Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Encore du nouveau

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Jeu 24 Sep - 21:32

Bon il semblerait en tout cas, que Derek ne me fait plus la tête pour cette histoire d'elfe qui me complimentait, il était tellement jaloux, en colère, et me boudait, maintenant, j'ai pu me rattraper et heureusement.

Après mon coup de fil avec mon père, qui semblait être en détresse, Derek revenait à notre conversation, bon, lui parlait de crème fraîche, mais je préférais continuer de parler très sérieusement, parlant de mes envies avec lui, il semblait surprit,  c'est vrai que j'en meurs d'envie, je veux avoir un enfant avec lui, il m'expliquait un peu pourquoi je pouvais ressentir ce genre de besoin.

Gabriel : Oui je comprend, se sont mes instincts de kitsune qui fait que je veux fonder une famille avec toi.

Je clignais des yeux lorsqu'il me rappelait se détail, je m'en souviens, j'étais vraiment gêné, il m'apprenait à vivre dans la peau d'un kitsune, et j'ai foncé sur un pauvre lièvre, pour l'attraper, jusqu'à ce que je me retrouve la tête coincé dans le terrier, il riait de moi et me laissait un moment là à me regarder. J'en soupirais.

Gabriel : Je préfère oublié cette instant d'humiliation, au moins sa à faire rire quelqu'un. Et les lèvres au bout de leur terrier, devait eux aussi se rire de moi.

Je le fusillais d'ailleurs du regard c'est qu'il se remet à rire rien que de repenser à la scène.

Gabriel : Ta promis de ne plus rire !

Il reparlait à nouveau très sérieusement avec moi, continuant de m'expliquer la situation, le fait que je puisse avoir cette envie avec lui.

Gabriel : Oui je vois ce que tu veux dire, tu ressens donc le même besoin que moi ? MAis je n'aimerais pas qu'on fasse cela en se précipitant, juste par instinct, je veux qu'on en ais envie tout les deux.

Je souriais lorsqu'il caressait mon visage, sa m'effraye un peu tout ça. Je le regardais bien dans les yeux lorsqu'il m'expliquait que rien ne nous empêchait d'essayer, et il voulait être le premier à porter la marque, préférant essayer cette expérience sur lui même avant de m'infliger ça.

C'est vrai, j'imaginais moi aussi déjà notre enfant, sous la forme d'un petit kitsune entrain de courir partout, sa sera tellement magnifique. Et lorsqu'il parlait de mon père, j'en ricanais sur le coup, j'imagine déjà bien sa tête.

Gabriel : Oh oui, je crois qu'il va tomber là, sa va être beaucoup pour lui, notre mariage, Nina enceinte de lui, et devenir grand père, tout ça en si peu de temps, j'espère qu'il va tenir, je n'ai pas envie qu'il nous fasse une crise cardiaque.

J'en riais, tout en serrant ma main contre la sienne, j'ai envie de le faire, d'essayer cette nouvelle expérience avec lui, je sais qu'il est l'homme de ma vie, celui avec qui je veux passer mon avenir, et on a la chance de pouvoir concevoir cette enfant tout les deux, c'est le plus beau cadeau qu'il soit.

Gabriel : Je t'aime Derek, et je veux cette enfant avec toi, mais comme je l'ai dis, si tu veux attendre, alors on attend, on a tout notre temps.. Je ne voudrais pas que se soit trop rapide.

Il finissait par me pousser dans le lit, je ne le quittais pas du regard, l'écoutant. Je souriais de sa réponse, je passais mes mains autour de sa nuque.

Gabriel : Alors, essayons de faire cette enfant, si nous en avons envie tout les deux. Oui, je pense aussi que l'on peut être de très bon parent tout les deux.

Il commençait à soulever mon t-shirt, je le laissais faire, mon coeur se serrait à cette idée, j'en étais d'autant plus excité et heureux, l'idée qu'on puisse avoir cette enfant. Il m'embrassait tout le torse, descendant jusqu'à mon nombril, tout en me parlant, je passais sa main dans ses cheveux.

Gabriel : Ah Derek..

Il finissait par enlever mes vêtements, se mettant entre mes jambes, je posais bien ma tête contre le coussin s'avourant tout ce qu'il me faisait et surtout, ce qu'il faisait à mon membre, j'en respirais rapidement, laisser échapper quelque soupir. C'est sur que là, j'étais d'autant plus motivé. Je finissais par le tirer vers moi, retirant à son tour ses vêtements, et le tirait vers moi, l'embrassant.

J'en meurs d'envie, j'ignore comment cela va se passer, mais je le veux et lui aussi. Alors qu'on faisait tout les deux l'amour, et que Derek se chargeait de suivre son instinct afin qu'on ait cette enfant, et qu'il porte la marque.

Reiji était toujours dehors, fumant sa cigarette, il finissait par se retourner en entendant la voix de Shin, il en fronçait les sourcils sur le coup le fusillant du regard, il était tellement perdu dans ses pensées qu'il n'avait pas fait attention qu'il l'avait suivit.

Reiji : Qu'est-ce que tu fiches ici ?!

Il mettait sa main dans sa poche.

REiji : Moi, jouer les dépressif ? Tu dis n'importe quoi, je vais très bien. Maintenant lâche moi.

Il voulait l'ignorer, mais il se mettait bien plus devant lui, il tournait donc le regard pour le regarder, toujours les yeux plissé.

Reiji : Des conseils venant de toi ? Non merci, je vais surement pas ton aide.

Il se tournait, partant rapidement, et bien évidemment, il était suivit, il levait les yeux l'entendant parler.

Reiji : Oh, sa semble facile pour toi, d'oublier, moi j'oublie pas tout les années où tu m'as pris pour un con, où tu as fait en sorte de me séparer de la seul famille qui me restait, et de me faire passer pour un bel enfoiré ! Où je ne voyais mon frère que par de la haine et rien d'autre. Je le haïssais pour quelqu'un qui n'en voulait pas la peine !

il s'arrêtait ensuite enlevait un sourcils lorsqu'il disait qu'il réagis ainsi, uniquement parce qu'il était jaloux, il en écrasait sa cigarette à terre sur le coup. et se tournait pour le regarder.

REiji : Tes sérieux là ? Et de quoi tu étais jaloux ?

Il plissait les yeux l'écoutant.

Reiji : Tout ça parce que ton frère en a rien à foutre de toi, tu voulais que se soit le même cas pour Derek et moi, moué.. Il te manque vraiment une case mon pauvre. Tu sais ce que c'est ça ? C'est la solitude, le fait que t'a surement aucun ami, pas étonnant.

Il ne lâchait pas ses mots. Il finissait par soupirer, levant les yeux au ciel.

Reiji : évidemment que tu m'as forcé à t'aimer, parce que tu te sentais seul. Toute les femmes le ferait si elles le pourraient, vu à quel point je suis attirant.

Il faisait un sourire en coin, il semblerait qu'il finissait par le prendre avec le sourire.

Reiji : Il y en a peut être un qui t'apprécié pourtant, ton vampire qui te suivait partout là, Valas. Il t'était fidèle sans pour autant que tu ne contrôle, et tu l'as quand même traîté comme un moins que rien.

Il croisait les bras.

Reiji : Un pédophile hein ? Tu crois vraiment, c'est un vampire de haut rang, si il était vraiment ce que tu prétends, il t'aurait déjà donné deux bonne baffle depuis longtemps et te violerait autant de fois qu'il le voudrait, se serait toi son jouet et non l'inverse.. ET puis de toute façon se ne sont pas mes histoires, je m'en moque.

Il sortait une autre cigarette, pour l'allumer, fumant un coup, il plissait les yeux le voyant lui piquer sa clope pour en tirer un coup.

Reiji : Oui c'est vrai, tu pourrais utiliser à nouveau tes dons sur moi, et tu ne le fais pas. Mais je ne te fais toujours pas confiance sache le.

Il se taisait alors qu'il lui donnait ce moyen, cette solution, annulé son imprégnation qu'il pouvait avoir concernant Akira, il en baissait les yeux sur le coup réfléchissant, il sentait son coeur se serrer à cette idée, il hésitait c'est vrais.

Reiji : Tout serait bien plus facile sans cette imprégnation..

Il tournait le regard ensuite voyant Akira arriver, attrapant Shin par la gorge et l'éjectait plus loin.

Reiji : Akira, tu m'as suivis.

Il le regardait bien surprit, il plissait les yeux.

Reiji : Tu sais pas ce que sa fait d'être imprégné, et si c'est pour que se soit dans un sens unique alors j'ai pas envie de perdre mon temps à souffrir bêtement. J'ai pas l'habitude de tout ça, alors tu vois, oui j'ai hésité.

Il soupirait, et tournait le regard vers Shin qui tentait de parler pour lui.

REiji : Rah shin l'afferme.

Il voyant Akira attraper un lampadaire, le menaçant vers shin, Reiji clignait des yeux sur le coup.

Reiji : Eeh calme toi.

Il tournait le regard lorsqu'il disait que sa puait le chien.

Reiji : J'ai pas une odeur de chien, m'insulte pas !

Il reniflait à son tour.

Reiji : Cette odeur c'est..

Il tournait le regard, voyant Logan arrivé, parlant à Shin. Reiji fronçait les sourcils vu qu'il semblerait que son pouvoir ne fonctionnait plus sur Logan,il continuait d'avancer vers lui.

Reiji : c'est pas bon.

Il l'écoutait.

Reiji : Oué tu t'ais peut etre pointé en faisant en sorte qu'il ne puisse plus te contrôler, mais tu te pointes alors qu'il n'est pas seul, un vampire, et un kitsune, tu crois faire le poids pauvre idiot.

Il fonçait malgré tout dessus. Shin ne pouvait pas faire grand chose pour se protéger, Akira le sauvait, lui donnait un coup avec son lampadaire qu'il tenait toujours, l'envoyant valser loin de Shin.

REiji montrait les crocs gardant toujours sa forme humaine.

Reiji : Ah oué, essaye de le toucher pour voir.

Il tendait les mains créant déjà des boules d'aura dans sa main, mais il regardait Akira faire, il semblait vraiment bien se débrouiller face à Logan, et heureusement car cette aura créé des explosions très puissant, il finissait par les faire disparaître vu qu'il arrivait à faire fuir logan sans problème.

Reiji : Et bien, je me sens inutile sur le coup, ta décident pas besoin de ma protection.

Il regardait bien Akira, alors qu'il lui disait cela, il en souriait sachant de quoi il parlait. Il le regardait s'en aller. Il tournait le regard vers Shin ensuite.

Reiji : Oui, je vais pas abandonner maintenant, mais je te ferais appel si jamais ça marche pas. Pour l'instant, oui, je vais te raccompagner, le divan est confortable c'est déjà ça.

Il mettait ses mains dans ses poches, marchant à ses côtés.

Reiji : Tu sais, malgré que tout ça se n'était que de la comédie, je me souviens de tout nos moments ensemble, et de nos conversation. Tu t'étais pas mal ouvert à moi, et faut que tu arrêtes de te sentir inférieur aux autres. Pensez que personne ne t'aime, ok, moi c'est plus le cas parce que tu t'ais comporté comme un salaud, mais ta une famille, un père qui tient à toi malgré que tu penses le contraire, d'autre non pas cette chance, ils n'ont vraiment personne et la solitude c'est quelque chose que personne ne peut supporter.

Il s'arrêtait.

Reiji : D'ailleurs, sa fait un moment que je sens que quelqu'un te suis, et ce depuis le château, je pense que ton vampire t'a jamais lâcher en réalité, ta pas besoin de moi pour te raccompagner.

Il passait sa main sur sa tete et finissait par s'en aller. Il se demandait ce qu'il racontait, Valas écoutant la conversation, finissait par faire son apparition regardant Shin, il attrapait sa main la glissant vers ses lèvres.

Valas : Petit maître, tu m'as manqué.

Il observait son visage, gardant son regard dans le siens.

Valas : Si tu veux que je m'en aille, alors dit le, et je m'en irais. Je retrouverais Logan, et lui arrachait le coeur de son corps pour avoir essayé de te faire du mal. Je ne te déceverais plus.


C'était sans doute une relation bizarre entre eux, Reiji baissait la tête écoutant du mieux qu'il pouvait leur conversation, afin de s'assurer qu'il ne le laissait pas entre de mauvaise main, de toute façon il savait que Teijo le surveillait au cas où. Il ne le laisserait pas en dangers.

Il finissait par rentrer chez lui, cherchant Akira, le voyant boire un verre, il se mettait derrière lui posant son torse contre son dos, reniflant son odeur.

Reiji : Je veux que tu sois à moi, et rien qu'à moi. Je n'abandonnerais plus cette imprégnation, c'est un cadeau qu'on m'a offert et je l'attend depuis trop longtemps pour que je baisse les bras aussi facilement.

Il l'embrassait dans le cou, il ouvrait ensuite les yeux.

Reiji : J'en reviens pas..

Il se décalait de lui, levant les yeux voyant Derek descendre, il ressentait déjà cette nouveauté en lui, il baissait les yeux vers son ventre.

Reiji : Vous avez conçu un enfant ?

Je descendais à mon tour, Derek porte une marque sur le ventre, cela à donc fonctionné, j'attrapais la main de Derek sur le coup, Reiji et Akira sont les premiers au courant.

Gabriel : Oui, on va avoir un enfant.

Reiji : C'est pas un peu précipité ?

Gabriel : Tu ressens cette imprégnation, alors tu dois parfaitement nous comprendre non ?

Il regardait d'un oeil vers Akira, et finissait par soupiré.

REiji : Et bien j'espère que se sera un petit mec, j'ai plein de chose à lui enseigné, comme, comment draguer.

Il en faisait un sourire en coin, s'approchant de Derek, posant sa main sur son épaule.

Reiji : Je serais là pour te soutenir, mon frère.

Il se décalait ensuite de lui.

Reiji : J'aurais pas imaginé que se soit toi qui porte cette marque, mais plutôt Gabriel, enfin soit.

Gabriel : Il préférait porter la marque pour la première fois, ensuite se sera à moi de la porter.

REiji : Vous comptez en faire combien comme ça ?

J'en passais ma main derrière la tête sur le coup.

Gabriel : Eeh, je ne sais pas, on va déjà commencer par un premier.

Reiji : Bon, faut fêter ça, alors, des boissons, sauf pour Derek, et oué pas de chance.

Il ricanait, faisant déjà des verres, sauf pour derek, il lui donnait un verre d'eau.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Sam 26 Sep - 22:54

Shin marchait tranquillement au côté de Reiji tout en relevant les sourcils l'entend lâcher son discoure, c'est vrai que par le passé tout deux ont eu de longue conversation d'ailleurs il a fait de même avec moi. 

Shin: tsss, tu me fais la moral maintenant? je suis inférieur et pour preuve, j'ai bien envie de te donner une gifle, mais je serais obligé de sauter pour ça.

Il fronçait les sourcils regardant autour de lui, quelqu'un qui le suit? encore quelqu'un qui lui veux la peau? 

Shin: comment ça mon vampire?

Le seul vampire qu'il connaissait sans compter Akira était Valas, mais il ne s'attendait vraiment plus à le voir de ci tôt. Il râlait un peu quand Reiji passait sa main sur sa tête, il remettait ses cheveux convenablement le fusillant du regard.
Valas arrivait prenant directement la main prêt de ses lèvres, sur le coup Shin restait silencieux assez étonné de le voir ici. 
Il retirait sa main la mettant dans sa chambre.

Shin: non, maintenant que tu es ici autant que tu reste. Je suis juste étonné que tu t'es pas trouvé une autre petite victime. 

Il haussait les épaules.

Shin: tu es plus loyal que je l'imaginais ou ta tout simplement trouvé personne.

il fit un signe de la tête voulant qu'il le suive.

Shin: oublie Logan, de toute façon ce type n'a pas de coeur! tu n'auras rien à arracher je le crains. Raccompagne moi au château, si les frères Kijo pensent c'être débarrasser de moi si facilement ils se trompent. 

Il faisait quelque mètre avant de s'arrêter face à valas faisant signe qu'il s'abaisse. Shin prit son visage pour l'embrasser.

Shin: sa c'est pour être revenu.

Il donnait ensuite une bonne claque sur la tête.

Shin: et sa, c'est pour ne pas être venu assez vite. Logan aurait pu me bouffer le tripe tout à l'heure! aller on y va, je me les gèles.

Mon frère lui était déjà rentrer marchant déjà vers Akira tout love de son intervention plus tôt. Il a une petite lueur d'espoir de savoir akira ressentir les même sentiments à son égard.

Akira: pourquoi tu me colle? 

il fit mine de rien de son côté tournant le regard, reiji se dévoile un peu plus contrairement à Akira qui a encore besoin de temps ou de courage pour en faire autant.

Akira: mon dieu...laisse moi deux minutes pour chercher un violon Reiji.

Il plissait les yeux de ses baiser dans le cou, mais ne le repoussait pas pour autant. J'avais besoin de boire quelque chose et c'est comme ça que je descendais à cette heure. Mon frère semble avoir arranger les choses on dirait, moi qui pensait que c'était mal partit.

Derek: surtout ne vous arrêter pas, je ne fais que passer.

Mon frère à déjà remarque le changement, je peux pas décrire la tête qu'il fait en ce moment.

Akira: conçu quoi?

Derek: ta bien compris, on était tous le deux prêts pour franchir ce cap.

Akira buvait son deuxième verre d'une traite.
je tournais le regard vers Gabriel, voilà maintenant que j'ai la marque il va me suivre partout où je vais, je lui ai dit que j'allais jsute chercher un verre d'eau...bon et puis tant qu'on y est. Si il peut comprendre notre envie d'avoir une famille, oui j'en suis certain que mon frère peut le comprendre. Akira regardait Reiji et Gabriel chacun à leurs tour.

Akira: moi je comprend pas!

je ricanais, sa te sera pas facile de faire de même avec Akira du moins pour le moment Reiji. Te fallais vraiment quelqu'un avec un caractère dur, sinon tu te serais vite ennuyer te connaissant. Je souri du soutient de mon frère, moi aussi je posais ma main sur son épaule.

derek: je suis heureux de l'entendre, tu viendrais donc me tenir la main pour mes nausées matinal et pour me chercher des fraises à deux heures du matin.

je tapotais son épaule, Akira ricanait sur le coup. J'attrapais Gabriel contre moi frottant mon visage dans ses cheveux tout en gardant le sourire.

Derek: oui, je voulais qu'il sache à quoi s'attendre et puis il n'a pas trop été contre me poser cette marque n'est ce pas? 

Akira: est ce que j'étais vraiment obligé d'entendre ça?

Derek: on en fera autant qu'il en faudra, c'est pas la place qu'il manque dans ce château.

bon...c'est vrai plus de scotch pour moi, je grimaçais regardant mon petit verre d'eau.

Derek: c'est trop tard pour changer d'avis? je vais lourdement regretter mon scotch.

je soupirais et buvait à une première gorgée.

Shin: un  moi maximum pour que cette marque soit complète, je pense que tu pourra très bien t'en passer Derek.

Derek: moi qui pensait que tu étais enfin partit.

Shin: non, je voudrais pas vous indisposer de ma présence.

Valas? qu'est ce qu'il fou ici celui la?

Shin: ne le regardez pas comme ça! il ne fera rien, sur ce je monte et oui il a plus assez de place sur ce canapé.

il haussait les épaules avec son petit sourire, je regardais vers Reiji sur le coup. Moi sa me plait pas de le savoir encore ici et surtout avec ce valas.

Akira: je pense que tu n'as pas de soucis à te faire Derek.


Derek: ah non? il a déjà utilisé son pouvoir sur nous, qu'est ce qui te faire croire qu'il ne va pas recommencer? ou plutôt tard sur notre enfant?

Akira: tu crois pas que les gens peuvent changer?

Derek: pas entièrement non.

Akira se mettait droit sur sa chaise, je détournais le regard n'ayant même plus penser à lui sur le coup et je regrette mes paroles.

Akira: donc je pourrais avoir des envies soudaine de vendre chaque petit morceaux de toi? attend je vais déjà faire mes enchères pour ventre ton gamin, les bébés kitsune c'est ce qui se vend le plus cher.

il partait sur le coup faisant la tête.

Derek: c'est pas ce que je voulais dire Akira.

Akira: alors peut être juste ta langue! certain taré les adores dans une bonne soupe.

je passais ma main sur ma bouche sur le coup, il est sérieux en disant ça? 

Derek: bon très bien qu'il reste! mais un faux pas et c'est la porte!

je remontais dans ma chambre pour finir ma nuit, Akira souriait passant sa tête pour regarder vers Reiji.

Akira: il nous fais déjà une crise hormonal? sérieux il m'a cru pour la soupe? 

Tout le monde repartait ce coucher, j'étais le premier debout et la tête dans le cul c'est pas rien pour le dire. J'ai passé une partie de la nuit à côté des toilettes. La marque grandit vite et je suis déjà en période de sale nausées, j'arrive même pas à boire le café que j'ai préparé.

Derek: mon dieu...qu'est ce qui m'a prit de porter cette marque?

je relevais la tête voyant des petites oreilles passer au dessus de la table, qu'est ce que...j'y regardais en dessus, c'est Ashio qui a enfin dévlopper sa troisième queues et se promène tout nu dans le château.

Derek: c'est toi Ashio?

il me faisait un grand sourire sur le coup

Ashio: oui! 

il venait vite vers moi montrant sa nouvelle queue.

Ashio: j'ai ma nouvelle queue! et bientôt j'en aurais neuf.

Derek: faudra être un peu patient pour ça.

Ashio: j'ai froid.

il doit me rester des vieux vêtement à moi dans une malle, sa lui servira en attendant d'aller en racheté d'autre. Je me levais pour prendre une couverture en attendant.

Derek: va réveillé Akira, on ira faire des courses pour te chercher des nouveaux vêtement.

Ashio: je pourrais choisir?

Derek: oui.

il partait vite en courant entrant dan sla chambre sautant sur Reiji pour regarder vers akira.

Ashio: akira! akira! regarde!

il attrapait une fois de plus sa queue.

Ashio: je suis grand maintenant.

Akira se redressait encore endormir et les cheveux écrasé d'un côté et ébouriffé de l'autre.

Ashio: on va faire le course! lève toi!

Akira: pas maintenant Ashio, je me suis endormis il a seulement une heure.

Il se ralongeait sur le coup.

Ashio: pourquoi?

Akira: a cause de reiji!

Ashio: pouruqoi?

il r'ouvrait les yeux regardant vers Ashio cherchant quoi dire.

Akira: il voulait jouer toute la nuit.

Ashio: derek dit qu'il faut acheté des vêtements.

il soupirait se redressant à nouveau.

Akira: très bien je me lève, va prendre ton petit déjeuné avant.

Ashio: ouais!

il partait vite sur le coup, Akira tapait son coussin sur le visage de Reiji.

Akira: je te déteste! 

il profitait de l'occasion pour lui mordre la nuque tout en le tenant bien pour ne pas qu'il bouge.

Akira: merci pour le petit dej.

Dans le couloir, Ashio pressé percutait Valas. Doucement il levait les yeux vers lui tout en baissant les oreilles de voir quelqu'un aussi grand et imposant.

Akira: Ashio?

il se mit à courir s'agrippant à la jambe de Akira.

Ashio: il me fait peur.

Akira levait les yeux vers valas sur le coup, ouais c'est vrai que ce type n'a rien de rassurant surtout pour un gosse de l'age de Ashio.

Akira: il te fera rien, tu me lâche la jambe?

ashio secouait la tête refusant, pas le choix que de marcher avec l'impression de marcher avec un koala accrocher à la jambe.

Shin: valas! à la place de faire peur au môme, va donc chercher mon café comme je t'ai demandé à moins que tu aime me voir de mauvaise humeur!

il criait depuis sa chambre, Valas s’exécutait sur le coup. Je m'étais habillé et pris des vêtements pour le petit ashio, sa sera un peu grand mais fera l'affaire pour le moment. Tout le monde restait silencieux le temps que valas fasse son petit passage rapide, on dirait qu'il est toujours de mauvaise humeur celui la.

Akira: je comprend pas comment Shin peut avoir un tel emprise sur ce type, une baffe de sa part et il pourrait l'enfoncer dans le sol comme un clou à un mur.

Derek: qu'il se débrouille avec son vampire, tant qu'il me pose pas de problème.

Ashio: moi il me fait peur.

Akira: t'inquiète pas, tout le monde te protégera ici.

il reprenait sourire buvant son chocolat, ashio va surement devenir un beau jeune homme..déjà maintenant il a une petite bouille à croquer.

Akira: tu es blanc comme un mort mon pauvre Derek.

Derek: j'ai cru que j'allais l'être cette nuit.

Akira: toujours aussi heureux de porter cette marque?

Derek: tais toi...je plains nina qui va supporter ça pendant neuf mois.

Akira: les nausées ne dur pas autant de temps, du moins pas dans tous les cas.

Derek: rassurant merci.

Shin arrivait avec sa tasse de café et son garde du corps, il attendant qu'il s'asseoir poru ensuite s'asseoir sur ses jambes..cela aide pour être à bonne hauteur.

Shin: il a un mort ou quoi?

il me regardait sur le coup.

Shin: certain le son presque.

Derek: tout le monde va critiquer la couleur de mon teint? tu devrais peut être apprendre à ta bête de foire de sourire, on dirait qu'il est figé dans le marbre.

Shin ricanait tout en tournant la tête vers valas.

Shin: je pourrais te dire comment j'arrive à le faire sourire, mais tes nausées pourrait vite reprendre.

Je levais la main ne voulant pas en savoir plus.

Derek: c'est bon ne dit rien!



*****


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Dim 27 Sep - 22:03

Reiji avait donc laissé Valas seul avec Shin, celui ci semblait bien surprit qu'il soit ici, ne pensant pas le revoir de si tôt, mais au fond, celui ci lui était plus que fidèle. Valas le regardait bien alors que Shin retirait sa main de lui pour la mettre dans la poche de son pantalon.

Valas : Tu es le seul qui m'importe, je ne pouvais pas venir avant, car tu te trouvais auprès de ton père et de ton frère.

Il se taisait le laissant dire, ayant l'habitude, il le suivait alors qu'il faisait un signe de la tête pour qu'il le suive.

Valas : Bien, alors je te suis jusqu'à ce château.

Il s'arrêtait au bout d'un moment vu que Shin lui ordonnait, et s'abaissait sous son ordre, il le regardant bien alors qu'il attrapait son visage pour l'embrasser, il en glissait sa main dans ses cheveux pour l'embrasser à son tour.

il regardait sin s'arrêter, et lui donner ensuite une gifle, il en souriait sur le coup, étant content de l'avoir retrouvé, au fond il semblerait que la façon d'être de Shin lui plait.

Valas : si j'aurais pu, je serais venu bien plus tôt. Oui allons-y.

Ils se rendaient donc tout les deux jusque là. Pendant ce temps, nous on expliquait la situation, et oui, on va avoir un enfant et c'est Derek qui porte la marque. J'étais surpris que Reiji le prenne aussi bien en tout cas.

Reiji : Hum faut pas rêver, ta ton "copain" pour se charger de ça.

Moi je souriais lorsqu'il disait que je n'avais pas vraiment été contre poser cette marque, c'était la première fois que je couchais avec Derek de cette façon, d'habitude c'est toujours moi qui suis en dessous alors, oui, j'ai aimé ça.

Gabriel : Il faudrait faire ça plus souvent.

Je n'en disais pas plus, car Akira semblait ne pas savoir les détails, moi j'en souriais ricanant un peu. Reiji tournait le regard voyant Shin revenir, accompagné de Valas, qui restait bien à côté de lui, tout droit, tout sérieux, sans dire un mot, il nous regardait.

Reiji : on sait que sa dure un mois, on est pas si inculte que ça.

Il tournait un oeil vers Valas.

Reiji : Je pensais que t'allais t'en aller avec lui, mais tu comptes rester, et bien, c'est pas de veine.

Je tournais le regard vers Derek, il voit bien la meme chose que moi là ? Il s'agit de Valas, mais Shin s'assurait qu'il ne ferait rien contre nous, il partait se trouver une chambre avec Valas, maintenant il va vraiment s'installer ici ? Je ne sais pas si l'idée me plaît vraiment ou non.

Reiji :C'est bon Derek, laisse le, il fera rien.

Il haussait les épaules, buvant son verre. Je le regardais monter se trouver une chambre, valas le suivait derrière.

Reiji : Ouep, j'avais du mal à l'admettre, mais je pense qu'il est différent, et il a intérêt, car je ne redonnerais pas une seconde chance.

Il se posait contre le bord de la table, sortant une cigarette.

Reiji : Et puis, si il recommence, on sait à qui s'adresser, j'ai le numéro de Takuma et il lui donnera deux bonne claque pour le calmer.

Akira qui demandait s'il pensait que les personnes ne pouvait pas changer, sur le coup Derek n'avait pas réfléchit et disait qu'une personne ne pouvait pas vraiment changer, bien sur il n'avait pas pensé à Akira, et regrettait ses paroles.

Reiji regardait Akira se lever pour s'en aller après avoir dit tout ça.

Reiji : Regarde ce que tu as fais, c'est pas toi qui va devoir supporter sa mauvaise humeur.

Derek tentait de se rattraper, moi je tournais le regard vers Akira. Je regardais vers Derek, lui faisant des yeux pour qu'il aille se faire pardonner.

Il clignait des yeux ensuite, lorsqu'il parlait de langue et de soupe.

Gabriel : Ils font des choses étranges..

Derek finissait par craquer acceptant que Shin reste, au fond, c'était tout ce que Akira voulait, et il jouait la comédie en faisant son petit vexé, Derek partait rapidement jusqu'à sa chambre pour continuer de dormir.

Gabriel : Attend Derek !

je soupirais courant pour le suivre jusque là, Reiji toujours posé contre la table regardait akira revenir vers lui.

Reiji : Oui surement, moi en tout cas, j'y ais pas cru un seul instant.

Il fit un sourire en coin.

Reiji : Bon, nous aussi on va se coucher.

Il attrapait sa main pour le tirer jusqu'à la chambre, et il avait quelque idée en tête et surtout des envies de lui faire.  Le matin finissait par vite arriver, et tout le monde semblerait qu'ils se soient amuser durant cette nuit, surtout Reiji qui n'a pas lâcher Akira, ils venaient tout les deux à peine de se coucher.

Derek qui se levait le premier, ayant des nausées horribles, a mon avis, il regrette déjà le fait d'avoir porter cette marque et moi je suis bien content, j'ai pris toute la place sur le lit et je continue à dormir.

Reiji lui aussi dormait, sur le ventre, presque en position étoile de mer, et entrain de ronfler légèrement. Derek faisait une rencontre plutôt amusante, étant donné que Ashio avait eu sa troisième queue, et pouvait donc prendre forme humaine, il était tout nue évidemment n'ayant pas de vêtement, Derek lui disait donc qu'il aille réveillé Akira afin d'aller au magasin, lui acheter des vêtemetns.

Tout excité qu'il allait jusque là, la couverture recouvrait toujours juste les fesses de Reiji, étant encore complètement dénudé. Il râlait entendant Ashio, il faufilait sa tête sous le coussin, voulant continuer de dormir.

Reiji : Silence..

Akira finissait par accepter, n'ayant pas vraiment le choix, malgré qu'il était crevé, il se redressait, une fois que Ashio était partie, REiji retirait sa tête de sous le coussin pour regarder avec difficulté vers Akira.

Reiji : Pas de bol, moi je vais continué de dormir bien tranquillement, dans se lit si confortable.

Il recevait un coussin sur son visage de sa part, il en clignait des yeux.

Reiji : Oué oué, tu me détestes pas au fond on  le sait tout les deux.

Il fit un sourire, remettant sa tête sous le coussin.

Reiji : Laisse moi dormir maintenant.

Il serrait les couvertures lorsqu'il sentait ses crocs s'enfoncer dans sa nuque.

Reiji : AH ! mais tes fou ?!

Il se redressait d'un cou, passant sa main sur sa morsure, il le fusillait du regard. Akira lui descendait, Reiji soupirait, soignant sa blessure.

Reiji : MAintenant y a du sang partout.

Il se mettait à la place de Akira pour éviter de se coucher sur le sang, et en profitait pour serrer son coussin où il se trouvait pour sentir son odeur, il finissait par se rendormir peu de temps après.

Akira était descendu cherchant après Ashio, celui ci courrait jusqu'à lui, attrapant sa jambe ayant peur de Valas qui le regardait bien, et levait ensuite le regard vers Akira. Il était forcé de marcher comme ça, avec Ashio aggripé à sa jambe, Valas tournait la tête vers Shin vu qu'il sortait lui ordonnant d'aller chercher son café.

Valas : Oui j'y vais.

Il descendait, allant jusqu'à la cuisine, il levait un oeil vers Derek, ayant bien remarqué qu'il l'observait et surtout son état, il ne disait toujours rien, servant une tasse de café comme shin l'aimait, et remontait jusqu'à sa chambre ensuite.

Il s'asseyait sur le bord du lit, lui tendant sa tasse, il se mettait à ses pieds, les lui massant tout en le regardant bien.

Valas : Tu ne tiens plus à contrôler Derek et Reiji, qu'est-ce qui a changé ?

Il continuait de lui masser les pieds, remontant doucement jusqu'à ses  mollets, ensuite ses cuisses.

Valas : Peu importe, si tu ne désires pas en parler.

Il se penchait, glissant ses lèvres contre son sexe, l'embrassant et, la mettait ensuite en bouche, lui donnant du plaisir. Il levait les yeux vers les siens, désirant voir son visage. Il se redressait ensuite, attrapant sa tasse pour la poser sur la table de nuit, il le serrait contre lui, glissant ses lèvres vers les siennes pour l'embrasser.

Valas : Je me sentais tellement vide sans toi.

Il passait ses lèvres jusqu'à sa gorge, ses yeux s'illuminait, il pincer juste assez pour qu'il saigne, léchant son sang, glissant celui ci bien contre son pallet, il fermait les yeux pour savourer son gout.

Valas : Je ne buverais le sang de personne d'autre que toi, et je ne coucherais avec personne d'autre, je suis uniquement à toi et ce, pour l'éternité, je te l'avais pourtant déjà dit.

Il se redressait pour le regarder.

Valas : Alors pourquoi as-tu cru que j'ai pu t'oublier ? Je t'ai dit que ma vie n'avait pas d'importante, elle t'appartient, tu peux en faire tout ce que tu veux, même m'enfoncer un pieu dans mon coeur, peu importe, je suis à toi.

Il se retirait de lui.

Valas : Ton café va être froid, il veut mieux que tu le boives, je vais te préparer ton bain.

Il se levait, allant jusqu'à leurs salle de bain privé, lui coulant un bain avec de la mousse. Moi je finissais enfin par me lever, frottant mes yeux, et commatant quelques minutes  encore, mais je finissais par me lever, pensant à Derek, je sais qu'il a mal dormis, je l'ai sentis se lever au milieux de la nuit, est-ce qu'il va bien ? Et le bébé ? Je stressais sur le coup, me levant, et m'habillait rapidement, je descendais et voyait Derek assis, ouf, il semble allé bien, je m'approchais regardant la tête qu'il avait.. Ou presque. Akira parlait de nausée, je vois, il ressent donc des nausées comme les femmes enceinte.

Gabriel : ça va ?

Je l'embrassais, le pauvre. Je tournais le regard voyant Shin arriver avec Valas. On se taisait le regardant, Valas s'asseyait en premier, Shin s'asseyait sur ses jambes ensuite. Il parlait bien entendu de Derek qui était vraiment blanc, et pas en forme.

C'est vrai que Valas ne sourit jamais, il est toujours.. de marbre, Valas le laissait dire, regardant du coin de l'oeil vers Shin qui le regardait. Shin répliquait aussi tôt disant qu'il pouvait nous dire comment il arrive à le faire sourir, Derek préférait ne rien savoir levant la main pour qu'il se taise.

Moi je préparais mon café et me mettait à côté de Derek.

Gabriel : Tu veux que je demande à Nina des conseils pour éviter les nausées ? Elle doit savoir plein de chose.

Je ne lui demandais pas la permission et prenait mon téléphone pour envoyer un message, bien entendu, elle va se poser des questions. Mont téléphone vibrait, ensuite, je regardait, elle m'a répondu " j'arrive ! "

Je levais un oeil vers Derek.

Gabriel : On va avoir de la viste.

Je stressais sur le coup.

Gabriel : Elle va surement venir avec mon père, il fallait bien le lui dire un jour, mais sa y est, je panique !

Comment il va réagir ? Mon dieu, je vois déjà sa tête.. ET ses sourcils froncés. Je soupirais, peu importe, il comprendra, enfin.. J'espère. Peu de temps après, sa sonnait, mais elle n'attendait pas qu'on ouvre pour entrer, elle marchait rapidement, stephan la suivait.

Nina : Vous êtes là, qu'est-ce que vous m'aviez manqué !

Elle enlaçait derek, elle est très émotive, et elle n'a pas changé. Elle se décalait de lui, pour le regarder.

Nina : Tu as une sale tête, alors sa y est vous avez passez le cap tout les deux ? C'est génial !

Elle soulevait son tshirt pour regarder la marque sur son ventre.

Stephan : Quel cap ? Je peux savoir pourquoi tu mattes son ventre ?!

Elle se retirait pour lui montrer, pointant du doigt vers la marque.

Nina : Regarde, c'est magnifique tu trouves pas ?

Il levait un sourcils regardant vers la marque.

Stephan : Il s'est tatoué le ventre, oué, c'est génial, on est venu ici pour ça ?

Elle levait les yeux au ciel.

Nina : Ils vont avoir un bébé, c'est la marque des kitsuné lorsqu'il porte un enfant.

Stephan : Hum hein quoi ?!

Je ricanais jaune.

Gabriel : Derek et moi, on va avoir un bébé, et tu vas être grand père.

Il tentait de comprendre ce que je venais de dire sur le coup.

Stephan : Grand père.. ?

Il tombait à terre peu de temps après. Nina levait à nouveau les yeux au ciel.

Nina : Quel petite nature, il s'en remettra.

Elle posait le sac qu'elle avait prit, et sortait tout des tas de chose, elle donnant à Derek.

Nina : Si tu as des nausées, prend ça, et ça et ça et puis ça, oh et ça aussi sa aide beaucoup. Et il y a cette liste là, c'est plein d'astuce qui marche pour moi !

Il était recouvert de plein de chose, j'en ricanais.

Nina : Désolé, lorsqu'on parle de grossesse, j'en suis toute excitée.

Elle posait sa main sur son ventre.

Nina: J'ai tellement hâte de voir mon petit bout, sa doit être le cas pour vous aussi. OH, regardez une photo.

Elle montrait les photos qu'elle avait eu lors de son entretien au gynécologue.

Nina : Je suis sur que se sera une petite fille, mon instinct me le dit !

Elle semble convaincue. REiji arriviat, la tête bien dans le cul.

Reiji : C'est quoi se boucan, j'essaye de dormir...

Il levait un oeil voyant Derek tenter de retirer tout ses affaires qu'il avait sur lui, et ensuite vers Stephan encore à terre, et nina, il prenait la photo pour regarder et la tournait dans tout les sens

Reiji : Tient Nina, sa ressemble à quelque chose se truc ?

Elle le fusillait du regard, arrachant la photo de ses mains.

Nina : Je me demande comment tu as pu être imprégné, je pensais que tu n'avais pas de coeur.

Elle levait un oeil vers Akira.

Nina : Bonne chance avec ce monstre.

Elle partait rapidement.

Reiji : Moué, je crois qu'elle me déteste toujours.

Pas étonnant, il l'a quand même violé, Akira n'est pas au courant en plus, je baissais les yeux vers mon père, tentant de le réveiller. Il finissait par ouvrir les yeux.

Gabriel : ça va ?

Stephan : Hum.. je crois, j'ai rêvé que tu me disais que j'allais être grand père.

Il se redressait posant la main derrière sa tête.

Stephan : Que Derek portait une marque où je ne sais quoi et que..

Il tournait le regard, le tshirt de derek toujours levé, montrant la marque, il en restait figé.

Stephan : C'était pas un rêve..

Gabriel : Non, on va vraiment avoir un bébé.

Stephan : Vous venez à peine de vous mariez.. C'est déjà rapide, mais alors là , c'est encore pire !

Gabriel : On a prit notre décision, et on veut ce bébé, alors..

J'en haussais les épaules, lui soupirait.

Stephan : où est nina ?

Gabriel : Dans le salon.

Il partait la retrouver. Je tournais le regard vers Derek sur le coup, il semble l'avoir mieux pris que je le pensais.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mar 29 Sep - 22:46

Il veux faire venir Nina? oh non, c'est surement pas une bonne idée! j'imagine déjà comment elle va réagir. Elle est déjà une personne très émotive à la base mais alors étant enceinte, j'en soupirais à l'idée. 

Derek: Gabriel, peut être qu'on devrais attendre avant de la...

il a déjà appuyer sur envoyer, j'en frottais mon front surtout qu'il fallu à peine une minute pour qu'elle répondre. 

Derek: super Gabriel, c'est vrai qu'on est assez bien entouré en ce moment pour ramener une autre personne portant un enfant.

J'haussais les sourcils le regardant sur le coup, oui je parle de Shin et Valas qui nous font honneur de leurs présence. Shin croisait les bras sur el coup me fusillant du regard.

Shin: tu me prend pour une tueur ou quoi? je vous ai peut être manipulé ton frère et toi, mais j'ai jamais tuer personne. 

Il haussait les épaules sur le coup.

Shin: Valas l'a fait pour moi c'est vrai, mais je te promet de bien le tenir.

il tapotait son torse tout en me souriant, qu'est ce qu'il m'énerve! j'ai bien envie de lui foutre un coup de pied au cul pour qu'il parte de chez moi avec son bulldog vampire. Akira tournait le regard entendant une voiture ce garer dehors, Stephan et Nina étaient déjà arriver à croire qu'elle l'avait obligé d'appuyer sur le champignon pour arriver plus rapidement.

Akira: je sent qu'on va rigoler.

Lui aussi je vais lui foutre un coup de pied au cul si ça continue. Je regardais dans une autre direction espérant qu'elle me remarque pas et pourtant...j'étais sa première cible et m'écrasait presque dans son calin.

Derek: salut Nina, si tu pouvais évité déjà de m'étouffer.

Tout le monde va me faire remarquer pour ma mine de zombi?

Derek: merci Nina, toi aussi tu es charmante ce matin.

Mais c'est qu'elle lève mon t-shirt en plus!

Derek: Nina, tu es vraiment obligé? je lèvre ta blouse pour voir ton nombril moi?

Akira: quel grincheux, c'est loin du gentleman pète cul qu'on a connu il a quelque temps de ça.

Shin: et encore tu l'as pas connu dans son adolescence, une vrai petite merde.

Je les fusillais tous du regard pour les maudire! bon maintenant la partie la plus difficile, stephan qui va apprendre la nouvelle. Au moins c'est Nina qui s'en charge tant mieux, je suis pas d'humeur pour les grande nouvelle.

Shin: vu sa tête, je parie à une bonne baffe pour Derek.

Akira: moi je parie pour l'évanouissement.

Stephan s'écroulait à terre, Shin retroussait ne nez.

akira: j'ai gagné.

Shin: ce type est vraiment ennuyeux.

il se collait à valas croisant les bras faisant son petit boudin pendant que Nina me recouvrait d'un peut de tout contre les "nausées" elle veux me gonflé avec toute cette nourriture ou quoi? c'est quo i ça? des cracottes? de la camomille? elle est sérieuse? 

Derek: Nina, tu crois pas que tu exagère un peu?

je regardais en plus la liste, sérieusement c'est quoi tout ça?

Akira: moi je vous trouve toute mignonne, j'aime beaucoup les femmes enceintes..je les trouve surprenante et plein de courage. 

Shin: qu'est ce qu'on peut pas entendre.

Akira: et si t'allais faire un tour toi? en enfer ça ira...oh et prend ton vampire avec toi.

Il me faisait une sourire sur le coup.

Shin: alors on se retrouvera vite petit vampire.

C'est surement pas comme ça que tu te fera des amis Shin, pff de toute façon je m'en fou complètement. Je regardais surtout la photo de Nina qu'elle montrait si fièrement, moi je pourrais jamais avoir la chance de voir mon enfant grandir depuis une machine.

derek: vu que le miens se retrouve comme dans un trou noir, j'ai aucune photo à te montrer sauf cette marque qui grandit peut à peut. Peut importe je préfère garder la surprise, c'est plus excitant.

peut ok, j'ai changé d'humeur depuis que j'ai vu cette photo. Moi aussi je suis pressé à l'idée de voir mon bébé venir au monde, je souriais assez content de la visite de Nina tout compte fait.

Derek: bon je vais me libéré de tous ça avant d'étouffer sous boite de petit beurre. 

Tout en me débarrassant je levais le regard vers mon frère, Nina a perdu son sourire et je vais pas me poser la question du pourquoi. Akira fronce les sourcils cherchant pourquoi Nina semblait avoir tant de haine poru Reiji. Je pense pas qu'ils serait une bonne idée de lui dire la vérité, je trahirais jamais mon frère et même si je pardonne pas son geste envers Nina.

Akira: hum merci Nina, j'en aurais sans doute besoin.

Il la regardait partir avant de regarder vers Reiji.

Akira: qu'est ce que tu as encore fais pour qu'elle te déteste? tu lui as cassé son sèche cheveux préféré?

Shin: ou volé quelque chose de très précieux.

Je fusillais Shin du regard, il parle évidemment de sa virginité. Comment il est au courant de ça? il a surement du faire parler Reiji avec son pouvoir ou bien...demandé à Reiji de le faire contre son grès? non, j'ai croisé Shin seulement après cette événement. 

Stephan se décide enfin à ouvrir les yeux, cela m'amuse de le voir aussi " sensible" derrière cette carapace de lion ce un petit chaton. Mon t-shirt est toujours relever, voyant qu'il fixait mon ventre je le mettais correctement.

Derek: songez que vous serez grand-père malgré notre couple "masculin" c'est donner à tout le monde monsieur Light.

j'ai pas été gronder, cela me surprend un peu. Peut être qu'il n'est pas si déçu que ça et qui sais, il commence peut être par m'apprécier. Akira se levait mine de rien pour lui aussi aller jusqu'au salon, sa curiosité le force à en savoir un peu plus.

Akira: tu te remet de tes émotion Nina? tu es plus radieuse avec le sourire aux lèvres.

il lui chuchotait à l'oreille discrètement.

Akira: qu'est ce que Reiji a bien pu te faire pour le comparer à une monstre?

elle semble mal à l'aise sous cette question et surtout que Stephan était à côté, reiji lui aussi écoute discrètement surement avec des craintes qu'il finisse par connaitre la vérité. Sa augment la curiosité de Akira, il en attrapait Nina utilisant sa rapidité vampirique pour l'emmener dans le jardin et utilisa son hypnose.

Akira: qu'est ce que Reiji t'a fait?

Il ne s'attendait de très loin à ça, il se reculait assez choqué. 

Akira: désolé pour ça Nina.

Il tournait les talons retournant à l'intérieur, je me levais de ma chaise voyant qu'il prenait Ashio dans ses bras.

Akira: on s'en va.

Ashio: on va faire les magasins?

Akira: oui, c'est ça les magasins.

Il marchait vite tentant d'ignorer Reiji au passage,  sa serait difficile puisque mon frère tente de l'arrêter. C'est évidant qu'il a réussit à faire parler Nina, Akira s'arrêter pour me regarder vers Reiji fronçant les sourcils. Il ricanait avant de lui donner un coup de poing au visage, je courrais vers mon frère pour voir si il n'avait rien de grave.

Akira: et c'est à moi que parlais de contrôle? pour ne pas devenir un monstre? commence déjà par contrôlé tes pulsions répugnante Reiji.

Ashio serrait la veste de Akira le secouant.

Ashio: tes yeux sont rouge, tu me fais peur.

Derek: pose Ashio le temps que tu te calme.

Akira: qu'est ce que tu crois? je vais rien lui faire.

Derek: tu veux en courir le risque?

il regardait Ashio avant de le poser à terre et utilisait aussi vite sa rapidité pour quitter le château

Ashio: akira!

il courrait déjà pour essayer de le retrouver, je me téléportais à côté de lui attrapant sa main.

Derek: il est juste partit faire un tour ok? 

je regardais ensuite vers mon frère.

Derek: laisse lui le temps de digéré ça reiji, ses émotions sont décuplé ne l'oublie pas.

Shin ricanait depuis la cuisine.

Shin: l'ambiance s'améliore tu ne trouve pas?

il tournait la tête regardant vers Valas.

Shin: on s'amuse toujours ici, c'est encore mieux que de tenter de contrôlé les frère kijo

il prenait son visage pour le rapprocher du siens.

Shin: et puis j'ai plus besoin d'eux vu que tu es la. Si il n'y a plus que mon sang qui t’intéresse alors tu dois être assoiffé depuis le temps. Fais toi plaisir, tu le mérite après tout.

C'est ça petite réponse pour tout à l'heure dans la chambre, il l'embrassait alors que Akira tentait de s'éloigné un maximum du château et surtout tenter de ce calmer. Cette nouvelle l'avait sérieusement touché, ne s'attendant pas d'un tel acte venant de Reiji. Il reniflait l'air sentant une légère brise agréable.

Akira: merde...

il suivait cette appel du sang, se retrouvant nez à nez avec un lycenne qui semble c'être blessé au genoux en débuchant. La voyant observer par Akira, il ricanait bêtement de sa bêtise.

" c'est ce qu'on appel avoir deux pied gauche, c'est tout moi ça. juste un petit bobo, pas besoin d'appeler les secours"

elle ricanait encore avant de voir les yeux de akira.

" oh mon dieu"

elle était déjà prêt à fuir avant d'être attraper par akira utilisant une fois de plus son hypnose.

Akira: tu va rester calme et ne pas crier.

il tentait de résister encore un peu, mais ses crocs s'enfonçait dans sa nuque. Elle ne bougeait pas restant calme prit par l'hypnose, c'est une seringue dans la nuque qui stoppa Akira à temps. Il tombait à terre levant les yeux vers l'hunter.

Akira: Ren?

il s'évanouissait sous la prise de la veine de vénus.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mer 30 Sep - 23:01

La réaction de Nina donnait aussi tôt une mauvaise ambiance, d'ailleurs Akira se posait tout de suite des questions, qu'est-ce que REiji avait bien pu lui faire pour qu'elle réagisse de cette façon, et qu'elle le déteste autant.

Reiji tournait le regard vers Akira qui lui posait cette question, il en était assez mal à l'aise, mais faisait mine de rien.

Reiji : SA lui passera, laisse tomber Akira, ta pas besoin de savoir.

C'est surtout, qu'il n'avait pas envie qu'il sache ce qu'il lui a fait. Il fusillait Shin du regard lorsqu'il disait ce petit détail.

Reiji : L'afferme toi !

Il grognait entre ses dents, oui c'est vrai ça... Comment Shin est au courant de cette histoire ? Reiji tournait le regard vers Stephan qui se réveillait, mais il était surtout concentré sur Akira, il voyait bien qu'il se posait des questions à présent, et il avait bien peur qu'il apprenne ce qu'il a fait. Il plissait les yeux le voyant partir comme ci de rien était pour retrouver Nina au salon avec stephan.

Il se posait contre le mur, se concentrer pour écouter Akira. Il était vraiment stressé à l'idée qu'il l'apprenne et qu'il vienne à le détester. Nina tournait le regard vers Akira qui arrivait jusqu'à elle.

Nina : Oui je vais mieux, désolé pour tout à l'heure, c'est juste que..

Elle soupirait.

Nina : C'est compliqué.

Elle le regardait se pencher pour lui chuchoter, lui demandant cette question, elle ne détournait le regard, serrant ses vêtements, elle était vraiment mal à l'aise, et elle n'en avait parlé à personne même pas à Stephan.

Nina : Je..

Reiji arrivait à ce moment.

Reiji : Akira, tu fais quoi ? Vient boire un verre avec moi.

Nina levait les yeux pour le regarder, c'était évident qu'il tentait de l'embarquer pour éviter qu'il n'en sache plus. Mais Akira attrapait le bras de Nina pour l'emmener. Il partait rapidement avec elle.

Reiji : Akira ! Merde..

Il serrait la mâchoire ainsi que ses poings, Stephan lui aussi se posait des questions.

Stephan : Qu'est-ce que tu lui as fait ?!

REiji : Lâche moi tu veux.

Nina regardait bien Akira dans les yeux, sentant son hypnose elle était forcé de lui dire ce que Reiji lui avait fait.

Nina : Il m'a.. prise de force, alors que j'étais encore vierge..

Elle avait les larmes aux yeux, Reiji se dégageait de Stephan voyant Akira revenir, et semblait bien mécontent. Il le voyait prendre Ashio dans ses bras, il le suivait.

Reiji : Akira, attend !

Il le suivait, mais bien entendu Akira l'ignorait. Il lui attrapait le bras pour l'empêcher de partir. Il le lâchait voyant le regard qu'il lui lançait, il reçut ensuite un coup de poing au visage, il en reculait et saignait, ayant la lèvre entaillé et saignait à son nez. Il posait sa main sur son visage, levant les yeux vers Akira.

Reiji : J'étais pas moi même se jour là.

Il préférait se taire voyant qu'il était bien en colère, ses yeux rouge en était la preuve, Derek préférait qu'il laisse Ashio ici, le temps qu'il se calme. Il finissait par le poser à terre et utilisait sa rapidité vampirique pour s'en aller, Reiji détournait le regard.

Derek rattrapait Ashio, moi je regardais vers REiji, il semble complètement abattu. Reiji le regardait d'ailleurs, celui ci tournait le regard vers lui.

Reiji : Oué, où il voudra plus jamais me revoir.

Il partait changeant de pièce, préférant s'isoler. Je soupirais moi, l'ambiance s'est effondré d'un seul coup.

Gabriel : Je ne pensais pas que sa allait se passer comme ça.

Valas toujours auprès de Shin, lui semblait déjà mieux s'amuser de cette scène qu'il venait d'avoir, il le regardait bien ensuite.Il l'écoutait bien, surprit de l'entendre dire tout ça, il glissait ses doigts contre sa nuque.

Valas : c'est vrai que je suis vraiment assoiffé, mais penser à toi m'a donner des forces.

Il ouvrait la bouche, montrant ses crocs il les enfonçait dans sa nuque n'arrivant plus à se tenir à présent qu'il lui ait donné l'autorisation, il fermait les yeux savourant son sang. Il n'exagérait pas, et s'arrêtait peu de temps après, il réouvrait les yeux qui était rouge, et mordait son poignet pour lui donner.

Valas : Je ne veux pas que tu sois blessé.


Je tournais le regard vers Reiji qui attrapait sa veste.

Gabriel : Où tu vas ?

REiji : Je vais le retrouver, il doit être dans une sale état, il risque de faire des choses qu'il va regretter et sa sera de ma faute.

Il sortait et courrait pour le retrouver, utilisant son odeur comme piste. Il retrouvait, mais déjà trop tard, il avait attaqué quelqu'un qui était blessé, n'arrivant pas à se contrôler, REn l'avait trouvé avant lui, il s'accroupissait glissant ses doigts sur le sol.

Reiji : Tu étais là..

Il voyait plus loin du sang, et ensuite réparait l'odeur de Ren et d'autre hunter. Il en grimaçait se relevant.

REiji : Saloprie de Hunter.

Il sautait sur un toit, et sautait de toit en toit, se rendant jusque là. En effet, Ren avait passez par là, tout à fait par hasard, malgré qu'il s'agissait de Akira, il ne pouvait pas s'empêcher de sauver les gens.

Il avait injecté de la veine de vénus en Akira et l'avait ensuite emmené jusqu'à la base, enfermé dans une cellule, il regardait vers la fenêtre de la porte.

Ren : Désolé, sa m'attriste de devoir te faire ça Akira. Mais j'ai pas le choix, si je ne serais pas intervenu tu l'aurais tué, vidé de son sang, elle a survécu de justesse
heureusement.  

Il le regardait bien, fronçant un peu les sourcils.

Ren : Je vais devoir te garder ici, et t'affamer.

D'ailleurs il n'était pas le seul présent, ici se trouvait tout les vampires enfermé, certains était déjà asséché, d'autre bien affaibli. Il y avait même une sécurité, sur le plafond, il y avait comme des détincteurs, mais c'était de la verveine qui en sortait si jamais un réussirait à s'enfuir.

Ren : Ne me regarde pas comme ça, je t'ai dis que je ne te ferais rien tant que tu garderas le contrôle, et aujourd'hui sa n'a pas été le cas. Ma mission est de protéger cette ville, même si je dois utiliser la force contre mes propres amis, mes collègues et ma famille peu importe.

Il s'en allait, serrant les poings. Alors qu'il sortait et remontait à l'étage, il faisait face à Reiji qui l'empoignait le poussant jusqu'au mur derrière lui, ayant son bras sous sa gorge.

Reiji : Où tu l'as mis ?!

Ren : Reiji.. Hum, je ne fais que l'aider, je sais qu'il ne veut pas devenir un monstre.

Ses oreilles et ses queues apparaissaient, ainsi que ses crocs mécontent.

Reiji : C'est de ma faute s'il se trouve dans cet état, alors tu vas me dire où il se trouve.

Ren : Tu veux te retrouver toi aussi dans une cellule ? Alors je te conseil de me lâcher.

Il s'avançait bien vers lui, c'est là qu'il recevait une balle dans sa cuisse, il le lâchait sur le coup gémissant, il regardait derrière lui, des hunters le pointaient avec leurs armes.

REiji : Vous allez regretter se geste..  JE..

Il se sentait bizarre tout d'un coup, il finissait par tomber inconscient. Ren soupirait, ayant préféré ne pas avoir affaire à lui, surtout que Derek allait répliqué pour son frère.

Ren : Enfermer le avec les autres kitsune, Derek viendra le rechercher. Lui comprendra surement pourquoi je dois garder Akira quelque temps ici.

Les hunters emmenait Reiji jusque là, il se retrouvait enchaîné avec un collier autour du coup, il se réveillait lentement, tournant le regard autour de lui, il se redressait rapidement, tirant sur le collier qu'il portait.

Reiji : Il m'a enchaîné ?!

Cerseï : Il ne nous voit comme des bêtes à enfermé, se n'est pas étonnant. Tu es un Kijo n'est-ce pas ?

Il tournait le regard voyant vers cette femme, qui était très belle au passage, de long cheveux blond et des yeux bleux, vert.

Kai : Pourquoi tu lui parles, regarde le, il a la queue entre les jambes.

Reiji : Ta dit quoi ?!

Il grognait déjà à sa vue.

Il levait son visage pour le regarder.

Kai : Tu as bien entendu, petit renardeau.

Cersei : Ne fait pas attention à lui, il a une mauvaise langue, alors pourquoi on ta enfermé, pourtant les kijo ne sont pas du genre à désobéir au lois, ils sont très domestiqué non ?

Reiji se levait.

Reiji : JE suis pas domestiqué ! Je viens chercher quelqu'un.

Kai : Hum, bien, j'en ais assez d'être ici moi.

Cersei : Tu viens à peine d'arriver, et on ne peut pas s'en aller je te le rappelle.

Il attrapait son collier, ses yeux viraient au rouge l'arrachant d'un coup sec, il se relevait frottant ses vêtements.

Kai : J'ai fais exprès qu'ils me trouvent et qu'ils m'emprisonnes ici, c'était mon plan depuis le début.

Il penchait la tête souriant, faisait apparaître ses oreilles, ainsi que ses neufs queues, Reiji plissait les yeux le regardant bien, il était déjà très ancien. ET il lui disait vaguement quelque chose

Reiji : Qui es-tu ?

Kai : Kai, le démon renard.

Il écarquillait les yeux.

kai : Tient mon surnom te dit quelque chose on dirait, évidemment, vu que je suis celui qui venge notre clan, je vais tuer tout ses hunters un par un.

Cersei : Libère moi au lieu de te la péter..

Il tendait la main vers elle, brisant son collier, il faisait de même pour reiji.

Kai : Tu es avec nous ou contre nous ?

Reiji : Peu importe, je veux juste libérer quelqu'un, faite ce que vous avez à faire, je déteste les hunters de toute façon.

Il souriait, il marchait devant, tendant la main vers la porte, il la faisait exploser. Il marchait tranquillement ensuite pour sortir, suivit de cersei et de REiji. Kai avec une pelage aussi sombre que la nuit, c'était évidemment celui qui a massacré la famille de Akira, étant eux aussi des hunters, Reiji l'ignorait.

Des hunters arrivaient rapidement.

" des kitsune se sont libéré, allumé l'alarme ! "

Kai tournait le regard vers un qui tentait d'allumer l'alarme, il créait une sphère l'envoyant à toute vitesse dans sa direction, il fut touché, mort sur le coup.

Kai : Allez, battez vous si vous l'osez.

Il créait d'autre sphère dans sa main qu'il jouait avec, les envoyant dans leurs direction, certains étaient touché, gravement blessé, d'autres avait réussit à éviter l'attaque, ils sortaient leurs armes et s'attaquait à lui, Il changeait d'apparence cette fois ci, prenant cette du kitsune, il sautait sur l'un des hunters, crachant une sphère sur son visage, il ne restait plus rien de sa tête.

Cersei avait elle aussi prit sa forme de kitsune étant l'une de ses femmes lui étant fidèle, elle s'attaquait elle aussi au hunter, c'était un massacre, pas beau à voir.. Reiji plissait les yeux, il préférait s'en aller retrouver Akira, utilisant son flair, il le retrouvait, il regarder vers la cellule.

Reiji : Tais toi, faut partir d'ici et vite.

On pouvait entendre des tas d'explosion.

Il utilisait une sphère pour briser sa porte, et l'ouvrir, il le détachait et l'aidait à le porter.

REiji : Dépêche toi.

Il l'aidait à marcher, bien entendu, ils passaient tout les deux où le massacre avait lieux, voyant Kai, celui-ci avec un coeur dans sa gueule le lachant, il se léchat les babinnes tournant le regard vers Akira.

Kai : C'est lui qui tu veux sauver ?

ses yeux brillait envoyant valser Reiji loin de Akira, il y avait une force qui l'empêchit de bouger, de la magie de kai.

Kai : Tu aides un hunter, tu es un traître. Il m'avait échappé il y a quelque années de cela, mais cette fois ci, je ne vais pas le laisser s'échapper. Tu vas retrouver ta petite famille.

Reiji : T'avise pas de le toucher !

Il reprenait lentement forme humaine faisant face à Reiji, il posait ses doigts sur sa tempe.

Kai : Chutt.. Tu sais certains de notre espèce font comme les lycans, ils suivent le plus fort, et lui lèche les pieds, d'autre reste avec leurs familles et encore reste solitaire. Moi, je suis un alpha, et je veux que tu me suives Reiji. Tu as du potentiels.

Il tournait la tete vers Akira.

Kai : ET lorsque tu seras sous mon emprise, tu tuera de tes propres mains ton imprégné, evidemment je l'ai sentis... Je vais te supprimer cette imprégnation avant tout.

Reiji : Je te suivrais jamais.

Kai : Ta pas le choix, tu le feras.

Il poussait bien ses deux doigts sur ses tempes, utilisant une magie entrant dans sa tête, il gémissait fermant les yeux, il allait bien loin afin de commencer à lui retirer l'imprégnation et faire en sorte qu'il le suive.

Kai : Tu résistes on dirait.

Il fut obligé de le lâcher, se retournait pour attraper la lame de Ren.

Kai : Le chef des hunters, je te cherchais justement.

Ren : C'était ton plan depuis le début, te retrouver ici..

Il souriait sur le coup, Reiji tournait le regard vers akira retournant près de lui, il était encore affaibli à cause de la verveine.

REiji : Faut s'en aller.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Jeu 1 Oct - 22:36

Akira revenait peu à peu de son inconsciente et grimaçait déjà de la faiblesse qu'il ressentait, comme tout les autres vampire déjà présent Akira était affaibli pour d'avantage de sécurité. Il levait les yeux vers Ren tout en tirant un peu sur les chaînes.

Akira: attriste? je parie que tu t'attendais à ce moment la depuis le début, je suis même étonné que tu met déjà pas tuer.

Il regardait vers les autres vampire ricanant.

Akira: évidemment, sa serait trop rapide de me tuer donc tu préfère me voir souffrir en m’asséchant.

Il haussait les épaules gardant le sourire malgré tout.

Akira: sa te ressemble bien Ren.

il utilisant le peu de force qu'il avait pour utiliser sa rapidité tirant un maximum sur ses chaîne s'approchant de Ren.

Akira: je sais pas ce que tu espère en m'enfermant ici, mais quoi que tu fasse cela me rendra pas plus humain. Je connais cette prison Ren, la soif finira pas me faire sortir et je tuerais par ta faute. Tue moi pendant que tu en a encore l'occasion, si cette ville passe réellement après tes amis comme tu le prétend.

Il le suivait du regardant alors que lui partait.

Akira: tu te ment à toi même Ren! Tu regrettera de pas m'avoir tuer.

Il retroussait le nez retournant s'asseoir.


Akira: quel idiot.

Il fermait les yeux quelque instant économisant un maximum ses forces, c'est ensuite qu'il entendit le vacarme. Reiji arrivait au même moment assez pressé de sortir d'ici.

Akira: qu'est ce que tu as encore fais? d'où viens ses explosions.

Il protégeait son visage alors que Reiji faisait exploser la porte de la cellule et le libérait ensuite de ses chaînes.

Akira: tu as vraiment rien dans la tête! Ren ne laissera jamais passer ça! et puis je veux plus te voir le coup de poing ne t'as pas semblé assez clair?

Il passait sa main devant son nez sentant une forte odeur de sang et compris vite pourquoi voyant tout ses cadavre d'hunter.

Akira: me dit pas que c'est toi qui...

il levait les yeux vers le kitsune noir, directement il reçu un flash back de son enfance, le jour où un kistune a massacré sa famille.

Akira: c'est pas possible...

Reiji était aussi vite éloigné de lui accusé de traitrise pour vouloir aidé un hunter ou même un ancien, Kai semble parfaitement se souvenir de l'enfant qu'il avait laisser échapper autre fois. La première chose que Akira cherchait est une arme, il sait entraîné depuis des années pour ce jour. Tuer le meurtrier de sa famille.

Akira: je vais te tuer sale monstre.

Il tendait la main vers un sabre attrapant le manche tout en regardant vers Kai qui s’empennait à Reiji. Il compte utilisé Reiji comme une marionnette, voulant qu'il tue Akira et de plus lui retirer son imprégnation qu'il a envers lui. Affaibli comme ça Akira aura des difficultés de venir en aide à Reiji, c'est poru cela que son regard se tournait à plusieurs reprise vers un hunter gravement blessé. Il fermait les yeux coupant régulièrement sa respiration pour résister. Ren arrivait à temps pour interrompre la magie.

Akira: t'approche pas de moi Reiji, tu t'allie avec le monstre qui ta massacré ma famille et le laisser massacré ses hunter juste pour...me sortir d'une cellule.

il détournait le regard n'ayant même plus envie de le regarder, j'arrivais au même instant me doutant que mon frère allait faire une bêtise, mais les choses on vraiment tourner au drame. Je regardais vers le kistune face à Ren, je le connais..c'est kai un kistune qui a perdu la boule il a très longtemps de cela.

Derek: tu peux pas t'empêcher de te foutre dans la merde reiji, prend akira et rentrer au château.

Akira: hors de question! je veux tuer ce type.

Derek: t'es pas en position de faire quoi que ce soit.

Akira: toi aussi tu devrais pas être la, ta position est encore pire que la mienne.

Je baissais les yeux vers mon ventre, oui je devrais pas me mettre en danger mais j'ignorais que je trouverais un tel carnage ici. j'étais déjà prêt à corriger les bêtises de mon frère une fois de plus et non faire la rencontre de ce Kai. Il a de plus une femelle qui l'accompagne, utilisant surement son ancienneté pour la contrôlé.

Je tournais le regard vers Akira qui marchait vers Kai le sabre à la main espérant ce mesuré à lui, il me laissait pas le choix que de lui briser la nuque avec ma magie.

Derek: Emmène Akira au château Reiji.

Je quittais pas Kai des yeux, il veut tuer tout les hunter c'est un secret pour personne et Akira ne fera pas exception. Il doit déjà me prendre pour un traître pour venir au secours de Akira et Ren, je dois mettre au plus vite Ren à l'abris avant de m'en aller.


Derek: laisse tomber Ren crois moi tu es loin de faire le poids contre lui.

Je suis moi même en mauvaise posture, je créais déjà des sphères dans chacune de mes mains.

Shin: sérieusement? tu espère quoi Derek? le combattre à coup de baballe magique? tu va juste perdre l'enfant que tu porte c'est tout.

Derek: qu'est ce que tu fais la?

Shin: je pensais contrôlé Reiji de ses pulsions de débilité, mais je m'attendais pas à un tel...massacre. Va t'en, je l'empêche de s'en prendre à vous pour l'instant mai sil est plutôt coriace.

je suis assez étonné qu'il risque sa vie pour nous aidé, mais je pensais à mon enfant avant tout et attrapait Ren pour me téléporter avec lui au chateau. Shin souriait avant de ce faire prendre une sphère venant de Kai, il est loin d'avoir le pouvoir nécessaire pour contrôlé un kistune aussi ancien. Il passait sa main vers son ventre y regardant le sang coulant de sa blessure, Komura fut obligé d'intervenir alors que Kai tentait de l'achever.

Komura: je te laisserais pas prendre d'avantage de vie Kai.

Shin levait les yeux vers Komura fronçant les sourcils.

Shin: faut toujours que tu joue les héro, je m'en sortais très bien.

il fermait les yeux ensuite.

Komura: Shin?

il tournait la tête regardant derrière lui avant d'être obligé de lever la main lancer sa magie pour contrer celle de Kai.

Komura: c'est à cause de kitsune comme toi qu'on ce retrouve en guerre avec les humains, pense tu que c'est ainsi que tu préservera ton espèce? tu ne fera que agrandir la haine qu'ils ont envers nous!

il tendait son autre main vers Cercei l’entourant de son aura pour l'immobilisé.

Komura: tu as perdu toute ta pureté pour une cause absurde, je vais être obligé de t'arrêter Kai, mais j'ai pas besoin de venir au meurtre pour ça.

Takuma arrivait tendant la main vers les deux kistunes.

Takuma: a genoux!

son pouvoir est bien plus important que celui de son frère, qu'il regardait d'ailleurs du coin de l'oeil.

Takuma: qu'est ce que je dois faire d'eux?

Komura: ton père veux les garder en lieux sûr, qu'ils ne fassent plus de victime.

Takuma: père aurait du venir, il me résiste.

Kai tentait de ce relever ne voulant pas passer le restant de ses jours enfermer. komura envoyait de plus son aura l'entourant pour l'immobilisé.

Takuma: la haine peut aller par dessus de notre don Komura.

Komura: je le sais Takuma.

Takuma: on a pas le choix il faut qu'on le tue.

Komura: ton père refuse qu'on prenne une vie et je m'y refuse également, même la sienne.

Takuma: alors emmène mon frère, c'est de ma faute si il est si faible.

komura fronçait les sourcils se demandant ce qu'il voulait dire par la, mais se dépêcha de prendre Shin et se téléporter avec lui.

Takuma: il serait peut être temps que vous intervenez père! 

il fronçait les sourcils le voyant enfin arriver.

Takuma: toujours la salle manie d'être en retard.

il baissait la main laissant son père reprendre la relève et regardait vers Kai.

Takuma: si mon frère meurt, je te promet que même mon père ne pourra pas te protéger de moi.

il se téléportait jusqu'au château où shin était allonger sur le canapé.

Komura: j'ai déjà soigné sa blessure, mais il ne se réveille pas pour autant.

du coup je m'inquiète pour lui après tout il a fait ça pour nous venir en aide et valas est tout mal.

Derek: il a reçu du sang tout à l'heure je l'ai vu, il va...

Takuma: non, on ne peut pas subir se genre de mutation dans la famille. Il n'est pas mort juste dans le coma, son corps le met dans cette état pour le protéger de la mort. Evidemment un rien pourrait le tuer complètement, mais il est pas assez costaud pour se réveiller.

Komura: qu'est ce que tu voulais dire tout à l'heure? pourquoi de ta faute?

Takuma: on a eu une grosse dispute tout deux il a ça de nombreuse année, je me préoccupais trop de mon physique et m'a lancer de la peinture au visage, je me suis sretrouver avec les cheveux vert une semaine entière.

je relevais le sourcils sur le coup.

Takuma: pour me venger je lui ai lancer un sort, pour l'empêcher de devenir un homme.

Akira ricanait sur le coup.

Akira: c'est pour ça qu'il ressemble à une gamin de quinze ans?

Takuma: oui sauf que cela couper l'avancer de ses pouvoir également, je vais être obligé de couper ce pouvoir.

komura: pourquoi ne pas l'avoir fais avant?

Takuma: mon père m'a appris comment couper une "malédiction" il a ça...vingt minute? je pouvais lui demander avant il aurait eu des soupçons.

il s'avançait vers son frère posant sa main sur son torse.

Takuma: dit toi qu'il sera plus jamais le même après ça.

Il regardait surtout vers valas.

Takuma: mais c'est ça où tu aimerais un corps dans le coma le restant de ton éternelle existence.

il rompait la malédiction, cela semblait rapide et rien ne changeait pour l'instant.

Derek: et? pas de lumière, de feux d’artifice?

Takuma: mon frère passera vraiment une sale nuit, j'espère juste que son coeur teindra le coup. mais pour rester dans le coma autant prendre tout les risques.

il se téléportait retournant au manoir, Komura baissait les oreilles.

Akira: tu as tuer Kai?

komura: je suis pas un tueur Akira.

Akira: lui l'ai..j'ai bien envie de venger ma famille.

komura: et puis? cela les ramènera pas, tu te sentira pas mieux pour autant.

Akira: sa me fera un bien fou.

Komura: tu aura juste du sang sur les mains.

Akira: putain de kitsune, cela m'étonne pas que vous crevé un par un.

Il s'en allait Komura soupirait me souriant ensuite regardant mon ventre.

Komura: je vois que tu porte une marque, je reviendrais te voir le jour de la naissance pour être certain que tout ce passe pour le mieux.

Je faisais signe de la tête avant qu'il se téléporte à son tour, il a du faire ça des centaines de fois alors oui cela me rassure de savoir qu'il sera la.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Ven 2 Oct - 22:11

Reiji ne pensait pas qu'il y aurait un tel massacre, mais il préférait partir avec Akira les laissant là, Akira pensait au début que c'était Reiji qui avait fait un tel massacre, c'est après qu'il ait vu Kai et bien entendu qu'il le reconnaissait.. Ren finissait par s'occuper de lui, complètement sous le choque de voir tout se monde tué, certains étaient ses amis. Akira bien entendu désirait se venger, afin de tuer celui qui a tué sa famille, mais il était encore sous l'effet de la verveine, REiji revenait vers lui pour l'aider à s'en aller avant que les choses se complique.

Il se décalait de lui pour le regarder, alors que Akira lui disait tout ça.

Reiji : Je ne me suis pas allié à ce type, Ren va le gérer, alors laisse tomber, il faut partir.

Au fond Reiji a toujours été quelqu'un de égoïste, il s'en fichait des autres, tant que ceux qu'il aime soit sauvé, et là c'était de Akira qu'il s'agissait, il se rendait compte que Akira le détestait bien plus à présent il en détournait le regard, afin de regarder vers tout ses hunters massacré.

REiji : Si on reste là, il va te tuer Akira.. Alors il faut partir. Même si tu me déteste, peu importe, tant que tu loin d'ici.

Il attrapait son bras pour le forcer mais s'arrêtait voyant Derek arriver.

Reiji : Pourquoi tu es là ?!

Pour une fois il était d'accord avec lui, il avait bien l'intention d'emmener Akira avec lui.

REiji : Tu peux rien faire contre ce kitsune, même moi je pourrais pas, il est trop âgée par rapport à nous, tu ne ferais que te tuer, et le bébé que tu portes aussi, fait pas l'idiot, et vient avec nous.

Il regardait ensuite vers Akira qui désirait vraiment à se venger, il attrapait le sabre et se dirigeait jusqu'à Kai, Ren, lui était en grande difficulté face à lu.

REiji : Akira !

Derek lui brisait la nuque pour l'empêcher de continuer, Reiji allait jusqu'à lui, le prenant dans ses bras, il tournait le regard vers Derek ensuite.

Reiji : Ok, fait attention.

Il courrait avec Akira pour retourner au château afin de le mettre en sécurité. Kai avait fait tomber Ren à terre, il marchait lentement jusqu'à lui.

Kai : Je vais te tuer, et je m'en prendrais un grand plaisir. Je vous tuerais jusqu'au dernier.

Il faisait un sourire sadique. Ren attrapait le sabre que Akira avait lâché tout prêt, près à l'utiliser;

Ren : Comme ci j'allais te laisser faire !

Kai tournait lentement le regard vers Derek vu qu'il était là, près à protéger Ren faisant déjà apparaître des sphères.

Kai : Encore un traître, décidemment, votre famille fermera toujours les yeux, tes parents ont été aussi stupide que toi, ils pensaient qu'il y avait du bon dans chaque hunters, mais c'est des foutaises ! Ils t'enfonceront une dague dans le dos dès que tu t'y attendras pas ! Ils n'ont aucun amour propre, je ne fais que protéger notre espèce d'eux, tu me remercieras plus tard, comme tout les kitsune.

Il baissait les yeux vers ses sphères.

Kai : Même si pour ça, je dois tuer les kitsune qui tente de me mettre en travers de ma route, j'arrivais à mon but final.

Il tendait les doigts créant à son tour plusieurs sphères, il tournait ensuite le regard voyant Shin débarquer.

Kai : Tu veux m'empêcher ?

Il en riait.

Kai : Comme ci tu en avais la force, je me soumettrais à personne !


Ren se relevait, Shin voulait presque se sacrifié pour sauver Derek et l'enfant qu'il porte, car il le savait lui même qu'il n'arriviat pas à contrôler Kai, il était trop puissant, et trop remplis de haine pour se soumettre.

Ren : Arrête Derek ! Je dois l'arrêter !

Derek l'attrapait malgré tout, se téléportant avec lui.

Kai : Par ta faute, ils se sont enfuis, et avec le chef des hunters, tu vas regretter ce geste.

Il lançait sa sphère dans sa direction, Shin fut aussi tôt toucher, et gravement blessé. Il marchait jusqu'à lui, afin de l'achever, mais il fut arrêter par komura, il le regardait bien à cette instant.

Kai : Komura ? Quel surprise, décidemment, je vais avoir affaire à tout les kitsune ?

Il fronçait les sourcils.

Kai : T'occupe pas de lui, alors que je te parle !

Il levait la main, une aura noir se dirigeait tout droit dans sa direction. Il ricanait de ce qu'il lui disait.

Kai : Au contraire, c'est la seul manière pour mettre un thermes à tout ça. Je suis le seul kitsune qui a ouvert les yeux, mais peu importe, je suis tout simplement le seul qui à le courage d'arrêter tout ça, continuer donc de fermer les yeux et de penser qu'il y a une paix possible avec ses humains !

Il augmentait sa puissance.

Kai : Cersei, finis celui qui est à terre.

Elle marchait jusqu'à shin, obéissant. Komura l'arrêtait, l'entourant de son aura.

Kai : Ta raison, ma pureté comme tu dis c'est effacé le jour où je me suis rendu compte que se monde était pourris. J'en ais eu assez de faire le bien autour de moi pour des gens qui n'en valent pas la peine. Je ne m'arrêterais jamais, jusqu'à ce qu'ils seront tous mort !

Il voyait Takuma apparaître, aussi tôt il utilisait ses dons sur les deux kitsune, Cersei se mettait directement à genoux ainsi que KAi sous son ordre, il en grognait sur le coup n'aimant pas se faire manipuler de la sorte.

Ses pouvoirs se stoppait en même temps bien entendu, il écoutait leur conversation et le fait qu'ils désiraient l'enfermer ne lui plaisait pas, il allait contre les dons de Takuma, se levant lentement.

Kai : Je tuerais tous ceux qui se mettront en travers de ma route. C'est la seul manière pour que les kitsune soit en paix !

Il marchait lentement bien qu'il avait des diffculté à cause du dons de Takuma, Komura l'aidait à le maintenir en envoyant son aura autour de lui. Il parlait avec Komura, lui demandant ensuite d'emmener shin pour le soigner, disant également que s'était de sa faute s'il était aussi faible, komura se demandait pourquoi il disait cela.

Kai souriait vu que Komura n'utilisait plus son aura pour l'arrêter, il marchait lentement jusqu'à Takuma, ses yeux brillaient allant contre ses pouvoirs.

Kai : Tes pouvoirs en fonctionne pas sur moi.

Son aura sortait de son corps, Teijo arrivait voyant qu'il vallait mieux qu'il intervienne, il tendait la main vers Kai son aura disparaissait, et il se retrouvait à genoux, il en grognait bien mécontent.

Teijo : J'avais des choses à faire, je savais que tu allait gérer la situation.

Il regardait toute ses personnes tué.

Teijo : Nous sommes arrivé trop tard, quel tragédie.

KAi : Au contraire, c'est bien mieux comme ça, des merdes en moins sur cette terre, vous qui sont censé préserver les kitsunes, vous ne servez à rien, il fallait bien que quelqu'un réagisse et je suis le seul qui en est capable.

Teijo : Tu crois qu'en massacrant tout ses hunters, cela rammeneras ta famille ? Et ton imprgnée ?

Il en fronçait les sourcils.

Kai : L'afferme !

Teijo : Je vais avoir beaucoup de travail pour retirer toute cette haine dans ton coeur.

Kai : Je vais tous vous tuer !

Teijo : Pour l'instant.. Silence.

Il utilisait sa magie pour l'endormir, il en tombait aussi tôt à terre. Teijo tournait le regard vers Takuma, avant qu'il ne l'endorme, il l'avait menacé si jamais il arrivait quelque chose à Shin.

Teijo : dépêche toi, il n'est pas trop tard. Je m'occupe de tout ça.

Il se téléportait, il regardait autour de lui, soupirant. Il utilsait sa magie pour faire disparaître tout les morts et nettoyer tout le sang, il emmenait Kai également avec lui, l'enfermer dans une cellule, enchaîné et aspirant tous ses pouvoirs.

Moi je plongeais dans les bras de Derek, J'avais ressentis tout ce qu'il avait pu ressentir.

Gabriel : Ne me fait plus jamais une peur pareil !

Ren s'accroupissait passant ses mains dans ses cheveux.

Ren : Pourquoi tu ne m'as pas laissé là-bas, je devais mourir avec les miens. C'était à moi de mourir et pas à eux !

Le pauvre.. Je tournais le regard vers Komura qui avait soigné Shin, Takuma apparaissait ensuite pour sauver son frère, retirer cette malédiction qui lui avait jeté il y a très longtemps.

Reiji était également présent, éloigné de Akira, il savait qu'il n'allait plus le regarder de la même façon, déjà à cause de Nina, et à présent d'avoir laissé se massacre arriver. Il détournait le regard. il s'en fichait de cette histoire avec Shin, il préférait s'en aller, se faisant un verre qu'il buvait d'une traite, et finissait par boire à la bouteille.

Si takuma ne l'avait pas fait avant, c'est parce qu'il ne savait pas comment faire, et donc il venait seulement de le demander à son père, qui lui ignorait ce qu'il lui avait fait jusqu'à il y a peu de temps.

Valas lui était auprès de Shin, il levait les yeux vers Takuma qui lui prévenait qu'il ne serait plus comme avant.

Valas : Peu importe. Ramène le.

Il fronçait les sourcils regardant le visage de Shin. Il coupait donc sa malédiction, moi aussi je m'attendais à quelque chose de plus.. surprenant.. Mais rien ne se passait, et Shin ne se réveillait pas.

Valas prenait shin dans ses bras, l'emmenant avec lui à l'étage. Akira demandait rapidement à Komura s'il avait tué kai, il partait tout de suite en colère vu que se n'était pas le cas.

Komura tentait de lui dire que le tuer ne changerait rien, mais Akira ne voyait que ça, le tuer, sa lui ferait du bien, sa famille serait vengé.. Ainsi que tout les autres hunters massacré. Ren levait les yeux.

Ren : Il a raison, sa nous fera un bien fou, il doit mourir.

Akira s'en allait mécontent. Moi je regardais Komura qui avait bien entendu remarquer la marque qu'il portait, il disait donc qu'il viendrait lorsqu'il sera l'heure pour le bébé de sortir, sa nous rassurait tout les deux.

Gabriel : Merci.

Il s'en allait ensuite, moi je prenais Derek contre moi.

Gabriel : C'était encore une dure journée.. Est-ce que sa sera toujours comme ça.. ?

J'en soupirais.

Reiji : Oui sa sera tout le temps comme ça, faudra t'y faire. D'un côté ce Kai à pas tord, ce monde est pourris, quoi qu'on fasse il y aura toujours des types qui seront là pour nous tuer, bien que je n'aime pas sa façon de faire.

Il levait les mains tenant toujours sa bouteille qu'il avait bien consommé.

Reiji : C'est vrai quoi, les hunters ne se sont pas gênée pour tuer nos parents, et plein d'autre kitsune juste pour le frique. Fallait pas s'étonner si certains kitsune désire se venger !

Gabriel : Tu es soul ?

REiji : Soul moi ? Mais non.. Hum, peut etre juste un petit peu.

Il continuait de boire.

Reiji : Autant que je me bourre la gueule, car Akira me déteste à présent, il me voit comme un monstre, et il a pas tord. Alors, il voudra surement plus me revoir, alors je bois pour oublier.

Je soupirais.

Gabriel : tu n'es pas un monstre, tu.. ne réfléchis juste pas avant d'agir.

Je haussais les bras.

Reiji : Merci de tenter de me remontrer le morale. MAis je préfère continuer de boire et de me vider la tête.

Il se laissait tomber dans le fauteuil, continuant de boire.

J'attrapais sa bouteille de force.

Gabriel : Boire n'arrangera pas les chose, va parler à Akira.

Reiji : Ta pas vu la façon qu'il ma regarder tout à l'heure.. Il veut plus me revoir, laisse tomber, rend moi ça.

Il tentait de rattraper la bouteille.

Reiji : JE suis pas fait pour tout ça, l'imprégnation, c'est pas pour moi.

Il arrivait à reprendre la bouteille.

Gabriel : Arrête d'avoir peur, au fond tout ce que tu ressens t'effraie.

Reiji : Moi effrayé ? N'importe quoi.

Gabriel : Bien sur que si, sinon tu réagirais pas de cette façon, si j'ai tord, va parler à Akira.

Il grimaçait, il finissait par déposer la bouteille et montait retrouver Akira. Je le suivais du regard et regardait vers Derek.

Gabriel : il peut se montrer têtu, tout comme toi des fois.

Il ouvrait la porte regardant vers Akira.

Reiji : Je sais... Tu veux pas me voir, tu dois être dégoûté de tout ce que j'ai fais, nina.. Et puis j'ai pas tenté de sauvé ses hunters.. Mais j'y peux rien moi ! Je pouvais rien faire contre lui, à part me retrouver en état de cadavre comme les autres hunters, et je suis trop beau pour mourir..

Il marchait jusqu'à lui, trébuchant sur le coin d'un meuble et tombait sur lui, il se redressait tentant de regarder ses yeux ce qui était difficile vu qu'il voyait trouble.

Reiji : J'ai juste eu peur de te perdre, et quand j'ai peur, je réagis n'importe comment. Je suis un idiot, voilà je l'ai dis.

Il se mettait sur ses genoux.

Reiji : Un Kitsune complètement idiot.. Bourré.. Et imprégné. Je dois être pathétique à voir..


Il plissait les yeux.

Reiji : Je.. suis désolé, Pour Nina pour commencer.. J'étais sous l'influence de Shin, il avait fait en sorte que je sois imprégné de la haine, je ne voyais plus que ça, et je devais faire souffrir mon frère quoi qu'il en coûte.. Je savais pas ce que je faisais.. Je savais pas atteindre Gabriel, alors je savais qu'il était attaché à Nina et..

Il fermait les yeux.

Reiji : Et désolé aussi tout à l'heure, je voulais juste te protéger de tout ça, et puis aussi d'être là devant toi, je sais que tu veux pas me voir, mais Gabriel m'a fait le leçon pour pas changer, et puis j'en mourrais d'envie aussi.. L'alcool doit me donner du courage, je devrais reboire un coup d'ailleurs.. Je tiens tellement à toi, la peur de te perdre me rend imprévisible, même moi je me dis, putain qu'est-ce que tu fou ?! Et j'arrête pas de parler, je sais même pas ce que je dis, dit moi de l'affermer.

Il soupirait, se jettant dans ses bras pour le serrer contre lui.

Reiji : Je t'aime, aime moi aussi, ne m'abandonne pas..

Il fallait vraiment qu'il soit bourré pour qu'il dise tout ça. Valas surveillait l'état de Shin, il semblait souffrir, mais toujours dans le coma, Valas passait sa main sur son visage, il s'allongeait à côté de lui, le serrant contre lui pour tenter de l'apaiser comme il le pouvait, attendant que cela passe, il ne pouvait faire que ça pour le moment, être auprès de lui et attendre que sa transformation soit terminée.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Sam 3 Oct - 23:25

Le pire est passé, reste à voir si Kai restera bien enfermé. J'en passais ma main sur mon ventre cagnant que ce soit pas le cas, il reviendrait se venger et nous tuer pour ne pas avoir suivis ses principe. Je prenais une grande respiration devant faire attention à ne pas trop exprimé mes craintes, Gabriel les ressentirais et deviendra aussi tôt les siennes.

Derek: on aura des jours tranquille Gabriel, c'est juste que..

je plissais vers les remarque de mon frère, super pourquoi il a fallu qu'il touche à la bouteille? il ai insupportable avec une verre dans le nez.

Derek: il a le mal partout Reiji, que ce soit chez les humains que chez notre propre espèce. On ne doit pas les mettre tous dans le même panier, tu as eu la preuve avec akira non?

D'ailleurs je sais très bien que c'est lui qui le met dans cette état, je pense que je ne serais pas mieux si c'est Gabriel qui venait à me détesté comme ça.

Derek: mon frère ne tiens pas forcément l'alcool, mais je pense que cela pourrait servir à révélé quelques sentiment cacher.

J'haussais les sourcils, c'est une bonne occasion d'aller le forcer à parler à Akira. C'est la seule chance que mon frère puisse s'ouvrir facilement, Gabriel comprit et ce servait de ça pour " l'encourager" à parler à Akira.
Il se débrouille comme un chef, faut croire qu'il a déjà l'habitude quand c'était son père qui était dans le cas. Vu qu'il n'a pas besoin de moi, je m'asseyais tranquillement le regardant faire.

derek: j'ai au moins droit à une peu de divertissement.

Je vois toute ses qualités dans un futur père, si il peut déjà gronder mon frère alors il n'aura pas de difficulté sur un adolescent. Je pourrais compter sur lui pour l'éducation de notre futur enfant, mon frère partait rejoindre Akira moi je se souris de son triomphe.

Derek: bravo, je suis très impressionner.

Je fais la moue sur le coup, il me trouve têtu hein? Je l'attrapais par le main le tirant vers moi.

Derek: vous me trouvez donc têtu? qu'est ce que vous allez faire pour combattre mon entêtement?

il me donnait un petit bisous sur le coup, j'en souriais en coin.

Derek: je sais pas si sa suffira, mon entêtement est multiplier par deux avec mes hormones de " kitsune portant la marque"

Mmmh, j'ai le droit à des bisous plus "intense" sur le coup on va monter à l'étage pour s'occuper de mon frère. Akira tournait déjà le regard entendant qu'on arrivait jusque sa chambre, devinant que cela pourrait être il tourna le regard vers la fenêtre tentant de l'ignoré.

Akira: si tu sais que je veux pas te voir alors qu'est ce que tu fais la?

il ouvrait grand les yeux ayant une grosse masse de muscle qui tombait sur lui, sur le coup il fusillait du regard Reiji surtout de la forte odeur d'alcool qui se dégageait de lui.

Akira: mais t'es complètement bourré!

il levait les yeux n'en revenant pas.

Akira: sur le coup je suis d'accord avec toi, t'es un idiot.

Il le poussait un peu bien qu'il s'asseyait sur ses genoux.

Akira: pathétique est un mot faible pour l'occasion.

Akira qui n'a vraiment pas l'habitude de ce genre de scène on peut dire qu'il est grandement servis sur le coup. Il regardait à gauche et à droite rapidement afin d'être sur de ne pas être observer, mais écoutait ses excuses qui semblait sincère même son état dépravent.

Akira: à cause de Shin hein pourquoi sa m'étonne pas?

Il se retiens de sourire d'ailleurs, Reiji n'a jamais parler autant en une seul fois. Lui qui parle principalement de ses froncement de sourcils. Il lâchait un ricanement levant les yeux vers le plafond.

Akira: l'afferme Reiji.

A nouveau il tomba en arrière prit dans les bras de reiji, sur le coup il restait silencieux réfléchissant comment agir. 

Akira: ok, mais à une condition.

Il attrapait son visage pour le regarder.

Akira: ne me fais plus jamais ce genre de scène.

Il détournait la tête pour ne pas qu'il l'embrasse.

Akira: non! tu pue de trop! comment on peut aimer boire ce genre de truc! va te coucher plutôt. pas sur moi idiot! éh?

il mettait une gifle sur chaque joue.

Akira: c'est qu'il sais endormis cet abrutit!

Il se débrouillait donc pour le mettre au lit levant les yeux sous ses ronflements.

Akira: super! magnifique!

bon il s'allongeait malgré tout à côté de lui, tout comme valas le fait en ce moment avec Shin. celui ci souffre le martyre de sa "transformation" Cela allait durer pour lui bien plus longtemps qu'on l'imaginait tous. Presque un moi est passé depuis lors, c'est Nina qui s'occupe des bons soin de Shin ayant des formation d’infirmière. elle vérifie qu'il ne tombe pas d'hydratation ou meurt de fin dans son coma. Ses derniers jours sont état c'est stabilité et je dois dire que je pourrais pas reconnaître shin si je l'avais pas rendu visite de temps à autre.

Sur ce Nina avait réussit à m'enlever la journée pour acheté des accessoire pour bébé, je vais finir par croire qu'elle me prend comme une bonne copine enceinte. elle a déjà un petit ventre rebondit et moi une marque qui prend pratiquement tout mon ventre.

Derek: Nina, comment je peux choisir? je peux pas savoir si ça sera une fille ou un garçon! autant attendre qu'il naisse non?

rien affaire! après on dira que c'est moi le têtu dans l'histoire. Je m'approchais d'elle pour lui chuchoté à l'oreille.

Derek: et puis je te rappelle qu'il restera quelque temps en petit kistune, quand il aura la troisième queue il aura l'apparence d'une enfant de cinq ans.

je suis sûr qu'elle avait plus songer à ça.

Derek: donc j'aurais jamais besoin de couche si de petit chausson.

Je ricanais sur le coup.

Derek: autant choisir pour ton petit bout à toi non? moi sa peut attendre.

je lui montrais un petit costume de renard pour bébé.

Derek: sa j'adore.

je le lâchais brusquement ayant des crampes.

Derek: ça va, juste une petite crampe de rien du tout.

ok sa recommence! et en pire.

Derek: ok ça va pas!

je m'asseyais carrément à terre tenant mon ventre, c'est vraiment pas le moment de sortir la! et tous les clients du magasin qui se précipite pour voir ce que j'ai! la poisse.

Derek: nina appel Gabriel ou non! mon frère pourra plus facilement me porter! faut que je sorte d'ici avant que certain anatomie apparaisse!

Je parle surtout de mes oreilles de kistunes! il arrivait à temps en se téléportant depuis une cabine. Bon il m'aidait déjà à me lever marchant vers une ruelle ou on pouvait se téléporter en toute discrétion.

Derek: ok! ok! met moi sur le divan sa me torture de rester debout!

je m'allongeais prenant de grande respiration, bordel quel torture! 

Derek: Gabriel ne me fait pas ses yeux la! je suis pas entrain de mourir non plus.

je tente de serrer les dents, pourquoi il a tous se monde autour de moi? Bon d'un côté je voulais pas être seul dans cette épreuve. j'ouvrais ma chemise comme je pouvais, la marque brille il faut l'ouvrir!

Derek: qu'est ce qu'il fou komura?

il arrivait d'ailleurs en express, encore torse nu et les cheveux assez ébouriffé.

Komura: navré j'étais...occupé.

Derek: navré de te déranger pendant que tu jouais à saute mouton avec ton prêtre.

Il en clignait des yeux en me regardant, comme ci j'avais pas compris!

Derek: bon!!! tu m'aide la!

Komura: oui bien sûr! sa risque d'être douloureux.

derek: parce que c'est pas encore le cas la?

Komura: non c'est...comme des contractions pour une femme avant l'accouchement.

derek: oh mon dieu.

bon ok, on vois à ma tête que je suis en pleine panique la. Il ouvrait le sceau pour commence j'en serrais le canapé déjà prêt à le déchirer! il entrais des mains à l'intérieur, j'ai envie de le mordre tellement que c'est douloureux! 

Komura: c'est juste un mauvais moment à passer Derek.

je regardais de temps en temps ce qu'il faisait, j'ai l'impression qu'il prend bien son temps pour me faire souffrir! mais il sait ce qu'il fait tirer trop rapidement pourra me déchirer de l'intérieur même si j'ai déjà l'impression que c'est le cas. Soudainement la douleur disparu comme par enchantement, j'ouvrais les yeux poru regarder..il a une sphère dans les mains qui disparu en poussière libérant le petit kistune à l'intérieur.

Ashio: youhaaaa! il est tout petit!

Il est la depuis quand lui?

Akira: on a entendu les cris depuis la chambre, obligé de mettre la partie en pause. Cela valais la peine j'ai adoré te voir changer de couleur Derek.

Derek: ravis de t'avoir distraits.

Komura posait mon fils sur le torse, il a encore les yeux fermer lâchant des petit cris de temps à autre. Je regardais vers Nina qui a déjà les larme aux yeux, elle avait entendu ce moment tous le mois.

Derek: on sais quoi acheté maintenant, c'est un petit mec.

Shin à l'étage ouvrait enfin les yeux ayant ressentit la naissante un nouveau kistune, il regardait autour de lui ensuite Valas la tête coucher sur son bras à attendre.

Shin: va me chercher un café au lieux de rien foutre, à moins que tu veux subir mon mauvaise humeur toute la journée.

Il se redressait grimaçant ayant mal au muscle.

Shin: saloperie de kistune, j'ai cru qu'il m'avait tuer.

il passait sa main sur son ventre se souvenant où il a été blessé, ce qu'il sentit était un peu plus musclé. Il retirait la couverture regardant ses muscles qu'il n'avait évidemment pas avant.

Shin: sa sort d'où ça!

voyant un miroir accrocher au mur, il se levait ayant un peu de mal à se faire au nouveau corps. Il se regardait dans le miroir tombant presque par terre si Valas le rattrapait pas attend.

shin: pourquoi je suis dans le corps de ce mec hein? non dirait je sais! kai a tellement bousiller le miens que mon père m'a transférer dans celui la! dit quelque chose au lieux de faire cette tête!

il s'énervait et sur le coup Shin en brisait la vitre et vase dans la chambre.

Shin: ok, j'ai vraiment besoin d'un café.

il se r'asseyait sur le lit.

Shin: explique moi et aussi pourquoi tu es si pale? t'es assoiffé ou quoi? je t'ai donner mon sang hier non?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Dim 4 Oct - 22:45

Reiji restait donc collé à Akira, il semblerait que sa ait marché, le fait de l'envoyer parler à Akira dans son état.. Il a réussit à s'ouvrir plus facilement à lui, s'excusant, lui expliquant pourquoi il avait réagit de cette façon, et lui avouer qu'il l'aimait, et qu'il ne voulait pas le perdre, ni qu'il l'abandonne. Il retombait dans ses bras.

Akira attrapait son visage pour le relever, acceptant de ne pas l'abandonner à une seul condition, de ne plus recommencer ce genre de scène.

Reiji : Je pense que sa peut se faire.

Il avait une soudaine envie de l'embrasser, il se penchait pour l'embrasser, mais Akira l'arrêtait ne désirant pas l'embrasser dans cette idée, car il puait l'alcool.

Reiji : Moh mais.. Moi j'ai envie..

Il finissait par se rallonger sur lui, fermant les yeux, et finissait par s'endormir sur lui.

Reiji : Akira.. j'ai envie de toi..

Il ronflait ensuite, s'était vraiment bien endormis sur lui. Il finissait par le pousser pour qu'il soit à côté de lui. Reiji continuait de bien dormir, Il s'allongeait malgré tout à côté de lui, c'était un couple difficile mais malgré tout possible, ils vont avoir des tas de disputes ayant deux caractère fort, mais au fond ils s'aiment tout les deux.

Et oui sa faisait déjà un mois qui venait de passer, Et on savait tous que notre enfant allait sortir d'un jour à un autre, alors on était tous à cran, et stressé, surtout moi je pense, je ne quitte plus Derek et le suis partout.. Sauf aujourd'hui, car il avait accepté d'aller avec Nina pour acheter des accessoire pour bébé. Nina m'avait fait les yeux doux pour que j'accepte, j'avais donc finis par craquer, elle m'a assurer que tout allait bien se passer.

Je tournais en rond dans le salon et le bombardait de message pour voir si il allait bien, mais à mon avis Nina a éteind son téléphone car il me répond pas !

Stephan : Calme toi, et puis si jamais Nina sera là, et tu sais que Derek peut se téléporter au pire, alors zen.

Je m'asseyais dans le fauteuil sur le coup, c'est vrai, il n'a pas tord.. il peut toujours se téléporter.

Gabriel : Ok je me calme.. Oui mais si il y a trop de monde et qu'il ne peut pas se téléporter ?

Stephan : Et bien ils trouveront un endroit plus tranquille pour le faire, stop maintenant, sa se peut que l'enfant ne sortira pas maintenant, alors arrête d'être parano.

J'en faisais un long soupir sur le coup.

Gabriel : Oui, c'est vrai.. Ok on parle d'autre chose.. Nina et sa grossesse sa se passe bien ?

Stephan : Tu passes de la votre à celle de Nina ? Soit, oui tout se passe bien, sa fait deux mois et de mis, donc on ne sait toujours pas si c'est une fille ou un garçon, et c'est saute d'humeur est compliqué à gérer.

Gabriel : Oui je me doute, attendre aussi longtemps sa doit être dure, déjà nous un mois sa nous a semblé long.. On a tellement hâte de le voir.

Stephan : Je préfère les choses naturelles, et donc je préfère attendre ses neufs mois.

Gabriel : Tu veux dire que tu n'aimerais pas notre enfant parce qu'il n'est pas "naturelle" ?

Sur le coup sa m'a choqué et blessé.

Stephan : C'est pas ce que je voulais dire Gabriel, bien sur que je l'aimerais.


Sa faisait également un mois que Shin n'était toujours pas réveillé, Valas commençait à se poser des questions comme nous tous.. Mais il vivait encore, et d'ailleurs durant ce long mois son apparence avec bien changé, il est devenu un vrai homme.

Valas était resté en permanence à ses côtés et ne s'était pas nourris une seul fois, il était très faible et épuisé, on lui avait proposé de boire du sang en sachet, mais il ne voulait pas, il ne veut boire que le sang de shin, il est vraiment accroc à lui, au point de se laisser mourir de faim.

Enfin revenons à Derek qui était donc auprès de Nina, elle tenait la charette mettant déjà plein de chose dedans.

Nina : REgarde, tu auras sans doute besoin de ça, ooooh et ça aussi c'est tellement mignon !

Elle s'arrêtait près des vêtements pour bébé, la charette était déjà remplis à rat bord.

Nina : Tu préfères celui là, ou celui là ?

Ellle montrait deux petit pyjammas, une qui faisait plus fille et l'autre plus garçon.

Nina : Oui c'est vrai, on en sait toujours pas si se sera une fille ou un garçon, humm.. Alors autant prendre les deux !

Elle les mettait dans la charette. Elle était toute souriante, sa semblait lui plaire de faire les magasins pour le bébé, elle pensait aussi à elle quand elle aura le sien. Elle s'arrêtait lorsque Derek lui chuchotait à l'oreille, elle ne ouvrait la bouche sur le coup n'y ayant pas songé.

Nina : Oooh c'est vrai.. J'y ait plus pensée.

Elle tournait le regard vers lui, ricanant, et souriait ensuite.

Nina : Bon d'accord, sa attendra alors.. MAis je suis sur qu'il va aimer cette grosse peluche quand même.

Elle avait les yeux qui brillait voyant ce que Derek lui montrait, elle le prenait tout contre.

Nina : Ooh oui c'est trop mignoooon ! Et puis sa va pour les deux sexes ! Je le prend !

Elle le mettait avec le reste, voyant qu'il semblait avoir mal, elle posait sa main sur son épaule.

Nina : Tu vas bien ?

Il disait que sa allait mais en réalité non, car les crampes recommençait.

Nina : Oh c'est pas vrai ! C'est le jour j ? Maintenant là tout de suite ?!

Elle paniquait.

Nina : Il faut appeler l'ambluance, ah non pas l'ambulance ! Komura !

Elle se tournait vers Derek écoutant ce qu'il disait.

Nina : Oui d'accord !

Elle attrapait son téléphone tout en paniquant et tremblant, elle appelait Reiji, bien qu'elle lui en voulait toujours.

Nina : Il faut que tu viennes, et maintenant ! Derek est sur le point de..

Elle regardait tout les clients.

Nina : Tu sais quoi, alors vite !

Il ne fallait que quelques secondes pour que Reiji se téléporte dans une cabine, il arrivait jusqu'à Derek l'attrapant contre lui pour sortir.

Reiji : C'est bon y a rien avoir, il a juste des crampes parce qu'il a des problèmes gastrique, bah oui sa vous arrive jamais d'être bloqué là-bas ? Allez oust !

Il sortait avec lui, Nina avait prit le temps d'acheter quelque truc qu'elle avait prit, et arrivait rapidement avec deux sac.

Reiji : Ok on se téléporte.

Il les téléportait donc tout les trois, il l'aidait à s'installer sur le divan, moi je me levais fonçant vers lui, oh mon dieu !

Gabriel : Derek..

Mon coeur se serrait, j'ai tellement peur ! Il semble souffrir atrocement en tout cas. Mon père étant encore là, regardant, Reiji, Akira arrivait lui aussi et nina qui serrait le nounours qu'elle avait acheté tout contre elle.

Derek ouvriat sa chemise, la marque brille, c'est vraiment le moment, notre enfant.. C'est vvrai, qu'est-ce que Komura fabrique ? Heureusement il finissait par arriver, décoiffé et à moitié habillé, mais je m'en moquais et regardait même pas à ça.

Gabriel : Aide le..

Reiji : C'est dégoûtant, j'ai une sale image en tête maintenant, et j'aurais préféré évité ça.

Il parlait bien entendu de Teijo en pleine action. Quoi ? Sa va être encore plus douloureux, d'un côté sa me rassure que se soit lui qui porte la marque, il semble vraiment souffrir et je suis plutot douillait.

Il commençait à ouvrir le sceau et mettre ses mains à l'intérieur de lui, oula.. J'ai la tête qui tourne, je crois que je vais tomber là, comme mon père. Il posait sa main sur son épaule.

Stephan : tu es aussi blanc que lui... ça va aller.

Komura arrivait enfin à sortir cette sphère, et ensuite elle se brisait pour faire apparaître le tout bébé kitsune, j'en avais les larmes aux yeux, il est magnifique, Nina elle attrapait un mouchoir pleurant.

Akira qui se foutait bien de lui, evidemment, moi je m'approchais regardant mon fils, et oui c'est un garçon, je me mettais à genoux pour être auprès de Derek et de lui, il est magnifique.

Nina : ooh un garçon, heureusement que j'ai pris tout en double !

Il arrive pour l'instant même pas à ouvrir les yeux, et bougeait à peine, on dirait presque un petit renardeau qui vient à peine de naître. Il poussait quelque gémissement, je le caressais.

Gabriel : coucou toi, tu vas être très chouchouté, tu es tellement beau.

J'avais le grand sourire aux lèvres, je suis vraiment heureux.

Nina : Alors vous avez réfléchis pour un prénom ?

Un prénom ? Je tournais le regard vers mon père.

Gabriel :J'ai pensé à l'appelé Delic.

Stephan : Le prénom de mon père.

Il souriait.

Stephan : Sa lui ira très bien.

Je regardais vers lui.

Gabriel : Qu'est-ce que tu en penses, Delic sa te plaît ?

Il tentait d'ouvrir les yeux, et baillait tout en poussant un petit cris.

nina : C'est troooop chouuu ! J'ai envie de lui faire plein de calin !

Gabriel : Tu veux le prendre ?

nina : Oh oui.


Elle le prenait très délicatement tout contre elle.

Nina : Il est tout doux, oh il ouvre les yeux sa y 'est.

Elle s'avançait vers Stephan.

Nina : Tient papy.

Il le prenait, le levant pour bien le regarder.

Stephan : C'est vrai qu'il est..

Il plissait les yeux sur le coup, baissant les yeux vers son t-shirt, il était entrain de faire pipi et il en était bien trempé. Nina posait sa main devant la bouche, tentant de se retenir de rire. Reiji lui ne se gênait pas.

Reiji : C'est bien mon neveu ça !

Je le reprenais sur le coup.

Gabriel : C'est pas bien de faire pipi sur ton papy.

Je tente moi aussi de me retenir de rire, je le reposais sur Derek, il se mettait légèrement en boule pour s'endormir.

Stephan : Bon et bien je n'ai plus qu'à me changer.

Il s'en allait jusqu'à ma chambre pour me piquer un t-shirt. Reiji s'approchait de Komura, lui chuchotant à l'oreille.

Reiji : Je peux te parler.

Il s'éloignait, moi j'avais pas fait attention.

Reiji : J'aimerais me lié avec Akira, mais en évitant de faire des grandes fêtes, et inviter tout le monde, juste un truc entre nous tu vois ?

Il détournait le regard croisant les bras.

Reiji : Faudra surement que je le drogue de verveine pour qu'il se laisse faire, mais c'est pas trop grave, alors tes ok ? Je te dirais quand se sera ok.

Il tournait la tête voyant Akira qui était là entrain de le fusiller du regard.

Reiji : Oooh tu tombe bien justement, on parlait de toi, hum je suppose que tu n'as pas pu t'empêcher de m'espionner pour ne pas changer, on en peut vraiment rien te cacher c'est énnervant.

Il soupirait et s'avançait vers lui fronçant les sourcils, et prenait une mine sévère et sérieuse.

REiji : Oui, pour la millième fois, je veux me lié à toi, alors accepte et merde ! Sa changera rien, on continuera de se prendre la tête et de se disputer, on sera juste lié c'est pas un drame.

Il levait les yeux aux ciels.

Reiji : Tu comprendra ensuite ce que je ressens, pourquoi j'en ressens le besoin, tu sentiras l'imprégnation et je me sentirais moins seul comme ça. Sa veut pas dire qu'on va faire un gosse quelques heures après comme mon frère, ok ? Et si tu veux toujours pas, alors j'exécuterais mes menaces, je te mettrais sur verveine pour le faire.

Il regardait vers komura.

Reiji : Pas vrai ? Il est d'accord tu vois.

Il revenait ensuite vers Akira.

Reiji : Et si on est pas vraiment des "ames soeurs", et bah le liens marchera pas et tu seras tranquille, je te ferais plus chier avec ça.

Pendant ce temps, Shin se réveillait enfin de son coma, ayant sentis la naissance d'un nouveau kistune, Valas relevait la tête bien surprit. En tout cas, il semblait ne pas avoir perdu son caractère.

Valas : Tu vas bien ?

Je le regardais bien.

Valas : Vas y doucement..

Il remarquait bien vite son changement de son corps, il fonçait vers un miroir, Valas se levait, malgré la faiblesse qui l'entourait, il regardait bien vers shin. Il l'écoutait bien et ne savait pas trop comment lui expliquer.

Valas : et bien..

Il s'énnervait et ne contrôlait pas encore tout ses pouvoirs qui lui sont revenu, tout les vitre explosait dans la chambre.

Valas: commence par te calmer, installe toi sur le lit.

Il s'asseyait lui aussi à côté de lui.

Valas : Non, la dernière fois que tu m'as donné ton sang c'était il y a.. un bon mois de cela. Tu es resté dans le coma tout ce temps, tu allais mourrir de l'attaque de Kai, alors ton frère a annulé la malédiction qu'il t'avait jeté.. Il l'aurait fait quand tu lui as.. changé les couleurs en vert enfin peu importe.

Il posait sa main sur la sienne.

Valas : C'est pour ça que tu ne grandissais pas, et que tu étais moins puissant que ton frère, maintenant tout va changer, tu vas être différent. Je ne pensais pas que cela mettrait autant de temps, je suis resté à tes côtés pour m'occuper de toi.

Il s'approchait de lui, reniflant son odeur.

Valas : Et je ne me suis pas abreuvé, je ne voulais pas faire cela durant ton sommeil, ni boire le sang d'un autre. Je suis rassuré de te savoir réveillé, même si j'aurais du attendre des mois et des années encore, je serais resté auprès de toi.

Il se décalait de lui le regardant bien.

Valas : Je vais chercher ton café, mais tu devrais venir avec moi, ils sont tous en bas, la naissance du kitsune vient d'avoir eu lieux.

Il descendait avec lui, on levait les yeux pour le regarder, shin s'est enfin réveillé.

Gabriel : Shin, tu sembles allé bien ?

Komura semblait rassuré lui aussi de le voir enfin, Teijo apparaissait ayant ressentis son fils réveillé, il s'approchait de lui.

Teijo : Comment te sens tu ? Rassure toi que Takuma s'est bien fait réprimandé, j'ignorais tout ça. Mais il a réparé son erreur, ne lui en veut pas trop pour ça. Je vais devoir t'entraîné à nouveau à contrôler tes pouvoirs, tu es partant ?

Il lui souriait. Il tournait ensuite le regard vers Valas.

TEijo : Merci de t'être aussi bien occupé de lui.

Il regardait ensuite vers nous s'approchant de delic.

Teijo : Un kitsune en plus, félicitation, si sa ne vous dérange pas, j'aimerais le bâtiser à ma façon, je le fais pour tout les kitsune qui vienne de naître.

Il posait son pouce sur son front, une lumière apparaissait, il retirait ensuite celui ci, il ne semblait ne rien avoir sentis et continuait de dormir.

Teijo : C'est une protection, je serais ainsi le surveiller comme tout les kitsune qui j'ai bâtiser, afin de les protéger.

Il regardait Takuma.

TEijo : Tu peux enfin t'excuser.

Il regardait à nouveau vers shin.

TEijo : Je dois m'en aller, j'ai du travail, reviens moi vite Shin, il y a un vide dans notre manoir sans ta présence.

Il se téléportait, Reiji attrapait le bras de Akira.

REiji : Alors dit moi oui !

Gabriel : Oui pourquoi ?

Il détournait le regard.

Reiji : Pour rien, mêle toi de tes affaires.

Il semble être de mauvais humeur.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Lun 5 Oct - 22:26

Akira regardait Reiji partir avec Komura, il en plissait les yeux les suivant directement écoutant le discution.

Komura: sans témoin kitsune pour célébré le liens? 

Il réfléchissait quelque instant.

Komura; vous êtes déjà quelque uns au chateau et un nouveau née kistune pourrait amélioré la puissance du liens, je pense que cela pourrait se faire.

Akira ouvrait grand les yeux, c'est que Reiji était prêt à le drogué à la verveine pour ce lier de force.

Komura: Reiji, il faut que les deux personnes soient d'accord pour ce liens sinon cela risque de pas bien fonctionner.

Akira: et cela risque d'être difficile pour mon cas.

il plissait les yeux vers Reiji qui se rendait enfin compte de sa présence.

Akira: j'étais hunter je te rappelle, j'ai l'habitude d'espionner les fouines dans tout genre.

Reiji s'approchait de lui prenant une mine sévère, akira prenait la même tête comme un challenge à relever.

Akira: rien ne changera? tu en ai sûr? on en a déjà parler des dizaines de fois je crois. Tu veux vraiment te nourrir de sang le restant de tes jours reiji? on ai déjà ensemble et pas besoin de lien pour ça! 

il veux vraiment rien entendre, quel tête de mule.

Akira: komura est ce qui a un risque que nous sommes les premier kistune buveur de sang de l'histoire?

Komura: et bien...je peux pas le confirmer, je n'ai jamais connu ce genre de liens dans ma vie du moins pas à ma connaissance, mais je peux me renseigner.

Akira: tu vois? il détourne le regard! c'est qu'il craint qu'on devienne des bêtes folle! pas question Reiji!

Komura: c'est pas ce que je veux dire akira.

Il retournait dans le salon auprès de nous.

Komura: je crois qu'il a surtout peur de te changer reiji, il tiens beaucoup à toi.


Shin semblait pas très heureux d'apprendre la vérité sur lui et surtout qu'il a subit une malédiction venant de son propre frère. Il relevait les yeux vers Valas qui semble toujours autant à croc à lui même avec ce changement brutal de son physique.

Shin: c'est complètement idiot de ne pas t'abreuvé, tu le sais?

Il se plie toujours à ses quatre volonté, Shin soupirait ce levant tentant de ce faire avec ce nouveau corps. Il se contemplait devant chaque reflet qu'il pouvait s’apercevoir, lui qui a toujours rêvé de devenir comme ça, voilà qu'il a vraiment du mal à s'y faire.

Shin: Et bien, j'espère qu'il ne tiendra pas trop de Gabriel..sa serait du gâchis.

Komura se tournait le sourire aux lèvres assez content de le voir enfin réveillé, tout comme moi bien qu'il n'a pas perdu sa mauvaise langue.

Shin: quel malheureux nom vous lui avez donné?

Derek: il s'appelle Delic.

Shin: Delic?

Il en relevait le sourcil avant de regarder vers son père et surtout vers Takuma qui apparu juste après regardant dans une autre direction.

Shin: je me sens..comment dire? ah oui différent.

Il ne cache pas sa colère surtout en fusillant régulièrement son frère du regard, c'est principalement de sa faute si il était mal dans sa peau durant toute ses années.

Shin: ne pas lui en vouloir? bien sûr que non! quel idée? c'est pas comme ci il m'a empêcher de grandir, rendu faible et pratiquement condamnée à mort.

maintenant que ses pouvoirs se sont enfin développé, Teijo semble plus motivé à l’entraîné dans le milieux magique. Shin en lâchait un ricanement assez amusé de la situation, c'est rapidement à mon fils qu'il passait pour le "baptisé" je comprenais pas trop ou il voulait en venir, mais je sais que c'est surement pas pour lui faire du mal.

Derek: euh oui bien sûr.

Komura me sourit ce qui me rassure, c'est surement pour son bien...enfin j'èspère. delic ne bouge pas d'un pouce en tout cas, je n'ai vu qu'une simple lumière sur son front.

Derek: et qu'est ce que ça lui fait exactement?

Une protection? je vais surement pas être contre alors, il donne sa vie pour sauvé les espèces en danger dont le notre.

Derek: merci.

C'est le moment que Takuma redoutait, devoir s'excuser auprès de son frère. Il semble ne pas trop en avoir envie vue sa tête, Shin lui souriait attendant ça avec impatience. 

Takuma: très bien...je m'excuse de t'avoir lancer cette malédiction, bien que largement mérité.

Shin: excuse accepté mon frère, mais fais tous de même attention au shampoing que tu utilise..je suis sûr que le rose t'irais très rien.

Takuma fusillait son frère du regard avant de ce téléporter.

Shin: pfff! retourner au manoir, maintenant que j'ai le moindre petit interêt mon père apprécie ma présence.

Komura: il a toujours apprécié ta présence Shin, tu savais tout simplement pas le voir c'est tout.

Shin: j'étais surtout un fardeaux, le seul prêtre de la linier qui n'avait pas de pouvoir...maintenant que je les ai récupéré, je suis un fils prodige à ses yeux. Qu'il compte pas sur moi pour rentrer tout de suite.

Komura: il le faudra pour contrôlé tes pouvoirs.

Shin: j'ai jamais eu besoin de lui pour ça.

Komura: j'espère que tu changera d'avis.

Il regardait vers Reiji et Akira, qui semble faire la tête.

Komura: appelez moi lorsque vous serez d'accord.

Akira: ouais, on te bipera.

je pense avoir deviné ce que mon frère attend de Akira, c'est un deuxième instint avec l'imprégnation. Mais je peux comprendre aussi la rétissance de Akira, il aurait sans doute accepté en tant que humain, mais en vampire...qu'est ce qui se passera pour mon frère? franchement je l'ignore.

Shin: valas, go cuisine j'attend toujours mon café.

c'est assez difficile à imaginé valas qui obéis à ses quatre volonté, comment on peut être acroc à un gamin rageux pareil? Shin le suivait regardant vers un couteau de cuisine qu'il prenait l'enfonçant dans la main de valas.

Shin: c'était tellement facile, j'ai même pas eu besoin de me fatigué.

Il le retirait, c'était pas un plaisir de lui faire du mal mais plutôt de lui donner une petite leçon.

Shin: en pleine forme tu aurais vu mon coup venir avant même que j'y pense moi même ! heureusement que Logan est idiot! il aurait pu profité de ta faiblesse pour me bouffer le tripe dans mon coma.

il pointait la lame du couteau dans sa direction.

Shin: ne détourne pas le regard quand je te gronde! c'était bien mignon d'entendre ta fidélité envers moi, mais je veux un vampire toujours prêt à ce battre à mes côtés et non un faiblard que même un vieillard pourrait mettre à terre.

il levait les yeux sur le coup.

Shin: boit le sang des autres j'en ai rien affaire, tant que tu te met plus dans des états pareil compris?

il tendait malgré tout son poignet dans sa direction.

Shin: mais j'ai apprécié que tu reste à mes côtés tout ce temps, aller bois tu me fais pensée à un mort vivant comme ça, un look qui ne te met pas en valeur.

il fit un petit sourire malgré les canines qui s'enfonçait dans sa chair. Il prenait sa main ensuite regardant la blessure.

Shin: je pense ne plus avoir besoin de ton sang désormais.

il réussit à trouver le truc pour s'auto guérir, juste l'envie de ne plus avoir mal déclenchait l'instinct du survis.

Shin: ne fais pas cette tête, cela ne veux pas dire que j'aurais plus besoin de toi.

il s'approchait de lui déjà prêt à ce mettre sur la pointe des pied comme dans ses habitues, mais aujourd'hui c'est plus vraiment utile.

Shin: faudra vraiment que je m'y fasse à ce nouveau corps, j'espère que mon physique te déplait pas trop.

Il l'embrassait avant tout avant de nous rejoindre dans l'autre pièce Ashio avait également prit sa forme de renard léchant la joue de Delic qui ouvrait doucement les yeux pour le regarder.

Akira: tu l'as réveillé Ashio.

Ashio: je veux qu'on soit copain.

Akira: vous le serez, sauf si tu passe ton temps à le réveiller.

il commençait avec une petite veine sur le front et fini par pousser le visage de Reiji.

Akira: tu m'étouffe à me coller comme ça! de l'air!

je me redressais moi ne voulant pas rester toute la journée allonger sur le canapé, posant Delic par terre qui semblait vouloir marcher pour rejoindre Ashio qui trottinait tout en regardant Delic derrière lui.

Derek: ne va pas trop vite delic ou tu va...

je faisais un sourire, delic sais emmêler les pattes et fini allonger sur le ventre, je l'attrapais le remettant sur ses pattes.

Derek: te décourage pas.

Il fini par attraper Ashio attrapant l'une de ses queues jouant avec, Shin levait les yeux vers la fenêtre ressentant une sensation étrange. Il marchait vers celle ci regardant une personne au loin.

Shin: * j'ai déjà vu ce type*

plus il s'approchait du château, plus sa silhouette était clair.

Shin: Darcia.

Akira: quoi?

Il utilisait sa rapidité regardant à son tour.

Akira: il est pas censer être coincé en enfer celui la?

shin: c'est qu'une copie.

Akira: et qu'est ce qui te fais dire ça?

Shin: j'en sais rien, je le sais c'est tout.

Il plissait les yeux regardant mieux, moi je prenais vite Delic contre moi.

Shin: c'est concentré d'aura...a tel point que...

Il comprit l'intention et se retournait d'un coup sec levant les mains vers nous, j'avais pas eu le temps de comprendre ce qu'il c'était passer. Mais une fois que le clone de Darcia touchait le château une explosion s'en était suivis, une bonne partie de mon chateau est détruit et le reste était entrain de brûlé. J'ouvrais les yeux toujours mon fils serrer dans les bras, je n'ai rien...tous le monde n'as pas une seul égratignure. 

Akira: c'étais quoi ça?

Shin: Darcia a utilisé son clone comme une bombe a retardement.

Derek:  on aurait du être toucher.

Shin: ouais vous auriez du.

Akira: il nous a envelopper dans un cocon.

Shin: un bouclier, partons d'ici tout compte fais je vais retourner au manoir plus vite que prévu.

Il téléportait tout le monde présent au château, Shin s'avançait vers son père qui semblait déjà bien ennuyer.

Shin: cette enfoiré envoie des clones depuis les enfers? comment il a fait?

je suis assez choqué même si je suis satisfait que personne ne soit blessé, ce château était tout ce qui me restait de mes parents et il en reste plus rien.

Takuma: ne fais pas cette tête Derek, mon père pourra reconstruite ton chateau avec ses pouvoirs.

Derek: non, il sait où j'habite..y retourner serait nous condamné.

Akira regardait principalement autour de lui sachant que Kai était enfermer dans ce manoir, il fit mine de rien partant discètement c'est Shin qui l'empêcher de quitter la pièce utilsant des mur invisible.

Shin: oublie cette idée.

Akira: j'ai rien dit.

Shin: tu n'en pense pas moins.

Akira: tu entre dans ma tête?

Shin: j'ai l'excuse de pas contrôlé mes nouveaux don.

Akira: pfff, je vais vite m'ennuyer ici.

Shin: valas, surveille ce petit vampire! je suis certain que tu lui trouvera de la distraction si il venait à vouloir faire de connerie.

Akira: super! je vais avoir un gros ours dans les pattes, comme ci reiji ne me suffisait pas.

Takuma: on d'autres problème, Darcia n'a pas prit autant de risque juste pour faire explosé un chateau. Il avait une cible bien précise et c'est l'un de vous.

j'ai déjà peur que se soit mon fils sur le coup, il n'ai une menace ne rien.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mar 6 Oct - 22:23

Akira n'avait pas envie de tenter le diable, il avait peur que Reiji pouvait changer et surtout devenir comme lui accroc au sang, devoir sans nourrir sans arrêt, et va savoir, il pourrait ne pas contrôler cette partie de lui, c'est pour ça qu'il ne désirait pas se lié, ou du moins qu'il en était retissant à l'idée. Mais Reiji sans moquait des conséquences comme toujours, il se sentait tout simplement le besoin de se lié à lui, comme tout kitsune qui s'imprègne de quelqu'un, c'est encore une fois de plus un instinct qu'ils ont, comme Derek qui me l'a très rapidement demandé, mais cela sera plus long pour Reiji et Akira vu que cela reste compliqué, même komura n'a jamais connu un kitsune qui pouvait se lié à un vampire, on ignorait donc les risques..

Reiji boudait bien, il était mécontent qu'il refuse une nouvelle fois, il retournait malgré tout au salon pour le retrouver. Shin était donc arrivé, ayant bien changé, il semblerait qu'il n'en veut pas autant qu'on le pensait à Takuma après avoir apprit ça, oui il était certes assez mécontent, mais il réagit bien malgré tout.

Après que Teijo ait bâtisé notre fils, il repartait, demandant à Shin de revenir au manoir afin de l'entraîner, qu'il puisse contrôler ses pouvoirs,  bien sur il imaginait déjà que son père s'intéressait seulement à lui, maintenant qu'il possèdait des vrais pouvoirs, ce qui était faux bien entendu. Komura tentait encore une fois de le résonné mais c'est une chose compliqué avec lui. Il tournait le regard vers Reiji et Akira leur disant ça avant de se téléporter, Reiji détournait le regard toujours de mauvais humeur, moi j'avais plutôt deviné de quoi il pouvait s'agir.. Reiji veut surement se lié ? Je tournais le regard vers Derek, c'est risqué non ? Reiji deviendrait un vampire.. J'ignore si c'est une bonne idée, et Akira le sait sans doute.

Valas suivait Shin sous sa demande jusqu'à la cuisine, il faut vraiment qu'il se nourisse parce que là, il fait vraiment peur dans cet état.. Il préparait lentement le café de Shin, sa main était posé contre le comptoir de la cuisine, il gémissait sentant la lame du couteau s'enfoncer dans sa main, il tournait le regard vers Shin, les sourcils plissé se demandant pourquoi avoir fait ça.

Valas : Qu'est-ce qui te prend ?

Il se posait contre le comptoir alors qu'il lui retirait le couteau, il gémissait, sa blessure avait même du mal à se guérir.

Valas : Alors tu m'en veux, parce que je ne suis pas apte à te protéger ?

L'entendre le gondrer ne lui plaisait pas, il détournait le regard sur le coup, mais revenait vers lui vu que Shin n'appréciait pas qu'il détourne les yeux.

Valas : Se n'est pas aussi simple que tu le crois.

Au fond valas cachait une certaine vérité, il soupirait.

Valas : Je ne peux pas boire le sang des autres, je ne désire que le tiens.

Il regardait son poignet qu'il lui tendait, il souriait légèrement de ce qu'il lui disait, il attrapait son bras, ses yeux viraient directement aux rouges, il enfonçait ses crocs dans son poignet pour s'abreuver.

Il retirait ensuite ses crocs, il reprenait des forces et des couleurs, sa blessure se soignait enfin. Il approchait son poignet de sa bouche, montrant ses crocs désirant qu'il boive son sang pour guérir comme il avait l'habitude de faire, mais Shin disait ne plus en avoir besoin à présent, récupérant ses pouvoirs il se soignait de lui même.

Valas fermait la bouche sur le coup, remettant son bras le long de son corps.

Valas : Je vais avoir dure à m'habituer à ce nouveau toi. Je ne te serais plus d'une très grande utilité à présent.

Shin tentait de le rassurer malgré tout. Il le regardait s'approcher de lui, il faisait un sourire en coin de cette question.

Valas : Bien sur que tu me plaît, peu importe dans quel corp tu peux te retrouver.

Il se laissait embrasser, et faisait de même de son côté, glissant sa main sur le bas de son dos pour le tirer vers lui.

Valas : Il faudra que je te parle de quelque chose, du pourquoi je ne veux pas me nourrir de quelqu'un d'autre.

Il le regardait bien, il lui donnait son café, et repartait dans l'autre pièce avec les autres. Ashio qui venait de réveiller delic, Derek finissait par se redresser le posant à terre près de Ashio, Nina était émerveillé par ses tentatives des marcher, ses tout premiers pats. C'était tellement adorable.

Reiji se penchait vers Akira.

REiji : Je lâcherais pas l'affaire, alors dit oui.

Akira le repoussait, s'énnervant qu'il le colle autant, Reiji en boudait d'avantage croisant les bras.

Ashio qui trotinnait et Delic qui tentait de suivre le pat, en courrant, mais il trébuchait vite et tombait. Moi je souriais sur le coup, c'est magnifique, Nina était entrain de filmer avec son téléphone.

Nina : Il faut des souvenirs !

Delic rattrapait Ashio attrapant l'une de ses queues dans sa bouche, moi je me collais à Derek, qu'est-ce que je suis heureux.

Shin venait casser un peu la nostalgie, prononçant le prénom de Darcia, tout le monde se tournait vers lui sur le coup, il vient encore nous faire du mal ? Mais il n'était pas retourné en Enfer ?  Je paniquais sur le coup, pour nous et pour Delic.

Reiji regardait lui aussi, il plissait les yeux.

REiji : C'est bien lui, mais il veut pas nous lâcher ?!

Une copie ? Il a envoyé une copie de lui jusqu'à nous.. ?

Derek prenait Delic contre lui, désirant le protéger. Une concentré d'aura ? qu'est-ce que sa veut dire ? Shin avait eu un très bon réflexe, il avait ressentit les intentions de Darcia, et nous avait tous mis un bouclier de protection ce qui nous protégeait de cette explosion, Nina criait sur le coup, stephan le tenait pour tenter de la  protéger, tout allait si vite, et je me protégeais avec mes bras, et pourtant je ne ressentais rien malgré cette explosion. Une fois que c'était finis, je regardais autour de moi.

Gabriel : Derek !?

Je ne voyais rien, la fumée nous recouvrait, j'en toussais, je finissais par voir Derek qui tenait toujours DElic, ils vont bien.. Mon père aussi, nina, Reiji, akira et shin, tout le monde allait bien. SAuf le château de Derek bien entendu, une grosse partie était détruite..  

Gabriel : Qu'est-ce qu'il sait passé ?!


Il a utilisé son clone comme une bombe ? Alors il voulait tous nous tué.. Et shin nous a sauvé, en nous protégeant dans un bouclier. Nina avait vraiment eu peur, elle tenait son ventre comme pour protéger son enfant.

Shin nous téléportait jusqu'au manoir de son père, je pense qu'on sera plus en sécurité ici.. Teijo se levait pour regarder vers nous.

Teijo : Je l'ignore, mais plus on les renvois en enfer, et plus ils accroitent leurs puissances et leurs pouvoirs, c'est pourquoi je ne voulais pas les renvoyer là-bas, mais les garder enfermer à vie..

Cette histoire ne lui plaisait pas.

Teijo : vous êtes tous en dangers, j'ignore qui Darcia visait, mais c'était l'un d'entre vous, ou bien, vous tous.. Il pourrait tenter une nouvelle attaque, il veut mieux que vous restiez ici.

Je tournais le regard vers Derek, c'est vrai, son château vient d'être bombardé, Reiji lui aussi fronçait les soucils, c'était la maison de leurs parents, mais Teijo peut la réparer, c'est vrai qu'on ne peut pas y retourner, car sa serait une facilité pour Darcia..

Teijo : Je peux toujours la réparé et une fois que le dangers sera écarté, vous pourrez y retourner.

Gabriel : Oui, on va faire ça, je sais que tu tiens à cette maison.

Pendant qu'on discutait on ne faisait pas attention à Akira qui tentait de s'éclipser pour retrouver Kai, se doutant qu'il se trouvait quelque part ici. C'était shin qui l'arrêtait dans sa lancée, et demandant à Valas de se charger de le surveiller, il regardait bien dans sa direction.

Valas : J'ai des tas de distraction qui me vienne en tête en effet.

Reiji plissait les yeux sur le coup.

Reiji : Oué bah t'avise pas de le toucher avec tes gros bras.

Takuma qui nous précisait qu'il visait quelqu'un, moi aussi j'avais peur qu'il s'agissait de délic..

Teijo : Ne craigniez rien, personne ne sera blessé.

Sa me rassure d'être ici, Teijo est puissant ainsi que takuma et Shin aussi à présent, alors ils pourront nous protéger.

Teijo : Prenez une chambre, et faîte comme chez vous.

Se n'était pas dans les habitudes de Teijo d'avoir autant de monde chez lui, mais bon, il allait devoir mordre sur sa chique, et s'y habituer. On allait donc tous nous trouver une chambre, je jouais avec Delic dans le lit, il tirait sur les draps.

Gabriel : Tu crois qu'il veut s'en prendre à Delic ?

Cette idée m'inquiétais.

Gabriel : Je ne vois pas pourquoi.. C'est un bébé kitsune comme il doit y en avoir plein d'autre..

Je réfléchissais continuant de jouer avec Delic en même temps, qui lui ne devait pas réalisé le dangers.

Gabriel : Il arrive le jour de la naissance de Delic, sa ne doit pas être une coïncidence.. A moins que..

Je levais les yeux vers Derek.

Gabriel : Shin s'est également réveillé du coma aujourd'hui, sa peu être lui qu'il voulait toucher ?


Je n'en suis pas plus sur, mais soit c'est Delic ou bien Shin qui est devenu une menace de plus.. Pendant qu'on s'isolait un peu tout les deux, Reiji avait préféré se rendre jusqu'au bar où il était posé avec un verre, et une cigarette.

Il tournait le regard voyant Akira arriver.

Reiji : Voilà que je ne te colle plus que c'est toi qui vient me retrouver, au fond, tu sais plus te passer de moi avoue le.

Il faisait un sourire tout en fumant sa cigarette. Il lui faisait un verre et lui tendait, il le regardait bien dans les yeux.

Reiji : Sa m'effraye pas de devenir un vampire, parce que je sais je serais dépassé ça, j'aurais tout le monde qui me soutiendras, toi, mon frère qui me lâchera pas, se n'est pas comme ci j'allais vivre ça seul, je serais me contrôler j'en suis sur.

Il fronçait les sourcils.

Reiji : Oui je sais, je suis encore avec ça, mais j'en ressens le besoin, et sa ne va pas s'arrêter jusqu'à ce que tu me dise oui. Sa ne fera que me torturer que t'attendre encore et encore que tu te décides.

Il fumait à nouveau sa cigarette.

Reiji : Je n'aurais cas me nourrir de sac de sang comme toi tu fais, j'y arriverais, j'en suis convaincu, on surmontera ça tout les deux. Je sais que sa t'effraie, que tu as peur que je regrette ensuite, où que je devienne un monstre va savoir, mais sa n'arrivera pas ok ?

Il se levait se mettant devant lui, il le serrait contre lui, posant son nez contre sa nuque.

Reiji : Accepte, je t'en prie.. Je veux me lié avec toi.

Alors que REiji tentait encore de convaincre Akira d'accepter, Valas était auprès de Shin dans sa chambre, car il lui avait dit qu'il devrait avoir une discussion à propos du sang en question. Il surveillait en même temps Akira, d'où il était.

Valas : Par où commencer.

Il soupirait.

Valas : Il n'y a qu'avec ton sang que j'arrive à me contrôler, si je me nourris du sang d'une autre personne, je deviens.. incontrôlable, un monstre. Et je me rend compte après de ce que j'ai fais, j'ai commis des tas de meurtre et je ne veux plus que cela se reproduise.


Il s'installait sur le bord du lit, les mains posé sur ses jambes.

Valas : Alors on m'a dit que votre famille possédait un sang pur, ce qui empêcherait que je perde le contrôle, je suis donc venu à ta rencontre, car tu étais le plus facile à approcher, et je t'ai servis, lorsque tu as accepté de me donner ton sang, j'ai réalisé que c'était la vérité, j'arrivais parfaitement à me contrôler, et depuis je n'ai plus tué qui que se soit, sauf sous tes ordres.

Il le regardait bien.

Valas : les sentiments envers toi sont venus au fil du temps, voilà tu sais tout.


Kai ouvrait les yeux, allongé sur le lit de la cellule, portant toujours des liens magiques qui était invicible mais lorsqu'il tentait d'utiliser ses pouvoirs ceux ci apparaissaient les bloquant.

Kai : intéressant.

Il arrivait malgré tout à écouter avec son ouïe développé. Il suivait chacune de nos conversation.

Kai : Reiji.. Reiji.

Reiji se retirait de Akira ressentant quelque chose de bizarre, il posait sa main sur sa tête.

REiji : J'ai l'impression que quelqu'un m'appelle..

Il tournait la tête vers un endroit.

Reiji : Je dois m'y rendre.

Il laissait Akira là, se rendant jusqu'à l'appel de Kai. Valas plissait les yeux, utilisant sa rapidité pour se mettre face à Akira qui bien entendu tentait de suivre Reiji.

Valas : Navré, mais tu ne peux pas te rendre là-bas.

Il le repoussait bien gentiment.

Valas :Comment ça Reiji s'y rend ?

Il tournait la tête sur le coup, et en effet Reiji se trouvait là-bas. Il était en face de la cellule de Kai, qui se redressait lentement et le regardait.

Reiji : Pourquoi je me retrouve ici ?!

Kai : Parce que je et l'ai demandé.

Reiji : Bah voyons, bien maintenant je repars retrouvé AKira.

Il voulait s'en allait mais Kai levait la main vers lui.

Kai : Non tu vas rester.

Reiji n'arrivait pas à bouger, se sentant obligé de rester, il tournait le regard vers lui, il lui était soumis.

Kai : Tu vois, l'autre jour, j'ai pas réussis à faire ce que je voulais de toi entièrement, mais j'ai malgré tout réussis à entrer dans ta tête. Et je suis à présent ton alpha, tu te sens obligé donc de te soumettre à moi, comme tout les autres kitsune qui me sont fidèle et nous sommes connecté, tu sais ce que sa veut dire ?

Il souriait bien.

Kai : Qu'ils ne vont pas tarder à arriver.

Reiji en fronçait les sourcils.

Kai : Et toi tu vas me libérer.

Reiji : J'ai pas envie de te libérer.

Kai : Oh si tu en as envie regarde.

Il avait déjà ses bras vers la cellule, il tentait de résister mais son corps réagissait tout seul. Il lui avait ouvert la cellule, il faisait juste apparaitre ses oreilles et ses queues que le collier magique se montraient.

Kai : Retire moi cette merde maintenant.

Reiji tentait.

REiji : JE ne peux pas, j'ignore comment le retirer.
kai : c'est embêtant.

Valas arrivait avec Akira.

Valas : Reiji qu'est-ce que tu as fais ?

Kai : Il a libéré son alpha.

Il passait sa main sur son visage, l'embrassant tout en regardant du coin de l'oeil vers Akira, il se retirait de lui ensuite.

REiji : Akira je..

Il caressait sa tête.

KAi : Transforme toi.

Il se transformait, Kai continuait de le caresser.

Kai : Attaque les.

Il fonçait vers Valas en premier, celui ci utilisait sa rapidité pour l'attraper, lui brisant les côtes et le lançait plus loin, il montrait ses yeux de vampire regardant vers Kai.

Valas : Je suis un vampire très ancien, alors tu ne m'auras pas aussi facilement.

Reiji s'agitait car il avait mal, mais il se soignait, il tournait le regard vers Akira.

Reiji : Va chercher Derek, ou teijo ! Eloigne toi de moi.

Une fois soigné, il grognait et tentait de l'attaquer, Valas fonçait vers Kai le poussant contre le mur.

Kai : Oh mais je sais très bien qui tu es, tu profites que je ne puisse pas me défendre pour t'en prendre à moi quel courage, je vais te montrer ta véritable nature.

Il se mordait le bras, Valas plissait les yeux se demandant ce qu'il faisait.

Kai : Je me souviens d'une rhumeur, d'un tueur en série qui faisait un carnage derrière lui, on le surnommait l'éventreur, tellement qu'il semait les morceaux derrière lui.

Il posait son sang sur sa bouche, Valas en reculait sur le coup, ses yeux brillait. Kai ricanait, s'avançant vers lui, remontrant sa blessure.

Kai : Allez laisse toi aller, tu sens ce sang sur tes lèvres ? Le sang d'un kitsune sa doit te plaire.

Des veines noir apparaissaient sous ses yeux, il fonçait vers lui, attrapant son bras pour se nourrir de lui, il le plaquait à nouveau contre le mur, enfonçant ses crocs dans sa nuque.

Kai : Ok stop maintenant !

il tenait bien sa tête, Kai n'arrivait pas à se dégager, il gémissait tentant d'utiliser encore ses pouvoirs mais il ne pouvait toujours pas.

Kai : Reiji !

Reiji lâchait Akira, il reprenait forme humaine enfoncé un bois en Valas en plein coeur, il devenait aussi tôt gris et tombait lentement au sol. Kai posait sa main sur sa nuque.

Kai : Putain de vampire.

Il shootait dedans, il tournait le regard vers Reiji.

Kai : Soigne moi.

Reiji obéissait, il regardait ensuite vers Akira.

Kai : Quel regard, tout ça parce que j'ai tué tes parents, mais ils méritaient de mourir, et je m'en suis pris un réel plaisir d'ailleurs. Car se sont eux, qui ont tué ma femme qu portait la marque, tes parents n'étaient que des monstres, oh, tu l'ignorais ?

Reiji : Arrête de lui parler !

L'amour pour Akira et l'imprégnation était plus fort que l'asservissement. Il tendait la main vers lui, l'éjectait contre les barres de la cellule, kai en riait sur le coup.

Kai : Et bien, c'est la première fois qu'on arrive à aller contre l'assouvissement. Mais tu sens se monde autour de la maison ? Ils sont là pour moi.

En effet, le manoir malgré invicile pour eux, était entouré d'un tas de kitsune désirant récupéré leurs alpha. Ils sont lié, et arrivent à ressentir sa présence ici.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mer 7 Oct - 22:34

Je restais assez silencieux jusqu'à notre chambre, c'est un peu Gabriel qui cassait la glace avec cette question. J'en soupirais m'asseyant moi aussi sur le lit tout en regardant Delic jouer sans se soucier du danger.

Derek: je n'en sais rien, je ne vois pas pourquoi il voudrait s'en prendre à lui. Le tuer ne lui rapporterais rien, si il désirait obtenir ses pouvoirs..c'est vivant qu'il le faudrait et non mort.

Je prenais Delic l'allongeant sur son dos caressant son petit ventre, c'est peut être qu'un coïncidence que l'attaque a eu lieux pile poil le jour de sa naissance, mais autant ne pas prendre de risque. Je levais les yeux vers Gabriel, ce qu'il dit n'est pas bête et si c'est Shin qu'il visait?

Derek: c'est possible, Shin a récupéré l'entièreté de ses pouvoirs et donc une menace de plus pour lui et ses fils. Il tentait peut être de le tuer avant qu'il ne puisse contrôlé entièrement ses pouvoirs.

Je tente de comprendre, Delic ne peut pas grandir dans un environnement hostile. Je veux tous ce qu'il faut pour qu'il est une vie la plus paisible possible. 

Derek: reste avec lui je vais chercher de quoi manger, il doit être affamé.

Je lui donnait tout en lui faisant un bisous sur le museau, si c'est vraiment shin qui est visé alors on sera en danger en permanance. Je dois connaitre les véritables intention de darcia et m'éloigner le plus rapidement possible de Shin si c'est réellement lui qui est visé. 

Shin se changeait dans la chambre mettant des vêtements plus convenable pour lui, il regardait en même temps Valas depuis le miroir.

Shin: bien alors tu n'avais pas quelque chose à me dire?

il se tournait pour le regarder

Shin: et bien commence par l’essentiel, pourquoi que mon sang? qu'est ce que cela change?

ses sourcils se fronçait tentant de comprendre.

Shin: comme beaucoup de vampire valas, ils ont du mal à arrêter quand il commence. C'est pas étonnant que tu es passer par ce stade, mais vois toujours pas en quoi mon sang t'aide à te contrôlé.

Il levait les yeux commençant à comprendre pourquoi valas c'était étrangement rapprocher de lui.

Shin: évidemment, je me doutais qu'il avait une bonne raison. Pourquoi un type comme toi tenant temps à rester avec un nabot. 

Il le regardait bien attentivement tentant de savoir si il disait la vérité ou non, a t'il vraiment des sentiment pour lui ou c'est une ruse pour avoir encore acces à son sang? D'un côté il aurait pu en obtenir à volonté durant son coma et pourtant il a attendu son réveil pour y avoir acces avec uniquement sa permission.

Shin: très bien, mais prochaine fois attend pas bêtement mon réveille pour te servir alors. J'ai besoin de quelqu'un de fort à côté de moi.

Tout le monde étaient dans leurs chambre à discuté ou se voilé, d'autres tentait encore leurs chance. Reiji encourage une fois de plus Akira pour le lien, celui ci soupiraient agacé de revenir sans cesse sur le sujet.

Akira: tu dis cela maintenant parce que tu ne ressent pas cette soif permanence Reiji, imagine des bout de verres qui circule dans tes veines! voilà plus ou moins ce qu'on ressent lorsuq'on est assoiffé.

Il tente bien que mal de le faire changer d'avis, mais Reiji ne change pas de décision et semble être prêt à surmonté ça juste pour se lier avec lui. Akira baissait les yeux tentant de réfléchir, ne pas accepté le fera souffrir? au fond lui non plus ne connait pas les effet de l’imprégnation.

Akira: je te préviens si tu viens te plaindre ensuite de tes conditions vampirique, tu ira directement te faire voir! 

C'était sa façon de dire "oui" mais les choses allait mal tourner une fois de plus. 

Akira: quelqu'un t'appelle? AH! c'est peut être ta conscience! tu devrais l'écouter.

Il fronçait les sourcils le voyant partir.

Akira: si c'est une blague je trouve pas ça drole Reiji.

Cette fois il trouvait la situation bizarre, il comptait bien le suivre et surtout que c'est dans les sous sol qu'il se dirige. Valas repéra son petit manège et le poussa l'empêchant d'aller plus loin.

Akira: t'es vraiment lourd toi! je suivais reiji qui est descendu à la cave, il se comporte bizarrement alors soit tu me laisse passer ou tu viens avec moi.

Ils arrivaient tous deux alors que reiji lui avait déjà ouvert la porte de la cellule, mais ne sachant pas comment briser le liens magique Kai restait toujours prisonnier.

Akira: ta complètement perdu la boule Reiji!

Il se rappelait maintenant la fois où Kai avait tenter d'entrer dans sa tête pour le contrôlé, il semblerait que cela est mieux fonctionné qu'on l'imaginait. Akira s'avançait de deux pat dans leur direction, les yeux virant au rouge. Pour le nargué Kai attrapait reiji pour l'embrasser avant de l'obliger à changer de forme.

Akira: je vais t'arracher la tête pour ça.

Reiji s'attaquait en premier à valas qui le brisait les côtes avec grande facilité.

Akira: ne lui fais pas de mal! il n'y ai pour rien.

Il le regardait, même si Reiji demande d'aller chercher de l'aide Akira à du mal à le laisser comme ça.

Akira: parce que je suis du genre à m'enfuir la queue entre les jambes? commence déjà par me prouver que tu sais te battre.

il s'attaquait à lui n'ayant pas le choix, Akira l'attrapait par ses poils le bloquant.

Akira: si tu veux vraiment qu'on se lie prouve moi que cela en veux la peine! il faut un grand contrôlé pour ne pas être tenter par le sang, mais il en faut aussi pour ne pas laisser un taré entrer dans ta tête! bat toi bordel!

Kai joue aussi avec le feu en provoquant valas et faire revenir sa soif de sang, sans l'aide de Reiji pour enfoncer un pieu en plein coeur. Il aurait des chances que Kai finisse vider de son sang voir même peut être décapité. Par contre Akira ne savait pas quoi pensée de cette révélation, sa famille avait vraiment été tuer par celle de Akira? il ignorait que ses parents étaient hunter, mais c'est vrai que leurs absence était fréquente, c'est sa soeur aîné qui s'occupait principalement de lui.

Akira: j'en crois pas un mot.

Reiji se rebellait enfin, bien que trop tard. Kai avait trouver le moyen de les distraire assez longtemps pour faire appel à plusieurs kistune. shin fronçait d'ailleurs les sourcils regardant par la fenêtre et descendit au salon regardant vers son père et Komura.

Shin: on est prit en sandwich.

Komura: en effet, kai a une emprise sur eux.

Shin: bien, on va avoir une horde de kitsune qu'on ne peut même pas combattre à moins d'utiliser notre don sur eux. 

Komura: ils sont sous le contrôle de Kai, ils obéiront en priorité à leurs alpha. Ils tenteront de combattre votre pouvoir coute que coute.

Shin: et ta une idée peut être?

Takuma: peut être que si un autre alpha les empêche d'attaquer.

Komura détournait le regard fronçant les sourcils.

Komura: je ne suis pas un alpha.

Takuma:  bien sûr que tu l'es, tu es aussi ancien que Kai voir d'avantage. Tu peux avoir un avantage sur lui, empêcher les tiens de se battre.

Komura: j'ai tenté être un alpha une fois et mes mauvaise décision ont conduit les miens au désastre.

Shin: tu vois pas que c'est un pauvre lâche! je vais m'en occuper moi!

il partait descendant déjà à la cave.

Takuma: tu dois juste encouragé les tiens en rentrer chez eux où est la mauvaise décision la dedans?

il réfléchissait tout en regardant vers Ashio qui s'amusait à tirer sur les tresse de Teijo comme un chien le ferait avec un corde.

Komura: très bien, je vais essayer.

Il se décidait en sortant du manoir marchant vers les kistunes.

Komura: rentrez chez vous, Kai a commis des actes impardonnable et restera ici le temps qu'il faudra.

Il baissait les oreilles aucun d'eux ne bougeait de place, Komura n'a pas assez confiance en lui pour être un meneur et les kistune le ressentent. L'un d'eux s'approchait de lui avec un oeil fermer et le sourire aux lèvres.

" Teijo possède un kistune bien lamentable aussi pur et ancien que tu peux l'être"

il ouvrait son oeil fermer montrant un oeil complètement noir où seul un sceau mauve y était présent.

" au fond je lui rend service" 

il lui enfonçait un couteau dans l'estomac laissant komura tomber la.

Darcia: on va pouvoir entrer les amis, n'hésiter pas à tuer tous sur votre chemin. Après tout le vie de notre alpha en dépend.

Komura tournait doucement le regard la main poser sur sa blessure.

Komura: Darcia...comment as tu réussit à voler le corps de l'un des miens?

Darcia: j'ai plus d'un tour dans mon sac, oh et tente pas de te soigné ta blessure.

Il regardait la lame de son couteau avec le sourire.

Darcia: je l'ai imprégné de magie noir.

Komura: qu'est ce que tu veux?

Darcia: ha ha...surprise!

il entrait à l'intérieur montrant aux autres kistune comment s'y prendre pour déjouer le sort, Ashio toujours entrain de jouer avec Teijo regardait tous les kistunes arriver.

Ashio: il a plein de kistune! 

il retirait sa motivation voyant qu'ils étaient agressif et plongeait dans la chevelure de Teijo pour s'y abriter.

Takuma: où est Komura?

Darcia: dehors entrain de mourir lentement de sa blessure.

il levait la main avant tous de chose.

Darcia: attention, s'en prendre à moi signifierais blessé ce malheureux kistune. Je crois d'ailleurs qu'il a une petite fille toute mignonne, elle a déjà plus sa mère...quel tristesse. tu es surement le mieux placé pour savoir ce que sa fait de grandir sans sa précieux maman Takuma, alors en plus sans son père.

Il tournait autour d'eux tout en frottant son couteau sur les vêtements de Teijo.

Darcia: tu essaye d'entrer dans ma tête Teijo? mais tu n'y trouvera rien, tu n'y trouvera que les souvenir du kistune et non les miennes. Sa t'agace de ne pas savoir ce que j'ai dans la tête hein? obtenir mes plans diabolique. Qu'est ce que tu as derrière la tête Darcia, qu'est ce que tu va faire? oouuhh, tu es mignon quand tu es facher Teijo.

il se retournait brusquement lançant une sphère en direction de Shin, qui le contrat facilement avec un bouclier.

Shin: libère ce kistune.

Darcia: et depuis quand tu t'en soucie? je te préférais quand tu fesais ton rebelle "petit"

Shin: * Valas! réveille toi espèce de gros fainéant!* 

Darcia tendait la main dans sa direction utilisant le pouvoir du kistune, Shin reçu comme des electrochoques.

Darcia: c'est difficile de souffir sans même avoir la possibilité de ce défendre hum? tous ça pour une stupide cause!

Komura arrivait sous sa forme animal sautant sur Darcia pour le faire tomber en arrière. 

Darcia: et toi tu veux me tuer peut être? quel courage même blessé t'arrive encore à me montrer les crocs.

Komura: ne j'aurais pas besoin de t'infliger la moindre blessure, je me contenterais de t'ordonner de rester COUCHER!

Darcia ricanait sur le coup, mais lorsqu’il voulu se redresser il lui était impossible de le faire.

Darcia: espèce de...

Komura: tu as peut être l'avantage d'avoir voler le corps d'un kistune, mais tu peux être aussi soumis à l'alpha.

Il partait vite pour rejoindre les autres à la cave tentant de libérer kai, komura grognait pour les stopper net.

Akira: enfin! j'ai fallis me faire bouffer par deux femmes en furie!

il était blessé partout bien que ses blessures guérissait déjà.

Komura: libère ses kistunes Kai ou je m'occuperais personnellement de toi. 

Il lui faisait face montrant les crocs tout en relevant ses neufs queues.

Komura: soumet toi!

Akira regardait la blessure de komura et ne comprennait pas pourquoi il ne guérissait pas de lui mêmei.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Jeu 8 Oct - 23:06

Akria avait enfin finis par céder à Reiji, il lui avait bien fait comprendre qu'il acceptait de se lié, et voilà que Kai vient foirer tout l'ambiance qu'il venait d'y avoir entre eux.. Pourquoi encore une fois avoir un dangers autour de nous. Alors que Akria demande que Reiji prouve que cela veut la peine qu'il se lie, qu'il doit arriver à se contrôler, il y parvenait à la fin, heureusement, car Kai s'en prenait à Akira et il ne voulait pas le laisser faire.

Akira avait du mal à imaginer ses parents être des tueurs, des hunters ceux qui a tué une femme avec encore un bébé dans son ventre.

Pendant ce temps au salon, Shin, remarquait bien vite les Kitsune qui entourait la maison, Teijo serrait les doigts dans son fauteuil gardant bien entendu son calme comme toujours. Komura disait qu'ils étaient sous l'influence de Kai, car il était leurs alpha.

Teijo : En effet, nous ne pouvons pas nous permettre de nous battre contre eux, et de les blesser, nos dons pourraient marcher au début, mais bien vite, sauver leur alpha passeront avant tout et les plus fort arriveront à se retirer de notre pouvoir..

Il tournait ensuite le regard vers Takuma qui avait une petite idée, Komura était bien plus ancien encore que Kai, il pouvait donc arriver à prendre la tête de la meute, et donc, devenir lui même cette alpha, chose qu'il avait été autre fois, mais sous la perte de nombreux kitsune qui lui était fidèle, il n'a plus désiré en être un, et avait perdu cette confiance en lui.

Teijo : Takuma à raison, komura. c'est le seul moyen et je sais que tu peux y arriver, tu as du sang d'alpha dans tes veines, tu es fais pour les guider, ne les laisse pas perdre la raison en suivant un mauvais alpha comme Kai, ou les tiens finiront pas disparaître à cause d'une guerre entre hunter et kitsune..

Il regardait shin s'énnervait et décédait jusqu'à la cave, Teijo baissait les yeux ensuite vers Ashio qui n'arrête pas de jouer avec ses tresse, il l'attrapait pour qu'il cesse et regardait ensuite vers Komura qui acceptait d'essayer.

Il sortait donc, demandant aux kitsune présent de rentrer chez eux, bon sa ne fonctionnait pas vraiment on voyait bien qu'il n'était pas à cent pour cent sur de lui. Les kitsunes s'avançaient aussi tôt, ignorait que l'un d'entre eux était sous l'influence de Darcia. D'ailleurs il s'approchait bien de lui enfonçant un couteau en Komura, sous les paroles de Darcia, les kitsune grognait désirant récupéré Kai.

Darcia prévenait à Komura que cela ne servait à rien de tenter de soigner sa blessure, car il avait fait en sorte que de la magie noir prénètre à l'intérieur, il n'avait donc pas la capacité de se soigner.

Il entrait ensuite à l'intérieur du manoir, montrant le chemin aux autres kitsune qui le suivait, Teijo se levait les voyant entrer. Il mettait Ashio derrière lui pour le protéger. Il fronçait bien les sourcils lorsque Darcia lui disait que Komura était dehors et de plus qu'il était blessé et qu'il risquait de perdre la vie.

Teijo levait la main vers lui, plus que mécontent.

Teijo : Darcia..


Il ne faisait rien malgré tout sachant qu'il n'avait pas tord.. Il ne pouvait pas se permettre de blessé le corps de se kitsune qui n'a rien demandé à personne, il baissait donc lentement la main.

Teijo : J'arriverais à te faire sortir de ce corps.

Il le regardait marcher, et de plus, Darcia le narguait en essuyant le couteau remplis du sang de komura sur ses vêtements. Il avait vu juste, Teijo tentait d'entrer dans la tête de Darcia afin de savoir ce qu'il manigançait, le pourquoi de sa présence ici encore une fois et surtout, qui il visait.

Teijo : Je te conseil de ne pas me provoquer d'avantage Darcia, et j'ignore tes intentions mais je sais qu'elle sont mauvaise et je t'arrêtera encore une fois.

Shin était revenu, il se protégeait alors que Darcia lui envoyait une sphère dans sa direction. Il s'en prenait à lui, utilisait l'élèctricité qui est le pouvoir de base de ce kitsune contre Shin, mais ne pouvant pas blesser le kitsune il ne pouvait se défendre, Teijo avançait d'un pat.

Teijo : Tu ne me laisse pas le choix.

Il ne comptait pas tué ce kitsune mais il devait malgré tout agir pour éviter qu'il ne fasse du mal à son fils, c'était Komura qui arrivait sous son apparence de kitsune, sautant dessus.

Teijo : Komura.

Il souriait voyant qu'il arrivait à utiliser son côté alpha pour le soumettre, Darcia ne s'y attendait pas et pourtant, il se sentait forcé de lui obéir.

Teijo : Tu as perdu Darcia, encore une fois. On se charge de le maintenir, ils ont besoin de toi en bas.

Il le regardait.

Teijo : laisse moi te soigner avant de..

Il le regardait partir rapidement, il tendait la main envoyant son aura pour maintenir Darcia, il s'approchait ensuite.

Teijo : Quel était tes intentions, qui visais-tu ? Parles.


DEs kitsune étaient déjà descendu jusque là pour soutenir Kai, il s'attaquait à Akira, d'ailleurs c'était deux femelles qui n'y allaient pas de main forte. Ils s'arrêtaient voyant Komura arriver.

Kai : Et pourquoi le ferais je ?

Reiji plissait les yeux voyant la scène qu'il se passait, Komura provoquait kai en duel, demandant de se soumettre, kai grognait puisqu'il ne pouvait pas faire grand chose toujours sous l'emprise de se collier magique, il essayait malgré tout, celui ci brillait bloquant ses tentative de se transformer ou de utilisé sa magie.

Kai : tu profites que mes pouvoirs soit contraint, tu es un lâche.

Voyant la mauvaise posture de Kai, les autres kitsune se mettaient aussi tôt derrière Komura, le prenant à présent comme leur alpha.

Kai : Vous êtes tous des traîtres !

Il regardait vers les siens.

Reiji : C'est terminé Kai, soumet toi aussi à Komura.

Il grognait bien entre ses dents.

Kai : Plutôt mourir.

Il attrapait le pieu de Valas se l'enfonçant en plein coeur, il tombait à terre, Reiji écarquillait les yeux sur le coup, n'en revenant pas.

Reiji : Il s'est.. suicidé.. pourquoi ?

Valas lui reprenait lentement des couleurs.

Reiji : Il est pas censé être mort ?

Valas : Je suis pas un vampire transformé, je suis né comme ça, les pieu ne fonctionne pas sur moi.

Il se redressait, frottant ses vêtements.

Reiji : Bien, on dirait que tu t'ais fais des amis maintenant Komura.. Pourquoi tu ne te soigne pas ?

Valas tournait le regard vers tout le sang de Komura, ses yeux brillaient sur le coup, il utilisait sa rapidité pour s'en aller faisant face à Shin, il attrapait ses épaules baissant la tête tentant de garder son calme.

Valas : Aide moi, il m'a forcé à boire son sang, je vais redevenir incontrôlable si je ne m'en débarrasse pas..

Teijo apparaissait devant Komura le tenant contre lui.

Teijo : Laisse moi te soigner maintenant.

Il l'aidait à se poser contre le mur, et levait son haut pour regarder sa blessure, elle s'infectait déjà, il posait rapidement sa main vers celle ci aspirant en premier lieu sa magie noir, pour la faire disparaître.

Il le soignait une fois qu'il y avait plus aucune trace de magie noir. Il regardait son visage ensuite.

Teijo : Je suis fier de toi.

Il lui souriait, passant sa main sur son visage. Il tournait le visage vers le corp de KAi.

Teijo : Il est rongé par la haine, j'aurais pu l'aider. Lorsqu'il a perdu sa femme qui portait son enfant, et le reste de sa famille, il est venu jusqu'à moi complètement perdu, désespéré, je me dis que j'aurais pu faire quelque chose pour lui, trouver quoi lui dire, et pourtant je n'ai rien fait à par lui dire qu'avec du temps il irait mieux.. Je l'ai connu lorsqu'il était enfant, je connaissais très bien ses parents, je leur avais promis que je m'occuperais de lui.

Il fermait les yeux se sentant mal, il tournait ensuite le regard vers Akira.

Teijo : Je sais ce qu'il a fait à ta famille, mais ne retombe pas dans la vengeance comme il a fait, le vengeance ne fait que suivre la haine.

Reiji : De toute façon il est mort maintenant, alors tout ça c'est terminé.

Il regardait vers Komura.

Reiji : D'ailleurs, sa y est on te bip, on est prêt pour se lié.

Il souriait sur le coup. Moi je descendais avec Derek, accompagné de Delic.

Gabriel : SA s'est calmé on dirait, désolé on osait pas descendre, on avait peur pour Delic.. Qu'est-ce qu'il s'est encore passé ?

Je tournais le regard vers le kitsune toujours couché, qui était sous le contrôle de Darcia. Teijo arrivait.

Teijo : C'était encore une oeuvre de Darcia, qui est contrôle se kitsune, Kai également a tenté de s'échapper pour continuer sa vengeance, mais il s'est tué. Vous ne craignez rien.

Gabriel : Vraiment ? Darcia est toujours là, alors..

Je ne suis pas du tout rassuré, j'en soupirais d'ailleurs.

Gabriel : Je pense qu'on va partir loin, derek, delic et moi.. Sans dire où on se rend, pour la sécurité de Delic.

REiji : Tes d'accord avec lui derek ? Tu veux fuir comme un lâche ? Sans même me dire où tu te rend ?

Je tournais le regard vers Derek. Reiji détournait le regard mécontent.

Reiji : ET bien tu vas loupé mon lien avec Akira, pas de bol.

Teijo : évitons de parler de tout ça devant Darcia, je vais m'occuper de lui.

Il s'approchait de lui, posant sa main sur sa tête, il fermait les yeux commençant à incanter quelque chose, il faisait fuir Darcia du corps de se kitsune mais cela prenait pas mal de temps et de la concentration.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Sam 10 Oct - 23:16

kai a préféré ce donner la mort plutôt qu'à se soumettre à Komura, lui reprit forme humaine tenant sa blessure qui s’aggravait à vue d'oeil. Il ne voulait pas que cela se finisse comme ça, c'était une forme d'échec pour Komura. 

Komura: Darcia a utilisé la magie noir pour m'empêcher de guérir, la plaie s’infectera de plus en plus jusqu'à me rendre malade et me tuer.

Valas après c'être enfin réveiller préférait vite s'éloigner avant de retomber dans la tentation du sang, Akira restait lui étrangement calme depuis qu'il a apprit la vérité sur ses parents. La fièvre le guettait déjà, c'est Teijo qui apparu à temps pour l'empêcher de tomber.

Komura: Je n'ai pas réussit à lui rendre raison.

il s'appuyait contre le mur laissant Teijo le soigner.

Komura: j'étais pas assez fort pour ça.

Teijo tentait de le conseillé à sa manière, autre fois il aurait pu l'aider sans savoir que la colère l'aurait transformé. 

Komura: tu n'aurais pas pu deviné qu'il aurait fini comme ça Teijo, tu es peut être puissant mais ne peux prévoir l'avenir.

Il regardait sa blessure qui était guéri à son grand soulagement, c'est maintenant à Akira qui s'adressait. Il levait les yeux pour le regarder avant de mettre ses mains dans les poches tout en regardant le corps de Darcia.

Akira: j'aurais pu voir les choses autrement si j'aurais été au courant pour mes parents, la preuve que je savais vraiment rien d'eux.

Il remontait à l'étage du coup.

Komura: très bien Reiji, mais si tu me le permet j'aimerais enterrer Kai avec sa femme. Je n'ai peut être pas pu l'aider, mais j'aimerais au moins faire ça.

Il le prenait contre lui avant de ce téléporter, Gabriel et moi on fini par descendre sentant le danger passé. Darcia tournait le regard dans notre direction avec le sourire au coin, même immobilisé il arrivait à rester arrogant.

Darcia: oui je serais toujours la, même Teijo ne sais pas comment se débarrasser de moi.

il ricanait l'écoutant.

Darcia: fuir? j'ai pu retrouver le manoir cacher de Teijo, alors va donc te cacher en pleine forêt, dans un désert, peut importe...j'ai toujours été très doué au jeux de cache-cache.

Je regardais Darcia ensuite Gabriel, pourquoi parle t'il de ce cacher? c'est idée viens seulement de lui venir car il ne m'en avait pas parler. Au fond il n'a peut être pas tord, cela nous permettrait de nous mettre à l'abris jusqu'à que Darcia soit hors d'état de nouir. D'un autre côté si Darcia dit vrai et qu'il nous retrouve malgré tout..on sera isolé du monde et peut être pas capable de protéger Delic.

Derek: on n'en parlera tous les deux Gabriel d'accord?

Mon frère est entièrement contre en tout cas, je vois pas vraiment ça comme une preuve de lacheté mais c'est pour le bien de Delic. Je le comprend malgré tout, je n'aimerais pas non plus que mon frère s'en aille sans me dire comment je pourrais le joindre ou que je puisse le revoir.

Derek: ne t'en fais pas Reiji, je serais la pour ton lien. Rien n'est encore décidé pour l'instant, c'était...

je regardais Gabriel sur le coup.

Derek: qu'une idée comme ça, mais à utiliser en dernier recoure.

Teijo a raison autant ne pas trop en dire tant que Darcia est présent, lui ricanait des tentatives pour le faire quitter ce corps.

Darcia: tu es trop naïf mon pauvre Teijo, peut être que j'ai déjà eu ce que je voulais...et tu es tellement aveugle que tu n'as rien vu venir! 

rien semblait déconcentré Teijo qui continuait ses incantations, il a déjà eu ce qu'il veut? est ce vrai? ou une tentative pour nous désorienté tous? Delic est toujours la et en bonne santé, c'était peut être pas lui son objectif.

Darcia: on se retrouvera bientôt mon vieil ami, notre petite rivalité n'est pas terminé.

le symbole sur son oeil disparu, le kistune clignait des yeux regardant autour de lui.

" qu'est ce que je fais la?"

Derek: il est partit?

" partit? comment ça? pourquoi je suis ici et...je peux pas bouger."

Akira profitait de la situation pour s'isolé et appelé Ren.

Akira: j'ai besoin que tu me rende un service, regarde dans les archives si mes parents étaient des hunter ou non.

Il passait sa main sur son front.

Akira: ne pose pas de questions et regarde c'est tout, j'ai besoin de vérifié quelque chose.

Il attendait un peu avant que Ren confirme ses craintes, c'était bien leurs travail. Cela explique pourquoi leurs longue absence ou les grosses sommes d'argent qu'ils ramenaient à la maison à leurs retour.

Akira: bien...merci.

Il raccrochait serrait son téléphone jusqu'à le briser dans ses mains.

Akira: j'ai passé ma vie à vouloir venger des personnes qui le méritait même pas.

Il levait les yeux vers Reiji qui l'avait forcément rejoins.

Akira: et le pire c'est que je suis devenu exactement comme eux, comment je pourrais blâmé Kai après ça? Sa vengeance est largement mérité. Laisse tomber j'ai même pas envie d'en parler.

komura revenait cherchant après nous.

Komura: vous êtes prêt? est ce que ça va Akira?

il se levait passant tentant de prendre un sourire

Akira: je vais bientôt avoir des oreilles de renard et risquer d'attraper des puces, je suppose que sa pourrait aller mieux.

Komura: je t'assure, en plusieurs siècles d'existence je n'ai jamais attraper ses parasites.

Akira: alors tu as de la chance, car moi depuis peu j'en ai une énorme qui me colle au cul.

en parlant bien de reiji bien évidemment, du coup ils retournaient tous dans l'autre pièce. Ashio sortait de la chevelure de Teijo où il c'était cacher depuis le début. J'avoue que même moi je l'avais même pas remarquer la dedans.

Ashio: akira! je m'étais caché!

il sautait sur lui allant s'asseoir sur son épaule.

Akira: tu as bien fais.

Ashio: tu va te lier avec Reiji?

Akira: j'en ai bien peur.

Ashio: tu va être un kistune alors?

Akira: j'en ai bien peur aussi.

Ashio: chouette! je vais te montrer comment trouver les souris et les attraper!

Akira: j'ai pas envie de chasser les souris, je vais être un renard pas un chat.

Ashio: mais c'est marrant...

Derek: Gabriel c'est les lièvres qu'il aime bien.

Je faisais encore allusion à la fois qu'il c'était coincé la tête dans le terrier. Komura faisait signe qu'ils rapproche, Akira faisait mine de bouder.

Komura: enlacer vos doigt l'un contre l'autre.

Akira le faisait tous en levant les yeux vers reiji qui lui a le sourire en parmanence.

Akira: je te préviens que si tu t'amuse à me mordre après ça, je ferais de même à un endroit que tu n'oubliera jamais.

Ashio: pourquoi tu veux mordre Akira?

Akira: rien t'inquiète pas Ashio, c'était juste pour plaisanté.

Komura: bien je commence.

Il créait un lien magique entre ses mains, moi je souriais voyant mon frère aussi heureux. Komura entourait le lien autour de leurs mains qui entrait en eux rapidement. Akira détournait déjà le regard sentant de sensation nouvelle, qui l'envahissait de plus en plus.

Komura: c'est terminé, vous vous sentez comment?

vu que ce genre de lien ne c'était jamais produit au part avant, tous le monde se demande comment sa allait tourner.

Akira: hum, un peu different mais rien d’extraordinaire.

il plissait les yeux vers Reiji.

Akira: c'est vrai on ressent les même émotions que son partenaire, donc tu va déjà par calmer tes envie de me sauter dessus Reiji! tes émotions sont décuplé je te rappelle! alors tes petites "envies" soudaine tu les retiens.

Ashio: il a envie de quoi?

Akira: d'un dessert.

Ashio: moi aussi!

il sautait de son épaule courant vers la cuisine, Delic sautait de mes bras voulant copier Ashio sur le coup.

Derek: Delic revient ici.

Je supportais le laissant faire autant qu'il s'amuse aussi.

Akira: et aucune queues à l'horizon, j'aurais peut être pas le truc pour me transformé.

il dit ça alors que le bout de son nez se transformait en truffe ainsi qeu des moustique de renard. Je tentais de me retenir de rire sur le coup. Au moins avec Gabriel sa été un peu plus " classe" juste ses oreilles et queue qui sont apparu en premier lieux.

Akira: quoi? 

il allait vite se regarder dans le miroir.

Akira: non mais c'est une plaisanterie! je veux me délier tout de suite! je pourrais plus jamais sortir avec une tête pareil! on dirait un malade avec un sale cosplay.

Derek: tu va finir par contrôlé ça, juste une question de temps.

Akira: je veux pas être transformé!

je baissais les yeux puisque sans même se rendre compte il avait prit à forme de renard.

Derek: c'est peut être un peu trop tard pour ça.

Son pelage est brun, seul le bout de ses oreilles, queues ainsi que pattes son noir. En voulant marcher sur ses deux pattes arrière il se cassait la gueule aussi vite. Sa aussi sa me rappelait quelque, j'en regardais Gabriel.

Derek: sa me fait pensé à tes premier pat.

Takuma: où est mon frère? 

il regardait Akira du coin de l'oeil qui rageait entre ses dents.

Derek: je l'ai vu s'isolé avec Valas.

Takuma: tu va laisser mon frère avec ce vampire instable?

Il s'adressait principalement à son père.

Derek: se vampire instable est rester à ses côtés durant un mois entier pour protéger ton frère et toi tu étais où?

Il plissait les yeux avant de changer de pièce, Ashio et Delic dans la cuisine tentait de s'offrir le dessert tant désirer. Ashio déjà plus grand avait ouvert le congélateur poussant de la tête le pot de glace.

Ashio: toi tu va essayer de le rattraper avec tes queue Delic d'accord? 

il le poussait regardant le pot tomber à terre.

Ashio: tu l'as même pas rattraper! vite sa fait du bruit!

il sautait attrapant le couverte entre ses crocs se mettant à tirer dessus.

Ashio: fais comme moi! c'est dur à ouvrir.

Ils tiraient tous les deux jusqu'à que cela s'ouvre.

Ashio: goûte. 

il ricanait de la tête qu'il faisait.

Ashio: ben oui faut pas mordre dedans, c'est de la glace! c'est donc froid.

il léchait la crème pour lui montrer l'exemple.

Ashio: faut lécher comme moi.

ils se régalaient tous le deux au moins de se mettre de la glace partout sur les poils.


*** 

c'est en enfer que Darcia reprit le contrôle de son corps, tout de même épuiser.

Darcia: creer un clone explosif et possédé un corps demande plus d'énergie que je l'imaginait.

Il se relevait repoussant ses fils quil tentait de l'aider.

Darcia: je suis pas encore un vieillard, je peux me relever tous seul!

il allait tous de même s'asseoir pour reprendre ses forces.

Darcia: tous ses passer comme je l'ai espérer, Kai se trouve surement quelque par en enfer. Trouvez le moi! ses imbéciles sont persuader que je vise le petit kistune ou ce bon à rien de Shin. 

il ricanait sur le coup.

Darcia: quelque que vous foutez encore la? ramenez Kai avant qu'un autre le trouve avant vous! je sent qu'on va bien s'entendre lui et moi. 

Shizuka: c'était ça ton plan? tous une histoire pour une kistune?

Darcia: ma belle et délicieuse Shizuka, pourquoi tu viens toujours m'agacer?

Shizuka: qu'est ce que tu veux faire de ce kai? 

Darcia: le ralier à ma cause, quel question.

Shizuka: c'est stupide.

Darcia: est ce que tu m'en veux parce que j'ai pas remis à Teijo un bisous de ta part? j'en suis sûr qu'il aurait apprécier de savoir que sa femme va bien

Shizuka: cesse de jouer ça avec moi! 

Darcia: a moins qu'il aurait été déçu ou plus en rage contre moi, après tous je baise sa femme.

Shizuka: tu me répugne tu sais?

Darcia: c'est pour ça que tu reste à mes côtés non? 

Shizuka: c'est ça ou je me retrouve violé par une sale démon!

Darcia: entre autres...j'espère juste que nos fils seront capable de me ramené se kistune, j'en ai marre de leurs échec.

Shizuka: que veux tu...ils prennent exemple sur leurs père.

elle se tournait le sourire aux lèvres retournant dans l'autre pièce.

Darcia: putain de salope.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Dim 11 Oct - 22:30

Teijo avait donc réussi à faire disparaître Darcia du corps de se pauvre kitsune qui se demandait d'ailleurs ce qu'il faisait ici, ne se souvenant de rien, Teijo réouvrait aussi tôt les yeux, il se demandait vraiment ce que Darcia voulait insinuer par là, en disant qu'il avait déjà eu ce qu'il voulait, qu'il était aveugle car il n'avait rien vu venir, pourtant il avait beau réfléchir, il ne voyait pas ce qu'il avait pu faire pour qu'il se sente aussi confiant.

Akira s'était isolé téléphonant Ren, désirant savoir si l'histoire que ses parents étaient des hunters était la vérité, il l'appelait donc pour ça, pour qu'il cherche dans les archives afin de savoir la vérité.

Ren : Qu'est-ce qui te fait croire qu'ils le sont ?

Il soupirait vu qu'il ne voulait pas qu'il pose de question, il allait donc dans son ordi cherchant, il plissait les yeux surprit de voir que c'était le cas.

Ren : En effet, ils étaient tout les deux des hunters.. Je l'ignorais.

entendant la voix de Akira, qu'il semblait être énnervé, il tentait de répliquer.

Ren : Akira, comment tu as su que..

Mais il raccrochait, écrasant son téléphone, Ren soupirait tout en levant le regard au plafond, il se penchait sur son fauteuil, et se remettait à son travail, barrant tout ses collègues hunters qui ont été tué, il en serrait son bique et finissait par balancer tout les dossiers tout en se relevant passant sa main sur son visage.

Ren : Si j'étais plus fort, j'aurais pu les sauver !

Il rageait entre ses dents, et tournait le regard vers un endroit.

Ren : Qui est là ?!

Une créature sortait de l'ombre marchant dans sa direction.

Akio : Si tu acceptais mon offre, tu pourrais protéger tes amis, mais tu es tellement bête que tu préfères rester faible et les voir mourir un par un, bientôt se sera au tour de ton petit frère, quel tristesse.

Ren : je t'ai déjà dit que les offres venant de toi ne m'intéressait pas, et ne parle pas de mon frère. Pourquoi tu es sous cette forme.

Akio : Tu n'aimes pas ? C'est un stygian, des créatures encore bien plus rare que les kitsunes, je l'ai trouvé aux enfers celui là, et je le contrôle, vu que je suis piégé encore une fois là-bas, je me sers de mes créatures pour venir ici.

Il changeait d'apparence pour prendre celle de l'humain, se n'était pas son visage mais celui qu'il contrôle.

Akio : Je pourrais faire de toi, une créature aussi rapide qu'un vampire, aussi fort qu'un lou, qui peut cicatrisé, capable de manié les pouvoirs d'un kitsune, et oui, tout ça en même temps, te faire devenir ce stygian en face de toi. Il suffit que je nous lie tout les deux, c'est pourtant si simple, pourquoi refusé mon offre ?
Ren : Je ne te fais pas confiance voilà pourquoi.

Il tendait la main vers lui, lui faisait partir dans un autre monde, dans une illusion, où il voyait encore et encore ses amis se faire tuer, sans qu'il n'arrive à les tuer, ainsi que son frère, il en ouvrait les yeux bien écarquillé.

Akio : Voilà ce qu'il arrivera si tu n'acceptes pas.

Il détournait le regard.

Ren : Qu'est-ce qu'il y a derrière tout ça, c'est quoi le piège ?

Il levait les mains souriant.

Akio : Il n'y a aucun piège, mon supérieur ma juste ordonné de faire revenir les stygian dans ce monde, il mérite de trouver leur place eux aussi parmis les dragons, et les kitsune restant. Teijo en serrait ravis.

Ren : Bien.. d'accord.

Akio : Super ! Tu as fais un bon choix. Bien, approche.

Il s'approchait, bien qu'il n'était pas sur que se soit une bonne chose.

Akio : Les kitsune sont obligé d'être imprégné, amoureux, et patati, sinon sa ne marche pas, les stygian eux, peuvent se lié à n'importe qui, c'était pour les rendre plus fort et éviter qu'il ne disparaisse, mais justement, les autres craignaient leurs puissance alors il les ont tous décimé, quel tragédie.

Il attrapait sa main la serrant bien et approchait son visage du sien.

Akio : Tu vas nous aider à recréer cette espèce, une créature que mon maître à créer et qui n'a pas été approuvé là haut.
Ren : Les stygian sont mauvais c'est ça ?! J'ai changé d'avis.

Il tentait de se retirer.

Akio : Trop tard pour reculer.

Il créait déjà le liens, ce qui bloquait Ren, il en gémissait se sentant bizarre, une fois terminé, Akio se retirait de lui alors que Ren se tenait à la table tentant de s'en remettre.

Akio : Tu te sentiras très bizarre au début, ah et.. Tu risques d'avoir une envie de sang, oups, j'ai oublié te le dire ? Tu auras les mêmes envies qu'un vampire et qu'un loup réunis, tu risques de ne pas arriver à te contrôler et tuer quelqu'un.

Il haussait les épaules.

Ren : Espèce de ..

Akio disparaissait dans l'ombre, Ren posait sa main sous la gorge des crocs apparaissait ce qui lui faisait mal à ses gensives, ainsi que des yeux rouge qui brillait mais ayant la forme de ceux des kitsunes, il avait également de longue griffes.

Ren : Merde..

Mika : Qu'est-ce qu'il t'arrive grand frère ?

Il se tournait pour éviter qu'il ne le regarde.

REn : Ne t'approche pas, retourne jouer.

Mika : On est venu chercher à manger, on a faim.

Il n'était pas seul, ses amis étaient également là, il s'approchait voyant qu'il semblait pas bien aller.

Mika : ça va ?

Il le poussait loin de lui, il en tombait à terre.

Ren : Va t-en !

" ton frère est fou ! "

ils partaient en courant, la nanou arrivait sur le coup, aidant à relever Mika et regardait vers Ren.

" Qu'est-ce qu'il te prend Ren ? "

Il se retournait montrant son visage, elle en sursautait. Ren apparaissait devant elle.

Ren : J'arrive pas à ... me contrôler !

Il enfonçait ses crocs dans sa nuque, bien plus violemment qu'un vampire, elle en cirait, Mika tirait sur sa jambe pour qu'il arrête.

Mika : Lâche là !

Il ouvrait grand la bouche savourant le sang et renfonçait ses crocs à nouveau, une fois qu'il avait assez il regardait vers elle, écarquillant les yeux, il la posait à terre, posant ses mains sur sa blessure.

Ren : Non.. qu'est-ce que j'ai fais.. ?! Tiens bon..

Mika : Tu.. l'a tué..


Il partait en courant.

Ren : Mika revient !

Il se relevait regardant tout son sang, complètement paniqué.

Pendant ce temps, Reiji était auprès de Akira, se liant à lui, il se tenait la main, reiji avait le sourire aux lèvres, alors que Akira faisait mine qu'il boudait. Nous on était entre nous les regardant.

Reiji : Tu ne ferais pas ça hum ?

Il s'en posait la question sur le coup, craignant qu'il applique ses menaces et mordre là-bas. Komura commençait à les lier tout les deux, Reiji ressentait une partie de lui se rendre jusqu'à Akira et la partie de Akira entrer en lui.

Reiji : Et bien..

Il regardait vers Akira ressent des tas de chose différente en lui, il se sentait bien différent, tout ses sens était encore plus amplifié, et il avait encore plus envie de Akira là maintenant.

Akira l'avait ressentis, vu qu'ils étaient tout les deux liés.

Reiji : J'en peux rien, je contrôle pas ce genre d'envie !

Il posait sa main sur sa bouche ayant sentis ses canines poussait, bien plus longue que celle de sa forme de kitsune. Il tournait le regard vers Ashio qui bien entendu se posait des question, il ne fallait pas parler de désert deux fois, il partait vite à al cuisine et delic le suivait sautant des bras de Derek.

Reiji ricanait voyant le visage de Akira, il était déjà à moitié transformé, comment ne pas rire devant cette scène, surtout que la il était entièrement transformé et qu'il venait de tomber, sa me rappelle moi la première fois.

Reiji : Haha, c'était tellement hilarant.

Vu le regard que lui lançait Akira, il en reprenait son sérieux.

Reiji : hum..

Ren sous la panique venait de se téléporter auprès de Akira, il se tenait à la table encore remplis de sang.

Ren : Comment j'ai fais ça..

On se tournait pour le regarder bien surprit de le voir ici et surtout couvert de sang, même à sa bouche.

Ren : Aider moi, j'ai.. Akio m'a transformé en quelque chose..

Teijo lui faisait face attrapant son visage pour mieux le regarder.

Teijo : En quoi ta t-il transformé ?

Ren : En.. stygian.

Il le lâchait fronçant les sourcils.

Teijo : Il n'en existe plus, comment a t-il fait.

Ren : Il en restait aux enfers, il le contrôlait.

Teijo : ils ne peuvent transformer les humains sans leur accord, alors comment a t-il réussit son coup.

Il détournait le regard.

Ren : J'ai peut être hésité, et accepté à un moment donné.

Il tournait le regard vers Akira sur le coup.

Ren : Il m'a dit que je pourrais mieux sauver les autres, je viens de voir quinze hunters mourir sous mes yeux ! ET il m'a fait voir des choses, je..

Il posait sa main sur son visage se tournant.

Ren : Vous savez m'aider ou bien, vous allez continuer de me regarder comme ci j'étais un monstre ?! J'ai tué la nounou de mon frère, je sais que j'en suis un !

Il balançait la table, des lueurs noir sortait de son corps, éjectant tout ce qu'il se trouvait autour de lui.

Teijo : Calme toi, tout tes sens son décuplé, reprend ton calme.

Il se retournait vers nous, moi je me tenais bien auprès de Gabriel n'en revenant pas encore de ce qu'il se passait.

Teijo : REgarde moi, concentre toi sur moi.

Il le regardait bien sur le coup.

Teijo : Calme toi.

L'aura revenait à l'intérieur de lui, et son regard redevenait normal.

Teijo : Takuma, aide le à se débarrasser de tout se sang qu'il le recouvre pour commencer, Et trouve lui d'autre vêtement..

Une fois qu'il était éloigné, Teijo posait ses doigts sur ses tempes.

Gabriel : Un stygian, c'est quoi ? Pourquoi Akio à fait ça ? Dans quel but ?!

Teijo : un stygian, c'est une créature créée par tsukune, il était jaloux de la création des kitsune, alors il a voulut faire mieux. C'est un mélange de kitsune, de vampire et de lycan et loups-garous tout ça en même temps. Abnar et les autres, ont du les détruires, ils étaient trop imprévisible et dangereux, on ne pouvait pas se fier à eux, ils ne ressentent pratiquement aucune émotion.

Gabriel : MAis on peut encore sauvé Ren.

Teijo : Je l'ignore.. son côté stygian risque de dévorer le reste de l'humanité qu'il lui reste, il va finir par devenir entièrement un stygian, nous devons le garder ici, et éviter qu'il ne corrompe d'autre personne.

Ren était sous la douche collé contre le mur laissant l'eau faire son travail et faire disparaître le sang qui le recouvrait. Il regardait vers le rasoir, il l'attrapait retirant la lame de rasoir, fermant les yeux il s'entaillait la gorge avec, il en gémissait, mais bien vite sa blessure cicatrisait, il ressortait de la douche.

Ren : Pourquoi, je ne peux pas mourir ?! Je veux qu'on me tue, alors tue moi !

Il cherchait un objet dans la salle de bain, il devenait déjà fou, il attrapait une barre désirant l'enfoncer dans son coeur. Takuma l'arrêtait, bien que de tout façon, il ne pouvait pas mourir, les stygian étant immortel. Il se posait contre le mur, encore trempé et nu, il posait ses mains sur son visage serrant ses cheveux.

Ren : Je vais devenir cinglé, j'ai tellement mal !

Il gémissait, finissant par tomber à terre, ses os craquait dans tout les sens.

Ren : Aaah.

Il se transformait lentement, sa peau se craquait pour faire place à de la fourrure, il finissait par prendre l'apparence d'un stygian restant encore couché il finissait par se mettre sur ses quatres pattes.

Gabriel : C'est Ren qui hurle ainsi ?

Teijo se téléportait pour voir ce qu'il se passait, il était auprès de Takuma regardant la forme de Ren.

Teijo : Voilà à quoi ressemble un stygian.

J'arrivait avec derek, ainsi que Reiji et akira.

Teijo : Ren, garde ton calme.

Il levait la tête vers lui, il lançait une boule dans notre direction et se téléportait, Teijo avait eu le temps de téléporter la sphère qui explosait plus loin dans le ciel.

Teijo : Il faut le retrouver. Il reste encore de l'humanité en lui, mais sous son côté stygian se bat déjà pour dévorer ce qu'il en reste.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Lun 12 Oct - 23:00

Les petits éclat de rire sur Akira allait vite cesser à l'arriver de Ren, il semble être dans tous ses états et surtout pourquoi est t'il recouvert de sang? On reste le problème de Kai et maintenant voilà qu'un autre sonne à notre porte. Même chez Teijo nous sommes pas à l'abris, peut être que Gabriel a raison, on devrait s'éloigner quelque temps.

Akira: Ren? qu'est ce qu'il t'arrive? tu t'es fais attaquer?

Il s'approchait tentant de reprendre forme humaine, mais ses oreilles et une seule queue de renard persistait.

Akira: ta transformé? 

sur le coup il le regardait de la tête au pied, pensant avoir affaire à un vampire avec tous ce sang, mais son odeur n'a rien avoir avec celle d'un vampire. Teijo lui même se questionnait et la réponse allait le surprendre.

Akira: un stygian? et hésité? qu'est ce que sais cette histoire à la fin? pourquoi hésité de devenir...un stygian même si j'ignore ce que sais!

Ren s'énerve de plus en plus au moins d'en perdre son contrôle, Akira ce reculait voyant cette étrange aura manier de lui. Je regardais vers la cuisine, Delic s'y trouve toujours avec Ashio autant le laisser la pour l'instant.

Akira: et c'est à moi que tu disais que j'avais le sang chaud Ren? commence par te calmer parce que la tu fais flipper.

C'est pas avec ce genre de parole qu'il arrivera à calmer Ren, c'est Teijo qui y parvenait du moins pour l'instant.

Takuma: bien, suivez moi Ren c'est par la.

il gardait un oeil vers son père sachant que la situation était mauvaise, nous on allait enfin avoir des explications sur le sujet.

Akira: bon j'ai besoin qu'on m'éclair la lanterne!

Akira plissait les yeux tentant de comprendre, mais déjà le nom de Tsukune et Abnar lui était inconnu. J'avoue que ses noms ne me parlent pas non plus, j'ai pas vécu et vu autant que Teijo et je commence à me questionner sur son age.

Akira: il est hors de question qu'on attente que cette chose dévore l'humanité de Ren!

Derek: il a déjà tuer une personne Akira, de toute façon même si Ren s'en remet...il oubliera pas ça.

Akira: son frère n'a plus que lui, je l'abandonnerais pas.

Shin s'avançait les bras croisé.

Shin: je vais chercher son frère et le mettrais à l'abris ici, si ce Abnar était la personne qui décimé cette race alors peut être qu'il connait le moyen de sauver Ren?

Komura détournait le regard.

Komura: il n'est pas aussi facile de convoquer Abnar.

Akira: et pourquoi? il habite dans le fond d'une grotte et ne connais pas le téléphone?

Komura: Abnar est un dieu.

Tous le monde restait muet un peu sur le coup tentant de savoir si Komura plaisantait ou non.

Akira: il est sérieux la?

Komura: je le suis.

SHin: alors on ne peut rien faire pour votre Ren, autant le tuer et vite.

Akira: on ne tuera personne c'est clair!?

Shin: alors toi et tes amis mourrons.

Il se téléportait déjà pour aller chercher le jeune Mika, AKira passait sa main dans le cheveux tous en levant les yeux vers le plafond entendant des cris. Takuma tentait bien que mal de le calmer, déjà en l'empêchant de ce donner la mort même si un stygian ne peut mourir de cette façon.

Takuma: vous devez vous calmer, cela ne ferais que accélérer le processus.

il fermait les yeux cela ne servait à rien, le transformation opérait. Son regard se tournait vers son père qui arrivait par téléportation.

Takuma: je n'ai rien pu faire pour l'en empêcher, notre don ne fonctionne pas sur lui.

C'est donc ça un stygian? d'apparence cela n'a pas l'air dangereux, mais en désirant nous attaquer cela nous prouvait le contraire. C'était surtout une diversion pour se téléporter en toute liberté.

Akira: il sait enfui...

discrètement j'emmenais Gabriel avec moi.

Derek: tu avais raison, nous devons partir.

je plissais les yeux regardant Delic recouvert de crème glacer et son petit ventre tous rond. 

Ashio: tu t'en va?

Derek: oui quelque temps.

Ashio: je pourrais jouer ravec Delic demain?

Derek: non désolé Ashio, retourne prêt de Akira.

Ashio: mais delic est mon copain.

Derek: on reviendra Ashio, retourne prêt de Akira.

Il nous faisait une tête toute triste, mais je nous téléportais loin d'ici et cette ville. Ashio se mettait à pleurer tout en courant jusqu'à AKira.

Akira: pourquoi tu pleure et surtout pourquoi tu es remplis de chocolat jusqu'aux oreilles?

Ashio: Derek et Gabriel sont méchants! ils ont emmener Delic et je pourrais plus jouer avec lui!

Akira: alors ils se sont tiré, c'est pas grave on a pas besoin d'eux. Je vais retrouver Ren et le ramènerait ici.

Takuma: vous avez peut être deux sang mélanger, mais Ren en possède bien plus. Il sera plus fort que vous et oubliera que vous êtes son ami.

Akira: tant qu'il lui reste de l'humanité, je tenterais de le sauver. Alors invoquer ce foutu dieu! prier! danser la samba autour d'un feu je m'en fou! mais essayer!

il donnait déjà Ashio à Teijo avant de partir rapidement à la rechercher de Ren. L'odeur de Ren change mais pas encore entièrement, Akira utilisait ça pour retrouver sa piste. La preuve que son humanité était encore présence puisqu'ils se trouvent très loin de le ville et au pied d'une montagne.

Akira: Ren?

il se tournait dans une direction entendant des bruits de pat, Ren était bien la mais toujours sous cette autre forme.

Akira: je sais que tu es encore la Ren, retourne au manoir qu'on puisse au moins te sortir de ce merdier. Je te rapelle que je me suis retrouver dans le même état, je voyais comme un monstre et pourtant on m'a prouver le contraire. T'es pas un monstre Ren, laisse moi t'aider ok?

il levait les yeux entendant des battements d'ailes.

Akira: on est où la? 

plusieurs dragons volaient au dessus de la montagne.

Akira: t'es sérieux? tu es venu dans le territoire des dragons pourquoi? tu espère que eux arrivent à te tuer? tu es un hunter ou un lâche sérieusement?

Akira s'approchait de lui.

Akira: maintenant tu va me suivre ou je te prend par la peau du cou Ren! ton petit frère n'a plus que toi! tu veux vraiment qu'il se retrouve tout seul?

Zankou: quel culot, venir souillé mon territoire de votre présence.

zankou s'approchait sous forme humaine.

Zankou: je devrais vous écrasez pour ça.

Akira: ok, on veux rien souiller du tout, je vais juste chercher mon pote et on s'en va.

Zankou:  un stygian? ses créature n'ont pas d'amis sauf la mort sous son sillage.

Akira: tu connais les stygian.

Zankou: qu'est ce que tu crois! je suis un ancien dragon pauvre gamin! j'ai connu le chaos des stygians.

Akira: tu sais peut être comment sauver l'un d'entre eux? qu'il redevienne humain.

Zankou se mettait à rire sur le coup.

Zankou: le seul moyen de l'aider c'est en l'envoyant en enfer et vite.

il changeait déjà de forme, voyant son torse virait au rouge feu. Akira utilisait sa rapidité attrapant Ren par le cou se téléportant de forme avec lui. Zankou retenait son feu regardant dans une direction.

Zankou: tu ne courra pas longtemps, les stygians sont une trop grande menace même pour les plus jeune de mon espèce.

Akira était de retour au manoir avec Ren qui tentait de maintenir par la nuque, mais il est bien plus fort que lui et fini voler contre le mur.

Akira: il est trop coriace pour moi.

Komura l'immobilisait pour le moment la main lever vers lui.

Komura: je pourrais pas le maintenant comme ça très longtemps, les stygians ont été creer pour être bien plus puissant que nous.

Akira: ouais surtout qu'on va avoir de la visite dans pas très longtemps.

Takuma: quel genre de visite?

on entendait déjà le cris au loin.

Takuma: comme ci la situation n'était pas assez compliqué.

zankou fracassait la porte d'entrer d'un coup de poing regardant déjà vers Teijo les sourcils froncé.

Zankou: pourquoi cela ne me surprend pas! maudit ermite! tu protège un stygian sous ton toi! te rappelle tu pas des ravages que cette espèce à causer!

Akira: ren a encore son humanité!

Zankou: je m'en branle de son humanité! autant le réduire en bouillit avant qu'il en créer d'autres!

Akira se mettait devant lui.

Akira: ne le touche pas avec tes mains écailleuse!

zankou mettait une simple baffe à Akira qui le fit passer à dans la cuisine, Shin arrivait au même moment tenant Mika par la main.

Shin: super, j'arrive au mauvais moment on dirait.

Zankou: toi....t'es qui?

Shin en levait les yeux aux ciel.

Shin: *heureusement il n'est pas doué d'intelligence*

Komura: laisse nous une chance de le sauver, sinon on s'occupera nous même de Ren.

Zankou: et si j'ai pas envie de prendre de risque.

Zira: hum, papa?

Zankou se retournait lentement.

Zankou: qu'est ce que tu fais ici! retourne à la montagne.

Zira: je t'ai suivis, maman est encore furieuse contre moi.

la grimace de zankou se faisait vite voir.

Zankou: furieuse comment?

zira: elle t'a menacer de t'arracher les ailes et une autre partie que je siterais pas.

Zankou: putain!

il se retournait pour les regarder.

Zankou: je vous laisse une journée! 

zankou parfait rapidement sur le coup.

Zira ricanait s'approchant de tout le monde surtout pour regarder le stygian en question.

Zira: c'était pas vrai, mais au moins que je vous ai sauver du caractère de mon père. oh ne me remercier pas.

elle se mit à pousser un petit cris en attrapant ashio dans ses bras ensuite le jeune mika!

Zira: AAAAAhhh!! c'est trop chou! un bébé kistune et un mini humain! je les adopte!

Shin: je vais fuir vite cette situation.

C'était surtout pour rejoindre Valas à la cave toujours entrain de se désintoxiqué du sang qu'il a bu. 

Akira: on s'occupera de la dragonne plus tard et ashio est mon fils adoptif compris? Ren semble moins de se débattre depuis l'arrivé de son frère, peut être que sa l'aidera.

Komura: pour l'instant, mais le kistune finira par ronger le reste de son humanité c'est une question de temps.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mar 13 Oct - 23:45

Il semblerait que Akira tenait vraiment à sauvé Ren, surtout qu'il pensait à son frère qui n'avait plus que lui.. Shin avait donc parler de ce fameux Abnar qu'il pourrait sans doute aider Ren, mais il était difficile de le convoquer, tout le monde se demandait pourquoi bien évidemment.. Mais lorsque Komura disait la raison, tout le monde restait silencieux, se demandant s'il était vraiment sérieux ou non.. Un Dieu ? Parce qu'ils existent eux aussi ?

Teijo : C'est la vérité.

Shin lui était partis chercher après le petit frère de Ren, afin qu'il ne se retrouve plus seul et également en sécurité ici. Moi je tournais le regard vers Derek, encore une fois on se retrouve en dangers, sa peut paraître lâche ou quoi, mais j'ai peur pour Delic, qu'ils vivent sans cesse ce genre de chose, on ne sera jamais tranquille ici.. J'avais peut être dit ça sans réfléchir tout à l'heure mais je le pensais, j'aimerais qu'on s'en aille très loin, dans un endroit sans risque, et le mieux c'est de se téléporter sans rien dire à personne de l'endroit où on se rend.. sa me fait mal moi aussi, je ne verrais pas mon père, ni mon petit frère venir au monde, va savoir combien de temps, mais je pense à delic avant tout..

Rnen c'était donc transformer sans vraiment qu'il ne puisse se contrôler, il prenait l'apparence d'un stygian, alors qu'on était tous présent, il envoyait cette sphère sur nous, heureusement que Teijo l'avait téléporté, on pouvait entendre une énorme explosion d'ici, il en avait profité pour se téléporter va savoir où..

Derek m'attrapait le bras, j'étais forcé de le suivre, je l'écoutais sur le coup, il veut partir.

Gabriel : Tu ne veux pas dire au revoir avant ?

Il semblerait que l'histoire des stygians à présent l'effraye, surtout pour delic. On retrouvait Delic, et bien il semblerait qu'il se soit bien goinfré de glace, il risque d'être malade. Ashio qui semblait bien s'être attaché à Delic, Derek tentait d'être claire mais pas trop non plus.

Gabriel : Tu le reverras ashio, mais pour l'instant nous devons nous en allez, c'est pour son bien tu comprends ?

Je me tenais bien contre Derek tenant Delic contre moi, on se retrouvait bien loin et personne ne seront où on se trouve, c'est mieux comme ça.. Reiji tournait le regard vers Ashio qui arrivait en pleurant, et lui aussi remplis de chocolat.

Reiji : Ils sont partis ?!

Il n'en revenait pas, que Derek soit partis sans rien lui dire, il en détournait le regard, mécontent. Il regardait ensuite vers Akira.

REiji : Tu es sur que c'est une bonne idée ? Il pourrait essayé de te tuer.. Il n'est plus lui même.

takuma tentait de lui faire comprendre qu'il serait inférieur à Ren, et que c'était dangereux, mais Akira ne voulait rien entendre, car il était son amis, il voulait le sauver quoi qu'il en coûte.

TEijo : Laisse le, le retrouver, je vais convoquer Abnar, j'ignore quand est-ce qu'il aura le temps de venir, je ne peux rien promettre.. il sera déjà peut être trop tard.


Reiji regardait Akira partir.

Reiji : * Fait attention à toi.. *

Il pouvait le dire par pensée car il sait qu'il pouvait l'entendre, il tournait le regard vers TEijo ensuite.

Reiji : Allez appelé ce foutu Dieu !

Teijo commençait donc à le convoquer, faisait apparaître une sphère blanche, la tenant des deux mains et fermait les yeux. Akira avait retrouvé quand à lui la trace de Ren, il s'était téléporté très loin de la ville loin de tout, et pas n'importe où.. au territoire des dragons, entendant la voix de Akira, Ren se montrait, tournant  la tête pour bien le regarder, toujours sous cette apparence de stygian. Il avait la tête bien basse et les oreilles en arrières, mais il ne l'attaquait pas pour autant et l'écoutait.

Ren : comment tu pourrais m'aider, même TEijo ne peut rien pour moi. Je vais devenir un monstre sans coeur, et je vais tuer des tas de gens, se n'est pas ce que je veux, et tu le sais. La seul manière de m'aider, c'est en me tuant.

C'est pourquoi il s'était rendu jusqu'ici, il levait la tête voyant un dragon arriver, et il y 'en avait bien plus qu'un d'ailleurs, Ren revenait vers Akira.

Ren : Je suis un hunter, et pour moi un hunter c'est protéger les habitants des personnes qui peuvent les mettre en dangers, j'en suis un.. Je ne vois pas pourquoi je serais une exception, j'ai tué cette femme tout à l'heure.. Elle était mon amie.

Il détournait la tête entendant Akira dire que son frère n'avait plus que lui.

REn : Bien sur que non ! Mais je ne pourrais plus me regarder dans une glace si je venais à le blesser ou pire le tuer de mes propres mains !

Il tournait ensuite la tête voyant Zankou atterrir près d'eux. Il prenait sa forme humaine marchant vers eux. Ren écoutait ce qu'ils se disaient, Zankou avait connus les stygian et lui aussi ne pense pas qu'il puisse être sauvé, Ren fermait déjà les yeux voulant le laisser faire.

Mais Akira attrapait Ren pour le sauver utilisant sa rapidité vampirique et se téléportait ensuite avec lui. Zankou n'avait pas l'intention de laisser tomber, et partait le retrouver pour le tuer.

Reiji tournait le regard vers Akira qui était revenu avec Ren, les yeux de Ren brillait sur le coup.

Ren : Lâche moi !

Il lui donnait un coup ce qui l'éjectait contre le mur, il se redressait sur le coup, le poil bien gonflé, Komura le retenait avec ses pouvoirs. Ren tentait de se débattre du pouvoirs de Komura.

Reiji : de la visite de qui ?

Ils entendaient le cris ensuite.

Reiji : Génial, il m'avait pas manqué celui là..

Teijo ouvrait les yeux.

Teijo : Il a entendu mon appel.

Il faisait disparaître la sphère tournant les yeux vers Komura qui tenait Ren, il l'aidait à le maintenir à l'aide ses pouvoirs également. Il regardait ensuite vers Zankou qui entrait en fracassant bien entendu la porte.

Teijo : Il suffisait de toquer, la porte se serait ouverte.

Il soupirait de le voir aussi en colère.

Teijo : Calme toi, il n'est pas entièrement un stygian, c'est Akio qui lui a fait ça, je peux encore le sauvé.

Akira tentait également de le défendre, parlant de son humanité. Et il le protégeait se mettant devant lui, Ren arrêtait de se débattre voyant à quel point akira voulait le protéger, il en détournait le regard sur le coup, se sentant cruelle de ne pas avoir fait pareil lorsque sa avait été son cas, il l'avait enfermé parmi d'autre vampire, des tueurs comparé à lui.

D'une simple baffle de la part de Zankou et Akira était éjecté.

Reiji : T'avise plus de le toucher.

Il avait changer de forme, ses poils bien gonflé et ses queues redresser mécontent, il grognait dans sa direction.

Komura disait qu'il devait leurs laisser une chance, et que s'ils n'y parviennent pas qu'ils s'occuperaient eux même de Ren. Zankou hésitait, ne voulant pas prendre de risque, mais sa fille Zira arrivait, parlant de sa mère qui était très en colère, Zankou changeait d'avis pour finir, acceptant de laisser un jour pour Ren et qu'après il reviendrait. Il s'en allait, et Zira avouait qu'elle avait mentis, mais au moins que sa avait marché pour laisser une chance à Ren.

Teijo : Merci pour lui.

Elle poussait soudainement un cris voyant Ashio le trouvant trop mignon, et ensuite vers Mika qui arrivait téléporté par Shin, le voyant Ren devenait plus calme. Shin lui était partit retrouver Valas.

Reiji reprenait forme humaine ensuite, il regardait vers Ren qui en effet était plus calme.

Teijo : Tant qu'il combat son côté Stygian c'est déjà une bonne chose.

Mika regardait son frère.

Mika : C'est..

Teijo posait sa main sur son épaule;

Teijo : Oui il s'agit de Ren.

il posait sa main devant sa bouche les larmes aux yeux.

Teijo : On va l'aidé, tu dois être fort pour lui.

Il secouait la tête sur le coup.

Mika : Oui bien sur.. Je suis fort. Je peux aller près de lui ? J'ai fuis tout à l'heure, parce qu'il m'a fait peur.. Il a..

Il se mordait la lèvre pour se retenir de ne pas pleurer.

Teijo : C'est trop risqué de t'en approcher pour le moment, il n'est pas vraiment lui même.

Il tournait le regard vers Akira ensuite.

Teijo : Comme je l'ai dis, j'ignore quand Abnar va arriver, il peut arriver dans une heure comme il peut arriver dans une semaine..

Il regardait vers Mika ne voulant pas qu'il soit effrayé, il préférait ne rien dire de plus, mais selon l'arriver de Abnar, il risque d'être trop tard.

Abnar : Me ferais-tu passer pour un Dieu qui décline ses responsabilités Teijo ?

Teijo mettait un genoux à terre sur le coup.

Teijo : Abnar, vous êtes venu.

Abnar : Relève toi.

Reiji le regardait bien la tête levé vu qu'il était très grand, Abnar le regardait du coin de l'oeil et tournait ensuite le regard vers Ren, il s'approchait de lui, attrapant sa tête pour le regarder, celui ci grognait.

Abnar : En effet, il s'agit bien d'un stygian, mon frère en garde encore en Enfer..

Teijo : Tu peux le sauver ?

Abnar : C'est pourquoi je suis arrivé le plus rapidement possible, tu m'as prévenu qu'il possédait encore son humanité, je suis arrivé à temps.

Il le lâchait, faisant en sorte qu'il reprenne forme humaine, il était encore nu, Ren semblait à bout, il se mettait bien en face de lui.

Abnar : Bien.. aider le à le maintenir, il ne doit pas bouger.

Reiji et Akira le tenait bien pour qu'il soit debout, Abnar posait sa main sur son torse. DE la magie en sortait pénétrait à l'intérieur de lui, Ren en gémissait tentant de se débattre mais reiji et Akira le tenait bien l'empêchant de bouger.

Abnar se retirait de lui ensuite.

Abnar : C'est terminé.

Reiji : Quoi déjà ? C'est tout ?

Abnar : J'ai fais en sorte que la partie Stygian ne dévore plus son humanité, j'ai fais l'effet inverse, son humanité va ronger la partie mauvaise du côté "stygian". Mais des cellules se trouvent déjà dans son organisme, il ne pourra pas redevenir entièrement humain.

Teijo :tout ce qu'il importe c'est qu'il est sauvé, il ne fera plus de mal à personne.

Il tournait le regard vers Teijo

Abnar : Il reste néanmoins un stygian, il peut transformer d'autre personne avec le liens, tu dois le garder enfermé ou je serais obligé de l'exterminé.

Mika : Nooon !

Il courrait vers son frère pour le serrer dans ses bras.

Mika : Ne lui faîte pas de mal.

Teijo : Il n'en fera rien, il a voué toute sa vie à protéger cette ville, il ne fera rien pour la mettre en dangers, il était prêt à se sacrifier.

Abnar : Bien, alors soit. Tu vas devoir surveiller que d'autre stygian n'apparaisse pas, mon frère risque de recommencer j'en ais bien peur.

Il disparaissait ensuite. Teijo regardait du coin de l'oeil vers Ren et Akira.

Teijo : Comment te sens tu ren ?

Il se dégageait lentement de Reiji et Akira.

Ren : Minable mais ça va..

Il serrait son frère contre lui, se mettait à sa hauteur pour l'enlacer.

Ren : Je suis tellement désolé..

Il regardait ensuite vers Akira.

Ren : Merci Akira.

Reiji : Moué, hum, tu pourrais t'habiller maintenant, y a la dragonne qui te matte depuis tout à l'heure.

Teijo lui donnait une couverture, il se recouvrait avec tout en se redressant.

Ren : Si je retrouve Akio, je vais lui faire payer.

Teijo : Il se trouve toujours en Enfer. Tu vas devoir rester ici, tu ne peux plus faire ton travail ni rentrer chez toi pour le moment.

Ren : Oui j'avais compris.. On va devoir rester un moment ici Mika.

Mika : Hum d'accord, tant que je suis avec toi.

Reiji s'approchait de Akira.

Reiji : Bon, voilà ton copain est sauvé. J'espère que sa en valait la peine, parce que lui je te rappel qu'il t'avait enfermé comme une bête.

Il n'aimait toujours pas Ren, il s'en allait, Ren tournait le regard vers lui, il soupirait.

Ren : Il a raison, pourquoi tu as tant voulu m'aider Akira ? ALors que moi je..


reiji était partis, fumant une cigarette, mais il avait surtout envie d'autre chose, il cherchait dans le frigo, il tournait le regard vers Takuma.

REiji : Je suppose que vous avez pas de poche de sang ici, depuis tout à l'heure j'arrête pas d'y penser, mais à cause de cette idiot j'ai pas vraiment eu l'occasion.

Il se faisait un verre pour tenter de se contrôler.

Reiji : Façon on va partir, j'ai pas l'intention de rester dans se château, j'en reviens pas qu'il est partis comme ça, sans rien me dire !

Il était surtout en colère sur Derek, c'est pourquoi l'envie du sang était là, il posait bien ses mains sur la table détournant le regard.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Jeu 15 Oct - 23:29

Les mois sont passé et nous sommes toujours pas de retour, n'ayant plus le choix afin de nous contacté. Akira et Ren se sont décidé de ce mettre à notre recherche, n'ayant plus beaucoup d'hunter à ça disposition Akira à rejoins à nouveau l'équipe.

Akira: cela fais quatre mois qu'on cherche une piste, je vais finir par croire qu'ils ont changer de planète.

Il posait vite sa main sur le torse de Ren pour l'arrêter.

Akira: ou peut être pas, regarde des empruntes prêt de la rivière.

Il s'approchait vite.

Akira: mais parlons pas trop vite, c'est peut être encore des maudites trace de lycans comme la dernière fois.

Ils regardaient tous deux plus attentivement et avec le sourire.

Akira: ce sont pas des traces de lycans, on a peut être enfin une piste valable. Reste à savoir si ce sont bien eux.

Il levait les yeux vers plusieurs pointe de flèche.

Akira: on est prit en sandwich, ils sont doué je les ai pas sentis venir.

Elfe: vous êtes sur nos terres, partez!

Akira: je cherche des amis, des kistunes. L'un yeux jaune à l'air arrogant et l'autre cheveux bleu avec son air..je vais séduire le monde avec mes yeux et ils ont un petit kistuné, Delic.

Les elfes se regardaient entre eux sur le moment.

Elfe: il a aucun kistune ici et même si cela était le cas, on vous conduirait pas au village.

Akira levait les yeux montrant ses oreilles et queues kistune.

elfe: vous êtes un kistune?

Akira: comme je l'ai dis, nous sommes des amis.

Elfe: et bien que votre amis prouve qu'il en ai un aussi.

Directement Akira se collait au dos de Ren passant son doigt sur son torse.

Akira: désolé, mais il a que moi qui est le privilège de le voir...je suis très jaloux.

Les elfes baissaient leurs arme.

elfe: très bien suivez nous.

Akira souriait lâchant Ren tout en le regardant du coin de l'oeil.

Akira: quoi? tu aurais préféré qu'il te plante un flèche dans le cul? je pense pas qu'ils aiment les bestioles dans ton genre, mais surtout ne raconte pas ça à Reiji! 

ils les suivaient jusqu'au village tout en espérant vite nous trouver.

Akira: se serait une cachette idéal pour eux, cette ville est bien garder et plutôt sympa. Tu savais que les elfes étaient si grand toi? 

Elfe: c'est ici, on reste devant pour regarder un oeil sur vous.

Akira: vous avez raison, je suis peut être un kistune cannibal.

Il toussait voyant la tête qu'ils faisaient.

Akira: on dirait que ses elfes n'apprécient pas mon sens de l'humour.

Il entrait à l'intérieur trouvant Gabriel en premier.

Akira: le putain d'enc...

il regardait derrière lui, bon peut être faire attention de ne pas trop attirer l'attention des elfes. Il s'approchait attrapant Gabriel par le colle l'obligeant à l'asseoir.

Akira: quatre mois! quatre putain de mois qu'on vous cherche! et pratiquement huit mois d'absence bordel!

il levait le doigt avant qu'il ne dise un mot.

Akira: l'afferme! la je gueule alors laisse moi finir! qu'est ce que vous croyez faire en disparaissant comme ça? protéger Delic? non moi je vois juste un acte d'égoïsme gratuit! ta pensée à ceux que vous laissiez derrière? ta pensé seulement à ton père pauvre schroumpf! dans l'état que tu l'as mis en disparaissant comme ça?

il tournait le regard vers Ren.

Akira: oui j'avais promis de rester calme! et bien j'ai mentis! maintenant ferme la aussi j'ai pas fini!

il regardait à nouveau vers Gabriel, pas de chance c'est lui qui recevait tous en premier.

Akira: ta mère l'a déjà abandonné et il s'imagine que tu as fais pareil! putain heureusement que Nina était la pour l'empêcher de replonger! le sort de ton père te semblait moins important que la votre peut être? mais à quoi vous pensiez!

Derek: c'était pour empêcher Darcia de faire du mal à notre fils Akira.

Akira: ah ouais? on vous a pourtant retrouver nous, alors c'était complètement inutile de faire du mal à ton frère.

Derek: c'était pas mon intention.

Akira: peut être pas, mais le résultat est le même. Pfff! pourquoi je me fatigue sérieux on ne peux pas résonner la connerie.

il cherchait quelque chose dans sa veste qu'il posait devant Gabriel.

Akira: je suis retourner au chateau au début de la semaine et ton père m'a donner ça avant de partir afin que tu oublie pas que ta une famille derrière toi.

je m'avançait pour vois ce que c'était, c'est Nina et son père tenant un bébé dans les bras...alors elle a accouché.

Derek: c'est un garçon ou un fille? quel est son nom.

Akira: si vous tenez temps à le savoir, alors allez voir par vous même.

Je détournais le regard sur le coup, sa y est on nous sommes les méchants dans l'histoire. Akira sortait complètement agacé.

Damon: c'est qui lui? je n'aime pas comme il a crier!

Damon arrivait les bras croisé, il a développé sa troisième queues il a quelque jours à peine. Il fait ses cinq ans même si sa manière de parler pourrait donner l'impression qu'il a plus.

Derek: ne t'en fais pas Damon, il crie beaucoup mais Akira n'est pas quelqu'un de méchant.

Damon montait sur le genoux de Gabriel regardant la photo.

Damon: c'est qui eux? pourquoi il te ressemble celui la mais en plus vieux!

Derek: c'est ton grand père Damon.

je passais mon doigt sur mon front, réfléchissant à quoi faire.

Derek: où est ton grand fère?

Damon: encore avec l'elfe...à s'entrainé, ce que moi je peux pas!

Derek: je t'ai déjà dit, quand tu aura ta quatre queue comme Delic.

Damon: c'est débile.

Je soupirais.

Derek: que veux tu qu'on fasse Gabriel? veux tu rentrer? c'est...ton frère ou ta petite soeur, je comprendrais que tu ai envie de le rencontré.

Damon: on va s'en aller? mais je pourrais pas m’entraîner alors!

Derek: c'est pas encore décidé Damon et je t'ai déjà demander d'arrêter de rouspéter.

il partait dans un coin pour bouder tout en me fusillant du regard, je me suis habituer à cette endroit même si cette elfe tourne toujours autour de Gabriel..elle a vraiment craquer sur lui et comme c'est la fille du roi, je dois être gentille malgré que je la déteste.

Derek: est ce que tu veux rencontré ton grand-père? ton oncle et..

Damon: non!

Je m'en doutais, il veux juste faire tout ce que Delic fait...j'ai l'impression de me voir quand j'étais gamin.

Derek: je vais parler à Delic et connaitre son avis, il doit encore avoir des souvenirs d'eux. Autant qu'on ne soit pas les seuls a prendre la décision.

Je sortais à mon tour subissant aussi le mauvais regard de Akira au passage, j'allais en forêt rejoignant le camps d'entrainement. Je souriais déjà de voir mon fils à cheval tirant au galop les cibles sur son chemin à l'arc.

Cenarius: tu réfléchis trop avant de tirer Delic.

je m'appuyais contre l'arbre le temps qu'il est au moins terminé.

Cenarius: relève plus ton bras quand tu veux tendre ton arc ou ta flèche risque d'être dévié.

Il regardait dans ma direction.

Cenarius: on fait une pause Delic, laisse ton cheval respirer un peu.

depuis qu'il a dévlopé sa quatrième queue, Delic ressemble à un adolescent de quinze ans. Lorsqu'il dévloppera à cinquième, il aura l'age adulte.

Cenarius: tu progresse vite, mais comme je l'ai dis, tu réfléchis trop avant de tirer. Cela laissera un cours instant à ton adversaire pour t'avoir.

Derek: désolé de vous déragner, mais je pourrais parler à mon fils?

Cenarius: bien sûr, je vous laisse.

j'attendais qu'il parte avant de commencer.

Derek: nous avons de la visite, tu étais tous petit mais tu dois encore avec certain souvenir d'où on viens..Akira et Ren sont ici et souhaite qu'on rentre, j'aimerais avoir ton avis la dessus. 

Je regardais autour de moi.

Derek: je sais que tu aime cette endroit tout comme moi, du moins maintenant..sa n'a pas toujours été le cas. On est pas obligé de rentrer définitivement, mais je pense que Gabriel à besoin de voir père surtout après la nouvelle qu'il a apprit aujourd'hui et moi...je dois discuté avec mon frère, il doit beaucoup m'en vouloir d'être partit.

Akira: normal non? qu'est ce que tu crois ce que cela fait d'être abandonné comme ça?

Derek: c'était une discutions privé.

Akira: et bien je l'interromp pour mettre mon grain de sel.

Derek: pourquoi tu m'en veux toi?

Akira: je ressent les émotion de Reiji, alors je te donne un petit apparçu de ce que tu attend.

Derek: c'est sencer m'encourager à rentrer ça?

Akira: je te démontre ce que ton frère ressent, de la colère, de la trahison et l'abandon...ah et une forte envie de t'en coller une.

Derek: super...j'espère que tu t'es assez entraîné pour me protéger de ton oncle Delic.

Cenarius: alors je vous accompagnera, m'a donner l'ordre de vous protéger..alors je dois venir avec vous. Oui désolé j'étais curieux.

Derek: un elfe en ville? c'est peut être pas une bonne idée.

Cenarius: je m'habillerais comme vous.

Derek: et les oreilles? 

Cenarius: et bien..je les cacherais sous une capuche.

Derek: comme vous voulez cenarius.

Cenarius: je vous aurez pas laissez le choix, j'obéis à mon roi. Je vais préparer mes affaires.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Ven 16 Oct - 22:47

Cela faisait donc pas mal de mois qu'on s'étaient isolé Derek et moi, avec Delic, on était bien, on avait finis par s'habituer à notre nouvelle vie, auprès des elfes dont ils nous avaient très bien acceuillis d'ailleurs, on faisait presque partie de leurs familles, et on suivaient leurs coutûmes. La princesse est toujours sous mon charme, bon, je ne vais pas mentir j'aime bien le fait que je puisse l'attirer, mais je sais que Derek est jaloux alors je fais en sorte qu'il ne le soit pas, comme lui sourire par exemple.

On a eu la chance d'avoir un second enfant tout les deux, et cette fois ci, c'était moi qui avait porté la marque, notre bébé, il a déjà bien grandis, ayant trois queues, et s'appelle damon, il est plutôt grincheux mais on l'aime.

Delic c'était fait à cette vie, il s'entendait bien avec tout le monde, surtout cénarius avec qui il s'entraînait. Je pensais souvent à mon père, et tout le monde, mais je m'étais fais à cette idée, car c'était pour le bien de notre famille, la mienne.

Reiji en voulait beaucoup à Derek, et Akira était donc à sa recherche et ce depuis des mois maintenant avec Ren qui avait finis par arriver à se faire à cette nouvelle vies et ses nouvelles conditions en tant que Stygian. Il avait donc garder sa place en tant que chef hunter, sans dire à personne de là, qui il était devenu.

Il était donc aux côté de Ren afin de nous retrouver.

Ren : oui mais on finira par trouver, se n'est qu'une question de temps, un mois ou un de plus, on est plus à ça près maintenant.

Il tournait le regard vu qu'il avait repéré des traces.

Ren : C'est possible que s'est encore des traces de lycan.

Il s'approchait pour vérifier lui aussi, elle était plus petite que celle d'un lycan, c'était donc celle d'un kitsune.

Ren : On les auraient enfin trouvé ?

Il se relevait.

Ren : hum akira.

Il regardait en direction de tout ses elfes qui les entourait, tenant leurs arcs dans leurs directions. Au moins, les elfes nous protèges, on peut avoir confiance en eux. Akira tentait de les calmer disant qu'ils étaient nos amis, et il montrait lui même qu'il était un kitsune.

Ren entre ouvrait les lèvres lorsque l'elfe demandait qu'il prouve qu'il est un kitsune lui aussi.

Ren : Et bien je..

Il se taisait voyant akira se mettre derrière lui se collant à son dos, il levait un oeil vers lui surprit mais se laissait faire ricanant sur le coup.

Ren : Oui, voilà, il est très jaloux, je n'ai pas envie de subir sa colère.

Lorsqu'ils finissaient par les conduires aux villages, ren tournait un regard vers Akira.

Ren : Evidemment, je tiens à mes fesses.. Oui veut mieux pas que je lui dise, sinon c'est lui qui sera jaloux.

Il souriait, marchant derrière lui pour le suivre.

Ren : Oui je pense aussi, sa pourrait être belle et bien eux les kitsunes qu'ils cachent.. Et puis je me souviens que Gabriel et Derek on parler d'elfes durant leurs lunes de miel.

Il haussait ensuite les épaules.

Ren : Non je l'ignorais. Je suppose que c'est pour mieux atteindre les branches d'arbres.

Il ricanait. Une fois qu'il l'emmenait à l'intérieur de notre maison, c'est moi qu'il voyait en premier, d'ailleurs je devais faire une drôle de tête en le voyant.

Gabriel : Akira, Ren ?

Akira s'énnervait sur le coup, je le voyais arriver vers moi, m'attrapant par le cole, j'étais obligé de m'asseoir, je le regardais bien.

Gabriel : Déjà tout ça ? On ne voit pas les jours passé ici..

Ren : Pourquoi avoir disparu comme ça.

Gabriel : C'était pour la sécurité de..

Je m'arrêtais vu qu'il levait le doigt pour m'empêcher dans dire plus, bon d'accord il est vraiment en colère, et je peux le comprendre, enfin surtout pour Reiji, et tout le reste qu'on a mis derrière sans rien dire.

Gabriel : Se n'était pas de l'égoisme au contraire.

Je détournais le regard lorsqu'il parlait de mon père.

Gabriel : Il va bien ?

Ren : Akira, tu avais promis.

Il soupirait vu qu'il perdait son calme. Il recommençait, moi je le laissais dire, plissant les yeux malgré tout de ce qu'il me disait, bien sur que sa me touchait de l'entendre dire tout ça, concernant mon père.

Gabriel : c'est faux et tu le sais bien.

Derek arrivait enfin, je levais les yeux dans sa direction, voilà c'est exactement pour ça qu'on est partis, pour protéger nos fils. C'est vrai, s'ils ont réussit à nous retrouver, alors Darica pourrait parfaitement lui aussi.. Pourtant on avait prit nos précaution..

Ren : Akira calme toi maintenant.

Je le regardais sortir une image, il me l'a montrait, je regardais, mes yeux s'écarquillait, alors Nina a accouché. Je souriais ensuite, je levais les yeux ensuite pour le regarder, désirant savoir moi aussi si c'était une fille ou un garçon, ainsi que son prénom. Mais bon Akira était toujours en colère contre nous et ne voulait pas lui répondre, je détournais le regard sur le coup et revenait vers la photo.

Ren : Je vais le calmer, désolé.

Il partait le retrouver, moi je tournais le regard vers Damon qui arrivait, mécontent que Akira ait crié comme ça.

Gabriel : Oui, c'est un ami.

Il regardait ensuite la photo demendant qui était celui qui me ressemblait, Derek le lui disait donc.

Gabriel : Laisse toi grandir, ensuite tu pourras faire comme ton grand frère et t'entraîné.

J'étais un peu dans la lune sur le coup.. Je n'arrêtais pas de regarder la photo, je me sens mal de l'avoir délaissé. Je regardais vers Derek qui me parlait, me demandant ce que je voulais. Il me demandait si je voulais rentrer, je baissais les  yeux serrant la photo.

Gabriel : on devrait rentrer quelque temps, on pourra toujours revenir. Mais j'ai envie de les revoir, et de rencontrer ma petite soeur ou mon petit frère.

Derek partait donc trouver damon pour tenter de le convaincre à partir, mais bon Damon est son caractère, même à cette âge là, je n'imagine pas quand il sera adolescent. Je le regardais bien, il va en parler avec Delic.

Gabriel : Oui, on est une famille, alors on décide ensemble.

Derek partait donc le retrouver, passant à côté de Akira subissant son mauvais regard au passage. Delic était au dos d'un cheval galopant tout en tenant son arc et tirait sur toute les cibles avec une grande vitesse, il grimaçait lorsqu'il en loupait une.

Delic : Je réfléchis pas, je vise.

Il arrêtait son cheval près de Cénarius, rangeant son arc derrière son dos.

Delic : Bien, on recommence, je vais tous les avoir cette fois.

Il voulait recommencer mais tournait le regard vers son père lorsqu'il disait de faire une pause, il descendait donc de son cheval.

Delic : Tu as raison.

Il passait sa main sur la tête de son cheval le caressant, il laissait ensuite son cheval broutter l'herbe, il levait les yeux pour regarder cénarius, écoutant tout ses conseils.

Delic : Alors je dois me vider la tête, ne pas réfléchir, je sais que je peux y arriver.

Il tournait le regard vers son père qui arrivait vers eux. Il regardait cénarius s'en aller, et revenait ensuite vers son père.

Delic : qu'est-ce qu'il se passe ?

Il l'écoutait bien, réfléchissant un peu, se souvenant effectivement d'où ils viennent.

Delic : Oui je me souviens, mais c'était dangereux là-bas, alors c'est pour ça qu'on est venu ici, pour notre sécurité..

Il détournait le regard aimant vraiment bien cette endroit, c'est sa maison pour lui, et il s'entend avec tout le monde, surtout cénarius. Il l'écoutait malgré tout et finissait par le regarder de nouveau.

Delic : Alors c'est une visite à notre famille, on reviendra ici ensuite ? D'accord si sa peut faire plaisir à papa, et à toi, moi aussi j'ai envie de les revoir, je me demande comment Ashio est devenu.

Il souriait se souvenant qu'il était amis avec lui. Il retirait son sourire regardant vers Akira qui arrivait.

Ren : Akira.. Désolé il est borné quand il s'y met.

Akira lui prévenait déjà le courroux de Reiji, car étant lié avec lui, il ressentait une grand part de ses émotions et donc, du fait qu'il en voulait à Derek.

Delic : Je me suis entraîné pour protéger ceux que j'aime, mais bon, je ne pense pas que mon oncle te fera du mal, il t'aime bien.

Il tournait le regard vers Cénarius qui désirait nous accompagner, il souriait de ce qu'il disait.

Delic : Tu es prêt à quitter ton village pour nous ?

En tout cas il semblait être convaincu, il désirait venir. Il tournait le regard le regardant partir pour se préparer, il faisait une mauvaise mine, il obéissait à son rois, il aurait préféré qu'il le fasse pour une autre raison.

Delic : Bien, alors je vais préparer mes affaires. Je vais rentrer Pearl.

Il prenait son cheval pour l'emmener à son box, il retirait la scelle.

Delic : Tu vas me manquer.

Il partait ensuite jusque la maison, je le regardais.

Gabriel : Derek t'a parlé ?

Delic : Oui, on va revoir le reste de notre famille, j'en suis heureux.

Il regardait en direction de damon ensuite.

Delic : Tu vas pouvoir rencontrer notre oncle, notre grand père et plein d'autre qui ont toujours été là pour nos parents, alors prend ça pour une aventure, là-bas c'est différent d'ici, et tu vas devoir te montrer très fort.

Il lui souriait.

Delic : Et je sais que tu l'es, alors vient on va voir qui va finir à préparer ses affaires avant l'autre !

Il aimait bien lui donner des défis, car il savait qu'il aimait ça, il faisait exprès de traîner pour le faire gagner.

Delic : Tu es trop rapide pour moi.

Il prenait ses affaires, et nous retrouvait ensuite.

Delic : On est prêt.

Ren : Super, alors on se téléporte.

Je tenais la main de Damon, Delic également, on se téléportait tous, on se retrouvait à la maison de Derek qui avait été réparé de l'explosion. Je regardais autour de moi, mon coeur se serrait déjà, sa fait tellement longtemps.

Je tournais la tête, j'entends la voix de Reiji, il est au téléphone.

Reiji : Oué et bien je veux que mes dossiers sont prêt demain ! Je veux pas un retard de plus, où vous êtes viré !

Il raccrochait tout en buvant son verre, il tournait ensuite le regard vers Derek et nous tous, il fronçait les sourcils posant son verre sur le coup.

Gabriel : Salut Reiji.

Reiji : Salut Reiji tes sérieux ?!

Il utilisait sa rapidité donnant un coup de poing à Derek, le faisant valser à terre.

Reiji : Espèce d'enfoirer !

Delic : Mais pourquoi tu as fais ça ?

Cenarius qui se met déjà devant Derek pour le protéger.

Reiji : Ta emmené un garde du corps en plus, t'avais peur de quoi ? Ah oué, j'avais oublié que t'étais un lâche maintenant, qui se cache dans un trou de souris !

Il tournait le regard vers Delic.

Reiji : Ravis de te revoir Delic, tu as bien grandis depuis la dernière fois, ah oui c'est vrai c'est parce que tes parents t'ont emmené loin de tous, oh et tient, ils ont même un autre enfants merci de nous avoir mis au courant ! C'est bon je me casse.

Il mettait ses mains dans les poches pour s'en aller mécontent.

Gabriel : il semble nous en vouloir.

Ren : Oui, en plus il était de mauvais humeur.

Je soupirais.

Gabriel : Je vais chez mon père, tu devrais parler avec Reiji pendant ce temps. Damon tu viens avec moi.

Je tenais la main de Damon et me téléportait avec lui, je m'approchais de mon père, celui ci se tournait pour me regarder, il s'approchait de moi directement pour m'enlacer.

Gabriel : Je suis désolé papa..

Je lâchais la main de Damon pour l'enlacer.

Stephan : Ne m'abandonne plus Gabriel, d'accord ?

Je me décalais de lui, lui disant oui. Il baissait les yeux vers Damon.

stephan : Delic ?

Gabriel : Non Damon.

Stephan : Alors je suis deux fois grand père.

Il souriait, il posait sa main sur la tête de Damon. Il revenait vers moi ensuite.

Stephan : Tu veux voir ta petite soeur ?

Gabriel : Alors c'est une soeur, je me posais la question depuis tout ce temps.

Je souriais vraiment heureux, j'ai une petite soeur. Il nous emmenait jusqu'à sa chambre, Nina était occupé de la changer, elle tournait le regard vers moi.

Nina : Gabriel, je suis tellement heureuse de te revoir !

Gabriel : moi aussi Nina.

Elle l'habillait et s'avançait avec elle vers moi.

Nina : Voici Myu, Myu voici ton grand frère.

Je la prenais dans mes bras, jouant avec ses doigts.

Gabriel : Bonjour toi.

Je m'abaissais pour la montrer à Damon, mais il faisait toujours son boudeur.

Gabriel : Tu vas devoir la protéger, et vieiller sur elle d'accord ?

Je me redressais ensuite.

Gabriel : Elle est magnifique, félicitation.

Nina : Merci, c'est l'heure de sa sieste.

Elle la prenait pour la remettre dans son berceau, moi je ne la quittais pas du regard, mais repartais au salon avec eux, je discutais, de tout ce qu'il nous est arrivé, et on parlait également d'eux.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Sam 17 Oct - 22:52

Il n'y a pour l'instant que Damon qui ne veut pas partir, son frère allait trouver des moyens intelligeant pour le convaincre du contraire. Je préparais déjà quelques affaire m'imaginant mes retrouvaille avec mon frère, j'aimerais que l'inquiétude soit plus fort que la rancune mais...je sais très bien que cela finira par un coup de poing.

Damon: je suis fort Delic, j'ai pas peur d'y aller!

Il fit un grand sourire courant déjà vers sa commode prenant plusieurs affaires pour les enfiler dans sa valise. Il est tellement pressé de finir le premier qu'il ne regarde même pas ce qu'il prend, Damon ne peut pas s'empêcher de vouloir être meilleurs que son frère. Cela me fait pensé vraiment à mon frère et moi, je voulais le surpasser en tout et j'avais le caractère avec.

Damon: j'ai fini! tu vois? je suis plus rapide que toi.

Derek: bien champion, si tu es prêt on va pouvoir y aller.

Cenarius arrivait en courant.

Cenarius: j'ai prévenu le roi au passage, qu'il s'imagine pas qu'une troupe d'elfe noir à enlever ses protéger.

Derek: ta bien fait.

Akira: oui bon on y va? 

On téléportait tout le monde face au chateau, cela me fait du bien de retrouver mon chez moi. Je souriais entrant le premier entendant déjà mon frère et sa mauvaise humeur.

Akira: mauvais timing on dirait.

Il ricanait déjà de moi sachant ce que j'allais prendre et je le crains aussi. Je tentais de le lui sourire, mais son regard me l'enleva aussi tôt.

Derek: écoute Reiji, on pourrait...

Dans les trois secondes qu'il venait, j'avais droit à ce coup de poing. J'étais assis sur le cul Damon s'accrochant moi. Cenarius se mettait face à moi déjà prêt à saisir son arme accrocher à sa cuisse.

Cenarius: est ce commun dans votre famille de vous faire du mal entre vous?

Derek: juste unique à Reiji kijo.

Damon: papa!

Derek: ça va Damon, c'est la façon de ton oncle de saluer son petit frère. Au début je pensais l'esquiver, mais j'avais oublié que tu étais plus rapide et...

je frottais ma mâchoire.

Derek: et plus costaud aussi.

Damon: je peux lui casser la tête si tu veux!

Derek: non inutile.

Je me relevais frottant mes vêtements.

Derek: j'étais pas dans un trou de souris, mais plutôt en lieux sûr chez les elfes et aurais je droit à tes piques longtemps? que aurais tu fais à ma place? pour protéger Akira ou ton fils?

il partait, pour l'instant je pourrais pas le résonner. Je dois déjà attendre que sa mauvaise humeur passe un peu et seulement après j'aurais droit à une discutions.

Akira: il est de mauvais humeur depuis que vous êtes partit sans dire un mot, ne crois pas que tu l'aura avec des mot doux ou pire! tes excuses.

Il partait rejoindre Reiji.

Akira: ta été bien gentil, moi je lui aurais au moins briser la mâchoire. Est ce que tu avais peur de lui faire trop mal Reiji?  

Il ricanait s'approchant de  lui.

Akira: au fond t'es soulagé de savoir qu'il va bien, je te l'avais dit que je les retrouverais ses idiots.

il passait ses deux mains sur son visage.

Akira: vois le bon côté des choses, je serais plus absents durant des semaines et seul...avec Ren.

Il en ricanait s'écartant de lui.

Akira: j'arrivais à ressentir tes crises de jalousie même à l'autre bout du monde, bon je vais chercher Ashio..je pense qu'il sera content de retrouver Delic. Parle à ton frère toi, injecte toi un peu de verveine pour te détendre.

Il sortait lui trouvant Ashio dans mon ancien bureau, travaillant sur les entreprises que mon frère à reprit.

Ashio: t'es rentré?

Il se levait posant les dossiers.

Ashio: tu les as trouvé?

Akira: oui, c'était amusant de voir ton père pété sa crise.


Ashio: c'était surement pas pire que toute les fois où t'es partit en exploration avec Ren. Delic est avec eux? il va bien?

Akira: va voir par toi même.

Il faisait signe de la tête quittant le bureau retrouvant Delic au salon toujours accompagné de Cenarius. Il s'approchait reniflant son odeur et prit un grand sourire le reconnaissant.

Ashio: ton odeur n'a pas changer, c'est bien toi Delic. Je vois que tu as bien poussé, tu es plus petit que je l'aurais imaginé...ah mais tu n'as pas encore développé la cinquième queue? c'est vrai que tu étais plus jeune que moi.

Cenarius: tu dois être Ashio.

Ashio: oui et vous êtes?

Cenarius: je m'appelle Cenarius, elfe de forêt et gardien de notre village.

Ashio: oh..je m'attend à de plus longue oreille que ça

il le regardait de la tête au pied.

Cenarius: Nos oreilles caractérise notre espèce, c'est les elfes de la nuit qui battent le record la dessus.

Ashio: je vois...

il attrapait la main de Delic l'entrainant avec lui.

Ashio: viens!

il l’entraînait dans la cuisine sortant de pot de glace.

Ashio: c'est la dernière chose qu'on avait fait ensemble, chaparder dans le congélo du vieux prêtre. Tu as tellement aimé ça que ton ventre était gonflé comme un ballon.

il ne le quittait du pas du renard, l'analysant de ses yeux orangé.

Ashio: tu n'as jamais souhaité rentrer? qu'est ce qu'il avait plus la bas que...

il haussait les épaules plantant à plusieurs reprise sa cuillère dans la glace.

Ashio: que avec nous?

Cenarius: une sécurité, notre peuple protège votre espèce.

Ashio: et les colle aussi on dirait.

il se levait sur le coup.

Ashio: c'est pas grave, j'ai du travail encore en retard..alors j'espère qu'on pourra parler quand, tu pourra un peu plus respirer.

Il partait croisant le regard de Cenarius au passage.

Cenarius: je reconnais bien ce genre de regard, j'ai croisé le même sur plusieurs elfe qui convoitait la même dame que moi. C'est un signe de rivalité, je devrais peut être lui expliquer que j'ai déjà deux femmes qui m'attend à la maison.

Il s'asseyait sur la chaise regardant le pot de glace.

Cenarius: tu t'inquiète de la dispute entre ton père et ton oncle? ne t'en fais pas, c'est une famille en priorité. Le temps finiront par les rapprocher, il a d'abord la colère, la rancune enuite la joie de retrouver ses proches.

il attrapait la cuillère curieux de goûté à de nouvelle chose.

Cenarius: il n'a pas d'entrainement pour ça, juste la patience.

Il passait la glace entre ses lèvres faisant vite des grand yeux.

Cenarius: c'est glacé! les humains ont une imagination assez créative, mais c'est pas si mauvais.

Bon moi je me désidais à rejoindre mon frère, bon dès qu'il m'a vu Reiji m'a fait sa plus mauvaise tête.

Derek: tu as de très bonne raison de m'en vouloir Reiji, j'aurais du au moins te donner des nouvelles. J'avais peur que cela fais remonter la trace jusqu'à moi et nous attire des ennuies ainsi qu'à tout le village.

Je soupirais, c'est difficile de discuté avec mon frère surtout dans son état.

Derek: Reiji, qu'est ce que j'étais censer faire selon toi? Darcia n'avait peut être pas pour cible Delic, mais est ce que j'étais censer rester et prendre le risque? Il avait en plus l'histoire de Ren, bien sûr je suis content qu'il s'en soit sortit mais..sa n'a fais que augmenté mes peurs et j'ai pas réfléchis avant de partir. Ne crois surtout pas que je t'ai abandonné, t'es mon frère.

Je dois le laisser le temps de me pardonner pour ça, on ne calme pas Reiji si facilement. Je tournais la tête vers Gabriel qui revenait prêt de moi avec sa petite soeur dans les bras. Il a du les faire venir au chateau et surtout pour me montrer la petite, je m'approchais avec le sourire pour la regarder.

Derek: ah une fille? tu va être obligé de jouer les grand frère protecteur Gabriel.

Damon: c'est moi qui doit la protéger! 

Derek: et je suis certain que tu es le plus compétent pour cette tache.

Nina arrivait je la prenais dans mes bras.

Derek: Elle est magnifique félicitation, elle ressemble à sa maman.

je regardais vers Stephan, il a toujours pas changer sa tête envers moi. Bon il doit s'imaginer que j'ai kidnappé son fils loin de lui.

Derek: et un peu du papa, surtout les sourcils.

je toussais me reculant avant de prendre aussi un coup de poing de sa part.

Ashio: tu as réussis à t'en sortir vivant jusqu'à présent, félicitation Derek.

Derek: Ashio?

Ashio: ouais!

Derek: c'est que tu es devenu un beau jeune homme.

Ashio: merci, t'es pas mal conservé non plus. c'est surement les bains de boue, il parait que c'est très bon pour la peau.

J'en relevais les sourcils sur le coup, il n'a pas été élevé par Akria et Reiji pour rien celui la. 

Ashio: Salut Nina ou est la petite merveille? oh elle a déjà été enlevé.

Il prenait Myu des bras de Gabriel.

Ashio: voilà ma petite femme! alors c'est qui, que tu aime le plus?

Il faisait apparaître ses oreilles les faisant aller devant elle sachant que cela la faisait rire à chaque fois. Bon moi je sortais de la pièce de toute façon où que j'aille pour l'instant on m'en veux.

Ashio: papa, la secrétaire m'a téléphoné en pleure.Tu l'as encore menacé de la viré? on viens à peine de l'engager, laisse lui le temps de ce faire des marques! on t'appelle le tyran. Tout tes employer ont peur de toi, je suis obligé de consolé derrière ensuite.

il mettait son doigt sur le petit nez de Myu.

Ashio: mais c'est toi ma préféré, mais je vais te rendre à ta mère maintenant.

Il lui donnait avec le sourire.

Akira: ah vous êtes encore la?

Ashio: et toi toujours collé à Ren.

il plissait les yeux sur le coup.

Akira: parc qu'on travail ensemble et toi, pas collé à Delic.

Ashio faisait mine de garder le sourire.

Ashio: il est avec son elfe des buissons, ou je sais quoi.

Damon: c'est un elfe des forêts pas de buissons!

Ashio: il a des buissons dans les forêts, sa change pas grand chose.

Akira: serais tu jaloux?

Ashio: jaloux de quoi? d'une grande tige verte?

Akira: ta la même temps que Reiji.

Il en levait les yeux sur le coup quittant la pièce.

Ashio: j'ai des dossier à remplir.

Akira: et reiji fuis aussi quand il veux pas admettre.



Ashio:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Lun 19 Oct - 23:06

Reiji était vraiment très en colère contre son frère, et il lui en voulait bien évidemment, c'est normal..   Derek tentait de lui faire comprendre pourquoi il a fait ça, pour protéger Delic de Darcia ou de bien autres personnes qui leurs voudraient du mal. Pour l'instant Reiji sortait préférant s'éloigner de lui et se calmer surtout.

Akira ressentait bien entendu tout les émotions de Reiji, et c'est pourquoi il était si dure lui aussi avec Derek et même moi, il partait ensuite le retrouver. Reiji tournait le regard pour regarder Akira qui arrivait vers lui, il en fumait une cigarette tentant de passer ses nerfs avec ça.

Reiji : J'allais pas non plus lui briser la mâchoire, je me suis retenu c'est vrai, mais sa a quand même fait un bien fou.

Il le regardait bien alors qu'il se mettait en face de lui, il plissait les sourcils l'écoutant.

Reiji : Bien sur que je reste soulagé de savoir qu'il est encore en vie ! Mais je lui en veux toujours, c'est qu'un idiot.

Il détournait le regard, toujours ennervé. Mais il revenait vers lui puisqu'il attrapait son visage entre ses mains.

Reiji : De toute façon même si tu étais loin de moi, et avec se "ren", j'aurais su si tu m'aurais trompé avec lui ! D'ailleurs t'avais pas intérêt sinon, humph soit !

Il le fusillait  du regard vu qu'il ricanait, se moquant de lui.

Reiji : Moi jaloux ? Pff bien sur que non, tu te fais tes idées.

Il soupirait.

Reiji : Bon, ok peut etre un peu, mais normal j'aime pas Ren !

Il jetait sa cigarette à terre, l'écrasant avec son pied.

Reiji : Oué va le chercher. La verveine ne serait pas assez efficace.

Il le regardait s'en aller, Il se posait contre le muret regardant vers un horizon tentant de réfléchir et surtout de se calmer. Pendant ce temps, Akira était donc partis chez lui, retrouvé Ashio et lui prévenir que Delic était de retour. Il arrivait donc jusque chez nous, repérant rapidement Delic qui était auprès de Cénarius, il tournait le regard apercevant Ashio, il ne le reconnaissait pas évidemment, il se demandant ce qu'il faisait alors qu'il le reniflait, mais faisant de même ensuite, il reconnaissait son odeur, il en souriait.

Delic : Ashio, toi aussi tu as.. Bien changé depuis la dernière fois.

Il ricanait sur le coup.

Delic : Oui, je ne suis qu'à ma quatrième queue.

Il se taisait lorsque Cénarius parlait, se présentant à lui.

Delic : Il m'aide beaucoup, il m'apprend plein de chose, me déplacer comme eux, me battre, avoir la même agilité et viser à l'arc.

Il souriait à cénarius, alors que Ashio lui attrapait la main pour l'emmener jusqu'à la cuisine. Il regardait le pots de glace qu'il sortait.

Delic : Oui je me souviens, c'était un très bon souvenirs pour moi, avant que je ne m'en aille. J'avais tellement mangé de glace que j'avais mal au ventre ensuite.

Il gardait le sourire, appréciant les retrouvailles avec Ashio. Il reprenait son sérieux lorsqu'il lui posait cette question.

Delic : Bien sur que si, au début je voulais rentrer, mais ils m'ont fait comprendre que c'était trop dangereux, et j'ai finis par apprécier où on vit, c'est un endroit magnifique, et ils sont tous gentil, tu devrais venir je te montrerais là où je vis.

Il se taisait voyant Cénarius arriver, disait clairement ce qu'il y avait de plus là-bas que ici. Delic posait la cuillière denas le pot de glace sur le coup,  puisque Ashio semblant être agacé que Cénarius soit arrivé, et disait qu'il devait partir.

Delic : Déjà ? Hum oui d'accord.

Il le regardait s'en aller, et revenait ensuite vers Cenarius. Il écoutait ce qu'il disait, assez surprit en effet qu'il dise tout ça.

Delic : un signe de rivalité ?

Il détournait le regard alors qu'il disait qu'il avait déjà deux femmes qui l'attendait. Il revenait vers lui.

Delic : Oui un petit peu, Mais je sais que sa finira par aller mieux entre eux deux.

Il le laissait prendre la cuillière vu qu'il semblait vouloir goutter, il le regardait bien alors qu'il mettait la glace dans sa bouche, et était bien surprit que se soit aussi froid.

Delic : Oui, et il y a bien d'autre chose ici qui ne se trouve pas chez nous.

Il lui souriait mais retirait son sourire ensuite.

Delic : Est-ce que, tu aimes tes femmes ?

Il posait le pot de glace se tournant.

Delic : Oublie ça, sa ne me regarde pas.. J'espère que même si on se trouve ici, tu continuera de m'entraîner ?

Il se retournait pour le regarder.

Delic : Je ne connais pas beaucoup de monde ici, j'espère que je ne vais pas m'ennuyer, heureusement que tu es là. Il à Ashio, c'est le seul ami que je connais ici, alors je devrais aller le voir.

Il rangeait la glace ensuite.

Delic : Après bien entendu, je dois d'abord rencontré mon oncle, mon grand père et tout le reste.

Il repartait nous retrouver. Reiji était revenu dans le salon, fusillant déjà Derek du regard.

Reiji : Oué tu aurais du.

Il plissait les yeux l'écoutant;

Reiji: Ce que t'étais censé faire ? Peut être ne pas partir comme un lâche sans prévenir personne, donner de temps en temps des nouvelles, me dire, que t'es encore en vie, savoir que Delic va bien, je suis le parrain après tout nan ? Ah et aussi m'annoncer que tu avais un deuxième fils peut être ? Et arrête un peu ton histoire de protéger delic de je ne sais quoi, on est une famille, alors on doit se protéger toi tu as juste penser qu'à toi, s'en penser à la famille. Toute ta famille! Et bien sur que si tu m'as abandonné, mais peu importe, c'est pas la première fois.

Il s'en allait. Moi j'arrivais auprès de Derek avec mon père, nina et ma petite soeur. Mon père fusillait déjà Derek du regard, il allait voir ma soeur, je lui souriais.

Gabriel : Oui Damon doit la protéger, c'est son devoir.

Je lui souriais et revenait vers Derek ensuite. Nina arrivait se laissant prendre dans les bras de Derek, elle souriait.

nina : Merci beaucoup Derek, tu nous as manqué.

Stephan lui était moins acceuillant. Il ne pouvait pas s'empêcher de lui donner un coup de poings.

Gabriel : Papa ?!

Stephan : C'est de sa faute si tu es partis, sans nous donner des nouvelles.

Gabriel : Je suis tout autant responsable, je le voulais moi aussi.

Le pauvre, il reçoit un coup de poing par Reiji maintenant mon père.. Ashio était toujours là au fond, Delic le regardait bien sur le coup, souriant. Moi je le regardais, il arrivait vers moi prenant Myu, il semble vraiment bien aimé les enfants, il arrivait à la faire rire en montrant ses oreilles.

Reiji lui était posé contre le fauteuil, tenant son verre à la main, il levait les yeux vers Ashio qui l'engueulait.

Reiji : Bien sûr que je l'ais menacé et je le ferais si elle continue à être aussi incompétente, elle a oublié mes contrats ! Ils se plaignent derrière mon dos en plus ? Je vais me montrer encore plus sévère dans ce cas.

Il faisait un sourire sur le coup, je pleins ceux qui travail pour lui, il doit les traumatisé les pauvres. Ashio redonnait Myu à nina, elle le prenait lui donnant sa tute, et la posait dans son fauteuil pour qu'elle dorme.

Delic était partit avec Cénarius depuis un petit moment, il voulait lui montrer cette ville, lui faire découvrir des choses comme lui, lui a fait découvert tout chez les elfes. Bien qu'il ne connaissait pas grand chose vu qu'il n'est pas resté très longtemps ici.

Akira revenait, parlant à Ashio, ils s'envoyaient tout les deux des piques, il semblerait que Ashio soit jaloux de Cénarius, qu'il soit aussi proche de Delic pourquoi ? Il ne peut pas être amoureux de lui, il se sont connu à peine.

Reiji : Comment ça je fuis ?

Il grimaçait, regardant Ashio partir. Pendant ce temps, alors que Delic marchait avec Cénarius découvrant un peu les lieux, il finissait par tourner le regard vers lui.

Delic : Bon on devrait rentrer, on a tout le temps pour découvrir un peu plus, je dois avouer que sa me fait bizarre d'être ici.. L'ambiance est complètement différente de chez nous, l'air est différent également..

Il soupirait.

Delic : Je crois que sa me manque déjà, je me sens pas vraiment à ma place ici.

Alors qu'ils avaient fait demi tour, il voyait Ashio marcher.

Delic : C'est Ashio, j'aimerais lui parler. Tu peux rentrer, j'arrive.

Il courrait pour le retrouver, alors qu'il montait dans sa voiture de sport, il ouvrait la portière passager pour s'asseoir à côté de lui.

Delic : SA fait longtemps qu'on ne sait plus vu, alors, on pourrait passé du temps tout les deux ? ET pour t'avouer.. Tu es le seul ami que j'ai ici, mis à part Cénarius bien sur. J'aimerais te connaître d'avantage.

Il le regardait bien sur le coup.

Delic : Tu vas où ? Tu es un kitsune, alors, pourquoi tu ne te téléporte pas ? C'est vrai qu'ici il faut se cacher, voilà une chose qu'on a pas besoin de faire d'où je viens, on peu montrer qui on est vraiment sans qu'on nous pointe du doigt et qu'on soit en dangers.

Il tentait de lui faire comprendre pourquoi il aimait vivre auprès des elfes.Moi je regardais Cénarius revenir seul.

Gabriel : Où est Delic ?

Reiji : Hum et bien voilà, Ashio à ce qu'il veut, être seul avec Delic.

Il levait un oeil vers Derek.

Reiji : Il risque de le dépuceler, attention.

Il ricanait.

Gabriel : Tu es sérieux là, où tu plaisantes.

Reiji : J'en sais rien, Ashio est un séducteur, comme ses parents.

Gabriel : Tu devrais le suivre Cénarius, il ne devrait pas être seul.

Reiji : Rah mais c'est pas possible ça, laisser le respirer un peu ! Il doit se débrouiller par lui même et puis il est avec Ashio, il risque rien.

J'ai peur qu'il lui arrive quelque chose, j'en peux rien.. Cette ville est dangereuse et sa m'effraye voilà tout.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mar 20 Oct - 23:29

Cenarius et Delic revenaient de leurs petite balade, un peu loin de la civilisation Cenarius retirait la capuche qui recouvrait sa tête.

Cenarius: Oui, j'ai beaucoup entendu parler de la ville des humains. Ils aiment inventé de nouvelle chose pour facilité leurs vie, mais tant d'invention n'ont fait que les "distancé" l'un de l'autres. Ils marchent dans les rues sans même s'échanger un regard, un sourire..ce qui ne ce fait pas dans notre village. On connait chaque elfe, chaque naissance, les unions...c'est vrai l'ambiance n'est pas le même ici.

Ashio sortait de la maison mettant des lunettes noir à son tour pour éviter qu'on ne remarque son mauvais regard en direction de Cenarius.

cenarius: très bien, mais fait attention Delic.

Il le regardait retrouver Ashio en montant dans sa voiture, lui tournait le regard dans sa direction montrant un petit sourire de coin.

Ashio: Je suis tout de même ton ami cela me rassure, durant un moment j'ai cru que la compagnie de ton elfe était plus intéressante.

Il tournait la clé allumant le moteur le faisant ronronner.

Ashio: c'est vrai on ne peut pas utiliser ses pouvoirs n'importe comment ici, mais la voiture me donne d'agréable sensation dans l'estomac.  Je vais te faire voir.

Il allumait une cigarette avant de démarrer à toute allure.

Ashio: dit moi, si ta petite ville elfique est vraiment si paisible. Pourquoi ton Cenarius doit absolument t’entraîner? il a pas de raison pourtant, si réellement tu vie dans un petit monde d'utopie. A moins que c'est pas si paisible que tu le prétend et que le danger rode même dans le fin fond de la brousse.

Il s'arrêtait dans le campagne ou la circulation est rare et sortait de la voiture ouvrant la porte à Delic.

Ashio: prend le volant, je doute que tu es eu l'occasion de conduire une voiture dans ton petit village.

il prenait la place passager gardant le sourire.

Ashio: la c'est l’accélérateur, ici le frein et la c'est l’embiellage. Tu dois appuyer dessus pour changer les vitesses. Il a personne et puis je t'aiderais si je vois que tu nous conduis dans le décor, tu verra les petite sensation dans l'estomac.

Il mettait quand même sa ceinture juste au cas où, Delic tentait déjà un démarre mais en appuyant trop fort sur l'accélérateur il partit d'un coup et s'arrêta aussi vite. Ashio se mettait à rire amusée de la situation.

Ashio: ne stress pas Delic, appuie lentement au début si tu as peur. C'est comme ça que reiji m'a appris à conduire, ici sur cette route. Tu dois surement monter à cheval non, truc d'elfe sans doute? et bien dans ma jaquar il en a 350...prêt à relever le défis?

il le regardait bien faisant un grand sourire, semblerait que Delic soit un peu plus décider cette fois. 

Ashio: écoute le bruit du moteur et il te dira quand changer de vitesse comme...maintenant va si passe la seconde.

Il tapait des mains le félicitant de sa réussite.

Ashio: bravo, vous conduisez monsieur Light. Freine un peu avant le tournant sinon on va déraper a cette vitesse.

Même si il était un peu gauche et hésitant Delic s'en sortait pas mal.

Ashio: bon voyons un peu ce qu'elle a dans le ventre ma jaquar.

Ses yeux orangé luisait derrière ses lunette, utilisant ses pouvoirs Ashio appuyait de lui même sur l'accélérateur. Il ne dirait au début laissant le stress monter en Delic, bien que Ashio contrôlait la voiture grâce à ses pouvoirs et risque de rien n'arriver de grave.

Ashio: alors tu ressent l'adrénaline Delic?

Lui éclatait de rire s'amusant comme un gamin, arriver au bout du chemin il faisait frainer la voiture.

Ashio: détend toi, on est arrivé.

Il sortait de la voiture en premier regardant vers la petite maison de campagne.

Ashio: je viens ici de temps en temps pour m'isolé, c'est pas parce qu'on se trouve à Hurleval qu'on doit cacher nos pouvoirs en permanence. En tout cas pas ici, j'ai acheté la maison et les terrains au allant tour, personne ne nous verra ici.

Il changeait de forme, sa fourrure est aussi noir que la nuit.

Ashio: tu viens?

Il courrait déjà tout en tournant la tête regardant Delic tenter de le rattraper.

Ashio: tu manque d'entrainement à ce niveau la Delic.

Lui disparu d'un coup se cachant dans les hautes herbes, attendant le bon moment avant de bondir sur lui. Il lui attrapait l'oreille tirant dessus tout en le poussant avec ses pattes pour le maintenir à terre.

Ashio: si j'aurais été un psychopathe j'aurais pu t'arracher l'oreille et te tuer à l'heure qu'il est.

il arrêtait pour le regarder.

Ashio: si tu devais t’entraîne c'est en tant que kistune, tu aurais pu sentir ma présence à l'odeur, utiliser tes pouvoirs pour me repousser et courir plus vite avec un peu plus d'endurance. T'es un kistune Delic et non un elfe.

Il reprenait forme humaine, delic faisait de même. lançant son petit regard séducteur Ashio s'approchait déjà prêt à l'embrasser avant d'entendre son téléphone vibrer dans sa poche. Sur le coup il se redressait restant néanmoins au dessus de Delic à califourchon sur ses hanches.

Ashio: j'espère que c'est important papa, j'étais pas seul.

il levait les yeux sur le coup.

Ashio: Gabriel qui s'inquiète pour toi, qu'est ce qu'il s'imagine? que je vais t'envoyer dans un abattoir pour kistune? et bien dit lui que tout va bien, qu'on est au milieu de nul part et allonger dans l'herbe haute...je lui ai juste un peu mordiller l'oreille.

Il en fit un sourire en coin tout regardant Delic.

Ashio: je crois qu'il aime bien jouer à cours poursuite et surtout quand je réussis à lui sauter dessus. Bon j'en dis pas plus, il est entrain de rougir.

il retirait son sourire entendant beaucoup de bruit au bout du fils.

ashio: et bien qu'est ce qui se passe? tu te barrage encore avec papa deux?

Il répondait pas et les bruits continuait de ce faire entendre.

Ashio: papa?

il regardait sont téléphone puisque sa avait raccrocher.


Ashio: on rentre! je crois qu'il on un problème la bas. Cette fois on utilise la téléportation!

Il s'en chargeait retournant au chateau, déjà ici c'était le bordel à croire qu'une tornade était passer par la.

Ashio: qu'est ce qui sais passé? papa?

Ils cherchaient tous deux, la première personne qui trouvait était stephan couvert de sang. Ashio s'approchait rapidement pour tenter de le soigner, mais cela ne marchait pas.

Ashio: il est mort...

il cherchait les autres plus loin se trouvait Nina tenant contre elle Myu, Ashio allait voir à leurs tous mais tous deux aussi était sans vie.

Ashio: qui a pu faire une chose pareil? on est sais absenté que vingt minutes et...

il se relevait vite cherchant ses parents, mais eux aussi avaient subit le même sort.

Ashio: non...

il secouait Reiji qui avait eux à peine quelque minutes au téléphone plus tôt. Les larmes coulaient d'elle même le long de ses joues, levant les yeux il ressentait du mouvement à l'étage.

Ashio: delic reste ici.

Il se téléportait en haut pensant que sa serait les agresseurs, mais c'était moi allonger à terre blessé gravement.

Ashio: Delic!

Il s'approchait de moi tentant de me soigné, j'attrapais sa main sachant que cela ne servirait à rien.

Derek: c'est de la magie noir.

Ashio: qui a fait ça? qui as tuer tous le monde?

Derek: j'ai eu le temps que voir son visage qu'un cour instant...Darcia, il...avait les pouvoir d'un kistune.

Je regardais Delic qui s'approchait de moi.

Derek: j'ai caché Gabriel et ton frère, dans...la trappe sous le tapis de la salle de jeux. 

j'attrapais sa main la serrant.

Derek: protège les...

Ma main se desserrais une fois que mes yeux fermait, Ashio s'appuyait contre le mur ne sachant plus comment réagir, espérant se réveiller de ce cauchemar. Delic allait sortir son père et Damon de leurs cachette. gabriel était déjà en pleure m'ayant ressenti partir.

Damon: il est où papa?

Il n'attendait pas et se mettait à courir pour me retrouver dans la chambre, me secouant déjà.

Damon: réveille toi!

Ashio: il est mort Damon.

Damon: non je veux pas!

Il l'attrapait bien que Damon se débattait voulant revenir prêt de moi, Ashio posait sa main sur sa bouche pur le faire taire.

Ashio: chut.

On pouvait entendre marcher au salon, il se tournait pour regarder Gabriel et Delic.

Ashio: faut qu'on ce tire d'ici.

une aura noir traversait le plancher faisant vite reculer Ashio, Darcia l'évitait jusque la, entourer d'aura lui faisant pensé à une apparene d'un kistune.

Darcia: on dirait que j'en ai oublié.

Il envoyait son aura jusqu'à eux, mais ashio prit le temps de tous les téléporter à temps.

Darcia: vous pourrez pas vous cacher de moi très longtemps, je peux vous sentir a des kilomètre.

Ashio apparu au bureau posant Damon tout en tourant en rond.

Damon: on a laisser papa la bas!

Ashio: il est mort Damon, on peut plus rien faire pour lui.

Damon: on peut...

Ashio: on peut pas changer le passé ok?

Sur le coup Damon se collait à la jambe de Gabriel effrayé, Ashio détournait le regard comme ayant une idée.

Ashio: ou peut être que si.

Il se tournait vite marchant d'un air déterminé, les autres le suivait à la trace.

Ashio: mon père faisait des travaux au ancien ruine de kistune, les ouvriers ont fait une petite découverte. Teijo nous a aussi tôt demander de le mettre en lieu sur et surtout pas l'utiliser, mais je pense qu'on peut faire exception.

Il ouvrait le coffre fort prenant la sphère entourer d'un kistune.

Ashio: se truc peut remonter le temps, d'après le vieux un kistune l'avait créer pour sauver son imprégné autant essayer de faire de même pour nos familles.

Shin: mais mal utilisé et notre présent sera complètement bouleverser, c'est poru cela que mon père t'a demander de le cacher.

Ashio: je sais, mais j'en ai rien à foutre! je dois les prévenir avant l'arriver de Darcia.

Shin: tu ne sais pas comment l'utiliser, le kistune gardait bien ses secrets.

Ashio: je trouverais.

Shin: il se doutait que tu irais au bout de tes idées, alors il m'a donner un conseil si c'était le cas.

Ashio: du genre?

Shin: remonte plus loin encore dans le temps, empêche kai d'être aveuglé par la vengeance.

Ashio: kai? ce nom me dit quelque chose.

Shin: oui, c'est ton père biologique

Ashio: mon père est mort par des hunter, je l'ai jamais connu.

Shin: non, Darcia travail sur son plan depuis bien plus longtemps qu'on l'aurais cru. Il n'avait pas encore assez de pouvoir pour tuer un kistune, alors il a créer une illusion. faisant croire que sa femme et l'enfant qu'elle portait c'était fais tuer par un couple d'hunter, ta mère a reçu la même illusion au sujet de ton père. Sauf que la colère et la peine a fait mal tourner Kai, qui a chercher vengeance en tuant les parent de Akira. C'est comme ça que les choses ont commencé, Darcia avait tout bien calculé jusqu'à la mort de Kai. En arrivant au enfers, il a prit le temps de voler ses pouvoirs, de les mélanger au ténèbre et revenir pour voler d'avantage de pouvoirs. 

Ashio: c'est pour ça qu'il a tuer tout le monde, pour leurs pouvoir?

Shin: ouais, il est bien plus puissant que mon père désormais. Tu dois juste tourner la sphère dans le sens contraire des aiguilles d'une montre pour revenir en arrière et dans l'autre sens pour avancer le temps. Malheureusement je peux pas t'en dire d'avantage, il va falloir que tu trouve le système par toi même. Mais une fois utiliser tu dois le laisser une journée à recharger.

Ashio: si je retourne au temps des dinosaures, je vais devoir rester une journée la bas?

Shin: en gros oui, je sens la présence de Darcia...ne traînez pas. Collez vous à Ashio pour partir avec lui, autant qu'il ne soit pas seul.

Gabriel, Delic et Damon touchait Ashio déjà prêt à partir.

Shin: si tu réussis, n'oublie pas que tu aura tes parent en vie à tes côtés Ashio. Tu ne sera pas le fils adoptif de Reiji et Akira.

Ashio: je les oublierais?

Shin: non, les personnes utilisant la sphère ne sont pas affecté par le temps, mais eux oublierons.

Ashio: peut importe, ils seront tous en vie.

Darcia entrait dans la pièce utilisant ses pouvoirs pour attraper Shin le tuant avec un grande facilité.

Darcia: la sphère du temps, bande de sous merde! donnez moi ça!

Ashio tournait vite la sphère pour reculer le temps, sans vraiment savoir ce qu'il faisait. le pouvoir de Darcia s'arrêtait pile poil sous le nez avant de disparaître arrivant dans un autre lieu.

Ashio: putain j'ai faillis me faire dessus.

Damon: moi j'ai fais...

il baissait les yeux pour le regarder sur le coup avant de s'avancer.

Ashio: ok, maintenant reste à savoir quand quel époque on est.

il sortaient de la maison n'étant plus dans bâtiment d'entreprise de son père, Ashio ouvrit grand les yeux regardant la ville.

Ashio: c'est hurleval ça? bordel je nous ai fais revenir au moyen age.

Ils avançaient n'ayant pas le choix de toute façon, il avait des statue de kistune un un partout plus un temps qui leurs son dédier.

Ashio: les humains et les kistune qui se mélangent, c'est presque flippant et obligé d'attendre que la boule recharge maintenant.

Darcia: vous êtes qui? ont c'est le temple des prêtres ici, vous êtes des prêtres?

Ashio: Darcia? comment as tu fais?

Darcia: mais de quoi vous parlez? et puis comment vous me connaissez?

il le regardait mieux sur le coup, ses deux yeux sont identique et ne possède pas le symbole dans l'oeil et encore moins le masque qu'il utilise pour le cacher. De plus il semble beaucoup plus jeune peut être à peine quinze ou seize ans.

Darcia: vous êtes des kistune?

Ashio: euh ouais...

Darcia: fallais le dire tous de suite! je pensais encore à des humains qui voulait clémendait je sais quel désire! surtout avec vos tenue étrange, suivez moi c'est par la.

Damon tirait sur le pantalon de son père.

Damon: faut le tuer! il a tuer papa.

Ashio: non même si j'en ai envie tout autant que vous, on doit juste trouver l'instant ou il a piéger kai ou mon père peut importe...autant de pas brusquer trop notre futur.

Darcia: qu'est ce que vous marmonner?

Ashio: rien.

il sourit repérant deux personnes, Teijo ainsi que Shizuka la mère de takuma et shin.

Darcia: salut Shizuka, ta fini ton entrainement on dirait.

Shizuka: en en effet, toi tu n'y a pas été comme d'habitude.

Darcia: c'était une partie complètement inutile et j'ai trouvé de drôle d'individu devant le temple.

shizuka: c'est pas le cours qui est inutile, on se vois tout à l'heure Teijo quand on sera plus tranquille.

Elle partait regardant Darcia d'un mauvais oeil.

Darcia: elle commence à m'aimer un peu je crois, elle est tout de même rester plus d'une minute à me parler.

Ashio: vous êtes ami?

Darcia: euh oui très bon ami, pourquoi cela semble vous étonnez?

Ashio: pour rien...vous semblez juste pas compatible.

Darcia: a cause de mes cheveux c'est ça? évidemment tous les prêtres ont les cheveux blanc! vous allez me critiquer la dessus aussi? je suis pas un esprit du mal! quoi? vous me croyez pas c'est ça?

il partait déjà agacé.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mer 21 Oct - 22:32

Delic avait donc rejoins Ashio dans sa voiture, il s'était installé sur le siège à côté de lui, le regardant bien, tout en lui parlant, désirant le connaître d'avantage. Il restait bien au fond du siège lorsqu'il démarrait et ce à toute vitesse, il tournait malgré tout le regard vers lui lorsqu'il lui posait cette question, pourquoi est-ce qu'il l'entraînait si il n'était pas en dangers là où il se trouvait.

Delic : C'est juste une précaution, je dois savoir me battre comme tout les elfes, ils sont entraînés si jamais un dangers venaient arrivé, mais il est beaucoup moins présent où on se trouve qu'ici..

Il regardait où ils se trouvaient vu qu'il s'arrêtait, il y avait rien ici, c'était en pleine campagne.

Delic : Pourquoi on s'arrête ?

Il le regardait sortir de la voiture et ouvrir sa portière, semblait bien surprit lorsqu'il lui disait qu'il allait conduire.

DElic : Je ne sais pas si c'est une bonne idée.

Bon Ashio insistait, il finissait donc par se lever et se mettait au volant. Il tentait de retenir tout ce qu'il lui disait, il prenait le volant en main.

Delic : Sa ne doit pas être si compliqué après tout, c'est comme monter un cheval.

Il tentait de se rassurer, Ashio mettait sa ceinture au cas où malgré tout. Il commençait à appuyer sur l'accélarateur, il fit des grands yeux vu qu'il avait bien appuyé il frainait rapidement. Il tournait la tête pour le regarder alors qu'il lui disait que c'était Reiji qui lui avait apprit à conduire ici sur cette route.

Delic : On m'a apprit à ne pas paniqué ni stresser, mais je n'ai jamais fait ça alors oui je dois dire que je stresse.

Il prenait une grande respiration.

Delic : Monter à cheval et conduire au fond c'est loin d'être la même chose. Mais oui, j'aime le défis.

Il souriait, il appuyait à nouveau sur l'accélerateur mais moins fort c'est fois ci, et il y arrivait parfaitement, il était encore un peu gauche malgré tout. Il se concentrait à conduire tout en écoutant les conseils de Ashio, lorsqu'il parlait de changer le vitesse, il exécutait.

Delic : Se n'est pas si dure enfin de compte.

Il frainait un peu avant de tourner. il semblait vraiment bien s'amuser à conduire. Ashio utilisait ensuite ses pouvoirs afin de contrôler la voiture, il augmentait bien la vitesse à fond, Delic en paniquait sur le coup. il se demandait ce qu'il se passait, il était bien collé au siège avec la vitesse.

Delic : Oui, là c'est sur que je la sens l'adréaline.

Ashio finissait par arrêter la voiture, étant arrivé. Il regardait vers Ashio et ensuite autour de lui, il voyait une maison plus loin.

Delic : Tu vis ici ?

Il sortait à son tour de la voiture et l'écoutait.

Delic : C'est un bel endroit, oui il n'y a personne pour nous voir par ici.

Il le regardait changer d'apparence, prenant celle d'un kitsune aussi noir que la nuit, il souriait et en faisant autant se transformant lui aussi. Le voyant courir, il tentait de le suivre, Ashio était bien plus rapide que lui.

Il arrivait dans les hautes herbes, Delic tentait de le suivre mais il le perdait de vue, il s'arrêtait cherchant après, c'est là qu'il sautait dessus le mettant à terre. Il restait allongé sur le dos le regardant bien.

Delic : J'ignorais que c'était un entraînement, je serais plus sur mes gardes cette fois ci. Mais c'est vrai que je m'entraînais plus sous forme humaine, tu pourrais être mon entraîneur pour ma forme de kitsune.

Il prenait forme humaine le voyant faire,et lui souriait,  il était toujours couché sur le dos dans l'herbe et Ashio sur lui. Il ne le quittiat pas du regard alors qu'il voyait Ashio et son regard de séducteur, il en détournait le regard un peu mais revenait vers lui la bouche entre ouverte le voyant s'approcher de lui.

Le téléphone de Ashio sonnait à se moment là, ce qui l'arrêtait dans sa lancée. Il restait toujours sur lui, c'était Reiji qui l'appelait, delic écoutait la conversation utilisant son ouie développé pour cela.

Ecoutant tout ce qu'il disait, il en rougissait sur le coup, c'était bien entendu moi qui m'inquiétait pour lui. Et Ashio semblait un peu s'amuser en disant tout ça pour voir la réaction de Delic. Il détournait le regard alors qu'il disait qu'il rougissait à son père.

Delic : Tu exagères, je ne rougis pas.

Il revenait vers lui, entendant lui aussi de drôle de bruit.

Delic : qu'est-ce qu'il se passe ?

Le téléphone de Reiji raccrochait, Delic se redressait sur le coup avec Ashio. Ils se téléportaient tout les deux jusqu'à la maison, Delic écarquillait les yeux voyant pour commencer stepah, il s'approchait de lui n'en revenant pas, il était mort.

Delic : Non..

Il relevait les yeux suivant Ashio, il était bien sous le choque de voir Nina tenant MYu dans ses bras, toute les deux sans vie.

Delic : c'est horrible.

Il tournait le regard voyant qu'il partait retrouver ses parents, REiji et Akira qui eux aussi était tué, il paniquait sur le coup.

Delic : Mes parents et Damon !

Il partait rapidement à leur recherchent sous le stresse, Ashio demandait à ce qu'il reste ici entendant quelqu'un à l'étage, mais voyant que c'était Derek, il se téléportait, il fonçait vers lui les larmes aux yeux.

Delic : Papa..

Ashio tentait de le soigner mais en vain s'agissant de la magie blanche.

Delic : Tu peux pas mourir..

Il pleurait n'arrivant plus à retenir tout son émotion.

Delic : Darcia.. L'homme dont on fuyait.. on aurait pas du revenir..

Il serrait les vêtements de son pantalon sur le coup, il relevait les yeux l'écoutant.

Delic : Ils sont en vie.

Il serrait également la main de son père.

Delic : Oui promis, je les protègerais.

Il le sentait partir ensuite.

DElic : Papa ! Papa !

Il posait sa tête contre son torse, mais finissait par se reprendre, il lâchait la main de Derek et se levait pour nous retrouver, espérant qu'on était toujours en vie. Il ouvrait la trappe, moi j'avais sentis Derek partir, je pleurais tentant damon contre moi.

Je m'approchais de Delic le serrant contre moi.

Gabriel : Heureusement que tu n'étais pas là..

DElic : J'aurais pu peut être faire quelque chose.. Je..

Gabriel : Non tu pouvais rien faire, Darcia est trop puissant..

DElic baissait les yeux vers Damon.

Delic : PApa est..

Il partait pour le retrouver. Ashio le rattrapait, nous on le suivait rapidement, je baissais les yeux vers le corps de Derek, mon coeur se serrait de le voir comme ça, sans vie.. Une partie de moi vient de disparaître, sa fait horriblement mal, je me sens tellement seul à présent. Je peux comprendre comment Kai peut se sentir, j'ai juste envie de venger la mort de Derek et de tuer ce type..

Ashio retirait Damon des bras de Derek, il mettait ensuite sa main devant sa bouche entendant des bruits en bas, tout le monde se taisait sur le coup.

Gabriel : Il est.. revenu.

Je baissais les yeux vers le planchier, il le brisait, il était entouré d'une aura et avait l'apparence d'un kitsune. Il passait par le trou qu'il avait fait pour venir jusqu'à nous, je le regardais bien, ayant peur pour Delic et Damon.

Avant qu'il ne nous touche, Ashio nous téléportait jusqu'à son bureau, je pense qu'on est tous paniqué et il y a de quoi.

Delic : Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? Il va nous retrouver.


On savait pas quoi faire, jusqu'à ce que Ashio semblait avoir une idée, en parlant qu'on ne pouvait pas changer le passé.

Delic : Comment ça, peut être que si ?

On le suivait tous, tout en écoutant ce qu'il disait. On peut vraiment changé le passé ? J'avais du mal à le croire, mais d'un côté, je l'espérais vraiment, l'idée de pouvoir sauvé tout le monde..

Il sortait ensuite cette sphère que Teijo avait demandé qu'il cache.

DElic : Alors c'est avec cet objet qu'on peut revenir dans le passé ? C'est vraiment possible ?

On tournait le regard ensuite vu que Shin apparaissait.J'étais cent pour cent avec Ashio, je m'en moque des dangers, je veux juste sauver Derek, mon père, Myu et tout les autres..

Gabriel : On a pas le choix Shin, il faut essayer. Tout le monde a.. été tué.

Shin donnait des conseils venant de Teijo. Il nous conseillait d'allé bien plus loin encore, faire en sorte que KAi ne soit pas rongé par la vengeance et la haine. Kai ? C'est le père biologique de Ashio ? J'avais du mal à comprendre, car sa femme et son fils se sont fait tué par des hunters, par les parents de Akira, alors c'est impossible.. Mais on écoutait attentivement toute les explications que nous disait Shin, on comprenait mieux maintenant, Darcia avait donc prévu tout ça et ce depuis très longtemps.

Même Teijo ne peut plus rien contre Darica, il est devenu trop puissant, on ne peut rien faire, notre seul chance c'est de remonter le temps et d'arrêter tout ça, c'est le seul moyen on doit y arriver..

Gabriel : Une journée à recharger, ok, sa va le faire, sa doit le faire, il le faut.

Je tenais bien DAmon contre moi. Mes enfants sont les seul chose qui me font tenir debout, je veux me battre pour eux, et pour sauver tout le monde. Darcia était ici, Shin ressentait sa présence, on touchait tous Ashio prêt à partir. On regardait vers Shin alors que Ashio se préparait, Shin prévenir à Ashio que la vie sera différente, il aura ses parents en vie et à ses côtés, Reiji et Akira ne se souviendront donc pas de lui. Mais lui oui.

Il commençait ensuite à faire fonctionner la sphère et c'était limite car Darcia était là, tuant Shin sous nos yeux, il s'avançait ensuite vers nous pour nous arrêter je tenais bien damon fermant les yeux..

Lorsque je les rouvrais il n'était plus là, on se trouvait dans un autre lieu, je lâchais Ashio, Delic également. Je baissais les yeux vers damon, passant ma main dans ses cheveux.

Delic : Oui, il faut trouver un journal ou quoi pour savoir.

On sortait, la ville est vraiment différente, je ne reconnais rien du tout, il y a des statues de kitsunes.

Gabriel : Oui c'est étrange.. On ne doit pas être à la bonne époque.

Je fronçais les sourcils repérant Darcia qui arrivait vers nous. Mais il semblerait qu'il est bien plus jeune, on est remonté tellement loin qu'on se retrouve dans la vie d'adolescence de Darcia.

Sa fait vraiment très bizarre de le voir comme ça, il semble différent, gentil. Lorsqu'il savait qu'on était des kitsune, il voulait qu'on le suive, je baissais les yeux vers Damon sur le coup et regardait vers Ashio chuchotant.

Gabriel : Il a raison, si on le tue maintenant, il ne sera plus une menace dans notre futur, et tout le monde sera en vie.

Je détournais le regard vers DArcia écoutant Ashio.

Gabriel : Je doute qu'il soit une grande perte pour qui que se soit. Mais d'accord, on fait comme Shin nous a dit.


Je plissais les yeux, c'est Teijo qu'on voit là bas ? Avec des cheveux plus court et plus jeune ? Et cette femme, je ne l'ai jamais vu, mais Teijo semble proche d'elle, peut être la mère de Takuma et de shin ?!

Teijo : Oui, on se verra tout à l'heure.

Il souriait à Shizula et regardait ensuite vers Darcia croisant les bras.

Teijo : Tu ne fais pas d'effort non plus Darcia, pourquoi tu loupes tout le temps les entraînement, c'est important et tu le sais.

Il regardait ensuite dans notre direction lorsque Ashio posait cette question, oui j'étais surpris moi aussi de les voir aussi proche.

Teijo : En effet nous sommes amis.

Darcia prenait la mouche sur le coup.

Teijo : Darcia, tu es une bonne personne et tu le sais.

Il soupirait le voyant partir.

Teijo : Désolé, on arrête pas de lui dire qu'il ne deviendra jamais un prêtre à cause qu'il est différent, mais il y arrivera j'en suis sur.

Il est différent, et avec moins de couche de vêtement, on voit mieux qu'au fond, il a un corps bien musclé.

Teijo :Alors vous êtes nouveau ici ? vous semblez pas à votre place c'est pour ça que je le remarque tout de suite. Vous avez du faire un long chemin, beaucoup de kitsune vienne visiter notre temple, ils l'apprécient, venez je vais vous montrer des chambres pour vous reposer.

On le suivait.

Gabriel : Tu es un prêtre où tu es encore en entraînement toi aussi ?

Teijo : Je suis encore sous entraînement, mais je suis le meilleur de ma classe, avec Shizuka, Darcia fait de son mieux, mais il a du mal.

Il nous souriait, il est déjà plus souriant à cette époque.

Gabriel : Votre professeur, qui est-ce ?

Teijo : Il se nomme Abnar.

Je tournais le regard vers Ashio, Abnar, c'est le Dieu non ? Je continuais de le suivre sans rien dire de plus.

Teijo : voilà, vos chambre, je vais me prendre une douche à présent, et retrouver Shizuka. Si vous avez besoin de quoi que se soit, n'hésiter pas, faîte comme chez vous.

Il se téléportait.

Delic : On va sans doute découvrir des choses intéressantes, on va devoir attendre qu'une journée passe pour retourner un peu plus dans le futur.. On va faire quoi en attendant ?

Il réfléchissait.

Delic : On peu arrêter Kai de devenir mauvais, mais on peut aussi faire en sorte que Darcia ne le devienne pas, il s'entraînait pour devenir un prêtre, il a du se passer quelque chose pour qu'il dévie comme ça.. On peut etre changer le cours des choses avec Darcia au lieu de Kai.

Gabriel : On ignore ce qu'il a pu se passer avec Darcia, comparé à Kai, on a plus de piste veut mieux rester sur notre premier plan.

Delic : PEut etre mais si on change le passé de Darcia à la place, on aura encore moins de dangers. Il pourrait trouver un autre plan autre que Kai, sa serait pas difficile il existe plein d'autre kitsune qu'il pourrait se servir pour sa vengeance.

Il regardait vers Ashio.

[color=#0099ff]Delic : Darcia restera toujours un dangers, même si on change le passé de Kai, il trouvera d'autre plan pour tous nous tuer. Je pense qu'on devrait rester ici quelque temps et faire en sorte que Darcia reste une bonne personne.

C'est vraiment difficile, d'un côté Delic n'a pas tord.. Mais on ignore les conséquences de changer Darcia, et va savoir si on va y parvenir.

Gabriel : On a rien à perdre de rester un peu sur ce temps ici, autant bien réfléchir avant d'agir.

Je regardais autour de moi, ce monde est vraiment différent, il semble plus paisible, je me demande si Derek est déjà né, non sa m'étonnerait, ses parents doivent à peine se rencontrer va savoir.

Abnar : Bonjour.

C'est Abnar, on le regardait bien surprit.

Abnar : Je sais qui vous êtes.

Gabriel : Ah oui ?

Abnar : oui, vous avez utilisé cette sphère pour remonter le temps, faite attention aux conséquences, votre futur peut changer rien qu'en parlant à une personne.

Gabriel : Pourquoi vous n'avez rien fait pour changer le passé si vous en étiez capable, regarder ce que Darcia est devenu.

Abnar : Je ne peux m'impliquer à votre monde, c'est pourquoi je vous ais envoyé ici. Je ne peux rien vous dire de plus, c'est à vous de le faire.

Il partait, je tournais le regard vers Ashio.

Gabriel : Si c'est lui qui nous a envoyé ici alors c'est pour une raison.

Delic : Comme je l'ai dis, il faut sauvé Darcia. Je vais aller le retrouver.

Il partait déjà à sa rencontre.

Gabriel : Delic n'y va pas seul !

Il partait malgré tout, j'en soupirais. Delic s'asseyait à côté de lui, il tournait le regard vers lui.

Delic : Ashio ne voulait pas te blesser, peu importe la couleur de cheveux ou quoi que se soit qui fait que tu es différent des autres prêtre, se n'est pas ton apparence qui à un ipmpact sur ce que tu veux faire, mais ton coeur. Si tu es bon, alors il n'y aucune raison pour que tu ne devienne pas un prêtre.

Il lui souriait.

Delic : Je suis sur que tu es quelqu'un de bien, alors n'écoute pas les autres mais écoute toi, prouve leur que tu es quelqu'un de bien.

Il regardait devant lui.

Delic : Au faîte, je m'appelle Delic, j'aimerais beaucoup être ton ami si tu le veux bien ?

Il revenait vers lui à cette instant.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Ven 23 Oct - 1:01

Ils savent qu'il ne doit pas en dire trop, mais savoir que autres fois Darcia et Teijo étaient amis surprenait tous le monde. Ashio tenait bien la sphère contre lui de craindre de la perte ou qu'on lui la vole, sa serait une catastrophe. Tous serais coincé dans cette époque sans plus aucune moyen de retour chez eux.

Ashio: Nous resterons pas très longtemps, juste vingt-quatre heures puis nous repartirons.

Damon tirait sur la main de son père.

Damon: on reverra bientôt papa?

Ashio: oui t'en fais pas Damon, on va juste voyager un peu et ensuite on rentrera à la maison.

Damon: et papa sera la?

Ashio: oui je te le promet.

Il lui souris avant de revelever les yeux vers Teijo, en entendant le prénom de Abnar il se souvena de ce dieu qui était venu pour secourir Ren.

Ashio: merci beaucoup pour votre accueil.

Il asseyait sur le lit soupirant de temps d'épreuve, le sourire lui viens malgré tout écoutant Delic qui cherchait quoi faire en patientant.

Ashio: on peut aller ce bagarrer dans les hautes herbe, dans le "futur" tu semblais apprécier ce genre de petit jeux.

Damon: moi aussi je veux jouer dans l'herbe!

Ashio: moi je pensais surtout à un jeux de grand.

sur le coup damon croisait les bras faisant sa plus mauvaise tête.

Damon: toujours pour les grand! je peux jamais rien faire.

Ashio soupirait préférant oublié cette discutions pour parler de chose plus sérieuse.

Ashio: l'idée de Delic n'est pas bête du tout, mais Gabriel à raison sur une chose. Quel en serons les conséquences? Darcia a provoqué par mal de décision dans notre "présent". Je t'avoue que cela m'effraye de savoir ce qu'on va tous devenir et nos proches. On ne sera peut être pas toucher physiquement puisqu'on voyage ensemble, mais nos vies pourrait être troublé, on reconnaîtra plus rien.

Il se levait voyant Abnar venir à eux.

Ashio: évidemment, un dieu ne pourrait pas être infecté par un retour dans le passé. Est ce que vous êtes la pour nous l'empêcher? car rien ne nous empêchera de sauver notre famille.

il serrait la sphère pour être sûr qu'on ne lui prenne pas. Abnar n'était pas venu à eux pour les empêcher mais plutôt les envoyer à un tout autre plan. 

Ashio: nous envoyer ici? donc j'ai pas commis une maladresse en utilisant la sphère?

Même si il prétend ne pas pouvoir intervenir, Abnar faisait bien comprendre que c'est depuis cette époque qu'ils doivent agir. Delic était déjà décidé à parler avec Darcia.

Ashio: tu n'as rien a craindre pour lui Gabriel, même si cela nous surprend encore..Darcia n'est pas dangereux à cette époque. fais lui confiance, tu n'as pas besoin de trop le couvé et puis tu devrais plutôt surveiller Damon qui viens de se sauver.

C'est vrai Damon avait profité de la discutions pour jouer les explorateurs pendant que Darcia assis sur son banc faisait lévité des feuilles morte jouant avec sa magie. Il stoppait tout à l'arrivé de Delic fronçant les sourcils.

Darcia: que veux tu le nouveau?

il ricanait de ses paroles.

Darcia: tu ne sais vraiment rien de moi et tu me fais de jolie discours. Qui t'envoie? Teijo? non Shizuka sa serait bien son genre.

il se levait se mettant bien face à Delic.

Darcia: c'est pas vraiment ma couleur de cheveux qui pose problème, on l'utilise juste pour me rappeler de qui je viens. Ma mère était une prêtre "faible" qui n'a pas été capable de se défendre contre un être...peut importe qui. Elle sait fait violé et neuf mois plus tard j'étais la, ma gentil maman a préféré s'ouvrir la gorge plutôt que m'élevé. 

Il regardait autour de lui se sentant en permanence fusiller du regard.

Darcia: alors tu vois "Delic" je suis peut être pas quelqu'un d'aussi bien que tu le prétend. Tu tiens toujours à être mon ami?

Il plissait les yeux.

Darcia: ne me regarde pas avec ses petit yeux de renardeau, tu devrais avoir peur et pas avoir pitié de moi.

Il soupirait vite passant sa main dans ses cheveux.

Darcia: bon sang mais tu sort d'où toi?

Komura: tu te cache encore au lieux de t’entraîné Darcia? aurais tu compris que c'est peine perdu?

Darcia: manquait plus que lui.

Komura aussi est bien plus jeune et ne possède encore que cinq queues à cette époque.

Darcia: je te fuyais peut être Komura.

Komura: amusant Darcia, qui est avec toi? un kistune? pourquoi prend tu l'apparence humaine? est ce que c'est Darcia qui t'y a forcé?

Darcia: j'ai rien forcé du tout.

Komura: viens me prévenir si de mauvaise langue t'importune.

Il repartait aussi vite qu'il était venu.

Darcia: sale kistune prétentieux, au moins je sais que lui n'aime personne hormis sa propre espèce. selon ses principes, Abnar ne devrait pas partagé son savoir avec nous...on serais trop égoïste et risquerais d'utiliser la magie contre eux. Après on dira que c'est moi le fumier dans cette histoire.

Il levait les yeux vers Damon qui courait dans une direction en forme de kistune.

Darcia: c'est pas ton petit frère que je vois vadrouiller la bas? 

Il suivait delic sur le coup les mains dans les poches.

Darcia: c'est le coin des kistunes, j'espère que komura ne me verra pas dans les parages sinon je vais en plein la gueule.

Damon n'avait jamais vu autant de kistune rassemblé au même endroit, il redressait les oreilles en voyant un bien particulier, ses yeux se remplissait de larme et partit comme une flèche sautant dans ses bras.

Damon: papa!

Lucian: et bien..je pense que tu fais erreur mon petit bonhomme.

c'est vrai il me ressemble beaucoup tout simplement parce que Lucian est mon père, a une petite difference prêt, ses yeux son plus grisade et plus long également. Cela m'étonne malgré tout pas qu'il est pu me confondre avec lui.

Tifa: oh, mais il est mignon.

Elle le prenait contre elle caressant le haut de sa tête, elle c'est pas mère. Long cheveux chatain clair, extrêmement belle. 

Tifa: où sont tes parents? ohh mais ne pleure pas, lucian!

Lucian: j'ai rien fais! il m'a sauter dessus en m'appelant papa.

Delic arrivait vite toujours suivis de Darcia.

Tifa: ce petit bout est à toi?

Elle rendait Damon à son frère la main sur la poitrine.

Tifa: il a confondu lucian avec son père, il semble tout perdu.

Lucian: et bien Darcia, tu sais que tu ne peux pas venir dans ce coin du temple. Tu n'as pas peur de la fureur de komura?

Darcia: delic est un petit nouveau, je l'accompagne juste pour qu'il évite de ce perdre.

Lucian: bien, je te couvrirais si il venait à montrer les crocs.

Darcia: t'es bien gentil avec moi, est ce que c'est pour impressionné madame?

Il en ricanait sur le coup.

Lucian: tu m'as percer à jour on dirait.

Tifa lui donnait une tape derrière la tête mais en gardait le sourire.

Tifa: idiot, Delic c'est ça? venez je vous offre un thé, cela aidera peut être à ton petit frère de sécher ses larmes.

Lucian: on repporte notre rendez vous.

Tifa: on a tous le temps pour cela, suivez moi c'est pas ici.

elle les faisais entrer dans leurs petite maison, montrant la table pour les installés.

Tifa: alors vous êtes nouveaux dans le coin, qu'est ce qui vous amène dans ce coin perdu?

Lucian: tu semble bien secret Delic et aussi ronger par la tristesse et la colère.

Tifa: lucian est très doué pour lire dans les gens.

Lucian: c'est comme ça que j'ai su directement que le beau kistune que je suis, te laissais pas indifferente.

Tifa: je me souviens pourtant que c'est toi qui te donnait du mal pour me courtisé.

Lucian: parce que tu aimais ça.

Darcia: on peut aussi bien repasser plus tard, j'ai pas envie de voir un accouplement de renard.

Tifa: et toi, tu aimais pas cette shizuka? tu lui as dit?

Darcia: sérieusement...elle me déteste! de toute façon c'est Teijo qu'elle préfère. Ne me lance pas ce regard Tifa, je suis plus un enfant que tu dois couvé.

Tifa: mais je m'inquiète pour toi, c'est mal?

Lucian: il a quelqu'n devant la porte.

il ouvrait avant même que Ashio est le temps de toquer.

Ashio: Derek?

Lucian: non lucian.

ashio: pardon, vous me faites juste pensé à quelqu'un d'autre.

Lucian: oui sa sera pas la première fois.

Tifa: entré! vous êtes un ami de delic?

Ashio: tu es la toi et damon aussi, Gabriel faisait une crise d’hystérie. 

Lucian: son père?

Ashio: oui, il est occuper de le chercher aussi. Damon, tu te croyais malin de fugué comme ça?

Damon: j'ai voulu aussi aidé.

Ashio: c'est risqué de ce baladé tous seul, on a déjà expliquer les conséquences non?

Tifa: ne soyez pas trop dur avec lui, il voulait bien faire.

darcia: quel conséquences? il a rien qu'il puisse arriver ici, on peut pas trouvé plus " saint" on s'ennuie d'action d'ailleurs.

Ashio: c'est compliqué, mais on peut rien dire de plus. On devrais d'ailleurs vous laissez, merci pour votre acceuil.

Il attrapait delic pour rapidement le faire sortir de la.

Lucian: c'est étrange.

Tifa: quoi donc? 

Lucian: le petit avec mes yeux.

Tifa: dis pas de bêtise, à moins que tu es fais des truc derrière mon dos!

Lucian: dis pas de bêtise, tu es la femme de ma vie.

Tifa: j'espère bien! sinon je serais la dernière que tu verra!

En dehors Darcia fronçait les sourcils de plus en plus curieux.

Darcia: qui êtes vous exactement? vous avez des allures étrange et je raconte pas vos vêtements. On ne trouve pas ça dans le village, d'où venez vous? vous êtes pas dangereux c'est certain sinon abnar vous laisserais pas voyager parmi nous.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Ven 23 Oct - 21:09

Delic était sur que c'était la seul façon, en restant de se passé ici, il y avait moyen de régler les problèmes, et changer Darcia. Il était donc assis à côté de lui, il lui parlait tentait de lui faire comprendre que seul lui pouvait choisir qui il était, une bonne personne ou non. Il se taisait vu que Darcia répliquait ricanant un peu de ses paroles et se demandait d'ailleurs si se n'était pas Teijo qui l'avait envoyé.

Delic : Personne ne m'a envoyé, et c'est vrai que je ne te connais pas vraiment, mais je suis du genre à aider les personnes qui me semble pas bien dans leurs peaux et c'est le cas pour toi.

Il haussait les épaules, et le regardait bien alors qu'il se mettait en face de lui.

delic : Mes paroles sont sincères.

Il l'écoutait ensuite, Darcia expliquait son histoire chose qu'il ignorait car au fond, il ne savait rien de lui à par qu'à son époque, c'est un homme dangereux, un tueur sans coeur qui a tué sa famille, alors sa lui était difficile de lui parler mais il tenait à sauver sa famille et le changer pour la même occasion.

Delic : Je.. Je suis désolé j'ignorais tout ça.

Il était surprit, ne s'attendant déjà pas à cette histoire. Il détournait le regard, et regardait lui aussi vers toute ses personnes qui le regardait avec ce regard mauvais, il relevait les yeux dans sa direction.

Delic : Tu n'as pas demandé tout ça, toi tu n'y es pour rien, et je suis sur que tu ne ressembles pas à cette homme, bien sur que je veux être ton ami.

Il posait bien ses mains sur ses jambes.

Delic : Je trouve juste ça triste, la façon dont tout le monde te regarde, il te regarde pour ce que ton père à fait et non pour qui tu es vraiment. Mais ils finiront pas changer, il faut juste que tu montres qui tu es vraiment, et moi là, je ne vois pas se père horrible en face de moi mais une personne juste blessé.

Il se taisait ensuite voyant Komura arrivé, malgré qu'il était bien plus jeune à cette époque, il le reconnaissait.

Delic : * C'est Komura. *

Il plissait un peu les yeux sous cette question.

Delic : Non, j'ai l'habitude de rester sous cette apparence.

Il avait du mal à le reconnaître, il avait bien changé au fil du temps. Il se taisait le regardant s'en aller et revenait ensuite vers Darcia.

Delic : Il doit juste avoir peur qu'il arrive quelque chose aux siens, Komura est quelqu'un de bien.

Il se levait, vu qu'il venait de dire qu'il était quelqu'un de bien comme ci il le connaissait, il tournait le regard lorsqu'il parlait de son frère.

Delic :  Oui c'est Damon.

Il marchait pour le retrouver sur le coup.Il tournait la tête lorsque Darcia lui disait cela.

Delic : Si jamais je dirais que c'est moi qui t'ai demandé de me suivre.

Il cherchait après et le voyait dans les bras d'un autre homme, mais il s'arrêtait surprit de voir son visage, il ressemble à deux gouttes d'eau à Derek.

Delic : C'est..

Il regardait ensuite la femme qui s'approchait de lui, au bout d'un moment il finissait par se rendre jusqu'à eux, figé sur le visage de de Lucian.

Delic : Eeh désolé c'est..

Il tournait le regard vers Tifa.

Delic : Oui c'est mon frère.

Il prenait damon dans ses bras.

Delic : C'est vrai qu'il ressemble vraiment beaucoup à notre père.

Il regardait vers Lucian du coin de l'oeil se doutant qu'il devait être ses grands parents, mais il ne pouvait rien dire. Il regardait ensuite vers Darcia.

Delic : Oui je lui ais demandé de m'accompagner, je ne connais pas grand chose ici.

Lucian semblait être quelqu'un de bon, gentil, il finissait par les inviter chez eux, DElic hésitait sur le coup, cherchant après moi ou Ashio, mais il finissait par revenir vers eux ayant bien envie de les connaître, vu qu'il n'a jamais eu cette chance.

Delic : D'accord, je vous suis.

Il les suivait toujours Damon dans ses bras. Une fois installé chez eux, Delic les regardait tout les deux, les écoutant, il souriait de les voir aussi complice. Lorsqu'il leur posait cette question, il en entre ouvrait les lèvres.

Delic : ET bien, c'est une longue histoire.

Il ne pouvait pas en parler évidemment. Il regardait ensuite vers Lucian surprit de ce qu'il disait. Il détournait le regard sur le coup.

Delic : Qu'est-ce qu'il vous faire dire ça ?

Il revenait ensuite vers Tifa, Lucian était donc capable de lire dans les gens, le coeur de Delic se serait craignant qu'il découvre autre chose. Il reprenait ensuite le sourire les voyant tout les deux. Il regardait vers DArcia ensuite vu qu'elle parlait de Shizula, il apprenait donc qu'il avait des sentiments pour elle, il baissait les yeux sur le coup sachant que Teijo allait se marié avec elle et avoir deux enfants, mais Darcia va la tuer.. Il plissait les yeux se demandant comment il avait pu en arriver à se stade.

Il préférait rester silencieux et les écouter, jusqu'à ce que Lucian dise que quelqu'un était devant la porte. C'était Ashio, je l'avais envoyé bah oui j'ai vu Delic partir avec eux, et je m'inquiète.

Lui aussi confondait Lucian avec Derek, Delic se levait sur le coup, tenant Damon par la main qui avait reprit forme humaine.

Delic : Hum oui on est là, on nous a invité alors j'ai accepté. Je vais bien.

Ashio qui engueulait Damon à présent. Il parlait de conséquence et aussi tôt Darcia se demandait de quel conséquence il parlait, Ashio tentait de ne rien dire de plus.

Delic : Au revoir et merci pour votre accueil.

Il partait avec lui, suivant Ashio vu qu'il le tirait par la main. Lucian avait remarqué que Damon avait ses yeux, heureusement il n'avait pas compris qui ils étaient. Delic s'arrêtait entendant Darcia poser toute ses questions, il commençait à se poser des questions.

Delic : On ne vient pas d'ici c'est vrai, mais on ne peut rien dire, désolé, je dois te laisser maintenant, on se voit demain.

Il partait ensuite pour retrouver Ashio dans la chambre, moi j'étais la a attendre.

Gabriel :Delic qu'est-ce qui t'a prit ? Tu sais que c'est dangereux, il veut mieux parler avec le moins de monde possible pour éviter de changer de trop notre futur.

Delic : JE sais mais j'étais partis chercher DAmon, et ensuite cette homme, ressemblait à papa, et j'ai voulu les rencontrer, je suis sur qu'il s'agit des parents de Derek.
Gabriel : Même si se sont eux, il ne peut pas leurs dire qui on est, c'est clair ?

Il détournait le regard.

Delic : Oui je sais.

Gabriel : Bien..

Je m'approchais de Delic.

Gabriel : Je sais que c'est dure, mais on retrouvera Derek et tout les autres.

Delic : Oui je sais.

Il faisait un sourire un peu forcé, je baissais les yeux.

Gabriel : Vient Damon, on va dans notre chambre.

Je le prenais et changeait de chambre. Delic tournait le regard vers Ashio ensuite.

Delic : Comment on peut être sur qu'on dit les bonne chose, et qu'on peut arriver à changer le passé ? C'est difficile.

Il soupirait se posant contre le mur.

Delic : Je déteste le Darcia dans notre monde, il a fait tellement de mal autour de lui, et il a tué ma famille.. Et pourtant, j'arrive à avoir de la pitié pour le Darcia dans cette époque, son père est un monstre qui a violé sa mère, il est né sans rien demandé, et sa mère à préféré se suicider que de l'élever, tout le monde le regarde comme un monstre, il est seul. Moi sa me pèserait à sa place, je ne serais pas aussi courageux que lui.

Il se redressait.

Delic : Désolé, je parle beaucoup. Je vais te laisser, je vais me trouver une chambre.


Une ombre apparaissait dans la chambre de Darcia, un homme en sortait marchant jusqu'à sa chambre où il ne dormait pas encore.

Tsukune : Quel déception, tu portes mon sang et tu patoges dans cette endroit ridicule. Avec toute ses personnes qui essaye de te faire quelqu'un qui tu n'es pas.

Il s'approchait de lui le sourire aux lèvres.

Tsukune : Qu'est-ce qu'il se passe, tu sembles surprit. Il est vrai que je ne me suis jamais présenté à toi, je suis ton père. Je sens mon sang coulé dans tes veines.

Il lui faisait bien face.

Tsukune : Serait de la colère que je vois dans ce regard, bien, c'est déjà beaucoup mieux. Tu possèdes plus de mon sang que celle de cette femme, alors réveille toi et arrête de me faire honte, montre qui tu es vraiment !

Il attrapait son visage.

Tsukune : ET pour se faire, je vais ouvrir tes pouvoirs que Abnar ta bloqué.

Il exécutait, et se dégageait ensuite de lui.

Tsukune : Tu te sens différent ? Normal.. Bien, je te laisse, ne me déçoit plus Darcia. J'ai des projets pour toi, si tu veux quelque chose, utilise la force c'est la seul manière d'y arriver. Et j'aimerais que tu fasses quelque chose pour moi, se sera un message pur mon frère. Pour me prouver que tu es dignes d'être mon fils, tu devras m'aider à régner, j'en ais assez de voir ses kitsune partout.

Il gardait le sourire, commençant à disparaître.

Tsukune : Appel moi quand tu seras enfin prêt à montrer qui tu es vraiment.

Il disparaissait ensuite.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore du nouveau    

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore du nouveau
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» NOUVEAU STADE: Proposition, solution ?
» Le nouveau site de l'Evad
» Nouveau dépôts Bus Verts.
» Aliaciklo : nouveau fabricant français !
» nouveau venu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit