Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Encore du nouveau

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Sam 5 Déc - 0:03

Alors que Teijo venait de dire tout ce qu'il ressentait à Shizuka, qu'il n'arriverait plus à vivre à ses côtés, et surtout qu'il avait une relation avec Komura, il la laissait seul ensuite, se doutant que sa devait être dure pour elle, mais également pour lui, il a partagé pratiquement toute sa vie à ses côtés, et il ne peut pas effacer tout ses merveilleux souvenirs auprès d'elle.

Il sentait l'appel de Komura c'est pourquoi il partait aussi rapidement, ne se doutant pas de ce qu'il allait se produire concernant Shizuka, l'atrocité qui allait se produire et ce, des mains de Takuma..

Il retrouvait donc, Komura, qui se retrouvait attaché à la place de Takuma, il s'approchait rapidement de lui, le libérant.

Teijo : qu'est-ce qu'il sait passé ? Où est takuma ?

Il détournait le regard, inspectant la pièce, il plissait les yeux repérant en effet qu'une personne est venus ici, avec de la magie noir.

Teijo : Certainement quelqu'un qui travail pour Tsukune, peut etre cette homme que j'ai vu, l'un de ses fils.

Il serrait les poings revenant vers komura.

Teijo : Il faut qu'on le retrouve, avant qu'il ne fasse quelque chose.

Malheureusement, le temps qu'il devine où il allait se rendre était déjà trop tard pour Shizuka.. Il attrapait un objet à Takuma, fermant les yeux pour le localiser, il ouvrait les yeux sur le coup.

Teijo : Il est retourné chez nous.

Il craignait déjà le pire pour shizuka ou pour Shin, il se téléportait aussi tôt jusque là. Shizuka était déjà morte, Shin avait vu le corps de sa mère, et il avait loupé la visite de Darcia, qui désirait s'occuper de Akio mais Shin l'avait prit avant.

Il se retrouvait dans la pièce où se trouvait shizuka, il écarquillait les yeux devant ce qu'il voyait. Il s'approchait rapidement d'elle, tenant son corps remplis de sang dans ses bras.

Teijo : Non.. Shizuka..

Il mettait ses cheveux comme il faut, les retirant de son visage, et fermait ses yeux, il fermait les yeux n'arrivant pas à ne pas monter sa peine, il posait son visage dans son cou, pleurant de sa mort. Il était recouvert de son sang, il tournait le regard ensuite voyant Komura.

Teijo : Il l'a tué.. Et tout ce qu'elle se souviendra avant sa mort, c'est moi qui la rejète. Et le visage de son fils qui la torture et la tue..

Il la lâchait lentement, passant ses mains sur son visage tentant de se calmer, c'était sans doute la première fois que Komura le voyait dans un tel état.

Teijo : Shin..

Il se remettait pensant à son fils, espérant qu'il n'ait rien. Il cherchait rapidement après, celui ci n'était pas encore partis, il tenait Akio mais préparait ses valises, il s'approchait de lui.

Teijo : Tu n'as rien..

Il le prenait dans ses bras.

Teijo : Je suis désolé.. Je n'arriverais pas à sauver ton frère.. Tout ça c'est de ma faute.

Il se décalait, regardant Akio ensuite.

Teijo : On va devoir s'en aller de cette maison, vivre dans un endroit où il ne sera pas nous retrouver, je continuerais mes recherches pour le sauver.

Il tendait sa main vers lui, mais regardait sa main encore remplis de sang de shizuka, il se retournait serrant les poings.

Teijo : Peu importe le passé changé ou pas, sa ne changera pas le destin de chacun, j'en ais bien peur.. Les Dieux sont des êtres égoïstes, tous autant qu'ils sont.


Delic était toujours dans le bureau de Ashio, n'arrivant malgré tout pas à l'oublier et craignait que son amitié se soit envolé voir même plus.

Delic : Et bien...

Il détournait le regard, restant mal à l'aise, le fait qu'il est aussi rapidement choisis le fait de vivre avec elle, l'avait un peu brisé, et peut être le fait de se dire que s'est parce qu'on imprégnation avait disparus qui avait fait ça, l'effrayait. Il revenait vers lui ensuite.

Delic : Je ne voulais pas que tu te sentes obligé de la laisser pour moi, après tout, il s'agit de ta femme et de ton futur enfant, je ne pouvais pas me permettre de..

Il ne pensait pas que se serait aussi dure de lui parler. Il l'écoutait attentivement, tout en serrant les poings, il écarquillait les yeux lorsqu'il lui parlait de se jour là, du jour où il ont du s'occuper de se portail des enfers, et qu'il l'a vu embrasser Darcia. Alors qu'il voulait lui avouer le fait qu'il ne voulait pas de cette vie là, avec elle, mais avec lui. Il détournait le regard sur le coup, les larmes aux yeux.

Delic : J'ai jamais voulu tout ça, et je ne délaisserais jamais ma famille.. C'est juste que.. C'est compliqué. ET non c'est faux, je ne t'ai jamais oublié.

Il frottait ses yeux, il le regardait bien alors qu'il lui montrait se flacon, il n'en revenait pas jusqu'où il était sur le point de faire, pour effacer cette imprégnation. Il n'arrivait plus rien dire en entendant tout ce qu'il lui disait, bien entendu il était blessé, et était complètement perdu à présent.

Il le laissait venir jusqu'à lui.

Delic : oui..

Il se laissait téléporté, il tournait aussi tôt le regard vers Damon qui ne pouvait pas s'empêcher de le critiquer.

Delic : C'est faux..

Il s'approchait de moi, je suis complètement sous le choque de cette révélation, Derek et moi, c'est terminé.

Delic : Papa.. est-ce que ça va ?

Il me regardait.

Gabriel : Tout s'effondre autour de moi, alors, non pas vraiment.

Il s'asseyait à côté de moi.

Delic : Je suis désolé pour tout ça, je vous ais tourné le dos, sa n'arrivera plus. On est une famille et c'est le plus important.

Il me serrait la main, je lui souriais l'enlaçant, il tournait le regard vers Ashio le regardant en même temps.

Gabriel : Je vais vivre ailleurs.

Il se décalait sur le coup.

Delic : Pourquoi ? Il t'a mis dehors ?

Je passais ma main dans mes cheveux.

gabriel : Non loin de là, mais.. Je peux pas vivre comme ça. Ne plus dormir ensemble, être séparé, je ne serais pas, je préfère m'éloigné pour..

J'en avais les larmes aux yeux, je passais ma main sur mon visage pour me cacher.

Gabriel : Désolé.

Delic : S'est rien, sa doit être aussi dure pour Derek que pour toi..

Gabriel : J'en suis pas sur, moi j'ai toujours se liens, cette imprégnation pour lui.

je me levais me rendant jusqu'à ma chambre pour préparer mes affaires. Delic se levait sur le coup, tournant le regard vers Damon.

delic : Je vais voir Derek.

Il voulait s'y rendre, mais il voyait Darcia, il l'attrapait pour l'éloigner sur le coup, ne voulant pas aggraver les tensions.

Delic : Qu'est-ce que tu fais ici ? Enfin je veux dire..

Il détournait le regard.

Delic : Tout est compliqué, mon père n'a plus d'imprégnation, alors je préfère rester auprès d'eux, et.. Qu'on fasse une pause dans notre relation pour le moment.

Il le regardait bien, voyant son visage changer.

Delic : Je suis désolé, ne m'en veux pas d'accord ? On continuera de se voir, mais là, c'est compliqué et ils ont besoin de moi.

Il détournait le regard.

Delic : Je vais voir Derek.

Il se retournait pour s'en aller, il se retournait au dernier moment, il n'était plus là, il baissait les yeux sur le coup, et rentrait regard Derek travailler.

Delic : Je sais que lorsque tu te sens mal, tu t'enfouis dans se bureau pour t'isoler, je sais que se n'est pas de ta faute, tu n'as pas demandé tout ça.. Je t'en veux pas du tout.

Il s'approchait de lui.

Delic : Mais c'est dure pour papa, il préfère s'en aller, prendre ses distances, il va surement vivre chez grand père pour le moment. Je vais le suivre, il a besoin de moi pour le soutenir, mais je reviendra souvent te revoir.

Il le prenait dans ses bras.

Delic :Je t'aime, je vous aimes tout les deux.

Il se décalait ensuite.

Delic : Et j'ai bien compris le message concernant Darcia. Ne t'en fais pas pour moi, je préfère faire une pause avec lui, pour réfléchir à tout ça, c'est vrai qu'on ne se connait pas depuis longtemps après tout.. Je préfère prendre mon temps.

Il sortait ensuite, retrouvant Ashio, il s'approchait de lui. Il détournait le regard ensuite.

Delic : C'est toi que j'avais choisis depuis le début, ensuite j'ai vraiment cru que c'était impossible nous deux, alors j'ai.. J'ai choisis Darcia, je vous ais fait tout les deux du mal, je ne mérite aucun de vous deux, c'est plutôt moi qui devrait prendre cette fiole dans ta poche, et qui ne mérite pas d'être imprégné de qui que se soit..

Il le regardait ensuite.

Delic : Je suis vraiment désolé pour tout ça Ashio, je ne voulais blessé personne, et surtout pas les personnes que j'aime.


***

Mike était vraiment très déterminé, il ne voulait rien lâcher et surtout pas l'histoire avec Akira. Il était donc monté avec lui dans sa voiture, sans vraiment lui laisser le choix, et se rendait donc jusqu'à son studio de photo. Il lui disait bien entendu ce qu'il pensait, et Mike tournait le regard vers Akira de ce qu'il disait.

Mike : Tu as toujours été mon idole, et tu étais ma motivation, j'ai toujours souhaité être comme toi c'est vrai, avoir cette même chance, et maintenant je l'ai cette chance, c'est grâce à toi, je pensais pas que tout sa allait se produire. Et c'est pas un caprice, loin de là.

Il regardait à nouveau vers la route, il fronçait malgré tout les sourcils de l'entendre dire ça.

Mike : Oui je suis sérieux, et l'âge ne compte pas, arrête de me comparer à un gamin.

Il revenait vers lui, surprit de l'entendre dire qu'il était prêt à lui donner sa chance. Il souriait sur le coup, plus que satisfait d'avoir enfin gagné, enfin presque, il faut déjà que Akira arrive à tomber amoureux de lui.

Mike : J'étais prêt à le faire si c'était l'âge qui te gênait, alors, se soir je viendrais chez toi.

Il regardait à nouveau devant lui bien content. Une fois qu'ils étaient arrivés jusque là, Akira était entrain de se préparer, et prendre des photos, pendant que Mike s'adressait à son manager, et donc Benoit, lui demandant de devenir mannequin lui aussi. Akira ne pensait pas qu'il allait allé jusque là.

Mike : J'aime les choses compliqué, sa tombe bien.

Il suivait du regard Benoit, qui lui tournait autour de lui, sans doute pour voir s'il en valait la peine ou non.

Mike : Ah ? Pourtant c'est la première fois que je te vois.

Il était surprit de voir le baisé que Akira lui avait donné au bar, il ignorait qu'on avait pris une photo de ça. Il se mettait à côté de Akira pour lire ce qu'il était marqué dessus. Il regardait du coin de l'oeil Akira qui jetait le journal, s'en foutant un peu, il regardait ensuite Benoit.

Mike : C'est pas si grave que ça si ?

Il levait un oeil vers Benoit qui posait son bras sur son épaule ayant une idée. Il était surprit de cette annonce.

Mike : Confirmer.. notre relation ?

Il en souriait, tout a fait conquis par cette idée, et de plus, il deviendra mannequin en quelque sortes et le fait de se dire qu'ils allaient annoncer en publique, qu'il est officiellement avec Akira lui plaisait bien entendus.

Mike : bien sûr que je peux, je veux le faire.

Il regardait Benoit, montrant toute sa détermination, et Benoit était d'accord, après tout Mike faisait plus dix huit ans que seize. Il se laissait entraîner par Benoit, qui changeait ses vêtements, lui donnant des vêtements blanc, et une chemise très classe, il le déboutonnait pour montrer son torse.

Mike : Ok.

Il se mettait devant le décors de plage, comme lui avait demandé Benoit, et après s'être fit asperger d'eau, pour faire un effet plus sexy. Akira devait se mettre derrière lui, et faire plusieurs cliché comme ça, montrant bien l'idée qu'ils étaient ensemble, et cela plaisait bien à Mike cette séance photos avec Akira, être aussi proche l'un de l'autre.

Une fois terminés, Benoit demandait de faire le double du travail.

Mike : on va faire des photos dans un château ? Moi sa me plaît, je suis partant.

C'était bien entendu, Reiji qui avait fait en sorte d'accepter, afin que Akira soit proche de lui, il ignorait bien entendu que Mike serait là lui aussi.

Mike : Encore se type..

L'idée ne lui plaisait plus de trop tout compte fait. Mais ils se rendaient malgré tout jusque là, Reiji attendait patientent qu'il arrive, il venait d'apprendre par la même occasion l'imprégnation brisé de Derek pour moi. Il était à son bureau, s'asseyait contre le coin de son bureau le regardant bien.

Reiji : Et tu vas rester combien de temps enfermer la dedans ? Arrête de t'enfermer dans ton travail, c'est pas ça qui va arranger les choses.

Il lui arrachait les lunettes des yeux.

Reiji : On va voir des invités, j'ai accepté la séance photos que Benoit n'arrêtait pas de nous ennuyer, et comme c'est le manager de Akira, j'ai tout de suite accepté.

Il faisait un sourire en coin.

Reiji : Quoi, peut etre que Benoit et ton nouvelle ame soeur qui sait.

Il ricanait se redressant.

Reiji : ça va, je plaisante, arrête de prendre la mouche comme ça. Peut etre que tu peux quand même essayer de vivre avec Gabriel, et l'aimer malgré l'imprégnation disparue, vous êtes tout de même tout les deux lié avec votre mariage non ? Enfin, j'en sais trop rien, j'ai pas vraiment eu cette chance encore, enfin pas dans se monde je veux dire.

Il entendait qu'on sonnait.

Reii : C'est lui, j'y vais.

Il se rendait jusque là, ouvrant la porte avec un sourire charmeur.

Reiji : Akira, quel surprise.

Il le regardait bien, mais retirait son sourire voyant Mike.

Reiji : et Mike.. Qu'est-ce que tu fais ici ?

Mike : Je prend des photos avec Akira, pour montrer aux yeux de tous, la relation que nous avons.

Il le narguait bien tout en se permettant d'entrer.

Reiji : Votre relation ?

il fusillait Akira du regard se dirigeant vers lui.

Reiji : C'est quoi cette histoire, tu sors avec lui ?

Il regardait Benoit, pointant mike du doigt.

Reiji : Je veux pas de ce gosse, j'ai dis oui pour Akira pas pour lui.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Lun 7 Déc - 23:29

Komura arrivait dans la chambre s'arrêtant net devant cette scène, Teijo tenant Shizuka dans ses bras pleurant sa mort. Komura s'approchant posant sa main sur son épaule, il n'a pas grand chose à dire pour l'aider. C'est son propre fils qui a mit sa mère dans cette état, komura détournait le regard ce sentant fautif.

Komura: Tu m'as confier la garde de ton fils et j'ai manqué de vigileance, c'est uniquement ma faute si..

Teijo se relevait pensant principalement à son fils.

Komura: je l'ai sentis dans sa chambre, je pense qu'il va bien.

Teijo partait malgré tous à sa rencontre, lui tenait toujours son petit frère tous en préparant sa valise. Sodome marchait sur le lit y donnant aussi du siens met mettant uniquement ses jouets à l'intérieur.

Shin: So..si tu met tous tes jouet j'aurais plus de place pour mes vêtements, tu en aura d'autres t'en fais pas.

Sooo!

Shin se retournait regardant son père, vu dans l'était qu'il était c'était évident qu'il déjà trouver Shizuka. Les larmes de shin lui remontait aux yeux et enlaçait son père à son tour.

Shin: J'en reviens pas que Takuma est fait une chose pareil, qu'est ce qu'on va faire maintenant? 

Il posait déjà son frère dans le berceau tout en lui donnant sa têtine.

Shin: Takuma est assez doué pour nous retrouver si c'est ce qu'il souhaite, tu l'as bien entrainé.

Il attrapait la main de son père utilisant un essuie pour nettoyer le sang.

Shin: ne rentre pas dans le jeux des dieux, moi j'ai pas l'intention d'être tuer dans cette vie. 

Komura: ne partez pas dans un endroit isolé pour vous cacher, vous serez des proies facile pour Takuma. Rendez vous aux chateaux des kijos, la bas vous serez plus entourer.

Shin: sa serai facile pour mon frère de nous trouver la bas.

Komura: peut être, mais il aura plus difficile d'agir. Je mettrais de plus une protection autour du chateau, il connait vos pouvoirs par coeur contrairement aux miens.

Shin: très bien, de toute façon on a pas le choix. Sort de ta cachette Valas, je pense pas que mon père tentera de t’étriper, pas aujourd'hui du moins. Prend la valise au lieu de jouer les vampires peureux.

Il lui lançait pour qu'il l'attrape et prenait un autre sac avec les affaire pour Akio et le prenait ensuite.

Shin: fais attention à toi papa, j'ai déjà perdu mon frère et ma mère ne te rajoute pas dans la liste compris?

Il touchait Valas vous se téléporter avec lui.

Komura: ne t'en fais pas pour Shin, même si ce vampire n'est pas le meilleurs compagnon que tu aurais souhaité qu'il est..je pense que sa pourrais être une bonne chose pour sa protection.

il tournait le regard vers la porte.

Komura: je vais m'occuper du corps de Shizuka, elle a droit à avoir un endroit d'y d'elle. Va prendre uen douche en attendant, je te promet qu'on retrouvera Takuma. J'abandonnerais pas l'idée de le sauver, sa reste ton fils et il n'est pas responsable de son état.

Il le laissait pour s'occuper de Shizuka, tendit que chez nous on commençait à avoir de plsu en plus de visite malgré moi. Avant que Delic me rejoigne au bureau pour discuté c'est Darcia qu'il croisait dans les couloirs.

Darcia: comment ça qu'est ce que je fais la? depuis quand je dois te prévenir avant de te rendre visite?

ses sourcils fronçait de plus en plus.

Darcia: qu'est ce que cette histoire avec tes parents a avoir avec nous? laisse les s'occuper de leurs problème.

il se retenait de pas exploser de rage, malgré qu'il a tenter de briser cette imprégnation pour nous punir, Darcia ne s'attendait pas à ce que sa aggrave la situation.

Darcia: c'est vraiment ce que tu veux? c'est peut être ta petite discutions avec Ashio qui t'as surtout aider à faire ton choix. 

Il le regardait partir pour me voir, darcia serrait lentement les poings avant de ce téléporter. Je levais les yeux voyant la porte s'ouvrir, mais regardait vite à nouveau mon ordinateur.

Derek: tu sais pourtant que j'aime qu'on toque avant d'entrer dans mon bureau Delic.

Je m'arrêtais retirant mes lunettes.

Derek: bien sûr que je me s'en mal, encore se matin on se calinait dans le lit de Damon et maintenant...j'ai même plus envie de le prendre dans mes bras. Je me dis que cette imprégnation n'est juste qu'une comédie, qu'un mensonge. Je fais du mal à ton père et je sais rien faire poru l'aider et je risque de vous faire du mal à vous aussi.

Voilà que gabriel désire s'en aller, ce que je souhaitais pas. ça va jsutement briser notre famille, divisé nos fils. Ils pourraient tous deux aller chez Gabriel et me laisser de côté à cause de cette foutu imprégnation que j'ai plus.

Derek: c'est justement ce que je redoutais, tu va le suivre et je te ferais quoi...un weekend sur deux? je vais jouer le rôle du méchant parce que c'est moi qui désire plus être au prêt de Gabriel, je vais le rendre malheureux..méchant Derek.

il m'attrapait pour m'enlacer.

Derek: mais moi aussi je t'aime mon fils, tu as enfin décider d'écouter tes pères il était grand temps. Je sent la présence d'Ashio dans la maison, est ce que c'est pas plutôt lui qui ta fais changer d'avis? il a interêt à prendre bien soin de toi ou je lui botte le cul.

J'attendais qu'il sorte pour poser ma main sur mon visage.

Derek: qu'est ce que j'ai fais pour mérité ça?

il ne fallais pas longtemps pour avoir une deuxième visite, celle de mon frère.

Derek: est ce que personne n'a apprit à toquer? qu'est ce qui se passe? 

Une visite? j'ai pourtant rien dans mon agenda, Benoit...

Derek: tu parle de Benoit Garay? le manager de ce mannequin..

Akira évidemment, c'est le gamin dont il sais imprégné. J'ai passé mon temps à repousser les demande de ce manager et de tout les autres, j'en ai marre qu'on prenne mon chateau pour un lieux touristique.

Derek: une fois de plus tu fais les choses derrière mon dos Reiji, le chateau n'est pas seulement à ton nom tu sais? 

il est sérieux la? j'ai des soucis avec Gabriel et lui veux déjà me caser avec un autre? 

Derek: j'ai toujours douter ton humeur Reiji.

après ce foutre de moi, voilà qu'il joue les frère psy, mais peut être qu'il a raison. je devrais convaincre Gabriel de rester et voir si même sans cette imprégnation il est core possible d'avoir quelque chose entre nous.

Derek: ouais va donc voir ton mannequin chérie, mais t'accroche pas trop à cette imprégnation suffit d'une seconde pour la voir disparaître.

quand on frère à une idée derrière la tête, il ne l'a pas ailleurs. Akira boudait d'avance sachant ce qu'il l'attendait à peine que Reiji ouvre la porte Akira le fusillait du regard prêt à le mitrailler de mille balles.

Akira: fais pas genre tu veux? sale psychopathe manipulateur!

Benoit: oh, vous vous connaissez.

Akira: fais pas genre non plus Benoit!

C'est au tour de Mike d'être fusiller du regard.

Benoit: quel change tu as Akira, être aimer et entourer par deux jolis garçon. Moi aussi j'aimerais qu'on se dispute pour avoir mon corps et mon âme.

Akira: je te donne ma place volontiers et puis on est pas en couple! c'est pour la presse uniquement!

Benoit sortait son téléphone cherchant le mail envoyer par Reiji.

Benoit: alors lisons ça, " c'est ok pour les photos, venez avec tous vos mannequins si vous voulez tant qu'il a akira dans le lot! venez aujourd'hui! ps: il peut poser nu sa me pose pas de problème"

Akira: je poserais pas nu!

Benoit: tout mannequin, Mike commence son boulot aujourd'hui donc il est autorisé à poser également.

Ils entraient à l'intérieur regardant autour de lui.

Benoit: c'est vraiment magnifique! je vais avoir du mal à rentrer chez moi ensuite.

Benoit faisait déjà le tour comme chez cherchant les meilleurs endroit pour les photo, il regardait vers la biblihotèque.

benoit: oh oui ici! le couple cachetier supris à ce caliné entre les livre.

Akira: bon sang...est ce vraiment nécessaire?

Benoit: oui c'est nécessaire! Mike appuie toi contre le bibliothèque et toi akira colle toi à Mike et détourne la tête vers l'objectif.

Akira: bon sang, quel journée pourrie.

benoit attrapait le haut du t-shirt à Reiji pour l'empêcher de faire bouffer l'un des livres à Mike.

Benoit: évite de le défigurer tu veux bien? il a une trop jolie bouille pour ça, sa sra ma vedette de demain. Je connais très bien akira et crois moi il déteste les gens qui le force la main. Si t'es vraiment interesser par lui alors laisse le venir à toi, continue de jouer les bulldog en rute et il te fuira de plus en plus.

Il ricanait faisant son petit regard séducteur.

Benoit: mais si tu veux, moi j'aime bien les grand musclé entreprenant.

Akira: Benoit au lieux de discuté dit nous maintenant ce qu'on doit faire! on a pas toute la journée!

Benoit: pressé de faire tes poses érotique avec ton nouvel petit ami?

Akira: je ferais pas de pause érotique!

shin: Mike?

Benoit: oooohh! c'est qui le beau musclé à côté du petit blanc.

Shin plissait les yeux.

Shin: il est avec moi alors pas touche!

Benoit: dommage.

Il attrapait la main de Mike changeant de tête.

Shin: il faut qu'on discute en privé.

Il donnait Akio à valas qui se demandait déjà quoi en faire.

Shin: surveille le dix minutes, je crois qu'il faut changer sa couche!

Il partait déjà avec Mike.

Shin: les affaires son dans le sac!

Akira levait les yeux tout en regardant valas.

Akira: qu'est ce qui faut pas voir! donnez le moi, je vais m'en occuper.

benoit: depuis quand tu t'occupe des enfants?

Akira: j'ai une petite soeur! mon père me forçait à changer ses couches pour pas le faire.

akira semblait bien s'y prendre, directement benoit piquait un appareil pour le bombarder de photo.

Akira: qu'est ce que tu fais?

Benoit: je capture ce moment! tu ferais un beau futur papa même en changeant une couche tu reste sexy.

Derek: je pense pas que cette table est fait pour le changement de couche.

benoit ouvrait grand les yeux attrapant ma main pour la serrer.

Benoit: je suis ravis de vous rencontrer monsieur Kijo, vous êtes...encore mieux en vrai que dans la presse.

Je retirais ma main la remettant dans ma poche.

Derek: merci, reiji où est Gabriel?

Damon: il met ses affaires dans le taxi prêt à partir.

une fois de plus Benoit à des coeurs dans les yeux.

Benoit: il a le regard de son père sa fait l'ombre d'aucun doute, j'en ai des frissons partout.

Damon: un connaisseur.

Derek: ignore le...bien je vais voir ton père et essayer de le convaincre de..rester!

J'allais le voir dehors attrapant la porte de la voiture avant qu'il ne l'a referme.

Derek: je t'ai pas forcer à partir, alors pourquoi tu le fais? tu souhaite briser notre petit famille en emmenant notre fils loins de moi?

je détournais le regard, aller soit gentil Derek/

Derek: reste un peu au moins juste le temps de voir, si il a encore une chance entre nous. si tu t'en fais c'est certain que tu nous laisse aucune chance. Maintenant c'est à toi de choisir, part et je briserais le liens entre nous. Tu sera débarasser de mes pouvoirs et de cette imprégnation.

Je me tournais pour rentrer à l'intérieur, j'ai été un peu sec c'est vrai mais au moins j'ai été clair.

Damon: t'étais plus mignon avec ton imprégnation.

je répondais pas à son commentaire retournant à mon bureau, Akira gardait Akio pour l'instant n'osant pas trop le confié à ce tas de muscle de vampire. Il écoutait discrètement la conversation entre Shin et Mike et c'set comme ça qu'il découvrit pour sa mère.

Shin: c'est pas ta faute Mike, tu pouvais pas savoir que les choses se passerait comme ça. Papa et Komura tente encore de trouver Takuma et une solution, mais...enfin on va devoir rester ici quelque temps, j'ai pris quelque affaire à toi mais j'ai pas eu beaucoup de temps.

Il le laissait pour l'instant croisant akira au passage.

Shin: tu nous écoutais?

Akira: instinct d'hunter, j'ai changé sa couche.

Shin: ah merci.

Il rendait Akio avant de vite chercher Mike.

Akira: Mike attend.

Il l'enlaçait par derrière.

Akira: je suis désolé pour ta mère, mais ton frère a raison c'est pas ta faute. Même si je t'es crier dessus pour avoir agis comme ça, je sais que j'aurais fais de même pour sauver ma petite soeur. 

Il le retournait pour le regarder.

Akira: sa aurait pu être toi dans le même état, Takuma ta sauvé alors ne fais rien de stupide. Son saccrifice n'aurait servis à rien aussi non.

il prenait son visage dans ses mains posant délicatement ses lèvres les siennes.

Benoit: semblerais que le faux couple ne l'ai plus tellement à présent.

Il regardait vers reiji attrapant dans son dos.

Benoit: désolé, mais on peut pas avoir tous ce qu'on veux.

Il faisait mine de compatir, mais prenais vite l'appareil pour prendre des photos d'eux.

Benoit: surtout ne vous arrêter pas!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mar 8 Déc - 23:17

Teijo était donc partis voir Shin, qu'il enlaçait rapidement dans ses bras, se doutant de la peine qu'il avait, il le ressentait la même chose, et se disait qu'au fond, les Dieux avait déjà prescris tout ça, peu importe le futur changé ou non..

Il le laissait prendre un essuie pour essuyer un maximum du sang qu'il avait sur lui, il détournait le regard de ce qu'il lui disait.

Teijo : Je ferais tout pour que cela n'arrive pas.

Il regardait ensuite Komura arriver dans la chambre, disant qu'il était préférable qu'il ne trouve pas un endroit trop isolé.

Teijo : Se rendre chez les Kijo ? Tu es sur que c'est une bonne idée, on pourrait les mettre en dangers.

Il réfléchissait, d'un côté il n'avait pas tord, s'isoler se serait exactement ce qu'attendrait Takuma pour s'en prendre à eux, alors que si ils se retrouve chez Derek, il aura bien plus du mal à se battre seul contre eux tous.

Teijo : Bien on va suivre ton idée Komura, tu resteras avec nous, il voudra aussi s'en prendre à toi après tout.

Il tournait le regard vu que Shin appelait Valas, de sortir de sa cachette, ce qu'il faisait tout en regardant vers Teijo.

Valas : Je n'ai pas peur, c'est toi qui m'a demandé de me cacher en l'entendant arriver.

Il haussait les épaules, et attrapait sa valise pour la porter à sa place.

Teijo : Je peux savoir ce que tu fais avec ce vampire Shin ?

Il soupirait.

Teijo : Tant qu'il ne te touche pas, c'est ce qui importe, on en reparlera plus tard.

Une fois qu'il s'était téléporté, Teijo tournait le regard vers Komura.

Teijo : Tu vois toujours les côtés positif Komura, on doit retrouver Takuma, on doit l'aider, et il faudra également aidé Darcia ensuite, lui aussi doit être en difficulté en se moment..

Il fermait les yeux lorsqu'il parlait du corps de Shizuka, il n'en revenait toujours pas de ce qu'il lui était arrivé.

Teijo : bien.. Je sais qu'il n'est pas responsable, et lorsqu'on arrivera à le sauver, il s'en voudra beaucoup..

Il partait jusqu'à la douche ensuite, posant une main contre le mur, laissant couler l'eau qui lui retirait tout se sang, il réfléchissait à tout les moyens possible, d'avoir pu éviter ça, éviter le fait que Akio soit enlevé, que Mike le rejoigne, que Darica soit à nouveau corrompu par cette magie noir, pour Takuma et la mort de Shizuka.

Teijo : Je désire vous voir Abnar.

Il fronçait les sourcils, désirant avoir une entrevue avec lui. Une fois qu'il s'était lavé, il enfilait des vêtement propre, rejoignant Komura, la pièce où Shizuka était mort était vide, plus aucune trace de cette tragédie, il regardait vers l'endroit où elle avait tué mais plus rien, comme ci rien ne s'était produit.

Teijo : Je.. Vais me rendre jusqu'à Abnar, il faut que je lui parle.

Il regardait vers Komura.

Teijo : Merci pour tout ce que tu fais, je reviendrais rapidement, fait attention à toi, va chez les Kijo, ne cherche pas après Takuma sans que je sois là, je ne veux pas qu'il t'arrive malheur à toi aussi.

Il l'embrassait et se téléportait aussi tôt.


Pendant ce temps, chez Derek, Delic lui avait parlé, il se sentait mal pour nous deux, que se soit pour Derek ou pour moi. Moi je trouvais la situation trop dure, je préférais fuir que  me battre, je me sens pas aussi fort que lui, lui aurait sans doute tout fait pour me garder si sa aurait le cas inverse j'en suis sur.. Mais sa façon de me regarder, je.. Je n'y arrive pas c'est trop dure. Je l'ai déjà perdu une fois, et voilà que je le perd une seconde fois.

Lorsque Reiji avait une idée en tête c'était comme ça et pas autre moi, il revenait du bureau de Derek pour avoir une petite discussion avec lui également, et partait ensuite ouvrir la porte pour acceuillir Akira tout content, mais moins content ensuite de voir Mike et il disputait d'ailleurs Benoit, ne le désirant pas ici.

Il plissait les yeux lorsqu'il relisait le message à haute voix.

Reiji : Raah, tout le monde sauf lui !

Il pointait à nouveau Mike du doigt, lui plissait les yeux, en le regardant, ne l'aimant vraiment pas. Benoit finissait par faire comme chez lui, regardant les pièces et était déjà attiré par la bibliothèque pour faire quelques photos, Reiji avait les mains dans les poches les suivant.

Reiji : Parce qu'ils doivent faire des photos ensembles, comme ci ils étaient un couple hors de question !

Il fronçait d'avantage les sourcils vu ce que Benoit leurs demandaient de faire, Mike obéissait, Il voulait foncer vers Mike.

Reiji : * S'il a des coups aux visages, il pourra plus faire de photos ! *

Mais Benoit l’attrapait avant. Il tournait sa tête dans sa direction sur le coup.

Reiji : Pff, j'ai pas besoin de tes conseils, je me débrouille très bien. Et c'est évident que Akira est fou de moi, qui pourrait ne pas l'être.

Alors qu'il râlait, Mike se retirait de Akira voyant Shin l'appeler.

Mike : Shin, pourquoi tu es ici ?

Valas l'accompagnait, posant la valise à terre, il tournait un oeil vers Benoit, Shin marquait aussi tôt son territoire le concernant. Il s'avançait ensuite vers Mike lui prenant la main.

Mike : Discuter de quoi ?

Il le suivait malgré tout changeant de pièce, avant cela, Shin donnait Akio à Valas, qui le tenait mais sans vraiment quoi savoir en faire, il n'était pas du tout à l'aise avec les enfants.

Valas : Shin, revient ! humph.

Il baissait les yeux vu que Akio bougeait. Il était hors de question pour lui de s'en occuper, et encore moins changer une couche. Akira le prenait sur le coup pour s'en occuper, ayant plus l'habitude.

Et bien entendu, Benoit n'en ratait pas une miette pour prendre plein de photo. Akira partait ensuite espionner la conversation entre Shin et Mike. Durant ce temps, Derek partait rejoindre reiji, il tournait le regard pour le regarder. Damon répondait à sa place.

Reiji : Tu vas le retenir ? Mon frère aurait suivis mes conseils ? C'est une première.

Moi je venais de rentrer dans le taxi, Delic m'accompagnait, je tournais le regard vu qu'il tenait la portière, mon coeur se serrait de ce qu'il me disait.

Gabriel : Tu sais bien pourquoi je le fais.

Delic :Papa.

Il lui faisait des yeux, pour lui faire comprendre de ne pas être trop dure avec lui. Je l'écoutais bien alors qu'il me demandait de rester, pour voir si sa pourrait fonctionner nous deux, sans imprégnation, et ainsi ne pas briser notre famille, j'en détournais le regard sur le coup. Il parlait également de briser le liens si je venais à partir, j'en serrais les poings, restant un moment là le laissant s'en aller.

Delic : Tu veux faire quoi papa ?

Gabriel : Je.. J'en sais rien.

Il attrapait ma main, je le regardais.

Delic : Reste un peu, sa ne te coûte rien d'essayer.

Gabriel : Oui tu as raison.

Je soupirais, sortant de la voiture, Je prenais mes valises, Delic m'aidait, je fais supporter mes problèmes à Delic, alors qu'il en a autant que moi, avec Darcia et Ashio.. Des fois je me demande s'il n'est pas plus mature que moi, j'en soupirais sur le coup rentrant à l'intérieur.

Je regardais Derek partir jusqu'à son bureau, s'il va rester enfermer toute ses journées la dedans, c'est sur qu'on ne pourra pas essayer de réparer ça.. Mike était donc auprès de Shin, Akira d'ailleurs les avaient suivis, écoutant leurs conversation. Mike n'en revenait pas d'apprendre cette nouvelle, et évidemment il se sentait plus que responsable de ce qu'il est arrivé, il détournait le regard les larmes aux yeux.

Mike : Tout est de ma faute..

Il écoutait ce que disait Shin.

Mike : Bien sur que sa l'est ! Arrête de me trouver des excuses. C'est à moi de réparer ça, d'aider Takuma comme il l'a fait pour moi.

Il serrait bien les poings.

Mike : Laisse moi, j'ai besoin d'être seul.

Il donnait Akio à Shin, et partait vite rejoindre Mike, lui voulait rapidement s'en aller, mais il s'arrêtait vu que Akira l'interpellait, l'enlaçait dos à lui. Il l'écoutait bien sur le coup, il baissait la tête.

Mike : sauf que je n'ai même pas vraiment réussis à sauver Akio, c'est parce que Darcia et Teijo sont venus à temps, et Takuma est devenu comme ça par ma faute, et ma mère.. C'est de ma faute, je pourrais même plus regarder Teijo dans les yeux.

Il se laissait retourner par Akira, il le regardait bien, tentant de se retenir de ne pas pleurer, ne voulant pas qu'il le voit comme ça. Il détournait le regard sachant que Akira avait raiso, mais il n'arrivait malgré tout pas à se pardonner. Il ouvrait ensuite bien les yeux vu que Akira attrapait son visage pour l'embrasser, il se laissait faire bien entendus, il glissait sa main sur son visage, et dans ses cheveux ensuite, il se laissait allé l'embrassant.

Reiji lui à côté de Benoit, voyant la scène, il serrait les poings près à foncer dessus mais encore une fois Benoit le retenait.

Reiji : Raah, pourquoi tu me retiens encore ?!

Il fronçait les sourcils de ce qu'il lui disait.

Reiji : Il peut pas se mettre avec ce.. Gamin !

Il fusillait Mike du regard, Benoit en profitait pour prendre des photos. Mike s'arrêtait sur le coup voyant Benoit prendre des photos, il se dégageait de Akira détournant le regard.

Mike : Si tu fais ça pour me réconforter ou par pitier, c'est pas la peine Akira.. Faut que je vois mon père, on se voit plus tard.

Il se retournait et s'arrêtait malgré tout.

Mike : Je ferais rien de stupide.

Il se téléportait, Reiji s'avançait rapidement sur le coup, attrapant le bras de Akira.

Reiji : Tu sors avec lui ? En faîte tu me mène en bâteau depuis le début ? Tu avais déjà fait ton choix ?!

Il se téléportait avec lui, dans sa chambre, il le lançait dans son lit et se mettait au dessus de lui.

Reiji : Je veux que tu sois à moi, comme dans l'autre monde, on était ensemble, on s'était lié tout les deux, et on était près à faire une famille, alors soit à moi.

Il le forçait à l'embrasser, et passait sa main sous son t-shirt pour le caresser de force. Mike s'était téléporté jusque chez Darcia, il plissait les yeux voyant tout le désordre, après ce que lui a dit Delic, il avait sans douté pété un plomb, il s'avançait cherchant après.

Mike : * Qu'est-ce qu'il sait passé ici ? *

Il se rendait jusqu'à une pièce sentant la présence de quelqu'un, il faisait des yeux surprit voyant Ashio attaché et inconscient, après que Delic s'apprêtait à partir avec moi, Ashio était partis, et Darcia par la jalousie la sans doute kidnappé. Il s'approchait de lui, pour voir s'il allait bien.

Mike : Ashio.. ça va ?

Il se tournait ensuite regardant son père arriver.

Mike : Darcia ? Mais qu'est-ce qu'il te prend ?! Détache le.

Il n'en revenait pas.

Mike : Ecoute, je viens d'apprendre que mon frère à tué froidement maman à cause de moi, il est devenu un monstre, uniquement par ma faute alors.. N'en rajoute pas, ne deviens pas toi aussi se monstre.

Il s'approchait de lui.

Mike : Il faut que tu te battes contre ça, comme tu m'as toujours dis de le faire. Tu ne peux pas forcé Delic à être avec toi, et c'est surtout pas de cette façon que tu vas y arriver, en supprimant Ashio.. Au contraire, la tu risques vraiment de le perdre si tu fais ça.

Il détournait le regard.

Mike : J'étais venu pour que tu m'aides, pour sauver Takuma, je veux reprendre la magie noir qu'il en a lui, à l'intérieur de moi, et je sais que cette fois ci, je serrais me battre contre ça et rester moi même comme tu l'as fais.. Mais à présent si tu es dans cet état alors, tu ne pourras pas m'aider. Je te pensais plus fort que ça.

Il le regardait bien.

Mike : Prouve à toute les personnes qui te critique qu'ils ont tord ! Que tu n'es pas cette personne qu'ils te décrivent, que tu peux avoir une vie comme tout les autres, n'oublie pas cette vision je sais que tu ne veux pas devenir ce type.

Teijo apparaissait.

TEijo : Mike ?

Mike : Pourquoi tu es ici ?

Teijo tournait le regard vers Ashio, il plissait yeux regardant vers Darcia.

Teijo : Je suis arrivé à temps, avant que tu ne fasses quelque chose que tu regretteras Darcia.

Il s'approchait de lui.

Teijo : Vient avec moi, nous devons rester chez les Kijo, c'est dangereux ici.

Il les téléportait jusqu'au château, dans une pièce où ils étaient seul, sauf Ashio qui était dans la chambre de Delic le temps qu'il reprenne conscience.

Teijo : J'ai eu une discussion avec Abnar.

Il regardait bien vers Darcia.

Teijo : Il a promis d'arranger les choses, Takuma.. Toi, et tout le reste, à une condition..

Il tournait le regard vers Mike.

Teijo : Il faut faire un sacrifice, je dois le rejoindre, j'ignore quand est-ce que je pourrais revenir. Tsukune ne pourras plus vous revoir, vous aurez comme disparus pour lui, comme si vous étiez mort, il ne pourra plus vous retrouver.

Il s'approchait de Darcia posant sa main sur son épaule.

Teijo : Je t'ai pardonné Darcia, il m'a expliqué que c'était lui la cause, je ne t'ai pas crus, et pourtant j'aurais du, mais j'étais aveuglé par la colère. Shizuka est morte à présent, mais je lui ais promis de sauver Takuma, et c'est ce que je vais faire, je te demande juste un service.. Protège mes enfants, Takuma, Shin, Mike et Akio, ils n'auront plus de mère, ni de père, mais toi tu es là, tu as toujours agis comme un père pour Mike, tu l'as soutenus, sachant ce qu'il traversait, tu es son père, tout comme Akio, ils ont besoin de toi.

Il tournait le regard.

Teijo : Aurevoir Darcia, ne leurs dit rien pour le moment.

Il se téléportait, Mike regardait autour de lui étant dans la bibliothèque, cherchait après Akira se demandant s'il était encore là. Teijo lui se téléportait face à Shin.

Teijo : Shin, tu vas retrouver ton frère, j'ai trouvé une solution.

Il s'approchait de lui.

Teijo : Il faudra que tu sois fort, ne lui en veut pas pour ce qu'il est arrivé, se n'est pas de sa faute, il n'est pas responsable de ses actes. Je vais devoir m'en aller, mais ça va aller, je t'ai tout appris, prend soin de toi, de tes frères.

Il lui souriait, l'enlaçant.

Teijo : Je vous surveillerais, une partie de moi sera toujours auprès de vous. Allez je dois y aller maintenant, Darcia t'expliquera.

Il se téléportait, la dernière personne a qui il allait dire aurevoir était Komura, il le regardait déjà d'un air triste. Il s'approchait de lui.

Teijo : J'ai eu mon entretien avec Abnar..

Il ne savait pas comment lui annoncer ça.

Teijo : On a finis par avoir un accord. Il va sauver Takuma, empêcher Tsukune de tenter d'avoir Mike, Akio et Darcia dans sa ligne de mire, il va protéger notre famille et les autres, pour ne pas que le futur se reproduise de la même façon, mais il y avait une condition. Je dois le rejoindre, devenir son bras droit, il va faire de moi un Dieu.

Il attrapait son visage entre ses mains.

Teijo : C'est la seul manière de les sauver, et je suis prêt à prendre de sacrifice, je serais toujours là malgré tout, je ferais en sortes de revenir te voir mais... si je n'y parviens pas alors, ne souffre pas à m'attendre, coupe cette imprégnation et soit heureux avec une autres personnes, tu me le promet Komura ?

Il l'embrassait et le prenait dans ses bras.

Teijo : J'ignorais que depuis tout ce temps, tu m'attendais, alors que j'étais avec Shizuka, tu souffrais, tu es resté durant des années comme ça, ne recommences pas.

Il entendait l'appel de Abnar.

TEijo : Je dois m'en aller, il m'appelle, je t'aime Komura.

Il le regardait une dernière fois, et disparut ensuite. Une magie blanche descendait ensuite pénétrant à l'intérieur de Mike, de Akio et de Darcia, une autre se rendait jusqu'à Takuma.

Delic lui entrait dans sa chambre, il était surprit de voir Ashio dans son lit, il s'approchait rapidement de lui, voyant la blessure à sa tête, il le soignait sur le coup et tentait de le réveiller.

Delic : Ashio ? Ashio ?!



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Jeu 10 Déc - 1:53

Akira r'ouvrait les yeux sentant Mike se dégager de lui, ses sourcils fronçaient sous ses paroles. Il voulait lui attraper la main pour l'empêcher de partir.

Akira: par pitié? tu es sérieux la? qu'est ce que tu compte faire encore?

Il le laissait partir, de toute façon sa sert à rien de le retenir de force. Akira se retournait regardant vers Benoit et Reiji, mais se retournait vite à nouveau tentant de fuir. Reiji lui attrapait le bras expriment sa colère.

Akira: * c'est exactement ce que je redoutais* Te mener en bateau? je me rapelle pas t'avoir promis quoi que ce soit. Maintenant lâche moi, mes histoires ne te regarde en rien.

reiji n'en fesais qu'à sa tête et se téléportait avec lui jusqu'à sa chambre, Akira regardait autour de lui gardant sourcils froncer.

Akira; pourquoi tu m'as emmené ici? et c'est quoi cette histoire de l'autre monde? il une manque vraiment une touche toi.

Il voulait sortir de la chambre au plus vite, mais Reiji l'éjectait dans son lit tout en le bloquant en se positionnant au dessus.

Akira: Ne me force pas à te mettre K.O

Reiji l'embrassait de force et devenait même trop entreprenant dans ses gestes, glissant sa main sous son t-shirt. Akira lui donnait un coup pour le repousser et le plaquait contre le lit appuyait sur sa tête pour le maintenant immobilise.

Akira: je sais pas cette quoi cette prise de délire sur cette autre monde, mais ce qui est sûr c'est qu'on y est pas! je ne t'appartiens! et quand je dis non, c'est non.

Il le lâchait pour marcher vers la porte.

Akira: et je dois même te dire que je supporte pas les mecs dans ton genre.

Il sortait de la chambre, je passais par la au même moment et même entendu la petite conversation. J'entrais dans la chambre regardant vers mon frère qui boudait.

Derek: tu t'attendais à quoi? c'est pas en sautant dessus et le forçant à t'envoyer en l'air avec lui que tu arrivera à obtenir ce que tu veux. Tu as peut être utiliser cette méthode avant avec lui, mais ce que tu as oublié c'est que..l'autre Akira celui de l'autre présent, n'a pas eu la même éducation. Il avait perdu ses parents et a donc eu une autre méthode de vie. C'est peut être ce genre de relation, de séduction qui lui plaisait mais pas ce Akira.

Je mettais mes mains dans mes poches.

Derek: rien n'est perdu, mais lâche un peu pour le moment et utilise d'autre méthode avec lui.

Je ressortais, je donne conseil aux autres alors que moi je fuis Gabriel. Je lui ai demander de rester pour voir si il avait un espoir entre nous sans cette imprégnation mais...j'ai été froid et dur. Aller prend sur toi, ta quand même vécu de très bon moment avec lui alors...fais un effort! je me rendais jusqu'à notre chambre, ok il n'est plus revenu ici. Je le cherchais finissant par le trouver dans l'une des chambre d'amis.

Derek: je peux entrer?

J'entrais fermant la porte derrière moi, j'aime pas la tête qu'il fais.

Derek: je m'excuse ok? j'ai pas été tendre avec toi et j'avais pas à te menacer de cette façon. J'ai juste eu peur de plus revoir mes, nos enfants autant de fois que je le désire. Delic voulait déjà te suivre et j'ai paniqué. On va repartir de zéro tous les deux, comme ci on venait à peine de se rencontrer. Perdre mon imprégnation, me fais redouter tous ce que j'ai pu ressentir jusqu'à aujourd'hui alors...on va commencer comme ça.


Je baissais les yeux, de toute façon pour l'instant je vois pas ce que je pourrais dire de plus. 

Derek: ok, je te laisse terminer.

Je le regardais avant de sortir et retournait à mes occupations, travailler m'aide à penser à autre chose. C'est chez Darcia que Mike tentait de trouver de l'aide sauf qu'il n'imaginait pas tomber sur Ashio inconscient et attacher à une chaise. Darcia sentait son fils dans les parages et arrivait avec un couteau à la main celui qu'il comptait utiliser pour régler son petit problème.

Darcia: tu n'aurais pas du venir Mike.

Il regardait vers son couteau le serrant sachatn ce qu'il était prêt à faire.

Darcia: c'est plus difficile que je l'imaginais surtout depuis ses derniers temps, Delic m'a rejeter...pour ce type la. La seul pensé que j'ai c'est me débarrasser de cette obstacle. 

C'est au tour de Mike de donner des leçons, utilisant ses propres mots contre lui. Il lâchait le couteaux allant vite s'asseoir.

Darcia: pourquoi tu es venu, tu aurais pas découvert mes intentions envers Ashio sinon. Tu avais quelque chose à me demander? car je vois que cette raison pour que tu me rende visite.

Il lâchait un léger ricanement.

Darcia: tu te rend compte de ce que tu dis? La magie noir n'est pas comme combattre son indépendance à l'alcool ou à la drogue. C'est bien plus difficile de lutter contre, elle prend possession de soit, t’incite dans la mauvaise voie comme une voie qui te chuchotte en permanence dans la tête.

Mike le critiquait maintenant surement pour le faire bouger un peu.

Darcia: non c'est vrai j'ai envie de devenir le types de ses visions, mais toi le veux tu Mike? en récupérant cette magie noir c'est pourtant ce qu'il va se passer et tu perdra toute personnes en qui tu tiens...Comme moi j'ai perdu tous le monde à présent, c'est trop tard pour moi.

Il se levait voyant Teijo apparaître, lui détournait le regard vers Ashio.

Darcia: c'est surtout sans la visite de Mike que j'aurais fais quelque chose de stupide. Qu'est ce que tu viens faire ici? me lancer des reproches? alors fais vite.

Ses sourcils se fronçaient, retourner chez moi? pourquoi? il se laissait faire pensant surtout qu'il allait être puni pour ses fautes.

Darcia: voilà on est seul, alors qu'est ce qu'il se passe? une discutions avec Abnar hein? alors sa y est il veux me faire la peau? j'en suis sûr qu'il attend ça depuis longtemps.

C'est pas du tout à quoi il s'attendait, voyant déjà une punition venant de abnar et non une autre chance de s'en sortir.

Darcia: A une condition? évidemment avec ses maudits dieux! il a toujours une condition!

il se retournait s'énervant déjà.

Darcia: qu'est ce qu'il t'a demander hein? Que je disparaisse peut être? sa l'arrangerais bien j'en suis sûr. 

Il s'arrantais de crier reprenant son calme.

Darcia: le rejoindre?

Il le regardait attentivement.

Darcia: j'espère que n'a pas accepté! putain ta vraiment accepté? Hors de question que tu t'en va comme ça, tes gosses ont besoin de toi et puis...même moi j'ai besoin de toi. Je trouverais un autre moyens pour me débarasser de cette magie noir, sauver Mike et Takuma mais te casse pas comme ça.

Il relevait les yeux vers lui sentant sa main se poser sur son épaule.

Darcia: Me fais pas ce genre de scène avant de partir, bien sûr quet je protégerais tes enfants, mais j'ai jamais été très bon pour ce rôle et tu le sais. Rhaa merde, maintenant je me dis que c'est tous ce que Abnar attendait, une bonne raison pour t'enlever à nous.

Il posait à son tour sa main sur son épaule.

Darcia: tu peux me faire confiance, je prendrais soin d'eux mon frère...ne m'espionne pas trop la haut.

Teijo portait pour voir à présent shin lui présentant la situation.

Shin: tu es entrain de me dire, que perdre ma soeur ne suffisait pas..faut maintenant que tu je perd mon père également? 

Il passait sa main sur son visage tentant de retenir ses larmes et montrer fort devant son père.

Shin: je sais que Takuma n'y es pour rien, il a juste voulu sauver notre frère c'est tout...tu aurais sans doute agis de la même façon, il n'y a encore que moi pour agir comme un gamin. Pourquoi t'es obligé de t'en aller? quoi tu dois genre...donner ta vie pour Takuma ou...un truc dingue de ce genre?

Il haussait les épaules.

Shin: ouais ben je préfère t'entendre me gueulé dessus de vif voix, j'en ferais encore des conneries tu me connais non? et tu m'as même pas encore disputé pour Valas.

Il comprenait qu'il ne verrais sans doute plus son père et attendant qu'il parle pour se laisser s'emporter. Komura était dans une pièce seul dans le chateau n'attendant que la venu de Teijo à croire qu'il l'attendait à ce qu'il va suivre.

Komura: est ce que tout c'est bien passé?

Il se retournait le regarder déjà l'expression plaine d'inquiétude.

komura: cela me surprend pas qu'il t'ai choisis, tu es sans doute la meilleurs qualifier pour devenir un bon dieu. Tu as surement passer tous les tests à ses yeux et que tu sois prêt à te sacrifier pour ta famille...je suis content pour toi Teijo.

Il baissait les oreilles malgré tous, sachant ce que cela appliquait

Komura: mais ne me demande pas de retirer cette imprégnation, j'ai appris à vivre avec, si elle doit partir sa sera d'elle même et non avec un peu de magie. 

Teijo l'enlaçait pour l'embrasser.

Komura: je suis pas un briseur de couple, tu étais heureux avec Shizuka j'avais pas à exprimimé ce que je ressentais, mais ne t'en fais pas pour moi d'accord? si réellement sa me ronge de trop, je ferais le nécessaire.

Il se reculait.

Komura: tu l'as déjà assez fait attendre va si, prend soin de toi.

Une fois partit il changeait de forme pour se coucher par terre, posant son museau sur sa patte.

Komura: tu aurais pu me faire passer pour une animal de compagnie et...non c'est stupide.

Il relevait les yeux voyant Mike passer par la surement entrain de chercher Akira.

Komura: si, tu cherche ton père il est déjà partit malheureusement, mais si c'est le hunter alors je l'ai vu sortir du chateau et attendre dans la voiture. Il semblait ne pas être content, je...n'ai pas été lui demander mais je pense que tu devrais t'y rendre.

Il se mettait un peu en boule cachant sa tête dans ses queues, mais il disait vrai Akira c'était réfugier dans la voiture attendant Benoit qu'il en ai fini pour repartir. Je suppose qu'il était assez pressé de retrouver Akira surtout après le baiser qu'ils se sont échanger. Akira le voyait arriver et ouvrait la porte pour attraper Mike et le faire monter à l'intérieur.

Akira: rassure moi, tu n'as pas ouvert de nouveau portail aux enfers ou bien déclencher la fin du monde?

Il croisait les bras regardant devant lui.

Akira: Benoit voulait absolument finir le montage de ses photos avec son ordi portable, moi je pense surtout que c'est une excuse pour profité un peu plus du luxe du chateau.

Il soupirait longtemps tous en chipotant au cuir des sièges.

Akira: je t'ai pas...embrasser par pitié ou bien pour te consolé, j'ai surement pas besoin d'utiliser des excuses de ce genre. Quand j'ai envie de faire quelque chose avec une personne qui me plait je le fais c'est tout.

Il le regardait quelque seconde les sourcils fronçait.

Akira: t'es pas obliger de sourire aussi fièrement! on dirait un gosse qui a eu son cadeau de noël. Cela reste que t'es encore immature! j'ai l'impression d'être un sale pervers qui veux jouer avec le kiki d'un môme!

Il toussait.

Akira: pas que je veux toucher ton...tu me fais dire n'importe quoi!

il attrapait sa chemise l'embrassant à nouveau jusqu'à entendre toquer à la vivre, Benoit faisais un grand sourire prenant une nouvelle photo.

Akira: je vais le tuer!

Benoit: et bien moi qui pensais que t'allais faire des galipettes avec l'autre, avoue que c'est dans sa chambre qu'il t'avais emmener.

Akira: je veux être le seul à forcer les choses, qu'on me le fasse je déteste ça. 

Benoit: tu va profité de ce pauvre Mike, en forçant les choses?

Akira: je n'ai pas à discuté de ça avec toi! viens toi!

Il attrapait la main de Mike sortant de la voiture retournant au chateau.

Akira: on peut jamais être tranquille nul part!

Humm pourquoi j'ai l'impression que tous le monde pense que c'est un hôtel ici? j'ai peut être un nombre incalculable de chambres de libre, mais c'est pas une excuse pour en profité!

Shin: et bien Mike, je vois que tu as trouvé ce que tu cherche. Je dois aller chercher des affaires pour Akio alors tu le garde en attendant hum?

Akira faisait déjà mauvaise mine tout en regardant Shin donner akio à Mike.

Shin: on dirait que je vous interromps dans une  bonne lancer, désolé mais les couches ne vont pas apparaître par magie. Bonne chance!

Il se téléportait allant surtout retrouver takuma plutot que des couches.

Akira: ok, on va reporter ton dépucelage en attendant on va s'occuper de ton petit frère. Donne il va pleurer si tu le tiens toujours comme ça.

Il le prenait n'étant pas contre de l'aider dans ce rôle.

Ashio ouvrait les yeux après les soins reçu de Delic.

Ashio: Delic? 

Il regardait autour de lui avant de se relever brusquement.

Ashio: où est t'il?

Il regardait Delic les sourcils froncer.

Ashio: Darcia! il m'a lancer des menaces avant de m'assommer! quel enfoiré! j'avais mes enfants à garder, l'un de mes fils est malade.

Il attrapait la main de Delic.

Ashio: je ne te raconte pas d'histoire Delic, il n'a pas supporter que tu me rejette et souhaitait me faire disparaitre.

Il se téléportait jusqu'à chez lui regardant vers un petit panier ou son fils était allonger au côté de son frère qui le surveillait. 

Ashio: je te présente mes fils, lui c'est Alec et le plus petit malade c'est Near. La marque est efficace pour rapidement concevoir un enfant, mais elle est à double tranchant. Elle n'est pas adapté pour des jumeaux, l'un prend plus d'energie que l'autre pour se développer.

Il prenait Near posant son doigt sur son petit museau.

Ashio: il a encore de la fièvre, tu veux bien le tenir le temps que j'aille chercher ses médicaments?

Il lui donnait avec un léger sourire.

Ashio: je veux pas te faire le coup du " je t'avais prévenu" mais...je t'avais prévenu, Darcia est instable.

Il revenait avec un biberon de lait enduit de médicament pour la fièvre du petit.

Ashio: tu veux lui donner le biberon? faut bien que tu t’entraîne pour un futur proche.

Il lui donnait, Delic semble apprécier cette idée.

Darcia: j'ai peut être un remêde pour sauver ton fils.

Ashio: qu'est ce que tu fou chez moi?

Darcia: je suis vraiment désolé de ce qu'il sais passer, j'ai...pas d'excuse. 

Ashio: sans blague.

Darcia: mais il n'aura plus de problème a partir d'aujourd'hui, Teijo a fait ce qu'il fallait. Mon père a perdu toute influence sur moi, ma magie noir à disparu une bonne fois pour toute.

C'est vrai qu'il n'avait plus son bandage à l'oeil, mais c'est pas ça qui redonnera confiance à Ashio.

Ashio: Dégage de chez moi, j'ai pas besoin de ton aide.

Darcia: nous savons tous deux que ton fils ne survivra pas, fais le au moins pour lui.

Il regardait Near faisant la grimace.

Ashio: c'est quoi ce remède?

Darcia: quelques plantes plante à ramasser et une préparation à faire, sa aura mauvais goût mais Near aura tous ce qu'il lui a manquer dans le ventre de sa mère.

Ashio: très bien, aide le mais sa ne changera rien à la situation.

Darcia: je n'attend rien en échange, je fais au plus vite.

Il partait rassemblant tous ce qu'il avait besoin.

Ashio: j'espère que c'est pas un piège, mais j'ai pas le choix...il a raison mon fils ne survivra pas.

Il prenait Alec contre lui le caressant.

Ashio: t'en fais pas ton frère ira vite mieux.

L'attente semblait interminable sur le coup, mais Darcia finissait par revenir avec plusieurs flacon de sa préparation. Ashio attrapait son bras se méfiant tous de même de ses intentions.

Ashio: si il arrive quelque chose à mon fils, je te tuerais moi même.

Darcia: je t'assure que dans un mois si pas moins, ton fils pourra jouer autant d'heure qu'il le pourra avec son père.

Il le lâchait le laissant faire.

Darcia: aller bois ça petit bout, je sais que sa sent pas bon. Hum, tu devrais peut être lui donner toi même Delic. Il ressent que son père ne me fais pas confiance, contrairement à toi.

Il le regardait faire avant de détourner son regard.

Darcia: c'est moi qui est supprimé l'imprégnation de tes parents, j'ai voulu les punir pour avoir tenter de nous séparer. Je peux pas revenir en arrière malheureusement, je sais que tu me pardonnera pas pour ça. Donne lui juste un flacon le matin, j'en rapporterais d'avantage dans quelque jours.

Il posait tous sur la table.

Darcia: je vous laisse, j'ai promis de protéger les enfants de Teijo ainsi que les miens. Si vous avez besoin de moi, n'hésitez pas.

Il se téléportait les laissant seul.

Ashio: même si il a eu des bonne intentions pour Near, je pourrais pas lui faire confiance c'est impossible. Désolé Delic, je suis pas aussi indulgent que toi.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Ven 11 Déc - 22:42

Reiji qui avait donc emmené Akira dans sa chambre, s'était bien fait remballé par lui, tout ce que akira venait de lui dire l’énervait bien entendus, il détestait ne pas avoir ce qu'il désirait. Il se redressait, s'asseyant sur le bord du lit, tentant de garder son calme. Il tournait le regard vers Derek qui rentrait.

Reiji : Tu m'espionnes maintenant ?

Il détournait le regard, écoutant tout ce qu'il disait. Il se levait sur le coup, soupirant longuement, tout en passant sa main pour remettre ses cheveux en arrière.

Reiji : C'est bon, j'ai pigé, on est pas dans l'autre monde et dans se monde si, autant abandonné l'idée.

Il tournait son regard vers Derek, qui disait qu'il restait une chance malgré tout.

Reiji : Moué, le laisser sortir avec ce gamin c'est ça ? Tsss, c'est n'importe quoi.

Il fronçait les sourcils le laissant s'en aller ensuite. Il s'énnervait et balançait un truc sur le bureau, le cassant à terre.

Reiji : Fait chier !

Derek lui partait jusqu'à ma chambre, j'avais bien entendu pris une chambre d'amis.. J'installais mes affaires, la porte était ouverte, je tournais le regard entendant la voix de Derek, je le regardais bien m'arrêtant.

Gabriel : Oui vas-y.

Je plissais déjà les yeux, si c'est pour encore être froid, et me blesser d'avantage, se n'est pas la peine.. Il fermait la porte derrière lui, je détournais le regard, il s'excuse ? Je revenais vers lui malgré tout disant pourquoi il avait réagit comme ça.

Gabriel : Bien, on fait comme ça.

Je détournais le regard le laissant partir, recommencer depuis tout le début ? Pourquoi sa me semble impossible.. ? Je me sens vraiment mal, et complètement perdu.. Une fois qu'il s'en allait, je m'asseyais dans le lit, c'est juste trop dure, je passais mes mains sur mon visage, il faut que je m'occupe, que je fasse quelque chose dans ma vie, j'ai toujours laissé Derek tout faire, j'ai laissé mes études de côtés, car on avait pas besoin d'un autre travail, et sa ne lui plaisait pas l'idée que je puisses rencontrer plein d'autres personnes, d'autres collègues, il était jaloux à cette idée.. Maintenant il doit ne plus penser la même chose, je ne serais pas rester ici toute la journée, il faut que je me change les idées, comme il le fait avec son travail.. Je sortais mon téléphone, appelant mon père pour lui parler, lui dire déjà que je ne vais pas venir vivre chez lui, et tout le reste.

Teijo avait donc fait tout le nécessaire pour sauver Takuma, Darcia, Mike et Akio de l'emprise de Tsukune, et ce, en se sacrifiant d'une certaine manière. Il devait quitter cette terre et rejoindre Abnar, devenir un Dieu à ses côtés. C'était la seul manière pour que Tsukune ne puisse plus rien faire contre eux, c'était la seul et unique façon que tout ça s'arrête. Après avoir dit ses Adieux à tout le monde, il partait, sans savoir quand il pourra les revoirs..

Mike lui cherchait après Teijo ou Darcia, vu que Teijo les avait téléportés, mais il se trouvait dans une autre pièce, il cherchait par la même occasion Akira. Il faisait face à Komura qui semblait assez triste.

Mike : Komura ?

Il plissait les yeux de ce qu'il disait.

Mike : Partis où ?

Il tournait ensuite le regard vers la porte lorsqu'il disait que Akira était sortis, dans sa voiture.

Mike : Ok j'y vais.

Il le laissait seul et partait jusque là, il restait debout devant la portière où était Akira, Akira ouvrait aussi tôt la porte et l'attrapait pour le faire rentrer, il tournait la tête pour le regarder.

Mike : Non rien de tout ça.

Il l'écoutait parlant de benoit.

Mike : Oui sans doute, il est amoureux de se château, s'il verrait ma maison..

Il détournait le regard, se demandant si Teijo avait une solution pour Darcia et Takuma et tout le reste. Il revenait vers lui, vu qu'il parlait du baiser qu'il lui avait fait.

Mike : Alors je te plait ?

Il souriait sur le coup, mais le retirait levant un sourcils de ce qu'il disait.

Mike : Hum oui bien sûr, et bien temps mieux, j'ai pas envie que tu me regarder avec pitié ou autre, et.. tu me plaît toi aussi, mais tu le sais déjà.. Et moi j'ai envie que tu..

Akira l'attrapait par sa chemise sur le coup, pour l'embrasser, Mike gardait les yeux ouvert pour le regarder se laissant faire, n'ayant toujours pas l'habitude, mais était content, il avait enfin Akira.

Ils fuent bien vite interrompus par Benoit encore une fois, qui toquait à la vitre, prenant des photos d'eux, Mike en soupirait, espérant pouvoir être vraiment seul avec Akira, désirant plus, bien que l'idée le stressait.

il fronçait les sourcils que Benoit dise tout ça.

Mike : Reiji t'a emmené jusqu'à ta chambre ? Il t'a touché ?!

Il était déjà jaloux à cette idée. Benoit qui parlait ensuite de Mike et lui. Akira s'énnervait, disant que se n'était pas ses affaires, il attrapait ensuite la main de Mike pour l'emmener jusqu'au château. Il le suivait gardant sa main dans la sienne.

Mike : Hum oui.

Il se demandait ce que Akira avait en tête, et avait ensuite des images qui défilait,  Akira au dessus de lui, tenant sa main devant sa bouche et le pénétrant, il en devenait tout blanc complètement paniqué et stressé, mais malgré tout avait une petite bosse entre les jambes à cette idée. Ils s'arrêtaient tout les deux ensuite, vu que Shin était là, il en lâchait la main de Akira.

Mike : Shin.. ?

Il regardait vers Akio vu qu'il demandait qu'il s'occupe de lui, il le prenait sur le coup, tout de suite son entre jambe redevenait normal, il en soupirait, se demandant quand est-ce qu'ils arriveraient à aller plus loin, depuis le temps qu'il attend ça. Il prenait Akio dans ses bras.

Mike : Oui pas de problème.

Il détournait le regard.

Mike : tu interromps rien du tout, qu'est-ce que tu vas t'imaginer ?!

Il regardait ensuite Akira, faisant des grands yeux de ce qu'il disait, alors il avait raison, il comptait bien faire ce qu'il avait en tête. Il le laissait prendre Akio, il semblait bien plus doué la dedans que lui.

Mike : Je savais pas que t'étais doué la dedans, il y a quelque chose dont tu es nul ?

Reiji plissait les yeux les voyant tout les deux, il s'approchait.

Reiji : Pourquoi tes encore ici, avec.. lui ?!

Il croisait les bras.

Reiji : Si tu tiens à le dépuceler, alors fait sa ailleurs que chez moi, je veux pas de ce gamin ici.

Mike se mettait en face de lui.

Mike : Serait ce de la jalousie ? Parce que tu n'as pas réussis à avoir ce que tu voulais. Moi j'ai pas eu à la forcer.

Reiji : Ne me provoque pas.

Ses yeux brillaient prenant la forme de celle de son côté kitsune.

Mike : Il veut pas de toi, alors laisse tomber.

Il l'attrapait par la gorge, enfonçant ses griffes dans sa gorge qui avait poussé, Mike tenait son poignet sur le coup, saignant, il n'arrivait plus à respirer, de l'autre main il créait une sphère noir la plaçant près de son visage, tournant le regard vers Akira.

Reiji : Je pourrais le tuer, comme ça, tu comprendras que j'aime pas partager.

Mike : Espèce de.. Malade.

Il pressait plus sa gorge, il plissait les yeux n'arrivant pas à faire apparaître sa magie noir pour se protéger, alors que d'habitude ceux ci se serait déjà manifester naturellement. Il tournait le regard ensuite vu que Derek était là tentant de calmer son frère.

Reiji : Si je peux pas l'avoir, personne ne l'aura !

Il grognait, laissant paraître ses canines, mais finissait par faire disparaître sa sphère et lâchait Mike, il partait ensuite rapidement n'arrivant pas à croire ce qu'il s'apprêtait à faire . Il s'isolait dans une pièce, se faisant rapidement un verre qu'il buvait d'une traite. Il tournait ensuite le regard vers son frère, evidemment il l'avait suivit.

Reiji : je sais ce que tu vas me dire, et j'ai pas envie de l'entendre.

Il lançait son verre vide sur le mur.

Reiji : Lorsque je le surprend avec lui, j'arrive pas à me contrôler, j'ai vraiment eu envie de le tuer ! Je supporte pas l'idée qu'il puisse être avec un autre ! Savoir qu'il puisse le toucher.. Sa me rend incontrôlable ! Putain, en réalité ses imprégnation se n'est qu'une malédiction !

Il regardait bien Derek.

Reiji : J'en veux plus, où je finirais vraiment pas le tuer cette enfoiré. Me regarde pas comme ça, comme ci j'étais devenu fou !

Mike passait sa main sous sa gorge, regardant vers Akira.

Mike : Se type est malade !

Il regardait sa main ensuite.

Mike : Il y a quelque chose qui a changé en moi.. Je n'arrive plus à faire apparaître ma magie noir. Je comprend pas.

Il tentait de la faire apparaître mais elle avait disparus.

Mike : Pourquoi ça ne marche plus ?!

Au fond de lui, l'idée l'effrayait d'avoir perdu ses pouvoirs.

Delic lui retrouvait Ashio allongé dans son lit, il le soignait de sa blessure à la tête. CElui ci finissait par se réveiller.

Delic : Tu vas bien Ashio ?  Qu'est ce qu'il t'ais arrivé ?

Il le regardait se lever brusquement.

Delic : De qui tu parles ?

Il écarquillait les yeux de sa réponse, alors qu'il parlait de Darcia, il ne voulait juste pas y croire.

Delic : Tu.. tu es sûr que c'était lui ?

Il attrapait sa main, lui assurant que c'était la vérité, il baissait les yeux, blessé à cette idée que Darcia est pu faire ça, que tout le monde avait raison à son sujet.

Delic : Je..

Il n'en avais aucun mot sur le coup. Alors qu'il fermait les yeux, lorsqu'il les ouvrait, ashio l'avait emmené chez lui, présentait ses deux fils, il s'approchait d'eux, les trouvant tout les deux très mignon. Mais était triste néanmoins que l'un de ses fils soit aussi malade, et également le fait que Darcia ait pu faire une chose pareil.

Delic : Oui bien sûr.

Il prenait Near dans ses bras, le caressant en même temps, tentant de l'apaiser un peu.Il souriait lorsqu'il lui proposait de lui donner son biberon, il adorait les enfants.

Delic : Bien sûr, j'adore m'occuper des enfants, ils sont tellement mignon.

Il souriait prenant le biberon pour le lui donner. Il tournait le regard ensuite voyant Darcia apparaître, il en était surprit, il le regardait bien, assez déçut de lui, mais remarquait son bandeau qu'il avait enlevé.

Son coeur se serrait néanmoins lorsqu'il disait que Teijo avait fait le nécessaire, que sa magie noir avec complètement disparus, il en était content pour lui.

Delic : Je suis content pour toi, tu peux enfin être libéré de tout ça.

Il n'arriverait pas à le détester, c'était plus fort que lui, le fait d'avoir deux imprégnation était vraiment dure à gérer, c'était sans doute quelque chose qui arriverait très rarement. ET pourtant l'une d'entre elle restait plus forte que l'autres.

Il tournait le regard vers Ashio, lui ne lui faisait pas du tout confiance, ce qui est compréhensible.

Delic : Ashio, tu devrais peut être l'écouter, s'il peut sauver Near..

Pensant à son fils, il finissait par accepter, demandant qu'elle était se remède au juste. Darcia lui expliquait donc, Delic s'approchait de Ashio, alors que Darcia était partis chercher tout ça.

Delic : Tu as fais le bon choix.

Il préférait éviter de dire que Darcia n'était pas quelqu'un de mauvais et tout ce qui s'en suit pour le défendre, sachant les opinions de ashio, et ce qu'il venait de lui faire..

Delic : Se n'est pas un piège, il peut sauver Near.

Darcia revenait peut de temps après, avec tout les ingrédients, il commençait donc à préparer le médicament. Bien entendu, Ashio le menaçait un peu avant qu'il ne lui donne, s'il venait arriver malheur à Near. Darcia tentait de lui donner le médicament, mais vu qu'il n'avait pas confiance en lui, il laissait Delic le faire à sa place, il prenait pour le lui donner.

Delic : Boit near, tu te sentiras mieux tu verras.

Alors qu'il était occupé de lui donner, il levait les yeux vers Darcia qui lui avouait être coupable d'avoir supprimé l'imprégnation de derek.

Delic : Tu as fais quoi ?!

Il n'en revenait pas de ce qu'il venait d'entendre, il en détournait le regard encore plus déçut. Une fois qu'il avait tout avalé, il posait le reste sur la table.

Delic : Merci pour lui..

Il ne disait rien alors qu'il disait ça, et le laissait partir sans rien dire, il n'en revenait pas que Darcia avait fait tout ça, mais savait au fond de lui que se n'était pas réellement lui, c'était cette magie noir.

Delic tournait le regard vers Ashio.

Delic : Je sais, je n'ai pas su voir les mauvais côté de lui à ce moment là, tout le monde me prévenait mais moi j'étais aveugle. Mais se n'était pas de sa faute, il n'était pas lui même, et je sais que tu ne pourras pas lui pardonner malgré tout.. Moi j'arrive pas à le détester..

Il caressait near et le posait dans la fauteuil pour qu'il se repose, il tournait le regard vers Ashio.

Delic : J'ai..

Il détournait le regard.

Delic : J'ai couché avec lui, juste après notre conversation, je pensais que tu ne voulais plus de moi, que tu désirais rester avec elle, et je l'avais accepté.

Il le regardait un peu.

Delic : Je suis désolé, mais malgré ce que tout le monde pense, Darcia a été très gentil avec moi, très doux, je pense qu'il a de réel sentiments pour moi, et il ne m'aurait jamais fait de mal. Mais je n'arrive pas à t'oublier, à penser autre chose que toi, même quand j'étais avec lui, lorsqu'on couchait ensemble.. je.. Pensais à toi.

Il détournait à nouveau le regard honteux.

Delic : Je me répugne moi même, je me suis servis de Darcia pour tenter de t'oublier..

Il serrait les poings sur le coup, se sentant mal à l'aise.

Delic : Je devrais te laisser, je vais voir si mon père va bien, c'est difficile en se moment pour lui, dire que c'est Darcia qui a fait ça.

Il regardait bien vers Ashio ensuite.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Sam 12 Déc - 23:40

Akira avait le sourire aux lèvres déjà pour s'occuper du petit frère de Mike mais aussi de son commentaire, il chercherait à présent les défauts de Akira? 

Akira: il a pas mal de chose que je ne sais pas faire, mais je les garde précieusement secret.

Reiji arrivait n'aimant pas savoir encore Mike rodant chez lui ou pire encore tourner autour de Akira.

Akira: Il a raison, vient on s'en va Mike.

Lui était déjà prêt à partir ne voulant pas chercher la confrontation, ce qui est tout le contraire de Mike qui ne pouvait s'empêcher de répliquer.

Akira: ne rentre pas dans son jeux Mike! partons j'ai dis!

La tension montait d'avantage, Akira tenait Akio plus que d'un bras posant déjà son autre main sur son arme.

Akira: Reiji ne fais rien de stupide et lache le immédiatement!

Reiji semblait perdre la tête sous la jalousie, Akira le comprenait et sortait doucement son épée de son etuis.

Akira: et moi je t'apprendrais que je suis capable de couper un bras même avec un gamin dans les bras.

Reiji enfonçait ses griffes vraiment décidé à tuer Mike, la lame de Akira touchait presque la peau de reiji, c'est ma présence qui l'empêchait de passer à l'acte.

Derek: Reiji lâche ce gamin!

Akira gardait la position prêt à agir si il le fallait.

derek: lâche ce gamin maintenant!

J'étais obligé de monter le ton pour faire réagir mon frère, je suis arriver à temps pour que la tension baisse.

Derek: fond donc faire un tour Reiji et vous partez chez moi.

Akira rangeait son arme nous regardant partir.

Akira: preuve que tu pense encore comme un gamin Mike! un hunter apprend à contrôlé ses émotions. Tu n'as pas pu t'empêcher de réagir à ses provocations, il faut savoir faire tête basse quand c'est nécessaire! Si tu aurais étudier les livres comme je te l'avais demander, tu aurais su qu'une créature imprégné peut devenir très instable et peut arriver au meurtre pour obtenir ce qu'il veux.

Il posait en premier Akio dans son berceau pour regarder plus attentivement à sa blessure.

Akira: montre moi ça.

Il sortait de ce fallait de sa sacoche pour le soigné.

Akira: c'est peut être mieux ainsi, sans cette magie noir tu ne pourra plus être influencer par elle. Tu t'en passera et apprendre à te battre à mes côtés, crois moi c'est mieux comme ça. Maintenant arrête de gigoté!

Shin: je peux savoir ce qu'il sait passer?

Akira: ton frère voulais se faire bouffer par un kistune.

Shin: tu peux rester une journée sans t'attirer des ennuies Mike? Takuma ne veux plus vivre avec nous, il compte rester au manoir de père sans nous.

Akira: il vous met à la porte de chez vous?

Shin: en quelque sorte, il a juste besoin de recule quelque temps. On cherchera un endroit où aller, notre père nous a pas laisser sans ressource loin de la.

Akira: Bien vu que j'ai pas du tout le choix! je vais devoir te garder quelques temps chez moi Mike. C'est vraiment parce que j'ai pas le choix, je laisse jamais personne rentrer chez moi comme ça sache le.

Shin relevait le sourcils.

Shin: on voudrait surtout pas te forcer, surtout qu'on a les moyen de trouver un nouveaux logement dans l'immédiat.

Akira: pas d'empressement, si il habite trop loin Mike sera deux fois plus en retard au boulot! donc je serais deux fois plus vénère. Alors on trouvera une maison proche de la mienne, comme ça je pourrais lui botter le cul le matin si il se lève pas.

Il tournait les talons marchant en direction de la sortie.

Akira: bouge ton cul Mike! on a plein de choses à faire!

Shin regardait son frère du coin de l'oeil.

Shin: plein de chose à faire hein?

il ricanait s'avançant vers Akio.

Shin: ton grand frère va avoir mal au cul demain, sa te fais rire hein? je t'avoue que c'est hilarant.

J'étais entrain de disputé mon frère dans la pièce à côté, tentant de lui faire comprendre de la bêtise de son acte.

Derek: C'est une malédiction uniquement si tu fais en sorte que sa en devienne une Reiji! tu sais ce que tu dois faire quand c'est à sens unique. Demande à une perdre de te la retirer avant que tu fasse quelque chose de stupide.

Benoit arrivait d'un pat décider fonçant vers mon frère l'attrapant à son tour par la gorge.

Benoit: touche encore à l'un de mes mannequins et tu m'obligera à changer de tête.

Derek: lâchez mon frère immédiatement et partez de chez moi.

Benoit gardait les yeux fixé vers ceux de Reiji, sa main semblait changer de forme faisant lui aussi apparaître des griffes entaillant légèrement la peau. Akira arrivant attrapant le bras de Benoit, celui ci lâchait aussi tôt prise.

Akira: on t'attend dans la voiture Benoit.

Benoit: bien sûr, on a assez profité de votre hospitalité.

Il remettait sa cravate comme il faut partant le sourire aux lèvre, Akira le suivait l'arrêtant dans l'autre pièce.

Akira: n'oublie pas les conditions à laquelle je te laisse bosser tranquillement Benoit, recommence tes petits numéros et c'est en cellule la prochaine fois qu'on ce verra.

Benoit: voyons Akira, je ne rompre jamais cette promesse qu'on c'est faite.

Akira: alors go en voiture, ta un magasine à faire sortir.

Ils partaient tous les deux après ça et Mike entrait chez Akira, un peu palo sans doute stressé de ce qu'il l'attendait. Akira fait mine de rien jouant un peu avec lui de la situation, fais comme chez toi. Fouille hésite pas pour faire tes petit repère. La salle de bain est à l'étage à côté de ma chambre, va donc prendre une douche...maintenant. Ta plein de sang qui va sécher et c'est vraiment pas élégant.

Il le laissait aller pour l'instant faisant mine de ranger ses dossiers qu'il traînait une fois sûr Mike sous la douche. Akira entrait discrètement regardant son reflet derrière la buée de la vitre. Il retirait ses vêtement s'incrustant à l'intérieur comme ci c'était naturel.

Akira: quoi? il a assez de place pour deux non? et puis je suis chez moi je m’incrusterais ou je veux.

Il le regardait de haut en bas tous en disant ça.

Akira: c'est la chaleur de la douche qui fais rougir ton visage comme ça? sa fais puceau je te l'ai déjà dis. Faudra que tu t'habitue à me voir à poil, on a des douche commune à la base je te rappelle.

Mike se retournait pour éviter de regarder sur le coup, Akira se gênait pas pour le mater au contraire.

Akira: j'avais pas bien regarder ton cul la dernière fois, il est tout mignon.

il posait sa main sur la sienne pour le maintenir dans cette position et se collait à lui.

Akira: je t'ai fais une jouir une fois, maintenant à ton tour.

Il tenait toujours sa main et la dirigeait vers son entre jambe.

Akira: tu t'es déjà surement branlé plus d'une fois devant mes magasines alors j'ai pas besoin de te montre le mode d'emplois.

Akira a le sourire jusqu'aux oreilles.

Akira: si tu fais ça comme il faut et je réaliserais l'un de tes rêves érotique. En te suçant la queue par exemple.

Il haussait les épaules quittant pas l'expression de Mike et avait presque envie d’éclaté de rire. Il le retournait en premier lieux pour le forcer à le regarder dans les yeux.

Akira: je sais, tu aurais peut être eu plus facile dans une chambre la lampe éteinte mais moi j'aime biens sortir de l'originalité, aller montre moi que tu en as gamin.

Il le provoquait un peu pour l'encourager, Akira l'embrassait dans le cou en attendant et sourire sentant enfin Mike s'y mettre.

Akira: et bien voilà c'est pas si difficile.

Il tenait la main de Mike pour l'aider à faire des mouvements plus motivé.

Akira: ok c'est déjà pas mal.

Il se mettait à genoux face à lui se mettant à le lécher comme ci il avait affaire à une friandise. Akira est toujours très sérieux au travail, mais quand il en sort il peut avoir une toute autre sorte de personnalité. Il attendait que Mike se laisse aller avant de se relever tout en léchant ses lèvres.

Akira: sa, c'est pas du gel douche! mais j'aime bien laisser quelque lubrifiant dans totue la maison juste pour des cas comme celui ci. Comme je te l'ai dis j'aime bien sortir de l'originalité.

il en versait déjà pas mal sur les doigts.

Akira: tu va découvrir tous mes petits secrets, t'inquiète pas avec ça tu aura beaucoup moins mal je l'ai déjà test, mais on peut laisser tomber si tu n'es pas à la hauteur. je comprendrais t'es encore qu'un gamin après tout.

Il caressait le lubrifiant entre ses doigts attendant de voir ce que Mike voulait.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Lun 14 Déc - 0:23

Après la grosse dispute entre Reiji et Mike, celui ci changeait de pièce après que Derek s'en soit mêlée heureusement d'ailleurs.. Il tentait de se calmer en buvant un verre mais la colère était toujours là, il avait du mal se contrôler. Derek lui,leurs demandait à tous de partir de chez lui, afin d'éviter que ca dégénère encore plus.

Mike détournait le regard, mais regardait bien vers Akira alors qu'il lui disait tout ça.

Mike : Alors c'est de ma faute, si cette idiot m'a agressé ?

Il soupirait, mais restait malgré tout mécontent.

Mike : Je les ais lu tes livres.. Entre les lignes. J'ai du loupé se passage.

Il haussait les bras sur le coup. Il le laissait poser Akio pour regarder de plus près sa blessure, il grimaçait vu que sa piquait.

Mike : C'est rien de grave c'est bon..

Il le laissait le soigner malgré tout. Il l'écoutait parlé de sa magie noir, lui en détournait le regard.

Mike : Oui peut etre.. Mais je suis également plus vulnérable, je peux même plus me soigner moi même, enfin, au moins je suis comme mes autres frères, je ne suis plus différent c'est ce que j'ai toujours voulu.

Et pourtant une partie de lui aimait cette magie, qui le rendait différent des autres. Il regardait ensuite Shin revenir, se demandant ce qu'il s'était passé.

Mike : Pff, c'est moi qui me suis fait agressé par cette idiot, et c'est moi qui attire des ennuis ? Il est devenu malade c'est tout.

Il plissait les yeux lorsqu'il parlait de Takuma.

Mike : Il a surement besoin de rester seul.. Je devrais lui rendre visite, je me sens responsable de ce qu'il a fait.. à maman.

Il passait sa main dans ses cheveux.

Mike : En gros, Teijo c'est sacrifié pour nous sauver.. On perd maman et on le perd lui aussi, j'ai vraiment envie de foutre en l'air la vie de ce Dieu Tsukune, tout est de sa faute.

Il se taisait, tournant le regard vers Akira, il avait du mal à croire qu'il voulait l'inviter chez lui, il en souriait bien sur le coup, content de savoir que leurs relation commence à changer. Et le fait qu'il puisse vivre chez lui, l'excitait d'avantage.

Mike : Il a raison, je suis déjà en retard à chaque entraînement, alors sa sera plus simple si je reste chez lui quelques temps.

Il gardait bien le sourires.

Mike : Je n'aimerais pas qu'il me "botte" le cul.

Il regardait en direction de son frère, qui avait surtout compris que tout ça c'était des excuses, qu'ils avaient surtout envie de rester ensemble, plus proche encore. Il le regardait partir ensuite, demandant qu'il se dépêche car ils avaient des choses à faire.

Mike : Hum oui j'arrive.

Il allait le suivre mais regardait Shin, il n'est pas idiot non pus.

Mike : Va pas t'imaginer des choses !

Il faisait mine de rien assez gêné qu'il puisse comprendre leur relation, et suivait ensuite Akira. Il entendait évidemment le commentaire de Shin, disant qu'il allait avoir mal au cul, il partait encore plus rapidement sur le coup.

Pendant ce temps, Reiji était toujours auprès de Derek s'énnervant. Il détournait le regard, sachant de quoi il voulait parler.

Reiji : Alors je dois faire disparaître cette imprégnation hein ?! Evidemment, on dirait que notre famille est voué à rester seul. Nos parents se sont séparés car notre mère s'est imprégné d'un autre, maintenant c'est toi et Gabriel, et moi, on est maudit je te le dis.

Il se taisait voyant Benoit arriver, il fronçait les sourcils le regardant l'attraper par la gorge. il baissait les yeux sentant ses griffes s'enfoncer dans sa gorge, il relevait ensuite dans sa direction. Akira arrivait ensuite attrapant Benoti pour l'emmener avec lui, Reiji passait sa main sous sa gorge se soignant.

Reiji : C'est qui en réalité ce type ?

Mike suivait Akira se rendant jusqu'à la voiture, il regardait du coin de l'oeil vers Benoit. Se demandant lui aussi ce qu'il était en réalité, vu ce qu'a dit Akira juste avant. Mais bon, il ne voulait pas se mêler de ce qu'il ne le regarde pas, mais il était curieux malgré tout désirant savoir ce qu'était que cette promesses qu'ils se sont fait.

Il se retrouvait chez Akira, il regardait bien sa maison, qui était une maison grande mais restait normal malgré tout. Il entrait à l'intérieur et visitait un peu, c'est vrai qu'il était un peu mal à l'aise, se doutant où tout ça allait se finir, Akira l'avait dit lui même, qu'il comptait le dépucelé, et il était stressé à cette idée, qu'il passe par là.

Il tournait le regard pour le regarder lorsqu'il lui disait tout ça;

Mike : Ok, vais prendre une douche.

Il montait à l'étage, il entrait dans la salle de bain, il regardait ses affaires, c'était bien rangé pour un homme qui vit seul. Il entrait dans la douche, s'imaginant déjà que Akira se lave ici tout les jours nu, cette image l'excitation, mais il finissait par passer sous la douche commençant à se laver.

Avec le bruit de la douche, il n'avait pas entendu Akira rentrer, c'est lorsqu'il entrait dans la douche avec lui, complètement nu qu'il se retournait pour le regarder, il en rougissait gêné surtout regardant vers son entre jambe, il en détournait le regard évitant de le regarder.

Mike : Qu'est-.. qu'est-ce que tu fais là ?

Akira ne se gênait pas, et disait clairement les choses et le matait bien par la même occasion, c'est la première fois qu'il le voyait complètement nu.

Mike : Je rougis pas !

Il détournait le regard, oui c'est vrai qu'à la base, tout les hommes prennent leurs douches ensemble.

Mike : Je sais.. D'ailleurs sa me plaît pas que d'autre te vois nu.

Il se retournait dos à lui pour éviter de le regarder d'avantage, faisant mine de rien, se levant les cheveux. Akira lui le matait bien, Mike en clignait des yeux de ce qu'il disait.

Mike : Tout mignon ? Hum façon j'ai finis de me laver, je vais te laisser.

Il voulait prendre ses jambes à son cou, assez stressé d'être seul comme ça avec lui, nu et qu sa finisse en sexe. MAis Akira attrapait sa main et le maintenait contre le mur de la douche, il sentait tout el corps de Akira se coller contre le siens, et sentait évidemment son sexe contre lui, il en tournait le regard, pour le regarder du coin de l'oeil, il avalait sa salive de ce qu'il disait.

Mike : Te.. faire jouir.. ?

Il sentait qu'il dirigeait sa main sur son entre jambe, il la touché entre ses doigts, elle était déjà bien dure, il en était encore plus mal à l'aise.

Mike : Qu'est-ce que tu vas t'imaginer.. ! J'ai jamais fait ça devant tes magasine.

Il en était gêné, et se mettait aussi tôt sur la défensive, mais au fond akira disait vrai. Il écarquillait les yeux lorsqu'il lui disait qu'il allait le sucer s'il arrivait à le faire jouir, l'idée lui plaisait évidemment, et son coeur se serrait rien que de l'imaginer lu ifaire ça, il en avait rapidement une érection.

Mike : Sé...sérieux ?

Il bougeait sur le coup sa main, commençait à le masturber, il sentait également bien les baisé que Akira lui faisait. Il sentait que Akira l'aidait à ce qu'il fasse des mouvements plus rapide, il se laissait allé sur le coup, le masturbant bien. Il se retournait pour le regarder, Akira comme promis, commençait à descendre proche de son sexe, et s'occupait de lui avec sa bouche, Mike changeait d'expression sur le coup aimant ce qu'il lui faisait. Il lâchait un soupir lorsqu'il finissait par jouir de ce qu'il lui faisait, Akira en avait plein la bouche, il se redressait ensuite le regardant bien, Mike ne le quittait pas des yeux ayant toujours autant envie de lui.

Il tournait le regard vers ce qu'il parlait, du lubrifiant, il se demandait ce qu'il faisait avec du lubrifiant ici..

Mike : Je vois..

Il se rendait seulement compte de ses intentions avec se lubrifiant. Il le regardait en mettre sur ses doigts et pas mal.

Mike : Attend tu vas faire quoi avec ça ?

Il paniquait sur le coup de ce qu'il disait, mais il ne voulait qu'il arrête de le voir comme un gamin, il en détournait le regard.

Mike : Tu vas arrêter de me comparer à un gamin ?

Il se retournait posant ses mains contre le mur de la douche.

Mike : Fait le ! Qu'est-ce que t'attends.. ?!

Il fermait les yeux lorsqu'il sentait son corps contre le siens et sentant ses deux doigts le pénétrer, il se mordait la lèvre sur le coup. Il jouait avec lui, bougeant en lui appliquant bien le lubrifiant partout. Il ouvrait les yeux ensuite vu qu'il les retirait, il sentait qu'il posait son membre à l'entrée. Il coupait son souffle lorsqu'il le pénétrait ensuite, il serrait ses doigts contre le mur tout en gémissant.

Mike : Argh..

Il serrait sa mâchoire, mais il s'attendait à pire en réalité. La douleur passait était là, mais pas aussi douloureuse qu'il y pensait. Il sentait qu'il bougeait en lui, sa lui faisait une sensation bizarre dans tout le corps.

Mike : Ah akira..

Après un bon moment dans cette position, Mike jouissait une seconde fois contre le mur, alors que Akira le faisait à l'intérieur de lui. Ils finissait par sortir tout les deux, Mike était assis dans le fauteuil, s'essuyant les cheveux avec un essuie, il n'arrivait pas à penser à autre choses que ce qu'ils ont fait sous la douche. Il suivait bien AKira du regard, il en souriait assez fière, enfin son rêve se réalisait, il ne s'était jamais imaginé que celui puisse arriver.

Il posait l'essuie autour de son cou, et se levait ensuite pour se diriger vers lui alors qu'il faisait la cuisine, il l'enlaçait derrière lui mettant son visage dans son cou.

Mike : Tu peux pas savoir comme je me sens heureux, je t'aime.. J'ai.. beaucoup aimé ce qu'on a fait, j'ai encore envie je crois.

Vu l'érection qui avait encore, sans doute que oui, après tout il connait seulement le plaisir du sexe, normal au début qu'il ait encore envie.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Lun 14 Déc - 23:24

Il a tellement de chose qui se sont produit depuis ses quinze dernière années, ma relation avec Gabriel ne sait pas amélioré au contraire. On a eu un grosse dispute qui a mal tourné, j'ai aussi tôt brisé notre liens. Forcément Gabriel n'a plus hériter de mes pouvoirs, donc de l'imprégnation. Il a retrouver sa vie humaine et est partit de son côté et tout cela sous un mal entendu. 

Hormis cette dispute entre nous, tous les autres vivaient tranquillement de leurs côté. Mike a fini par devenir célèbre, peut être même d'avantage que Akira qui a été obligé de se retirer du travail de mannequin après avoir dépasser la trentaine. Ils sont toujours ensemble ses deux la, bien que Mike est souvent absent pour son nouveau rôle de célébrité. 
Akira regardait d'ailleurs l'info, voyant Mike passer en direct à la télévision entourer d'autres mannequin très séduisante.

Akira: un travail très urgent hein?

Sa semble pas trop lui déplaire d'être entourer de jolie demoiselle, il grimaçait avant d'éteindre la télévision entendant sonner à la porte.

Akira: merci d'être venu.

Medecin: sa semblait urgent au téléphone asseyez vous.

Akira obéissait s'asseyant sur une chaise.

medecin: quand on commencer ses douleurs à votre dos?

Akira: deux mois a peut prêt.


Medecin: et vous m'appelé seulement maintenant?

Akira: j'ai fais un mauvais mouvement en combattant un foutu vamp...enfin j'ai crus que sa allait passer.


Medecin: c'est pas étonnant, faire autant d'effort à votre age.

Akira: a mon age? je suis pas encore bon a jeter.

Medecin: vous avez la quarantaine? c'est normal que votre corps finissent par ne plus suivre monsieur Kirso, si vous continuez votre corps vous lachera.

Akira: quoi je dois arrêter mon travail? c'est toute ma vie.

Medecin: c'est ça ou vous risquez la paralysie.

Akira passait sa main dans ses cheveux.

Akira: très bien merci.

Medecin: je pourrais faire d'avantage d'examen dans mon cabinet, n'empêche que j'aimerais bien avoir votre secret.

Akira: quel secret.

Medecin: comment faites vous pour avoir l'air encore d'un jeune homme d'une vingtaine d'année? bien que votre corps vous trahisse.

akira détournait le regard sur le coup.


Akira: beaucoup d’exercice.

Medecin: bien, on prendra un rendez vous pour des radio.

Akira: sa ne sera pas nécessaire, merci docteur.

Il faisais signe de la tête et s'en allais, Akira tapait sa main sur la table la retournant et remettait sa veste pour partir. Il envoyait un message depuis son téléphone pour un rendez vous et c'était pas avec Mike. Il s'asseyait sur le banc du parc tripotant ses doigts comme assez stressé ou mal à l'aise de ce qu'il comptait faire.

Atori: tu m'as appelé plus tôt que prévu hunter.

Akira: votre sang ne suffit pas! je prend peut être pas de ride mais mon corps me dit merde!

Atori: les humains et leurs peur du temps.

Akira: ne vous moquez pas de moi, sans mon travail je suis rien.

Atori: je t'avais donner une échappatoire sa fait un moment de cela et ta refuser non?

Akira: peut être que j'ai changer d'avis.

Atori: et qu'est ce que j'y gagne?

Il en fit un petit sourire, on peut pas en dire autant de akira.

Akira: qu'est ce que vous voulez?

Atori: trouve mon frère et peut être qu'on pourra s'arranger.

Akira: qui est ce?


Atori: il s'appelle Valas.

Akira: vous êtes son frère?

Atori: donc tu le connais? ou je peut le trouver?

Il s'avait pas si il pouvait vendre comme ça Valas pour ses propres intérêt, Akira était tomber dans un cercle vicieux ou il pouvait plus s'en sortir. Atori perdait patience et attrapait le visage de Akira le regardant droit dans les yeux.

Atori: où est t'il?

Akira: vous pouvez pas m'hypnotisé.

Atori: non, t'es un vrai hunter et ses talents caché. Mais moi aussi j'ai de nombreux talent cacher, laisse moi te montrer.

Il lui brisait le bras d'une simple pression, Akira gémissait se laissant tomber à genoux.

Atori: maintenant tu peux dire adieu à ton précieux métier, je pourrais aussi briser ta colonne vertébral. T'étais déjà condamné à la chaise roulante, mais je peux accéléré le processus. Parle maintenant et je te rendrais toutes tes capacité. Alors? mon frère il se cache où?

akira hésitait quelque instant, mais fini par plier.

Akira: il vit chez Shin un prêtre, dans un manoir dans le sud de la ville.

Atori: un prêtre tu dis? l'enfoiré de cachetiez! bien merci pour ton petit coup de pouce.

Il se mordait le poignet avant de forcer Akira à boire son sang.

Atori: alors ton bras ça va mieux?

Akira: oui...j'ai plus mal au dos non plus merci.


Atori: parfais.

Il lui brisait la nuque sans que Akira n'est le temps de réagir.

Atori: j'aurais encore besoin de tes services plus tard, un hunter pour me lécher les bottes n'est pas une mauvaise chose.

Il utilisait sa rapidité pour retrouver le manoir en question.

Atori: et bien tu t'emmerde pas Valas.

Il entrait tranquillement à l'intérieur fermant les yeux sentant l'odeur de Shin partout.

Atori: j'aime pas devoir être jaloux de toi.

Il souriait se gênant pas pour exploré les lieux jusqu'à arriver dans leurs chambre, il s'approchait du coussin voyatn encore quelque goutte de sang. Il le reniflait tout en faisant apparaître ses yeux de vampire.

Atori: bonjours valas, cela fait très longtemps qu'on sais vu.

Il se retournait pour le regarder.

Atori: je me rappelle il fut un temps où on se cachait rien tous les deux et aujourd'hui...

il reniflait encore l'oreiller presque en extase devant cette odeur.

Atori: tu me cache un tel trophée? Allons valas où est ton prêtre? ce sang rare on n'en trouve pas dans le supermaché du coin.

il tournait le regard souriant entendant la porte d'entrer.

Atori: il est de retour à la maison on dirait?

shin: valas! tu m'aide pour les courses la!? pour me mordre le cul, tu répond présent mais poru m'aider la...

Atori: c'est vrai mon frère n'est pas très gentleman.

Shin: t'es qui toi?

Atori: je m'appelle Atori, le grand frère de valas.

Shin: je savais pas qu'il avait un frère.

Atori: normal il aime pas se venter.

il lui tournait autour le regardant plus attentivement.

Atori: en plus il est super mignon, tu préférais pas les petites pucelles valas? savouré l'odeur du sang que tu prend leurs virginité.

Shin: espèce de...

il tentait d'utiliser ses pouvoirs contre lui, mais Atori était plus rapide que lui et attrapait son bras tous en passant son nez contre sa nuque.

Atori: j'en suis sûr que mon frère ne sera pas contre que je goutte un peu se nectar si rare.

Il relevait les yeux vers Sodom qui arrivait en volant griffant Atori au visage pour l'obliger à le lâcher.

Atori: espèce de sale bestiole!

Il réussit à l'attraper par le cou.

Shin: laissez le!

Il lui brisait malgré tous le nuque le laissant tomber à terre ensuite.

Atori: je pense qu'on va remettre cette petite entrevue à plus tard, sa m'a fait plaisir de te revoir Valas.

Il s'en allait aussi vite, Shin se baissait vers Sodom qui se transformait en cendre.

Shin: pourquoi m'avoir cacher que tu avais un frère?

Il petite tête sortait des cendre, Shin le prenait dans ses bras l'essuyant.

"Soo..."

Shin: il a le même pouvoir que le phénix, heureusement qu'il n'a pas piétiné les cendres ou j'aurais perdu sodom. 

Il l'emmenait à la cuisine le plaçant sur un essuie et découpait déjà une pomme pour le nourrir.


Shin: est ce que je dois craindre ton frère? il semble t'en vouloir quelqeu peu, qu'est ce que tu as encore fais? je sais que t'étais loin d'être un enfant de coeur, mais lui...c'est un vrai salopard.


Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mar 15 Déc - 23:11

Comme on pouvait sans douter, Derek et moi sa n'a jamais été mieux, les choses ne pouvaient pas être comme avant, on a finis par avoir une énorme dispute et sa été la fin de tout. Je suis partis de chez lui après ça, Delic ma suivit et Damon est resté avec lui. Bien entendu, j'ai souffert au début, heureusement que Delic était là, ainsi que mon père, maya et ma petite soeur sinon je me serais sans doute retrouvé en dépression, c'est à peine si je m'occupais encore de moi, je me laissais allé, et j'avais juste envie de suivre les traces de mon père en buvant comme il l'avait fait au par avant, le liens entre Derek et moi a été rompus, ce qui m'a aidé à avancé, je ne suis plus imprégné de lui non plus, et je suis revenu à ma vie "humaine".

Depuis tout ce temps, Mike et Akira était toujours ensemble, et on peut dire que la vie à bien réussis à Mike, il a continuer dans sa voix de Mannequin, et était devenu un hunter à par égale, et le coéquipier de Akira. Il était devenus plus célèbre que Akira côté mannequin, et était remplis de fan de toutes sortes. Il passait d'ailleurs à la télévision à l'heure qu'on se parle, Akira qui le regardait. Il se retrouvait avec des tas de femme à moitié habillé étant toutes des mannequins, il y avait également des hommes, tous autant célèbre que lui. Il ignorait bien entendu tout ce qu'il arrivait Akira, le fait qu'il lui cache qu'il boit du sang de vampire pour rester jeune et en forme, son problème au dos, il le lui cachait..

Mike après être passer devant la caméra avec les autres, il finissait par retourner à sa loge une fois terminés, avec Benoit évidemment qui était toujours son mannager.

Mike : Je n'ai pas dit à Akira que je passais à la télé, en tout cas, il y avait pas mal de personnes célèbre ici.

Il se levait ensuite.

Mike : Je vais au toilette, ensuite on rentre, j'ai pas envie que Akira m'attende de trop.

Il passait à côté de lui se rendant jusqu'au toilette, il faisait face à une mannequin très célèbre, qui avait commencé sa carrière à la même époque que Mike, et que vous allez surement vous rappeler, il s'agit de Laure, qui cachait bien évidemment son côté démon, elle souriait faisant face à Mike.

Laure : Salut beau brun, il fait une de ses chaleurs ici.

Elle faisait allé un bout de papier près de son fort décolleté qu'elle m'était bien en valeur, ainsi qu'une très mini jupe en cuir et serrante montrant bien toute ses formes. Mike la regardait de haut en bas, après tout il restait un homme.

Mike : Vous êtes Laure c'est bien ça ? enchanté.

Laure : Hum oui c'est ça, vous êtes encore plus sexy en vrai que sur les photos.

Il en détournait le regard.

Mike : Et bien.. merci, bien je dois y aller.

Il regardait autour d'elle, et le plaquait au mur, approchant son visage du sien, il en fronçait un peu les sourcils mais la regardait bien.

Laure : Tu as très, très chaud, rien que de me voir ton souffle se coupe, tu meurs envie de me toucher, me prendre contre se mur.

Elle posait son doigt contre ses lèvres le sourire aux lèvres, mike en entre ouvrait les lèvres sur le coup, il passait sa main pressant l'une des fesses de Laure et la retournait pour la pousser contre le mur, tenant l'une de ses cuisses pour la redresser, il passait son visage près du sien.

Mike : Qu'est-ce qui m'arrive..

Laure : Chut.. Embrasse moi.

Il l'embrassait avec envie, elle en passait ses main autour de sa tête commençait déjà à déboutonner son pantalon, mais c'est là que Benoit arrivait le retirait de cette hypnose. Il se retirait de Laure sur le coup, ne comprenant pas ce qu'il lui était arrivé, Laure passait ses doigts sur ses lèvres tout en regard vers Mike, et tournait le regard vers Benoit.

Laure : Bien, je suppose qu'on devra repporter ça.

Elle fronçait les sourcils fusillant Benoit du regard, elle s'en allait mécontente d'avoir été interrompu. Mike passait sa main dans ses cheveux, et regardait bien vers Benoit.

Mike : Je sais pas ce qu'il m'a pris, n'en parle à personne, et surtout pas à Akira ok ?

Il remettait son pantalon comme il faut, il partait rapidement.

Mike : On s'en va.

Il se rendait jusqu'à sa voiture, ayant son propre chauffeur, il posait son coude contre l'accoudoir et regardait à l'extérieur de la vitre, il repérait Laure qui était sortie, elle le regardait, avec un sourire aux lèvres, Mike en détournait aussi tôt le regard.

Alors qu'il était rentré chez lui, il cherchait après Akira, évidemment il n'était pas là, s'étant retrouvé avec ce vampire, Atori, dont il était dans une impasse, ayant fait affaire avec lui. Il devait lui dire où se trouvait Valas, son frère. Et juste après ça, il lui offrait son sang en récompense et lui brisait la nuque pour le transformer. Evidemment Mike ignorait tout ça, il prenait son téléphone pour l'appeler, mais il ne répondait pas.

Mike : Tu es passé où ?

Il se rendait au salon, où il repérait des papiers que lui avait laissé le médecin, une ordonnance pour prendre des médicaments pour son dos, il attrapait le papier plissant les yeux. Il le reposait sur la table.

Mike : Il a du aller à la pharmacie, je savais pas qu'il avait quelque chose..

Il se rendait jusqu'à sa chambre pour se changer, il restait figé voyant Laure complètement nue dans le lit.

Laure : Ici on ne risque pas d'être dérangé beau brun.

Mike : Comment vous êtes rentré chez moi ?! Rhabillez vous !

Il détournait le regard, elle se levait marchant dans sa direction.

Laure : Nous savons tout les deux que tu n'as pas envie que je me rhabille, tu as très envie de regarder chaque détail de mon corps.

Il grimaçait et tournait le regard vers elle pour bien la regarder.

Laure : Hum, je vois une bosse apparaître entre tes jambes, sa m'excite

Mike : Vous êtes qui ?!

Elle s'approchait bien de lui, glissait ses ongles contre son visage.

Laure : La femme de tes rêves, celle qui va te combler, et je meurs de faim.

Elle l'embrassait, Mike serrait les poings ne comprenant pas pourquoi il se laissait faire, et faisait tout ce qu'elle lui demandait, il n'arrivait pas à la repousser.

Laure : Tu vas me baiser, comme tu n'as jamais baisé personne.

Mike : N.. non..

Elle ricanait, attrapant son visage.

Laure : Si tu en meurs d'envie.

Il l'attrapait et l'emmenait jusque dans le lit se mettant au dessus d'elle, elle abaissait juste assez son pantalon et passait ses mains pour attraper son membre afin de le sortir.

Laure : Hum oui, vas y !

Mike : * putain, c'est quoi se délire ?! *

Akio : Tu es pathétique mon frère.

LAure se redressait fusillant Akio du regard.

Laure : C'est qui lui ?

Mike clignait des yeux, il se retirait rapidement de Laure remettant son pantalon comme il faut.

mike : Akio ?! C'est pas ce que tu crois, je..

Il passait sa main dans ses cheveux, soulagé d'un côté que se ne soit pas Akira qui les ait surprit. Laure souriait malgré tout.

Laure : Oh c'est ton frère c'est ça ? Hum deux hommes au lieux d'un sa me va.

Elle regardait bien en direction de Akio.

Laure : Tu meurs d'envie de rejoindre ton frère et coucher avec moi.

Akio : Tu peux rêver, j'ai aucune envie de fourrer ma queue en toi.

Laure : Quoi ?!

Il attrapait le bras de Mike, et lui donnait une claque bien forte pour le ressaisir.

Akio : C'est une putain de succube, alors arrête de baver sur elle.

Elle se redressait mécontente, Akio lui regardait du coin de l'oeil vers Laure.

Akio : Toi qui est censé être un hunter, tu t'ais fait avoir comme un bleu.

Il tendait la main vers elle, une lumière blanche sortait de celle ci, faisant comme des élcairs strident.

Akio : Dégage d'ici, où tu le regretteras.

Elle fronçait bien les sourcils, et finissait par se téléporter. Il faisait aussi tôt disparaître sa magie et lâchait son frère.

Mike : Comment tu es arrivé à aller contre ses pouvoirs ?

Akio : J'en sais rien, je suis peut être plus coriace que toi va savoir. Si tu aurais entraîné ta magie prêtresse, tu aurais ressentis qui elle était, et tu aurais créé un bouclier contre sa manipulation, idiot.

Il lui donnait un coup sur la tête et descendait de la chambre pour se rendre au salon, Mike le suivait.

Mike : N'en parle pas à Akira.
Akio : C'était pas de ta faute, et puis ta rien fait.

Mike : Oué mais quand même.. Il est toujours pas rentré, c'est pas normal.

Il sortait une cigarette, commençant à la fumer.

Akio : J'en sais rien, peut être qu'il couche avec une succube.

Il le fusillait du regard.

Mike : C'est pas drôle.

Akio : Moi je trouve ça hilarant au contraire. Rooh ça va, si on ne peut plus en rire.

Il s'asseyait, tendant la main pour faire apparaître une sphère, on voyait à l'intérieur Akira qui semblait perdu, Mike s'approchait pour regarder de plus près.

Mike : Qu'est-ce qu'il fabrique ?

Akio : Qu'est-ce que j'en sais !

Mike : Emmène moi jusqu'à lui.

Il levait les yeux aux ciels, et l'attrapait le bras pour le téléporté à lui, Mike s'approchait de Akira.

Mike : Akira ?

Akio : Hum attend Mike, je crois qu'il est..

Il plissait les yeux vu qu'il arrivait à sentir qu'il était en pleine mutation pour devenir un vampire.

Pendant ce temps, Atori s'était donc rendu jusqu'au manoir de Shin, et de Valas où ils vivaient ensemble. Il entrait à l'intérieur et se rendait jusqu'à leurs chambre, où il attrapait le coussin afin de renifler l'odeur du sang de Shin dessus, Valas ayant sentis sa présence se retrouvant dans la chambre à le regard.

Valas : Pourquoi tu es là ?!

Il fronçait les sourcils le regardant se retourner. Il baissait les yeux le regardant renifler l'odeur du sang de Shin et relevait lentement son regard dans ceux de son frère.

Valas : Je te déconseille de le toucher, où même de t'approcher de lui, ses yeux brillaient déjà sous la colère.

Il détournait le regard entendant Shin rentrer, il aurait préféré qu'il ne rentre pas tout de suite. Atori utilisait sa rapidité pour faire rapidement face à Shin, Valas le suivait de près, restant sur ses gardes, ne désirant pas qu'il le touche.

Valas : Shin va t-en.

Atori tournait déjà autour de lui, lui disant tout ça, Shin voulait utiliser sa magie sur lui, mais il l'éviter et l'attrapait déjà par la bras.

Valas : Ne le touche pas, je t'aurais prévenu Atori !

Il s'avançait d'un pat vers lui, serrant les poings. Sodom arrivait, griffant le visage de Atori ce qui le faisait lâcher Shin. CElui ci lui brisait aussi tôt la nuque, mais heureusement Sodom ne risquait rien tant qu'on ne touchiat pas à ses cendres. Il fusillait son frère du regard alors qu'il disait ça, pour ensuite s'en aller.

Il regardait ensuite en direction de shin qui posait cette question.

Valas : Parce que je ne voulais pas que tu le saches, je ne suis pas fière de ce que j'ai fais avec lui.

Il regardait Sodom renaître de ses cendres, il le suivait jusqu'à la cuisine.

Valas : Oui il faut s'en inquiéter, mais je vais m'occuper de lui.. Il n'a pas supporter que je l'ai abandonné à son sort, il a fait de moi un monstre, on faisait tout nos coups ensembles, et ensuite je me suis fait capturé, et tu m'as aidé à redevenir quelqu'un de bien. Il ne doit pas supporter l'idée que je puisse être heureux.

Il plissait les yeux, ne lui disant pas tout évidemment.

Valas : Il faut que tu créés une barrière autour de la maison, pour s'assurer qu'il ne revienne pas, reste ici, le temps que je me charge de lui.

Il s'approchait bien de lui, attrapant son visage.

Valas : je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que se soit, appelle Darcia pour qu'il reste auprès de toi.

Il l'embrassait, et utilisait sa rapidité pour s'en aller. Il retrouvait ensuite, son frère marchant dans sa direction.

Valas : Comment tu m'as retrouvé ?

Il le fusillait bien du regard.

Valas : Et qu'est-ce que tu veux ? Je ne reviendrais pas comme avant, et laisse Shin tranquille est-ce que c'est clair ?





Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Jeu 17 Déc - 5:04

Akira se réveillait frottant sa nuque ressentant encore la douleur, il regardait autour de lui réfléchissant à comment il sais retrouver dans le parc. Puis il se rappelait son entretiens avec Atori, il en fermait les yeux se rendant compte de son erreur.

Akira: il m'a tuer...merde!

Il tournait en rond tentant de trouver une solution bien qu'il était tard pour ça, passant sa main sur sa gorge il ressentait cette fois qui l’incitait à finir la mutation. Akira se laissait s'asseoir sur le banc serrant ses cheveux.

Akira: qu'est ce qui m'a prit?

Il se redressait d'un coup ouvrant grand les yeux au son de voix de Mike, avec la tête que fais Akira c'est à croire qu'il vient d'être surpris en pleine action avec un autre homme.

Akira: Mike, Akio? qu'est ce que vous faites ici?

Akio a déjà compris la situation, Akira en détournait le regard sans doutant avec la tête qu'il lui faisais. Bon il a encore que Mike qui est dans le néant pour ne pas changer.

Akira: Il faut qu'on rentre, je dois te parler de quelque chose.

Il doit surtout s'éloigner de la population, même rester trop proche de Mike pourrait être dangereux.

Akira: ne me regarde pas comme ça, je vais pas t'annoncer que je te trompe! c'est pas moi qui ment disant que ta du boulot pour mieux passer à la télévision aux côtés de jolie mannequin.

Il passait sa main dans ses cheveux, voilà qu'il a déjà du mal à contrôlé ses émotions. 

Akira: peut importe, téléporte nous Akio sa sera plus simple.

Akio obéissait se doutant que c'est mieux ainsi avant que la tension de finir la mutation soit trop forte. Atori arrivait au même moment regardant vers l'endroit où il avait laisser Akira.

Atori: et bien mon petit hunter a déjà prit ses jambes à son cou.

il tournait le regard le sourire aux lèvres.


Atori: je te laisse à peine et te voilà déjà face à moi, est ce que je te manquais Valas?

Il se retournait pour le regarder.

Atori: et bien disons que..j'ai poser la question à la porte personne, je lui ai fais un beau cadeau en échange.

il pouvait de rire à l'écouter.

Atori: valas, le vampire qui trouvait tellement ridicule de tomber amoureux...aime aujourd'hui un prêtre? excuse moi de trouver ça tellement drôle! qu'est ce qu'il ta fais hum? un lavage de cerveau? il t'a hypnotisé avec sa jolie gueule d'ange? qu'est ce qu'il a celui la de si spécial pour que tu sois tomber si bas mon frère? hum?

il haussait les épaules s'approchant.

Atori: son sang doit vraiment être unique pour que tu réagisse comme ça et dire qu'on se partageait tout autre fois, comme de vrai frère. 

Il se retournait tentant de chercher la trace de Akira, déjà il ressentait deux autres personnes qui s'était approcher de lui.

Atori: je te cache pas que je t'en veux beaucoup de m'avoir laisser tomber, alors qu'on s'amusait si bien ensemble. Tu te souviens le nombre de cadavre qu'on laissait derrière nous? ah le bon vieux temps, maintenant tu préfère jouer les beau petit couple. 

Il faisait mine d'avoir un frisson.

Atori: regarde j'en suis malade de me l'entendre dire! tellement malade que je vais prendre plaisir à tuer ton prêtre devant tes yeux et peut être que je retrouverais mon frère avec ce problème résolu. Tu devrais savoir depuis le temps que je suis très rancunier, j'aime pas qu'on m'abandonne qu'est ce qeu tu veux que j'y fasse.

Il prenait une grande bouffé d'air.


Atori: je ressent une légère magie blanche ici, on sais téléporter avec mon nouveau jouet..ton prêtre? non, il a de la famille? 

il en faisais un grand sourire.

Atori: une famille de prêtre, je vais me faire un banquet avant de m'occuper de ton protéger. A bientôt valas prend soin de toi.

Il tournait les talons s'en allant gardant son petit sourire en coin, se doutant que son frère allait pas le laisser s'en aller comme ça. Il l'attrapait au dernier moment plaquant son bras derrière son dos le tenant bien contre lui.

Atori: tu es tellement prévisible Valas, poignardé dans le dos c'est ton truc hein? 

il le mordait à la nuque avant de relever les yeux vers une veille connaissance.

Atori: j’espérais ne plus à voir ce visage de toute ma vie.

Darcia: tu n'aura plus à le voir une fois que je me serais occuper de toi.

Il poussait valas sur le côté ricanant de ses paroles.

Atori: tu n'as pas les moyens de me tuer.

Darcia: c'était pas dans mes idées, mais j'ai l'intention de t'enfermer dans un tombe pour l'éternité.

Atori: j'ai l'impression d'avoir déjà entendu ça quelque part.

Darcia sortait une dague de sa veste retirant aussi tôt le sourire d'Atori.

Atori: où est ce que tu as trouvé ça?

Darcia: les remerciement de Shin, il m'a demander de te l'enfoncer très longtemps dans le coeur. 

Atori retroussait le nez et attrapait une femme qui avait le malheur de passer par la promenant son bébé dans la poussette.

Atori: on va faire un marcher tous les deux, tu m'envoie cette dague et je forcerais pas cette maman à étrangler son bébé. Qu'est ce que tu en dis?

Darcia: lâche la immédiatement.

Atori: c'est moi qui donne les ordres! envoie moi cette putain de dague!

Darcia ne devait pas prendre le risque de perdre des innocents, il lançait la dague en direction de Atori qui la rattrapait en vol.

Darcia: lâche la maintenant.

Atori: bien sûr.

Il enfonçait la dague dans sa gorge.

Darcia: non!


Atori: tu apprendra à ne plus me faire de menace, le bâtard.

Il partait rapidement pendant que Darcia tentant de soigner cette jeune mère. Il la sauvait de justesse a quelque seconde prêt.

Darcia: maintenant, il a la seul chose qui aurait plus le neutralisé. Hypnose cette femme qu'elle ne se rappelle de rien.


Shin: je vois pas de corps de vampire sécher, alors sa veux dire que ta échouer et en plus qu'il a la dague.

Darcia: qu'est ce que tu fais ici? 

Shin: pourquoi tous le monde veux que je reste cacher chez moi? je déteste qu'on me dire quoi faire! et puis sodom voulait prendre l'air.

Il était dans sa poche dépassant sa tête regardant tous le monde.

"Soo!"

Shin: bien il a plus qu'à le retrouver et prendre la dague.

Darcia: toi, tu ira nul part. J'ai promis à ton père de m'occuper de toi.

Shin: et bien va me chercher du sucre, j'ai oublié d'en racheté tous à l'heure.

Darcia: amusant, mais en attendant c'est toi qui veux.

Shin: je dois rester enfermer dans une bulle de protection? c'est ça que tu veux?

Darcia: parfais! ta enfin compris.

Il plissait les yeux le voyant créer un bouclier de protection autour de lui.

Shin: tadaa! allé on y va valas, 

Darcia levait les yeux vers le ciel comme pour regarder vers teijo.

Darcia: qu'est ce que tu veux que je fasse? c'est une tête de mule!

il cherchait aussi tôt après shin qui était déjà partit.

Darcia: en plus il est partit.

Il voulait faire de même mais regardait vite vers le banc s'approchant levant la main ressentant la magie de ses deux fils.

Darcia: qu'est ce que vous faisiez ici? 

Il se téléportait pour être certain que ses deux fils ne soit pas également en danger, Akira était à la maison prenant une bière pour essayer d'aller contre cette soif qui le rongeait.

Akira: j'ai peut être fais une connerie.

Il regardait Akio.

Akira: ok, j'ai fais une connerie! j'ai fais un marché avec un vampire une fois...et même plusieurs fois.

Il buvait vite un coup, c'est comme avoué qu'il trompait Mike depuis des années.

Akira: je suis pas un putain de prêtre moi! les hunters sont pas immortel ok? alors j'ai utilisé un peu de sang d'un vampire plutôt haut placé pour garder ce joli physique. Oh ça va! ne me regarde pas comme ça Mike! tu serais rester avec moi aussi non? tu bave déjà devant le décolleté de jeune lycéenne.

Il posait sa bouteille, boire ne suffit vraiment pas pour l'instant. Son corps réclame en permanence du sang.

Akira: le sang marchait bien, mais c'est que temporaire. Je devrais le voir régulièrement pour en réclamer d'autre.

Il regardait vers ordonnance qu'il avait laisser sur le table.

Akira: j'allais me retrouver paralysé, j'ai pensé qu'à ma gueule c'est vrai. Mais j'avais pas envie de tous perdre, mon boulot...toi. J'ai encore été le voir, alors oui il m'a donner sur sang et m'a tuer aussi par la même occasion.

Il chiffonnait l’ordonnance avant de le jeter plus loin.

Akira: t'en fais pas je tiendrais le coup jusqu'à demains, tu pourra m'enterrer dans le jardin à côté de ton hamster!

Darcia: les jeunes! sa ne réfléchit pas!

Akira: qu'est ce que vous faites ici?

il l'obligeait à s'asseoir sur une chaise regardant par chacune des fenêtres vérifiant que Atori soit pas dans les parages.

Darcia: faire un marché avec un originel? t'es sérieux? et tu prétend être un hunter.

Akira: oh ça va! lachez moi!

Darcia: tu aurais pu demander du sang à valas, il t'aurais pas utiliser au moins.

Akira: j'ai demandé, mais shin m'a gentiment foutu dehors. 

Darcia: au moins quelqu’un d’intelligent.

Akira: vous avez personne d'autre à emmerder?

Darcia: pour l'instant c'est surtout toi qui m'emmerde! Atori ta transformer pour que tu devienne son larbin ce qui met aussi tôt mes fils en danger.

Akira: j'ai pas l'intention de le servir.

Darcia: tu aura pas le choix, il avait pas le pouvoir de t'hypnotisé avec ton don hunter mais maintenant il le pourra. Je devrais te tuer pour la sécurité de mes fils.

Il regardait vers Mike sur le coup.

Darcia: j'en ferais rien Mike! me lance pas ce regard tu veux? 

Akira: ok je vais dans ma chambre! qu'on m'y foute la paix.

Il se levait montant vite à l'étage s'enfermant à clé à l'intérieur. Il voulait déprimé tout seul, mais la vue sur ce soutiens gorge que Laure avait oublié, le réanimait un petit peu. Il tapait son pied sur la porte la pétant presque en deux.

Akira: Mike!

il redescendait vite mettant le soutiens gorge sous son nez.

Akira: qu'est ce que sa fou dans notre chambre!!? je vais te couper les couilles et te tuer ensuite!

il regardait surtout sa nuque mais se reculait jetant le soutiens à son visage.

Akira: je me tire!

Darcia: si tu t'en va maintenant, Atori n'aura qu'à te cueillir. Ce type est un psychopathe, il t’obligera à tuer toi aussi.

Akira: ouais j'ai compris, je suis déjà mort de tout façon alors une fois de plus. tu pourra t'envoyer en l'air avec qui tu veux comme Mike, tu en avais surement marre de te trimbaler le vieux.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Jeu 17 Déc - 23:36

Akio avait donc emmené Mike jusqu'à Akira, celui ci avait déjà bien comprit ce qu'il lui arrivait, comparé à Mike.

Mike : Ce qu'on fait là ? C'est plutôt à moi de te poser cette question. Tes bizarre, tu te sens bien ?

Akio détournait le regard, tout en croisant les bras de ce que disait Akira, qu'il devait lui parler quelque chose et qu'il valait mieux qu'ils rentre pour parler de ça.

Akio : Ouep, quelque chose de très, important.

Mike plissait déjà les yeux craignant qu'il le trompe, il en fronçait les sourcils sur le coup.

Mike : Tu me trompes c'est ça ? Avec qui, il vient juste de partir ?

Il cherchait déjà partout autour de lui, et s'énnervait déjà à cette idée. Il revenait vers Akira soulagé, vu qu'il le rassurait tout de suite, disant qu'il ne le trompait pas, il en lâchait un soupir sur el coup, Akio lui levait les yeux aux ciel étant donné que s'il n'était pas intervenu, il se serait surement fait violé par Laure.

Mike : C'est Benoit qui m'a supplié d'accepter de passer à la télévision, avec les plus grand mannequin, j'y suis pour rien, et puis sa permet d'augmenter ma popularité.

Il haussait les épaules.

Mike : Se n'était pas un mensonge, sa fait partie de mon travail.

Akio : Hum ok, je nous téléporte avant que la situation empire.

Mike : De quel situation tu..

Il faisait un signe de la main pour tous les téléportés jusque chez Akira et Mike. Pendant ce temps, Atori était revenu au lieu où il avait laissé Akira, et bien entendu, il ne le retrouvait pas, étant déjà partis avec Akio et Mike.

Valas le retrouvait rapidement, ne désirant pas laisser son frère courir seul, et tenter de s'en prendre à Shin, il désirait l'arrêter, il le regardait bien, les sourcils froncés.

Valas : Tu sais bien pourquoi je suis là. Dit moi comment tu m'as retrouvés.

Il plissait les yeux de sa réponse. Il l'écoutait bien sans lui répondre pour autant, il se souvenait parfaitement de tout ce qu'ils avaient vécus ensemble, les jeux qu'ils se lançaient entre eux, ils se jouaient de la vie humaine, et aimait s'amuser avec ça, mais les choses avait changé pour Valas, lorsqu'il a rencontré Shin qui a réussit à le changer.

Valas : Il ne m'a fait que m'ouvrir les yeux, et je te souhaite d'en faire autant. $

Il ne bougeait pas de sa place alors qu'il s'approchait.

Valas : Ses petits jeux là entre nous est terminés, alors je le répète, ne t'approche pas de lui.

Il le suivait du regard alors qu'il semblait chercher la piste de Akira, et ressentait bien vite la présence de Akio et Mike.

Valas : Arrête tu vas me faire pleurer, je suis sur que tu t'ais très bien débrouillé sans moi, quand j'étais enfermé tu n'es jamais venu, on sait tout les deux que tu ne penses qu'à ta personnes et surement pas à la mienne.

Il le regardait bien alors qu'il parlait de la magie blanche.

Valas : Shin n'est pas venu ici.

Il fronçait les sourcils, vu qu'il se doutait à présent que shin n'était pas le seul prêtre ici.

Valas : Ne fait rien de stupide Atori, où tu le regretteras.

Il ne comptait pas le laisser faire, il utilisait sa rapidité pour le rattraper, il tendait la main pour l'attraper mais Atori se retournait au bon moment, plaquant son bras derrière son dos et le maintenait comme ça, Valas le regardait du coin de l'oeil.

Valas : Espèce de..

Il fermait les yeux alors qu'il le mordait à sa nuque tout en gémissant légèrement, il réouvrait les yeux voyant Darcia présent. Atori repoussait Valas sur le coup, Valas regardait la scène, se demandant ce que Darcia comptait faire, sa blessure se soignait déjà.

Evidemment, il possédait la dague pour le maintenir endormis, Valas plissait les yeux se doutant que s'était Shin qui le lui avait donné.

Valas : Laisse toi faire Atori, ils peuvent t'aider à te changer, je n'y croyais pas non plus et pourtant, j'ai changé.

Il grimaçait vu que sa n'allait pas être aussi facile que ça, il attrapait une femme qui se promenait avec son bébé, la menaçant. Cela allait vraiment compliqué les choses.. Darcia était forcé de lui lancer la dague, il utilisait aussi tôt la dague l'enfonçait dans la gorge de la mère et partait rapidement. Valas utilisait sa rapidité pour regarder l'état de la femme, Darcia arrivait heureusement à la sauver.

Valas : Sa va être plus compliqué à présent, il à la dague, et restera sur ses gardes.

Il prenait la femme pour l'hypnotiser, il tournait le regard vers shin ensuite qui arrivait, il lâchait la femme et le regardait bien.

Valas : Je t'avais demandé de rester à la maison.

Il soupirait de ce qu'il disait, il croisait les bras les écoutant.

Valas: Il a raison, c'est trop dangereux.

Il détournait le regard vers Darcia vu qu'i le prenait au mot. Valas le regardait comme ci il parlait à Teijo, et à peine ils reposaient les yeux vers Shin qu'il était déjà partis, Valas en soupirait.

Valas : On ne peut pas l'en empêcher de nous suivre malheureusement, il ne changera pas d'avis. Je vais le suivre.

Il utilisait sa rapidité pour retrouver Shin, ne comptant pas le laisser seul. Darcia lui avait repéré ses deux fils, il se téléportait donc pour les retrouver. Mike lui croisait les bras regardant Akira qui semblait pas allé bien, tentant d'apaiser sa soif de sang avec de la bière.

Mike : Quel connerie tu as fais ?

Akio : C'est pire qu'une connerie qu'il a fait.

Mike regardait du coin de l'oeil vers Akio et revenait ensuite vers Akira, n'en revenant pas de ce qu'il lui avouait.

Mike : Tu as fais quoi ?!

Mike passait sa main dans ses cheveux sur le coup, n'en revenant pas de ce qu'il entendait. Il fusillait Akira du regard ensuite, l'écoutant lui dire tout ça.

Mike : Tu aurais du m'en parler ! J'aurais pu t'aider, demander ça à un vampire c'est.. Stupide !

Akio : En effet, c'était assez stupide.. Mais il faut le comprendre, j'aurais sans doute fait pareil à sa place.


Il était contre la table, chipotant à ses ongles. Mike détournait le regard, restant sous le choque de ne pas être au courant de tout ça. De se marcher avec se vampire, il regardait Akira parler du fait qu'il allait être paralysé.

Mike : Pourquoi tu ne m'en as jamais parlé...

Il regardait bien en direction de Akira, écarquillant les yeux comprenant seulement la situation, et donc qu'il était en pleine mutation.

Mike : Arrête de dire n'importe quoi ! J'ai aucune envie que tu meurs !

Il repassait sa main sur son visage, il regardait ensuite vers son père qui était venus. Il faisait asseoir Akira, et semblait voir si Atori n'était pas là.

Akio : Moué, un hunter stupide, Mike n'est pas mieux n'est-ce pas ?

Mike : L'afferme..

Akio laissait son père parler, il avait donc déjà demander à Valas, mais Shin avait refusé évidemment.

Mike : Lui parle pas comme ça, se n'est pas de sa faute..

Il fusillait Darcia du regard, n'aimant pas qu'il parle de cette façon à Akira. Cela allait être très compliqué malgré tout, Darcia savait les risques, et en effet Atori pourrait se servir de Akira, lui donnant des ordres pour s'en prendre à ses fils.

Mike : tu feras rien du tout.

Il plissait les yeux sur le coup, Darcia le rassurait disant qu'il n'en ferait rien. Mike regardait Akira monter jusqu'à sa chambre surement ayant besoin d'être seul. Il détournait le regard ensuite.

Mike : Il n'y a pas un moyen de l'aider ? Il peut vivre en tant que vampire après tout. Mais il faut arrêter ce type sa doit pas être compliqué, vous l'avez bien fait avec Valas.

il se taisait bien vite voyant Akira redescendre avec le soutien gorge de laure, il en écarquillait les yeux, il avait bien envie de se cacher dans un trou sur le coup.

Mike : Calme toi, et laisse moi t'expliquer.

Akio : Haha quel ambiance ici.

Akira regardait évidemment sa gorge, il finissait par lui lancer le soutien au visage, il le retirait le jetant à terre et suivait rapidement AKira.

Mike : Akira !

Darcia tentait de le faire rester, Mike détournait le regard.

Mike : Calme toi ok ? Et laisse moi juste t'expliquer.

Il lui prenait le bras ne voulant pas qu'il s'en aille dans cet état, il le regardait bien ne sachant pas comment lui expliquer ça.

Mike : c'était une succube, elle a tenté d'utiliser ses pouvoirs contre moi, je l'ai rencontré au tournage, et m'a sans doute suivit jusqu'ici.. Elle s'est mis nue dans notre lit, j'ai rien demandé de tout ça, je m'en fiche de cette fille.

Akio : Et je suis arrivé à temps pour le faire sortir de son pouvoir, sinon, sa aurait été trop tard pour ton mec, il se serait fait dévoré tout cru par cette succube en chaleur.
Mike : Akio tais toi !

Akio : ok ok..

I levait les mains ricanant malgré tout, Mike passait sa main sur son visage sur le coup.

Mike : Se n'était pas de ma faute, tu connais les pouvoirs d'une succube non ?! Maintenant reste ici, mon père à raison, il ne faut pas que tu sortes, c'est ce que ce type attend surement de toi, ici tes en sécurité avec nous.

Il tournait le regard vers son père se décallant de Akira.

Mike : Je devrais lui donner mon sang non ? Pour qu'il termine le processus..

Akio : Evidemment, regarde il n'attend que ça.

Mike : J'ai pas l'intention de le laisser mourir, et je préfère que se soit mon sang que celui d'un autre.

Il soupirait, s'approchant de Akira, le tenant par les épaules.

Mike : Allez fait le, boit mon sang, mais vas y doucement.

Akio profitait que son père se concentrait sur le fait que Akira puisse s'arrêter pour se téléporter, se retrouvant en face de Atori en question.

Akio : J'ai sentis ta présence, je me présente, je suis Akio, fils de Darcia et de Shizuka, oh et j'ai également du sang d'un Dieu qui l'aurait cru ?

Il tournait autour de lui.

Akio : figure toi que je suis plutôt protecteur en ce qui concerne ma famille, et donc, le fait que tu tente quelques choses contre eux me déplaise fortement.

Il lui faisait bien face.

Akio : Je vais t'avouer un petit secret, alors que je n'étais qu'un tout petit bébé, ce Dieu en question m'a kidnappé pour faire de moi son pantin, je dois t'avouer que je ne me souviens pas vraiment de ce jours là, mais on m'en a parlé évidemment. Mon frère est venus pour tenter de m'échanger contre lui, ce qui a dégénéré la situation et ainsi de suite on s'en fou un peu..

Il souriait.

Akio : Malheureusement, se qu'ils ignorent tous c'est qu'ils sont arrivés trop tard, Tsukune c'était déjà chargé de mon cas, et même si Teijo a fait le nécessaire pour faire disparaître toute la magie noir qu'ils y avaient en nous. cela n'a pas fonctionner pour moi, enfin du moins presque, la magie noir ne me corromps pas et Tsukune ne peut pas retrouvé ma trace, mais je peux malgré tout la manié à ma guise, tout comme je peux manié la magie blanche ce qui fait de moi, une personne unique.

Il tendait la main créant dans une partie une magie noir et de l'autre une maige blanche.

Akio : Qu'est-ce qu'il se passe si on manie les deux à la fois tu crois ? Alors voici ce que je te conseil, tu laisses tomber ma famille, où je devrais me charger de toi moi même, et pas besoin de cette petite dague que tu tiens, je peux avec ma simple magie faire en sorte que tu ne ressembles plus qu'à une momie vivante pour le reste de tes jours.

Il s'étirait ensuite faisant disparaître sa magie.

Akio : Bien, je pense qu'on va bien s'entendre nous deux hum ? Sa vaudrait mieux pour toi que tu sois mon ami plutôt que l'inverse. Alors j'ai un service à te demander. Approche.

Il faisait un signe du doigt pour qu'il approche.

Akio : Je veux que tu sois mes yeux et mes oreilles, que tu sois mon pantin en gros, que tu fasses tout ce que je te demande. Par exemple, cette homme là.

Il lui montrait une photo.

Akio : Il m'a vu manié la magie noir, et je ne veux te preuve, alors tu vas le tuer pour moi. Tu seras grandement récompensé, le fait que je te laisse vivre librement en est une, et cette conversation restera évidemment entre nous.

Il détournait le regard.

Akio : Je dois y aller, mon père à remarquer que je n'étais plus là, dégage de ma vue maintenant.

Il se téléportait, montrant son paquet de cigarette.

Akio : Je n'avais plus de cigarette, pas besoin de t'inquiéter. Bien, je ne pense pas que vous ayez encore besoin de moi, alors je vais m'éclipser. T'en fais pas pour moi, je risque rien où je vais.

Il faisait un signe de la main pour se téléporter. Mike posait sa main sur sa nuque vu que Akira s'était nourris de lui, il laissait son père le soigner.

Akio s'était téléporté chez Derek, il fumait sa cigarette tout en se rendant jusqu'à son bureau, où il avait l'habitude de s'enfermer pour travailler.

Akio : J'ai du m'absenter, Mike s'était encore attiré des ennuis. Tu t'ais pas trop ennuyé sans moi ?


Il plissait les yeux le voyant ranger un dossier, il s'avançait rapidement vers lui, lui arranchant se dossier des mains.

Akio : Tu espionnes encore la vie de Gabriel ? Quand est-ce que tu vas le lâcher ? Tu regrettes peut être que se soit moi que tu te sois imprégné à présent au lieu de lui ? Je ne suis pas lui après tout.

Il lançait le dossier sur son bureau, détournant le regard.

Akio : Tu veux savoir ce qu'il est devenu ? Alors je vais te le dire, il est devenu riche, il travail la plupart du temps dans son hopital, et a rencontré une femme, sa fait bientot deux ans qu'ils sont ensemble, voilà plus besoin d'en savoir plus.

Il s'approchait de lui, s'asseyant sur ses jambes.

Akio : Oui je pense que je suis jaloux, lorsque tu as avoué que tu étais imprégné de moi, je ne m'y attendais pas. Et pourtant, tu restes toujours en retrait, tu as peur de t'attacher à moi et que tout disparaisse, mais ton imprégnation pour Gabriel ne s'est pas envolé, Darcia te la retiré.

Il approchait ses lèvres pour l'embrasser.

Akio : Oublie Gabriel, tu l'as perdus depuis bien longtemps et tu le sais, tu es imprégné de moi à présent, alors occupe toi de moi, moi je suis immortel comme toi, tu ne risques pas de me perdre, comparé à Gabriel qui commence à vieillir, il finira par mourir tôt ou tard.

Il l'embrassait tout en passant sa main entre ses jambes.

Akio : Je sais que tu as envie qu'on refasse ce qu'on a fait hier soir.

Il s'arrêtait détournant le regard.

Akio : Damon, tu es encore là toi ?

Il le regardait soupirant se retirant de Derek.

Akio : Je pensais que tu étais avec ton oncle, dans un bar à pute. Oups... J'ai dis ça tout haut ?

Il souriait à cette instant.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Ven 18 Déc - 23:15

Le coup de le succube ne semble pas vraiment convaincre Akira, il a surement envie de le tuer de plusieurs façon différente pour s'être fait aussi facilement avoir par Laure.

Akira: tu t'es fais avoir facilement par un succube? il a plusieurs façon différente de sortir de leurs emprise! je te l'ai appris! à moins que tu n'avais pas autant envie que ça de t'en sortir. Je vais être obligé de brûlé les draps! et peut être le lit avec!

Darcia: n'oublie pas que tes émotions son décuplé Akira.


Akira: même dans mon état normal, j’agirais comme ça!

il frottait son front préférant laisser Mike régler cette histoire.

Akira: va si change de conversation, mais cette petit histoire n'est pas terminé crois moi!

Darcia: de toute façon tu le laissera pas mourir Mike, donc il est préférable qu'il se nourrisse de toi et personne d'autre, le sang de prêtre à un petit effet positif sur les vampires. Il faut croire que tu étais destiné à devenir un vampire, dans un monde ou dans l'autre.

Akira: qu'est ce que tu veux dire?

Darcia: peut importe, fais ce qu'il faut et moi je m'occuperais à t'arrêter si tu te contrôle pas.

Akira regardait vers la nuque de Mike ayant de plus en plus de mal à résister, il critiquait la faiblesse des vampires mais on ne peut que les comprendre une fois qu'on vie la même situation. Akira se laissait aller, il était persuadé au fond de lui qu'il ne fera jamais de mal à Mike. Akira lui profitait de cette instant pour s'éclipsé prêt de Atori non loin. Celui regardait vers la maison avec le sourire sentant son nouveau petit protéger muter.

Atori: et bien parfais.

Il s’apprêtait à s'y rendre, mais stoppa ses mouvements à la vue de Akio. Ses sourcils se fronçaient l’observant et écoutant son petit discours.

Atori: arrête tu va m'émouvoir, j'ai autre chose à faire que perdre mon temps à t'écouter.

Pourtant ses paroles commençait l’intéresser surtout le fais qu'il est du sang de dieu dans les veines. Une chose à laquel il n'avait pas encore goûter de toute sa vie, il reprit sourire.

Atori: du sang de dieu? et tu ose venir me le dire en face, je pourrais te tuer la maintenant.

Il retirait son sourire sous ses menaces, surtout les deux sorte de magie opposé qu'il était capable de manier.

Atori: tu me menace? ta vraiment rien dans la tête mon pauvre garçon, j'aurais pu les tuer vite maintenant je prendrais plaisir à les tuer lentement.

Il regardait sa dague la serrant dans sa main, il sais déjà retrouver enfermer dans un tombeau durant plusieurs siècle et n'aimerais pas revivre cette instant.

Atori: tu veux m'utiliser? espèce de gamin prétentieux, tu ne sais pas à qui tu t'adresse!

Akio semblait s'en moquer complètement et lui donnait même un travail à accomplir. Atori attrapait la photo regardait cette personne en question.

Atori: tu veux m'envoyer tuer ce mec? tu serais bien capable de le faire toi même non avec ta petite magie noir.

Il chiffonnait un peu la photo sous la colère, mais la mettant dans sa poche. Akio a un bon moyen de pression pour utiliser Atori comme pantin. 


Atori: je vais tuer ton gars, mais sache qu'on ne joue jamais avec moi très longtemps.

Il utilisait sa rapidité pour s'en aller Akio en faisait autant avant de se faire prendre.

Darcia: ou est ce que tu étais passer?

Il plissait les yeux regardant ses cigarettes ne se doutant pas du double jeux que Akio pouvait jouer.


Darcia: Atori n'est surement pas loin alors joue pas au petit malin Akio.

Akira frottait sa bouche encore avec ses yeux de vampires rouge vif.

Darcia: tu devrais t'en sortir Akira, tu n'as pas eu besoin de moi pour t'arrêter.

Akira: je préfère lui réserver une mort lente et douloureuse.

Darcia relevait les sourcils soignant la nuque de son fils.

Darcia: par contre ce genre de tentative de meurtre, tu va devoir t'en sortir sans moi. Je vais devoir vous laissez, savoir ce vampire qui rode autour de ma famille ne me plait pas. j'ai besoin de conseil mais je reviens rapidement.

Il détournait le regard vers Akio qui s'éclipsait une fois de plus.

Darcia: j'ai mas petite idée d'où il a été, bien je vous laisse..bonne chance Mike.

Il se téléportait Akira le fusillait du regard tout en montant à l'étage attrapant tous les draps et les mettant dans la cheminé pour les brûlés.

Akira: je veux aucune trace de sa chatte humide! crois moi maintenant que je te lâcherais pas d'une semelle! on reprend tous les cours sur les succubes, espèce d'imbécile!

il attrapait le livre en question lui lançant au visage.

Akira: au boulot! je veux que tu connaisse chaque petite virgule de ce bouquin, fais vite ou je te ferais bouffer les pages pour que sa entre plus vite.

Bien laissons ce pauvre Mike pour venir un peu de mon côté, j'étais dans mon bureau comme la plus part du temps d'ailleurs travaillant sur un dossier particulier. Une fois que Akio apparaissait je le refermait vite.

Derek: je t'ai déjà demander de toquer avant d'entrer dans mon bureau.

J'essayait de cacher ce dossier en l'enfermant dans mon tiroir, mais il me le prit avant se doutant de ce que je trafiquait.

Derek: je t'en pris ne commence pas à me faire ce genre de scène. J'ai juste besoin de savoir qu'il va bien, sa reste le père de mes deux fils.

Je levais les yeux pour le regarder, il a raison je suis imprégné une fois de plus et franchement je m'en serais bien passé ou au moins récupéré celle que j'avais eu avec Gabriel, recommencer depuis le début, mais les choses ne se sont pas passer comme ça.

Derek: comment tu as eu ses informations sur Gabriel, tu l'espionne toi aussi?

Je fermais les yeux m'enfonçant dans ma chaise.

Derek: tu n'as pas besoin de faire de crise de jalousie, je sais très bien que mon imprégnation avec Gabriel ne sais pas envolé d'elle même. Delic m'a tous expliquer je te rapelle, mais cela peut tout de même arriver, j'ai plus confiance en l'imprégnation c'est tout.

Je tente de l'éviter un maximum, mais pourtant quand il est proche de moi je peux pas m'empêcher de le toucher, de me laisser embrasser et rendre soigneusement ses baiser. Oui je devrais oublier Gabriel et pourtant j'arrête pas de penser à la façon qu'on sais quitter. J'ai été obligé de le frapper pour le calmer, j'arrête pas de penser à ce geste. C'est vrai l'impregnation l'avait rendu instable, c'est ce qu'il se passe quand c'est à sens unique. Reiji a du s'en séparer pour ça et j'ai du couper le lien rapidement pour facilité la vie de Gabriel. 

Je sortais de ses pensées pour regarder Akio qui m'embrassait à nouveau tout en glissant sa main entre mes jambes, tout mon corps se crispait sur le coup. 

Damon: épargnez moi cette vision d'horreur.

Est ce que personne n'a apprit à toquer dans ce château?

Damon: je vis ici je te rapelle, c'est plutôt à moi de dire " t'es encore encore la toi?"

Derek: vous allez pas recommencer?

C'est quoi cette histoire de bar à pute? je vais devoir avec une discutions avec mon frère.

Damon: tu es jaloux parce que un gamin dans ton genre n'y a pas encore accès?

Je frottais mon front agacer de leurs dispute et c'est principalement comme ça depuis que Damon nous a surpris à s'embrasser. Je comprend qu'il soit déçu, il attendait que ce soit avec son père et non Akio.

Derek: Laisse nous deux minutes Akio, je te rejoins au salon ok?

damon lui faisait un petit sourire au passage, ils se tuent presque du regard. 

Damon: t'es sérieux? 

Derek: ça va Damon épargne moi tes commentaires.

Damon: c'est qu'un putain de gamin arrogant!

Derek: pas de commentaire j'ai dis! dit moi plutôt c'est quoi cette histoire de bar?

Damon: pas de commentaire tu as dit et j'en ferais pas non plus la dessus.

Il prenait le dossier sur son père lisant quelque feuille.

Derek: tu m'as pas dit que ton père était avec quelqu'un.

Damon: tu me l'as pas demander.

Derek: Damon...

Damon: oui c'est vrai, elle est très gentille mais...c'est pas toi.

Derek: est ce qu'il est heureux au moins?

Damon: et si tu allais le voir? tu verra bien par toi même.

Derek: je lui ai casser deux côtes en le frappant.

Damon: et lui a essayé d'étrangler ta secrétaire parce qu'il croyait que couchait avec.

Bon ben au moins vous savez comment la barrage a commencé. 

Derek: de toute façon je suis imprégné à nouveau, donc je vois pas pourquoi tu garde espoir.

Damon: d'ailleurs je trouve cette imprégnation louche.

je ricanais posant mes deux coudes sur le bureau entrelaçant mes doigts l'un contre l'autre.

Derek: tu va bientôt accusé Akio d'avoir créer cette imprégnation? n'y songe même pas il est impossible de la créer, mais seulement de l'enlever.

Damon: on peut pas s'imprégner d'un type pareil!

Derek: c'est pourtant arriver et il faudra que tu t'y fasse!

Damon: jamais.

Il tournait les talons sortant du bureau, je soupirais car j'ai vraiment pas facile avec Damon. j'enfermais le dossier de Gabriel dans mon tiroir n'arrivant malgré tous pas à m'en débarrasser et rejoignais Akio.

Derek: tu pourrais essayer de faire un effort avec Damon, comment veux tu t'entendre avec lui si tu envoie s'en cesse des piques? n'oublie pas que c'est mon fils et il restera dans ma vie que tu le veuille ou non.

je m'approchais de lui posant mes deux mains sur son visage.


Derek: fais un effort s'il te plait.

Je l'embrassais avant de regarder ma montre.

Derek: ok faut que j'y aille, viens ce soir si tu veux. Fais pas cette tête je vais bosser c'est, à ce soir.

Je sortais vite lâchant un long soupir et prenait la voiture pour démarrer, quelque instant après mon départ on attendait un gros boum sur la table. Atori attendait que Akio se retourne pour regarder le cadavre.

Atori: ben quoi t'es pas content? j'ai tué ton gars non? jai entendu des bestioles qui criait moins que ça. Pourquoi ce regard? t'aime pas qu'on te rapporte le gibier à la maison?

Il regardait autour de lui faisant mine d'être impressionner.

Atori: tu te fais pas chier toi, baiser avec un kijo. J'avoue que le sang des kistunes est un met esquis et je suppose pour toi que sa queue aussi.

il s'approchait de lui le fusillant bien du regard.

Atori: ne crois pas que tu te servir de moi très longtemps, tu peux peut être faire musique avec ta petite magie, mais moi j'ai des siècles d'expérience et toi...à peine quelque année. Tu as peut être les deux pouvoirs, mais tu dois aussi avoir leurs faiblesse. Alors si tu veux qu'on s'entende tous les deux il va falloir être très gentil avec moi.

Il attrapait rapidement sa main pour regarder vers son poignet.

Atori: et m'offrir beaucoup si tu veux pas que ma propre langue se dénoue, je doute que ton kistune soit ravis d'apprendre tes petit dons pour la magie noir.

Il montrait ses yeux de vampires ainsi que ses canines avant de détourner le regard entendant des bruits de pat.

Atori: on va reprendre cette petit conversation plus tard.

Il disparaissait prenant le cadavre avec lui à temps avant que Damon pointe le bout de son nez.


Damon: t'es encore la toi? mon père est partit alors casse toi.

Il semblait chercher quelqu'un.

Damon: t'étais avec qui? j'ai entendu une autre voix, oh et puis je m'en fou casse toi.

il repartait aussi vite qu'il était venu, moi j'étais dans la voiture m'arrêtant devant un hôpital. Ok j'ai mentis, je partais pas travailler mais était assez curieux de voir où Gabriel travail. Pour dire vrai c'est pas le première fois que je viens, j'ai jamais osé entrer pour autant. Je mettais mes lunettes de soleil prenant mon courage pour sortir de la voiture. 

Bon, je me la joue James bond avec mes lunettes noir, mais j'ai vraiment envie de le voir même de loin. J'entrais à l'intérieur regardant chaque médecin espérant le repérer, l'un d'eux me bousculait par mégarde sans vraiment faire attention à ma tête.

Derek: désolé je...

des cheveux bleu? Gabriel? j'ouvrais grand les yeux derrière mes lunettes, il m'a pas reconnu sur le coup faut dire qu'il semble bien occuper. Je me cachait presque derrière une plante, non mais qu'est ce que je fais? il...a changer un peu, il est plus mature.

On me tapotait du doigt dans le dos, j'en ai tellement stressé sur le coup que ma queue et mes oreilles kistune se montraient au grand jour.

Derek: Delic...mais qu'est ce que tu fais la?

Je le regardais de la tête au pied, une blouse blanche? il travail ici? je suis pris un peu sur le fais et je montre bien que je suis mal à l'aise puis que je m'en gratte l'oreille.

Derek: je suis ici pour le boulot, hum..je dois voir le boss pour quelque dossier sur la compta, c'est tout.

je retirais mes lunettes tous en regardant que Gabriel soit plus dans le coin.

Derek: sa fais longtemps que tu n'es plus venu me voir, c'est donc ça ton nouveau boulot? et bien bravo à toi. Bon, il faut que j'aille donc voir le patron donc euhh...et bien je te laisse travailler.

Je voulais surtout m'éclipser, mais quand je me retournais il est était en face de moi à me regarder bouche ouverte. On restait tout deux figer comme des piquets surement à attendre l'un comme l'autre le premier à parler. Bon ok je m'y met sinon demain on est encore la.

Derek: salut...Gabriel.

c'est pitoyable je sais! on s'imagine dans notre tête des dizaines de sénario mais jamais rien ne va comme on voulait. même avec quinze ans de plus, il est très beau je dirais même que cette age lui va beaucoup mieux. Mon imprégnation prend le dessus et me rappelle que je suis avec Akio.

Derek: je rendais juste visite à quelqu'un.

je regardais Delic baissant les oreilles ok...j'ai déjà foiré.

Derek: et pour travail aussi..mouais

je remettais vite mes lunettes pour cacher mon angoisse.

Derek: ok alors...j'y vais.

Je fuis comme un lâche! je baissais les yeux vers ma queue qui est fourré entre mes jambes, je tapais dessus pour vite la dégager.

Ashio: Delic? Gabriel? c'était pas Derek?

il tapait du coude vers Gabriel le sourire en coin.

Ashio: il est venu te voir on dirait, tu devrais voir ta tête. Viens Delic on va le laisser se défiger et toi Gabriel, tu devrais prendre un café pour...discuté. hum?

Il attrapait Delic pour partir avec lui rapidement.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Lun 21 Déc - 1:10

Mike avait donc donné son sang à Akira, celui ci était arrivé à se retirer de lui parfaitement sous le contrôle, alors que Darcia c'était fait soigné de sa morsure, celui ci comptait s'en aller. Il plissait les yeux l'écoutant avant.

Mike : Des conseils de qui ?

Il avait une idée d'où Akio s'était rendus, peut etre qu'au fond il a déjà compris le double jeu de Akio.. Mike soupirait lorsqu'il lui disait bonne chance, il tournait le regard vers Akira à cette instant, se doutant que sa n'allait pas être facile qu'il le pardonne concernant cette petite histoire avec cette succube.

Mike : Oué merci, j'en ais besoin.

Darcia se téléporté aussi tôt après ça, Mike suivait Akira du regard se demandant ce qu'il allait faire. Il descendait ensuite avec tout les draps du lit, pour les mettre dans la cheminée.

Mike : MAis qu'est-ce que tu fabriques ?

Il soupirait de ce qu'il lui répondait, il passait sa main dans ses cheveux sur le coup.

Mike : Tu m'en veux encore pour cette histoire, encore une fois je te répète que je m'en fiche de cette fille, c'est son pouvoir qui m'a fait agir comme ça. J'ai à peine lu les livres sur les démons, ils en existe à peine ici, et encore moins des succubes ! Comment j'aurais pu savoir que cette mannequin était l'une d'entre elle.

Il plissait les yeux alors qu'il lui lançait le livre, il regardait.

Mike : Tes sérieux ? Je dois étudier se bouquin par coeur ?

Il râlait détestant étudier.

Mike : Ok ok j'ai pigé, je vais étudier ce bouquin.

Il s'asseyait dans le fauteuil boudant tout en commençant à lire les premières pages. Pendant ce temps, Akio était donc avec Derek, regardant en direction de Damon qui était venus, ils ne s'aimaient pas tout les deux.

Akio gardait son sourire en coin de la réponse de Damon.

Akio : J'ai pas besoin d'aller là-bas, j'ai tout ce qu'il me faut ici.

Il tournait le regard vers Derek qui demandait qu'il l'attende au salon.

Akio : ok.

Il marchait, dépassant Damon tout en le regardant du coin de l'oeil, et se rendait ensuite jusqu'au salon, où il l'attendait en fumant sa cigarette, il fermait les yeux malgré tout, écoutant leurs conversation utilisant ses pouvoirs.

Ils parlaient de moi, et du fait que je sois avec quelqu'un, savoir si j'étais heureux ou non, et tout le reste. Akio plissait lentement les yeux, les gardant toujours fermé lorsque Damon disait qu'il trouvait cette imprégnation louche, il en serrait sa cigarette ce qui la cassait en deux.

Et pourtant, Akio a belle et bien créé cette imprégnation, il lui a suffit de combiné la magie blanche et la magie noir pour réussir à créer cette imprégnation, il peut également le retirer comme bon lui semble, et pourrait même refaire naître celle qu'il avait pour moi. Mais personne ne devait découvrir ce qu'il a réussit à faire, ce qu'aucun prêtre n'a réussit jusqu'à maintenant. Il rouvrait les yeux ensuite vu que Damon sortait du bureau, il écrasait sa cigarette dans le cendrillier faisant mine de rien.

Il tournait le regard vers Derek qui revenait vers lui dans le salon, il l'écoutait alors qu'il parlait de Damon.

Akio : Même si je tente de faire des efforts avec lui, sa changera rien, il m'aime pas c'est tout.

Il le laissait s'approcher de lui, le regardant bien dans les yeux alors qu'il posait ses mains sur son visage.

Akio : Je vais essayer, mais je te garantis rien.

Il l'embrassait également, il fronçait les sourcils qu'il disait qu'il devait partir.

Akio : Bien, à se soir.

Il le regardait s'en aller, il tendait la main faisant apparaître une cigarette qu'il allumait magiquement et en prenait une bouffé. Il sursautait entendant se bruit derrière lui, il se tournait rapidement regardant le cadavre sur la table, il levait le regard vers Atori ensuite, il en retirait sa cigarette de sa bouche.

Akio : Tes malade ou quoi ?! Pourquoi tu m’amènes ce cadavre ?!

Il le suivait du regard, toujours aussi mécontent.

Akio : L'afferme, tu vas me faire repérer, alors dégage et prend le mec avec toi !

Il restait bien à sa place alors que Atori lui faisait face, il l'écoutait.

Akio : J'ai dépassé la puissance de tout les prêtres, je suis plus puissant que tu ne le crois, je ne fais que la cacher depuis le début. Alors je te conseil de ne pas essayer de me berner, tu as peut être plus d'expérience, mais je n'ai peur de rien, alors maintenant tu vas m'obéir.

Il le regardait prendre sa main, il relevait les yeux vers lui, grimaçant tout en détournant le regard.

Akio : Alors tu vas me balancer c'est ça ? Enorme erreur de ta part.

Il regardait ses yeux, retirait sa main de lui alors qu'il sentait la présence de Damon.

Akio : tu dois partir et maintenant !

Heureusement il était rapide, Akio tournait le regard voyant Damon arriver. Il regardait derrière lui pour s'assurer que Atori était partis avec le cadavre et c'était le cas. Il revenait ensuite vers Damon.

Akio : tu as entendu des voix.. Et oui j'ai plus rien à faire ici.

Il le suivait du regard, il se téléportait ensuite. Il se téléportait chez lui, il marchait levant les yeux vers sa chambre, il se rendait jusque là ouvrant la porte, il entrait à l'intérieur voyant Atori s'y trouver, il tendait la main dans sa direction envoyant sa magie dans sa direction pour l'attraper par la gorge et le pousser jusque contre le mur, il s'approchait de lui ensuite.

Akio : On va devoir clarifié les choses, c'est moi qui dit où et quand on se voit et pas l'inverse. Ne t'invite pas comme ça, et surtout pas chez moi ! Je vis pas seul, mon frère, ou Darcia pourrait te surprendre !

Il détournait le regard mais s'approchait de lui, gardant sa magie sur lui pour le tenir immobile.

Akio : Tu veux mon sang ? bien, prend le si tu as envie, mais ne joue pas avec mes nerfs, on fait comme je dis c'est clair ?

Il faisait disparaître sa magie.

Akio : Et si tu tentes quelques chose contre moi, comme dire tout ce que tu sais, tu te retrouveras en état de cadavre, et prend pas mes menaces pour du bidon, je suis peut etre qu'un gamin à tes yeux, mais je suis bien plus coriace que tu ne le crois.

Il tendait la main vers lui, utilisant sa magie sur lui, sa peau commençait à devenir grisâtre, comme ci il avait la dague en plein coeur.

Akio : Je peux facilement te mettre à terre.

Il faisait un signe de la main pour arrêter ensuite.

Akio : Bien, maintenant que les choses sont claires, on peut partir sur des bonnes bases n'est-ce pas ? Alors voilà ce qu'on faire, je vais te donner ce que tu veux, en échange de tes services, sa te va ?

Il faisait apparaître une arme pour s'entailler le poignet et tendait celle ci vers lui tout en le regardant bien dans les yeux pour voir ce qu'il allait faire.

Pendant ce temps, Derek s'était rendus jusqu'à mon lieux de travail et donc mon hopital, il s'était même déguisé pour éviter de se faire repérer, enfin il portait juste des grosses lunettes de soleil. Il marchait dans les couloirs, et sans vraiment le vouloir on se bousculait, je levais la main vers lui sans vraiment le regard.

Gabriel : Pardon.

Je marchais rapidement jusqu'à une pièce où un patient avait besoin de moi, il est en arrêt cardiaque. Derek se rendait seulemetn compte que c'était moi qu'il avait bousculait et il se cachait aussi tôt derrière une plante.

C'était Delic qui le repérait, il le tapotait du doigt.

Delic : Papa ?

Il voulait faire comme moi, devenir médecin, sauver des vies. Il avait donc des études la dedans, et travail ici lui aussi.

Delic : Et bien, je travail ici et toi qu'est-ce que tu fais là hum ?

Il plissait les yeux l'écoutant.

Delic : Ah bon..

Il souriait sachant que se n'était pas vrai, mais qu'il était ici pour me voir.

Delic : Oui, je suis content de te revoir, et bien si tu veux voir le patron il est..

Il semblait stressé et se retournait pour s'en aller mais je faisais face à lui, je le regardais bien, tout comme lui, je ne m'attendais pas du tout à le voir ici.. A le revoir tout simplement, on ne se quittait pas des yeux, pourquoi il est ici ?

Delic nous regardait, il levait un sourcils de ce qu'il disait.

Gabriel : je vois..


Je le suivais du regard, il remettait ses lunettes et partait déjà, je détournais le regard sur le coup, je revois encore la scène qu'il sait passé entre nous avant qu'on ne coupe liens et qu'on se quitte, depuis se jour là on ne sait plus revus.

Delic s'approchait de moi sur le coup regardant vers Derek.

Delic : Tu le laisse partir ? Il est venus pour toi..

Gabriel : Pourquoi il serait venus pour moi. Il est venus pour le travail, il l'a dit.

Delic : Il soit disant venus voir le patron pour de la compta, il savait même pas que le patron de cette hopital c'est toi.

Il tournait le regard vers Ashio qui arrivait.

Delic : Si c'était lui.

Moi je tournais vers Ashio qui disait la même chose que delic, il serait vraiment venus me voir ?

Gabriel : Prendre un café avec Derek ?

Je le regardais partir avec Delic, je passais ma main sur mon visage sur le coup. Allez, il a fait le premier pat jusqu'à moi, on doit bien une discussion après tout ce qu'on a traversé.. Je n'ai rien à perdre. Je m'approchais d'un collègue.

Gabriel :Je m'absente quelque instant.

" Bien monsieur. "

Je tentais de retrouver Derek, il était dehors près de sa voiture.

Gabriel : Attend Derek.

Je m'approchais de lui, nos regards se croisaient à nouveau, j'en ais une boule au ventre.

Gabriel : Delic m'a dit que tu devais voir le patron pour le travail non ? Figure toi que je suis se patron, et j'ai justement besoin qu'on m'aide pour la compta, celui qui se charge de ça est absent.


Ok j'ai trouvé une excuse aussi..

Gabriel : Alors, on devrait boire un café, le temps de parler de tout ça.

Je craignais qu'il refuse. Delic et Ashio était caché derrière leurs voitures pour nous espionner.

Delic : Il lui a proposé d'aller boire un café, c'est sur une bonne voie.

Il souriait déjà à cette idée.

Delic : Oui je sais, je ne dois pas espérer quoi que se soit, ils ont chacun leurs vies.. Mais s'ils peuvent au moins s'entendre à nouveau tout les deux, sa me suffira..

Il acceptait..

Gabriel : Laisse moi deux minutes, le temps de me changer.

Une fois que j'avais remis mes vêtements normal, j'arrivais avec une malette, je m'installais dans sa voiture, alors qu'on se rendait jusqu'à un petit café. On s'installait, je suis assez mal à l'aise je dois l'avouer..

Gabriel : J'ai pris les dossiers avec moi, tient.

Je lui donnais ce qu'il fallait pour sa compta, bien que se n'était qu'une excuse tout les deux pour pouvoir parler. On nous servait le café, je touillais ma cuillière dedans, tout en levant de temps en temps les yeux vers lui, il porte des lunettes pour travailler, il n'a pas changé..

Gabriel : Alors.. Qu'est-ce que tu deviens ? Depuis.. la dernière fois ?

Je le regardais bien, il en faisait tout autant.

Gabriel : Je t'en veux plus pour ça, c'est du passé, comme tu peux le voir, j'ai réussis à prendre ma vie en main. Je possède cette hôpital, donc je consacre pas mal de mon temps, j'aime sauvé des vies, et je suis fière que Delic ait suivis mes pats, bien que s'est difficile pour lui de ne pas soigner les patients avec sa magie. J'ai également.. rencontré quelqu'un, Lola, c'est une fille bien. On s'est rencontré ici dans cet hopital, bien entendus c'est compliqué, on se voit pas souvent à cause de mon travail, mais elle l'accepte.

Je haussais les épaules, tout en détournant le regard.

Gabriel : On essaye d'avoir un enfant tout les deux, elle en veut un pour.. Avoir une présence à la maison, une personne à s'occuper pendant que ne suis pas là, mais pour l'instant sa donne toujours rien.

Je pensais que sa serait plus dure que sa de lui reparler depuis tout ce temps, je le regardais à nouveau. Je me demande s'il a quelqu'un dans sa vie lui aussi. Ce qu'il est devenu, j'aimerais le découvrir, bien que Damon m'en parle des fois quand on se voit. Mais Lola n'aime pas parler de ça, alors on évite d'en parle quand elle est là.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Lun 21 Déc - 22:59

Atori n'avait pas terminé la discutions avec Akio et comptait bien l'attendre même chez lui, il fouillait dans ses affaires souriant en découvrant plusieurs photo.


Atori: j'ai déjà découvert ton petit point faible.

Il montrait plusieurs photo de moi.

Atori: tu craque pour un petit renard? faut dire qu'il est plutôt séduisant et semble savoureux aussi.

Il les lâchait entraîner par la magie de Akio jusqu'au mur derrière lui, Atori gardait le sourire malgré tout.

Atori: j'ai compris, pas touche à mon renard c'est ça?

il plissait les yeux sous ses menaces.

Atori: ta des couilles je le reconnais, bien d'autres les aurait déjà perdu à me parler comme ça. Tu flippe tous de même que ta petite famille découvre ton vrai visage, qu'est ce qu'ils feraient si c'était le cas hum? t'enverrais en enfers? et si c'est ton petit renard qui l'apprenait.

il levait les yeux soupirant.

Atori: très bien petit patron, commence déjà par me libérer si tu veux qu'on soit copain.

Akio le libérait de son emprise, il faisait tous de même une mauvaise tête tous en frottant sa nuque.

Atori: recommence pas avec tes menaces, sa te va pas du tout.

son souffle se coupait au même moment que son visage virait au gris, Akio stoppait les battements de son corps ce qui coupait en même temps le circulation du sang. Atori prenait son souffle tout en fusillant Akio du regard.

Atori: petit merdeux, je connais qu'un sorcier qui a réussit à me jouer ce tour et je l'aimais vraiment pas. 

Il retroussait le nez, pour l'instant il allait devoir supporter les caprices de Akio, mais comptait bien lui donner une leçon tôt ou tard.

Atori: si tu es aussi fort que tu le prétend, pourquoi t'aurais besoin de moi?

Il attrapait son poignet regardant le sang qui y coulait.

Atori: pour pas te salir les mains? pourtant ses mains commence déjà à ce tacher, on ne peut pas cacher infiniment les cadavres dans le placard Akio. Même sans mon aide tes proches découvrirons qui tu es vraiment.

Il fit un grand sourire.

Atori: Mais marché conclut, donne moi ce que je veux et on pourra s'attendre...pour le moment.

Il plantait ses canines dans son poignet tous en le regardant du coin de l'oeil et se relevait ensuite tous en se léchant les lèvres.

Atori: parfais.

Il levait la main vers lui l'envoyant à son tour contre le mur, prit à la gorge le r'envoyant la pareil.

Atori: j'ai oublié de te dire, il suffit qu'une seule goutte de sang touche mon palais pour copier les pouvoirs de ma proie. J'ai d'ailleurs encore celui de mon frère qui coule dans mes veines, tu veux voir?

il entourait les mains de Akio de roche.

Atori: pratique non?

Il s'approchait de lui posant sa main sur son torse.

Atori: tu veux savoir ce qu'on ressent quand son coeur cesse de battre.

Il stoppait les battements de son corps quelque secondes avant de le libérer de son emprise.

Atori: mais on a un marché tous les deux, j'ai la fâcheuse tendance à tenir mes promesses. Jusqu'à que je m'en lasse bien évidemment. J'attendrais donc ton coups de fils, une fois que tu auras besoin de moi.

Il lui lançait sa carte avec son numéros et utilisait les pouvoirs de Akio pour te téléporter.

****

J'étais sur le point d'entrer dans ma voiture, comment un moment aussi banal pour me mettre tellement en stress? j'ai fais des conférences devans des centaines de personnes, j'ai jamais ressentis de stress et ici juste revoir Gabriel...et j'ai l'impression d'être nu en public.

J'ouvrais grand les yeux entendant sa voix, je retirais mes lunettes pour regarder dans sa direction. Sérieux? c'est lui le patron? je devrais me renseigné au lieux de raconté des conneries.

Derek: euh oui..j'ai besoin de voir le bilan de plusieurs entreprise et comme j'ai pas reçu de mail chez moi, je...suis venu sur place.

il a du être gradé récemment, comme cette hôpital m'appartiens je connais chaque directeur. C'est vrai qu'il était agé alors il a du reprendre sa retraite, sa m'étonne pas que tu as été choisis pour prendre sa place Gabriel.


Derek: un café? oui...faisons ça, je t'y emmène.

Un rendez vous avec Gabriel, aller contrôle toi Derek! c'est juste pour parler de boulot. Pourtant je suis nerveux comme au premier rendez vous, faut que je stop. Il est avec quelqu'un d'après Akio et puis moi aussi, je suis imprégné. Je l'attendais à côté de la voiture, n'empêche que cette blouse blanche lui va très bien...mais pas autant que ma chemise noir.

Ashio: oui, mais n'espère pas qu'ils se remettent ensemble Delic. Et puis Lola est très gentille, même si elle interdit presque d'entendre le prénom de Derek chez toi.

Je suis tellement perturbé que j'ai même pas remarquer qu'on nous espionnait et pourtant on peut pas dire qu'ils sont tous deux discret. Gabriel revenait habillé, je souriais montant dans la voiture. J'avais du mal tous le long du trajet de ne pas le regarder, surtout qu'il a tous de même un peu changer. Il fait beaucoup plus mature comme ça, il est séduisant mais sa me fais rappelé que je lui ai pris la possibilité de vivre éternellement. C'est comme ci je l'avais condamné à mourir tous simplement.

Je peux pas m'empêcher de m'en vouloir pour ça, pour avoir osé lever la main sur lui. C'est peut être pour ça que j'avais plus jamais repris contact mais gardait un oeil sur lui pour être sûr qu'il aille bien. Je prenais les dossiers qu'il me tendait mettant mes autres lunettes de travail, je m'en sépare jamais de ceux la.

Derek: merci, je vais regarder ça.

J'y regardais mine de rien pour jouer le jeux, mais difficile de me concentré dans de tel circonstance. Voilà, il a lancer la discutions j'en relevais les yeux dans sa direction.

Derek: j'ai ouvert deux nouvelles entreprises, dont une récente. Un orphelinat pour hybride, les humains ont une nouvelle tendance mais une fois qu'ils veulent se débarrasser des nouveaux nez, ils se retrouvent dans la rue. Alors j'ai constuit cette orphelinat pour les acceullir.

j'y pensais d'ailleurs, j'organise une fêtes au chateau pour célébré l'ouverture..est ce qu'il viendrais si je l'invite?

Derek: et..toi?

Même si je connais déjà la réponse, autant qu'il ne sache pas que je l'espionne depuis un moment en douce.

Derek: pour dire vrai, c'est plutôt moi qui possède cette hôpital. Il porte d'ailleurs le nom de jeune fille de ma mère, donc une fois de plus tu travail pour moi.

j'en souriais sur le coup.

Derek: je suis tous de même content de savoir que tu as pu t'en sortir et rencontrer quelqu'un de bien.

J'ai un peu du mal à dire que je suis imprégné de Akio, tant qu'il me pose pas la question je compte pas lui en parler ouvertement. J'ai tous de même une boule au ventre, il souhaite encore avoir un enfant? alors que après Damon il avait refuser d'en refaire un troisième avec moi, je voulais une fille..mais lui refusait alors pourquoi avec elle? Bon sang Derek, tu va quand même pas être jaloux non plus?

Derek: je vais faire les calcul de la compta, j'ai repéré une erreur. Alors tu pourrais passer au chateau ce soir pour récupéré le dossier. J'organise une fête pour célébré l'ouverture de l’orphelinat, tu es invité et...invite qui tu veux. 

Je m'arracherais bien la langue en cette instant.

Derek: Delic, Ashio, ta...copine et peut être Myu, elle n'arrête pas de polluer mon mur facebook pour que je lui trouve un jeune et "sexy" riche.

Je sortais l'une des invites de ma veste la glissant dans sa direction.

Derek: il faudra que tu montre cette invitation, c'est pour mes invités de marques. Je t'oblige à rien bien sûr, je t’enverrais les dossiers si tu viens pas. Mais sa me ferais plaisir que tu vienne.

Je me levais.

Derek: il faut que j'y aille, j'ai encore beaucoup de travail pour ce soir.

Je mettais des billets sur la table poru payer le café.

Derek: je te ramène à l'hopital.

Je le ramenais, je le vois regarder la carte d'invitation et sur le coup j'ai peur qu'il refuse. Je me garais devant l'hôpital bien qeu je l'enfermerais bien dans la voiture, pourquoi j'ai des idées obscène comme ça? 

Derek: je m'occupe du dossier ne t'en fais pas.

Il sortait de la voiture.

Derek: Gabriel...c'étais sympa de te revoir.

Je démarrais retournant au chateau prenant une grande respiration, à croire que j'ai cesser de respirer depuis qu'il m'a parler. De retour au chateau je m'occupais de régler les derniers points de la grande salle, m'égarant un peu dans mes pensées.

Derek: non les buffets au fond de la salle! changer tous de place!

Je veux que tous sois parfais, surtout si il vient. Je me touranis regardant vers Akio qui arrivait, il semble de mauvaise humeur..est ce qu'il sais? de toute façon si Gabriel vient à la fête.

Derek: tu en fais une tête, tu n'es pas emballer pour venir à la fête? je t'ai dis que tu n'étais pas obligé d'y participé. Surtout que je t'interdirais de t'habiller comme ça, chemise obligatoire.

J'attrapais sa main regardant la manche de sa veste, du sang?

Derek: tu t'es blessé? tu t'es pas attirer des ennuies au moins? comme cette course avec "ma" voiture que j'ai du couvrir de ma poche.

je souriais posant un baiser sur ses lèvres.

Derek: on discutera plus tard, prépare toi si tu compte venir. N'oublie pas tenue exigé sinon tu entre pas.

Je pensais pas qu'il viendrais, Akio déteste ce genre d'énèvement. J'ai déjà été obligé de tirer mon frère de force. Le soir même il avait déjà du monde dans la salle, des personnes importante. je suis en costume cravate bien sûr et mes cheveux coiffé vers l'arrière. je regarde souvent vers l'entrer espérant y voir Gabriel venir. Delic et Ashio sont déjà présent, Damon drague les demoiselles et mon frère...ben il fait la tronche dans son coin.

Derek: Reiji, tu pourrais faire semblant de ne pas t'ennuyer, on dirait un sorteur avec la tête que tu fais. Faudra qu'on ce dispute après la soirée, pour cette histoire de bar au pute avec mon fils.

Je suis donnait une bonne tape sur le torse.

Derek: trouve toi une jolie fiancé à la place! emmène encore mon fils dans ses endroits louche et je te les coupes.

je reprenais sourire saluant d'autres invités, je levais les yeux par dessus leurs épaules. Il est venu, cette fille c'est...sa copine? elle est vraiment ravissante il a pas à dire. On me sautait dans les bras, sur le coup je m'y attendais pas.

Derek: salut Myu, je me doutais que tu viendrais. Tu es ravissante dans cette robe bien que...

je regardais son décolleté.


Derek: très voyante.

Je la laissais pour aller à la rencontre de Gabriel.

Derek: Monsieur le directeur, je suis content que vous soyez venu.

J'attrapais la main de Lola posant un baiser sur sa main, faut bien que sois gentleman.

Derek: je suis ravis de vous rencontrer.

Je me redressais faisant signe au serveur, qui apportait aussi tôt du champagne.

Derek: faites comme chez vous.

Je regardais vers Gabriel avant de retirer mon sourire voyant Akio, sérieux il est venu? et pourquoi ma chemise noir? je l'ai plus jamais toucher depuis que Gabriel l'a porter.

Derek: excusez moi.

J'allais vers lui aussi tôt.

Derek: t'es vraiment venu? et piquer mes vêtements.

Je ressent déjà le regard froid de Damon dans ma direction et s'avançait vers son père.

Damon: salut Lola, je pensais que tu accepterais de venir ici, mais tu es tous de même ravissante dans cette robe.

Il reste tous de même gentil avec elle, il a vraiment que Akio qui déteste.

Derek: Ne fais pas cette tête, je l'ai invités que en dernière minute et uniquement pour affaire. Il est le directeur de l'hôpital qui m'appartient et donc invité comme beaucoup d'autre directeur, cesse de le foudroyer du regard. Il est accompagné de sa copine alors t'a pas besoin de faire une scène de jalousie.

Je lui donnais mon verre de champagne.

Derek: profite de la fête, j'ai encore des invités à aller saluer.

des invités vont saluer également Gabriel, on dirait qu'il est tout de même réputé dans son hôpital.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mar 22 Déc - 23:27

Akio était toujours auprès de Atori, il pensait avoir bien la situation en main avec lui, mais il allait bien vite se rendre compte du contraire.

Akio : En effet, je n'ai pas envie de me salir les mains, je ne tue personne moi même alors tu veux mon sang où pas.

Son sang coulait à même le sol, il le regardait s'approcher de lui, il plantait ses canines dans son poignet, Akio en plissait les yeux sur le coup, le laissant s'abreuver tout en le regardant faire. Ignorant bien entendus ce qui allait se produire, sinon il ne l'aurait jamais laissé faire.

Une fois qu'il se retirait de lui, Akio continuait de le regarder, soignant sa morsure. Alors qu'il se redressait, il l'expulsait à son tour contre le mur, Akio en écarquillait les yeux sur le coup regardant en direction de Atori, ne comprenant pas comment il pouvait faire ça.

Akio : Qu'est-ce que..

Il n'en revenait pas de s'être fait avoir de la sorte, il en grimaçait mécontent.

Akio : Espèce d'enfoiré..

Il tentait de baisser les yeux vers ses mains alors qu'il entourait ceux ci de roche, il les relevait ensuite vers lui. Il s'avançait ensuite vers lui posant sa main sur son torse, il voulait lui faire subir le même sort, en arrêtant son coeur.

Akio : T'avise même pas de..

Il entre ouvrait les lèvres sentant son coeur cesser de battre, ses yeux restait écarquiller sur l'instant ayant vraiment l'impression d'y passer. Mais il se retirait rapidement de lui, il en reprenait une grande respiration. Il en transpirait tellement qu'il avait eu peur, il le fusillait du regard ensuite mécontent que la situation se retourne contre lui, il ne pensait pas que Atori soit aussi fort.

Il l'écoutait mais ne lui répondait pas, une fois libéré, et qu'il s'en allait par téléportation, Akio se baissait attrapant sa carte avec son numéro. Il l'enfilait dans sa poche.

Akio : Putain !

Il envoyait une boule d'énergie sur son bureau qui explosait, il passait sa main sur son visage tentant de garder son calme. Il regardait ensuite l'état de sa chambre, il devait rapidement tout ranger, et nettoyer le sang, et faire disparaître la présence de magie noir, car il sait que Darcia ou Shin pourrait le sentir. Il faisait donc tout le nécessaire.


***

Derek et moi on se trouvait donc au café, sa fait bizarre de le revoir depuis tout ce temps. J'avais envie de savoir ce qu'il devenait, car bon, comparé à lui je ne me suis pas renseigné sur lui.. J'ai surtout tenté de l'oublier et passer à autre chose, mais sa reste toujours compliqué, il a fait partie de ma vie durant un long moment, et on a eu nos enfants ensembles, alors c'est impossible de l'oublier entièrement.

Gabriel : C'est une bonne initiative.

Je souriais, il est toujours aussi bon avec les autres, cette entreprise qu'il a créé en est la preuve. Je lui disais donc un peu ma vie, et bien entendu, il faut que je lui parle de Lola et du fait qu'on tente d'avoir un enfant tout les deux.. Je savais que sa lui ferait bizarre d'entendre ça, mais autant être honnête, et de toute façon, on est plus ensemble depuis seize ans, alors il devait se douter que j'allais avoir une liaison avec quelqu'un d'autre.

C'est vrai qu'en on y regarde, c'est lui mon patron encore une fois, j'en détournais le regard me grattant la tête sur le coup.

Gabriel : Oui, on ne change pas les vieilles habitudes on dirait.

Je le regardais à nouveau du coin de l'oeil, il semble bizarre lorsque je lui parle de l'enfant avec Lola, il détourne le regard et regarde à nouveau vers le dossier. C'est vrai que je ne voulais pas avoir plus de deux enfants, pour moi Delic et Damon c'était assez, mais voilà, les choses ont changer.. Sa ne suffit pas à Lola, elle veut avoir son propre enfant, et je la comprend.

Il m'invite chez lui ? Je n'ai plus remis les pieds au château depuis.. Se jour là. Sa me faisait bizarre, j'en avais un pincement au coeur de cette invitation, et d'un côté sa me faisait plaisir.

Gabriel : Et bien, d'accord je vais y réfléchir et leur en parler, merci pour l'invitation.

Je regardais l'invite qu'il me glissait, je la prenais pour la lire et relevait les yeux pour le regarder. J'ignore si Lola acceptera, elle n'aime déjà pas quand on parle de mon aventure avec Derek, le fait que j'ai pu être avec un homme sa la fait un drôle d'effet.

Gabreil : SA ne m'étonne pas de Myu ça.

Je souriais sur le coup, ma soeur est devenu une très belle femme, et elle sait qu'elle attire les hommes, et le fait donc bien exprès en montrant tout ses attributs, très, généreux on peut le dire.

Je me levais en même temps qu'il se levait, vu qu'il devait partir.

Gabriel : Bien, merci.

On se retrouvait dans la voiture, je regardais l'invitation, j'hésite si je vais y aller ou non.. Une fois arrivé à l'hopital, je regardais vers lui.

Gabriel : D'accord, merci pour le dossier.. Le café et l'invitation.

Je finissais par sortir et le regardait.

Gabriel : Oui, c'était sympa.

Je refermais la porte aussi tôt et le regardait partir, je détournais le regard, tout nos souvenirs refait surface sur le coup. Je finissais par me rendre jusqu'à ma voiture pour rentrer chez moi. J'annoncer la nouvelle à Lola, disant qu'on était invité, et bien entendu je précisais que s'était strictement professionnelle étant donné que Derek était mon patron et tout le reste. Elle avait un peu du mal à accepter, mais finissait par le faire, Delic et Ashio également.

Akio lui se rendait jusque chez Derek, encore tâché de sang sur ses vêtements. Et en effet de mauvais humeur mais uniquement à cause de ce qu'il s'est passé avec Atori. Il regardait Derek revenir.

Akio : Qu'est-ce qu'ils ont mes vêtements ? Et si je vais venir.

Il attrapait sa manche remarquant evidemment le sang qu'il avait sur lui.

Akio : C'est rien de grave, j'ai juste trébucher et voilà. Et je me suis déjà excusé pour ta voiture non ? D'une façon que tu n'oublieras jamais.

Il se laissait embrassé.

Akio : Ok, je vais m'habiller dans une tenue ridicule rien que pour toi.

Il s'en allait, pour se préparer. C'est vrai que se genre de fête l'ennuie à mourir, mais il ne voulait tout simplement pas laisser Derek seul avec tous se monde. Il se rendait jusqu'à sa chambre, regardant les vêtements qu'il avait, il tentait de prendre les vêtements qui lui correspondait le mieux, il regardait cette chemise noir qui était bien rangé, il reniflait l'odeur, il savait que c'était celle qu'il m'avait prêté, il y avait encore mon odeur dessus, ne l'ayant pas lavé depuis et jamais remise, sans doute un souvenir.

Il retirait ses vêtement et enfilait cette chemise le faisait bien exprès pour montrer sa propriété sur lui, et enfilait un jeans ensuite. Les invités arrivaient déjà, Reiji s'y trouvait, assis dans un coin entrain de boire et fumer une cigarette, il regardait Derek venir vers lui.

Reiji : Désolé c'est impossible, je me fais chier, tous des faux cul à cette évenement.

Il tentait de faire mine de rien.

REiji : Un bar au pute ? Mais je ne vois pas de quoi tu veux parler.

Il recevait un coup de sa part sur le coup.

Reiji : Pff, tes ennuyant des fois, il faut bien qu'il s'amuse un peu se gamin, et je suis un oncle cool alors je lui fais voir ce qu'est qu'une vrai femme, on va pas tous devenir gai dans cette famille sa commence à faire de trop.

Il buvait son verre ennuyé.

Reiji : Menacé ton propre frère, honteux.

Il ricanait malgré tout. Moi j'arrivais, accompagné de Lola, je cherchais après Derek faisant mine de rien.

Lola : Il y a beaucoup de monde.

Gabriel : Oui.

Myu qui était également présente sautait dans les bras de Derek ce qui arrêtait de me regarder et surtout observer Lola qui était avec moi.

MYu : Salut Derek !

Elle se retirait de lui, souriant de plus belle.

MYu : Tu aimes ? J'ai pris du temps à choisir qu'elle robe j'allais mettre, mais je trouve que celle ci me met très bien en valeur.

Elle regardait autour d'elle.

Myu : Il y a plein d'homme ici, tu me présenteras hum ? Le plus riche et le plus beau bien sûr.

Elle allait de son côté, se rendant jusqu'à Reiji, qui rêvassait dans son verre, elle se penchait pour le regarder, lui lorsqu'il levait les yeux il ne voyait que sa poitrine.

Myu : Coucou, pourquoi tu restes dans ton coin, alors qu'il y a plein de jolie fille qui te dévore du regard ?

Elle attrapait son bras pour le tenir contre elle.

MYu : Regarde, elles sont toutes jalouse de moi.

Je regardais Derek venir vers nous, je lui souriais, il prenait la main de Lola pour l'embrasser, elle le regardait bien, assez surprise.

Lola : Hum pareil pour moi, Gabriel m'a souvent parler de vous..

On prenait tout les deux notre verre de champagne. Je regardais dans la même direction que Derek, Akio arrivait, avec cette chemise, je la reconnais, c'est celle que Derek m'avait donné.. Pourquoi il la porte ? Mon coeur se serrait à cette idée, mais je tentais de en rien faire paraître.

Derek partait le rejoindre, Akio regardait le monde et regardait ensuite vers Derek qui arrivait vers lui.

Akio : Tu sembles déçut que je sois venus, pourquoi, parce que tu aurais préféré être avec Gabriel ? Qu'est-ce qu'il fiche ici d'ailleurs ? C'est toi qui m'a demandé de porter une chemise, alors j'en porte une.

Je le voyais me fusiller du regard, et Derek lui parle, est-ce qu'ils sont ensemble ? Non quand même, il a quel âge maintenant AKio ? à peine seize ans.. Je regardais Damon venir vers nous, ce qui me retirait de mes pensées.

Lola : Bonjour Damon, ton père à réussis à me convaincre, merci tu es très élégant toi aussi.

Heureusement mes fils s'entendent bien avec elle. Akio finissait par revenir vers Derek écoutant le pourquoi que j'étais là.

Akio : Uniquement pour affaires, bah voyons, alors c'était ça ton travail que du devais faire aujourd'hui ? Tes allé le voir, tu comptais m'en parler quand.

Il attrapait son verre, il fronçait les sourcils le regardant partir, il buvait d'une traite son verre et le donnait à quelqu'un vide, il marchait jusqu'à moi.

Akio : Salut Gabriel, sa fait un bail.

Gabriel : Akio, oui c'est vrai que sa fait longtemps.. Tu n'étais qu'un bébé la dernière fois que je t'ai vu.

Akio : Moué.

Il y a beaucoup de monde qui vient à ma rencontre, et voilà que c'est Akio, il semble pas m'apprécier, je vois pas pourquoi.

Akio : Alors comme ça tes la patron de cet hopital, c'est cool. Derek est venu te rendre visite.

Gabriel : Hum oui, on a prit un café pour discuter d'un dossier, et il m'a invité.

Il fronçait les sourcils.

Akio : Tu sais depuis que tu es partis pas mal de chose on changé, il est imprégné de moi.

J'en étais vraiment surprit, je tournais le regard vers Derek à cette instant mais revenait vers Akio.

Akio : Quoi il ne t'en avais pas parlé ? Enfin, soit c'est pas grave. Allez je te laisse, ta femme est ravissante.

Il regardait Lola du coin de l'oeil qui restait près de moi, et s'en allait ensuite.

Lola : Est-ce que ça va ?

Gabriel : Oui tout va bien.

Elle détournait le regard.

Lola : Pourquoi tu sembles surprit qu'il puisse être à nouveau imprégné.

Je prenais son visage.

Gabriel : Je suis content pour lui, on a tout les deux passé à autres choses, il est avec quelqu'un et moi avec une femme magnifique.

Elle me souriait, je l'embrassais ensuite. Akio était auprès de Reiji pour fumer une cigarette et boire un verre avec lui.

Reiji : Tes pas trop jeune pour boire ?

Akio : Comme ci tu te gênais pour le faire à mon âge.

Reiji : Je suis un kitsune, j'ai donc grandis très vite, toi ta que quinze ans.

Akio :J'en ais seize.

Reiji : C'est le même, et tes encore trop jeune pour que Derek s'intéresse à toi.

Akio: Il est imprégné de moi, alors si c'est possible. On l'a fait et refait je te signal. L'âge n'est pas important, rappelle toi, Akira et Mike.

Il le fusillait du regard.

Akio : Oups, c'est un mauvais exemple.

Reiji : T'arrives peut-être à jouer la comédie aux autres, mais moi, j'arrive à lire en toi.

Il lui faisait bien face.

Reiji : Tu ressembles à Darcia lorsqu'il était devenu cinglé, et pourtant tu n'as pas de magie noir en toi, sa doit être dans tes gênes d'être un con.

Il en ricanait de ce qu'il disait.

Akio : Arrête tu vas me vexer.

Il crachait sa fumée au visage et s'en allait, il partait retrouvé Derek attrapant son bras.

Akio : Vient, j'ai envie de quelque chose, tout de suite.

Il lui chuchotait à l'oreille en lui disant ça, et l'emmenait dans une autre pièce tranquille, il le poussait ensuite contre le meuble derrière eux, l'embrassant. Il passait sa main sous son t-shirt, evidemment Derek ne voulait pas faire ça maintenant, Akio en fronçait les sourcils.

Akio : Sa t'aurait pas gêné normalement, c'est parce que Gabriel est là c'est ça ? Ta encore envie de ce type, tes plus imprégné de lui mais de moi.

Il revenait à la charge l'embrassant tout en passant sa main sur son pantalon désirant le caresser là-bas. Une fois de plus, il se retirait de lui.

Akio : C'est bon retourne à ta petite fête, va le retrouver, je vais pas me gêner pour faire de même.

Il s'en allait mécontent. Je le regardais au loin, ils se sont disputés ? Akio sortait dehors pour prendre l'air, il faisait face à Darcia qui était présent.

Akio : Tient tes venus, je savais pas qu'il t'avais invités toi aussi.

Mike : Dit qu'on te gêne tant que tu y est.

Il détournait le regard.

Akio : Alors vous avez réussis à résoudre vos problème, de vampire, et de succube ?

Il regardait Akira à cette instant.

Mike : Il m'a fait lire dix fois le même livre, je pense que j'ai retenus la leçon, alors évite de reparler de ça. Bon, tu comptes rester dehors où nous inviter à rentrer ?

Il leur ouvrait la porte, tout en regardant vers son père du coin de l'oeil.

Akio : Ta retrouvé Atori ? Et le moyen de l'arrêter ?

mike : Ah non on parle pas de ça maintenant, on va profiter de cette soirée sans parler de boulot si possible.

Ils entraient tous, Myu arrivait vers eux.

Myu : J'en reviens pas ! Vous êtes Akira et Mike, je peux avoir vos autographes.

Mike regardait son décolleté.

Mike : Eeh oui bien sûr.

Il détournait le regard sentant le regard noir que lui lançait Akira. Akio lui regardait vers Derek, Lola était partis au toilette, je me retrouvais donc seul avec Derek qui était venus me tenir compagnie, Akio en serrait les poings sur le coup. Il regardait vers Myu, une fois qu'elle était seul, il s'approchait d'elle.

Akio : Tes myu c'est ça ? Je m'appelle Akio. Tu es très belle dans cette robe, elle te met bien en valeur.

Il voulait surtout attirer Derek du regard, pour le rendre jaloux.

Akio : Tu veux qu'on aille faire un tour tout les deux ?

Myu : Avec plaisir.

Il partait avec elle, moi j'avais remarquer qu'il regardait ailleurs, je regardais Akio partir avec ma soeur, il fait quoi ?

Gabriel : ça va Derek ? Tu devrais peut être le retrouvé, il m'a dit que tu étais imprégné de lui. Je suis content que tu ais pu retrouver cette imprégnation, avec quelqu'un.

Akio se trouvait au parc, assis sur un banc près d'elle, il détournait le regard se demandant ce que Derek faisait, parce qu'il ne venait pas le rechercher.

Myu : Il fait un peu froid tu trouves pas ?

Akio : Hum non ça va.

Elle se blotissait contre son bras, Akio la regardait du coin de l'oeil sur le coup.

Myu : Tu parles pas beaucoup, tu es timide c'est ça, j'aime bien les mec timide et surtout les décoincés.

Elle s'approchait de lui pour l'embrasser, Akio en levait les yeux, il posait sa main sur sa tête et l'endormait avec sa magie, il se retirait d'elle.

Akio : Tu m'ennuies.

Il partait, la laissant là. il n'avait pas fait attention que son père était pas loin et avait vu la scène. Il sortait son téléphone, pour appelé Atori, désirant le voir. Il attendait au parc qu'il arrive, il le regardait bien.

Akio : J'ai une service à te demander, je veux que tu tues quelqu'un pour moi.

Il croisait les bras.

Akio : Gabriel Light.







Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Jeu 24 Déc - 0:40

Je m'occupais des invités pour les saluer, les remercier d'être venu, je reçois leurs félicitations, ect. Je peux pas m'empêcher de regarder en direction de Gabriel surtout que Akio c'était avancer dans sa direction. Qu'est ce qu'ils se racontent? j'ai peur que Akio fasse des bêtises par jalousie, il a tendance à marquer son territoire. Je détournais la tête au même moment où Gabriel regardait dans ma direction, il semblait étonné. Je suis certain que Akio n'a pu s'empêcher de lui dire, je regardais encore directement et c'est la que je le voyais embrasser sa copine.

Je détournais le regard sur le coup allant me rechercher un verre de champagne, j'aurais pas le temps de le boire puisque Akio m'agrippait le bras.

Derek: Qu'est ce qui te prend? 

Qu'est ce qu'il a dans la tête encore? il m'isolait dans une pièce plus tranquille, j'allais rapidement avoir la réponse à ma question. Akio me collait au meuble derrière moi pour m'embrasser, pourquoi il a soudainement envie de faire ça maintenant? une question idiote, c'est uniquement à cause de Gabriel. Je le poussais délicatement pour l'arrêter, il va surement me faire la tête mais sa lui passera.

Derek: c'est vraiment pas le moment Akio, j'ai des invités et je peux pas les abandonner comme ça.

Je levais les yeux, qu'est ce que j'espérais? c'est encore qu'un ados...normal qu'il n'est pas adulte dans sa tête.

Derek: que Gabriel serait présent ou pas ne changerais rien, cesse tes crises de jalousie avec lui. 

Il veux vraiment mettre sa propriété sur moi, Il me fais un nouvelle tentative j'en fermais les yeux sentant sa main ce glisser dans mon pantalon. Je suis encore obligé de le repousser, j'ai vraiment pas envie de le blesser, mais akio m'énerve quand il me fais ce genre de crise.

Derek: Laisse Gabriel en dehors de cette histoire! Akio ne me tourne pas le dos quand je te parle! 

Je le suivait sur le coup.

Derek: quel caractère de cochon.

Je vais pas rentrer dans son jeux, c'est tout ce qu'il attend. J'ai déjà un peu trop attirer l'attention de mes invités, j'y retournais et repérait tous de suite Gabriel seul. j'ai une excuse pour lui tenir compagnie, j'en souriais m'approchant de lui commençant la discutions.

Akio était donc sortit prendre l'air et croisait en même temps son père, Akira et Mike.


Akira: j'avais pas envie de venir, mais je me devais de surveiller une certaine personne.

Darcia: tu ne semble pas dans ton assiette Akio.

Akira reprenait une mauvaise mine sous sa question tous en regardant vers Mike.

Akira: j'aurais bien voulu te le faire lire dix fois de plus pour être certain que sa rentre dans ton crane vide.

Darcia: nous sommes pas ici pour vous entendre vous disputez.

Il regardait ensuite Akio qui s'interrogeait sur Atori.

Darcia: j'y travail de prêt ne t'en fais pas.

Il regardait quelque instant Akio avant de rentrer à son tour, a peine rentrer Myu plongeait sur Akira et Mike les reconnaissant. Akira signait l’autographe tous en lançant son regard le plus noir en direction de Mike, il l'attrapait ensuite par le col tous en s'éloignant.

Akira: c'est décider, tu mangerais le bouquin au petit dej ou je devrais peut être te crever les yeux pour éviter que tu les mettent n'importe où!

Darcia levait les yeux devant leurs comportement et restait à l'écart regardant chaque invité afin de voir si l'un d'entre eux aurait un comportement étrange. Moi je repérais l'un d'eux qui en avait un, Akio qui s'éloigne avec Myu. Qu'est ce qu'il fais encore? il va quand même pas réellement me tromper pour me le faire payer? Gabriel remarquait que j'étais ailleurs et regardait dans la même direction que moi.

Derek: non c'est...

sa sert à rien de trouver des excuses.


Derek: j'aurais préféré ne plus jamais a devoir subir d'imprégnation, c'est que comédie...j'irais pas le voir et rentrer dans son petit jeux. Excuse moi...

Il reste que je suis en colère qui joue à ça avec moi pour me rendre jaloux, tous compte fais j'aurais quand même changer de pièce pour m'isolé. Pas question je craque même si j'ai envie de sortir pour lui donner une bonne leçon.


Derek: maudit gamin!

Damon s'approchait de son père ricanait de cette petite scène.

damon: désolé je t'ai rien dis pour cette foutu imprégnation, mais j'en avais tellement la nausée d'y penser que j'avais pas envie de te vomir dessus.

Il soupirait frottant son front.

Damon: je trouve cette imprégnation louche, papa n'est pas du tout compatible avec ce type! c'est qu'un moins que rien...oui ta compris je l'aime pas, j'espère qu'il couchera avec tante Myu comme ça il aurait une bonne raison de le foutre dehors.

Il haussait les épaules.

Damon: ne me regarde pas comme ça, j'en suis sûr que sa te fais chier de l'apprendre aussi.


Darcia lui était sortit voulant empêcher son fils de faire une connerie, ses sourcils se fronçaient devant la scène. Il n'avait pas l'intention de me tromper loin de la juste de me faire réagir, sur le coup il endormait Myu qui était un peu trop entreprenante. Il était déjà prêt à s'avancer pour le disputer de laisser une jeune fille comme ça sur un banc, mais son coup de fils le fit arrêter net.

" Atori: et bien enfin un peu d'amusement"

Darcia se téléportait attrapant le téléphone le mettant à l'oreille, Atori avait déjà raccrocher pour passer à l'action.

Darcia: A quoi tu joue Akio? qui tu avais au bout du fils? A qui as tu demander de tuer Gabriel!

il lui donnait une bonne gifle puisqu'il refusait de répondre, Darcia se tournait avant tous vers Myu la recouvrant de sa veste et la prenait dans ses bras.

Darcia: on n'en a pas terminé tous les deux.

Il entrait à l'intérieur Damon courrait vers Darcia prenant sa tante dans ses bras.

Damon: qu'est ce qu'il lui arrive?

Darcia: elle dort c'est tout, faut croire qu'elle a bu un coup de trop.

Damon: avec un seul verre?

Darcia: le coup de trop, va l'allonger qu'elle dort tranquillement.

Damon se rendait directement dans l'une des chambre, Darcia voulait ressortir pour finir cette discutions avec son fils mais évidemment il a prit ses jambes à son cou. Darcia fermait les yeux cherchant sa présence, il est encore au chateau et partait directement pour le trouver. Atori était la lui aussi se plaçant devant Lola dans les toilettes.

Atori: excusez moi jeune demoiselle, mais vous allez devoir faire quelqeu chose pour moi.

Il attrapait ses épaules la regardant droit dans les yeux pour l'hypnose.

Atori: tu va sortir d'ici poser votre sac sur une table, puis aller voir Gabriel voulant discuter seul à seul avec lui. Une fois dans l'autre pièce, tu va te rendre compte que tu as oublié ton sac. Tu va donc retourner à la salle, mais y rester. 

Il l'a lâchait aussi tôt Lola exécutait ses ordres, au passage je voyais Gabriel partir avec Lola. Je m'interroge de ce qu'ils pourraient faire tous les deux. Je peux pas les espionner alors je retournais à la salle, Lola y revenait et seule.

Derek: ils se sont disputé? 

elle semble rester la et Gabriel ne l'a pas suivis, sur le coup j'allais le retrouver dans l'autre pièce.

Derek: est ce que ça va? j'ai vu Lola retourner à la salle pour ce prendre un verre, tu t'es disputé?

Atori: pourquoi il a fallu que tu vienne le renard?

Je me tournais dans sa direction.

Derek: qui êtes vous?

Atori: un vampire assoiffé de sang, écoute c'est l'humain que je veux alors...tire toi et tu pourra t'en sortir en vie.

Derek: partez de chez moi.

Je poussais mes mains l'une contre l'autre et les éloignait créant une sphère d’énergie.

Atori: pourquoi rendre les chose plus compliquer?

j'envoyais la première attaque, lui se protégeait simplement grâce à un bouclier utilisant bien entendu les pouvoirs de Akio.

Atori: tire toi!

c'est maintenant les pouvoirs de son frère qu'il utilisait envoyant de la roche dans ma direction pour l'attraper le bras et m'envoyer contre le bibliothèque. le vacarme se faisait entendre jusqu'à la salle de bal.

Akira: qu'est ce que c'est que ça?

Il courait déjà pour aller voir, moi je me redressais regardant vers se type qui combinait la magie blanc et la noir dans une et même sphère. 

Atori: j'adore cette magie.

Il l'envoyait vers Gabriel, je me mettais rapidement entre pensant pouvoir la stopper avec ma propre magie. mais j'étais expulser par la fenêtre, Atori levait les bras montrant son ennuie.

Atori: rahh! les kistunes toujours à vouloir protéger son prochain! 

Il venait me regarder à travers la fenêtre retirant son sourire pour grimacer.

Atori: je vais encore me faire disputé.

je levais doucement ma main vers me cou crachant beaucoup de sang, un bout de verre le traverse. Gabriel voulait venir m'aider pratiquant les premiers soin pour me secourir, mais sans magie je risquerais d'avoir du mal à m'en sortir. Tous le monde arrivait même les invités ce qu'il risque d'être très ennuyeux d'avoir autant de regard sur ce qu'il se passe. Darcia arrivait tenant le bras de Akio l'ayant retrouver dans le chateau.

Darcia: qu'est ce qui sais passé?

Il levait les yeux vers Atori envoyant vite sa magie dans sa direction, Atori faisant de même mais rien ne se passait.

Atori: la poisse!

Darcia arrivait à l'attraper le l’immobilisant avec des liens magique.

Atori: sa c'est pas de chance.

Damon: dégagez de mon chemin! papa!

il s'genouillait déjà prêt à retirer le bout de verre.

Akira: touche pas! tu risque d’aggraver la situation.

Damon: il s'étouffe avec son sang et je suis obligé si je dois le soigner.

Akira: je vais le retirer très lentement et toi tu le soigne en même temps, le faire trop vite sa le tuera.

Damon: ok ok.

Akira commençait à tirer doucement pendant que Damon me soignait. Darcia s'approchait de Atori tenant toujours Akio pour l'empêcher de fuir.

Darcia: tu étais avec lui au téléphone? pourquoi Akio!?

Atori ricanait sur le coup.

Atori: alors grand prêtre, tu reconnais pas une hypnose maintenant?

Il regardait Akio sur le coup.

Atori: je me suis juste servis de lui pour m'amuser, me trouver des bonne victimes humaine à me mettre sous les crocs. J'en suis sûr que ce Gabriel aurait été une meillerveuse mine en bouche.

Darcia: mon fils étiat donc sous ton hypnose.

Atori: bravo petit génis.

Atori faisant un sourire en coin protéger le petit secret de Akio, pas pour l'aider surtout pour récupéré à nouveau ses pouvoirs.

Darcia lâchait Akio.

Darcia: excuse moi d'avoir douter de toi Akio, j'ai tous de même sentis la magie de mon fils venant de toi! comment?

atori: je suis un originel avec de nombreux dons.

shin: il peut voler la magie en buvant simplement son sang.

Atori: oh salut mon frère, je te manquais? 


Shin: le mieux sa serait de lui arracher les canines.

Atori: mauvaise idée, je serais obliger de t'arracher les jambes ensuite. Mon frère risque d'être si triste.

Darcia lui donnait un bon coup de poing dans le ventre pour le faire terre.

Atori: tu va regretter ça le prêtre.

Darcia un deuxième.

Darcia: ferme la!

il se retournait vers moi voyant que Akira fini enfin par retire le bout de verre.

Akira: il risque plus rien, mais tu devrais tout de même l'envoyer à l'hôpital il a perdu beaucoup de sang.

Derek: pas question..les piqûres c'est pas mon truc.

Damon: j'ai soigné la plaie, mais je peux pas rendre le sang perdu. Alors tu ira à l'hôpital et c'est tout.

Derek: les invités...

Darcia: je les ferais oublier et ils rentrerons chez eux t'en fais pas.

je fermais les yeux, sur le coup perdre autant de sang m'a fatigué. Shin s'avançait vers Atori qui ne cessait de sourire en direction de Akio, il lui enfonçait un pieu dans le coeur.

Akira: sa le tuera pas.

Shin: non, mais sa le calmera une petite heure et puis sa m'a fais du bien.

Darcia levait les mains effaçant la mémoire des invités, tous repartait chez eux comme ci la fête c'était bien terminé. 

Darcia: j'emmène Atori au manoir, Takuma sera quoi faire de lui.

Shin: takuma? comment va t'il?

Darcia: il va bien ne t'en fais pas, mais il ressemble de plus en plus à son père.

il se téléportait avec Atori.

Shin: a moins ton frère nous posera plus de problème, enfin j'espère.

Il souriait s'avançant vers Akio.

Shin: t'en fais une tête, ta eu peur pour Derek? 

il passait sa main dans ses cheveux.

Shin: il va s'en sortir, va donc le voir à l'hopital. Il sera content de te voir à son réveil.


D'ailleurs j'ouvrais les yeux, ok je suis vraiment dans cette hôpital. je levais le bras voyant le tuyaux de transfusion de sang, au moins j'ai pas pu sentir l'affreuse piqûre. Je souriais voyant Gabriel qui s'occupait de mon dossier avec sa longue blouse blanche.

Derek: est ce que je vais m'en sortir docteur?

j'essaye de le prendre à la rigolade, mais c'est vrai que j'ai faillis y rester. 

Derek: il fait jour? j'ai passé ma nuit à dormir?

j'essayais de me lever, bon mon docteur semble pas être d'accord alors je me rallongeais.

Derek: tu viendrais plus à mes fêtes après ça, les autres vont bien? 

je voyais Akio entrer de force malgré les infirmières qui tentait de le retenir, il devait surement en avoir marre d'attendre.

Derek: tu peux pas t'empêcher de désobéir, je vais bien Akio pas besoin de bousculé ses pauvres infirmière.

Je détournais la tête.

Derek: ta passé une bonne soirée avec Myu j'espère?

c'est peut être pas le moment, surtout avec Gabriel qui est toujours la.

Derek: tu nous laisse cinq minutes? je vais pas m'échapper par la fenêtre docteur.

j'attendais qu'il sorte pour attraper Akio par ses vêtements.

Derek: c'est pas parce que je suis cloué au lit que j'ai pas assez de force pour te gronder! utilise plus jamais myu ou n'importe qui d'autres d'ailleurs pour me rendre jaloux! tes crises de gamins commencent à m’énerver Akio! j'ai le droit d'être en bon entende avec Gabriel, il reste le père de mes deux fils! sa ne veux pas dire que je compte coucher avec pauvre idiot!

je le lâchait passant ma main sur mon visage.

Derek: bon sang, tu me rendra dingue. Approche.

je l'embrassais voulant arrêter cette dispute.

Derek: ouais ben n'en profite pas qu'on met mis qu'une petite blouse! je suis encore un grand malade, alors du calme et puis n'importe qui pourrais renter.

Je souriais

Derek: je vais bien ok? tu laisserais gabriel me soigné sans aller draguer une malade pour te venger?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Ven 25 Déc - 3:33

Je regardais bien en direction de Derek, alors que Akio venait de s'en aller avec Myu.. Je sais qu'il est imprégné de lui, alors sa doit l'ennerver le fait qu'il soit partit avec une fille, en plus ma soeur, il aurait pu choisir une autre personne. Je sais qu'avec moi, il m'aurait déjà rattrapé, enfin je pense, alors sa me fait bizarre qu'il ne le fasse pas avec lui. Il disait qu'il aurait préféré ne plus être imprégné, car il trouvait sa de la comédie, j'en détournais le regard sur le coup, c'était malgré tout grâce à cette imprégnation, qu'on s'est mis ensemble, qu'on a vécu cette grande histoire tout les deux, et qu'on a eu nos enfants, alors même si c'est en quelques sortes une comédie, je ne regrette pas malgré tout que sa été le cas.

Il s'en allait préférant s'isoler, moi je tournais ensuite le regard vers Damon qui arrivait près de moi, me parlant de cette imprégnation qu'il avait avec Akio.

Gabriel : Sa ne fait rien, sa ne me regarde plus, on a fait chacun notre vie séparément, je me doutais bien qu'il était avec quelqu'un.

Je soupirais de ce qu'il disait.

Gabriel : Ils ne choisissent pas avec qui ils s'imprègnent, c'est comme ça. Sa t'arrivera un jour toi aussi, tu dois l'accepter.

Je plissais les yeux de ce qu'il disait en ce qui concerne Myu.

Gabriel : Bien sûr que non, qu'est-ce qui te fait penser ça.. Je suis avec Lola maintenant, Derek fait ce qu'il veut de sa vie comme pour moi.

Pendant que je parlais avec lui de tout ça, Darcia avait donc bien vu la scène lorsque Akio avait endormis Myu pour ensuite la laisser là et téléphoné à Atori. Il n'avait pas remarqué que son père était présent.

Il faisait d'ailleurs une tête surpris lorsqu'il apparaissait devant lui pour attraper son téléphone et écouter avec qui il était, mais celui ci avait déjà décrocher.

Akio : Je sais pas ce que tu as cru entendre, mais tu te goures.

Il fronçait les sourcils, il aurait préféré éviter se faire prendre, mais sa allait être difficile de rattraper le coup à présent. Il écarquillait les yeux vu qu'il lui donnait une gifles car il tentait d'ignorer l'affaire, il revenait aussi tôt vers lui. Il le regardait partir recouvrir Myu de sa veste, et partait la ramener à l'intérieur, disant qu'il n'avait pas finis avec lui. Akio n'allait pas rester là à l'attendre, il s'éclipsait rapidement pour retrouver Atori.

Voyant Darcia revenir avec ma soeur inconsciente, je suivais rapidement Damon sur le coup, ayant peur qu'il lui soit arrivé quelque chose.

Gabriel : Elle dort.. ?

Je la regardais bien, oui en effet elle semble dormir. C'est étrange, elle vient à peine de partir avec Akio, et elle se serait endormie ? Je trouve cette histoire louche, ma soeur n'est pas du genre à être soûle avec un seul verre, elle tient très bien l'alcool au contraire, alors je n'y crois pas trop. A moins qu'on ait mis de la drogue dans son verre ?!

Damon l'emmenait dans une chambre pour qu'elle puisse dormir tranquillement. Moi, je regardais Darcia ressortir, je voulais le suivre, mais des personnes venaient à ma rencontrer pour discuter, je restais donc ici par politesse.

Akio était partit au château, il savait que Atori était déjà là, et qu'il allait exécuté sa demande. Il restait à l'écart, restant inquiet de comment sa allait se passer, mais d'un autre côté, sa jalousie faisait qu'il avait envie que j'y passe et ainsi il était sur d'avoir Derek rien que pour lui.

Il était partit au toilette, à la rencontre de Lola, il allait l'utiliser pour me séparer de tout se monde est ainsi mieux m'atteindre. Celle ci faisait un surstaut lorsque Atori lui faisait face.

Lola : Vous m'avez fait peur.. Quelque chose pour vous ?  Quoi donc ?

Il regardait ses mains qu'il posait sur ses épaules, elle revenait vers lui et se faisait ensuite hypnotisé par lui. Lola obéissait aussi tôt sur les ordres de Atori, elle venait jusqu'à moi, me disant qu'elle avait quelque chose d'important à me dire, je la suivais donc dans une autre pièce.

Gabriel : DE quoi tu dois me parler ?

Lola : Attend moi ici, j'ai oublié mon sac, je reviens.

Elle s'en allait, moi je l'attendais donc, elle en m'était du temps pour revenir.. Lola restiat dans la salle buvant tranquillement son verre comme Atori l'avait demandé. Derek avait remarqué la scène, et pensait déjà qu'on s'était disputé, il venait jusqu'à moi, je tournais le regard pensant au début que c'était Lola. J'avais du mal à comprendre sur le coup.

Gabriel : Eeh non, elle m'a demandé de l'attendre ici, car elle avait quelque chose à me dire.

Je tournais rapidement le regard vers cette homme qui venait. C'est moi qu'il veut ? Mais pourquoi, je comprend pas.. Je ne l'ai jamais vu. Je stressais sur le coup, car je ne sais même plus me défendre contre ce genre de créature à présent.

Gabriel : Pourquoi, je ne vous ais rien fait.

Derek me protégeait, il utilisait ses pouvoirs pour créer une sphère l'envoyant dans sa direction, il arrivait à se protéger à l'aide d'un bouclier. Akio était dans une autre pièce, et sentait le combat, il en souriait faisant mine de rien. Il utilisait de la roche ce qui attrapait Derek par le bras et l'envoyait valser sur une bibliothèque.

Gabriel : Derek.. !

Tout le monde entendait le vacarme bien entendus, Mike et Akira partait voir ce qu'il se passait. Je tournais le regard ensuite voyant cette sphère qu'il créait, qu'est-ce que c'est ? On dirait de la magie noir.. et de la magie blanche, mais c'est impossible de combiner les deux en mains temps comment il fait ça ?!

J'écarquillais les yeux voyant cette sphère se diriger dans ma direction, je fermais le syeux pensant que j'étais fait.. Mais Derek s'interposait, et utilisait une sphère pour tenter de l'arrêter, mais celle de Atori était bien plus puissante, je tournais le regard vers Derek qui était expulser par la fenêtre. Je courrais rapidement vers lui sur le coup, non, il est gravement blessé !

Gabriel : Ne bouche pas Derek, concentre toi sur moi d'accord ?

C'est pas vrai.. Il risque de mourir ! Je tentais de faire mon possible pour le garder en vie, mais je n'arriverais pas à le sauver comme ça, je peux le tenir le plus longtemps en vie, mais pas le sauver, il faut que Delic vienne avec sa magie !

Gabriel : Tu m'entends Derek ? Ne ferme pas les yeux, pense à Delic, et Damon.

Il faut qu'il reste éveillé.. Darcia retrouvait Akio qui faisait mine de rien pour voir ce qu'il s'est passé, et surtout parce qu'il avait sentis le sang de Derek, chose qu'il ne pensait pas que cela arriverait. Celui ci lui attrapait le bras, il tournait le regard vers lui.

Akio : J'en sais rien !

Il tentait de se retirer de lui.

Akio : Faut que j'aille le sauver ! lâche moi.

Il tournait le regard vu que Atori était là, Darcia utilisait sa magie pour l'arrêter, Atori tentait de faire pareil, il plissait les yeux le regardant, heureusement il n'avait plus de sang de Akio en lui, et donc ses pouvoirs avec disparus avec, si Darcia aurait vu sa magie, sa lui aurait sans doute travaillé, car de la magie noir et blanche combiné s'est loin d'être commun, et il aurait pu faire le rapprochement sur lui.

Damon partait retrouver Derek, heureusement Atori l'arrêtait avant qu'il ne fasse une bêtise.

Gabriel : Oui, il faut faire comme Akira dit..

Je retirais lentement mes mains de lui, pour les laisser faire, je ne quittais pas le visage de Derek pendant qu'ils s'occupaient de ça, Delic était également là, ayant peur pour lui, et avait même les larmes aux yeux, Ashio tentait de le calmer.

Darcia tenait toujours bien fermement Akio pour l'empêcher de partir, Darcia lui s'occupait toujours de Atori, il détournait le regard ne répondant pas, mais regardait en direction de Atori qui ricanait, et parlait d'une hypnose, Akio voyait parfaitement où il voulait en venir, et sa allait évidemment lui sauver la mise, mais il allait avoir une dette envers lui après ça.

Il se taisait sur le coup ne disant rien, et laissant faire Atori. Il le regardait bien, et regardait du coin de l'oeil vers son père qui le lâchait sur le coup, et s'excusait de ne pas avoir eu confiance en lui.

Akio : S'est rien, j'aurais eu des doutes moi aussi, je ne me souviens même pas de l'hypnose..

Il regardait à nouveau vers Atori, jouant le jeux. Il regardait ensuite en direction de Shin qui arrivait, parlant du pouvoir de Atori, Valas était également présent. Darcia ne semblait pas aimer les mauvaises paroles de Atori, il lui donnait un coup de poing, Akio regardait la scène sans rien faire.

Akira et Damon avait réussis à sauver Derek, mais il était préférable qu'il reste un peu à l'hopital.

Gabriel : Damon à raison, je m'occuperais de toi et tu sortiras une fois que tu seras en pleine forme.


Darcia allait donc s'occuper d'effacer la mémoire de chacune des personnes ici présente. Derek perdait connaissance, mais c'était rien de bien grave, on l'emmenait jusqu'à l'hôpital. Shin s'approchait de Atori avec un pieu, Akio ne quittait pas Atori du regard car celui ci le souriait, surement, il savait qu'il viendrait tôt ou tard le libérer. Il l'enfonçait aussi tôt en plein coeur, cela le mettait à terre, mais sa ne le gardera pas éternellement dans cet état comparé à la dague.

Akio tournait le regard vers Darcia qui effacer la mémoire de tout le monde ici, ceux ci rentraient aussi tôt chez eux. Il plissait les yeux alors qu'il disait qu'il allait emmener Atori chez Takuma, qu'il savait quoi de faire de lui, cela allait être plutôt compliqué pour lui de s'approcher de Atori. ET tant qu'ils n'ont pas la dague pour le maintenir mort, Atori risque de parler et dire tout ce qu'il sait sur lui, s'il ne fait pas quelque chose pour le sortir de là.

De plus, il n'a plus vraiment revus Takuma, et sa ferait étrange qu'il apparaisse tout d'un coup lui rendre visite, juste comme par hasard quand il détient Atori.

Valas : Temps mieux..

Akio suivait Shin du regard, il détournait le regard.

Akio : Oui c'est ça..J'ai eu peur pour lui.

Il se sentait évidemment responsable, s'il aurait été tué sa aurait uniquement de sa faute.Il revenait vers lui lorsqu'il lui disait ça.

Akio : Hum oui je vais suivre ton conseil.

Il se téléportait aussi tôt pour se rendre jusque là. Moi je m'occupais de Derek, regardant son dossier, tout semble niquelle, il reprend vite du poids de la bête.. Plus rapidement que d'autres patients, normal, c'est un kitsune il guérit donc plu vite.

Je tournais le regard, il se réveillait déjà, je m'approchais donc de lui, en souriant.

Gabriel : Oui tu as de grande chance de t'en sortir.

Je reprenais mon sérieux.

Gabriel : On a vraiment eu peur pour toi.. Delic était dans un sale état, et Damon a été très courageux, il ta sauvé la vie avec Akira.

Je détournais le regard, et il a sauvé la mienne.. Il a encore presque sacrifié sa vie pour moi. Je revenais vers lui ensuite.

Gabriel : Oui, tu as passé la nuit ici.

Voyant qu'il tentait de se relever, je l'arrêtais.

Gabriel : Tu es peut être un kitsune, mais tu as malgré tout perdu beaucoup de sang, alors reste couché.

Je le regardais bien.

Gabriel : Oui ils vont bien, ils ne devraient pas tarder à venir te rendre visite..

D'ailleurs en disant ça, je tournais le regard vu que Akio bousculait l'infirmière pour tenter de rentrer, voir Derek. Il n'avait évidemment pas l'autorisation, seul la famille pouvait.

Akio : Rah mais laisser moi le voir !

Il finissait par rentrer et regardait Derek, soulagé de voir qu'il allait bien.

Akio : Excuse moi de m'être inquiété pour toi, je voulais te voir.

Il détournait le regard, faisant mine de bouder, mais il revenait vers lui de ce qu'il lui disait.

Akio : Bah tient, c'est seulement maintenant que tu réagis ?

Lorsqu'il me demandait de les laisser seul, je disais oui de la tête et m'en allait. Akio ne quittait pas Derek du regard.

Akio : Pff, vous vous causez plus depuis seize ans, et maintenant tu vas me dire que tout vos histoires sont oubliés et que vous êtes les plus grands amis du monde ? Arrête de me prendre pour un idiot..

Il détournait le regard, il s'approchait malgré tout de lui lorsqu'il lui demandait. Il se penchait pour l'embrasser, il ne le quittait pas du regard, se sentait malgré tout mal à l'aise pour ce qu'il a tenté de faire.

Akio : Dommage, ses vêtements me donne envie de faire plein de chose, surtout que je parie que tu n'as rien en dessous.. J'espère que se n'est pas Gabriel qui t'a changé.. Ok j'arrête.

Il détournait le regard.

Akio : Tu n'as rien de grave, rassure moi ?

Il le rassurait disant qu'il allait bien, il se redressait de ce qu'il disait.

Akio : Ok, je pense pouvoir tenir ma frustration jusqu'à ce que tu rentres, mais sa me plaît pas qu'il te touche.

Il haussait les épaules.

Akio : Lorsque je t'ais vu rester seul avec lui hier, sa m'a mis hors de moi, je sais pas expliqué pourquoi, j'ai.. sans doute juste peur de te perdre, comme vous vous êtes séparés brusquement tout les deux, je sais pas ce que je ferais si tu m'abandonnerais mais hier soir sa m'a fait ouvrir les yeux sur certaine chose..  

Il plissait les yeux.

Akio : Je crois que.. Damon à raison, on est pas compatible tout les deux, on est trop différent, je suis qu'un "gamin" pour toi, et j'ai du mal à garder mes émotions.

Il passait sa main sur son visage s'asseyant sur la chaise près de lui.

Akio : Je suis pas la personne que tu crois, j'ai.. un lourd secret que je garde pour moi depuis des années, je tente de le cacher, mais... je suis un monstre, tout ça est de ma faute, je suis désolé.

Il retirait sa main pour le regarder.

Akio : Je..

Il voulait tout lui avouer mais finissait par se lever.

Akio : Laisse tomber, oublie ce que j'ai dis.

Il se téléportait, moi j'arrivais à cette instant.

Gabriel : Il est partis ?

Je m'approchais de Derek, regardant si tout était en ordre.

Gabriel : ça va ? Tu sembles ailleurs ? Il s'est passé quelque chose ?

Je me demandais s'il avait rompus ou quoi vu la tête qu'il faisait.

Gabriel : Sa ne me regarde pas désolé, mais si tu veux en parler je suis là.

Akio s'était téléporté, dans le lieux des temples, qui existe toujours, où les prêtres s'entraînent, il s'isolait au toilette se regardant dans le miroir, s'asperger le visage d'eau. Il se regardait à nouveau, voyant le reflet de Tsukune à travers lui, il en tapait son poing dans le miroir.

Akio : Non, non ! Je sais contrôler cette partie de moi, et grâce à Teijo.. Je ne suis pas un monstre, je n'ai fais aucun mal, je n'ai tué personne..

Il détournait le regard, il a demandé à d'autres de tuer pour lui, pour garder se secret, pour lui c'est différent. Il regardait sa main qui était en sang,sa magie noir apparaissait pour soigner sa blessure une personne entrait à cette instant. Il tournait le regard vers lui.

" Akio.. C'est de la magie noir, c'est pas vrai... "

Il l'attrapait rapidement, posant sa main devant sa bouche.

Akio : Chut, personne ne doit le savoir.

Il retirait sa main de sa bouche.

" Il faut que tu le dise à Darcia, il pourra t'aider ! "

Akio : Ah oui ? Comment ? C'est impossible ! Il me l'a clairement dit, il possédait de la magie noir, il n'a jamais su réellement s'en débarrasser, il se battait pour le contrôler, et il est rapidement devenu incontrolable, on ne peut pas se défaire de la magie noir, sauf à l'aide d'un Dieu !

" MAis Teijo vous a sauvé.. "

Akio : C'était déjà trop tard pour moi, Tsukune à fait le nécessaire, il m'a sauvé en quelques sortes c'est vrai, je peux le contrôler.

" Désolé, mais je dois dire la vérité à Darcia, et tout les autres.. "

Il fermait les yeux.

Akio : Je peux pas te laisser faire ça..

Il posait ses deux mains sur sa tête, envoyant sa magie noir en lui, il en gémissait, ses yeux devenaient noir, il le laissait tomber à terre ensuite, il se penchait fermant ses yeux.

Akio : Si ils apprennent qui je suis, ils me verraient tous comme un monstre, et ils s'éloigneront tous de moi, je peux pas courir le risque.

Il effaçait toute trace de lui, et se téléportait, bien vite quelqu'un retrouver l'homme, celui ci n'était pas mort, juste emprisonné par une puissante magie noir, que personne ne pouvait s'en défaire sans avoir une très grande magie, il était en quelque sortes, entre la vie et la mort, dans une autre phase.

Il se téléportait jusque chez Takuma, malgré le risque, il devait s'assurer que Atori ne parle pas de son secret.

Akio : Takuma sa fait longtemps.

Il le regardait bien.

Akio : On ne sait jamais rencontré tout les deux.. Car tu voulais rester seul dans ton coin. Tu as sauvé Mike se jour là, est-ce que tu le regrettes à présent ? Car tu as tué notre mère.

Il s'approchait de lui.

Akio : Qu'est-ce que sa fait d'être une personne différente ? De garder cette magie noir en sois ? Tu n'arrivais pas à la contrôler, alors se n'était pas de ta faute, je tenais à venir te voir en personne.

Il cherchait en même temps la présence de Atori.

Akio : Père à dit que tu gardais Atori ici, que tu savais quoi faire de lui, je peux savoir ce que tu comptes en faire ?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Ven 25 Déc - 23:19

Je tente de plaisanter avec Akio, mais il réagit étrangement. J'en fronçais les sourcils l'écoutant, c'est pas du tout son genre de se morfondre comme ça. J'aurais peut être du agir à sa petite crise hier, aller le chercher dehors et rester coller à lui toute la soirée.

Derek: J'ai pas l'intention de t'abandonné, tu me fais une dépression Akio? franchement sa te ressemble pas, qu'est ce qui a réellement? la jalousie peut te faire réagir comme un enfant, mais te faire parler comme ça jamais. Dit moi ce qu'il va pas.

Je plissais les yeux, que Damon a raison? ok, je suis certain que ça va pas! c'est pas du tout dans ses habitude, qu'est ce qui me cache?

derek: Tous le monde a des secrets Akio, j'en cache moi aussi. Profite néanmoins pas de la situation pour me faire parler, je compe résister à la torture.

Il réagit pas et me fais toujours une tête de désespéré, ok je m'inquiète. Je me redressais juste pour attraper sa main.

Derek: t'es pas un monstre qu'est ce que tu me raconte la? tu aurais pas bu pour me faire une scène dépressive? 

Que j'oublie? tu plaisante? avec la scène que tu m'as fais je compte bien savoir ce qui te ronge comme ça. Il partait m'en disant pas plus, Gabriel entrait au même moment. Je me rallongeais vite avant de me faire disputé par mon médecin. Sa me travail tous de même, qu'est ce qu'il me cache? est ce qu'il me trompe? alors avec qui? non, on est pas un monstre pour autant! juste un salopard.

Derek: non c'est juste que...

je le regardais haussant les épaules.

Derek: je sais pas, Akio m'a paru étrange c'est tout.

Bon je peux pas rester ici! et puis je vais mieux, alors je me redressais cherchant où il avait mis mes vêtements.

Derek: je suis guéris, faut que je sorte. Donne mes vêtments Gabriel ou je sortirais dans cette tenue, cela fera plaisir à tes jeunes infirmières. D'ailleurs j'ai une question pour cette tenue, je suis pas médecins mais je sais qu'il s'agit d'une tenu d'opération. Retirais ma chemise aurait suffit pour la transfusion.

Il détourne le regard, la réponse me suffisait à me faire sourire.

Derek: alors ses vêtements?

Je retirais moi même l'aiguille me soignant juste après, Gabriel revenait avec mes vêtements soigneusement plier. Ma main touchait la sienne ne voulant les prendre, j'ai peur que akio me trompe et moi tous ce que j'ai envie c'est de prendre Gabriel dans mes bras. Bon c'est moi le salopard en gros, je prenais mes vêtements tentant de me calmer.

Derek: je sais que tu m'as vu nu ressassement mais peut être que pourrais te tourner deux minutes.

je souriais sortant du lit pour m'habiller, je peux pas voir petit cul avec cette blouse qu'il porte et puis pourquoi j'ai envie de voir son derrière. J'ai pas une deuxième imprégnation, non c'est complètement different alors qu'est ce que sais? pourquoi j'ai tellement envie de...

Je prenais pas le temps de déboutonner ma chemise, je me collais à son dos posant mes mains sur les siennes. Je fermais les yeux tout en glissant mon visage dans ses cheveux, qu'est ce que je suis entrain de fabriquer?

Derek: Il faut évité de se revoir, aucun de nous deux souhaite faire de mal à nos proche.

Je me retirais de lui m'avançant vers la porte tenant la poignet j'avais du mal à sortir pour m'en aller. 

Derek: j'enverrais Damon te donner le dossier de compta, aurevoir Gabriel.

Je sortais pour m'appuyer contre le mur.

Damon: moi qui avait un petit espoir.

Derek: depuis quand tu es la?

Damon: dix bonne minutes, mais je voulais vous laisser seul.

Derek: n'espère rien Damon, c'est fini tous ça.

Damon: j'ai pas l'impression que c'est "si fini" que ça.

Derek: je peux pas faire ça à Akio.

Damon: on s'en fou de Akio!

Derek: très bien ok pour Akio, mais selon toi est ce que Lola mérite de souffrir? 

Il détournait le regard sur le coup.

Damon: bien sûr que non, mais...

Derek: alors tout est dit Damon.

je partais.

Derek: merci quand même de m'avoir sauver.

Damon: il a pas de quoi.

Il entrait dans la chambre pour regarder vers son père.

Damon: je sais pas ce qu'il ta fais, mais avoir la tête que tu fais...surement rien de déplaisant. Le revoir ta fais rappeler d'agréable souvenir hein? tu sais...beaucoup de personne ne sont pas fidèle et pourtant, le vivre très bien.

Il haussait les épaules.

Damon: si c'est bien caché alors personne ne sera blessé, je garde bien les secrets en plus sa tombe bien. Avoue que tu aurais aimé qui te retire ta blouse blanche, quel que chose me dit que te faire envoyer dans l'air par un de tes patients est un fantasme cacher! surtout si il s'agit de papa.

Il fouillait dans les tiroir et trouvait des bandages.

Damon: oh regarde! ta même des joujoux à porter de mains! 

il arrachait des mains mon dossier faisant mine de le lire même si il comprenait rien.

Damon: oh mon dieu! j'ai trouvé un problème, il faudra le rappelé pour plus d'examen!

il lui rendait ricanant et sortait de la chambre.


*****

Akio rendait visite à Takuma qui étais assis sur le canapé devant la cheminé comme le faisait son père avant lui.

Takuma: sa fais longtemps que j'attend ta visite Akio.

Il restait assis restant silencieux tous le long écoutant ce qu'il avait à dire, serrant un peu le divan entre ses doigts entendant Akio parler de sa mère. Takuma gardait néanmoins son calme finissant par se relever, depuis lors il avait prit moins soin de sa personne ayant laisser pousser ses cheveux. Si il n'avait pas se tatouage sur son visage, on pourrait y croire voir Teijo.

Takuma: J'ai en réalité tuer huit personnes, donc notre mère y compris. J'avais tellement aimé ressentir cette sensation, ses cris, que j'ai voulu remettre ça au plus vite. J'ai enlevé sept jeune lycéenne et les ai torturer et tuer chacun à leurs tour, les obligeants à regarder pour savoir ce qu'elles les attendait. Je venais de tuer la dernière quand je suis revenu à moi.

Il s'avançait vers la table préparent deux tasses de thé.

Takuma: lorsque tu te laisse submerger par cette magie, tu te moque des conséquences, du mal que tu fais. Même la personne auquel tu tiens le plus au monde, n'est plus rien pour toi.

Il tendait la tasse pour qu'il la prenne.

Takuma: sois pas pressé, la où Atori est il ne pourra pas révélé ton secret.

Il touillait dans sa tasse buvant une gorgée avant de continuer.

Takuma: tu as la chance de pouvoir choisir et cela avec plus de facilité que ton père, c'est vrai tu as déjà fais de mauvais choix comme t'en prendre à ce prêtre avant de venir me rendre visite.

il s'approchait de lui le fixant bien.

Takuma: même si Teijo n'est pas ton père biologique, il ta quand même sauver. la magie blanche qui est en toi ne pourra jamais être détruit par l'autre, mais cela vaux aussi pour l'inverse. Ton corps sais habitué au deux et ne pourra vivre l'un sans l'autre. Non, je ne regrette pas d'avoir aidé Mike ce jour la. C'est peut être que mon demi-frère, mais je tiens à lui tous comme je tiens à toi. 

il partait se r'asseoir sur son divan continuer de boire sa tasse de thé.

Takuma: Tu ne vivra jamais la même chose que moi Akio, même en utilisant ta magie noir. Tes émissions resterons tel quel son, sauf si tu désir par toi même de les étouffer pour la facilité. Trouve le courage dans parler à quelqu'un, tu dois avoir de l'aide pour faire les bon choix.

il levait la main vers la bibliothèque, celle ci se décalait faisant découvrir un passage jusqu'au sous sol.

Takuma: Atori se trouve en bas, se vampire a déjà quelque chose en tête. Va le voir, tu devras faire un choix.

Il le laissait s'y rendre, Atori redressait la tête souriant de le voir ici.

Atori: alors t'es venu? je me serais bien lever, mais ce prêtre m'a attacher sévèrement. Je t'ai sauver la mise tous à l'heure alors maintenant tu va me détacher et tous de suite.

Ses sourcils se fronçait.

Atori: tu hésite? , je me doutais que sa serais le cas alors j'ai préparé une petite phrase qui te fera réfléchir plus vite. Libère moi ou je me débrouillerais pour qu'on retrouve le cadavre froid de ton frère.

Il haussait les épaules souriant.

Atori: j'ai transformé l'hunter, il est donc sous mon contrôle. Comment faire enfermé ici hein? c'est simple, je suis ai rendu visite hier. Je l'ai convaincu que si je lui donnais pas de nouvelle pendant 24 heures et bien il devra briser la nuque de son bien aimé. Alors tu es convaincu? l'heure tourne Akio, si il a pas de nouvelle de moi avant ce soir, tu perdra un frère.  

il tirait sur ses liens pour tenter de s'approcher.

Atori: libère moi! ton frère crèvera comme une merde si tu bouge pas ton cul! 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Sam 26 Déc - 22:56

J'étais toujours auprès de Derek, il semblait être bizarre depuis sa conversation avec Akio, il voulait donc partir, moi j'étais pas vraiment rassuré à cette idée, mais c'est vrai qu'il n'a plus rien, il a déjà récupéré tout son sang, alors il n'a plus vraiment de raison pour qu'il reste ici, pourtant j'ignore pourquoi, j'aurais préféré qu'il reste.. Car je me dis, qu'ensuite, on ne se verra sans doute plus avant un long moment.

Je faisais des grands yeux lorsqu'il me posait cette question, et en détournait le regard assez mal à l'aise sur le coup, c'est vrai que ses vêtements là, sont utilisés pour ceux qu'on va opéré, il va me prendre pour un pervers maintenant, mais j'avais envie de.. Roh, je suis vraiment un pervers en réalité.

Gabriel : Hum et bien...

Qu'est-ce que je peux répondre à ça ? Il m'a démasqué.. Je finissais par soupirer allant chercher ses vêtements, et les lui donnait ensuite en le regardant bien, il avait déjà retiré l'aiguille et se soignait. Je clignais des yeux de ce qu'il me demandait, je finissais par me retourner sur le coup.

Gabriel : Oui bien sûr.

C'est pas comme ci je ne connaissais pas chaque coin de son corps derrière ses vêtements, enfin bon. C'est normal que tout ça soit terminé à présent, notre histoire est terminé, et je suis avec Lola, il faut que je me ressaisisse. J'ouvrais grands les yeux lorsque je le sentais se coller à mon dos, je ne bougeais pas malgré tout, sentant ses mains contre les miennes, mon coeur se serrait à entendre ce qu'il me disait.

Gabriel : Oui je le sais, alors c'est se sont des adieux.

Il se retirait ensuite de moi, je le suivais du regard alors qu'il se rendait jusqu'à la porte, mes poings se serrait, voilà, je m'en doutais, je craignais qu'il s'en aille, mais c'est comme ça, on ne pourra pas changer ce qu'il s'est passé, notre séparation, on ne se reverra plus, pendant combien d'année encore ?

Gabriel : Merci, pour le dossiers, au revoir.

Je me retournais sur le coup, pourquoi sa me blesse ? Je devais m'en douter, sa ne sera plus jamais comme avant nous deux, c'est impossible. Lola ne l'accepterait pas que je sois de nouveau proche de lui, même en tant qu'ami, on se serait fait que se disputer sans arrêt, alors c'est mieux comme ça.. Je serrais les poings.

Je me retournais ensuite voyant Damon arriver. Je plissais les yeux de ce qu'il tentait de me dire. Il veut que je trompe  Lola avec Derek ?

Gabriel : Damon... Lola ne mérite pas ça, je ne pourrais jamais lui faire ça. Derek et moi, c'est.. Impossible et tu le sais.

Je passais ma main sur mon visage, pourtant ce qu'il a fait tout à l'heure, je.. Je me sens toujours aussi bizarre lorsque quand il me touche, qu'il colle son corps contre le miens. Je dois avouer que je ne voulais pas qu'il se retire, et qu'il continue, c'est affreux de penser ça.

Gabriel : C'est ridicule Damon, je ne désirais rien de Derek. C'était juste.. Des adieux qu'on se faisait rien de plus. Derek est imprégné de Akio, il faut que tu l'acceptes et moi, je suis avec Lola, on compte avoir un enfant tout les deux.

Je soupirais, il a vraiment envie qu'on se retrouve Derek et moi.

Gabriel : Désolé, mais je ne reverrais pas Derek, c'est mieux ainsi, pour.. tout le monde. Je vais rentrer à la maison, ne rentre pas trop tard.

Je n'ai plus la motivation de continuer de travailler, j'ai juste envie de rentrer. Je me rendais jusqu'à ma voiture, restant un moment sans démarrer, j'ai encore la sensation de son corps contre mon dos, et son souffle dans ma nuque et mes cheveux. Reprend toi Gabriel ! Lola est toute seul à la maison, elle t'attend ! Je finissais par démarrer, mais sans le vouloir se n'était pas pour rentrer chez moi, je me trouvais devant le château de Derek, je serrais le volant, est-ce qu'il est rentré chez lui ? Où il est partis voir Akio ? Sa se peut qu'ils sont occupé de..

Je levais les yeux au ciel, qu'est-ce que je fabrique ?! Je dois juste le voir, lui dire au revoir une dernière fois et ensuite je ferais une croix dessus, et je l'oublierais comme je l'ai fais pendant toute ses années, je reprendrais ma vie avec lola et voilà. Oui c'est ça, il faut juste que je lui dise au revoir, on vient de le faire à l'hopital, ne trouve pas t'excuse gabriel !

Je finissais par sortir, toquant à la porte, c'était REiji qui m'ouvrait, il plissait les yeux me regardant.

Reiji : Qu'est-ce que tu fais ici ?

Gabriel : Hum.. Et bien Derek est là ?

Reiji : Vous êtes de nouveau ensemble ?

Gabriel : Non, je voulais juste lui parler du dossier, et ensuite on ne se reverra plus.

Reiji : Je vois.. Il est dans sa chambre.

Il tendait le bras.

Reiji : Tu sais où elle se trouve.

Je détournais le regard, evidemment que je sais où sait. Je me rendais jusque là, j'ouvrais la porte, il a sans doute essayé d'appelé Akio, son téléphone est sur le lit, mais il ne répond pas, il doit s'inquiéter, c'est l'imprégnation qui fait ça. Il semble surpris de me revoir.

Gabriel : Il fallait que je te parle.

J'entrais à l'intérieur.

Gabriel : Avant qu'on ne se revoit plus jamais.

Je m'approchais de lui, je le regardais bien, je finissais par l'embrasser, c'est ça parler Gabriel ? Mais qu'est-ce que je fabrique ?! Au fond, c'est ce que tu voulais, couché avec lui comme adieu et puis passer à autre chose.. Je suis un salop, Lola ne mérite pas d'être avec moi.

Je me retirais de lui, je le regardais, il semble encore plus surpris de ce que je viens de faire, mais il ne sait pas dégager pour autant, il m'a redonné mon baiser. Mon excitation avait augmenter, j'avais vraiment envie de lui.

Gabriel : Tu as raison, on ne peut plus se revoir..

Je ne le quittais pas du regard. Reiji était au salon buvant un verre ricanant.

Reiji : Parler d'un dossier hein, mon cul.


***

Akio se trouvait donc chez son frère, Takuma, il plissait les yeux de le revoir, il avait vu des photos de son père, et il lui ressemblait comme deux gouttes d'eaux. Mais il était surtout surprit du fait qu'il attendait sa visite.

Akio : Pourtant on m'a dit que tu ne voulais de la visite de personne, que tu voulais rester seul, alors pourquoi tu m'attendais ?

Il haussait les épaules, finissant par lui parler, et poser surtout la question, de savoir où il avait mis Atori, le pourquoi qu'il était là en réalité. Il écoutait tout ce qu'il disait, se taisait, il racontait qu'il avait tué huits personnes en plus de leurs mères, qu'il adorait ça, de les torturer et tout le restes, Akio en fronçait les sourcils sur le coup. Il pensait être un peu comme Takuma lorsqu'il était sous l'influence de la magie noir ou de Darcia, mais en réalité il se rend compte qu'il était plus différent que ça, il arrivait à se contrôler lui, et ressentait toujours des sentiments, la magie noir ne pouvait pas dévorer cette partie de lui.

Mais lorsqu'il parlait de Atori et de dévoiler son secret, son regard changeait rapidement.

Akio : De quel secret tu parles ?

Il tentait de faire mine de rien, mais Takuma était au courant de tout, il reculait d'un pat lorsqu'il disait tout ça, et qu'il parlait de se prêtre qu'il avait fait en sorte qu'il ne parle pas de ce qu'il sait.

Akio : Comment tu es au courant de ça, tu m'espionnes ?!

Il le regardait bien alors qu'il marchait jusqu'à lui, lui faisant bien fasse. Il continuais de bien le fixer alors qu'il lui disait tout ça, de sa magie blanche et magie noir.

Akio : J'ai pas besoin d'un cours, je sais très bien tout ça. C'est moi qui vis avec je te signal, et puis comment tu es au courant, j'ai fais en sorte de le garder cacher ! Tu tiens à moi ? Alors qu'on ne sait jamais vu.

Il le suivait du regard alors qu'il repartais s'asseoir sur l'ancien fauteuil de Teijo.

Akio : T'essayes de jouer les psy avec moi ? Si j'en parle à quelqu'un, ils ne me verront plus de la même façon, c'est évident.

Il tournait le regard vers la bibliothèque ensuite, vu qu'il montrait le passage où il cachait atori. Il fronçait les sourcils à l'entendre, il partait ensuite jusque là pour retrouver Atori, il le regardait bien à travers la cage où il se trouvait.

Akio : Oui c'est vrai, tu m'as sauvé la mise, mais maintenant tu ne me sers plus vraiment, vu que tu t'ais fait bêtement prendre, si je te sors de là, tout le monde sera que c'est moi qui t'ais libéré.

Il plissait les yeux de ce qu'il disait.

Akio : Tu es ici, alors comment tu pourrais tuer mon frère ?

Il serrait les poings de l'entendre dire tout ça, il regardait sa montre pour voir l'heure qu'il était, et relevait ensuite le regard vers lui. Il souriait ensuite le regardant bien pour le narguer.

Akio : J'ai pas l'intention de te libérer, j'aime bien te voir enfermé, tu n'aurais pas du lever la main sur Derek.


Il se retournait dos à lui.

Akio : je trouverais un moyen pour mon frère, merci de m'avoir prévenu, j'aurais le temps de l'arrêter.

Il se téléportait le laissant là, il arrivait chez Mike et Akira. Il marchait jusqu'à eux rapidement, Mike qui était entrain d'embrasser Akira le poussant contre le meuble de la cuisine.

Mike : J'ai très envie de toi, la tout de suite.

Akio : Et bien, il faudra attendre, et oui je suis là.

Il se décalait de lui, plissant les yeux regardant Akio.

Mike : Pourquoi tu t'invites comme ça, on a une porte d'entrée tu sais, et il y a une sonnette.

Akio j'ai pas vraiment le temps, on a un problème.

Mike : ah oui et quoi ?

Il pointait du doigt vers Akira.

Akio : C'est lui le problème.

Mike regardait du coin de l'oeil vers Akira.

Mike : Akira, qu'est-ce que tu racontes.

Akio : En gros, Atori l'a hypnotisé, il risque de te tuer se soir, alors faut l'enfermer, et attendre que son hypnose passe.

Mike : Merde.

Evidemment il ne lui disait pas tout.

Mike : ET comment tu sais ça ?

Akio : J'ai été voir takuma, et.. On s'en fou ! Je vais appelé notre père pour qu'il règle ça.

Il sortait son téléphone pour l'appelé, lui expliquant légèrement les détails. Une fois qu'il arrivait, il faisait le nécessaire pour enfermer Akira, et l'attachait, bien entendus il se laissait faire ne désirant pas faire de mal à Mike.

Akio : Mike, faut pas que tu restes là, tu devrais allez chez Derek, le temps que tout sa se règle.

Mike : Moué ok..

Il regardait vers Akira, ayant du mal à se dire qu'il tenterait quelque chose contre lui, mais il finsisait par partir. Akio regardait Akira, tout en détournant le regard vers son père.

Akio : Faut que je t'avoue quelque chose, c'est plus compliqué que ça. Takuma m'a suggéré de parler à quelqu'un, alors.. Je préfère que tu sois le premier.

Il détournait le regard, cherchant comment lui dire tout ça.

Akio : Atori m'a jamais hypnotisé, j'ai voulu l'utiliser, faire en sorte de l'effrayer pour ne pas qu'il s'en prenne à ma famille, sa à marché, plus ou moins. Parce que je n'ai pas besoin de cette dague pour utiliser cette magie et le rendre mort. J'ai se pouvoir en moi, il suffit de mélangé la blanche à celle de la magie noir et le tour est joué.

Il revenait vers son père qui semblait comprendre.

Akio : En échange je devais le laisser boire mon sang, c'est pour ça qu'il a eu ma magie, et je lui ais demandé de tuer des personnes qui serait au courant de mon secret, je voulais que personne ne le sache, je craignais justement que tu me regardes de cette façon, comme un monstre.

Il souriait tentant de ne pas montrer que sa le blessait.

akio : Et oui je lui ais demandé de tuer gabriel, j'étais ennervé de voir Derek avec lui, mes émotions ont prit le dessus, et lorsque sa arrive, je fais n'importe quoi, et il a fallut en mourir à cause de moi.

Il tendait sa main, la regardant.

Akio : Teijo a réussis à sauvé une partie de moi, mon corps arrive à contrôler la magie noir, elle n'aspire pas mes émotions ni ma magie blanche. Mais des fois, je me laisse corrompre par cette noirseur, je n'ai jamais tué personnes de mes mains, mais sa ne change pas grand chose au fait que, c'est moi qui ait voulu les voir mort.

Il faisait apparaître sa magie, une sphère noir et blanche qui se mélangeait entre eux, il levait les yeux vers son père à cette instant.

Akio : Alors tu vas faire quoi maintenant que tu sais la vérité sur moi ? M'enfermer, m'attacher à un lit comme Takuma ? Tu seras pas changer ce que je suis, je suis comme ça.

Il haussait les épaules, écrasait sa main pour faire disparaître sa sphère et tournait vers Akira qui avait en même temps appris la vérité sur lui.

Akio : Takuma était déjà au courant de tout sur moi, et il m'a demandé que je dise la vérité à quelqu'un, et que je devais faire un choix. J'aurais pu libéré Atori, mais j'ai préféré ne pas le faire.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Dim 27 Déc - 23:32

A peine rentrer dans la chambre, j’esquivais mon frère pour éviter qu'il me pose des questions. Qu'il remarque sur mon visage ce que j'ai failli faire avec Gabriel dans cet hopital. Je pense pas qu'il serait contre et même on contraire, mais...non autant que personne sache. J'attrpais mon téléphone tentant à plusieurs reprise d'appeler Akio, il a couper son téléphone? pourquoi? je m'inquiètes, il a eu un comportement étrange tous à l'heure, est ce qu'il va me quitter?

Je pensais que c'étais lui qui rentrait, mais à mon grand étonnement ce fut pas le cas. Après que je lui ai dit qu'on devait plus se revoir, le voilà dans ma chambre? 

Derek: Gabriel? me...parler?

de quoi il me parlerait? peut être que je ne dois plus jamais m'approcher de lui, qu'il est hors de question qu'il laisse Lola...ok j'imagine déjà le pire et pourquoi sa serait autrement? 

Derek: Très bien, je t'écoute.

OK, il m'embrasse! c'est pas vraiment la discutions à laquelle je m'attendais. Je peux pas pour autant le repousser, oh non j'attrape ses cheveux pour l'embrasser moi aussi. Il se retire de moi, le regard à la fois coupable et l'envie de continuer. C'est pas le moment de sourire, mais sa phrase m'amuse.

Derek: oui, on doit absolument s'éviter.

Je l'embrassais néanmoins à nouveau glissant mes mains le long de son dos, il est...plus musclé? et j'ai encore que toucher son dos. Et bien Gabriel, est ce que ta petite copine t'obligeait à te musclé? t'étais maigrichon autre fois.

Derek: on peut pas faire ça.

J'attrapais son menton afin qu'il continuer à me regarder.

Derek: je veux dire, on peut pas faire ça ici. 

J'attrapais sa main nous téléportant jusqu'à un motel, c'est mon frère qui me parle de ses conquêtes et donc les motel où il se rend. D'après lui c'est celui ci le meilleur, je mettais mes lunettes de soleil ayant vraiment pas envie qu'on me reconnaisse. Je l'entrainais à l'intérieur j'usqu'à l’accueil.

Derek: donnez moi une chambre.

" bien sûr, combien de temps comptez vous y rester?"

je regardais Gabriel du coin de l'oeil sur l'instant.

Derek: Deux heures sa suffira.

Elle montrait plusieurs chambre disponible, il a des thèmes? j'en relevais le sourcil choississant la plus cher évidemment. J'étais déjà prêt à sortir ma carte de crédit, mais non...on pourrait nosu tracer jusqu'ici. Ok j'en deviens parano, mais je préfère tous de même payer en liquide. Elle me donnait la clé le sourire aux lèvre.

" passez un agréable moment"

Derek: j'y compte bien.

J'attrapais à nouveau la main de Gabriel l’entraînant jusqu'à la chambre, j'ai l'impression de rajeunir. D'être un ados qui ce cache pour faire des bêtise, enfin en gros c'est plus ou moins ça. On entrait à l'intérieur je regardais le décors tous en déboutonnant ma chemise.

Derek: je peux ressentir ton stress Gabriel, j'ai un instinct animal je te rappel. Si tu veux pas...

je m'approchais de lui chemise ouverte.

Derek: j'ai fais la bêtise de te laisser partir, j'étais perdu sans cette imprégnation. Je savais plus ce qu'il était vrai ou faux. Quand je me suis rendu compte que tu me manquais, j'ai pas osé te courir après. Je le méritais pas, je devais être puni pour t'avoir.

J'en détournais le regard sur le coup.

Derek: alors je me suis caché dans mon travail, en me renseignant sur toi je voulais juste être certain que tu aie bien. Ton père ta surement rien dit, mais j'avais eu un coup dans le nez et...j'ai tenter de te rendre visite. Tu n'étais pas la, tu faisais déjà tes cours de médecine. Malheureusement pour moi, c'était ton père qui m'a ouvert la porte. 

J'haussais les épaules souriant.

Derek: j'ai eu droit à son accueil chaleureux tu le connais? il a prit un batte et ta venger en quelque sorte. Bien que j'ai eu une côte de plus briser, je l'ai laisser faire. Bien que je crois que son bute était de me tuer, c'est Nina qui la stopper dans sa petite crise. 

Bon c'est sûr vu sa tête il était pas au courant de cette histoire.

Derek: c'est pas grave, j'en veux pas à ton père au contraire. C'est seulement quand j'ai appris par Akio que tu étais avec Lola que...j'ai ressentis cette jalousie à nouveau, alors j'ai été à l'hôpital et tu connais la suite.

Sa fais longtemps que j'avais envie de lui parler de tous ça.

derek: tu aime Lola, j'en suis certain tout comme moi je suis imprégné de Akio et je peux rien faire la dessus. Pourtant, j'ai envie d'être avec toi. 

je posais ma main sur sa joue la caressant.

Derek: de te toucher, sa au moins je sais que c'est réelle. 

je retirais ma main de sa joue pour retirer ma chemise la laissant tomber à terre.


Derek: bien on a que deux heures alors, tu veux toujours de moi?

sa fais longtemps que je lui ai pas lancer mon regard séducteur, je sais que j'ai pas besoin de le séduire, mais...sa m'amuse de jouer encore à ça. Il craquait et moi aussi je craque, je retire rapidement son haut. Ok j'attrapais ses épaules pour le reculer, il va croire que je le repousse le pauvre.

derek: j'avais vu juste! t'es plus muscle! 

Bon peut être pas non plus comme Mike ou Akira, mais...sa change. Je souriais tournant mon doigt autour de son téton amusé.

Derek: on dirait que Lola a tous de même réussit à te bouger un peu, elle doit avoir beaucoup de tempérament. Ton corps à changer, je vais devoir le redécouvrir à nouveau. 

en deux secondes je me téléportais avec lui jusqu'au lit.


Derek: ta perdu l'habitude d'être soumis, alors est ce que je vais devoir t'attacher par précaution? 

En trois seconde et demi il avait les poignet attacher au lit, j'en fis un grand sourire.

Derek: j'ai trouvé ses menottes dans le tiroir, il a plein d'autre gadget. Je comprend pourquoi mon frère aime venir dans ce genre d'endroit.

Je passais mes doigts sur son torse comme pour l'étudier et passait vite sur la bosse entre ses jambes.

Derek: tu es toujours aussi précoce quand tu as tes grandes envie, est ce que c'est plus musclé la aussi?

Je la libérais de sa prison souriant une fois découvert au grand jour.

Derek: c'est bon elle n'a pas changer.

Je me baissais passant mes doigts dessus.

Derek: je l'aime comme ça.

Je posais mes lèvres dessus pour l'embrasser, Gabriel se contracte déjà alors que j'ai pas fais grand chose. Est ce que tu réagis de la même façon avec elle? non commence pas à te poser ce genre de question, oublie tous ce qui se trouve en dehors de cette chambre.  Je dorlotais son membre en utilisant juste que mes lèvres et ma langue, j'avais besoin de mes deux moins pour retirer son pantalon et son caleçon. 

Je glissais ma main entre ses cuisses surtout mon doigt en lui, je doute que lola c'est amusé à faire ça...alors si longtemps, à moins qu'il s'amusait tous seul. J'en souriais à cette idée, d'accord c'est un peu pervers de pensée ça ou plutôt amusant. Je fermais les yeux entendant ses gémissements que j'avais si longtemps entendu, il a pas changer pour ça. Je levais les yeux sentant sa main serrer mes cheveux, il a réussit à se libérer? ok il a les clés sur les menottes le filou, il en a profiter. 

Derek: tu me fais une évasion? c'est pas grave j'arriverais à mes fin malgré tout.

Je me décalais de lui me mettant debout sur le lit pour déboutonner lentement mon pantalon, oui j'ai envie de le faire languir un peu. Il me regard comme un loup prêt à me bouffer, sa doit être dur de ne pas me sauter dessus.

Derek: qu'est ce que je vais bien pouvoir faire de toi?

Mes oreilles et l'une de mes queues apparu naturellement, bon je les contrôle toujours pas quand je suis prit de grande émotion et la...je suis en plein dedans. Maintenant que je suis entièrement nu devant lui, je me remettais au dessus de lui. Il est déjà entrain de me ceinturer avec ses jambes attendant que ça. Je l'ai assez fais attendre et moi aussi je me suis assez fait attendre. Je le pénétrais, bon sang le frisson qui m'a parcouru à ce moment la.

Derek: Gabriel, je crois que j'aime beaucoup avoir ce genre de discutions avec toi.

Je souriais avant de l'embrasser.


*****

Akio refusait d'entrer dans son jeux et comptait bien aider son frère sans à venir à libérer Atori.

Atori: tu fais une bel erreur, ton frère va mourir! alors libère moi MAINTENANT!

Il tirait sur ses liens le plus fort possible ayant envie de le tuer sur le coup.

Atori: libère moi espèce de sale bâtard! il va venir pour tous vous tuer, je suis le seul qui peut vous aider.

Akio partait rapidement, Atori en criait de rage continuant de se débattre. C'est chez Akira qui réapparu, cherchant après il le trouvait en compagnie de Mike prêt à violenté se pauvre meuble derrière eux.

Akira: qu'est ce qui se passe Akio? on était sur le point de vivre quelque chose d'interessant.

Un problème? pourquoi cela étonnait pas Akira sur le coup, c'est seulement la suite de son explication qui l'étonnait.

Akira: moi hypnotisé? tu dois te tromper.

Au fond Atori ne l'aurait pas autorisé à en parler, il préférait ne pas prendre de risque la dessus.

Akira: très bien, je m'en fou de savoir comment tu as découvert ça. Je veux pas prendre de risque de le blessé, faudra m'attacher et très bien. J'ai appris comment m'échapper de divers façon, pas de corde, pas de menotte. Sa serait aussi simple que bonjour de me libérer.

Darcia arrivait rapidement après l'appel de son fils.

Darcia: bien ne perdons pas de temps, tu as un endroit sûr chez toi?

Akira: oui le grenier, j'ai déjà une fois enfermer Mike pour le punir et il a jamais réussis à s'échapper.

Darcia: très bien allons si.

Akira donnait de bon conseil pour ne pas être libérer, déjà la magie aidait beaucoup mais aussi sur une table il avait trois seringue de verveine si Akira venait à devenir violent.

Akira: c'est bon, j'ai beau essayer de me libérer j'y arrive pas. Ne donnez pas cette astuce à mes ennemis et encore moins à Mike.

Darcia: très bien, sa m'aurait aidé de savoir ce qu'il ta dit durant cette hypnose pour savoir comment la contrer.

Akira: désolé, mais je me souviens même pas de l'avoir parler.

Darcia: il faudra faire revenir tes dons d'hunter Akira, c'est le seul moyen de pouvoir être immunisé.

Akira: je les ai perdu en devenant vampire.

Darcia: juste dissimulé, pas perdu.

Il regardait son fils qui désirait lui parler.

Darcia: je t'écoute qu'est ce qui se passe?

ses sourcils se fronçait montrant un mine sévère le laissant malgré tous parler. Alors c'était vraiment ce qu'il avait cru, hier c'était Atori qu'il avait au téléphone lui demandant de tuer Gabriel.

Darcia: c'est donc ça que tu lis sur mon visage? que je te regarde comme un monstre? non Akio, je ne te verrais jamais de la sorte. Je suis juste déçu que tu ne met jamais parler de ça avant.

Il soupirait levant les yeux.

Darcia: takuma savait et il ne m'a rien dit, qu'est ce qu'il a en tête celui la? aussi cachetier que toi Teijo.

Il attrapait les deux mains de son fils qui montrait ses deux magies en action.

Darcia: tu as une si mauvaise estime de moi? je pourais jamais enfermé mon fils comme un vulgaire animal.

Akira: je suis enfermer moi.

Darcia le regardait du coin de l'oeil.

Darcia: mais tu n'es pas mon fils.

Akira: touché.

Darcia: akio, maintenant je serais la pour t'aider. on va oublier ce qu'il sait passer avant aujourd'hui et repartir sur de bonne base. Une fois que tu sentira que tu va faire une chose qui risque de blessé, tuer ou quoi que ce soit d'autre de...pas très catholique viens me voir. On discutera de la meilleurs disision à prendre tous le deux.

Il lui donnait malgré tous une bonne baffe sur la tête.

Darcia: tu mérite malgré tous cette bosse, croire que je pourrais te voir comme un monstre! j'ai eu ce genre de regard toute ma vie, tu ne sais pas ce que sais que d'être vu comme un monstre. Bien maintenant que tu as eu le courage de te confécer un autre doit le faire.

Il regardait autour de lui comme chercher quelqu'un.

Darcia: takuma je sais très bien que tu nous regarde, maintenant bouge enfin ton cul de se fauteuil et viens immédiatement. m'oblige pas à venir te chercher moi même, ta compris?

Il attendait un peu avant enfin voir Takuma apparaitre.

Darcia: tu le savais? tu aurais pu me le dire dès que je suis venu te voir!

Takuma: c'étais pas à moi de le faire.

Darcia: ta préféré attendre et rester dans le silence? 

Il restait silencieux sur le coup.

Darcia: peut importe, est ce que tu as un moyens de libérer Akira de son hypnose.

Takuma: non je peux pas le libérer de ça, mais quelqu'un capable de ce même contrôle sur les vampires le peu.

Darcia: tu pense à Valas?

Takuma: oui.

Akira attrapait darcia par la gorge le tirant jusqu'au barreau.

Akira: tous compte fais j'ai trouvé le moyen de me libérer, j'ai envie de tuer Mike alors dépêche toi de me libérer de cette hypnose!

Darcia: j'aurais du mal si tu tente de m'étrangle!

Akira: je peux pas te lacher! je veux que tu me libère.

Takuma tournait le regard vers les seringues de verveine, il en faisait l'éviter une et l'envoyait dans le cou de Akira qui tombait directement à terre.

Darcia: tu as pris bien ton temps pour agir.

Takuma: je suis navré.

Darcia: je te crois pas, je vais chercher valas toi reste la! je pense que ton frère sera content de te voir.

Il détournait le regard sur le coup.

Takuma: il va surtout passer ses nerf sur moi.

Takuma faisait apparaitre une chaise pour s'asseoir tranquillement.

Takuma: tu as prit ton courage pour tout dire à ton père et pris la bonne décision en ce qu'il concerte Atori. Mais sache que rien n'est fini pour autant, quelque chose arrive et bien plus dangereux que ses vampire originel. 

il détournait les yeux fronçant les sourcils.

Takuma: je peux pas dire de quoi il s'agit, mais j'ai ce sentiment au fond de moi. 

Shin: ah! j'ai presque cru voir notre père avec cette coupe! il n'a qu'à lui que sa aille tu sais? change de tête Takuma!

Takuma soupirait sur le coup.

Takuma: c'est peut être mon frère ce sentiment dangereux que je ressent.

Shin: de quoi tu parle hein?

Takuma: rien d'important, je te promet de changer de tête ok? juste que j'ai pas trop envie de voir du monde pour le moment.

Shin: très bien je le ferais!

takuma: tu coupe les cheveux maintenant?

Shin pointait du doigt vers valas appuyant sur son nez pour bien le désigner.

Shin: monsieur a dans l'idée de n'être toucher que par moi, j'ai été OBLIGER de prendre des court pour apprendre couper les cheveux! j'ai pas envie d'avoir un yéti comme mec!

il croisait les bras ensuite.

Shin: alors comme ça Akira a des envie de tuer Mike? bah bravo.

Il regardait akio du coin de l'oeil sur le coup.

Shin: qu'est ce que tu fais ici akio? tu as pas fais de connerie au moins? car t'es jamais trop vieux pour avoir la fessé.

Il craquait ses doigts.

Shin: j'aime te voir les fesses rouge.

Darcia: plus tard! valas, tu peux t'occuper de Akira ou pas? 

Shin: mouais en attendant je vais m'occuper de ta tête takuma! go dans la salle de bain et maintenant.

Takuma: j'ai pas le choix.

Ils partaient déjà tous les deux s'occuper de ça.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Lun 28 Déc - 23:14

Je venais donc d'embrasser Derek, alors qu'on devait soit disant parler.. Mais il ne m'a pas repoussé pour autant, au contraire, il m'a embrassé à son tour, et semblait avoir envie de continuer lui aussi. Je lui disais qu'on devait absolument s'éviter et ne plus se revoir, il était lui aussi d'accord et pourtant il revenait vers moi pour m'embrasser à nouveau. Je fermais les yeux glissant l'une de mes mains dans ses cheveux, les tirant un peu, je sentais sa main caresser le long de mon dos.

Je me décalais une nouvelle fois de lui, le souffle coupé, je le regardais bien alors qu'il disait qu'on ne pouvait pas faire ça, j'en détournais le regard sur le coup, je le sais que trop bien qu'on ne peut pas.. Pourquoi je suis déçu à cette idée ?

Gabriel : Oui je sais..

Je le regardais à nouveau vu qu'il m'attrapait le menton pour que je le regarde, on peut.. pas le faire ici ? Il me téléportait ensuite avec lui, jusqu'à ce motel en question, je regardais bien l'endroit, c'est pas vraiment le genre de DErek de faire ça. Enfin, maintenant on doit être prudent, éviter que quelqu'un apprenne, bien que je suis sur que Reiji a déjà deviné.

Gabriel : un môtel ?

Je ne disais rien et le suivait à l'intérieur, il portait des lunettes de soleil sans doute pour éviter qu'on ne le reconnaisse. Je restais près de lui, le laissant parler à la femme, pour demander une chambre, c'est évident qu'elle a compris nos intentions, prendre une chambre pour deux heures, c'est tout de suite logique.

Gabriel : Hum merci.

Je regardais Derek, il y compte bien ? Et bien, il semble vraiment en avoir envie lui aussi. Il m'attrapait à nouveau la main pour m'emmener jusqu'à cette chambre. Une fois qu'on s'y trouvait, je regardais également la chambre, et fixait ensuite mon regard sur Derek qui déboutonnait déjà sa chemise. Il a deviné que j'étais stressé, c'est vrai qu'il arrive à ressentir se genre de chose..

Gabriel : C'est vrai, l'idée me stresse un peu, j'ai l'impression de faire quelque chose de mal, mais j'en ais envie, depuis que je t'ai revus..

Je le regardais s'approcher de moi, chemise ouverte, il est toujours aussi.. sexy. Je ne m'attendais vraiment pas à entendre tout ça venant de lui. J'avais fais une croix dessus après ce qu'il s'est passé entre nous. Je me suis dis que c'était vraiment terminé, et j'étais également dégoûté et déçus, pour moi l'amour n'étais qu'un trouble trachant, c'est beau au début pour ensuite te faire souffrir, alors l'idée de retomber amoureux m'effrayant, et je n'ai plus recherché l'amour, jusqu'il y a deux ans, où j'ai rencontré Lola.. Et voilà que je retrouve Derek et qu'il m'avoue tout ça.

C'est bien lui ça de se cacher derrière son travail, j'en ais fait autant dans mes études, et le travail ensuite.. Je plissais les yeux lorsqu'il me parlait de cette rencontre avec mon père.

Gabriel : Mon père ne m'a jamais parlé de ça..

J'en reviens pas que mon père ait fiat ça, enfin c'est bien son genre, lorsque j'étais revenu avec des côtés cassés à cause de Derek, il était hors de lui, et ne voulait plus que je le revois, il était près à se rendre jusque là pour le tuer, Delic et Nina l'ont arrêté pour éviter ça.

Gabriel : Désolé, pour.. mon père.

J'ignorais vraiment cette histoire.. Je le regardais bien, alors c'est Akio qui lui a parlé de Lola et moi, et il était jaloux ?

Gabriel : Si.. Tu serais venus avant, les choses seraient moins compliqués..

Je détournais le regard.

Gabriel : Oui j'aime Lola, mais je n'ai jamais réussis à t'oublier, malgré que je disais le contraire, lorsque tu m'as dit à l'hôpital qu'on ne se reverrait plus, l'idée m'a fait peur, j'avais envie de continuer de te revoir..

Je revenais vers lui alors qu'il prenait ma main pour la caresser contre son visage, je craque là.. Cette imprégnation nous a séparé tout les deux, mais au fond, on avait pas besoin de ça, pour continuer de s'aimer.. On a abandonné bêtement alors qu'on aurait pu encore être ensemble durant tout ce temps, c'est.. triste.

Je le regardais bien alors qu'il retirait sa veste, la laissant tomber à terre, je regardais son torse et revenais ensuite à son visage. Il me fait encore se regard, de séducteur, sa me fait pensé au premiers jours que l'ont ses rencontrés, je m'en souviens comme ci c'était hier.

Gabriel : J'en ais très envie, monsieur Kijo.

Je sais qu'il aime bien que je l'appelle comme ça, j'en souriais sur le coup. Je le laissais me retirer mon haut, je l'aidais un peu bien entendu. Il me repousse encore une fois ? Il a changé d'avis c'est ça ? Je m'attendais pas vraiment à ça, j'en ricanais sur le coup.

Gabriel : Et oui, je fais du sport deux fois par semaine.

Il passe son doigt autour de mon téton, sa semble lui plaire en tout cas, temps mieux. Il pense que c'est du à Lola.

Gabriel :  c'est Akira qui me la conseillé pour.. t'oublier, il m'a dit que sa vidait la tête de faire du sport, alors j'ai suivis ses conseils.

Sa n'avait donc rien avoir avec Lola, au contraire, c'était pour lui. Il me téléportait ensuite jusqu'au lit, il faudra que je m'y habitue à nouveau ça aussi, les téléportations, la magie, couché avec lui, avec un homme et tout le reste. Je le regardais bien alors qu'il me disait ça.

Gabriel : Hum je pense pouvoir bien me tenir, et être sage alors..

Je clignais des yeux, c'est qu'il m'a vraiment attaché.

Gabriel : Tu sors d'où ses menottes ?

J'en soupirais, evidemment, je m'en doutais que c'était Reiji qui aimait ce genre d'endroit. En tout cas, je le regardais à nouveau, et l'envie était belle et bien là, qu'est-ce que j'ai envie de lui. Il me touche seulement le torse et pourtant j'en ais déjà des frissons qui parcours tout le long de mon corps, il arrivait ensuite à mon entre jambe, et sentait bien la bosse que j'avais.

Gabriel : Vérifie, on ne sait jamais.

Je jouais le jeux avec lui, il retirait ensuite mon pantalon et libéré mon érection. J'entre ouvrais les lèvres, il me touche à nouveau, qu'est-ce que j'ai attendu se moment.. Mon corps se cripse rien que le fait qu'il touche mon membre. J'ai envie de lui, plus que personne.

Je tournais la tête sur le côté alors qu'il passait ses lèvres et sa langue contre mon sexe, il retirait une bonne fois mon pantalon et mon caleçon. Il pénétrait ensuite un doigt en moi, j'en gémissais, bien entendu après lui, je n'ai plus jamais eu se genre de relation, et donc, mon corps n'est plus vraiment habitué à ce qu'on aille là-bas.

J'en pouvais plus, j'ai tellement envie de lui prendre la tête, je touchais les menottes et repérait qu'il avait laissé la clé, je me libérais donc pour attraper sa tête. Je le regardais avec envie.

Gabriel : Je ne compte pas m'échapper, je suis déjà tout à toi..

Je le regardais bien alors qu'il se mettait débout pour retirer le reste de ses vêtements, il se retrouve nu devant moi, c'est comme dans mes rêves, evidemment j'en faisais de lui. Je regardais bien son entre jambe, j'ai envie de lui, et il le sait, je regardais son visage à nouveau;

Gabriel : Fait tout ce qu'il te plaira de moi.

Tient ses oreilles et sa queue apparaisse, c'est moi qui lui fait cet effet. Il se remettait au dessus de moi sur le coup, j'en peux plus, j'en ais trop envie, je passais mes jambes autour de se taille, j'ouvrais bien la bouche alors qu'il me pénétrait, je serrais mes doigts contre la peau de son dos.

Gabriel : Ah..

Je le regardais à nouveau.

Gabriel : Moi aussi..

Je fermais les yeux l'embrassant. On avait profiter pratiquement de ses deux heures pour coucher ensemble, on recommençait à chaque fois qu'on en avait terminé, avec quelques pauses entre bien entendus et dans plusieurs position différentes. Je ne suis plus un kitsune alors j'en pouvais plus comparé à lui, et mon entre jambe, ne veut plus se réveiller, il est exténué tout comme moi.

J'étais contre Derek, caressant sa peau avec mes doigts, restant un peut silencieux, je retirais mes doigts de lui ensuite.

Gabriel : Alors on ne se reverra plus, tu vas continuer ta vie, avec ton travail, et Akio. Et moi de même avec Lola..

Je relevais les yeux pour le regarder, à cette idée j'étais déçus, car j'ai envie de le revoir, de recommencer ce qu'on a fait aujourd'hui, mais je sais que c'est mal, de faire sa en cachette derrière le dos de Lola et de Akio.

Je me mettais sur le dos sur le coup, passant ma main dans mes cheveux.

Gabriel : Elle veut un enfant avec moi, comment je pourrais lui donner ça, après ce qu'on vient de faire ? Je t'aime toujours..

Mon téléphone sonne, mon coeur se serrait sur le coup, je me redressais attrapant mon téléphonne dans la poche de mon pantalon, c'est Lola. Je tournais le regard vers Derek sur le coup, je lui répondais partant dans la salle de bain encore nu.

"
Gabriel : Oui ?

Lola : Gabriel.. tu es où ? Damon est là, tu lui as dit que tu allais rentré à la maison, sa fait déjà deux heures de ça.

J'en passais ma main dans mes cheveux, c'est vrais j'ai dis ça à Damon, mais je suis sur qu'il doit savoir ce que je fais, il n'a pas du réfléchir lorsqu'il a dit ça à Lola, pensant que j'étais rentré.

Gabriel : J'avais.. Encore du travail, j'ai du retourné au bureau, mais je ne vais pas tarder à rentrer.


Je tournais le regard vers Derek qui me regardait.

Lola : D'accord, alors à tantôt.

Gabriel : à Tantôt.

Lola : Je t'aime.

Gabriel : Moi aussi.

"


Je décrochais, et revenais ensuite vers Derek.

Gabriel : Je dois m'en aller, Damon est à la maison, je pense qu'il sait déjà pour nous deux, il est plutôt intelligent pour comprendre.

J'attrapais mon caleçon pour l'enfiler, et m'habillait avec le reste de mes vêtements, tout en regardant de temps en temps vers Derek. C'est la première fois que je mens à Lola. Sa me fait bizarre.

Gabriel : ALors c'est maintenant qu'on se dit au revoir.

Je m'approchais de lui, je l'embrassais une dernière fois.

Gabriel : J'ai vraiment apprécié.. se moment avec toi. Sa m'avait manqué, mais il veut mieux qu'on sa ne se reproduise plus, qu'on évite de se revoir.

C'est déjà ce qu'on s'est dit juste avant, et regarde comment sa a finis.

gabriel : Tu peux me téléporter chez toi, ma voiture y est encore.

Il nous téléportait, j'entrais donc dans ma voiture, je regardais une dernière fois Derek avant de m'en aller. Une fois que je rentrais chez moi, je restais un moment dans la voiture, pourquoi l'idée de revoir Lola me stresse ?

Je finissais par rentrer, sa sent bon dans la maison, elle a déjà préparé à manger, Damon était, avec Delic et Ashio, pourquoi ils sont tous là ? Damon me regarde avec un sourire, je m'en doutais, il a déjà tout compris, et il l'a surement dit à Delic qui me regarde avec des grands yeux se demandant si s'était vrais, tient Ashio aussi, j'en soupirais.

Gabriel : Je suis rentré.

Je retirais mes chaussures à l'entrée, Lola m'embrassait.

Lola : Sa s'est bien passé ?

Gabriel : Oui..

Je regardais Damon du coin de l'oeil, me regarde pas comme ça.

Gabriel : Je vais prendre une douche.

Lola : D'accord, mais dépêche toi le repas va être prêt.

J'allais jusque là, Delic se levait.

Delic : Je dois aller au toilette.

Comme par hasard, il se rendait en réalité jusqu'à la salle de bain, m'attrapant le bras.

Delic : C'est vrai ce que Damon m'a dit, tu étais avec Derek ? Tu as couché avec ?

Il me renfilait partout et ouvrait grand la bouche.

Delic : Alors c'est vrai, j'en reviens pas.

Heureusement que Lola ne sait pas sentir ça, je regardais Damon qui arrivait, ils vont attiré l'intention.

Gabriel : D'accord, Derek et moi on a.. couché ensemble, mais s'était juste un Adieu, on ne se reverra plus..

delic : Tu sembles déçut lorsque tu dis ça.

Je soupirais.

Gabriel : Je sais que vous avez envie tout les deux qu'on se remette ensemble mais.. C'est trop tard, trop de chose ont passé, et sont arrivés, il est imprégné de Akio, et moi je suis avec Lola, elle ne mérite pas ça.

Delic détournait le regard.

Delic : Je sais mais..
Gabriel : Retournez près d'elle maintenant, elle va se poser des questions.

Ils repartaient donc, moi je prenais ma douche, je revenais ensuite peut de temps après tout propre et plus d'odeur de Derek sur moi, sauf sur mes vêtements.. Je n'arrête pas de penser à Derek, à ce qu'on a fait, je suis presque Absent, Lola me secouait .

Lola : Gabriel, tes avec nous ?

Gabriel : Eh oui.

Pourquoi ils semblent tous choqués ?

Lola : Je suis enceinte.

J'écarquillais les yeux, quoi ?

Gabriel : Tu.. es sur ?


Lola : Oui, j'avais fais le test de grossesse, et j'ai préféré voir mon gynécologue pour être sur avant de t'en parler. Je suis tellement heureuse, j'avais peur que je ne puisse pas porter d'enfant.

Elle posait sa main sur son ventre, j'en restais figé.

Lola : ça va Gabriel ? Tu ne voulais plus.. d'un enfant avec moi ?

Gabriel : si si, bien sur, je suis content.

Elle souriait, je tournais le regard vers Damon et Delic. MAintenant c'est sur, je ne pourrais plus revoir Derek..


***

Akio après avoir dit toute la vérité le concernant à son père, le regardait bien, le regard détourné, se disant qu'il allait avoir honte de lui, de son propre fils, et qu'il allait qui sait le regnée, il avait peur de tout dire sachant d'où venait cette magie noir, et ce qu'ils ont du se battre pour s'en séparé, il craignait leurs réactions de découvrir ce qu'il était.

Mais il revenait vers Darcia lorsqu'il marchait vers lui, il plissait les yeux, s'attendant à une réaction bien pire que ça.

Akio : Peut être pas toi, mais tout les autres, tu m'as assez expliqué ton histoire lorsque tu possédais cette magie, comment on te traîtait, qu'on te regardait, et ce que tu es devenu, alors j'ai préféré garder tout ça pour moi.

Il le regardait bien alors qu'il tenait ses deux mains.

Akio : Tu l'as fais avec Takuma, lorsqu'il ne contrôlait pas cette magie.

Evidemment, les choses était bien différente, de sa situation à lui. Il regardait Akira du coin de l'oeil mais revenait vers son père ensuite.

Akio : Bien.. Je ne pensais pas que sa me ferait autant de bien de dire la vérité à quelqu'un.

Il détournait le regard, se demandant comment réagirait Derek s'il lui racontait tout, mais il allait ensuite découvrir la vérité sur Atori, le fait que c'est lui qui ait demandé à me tuer, et qu'il était entre la vie et la mort uniquement par sa faute.. Il ne pouvait pas se permettre de lui dire tout ça et risqué de le perdre. Mais peut etre seulement lui avouer la magie qu'il possède sans parler de Atori.

Il revenait rapidement à lui, lorsque Darica lui donnait une claque sur sa tête, il en grimaçait tout en se grattant la tête.

Akio : En effet, j'aurais du savoir que tu me comprendrais toi.

Il regardait ensuite vers Akira, mais regardait à nouveau vers son père qui demandait à Takuma de venir, se doutant qu'il les surveillait. Il apparaissait peu de temps après, il croisait les bras vu que Darcia l'engueulait sur le fait qu'il aurait du lui parler plus tôt de Akio.

Akio : Peu importe, on autre d'autre chose à régler que.. moi. Comme éviter que Akira ne tue notre frère.

Il levait les yeux au ciel alors qu'il parlait de Valas.

Akio : Evidemment, pourquoi je n'y ais pas pensé avant, c'est aussi un sang pur, comme Atori, il pourra changer l'hypnose.

Il fronçait les sourcils ensuite vu que Akira avait réussit à se libérer, et tenait Darcia par la gorge.

Akio : Essaye de te contrôler un peu, ne me force pas à..

Il tentait sa main vers lui, mais Takuma envoyait plutôt une seringue de verveine sur lui, ce qui le mettait rapidement à terre, il baissait la main sur le coup.

Akio : Oui sa aussi c'est efficace.

Il se posait contre le mur attendant tout les deux en silence que Darcia revienne avec Valas, et bien entendu Shin, mais il tournait le regard vers Takuma qui commençait à lui parler.

Akio : Bien plus dangereux que ses vampires ? Et quoi donc ?

Il plissait les yeux.

Akio : Je vois..

Il se taisait vu que Shin arrivait avec Valas, tout de suite il était choqué de revoir TAkuma avec cette coupe de cheveux. Il soupirait de voir une tel scène, Shin qui voulait couper les cheveux de Takuma.

Il se redressait lorsqu'il remarquait sa présence, se demandant ce qu'il faisait ici.

Akio : C'est moi qui ait apprit pour l'hypnose de Akira, et.. non pour les conneries, enfin plus ou moins.

Il regardait du coin de l'oeil vers Valas ensuite qui s'approchait de Akira.

Valas : Oui je peux.

Akio : Bonne chance Takuma.

Alors qu'ils étaient tout les deux partis, Valas attrapait le visage de Akira.

Valas : Il faut qu'il soit conscient, je vais devoir lui débarasser son corps de verveine.

Il mordait sa main et lui faisait boire de son sang. Son sang faisait dissiper l'effet de la verveine, il se réveillait ensuite, il le plaquait bien au sol avec une seul main, et utilisait son hypnose ensuite.

Valas : Tu vas rester tranquille, et ne pas bouger. Tu ne feras aucun mal à Mike ni a qui se soit.

Il se décalait de lui ensuite frottant ses mains.

Valas : Voilà, c'était plutôt facile.

Akio : Moué, dire qu'il voulait me faire du chantage avec ça, il aurait du deviné que tu allais nous aider.

Valas : Du chantage ? Tu étais avec mon frère.

I
l faisait un signe de la main.

Akio : C'est une longue histoire peu importe. Bien maintenant que Mike n'es plus en dangers, je vais retrouver Derek moi, je crois qu'il a besoin à certaine explication vu ce que je lui ais dit.

Il soupirait et regardait son père.

Akio : Tu devrais parler à Takuma, il a parlé qu'il y aurait un dangers qui va arriver, plus dangereux que les vampires sang pur où je ne sais quoi.

Valas : Plus dangereux que nous ?

Akio : oué, bon j'y vais.

Il se téléportait, jusqu'au manoir de Derek. Il cherchait après, il le trouvait dans le salon à boire un verre d'alcool, il plissait les yeux voyant également une cigarette qu'il avait piqué à Reiji surement.

Akio : Tu bois et tu fumes, c'est qu'il y a quelques choses qui te frustre, c'est à cause de moi de ce que j'ai dis tout à l'heure ?

Il le regardait bien sur le coup, croisant les bras, ignorant encore notre petite aventure.

Akio : Ecoute oublie ça, c'était pas.. Important. Bon si tu veux vraiment savoir, je l'ai toujours gardé pour moi, mais.

Il tendait les deux mains, créant une lueur noir dans sa main gauche, et lueur blanche dans sa main droite;

Akio : Je manie la magie noir, et la blanche, j'arrive à manié les deux ensembles, et la magie noir ne me corromps pas. Mais des fois, elle prend emprise sur moi, lorsque je suis en colère ou autre, et je fais des choses.. irréfléchis.

Il haussait les épaules.

Akio : Voilà tu sais tout, c'est ça mon grand secret.

Il faisait disparaitre sa magie.

Akio : ET si je t'ai pas donné de nouvelle, c'est parce que j'ai du réglé des problèmes, un sang pur à hypnotisé Akira pour qu'il tue Mike, mais il ne risque plus rien.

Il s'asseyait à côté de lui, posant ses mains sur son pantalon, attrapant son verre pour le boire à sa place.

Akio : J'étais jaloux de Gabriel, j'avais peur que tes souvenirs avec lui refond surface, et que tu regrettes de ne plus être avec lui plutôt qu'avec moi. Après tout, je ne suis qu'un gamin capricieux, avec une famille bizarre, qui a été enlevé par le Dieux des Enfers, qui lui a donné de sa magie pour tenter de me contrôler, Gabriel lui a une vie "normal".

Il détournait le regard pour le regarder, posant son verre, il se penchait ensuite vers lui, posant sa main sur sa cuisse et approchait son visage du sien.

Akio : Est-ce que tu regrettes d'être imprégné de moi ? Si tu pouvais changer les choses, faire en sorte que l'imprégnation ne soit jamais apparus, tu l'aurais fais, hum oui j'en suis sur. Je suis la dernière personne avec qui tu aurais voulu avoir une relation.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mar 29 Déc - 23:44

Je pensais que plus rien ne pourrais plus briser ce moment avec lui, j'enfouissais mon visage dans ses cheveux reniflant son odeur tout en profitant des caresses qu'il me faisait sur la peau. Puis boum à la réalité, j'ouvrais les yeux l'écoutant avec regret. J'étais déjà prêt à lui proposer qu'on se revois, mais maintenant je suis plus aussi certain.

Derek: je suppose que c'est mieux comme ça.

J'en pense pas un mot, est ce que au moins il s'en rend compte, il se dégageait de moi me parlant de Lola et cette enfant qu'elle désire avoir.

Derek: mais tu l'aime aussi Gabriel, alors oui je suis sûr que tu lui donnerais cet enfant.

Je détournais le regard frustré malgré tous.

Derek: et puis, on va plus ce revoir après ça...alors tu n'as pas de soucis à te faire.

Je lui en veux presque de m'avoir dit ça, bien que j'ai été le premier à le dire à l'hopital. Mais c'était uniquement poru éviter ce qu'il sais passer dans cette chambre, mais il est venu me voir et m'a embrasser. J'ai cru un instant que les choses changerait, au fond je suis un vrai salopard.

Ton téléphone sonnait, je faisais un signe de la main pour qu'il réponde. Je sais que sa ne peut être qu'elle, autant qu'il n'éveil pas de soupçon. Je me redressais attrapant mon caleçon pour l'enfiler et allais voir si Gabriel s'en sortait. Mes sourcils se fronçaient un peu sur le "moi aussi" je disais rien mais...sa semblait évidant que j'aimerais que ce "moi aussi" me soit réserver.

Derek: mon frère n'est pas le plus intelligent du monde, mais je pense qu'il a déjà son idée sur la question. 

Je me r'habillais moi aussi tout le l'observant, t'es encore stresser Gabriel et pas à cause de moi cette fois. Je peux pas non plus le forcer si il désire plus me revoir, il m'embrassait m'assurant qu'il a aimer ce moment. Alors pourquoi ne pas remettre ça? je pense à Akio c'est certain, je serais aussi capable de le prendre dans mes bras pour lui exprimé mon affection mais...j'ai besoin d'en faire autant avec toi Gabriel.

Derek: Bien alors allons s'y, autant ne pas faire autant d'avantage Lola.

Je l'attrapais contre moi nous téléportant à côté de sa voiture, je baissais les yeux rentrant directement à l'intérieur. Je passais ma main sur mon visage avant de regarder vers le paquet de cigarette que mon frère avait laisser trainer sur la table. Je m'en faisais un ainsi qu'un verre de scotch, oui je fume rarement sauf dans mes moment de mauvais humeur, frustration, déception..enfin en gros sa m'arrive.

Derek: Akio?

je sortais un peu de ma réverie, j'écrasais ma clope tous en le regardant du coin de l'oeil. Il me connait déjà assez pour ce rendre compte que je suis frustré.

Derek: oui à cause de toi, tu me lâche à l'hôpital après m'avoir fais un scène étrange. Tu ne répond pas au téléphone! j'ai tous les droits d'être frustré et inquiet.

J'ai tenté de me rattraper, bien qu'il est une part de vérité dans tous ça.

Derek: tu va enfin m'expliquer? tu n'es pas du genre à te dévoilé Akio, alors je pense que c'est très important au contraire.

Je m'appuyais contre le dossier voyant ses deux magies opposés, l'un d'eux est la magie noir. Je pensais qu'il risquerait plus rien avec le sacrifice de Teijo, alors pourquoi?

Derek: quel genre de choses irréfléchie? tu n'as pas fais de bêtise j'espère?

Akira qui aurait été hypnotisé lui aussi? j'aurais préféré être au courant malgré tous, j'espère pas qu'il me cache des choses. Je souriais à moi même, c'est moi qui dit ça? après ce que j'ai fais avec Gabriel?

Derek: je t'en veux pas Akio, on a tous nos petits secret. Je te remercie néanmoins de m'en avoir parler, c'est que tu as confiance en moi.

Sur le coup je me dégoûte, il chopait mon verre le finissant à ma place. 

Derek: j'ai peut être été un peu dur avec toi, j'aurais du...faire plus attention à tes sentiments, à ta place j'aurais mal réagis également. J'étais été jaloux que tu t’éclipse avec Myu pour cette soirée, j'ai retenu mes pulsions pour ne pas aller te chercher par la peau du cul.

Je grattais mes cheveux.

Derek: mais bon, je pire c'est ce que tu voulais.

Même avec ces deux heures passé avec Gabriel, j'ai tous autant envie de prendre Akio dans mes bras, l'embrasser et peut être même coucher avec lui sur ce canapé.

derek: n'essaye pas de penser à ma place Akio, c'est vrai au début je regrettais cette imprégnation et j'ai même tenter de l'ignorer. 

je souriais le prenant contre moi.

Derek: t'es peut être un gamin capricieux avec un famille bizarre, kidnappé par un malade et j'en passe. J'aime beaucoup ta présence à mes côtés, ta franchise, ton humour sadique. J'ai peut être un petit fond de masochiste en moi.

je me décalais pour regarder vers Damon  qui nous dévisageait.


Damon: je peux te parler?

Je faisais signe de la tête, lui changeait déjà de pièce.

Derek: sert toi un autre verre en attendant, avec toutes ses confidences tu dois avoir la gorge sèche.

Je lui souriais avant de rejoindre damon qui s'assurait que Akio ne nous espionne pas.

Derek: qu'est ce qui se passe.

Damon: je sais très bien ce qu'il sait passé, je suis pas débile.


Derek: oublie pas.

Damon: on a appris une nouvelle, hum...Lola. 

merde! Gabriel aurait cracher le morceau? 

Damon: elle est enceinte?

Je gardais les yeux grand ouvert, ma se retourne l'estomac. Gabriel me parle de ça et comme par hasard elle l'annonce. Peut être qu'il le savait et voulait me le faire comprendre tous à l'heure.

Derek: et bien félicitation, tu vais avoir un petit frère ou une petite soeur.

Damon: félicitation? t'es sérieux? qu'est ce que tu va faire?

Derek: rien du tout, qu'est ce que tu veux que je face Damon? arracher le fétus du ventre de sa mère? j'ai dit oublie ça Damon.

Je retournais au salon attrapant le verre de akio avant qu'il puisse y toucher et buvait son contenu.

derek: je vais à mon bureau travailler, qu'on me dérange pas.

Je m'y téléportais allumant mon ordinateur, en tirant mon tiroir j'y trouvais mes recherche sur glace. Je le serrais avant utiliser mes pouvoirs pour le brûler et le lançait dans la poubelle. 

Silas: je m'excuse pour cette intrusion, mais je sollicite vos services.

Derek: vous êtes qui vous?

Silas: pardonnez moi je me présente.

il s'inclinait devoir moi, je remarquais aussi tôt quelque écailles sur son corps, mais c'est quoi ce type? un hybride?

Silas: je me nomme Silas. comme je l'ai dis, j'ai besoin de vous pour une petite expérience. 

Derek: comment ça? quel expérience?

Silas: cette question n'est donc pas un refus.

Il s'avançait vers moi, je me levais directement.

Derek: je n'ai rien accept...

il enfonçait ma main dans mon thorax par magie sans me causer la moindre blessure, la douleur en reste néanmoins atroce.

Silas: sa risque de piquer un peu.

je tenais son bras tentant de lui faire lâcher prise tous en criant, Damon et Akio m'entendait et arrivait rapidement jusqu'à mon bureau.

Damon: qu'est ce que vous faites à mon père?

Silas tournait lentement la tête et retirait sa main de moi.

Silas: j'en ai terminé.

je tombais à terre posant mes mains sur mon torse, il faisait quelque chose à mon coeur...je ressent encore ses doigts qu'il le serre.

Damon: papa!

Silas: il va bien, j'avais aucun interêt à ce qu'il meurt. 

Damon faisait apparaitre une sphère la lançant dans sa direction, Silas l'attrapait comme ci il s'agissait d'un simple balle.

Silas: les jeunes...

il fermait la main aspirant son pouvoir.

Silas: je vous laisse, il s'en remettra très vite...il subira juste quelque modification.

Il se retournait regardant Akio de la tête au pied.

Silas: intéressant, un descendant d'un dieu tu pourrais être un bon instrument dans mes recherche.

je prenais assez de force pour l'attaquer, il en disparu en poussière mais je doute qu'il soit mort. Je me r'allongeais, Damon tentait de me soigner mais sa servait à rien.

Derek: je suis pas blessé.

J'attrapais sa main pour qu'il arrête.


Damon: qu'est ce qu'il ta fais? c'était qui ce type?

Derek: premier question, j'en sais rien...il m'a agripper le coeur et j'ai ressentis une douleur insupportable. Deuxième question, Il m'a dit qu'il s'appelait Silas j'en sais pas plus.

Damon: on devrait peut être retourner à l'hopital, papa pourrait voir si il ta fais quelque chose.

Je fronçais les sourcils le poussant pour me lever.

Derek: non, je vais bien ok?

damon: c'est juste par précosion, ce type n'a pas fais ça sans raison.

Derek: je t'ai dit que j'allais bien!

Damon redressait les sourcils de m'entendre m'enerver comme ça.

Damon: ok ok, comme tu veux.

je sortais de mon bureau attrapant le paquet de cigarette de mon frère pour en fumer un autre. damon s'approchait de ma poubelle remarquant le dossier sur moi brûler.

Damon: surveille mon père.

Il relevait les yeux vers Akio.

Damon: si il a un comportement bizarre appel moi, cette histoire n'est pas clair.

Il se téléportait ensuite retournant chez Gabriel, en premier il entraînait Delic et Ashio.

Damon: papa sait fait attaqué.

Ashio: Derek? et il a bien?

Damon: on dirait oui mais, ce type avait sa main enfoncer dans ton torse...papa hurlait de douleure. J'ai voulu qu'il aille à hopital papa aurait su voir si son corps avait été endommager ou même que ce type lui a fait quelque chose, mais il refuse...j'aurais peut être pas du lui dire pour Lola.

Ashio: pourquoi tu lui as dit aussi? 

Damon: j'espérais qu'il réagisse.

Ashio: et quoi? il aurait arracher Gabriel et Lola se serait retrouver seul avec l'enfant?

Damon: c'est pas ce que tu as fait toi? avec la mère de Alec et Near?

Ashio détournait le regard embarasser et les laissait tous les deux seul.

Damon: excuse moi Delic, je suis un peu à bout de nerf. Ce type..Silas avait des ecailles sur le coprs et des yeux de reptile! putain il était flippant. Il a arrête ma sphère d'énergie d'une seule main, comme ci c'était qu'une baballe!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Mer 30 Déc - 22:31

J'ai couché avec Derek, et j'ignore s'il attendait plus ou non ? Il semblait déçut et frustré à la fois.. Est-ce qu'il aurait espéré qu'on continue de se voir ? Qu'on couche encore ensemble en cachette ? J'ai du mal à le comprendre, j'ai bien compris ce qu'il m'a avoué, il était jaloux que je sois avec Lola, et s'est rendus compte que je lui manquais, donc, même sans l'imprégnation, il semble avoir encore des sentiments pour moi.

J'en serrais le tissu de mon jeans, toujours assis à cette table, après l'annonce de Lola. Moi aussi il me manquait, je l'aimais encore, mais cette histoire ma tellement fait de mal, m'a fait souffrir, j'étais presque en dépression, mon père à eu dure de me voir dans cet état. Je ne voulais plus rien faire de ma vie, mais il m'a aidé à surmonter cette épreuve, avec Delic et Damon. C'est grâce à eux que j'ai continué ma vie, que j'ai fais ce que j'ai toujours voulu, devenir médecin, sauver des vies. LE fait de passer également de Kitsune à humain m'a beaucoup perturbé. Enfin soit, tout ça pour dire que cette histoire avec Derek m'a fait grandir, et j'ai finis par avancer, j'ai rencontré Lola, j'ai cru ne jamais pouvoir réprouvé de l'amour et c'était faux. Mais, lorsque j'ai revus Derek, je me suis rendus compte que je ne l'avais jamais oublié en réalité, et que même sans se liens qui nous unissait, et sans imprégnation, moi je l'aimais déjà bien avant ça.

Damon était partis après l'annonce de Lola, je parie qu'il est partis voir Derek, et tout lui annoncer. Je stressais à cette instant, comment il va réagir ? D'ailleurs chez Derek, Akio venait de se confier à lui, lui disant ce qu'il gardait pour lui, en évitant pas mal de détail, comme il a tué des personnes en se servant d'autres personnes, et en autre Atori, dont il avait demandé de me tuer.

Akio : Evidemment que j'ai confiance en toi.

Il détournait le regard sur le coup, vu qu'il ne lui avait pas vraiment tout raconté. Mais il revenait vers lui, alors qu'il lui disait tout ça.

Akio : oué c'est vrai, j'avais envie que tu reviennes me chercher par la peau du cul se soir là, je me suis dit que tu préférais rester avec Gabriel plutôt qu'avec moi, sa m'a mis hors de moi.

Il détournait le regard, se souvenait ensuite de ce qu'il a fait, demander de tuer Gabriel. Il plissait les yeux ensuite de ce qu'il lui avouait, qu'au début il regrettait cette imprégnation, et n'en voulait tout simplement pas, Akio ne comptait pas lui avouer que c'est lui qui l'avait créé.

Il souriait lorsqu'il l'attrapait contre lui, et de ce qu'il lui disait.

Akio : Content de savoir que tout sa te plaît chez moi, oui tu dois l'être un peu, mais moi aussi.

Ils s'arrêtaient tout les deux, voyant Damon, Akio se remettait comme il faut dans le canapé le regardant bien, se doutant déjà qu'il préférait ne pas le voir.

Akio : Tient salut Damon.

Il plissait les yeux vu qu'il voulait parler à Derek, et partait juste après.

Akio : Attention, il va pour la centième fois essayé de te convaincre de ne plus me revoir, on parie ?

Il regardait la bouteille lorsqu'il lui disait ça.

Akio : Oué, je meurs de soif c'est vrais.

Il le regardait partir rejoindre Damon. Il piquait une cigarette dans le paquet de Reiji, que Derek avait "emprunté". Pour s'en fumer une, il fermait les yeux en même temps, écoutant la conversation, comme il avait dans son habitude, en utilisant donc, sa magie.

Il n'avait pas besoin d'espionner, il pouvait rester où il était pour tout écouter, ses sourcils se fronçait, il se demandait de quoi il parlait, lorsqu'il disait qu'il savait très bien ce qu'il s'était passé, et que Derek lui demandait d'oublier ça. Il continuait d'écouter la conversation, et apprenait donc que Lola était enceinte, ce qui ne semblait pas vraiment faire plaisir à Damon, enfin plus ou moins, lui qui voulait que ses parents se retrouvent, l'enfant allait compliqué les choses. Mais Akio commençait à se poser des questions, pourquoi Damon lui demandait ce qu'il comptait faire, et ensuite ce que Derek disait.

Le sentant revenir, il annulait rapidement sa magie, ouvrant les yeux le regardant revenir, il le regardait prendre son verre pour le boire à sa place.

Akio : Bien.

Il le suivait du regard alors qu'il partait jusqu'à son bureau pour travailler, il détournait le regard se posant des tas de question à présent. Il se levait, laissant sa cigarette dans le cendrillier, il s'assurait que Damon ne soit pas là dans la même pièce que lui, il utilisait ensuite une magie pour repérer l'énergie, il voyait evidemment celle de Derek, et celle de Damon,ainsi que Reiji mais il repérait une autre, et la mienne, il la suivait et voyait qu'elle montait jusqu'à la chambre de Derek, il s'arrêtait avant, entendant le cris de Derek, avec tout ça, il n'avait même pas sentis la présence de Silas.

Il courrait rapidement pour le retrouver, Damon lui aussi était là, ils ouvraient la porte et voyait la scène.

Akio : * C'est qui ce type ?! *

Il retirait sa main de lui, Derek en tombait à terre, Damon envoyait une sphère vers Silas, Akio le regardait bien alors qu'il l'a prenait simplement dans sa main et l'aspirer, il en fronçait les sourcils sur le coup.

akio : De quel modification tu parles ?

Il le regardait bien alors qu'il s'arrêtait vers lui, il fronçait les sourcils de ce qu'il lui disait. Mais Derek utilisait ses dernières forces pour le faire disparaître, il s'avançait ensuite vers lui pour voir comment il allait. Damon tentait de le soigner, mais il n'avait rien, enfin presque, Silas lui avait fait quelque chose.

Akio : Silas.. Je vais me renseigner sur lui.

Damon tentait de le convaincre d'aller à l'hôpital pour que je vérifie s'il n'avait rien, mais il ne voulait pas.

Akio : S'il a pas envie d'y aller, lâche l'affaire, on trouvera un autre moyen pour savoir ce que ce type lui a fait.

Il regardait Derek s'en allait, il était évident que sa l'avait changé, Il regardait ensuite vers Damon qui lui demandait de l'appeler si jamais Derek aurait un comportement bizarre.

Akio : oué t'en fais pas.

Il se téléportait ensuite, Akio lui tournait le regard, partant rejoindre Derek. Il le voyait entrain de fumer une autre cigarette.

Akio : Encore frustré ?

Il se mettait bien en face de lui, le regardant bien.

Akio : Se Silas, il a du te faire quelque chose, et faut qu'on sache c'est quoi. Alors laisse moi vérifier ok ?

Il posait sa main sur son torse.

Akio: C'est juste une précaution, sa ne prendra que quelques secondes.

Il fermait les yeux, sa magie entrait dans son corps il se rendait jusqu'à son coeur voyant quelque chose d'innormal.

Akio : Tu as..

Il serrait ses doigts, vu que quelques choses aspirait sa magie, il n'arrivait plus à couper et ni à se retirer de lui, il en gémissait mais finissait par se dégager de lui, il le regardait bien.

Akio : Faut que tu vois mon père, je sais pas encore ce que c'est, mais il est entrain de faire comme la magie noir, tu risques de changer et devenir..

Il semblait s'en foutre.

Akio : C'est peut être déjà le cas, Derek, tu ressens toujours l'imprégnation pour moi ? Il faut que tu te battes, je sais ce que s'est que de sentir cette haine, et tout le reste tenter de te changer, mais bat toi, le temps qu'on trouve comment te retirer cette chose qu'il t'a fait.

Il sortait son téléphone.

Akio : Je vais appeler mon père.

J'étais partis avec Lola, chez mon père pour leurs apprendre la nouvelle, et à sa famille également, mais je me sens toujours assez.. perdu avec ce que je viens de faire avec Derek.

Damon revenait, Delic qui discutait avec Ashio de tout ça. Il tournait ensuite le regard vers son frère qui était revenus.

Delic : ça va ?

Il était surprit d'apprendre que Derek s'était fait attaqué.

Delic : Par qui ? Il n'a rien au moins ?

Il l'écoutait.

Delic : Il allait le découvrir tôt ou tard, alors autant qu'il le sache maintenant.. On devrait quand même s'assurer que cette homme ne lui ais rien fait de grave..

Il regardait Ashio qui demandait pourquoi il lui en avait parlé, se n'était pas vraiment une bonne discussion, vu que Damon parlait du fait que Ashio avait fait de même avec son ex, il l'avait quitté pour Delic, alors qu'elle avait deux enfants de lui, Delic en détournait le regard sur le coup.

Ashio préférait changer de pièce, Delic revenait vers son frère ensuite.

Delic : Une sorte d'hybride alors.. Et il semble puissant s'il a pu arrêter ta sphère. Pourquoi est-ce qu'il en voulait à Derek ? Cette histoire m'inquiète.. Tu ne l'as pas laissé tout seul ?

Il se levait.

Delic : On devrait appeler notre Oncle, pour qu'il reste avec lui, Il est avec Akio, mais bon, on ne sait jamais, il veut mieux qu'il soit entouré si jamais il lui a fait quelques choses.. Dommage que Teijo n'est plus là, il aurait su quoi faire.. Peut etre que Darcia lui sera.


Il réfléchissait.

Delic : Vient, on va le retrouver, je suis médecin moi aussi je te rappel, et je n'ai pas besoin de toute ses machines pour voir ce qu'il se passe à l'intérieur de quelqu'un, avec ma magie j'y arrive également.

Ils se téléportaient donc, Akio arrivait pour les retrouver.

Akio : Ah vous êtes là, ce type a bien fait quelque chose à Derek, il n'est plus le même.. Enfin presque. J'ai utilisé ma magie pour voir ce qu'il avait à l'intérieur de lui, et s'est rien de bon, quelque chose est entrain de dévorer de l'intérieur, pas comme vous pouvez l'imaginer, mais plutôt comme ferait la magie noir, mais en pire.. sa a tenté d'aspirer ma magie, et j'arrivais plus à m'en défaire.

Delic : C'est pas vrais.. Il faut que je vérifie, si je peux le sauver.

Akio : Je doute que tu puisses faire quelque chose, appelle mon père, j'ai voulu le faire, mais il.. Briser mon téléphone, d'un simple regard. Je vais voir Takuma, je pense que c'est de cette homme qu'il parlait tout à l'heure.

Delic : DE quoi tu parles ? Takuma savait ce qu'il allait arriver ?

Akio : C'est trop long à expliquer, j'y vais.

Il voulait se téléporter, mais il n'y arrivait pas.

Delic : Tu es toujours là ?

Akio : C'est bizarre, j'arrive pas à me téléporter en dehors du château.

Du coup Delic tentait de le faire.

Delic : Moi non plus, on est bloqué ici ?

Akio tournait le regard vers Derek ensuite.

Akio : Il nous a enfermé.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Encore du nouveau    Sam 2 Jan - 0:14

Sa y est tout le monde va s'inquiété pour moi maintenant, akio était le premier à venir me voir. je regardais ma cigarette avant de le remettre entre mes lèvres.

Derek: non, j'en avais juste envie c'est tout. J'ai déjà dit que j'allais bien alors qu'on me laisse respirer un peu ok?

Rien affaire il insiste, peut être que après il me foutra enfin la paix.

Derek: très bien! si ça peut te faire plaisir fait donc.

Je le laissais faire, Silas avait prévu ce genre de tentative. On ne pourra enlever cette chose de moi par magie, celle de Akio était aussi tôt aspiré. Renforçant au contraire ce changement en moi, j'en fermais les yeux fronçant les sourcils avant de les r'ouvrir. Akio réussit à ce dégager heureusement, il se serait retrouver sans pouvoir dans le cas contraire.

Derek: pas besoin d'appliquer ton père dans cette histoire.

Je m'énervais, son assistance commence à m'agacer. A peine qu'il sortait son téléphone que je le faisais exploser du regard, je sais vraiment pas comment j'ai fais, mais je m'en foutais royalement.

Derek: j'ai dis pas besoin d'appliquer ton père, ok? va donc te servir un verre et fais toi oublier un petit peu. C'est justement parce que j'ai cette imprégnation avec toi, que je t'ai pas encore mis une raclé.

j'allais de mon côté, je le retour de mes fils. J'en souriais ravis de les avoir enfin à la maison, maintenant ils pourront plus me laisser. J'allais jusqu'à eux, ils discutent avec akio encore de cette histoire. Il tente encore de trouver Darcia, il en ai hors de question! je les empêchais de partir. Encore une fois je sais vraiment pas comment je me débrouille pour faire ça.

Damon: c'est problématique, j'ai envoyer un message à Reiji. Il va surement pas tarder, mais si il se retrouve coincé lui aussi...il faudrait qu'il puisse prévenir Darcia tant qu'il est dehors.

Il regardait dans ma direction, Damon se retournait tout en sortant son téléphone espérant arriver à contacter mon frère sans que je m'en aperçoive. Je suis pas stupide, directement qu'il tapait la première lettre son téléphone explosait dans ses mains.

damon: merde.

Il se retournait pour me regarder.


Damon: pourquoi tu veux pas qu'on t'aide?


Derek: j'ai pas besoin d'aide.

Damon: bien sûr que si! regarde toi, tu es entrain de changer. 

Derek: je vais très bien.

damon: ah oui? depuis quand c'est dans ta routine de nous retenir captif ou bien exploser les téléphone.

Je détournais le regard.

Derek: personne ne quittera plus ce château, je vais préparer le diner.

je créais un cercle magique autour du chateau, personne ne pourra en sortir seulement entrer. J'allais à la cuisine comme ci de rien n'était, Damon agacé passait sa main dans ses cheveux essayant de sortir par la porte d'entrer. un mur invisible l'empêcher de passer, il tapait sa main dessus et réentrait.

Damon: qu'est ce qu'on fais? mon père deviens maboule! 

Regardant par la fenêtre il voyait Reiji arrivait, heureusement il n'a pas utiliser la téléportation. Damon faisait un grand geste pour l'arrêter. Imaginer la tête de Reiji voyant son neveu s'agiter comme ça devant la fenêtre.

Damon: il comprend rien! apporter moi un truc pour écrire! vite!

Delic donnait tous ce qu'il fallait, Damon se dépêchait d'écrire qu'il devait chercher darcia et même Takuma. Ne pas entrer par téléportation a moins de ce retrouver coincé à l'intérieur. Je m'arrêtais sentant la présence de mon frère dehors, il s'éloigne pourquoi? Je me téléportais face à lui le couteau encore à la main.

Derek: tu rentre pas Reiji? 

Damon: merde! mon père va l'empêcher de filer. Téléporte toi Reiji qu'est ce que attend? depuis quand tu préfère la marche à pied?

Je montrais la porte d'entrer à mon frère l'invitant à entrer.

Derek: aller rentre, je préparais le dîner sa tombe bien.

Il cherche des excuses pour s'éclipser, je l'empêchais de ce téléporter et levais mon couteau vers lui presque à le menacer.

Derek: j'ai dis, RENTRE!

je baissais les yeux vers mon couteau que je lâchais.

Derek: téléporte toi vite, avant que je change d'avis.

Je tentais de résister mais sa durais que quelque seconde, Reiji est tous de même partir. Je regardais vers les autres qui regardait encore par la fenêtre. 


Derek: je suppose qu'il aura plein d'invité, mais il manquera quelqu'un à la fête.

J'en fesais un petit sourire sadique.

Derek: je vais le chercher.

Je me téléportais, damon tournait le regard vers delic inquiet.

Damon: il est surement partit chercher papa...Lola est en danger.

il regardait Akio avant d'ouvrir à nouveau la porte lançant des sphères d'énergie espérant briser le bouclier magique. Je regardais la maison où Gabriel habitait, je toquais espérant que Gabriel m'ouvre, mais c'est pas lui que j'aurais l'honneur de voir en premier.

Derek: Tiens, Lola.

je baissais les yeux vers son ventre...c'est vrai elle est vraiment enceinte. Le jeune de mes yeux s'élargissait rendant à peine visible le blanc de mes yeux. J'entrais à l'intérieur poussant Lola pour l'obliger à s'asseoir.


Derek: assis toi et ferme la! où est Gabriel hum?

je souriais puisqu'il arrivait.

Derek: ah te voilà, je sais ce que tu va dire. On ne devais plus jamais ce revoir mais que veux tu, après cette nouvelle...je pouvais pas m'empêcher de te rendre visite et te félicité pour cette grande nouvelle.

je regardais encore vers cette garce. 

Derek: qu'est ce qui ta donner envie de foutre en cloque cette fille? alors que lorsque j'ai souhaité avec un troisième enfant avec toi, tu m'as envoyer bouler. Pourtant tu savais que je voulais avoir une fille, au moins une.

je faisais apparaitre de longue griffe les dirigeant vers le ventre de Lola.

derek: cela serait normal que j'ai une très mauvaise réaction dans cette histoire.

Je tournais le regard vers Gabriel.

Derek: évidemment tu l'as défend, c'est avec elle que tu souhaite passé ta vie maintenant. Dit moi Gabriel, tu lui as raconté comme excuse pour ses deux heures d'absence? ah oui le travail...évidemment.

je regardais Lola avec le sourire.

Derek: et tu l'as cru? pauvre jeune idiote.

Je ricanais n'en disant pas plus malgré tous.

Derek: j'ai une idée, je t'invite à diner à la maison. J'essayerais de ne pas mettre de mort au rat dans ton plat. 

J'attrapais son bras  la faisant lever, elle est complètement paniquer.

Derek: allons pas de panique, on y va Gabriel? nos enfants nous attend après tous.

Il savait qu'il n'avait pas le choix et ne comprend pas mon comportement, à nouveau on rentrait au chateau.

Damon: Lola est ce que ça va?

Derek: bien sûr qu'elle va bien! hein ma chérie? aller installé vous.

je montrais les divan.

Damon: désolé papa, on ta rien dit mais un type à...on ne sais même pas ce qu'il lui a fait, mais depuis il a changé.

Derek: arrêtez avec cette histoire, ça va juste casser l'ambiance. 

Je m'avançais vers akio attrapant son menton.

Derek: et si tu nous préparait des verres? attention pas d'alcool pour miss en cloque.

je l'embrassais tous en tournant le regard vers Gabriel.

Derek: bien j'ai encore un tonne de travail pour ce diner, soignez sage.

j'allais à la cuisine Darcia et takuma sont juste devant la maison.

Takuma: entrez maintenant et on sera bloquer comme les autres.

Darcia: Reiji rentre toi, il faut protéger Lola. Pour l'instant Derek se contrôle mais on ignore combien de temps ça va durer.

Takuma: Silas ne laisse rien au hasard, il a quelque chose derrière la tête mais quoi?

Darcia: je sais pas, mais il a déjà creer la race des vampires va savoir ce qu'il compte faire de Derek.

Shin: faut toujours qu'il est des problèmes.

Darcia: qu'est ce que tu fais la?

Shin: j'ai entendu votre conversation alors j'ai suivis le pat. Valas m'a parler un peu de Silas, il pensait qu'il était mort depuis des siècles. 

Darcia: il ta pas suivis.

Shin: il prétend ne pas vouloir s'en mêler, moi je pense qu'il a la trouille de ce type.

j'arrive à ressentir tous ce monde dehors et franchement sa commence à m'agacer. J'étais déjà prêt à intervenir pour les éloigner de mon chateau, mais Gabriel arrivait à la cuisine.

Derek: qu'est ce qui se passe Gabriel? 

je posais ma main sur mon torse prenant de grande respiration.

Derek: tu devrais retourner prêt de ta chère et tendre, elle doit être paniquer. Personne n'aimerais qu'elle face une fausse couche n'est ce pas? Depuis le temps qu'elle rêve d'avoir ce môme avec toi.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore du nouveau    

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore du nouveau
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» NOUVEAU STADE: Proposition, solution ?
» Le nouveau site de l'Evad
» Nouveau dépôts Bus Verts.
» Aliaciklo : nouveau fabricant français !
» nouveau venu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit