Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Encore du nouveau

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mar 25 Aoû - 21:42

Bien moi j'étais partis ayant un peu perdu la boule à cause de cette puce endommagé dans ma nuque, mon frère et même Gabriel étaient partit à ma recherche pendant que Akira et Ren s'occupait de Shin et ses sbires. 
Shin restait la à regarder Valas s'occuper du hunter, la situation allait vite partir en faveur de Ren. La dague enfoncé en plein coeur faisais mourir le corps de valas qui s'effondrait rapidement au sol. Shin en levait les yeux agacer d'être entourer compétant.

Shin: Oui bravo, tu as réussit à immobilisé mon vampire. Dois je à présent trembler de peur ou prier pour le salut de ton âme?

Akira: sale mioche arrogant.

Il fit un petit sourie avant qu'une boule de feu parte rapidement en direction de Ren et Akira. Tout deux réussirent à échapper à l'attaque de justesse. Il regardait vers Klaus avec un très grand sourire.

Shin: C'est pour cela que je t'ai demander de m'accompagner, débarasse moi donc de ses gêneurs mais ne touche pas au kitsune. Ils me serviraient à rien si tu me les abîmes compris?

Il soupirait regardant vers Valas.


Shin: A quoi sa sert d'avoir des gardes du corps si c'est moi qui doit le sortir de la merde.

Il laissait Klaus s'occuper des deux hunter sans cacher sa véritable nature, lui s'approchait de valas retirant cette dague de sa poitrine.

Shin: je vais garder ça, cela pourra mettre utile.

Il s'asseyait sur son torse en attendant qu'il se réveille sachant que seul un pieux de bois pourrait tuer un vampire.

Akira: bien sûr, c'est mon quotient de tuer des lézard de plus de 100 mètres de long et cracheur de feu!

Shin se moquait bien deux applaudissant Klaus pour ses prouesse.

Akira: j'ai bien envie de donner une fessé à se mioche!

Ils sont surtout obliger pour l'instant d'esquiver chaque attaque de Klaus, un coup de sa part ou toucher par ses flammes pourrait leurs coûter la vie. Akira trouvait une ouverture pour tenter de planter sa lame, mais cela ne créer que des éteincel contre une cuirasse bien trop dur pour être transpercer.

Akira: putain on est pas équiper pour se battre contre ça, comment le battre si on peut même pas percer sa cuirasse?

shin ricanait amusé et regardait vers Valas reprenant doucement conscience, il restait assit sur lui pointant le bout de la dague vers son visage.


Shin: reste donc allonger et sert moi de siège, c'est tout ce que tu mérite pour ta piètre démonstration.

il regardait à nouveau vers Klaus.

Shin: heureusement que Klaus est bien plus compétant que toi.

Pour l'instant ils étaient tout deux dans une fâcheuse situation, Shin se sentait déjà gagnant et attendant avec impatience d'avoir son trophée. Pour l'instant je tentais d'échapper à ses son qui me rendait complètement fou mais peut importe où je pouvais me rendre, cela me poursuivait comme mon ombre.

Je tournais le regard vers la voix de mon frère, je grognais déjà à sa vue. Cette puce joue sur mon esprit, j'ai l'impression de voir un hunter prêt à me remettre en cage.

Derek: ne t'approche pas de moi!

Je créais une sphère d'aura jeune dans ma gueule la lançant dans sa direction lui fit pareil mais pour la contrer. mes attaquent son faible cause de se collier que je porte, mais je suis prêt malgré tout à me défendre jusqu'au bout. Mon frère était obligé de se défendre contre mes attaques, ses paroles ne m'atteignait pas. Seul ce son strident qui me torturait m’atteignait jusqu'à que Gabriel tente sa chance, j'étais déjà prêt à m'en prendre à lui jusqu'à qu'il m'enlace dans ses bras. Je reconnaissais cette odeur, celle de Gabriel. Je me sentais déjà un peu plus en sûreté, je m'allongeais doucement sur le sol expriment ma souffrance dans mon regard.

Derek: Gabriel.

Je n'entend même pas ce qu'il me dit, mais j'ai toute confiance. Je pourrais lui confier ma vie, mon âme les yeux fermer. J'attendais qu'il me soulage sans savoir si il en serait capable. Une douleur à ma nuque me faisais gémir, le seul moyen de me soulager de cette souffrance était d'enlever directement la puce de mon cou. Pour cela Gabriel prenait son courage en m'entaillant la peau et partit chercher la puce directement. j'enfonçais mes griffes dans le sol tentant de rester le plus calme possible et ensuite, la douleur disparu..bon sang je me suis jamais sentit aussi bien. Je reprenais forme humaine gardant les yeux fermer pour récupéré un maximum, c'est dans les bras de mon frère que je r'ouvris à nouveau les yeux regardant également ce dragon.

derek: pose moi Reiji, j'ai passé l'age d'être porté comme un enfant.

Je regardais vers ce dragon, j'en ai plus que assez de Shin et ses maudits complot.

Derek: je vais m'occuper une bonne fois pour toute de son cas.

Je prenais le visage de Gabriel entre mes mains avec le sourire.

Derek: Je ferais le nécessaire pour vous garder tous hors de danger, ensuite je ferais tous pour que tu m'épouse.

Je souriais de sa tête, il ne s'attendait surement pas à une tel demande. C'était loin d'être romantique mais pourtant mes paroles sont sincère, en attendant je me tournais vite pour aider Akira et Ren. Ils commencent tous deux à fatiguer et si cela continue ils vont finir par mourir avec ce dragon.

Derek: Shin!

il se tournait vers moi avec le sourire aux lèvre et se levait laissant enfin la chance à Valas d'en faire tout autant.

Shin: enfin te revoilà et je vois que ton frère n'est pas loin non plus, bien qu'il garde ses distances vis à vis de moi.

Derek: laisse Akira et Ren tranquille.

Il regardait vers eux.

Shin: pourquoi tu veux les protéger? c'est des hunter! les principal bourreaux de ton espèce. Tu devrais me remercier de t'aider à te débarrasser de la vermine.

Derek: tu es la seul vermine que je trouve dans ses lieux Shin, tu ne nous traite pas mieux que ceux qui nous vois comme des bêtes de compagnie.

Shin: je te force pas à porter un collier, ni à aucun l'un d'entre eux.

Derek: pourtant ce collier est bien présent, invisible peut être...mais ce pouvoir que tu utilise en permanence est le collier qui les enchaînes.

Il levait les mains semblant en avoir assez de discuter de ça.

Shin: peut importe, je suis prêt à t'enchainer à ton tour Derek. Sa ne sera pas la première fois, je vous ai déjà eu une fois ton frère et toi pourquoi ne pas faire devenir ça permanent.

Il levait la main vers moi.

Shin: approche Derek.

Je sens son pouvoir sur moi, je serrais les poing tentant d'y résister.

Shin: c'est ce qu'il me plait chez toi, tu me résiste. combien de temps pense tu pouvoir y arriver? vous serez tous deux bientôt à moi, on passera de très bon moment.

Il intensifie son pouvoir sur moi, je m'avançais les sourcils froncé.

Akira: décidément il n'a pas que cette puce qui le rend dingue! pff les kitsune.

Plus je marchais et plus je m'enveloppais de mon aura jaunâtre autour de mon comme pour m'en servir de bouclier contre son don. Son sourire commençait à s'effacer tout doucement.

Shin: qu'est ce que tu fais?

Il semble perdre toute confiance dans son pouvoir, Shin reculait regardant vers klaus hésitant à l'appeler à l'aide. Mon collier semble même plus résister à mon aura et fini par lâcher prise en explosant. Je fus pourtant pas toucher grace à mon pouvoir qui me servait toujours de bouclier. Maintenant je peux l'utiliser à ma guise, j'en fis apparaître toute mes queues augmentant d'avantage mes pouvoirs. J'étais face à Shin qui semble regarder avec crainte, je le faisais l'éviter dans les air sans même avoir besoin de bouger le petit doigts.

Derek: tu nous laissera désormais tranquille, tu t'approcheras plus de ma famille ou celle de Gabriel compris?

Shin: aussi non quoi Derek?

Shin ressentait l'effet comme d'un coup de poing dans l'estomac, il crachait du sang avant que je l'envois valser plus loin. Je le regardais gémir tout en tenant son vendre et relevait les yeux dans ma direction.

Shin: alors tu veux me tuer maintenant? tu sera bien obligé sinon c'est ton misérable humain qui en bavera.

Je créais une sphère d'énergie, mais akira attrapait ma main pour stopper mon geste.

Akira: ne rentre pas dans son jeu, si tu commet se geste jamais tu pourra revenir en arrière.

derek: je suis prêt à le faire si c'est pour protéger ceux que j'aime.

Takuma: vous n'aurez pas besoin d'aller jusque là, je me charge de lui.

Je le regardais de la tête au pied, qui est ce? ce type est vraiment beau. Lui s'approchait de shin s'agenouillant pour le regarder presque avec moquerie.


Takuma: et bien mon tout petit frère, on dirait que tu peux pas t'empêcher de faire des choses stupide pour faire regarquer ta petite présence.

Shin: ferme la maudit chacal.

Takuma: chacal...un bien joli animal comparé à la vermine que tu es.

C'est son frère? j'ignorais que Shin avait un frère, possède t'il le même pouvoir? et de quel côté est t'il? je gardais mes pouvoirs en eveil prêt à les utiliser si cela est nécessaire. Takuma levait la main vers Klaus l'obligeant à reprendre forme humain sans même une parole de sa part.

Takuma: on va rentrer à la maison, je suis certain que notre père sera ravis de tes médiocre exploit.

Shin: je n'irais nul part.

Takuma: je crains que père ne te laisse pas le choix.

Shin disparu par magie téléporter de force, Takuma se redressait regardant dans notre direction.

Takuma: je suis navré pour les actes cruelle de mon frère, il a utilisé ses pouvoirs dans de mauvaise condition cela ne se reproduira pas.

Derek: qui êtes vous?

Takuma: des personnes qui sont charger de protéger toutes les créatures de ce monde, bien qu'il est plus difficile de maintenant ce devoir après l'arriver des hunter.

Il regardait vers Akira et Ren avant de me regarder à nouveau.

Takuma: vous n'êtes pas aussi seul que vous le croyez.

Il sourit avant de disparaître à son tour, qu'est ce q'il voulait dire par la? Je pouvais reprendre forme humaine, j'ignore si on sais débarrasser de Shin..mais pour l'instant on pourra être tranquille. du coup valas à perdu son petit protéger.

Derek: disparaît de ma vue, avant qu'un pieux ne te transperce la coeur.

je reprenais sourire fonçant vers Gabriel pour le prendre dans mes bras.

Derek: dit moi oui!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Jeu 27 Aoû - 20:47

j'étais vraiment sur le cul on va dire, de voir ce dragon voler au loin, c'est encore shin qui le contrôle ? Une tel créature c'est vraiment possible ? ils doivent être en dangers, et mon père se trouve encore là bas avec nina.. si se dragon crache de ses flammes, sa serait le  cahos, d'ailleurs, je regardais autour de moi, beaucoup de personne se promenant le soir avait remarqué cette créature pas étonnant vu la taille, et fuillait.. les hunters auront du boulot pour effacer à tous, leur mémoire

gabriel : on ne va pas rester là, il faut aller les aider, mon père se trouve encore là bas.

reiji : tes vraiment courageux pour un simple mortel, il suffirait un coup de cette géante patte de sa part pour que tu te retrouve éjecté, et peut etre mort par un coup du lapin, après j'aurais la colère de derek sur moi de t'avoir emmené betement la bas.

il baissait d'ailleurs les yeux vers derek qui s'était réveillé, il le posait aussi tot à terre sur sa demande., il en croisait les bras tout en détournant le regard.

reiji : oué bah la prochaine fois, évite de faire ton idiot, et j'aurais plus à te prendre dans mes bras.

il regardait vers le dragon, moi je ne détournais pas le regard de derek, soulagé qu'il aille mieux.

reiji : tu sais très bien, qu'on ne peut rien faire contre shin. il nous contrôle tout les deux, bien que tu arrive à aller contre ses ordres bien plus que moi, va savoir pourquoi.

gabriel : il a raison derek tu..

je me taisais vu qu'il venait vers moi attrapant mon visage, je l'écoutais bien, mon coeur se serrait sur ce qu'il me disait mais surtout la fin, m'épouser ? Il est sérieux quand il a dit ça ? reiji semblait lui aussi bien surprit.

sur le coup, je ne répondais rien, car je restais comment dire.. sur le cul. on finissait par se rendre jusque là, je regardais le dragon, de près, il est encore plus gros, et effrayant que de loin. je commence à m'inquiéter sur notre sécurité avec un tel monstre en face de nous. enfin monstre.. créature. il est peut etre gentil qui sait, peut etre que c'est à cause de shin qu'il est dnas cet état.

valas semblait assez mécontent de se retrouver au sol, mais laisser shin s'asseoir dessus, et ne bougeait pas sous sa demande, alors que lui regardait le spectacle, ren et akira avait de plus en plus de mal contre klaus, ils fatiguaient de plus en plus, et n'avaient toujours pas trouver la moindre faille contre lui, car sa carapace, était bien plus résistante qu'une armure en fer. rien ne pouvait la traverser.

klaus : vous perdez votre temps, vous êtes tellement faible, que je vais encore m'amuser un peu avec vous.

il s'était posé au sol, les attaquant avec ses pattes, sa queue, ses ailes ainsi qu'il tentait de les attraper dans sa gueule. son torse commençait à briller, devenant rouge, on pouvait deviner qu'il préparait des flammes.

derek appelait enfin shin, il se levait pour faire face à derek, valas se levait à son tour frottant ses vêtements tout en regardant dans notre direction. reiji lui était là aussi, mais restait bien éloigné, plissant les yeux en direction de shin, il ne voulait pas encore une fois se faire manipuler par lui.

il faut qu'on se dépêche, ren et akira sont vraiment ne mauvaise position, klaus avait réussit à mettre à terre ren, appuyant sa patte contre lui, il empêchait ses griffes s'enfoncer en lui avec son arme, mais il avait tellement de force, il en suait des gouttes.

derek tentait de les protéger, lui demandant de les laisser tranquille. shin avait du mal à comprendre étant donné que ce sont eux, les hunters qui avait fait tant de victime aux siens, et surtout à ses parents. mais pour l'instant, derek ne voyait autre que shin comme vermine à arrêter.

c'est pas vrai, il utilise encore une fois ses dons sur derek, lui demandant d'approcher, il résistait, mais shin lui redemandait et derek finissait par marcher jusqu'à lui.

gabriel : derek, contrôle toi, ne le laisse pas gagner.

reiji : c'est impossible d'aller contre ses ordres, je l'avais pourtant prévenu..

j'étais surpris de voir cette aura jaune recouvrir le corps de derek, cela le recouvrait entièrement, et faisait comme une sorte de bouclier, empêchant les dons de shin contre lui, j'en souriais sur le coup, je savais qu'il y arriverait.

et shin commençait à avoir peur de ses intentions à présent, il ne sourit plus comme avant. le collier qu'il portait finissait meme par exploser, mais il ne recevait aucun dégat. il pouvait à présent manier tout ses pouvoirs, et faisait apparaître toutes ses queues, shin semblait le craindre à présent.

je le regardais bien alors qu'il le faisait éviter dans les airs, par la pensée. lui donnant cette ordre, qu'il les laisse enfin tranquille tout les deux. mais shin ne semblait pas vouloir perdre, il continuait ses menaces, me concernant.

il l'envoyait valser plus loin et faisait apparaître une aura dans sa main, reiji en fronçait les sourcils se demandant si il allait vraiment aller jusque là.

gabriel : ne fait pas ça derek.

je ne voulais pas qu'il vienne à tuer quelqu'un.. je sais qu'il n'est pas comme ça, akira l'en empêchait d'ailleurs attrapant son bras, kaus lâchait prise sur ren pour regarder vers shin sentant qu'il étiat en dangers, ren en profitait pour se retirer et à temps, car il était malgré tout blessé, un bout de l'ongle de klaus lui avait transpercer le torse.

c'est là que cette homme apparaissait, il ressemblait un peu à shin, cheveux blanc, yeux bleu, mais était malgré tout différent, et tellement classe. il s'approchait de shin, se mettant accroupis devant lui, c'est son frère ? en tout cas, il disait qu'il allait s'occuper de lui.

klaus s'approchait de shin, désirant le protéger, il bombait son torse près à lancer des flammes, mais de la simple main de takuma celui ci redevenait sous sa forme humaine, et n'était plus sous la contrainte de shin, il passait sa main dans ses cheveux revenant à lui.

ce takuma semble encore plus puissant que shin.. mais heureusement il semble ne pas être contre nous. shin disparaissait malgré lui, est ce qu'on est enfin débarassé de lui ? takuma quand à lui restait se redressant pour nous regarder. reiji s'approchait à présent se mettant à côté de derek, restant malgré tout méfiant.

reiji : protéger les créature de ce monde ?

il en levait les yeux sur le coup.

reiji : et bah vous êtes à chier, vous devriez changer de métier.

il plissait les yeux l'écoutant, moi je tournais le regard vers derek, ils ne sont pas aussi seul qu'ils le croivent sa veut dire quoi ? qu'il existe bien plus de kitsune ? il finissait par disparaître à  son tour.

valas était toujours présent, il fit la grimace de la menace de derek, et finissait par disparaître rapidement, moi j'étais soulagé que tout ça, soit terminé, par contre le dragon a commis pas mal de dégat, je tournais le regard vers derek il fonçait dans ma direction, me prenant dans ses bras, et me demandait de lui dire oui, il était donc vraiment sérieux lorsqu'il a fait ma demande tout à l'heure ?

gabriel : je.. il faut que j'y réfléchisse..

je vais surement casser son bonheur sur le coup, mais tout sa me semble aller tellement vite, je ne suis même pas sur de ce que je ressens moi même. alors dire oui pour l'épouser, je suis vraiment perdu.. j'étais censé travailler pour lui, j'étais son gigolot personnel, et maintenant il me demande de l'épouser ?je sais qu'il ressent quelque chose pour moi, mais moi je n'en sais rien.

gabriel : désolé derek, laisse moi du temps d'accord ?

je le regardais bien, passant ma main sur son visage, je finissais par retrouver mon père pour m'assurer qu'il aille bien. reiji s'approchait de derek sur le coup.

reiji : c'est ce qu'on appelle, se prendre un rateau, mon pauvre frère.

ren pointait son arme dans le dos de klaus, profitant qu'il soit humain, et qu'il soit ainsi plus faible, klaus tournait lentement le regard vers lui ne bougeant pas de sa place.

ren : je te conseil de ne pas bouger de ta place, et ne pas tenter de te transformer à nouveau, par les lois des hunters, je t'arrête.

klaus : tu m'arrêtes ?

il ricanait.

klaus : j'étais sous les ordres de cette humaine, sa ne se reproduira plus jamais, je déteste qu'on se serve de moi, j'ai ma fierté qui en ait prit un sacré coup. je déteste votre espèce qui se croit tout permis, qui empiète les territoires des autres, et prétende ensuite que ce sont eux qui ne sont plus à leur place.

il se retournait tordant son épée en deux, ren regardait son arme et revenait ensuite vers lui.

klaus : jeter un sort à mon espèce pour qu'ils prennent cette forme humaine, afin de les tuer plus facilement, votre espèce sont faibles, ils prétendent faire la justice pour protéger les leurs, mais ils ne tuent que pour des raisons futiles, la gloires, la richesses et la peur de l'inconnus.

il approchait lentement son visage du siens, ses yeux de dragons brillaient.

klaus : ne tente même pas de me suivre, où la prochaine fois je vous tuerais tous.

il sautait se transformant pour s'en aller loin d'ici et retourner où il vivait avant que shin ne le trouve.  reiji levant la tête pour le regarder s'éloigner, il posait ensuite la main sur l'épule de son frère.

reiji : ne fait pas cette tête de chien abattu tu veux ? tu me fais pitié, il ne ressent pas la même chose que toi, c'est un humain, alors il lui faut du temps.

il s'approchait de ren.

reiji : j'aurais espéré que se dragon le mange, quel tristesse, vous avez tellement d'ennemis vous les hunters, vous devriez faire attention.

il s'en allait, ren le suivait du regard et finissait par tourner le regard vers derek lachant son épée qui était pliée en deux.

ren : je t'assure que j'ignorais tout ça, j'ai rejoins les hunters pour protéger les personnes qu'ils ne peuvent le faire, je ne tuent que lorsqu'il le faut, s'ils sont un dangers pour cette ville. Je vais arranger les choses..

il s'en allait ensuite.

ren : akira on a des choses à se dire alors suis moi. on va devoir avant tout avoir une longue nuit, il faut nettoyer tout les dégats de se dragons et effacer la mémoire de chacune des personnes qui a pu voir la scène. appelles les autres pour qu'ils nous aident, ensuite je ferais un tris.

moi j'étais toujours à l'intérieur, je tournais le regard vers derek, je me sens mal depuis qu'il m'a fait cette demande tout à l'heure..

stephan : bien je vais retrouver nina, je lui dois des excuse je suppose.

il partait, moi je regardais vers derek. 

Gabriel : écoute derek je.. 

Je détournais le regard. 

Gabriel : Je suis désolé de t'avoir blessé mais.. Je ne sais même pas ce que je ressens, si je ressens quelque chose pour toi, tout es confus, je préfère qu'on prenne notre temps tout les deux. 

Je le regardais à nouveau, j'espère qu'il ne me détestera pas après ça.. Stephan arrivait dans la chambre espérant retrouver nina mais il y trouvait une autre personne à la place. Akio se retournait le sourire aux lèvres pour regarder vers Stephan. 

Akio : Stephan, quel plaisir de te revoir. 

Stephan : Je ne peux pas en dire autant, qu'est-ce que tu fais ici. 

Il marchait dans la pièce, mon père ne l'a jamais apprécié, car il avait une mauvaise influence sur moi. 

akio : je viens rendre une visite à mon très chère amis Gabriel, sa fait longtemps que je ne l'ai plus vu, il commence à me manquer. 

stephan : et bien, nous, tu nous manques pas. 

Akio : Quel cruauté, j'en suis blessé. Moi qui ait tout apprit à Gabriel, qui lui ait trouvé un travail, et grâce à ça, qu'il a rencontré Derek.  

Stephan : De quel travail tu parles. 

Akio : Il ne vous en as toujours pas parlé ? Je lui ais appris à embrassé, à exécuté chacune des demandes des clients quoi qu'il en soit, à prendre correctement par derrière, et se faire prendre également, oh et à faire des gâterie d'enfers, d'ailleurs pour se domaine il était plutôt doué, en tout cas sur moi. 

Il fit un sourire en coin voyant la tête qu'il faisait. 

Akio : Et je lui ais appris à ne pus jamais tomber amoureux, c'est quelque chose qui n'est pas permis dans se métier, en gros, il couchait pour de l'argent. 

Stephan : se sont des mensonges. 

Akio : Tu étais tellement pathétique mon pauvre stephan, tu t'appuyais sur ton sort, et restait aveugle que tu ne voyais même pas que ton fils était aussi mal que toi, il avait besoin de moi, et de mon argent, je lui ais d'ailleurs fait rencontrer derek qui l'a engagé, il semble lui convenir étant donné qu'il le garde toujours. 

stephan : il couche avec derek pour de l'argent ?!

Akio : Oué c'est bien ça. 

Stephan : Il a dit tout à l'heure qu'il l'aimait. 

Akio : surement sur le moment de la peur, car c'est impossible, je lui ais tout simplement effacer cette partie de lui, il ne sait plus ce que c'est que d'aimer quelqu'un. 

Il souriait, Stephan plissait les yeux et fonçait sur lui, l'attrapant par ses vêtements près à lui donner un coup de poing, mais il disparaissait, il cherchait après, une ombre apparaissait derrière lui, prenant la forme de akio. 

Akio : Evite de faire ça, je n'aime pas qu'on touche à mon beau visage. 

il se retournait. 

Stephan : qu'est-ce que tu es toi ?!

Akio : un être des ténèbres, en gros, un démoniste. 

Il reprenait le sourire. 

Akio : Bien, c'était un plaisir de te revoir mon chère stephan, j'ai du travail devant moi, je reviendrais de rendre visite un autre jour. 

Il disparaissait, Stephan tournait le regard, il marchait rapidement pour sortir, je tournais le regard vers lui, il semble être vraiment en colère. 

Gabriel : Papa ? 

Il s'approchait de Derek lui donnant un coup de poing au visage. 

Gabriel : Qu'est-ce qu'il te prend ?!

Stephan : Je suis au courant de tout ! Que tu couche avec lui pour du frique et tout le reste ! 

J'en faisais une drôle de tête sur le coup. 

Gabriel : Comment tu.. 

Il se retournait pour me faire face. 

Stephan : Akio m'a parlé, tu peux pas savoir à quel point du me déçoit. 

Il me donnait une gifle, j'en détournais le regard. 

Stephan : Je ne veux plus te revoir, j'en ais assez de tous ses mensonges. 

Il s'en allait.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Ven 28 Aoû - 22:00

Je relâchais mon étreinte sur lui ne m'attendant pas du tout à cette réponse de sa part, il n'a pas hésiter à prendre des risques à m'aider alors que j'aurais pu le blesser et le tuer à tout moment. Pour moi c'était une preuve de son affection à mon égard, mais il semblerait que je me soit trompé sur son compte. lui laisser le temps? pourquoi? pour savoir comment me rejeter correctement? personnellement il l'a déjà fait pour moi. 

Derek: épargne moi ta mauvaise langue Reiji.

Un coup de genoux entre les jambes m'aurait sans doute fait moins mal que ça, je regardais complétement anéantit en direction de Ren qui désirait arrêter Klaus, lui ne l'entendait pas du même oreilles.

Derek: laisse le donc partir Ren, il n'est pas responsable des actes de Shin.

Klaus s'en allait retournant parmi les siens, akira soupirait rangeant son arme ressentant déjà la mauvaise humeur de Ren avant même qu'elle n'est commencé.

Derek: Reiji sa suffit à présent ne me force pas à de ballonner. 

je laissais le temps à Ren de s'exprimer, je ne ressent pas de mensonge dans ses paroles. Je faisais un signe de la tête lui laissant la chance de changer tout ça. 

Derek: Très bien Ren, tu semble sincère dans tes paroles nous verrons bien comment les choses tourneront. J'ai pourtant bien peur qu'il sera plus difficile de changer le monde même avec beaucoup de volonté.

Akira: et bien quelque chose me dit que je vais en prendre plein la poire.

Faut que j'arrête de faire cette tête, mais je suis tellement déçu que j'ai du mal à trouver le sourire. Faut que je rentre au château et reprendre la vie où je l'avais laisser avant Gabriel. d'ailleurs le voilà qui arrivait prêt de moi surement pour finir cette conversation. 

Derek: j'oublie parfois que tu n'es pas comme moi Gabriel, les humains sont...si difficile à comprendre. Ils s'attachent et se détache si facilement, ce qui n'est pas le cas de mon espèce. 

je levais les yeux en direction de Stephan qui arrivait avec beaucoup de colère dans le regard, je suis principalement visé. Je décris facilement son intention et pourtant je tentais pas d'esquiver son coup de poing. Peut être que je l'ai bien mérité, j'attendais de savoir le pourquoi d'une tel colère.

Derek: Moi qui pensait qu'on commençait doucement à s'entendre.

Je vois...mais comment a t'il apprit cette vérité? mon frère aurait craché le morceau? non, il n'a plus d’intérêt à s'en prendre à moi de cette façon. Alors je ne voyais qu'une seul personne qui aurait pu aller jusque la, j'aurais une visite à lui faire prochainement.


Derek: Monsieur Light ne dite pas de tels mots que vous pensez pas.

je fronçais les sourcils n'appréciant pas du tout la gifle qu'il a donner à Gabriel, je r'attrapais Stephan l'attrapant le bras.

Derek: vous rejetez toutes les fautes à votre fils en ignorant les votres. Réfléchissez une seconde, croyez vous qu'il a décidé de sa propre volonté de prendre ce chemin? Au lieu de vous morfondre sur votre sort, peut être que vous auriez du ouvrir les yeux sur la souffrance de Gabriel. Il a été obligé de porter le poids de votre peine et en plus le siens et je parle pas des dettes que vous avez accumulé derrière vous. Alors qui est la véritable personne à blâmer? Gabriel pour avoir vendu son corps pour prendre soin de son père ou bien vous, pour avoir délaissé la dernière personne qui avait réellement besoin du soutiens d'un père.

Je lui lâchais le bras.

Derek: détestez moi autant que vous le voudrez, mais vous avez une seconde chance avec Gabriel ne la gâchez pas maintenant.

je le lâchais retournant auprès de Gabriel.

Derek: tu ne travail plus pour moi désormais, tu as assez d'argent de côté pour prendre un nouveau départ. Fait tes propres choix, prend tout le temps de te décider..une semaine, un mois et peut être des années. Après tous je comprendrais jamais rien aux humains, ils sont trop complexe pour moi.

Je serrais la mâchoire ayant vraiment du mal, j'ai surtout envie de le prendre et le ramener au château avec moi. Pourtant faut que je le laisse respirer, si il me trouve trop collant, trop insistant...je peux l'étouffer. J'embrassais seulement son front avant de tourner rapidement les talons et m'en aller. 

Je retournais au chateau en un rien de temps pour le dire et si il revenait pas? c'est possible, ma demande était trop soudain. Il ne me connait que depuis peut, j'ai laissé trop aller mes sentiments pour ne pas changer. Moi qui m'étais promis de plus me laisser à se genre d'émotion, je montais jusque ma chambre attrapant la chemise noir qu'avait mis Gabriel lors de notre sortie...oui je suis en boule dans mon lit entrain de la renifler!

Akira: c'est presque flippant de te voir fantasmé sur cette chemise.

Je me redressais ouvrant grand les yeux.

Derek: qu'est ce que tu fais ici et...

je détournais le regard.

Derek: complètement nu.

Akira: j'ai prit une douche, j'étais prêt à te piquer des vêtements mais voilà...prit sur le fait.

Derek: dans ma salle de bain?

Akira: c'était la plus spacieuse.

Derek: et pourquoi tu es la?

Akira: et bien Ren m'a demandé de dénoncer les vilains hunter, il les a viré un par un et j'ai été le dernier sur sa liste.

derek: sa explique pas pourquoi tu es dans mon chateau a utilisé ma salle de bain.

Akira: je vivais chez les hunter, alors maintenant j'ai plus d'endroit ou crecher.

derek: et tu veux t'installer ici?

Akira: ouais pourquoi pas, ta trop de chambres.

Derek: met une serviette bon sang!

il haussait les épaules allant chercher sa avant de revenir, je frottais mon front n'en revenant pas.

Akira: je dois être content qu'il met simplement viré, il avait tellement la haine que j'ai peur qu'il me caste pour me punir.

Derek: sa aurait été une juste punition.

Akira: une grande perte surtout, alors pourquoi tu renifle cette chemise hum? l'odeur de Gabriel est dessus?

Je lui lançait des petits yeux cruelle.

Derek: sort de ma chambre!

Akira: quoi il a honte le kistune? t'allais faire quoi avec cette odeur hum? 

Il est pas croyable celui la! je me levais le poussant hors de chambre.

Akira: quoi? je te dérange alors que t'allais faire l'amour à ta chemise?

je lui fermais la porte au nez tout en levant les yeux aux ciel, faire l'amour à ma chemise? non mais n'importe quoi! J'allais me recoucher sur mon lit pendant que Akira ricanait croisant mon frère dans les couloirs.

Akira: tien le grand frère, vu t'a tête tu ne semble pas m'apprécier. Sache que je suis plus un hunter donc ta plus de raison de me détester, regarde je suis désarmer..à moins que je cache une arme mortel sous cette serviette.

Il en fit un grand sourire.

Akira: quel caractère ses kitsune, tu devrais peut être réconforté ton frère plutôt que me lancer se regard. Il était prêt à faire perdre la virginité à une pauvre chemise sans défense.

Derek: j'allais rien faire à cette chemise Akira! 

Akira: oh tiens t'en a déjà terminé?

J'attrapais sa serviette pour le fouetter le cul avec, histoire de le punir un peu de se foutre de moi comme ça.

Akira: et voilà, je suis découvert maintenant.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Sam 29 Aoû - 22:06

Sa me fait un drôle d'effet d'avoir blessé ainsi Derek, mais je trouve que tout cela va un peu trop vite à mon goût.. Je ne sais même pas si je ressens réellement quelque chose pour lui, oui c'est vrai que me suis attaché à lui, mais delà à dire que je suis prêt à l'épouser ? Je ne sais pas, tout ça, sa m'effraye.. Je pensais que je pouvais être amoureux de lui, lorsqu'il était en dangers, je n'ai pas réfléchis et j'ai directement accouru jusqu'à lui même si ma vie en dépendant, je voulais le protéger, j'ai même dit à mon père que je l'aimais, mais en réalité, je l'espère de tout mon coeur, mais je n'arrive pas à savoir si oui ou non je l'aime, je ne sais plus ce que c'est que d'aimer une personne de cette façon depuis que je travail pour Akio.

Enfin soit, mon père arrivait bien mécontent car justement, il avait apprit tout la vérité me concernant de la bouche de Akio, j'ignore d'ailleurs comment il est arrivé jusqu'ici, et comment il est rentré, on ne l'a même pas vu.. Il frappait Derek, ce qui m'étonnait sur le coup, et venait ensuite à moi me giflait et me disant toute ses choses, je savais que j'allais le décevoir une fois qu'il apprendrait la vérité, je m'étais préparé.

Il s'en allait, je voyais Derek aller jusqu'à lui.

Gabriel : laisse tomber Derek.

Il allait malgré tout le retrouver pour avoir une discussion avec lui. Stephan se retournait lorsqu'il lui attrapait le bras, il fronçait déjà les sourcils le regardant. Il l'écoutait tout en détournant le regard de temps  à autre, car il savait qu'il n'avait pas tord, loin de là.

Stephan : J'ai peut être été un père indigne durant toute ses années, je pardonnerais à mon fils, car il l'a fait pour moi. Mais toi, je ne veux plus te voir auprès de lui. tu ne te sert que de lui pour tes petits besoins personnel, et tu prétends l'aimer, alors que tu le payes pour qu'il "couche" avec toi ? A moins que tu as peur que si tu ne le payes plus, il s'éloignera de toi.

Une fois qu'il le lâchait, il plissait les yeux l'écoutant.

Stephan : J'ai pas l'intention de perdre mon fils, au contraire, j'ai bien l'intention de le protéger de toi, et de tout vos problèmes, tu le met en dangers.

Il s'en allait pour se calmer. J'attendais que l'un d'entre eux revienne, je me demande ce qu'ils se sont dit.. Je regardais vers Derek, il me disait directement que je ne travaillais plus pour lui à présent, mon coeur se serrait. j'avais déjà peur de la suite, mais il me laissait le temps de réfléchir autant de temps qu'il me faudra pour savoir ce que je voulais réellement.

Gabriel : Tu es en colère..

Sa se voit, ou même déçut, les deux à la fois surement.. Je fermais les yeux alors qu'il m'embrassait le front, et les rouvrait ensuite le regardant s'en aller, j'en serrais les poings. Une fois qu'il était partis, je m'asseyais sur le divan posant ma tête contre le haut du divan fermant les yeux, pourquoi c'est tellement compliqué ?

Je passais ma main sur mon torse, serrant ma chemise, je veux l'aimer..

Akio : Qu'est-ce qu'il t'arrive, un chagrin d'amour ? Hum, impossible.

Je me redressais ma tête pour bien le regarder.

Gabriel : Qu'est-ce que tu fais ici, pourquoi avoir tout balancer à mon père ?!

Il faisait mine de rien, haussant les épaules.

Akio : Il était temps qu'il soit au courant tu ne crois pas ?

Il s'approchait de moi, attrapant son visage pour approcher le sien du miens, je ne le quittais pas du regard.

Akio : Tu m'appartiens, ne n'oublie pas, tu ne travail plus pour Derek à présent, tu vas donc revenir auprès de moi.

Je tapais ma main contre la sienne pour qu'il me lâche.

Gabriel : Non, j'arrête tout, c'est terminé.

Akio : Ah oui ? Terminé tu dis ?

Il ricanait.

Akio : Rien n'est terminé au contraire. Qu'est-ce qui se passe, raconte moi, après tout je suis ton ami.

Il s'installait à côté de moi penchant la tête pour me regarder d'un air tout triste.

Akio : Derek t'aime, et toi tu voudrais l'aimer à ton tour, mais tu ne ressens rien c'est ça ? Quel tristesse.

Je fronçais les sourcils sur le coup.

Akio : Lorsque tu as signé ce contrat avec moi, je t'avais pourtant expliqué tout en détail, en travaillant pour moi, tu ne ressentiras plus d'amour, tu en tomberas jamais amoureux. Tu as accepté ses conditions.

Gabriel : Qu'est-ce que tu racontes ?!

Il fit un sourire en coin.

Akio : Je t'ai maudit, tu ne peux plus rien ressentir tout simplement. Tu ne pourras jamais aimé Derek Kijo même si tu le désires.

J'écarquillais les yeux.

Gabriel : Espèce de..

Il posait ma main contre mon torse pour se mettre au dessus de moi, posant son doigt sur mes lèvres pour m'empêcher de parler.

Akio : Chut, pas un mot. je suis le seul pour te rendre à ton état normal, alors évite que je sois ton ennemis, on s'entendait si bien.

Il passait sa main sur mon torse au niveau de mon coeur.

Akio : Je ressens encore ma magie en toi, mais seul mes semblable aurait pu le ressentir, cela montre que tu m'appartiens et qu'ils ne peuvent pas t'avoir. Mais Derek, malgré qu'il soit un kitsune, ne pouvait pas le remarquer lui.

Mon père qui désirait me reparler avec entendu toute la conversation, il s'en allait pour retrouver Derek. Qui lui était retourné au château, tout triste et faisait un calin à la chemise que j'avais porté, sentant mon odeur dessus.

Ren a donc viré tout les hunters ainsi que Akira étant donné qu'il en était partie. Il était entrain de parler à DErek, désirant s'inviter chez lui, et avait même emprunté sa propre salle de bain, et en sortait complètement nu, lui parlant tranquillement.. Il finissait par mettre une serviette autour de sa taille.

Une fois que Derek le mettait dehors, REiji passait par là, il s'arrêtait pour le regarder sur le coup.

Reiji : Non je t'aime pas, tes peut etre plus un hunter mais tu l'étais y pas si longtemps que ça.

Il baissait un oeil vers son petit essuie, et relevait ensuite le regard vers lui.

Reiji : Même si tu étais 'armé" tu ne ferais pas le poids face à moi.

Il plissait les yeux l'écoutant et regarder vers la porte de la chambre de Derek.

Reiji : avec une chemise ?

Derek ripostait aussi tôt ayant tout entendu.

Il sortait, attrapant la serviette de akira pour le fouetté avec, reiji n'hésitait pas à regarder son entre jambe et tout le reste.

Reiji : Tu es bien armé en effet.

Il croisait les bras.

Reiji : J'espère que tu vas pas déprimé comme ça tout le temps Derek, si tu tiens vraiment à Gabriel alors pourquoi tu le laisse s'en aller ?

Il tournait le regard ensuite.

Reiji : Tient, on a une visite du vieux stephan.

Il descendait pour lui ouvrir la porte.

Stephan : Derek est là ?

Reij : Il déprime sur une chemise.

Stephan : Une chemise ?

Reiji : Il ne veut mieux pas que tu saches l'histoire.

Il arrivait, mon père le regardait.

Stephan : Akio est avec Gabriel, c'est possible qui lui ait lancé une sorte de malédiction où je ne sais quoi, il dit également que Gabriel lui appartient. Je ne l'ai jamais aimé, et j'avais de bonne raison.

Reiji : Akio ? Punaise Derek ! Tu as pris un type qui travaillait pour Akio ?! Tu es idiot ou quoi ?!

Il soupirait détournant le regard.

Stephan : tu le connais ?

Reiji : Evidemment, c'est un sorcier puissant, qui contrôle la magie noir, c'est un démoniste, Gabriel a été idiot de lui faire confiance, si il a accepté son offre, c'est qu'il lui appartient, il doit surement être imprégné de sa magie noir à présent. Il est préférable que tu abandonnes ton Gabriel.

Il soupirait voyant la tête qu'il faisait.

Reiji : Ok j'ai pigé, c'est impossible pour toi. Et tu comptes faire quoi hein ? C'est un démoniste, il peut pas mourir, il reviendra à chaque fois encore plus fort.

Stephan : je vais pas laisser mon fils seul avec ce "démoniste" où je ne sais quoi.

Il partait près à me retrouver.

Reiji : Voilà que le père va dans la gueule du loup, c'est bon j'ai compris je viens avec, oh comment akira toi aussi ? Comment c'est aimable de ta part.

Il arrivait jusque chez moi, mais je n'y trouvais plus, seul un clone de Akios 'y trouvait allongé dans le fauteuil, avec des femmes qui s'occupait de lui, nina en faisait partie, ses yeux étaient complètement noir.

Akio : Tient, de la visite.

Stephan : Où est Gabriel ?

Akio : Il a décidé de revenir auprès de moi, je lui avais tellement manqué.

Il ouvrait la bouche pour que nina lui donne un bout de raisin.

Akio : Qu'est-ce qu'il y a Derek ? J'ai accepté notre contrat, je te l'ai laissé et je ne me suis pas approché de lui, mais le contrat ne compte plus à présent, vu que tu l'as viré, il m'appartient donc à nouveau.

Il suçait ses doigts, et repoussait les filles pour se lever.

Stephan : Qu'est-ce que tu as fait à nina ?!

Il tournait le regard pour la regarder et revenait vers lui.

Akio : Rien de bien méchant. Elle me sert.

Reiji : Je déteste les démonistes.

Il changeait d'apparence prenant celle d'un kitsune et fonçait sur lui, mais il traversait son corps qui changeait prenant celle d'une ombre et revenait ensuite.

Akio : alors vous êtes contre moi ?

Il fit un sourire.

Akio : Quel bêtise que vous faîtes.

Il disparaissait aussi tôt, n'étant que de toute façon un clone. Nina revenait à elle ainsi que les autres filles qui se demandaient ce qu'elles leurs étaient arrivé.

Nina : Qu'est- ce qu'il se passe ?

Stephan s'approchait d'elle, rassuré qu'elle n'ait rien.

Reiji : On fait quoi maintenant ?


Je me retrouvais donc chez lui.

Akio : Met toi donc alaise, tu as l'habitude non ?

Je regardais chez lui, sa fait longtemps que je ne suis plus venu ici. Il s'approchait de moi glissant sa main sur mon visage.

Akio : Voyons voir si tu as n'as perdu la main. Embrasse moi.

Gabriel : Non, je ne veux plus continuer.

Il serrait ses doigts vers mon coeur, je ressentais une horrible étreinte.

Akio : Embrasse moi.

Je fermais les yeux ressentant cette douleur, il souriait et m'embrassait je me laissais faire, il m'emmenait jusqu'à sa chambre pour m'y mettre.

Akio : c'était compliqué de ne pas montrer mon véritable visage avec toi, mais d'un coté sa m'amusait.

Il retirait mes vêtements, il s'amusait avec moi.

Akio : JE parie que tu espère que Derek vienne pour t'aider ?

Gabriel : Il viendra.

Akio : Il sera déjà trop tard.

Il m'embrassait, il se décalait un peu, une ombre sortait de sa bouche, entrant en moi, j'en tremblais sur le coup, je me sens bizarre.. Mon regard changeait.

Akio : à présent, amusons nous tu veux ?

Je souriais attrapant son visage pour l'embrasser, je l'aidais à nous déshabiller.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Dim 30 Aoû - 22:34

Je marchais tournant le regard écoutant mon frère, j'ai pas envie de lui avoué que je réagis comme ça uniquement par frustration. Admettre que Gabriel ne pourrait pas m'aimer, qu'il a vu uniquement en moi un profit...

Derek: Si il tient réellement à moi alors il reviendra, dans le cas contraire c'est à moi de tenter de l'oublier.

Je détournais le regard ressentant la présence de son père devant chez moi, qu'est ce qu'il veux? encore me critiquer sur la relation que j'ai eu avec Gabriel? a moins que Gabriel est désespéré et souhaite revenir à mes côtés. Cette espoir m'encourageait d'aller le retrouver, c'était une tout autre nouvelle qu'il allait m'annoncer.

Derek: êtes vous venu pour me donner un autre coup de poing? car je suis pas disposé à me laisser faire cette fois.

Une malédiction? pourquoi je n'ai rien ressenti? j'ai encore énormément à apprendre en temps que Kitsune, si seulement mes parents auraient eu le temps de m'en apparendre d'avantage. 

Derek: j'ignorais qui était cet individu! il ne c'était pas présenté sous ce nom lors de notre dernière rencontre. 

Je serrais les poings en rage à l'idée qu'il se soit jouer de Gabriel comme ça.

Derek: mais il n'a pas tenu compte de mon avertissement, j'ai pas l'intention d'abandonner Gabriel à son sort Reiji! inutile de me faire une leçon de moral la dessus.

je compte bien aller le sortir de ce pétrin et peut importe les risque que je prendrais.

Akira: un démoniste hein? voilà une vermine difficile à exterminé.

Stephan qui fonce tête baissé, c'est très risqué mais je le comprend en même temps. Gabriel est son fils et la toute dernière chose qui lui reste dans se monde. 

akira: quoi? hors de question! j'ai plus aucune arme de je te rappelle! et c'est pas avec de belle parole et quelque grognement qu'on pourra se débarrasser d'un démoniste! et vous m'écouter?

Il levait les yeux n'ayant pas le choix que de nous suivre, j'allais jusque chez Gabriel espérant l'y retrouver. C'est un tout autre accueil qu'on allait recevoir, ce type déjà entrain de nous narguer. Nina? qu'est ce qu'elle fait avec ce type? je regardais attentivement ses yeux, ce fumier! il l'a manipule avec la magie noir.

derek: Cela t'amuse de jouer avec les mots Akio? Gabriel n'est pas une chose qui t'appartient! libère le ainsi que Nina et ses filles!

j'ai déjà mes yeux de renard, il met très difficile de garder mon calme dans de tel moment. Mon frère a bien plus difficile que moi et ce transformait tentant de l'attaquer. Je me doutais qu'il ne se serait pas exposé comme ça si facilement, il ne s'agit que d'un double de lui. Je détournais le regard réfléchissant où pourrait se trouver le vrai. je ressent pas la présence de Gabriel ici, il doit se trouver avec le vrai Akio.

Akira: les kistunes! ils ne voient pas plus loin que le bout de leurs museau! 

Le clone de Akio disparu et avec la manipulation qu'il avait sur Nina et ses filles.

Derek: a t'écouter, toi tu avais remarque qu'il s'agissait que d'un clone.

Akira: j'ai été entraîné pour ça, alors oui j'ai appris à faire quelque difference. Les démonistes créent des clones d'ombre.

Derek: et alors?

Akira: une ombre ne peut pas en projeté une autre, regarde sous ses pied et si tu ne vois aucune ombre c'est qu'il s'agit d'un clone aussi réelle qu'il soit. 

Cela m'aidera pour la prochaine fois, j'étais déjà prêt à partir pour retrouver Gabriel.

Akira: lui pourra te blesser autant de fois qu'il désire avec ses ombres, mais chaque démoniste à ses techniques spécial. Il pourrait avoir un talent cacher qu'il n'a pas encore révélé à son grand jour, foncé tête baisser n'aidera pas Gabriel.

Derek: et rester ici les bras croisé l'aidera selon toi?

Akira: il risque de te corrompre avec sa magie noir, tu es en infériorité face à se type d'ennemis.

Je tirais sur mon bras pour qu'il me lâche.

derek: j'en prend le risque.

Je partais déjà, Akira passait sa main sur son visage arrivant décidément pas à comprendre mon espèce.

Akira: une fois qu'un kitsune est amoureux! ils sont vraiment têtu et suicidaire! une calamité et puis qu'il se débrouille!

il croisait les bras avant de croiser le regarde de Reiji.

Akira: très bien j'y vais! me mord pas, j'ai pas envie d'attraper des maladies.

Je me souviens encore de l'adresse de Akio, je m'étais renseigné sur lui en même temps que Gabriel. J'ouvrais la porte de chez lui tout en levant les yeux, Gabriel est ici et à l'étage...ma jalousie et ma colère prenait aussi tôt le dessus. Je montais ouvrant la porte de la chambre, cette fois je suis plus que furieux. J'attrapais cette merde par la gorge tout en le repoussant contre le mur.

Derek: je t'apprendrais à poser tes mains souillé sur lui! 

Je faisais apparaître toutes mes queues les pointant dans sa direction, il arrive encore à sourire et n'est pas du tout étonné de ma visite et m'attendait peut être même. Je créais une sphère d'énergie dans ma main la tapant contre le ventre de Akio. Il passait a travers le mur derrière lui, j'en profitais pour me retourner regardant Gabriel. Son regard est terne et vite, il doit être sous le contrôle de Akio. 

Derek: je vais t'aider à te sortir de la.

je dois commencé par lui débarrasser cette magie noir, mais comment? je baissais les oreilles ayant une petite idée la dessus, mais les risque pour moi sont assez haute. Peut importe, j’étais prêt à tout pour sortir Gabriel de cette misère. Je posais ma main sur son torse faisant parcourir mon aura en lui cherchant la source de la corruption et la purifier. Si seulement j'avais été mis au courant plus tôt de ce problème, les choses entre nous auraient été plus facile.

je fronçais les sourcils ayant trouver la magie noir et directement installer dans son coeur, je tournais légèrement le regard ressentant Akio derrière moi pourtant je peux pas bouger où ma tentative échouera. Akira arrivait avec une arme blanche la pointant vers le visage de Akio.

Akira: j'ai été obligé de piquer dans l'armurerie des hunter! ren m'a vu filer en douce et uen fois de plus je me fera gronder! tu m'en devras une bonne maudit Kitsune!

Derek: je l'oublierais pas.

L'arme est imprégné de magie blanche ce qui risque de mettre des batons dans les roues de Akio. Je baissais les yeux vers ma main, la magie noir tente de m'attaquer directement. Tant mieux viens seulement! au moins tu quittera le corps de Gabriel même si c'est pour te rendre dans le miens. 

Derek: sa y est!

je retirais vite ma main tout en tenant mon poignet, sa me donne une sensation de brûlure sous la peau. J'attrapais Gabriel dans l'une de mes queues puisqu'il tombait inconscient, il s'en remettra avec du repos. 

Derek: laisse tombé Akira! on s'en va.

Akira: quoi s'en aller?

Derek: obéis merde!

Akira: merde? mais c'est que tu es grossier et puis comme tu veux!

Il donnait un coup de poing à Akio en signe d'adieu avant de partir, moi je continuais de le regarder, les yeux plein de menace et partait à mon tour.

Akira: c'était quoi ça hein? on a une occasion de lui bauté le cul et toi, tu préfère le laisser filer? montre voir ta main.

Il voulait la prendre, mais je l'en empêchait.

Derek: tu va me lâcher? 

Akira: tu as aspiré la magie du démoniste? mais t'es complètement fou!

Derek: j'ai sauvé Gabriel! qu'est ce que sa peut te faire?

Akira: ce que sa peut me faire? tu es déjà entrain de changer! non mais tu t'entend?

derek: je vais très bien, sa finira par se dissipé.

Akira: bien sûr que non, ça va surtout corrompre ta propre magie si on la stop pas avant.

derek: ah oui et tu as une bonne idée? depuis quand tu t'occupe du sort d'un kistune? toi qui profitais de chaque partie d'eux pour t'enrichir.

Je continuais mon chemin, lui restait sur place me regardant m'éloigner.

Akira: putain de kitsune!

il cherchait à faire demi tour, mais levait les yeux avant de me suivre de prêt jusqu'au château. J'allais jusqu'à ma chambre pour poser Gabriel sur le lit avant de rejoindre la salle de bain voulant prendre une douche. C'est surtout ma main que j'ai utilisé pour libéré Gabriel de cette malédiction qui me fait atrocement souffrir, je m'étais même pas rendu compte que j'étais encore entièrement habiller. Je m'asseyais contre le mur laissant l'eau couler sur moi, je sais que j'ai pas prit la meilleur des décisions. Pourtant un kistune irait jusqu'à se sacrifier lui même plutôt que l'être dont il sait imprégné.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Lun 31 Aoû - 23:04

Derek se souvenait donc de l'adresse de Akio, étant donné qu'il s'était renseigné sur lui lorsqu'il s'était arrangé me concernant. Il retrouvait donc facilement où on se trouvait, accompagné de Reiji et de Akira qui n'avait pas vraiment le choix, un peu forcé. 

J'étais à moitié dénudé, akio qui s'occupait de ma personne, et je me laissais entièrement faire. Je tournais à peine le regard pour regarder Derek, comparé à Akio qui penchait la tête souriant, même lorsqu'il fonçait sur lui, pour l'attraper par la gorge et le poussait contre le mur. 

Akio : Pourtant il semble aimé ça, mes mains souillé. 

Il gardait toujours se petit sourire en coin, il faisait apparaître toutes ses queues, les pointant en direction de Akio. Créant une sphère d'énergie, il fit expulser Akio traversant le mur. Derek s'approchait rapidement de moi, regardant mon visage, c'est à peine si je le voyais, mon regard était vide, se n'est plus vraiment moi et il l'avait bien remarqué, mon corps était souillé par cette magie noir. 

Derek ne réfléchissait pas, il savait les conséquence et les risques qu'il prenait, mais pour moi, il le faisait malgré tout, il posait sa main sur mon torse, commençant à aspirer cette magie noir en moi, pour l'aspirer en lui. 

Akio marchait jusqu'à derek, frottant ses vêtements qui était remplis de poussière blanche. 

Akio : Qu'est-ce que tu comptes faire, aspirer cette magie, fait donc, se sera toi qui sera corrompu. 

Il tendait la main créant une sphère noir dans sa main. 

akio : J'ai toujours l'habitude de renvoyer ce qu'on m'envois. 

Derek ne pouvait pas bouger, ni se défendre, il était donc sa merci. Il s'apprêtait à l'envoyer sur lui, mais akira arrivait à temps pointant cette arme blanche vers le visage de Akio. Celui ci plissait directement les yeux regardant cette arme, rien que de la regarder lui piquait les yeux. La plus grande faiblesse des sorcier qui pratique la magie noir et la magie blanche tout simplement, la lumière efface l'ombre. 

Akio : Où tu as trouvé cette merde. 

Il faisait disparaître sa sphère de ses mains. 

Akio : Un putain d'hunter. 

Reiji arrivait à son tour, il tournait le regard vers son frère. 

Reiji : qu'est-ce que tu fais Derek ?!

il remarquait bien ses intentions et ce qu'il faisait. Je me sentais vraiment libéré d'un poids énorme lorsque derek avait aspirer toute la magie noir à l'intérieur de moi, j'en tombais inconscient, exténué.. Akio faisait la grimace me regardant ainsi que Derek mais ne bougeait pas, étant en inférieur à présent avec l'arme de Akira. Il suffirait que cette arme lui transperce le coeur pour disparaître et retourner en enfer. 

Derek ressentait bien entendu une sensation à la main, cela allait le changer c'est certains. Akio le regardait bien mais revenait vers Akira, derek voulait s'en aller, et le laisser en vie. 

Akio : Quel erreur de votre part de me laisser en vie. 

Derek finissait par s'en aller me tenant toujours dans l'une de ses queues, Akira finissait par obéir, Reiji tournait un oeil vers Akio. 

Reiji : Ne t'avise plus de t'approcher de ma famille. 

Akio : C'est une menace ? 

Il fit un sourire en coin, Reiji finissait par s'en aller pour suivre son frère. reiji suivait Akira et Derek plus loin, il suivait la conversation, Akira désirait voir sa main, bien entendu Derek l'en empêchait, son caractère changeait déjà à vu d'oeil. Reiji s'approchait d'autant plus. 

Reiji : je ne pensais pas que tu agirais de façon aussi stupide, tu sais les conséquences que sa peut avoir ? 

Il fronçait les sourcils, il tournait le regard vers Akira, étant d'accord néanmoins avec ses paroles, il marchait rapidement pour suivre la vitesse de son frère. 

Reiji : Il faut qu'on trouve le moyen de te retirer cette magie, et les seul personne qui peuvent y parvenir, se sont soit un sorcier qui pratique la même magie que Akio, ou bien un sorcier qui pratique la magie blanche, et que se soit les deux solutions, sa va être très dure à trouver. 

Il soupirait vu que Derek ne répondait pas, une fois au château, Reiji croisait les bras le regardant partir avec moi pour me déposer sur le lit, lui prenait une douche, et rentrait dedans encore avec tout ses vêtements. Il savait que malgré qu'il ne le montrait pas, qu'il souffrait de cette magie noir. 

Reiji tournait le regard vers Akira. 

reiji : il faut que tu nous trouve un sorcier qui utilise de la magie blanche pour qu'il nous aide. Ou bien, donne moi cette arme et je vais forcer Akio de lui retirer cette magie en lui ! 

Moi je finissais par me réveiller, je clignais des yeux, j'ai un de ses mal de crâne.. Je passais ma main sur mon visage, tournant le regard entendant le bruit de la douche. Je me souvenais de tout, il m'a sauvé encore une fois.. Je posais ma main sur mon torse, je ne ressens plus ce vide, j'arrive à ressentir tout à présent. 

Je me levais, me rendant jusqu'à la salle de bain, et je le voyais dans cet état, J'entrais rapidement à l'intérieur, me mettant accroupis pour être à sa hauteur, attrapant son visage pour qu'il me regarde, mes vêtements devenaient trempé également, ainsi que mes cheveux qui se plaquait contre mon front. 

Gabriel : Derek, tu vas bien ? 

Je regardais sa main et son bras, il est fort noir.. Ses veines et tout le reste. Je plongeais aussi tôt dans ses bras. 

Gabriel : tout est de ma faute, si tu savais comme je m'en veux.. Je disais que tu me m'étais en dangers, mais je te met également en dangers.. J'ignorais ce que Akio m'avait fait, tu m'as libéré d'un poids énorme, je me sens à nouveau moi même. 

Je me dégageais de lui. 

Gabriel : Et je peux te dire à présent, que je t'aime, je t'aime comme un fou, et je ne veux pas te perdre. 

Je l'embrassais, j'ai peur de la suite, de ce qu'il va lui arriver, il faut trouver une solution pour l'aider, lui retirer cette magie noir en lui. 

Reiji s'asseyait sur le canapé, sortant une cigarette. 

Reiji : Bon alors ? sa te permettra de te rajouter pour tout ce que tu as fais contre nous, si tu aides mon frère, alors on te pardonneras, tu ne seras plus mon ennemis et peut etre que je pourrais t'apprécier. 

Ren : Akira, tu oses venir dans la base des hunters alors que tu n'en fais plus partie, mais en plus tu voles une arme ?!  

Reiji : Roh non pas encore lui. 

Il baissait les yeux vers cette arme, il tendait sa main pour qu'il lui rende. 

Ren : Rend la moi. 

Reiji se levait se mettant devant lui. 

Reiji : On en avait besoin. 

Ren : Besoin pour quoi, les sorcier noir son rare. 

Reiji : ET bien on en a eu au cul, Akio sa te dit quelque chose. 

Ren : Akio ? je l'avais déjà éliminé il y a très longtemps. 

Reiji : Tu dois savoir que même si on arrive à les tuer, ils finissent par revenir tôt ou tard, et plus puissant encore, et bien il est de retour, et il s'en était pris à Gabriel, Derek a fait une énorme bêtise en voulant l'aider. Il aspirer la magie noir qui le recouvrait à l'intérieur de son corps. 

Ren en fronçait les sourcils sur le coup. 

Ren : Et c'est quoi votre plan à présent ?

Reiji : Utilisé cette arme pour le menacer à lui retirer cette magie à mon frère. 

Ren : Il va se préparer à voter retour, et les sorcier noir n'aime pas négocier, surtout lui. Sauf si sa l'intéresse vraiment. 

Reiji : Je le connais, il ferait n'importe quoi pour rester en vie, il en veut pas retourner d'où il vient. A moins que tu as un sorcier maniant la magie blanche sous ta manche ? Je n'ai pas d'autre plan.. Et il faut faire vite, plus mon frère aura cette magie en lui et plus il changera et va savoir comment son corps va réagir à se changement. 

Ren : le frère de Shin. 

Reiji : Hein ? 

Ren : ils n'ont pas seulement le dons de donner des ordres à vos semblable, ils ont également de la magie blanche en eux. ils peuvent vous aider. 

Reiji : Et ta une idée d'où ils se trouvent peut etre ? 

Ren : non aucune idée. 

Il levait les yeux au ciel. 

Reiji : Sa nous aide beaucoup ! 

Ren : On a cas faire en sorte qu'il vienne jusqu'à nous. Il a dit qu'ils étaient là pour sauver votre espèce et tout les autres, je suis sur qu'il ne veut pas perdre un kitsune qui sont rare. 

Reiji : Oué et.. ? 

Ren pointait l'arme blanche vers lui. 

Ren : je dois faire en sorte que tu es sur le point de mourir pour qu'il vienne à ton secours. 

Reiji : Nan mais tes malade ?!

Ren : Je ne te tuerais pas, il faut juste qu'il y croit, Akira te donnera du sang de vampire ensuite pour te soigner si jamais. 

reiji : Ton plan ne me plaît pas. 

Ren : Le tient n'est pas mieux. 

Il réfléchissait et finissait par le regarder. 

Reiji : Ok c'est bon ! Derek me devra beaucoup pour ça ! 

Ren souriait, il enfonçait l'arme dans son ventre, Reiji en crachait du sang sur le coup et gémissait.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mar 1 Sep - 22:59

Pendant que je tentais de lutter contre cette magie noir que j'ai aspiré de Gabriel, les autres au salons tentaient de trouver une solution plus radical. Akira ricanait agitant l'arme pour s'amuser avec.

Akira: mais bien sûr! laisse moi le temps de chercher dans l'annuaire un sorcier à louer pour la journée. Sérieusement! tu crois qu'on chope ce genre d'individu dans un supermarché et pas question que je te donne cette arme, tu te ferais bêtement botter les fesses par Akio et puis elle est trop classe pour aller à un kitsune.

Il le suivait du regard jusqu'au canapé où Reiji s'allumait une cigarette.

Akira: Oh, Reiji pourrait en mesure de m'apprécier. Quel grand honneur vous me faites, cela n'empêche que je pourrais pas trouver un sorcier maniant la magie blanche aussi facilement que tu semble le dire. ce genre de type se font très discret et vive la plus part du temps comme des ermite et...je te donnerais pas mon arme alors inutile de me lancer ce regard.

Il tournait le regard vers Ren qui arrivait assez mécontent, Akira toussait un peu s'appuyant contre le canapé.

Akira: enfin je voulais dire l'arme de Ren bien entendu.

Il lui tendait l'arme pour la lui remettre.

Akira: j'aurais peut être droit à une fessé en guise de punition, je baisse déjà le pantalon ou on fais ça en privé?

Reiji se levait expliquant la situation, Akio est plus connu qu'on l'imaginait même Ren l'a affronté par le passé.

Akira: Derek a agit comme n'importe quel kistune amoureux, donc stupidement et ton plan ne fait que confirmé mes critiques. Pour sauver ton frère tu serais prêt à agir stupidement à ton tour Reiji, je n'ai peut être pas d'idée pour sauver Derek, mais menacer Akio ne fera que te condamné à ton tour.

Il croisait vite les bras ensuite.

Akira: ne t'imagine pas que ton sort m'inquiète, tu n'es qu'un kitsune après tout.

En parlant de Takuma, Akira fronçait les sourcils les écoutant tout les deux.

Akira: tu plaisante? tu ferais confiance à un type qu'on a vu qu'une seul vois dans notre vie? qu'est ce que vous pouvez savoir si il est de notre côté? il est peut être apparu uniquement pour sauver la peau de son frère et non aider ses foutu renard.

Il levait les bras laissant tomber, de toute façon ren a déjà blessé mortellement Reiji. A ce moment la j'étais encore sous la douche accompagné de Gabriel qui me fit enfin des aveux sur ses sentiment.

derek: et bien, c'est pas trop tôt pour te rendre compte que je suis beau gosse.

Lorsqu'il m'embrassait je l’attrapais par ses vêtements pour le pousser contre le mur de la douche.

Derek: je me sent très bien Gabriel, tu n'as aucun soucis à te faire pour moi. Je dois même te dire que je me sent bien mieux comme ça, j'ai plus besoin de me donner un genre...je vais pouvoir me livré au grand jour.

j'écartais sa chemise pour embrasser son torse du moins jusqu'à que je sente l'odeur du sang de mon frère.

Derek: on va devoir remettre ça.

je me relevais sortant rapidement de la douche encore trempé et descendait au salon.

Derek: cette fois je te laisserais plus partir avant de t'arracher le coeur Ren.

Akira se levait vite pour s'interposé.

Akira: attend c'est pas ce que tu crois.

J'utilisais mes pouvoirs pour l'éjecté loin de moi, il atteri sur une chaise qui partit en morceau sur le coup. Akira retirait un bout de bois enfoncé dans son ventre.

Derek: tu subira le même sort si tu le protège!

Je m'occupais du cas de Ren pour l'instant, je fis un geste de la main pour le faire tomber à terre et le maintenait toujours contre celui ci.

Derek: je pourrais si facilement te briser la nuque, mais je préfère serrer lentement ton coeur avant de le faire sortir de ta poitrine par la seul force de mes pouvoirs et ensuite ton précieux petit frère te rejoindra.

Takuma: tu n'en fera rien, relâche le Derek.

Je retroussais le nez baissant la main annulant mon pouvoir.

derek: je me rappelle pas vous avoir invité.

Takuma: ton frère s'en ai charger pour toi.

Il posait sa main sur la blessure de mon frère pour la guérir, Akira pouvait ainsi utilisé le flacon de sang de vampire pour guérir sa propre blessure. Takuma regardait ma main déjà bien marquer par la magie noir.

Takuma: et je crois comprendre le pourquoi de cet appel.

Il sortait une petit carte de sa veste la glissant dans la main de Reiji.

Takuma: mais je vous en prie utiliser ce numéro pour la prochaine fois, j'utilise la technologie moderne comme tout le monde.

Derek: je n'ai pas besoin de vous, je me sent très bien.

Takuma: c'est ce que le pouvoir du démoniste veux te faire croire et pourtant aurais tu seulement souhaité la mort d'un autre avant cela?

Je détournais le regard réfléchissant.

Derek: quel importance?

Takuma: tout en a bien au contraire, donnez moi votre main.

Je résistais n'ayant vraiment pas envie, d'ailleurs j'aimerais bien évité de le regarder...pourquoi il me rend presque aveugle ce type?

Takuma: je comprend maintenant pourquoi mon frère avait autant de mal à vous contrôlé, vous arrivez a avoir une certaine résistance sur nos dons, mais je suis bien plus puissant que mon frère.

il tendait la main dans ma direction cette fois j'arrivais pas à résister et donnait ma main qu me brûlais au simple contact de la sienne.

Takuma: Le démoniste n'est pas loin je le ressent, il attend le bon moment pour réclamer son du.

Cela le fait sourire? pourquoi? est ce qu'il trouve ma situation amusante?

Takuma: et je crois qu'il n'apprécie pas ma présence.

Derek: abrège, j'ai autre chose a faire que regarder ton petit sourire parfait sur ton visage parfait.

Takuma: je pourrais écouter des heures des compliments sur mon physique, mais je crains qu'on nous avons guère le temps pour ça.

Il envoyait son aura dans ma main sur le coup je tentais de me retirer mais impossible à croire que ma main fait office d'aimant à la sienne. 

Derek: lache moi!

Takuma: c'est un mauvais moment à passer Derek.

Il tournait le regard vers une créature noir grognant dans sa direction.

Takuma: le démoniste va me mettre des bâtons dans les roues, il souhaite interrompre ma purification.

Akira s'avançait vers ren attrapant l'épée.

Akira: et bien on va s'occuper de cette vilaine bête.

Moi je me tournais brusquement en direction de Akira utilisant mon autre main pour utiliser une pression sur sa nuque et la briser d'un coup sec. Takuma posait rapidement sa main sur mes yeux pour m'obliger à m'endormir bien qu'il était déjà trop tard pour Akira.

Takuma: j'ai sous estimé ce démoniste, il a contrôlé Derek à distance.

Il regardait vers va créature.

Takuma: évidemment, il a utilisé sa créature pour prolonger son pouvoir. Il est plus malin que je le pensais.

il attrapait l'arme blanche jusqu'à lui l'utilisant temps pour percer le crane de la créature avant qu'elle ne s'en prenne à lui. 

Takuma: je vais devoir m'occuper du démoniste personnellement.

il lançait l'arme en direction de Reiji avant de poser sa main sur mon torse créant un bouclier de protection autour de mon coeur.

Takuma: tant que je suis envie la magie noir ne pourra pas le corrompre entièrement, je finirais la purification après m'être occupé du démoniste. Surveiller Derek pendant ce temps, n'hésitez pas à utiliser l'arme contre lui si nécessaire. 

Il partait vite rejoindre Akio attendant tranquillement dans le jardin.

Takuma: voilà bien le courage d'un démoniste, des petits plan mesquin à distance. Maintenant je te fais face maudire créature de l'ombre, tes petits tour de passe passe n'auront aucun effet sur moi. Je te laisserais pas emmener ce kistune et si pour cela je dois te r'envoyer en enfer alors soit.

Il regardait l'heure assez ennuyer.

Takuma: par ta faute je suis en retard, mon père n'est pas de nature très patiente alors je vais être bref.

Au salon Akira reprenait une grande respiration.

Akira: sa fait un mal de chien, qui m'a frapper par derrière hein?

Il fusillait Reiji du regard l'accusant presque ne se souvenant pas de ce petit instant où je lui avais briser la nuque, d'ailleurs moi aussi j'ouvrais les yeux me redressant rapidement. je repoussais tout le monde en utilisant mes pouvoirs et sautait par la fenêtre pour atterir à côté de Akio.

Takuma: c'était si compliqué de te maintenir on dirait? ne suit pas ce type, je vais pouvoir te sauver de son emprise.

Derek: j'ai pas envie d'être sauver.

Je posais ma main sur l'épaule de Akio pour me téléporter avec lui loin d'ici.

Takuma: je vais être très en retard père.

Il levait les yeux vers la fenêtre regardant vers les autres avant de les rejoindre par téléportation.

Takuma: je vous avais demandé de le retenir, étais ce ci compliqué? ce garçon n'était pas censer être mort?

Akira: mort? putain j'étais mort? 

il s'assyait sur le divan assez choquer.

akira: j'ai utilisé le flacon pour me soigné.

Takuma:  en mutation, il manquait plus que ça. Vous jouez à des jeux dangereux en utilisant le sang de vampire hunter.

Akira: je suis plus hunter, j'ai été viré.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mer 2 Sep - 22:43

Ren avait donc enfoncé l'arme dans le ventre de Reiji, il la retirait ensuite, Reiji en posait sa main sur son ventre, tombant à terre ensuite.

Reiji : Sa fait.. un mal de chien.

Ren : Reste calme, il devrait arriver.

Il regardait autour de lui, espérant que se plan allait marcher. Pendant ce temps, j'étais toujours sous la douche avec DErek, lui avouant mes sentiments à son égards, évidement que le fait qu'il ait aspirer cette magie noir l'ait changé.. Je l'ai tout de suite remarqué. Alors que je l'embrassais, il m'attrapait par mes vêtements pour me pousser contre le mur de la douche, sa devenait assez torride, mais je le regardais surtout avec un air inquiet.

Il prétend qu'il va bien, même beaucoup mieux qu'avant, mais je sais que se n'est pas vrai, il n'y a qu'à regarder l'état de son bras pour le deviner. Il ouvrait ma chemise pour commencer à m'embrasser. Maisi il finissait par s'arrêter, sentant l'odeur du sang de Reiji, pensant qu'il était en dangers, il s'y rendait rapidement.

Ren levait les yeux voyant Derek, bien entendu il pensait qu'il était reponsable, qu'il voulait tuer REiji.

Reiji : Derek..

Il crachait du sang, tout en gémissant à cause de la douleur. akira tentait de lui prévenir mais en vin,Derek l'envoyait valser plus loin avec ses pouvoirs et  il fonçait ensuite sur REn. Il le faisait tomber à terre et se mettait au dessus de lui, le tenant bien fermement.

Ren : Je fais ça pour t'aider.

Il l'écoutait bien, et fit une mauvaise tête lorsqu'il menaçait son petit frère. Takuma apparaissait au bon moment, faisant en sorte que Derek cesse, Ren était libéré, il se redressait aussi tôt.

Reiji : Super.. Maintenant si on pouvait me guérir sa serait.. Sympa.

Takuma s'en chargeait posant sa main sur sa blessure pour le soigner, il se redressait ensuite. Il soulevait son t-shirt, n'ayant plus aucune trace de blessure. Il tournait ensuite le regard vers son frère Takuma avait bien vite deviné le pourquoi de cet appel.

Il plissait un peu les yeux voyant Takuma lui donner cette carte, il en levait un sourcils sur le coup.

Reiji : Tu ne savais pas me donner cette carte avant de me faire poignarder comme un idiot.

J'avais quand même pris la peine de me changer, mais j'arrivais rapidement jusque à eux, cette homme, c'est le frère de shin je m'en souviens, pourquoi il est ici ? Il veut aider Derek ?

Il demandait la main de Derek, bien qu'il tentait de résister, il finissait par la lui donner, n'arrivant pas aller contre les ordres de Takuma. J'écarquillais les yeux de ce qu'il disait, Akio est pas loin d'ici ? Il est venu chercher son du, il parle de quoi ? De moi ou de.. Derek ?

En effet Akio n'était pas loin, posé plus loin sur la pelouse, il s'accroupiait regardant vers la maison, il posait sa main sur l'herbe s'amusant avec celle ci.

Akio : * Ils ont fait appel à un sorcier maîtrisant la magie blanche, s'ils pensent que ça va m'arrêter. *

Il fit un sourire en coin, il posait sa main sur le sol, créant un symbole qui brillait.

Akio : Je te laisserais pas faire.

Une ombre noir sortait du symbole, invoquant une créature des ombres. Moi je regardais toujours Takuma faire, Il envoyait son aura dans celle de Derek, pour l'aider à faire partir  la magie noir de Akio en lui, Je m'approchais.

Gabriel : Il souffre.

REiji posait sa main sur mon torse.

Reiji : Laisse le faire.

Sa me fait mal de le voir comme ça. La créature qu'avait invoqué Akio se trouvait dans la pièce, grognant en direction de Takuma.

Reiji : C'est quoi cette chose.

Takuma se doutait que c'était Akio qui voulait annulé la purification de Derek. Akira attrapait l'arme de REn pour s'en débarrasser, la créature tournait aussi tôt son regard vers Akira montrant bien les crocs.

Akio au loin avec les yeux fermé et faisait un grand sourire, c'était son plan depuis le début, malgré la distance, en envoyant la créature, il l'utilisait pour pouvoir ainsi contrôler Derek, celui-ci brisait la nuque de Akira, Ren plongeait vers Akira sur le coup.

Ren : Non..

Je tournais le regard vers Derek, pourquoi il a fait ça ?

REiji : Fait quelque chose !

Takuma posait sa main sur les yeux de Derek afin de l'endormir.

Reiji : Je avais prévenu, Akio est plus puissant qu'il n'y parait ! Faut le tuer, et ainsi on se débarrasser de lui, et Derek reviendra à son état normal.

" Celui qui se mettra en travers de ma route, en payerons le prix. "

CEtte voix sortait de la bouche de cette bête, c'était la voix de Akio mais déformait malgré tout par une voix ténébreuse. Takuma prenait l'épée pour détruire avec celle ci la créature, elle disparaissait aussi tôt, se n'était un pion que Akio se servait pour aller droit à son but.

Ren regardait l'épée que Takuma lui redonnait, il la tenait. Il faisait quelque chose à Derek qui était encore endormis.

Ren : Bien.

Il regardait vers Akira et se levait se mettant à côté de Derek. Je suppose qu'il faut faire entièrement confiance en cette homme, il est le seul qui peut nous aider. Akio rouvrait lentement les yeux ayant Takuma en face de lui, son symbole disparaissait et il se redressait penchant légèrement la tête dans sa direction, le sourire aux lèvres.

Akio : Que de belle parole, tu vas presque m'endormir.

Il faisait semblant de bayer. Il le regardait regarder sa montre, il en fronçait les sourcils.

Akio : Et bien tu seras très en retard, attention ton "papa'' risque de t'engueuler.

Ren qui surveillait DErek, tournait la tête vers Akira surprit de le voir se réveiller.

Ren : comment..

Il regardait vers le flacon plus loin et comprenait qu'il s'était abreuvé du sang de vampire pour se soigner, il en faisait une grimace sachant ce qu'il lui arrivait.

Reiji : Me regarde pas comme ça, c'est pas moi.

Ren en était plus concentré sur Derek, il remarquait trop tard qu'il se réveillait, et Derek utilisait ses pouvoirs pour tous nous repousser, on était donc tous éjectés loin de lui. Il sautait ensuite par la fenêtre pour attérir à côté de AKio.

Akio : Arrête avec tes beaux discours, tu me donnes envie de gerber ton et ta bienveillance. Derek est beaucoup mieux comme ça, il peut enfin vivre pleinement, pas vrai Derek ? Tu vois, tu avais déjà perdu d'avance contre moi. On se casse.

Derek disait clairement qu'il ne voulait pas être sauvé, il posait sa main sur l'épaule de Akio pour se téléporter avec lui, je courrais pour regarder par la fenêtre.

Gabriel : Non derek.

Trop tard, j'en serrais les poings sur le coup.Takuam revenait pas téléportation vers nous, Reiji tapait sa main pour retirer les bout de vase sur sa tête, il regardais vers Takuma ensuite.

Reiji : C'est de la faute de Akira.

Il se relevait.

Ren : S'il il l'était mais..

Akira était surpris de l'apprendre, ne s'en doutant pas mais il apprenait bien vite qu'il allait devenir un vampire.

Ren : On l'utilise quand cas d' extrême urgence.

Reiji : C'est un idiot c'est tout, il n'avait pas cas prendre ce sang,  j'aurais pu le soigner. Maintenant il n'a cas assumer sa bêtise et vivre une vie immortel à devoir boire du sang. Oh et s'il arrive pas à se contrôler, et qu'il tue de pauvre personne, il se fera tuer par son propre "ancien"patron. Tu verras ce que sa fait qu'être aperçu comme un monstre.

Il lui faisait un sourire forcé et tournait ensuite le regard vers Takuma.

Reiji : Bon maintenant c'est quoi le plan ? Derek a suivit Akio, et je suis sur qu'ils ne vont pas que jouer au carte pour passer le temps, faut le ramener et le soigner.

Cette idée me faire retourner l'estomac, evidemment que non Akio va en profiter et va savoir ce qu'ils vont faire.. D'ailleurs chez Akio, celui ci tournait le regard vers Derek, marchant tranquillement chez lui, bien que c'était une autre demeure où se trouvait.

Akio : étant donné que ma première maison "humain" est découvert, voici ma véritable demeurre tant pense quoi hum ? peut être peu trop sombre, mais c'est tout ce que j'aime.

Il s'étirait.

Akio : Ta bien fait de me suivre, tu vas pas le regretter, tu vas enfin pouvoir être toi même et pas lécher le cul de chaque personne.

Il marchait.

Akio : Suis moi.

Il l'emmenait dans un endroit.

Akio : Mais tes amis ne te laisseront pas t'en aller, ils ne vont pas nous lâcher, alors on va devoir faire en sorte qu'ils comprennent que sa ne sert à rien, une cause perdue, et si tu m'es vraiment fidèle, alors je pourrais augmenter la magie noir en toit, afin que tu deviennes comme moi, une puissant sorcier en plus d'être un kitsune.

Il levait les mains pour lui montrer, toutes des cages où étaient enfermé des créatures qui le servaient, qu'il avait transformé en ombre, en créature des ténèbres, certaine venait tout droit des enfers et était terrifiante.

Akio : Voici mais animaux de compagnie, ils me sont tous très loyal.

Il souriait.

Akio : Et voici un tout nouveau que je suis entrain de dompter, tu veux voir le spectacle ?

Il s'approchait, l'endroit était tout au fond de la pièce et c'était immense, des yeux brillait dans l'obscurité, il bougeait voyant Akio.

Akio : Voici un dragon et oui, il n'est déjà pas commode comme ça, mais attend de voir comment je vais le rendre.

Klaus : Sale sorcier, si tu crois pouvoir me contrôler.

Il poussait un cris dans sa direction, et crachait des flemmes, Akio levait la main créant un portail qui envoyait les flemmes dans un autre endroit. Il tendait ses deux mains ensuite envoyant dans sa direction des ombres qui entrait dans son corps, Klaus en gémissait frottant avec ses pattes et ses ailes pour tenter de retirer cette chose qui lui faisait souffrir.

Il finissait par rester immobile changeant d'apparence, il devenait comme toutes les autres créatures, complètement noir, avec des ombres qui sortait de lui, et des yeux rouges.

Akio : Et voilà comment dompté une créature, elle m'appartient à présent et suivra tout mes ordres, je pourrais l'envoyer pour tuer tout tes amis, ainsi ils te laisseront tranquille.

Il ricanait.

Akio : Mais avant, fêtons un peu ton nouveau toi.

Il sortait de là, remontant à l'étage, il faisait deux verres, et en tendait un à Derek.

Akio : Trinquons ensemble tu veux.

Il buvait tout le contenu et posait ensuite son verre, il s'approchait de lui glissant ses doigts sur sa chemise enocre légèrement mouillée.

Akio : Il faut sécher tout ça, laisse moi faire.

Il déboutonnait sa chemise, et admirait son torse, il s'approchait ensuite de lui.

Akio : C'est moi qui ait entraîné Gabriel à être aussi doué au pieu, alors t'imagine coucher avec son professeur ? Je suis encore bien plus doué que ce minable.

Il posait ses doigts vers son pantalon pour le lui retirer.

Mike : Epargne moi un tel supplice.

Il fronçait les sourcils, tournant le regard vers Mike.

Akio : Tes pas censé être là.

Mike : Et bien pourtant je suis là, tu sais que c'était complètement idiot de ta part, avoir takuma et sa famille à notre dos, serais- tu complètement idiot ?!

Il croisait les bras s'installant sur le divan.

Akio : Ils ne me font pas peur, comparé à toi. Je me demande qui est le grand frère entre nous deux.

Il s'approchait attrapant ses cheveux et le maintenant bien contre le divan, approchant son visage du sien.

Mike : Je n'ai aucune envie de retourner dans se trou par ta faute, alors rends ce kitsune et on en parle plus !

Akio : Lâche moi, où je vais m'énnerver.

Il le lâchait.

Mike : T'ennerver ? La bonne blague, tu devrais plutôt faire attention de ne pas M'ENNERVER ! Et pour commencer tient ton nouveau jouet tranquille.

Il levait la main vers Derek, utilisant la magie noir en lui pour le faire souffrir, bouillonnant son sang ce qui le mettait à terre.

Akio : J'en peux rien, il tient à me protéger. Il aime son nouveau statut que je lui ais donné.

Il souriait, il finissait par annulé son sort sur Derek.

Mike : Je suis sur qu'il est en chemin pour te retrouver et sauver ce kitsune.

Akio : Oué sans doute.

Mike : Dit moi ton plan.

Akio : J'en ais pas vraiment, j'improvise.

Il levait les yeux aux ciels.

Mike : J'ai un frère complètement suicidaire, au fond, tu aimes te retrouver en Enfer c'est ça ?!

Il grattait ses oreilles.

Akio : Rah si tu pouvais arrêter de hurler, c'est fatiguant. Je vias lui envoyer un cadeau, une créature que je viens de dompter, ouvre l'oeil.

Il se téléportait sur le toit de la maison, Mike tournait un oeil vers Derek et se téléportait à son tour, il le regardait invoquer se sceau qui faisait tout le toit.

Mike : Qu'est-ce que tu mijotes encore.

Akio : Tu verras.

Le sceau s'illuminaient faisant appel à Klaus qui s'envolait, poussant un cris, il se dirigeait tout droit vers Takuma.

Akio : Sa l'occupera, il ne voudra pas le tuer étant une créature qu'il protège tant, il sera dans un impasse.

Il tournait le regard vers Mike.

Akio : MAintenant, tu peux me laisser seul avec mon "jouet", à moi que tu veux te rejoindre à nous mon frère.

Il souriait répparassant à côté de Derek.

Akio : Où on en était ? hum ?

Mike apparaissait à son tour faisant toujours une tête de mécontent.

Akio : Occupe toi de mon frère, il a besoin de passer ses nerfs, si tu vois ce que je veux dire.

Il pointait vers son entre jambe.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Jeu 3 Sep - 23:27

Maintenant que j'ai rejoins Akio de mon plains grès ou presque, Takuma aura bien plus de difficulté de purifié mon corps de la corruption qui m'y habite. Il tentait de réfléchir à une solution radical, mais avec Reiji et Akira qui se chamaillait pour cette histoire de sang de vampire bu, c'était loin d'être facile.

Akira: tu étais bien trop occupé avec ton frère pour venir me soigné maudit Kitsune! et puis j'en voulais pas de ton aide! Je serais pas un monstre alors prend pas tes rêves pour la réalité! 

Takuma: cessez de vous chamailler, on a un tout autre problème à régler.

Akira: un autre problème, je risque pas d'en devenir un peut être?

Takuma: le sort des humains n'est pas dans mes préoccupation, se sont les hunter qui sont censer s'en charger.

Il tournait le regard vers Ren sur le coup.

Takuma: bien que nombreux d'entre eux ont oublié leurs devoir première.

Il marchait vers la fenêtre y regardant dehors fronçant les sourcils.

Takuma: j'ai enveloppé son coeur d'un bouclier de protection, mais cela n'est que temporaire. la magie noir finira par le transpercer et je ne pourrais plus rien faire pour Derek. 

Il regardait vers gabriel sachant que j'avais beaucoup d'affection pour lui.

Takuma: il sait prit de toi, est ce que tu t'es lié avec lui?

Akira: si tu veux dire s'envoyer en l'air, j'en suis sûr que oui et pas qu'une fois.

Takuma faisait un geste de la main fronçant les sourcils ne parlant pas de ça.

Takuma: non je ne parle pas de cela, se marer avec Derek.

Akira: qu'est ce que sa avoir dans toute cette histoire? il avait autre chose à penser que s'enfiler une robe blanche.

Takuma: vous n'y connaissez vraiment rien, il ne s'agit pas d'un mariage comme les humains le ferait. C'est pour se lier à la personne que le kitsune à choisi, ils peuvent ensuite se retrouver même séparer à l'autre bout du monde, Derek aurait partager ses dons avec lui. 

il frottait son front vraiment embêter.

Takuma: mais vu votre réaction je comprend que cela ne sait pas produit, cela m'étonne normalement les kitsune ne tarde pas surtout si leurs partenaire est aussi fragile que celui ci. On va devoir se débrouiller autrement, je vais canalisé la magie que j'ai introduite dans le coeur de Derek et le suivre comme un chemin tracé.

Akira: Akio va s'attendre à notre visite.

Takuma: oui certainement, mais je doute qu'il s'attaque à moi en personne. Ses lâches préfèrent envoyer leurs sbires plutôt que risquer leurs propre vie, mais tu m'accompagne pas;

Akira retroussait aussi tôt le nez.

Akira: je dois rester la à ne pas me bouger le cul?

Takuma: c'est une façon de le dire oui, tu serais juste une source de problème avec ton nouveau cas.

Takuma se mettait déjà en route, les autres suivaient ayant tout autant envie de me retrouver même Akira suivait en douce. Je comprend pas pourquoi j'ai tenu à suivre Akio, je méprise ce type pour ce qu'il a fait à Gabriel et pourtant je suis la à marcher à ses côtés.

Derek: lécher le cul de personne? tu t'en es bien sûr? je suis asservis à ton pouvoir, je serais tout autant obligé de le lécher le cul alors épargne moi tes mensonges tu veux?

Mes amis? je détournais le regard songeant surtout à Gabriel, je veux pas qu'il vienne me chercher. Akio pourrait si facilement le tuer ou l'une de ses créatures qu'il me présente.

Derek: et tu veux que je devienne l'une de ses créatures? être ton petit kitsune de compagnie?

Klaus faisait partie des prisonnier, décidément ce dragon n'a vraiment pas de chance ou tout simplement doit être un vrai idiot pour c'être fait avoir deux fois comme ça. Je regardais ma main sur le coup, la corruption sais fait bien plus rapidement pour Klaus que pour moi. Peut être que mon organisme lutte comme il peut pour repousser cette magie maléfique de moi.
Je relevais les yeux vers lui, envoyer Klaus pour tuer les autres? je peux pas aller contre sa volonté même si au fond de moi je redoute qu'il mettent ses menaces à exécution.

Derek: j'ignorais que je pourrais être sujet de festivité, cela t'amuse que je sois ton nouveau jouet akio?

Petite vermine arrogante, je n'arrive que avoir mes propres pensées pour moi seul mon corps ne m'obéis pratiquement plus. J'attrapais le verre qu'il me tendait pour le boire à mon tour, je crains que ce verre ne suffise pas pour "sa petite fête de bienvenu " 
d'ailleurs il glissait ses doigts sur me chemise, j'en baissais les sourcils ne pouvant pas le repousser pour autant.

Derek: sa séchera bien tout seul

C'est pas peine si il m'écoute, il écartait ma chemise pour m'admirer. Mes doigts serraient le canapé surtout qu'il parle de Gabriel, je m'imagine lui mettre mon poing à la figure pourtant mes gestes ne suivent pas ma pensée.

Derek: cesse de parler de Gabriel et viens plutôt au fait.

Autant qu'il se dépêche à avoir ce qu'il souhaite plutôt que me torturer avec le nom de Gabriel et ses apprentissages avec lui. Cela me rend toujours aussi jaloux, c'est déjà bon à savoir que mes sentiments pour Gabriel n'ont pas changer. C'est peut être pour cela que j'ai accepté immédiatement de suivre AKio pour éviter que Gabriel ne soit blessé dans cette histoire.

Un autre homme arrivait dans la pièce menant à terme au petit jeux de Akio, un autre démoniste? je m'installais m'asseyant sur le canapé écoutant leurs conversation. Son frère? alors c'est bien un autre démoniste, déjà un seul c'est un calamité à tuer mais alors si ils sont deux. Les autres sont vraiment en danger, ils ne s'attendent pas qu'ils soient deux dans l'histoire.

Voyant Akio se faire pratiquement agressé par son frère, je me levais d'un coup sec prêt à tous pour le protéger malgré moi.

Derek: lâche le ou je t'arrache les côtes espèce de...

il levait la main vers moi aussi tôt j'étais prit d'horrible douleur, je tombais à genoux à terre tenant ma tête espérant que cela s'arrête. Heureusement il coupait le sort j'en prenais de grande respiration soulager. En passant mes mains dans mes cheveux j'en sentais mes oreilles de renard sortit.

Derek: super, j'ai l'air d'un petit hybride de compagnie maintenant.

Je baissais les oreilles montrant mon mécontentement, c'est pas vrai il a vraiment décidé d'envoyer Klaus pour tuer Takuma. Il se téléportait tout les deux j'en envoyais mon verre contre le mur.

derek: merde! 

Et je peux rien faire pour leurs venir en aide, je retirais ma chemise regardant la corruption s'étendre à vu d'oeil. je vais finir comme les autres, un petit pentin pour ce démoniste. Je suis obligé de rester la...à attendre que les choses se passent.

Takuma levait la main faisant arrêter les autres derrière lui.

Takuma: Il n'est pas seul, je sent la présence d'un autre démoniste.

Akira: évidemment les rats vivent en colonie.

Takuma: que fais tu la?

Akira: j'obéis pas aussi facilement même venant d'un gueule d'ange.

Takuma relevait les sourcils avant de regarder dans une direction

Takuma: il invoque quelque chose, je ressent sa magie d'ici.

Akira: et dois surement ressentir la tienne aussi, comme une mauvaise odeur dans le vent.

Takuma: surement une odeur bien agréable comparé à celle d'un revenant.

Akira: tu me traitre déjà de mort vivant?

Il levait la main pour le faire taire.

Takuma: il a osé...

Akira: quoi encore?

Takuma: un dragon.

Klaus arrivait rapidement jusqu'à eux

Akira: encore lui, je fais finir par croire qu'il aime être domestiqué celui la

Takuma: quel mauvaise intention, il sait que je blesserais pas ce dragon et l'a envoyer pour me retenir.

Akira: sa me dérangerais pas de le tuer, mais j'ai pas d'arme contre un dragon.

Takuma: je ne t'aurais pas laisser faire, il existe plus qu'une poignée de dragon dans le monde.

Akira: pauvre créature et qu'il nous bouffe sa te dérange pas?

Takuma: toi, tu es déjà mort.

Akira: tuer par Derek! celui que tu étais censer aider! arrête de remettre sa toujours sur le tapis.

Akira attrapait déjà Gabriel pour le cacher de Klaus, c'est surtout Takuma sa cible première.

Akira: bouge pas de la ou tu te fera cramé le cuir.

il baissait les yeux naturellement jusqu'à sa nuque et reprit une grande respiration tentant de penser à autre chose. Takuma utilisait ses pouvoirs uniquement pour se protéger des flammes et attaque du dragon. Des lumières blanche apparu entourant Klaus pour l’immobilisé, takuma cherchait atour de lui sachant qu'il s’agissait pas de sa propre magie.

Komura: il semblerait que tu rencontre certaine difficulté Takuma.

Takuma: Komura, est ce mon père qui ta envoyé?

Komura: qui d'autre le ferais? 

Takuma: je suppose qu'il est furieux.

Komura: de ton retard, oui il l'est mais bien plus pour avoir laisser un démoniste emmener l'un de mes semblables.

Sur le coup Takuma faisait une mauvaise mine Akira regardait discrètement assez surprit de voir un autre kistune et de plus un qui possède neuf queues et de couleur blanche.

Akira: bordel, il doit valoir la fortune d'un roi.

Il haussait les épaules.

Akira: bien sûr je ne m’intéresse plus à l'argent que peux rapporter ses petite bêtes, mais j'ai le droit de baver un peu. Toi, tu reste la c'est pas le moment de jouer les héros en voulant sauver ton amoureux. Je suis déjà mort et j'ai plus rien a perdre personnellement.

Il partait rapidement jusqu'au manoir de Akio, seul takuma le regardait du coin de l'oeil l'ayant repéré au passage.

Akira: vu la gueule de la maison hantée sa ne peut être que la.

Il s'y approchait regardant discrètement par la fenêtre, Akio semble être vraiment sûr de son coup avec son dragon. Du coup il veux remettre son petit jeux avec moi.

Derek: tu sous estime peut être ce Takuma non?

m'occuper de son frère? j'en fronçais les sourcils tentant de résister à sa manipulation.

Derek: t'es sérieux la?

Evidemment quel question, je serrais la mâchoire me levant pour marcher vers ce Mike. Akira plissait les yeux me regardant me demandant ce que je foutais, il fit une drole de tête m’apercevant me mettre à genoux devant lui.

Akira: t'es pas sérieux Derek?

Il craquait sa nuque prenant son courage avant de explosé la fenêtre en passant par celle ci et attrapait Mike par l'arrière de ses cheveux le menaçant de l'arme blanche qu'il avait une fois de plus piqué en douce à Ren.

Akira: j'ignore ce que je vais mutilé en premier, ta gorge ou ce que tu as entre les jambes mon joli.

C'est moi qui le repoussait contre le sol et maintenant la main lever dans sa direction pour l'empêcher de bouger.

Akira: reprend toi bordel!

Derek: j'avais tué.

Akira: c'est bien ça le problème.

Je souriais comprenant.

Derek: Aaaah!

j'attrapais un bout de verre brisé de la fenêtre m'entaillant le doigt, la réaction de Akira était direct en tentant de se lever pour assouvir sa soif et finir la mutation.

Derek: c'est pour ça que tu as foncé tête baisser, tu préférais mourir que de devenir tout ce que as ardemment chassé.

j'approchais mon doigt de lui, même si il tentait de détourner le regard c'était difficile pour Akira de résister.

Derek: l'odeur dois être insoutenable pour toi, combien de temps tu pense pouvoir résister?

il fini par craquer à la tentation en m'attrapant la main pour y lécher le sang, son côté vampire prenait aussi tôt le dessus et il me mordait le poignet avec ses canines.

Derek: ton mentor aurait tellement honte de toi, tu as l'air d'un monstre avec un tel regard.

Il me regardait et avec sa propre volonté il réussit à me lâcher.

Derek: bravo t'es coriace.

Akira: et qui aurait plus honte de toi? le kistune blanc qui est venu à notre secours ou Gabriel de te voir dans un état aussi lamentable.

Je fronçais les sourcils, un kistune venu les aidé? et pourquoi Gabriel a fallut qu'il s'en mêle une fois de plus. Je regardais vers Akio qui semble pas bien prendre la nouvelle surtout pour le kitsune blanc.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Ven 4 Sep - 23:51

Sa se compliqué donc pour Derek, Akio n'était pas seul, il avait un frère, et qui c'est, peut-être plus puissant que lui encore.. En tout cas, Akio avait envoyé un dragon, qui est autre que Klaus, il est vrai qui n'a guère eu de chance, Shin qui l'avait trouvé l'utilisait avec ses pouvoirs, le manipulant, et alors qu'il était entrain de retourner dans son territoire, Akio l'avait aperçu, pas très compliqué vu l'imposante taille qu'il a, et en avait tout de suite eu l'idée pour l'une de ses créatures. Il a été facile pour lui de le capturer une fois qu'il lui avait jeté un sort pour l'obligé à reprendre forme humaine, ensuite c'était du gâteau pour lui de l'enfermer.

Tout ça pour dire, que Klaus était à présent une créature des ténèbres servant Akio son nouveau maître, il était bien différent, était tout en noir avec des lueur noir tel une fumée qui s'échappait de lui. Il fonçait tout droit vers Takuma ayant pour mission de l'arrêter.

Malgré que Takuma avait demandé à ce que Akira reste là-bas, il nous avait malgré tout suivit, alors qu'il parlait tout les deux, il finissait par lever la main regardant dans une direction, il sentait déjà Klaus arriver sous cette apparence causé par Akio,  moi je levais les yeux voyant cette chose arriver.

Gabriel : c'est pas vrai..

Je tournais le regard vers Takuma, il ne peut pas le tuer ?

Gabriel : Alors on va faire quoi ? Lui a surement l'intention de nous tuer..

Bien sûr que j'ai la peur au ventre, Klaus se trouvait proche de nous, il ouvrait la gueule de la lueur noir en sortait, Akira m'attrapait pour me cacher rapidement, et c'était tout juste étant donné que Klaus crachait des flammes qui était noir au lieu d'être rouge, mais il restait toujours aussi brûlant.

Moi je tournais la tête sur le côté, respirant rapidement, je suis paniqué.. Je ne remarquais même pas que Akira regardait vers ma nuque, sans doute attiré par mes veines et mon sang. Mais il résistait malgré tout.

Takuma réussissait à éviter ses flammes à l'aide d'un bouclier, klaus ne s'arrêtait pas là, lui donnant des coups de pattes et tentait de l'attraper dans sa gueule ainsi que des coups de queue, et d'ailes. Il ne faisait que éviter ses attaques, c'est là que des lumières blanche attrapait Klaus le recouvrant, il en tombait à terre, il agittait des pattes pour tenter de s'en libérer, surtout que celà lui brûlait, il en rugissait.

C'était un Kitsune qui était venu en aide à Takuma, un kitsune vieux étant donné qu'il avait ses neufs queues, moi je me penchais pour regarder ce qu'il se passait, surprit de voir ce kitsune.

Il parle du père de Takuma, qui est furieux, surtout pour le fait que Derek soit entre les mains de Akio. Moi je plissais les yeux vers Akira qui avait également remarque se kitsuné et qui parlait qu'il devait valoir une fortune.

Gabriel : Je pensais que tu en avais finis avec tout ça.

Je soupirais, évidemment, je vais le laisser baver.

Gabriel : Qu'est-ce que tu vas faire ?

J'en soupirais vu qu'il partait, et moi je dois rester ici, à me cacher, c'est énervant, je me sens tellement faible. Il était partis jusqu'au manoir de Akio et Mike, Takuma l'avait remarqué d'ailleurs. CElui ci espionnait avant de faire son entré, Akio attendait que Derek s'exécute à son ordre, mike lui, le regardant en bougeant pas.

Akio : Bien sûr que je suis sérieux, allez bouge toi un peu Derek.

Il finissait par obéir, il s'approchait de Mike, et se mettait ensuite à genoux devant lui, Mike baissait la tête pour le regarder, alors que Akio avait le sourire aux lèvres. Mais ils tournaient bien vite la tête vers Akira qui entrait, il attrapait Mike par l'arrière de ses cheveux et serrait larme blanche sous sa gorge.

Mike : Une arme blanche, où tu as trouvé ça.

Il fronçait les sourcils à l'écouter.

Akio : Encore ce putain de hunter, moi qui pensait qu'on en était débarrasser.  Derek occupe toi de lui !

Il le repoussait aussi tôt sous les ordres. Derek comprenait bien vite ensuite, Akira était donc devenu un vampire sous mutation, il lui fallait encore se nourrir. Mike passait sa main sous sa gorge tournant le regard pour regarder la scène.

Il faisait saigné son doigt afin d'attirer l'odeur du sang jusqu'au nez de Akira, celui ci avait bien du mal à résister.

Akio : Il est coriace pour un nouveau vampire, j'en connais qui aurait déjà foncé depuis longtemps.

Il finissait par craquer, s'approchant de Derek pour boire le sang sur son doigt, il finissait par mordre son poignet, son regard était différent, rouge vif, il regardait vers Derek à cette instant.

Il finissait lui même par le lâcher, parlant du kitsune blanc et également de moi même, Akio en fronçait les sourcils.

Akio : tu sembles être apprécié par beaucoup de monde Derek.

Mike : Je t'avais prévenu, tu es un idiot, de ta faute on a plus d'un ennemis, on était censé se montrer discret, cacher notre identité !  

Akio : On retournera pas en Enfer alors arrête un peu et aide moi plutôt ! Pour commencer..

Il levait la main vers Derek, le forçant à se transformer à prendre la forme d'un kitsune, celui ci avait une partie remplis de cette lueur noir comme pour Klaus et d'un autre était normal pas encore corrompu entièrement.

Akio : tu seras mon arme, personne n'osera te tuer, tu es si précieux.

Il faisait un sourire l'utilisant pour briser la nuque de Akira une nouvelle fois pour qu'il soit tranquille pour un moment. Il baissait ensuite la main, délivrant tout ses créatures du sous sol.

Akio : Transfert !

Ils disparaissaient tous, ainsi que Derek, répparaissaient devant Takuma et le kitsune, Ils étaient nombreux, des créatures de toute sortes. ET Derek se trouvait en première ligne, je le voyais je courrais.

Gabriel : Derek.

Ren arrivait, m'attrapant.

Ren : C'est trop dangereux.

Gabriel : Mais il faut l'aider.

REn : Laisse nous faire.

D'autre hunters qu'il avait fait appel était présent, sortant leurs armes blanche.

Ren : Nous sommes entraîné pour ça, pas toi.

Il tournait le regard vers Takuma.

Ren : Ravis de me battre à vos côtés.

Il levait la main pour envoyer les hunters à l'attaque. Les créatures attaquaient aussi tôt, Mike appairaissait sur la scène de la bataille, akio lui était plus en retrait, regardant la scène, contrôlant ses créatures, il tournait le regard vers Klaus, il levait la main vers lui augmentant sa puissance, il arrivait à s'en libérer, enfoncant un ongle dans la jambe de takuma, il tentait de le tirer jusqu'à lui.

Mike : Vous ne me laissez plus le choix, vous allez tous mourir.

Il se coupait la main laissant son sang coulé, celui ci changeait, il bouillonait jusqu'à se transformer en une aura noir recouvrant mike tout autour de lui, et s'agrandissait à vu d'oeil. Des hunters fonçaient dans sa direction, l'aura noir recouvrait Mike se servant de ça comme bouclier, malgré l'arme blanche, l'aura était tellement epaisse qu'il était difficile d'arriver à toucher Mike.

Il levait la main ensuite, une aura d'attaque cette fois ci attrapait un hunter, le tirant des deux côtés, ce qui le déchirait en deux, il formait une pointe sous un autre, traversant son corps de celle ci et le dernier, il l'attrapait la jambe remontant de plus en plus jusqu'à le recouvrir entièrement, il l'exploser de l'intérieur, complètement broyé, il retirait son bouclier juste assez pour montrer son visage.

Ren : Cette façon de combattre.. Il s'agit de Mike, c'est pas vrai.

Il en grimaçait, beaucoup des siens mourrait, mais les créatures de Akio eux aussi, une fois tué ils reprenaient leurs véritable forme avant d'être corrompu.

Il fonçait sur Mike désirant lui même l'arrêter. Il attrapait une deuxième arme blanche en chemin, il évitait tout ses tentative d'attaque, mike ne s'arrêtait pas le suivant du regard, il changeait à chaque fois sa main contrôlant son aura noir avec falicité, il plissait les yeux étant bien concentré désirant le tuer comme les autres. Le voyant se rapprocher de plus en plus de lui, il utilisait son bouclier, Ren s'acharnait sur se bouclier, utilisant ses deux épées.

Mike : Tu ne m'auras pas.

Ren : moi non mais lui oui.

Il ne faisait que le distraire, j'arrivais avec une arme l'enfonçait dans sa jambe, il en gémissait sur le coup, moi je reculais lâchant l'arme, il me donnait un coup avec son aura, j'en étais expulsé et faisait des roulé boulé, l'arme lui brûlait, il l'attrapait, malgré que sa lui brûlait également la main, il le retirait et le lançait plus loin, il tournait ensuite la tête voyant Ren tenir les deux armes sous sa gorge.

Mike : Quel sorcier vous a aidez à avoir autant de ses armes.

REn : C'est un secret confidientiel.

Teijo : C'est moi.

Il écarquillait les yeux surprit de voir cette homme ici, Teijo mettait ses mains l'une contre l'autre, tout des lueurs blanche sortait du sol attrapant tout les créatures encore en vie, il aspirant le corruption, les soignant, l'aura noir de Mike dispariassait également sous cette magie, Teijo l'attrapait sous cette aura, il en gémissait, il tournait la tête voyant Akio au loin envoyant une aura dans sa direction, il se téléportait avant.

Il retirait ses mains l'une de l'autre ensuite, tout les auras disparaissait, les créatures étaient toutes inconsciente mais était sauvé, ainsi que Derek.

Teijo : Tu es en retard Takuma, et de plus, j'ai du me mêler, tu sais que je déteste ça.

Il tournait le regard vers Mike qui était à terre complètement brûlée, il semblait souffrir.

TEijo : Si nous le tuons, il finira par revenir, encore plus puissant qu'il ne l'est, cela est risqué, nous allons devoir l'emmener avec nous afin de l'enfermer.

Moi je courrais vers Derek.

Teijo : Il va bien, je l'ais guéris, sa été facile vu que le bouclier de Takuma était encore présent, comparé à certaines de ses pauvres créatures qui ont beaucoup plus souffert que lui.

REn : Merci, sans vous il y aurait d'autant plus de mort.

Il regardait tout les siens qui on été tué, il y'en avait beaucoup, certains était des parents. Il fermait les yeux, exaspéré de devoir leurs annoncer à tous leurs proches cet incident.. il tendait la main, réparant tout les dégâts causé.

Teijo : Je ne peux ramener vos morts, mais j'ai effacé la mémoire de chaque habitant de cette malheureuse tragédie, vous allez devoir trouver une explication claire concernant ses morts.

Il tournait le regard vers Takuma

Teijo : J'emmène Mike, retrouve Akio Takuma et ne soit plus en retard. Komura, ne traîne pas pour rentrer.

Il se téléportait emmenant Mike avec lui, ainsi que toute les créatures afin de les ramener dans leurs habitats naturelle, klaus également. Moi j'étais toujours auprès de Derek, caressant son visage.

Reiji arrivait.

Reiji : Une fois qu'il sera réveillé, je lui donnerais une bonne claque sur la tête pour qu'il comprenne qu'il est bête ! Je me suis fait mordre par ses sales bestioles, mais ce vieux prêtre à soigné tout nos blessure avant de partir.

Je regardais vers lui, et revenait ensuite vers Derek qui ouvrait lentement les yeux.

Gabriel : Oui, oui je veux t'épouser.

C'était sans doute par vraiment le bon moment pour dire ça, mais j'ai encore une fois fallit le perdre, et maintenant tout est clair, je ne veux plus le perdre, et qu'il s'inquiète pour moi.

REiji : Super, on va devoir organisé cet évenement, et tout les kitsune seront à la fête, moué, sauf qu'on est plus nombreux, donc la fête sera.. Courte.

Je souriais à Derek pour ma part.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Dim 6 Sep - 1:47

Un kistune blanc ici pour les aider, pourquoi apparaître seulement maintenant? j'en ai jamais vu au cours de ma vie, j'avoue que je suis assez intrigué. Il a de grande chance  que je doive l'affronté sous les ordres de Akio. Je détournais le regard dans leurs direction, ils arrivent encore à se chamailler surement qu'ils savent que la situation est corsé pour eux.

Akira: bien sûr que vous irez en enfer bande de tocard.

Akio me force à changer de forme, j'en grognais regardant vers Akira lui brisant la nuque en une fraction de seconde. Il s'en remettra au moins ici inconscient rien de fâcheux pourra lui arriver, j'étais téléporter comme tout les autres sur le champs de bataille. J'enfonçais mes griffes dans le sol apercevant Gabriel, je peux rien faire à part espérer qu'il se mette à l'abris au lieu de ça il fonçait dans ma direction m’apercevant. Il fonce tête baisser alors que ici je pourrais le tuer, l'emprise de Akio est trop forte sur moi. Ren l'arrêtait à temps dans sa lancer, Takuma arrivait regardant dans notre direction.

Takuma: j'espère néanmoins que cela ne vienne pas une habitude "hunter"

Ren envoyait ses hunter à l'attaque, je courrais moi aussi avec les autres créature contrôlé par Akio. C'est Komura qui se mis entre les hunter et moi, c'est donc lui le kitsune blanc?

Komura: Tu n'es pas encore corrompu entièrement, tu as donc encore ta raison pour toi. Je vais devoir mettre tout en oeuvre pour t'empêcher de tuer qui que se soit, j'espère que tu pourra me comprendre.

Il fronçait les sourcils me voyant foncer dans ma direction, bien sûr que je comprend et surtout m'empêcher de faire du mal à Gabriel malgré moi. Je pourrais pas m'en remettre si cela arriverais, déjà ce que j'ai fais à Akira...il a commis des erreurs c'est vrai, mais il ne méritais pas un tel sort pour autant. J'étais loin d'être à la hauteur contre ce kitsune, il se contentait de contré chacune de mes attaques et surtout me distraire assez longtemps pour que les choses s'arrange.

Takuma doit s'occuper de klaus qui est déjà en lui même un adversaire puissant et surtout qu'on ne pouvait pas tuer, du moins c'était loin d'être dans ses intentions. Sur le coup Akio et Mike ont l'avantage du nombre et de la force. Des hunters étaient obligé de se défendre et de tuer les créatures de Akio, mais beaucoup d'entre eux étaient tuer des mains de Mike. 

Je me tournais en direction de Gabriel propulsé par Mike après l'avoir blessé à la jambe, cette inquiétude m'avais oublié ma motivation première. Komura en profitait pour lier chacun de mes pattes entre elles.

Komura: tu dois aimé beaucoup ce garçon même dans ton état tu te fais du soucis pour lui, il n'est pas blessé mais j'ai plus vraiment le choix de faire appel à lui.

Il fermait les yeux appelant le père de Takuma sur les lieux, celui ci grimaçait se doutant des réprimandes qu'il allait subir après cela. Depuis ce jour aucun sorcier blanc n'a pu être plus puissant que Teijo et Mike lui même allait en prendre pour son grade. La magie blanche envahissait les lieux passant à travers moi et les autres créatures qui ne sont pas tombé sous les coup des hunter. Je reprenais forme humaines soulagé d'un grand poids, la douleur était grande c'est vrai mais surement moins que d'autres prit entièrement sous le contrôle de la magie noir.

Takuma: je suis en retard pour de bonne raison père et j'ai pas demandé que vous interveniez.

Komura: c'est moi qui l'est appelé Takuma, beaucoup trop perdait la vie.

Il détournait le regard ayant mal prit l'intervention de son père, surtout que se soit Komura qu'il l'est appeler à l'aide. Au moins Mike a pu être neutralisé seul Akio avait prit la fuite à temps.

Takuma: Je le retrouverais et sans aide.

Il regardait Komura en disant cela et lui faire comprendre qu'il ne souhaite pas être suivis. Komura fronçait les sourcils marchant dans sa direction posant sa main sur son épaule.

Komura: ton père m'a envoyé parce qu'il s'inquiétait pour toi.

Takuma: au lieu de s'inquiéter pour moi il devrait plutôt éduquer mon frère aîné et tu n'as pas été d'une grande utilité Komura.

Komura: il m'étais difficile d'utiliser mes pouvoirs sans blessé des créatures innocente, je devais faire appel à ton père.

Takuma: tu aurais pu t'en passé, mais tu ressentais une fois de plus le besoin d'attirer ton intention sur lui...comme si tu avais besoin de cela pour te remarque. Ne traine pas il doit déjà t'attendre.

Komura soupirait laissant Takuma partir et se retournait dans notre direction, j'avais assez repris conscience pour entendre les menaces de mon frère à mon égard.

Derek: peut être que je devrais plus jamais me réveillé alors, tu ne va jamais de main morte pour me donner des coup sur la tête.

j'ouvrais lentement les yeux regardant vers Gabriel.

Derek: tu ne pouvais t'empêcher de prendre des risques une fois de plus, je vais finir par croire que tu aime te mettre en danger Gabriel.

Je retirais mon sourire tentant de réalisé ses mots, est ce que je suis encore dans les vapes et rêve de cette instant? je touchais son visage et réalisait qu'il était bien devant moi, j'en reprenais rapidement le sourire le tirant vers moi pour l'embrasser.

Komura: j'ai des connaissance qui pourront participé et être témoins de cette union, je peux moi même créer le liens entre vous.

Derek: d'autres kitsune? vous en connaissez beaucoup?

Komura: quelques uns sauvé par Teijo, ils lui rendent régulièrement visite n'ayant jamais oublié ce qu'il a fait pour eux.

Derek: Merci beaucoup.

Il faisait signe de la tête avant de ce téléporter, je revenais vers Gabriel gardant mon sourire et me remettait debout. Mike a fait beaucoup de victime autour de lui, je m'attendais pas à une tel puissance de sa part. Komura a évité que j'en commette tout autant et pourtant, il a une personne qui n'a pas pu m'empêcher de tuer.

Derek: reste la, je reviens.

Akira est encore à l'intérieur de la maison, je m'y rendais ouvrant la porte. Il est plus allongé sur le sol après que je lui ai brisé la nuque, où est ce qu'il est passé? Il me fonçait dessus me repoussant avec sa force hors du manoir.

Akira: tu m'as brisé la nuque une fois de trop Derek.

Il regardait au tôt autour de lui surtout le sang des hunter répandu sur le sol, ses instants vampirique prit rapidement le dessus.

Derek: laisse moi t'aider Akira.

Il me regardait sur le coup.

Akira: tu en as assez fait comme ça.

Il partit utilisant ses nouveaux pouvoir et surtout résister à la soif, je me relevais une fois de plus frottant mes vêtements. Merde, je sais pas si il pourra tenir très longtemps comme ça. Pour l'instant il résiste à ses instinct, mais pour combien de temps? rester seul n'est vraiment pas la bonne solution et qu'est ce que va faire Ren? lui qui a toujours tuer chaque vampire, serait t'il capable de faire de même pour akira. Je préférais marcher vers mon frère pour l'instant.

Derek: retrouve Akira et ramène le au château, c'est de ma faute si il est dans cette état alors à moi de l'aider maintenant.

je retournais prêt de Gabriel le prenant contre moi.

Derek: il me reste une tâche qui me sera sans doute plus difficile encore que les épreuves auquel je suis passé.

je faisais une drôle de tête à l'idée.

Derek: annoncé la nouvelle à ton père.

Je ricanais rapidement ensuite.

Derek: il tentera peut être de m'étranglé ou pire encore de me transformé en manteau de fourrure.

Sa ne sera pas une partie facile, en tout cas je compte bien mettre tout en oeuvre pour que notre union soit parfaite. On sera lié et je partagerais mes dons avec lui, je sais qu'il en fera pas de mauvais usage et je parle pas des enfants qu'on pourrait avoir ensemble...d'ailleurs je lui ai encore rien dit à ce sujet. J'attendais après le mariage pour être certain qu'il ne cours pas en courant avant qu'on soit lié, si il le fait après je pourrais au moins le retrouver même si il se cache au bout du monde.

Je retournais tout d'abord au chateau embrassant presque Gabriel dans chaque pièce où il se rendait, j'exprime ma joie de son "oui" je suis heureux c'est clair. Je sais très bien qu'il est juste parfais pour moi, j'avais déjà envie de l'emmener jusqu'à ma chambre mais je relevais les yeux vers Akira assis sur une chaise ligoté de la tête au pied.

Derek: tu as fais vite Reiji.

Akira: je crois que je déteste vraiment les kitsune.

Il levais les yeux vers reiji.

Akira: et tu es le premier sur ma liste.

Derek: je ne voulais pas ce qu'il t'arrive.

Akira: oh mais voilà qui est donc tout pardonné, dommage que cela change rien à mes conditions.

Derek: non c'est vrai, on ne peut rien changer mais je vais malgré tout t'aider.

Akira: m'aidé à quoi? à me contrôlé? pfff..arrête sur combien de vampire cela fonctionne? tu veux me faire bouffé quoi? du lapin? du kistune?

Il regardait Reiji ricanant.

Akira: tu veux être mon dîné grande brute?

Derek: on veux surtout que tu ne tue personne.

Akira: et tu crois que ça va duré combien de temps? je connais aucun vampire qui se contrôle moi.

Derek: tu t'es contrôlé avec moi.

Akira: parce que t'avais mauvais goût.

Je redressais les deux sourcils.

Derek: tu es coriace Akira, avec de la volonté tu y arrivera. Mon frère s'occupera de toi pendant se temps, il sera plus dur que moi pour te maintenir sous contrôle.

Akira: super...que quelqu'un m'enfonce un pieu dans le coeur et vite.

Ses émotions sont décuplé c'est normal qu'il démoralise avec se qu'il lui arrive, mais je suis certain qu'il finira par s'en sortir.

*****

Komura réapparaissait au manoir de Teijo et à ses côtés, il était déjà assis sur son divan devant le feu de cheminé. Komura s'approchait regardant dans la même direction que lui.

Komura: Takuma se donne beaucoup de mal pour t'impressionner, mais il a encore beaucoup à apprendre et je crois qu'il ne m'apprécie pas beaucoup depuis quelque temps.

il détournait le regard dans une direction.

Komura: je crois que Shin a réussit à sortir de sa chambre.

oui et d'ailleurs il était partit vers les cellules pour découvrir le nouvelle arrivant, Mike guérissait lentement de ses brûlures bien que enfermer il était privé de pratiquement tous ses pouvoirs malfaisant.

Shin: tu semble pas si impressionnant que cela, en tout cas enfermé la dedans.

Il ricanait prenant une chaise pour s'asseoir devant la cellule.

Shin: j'ai entendu parlé de toi, le sorcier noir le plus terrifiant et pourtant...t'es la en face de moi enfermer comme une bête. qu'est ce que je suis déçu et amusé à la fois. Tu tente de m'effrayer avec ce regard? parce tu es loin du compte, j'adore qu'on me lance ce genre defis.

Komura: shin?

Shin levait les yeux déjà agacé d'avance.

Shin: qu'est ce que tu veux?

Komura: tu n'as rien affaire ici.

Shin: c'est mon père qui t'envoie? il sait pas venir lui même me crier dessus? j'ai aucun ordre à recevoir de toi Komura, retourne prêt de mon père réclamer une ou deux caresses de sa part.

Komura faisait un geste de la main retirant la chaise sur laquelle Shin était assis le faisant tomber.

Komura: retourne dans ta chambre Shin.

Shin: putain va te faire voir! saleté de renard inutile!

il partait quand même n'ayant pas le choix, lui aussi a été privé de ses pouvoirs par son père.

Komura: * j'arriverais jamais à rien avec ses enfants*

Il lançait un regard vers Mike avant de lui tourner le dos.

Komura: j'espère que cette cellule te plaie, car tu y restera long moment. Tu ne sera pas seul très longtemps, ton frère finira pas te rejoindre.

Il se téléportait retournant au salon 


Komura: t'es sourcils se froncent, est ce que c'est encore à cause du comportement de shin ou de l'inquiétude pour Takuma? 

Il se mettait à genoux face à lui pour regarder son visage.

Komura: Shin réagit comme ça uniquement pour attiré l'attention sur lui et Takuma a juste besoin qu'on lui fasse un peu plus confiance. 

Il baissais quelque instant les yeux devant aussi parler des festivités qu'il avait promis de participé.

Komura: je vais devoir m'absenté une journée ou deux le temps de préparer le mariage de Derek, cela fait presque d'un siècle que j'ai pas assister à ce genre d’événement. J'y ferais venir quelque connaissance et tout se passera comme la tradition l'exige. L'humain mettra moins en danger la famille des kijo avec ses faiblesses, Derek partagera ses pouvoirs avec lui et sera apte de se défendre plus facilement.

Il lui sourit cherchant sa bénédiction pour s'y rendre, shin faisait une grimace écoutant discrètement la conversation avant de s'éloigner retournant jusque sa chambre.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Dim 6 Sep - 21:49

Il semblerait que Takuma avait mal prit le fait que Komura avait pu faire appel à son père pour régler ses soucis, mais pour komura c'était la meilleur chose à faire, car beaucoup de vie avaient déjà été supprimé.. Takuma s'en allait retrouver la trace de Akio afin de l'enfermer au côté de son frère, et il précisait bien à Komura qu'il y arriverait à le faire seul.

Moi j'étais auprès de DErek qui venait de se réveiller, Reiji croisait les bras à l'entendre.

Reiji : ET bien tu le mérites cette claque.

Moi j'étais content de le voir à nouveau lui même, je souriais sur le coup de ce qu'il me disait.

Gabriel : Je ne pouvais pas rester sans rien faire.

Je finissais par lui dire que j'acceptais sa demande, oui je sais que à présent je l'aime, je suis rapidement tombé amoureux de lui en réalité, je pense dès les premières heures à ses côtés j'ai tout de suite su qu'il était différent des autres.

Je regardais sa main qu'il posait sa mon visage, il souriait et m'attrapait pour m'embrasser.

Reiji : Evitez de faire ça en publique merci.

Il soupirait, tournant le regard vers Komura, au fond il était jaloux de Derek qui avait trouvé la bonne personne, comparé à lui, qui a cru que c'était Shin mais qu'au fond se n'était rien du tout.. Komur désirait s'occupé de se lien entre Derek et moi, et inviter également quelques kitsune à la fête.

Reiji : Tu ferais ça ? alors qu'on te connait pas.

Il croisait les bras, autre fois lors de ce genre d'évènement, beaucoup de kitsune le ressentait et venaient par eux même jusque là, ils étaient nombreux. Mais à présent ils sont peut. Moi je souriais, Derek semble heureux, et également de savoir que d'autres kitsune viendront pour nous deux, ainsi que Komura qui s'occupera de tout ça.

Il finissait par se téléporter, moi je passais ma main dans celle de DErek la tenant, j'ai l'impression d'être en plein rêve. Je finissais par lâcher sa main lorsqu'il disait qu'il revenait.

Gabriel : Oui ok.

Je le regardais partir retrouver Akira, il se sent responsable de l'avoir tué, et qu'il soit transformé en vampire. Je regardais REn recouvrir tout les cadavres, je réalise seulement tout se massacre, Mike était terrifiant, d'ailleurs REn devait réunis certains corps l'un à l'autre car ils étaient séparé, j'en ais des nausées.

Reiji : TEs tout blanc, tu supportes pas la vue du sang futur beau frère ?

Il ricanait, j'en détournais le regard.

Gabriel : JE trouve sa triste c'est tout.. Et c'est vrai que de voir deux corps déchicté en deux me donne envie de vomir, désolé si j'ai pas l'habitude d'assister à ça..

Reiji : Si tu crois que j'en ais l'habitude, ah d'ailleurs regarde la bas, je crois que c'est un morceau de ses boyaux.

Je m'en tournais, s'il continue je sens que je vais vraiment être malade, il en posait sa main sur mon épaule souriant.

Reiji : tu feras bientôt partie de notre famille, ta intérêt de prendre soin de mon frère, chose que je n'ai pas faîte durant ses années, j'ai agis comme un bel enfoiré.

Je reprendrais mon sérieux le regardant.

Gabriel : Je ferais de mon mieux, tu pensais qu'il t'avait séparé de l'être que tu aimais, tu avais des raisons d'avoir de la rancoeur, tout est terminé à présent, tu peux te rattraper, et je sais qu'il ne t'en veux plus.

Reiji : sans doute.

Il retiriat ma main de moi regardant vers Akira qui sortait mécontent que Derek lui ait brisé encore une fois la nuque, lorsqu'il sortait, il sentait tout se sang et ses cadavre, il en avait du mal à respirer te garder son calme sur le coup.

Reiji : Comme c'est comique, un ancien hunter, tueur de vampire et autre bestiole devient lui même une chose qu'il a chasser.

Ren tournait le regard vers Akira, triste qu'il soit devenu ainsi, il ne pouvait rien faire pour lui, et ignorait s'il arriverait à le tuer.. En tout cas il en aurait très difficile, mais s'il devient un dangers pour les habitants, il n'en aura pas le choix.

Il résistait malgré tout partant rapidement des lieux. Reiji tournait le regard vers Derek, plissait les yeux de sa demande.

Reiji : On va devoir s'occuper de cet hunter, super.

Il soupirait acceptant malgré tout sa demande, car il savait qu'il se sentirait mal si il ne l'aidait pas, il changeait de forme pour le retrouver plus facilement. Derek revenait près de moi ensuite, me serrant dans ses bras, j'en faisais tout autant.

Il me parlait d'une tâche qui lui sera très difficile, je me décalais pour le regarder me demandant de quoi il s'agissait.

Gabriel : Ah ?

Lorsqu'il parlait annoncer ça à mon père j'en ricanais, c'est vrai que sa va pas être une tâche facile..Mon dieu, j'en ais déjà peur, mais peu importe, après tout il doit déjà me détester après avoir appris ce que j'ai du faire pour gagner de l'argent alors..

Gabriel : Oui il va sans doute pas bien le prendre, mais peu importe ce qu'il en pense.

Bon j'ignorais le fait qu'on se marie, et qu'on soit lié, qu'on pourra par la suite avoir tout les deux des enfants, jamais sa ne m'aurait fait tilt étant donné que nous sommes deux hommes.. Je me demande comment tout sa, va se passer, il va partagé ses pouvoirs avec moi, étant lié tout les deux, je me sentirais différent ? J'aurais moi aussi des oreilles et des queues qui apparaisse ? Je me posais des tas de question dans la tête.. Mais peu importe, je veux juste être auprès de lui.

On retournait au château, tout les deux, on s'embrassait à chaque pièce tout en marchant, sa devient chaud, si on arrivait pas dans le salon à voir Reiji et Akira déjà là, on aurait sans doute fait sa à même sur le canapé. Reiji nous sortait de notre petit étreinte en toussant bien.

REiji : HUM HUM !

Il sortait une cigarette.

Reiji : Oui, trop vite on dirait.

Il allumait sa cigarette la mettant ensuite en bouche. Il tournait le regard vers Akira.

REiji : T'en fais pas s'est réciproque, je ne t'aime pas non plus.

Je regardais Derek qui se sentait mal pour Akira. Je sais que se n'était pas de sa faute, il ne désirait pas ça.. Il n'était plus lui même, Akio le contrôlait.

Reiji : Tu peux toujours rêvé, mon sang est trop précieux pour en perdre une goutte.

Il s'approchait de Derek.

Reiji : Il a raison, t'arrivera pas à l'aider, c'est un vampire, et c'est dans sa nature de boire du sang, comment tu veux t'y prendre hein ?

Il soupirait vu que Derek semblait ne pas vouloir lâcher l'affaire, il est vrai qu'on ne pourra pas l'empêcher de boire du sang, mais au moins qu'il s'arrête avant de ne les tuer, pour qu'il ne tue personne.

Reiji écoutait la conversation, tout en fumant sa cigarette, il en stronnait, toussant lorsqu'l disait que c'était lui qui s'occupera de lui.

Reiji : Quoi ? Pourquoi moi ?

Il plissait les yeux vers Akira.

Reiji : oué et je serais pas tendre sa c'est clair.

Il s'en craquait les doigt. Nous on allait jusqu'à la chambre pour fêter ça comme il se doit, on faisait l'amour, c'était plus que parfait, on finissait par se reposer tout les deux, je m'amusais avec ses tétons tournant autour avec mon doigt.

Gabriel : Je dois t'avouer que je suis assez stressé, j'ignore comment sa va se passer..Bon déjà pour l'annoncer à mon père, je sais qu'il sera furieux. Mais aussi lors de cet cérémonie, mais d'un autre côté, j'ai vraiment hâte d'y être.

Je levais les yeux pour le regarder, qui aurait cru que je serais comme ça, aussi doux avec lui, j'ai envie de le rendre heureux, de le voir sourire.

Gabriel : je ne pouvais pas rêver de mieux, et d'un côté, je remercie Akio de m'avoir emmené jusqu'à toi.

Reiji était toujours en bas avec Akira, il prenait un couteau entaillant sa main, lui montrant.

Reiji : Tu aimerais y gouter hum ?

Il voyait son regard changé.

Reiji : Allez résiste, ta pas envie de tuer des pauvres gens non ? Alors il faut que tu te contrôle.

Il le regardait fermait les yeux pour se concentrer et y parvenait, Reiji posait sa main pour soigner sa blessure.

REiji : Derek à peut etre pas tord, tu es coriace, tu seras différent de ses autres vampires.

Il attrapait un sac de sang qu'il avait été cherché, il le perçait et le mettait près de sa bouche.

REiji : Voilà ta récompense, tu te nourriras de ses poches de sang quand tu auras faim, goutte.

Il le laissait boire l'entierté du sac.

Reiji : Sa semble te plaire, sans doute pas aussi bon que directement sur la nuque de quelqu'un, mais sa fera l'affaire.. Ah et il parait que boire de l'alcool aide à stopper l'envie, oui, je me suis un peu renseigné.

Il le regardait bien.

Reiji : Arrête un peu, si tu crois que sa me plaît de devoir m'occuper de toi, j'aurais préféré être ailleurs en ce moment que de t'aider.

Il s'installait dans le fauteuil.

Reiij : Tu me préviens quand tu auras envie de te battre pour contrôler ce que tu es, pour que je te détache, sinon tu resteras là pendant des jours s'il le faut. Mais se serait bête que tu rages le mariage entre mon frère et Gabriel, c'est un spectacle à ne pas manquer, c'est tellement rare un mariage de Kitsune après tout.

Pendant ce temps, Teijo était assis sur son canapé regardant le feu, on pouvait y voir ce qu'il se passait du côté de Takuma, il tournait le regard vers Komura qui arrivait enfin, il revenait vers le feu.

Teijo : En effet il a encore beaucoup de chose à apprendre, et il semble ne pas s'en apercevoir, il est trop confiant.

Il plissait les yeux alors qu'il parlait de Shin, il faisait un geste de la main pour arrêter de surveiller Takuma rendant le feu à sa normal.

Teijo : JE commence à être exaspéré par celui là. Va le reconduire à sa chambre et qu'il y reste

Il était partit rendre visite à Mike, qui se réveillait lentement enfermer dans cette cellule, ses brûlures avait guérit, il se redressait lentement regardant vers shin qui était assis tranquillement sur une chaise.

Il fronçait les sourcils écoutant ce qu'il lui disait.

Mike : Tu aimes les défis ? Et bien je t'en donnerais une fois que je sortirais de là. Tu verras si je suis effrayant ou sale mioche.

Il s'approchait bien de lui, posant sa main sur les barreaux ayant bien envie de lui donner une bonne leçon, mais les barreaux lui brûlait la main, il la lâchait sur le coup ralant d'autant plus.

Il tournait ensuite le regard vers Komura qui arrivait. Il regardait la scène, alors qu'il attrapait la chaise sur laquel était assis Shin pour la retirait d'un coup sec, il en tombait cul à terre.

Il regardait Shin retourner jusqu'à sa chambre, toujours les sourcils froncés, il revenait ensuite vers Komura.

Mike : Va te faire voir maudit renard.

Il le regardait s'en aller tout en lui disant cela. Il se penchait devant les barres de la cellule qui l'enfermait, il tentait de trouver un échappatoir, il regardait vers la chaise, qui faisait une ombre derrière elle, il en fit un sourire sur le coup.

Mike : Quel erreur de votre part.

Il se mordait le pouce et le posait à l'extrémité des barreaux sans les toucher, il laisser son sang coulé passer en dehors des barreaux.

Mike : Et voilà..

Il posait sa main au sol, son sang qui était hors de la cellule commençait à bouillir comme tout à l'heure prenant la forme de son aura, il se dirigeait tout droit vers l'ombre de la chaise afin de prendre de cette énergie et commençait à prendre une tout autre forme, un clone d'ombre.

Mike : Fait moi sortir de là.

Le clone de Mike se téléportait dans la chambre de Shin. Il boudait dans son lit, Mike souriait vu qu'il remarquait sa présence.

Mike : Alors tu aimes les défis ?

Il l'attrapait par la bouche pour l'empêcher de crier à l'aide, il tendait la main créant un bout de métal qui finissait en pointe, il attrapant sa main la posant contre le mur et l'enfonçait d'un coup sec la barre de métal dans sa main, l'enfonçant également dans le mur pour le piégé.

Il retirait sa main ensuite.

Mike : Crie et je te fais ça, sur chaque partie de ton corps.

Il faisait apparaître une autre barre de métal, qui n'était pas une simple barre ordinnaire en réalité, il la lançait dans sa main la rattrapant à chaque fois.

Mike : Tu vois, vous avez créé des armes contre nous, mais vous n'êtes pas les seul, ses armes sont créé tout droit des Enfers, il permette d'aspirer la magie blanche vous empêchant de les utiliser, et bientôt cela va progresser, avec ça, on pourra transformer votre misérable magie blanche en magie noir, mais chut, c'est un secret.

Il attrapait son autre main enfonçant la deuxième à son tour.

Mike : Sale petit gosse pourris gâté, tu oses encore me provoquer même dans cet état ?

Il jouait avec la barre tournant bien pour le faire d'avantage souffrir. Il plissait ensuite les yeux.

Mike : En réalité je n'ai même pas besoin d'utiliser ce genre d'arme, il semblerait qu'on est bloqué tes pouvoirs.

Il approchait son visage du sien.

Mike : Maintenant tu vas libérer mon corps qui est toujours enfermé, où tu vas vraiment souffrir.

Il faisait apparaître un autre pieu le pointant vers son entre jambe.

Mike : Je pourrais utiliser le prochain là-bas.

Il ricanait.

Mike : Je sais que t'en as marre de recevoir les ordres de ce Kitsune, et que ton père te fait gravement chier, ta envie de trouver ta liberté, faire ce que tu veux de ta vie, mais il t'en empêche. ET tu sais quoi ? Je pourrais t'aider, il suffirait que je retire cette magie blanche en toi, que je la transforme en magie noir, tu deviendras comme moi. Et ton père te lâchera le grappe.

Il se retournait s'amusant de la situation.

Mike : Se n'est q'une idée.

Il se retournait.

Mike : ALors tu vas me sortir de cette cage ou non ?! J'ai pas que sa à foutre !


Teijo était énnervé, il posait ses doigt sur sa tempe tentant de garder son calme, Komura le remarquait bien, il se mettait à genoux devant lui, il le regardait bien sur le coup et l'écoutait.

Teijo : Oui je le sais que trop bien, ils sont difficile et on un caractère tout les deux tellement différent. Je vais laisser Takuma se charger de se sorcier, je lui fais confiance après tout. Et j'ignore quoi faire pour Shin, il a commis de nombreuse faute.

Il le regardait bien alors qu'il lui faisait cette demande concernant le mariage.

Teijo : T'absenter ?

Il ne semblait pas apprécier l'idée.Il finissait par soupirer sur le coup l'écoutant jusqu'au bout.

Teijo : Réunir tout les kitsune au même endroit, c'est risqué.. Si cela venait à se savoir, des personnes mal intentionné pourrait profiter de cela pour s'en prendre à votre espèce.. Mais sa semble vraiment te tenir à coeur, alors j'accepte. Occupe toi de cet évenement, mais fait en sorte que cela reste condifentiel, que personne autour de vous ne soit au courant, cela reste dangereux, tu créeras également un bouclier de protection tout autour des lieux du mariage, afin de les protéger si jamais il y aurait un dangers.

Il posait sa main sur son visage.

Teijo : Je vais me sentir bien seul sans t'avoir auprès de moi.

Il le relevait et faisait de même de son côté, l'embrassant.

Teijo : Je te fais entièrement confiance.

Il levait les yeux.

Teijo : Il se passe quelque chose du côté de Shin, je le sens, il semble souffrir.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Lun 7 Sep - 22:43

Même si mon frère râle un peu, je suis certain que akira est entre de bonne main, il faut une personne avec assez de caractère pour dominé un autre caractère aussi pimenté que la sienne. Je baissais les yeux vers Gabriel allongé à côté de moi.

Derek: c'est devoir l'annoncé à ton père qui me stress le plus, pas le mariage en lui même. Ne t'en fais pas tout ce passera pas bien, les miens ont toujours adoré ce genre d’événement c'est pourquoi des kistune du monde entier venaient célébré les mariage. C'est un moment de fête et de rencontre, beaucoup de kistune ont retrouver leurs âme soeur dans ses festivités.

Je ricanais caressant ses cheveux.

Derek: j'y ai participé une seule fois, mes parents nous y avait emmener mon frère et moi. Même si le danger planaient au dessus de nos têtes ont oubliais complètement nos problèmes. Quelque part cela ressemble à un mariage comme vous avez l'habitude de célébré à quelque difference prêt. 

je prenais sa main.

Derek: On va devoir se prendre la main, s'entrelacer les doigts.

je faisais de même pour lui montrer.

Derek: Komura créera un lien magie autour de nos mains, qui entrera dans nos chair et créera le liens indestructible. Je t'assure ont ne ressent rien hormis que tu sentira mes dons entrer en toi, mes connaissances, ce que cela fait d'être...moi. Donc oui tu risque d'avoir des oreilles d'animal apparaître selon tes émotions. 

Je souriais à cette idée, je suis certain qu'il sera trop craquant.

Derek: il me sera plus facile de savoir si tu es en colère contre moi.

Je le poussais pour me mettre au dessus de lui.

Derek: et surtout on pourra se retrouver quoi qu'il arrive même au bout du monde, je ressentirais tes peurs, la douleur comme si elle était mienne. 

Est ce que je lui dis tout de suite pour le suite? j'aimerais pas qu'il m'en veuille poru lui avoir cacher des détails et attendre notre mariage. Sa serait lâche de ma part, bon on doit se dire toute les vérités c'est un peu le but d'un mariage.

Derek: on pourra aussi avoir quelque chose qu'un couple...d'hommes normal ne pourrai pas avoir.

Par où commencer? c'est que c'est assez complexe tout de même. 

Derek: vu la diminution de notre espèce et proche de l'extinction, un kistune nous a lancé un sort assez unique et spécial. Surtout que son compagnon était de sexe masculin aussi et rêvait de foncer une famille.

Je soupirais...bon sang pourvu qu'il ne saute pas par la fenêtre en apprenant ça surtout que c'est haut et risque de se faire mal. 

Derek: Les kistunes mal ont le pouvoir de faire poser une maque à son partenaire et de cette marque en sort un..enfant.

La tête qu'il fait, je pense qu'il tente de comprendre ce que je raconte. Je me redressais pour mieux lui montrer en faisant un cercle autour de son nombril avec le doigt.

Derek: plus ou moins dans cette endroit, au début elle est toute petite et grandira faisant tous le tour s'agrandissant de plus en plus. Un peu comme le grossissement du ventre d'une femme enceinte sauf que pour nous il s'agira d'un sceau magique.

Je regarde chacune de ses expressions et surtout prêt à le rattraper si il tente de sauter par la fenêtre.

Derek: le sceau se mettra à briller une fois à terme, je placerais mes doigts dans des point précis et l'ouvrira pour y sortir la sphère qui contiendra l'enfant. Cela prend moins de temps qu'une grossesse naturel, mais varie malgré tout selon la personne. Peut être un mois maximum, j'ai jamais assisté à ce genre d’événement, se sont mes parents qui m'ont expliqué.

bon il semble stressé un peu, je tenais sa main...ben oui j'ai vraiment peur qu'il saute réellement par la fenêtre!

Derek: Si tu as peur de porter la marque, je peux très bien le faire pour une première fois, tu sera à quoi t'attendre comme ça. J'ai vraiment envie d'avoir une famille avec toi.

Je tournais le regard vers la porte sentant le sang de mon frère, on dirait qu'il a déjà commencé avec Akira. Lui d'ailleurs faisais un mauvaise tête ayant bien envie de mettre quelque gifle à Reiji, surtout qu'il le tente avec son sang. Ses yeux de vampire réagissaient normalement sans qu'il puisse contrôlé cette partie de lui. Il serrait les poings de toute ses forces pour résister à la tentation, c'était comme mettre un steak au nez d'un lion affamé. Tous ce que Akira pouvait faire c'est fermer les yeux penser à autre chose, il coupait même sa respiration pour ne plus sentir ses odeur alléchante.

Akira: on dirait que tu t'amuse maudit kistune! en quoi je serais different hein? je serais obligé de boire du sang chaque jour avec le risque de finir par tuer quelqu'un.

Il le fusillait du regard l’entendant parler de récompense.

Akira: tu me compare à une chien qu'on récompense d'un sucre pour avoir fait un joli tour?

Il regardait les sac de sang sous son nez et résistait pas à la tentation de boire le contenu, cela lui faisait un grand bien.

Akira: boire de l'alcool? c'est que tu veux que je devienne alcoolique en plus?

il retroussait le nez avant de détourner le regard.

Akira: qu'est ce que tu attend pour te tirer si m'aider t'emmerde vraiment hein? j'ai rien demandé à personne! surtout pas l'aide d'un kistune.

il détournait la tête retroussant le nez de toute façon encore attaché Akira ne peut rien faire d'autre.

Akira: j'en ai rien à foutre du mariage de ton frère! il m'a tué et transformé en vampire! même si on me lâche que c'est pas de sa faute j'en ai rien à faire! après il tente de ce faire pardonné en m'envoyant son frère ennuyeux pour m'aider! la bonne affaire...de plus je suis obligé d'entendre ses parties de jambes en l'air avec Gabriel! est ce que je mérite un tel châtiment sérieux?

il réussit à dénoué ses siens et utilisait sa rapidité pour placer son bras sous la gorge de Reiji.

Akira: chez les hunter ont apprend à dénouer des cordes, cela est en plus plus facile en vampire.

il le lâchait malgré tout.

Akira: bien sûr que j'ai envie de me battre qu'est ce que tu crois? je donnerais pas une raison à Ren de me tuer, je suis pas un lâche qui attend gentiment qu'on le tue! donc même si je dois côtoyer un kitsune ennuyeux alors je mordrais sur ma chique. 

Il regardait vers une bouteille de scotche au bar, il marchait jusque la pour ce servir un verre.

Akira: et si devenir alcoolique m'aide alors santé.

il grimaçait après bu son verre.

Akira: je me rappelle pourquoi je buvais pas, c'est vraiment dégueulasse.

Kaito: excusez moi, j'espère savoir où est Derek. Bonjour Reiji sa fait longtemps.

Akira: c'est qui celui la?

Kaito: Kaito, des rhmeurs circulent déjà sur un futur mariage avec un kitsune. Certain sont déjà en déplacement pour l'occasion et je suis le premier arrivé sur les lieux on dirait. J'aimerais bien savoir à quoi ressemble celui qui me remplace.

Akira: qui te remplace?

Kaito: oui, j'étais moi même fillancé avec derek avant d'avoir eu une relation passagère avec son frère.

Il regardait vers Reiji sur le coup, Akira éclatait de rire pour bien se foutre de lui.

Kaito: on dirait que tu t'entend mieux avec ton frère, dommage que tu m'as piégé avant que je m'unisse avec Derek.

Akira: encore un kitsune?

Kaito: oui un kitsune roux? alors où est t'il?

il partait déjà pour me chercher après commençant par l'étage et s'arrêtait devant la porte de ma chambre.

Kaito: Derek? excusez moi de te dérangé, mais lorsqu'on a des invités on ne reste pas allongé dans son lit. Toi qui avait de si belle manière dans le temps.

Cette voix? je me redressais d'un coup sec vers la porte.

Derek: Kaito?

Kaito: tu ne m'as pas oublié, cela me touche. Je t'attend au salon le temps que tu te r'habille ainsi que cet humain qui me remplace dans ton lit.

Je regardais vers Gabriel sur le coup, il est déjà au courant que j'avais eu un aventure avec un autre avant lui avant qu'il me trahisse en couchant avec mon frère. J'attrapais vite mes vêtements pour m'habiller.

Derek: qu'est ce qu'il fait ici? il me semblait pourtant que j'avais été clair la dernière fois. Je t'ai déjà parlé de lui Gabriel, c'est la personne que a utilisé mon frère pour me blessé lorsqu'on était encore en conflit...tu n'as rien a craindre d'accord? c'est avec toi que je suis aujourd'hui.

Je sortais de la chambre le retrouvant tranquillement assis au salon.

Kaito: alors Reiji, tu fréquente des vampires maintenant? cela te ressemble pas, tu ne supportais pas leurs odeur pourtant.

Sur le coup Akira retroussait le nez sentent discrètement ses vêtements.

Derek: qu'est ce qeu tu viens faire ici Kaito? je ne voulais pas te revoir au chateau.

Kaito: des rumeurs courent comme quoi tu va te lier bientôt et d'après les tradition tout kitsune est invité à ce genre de célébration et comme j'habite pas loin.

Derek: je pensais pas que tu te sentirais invité.

Je le voyais froncer les sourcils avant de voir Gabriel arriver.

Kaito: alors c'est  lui l'humain en question, je comprend pourquoi tu voulais vite t'unir avec lui...il semble si fragile.

Derek: il est bien plus résistant que tu le crois.

Kaito: alors pourquoi t'en pressé d'établir le liens dans ce cas? il t'a fallu presque une année pour me faire cette demande.

Derek: serais tu jaloux Kaito?  

Kaito: oui je l'étais, jusqu'à que je le rencontre. Maintenant je me sent à nouveau largement supérieur, que se soit en force ou physiquement. Bien je vais me prendre une chambre, je sais que tu me mettra pas de hors. Cela porterais malheur à votre union qui risque de pas se faire, on le sais tout deux.

Il regardait de la tête au pied Gabriel au passage avant de quitté la pièce.

Derek: il n'est pas méchant Gabriel, juste qu'il m'en veux beaucoup d'avoir rompu avec lui...bien que c'était mérité.

Je regardais vers mon frère sur le coup, c'est surtout à cause de ses manigances qu'on a rompu.

Derek: t'en fais pas, je t'en veux plus pour cela...c'étiat pas ta faute mais à cause du contrôle qu'avait Shin sur toi.

Akira: oui ou alors tout simplement parce que ce type est beau gosse et à un regard casse-braguette.

je le fusillais du regard sur le coup retournant vite prêt de Gabriel le prenant contre moi pour le rassuré.

Derek: une fois l’élèvement célébré Kaito retournera chez lui et on en entendra plus parler d'accord? si il te lance de mauvaise pique passe à côté et ignore le. Il montre beaucoup les crocs mais n'a jamais mordu personne.


*****

Shin regardait vers le plafond rageant au fond de lui, semblerait que aucun des deux enfants aiment la présence de Komura au côté de leurs père. Sentant une présence proche de lui, Shin détournait la tête sur le côté regardant en direction de mike. Surpris il se redressait déjà prêt à crier après son père, Mike l'en empêchait à temps posant sa main sur sa bouche. Lorsqu'il lui perça la main à l'aide d'un métal son cris était étouffé avec la main de Mike encore présente sur sa bouche. 

Shin: ne crois pas t'en tirer comme ça! mon père va sentir ta magie dégoûtante et te remettra à ta place!

Il regardait vers sa main ressentant de plus un effet désagréable de brûlure.

Shin: puff! tu pense que tu m'impressionne avec tes petits jouet? je sais que tu n'es qu'un misérable clone du vrai et donc tes pouvoirs sont aussi bas qu'un rat sortir des égouts. 

A le provoquer comme ça, il reçu en récompense un deuxième barre dans l'autre main. Il serra les dents pour étouffé un maximum ses cris et ne pas lui donner satisfaction. Mike avait malgré tout raison, Shin ne peut pas utiliser ses pouvoirs en étant privé par punition pour ses fautes envers les autres espèces qu'il est censer protéger.

Shin: plutôt crever que te libéré misérable rat.

Il baissait les yeux vers la pointe de l'arme pointé sur son entre jambe, évidemment son estomac se sert mais il a tout de même appris par son père d'aller contre ses peur.

Shin: me tuer même de la façon la plus misérable possible t'aidera pas à sortir de ton trou.

Il écoutait sa proposition, c'est vrai qu'il a une dent contre Komura et même son père. Il naura pas le temps de lui répondre poru sa proposition Komura apparu derrière lui envoyant une sphère d'énergie qui fit explosé le clone d'ombre de Mike.

Komura: il n'y a que du venin qui sort de sa bouche Shin, si tu le laisse te pénétré tu pourra plus jamais t'en défaire.

Shin: j'ai pas besoin de ton aide.

Komura regardait ses mains encore attaché contre le mur et s'avança pour l'aider à s'en débarrasser.

Komura: c'est pas l'impression que j'ai eu, ton père te sentait souffrir.

Shin: et c'est toi qui est la une fois de plus.

Komura: tu pense qu'il te délaisse? 

Shin: depuis ta simple présence oui, que se soit moi ou mon idiot de frère.  Avant que tu te pointe dans nos vies il prenait la peine de nous enseigné la magie, maintenant tout ce qu'il compte c'est de t'avoir un maximum dans son lit.

Komura lui donnait une gifle n'ayant pas apprécier ses paroles, il détournait le regard regrettant aussi tôt son geste.

Komura: j'aurais pas du te giflé je m'excuse.

Shin: je m'en fou de tes excuse, sort de  ma chambre!

Komura: donne moi tes mains que je les soigne au moins.

Shin: non! dégage!

Il obéissait le laissant tranquille retournant auprès de Teijo.

Komura: Je vais maintenant retrouver Derek pour préparer les festivité, essaye de dialogué avec ton fils. Si cela continue il va prendre un mauvais chemin, Mike a utilisé l'un de ses clones d'ombre pour le manipulé. J'ai vu shin hésitant à sa proposition, il est également blessé et a besoin de soin. Evidemment il a refusé mon aide une fois de plus. 

il caressait la longue mèche de Teijo.

Komura: peut être qu'il est bon que je m'absente le temps que le mariage de Derek et Gabriel soit entièrement terminé, cela permettrait de faire le point avec tes fils. J'ai été un peu trop présent ses derniers temps, c'est normal qu'ils se sentent un peu mis à l'écart. 

il prenait sourire malgré tout.

Komura: tu aura tellement d'occupation que tu fera même pas attention à mon absence.

Il lui posait un baiser avant de ce téléporter, shin bandait ses mains ayant refuser d'être soigné magiquement et ne peux le faire de lui même. Il détournait le regard entendant quelqu'un entrer dans sa chambre.

Shin: c'est ton renard qui t'envoie? est t'il si désespéré que ça? et toi tu as besoin de lui pour te rappelé que ta des fils, à moins que tu as peur que j’accepte la proposition de Mike. C'est cela, je pourrais m'en prendre à ton précieux renard..peut être que c'est une bonne chose tout compte fait, cela à au moins pour bien fait d'attirer ton intention.

Il se retournait pour le regarder continuant de bander ses mains.

Shin: on fronce les sourcils hein? toi aussi tu va me giflé? laisse moi au moins le temps de tendre l'autre joue, l'autre me picote encore.

Il s'asseyait sur le lit levant les yeux, son père semble pas décider à partir.

Shin: bon, c'est parler que tu veux ? ok parlons, je déteste ton renard de compagnie! et toi t'es complètement aveuglé par "toutes" ses queues au point que même si je fais des conneries derrière ton dos, tu les remarques que des mois après! voilà on a parler, laisse moi tranquille dans ma chambre maintenant ou tu m'as si brillamment consigné sans mes pouvoir qui aurait pu me faire tuer aujourd'hui!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mar 8 Sep - 22:03

J'expliquais un peu à derek mes inquiétudes, le fait que je stressais un peu concernant le mariage, il m'expliquait donc un peu comment cela allait se passer, sans doute pour me rassurer. Il prenait ma main contre la sienne. C'est à ce moment là que komura créera le liens entre nous deux, et que je ressentirais les dons de Derek parcourir en moi.

Gabriel : Et sa ne te gêne pas de partager ses dons avec moi ?

Je n'ai pas envie qu'il se sente obligé de faire ça. Mais l'idée que je puisse être lié avec lui, je vais le connaître encore d'avantage, sa me faisait plaisir. Il m'expliquait également que je risquerais donc de posséder moi aussi des oreilles et avoir une part de kitsune en moi.

Gabriel : Je vois, je vais donc avoir des oreilles qui apparaissent lorsque je serais stressé.

Je souriais de ce qu'il disait, il sera plus facilement si je suis en colère contre lui ou non, bah voyons. Il finissait par me pousser, afin de se mettre au dessus de moi, je le regardais bien sur le coup, souriant, qu'est-ce qu'il me rend heureux.

Gabriel : Sa pourrait être utile en effet, te retrouver n'importe où tu te rendras, je pourrais savoir où tu te rends.

Je souriais, mais reprenait mon sérieux lorsqu'il me disait la suite. Je me demandais ce qu'il voulait dire par là ?

Gabriel : Comment ça ?

Je l'écoutais bien, alors qu'il parlait de se sort afin d'avoir la possibilité d'avoir des enfants, mettre entre un couple de deux hommes, je ne m'attendais pas du tout à ça, c'est sur.. J'avais du mal à imaginer le fait qu'on puisse avoir des enfants tout les deux, et pourtant il semble vraiment sérieux.

Gabriel : Tu veux dire.. Qu'on pourrait avoir des enfants ? Mais comment.. ?

Oui je suis un peu sur le cul d'apprendre ça, je ne m'y attendais pas du tout après tout. Il m'expliquait donc un peu le principe. Une marque sur le ventre, et de là sort un enfant ? Oui sur le moment je devais faire une tête plus que bizarre c'est sur, je le voyais se redresser un peu glissant son doigt sur mon ventre pour mieux me montrer et m'expliquer je baissais les yeux pour regarder ce qu'il me faisait.

Il m'expliquait tout ça en détail, bon j'écoutais mais je restais malgré tout surprit tout le long, alors on pourra tout les deux avoir des enfants, evidemment il n'a jamais assisté à ce genre de chose se sont ses parents qui lui a expliqué tout ça, je relevais les yeux pour le regarder. Bien sur que je stressais d'autant plus, déjà le mariage, annoncer sa à mon père, l'histoire du sceau pour avoir des enfants avec lui, tout ça sa me stresse. Il tenait bien ma main, il semble avoir peur que je prenne la fuite ou quoi, ou va savoir que je me jette par la fenêtre.

Gabriel : Je ne pensais pas que ce genre de chose était possible, il y a encore d'autre chose dont les kitsune sont capable ?

Je baissais les yeux, je ne veux pas non plus qu'on aille trop vite, le mariage c'est déjà une bonne chose avoir des enfants c'est encore trop tôt pour y songer. Je relevais les yeux pour le regarder, il disait que si j'avais peur, qu'il était prêt à porter la marque pour la première fois et qu'il désirait vraiment avoir cette famille avec moi.

Gabriel : J'y songerais, mais avant, on va célébré notre mariage,on va profiter de nos moments à tout les deux,  on a tout le temps devant nous avant de penser à avoir des enfants. Mais sa ne veut pas dire que je ne veux pas, l'idée d'avoir une chance d'avoir une famille avec toi c'est juste.. un cadeau de plus.

Je posais ma main sur son visage lui souriant, et le fait qu'il puisse lui même porter se sceau, me rassure d'autant plus, oui je préfère qu'il le fasse en premier pour que je vois ce que sa fait, mais comme je l'ai dis, nous ne sommes pas pressé, on va d'abord profiter de nos moments à tous les deux avant tout.

Je pense qu'il a bien fait d'avoir toute cette discussion, me prévenir comment tout ceci allait se passer, et également le fait qu'on puisse avoir la chance d'avoir tout les deux des enfants, bon sa me stressait pas mal mais au fond, sa me faisait plaisir qu'il me dise tout ça.

pendant ce temps, Reiji s'occupait de Akira, et celui ci arrivait à se libérer de ses cordes dont il était attaché, il utilisait ensuite sa rapidité pour se mettre en face de Reiji, le bras sous sa gorge, celui ci le regardait bien, plissant les yeux.

Reiji : Lâche moi tu veux.

Il finissait par le lâcher se retirant de lui, Reiji se redressait aussi tôt.

REiji : Ravis de l'entendre, et c'est qui, qui est ennuyeux ?!

Il le suivait du regard alors qu'il allait se faire un verre.

Reiji : Tu finiras par t'habituer au goût, et tu vas sans doute apprécier par la suite.

Il était surprit d'entendre cette voix, il tournait le regard vers Kaito, son regard faisait bien comprendre qu'il le connaissait et qu'il ne pensait pas le revoir de si tôt.

Reiji : Kaito ? Qu'est-ce que tu fais là.

Il fronçait les sourcils l'écoutant.

Reiji: Tss, celui qui te remplace tu dis ? Derek ta oublié depuis bien longtemps, alors si tu espère qu'il quitte Gabriel pour toi tu peux toujours rêver, il s'est imprégné de lui.

Il croisait les bras.

Reiji : Et tu as adorer ça cette relation passagère avec moi.

Il fit un sourire en coin.

Reiji : Piégé ? Bah voyons, tu n'as pas vraiment été contre cette fois là, alors arrête un peu tu veux, tu vas me faire pleurer.

Il le regardait chercher après Derek.

Reiji : Il est occupé là.

Il partait malgré tout jusque devant notre porte, je tournais la tête sur le coup, vers la porte lorsqu'il appelait Derek. Je regardais vers Derek qui semblait surprit.

Gabriel : Qui est-ce ?

Je faisais une tête bien surprit, cet humain qui me remplace dans ton lit ? Qu'est-ce que sa veut dire ?

JE me redressais à mon tour.

Gabriel : Oui tu m'as parlé de lui..

JE me rhabillais tout en détournant le regard, sa ne me plaît pas. Je sais que Derek était amoureux de lui, et qu'il a été bien blessé lorsqu'il a couché avec Reiji, il revient maintenant, lorsqu'on va s'unir tout les deux pourquoi ? Et de plus, il semblerait qu'il n'ait pas oublié Derek et qu'il l'aime encore. Oui j'avais peur que Derek puisse changer d'avis et retourner dans ses bras, mais il tentait de me rassurer.

Gabriel : hum Oui.

Il sortait le premier, je finissais de m'habiller et sortait à mon tour. Reiji plissait les yeux lorsqu'il revoyait Kaito revenir.

Reiji : J'ai finis par m'y faire.

Il regardait vers son frère ensuite, qui se demandait lui aussi pourquoi kaito était ici. Il venait donc pour célébrer le mariage, où plutot par jalousie. Moi, j'arrivais à mon tour, regard vers cette homme qui me fusillait déjà du regard. Je fronçais déjà les sourcils de sa façon de parler me concernant.

gabriel : Je m'appelle Gabriel, et je ne marie pas avec Derek être moi "fragile" ou non.

Je serrais les poings, ce type m'agace déjà, il parle à Derek comme ci je n'étais pas là. Reiji lui laissait Derek régler ça. Il était jaloux, jusqu'à ce qu'il me rencontre, il en a du culot ! Ce type m'exaspère déjà humm..  Comment sa il va se prendre une chambre et puis quoi encore ?! Je n'ai aucune envie de le voir une minute de plus !

Je tournais le regard vers DErek qui pour qu'il lui dise non, mais revenait vers Kaito qui disait qu'il ne pouvait pas le mettre dehors, cela porterait malheur à notre union, tsss.. Il me regardait bien de la tête au pied pour me narguer et s'en allait, moi je détournais le regard, oui je suis agacé.

Gabriel : pas méchant ? Ta pas vu la façon qu'il me regarde, il a bien envie de m'éliminer de son chemin pour t'avoir à nouveau rien qu'à lui.

Je préférais changer de pièce. Reiji regardait vers Derek sur le coup.

Reiji : Oué à cause de Shin, mais faut pas croire que je l'ai violé non plus, il était consentant.

Il levait un sourcils entendant la réfléxion de Akira. Derek repartait me retrouver, me prenant contre lui, moi je restais toujours dos à lui. Je finissais par me retourner pour bien le regarder.

Gabriel : Alors vite que cette union soit fait pour ne plus à devoir le voir, sa ne me plaît pas..

Je détournias le regard.

Gabriel : Je pense que je suis surement jaloux.

C'est vrai, il est beau, c'est un kitsune lui aussi, Derek l'aimait avant moi. J'ai l'impression d'être inférieur à lui, faut pas que je pense ça ! C'est ce que Kaito recherche, foutre la merde entre nous deux, et que je me rabaisse.

Je l'embrassais.

Gabriel : Peu importe qu'il soit là ou non, j'ai confiance en toi.

REiji : Vous avez finis les amoureux ? Vous me donnez la migraine. Je me demande quand même comment la rhumeur c'est propagé aussi rapidement, sa doit être Komura qui en a déjà fait part, il est rapide.

Il croisait les bras.

Reiji : Kaito va finir par se rendre compte qu'il a plus aucune chance, n'hésite pas à le lui faire comprendre, sinon il va pas arrêter de tenter sa chance avec toi.

Gabriel : Il n'y arrivera pas, il est revenu trop tard pour ça.

Il se croit pour qui celui là ? Venir après toute ses années quand il apprendre que Derek et moi allons nous marié pour tenter à nouveau sa chance avec lui ? S'il croit qu'il va y parvenir, il est stupide et j'ai pas l'intention de lui laisser une petite chance.

Reiji s'en allait montant jusqu'à la chambre où se trouvait Kaito, il entrait le regardant ranger ses affaires.

Reiji : Tu perds ton temps, si tu espères que Derek retombe dans tes bras, il ne t'aime plus, il aime Gabriel.

Il s'approchait bien de lui.

Reiji : J'ai tenté de les séparer, encore sous la haine que j'avais à son égars à cause de Shin, et il faut se rendre à l'évidence que personne ne peut séparer un kitsune de quel il est imprégné. Et se n'est plus de toi qu'il l'est à présent.

Il prenait un air sérieux.

reiji : Tu te fait passer pour une victime parce qu'on a eu une aventure, mais tu n'es pas si innocent que ça. Mon frère m'a pardonné pour ça, alors peu importe.

Il lui faisait d'avantage face, se mettant bien en face de lui.

reiji : Mais n'espère pas te mettre entre eux deux, ils vont s'unir tout les deux, et tu va assister à se spectacle sans pouvoir rien y faire.


Il baissait la tête.

Reiji : Tient d'ailleurs Komura est arrivé, celui qui va se charger des les unirs tout les deux.

il revenait vers lui.

Reiji : Tu vois, tu arrives trop tard Kaito, tu devrais passer à autre chose, comme derek l'a fait.

Il s'en allait, descendant pour rejoindre Komura, on était tout les deux là à écouter Komura nous expliquer comment tout cela allait se passer, et l'endroit où on allait célébrer cette union.

***

Envoyé par Teijo, Komura arrivait au moment où Mike lui proposait cette offre, il faisait exploser le clone d'ombre de Mike qui disparaissait aussi tôt. Shin ne semblait pas non plus apprécier la présence de Komura, au fond, il était jaloux de lui et du fait qu'il avait plus d'intention venant de son père qu'il pouvait en avoir.

Il l'aidait malgré tout à le détacher, retirant ses pieux dans sa main, il disait clairement ce qu'il ressentait à Komura, que en gros il le délaisser depuis qu'il était apparut dans sa vie. et les parole que venait de dire Shin n'avait pas plut à komura qui le giflait et regrettait bien vite son geste s'excusant.

Shin n'en voulait pas de ses excuses, demandant à ce qu'il s'en aille, malgré que Komura lui demandait de soigner ses blessures, il refusait, Komura obéissait donc le laissant seul. Teijo levait les yeux voyant Komura revenir, il se levait pour bien le regarder.

Teijo : Qu'est-il arrivé ?

Il l'écoutait bien, il comptait partir auprès de Derek, et parlait ensuite de ses fils.

TEijo : Shin ne se laisserait pas manipulé par un être sombre tel que ce Mike.

Il soupirait, ayant du mal à avoir ce genre de relation avec ses fils, tout était devenu compliqué depuis que Komura partageait sa vie.

Teijo : Je me demande quand est-ce qu'ils vont finir par grandir.

Il relevait les yeux vers Komura alors qu'il caressait une mèche de ses cheveux.

TEijo : Je discuterais avec eux, tout les deux seul à seul. Bien que j'ai hélas, pas vraiment l'habitude de tout ça. Tu ne m'en voudras pas si je vous surveilles de temps à autre, afin de m'assurer qu'ils nous vous arrivent rien.

Il se laissait embrasser, et une fois qu'il s'était téléporté, il se rendait jusqu'à la chambre de shin, il prenait une grande respiration avant de rentrer pour le voir. Il regardait vers ses mains qu'il recouvrait d'un bandage, cela devait lui faire souffrir. Il relevait les yeux puisque Shin commençait déjà le premier à parler, disant toute sa rancoeur.

Teijo : sa suffit shin tu as tout faux, si tu penses que je vous ais délaissé ou oublier c'est complètement ridicule. Il est juste temps pour vous deux d'avancer, sans que je sois derrière vous, vous devez grandir et montrer que vous n'avez pas besoin de moi pour cela. Takuma y parvient, malgré la rancoeur qu'il a lui aussi envers moi, par contre toi, tu te diriges dans une mauvaise voies Shin.

Il fronçait un peu les sourcils restant inquiet malgré tout, mais surtout il avait du mal à faire tout ça, à parler avec eux et se confier, trouver les bonnes choses à dire. Pour cela, sa femme lui manquait, elle était beaucoup plus doué pour ça.

Teijo : Komura ne désirait pas te gifler, et tu le sais, mais tu as des paroles blessantes. Que veux-tu que je te dise ou que je fasse ? Tu m'en veux parce que j'ai pu aimer quelqu'un d'autre que votre mère ? Je devais rester seul le restant de mes jours ? J'ai fait de mon mieux pour m'occuper de vous deux sans votre mère, je vous ais appris à maîtriser vos pouvoirs, et vous étiez assez prêt pour cela.

Il n'avait pas du tout l'intention de s'en aller, il l'écoutait à nouveau. et s'approchait ensuite bien de lui, se mettant en face de lui.

Teijo : Tu ne l'apprécies peut être pas, mais moi je l'aime et je n'ai pas l'intention de le laisser partir alors il faudra t'y faire. Tu n'es plus un enfant à présent Shin, et il faudrait que tu le comprennes et que tu te comporte comme un adulte. Si tu penses que je ne remarques pas des "bêtises" tu te trompes.

Il attrapait ses mains de forces, retirant ses bandages et mettait sa main au dessus le soignant.

Teijo : Vous êtes tout les deux mes fils, ce qui m'est de plus chère, ce qu'il me reste de votre mère et ma plus grande fierté. J'esperais que tu ouvres les yeux, que ta façon d'agir n'est pas digne de toi, ni digne de ta mère, que tu apprendrais toi même de tes erreurs et que tu grandirais. Je désirais vous laissez à tout les deux plus de liberté qu'autre fois, car je ne désirais pas vous laisser partir, et lorsque c'étais le cas je vous surveillais en permanence, Komura m'a ouvert les yeux, que je devais vous laissez vous débrouiller un peu plus par vous même, vous laissez découvrir se monde de vos propres ailes et s'occuper de notre devoir.


Il lâchait ses mains ensuite levant les yeux vers lui.

Teijo : Cesse d'avoir autant de rancoeur envers Komura, il ne fait que vous aider, et si je vous délaisse un peu plus qu'autre fois c'est uniquement pour votre bien. Pour ce qui est de tes pouvoirs, tu ne les récupéras que lorsque tu auras compris qu'il ne faut pas les employé pour de mauvaises raisons.

Il se tournait ensuite.

Teijo : Je vais augmenter cage de Mike, pour qu'il n'arrive plus à tenter ce genre de procédé.

Il baissait les yeux, sa lui faisant mal de voir son fils avoir autant de rancoeur envers lui, il espérait au moins que ses paroles l'avait affecté, ou changé un peu. Il sortiat ensuite, s'occupant d'augmenter la puissance de la cage de Mike, et repartait ensuite jusqu'à sa chambre, ouvrant les tiroirs, sortant des anciens cadre de sa femme, et de lui même ainsi que de Takuma qu'elle tenait par la main et de Shin qui était encore bébé qu'elle tenait dans ses bras.

Teijo : Tu leurs manquent beaucoup, tu aurais su quoi lu dire toi..



Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Gabriel Light le Ven 11 Sep - 0:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Ven 11 Sep - 0:06

Gabriel qui m'avoue sa jalousie, j'avoue que je peux pas m'empêcher de sourire malgré la situation tendue. J'en fouissais mon visage dans ses cheveux humant son odeur continuant de le serrer dans mes bras faisant preuve que je tenais terriblement à lui.

Derek: tu n'as pas de raison d'être jaloux, bien que je suis pas le mieux placer pour parler de jalousie.

Oui il peut avoir confiance en moi, tout comme moi j'ai confiance ne lui. Si on veut que le liens soit parfais on doit se faire confiance l'un à l'autre. J'allais l'embrasser à nouveau mais mon frère faisait son apparition.

Derek: Reiji, ne dois tu pas surveiller Akira?

Akira: je suis pas un enfant!

Il criait bien fort pour qu'on l'entende, j'en ricanais sur le coup.

Derek: je m'inquiète pas pour Kaito, même si il tente de me reconquérir sa serait une perte de temps. Evitons de penser à ça pour l'instant, j'aimerais pas que l'ambiance festive soit rompu par la simple présence de Kaito.

Mon frère qui partit et je le vois monter à l'étage, il va surement mettre en garde Kaito. J'en souriais car se me rappelle le passé quand il prenait toujours ma défense. 

Komura: j'espère que je vous dérange pas.

Derek: non pas du tout, merci d'être venu Komura.

Komura: c'est moi qui vous remercie de m’accueillir, je sent la présence d'un kistune certain on déjà répondu à l'appel.

Derek: oui en effet.

Komura: j'espère que beaucoup d'autres viendront, venez je vais expliquer comment cela va se passé.

On marchait à ses côtés, moi tenant la main de Gabriel.

Komura: Je dois commencé par poser un bouclier autour du chateau, cela cachera notre présence du monde extérieur pour notre propre sécurité. Si un intrus venait à passé cette barrière j'en serais aussi tôt informé.

Derek: on pourrait pas simplement les empêcher d'entrer.

Komura: je pourrais oui, mais le bouclier risque d'être visible à l'oeil nu alors que celui que je compte placer est invisible et personne ne pourrait le ressentir sauf les autres kistune.

Derek: je vois, alors je vous fais confiance Komura.

Komura: oui j'ai déjà pratiqué ce genre de bouclier et l'utilise encore aujourd'hui pour protéger les espèces les plus menacé, je sais ce que je fais. Est ce que tu connais un peu nos méthodes pour créer le liens Gabriel?

Derek: je lui ai explique d'après souvenir que j'avais, mais j'ai peut être oublié une partie.

Komura: alors on va reprendre depuis le début, c'est pas sorcier cela ressemble un peu à un mariage humain, mais...avec un peu de magie en plus.

Il ricanait on dirait que cela lui plait beaucoup de pouvoir participé à cette évènement, pendant qu'il expliquait le procédé à suivre poru nous deux. Kaito tournait le regard vers Reiji entrant dans la chambre pour les "avertissements" 

Kaito: tiens Reiji, je me souviens pas de t'avoir entendu toquer.

Il le laissait s'expliquer tranquillement tant qu'à lui continuait de ranger ses affaires.

Kaito: tu as fini ton rôle de grand frère Reiji? 

Il se tournait s'asseyant sur le rebord du lit.

Kaito: tu aime bien ce petit humain on dirait, toi qui ne pouvais supporter cette espèce cela m'étonne beaucoup. De plus tu as un vampire de compagnie, encore une chose qui me surprend. Depuis quand tu es devenu si docile?

Il soupirait se laissant tomber en arrière sur le lit.

Kaito: je n'ai fais que donner mon ressentiment sur cette humain, être obligé de ce lier à lui pour le savoir moins fragile. Derek est vraiment tombé bas de plus je vois pas ce qu'il lui trouve...le Derek au mauvais caractère me manque beaucoup.

Lui aussi sentait la présence de Komura dans les lieux

Kaito: arrêtez de me lacher que je compte récupéré Derek! j'ai juste répondu à l'appel.

Reiji sortait de la chambre, Kaito se redressait fronçant légèrement les sourcils.

Kaito: mais je trouve quand même que Derek à mauvais goût sur le coup.

Il sortait de sa valise une vieille photo de nous deux, bien sûr qu'il regrettait son erreur bien qu'il est trop tard pour faire machine arrière. 

Akira: Reiji!!!

Il le fusillait du regard le voyant arriver, un petit kitsune pas plus gros qu'un chat était assis sur son épaule à jouer avec ses cheveux.

Akira: je crois que d'autre kistune son arriver, peut tu te débarrasser de ce petit démon?

La mère arrivait attrapant vite son fils dans ses bras.

"pardonnez moi"

Elle s'éloignait vite regardant Akira d'un mauvais oeil chuchotant à son fils de pas s'approcher de lui, bien que Akira l'avait entendu. Sur le coup il reprenait un autre verre de scotche bien qu'il n'aimait pas ça.

Akira: je crois que je vais surtout posé problème pour l'entourage, de toute façon j'avais pas l'intention de participé à ses conneries et voir autant de kitsune me donne des complexes.

Il tournait le regard vers d'autres kistune qui arrivaient, des couples, des familles ou même des solitaires. 

Akira: tu devrais les rejoindre, sa fait longtemps que tu n'as pas vu de nouveau renard. Je mordrais personne c'est promis, de toute façon je risque d'être malade avec du sang de kitsune.

Il partait dans son coin pressé que la journée se termine, moi j'étais en compagne d'autre kistune les présentant à mon futur époux avec une grande fierté. Komura était entrain de créer le bouclier autour du chateau, mais un individu les a déjà retrouver avant qu'il ne puisse le terminé.

Komura: nous avons un invité imprévu.

Je me retournais pour le regarder.

Derek: comment ça?

On entendait un rugissement tous le monde bouchait leurs oreilles sur l'instant, peut de temps après une ombre gigantesque passait au dessus de leurs tête.

Derek: qu'est ce que c'était?

Komura: un dragon.


derek: klaus?

Komura: non.

Il repassait aussi dessus du château et cette fois pour ce poser dans le jardin où nous nous trouvons tous. Je tenais Gabriel contre moir pour le protéger, ce dragon est immense et bien plus que l'était Klaus. Les kitsune se mettait à l'abris entendant le raffuts Akira marchait vers la fenêtre pour y regarder. 

Akira: c'est quoi encore cette connerie?

Il repéra le petit kitsune cacher sous la table du jardin presque à se faire écraser sous la patte immense du dragon. Il utilisait sa rapidité pour vite sortir du château et attraper le petit renard juste à temps avant que la table se soit écraser sous le poids du dragon.

Komura: qu'est ce que vous faites ici!? changer de forme qu'on puisse discuté.

Il approchait le bout de son museau de Komura le reniflant avant de prendre une apparence humaine.

Zankou: mon fils m'a indiqué que l'un de vous pourrais me dire où se trouve les responsables de son asservissement.

Kaito: et vous étiez obligé d'écraser ses pauvres fleurs au passage?

Il regardait derrière lui les dégats qu'il a causé.

Zankou: qu'est ce que j'y peux si ce jardin est trop petit.

Mon jardin trop petit?

Zankou: je n'ai pas le temps de m'inquiété pour les fougères! où est le sorcier qui a utilisé mon fils comme  un jouet de compagnie!? parlez ou je mettrais cette ville a feu et à sang! comme je rêve de le faire depuis des siècles.

je regardais vers Komura ne disant rien pour autant.

Komura: il n'y ici que des personnes innocente pourquoi vouloir passer aussi hostilité.

Zankou: vous les kitsune êtes complètement naïf, vous arrivez encore à vous mélanger à une espèce qui désire votre disparition.

Il regardait vers Gabriel sur le coup le regard pleins de mépris.

Zankou: et une autre qui est qu'un abomination de la nature!

Akira: je me sent visé.

Kaito: tous le monde n'est pas d'accord avec ce genre de "relation" mais cela n'empêche pas qu'on a rien avoir avec le problème de votre rejeton et pourtant vous gâchez néanmoins un mariage sacré pour les kitsunes. Vous risquez d'attirer des personnes malhonnête qui risque de causer notre perte à tous alors dite moi dragon, qui est le plus naïf dans cette histoire?

Zankou grognait entre ses dents avant de lâcher un petit sourire à peine visible.

Zankou: très bien continuez votre petite sauterie ensuite on continuera notre discutions, je m'invite à votre fêtes.

Il prenait ses aises tranquillement surtout au niveau du buffet qu'il avait comme par hasard bien pris soin d'éviter à saccager. Komura regardait vers Zankou avec inquiétude surtout que c'est Shin qu'il recherchait en premier lieu. 

Komura: je vais finir de poser le bouclier.

reste plus qu'à espéré que aucun hunter ne viendra interrompre la fête, un dragon de cette taille n'a pu que attirer l'attention. La cérémonie pouvait enfin commencer, tous les kistune se mettaient derrière nous comme preuve de témoins de notre union. Je prenais la main de Gabriel entrelaçant mes doigts entre les siens, Komura créait un lien magie comme j'avais expliquer à Gabriel plus tôt. Je voyais dans ses yeux mon pouvoir qu'on partageait, la pupille devenait ovale comme celui de tout kitsune.

Derek: tu va se sentir bizarre, mais tu t'habitera vite.

losque je prenais son visage pour l'embrasser des oreilles et une queue de kistune apparu sur Gabriel, je le regardais à nouveau avec un grand sourire.

Derek: sa te va mieux qu'à moi.

Les autres kistune nous applaudissait, on ne c'était pas dit oui je le veux comme un mariage humain, mais si le liens à fonctionner c'est qu'on était réellement compagnie et fait pour être ensemble. Si Gabriel aurait des mauvais attention à mon sujet ou utilisait le liens pour mes pouvoirs ou même ma fortune, le liens n'aurait pas fonctionner. On est obligé d'être sincère l'un envers l'autre donc c'est comme ci on c'était dit oui.

Je voyais stephan un peu plus loin regardant avec discrétion dans notre direction, il a bien reçu ma demande, bien qu'il sait fait discret il est quand même venu.

Derek: ton père se cache, tu devrais aller lui parler.

je l'embrassais à nouveau pouvant m'empêcher de regarder son derrière surtout avec sa queue qui balance de gauche à droite, il est heureux. Faudra que je l'oblige à mettre cette chemise noir avec ses nouveaux attribut...mmmh vivement notre nuit de noce.

Akira: c'était quoi ce regard pervers?

Derek: tu as malgré tout assisté au mariage?

Akira: ce petit kistune ne me lâche plus depuis que je l'ai sauvé, je commence à avoir des regret.

Derek: je te remercie Akira.

Akira: ouais sauf qu'il a des petite griffes et hésite pas à les utiliser...sa mère me regarde d'un drôle d'oeil depuis tous à l'heure.

Derek: comme une mère qui veux protéger son enfant, je te fais entièrement confiance Akira et il a pas que cette mère qui a une oeil sur toi.

Il regardait vers Reiji toujours avec sa mine sévère.

Akira: je préfère encore le regard de la mère inquiète, que celui du bulldog 

Il compare mon frère à une bulldog? je souris regardant vers Reiji d'un côté il n'a pas vraiment tord.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Sam 12 Sep - 22:12

Komura m'expliquait tout en détail, comme Derek me l'avait dit, mais bien plus en détail, d'un côté, sa me rassurait. Et il semblerait qu'on soit en tord concernant Kaito, il n'est pas venu ici pour tenter de récupérer Derek, il tient juste à participer à l'évènement, bien qu'il regrette sans doute de l'avoir perdu et qu'il aimerait être à ma place en ce moment. Reiji le regardait bien, et finissait par s'en aller le laissant seul.

Il repensait à ce qu'il avait dit, qu'il avait changé, qu'il était devenu plus docile, il se posait contre le mur croisant les bras regardant en direction de Akira qui arrivait en criant après, il le regardait se demandant ce qu'il avait.

Reiji : Quoi encore ?

Il arrivait vers lui sur le coup. Il plissait les yeux voyant le jeune kitsune qui semblait avoir pris d'affection Akira, jouant avec ses cheveux;

Reiji : Ils sont rapide, je me demande combien ils seront, sa fait bien longtemps que je n'ai plus vu d'autre kitsune hormis mon frère.

Il se penchait pour regarder vers le petit kitsune.

Reiji : où est ta mère petit ?

D'ailleurs elle arrivait rapidement, reprenant son enfant, craignant pour lui, étant donné qu'elle avait bien sentit que Akira était un vampire. Reiji avait également entendu les paroles de la mère, il suivait Akira du regard qui partait aussi tôt, se cherchant un verre de scotch.

Reiji : Ah oué ? Qui aurait cru que tu pourrais avoir des complexes, pourquoi ? De ne pas avoir une queue aussi longue que la notre ?

Il fit un sourire en coin. Il regardait vers les autres kitsune lorsqu'il disait qu'il devrait les rejoindre, il haussait ensuite les épaules revenant vers lui.

REiji : C'est pas mon truc de me mêler aux autres, je suis pas assez sociale pour ça.

Il le regardait s'en aller, plissant les yeux se doutant qu'il devait se sentir de trop. Il tournait le regard vers des jeunes femelles kitsune qui les regardait en souriant et en ricanant entre elle, il passait une main dans sa poche.

Reiji : * des célibataires hum ? Evidemment, elles aiment mon charme. *

Il leurs faisait un léger sourire, elles faisaient aussi tôt apparaître leurs oreilles et leurs queues toutes amoureuses. Il allait se prendre un verre, et se dirigeait vers les trois femelles.

Reiji : Bonjour mes jolies.

Alors qu'il jouait les séducteurs avec elles, moi j'étais toujours aux côté de Derek qui me présentait à tous ses kitsunes qui arrivaient, ils sont vraiment nombreux, je ne pensais pas qu'il y aurait autant de monde. Et alors que Komura s'apprêtait à lancer le bouclier pour nous protéger d'un dangers, quelque chose arrivait, je regardais vers Komura sur le coup, craignant que se soit Akio ou autres..

Je restais bien aux côté de Derek, qui se demandait quoi. C'est là qu'on entendait se rugissement, tout le monde s'arrêtait aussi tôt de parler, nous nous trouvons, pratiquement tous dans le jardin il y avait plus de place, et pour les enfants, c'est mieux pour eux, pour s'amuser, c'est là qu'on voyait cette ombre gigantesque et se dragon.

JE tournais le regard vers Komura, si se n'est pas klaus.. Alors c'est un autre dragon ?

Gabriel : Qu'est-ce qu'il nous veut .. ?

J'avais déjà peur, en plus il y a tellement de personnes, des parents et des enfants présents. On pouvait le voir de près, il se posait dans le jardin, je sentais Derek me prendre dans son étreinte, voyant se dragon se poser. Tout le monde se mettait à l'abris, Akira sortait ayant entendu se raffut se demandant ce qu'il se passait, c'est là qu'il vit bien entendu le dragon et surtout le petit kitsune sous la table qui se cachait, et le dragon prêt à l'écraser, il utilisait aussi tot sa rapidité pour le sauver.

Reiji était sortis également pour voir ce qu'il se passait. accompagné des trois filles, elles se collaient à lui pour qu'il les protèges si jamais. Komura s'adressait à lui personnellement, demandant à ce qu'il change de forme, ce qu'il faisait après l'avoir reniflé, même sous cette apparence humaine il est terrifiant.

Son fils.. ? Et son asservissement.. Il parle de Shin et de Akio ? Je tournais le regard vers Derek, et regardait ensuite Kaito arriver. il désirait savoir le sorcier qui la manipulé, il est ici en colère qu'on ait pu jouer de son fils, Komura ne désirant pour autant pas dire de qui il s'agissait protégeant Shin en premier lieux, on a cas dénoncer ce Akio, il s'occupera de son cas, et on en sera débarrasser.. Sa me fait bizarre de penser de cette façon, car d'une certaine façon je l'appréciait, mais c'était sans doute après qu'il ait tenté de nous faire tout ça.. Qu'il s'est servis de moi, et au fond tout n'était que de la comédie.

Il me fusillait du regard lorsqu'il disait que les kitsune s'allié avec des personnes qui veulent leurs pertes.

Gabriel : Je n'ai aucune mauvaise intentions à leurs égars, bien au contraire.

Il parlait ensuite de Akira. Je me tournais vers Kaito qui s'adressait à lui, au fond Derek à raison, se n'est pas une mauvaise personne, sa semble être quelqu'un de bien. Hein quoi ? Contnué notre cérémonie, et il s'invite à la fête ? Est-ce que c'est une bonne idée ?

On le regardait se diriger vers le buffet, qu'il s'emprifait, et bah, il doit être bien affamé.. J'espère qu'il ne fera rien qui pourrait nous faire de mal. Komura finissait par fermer le bouclier.

Peut de temps après, il était l'heure, la cérémonie et mon mariage auprès de Derek allait enfin arriver. J'étais en face de lui, on se tenait tout les deux la main, j'avais un grand sourire le regardant bien, Komura s'occupait de tout comme il faut, et il nous liait tout les deux magiquement, je ressentais effectivement quelque chose d'étrange en moi, je me sentais différent.

Mes yeux changeaient en premier, je baissais les yeux sentant les effet et la magie de Derek parcourir mon corps.

Gabriel: Je me sens bien.. Plus que bien.

Je relevais les yeux pour le regarder, alors qu'il attrapait mon visage, il m'embrassait, j'en faisais tout autant, et je ressentais aussi tôt quelque chose qui me parcourait, était dans plein d'émotion différent, mes oreilles et ma queue de kitsune apparaissait sans vraiment que je le veuille.

Il me regardait bien sur le coup, semblant amusé de me voir comme ça. Je passais mes mains pour toucher mes oreilles, bien surpris. Je regardais vers les autres qui nous applaudissaient, je les regardais tous, je me sens vraiment bien, je suis heureux, je tenais la main de Derek sur le coup.

Je tournais le regard vers Derek qui me disait que mon père était présent, je ne l'avais même pas vu, sans doute à cause de toute se monde. Je cherchais aussi tôt après. Je le voyais qui me regardais.

Gabriel : oui je vais aller lui parler.

Se serait une journée plus que magnifique si en plus mon père accepte l'idée que je puisse aimé Derek, que nous sommes marié et ma nouvelle apparence. Je marchais jusque là, et bien entendu Derek en profitait pour regarder ma queue qui bougeait bien de gauche à droite lorsque je marchais.

Akira d'ailleurs arrivait vers lui, lui faisant remarqué se regard pervers qui me lançait. Reiji avait finis par laisser tomber les filles kitsune, elles était trop jeunes de toute façon et pas assez mature, il voulait juste s'amuser à jouer son petit côté séducteur, il était assis entrain de fumer tout en regardant Akira au loin, Derek le faisait remarqué à Akira,voyant qu'ils le regardaient, il détournait bien vite le regard faisant mine de rien.

Moi je m'avançais vers mon père, m'installait auprès de lui.

Gabriel : Je suis content que tu sois venus.

Stephan : J'allais pas manqué le mariage de mon fils..

Je souriais.

Gabriel : Merci.

Stephan : ALors tu l'aimes hein.

Gabriel : Oui.

Stephan : Et tu as.. des oreilles.

Gabriel : eeh oui.

Je passais ma main derrière la tête.

Gabriel : C'est le liens, Derek m'a partagé ses dons, c'est la procédure, une partie de moi est un kitsune à présent.

Stephan : Etrange.. J'aurais tout vu..

Il semble avoir du mal, mais peu importe, le fait qu'il soit là me fait plaisir. Nina arrivait avec les boissons.

Nina : Et voilà deux coca, et oui pas d'alcool.

Elle me regardais toute souriante.

Nina : Ooh Gabriel, toute mes félicitation, je suis tellement heureuse pour vous deux, vous le méritez. Tu es tellement mignon avec ses oreilles, et cette queue, tu me fais craquer !


Stephan : Humph.

Elle attrapait son bras.

Nina : Ne soit pas jaloux, c'est toi que j'aime, tu es mon nounours à moi.

Son nounours à elle ? J'en ricanais.

Gabriel : Merci Nina, je suis également heureux pour vous deux, c'est quand le mariage ?

Nina : J'attend que ton père se décide.

Stephan : On est pas pressé.

J'en souriais.

Nina : D'ailleurs, je dois vous annoncer quelque chose à tous.

Elle se levait bien, se mettant devant la chaise, tapotant sa cuillière contre un verre, tout le monde se tournait vers elle.

Stephan : Qu'est-ce que tu fais ?

Nina : Je tiens à félicité les deux mariés, Derek et Gabriel, se sont deux personnes formidable et qui mérite tout les deux d'être heureux, que votre amour dure le plus longtemps qu'il soit, et que vous fassiez plein de petit bébé tout mignon !

Stephan : Des bébés.. ?

Evidemment il n'est pas encore au courant.

Nina : D'ailleurs en parlant de bébé, nous avons une nouvelle à vous annoncez, je suis enceinte.

J'écarquillais les yeux sur le coup, je tournais mon regard vers mon père qui ne semblait pas être au courant, il en tombait de sa chaise inconscient. Nina baissait les yeux pour le regarder.

Nina : Il est tellement fragile malgré la grosse carapace qu'il se donne, ralala les hommes.

je vais avoir un petit frère ? Cette journée est vraiment magique jusqu'au bout. La journée passait rapidement, je discutais avec beaucoup de kitsune différent, Nina faisait la folle avec mon père, qui lui avait encore du mal à se remettre de cette nouvelle. Derek lui aussi discutait avec d'autre kitsune, je le regardais au loin, m'approchant de lui, je passais mes bras autour de son cou.

Gabriel : Cette journée et magnifique, je t'aime tellement.

Je l'embrassais, mes oreilles et ma queue avait finis par disparaître, on se laissait aller par la musique, dansant un peu tout les deux, faisant un slow. Reiji lui s'approchait de Akira.

Reiji : Il y a un peu trop d'amour pour moi ici, tu sembles bien te contrôler c'est bien, mais je me disais que tu avais sans doute soif.

Il lui donnait un verre avec du sang dedans, d'une poche de sang.

Reiji : Alors il y a aucune fille qui t'intéresse, je t'ai pas vu une seul fois yeuté le cul d'une fille, tes peut être pas intéressé par les femmes.

Il le regardait bien.

Reiji : Tes peut être intéressé par moi en fin de compte.

Il fit un sourire en coin. Il se faisait tard, et beaucoup de kitsune commençait à s'en aller, on les remerciait d'être venu, chacun à leur tour et les laissait s'en aller, on se retrouvait bien vite seul. Mon père et Nina passait la nuit ici, moi j'attrapais la main de Derek et regardait vers Komura.

Gabriel : Merci pour tout, tout étais magnifique.

Je tournais le regard vers Derek.

Gabriel : Alors, on fait quoi pour notre nuit de noce hum ? Tu me prépares quelque chose ?

Je le regardais, plutôt impatient. Je regardais vers REiji, je me demande si il n'est pas intéressé par Akira. Enfin, se ne sont pas mes affaires.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Dim 13 Sep - 23:04

J'observais Gabriel au loin discuté avec son père, il semblerait que les tentions entre eux deux se soit envoler. Une fois que Nina se joignais à eux j'en fis de même caressant les oreilles du bout des doigts toujours le sourire aux lèvres.

Derek: n'oublie pas que je suis plus jaloux encore Nina, Gabriel est pour moi tout seul alors ne le complimente pas trop.

Je dis surtout cela pour plaisanté, j'ai une confiance aveugle en Nina et je sais que ses sentiments pour Stephan sont sincère. Je m'installais au fond de ma chaise regardant vers Nina qui comptait faire une déclaration, personnellement je suis déjà au courant. Mes dons animal peut sentir ce genre chose, Gabriel aurait pu en faire autant si il utilisait ses nouveaux atout. Mais je suppose qu'il faudra du temps et de la pratique.

Derek: Merci Nina.

Stephan qui se questionne a propos des enfants, c'est vrai qu'on a pas encore parler de ce petit détail. Elle prit soin de prévenir du futur petit Light, le père en tombais de sa chaise. J'éclatais de rire en voyant cette scène.

Derek: on dirait que le nounours à envie d’hiberner un peu.

Je regardais Gabriel sur le coup.


Derek: bah quoi? bon je vais l'aider à le remettre sur sa chaise, on va quand même pas le laisser par terre. 

Je me levais pour le ramasser.

Derek: félicitation Nina, tu mérite vraiment ta nouvelle famille.

Je sais que c'est tout ce qu'elle a toujours rêvé, elle m'en parlait régulière. j'aidais Stephan à se remettre debout tapant un peu sur sa joue joue pour le réveiller m'amusant encore de cette scène.

Derek: reprenez vous Stephan, qu'est ce que ça va être le jour on où vous apprendra que vous êtes grand père.

Bon d'accord je suis vilain et cela l'aide pas du tout.

Derek: les kistune sont plein de surprise.

Je lui faisais un clin d'oeil avant de me remettre à ma place, il me regarde remplis de question. Je vais quand même pas lui expliquer comment on fait les bébé du moins notre méthode à nous. Le pauvre risque de s’évanouir à nouveau.

La journée défilait comme une flèche, j'ai pris tout de même le temps de connaitre chacun des kitsunes qui ont participé à notre mariage. Gabriel vint à moi passant ses bras autour de ma nuque, je souriais posant les miennes sur ses hanches.

Derek: tu m'as également embellis ma journée tous comme les précédentes et bientôt celle avenir.

Je profitais de la dernière musique pour danser avec lui, j'ai souvenir de notre première rencontre à mon bureau. J'étais pas censer tombé amoureux, je tentais d'être le plus froid possible et même le considérer comme un jouet de détente et pourtant...une fois que j'ai reniflé sa cravate et senti son odeur. J'ai ressenti le besoin de le protéger quoi qu'il arrive et aujourd'hui il est bien pour l'éternité. 

akira tournait le regard vers reiji qui s'approchait de lui offrant un verre de sang, il l'attrapait regardant encore dans notre direction continuant notre danse.

Akira: L'odeur de tous ses kitsune me coupe ma soif, mais merci pour cette charmante intention.

Il buvait le verre d'une traitre fronçant les sourcils.

akira: c'est pour ça que tu m'as observé toute les journées, pour être sûr que je me contrôle? et croque pas ce petit renard qui a enfin fini par me lâcher.

Ses commentaires lui faisait plisser les yeux et retroussait le nez.

Akira: peut être que si, je les regardais bien au contraire...mais au même moment tu clignais des yeux pas de chance. 

Il pinçait un peu les lèvres posant son verre vide sur la table à côté.

Akira: qu'est ce qui te fais croire que j'aime pas les femmes hum? juste que les minette à moitié animal n'est pas mon truc, mais à ce que j'ai pu remarquer semble être le tiens.

Lui aussi l'avait observé et surtout vu quand Reiji jouait son numéro de charme avec ses trois jeunes filles.

Akira: d'ailleurs j'ignorais que t'étais un vieux pervers, de jouer avec des petites renard qui a s'en doute la moitié de ton age. 

Il haussait les épaules sur le coup.

Akira: bah quoi? c'est pas des rides la? ah non juste un front plisser par ses sourcils sans cesse rabaissé.

Il mit ses mains dans ses poches commençant à s'éloigner.

Akira: intéressé par toi, tu prend tes rêves pour la réalité Reiji! 

en deux secondes il disparu utilisant sa rapidité vampirique pour rejoindre sa chambre, je les avais regarder discretement avant de remercier Komura pour tout ceci.

Komura: merci à vous de m'avoir permis d'y participé, cela faisait très longtemps que j'en avais plus eu le droit. je vais m'occuper du dragon avant de partir et relevé le bouclier, ne vous en faite pas il ne vous causera pas d'ennuie.

Derek: merci.

Il faisait signe de la tête avant de rejoindre Zankou presque endormis à côté du buffet.

derek: j'ai peut être une idée derrière la tête en effet.

je souris avant de l'attraper contre moi me téléportant avec lui, j'avais déjà prévenu mon frère de mes petits projets. Je doute que Derek est eu l'occasion de voir des elfes et qui sais peut être ne croyait pas en leurs existence. J'ai une petite habitation chez eux et j'ai toujours été bien accueillis par le chef des elfes, voyant mon espèce comme une créature de chance et prospérité pour leurs peuple.

Zankou: alors j'ai pas bousillé cette petite sauterie, je vais enfin avoir un nom kistune?

Komura: même si tu venais à avoir un nom, qu'est ce que cela changera?

zankou: j'ai bien envie de lui donner une petite leçon.

Komura: l'un d'entre eux l'a déjà reçue, il n'a pas besoin qu'on lui inflige d'avantage.

Zankou: donc tu le connais? 

Komura: Seul le démoniste à fait souffrir votre fils, c'est lui qu'il faut retrouver.

Zankou se levait plissant les yeux.

Zankou: il l'a utilisé comme un vulgaire pantin, un animal domestique et je devrais fermer les yeux? les sorcier ayant ce pouvoir sont senser l'utiliser afin de protéger nos espèce et non jouer avec. 

Komura: j'en suis bien conscient et son père est la pour lui rappelé le droit chemin.

Zankou: c'est donc ça, tu es lié avec le père du morveux c'est pour cela que tu refuse de m'indiquer sa position. Je pourrais tous aussi bien attendre que tu rendre à la maison Kitsune et je pourrais avoir une discutions avec ce petit sorcier.

Komura: n'en faite rien.

Zankou: je suis un dragon têtu, il est difficile de me faire changer d'avis.

Il fit un bon dans le ciel pour changer de forme et repartit vers les montagnes. Komura prenait une chaise pour s'asseoir sachant qu'il ne pouvait rentrer à moins de montrer la position du manoir à zankou.

Komura: Je ne peux pas rentrer...il s'en prenait à votre fils.

Il se doutait que Teijo devait le surveiller depuis son divan comme il l'a toujours fais pour ses fils pour les protéger. Pendant qu'il réfléchissait à une solution au problème, Akira tournait en rond dans sa chambre râlant encore des paroles de Reiji. Il fini par sortir de sa chambre rejoignant celle de Reiji, le regardant de la tête au pied puisqu'il était occuper de ce déshabiller pour se coucher.

Akira: je ne suis pas du tout! attiré par toi. 

il utilisait sa rapidité pour lui faire fasse prêt à l'embrasser mais c'est sa main qui vint se coller contre sa bouche pour le faire taire.

Akira: silence.

Il écoutait attentivement utilisant son ouïe fine, d'ici il pouvait entendre des petits cris du kitsune qui l'a collé toute la journée. 

Akira: il a une problème avec les kitsunes.

Il le lâchait partant vite jusque la, les hunter r'envoyé par Ren n'ont pas stoppé pour autant leurs petit trafic. Zankou a attiré plus l'attention qu'on l'aurait imaginé, les anciens hunter attendaient bien patiemment la fin de la fête avant de tendre un piège à une grande partie d'entre eux donc la mère et le petit kistune.

Akira se dépêchait de se rendre jusque la guidé par les petits cris d'une jeune renard.

Akira: je vois que vous avez pas perdu les vieilles habitude.

Il baissait les yeux vers le petit kistune coller au corps de sa mère qui était déjà sans vie.

" tiens Akira, toi aussi l'appel du gain t'as fait venir? on avait projet de divisé en trois, mais avec le gros lot qu'on a choper..en quatre ne fera pas énorme différence"

Akira: non c'est autre chose qui m'a fait venir.

" si tu voulais te faire la petit femelle, c'est trop tard on s'en ai déjà chargé"

Akira: vous avez tué cette femme devant son fils?

" c'est qu'une bête il..."

Akira ne lui laissait pas le temps de finir qu'il lui brisait la nuque.

" mais t'es devenu complètement fou!"

Akira: au contraire j'ai jamais été aussi lucide.

Il attrapait l'autre par le visage lui mordant la nuque tellement furieux qu'il le tua en quelque secondes, pour le dernier il lui arrachait le coeur de la poitrine.

Akira: moi qui croyait que t'avais pas de coeur marc..faut croire que je me trompais.

Il marchait vers la cage des kitsune pour les libérer, seul la mère est morte dans cette tragédie. Akira prenait le petit dans ses bras et s'asseyait contre un mur essayant de consolé le petit kistune. Il leva les yeux vers reiji bien que arrivé trop tard pour empêcher ça.

Akira: ils ont tuer que la mère sans doute parce qu'elle voulait protéger le petit, j'ai craqué quand je suis tombé sur ça.

Il passait sa main sur sa bouche pour essayer le sang.

Akira: et le pique c'est que j'ai adoré tuer ses fumier, prend le petit avant que Ren n'arrive. Je vais surement payer pour ça, fallais pas rêver je suis un vampire et on peut pas contrôlé ce qu'on est...je suis un tueur et je viens de le prouver aujourd'hui.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Lun 14 Sep - 21:47

On est vraiment devenu un petit couple tout les deux, c'est assez amusant, j'en suis plus que content, Alors que j'étais auprès de lui, mon père se faisait tout doucement à l'idée qu'il allait de nouveau être papa et ce avec Nina, au moins sa va lui redonner une autre raison de vivre, tant de chose se sont passé depuis ma rencontre avec Derek, sa a aidé mon père à retrouver son chemin, et de plus, il a rencontré le bonheur avec Nina, je suis vraiment heureux pour lui, et j'ai hâte de voir mon petit frère où ma petite soeur. Quand à Reiji, il tentait de voir si Akira avait la moindre attirance par lui, mais il était difficile de le savoir. mais il semblerait qu'il se soit prit un léger râteau, après ses paroles, Akira finissait par s'éclipser s'en allant.

C'est avec tout ça, cette belle journée et soirée que tout prenait fin, tout le monde commençait à s'en aller. Komura se chargeait de ZAnkou, afin qu'il s'en aille, mais il faisait bien comprendre qu'il était loin d'être content, car il avait belle et bien compris que Komura connaissait le sorcier qui avait manipuler son fils, Klaus, et il avait bien l'intention de le punir pour cela, de lui donner une bonne leçon, Komura ne pouvait se permettre de le laisser faire, zankou avec donc bien l'intention d'attendre le moment où il rentrerait pour le suivre et ainsi retrouver se sorcier, il faisait donc bien comprendre à Teijo que malheureusement, il ne pouvait repartir tout de suite..

Derek avait donc belle et bien une idée en tête pour notre nuit de noce, et Reiji également, je me demandais ce qu'il s'agissait et j'ai tellement hâte de le découvrir.. Il m'attrapait d'ailleurs contre lui pour nous téléporter tout les deux. On se retrouvait tout les deux là-bas, dans une village elfique, moi je regardais autour de moi, trouvant le paysage, juste.. incroyable, je marchais observant les alentours, on était près d'une maison, qui était autre que celle de derek , bien entendu, ici, il n'y a pas d'électricité et tout ce qui est technologie, et encore moins de réseau pour nos téléphone. Mais c'est bien, ainsi on pourra être tranquille rien que tout les deux.

Corina : Bienvenue, ravis de vous revoir parmis nous Derek.

Je la regardais, elle est vraiment magnifique, et se sont des longues oreilles que je vois ? Se sont des elfes ? Je tournais le regard vers Derek bien surpris évidemment. Je revenais vers elle par la suite.

Gabriel : Merci, enchanté de vous connaître.

elle me souriait.

Corina : Vous venez de devenir un kitsune, vous vous êtes liés, je suis ravis pour vous deux. Vous êtes le bienvenue ici, vous pourrez apprendre pleinement de vos nouvelles conditions, il n'existe aucun dangers pour votre espèce ici.

Elle s'en allait ensuite, je tournais le regard vers Derek.

Gabriel : J'ignorais que les elfes existaient, il y a encore d'autre chose qui existe et que j'ignore ?


Alors qu'on allait bien profiter de ce moment tout les deux, Reiji était dans sa chambre entrain de se changer, il retirait ses vêtements, il se trouvait torse nu, et le pantalon ouvert car il s'apprêtait à le retirer, mais il s'arrêtait voyant Akira entrer dans sa chambre. Il levait un sourcils l'entendant dire ça.

Reiji : Hum et tu es venu jusque dans ma chambre pour me dire ça ?

Il le voyait utiliser sa rapidité pour se mettre en face de lui, il avait bien envie de l'embrasser, et se demandait ensuite pourquoi il mettait sa main devant sa bouche.

Reiji : Bah quoi ?

Il plissait les yeux lorsqu'il demandait qu'il se taise.

Reiji : Avec les Kitsune ? Ils sont partis.

Mais il semblait que se soit belle et bien le cas, le voyant s'en aller, Reiji reboutonnait son pantalon et partiat à son tour jusque là, le suivant, restant torse nu malgré tout. C'était autre que d'ancien hunter qui désirait s'en mettre plein les poches avec les kitsune présent. Ils en avaient enermés plus d'un, et avait tué la pauvre mère du petit kitsune, qui pleurait auprès d'elle.

Akira voyant ça, n'arrivait pas à contrôler sa colère, et les tuaient rapidement tout les trois, REiji arrivait juste après, il baissait les yeux regardant les trois cadavre et ensuite vers Akira qui était remplis de leurs sang.

Il avait prit la peine de libérer tout les kitsune de leurs cages, et prenait le petit kitsune dans les bras l'éloignant de sa pauvre mère, tentant de le consoler comme il pouvait.

Reiji : Tu n'as fait que sauvé les miens de ses ordures, ses hunters ne méritaient pas de vivre, se n'est pas toi le monstre se sont eux.

Il s'approchait bien de lui, prenant le kitsune, il posait sa main sur son visage.

Reiji : Endors toi.

Il utilisait sa magie pour qu'il s'endorme, il levait ensuite les yeux vers Akira.

Reiji : Tu n'as pas à t'en vouloir, et que Ren tente quelque chose contre toi s'il l'ose.

Il attrapait la main de Akira.

Reiji : ET puis on est pas obligé de lui dire, on va effacer les traces de tout ça et voilà.

Il reculait juste assez, continuant de lui tenir la main, il se retournait vers l'endroit, tendait la main il créait une sphère qu'il éjectait sur leurs corps, ce qui fait une explosait, et créait des flammes qui les brûlaient, bien entendu, il avaient attendu que les kitsune se soit enfuis.

REiji : Et voilà, ils vont disparaître, les kitsunes ne parleront pas, tu les as sauvés ils t'en sont reconnaissant.


Il avait prit la peine de téléporter la mère, il baissait les yeux vers elle.

Reiji : Elle mérite un enterrement digne, et pas se faire carbonisé.. Et je peux pas prévenir Derek de la situation, il se trouve à endroit où on ne peut pas le contacter génial..

Il fit un long soupir sur le coup, se doutant que Derek lui aurait su quoi faire. Il laissait les autres Kitsune s'occuper du corps de la mère afin de l'enterrer comme il l'exige, il emmenait ensuite Akira jusqu'à sa chambre.

Reiji : Arrête de te sentir coupable, tu as sauvé tout ses kitsune et le petit également de ses types, au moins ils ne feront plus de mal à personne ok ?!

Il allongé le petit kitsune sur son lit.

Reiji : Il semble être attaché à toi, alors soit on le garde auprès de nous, où on lui cherche une autre famille. On peut demander à Komura qu'il se charge de ça.

Il tournait le regard vers AKira.

Reiji : Tu n'es peut être intéressé par moi, enfin ce que tu espère te le faire croire, mais moi je le suis, et ce depuis que je t'ai vu pour la première fois, je l'ai ressentis, sans doute la même chose qu'à pu ressentir Derek lorsqu'il a vu son "gabriel". Mais au fond de moi je voulais te détester, pour ce que tu as pu faire dans ton passé, je déteste les hunters comme ceux que tu viens de tuer, je les méprises pour tout ce qu'ils ont pu faire aux miens, mais tu as changé tu n'es plus comme eux.

Il s'avançait pour lui faire face.

Reiji : Tu allais m'embrasser tout à l'heure pas vrai ? Alors on peut remettre ça, bien sur une fois que tu te seras lavé, car le sang c'est pas mon truc.

Il regardait le sang qu'il lui restait sur sa bouche encore.

Reiji : PEndant ce temps je vais parler à Komura, surveille le gamin tout en prenant ta douche.

Il descendait le laissant là, il cherchait Komura qui était bloqué ici étant donné qu'il ne pouvait pas prendre le risque de retourner auprès de Teijo.

Reiji : Je craignais que tu sois partis.

Il sortait une cigarette en ayant grand besoin.

Reiji : Des hunters ont attendus jusque maintenant pour s'en prendre aux kitsunes, ils les avaient enfermé près à les utiliser pour l'argent. Ils ont tué la mère du petit, il se retrouve orphelins à présent.. Alors si tu as une famille pour lui.. Ah et t'en fais pour pour les trois hunters, Akira s'en est chargé, j'ai pris la peine d'effacer toute les preuves.

Il prenait une grande bouffé de sa cigarette sur le coup. Il s'asseyait sur le bord du fauteuil, pensant surtout à Akira et ce qu'il venait de lui avouer, il détournait le regard craignant au fond qu'il se soit dévoiler à lui et que se ne soit pas réciproque.

REiji : Tes imprégné de quelqu'un ?

Il passait sa main dans ses cheveux soupirant.

Reiji : Laisse tomber, c'est juste que tout sa me dépasse, j'ignore comment je suis censé réagir ou non, j'aurais préféré ne jamais l'être et ainsi j'aurais pu continuer ma vie tranquillement. Et pas me prendre des râteaux, je me serais fait les trois jolies kitsune de tout à l'heure et voilà.

Il aurait pu en effet, mais il n'y arrivait pas, car il ne désire personne d'autre que Akira. Il écrasait sa cigarette qu'il avait bien vite fumé dans le cendrillé.

Pendant ce temps, nous on profitait bien de ce moment à tout les deux, ignorant bien entendu tout ce qu'il se passait chez nous. On était chez la maison de Derek qui malgré qu'elle était plus petite que son château était très spatieux. On s'embrassait rapidement, tout en retirant nos vêtements tout les deux se dirigeant jusqu'au lit. Sous l'excitation bien entendu, ayant du mal encore à contrôler tout ça, mes oreilles et ma queue de kitsune apparaissait, je l'enlaçais contre moi alors qu'il m'allongeait dans le lit, on s'embrassait et on finissait par faire l'amour et ce bien plus longtemps qu'avant, ayant plus de souffle à présent. On l'avait au moins refait trois, quatre fois dans des positions différent, il semblait amusé de me voir avec ses oreilles et cette queue en tout cas.

Je m'allongeais sur lui, ayant finis notre moment tout les deux sur lui, je l'embrassais la nuque et me laissait tomber à côté de lui.

Gabriel : Je sens que je vais adorer cette semaine ici avec toi.

Je titillais ses tétons pour m'amuser, j'adore les faire pointer entre mes doigts et lui aussi aime ça, il me le fait sans cesse. En tout cas cette journée m'a exténué, je suis vraiment crevé.. Je me sens déjà partir, on va dire bonjour à tout les elfes demain matin, car il es trop tard là.

L'elfe de tantot à parler que je pouvais profiter d'être ici pour apprendre mes nouvelles conditions, elle parle de mon côté Kitsune ? Je me demande si je peux moi aussi me transformer complètement en kitsune comme eux.. J'en rêvais toute la nuit, m'étant endormis sans m'en rendre compte, et d'ailleurs de la nuit, ayant tellement pensé à ça, je me retrouvait sous la peau d'un kitsune.

Je finissais par ouvrir lentement les yeux sous cette apparence, je baillais tout en m'étirait, je tournais le regard vers Derek.

Gabriel : Bonjour..

SA doit bien le faire rire de me voir comme ça, et moi je me rend même pas compte, je me mettais sur mes deux pattes arrière tout en me tenant sur l'armoire, pourquoi j'ai une perte d'équilibre comme ça ? Je baisse les yeux regardant mes pieds, voyant des pattes, j'en tournait en rond me regardant et finissait par tomber à terre.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il m'arrive ?!

Je finissais bien vite par comprendre.

Gabriel : Je suis sous la forme d'un kitsune ? Mais comment ?

Je me mettais à quattre patte baissant les oreilles me sentant gêné sur le coup, je levais la tête pour regarder Derek qui semblait amusé de la situation, c'est pas drôle. Je n'ai bien entendu qu'une seul queue venant d'être un kitsune, je ressemblais plus à un grand renard qu'un kitsune pour le moment.

Gabriel : Comment je fais pour revenir sous ma forme normal.

Je tournais la tête voyant une elfe toquer à la porte et entrer.

Corina : Bonjour vous avez passez une agréable nuit ? Je vous apporte votre déjeuné.

Elle me regardais.

Corina : Je vois que vous apprenez déjà, vous êtes magnifique.

Elle souriait, posant le repas, bien entendu la nourriture ici était différente de chez nous, ils ne se nourrissent pas de viande.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mar 15 Sep - 23:20

Reiji n'avait pas l'intention de laisser Ren s'occuper du sort de Akira, il prit en premier lieux le petit kistune pour l'endormir. Il détournait le regard ayant envie de rester la, Reiji en pensait autrement prenant sa main l'obligeant à se lever.

Akira: tu sous estime Ren, c'est une traqueur il sera que tu as tenté de cacher les preuves. Il est bien plus doué que tu le crois, il pourrait parfaitement jouer dans les experts.

Il regardait les corps brûlé fronçant les sourcils avant d'être téléporter à nouveau au château. Akira ricanait l'entendant parler de moi, comme ci j'étais la solution à toutes les sources d'ennuis.

Akira: Des fois je me demande qui est le grand frère, c'est pas toi que Derek est censer appelé en cas de merde? le grand frère protecteur...parce que as t'entendre c'est plutôt lui qui te protège.

Il était encore tiré et cela jusque la chambre.

Akira: tu sais je peux encore marcher et puis je vois pas pourquoi tu tiens tant à m'aider, j'ai échoué non? je devais résister à la tentation de tuer et pourtant je l'ai fais alors pourquoi tu insiste?

il détournait le regard vers le petit, c'est vrai il l'a sauver ainsi que tout les autres.

Akira: peut être que ses types méritais de mourir c'est vrai, mais est ce que cela me rabaisse pas à leurs niveau? 

Reiji changeait complètement de conversation parlant du petit, Akira haussait les épaules ne savant pas quoi faire de lui à présent.

Akira: je connais rien du tout en môme.

Une fois de plus la conversation dévie, Akira redressait bien haut les sourcils ne s'attendant pas une déclaration pareil surtout venant de Reiji.

Akira: a mon avis tu as respiré trop d'odeur d'hunter en carbonisation.

Il baissait un peu les yeux, l'écoutant malgré tout ne sachant pas trop comment réagir. Akira n'est pas du genre à s'ouvrir et c'est surement pas dans le genre de Rejii non plus et pourtant il sais donné le courage de le faire.

Akira: pfft! t'embrasser ne dit pas de bêtise, t'avais une sale pluche dans les cheveux que je voulais te retirer c'est tout.

Il passait encore sa main sur sa bouche pour se débarrasser sur du sang qu'il faisait allusion.

Akira: et pourquoi sa serait à moi de surveillé le gamin?

Reiji partait malgré tout.

Akira: la poisse...

il regardait le petit renard dormir en boule sur le lit, pour l'instant il semble paisible grâce au pouvoir de Reiji. Il partit donc prendre sa douche le front appuyer contre le mur regardant le sang se déverser dans l'égout. Il pouvait s'empêcher de regarder de temps à autre vers le lit poru être sur que le petit kitsune ne s'échappe pas.

Komura levait les yeux vers reiji.

Komura: oui je ne partirais pas tout de suite, j'espère que cela ne te dérange pas. Est ce que tout va bien? tu semble pas en forme Reiji.

Il se levait brusquement entendant parler de kitsune.

Komura: où sont t'ils? est ce qu'ils sent son sorti?

Il se rasseyait passant sa main dans ses cheveux.

Komura: Teijo avait raison, c'était beaucoup trop dangereux de rassembler autant des miens. J'ai pris trop confiance en moi, maintenant un petit à perdu sa mère. Même si Akira c'est "chargé" de ses individus se sont pas les seuls qui s'en prennent au autres Reiji et tuer n'est pas la solution à tous les problèmes.

Il réfléchissais à une solution bien que le mal est déjà fais.

Komura: je cherchais une famille si vous le désiré, j'ai déjà aidé bien plus d'orphelin que tu ne peux l'imaginé.

Il retirait sa main pour le regarder ayant du mal à comprendre sa question.

Komura: j'ai beaucoup de siècle d'existence Reiji, je dois t'avouer que j'ai déjà eu plusieurs imprégnation. 

Il prit sourire toujours à l'écoute des problèmes des autres.

Komura: l’imprégnation est la meilleurs chose qui peut arriver chez un kitsune, tu ne dois pas la rejeté. Je te cache pas que j'ai déjà reçu des imprégnations les plus étrange qu'il soit, mais je les ai jamais regretté. Un kitsune qui ne trouve jamais l'impregnation ne pourra jamais connaitre le véritable bonheur. Laisse le temps à Akira de s'ouvrir à toi, car je suppose qu'il s'agis bien de lui n'est ce pas?

Vu son comportement cela confirmait ses doutes.

Komura: ne t'en fais pas, si il n'aura pas le moindre attachement pour toi cela fera longtemps qu'il aurait fait ses valises. Je vais tenter de trouver une mère de subtitution pour le petit.

Akira: inutile je vais m'en occuper.

Komura: tu sera t'occuper d'un kitsune aussi jeune?

Akira: je suis assez entouré de renard pour répondre à mes questions en cas de besoin. D'ailleurs pourquoi il prend pas forme humaine?

Komura: Il ne possède encore que deux queues, il le pourrait uniquement à la sortie du troisième. bien...je vais me faire un thé.

Il fit un sourire à Reiji avant de rejoindre la cuisine, Akira posait le petit sur le coussin au moins il pourra le surveiller d'ici.

Akira: et bien alors c'est à quoi de moi que tu n'as pas pu faire ses trois jolies demoiselles? pauvre reiji. 

Il prit une grande respiration reprenant son sérieux.

Akira: j'ai tous fait pour te détesté aussi, en faite on n'est pas si different. Tu as perdu tes parents à cause d'un hunter et moi j'ai perdu ma famille à cause d'un kistune. Sa te surprend d'entendre ça? j'avais que neuf ans quand il est rentrer chez moi, le pelage aussi noir que la nuit. si je m'en suis sortit c'est uniquement parce que j'étais assez petit pour me cacher dans le placard, c'est l'odeur des aliments qui se trouvait à l'intérieur qui m'ont sauver. Mes parents et ma grande soeur n'ont pas eu cette chance. 

Il regardait vers le petit kistune lui caressant la tête.

Akira: j'ai rejoins les hunter assez jeune voyant en eux que le seul moyens de retrouver cette ordure et le tuer, à la place j'en ai tuer des dizaines d'autre qui n'était pas coupable. Pour moi vous étiez à mettre tous dans le même panier, les monstres de mes cauchemar quand j'étais gamin.

Il haussait les épaules.

Akira: tu dis que j'ai changé pourtant il a pas encore si longtemps je ne valais pas mieux que le monstre qui a massacré ma famille et maintenant j'ai massacré des personnes que j'appelais autre fois amis. OK c'était pour sauvé ses kistunes, mais j'ai ressentis du plaisir à le faire. J'ai arraché le coeur de l'un d'entre eux...quand on y pense c'est juste dégueulasse.

il fit une grimace sur le coup.

Akira: alors t'es triste de recevoir des râteau Reiji? quoi je contrôle pas encore mes nouvelles conditions alors oui j'ai un peu entendu des ouins ouins.

il se levait s'approchant de Reiji posant sa main sur le canapé à côté de sa tête.

Akira: je crois que tu as encore une pluche dans les cheveux.

il sourit prenant l'initiative de l'embrasser, aucun des deux ne savait dans quoi ils s'embarquaient mais en tout cas Akira tentait le coup. Il ouvrait grand les yeux quand il était tirer par Reiji, direct il posait sa main sur son visage pour le repousser.

Akira: n'abuse pas non plus!

il regardait vers le petit réveillé assis entrain de les regarder.

Ashio: moi aussi je veux jouer!

Akira: enfin je t'entend parler toi.

Ashio: maman ne voulais pas que je parle au inconnu.

Akira repoussait Reiji d'un coup sec.

Akira: et j'en suis plus un?

Il secouait la tête avant de sauter dans ses bras.

Ashio: je m'appelle Ashio!

Akira: et bien salut Ashio, moi c'est Akira.

Il poussait un cris tous content avant de courir partout et saute à nouveau sur Akira tirant sur ses vêtements pour jouer.

Akira: c'est pas l'heure de jouer, au dodo.

Ashio: nooonn!

Akira: alors au bain.

Ashio: d'accord je vais dormir, pas de bain!

Akira: faudra bien que tu te lave un jour ou tu sentira comme reiji.

il se levait avec le sourire tenant le petit dans ses bras.

Ashio: il sent mauvais?

Akira: oui surtout quand il transpire d’excitation.

Ashio: c'est quoi l'excitation?

Akira: je t'expliquerais quand tu aura plus de queues.

Ashio: j'aurais plein de queue comme monsieur Komura!

Akira: oui mais pour ça faut dormir.

Il le remettait dans le lit ou le petit s'endormait bien vite à nouveau, Akira sortait de la chambre croisant Kaito dans le couloir.

Kaito: tu pense vraiment pouvoir t'occuper l'un des miens?

Akira: t'es encore la toi?

Kaito: autrefois hunter et maintenant vampire, je comprenais pas les goût de Derek mais je comprend encore moins celle de Reiji.

Akira: je te trouvais beaucoup gosse, mais maintenant j'ai surtout envie de te giflé.

Kaito: tu va tenir combien de temps avant de planter tes crocs dans cet enfant?

Akira se retournait d'un coup mécontent.

Akira: je ferais jamais mal à un gosse!

Kaito: est ce que cela à toujours été le cas? avant que tu change de voie à notre propos? combien d'enfants que as arracher au bras de leurs mère dit moi?

akira: je ne suis plus cette personne.

Kaito: non tu es devenu bien pire aujourd'hui, une créature damné d'avance. Juste un risque pour cette enfant et toute les personnes qui s'approcherons de toi.

Akira: alors commence déjà par te barrer de ma vue, avant que la créature saute sur ta gorge.

Kaito ricanait avant de tourner les talons et retourner à sa chambre.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Jeu 17 Sep - 21:38

Reiji se trouvait donc auprès de Komura, il haussait les épaules lorsqu'il lui demandait si sa ne le dérangeait pas qu'il reste quelque temps.

Reiji : C'est pas à moi de poser cette question, on chez mon frère, pas chez moi. Bien que je m'invite de plus en plus chez lui.

Il ricanait, il finissait par lui expliquer la situation, concernant les kitsunés qui étaient bien en dangers, contre les anciens hunters, ainsi que cette mère tristement tué et son fils devenu orphelins.. il se sentait bien entendu responsable de ce qu'il avait arrivé au sien, il le regardait passer sa main dans ses cheveux, parlant ensuite que TEijo avait raison, que c'était dangereux.

Reiji : Je préfère les voir morts qu'ils soient encore en vie et qu'ils continuent leurs petits manèges, s'est être ne devraient pas exister, et personnellement, je suis bien content que AKira les ais tué. Si je les aurais vu les premiers, c'est moi qui les auraient tué. Moi j'ai pas fais de promesses à mes parents.

Il montrait bien son mécontentement, mais finissait par reprendre son calme lorsqu'il parlait d'une famille pour le petit.

REiji : Oué je n'en doute pas, ok.. On fait comme ça alors.

Il s'impressionnait lui même de parler de ça à Komura, lui qui était loin du genre à se confesser, il gardait plutôt tout pour soit, mais là, la situation le dépassait, c'était la première fois depuis son existence qu'il pense être imprégné de quelqu'un.

REiji : Hum oui, pourquoi est-ce que sa m'arrive seulement maintenant.

Il en soupirait sur le coup, se disant que sa aurait été bien plus facile s'il ne l'aurait pas été.. Bien qu'il était jaloux de Derek car lui s'était déjà imprégné deux fois, comparé à lui, qu'il ne l'avait jamais été, enfin, il pensait l'être avec Shin, mais se n'était rien en réalité, et se dire qu'il s'est imprégné de Akira l'effraye, surtout s'il ne ressent rien pour lui.

Reiji : Pas rejeté l'imprégnation ? Bah voyons, comme ci c'était facile, j'ai rien demandé moi.

Il croisait les bras faisant son boudeur, il n'aimait tout simplement pas se faire rejeté, lui qui est un grand séducteur, c'était loin d'être facile de comprendre Akira et de le séduire comme les autres. Il écarquillait les yeux lorsqu'il disait qu'un kitsune qui n'éprouvait pas d'imprégnation ne pourrait jamais être heureux, il détournait le regard sur le coup. Il levait rapidement les yeux alors qu'il parlait de Akira.

Reiji : Je t'ais jamais parlé de AKira ! Pourquoi est-ce que tu penses que c'est de lui qu'il s'agit ?!

Il se mettait directement sur la défensive, mais Komura avait bien vu juste, il s'agissait effectivement de Akira. Il ressortait rapidement une cigarette sur le coup, s'apprêtant à l'allumer.

Reiji : Hum moué, c'est surtout qu'il n'a pas le choix.

Il mettait sa cigarette entre ses lèvres mais entendant la voix de Akira il l'a fit tomber, il levait un sourcils le regardant, se demandant depuis quand il était là, et s'il avait écouter leurs conversations.

Il se taisait le laissait parler à Komura du petit kitsune, disant qu'il voulait s'en occuper, et posait aussi tôt des questions à son sujet, se demandant pourquoi il prenait pas forme humaine, Komura lui expliquait donc.

Reiji faisait mine de rien, reprenant sa cigarette et la mettait entre ses lèvres pour l'allumer ensuite.

Reiji : Alors tu veux t'en occuper..

Il levait un oeil vers Komura qui disait partir se chercher un thé, mais c'était surtout pour les laisser seul, sont clind 'oeil voulait dire beaucoup. Il détournait le regard faisant mine de ne pas l'avoir vu.

Il regardait du coin de l'oeil Akira poser le petit sur un coussin. Il faisait des grands yeux l'entendant dire ça, il était évident qu'il avait tout écouter.

Reiji : T'étais obligé de tout écouter ?!

Il serrait son pantalon entre ses doigts, mécontent. Mais il levait malgré tout les yeux vers lui pour l'écouter. Il était surprit lorsqu'il lui avouait ça, sa famille tué par un kitsune, il n'en revenait pas.

Reiji : Par un kitsune ?

Il retirait sa cigarette de sa bouche pour le mettre sur le cendrillier.

Reiji : Bien sur que sa m'étonne..

Il le suivait du regard continuant de l'écouter. Il comprenait un peu pourquoi il détestait les kitsune avant ça. Comme lui il déteste les hunters, car se sont les hunters qui ont tué la plus part de siens et surtout ses parents.

Reiji : Oué, comme pour moi les hunters qui on tué mes parents.

Il haussait les épaules.

REiji : On avait de bonne raison de se détester.

Il se taisait à nouveau vu qu'il se remettait à lui parler.

Reiji : Si tu ne l'aurais pas fait, alors sa aurait moins qui les aurait tué, alors arrête de te sentir fautif, ok c'est un peu bizarre et dégueulasse de lui arracher le coeur, mais je m'en fou personnellement.. Je suis du genre rancunier à la base, mais le fait de..

Il détournait le regard.

Reiji : D'être imprégné, sa a changé m'a façon de voir les choses te concernant. Et puis j'ai eu tellement de rancoeur et de haine envers mon frère, que j'en ais assez d'être comme ça.

Alors qu'il parlait sérieusement voilà que Akira recommençait à se moquer de lui, du fait qu'il l'ait écouté, il en plissait les yeux le regardant bien sur le coup.

Reiji : Des ouins ouins ?! J'en ais rien à faire de toi, qu'est-ce que tu vas t'imaginer !

Il croisait les bras sur le coup, t'entant de reformer sa carapace, mais s'étiat trop tard, il avait déjà avoué son imprégnation pour lui et Akira avait attendu toute la conversation qu'il avait eu avec komura.

Il levait les yeux voyant qu'il s'approchait de lui, posant sa main à côté de sa tête et se penchait pour avoir son visage proche du sien. l'entendant dire ça, il souriait à son tour, et le laissait s'embrasser, faisant de même de son côté, il attrapait son t-shirt dans sa main se laissant de plus en plus entraînait par se baiser, il le tirait d'un coup sec vers lui, ayant terriblement envie de lui. Il soulevait déjà son t-shirt tout en l'embrassant, mais Akira le repoussait ensuite, il faisait une mine boudeuse.

Reiji : Rah mais j'ai envie moi.

Il détournait le regard vers Ashio qui était réveillé désirant jouer, pensant qu'ils jouaient tout les deux. Akira repoussait bien REiji sur le coup, il finissait par se penchait pour reprendre sa cigarette, tout en les regardant tout les deux.

Reiji : Il semble bien t'aimé on dirait.

Il semblait vouloir jouer avec lui. Mais Akira parlait plutôt de dormir, ou de prendre un bain, Ashio préférait dormir plutôt que le bain.

Reiji : Je sens pas mauvais.

Il se reniflait pour vérifier, bon il est vrai qui avait été sous l'effet de l'excitation avec Akira, depuis qu'il la rencontré, il cette sensation d'avoir terriblement envie de lui, il tentait de l'ignorer au début, mais maintenant il était difficile d'éviter cette envie, sachant qu'il s'agissait de l'imprégnation.

Il le laissait s'occuper de lui, l'emmenant jusqu'à la chambre pour qu'il dorme, Reiji finissait sa cigarette et finissait par l'écraser, il faisait un sourire en coin car au fond, se n'était peut être pas une cause perdue, Akira l'avait embrassé, il glissait ses doigts contre ses lèvres, il ressentait vraiment une sensation étrange en lui.

Il imaginait ensuite plein de vilaine pensée perverse, déshabillant Akira et lui faisait plein de chose, il en fit apparaître ses oreilles et ses queues de kitsune, il se levait, son oreille tournait entendant Akira parler à Kaito, sa jalousie prenait rapidement le dessus, ayant une grande ressemblance à Derek pour ça.

il marchait rapidement jusque là, ayant entend un peu la conversation.

Reiji : Tu devrais un peu la fermer Kaito, tu commences à nous gonfler.

Il lui faisait bien face, ses oreilles baissé en arrière mécontent.

Reiji : Akira ferait aucun mal à cette enfant alors lâche le, et maintenant que la cérémonie est encore là, on peut te mettre à la porte, d'ailleurs qu'est-ce que tu fais encore là ?

Il le fusillait du regard le regardant partir jusqu'à sa chambre, il tournait le regard vers Akira par la suite.

Reiji : Laisse le parler, il est jaloux que Derek soit heureux avec l'autre, et que lui se retrouve seul parce qu'il a craqué avec moi, pas étonnant, je suis irrésistible après tout. Bien sur il dira que c'est moi qui l'ai piégé, et que c'est de ma faute, mais il avait surtout très envie de moi voilà tout.

Il faisait un sourire en coin, poussant AKira contre le mur, posant sa main à côté de son visage.

Reiji : ET moi j'ai très envie de toi, là, tout de suite.

Il tournait le regard vers la chambre de Ashio.

Reiji : MAis pas dans cette chambre, heureusement, Derek en possède plusieurs.

Il l'entrainant dans la chambre juste à côté, fermant la porte derrière lui, il le regardait bien.

Reiji : Le petit risque rien, et puis, tu sais vérifier avec tes sens et moi les miennes si jamais. Alors trouve pas des excuses pour te défiler.


Il s'approchait de lui, l'embrassant à nouveau, collant bien son corps au sien, il l'entrainant jusqu'au lit, retirant rapidement son haut, ensuite à lui. Il le faisait tomber sur le lit, et se mettait au dessus de lui, glissant sa main sur son entre jambe qu'il caressait, il sentait son sexe durcir sous sa main. Il levait les yeux pour le regarder ensuite. déboutonnant son pantalon.

Reiji : Chut, ne bouge pas.

Il levait sa main libre vers lui, créant son aura pour attacher magiquement ses poigner au dessus du lit, ainsi il ne pouvait pas bouger. Il faisait un sourire en coin, et retirait ensuite son pantalon ainsi que son boxer peu de temps après, il se décalait pour bien admirer son corps qui était plus que parfait.

REiji : Tu es sexy comme ça, attaché, à ma merci. Tu veux voir ce que je suis également capable de faire ?

Il attrapait son membre, désirant profiter de lui jusqu'au bout, et prendre son temps. Il envoyait son aura en lui, lui donnant du plaisir rien que de cette façon, son sexe était bien en érection sur le coup, et ses tétons pointait sans meme qu'il n'ait besoin de le toucher.

Reiji : Hum, j'adore. Te voir comme ça, m'excite, j'en suis d'ailleurs fameusement serré dans mon pantalon.

Il se levai continaunt de bien le regarder, il déboutonnait son pantalon, le retirant ainsi que son caleçon, se mettant nu devant lui, et bien motivé. Il avait encore ses oreilles et ses queues de kitsune présentes.

Il s'approchait à nouveau de lui, se mettant au dessus de lui, faisant sentir son érection contre le bas de son ventre, tout en approchant ses lèvres des siennes.

Reiji : Je sens qu'on est tout les deux des dominants, sa va être compliqué.. Je n'ai jamais été prit par derrière, ah si, une seul fois. Fallait être plus rapide que moi, monsieur le vampire.

Il ricanait, glissant son doigt vers son entre jambe, il pénétrait un doigt en lui, regardant bien sa réaction, il tournait son doigt en lui tout en faisant des mouvements pour l'habituer.

REiji : Toi tu n'as jamais fait ça, sa se voit. Je vais te préparer, panique pas.

Il levait les yeux.

Reiji : Arrête de râler, tu vas kiffer j'en suis sur, et tu vas en redemander, ce qui m'arrange car je préfère être au dessus que en dessous.

Il mettait un deuxième doigt, tout en continuant de faire son aura de kitsune en lui pour l'exciter d'avantage.

Reiji : Hum tu vois tu commences à aimer ça.

Il finissait par retirer ses doigts.

REiji : et moi je tiens plus, j'ai tellement envie de toi.

Il prenait son membre, attrapait une cuisse de Akira pour la soulever, et le pénétrait tout en lâchant un soupir.

REiji : Que c'est bon.. Tu es serré, décontracte toi un peu.

Il ricanait vu la tête qu'il avait. Il bougeait lentement en lui, tout en se penchant pour embrasser son torse et levait les yeux pour le regarder.

Reiji : DEpuis que je t'ai vu nu avec mon frère, j'ai envie de te faire ça.

Il se redressait serrant bien sa cuisse et augmentait le rythme, claquant ses coups de reins contre lui, il levait la tête entre ouvrant les lèvres, après un petit moment, il finissait par s'enfoncer en lui jouissant, tout en lâchant un soupir.

Reiji : humm..

Il baissait les yeux vers son membre.

Reiji : tu as jouis bien avant moi, sans doute grâce à mon aura.

Il souriait et se couchait à côté de lui, faisait un geste de la main pour annuler son aura, le détachant.

Reiji : Tu vois, tu as adorer ça.

Il le regardait bien.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Sam 19 Sep - 22:53

Akira préférait largement passer au dessus des paroles de Kaito, même reiji intervenait à la fois pour soutenir Akira mais surtout par jalousie qu'ils soient seul tous les deux.

Kaito: tu ne veux vraiment pas mieux que ton frère Reiji, tous deux à donner sa confiance à des êtres qui ne la mérite pas.

Il en disait pas plus retournant à sa chambre, ses sourcils se redressait entendant tant de vantardise venant de Reiji.

Akira: étrangement je le crois, je te vois bien piégé les gens avec de l'aphrodisiaque

Il plissait les yeux sur le coup l'imaginant.

Akira: ouais ce genre de kitsune pervers te va très bien, je vais devoir faire attention à mon café désormais.

il tentait de fuir retournant à la chambre où dort Ashio en ce moment, mais Reiji ne l'entendait pas de cette avis en le poussant contre le mur exprimant ses désirs.

Akira: impossible, je dois surveiller Ashio!

Bon c'est un peu bas d'utiliser le petit pour essayer de s'en sortir et de toute façon cela à échoué, Reiji l’entraîna dans l'autre chambre de force ou presque on ne peut pas dire que Akira tente de se débattre de non plus.

Akira: je tente pas du tout de me défiler, juste que...vue que je contrôle pas encore mes dons, on pourrait enlever Ashio dans sa chambre et...

il retroussait le nez, c'est vrai il tente de se défiler. Il a toujours rejeté se genre de petite envies et principalement dans le travail et aujourd'hui étant r'envoyer Akira en aura plus l'occasion. Il n'a plus d'excuse pour fuir la situation, Reiji fonçait sur l'occasion se collant à Akira et l'embrassait tous en le reculant jusqu'au lit. 
Malgré tous Akira se laissait embrasser c'est lorsqu'il était allongé sur le lit qu'il posait ses mains sur les épaules de reiji pour le repousser.

Akira: je sais ce que tu as en tête et n'y songe même...

il baissait les yeux vers la main de Reiji qui se glissait déjà sur son entre jambe, Akira se crispait un peu attrapant la main de Reiji pour l'arrêter surtout qu'il déboutonnait déjà son pantalon.

Akira: laisse tomber!

N'ayant pas trop le choix pour qu'il capitule, Reiji utilisait sa magie pour créait des liens qui attaquait les deux poignets de Akira jusqu'au barreau du lit.

Akira: t'es vraiment sérieux la? je commence vraiment à croire à la version de Kaito! et arrête de balancer toute ses queues comme un chien devant sa friandise! 

Il ignore complètement les râlement de Akira continuant son petit jeux sur lui, même si Akira tirait sur ses liens il n'est pas si facile de briser cette magie même pour un vampire. Reiji utilisait ses propre don pour accéléré l'excitation, ce que j'ai moi même fait à plusieurs reprise avec Gabriel. AKira enfonçait sa tête dans l'oreiller coupant son souffle à plusieurs reprise pour tenter d'étouffer le moindre son

Akira: c'est quoi que tu me fais la?

Reiji gardait le sourire s'amusant de la situation, sans même trop se fatigué Akira était déjà fort bien motivé. Son regard se baissait vers son pantalon, Reiji ne mâche pas ses mots et exprime chacune de ses pensées.

Akira: épargne moi tes commentaires!

reiji se déshabillait se libérant un peu avant de s'allonger sur Akira toujours avec se petite sourire de satisfaction et arrive encore à se moquer de lui.

Akira: Pfft! je te donnerais pas deux fois cette même occasion Reiji! attention que je me serve de mes nouvelles canines pour couper tes petites envies! tu me lâcherais plus tes petits sourire narquois! détache moi maintenant et oublie la suite!

il ouvrait grand les yeux sentant la main de Reiji glisser entre ses jambes et surtout son doigt entrer en lui. Akira tirait sur ses bras tentant une fois de plus de se délivré mais en vain. reiji pouvait tranquillement continuer à le préparer pour le suite et son aura unique l'aidait une fois de plus. 

Akira: j'aime rien du tout! c'est ta fourberie d'aura qui fait ça et j'ai de bonne raison de râler! 

Cette fois Reiji voulait passer au chose sérieuse, il retirait ses doigts attrapant la cuisse d'akira afin de soulever légèrement ses hanches.

Akira: *merde...saloperie de renard*

Il fermait les yeux grimaçant sous la douleur, Reiji entrait lentement en lui tout en exprimant une fois de plus sa satisfaction. Sur le coup Akira r'ouvrait les yeux le fusillant du regard avec ses yeux de vampire.

Akira: est ce que je vais devoir supporter chacun de tes commentaires! comment je peux être décontracté avec un kistune qui me viole presque attacher à un lit! 

Au fond de râler c'est sa propre manière de ne pas montrer son stress, il gardait les yeux plissait vers Reiji qui embrassait son torse tout en bougeant lentement les hanches.

Akira: cela m'étonne pas, j'ai un corps de rêve, mais je voudrais surtout pas te faire de l'ombre.

il tournait la tête sur le côté ayant presque envie de mordre dans l'oreiller pour étouffer le moindre bruit et Reiji qui accélère la cadence ce qui l'aide pas beaucoup. Akira se lâchait bien avant reiji qui continuait de claquer ses rein contre lui. Akira relevait les yeux vers Reiji le regardant de temps à autre pour voir ses expressions, bien qu'il détournait vite les yeux quand leurs regard se croisait.

Reiji en avait fini à son tour s'immibolisant pouvant s'empêcher de lâcher un dernier commentaire pour la route.

Akira: évidemment ! oublié de tricher avec tes pouvoirs me contenter les autres, est ce que tu serais pas à la hauteur sans?

Il frottait ses poignets enfin libérer du liens, Akira plissait les yeux attrapant son coussin pour taper sur le visage de Reiji.

Akira: je vais te faire ravaler se petit sourire en coin! 

il se couchait dos à lui se recouvrant de la couverture cachant ainsi son propre sourire. Il fallait vraiment un gars dur pour supporter le caractère de Akira pas toujours facile. Il s'enroulait dans la couverture sans servant un peu comme un bouclier sans savoir que quelqu'un rôdait autour du chateau. 

Komura c'était allongé sur le canapé pratiquement endormis, c'est la présence de cette personne qui lui fit ouvrir les yeux. Il se redressait regardant autour de lui, sur le moment il ne voyait personne. Regardant à nouveau devant lui il vit un homme vétu de noir ressemblant énormément à Akio mais avec un masque cachant son oeil droit.

Darcia: le pretre cache mes fils et toi Kitsune, tu vas m'indiquer l'endroit où il les cache.

Komura: Darcia...je te dirais rien du tout.

Darcia: les méthodes douce ne fonctionne jamais, c'est pour cela que je m'y attarde pas.

Il claquait des doigts lançant une torture insupportable à Komura.

Darcia: où est le manoir de Teijo.

Komura était recroqueviller sur lui même tentant de résister au torture.

Komura: va au diable!

Darcia: déjà? je viens à peine de le quitter, restons encore un peu ensemble veux tu?

Il serrait le point augmentant la douleur, Komura invoquait une sphère d'énergie la tapant contre le bas du ventre de Darcia qui disparu en fumé avant même que l'attaque de Komura fasse effet. Au moins la torture prit fin, Komura se redressait regardant autour de lui.

Komura: où est ce que tu te cache?

Darcia: j'ai l'avantage Kitsune, il fait complètement nuit...je peux être partout.

komura tendait les mains de chaque côté de lui envoyant son aura partout dans la pièce pour l'éclairé.

Darcia: bien mais je suis peut être déjà plus dans cette pièce, dit moi Kitsune? a quel personne tiens tu le plus dans ce chateau? le kitsune roux? le gris? le vampire ou ce mignon petit renardeau? il viens à peine de commencer de vivre, il serait cruelle d'y mettre interme.

Komura: ne les mêle pas à cette histoire.

Darcia: tu m'y force pourtant, tous ce que je souhaite c'est récupéré mes fils. Alors parle Kitsune où je trancherais la gorge à ce gamin.

Komura fermait les yeux sur le coup étant prit entre deux choix difficile. Akira avait réussit à attendre la conversation et arrivait lentement après avoir mis quelque chose sur le dos dans la chambre du petit. Darcia se retournait sentant sa présence et souriait levant la main repoussant Akira jusque le mur derrière lui.

Akira: Akio?

Darcia: je vois que tu as déjà rencontrer mon plus jeune fils? ne m'ennuie pas vampire.

Il tournait le regard vers une chaise se trouvant dans la pièce, avec la simple force de la pensée elle se brisa en morceau. Plusieurs de ses morceaux fonçait droit sur akira s'enfonçant dans ses cuisses et mains le clouant au mur.

darcia: toi aussi tu veux intervenir Kitsune?

Il tournait le regard vers Reiji dirigeant déjà une point en bois vers la poitrine de Akira l'enfonçant déjà dans sa poitrine.

Darcia: bouge un cil il ne restera plus qu'un cadavre froid de ton vampire.

Komura se téléportait juste derrière Darcia l'attrapant pour se téléporter avec lui, juste devant le manoir de Teijo.

Darcia: sage décision, le manoir est ici...je ressent sa magie.

Il regardait autour de lui tout en tendant la main cherchant la présence du manoir dissimulé par une sort invisibilité.

Darcia: magie médiocre.

Il dirigeait son aura noir vers le bouclier le recouvrant aspirant la magie et le transformait à la fois en magie noir.

Darcia: cela ne fait que augmenté mes pouvoirs.

Komura: vous sous estimez Teijo.

Darcia: tout comme tu semble me sous estimé pauvre petit animal de compagnie.

Komura regardait vers les montagnes comme ci il attendait une personne, Darcia baissait la main souriant pouvoir enfin voir le manoir.

Darcia: c'est vraiment de mauvais goût.

Ayant tout vu depuis la fenêtre Shin descendait en courant jusqu'au salon où Kurama et son père était présent.

Shin: Komura qui amène Darcia jusqu'ici! c'est qu'un putain de traitre! il va libérer Mike et Akio et on va tous y passer!

Kurama: alors que je viens à peine d'enfermer Akio, mais je pense pas que Komura l'est ammené ici sans avoir une idée derrière la tête n'est ce pas?

SHin: mais on s'en fou! il a briser le bouclier autour du manoir! pourquoi tu bouge pas de ton fauteuil? tu va attendre tranquillement qu'il nous tue tous?

Darcia: peut être qu'il a comprit que c'était inutile de me résister, bonsoir Teijo cela fait longtemps qu'on sais vu.  Laisse moi me rappelé la dernière fois..ah oui, c'était quand j'avais tué ta femme n'est ce pas?

Shin: c'est lui qui a tué maman?

Shin était déjà prêt à foncer dessus, mais Darcia levait la main bloquant ses mouvement tout en regardant autour de lui

Darcia: tu as toujours eu mauvais goût en matière de décoration, mais comme je vais pas m'attardée cela n'aurait pas le temps de me rendre aveugle. Alors où as tu bien cacher mes fils? te connaissant surement au sous sol, ne te lève pas je pense pouvoir trouver le chemin seul.

Shin: mais pourquoi vous ne faites rien!?

Darcia: il sait qu'il perdrait face à moi mon garçon.

il descendait tranquillement au sous sol fronçant déjà les sourcils devant la cellule où était enfermer ses fils.

Darcia: J'ignore si je dois rire ou bien être fou de rage devant se spectacle minable. J'ai honte de dire que vous êtes mes fils, celui qui me surprend le plus c'est toi Mike. 

il attrapait les barreau dans sa main qui le brûlait la peau avant d'envoyer son aura pour corrompre la magie qui l'y habite.

Darcia: j'aurais pu vous laisser pourrir dans cette cage, mais j'aime d'avantage ennuyer ce vieux prêtre.

Il se retournait marchant tranquillement pour remontrer, la porte de la cellule s'ouvrait d'elle même. Regardant à nouveau dans le salon pour regarder Teijo, il s'aperçue qu'il ne se trouvait plus sur son canapé. 

Darcia: * quel idée tu as derrière la tête?*

En ouvrant la porte il y trouva une grande ombre noir.

Darcia: je vois.

une patte brisait l'entrer pour y attraper Darcia.

Zankou: tu n'es pas celui que je cherche, tu empeste la magie noir donc l'un des coupables de la corruption de mon fils.

Il retroussait le nez montrant les crocs.

Zankou: j'avais pour projet de vous tuer!

il tapait sa patte contre le sol espérant l'écraser par la même occasion, Darcia avait tout de même prit soin de ce téléporter avant cela.

Darcia: sous forme humain tu sera plus facile à détruire dragon.

Il s'entaillait le doigt tendant la main vers lui lançant une incantation, zankou ouvrait la gueule pour cracher ses flammes dans sa direction avant de prendre forme humaine contre sa volonté.

Darcia: tu n'es plus en position de force maintenant, débarassez moi donc de ce maudis lézard. 

il cherchait lui Teijo qui devait surement pas être loin.

Darcia: c'est ça ton petit plan? m'envoyer un dragon pour me tuer? serais tu désespéré Teijo? autre fois c'est ta femme que tu m'avais envoyer, elle a été si délicieuse.

Zankou marchait tranquillement vers Akio en premier mettant une simple baffe pour l'éjecté loin de lui.

Zankou: des sorcier ont autre fois jeter un sort à mon espèce pour nous affaiblir, j'ai utilisé cette faiblesse pour en faire ma force misérable petit rat des enfers. envoie moi donc tes rejetons si tu veux, j'aurais malgré tout de te renvoyer en enfer à coup de poing.

Darcia: et je franchirais simplement la porte pour revenir te rendre visite dragon, plus fort encore et même si me renvoie en enfer, je pourrais revenir, encore et encore jusqu'à tuer chacun de ta horde jusqu'au dernier et j'aime commencer par les enfants.

Zankou prenait une grande respiration soufflant de puissance flamme même sous forme humain, Darcia levait la main créant une bouclier pour se protéger.

Zankou: pour un qui n'a pas peur de revenir des enfers, tu semble tous de même pas motiver à t'y rendre.

Komura sur la falaise regardait Teijo du coin de l'oeil.

Komura: on devrait peut être aider zankou, même si il est l'un des dragons les plus ancien qu'on connait avec trois démoniste contre lui il pourrait avoir difficile à s'en sortir.

Shin: c'est toi qui l'a ramener ici!

Komura: il menaçait de tuer un enfant, devais je le laisser faire?

Shin: tu aurais pu te battre, mais une fois de plus tu préfère ta cacher derrière mon père.

Kurama: des paroles bien amusante devant quelqu'un qui se trouve actuellement derrière notre père.

Shin: tais toi! j'ai toujours pas récupéré mes pouvoirs et de toute façon je pourrais rien faire contre ce genre de type!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Dim 20 Sep - 5:35

Reiji avait donc bien prit son pied avec Akira, il avait adoré ce petit moment, surtout que sa faisait bien longtemps qu'il avait envie secrètement de lui faire tout ça. Il ne pensait pas qu'il pourrait pensé la même chose, et c'est vrai qu'il était difficile de lire et de savoir ce qu'il pensait au fond de lui, mais au fond, c'était également le cas avec Reiji, bien que avec l'imprégnation qu'il a, il se laisse un peu plus allé avec lui. L'imprégnation peut changer un kitsune.

il était allongé à côté de akira, et avait finit par le détacher, le libérant de ses liens magique, il ne pouvait pas s'empêcher de le regarder avec un sourire en coin, bien fière de lui. Akira lui faisait remarqué qu'il arrête de sourire comme ça, et lui lançait le coussin en pleine figure, il retirait le coussin sur le coup ricanant.

reiji : quel caractère, et après on dit de moi.

Il haussait les épaules.

reiji : et puis se n'est pas de la triche, tout les kitsune ont se dont, c'est quelque chose de naturelle chez nous, et ta adoré ça alors je vois pas en quoi c'est de la triche.

il souriant encore plus, malgré qu'il tentait de pas montrer, il avait bien remarqué qu'il prenait bien son pied avec lui.

il faisait une grimace le voyant se mettre dos à lui.

reiji : tu fais ton boudeur maintenant ?

il se collait bien à lui, se faufilant sous les draps pour le retrouver, et se collait à lui, approchant ses lèvres de son oreille, la mordillant.

reiji : attention, c'est risqué de se mettre dos à moi, je pourrais.. avoir de nouvelle tentation, et recommencer.

il attrapait sa fesse la pressant, faisant sentir son sexe qui redevenait motivé contre ses fesses. Alors qu'ils se chamaillaient tout les deux, un homme qu'ils ne s'attendaient pas à venir, arrivait, et ce, face à komura. Il s'agissait de Darcia, le père de Mike et de Akio, revenu tout droit des enfers alors qu'il y s'y trouvait depuis un moment, il faut longtemps avant de pouvoir remonter sur terre une fois envoyé la bas. Mais souvent, ils en ressortent beaucoup plus fort..

Enfin, il demandait à komura où il avait enfermé ses deux fils, bien entendu, komura le savait, mais il ne désirait pas le dire, il savait le dangers que cela courrait, et faire face à darcia est deux fois plus pire. Evidemment, il ne voulait pas parler, malgré que darcia enmplois les moyens de force contre lui.

il allait donc jusqu'à menacer ceux qui était présent ici, près à les tuer pour qu'il parle et qu'il dise où ils se trouvent, menaçant également l'enfant.

Pendant ce temps, Reiji toujours entrain de se bagarrer un peu avec akira, finissait par s'arreter vu qu'il voyait bien qu'il était bizarre, il se retirait de lui sur le coup le regardant.

reiji : qu'est ce qu'il y a ?

il le regardait vite mettre des vetement sur lui et sortir de la chambre il en plissait les yeux, et faisait de meme de son côté. entendant du bruit, comme un gros "boum", parce que darcia avait repoussé akira contre le mur, reiji se dépêchait aussi tot, sortant de al chambre, il tournait le regard vers akira, et repérait bien vite darcia, il en grognait entre ses dents qu'il ait pu le toucher.

surtout qu'il venait d'envoyer plein de morceau de bois sur akira.

reiji : espèce de..

il s'avançait déjà vers lui, prêt déjà à se transformer, faisant apparaitre ses oreilles et ses queues, mais, il tournait le regard voyant le pieu qu'il enfonçait déjà dans la poitrine de akira, prêt à le percer le coeur ce qui le tuerait.

reiji  : nan !

sur le coup, il n'osait plus bouger, il écarquillait les yeux voyant qu'il enfonçait un peu le pieu en lui.

reiji : arrête ça !

il tournait le regard vers darcia, voyant komura se téléporter derrière lui, pour ensuite s'en aller avec lui jusque chez teijo n'ayant plus le choix. Il se dirigeait rapidement jusque akira, attrapant en premier lieu le pieu et le retirait d'un coup sec.

reiji : Il s'agit de Darcia, le père de akio et mike..

Il l'aidait à retirer tout les bois en lui.

reiji : Il est plus puissant que ses deux fils, bien plus meme.. Il est surement venu ici pour les retrouver. J'espère que komura c'est ce qu'il fait.

Il se décalait de lui une fois qu'il avait tout retiré, ses blessures guérissait déjà.


Darcia se trouvait donc devant TEijo, celui ci était dans son canapé, ouvrant lentement les yeux sentant sa présence, il avait regarder la scène magiquement et savait donc que Komura n'avait pas le choix, il regardait vers la porte, attendant qu'il arrive tout simplement, sachant que sa ne serait qu'une seconde à un autre qu'il arrive à arrêter son sort afin de voir ce manoir.

Mais il savait également que Zankou viendra jusque là, afin de venger son fils Klaus, et Akio ayant joué avec lui se trouve également dans sa mine de mire. Teijo tournait les yeux vers Shin qui descendait ayant remarqué la présence de Darcia.

TEijo : Komura n'y est pour rien, calme toi veux-tu ?

Il regardait ensuite vers Takuma qui était également présent.

TEijo : En effet, il a belle et bien quelque chose derrière la tête.

Il gardait bien son calme comparé à Shin.

TEijo : cela ne sert à rien de paniquer, personne ne va mourir.

Il levait les yeux voyant Darcia arriver. Il fronçait les sourcils alors qu'il parlait de sa femme, la mère de Shin et Takuma, qui eut, bien entendu n'était pas au courant, et il aurait préféré qu'ils n'en sachent rien.

Teijo : Shin calme toi.

Il s'apprêtait déjà à foncer dessus sous la colère. De toute façon, Darcia le bloquait à l'aide ses pouvoirs, l'empêchant de bouger.

Teijo : Evidemment, nous avons des goûts totalement différent, tu sais parfaitement où ils se trouvent, alors pourquoi poser la question ?

Il le laissait s'en aller jusqu'au sous sol, il se levait de son siège tournant le regard vers Shin.

Teijo : Il est préférable de sortir.

Il les entraînant jusqu'à l'extérieur se téléportant avec eux auprès de Komura, il s'approchait de lui le regardant bien.

teijo : Content de te revoir, j'aurais préféré dans de meilleur circontence, tu as pris la meilleur décision.

Il tournait ensuite le regard vers la maison, se doutant que Darcia était occupé de libérer ses fils.

Teijo : Il ne devrait pas tarder, j'ai sentis qu'il a ta suivis, comme il l'a promit.

Akio boudait, assis contre le mur, il râlait tout le long, alors que Mike lui tentait de garder son calme et ne pas s'énnerver sur lui encore une fois.

Mike :L'afferme Akio, c'est de ta faute si on est enfermer ! Alors ouvre une seul fois la bouge et je t'arrache la langue !


Akio : Tss, bah voyons !

Il se levait d'un coup sec voyant leur père présent, Mike le regardait bien surprit.

Akio : Père, vous êtes revenu.

Mike : c'est à cause de Akio que je me retrouve enfermé.

Akio : Evidemment c'est ma faute !

Ils regardaient tout les deux Darcia attraper les barreaux, avalant la magie blanche pour la transformer en magie noir, et l'aspirait en lui. il avalait tout, ce qui permettait qu''ils puissent en sortir.

Mike : Je ne vous déceverais plus, se prêtre et tout les autres vont payer.

Akio : Moué moué, bon, on sort ?

Darcia remontait, Akio et Mike sortait aussi tôt, ils montaient à l'étage, cherchant après Teijo et ses fils.

Mike : Ils sont passé où ?

Akio : Ils ont eu peur de nous.

Il ricanait. Darcia ouvrait la porte, c'est là qu'il vit cette ombre gigantesque, et Zankou présent. il attrapait aussi tôt Darcia dans sa tape, se doutant qu'il faisait partie de celui qui a fait la corruption de son fils, Akio toujours à l'intérieur grimaçait.

Akio : Oups, je crois que c'est moi qu'il cherche.

Mike : Tu n'attires que les emmerdes.

Zankou tentait de l'écraser, mais darcia avait prit la peine de se téléporter avant, il utilisait une magie pour le rendre humain, afin qu'il soit plus facile à éliminer. Akio craquait sa nuque sous l'ordre de son père.

Akio : Sa va être vite réglé.

Mike : Tu es toujours trop sur de toi.

Akio souriait voyant Zankou, il tendait la main vers lui.

Akio : Je vais faire la même chose que j'ai fais à ton stupide fils, tu seras ma créature.

Il n'avait pas vraiment le temps, Zankou lui donnait une simple gifle et pourtant il était envoyé contre le mur qu'il brisait presque sous sa force, Mike fronçait les sourcils sur le coup, tournant le regard vers ZAnkou.

Mike : * même sous cette forme, il semble costaud. *

Akio crachait du sang, il se redressait tout en attrapant sa mâchoire pour la remettre comme il faut, il foudroyait Zankou du regard. Zankou parlait à Darcia, disant clairement que même sous cette apparence, il restait néanmoins fort, et qu'il avait bien l'intention de mettre Mike et Akio aux enfers, Darcia répliquait disant qu'il reviendrait des enfers pour mettre sa vengeance en place, tuant tout ses dragons et meme les enfants. ce qui m'était bien entendu Zankou bien en colère.

Akio posant sa main, utilisant la magie noir pour se soigner, des sceaux apparaissaient sur ses mains, près à invoquer quelque chose, il prononçait des mots d'une autre langue. Mike levait un oeil pour le regarder, il mordait son doigt et aussi tôt faisait apparaître son aura noir tout autour de lui, il sortait du manoir, laissant akio faire son sort, il formait une main, qui se dirigeait tout droit vers Zankou, cela le forçait d'esquiver arrêtant ses flammes contre son père.

Mike : Un dragon contre trois sorcier tel que nous, tu ne fais pas le poids.

Il envoyait cette fois ci deux mains tentait de l'attraper, même de le toucher juste un peu, il ne pourra plus s'échapper si son aura le touche. Il était bien concentré, attaquant à distance.

Teijo se trouvait plus loin, sur la falaise voyant parfaitement d'où il était regardant la scène, il écoutait komura.

Teijo : En effet, je n'ai pas l'intention de laisser Zankou perdre ce combat, il m'est précieux, ne t'en fais pas Komura.

Il levait la main les entendant se chamailler.

Teijo : Sa suffit, komura ta protégé Shin en ne le ramenant pas ici, oui car Zankou désirait te retrouver pour venger ce que tu as fait à son fils, Klaus.

Il tournait le regard pour bien le regarder.

Teijo : Pensais tu qu'il n'y aurait pas des conséquence à tes actes ? Tu sais combien de temps j'ai du avoir la confiance de ses créatures, des dragons ? Je leur avais fait une promesse, qu'il n'arriverait rien à leurs espèces tant que je serais encore en vie, et mon propre fils s'est joué d'eux, il sera difficile à présent de retrouver leurs confiance.

Il revenait vers la scène de combat.

TEijo : Je vais te rendre tes pouvoirs, seulement parce que tu en as besoin si jamais tu te retrouves en dangers, mais je veux que tu restes ici, et que tu te téléporte chez Derek, tu y en seras en sécurité pour le moment. Komura t'accompagnera pour te protéger.

Il ignorait qu'il puisse râler, et regardait ensuite vers Takuma.

Teijo : je tiens à ce que tu m'accompagnes, j'aurais besoin de toi. Mike et Akio sont puissant, mais tu l'es tout autant qu'eux.

Il soupirait vu que Shin râlait désirant se battre lui aussi.

Teijo : Lorsque Zankou va te voir, il voudra également te faire du mal, alors il est préférable que tu restes en retrait, fait ce que je te demande pour une fois. Komura surveille le.

Il plissait les yeux voyant un sceau apparaître, et il était immense.

Teijo : Une invocation, venant tout droit des enfers.

Il serrait les poings.

Teijo : Allons y takuma.

Il se téléportait, posant sa main au sol, il créait une barrière autour du sceau pour empêcher que la créature n'en sorte. Cette créature apparaissait lentement, c'était autre que le cerbère, un chien à trois tête, celui ci poussait un cris.

Teijo : * Ce démoniste est arrivé à contrôler une tête créature ? Il est plus fort que je ne le pensais, evidemment, il s'agit du fils de Darcia, et chacun à leurs élèments qui sont tout aussi dangereux l'un que les autres, sa va être difficile. *

Akio sortait, levant les yeux vers sa créature, il plissait les yeux vu qu'elle était piégé par la barrière.

Akio : comme ci sa allait l'emprisonné longtemps.

Il tendait la main vers sa créature, qui abattait toute sa rage sur la barrière, elle finissait par la briser lentement, et finissait par arriver à sortir, elle fonçait sur Zankou ce qui allait lui compliquer la tâche éviter une double attaque contre lui, Mike plissait les yeux tendant sa main pour continuer sa tentative de le toucher. L'aura ayant la forme d'une main se divisait en plusieur partie qui était beaucoup plus rapide pour l'attraper.

Mike : Maintenant !

Il profitait d'une attaque de cerbère, pour attraper le bras de Zankou, il ne pouvait plus s'en dégager à présent, il montait lentement tout le long de son bras, il grimaçait vu qu'il commençait à trop s'éloigner.

Mike : Merde.

Il pressait sa main écrasant malgré tout, tout son bras dans son aura, il ne pouvait plus s'en servir, complètement broyé mais toujours bien présent. Mike faisait revenir son aura vers lui voyant que Teijo s'en prenait à lui, une aura sortait du sol comme la dernière fois, il se protégeait, faisant un bon en arrière. sa magie aspirait son aura noir mais Mike évitait à temps.

TEijo : Takuma aide Zankou contre Akio et Mike.

Il faisait face à darcia.

Teijo : Je m'occupe de Darcia.

Il tournait le regard vers Zankou, ayant bien remarqué qu'il avait été touché à son bras. MAis revenait bien vite vers Darcia.

Teijo : Vous venez peut etre des enfers, mais vous avez néanmoins vous aussi des règles. Et je doute qu'ils seront content d'apprendre que vous voler l'une des fidèles créatures de votre maître.

Akio posait ses deux mains, invoquant d'autre créature des enfers, moins imposantes, mais restant nombreuses, beaucoup d'entre elle possédaient des ailes et fonçait sur Zankou.

Mike regardait vers Takuma.

Mike : je vais te massacrer.

Il envoyait son aura dans sa direction. MAis tout le monde s'arrêtait net, entendant une énorme secousse.

Akio : C'est quoi ça ?!

Toute les créatures de Akio semblait paniquer et disparaissait. Sauf cerbère. Des flammes apparaissait, faisant apparaître un homme sous la forme d'un démon, entouré de flamme. Aussi tôt Akio mettait le genoux à terre face à lui, ainsi que Mike.

Tsukune : Misérable larve, comment osez vous me défier.

Il fonçait droit sur Akio.

Akio : Non ! pas ça !

Il l'attrapait, le faisant disparaître le renvoyant enfer, il marchait prenant lentement une forme humaine, il tendait la main vers Cerbère, aspirant son aura noir en lui que Akio se servait pour le contrôler, il le téléportait ensuite.

Teijo : Vous etes..

Il le fusillait du regard, se téléportant bien face à lui.

Tsukune : Tu oses m'adresser la parole ? Sans te mettre à genoux face à moi ?

Il tendait la main, il le faisait souffrir l'obligeant à se mettre genoux face à lui, il regardait vers Takuma et Zankou également faisant de même pour eux. Il tournait lentement le regard vers Darcia.

Tsukune : Vous avez encore réussit à sortir des enfers, vous les démonistes, vous vous croyez tout permis.

Il tendait les main faisant venir Darcia jusqu'à lui ainsi que Mike jusqu'à lui, les attrapant par la gorge.

Tsukune : Vous pensez être supérieur aux autres, mais vous êtes bien en dessous de moi. C'est moi qui décide ceux qui vivent ou ceux qui meurt, c'est moi qui décident ceux qui peuvent sortir des enfers ou NON.

Il pressait d'avantage leurs gorges. Il tournait le regard vers Teijo.

Tsukune : Tu as mon frère sous ta protection, prêtre, c'est l'unique raison pour laquelle je te laisse en vie. Nous nous reverrons.

Il disparaissait avec Darcia et Mike. Teijo n'en revenait pas, il se relevait lentement, regardant les dégats. Il s'approchait de Takuma, posant sa main sur son épaule.

Teijo : Tout va bien ?

Il s'approchait ensuite de Zankou.

Teijo : JE suis navré pour ce qu'a pu faire mon fils, cela ne se reproduira plus, laisse moi guérir ton bras.

Il tendait la main vers lui, il regardait son état. Mike ne broye pas seulement ses os et sa chair, il utilise la magie noir pour qu'il ne puisse plus jamais l'utiliser. Teijo créant une lumière blanche, tout en incantant un sort, un boucier apparaissait autour du bras de Zankou, il retrouvait son bras.

Teijo : C'est la seul façon de pouvoir à nouveau manié ton bras, tu devras le garder, cette armure te protègera d'autre attaque de ce genre.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Lun 21 Sep - 23:38

Shin détournait le regard encore une fois disputé par son père pour les manipulations qu'il a entrepris avec ses pouvoirs. Pour l'instant Zankou semble s'en sortir mais pour combien de temps? il n'y a que Mike et Akio qui s'occupe de lui, mais si leurs père venait à son tour à s'en mêler..il est fort probable que Zankou y laisse la vie.

Takuma: vous perdez votre temps à lui rendre la raison père, occupons nous plutôt d'aider le dragon.

Shin: ferme la toi! pourquoi je pourrais pas venir vous aidez? je vais devoir me cacher alors que Takuma a le droit de t'accompagner?

Komura posait sa main sur son épaule, mais Shin le repoussait tout en retroussant le nez écoutant son père.

Takuma: si petit et pourtant si casse pied.

Shin fusillait son frère du regard avant d'être téléporter par Komura, eux partait au combat afin d'aider zankou au mieux. Darcia souriait voyant enfin apparaître Teijo, il ricanait levant les yeux vers cette barrière.

Darcia: j'ai connus bien mieux venant de toi Teijo.

Il ne fallut pas très longtemps pour que cette barrière se brise sous la force de cerbère, Zankou se tournait face à la créature tapant son poing vers l'une de ses têtes l'obligeant à reculer.   

Zankou: je déteste les clébard! 

il tournait la tête vers l'aura de Mike profitant de la situation pour l'attraper le bras, voyant que cela le recouvrait de plus en plus Zankou tentait de s'éloigner au plus rapidement. Etant déjà prisonnier en partie Mike en profitait pour broyer l'intérieur de son bras, Zankou exprimait sa douleur en lâchant un râlement. Il regardait l'état de son bras tout en tenant son épaule ne pouvant plus l'utiliser.

Zankou: je vais te broyer la tête pour ça.

Takuma regardait son père faisant un signe de la tête se téléportant face au deux frères.

Takuma: j'ai déjà mis au tapis Akio, je pense que je vais m'en sortir pour l'autre aussi.

Il prenait soin de mettre ses cheveux convenablement avant de s'entourer de son aura.

Takuma: des menaces, ton frère aussi m'en avais fait avant de ce retrouver à terre.

Mike envoyait déjà son aura dans sa direction, Takuma copiait son procédé mais avec son aura blanche. Darcia ricanait amusé de pouvoir enfin combattre le grand prêtre Teijo, il levait déjà sa main vers son masque prêt à le retirer.

Darcia: une fois que tu ne reste plus assis devant ta cheminé et prendre courage pour te battre prêtre, dommage que ce courage n'étant pas présent pour sauver ta délicieuse épouse.

Les tremblements de terre stoppait tous le monde dans leurs lancée, même Darcia baissait la main expriment un regard d'inquiétude.

Darcia: c'est impossible...

les flammes et l'apparition de Tsukune confirmait ses craintes, Darcia se reculait déjà désirant prendre ses jambes à son cou. Il regardait ses mains ne pouvant se téléporter surement scellé par Tsukune pour l'empêcher de fuir. 
Teijo était le premier à mettre le genoux à terre forcer par le pouvoir de Tsukune, Takuma fronçait les sourcils ne comprend pas comment on pouvait manipulé son père de cette manière, mais il en goûtait rapidement à cette puissance ainsi que Zankou obliger de s'agenouiller à leurs tour.

Zankou: dit moi qui est ce type que je puisse l'injurier par son prénom.

Takuma: j'ai peut être ma petite idée en tête et tu devrais tenir ta langue si tu ne veux pas l'a perdre.

Darcia continuait de reculer voyant Tsukune regarder dans sa direction, il fut attirer dans sa direction jusqu'à être prit par la gorge. 

Darcia: je n'ai jamais osé prétendre être plus...

il se taisait s'entend sa gorge être presque broyé sous la force de Tsukune, Takuma levait les yeux vers son père se demandant qu'est ce qu'il voulait dire par "être sous la protection de son frère". Tsukune disparu avec tous les démonistes derrière lui. Takuma se relevait regardant vers son père.

Takuma: si ça va?

il sortait un miroir de sa veste regardant son reflet.

Takuma: semblerait que ça va.

Zankou levait les yeux aux ciel sur le coup tenant toujours son épaule dissimulant sa douleur.

Zankou: on avait un pacte prêtre, je suis venu pour te le rappeler!

Il baissait les yeux vers son bras commençant par guérir par le pouvoir de Teijo, il regardait néanmoins cette armure.

Zankou: pourquoi m'avoir foutu ça?

il était bien plus toucher qu'il ne l'imaginait sans l'intervention de Teijo, Zankou se serait retrouver avec un fameux handicape et peut être avec un chance de perdre son statue de chef de horde.

Zankou: est ce que c'est ton cadeau pour te faire pardonner? très bien prêtre, pour cette fois je passe l'éponge.

Il pointait son doigt dans sa direction gardant malgré tout un air sévère.

Zankou: mais si tu n'arrive pas à éduquer ton sale morveux c'est moi qui m'en chargerais et on pourra oublier ce petit accord entre nous. Tu sais que je prendrais beaucoup de plaisir à détruire cette ville et ses humains qui y pullulent.

il reprenait sa forme draconique battant déjà des ailes pour s'envoler.

Zankou: il n'y aura pas de deuxième chance.

Il s'éloignait retournant dans les montagne.

Takuma: on a échappé de peu à un désastre, il serait peut être mieux qu'on change d'endroit. Trop de monde connais notre cachette et va savoir si Darcia finira par revenir ou non. Au faite qu'est ce que sais cette histoire de frère qui te protège? 

il soupirait marchant vers le manoir.

Takuma: peut importe, on a pas mal de chose à faire non? comme plier nos bagages.


Komura r'ouvrait les yeux depuis notre salon.

Komura: il semblerait que la situation sais amélioré, on va pouvoir rentrer.

Shin: j'ai pas envie de rentrer.

Komura: pourquoi Shin?

Shin: je pense que mon père sera ravis de plus me revoir.

Komura: tu sais que c'est faux.

Shin: ah oui vraiment? de toute façon moi j'en peux plus de ce manoir, de mon frère, de mon père et surtout j'en peux plus de te voir en permanence.

Komura voulait essayer de profiter de la situation pour discuté avec lui, mais Akira arrivait accompagner de Reiji qui le lâche plus depuis qu'il sait fait agresser.

Akira: tu as pu te débarrasser de ce Darcia? qu'est ce qu'il fait ici celui la?

Shin: moi aussi je suis content de te revoir, salut Reiji.

Il faisait son petit sourire narquois, Komura se mettait devant lui pour empêcher toute attaque contre Shin en cas de tension.

Komura: je l'ai mis à l'abris juste le temps que le problème avec Darcia soit régler et surtout que..Zankou le cherchait pour ses petits problème avec Klaus.

Akira: peut être qu'une petit baffe lui aurait fait du bien.

Shin: cette baffe m'aurait surtout tuer.

Akira en souriait d'avantage.

Akira: oui je sais.

shin en faisait une mauvaise mine le regardant, moi je revenais par téléportation avec Gabriel...et surtout une mine mécontent, c'est ma tête de jaloux que je fais la!

Akira: et bien déjà rentrer de votre petit lune de miel.

Derek: c'était ça où Gabriel aurait fini par sauter sur cette elfe!

je le regardais sur le coup.

Derek: ne dit pas le contraire, avec tous ses compliments qu'elle te faisait! "vous êtes tellement magnifique Gabriel, quel pelage soigneux! parce que oui elle passait son temps à le caresser en plus!"  humph!!!!

Akira relevait le sourcil tout en regardant vers Reiji.

Derek: et tes petits sourire que tu lui rendait avec ses doux compliments, j'ai été à deux doigts de la mordre.

Je m'asseyais boudant d'avantage encore remarquant seulement Shin qui était à côté de moi.

Derek: comme ci j'étais pas assez de mauvaise humeur! j'ai droit en plus à de mauvaise tête.

shin: et ta vue la tienne? tu plisse tellement le front qu'on croirait avoir affaire à un vieillard.

Sous sa remarque j'en redressais les sourcil.

Komura: c'est une longue histoire...

Akira: surtout que tu devrais trouver un endroit avec un peu plus de réseau la prochaine fois.

je regardais tous le monde sur le coup.

Derek: pourquoi qu'est ce qui se passe?

Akira: peut importe c'est fais.

Akira préférait remonter jusqu'à sa chambre n'ayant pas envie de parler de cette histoire avec les hunter, mais moi j'aimerais avoir le fin mort de l'histoire.

Komura: des hunter ont attendu la fin de la cérémonie pour intervenir, ils ont capturé quelque kitsune.

Derek: où sont t'ils?

Komura: Akira est intervenu pour les aider, mais une mère à perdu la vie. Akira semble vouloir s'occuper du petit avec...reiji

et moi qui faisais une crise de jalousie alors que pire sais produit. Akira veux s'occuper du petit? et depuis quand il aime les petits kitsune?

Derek: c'est vraiment une bonne idée? Akira n'est pas...

je regardais mon frère sur le coup, prenant un petit sourire.

Derek: toi qui ne voulais jamais être imprégné mon cher grand frère, voilà que cela t'arrive et de plus avec Akira...qui aurais cru.

je me levais marchant vers le bar  remplissant un verre de scotch.

Derek: j'aurais peut être l'honneur d'être parrain, oh et qu'est ce que sa fait si un kitsune et un vampire se lient entre eux?

Komura détournait le regard réfléchissant.

Komura: je l'ignore, j'avouerais que j'ai jamais connu de mariage de ce type.

Akira arrivait en toute rapidité avec le petit Ashio accrocher dans ses cheveux.

Akira: je me lierais pas avec un kitsune! alors inutile d'en parler même ni d'en penser! et puis je vois même pas pourquoi tu en parle!

Derek: j'ai sentis ton odeur partout sur mon frère.

il toussais sur le coup.

Akira: cette enfoiré ma attacher! il est juste bon à enfermer! viens Ashio ont s'en va avant que la perversion de ce kitsune nous infecte!

Je voyais Shin frotter son front.

Shin: j'ai envie de vomir, je me rappelais pas que tu étais si...ridicule Reiji, autre fois t'avais tous de même un peu plus de caractère, maintenant j'ai l'impression de voir une peluche à vampire.

Komura posait sa main sur le torse de Reiji l'empêchant d'avancer.

Komura: passe au dessus de ses paroles, je vais le ramener chez son père.

Shin: j'irais nul part avec toi! je préfère encore le monde des bisounours que ta présence.

Komura: très bien, tu réglera ça avec ton père.

Shin: si cela t'amuse.

Komura préférait disparaître sur le coup laissant pour l'instant ici.

Shin: enfin! alors Derek, tu regrette pas plutôt cette elfe dragueuse maintenant?

je buvais mon verre sur le coup regardant vers Gabriel.

Derek: je te répondrais demain matin, j'hésite encore.

Je marchais tranquillement vers les escaliers.

Shin: tu me montre pas ma chambre?

Derek: pourquoi? le divan est pile à ta taille.

Il retroussais le nez sur le coup pendant que je montais jusqu'à ma chambre. Akira se trouvait déjà dans la sienne et Reiji une fois de plus le suivant de prêt.

Akira: cette fois tu pourra rien tenter, j'ai pris Ashio avec moi.

Il le prenait bien contre lui d'ailleurs pour le montrer.

Akira: sache que cela n'arrivera jamais, mais si on aurait se liens bizarre..on est censer partager nos dons en gros? tu risquerais donc d'avoir le miens et devenir une sorte de...kitsune vampire.

Il ricanait sur le cou.

Akira: sa serait peut être à moi de te faire des leçons de morale, d'un côté j'en prendrais un bon plaisir.

il plissait les yeux.

Akira: bien que tu serais capable d'assouvlir ta soif en me mordant les cuisses...jamais je me lierais à toi pigé?!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mar 22 Sep - 22:45

Teijo avait réussit à avoir une seconde chance concernant Zankou, il en était soulagé ne désirant pas avoir une guerre avec son clan, ce qui serait catastrophique pour cette ville. de plus, il a toujours promis de protéger les siens, car il en existe que très peu, à cause du braconnage et des hunters, tuer un dragons recevait une très, forte récompense, d'autant plus qu'ils utilisent leurs peau comme armure, et tout ce qui s'en suit. 

Il le regardait s'en aller, et tournait ensuite le regard vers Takuma, il regardait son manoir qui était pas mal endommagé. 

Teijo : En effet, nous devrions mieux nous en aller, changer d'endroit pour notre sécurité. Darcia et ses fils finiront pas revenir, c'est certains. 

Il acquisait de la tête. 


Teijo : oui, c'est dommage, je me sentais bien ici, mais je n'ai pas l'intention d'abandonner cette demeure, je l'embarque avec nous. 

Il posait ses deux mains l'une contre l'autre, formant une incantation, aussi tôt, les lieux changeaient autour d'eux, ils ne se trouvaient pas au même endroit, et pourtant leurs maisons était toujours en face d'eux, et de plus, il l'avait également réparé. Il retirait ses mains l'une contre l'autre, et regardait en direction de Takuma. 

Teijo : Voilà, nous avons déménagé, je tiens à garder cette maison, c'est ta mère qui l'avait choisit et qui a fait la déco, elle était doué pour ça. 

Il en fit un léger sourire et rentrait chez lui. 

Teijo : Ton frère ne veut plus rentrer, soit, sa lui fera sans doute du bien de rester à l'écart, je pense qu'il doit me détester, j'ignore comment me comporter avec lui. 

Il se tournait pour le regarder. 


Teijo : sache que je suis fière de toi, comme je suis fière de Shin, vous êtes tout les deux mes fils, aux quel je tiens énormément, vous tout ce qui me reste de votre mère et il est vrai que je vous surveille sans cesse, tout simplement parce que je ne désire pas vous perdre, comme je l'ai perdu elle. Se n'est pas parce que je ne vous fais pas confiance, j'espère que tu le sais Takuma ? Et j'espère que Shin le sait également.. 

Il détournait le regard. 

Teijo : Se n'est pas parce que Komura fait partie de ma vie à présent, que j'ai oublié votre mère, où que je vous laisse de côté, Komura m'a en quelque sortes sauvé de cette solitude, je pensais ne plus jamais aimé qui que se soit après votre mère. 

Il levait la main. 

teijo : soit, nous sommes à l'écart de la ville, j'ai préféré nous éloigné un maximum pour notre sécurité. Fait ce qu'il te plaît, il faudra que je surveille de temps à autre Shin, afin de vérifier qu'il ne fasse pas une bêtise encore une fois. 

Il partait jusqu'à sa chambre afin de prendre une douche.

Pendant ce temps, Komura qui surveillait la situation depuis notre salon, finissait par réouvrir les yeux voyant que tout c'était calmé, il disait donc à Shin qu'ils pourraient rentrer, mais évidemment, il ne désirait pas, et comptait bien rester ici. Shin comme pour son habitude disait clairement les choses, disant qu'il n'en pouvait plus de son frère, de son père et surtout de Komura. Ils n'avaient pas le temps de parler plus, vu que Akira descendait, il demandait aussi tôt des nouvelles concernant Darcia et voyait ensuite Shin d'un mauvais oeil. 

reiji arrivait à son tour, il fronçait les sourcils voyant Shin, il s'apprêtait déjà à foncer dessus. 


Reiji : Qu'est-ce qu'il fou ici ?!

Komura se mettait devant lui, pour l'empêcher de lui faire quoi que se soit, il continuait de regarder, avec un regard bien noir vers Shin, ayant toujours autant de rancoeur à son égars, pour s'être joué de lui. 

Reiji : Ah oué ? Bah maintenant qu'il est à l'abris, qu'il se casse ! 

Il tournait ensuite le regard voyant que Derek et moi on revenait par téléportation, et Derek est très en colère contre moi.. C'est pas de ma faute quand même si cette belle eflette était sous mon charme, et puis.. elle était très jolie. 

Gabriel : Tu dis n'importe quoi Derek. 

Je croisais les bras soupirant, il est vraiment très jaloux. 

Gabriel : Elle se montrait tout simplement gentille avec moi, et puis, tu n'avais rien à craindre c'est avec toi que je suis non ? 

Voilà qu'on se querelle déjà à peine marié, Reiji nous écoutait sans dire un mot, et regardait également du coin de l'oeil vers Akira, car au fond, il réagirait de la meme façon que Derek voir peut etre pire. Il s'installait dans le fauteuil, a coté de shin, c'est là qu'il remarquait sa présence. Qu'est-ce qu'il fait ici lui ? 

Gabriel : Il sait passé quelque chose en notre absence ? 

C'était évident que oui. Je regardais akira dire ça et ensuite monter jusqu'à sa chambre, je tentais de comprendre ce qu'il se passait, Reiji lui croisait les bras sur le coup, laissant Komura expliquer un peu la situation, parlant des hunters. Et que Akira les as sauvé, et qu'il s'occupe du petit kitsune orphelin. 

Gabriel : C'est pas vrai.. 

J'étais loin de m'imaginer ce qu'il pouvait se passer, on profitait tellement de notre moment à deux, qu'on en oubliait tout le reste à vrai, dire, et sa ma permis de découvrir mon nouveau côté kitsune, que je maîtrise mieux à présent. J'étais également surpris t'entendre que Akira désirait s'occuper du petit, et ce avec Reiji, il faisait mine de rien sur le coup. 

Derek se demandait si c'était une bonne idée, mais regardait ensuite Reiji qui faisait mine de rien, mais Derek finissait par sourire ayant comprit, Reiji tournait le regard vers lui et le foudroyait du regard. 

Reiji : qu'est-ce qui te fait croire que c'est le cas ?

Il plissait les yeux le regardant partir un verre de scotch, moi j'étais plus que surprit, Reiji et Akira.. ensemble ? Je ne l'aurais jamais imaginé non plus. 

Reiji : Ne pas vas pas t'imaginer quoi que se soit tu veux ?!

Il détournait le regard, et regardait vers Komura sous cette question, c'est vrai qu'il n'y avait pas pensé, lié un Kitsune à un vampire, sa ne sait jamais fait sans doute. Akira arrivait ensuite avec le petit accroché à ses cheveux Reiji tournait le regard vers lui, afin de le regarder, il disait déjà clairement qu'il était hors de question qu'il se lie à Reiji. 

Reiji : Evidemment, pourquoi je me lierais à un vampire ?

il faisait encore mine de rien, bien qu'au fond, il n'avait pas tord, cela ne lui déplairait pas. Son instinct de Kitsune fait qu'il désire se lié à lui, étant imprégné de lui. Il clignait des yeux ensuite lorsque Derek disait qu'il avait l'odeur de Akira partout sur lui. Ah, je n'ai même pas fait attention, je reniflais sur le coup, oui c'est vrai maintenant que j'y regarde de plus près, ils ont couché ensemble ? j'ai tout de suite des images qui me viennent en tête, tout les deux, je me demande qui est au dessus, vu qu'ils ont deux fort caractère. 

Gabriel : Attaché ? tient donc. 

Je regardais Derek, il m'avait attaché aussi, sa doit être un truc de kitsune de faire ça. Il le regardait partir, je sens que cette relation entre eux deux va être compliqué. Il tournait ensuite le regard vers Shin l'entendant lui dire tout ça, il en fronçait les sourcils n'appréciant pas sa façon de lui parler. 

reiji : Je te conseil de la fermer. 

Il montrait ses crocs désirant foncé dessus, mais Komura posait sa main sur son torse. 

Reiji : Laisse moi lui donner son compte ! Depuis le temps que j'attend ça ! 

Il fusillait ensuite Komura du regard, en plus il accepte de le laisser ici. 

Reiji : non, reprend le avec toi, Komura ! 

Il rageait puisqu'il se téléportait le laissant là, il revenait vers Shin ensuite. Shin parlait à Derek, qui partait jusqu'à sa chambre, il préférait le laisser planter là sur le canapé que de lui donner une chambre, et bien temps mieux, je n'ai pas envie qu'il reste ici, alors autant lui montrer qu'il n'est pas le bien venus. Moi je partais retrouver Derek, il faut qu'il arrive à ne plus me bouder pour l'efle donc.. Reiji se retrouvait seul avec Shin, il s'approchait bien de lui le regard mauvais. 

Reiji : Soit tu es idiot, ou soit tes suicidaire, rester ici après tout ce que tu nous a fait ? 

Il posait sa main pour approcher son visage proche du sien. 

Reiji : Et Komura n'est plus la pour te protéger, alors fait bien attention à toi, une remarque de travers de ta part, et je n'hésiterais plus à foncer sur toi pour te donner une bonne leçon. 

Il se redressait. 

Reiji : Je me demande comment j'ai pu imaginer un seul instant, d'être imprégné de toi, qui pourrait tomber amoureux de toi ? Pas étonnant que personne ne t'apprécie, pas même ton père et ton frère. 

Il lui fit un sourire en coin pour le narguer et partait retrouver Akira. reiji regardait Akira disant qu'il ne pouvait rien tenter ayant Ashio avec lui, il fermait la porte derrière lui. 

reiji : J'ai pas l'intention de faire quoi que se soit, la prochaine fois je n'aurais pas besoin de t'attacher, c'est toi qui me sautera dessus ayant terriblement envie de moi. 

Il souriait bien confiant, il retirait ensuite son sourire l'écoutant parlé du liens. 


Reiji : Oui en effet, on partagera notre dons à tout les deux, ce qui veut dire, mon côté kitsune et certains de mes dons, et toi sans doute ton côté vampire. On serait tout les deux pareils, kitsune-vampire. 

Il s'approchait lentement de lui. 


Reiji : J'ai compris, tu ne te lieras jamais à moi. Est-ce que tu as seulement des sentiments pour moi d'ailleurs ? Peut être qu'au fond, je ne fais que t'attiré rien de plus, peut etre que nous deux sa collera jamais. Aucun de nous deux n'est très démonstratif, toi encore moins que moi, vu que tu n'es pas imprégné comme je le suis. 

Il passait sa main sur Ashio le caressant. 

Reiji : Tu désirais peut être juste voir ce que sa ferait de coucher avec un kitsune, oui c'est vrai, je t'ai un peu forcé la main. Mais je suis pas du genre à courir après quelqu'un qui ne veut pas de moi, je l'ai déjà fait bien assez longtemps avec un qui se jouait de moi, et j'ai pas envie que sa recommence. Alors, je vais te laisser respirer, et si tu as vraiment envie d'essayer quelque chose avec moi, tu viendras de ton plein grès. 

Il levait les yeux pour le regarder. 

Reiji : Sur ce, je te laisse avec le petit. 

Il faisait demi tour, s'en allant, il levait les yeux au ciel derrière la porte, son coeur serré, craignant qu'il ne ressente rien pour lui. Il finissait par s'en aller, passant par le salon, il regardait du coin de l'oeil vers Shin. 


reiji : Qu'est-ce que ta à me regarder ? 

Il marchait, attrapant sa veste. 

Reiji : Je vais faire un tour, amuse toi bien, tout seul dans le divan. 

Il sortait les mains dans les poches, il se rendait jusqu'à un night pour se prendre un paquet de cigarette, bien entendu, la vendeuse était toute love devant reiji mais il l'ignorait, il sortait, fumant une cigarette tout en marchant, il levait un oeil vers tout les couples collé l'un à l'autre. 

Reiji : * Tsss, c'est tellement minable, pourquoi est-ce qu'il faut que je me retrouve imprégné maintenant ? * 

Moi dans la chambre de derek, je me collais à lui, on avait tout les deux écouté la conversation entre Akira et Reiji, oui est très curieux, après tout, sa doit être tout nouveau pour Derek de voir son frère imprégné. 

Gabriel : Sa semble être mauvais.. Peut etre que Akira ne ressent rien pour lui.. Le pauvre. 

Je me redressais, m'asseyant sur lui, et le regardait bien. 


Gabriel : Alors tu es toujours fâché sur moi ? je m'en fiche de cette elfe, c'est toi que j'ai choisis, que j'aime. Alors arrête de me bouder ok ? 

Je l'embrassais. 

Gabriel : J'aimerais que notre relation avance, j'ai envie de partager tellement de chose avec toi. Maintenant que je suis un kitsune, je ressens cette imprégnation, tu es ma raison de vivre, tu es mon pillier, je t'aime tellement. 

Je lui souriais. 

Gabriel : Et j'aimerais partager cette enfant avec toi, je veux qu'on ait notre famille. Te rencontrer monsieur Kijo, est la meilleur chose qu'il me soit arrivé, j'imagine déjà ma vie si sa n'aurait pas été le cas.. J'aurais continuer à me faire payer pour coucher avec des autres, je continuerais de travailler pour Akio, sans jamais trouver l'amour, je deviendrais un drogué, alcolique, sans avenirs. Et mon père serait sans doute suicider marre de la vie.. Mais je vie un vie de rêve grâce à toi, je ne te dirais jamais assez merci. 

Je l'embrassais à plusieurs reprise. Comparé à Reiji et Akira, moi je suis bien plus de genre à m'ouvrir, à dire tout ce que je ressens, c'est vrai que sa va être compliqué pour eux deux.. Ma délcaration à donner des envie à Derek de me faire l'amour, tout comme moi. Mais mon téléphone n'arrête pas de sonner, je finissais par me retirer de derek, m'asseyant sur le bord du lit, je sentais derek m'embrasser dans le cou, c'est quoi tout ses appels et ses message manqué ? Je dois recevoir tout les appel et message que je 'nai aps reçu chez les elfes. 

gabriel : C'est mon père, je lui sonne. 

Je l'appelle. 

Stephan : et bien se n'est pas trop tôt ! 

Gabriel : Désolé, on avait pas de reseau où on était. 

Stephan : Tu pourrais prévenir ! 

Gabriel : qu'est-ce qu'il se passe? 

Stephan : J'en peux plus ! nina me fait des crises, d'un moment elle est heureuse, elle me saute dessus, et puis d'un coup, elle est en colère, elle pleure et elle s'énnerve ! Elel me demande l'impossible, lui trouver des fraises à deux heures du matins. 

Il soupirait, moi je ricanais, le pauvre. 

Gabriel : C'est normal, sa doit être ses hormones, elle est enceinte après tout, tu devrais avoir l'habitude avec maman. 

Stephan : Elle est beaucoup plus démonstratif que ta mère. 

Nina : STEPHAAAN !!! 

stephan : Rooh sa recommence, je te laisse... 

Il décrochait, le pauvre, il semble exténué, moi j'en souriais. 

Gabriel : Il se pleind déjà, alors que sa ne fait que commencer, haha. 

Je me retournais pour le regarder. 

Gabriel : J'ai moi aussi envie de découvrir ça, j'étais sérieux lorsque j'ai dis que j'avais envie d'avoir un enfant avec toi. Peut etre pas tout de suite.. Enfin je n'en sais trop rien, sa va peut etre sembler trop rapide ? Peut etre que c'est mon instinct de Kitsune qui désire autant à présent d'avoir un enfant avec toi. Tu ressens le même besoin ? 

La dernière fois qu'il m'avait parlé de ça, tout ça m'effrayait, le faite de nous lié.. Et surtout avoir un enfant avec lui, je ne désirais pas pour le moment, je ne me voyais pas être père tout de suite, je voulais prendre notre temps, attendre au moins quelques années, et pourtant, maintenant, une partie de moi le désire tellement.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mer 23 Sep - 23:24

Au départ Reiji était bien confiant de lui, mais la tournure allait rapidement changer. Il perdit soudainement cette confiance, Akira fronçait les sourcils écoutant son discoure.

Akira: tu me fais une scène la?

Sur le coup il ne savait pas comment réagir, Akira regardait dans une autre direction retroussant le nez. c'est vraiment pas une situation qu'il pouvait vivre au quotidien et même la fuyait autre fois dans le travail. 

Akira: j'ai l'impression d'entendre une femme dans une crise de nerf.

il relevait les yeux vers lui le voyant sortir de la chambre, même si il ouvrait les lèvres aucun mot de sortait. reiji s'attendait surement une réponse de sa part, mais Akira n'est clairement pas douer dans le domaine.

Akira: les kistune sont vraiment des pleurnichard quand ils sont imprégné.

Il s'allongeait sur le dos regardant le plafond, il réfléchit tout de même à ses paroles qui l'avait atteins. Moi j'étais assis sur mon lit l'oreille coller au mur, bien sûr que l'histoire de mon frère m’intéresse et puis je m'en fais tout de même pour lui. Etant impregné je sais exactement ce qu'il ressent, si akira ne ressent vraiment rien pour lui cette imprégnation risque peut être de rester très longtemps..aimer à sans unique doit être juste horrible.

Derek: il est trop tôt pour le dire, peut être que mon frère n'est pas assez patient.

Je tournais le regard vers Gabriel continuant de monter ma mine boudeuse.

Derek: j'ai pu remarquer que ces compliments t'atteignait Gabriel surtout venant de si joli demoiselle hum?

Je plissais les yeux, lui tentait de m'embrasser espérant que mon humeur change sans doute. Que notre relation avance? bon ok si il voulait faire oublié ma séance de boudage sur le coup il a réussit! je relevais bien haut les sourcils étonnant de l'entendre parler d'enfant. 

Derek: tu es sérieux?

Bon ok il a réussit, je peux plus le bouder après de si jolie parole. Je l'attrapais contre moi l'embrassant partout ayant bien envie d'écraser ce téléphone qui me casse les oreilles.

Derek: éteins le! sinon le destinataire m'entendra te faire l'amour.

Il prenait quand même le téléphone, son père...bon ok il doit décrocher sinon c'est moi qui subirait sa mauvaise humeur. Je me collais tous de même à son dos pour l'embrasser le cou, clisser ma main sous son t-shirt caressant son téton entre mes doigts.


Derek: Nina savait déjà montrer ce qu'elle voulait, alors maintenant qu'elle est enceinte...je peux comprendre sa détresse, pauvre monsieur Light.

je regardais vers le téléphone.

Derek: et dire que j'ai des fraises chez moi, je devrais peut être en mettre sur votre fils avec un peu de crème fraîche...Mmm.

ça va surement pas l'aider dans son désespoirs, mais le taquiné un peu le fera pas grand mal. J'arrivais à entendre le cris d'alarme de Nina, j'en ricanais tout autant.

Derek: c'est pas plus mal pour lui, je pense que ton père à besoin de ça pour se distraire. Bon et si on reparlait de cette crème fraîche?

il se retournait pour me regarder me parlant encore d'enfant.

Derek: on partage un liens entre nous, c'est possible que tu ressent mes besoins, mes envies. Cela peut aussi être le fais que tu sois à mi-temps kistune, c'est difficile à expliquer. C'est comme tu as ressentit l'envie de prendre ta forme animal sans réellement t'en rendre compte.

j'en souriais d'ailleurs le voyant encore tenter de marcher sur deux pattes.

Derek: et quand tu t'es mis à poursuivre ce lièvre et rester la tête coincé dans le terrier.

Je pouffais de rire, je suis rester pratiquement rester une demi-heure à être tordu de rire à ce moment la.

Derek: d'accord j'ai promis de plus rire la dessus, ce que je veux dire..c'est de tout nouveau instinct qui t'envahis d'un coup sans que tu puisse rien faire pour le contrôlé. C'est peut être pour cela que tu ressent le besoin d'avoir une famille avec moi, c'est un peu comme un instinct de conservation. 

Je caressais son visage.

Derek: rien nous empêche d'essayer, comme je te l'ai déjà dit je suis prêt à tenir la marque pour cette première fois. D'un côté sa me rassurerait du bon fonctionnement et je veux pas que tu sois le première à souffrir de tout les symptôme.

J'haussais les épaules.

Derek: je vais peut être le regretter sur le moment, mais je préfère pas songer à ça plutôt au petit kistune qui va gambader dans toute la maison. Surtout prendre le plaisir d'annoncer à ton père qu'il va être grand-père, tu crois qu'il tomberait une fois de plus dans les pommes?

j'en ricanais avant de le pousser sur le lit.

Derek: quel importance que cela semble trop rapide, tant que nous le désirons tous les deux le reste n'a pas d'importance. On peut être de bon parents je suis certain, peut être pas les meilleurs aux monde mais on apprend à l'être.

je levais son t-shirt pour l'embrasser le temps tout en redescendant jusqu'à son nombril.

Derek: moi je suis prêt depuis le jour où j'ai sentis cette imprégnation met entrer dans la peau.

j'enlevais ses vêtements pour me placer entre ses jambes, embrassant ses cuisses puis son entre jambe. Pendant que mon frère lui préférait prendre l'air, Shin tournait la tête souriant de voir sa tête.

Shin: et toi seul avec ta solitude.

Il passait ses mains derrière la tête mais fini par se relever suivant en douce Reiji.

Shin: tu es tellement dingue de ce vampire qu'il en hante tes pensées, quoi tu m'avais pas sentit venir? si tu arrêtais un peu de faire ton dépressif, tu aurais senti qu'on te suivais.

il se plaçait face à lui.

Shin: ne  m'ignore pas, c'est pas moi qui t'a rejeté. Tu sais pas comment t'y prendre avec ton vampire? je peux te donner des conseils.

Il en relevais le sourcils voyant la tête qu'il faisait.

Shin: quoi? tu m'en veux encore pour cette vieille histoire...ok on peut oublié non? 

il trottinait presque pour tenter de le suivre.

Shin: arrête de râler, si j'ai agis comme un con c'est uniquement parce que j'étais jaloux de vous deux.

Reiji s'arrêtait enfin au bonheur de Shin qui avait déjà du mal à suivre.

Shin: cette complicité que vous aviez tous les deux, sa me foutais la haine ok? j'ai jamais eu ça avec mon frère, lui me voyait juste comme un morpion et c'est toujours le cas aujourd'hui. Alors je voulais te faire ressentir cette même haine que mon frère à pour moi.

Il en haussait les épaules.

Shin: et je t'ai forcé à m'aimé aussi, bon...peut être parce que je me sentais un peu seul.

Il songeait à valas sur le coup, lui il n'avait pas besoin d'emprise puisqu'il s'agit d'un vampire.

Shin: évidemment valas ne compte pas, c'est parce que c'est un putain de pédophile, mais peut importe. j'ai récupéré mes pouvoirs, j'aurais très bien pu les utilisé une fois de plus et pourtant j'ai rien fais. 

Il lui attrapait sa clope pour tirer un coup.

Shin: mais si tu supporte pas ton imprégnation, je pourrais te le faire oublier. Des créatures capable de s'imprégner son déjà vu voir mon père, lui suppliant de leurs faire oublier à cause d'un amour sans retour. C'est dans mes compétences, suffit que tu me le demande bien gentiment et tu sera à nouveau libre de baiser qui tu veux.

Il souriait le voyant hésité, mais Akira voulant finir cette discutions avec Reiji arrivait attrapant Shin par la gorge le soulevant.

Akira: va cracher ton venin ailleurs sa nabot.

il le jetait contre un banc avant de regarder vers Reiji.

Akira: ta hésité? t'étais prêt à tout abandonner aussi facilement? sérieusement tu joue les gros bras, mais ta rien dans le froque. de plus de ta faute j'ai laissé Ashio tout seul..pfff, maintenant que je suis la, je suis plus ce que je dois dire.

Shin ricanait haussant les mains.

Shin: Reiji, tu es l'amour de ma vie, grâce à toi j'arrive enfin à ressentir autre chose que de la haine, tu es tous pour moi...merci de m'avoir ouvert les yeux même si je suis qu'un abrutit.

Akira avait la grosse veine au dessus du front, il attrapait un lampadaire dans sa main qu'il arrachait du sol marchant déjà vers Shin.

Akira: l'abrutit va te démonter le crane!

Shin: quoi?! je faisais que t'aider  trouver les mots juste!

Akira: sa pue le chien.

Shin retirait ses mains de son visage pour le regarder.

Shin: c'est à moi que tu dis ça? parce que celui qui a une forte odeur d'animal se trouve derrière toi.

Akira: mais je parle pas de Reiji crétin!

il regardait toujours de lui, c'est shin qui le trouvait regardant vers la ruelle.

Shin: Logan.

lui s'approchait souriant assez satisfait d'avoir retrouver son ancien maître.

Logan: sa fait un moment que je te cherche "maître"

Shin: ok Logan, retourne d'où tu viens.

Il ricanait continuant d'avancer, le pouvoir de Shin ne semble pas du tout faire effet.

Logan: tu croyais pas que j'allais me pointé sans une petite protection contre ton pouvoir hum? maintenant je vais faire ce que j'ai rêvé de faire depuis des mois. T'ouvris le ventre lentement et te bouffer vivant.

Il faisait mine d'avoir un frissons.

Logan: je suis toute excité à l'idée de t'entendre hurler d'agonis.

il fonçait déjà dessus, Shin n'a pas beaucoup de pouvoir et hormis son pouvoir de manipulation sur les créatures il n'a pas beaucoup de quoi se défendre. C'est Akira qui tapait le lampadaire contre Logan l’éjectant au loin.

Akira: désolé, mais je suis pas pour une scène gore en plein milieux de la nuit.

Logan: je déteste vraiment les vampires, mais je prend beaucoup de plaisir à les démembrer.

il poussait des grognements avant de foncer à nouveau, Akira sourit utlisant sa formation d'hunter et de plus ses capacités vampirique pour mettre à terre Logan. 

akira: n'oublie pas que j'étais un hunter sale chien, moi aussi je prenais plaisir à tuer les ordures dans ton genre.

Logan se redressait sautant sur le toit derrière lui.

Logan: tu pourra pas protéger ce mioche éternellement.

Il préférait partir pour l'instant n'étant pas en position de force.

Shin: je suppose que je dois te remercier?

Akira: oh non, me force pas à entendre ça venant de toi.

il regardait ensuite vers Reiji.

Akira: fais moi encore une crise de bonne femme et c'est toi que je fou à terre et on verra qui sera le plus " rapide"

Il partait pour l'instant, Shin ricanait frottant ses vêtements.

SHin: enfaite, je crois qu'il t'aime bien..à sa manière. Bon tu me raccompagne? je crois que je vais me contenter d'être seul avec mon divan pour l'instant.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore du nouveau    

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore du nouveau
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» NOUVEAU STADE: Proposition, solution ?
» Le nouveau site de l'Evad
» Nouveau dépôts Bus Verts.
» Aliaciklo : nouveau fabricant français !
» nouveau venu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit