Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouveau départ

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Nouveau départ   Lun 4 Avr - 22:39

Sa y est, je vais pouvoir m'y rendre dans cette école. Je suis déjà impatient de voir la tête de tout ses petits lycéen, de toute façon les humains se ressemble tous. Je suis pas venu dans cette ville pour rester chez moi alors autant être un ados comme les autres.


" vous êtes sûr monsieur de vous rendre dans cet école"

Derek: bien sûr, pourquoi je devrais pas.

" votre frère ne serais pas ravis de vous savoir dehors"


Derek: et bien il fallait pas venir vivre dans cet ville dans ce cas, après tout..c'est lui qui voulais que je trouve ma place dans la société non? mais pour ça il faut que j'aille à l'école et trouver ma voie.

" bien monsieur, mais n'oubliez pas que vous êtes encore rechercher."

je levais les yeux, comme ci on était toujours obligé de me le rappeler. Je sortais pour qu'il me laisse tranquille celui la, si je reste enfermer j'aurais de bonne raison de tuer quelqu'un. Aller j'étais en route pour cet école, arrivé sur place je restais un peu dans ma voiture pour inspecté tous ses élèves. On peut déjà repéré les différents clan, tous les humains se ressemble beaucoup pour ça. 

Je sortais de la voiture, déjà mon look attire les regard. Sa me fais sourire, la première impression est la meilleur il parait. Beaucoup de nana chuchotte déjà entre elles, certain me voie aussi comme une menace potentiel. Je regardais mon carnet d'inscription, je vais devoir m'y retrouver dans cet école et vite trouver ma classe. Bon j'ai pu mémorisé facilement le plan de l'école alors trouver la classe en question était facile, la plus part des élèves sont déjà présent à attendre que les cours commencent.

Je peux déjà analysé le type d'élève, le petit rejeté tous à l'avant accompagné d'un intello qui n'a pas quitter son bouquin des yeux. A l'arrière se trouve la bande de copines, elles aussi me regardent en parlant entre elles, ensuite a l'arrière les petites racaille de la classe ou ceux qu'on appel "populaire" j'ai déjà trouvé le petit chef. Celui avec les yeux bleu, il me regarde déjà pour savoir ce qu'il compte faire de moi.

Sébastien: bien installer vous s'il vous plait.

C'est surement le professeur avec la tête qu'il a.

Sébastien: tu es le nouvel élève c'est ça?

Il regarde dans son livre de présence.


Sébastien: Derek Kijo?

Derek: c'est moi.

Sébastien: c'est pas courant d'avoir un nouvel élève trois mois après la rentrer, il sera pas facile de rattraper le retard.

Derek: je suis sûr que j'y arriverais à m'en sortit.

Sébastien: espérons, mais si tu as le moindre question hésite pas à venir m'en parler après les cours. Trouve toi une place.

En marchant à côté de "l'intello" qui d'ailleurs ne sais même pas donner la peine de lever les yeux pour me regarder, je m'arrêtais sentant cette...odeur. Je le regardais sur le coup, pourquoi il sent si bon celui la?

Sébastien: monsieur kijo? un problème?

Derek: aucun.

Bon comme je suis curieux, je prenais place juste derrière lui n'arrêtant pas de le fixé. Je vais sauter dessus si ça continue! pourquoi il a une odeur pareil? on va me prendre pour un fou si je continue de regarder sa nuque comme ça.

Nasir: je m'appel Nasir.

Le souffre douleur, pourquoi il me parle celui la?

Derek: salut Masi.

Nasir: non Nasir...

Derek: c'est moche quand même.

il baissait les yeux sur le coup, je le regardais.

Derek: si tu veux qu'on sentent bien alors répond à quelques questions.

Nasir: lesquels?

Derek: c'est qui celui la?


Nasir: Gabriel Light, le petit savant de l'école. 

Derek: sans blague et rien d'autres?

Nasir: pas vraiment, il reste toujours dans son coin. 

Derek: bon j'ai au moins son nom et celui qui me dévisge depuis mon entré c'est qui?

Il se tournait un peu regardant en direction du beau gosse.

Nasir: ah, c'est Mike Heise..le play boy du lycée et...

Derek: et il t'en fais voir c'est ça?

Nasir: il n'aime pas trop les faibles et encore moins les rivaux potentiel.


derek: il me verrais comme un menace? amusant.

le prof regarde dans notre direction.

Sébastien: cessez vos bavardages!

Autant ne pas trop attirer l'attention pour l'instant et puis comme ce fameux Gabriel est devant moi, j'ai pas trop le choix que de l'avoir dans mon champs de vision. Par contre j'entendais du bruit à côté de moi, c'est vraiment le souffre douleur de la classe ce gamin. Il reçoit des boulettes de papier et des morceaux de comme sur la tronche. Je ramassais l'un de ses fameux morceaux de gosse regardant en direction de l'expéditeur.

Nasir: qu'est ce que tu fais?


Derek: Je crois que Mike à perdu quelque chose.

Nasir: non, tu va subir toi aussi.

Derek: ah oui? sa pourrait être amusant.

Nasir: amusant?

J'envoyais le morceau de gomme à toute vitesse, il le reçu sur le front. J'ai peut être été un peu fort, il a un joli point rouge marquer. Il me fusille du regard, j'haussais les épaules le sourire aux lèvres. Mike se retient de se lever pour me foutre sur la tronche je crois, je regardais à nouveau devant moi. Et bien voilà on dirait que j'ai enfin attirer ton attention Gabriel, même si c'était juste un regard de deux secondes à peine.

Nasir: tu n'aurais pas du faire ça.

Moi je crois tout le contraire, je suis ici pour me distraire et pour cela..je dois attirer l'attention sur moi. Je me levais entendant la sonnerie, à peine sortit que je sent quelqu'un foncer sur moi. J'attrapais sa main avant qu'il ne me touche et le poussait contre les cassiers.

Derek: Mike c'est ça? ravis de te connaitre.

Je serrais sa main pour le saluer avant de le lâcher.

Derek: Désolé pour le coup de la gomme, j'ai voulu te rendre ce qu'il t'appartenait mais...ah que veux tu, je sent pas ma force.

je posais mon doigt sur la marque de son front.

Derek: pas trop bobo j'espère? excuse moi, j'ai des choses à faire. 

Je le laissais la, il doit pas trop aimer que je me moque de lui. Il est partit où l'intello? ah, le voilà! on peut dire qu'on le remarque facilement avec sa couleur de cheveux.

Nasir: attend!

Qu'est ce qu'il me veux lui?

Derek: quoi?

Nasir: pourquoi tu m'as aidé?

Derek: je t'ai pas aidé, j'ai lancer un petit défis à ce Mike c'est tout.

Nasir: pourquoi? il te lacherais pas jusque la fin de l'année maintenant.

Derek: vois quelque chose de bénéfique, il t’oubliera un peu.

Voilà, j'ai perdu Gabriel maintenant! sale môme!

Nasir: il va à la bibliothèque, je sais pas pourquoi tu t’intéresse à Gabriel mais il va toujours la bas pendant les récréation. Histoire de ne pas se mélanger aux autres.

Derek: bien, tu es peut être utile tout compte fais.

je partais donc à cet bibliothèque et en effet il est la, encore dans ses bouquins. Je m'asseyait à côté de lui posant sur son livre qu'il le pose.

Derek: on ne sais pas encore présenté, petit intellectuel. Pourtant les grosses tête c'est pas mon truc, mais il a quelque chose chez toi qui ouvre ma curiosité. J'ai bien envie de savoir un peu plus sur toi.

Il tente de faire semblant de rien en lisant à nouveau son bouquin, je lui prenais cette fois.

Derek: m'ignore pas, c'est pas comme ça qu'on accueil les nouveaux arrivant.

mais c'est qu'il essaye de se tirer en plus! Bon je l'attrapais le coinçant entre les allée de la bibli.

Derek: Pourquoi tu m'évite? tu n'as quand même pas peur de moi? si?

je le lâchais tous de même.

Derek: tu es le premier dans ce lycée n'est ce pas? alors jouons tous les deux, je parie que bientôt tu ne serais plus premier dans la liste..je vais te surpasser petit Light et à ce moment la, tu commencera à t’intéresser à moi. Tu tente déjà de me cerner, tu te questionne? moi aussi a vrai dire, il a quelque chose chez toi de différent...je découvrirais ce que sais.

Je le laissais cette fois et partais dans la cour tranquillement tous en sortant une cigarette. A peine un prof m'interpellait pour me forcer à arrêter qu'il repartait sans me sanctionner.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Mar 5 Avr - 21:55

Tous ses élèves, ne sont pour moi que des personnes sans importance, je veux juste passer rapidement ses années pour pouvoir enfin me libérer de ce lycée et avoir ma propre vie active, tous ça ensuite se ne sera que du passé.. Les années au lycée sa ne dure que peu de temps comparé aux années où on va travailler alors je dois prendre sur moi durant se lapte de temps.. Me concentrer sur mes études et ignorer tout le reste, tout ce que je déteste.. Et donc, ses lycéens qui se fichent royalement de leurs avenirs, ils ne font que les pitres, leurs mâlins en essayant avant tout de se trouver une place dans cette vie, d'autre veulent être le plus populaire et se moquent ainsi des autres, se croyant supérieur à eux.

Je n'aime pas me mêler à eux, je suis quelqu'un de très solitaire, je suis toujours au premier banc, le plus loin possible d'eux. Je suis le premier de la classe et pas seulement, je suis le meilleur de tout leurs lycée. Sans moi, ils auraient sans doute une mauvaise réputation de leurs lycée. J'étais plongé sur mon bouquin, entrain d'étudier correctement tout en ayant un coude posé sur le banc et ma tête posé sur ma main. Je levais un oeil vers ce nouveau qui arrivait, vu son look il va surement rejoindre soit les gothique, ou le groupe de Mike, il ne semble pas du tout intéressant tous comme les autres. Je rabaissais aussi tôt les yeux vers mon bouquin. Je me sentais observer mais je faisais mine de rien continuant de lire mon livre. Il s'installait juste derrière moi près de Nasir qui le pauvre en voit de toute les couleurs.

Nasir lui parlait sur le coup, espérant sans doute se faire un ami, il a déjà essayé avec moi, mais je suis loin d'être quelqu'un à qui on put avoir de longue discussion, je n'aime juste pas la compagnie voilà tout.

Je levais les yeux, ils discutent déjà, au lieu d'écouter au cours, il se fiche de son avenir à lui aussi on dirait. J'entend mon prénom, mais je faisais toujours mine de rien, je regardais l'heure, allé il ne reste plus grand chose. Il se renseignait un peu sur moi, mais Nasir n'avait pas grand chose à dire sur moi à part mon prénom. Il demandait également le prénom de Mike, oui c'est le chef de sa petite bande, et il semble se demander si Derek est un ennemis ou peut entrer dans son groupe, mais il ne semblait déjà pas l'apprécier, le fusillant du regard.

Ils profitaient que le prof ait le dos tourner pour lancer tous des déchets et des boules de gommes à Nasir, moi se ne sont pas mes affaires, alors je ne vois pas pourquoi je devrais m'en mêler.

Mike : Et Nasir, tu t'ais fais un nouveau copain ? Tu restes toujours notre poubelle tient.

Il lui lançait une boule de gomme ricanant. Derek prenait aussi tôt ce morceau de gomme et l'envoyait rapidement sur son front et assez fort il en avait une trace sur son front, il passait sa main sur celui ci et le fusillait encore plus du regard.

Mike : Espèce de..

Il était déjà prêt à se lever pour aller lui en donner une, mais on le retenait.

" Mike, attend que le cours soit finis et la on le défonce ! "

Il se réinstallait sur le coup, regardant toujours bien Derek. Une fois que la sonnerie sonnait, je prenais mes affaires et sortait de la classe les laissant se quereller comme des gamins. Mike retrouvait rapidement Derek dans le couloir s'apprêtant à lui donner un coup de poing mais Derek attrapait son poing avant qu'il n'y arrive et se retrouvait contre les casiers.

Il fronçait déjà les sourcils n'appréciant pas de se faire ridiculiser.

Mike : Tu vas payer pour ça, on va te faire la misère.

Il continuait de se foutre de nuit, se moquant de sa marque sur le front.

Mike : C'est ça casse toi !

" ça va mike ? "

Il le poussait.

Mike : Bien sur que ça va ! Mais il va regretter son geste !

Il s'en allait. Moi j'étais partis à la biliothèque, je mis rend tout le temps lors des pauses, car je sais que s'est le seul endroit où je serais sur d'être seul. Des fois je me demande si je suis comme eux.. Hum non, je suis différent. J'étais entrain de marquer les choses les plus important de mon livre. Naisr lui disait où je me trouvais et il venait me voir, Qu'est-ce qu'il me veut celui là ? Il posait sa mains sur mon livre, je levais la tête le regardant du coin de l'oeil. Il y a quelque chose chez moi qui lui ouvre sa curiosité ? Hum temps mieux pour toi, je reprenais mon livre ne lui répondant pas, espérant qu'il comprenne qu'il m'ennuie. Mais cette fois ci il piquait mon bouquin, je le regardais bien sur le coup.

Gabriel : J'ai autres choses à faire, va ouvrir ta curiosité auprès de quelqu'un d'autre.

Je me levais pour m'en aller, il m'attrapait me coinçant contre une bibliothèque, mais il me fait quoi là ? Je le regardais bien surpris sur le coup. Peur de lui ? il m'ennuie d'autant plus..

Gabriel : Non, lâche moi.

Il me lâchait, j'étais déjà prêt à m'en aller mais j'écoutais ce qu'il me disait malgré tout. Je rêve où il pense pouvoir me surpasser ? Je plissais les yeux sur le coup, ce type serait vraiment capable de me surpasser ? non impossible vu son look, il me fait surtout penser à tous les autres de se lycée.

Gabriel : Personne n'a jamais réussi à être plus haut que moi, tu n'y arriveras pas.

Et je ne laisserais pas y arriver, j'aime être le premier. Il parle encore du fait qu'il y ait quelque chose en moi qui est différent. Je le regardais s'en aller, comment il peut deviner que je suis différent des autres ? Les jours au lycée vont me sembler encore plus long s'il reste ici.

On retournait au court, et je sens le regard de Derek qui n'arrête pas de se poser sur moi, je tente de l'ignorer mais sa m'agace d'être observer sans cesse. Je détournais le regard vers la fenêtre sur le coup. Une fois que le cours était enfin terminé, je sortais le premier l'évitant, heureusement Mike se mettait devant lui.

Mike: Tu vas vivres les pires années de ta vie, alors je te conseil de changer de lycée.

Moi je me rendais jusqu'au train, afin de rentrer chez moi, je ne me sens pas comme eux, ses élèves, j'ai l'impression d'être plus murs qu'eux, enfin je vais pouvoir m'isoler chez moi sa me fera du bien. Une fois rentré chez moi, je montais directement dans la chambre.

Stephan : Tu es rentré Gabriel ?

Gabriel : Oui, j'ai des devoirs.

Même avec mon père je préfère m'isoler. Je posais mes affaires à terre et m'allongeait dans mon lit les mains derrière la tête. je repense à ce que m'a dit se Derek, qu'il deviendrait le premier ainsi que m'interresserait à lui, pff n'importe quoi. Je m'allongeait sur le côté.

Stephan : Gabriel, va faire les courses, si tu veux souper au soir !

Je levais les yeux, et finissait par me lever. Il me tendait sa carte et la liste, je le prenais et m'y rendait à pied les mains dans les poches avec mon casque aux oreilles, je faisais tout ça tranquillement en même temps dans ma bulle, je voyais Derek au loin c'est pas vrai qu'est-ce qu'il fait là ?! Sur le coup je faisais demi tour pour l'ignorer. Je me rendais à la caisse, avec la moitié des choses que mon père m'a demandé.

Gabriel : J'ai pas le temps je dois partir.

Je montais le volume de ma musique et prenait mon sac pour m'en aller, il me suivait et tentait de me parler, mais je n'entendais rien, j'en souriais, c'est ça continue de parler, tu vas bien finir par t'épuiser.

Mais s'il continue de me suivre comme ça, il va savoir où j'habite. Je m'arrêtais sur le coup, mettant ma musique sur pause.

Gabriel : Si tu arrives à me battre, à être le premier comme tu dis. Alors je m'intéresserais à toi si tu y tiens temps, mais si je gagne, alors tu feras comme ci je n'existe pas.

J'ai confiance, personne ne peut me battre. Il acceptait le marcher et s'en allait. Enfin tranquille, il est vraiment collant. Je rentrais donc chez moi. Bien entendu mon père me faisait remarquer que j'avais oublié le quart de des courses. Le lendemain matin au lycée, on avait justement un gros contrôle, Derek me faisait encore remarquer notre petit paris, je faisais genre de rien et complétait tout le contrôle, je sais que je vais gagner et rien que se contrôle pouvrera que je suis meilleur que lui. Après tout il vient d'arriver alors il va être perdu.

Je jouais avec mon stylo attendant que le prof corrige, il semblait étonné vu sa tête, et félicitait Derek, quoi ? Je tournais le regard vers Derek, il a fait un cent faute ? Et moi une seul, il me regarde avec un grand sourire. S'est impossible, il a du tricher. Je regardais devant moi sur le coup. Je me trouvais à la blibliothèque et bien sur je le voyais arriver vers moi, je fermais mon livre sur le coup le regardant bien.

Gabriel : Sa ne veut rien dire, et je suis sur que tu as triché sa serait bien ton genre.

Je détournais le regard.

Gabriel : Je n'ai aucune envie de m'intéresser à toi. Et tu te trompes, je suis pas différent des autres alors oublie moi.

Il n'a vraiment pas envie on dirait.. Il semble amusé par moi, et semble prendre cela comme un défi que je m'intéresse à lui.

Akio : Eh Gabriel je te cherchais partout, pourquoi j'ai pas pensé directement à cette endroit.

Je tournais la tête vers lui.

Il attrapait mon menton pour m'embrasser, et levait le regard vers Derek ensuite.

Akio : Derek c'est ça, le nouveau. Evite de t'intéresser à lui, comme tu vois est pas libre.

Il lui faisait un sourire forcé tout en s'installant à côté de moi, il est obligé de faire ça devant tout le monde ? Quel idiot.. Akio narguait bien Derek. Tout en passant sa main sur ma cuisse pour montrer son territoire. je soupirais, me levant, afin de m'en aller. C'est vrai que je me suis laisse emporté avec Akio, on a peut être couché ensemble deux fois.. Eh non trois.. mais j'aurais préféré que sa reste entre nous. Maintenant Derek sait que j'aime les hommes génial, et peut etre tout le lycée, chose que j'aurais préféré éviter.

Akio : voilà, tu l'as fais fuir, tes fière de toi ?

Il le regardait bien sur le coup.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Jeu 7 Avr - 0:38

Gabriel est un compétiteur et je suis certain qu'il n'aime pas perdre, je vais joué avec ça. Je me levais le cour terminé faisant directement face à Mike, lui aussi n'aime pas perdre. 

Derek: alors prend un ticket et fais la queue, tu n'es pas le premier à me menacer de la sorte.

Sur le coup j'ai perdu la trace de Gabriel, je l'aurais bien suivis pour savoir où il habite. C'est pas grave j'aurais plus de chance demain, après tout on va devoir ce côtoyer toute l'année. J'allais me chercher un paquet de clope quand je le croisais par le plus grand es hasard dans ce magasin, j'en avais le sourire aux lèvres surtout qu'il faisait demi-tour aussi tôt qu'il m’apercevait.

Derek: quel coincidence de ce croiser ici.

Donc il habite dans les environs, je plissais un peu les yeux entendant le son de sa musique monter.

Derek: tu m'entend donc plus? allo! allo! Gabriel!

je ricanais, il est pas croyable celui la.

Derek: très bien, je suis un vampire sanguinaire. Qui a fuis avec son frère sa ville natale, j'ai comment dire tuer un grand nombre de personnes..mais putain qu'est ce que j'adorais ça. Maintenant j'ai qu'une envie c'est enfoncé mes canines dans tes hanches ou peut être dans ta cuisse...mmmh oui.

J'arrêtais de parler n'entend plus sa musique, il se retournait pour me parler de ce pari.

Derek: j'accepte ton défis, j'espère que tu es prêt à perdre Gabriel. Je pourrais bien te surprendre, prépare toi à m'avoir dans les baskets longtemps.

Bon je faisais demi-tour bien que je marchais surtout sur les toits afin de le suivre en douce, maintenant je sais où tu habite mon petit Gabriel. je pouvais rentrer chez moi, passant directement par la fenêtre de ma chambre afin d'éviter mon frère un maximum. 

Le lendemain au lycée, j'allais pouvoir gagné mon petit pari avec Gabriel. Le prof tenait un paquet de feuille pour un contrôle.


Sébastien: j'espère que vous avez bien révisé, mais voyant votre tête monsieur Heise je suppose que non.

Il distribuait les copies, je lisais un peu le tout souriant d'avantage. J'ai gagné notre défis Gabriel, toi tu es déjà entrain de tous complété. Tu es un grand joueur malgré tu te fais passer pour un élève simple, je complétais ma feuille tranquillement. j'ai le temps de regarder les autres élèves, la plus part galère surtout Mike le front poser contre son banc. Gabriel a déjà terminé et je le vois cogité sur sa chaise, tu as bien envie de te regarder pour voir où j'en suis n'est ce pas? 

Sébastien: très bien poser vos stylo, et faite passer vos copies.

pendant que les autres font leurs exercices, le prof corrigeait les contrôles. Il faisait subitement une drôle de tête tout en levant les yeux vers moi, sa y est il est sur ma copie.

Sébastien: je suis impressionner monsieur Kijo, on ne croirait pas que vous avez raté trois mois de cours. Vous avez la note maximal, peut être que vous avez de la concurrence Gabriel.

Je faisais un tout grand sourire surtout que j'ai attirer le regard de Gabriel sur le coup.

Sébastien: par contre personne ne vous bat monsieur Heise, toujours dernier.

Ses potes se moquait de lui en lui donnant un tape sur le dos, Gabriel s'en va dès que la sonnerie retentis. Serait tu mauvais perdant Gabriel? J'allais vite le retrouver à cette bibliothèque m'installant devant lui, sa s’améliore il quitte son livre dès qu'il m’aperçois maintenant. 


Derek: Pense tu que j'ai besoin de triché? très bien refais moi le test alors, on verra si je triche.

J'appuyais mon visage contre ma main continuant de l'observer.

Derek: et puis comment tu peux connaitre mon genre? tu te fie trop aux apparences Gabriel, le fait que je porte des piercings, colore mes cheveux et ressemble à une rock star fait de moi forcément quelqu'un d'idiot.

Je plissais les yeux, il ne tient même pas son pari? si tu crois que tu va t'en sortir aussi facilement.

derek: j'ai gagné, donc j'ai pas l'intention de d'ignoré. Continuons néanmoins à jouer tous les deux, je parie que j'obtiendrais la note maximal au dix prochain contrôle.

Je tournais la tête entendant une voix venir dans notre direction, c'est qui celui la? c'est à gabriel qu'il s'adresse. Oui...c'est à lui en plus il se permet de l'embrasser devant moi, putain il n'est même pas libre? j'en serrais les accoudoirs de ma chaise les pliant un peu.


Derek: ouais, en effet...il a oublié de me préciser de petit détail.

j'ai à nouveau l'envie de tuer! oui je vais tuer ce type et le foutre dans les poubelles de l'école. Je sortais de mes pensées sanguinaire en voyant Gabriel se lever pour partir.


Derek: tu es sûr que c'est moi qu'il fuis ou plutôt ton look dépasser? tu en veux peut être pas le coup.

j'haussais les sourcils avant de me lever cherchant après Gabriel, je souriais le voyant se réfugier dans les toilettes. J'entrais directement, il s'enferme dans un cabinet me voyant. 

Derek: cette fois c'est toi qui réussit à me surprendre Gabriel, le petit intello qui aime fréquenté des petit crapules.

je m'appuyais contre la porte sachant qu'il était derrière.

Derek: c'est une sorte de fantasme caché? une fois en dehors de cette école tu t'échappe à des petites fantaisie. 

Je poussais un peu la porte faisant casser le verrou.


Derek: oups, fragile ses portes.

j'entrais à l'intérieur avec lui fermant la porte dernière moi.


Derek: un peu à l'étroit, mais je suppose que sa doit pas te gêner d'être proche d'un mec.

j'en ricanais, sa y est je l'ai mis mal à l'aise.

Derek: je ne dirais rien si c'est ce qu'il te fait peur, j'en ai rien à foutre de lancer des rumeurs, je laisse ça aux nanas. J'ai gagné mon défis, tu dois être bon joueur Gabriel. Je sais que tu finira par t’intéresser à moi, parce que tu te questionne déjà sur qui je suis. Tu es curieux de nature et tu as un grand besoin d'avoir réponse à toutes tes questions.

Je me reculais un peu.

Derek: moi aussi Gabriel et je sais que tu es différent même si tu en a pas conscience.

j'approchais mon visage de ses cheveux pour les reniflés, je peux pas le forcé même si cette idée me plairait beaucoup. Faut pas que j'attire trop l'attention sur moi alors me reculait vite.

Derek: je te laisse un peu soufflé, la prochaine fois..tu viendra à moi de ton propre chef.

Je sortais des toilettes pour le laisser et finissait les cours sans plus le suivre partout. A la fin des cours, je le regardais depuis ma voiture. Il m'observe déjà de loin, sa me faisait sourire et retournait chez moi. La voiture de mon frère n'est pas la, tant mieux j'en ai marre de me faire savonner. A peine je fermais la porte derrière moi que sa frappait déjà, je revrais baissant les yeux sur Nasir.

Derek: qu'est ce que tu fais la?

Nasir: désolé, j'ai trouvé ton adresse dans les fiches de l'école et..

Derek: tu as pu facilement trouver mon adresse?

Nasir: oui désolé.

Mon frère va me tuer si il apprend ça.

Nasir: je sais que tu as de bonne note et j'ai des petites difficulté dans une matière.

Derek: je donne pas de cours.

je refermais la porte soupirant.

Derek: j'y crois pas...

je l'a r'ouvrais, il était déjà entrain de partir. Bon main dans les poches je le suivais pour le rattraper, c'est la que je surprenais Mike et sa bande l'interpeller.

Nasir: je...je rentre chez moi!

Mike lui même se faisait interpeller par une autre bande, la par contre sa semble dégénéré. Ils ont des battes de base ball.

" c'est toi Mike? tu te rapelle de Jimmy?"


Nasir: il était avec nous l'année passé, il a changé d'école à cause...

il tournait le regard vers Mike sur le coup.

" c'est ça, je suis son grand frère et je pense que tu as besoin d'une bonne leçon sale gamin."

Derek: des battes de base ball, c'est tellement ringard.

" c'est qui celui la? dégage et mêle toi de tes affaires"

Derek: je peux pas, même si lui est petit naze et l'autre grand et stupide...ils ont tous de même des camarades de classe, alors tu vois...je vais devoir vous cassez la gueule si vous partez pas et vite.

J'haussais les épaules comme ci c'était normal.

Nasir: Derek...

L'un deux me fonçait dessus tentant de me frapper avec sa batte, j'esquivais d'un simple pat sur le côté tout en allumant ma cigarette et lui donnait un coup de genoux dans l'estomac. Il en tombait à genoux avec un mal de chien.

Derek: bête et extrêmement lent.

Les autres se sentaient directement provoquer, du coup s'attaquait à moi tous ensemble. Je les mettais à terre facilement les uns après les autres. le petit chef de groupe sortait une arme pour me tirer dessus, je l'attrapais malgré tout le lançant dans le conténaire. Je baissais vite fais les yeux vers mon t-shirt et le soulevait. Putain il m'a eu ce con!


Nasir: Derek tu es blessé?

Derek: bien sûr que non! mais tu devrais appelé les flics non? viens demain pour tes cours, mais on est pas pote pour autant! tu devrais en faire autant gueule d'ange.

Je partais vite, j'ai déjà attirer trops l'attention.

Nasir: mais j'ai vu du sang...

je partais quand même, il baissais les yeux par terre remarquant quelque gouttes de sang. Je rentrais vite chez moi enfonçant ensuite mes doigts pour récupéré la balle.

Derek: putain, il a m'a coûter une fortune ce t-shirt!

je levais les yeux, super mon frère est rentrer.

Derek: tous va bien! commence pas à me faire des leçons de moral ok? tu veux qu'on est une vie normal non? alors les ados vont à l'école et...se bagarre de tant à autre, j'ai tuer personne ok? même si crois moi la je suis super vénère! tu reconnais cette expression? c'est mon envie de tuer!

" monsieur, je vous prépare un bain"

derek: c'est ça, fais donc! sa me calmera peut être. j'y retournais demain à l'école et même les jours qui viendrons! tu n'es pas mon père! ne me dis pas ce que je dois faire!


Bon j'allais prendre mon bain, sa me calmera


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Jeu 7 Avr - 22:02

Pour moi se n'est qu'un hasard, il a surement triché au contrôle s'est impossible autrement.. mais il semble être même prêt maintenant à passer le test, est-ce qu'il si intelligent qu'il le prétend, voir plus que moi ? Cette idée m'agaçait car je n'ai pas l'habitude qu'on me dépasse à se niveau là.

Akio venait donc ensuite, m'embrassant devant lui, et franchement j'aurais préféré qu'il évite ça. J'ai peut être eu une petite aventure avec lui, mais sa ne veut pas dire que j'ai envie que tout le monde le sache, il le sait pourtant.. Ne me dit pas qu'il peut etre jaloux de lui ? Je préférais me lever et m'en aller les laissant là. Akio regardait bien vers Derek, les sourcils plisser, pour lui c'était un concurrent et il ne voulait pas me partager.

Akio : Mon look dépasser hein ? tu as déjà vu le tient ? Et au contraire, il en redemande à chaque fois. D'ailleurs se soir, je vais chez lui, et oui pas de chance pour toi.

il le regardait partir ricanant bien, et partait à son tour s'occuper de ses affaires. Moi je m'étais réfugié au toilette, je pensais que la bibliothèque était le seul endroit où je pourrais être tranquille mais il semblerait que se ne soit plus le cas.. Voilà que je fuis dans les toilettes j'en soupirais tout en me lavant les mains. Je tournais la tête vers la porte, non mais il va me suivre partout ?! J'entrais dans une toilette et m'enfermant dedans, j'écoutais ce qu'il disait.

Gabriel : S'est pas ce que tu crois, il n'y a rien du tout entre nous.

Je n'ai vraiment pas envie que tout ça s’ébruite.. J'étais surpris lorsqu'il arrivait à briser la poigné de la porte et entrait dans les toilette s'enfermant avec moi, je me collais au mur sur le coup mais qu'est-ce qu'il me veut à la fin ? Je détournais le regard de ce qu'il disait.

Gabriel : Tu comptes le raconter à tout le monde c'est ça ? Fait donc, c'est pas la première fois que je change de lycée, ils veulent tous de moi de toute façon.

Je revenais vers lui, il me rassurait en disant qu'il ne comptait rien dire, ah bon ? Alors qu'est-ce qu'il veut ? Sur le coup je pensais qu'il voulait que je m'en aille pour être le premier du lycée et ne plus avoir de concurrant. Si je travail aussi dure, pour être premier, c'est afin d'avoir une bourse pour faire des hautes études.

Gabriel : Comment tu peux savoir tout ça, tu ne me connais pas. Je me fiche de qui tu peux être, tu te trompes tu ne m'intéresse pas.

Je fronçais les sourcils sur le coup, c'est vrai qu'au fond, il me fait poser pas mal de question. D'où il vient ce type ? Voilà qu'il recommence avec cette histoire du fait que je sois différent.

Gabriel : Tu te trompes, je suis quelqu'un de tout à fait normal, et loin d'être intéressant.

Je détournais le regard, il s'approche de moi et.. Et me renifle les cheveux ? Il lui manque une case c'est certains. Il finissait par se reculer de moi, je le regardais du coin de l'oeil. Il est si confiant ? Pourquoi je viendrais à lui, je vais surtout continuer ma vie tranquille et je ne vois pas pourquoi je viendrais à lui comme il le prétend. Je le regardais s'en aller.. Je finissais par retourner en cours, j'avais changé de place, afin d'éviter d'être trop proche de lui, mais je le regardais de temps à autre, pourquoi il fait tout ça ? Je me pose des questions maintenant, je finissais par me reconcentrer sur ce que je faisais. Une fois les cours terminé, tout le monde rentrait chez lui, moi j'allais me rendre jusqu'à la gare mais regardait Derek rentrer dans cette voiture de.. luxe, il semble pas avoir de soucis d'argent en tout cas. Mince il me regarde, je détournais le regard marchant.

Alors que lui était déjà rentré chez lui, Nasir était venu le voir désirant qu'il lui fasse des cours, il me l'avait déjà demandé à moi au début du trimestre mais j'avais refusé, se n'est pas mon truc de faire des cours aux autres alors voilà.

Alors que Nasir repartait s'étant fait remballer par DErek, Mike le voyait, il en ricanait s'approchant de lui passant son bras autour de son épaule.

Mike : Tient Nasir, quel coïncidence de te voir ici.

Il souriait.

Mike : Tu as peur de moi c'est ça ? Allez reste avec nous, fait pas ta mauviette.

Il se retirait malgré tout de lui voyant une autre bande arriver avec des battes, il les regardait bien sur le coup.

Mike : Jimmy.. hum nan je devrais ?

Il regardait Nasir du coin de l'oeil et revenait vers l'autre ensuite.

Mike : Ah oué, je m'en souviens maintenant, le petit puceau.

Il fronçait les sourcils de ses menaces.

Mike : Bah viens qu'est-ce que t'attend !

Il tournait ensuite le regard vers Derek qui arrivait afin de s'en mêler.

Mike : Qu'est-ce que tu fiches ici ? J'ai pas besoin de ton aide.

L'un deux fonçait sur DErek sur le coup, Mike regardait la scène sans lui venir en aide. Mais Derek savait très bien se battre de toute façon, et ne semblait pas vraiment avoir besoin d'aide. Il écarquillait les yeux malgré tout lorsqu'il sortait une arme tirant sur Derek, il se disait que s'il ne serait pas intervenu il aurait surement été tué par lui.. Mais Derek avait réussi à le mettre à terre, et cachait sa blessure malgré que Nasir avec remarqué qu'il saignait.

Il le regardait bien lorsqu'il disait tout ça, il détournait le regard préférant s'en aller ne voulant pas être mêlé de tout ça. Il laissait donc Nasir se débrouiller avec cette bande et les flics qui arrivaient peu de temps après. Derek rentrait ensuite chez lui, Reiji le frère de Derek arrivait le regardant bien les sourcils froncés.

Reiji : Qu'est-ce que tu as encore fait ?!

Il levait les yeux aux ciel de ce qu'il disait.

Reiji : On sait tout les deux que tu n'es plus un ados, j'en ais marre de déménager sans arrêt parce que tu fous la merde partout ou on va Derek. Alors je te préviens recommences et je te laisse dans ta merde, cette ville c'est où nos parents vivaient alors je tiens à ce que tu fichas pas tout en l'air c'est claire !


Il croisait les bras.

Rieji : Je ne veux pas que tu retournes dans cette école.

Il fronçait les sourcils vu qu'il comptait bien y retourner.

Reiji : Derek !

Il se retournait vu qu'il s'en allait pour prendre son bain, il se posait contre le meuble.

Reiji : Il changera jamais.


Il se rendait à la porte pour sortir mais faisait face à Mike, il le regardait bien.

Reiji : Vous êtes ?

Mike : Mike heise, je viens voir Derek.

Il lui laissait de la place pour qu'il entre. Il partait le voir jusque dans cette salle de bain, il s'approchait de lui posant les mains sur les bords de la baignoire.

Mike : Je sais ce que tu es et sa explique pas mal de chose.

Il lui faisait un sourire.

Mike : Mais tu m'as aidé, alors je dirais rien. Mais je pense que tu tiens à tenir se secret entre nous, alors voilà ce qu'on va faire. Tu vas rejoindre notre bande, ou sinon je dirais à tout le monde ce que tu es.. un vampire.

Il se redressait lui souriant.

Mike : Sa t'étonne,mais j'étais sur que ta tête me disait quelque chose, je l'avais déjà vu quelque part. Et oui.. Pas de chance pour toi,  le nom "Heise" ne te dit rien ? Se sont des Hunters, ils tuent les êtres malfaisants et les vampires en font partie, tu es dans leurs listes.

Il attrapait son visage.

Mike : Alors, à demain Derek, je suis sur qu'on va mieux s'entendre à présent.

Il le lâchait pour le laisser ensuite, Reiji le regardait s'en aller, il partait ensuite retrouver DErek.

REiji : C'était qui lui ? Tu attires déjà des ennuis c'est ça ?

Chez moi, j'étais entrain de sortir de la douche, avec un essuie autour de mon cou et de ma taille, j'entrais dans ma chambre et plissait les yeux voyant Akio allongé dans mon lit à attendre, il est encore venu par ma fenêtre.

Gabriel : j'ai pas envie, alors laisse moi.

Akio : Bien sur que tu as envie

Il se levait pour venir en face de moi, m'attrapant contre lui, il passait juste sa main sur mon entre jambe à travers l'essuie.

Akio : Tu vois, il se motive déjà alors que j'ai rien fait, sa sera notre petit secret t'en fais pas.

Je me dégageais de lui.

Gabriel : Pourtant à la première occasion tu l'as fait savoir à..

AKio : Derek oui, parce que j'ai trouvé qu'il s'approchait trop prêt de toi, je suis assez possessif tu vois.. Sa se voit qu'il meurt d'envie de te retirer tout tes vêtements.

Gabriel : Tu te trompes.

Il se mettait derrière moi m'embrassant la nuque, je finissais par me laisser aller et on finissait par le faire. Comme d'habitude, il partait juste après.. Lorsqu'on arrivait au lycée le lendemain matin, je voyais Derek avec Mike, je le regardais du coin de l'oeil, je m'en doutais qu'il finirait par rejoindre cette bande.

Mike passait son bras autour de Derek.

Mike : Ta fais le bon choix, tu verras, tu vas t'éclater avec nous. Et puis, comme ça tu pourras me donner tes réponses aux contrôles, sinon je risque de doubler. D'ailleurs, tu vas faire mes devoirs à ma place.

Akio qui s'incruste pour se mettre à côté de moi, il fait bien exprès de me coller pour montrer à Derek que j'étais à lui.

Gabriel : Pourquoi tu viens près de moi.

Akio : On est amis non ? Et puis à force de t'isoler tu vas finir par devenir insociable tu le sais ?

Je détournais le regard regardant pas la fenêtre.

Akio : moué même si s'est déjà le cas. Ta vu, Derek semble avoir trouvé sa place, sa t'étonne, pas moi en tout cas.

Il souriait, je prenais mes affaires pour changer à nouveau de place, Akio levait les yeux et regardait du coin de l'oeil vers Derek. Une fois les cours terminé, je partais trouvé Derek.

Gabriel : On peut parler.


Mike : Qu'est-ce qu'il lui veut l'intello hein ?

Je l'ignorais et partais avec Derek, je m'arrêtais ensuite.

Gabriel : Alors j'avais raison, tu es bien ce genre de type que tu fais parraître. Tu rejoins la bande de Mike. Je me suis trompé sur toi, je me disais qu'au fond tu aurais peut etre raison, je suis curieux et je me posais des questions sur toi, mais à présent s'est terminé, je sais qui tu es.

Je m'en allais ensuite, est-ce que je viens de lui faire une scène là ? Je suis ridicule. Qu'est-ce que sa peu me faire qu'il rejoigne la bande de Mike après tout ?  Au fond, si Akio à raison en ce qui le concerne, il doit trouver Mike bien plus intéressant que moi, il doit lui plaire, à quoi je pensais ?  Qu'il pourrait s'intéresser à moi ? Peut etre qu'il la fait exprès, tenter de se rapprocher de moi et de piquer ma bourse d'étude alors que vu la voiture qu'il a, il en a pas besoin.

Mike partait retrouver DErek.

Mike : ALors il te voulait quoi l'intello ?

Il approchait son visage de lui.

Mike : Il est jaloux que tu sois avec nous c'est ça ? Il voulait peut etre que tu rejoignes son groupe d'intello, il a pas beaucoup de succès vu qu'il reste tout seul à chaque fois le pauvre.

Il ricanait.

Mike : C'est un ringards, alors t'approche pas des ringards compris ?

Il le laissait ensuite, partant de son côté.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Ven 8 Avr - 23:30

Sa y est je peux enfin me calmer dans ma baignoire, je m'y sent bien...enfin jusqu'à que j'entende des bruits de pat venant jusqu'ici. Je m'attendais encore à mon frère et ses crises de colère, mais surement pas à la visite de Mike.


Derek: qu'est ce que tu fou ici toi?

De quoi est ce qu'il parle? qu'est ce qu'il sais sur moi, il n'a quand même deviné...ce type est aussi bête que mes pied.

Derek: je vois pas de quoi tu parle, alors dégage de ma salle de bain! si tu fantasme sur mon corps demande gentiment et on pourra s'arranger.

Il sais que je suis un vampire? en plus il va me faire chanter avec ça, il ne sais pas dans quoi il s'embarque celui la! je déteste qu'on me fasse du chantage.


Derek: rejoindre ta petite bande de looser? rien que ça? 

j'haussais les épaules.

Derek: ou je pourrais te tuer, la tout de suite. 

Bon je retire mon sourire, évidemment la famille de hunter Heise...cet fois mon frère à de très bonne raison de me tuer, une fois de plus je me suis fourrer dans la merde jusqu'au cou. Il m'attrape le visage pour bien se foutre de moi, sa me met en rogne et croyez moi il n'y a rien de bon dans ses cas la.

Je le laissais partir et tapais ma main contre la baignoire ce qui la fissurait, bon je sortais cherchant tous d'abord une solution au problème. Je vais devoir me la jouer intelligemment et pas foncer tête baisser, des cadavres de heise dans mes placard donnerait rien de bon. Mon frère qui me questionne déjà sur ce type, autant qu'il ne sache rien.

Derek: bien sûr que non! il est dans ma classe et me questionnait sur des cours, c'est un idiot qui ne sais rien de rien.

J'allais dans ma chambre pour être tranquille et réfléchir à la solution, demains je vais tenter de jouer son petit rôle mais franchement je doute que je tienne très longtemps. J'allais vite m'en rendre compte demain au lycée, j'allais rejoindre sa petite bande d'idiot. Mike crie déjà victoire tout satisfait de pouvoir me faire chanter. Gabriel a déjà regardé à plusieurs reprise dans ma direction, j'ai presque l'impression d'être juger du regard.


Derek: je peux pas dire que c'est une choix, crois moi je préfère encore le club intello, puceau ou même solitaire que ta petite bande d'idiot.

il veux en plus que je fasse ses devoirs! je vais pas jouer ton petit rôle longtemps Mike, j'ai déjà ma petite idée en tête et crois moi que tu va savoir ce que c'est que le chantage. Je relevais la tête voyant Gabriel venir dans ma direction, je savais que tu viendrais à moi de ton propre chef, mais jamais pour me faire une crise.


Derek: je te suit.

J'en reviens pas, il est entrain de me faire une scène la? 


Derek: moi je crois que tu ne sais rien de rien, Gabriel.

Il me laisse après ça, j'en reviens vraiment pas..limite une crise de jalousie, j'en attrapais vite le sourire retournant prêt de l'autre idiot.

Derek: il me voulait rien.

Je le regardais, je vais finir par croire que lui aussi me fais une crise de jalousie..c'est vrai que je suis beau gosse tous le monde rêverais de m'avoir.

Derek: tu pense que tu as bonne réputation peut être? tous ça parce que tu joue les petite terreur?

Il me donne des ordres, j'en peux plus! j'ai peux être promis de laisser l’ancien Derek à Mirage mais peut être que je viens le faire revenir au cour de quelques heures. J'attendais la nuit sur le coup et rendais une petite visite nocturne à Mike, c'est vrai que avec l'école il est très facile de trouver les adresses. J'étais au dessus de son lit pointant un couteau au dessus de son visage vraiment à raz de sa peau.

Derek: enfin tu ouvre les yeux, bonsoir Mike.

je posais ma main sur sa bouche montrant bien la lame.

Derek: chut, chut, chut! je suis certain que tu n'aimerais pas avoir un terrible accident.

Je mettais la pointe prêt de son oeil.

Derek: je pourrais accidentellement lâcher ce couteau et il finira planter dans ses jolis yeux.

J'enfonçait le couteau dans l'oreiller à côté de sa tête.

Derek: tu as voulu jouer avec moi, me faire du chantage..tu as gagné, je suis en rogne.

j'utilisais ma rapidité afin d'attacher ses deux poignet au lit.

Derek: moi aussi je peux recourir au chantage Mike, normalement je tue toute personne qui me fais réellement chier. Vu que tu as déjà vu ma tête, tu as pris le temps d'en savoir plus sur moi non? évidemment que non, tu pensais que c'était pas necessaire. Alors laisse moi t'expliquer pourquoi je suis sur la longue liste des hunter, j'ai tuer beaucoup, beaucoup de personnes. J'ai adoré le faire, sentir leurs vie qui partait pendant que moi je m'abreuvais...le pied.

je me retirais pour sortir mon téléphone.

Derek: je vais pas te tuer, je te rassure. C'est tout le contraire tu va tellement prendre ton pied et de plus je vais filmer ça pour en garder un bon souvenir. Quel chanceux que tu es Mike.

je le posais sur la table de nuit cadran bien pour tout voir.


Derek: parfais, on commence?

je tirais déjà la couverture, il dort en caleçon.


Derek: tu es quand même bien foutu.

je m'asseyais sur ses jambes passant mon doigt sur son caleçon.

Derek: décompresse un peu, tu es tous tendu...ahè oui sa deviens très tendu.

je baissais son caleçon ricanant un peu.

Derek: je vais finir par contre que tu m'attendais Mike, c'est pour ça que tu voulais que je rejoigne ta petite bande? 

je caressais le long de sa verge m'aidant seulement de l'index et du majeur, il réagit déjà trop bien pour un soit disant "hétéro" c'est presque trop facile. J'arrêtais de jouer et passais au chose sérieuse en mettant le tout en bouche, je tournais le regard vers mon téléphone vérifiant si sa filmait bien. Je m'arrêtais brusquement, sérieux déjà? soi tu tentais de battre le record du monde, soit je suis très doué...je choisis la deuxième option. Je me redressais passant ma main sur mes lèvres.

Derek: et bien, tu as tenu combien? une minute, bravo Mike.

j'attrapais mon téléphone lui faisait voir juste la scène de la final.

Derek: tu as vu la tête que tu fais? tu as aimé ça on dirait. Je me demande quel serait la réaction du lycée si j'envoyais ça sur tous les téléphones. Même Nasir sera vite oublié après ça tu crois pas? on va faire un petit marché tout les deux. Tu oublie ce que je suis, tu oublie Nasir et...travail plus à l'école je pense que sa te ferais pas de mal.

je ricanais bien de voir sa tête, il fait moins son malin maintenant on dirait.

Derek: fais pas cet tête la Mike, tu as peut être découvert mon secret et moi j'ai le tiens. Jouir en soixante seconde chronos..oh pardon, sur la video il est mis cinquante seconde. Tu m'épate franchement, sa fait combien de temps que tu fantasme sur l'idée de te faire sucer la queue par un mec? c'est pour ça que tu embête Nasir? tu espère pouvoir le fourrer le derrière?

j'entendais du bruit, il habite pas seul.

Derek: on va devoir remettre ça on dirait, peut être que tu viendra me voir de ton propre chef la prochaine fois..et que tu tiendrais plus que cinquante seconde.

J'utilisais ma rapidité pour le détacher et sauter par la fenêtre. Il a vraiment quelqu'un qui était entrer, son frère aîné et membre a part entière des hunter. Il remarquait d'ailleurs dans la cuisine qu'il manquait un couteau de cuisine, par instinct il sortait deux fusils l'un ayant des balles en bois et l'autre en argent.

Akira: Mike?

Il entrait dans la chambre pointant ses armes de partout regardant vers la fenêtre ouverte.

Akira: tous va bien?

Il regardait par le fenêtre avant de la refermer, Mike c'était cacher sous les couverture faisant mine de rien.

Akira: pourquoi tu m'as pas répondu quand je t'appelais? je m'imaginais déjà...tu m'en veux encore pour notre dispute d'hier? Tu es mon frère Mike, c'est normal que je m'inquiète de ton avenir non? tu fou rien à l'école et tu joue les terreur, un jour tu tombera sur plus fort que toi Mike. Même si tu veux pas devenir un hunter, tu pourrais au moins faire un effort au cour!

il levait les mains finissant par sortir.


Akira: ignore moi tu as raison.

Je ricanais sur le toit ayant tous écouté et retournait chez moi, j'espère qu'il ne va rien déballer à son frangin sinon le miens va m'égorgé vif. Le lendemain je cherchais la petite bande de Mike, ils sont tous ça sauf Mike. J'espère que j'ai pas fais de connerie hier, je pense qu'il tiens à sa réputation mais à quel point? voilà Gabriel...putain l'autre il ne le lâche jamais? Je l'attrapais en douce sans que Akio s'en aperçoive et marche tous seul comme un idiot.

Derek: tu m'as fais une scène de jalousie hier, tu aurais aimé que je ne fréquente que toi hein? 

je le rattrapais l'empêchant de partir.

Derek: j'ai pas fini, il a découvert un secret me concernant et tenter de me faire changer. Mais c'est fini désormais, j'ai découvert moi aussi l'un de ses petits secret. Tous le monde en cache un après tous, comme toi.

Je commence à la croire, il a peut être rien de spécial mais pourquoi..il a cet étrange odeur, cette envie qu'il me donne à lui percer la nuque ici et maintenant.

Derek: tu critique mon genre pourtant sa te gêne pas de côtoyer l'autre gotique, en réalité c'est peut être que tu aime. Sa te donne un peu de piment à ton existence, je pourrais peut être la pigmenté d'avantage.

je lever les yeux entendant la sonnerie.

Derek: sauver par le gong, on achèvera cette discutions plus tard.

C'est en plein cours que Mike arrivait seulement, il m'a a peine regarder. Je peux pas m'empêcher de sourire repenser à la nuit précédente.

Sébastien: et bien Mike, en plus d'oublier d'étudier vous oubliez maintenant de mettre votre réveil. Installez vous.

Nasir qui se penchait un peu pour me parler.

Nasir: c'est bien la première fois qu'il est en retard.

Derek: il a peut être eu du mal à se remettre d'une nuit captivante.

Je le regardais du coin de l'oeil ayant parler assez fort pour me faire entendre, à la fin du cour il partait directement sans emmerder personne. 

Nasir: je crois qu'il ne va pas bien.

Derek: tu t'inquiète pour lui maintenant?

Nasir: c'est juste que...je le trouve bizarre.

Derek: laisse tomber, il te fera plus chier.

Bon j'arrivais à retrouver Gabriel qu'il c'était une fois de plus cacher et plus à la bibliothèque.

Derek: tu as beaucoup de cachette comme ça? tu évite qui? moi ou ton gothique.

Je m'installais à côté de lui.

Derek: qu'est ce qui te donne tant envie d'être le premier en tous? qu'est ce que tu recherche exactement ou qu'est ce que tu évite? on peut être très bien jouer les intello et avec des potes sur le côté. De quoi tu as peur? de t'attacher? pourquoi? hum? tu as été blessé peut être dans ton enfance, ce qui t'empêche d'avoir de reel lien avec quelqu'un.

Nasir: Derek?

il va me coller longtemps lui?

Nasir: tu es toujours d'accord pour les cour?

ah merde j'avais oublié.

Derek: en quoi?


Nasir: les math.


Derek: et bien viens ce soir, tu sais déjà où j'habite.

Nasir: ce soir...je peux pas.

Derek: pourquoi? tu as peur du noir?

Nasir: non, mais...je peux rien dire juste que je peux pas, ce week-end? en journée.


derek: ok.

Il repartait, sa y est c'est sur lui que je vais avoir des questions. Je me retournais, et lui en a profité pour déguerpir! je le retrouvais vite et facilement main dans les poches.

Derek: si tu veux avoir des réponses sur mon comptes, viens chez moi et peut être que je t'apprendrais à faire des sans faute à tes contrôles..car une fois de plus, j'ai eu la note maximal! 

je lui montrais sous le nez.

Derek: j'ai encore gagné Gabriel, ma récompense...venir chez moi.

j'enfilais mon adresse dans son bouquin.

Derek: j'ai beaucoup de leçon à t'apprendre.

Je le laissais le sourire aux lèvres.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Sam 9 Avr - 21:27

Derek avait donc rejoins le petit groupe de Mike, par chantage venant de lui, mais comment j'aurais pu le deviner ? Sur le coup, le voir avec eux m'avait.. déçu et je ne sais même pas ce qu'il m'a prit de lui faire une scène après tout, sa ne me regarde pas, et je m'y attendais qu'il les rejoindrait. Se ne sont pas mes affaires, pourquoi j'ai pu pensé qu'il pouvait s'intéressé à moi de toute façon c'est idiot. Est-ce que j'aurais espéré ? J'en détournais le regard m'en allant, Derek lui partait retrouver Mike qui se demandait ce que je lui voulais.

Mike continuait de s'amuser avec Derek et son chantage qu'il avait sur lui. Il lui donnait pas mal d'ordre pour voir un peu les limite de Derek. Une fois que tout les cours était terminé, tout le monde rentrait chez sois, et Mike en faisait tout autant dormant, et ne s'attendait pas du tout à la visite qu'il allait avoir.

Il ouvrait les yeux étant réveillé par Derek qui était au dessus de lui, il sursautait sur le coup et regardait ce couteau qui pointait sur son visage.

Mike : Qu'est-ce..

Il mettait sa main devant sa bouche pour éviter qu'il ne fasse de bruit, et qu'il réveille sans doute les autres qui vivaient ici. Il écarquillait les yeux lorsqu'il le menaçait de se couteau, et surtout vers son oeil. Il fermait les yeux lorsqu'il voyait son bras se lever, mais c'était le coussin juste à rat de lui qu'il visait. Il les rouvrait ensuite écoutant ce qu'il disait, et voilà que à présent, il l'attachait à son lit pour qu'il évite de bouger.

Mike : Mais tes malade ou quoi ?! Je vais dire qui tu es à ma famille sale enfoiré !

Il se taisait vu que DErek se mettait à lui reparlé et cette fois ci lui dire pourquoi il était aussi rechercher par les hunters, il en était surprit et stressait bien entendu qu'il fasse pareil avec lui. Il regardait son téléphone qu'il plaçait pour filmer.

Mike : Tu vas faire quoi ?!

Il écarquillait les yeux lorsqu'il retirait les couette, et qu'il s'asseyait sur lui posant ses doigts sur son sexe.

Mike : putain arrête ça.

Il détournait le regard serrant sa mâchoire se sentant vraiment humilié, et se n'était pas finis, il tirait sur ses liens pour tenter de se libérer alors que Derek jouait avec lui. Il commençait à la mettre en bouche, il en serrait d'autant plus la mâchoire et serrait bien les poings, il grimaçait alors qu'il finissait par aussi tôt jouir, à peine cinquante seconde de gâterie.

Mike : l'afferme !

Derek lui faisait bien montrer la vidéo, il regardait ailleurs les sourcils froncés. Il restait muet du chantage de Derek. MAis il le fusillait ensuite du regard lorsqu'il parlait son secret penchant pour les hommes.

Mike : Je m'intéresse pas au mec ! plutôt crever !

Lorsque Derek entendait des bruits de pat il se retirait de Mike, il se foutait bien encore de lui avant de le libérer et de sortir par la fenêtre. Mike se mettait rapidement dans les couverture et se retournait dos à la porte pour éviter le regard de AKira. Lui s'assurait qu'il n'avait rien et qu'il n'y avait personne dans la chambre.

Il écoutait ce qu'il disait, mais restait muet malgré tout. Akira finissait par s'en aller et le laisser seul. Mike serrait son coussin et finissait par le lancer. Il s'asseyait sur le bord de son lit passant ses mains dans ses cheveux. Il venait vraiment d'avoir une bonne leçon venant de Derek, et se sentait vraiment humilier, chose qu'il n'avait pas l'habitude.

Le lendemain matin, au cours, Mike n'était pas encore là, et tout le monde le remarquait. moi je marchais dans les couloirs, Akio qui m'accompagnait.

Akio : J'ai une idée, on pourrait faire une fête chez moi après tout on est vendredi et a le droit de faire la fête.

Moi je l'écoutais, il sait très bien que je ne suis pas "fête". J'étais ensuite attrapé, Akio qui parlait tout seul encore de cette fête. Moi je regardais bien vers Derek, je détournais le regard de ce qu'il disait.

Gabriel : Ne dit pas n'importe quoi, je me moque avec qui tu traînes.

Je voulais repartir mais il m'en empêchait, je le regardais de nouveau sur le coup.

Gabriel : Temps mieux pour toi, et je n'ai aucun secret combien de fois je dois te le dire ?

Je l'écoutais, il me parle encore de Akio, il veut pigmenté ma vie ? je le regardais bien à cette instant.

Gabriel : Je connais Akio depuis mon enfance si tu veux savoir.

La sonnerie sonnait, ouf, temps mieux, on allait donc en cours, je n'arrête pas de penser à Derek s'est ennervant.. Qu'est-ce qu'i m'arrive ? JE dois me ressaisir. En plein cours Mike arrivait seulement.

Mike s'arrêtait net de ce que disait Derek, mais il s'asseyait malgré tout loin de son groupe. Il détournait le regard pour éviter le plus possible le regard de Derek et de tous les autres. A la fin des cours, il s'en allait sans rien dire, moi aussi je le trouve bizarre tout comme Nasir.

Moi je me trouvais cette fois ci à la terrasse tout en haut de l'école, personne ne vient ici et pourtant on a une vue superbre, lorsque je ne vais pas à la bilbiothèque je viens ici pour diner. Ce que j'étais entrain de faire, mais tournait le regard vers Derek, il arrive à me retrouver peu importe où je vais, est-ce qu'il ma mis une puce quelque part et me suis à la trace ?

Gabriel : de tout le monde en réalité.

Je détournais le regard. Mais je baissais les yeux de ce qu'il me disait, pourquoi est-ce qu'il s'intéresse à moi ? je n'ai rien fait pour pourtant, j'ai même tenté de l'éviter, mais il revient toujours à moi et tente de me connaître.

Gabriel : c'est juste.. compliqué, je suis comme ça, il n'y a rien d'autre à savoir.

Je tournais le regardais vers Nasir qui arrivait, demandant si Derek était toujours d'accord pour qu'il l'aide. moi j'avais profité qu'il soit avec Nasir pour m'éclipser je descendais les escaliers, mais bien entendu il arrivait vite à me retrouver.

J'écoutais ce qu'il me disait, il m'invite chez lui ? Je plissais les yeux ensuite de ce qu'il disait et regardait vers son contrôle il a encore réussit.. Je m'arrêtais sur le coup, il mettait son adresse dans mon bouquin. Je le regardais partir ensuite, je me posais contre le mur soupirant. Je prenais ensuite son adresse pour regarder, c'est un quartier de riche, je m'en doutais, il a plein d'argent.

Une fois chez moi, j'hésitais vraiment à le rejoindre mais je finissais par mettre des vêtements normal et plus notre tenue de lycée. Je descendais ensuite, mon père me regardait.

Stephan : Tu t'en vas ?

Gabriel : Oui.

Stephan : ou ça, il est tard, se n'est pas dans ton habitude de sortir.

Gabriel : Je vais.. chez un ami.

Il levait les yeux pour me regarder, surprit.

Stephan : Bien, alors vas-y, je suis content que tu sortes.

Je ne disais rien et partait jusque là, je prenais un taxi, pas vraiment le choix, il n'y a pas de bus tout près de chez lui. Et moi, je n'ai pas de voiture, ni de permis. Je finissais par me retrouver en face de chez lui, j'hésitais mais je finissais par sonner, c'était Reiji qui m'ouvrait.

Reiji : Oui ?

Il me regardait de haut en bas, plissant les yeux, lui aussi ressentait mon odeur étrange, tout comme Derek.

Gabriel : Bonjour, Derek m'a invité, alors.. Je suis là.

Je détournais le regard.

Reiji : Derek hein ? Entre, je vais le chercher.

J'entrais et attendant devant la porte, lui partait le retrouver, il avait déjà le sourire aux lèvres ayant déjà sentis mon odeur.

Reiji : Un certain Gabriel est là.

Il le rattrapait le bras avant qu'il parte me rejoindre.

Reiji : Qu'est-ce que tu as encore en tête ?! J'ai bien remarquer que son odeur était différente des autres, c'est qui encore ce type ? Ne pense pas de te servir de lui comme sac de sang c'est clair ?!

Il le laissait ensuite partir. Reiji soupirait, ayant vraiment du mal avec Derek. Moi je levais le regard vers Derek qui arrivait.

Gabriel : En réalité, je ne sais pas pourquoi je suis venus.

Je le suivais, regardant cette maison, elle est immense. Je m'installais dans le canapé, tout en regardant vers Derek qui s'installait à côté de moi.

Gabriel : Je ne reste pas longtemps.

Reiji : Mais prends ton temps, on ne va pas te manger, n'est-ce pas Derek ?

il le fusillait du regard et s'installait devant moi.

Reiji : Alors d'où tu viens ? Gabriel c'est ça ?

Gabriel : oui, et bien.. Pas très loin d'ici, enfin à pied sa fait quand même une sacré marche.

Reiji : Hum hum, qui sont tes parents ?

Je le regardais bien, c'est quoi cet interrogatoire ? Il semble se demander pourquoi j'avais une odeur aussi spéciale sans doute.

Gabriel : Mon père s'appelle Stephan, et ma mère m'a abandonné dès ma naissance, elle est partie et a laissé mon père seul.

Reiji : Je vois, dommage que tu ne sais rien d'elle.

Gabriel : en effet.

Non mais qu'est-ce qu'il me veut celui là ? aussi bizarre que Derek. Lui finissait par m'attraper le bras pour m'emmener dans sa chambre, sans doute pour être seul et éviter que Reiji continuer son questionnaire pour savoir qui j'étais. Je restais debout regardant sa chambre, elle est aussi grande que ma cuisine et il a sa propre salle de bain.

Gabriel : C'est qui, ton frère ?

Je le regardais bien.

Gabriel : Il est un peu.. bizarre non?

Je préférais m'asseoir sur l'un de ses fauteuil que sur le lit, sa va peut etre lui donner envie de me sauter dessus et je préfère éviter.

Gabriel : Pour ta question, je vais y répondre. Ce que je cherche c'est rapidement sortir du lycée, avoir ma bourse d'étude et ainsi continuer mes études dans ce que j'ai envie de faire, je veux gérer des entreprises, et ainsi ouvrir plusieurs centre pour les orphelins et les enfants qui sont seuls. Et également apprendre la médecine. Je veux rapidement sortir de cette vie de lycée pour entrer dans la vie active.

Je détournais le regard.

Gabriel : Les amis au lycée ne sont que passagers, on s'attache et ensuite ils s'en vont,  pour ne plus les revoir, sa ne sert à rien. Et je préfère être seul.

Je le regardais à nouveau.

Gabriel : Et comme je te l'ai dis, Akio est un ami d'enfance, il n'était pas comme ça au début, jusqu'à ce que..

Je soupirais.

Gabriel : Mon petit frère avec qui on restaient toujours ensemble, s'est fait tué. Ils sortaient ensemble Akio et lui... Il a changé après ça, et moi aussi.

Je levais la main.

Gabriel : Mais je n'ai pas envie de parler de ça, d'ailleurs je devrais rentrer.

Je me levais sur le coup. Je n'arrive pas à croire que je me suis confié à lui, mais qu'est-ce que je fabrique.. En plus à présent il va avoir pitié de moi, et je n'ai pas envie de ça. ET il va me comparer à un salopard de coucher avec l'ex de mon frère qui est mort, même moi j'ai du mal à me regarder dans une glace. Sa faisait des années qu'ils étaient ensemble, et j'étais heureux pour lui, ils ne se cachaient même plus. Mon frère était vraiment quelqu'un de bien, mais du jour au lendemain, il s'est fait tué et on a jamais retrouvé le coupable, se ma torture de l'intérieur, sa ne fait que deux ans qu'il est partis.

Mike lui était partis chez Akio, car il savait qu'il vendait de la drogue, et lui en achetait.

Akio : Et bien Mike qui passe la dedans, quel surprise.

Mike : Sa reste entre nous.

Akio : Bien sur, reviens me voir lorsque tu en revoudras. ET si tu veux autre chose de moi, je suis ouvert à toute suggestions.

Il lui faisait un sourire en coin, lui s'arrêtait pour le regarder.

Mike : Pourquoi tu me dis ça à moi ?!

Akio : Hum parce que tes mon genre c'es tout.

Mike : Et bien les mecs ne m'attirent pas alors a plus.

Il s'en allait mettait ses sachets dans sa poche, il rentrait chez lui. une fois dans sa chambre il cachait avant tout le joins dans son tiroir et sortait la poudre ensuite, il en plaçait un peu sur son bureau et l'aspirait, il posait ses mains sur son visage ensuite fermant les yeux.

Entendant les bruit de pats, il cachait rapidement tout ça, et se levait pour regarder son frère.

Mike : Qu'est-ce que tu me veux encore ?! J'ai pigé, je dois plus travailler, et arrêter de tous vous décevoir c'est ça que tu veux entendre !

Il se retournait, mais il remarquait bien vite qu'il était chouté, en regardant ses yeux.

Mike : Rah mais lâche moi !

Il se retirait de lui préférant vite partir mais Akira n'allait pas le laisser s'en tirer aussi facilement.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Dim 10 Avr - 22:45

J'étais retourné chez moi et au fond j'attend la visite de Gabriel, il a de bonne raison de pas venir mais sa curiosité prendra le dessus. Comme d'habitue mon intuitions a raison, son odeur envahis rapidement la maison...enfin son sang, comme ci il avait pris soin de s'ouvrir les veines rien que pour moi. Mon frère venait me chercher s'interrogeant surement autant que moi pour cet étrange odeur qui émagne de lui.

Derek: je savais qu'il viendrait.

Il m'attrape le bras se méfiant déjà de moi.


Derek: relaxe Reiji, pour qui me prend tu? tu m'as appris à prendre soin des invités non?

je tirais sur mon bras pour qu'il me lâche rejoignant Gabriel à l'entrer.

derek: alors tu es venu?

Je ricanais l'écoutant.

Derek: moi je pense que tu sais exactement pourquoi tu es la.

Je faisais signe de me suivre.

Derek: va si fais comme chez toi.

Je montrais le canapé et m'asseyait à côté de lui, mon frère qui s'invite à la petite sauterie. Je suis certain qu'il est aussi curieux que moi et va lui bombarder de questions. je levais les yeux puisque une fois de plus j'avais raison, en plus il se permet de m'envoyer des petites pique pour me faire comprendre des choses. 

Derek: tous dépend comment notre invité veux être cuisiner.

J'haussais les épaules ricanant.

Derek: on aime bien l'humour dans notre famille n'y prête pas attention.

il va finir par le saoulé à le questionner comme ça, surtout j'ai pas envie que mon frère s'interresse trop à lui. J'attrapais le bras de Gabriel pour l'emmener jusqu'à ma chambre au moins ici il l'embêterais pas.

Derek: désolé, mon frère devenait un peu trop curieux.

Il va même jusqu'à trouver mon frère bizarre maintenant.


Derek: Il s'appel Reiji, il est....très méfiant des étranger. Il avait surement besoin de savoir si tu étais pas un danger pour moi.

Je devais peut être fais attention à ce que je dis, je l'observais. Il va s'asseoir sur le canapé par précaution. Il a raison de se méfier, je sauterais déjà bien dessus...mais j'ai peur qu'il retourne chez lui avait quelque marque de canines partout. Je m'asseyais fronçant les sourcils, il a fallu qu'il vienne jusque ma chambre pour s'ouvrir à moi.

Derek: Ne pense tu pas que même aussi courte soit t'elle, le passage du lycée est tout aussi important qu'une autre? Plus âgés tu viendra d'un moment à l'autre à discuté de ce cours passage, poru remémoré de bon souvenir ou des mauvais. Que dira tu toi? j'ai passé mon adolescence à lire des bouquins et m'isolé de tous. 

j'haussais les épaules.

Derek: je sais que la vie est de courte durée, suffis d'une fraction de seconde pour ne plus existé. Alors je pense que tu as tord, tu peux très bien réussir tous en profitant de cette jeunesse que tu gâche bêtement.

Voilà que je me mette à jouer les psychiatre.

Derek: et pourquoi tu te sent obligé de te justifier pour Akio, tu n'as rien as me prouver à moi..à moins que tu as des reproche à te faire.

Oui je suis bel et bien de t'analysé Gabriel et tu fini par t'ouvrir de plus en plus à moi. J'espère que c'est pas mo qui l'ai tuer son frère, a quoi il ressemblait...mmmh, Derek tu n'es pas le seul à tuer dans ce monde, mais bon...on ne sais jamais.

Derek: je t'ai pas forcé d'en parler Gabriel.

Je me levais vite pour l'empêcher de partir.

Derek: si tu avais pas besoin d'en parler, tu n'aurais même pas ouvert le sujet Gabriel. Je connais se petit regard tristounet, tu te sent coupable hein? 

voyant la tête décomposé qu'il fait je suis certain que oui. 

Derek: tu n'es pas responsable de ton frère et encore moins de la déchéance de Akio. J'ai commis beaucoup d'erreur moi aussi, c'est d'ailleurs pour ça qu'on sais retrouver dans cet ville mon frère et moi. Arrête de regarder en arrière Gabriel ou tu arrivera pas à avancer.

J'haussais les épaules le lâchant.

Derek: tous le monde part un jour, des fois certains plus vite que d'autre.

Bon, on a assez parler je crois. Je le regardais bien dans les yeux utilisant mon hypnose sur lui.

Derek: assez discuté, bouge plus maintenant.

je voulais déjà l'embrasser, mais il se reculait de moi voulant partir. J'avoue que sur le coup, j'étais un peu sur le cul. On me l'avais jamais faite cette le, depuis quand on peut résister à mon hypnose.


Derek: hum..attend, désolé. J'avoue que sa fais un moment que j'en ai envie, j'ai penser avec ta visite que c'est ce que tu voulais aussi.

il prend peut être de la verveine dans son café du matin, non pourquoi il serait au courant pour les vampires...sa n'a aucun sens. Il est différent c'est certain et j'ai besoin de savoir en quoi, maintenant que mon hypnose est sans effet sur lui, je pourrais pas goûter tranquillement son sang sans qu'il soit au courant pour moi.

Derek: il serait peut être temps pour toi de faire un bon en avant Gabriel et surtout ne pas essayer de remplacer son frère.

Bon la je crois que je l'ai vexé, il partait rapidement. Je le suivais arrivant à la porte d'entrer avant lui, bah oui je suis plus rapide.


Derek: j'ai pris un raccourcis, tu ne dois pas te sentir frustrer par ce que je t'ai dis. Je lâche la vérité et tu le sais très bien au fond de toi. Je commence par te cerner, même si j'ai encore trop de questions sans réponse à ton sujet. Laisse moi au moins te raccompagner.

J'en fis un grand sourire sur le coup.

Derek: tu sais, sa serait très facile pour moi de te forcer à monter dans ma voiture.

J'allais dehors avec lui ouvrant la portière passer, il a compris qu'il n'avait pas trop de choix et montait à l'intérieur.

Derek: ne t'en fais pas, je sais très bien où tu habite. 

je tournais le regard vers lui gardant le sourire.

Derek: tu te méfie, tu as raison..je suis peut être un tueur en série.

Je dis ça avec humour, alors que c'est réellement le cas. Je me garais devant chez lui attrapant sa veste pour le tirer vers moi afin de l'embrasser. Je ne peux peut être pas t'hypnotisé, mais te forcer un peu marche tous aussi bien.

Derek: je comprend ta tête, j'embrasse super bien il parait.

En remerciement j'en recevais une gifle, j'en haussais les sourcils. 

Derek: faut croire que c'était faux. 

Il me joue son vexé, tu es au courant que tu frappe comme une femme Gabriel? j'en reprenais vite le sourire, voyant la lumière éclairé une pièce à l'étage j'ai tous de suite compris ou était sa chambre. Pour l'instant je partais mais...tard en soirée j'étais à nouveau devant cette maison ou plutôt devant sa fenêtre. Heureusement que tu aime dormir la fenêtre ouverte, j'ai pu facilement entrer à l'intérieur. A peine que j'ai le temps de m'asseoir sur le rebord du lit, il allume directement la lampe.

Derek: tu as le sommeil léger ou alors tu m'attendais, c'était une invitation la fenêtre ouverte? 

je tournais le regard pensant à Akio sur le coup.

Derek: à moins que tu attendais l'autre abrutis.

Je fermais la fenêtre du coup, juste au cas ou ainsi que les rideaux.

Derek: je voulais pas qu'on se quitte à cause d'un super baiser.

je me mettais à califourchon au dessus de lui, au moins je le coince sous ses drap.

Derek: J'en suis sûr que tu es diffrent même si tu en as pas conscience, peut être que ton petit papa te cache des choses..sur toi, sur la mort de ton frère qui sais. 

je réfléchissais à ne pas dire des bêtises.

Derek: pourquoi je tiens temps à mon hypothèse, il faudra avoir l'esprit très ouvert mais on peut dire que je suis moi même different. J'ai un bon odorat, bon peut être pas autant qu'un clébart mais, assez pour savoir que tu es different du commun des mortels.

Je ricanais de sa tête.

Derek: tu me prend pour un fou? ta raison, on me le dit souvent mais...je pense que tu devrais un peu plus questionner ton père. Je pourrais peut être le faire pour toi.

A moins qu'il soit immunisé contre mon hypnose lui aussi.

Derek: j'ai une idée, on y va maintenant.

Je me dégageais de son lit, j'ai trop envie de savoir ce qu'il est! j'en peux plus de rester sans réponse. Il voulait m'empêcher de m'y rendre, mais que veux tu...je suis plus têtu qu'une mule. J'entrais dans sa chambre sur le coup son père se dressait d'un coup, je mettais bien en face de lui.

Derek: enchanté, je m'appel Derek et futur très proche "super amant sexuel" de Gabriel, maintenant et si vous m'éclairé sur certaine chose comme..est ce que Gabriel a un petit secret cacher, pourquoi sa mère est partit ou bien comment est mort votre fils.

voilà, on verra si il est immunisé contre mon pouvoir.


****

Akio n'aurait pas passé chez Gabriel puisqu'il était bien trop occuper à marchander sa drogue au premier venu, son prochain client allait être Mike qui s'enfonce de plus en plus dans ses crises. Akira fait ce qu'il peut pour s'occuper de son frère même si il n'était pas très doué dans les crises d'adolescence, il entrait dans sa chambre fronçant un peu les sourcils.

Akira: je voulais juste te prévenir pour le dîner, qu'est ce que tu faisais?

Il s'approchait attrapant son visage regardant bien ses yeux.

Akira: tes pupilles sont dilaté, qu'est ce que tu as pris?

Mike tentait d’esquiver toute discutions, mais Akira le rattrapait le plaquant contre le mur.

Akira: mais qu'est ce que tu cherche à la fin?! j'espérais que tes petites crises d'ados allait finir par s'en aller, mais maintenant tu te drogue! donne moi ça!

il le maintenant au mur facilement faisant toute ses proches et trouvait déjà les sachet en poudre.

Akira: putain Mike!

Du coup il le lâchait pour fouiller dans sa chambre et prenais tous ce qu'il pouvait trouver. Il se retournait brusquement mettait une bonne baffe à son frère qui tentait de l'en empêcher.

Akira: je ne sais plus quoi faire avec toi! pourquoi tu ne veux rien me dire, j'ai tenter de te comprendre mais..j'ai beau tuer des monstres chaque jours, je sais pas comment te comprendre. Tu as force les gens arrêterons de te soucier de toi, tu te trouvera seul avec...

il lui montrait la drogue et les joins.

Akira: avec ça! c'est comme ça que tu vois ton avenir? drogué à jouer les terreurs. Heureusement que nos parents sont plus la pour te voir, ils auraient vraiment honte comme moi j'ai honte en te regardant.

Il jetait ses saloperies par terre pour qu'il les reprennent.

Akira: tiens, prend si c'est ce que tu veux vraiment...j'en peux vraiment plus Mike. Mais si tu veux un jour pouvoir encore te regarder dans une glace, viens me voir et dit moi une bonne fois ce qui te ronge comme ça ou même si c'est quelqu'un d'autre, parle à quelqu'un..n'importe qui!

Il sortait reprenant le travail afin de penser à autre chose.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Lun 11 Avr - 23:03

Je me demande pourquoi est-ce que je m'ouvre à lui, que je lui parle de la mort de mon frère, de la relation entre Akio et lui, et ensuite..  que je suis tombé dans ses bras peu de temps après.. On était tout les deux perdus, et triste sans lui, alors, je fermais les yeux préférant me lever désirant m'en aller.

Gabirel : Je sais pas pourquoi je te raconte tout ça.

Bien sur que je me sens mal depuis que j'ai couché la première fois avec Akio, mon frère venait à peine de mourir, une semaine après, on a couché ensemble, et depuis on a continué, il doit surement revoir mon frère en moi, d'ailleurs des fois, je l'entend prononcé son prénom. JE suis sur que si mon frère me voit de la haut, il doit me trouver dégueulasse de faire ça, je détournais le regard sur le coup.

Lorsque Derek me rattrapait et qu'il me disait tout ça, je le regardais bien, est-ce que je me sens coupable de sa mort ? Je.. Je pense que oui. j'aurais du être la pour le protéger, j'aurais du être là, on s'est disputé se jour là et c'est pourquoi il est partit.. Je n'ai même pas pu m'excuser.. LEs derniere paroles que j'ai eu avec lui, c'était une dispute horrible je m'en veux.. Et je m'en veux aussi pour Akio, je voulais l'aider, mais pas de cette façon, et même ce que je fais n'a pas servis, il a changé et moi aussi de toute façon.

Gabriel : C'est plus compliqué que ça, tu ne peux pas comprendre.

Je le regardais de cette phrase qu'il me disait et baissait ensuite les yeux.

Gabriel : Il veut mieux que je rentre.

Mais il me tenait et me faisait un regard bizarre, je rêve où il me donne un ordre là ? Je plissais les yeux il tente de m'embrasser, je me dégageais de lui sur le coup.

Gabriel : Tu fais quoi là ? Je te parle de mon frère, et de tout le reste et toi tout ce que tu penses s'est de t'envoyé en l'air ? Je savais que c'est tout ce qu'il t'intéressait chez moi.

Il veut juste m'utiliser pour ses petits penchant, pour ses fantasmes.

Gabriel : Et bien tu te trompes, et je n'aurais pas du venir ici.

Je me retournais désirant vraiment m'en aller, mais je m'arrêtais de ce qu'il disait, Je m'en allais rapidement. Mais il se retrouvait devant moi devant la porte. Comment il a fait pour être aussi rapide ?

Gabriel :Se n'est pas la vérité, tu ne sais rien alors tais toi.

Je détournais le regard.

Gabriel : Non merci je vais appelé un taxi.

Il est vraiment borné et têtu, je finissais par accepter qu'il ma ramène mais une fois dans la voiture je le niais, regardant par la fenêtre. Comment ça il sait où je vis ?! Non mais c'est pas vrai, je devrais me méfier de ce type, je ne le connais pas après tout.

Gabriel : Et bien je devrais m'éloigner de toi pour être sur.

Une fois arriver, je voulais sortir mais il m'attrapait par ma veste pour me tirer vers lui, je gardais les yeux ouvert alors qu'il m'embrassait, sur le coup, le coup partait tout seul, je le giflais. Je sortais aussi tôt et rentrais chez moi, il en a du culot, il me dit tout ça, et ensuite il m'embrasse !? Je finissais par montrer dans ma chambre, mon père dormait déjà. Je regardais par la fenêtre, il est partis, je l'ouvrais, c'est un tic en faîte, car Akio m'a toujours demandé de la laisser ouverte quand je suis là. JE détournais le regard, pendant combien de temps je vais jouer à se jeux avec lui ? SA doit s'arrêter.. Je me faufilais dans mon lit, mais je n'arrivais pas à fermer l'oeil de la nuit, et lorsque j'entendais du bruit, j'ouvrais aussi tôt la lampe et tournait le regard vers Derek.

Gabriel : Je laisse toujours ma fenêtre ouverte de la nuit.

Je me redressais.

Gabriel : Pourquoi tes là, dans ma chambre.

Je le regardais fermer la fenêtre. Je rêve où il se met à califourchon sur moi maintenant ? Je le regardais bien, sa y est il recommence à dijoncté avec cette histoire, j'en soupirais sur le coup.

Gabriel : Tu vas arrêter avec ça  ? Je suis tout à fait normal.

Je plissais les yeux.

Gabriel : Pourquoi il me cacherait des choses sur moi ou mon frère ?

Non mais qu'est-ce qu'il me raconte là ? Il a un bon odorat ? Il a fumé quoi avant de venir ? Où il est ivre qui sait..

Gabriel : Tu es sur que tu te sens bien là ?

Bien sur que je le prend pour un fou avec tout ce qu'il me raconte là.. Voilà qu'il veut questionner mon père maintenant. Il tient vraiment à sa théorie étrange, et est convaincu que je suis pas quelqu'un de "normal" mais différent des autres.

Gabriel : Comment ça on y va maintenant, non attend !

Je rêve, il va voir mon père à un heure du matin ?! Je tentais de le rattraper pour l'en empêcher. Mais il entrait dans sa chambre, mon père se redressait sur le coup les cheveux en pétard. Mon père le regardait bien, se demandait qui il était, moi j'arrivais passant ma main sur son visage, non mais pourquoi il lui dit tout ça. "super amant sexuel", il croit déjà m'avoir dans sa poche ?

Il avait utilisé l'hypnose sur mon père, sur le coup il faisait une tête bizarre.

Stephan : En effet, Gabriel est différent des autres, j'ai du garder un lourd secret depuis son enfance.. Sa mère était obligé de me le laisser, bien qu'elle s'en voulait de le faire. Et pour, Delic.. Il est auprès d'elle à présent.

Gabriel : Qu'est-ce que tu racontes ?

Il clignait des yeux.

Stephan : Qu'est-ce que..

Gabriel : Delic est mort, alors pourquoi il serait avec elle ?

Il passait sa main sur son visage regardant Derek.

Stephan : qui es-tu, Gabriel ne t'approche pas de lui, il n'est pas ce que tu penses.

Il se redressait sur le coup, attrapant une arme dans le tiroir de sa table de nuit et le pointait vers Derek.

Stephan : Ne vous approchez plus de mon fils.

Gabriel : Qu'est-ce que tu fais, lâche cette arme.

Stephan : c'est un vampire Gabriel, il ne désire que ton sang.

Il composait un numéro, appelant les hunters.

Stephan : J'appelle un hunter, alors je te conseil de t'éloigner de ma famille.

Bien entendu DErek profitait que sont hypnose fonctionne pour lui, pour lui demander de lâcher le téléphone et l'arme ce qu'il faisait, moi je passais ma main sur mes cheveux, je ne comprend rien à ce qu'il se passe.

Gabriel : Qu'est-ce que tu lui fais ? Pourquoi il fait tout ce que tu lui demandes ? Et pourquoi il dit que tes un vampire c'est quoi cette histoire?

Stephan : JE suis désolé Gabriel, j'aurais préféré que tu sois en dehors de toute cette histoire..


Il détournait le regard.

Stephan : Ta mère ne vit pas dans se monde, elle y vient que très rarement pour me voir, et t'observent depuis ta naissance depuis longtemps. C'est une Déesse, ton frère a eu des pouvoirs qui lui sont apparus, il a compris qu'il était différent il n'arrivait pas à les contrôler, alors ta mère est venu le chercher, et pour éviter que tu ne te poses des questions j'ai..

Il soupirait.

Stephan : Je t'ai dis qu'il était mort.

C'est pas possible, tout ça ne sont que des histoires, je reculais.

Gabriel : C'est impossible cette histoire.

Je m'en allais, il levait le regard vers Derek ensuite.

Stephan : Maintenant qu'il sait la vérité, il sera encore plus en dangers et encore plus perdu dans se monde, ne t'approche plus de lui, et quitte cette ville c'est un conseil.

Il le regardait bien alors qu'il finissait par me retrouver, Derek lui prenait son téléphone afin d'éviter qu'il téléphone. Moi je tournais le regard vers Derek qui arrivait vers moi.

Gabriel : Mon frère n'est pas mort, et tout cette histoire, c'est ridicule, tu n'es pas un vampire sa n'existe pas et encore moins.. les dieux, et les pouvoirs. Il a du perdre la raison..

J'étais posé contre le façade de chez moi, je suis paumée là..

Gabriel :J'aimerais que tu rentres Derek, et que tu me laisses tranquille. Même au lycée, arrête de t'intéresser à moi et de me coller.

Je le laissais la et rentrait chez moi lui fermant la porte au nez.

***

Mike lui venait de se faire démasqué par son frère, il détournait le regard alors que Akira le plaquait au mur désirant savoir ce qu'il avait pour finir.. SA ennervait bien etnendu Mike qu'il lui parle de cette façon.

Mike : J'ai rien je te dis !

Il fouillait ses poches et retrouvait bien vite la drogue. AKira le lâchait pour fouiller dans toute sa chambre si y'en avait pas d'autre, Mike attrapait son bras sur le coup pour qu'il arrête.

Mike : Putain arrête, c'est ma chambre !

Il recevait une baffle de sa part ensuite, Mike serrait les poings détournant le regard.

Mike : Oh ça je le savais, et bien avant que j'ai cette drogue.

il le regarder jeter la drogue à terre, il relevait le regard vers lui, toujours les sourcils froncés.

Mike : J'ai pas besoin d'un psy à qui parler, je vais très bien !

Il disait ça alors qu'il s'en allait. Il se retournait mécontent et regardait ensuite les sachets à terre, il les prenait et les mettant dans son bureau, il s'asseyait ensuite sur la chaise passant à plusieurs reprise ses mains dans ses cheveux.


Le lendemain au lycée, Mike restait seul, entrain de fumer un joins tranquillement, il tournait le regard vers Derek qui arrivait, mais finissait par jeter celui ci à terre l'écrasant. Akio s'approchait de lui.

Akio : Tu sais que tu me dois encore mon frique pour tout ça hum ?

Il le poussait.

Mike : Lâche moi.

Moi j'étais déjà assis à ma place en cours, Akio me voyait et s'approchait de moi.

Akio : Tu sais qu'il reste encore vingt minutes avant que le cours commence ?

Gabriel : Oui mais j'avais envie d'être seul.

Akio : Tu as des cernes, ta pas bien dormi toi, c'est parce que je suis pas venu c'est ça ?

Il faisait un sourire, attrapant mon visage, je me dégageais de lui.

Gabriel : On peut plus faire ça !

Akio : Comment ça ?

Gabriel : Nous deux.. C'est finis..

Je détournais le regard.

Gabriel : Mon frère n'est pas mort.

Il fronçait les sourcils.

Akio : Bien sur qu'il l'est, pourquoi tu racontes ça.

Gabriel : Mon père m'a avoué le contraire, il est partit rejoindre notre mère. ET.. Et laisse tomber, laisse moi tranquille.

Je m'asseyais à nouveau, je tournais le regard vers Derek.

Gabriel : Je veux plus avoir affaire à toi Derek, je pensais avoir été claire.

Akio : vous vous êtes vu hier soir, je peux savoir pourquoi ?

Il fusillait déjà DErek du regard.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Mar 12 Avr - 23:10

Mon hypnose fonctionne parfaitement sur son père, il est bel et bien humain. Je vais en plus avoir les réponse à mes questions, il a caché la vrai identité à son fils. J'ai besoin d'en savoir d'avantage, ce qu'il est sûr...c'est qu'il a en plus mentis pour son frangin, c'est une bonne chose! c'est pas moi qui l'est tué.


Derek: on dirait qu'on va vraiment obtenir des réponses et surtout que j'avais raison.

Son père pète un câble, il sais ce que je suis? ce type en sais bien plus qu'il ne l'y parait. Il va jusqu'à me menacer d'un flingue en plus, par contre pour les hunters sa me fait pas rire.


Derek: pour je t'assure que tu va poser ce téléphone ainsi que ton petit joujou.

Tant que mon hypnose fonctionne toujours sur lui, je n'ai rien a craindre.

Derek: je te l'avais dit que tu te poserais mille questions à mon sujet Gabriel, mais pour l'instant c'est moi qui désire des réponses. Alors monsieur papa va continuer a nous raconté une belle histoire n'est ce pas? Il est quoi exactement Gabriel.

Ok, cette fois c'est moi qui est un peu sur le cul. J'en regardais Gabriel du coin de l'oeil, lui serais une sorte de demi-dieu...J'en faisais un sourire en coin, j'en ai deux fois plus envie de lui mordre les hanches maintenant. gabriel préfère sortir de cette chambre, bien sûr qu'il ne croit pas à ses histoires. C'est vrai que le coup de la déesses, du frère pas mort..et moi vampire..c'est dur à avalé et pourtant.

Derek: Quitter cette ville? je viens à peine d'arriver et je compte pas laisser passer une tel occasion, si tu lui aurais dit directement la vérité. Il se serait méfier des types dans mon genre, comme toi tu as tous de suite compris ce que j'étais.

Je prenais son téléphone le broyant dans ma main.

Derek: évitons de mêler les hunter à ça, faudrait pas qu'il arrive un malheur à Gabriel.

Je rejoignais Gabriel dehors.


Derek: je t'avais pourtant dit qu'il fallait avoir l'esprit ouvert, sa change de tes petits bouquin.

Voilà qu'il me rejette maintenant.

Derek: pour un qui ne crois pas à ses histoires, tu semble devenir étrangement méfiant tous d'un...

il me ferme la porte au nez, j'en reviens pas! bon autant le laisser digérer. Plus j'attendrais, meilleurs il sera quand je le goutterais enfin. Je faisais un sourire rentrant chez moi, dernière petite journée de lycée avant le weekend. Il me sera plus difficile de le croiser en dehors de ses cours. 

A peine arriver en cours que je levais les yeux vers Mike, il fume se genre de connerie maintenant? Il l'écrase directement quand il m’aperçoit, sa me faisais sourire. Il s'en ai toujours pas remis de notre petite discutions on dirait. Avant de rejoindre le cours, je me cachait derrière le mur écoutant la petite conversation avec Akio. J'attendais qu'il parte pour avoir une petite conversation avec Mike avant d'aller au cour.

Derek: je t'ai fais déprimer à ce point la? je comprend cinquante secondes, c'est peut mais avec de l'entrainement tu va t'amélioré.

J'attrapais son bras pour le repousser contre le mur.

Derek: il parait que ses truc ça détruit les neurones.

Je lui montrais ses saloperies que j'ai chiper dans sa poche.

Derek: fais attention, toi il t'en reste déjà pas beaucoup. Franchement je te croyais un peu plus classe que ça.

Je lui rendais son bordel avant de rejoindre le cours, Akio lui parle déjà j'en fronçais un peu les sourcils. J'ai même pas le temps d'arriver que je me fais à nouveau rejeter, décidément il s'en remet pas de cette nouvelle.


Derek: on est dans la même classe, sa risque d'être compliquer de pas se croiser Gabriel.

Et l'autre qui me questionne la, il m'emmerde.

Derek: pour éclater la vérité, je dois en connaitre un qui doit avoir honte de voir son ex copain jouer les taulard et dileur dans ses heures perdu.

Gabriel le regarde sur le coup, il doit pas être au courant de ça. 

Derek: maintenant va ailleurs, tu n'es pas à ta place ici.

Je me levais brusquement, il commence sérieusement à me taper sur le système.

Derek: dégage avant que ta petite gueule de taulard vole par la fenêtre.

Sébastien: sa suffit, je veux aucune bagarre dans ma classe aller vous asseoir tous de suite.

On restait la à se provoquer du regard, le prof venait vers moi voulant poser sa main sur mon épaule afin de me calmer. J'attrapais son poignet avant qu'il ne me touche mais le lâchait vite reprenant un sourire.

Derek: il n'y aura pas de problème.

Sébastien: aller vous calmer dans le couloir monsieur Kijo.

Je retroussais le nez regardant vers Akio et finissait par sortir de la classe, le prof en profitait pour retrousser sa manche pour regarder son poignet. On remarque les traces de mes doigts, j'ai vraiment pas été de main morte avec lui. J'ai une bonne excuse, Akio me fou réellement en rogne.

Nasir: je..je dois aller au toilette!

Sébastien: le cours viens commencer..Nasir.

Il sortait quand même me cherchant dans le couloir, j'avais pas l'intention de glander la alors j'étais partit. Il me trouvait dehors déjà prêt à rentrer chez moi.

Nasir: Derek!

Il me veux quoi sérieux?

Derek: tu devrais pas être au cour?

Nasir: comment tu as fais ça?

Derek: quoi?

Nasir: monsieur sébastien, il a la marque de ta main..quand tu l'as attraper tous à l'heure.

Derek: je lui ai cassé le bras?

Nasir: non je crois pas, mais tu as du utiliser une grande force non?

Derek: pas obligé, je pourrais te marquer la joue d'une simple gifle.

Nasir: oui mais la, tu l'as juste attraper le bras..et...

Derek: qu'est ce que tu veux savoir? 

Nasir: est ce que tu es...different des autres.

Derek: je suis unique, donc oui.

Qu'est ce qu'il cherche sérieux?

Nasir: non je veux dire, different des humains.

Je le regarde assez intriguer, pourquoi tu es quoi toi? 


Derek: qu'est ce que tu cherche à me dire hein?

Nasir: rien, je dois retourner en cours.

Il courrait pour partir, mais j'utilisait ma rapidité pour lui faire face.


Nasir: comment tu as fais ça?

Derek: tu sais donc pas ce que je suis, mais tu sais que je suis différent. Tu essaye de me piéger c'est ça? je devrais peut être de briser la nuque pour être sûr que tu parle pas.

Il me regarde effrayer sur le coup;

Nasir: je ne dirais rien, je sais ce que sais d'être different.

Derek: alors tu es quoi hein? un gnome?

Nasir: non, c'est surtout mon père il...il devient un loup pendant la pleine lune et deviens agressif.


Derek: un putain de loup-garou, alors tu as plus de chance de le tuer!

Nasir: non! c'est mon père.

derek: et alors, il te bouffera un jour que tu sois son fils ou non.

Nasir: je l'enferme et le lendemain il va mieux.

Derek: un jour sa suffira pas mon pauvre.

Nasir: je fais ça depuis que je suis tous petit, j'ai l'habitude. Il pense que sa m'arrivera un jour aussi, alors j'ai peur.

Derek: tu as été conçu alors qu'il avait déjà sa malédiction? c'est un débile ton père.

Nasir: on peut le soigné.

Derek: c'st une malédiction, alors non on ne peut pas. Tous comme moi on ne peux pas me soigner.

Nasir: et toi, tu es quoi?

Derek: un vampire, maintenant garde ta langue ou je l'arracherais et la donnerais à bouffer à ton père.

nasir: je dirais rien.

Derek: retourne au cours petit chiot.

il partait en courant, manquait plus que ça. Un loup garou dans ma classe! en plus d'un demi-dieu. Je partais pas tout compte fais, j'attendais simplement la pause pour retrouver Gabriel. Tu as tenté encore de te cacher mais c'est raté.

Derek: je te retrouverais facilement, ton odeur est trop alléchante pour que je la loupe.

Il me rejette encore, c'est presque fatiguant.

Derek: je te fais peur maintenant hein? parce que tu sais que ton père n'est pas fou et qu'il n'a aucune raison d'inventé un mensonge pareil. Ton père dit vrai, je suis pas humain et je l'ai jamais été. Je suis née vampire et j'en profite chaque seconde de ma vie, car il a rien de mieux que d'être un vampire.

Il me regarde avec une drôle de tête.

Derek: putain tu me crois pas en plus, tu te renferme trop sur tes livres. Tu en oublie d'ouvrir les yeux sur le réalité mon pauvre Gabriel.

J'attrapais sa main.

Derek: laisse toi faire.

je prenais juste son doigt pour la faire passer sur l'une de mes canines, ah il change de tête tous d'un coup.

Derek: Bienvenu dans la réalité, dans ma réalité.

je tenait toujours sa main pour être sûr qu'il ne s'évade pas.

Derek: tu en a peut être cotoyer d'autre sans même le savoir, tu pourrais parler à des loup garou sans même t'en rendre compte, des sorcier, des démons. Oui Gabriel tout ça existe réellement, mais les humains se croient unique et maitre de cette tête. ALors que sans savoir ils ont de nombreux prédateur à leurs trousse. j'en fais partit, je suis l'un de ses prédateurs Gabriel. Un vampire sanguinaire qui adore et kiffe même sucer le sang des beau mec dans ton genre et de joli nana à mes heures.


Sa y est il commence à me croire et peut être même flipper.

Derek: Directement que je t'ai vu le nez dans ton bouquin, j'ai vu en toi une proie de plus. Je vais pas te tuer Gabriel, tu semble est trop précieux pour ça. 

je posais mon doigt sur ses lèvres.

Derek: mais chut, il ne faut pas crier au loup trop vite. Je dois me faire très discret et puis je suis certain que tu tiens beaucoup à papa, je n'aimerais pas qu'il tombe accidentellement se brise la nuque.

J'haussais les épaules trouvant très normal.

Derek: je suis très doué pour ça, deux cent ans d'expérience dans le domaine. Ah oui, je suis peut être un peu vieux pour toi..j'ai arrêté de vieillirs à l'age de vingt ans, l'éternel beau gosse j'adore.

Nasir: tu va rien faire au papa de Gabriel n'est c pas?

Je levais les yeux, il est lourd lui.

Derek: qu'est ce que tu veux encore?

Nasir: tu as dit la vérité à Gabriel? pourquoi, il est quoi lui?

Derek: occupe toi de tes puces.

Il baissais les yeux s'asseyant à côté de nous.


Nasir: je suis pas encore un loup et puis je le serais peut être jamais.

Derek: tu es la pour pleurnicher? tu vois pas que j'étais sur le point de réalisé mon fantasme? coucher dans un lycée, j'avoue que je l'ai encore jamais fais...bon dans une école maternel avec la jolie marie..les enfants faisait leurs sieste alors j'en ai profité.

J'en souriais tous fière de mon exploit.

Derek: arrête de faire cette tête de chien battu!

Nasir: j'ai peur c'est tout!

je r'attrapais Gabriel par ses vêtements le r'obligeant à s'asseoir.

Derek: pas si vite, on a pas terminer tous les deux.

Nasir: tu lui fera pas de mal?

Derek: tu m'ennuie toi!

Nasir: je me suis renseigné sur beaucoup de chose, pour aider mon père et je sais que les morsures de loup-garou est un poison pour les vampires.

Derek: tu veux me menacer?

Nasir: il arrivera rien à Gabriel ni son père.

Il me menace vraiment en plus.

Derek: tu n'es pas encore un sale clébard.

nasir: mon père est très protecteur, je l'ai déjà empêcher de venir rentre visite à Mike à plusieurs reprise.

Je me levais m'accroupissant face à lui.

Derek: ou je pourrais t'arracher le coeur, la tout de suite.

Nasir: peut être, mais j'ai réussis à te faire lâcher Gabriel.

Petit malin, Gabriel a prit ses jambes à son cou. Je cherchais après sur le coup et le repérait depuis une fenêtre, il quitte carrément l'école. Bon il court pas vite heureusement pour moi, j'étais déjà tranquillement entrain de marcher derrière lui main dans les poches.

Derek: tu sèche les cours maintenant? honteux pour un petit élève model comme toi.

Il essaye encore de me fuir, je l'attrapais le conduisant jusque ma voiture et l'enfermait derrière avec moi.

Derek: arrête de me fuir comme ça, tu va réveiller mes instincts de chasseur. 

Je tirais sur ses jambes pour l'obliger à s'allonger sur la banquette.

Derek: et sa éveil mes sens.

j'écartais sa chemise embrassant déjà son torse.

Derek: j'ai bien compris que c'est ton kiff les vilains garçon, alors avec moi tu es servis.

je me gênais pas pour glisser ma mains dans son pantalon, mesurant déjà l'engin. Sa y est je tiens plus, cette fois je combien le savourer..ici dans se parking de lycée, on va dire que c'est presque mon fantasme. J'attendais plus et lui mordait la nuque, j'ai jamais gouter un sang pareil. J'en fermais les yeux...c'est encore mieux qu'une partouze de sang, oui je l'ai déjà fais. Je me retournais entendant la porte s'ouvrir derrière moi, on m'attrapait pour me jetter au sol et me tirais dans la tête.

Akira: sa fait un bon moment que je te chercher Derek Kijo.

il aidait Gabriel à sortir de la sortant des compresses de sa sacoche pour sa nuque.

Akira: appuis sur la blessure.

le coup de feu a attirer l'attention de tous les élèves y compris son frère.

Akira: on dirait que j'ai bien fais de foutre un micro sur toi, premièrement j'ai trouvé ton dilleur et deuxième un tueur en série. 

il me retournait avec son pied pour regarder la balle que j'ai en pleine tête.

Akira: il guérit trop vite.

La balle ressortait de mon front, j'en r'ouvrais les yeux et utilisait ma rapidité pour le repousser. Il avait assez de réflexe pour me tirer une balle remplis de verveine, je sentais que sa m'affaiblissait rapidement. Je fuyais vite me cachant dans le couloir de l'école. J'ai pas pu courir très loin ce produit m'affaibli de trop. 

akira: Mike rentre dans la voiture tout de suite!

il cherchait après, mais n'était plus parmi curieux qui était venu voir ce qu'il se passait.


Akira: merde!

il prenait tous ce qui était pieux en bois pour rapidement mettre fin à ma vie, il connait trop bien les vampires et sais que j'ai pas pu aller bien loin avec la verveine dans le sang.


Derek: il faut que pas que tu t'endorme Derek!

j'entend quelqu'un qui marche dans ma direction, je me cachais vite dans les rayons de la bibliothèque.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Mer 13 Avr - 21:48

Je n'ai vraiment plus envie de croiser Derek, surtout après tout ce que je viens d'apprendre.. Et j'ai déjà assez du mal à imaginer que tout ça soit réel, j'aurais préféré ne jamais avoir découvert tout ça.. Bien que, je me dis que c'est juste impossible. Comment ma mère pourrait être une Déesse, et que mon frère soit en réalité en vie partit auprès d'elle et Derek, un soit disant vampire, je n'y crois pas un mot, oui, je ne veux pas croire que tout ça soit réel tout simplement..

Akio était donc près de moi, et Derek bien entendu nous avait rejoins, Akio montrait déjà bien son regard mauvais vis a vis de Derek, n'aimant pas qu'il se rapproche de moi. Ils se mettaient tout les deux en face de l'un de l'autre. Moi je tournais le regard vers Akio sur le coup, commença, il joue les dealer ?

Akio : Tes un comique toi, répète un peu pour voir.

Il se rapprochait d'autant plus de lui.

Akio : Tu ne m'effrayes pas, loin de là.

Il lui faisait un sourire en coin sur le coup. Ils vont se battre là ? Sébastien s'en mêler faisant en sorte qu'ils se calment tout les deux, ne désirant pas de bagarre. Il voulait intervenir voulant attraper Derek, mais celui ci se retournait sur lui, l'attrapant fermement le bras.

Derek finissait par le lâcher, il finissait par sortir sous les ordres de Sébastien, je regardais son bras, il a les marques de la main de Derek, il a serrer à se point là ? Akio se rasseyait sur le coup.

Akio : Il est malade ce type.

JE détournais le regard, Nasir va le rejoindre, il devrait se méfier avec qui il traîne, et surtout DErek. Maintenant c'est sur, je vais encore plus l'éviter.

Gabriel : Il sait où je vis, c'est pour ça qu'il est venu hier, il ne veut pas me lâcher.

Akio : Ah oué ? Je vais régler ça, il te fera plus chier.

Je tournais son regard vers lui.

Gabriel : Laisse tomber, il est dangereux. Si tu savais ce qu'il sait passé hier, mon père m'a.. dit des choses insencés.

akio : j'imagine déjà un peu.

Gabriel : comment ça ?

Akio : non rien laisse tomber.. Et donc, Delic serait encore vivant. Si s'était le cas, ils seraient partis sans nous dire aurevoir, s'est pas son genre.

Je baissais les yeux vers mon bouquin, oui je sais.. Je ne vois pas mon frère faire ça, à moins qu'il n'ait eu le choix.

Akio : Il suffit de retrouver la trace de ta mère pour le retrouver.

Je le regardais du coin de l'oeil.

Gabriel : C'est impossible, elle est.. loin d'ici. Enfin à ce que mon père m'a dit. Tu tiens tant que ça à le retrouver ?

Je me taisais vu que Sébastien nous faisait remarquer, Je me demande si maintenant que Akio est au courant de tout ça, qu'il va arrêter notre relation.. ambigu. de toute façon je lui ais dit quo'n ne pouvait plus continuer. Si Delic nous verrait il serait surement déçut de nous.. Cette idée me.. faisait vraiment mal. Nous n'avons que 1 an d'écart mon frère et moi, alors on était très proche, on voyait la même vision des choses, les mêmes reves, et le rêve d'ouvrir un orphelina pour sauver des enfants, c'était son idée, et je lui ais toujours dit que je l'aiderais, alors je veux que se projet soit fait pour lui.

Pendant ce temps DErek parlait avec Nasir, il se sentait rassuré à l'idée que Derek soit différent des autres, tout comme Nasir. En réalité son père est un loup garou, et tout ça l'effrayait car il savait qu'un jour, il en deviendrait un peut être.. Alors il se sentait un peu moins seul à l'idée que Derek soit différent lui aussi.

à la fin des cours, j'espérais ne pas croiser Derek, je soupirais lorsqu'il venait vers moi, mais qu'est-ce qu'il m'agace..

Gabriel :LAisse moi tranquille.

Je continuais de marcher. Je m'arrêtais lorsqu'il me disait tout ça, c'est vriament un vampire ? J'en crois pas un mot et sa se voyait à ma tête.

Gabriel : Pour moi tout ça, n'est qu'une histoire à en dormir debout.

Bien sur que non, je ne veux pas croire à tout ça. Il m'attrapait la main, non mais qu'est-ce qu'il fait là ? Je tentais de la retirer, mais il a une force impressionnante. Je finissais par me laisser faire, je rêve où.. Il me faisait sentir ses canines, j'en écarquillais les yeux, elles sont longues, non sa ne peut pas être vrai.

Il me tient toujours fermement le poignet, pour m'empêcher que je m'en aille. J'écoutais de ce qu'il disait.

Gabriel : Tu es un tueur c'est ça que tu essayes de me dire ?

Je tentais d'autant plus de me retirer de lui. ALors c'est pour ça qu'il me colle autant, à cause de mon odeur, il m'en avait déjà parlé.. C'est pour ça que dès le premier jour il me regardait tout le temps et me suivait partout.

Gabriel : Tu es entrain de menacer mon père ?

C'est pas vrai.. mon père avait raison depuis le début, je comprend pourquoi il s'inquiétait que j'aille en cours aujourd'hui, il ne voulait pas que j'y aille.. Et bien entendu il a prévenu juste après au hunter et surtout à Akira puisqu'il le connaissait bien. Il lui avait déjà prévenu que Derek se trouvait dans le même lycée que moi.

Je tournais le regard vers Nasir qui était là.

Gabriel Ne reste pas là, il est dangereux.

Hein, ils semblent bien s'entendre tout les deux.. il est au courant de ce qu'il est ? Et c'est quoi cette histoire de loup ? Je regardais DErek du coin de l'oeil, il avait l'intention de couché avec moi ici ? Moi je voulais m'éclipser profité qu'ils parlent, mais Derek me rattrapait poru que je m'assoies près d'eux.

Le père de nasir est un loup garou ? c'est quoi encore ses histoires.. Et il parlait que le venin des loups garous était un poison pour les vampires, il le menaçait avec ça. Sur le coup il était plus intéressé, moi je profitais pour vite partir, merde ! Il a menacé mon père, il faut que je le retrouve et que je lui explique, faut que je parte d'ici.

Je courrais déjà pour vite m'en aller, mais voilà que Derek m'avait déjà rattrapé, comment il a fiat ?!

Gabriel : Laisse moi tranquille.

Je prenais rapidement une direction pour le fuir, mais il m'attrapait aussi tôt et m'emmenait jusqu'à sa voiture. Je me retrouvais dans l'arrière de sa voiture, je tentais d'ouvrir la portière pour m'en aller, mais il l'avait fermer, il me tirait ensuite sur lesjambes afin que je me retrouve allongé. Il se mettait ensuite au dessus de moi.

Gabriel : Qu'est-ce que tu fais arrête !

Il m'ouvrait ma chemise embrassant mon torse. Je posais bien ma tête contre le siège, il vient de passer sa main dans mon pantalon et caresse mon membre. J'écarquillais ensuite les yeux vu qu'il me mordait la nuque, j'en gémissais et tentait de le repousser.

Gabriel : Aah..

C'est pas vrai.. Que quelqu'un m'aide, et heureusement c'était le cas, Akira ouvrait la portière l'attrapant et le jetait au sol, sur le coup je me redressais passant ma main sur ma nuque, j'arrête pas de saigner, la douleur est horrible..

Akira m'aidait à sortir, je tenais ses compresses la posant sur ma blessure, je me reculais de Derek sur le coup. J'écarquillais les yeux, il... lui a tiré sur la tête ?

Gabriel : Tu l'as tué ?

Tout le monde arrivait, ainsi que Mike qui regardait Derek et ensuite son frère.

mike : Tes sérieux, ta foutu un micro sur moi ?!

Akio souriait voyant Derek dans cet état, mais retirait son sourire vu qu'il guérissait déjà. Derek revenait à lui, il est pas mort ?! Il repoussait Akira, mais il avait réussis à lui tirer une nouvelle fois dessus et cette fois ci avec de la verveine ce qui affaiblissant grandement Derek.

Sur le coup Mike lui obéissait et entrait dans sa voiture, tout le monde partait rapidement sur le coup complètement paniqué. Moi j'étais assez.. Perdu, je cherchais après Akio mais je ne le trouvais plus.

Derek s'était réfugiés dans les couloirs, Akio marchait tranquillement suivant le sang qui le conduisait jusqu'à lui, une fois dans la bibliothèque il souriait.

Akio : Tu sais, je déteste qu'on me menace, tu te crois fort parce que tes un vampire ? Et bien, regarde où tu en es, obligé de te cacher comme une vulgaire petite souris. Tu as pleins de gros matou à ton cul on dirait.

Il marchait tranquillement.

Akio : Je t'avais prévenu de pas t'approcher de Gabriel, je t'ai bien fait comprendre qu'il m'était déjà réservé et pourtant, tu n'as pas arrêté pour autant, et tu as osé me provoquer.

Il tendait la main créant une ombre noir qui voyageait dans les rayons de la bibliothèque, jusqu'à arriver lentement vers lui, formant deux créatures, des panthères ténébreuses, celle ci grognait dans sa direction, il lui faisait face ensuite.

Akio : Dans quel état tu te trouves, et mes gros matous sont affamés.

Il se mettait accroupis pour le regarder.

Akio : J'aurais préféré que Gabriel ne découvre rien de tout ça, cette vérité. Je vais te dire un petit secret, puisque de toute façon tu ne seras plus là ensuite.

Il souriait.

Akio : On m'a envoyé ici pour me confondre avec les humains, et ainsi me rapprocher de Delic et Gabriel. J'ai grandis avec eux, alors ils m'ont fait confiance facilement. Mais je devais les surveiller et vérifier quand leurs pouvoirs se réveilleront. J'étais assez surpris que se soit Delic le premier. Alors j'ai prévenu mon maître, il était à sa poursuite, il était sur le point de crever lorsqu'il a disparu, et emmené par sa mère.

Il regardait sa blessure.

Akio : Tu sembles souffrir.. Comme c'est triste.

Il se relevait.

Akio : Adieu Derek, j'étais ravis de t'avoir rencontré.

Il s'en allait ses créatures fonçait déjà dessus. Mais Akio se retournait entendant des cris de ses créatures, il revenait les voyant la nuque brisé. ET Derek disparus, Il entendait ensuite Akira arriver.

akio : Merde !

Il se téléportait sur le coup emmenant toute trace de son passage. Reiji rammenait Derek chez lui, c'étiat lui qui était venus, il le posait dans la fauteuil, enfonçant ses doigts pour lui retirer la balle.

Reiji : Espèce d'imbécile ! Je t'avais pourtant prévenu. Maintenant on a de nouveau les hunters à notre cul.

Il faisait bien exprès de lui faire mal.

Reiji : tu es fière de toi ? On va devoir à nouveau quitter cette ville ! Je commence vraiment en avoir assez de toi Derek.

Il revenait déjà rapidement à lui, comme ci la verveine se dissipait déjà, il le regardait se redresser.

Reiji comment tu as fait pour te débarrasser aussi rapidement de la verveine ?

Il fronçait le sourcils le renfilant, il lui donnait une claque sur la tête.

Reiji : Putain, tu as bu son sang c'est ça ? C'est qui ce type hein ?! Dit moi la vérité ! Pour savoir jusqu'où tu as nous mis dans la merde !

Il passait sa main dans ses cheveux.

Reiji : Il sait qui tu es maintenant, c'est une question de minute pour qu'il sache où on vit, faut partir et maintenant.

Il ouvrait la porte prêt à partir et c'est la qu'il faisait face à Akira, il plissait les yeux.

Reiji : Akira, qu'est-ce que tu fais là ?

Il l'embrassait, et oui il avait une aventure avec lui, sans se douter de qui ils étaient tout les deux. Mais la tête que faisait Akira était loin d'être chaleureuse, Reiji n'a jamais été recherché comparé à son frère, c'est pourquoi il n'avait pas fait le liens avec lui tout de suite.

Il reculait, vu que Derek lui faisait comprendre que s'était un hunter.

Reiji : Je vois.. Désolé mais je ne te laisserais pas touché à mon frère. C'est un con c'est sur, mais il a changé à présent.

Sa n'allait pas le convaincre.

Reiji :J'aurais préféré éviter tout ça.

Il utilisait sa rapidité pour plaquer Akira contre le mur.

Reiji : Dégage d'ici Derek !

Il gémissait lorsqu'il recevait une seringue de verveine, il regardait bien Akira.

Reiji : Alors tu vas me tuer aussi, les hunters ne sont pas différent de nous, ils tuent aussi bien plus que nous.

Il tombait ensuite à terre. Il allait être emmené dans une prison pour vampire, affamé, et sous verveine, mais Derek lui étant dans la liste devait être éliminé.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Jeu 14 Avr - 23:03

Je pensais que Akira m'avait déjà rapidement retrouver, mais je pense que j'aurais encore préféré croiser ce type plutôt que Akio. J'en fronçais les sourcils entendant sa voix agaçante, il sait ce que je suit et pourtant il arrive encore pour m'agacer? il veux profité que je sois affaibli par le verveine? qui est ce gars la réellement?

Derek: Ne me compare pas à une vulgaire souris pauvre minable, j'ai tué plus de personne que tu as sortit ta queue pour pisser.

Je sent une sensation étrange, j'en tournais le regard vers cet ombre qui arrivait dans ma direction. Qu'est ce que c'est que ça? Sa prenait force à deux créatures, des panthères...c'est un putain de sorcier? 


Derek: tu me sous estime pauvre petite merde.

Je sent que la verveine se dissipe mais beaucoup trop lentement à mon goût, il aura le temps de jeter ses bestioles sur moi. Qu'est ce qu'il me chante avec Gabriel? il serait en danger avec lui? je le savais que c'était un fumier et sa ce vois à sa gueule! C'est à cause de lui tout ça, il faut que je retrouve Gabriel pour el prévenir.

Derek: ne m'enterre pas trop vite, j'ai bien l'intention de faire échouer tes plans. Tu n'aura plus qu'à lécher les doigts de ton maître pour te faire pardonner.

Je m'appuyais contre le bibliothèque pensant que j'allais me faire bouffer, des gémissements de bête allait me prouver le contraire. J'en souriais avant de disparaître emmener par mon frère. ça ne va surement pas réjouir Akio surtout après le révélation qu'il m'a faite. Akira arrivait peut de temps après s'accroupissant regardant les traces de sang au sol.

Akira: tu as été aidé.

Il sortait le registre de l'école pour les adresses et se rendait jusqu'à mon domicile. nasir aussi était la cacher ayant écouter du début à la fin. Chez moi je détournais le regard sachant déjà que j'allais me faire disputé.

derek: les choses ont mal tourner, comment je pouvais savoir que le frère de Mike était un putain d'hunter! sinon j'aurais très bien gérer la situation.

Je grimaçais le regardant chercher la balle dans ma blessure.

Derek: pourquoi tu m'as pas laisser ses bestioles me tuer, si t'en a vraiment marre de moi? au fond tu aimerais pouvoir te lacher comme moi de temps en temps, tu n'es pas un humain Reiji.

Il fait exprès de traîner pour sortir cette balle bordel! salopard, je me redressais ensuite mettant correctement mes vêtements comme il faut. C'est vrai je me suis remit trop vite de la verveine qu'il m'a injecté et Reiji n'est pas bête loin de la.

Derek: c'était juste qu'une petite dose de rien du tout.

J'ai droit à la baffe, j'ai encore l'odeur de Gabriel sur moi...

Derek: arrête de me foutre des baffes! ok, c'est vrai j'en ai bu un petit peu. Il n'est pas humain ou plutôt à moitié. 

Moi qui voulait garder ce petit secret rien que pour moi, il n'a pas interêt à me le piquer celui la.

Derek: c'est un demi-dieu voilà! mais l'autre hunter m'a sauter dessus quand j'étais sur le point de m'envoyer en l'air dans ma belle voiture.

Il va me déteste qu'on soit obligé de partir une fois de plus.

" je vais préparer les valises monsieur et vous les ferais expédier"

il partait tranquillement pendant que mon frère ouvrait la porte prêt à partir, Akira était déjà devant la porte. Il fait une drole de tête ne s'attendant pas à voir Reiji.

Akira: Reiji?

C'est quoi ses têtes qu'ils font? est ce que je viens de voir mon frère l'embrasser la? J'en ricanais.

Derek: sa c'est la meilleurs! tu me critiques alors que tu te tape le hunter qui veux m'a peau! ah ben bravo Reiji.

je levais les yeux, en plus c'est moi qui traite de con.


Akira: ton frère est un tueur Reiji, je suis obligé de l'arrêter. Il allait tuer un ados dans sa voiture si je l'aurais pas arrêter! et tu me dis qu'il a changer? on ne change pas un type comme ça.


Derek: tu rigole? il est trop précieux pour que je le tue.

il sortait déjà son arbalète prêt à m'envoyer un pieux, c'est mon frère qui le poussait contre le mur pour l'en empêcher. J'en profitais pour sortir de la maison même si je pouvais pas aller très loin, je peux pas abandonner mon frère. akira utilisait une seringue pour l'immobilisé, il regardait reiji par terre.


Akira: je tue que les meurtrier Reiji et toi tu en protège un.

Je revenais attrapant Akira le lançant contre la table du salon qui volait en éclat.

Derek: je suis peut être un tueur, mais j'ai le sens de la famille et je te laisserais pas toucher à mon frère.

Il m'envoyait un pieu que j'attrapais facilement d'un main.

Derek: on dirait que ta verveine ne me fais plus d'effet, j'ai quelqu'un d'autre a aller protéger alors je vais vite te tuer sans perdre de temps.

le Akira devant moi disparaissait, c'est quoi ce délire? il est pas humain non plus celui la. L'autre me faisait face enfonçant déjà le bout du pieux dans mon torse. Je tenais son poignet l'empêchant d'atteindre le coeur, comment il peut être aussi costaud qu'un vampire.

AKira: tu ne devrais pas sous estimer un hunter.

il relevait les yeux sentant le bout d'un fusil dans l'arrière de la nuque.


Nasir: lâchez le!


Derek: qu'est ce que tu fais ici petit chiot?

Nasir: j'ai entendu Akio te parler dans la bibliothèque et je l'ai vu le reconduire chez lui. Tu dois aller aider Gabriel.

Akira: tu fais une bêtise gamin, tu va aider un meurtrier à s'enfuir.

Je me reculais regardant vers mon frère.

Akira: ton frère n'est pas un meurtrier, sinon je ne serais jamais sorti avec..alors il ne craint rien avec moi, c'est toi qui doit vite courir avant que je désarme cet enfant.

je regardais mon frère ensuite nasir avant de rapidement m'enfuir. Akira se retournait simplement prenant le fusil à Nasir, il tremblait déjà de peur de s'en servir.

Akira: commence par m'expliquer cet discutions dans la bibliothèque.

Nasir expliquait ce qu'il avait entendu, Akira finissait par prendre reiji dans ses bras.

Nasir: vous avez dit que vous lui ferez rien.


Akira: c'est le cas, je l'emmène chez moi.

Il mettait Reiji l'a arrière de sa voiture avant de se mettre en route.

Logan: Nasir! qu'est ce qui se passe?

Nasir: tous va bien papa.

Logan: pourquoi tu t'es cru en danger alors? j'ai été inquiet quand tu m'as envoyer cet adresse.

Nasir: excuse moi, j'ai cru qu'un homme allait faire de mal à un ami..et que je sois obligé de le tuer.

Logan: c'est pas ton genre de faire ça et tu connais les conséquences si...

Nasir: on rentre à la maison d'accord?


Logan: oui viens.

Bon j'arrivais chez Gabriel, j'entend la voix de Akio à l'intérieur. Faut que je trouve le moyen de tuer rapidement se type ou au moins le prévenir pour Akio. Il ne me croira jamais après ce qu'il sait passer dans cette voiture..j'aurais du retenir mes pulsions. J'attendais le bon moment, Gabriel va dans sa salle de bain. C'est le moment pour vite lui parler, j'arrivais derrière lui posant sa main sur sa bouche pour l'empêcher de crier.

Derek: chut, je vais rien te faire. Par contre je vais te sortir d'un bel emmerde, Akio n'est pas du tout ce qu'il prétend être. Il s’intéresse à tes dons, si ton frère n'est plus la aujourd'hui c'est uniquement de sa faute. Oh, je sais très bien que tu me fais pas confiance mais j'ai pas l'intention de laisser Akio gagner sur ce coup la. donc désolé d'avance pour la boss.

Je lui donnais un bon coup sur la tête pour l'assommer, on semble venir jusqu'ici. Je prenais vite Gabriel sur mon épaule souriant à akio.

Derek: Tu parle trop mon pauvre, tu as perdu une bel occasion de me tuer.

Je sautais vite par la fenêtre foutant le camps loin d'ici, je regardais derrière moi il a envoyer encore ses maudites bestiole à mes trousses. 

Derek: moi aussi j'ai des pouvoirs enfoiré.

Je piquais mon doigt avec ma canines et lançais une seul goutte de sang sur l'une des bêtes, la seconde d'après elle explosait. Je me retournais à nouveau mais je voyais akio un peu plus loin, il a juste utiliser ses bestioles pour mieux me tracer.

Derek: je te trouve vraiment trop collant.

je sent encore une autre odeur alléchante, c'est pas Gabriel pourtant.

Delic: emmène mon frère tout de suite.

Derek: ton frère, alors tu es...

Delic: tout de suite!

Je courais vite réfléchissant pas, la seconde d'après une lumière vif éclairait les yeux. Quand elle disparu et que Akio pouvait r'ouvrir les yeux, la main de Delic était juste face à son visage.

Delic: sa serait tellement facile pour moi de te tuer maintenant.

on voyait une concentration d'aura dans sa main.

Delic: ne t'approche plus jamais de mon frère.

Il disparu en éclat de lumière juste après, moi je trouvais un hôtel ou me cacher en attendant. Journée de merde il n'a pas à dire, je jettais presque Gabriel sur le lit. 

Derek: Hum...je devrais peut être te déshabiller pour que tu sois plus à l'aise.

Delic: inutile, je te laisserais plus sauter dessus comme la dernière fois.

Derek: d'ou tu viens toi?

Delic: écarte toi.

il me pousse cet abrutis la! Gabriel ouvrait les yeux me regardant déjà paniqué.

Derek: j'ai pas eu le temps de te déshabiller alors me regarde pas comme ça, ton frère disparu ne l'ai plus.

Delic: il ne te fera rien Gabriel, désolé de revenir comme ça après ses deux années mais...

Il lui sautait au coup, Delic souriait le serrant contre lui également. 

Derek: c'est vraiment le moment? en plus voir deux frères qui se câlinent, sa me donne des envies.

Delic: je peux pas rester longtemps Gabriel, mais tu va devoir rester auprès de...Derek. Il a raison sur Akio, il m'a trompé moi aussi. C'est un démoniste qui travail pour une personne très puissante et désire nous voler nos pouvoirs, notre immortalité de demi-dieu. Si maman ne m'avait pas emmener ce jour la...

Derek: on va donc devoir dormir dans la même chambre Gabriel, quel saccrifice.

Delic: je t'obligerais à dormir dans la baignoire!

Derek: tu va devoir repartir pourtant non? vous avez beaucoup de chose en commun dit donc, les cheveux, le copain...de vrai frères.

il baissait les yeux sur le coup.

Delic: je t'en veux pas pour ça, je sais que Akio est un manipulateur.

Derek: moi je l'ai remarqué direct, mais qui écoute derek? personne.

delic: silence, tu as essayé de le violé dans cette voiture!

Derek: juste tripoté, directement les grand mot! et puis je suis doué de mes mains.

il levait les yeux.

Delic: ça va pas être facile, mais je dois vraiment partir...j'ai même pas le droit d'être la.

Il levais les yeux vers le plafond.

delic: j'en connais un qui va me gronder.

Derek: dieu?

Delic: oui, il aime punir à ça façon. j'y vais Gabriel on se reverra vite cette fois je te le promet. reste avec Derek, aussi pénible qu'il soit.

Il disparu en lumière.

Derek: je suis pas si pénible et je te préviens, je dormirais pas dans la baignoire. désolé pour la bosse, tu m'aurais pas suivis aussi non.

je cherchait mon téléphone, mais j'ai du le perdre. je regrette d'avoir laisser mon frère..et si il avait mentis et déjà tuer.

***

C'était pas du tout le cas, Reiji était allonger sur le lit de Akira qui regardait par la fenêtre jusqu'à son réveil.

Akira: enfin réveiller? qu'est ce qui a tu es étonné? tu te voyais déjà dans une cage affamé et momifier parmi d'autre vampires? tu me crois réellement pour un assassin? 

il s'approchait de lui croisant les bras.

Akira: tu te faisais confiance au point que je n'ai même pas vu ce que tu étais, j'ai sentis aucune méchanceté en toi alors je comprend pas comment tu peux laisser tomber commettre de tel acte. Je suppose que toi aussi tu as déjà tuer, j'arrive pas à croire que j'ai rien vu.

Il s'asseyait sur le lit.

Akira: faut croire que tu es doué pour dissimulé ce que tu es, au point de me duper moi aussi. Je vais être surement r'envoyer si on apprend que j'ai coucher à plusieurs reprise avec un vampire...et surtout sa expliquer pourquoi tu te fatiguais jamais.

il s'approchais l'embrassant dans la nuque, reiji n'est pas très réceptif sans qu'il a tenter de me tuer.

Akira: j'ai pas tuer ton frère, je l'ai même laisser partir. Me repousse pas Reiji, j'ai envie qu'on continue à ce voir. Je pourrais effacer le dossier de ton frère, mais si seulement tu me laisse pas tomber. je sais, du chantage mais j'aime pas perdre tu devrais le savoir.

il le poussait sur le lit le sourire aux lèvres.

akira: je t'avoue que tu m'attire d'avantage maintenant que je sais ce que tu es, sa t'étonne? la façon que tu m'as pousse contre le mur tout à l'heure...Tu pourra même me mordre, j'ai pas pris ma petite dose de verveine aujourd'hui et le prendrais peut être pas dans les jours a venir.

il défaisait déjà la ceinture de Reiji.

Akira: par contre, sert les croco mon frère est dans la chambre à côté.

il se penchait assez pour commencer à lécher le long de sa verge et le sucer avec beaucoup d'envie.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Ven 15 Avr - 23:03

Reiji était à genoux, complètement sous l'effet de la verveine, il se sentait bien affaiblis, il posait sa tête contre le mur, désirant protéger son frère quoi qu'il en coûte.. Même si pour ça, il devait briser cette relation qu'il avait pour Akira. Mais pour l'instant, il ne pouvait rien faire de plus, à part tenter de rester éveillé pour regarder la scène.

Reiji : Ak..ira fait pas ça..

Il avait peur qu'il tue son frère, ses parents lui avaient toujours demandé de le protéger, de s'occuper de lui, et il l'avait jurer.. Mais par le plus grand des hasard, quelqu'un était là pour le protéger, se n'était autre que Nasir. Il pointait une arme sur la tête de Akira, lui demandant de ne pas le toucher.

En effet, celui ci avait écouté la conversation entre Akio et Derek dans la bibliothèque, et il désirait qu'il aille le protéger de lui. Surtout que en se moment même j'étais auprès de lui, il me ramenait chez moi, car il savait que Derek avait réussis à s'en aller avec l'aide de quelqu'un, et se, en connaissant un lourd secret à son sujet.

Reiji était inconscient, n'arrivant plus à tenir sous la verveine,Derek se demandait s'il était bon de s'en aller sans son frère, mais Akira le rassurait en disant que lui ne risquait rien, car il était pas un meurtirer comparé à lui.  Derek finissait par s'en aller et partait me retrouver. Nasir pointait toujours l'arme sur Akira, Akira se retournait ensuite attrapant juste l'arme de Nasir, qui tremblait de peur à l'idée de s'en servir. Il demandait ensuite, qu'il parle de cette fameuse histoire qu'il a entendu à la bibliothèque. Une fois qu'il lui avait tout raconté, Akira prenait Reiji par dessus son épaule, il ne comptait rien lui faire juste l'emmener chez lui.

Moi j'étais loin de me douter de tout ça, j'étais chez moi accompagné de Akio. Mon père n'était pas là, car il travaillait. Je servais quelque chose à boire à Akio, lui regardait son verre.

Akio : Tu coca ? j'aurais préféré quelque chose de plus fort.

Gabriel : On a rien de tout ça ici.

Akio : Hum je sais bien, tu sais ce que j'ai envie là tout de suite ?

Je le regardais bien sur le coup.

Gabriel : Il faut qu'on arrête tout ça Akio.

Il se levait se collant à moi, attrapant mon visage, et approchait le sien proche du miens.

Akio : Mais tu n'arriveras pas à me repousser, je t'attire de trop. C'est moi qui ait prit ta virginité, c'est moi qui t'ai montré ton attirance pour les hommes tout comme pour ton frère. Tu as des sentiments pour moi, tout comme moi j'en ais pour toi à présent.  

Il voulait m'embrasser mais je me retirais de lui.

Gabriel : Je vais me prendre une douche.

Akio souriait sur le coup.

Akio : Bien comme tu veux, on remettra ça après.

Je m'en allais montant jusqu'à la salle de bain. Il sait vraiment bien s'y prendre, un très grand manipulateur, après tout comment je pourrais ne pas lui faire confiance, sa fait des années que je le connais.. Alors que j'allais dans la salle de bain, prêt à me déshabiller, j'écarquillais les yeux puisque Derek se trouvait derrière moi, la main posé sur ma bouche. Je l'écoutais, et fronçais bien els sourcils de ce qu'il pouvait me dire concernant Akio.

Bien sur que non je ne le croyais pas ! Surtout après tout les menaces qu'il m'a fait, et ce qu'il m'a fait dans la voiture. Sur le coup il le savait, et m'assommait. Akio levait les yeux vers l'étage, fronçant les sourcils car il sentait la présence de Derek.

Akio : Gabriel ça va ?

Il montait sur le coup, il ouvrait la porte regardant DErek me porter.

Akio : toi.

Il serrait les poings le voyant s'en aller, sur le coup il tendait la main envoyant son ombre rapidement dans sa direction, créant deux créatures à nouveau qui le poursuivaient. Il se téléportait ensuite, formant une ombre et le suivait à son tour, s'aidant de ses créatures pour le retrouver qui fut toutes les deux explosé par le pouvoir de DErek. Akio apparaissait ensuite devant lui.

Akio : Rend moi Gabriel.

Il penchait légèrement la tête.

Akio : Si tu ne veux pas mourir, toi et ton frère, alors rend le moi. Et si tu tiens mon secret, alors je vous laisserais peut être en vie.

Il plissait les yeux voyant Delic apparaître, qui disait à Derek de s'en aller avec lui.

Akio : Toi ici ? Je pensais que tu aurais trop peur pour redescendre de ton petit nuage.

Il grimaçait puisque derek s'en allait, il marchait d'un pat pour le rattraper mais Delic faisait apparaître une lumière très aveuglante, Akio mettait son bras devant étant très sensible à celle ci, étant un sorcier des ténèbres.

Akio : Espèce de..

Il était aveuglé, lorsque la lumière disparaissait, Delic avait sa main juste en face de son visage. Il écarquillait les yeux de son aura qu'il faisait apparaîtrte.

akio : Je ne peux pas disparaître, je reviendrais.

Il disparut sur le coup, une ombre descendait tout droit en Enfer. Derek avait trouvé un hotel et me posait sur le lit, enfin poser est un grand mot, il me jetait plutôt. Moi je me reveillais doucement avec une migraine horrible. Je tournais le regard vers Derek, merde, il ma kidnapé ! Je me redressais gémissais, il m'a assommé ! Mais je tournais mon regard voyant le visage de.. Delic, mon frère, je n'en revenais pas sur le coup.

Gabriel : Délic ?

Sur le coup je sautais dans ses bras. Je m'en fichais des remarque de Derek.

Gabriel : J'ai toujours cru que tu étais mort.. Assassiné..

Je me décalais de lui pour le regarder et écoutait tout ce qu'il me disait. Je détournais le regard, alors Akio est vraiment quelqu'un de mauvais, je passais ma main sur mon visage, comment.. Pourquoi ? Tout ce qu'il m'a dit, je.. Je me sens vraiment trahis.

Gabriel : Pourquoi Akio ferait ça ? Qu'est-ce que je dois faire dans ce cas ?

Akio travaille pour je ne sais qui, qui est puissant et désire voler nos pouvoirs, il y a deux jours de çà je ne l'aurais jamais cru mais à présent.. Il faut bien que j'ouvre les yeux. Tout ça existe. Notre mère est une Déesse, mon frère et moi nous sommes des Demi-Dieu, il n'est pas mort, mais partis rejoindre notre mère pour sa sécurité. Derek est un Vampire, Nasir un loup garous, Akio un Démoniste.. tout ça est vraiment dure à avaler.

Gabriel : Mais Derek.. n'est pas une personne de confiance non plus, Il a menacé papa, et il m'a presque tué l'autre jour ! C'est un meurtrier, je peux pas rester avec lui Delic. Pourquoi je n'irais pas tout expliquer à Akira, il m'a sauvé lui, c'est un hunter.

Je le pointais du doigt, n'ayant aucune confiance en lui non plus. Je ne sais vraiment plus quoi faire, moi j'ai juste envie que Delic reste avec moi. Je soupirais puisqu'il pense vraiment que je devrais rester avec Derek.. Je fusillais Derek du regard lorsqu'il disait qu'on avait plein de chose en commun et pas seulement la ressemblance entre nous, je regardais Delic sur le coup baissant les yeux.

Gabriel : Il a raison, Akio et moi nous..

Je relevais les yeux pour le regarder, sa me fait beaucoup de bien de l'entendre dire qu'il ne m'en voulait pas du tout. Il me défend de Derek, il ne semble pas l'aimer non plus, et je souriais puisqu'il me surveille d'où il est, il veut me protéger. Mais je retirais mon sourire puisqu'il devait partir, je serrais les couvertures.

Gabriel : Pourquoi il faut que tu repartes, j'ai besoin de toi Delic..

Je soupirais, il doit vraiment s'en aller et finissait par le faire, je tournais le regard vers Derek et je vais devoir le supporter.

Gabriel :Je resterais, parce que je n'ai tout simplement pas le choix. Mais lorsque je trouverais une autre solution, comme trouver Akira afin qu'il m'aide, on ne se reverra plus jamais.

Il cherche son téléphone on dirait, et semble inquiet je détournais le regard.

Gabriel : Je me demande pourquoi tu as tenu à me sauver de Akio. Tu avais peur de ne plus pouvoir gouter à mon sang, c'est tout ce qu'il t'intéresse. Tu le dis manipulateur mais tu as fais la même chose avec moi, tu ne veux pas mieux que lui.

Je me levais ne le regardant pas.

Gabriel : Je ne te ferais pas confiance, tu m'as montré ton vrais visage se jour là. Tu as menacé mon père, une fois que mes pouvoirs se seront réveillé, je te le ferais regretter.

Je partais m'enfermer dans la salle de bain, et me collait à la porte, passant mes bras autour de mes jambes, je suis effrayé de tout ça. Je posais mon front contre mes genoux, tout ce que je pensais être réel est faux. Je ne peux faire confiance en personne à part mon père et mon frère, tout les autres, je ne peux leurs faire confiance, va savoir qui ils sont réellement ? Il faut vraiment que je trouve une solution pour contacter Akira. Je sortais mon téléphone de ma poche et me redressait, j'ouvrais la douche pour éviter que DErek ne m'entende et téléphonait à mon père, lui racontant toute l'histoire. Il me rassurait, m'expliquant qu'il était désolé de m'avior mentis, et qu'il ignorait la vérité sur Akio. Qu'il allait faire le nécessaire pour m'aider, et qu'il allait contacter Akira pour m'aider. Je finissais par sortir de la salle de bain, je regardais Derek du coin de l'oeil. Je ne vais rien lui dire, mais j'ai dis où je me trouvais à mon père et Akira finira par venir me chercher et enfermer Derek.

Gabriel : J'aimerais que tu évites de me parler, pour que ses heures soient le moins pénibles.

Je m'allongeais sur le lit, je suis crevé, mais je me retournais dos à Derek. Je plissais les yeux me retournant pour le regarder lui faisant une ligne.

Gabriel : C'est la ligne à ne pas dépasser ! Alors reste de ton côté.

Je me retournais rapidement ensuite. J'ai toujours un pansement sur mon cou, et toujours avec ses canines, qui ma ouvert, je me demande pourquoi les pouvoirs de Delic s'est réveillé en premier, j'aimerais en faire autant et pouvoir le rejoindre.. mais mon père se retrouvais seul ensuite.


***

Reiji finissait lui, par se réveiller dans le lit de Akira, revenant lentement à lui mais toujours affaiblis malgré tout, il tournait le regard vers Akira afin de le regarder. Bien sur qu'il était surprit, il se redressait reconnaissant bien entendu la chambre de Akira.

Reiji : Pourquoi je suis là ?

Il le regardait à nouveau sur le coup.

Reiji: Je sais comment sont les hunters, j'en ais connus plus d'une fois, à force de les fuirs, je sais comment ils réagissent.. Et je sais comment ils nous voient.

Il plissait les yeux regardant bien Akira s'avancer vers lui, toujours les bras croisé. Il soupirait tout en passant sa main dans ses cheveux de ce qu'il lui disait.

Reiji : Tu as tout faux, je fais tout mon possible pour arrêter Derek dans sa déchéance. Il lui faut du temps, se n'est pas facile de sortir de cette passe, je sais ce que s'est. Mais il change, de plus en plus. Il n'a plus tué depuis des semaines, depuis qu'on a encore changé de ville.

Il le regardait s'asseoir sur le lit,et l'écoutait bien.

Reiji : Si je t'aurais avoué qui j'étais, tu m'aurais déjà enfoncé un pieux en plein coeur. J'ignorais au début qui tu étais quand je t'ai rencontré. Mais ensuite lorsque je l'ai su, je m'étais déjà attaché à toi..

Il ricanait.

Reiji : Je savais les risques si tu découvrais qui j'étais. Fais ce que tu veux de moi, mais laisse une chance à mon frère, tu ne l'as pas tué dit moi ?!

Il était surprit qu'il l'embrasse à la nuque, il le regardait du coin de l'oeil. Il le repoussait sur le coup.

Reiji : Qu'est-ce que tu fais ? Je te rappel qu'on peut plus être ensemble, tu veux tuer mon frère, et je suis un vampire. Je protègerais mon frère quoi qu'il en coûte, même si je dois me battre contre toi alors..

Il était rassuré déjà qu'il disait qu'il ne l'avait pas tué. Il était vraiment surprit de ce qu'il lui demandait, et se petit chantage. C'était vraiment une chance pour lui, l'idée que son frère ne soit plus en liste de chasse des hunters.

Reiji : Tu ferais vraiment ça ? Juste pour me garder ?

Il souriait sur le coup, se laissant pousser par Akira, il le regardait bien dans les yeux. voyant lui aussi son sourire.

Rieji : Bien sur que sa m'étonne, j'ai pensé toute les réactions possible que tu pourrais avoir lorsque je t'aurais dit la vérité, et je dois avouer que celle ci n'était pas dans le los.

Il le laissait défaire sa ceinture et le regardait bien faire. Il gardait le sourire de ce qu'il disait, disant que son frère était dans la chambre à côté. Il posait bien sa tête dans le fond du coussin lorsqu'il lui faisait cette gâterie. Avant qu'il n'aille plus loin et jouir, il utilisait sa rapidité pour l'attraper et se mettre au dessus de lui.

Reiji : Alors tu aimes ça quand je te pousse contre un mur sauvagement, tu m'as attiré dès que je t'ai vu. J'ai beaucoup de chance, beaucoup de femmes et d'hommes serait jaloux de moi.

Il l'embrassait avec envie, utilisant sa rapidité pour retirer un par un les vêtement de Akira. Il le repoussait ferement dans le lit, afin de tenir sa supérioté.

Reiji : C'est moi qui vais te prendre aujourd'hui, sauvagement.

Il passait ses doigts dans sa bouche mettant bien sa salive dessus et le penétrait pour le préparer. Une fosi que s'était fait, il le pénétrait, il se penchait l'embrassant, descendant jusqu'à sa nuque tout en continuant ses mouvements. Ses yeux brillaient, il ne cachait plus sa nature à présent, il le regardait bien avec son regard de vampire. Et ses crocs de sortis.

Reiji : Akira.

Il l'embrassait à nouveau, mais posait sa tête à côté de sa la sienne serrant les couvertures alors qu'il lui faisait l'amour, de temps en temps, en temps, il y allait plus fort, et utilisait sa rapidité vampirique. Mais il ne le mordait pas malgré tout, désirant résister comme toujours à cette tentation.

Comparé à Akira, il était loin d'être fatigue, il pourrait faire ça pendant des heures mais une fois terminé, il restait allongé auprès de lui, tournant le regard dans sa direction.

Reiji : Je peux pas te mordre, même si j'en ais fortement envie.

Il le regardait bien.

Reiji : Sa fait des années que j'ai arrêté de me nourrir directement de la gorge de quelqu'un. Tu as raison me concernant, j'ai fais moi aussi beaucoup de mal autour de moi. J'ai.. tué des gens à cause du sang. ET je le regrette à présent, je me suis promis de ne plsu avaler une seul goutte de sang de la gorge de quelqu'un. C'était dure, mais j'ai réussi, je ne me nourris que de sac de sang.

La porte toquait.

Mike : Je peux savoir ce que tu fabriques, ta toujours pas fait à soupé j'ai la dalle moi !

Il ouvrait la porte sur le coup Reiji utilisait sa rapidité pour se cacher dans la chambre, il plissait les yeux.

Mike : Mais pourquoi tes à poils merde ! Tu te touchais c'est ça, raah allé j'ai faim moi !

Il s'en allait les mains dans les poches. Reiji sortait de sa cachette aussi nu que Akira.

Reiji : Tu vois, j'ai des soucis avec Derek et tu as la même chose avec le tiens. C'est différent c'est vrai, mais c'est une crise passagère, sa finira par passer. Je sais que Derek changera, tout comme ton frère, ils tentent juste de trouver leur juste place dans se monde, ils doivent se trouver, trouver qui ils sont et ce qu'ils veulent devenir.

Il s'approchait de Akira attrapant son visage pour l'embrasser.

Reiji : Je reste avec toi, pas uniquement pour mon frère mais parce que j'en ais envie, tu me plaîts. Ton frère à besoin de toi, et le miens également, je vais le retrouver.

Il se décalait de lui, s'habillant jusqu'à ce que le téléphone de Akira sonne, il lui donnait c'était Stephan. CElui ci lui expliquait toute la situation me concernant, les ennuis que j'avais et qu'il désirait le payer pour assurer ma sécurité, et également éviter que Derek ne s'approche de moi. Reiji écoutait bien entendu la conversation.

Reiji : Tu vas faire quoi ? Je ne pense pas que Derek lui fera du mal, il semble s'être attaché à lui. Et le sang de Gabriel est spéciale, j'ai moi même eu du mal à me tenir devant lui. Mais j'étais loin d'imaginer qu'il serait un Demi Dieu. Si tu veux le protéger, alors je t'aiderais.

Mike : Akira tu fou quoi!!!

Il était affalé sur la table entrain d'agonir de faim.


***

Akio lui se trouvait aux Enfers, il regardait autour de lui et lorsqu'il vit son maître en face de lui, il mettait un pied à terre.

AKio : Je suis désolé maître, ils m'ont démasqué.. J'étais sur le point de ramener Gabriel mais.. son frère est revenu, et bien entraîné, il maîtrise à présent ses pouvoirs à la perfection je n'ai rien pu faire contre lui.

Il levait les yeux vers cette homme très balaize, au regard de démon, et des longs cheveux rouge.

Akio : Je vais y retourner, et je vous ramènerais Gabriel. Je pense qu'il ne faut plus attendre à présent, ils vont le protéger maintenant qu'ils savent qui je suis. Il veut mieux l'enfermer pendant qu'il soit faible que après qu'il soit trop tard..

Il rabaissait sa tête.

Akio : Bien sur si cela vous convient maître. Je suivrais vos ordres peu importe ce que se sera. Et je comprendrais que vous désirez me punir pour mon échec, je suis préparé à ça..





Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Sam 16 Avr - 22:51

Il est entrain de jouer les raleur avec moi? je l'écoutais tout en redressant le sourcils, non pire il me gronde en faite. Tous ça juste parce que j'ai menacer son père et mordu juste un petit peu, j'ai même pas été comme un sauvage et il arrive encore à ce plaindre.

Derek: je menaces tous le monde, c'est juste pour obtenir ce que je veux.

Il s'enferme dans la salle de bain maintenant? il boude la? je m'appuyais contre la porte également pour écouter ce qu'il trafiquait.

Derek: tu n'as pas le choix que de me faire confiance, sans mon aide tu finira je ne sais où! peut être même dans une cage enfermer comme un lapin. Je suis peut être pas facile à vivre mais il faudra...

je levais les yeux entendant le bruit de la douche, il m'ignore en plus. J'attendais assis sur le lit pensant pas qu'il pourrait appeler à l'aide.

Derek: tête de mule celui la.

Il ressortait déjà, il a été bien vite pour une douche de plus ses cheveux ne sont même pas mouiller. Il n'a pas prit de douche, qu'est ce que tu as bien pu faire que je pouvais pas entendre Gabriel.

Derek: plaint toi, mais si tu te laisserais aller ma compagnie serait loin d'être désagréable.

Je souriait m'allongeant sur le lit, je redressais un peu la tête regardant cette ligne invisible qu'il traçait. J'en ricanais sur le coup me dressant d'un coup pour me déshabiller.

Derek: je vois...donc je peux faire ce que je veux de mon côté de la ligne, sa tombe bien j'adore dormir nu. Excuse moi d'avance sur une petite partie de moi dépasse la ligne, j'ai dur à rester de marbre à côté d'un si joli garçon.

je me faufilais sous les couvertures pouvant m'empêcher de sourire, il a encore ce pansement à la nuque. Je piquais mon doigt avec ma canine avant de le le mettre dans sa bouche, il se dresse d'un coup me regardant.

Derek: le sang de vampire guéris les blessures, tu savais pas?

Je lui retirais son pansement, me retournant puisque mes marques de canines disparaissait.

Derek: je t'aurais guéris tous à l'heure si l'autre emmerdeur sans serait pas mêler, en tout cas tu es une vrai douillette. J'ai été très doucement avec moi, mais tu gémissait déjà comme un bête qu'on aurait condamné.

Bon j'allais quand même le laisser dormir, je fais un très grand effort pour ne pas sauter dessus. Je m'endormais aussi, comme très souvent je faisais mes cauchemars. Depuis des siècles je fais le même, l'assassina de mes parents. Je sens qu'on me secoue..j'attrapais Gabriel brusquement me mettant au dessus de lui.

Derek: pourquoi tu me secoue comme un cocotier?

je le lâchais doucement.

Derek: tu fais jamais de cauchemar toi peut être? 

je m'asseyais sur le rebord du lit, ah oui...je suis complètement nu. J'attrapais juste mon caleçon pour l'enfiler, autrement fois j'allais me faufiler dans le lit de mon frère après ce genre de cauchemars, il a très longtemps. Jusqu'au jour ou il m'a renvoyer dans mon lit, je devais affronter mes peurs d'après lui. Je frottais mon visage pour essayer de m'en remettre, oublier ses images.

Derek: pourquoi tu m'observe comme ça?

je tournais la tête pour me regarder, sur le coup il se retourne.

Derek: tu te questionne hein? bien puisque j'ai eu des réponses à ton sujet, je suppose que je te dois la pareil. J'ai été témoins de l'assassina de mes parents, j'avais huit ans. C'était des vampires qui respectaient la vie humaine, mais voilà comment ils ont été récompenser. Ses humains ne supportent pas la différence et va jusqu'à les supprimer. J'avais fais un cauchemar ce jours la, je m'étais faufiler dans leur lit. Losque je me suis réveiller ses hunter étaient entrain d'enfoncer un pieu dans leurs coeur, ils ont mit le feu au lit...j'étais aussi entrain de brûler avant que mon frère me sorte de la. J'entend encore ma mère supplier Reiji de me protéger avant qu'elle ne rende l'âme.

je frottais mes jambes ayant l'impression de ressentir encore les flammes.

Derek: J'ai compris que sa servirait à rien d'être bon, c'était pas la solution. On est pas humain alors je vois pas pourquoi on devrais changer ce qu'on ai. On ne demande pas à un lieu de faire ami ami avec les agneaux. Mon frère c'était laisser à lui aussi, il m'a même apprit à tuer et puis du jour au lendemain..il a décidé d'arrêter et me faire changer moi aussi. Je comprend pas pourquoi il veux presque être comme les humains, à croire qu'il a oublier nos parents.

Je me rallongeais lui tournant le dos.


Derek: Dort maintenant et si tu veux encore secouer quelque chose, attrape ce que j'ai entre les jambes. 

je serrais l'oreiller essayant de me r'endormir. Au matin j'étais le premier debout, d'ailleurs je m'attendais pas à ce qu'il dorme autant celui la. J'ai plus le choix que de le réveiller on dirait, je le secouais comme il me l'a fait en pleine nuit.

Derek: je pourrais même pas décrire ta tête en ce moment.

Je montrais le déjeuner que j'avais fais monter derrière moi.

Derek: je suppose que tu as fais, moi aussi si tu veux également me servir.

Bon d'ailleurs autant pas trop le titiller le matin lui. Il a l'air de venir d'un autre monde, comment on peut avoir une tel coiffeur en se réveillant? j'attrapais au moins une tasse de café pour lui donner.

Derek: j'espère que sa changera ta tête, parce que tu es loin d'être sexy la.

j'ai toujours pas de nouvelle de mon frère, je vais retrouver cet hunter et si il lui a fait du mal...je tuerais son frère devant ses yeux avant de le tuer à son tour.

Derek: je vais prendre ma douche le temps que te réveille, je sais la porte grande ouverte si tu veux mater du beau gosse.

et oui je le fais vraiment, je prenais ma douche laissant la porte grande ouverte. 

Moi qui m'inquiète pour mon frère alors qu'il se porte bien et même très bien dans les bras de Akira. Avant que la nuit passe pour nous, ils étaient tous deux dans les bras l'un de l'autre. Reiji pouvait se laisser aller une chose qu'il n'avait plus fait depuis longtemps ou presque, il se refuse de mordre une fois de plus.


Akira: je crois que je manque cruellement d’entrainement.

Il est complément en sueur et essouffler tous le contraire de Reiji. 

Akira: par contre je m'attendais à me retrouver avec des marques de crocs sur le corps, pourquoi tu m'as pas mordu hum?

il le regardait du coin de l'oeil ricanant.

Akira: un vampire avec des principes, si seulement ton frère pouvait prendre exemple sur toi.

il avait bien envie de le questionner à ce sujet, il en aura pas le temps avec son frère qui vient réclamer son souper. Il se redressait d'un coup regardant vers la porte qu'il ouvrait.

Akira: je me touchais pas Mike! si tu veux bien sortir, j'arrive tous de suite.

Il soupirait désespéré avec son frère, il regardait à nouveau vers Reiji qui sortait de sa cachette.

Akira: et bien franchement vivement que sa lui passe, je sais plus du coup quoi faire avec lui. Même une armée de vampire serait plus facile à gerer que lui.

Il réfléchissait à ce qu'il dirait.

Akira: c'est une image bien sûr, comment je pourrais l'aider à trouver sa voie? je l'ai surpris à prendre de la drogue l'autre fois.

Son téléphone sonnait il répondait rapidement, c'est le père de Gabriel qui va jusqu'à l'engager pour le protéger de moi.

Akira: très bien, je verrais ce que je peux faire.

Il r'accrochait regardant reiji.

Akira: je le surveillerais juste de prêt, ton aide pour contrôlé ton frère ne sera pas de refus.

il tournait la tête vers la porte entendant encore son frère se plaindre.

akira: en entendant je vais nourrir le miens, on se revois demain. 

Il attrapait son caleçon l'enfilant avant de rejoindre ton frère.

Akira: premièrement je me touchais pas, je reviens d'un dur entrainement et j'ai donc retirer mes vêtements, deuxièmement je suis pas ta bonne Mike. Tu peux très bien te préparer un petit quelque chose ou même commander, ce que je compte faire. Pizza te conviens?

il faisait sa commande rapidement avant de voir Mike manger le bois de la table.


Akira: je sais que tu n'aime pas que je te questionne, mais je vais profité de ta faiblesse pour t'empêcher de fuir. Qu'est ce que tu aimerais faire de ta vie Mike, moi j'ai trouvé ma voie et..en faite je t'ai mentis. J'ai voulu te le cacher parce que tu m'a toujours vu comme un super héro et je voulais pas te décevoir avec mes petits penchant.

il tripotait son téléphone, c'est bien la première fois qu'il est intimidé devant son frère.


Akira: j'étais pas tous seul dans cette chambre, j'ai quelqu'un dans ma vie. Hum...bon sang que c'est compliqué.

il prenait une grande respiration avant de se lancer.

Akira: c'est pas une femme, je sais que tu crois que j'étais un coureur de jupons mais pas du tout...mon copain s'appele Reiji et...et voilà c'est dit.

Il regardait un peu ailleurs avant de le regarder à nouveau.

Akira: je sais que je te déçois ok! tu m'as déjà fais bien comprendre de nombreuse fois que...tu étais homophobe! c'est pour ça que j'ai flipper à te le dire, c'était assez difficile entre nous pour le moment. je suppose que je te dégoute...

il allait à la porte prenant les pizza qui venait d'arriver et les posait sur la table.

Akira: tu n'as plus faim? ok, je te laisse tranquille...tu retrouvera peut être l'appétit sans m'avoir dans ton champs de vision.

Il le lassait sur le coup prenant juste une pizza avec lui et se rendait dans sa chambre.

*** 

Bon! du coup je pouvais sortir de ma douche et seulement avec une serviette.

Derek: alors tu t'es rincer l'oeil?

Je soupirais voyant mon frère dans la chambre.

Derek: encore en vie? qu'est ce que tu fais la hum? tu t'assurais que j'ai pas manger tous cru Gabriel, j'aurais aimé...et je suis sûr qu'il aimerait manger mon corps lui aussi. Alors pourquoi tu reviens seulement hum? qu'est ce qu'il ta fais cet hunter pour que tu traine autant?

J'ouvrais grand le bouche le pointant du doigt.

Derek: tu as regarder ailleurs quand je t'ai poser cet question! tu as coucher avec fumier! il essaye de me tuer et toi...tu couche avec ! mais tu es vraiment un enfoiré!

j'attrapais les vêtements qu'il m'avait apporter.

Derek: salopard! traître!

je m'enfermais dans la salle de bain continuant de l'insulter à l'intérieur. Je ressortais prenant une clope, c'est bon ça va mieux maintenant.

Derek: je suppose qu'on doit bouger, on risque d'avoir Akio sur la tronche d'un moment à l'autre. Ton copain est quelque par à me surveiller je parie Reiji? près à me percer le corps si j'ai le malheur de toucher Gabriel.

je regardais par le fenêtre d'ailleurs juste pour vérifier.

Derek: pire qu'un cafard ce type! qu'est ce que tu peux lui trouver hein? il doit au moins être bon au lit...tiens est ce que tu l'as mordu? la cuisse, la partie que je préfère ou les hanches aussi. Non, tu n'as rien fait, qu'est ce que tu es devenu coincé Reiji.


****

R'envoyer en enfer Akio allait vite retrouver son maître et surtout lui apprendre son echec, Zankou apparu devant lui croisant les bras.

Zankou: tu es venu seul, une fois de plus.

il faisait quelque pat écoutant ses excuses.

Zankou: c'est la deuxième fois que cela arrive, tu avais deux chances et tout les deux...tu as échoué.

il s'accroupissait devant lui attrapant son visage pour l'obliger à le regarder.

Zankou: tu as eu de très nombreuse occasion Akio, pourtant tu reviens les mains vide. je vais finir par croire que tu as eu de l'affection pour ce garçon, ce qui ta empêcher de mener ta mission à bien.

il le lâchait regardant autour de lui.

Zankou: une mission pourtant si simple, que tu as échoué par deux reprises et je devrais encore te faire confiance? te renvoyer la bas pour ensuite échouer à nouveau?

il restait quelque instant silencieux à le regarder avant de lui mettre une belle baffe qui le projetait quelque mettre plus loin.

Zankou: te tuer ferais désordre et je déteste le désordre.

Un homme arrivait caressant le bras de zankou avant de lui faire face.

Benoit: je peux m'y rendre, sa serait facile pour moi de ramener ce garçon.

Zankou: non j'ai encore besoin de toi ici.

Il claquait des doigts faisant apparaitre un démon.

Zankou: Alastor ne me déçois pas.

Alastor: j'attendais ce moment avec impatience, tous le monde savais qu'il échouerait.

Zankou: silence et dépêche toi.

il faisait un signe de la main le faisant disparaître, zankou regardait vers Akio.

Zankou: ramène le au chateau, fait en ce que tu veux.

Zankou disparu l'instant d'après, tant qu'à Benoit qui ricanait aidant Akio à se relever.

Benoit: ne fais pas cet tête mon mignon, tu lui es encore utile sinon tu serais mort avant même avoir eu le temps de poser le genoux à terre.

Il l'aidait à marcher tous en marchant vers le château.

Benoit: il ne t'a pas rater en tout cas, abîmé un si joli visage. Fais toi discret pour le moment et il finira pas oublier ton echec. Il a trop besoin de l'un des frères, sans ça il ne pourra sortir de se trou à rat. C'est déjà assez fatigant pour zankou de nous téléporter sur terre, il ne le montre pas évidemment..mais chaque téléportation lui coûte beaucoup.

il l'emmenait jusqu'à une chambre regardant son visage.

Benoit: faut mettre quelque chose de froid avant que tu gonfle comme un ballon.

Il prenait une serviette humide l'appliquant sur son visage.

Benoit: te serais pas attacher à eux? involontairement? tu as un côté humain après tout, ce qui te rend plus faible. Je suis qu'un sorcier moi, même si je susi du mauvais côté de la force...j'ai des sentiments moi aussi.

il ricanait lui laissant la serviette.

Benoit: ni le si tu veux, tu n'as rien à me prouver de toute façon.  Le maitre droit m'attendre alors prend soin de ton joli minois, je vais tenter de lui faire changer d'avis.

Il le laissait pour l'instant retournant au côté de zankou.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Dim 17 Avr - 21:39

Alors que je venais de tracer cette ligne imaginaire entre nous, je retournais légèrement la tête le voyant se redresser, qu'est-ce qu'il fabrique, j'écarquillais les yeux puisqu'il se mettait complètement nu. Je baissais les yeux pour regarder son entre jambe, mais il fait trop noir pour que je puisse voir quelque chose dommage.. Enfin non je m'en moque, il tente juste de me provoquer encore. Mais je ne me laisserais pas avoir dans son jeu, je me retournais sur le coup avec presque une veine sur le front lorsqu'il parlait du fait que cette partie pourrait passer sans le vouloir cette ligne invincible.

Gabriel : J'essaye de dormir, alors silence.. Bonne nuit.

Je m'enfouillais bien sous les couvertures, tentant d'imaginer que j'étais seul, je fermais les yeux ensuite pour essayer de m'endormir. Mais j'ouvrais à nouveau les yeux, il me fou son doigt dans ma bouche là ? Et pourquoi j'ai un gout de sang, je me redressais d'un coup sur le coup, le regardant;

Gabriel : Qu'est-ce que tu fabriques ?

sa guéris les blessures.. J'ignorais tout ça. Il m'arrachait le pensement, je passais mes doigts dessus en effet les trous se refermaient très rapidement. Je le fusillais ensuite du regard lorsqu'il me disait tout ça.

Gabriel : Tu m'aurais surtout violé, et laisser que quelque goute de mon sang pour éviter que je ne meurs, pour ensuite me guérir et recommencer. Je ne te fais pas confiance, maintenant laisse moi dormir.

Je me rallongeais dos à lui une nouvelle fois. Je finissais par m'endormir, et heureusement Derek ne m'avait pas sauter dessus, ou violé, ou encore mordu ce que je craignais. Mais j'étais malgré tout réveillé, car il gigotait dans tout les seul, je le regardais, il semble faire un terrible cauchemard. Je le secouais sur le coup, pour qu'il se réveille.

Gabriel : Derek ! Derek réveill toi !

Je faisais des grands yeux voilà qu'il se réveille et se met au dessus de moi, je détournais la tête sur le coup.

Gabriel : Tu faisais un cauchemard.

Il se retire de moi, je le regardais du coin de l'oeil.

Gabriel : J'en fais mais pas comme toi, sa fait longtemps que tu fais se genre de cauchemard ?

Je le regardais bien, je veux savoir pourquoi il fait des cauchemards, je ne pensais pas que se serait son genre. Peut etre qu'il cache tout ça derrière son caractère insupportable. Il restait assis sur le bord du lit, remettant son caleçon. Lorsqu'il disait ça, et qu'il se retournait pour me regarder, je regardais ailleurs.

Gabriel : Pou rien..

Il va vraiment se confier à moi ? Je gardais les yeux ouvert, écoutant tout ce qu'il me racontait, serrant les draps comprenant ce que qu'il avait pu ressentir se jour là. Je me mettais vraiment à sa place, sa dut être terrible pour lui. Je restais couché dos à lui, continuant de l'écouter, je baissais les yeux. Sur le coup je ne lui répondais rien, mais je n'en pensais pas moins pour autant. Peut etre qu'il aurait aimé que je lui réponde quelque chose ? Mais sur le coup, je ne savais pas quoi lui dire. Je soupirais malgré tout de ce qu'il disait, à propos de secouer quelque chose d'autre, comme ce qu'il a entre les jambes.

Je finissais par me rendormir à nouveau, et c'était Derek qui se réveillait le premier, moi je continuais de dormir et si personne ne vient me réveiller, je pourrais continuer de dormir jusque midi voir plus. Sur le coup, Derek me secouait à son tour, se vengeant de cette nuit, j'ouvrais les yeux, le regard encore dans le vide.

Gabriel : Hummmm..

Je me redressais mais restais toujours assis dans le lit, complètement encore endormis, je regardais le déjeuné qu'il me montrait. Heureusement il me donnait mon precieux café du matin, je le tenais bien dans mes mains buvant une gorgée. Il part prendre sa douche, je le regardais du coin de l'oeil, il laisse la porte ouverte, je suis pas un voyeur alors je viendrais pas te "mater". Je finissais mon café lentement dans mon lit, et attrapait le plateau pour manger également dans mon lit. Bon, j'avoue que j'ai des envie d'aller le voir sous la douche, mais non !

Reiji en effet avait prit du bon temps avec Akira. Sa faisait d'ailleurs des mois que Akira et Reiji se connaissait et avec cette relation, alors c'est normal qu'ils ont du mal à se détacher l'un de l'autre. Malgré leurs secrets découvert, il craignait la réaction de Akira mais était plutôt satisfait au contraire.

Reiji finissait par s'en aller, pour rejoindre Derek, et Akira lui s'occupait d'aller nourrir Mike qui était complètement affamé et entrain d'ingoniser sur le table, Il avait la tête posait sur la table mais la relevait légèrement pour regarder Akira arriver.

Mike : Il était temps.. Pff, tu fabriquais quoi, j'ai la dalle moi.

Il faisait une mauvais tête.

Mike : Si je cuisine, attend toi que la maison prenne feu.. Et oué, pizza sa me va. Réveil moi quand la bouffe est là.

Il reposait sa tête contre la table, mais écoutait ce que disait Akira. Il plissait les yeux, levant la tête pour le regarder.

Mike : Ce que je veux faire ? J'en sais rien moi, de toute façon, je risque de rester un moment au lycée donc j'ai le temps d'y réfléchir.

Il le regardait bien se demandant où il voulait en venir.

Mike : T'étais avec quelqu'un dans la chambre, une meuf, pourquoi tu l'as cache, ta le droit de te vider les couilles tu sais.

Il se demandait pourquoi il semblait avoir aussi dure à lui annoncer ça.

Mike : Comment ça c'est pas une femme, c'est quoi alors ? ROh je sais, une poupée gonflable ? Je te pensais pas comme ça.

Il ricanait sur le coup, mais s'arrêtait de rire ensuite. Il était sur le cul de ce qu'il lui avouait..

Mike : Rei..Ji ? Un mec ?

Il détournait le regard sur le coup.

Mike : J'ai plus faim tout compte fait.

Il se levait sur le coup. Il s'en allait allant jusqu'à sa chambre, il s'asseyait n'en revenant pas que son frère lui est avoué ça, et surtout le faire qu'il soit gai.  Sentant l'odeur de la pizza, il regardait discrètement si son frère était là, et finissait par s'affaler sur la sienne pour ensuite retourner dans sa chambre. Il ouvrait ensuite son tiroir attrapant la drogue qu'il lui restait, il la serrait et finissait par se rendre jusqu'à la salle de bain pour tout la vider dans l'évier et mettait de l'eau ensuite, il se laissait tomber à terre se posant contre la baignoire, complètement perdu.


Moi alors que je me réveillais seulement, je voyais cette homme entrer, c'était autre que REiji le frère de Derek.

Reiji : N'ai pas peur, je suis le frère de Derek, Reiji.

Je plissais les yeux, et je ne devrais pas avoir peur, deux vampire dans le même toit, et moi entre eux deux. Je ne suis pas du tout rassuré loin de là. Je tournais ensuite le regard vers Derek qui arrivait avec juste une serviette autour de sa taille en disant ça, Reiji toussait lui faisant remarquer qu'il était là.

Je passais ma main sur mon visage de ce qu'il racontait, je me taisais les écoutant. Reiji lui regardait bien vers Derek.

Reiji : J'étais.. occupé.

Il détournait le regard de cette question.

Reiji : Ce qu'il m'a fait, mais.. hum rien du tout.

Derek comprenait tout de suite sur le coup, il revenait vers lui soupirant.

Reiji : Bien c'est vrai, on a.. couché ensemble. Mais tu ne risques plus rien, il va te laver de tout, il va effacer ton dossier et il ne compte plus te chasser. Fait moi confiance d'accord ? Et j'aime cet homme. Je t'ai apporté des vêtements.

Il le regardait attraper les vêtements pour ensuite s'enfermer à nouveau dans la salle de bain continuer de râler. Il me regardait ensuite.

Reiji : ça va lui passer, il aime bien râler mais sa ne dure jamais très longtemps.

Derek ressortait habillé avec une clope en bouche.

Reiji : Tu vois, je te l'avais dit.

Il me faisait un sourire, moi je détournais le regard.

Reiji : En effet on doit s'en aller d'ici, éviter de rester à la même place. Et oui, Akira est surement là à nous surveiller, afin qu'il n'arrive rien à Gabriel. Son père l'a téléphoné pour l'engager.

Ouf, je me sens déjà plus en sécurité à présent.. Mais je pensais qu'il allait arrêter Derek moi, enfin soit..

Reiji : Sa ne te regarde pas tout ça Derek.

Il soupirait puisque de toute façon il avait vu juste.

Reiji oui c'est vrai, je ne l'ai pas mordu. Tout simplement parce que je n'ai pas envie de retomber la dedans. Se ne fait pas de moi quelqu'un de coincé Derek, allé on y va.

Gabriel : Je suppose que je n'ai pas le choix de toute façon.

On sortait de là, Reiji payant notre chambre, on sortait Akira était là Reiji s'approchait de lui.

Reiji : Alors sa été avec Mike ?

Il était surprit qu'il ait pu tout lui dire.

Reiji : T'en fais pas, il finira par l'accepter. Tu es son frère après tout. Bien, allez on y va.

Gabriel : Et on va où ?

Reiji : Chez un ami.

Il entrait dans sa voiture, j'en faisais autant, et bien sur je me trouvais à l'arrière avec Derek. Je me mettais le plus loin possible de lui, mais je n'arrête pas de penser à ce qu'il m'a raconté hier soir. Une fois qu'on était arrivé, je descendais et regardait cette maison.

Gabriel : Encore un qui a de l'argent à ce que je vois.

Reiji : C'est quelqu'un de confiance, c'est notre oncle, le frère de notre père.

On entrait à l'intérieur, il y avait des bouteilles partout, et il était dans le salon avec des femmes à moitié nue, en petite lingerie, entrain de lui donner de son sang, toute les trois hypnotiser.

Gabriel : Ok.. je m'en vais.

J'étais déjà prêt à faire demi tour, mais Reiji m'attrapait.

Reiji : Ren !

Ren : Oh, mes neveux préférés, en même temps je n'ai que vous.. Venez, venez vous rejoindre à ma fête.

Reiji : J'ai arrêté le sang, alors si tu pourrais éviter de faire ce genre de chose.

C'était bien entendu plus fort que lui, Akira s'en mêlait lorsque Ren enfonçait ses crocs dans la nuque de celle qui était assis sur ses jambes, il regardait bien Akira sur le coup.

Ren : Tu m'as ramené un putain d'hunter, espèce de traître.

Reiji : Il est avec moi, et on est ici pour protéger quelqu'un.

Gabriel : Moi, mais je préfère trouver une autre solution, être entouré de.. vampire, je préfère éviter.

Ren levait les mains.

Ren : Ok ok, je vais les renvoyer chez elle, alors reste calme hunter.

Il se retirait de lui, attrapant chaque visage de chacune des filles pour qu'elles retournent chez elle, et qu'elles oublient tout ce qui vient de se passer. Il se frottait les mains ensuite, tout en gardant le sourire.

Ren : Voilà, pas besoin d'être aussi coincé. J'aurais pu vous les partager.

Il allait près de Derek passant son bras autour de lui.

Ren : Sa fait longtemps, alors comment tu vas depuis la dernière fois ? On s'était bien amusé, avec cette petite partouse, et tout se sang, hum c'était un délice.
Reiji : c'est quoi cette histoire encore.. Peu importe, je ne veux rien savoir.

Alors il ne racontait pas de salade, lorsqu'il me parlait de cette partouse de sang, ou je ne sais quoi.. il l'a fait avec son oncle, je ne me sens vraiment pas alaise avec eux.. Je suis vraiment en sécurité ici ? Si seulement je pouvais débloquer mes pouvoirs comme Delic, je pourrais me défendre seul. Enfin, sa fait deux ans qu'il est partis pour contrôler ses pouvoirs, alors sans doute que je devrais faire autant.

Ren : Mais faites comme chez vous, au faite, pourquoi vous le protéger hum ?

Il s'approchait de moi me renfilant les cheveux.

Ren : en tout cas son odeur est exquise, je peux gouter son sang ?

Il passait déjà ses lèvres vers ma gorge, j'écarquillais les yeux. Mais Derek le repoussait de moi, je le regardais sur le coup.

Ren : Ok, j'ai compris, tu préfères le garder pour toi. Dommage.

Reiji : C'est un demi-dieu, quelqu'un de puissant qui a des sbires cherchent à s'emparer de ses pouvoirs.

Ren : rien que ça, et vous savez que souvent ceux qui ont des sibres comme ça, sont très puissant ? veut mieux le laisser dans sa merde, avant qu'il ne nous fasse tous tuer.

Reiji : Tu me dois un service je te rappel.

Il plissait les yeux sur le coup.

Ren : Très bien, fait comme tu veux, qu'il reste ici, mais laisser moi vivre comme je l'entend et que cet hunter ne me menace plus.

Il regardait bien Akira et partait se servir un verre. Moi, j'allais dehors m'asseyant sur la marche, tout ça est complètement dingue ! Je tournais le regard vers Derek.

Gabriel : Je vous met en dangers, pourquoi tu m'aides ?

Je regardais à nouveau en face de moi.

Gabriel : Au faite pour ce que tu m'as confié hier soir.. à propos de tes cauchemards. Je suis désolé de ce qu'il est arrivé à tes parents, c'est vraiment.. cruelle qu'on s'en ait prit à tes eux, juste parce que vous étiez différent. Mais si tes parents étaient réellement bon, alors, je ne pense pas qu'ils auraient voulu que tu deviennes comme ça, que tu tues toutes ses personnes qui ne le méritait pas. Je doute que se ce qu'il auraient désiré que tu fasses. Et je pense, que Reiji s'en est rendu compte, que se n'est pas comme ça que vos parents vous ont éduqué, qu'ils ne voulaient pas que vous vous fassez passé pour des monstres sans coeur.


Je tournais le regard vers lui.

Gabriel : Il n'a pas oublié tes parents au contraire, il veut juste être comme eux. Tous les humains ne sont pas comme ses personnes qui ont tué tes parents, et tu te fais passer pire que ses tueurs en te comportant comme ça. Tout ceux que tu as tuer, avec eux aussi une famille, eux aussi doivent faire les mêmes cauchemard que toi, et c'est peut etre pour ça qu'il se venge contre les vampires et qu'ils ne voient plus la différente entre les bons et les mauvais. Tu montre le mauvais côté des vampires.

Je détournais le regard.

Gabriel : En tout cas, c'est ce que tu m'as fais ressentir cette fois là, en m'attrapant de force et en me mordant, en me disant toutes ses choses et en menaçant mon père. Je t'ai vu comme un monstre. Mais tu es juste blessé, et triste, perdu, tu caches toute cette peine derrière tes blagues, ton sourire et tout le reste.

Je levais les yeux regardant vers l'horizon.

Gabriel : Enfin, je dis tout ça, mais ce que j'ai ressentis lorsque tu t'ais confié à moi hier. Tu n'es peut etre pas si mauvais que tu le fais croire. Après tout, tu veux me protéger, sa prouve que tu as plus de coeur que tu ne tente de le montrer. Il y a encore moyen de te sauver.

Je le regardais, il semble surprit que je lui dise tout ça, et semble touché comme ci sa l'avait affecté. Reiji avait écouté notre conversation, il était posé contre le mur les bras croisé, il souriait et finissait par rejoindre Akira.

Reiji : Je pense que Gabriel pourra sauver l'âme de mon frère, il va changer je le sais.


Une ombre appairaissait devant nous, je posais la main sur l'épaule de Derek montrant cette ombre, elle ressemble à celle de Akio, je me levais sur le coup, elle formait juste l'apparence de Akio, mais restait en ombre uniquement.

Akio : Quelqu'un vient.. Un démon puissant, Alastor.

Il disparaissait aussi tôt, c'était quoi ça ? Je tournais le regard vers Derek.

Gabriel : Pourquoi il vient nous prévenir.. Et un démon, Alastor.. tu le connais ?

JE suis paniqué de tout ça, j'aimerais revenir en arrière, continuer ma vie tranquille, mais d'un côté, je n'aurais pas revu mon frère, et j'aurais toujours cru qu'il serait mort.


***


Akio s'était donc fait bien ramassé par Zankou, recevait juste une baffle de sa part, il fut bien éjecté, car il avait une force incroyable. Il restait allongé encore un peu sené par cette gifle, mais il pensait avoir bien pire que ça. Il écoutait ce que Zankou comptait faire et il envoyait quelqu'un d'autre sur Terre un démon, du nom de Alastor. Il demandait ensuite à Benoit de l'emmener au chateau.

Akio s'aidait de Benoit pour se relever, il avait une sacré marque à son visage et était bien gonflé.

Akio : Utile.. En quoi, j'ai échoué..

Il regardait Benoit du coin de l'oeil écoutant tout ce qu'il lui disait.

Akio : Sa l'affaiblit à se point de nous téléporter ? Il ne le montre pas.. JE vais devoir rester ici pendant un long moment si j'ai bien compris.

Cela ne lui plaisait pas, il détestait cette endroit, surtout depuis qu'il s'est retrouvé sur terre, tout ça lui manquait déjà.. Et s'est peut etre pour ça qu'il ralentissait les choses, il n'avait pas envie de retourner en Enfer.

Une fois arriver jusqu'à sa chambre, il s'asseyait sur son lit, Benoti s'occupait de son visage, mettant un essuie froid dessus, il le tenait.Il fronçait les sourcils de ce qu'il lui disait.

Akio : Bien sur que non ! Pourquoi je me serais attaché à eux .. !

Il détournait le regard.

Akio : Je suis peut etre à moitié humain, mais je me fiche de ce qu'ils peuvent leurs arriver.

Il gardait le regard ailleurs alors qu'il lui disait tout ça.

Akio : Bien..

Il le regardait s'en aller, tenant toujours l'essuie sur son visage. Mais finissait par le poser, serrant les poings. Il posait ses mains l'une contre l'autre fermant les yeux, utilisant toute son énergie pour envoyer une ombre sur terre afin de nous prévenir. Une fois que s'était fait, il s'allongeait sur le lit gardant les yeux ouvert, se demandant si réellement il avait des sentiments comme benoit lui avait dit. sans doute que oui, sinon ils ne nous auraient pas prévenu.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Lun 18 Avr - 22:36

Ouais, il peut trouver toute les excuses qu'il veux! il est devenu coincé au point d'en sortir avec un hunter c'est pour dire.Ou est ce qu'il compte nous emmener? je m'arrêtais plissant les yeux voyant Akira à la réception, je sent que je vais pas apprécier sa présence très longtemps celui la.

Akira: pas vraiment, il ne me parle plus depuis hier soir depuis que je lui ai avouer pour nous deux.

il me regardait du coin de l'oeil ensuite, oh la la il va me casser les pied lui mais vraiment. 

Akira: on m'a charger de te surveiller derek, tu as une seconde chance évite de la laisser passer.

Derek: super, je vais avoir un hunter au cul vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Tu va me serveiller aussi je vais pisser?

Akira: seulement si tu veux tuer quelqu'un dans les toilettes.

Je levais les yeux, ses blagues sont à chier en tout cas.

dans le voiture je tournais le regard vers Gabriel, il si pouvait se mettre sur le toit pour rester éloigner de moi il le ferait. De toute façon je peux pas te sauter dessus cette fois, j'ai deux sales yeux qu'il me regarde depuis le rétroviseur.

Derek: arrête de me regarder comme ça! ou je te crève les yeux l'hunter!

sa semble faire sourire Akira, moi très loin de la! Reiji nous emmène chez notre oncle, j'en souriais me rappelant de notre dernière sauterie. On arrivait sur place, je descendait le sourire aux lèvres.

Derek: on est des vampires Gabriel, on a eu le temps de faire de sacré économie en quelques siècles d'existance.

Akira: ou alors tuer et piquer le fric des petite vieilles.

J'haussais les épaules.

Derek: on préfère les jolies fortuné, c'est ton tripe les vieux pas moi.

il plissait les yeux me regardant passer devant, bah oui comparé à lui Reiji est un vieux..un très vieux. Je ricanais déjà à l'intérieur, mon oncle n'a pas du tout changer à ce que je vois. 

Akira: j'en crois pas mes yeux.

Derek: je vois que tu as toujours bon goût mon oncle.

Je m'approchais des femmes pour mieux les regarder de prêt, Akira se sentait obligé d'intervenir pointant une arme sur son front.

Akira: laisse cette jeune fille tranquille.

Il casse déjà les pied celui la.

Derek: tu te sent trahis? il m'a tiré deux fois dessus ce mec! pour apprendre ensuite que mon propre frère couche avec! j'ai cru vomir mon petit dej! 

Akira: tu l'avais pourtant tellement bien mérité.

il rangeait son arme le laissant hypnotisé ses dames qu'elles rentrent chez elle. Dommage j'en suis sûr qu'on aurait trouver une bonne occupation avec elles. 

Derek: tu as entendu Reiji? il aurait pu nous les partager, sa t'aurais changer de l'autre idiot.

Akira tente de maintenir son calme et le pauvre Gabriel qui n'est pas vraiment à ça place sur le coup. Mon oncle qui remémore de beau souvenir, j'en ricanais. Oui, on peut dire qu'on était bien défoncer ce jour la, mais qu'est ce qu'on c'était bien marré.

derek: oui je me souviens très bien, tu étais complètement défoncer et j'ai surtout prouvé que j'avais plus d'endurance que toi.

Mon frère qui se pose des questions sur coup.

Derek: ce jours la tu m'avais demander de me détendre, de passer une bonne journée avec mon oncle...c'est qu'on a fait.

Enfin peut importe, je sais qu'on peut compter sur lui pour nous donner un coup de main aussi spécial qu'est mon oncle. Bon autant que je t'adore Ren, que tu sois aussi collant avec Gabriel ne me plait pas trop. J'utilisais ma rapidité pour l'attraper la mâchoire l'empêchant de mordre, oh non celui la il est a moi;

Derek: désolé Ren, mais celui la pas touche.

Je le lâchais, il ne va rien faire maintenant que j'ai marqué mon territoire enfin je l'espère si il n'a pas changer ses principes. On vole pas la proie de l'autre, on a toujours respecter ça entre nous.


Derek: tu as tout compris.

mon frère expliquait un peut prêt la situation, sa n'emballe pas trop mon oncle mais il lui en devait une. D'ailleurs je me demande de quoi il parle, enfin peut importe. 


Akira: si tu veux plus que je te menace, alors ne montre plus les crocs compris? 

il est passé ou Gabriel? j'espèce qu'il en a pas profité pour ce sauver. Je le trouvais dehors assis sur la marche, je m'assied moi aussi regardant l'horizon.

Derek: je sais pas, peut être que je me drogue à l'adrénaline.

je le regardais quand il me parlait d'hier soir, sa la perturbé à ce point. j'aurais peut être mieux fais de tenir ma langue, j'espère qu'il ne va pas s'en servir contre moi.

Derek: c'est leurs bonder qui les a condamné! pourquoi je devais être différence de ce que je suis réellement? je suis un chasseur, je traque mes proies pour m'en nourrir..je suis un vampire! 

j'en reviens pas! il est entrain de me faire la leçon, j'en serrais mon pantalon l'écoutant. Il se sert de cette histoire pour me changer, me critiqué dans mes actes. C'est vrai si mes parents serait la, ils auraient honte du fils que je suis devenu. C'es bien la première fois que j'arrive pas à avoir du répondant quand on me juge, si mon frère m'aurait fait ce genre de moral. Je l'aurais envoyer balader mais ici...pourquoi sa me touche? il faut que je me ressaisis! 


Derek: je pense pas que je peux être sauver, tu aurais du apparaître quelque siècles plus tôt.

je regardais ailleurs faisant mauvaise mine sur le coup.

Derek: envoie la facture à mon frère pour la séance de psy.

J'ai pas envie de trop montrer qu'il m'a déstabilisé, je vais jusqu'à bouder maintenant du moins jusqu'à qu'il pose sa main sur mon épaule.

Derek: quoi? si c'est encore pour me faire de joli phrase, je te préviens j'ai eu ma dose.

je regardais vers le même endroit que lui et me levait brusquement.

Derek: putain Akio! c'est fois c'est moi qui va te mettre la raclé.

Qu'est ce qu'il raconte, il nous prévient d'un danger? c'est quoi cette arnaque? 

Derek: non sa me dit rien du tout, mais c'est peut être qu'un piège. Rentre tous de suite.

Je le poussais pour le motivé un peu cherchant un peu dehors avant de rentrer à mon tour.

Derek: akio est apparu un coup instant, soit disant de nous prévenir de l'arriver d'un démon, mais c'est peut être un piège.

Akira: quel genre de démon?

Derek: excuse moi j'ai pas prit le temps de le questionner. Alastor d'après lui.

je le voyais sortir un petit bouquin de sa sacoche.

Derek: c'est vraiment le moment de bouquiner?

Akira: c'est toute les informations sur les races que je dois affronté, donc certain nom de démon. Peut être que celui que tu viens de me cité.

on levait tous les yeux voyant les lumières s'éteindre puis se rallumer.

Derek: j'ai déjà vu ça dans plusieurs film et moi je dis que sa pue.

Akira: j'ai trouvé, Alastor est un démon de la peur. 

Derek: et qu'est ce que sa veux dire?

Akira: il va réveiller en nous nos plus grande peur, il s'en nourrira. En gros puis on aura peur, plus il deviendra puissant.

Derek: heureusement que j'ai peur de rien, ringard ce démon.

Je ricanais sortant une clope puis mon briquet pour l'allumer, une fois la flamme apparu. j'en voyais partout dans la pièce tout était en feu, j'en lâchais mon briquet à terre. Sa a disparu aussi vite, j'en regardais autour de moi..c'était quoi ça?

Akira: peur de rien hein?

Derek: vous avez rien vu?

Akira: non, il doit être ici. Tu l'as insulté alors il a commencer par toi Derek, c'était qu'une petite illusion, mais tu as ressentis la peur et s'en ai nourris. La prochaine sera plus importante encore, mais c'est ne que des illusions rien de tous ça n'est réelle.

Derek: tu rigole? j'ai ressentis....laisse tomber.

je voulais ramasser mon briquet, mais de peur de revoir la même chose je le laissais à terre et changeais de pièce.

Akira: on doit rester ensemble!

qu'une illusion hein? j'ai sentis la chaleur des flammes je suis pas fou! il faut que j'arrive à me calmer et pas laisser gagner se démon, je fermais les yeux prenant une grande respiration. Akira doit savoir comment détesté ce démon, je r'ouvrait les yeux. 

derek: putain.

pourquoi, tous ressemble à ma maison d'enfance? encore l'une de ses illusions?

Derek: je te préviens putain de démon! tu m'aurais pas comme ça!

Akira et les autres relevait la tête, arrivant à m'entendre.


Akira: il est encore prit sous l'influence d'une illusion.

Pour en pas être déranger lui Alastor lui montrait sa propre peur, il n'arrivait plus à se lever de sa chaise. Quand il l'a regardait, ne voyait plus qu'une chaise roulante et une couverture sur ses jambes.

Akira: je me suis entraîner pour ce genre d'illusion.

Il regardait malgré tous ses mains, les voyant vieille et frimé.

Akira: et je prendrais plaisir à te tuer pour ça.

Alastor: entraîner? pour tant je ressent de la peur émané de toi.

Il voyait juste des yeux rouges dans un coin.

Alastor: tu arrive partiellement à me voir, tu es fort mais cela ne suffira pas.

Il faisait apparaitre une infirmière qui s'occupait de lui.

" c'est l'heure de vos médicaments"

Akira: tu ne m'aurais pas.

" pas de caprice aujourd'hui, je sais que vous aimé pas les médicaments. Après ce qu'il est arriver à votre frère, mais sa remonte à très loin. votre mémoire fait encore défaut"

Akira: mon frère?

" oui, son overdose. C'est pas votre faute, vous travailler tellement avant d'avoir cet accident."

Akira: quel accident?

" vos jambes, paralysé et ensuite ses poursuites pour avoir sortir avec un vampire...vilain hunter! maintenant il va prendre ses médicaments le vieux! ouvre la bouche grand père"

Akira: non!

il faisait un rapide mouvement de la main pour la repousser, tous était revenu comme avant et gabriel qui avait sa main poser sur son épaule.

Akira: il est très fort, plus fort que les autres que j'ai du affronter dans le même type. C'est pas que des illusions, elles sont pratiquement réelle. Il peut nous tuer dans nos cauchemar.


Alastor: *c'est lui, le demi-dieu. Je n'arrive pas utiliser mes illusions sur lui et de plus il a supprimé celle de l'hunter simplement en le touchant.*

je suis toujours dans mon ancienne maison, j'avançais doucement avant de me regarder. Je suis tous petit et en pijama, je me rapelle...c'est celui que je portais lorsque...je courrais jusqu'à la chambre de mes parents, ils sont la! 

mère: tu as fais un cauchemar mon chéri?

père: il faudra bien que tu apprenne affronter tes peurs.

mère: oh laisse le! viens bébé.

je grimpais dans le lit comme ci j'étais encore vraiment ce gamin.

Derek: partez ou vous mourrez.

père: c'était qu'un cauchemar Derek, couche toi maintenant.

Derek: un cauchemar?

Mère: mais oui, fais un calin à maman.

je l'a serrais contre moi, sa semble si réelle..j'arrive à sentir son odeur, j'avais oublier comme elle sentait bon. Je r'ouvrais les yeux, je vois que du sang et ma mère qui agonise avec un pieu dans le coeur. 

Derek: non! non! pas encore.

Ses hommes qui nous regarde en ricanant, il jette du mazout sur le lit avant de l'enflammer. Je suis complètement paralysé par le peur, mes jambes prennent feu! mon frère est censer apparaitre pour me sauver! pourquoi il arrive pas!

Derek: Reiji! sauve moi Reiji!

Akira regardait Gabriel entendant mes cris, il courrait dans ma direction regardant mes jambes. C'est plus que des illusions c'est vrai, mes jambes et maintenant mes bras sont comme brûlé.

Akira: ramène le! tu as réussit à me ramener, je sais pas comment! mais fait le!

Il me touchait à son tour, mon souffle se coupait j'en tombais sur le lit serrant les couverture. Les larmes coulaient le long de mes joues, j'ai encore l'impression d'être entrain de brûlé.

Akira: il s'en remettra, va voir Reiji et Ren!

akira me tournait me donnant une gifle pour me réveiller.

Derek: je suis où?

Akira: chez ton oncle, tu es sans peur hein? 

je me redressais regardant mes brûlure cicatrisé doucement.

Derek: qu'une illusion hein?

Akira: j'ai sous estimé le pouvoir de ce démon.

Derek: je vais lui faire regretté.

mon frère et Ren arrivait, on dirait que Gabriel a réussit aussi à les faire sortir de leur illusion également.

Alastor: on dirais que tu dévoile tes pouvoirs demi-dieu. 

Il se montrait enfin à nous.

Alastor: tu es immunisé contre tous type d'illusion. c'est très frustrant pour moi. 

Oui, tous comme les hypnoses de vampires. Il m'a sauver la vie, j'aurais brûlé vif dans cette illusion. On était censer le protéger et c'est lui qui viens nous sauver.

Alastor: je n'ai pas que ce pouvoir heureusement, je dois te ramener en vie, mais on ne pas préciser dans quel état.

Son tatouage sur son torse bougeait de sortir de lui, une sorte de dragon asiatique. 

Alastor: vous m'avez donner assez de force pour tous vous tuer!

la créature hurlait avant de foncer dans notre direction, j'attrapais Gabriel utilisant ma rapidité pour le sortir de la.

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Mar 19 Avr - 21:56

Je tentais de raisonner Derek, de lui montrer qu'il prend les mauvaises décisions, et je suis sur que Reiji l'a compris lui aussi lorsqu'il était dans cet état.. Mais Derek ne semble ne rien vouloir savoir, au moins j'aurais essayer tant pis si il ne change pas. De toute façon, je ne reste avec lui que pas obligation, parce que je suis en dangers et je n'ai pas vraiment d'autre solution. Je lui montrais cette ombre qui apparaissait devant nous, c'était celle de Akio qui nous prévenait d'un démon qui arrivait pour moi, et donc, qu'on était en dangers.

On rentrait à l'intérieur sur le coup, expliquant ce qu'il s'était passé. Derek le faisait, Reiji lui tournait le regard pour l'écouter, il plissait les sourcils.

Reiji : Tu le connais Akira ? Se démon ?

Il le regardait sortir se bouquin pour chercher après la dedans. Mais il n'aurait pas vraiment le temps de chercher car il était déjà ici, on levait le regard vers les lampes qui s'éteingait et se rallumait tout seul.

Ren : Super, on a déjà sa visite.

Akira avait trouvé le démon en question.

Gabriel : de la peur..

Je tournais le regard vers Derek qui faisait encore son fière, mais moi je sais qu'il a à des crainte, comme se cauchemard qu'il avait fait, il pensait être entrain de brûler avec ses parents.. Il s'allumait une cigarette et sur le coup, il semblait avoir une hallucination, comme ci toute la pièce était en feu.

Reiji : Derek ça va ?

Nous on avait pas vu ce qu'il voyait, mais en tout cas sa voulait bien dire qu'il était ici. Derek sous le coup de l'émotion changeait de pièce, alors que Akira demandait qu'on restait ensemble, moi j'obéissais restant près d'eux.

Reiji : Derek revient près de nous, merde !

Derek était de nouveau dans une illusion, dans la maison de ses parents, et allait vivre son cauchemard en vrai, et en pire même car Reiji n'était cette fois ci par là pour le sauver, et il sentait vraiment la chaleur des flammes et tout le reste, il brûlait avec eux.

Gabriel : C'est Derek qu'on entend.

Je serais les poings, c'est pas vrai, il doit revivre se cauchemard, je tournais le regard vers Akira il semble ailleurs, et les autres aussi, je balançais ma main devant le visage de Akira.

Gabriel : Akira !

Il parle tout seul, c'est sur ils sont prit d'une illusion tous.. Qu'est-ce que je dois faire ? JE dois les aider.. mais comment ? ET pourquoi je suis le seul à ne pas subir se genre d'illusion ? Voyant que Akira commençait à paniquer, et s'énnerver je posais ma main sur son épaule tentant de le secouer.

Gabriel : Reprend toi, Akira !

Il revenait à lui, enfin.. J'écarquillais les yeux, les tuer dans leurs sommeils ? Je tournais le regard vers Reiji et REn, et Derek dans l'autre pièce..

Gabriel : Ils vont mourrir si on intervient pas.. ?

Je courrais vers Derek avec Akira, je voyais qu'il était bien brûlée, c'est pas vrai, je tournais le regard vers Akira qui me demandait ça.

Gabriel : Mais je n'ai rien fait je t'ai juste..

Touché ? Je m'avançais rapidement vers Derek, posant ma main sur lui, sa marchait, il revient à lui ! Je regardais ma main sur le coup, comment sa se fait ? L'état de Derek m'inquiétait sur le coup.

Gabriel : Est-ce que ça va ?

Je tournais le regard vers Akira, oui c'est vrai.. Reiji et Ren ! Je me rendais donc jusqu'à eux.. et je les ramenais tout les deux, Reiji se posait contre le meuble derrière lui posant sa main sur son visage.

Gabriel : Vous allez bien ?

Reiji : Sa semblait si réel.. Je n'avais pas réussi à sauver Derek cette nuit là. Mon corp était bloqué, je le regardais brûler avec mes parents.. Je me suis retrouvé seul, j'étais remplis de haine, je tuais et tuais encore, j'étais devenu un monstre et je n'arrivais pas à m'arrêter.

Il retirait sa main de son visage pour me regarder.

Reiji : Derek va bien ?!

Gabriel : Oui je l'ai sauvé.

Reiji : Akira aussi.

Il soupirait soulagé.

Ren : Et bien moi c'était encore plus terrible que vous, tout ce que je buvais se transformait en eau vous vous imaginer ! Mon précieux bar ! Et j'arrivais plus à avoir d'érection, toute les femmes se moquaient de moi.

Je le regardais en plissant les yeux.

Ren : Quoi ! S'est la peur de tout les hommes, ne faite pas semblant que vous êtes pas dans le même cas humph.

Se type et vraiment encore plus bizarre que Derek enfin soit. Il pouvait vraiment mourir de cette peur là ? Enfin soit, je ne préfère pas savoir. On se rendait jusqu'à Derek, il semble sans remettre grâce à Akira.

Je tournais mon regard vers cette voix, Alastor arrivait. Oui je l'avais bien remarqué que j'étais imunisé et que je pouvais les faire sortir de là, j'ignore vraiment comment mais d'un côté se n'est pas plus mal.

Reiji : Gabriel reste dernière nous, tu nous as sauvé, à notre tour à présent.

Je lui obéissais, Alastor n'a pas seulement se pouvoir d'illusion, et je ne peux pas vraiment les aider, j'ignore quel sont mes pouvoirs et jusqu'où je peux les utiliser..  Il faisait sortir se dragon, du tatouage qu'il portait, j'écarquillais voyant se dragon prendre forme sous nos yeux.

Ren : C'est une blague ?

Derek m'attrapait contre lui pour éviter l'attaque du dragon, tout le monde avait également éviter. Moi je tournais le regard vers Derek et revenait vers se dragon qui me ciblait moi et donc Derek y compris.

Gabriel : Vous vous mettez en dangers pour moi, pourquoi..

Reiji : Parce que je sais que tu es celui qui pourra sauver mon frère.

Il se mettait en face de moi, me regardant avec un sourire en coin, j'étais étonné de ce qu'il me disait, alors que lui regardait à nouveau devant lui.

Reiji : Allez s'est partis, on va faire disparaître se Dragon, tes avec moi Ren ?

Ren : J'ai le choix ?

Il regardait ensuite Akira.

Reiji : J'aimerais que tu restes en arrière, mais je sais que tu n'en feras rien.

Ils se mettaient à foncer vers le dragon, afin de se battre contre lui, Reiji se reculait posant sa main sur son épaule s'était fait mordre par elle.

REiji : Il faut s'en prendre à Alastor pour que le Dragon disparaisse, Akira tu sais t'en charger ? Nous on distrait le Dragon.

Ren : Sa fait longtemps que tu m'avais plus mis dans une merde pareil Reiji.

Reiji : Je sais, sa t'avais manqué non ?

Ren : Oué, un peu.

Il souriait se remettant à se battre contre elle, moi j'attrapais Derek pour qu'il n'y aille pas.

Gabriel : Attend, c'est trop dangereux.

Je finissais par le lâcher, j'ai peur qu'il lui arrive quelque chose à cause de moi, à eux tous. Je revenais vers Alastor. Et moi j'ignore ce que je dois faire, si Delic serait là.. Il serait quoi faire. Alastor était vraiment puissant, ayant réunis assez de peur avec eux, il était fort.

Ils étaient tous entrain de se battre pour me protéger, mais Alastor créant une sorte de clone en face de moi, je reculais de peur.

Gabriel : Non, t'approche pas.

Je trébuchais et tomber le cul à terre.

Reiji : Derek, Gabriel !

Il m'attrapait par les cheveux, j'en gémissais. Sur le coup, une aura claire sortait de mon corps, tournant tout autour de moi, et fonçait tout droit en direction de se clone d'alastor, il disparaissait. Je regardais mes mains, comment, comment j'ai fais ça ? Je me sens différent, mes pouvoirs se serait réveillé ? Je levais les yeux vers Alastor, je me relevais sur le coup, tentant la main vers lui, mon aura revenait entourant mon bras et fonçait vers lui, bon je visais mal puisque je touchais Derek qui tombait à terre sur le coup.

Gabriel : Pardon !

Sa touchait le visage de Alastor ensuite, c'est rapide.. Il l'attrapait l'éjectait contre le mur toute cette aura fonçait sur lui, créant ensuite une explosion une fois que toute celle ci était sur lui.

Ren : MA maison !!! Mon bar ! Mes bouteilles !

Je baissais ma main, je l'ai eu, il a disparu ? c'était le silence pendant un moment, on ne voyait plus que de la poussière.. Mais les rocher sur les quel il se trouvait en dessous, bougeait, Alastor se relevait lentement, je me redressais.

Reiji : Au moins grâce à sa, sa a fait disparaître son dragon.

Il tournait le regard vers moi.

Reiji : Tu peux recommencer ?

Je tendais à nouveau dans la main, mais rien ne sortait, j'ignore déjà comment j'ai réussis à faire ça.

Gabriel : J'y arrive plus.

J'écarquillais les yeux vu qu'il semblait hors de lui, et désirait bien se venger de moi. Une lumière apparaissait formant une femme.

" Retourne d'où tu viens démon, ne touche pas à mon fils, et remet se message à ton maître, il n'aura jamais les pouvoirs de mes fils, il restera à jamais où il se trouve. "

Elle tendait la main vers lui, son aura formait des ailes d'anges, qui se dirigeait tout droit dans sa direction, afin de le faire disparaître. Elle tournait son visage vers moi, s'approchant, elle posait sa main sur mon visage, elle est vraiment froide, elle n'est  pas là réellement.

" mon fils, sache que je vous ais toujours surveiller tout les deux, je vous protégerais. Il est temps que tu m'accompagnes. "

Gabriel : Je..

Je tournais le regard vers Derek.

Gabriel : Je veux rester ici.

" Tu es en dangers tant que tu restes dans se monde "

Je me reculais d'elle.

Gabriel :C'est ma vie ici.

elle restait silencieuse.

" Alors je vais t'envoyer quelqu'un afin de t'apprendre à manier tes pouvoirs, ton frère. "

Elle m'embrassait le front et disparaissait ensuite. Je levais le regard vers eux, Ren qui était entrain de chercher dans les débris, il soulevait une bouteille.

Ren : J'en ais sauvé une !

Reiji : Rah arrête de faire l'idiot Ren.

Ren : Avec tout vos emmerdes, j'ai besoin d'un sacré verre. Et je préfère que vous trouver une autre maison à saccager !

Il se faisait un verre, mais finissait par boire à la bouteille.

Gabriel : Elle va autoriser mon frère à revenir auprès de moi.

Je souriais sur le coup.

Gabriel : Je n'aurais plus besoin de votre aide, mais merci pour tout ce que vous avez fait. Je vous dois beaucoup.

Il veut mieux que je rentre, trouver mon père, je pense que Delic apparaîtra là-bas.. Je tournais le regard vers Derek, et finissait par sortir.

Reiji : Accompagne le jusque chez lui Derek, il ne doit pas rester seul jusqu'à ce qu'il retrouve son frère.

Une fois qu'il était partit, il s'approchait de Akira.

Reiji : Je veux que tu vives avec moi. Cette illusion m'a fait comprendre quelque chose, je dois profiter de chaque instant avec Derek, avec toi, le plus possible.. Alors, j'aimerais quer tu vives chez moi. Mike est le bienvenu bien sûr.

Il l'embrassait.

Ren : C'est bien beau tout ça, mais qui va s'occuper de tout les dégats hein ? Bibi bien sur !

Reiji : Tu as assez d'argent pour tout réparer, merci pour ton aide Ren.

Moi je marchais, je voyais la voiture surement de Reiji qu'il avait piquer pour me retrouver, je tournais le regard voyant Derek la conduire. C'est vrai que sa ira plus vite, je montais donc à l'intérieur.

Gabriel : Je me demande ce que je vais faire, continuer le lycée.. ?

Je soupirais.

Gabriel : Avec tout ça, je pense que tout mes rêves sont voué à l'échec, c'est évident que je ne pourrais pas retourner au lycée avant qu'on est sur de ne plus être en dangers.

Je le regardais.

Gabriel : Qu'est-ce que tu comptes faire à présent ?


On arrivait devant chez moi, je restais un moment.

Gabriel : Je te remercie Derek,tu n'étais pas obligé de m'aider, mais tu l'as fait.

Je lui souriais.

Gabriel : Tu n'es plus se monstre que je voyais. Au fond, tu es quelqu'un de bien, mais qui est juste blessé. Essaye de repenser à ce que je t'ai dis, ne deviens pas se monstre, s'est ce que les gens qui ont tué tes parents espère afin d'avoir une bonne raison de vous hair.

Je finissais par le laisser, ouvrant la porte pour sortir, je le regardais une dernière fois, j'avais envie de l'embrasser. Mais je ne l'ai pas fais, je finissais par entrer, mon père me serrait dans ses bras.

Stephan : il ne t'ai rien arrivé..

Gabriel Je vais bien.. est-ce que, delic est ici ?

Il se décalait de moi pour le montrer, j'en souriais le serrant à son tour contre moi.

Gabriel : Tu vas pouvoir rester ici, je suis vraiment content.

Je me décalais de lui frottant mes larmes.

Gabriel : Si j'aurais su, je me serais mis en dangers beaucoup plus tôt, comme ça, tu serais revenu plus tôt.

Stephan : Se n'est pas un jeu Gabriel, maintenant que tes pouvoirs se sont débloqué, il l'a ressentis, et va tout faire pour t'avoir le plus vite possible, avant que tu ne puisses te protéger comme l'a fait Delic.

Il détournait le regard.

Stephan : Tu aurais du rejoindre ta mère, au lieu de rester ici, tu aurais été plus en sécurité la bas.

Gabriel : Ils s'en auraient prit à toi, pour qu'on revienne.

J'en suis certain.

Stephan : Ma vie passe après la votre.

J'en fronçais les sourcils.

gabriel : Ne dit pas ça.

Je tournais le regard vers Delic.

Gabriel : On trouvera une solution n'est-ce pas ?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Mer 20 Avr - 23:08

Je vais devoir protéger Gabriel de ce gros lézard, d'ailleurs même mon frère, mon oncle et Akira tiennent tous deux à le sauver. C'est vrai que sans lui on serait peut être mort à l'heure qu'il est, mort par notre peur. Je l'attrapais contre moi faisant un saut en arrière m'éloignant le plus possible des attaques.

Derek: qu'est ce que tu raconte reiji? j'ai pas besoin d'être sauvé!

Je levais les yeux, je sais évidemment de quoi il veux parler. Akira sortait son sabre qu'il imprégnait d'un liquide étrange, surement pour aller contre les démons.


Akira: moi rester en arrière tu plaisante? sa me donnerais une très bonne occasion de m'entrainer.

Alastor: ce spectacle me fait vraiment pitié, vous pourrez pas toujours le protéger. Son sort est déjà sceller, il appartient à mon maître.

Il faisait un geste de la main pour envoyer sa créature dans notre direction, Akira arrivait à sauter sur le dragon marchant dessus pour arriver au démon.


Alastor: c'est inutile.

Il attrapait sa lame même si celle ci lui brûlait la peau.

Alastor: je suis un démon de rang 2, qu'est ce que tu espère avec ça?

il le tirait vers lui en profitant pour le repousser avec sa puissance, je devais les aider moi aussi. Je m'avançait avant de sentir Gabriel qui me retenait.

Derek: je dois les aider, toi reste en arrière et évite de saigner sa pourrait me perturber.

Je fonçais voulant aider Akira avec ce démon, mais a croire qu'il arrive à voir la vitesse de mes déplacement. C'est vrai c'est pas un petit démon qu'on a en face de nous, il m'attrapait par la gorge faisant apparaitre du feu dans sa main.

Alastor: toi qui est effrayer par le feu, je vais te faire goutter au mien.

Je me mordais vite la main posant ma main sur son visage et faisait exploser le tout, je pensais que je l'avais eu puisqu'il n'était plus face à moi. On dirait pourtant qu'il est doué avec les clones, le vrai était un peu plus loin me regarder. De plus un autre clone s'en prenait à Gabriel, entendant mon nom derrière je me retournais.

Derek: ne le touche pas!

Il l'attrapait par le cheveux l'obligeant à le regarder.

Alastor: je vais t'emmener aux enfers avec mon et mon maître volera ton immortalité, se monde tombera dans le chaos. Qu'est ce que sa te fait d'être trop faible pour empêcher cette castastrophe? tous cela est à cause de ta misérable...

Le pouvoir de Gabriel se réveillait et touchait de plein fouet Alastor et moi aussi d'ailleurs!

Derek: t'es malade! c'est pas moi qu'il faut tuer! mais lui!

J'ai jamais vu une force pareil, est ce qu'il réussit à anénatir le démon? je levais les yeux entendant mon oncle se plaindre pour des broutilles, j'avais doucement voulant trouver la cadavre mais..sa bouge la dessus.

Alastor: tu va lourdement le regretter! je vais faire mourir de peur tous tes proches, ils auront une lente et douloureuse agonie.

Il était entourer de son pouvoir, on distingue à peine son visage. Evidemment le pouvoir de Gabrile est en panne au mauvais moment.

Derek: j'aurais peut être du profité de tes petites invités Ren, maintenant je vais crever avant même de toucher une bonne poitrine.

En parlant de poitrine, la mère de Gabriel arrive au bon moment.

Alastor: vous...mon maître arrivera à refaire surface et il trouvera le moyen de vous rendre visite ma jolie.

C'est rapidement et efficacement qu'elle r'envoyait Alastor en enfer.

Derek: je plaisantais pour la poitrine, bien sûr.

Akira: c'est cela...il a réussit à rendre mon arme inutilisable.

Il regardait son épée, une partie qu'il avait toucher était fondu par la chaleur.

Akira: c'était ma préféré.

Il la jetait par terre avant de se retourner vers..la maman angélique. Est ce que Gabriel compte le suivre maintenant? ok, c'est peut être la dernière fois que je le vois...j'espère qu'il va pas se plaindre auprès d'elle, c'est vrai que je lui ai sauter dessus et tout. Si il pouvait éviter de lui raconter ça, j'ai pas envie de finir comme ce démon.

Akira: rester ici? après tous ce qu'il vient de se passer?

J'étais étonner moi aussi, pourquoi il m'a regarder en plus en disant cela. Est ce que tu commence a avoir envie de mon corps Gabriel? j'en faisais un sourire en coin.

Derek: on dirait que tu commence à savoir ce que tu veux, de plus tu arrive à sourire dans cette situation..je suis presque impressionner petit intello.

et mon oncle qui peut pas s'empêcher de faire l'idiot derrière, maintenant je suppose qu'il va retourner chez lui et aura plus besoin de moi. Il va pouvoir contrôler ses pouvoirs, il m'a déjà sauver une fois la vie. j'aime pas être redevable et encore moins remercier.

Ouais le racompagner, je chippais les clés de voiture de mon frère et faisais signe à Gabriel de me suivre.

Derek: aller grimpe, sa risque d'être un peu long à pied.

J'avoue que je roule pas très vite, je suis pas presser qu'il quitte cette voiture au contraire.

Derek: je sais pas si le lycée c'est une bonne idée pour le moment.

C'est vrai, son rêve risque d'être briser avec tout ça.


derek: te suffira de passer le dernier examen, tu es largement en avance Gabriel. Avec simplement les derniers examen et ton avenir est assurer, tu sera entrainer et sera libre de faire ce que tu souhaite.

Je m'arrêtais devant chez lui, j'aurais peut être du prendre la route la plus longue pour faire trainer les choses.

Derek: c'est certain moi j'y retournerais pas, je suis trop vieux pour jouer les lycéen. après tout j'ai tous de même deux cent douze ans, l'éternel beau gosse j'adore.

Il me joue encore une dernière fois les psy, je m'allumais une clope sur le coup.

Derek: ouais, je suppose que c'est à moi de te remercier...pour m'avoir empêcher de crever comme une merde dans mon cauchemars, mais comme c'est pas mon truc les remerciement..je dirais rien.

Je regardais devant moi, surtout pour m'empêcher de le tirer dans la voiture et abuser de lui. Il me voit déjà plus comme un monstre et franchement, sa me fait du bien.

Derek: ouais, n'oublie pas d'envoyer la facture pour les séances de psy.

Je démarrais pour rentrer, pff pourquoi sa me fait autant chier de le laisser. je regardais depuis le rétroviseur jusqu'à qu'il franchisse la porte de chez lui. Je suis frustré et tuerais bien pour ça, mais je repensais à ce qu'il m'a dit et j'arrivais chez moi.

Derek: je rêve ou c'est la voix de cinquante seconde?

j'entrais chez moi, Akira est déjà avec son frère qui râle comme pas possible. C'est des bagages? ils vont s'installer ici j'en reviens pas.

Akira: je susi ton frère et ton tuteur! tant que tu aura pas tes dix huit ans et surtout un vrai boulot tu fera ce que je te dis Mike! alors autant que tu es honte de moi aujourd'hui, tu continuerais de faire ce que je te dis! alors prend ta valise et trouve toi une chambre! maintenant!

il pointait du doigt les escaliers.

Akira: il râlera quelques temps, mais je suis certain qu'il kiff déjà la déco de la maison.

il attrapait mon frère pour l'embrasser, j'en levais les yeux préférant ne pas voir Reiji faire mamour avec cet hunter. Je montais moi aussi entrant dans la chambre de Mike.

Derek: toc, toc.

j'entrais regardant la chambre.

Derek: on va faire coloc tous les deux, on presque comme des frères avec peut être infinité. Me lance pas ce regard gueule d'ange, on va devoir s'entendre maintenant.

Je lui lançais ma carte sd de mon téléphone.


Derek: notre vidéo est dedans, j'ai plus besoin de ça pour te chanté. Tu en fais ce que tu veux, comme te rappelé un bon souvenir.

je sortais de la chambre le laissant tranquille sur le moment et rejoignais la mienne. J'arrête pas de penser à Gabriel, pourquoi je pense autant à lui? j'aurais peut être du tout compte fais invité une demoiselle dans ma chambre, j'aurais eu l'occasion de penser à autre chose.

Les semaines passaient depuis que Gabriel a retrouver son frère et j'ai plus de nouvelle de lui, faut dire que j'ai jamais fais le premier pat non plus. Je sais qu'ils ont déménager pour se rendre dans un endroit plus sécurité. Akira c'est charger d'effacer toute trace d'eux, il veux rien me dire évidemment de peur qu'on se serve de moi pour les retrouver.

Derek: alors, tu sais si Gabriel va bien? juste pour savoir si il est encore en vie.

Akira: il va bien, mais je peux rien te dire de plus Derek, sa sert à rien d'insister. Je comprend que tu t'inquiète pour lui...

Derek: pfff, je m'inquiète pas qu'est ce que tu raconte.

Je me levais pour changer de pièce, Akira regardait vers reiji avec le sourire.

Akira: tu as raison, ton frère est complètement fou amoureux de gabriel.

Derek: pas du tout! les intello c'est pas mon truc! n'oublie pas que je peux facilement tous entendre Akira!

Il souriait levant sa tasse de café.

Akira: je le sais bien tout comme je sais que tu es bleu de Gabriel.

Il m'énerve celui la! comment mon frère peut le supporter! Mike a toujours du mal à trouver sa place, je prenais parfois des photo de lui discrètement pour les mettre sur un bloc. Il est super beau gosse il a pas à dire alors je compte lui donner un petit coup de pouce. Je sentais un regard noir derrière moi, oups on dirait que je suis découverte. 

Derek: tu espérais que je te trouve un bon site porno Mike?

Je fermais mon porte tournant la tête vers lui.

Derek: je peux te faire une liste des meilleurs site gay si tu veux.

je levais les yeux, il me fait une scène..il est grave ce mec. Je r'ouvrais pour lui montrer.

Derek: c'est juste quelques photo de toi, pas besoin de pété un cable! j'en ai marre que tu use nos canapés, alors j'ai trouver une petite astuce. Tu as une bonne côte, tu es dans le top des dix des plus beau gosse de la ville.

j'haussais les épaules.


Derek: évidemment tu es après moi.

oups, c'est une photo de lui sous la douche.

Derek: arrête de raler tu me casse les oreilles! faut bien que tes fan voies que tu es bien foutu! et puis on va juste tes fesses c'est bon! tes fans riraient si elles voyait le devants.

Je lui montrait un peu prêt, tout d'un coup il faisait son interesser même si il continue de bouder.

Derek: la plus part finissent mannequin et même tourne dans des films, tu as toute tes chances gueule d'ange. Oh, mais regarde un peu! des emails pour des rendez vous, une ou deux scéances photo sa te dit?

Je l'attrapais pour l'entrainer de force avec moi.

Derek: super! on y va!

il a pas vraiment le choix en faite avec moi, Akira ricanait ayant écouter la conversation.

Akira: Gabriel a vraiment réussit à changer ton frère et maintenant on est seul.

il sautait dessus directement, nous on était en route pour les séances photo. 

Derek: tu boudera pas longtemps, une fois que tu aura ta gueule dans des magasines tu me remerciera.

C'est la je crois, il a plein de beau gosses et des nana avec une de ses poitrines...faut que je me retienne de pas en baiser quelque un dans les cabines d’essayage.

" monsieur Heise, on vous attendait avec impatiente par ici."

je lui montrais mon pouce avant de m'approcher de l'une des mannequins.

Derek: vous posez nue aussi? je serais ravis de prendre les photos.

je revenais voir Derek avec une joue rose, rhaaa les femmes...on peut plus les complimenter. J'entrais dans la cabine d'essaye de Mike le regardant de la tête au pied.

Derek: on dirait que tu commence fort, alors j'ai droit à mon remerciement?

j'attrapais son visage pour l'embrasser et j'y vais bien avec la langue, la tête qu'il fait sérieux.

Derek: met la chemise blanche, laisse la grande ouverte et le regarde le photographe du coin de l'oeil...je t'assure que tu sera le gagnant.

Je lui donnait une petite tape sur la joue, bon j'avoue que j'ai hypnotisé le manager pour qu'il craque sur le bouille de Mike et le choisisse comme prochain mannequin même si je doute pas de son joli minois..mais on sais jamais.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Jeu 21 Avr - 22:03

On avait donc réussi à arrêter Alastor, grâce à ma mère que j'ai enfin pu rencontrer bien que se fut très court. Mais elle va me ramener mon frère, et il m'aidera à maîtriser mes pouvoirs afin que je puisse me protéger. Je me trouvais donc dans la voiture de Derek vu que c'est lui qui me ramenait jusque chez moi, ayant emprunté la voiture de Reiji.

Je me confiais à lui, lui parlant que mon rêve sera certainement finis avec toute cette histoire, je le regardais alors qu'il me disait que je n'aurais cas passer les derniers examens, et que j'aurais droit à mon diplome étant donné que j'étais fortement à l'avance.

Gabriel : C'est vrai, mais je comptais sur cette bourse d'étude, et si je loupe tous ses cours, c'est impossible. Mais se n'est pas grave, tout ce qui importe c'est que ma famille aille bien.

Je détournais le regard, il ne peux pas s'empêcher de se la péter malgré n'importe quel situation. Je n'aurais jamais imaginé qu'il serait aussi vieux.

Gabriel : Sa à des bons, mais également des mauvais de vivre éternellement je trouve. Je vais devoir moi aussi vivre éternellement, cette idée m'effraye après tout, j'aurais tout le temps pour réaliser mes rêves.

Je revenais vers lui, il tente de me remercier même s'il prétend le contraire, de l'avoir sauvé tout à l'heure.

Gabriel : Je prend ça pour un merci, alors de rien, je n'allais pas te laisser mourir.

On était arrivé, je finissais par ouvrir la portière le regardant une dernière fois. Je me demande si je le reverrais.

Gabriel : Prend soin de toi Derek.

Je pense que je ne l'oublierais jamais, il a marqué ma vie. Je fermais la porte gardant le sourire tout en rentrant chez moi. Je pense que toute cette histoire, sa m'a changé, et Derek m'a également permis de changer. On était donc séparé à présent, moi je retrouvais mon frère et mon père sa me faisait un bien fou l'idée que je ne suis plus séparé de lui.

Akira avait accepté la proposition de Reiji, ll allait vivre avec lui, et bien entendu Mike était obligé de le suivre bien qu'il râlait. Il se trouvait déjà chez eux, Mike les bras croisier bien entrian de bouder ne désirant pas vivre ici. Surtout qu'il savait que Derek vivait lui aussi ici.

Mike : Je veux pas rester ici ! Plutôt crever !

Il râlait en écoutant Akira.

Mike : Tu te prend pour mon père, mais tes loin de l'être, il serait déçu de te voir aujourd'hui, vivre avec un mec !

Il attrapait sa valise et partait rapidement, Reiji soupirait de sa réaction.

Reiji : Je comprend pourquoi tu désespère avec lui, quel caractère.

Il se laissait embrasser par Akira, il le serrait bien contre lui, bien heureux de l'avoir à ses côtés. Derek lui montait pour retrouver Mike, celui ci rangeait ses affaires, il tournait le regard vers Derek déjà les sourcils froncés.

Mike : J'ai aucune envie de m'entendre avec toi, je t'aime pas et je ferais pas semblant pour mon idiot de frère.

Il attrapait ce qu'il lui lançait, il regardait cette carte Sd, il relevait les yeux vers lui ensuite.Il écrasait la carte dans sa main et la jetait à la poubelle.

Mike : S'était loin d'être un bon souvenir !

Il se retournait boudant encore, laissant Derek partir de sa chambre. Il s'asseyait sur le lit, plus qu'assez de tout ça. Il sortait un cadre, regardant la photo de ses parents qui étaient tout les deux des hunters, et se sont fait tuer par plus fort que eux. C'est pour ça qu'il ne voulait pas devenir un hunter, et qu'il avait du mal à accepté que Akira puisse en être un.

Les semaines passaient donc, et je n'avais pas revu Derek depuis tout ce temps, je m'entraînais avec mon frère et je progressais fortement. Mike avait vraiment du mal à avoir sa place dans cette maison, il s'enfermait plus dans sa chambre qu'autre chose. Nous, on avait déménagé, pour se trouver un endroit en sécurité, personne ne savait où on se trouvait mis à part Akira qui était tenu de garder le secret.

Reiji : Il a raison, c'est mieux pour Gabriel, et pour sa famille, afin qu'ils soient tous en sécurité.

Il souriait puisqu'il savait que son frère était attaché à moi, et plus qu'il ne le disait. Akira en était persuadé aussi, et le faisait bien remarqué.

Reiji : Je te le dis, il n'arrive plus à tenir en place depuis qu'il a ramené Gabriel chez lui, il doit rêver de lui toute les nuits.

Il souriait aimant bien un peu se moquer de lui. Mike passait par là, et voyait des photos de lui sur le pc de Derek, il plissait les yeux se mettant derrière lui se demandant ce qu'il faisait avec toute ses photos.

Mike : Je rêve là ?! Tu prends des photos de moi en cachette pour.. Pour les foutre dans un blog ?!

Il grognait déjà de ce qu'il lui disait.

Mike : Je m'en fiche de tes sites de gay, je suis loin de l'être ! Je suis pas une tapette comme toi ! Maintenant dit moi ce que tu fabriques.

Il plissait les yeux de ce qu'il disait regardant toute ses photos.

Mike : Je passe bien avant toi, c'est évident.

Il haussait les épaules, et pointait ensuite du doigt la photo où il était nu sous la douche.

Mike : Nan mais tes sérieux, me foutre à poils sur le net ?!

Il serrait les poings agacer de Derek.

Mike : J'ai une taille parfaite, alors la ferme ! Et sa conciste à quoi tout ça hein ? Finir dans des vidéos pornos ? C'est loin d'être mon tripe.

Il continuait de regarder, lisant tout les commentaires en même temps.

Mike : Finir mannequin ou acteur sérieux ?

L'idée lui plaisait, il en souriait, mais retirait son sourire vu les email et que Derek désirait l'emmener.

Mike : quoi ?! Attend j'ai pas dit que j'acceptais !

Il emmenait donc de force Mike jusque là, au plus grand plaisir de Akira et Reiji qui en profitait d'être seul pour faire plein de cochonnerie. Mike était assis dans la voiture, boudant bien.

Mike : Oué, se sera surement des magasines pornos vu que tu m'as pris nu sans mon consentement enfoiré !

Une fois arrivé, il sortait, regardant un peu les lieux. Il regardait ensuite vers cette femme, qui lui parlait.

Mike : Hum, oui.

il regardait vers Derek qui lui montrait son pouce, il suivait donc la femme. Il se trouvait dans la cabine d'essayage avec des vêtements à mettre pour les photo, il tournait le regard vers Derek.

Mike : Ta la joue rouge.

Il se regardait, il portait une chemise blanche transparante, et un jeans.

Mike : Tu rêves, je vais pas te remercier d'avoir mis des photos de moi sans me..

Il ouvrait bien les yeux puisque Derek attrapait son visage pour l'embrasser, et avec la langue, il se dégageait de lui frottant sa bouche.

Mike : Mais tes malades ?!

Il le regardait du coin de l'oeil lorsqu'il lui donnait ses conseils. Il finissait par sortir et allant jusqu'au plateau des photos. Il avait suivit son conseil avec la chemise ouverte, on voyait bien tout son torse bien musclé car il s'entretenaient bien. Il prenait des poses toutes autant sexy.

Une fois la séance terminé, il regardait les photos.

Manager : Tu es super Mike, tu ferais une furie dans nos magasines, j'en suis sur ! Tu es prêt à t'engager la dedans ?

Mike : Eeh et bien..

Il tournait le regard vers Derek.

Mike : Oui, oui bien sur.

Il attrapait sa main.

Manager : génial, on fera du bon travail ensemble tu verras.

Il signait donc le contrat.

Manager : On se voit demain dans ce cas.

Mike : D'accord.

Il n'en revenait pas vraiment sur le coup. Il sortait partant dans la voiture de Derek le regardant du coin de l'oeil.

Mike :Ok, merci, mais c'est pas pour autant que je t'aime bien !

Il souriait malgré tout, ayant enfin peut etre trouvé un but dans sa vie. Une fois rentré, Reiji et Akira se rhabillait rapidement.

Mike : J'aurais préféré éviter de voir ça.

Il montrait malgré tout le contrat à son frère, détournant le regard.

Mike : J'ai un contrat en tant que mannequin, il pense que je vais faire un carton, tu me verras surement dans des magasines.

Il voulait vraiment que son frère soit fière de lui malgré tout.

Mike : Donc, même si je râte le lycée, j'ai quand même un avenir alors, j'ai plus besoin de ppasser mes exams, façon je vais les râter.

Il haussait les épaules.

Reiji : Et bien, je suis content pour toi Mike, c'est une très bonne nouvelle.

Mike : Oué, c'est un peu grâce à Derek.

Il le fusillait du regard.

Mike : Mais j'ai fais tout le reste du travail, après tout c'est grâce à mon physique hum. Vais manger un truc, j'ai faim.

Il partait à la cuisine, mais il finissait par rejoindre Derek dans sa chambre ensuite, fermant la porte derrière lui.

Mike : Je veux juste que tu te taises, et je ne veux pas entendre un seul son sortir de ta bouche ok ?!

Il s'approchait de lui l'embrassant.

Mike : Et je veux que sa reste entre nous.

Il retirait son haut tout en lui disant tout ça.

Mike : Lorsque tu m'a fais ça cette nuit là, je me suis rendu compte que j'ai aimé ça, mais vraiment, et que je ressentais pas ça avec les femmes.. Sa ma mis hors de moi, j'étais complètement perdu..

Il tirait sur les vêtements de Derek pour qu'il se couche sur el lit, et se mettait sur lui.

Mike : Je ressens rien avec les femmes..

Il mettait sa main sur sa bouche fronçant les sourcils.

Mike : Tais toi j'ai dis !

Il déboutonnait son pantalon et se penchait vers lui.

Mike : Je veux ressentir à nouveau ce que tu m'as fais, je veux qu'on couche ensemble.

Il l'embrassait à nouveau, et rien que sa, sa lui faisait de l'effet. Ils finissaient par le faire, bien entendu Derek devait être très étonné. Moi j'arrivais chez Derek, sa fait des semaines que je m'entraîne loin de tout, et que je n'arrête pas de penser à lui.. Je n'arrive pas à le quitter de mes pensées, c'est évident que je suis tombé amoureux de lui et je n'en peux plus, il faut que je lui dise ce que je ressens et qu'il me manque.. Maintenant que j'ai appris la téléportation, sa sera plus facile pour moi.

J'arrivais donc chez eux, je me téléportais devant leur porte et frappait, Reiji m'ouvrait et faisait une drôle de tête.

Reiji : Gabriel c'est toi ?

Gabriel : Oui, Derek est là ? J'aimerais le voir.

Reiji : hum oui rentre, il est dans sa chambre.

Gabriel : Merci beaucoup.

Je me rendais jusque là, j'ouvrais la porte, sur le moment les rideaux fermer il faisait noir je ne voyais rien.

Gabriel : Derek c'est moi.. Je.. JE suis venu parce que, je n'arrête pas de penser à toi, je t'aime Derek.

J'allumais la lampe et écarquillais les yeux voyant Derek et Mike nu, ils se retiraient rapidement l'un de l'autre, Mike se cachait sous les couettes.

Mike : Putain !

Je regardais bien vers Derek, je finissais par détourner le regard fermant la porte et m'en allait.

Reiji : Vous vous êtes déjà parler ?

Gabriel : Il semblerait qu'il soit trop occupé pour ça.

Reiji : trop occupé comment ça ?

A quoi je pensais ?! C'est Derek, c'était évident qu'il s'en ficherait de moi, pourquoi je pensais qu'il aurait changer..

Gabriel :Je rentre.

Reiji : Attend, Derek n'arrête pas de parler de toi, de s'inquiéter reste un peu.

Gabriel : Sa j'en doute, il était avec Mike sous les draps.

Sa semble bien étonner Akira sur le coup. Je tournais le regard vu que Derek tentait de me rattraper, je le regardais bien.

Gabriel : Laisser tomber Derek, s'était une erreur.

Mike : Ta rien dit !

Vu la tête de Akira et de Reiji, il comprenait, il levait les yeux.

Mike : C'est pas ce que vous croyez !


Il passait sa main dans ses cheveux.

Mike : C'était.. Jsute.. Roh et merde.

Il prenait sa veste préférant s'en aller et éviter ça, il avait caché cette vérité pendant des années et même à soit même il a tenté de faire semblant. Moi je continuais de détourner le regard, je me sens blessé mais après tout sa fait des semaines qu'on ne se voyait plus, et lui ne m'aimait certainement pas.

Gabriel : Ta rien à me prouver Derek, oublie tout ce que je viens de te dire. Je vais rentrer et continuer mon entraînement.

Je me dégageais de lui et me téléportait rentrant chez moi.

Reiji : Derek, sa fait combien de temps que tu couches avec Mike ? Pourquoi tu nous as rien dit.


Il tournait le regard vers Akira.

REiji : Tu devrais retrouver Mike, et discuter avec lui.

Mike était déjà partis loin à pied, mais Akira finissait bien vite par le retrouver. Mike tournait le regard vers lui marchant encore plus vite. Il lui avait fait une scène lorsqu'il lui a avouer qu'il sortait avec un homme, qu'il était déçut de lui, et trouvait ça dégueulasse alors qu'il était dans la même situation que lui.

Mike : Laisse moi tranquille, j'ai pas envie de parler de ça ! De toute façon, maintenant que j'ai trouver un travail, je vais déménager et vivre ma propre vie !

Il s'arrêtait, serrant les poings.

Mike : J'ai pas envie que tu me fasses la morale, je sais ce que je suis, je me dégoûte moi même ok !? J'ai jamais voulu être comme ça ! Je veux plus en parler, je veux juste oublier tout ça !


il le regardait du coin de l'oeil.

Mike : Tout ça c'est de ta faute ! Tu me force à vivre chez eux ! A te voir vivre avec cette homme, te voir l'embrasser et tout le tralala ! Me forcer à vivre avec Derek, qui m'a.. Raah laisse tomber ! Je veux être seul, laisse moi tranquille.

Il se remettait à marcher sur le coup.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Ven 22 Avr - 22:37

On dirait que ma petite intervention à porter ses fruits, j'en avais marre d'entre Akira l'encourager à trouver sa voie et lui raler sachant pas quoi faire. Alors oui j'ai donné un petit coup de pouce, son physique est très prometteur alors autant commencer par de petit magasine, ensuite sa côte augmentera au fil du temps. Je retournais à la voiture en l'attendant, heureusement que j'ai penser faire le contrat à ma sauce, puisque il l'a signer sans se donner la peine de le lire. Sa m'étonne pas de lui d'ailleurs, je vais devoir encore le surveiller pour le moment.

Derek: et bien? tu as kiffé ça d'être une petite star de la photo.

Je démarrais le sourire aux lèvres, je devrais être content. j'ai reçu un remerciement de Mike, bien qu'il prétend ne pas m'aimer. Moi je crois tous le contraire, mais monsieur est trop fière pour l'admettre. Akira tournait le regard entendant une voiture se garer devant la maison, il en poussait vite Reiji attrapant ses vêtements.

Akira: ils sont déjà la!

ils se rhabillaient tous deux rapidement, j'en levais les yeux étant déjà la avec Mike. Akira nous regardait tout en remontant sa braguette.

Akira: ah...déjà de retour.

Il attrapait aussi tôt le papier que Mike lui présentait.

Akira: un contrat? 

son frère en prenait un grand sourire pouvant être enfin fière de Mike, comme j'ai fais mon boulot je montait dans ma chambre...voilà maintenant je peux pas m'empêcher de penser encore à Gabriel, je pensais que m'occuper de Mike m'aiderais à penser à autre chose mais...rien a faire, il m'a droguer ce type la!


Akira: je suis content que tu es enfin trouver une voie à suivre Mike, mais tu passerais tout de même tes examens! un mannequin doit avoir un diplôme ou tu te fera passer pour un garçon sans cervelle! demande à Derek de te donner des cours!

il regardait à nouveau le contrat très fière de son frère.

Akira: dans des magasines...j'espère que c'est pas un truc porno tout de même.

Il lisait le contrat dans les moindres détail juste pour être certain. Moi je me tournait vers Mike le voyant entrer dans ma chambre, qu'est ce qu'il est entrain de me raconter la? il s'approchait de moi pour m'embrasser, oui j'hausse haut les sourcils et de plus il se déshabille la...il veux vraiment? s'envoyer en l'air avec moi? Il me tire sur le lit..oui c'est vraiment ce qu'il veux, je peux pas...je peux pas, ne pas lâcher un commentaire, je...craque!

Derek: sa me surprend pas, je fais tourner la tête à tous les mecs une fois que j'utilise ma langue sur leur...

il m'empêche de parler, je me contais de sourire sur le coup. Je le taquine mais c'est clair je m'attendais pas du tout à ça, qu'il craque en finissant par me sauter dessus. Et puis moi aussi je craque, sa fait des semaines que me suis fait plaisir de ce côté la. Alors oui j'attrapais son visage pour l'embrasser, me mettre sur lui...et j'en suis sûr que je entrain de le dépucelé de ce côté la.

Il a tout de même tenu à rester dans le noir et sous les couettes, à croire qu'il veux se cacher un maximum. Tu as encore honte de toi, mais je vais vite de décoincer aussi de ce côté la. J'en ai peut être pas fini avec ton éducation. La porte s'ouvrait de ma chambre, j'en arrêtais tout mouvement surtout d'entendre cette voix. C'est quoi cette blague? j'ai pas de nouvelle depuis des semaines et maintenant que je craque...il revient pour m'avouer ses sentiments? c'est une vilaine plaisanterie?
Je me dégageais de Mike aussi tôt que le lampe nous dévoilait tous les deux.

Derek: Gabriel...attend je.

j'arrive pas à y croire! pourquoi j'ai la poisse comme ça? j'attrapais vite mes vêtements me dépêchant de m'habiller. Akira relevait la tête ouvrant grand les yeux attrapant une chaise pour s'asseoir.

Akira: mon frère..à moi? coucher avec Derek. Je crois que je fais un malaise..

j'arrivais attrapant vite le bras de Gabriel.

Derek: t'en va pas, laisse moi le temps de t'expliquer!

Mike s'en va du coup trop honteux pour croiser le regard de son frère, Akira est encore sous le choc n'ayant même pas le réflexe de r'attraper son frère directement.

Derek: Gabriel, avec Mike c'était juste...

Je l'ai blessé sa ce voie à son regard, il me laisse même pas le temps de m'expliquer ou bien..d'avouer le manque que j'ai ressentis toutes ses semaines. J'ai tous foutu en l'air, en quelque minutes.

Derek: depuis dix minutes à peine Reiji.

Ok, je remonte dans ma chambre! j'ai pas envie de recevoir des pics de mon frère. Akira se levait brusquement sortant de son état de choc.

Akira: tu as raison! je vais vite le trouver!

il courrait pour essayer de le rattraper heureusement Akira fini rapidement par le retrouver.

Akira: Mike attend, il faut qu'on discute de ça.

il l'attrapait pour l'arrêter.

Akira: pourquoi tu dis des choses pareil? attend d'avoir de l'argent de côté avant de t'engager à vivre seul. Pourquoi tu veux fuir la situation? il a pas de honte à aimer les hommes Mike.

Il le lâchait se grattant les cheveux, c'est pas son truc la discutions.

Akira: moi j'ai nullement honte de toi en tout cas, tu devais arrêter de te rabaisser sans cesse. 

ses yeux se baissaient, maintenant Mike va jusqu'à dire que c'est la faute de Akira, si il c'est retrouver dans cette situation.

Akira: Derek t'a pas obliger à le faire j'espère? attend, on doit continuer cette conversation.

Il l'attrapait à nouveau pour l'empêcher de partir.

Akira: je me suis retrouver moi aussi dans la même situation, qu'est ce que tu crois Mike? que je me suis accepter directement quand j'ai su? J'étais bien plus jeune que toi quand j'ai compris, je me dégoûtais..je faisais plus rien à l'école et voulait même plus être un hunter. Alors papa est venu me parler pour essayer de comprendre ce que j'avais. Il a réussit à me faire parler, alors je lui ai tous dit. J'ai cru qu'il allait me gifler, me dire que j'étais une honte..

il posait sa main sur l'épaule de Mike.

Akira: mais il a poser sa main sur mon épaule, m'avouant aussi son secret. Il m'a dit que avant de rencontrer maman, il a passer cinq belle année avec un homme. Que j'étais son fils et peut importe la voie que je désire prendre, je serais toujours son fils et qu'il était fière de moi.

Il retirait sa main reprenant un sourire.

Akira: sa m'a fait du bien de l'entendre, alors que j'ai passer des mois à croire qu'il m'aimerait plus. Si il serait encore la, il t'aurait surement dit les même paroles. En tout cas moi je suis fière de mon petit frère et tu devrais être fière de toi aussi.

il passait son bras autour de ses épaules.

Akira: je vais t'invité à boire un verre, on doit fêter ce contrat tous les deux.

Des hunters arrivaient au même moment neutralisant directement Akira le mettant à genoux ainsi que les menottes.

Akira: je peux savoir ce qu'il vous prend?

" on t'arrête pour corruption de fichier hunter ainsi que d'avoir couvert un vampire de ses nombreux crime"

Akira: va vite prévenir Reiji! Cours Mike!

les hunters le mettaient dans la voiture avant de l'emmener. Moi je me regardait dans la glace voyant que le petit voyou que je reflétais. Je sortais les cisceaux de la garde de robe attrapant mes long cheveux pour couper dedans.

Derek: il est temps de grandir Derek.

Oui je me refaisais ma coupe et allait même teindre mes cheveux pour leurs rendre leurs couleur naturel. Je mettais tous mes vêtements dans un sac et allait piquer ceux de mon frère. Dans l'un de mes tiroir était poser des lunettes noir, ceux de mon père. Je les prenais pour les mettre à mon nez, je me reconnais même pas...j'ai l'impression de faire vingt ans maintenant. Je dois aussi retirer mes piercing quoi que...bon celui de la langue je laisse. Je rejoignais mon frère qui ouvrait grand les yeux de mon nouveau look.

Derek: tu m'en veux pas si je t'ai piquer quelques vêtements, j'en ai assez de jouer les petites terreur...dit moi où trouver Gabriel.

Je m'approchais de lui le regardant dans les yeux.

Derek: je dois lui parler Reiji, je sais que Akira ta forcément parler de l'endroit ou il se trouve. Dit le moi, si tu tiens à ce que je change complètement alors j'ai besoin de lui.

Je pense que ses paroles l'encouragerons, il ne veux pas que je redevienne le tueur d'autre fois, il se plait trop dans cette ville. Je le voyais écrire quelque chose sur un bout de papier je l'attrapais le sourire aux lèvres.

Derek: merci.

je me dépêchais d'aller à ma voiture pour m'y rendre, c'était juste après qeu Mike arrive. Malheureusement je serais pas mis au courant tous de suite du problème avec Akira. Je me dépêchais n'hésitant pas à appuyer un peu sur le champignon pour y arriver. 

Derek: une foret?

Je pourrais pas utiliser la voiture la dedans, bon j'y ai plus qu'à mi rendre à pied. Je m'arrêtais entendant du bruit au loin, comme un combat. 

Delic: tu te canalise trop sur la rage Gabriel!

il se dégageait à temps pour pas recevoir un mauvais coup, il regardait juste le trou dans le rocher.

Delic: tu sais que sa aurait pu être ma tête ça? on fait une pause, je préfère pour ma propre vie.

il l'obligeait à s'asseoir.

Delic: je suis désolé que tu es été témoins de ça, mais il faut que tu oublie ce vampire. je t'avais prévenu que c'était même pas une bonne idée d'aller le voir.

Derek: tu aurais du surtout me l'envoyer dix minutes plus tôt.

Delic: tu es qui toi?

derek: le vampire à oublier.

Delic: Derek?

Il le regardait de la tête au pied, ok il ne m'a même pas reconnu. Il se penchait un peu vers son frère regardant toujours vers moi.

Delic: ne le prend pas mal, mais je le trouve plus séduisant avec une chemise.

je redressais le sourcils, il sais que je l'entend?

Delic: bon...j'ai étrangement envie de manger moi, à tout à l'heure Gabriel.

Je prenais sa place pour m'asseoir.

Derek: tu es pas doué pour la communication, sa n'a pas changer chez toi. Tu préfère te cacher dans un trou plutôt que parler. 

il me boude encore, regarder moi la tête qu'il me fait.

Derek: tu reste des semaines voir même un moi et demi si je compte biens. Sans me donner la moindre nouvelle, voilà que tu fais ton retour sans prévenir pour me faire la moral? 

je regardais vers le rocher.

Derek: et en plus, devenu plus costaud que moi. 

je grattais mes cheveux devant arrêter mes petites blague, c'est pas le moment.

Derek: je t'avais attendu, je me disais que tu finirais par revenir et s'a n'a pas été le cas. Alors oui aujourd'hui quand Mike m'a sauter dessus...oui sa c'est vraiment passer comme ça! j'ai craqué, je me suis dit que je devais passer à autre chose. et puis tu t'es pointé la bouche en coeur disant que tu m'aimais.

Je me levais tournant trois fois en rond avant de le regarder à nouveau.

Derek: tu l'as fais exprès pour me culpabilisé ou quoi? j'ai même essayer de changer pour toi..j'ai plus coucher à gauche et à droite, je me suis même mis au régime de mon frère! tu sais ce que sa fait de boire du sang froid! non? et bien c'est horrible!

je me calmais sur le coup.

Derek: je voulais tant que tu continue à ne pas me voir comme un monstre et voilà que tu me lance encore le même regard! j'ai l'impression d'avoir fais ça pour rien!

Nasir: Derek?

Je me retournais, qu'est ce qu'il fait la lui?

Nasir: désolé, je dérange...j'entendais crier alors..je repasserais.

Derek: qu'est ce que tu fais la nasir?

nasir: Gabriel est venu me voir, me proposant de m'aider pour mon problème ainsi que mon père.

Derek: sa y est, des poils te pousse et hurle à la pleine lune?

Nasir: oui, on peut dire ça comme ça. Je...repasserais.

il rentrais vite moi je regardais Gabriel pointant Nasir du regard.

Derek: lui tu veux bien aller le voir, mais moi non! j'en suis presque...jaloux! 

je sortais un cigarette, faut que je me calme!

Derek: écoute continue donc à me bouder! mais je suis pas le seul à blâmer dans cette histoire, tu m'as carrément abandonné, moi aussi j'avais besoin de toi! 

je détourne le regard 

Derek: et tu as préféré aider Nasir et son vieux, moi aussi je crois que...je t'aime...

oui bon, je l'ai bien dit tous bas...j'ai peut être changer de look mais a toujours autant dur à dévoilé mes sentiments.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Sam 23 Avr - 21:13

C'était une grande nouvelle pour tout le monde, on était loin de se douter qu'il pourrait avoir une relation avec Mike, car lui qui n'arrête pas de se montre homophobe. Mais c'est uniquement parce qu'il se dégoutait lui même à l'idée qu'il puisse lui aussi aimer les hommes. Il l'a longtemps caché et refusé de se dire que sa pouvait être vrai, mais avec se contrat et tout le reste, sa lui avait un peu donné des ailes et Derek l'attirait, après tout c'est lui qui a commencé avec lui, en lui faisait cette gâterie, bien que se n'était que du chantage, et ensuite le baisé, il voulait que se soit avec lui, afin de s'assurer si oui ou non c'était son tripe.

Malheureusement pour lui, tout le monde était au courant à présent, car je venais de réapparaître, pas de chance pour Derek, au mauvais moment. ET les surprenait tout les deux, je disais ensuite tout à Akira et Reiji, qui ceux ci était sur le cul bien évidemment. Surtout Akira.. Moi je m'étais téléporté ne désirant pas en savoir plus, je suis blessé, et je n'aime pas m'ouvrir, et maintenant que je viens de le faire, je le vois avec.. Je me sens vraiment idiot sur le coup, je disparaissais retournant chez moi.

Mike était partit, désirant juste se faire oublier, il aurait voulu que sa ne s'apprenne pas. Mais Akira partait le retrouver.

Mike : Bien sur que si ! J'ai jamais voulu ça. Je me dégoûte, je veux être normal.

Il détournait le regard l'écoutant. Lorsqu'il se demandait si Derek ne l'avait pas obligé, il se remettait à marcher désirant juste s'en aller. Mais Akira l'attrapait à nouveau, il s'arrêtait à nouveau sur le coup, cachant son regard tout en écoutant tout ce qu'il disait, il était surprit d'apprendre tout ça, concernant leur père.

Il tournait le regard vers Akira lorsqu'il posait sa main sur son épaule, et disait les paroles de son père, il en avait une boule au ventre sur le coup, ce qu'il qu'il lui disait le rassurait, car il craignait d'avoir déçut tout le monde, et surtout ses parents bien qu'ils ne sont plus.

Mike : J'ignorais tout ça, sa fait si longtemps que tu sais que tu aimes les hommes.. pourquoi tu ne m'as rien dit.

Il soupirait, se doutant pourquoi.

Mike : Désolé de m'être comporté comme un.. con avec toi, lorsque tu m'as dit la vérité avec Reiji. J'étais juste.. jaloux c'est tout.

Il détournait à nouveau le regard.

Mike : Tu as réussis tout dans ta vie, tu fais le métier que les parents désiraient de nous, tu acceptes ton penchant pour les hommes, et tu vit avec, j'ai toujours voulu te ressembler, être comme toi.

Il le regardait à nouveau alors qu'il passait son bras autour de son épaule, désirant boire un verre avec lui pour fêter le contrat, il en souriait.

Mike : Sa fait longtemps que tu ne bois pas, je vais devoir te ramasser. Bien allons-y.

Mais leurs plans allaient changer car des hunters arrivaient pour arrêter Akira. Ils lui mettaient les menottes.

Mike : et mais qu'est-ce que vous faîtes !?


Lorsque Akira lui disait ça, il hésitait de laisser son frère comme ça, mais finissait par courir pour rentrer et prévenir Reiji. Derek pendant ce temps là, en avait assez d'être dans se look de gamin délinquant, il finissait par changer tout. Sa coupe de cheveux, la couleurs, retirer un piercing, et les vêtements en piquant ceux de REiji. Il décidait de changer et de grandir à présent. Reiji était surprit de le voir descendre comme ça.

Reiji : Tu.. hum non, sa te va mieux je dirais..

Il soupirait de cette demande.

Reiji : Tu sais que je n'ai pas le droit de te le dire.

Il le regardait bien alors qu'il s'approchait pour lui parler. Il souriait ensuite, sachant très bien que je pouvais le changer, il l'avait su depuis le début.

Reiji : Bien.

Il écrivait l'adresse sur un papier pour plus de sécurité et lui donnait.

Reiji : Fait attention à toi.

Il le regardait s'en aller ensuite, prenant la voiture pour s'y rendre. Mike arriviait, voyant sa voiture, il lui faisait des signes pour qu'il s'arrête, il râlait vu qu'il passait à côté de lui.

Mike : Putain, enfoiré !

Il finissait par rejoindre Reiji, lui disant ce qu'il s'était passé.

Reiji : C'est pas vrai.. Ils vont venir ici, et trouver Derek.

Mike : ET Akira est en prison, comment on va faire pour le sortir de là ?

Reiji : Je m'occupe de tout ça.. Toi tu dois prévenir Derek.

Mike : On a cas lui téléphoner.

Il sortait déjà son téléphone.

Reiji : Sa ne sert à rien, là où il va, il n'y a pas de tonalité.

Mike : Pourquoi il va où ?

Reiji: Voir Gabriel.

Il en fronçait les sourcils.

Mike : Evidemment.

Il écrivait l'adresse sur un autre bout de papier et lui donnait.

Reiji : Tient, prend ma voiture et va le retrouver, pour lui prévenir. Moi je vais sortir Akira de là.

Mike : Ok..


Il prenait donc la voiture de Reiji et démarrait, Reiji lui se rendait jusqu'à la prison, il se posait contre le mur écoutant à l'intérieur, ils étaient entrain de questionner Akira. Moi j'étais donc déjà rentré.

Gabriel : Tu avais raison, je n'aurais pas du m'y rendre, c'était débile pourquoi est-ce qu'il se serait intéressé à moi ?

Je tendais la main envoyant une puissante aura qui fonçait tout droit vers le rocher ce qui faisait un gros trou dans le rocher.

Gabriel : Tu te rend compte, il couchait avec Mike !

Je tentais de me calmer.

Gabriel :J'ai pas envie de faire de pause, je vais très bien !

Mais il me forçait à m'asseoir, j'obéissais donc. Je détournais le regard de ce qu'il me disait.

Gabriel : Je sais, je ne sais pas à quoi je pensais.

J'ouvrais grands les yeux entendant la voix de Derek, je tournais le regard pour le regarder, c'est quoi ce look ? Pourquoi il a changé comme ça ? Delic qui me chuchotait à l'oreille, c'est vrai qu'il est beaucoup mieux comme ça, sa change, mais je suis toujours en colère.

Je regardais Delic.

Gabriel : Non reste !

Pfff, j'ai pas envie d'être seul avec Derek, je détournais le regard sur le coup, l'ignorant.

Gabriel : Tu n'as pas changé non plus, t'envoyer en l'air avec tout le monde, pourquoi je suis étonné.

Oui je boude, je suis juste déçus.

Gabriel : Je ne pouvais pas partir, je ne maîtrisais rien du tout. Laisse tomber.. Retourne près de lui.

Je continuais de faire la moue, même de ses petites blagues. J'écoutais malgré tout, tout ce qu'il me disait. Je serrais mon pantalon à l'écouter, c'est Mike qui lui aurait sauté dessus ? Pourquoi j'ai du mal à y croire, je détournais le regard connaissant la suite.

Je levais les yeux pour le regarder alors qu'il tournait en rond, entrain de dire tout ça. Il a vraiment changé ? J'avais du mal à le croire, mais pourquoi il mentirait.

Gabriel : Je ne te regarde pas comme une monstre, je suis juste.. déçus de t'avoir vu avec lui. Je me sens idiot d'avoir..

Je regardais Nasir arriver. Il disait pourquoi il était là, en effet je l'aidais pour maîtriser se côté là de lui, ainsi que son père. Je revenais ensuite vers Derek lorsque Nasir repartait, il serait jaloux de Nasir ?

Gabriel : Je t'ai dis que j'avais pas le choix, il fallait que je m'éloigne de tout. Tu vas pas me faire une scène parce que j'aide Nasir.. et tu.. quoi ?

Je le regardais bien surpris, il vient de me dire qu'il m'aimait ? Je souriais sur le coup, oui j'ai bien entendu, mon coeur se serrait sur le coup. Je me levais, m'approchant de lui, je le regardais bien.

Gabriel : Je t'aime aussi, mais ne couche plus avec personne.. mis à part moi bien sur.

Je glissais ma main derrière sa tête pour l'embrasser mais m'arrêtait.

Gabriel : Car si sa arrive, tu ressembleras à se rocher.

Je souriais sur le coup, l'embrassant à nouveau, sa fait tellement longtemps que j'en avais envie, que j'en rêvais de la nuit. J'avais envie tout les journées et nuit de le retrouver, pour lui avouer mes sentiments, mais je ne pouvais pas.

Mike : Et bien, tu passes vite à autre chose.

Je m'arrêtais tournant le regard vers Mike, je fronçais les sourcils sur le coup.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il fait là ? Tu lui as donné mon adresse ?!

Oui je le fusille du regard.

Mike : C'est Reiji qui me l'a donné.

Gabriel : Et pourquoi ?

Mike : Akira s'est fait arrêté par les hunters, ils sont au courant de tout. De toi, de Reiji, et de tout le reste. Ils vont te rechercher Derek, et ton frère est partis à la prison pour le libérer.

Je tournais le regard vers Derek sur le coup.

Gabriel : Il va se rendre la dedans, alors que c'est remplis de hunter, il va se faire prendre.

Je posais ma main sur son torse pour l'empêcher d'y aller.

Gabriel : Non, tu ne dois pas y aller, tu te jeterais dans la gueule du loup. Sa leurs falicitera la tâche et ils te tueront, tu n'es pas invincible Derek.

Je détournais le regard.

Gabriel : C'est moi qui vais y aller, je vais les sauver tout les deux, toi tu restes là.

Mike : T'en fais pas, je vais surveiller qui ne parte pas.

Il me faisait un sourire, moi je le fusillais du regard.

Gabriel : Je lui fais confiance, il ne fera plus la même erreur.

Je me téléportais, Mike regardait vers Derek ensuite s'approchant de lui.

Mike : Tu regrettes à se point là d'avoir couché avec moi hein ? Tu aurais préféré que se soit Gabriel.

Il passait à côté de lui.

Mike : Façon, se n'était pas terrible, tu étais nul.

Il partait à l'intérieur, et regardait Nasir, qui lui aussi semblait surprit de le voir ici;

Mike : Tient salut, sa fait un bail.

Il s'installait, regardant Delic.

Mike : Ton frère est partis libéré mon frère et sauver Reiji. Moui, sa valait pas vraiment le coup de le cacher pendants plus d'un mois ici, vu qu'il se montre au grand jour aujourd'hui. J'espère qu'il se fera prendre, sa serait amusant.

Il tournait le regard voyant Derek arriver, au fond il était jaloux.

Mike : Oups, il m'a entendu.

Il détournait le regard mécontent, il attrapait la bras de Nasir.

Mike : Vient, on va discuter tout les deux, j'ai plein de chose à te raconter.

Il lui chuchotait sa à l'oreille, essayant surtout de rendre jaloux Derek avec lui. Une fois dehors, il avait les mains dans les poches ralant devant Nasir.

Mike : Pff, il couche avec moi, et à présent il en a plus rien à foutre de moi, bah oui, Gabriel est revenu, alors il en a plus rien à foutre de moi ! ALors que pendant tout ce temp, il arrête pas de me faire du rendre dedans !

Il s'arrêtait regardant Nasir.

Mike : Quoi ?! Me regarde pas comme ça, oui j'aime les mecs !

Il shootait dans un cailloux.

Mike : Et mon frère vient juste de l'apprendre, alors que je cache ça depuis des années ! Et maintenant qu'il est enfin au courant, et que tout se passe bien, il se fait menotté et tout le reste, tout ça c'est à cause de Derek, il fou la merde partout.

Il s'asseyait à côté de Nasir.

Mike : Je le déteste !

Il le regardait.

Mike : Ta grandit nan ? Enfin soit, je t'ai déjà dis que je détestais Derek ?!

Moi j'étais donc partis jusque là, j'arrêtais juste à temps Reiji qui voulait foncer dans le tas pour récupérer Akira.

Gabriel : Tu ne peux pas y aller.

Reiji : Gabriel ?

Gabriel : Reste là, j'y vais.

Je me téléportais, j'apparaissais juste derrière Akira, heureusement ils lui avaient laissé une pause.

Gabriel : C'est moi on y va.

Je l'attrapais, je levais les yeux vu qu'ils arrivaient.

" et tes qui toi ?! lâche le ! "

Je me téléportais avec, je réaparaissais près de Reiji.

Gabriel : On a pas de temps à perdre pour les retrouvailles.

Je posais ma main sur sur reiji pour l'emmener avec nous, et me retéléportait chez moi, je regardais Derek sur le coup.

Reiji : Tu as pris d'énorme risque Gabriel.

Gabriel : Tout va bien, personne ne m'a vu, à part cet hunter. Vous allez devoir vous aussi rester ici quelqu'un temps, pour vous faire oublier des hunters.


Mike : J'ai aucune envie de rester dans se trou à rat, et pour j'ai un contrat moi.

REiji : tu n'as pas vraiment le choix Mike, ils savent que tu es le frère de Akira, ils te chercheront aussi.

Mike : Pff super.


Il changeait de pièce sur le coup. un enfant était là, accroupis sur une branche d'un arbre regardant vers la maison, ses yeux brillaient, étant en contact direct de Zankou, ils était également ses yeux.

Kira : je les ais trouvé.

Il avait à peine douze ans, et pourtant, il possédait un pouvoir hors du commun, et arrivait à ce qu'on ne sente pas sa présence. Il descendait de l'arbre, s'entaillant la peau, lui même sans montrer signe de douleur, il se griffait également le visage pour montrer qu'il était blessé. Il frappait ensuite à la porte.

Kira : A l'aide, aidez moi s'il vous plaît.

Je tournais le regard vers la porte sur le coup, je tournais le regard vers Delic, mais se n'étiat qu'une vois d'un gamin, sur le coup on lui ouvrait, il passait son bras sur ses yeux, pleurant.

Kira : Pitié aidez moi.. je me suis fait attaqué, j'ai mal.

Gabriel : C'est pas vrai, rentre.

On l'installait sur la chaise regardant tout ses blessures, j'utilisais mes pouvoirs pour le soigner.

Kira : Ouah vous êtes un sorcier ?

Gabriel : Hum oui, mais garde le pour toi d'accord ?

Kira : Oui promis.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il t'ait arrivé ?

Kira : Je sais pas, je m'en souviens plus très bien.. mais je crois que c'était une bête féroce, il m'a foncé dessus, j'ai eu tellement peur.

Il se remettait à pleurer, il jouait très bien la comédie.

Gabriel : C'est bon, tu ne crains plus rien, tu es en sécurité ici.

Il frottait ses larmes, j'avais soigné toute ses blessures.

Gabriel : voilà, tu n'as plus rien, Nasir, va lui trouver d'autre vêtement, ils sont remplis de sang, et lave le un peu si tu veux bien.

Il attrapait ma main.

Kira : NOn, je veux que se soit toi.

Gabriel : Tu ne crains pour, Nasir est très gentil.

Il le regardait sur le coup.

Kira : Bon d'accord.

Il le suivait se laissant faire, bien entendu Zankou pouvait toujours voir tout ce qu'il se passait à travers lui. Il tournait le regard vers Naisr qui bien entendu lui posait des questions.

Kira : Mes parents sont mort, je me débrouilles tout seul.

Il jouait avec l'eau, avec son doigt.

Kira : C'est pas grave, j'étais petit, je m'en souviens pas vraiment. Mais, je me sens très seul..

Il faisait bien entendu tout, pour qu'il puisse rester avec eux.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Dim 24 Avr - 22:09

On dirait que j'ai dit les mots qu'il fallait, il me sourit maintenant est ce une bonne chose pour moi? ou alors il complote un plan pour me transformé en poussière en quelque seconde pour le dire. Il se lève marchant vers moi, c'est à moi de prendre le sourire. Et en plus il me donne presque la permission de coucher avec lui, est ce qu'il a quelqu'un dans les environs? sinon ce sol semble être confortable pour ce genre d'entrainement.

Derek: je me tiendrais bien sage.

Il m'embrassait et cette fois j'ai même pas besoin de l'obliger à quoi que ce soit et franchement sa me fait un bien fou. Il s'arrête aussi vite regardant vers ce rocher me lançant quelque menace, ok...je pense que c'est noté.

Derek: alors je dois même être très sage.

Il est vraiment devenu plus coriace que moi, est ce qu'il aura envie de prendre le dessus sur tout maintenant? je vais devoir jouer les costaud si je veux pas que sa arrive. Bon en attendant je suis encore entier et compte bien en profiter avec lui, on s'embrassait et franchement sans l'arriver soudaine de Mike, sa serait devenu bien chaud entre nous.

Derek: Mike?

Pourquoi il est ici? et comment il a su? 

Derek: Dit pas de bêtise, je lui ai rien dit du tout.

Dans quoi Akira c'est encore fourré? et mon frère qui fonce tête baisser une fois de plus..je dis ça mais je suis déjà prêt à m'y rendre pour lui sauver la peau.

Derek: je dois y aller avant qu'il se fasse tuer.

Gabriel m'empêche d'y aller, c'est vrai que sa serait facile pour eux de me tuer, mais je peux pas rester les bras croiser non plus.

Derek: peut être mais mon frère risque sa peau, je compte pas rester sans rien faire Gabriel alors j'y vais.

Il va aller à ma place? je suis pas plus rassurer, est ce qu'il est assez costaud pour des hunter?

Derek: Très bien, alors fais attention à toi et évite de trop t'exposer. 

Je regardais Mike, ok ce genre de pique me fais comprendre qu'il m'en veux beaucoup. Je peux pas le blâmer pour ça j'ai un peu jouer avec lui.

Derek: c'est pas que j'ai des regrets Mike...

je levais les yeux, c'est certain il m'en veux vraiment au point de me lancer des petites pic soit disant que je suis nul.

Derek: les gémissements que tu essayais d'étouffer me disait pourtant le contraire.

Je devrais pas répondre à ses provocations, il a de très bonne raison de m'en vouloir. Je l'ai titiller pendant des semaines et tous ce que j'ai pu lui faire...je dois essayer de lui parler. Nasir et Delic étaient tous deux à table à discuter entre eux, Nasir ouvrit grand les yeux n'en revenant pas de voir Mike ici.

Delic: il commence a avoir beaucoup trop de monde ici, on est censer être caché, alors aussi beau gosse que tu peux être...tu devrais pas être la, ou est mon frère.

Nasir tente déjà de se faire discret de peur de subir encore les critiques de Mike.

Delic: c'est pas vrai, Gabriel est une vrai tête de mule! Il prend le risque d'être découvert pas zankou! est ce qu'il a oublier tout ce que je lui ai dit!

J'arrivais moi aussi regardant Mike et ses vilaines pic sur Gabriel.

Derek: oui j'ai entendu et tu n'es pas obliger d'être méchant avec Gabriel, c'est ça mort que tu souhaite ne ce moment.

Nasir ouvrait grand les yeux toujours craintif, surtout que Mike lui attrapait le bras soit disant pour discuter.

Nasir: D'accord...

ouais il lui laisse pas vraiment le choix en faite.

Derek: caractère de cochon.

Nasir marchait à ses côtes le regardant de temps à autres n'en revenant pas qu'il se confie à lui.

Nasir: en faite, c'est pas parce qeu tu aime les garçons que je te regarde comme ça...c'est que tu te confie à moi. La dernière fois qu'on a discuté ensemble c'était pour m'enfermer dans un casier. Tu voulais savoir si j'avais la bonne taille pour entrer dedans.

Il haussait les épaules s'asseyant sur un banc dehors.

Nasir: je pense que tu en veux à Derek parce que tu commençais à t'attacher à lui, tu pensais que sa pouvais être réciproque. C'est normal que tu lui en veuille, tu t'es confier à lui et il t'a rejeter pour un autre.

Il lui faisait un grand sourire.

Nasir: je crois que tu le déteste pas vraiment, juste en colère.

Il se regardait ensuite.

Nasir: oui je me développe plus rapidement depuis que la mutation a commencer, on devrais retourner prêt des autres juste au cas ou ton frère reviendrais.

Il laissait Mike partir avant de regarder vers son père qui arrivait.

Logan: tu devrais éviter de t'attacher, tu sais très bien ce qu'il risque d'arriver.

Nasir: je sais, il avait juste besoin de parler à quelqu'un c'est tout. Il a des choses que Delic et Gabriel arrivent à trouver une solution pour nous.

Logan: j'ai accepter de venir uniquement pour qu'ils nous aident à nous contenir, mais je crois pas au remède miracle Nasir, tu risquerais d'être déçu.

Nasir: je retourne prêt des autres.

Logan: il reste deux jours Nasir avant que la pleine lune montre le bout de son nez.

Il répondait pas et retournait prêt des autres, j'attendais moi ausis et Mike qui n'arrête pas de me lancer de vilain regard. Je pense que si il aurait le pouvoir de me tuer comme ça, je serais déjà un homme mort. Gabriel revenait avec mon frère et Akira, on dirait que les autres hunter l'ont fais passer un savon pour el faire parler.

Akira: merci Gabriel, mais ils feront tous pour nous retrouver. C'est leurs métier et j'en ai former plus d'un.

Derek: et tu leurs a former à frapper leurs collège?

Akira: non c'est pas mes méthodes, mais ils me voient comme un traitre et plus comme leurs frères d'armes. 

il frottait sa lèvre regardant vers Mike.

Akira: mais si c'était à recommencer j'hésiterais pas, j'ai mis trop longtemps tous les vampires dans le même sac et toutes les autres espèce.

Il en regardait Nasir sur le coup avant de s'asseoir.

Derek: en tout cas sa me dérange pas de rester ici, bien qu'on se sent un peu isolé du monde.

c'est surtout qu'il a Gabriel et je pourrais en profiter.


Delic: une personne suffit pour attirer les sbires de Zankou! il a des yeux partout Gabriel, tu as pris trop de risque.

Akira: il..avait des caméra de surveillance dans ma cellule, désolé Gabriel.

Delic: super! autant invité zankou à prendre le goûter! j'imagine déjà le tête du patron la haut!

il mettait ses bras derrière son dos revenant  bien la tête.

Delic: c'est tout ce que j'avais prédit, tes fils doivent vivre parmi les dieux. Ils sont encore trop jeune et laisse leurs sentiment prendre le dessus sur les bonne décision à prendre. Je maintiens qu'ils doivent rentrer!

il soupirait regardant vite autour de lui.

Delic: j'espère qu'il m'a pas vu faire ça.

Derek: j'imagine bien le genre de personne que sa pourrait être.

Delic: il est sage mais un peut coincé sur son petit nuage.

Il regardait à nouveau autour de lui.

Delic: j'espère qu'il n'a pas entendu ça non plus.

C'est la qu'on entendait toquer à la porte.

Delic: sa y est il nous a retrouver.

" zankou: trouve le plus vulnérable des deux, tisse un lien avec lui puis isole le! je te prêterais ma force pour le téléporter jusqu'à moi"

Zankou depuis les enfers fermait les yeux serrant son fauteuille.

Benoit: sa te demande beaucoup de force, tu t'épuise à vu d'oeil, il a surement un autre moyen.

Zankou: silence! j'ai besoin de me concentrer.

Moi je me questionne déjà sur ce gamin, qu'est ce que fou un enfant dans les bois? Nasir marchait avec lui le sourire aux lèvres déjà prêt à aider cet enfant à ce laver.

" zankou: n'insiste surtout pas, il trouverai ça trop suspect. Continue de jouer ton rôle, ils sont pas assez méfiant. Celui la ta soigné sans même se poser des questions, il est trop naïf...tu trouvera la moyen de l'isolé."

Nasir l'indiquait le chemin de la salle de bain et lui préparait tous.


Nasir: tu t'es perdu? ou sont tes parents.

Il faisait déjà une mine toute triste.

Nasir: je suis désolé pour toi, sa doit être dur mais tu n'es plus seul maintenant. Je pense pas que Delic et Gabriel te remettront dehors. Ils sont très gentil, ils prennent soit de moi aussi.

" zankou: je te dirais bien de le noyer dans la baignoire sur celui la, mais sa ferait foirer tous notre plan"

Moi je me questionne toujours de mon côté, qu'est ce qu'un enfant fou perdu dans cette forêt? et puis j'ai croiser aucune bestiol a part des lapins et des écureils.

Derek: tu trouve pas ça bizarre toi?

Delic: quoi donc?

Derek: qu'un enfant ce perd dans une forêt?

Delic: les enfants se perdent même dans les supermarché.

Derek: je veux dire marcher aussi loin pour arriver comme par hasard ici, sans l'indication de Reiji j'aurais moi même jamais trouver. De plus j'ai été obliger de retirer mes chaussures en rentrant, je pense même que je vais devoir les jeter tellement qu'elle sont boueuse! et lui les siennes sont niquel.

je montrais les chaussures de Mike du pouce.

Derek: la preuve, lui ne sais même pas donner la peine de les retirer et tu as trouver des animal dangereux dans le coin.

Delic réfléchissait un peu.

Delic: et bien, il a des loups mais ils vivent plus au nord mais certain son solitaire.

Derek: un enfant aurait échapper à un loup?

Logan: si il aurait un loup, je l'aurais sentis et il m'aurait sentis moi. aucun prédateur n'est dans les environs tant que mon fils et moi y seront.

Derek: donc c'est un lapin enrager qui a attaquer ce gamin?

Logan: j'ai ressentis aucun odeur particulière sur cet enfant, mais pas l'odeur d'un autre animal non plus.

Derek: donc il a bien anguille sous roche.

Delic: c'est qu'un gamin!

Derek: j'ai tué pour la première fois à quatorze ans, sa te conviens comme réponse?

Delic tournait le regard sur le coup.

Delic: on devient peut être paranoïaque.

Derek: peut être, mais autant rester sur nos garde.

Nasir revenait avec l'enfant du coup je compte bien le surveiller de prêt.


Nasir: il s'appelle Kira et a nul par ou aller, alors je pense qu'on devrait le garder quelque temps avant de lui trouver un endroit ou aller non? 

Logan: tu sais que c'est pas un endroit sûr ici, n'oublie pas que bientôt...

nasir: je sais papa, mais Gabriel nous a déjà aider une fois je te rapelle et tous sais bien passer. Moi je vais lui préparer quelque chose à manger.

" zankou: méfie toi, ce sont des loup-garou et ont surement du comprendre que aucun autre animal ta toucher. Si il te pose des questions la dessus, dit que tu as trouver une rivière proche et tenter de soigner tes plaie. Ils vont être méfiant, mais si il le faut retourne les les uns contre les autres." 

Moi j'attrapais Gabriel pour m'isoler avec lui dans une autre pièce.

Derek: reste tous de même méfiant vis à vis de ce garçon.

Je souriais le collant à moi.

Derek: maintenant on peut reprendre ou on s'était arrêté tous les deux.

je l'embrassais tous en le reculant jusqu'au mur derrière lui, je m'arrêtais entendant tousser derrière moi. C'est Mike, il va vraiment tous faire pour nous empêcher d'avoir de l'intimité ou quoi?

derek: Mike, je sais que j'ai pas agis de la meilleurs façon avec toi. Je t'ai poussé à bout et maintenant que tu t'es un peu..laisser aller avec toi, je te rejette. Mais j'étais un con ok? dit toi que l'ancien Derek n'existe plus et donc celui qui...a coucher avec toi.

c'était peut être pas les bon mot, mais je compte reste avec Gabriel. Bon ma petite jambe en l'air avec être reporter, j'ai plus très envie sur le coup. je sais que j'ai blessé Mike et je suis entrain de me demander si il m'aime pas lui aussi.

Derek: on reportera ça à plus tard Gabriel, je vais aider Nasir à la cuisine.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Lun 25 Avr - 21:45

J'avais donc sortis Akira de là, et il s'était bien fait ramassé par les autres hunters afin qu'ils répondent à toute leurs questions. Sur le coup, Delic s'inquiétait, car il y avait de plus en plus de monde ici, sa devenait dangereux, de plus, je venais de m'exposer en allant chercher Akira, et il y avait des caméras, j'en détournais le regard vu que Delic était pas très content sur le coup et pensait déjà à ce que pourrait dire les dieux là haut, et l'imitait même.

Ensuite, se garçon venait de nul part, sur le coup je ne pensais pas du tout que sa puisse être un piège, après tout se n'était qu'un enfant et mon premier tic était de l'aider et de le soigner de toutes ses blessures.. Je n'étais pas du tout méfiant vis-à-vis de lui. Je ne pensais pas qu'un enfant de son âge pourrait être un monstre, ou à la service de Zankou.

kira suivait toute les instructions de Zankou qu'il entendait par la pensé, il exécutait chacun de ses ordres et partait donc avec Nasir afin qu'il le lave, il faisait son petit malheureux jouant bien la comédie afin de faire en sorte qu'ils ont pitié de lui et qu'ils le gardent ici. Il regardait bien nasir du coin de l'oeil alors qu'il lui disait tout ça, tout en entendant Zankou dans sa tête.

Kira : Toi aussi tu sembles très gentil.. Oui je me suis sentis seul pendant très longtemps.

Il souriait malgré tout.

Kira : Mais mes parents mon toujours dit d'être fort, et de voir les choses de bons côtés alors c'est ce que je fais.. pour eux.

Il était très doué pour la comédie, et de plus, il savait qu'on faisait plus confiance à un enfant qu'un adulte, c'était sans doute pour ça que Zankou l'avait envoyé lui. En bas, je tournais le regard vers Derek qui me demandait si je ne trouvais pas cela bizarre cette histoire.

Gabriel : bizarre, comment ça ?

J'écoutais ce qu'ils se disaient, c'est vrai, les enfants se perdent souvent, il aime bien explorer le monde, et finisse par se perdre ensuite, s'est courant. Oui c'est vrai que s'est dure d'arriver jusqu'ici, et la terrain est loin d'être commode, Derek a du retirer ses chaussures, et Mike lui, les a garder et à salis tout la maison avec.

Gabriel : Tu penses qu'un enfant pourrait être dangereux pour nous ? Se n'est qu'un enfant Derek.. On fera attention, mais peut etre qu'il dit la vérité, comment il se serait blessé autrement ? JE ne vois pas pourquoi il mentirait.

Je haussais les épaules sur le coup. Je tournais le regard vers Logan sur le coup, il disait clairement qu'il n'avait sentis aucun odeur animal sur l'enfant, c'est étrange.. Et les loups ne s'approchent pas d'ici tant que Logan et Nasir seront là, il faut questionner l'enfant.

Gabriel : Bien, tu as peut etre raison, alors autant faire attention.

Tout le monde se taisait lorsque Nasir revenait avec l'enfant, je le regardais bien, il semble si innocent, comment un enfant pourrait être un dangers ? Un tueur.. ? Sa me parait peu possible mais bon. Kira gardait son sourire de ce que Nasir disait, il faisait sa petite moue toute triste et perdu, et tenait ses mains l'une contre l'autre.

Kira : Je suis désolé de vous déranger comme ça..

Gabriel : Oui on vous aidera à nouveau, nous vous inquiétez pas.

Kira : Oh super, j'ai très faim, merci beaucoup.

Il levait les yeux vers Logan sur le coup alors que Zankou lui disait de faire attention car s'était des loups, et qu'il avait surement pas sentis d'odeur sur lui, et donc que son histoire pouvait être compromis.

Kira : * Je ferais ce qu'il faut maître *

Il regardait Derek m'attraper pour m'éloigner, il en pinçait ses lèvres car il voulait justement se rapprocher de moi. Il marchait donc jusqu'à Delic s'installer à côté de lui, il balançait ses jambes tout en le regardant.

Kira : vous êtes frère non ? vous vous ressemblez beaucoup. J'ai toujours voulu avoir un frère, mais je suis fils unique, je me suis toujours sentis très seul à cause de ça.

Il lui souriait.

Kira : Au faîte, je m'appelle Kira.

Moi je regardais Derek sur le coup, il me demande encore de me méfier du garçon.

Gabriel : T'en fait pas, Delic m'a bien entraîné, et je doute que se garçon soit une menace.

Il se collait à moi, j'en souriais le tenant contre moi.

Gabriel : Oui.

Je l'embrassais à mon tour, Il me poussait jusque le mur derrière lui, sa devient vite chaud, je glissais ma main derrière ses cheveux, les serrant entre mes doigts. On entendait ensuite tousser, je tournais le regard soupirant de voir encore le visage de Mike.

Mike : vous êtes pas tout seul.

Il fronçait les sourcils de ce que disait Derek.

Mike : Et bien, le "derek", change vite, la bonne blague.

Il s'en allait sur le coup mécontent. Moi je tournais le regard vers Derek. Moi sa me plaît pas, je pense moi aussi qu'il s'est attaché à Derek.. Il lui a vraiment fait du rende dedans ? J'en détournais le regard sur le coup, j'ai encore cette image qui me revient, Derek sur Mike entrain de couché avec lui. Mike est beaucoup mieux que moi physiquement, non se n'est pas le moment de me sentir inférieur à Mike. C'est moi que Derek à choisis.

Kira lui analysait un peut tout le monde, il regardait Derek le regarder du coin de l'oeil, il se doutait qu'il lui faisait pas confiance, il l'observait se rendre près de nasir pour l'aider. Kira lui sautait du fauteuil.

REiji : Où vas-tu ?

Kira : Au toilette.

Il faisait semblant d'y aller, mais partait surtout me retrouver ensuite, moi je voulais retrouver Mike pour lui parler, mais je baissais les yeux pour regarder Kira.

Kira : Tu cherches Mike ? Je l'ai vu sortir, je crois qu'il s'en va.

Gabriel : Ah bon ?

Kira : Oui, je peux t'aider à le retrouver si tu veux.

JE détournais le regard, et finissait par revenir vers lui.

Gabriel : Tu dis que c'est un animal qui ta attaqué, mais tu n'a aucune odeur d'un animal sur toi.

Kira : Hum.. C'est peut être parce que j'ai voulu nettoyer mes blessures dans cette rivière.

Gabriel : Tes vêtements n'était pas mouillé.

Kira : je viens de loin, alors sa a séché.. Et ensuite j'ai trouvé votre maison par hasard, j'ai eu beaucoup de chance.

Il baissait les yeux.

Kira : Vous me croyez pas c'est ça .. ? Je peux m'en aller si vous voulez pas de moi.

Je soupirais passant ma main dans mes cheveux.

Gabirel : Non, c'est bon reste, désolé.

Il me regardait à nouveau en souriant.

Kira : Merci ! Alors on va le retrouver ?


Gabriel : Oui, allons-y.

Je m'en allais dehors avec lui, il marche tranquillement à côté de moi, où il est partit cette idiot.. Je me demande si'l est rentré chez lui ? Hum non, son frère est ici, c'est impossible.

Kira : Vous êtes amoureux ?

Gabriel : Hum quoi ?

Kira : Vous et.. hum.. Derek c'est ça ?

Gabriel : Oui, c'est ressent.

Kira : Il semble pas m'aimer, il me regarde bizarrement.

Gabriel : Il est juste méfiant.

Kira : De moi ? Pourquoi ?

Gabriel : C'est.. compliqué. Je ne le trouve nul part, il est peut être rentré, allons voir.

Il m'attrapait la main, son regard avait changé.

Kira : On est assez loin.

Gabriel : Pour ?

Kira : Pour ça.

Il tenait bien ma main fermement, je me sentais bizarre, il aspire mon énergie, j'en tombais à genoux, il se mettait en face de moi.

Kira : Il avait raison de s'inquiéter, je suis au service de mon maître, les autres vont être jaloux que j'ai réussis, se faire dépasser par un enfant c'est la honte.

C'est pas vrai.. Derek avait raison, il posait sa main sur ma tête.

Kira : maître attendez, faîte moi confiance, je vais vous ramenez les deux au lieu d'un seul.

Il envoit un aura en moi, il semble me contrôler, j'attrapais mon téléphone appelant Delic.

" Gabriel : Delic, ne change pas d'expression, reste normal pour n'inquiétez personne. Si tu fais tout ce que je te dis, je ne tuerais pas ton frère. Alors tu fait semblant de rien, tu te lèves et tu sorts dehors, tu dis que tu vas rejoindre Gabriel pour l'entraînement. Dépêche toi ! ou je le tue ! "

Reiji levait le regard voyant Delic se lever.

Reiji : où tu vas ?

Il obéissait.

Reiji : Dépêchez vous, on va bientôt souper.

Il le regardait partir, c'était quelque minute après, qu'il regardait vers Akira.

Reiji : L'enfant il est passé où ? Mike tu l'as vu ?

Mike : NOn j'étais au chiotte.

Reiji se levait.

Reiji : On devrait s'inquiéter ?

Delic me rejoignait, mon regard avait changé, comme ci je n'étais plus vraiment là, Kira se montrait se cachant derrière moi, il lui souriait.

Kira : Fait rien de stupide ou je le tue.

Ses pupilles changeait devenant comme celle d'un chat, et une aura rouge entourait son corps, il l'envoyait dans sa direction l'attrapant par la gorge.

Kira : Maître, vous pouvez nous téléporter.

Il tenait en même temps Gabriel. Nous on cherchait après, criant après eux. C'est là qu'on les voyaient mais s'était trop tard, Kira faisait juste un sourire avant d'être téléporté. Nasir se sentait mal sur le coup se s'être fait avoir, mais tout le monde s'est fait avoir, sauf Derek qui trouvait cela bizarre.

Reiji : Il.. les a emmenés.

Il regardait Derek sur le coup.

Reiji : Derek..


***

Aux Enfers, Kira avait donc réussis sa missions, et il haut la main, car il n'avait pas réussis à emmener un seul mais nous deux, je me redressais revenant à moi regardant autour de moi.

Gabriel : On est où ?

Je tournais le regard vers Delic.

Kira : Chez mon maître.

Gabriel : Alors Derek avait raison..

Kira : Oui.

Il souriait sur le coup.

Kira : Enfin, presque, mes parents sont vraiment mort, mais.. par moi. Parce qu'il ne me voyait comme un monstre, ils ont essayé de me tuer, j'étais encore innocent à ce moment là, mais ils avaient vus juste. Zankou lui seul m'a accepté, il ne me regarde pas comme les autres, il est le seul que je fais confiance et je ferais n'importe quoi pour lui.

Il souriait, je détournais le regard.

Gabriel : Je suis désolé Delic, c'est de ma faute.

Je serrais les poings, je viens à peine de retrouver Derek, pourquoi je n'ai pas fait plus attention.. Mon frère risque à présent d'y passer tout ça par ma faute. Je levais les yeux le voyant arriver. il posait sa main sur la tête de Kira sans doute très fière de lui, mais il semble également très faible, trois téléportation au lieu de deux sa lui a beaucoup coûter.

Kira : Je suis content que vous m'ayez fait confiance maître.

Il passait la langue à Alastor sur le coup pour le narguer. Moi je levais les yeux vers Zankou qui nous tournait autour, depuis le temps qu'il attend ça.. Je ne ressens pas mes pouvoirs ici pourquoi ? Je me sens affaiblis.

Gabriel : Prenez vous en à moi, mais laisser mon frère tranquille.

Sur le coup il me faisait face. Akio arrivait ayant appris la nouvelle, il nous regardait tout les deux. Il chuchotait à l'oreille d'un qui était à côté de lui.

Akio : Pourquoi je n'étais pas au courant qu'il a envoyé Kira ?

" Parce qu'on sait ce que t'a fait, tu es un traître. T'allait à nouveau les prévenir et le plan de notre maître aurait échoué".

Il était surprit sur le coup regardant vers Alastor, en effet, il avait prévenu de son arrivé. Il revenait vers nous, ne sachant pas quoi faire pour nous sortir de là. Au fond Benoit avait raison, il s'était attaché à nous, mais surtout à delic, se jour là, il l'avait sauvé, l'ayant mis en dangers afin que sa mère intervienne avant que Zankou n'arrive.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Mar 26 Avr - 21:48

Bon j'allais me prendre un café histoire de réfléchir à tous ça, je sais très bien que j'ai pas été correcte avec Mike mais..je réagissais comme un gamin en pensant de plus ne plus jamais voir Gabriel, c'est moi qui est en faute et je le sais très bien.


Akira: tu en fais un drole de tête, c'est à cause de cette histoire avec Gabriel et mon frère?

Derek: oui en quelque sorte.

Akira: Sa sera pas aussi simple pour que mon frère te pardonne, il sais attaché à toi c'est évidant. C'est avec toi qu'il sais ouvert, même moi j'ai pas réussit à lui faire avouer son petit secret caché.

Derek: c'est censer me réconforter?

Akira: non, j'ai envie que sa te travail encore plus. Tu as tous de même jouer avec les pied de mon frère et blessé en le rejetant pour un autre.

il en regardait vers Delic sur le coup.

Akira: j'ai rien contre ton frère évidemment, juste contre le vampire devant moi.

Il me regardait à nouveau.

Akira: tu as de la chance, je suis plus hunter maintenant et on m'a prit mes armes et ma verveine. J'en aurais déjà mis dans ton café et t'aurais passé un mauvais quart heure.

Derek: j'ai vraiment trop de la chance.

Pendant qu'il m'envoyait de nombreux pic à cause de cette histoire, Delic relevait rapidement les yeux recevant un message télépatique, il en serrait ses doigts sur la table avant de se relever les mains dans la poche.

Delic: je vais marcher un peu dehors, vos histoires me donne mal à la tête.

Il craint pour la vie de son frère et préfère ne rien dire à ce sujet, une fois dehors il se mettait à courir.

Delic: Gabriel?

il remarquait aussi tôt ses yeux et surtout ce que cela signifiait.

Delic: montre toi, Kira.

Kira lui faisait face montrant son vrai visage.

Delic: ton maitre nous veux vivant, je sais très bien que tu ne tuera pas mon frère.

Il se laissait tous de même prendre ne voulant pas laisser Gabriel seul dans cette situation, une fois attraper Zankou les téléportais tout les trois jusqu'à son antre. Sur le coup il toussait ayant donner beaucoup d'énergie.

Benoit: Tu devrais reprendre tes forces avant tous.

Il levait la main voulant qu'il le laisse tranquille et se levait le sourire aux lèvres, Delic levant les yeux voyant Zankou arriver accompagner de ses démons. Il caressait les cheveux de Kira au passage qui était tout fier de son exploit.

Zankou: tu as très bien travailler, tu aura une digne place à mes côtés.

Alastor avait bien envie de foncer dessus voyant la langue de Kira, Benoit l'attrapait avant qu'il ne commette de bêtise.

Benoit: n'y pense pas ou tu finira dans le fond d'un gouffre.

Il marchait déjà vers delic sachant que c'était le premier à lui avoir échapper mais attendant Gabriel, il s'arrêtait devant lui ricanant.

Zankou: tu es courageux, mais sais tu seulement qui je suis? et surtout pourquoi tu es la?

il attrapait son visage pour le lever.

Zankou: tu es ici à cause de ta mère et ce qu'elle m'a fait et serais la personne qui l'anéantira ainsi que ton monde et tout ça à cause de vous et votre négligence ou plutôt de la tienne. Tu aurais pu m'échapper, mais tu as préféré rester sur terre.

il le lâchait ricanant.

Zankou: c'est ton côté mortel qui te rend faible.

Delic: c'est pourtant à cause d'un "mortel" que tu te trouve ici zankou, parce que notre mère l'a préféré à toi.

Il change de tête sur le coup et surtout de cible, c'est vers Delic qu'il marchait l'attrapant par les cheveux le soulevant jusqu'à son visage.

Zankou: je pourrais facilement t'écraser entre mes doigts comme un insecte.

Delic: mais tu ne peux pas, tu perdrais tous.

Zankou: alors je vais essayer de pas te tuer.

il attrapait sa jambe de son autre main pour le plaquer une bonne fois contre le sol, malgré qu'il a retenu sa force Delic avait subit pas mal de dommage. Delic r'ouvrait les yeux regardant en direction de Akio qui venait d'arriver. 

Zankou: je vais commencer par toi, ensuite je te laisserais pourrir ici.

Il levait les yeux regardant un peu autour de lui.

Zankou: dommage, je doute que ta mère puisse te voir d'ici. 

Il attrapait sa gorge avec son bras d'opté d'une armure, celle ci brillait aspirant le côté divin de Delic. Lui levait les yeux vers Gabriel utilisant le peu de magie qu'il pouvait ici.

"Delic: Gabriel, je vais utiliser un flash pour les aveuglé profite de cette occasion pour t'enfuir. Maman m'a parler d'un portail placer dans les enfers, seul ceux qui n'y on pas leurs place peut la franchir. Ne t'inquiète pas pour moi, je trouverais le moyen de te rejoindre, cours.."

zankou regardait vers sa main voyant une concentration d'énergie.

Zankou: c'est inutile, tes pouvoirs sont pratiquement inefficace ici.

mais le flash l'aveuglait malgré tout, il se reculait cachant ses yeux de la lumière. Quand celle ci disparu il regardait en premier Delic qui était toujours au sol, il en souriait.

Zankou: tu voulais un surcis de quelque seconde?

Alastor: maître, l'autre sais enfuis.

Il cherchait sur le coup après Gabriel qui était en effet plus la.

Delic: tu as perdu quelque chose?

il shootait dans Delic l'envoyant plus loin.

Zankou: de toute façon j'ai plus besoin de toi! qu'est ce que vous attendez bande de fainéant! retrouver moi ce gamin!

Il avançait vers Akio l'empêchant de partir.

Zankou: j'ai une autre tache à te confier, si tu veux rattraper tes fautes alors c'est l'occasion. Tue moi celui la et ramène moi sa tête! et peut être que tu aura mon pardon.

Il faisait un sourire le laissant pour essayer lui aussi de retrouver Gabriel.

Delic: aller va si sale chien, fais ce que ton maître à demander. De toute façon j'ai perdu ma divinité, je vais quand même mourir dans les heures qui suivent. Il m'a briser plusieurs os et je crois que mes organes ont pris cher aussi. Autant que tu retrouve sa grâce...tu me fais pitié regarde toi Akio.

 C'est Benoit qui réussit à le trouver le premier, il marchait vers lui sous forme d'une panthère noir.

benoit: j'ai vécu toute mon enfance aux enfers, j'ai fini par connaitre les environs comme ma poche. Je sais ce que tu cherche, mais tu risque de mourir avant de pouvoir la trouver. Des créatures vivent aux enfers, qui n'attend que pouvoir se délecter d'un bon morceau comme toi.

Il s'asseyait devant lui.

Benoit: tu te sent affaibli, c'est normal. Les enfers rend vulnérable les dieux du dessus mais renforce les démons. Je suis qu'un sorcier qu'on a envoyer dans ce monde en sacrifice, je sais même pas à quoi ressemble ton monde.

Il regardait de temps en temps autour de lui.

Benoit: tu m’amènerais avec toi si je te montre le portail? 

il voyait un dragon dans la ciel celui la Alastor sortit depuis son tatouage.

Benoit: Alastor est pas loin, grimpe sur mon dos et évite de m'arracher les poils! Dépêche! tu n'as pas d'autre choix que de me faire confiance!

Il le laissait grimper se mettait à courir, derrière lui Alastor le pourchassait.

Alastor: comment ose tu trahir le maître?! 

Alastor utilisait ses boules de feu pour l'arrêter, benoît était obliger de prendre un autre chemin utilisant la colline pour y grimper. Le temps que Alastor ramène son dragon pour s'en servir comme monture, Benoit a prit le temps de s'éloigner en changeant à nouveau de forme. Un guépard cette fois afin d'avoir une course plus rapide, le dragon ne suit pas la course rapide et fut obliger rapidement de faire demi tour pour prévenir zankou.

Benoit: on l'a semer celui la...mais il n'est pas le seul à nous courir au train.

Kira était la lui aussi les avait trouver et comptait bien monter encore dans les bonne grace de zankou. 

Benoit: tu m'arrêtera pas non plus Kira, je compte bien retourner dans mon monde! sa fait trop longtemps que j'attend ça, avec mon pouvoir divin je pourrais passer le portail avec lui.

Il prenait la forme d'un tigre pour avoir une carrure plus puissance, il en rugissait essayant de le faire reculer.


Benoit: tu sais ce qu'il t'arrivera si tu me tue! zankou a encore trop besoin de moi. dégage de mon chemin vermisseau!

Il donnait temps en temps de coup de patte pour le faire reculer et s'ouvrir un passage et couru à nouveau apercevant enfin le portail.

Zankou: j'en ai plus assez de voir des traîtres dans mes rang.

Il invoquait une sphère de flamme la lançant en direction de Benoit, lui sautait déjà près à franchir le portail et la recevait au même moment. 

Zankou: ce n'est rien kira.

Il se mettait à côté de lui caressant ses cheveux.

Zankou: je peux remonter à la surface désormais, j'aurais celui la plus tard. 

Il se téléportait prenant avec lui tous les démons fidèle. 

Gabriel avait réussit à retourner sur la terre ferme, Benoit était allonger à côté de lui ayant repris forme humaine. Même gravement brûler il sourit caressant une plante à côté de lui.

Benoit: c'est ça...la végétation? c'est encore mieux que dans les livres que Akio m'a rapporter. Sa sent bon.

Il regardait vers Gabriel.

Benoit: tu va vite retrouver tes forces et pouvoir rentrer chez toi.

Une créature blanche arrivait munis de neuf queue.

Komura: Gabriel, je vois que tu as réussit à t'en sortir. Mon maitre m'envoie pour te ramener la haut, zankou est de retour et ce monde est en danger.

Il prenait forme humaine l'aidant à ce relever.

Komura: c'est un sbire à zankou, nous devons pas l'aider. 

il soupirait allant vers Benoit soignant ses blessures.

Komura: mais ensuite tu devra me suivre.

Benoit: pourquoi me soigner?

Komura: j'accepte uniquement parce que tu as sauver Gabriel.

Benoit: je l'ai fais surtout pour moi.

Komura: je le sais...si c'était que moi, je te soignerais pas.

il se retournait prêt à prendre Gabriel avec lui, mais il a profiter de l'occasion pour se téléporter.

Benoit: il t'a eu.

lui changeait de forme pour partir de son côté également. Moi je tournais en rond cherchant une solution poru récupéré gabriel.

Derek: il a peut être un moyen d'aller en enfer! je sais pas moi...un sceau ou un truc du genre.


Akira: tu es un vampire, pas un putain faiseur de miracle!

Derek: et on va rester la à rien faire!?

Logan attrapait le bras de Nasir.

Logan: rentrons à la maison, c'est trop dangereux pour nous de rester ici.

Nasir: mais je veux aider Delic et Gabriel.

Logan: on peut rien faire, de plus on met en danger les autres en restant.

nasir: rentre je te rejoindrais papa.

Logan: je peux pas te laisser.

nasir: je veux pas rentrer.

Logan: très bien comme tu veux, mais ne te plains pas d'avoir leurs mort sur la conscience.

Lui en tout cas s'en allait c'est juste après que Gabriel arrivait, je réfléchissais pas et l'attrapait contre moi.

Derek: bon sang! tu m'as foutu une trouille bleu! comment tu as fais pour t'échapper et Delic?

vue sa tête, son frère n'a pas réussit à s'échapper.

Derek: il a peut être un moyen de le ramener.

Komura: il a perdu son pouvoir divin, il ne peut sortir des enfers de la même façon que toi Gabriel.

Derek: c'est qui lui et pourquoi il a plein de queues?

Komura: nous devons monter au plus vite Gabriel, vous avez fait assez de dégat ton frère et toi.

Derek: quel dégat? ce n'est pas sa faute!

Komura: Zankou a récupéré toute sa puissance, il est de retour. Si il arrive à aspirer la divinité de Gabriel en prime, il pourra montrer sur l'olympe et massacré d'autre dieu. On doit absolument empêcher ça, pour cela je dois te ramener Gabriel.

Derek: pas question que je le laisse partir.

Komura: ce monde peut être encore sauver, mais il ne le sera pas si tu reste. Je te laisse dire adieu à tes amis.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Mer 27 Avr - 21:57

On s'était donc fait avoir, enfin.. surtout moi. J'aurais du écouter Derek et ne pas avoir faire confiance à Kira. Mais s'est dure d'imaginer qu'un enfant de cet âge puisse être dangereux, maintenant par ma faute j'ai mis mon frère en dangers. Kira était tout fière de lui, étant donné qu'il avait réussi là où Akio et Alastor avait échoué et le montrait bien, et se moquait même de Alastor.

Moi je tentais de sauver mon frère en faisant en sorte que Zankou s'intéresse plus à moi qu'à lui. Je plissais les yeux de ce qu'il me disait.

Gabriel : Parce que tu désires notre divinité pour remontrer sur Terre.

C'est ce qu'on m'a dit. Il m'attrapait ensuite le visage pour le lever afin que je le regarde ce que je faisait et écoutait bien tout ce qu'il me disait. Il a raison.. J'étais censé monter avec mon frère, mais je ne voulais pas quitter mon monde, je voulais rester, et surtout continuer de voir Derek. Je détournais le regard sur le coup.

C'est mon côté mortelle qui me rend faible ? sur le coup j'y croyais, mais je regardais vers Delic qui disait tout ça. Alors il voulait notre mère, mais elle a préfré notre père si j'ai bien compris ? C'est pour ça qu'il lui en veut et qu'il désire tant se venger ? Il se dirigeait vers mon frère l'attrapant par les cheveux bien mécontent et le soulevait jusqu'à son visage.

Gabriel : Lâchez le !

J'écarquillais les yeux de ce qu'il osait faire à Delic, mon coeur se serrait, j'ai envie de l'aider et de le protéger, je suis le grand frère après tout, mais mes pouvoirs ne veulent pas apparaître, je me sens trop faible ici c'est horrible.

Gabriel : Non, occupez vous de moi.

Il s'en moque, il veut Delic. Il l'attrapait par la gorge, sa y'est il est entrain de prendre la divinité de Delic, je serrais les poings. J'entendais ensuite sa voix dans ma tête, il veut que je m'en aille s'en lui ?

Gabriel : * Je peux pas te laisser là Delic.. *

Il veut vraiment que je m'en aille, j'en baissais les yeux, il utilisant sa magie comme prévu, une fois que le flash arrivait, je me mettais à courir comme il me l'avait demandé, malgré tout la boule au ventre de laisser mon frère là. J'étais sortis du palais sans que personne ne me voix grace à Delic.. J'étais en dehors, je courrais sans savoir où j'allais, je dois trouver un portail, mais j'ignore où il se trouve !

Alastor prévenait à Zankou que je m'étais enfuis, sur le coup il s'énnervait sur Delic, shottant dedans, il en fut bien expulsé, il demandait à tout le monde de me retrouver, ce qu'ils faisaient. Akio lui voulait lui aussi y aller, mais il fut arrêté par Zankou, il tournait le regard pour le regard surpris par cette demande.

Akio : Bien..

Akio regardait bien vers Delic s'approchant de lui, il était dans un très mauvais état. Il écoutait ce qu'il disait, et finissait par s'accroupir pour bien être à sa hauteur, regardant son état.

Akio : Tu me fais plus pitié que toi, regarde toi.

Il attrapait son visage.

Akio : Je vais pas te tuer, malgré ce que tu crois, j'ai réellement eu des sentiments pour toi. Mais je suis piégé, quoi que je fasse, il me retrouvera. Et, il me tuera surement pour ce que je vais faire, mais peu importe. Tu as raison, j'en ais assez d'être son toutou.

Il posait son doigt sur ses lèvres.

Akio : chuutt.. Si tu veux rester en vie, alors ne dit rien. Je connais un endroit ici, où je pourrais te cacher, le temps qu'on trouve une solution pour sortir d'ici. Mais avant, je vais devoir faire quelque chose qui risque de ne pas te plaire, mais je suis obligé pour te sauver.

Il tendait la main au sol, invoquant une créature.

Akio : Je vais sacrifier cette créature, afin que tu survives.

Il attrapait une dague, entaillant la gorge de celle ci, elle tombait au sol, il faisait en même temps une incantation l'essence de la créature allait vers celle de Delic, ses blessures cicatrisait aussi tôt, ainsi que tout ses blessures. Il faisait disparaître sa créature ensuite, et aidait Delic à se relever.

Akio : Tu vas devoir changer, sinon il te sentira toujours, je dois faire comme ci je t'avais tuer.

Il l'attrapait se téléportant avec lui, et l'emmenait jusqu'à un sanctuaire, il l'installait là.

Akio : Tu vas devenir un sorcier comme moi, et pour se faire tu dois faire un contrat avec moi. Tu n'as pas d'autre solution. donne moi ton sang, et place le sur la marque sur cette table. Fait ce que je te dis si un jour tu veux revoir ton frère et l'aider.

Lui faisait des signes, invoquant une ombre, une fois que Delic faisait ce qu'il lui avait demander, l'ombre entrain à l'intérieur de Delic, il changeait bien entendu, n'était plus un demi Dieu, mais un humain ayant fait un pacte avec les ténèbres. Son look changeait également, il avait à présent des cheveux noir.

Moi je continuais de courrir, mais je tombais ne premier sur Benoit, je m'arrêtais sur le coup, il est sous cette forme de panthère, je le regardais bien. Je cherchais une solution, comment faire pour m'en sortir ? Je tendais la main vers lui, une petite aura en sortait mais trop faible pour faire quoi que se soit.

Gabriel : C'est pas vrai..

Je baissais ma main, de quoi il me parle maintenant ? De mon monde, et il aimerait bien s'y rendre ?

Gabriel : Tu veux m'aider ?

Je levais les yeux vers se dragon, je le reconnaissais, c'était celui de Alastor. Je revenais vers Benoit, je n'ai pas vriament d'autre solution.. Alors, je grimpais sur son dos, comme il me le demandais et me tenais bien à lui, il se mettait à courir pour aller jusqu'au portail, moi je levais les yeux vers le dragon qui nous suivait.

Je regardais ensuite derrière moi, Alastor était là, tentant de nous arrêter.

Gabriel : Attention !

Il nous envoyait des boules de feu, que Benoit évitait. Je me tenais bien à Benoit car il grimpait sur une colline, c'est que s'est haut.. Heureusement sa à permis de semer un peu Alastor, car il était obligé de faire appel à son dragon et on avait pris de l'avance, je regardais la forme de Benoit changer prenant l'apparence d'un léopard. Alastor faisait demi tour pour trouver Zankou et lui dire la trahison de Benoit. C'était ensuite Kira qui apparaissait devant nous.

Kira : Benoit.. comment tu peux trahir notre maître.

JE restais toujours sur son dos alors qu'il prenait l'apparence d'un tirgre pour s'attaquer à lui. Kira tentait de l'arrêter, mais Benoit reprenait rapidement la fuite.

Gabriel : On y est ! Le portail est juste là, vite.

J'écarquillais les yeux vers la sphère qu'envoyait Zankou, je pensais qu'on l'avait éviter à temps ayant emprunté le portail, mais une fois dans notre monde, Benoit était à terre, l'ayant reçut de plein fouet, il avait reprit sa forme humaine, moi je me mettais auprès de lui alors qu'il voyait pour la première fois la végétation.

Gabriel : Oui, tu es sur Terre. Je vais te soigner.

Je mettais mes mains sur lui, mais mes pouvoirs ne sont pas encore rétablis, je regardais le visage de Benoit sur le coup. Je tournais ensuite le regard vers Komura qui arrivait.

Gabriel : C'est grâce à mon frère.. il m'a sauvé.

Je baissais les yeux.

Gabriel : Je ne peux pas partir.. Et il faut l'aider.

Il m'aidait à me relever.

Gabriel : Il m'a sauvé la vie, sans lui je serais toujours là-bas, et Zankou aurait déjà prit ma divinité à moi aussi, je ne le laisserais pas.

Au moins sa s'était claire, Komura était forcé de le soigner, je le regardais faire. Au moins il le soigne, je souriais me téléportant, profitant qu'il soit occuper. Je partais retrouver DErek, je le regardais, il fonce directement vers moi m'attrapant contre lui, j'en faisais tout autant mais mon regard triste, j'ai perdu mon frère, et à présent, je vais perdre celui que j'aime et tout le reste..

Gabriel : C'est grâce à Delic que je suis là.. Lui est.. resté là-bas.

JE détournais le regard, j'entre ouvrais les lèvres lorsqu'il disait qu'il y avait surement un moyen mais s'était Komura qui arrivait disant clairement que non. Voilà, la vérité éclate, je baissais les yeux et revenait vers le visage de Derek. Komura à raison, tout est de ma faute.. Derek ne voulait pas que je m'en aille, j'en avais le coeur qui se serrait, je fermais les yeux vu que je n'avais pas le choix et komura me le faisait bien comprendre. Je m'approchais de Derek, tenant son visage entre mes mains.

Gabriel : Je.. suis désolé Derek, je n'ai pas le choix, je dois partir.

Je le serrais contre moi.

Gabriel : On aura pas eu de chance jusqu'au bout, tout a été fait pour qu'on soit séparé à chaque fois.

Je le regardais à nouveau.

Gabriel : Je t'aime, j'espère qu'on pourra se revoir un jour.. Mais en attendant. Oublie moi, profite de ta vie, aime quelqu'un d'autre. Car, j'ignore quand je pourrais revenir, ne m'attend pas d'accord ?

Je me forçais de lui sourire, et l'embrassait une dernière fois. J'ai vraiment dure à me dégager de lui.

Gabriel : Ne redevient pas se monstre en mon absence, reste comme tu es, je te fais confiance. Je suis sur qu'on se reverra, quand tout ça sera réglé.

Je regardais ensuite vers Nasir, je m'approchais de lui.

Gabriel : Je sais que tu es inquiet, pour ton père et toi. J'aurais voulu être là pour vous aidez tout les deux. Mais, j'ai cecis.

Je lui montrais un collier avec un cristal au bout.

Gabriel : Je n'ai pas arrêté de trouver une solution pour éviter que vous vous transformez, et je travaillais de côté, je voulais essayer ça se soir sur vous, afin de voir si cela fonctionne mais je n'aurais pas eu l'occasion, alors, j'espère sincèrement que sa va fonctionner. Tant que tu porteras se collier, tu ne devrais plus te transformer.

Je le mettais autour de son cou, le sien était bleu, je montrais un deuxième qui était noir.

Gabriel : Celui là est pour ton père.

Je lui souriais.

Gabriel : Prend soin de toi, et si tu as besoin d'aide, va voir Derek, il pourra t'aider.

Je regardais ensuite vers Akira et Reiji.

Gabriel : Merci de m'avoir aidé, j'aimerais.. que tu protèges mon père, Zankou est revenu, et j'ai peur qu'il s'en prenne à lui. Il veut se venger, et il s'en prendra surement à lui, alors, cache le..

Je revenais vers Derek, je le regardais tout en me rendant vers Komura.

Gabriel : Aurevoir.

Je disparaissais ensuite, Komura me téléportait.Reiji posait la main sur l'épaule de Derek, se doutant de sa peine.

Reiji : Tu le reverras, j'en suis sur.

Il préférait être seul, il détournait le regard sur le coup.


***

Déjà passé 2 ans qui s'était écoulé depuis se jour là, je m'étais vraiment sentis seul là haut, un grand vide me parcourait, je n'arrivais pas à aller de l'avant, je m'isolais tout le temps, désirant qu'on me laisse tranquille. J'ai l'impression d'avoir tout gâché, d'avoir tuer de mes mains mon frère, et d'avoir rien fait pour l'aider. Je me sentais vraiment responsable de tout ça. Et j'ai perdu Derek, mon père.. Je les surveilles sans arrêt, et de voir Derek aussi mal ainsi que mon père qui a du tout quitter pour se cacher.. J'ai tellement envie de les retrouver mais je ne pouvais pas..

C'est Komura qui m'a soutenu, qui venait sans arrêt me voir, me faire sortir, faire en sorte que j'aille mieux, et que je me sente bien dans se monde. Il me faisait découvrir des choses, j'ai finis par me sentir mieux et se grâce à lui. J'ignore combien de temps je vais devoir rester là, mais plus le temps avance, et plus je ne vois plus les jours passé. Je n'oublierais jamais ma vrais vie, mon père, Derek. Mais je savais que je ne rentrerais pas avant très longtemps, alors c'est pour ça que je lui ais demandé de m'oublier durant ce temps, d'aimer quelqu'un d'autre, sa aurait été égoîste de ma part de demander de m'attendre..

Je me réveillais lentement, je tournais le regard vers Komura qui dormait auprès de moi, il m'a tellement aidé, que j'ai finis par me laisser allé avec lui, et on a eu cette relation. Je lui souriais car il ouvrait les yeux, je l'embrassais.

Gabriel : Salut..

J'ai finis par arrêter de regarder sans arrêt Derek, Komura m'a dit que sa serait plus facile si moi aussi je l'oubliais le temps que je me retrouve ici, que je me vide la tête. Comme a du le faire Delic. J'ai changé étrangement, je ne suis plus vraiment le même, moins "gamins" on va dire.. Tout ça m'a beaucoup remué.

Je me redressais, enfilant ma tenue, qui est différente ici, on porte des vêtements beaucoup plus léger. Ma mère m'attend, on est plus obligé de se nourrir ici, s'est juste pour ressentir le goût, et ressembler comme au mortel qu'ils le font. Ici, on peut vivre parfaitement sans rien, éternellement.  

Kerrigan : Bonjour mon fils, tu as passé une bonne nuit ?

Gabriel : Parfaite.

Elle passait sa main sur mon visage, elle est vraiment douce, j'ai toujours désiré la rencontré et sa me fait un grand bien.

Kerrigan : Je suis heureuse que tu te sentes à ta place dans se monde, comme l'était Delic avant toi.

Gabriel : J'aurais aimé qu'il soit ici avec nous, si j'aurais..

Je détournais le regard.

Kerrigan : Rien n'est de ta faute, et je suis certaine qu'il est toujours en vie. Je le sens au plus profond de moi.

Je relevais les yeux pour la regarder, j'espère qu'elle ne se trompe pas. Je tournais le regard vers Komura qui arrivait.

Kerrigan : Je suis heureuse que tu sois avec Komura, il prendra soin de toi, j'en suis certaine. De plus, vous pourrez fonder une famille.

Je clignais des yeux.

Gabriel : Eeh, tu es sur de ça.

Kerrigan : Bien sur Gabriel, je ne te l'ai pas encore dit ? Tu as le pouvoir d'un Dieu, tu peux parfaitement avoir des enfants avec un homme également, il faut juste que tu le veuilles au fond de toi, et sa se fera.

Elle lui souriait.

Kerrigan : Je t'ai demandé de venir parce que.. J'ai une mauvaise nouvelle à t'annoncer.

Gabriel : Quoi donc ?

Kerrigan : J'ai appris que.. Zankou à retrouvé ton père. Il se sert de lui pour nous menacer, pour faire pression et faire en sorte que tu redescendes, et moi avec.

J'écarquillais les yeux sur le coup.

Gabriel : On doit faire quelque chose !

Kerrigan : Tu ne peux pas, tu connais les risques.

Gabriel : Mais, il est en dangers.

Kerrigan : C'est moi qui irait, promet moi, de rester ici avec Komura, je ferais le nécessaire pour le sauver.

Je tournais le regard vers komura.

Gabriel : Bien, je te le promets..


***

Sa faisait donc deux ans que j'étais partis et que j'avais du laisser Derek derrière moi.. Reiji était souvent resté auprès de lui pour le soutenir, et éviter qu'il ne redevienne comme avant, mais sa n'a pas été le cas.. Malgré sa peine, et le fait que je lui manquais, il était resté sur la même vision des choses, et ne désirait pas redevenir se monstre pour moi.

Reiji était toujours avec Akira, et ils vivaient toujours ensemble, Mike lui avait finis par déménager, et est devenu très célèbre grâce à son métier. Il était partout dans les magasines, et tournait également des films, toute les adolescentes, étaient folle de lui. Mike avait proposé à Derek de vivre avec lui, pour lui changer d'air et passer à autre chose, il voulait l'aider comme il l'avait aider autre fois. Il avait finis par accepter, et vivait donc avec Mike et comme Nasir était collé à Derek, il l'avait accompagné à son tour. ET heureusement, le collier que je lui avais donné avant de m'en aller fonctionnait, il ne se transformait plus tant qu'il le possédait sur lui, ainsi que son père.

Mike avait de réel sentiments pour Derek, et de temps en temps il partait le retrouver dans sa chambre, il se glissait au dessus de lui l'embrassant dans la nuque.

Mike : Je sais que tu ne dors pas.

Ils avaient une relation assez ambigu, pas officiel mais Derek donnait ce que Mike désirait de lui.

Mike : Vite, j'ai un rendez vous, et si on faisait ça sur la douche, comme ça, je perdrais moins de temps.

Il allumait la lampe, car s'était le matin.

Mike : Je vais finir par dormir avec toi, sa m'évitera de me lever toute les nuits. Bon tu viens.

Il se levait se rendant à la salle de bain, il le regardait du coin de l'oeil vu qu'il tenait toujours une photo de moi sous son oreiller qu'il regardait sans arrêt, pour se rappeler sans doute de mon visage.

Mike : Sa fait deux ans Derek, il ta dit de l'oublier et d'aimer quelqu'un d'autre non ? Alors, fait le, et jette cette photo, je vais devenir jaloux d'une photo s'est ridicule.

Il partant à la douche l'attendant. Ils prenaient donc cette douche ensemble, tout en couchant ensemble tout les deux. Il finissait par sortir, s'essuyant les cheveux, et habillés. Il regardait Nasir qui était déjà réveillé.

Mike : Tes matinales, sa doit être tes gênes de loup.

Il regardait le petit déjeuné qu'il avait déjà préparé pour tout le monde, il s'installait donc pour se régaler.

Mike : Alors, ça va ton boulot, parrait que tes serveurs, oué Derek qui me l'a dit, je pensais que tu chomais.

Il levait un oeil vers lui.

Mike : Tu pourrais trouver mieux que ça.. Enfin tu fais ce que tu veux.

Il ignorait que Nasir était amoureux de lui, sa devait être dure pour lui de le voir dans les bras de Derek. Il regardait vers la porte vu qu'on sonnait.

Mike : C'est qui à cette heure ci ?

Il ouvrait regardant Reiji et Akira, qui semblait assez mal à l'aise.

Reiji : On peut rentrer ?

Mike : Oué.


Il les laissait entrer, REiji tournait le regard vers Derek.

Reiji : Il a retrouvé Stephan, il l'a emmené avec lui.. On ignore où ils se trouvent.

Mike : C'est qui déjà stephan.

Reiji soupirait.

Reiji : Le père de Gabriel, on devait le cacher de Zankout tu t'en souviens.

Mike : Ah oué...

Il regardait vers Derek sur le coup.

Reiji : on pensait qu'il ne risquait rien, on le changeait de place tout les cinq mois.. Mais Zankou a finis par le retrouver, je suis désolé Derek.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Ven 29 Avr - 22:26

Deux années déjà depuis le jour où Gabriel a du partir loin de moi, on avait a peine commencer notre relation qu'elle c'était déjà terminé. Il m'a demander de prendre ma vie en main, de de l'oublier...comment je le pourrais? j'ai justement peur d'oublier la personne qui a réussit à me changer. J'ai une photo de lui que j'ai réussis à piquer à son père, sa me permet que le temps n'efface pas les traits de son visage. 

Je fronçais un peu les sourcils sentant des baiser dans le cou, Mike c'est encore incrusté dans mon lit. J'ouvrais les yeux le regardant du coin de l'oeil, il sais bien ouvert depuis ses deux années. Cette fois il n'hésite pas à exprimer ce qu'il veux et surtout quand il me veux.

Derek: tu pourrais me laisser le temps de prendre un café avant.

Je sortais comme chaque matin la photo de Gabriel, c'est un peu ma tradition du réveil. Je la recachais à nouveau l'entendant me dire ça.

Derek: c'est qu'une photo et je te l'ai déjà dit, c'est pour m'éviter d'oublier son visage..c'est tout.

Bon je me levais sinon il va me tirer par la pied jusqu'à la douche, je le rejoignais tout en le poussant contre le mur. c'est vrai on couche régulièrement ensemble, j'aime beaucoup Mike mais c'est pas gabriel...c'est pas les même sentiments. je me dis qu'une fois de plus je joue avec lui, mais je sais que coucher avec moi c'est ce qu'il veux, alors je lui donne.

Nasir: je suis toujours matinal Mike, tu l'as pas remarquer depuis le temps? 

Nasir a changer lui aussi, ses gênes de loup a développer son corps de façon rapide. On oublierais presque le petit garçon qu'il était autre fois. Il est grand, bien battit et surtout très beau garçon.

Nasir: Ce travail c'est juste temporaire, j'ai besoin d'argent pour continuer dans mes études. Tout le monde n'est pas devenu populaire pour son joli minois Mike.

Je regardais Nasir qui me regardais du coin de l'oeil, je sais très bien ce qu'il ressent pour Mike. Sa ce vois à sa façon de le regarder et surtout comment il me regarde maintenant quand il devine qu'on viens de coucher ensemble. J'entendais des bruits de pat venant vers la maison et surtout la voix de mon frère, si ils viennent à deux à cette heure si c'est pas pour une bonne nouvelle.

Nasir: une visite à cet heure ci? c'est sent la mauvaise nouvelle.

Nasir à compris lui aussi, mon frère a l'air sérieux et Akira un peu mal à l'aise. Je comprenais pourquoi quand il m'expliquait.

Derek: comment c'est arriver?

Akira: je n'en sais rien Derek, je comprend pas...

Derek: c'est la seul chose que Gabriel m'avait demandé! protéger son père! tu m'avais dit qu'il lui arriverait rien Akira!

Akira: Zankou a des sbires partout! l'un d'eux à du le repérer.

Derek: sa n'aurait pas du arriver!

Nasir: Calme toi Derek, Il a fait tous son possible mais on savait que ce jour allait arriver.

Je m'asseyais tentant de me calmer.

Nasir: je peux essayer de retrouver sa trace, si l'odeur est toujours bien présente.


Akira: il a surement été téléporter pour ne laisser aucune trace.

Nasir: me suffit d'avoir un vêtement ou quelque chose venant de stephan, les loup garou peut tracer un proie à des centaines de kilomètre.


Derek: tu pourrais retrouver stephan?

Nasir: je ferais tous pour, oui.

Akira s'approchait de Nasir sortant un t-shirt à stephan.

Akira: j'y avais pensé.

Nasir prenait le vêtement le collant presque a son visage pour garder en mémoire l'odeur qui l’imprégnait.

Nasir: bien, j'y vais.

Derek: je t'accompagne a cas ou tu aurais une mauvaise rencontre.

Akira nous venons tous avec toi, déjà t'emmener chez lui tu aura peut être la trace du sbire qui l'a emmener.

Nasir: ne perdons pas de temps, chaque seconde compte désormait.

On partait tous la bas et même Mike, je comprend pas pourquoi d'ailleurs puisqu'il en a rien a faire du père de Gabriel.

Derek: je t'ai demandé de pas venir Mike, alors pourquoi tu es la? tu n'avais pas une scéance photo aujourd'hui? t'avais peur de quoi? que Gabriel pointe le bout de son nez? il ne reviendra pas.

Je me retournais regardant Nasir faire les pièces, au fond j'espère qu'il revienne..qu'il apprenne la nouvelle pour son père et revienne poru le sauver. C'est horrible ce que je dis, j'utilise presque l'enlèvement de Stephan comme une bénédiction.

Nasir: ici!

on le rejoignais rapidement sur le coup.

Nasir: il venait de s'asseoir sur le canapé quand on l'a emmener, je ressent l'odeur d'un démon. C'est certain il a été téléporter.

Derek: Zankou ne sais surement pas cacher dans un taudis, il a sa fierté et n'hésitera pas à montrer sa puissance.

Akira: et il doit rester dans cette ville au cas ou Gabriel referais surface.

Je réfléchissais maison les plus luxueuse, je crois qu'il surement visé très haut. je regardais par la fenêtre et repérais le chateau du roi.

Derek: quoi de mieux que montrer sa puissance que s'empêcher du chateau d'un roi?

Akira: tu crois qu'il sera la dedans?

Derek: allons vérifier.

Alors on s'y rendait, il a des gardes tout autour et même les touristes n'ont plus le droit de s'y approcher.

Derek: alors Nasir?

Nasir: je ne sent pas l'odeur de Stephan, mais c'est garde ne sont pas humain.

Derek: tu en ai sûr?

Nasir: oui.

Derek: alors zankou ce cache bien la dedans, stephan doit y être également.

Akira: sa sera pas facile de rentrer.

Derek: j'irais seul?

AKira: hors de question! tu va te faire étriper.

Derek: je suis plus rapide que vous! 

Akira: mais pas plus fort que Zankou, il te sentira surement avant que tu franchisse ses portes!

Derek: alors tu as une idée?

Alastor: moi j'en ai une, franchir ses portes avec moi.

On se retournait tous sur Alastor, merde on a déjà été repérer.

Alastor: avancez!

On a plus le choix maintenant, il tuera l'un d'entre nous si on tente de s'échapper. Il nous poussait à l'intérieur, on repérait vite Zankou assis sur le trone du roi.

Zankou: c'est pas la visite à laquelle je m'attendais.

Derek: ou est Stephan?

Zankou: d'abord on s'agenouille devant moi!

il faisait un simple mouvement de ses doigts nous obligeant tous à se mettre à genoux.

Zankou: voilà une bonne chose.

Il se levait tournant autour de nous.


Zankou: j'avais pourtant ressentit la magie de Gabriel.

nasir fermait les yeux se rendant compte que c'était de sa faute si on c'était fait repérer. Zankou regardait vers le collier qu'il portait et ce cristal.

zankou: c'est donc ça qui m'a duper.

Il l'attrapait l'arrachant de son cou.

Nasir: rendez le moi.


Zankou: aussi non quoi? tu va monter ton vrai visage?

il regardait Alastor sur le coup, celui ci souriait comprenant ce qu'il devait faire. Il regardait Nasir droit dans les yeux lui envoyant une illusion. 

Nasir: qu'est ce que vous faite?

il levait les yeux vers le haut voyant la pleine lune.

Zankou: pour un royaume comme le miens, un chien de garde serait idéal.


Nasir: je vous en prie...

il gémissait déjà, son corps n'a pas prit l'habitude des métamorphose, sa allait être très douloureux pour lui. Je fermais moi même les yeux entendant le craquement de ses os, j'aurais jamais du les embarquer avec moi...j'ai été égoïste. Zankou corrompait le cristal qui prenait une couleur rouge, il en sourit sur le moment. Sa y est Nasir prend la forme d'un loup, c'est la première fois que je le vois comme ça. Il beige très clair et même presque blanc, il garde ses beau yeux bleu même sous cette forme. Zankou l'attrapait la mâchoire l'empêchant de mordre et lui enfilait à nouveau son collier.

Zankou: tu es a moi maintenant.

Nasir semble redevenir calme, son collier ne consiste plus à l'empêcher de se transformer, mais l'empêche de reprendre forme humaine et de plus le contrôle à la perfection.

Zankou: Je me souviens maintenant, il tenait à son vampire également. Il ne viendra pas que pour son père, mais aussi pour toi.

il caressait le haut de la tête de Nasir.

Zankou: mord le.

le venin des loup garou est mortel pour les vampires, Nasir me fonçait directement dessus me mordant l'épaule.

zankou: recule et va te fourrer dans un coin!

il donnait un coup à Nasir pour le faire reculer.

Akira: votre plan et vouer à l'échec, on vous re foutra dans votre trou.

Zankou: crois tu? et c'est avec ton petit sabre que tu va y arriver?

Il l'attrapais caressant la lame.

Zankou: ce métal ne vaux vraiment rien.

Il le brisait en deux comme ci il ne s'agissait que d'un cure-dents.

Zankou: Kira! va me mettre ses minables au cachot et amène moi l'humain.

il retournait s'asseoir sur son trône caressant la tête de Nasir assis à côté de lui. On nous jettais tous en cage, c'est le que je voyais stephan encore enfermer.

Derek: stephan? on trouvera le moyen de te sortir de la!

il l'emmène, qu'est ce qu'il compte en faire?

Akira: montre moi ta blessure Derek.

Derek: c'est bon! sa me fais même pas mal, il faut sortir d'ici! on doit sauver stephan et Nasir.

Il regardait de force ma blessure, elle ne cicatrise pas et c'est pas jolie à voir. Sur le coup je regardais moi aussi, est ce que ça va vraiment me tuer?

Derek: il a pas de remède?

Akira: je le connais pas en tout cas, tu va passer de très mauvais moment Derek.

je vais mourir? Je regardais mon frère avant de taper mon pied contre les barreaux.

Akira: c'est inutile, c'est les hunters qui ont conçu ses cachots. Ses barres aspires la magie, la force des êtres non humain. On n'a pas fais les choses à moitié

Derek: tu connais peut être leurs faiblesse?

Akira: non, il en a pas à moins d'avoir la clé.

je m'asseyais dans un coin cherchant quoi faire, faut que je trouve un solution. On emmenait donc stephan s'agenouiller devant zankou.

Zankou: stephan, excuse moi on a pas encore pris le temps de se saluer tous les deux. Tu dois te rappeler de moi n'est ce pas? tu semble si faible et vieux...comment elle a pu craquer pour une larve comme toi.

il levait les yeux vers le plafond.

zankou: a ton avis est ce qu'elle s'inquiète pour toi? ou seul le sort de son fils importe? et Gabriel pense tu qu'il viendra te sauver? parce que si c'est pas le cas, il entendra tes crie de la haut tu peux me faire confiance la dessus. 

il regardait kira faisant un geste de la tête pour qu'il commence.

Zankou: kira est jeune mais très douer pour garder les personnes consciente.


****

Komura retrouvait Gabriel qui n'a pas pu cette fois regarder sur terre inquiet pour son père.

Komura: tu ne devrais plus utiliser cette sphère Gabriel, tu dois garder ton calme. Ta mère t'a promis de faire le necessaire.

Il s'approchait de l'entourant de ses bras pour l'enlacer.

Komura: je ressent ta peur, tu peux pas me la cacher. Qu'est ce que tu as vu pour te mettre dans cet état.

Il regardait lui aussi la sphère me voyant dedans, j'ai l'air d'avoir de la fière et repérait cette morsure sur ton épaule.

Komura: zankou se sert également de lui, je reconnais ce genre de symptôme. C'est une morsure de loup garou, Zankou est cruelle mais c'est ce qu'il fait. Tu as envie de t'y rendre pour le sauver, mais n'oublie pas que bien d'autres vie est en jeu. Pas seulement celle de tes amis, mais celles de tous être humain vivant sur cette terre.



il prenait la sphère pour l'éteindre.

Komura: Ne me laisse pas Gabriel, ta vie est ici désormais à mes côtés.

Il le retournait pour le regarder.

Komura: prendre les bonne décision, pas pour toi mais pour la sécurité de ce monde.

il l'embrassait ensuite surtout pour l’incité à rester à ses côtés.

Komura: bien, je te laisse prendre la bonne décisions. J'aimerais vraiment avoir cette famille avec toi, mais c'est à toi de décider.

Il le laissait pour l'instant sortant de la pièce fermant les yeux.

Komura: ton amour pour Derek est toujours présent, j'ai peur qu'elle te fasse prendre de mauvaise décision.

il en était presque jaloux de moi, il tentait de garder son calme marchant dans les alentour mais regardait toujours vers la salle espérant le voir sortir.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau départ
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit