijo : Il a raison.

Teijo s'installer sur son fauteuil, prenant la tasse de thé que lui amenait Hibari. Et bien entendu Shin se posait des questions à présent.

Teijo :C'est trop compliqué Shin et je n'ai pas envie d'en parler..

Mais Hibari avait la langue bien pendue et racontait tout, Teijo fermait les yeux le laissant raconter tout.

Teijo : Shin.

Il soupirait vu qu'il s'en allait sur le coup, vexé de ne pas avoir été mis au courant. Il regardait Hibari.

Teijo : C'était à moi de lui en parler pas à toi.

Il écoutait malgré tout ses conseils précieux, il le laissait s'approcher de lui.

Teijo : En effet, je n'ai pas réfléchis, je désirais tellement lui faire payer une fois que j'aurais pu reprendre toute ma fore, que j'ai agis sans réfléchir, mais sa ne se reproduira pas.

Il passait sa main sur son visage.

Teijo : Tu viens de me donner une idée magnifique, je vais ramener Silas parmis nous.

Il souriait.

Teijo : Et ensuite, il empoisonnera Zankou.

Sur le coup il était de bonne humeur Il l'embrassait et partait  retrouver son fils, il le regardait allongé sur son lit.

Teijo : C'est vrai je t'ai mentis, mais c'était pour ta sécurité Shin.

Il s'asseyait auprès de lui.

Teijo : Ton père t'a donné son héritage, ses dons que tu as, vient de lui. Je l'aimais plus que tout, et j'ai demandé à Abnar de créer cette magie afin qu'on puisse avoir un enfant. Il a accepté. Zankou n'a jamais apprécié notre histoire, il était contre, alors lorsqu'il a apprit qu'on allait avoir un enfant ensemble, il en était jaloux et en colère, il l'a tué. Ton père était un Demi-Dieu. J'ai donc désiré venger sa mort, j'ai aidé Kerrigan à lui jeté cette malédiction, il me l'a fait payé.. tu connais le reste de l'histoire. Il pensait t'avoir tué en meêm temps qu'il a tué ton père, mais en réalité, s'est moi qui portait la marque. Je t'ai donc caché, car il t'aurait tué toi aussi.

Il posait sa main sur la sienne.

Teijo : Ne m'en veut pas de t'avoir caché tout ça, tu es mon fils, et je ferais n'importe quoi pour toi.


***

Delic avait donc réussis à profiter du combat entre Zankou et TEijo pour libérer sa mère, celle ci se retrouver chez nous, elle prenait tout de suite DElic dans ses bras, rassuré de le revoir et le savoir en vie.

Kerrigan : Je savais que je te reverrais Delic, tu m'as terriblement manqué.

Elle se dégageait de lui, passant sa main sur son visage.

Kerrigan : Tu as changé, mais cette apparence te va bien. Je sais que tu as du faire ça pour te sauver la vie, je dois remercier ce démoniste,  sans lui, je t'aurais sans doute perdu.

J'entendais la voix de ma mère, sur le coup je m'y rendais et je la retrouvais avec Delic.

Gabriel : Mère ?

Elle se retournait me souriant.

Kerrigan : Gabriel, je suis heureuse de te revoir toi aussi.

Gabirel : Je suis vraiment désolé, tout ce qu'il t'ait arrivé est de ma faute.

Elle s'approchait de moi, m'embrassant le frond.

KErrigan : Tu as sauvé ton père, et les personnes que tu aimes, c'est pour ça que je vous aimes, vous ne pensez pas comme un Dieu, mais comme un humain, comme votre père.

Elle caressait mon visage.

Kerrigan : Tu n'y est pour rien.

Gabriel : J'ai perdu ma divinité.

Je détournais le regard sur le coup, Derek arrivait avec Near.

Gabriel : Et, je te présente Near.

Elle regardait vers Near le sourire aux lèvres, elle s'approchait pour le prendre à bras.

Kerrigan : Il est magnifique.

Elle tournait le regard vers moi.

Kerrigan : Zankou a prit ta divinité ? Pourtant notre accord était..

Gabriel : Non c'est Teijo.

Kerrigan : Je vois.. Je vais devoir avoir une discussion avec lui.

Gabriel : C'est trop dangereux, tu devrais remonter sur l'Olympe.

Kerrigan : Je ne peux plus, Zankou a bloqué mes pouvoirs, et m'empêche de me téléporter. Mais au moins, je vais pouvoir rester ici, auprès de vous, c'est ce que j'ai toujours désiré.

Elle jouait avec les mains de Near.

Kerrigan : Je dois vous dire la vérité. Autre fois, j'ai promis à Zankou. Mais j'étais amoureuse de la terre, je m'y rendais sans arrêt, et j'ai fais la rencontre de votre père. Je l'ai aimé dès que je l'ai vu, Zankou en était jaloux, il a menacé de le tuer, alors de peur qu'il exécute ses menaces, j'ai demandé à Teijo de m'aider. Il a accepté, je l'ai maudit, je l'ai envoyé aux Enfers, et j'ai fais en sorte qu'il ne puisse pas avoir de descendance. Il était mauvais, il l'a toujours été...

Elle levai les yeux vers nous.

Kerrigan : J'ai continué de voir Stephan, et ensuite je vous ais eu tout les deux, c'était les moments les plus magnifique de mon existence. Mais je dois encore vous annoncer quelque chose.


Elle rendait Near à Derek.

Kerrigan : Je porte l'enfant de Zankou, il l'ignore encore.. Car je lui ais fait croire le contraire.. Mais, je ressens une vie en moi. Il ne doit pas tomber entre ses mains, où il sera aussi mauvais que lui.


Gabriel : Alors comment faire ? Il va tout faire pour te retrouver..

Kerrigan : Nous allons devoir demander l'aide de Teijo.

Gabriel : TEijo ? Il a tenté de me tuer, Near et moi !

Kerrigan : Il était prit par la heine et la vengeance, c'est malgré tout quelqu'un de bien, et de confiance, faite moi confiance. Lorsqu'il me verra, il acceptera de nous aider et de nous protéger.

Je tournais le regard vers Derek.

Gabriel : Qu'est-ce qu'on fait.. ?

Kerrigan : Il pourra te rendre ce qu'il vous a volé, il en a plus besoin à présent, à toi ou à Near, et te redonner le sort te permettant de fonder une famille avec Derek.

Gabriel : Je ne lui ferais pas confiance, après ce qu'il nous a fait.

Kerrigan : Je comprend mais, ait confiance en moi dans ce cas.

Je tournais le regard vers Derek ainsi que Delic.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Mar 10 Mai - 22:22

Delic avait donc pu ramener Kerrigan chez moi, il souriait la regardant satisfait d'avoir réussit à duper Zankou au moins pour l'instant.

Delic: oui, au moins je suis rassurer que l'un d'entre vous ne me croyait déjà pas mort.


Il relevait les yeux pour le regarder sentant sa main caresser son visage.

Delic: Zankou m'avait laisser pour mort, j'avais quelques os en miette et les organe en compote alors oui sans Akio, j'étais mort.

Il se taisait voyant son frère arriver, moi aussi je venais avec Near pour les présentation. Elle n'a pas encore eu l'occasion de rencontrer son petit fils, je levais un mauvais regard de temps en vers vers Delic. Je lui en veux toujours pour ses réfléctions avec mon fils, qu'il aurait vu Near mort ou non cela n'aurait rien changer pour lui..tant que sa mère est sauf.

Derek: je suis content que vous alliez bien, Gabriel s'en voulait beaucoup dans cette histoire.

Akira arrivait lui aussi croisant les bras afin d'écouter la même histoire que nous.

Derek: ce type peut éprouver de la jalousie? peut être que lui aussi était amoureux, on peut faire des choses stupides par jalousie.

J'en regardais Gabriel sur le coup.

Derek: j'ai moi aussi fais des choses très stupide par jalousie, bien avant de te connaitre je te rassure.

Akira: cela excuse pas les crimes, je suis peut être plus un hunter mais je tiens tous de même à protéger cette ville de ce type.

Derek: tiens tu es la Akira, a écouter les conversations.

Akira: je suis aussi discret qu'un ninja.

Kerrigan me rendait Near avant d'annoncer "une bonne ou une mauvaise nouvelle" j'avoue que je ne sais pas trop. Elle est enceinte et de ce zankou, qu'est ce que ça va donner comme mélange ça?

Delic: parce que tu compte le garder en plus? profitons au contraire de son ignorance pour s'en débarasser avant! Zankou finira par s'avoir ce que tu as cette chose en toi!

Akira: cette "chose" est un bébé et lui n'a pas demander d'avoir un père aussi cinglé.

Delic: il a aussi des choses qu'ils tiennent de son père.

Akira: tous dépend comment on l'élève et je suis certain que ta mère ne t'a pas élever à tuer des bébés.

delic râler ne voulant plus d'excuter avec lui et le reste n'allait pas rendre sa mauvaise humeur.

Delic: non mais tu es sérieusement maman? zankou ta rendu complètement maboule! tu compte garder ce monstre et maintenant supplier la protection de Teijo?

Par contre la, je suis un peu d'accord. Ce type a tenter de tuer Gabriel et notre fils, j'ai aucune envie de le cotoyer et encore moins de supplier sa protection.

Akira: je crains que vous n'ayez pas trop le choix en vérité zankou risque d'arriver un moment à l'autre. Il devinera qu'elle a rejoins ses fils, nous sommes tous des victimes potentiel.

et gabriel qui me demande mon avis, j'avoue que j'ai assez difficile à répondre. Mais si Kerrigan dit vrai alors c'est peut être la seul chance pour avoir une famille plus grande encore avec Gabriel. 

Derek: je pense qu'on devrais faire confiance à ta mère, je suis pas réjouis à l'idée de voir ce Teijo mais..on risque de tous mourir si zankou arrive.

delic: j'arrive pas à y croire, ils ont tous perdu la tête!

Derek: mais nous devons tous partir, il s'en prendra à l'un de nous pour attirer Kerrigan. 

Akira: je vais chercher les autres, on commencer à avoir l'habitude de voyager mais mon frère va encore raler.

On rassemblait tous le monde et oui Mike rale pour " son travail" à croire qu'il a que ça de plus important à ses yeux. 

Nasir: et si ce teijo s'en prend tous à nous? 

delic: et bien avant de mourir j'espère entendre un " tu avais raison Delic" sa me ferais plaisir.

Il n'avait tous de même pas d'autre choix que de nous téléporter jusqu'au manoir, c'est très grand et isoler du monde, peut être que Zankou aura du mal à nous trouver dans un endroit pareil. shin était dans son lit regardant vers son père qui arrivait.

Shin: je vois pas en quoi je serais en sécurité avec un tel mensonge!

il serrait son oreiller contre lui tous en écoutant tous de même son père, shin tentait de se retenir ses larmes de couler bien que ses yeux en restait humidifier.

Shin: je comprend pas pourquoi il a été jaloux de votre histoire au point de tuer mon père. Comment on peut devenir aussi mauvais? 

il enfouissait son visage dans son oreiller, retirant sa main sentant celle de son père.

Shin: en vérité, c'est pas le fait de m'avoir mentis qui me déçois le plus. j'aurais fini par comprendre avec le temps mais surtout...que tu t'en ai pris à une bébé et me demander de m'en débarrasser. Tu critique zankou d'avoir tuer par jalousie, mais toi..tu aurais tuer par colère. Quel est la différence entre lui et toi?

Il se retournait pour se mettre dos à lui, Hibari entrait dans la chambre au même moment.

Hibari: on a de la visite j'en ai peur.

Il allait devoir remettre cette discutions à plus tard, Hibari regardait vers shin avant de fermer al porte.

Hibari: je suppose que tu as sentis l'aura de Kerrigan, en faite...tu n'étais pas sérieux pour ramener mon père? 

il grimaçait, on dirait que si.

Hibari: c'est pas une bonne idée!

On était au salon, je donnais Near à mon frère tout en regardant vers mon oncle.

Derek: je peux savoir pourquoi tu es la toi? tu avais plus de bouteille chez toi?

Hibari arrivait avec Teijo ricanant reconnaissant nos tête.

Hibari: je vois que le petit monstre est toujours en vie.

La! je perd patient et utilisait ma rapidité pour attraper ce type par la gorge.

Derek: je devrais te briser la nuque ici maintenant!


Hibari: moi je pense que tu fera rien du tout au contraire, petit vampire de seconde main.

il se téléportait apparaissant un peu plus loin assis sur le canapé.

Hibari: tu es tellement lent, tu n'as même pas été capable de protéger ton gamin.

Je m'énervais d'avantage et me mordait la main déjà prêt à utiliser mon pouvoir sur, Akira s'interposait entre lui et moi.

Akira: n'oublie pas pourquoi on est la Derek.

je ralais remettant ma main dans ma poche, j'aurais sa peau de serpent un jour! il me provoquer avec son sale sourire en plus! Shin arrivait à son tour entendant le remue ménage assez étonner de nous voir tous ici.

Shin: qu'est ce qui se passe? pourquoi vous êtes revenu? vous voulez tuer mon père c'est ça?

Derek: j'aimerais ainsi que son serpent de compagnie, mais non...malheureusement.

Akira: plutôt renvoyer zankou d'ou il vient qu'on soit tranquille une fois pour toute.

Shin s'approchait de Kerrigan la regardant bien.

Shin: je ressent une partie de zankou ici, vous attendez un enfant de lui?

Hibari: super! une seconde génération du colosse! on devrais lui arracher du ventre.

Delic: je suis pour cette idée sauf pour le "arracher"

Akira: on ne prendra aucune vie.

Hibari s'approchait directement de Teijo pointant Kerrigan du doigt.

Hibari: ça va directement attirer zankou ici! 

Derek: il n'est même pas au courant.

Hibari: il le sera bien assez vite et sera furieux de le savoir ici!

Shin: on va pas la mettre dehors et encore moins de se débarrasser ce cet enfant! alors tiens toi tranquille Hibari et t'approche pas d'eux.

Il grimaçait s’éloignant d'eux, il sais se faire entendre pour un petit bonhomme.

Hibari: tu profite un peu trop de ton pouvoir sur moi Shin.

Il préférait changer de pièce sur le coup, Shin regardait ensuite son père.

Shin: aide les et rend ce que tu as volé et peut être que j’oublierais tes actes et tes mensonges.

une fois de plus ce gamin nous aide, j'ai pas eu l'occasion de le remercier. j'allais m'asseoir à côté de lui le regardant boire...de la vodka?

Derek: tu n'est pas un peu jeune pour boire ça?

Shin: je suis adulte, même si j'en ai pas l'air.

derek: oh désolé...j'aimerais te remercier, sans toi j'aurais plus Gabriel ni mon fils.

sa semblait le faire sourire d'entendre des remerciement de ma part.

Shin: j'hésiterais pas à recommencer si c'était necessaire, c'est qui celui la? celui qui pie dans le bar?

Je ricanais regardant vers mon oncle.

Derek: c'est mon oncle Ren, il faudra cacher vos bouteilles avec lui et faire attention qu'il ramène pas des gonzesses pour une partouze parti.

Il me regardait avec des grand yeux sur le coup.

Shin: une quoi?

Derek: tu...laisse tomber, tu es jamais sorti d'ici ou quoi?

Shin: pas vraiment non, je m'occupais de mon père qui pouvait plus bouger et...de toute façon il m'interdisait de sortir.

Derek: je vois...c'est pas cool.

Shin: de toute façon il a personne dans les environs, il trouvera pas de fille par ici.

il a entendu et sa semble le déprimer sur le coup, la mère de Gabriel semble avoir une grande conversation avec Teijo. surement à élaborer leurs plan pour neutralisé zankou une bonne fois pour toute.

Derek: je vais retourner m'occuper de mon fils, ne bois pas trop.

Je le laissais, il en buvait son verre d'une traitre regardant vers Ren.

Shin: c'est quoi une partouze?

A peine il commençait à expliquer que shin levait la main ne voulant pas en savoir plus.

Shin: oublie ma question.

****

zankou tournait en rond chez perdant patient d'avoir perdu Kerrigan, Alastor revenait posant le genoux à terre.

Alastor: je l'ai sentis comme prévu avec Gabriel, mais son aura s'arrête la. Elle a surement du être téléporter dans un lieu sûr.

Zankou: kira peut essayer de trouver sa trace!

Alastor: il a essayer, mais elle doit être dans un lieu protéger.

Zankou se retournait tapant son poing contre le mur le détruisant entièrement.

zankou: elle a du se réfugier chez Teijo! il a que lui qu'il peut dissimuler entièrement sa présence! ils vont encore tous deux manigancer un complot contre moi! je retournerais pas au enfers.

alastor: c'est pas tout maitre, j'ai découvert autre chose.

Zankou: quoi encore!

Alastor: en retraçant les aura, j'ai perdu une petite afime d'une nouvelle.

Zankou: ou veux tu en venir! parle!

Alastor: une qui se mélangeait avec celle de Kerrigan, elle me faisait penser à la votre...je pense qu'elle est enceinte.

Zankou: comment j'ai pas été mis au courant!

Alastor: elle a du cacher sa présence quand elle était encore ici.

Il se retournait marchant vite vers une pièce cacher derrière un mur, en y entrant on apercevais deux cercueil ainsi que plusieurs cristaux enfermant des armes. Il ouvrait d'abord les cercueils retirant la dague de leurs coeur.

Alastor: libérer les frères originel? 

Zankou: oui et c'est pas tout, je compte bien faire une petite surprise de taille à mon frère.

il prenait un cristal renfermant une âme à l'intérieur.

Zankou: mon frère aurait du se rappeler que je garde toute les âmes que je tue de ma main.

Il brisait le cristal, l'âme en sortant reformant le corps de la personne.

Takuma: je me demandais quand tu comptais te servir de moi zankou, tu m'as pas garder toute ses années pour rien.

Zankou: tu m'as cacher que ton fils n'était pas mort avec toi Takuma.

Takuma: par chance, tu m'as jamais poser la question.

Zankou: tu va rattraper le temps perdu avec lui, tu va le tuer sous les yeux de Teijo.

Takuma fermait les yeux ne voulant pas faire ça évidemment, mais étant sous le contrôle de zankou, il en aura pas le choix. L'un des deux frères se redressait regardant l'état de ses vêtements.

Aidou: je suppose que sa fait quelque siècle que je suis enfermer la dedans, je suis assoiffé.

Zankou: et si tu veux rester cette fois, tu fera ce que je te dis. Ramène moi Kerrigan et je te laisserais libre.

Aidou: encore cette histoire? il a pas d'autre femme dans ce monde?

Il levait les mains vu le regard qui lui lançait.

Aidou: ok! ok! mais j'ai besoin de force pour ça! ou est mon frangin.

il l'attrapait dans le cerceuil d'à côté le tirant par le pied pour le trainer.

Aidou: toujours aussi lent à te réveiller! j'ai soif, c'est qui chasse et moi j'égorge.

Takuma parlait lui aussi à notre recherche n'ayant pas d'autre choix que d'obéir.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Mer 11 Mai - 22:40

Tout le monde avait finis par faire confiance en ma mère, et on se rendait donc tous jusque chez Teijo. Après tout, elle a raison, Zankou fera tout pour la retrouver, et cherchera en premier temps vers nous, en restant où on était c'était sur qu'ils allaient rapidement nous retrouver, et on aurait encore eu des ennuis. Alors, voilà pourquoi on avait finis par accepter, en espérant de ne pas avoir fait une erreur, car Teijo est aussi dangereux que Zankou, et je ne lui ferais pas confiance après ce qu'il nous a fait, surtout à Near, se n'était qu'un bébé. Pour moi Teijo, est autant un monstre que Zankou.

Tout le monde avait donc été téléporté, et à la plus grande surpirse même Ren était là, il croisait les bras de ce que disait Derek.

Ren : Je vous ferais remarqué que je suis de votre famille moi aussi, alors se " zankou" risque de me prendre en otage, me torturer, et tout le tralala, et s'est pas trop mon truc.

Il penchait légèrement la tête.

Ren : Hum et oui, je n'ai plus de bouteille non plus chez moi, par la faute de ton mec, il a détruit mon bar tu t'en souviens ? Tu me dois toute mes bouteilles.

Teijo avait eu, une discussion avec son fils, lui disant toute la vérité. Et il comptait bien ramener Silas afin d'atteindre plus facilement Zankou avec lui. Ce qui ne semblait pas vraiment plaire à Hibari.

Sentant notre présence, Teijo arrivait avec Hibari nous regardant tous un par un, mais s'arrêtait vers Kerrigan.

Teijo : Tu es venu avec beaucoup de monde, tu sais que je n'aime pas ça Kerrigan.. Sa fait longtemps qu'on ne sait plus vu.

Kerrigan : En effet, j'aimerais avoir une discussion avec toi.

Je fronçais les sourcils devant la réflexion de Hibari, lui aussi c'est un monstre. Derek s'énnervait sur le coup fonçant sur lui.

Teijo : Et tu n'arrives même pas à les tenir.

Kerrigan se retournait regardant Derek bien énnervé ce qui est compréhensible, moi aussi j'interviendrais bien, mais je n'ai plus rien. Hibari s'était téléporté dans le divan, se foutant d'autant plus de DErek. Sur le coup, DErek désirait utilisé ses pouvoirs contre lui, mais Akira l'arrêtait avant.

On regardait ensuite Shin arriver, demandant ce qu'on faisait là, Derek expliquait donc le pourquoi de cet venue.

Kerrigan : Ils disent vrai, Teijo, nous devons une nouvelle fois arrêter Zankou, ensemble.

Elle regardait Shin ensuite, qui ressentait l'enfant de Zankou que portait Kerrigan, elle fermait les yeux sur le coup, posant la main sur son ventre.

Kerrigan :En effet, je porte son enfant.

Elle ouvrait à nouveau les yeux de ce que Hibari disait au sujet de cet enfant, Delic n'était pas contre, ne désirant pas qu'il vienne au monde.

KErrigan : Je ne peux lui ôter la vie.

Teijo : Zankou fera tout pour te retrouver, surtout s'il sait que tu portes son enfant.

Kerrigan : J'ai fais le nécessaire pour qu'il l'ignore.

Teijo tournait le regard vers Hibari qui ne semblait pas pour à l'idée de les protéger, sachant les risques que sa courrait. Shin nous défends encore une fois, Teijo se taisait sur le coup, ignorant encore sa décision.

Teijo : Pourquoi je t'aiderais Kerrigan ? Je l'a fais autre fois, et en guise de récompense, je me suis retrouvé sous une malédiction, je ne me souviens pas que tu m'es venu en aide. Alors, pourquoi devrais-je t'aider ?

Il tournait le regard vers son fils, qui lui demandait de le faire, il en soupirait.

Teijo : Bien, allons discuter.

Il partait avec Kerrigan, afin de discuter de tout ça. Ayant vu Shin aller prendre cette bouteille dans le bar, il s'y rendait à son tour, fouillant pour voir ce qu'il avait.

REn : Celui-là, celui-là et celui-là aussi tient.

Il enfilait des bouteilles sous ses bras, comme réserve. Il se rendait jusqu'à un fauteuil plus loin, se servant un verre tout en écoutant ce que disait Derek, il plissait les yeux.

Ren : Tes juste jaloux parce que tu n'en as plus droit à mes partouses, voilà pourquoi je ne tomberais jamais amoureux.

Il ricanait vu que Shin semblait ignorer tout ça, il doit certainement encore être vierge va savoir.

Ren : Quoi pas de fille ?! C'est l'enfer ici !

Il se morfondait sur le canapé.

Ren : J'ai vais mourir d'ennuis c'est sur..

Il se consolait avec une bouteille,il était déjà à son troisième verre. Il levait un oeil vers Shin sous cette question, il en levait un sourcils.

Ren : Tes sérieux ?

Il le regardait bien.

Ren : On dirait bien oui, et bien, une partouze mon gars. C'est quand tu es entouré de fille, ou d'homme selon ton tripe et que vous vous...

Il faisait un signe de la main vu que Shin ne désirait pas en entendre plus.

Ren : Petite nature, je vais devoir tout t'apprendre on dirait, comme je l'ai fais autre fois pour Reiji et Derek.

Reiji : Tu ne m'as rien appris du tout.

Ren : Mais oui bien sur, c'est grâce à qui que tu as perdu ta virginité hum ? Moi !

Reiji : N'écoute pas ses histoires Akira.

Ren : Tu aurais du le voir, un vrai coincé à cette époque, haha, il stressait tellement devant la nana nue que je lui ais présenté, qu'il était rouge comme une tomate !

Reiji : J'avais même pas quinze ans à cette époque

Ren : C'est l'âge parfait pour se faire dépuceler !

Il regardait du coin de l'oeil vers Shin.

REn : Et je sais reconnaître un puceau, tu en es un ! Je vais devoir arranger ça !

Il utilisait sa rapidité pour se mettre sur la table, accroupis, le visage en face de celui de Shin, tenant toujours une bouteille en main.

Ren : Tu as quel âge hum ? Ne me dit pas que tu as jamais touché une paire de niche, caresser une minette, ou la lécher avec ta langue ? Et surtout, utiliser ta queue ?! Alors dit moi, tes plus pour les hommes ou les femmes ?

Reiji : Laisse le tranquille, tu ne vois pas que tu l'ennuies.

Ren : Chut ! Il me remiercera plus tard !

Il attrapait le visage de Shin.

Ren : Evidemment tu ignores de quel bord tu es, tant que tu n'as pas tenté l'expérience, alors tu vas devoir y passer par les deux pour que tu le découvres ! Je veux bien t'y aider ! Non, ne me remercie pas.

Il l'embrassait, et y passait bien sa langue pour caresser la sienne, il le regardait ensuite.

Ren : Tu as aimé ? Hum peut etre que tu es bis, s'est possible, je vais devoir te trouver une femme même dans se trou, ne t'en fais pas je vais m'occuper de toi.

Il tapotait son épaule tout en se relevant et s'étirait, il regardait vers Kerrigan.

Ren : Y'en a une là, mais je doute qu'elle soit intéressé, elle est trop snob, il nous faut une vrai cochonne. Et on se fera une partouze à trois, tu verras, c'est le pied.

Reiji : Le pauvre, il va être dévergondé avec lui..

Pendant ce tmeps, Teijo était donc avec Kerrigan, discutant avec elle.

Kerrigan : J'ai désiré te venir en aide, mais tu connais Abnar, il ne voulait pas que je quitte l'Olympe, je ne pouvais plus me rendre sur Terre. Zankou m'a bloqué mes pouvoirs, je ne peux plus retourner la haut, je suis bloquée ici, alors, je n'ai pas d'autre solution que te demander ton aide.

Teijo : Bien, j'accepte, mais Zankou va s'attendre à ce que tu sois ici, et également qu'on prépare un autre piège contre lui, pour le remettre aux Enfers, il va s'y préparer.

Kerrigan : Je le sais, on va devoir trouver un plan dont on ne va pas s'y attendre.


Teijo : je vais ramener Silas.

Kerrigan : Silas ? Tu es sur de toi ?

Teijo : Il nous aidera, nous avons son fils de notre côté.

Kerrigan : Je ne suis pas certains que se plan soit le bon.

Teijo : Tu m'as demandé mon aide, alors à présent fait moi confiance.

Il s'en allait, Kerrigan le regardait partir.


***

Zankou lui était bien en colère que Kerrigan s'est échappé, et surtout après ce que Alastor lui annonçait, celle ci portait son enfant, il l'avait ressentait.. Il ne l'avait pas remarqué car elle l'avait caché lorsqu'elle était ici, mais une fois partie, elle a libéré tout ça. Celui ci, allait donc tout faire pour la récupérer, elle et l'enfant qu'elle portait et surtout éviter qu'ils n'arrivent à faire un plan contre lui en le renvoyant à nouveau au enfer.

Il allait réveiller les deux frères originals, les deux premiers vampires, il retirait leurs dagues à tout les deux.

Kira : Je ne les ais jamais vu à l'oeuvre.

Il regardait les deux cercueil contenant Aidou et Shiki, dont ils allaient se réveiller d'un moment à un autre. Il tournait ensuite le regard vers Zankou, de la suite de son plan, il allait libéré une âme, et pas n'importe la quel. Celui de Takuma, l'époux de Teijo autre fois, et donc le père de Shin.

Il allait s'en servir, le contrôler à sa guise, pour provoquer d'avantage TEijo. ET la chose qu'il lui demandait était horrible. Tuer son fils, Shin, sous les yeux de Teijo, même s'il ne voulait le faire, il ne pouvait aller contre les ordres de Zankou, sous son emprise.

Aidou se réveillait le premier, il attrapait son frère encore endormis pour déjà partir nous retrouver. C'est après quelques minutes de là, que Shiki se réveillait, il tournait le regard vers son frère qui continuait de le trainer.

Shiki : Je peux savoir pourquoi tu me traînes comme ça.

Il se relevait, regardant l'état de ses vêtements bien dégradé, il en fit une grimace sur le coup.

Shiki : C'est pas vrai, je suis hideux, et je n'imagine même pas l'état de mes cheveux, tu m'as salis Aidou.

Il le regardait bien sur le coup, écoutant les ordres que leur avait donné Zankou.

Shiki : Et bien sa passera après que j'ai pris une douche, que j'ai changé de vêtement, et que je me nourrisse, je suis trop affamé pour fait quoi que se soit.

Il tournait le regard ensuite vers Takuma.

Shiki : C'est qui lui ? Peu importe, j'ai faim.

Il partait d'un autre côté, quelques heureus plus tard, celui ci s'était pris un petit hotel, ayant hypnotisé l'hotesse, elle se trouvait dans le lit, ensanglanté. Aidou proifitait bien entendu lui aussi.

Shiki : elle est délicieuse tu ne trouves pas ?

Il était recouvert de son sang, sa bouche, sa coulait tout le long de son cou, il attrapait son frère pour l'embrasser léchant son sang.

Shiki : Hum, sa me donne des idées à présent.

le pauvre Takuma qui devait subir ça. Alors que Shiki était entrain de le déshabiller, Kira apparaissait par téléportation, fronçant les sourcisl de ce qu'il voyait.

Kira : Qu'est-ce que vous faîtes ?! Vous croyez que ses le moments de vous amusez ?! Zankou vous a donnez des ordres.

Shiki penchait la tête pour le regarder.

Shiki : On avait très faim, sa fait des années qu'il nous a enfoncé ce pieux, alors tu comprends ? Et maintenant le sang m'a donné des envies. Oh et.. Tant que je n'ai pas d'autre vêtement, je ne partirais pas.

Il lui faisait un sourie en coin.

Kira : Tsss.. Je vais vous ramener des vêtements, mais ensuite, vous obéissez !

Shiki : Oui oui, prend ton temps surtout.

Il se mettait rapidement au dessus de son frère.

Shiki : On va devoir faire vite.

Il regardait vers Takuma qui était assis tentant déviter la scène.

Shiki : Tu peux nous rejoindre si tu le désires.

Il jetait la femme à terre pour avoir plus de place, et couchait avec son frère. Kira arrivait  levant les yeux de la scène.

Kira : Vous vous fichez de moi.

Il lançait les vêtement à terre.

Kira : Dépêchez vous de vous laver, on a pas que ça à faire.

Shiki se retirait de Aidou s'allongeant sur le dos pour le regarder.

Shiki : Tu devrais te détendre gamin, on ne sait même pas où ils se trouvent.

Kira : J'ai un pouvoir unique, j'arrive à ressentir la magie à des milliers de kilomètre de chacun des personnes, alors je finirais par retrouver une trace de la magie de Teijo.

Shiki : Moué, c'est comme ça que tu nous a retrouver.

Kira : En effet, allez dépêchez vous !

Il se levait, mais restait malgré tout pas motivé du temps et très lent, il se rendait jusqu'à la douche.

Shiki : J'ai besoin de motivation, Aidou, vient m'aider tu veux ?

Il soupirait, tournant le regard vers Takuma.

kira : Se sont vraiment Aidou et Shiki, les deux original ?!

Après un long moment d'attente pour Kira et Takuma, Shiki et Aidou finissait par sortir tout propre et bien habillé.

Kira : Il était temps, sa fais plus d'une heure que vous êtes sous votre douche.

Shiki passait ses mains dans ses poches.

Shiki : On avait beaucoup de zone à frotter.

Kira en levait les yeux.

Kira : Bien on y va !

Ils partaient donc, marchant un peu aléatoirement.

Shiki : Alors tu trouves quelque chose gamin ?

Kira: Je m'appelle Kira, et ne me déconcentre pas.

Il tournait la tête vers un endroit.

Kira : Je ressens un vampire, de la famille des Kijo. On s'y rend.

Tout le monde le suivait donc, c'était Ren qui cherchait après une femme pour Shin et lui même.. Il était sortis du manoir, et cherchait tant bien que mal. Il finissait par en trouver une, il attrapait sa main glissant sa main vers ses lèvres.

Ren : Bonjour, vous êtes très ravissante.

Il levait les yeux vers elle l'hypnotisant.

Ren : Tu as très envie de me suivre, et de t'amuser avec moi.

Kira : Tu n'en auras pas trop l'occasion.

Il lâchait sa main sur le coup, regardant vers eux.

Ren : Vous êtes qui ?

Shiki utilisait sa rapidité pour se retrouver derrière Ren, attrapant son visage pour le soulever, il passait ses lèvres vers sa gorge le reniflant.

Shiki : Les Kijo, je me souviens de vous, enfin pas de toi, tu n'existais pas encore à ce moment là.

Il lui tenait bien les cheveux, Ren fronçiat les sourcils.

Shiki : Nous sommes les vampires originels.

Ren : Qu'est-ce que vous me voulez ?!

Kira s'approchait pour lui faire face.

Kira : Dit nous où se cache Teijo, et Kerrigan.

Ren : J'en sais rien, je les connais même pas.

Kira : Je déteste qu'on se fiche de moi.

ren : J'en sais rien je te dis, sale gamin de merde.

Kira : Je suis doué pour faire parler.


il tendait la main, son aura apparaissait, formant des grands ongles au bout de ses doigts, il les enfonçait proche de son coeur. Ren en gémissait.

Kira : Et tu vas parler avec moi, où est Derek Kijo, ou bien, Delic et Gabriel ?

Ren : Pourquoi tu veux savoir où il se trouve.

Il ricanait.

Kira : Parce que je sais que se sont eux qui ont pris KErrigan, et qu'ils la cachent !

Ren : Va te faire foutre, va donc baiser le cul de ton maître.

Kira : mauvaise réponse.

Il continuait d'envoyer son aura, lentement en lui, entourant son coeur le serrant, cela l'empêchait de battre quelque seconde, Ren respirait durement, il avait du sang qui sortait de sa bouche. Il le torturait comme ça pendant pas mal de temps, Ren s'évanouissait, mais revenait à lui étant un vampire.

Shiki : BOn laisse moi faire, sa devient trop long à mon gout.

Il le retournait attrapant bien le visage de REn, l'hypnotisant.

Shiki : Emmène moi jusqu'à eux.

Ren : Bien.

Kira : Tu te fous de moi ?! Tu savais le faire depuis le début ?

Il haussait les épaules.

Shiki : Oué, Aidou aussi, mais on adore voire les gens se faire torturer, et voir ta tête en se moment est encore plus amusant. Bien on le suis ?

Kira fronçait les sourcils ayant vraiment du mal avec eux, il finissait par suivre Ren qui les conduisait jusqu'à nous sans vraiment le désirer. Moi j'étais avec Derek m'occupan moi aussi de Near.

Teijo : Où est passer l'autre qui vous accompagne ?

Reiji : C'est vrai ça, où est passer Ren ?!

Ren : Je suis là.

Il se montrait, mais pas seul, Teijo regardait bien tout le monde, Takuma se montrait en dernier, il en faisait une tête surpris.

Teijo : Taku.. ma ?

Kira : on est ici pour ramener Kerrigan, saint et sauf, mais pour le reste, on nous a rien dit.


Akio apparaissait.

Kira : Tient sa fait longtemps Akio, tu assumes d'être un sale traître ?

Akio : Je préfère ça que de lécher les bottes à Zankou.

Shiki prenait la tête de Ren pour lui briser la nuque il en tombait à terre.

Shiki : Au suivant.

Il craquait sa nuque.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Ven 13 Mai - 21:26

Shin aimerait bien ce faire oublier sur le coup, il n'est pas très à l'aise en présence de Ren. C'est vrai coincé dans ce manoir on ne peut pas dire qu'il a eu beaucoup de rencontre à part s'occuper de son père. Il écoutait malgré tout la conversation les regardant du coin de l'oeil, Akira croisait les bras regardant vers Akira.

Akira: interessant, est ce que il a des choses que tu as oublier de me dire?

Moi j'aimerais aussi me faire oublier sur le coup, Gabriel regarde dans leurs direction plissant les yeux. Il sais déjà que j'ai fais quelque petite soirée bien arroser et surtout...en bonne compagnie. Pourquoi mon oncle ce sent obliger de parler de ça dans un tel moment?

Derek: laisse le donc tranquille Ren! tu vois bien que tes petite soirée ne sera pas du tout son genre.

Shin se reculait d'un coup voyant soudainement Ren accroupis sur la table devant lui. Toutes ses questions le gênais et il avait de quoi, j'en levais les yeux. Mon oncle n'est pas méchant du tout juste qu'il est rester ados dans sa tête, mais en cas de coup dur on peut toujours compter sur lui.

Shin: j'ai..vingt-trois ans et non...et je sais pas, j'y ai jamais pris le temps d'y réfléchir. 

Il essayait presque de se cacher dans son verre, mais Ren attrapait son visage pour l'obliger à la regarder.

Shin: y passer? je sais pas trop si...

il regardait vers son père comme pour donner un signal d'au secoure, mais celui ci était trop concentré dans sa conversation avec Kerrigan. Je frottais ma main sur mon visage le voyant l'embrasser, shin restait figé dans la même position.

Derek: voilà, tu l'as traumatisé! bravo Ren!

et mon fils dans les bras qui ris en regardant mon oncle, on moins qui s'amuse dans l'histoire.

Derek: ne l'encourage pas Near!

Enfin, il aura du mal à s'en sortir avec mon oncle, il ne dit jamais les choses pour rire. Si il a prit Shin pour cible alors il risque d'avoir une femme et lui même dans sa chambre cette nuit, est ce qu'il a oublier on devait se faire discret?

Derek: allons plutôt changer Near, Gabriel avant qu'il nous entraîne nous aussi dans sa partouze!

Ben oui il est capable! Akira poussait également reiji pour l'éloigner.

Akira: on s'éloigne aussi, de toute façon tu as deux ou trois choses à me dire non? alors comme ça monsieur avait quinze ans? 

ils partaient de leurs côté également.

Shin: ne me laisser pas seul avec..

Ren était partit, surement pour chercher la femme en question, il en lâchait un long soupire de soulagement.


****

Bien en tout cas en attendant les frères originel ainsi que Takuma étaient de retour, mais Shiki ne semble pas presser d'obéir aux ordre de zankou aussi facilement. Ils se retrouvaient tous les trois dans un hôtel. Aidou léchait à plusieurs reprise la gorge de cette fille qui venait tous juste d'égorger, les canines ne font pas couler le sang assez rapidement d'après lui.

Aidou: c'est peut être parce que c'est la première depuis des siècles, après tu jouerais la difficile pour avoir un sang de choix, je te connais que trop bien.

Il se laissait attraper par son frère qui léchait le sang sur son visage avant de l'embrasser, c'est ça que Kira apparaissait insatisfait qu'ils n'ont pas encore commencer le travail.

Aidou: Sa sert à rien de jouer les petit meneur avec Shiki, plus tu lui demanderais d'aller vite, plus il sera lent.

En tous cas les petits caprice de Shiki fonctionne parfaitement, Kira repartait leurs chercher des vêtements. Shiki en profitait pour se mettre au dessus de son frère déjà prêt à s'amuser comme dans ses habitudes.

Aidou: aller vite c'est pas ton truc Shiki, tu aime prendre ton temps.

Takuma préférait rester assis contre le rebord de la fenêtre tout en regardant dehors.

Takuma: je suis peut être obliger de rester à vos côtés, mais heureusement je ne suis pas obliger de participé à vos amusements.

Aidou souriait tout en serrant les fesses de son frère pas du tout gêner d'avoir un public, mais Kira était déjà de retour.

Aidou: tu vois Shiki, c'est ça aller vite.

Shiki se retirait encore moins motivé de partir bosser.

Aidou: donc tant que notre travail n'est pas terminé, on risque d'avoir ce gamin sur le dos. J'aimerais pouvoir te tuer toi aussi, mais Zankou nous remettra dans notre cerceuil et franchement je veux plus retourner la dedans.

Il se levait à son tour regardant vers kira tous en suivant son frère.

Aidou: mais par contre une fois libre, on re discutera de ça tous les deux.

Il s'enfermait dans la salle de bain avec son frère.

Takuma: c'est bien eux, mais ne te fie pas à leurs comportement comme toi on ne doit pas se fier à ton age.

Aidou attrapait le visage de son frère pour bien le regarder.

Aidou: une fois sortit de cette salle de bain, tu te motivera un peu. Je compte pas retourner dans ce cercueil, alors on fera ce que ce type veux et ensuite on pourra s'amuser autant de temps qu'on le désire compris?

il reprenait sourire se tournant dos à lui.

Aidou: en attendant, tu as plein d'endroit à frotter.

C'est pratiquement une heure qu'ils ont du attendre avant de les revoir ressortir de cette salle de bain, cela arrangeait Takuma qui ne désirait pas affronter Teijo et encore moins être obliger de tuer son fils. Mais les frères sortaient n'ayant plus d'autre choix que mettre les ordres à exécution.

Aidou: tu es trop impatient gamin, si on aurait été la bas affamé, on aurait pas été à cent pour cent de nos capacité. Et y aller détendu, aurait baisser notre concentration. Tu es encore trop jeune et inexpérimenté sa ce vois.

il sortait le premier, les autres suivant. C'est la magie de notre famille qu'il trouva en premier et surtout mon oncle cherchant une jeune femme pour son amusement avec Shin.

Aidou: sa fait longtemps que j'ai plus vu de kijo. La première famille qu'on a transformé en vampire, c'était le bon vieux temps.

Kira voulait jouer avec la torture pour le faire parler, Aidou ricanait levant la main vers Shiki pour qu'il le laisse faire un peu. 

Takuma: il est fidèle à sa famille, il ne parlera pas.

en effet c'est le cas, même si Ren est un peu fou fou dans sa tête, jamais il nous trahira.

Aidou: j'ai bien peur qu'il est raison Shiki, c'était amusant mais j'aimerais être libéré de ce fardeaux.

Sur le coup Shiki attrapait Ren pour l'hypnotisé et l'obliger à nous conduire jusque notre position.

Aidou: encore une fois, la preuve que tu n'es qu'un débutant gamin. Tu prend même pas la peine d'en savoir plus sur nous, tu fonce tête baisser juste pour plaire à ton maître.

il ricanait ce moquant de lui avant de suivre Ren, Takuma fermait les yeux le suivant à son tour. Il repérait le chateau de Teijo au loins.

Aidou: et bien, il se fait pas chier le vieux Teijo. J'aimerais avoir le même manoir shiki.

Il le regardait sur le coup, tous ce qu'il demandait, shiki lui donnait pour être certain de le regarder à ses côtés. 

Takuma: j'espère que tu sentira notre présence à temps Teijo.

Il ne l'a sentira pas non, ne s'attendant pas à recevoir une fois de plus de la visite.

Shin: il est partit je crois, il voulait chercher une...

On tournait tous la tête vers Ren et surtout les personnes qui l'accompagnait. Je reconnais surtout le gamin qui les accompagne, un sbire à zankou mais qui sont les autres.

Takuma: Je pensas pas qu'on se reverrais Teijo et encore moins dans ses conditions.

Shin: qui sont t'ils?

Takuma regardait vers Shin avec un léger sourire.

Takuma: c'est toi Shin? je vois que Teijo à bien prit soin de toi.

Shin: vous me connaissez?

Aidou: oh c'est bon! ce genre de retrouvaille me rend malade! qu'on en finisse!

il sortait son poignard de sa bottine, mais à peine en main Akira s'en débarasser à l'aide de son sabre.

Akira: tu espérais faire quoi avec ton joujou?

Aidou: oh, je vois. Tu veux jouer à celui qui a la plus grosse?

Akira regardait attentivement et percevais des choses invisible qui tournoyait autour de Aidou. Il en attrapait l'une d'elle parle manche faisant apparaitre une épée assez étrange.

Aidou: très bien alors on va jouer, mais allons dehors. Je compte bien avoir ce manoir alors autant ne rien l’abîmé.

il regardait shiki du coin de l'oeil avant d’apparaître devant Akira donnant le premier coup de lame, il réussit a la contré bien que la force de Aidou le faisait tous de même passer par la fenêtre.

Aidou: voilà, tu es dehors.

Il le rejoignait l'attaquant à nouveau à plusieurs.

Aidou: tu n'es pas quelqu'un d'ordinaire pour arriver à me voir malgré ma vitesse.

Akira: j'ai l'habitude de me battre avec des vampires, ils bougent tous de la même façon.

Il arrivait à repousser son arme afin de diriger son sabre, mais ses choses invisible tournant autour de lui, le servait aussi de bouclier.

Aidou: mais je suis pas comme tous les vampires.

Il laissait apparaitre tous ses autres armes, les rassemblant pour en faire plus qu'une.

Akira: c'est quoi ça pour une épée?

En attendant celle de Akira, son sabre se coupait en deux avant d'entailler sévèrement le torse de Akira.

Aidou: et bien tu l'as pas vu venir celle la?

il léchait le sang sur sa lame.

Aidou: ta blessure est profonde, tu risque de pas t'en sortir avec tous le sang que tu perd.

Il levait la main dirigeant son épée vers Reiji.

Aidou: un peu tard pour les secours non? je suis un originel, je peux te forcer à regarder ton copain mourir lentement si j'en avais envie.

En attendant encore à l'intérieur c'était Teijo, qui devait affronter Takuma, ce qui ne sera sans doute pas facile.

Takuma: zankou me contrôle Teijo, tu va devoir te débarasser de moi. Tu en as les moyens nous le savons tous deux.

le froid régnait déjà dans la pièce, il a comme de la neige qui tourne autour de mains de Takuma.

Takuma: je contrôle rien, mon corps compte bien tuer notre fils. Ne me laisse pas faire Teijo.

Shin: fils? c'est lui papa? c'est mon autre père?

Takuma: je suis désolé Shin.

il créait des pétales de glace autour de lui, les envoyant directement en direction de Shin qui restait la à juste fermer les yeux. C'est évidemment Teijo qui le protégeait, moi je donnais Near à Gabriel.

Derek: monte à l'étage avec Near, tu dois avant tous le protéger. Monte tous de suite.

je regardais moi vers shiki fonçant dessus, il est plus rapide que moi et arrive à m'attraper avant même que je le touche. Je mordais mon doigt recouvrant son visage de mon sang et faisais exploser le tout. Aidou en tournait la tête sentant le sang de son frère.

Aidou: je peux savoir ce que tu fais Shiki!?

il se remet debout? son visage est juste complètement brûlé mais commence déjà à cicatrisé, avec tous le sang que j'y ai mis..il devrait même plus avoir de tête!

Delic: j'ai l'impression qu'on va devoir aussi ce battre, j'ai bien envie de donner une correction à ce gamin.

Il posait sa main sur le mur créant un portail noir, des yeux rouge se montrait.

Delic: et pour la peine je vais le sortir.

sa se mettait a grogner avant de sortir et donnait un coup de tête à Kira, l'obligeant à sortir en dehors du manoir.

Delic: mon deviljho est toujours très affamé, tu ne sera qu'un petit amuse gueule pour lui, mais sa devrait faire l'affaire.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Dim 15 Mai - 22:47

C'était donc à l'aide de Ren, et l'hypnose de Shiki sur lui qu'ils arrivaient jusqu'à la demeurre de Teijo. Ren venait de se faire briser la nuque quelques seconde plus tard. Teijo ne quittait pas Takuma du regard, sa allait être compliqué pour lui de s'en prendre à lui, Zankou l'avait bien fait exprès de l'utiliser pour le déstabilisé, Teijo en serrait les poings sur le coup.

Teijo : Moi non plus, et j'aurais préféré que se ne soit pas le cas, pas de cette manière.

Il tournait le regard vers Shin qui se demandait qui il était.

Teijo : C'est ton père Shin.

Il revenait vers Takuma.

Teijo : ET je continuerais de prendre soin de lui.

Aidou perdait patience, il sortait son arme pour commencer les hostilités. Shiki penchait la tête faisant une tête ennuyé.

Shiki : Si tu désires se manoir, alors je te l'offrirais.

En effet, il aimait donné tout ce que désire son frère, il le regardait se battre avec Akira, et l'envoyait dehors pour se faire, ne désirant pas détruire le manoir vu qu'il le désirait intacte. Shiki n'avait aucune raison de s'en faire pour lui, sachant sa force.

Reiji sortait à son tour dehors pour porter main forte à Akira.

Shiki : Deux contre un, se n'est pas équitable mais bon.

Il souriait.

Shiki : Il en a déjà finis avec l'autre.

Reiji fonçait vers Akira le voyant dans cet état.

Reiji : Akira !

Il tournait le regard vers Aidou qu'il comptait bien l'empêcher de soigner Akira, Reiji fronçait les sourcils, il n'utilisait ses pouvoirs que très rarement, ayant déscider de ne plus les maîtriser, mais il n'avait guère le choix cette fois ci.

Reiji : Je le laisserais pas mourir, et je te laisserais pas le temps de m'hypnotiser.

Ses yeux brillaient à cette instant, des substance noir sortait du sol tout autour de lui, sa n'avait pas un aspect d'aura, mais c'était en réalité du goudron sous forme liquide, il envoyait tout droit dans sa direction plusieurs de ses substances, il tendait la main au sol.

Reiji : Personne n'a réussis à échapper à mon pouvoir.

Le sol commençait à se briser pour faire apparaître du goudron, il transformait le terrain pour être à son avantage, tout se transformait ensuite en pique, il tournait le regard vers Akira, il se dirigeait vers lui rapidement mordant son poignet pour lui donner de son sang, il regardait en même temps vers aidou, il avait fait en sorte de l'éloigner le plus possible.

REiji: je te laisserais pas t'approcher.

Il claquait des deux mains l'une contre l'autre, un dragon en goudron se formait, il ouvrait la gueule  crachant du goudron en grande quantité sur Aidou, celui ci collait contre le sol, étant une substance très collante.

Reiji aidait Akira à se relever.

Reiji : S'est trop dangereux pour toi, emmène Mike, lui aussi est en dangers ici. Tout ira bien, je ne vais pas mourir, personne ne va mourir aujourd'hui ok ?

Il l'embrassait.

Reiji : allez part avec ton frère.

Il revenait vers Aidou qui était bien en colère.

Teijo lui allait devoir s'occuper de Takuma, il le regardait bien, l'idée ne lui enjouiais pas evidemment.

Teijo : J'aurais préféré éviter ça, que tu rencontre notre fils d'une autre façon.

Il regardait bien Takuma, il commençait à faire apparaître ses pouvoirs de glace, de la neige apparaissait sous ses mains. voyant qu'il envoyait son attaque vers Shin. Teijo se mettait devant Shin, faisait un signe de la main pour créer un bouclier pour contrer cette attaque.

Teijo : Je n'ai malheureusement pas le choix.

Il regardait Shin du coin de l'oeil.

Teijo : Va avec Gabriel en haut, protège les si quelqu'un s'en prenne à eux. Maintenant !

Il lui faisait comprendre que s'étiat un ordre, moi j'étais donc monté à l'étage avec Near pour l'éloigner de tout ça, et je n'ai toujours pas récupéré ma divinité, je ne peux donc protéger personne et s'est agaçant.

Shiki lui regardait en direction de DErek désirant se battre contre lui, Derek fonçait en premier temps sur lui, Shiki souriait tout en se battant, s'amusant. Il utilisait sa rapidité tout en l'attrapant par la gorge.

Shiki : Tu ne peux rien contre moi, n'oublie pas qui je suis, je suis ton créateur.

Derek aspergeait son sang sur son visage, Shiki en fronçait les sourcils, il en tombait au sol sur le coup lorsqu'il le faisait exploser. Derek pensait l'avoir eu, et il se faisait meêm engueulé par son frère malgré la posture où il se trouvait avec Reiji, il craquait sa nuque alors que son visage commençait déjà se reformer.

Shiki : Tu m'as mis très en colère.

Il se relevait tout en regardant vers Derek, il remettait ses cheveux comme il faut.

Shiki : Je vais te tuer, t'arracher le coeur, ensuite je m'occuperais de ton mec en haut, et je tuerais ton gamin.


Il commençait à planer, mais on pouvait voir des fissures sur le sol comme des mains, Shiki étant le frère jumeau de Aidou, possédait pratiquement les même dons que lui, et possédait des vecteurs invisible qu'il contrôlait à sa guise, il en possédait quatre.

Shiki : Tu n'as vraiment pas de chance de nous avoir comme ennemis. On a créé ta famille, mais on peut aussi la faire disparaître aussi facilement.

Il fonçait droit sur lui, Derek devait non seulement éviter lui, mais également ses vecteurs invisible. Il envoyait l'attrapait avec un de ses vecteurs lui brisant le bras et le lançait ensuite contre la table qui se brisait.

Il attrapait un morceau de bois de la table brisé et s'avançait vers Derek.

Shiki : Un seul petit pieu en bois dans ton coeur et tu meurs, vous êtes faible vous les vampires "normal".

Il s'accroupissait tenant derek avec l'un de ses vecteurs pour le maintenir.

Shiki : Tu as une dernière parole ?

Il tendait la main tenant le pieu près à l'enfoncer.

Kerrigan : Oui, n'oublie pas qui t'a créé également, se sont les Dieux.

Il levait le visage l'ayant presque oubliée, elle envoyait son aura dans sa direction, elle tenait ses vecteurs arrivant à les sentir avec son aura et enfonçait son propre pieu dans son coeur, il en grimaçait.

Shiki : Zankou à facile, nous envoyer contre deux Dieux alors que lui reste son cul sur une chaise !

Il retirait le pieu.

Shiki : Salope.

Il crachait son sang qu'il avait en bouche à terre. Il tournait le regard sentant la présence de Zankou ayant surement entendu ce qu'à dit Shiki.

Shiki : Hum je ne le pensais pas évidemment.

Kerrigan tournait le regard vers lui surprise. Teijo s'arrêtait de se battre contre Takuma sur le coup.

Teijo : Evidemment, tu les as envoyé en premier pour nous repérer pour ensuite venir à ton tour. Et tu oses envoyer Takuma contre moi, tu vas payer ça Zankou.

Kira était en mauvais posture avec Delic contre lui, et le devijho qu'il venait de créer, ainsi que Akio et ses créatures. Il gémissait alors qu'il était dans la gueule du devijho son corps presque broyé, il en tombait à terre enfonçait ses doigts dans le sol.

Kira : Je ne me laisserais pas mourir par des traîtres.

Akio : S'est triste parce que tu vas crever par deux "traîtres".

Il envoyait ses panthères sur lui, près à le dévorer vivant. Mais son aura finissait par sortir brûlant ceux-ci, il commençait à prendre une forme d'un renard, il n'était plus visible sous cette aura qui lui brûlant la chaire.

Akio : Alors s'est sa ton secret, c'est pour ça que Zankou te garde si précieusement, on a placé un démon à l'intérieur de toi. Delic fait attention, se démon est plus puissant que les notre, c'est Kyubi.

Kerrigan elle tournait le regard vers Zankou le regardant bien.

Kerrigan : je ne te laisserais pas cette enfant, pour que tu le transformes en un monstre comme toi.

Elle continuait de tenir les vecteurs de Shiki afin d'éviter qu'il ne continue de s'en prendre à Derek ou même à quelqu'un d'autre.mais son aura commençait à s'affaiblir, la malédiction que lui avait fait Zankou était toujours là, elle s'épuisait déjà et sa magie dispariassait lentement, Shiki était libéré.

Kerrigan : Ne t'approche pas de moi, monstre.

Zankou ne le gênait pas évidemment. Teijo voulait s'approcher mais Takuma était toujours sous son chemin. Une lumière apparaissait ensuite, qui aurait crut que le troisième frère viendrait à son tour, Abnar, il regardait ZAnkou ainsi que TEijo, il en fronçait les sourcils.

Abnar : Cela suffit à présent.

Une lumière apparaissait se dirigeant dans toute la pièce ainsi qu'à l'extérieur du manoir, tout ceux qui était touché se retrouvait à genoux et paralysé. Nos ennemis, comme nous même également, on étaient tous à genoux. Il tournait son regard vers ZAnkou ensuite.

Abnar : Comment pouvez vous vous comportez comme tel, vous me decevez à un point. Vous ne cherchez que la puissance, mais vous êtes des Dieux, il n'y a pas plus haut que vous, à quoi bon ? Vous êtes déjà plus puissant que jamais.

Il faisait face à Zankou en premier.

Abnar : Nous avons des responsabilité nous les Dieux, toi étant de t'occuper des Enfers, sans toi se monde serait voué à mourir, chacun de nous a un but bien précis. Votre vengeance devient ridicule, que cela cesse.

Il tournait le regard vers Teijo à cette instant.

Abnar : Tu n'es pas mieux que lui Teijo, je te pensais plus calme et réfléchis que lui mais tu me déçois tout autant.

Teijo : Te décevoir ? Il a tué celui que j'aime, et lorsque je lui ais donné ce qu'il mérite, il m'a remercier en me redonnant cette foutu malédiction. Et toi, qu'est-ce que tu faisais pendant ce temps ?

Abnar : J'étais là où est ma place, je ne voulais pas me mêler de votre.. bêtise. Tu as mérité ce qu'il t'ait arrivé, s'était pour moi, une belle punition. j'aurais espéré que cela t'aurait servis de leçon.

Il revenait vers Zankou.

Abnar : Cela ne sert à rien de se battre entre nous, que désires-tu Zankou ? Continuer dans cette voix de vengeance et de haine ? J'aimerais que tout cela cesse. Alors voilà ce que l'on va faire, je t'ai promis la main de Kerrigan, alors je te la donnerais comme promis.

Kerrigan : Père vous n'y pensez pas ?!

Il levait la main pour qu'elle se taise.

Abnar : Tu auras tout les enfants que tu désires, et également ma fille. En contre partie, j'aimerais que ta vengeance cesse, que tu t'occupes des enfers, tu peux même rester sur terre si tu le désires. Tu rendras malgré tout ce que tu as pris à Teijo, c'est à dire Takuma. Ainsi votre guerre sera résolu.

Teijo : Tu t'entends abnar ? Tu es prêt à donner ta propre fille ?

Abnar : C'est ce qu'il devait se passer jadis, mais à cause de votre manigance idiote, vous avez empirer les choses, vous avez chercher tout ceci. Maintenant il est temps que ma fille grandisse, qu'elle accepte ses responsabilité, et donc, d'être à Zankou, ton destin est d'être sa femme c'est ainsi.

Elle détournait le regard.

Abnar : Quel est ta décision Zankou ? Si tout celà ne te convient pas, alors nous auront des soucis tout les deux. et tu sais que je suis lié directement aux Dieu surpêmes, et ils commencent à se lasser de tes crises.

Il levait la main oubliant quelque chose.

Abnar : Encore une chose, tu retiras la malédiction que tu as posé sur ma fille, elle aura le droit de récupérer sa divinité, et ainsi, se téléporter quand elle le désire sur l'Olympe ou rendre visite à ses deux fils. Mais ne t'en fais pas, si j'apprend qu'elle passe en profite pour s'éloigner de toi le plus possible, alors j'annulerais moi même sa téléportation.

Elle regardait bien son père sur le coup.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Ven 20 Mai - 22:20

Tous le monde se bat en ce moment, mon frère avec ce Aidou. Sa fait d'ailleurs très longtemps qu'il n'avait plus utiliser son pouvoir, il s'en sort plutôt pas mal malgré tous. Reiji a réussit à immobilisé Aidou au sol, mais sur le coup remplis de colère Aidou séparait à nouveau son sabre en dix parties les faisant voler autour de lui.

Aidou: pense tu avoir déjà gagné? je suis l'un des originels et tu es très loin de faire le poids contre moi.

Il envoyait ses épées un peu partout les plantant dans le sol, dès que c'était fait il s'en téléportait sur chacun d'entre elle tout en s'approchant de plus en plus de Reiji. Chez Delic et Akio, l'avantage tournait également. Une étrange lueur envahissait le corps de Kira, une tel énergie que la créature de Delic disparu retournant dans sa dimension.

Delic: Kyubi? c'est quoi comme démon?

Vu l'apparence qu'il prenait, Delic comprit qu'il s'agissait d'une sorte de kitsune mais ne comprenait pas pourquoi une tel créature se fait surnommé démon et encore moins qu'il soit dans le corps d'un enfant. En gros la situation tourne mal pour tous le monde même pour moi, Shiki fonce sur moi et utilise des choses invisible. Comment je suis censer me défendre contre un truc que je ne peux même pas voir? il me cassait très facilement le bras et le lançais contre le table. Je gémissais tenant mon bras tous en levant les yeux vers ce type.

Je peux pas abandonné, il a menacer Gabriel et mon fils! je tentais de me relevais, mais je sent une pression sur moi. C'est encore ses armes invisible qu'il me maintiens au sol, est ce que je vais vraiment mourir?

Derek: Va te faire voir, espèce de sous merde!

Je fermais les yeux, cette fois c'est vraiment la fin pour moi. Mais rien ne se passait, je r'ouvrais les yeux. Il a le pieux enfoncer dans son coeur, je me reculais profitant de l'instant tous en regardant vers Kerrigan. Elle m'a sauvé la vie sans elle je serais mort à l'heure qu'il est.

Oui, on peut dire que zankou a entendu les commentaires de Shiki. Il apparaissait derrière lui le foudroyant du regard.

Zankou: évidemment Shiki que tu le pensait pas, sinon va savoir ce qu'il te serait arriver.

Il levait les yeux vers kerrigan s'approchant d'elle.

Zankou: C'est moi le monstre Kerrigan? pourquoi tu étais prêt à sacrifier tous le monde ici juste être éloigner de moi.

Il regardait vers son ventre.

Zankou: tu espérais me le cacher combien de temps? j'aurais fini par le savoir idiote.

Il tentait la main vers elle avant de ressentir la présence de Abnar.

Zankou: manquait plus que lui.

Tous le monde était obliger de s'agenouiller, ce qu'il avait sauver Reiji. La lame était à quelque centimètre de son visage avant d'être obliger d'être mis à genoux à son tour.

Aidou: tu devrais appeler ton mec, car tu as une chance de cocu toi.

Moi aussi je suis obliger de m'agenouiller, mais je levais les yeux vers cet individu qui apparaissait. Qui est ce? un autre dieu? Zankou semble pas très content de sa visite.

Zankou: tu bouge de ton petit trône maintenant?

Il ricanait l'écoutant.

Zankou: te décevoir, qu'est ce que me moque de ta déception mon pauvre frère. 

il faisait les cent pas ne quittant pas le regard de Abnar une seul seconde.

Zankou: un travail que j'ai grâce à toi si je me souviens bien.

il levait les yeux écoutant Teijo se plaindre de la mort de Takuma.

Zankou: encore une fois tu pleurniches Teijo! j'ai bien envie de clouer à nouveau sur ton canapé.

Il se mettait bien face à abnar.

Zankou: Tu veux faire un compromis avec moi Abnar? est ce que tu commençait à craindre ma haine? 

il ricanait en regardant vers Kerrigan avant de revenir rapidement à Abnar.

Zankou: qu'est ce que tu crois? j'ai jamais cesser de m'occuper des enfers! je te rapelle que je suis voué à disparaître sans " ce travail" que tu m'as confier. Je me nourris de la peur et la haine des mortels et a fait de moi ce que je suis.

il réfléchissait quelque instant mais changeait de tête l'entendant parler des dieux suprêmes.

Zankou: rien au dessous de nous, hein mon frère? tu me lance déjà des menaces, car au fond tu me crains. Tu as déjà été te plaindre et lécher le cul des dieux suprême, c'est pas la première fois. Si je me souviens bien, tu as attendu que j'avais le dos tourner pour leurs lécher le cul. Prendre ma place sur l'olympe et m'envoyer en enfers. 

il faisait bien face à son visage sur le coup.

Zankou: cet guerre, cette haine tu l'as toi même déclencher. Tu le sais et c'est pour ça que tu fais profil bas aujourd'hui, que tu crains ma vengeance.

Il fit un petit sourire se tournant vers kerrigan r'envoyant sa divinité en elle.

Zankou: je vais tous de même accepter cette trêve, pour l'instant. Au fond j'ai gagné cette manche Abnar, tes deux frères te déteste et maintenant...

il regardait kerrigan le sourire aux lèvres.

Zankou: ta fille aussi te haie.

Il passait à côté de lui se rendant dehors, son regard croisait celui de Delic et Akio mais ayant accepter une trève il ne fera rien contre eux. Il se baissait juste vers Kira posant sa main sur lui r'envoyant l'aura de kyubi en lui.


Zankou: calme toi à présent mon garçon, on rentre chez nous.

Il se prenait dans ses bras tournant la tête en direction de kerrigan.

Zankou: je t'indique pas le chemin de ma chambre, kerrigan.

Il disparu dans les flammes, on pouvait tous se mettre sur nos deux jambes après ça. Ce dieu Abnar tente de rester de marbre, mais perdre la confiance de sa fille doit surement le blesser. Shin descendait en courant sautant dans les bras de son père.

Shin: tu va bien?

il regardait du coin de l'oeil vers Abnar toujours présent.

Shin: qui est ce? 

Takuma: une personne qui nous veux du bien, ne t'en fais pas. J'espère que vous m'en voulez pas de m'en être prit à vous.

Shin: tu es plus sous l'emprise de zankou?

Takuma: non c'est terminé, écoute shin je comprendrais que tu...

shin sautait à son tour dans ses bras ravis de connaitre son deuxième père, takuma en sourit caressant tendrement ses cheveux. Moi aussi j'aimerais bien retrouver les bras de Gabriel, je montais vite à l'étage le serrant contre moi pour le rassurer.

Derek: il avait pas de t'inquiété, j'ai trop bien gerer.

autant pas lui dire que j'ai failli surtout crever.

Derek: on va pouvoir rentrer à la maison et s'occuper de notre fils, j'ai plein de truc à lui apprendre..comme ne pas se retrouver dans le même genre de situation.

on descendait tous les trois, mon oncle se réveillait seulement s'étirant comme ci il avait fait un longue sieste. D'ailleurs maintenant que j'y regarde, les deux frères on profité pour prendre leurs jambe à leurs cou. Est ce qu'il finira par revenir pour finir ce qu'ils ont commencer? des originels...on peut pas les tuer avec un seul pieu en bois.

Derek: ça va Ren? tu attend que tous soit terminé pour te réveiller.

je montrais le désordre autour de nous.

Derek: tous ça c'est de ta faute! si tu serais rester au manoir comme convenu, on aurait pas risquer notre peau! tous ça pour dépucelé ce gamin!

shin en revenait tous rouge sur le coup.

Takuma: pour te dépucelé?

Shin: je n'ai rien demandé! il voulait faire une....je vais dans ma chambre.

lui aussi prend ses jambes à son cou, enfin sa n'a plus d'important j'ai juste envie de rentrer chez moi.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau départ
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit