Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 op op op du nouveau encore!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: op op op du nouveau encore!   Dim 8 Mar - 2:37

Je me nomme Derek Kijo, je suis le seigneur de la citée de l'ombre. C'est clair que c'est pas un endroit paradisiaque, mais c'est là où je suis nez et j'aime être respecté et pour l'être faut être impitoyable, mais aussi des bons gros bras pour vous servir. Pour cela faut se rendre au marché au esclave et trouver des perles rare à entraîné dans mon château. J'arrivais sur mon cheval noir qui est unique dans son genre, mais nous verrons ça après.

Tout les marchants tentent de mettre leurs esclaves en valeur espérant que je sois attirer par l'un d'eux, laissant ma monture marcher tranquillement j'analysais chacun d'eux. Mon père m'a bien appris à reconnaître un bon guerrier, on ne pourra pas me faire croire de vendre du vin alors qu'il ne s'agis que de pisse. Je m'arrêtais devant l'un des marchants, j'ai peut être trouvé quelque chose d’intéressant. Je descendais donc de ma monture regardant de plus prêt ses esclaves tous relier à des chaînes l'un à l'autre.

marchant: se sont des hommes de très bonne qualité, ils viennent tous de très loin.

Derek: sa c'est moi qui en déciderait.

je m'arrêtais devant un ados au yeux rouge feu, je sourirais voyant qu'il n'hésitait pas à me défier du regard.

Derek: où vous l'avez trouver celui la?

Marchant: il airait dans les péninsules, un démon très vigoureux.

Derek: il a la peau sur les dos.

Marchant: avec un peu d'entrainement cela changera, il est plus costaux qu'il n'y parait. j'ai utilisé trois de mes meilleurs hommes pour le contrôlé et ils se retrouvent tous dans un mauvais état.

Derek: c'est qu'ils n'étaient pas si bon que ça.

Marchant: euh oui certes.


Derek: il semble pas si coriace que ça.

Marchant: il est drogué mon seigneur, pour le maintenant calme.

j'en voyais un autre plus en retrait enfermer dans une cage, petite qu'il était obliger de rester assis. Je m'avançais juste par curiosité c'est quand il levait les yeux pour me regarder que je plissais les yeux.

Marchant: ne prêtez par attention à celui ci mon seigneur, c'est un nouveau arrivage juste bon à nettoyer vos sols. Il n'en ferais surement pas un bon guerrier, je n'ai même pas encore eu le temps de l'étudier.

Derek: quel age à t'il?

Marchant: peut être seize ou dix-sept ans, j'avoue ne pas m'avoir donner la peine de lui demander.

Derek: combien pour ses deux la?

Je le regardais avec son petit sourire qu'il me donnait juste envie de lui arracher le visage.

marchant: et bien le démon et jeune et prometteur.

Derek: ne me fais pas perdre mon temps.

Marchant: 600 pour le lot.

Derek: 600? pour un démon qui est aussi sec que ta grand-mère et ça? cette larve ressemblant à une bête crevé? tu n'essayerais pas de te foutre de moi?

Marchant: non pas du tout mon seigneur, mais...

je claquais des doigts, ma monture s'approchait de moi changeant de force devenant un loup de très grande taille.

Derek: je n'aime pas qu'on se foute de moi et encore moi qu'on tente de m'arnaquer.

Je frôlais juste les poils de ma bête, celui ci s'avançait vers le marchant montrant les crocs.

Marchant: attendez! je vous le laisse à 300 et l'autre c'est un cadeau de la maison! 

Derek: oh, quel générosité.

Je claquais à nouveau des doigts faisant revenir mon loup qui reprit la forme d'un cheval, je grimpait dessus tous en envoyant un sac d'or au marchant.

Derek: fait les moi livrer au château et que j'ai pas à attendre.

Marchant: oui mon seigneur.

Je regardais à nouveau vers la cage avant de talonner ma monture l'ordonnant de rentrer, il partit au galot tout en tournant le regard vers moi.

Benoit: vous avez le sens des affaires.

Derek: mon père tenant à se que je l'accompagne au marché, c'est lui qui m'a apprit à négocier maintenant silence et dépêche toi.

Le marchant mettait les deux esclaves dans une charrette déjà prêt à partir jusqu'au château, il râlait entre ses dents d'avoir vendu son démon si peu.

Marchant: allez avance pauvre larve.

il le poussait violemment à l'intérieur, sur le coup le démon se levait tapant ses mains sur les barreaux les pliants sur le coup. Sous la surprise le marchant tombait sur les fesses.

Zankou: un jour je te retrouverais et t'ouvrirais le ventre jusqu'à la gorge.

marchant: des promesses venant d'un démon exilé.

Zankou retroussait le nez retournant s'asseoir.

Zankou: relève toi, c'est pas restant aussi faible que tu va survivre dans se monde. Il l'attrapant part ses vêtements pour l'aider à se relever et le faire s'asseoir à côté de lui. Relève un peu la tête bordel! tu aurais pu tomber sur un crasseux! se type n'est sûrement pas un ange, mais tu aura un toit et aura de quoi bouffer. 

Il regardait en dehors de sa cave en direction de mon château.

Zankou: et je compte bien profité de cette situation, il va m’entraîner à devenir plus fort alors tant mieux! se marchant n'a pas tout dit à mon sujet, je suis né d'une mère humaine. Mais garde ça pour toi ou je te cogne!

Il levait les yeux voyant la tête qu'il faisait.

Zankou: arrête de faire cette tête! oublie d'où tu viens, oublie ta famille morte ou pas et tout se qu'il s'y rapporte! va de l'avant merde! bon t'es loin d'être costaud, je te protégerais si tu veux. Mais ne prend pas ça pour de la compassion! tu me fais penser à une petit chien démon que j'ai eu quand j'avais cinq ans. je l'avais appelé snoopy.

il plissait les yeux bien vite.

Zankou: ta souris la? te fou pas de moi attention mon gars! j'ai tué cette mauvre bête en la serrant trop fort, alors m'oblige pas à en faire autant avec toi.

Marchant: vos gueules derrière!

Zankou: je te promet que je tuerais un jour se type, en faite moi c'est zankou alias le démon raté, maigrichon et autres surnom que mon père m'a donner avant de me virer.

Il se taisait voyant qu'ils arrivaient à destination, on les faisait descendre de la charrette. déjà les autres gardes se moquaient des petits nouveau.

Zankou: relève la tête te fais pas dessus, tu va juste leurs donner plaisir.

ils les emmenaient à l’intérieur du château le garde les amenaient tous deux jusqu'à moi, je les regardait tous deux l'un plus que l'autre.

Derek: va donc des décrasser au lieux de rester planter la comme un idiot!

Garde: oui mon seigneur!

Derek: il faut vraiment tous leurs dire!

je les suivais du regard jusqu'à ne plus les apercevoir, zankou se penchait sur le côté tous en marchant.

Zankou: il te bouffait du regard, je crois que même moi je pourrais pas te protéger de se suceur.

Garde: fais attention à tes paroles le bleu ou il te fera couper la langue.

Zankou: c'est les femmes qui risquent d'être triste.

Garde: quel femme voudrais de toi.

Il le poussait pour le faire avancer plus vite.

Garde: maintenant déshabillez vous et entrer dans l'eau, vous puez la mort.

Zankou haussait les épaules retirant se qui lui servait de vêtement, après tous sa fait des semaines et plus qu'il n'a plus prit de bain. Il compte bien en profité, des servantes arrivaient pour les aidées se qu'il faisait bien sourire Zankou sur le coup. 

Zankou: boude pas et matte un peu toutes ses paires de nichons!

Servante: vous mettrez ceci.

Zankou: c'est quoi ça?

Servante: votre tenue d'entrainement.

Zankou: et pourquoi snoopy à droit au truc chic?

Servante: lui servira le seigneur Kijo.

Zankou: tu va devoir lécher les doigts du patron on dirait, désolé mais je pourrais pas t'aider pour ça. 

Je souriais les écoutant depuis la pièce à côté et oui, j'arrive parfaitement à écouter leurs discutions. un don pratique qui me permet de savoir si on parle de moi, maintenant mes serviteurs on apprit à fermer leurs bouche eu aussi un jour ils l'apprendront. Je faisais un signe au garde pour les ramener tous deux après de moi, je m'astallais sur mon trône tenant une boîte sur mes genoux que j'ouvrais pour y regarder le contenu.

Garde: les voici mon seigneur.

Derek: bien maintenant hors de ma vue.

Je relevais les yeux.

Derek: vous allez apprendre à me respecté, rampez à mes pied si je le désire ou bien me lécher les doigts pourquoi pas.

Zankou tournais le regard vers l'autre sur le coup.

Derek: ici les murs on des oreilles alors je prendrais garde à votre place à chaque mots prononcé. Benoit va leurs mettre ça.

Il prenait les deux colliers de la boîte mettant le premier à Zankou qui semblait déjà retrousser son nez.

Zankou: des colliers de clébard?

Derek: ses colliers de clébard comme tu dit prouve que vous êtes miens tous deux, personnes n'osera s'en prendre à vous à moins de subir mon châtiment, mais aussi il me serve à vous localisé si vous tentez de fuir ou à explosé si l'envie me viendrait. oui vous avez bien entendu, se collier vous ouvrira la gorge si vous venez à m'emmerder.

je fit un signe de la main.

derek: emmène le démon avec les autres, toi approche.

benoit montrait le chemin de la main.

Zankou: a plus snoopy.

je relevais le sourcils entendant se prénom.

derek: snoopy? ne me dit pas que tes parents te détestait tellement qu'ils t'on nommer ainsi?

Je faisais signe pour qu'il s'approche d'avantage, je le regardais de plus prêt maintenant qu'il est propre c'est plus facile pour moi d'examiné chaque détail.

derek: mes autres serviteurs t'apprendront comment travailler pour moi, quel age as tu? cet idiot de marchant se semblait rien savoir.

je posais ma main sur lui avec un petit sourire en coin continuant de l'examiné et surtout voir ses réactions.

Derek: tu es humain?

Je me levais venant reniflé sa nuque.

Derek: il n'est pas facile de trouver des humains hors de leurs petite ville protégé, se pauvre marchant a perdu beaucoup plus qu'il ne l'imaginait en t'offrant en cadeau.

j'attrapais ses cheveux entre mes doigts souriant, voilà une couleur de cheveux peu commune. Je pensais qu'il avait les cheveux noir au départ, il était vraiment encrasser. Je l'obligeais à pencher la tête sur le côté regardant bien sa nuque frolant mes canines que je sortit, mais me reculait aussi vite claquant des doigts faisnat venir un autre esclave.

Derek: apprend lui l’essentiel et les règles de la maison, qu'il ne me déçois pas.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Dim 8 Mar - 23:54

Je vivais une très belle vie, je vivais dans un palace, j'étais super gâté par mes parents, ils voyaient un grand avenir pour moi, des hautes études, un travail très important dont je gagnerais une somme colossale, enfin tout pour qu'ils soient bien fière de moi..

Mais je n'aurais jamais imaginé ce genre de futur, là, enfermé dans une cage bien trop petite pour que je puisse même me levé, me traité comme un chien, me frapper et me donner des coups si je tente de me rebeller, ne pas avoir une douche depuis des mois, je peux vous dire que ce genre de chose vous change le reste de votre vie, jamais plus je ne serais pareil, ce petit enfant gâté qui avait tout ce qu'il voulait par ses parents.. J'ai vécu un enfer, et tout a été tellement vite que je n'ai rien compris..

Ils ont tué mes parents sous mes yeux et mon pris, j'étais inconscient et je me suis réveillé enchaîné, et ensuite enfermé dans cette cage, la nourriture et la boisson est limité, juste assez pour que je reste en vie en gros.. Et bien entendu c'est plus que dégueulasse ce qu'il me donne. Mais pas le choix, si je veux vivre. Je me demande quand est-ce que cette enfer va s'arrêter, je n'ai rien fait pour mériter ça. C'est sur que cette histoire va me faire grandir, c'est déjà le cas..

Je me retrouvais avec d'autres hommes qui étaient eux aussi enchaîné, mais pas enfermé dans une cage minuscule, je cachais mon visage sous mes yeux, tenant mes jambes contre moi, j'ai envie que tout sa s'arrête.. Par pitié que quelqu'un me vienne en aide.

Je regardais du coin de l'oeil vers cette homme qui arrivait avec son cheval, il observait chacun des esclaves qui le marchant vendait. Se n'est pas le premier, mais aucun ne fait attention à moi, je baissais donc à nouveau la tête fermant les yeux. Mais alors qu'il discutait avec le marchant, à propos de Zankou, j'écoutais à peine.. Il s'avançait vers moi pour me regarder, sans doute par curiosité, j'ouvrais les yeux voyant ses pieds devant ma cage, je levais lentement la tête pour le regarder.Le marchant qui lui disait de ne pas faire attention à moi, pourtant il lui posait des questions, demandant mon âge, je rêve, il veut me prendre ? Je serrais le tissu de mon jeans, mon coeur battait rapidement, j'étais méga stressé sur le coup, mais je pourrais enfin sortir de cette cage, mais tout de même, qu'est ce que cette homme va me faire ?

Je les regardais tout les deux, entrain de s'arranger pour l'argent, le prix qu'il lui propose ne semble pas lui plaire, il le menaçait presque, le type n'avait pas vraiment le choix que de proposé loin s'il ne voulait pas se faire défiguré par son loup, enfin qui était son cheval, j'ai l'impression de devenir fou, j'ai vu des tas de chose depuis qu'on m'a emmené dans cette endroit, qui aurait cru que tout ça existerait sérieusement  ? J'ai l'impression de me retrouver dans un film fantastique. Il finissait par proposer 300 et moi en cadeau, en cadeau sérieux ? Je veux bien plus que ça hum.. Je suis né dans une famille très connu, les Light, tout le monde rampait à nos pieds avant !

Il remontait sur son cheval qui avait à nouveau changé de forme, il lançait la bourse et partait ensuite demandant à ce qu'il nous envois rapidement jusque chez lui. Le marchant m'était donc déjà Zankou jusqu'à la charette, une charette qui était en autre une cage pour éviter qu'on ne part. Il me sortait de cette cage, j'avais du mal à tenir sur mes jambes mais il me forçait à avancer et grimper dans la charrette, alors qu'il m'avait poussé pour que j'aille dans la charrette, je tombais à terre bien faible, je tournais mon regard ensuite vers Zankou qui tapait ses main contre les barreaux, elle se pliait sous sa force, le marchant stressait sur le coup. Je le suivais du regard alors qu'il partait s'asseoir, mince il me regarde, autant éviter d'affronter son regard.. Je détournais donc les yeux mais il s'adressait à moi, je le regardais donc de temps à autres.

Gabriel : Et bien je..

Il m'attrapait par les vêtements pour me faire m'asseoir à côté de lui, il me fait peur ce type, veut mieux pas que je l'énerve. Autant l'avoir à mes côtés celui-là. Je baissais à nouveau la tête.

Oui c'est vrai, j'aurais de quoi m'abriter et de quoi manger, sa fais tellement longtemps que je n'ai pas eu un vrai repas..

Gabriel : Oui c'est vrai.. Mais qu'est-ce qu'il va faire de nous ?

Je levais les yeux voyant le château au loin, c'est pas vrai, je suis complètement effrayé, j'ai peur de ce qu'il va encore m'arriver. Je veux juste rentré chez moi.. Je tournais ensuite le regard vers Zankou l'écoutant.

Gabriel : aller de l'avant.. ?

Il a facile à dire lui, enfin il doit être dans la même situation que moi mais tout de même, je n'ai aucune envie de rester ici, je veux retrouver ma vie d'avant. Il va me protéger ? D'un côté c'est sur que sa me rassurait.

Gabriel : Et bien merci.

Je clignais des yeux, il est sérieux, il avait un chien du nom de snoopy ? Et pourquoi il me compare à son chien ? J'en faisais un petit sourire sur le coup, Mais je retirais bien vite se sourire voyant qu'il.. Me menace ? Il dit qu'il veut me protéger et maintenant il me menace, j'en avalais bien me salive, ce type est vraiment lunatique on dirait.

Gabriel : Désolé, je n'avais aucune intention de me.. moquer de toi ou autre..

Je me taisais car on se faisait engueulé par le marchant, je tournais malgré tout le regard vers Zankou qu'il promettait de le tuer un jour. Le tuer ? J'avoue que j'ai envie qu'il paye pour ce qu'il a osé faire, mais je n'oserais jamais à venir tuer quelqu'un..

Gabriel : Zankou, et bien moi c'est Gabriel.. Je ne trouve pas que tu es maigrichon, enfin je veux dire, comparé à moi..


On finissait par arriver, Derek était déjà là, à nous attendre, alors qu'on descendait, on était debout l'un à côté de l'autre, moi je gardais ma tête baissé n'osant pas défié son regard, comparé à Zankou, et il avait bien remarqué qu'il m'a surtout regardé moi.

On va pouvoir se laver ? Depuis le temps que j'attend ça, enfin un miracle.. Le garde nous montrait donc le chemin jusque là, moi je tournais le regard vers Zankou.

Gabriel : Se n'est pas vraiment pour me rassurer ça..

Qu'est-ce qu'il peut bien me vouloir, je n'ai rien à lui apporter, peut etre de l'argent, mais je doute que ce type en ait besoin.. il n'hésitait pas à répondre au garde, et le garde de même, on se trouvait ensuite dans une grande bassine afin de nous laver, je tournais le regard voyant zankou qui commençait à retirer ses vêtements, j'en baissais les yeux retirant à mon tour mes vêtements, je suis super maigre, je n'étais déjà pas bien musclé avant, mais la c'est dix fois pire.

J'entrais ensuite dans l'eau, elle est tiède, mais qu'est-ce que sa fait du bien. Je regardais vers ses femmes qui arrivaient vers nous, elle sont pratiquement nue, je levais un oeil vers Zankou lui sa semble lui plaire en tout cas, je me laissais faire alors qu'elle m'aidait à me laver.

Je regardais ma tenue, heureusement que je ne dois pas porter le truc qu'on donne à Zankou, je paniquais sur le coup à entendre ça, je vais devoir le servir personnellement ? D'habitude c'est le contraire, c'est à moi qu'on sert, et non l'inverse, bon je suppose que je n'ai pas le choix..

Gabriel : C'est déjà mieux ça que devoir me battre, je ne sais pas me battre..

Si il m'aurait pris pour faire comme Zankou me battre, j'aurais été un peu dans le pétrin, et je serais surement mort en quelques jours à peine, d'un côté sa me rassure, mais ce Derek me dit rien qui vaille, il est surement dangereux.

Bien entendu, on ignorait qu'il était entrain de nous écouter, une fois qu'on était enfin propre et qu'on portait les vêtements qu'on nous avait ordonné de mettre, on nous emmenait jusqu'à lui, où il était assis sur son trône, je baissais légèrement les yeux. J'écarquillais les yeux de sa phrase, c'est ce que Zankou a dit tout à l'heure, directement sa me faisait tilt, il nous a écouter ? Je tournais le regard vers Zankou à cette instant, je tournais ensuite le regard vers Benoit qui s'approcher de moi avec se collier, qu'il plaçait autour de mon cou.

Je vais devoir porter un collier, je suis vraiment considéré comme un esclave en gros.. De plus, l'entendre dire que si on obéissait pas, ou qu'on faisait quelque chose de travers, et il pourrait activer un mécanisme sur ses colliers qui exploserait et nous tuerait sa ne me rassurait pas du tout. Ce type est cinglé !

Je tournais vers Zankou vu qu'il demandait à ce qu'il parte rejoindre les autres et que moi je devais m'approcher, mon coeur battait à nouveau à la chamade, mais j'obéissais et m'approchait de lui. Et avant de partir, il me surnommait snoopy, maintenant Derek pense que je m'appelle ainsi, je détournais le regard.

Gabriel : Hum non.. En réalité je m'appelle Gabriel..

Je le regardais, il voulait que je m'approche d'avantage de lui, j'obéissais donc marchant jusqu'à lui.

Gabriel : J'ai 17ans.

Il me touchais, posant sa main sur moi, j'en fermais les yeux, oui je ne suis pas du tout rassuré sa c'est sur. Je suis humain ? C'est quoi cette question ? C'est vrai que lui à des dons étrange comme tout les autres, je plissais les yeux sur le coup.

Gabriel : Je viens.. De la ville d'hurleval..

Je l'écoutais sans l'interrompre et sans rien dire, il est entrain de me renfilé là ? Ma nuque ? J'étais vraiment mal, mais je ne bougeais pas, de toute façon, veut mieux pas.Je tournais mon regard vers sa main, vu qu'il était entrain de caresser mes cheveux entre ses doigts, il doit être entrain de m'inspecter ou je ne sais quoi.

Il me penche ensuite la tête sur le côté, je tournais mon regard vers son visage me demandant ce qu'il allait me faire, mon coeur battait encore plus rapidement complètement stressé, surtout en voyant ses canines qu'il faisait apparaître, je serrais mes mains.

Gabriel : Pitié..

Je fermais les yeux pensant vraiment qu'il allait me tuer ou je ne sais quoi.. Mais sentant qu'il me lâchait, je les réouvrais, j'ai cru que j'allais au moins tomber là de panique. Il appelait un autre esclave, je regardais vers cette homme, il faisait un signe de la tête à derek.

Akio : Bien maître.

Je regardais vers lui, il m'emmenait en dehors d'ici, je tournais du coin de l'oeil vers Derek avant de m'en aller, lui aussi me regarder, je détournais aussi tôt le regard, suivant Akio.

Il m'expliquait pas mal de chose, comment je devais me comporter avec lui, et en gros, tout ce qu'il me demandait, je devais obéir si je ne voulais pas recevoir une sentence, il me montrais un peu les lieux et tout et tout..

Akio : Et ici c'est notre chambre.

Gabriel : C'est déjà mieux que ce que j'avais avant..

C'est une belle petite chambre quand même, je regardais à l'intérieur, on a un endroit plus luxueux comparé au futurs gladiateur.. Je m'installais sur mon lit, je suis vraiment épuisé, c'est à peine si j'arrive à garder les yeux ouverts.

Akio : Tu peux te reposer, demain matin va être une dure pour journée pour toi, comme tes nouveaux, il va regarder à la moindre chose de ce que tu fais, il ne sera pas du tout clément avec toi, sa je peux te le dire.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il est au juste ?

Akio : Un puissant sorcier mais également un vampire.

Gabriel : Un vampire sérieusement ?

Akio : bah oui, pourquoi tes aussi étonné, et puis, tout le monde le connait, il est très connu, c'est étonnant que tu saches pas qui il est.

Je détournais le regard.

Gabriel : J'ignorais l'existence de tout ça.. Avant qu'on ne m'emmène dans cette ville étrange.

Il plissait les yeux s'installant sur le lit en face de moi.

Akio : Ah oué ? Et tu viens d'où ?

Gabriel : hurleval.

Akio : la citée d'hurleval ? Alors tes un humain ?

Gabriel : Et bien.. oui.

Akio : C'est la première fois que je rencontre un humain.

J'ai l'impression qu'il se fiche un peu de moi. Il s'approchait de moi pour attraper mon visage et m'inspecter.

Gabriel : Qu'est-ce que tu fais ?

Akio : Rien, je suis curieux, enfin soit.

Il fit un sourire en coin.

Akio : Je m'appelle Akio, moi, je suis un sorcier, qui pratique la magie noir, en gros je suis un démoniste, je fais appel à des créatures des ténèbres et tout ça.

Gabriel : un démoniste.. Pourquoi tu n'utilises pas tes dons pour t'enfuir ?

Il tapait du doigt sur son collier.

Akio : Ce collier, il ne fait pas que montrer qu'on appartient à derek, il bloque tout nos pouvoirs également.

Je touchais mon collier.

Akio : Il y a même un puce dedans, si tu t'enfuis, il te retrouveras, sans parler qu'il risque d'exploser s'il ne te porte dans son coeur.

Je m'approchais du miroir pour regarder à quoi ressemblait ce collier.

Akio : Essaye même pas, si tu tentes de le retirer, il va exploser et tu vas crever pour une connerie, et puis, personne n'a réussis à le retirer, seul Derek en est capable, il faut son empreinte.

Gabriel : Ah bon...

Je m'installais sur la chaise, je plissais les yeux continuant d'analysé se collier, il y a toujours une faille dans un mécanisme de ce genre, il faut juste que je la trouve, que je le désactive pour n'avoir aucun risque, et partir d'ici pour retourner chez moi..

Gabriel : j'ai trouvé.

Akio : Trouvé quoi ?

J'attrapais un petit bout de fer et commençait à ouvrir l'intérieur, Akio s'approchait sur le coup.

Akio : mais tes malade arrête tes connerie !

Je coupais le bon fil et op, tout est désactivé, le collier se retirait aussi tôt de mon cou, je sortais aussi tôt de notre chambre.

Akio : Mais tes fou ou quoi ?! Il va te tuer pour ça !

Gabriel : Je serais déjà partis loin, je vais rentrer chez moi.

Je me mettais à courir, je me retrouvais sur une terrasse, je regardais vers le bas, c'est haut, je serrais les poings, je n'ai pas le choix. je me penchais, attrapant les bord du mur et me laissait tomber, je gémissais car j'étais assez mal retombé, je crois que je me suis foulé la cheville.. Rah c'est pas vrai..

Je courrais malgré tout, pour m'enfuir, il faut que je parte ! C'est ma seul chance.. ! Akio me regardait au loin.

Akio : Soit il est idiot, ou bien il est suicidaire, les humains en ont dans le froque en tout cas. Bon, je vais devoir prévenir Derek, enfin il est surement déjà au courant.

Il partait rapidement jusque là.

Akio : Maître, le nouveau s'enfuit, j'ai tenté de l'arrêter mais.. Il n'a rien voulu entendre..

Il baissait les yeux devant lui, sachant que malgré tout, il allait se faire engueulé ne m'ayant pas m'arrêter.

Akio : Je suis navré, il a réussit à enlevé son collier, j'ignore de quel manière..

Un homme apparaissait devant moi, j'en tombais le cul à terre, qui.. qui c'est lui encore ? Il avait les bras croisé, les yeux plissait dans ma direction, il a des yeux bien bleu et des cheveux noir.

Mike : Derek ne sait donc pas tenir ses chien en laisse, comment tu as réussi à te débarrasser de ton collier toi ?

Gabriel : Je..

Il m'attrapait par les cheveux pour me redresser, je plissais les yeux car sa me faisait mal.

Mike : Je devrais peut etre de couper une main, ou t'arracher ta langue pour te punir.

J'écarquillais les yeux.

Mike : mais se n'est pas à moi de choisir, sa fait longtemps qu'un de tes pantin ne s'est pas fait la mal, il ne va pas être très content.

Il se téléportait avec moi dans la salle auprès de Derek, Il me lâchait, moi je posais mes mains sur mes jambes, qu'est-ce que c'était que ça, cette téléportation, n'ayant guère l'habitude, je vomissais, Mike me donnait un coup de pied dans le ventre, j'en tombais au sol, couché.

Mike : Quel connard celui là ! Tu l'as trouvé où cette merde ?!

J'avais les larmes aux yeux, complètement à bout et effrayé, j'en peux plus.. Akio s'était sans doute fait ramassé par Derek car il avait sa lèvre qui saignait, il me regardait d'un air mauvais sur le coup.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Lun 9 Mar - 23:12

J'ai à peine eu le temps de reprendre mes activités que je ressent déjà un problème, l'un de mes esclaves a retiré son collier. Je peux le sentir, par contre se que je sent pas c'est le sent. Il n'aurait pas explosé? un collier défaillant? non c'est impossible je les ai tous conçu moi même! je ne peux avoir fait d'erreur alors...l'un d'eux aurait réussit à trouver une faille?

J'en suis fou de rage! personne n'avait réussit un tel exploits, où est ce que j'ai échoué? je tournais lentement le regard vers Akio montrant bien ma mauvaise humeur.

Derek: c'était donc lui...

Je m'approchais de lui écoutant ses pitoyables excuses.

Derek: tu l'as vu retirer son collier, fuir et tu n'as rien fais pour l'en empêcher?

Je lui mis une sacré claque l'entaillant la lèvre sur le coup, c'était encore bien trop clément j'aurais pu lui briser la mâchoire si l'envie me serait venu.

Derek: tu n'es qu'une larve inutile et incompétente! 

Je levais encore la main prêt à lui en donner une deuxième, mais sur le coup Mike lui sauvait la mise en ramenant Gabriel avec lui. Je reprenais un petit sourire baissant les yeux pour le regarder, se garçon est étonnant. Arriver à déjouer mon mécanisme en si peut de temps, il est peut être insignifiant mais il doit beaucoup en avoir dans la tête.

derek: ne me parle pas sur ce ton Mike! évite déjà de me le briser avant que j'en finisse avec lui.

Je m'approchais de lui m'agenouillant attrapant son visage fermement pour l'obliger à me regarder.

Derek: je te sort de ta cage merdique, t’accueille chez moi pour que ensuite tu me crache au visage? je pourrais serrer se visage jusqu'à qu'il explose entre mes mains.

Je ricanais le regardant.

Derek: tu as raison d'avoir peur verre de terre.

Je le lâchais me redressant continuant néanmoins à le regarder.

Derek: tous sont qui ont tenter de fuir sont mort aujourd'hui, soit je faisais exploser leurs collier ou ils s'en chargeaient eux même en tentant de l'enlever. Toi en si peut de temps tu as réussit à faire les deux tous en restant en vie. dois je être en colère ou bien admiratif? 

je relevais les yeux vers Mike.

Derek: tu t'attend peut être à une récompense pour me l'avoir ramener hum? comme un chien attendant de recevoir son sucre? même si toi aussi tu es partit sans venir me demander l'autorisation, je t'oblige pas à mettre se collier comme les autres bâtard parce que j'ai confiance en toi, mais ne t'imagine pas que cela te laisse le loisir de faire comme bon te semble.

Je plissais les yeux avant de lever la main.

Derek: très bien, tu me dira ton bon plaisir mais plus tard! je dois dresser le nouveau venu

J'attrapais Gabriel par la cheville celle qui semblait lui faire souffrir.

Derek: oh pardon, tu semble avoir une vilaine entorse.

J'en serrais d'avantage sur le coup le faisant tous ed même bien regretter sa tentative d'évasion.

Derek: Akio! ramasse donc ça! et soit heureux que je t'oblige pas à le bouffer.

Je montrais le vomis du doigt avant de traîner Gabriel derrière moi, jusqu'à mes appartements privé. Sans aucun effort je le lançait sur mon lit fermant la porte derrière moi lentement.

Derek: je reconnais facilement quel type de personne j'ai en face de moi rien qu'en le regardant dans les yeux. Tu n'es pas fils d'un paysan n'est ce pas? tu es né dans de très bonne condition.

je m'approchais de lui m’asseyant sur le rebord du lit attrapant les pointes de ses cheveux les analysant.

Derek: même si tu as mal vécu ses dernier temps, tes cheveux sont bien soigné pour un soit disant paysan, tu as une bonne taille preuve que tu n'as pas été sous alimenté durant ton enfance. Juste aujourd'hui t'es horriblement maigre, j'ai besoin de voir si tu en vaux vraiment la peine ou non. Alors même si tu m'as lourdement insulté aujourd'hui, je vais faire un petit geste.

Je piquais le bout de mon doigt à l'aide de ma canine et dirigeant ma main dans sa direction.

Derek: lèche la goutte de sang, inutile de grimacer comme ça. Mon sang n'aura pas un goût désagréable au contraire, mais ne t'y attache pas trop c'est à titre exceptionnel que je te l'offre aujourd'hui. Maintenant lèche et ne me fais pas attendre d'avantage.

Il n'avait pas vraiment le choix de toute façon et l'avait bien compris. cette simple goûte faisais des miracles, sa cheville guérissait en quelque secondes à peine mais surtout tous ses muscles retrouvait leurs taille, sa peau reprenait des couleurs, ses cheveux de l'éclat. Il aurait fallu des mois pour qu'il puisse retrouver une tel apparence. 

Derek: voilà qui est mieux. 

je le poussais d'un coup sec sur le lit, j'ai pas bien de m'amuser un peu avec lui. Je n'ai pas eu d'humain chez moi depuis que j'étais gamin, c'était l'un des jouets préféré de mon père. J'avais pas droit d'y toucher, mais tous les soirs ou presque je dormais pas à cause de cette odeur de sang exquis qui se dégageait dans tous le château. Maintenant j'en ai un rien que pour moi, je me sent comme un gamin à noël. 
Je soulevait sa tunique juste pour prendre plaisir à frôler mes lèvres contre sa peau, reniflant son odeur délicieuse. 

Je fais rien lui faire aujourd'hui, mais surtout envie de jouer avec lui, le tester. J'enlevais son pantalon attrapant ses cuisses frôlant la aussi mes lèvres.

Derek: peut importe la belle vie que tu avais autre fois, peut importe qui tu étais. Aujourd'hui tu as moi! ma chose, mon objet, mon chien tous se que j'aurais envie que tu sois. Inutile que je te donne à nouveau un collier, tu trouvera à nouveau le moyen de l'enlever. c'est pour ça que je t'ai donner mieux encore, mon sang. Tu ne pourra le retirer aussi facilement, c'est en toi, dans tes veines, dans ta chaire. Peut importe où tu te cachera dans son monde, je te retrouverais et te briserais les jambes pour t'empêcher de me fuir à nouveau. Sa me sera facile de te soigné et recommencerais autant de fois que cela me semblera nécessaire pour que tu comprenne.

Je léchais le long de sa cuisse avant d'y planter mes crocs, j'en fermais les yeux sur l'instant. j'ai jamais goûter quelque chose d'aussi bon, je comprend pourquoi les humains sont si rechercher pour les vampires. Je me forçais de m'arrêter ne voulant pas le tuer de cette façon, sa ne serait que du gâchis. Mes yeux virait au rouge brillant écarlate, de vrai yeux de vampire.

Derek: rhabille toi et sort d'ici, mais n'oublie pas se que je t'ai dit Gabriel. Tu es un malin alors crois moi tu n'aurais pas mieux tomber que ici, j'ai beaucoup d'ennemis en dehors de ses murs et juste pour me provoquer on pourra de dépecer vivant. Reste dans se chateau sous ma protection, il a bien plus cruel que moi.

je faisais un geste voulant qu'il sorte, je vais devoir apprendre à me contrôlé face à lui. J'ai plus ressentit se genre d'envie depuis bien longtemps, m'amuser d'avantage avec cet humain et je l'aurais peut être tuer malgré moi. J'appuyait sur un bouton à côté de mon lit pour appelé l'un de mes esclaves.

derek: qu'on m'envoie quelqu'un pour s'occuper de moi, j'ai besoin de distraction.

Je me couchais fermant les yeux caressant ma langue contre mon palais, le goût restait longtemps en bouche, se nectar sucré décuplait mes sens.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Mar 10 Mar - 21:56

J'étais donc à terre, après le coup que je venais de recevoir, j'ai horriblement mal, je tenais mon ventre avec mes mains. Qu'est-ce qui m'a prit, fuire comme ça, comme-ci j'allais y arriver.. Maintenant il va me tuer pour ça, j'ai détruis le collier et j'ai tenté de fuire, c'est sur, il va me tuer pour ça, j'ouvrais lentement les yeux craignant que se soit le cas.

Mike : Désolé je me suis laissé emporté, mais si je n'aurais pas été là, il se serait fait la belle, je pourrais avoir un remerciement hum..

Moi je levais les yeux puisqu'il s'avançait dans ma direction, il attrapait bien mon visage, me forçant à le regarder, ce que je faisais donc, j'écoutais ce qu'il me disait.

Gabriel : Je.. Je veux juste rentré chez moi..

Bien sûr que ce type me fait peur, il me menace de faire exploser ma tête d'une seul main ! Je baissais les yeux sur le coup, verre de terre? Oui pour le moment se surnom me va très bien, qui aurait cru que je me ferais malemener de cette façon autre fois.

Il me lâchait enfin, mais ne s'arrêtait pas de me regarder, moi je restais dans la même position, je ne veux pas mourir.. J'écoutais ce qu'il disait, en colère ou en admiration ? Est-ce que je dois répondre à ça ? Non, je me taisais, Akio m'avait prévenu pour temps mais je n'ai rien voulu savoir, je me suis dit que c'était ma seul chance de partir, d'être libre et de retourner chez moi, j'avais de l'espoir, mais j'aurais du réalisé les faits, je ne pourrais jamais rentrer chez moi.

Mike croisait les bras, comme-ci il semblait attendre quelque chose de sa part. Derek faisait enfin attention à lui, s'adressant à lui. Mike plissait un peu les yeux de l'entendre lui dire tout ça.

Mike : Je suis partis parce que j'ai sentis qu'il s'était enfuis, et puis j'ai pas l'intention de quitter cette endroit, je suis plutôt pas mal ici, nourris, blanchit moi ça me va parfaitement.

Il haussait les épaules.

Mike: Même si je dois être comparé par un toutou attendant son sucre, mais oui c'est vrai que j'attend un peu ma récompense. Alors, à quoi ais-je droit ?

Il fit un sourire en coin sur le coup.

Mike : Super, j'ai le droit de choisir ma récompense, c'est encore mieux que je ne l'espérais.

Il gardait son sourire sur le coup, il tournait son regard vers moi.

Mike : bonne chance gamin.

Il partait ensuite, moi je tournais mon regard vers Derek alors qu'il s'avançait vers moi, me dresser sérieusement ? Je gémissais alors qu'il m'attrapait par la cheville, où je m'étais blesser en retombant tout à l'heure, bien sûr que c'était plus que douloureux.

Gabriel : aah..

Je gémisais d'avantage vu qu'il serrer d'autant plus.

Gabriel : arrêter ça !

Akio tournait son regard vers Derek lorsqu'il lui demandait de ramasser ce que j'ai fais repasser tout à l'heure.

Akio : rah mais c'est dégueu..!

Il grimaçait préférant obéir tout en me fusillant à nouveau du regard, je crois qu'on ne sera pas très bon ami nous deux, il me déteste déjà. Alors qu'il était forcé de nettoyer tout ça, Derek m'emmenait jusqu'à sa chambre, il me traînait derrière lui, je gémissais toujours car il me tenait par ma cheville.

Je fus valser ensuite, retombant sur son lit, je me redressais sur mes coudes pour le regarder, plus qu'effrayant, qu'est-ce qu'il va me faire ? Il a deviné celà, rien qu'en me regardant ?

Gabriel : oui.. je suis de la famille Light, un nom très réputé vous connaissez surement.. je peux vous donner tout ce que vous voulez, on doit surement me rechercher à l'heure qu'il est, ils vous donneront tous ce que vous voudrez en échange.. Alors laissez moi retournez chez moi.

Comme ci sa allait marcher, je crois qu'il s'en fou et qu'il n'a besoin de rien, non je ne crois pas c'est sur, il doit avoir autant d'argent que moi.. Je me décalais légèrement le voyant s'asseoir à côté de moi, il m'observait tout en caressant mes cheveux. Il m'explique en quoi il a su que j'étais quelqu'un d'une bonne famille, il veut voir si j'en veux la peine ? Je regardais ce qu'il faisait, il mordait le bout de son doigt avec sa dent et me montrait celui ci alors qu'il saignait, je regardais vers son sang et relevait ensuite mon regard dans ses yeux, ne comprenant pas ce qu'il me voulait avec ça.

Gabriel : Lécher.. votre sang ?

Il est sérieux là ? Oui il semblerait.. Je n'ai pas le choix il me le faisait bien comprendre, j'approchais lentement mes lèvres de ses doigts et passait ma langue pour lécher son sang qu'il s'y trouvait, je l'avalais ensuite, c'est vrai que son goût était.. étrange, même super bon en faîte. Je me sens tout bizarre, comme ci je me sentais plus fort, plus vigoureux, plus confiant aussi..

Mon corps changeait, reprenant ma carrure d'autre fois, mes cheveux reprenaient sa netteté, et tout le reste également. Son sang est vraiment magique, sa doit parce qu'il est un vampire où je ne sais quoi.. Après tout ce que j'ai vu, sa ne me choque plus.

Je me regardais assez surpris, mais je me sentais beaucoup mieux, moins faible. J'ai l'impression de revivre un peu. Mais pas le temps de me regarder, qu'il me poussait un coup sec surle lit pour que je sois couché.

Il était entrain de soulever le haut de ma tunique, mais qu'est-ce qu'il fait là ? Il caresses ses lèvres contre mon torse, j'en serrais les draps pourquoi sa me fait autant d'effet ? Pour vous dire, je n'ai eu une relation qu'avec qu'une seul et même femme, jamais je n'aurais imaginé que je puisse ressentir cela velant d'un homme..

Gabriel : qu'est-ce que vous faîtes.. ?

j'écarquillais les yeux car il retirait mon pantalon, non, ne me dit pas qu'il veut.. Je paniquais sur le coup, je sais parfaitement que c'est douloureux, et je suis quelqu'un de très douillet, alors je préférerais éviter ça !

Il attrapait mes cuisses entre ses mains, il se mettait à cette hauteur frolant à nouveau ses lèvres contre ma peau, je baissais la tête pour le regarder mais posait bien vite ma tête contre le matelas, c'est pas vrai.. Pourquoi j'ai aussi chaud, je dois au moins transpirer là.

J'écoutais tout ce qu'il me disait, oui j'avais bien compris que j'étais son "objet", et que je n'avais guère le choix.. Il ne compte plus me mettre l'un de ses maudits collier heureusement, mais je plissais les yeux de ce qu'il m'avouait. Son sang que j'ai bu, avec ça il pourra savoir où je suis, peu importe où je peux me rendre, il me retrouvera. je suis pris au piège quoi que je face.. Alors autant obéir bien gentiment à tous ses exigence pour survivre.. et de toute façon, vu toute les menaces qu'il venait de me faire, sa ne me disait rien de tenter de fuir à nouveau...

Gabriel : j'ai déjà compris.. Je ne tenterais pas à nouveau l'expérience, je ne suis pas non plus idiot... Vous êtes..

Cinglé, c'était ce que j'avais envie de lui dire, surtout après ce qu'il me faisait ! J'écarquillais les yeux tout en gémissait alors qu'il me mordait, enfonçait ses canines dans ma cuisse, il est fou !

Gabriel : ah !

Je me redressais bien, mais il me tenait pour que je reste immobile, il est entrain de boire mon sang. Il finissait enfin par s'arrêter,  je montrais bien une tête effrayé lorsqu'il me regardait avec ses yeux qui brillaient.

Il me parlait à nouveau, je peux enfin partir, parce que je peux vous dire que rester seul avec lui, sa fait vraiment flippé ! Je l'écoutais jusqu'au bout, il a temps d'énnemis que ça ? Et bien, se n'est pas vraiment étonnant.. Mais ils viendrait à s'en prendre à moi juste pour lui envoyer un message afin de l'atteindre, veut mieux donc que je reste ici bien sâgement. De toute façon, je l'avais compris dès que j'ai posé un pied en dehors pour tenter de fuires..

Gabriel : Oui.. j'ai compris.

Je me redressais rapidement, enfilant ma tunique, il n'avait pas besoin de me faire ce geste de la main, je prenais mes jambes à mon cou et partait rapidement de là. Je me dirigeais jusqu'à ma chambre où Akio m'avait montré le chemin la dernière fois, je me posais contre le mur ensuite posant ma main sur mon front, complètement à bout et paralysé de peur, bon au moins il ne m'a pas tué.. Heureusement.

Akio : Alors il t'a laissé en vie, je me demande bien pourquoi.

Je retirais ma main de mon visage pour le regarder.

Gabriel : il semble intéressé par moi.

Akio : Pas étonannt, tu es un humain, il s'intéresse surtout à ton sang pas à toi, d'ailleurs il t'a déjà goûté pas vrai ?

Il fit un sourire, moi je regardais vers ma cuisse sur le coup.

Akio : Il va se servir de toi comme sac de sang.

Ce qu'il disait, était loin de me rassurer.. Il plissait les yeux me regardant bien de haut en bas.

Akio : je rêve là.. Il ta donné de son sang ?!

Je relevais les yeux vers lui sur le coup.

Gabriel : oui, j'avais pas vraiment le choix en faîte.

Akio : Il ne donne son sang à personne, et à toi il t'en a offert, c'est que tu dois vraiment être son chouchou.

Gabriel : tu te trompes, il n'a pas arrêté de me maltraité et me menacer alors j'en doute..

Akio : Hum te maltraité, juste parce qu'il ta trainé par la cheville où tu étais blessé ? Et qu'il t'a mordu ? Mon dieu, quel maltraitance !

Gabriel : et tu appelles ça comment toi ?

Akio : tu n'as jamais vu Derek maltraité réellement quelqu'un sa se voit que tes nouveau ! Celui qu aurait tenté de fuir comme tu l'as fais, il aurait souffert de toute ses tripes jusqu'à mourir par la suite, et toi, au lieu de ça, il te donne son sang et te laisse en vie.

Je détournais le regard, j'ai l'impression qu'il est jaloux de moi.

Gabriel : qu'est-ce que tu veux que je te dise, je doute que je sois son chouchou, comme tu le dis, je suis un humain et il me compare juste à un sac de sang c'est tout.

Il s'avançait vers moi, me plaquant contre le mur, je le regardais à nouveau dans les yeux.

Akio : Ah et la prochaine fois que tu me fous dans une merde pareil, je te tue ta compris ? Et je ferais en sorte qu'il pense que tu as mis fin à tes jours.

Gabriel :j'avais aucune intention de te mettre en dangers..

Il se retirait de moi, je respirais à nouveau car il avait placer son bras sous ma gorge.

Akio : je l'espère bien, bien, et si on buvais un verre pour fêter ta nouvelle arrivé ici, car demain, tu vas commencer à travailler pour lui.

Il sortait une bouteille qu'il cachait sous son matelas et prenait deux verres, il les servait tout les deux et m'en tendait un, il me menace et veut boire à ma santé maintenant ? Je prenais le verre.

Akio: A ta nouvelle venue, ah ce nouveau enfer qui t'attend.

Il sourirait et buvait d'un trait son verre, j'en soupirais tout en faisant de même, je pense en avoir besoin.. Je me posais ensuite sur mon lit, je suis exténué.

Akio : sur ce dodo, car on doit se lever tôt demain. comme tout les jours d'ailleurs.

Moi qui aimait bien me réveiller à mon aise autre fois, quel souffrance.. Je finissais par me coucher, me mettant dos àAkio et vers le mur, j'avais dure à m'endormir car je pensais à plein de chose différente, mais je m'endormais malgré tout.

Pendant ce temps,  quelqu'un avait été envoyé chez Derek car celui ci avait besoin de distraction comme il le disait si bien. Et c'était Mike qui arrivait, le sourire au lèvre, il se posait derrière lui car il était dos à lui lorsqu'il arrivait, et passait ses mains sur ses épaules pour commencer à le masser.

Mike :Tu es tendu, c'est cette humain qui te met dans cette état hum ?

Il passait ses lèvres sur sa nuque l'embrassant.

Mike : Tu sembles très intrigué par lui, c'est vrai qu'on en voit pas tout les jours des humains, il se font rare ici, car ils sont très dure à capturé, leurs villages sont bien protégé.. Alors comment est sont sang ?

Il levait les yeux pour le regarder, se mettait cette fois ci face à lui.

Mike : Voilà ce que je désire et tu le sais déjà, je veux que tu faces de moi un vampire, je veux encore une fois goûter à ton sang et je te veux toute la nuit à mes côtés.

Il posait sa main derrière sa tête glissant ses doigts dans ses cheveux et commençait à l'embrasser tout en glissant ses doigts le long de son torse.

j'ignore si Mike obtiendra toute ses petites demandes venant de Derek, mais en tout cas il passait bien toute la nuit avec lui, et pas seulement dormir, enfin soit, moi je me réveillais tôt au matin, par Akio.

Akio : allez arrête de rêvasser idiot !

J'ouvrais les yeux tout en le regardant.

Akio : et rentre ce que tu as entre les jambes, sinon derek va te sauter dessus.

Je me redressais d'un coup sec posant ma main entre mes jambes, comme ci c'était si facile à dire qu'à faire, je me levais de mon lit, commençant me débarbouiller, lavant mon visage et tout le reste, et m'habillait ensuite.

Gabriel : il est quel heure au juste ?

Akio : il est passé six heure du matin.

Gabriel : C'est horrible..

akio : Arrête de faire l'enfant tu veux, Derek se réveille tout les jours vers sept heure, alors il faut que tu sois prêt pour le servir ! grouille toi on va être en retard !

On se rendait donc jusque là, préparant son thé, son café et tout ce qu'il fallait.

Akio : vas y toi, moi je m'occupe du reste.

Gabriel : je dois aller jusqu'à sa chambre..?

Akio : bah oué ! tes le nouveau, c'est toi qu'il attend !

C'est pas vrai.. Je me rendais donc jusque là avec son plateau pour déjeuné, je restais quelque instant devant la porte, n'osant pas.. Mais finissait par toquer à la porte, on m'ouvrait, j'étais étonné de voir Mike ici, entrain de s'habiller.

Mike : Cool, j'avais un petit creux justement.

Il piquait un bout de pain et partait ensuite, je le suivais du regard, est-ce qu'ils ont passé la nuit ensemble ? Je tournais ensuite mon regard vers Derek qui était toujours assis dans son lit à me regarder.

Je restais silencieux m'approchant de lui pour lui donner son plateau.

Gabriel : vous désirez autre chose..

Et oui Akio m'a bien apprit. Je posais bien mon regard dans le sien, il me regarde comme ci il allait me bouffer, sa me faisait rappelait ce qu'il m'a fait hier, j'en devenais assez mal sur le coup posant son plateau.

Gabriel : bien alors je m'en vais.

Je me retournais ayant vite envie de prendre la fuite.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Mer 11 Mar - 23:57

J'étais dans mes pensées, oui j'ai encore le visage de cet humain qui me hante. Il a déjouer le mécanisme de mon collier, tenter de fuir et pourtant je l'ai laisser en vie. C'est pas dans mes habitudes de réagir de cette manière, je veux surtout pas qu'on imagine qu'un humain m'affaibli. 
La porte de ma chambre s'ouvrait, je me redressais pour voir qui on m'avait envoyer.

Derek: Mike?

Evidemment il sait surement désigné pour obtenir sa récompense tant convoité, je le suivais simplement du regard le laissant faire " son lèche botte" plutôt curieux de savoir se qu'il va me demander même si j'ai déjà ma petite idée sur la question. Au moins j'ai droit à un petit massage se qui n'est pas de refus pour l'instant.

Derek: je n'ai pas vu d'humain depuis l'époque de mon père et celui ci est en plus un petit malin, il comprit la faille de mon mécanisme en un temps record. 

Je souriais tournant le regard dans sa direction.

Derek: Arrête ton blabla inutile Mike, je sais que tu es ici pour obtenir ta petite récompense et non pour faire causette avec moi. 

Il se mettait devant moi, je plissais un peu les yeux l'écoutant. Je le savais, c'est pas la première fois qu'il m'exprime son envie de devenir un vampire.

Derek: voilà beaucoup d'exigence tous cela pour m'avoir ramené un esclave? d'ailleurs si je compte bien j'entend la trois récompenses non? tu es trop gourmand comme d'habitude.

Mike est l'un des rares que j'ai accepté de donner mon sang, à son arriver il se trouvait dans un état plus pitoyable encore que Gabriel. Il n'aurait pas survécu si j'avais pas fais se qu'il fallait, je connaissais son potentiel et c'est pour l'unique raison que je l'ai fais. C'était qu'un gamin à l'époque, depuis il se sent redevable. Tous comme Benoit, j'ai une confiance aveugle en lui se sont les deux seuls que j'ai depuis leurs enfance.

Pour l'instant j'acceptais sa troisième demande, passer la nuit à mes côtés. C'est lui qui prit l'initiative de m'embrasser en premier, j'utilisais ma rapidité pour le plaquer contre le matelas. de toute façon j'en ai grandement besoin pour l'instant et évacuer mes pulsions du au sang de Gabriel. Après en avoir terminé avec lui, je l'hypnotisais pour le faire dormir. Encore une fois il n'aura pas entièrement satisfaction, il va peut être bouder un peu demain mais cela lui passera comme pour les autres fois.

C'est la présence de Gabriel devant la porte de ma chambre qui me réveillait, Mike était déjà entrain de s'habiller. Je me redressais frottant mon visage pour me réveiller, comme je l'avais prédit Mike râle un peu, il part comme une flèche sans un regard et me pique même un croissant au passage. J'en souriais sur le coup reconnaissant bien son caractère " je suis tellement fâcher que je te pique ton croissant" 

Derek: qu'est ce que tu as? approche.

Je faisais un petit signe de la main, il est mal à l'aise cela se vois dans son regard. Il n'a pas encore toute les bonnes manière pour me servir, mais avec le temps il apprendra.

Derek: je pense que j'ai tous se qu'il me faut.

regardez moi ça, il tente de prendre ses jambes à son cou. j'attrapais vite son poignet l'empêchant de partir.

Derek: je n'ai pas dit que tu pouvais t'en aller, je veux que tu mange avec moi.

je tapotais le lit du doigt.

Derek: assis.

je tirais sur son bras l'obligeant à s'asseoir.

Derek: va si sert toi, tu n'as pas encore manger depuis ton arriver.

Je m'approchais de lui en même temps me plaçant derrière lui, rien que sentir son odeur me donne à nouveau envie de planter mes crocs. J'entend son coeur battre la chamade, son souffle s’accélérer. Est ce de la peur? ou de l'excitation? peut être les deux réunis en même temps. Je m'amusais sur le coup avec lui étant un peu plus direct que hier, puisque ma main sur posais directement sur son entre jambe.

Derek: voilà se que je veux.

Je passais ma main à l'intérieur de son pantalon caressant se qui s'y trouvait. Benoit arrivait devant la porte de ma chambre plissant les yeux y voyant Mike.

Benoit: t'espionne maintenant? 

il le poussait pour regarder dans le trou de la serrure et se mit à ricaner.

Benoit: je vois...tu es jaloux n'est pas? tu as peur que cet humain te remplace? pauvre petit Mike. Encore une fois il ne ta pas donner se que tu voulais hum? tu devrais arrêter de lui demander sans arrêt son sang ou qu'il te transforme. Le jour qu'il voudra le faire il le fera, mais pour l'instant tu dois surtout le saoulé.

il levait le doigt se rappelant de quelque chose.

Benoit: oh, tu as surement remarquer l'état de l'humain aujourd'hui. rapide pour se rétablir non? ne crois tu pas qu'il lui a offert son sang? il n'y a que ça pour obtenir de tel résultat. Ses vilains sourcils se fronce on dirait? Derek a offert son sang à quelqu'un d'autre que toi après toutes les fois que tu lui a supplier de le faire.

Ryou: sa suffit Benoit, tu n'es pas venu juste pour emmerder ton monde.

Benoit: Ryou..qu'est ce que tu fais la?

Ryou: j'ai retrouvé le traître et l'ai ramené comme convenu, tu aurais déjà du le mettre au courant Benoit.

Benoit: c'est se que je voulais faire, mais il semble occuper. 

Ryou: tu crois qu'il sera content si tu fais traîner les choses?

Benoit: c'est bon j'y vais! 

Il toquait à la porte, j'en levais les yeux me rendant seulement compte de tous se petit monde devant la porte de ma chambre. Je retirais ma main de son pantalon grimaçant, cet humain perturbe vraiment mes sens. Si Benoit n'aurait pas toquer je me serais rendu compte de rien, si ça aurait été mon ennemis je serais déjà dans la merde.

Derek: quoi?


Benoit: vos soupçons était fondé, il avait bien un traître dans nos rang. Je l'ai surpris à discuté avec votre ennemis.

J'en grimaçais m'en doutant et mon humeur bascule aussi tôt. Je sortais du lit attrapant mon peignoir pour l'enfiler et ouvrit la porte.

Derek: ou est se chien?

Ryou: en bas, j'ai pris soin de lui en entendant.

Derek: j'espère que tu l'as pas trop bousillé, que je puisse moi même m'en charger.

Ryou: je voulais pas vous retirer se plaisir.

Derek: bien.

Je regardais Mike qui était la aussi, son humeur ne sait pas amélioré.

Derek: ne me lance pas se regard Mike! on en discutera plus tard ! la c'est pas le moment.

je descendais vite Benoit sourit avant de prendre une claque de Ryou.

Ryou: lâche pas son sourire de hyène.

Benoit: et toi sale bouledogue, tu n'as pas des recrues à entrainé?

Ryou: bien vu, tu veux jouer le punch-in-ball pour eux?

Benoit préférait partir sur le coup, ryou regardait Mike avant de retrouver à son boulot.

Ryou: tu sais pourquoi il se retiens de te transformé? Derek a tenter une fois de le faire, il est devenu tellement incontrôlable qu'il a été obligé de lui arracher le coeur pour le tuer. Je doute qu'il est venu de faire de même avec toi.

Il repartait auprès de ses gladiateurs, moi j'étais au salon regardant se chien galeux attacher à la chaise. Il porte toujorus le collier, mais il a malgré tous réussit à partir tranquillement sans même que je m'en rende compte?

Derek: sais tu se que mon père faisais au traître dans ton genre?

Je baissais les yeux voyant qu'il crachait par terre.

" je n'ai pas peur de mourir"

Derek: mais bien sûr que si, tu va avoir peur. Tu va me supplier de te tuer rapidement, mais j'en ferais rien. Tu va souffrir sale rat, pendant des heures durant. si j'entend ton coeur prêt à s'arrêter alors je te soignerais, pour continuer l'ingonie à l'infini. A moins que tu me dise les informations que tu as révélé à mon ennemis.

" il me tuera aussi si je parle"

Derek: au moins tu mourra rapidement, que ici non. Parle maintenant.

Il semblait pas décider à ouvrir la bouche, je soupirais perdait déjà patience. 

Derek: bien.

j'attrapais une dague enfonçant lentement la lame dans sa cuisse, il criait déjà mais crachait toujours pas le morceau, alors je tournais la lame dans la chair.

Derek: je peux continuer se petit jeux très longtemps tu sais.

" non! j'ai appris à souffrir à votre service"

Derek: tu sais rien de la souffrance, mais j'y pense! avant de venir ici tu vivais avec ta femme n'est ce pas? et une fille.

" elles n'ont rien avoir la dedans!"

Derek: et si je les amenaient pour que tu puisse les revoir?

" non"

Derek: je les présenterais à mes gladiateurs, j'en suis certain qu'ils seront quoi faire d'elles. Ou je pourrais aussi leurs tranché la gorge, attendre qu'elles se vide de leurs sang comme des porcs. 

" je lui donnerais juste de information sur vos hommes, le nombres, leurs forces, leurs pouvoirs et..."

Derek: et?

" et aussi qu'il existe une arme pour vous tuer"

je plaçais vite la lame sous sa gorge.

Derek: il existe pas une tel arme!

" comment vos parents sont mort dans se cas?"

j'explosais de rage lui tranchant la gorge sur le coup, son sang me giclait à la figure.

Benoit: maintenant on ne sera jamais ou se trouve cette arme.

Derek: surement déjà au main de mon ennemis, il se peut que se soit lui qui a également tuer mes parents. Il se moque de moi attendant le bon moment pour frapper ou alors il n'a pas encore la force nécessaire pour m'attaquer. 

je me tournais levant les yeux vers Gabriel, qu'est ce qu'il fou la?

benoit: je vais l'espionner et tenter de trouver l'arme en question.

Derek: il sait que j'ai un change peau dans mes rang Benoit, il tuera même un rat trainant chez lui et nous savons tous deux que ton défaut te sera fatal.

Benoit: qu'est ce qu'on fais alors?

derek: demande à ryou d'augmenté ses entraînements, je dois avoir un maximum de protection. 

Benoit: bien.

Il partait rapidement ne traînant pas, moi j'utilisais ma rapidité poru faire face à Gabriel qui tentait de fuir à nouveau.

Derek: ne me regarde pas comme ci j'étais le diable en personne, maintenant tu sais se que je réserve au traître. Ne me trahis jamais, tu es a moi! tu as compris?

j'attrapais son visage l'embrassant de force, pourquoi il a une tel emprise sur moi? depuis que j'ai croisé son regard dans cette cage, j'ai du mal à me contrôlé, à rester moi même.

Derek: retourne travailler.

J'étais obligé de m'éloigner de lui pour redevenir moi, je frottais mon visage avec ma manche. 

Derek: à la place de te cacher approche Akio.

il semble aussi étonner de me comportement depuis l'arriver de Gabriel, je l'ai laisser envie alors qu'il tentait de fuir, je lui donne mon sang dès le premier jour. 

Derek: renseigne toi un maximum sur cet humain, il m'a parler d'une famille Light je veux savoir qui ils sont! dépêche toi.

c'est pas normal que je me sent comme ça à ses côtés, humain ou non il a quelque chose qui ne tourne pas rond. Mon père avait beau avoir un humain à ses côtés son comportement ne changeait pas comme ça. 
Je partais prendre une douche, j'ai le sent de se traite qui me recouvre.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Jeu 12 Mar - 22:51

Après que Mike ait passé la nuit auprès de Derek, celui-ci boudait bien parce qu'il avait comprit que Derek l'avait hypnotisé après avoir couché avec lui pour qu'il se tienne tranquille et dorme paisiblement toute la nuit, sinon il savait qu'il ne le lâcherait pas à demander qu'il le transforme ainsi que de goûter une nouvelle fois à son sang.

il ne semblait pas motivé à accepté sa demande, mais en avait au moins réalisé une des trois. Je venais apportais le déjeuné à Derek, ayant vu au passage Mike partant de là, encore entrain de se rhabiller, il ne m'était pas difficile de comprendre ce qu'ils avaient pu faire et maintenant je sais parfaitement ce qu'il désire de moi.. Il a donc belle et bien une attirance pour les hommes.

J'étais donc encore plus mal à l'aise, après lui avoir apporté son plateau, et qu'il disait avoir tout ce qu'il lui fallait, j'étais près à cavaler, prendre mes jambes à mon cou. Mais Derek en pensait tout autrement, demandant à ce que je reste, même que je m'installe dans le lit à côté de lui, et que je déjeune avec lui. Il m'attrapait bien mon poignet, moi je tournais mon regard vers le sien.


Gabriel : manger avec.. Vous ?

Il me montrait le lit afin que je m'assoies, j'obéissais donc m'installant, c'est vrai que j'ai super faim, et que je me suis presque retenu de ne pas manger un petit truc discrètement, mais bon tout de même.  De toute façon, il me tenait bien, et me forçait presque à ce que je reste près de lui.

Je regardais vers le plateau, tendant ma main pour prendre quelque chose vu qu'il insistait, mais c'est là que je sentais qu'il se positionnait derrière moi. Je reposais aussi tôt ma main, qu'est-ce qu'il compte me faire, me mordre encore une fois ? Se nourrir de moi.. ? J'avais la peur au ventre sur le coup.

Mais à la fois c'était autre chose, je sentais son torse collé contre mon dos, je sentais également sa respiration contre mon cou, pourquoi sa me fait cette effet là ? Mais j'écarquillais les yeux sentant sa main de mettre entre mes jambes, caresser mon.. Sexe. Ce qu'il veut ? Il veut.. J'ai bien envie de me partir en courant là..

Gabriel : On est deux hommes..

je n'ai encore jamais couché avec un homme, et sa ne m'ait jamais traverser l'esprit. Après tout, si mon père ou ma mère l'apprenait à cette époque, ils me trucidaient sur place s'est sur. Derek passait sa main dans mon pantalon pour mieux la tenir entre sa main, moi je baissais la tête entre ouvrant les lèvres, pourquoi sa me fait un tel effet ?

J'étais belle et bien motivé de ce qu'il me faisait, j'étais vraiment gêné. Sa ne devrait pas me faire un tel plaisir, c'est un homme ! Mais qu'est-ce qu'il va pas chez moi ?! En plus, il me séquestre, je serrais les couvertures entre mes mains, et me mordait la lèvre pour éviter de me faire entendre, il en serait trop satisfait.

Mike n'était pas réellement partis, il était à la porte, tentant d'écouter ce qu'on disait, et tentait de voir à traver la serrure, il plissait les yeux car il avait une vue parfaite sur ce que me faisait derek.

Mike : * Tsss espèce de sale petite merde, avec ta petite gueule d'ange là, j'ai bien envie de te la défiguré ! *

Il se redressait d'un coup sec entendant Benoit, il plissait les yeux le regardant bien.

Mike : Espionné moi ?!

Il le regardait bien alors qu'il regardait à son tour à la serrure, et voyait la même chose que lui évidemment. Il détournait le regard de ce qu'il lui disait.

Mike : Tsss moi jaloux ? Arrête de dire des conneries tu veux.

Il revenait vers lui, les sourcils froncés.

Mike : Oué bah il met trop de temps à se décider ! je ne compte même plus les années que je le sers, que je fais tout ce qu'il me demande, et il n'accepte toujours pas ma demande !

Il serrait les poings, de l'entendre parler de ça, du fait qu'il avait du me donner de son sang, pour que je reprenne aussi vite.Il fronçait bien les sourcils, car effectivement, il ne s'était pas réellement rendu compte, mais maintenant sa lui faisait tilt.

Mike : Il a trouvé quelqu'un d'autre pour me remplacer on dirait, et ce en un jour à peine, évidemment, je ne suis plus aussi goûteux que l'est cette humaine. J'ai bien envie de le tuer pour en être débarrassé !

Il était bien jaloux et énervé c'est certains, et Benoit ne l'aidait pas à se calmer. Il tournait son regard vers Ryou le voyant arriver.

Mike : Se maudit traître, j'espère que Derek va lui trancher la gorge pour ça !

C'est vrai que déranger Derek pendant qu'il était occupé allait le mettre de mauvais humeur, mais après tout, c'était quelque chose d'important et lorsqu'il sera que Benoit ne lui en a pas fait par, il en sera d'autant plus de mauvais humeur.

Et grâce à ça j'étais enfin libéré de ses.. Tortures on va dire ça comme ça. Entendant qu'on frappait à la porte, il retirait sa main de mon pantalon, moi je levais mon regard vers celle-ci.

Il parle de traître.. ? Je suivais Derek du regard alors qu'il enfilait son peignoir pour sortir ensuite, il me laissait là, partant avec eux. Mike l'avait bien fusillé du regard, Derek l'avait bien remarqué mais n'avait pas envie de discuter de ça maintenant.

Mike : Moué, c'est jamais le moment de toute façon.

Il ne garde pas sa langue dans sa poche, mais face à Derek. Il me regardait du coin de l'oeil, j'en fis tout autant et partait ensutie suivant Derek. Je me relevais passant ma main dans mon pantalon pour tout mettre comme il faut et marchait pour les suivre, enfin eux descendait en bas, mais moi il me suffisait de reste à l'étage pour voir ce qu'il se passait au salon.

Il y avait cette homme attaché à une chaise, bien défiguré, Ryou parlait avec Mike du pourquoi Derek ne désirait pas faire sa demande, il plissait les yeux l'écoutant.

Mike: Je suis pas aussi faible que cet idiot, Je serais pas incontrôlable ! Laisse tomber tu veux, c'est pas le moment de parler de ça.

Il le regardait partir, lui tournait son regard vers Derek qui s'approchait du traître, il croisait les bras pour le regarder faire. Je regardais la scène et les écoutaient tout les deux parler, je plissais les yeux voyant qu'il perdait patience, attrapant une dague qu'il enfonçait dans sa cuisse pour le torturer.. il semblait bien comment s'y prendre, c''est bien un monstre comme je le pensais..

Le pire c'est qu'il menaçait sa femme et sa fille, c'est vraiment bas. L'homme finissait par parler, lui dire tout ce qu'il disait à son sujet, il existe donc une arme pour le tuer ? Une arme spéciale.. Ce qu'il ne plaisait pas du tout à Derek, il était semblait exploser de rage et lui tranchait la gorge, moi j'écarquillais les yeux sur le coup voyant tout.. Se sang, j'en reculais d'un pat et détournait le regard pour éviter d'en voir d'avantage, c'est immonde.

Mike lui en ricanait.

Mike : et bien, je lui avais prédit un tel sort et voilà qu'il se réalise. Bien fait pour lui, il ne méritait que ça !

Il regardait vers Benoit.

Mike : On va enquêter et on va retrouver cette arme en question, t'en fait pas pour ça Derek, ils ne peuvent rien contre moi, même avec cette prétendue "arme".

Derek se rendait seulement compte de ma présence me regardant, voyant qu'il me regardait je faisais demi tour pour m'en aller. Derek préférait ne pas envoyer Benoit, car ses ennemis en question savait parfaitement qui il était.

Mike : Donc on va attendre bien sâgement qu'ils viennent jusqu'à nous ? C'est ça ton plan ?!

Il grognait n'aimant pas ça, surtout qu'il partait utilisant sa rapidité vampirique pour se retrouver face à moi, il levait les yeux le voyant faire. Moi je m'arrêtais aussi tôt vu qu'il apparaissait devant moi, j'avais le regard mauvais c'est sur après ce qu'il venait de faire.

Gabriel : Tu nous considères tous comme tes objet, , qui t'appartient, mais on est des êtres vivants avant tout.

Je plissais bien les yeux, il veut vraiment que je sois à lui, il attrapait mon visage entre ses mains pour m'embrasser de force, je dois dire que si j'aurais pu, je me serais dégager de lui.. Mais bon, déjà il me tenait et puis, si je fais contre ce qu'il veut de moi, il me fera peut etre la même chose qu'à ce type.. Et pourtant, j'ai bien remarqué que j'avais quelque chose de spécial qui faisait qu'il ne pouvait me faire trop de mal.. Peut être parce que je suis humain et qu'il est rare d'en trouver comme il a pu si bien m'expliquer.. je ne sais pas.

Il me lâchait, je le regardais bien alors qu'il me demandait de retourner travailler, je ne disais rien et partait aussi tôt. Akio lui était également présent, il avait vu la scène, lorsque Derek l'appelait, il se montrait.

Akio : Je me cachais pas, j'étais entrain de..

Il levait les yeux.

Akio : moué ok je me cachais.

Il revenait vers lui, il semblait assez étonné, il y a de quoi vu comment Derek réagissait avec moi.

Akio : Se n'est pas pour vous insulter mais.. Vous être très étrange avec lui, comme ci il était priviligié de tout, alors qu'il vient à peine d'arriver. Qu'est-ce qu'il a de si spécial hum ?

Il se taisait alors qu'il lui faisait cette demande.

Akio : Bien, je vais me renseigner sur lui et sa famille.

Il partait aussi tôt pour faire ce qu'il lui avait demandé. Mike avait suivit la conversation, il le regardait partir jusqu'à ses apparements pour prendre une douche et laver tout se sang de se traître.

Il s'y rendait lui aussi, glissant ses doigts sur le tissu de son lit tout en s'approchant de sa salle de bain, il y entrait regardant à l'intérieur.

Mike : Alors on peut en discuter à présent ?

Il retirait ses vêtements pour entrer à l'intérieur, il le regardait bien alors que l'eau de la douche plaquait ses cheveux contre son visage.

Mike : Je sais pas ce que cette humain te fait, mais tu sembles t'en inquiété, au point d'envoyer Akio enquêté sur lui. Tu le laisse en vie alors qu'il tente de s'échapper, tu lui donne de ton sang dès le premier jour, tu sembles avoir du mal à te contenir avec lui, il n'est peut être pas si humain que ça.

Il passait sa main pour mettre ses cheveux en arrière.

Mike : Son sang est meilleur que le mien n'est-ce pas ? Après tout le miens est salit par mon côté sorcier que je tiens de mon père. Tu ne t'ais même pas nourris de moi de la nuit, ni se matin, alors qu'autre fois tu le faisais.

Il fronçait les sourcils.

Mike : Tu vas le choisir moi à lui, si lui te demande de le transformer, tu le ferais directement ? Alors que moi tu me laisses pourrir là, alors que sa fait des années que je suis à ton service.

Il détournait le regard agacé.

Mike : Je suis pas comme cette idiot que tu as pu transformé ! J'arrivais parfaitement à me contrôlé ! Je veux que tu me transformes, pourquoi tu ne veux pas le faire !

Alors qu'il s'énervait, moi j'étais entrain de travailler, nettoyer le sol du salon, l'homme que Derek avait égorgé n'était plus là, mais son sang oui, et j'étais celui qui devait nettoyer tout ça.. Bien que sa m'écoeurait, j'avais pas trop le choix.

J'allais vider l'eau dehors, c'est là qu'un homme apparaissait devant moi, m'attrapant pour me plaquer contre le mur à côté, je le regardais bien surprit.

Gabriel : Qui êtes vous ?!

Valas : Je m'appelle Valas, et toi, petit humain, tu vas me servir d'ôte.

Il contrôler un corps de quelqu'un en ce moment, se n'était donc pas son véritable visage que j'avais en face de moi.

Gabriel : comment ça ?

Valas : J'ai pu remarqué à quel point il semblait accroc à toi, alors tu me seras utile.

Il fit un sourire, une lueur noir sortait du corps de celui ci pour entrer en moi, je n'arrivais plus à bouger, l'autre corps tombait à terre, alors qu'il me contrôlait, il craquait sa nuque et regard vers le corps, il le piétinait et entrait à l'intérieur.

Il marchait dans les lieux cherchant après lui, il se rendait directement jusqu'à sa chambre, il regardait vers la salle de bain entendant la douche, il en profitait pour fouiller dans ses affaires, regardant dans les tiroirs de ses meubles.

Mike arrêtait sa conversation avec Derek.

Mike : Tôt ou tard, il faudra bien que tu acceptes ma demande ! Je sors.

Il attrapait une serviette et sortait de là, il vit aussi tôt ce qu'il pensait être gabriel entrain de fouiller, il se téléportait derrière lui plaquant son visage contre le meuble en question.

Mike : Je peux savoir ce que tu fais ici sans sa permission et entrain de fouiller ses affaires ?!

Il en faisait un sourire en coin avec mon visage.

Valas : Tu es jaloux qu'il m'accorde plus d'importance qu'à toi hum ?

Il appuyait d'autant plus sous ses paroles.

Mike : Qu'est-ce que tu viens de dire ?!

Il continuait de sourire, tout en regardant vers Derek le voyant sortir. Mike se redressait à cette instant.

Mike : il était entrain de fouiller dans tes affaires, c'est surement une taupe ou je ne sais quoi ! Ils lui ont lancé un sort pour t'atteindre, il faut s'en débarrasser !

Valas se redressait, possédant toujours mon corps, il regardait vers Derek.

Valas : Je ne suis rien de tout ça.. Je ne suis qu'un pauvre humain qui veut juste rentré chez lui.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Dim 15 Mar - 6:01

Evidemment mes sujets ont remarqué mon attitude étrange envers le nouveau, je dois comprendre pourquoi! qu'est qu'il a de spécial? c'est qu'un humain. Si cela continue comme ça, on me pointera du doigt et je perdrais tous la crainte et le respect à mon égare et ne ne peux m'y résoudre! C'est pour ça que j'ai envoyer Akio enquêter sur cette affaire, j'espère qu'il trouvera des réponses à mes questions.

Je tournais le regard vers la porte sentant la présence de Mike dans ma chambre, il vient encore se plaindre de son pauvre sort. J'en posais ma main sur le mur de la douche fermant les yeux tentant de garder mon calme avec lui et c'et pas facile! car il est chiant par moment!

Derek: discuté ou te plaindre Mike?

Il ne se gênait pas pour entrer avec moi sous la douche, j'en levais les yeux avant de me tourner lui faisant face.

Derek: tu passe ton temps à m'espionner aujourd'hui, j'aime bien savoir tout sur mes esclaves Mike c'est pas nouveau. J'ai fais de même avec toi dès ton arrivé, c'est comme ça que tu as sus que ton père était sorcier non?

et voilà..sa râle.

derek: un humain c'est difficile à obtenir, alors oui même si il a tenté de fuir je l'ai pas tuer et puis je vois pas en quoi j'ai du mal à me contenir, je suis égal à moi même!

Je dis ça mais Mike n'a pas faux, Gabriel dégage quelque chose qui change mon comportement avec lui et j'ignore quoi.

Derek: c'est ça qui t'embête? parce que je t'ai pas mordu? c'est pas la première fois que cela arrive et tu ne m'as jamais fais une scène pareil pour autant! je n'ai pas envie de comparer son sang avec le tiens Mike..pitié mais c'est quoi cette jalousie? j'ai déjà eu plein d'autres dans mon lit, j'ai bu divers sang différent et c'est maintenant que tu me fais une crise? bientôt que tu va me demander de t'être fidèle! si c'est le cas tu peux passer ton chemin car c'est impossible! moi j'aime la variété.

Je me retournais frottant mon visage n'en revenant pas de sa crise.

Derek: j'ai pas l'intention de le transformé Mike! arrête ta jalousie ou je t'en met une!

Non mais c'est pas vrai! je suis entrain de me faire gronder! c'est vrai que Mike est quelqu'un de spécial dont je pardonne beaucoup de choses même son comportement vis à vis de moi, mais la il abuse! Je me tournais à nouveau le fusillant du regard.

Derek: ne me parle pas sur ce ton! et puis qui ta parler de lui? Benoit? non Ryou je parie! après tout il a été témoins de sa démence se jour la. C'était loin d'être un idiot comme tu le prétend, c'était mon bras droit et m'était fidèle comme tu l'es aujourd'hui. Bien qu'il avait plus de respect que toi crétin! mais sa ne l'as pas empêcher de devenir fou et tenter à ma vie! tu veux peut être que je t'arrache le coeur à toi aussi? préviens moi tant qu'on y est.

Je faisais un geste de la main puisqu'il préférait sortir.

Derek: c'est ça sort et va donc te trouver un coin de bouder.

Rhaa, il peut pas s'empêcher d'avoir le dernier mot! mais pas avec moi!

Derek: je suis le maître ici! je décide où, quand et comment! alors ne me dit pas comment me comporter ou quoi décider! et je décide que je te transformerais pas pour l'instant! HORS DE MA VUE!

J'ai faillis lui faire avalé le savon pour qu'il se taise celui la! c'est pas croyable! quand il était gosse il osais à peine ouvrir la bouche et maintenant il l'ouvre trop. je fermais le robinet plissant les yeux, c'est la voix de Gabriel. J'attrapais vite une serviette ayant déjà peur que Mike l'étrange ou lui arrache les triples.

Derek: Mike! lâche le immédiatement! qu'est ce qu'il te prend encore hein? et qu'est ce que tu fou ici Gabriel? je t'avais pas donner un ordre?

fouiller dans mes affaires? est ce que je serais assez stupide pour cacher quelques choses dans mes caleçons?

Derek: Qu'est ce que tu cherchais hein? 

sa t'arrangerais bien que se soit une taupe Mike, juste pour t'en débarrasser.

Derek: tais toi donc Mike, c'est moi qui décidera de se qu'il est. Maintenant va te trouver une occupation.

Je pointais mon doigt vers la sortie.

Derek: sort Mike.

Je le suivais du regard jusqu'à la sortie et regardait ensuite Gabriel, depuis quand il a se regard arrogant? Il était comme un chiot perdu et maintenant il semble sûr de lui.

Derek: je ne te possède pas depuis longtemps pourtant je commence à connaitre certaine partie de ta personnalité. Tu étais apeuré face à moi, maintenant tu prend courage à venir fouillé dans ma chambre et à me regarder fixement dans les yeux. 

j'attrapais son menton passant mon pouce sur les lèvres.

Derek: j'ai presque l'impression d'avoir affaire à une autre personne.

Je le fixais droit dans les yeux moi aussi tentant d'analysé son comportement, mon père qui ma apprit cette façon de faire. Pour lui on pouvait deviné les intentions d'une personne rien quand regardant sa façon de bouger, son regard et autres. En faite, si je suis comme ça aujourd'hui c'est uniquement à cause de mon père.
Evidemment il niait complètement l'affaire, alors j'avais vérifier autrement mes doutes. Je souriais l'attrapant pour l'emmener avec moi jusqu'à mon lit, ne lui laissant pas le choix. 

Derek: bien alors si il n'a pas de problème, je vais pouvoir me distraire un peu.

Je lui arrachait pratiquement son haut pour avoir libre cour à son torse, j'y passais mes lèvres et ma langue. C'est bel et bien son odeur, son goût..je lui mordait même prêt du tétons goûtant son sang. je levais les yeux pour le regarder sur l'instant, c'est pas un change peau comme Benoit, il ne peut copier l'adn du sang. C'est bien le corps de Gabriel, mais suffit de voir son comportement en se moment pour que je sache que j'ai pas réellement Gabriel en face de moi. Il était déjà prêt à se cacher dans un trou de souris la première fois que je me suis amusé avec lui. Je me redressais d'un coup sec l'attrapant la gorge.

Derek: qui es tu? inutile de perdre ton temps à me jouer la comédie! tu as peut être son corps, mais tu ne le connais pas assez pour recopier ses manières et son comportement. Gabriel n'aurait pu gagné une tel confiance en si peut de temps alors parle avant que je te fasse sortir de force!

Je grimaçais me sentant presque provoqué par son regard.

Derek: tu veux jouer? bien! reste donc dans se corps faible, c'est moi qui aura l'avantage.

Je faisais sortir mon aura de la main le changeant en corde pour attacher les poignets de Gabriel au barreau du lit. Je retirais le reste de ses vêtements le sourire en coin, après tous je peux profité de ça pour m'amusé avec le corps de Gabriel, je me retiens déjà depuis le jour de son arriver. Bien que je préfère avec la vrai sa vrai personnalité, mais peut être que je pourrais incité se squatteur de sortir de la.

Derek: je vais commencer par effaceur cet air arrogant, qui ne convient pas du tout pour mon humain.

J'allais direct au choses sérieux enfonçant mon index et mon majeur en lui, le corps de Gabriel n'as pas l'habitude de se genre de manipulation. Il me l'a fait directement tous à l'heure" on est deux hommes" comme ci c'était quelque chose de mal, preuve qu'il n'a jamais eu de relation avec un mec. Rien que de le savoir sa me donner plus envie de l'avoir rien que pour moi, je dois me retenir..je veux surement faire ça avec un fourbe qui contrôle le corps de mon humain.

Derek: nouveau regard? tu n'es pas queqlu'un qui aime être placer en dessous n'est ce pas?  être rabaisser par une autre... une personne de haut placer? 

j'y allais pas en douceur avec mes doigts pour lui faire mal, j'arrêtais quelque instant attrapant ses cheveux les serrant.

Derek: maintenant dit moi qui tu es ou je te baiserais tellement brutalement que tu pisserais le sang comme un pucelle. Aller montre moi ton vrai visage et peut être que je te tuerais pas.

j'attrapais ma serviette prêt à la retirer, j'espère qu'il va quitté son corps avant de mettre mes menaces à exécution. C'est le regard de Gabriel que je veux à cette instant non celui de cette enfoiré! 

Benoit s'approchait de Akio qui semblait continuer à mener des recherche sur la famille Light, il passait derrière lui caressant de son doigt d'une épaule à l'autre.

Benoit: voilà des tâches plus agréable que de ramasser du vomis par terre hum? 

Il ricanait se plaçant devant lui s'asseyant à califourchon sur ses jambes.

benoit: fait une petite pause, il est occuper dans sa chambre alors quand le chat n'est pas la les souris dance.

il regardait quelque instant vers l'écran pour voir se qu'il trifouillait sur l'ordinateur.

Benoit: la famille light? oh, c'est Derek qui ta demander de faire des recherches sur lui c'est ça? tu n'aime pas beaucoup se nouveau non plus on dirait. Tout comme Mike t'es complètement jaloux.

Il se mit à rire sur le coup trouvant ça amusant.

Benoit: il vous traître comme des chiens galeux et pourtant vous feriez tous pour avoir sa queue ne vous. Aller c'est bon je vais te laisser continuer tes petites recherche, faudrait pas que le maître se fache.

Il se retirait mais pour se mettre à genoux face à lui.

Benoit: on peut bosser et se faire plaisir en même temps non?

il baissait assez son pantalon pour y trouver se qu'il voulait le léchant tous d'abord avec grande envie pour finir à mettre en bouche.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Dim 15 Mar - 22:35

Mike s'était donc encore une fois plein en ce qui le concerne à Derek, et avait même fait une petite crise de jalousie à la plus grande surprise de Derek.. Après ses paroles, qui avait bien déplu à Mike celui ci préférait s'en aller afin de bouder, il comptait partir tout en râlant bien entre ses dents mais ça, c'était après de m'avoir suprris à fouiller dans les meubles de derek, bon il a fallut qu'il tombe sur le tiroir où se trouvait ses caleçons ce qui semblait malsain sur le coup.

Mais cela ennervait d'autant plus Mike qui me plaquait contre le meuble, à savoir que se n'était pas réellement moi, mais ce Valas en question qui contrôler mon corps à l'aide d'un pouvoir étrange. Mike le relâchait lorsque Derek arrivait, il se redressait bien pour regarder en direction de Derek, ne comprenant pas pourquoi il me protégeait, ile me pointait du doigt, évidemment qu'il aimerait bien que je sois ce qu'il dit, et donc une taupe afin de se débarrasser de moi.

Mike : Tu le protèges encore ! Il était entrain de fouiller dans ta chambre !

Il n'en revenait pas qu'il lui demandait de partir.

Mike : tu es sérieux là ?

Il fronçait bien les sourcils puisqu'il insistait, il détournait son regard vers moi ou plutôt qui l'observait à son tour sans rien dire. Il râlait d'autant plus mais partait malgré tout.

Mike : c'est n'importe quoi !

Il sortait en claquant bien la porte derrière lui. Valas le suivait du regard mais revenait bien vite vers Derek, le regardant bien dans les yeux, c'est sur que se n'était pas comme moi. Moi, j'aurais déjà fuis son regard et aurait tenté de partir en vitesse afin de l'éviter tout le contraire de Valas qui le provoquait rien que du regard.

Derek l'avait bien remarqué, mais c'était pas dans sa nature de se rabaisser à jouer les poules mouillée surtout devant lui. Lorsque Derek lui disait tout ça, Valas en faisait un léger sourire haussant les bras.

Valas : il faut croire que je jouais bien mon jeu, tu ne me connais pas si bien que tu le penses.

Il plissait les yeux alors qu'il s'approchait de lui pour attraper son visage, enfin.. Mon visage. Il ne quittait pas son regard du siens.

Valas : Une autre personne ? Et bien non, c'est bien moi sa se voit non ?

Valas se demandait ce qu'il faisait, il l'emmenait jusqu'à son lit, ne lui laissant guère le choix. Le soucis de se dons à contrôler le corps des autres, c'est qu'il se retrouve sans pouvoir, enfin avec mon corps, vu que j'étais un humain, il reste lui aussi humain, et est donc faible.

Il était donc couché dans son lit, le regardant bien malgré tout.

Valas : Tu veux faire ça maintenant ? * Rah c'est pas vrai, sale petite merde ! Il est hors de question de me faire baiser par cette enflure *

Il retirait mon haut, mettant mon torse à nu, il prenait sur lui le laissant faire alors qu'il passait ses lèvres sur mon torse, ainsi que sa langue, il s'approchait de l'un de mes tétons, qu'il titillait et mordait jusuq'à ce que je saigne, lui semblait ne même pas sentir la douleur, mais moi à l'intérieur je ressentais tout !

Valas : * il veut vérifier son odeur et le gout de son sang, afin de voir si c'est belle et bien son corps, hum.. Et oui c'est bien lui espèce d'idiot *

Il fronçait les sourcils vu qu'il se redressait d'un coup, pour l'attraper par la gorge, il levait son regard vers le sien, ne montrant aucune peur, malgré qu'il le tenait de cette façon.

Valas : Comment peux tu prétendre me connaître, en si peu de temps, je peux très bien m'être foutu de toi, me faisant passé pour un gars coincé. Ou bien qui sait, j'ai peut etre une double personnalité.

Il se moquait bien de lui, continuant ce petit jeu. Il en faisait un petit sourire, le provoquant d'avantage, ce qui énervait Derek, il changeait d'ailleurs de stratégie. Utilisant sa faiblesse en se trouvant dans ce corps comme arme. Il levait ses yeux voyant son aure apparaître pour l'utliser afin de l'attacher ses poignets au lit, afin de l'immobiliser.

Valas : Tu es sérieux là ?

Il plissait les yeux, n'aimant pas se retrouver dans se sens, Valas était quelqu'un de dominant, et était loin d'être l'inverse, cela ne lui plaisait donc pas du tout.

Il revenait vers lui alors qu'il lui enlevait le reste de ses vêtements, il serrait les poings mécontent mais continuant de le regarder, avec ce mauvais regard.

Valas : * je sens que je vais craquer. *

Il serrait d'avantage les points alors qu'il enfonçait un doigt en lui, son regard changeait bien entendu, mon corps n'ayant pas encore ressentit quelque chose passer par là s'était assez douloureux et Derek le savait.

Valas le fusillait du regard n'aimant pas se sentir comme une femme, étant quelqu'un de bien mâchot. Il l'écoutait, mais il était tellement hors de lui qu'il enfonçait ses ongles dans la chair de ses mains, n'en pouvant plus. Derek continuait, il finissait par attraper ses cheveux, Valas le regardait du coin de l'oeil.

Il se mettait à ricaner soudainement de ce qu'il lui disait.

Valas : Comme ci tu en avais les moyens de me tuer.

Il baissait les yeux voyant qu'il retirait sa serviette, il était hors de question pour lui de se faire prendre de cette façon, une lueur noir sortait de mon corps, par ma bouche, se posant à côté du lit, prenant sa véritable forme, celle d'un homme très grand, musclé, et très beau également.

Il fusillait bien Derek du regard, moi j'étais encore un peu inconscient, mais je revenais lentement à moi, il fallait le temps que je revienne à moi, si Valas aurait plus longtemps mon corps sa aurait été plus difficile pour moi.

Valas : Me voilà.

il montrait ses mains avec un léger sourire.

Valas : Tu voulais voir mon vrais visage, alors tu as toujours l'intention de me tuer dit moi ?

Il remettait ses bras le long de son corps et le regard plein de mépris.

Valas : Comme ci tu en avais les moyens.

Il tournait son regard vers moi.

Valas : Tu sembles attaché à ton petit humain, je dois avouer que sa petite gueule d'enfant gâté, sa me plaît aussi, il est bien mon genre, tu n'avais aucune envie de le baisé tant que j'étais dans son corps n'est-ce pas ?

Il revenait vers lui pour le regarder du coin del'oeil avec un sourire en coin.

Valas : Tu préfères le faire lorsqu'il est lui même, je le sais car c'est ce que j'aurais préféré moi aussi, voir sa peur dans son regard, complètement effrayé et le sentir poussé des cris de douleurs et ensuite de plaisir, j'adore ça baisé les petits puceaux, les prendres de forces. Qu'est-ce que sa te ferais si je prenais ton humain avant toi ? tu sembles ne pas vouloir le partager, sa me donne d'autant plus envie rien que pour te foutre les boules.

Il souriait d'avantage.

Valas : Quel regard que tu me lances, tu sembles ne pas êtrte d'accord, tu tiens vraiment à le dépucler de se côté là toi même hein ?

Il haussait les bras bien amusé.

Valas : Alors fait le vite, genre maintenant, parce que j'ai bien l'intention de revenir et de le baisé, juste pour te faire chier.

Il reprenait son sérieux ensuite, rabaissant ses sourcils. Moi je revenais à moi, je clignais des yeux me demandant où j'étais, je tournais mon regard voyant Derek et un autre homme.. Et.. Et pourquoi je suis attaché ? Et pourquoi je suis complètement nu !? C'est quoi cette histoire ? Je paniquais sur le coup, j'ai mal à mes mains, je levais les yeux pour les regarder, toujour sattaché, et je saignais, car valas avait enfoncé mes ongles dans ma peau, et je ressens une drole de sensation la bas aussi, je revenais vers Derek je me suis tout mal là, il ma drogué ou quoi ?! Non je me souviens, quelqu'un est entré dans mon corps, sa doit etre cette homme là, Derek ne semble pas content..


Valas : tient, il a reprit ses esprits.

Il me regardait, moi j'étais tout ma.

Valas : pas étonnant que tu as tout de suite compris, regarde moi se regard qu'il a,  je voulais juste te donner un petit message Derek. Ce traître que tu avais dans les rangs te l'a sans doute transmis, nous possédons le moyen de te tuer, alors soit tu t'allies à nous, ou soit on te massacre comme on l'a fait à tes parents. A encore une chose, tu as quelques choses qu'on veut, et il serait grand temps que tu nous donnes cette choses, Raynor commence à s'impatienter.

Il fit un sourire disparaissant. Moi j'avais rien compris à ce qu'il voulait, et je suis tout nu, j'aimerais bien me recouvrir un peu là..

Gabriel : Tu.. Vous pouvez me détachez, que je remette mes vêtements ?

Je le regardais bien, il semble hors de lui, j'espère qu'il ne va pas s'en prendre à moi.. Il se retourne vers moi pour me regarder, je détournais le regard ne préférant pas le regarder.

Gabriel : Je me sens légèrement humilié comme ça, et j'ai encore pas mal de chose à faire alors..

Je le regardais du coin de l'oeil.

Gabriel : Pourquoi cette homme m'a utilisé, je n'ai rien à voir dans vos histoires.

Je me taisais, pendant ce temps là.. Akio lui était entrain de travailler de faire ce que Derek lui à demandé et donc, d'enquêter sur ma famille. Il était assis, entrain de fouiller sur un ordinateur me concernant moi et toute ma famille.

Il était très concentré, et il ne s'attendait pas à avoir la visite de Benoit, il tournait son regard pour le regarder sur le coup, il soupirait de la remarque qu'il pouvait lui faire.

Akio : tu peux éviter de me rappeler se détail merci.

Il continuait ce qu'il faisait, entrain d'enquêter sur moi mais Benoit commençait à s'installer sur lui, se mettant à califourchon sur ses jambes ce qui l'empêchait de continuer à travailler. Il s'arrêtait donc pour ler egarder.

Akio : Je suis un peu occupé là.

Benoit parlait aussi tôt de Derek, du fait qu'il ne m'aimait pas,  et qu'il était jaloux et ainsi de suite, qu'il était comme mike près à tout pour avoir sa queue en lui. Il levait un sourcils sur le coup le regardant bien.

Akio : Je suis pas Mike, je ne suis pas jaloux, Derek peut baisé qui il veut. Bon c'est vrai qu'il a une belle gueule et qu'il est plus que doué au lit, alors je dirais pas non pour passer la nuit avec lui mais n'exagère pas les choses tu veux.

Il croisait les bras ensuite.

Akio : Et pour ce qui est de si je l'aime ou pas, j'avais rien contre lui au début, jusqu'à ce qu'il tente bêtement de fuir en retirant son collier et que je m'en suis pris plein sur la tronche ensuite ! C'est un crétin.

Il haussait les bras.

Akio : Mais je vais devoir le supporter vu que je suis dans la même chambre que lui, la poisse.

Il regardait à nouveau vers lui vu qu'il avait bien vu qu'il enquêter sur moi.

Akio : oui c'est Derek qui ma demandé d'enquêter sur lui, alors tu devrais me laisser travailler. On, s'amusera plus tard si tu veux.

Il fit un sourire, jusqu'à ce qu'il le voyait se mettre à genoux face à lui, commençant à déboutonner son pantalon, il s'occupait de lui d'une façon où il pouvait continuer à travailler. Bien que s'était loin d'être facile pour lui, il en plaçait sa main dans ses cheveux soupirant.

akio : quand ta une idée en tête, tu la lâches pas on dirait. hum..

Il tentait de travailler en même temps mais Benoit semblait bien faire exprès qu'il n'y parvienne pas.

Akio : et puis merde vient ici !

Il l'attrapait pour qu'il s'installe sur lui, déboutonnant son pantalon et la lui retirant, restant assis, il faisait en sorte de le pénétré dans cette poistion, alors qu'il se retrouvait à califourchon sur lui. Il glissait ses mains sous son haut, commençant à le lui enlever, il glissait ses lèvrs dans son cou et passait sa main sur son membre pour le masturber, tout en bouchant des reins, Benoit en faisait tout autant de son côté, il gémissait de plaisir.

Akio : humm.. après tout, j'ai bien besoin d'une petite pause, et je l'ai mérité..

Il changeait de position, retirant le claver sur le côté, et le posait contre le bord du bureau, c'était plus facile pour faire des va et vient en lui, il l'embrassait par la suite. Il valait mieux que Derek n'entre pas voir ce qu'il faisait, où s'il avait trouvé quelque chose, sinon, il se ferait encore une fois bien engueulé.

Akio : T'aime ça hein ?

Il souriait, y allant plus fort, claquant ses reins contre lui.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Lun 16 Mar - 23:50

Je me reculais voyant une fumé soir sortir de la bouche de Gabriel, mes sourcils se fronçait en étant sûr qu'il était possédé. Même si cette personne tentait de me faire croire que Gabriel jouait la comédie, qu'il n'était pas si dominé qu'il le prétendait..moi je suis pas dupe, je sais que Gabriel était réellement terrifier par la situation et non simulait un tout autre caractère ou possède une deuxième personnalité. 

Maintenant je pouvais voir le vrai visage de cet homme, il est imposant..on ne m'a pas envoyer un homme banal pour cette mission. Il prétend que je pourrais même pas le tuer, son regard est sûr en tout cas. C'est vrai que je ressent une grande puissance en lui, mais je suis pas quelqu'un de faible non plus.

Derek: Il n'est jamais bon d'être trop sûr de sois, on fini toujours pas être très surpris.

Voilà, je me suis trop exposé avec Gabriel. Maintenant mon ennemis connait l'un de mes points faible! je dois rapidement découvrir que cache réellement Gabriel, c'est pas normal que j'agisse de cette façon avec lui. 

Derek: se n'est qu'un esclave! pourquoi je m'attacherais à un esclave? scène donc de ruminé pour rien dire et dit moi plutôt qu'est ce que tu fou chez moi!?

Il continue de me provoquer avec Gabriel, j'ai du mal à contenir ma rage et cela se voyait dans mon regard. Mes yeux viraient au rouge ainsi que des veines noir autour des yeux.

Derek: je te donnerais pas l'occasion de poser tes mains sur lui! 

je continue de rentrer dans son jeux, mais la mes émotions sont trop amplifier pour que j'arrive à me contrôlé. Gabriel reprenait ses esprits, je le regardais sur l'instant. cette ordure continue de me mettre à bout! j'utilisais ma rapidité pour bien lui faire face.

Derek: tes petites menaces ne m’impressionne pas, qu'il vienne avec son arme j'en ai rien à foutre. De toute façon je sais qu'il ne me tuera pas aussi non cette chose qu'il souhaite temps disparaîtra avec moi dans la tombe.

c'était à mon tour de sourire.

Derek: tu n'as plus qu'à rentrer et expliquer à raynor ton échec. 

Il continuerait de me sourire jusqu'à disparaître, comment j'ai fais pour ne pas lui foutre mon poing sur la gueule à celui la? entendant la voix de Gabriel, je fermais les yeux tentant de me calmer un peu pour faire disparaître mes yeux de vampire.

Derek: te détacher? 

Je suis encore fou de rage, cela se voit dans mon expression mais j'ai tous de même réussit à faire disparaître mes yeux rouge. Je le regardais de haut en bas, maintenant que j'ai retrouver mon vrai humain mes envies revienne soudainement.

Derek: tu te sent humilier? je l'ai été bien plus que toi à cette instant, alors cesse de te plaindre en ma présence c'est vraiment pas le moment.

sa y est je retrouvais un petit sourire et m'approchais de lui passant ma main sur son torse.

Derek: un humain est plus facile à possédé qu'un autre et cette ordure à compris qu'il lui serait plus facile de m'atteindre en t'utilisant.

Je détachais ses main mais attrapait l'une d'elle pour y lécher le sang.

Derek: tu as encore beaucoup de choses à faire en effet, tu dois me servir, me combler et en se moment j'ai besoin de divertissement alors inutile de te rhabiller.

J'ai plus envie d'attendre pour m'occuper de lui, il me regarde déjà d'un air paniqué. Je retrouve le sourire et en oublie presque cette mauvaise aventure. Je tenais jours sa main pour l'empêcher de prendre ses jambes à son cou et la plaçait au dessus de sa tête.

Derek: tu me regarde déjà comme ci j'allais te torturer. 

je retirais une bonne fois pour toute ma serviette, je me plaçait bien entre ses jambes continuant de le regarder dans les yeux.

Derek: se regard ne fais que m’exciter d'avantage, mais tu finira par gémir pour moi.

Je lâchais sa main de toute façon il n'aura pas la force de me repousser, j'écartais juste bien ses cuisses pour le pénétré. Je restais pas immobile pour le laisse le temps de s'habituer à moi, je vais pas être un bourreau, mais ne serait pas un tendre non plus. Je bougeais déjà bien les hanches sous l’excitation qui ne faisais que monter en flèche, mes yeux de vampire apparu à nouveau. 
Voyant que je lui causais des bleu en serrant ses cuisse, je préférais le lâcher serrant juste les draps de chaque côté de lui.

Derek: tu finira par aimé ça, tellement que tu suppliera comme tous les autres de te consacré une nuit.

je souriais le regardant, on dirait que son expression commence doucement à changer. Je l'attrapait l'obligeant à le positionner à quatre patte et cela face au miroir de ma chambre. En le pénétrant à nouveau sous cette position j'en levais les yeux vers se miroir pouvant ainsi continuer à voir le visage de Gabriel et l'obliger en plus à se regarder également.

Derek: regarde toi, tu semble y prendre goût.

J'en ricanais n'y allant vraiment pas en douceur, j'aurais jamais imaginé qu'il pouvait gémir aussi fort. J'en connais un qui doit râler dans son coin d'entendre ça, sur l'instant je m'en foutais royalement. J'embrassais son dos, ses omoplate et y plantait bien vite mes crocs. Il est bien plus fragile que les autres qui l'ont précédé, je dois contenir ma force. Il a déjà des bleu à ses cuisses maintenant ses hanches aussi la ou je le tenais. 

Derek: mmh..

Oui je jouissais et je retiens sert toujours la mâchoire pour me faire le plus discret possible, je m'exprime pas aussi facilement que Gabriel pour ça. Je le lâchais regardant son visage, est ce des larmes que je vois la?

derek: et bien tu pleure humain? pourquoi?

Je passais mes doigts sur les draps y récoltant le sperme qui s'y trouvait.

Derek: pour avoir salis mes draps peut être? ou pour savoir qu'un homme t'as fais prendre ton pied.

Je me levais prenant ses vêtements pour les lui rendre.

Derek: tiens, tu peux te rhabiller maintenant. Tu risque d'avoir du mal à t'asseoir un jour ou deux, je pourrais te donner mon sang pour soulagé ça, mais je vais déjà subir le jalousie de Mike, j'ai vraiment pas envie d'en rajouté et de plsu tu pensera à moi comme ça.

J'allais moi aussi m'habiller pour aller retrouver Akio espérant qu'il est trouver quelque chose sur Gabriel, entendant dans la pièce je plissais les yeux de se spectacle. Benoti aussi à tendance à se faire entendre et ils sont tellement dans leurs bulle qu'ils ne m'ont même pas entendu entrer. Je croisais les bras m'appuyant contre le mur.

Benoit: oui, c'est trop bon..ta queue est exceptionnel.


Derek: exceptionnel hein? toutes les queues semble exceptionnel pour toi on dirait mon cher Benoit.

Ils tournaient tous deux le regard vers moi, j'en fis un petit sourire d'une seconde à peine comme pour dire " et oui je suis la" mais le regard sévère reprenait vite la place.

Derek: je suppose que tu as fini se que je t'ai demander Akio pour t'amuser autant.

Il se rhabillait tous les deux, Akio est déjà décomposer de peur que je lui en colle une, contrairement à Benoit tout content d'avoir eu se qu'il voulait. 

Benoit: je l'ai peut être un peu perturbé dans son activité.

Derek: et bien va perturbé quelqu'un d'autre loin de ma vue!

Il faisait un petit signe à Akio avant de sortir de la pièce, se type est plus qu'un incube! à croire que si il n'a pas sa dose de sexe, il crèvera. Je m'approchais de Akio le fusillant du regard, il a bien de la chance que je suis à nouveau de bonne humeur grâce à mon petit moment avec Gabriel.

Derek: ne me lance pas se regard de chien prêt à se faire tabasser, dit moi plutôt se que tu as trouver jusqu'à présent. Car j'espère pour toi que j'aurais au moins un petit renseignement sur la famille light! aussi non t'aurais pas le loisir de sortir à nouveau ta queue exceptionnel avant un petit temps.

***

du côté de mon ennemis, Raynor assis sur son divan à côté du feu regardait vers valas dès son retour.

Raynor: je vois que tu reviens les mains vide, je pensais que toi valas, tu serais au moins capable de me ramener cette chose que je convoite.

Il se levait pour le regarder.

Raynor: Derek ressemble trop à son père, même mes menaces ne suffiront pas pour l'effrayer. Il sait que je ne pourrais le tuer, se gamin arrogant est trop intelligent pour tomber bêtement dans le panneau.

il réfléchissait passant ses doigts sur ses lèvres.

Raynor: j'ai regardé à travers tes yeux, je sais exactement se qu'il sait passer la bas. Sans le savoir tu as contrôlé une autre arme qui pourrait être efficace contre Derek.

il prit un petit sourire même si Raynor n'a pas eu se qu'il convoitait.

Raynor: cet humain n'est pas un mortel ordinaire, il est le descendant d'un sorcier très puissant qui contrôlait autre fois le premier vampire, le premier kijo. C'est pour cela que Derek change de comportement en présence de cet humain, il est lier à lui sans qu'il ne le sache. 

Il claquait des doigts pour faire venir un autre sbire.

Raynor: ramène moi le jeune humain vivant, qu'il n'est pas une seule égratignure compris?

Akira: A vos ordres.

Il partait aussi vite disparaissant en une seconde.

Raynor: je ne t'y envoie pas à nouveau Valas, je connais tes manières et sont bien trop brusque. Grâce à cet humain, bientôt ma puissance sera décuplé par dix.

Akira était rapide et arrivait déjà sur place, il se cachait derrière un arbre calculant le nombre de garde et attendant le bon instant pour entrer à l'intérieur du château. Repérant une faille il en profita pour entrer à l'intérieur, ici aussi il devait être vigilant. Mon château est remplit également de garde, mais aussi mes esclaves. 
Entendant des bruits de bat, il se pressait de se cacher à côté d'un meuble. L'une de mes servantes s'installait pour nettoyer le sol, il sera difficile pour akira de passer sans se faire voir, mais il n'aura pas le choix la blesser d'une quelconque façon m'alerterait avec l'odeur du sang.

Akira: * elle est trop mal placé, il suffit que je pose un pied hors de ma cachette et je serai dans son champs de vision. *

Il préférait sortir une bouteille de chloroforme de sa sacoche en versant un peu sur un tissus. Elle n'eu le temps de pousser un cris de surprise que le tissus recouvrait déjà son nez et sa bouche, respirant l'odeur elle s'endormait bien assez vite. Il la cachait dans le meuble avant de repartir à la recherche de Gabriel. 

ryou passait peut de temps après, il plissa les yeux voyant un sceau d'eau un loque par terre. Il s'approchait reniflant les yeux ressentant déjà une odeur inconnue.

Ryou: sa pue l'incruste ici.

Il tournait le regard vers l'armoire l'ouvrant rattrapant à temps la servant avant qu'elle ne tombe au sol. Ryou sentit rapidement l'odeur du chloroforme, maintenant il était sûr qu'un intrut c'était interoduit dans mon chateau. Il posait la servante me cherchant vite après pour m’informer de la situation.

Ryou: on a un problème.

Derek: quoi encore?

Ryou: nous avons un rat qui cours.

Je retroussais le nez, est ce encore Raynor qui m'envoie un larbin? directement je pensais à la sécurité de Gabriel, je laissais Akio avec ses recherches pour vite le rechercher. 

Derek: trouve le et réduis le en pièce.

Ryou: avec joie.

Je cherchais Gabriel qui c'était réfugier dans sa chambre, Akira l'avait trouver avant moi posant sa main sur sa bouche pour l'empêcher de parler.

Akira: on m'a demander de te ramener sans t’abîmer alors facilite moi les choses compris?

Ryou: tu n'ira nul part. 

Akira: le chien des kijo.

Ryou: je vois que je ne te suis pas inconnu.

Akira: oui et cela fais longtemps que j'ai le souhait de mettre ta réputation à néant.

Ryou: tant de promesse.

il lâchait Gabriel le repoussant sur le côté, j'arrivais à mon tour regardant Gabriel en premier pour être certain qu'il ne l'ai pas blesser.

Derek: j'en ai assez qu'on s'invite chez moi.

J'utilisais ma rapidité pour m'en prendre à lui, c'est seulement en dernière minute que j'esquivais la lame de son épée. Non il m'a un peu toucher, je passais mes doigts sur ma joue légèrement entaillé.

Akira: vous n'êtres peut être pas si fort qu'on le prétend, j'ai faillis vous décapité.

Il tournait vite la tête vers ryou qui arrivait en courant, esquivant sa tentative d'attaque c'est le mur qui explosait à sa place. Il est venu ici pour Gabriel, je dois les empêcher de l'utiliser contre moi! 

Akira: peut être costaud mais tellement lent.

Quand il se tournait sentant la présence de quelqu'un d'autre derrière lui, celle fois Akira n'avait pas vraiment le temps d'esquiver et reçu le coup en plein dans les côtes. 

Ryou: zankou qu'est ce que tu fais la?

Zankou: j'ai promis de protéger snoopy, je suis peut être un démon mais j'ai la fâcheuse tendance de tenir mes promesses.

Akira crachait du sang avant de disparaitre le seconde d'après pour réapparaître à genoux dans mes jardins crachant encore du sang.

Zankou: qu'est ce que se type veux à snoopy hum?

c'est moi ou il a prit pas mal de carrure depuis hier?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Mar 17 Mar - 22:13

J'étais donc, toujours dans le lit de Derek, attaché, je lui demandais qu'il me détache car je me sentais assez.. Hum.. Mal à l'aise comme ça, mais il me regardait d'un drôle d'air, comme ci il voulait me manger tout cru, je n'exagère pas c'est la vérité ! Il suffit de le regarder pour voir son air malsain sur son visage, si je pouvais je serais déjà entrain de cacher mon entre jambe, ou même de me rhabiller et de prendre mes jambes à mon cou.

Je le regardais du coin de l'oeil alors qu'il disait que c'était plutôt lui qui c'était fait humilié par ce "Valas", et que je devais cesser de me pleindre, comme ci c'était facile. Il semble de mauvais humeur à cause de ce type, pas étonnant, il l'a menacé, j'espère qu'il ne va plus revenir dans mon corps, car c'était une sensation horrible.

Gabriel :  hum..

Je détournais le regard, il est énervé donc il s'en prend à moi bah voyons. C'est pas lui qui se retrouve complètement nu et attaché dans un lit à ce que je sâche. Oui, je boudais un peu, mais tournait à nouveau mon regard vers lui, pourquoi il sourit tout d'un coup. Il s'approche de moi, je m'en doutais qu'il allait craquer ! Il posait sa main sur mon torse.

Gabreil : qu'est.. Qu'est-ce que tu fais ?

Je l'écoutais malgré tout.

Gabriel : Alors il va surement recommencer pour t'atteindre à nouveau, je n'ai pas vraiment envie qu'il recommence c'était..

Il me détachait enfin, il était temps.

Gabriel : ah enfin, merci..

Je voulais me redresser, mais il tenait ma main et léchait le sang qui s'y trouvait.Je voulais utiliser le travail pour m'écpliser et prendre la fuite, mais justement il demandait  à ce que je reste près de lui pour le.. Combler, il a envie de divertissement.

Gabriel : je.. Et bien, je vais vous envoyez quelqu'un pour vous "divertir".

Bien sur que je le regardais d'un air paniqué ! J'ai bien compris que c'était moi qu'il voulait, et je vois bien ses envies malsaines envers moi.. Il plaçait mes mains au dessus de ma tête pour me tenir, c'est à peine si je ne suais pas des gouttes là.

Gabriel : je ne veux pas faire ça..

Je baissais les yeux alors qu'il retirait sa serviette, j'étais complètement figé et panqiué. Je le regardais bien dans les yeux alors qu'il me parlait, gémir pour lui hein ? Il  me lâchait les mains, je les posais aussi tôt sur son torse désirant le pousser, mais il écartait ensuite mes cuisses, mon coeur battait à cent à l'heure c'est sur !

Gabriel : attend !

J'écarquillais les yeux vu qu'il me pénétrait, je baissais la tête serrant au maximum la mâchoire, c'est douloureux ! Il se remettait à bouger en moi, sa faisait toujours aussi mal, je gémissais mais sur le coup, de douleur. Je le regardais du coin de l'oeil, il avait ses yeux de vampire qui brillaient de plus belle, sa doit lui plaire à lui.

J'attrapais rapidement ses mains qui me serrait les cuisses.

Gabriel :  tu me fais mal.

Je retirais mes mains des siennes vu qu'il avait comprit, il posait ses mains sur ses draps serrants celle ci à la place, moi je tournais ma tête sur le côté, mon corps s'habitue de plus en plus à ce que j'ai là-bas, la douleur n'est plus aussi terrible.. Je ressens quelque chose de bizarre, c'est..

J'ouvrais les yeux à entendre ce qu'il me disait, j'avais les larmes aux yeux mais je les cachais sous mes cheveux.

Gabriel : Toujours aussi ventard.. hum..

Il m'attrapait, je me demandais ce qu'il faisait, mais il me changeait tout simplement de position, il me forçait à me mettre à quattre patte, je serrais les draps du lit entre mes doigts sur le coup. Juste en face de nous, se trouvait un très grand miroir, on pouvait donc parfaitement nous voir, moi j'avais la tête baissé n'ayant pas vriament envie de voir ça

Mais il m'obligeait à ce que je me regarde,  ce que je faisais donc, je regardais surtout son visage à lui. Une fois que c'était plus le cas, j'abaissais à nouveau ma tête, le plaisir montait en moi et je me faisais d'ailleurs entendre, gémissant de plus belle. Sa devait bien lui faire plaisir de m'entendre comme ça.

et c'était pas au plus grand plaisir de Mike qui entendait ça, il détournait le regard bien mécontent sur le coup.

Mike : Tsss.

il partait les mains dans les poches. Alors que nous on était toujours occupé, Derek n'y allait vriament pas de main forte avec moi, me tenant par les hanches, il me donnait de fameux coup de reins, je continuais de gémir et de tant en tant parce qu'il me faisait mal aussi, j'attrapais à nouveau des bleus mais au niveau de mes hanches cette fois ci.

Je m'arrêtais de gémir sentant que je m'étais lâché, c'est pas vrai.. J'en reviens pas que j'ai pris autant mon pied.. j'entendais un léger gémissement de sa part aussi, et je sentais quelque chose en moi, il lui aussi jouis mais en moi !

Il se retirait de moi mais tenait mon visage pour le regarder, voyant mes larmes, je baissais les yeux voyant ses doigts aller là-bas, il me nargue, j'en détournais le regard sur le coup.

Gabriel : tais toi..

Il me rendait mes vêtements, j'ai horriblement mal partout maintenant. Je prenais mes vêtements pour au moins me cacher cette partie, mais j'esperais qu'il s'en aille pour être tout seul. J'ose même pas bouger de là, bien que je m'étais remis sur mes genoux.

J'écoutais ce qu'il me disait, c'est surtout pour ça, pour que je pense à lui. Je ne le répondais pas sur le coup et le regardait partir pour sh'abiller et retrouver Akio. Une fois que j'étais enfin seul, je tentais de bouger, je gémissais car j'avais mal. Je me mettais malgré tout sur mes jambes, celle ci tremblait un peu une fois debout, je me rendais rapidement jusqu'à sa douche, je me posais contre le mur et laissait aller de l'eau chaude sur moi,  je sentais que son liquide coulait le long de mes cuisses, j'en fermais les yeux pourquoi est-ce qu'il a fallut que tout cela tombe sur moi ? Qu'est-ce que j'ai fais de mal, parce que j'étais quelqu'un d'égoiste c'est ça ? Parce que je ne pensais qu'à ma petite personne, et que je m'en fichais des autres, ceux qui n'avait pas d'argent et qui vivait à la rue ? Que je les dévisageais presque.. Ok, je regrette, je suis pres à donner une partie de mon argent pour aider ses gens, mais laissez moi retrouver mon ancienne vie.. Et mes parents. Mes larmes se remettaient à couler sur le coup, je craquais et commençait à pleurer.

Au bout d'un moment je finissais par sortir, et ce que je voyais directement en sortant de la douche c'était mon corps, avec plein de bleue, je me regardais bien n'en revenant pas.. Je finissais par prendre un essuie, un autour de ma tailel et l'autre pour essuyer rapidement mes cheveux.

Je me rendais jusqu'à sa chambre, regardant le lit, me rappelant bien de ce qu'on avait fait. Je secouais ma tête rapidement et enfilait mes vêtements, j'ai l'impression de marcher comme.. un idiot. Je quittais la chambre, et je faisais face à Mike qui me regardait avec son regard plutˆot mauvais, je préférais l'éviter il a bien remarqué ma façon de marcher.

Mike : Qu'est-ce que j'aimerais me débarrasser de toi, depusi que tes là, il se comporte bizarrement.

Je m'arrêtais aussi tot pour le regarder.

Gabriel : Serait ce de la jalousie ?

Il plissait les yeux, j'aurais du tenir ma langue. Il me plaquait contre le mur, posant son bras sou ma gorge, je le tenais bien.

Mike : T'avise pas de me provoquer !

Gabriel : Lâche moi, je doute que sa lui fera plaisir de savoir ce que tu compte me faire là tout de suite.

Il grimaçait et finissait par me lâcher, laisser tomber, de toute façon je ne pourrais jamais travailler dans ses conditions, je me rendais donc jusqu'à ma chambre, m'installant dans mon lit, autant que je reste ici, et puis c'est de la faute deDerek si j'ai mal partout ! Tu dois etre content, je pense à toi mais parce que j'ai mal idiot !

Pendant ce temps là, Akio était toujours occupé avec Benoit alors qu'il était censé travailler sous la demande de Derek, me concernant moi et ma famille. Celui-ci arrivait surprenant cette petite scène entre eux deux ce qui le faisait un peu sourire sur le coup.

Ils étaient tellement à fond dedans qu'ils ne l'avait même pas vu entrer.

Akio : Bien sûr qu'elle l'est.. Hum..

Il s'arrêtait d'un coup net et devait pratiquement tout blanc en entendant la voix de Derek. Il tournait la tête pour le regarder sur le coup, et se retirait rapidement l'un de l'autre pour se rhabiller.

Akio : eeh c'est pas du tout ce que tu crois !

Il pensait déjà qu'il allait se faire engueuler voir plus. Il en paniquait et s'embrouiller dans tout ses papier.

Akio : Hum oui oui ! J'ai quelque chose qui pourrait t'intéresser !

Benoit partait par la suite sous la demande de Derek, il regardait vers Benoit qui lui faisait un petit signe de la main et revenait ensuite vers Derek. Il remarquait bien son mauvais regard qu'il lui lançait.

Akio : Haha.. eeh et bien j'ai trouvé un petit truc..

Il s'installait sur son siège lui montrant des ancêtre à moi.

Akio : Regarde, tu vois ce type, et bien c'est un Light, un ancêtre de gabriel qui dâte.. Et pourtant il lui ressemble pas mal. Figure toi que c'était un sorcier à part entière, et qu'il était très convoîté.

Il tournait sa chaise pour le regarder.

Akio : En gros, il arrivait à contrôler l'esprit certaines personne mais une en particulier..

Il montrait une autre photo de cette homme et un autre qui ressemblait cette fois ci à Derek.

Akio : La famile Light à toujours été lié à celle des Kijo, car ceux ci avait un pouvoir mystérieux sur eux, en gros, les kijo servait les Light et ils y étaient même forcé, ils les utilisaient la plus part du temps comme garde du corps enfin voilà c'est tout ce que j'ait trouvé pour le moment...

Il le regardait du coin del'oeil espérant que cela allait suffire.

Akio : C'est peut etre une mauvaise idée de le garder.. Ou bien le contraire, tes ennemis sont peut etre déjà au courant de ses dons à cause de ce traitre qui courait et ils vont peut etre se servir de lui pour t'affaiblir.

Il revenait vers l'écran.

Akio : En tout cas, Gabriel ne semble pas au courant de cette histoire et que sa famille soit lié à la tienne.


***


Valas regardait donc en direction de Raynor, vu qu'il s'adressait déjà à lui, disant qu'il n'avait pas ramené la chose qu'il désirait, il en croisait les bras sur le coup.

Valas : Oué je sais, se n'est pourtant pas faute d'avoir cherché, mais j'allais pas me faire défoncer le cul par cette idiot. Il en est hors de question hum.

Il plissait les yeux l'écoutant.

Valas : Est ce que tu serais effrayé par Derek, Qui l'aurait cru. Moi il ne m'effraye pas, loin de là. Si t'aurais vu la tête qu'il faisait, je l'ai bien nargué et provoqué, c'était tellement bon.

Il levait un sourcils l'écoutant.

Valas : ah oué ? * super, il a vu que ce.. Salopard m'a attaché, déhsabiller et .. Grrr ! Mais heureusement se n'était que le corps que j'empruntais. * Hein sérieusement ? J'ignorais que ce gamin était une arme, il était si ... Faible. Tes sur de t'être pas trompé ?

Il l'écoutait, restant surprit par cette nouvelle, il en lâchait un léger sourire sur le coup.

Valas : et bien, dans ce cas je n'ai pas servit à rien, c'est déjà une bonne chose.. Qui aurait cru qu'il avec un descendant d'un puissant sorcier, je me demande comment sa se fait qu'au fil du temps ils n'est devenu qu'un simple humain, c'est étrange.

Il haussait les bras.

Valas : mais on s'en moque tant qu'il peut nous être utile, s'il arrive encore à contrôlé Derek c'est tout ce qui nous importe n'est-ce pas ? Bon, j'y retourne et je vais le chercher.

Il le regardait appelé Akira, celui ci le suivait du regard alors qu'il arriviat.Une fois la demande de Raynor faîte, il partait jusque là, Valas revenait vers Raynor sur el coup.

Valas : Pourquoi tu l'envois lui, je t'ai dis que j'allais le chercher !

Il ronchonnait entre ses dents de l'entendre dire tout ça, mais au fond il n'avait pas tord.

Valas : Pfff comme tu veux, et j'espère que tu ne te trompes pas de personne, mais si tu dis vrai sa risque d'être plutot intéressant pour nous.

***

Akira arrivait très rapidement jusqu'au chateau de Derek. Il se faisait très discret, et lorsqu'il avait cette femme qui bloquait le chemin, il n'avait d'autre choix que de l'endormir et de la cacher, il partait ensuite rapidement jusqu'à moi.

Malheureusement pour lui, Ryou passait par là et remarquait bien vite quelque chsoe d'étrange, il y avait le sceau et tout pour faire le ménage, mais la femme ne s'y trouvait pas.. De plus, avec son très bon flair, il ressentait l'odeur de quelqu'un qu'il ne connaissait qui n'était autre que Akira, il retrouvait  ensuite la femme dans le meuble.. Il partait rapidement prévenir Derek de ce qu'il venait de découvrir et qu'il y avait certainement un intru chez lui encore une fois.

Akio qui venait de dire les informations à Derek tournait son regard vers Ryou le voyant arriver dans la pièce, il l'écoutait, il plissait les yeux revenant vers Derek sur le coup.

Akio : ils sont surement là pour Gabriel, il ne faut pas qu'ils arrivent à leur fin, si ses informations sont vrais, il serait dangereux que tes ennemis le possède.

Derek ordonnait à Ryou de le retrouver, lui partait me retrouver, Akio continuait rapidement ses recherches me concernant. Moi j'étais tout simplement dans ma chambre, allongé dans mon lit, le bra sposé sur mon front, j'essaye de penser à autre chose, de me vider la tête.. Mais c'était pas facile.

Je retirais mon bras ayant entendu du bruit, je vis cette homme qui posait sa main sur ma bouche pour m'empêcher de parler, je plissais les yeux de ce qu'il me disait. On a demandé à ce qu'il m'emmène avec lui mais pourquoi ? On m'aurait retrouvé ? Pour me ramener chez moi ? Sa serait trop beau pour être vrai..

Je regardais vers Ryou ensuite qui arrivait pour l'en empêcher, Je me redressais pour les regarder alors que Derek arrivait, je le regardais et Derek en faisait tout autant. Il utilisaite sa rapidité vampirique pour se retrouver en face de lui mais Akira avait déjà lancé une attaque contre lui pour se protéger, et malgré la rapidité de Derek pour l'éviter, il était malgré tout blessée, entaillé à sa joue.

Mais c'est à ce moment là que le mur derrière lui explosait, c'était Zankou qui avait bien reprit du poil de la bete et Akira n'avait pas eu le temps cette fois ci d'éviter l'attaque, il recevait le poing de Zankou de plein fouet, il en était gravement blessé car celui ci possédait une force expetionnelle.

Gabriel : Zankou.

Je souriais sur le coup, sa me fait plaisir de le revoir, après tout on était ensemble lorsque Derek nous a acheté.  Bon, il me surnomme toujours snoopy, ce qui est assez.. Hum enfin soit, c'est l'intention qui compte.

Akira était partis pour reprendre ses forces surtout du coup qu'il venait de recevoir, car il crachait pas mal de sang. Je tournais le regard vers Derek à cette instant, c'est vrai ça qu'est-ce qu'il me veut ?

Gabriel : il disait qu'il voulait m'emmené sans me faire de mal, qu'est-ce qu'il me voulait ? Je pensais que c'était quelqu'un qui m'avait retrouvé pour me ramener chez moi au départ..

Oui j'espèrais mais sa ne semble pas être le cas.

Akio : Tu sembles être au courant de rien, même pas le passé de ta famille, c'est désespérant.

Je tournais mon regard vers lui sur le coup de quoi il parle ? Il s'approchait de Derek pour lui chuchoter.

Akio : Il pest préférable qu'on se débarrasse de lui, il risque d'être un sacré fardeux pour toi.. Raynor ne va pas s'arrêter là, jusqu'à ce qu'il l'obtienne pour s'en servir comme arme avec toi.


Il me regardait tout en disant ça, pourquoi je le sens mal tout d'un coup ? Derek lui aussi me regardait.

Gabriel : j'aimerais savoir ce qu'il se passe, alors qu'on m'explique.. Surtout si sa me concerne.

Akio : Tu n'es pas un simple humain, ton ancêtre était un puissant sorcier, et il était dôté de pouvoirs impressionnant, surtout qu'il était capable de contrôler le tout premier vampire, qui était également un kijo, un ancêtre de Derek.

Je plissais les yeux, j'essayais de comprendre où il voulait en venir, ce qui veut dire, que ma famille est lié à Derek c'est ça ? Je le regardais à cette instant, ils pensent que je peux le contrôler comme mon ancêtre avant moi ?

Gabriel : C'est stupide, ma famille est tout à fait normal, et c'est la première fois que j'entend cette histoire.. Et si je pouvais vraiment contrôler Derek, vous pensez pas que je l'aurais déjà fait en lui demander de me ramener chez moi ?

Akio : c'est parce que tu ignores ce dons et tu ne sais pas comment t'en servir, mais on a bien remarqué comment Derek est différent avec toi.

Gabriel : Différant ?

Je regardais Derek à cette instant, je trouve cette histoire idiote, en quoi il est différant avec moi ? Il m'a attraper la cheville où je m'étais foulé pour me punir, il ma presque violé ! Sans demander mon accord, bon il m'a peut etre donné son sang, et ne m'a pas tué pour m'etre enfuis mais c'est tout !

Akio : Je peux me débarrasser de lui, vu qu'il pourrait utiliser se contrôle sur toi Derek, je vais le faire.

Il voulait s'approcher de moi, je reculais d'un pat, il veut me tuer ?!

Gabriel : Je n'ai rien fais de mal.

Akio : Mais tu le feras, tu es devenu la faiblesse de Derek, et il veut mieux s'en débarrasser car c'est exactement ce que Raynor recherche.. Une faiblesse.

Je tournais le regard vers Derek, si réellement je peux le contrôler alors, je serrais les poings.

Gabriel : Ne le laisse pas faire ! Ne les laisse pas me tuer.. Je suis à toi alors ne laisse personne me toucher à par toi..

Non mais qu'est-ce que je viens de dire là ? Et ce devant tout le monde, ils vont s'imaginer des choses maintenant, j'en étais tout gêné sur le coup, j'en montrais mes mains.

Gabriel : Enfin pas de cette façon que vous pensez bien sûr !



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Dim 22 Mar - 1:54

est ce que sa serait une bonne idée de tous lui dire? j'arrive toujours pas à croire que son ancêtre servais le mien..moi destiné à le servir? un misérable humain? non je m'y refuse! Je fusillais Akio du regard, mais il est débile! il lui lâche tous!

Zankou: oh tiens, voilà qui est très intéressant. J'ai entendu parler de cette histoire, enfin je croyais à un mythe comme la plus part des récits. Mais maintenant qu'on y regarde de plus prêt, c'est vrai que cela à tous son sens.

Derek: silence! c'est des conneries, je serais pas le serviteur d'un misérable humain dans son genre!

Akio préférait se débarasser de lui, pour être certain que je n'arrive pas à être sous son emprise. Zankou retroussait le nez s'avançant déjà d'un pat prêt à lui mettre une baffe si c'était necessaire. Il n'en n'aura pas le loisir, maintenant que Gabriel est au courant il compte bien en profiter avec se "don". Je suis encore plus énerver maintenant! il est conscient de se pouvoir maintenant et réussit à l'utiliser sur moi. 

Derek: putain de!

J'attrapais Akio par ses vêtements passant mes nerfs sur lui!

Derek: pauvre larve inutile! qu'est ce que t'avais besoin de cracher le morceau! tu voulais pas me mettre le collier au coup directement tant que tu y étais! C'est peut être de toi que je devrais me débarrasser, ma m'évitera de supporter d'autres de tes conneries.

je lui en collais une bonne sur le coup le mettant à terre, j'étais prêt à m’acharner sur lui, mais Benoit arrivait rapidement se mettant entre lui et moi.

Benoit: j'ai repéré le gars dans le jardin, il semble avoir du mal à se remettre du coup qu'il a reçu.

Zankou: ah bon? pourtant j'ai retenu mon coup ne voulant pas être trop méchant.

Je regardais vers Akio avant de partir en direction de la fenêtre menant jusqu'au jardin, il était encore la semblant fouillé dans sa sacoche y sortant une seringue l'enfonçant dans sa cuisse. Qu'est ce qu'il sait injecté? du sang? sa semble le soulager en tous cas. 

Benoit: je vais m'occuper de lui.

Je levais la main pour l'en empêcher surtout que quelqu'un d'autres apparu à ses côtés.

Benoit: est ce que c'est lui? c'est raynor?

Derek: oui.

Zankou relevait immédiatement la tête dans notre direction, marchant vite vers la fenêtre poussant benoit de son chemin.

Zankou: c'est lui ton ennemis?

Derek: ouais et alors? tu semble le connaitre.

Zankou: qu'est ce qu'il cherche?

Derek: une chose qui te concerne pas.

Zankou se retirait vite de la fenêtre avant de se faire voir et marchait en direction de Gabriel l'attrapant le bras.

Zankou: on se casse d'ici snoopy.

Derek: tu ira nul part!

Zankou: si tu as se genre d'ennemis alors je préfère prendre congé.

Derek: vous m'appartenez tous les deux et si je...

Je me taisais le voyant attraper son collier tirant une bonne fois dessus, bien sûr le dispositif explosait comme prévu, mais j'ignore de quoi est fait se type..aucun égratinure.

Zankou: je ne le suit plus, j'aimais bien m'entrainer ici mais mon pote et moi on va voir ailleurs.

La je voyais vraiment rouge, comment il ose me parler sur se ton? je tendais la main vers lui envoyant mon aura pour l'attraper et le flanquer contre le mur. Il a une force incroyable, je la ressent quand il tente de se dégager.

Derek: je pourrais facilement te détacher les membres très lentement sale démon, dit moi tous se que tu sais sur Raynor. Tu es l'un de ses sbires c'est ça? tu va me faire croire que tu protège Gabriel alors que tu va simplement le remettre entre ses mains.

Zankou: moi un sbire?

Il se mettait à rire, sa m'agaçait je l'enfonçais d'avantage dans le mur.

Zankou: c'est mon frère ainé.

Derek: quoi?!

Je le lâchais sur le coup, il se remettait sur ses deux jambes comme ci de rien était frottant la poussière sur son torse.

Derek: tu te fou de moi?

Zankou: j'en ai l'air? c'est plutôt mon demi-frère pour être exact. 

Derek: t'es un démon! et Raynor est un sorcier.

Zankou: des conneries, c'est un démon qui ne supporte pas de l'être c'est tout. Alors il utilise la magie pour masquer sa véritable apparence, il se donne le nom de sorcier noir..pff c'est juste un mytho c'est tout.

Derek: pourquoi tu n'es pas à ses côtés?

Zankou: il me déteste! il a remarquer rapidement mon potentiel, alors il a retourner notre père contre moi se servant de mes vrai origine. Mon frère est doué pour la manipulation, j'ai été enfermer des années dans un trou sans que je puisse progresser. J'ai réussis à m'échapper, mais j'ai presque failli crevé dans les péninsules enfin jusqu'à que se marchant me trouve.

Derek: a t'écouter il aurait eu peur de toi?


Zankou: j'en ai aucune idée et franchement je m'en bat les couilles! je sais juste qu'il ne serait pas malin de l'avoir comme ennemis.

Derek: j'ai pas l'intention de pose le genoux à terre face à lui.

Zankou: fais comme bon vous semble "mon seigneur"

il se fou de moi en plus! Il s'approchait de Gabriel avec le sourire.

Zankou: ordonne lui de te laisser rentrer chez toi, il n'aura pas le choix si j'ai bien compris toute l'histoire.

j'ouvrais grand les yeux sur le coup, j'en serrais les poings.

Derek: c'est ça dégagez! mais je te préviens misérable! ne t'attache à personnes car je tuerais tous se qui t'es proche! 

Je regardais à nouveau vers la fenêtre, Raynor et l'autre individu ont disparu. Je rageais entre mes dents avant de changer de pièce me prenant un verre d'alcool boudant sur le canapé. 

Zankou: aller viens, je vais te ramener chez toi. Mon frère aurait plus difficile d'envoyer ses sbires à hurleval, il a beaucoup d'influance mais n'aime pas trop attirer l'attention. Il devrait jouer de prudence la bas, cette ville est bien garder.

Benoit: si c'est le cas, alors qu'est ce que tu compte faire? 

zankou: j'improviserais au dernier moment.

Il n'attendait pas plus longtemps et partait avec Gabriel, Zankou le regardait tous en marchant.

Zankou: tu en fais une tête, tu n'es pas content de renter chez toi? on dirait presque que tu es triste de partir loin de ton maître? et tu marche comme un canard tu sais?

Ils passaient par le marcher, Zankou s'arrêtait reconnaissant le marchand qui les avaient vendu tous les deux.

Zankou: bouge pas d'ici, j'ai une petite chose à régler avant de partir.

avant de partir il comptait bien rélger le compte de se marchand pour les supplices qu'ils ont tous deux endurer, il le chopait d'un main par le coup le soulevant vers le haut.

marchand: qu'est ce que vous me voulez.

Zankou: je t'ai fais une promesse tu te souviens?

Marchand: tu es le démon...

il lui piquait sa dague accrocher à sa ceinture enfonçant la lame dans son vendre, celui ci hurlait sur le coup. Zankou lui ouvrait le ventre remontant jusqu'à sa gorge avant de la laisser tomber à terre.
Il revenait après de Gabriel piquant au passage une cape à capuchon pour se recouvrir, tentant de passer le plus possible inaperçue.

Zankou: il l'avait bien mérité, aller en route ne perdons pas de temps.

Ils paraient donc jusqu’à hurleval, moi je boudais encore sur mon canapé. Benoit arrivait posant sa main sur ses hanches me regardant.

Benoit: pourquoi ne pas avoir tenter de le retenir?

derek: pour qu'il prenne plaisir à me donner des ordres? pas question! 

Benoit: sa t'embête pourtant de le savoir partit.

Je serrais mon verre le regardant du coin de l'oeil.

Derek: ferme la! j'en ai rien à faire! c'est qu'un humain.

Benoit: un humain peut être, mais il te plait.

Je lançais mon verre dans le feu de la cheminé tous en me levant.

derek: je t'ai dit de l'affermer! 

Benoit: bon très bien, je me tais...

Je me r'asseyais regrettant mon verre maintenant.

Benoit: tu es tendu, tu aurais besoin de vacance.

je levais les yeux sur le coup, il ne sais vraiment pas se terre quand on le demande celui la.

Benoit: des vacances loin d'ici..dans une autre villes par exemple.

Je le regardais plissant les yeux, il me demande en gros de séjourné à hurleval.

Derek: t'es pas si bête tous compte fais, que Akio rassemble quelque affaire et demande à Mike de se préparer aussi, j'aurais besoin de lui. Il vient de cette ville, il sera me guider en cas de besoin.

Benoit: chouette! il parait que les hommes sont chaud à hurleval!

Je passais ma main sur mon visage, c'est surtout pour ça qu'il voulait qu'on parte? par pour moi mais surtout pour goûter à du nouveau.

On étais prêt à partir, Akio pour tenir mes affaire, Mike poru servir de guide bien qu'il n'était pas motivé à revoir Gabriel et Benoit pour..me servir de monture comme d'habitude. Le voyage durait deux jours, c'est vraiment pas la porte d'à côté. Zankou et Gabriel arrivaient les premiers forcément, il n'y a que deux entrer et ceux ci sont soigneusement garder.

Zankou: il ne rigole pas sur la sécurité, on dirait une grosse fourmilière d'humain. Aller on y go, j'ai faim j'en peux plus.

Les gardes identifiait Gabriel s'assurant qu'il soit bien humain, quand il repérait zankou se cachant sous sa cape évidemment sa donne quelque soupçon.

garde: montre ton visage.

Zankou: je peux pas, j'ai mon brushing qui est foutu.

garde: joue pas au petit malin.

Zankou: putain une femme à poil!

Les deux gardes se retournaient tombant dans le panneau, zankou  en profitait pour taper son poing sur leurs têtes et les assommer.

Zankou: sa marche à tous les coup, traînons pas avec de la chances ils se souviendrons de rien.

Comme ça ils ont pu arriver jusqu'à chez Gabriel.

Zankou: t'habites ici sérieux? c'est carrément aussi gigantesque que chez le suceur se sang au moins tu aura beaucoup dans le frigo.

nous aussi on était arriver à destination et par chance les gardes sont toujours ko.

Derek: zankou est passé par ici il n'y a pas longtemps on dirait, profitons en pour passer.

Cette ville humaine est complètement differente de la notre, j'en beaucoup entendu parler principalement par Mike qui me racontait ses seuls souvenirs de cette ville. Et tous ses humains...je me sent comme un chat entrant dans un trou de souris. Il faut que je garde mon calme, c'est pas le moment de me faire repérer.

Benoit: je devrais peut être changer de forme.

Derek: oui je vois personne à dos de monture ici, sauf ses droles d'engin à roue. Va te trouver un coin pour changer de forme.

je descendais de lui le laissant aller à une ruelle, deux seconde après il revenait tous en regardant le cul d'un beau mec qui passait.

Benoit: je crois que je vais me plaire ici.

derek: commence pas! il doit être la bas.

Benoit: le sang que tu lui a donner agis encore?

Il disait ça tous en regardant vers Mike pour le voir rager un peu.

Derek: oui, mais peut être plus pour longtemps alors traîne pas.

Il a vraiment de drôle de chose ici, comme certaine boutique. Je m'arrêtais devant une ailleurs, on a pas se genre de chose dans la mienne.

Derek: je reviens attendez moi la.

Benoit se mit à rire regardant à la vitrine.

Benoit: on dirait qu'il veux fêtez ses retrouvailles avec son humain, tu devrais te contenter de ta main se soir Mike à moins que on peut s'arranger tous les deux. non? tu ne sais pas se que tu rate.

Je ressortais avec un sac plastique à la main, tous le monde semblait être curieux de savoir se que j'avais acheté, mais aucun n'osait me poser la question et encore heureux! je les auraient envoyer balader.

Benoit: c'est donc la qu'il habite? chic

ouais...préfère mon chateau. 

Benoit: il a du monde on dirait.

J'allais épié à une fenêtre beaucoup était fou de joie, principalement une fille qui lui sautait au cou pleurnichant comme une gamine. J'ai déjà envie de lui arracher la tête à celle la.

benoit: ooouhhh, une petite copine? 

Derek: ta gueule et écarte toi de mon chemin!

Je repérait une fenêtre ouverte à l'étage, j'y faisais un bond pour l'atteindre entrant à l'intérieur.

Benoit: et bien semblerait qu'il n'est pas que Mike qui fait des crises de jalousie. Il te sera difficile de lui demander une nuit encore à ses côtés, de te prendre tous contre lui, de te mordre avec envie la cuisse. Mmmh, mais surtout sa sera encore plus difficile de le convaincre de te transformé après ça, derek sait trouvé un nouveau chouchou.

Gabriel porte encore ses anciennes tenu, il finira par retourner dans sa chambre pour se changer et se laver. Je suis sûr d'avoir trouver la bonne, sont odeur est vraiment partout. j'en profitais pour fouiller dans ses affaires, voir ses petits passe temps. Je plissais les yeux sortant de boîte de préservatif de son tiroir.

Derek: qu'est ce que sais que ça? 

je lisais les descriptions.

derek: protège et garantie satisfaction à votre partenaire?! goût varié? 

Bah oui je connais pas! on vend pas se genre de chose dans la cité de l'ombre, il a vraiment que les humains pour inventé des truc pareil. Je me souviens maintenant, j'ai vu ses choses en vente dans la boutique de tout à l'heure. J'entendais marcher dans le couloir, je remettais vite ça en place me cachant sur le coup.
c'est Gabriel j'arrive à reconnaitre sa façon de respirer, de bouger. Il ouvrait la porte j'en souriais d'avantage enfin même si l'odeur de cette peste est sur lui! j'utilisais ma rapidité pour fermer la porte et le trainer de force jusqu'à son lit

derek: tu es surpris? je me détache pas si facilement des choses qui m'appartienne et tu l'as dit toi même tout à l'heure non? il n'y a que moi qui peut te toucher. Alors si cette pesteuse te plonge encore une fois dans les bras, je lui arrache la peau de son visage. 

je me penchais lui chuchotant à l'oreille.

derek: je sais comment m'y prendre, je l'ai déjà pratiqué.

Je s'assied sur lui passant mon doigt sur son torse.

derek: ton coeur bat plus rapidement, tu as peur? ou tu es excité de me revoir peut être? mmmh, les deux ensembles te vont bien. Vous avez de drôle de boutique dans cette ville, les humains sont étrange dans leurs façon de s'amuser. J'ai fais quelque achat pour tester moi aussi.

je posais le sac sur la table de nuit.

Derek: je vais rester ici quelque temps, merci de me logé..oh cette chambre est parfaite aussi, j'aime déjà mon colocataire. 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Dim 22 Mar - 22:45

C'est certains que de découvrir que je peux donner des ordres à Derek et qu'il puisse m'obéir peut changer la donne.. J'ignorais que c'était le cas, enfin, tout le monde disait qu'il était étrange avec moi mais je ne pensais pas que ma famille serait lié à la sienne et que j'aurais cette capacité sur lui.. Au moins, il ne pourra jamais me faire de mal.

Sous ma demande il arrêtait aussi tôt Akio,  il attrapait d'ailleurs Akio mécontent qu'il ait dit toute la vérité me concernant comme ça, devant tout le monde et surtout devant moi. C'est sur que c'était un peu idiot de sa part d'avoir fait ça.

Akio : éh calme toi, c'est vrai j'y ais pas pensé, j'aurais du éviter de divilguer tout ça, c'est sortis tout seul.

Bon se ne sont pas ses paroles qui allait calmer Derek, il lui donnait un coup de poing ce qui le mettait à terre bien entendu, et il se mettait sur lui pour continuer, moi j'écaquillais les yeux, il va le tuer ? Je ne voulais pas non plus qu'il aille jusque là..

Mais heureusement pour Akio, Benoit venait pour lui sortir de se pétrin, il se mettait entre Derek et lui ce qui les séparait. Akio restait couché sur le dos, saignant pas mal au niveau de sa lèvre et de son nez, il frottait sa main dessus tout en regardant du coin de l'oeil vers Benoit qui parlait de Akira étant toujours présent dans le jardin.

Il revenait ensuite vers Derek qui partait retrouver Akira. Mais celui ci avait de quoi se soigner, utilisant une seringue contenant du sang pour se soigner. Quelqu'un apparaissait ensuite à côté de lui, et c'était Raynor en personne.

Akio lui se redressait regardant, Zankou regardait discrètement vers dehors repérant Raynor et le reconnaissait très bien, car il s'agit en réalité de son demi frère, c'est lui qui a tenté de se débarrasser de lui craignant de sa puissance.

En tout cas, Zankou semble bien inquiet il s'approchait de moi il veut qu'on parte ? Derek semblait bien contre, évidemment, il ne veut pas me lâcher, il m'a assez prévenu que j'étais à lui.

Gabriel : Partir où ?

Je l'écoutais, il semble vraiment bien connaître Raynor et ses capacité, il sait qu'il est dangereux et semble se dire que Derek ne veut pas le point contre lui. J'écarquillais les yeux voyant que Zankou tirait d'un coup sec sur son collier, ce qui le brisait du'n coup sec avec sa force, je mettais mon bras devant mon visage vu qu'il explosait.

Gabriel : Zankou..

Je pensais qu'il avait été tué sous l'explosion du collier, mais il n'avait rien du tout, c'est fou.. Il est vraiment très fort. Il veut vraiment partir avec moi, c'est peut etre la solution pour rentrer chez moi, mais je doute qu'il arrivera à rentrer dans la ville mais sur le coup j'étais excitée à l'idée de pouvoir retrouver mon chez moi et ma vie d'avant.. Avant que tout se chamboule..

Derek s'énervait sur l'arrogance de Zankou et le fait qu'il voulait partir avec moi, il créait une aura étrange qui entourait Zankou, il pensait qu'il était de mèche avec Raynor sur le coup ce qui n'était pas le cas, Zankou finissait donc par lui dire la vérité, son lien qu'il avait avec lui.

Akio : son frère ainé sérieusement ?

Il en plissait les yeux le regardant bien, il avait du mal à y croire tout comme Derek, mais Zankou semblait vraiment dire la vérité. J'écoutais leurs conversation, si vraiment Raynor à tenté de se débarrasser de lui pour cette raison, c'est qu'il craignait que Zankou le surpasse..

Derek l'avait libéré, Zankou s'approchait ensutie de moi, je le regardait bien sur le coup, alors il veut vraiment m'aider à rentrer chez moi, je tournais le regard vers Derek à cette instant, c'est vrai que si je lui demande pour rentrer chez moi alors il va s'éxécuter. Mais,  je ne sais pas pourquoi ,sa m'allait un peu loin de faire ça.

Je n'avais pas vraiment besoin de lui faire cette demande, car il s'énervait disant à ce qu'on dégage, je suis libre ? Je devrais être content, bon je lui suis un peu c'est sur, je vais pouvoir rentrer chez moi, revoir mes amis, mes proches.. Ils doivent s'être inquiéter pour moi, déjà la perte tragique de mes parents mais en plus ma disparition.. Il venait même à menacer Zankou.

Il partait changeant de pièce, moi je le suivais du regard, Akio regardait Benoit et retournait retrouver Derek.

Akio : tu vas vraiment les laisser partir ?!

Moi j'étais toujours auprès de Zankou, le regardant, je lui faisais un sourire.

Gabriel : Merci beaucoup pour toute ton aide, je ne sais pas comment te remercier.

c'est vrai que la ville est très bien garder par des gardes, ils vont vite remarquer que Zankou n'est pas un être humain. Mais, bon, je suppose qu'il a un plan en tête. On partait donc tout les deux jusque là..

Alors qu'on marchait, j'étais très silencieux et regardait de temps à autre derrière moi pour regarder vers le château qui s'éloignait de plus en plus de nous. J'étais surpris d'entendre Zankou dire ça.

Gabriel : non je suis content de pouvoir enfin rentrer chez moi ! Depuis le temps que j'attend ce moment.. Mais Derek n'est pas si mauvais qu'il tente de le faire paraître.. Enfin soit, il doit déjà nous avoir oublié et va vite trouver deux autres pour nous remplacer..

Je détournais le regard sur le coup, je doute qu'il était réellement attaché à moi, se n'était que mon dons sur lui qui faisait cette effet. Je n'étais qu'un escalve de plus pour lui, un jouet, son humain dont il pouvait se nourrir c'est ce que je me disais.

Gabriel : Et j'ai fais une vilaine chute, c'est pour ça que je marche de cette façon.

Je ne vais pas lui dire la vérité, j'en étais un peu gêné sur le coup.. On passait par le marcher, sa me faisait rappeler de très mauvais souvenir, moi traîté comme un chien, et enfermé dans une cage.. je regardais vers d'autres esclaves, j'aimerais bien les libérer.. Zankou repérait le marchant, celui qui nous avait enfermé et vendu à Derek.

Zankou avait son compte à rendre, une promesse qu'il lui avait dite juste avant qu'on arrive au château je m'en souviens. Il va le tuer c'est sur, je restais planté là à le regarder, mais je n'imaginais pas voir une scène aussi.. Gore.. Il enfonçait sa dague dns son ventre et remontait jusqu'en haut de son torse, j'en détournais le regard n'arrivant pas à supporter ce genre de scène.

il revenait ensuite vers moi, je le regardais comment il peut arriver à faire ça ? Jamais je ne serais prendre la vie de quelqu'un, même si cette personne m'avait fait du mal, je n'ai pas le coeur assez dure pour ça, je suis trop gentil, je préfère que la lois se charge de ça, mais ici, il semble n'y en avoir aucune..

On continuait donc notre route jusque ma ville, j'étais vraiment pressée d'y être. Et sa me semblait inerminable, car la route était longue et je nai jamais marché autant..

Derek lui était toujours entrain de bouder dans le fauteuil, benoit venait à sa rencontre, Akio était également toujours présent n'arrivant pas à croire qu'il les avait laissé partir aussi facilement.

Benoit avait bien raison, Derek semblait énervé à l'idée que je sois partis, et ce que disait Benoit semblait le touché, surtout lorsqu'il lui disait que je le plaisais. il en lançait son verre sur lui, akio regardait le verre se briser avec son contenu pour ensuite revenir vers derek et Benoit.

Akio : des vacances ?

Akio se doutait bien d'où benoit voulait en venir, il tentait de faire comprendre à derek de partir jusque hurleval pour me retrouver et d'y vivre quelque temps. Derek ne semblait pas contre du temps de cette idée.

c'est donc grâce à l'idée de Benoit que tout le monde se rendait jusque Hurleval, nous on était déjà arrivé jusque chez moi, et j'étais loin de me douter que derek allait venir jusqu'ici pour me retrouver..

Ils étaient devant chez moi, il n'y avait pas très longtemps que j'étais rentré, et il y avait beaucoup de monde d'ailleurs, des amis à moi, de la famille, et Lola, nous étions ensemble avant que ce drame n'arrive, et cela fait quelque année que nous somme en couple, on était très heureux tout les deux, et très amoureux également, je lui offrais tout ce qu'elle désirait, je voulais qu'elle soit bien avec moi.

Derek et les autres étaient devant chez moi, Akio posait tout les affaires à terre n'en pouvant plus, Mike lui croisait les bras.

Mike : moué un palace, bon maintenant qu'on sait qu'il est bien rentré chez lui, on peut aller de notre côté ?

Il plissait les yeux  le voyant partir jusque là, épiant à la fenêtre, il me voyait dans les bras de Lola qui pleurait de jois de me savoir en vie et de nouveau ici. Moi je dois avouer que sa me fait tout bizarre, je la serrais contre moi également content d'être de retour et de la retrouver.

Gabriel : Je vais bien..

Lola : J'ai cru que je n'allais jamais te revoir.. J'ai eu tellement si peur..

Elle pleure dans mes bras, je la serrais bien contre moi, regardant vers les autres, ils me regardent tous, certains les larmes aux yeux , d'autre très content, et d''autre ayant de la pitié pour moi et de ce que j'ai du traverser.

SA ne semblait pas plaire à Derek de voir Lola dans mes bras et Benoit le narguait avec ça d'ailleurs. Il sautait jusqu'à la fenêtre de ma chambre, il attendait dans ma chambre que je monte pour me changer, il n'est pas idiot et sait parfaitement que c'est ce que je comptais faire.

Benoit narguais Mike aussi tôt, lui tournait son regard vers lui à cette instant.

Mike : tais toi ! Si tu crois que je l'avais pas remarqué, je me casse..

il partait, s'éloignant d'ici et profitait pour visiter Hurleval et surtout passez ses nerfs.

Akio : Je doute que Derek sera content que tu t'en ailles sans lui..

Il plissait les yeux vu qu'il s'en fichait et partait rapidement, il en soupirait tout en détournant le regard vers Benoit.

Akio : Quel caractère, et tu me compares à ce gars ? Tes pas sérieux, se serait une insulte à mon image et à ma queue extraordinnaire.

Il ricanait. Moi je finissais par me retirer des bras de Lola.

Lola : Il faut que je te dise.. Ton père.

Je détournais le regard, n'arrivant pas à oublier cette image de ma tête, ce type les a tué sous mes yeux..

Lola : Il est en vie.

J'écarquillais ensuite les yeux l'entendant dire ça, je revenais aussi tot vers elle.

Gabriel : en vie ? Comment c'est possible, je l'ai vu.. Il..

Elle secouait la tête.

Lola : Il était encore en vie, il a été emmené aux urgences, et ils ont réussit à le sauver, mais il est toujours dans le coma..

J'en avais les larmes aux yeux, vraiment heureux d'apprendre cette nouvelle mon père est toujours en vie.

Gabriel : et ma mère.. ?

Elle faisait une tête toute triste sur le coup, j'avais compris, je détournais le regard.

Gabriel : je vais me changer, et je vais rendre visite à mon père.

Lola : d'accord, on t'attend.

Je montais en haut, tout le monde parlait de moi en chuchotant, moi je montais pour rejoindre ma chambre, cette endroit, j'ai l'impression de ne plus y avoir mis les pieds depuis des siècles.

J'ouvrais la porte de ma chambre, et en plus il venait de fouiller ma chambre et de découvrir ma boite de préservatif, bien entendu, il savait pas à quoi sa servait. J'écarquillais les yeux bien surprit puisque Derek utilisait sa rapidité vampirique pour venir jusqu'à moi , il fermait la porte derrière moi et m'emmenait jusqu'à mon lit, je m'attendais pas du tout à ce qu'il soit ici ?!

Gabriel : Derek ?

J'étais à moitié couché dans mon lit, n'en revenant toujours pas de sa présence ici. Je le regadais bien alors qu'il était bien proche de moi, me parlant de ce que j'ai maladroitement dit tout à l'heure.

Gabriel : c'était une façon de parler.. Et elle n'a rien fait de mal, tu ne lui feras aucun mal.

Et oui, je sais parfaitement que tu ne peux aller contre mes demandes, alors il est hors de question que tu fasses du mal à mes proches, et Lola y comprit, Il l'a menaçait déjà mais j'avais mis les choses au claires avec l'ordre que je venais de lui dire, il ne lui fera aucun mal.

Il s'asseyait sur moi, je levais les yeux pour le regarder, je sentais ses doigts se glisser su mon torse.

Il arrivait déjà à remarquer que mon pou s'accélerait, j'en détournais le regard, il me rend.. mal à l'aise, je ne sais pas pourquoi.. Et puis je n'arrête pas de me rappeler de cette scène, de ce qu'il m'a fait, et du moment où il me tenait le visage pour nous regarder à travers le miroir.

Gabriel : Je hum non.. Rien de tout ça..

Au fond, il a raison, c'est sans doute des deux, c'est étrange mais il me fait un drôle d'effet.. Il me parlait des boutiques dans la ville, je tournais le regard vers le sac qu'il me montrait, qu'est-ce que c'est.. Il a acheté toutes ses choses? Il va quand même pas les essayer sur moi ?!
Je revenais vers lui, il va rester quelque temps ici ? Et chez moi en plus ?

Gabriel : Eeh et bien c'est à dire que..

Il s'est déjà invité, j'en soupirais sur le coup.

Gabriel : Bien, tu peux rester ici, mais je suis chez moi, et je ne suis plus à ton service, tu m'as rendu ma liberté après tout, je n'attapartiens donc plus.

je le poussais pour qu'il se retire de moi, allez reprend toi Gabriel ! Tu es quelque d'un haut rang, il faut que je reprenne les choses en main, sinon, il va me manger tout cru, et va s'amuser avec moi, en utilisant toutes ses choses sur moi.

Je regardais d'ailleurs dans le sac, il a vraiment prit tout ça, je sortais des menotes avec du froufrou, j'en redressais un sourcils, regardant ce qu'il avait prit d'autre, de la crème chauffante, affrodisiaque, et plein d'autre chose,je ne voulais pas en voir d'avantage les remettant dans le sac et partait rapidement jusqu'à mon armoire.

Gabriel : Et il y  a plein d'autre chambre, je préfère dormir tout seul.

Je le regardais du coin de l'oeil, sa façon de me regarder, comme ci il regardait le moins de mes fait et geste, on dirait qu'il se retient presque de ne pas me sauter dessus. Je sortais des vêtements.

je m'apprêtais à m'habiller, mais je m'arrêtais au dernier moment, veut mieux pas que je fasse ça devant lui, hum..

Lola : Gabriel, tu as bientôt terminé ?

Lola ? Roh c'est pas vrai..

Gabriel : Eeeh.. Non, je ne suis pas encore prêt !

Lola : Je peux rentrer ?

Elle s'apprêtait à ouvrir la porte je regardais bien vers Derek et refermait la porte ensuite.

Gabriel : non.. Je vais arriver alors attend moi dans le salon d'accord ?

Lola : Hum oui d'accord.

Elle semble inquiète pour moi, je l'entendais s'éloigner, j'en baissais les yeux, elle a du tellement être mal après que j'ai du disparaître.. je tournais le regard vers Derek qui semblait pas du tout l'apprécier.

Gabriel : Je suis avec elle, nous sommes ensemble depuis un long moment alors.. si tu pouvais éviter de me regarder de cette façon, de me sauter dessus et autre..

Pourquoi je sens que ce que je lui dis passe par une oreille et ressort de l'autre ? Je partias rapidement jusqu'à ma salle de pain privé, il me fait vraiment un drôle d'effet et je n'ose même pas me changé devant lui !

Une fois dans la salle de bain, je commençais à retirer mes vêtements, je vais enfin pouvoir reporter mes habits fétiches, comme je n'a rien prévu aujourd'hui, à par aller voir mon père, je portais quelque chose d'assez simple un pantalon chique et une chemise. Je faisais mes cheveux comme il faut, et sortait, il est toujours la à m'attendre, je le regardais bien, mon souffle se coupe à chaque fois qu'il me regarde, je détournais à nouveau le regard.

Gabriel : Je viens d'apprendre que mon père est en vie.. Je vais aller lui rendre visite, si tu veux vivre ici quelque temps, il faudra que je te présente en tant qu'ami que j'ai rencontré..

J'espère que Zankou s'est montré discret car lui sa va être un peu dure avec le visage qu'il a, mais il m'a sauvé plus d'une fois et je lui dois bien uen fière chandelle, il peut rester ici, de toute façon, je vais finir par me retrouver seul chez moi, ils vont tous repartir maintenant qu'ils sont rassuré de me savoir en vie.. Sauf Lola, elle risque de paniquée devant ZAnkou. Just eà cette instant je l'entendais criée.

Gabriel : Lola ?!

Je partais rapidement jusque là, sa ne devait pas faire plaisir à Derek mais soit, je me rendais jusqu'à la cuisine, elle s'y était rendue et avait fait face à Zankou qui avait retirer sa capcuche, il était entrain de manger pas mal de chose de mon frigo.

Lola : Qui.. qui êts vous ? Vos yeux ils sont..

Gabriel : Lola est-ce que ça va ?

Elle pointait du doigt vers Zankou tout en se collant à moi.

Gabriel : se n'est rien, c'est un bon ami que j'ai rencontré, il m'a beaucoup aidé là-bas.. Il va rester ici autant de temps qu'il voudra.

Lola : Mais.. Qu'est-ce qu'il lui est arrivé à ses yeux...? Là-bas c'était où ? Qu'est-ce qu'on t'a fait ?

Gabriel : Se n'est rien, se sont des lentilles et du maquillage, il aime être..Unique en son genre.

Je n'avais que cette idée là à lui dire.. Je détournais ensuite le regard.

Gabriel : Je n'ai pas envie de parler de tout ça d'accord ?

Elle baissait les yeux semblant déçue.

Lola : oui je comprend..

je prenais son visage pour qu'elle me regarde.

Gabriel : mais je suis très content d'être de retour, tu m'as beaucoup manqué.

Elle me souriait.

Lola : moi aussi, j'ai eu tellement peur de ne plus jamais te revoir..

Elle avait les larmes aux yeux, elle se frottait d'ailleurs ceux ci. Je tournais ensuite le regard voyant Derek la fusiller du regard, je me décalais d'elle sur le coup.

Gabriel : Hum voici Derek, un autre.. Ami que j'ai rencontré.

Lola tournait son regard vers lui.

Lola : Il t'a aussi aidé ?

Gabriel : eeh oui en quelque sortes. Il va rester également quelque temps ici.

Je regardais bien vers Derek.

Lola : Enchanté de vous connaitre, et merci d'avoir aidé Gabriel..

Cette situation n'est vraiment pas facile, pourquoi est-ce que je me retiens devant Derek. Comme ci je lui dvais quelque chose, mais on est pas ensemble ! C'est un homme après tout. Et moi j'en suis un également. La dernière fois, il m'a forcé à en arriver là, à couché.. avec lui. Sa fait pas de nous un couple, je suis avec Lola. Je reprenais Loal contre moi, et de toute façon, je lui ais dit qu'il ne lui ferait aucun de mal alors il n'en fera rien. Je ne lui appartiens plus et je dois essayer de reprendre ma vie là où elle s'était arrêté et donc avec Lola..

Gabriel : on va voir mon père.

Lola semblait vraiment heureuse de m'avoir retrouvé.

Lola : oui allons y.

Je regardais du coin de l'oeil vers Derek, j'ai l'impression qu'il la tuerait rien que du regard, ses poing son serré au maximum, il est à se point jaloux ? Je passais à côté de lui, Lola me chuchotait.

Lola : Il me regarde bizarrement..

Sans blague.. On sortait donc, bah oui je vais y aller tout seul, je vois pas pourquoi Derek m'accompagnerait, il sagit de mon père.. Mais je suppose qu'il devait bien râger entre ses dents en ce moment, et qu'il tournait en rond chez moi à m'attendre.

Moi j'étais donc jusqu'à l'hôpital, lola me laissait seul avec mon père, moi je m'approchais de lui, attrapant sa main contre la mienne, je suis content de le savoir en vie, j'espère qu'il va vite se réveiller.. mais sa fait déjà tellement longtemps, et il n'a jamais réouvert les yeux depuis.. Il a beaucoup maigris..

Je finissais par m'en aller, sa ne sert à rien de rester des heures ici, mais sa m'a fait du bien de le revoir, et de savoir qu'il y ait des chances qu'il revienne à lui.

Gabriel : Merci de mavoir accompagné.

Lola : De rien, je viens lui rendre visite tout les jours, c'est moi qui change ses fleurs, je trouve sa plus plaisant. J'espère qu'il va vite revenir à lui, mais il est fort, alors je ne me décourage pas, je pensais la même chose de toi, et tu es revenu, je suis tellement heureuse..

Je lui souriais.. On revenait donc jusque chez moi, je voyais Derek par la fenêtre, bah tient.. J'en soupirais. Je rentrais donc chez moi, Akio et Benoit était assis dans le canapé tranquillement, Derek à ramener combien de personne comme ça ?

Akio : Yop.

Gabriel : Je suppose que vous allez rester ici vous aussi ?

Akio : Bah oui, on va pas dormir dans la rue non plus.

Super.. Je tournais le regard vers Lola.

Gabriel : Tu devrais rentrer chez toi, il commence à se faire tard, on se voit de main d'accord ?

Lola : Hum j'aurais espéré que.. j'aurais pu passer la nuit avec toi.

Sa va être un peu compliqué, mais je vais pas lui dire, désolé Derek à déjà l'intention de dormir avec moi, j'en détournais le regard, il veut mieux pas non plus le mettre en colère, je n'ai pas envie que Lola soit en dangers..

Gabriel : Je sais, mais, se sera pour une prochaine fois d'accord, je suis vraiment épuisé avec tout ça..

Lola : Oui, c'est vrai, désolé je n'ai pensé qu'à moi.

Elle baissait la tête, elle est si sensible, j'attrapais son visage lui donnant un baisé sur le front.

Gabriel : A demain.

Lola : A demain, je t'aime.

Elle partait ensuite.

Akio : Je sens que sa va pas plaire à Derek tout ça, mais elle est très mignonne.

Je tournais mon regard vers lui.

Akio : Ah bah quand on parle du loup.

Je regardais aussi tôt vers Derek, oula la tête..


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Lun 23 Mar - 8:03

Sa y est il utilise encore se don sur moi, j'aurais bien entailler le visage de cette fille pour la rendre laide à ses yeux. Rhaaa Akio t'es vraiment le dernier des idiots d'avoir tous balancer comme ça! il n'en aurait rien su et serais encore au château et dans mon lit de plus. et il me pousse en plus!

Derek: je t'ai autorisé malgré moi à revenir ici, cela ne voulais pas dire que je te rendais ta liberté! ton corps est à moi pigé?

je reprenais un petit sourire le voyant fouillé dans le sac, se sourire c'effaçait très vite reprenant une mine sévère.

Derek: j'en ai rien à foutre! je viendrais pioncé ici et abuserais de ton corps encore et encore.

Je suis vraiment presser d'y être d'ailleurs, rien que de le regarder bouger me donne envie de lui mordre la cuisse sauvagement, puis je passerais au téton. Je passais ma langue sur mes canines m'imaginant tous se que je pourrais lui faire. C'est à peine si je clignais des yeux, j'attendais qu'il se déshabille et si je vois une fesse je l'a mordrais aussi.

Mais cette fille vient tous faire chambouler, je sortais du lit regardant vers la porte ayant bien envie de la faire explosé, le bois ira la transpercer de part et d'autres...qu'elle souffre lentement. Je peux pourtant rien faire! Gabriel a encore réussit son coup avec se..pouvoir étrange. Elle a eu le temps de filer jusqu'au salon, pas de mort douloureuse malheureusement.

Derek: c'était peut être le cas dans le passer, mais aujourd'hui tu ne désirera plus que moi..tes gémissements m'appartienne. Alors je te regarderais comme bon me plaira et te sauterais dessus ce soir et les autres soirs comme prévu.

Je plissais un peu les yeux le voyant s'enfermer dans la salle de bain, tous ça pour pas que je lui mordre la fesse. Je m'en fou je regardais par le trou de la serrure, pervers? oué et alors? quand j'ai envie de mater, je mate. 
Il ressortait rapidement tous fraîchement habiller, un petit humain riche. En vérité se look me donne bien plus envie d'abuser de lui.

Derek: un ami...moi?

Je suis ton maître pas un ami! je levais les yeux entendit le cris de cette fille, c'est pas vrai...si elle crie comme ça dans l'oreille sa me fairais explosé la tête. son cris m'agace, sa voix m'agace et sa tête me donne envie de l'arracher...j'aime déjà pas cette fille.

Zankou: silence femme! je n'arrive pas à manger tranquille avec tes cries aiguë.

Il la regardait du coin de l'oeil tous en arrachant un bout de nourriture.

Zankou: je m'appelle zankou et qu'est ce qu'ils ont mes yeux? 

Zankou ponitait sa cuisse de poulet en direction de Lola tout en regardant vers Gabriel.

Zankou: c'est ta petite femme? elle m'a fait flipper avec son cris de souris, j'en ai avalé de travers. Ta pas mal de chose bonne ici, je vais me plaire en espérant qu'elle cesse de crier la mini dame.

il jettais l'os derrière lui.

Zankou: * c'est quoi ça des lentilles?* du maquillage? tu me prendrais pour une femme snoopy? fais attention, je pourrais changer d'humeur et puis je suis unique.

J'étais la à les regarder se tripoter l'un à l'autre, c'est quoi cette pleurnicheuse? se genre de femme gnangnan je les supporte pas! * tu m'as beaucoup manqué* j'ai envie de gerbé! elle te manquais quand tu jouissais dans mes draps? elle me regardait, moi aussi je la regardais et pas de façon accueillante, MAIS JE PEUX PAS LA TUER! PUTAIN! 

Derek: ouais...je vais rester quelques temps

et à jamais si l'envie me venais salope! tu va voir si tu va être enchanté de me connaitre encore longtemps. Je serrais mes poings et cela de plus en plus, essayant de tout mon être d'attraper sa sale tête de garce et lui briser la nuque!

Ils étaient déjà tous les deux sortis, mais j'ai rien pu faire pour la tuer. 

Benoit: on dirait que le pouvoir des ligth est réelle, c'est intrigant.

Derek: j'ai pas besoin de tes commentaires Benoit! ou est passé Mike?

Benoit: partit calmer sa propre jalousie dans sa ville natal.

Derek: il finira pas se calmer comme d'habitude.

Benoit: sans doute oui.

J'allais m'asseoir sur le rebord de la fenêtre regardant dehors.

Benoit: tu va...attendre son retour?

Je répondais pas, lui n'insistait pas n'ayant pas envie de subir une correction et s'installait devant la télévision avec Akio.

Benoit: voilà une chose qu'on a pas non plus au château, je sent que je vais me plaire ici. regarde ils font plein de pub avec des mecs presque à poil!

Il lui faut vraiment pas grand chose pour être excité celui la, moi l'attente semblait interminable. Mais il fut enfin de retour et toujours avec cette garce que lui colle le bras. Voyant que son regard croisait le miens, je me retirais de la fenêtre croisant les bras les regardant tous deux. Je fermais les yeux prenant de grande respiration m'empêchant de faire voir mes yeux de vampire, elle va aussi vite prendre ses jambes à son cou..c'est pas ça qui me dérangerait mais plutôt les sécurités qui va se pointé.

Benoit: oouhh, mais c'est qu'il est plutôt craquant habiller comme ça.

Je le fusillais du regard, il comprit levant les mains retournant à sa télévision. Elle essaye de s'incruster dans son lit en plus, entre temps j'ai changé de pièce. Je pouvais pas rester tranquillement face à cette fille, mon regard est plus rouge que la sang en cette instant et à la fois aussi noir que la nuit. J'écoute la conversation, elle temps de s'inscruté dans son lit. J'en regardais les couteaux de cuisine, je ne peux que l'imaginé enfonçant cette lame dans son cou. Les gestes suit pas, j'entend la voix de Gabriel m'interdisant de lui faire du mal...merde c'est vraiment la poisse!

Cette fois elle était partit, zankou arrivait frottant son ventre ayant bien mangé.

Zankou: mignonne? mouais, peut être un mignon petit visage mais pas assez de nichon à mon goût.

Benoit: les hommes et cette manie de la poitrine, je les comprend pas.

Zankou: parce que tu n'es qu'une salope avec des couilles.

Benoit: tu viens de me décrire dans mon intégralité.

Derek: vos gueules!

j'attrapais vite Gabriel l’entraînant avec moi, j'ai eu le temps de réfléchir à un moyen de pression sur lui et j'ai trouvé! 

Derek: si tu tiens à revoir ton père se réveiller? alors tu va devoir coucher avec moi autant que l'envie me prendra.

Je m'arrêtais trouvant qu'on était assez loin des trois autres.

Derek: moi je peux le sortir de son coma après tout juste avec un petite goûte de sang.

je m'approchais fortement de son visage entrouvrant mes lèvres ayant envie de mordre les siennes.

Derek: j'entend ta respiration changer à cette instant, ton coeur battre plus vite, ta..transpiration. Tu fais mine d'être coincé, mais ta kiffé de sentir ma queue en toi. 

Je regardais sa nuque me contentant de le caresser avec mon souffle.

Derek: j'arriverais à te donner un plaisir incalculable, je pourrais te faire jouir jusqu'à que tu ne puisse plus rien lâcher. Cette fille stupide ne pourra jamais combler ses désirs, tu va finir par la trouver tellement ennuyeuse que tu me reviendra de ton propre chef.

je me reculais pour le regarder à nouveau.

Derek: se soir je vais te faire gémir si fort qu'elle l'entendra jusqu'à chez elle. Alors impatient?

je posais ma mains sur son pantalon serrant se qui s'y trouvait en dessus.


Derek: je suis certain que oui, moi aussi et plus je m'impatiente, plus sa dure, plus c'est hard core.

Je fis un petit sourire retirant ma main le laissant un peu mijoté dans son jus. Je vais mordre sur ma langue pour me retenir de la prendre contre le frigo, plus on fais mijoté..meilleurs sais. Je changeais à nouveau de pièce, j'ai retrouvé ma bonne humeur. Je suis aussi impatient qu'un gamin qui attend minuit à noël et j'ai hâte déballer mon cadeau.

Mais en attendant que le soir arrive, une autre personne nous avait suivit jusqu'à la ville. Son premier echec n'a pas du tout été apprécier par son maître, les deux gardes réveillés mais avec un grosse boss sur la tête regardait en direction de Akira.

garde: Akira? seigneur mais...tu avais disparu! tous le monde te crois mort! mais où étais tu passer depuis ses deux années?

Akira sortait son arme persan le thorax du deuxième garde le tuant sur le coup.

garde: merde! mais qu'est ce qui te prend? Akira...

Il n'avait pas le temps de se défendre que Akira le tuait à son tour en lui tranchant la gorge. Il continuait son chemin léchant un emplacement de son épée goûtant au sang, son intention n'était pas de se nourir comme je le ferais, mais semble l'apprécier d'une toute autre manière.

Akira: ne me mettez pas sur mon chemin.

Il rangeait son arme ayant bien l'intention de trouver Gabriel, mais sur le chemin il croisait une tout autre personne qui sera sans doute capable tous autant de l'aider dans sa mission. Mike semblait encore raler ruminant entre ses dents, il attire beaucoup l'attention des filles sur sa route mais il était tellement enfermer dans son mode boudage qui ne les remarquait même pas. Seul la dague se glissant sous sa gorge le faisait réagir.

Akira: dit moi où se trouve l'humain, je sais qu'il traîne encore avec ton suceur de cadavre de maître. Parle ou ton sang se répendra sur le trottoir.

il approchait ses lèvres de son oreille prenant un sourire narquois.

Akira: je t'assure que j'y prendrais beaucoup de plaisir.

" ne bouge pas akira!"

Retroussant le nez son regard se tournait dans leurs direction, les deux cadavres qu'il a laisser derrière lui a rapidement attirer l'attention.

" pose ton arme"

akira: ne vous mettez pas sur mon chemin.

" je sais pas se qu'il tait arriver, mais on peut t'aider"

Il lançait sa dague dans sa direction l'atteignant en plein front.

Akira: je n'ai pas besoin d'être aider! dégager de mon chemin!

il n'était pas seul, l'un d'autre n'avais d'autre choix que de lui tirer dessus. Akira tombait au sol sur le coup, les gens criaient autour d'eux et fuyait peur pour leur vie. Le garde d'approchait tournant le corps de Akira pour le regarder, celui ci ouvrit les yeux attrapant son visage la tapant à plusieurs reprise contre le sol.

Akira: je t'ai dit dégage!

son visage ne ressemblait plus rien une fois qu'il en avait terminé avec lui, il le jetais sur le côté ensuite tout en levant les yeux vers Mike.

Akira: alors cette humain, montre moi où il se cache.

Blesser il n'avait pas le choix que de sortir une autre seringue de sa sacoche enfonçant à nouveau le contenu dans sa cuisse, il se redressait prit de tremblement à ses mains, ses yeux virait au rouge mais comme pour nous les vampires...un rouge feu comme les yeux d'un démon.

Akira: si tu parle pas, j'écraserais ta petite face comme pour l'autre imbécile.

Il tournait le regard vers son bras ressentant une piqure, il retirait la seringue avant de se tourner regardant vers son agresseur.

Akira: vous vous mettez encore sur mon chemin.

Darcia: Oui un de mes mauvais côtés, me mettre sur le chemin des tarés dans ton genre qui pollue ma ville.

Il en tirait une autre obligeant Akira en s'endormir se coup ci.

darcia: tu es revenu à la maison Mike? je pensais pas un jour revoir mon fils.

Il s'approchait de Akira s'agenouillant prenant la seringue tentant de deviné son contenu.

Darcia: corrompu par du sang de démon, il s'imaginait devenir plus puissant avec ça, mais on devient vide indépendante et puis on perd la raison. Heureusement c'est soignable juste une cure draconien.

Il faisait un signe de la main obligeant les autres à emmener Akira.


Darcia: tu te souviens de ton père rassure moi, tu me dévisage. ne crois pas qu'on ta oublié, nous t'avons chercher très longtemps mais ses personnes qui t'on emmener..on bien fais leurs boulot. suis moi, c'est pas l'endroit pour discuté de toute ceci. Viens à la maison, ta besoin d'être désintoxiqué toi aussi on dirait.

Il se tournait à nouveau pour le regarder.

Darcia: se vampire que tu semble apprécier, n'oublie pas de qui tu détiens tes dons..j'en possède pas mal aussi, aller suit moi.

Il partait devant montant dans la voiture.

Darcia: Mike, si tu veux pas le faire pour moi alors fait le pour ta mère, elle est très malade et n'en a plus pour longtemps. 


*****

c'est vraiment difficile de tenir jusque la, mais sa en vaux la peine. J'ai pu comme ça profité de son thé du soir pour y glisser l’Aphrodite que j'ai acheté, cette vendeuse ma garantie son efficacité. J'espère pour elle car si il est toujours aussi mou se soir, je la massacre cette laideron.

Il est passer 2h du matin, j'attendais encore pour faire mon entrer. Il se doute que j'ai arrivé, mais quand? j'arrive à l'entendre se retourner dans tous les sens dans son lit, sa me faisait bien sourire sur le coup. Bon aller je l'ai assez torturé comme ça, j'entrais dans sa chambre regardant dans sa direction. Il pouvait me voir à cause de mes yeux qui l'illuminait d'envie, je dois faire penser à une monstre sortant de son placard.

Derek: et bien on arrive pas à dormir? est ce que tu m'attendais peut être?

Je m'approchais de lui marchant lentement tous en défaisant ma chemise que je laissait tomber à terre derrière moi, il tiens sa couverture comme ci sa lui servait de bouclier contre moi. 

Derek: tu te cache de moi? pourquoi qu'est ce tu cache la dessous?

De toute façon je suis plus fort que lui alors facile de lui retirer cette couverture de force, super il dort en caleçon sa m'arrange.

Derek: c'est donc ça que tu cache?

je passais mes doigts sur son caleçon, je suis ravis l'aphrodisiaque fais bien effet et j'avoue d'avoir mis un peu plus que la dose recommander. Mmmh, je crois que je vais encore m'amuser un peu avec lui, après totu j'ai acheté un tas de jouet pour mes petites expérience sur lui. Tout d'abord je vais évité qu'il ne bouge de trop, avec rapidité il se retrouvait les mains attaché au barre de son lit avec ses joli menotte à froufrou.

Derek: tu éveille d’avantage mes envies dans cette position, qu'est ce que je vais bien pouvoir faire toi. commençons par retirer se caleçon.

Je passais un seul doigt sous le tissus très lentement avant de le jeté à côté du lit .

Derek: quel jolie vue.

En plus il a laisser le sac sur ça table de nuit, à croire qu'il n'attendait que ma visite. Du coup j'attrapais la crème chauffante en laissant tomber par mal sur mes doigts. Pour commencer j'étalais la crème sur tes petits tétons tournant bien mon doigt pour le titiller un peu. 

Derek: regarde toi, tu pointe comme les niches d'une femme. 

J'en passais ma langue contre mes lèvres et mes canines, je me torture moi même à ne pas le mordre la tout de suite tout en le baisant violemment. Mais c'est une torture qui en vaux vraiment la peine, je vais lui montrer que son corps est à moi et je vais en faire tous se qui me passe par la tête.
Pour l'instant c'est appliquer aussi cette crème sur son engin, tout en faisant des mouvements de la main pour l'excité d'avantage bien que l'aphrodisiaque est fait le plus gros du travail.

Derek: pourquoi retenir tes gémissements? tu as peur que ton personnel t'entende? ne te retiens pas je veux les entendre.

J'enfonçais mes doigt en lui.

Derek: aller gémis!

Je ricanais dévorant l'expression sur son visage, je vais devoir monter d'un cran alors. Je sortais un tout autre jouet du sac l’imprégnant aussi de pas mal de crème. Sa faisait lubrifiant en même temps, j'attrapais l'une de ses cuisses pour la maintenant écarter.

Derek: les humains ont vraiment de drôle d'invention, mais je dois avoué que c'est plutôt bien trouver. 

Assez parler j'enfonçait le vibromasseur en lui.

Derek: oh que vois je? un interrupteur.

Je remontais le petit bouton le mettant en route, celui ci se mis à vibrer et tournoyer.

Derek: qu'est ce que j'entend? des gémissements? et si on monte ceci jusque max?

je m’exécutais aussi tôt, se jouet bougeait de lui même à l'intérieur de lui. Il n'arrive même plus à tenir tranquillement en place, maintenant je veux jouer aussi. Je le laissais encore avec se truc en lui le temps que je retire le reste de mes vêtements, il ne va pas tarder à jouir une première fois et crois moi sa ne sera pas la dernière. 

Derek: le crème sort de toi, on dirait une petit chatte humide d'une femme.

Je suis loin d'être coincé en parole, je lâche tous se qui me passe par la tête. et bien voilà on dirait qu'il a jouis une première fois, je ricanais.

derek: ta aimé ça on dirait? mais c'est pas fini.

Je le retirais de lui, j'ai besoin de place pour y enfoncé la mienne. Il est déjà bien préparer alors je compte pas y aller doucement.

Derek: tu veux savoir se que sa fait de baiser un vampire?

J'ai déjà un sourire narquois impatient de voir sa tête, j'y allais avec mes coup de reins vampire.


Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Lun 23 Mar - 22:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Lun 23 Mar - 22:10

j'étais donc revenu de l'hôpital, et j'avais demandée à ce que Lola rentre chez elle, bien qu'elle aurait voulu passer la nuit avec moi mais avec Derek ici présent, il veut mieux éviter pour l'instant.. Surtout qu'il est vraiment très possessif, et pense encore que je lui appartiens.

Une fois qu'elle était donc partie, je tournais mon regard vers Derek qui était là, à me regarder,  il engueulait Zankou et Benoit qui se faisait encore remarqué et m'attrapait ensuite pour changer de pièce, je me demandans ce qu'il me voulait encore, je le regardais bien lorsqu'il parlait de mon père, et du fait qu'il pourrait le retirer de son coma. Je faisais une tˆete bien surprise entendant ce qu'il me disait, et surtout se chantage.

Gabriel :  Tu es sérieux ?

C'est vrai.. Son sang pourra le sauver, j'en détournais le regard, il se sert de ça pour faire ce qu'il attend de moi et donc coucher autant de fois qu'il le voudra avec moi.. Je dois sauver mon père et le sortir de là, alors, je n'ai pas vriament le choix que d'accepter. C'est bien son genre, utiliser du chantages pour ses fins personnel.

Je le regardais bien alors qu'il approchait ses lèvres des miennes, et qu'il me regardait de cette façon, il me regarde avec un léger sourire, comme pour dire qu'il avait gagné ce qu'il voulait, et donc moi tout entier. Alors que je n'ai même pas encore dit oui, mais il semble très confiant, et semble savoir que je vais faire ce qu'il attend de moi pour sauver mon père.

Le fait qu'il soit aussi proche de moi, et avec tout ses intentions en tête me faisait quelque effet c'est sur, je regardais ses lèvres mais revenait vite à moi l'entendant parler, quoi ma respiration à encore changé ?  je m'en pinçais la lèvre, il a raison, pourquoi j'ai ça à chaque fois quand il est trop proche de moi. Je détournais le regard de sa dernière phrase qui me m'était mal à l'aise.

Gabriel : Tu dis n'importe quoi...

Je sentais ses lèvres proche de mon cou, il ne me touchait pas malgré tout, mais j'arrivais à sentir son souffle contre ma peau.

Il parle comme ci il était super confiant, comme ci il savait qu'il allait me donner du plaisir, je le regardais du coin de l'oeil, et il parle une nouvelle fois de Lola, il est vraiment jaloux d'elle au fond et veut la surpasser, il veut me donner plus de plaisir que je puisse en avoir avec elle.

Gabriel : ne parle pas d'elle comme ça, tu es trop sur de toi, qu'est-ce qui te fait croire que je suis intéressé par.. Toi. Je ne suis pas de ce bord là.

Il gardait son sourire aux lèvres, s'en est agaçant presque. Bon, c'est vrai que j'avais pris mon pied, d'ailleurs sa s'est entendu, mais je préférerais éviter de me rappeler de se détail, jamais je n'aurais imaginé autre fois que j'allais me faire.. Prendre par un homme et que j'allais ressentir une tel sensation..

Si mon père apprenait que j'ai eu ce genre de relation, et que sa risque de continuer vu que je dois le faire pour le sauver.. Il me regardait plus de la même façon c'est sur.

Derek se reculait de moi, pour mieux me regarder, moi je ne quittais pas son regard l'observant. Comment il arrive à dire ça aussi naturellement, me faire gémir.. J'en détournais le regard il est pas possible, impatient c'est un grand mot..

Gabriel : On ta déjà dit que tu étais trop sur de toi..

J'ouvrais grand les yeux sentant sa main passer sur mon entre jambe la tenant bien entre ses mains, je revenais vers lui sur le coup, sa y est je sentais déjà la pression arriver entre mes jambes, c'est pas vrai contrôle toi un peu gabriel.. Plus sa dure et plus c'est hard core, mon coeur se serre, et pourtant une partie de moi en avait envie, je suis vraiment pas normal..

Il avait un grand sourire sur les lèvres sur le coup, tout impatient d'y être, moi j'ignore si j'ai vraiment envie que la nuit tombe et qu'il soit l'heure de se coucher, je suis déjà méga stressée à cette idée.

Il changeait de pièce, moi je le suivais du regard, je me posais contre le meuble de la cuisine mon coeur bat à la chamade, il faut que je me calme.. Allez Gabriel reprend toi, se n'est pas comme ci il avait l'intention de me torturer, hum.. Peut etre que je devrais faire en sorte que je parte en soirée avec des amis pour les retrouvailles et ainsi je rentrerais super tard et Derek sera surement déjà entrain de dormir ! oui c'est une bonne idée ! Mais il serait mécontent, c'est pas grave ça, j'ai l'habitude de le voir les sourcils froncés.. Oui mais il ne soignera pas mon père, j'en grimaçais, ou alors, je n'aurais cas revenir soûl et les choses se passeront mieux ! Je passais ma main sur mon visage, je trouve des plans idiotes, sa se voit que je suis stressée à l'idée de passer ce moment avec Derek..

Durant toute la soirée, je n'arrêtais pas de penser aux paroles de Derek et à ce qu'il a l'intention de me faire, mais je tentais de ne rien faire paraître, et lors du thé du soir, je buvais tranquillement mon thé sans deviner une seul seconde ce que Derek avait pu y mettre dedans. Je montais ensuite jusqu'à ma chambre, où je retirais mes affaires pour me faufiler dans le lit, mais pas moyen de dormir ! Je n'arrêtais pas de pensée au fait qu'il pouvait arriver d'un moment à un autre.. Et de plus, je commençais à ressentir une sensation étrange. Je passais ma main sur mon entre jambe, ressentant de l'excitation, qu'est-ce qu'il m'arrive, je tiens plus en place..J'ai envie de.. Je plissais les yeux me rappelant de ce que Derek avait acheté, ne me dit pas qu'il m'en a donné, je n'ai rien vu venir.

Je tournais donc en rond dans le lit, changeant sans arrêt de position, il me torture, je suis sur qu'il se marre rien qu'en pensant à moi sous l'effet de cette aphrodiasique ! Je serrais la couverture contre moi n'en pouvant plus, il faut que je me soulage c'est la seul solution, je passais ma main dans mon caleçon commençant à me.. Masturber, il était presque deux heures du matins, et j'ai toujours les yeux bien grand ouvert, je ne suis même pas fatigué.. Je retirais rapidement ma main l'entendant ouvrir la porte, c'est pas vrai il est là.. Je le regardais du coin de l'oeil me cachant presque sous la couverture,  ses yeux.. Il brillaient d'excitations sa fait presque flippée..

Gabriel : hum pas vraiment, c'est juste que..

Il s'approche de moi, Malgré qu'il faisait noir, j'arrivais à deviner qu'il retirait sa chemise tout en marchant vers moi, je tenais bien ma couverture sur moi, oui c'est une protection, tant qu'elle sera sur moi, il sera pas me voir ni me toucher !

Et en plus, ce que j'ai entre les jambes et plus que motivé et je suis sur que c'est lui qui est derrière tout ça.

Gabriel : rien du tout !

Je la tenais fermement, mais lui était plus fort que moi il arrivait donc à la retirer facilement, j'en étais tout mal, me mettant bien au fond de mon coussin tout gardant les yeux vers lui, mon coeur battait à une vitesse folle.. Je grimaçais sentant ses doigts sur poser sur mon caleçon et surtout sur ma fameuse érection dont je ne savais plus quoi en faire.

Gabriel : arrête.

Je posais mes mains sur sa main pour la tenir, j'ai du mal encore à me faire à l'idée que je puisse avoir une relation avec un homme.. Je ne trouve pas ça normal, j'ai l'impression de faire quelque chose de mal..

Pour éviter que je tente de le repousser ou que je l'arrête, Derek utilisait sa rapidité vampirique pour m'attacher avec les menottes, je me retrouvais les bras au dessus de ma tête, attaché et incapable de bouger, je tirais dessus, je crois que là, je peux bien paniqué, je suis à sa merci.

J'écoutais ce qu'il disait, je baissais ensuite les yeux sentant qu'il retirait mon caleçon, roh c'est vrai, il arrive à voir dans le noir lui, moi d'un côté le fait qu'il fasse noir me rassurait.. Mais savoir que lui pouvait voir chaque détail de mon corps, et surtout mon entre jambe me mettait mal à l'aise.

Gabriel : Arrête de t'amuser avec moi..

Je détournais le regard sur le coup. C'est vrai, j'aurais très bien pu cacher son sac.. Et pourtant je ne l'ai pas fait, pourquoi ? Pourtant avant de dormir, j'ai fouillée tout ce qu'il se trouvait avec une sueur froide à l'idée de ce qu'il comptiat me faire avec, surtout pour le vibromasseur..

Il prend quelque chose dans le sac, mais j'ignore c'est quoi, être aveugle comme ça, c'est comme être encore plus à sa merci, et le fait de ne pas savoir ses intentions c'est.. un peu excitant, j'en reviens pas que je viens de dire ça. C'était de la crème chauffante, et il s'amusait à en mettre tout d'abord sur mes tétons, je ressentais rapidement que le produit agissait, il se moque de moi en plus,  il ne peut pas s'empêcher de lancer ce genre de réflexion.

Voilà qu'il commençait à mettre cette crème sur mon.. sexe, j'en mordais ma lèvre non non.. J'en peux vraiment plus.. en plus il me masturbe en même temps, je tournais ma tête sur le côté retenant mes gémissements, je ne veux pas lui faire plaisir, je sais qu'il attend que ça, de m'entendre gémir pour lui, il l'a bien fait comprendre tout à l'heure..

Je le regardais du coin de l'oeil alors qu'il me disait ça, je m'en doutais, il veut m'entendre.. J'écarquillais les yeux lorsqu'il enfonçait un doigt en moi, sur le coup, j'étais surpris et arrêtait aussi tôt de mordre ma lèvre.

Gabriel : aaah..

Mais je me retenais malgré tout, c'était sur le coup de la surprise ! Non, je l'entend retourner dans le sac, qu'est-ce qu'il va faire maintenant ?!

Gabriel : qu'est-ce que tu fais.. ?

Il tient fermement une de mes cuisses pour l'écarter, j'avais la peur au ventre sur le coup, ne me dit pas qu'il à l'intention de.. Entendre sa phrase voulait tout dire, il enfonçait ensuite ce vibromasseur en moi, j'en gémissais tout en serrait bien les point, je n'arrivais pas à tenir en place.

Il l'allumait ensuite le faisant vibrer et il bougeait en moi, de plus la crème agissait à l'intérieur de moi, je n'arrive plus à me retenir, je laissais partir quelques gémissements. Il veut monter jusqu'au max.

Gabriel : Non.. arrête.. Aah !

Je levais ma tête vers le haut vu qu'il le faisait, mes jambes bougeait d'elle même et mes pieds s'écartaient ressentant tout le plaisir, et mes gémissmeents se faisaient bien entendu entendre, je ne tenais plus, non, je sens que je vias jouir..

L'entendre dire ça, j'en étais complètement gêné, il aime ça lui.. Sa l'excite d'avantage de me voir comme ça.

Gabriel : tais.... toi..

J'arrive même plus à parler, j'ai vraiment du mal.. Je me contractais gémissement au moment où je me laissais aller, je venais de jouir, je tentais de reprendre am respiration. Pas finis.. Je sens qu'il va s'amuser avec moi jusqu'au bout, Il retirait l'appareil de moi.. Ce que sa fait que de baisé un vampire ? Quel question, comme ci je couchais avec des vampires durant mes temps libre, il est le seul que j'ai rencontré..

Il me pénétrait, je baissais la tête sur le coup, voilà qu'il n'y allait déjà pas en douceur, claquant ses reins contre moi, et utilisant sa rapidité vampirique de temps à autre, j'en gémissais de plus belle encore une fois, il va finir par me tuer à se train là.


Pendant ce temps, Akio était dans une chambre accompangé de Benoit, il était au dessus de lui glissant ses lèvres contre sa gorge pour l'embrasser, il redressait la tête à m'entendre hurler de plaisir.

Akio : Et bien, Derek semble bien s'amuser avec lui, et lui semble monter au septième ciel, il pourrait lui foutre un truc dans sa bouche pour qu'il l'afferme.

Il le retournait sortant son membre tout en le pénétrant par la suite, il collait son torse contre son dos tout en faisant déjà des mouvements.

Akio : Et toi tu irais jusqu'à gémir comme lui ? On pourrait faire un concours de celui qui gémis le plus, hum.. Vu les cris qu'il fait, on a déjà perdu d'avance.

Il le redressais un peu pour attraper son sexe afin de le masturber en même temps qu'il claquait ses reins contre lui, il laissait passer quelque soupirement de plaisir. On peut dire que Akio à une réelle attirence pour Benoit, ils ont beaucoup de relation ensemble.

Pour ma part, Je jouissais une seconde fois sous les mouvements de Derek, et peu de temps il se lâchait en moi aussi. Il avait le grand sourire aux lèvres et malgré qu'il faisait bien noir, je le savais qu'il souriait et qu'il était tout content, moi je restais un moment dans cette position, de toute façon je suis attaché je n'ai pas vraiment le choix.. Je reprenais mes émotions et ma respiration, j'en restais sans voix.

Il finissait par me détacher, je plaçais mes mains sur mes poignets pour les masser, sa fait du bien d'être libéré.. J'attrapais un essuie qui se trouvait à côté de moi dans ma table de nuit pour m'essuyer quand j'en ais un peu sur moi et s coule entre mes fesses je susi trempée.. Je jetais ensuite l'essuie à terre le regardant du coin de l'oeil.

Gabriel : Je suis fatigué bonne nuit.

Jattrapais la couverture pour me retourner rapidement dos à lui, mais je gardais les yeux ouverts, comment sa se fait que j'ai eu autant de plaisir, j'en pouvais plus ! Il attendait sans doute à ce que je le félicite à ce que j'avoue que c'était bon, que j'ai pris mon pied avec lui, que j'ai adorée ça et tout et tout.. Mais j'y arrive pas, j'aimerais me sortir de se pétrin.. Maintenant qu'il a eu ce qu'il voulait, il va soigner mon père, et je n'aurais plus besoin de coucher avec lui ensuite, il faudra qu'il arrête  de venir dans ma chambre, je suis avec Lola, et j'étais bien avec elle, alors je dois recommencer là ou on s'est arrêté, si elle découvre cette relation que j'ai eu avec Derek, elle me trouver dégueulasse, j'ai toujours accepté le fait que deux hommes puissent être ensemble, mais d'un côté je trouvais ça étrange et pas normal, voir un peu dégoûtant, et voilà que je fais moi même la même chsoe avec un homme, bon, j'y ais été forcé deux fois.. Mais sa m'a plu, c'est ça le pire, j'enfouillais mon visage dans la couverture, je tentais d'ignorer Derek derrière moi.

Je finissais par fermer les yeux, et très vite je m'endormais, avec tout ce qu'il m'a fait, j'étais claquée, je m'endormais comme un bébé..


Pendant ce temps, Mike était entrain de marcher, bon c'était bien avant qu'il soit deux heures du matin bien entendu.. Mais il marchait complètement dans sa bulle  boudant bien du fait que Derek avait trouvé un nouveau chouchou, il s'agissait bien de moi.. Car avant que je n'arrive Derek n'en avait que pour lui, et Mike aimait ça, au point qu'il avait sans doute eu quelque sentiments pour lui, qu'il pouvait sacrifier sa vie pour lui, mais il en était jaloux de plsu en plus à chaque fois qu'il se retrouvait avec un autre homme que lui.

Il en remarquait même pas les filles qui étaient tout love de lui, car il faut le dire, mike est quelqu'un de très séduisant, très.. sexy. Mais il revenait rapidement à lui sentant la lame de cette dague se poser sous sa gorge, il tournait lentement son regard vers Akira qui lui posait cette question.

Mike : tu penses vraiment que je vais te le dire, je ne suis pas un sale traître, et je vais pas trahir Derek pour tes beaux yeux.

Il fronçait les sourcils.

Mike : tu crois vraiment que tu vas arriver à me tuer aussi facilement ?

Il s'apprêtait à utiliser ses pouvoirs, mais il n'en eu pas le besoin tout de suite vu que des gardes arrivaient ayant repéré les cadavres qu'il avait laissé derrière lui. En tout cas, ils semblaient bien le connaître.


Il lançait sa dague sur l'un des gardes qui fut tué sur le coup, les autres tiraient aussi tôt dessus, Akira tombait au sol sur le coup, Mike baissait les yeux pour le regarder. L'un des gardes arrivait vers lui pour le retourner, mais il n'était pas mord, il l'attrapait plaquant sa tête contre le sol à plusieurs reprise, Mike plissait les yeux.

Mike : * ce gars est cinglé. *

Akira n'abandonnait pas, continuant de demander où je me trouvais.

Mike : Tes sourd ou quoi, j'ai pas l'intention de te le dire, même si j'aimerais bien me débarrasser de cette idiot.

Il le regardait sortir cette seringue pour l'utiliser sur lui même, mais un homme arrivait enfonçant une seringue en lui, cela allait l'arrêter, Mike regardait bien vers cette homme qui n'était autre que son père.

Il regardait ce que les seringues contenait, c'était du sang de démon.

Mike : Prendre du sang de Démon, ce type devait vraiment être despéré, quel idiot.

Les gardes emmenaient Akira avec eux, Mike les regardait partir avec lui pour ensuite revenir vers darcia. Il le dévisageait, bien entendu qu'il se souvenait de lui.

Mike :Ah oué ? Bah vous avez bien fait d'abandonner mes recherches, j'étais très bien où j'étais. Et j'ai pas besoin d'être désintoxiqué, je vois pas de quoi tu parles.

il le regardait bien alors qu'il revenait  vers lui parlant de Derek, il en serrait les poings à cette instant. bien entendu, il savait que tout les dons qu'il possédait venait de lui, car sa mère est entièrement humaine.

Mike : J'ai pas l'intention de te suivre.

Il le suivait du regard alors qu'il partait jusqu'à sa voiture, Il parlait ensuite de sa mère, qui était sur le point de mourir, il se souvenait parfaitement d'elle et tout l'amour qu'elle avait pu lui apporter, sa disparition l'avait beaucoup infecté..

Mike : bien, je te suis, mais c'est seulement pour la voir, ensuite je m'en vais.

Il montait dans la voiture à côté de lui, regardant par la fenêtre, il savait que revenir dans cette ville lui ferait rappeler beaucoup de souvenir.. Il restiat muet durant tout le trajet. Une fois qu'il arrivait jusqu'à la chambre de sa mère, et qu'il la voyait, il s'avançait vers elle, celle ci était vraiment mal en poing.. Il s'asseyait à côté d'elle la regardant, elle tournant sa tête vers lui, laissant déjà couler des larmes.

" Mike.. c'est bien toi ? "

Mike : oui c'est moi.

" Mon bébé.. "

Elle tendait sa main vers sa la sienne, il l'attrapait pour éviter qu'elle ne s'épuise de trop, il la regardait bien.

" Tu es magnifique, je suis vraiment désolé.. On ta tellement cherché ton père et moi.. Tu m'as tellement manqué. "

mike : toi aussi.

Il restait malgré tout froid, ayant du mal étant donné toute ses années qu'il avait finis par oublier son ancienne vie et sa famille.

" On t'a fait du mal où tu étais ?"

Mike : Au début oui, mais avec le temps j'ai finis par m'adapter et je vis très bien la où je suis.

" Mais tu es revenu, alors.. tu vas rester ? "

Il tournait le regard vers son père à cette instant, mais revenait vers elle.

Mike : Non, je ne suis que de passage, je vais retourner avec..

Il savait que son père disait qu'il devait être désintoxiqué de lui, car il pense qu'il lui avait retourné le cerveau ce qui était un peu le cas au fond.

Mike : Derek.

" Cette homme.. Non, n'y retourne pas, ton père va t'aider, il va té libérer de son emprise. "

Il retirait sa main d'elle.

Mike : J'ai pas besoin d'être aidé, et je ne suis pas sous son emprise, vous ne savez pas qui je suis, et ni ce que suis devenu alors arrêter avec ça.

Il se levait, glissant ses mains dans ses poches.

Mike : Il faut que je m'en aille.

Elle regardait vers Darcia, la suppliant du regard qu'il fasse quelque chose, qu'il ne le laisse pas partir. il commençait à partir.

" Non je t'en prie, reste près de moi.. Mike"

Toutes ses émotions n'était pas bon pour elle, elle faisait une crise, son coeur s'arrêtait de battre, mike tournait son regard vers elle voyant le bruit des machines, les médecins arrivait rapidement pour réanimé son coeur, son coeur se remettait à battre, mais elle restait inconsciente, très épuisée.

Mike : Pourquoi la laissé dans cette état ?

Il regardait vers son père à cette instant.

Mike : il suffirait de lui donner du sang de vampire, et elle serait soignée.

Il détournait le regard.

Mike : je sais de quoi je parle, à en avoir consommer, le sang de vampire de sang pur fait des miracles.

Il voulait surtout narguer son père, sur le fait qu'il avait pu boire le sang de Derek, il s'en fichait de le décevoir ou non, pour lui, il avait tellement cru et eu confiance sur le fait qu'il puisse le retrouver autre fois, mais il l'a attendu encore et encore jusqu'à par finir par accepter sa vie auprès de Derek mais avant d'être à lui il avait vécu un enfer.

Mike : Qu'est-ce qui se passe, tu sembles déçu, j'ai pas besoin de ta cure, je vais parfaitement bien, d'ailleurs, il compte me transformer, se n'est qu'une question de temps avant qu'il ne le fasse et j'ai hâte de devenir un vampire.

Il passait ensuite à côté de lui pour partir.

La nuit passait très vite, et il commençait à faire jour. Moi j'ouvrais lentement les yeux, ah oui, je suis chez moi, j'avais presque oubliée.. Je tournais le regard sentant la main de derek sur moi, c'est vrai, il est là.. Et je me souviens parfaitement de tout ce qu'il m'a fait, et il est complètement nu ! D'ailleurs moi aussi.. J'étais tellement fatigué que je me suis endormis pratiquement tout de suite.. Et vu le petit matin, comme tout les hommes on est bien motivé de ce côté là.

Je retirais lentement sa main de moi, pour éviter qu'il ne se réveille, je me mettais sur le côté, attrapait mon caleçon pour l'enfiler, je voyais à terre le vibromasseur, tout de suite des images me revenait. Je secouais la tête, sortant du lit, j'attrapais mon peignoir que j'enfilais et marchait sur la pointe des pieds pour sortir de ma chambre, je suis entrain de fuir oui !

Et en plus de ma propre chambre.. J'ouvrais la porte délicatement, mais celle ci avait fait un peu de bruit, je tournais rapidement le regard vers Derek afin de voir si sa l'avait réveillé mais il semblerait que non, je l'ouvrais donc la porte entièrement pour m'apprêter à sortir, et ouf il m'a pas entendu, je descendais jusqu'à la cuisine pour me préparer un café c'est là que je vis Mike entré, il est là lui aussi ? Pourquoi il n'était pas là toute la journée ? Où il a dormi ?

Mike : Déjà debout.

Je regardais l'heure, il n'est que six heure du matin, j'en plissais les yeux, j'étais tellement stressée que Derek me ressaute dessus dès le matin que je me suis réveillé méga tôt, c'est pas dans mon habitude.

Gabriel : Hum oui, je n'avais plus sommeil.

Mike : Je vois.

Il me regardait avec mépris.

Mike : Derek est où ?

Gabriel : Dans ma chambre.

Il fronçait d'avantage les sourcils, il me regardait bien de haut en bas et partait ensuite jusque là, et il va où là ? Il va quand même pas squatter ma chambre !? Il montait jusque là, ouvrant la porte il regardait Derek. Il retirait sa chemise et ses chaussures et se faufilait dans le lit, il observait le visage de Derek avec le sourire aux lèvres.

Il finissait par glisser ses doigts sur son torse, descendant lentement jusqu'à son membre qu'il prenait entre sa main pour la lui caresser, il finissait par se mettre au dessus de lui approchant ses lèvres de sa nuque pour l'embrasser.

Mike : Je veux pas te perdre Derek..

Il savait qu'il allait se réveiller, il mordiller sa peau, ayant vraiment envie de reboire son sang encore une fois. Moi je tournais en rond dans la cuisine avec mon café, qu'est-ce qu'il va lui faire ? Et si il couche ensemble dans mon lit ?! J'en serrais ma tasse, pourquoi est-ce que sa m'énerve qu'il puisse lui faire la même chose qu'il m'a fait ? Ne me dit pas que je suis jaloux ?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Mer 25 Mar - 22:13

Si Mike a accepté de suivre son père c'est uniquement parce que sa mère n'en avait plus pour longtemps, ni l'un ni l'autre ouvrait la bouche le long du trajet. Mike garde une certaine rancune envers ses parents de ne pas l'avoir retrouver lorsqu’il en avait réellement besoin. 

Arrivé à destination Darcia passait devant entrant dans la chambre en premier pour prévenir sa femme du retour de leurs fils. Celle ci n'attendait que ça depuis de longue année même si Darcia avait fini par laisser cette histoire de côté, sa femme au contraire avait continuer sans relâche au moins de se rendre malade. 

Il laissait entrer Mike gardant un peu de recule les observant tous les deux, peut être que lui aussi avait une certaine rancœur. Mike prêtant être bien à mes côtés et n'a jamais essayer de retrouver ses parents, maintenant sa mère est malade et condamné. Fragile elle fit rapidement une crise de peur de reperdre à nouveau son fils, même si les médecins réussit à faire redémarrer son coeur, il ne s'agit juste d'un sursis.

Darcia: qu'est ce que tu crois? que j'aime voir ta mère dans cette état? que je prend plaisir de sa souffrance? non, sa c'est le style de ton vampire auquel tu es tant attaché. J'ai voulu utiliser cette méthode, mais elle refusait de vivre. Elle te croyait mort depuis longtemps et souhaitait te rejoindre.

Mike donnait tout afin de provoquer son père, celui fronçait légèrement les sourcils tentant malgré tous de rester calme.

Darcia: mais peut être que c'est le cas, tu es mort il a bien longtemps. Tout se que je vois devant moi c'est le jouet d'un vampire égoïste.

Il se tournait le regardant partir.

Darcia: n'oublie pas que mon travail est de protéger cette ville des parasites Mike, devient l'un d'entre eux et je ne verrais pas mon fils en face de moi, mais le monstre que je vais abattre.

Il le laissait partir tournant à nouveau le regard vers sa femme.

Darcia: ne t'en fais pas, je vais sortir notre fils de cette influence. 

Il sortait de la chambre préparant ses affaires contre les vampires, bien qu'il n'est reçu que mon prénoms. Il ignore complètement à quel sorte de vampire il aura à faire. Moi je pensais pas à Mike à cette instant mais plutôt le bon moment que j'ai passer avec Gabriel, les humains ont vraiment pas d'endurance Gabriel est déjà excetunuer. Je le détachais donc le laissant respirer un peu, ils sont tellement fragile qu'il meurt de pas grand chose. J'arrive à entendre son coeur battre la chamade, si je le pousse trop loin est ce qu'il risque de lâcher? je l'ignore complètement après tous, je n'ai pas croisé beaucoup d'humain dans ma longue vie.

Derek: oui bonne nuit.

comment ne pas ricaner? il a adoré ça, mais joue encore les coincés. Je me collais à son dos alors qu'il tentait de s'endormir lui chuchotant quelque petits mots à l'oreille.

Derek: je peux t'assurer que tu viendra bientôt à moi pour te satisfaire, elle..elle n'en sera plus capable.

Je suis sûr de moi c'est certain et j'ai de bonne raison de l'être, je commence à le cerné un peu. Je m'allongeais à ses côtes serrant l'oreiller contre mon visage le regardant encore un peu avant de m'endormir à mon tour, je pensais pouvoir me réveiller avant lui histoire de..prendre mon petit déjeuné au lit et bien commencer ma journée, mais Gabriel avait tellement peur que je plonge encore dessus " se qui est vrai" il partit sur la pointe des pied comme un voleur. Le bruit de la porte me faisait simplement changer de position, je m'allongeais sur le dos léchant mes canines. Je dois sans doute rêver de se copieux petit déjeuné qui m'attendait, mais Gabriel allait tous faire capoté étant déjà partit.

Je souriais sentant des baiser sur la nuque et une main me caressant l'entre jambe, sa y est Gabriel a tellement kiffé hier qui me remercie avec des papouilles. L'odeur alors vite me démentir, j'attrapais Mike utilisant ma rapidité pour me mettre aussi de lui. 

Derek: tiens se cher Mike revenu de sa petite promenade?

je regardais la place à côté, mais évidemment Gabriel n'était plus la. Je m'allongeais carrément sur lui tapotant mes doigts sur son torse.

Derek: tu as battu ton record de boudage, mais partir comme ça sans que je puisse t'appelé en cas de besoin c'est gonflé non? dois je te remettre un collier pour te biper?

Je ressent d'autres odeur sur lui? je baissais un peu mon visage respirant sa nuque et repris vite un sourir le regardant à nouveau.

Derek: voilà donc, une petite visite familial? 

Sa risque de m'emmerder plus qu'autre chose, comme pour la plus part de mon personnel je me renseigne un maximum pour savoir qui reste à mes côtés. Son père risque d'être une source de problème, pas que je crains pour ma propre vie au contraire, mais il risque de m'emmerder. Il est l'un des gardiens de cette ville désirant protéger ses humains de l'influence des créatures magique dans mon genre. 
Se qui m'inquiète c'est de savoir les risque de Mike retourne sa veste, si je refuse toujours de capitulé sur ses désirs...est ce qu'il retournait auprès de son père pour se venger? je ne pense pas mais est ce que je devrais prendre se risque?

Derek: peut importe évite de t'éloigner désormais, j'espère pas venir te chercher la prochaine fois.

Je dois être certain de le regarder à mes côtés, j'entaillais un peu ma langue avec ma canines avant de l'embrasser. Cela semblait lui plaire à la façon qu'il m'attrapait pour être certain de tout récupérer. J'étais obliger d'attraper ses poignets pour les plaquer contre le lit.

Derek: n'oublie pas qui tu sert Mike, laisse les broutilles du passé où ils sont.

Je passais mon doigt contre sa nuque, tant pis j'aurais pas Gabriel pour mon petit déjeuné, mais le sang de Mike est également très plaisant.

Derek: je pense que je t'ai fais assez languir comme ça non? tu as une vie de mortel pour moi un grain de poussière dans le temps, mais pour toi...c'est comme avec une épée de Damoclès au dessus de la tête. Chaque seconde comptes et j'aimerais pas voir se beau visage devenir ridée et repoussant.

J'entend déjà son coeur d’accélérer et son excitation augmenté.

Derek: pas tout de suite, juste encore un tout petite peu de patience, ne t'en fais pas...pas grand chose, mais n'oublie pas une chose. Deviens comme ton prédécesseur, trahis moi et tu subira le même sort compris?

Je repris sourire, il semble tous excité maintenant.

Derek: pour l'instant laisse moi prendre mon petit déjeuné. 

je mordais aussi tôt au niveau du torse buvant quelque gorgé avant de lécher tous le sang qui coulait, la plaie cicatrise déjà avec le peu de sang qu'il a récupérer. Je fini par me redressant attrapant mes vêtements pour me rhabiller,  Gabriel est entrain de tourner en rond dans la cuisine, serait t'il inquiet de se qu'il se passe ici? J'en souriais à l'idée comme je l'avais prévu il commence à ne plus se passer de moi.

Derek: profite donc de ses derniers petits instant Mike, car tu mourra se soir SI tu réussit  mon petit test.

oui j'ai une idée derrière la tête, je sortais de la chambre me dirigeant vers la cuisine. Gabriel n'arrivait pas à tenir en place, il n'a même pas remarquer que j'étais la.

Derek: alors on tracasse? 

avec ma rapidité j'attrapais sa tasse avant qu'elle ne tombe à terre.

Derek: t'aurais je fais peur?

Je lui rendais sa tasse de café et allait pour m'en préparer une également.

Derek: t'es partit comme un voleur, moi qui aurais aimé te mordre la cuisse de bon matin. C'est pas grave j'ai eu la chance d'avoir un excellent beau gosse pour te remplacer, mais la prochaine fois tu échappera pas à mes canines perverse.

Chacun de mes mots le faisait réagir, je vois bien que notre petite sauterie de cette nuit le travail encore.

Derek: tu semble pas à l'aise? qu'est ce qui t'arrive donc? oh je sais...tu es impatient de mettre le couvert? t'inquiète pas prochaine fois on fera dans un lieu public...mmmh j'en salive d'avance.

Comment ne pas éclaté de rire devant une tête pareil? qu'est ce qu'il m'amuse cette humain. Mike arrivait c'est à peine si je sent pas sa jalousie envers Gabriel.

derek: et les truc à trois j'adore aussi.

Benoit: mmmh une fois qu'on parle de partouze, moi je suis partant.

Derek: dès qu'il a des queues mise en jeu, tu es toujours partant Benoit.

Benoit: exactement.

D'ailleurs lui aussi c'était amusé hier soir, chaque occasion que Akio à la chance d'avoir Benoit, il la prend. ça se verra à la tête de Zankou quand il arrivait à son tour. Son humeur se déchiffrait sur son visage, il poussait akio pour prendre la place et s'asseyait en nous dévisageant tous chacun notre tour.

Benoit: mal dormis?

Zankou: encore un mot qui sort de ta bouche et je te brise la mâchoire!

Benoit: sa veux surement dire non.

Zankou: bon sang! qui aurait cru que tu couinais autant snoopy! et se crétins qui s'y ai mis aussi!

Benoit: j'ai été violé.

Zankou: c'est mon poing sur ta gueule qui va te violé! il a dix mille chambre dans cette maison et je me suis retrouve COMME PART HASARD entre celle d'une bande gay!

Il attrapait une banane pour calmer sa mauvaise humeur en mangeant.

Benoit: pauvre zankou, lui était tous seul dans sa chambre avec personne pour s'occuper de lui.

sous l’énervement il écrasait la banane dans sa main.

Benoit: j'aimerais pas être à la place de cette banane.

Derek: arrête de l'emmerder ou tu risque de regretter se visage qui est le tiens et sa sera inutile de venir me mendier du sang.

Il levait les yeux arrêtant ses moqueries envers zankou, bon moi j'ai fais une promesse à Gabriel. En espérant qu'il ne compte pas s'échapper de moi même si j'aide son père, car il est dans mes filets et y restera très longtemps. Mike observe chacun de mes mouvements, il risque de râler d'avantage et montrer deux fois plus sa jalousie mais tant pis. Je trouvais une petite fiole qui fera l'affaire, m'entaillais la main le remplissant de sang.

Derek: comme je suis de très bonne humeur, je vais tenir ma promesse.

Je refermais le flacon la posant dans la main de Gabriel.

Derek: voilà pour ton petit papa, mais ne crois pas d'être libérer de ta petite servitude envers moi. Si tu me fais un coup foireux alors..une certaine vidéo risque de tomber entre les mains de cette chère et tendre petite copine qui te colle au bask. et oui j'ai pris le temps de poser une petite caméra dans ta chambre pendant que tu rendais visite à papa. J'ai toujours un coup d'avantage Gabriel, tu finira par t'y faire.

j'attrapais son menton lui posant un petit baiser.

Derek: aller va vite sortir ton père du coma.

Je tapais ma main sur sa fesse pour le faire avancer, il n'avait pas le temps de sortir de chez lui que la sonnette retentissait par curiosité j'y regardais d'un oeil. Mon regard changeait aussi tôt à la vue de cette garce, elle va vraiment le coller jusqu'à la fin cette mégère.
Il a un petit blondinet avec elle, jeune et plutôt mignon. Genre de proie qui me plairait bien de mettre le grimpait dessus, oui je peux avoir des tendance pédophile à mes heures. Après tous Mike allait avoir à peine quinze ans quand je me suis occuper de lui la première fois.

Nasir: bonjour Gabriel sa fait longtemps, tu te rapelle de moi? j'ai changé c'est sûr depuis que...enfin j'ai supplié ma grand soeur de venir te voir, je suis super content que tu sois de retour et aussi..désolé pour tous les épreuves que tu as enduré.

Maintenant il m’intéresse plus que je sais que c'est le frère de l'autre baudruche! 

Nasir: tu étais sur le point de partir? 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Jeu 26 Mar - 22:12

Aprè que Darcia ait eu une petite conversation avec son père, et le narguait expliquait ses intentions et le fait qu'il désirait devenir un vampire.. Celui ci passait toute la nuit dehors à réfléchir malgré tout aux paroles de son père, et le fait d'avoir revu sa mère dans cet état. Son père lui avait prévenu, que s'il devenait un vampire, il ne verrait plus son fils en face de lui, mais un monstre qui nuierait cette ville et qu'il abatterait sous le champs sans rancoeur. Mais malgré tout, il promettait à sa femme qu'il ferait en sorte de le sortir de là..

Il était donc rentré en début de matinée, où il me croisait dans la cuisine, et se rendait ensuite jusqu'à ma chambre, où se trouvait Derek.. Bien entendu, moi je me demandais ce qu'il comptait faire, après tout, je sais qu'ils avaient tout les deux des relations.. Et je ne comprend pas pourquoi, mais je ressens comme une jalousie en moi, mais c'est impossible ! Je ne peux pas être tombé sous le charme de Derek, c'est un homme, et je ne devrais pas aimé tout ce qu'il me fait, tout le monde trouverait ça dégoûtant et maintenant, j'ai retrouvée ma vie, et Lola.. S'il elle apprenait ce que j'ai fais, elle me regarderait avec dégoût et je ne veux pas que cela arrive.

Mike s'était donc faufiler dans le lit avec Derek, commençant à le caresser, à  l'embrasser.. Derek pensait que c'était moi au début, mais il se rendait bien vite compte que non. Il utilisait aussi tôt sa rapidité pour poser Mike à côté de lui, afin de se mettre au dessus de lui, celui ci levait son regard vers le sien.

Mike : oui une belle petite promenade, si tu veux que j'y retourne dit le.

Il avait bien remarqué qu'il me cherchait après, il en plissait les yeux, mais le laissait malgré tout s'allonger sur lui et écoutait ce qu'il lui disait, il détournait le regard sur le coup.

Mike : Mais tu n'avais pas vraiment besoin de moi à ce que je peux voir, vu dans quel chambre tu dors.

Oui c'était encore bien de la jalousie. Il le regardait à nouveau du coin de l'oeil, vu qu'il reniflait son odeur, il savait qu'il allait vite comprendre qu'il avait vu sa famille.

Mike : En effet, mais c'était un pur hasard.

Derek se renseigne sur tout les personnes qu'ils possèdent, tout comme il l'a fait avec moi. Et il sait parfaitement que son père n'était autre que Darcia, celui qui protégeait cette villes des êtres méfastes, et Derek en faisait partie.

Aussi tot, il se posait des questions, se demandant si Mike allait retourner sa veste contre lui, si le fait de se sentir désinteressé depuis ma présence le ferait changé de camps.. Il préférait donc prendre ses précotion, en lui promettant quelque chose qu'il désirait depuis bien longtemps.

Mais avant de lui faire part de ça, il lui rappelait qui il servait, et qu'il devait éviter de s'éloigner de lui et aini de suite.

Mike : Serais tu inquiet que je prenne mes jambes à mon cou ? Que j'agisse comme un traître en retournant auprès de ma famille, auprès de mon père ? Après tout, si on ne m'avait pas enlevé se jour là, j'étais voué à devenir comme lui, un garde protégeait cette ville de toutes ses créatures qui pourrait la nuire. Je pensais que t'avais plus confiance en moi que ça, au fond, je ne suis qu'un de tes esclaves de plus, t'en as rien à foutre de me perdre ou non.

Il serrait bien les couvertures entre ses doigts commençant à en avoir plus qu'assez. Mais il les désserait ensuite, voyant qu'il approchait ses lèvres de siennes pour l'embrasser, et de plus, il avait entaillé sa langue, mike ressentait tout de suite son sang, il attrapait sa tête désirant bien tout récupérer, jusqu'à la dernière goûte. Une fois qu'on commence à se nourrir du sang d'un vampire, surtout si celui ci est pure, cela devient comme une drogue il est difficile de s'en passer.. Derek finissait par attraper ses mains pour les plaquer au dessus de lui afin qu'il s'arrête, il le regardait bien dans les yeux savourant encore son sang dans sa bouche.

l'entendant lui dire tout ça, ses phrases qui lui disait, il comprenait bien ou il voulait en venir, l'idée qu'il désire enfin le transformer le faisait bien plaisir.

Mike : alors tu acceptes enfin ma demande, tu vas me transformer ?

Son coeur battait rapidement à cette idée, mais fut néanmoins déçut de l'entendre dire qu'il n'allait pas fait ça maintenant.

Mike : quand alors ? Combien de temps je dois encore attendre ? Tu sais très bien que je ne te trahirais pas..

Bien entendu qu'il en était tout excité à cette idée, il avait de nouveau le sourire au lèvre. Et le fait qu'il voulait à nouveau boire de son sang lui faisait également plaisir, Mike était vraiment sous son emprise, où était près à tout faire pour lui, à tout sacrifier.

Il gardait les yeux ouvert alors qu'il le voyait sortir ses canines pour le mordre au niveau de son torse, il glissait ses doigts dans ses cheveux aimant cela, se sentir utile à nouveau pour lui.

Une fois qu'il en avait terminé, la plait cicatrisait déjà  très rapidement.  Il le regardait se remettre debout pour s'habillé, il le suivait du regard, déçu, ayant espéré qu'il aille plus loin avec lui.

Mike : où tu vas ?

Il reprenait le sourire de ce qu'il lui disait, il allait le transformer se soir, par contre il parlait d'un petit test, il se redressait aussi tôt.  Il se posait sur le bord du lit, passant ses doigts sur ses lèvres se rappelant du baisé qu'il lui avait fait avec son sang, il fermait les yeux désirant vraiment qu'il le transforme enfin..

Il se demandait malgré tout de quel test, il pouvait parler, mais il s'en fichait, il était près à tout faire pour le réussir, et enfin devenir se vampire qu'il désirait tant.

Moi j'étais toujours dans la cuisine, faisant les cents pats, je n'arrivias pas à penser à autre chose que Derek et Mike tout les deux, et sa fait déjà pas mal de temps qu'ils sont enfermé tout les deux, je n'arrivais même plus à boire mon café, et c'est pas normal, moi qui adore ma tasse de café le matin !

Je n'avais même pas entendu Derek descendre, ni le fait qu'il soit dans la même pièce que moi, alors lorsqu'il disait ça, je sursautais me tournait vers lui, j'en lâchais ma tasse sous la surprise.

Mais il rattrapait ma tasse avec sa rapidité pour me la redonner, je le regardais bien dans les yeux  à cette instant, il fait encore se regard.. C'est vraiment quelqu'un qui sait comment séduire, ou intimidité quelqu'un...

Gabriel : Hum non, j'étais.. dans mes pensées.

Je le regardais du coin de l'oeil alors qu'il partait se faire sa tasse de café, je l'écoutais en même temps.

Je l'écoutais, hum quoi ? Il voulait me mordre la cuisse.. ? J'en avalais ma salive, je m'en doutais qu'il aurait ce genre d'idée.. Perverse en tête ! Je serrais légèrement ma tasse par la suite l'entendre parler de Mike, alors il s'est nourrit de lui, et ils ont sans doute fait plus que ça.. Pourquoi je suis déçu, pourquoi sa m'agace autant, j'en détournais le regard. Tout ce qu'on a fait cette nuit, m'a torturé toute la nuit, oui j'en ais rêvé ! Et me torture encore maintenant. Je revenais vers lui puisqu'il me parlait à nouveau.

Je faisais une tête surprise de ce qu'il me disait.

Gabriel : dans un.. Lieu public ? Eeh non, sa ne me dit rien..

Il plaisantait j'espère ? Il semble s'amuser de voir mes réactions, il faut que je me contrôle, il va finir par croire que je suis intéressé par lui. Je tournais le regard voyant Mike arriver, il me fusillait déjà du regard, je le regardais normalement mais malgré tout assez jaloux de lui, il est bien plus beau que moi, et plus musclé, si il devait choisir entre lui et moi, sa devrait être lui. Non mais pourquoi je me pose ce genre de question ?! Qu'il le choisisse lui, et il me laissera enfin tranquille !

J'écarquillais, il veut faire des trucs à tois ? Avec Mike ? J'en enfouillais mon nez dans ma tasse sur le coup, pour le boire, mais je toussais légèrement parce qu'il était froid.. Je regardais ensuite vers Benoit qui arrivait, Mike tournait son regard vers lui.

Mike : Tu n'auras rien de moi Benoit, ni moi, ni ma queue, plutôt rêvé.

Mike ne couche qu'avec Derek, du moins, avec un homme se n'est qu'avec lui et personne d'autre. Par contre les femmes, cela ne le gêne pas.

Je regardais ensuite Zankou arrivé, il semble avoir passé une mauvaise nuit, il est de mauvais humeur sa se voit. Je me demande pourquoi..Il se querellait avec Benoit, et me disait ensuite ça, j'en écarquillais les yeux, c'est pas vrai.. Il m'aurait entendu, j'en devenais bien vite gêné. Il pense que je suis gay maintenant.

Gabriel : je ne suis pas.. Gay !

Mike détournait le regard mécontent.

Mike : Tsss, et bien comme je l'avais prédit, tu t'ais bien amusé, et tu ne t'es pas inquiété de mon sort.

Il parlait à Derek bien entendu, moi je regardais vers Mike, je crois qu'il me déteste, voir même qu'il a de la haine envers moi, il doit vraiment être amoureux de Derek, je peux le comprendre que sa doit l'énervé qu'il puisse ainsi couché avec d'autre personnes.. Ils doivent surement être ensemble tout les deux.

Mike regardait bien Derek il semblait préparer quelque chose, je le regardais également, il prenait une petite fiole et commençait à s'entailler la main pour le remplir de sang. Est-ce que se sera son sang pour.. Guérir mon père de son coma ? Mike en fronçait les sourcils sur le coup.

En effet, c'était bien pour mon père, il parlait de cette pormesse qu'il m'a faite. Il s'avançait vers moi pour me la donner, je regardais cette fiole mais relevait les yeux pour le regarder et l'écouter. Je me disais que je n'aurais plus besoin de coucher avec lui après ça, mais encore une fois il trouvait un moyen de pression sur moi, je n'en reviens pas qu'il a filmé tout ce qu'on a fait hier soir, et il menaçait tout le montrer à Lola.. C'est pas vrai, je me sens vraiment piégé avec lui, je pense pouvoir être libre mais je me fais de faut espoir, je serais toujours à lui.

Gabriel : encore une fois tu joues les chantages.

Oui j'étais frustré, frustré qu'il joue avec moi de cette façon,et lui sa semble bien l'amuser, il me laissait un baisé sur mes lèvres, moi je me retournais pour m'en aller, je le prend vraiment mal le fait qu'il ait pu ainsi nous filmer pour une fois de plus utiliser du chantage sur moi.

Je plissais les yeux vu qu'il me donnait une fessée, et il fait ça devant tout le monde, sur le coup, il m'agaçait un peu. Mike lui était de nouveau de mauvais humeur. C'est là que la porte sonnait, tient de la visite ? J'ouvrais la porte, c'était Lola et Nasir son petit frère, mais il a tellement changé que je ne l'avais pas reconnu sur le coup.

Lola : Ouf tu es reveillé, mais si sa n'aurait pas été le cas, je t'aurais apporté ton petit déjeuné au lit.

Elle me montrait le palteau qu'elle avait apporté, tout un petit déjeuné qu'elle avait préparé avec amour rien que pour moi, elle a toujours été comme ça, prendre soin de moi de cette façon, j'en souriais.

D'yn côté tant mieux que j'étais déjà réveillé, si elle serait venue alors que Derek serait entrain de me sauter dessus.. Je préfère ne même pas y penser.

Gabriel : C'est très gentil de ta part, je n'ai encore rien mangé en plus.

Je tournais ensuite le regard vers Nasir, il a bien changé, j'étais également content de le revoir.

Gabriel : tu as drôlement changé Nasir, tu as bien grandis. Merci d'être passé, sa me fait plaisir. Oui, je suis enfin de retour, et on peut dire que.. Toute ses épreuves m'a un peu fait grandir en maturité.

sa on peut le dire oui..

Gabriel : oui, je compte aller rendre visite à mon père.

Je serais la fiole entre ma main, et la glissais ensutie dans ma poche.

Gabriel : on peut y aller ensemble si sa vous dis, je mangerais ce que tu m'as préparer durant le trajet.

Lola : Oui d'accord, allons y alors.

Elle m'attrapais le bras tout contente de me retrouver, je tournais le regard derrière moi, me sentant visé par Derek mais partait ensuite jusqu'à la voiture, j'avais mon chauffeur qui nous conduisait, moi je regardais tout ce que lola avait préparé tout semble délicieux.

Gabriel : et bien, bon appétit.

Je sortais mes baguettes et commençait à manger.

Gabriel : c'est délicieux, je dirais même que tu as progressé.

Lola : oh merci, je suis contente que sa te plaise.

Je la regardais, toujours aussi souriante.. Je baissais la tête, c'est tellement cruelle ce que je lui fais.. Mais je n'ai pas le choix, je suis coincé quoi que je face avec Derek.Une fois que j'arrivais à l hôpital, j'allais jusqu'à sa chambre.. Il faut que je sois seul, pour éviter qu'il ne me voit lui donner du sang..

Gabriel : je peux aller le voir seul, j'aimerais.. me confié à lui.

Lola : oh oui pas de soucis, on t'attend là.

Gabriel : merci.

Lola s'asseyait à côté de son frère, elle semblait toute triste, elle baissait la tête serrant sa jupe.

Lola : J'aimerais tellemetn qu'il se confie à moi, je ne sais pas ce qu'il a du endurer, ni même ce qu'on a pu lui faire mais, j'aimerais le soutenir.

Elle regardait vers Nasir les larmes aux yeux.

Lola : et si il ne m'aimait plus ?

Moi je m'approchais de mon père, regardant si personne ne voyait ce que je faisais, je sortais la fiole de ma poche et le faisait boire à mon père, je la remettait ensuite rapidement dans ma poche.

J'attendais quelque instant, jusqu'à ce qu'il finisse par ouvrir les yeux.

Stephan : Gabriel ?

Je serrais aussi tôt sa main, il reprend rapidement des couleurs, le sang de Derek fait vraiment des miracles.

Gabriel : Papa..

J'étais tellemetn content, j'ai cru que je les avais perdu tout les deux et de le savoir en vie, me faisait énormément du bien.

Stephan : Tu n'as rien, je suis tellement soulagé et ta mère ?

Je détournais le regard lui faisant comprendre, il en posait sa main devant sa bouche n'en revenant pas. Pour lui tout s'est arrêté se jour là, il ignorait qu'il était dans le coma depuis toute ses années.

Stephan : Non..

Gabriel : De quoi est-ce que tu te souviens ?

Stephan : De cette homme, il est entré chez nous, il voualit t'emmené, mais j'ai tenté de l'en empêcher, il était tellement fort, il m'a attrapé le bras et puis.. Plus rien.. Cette ordure à .. Tué..

IJe crois que c'est trop pour lui d'un coup, alors il veut mieux que j'évite de lui dire qu'il a réussit à m'enlever, et tout ce que j'ai subis ensuite.. Je préfère lui laisser déjà le temps de digérer la perte de maman.

Gabriel : je vais prévenir les infirmière que tu es reveillé.

Stephan : hum oui..

Il semble sous le choc, j'ouvrais la porte regardant lola et Nasir.

Gabriel : il est réveillé.

Lola se remettait aussi tôt debout.

Lola : oh c'est pas vrai ! C'est formidable, je vais prévenir les infirmières !

Elle partait rapidement, je retournais donc près de mon père. Une infimière arrivait près de lui pour l'examiner.

Infirmière, c'est incroyable, il semble être en pleine forme..

Stephan : Oui je vais bien.. enfin, presque.

Infirmière : vous savez comment vous vous appelez ?

Stephan : bah oui quel question ?!

Infirmière désolé, c'est juste qu'après toute ses années dans le coma, le cerveau peut oublier certaine chose.

Il se redressait sur le coup.

Stephan : dans le coma.. ?

Infirmière : oui, vous étiez dans le coma depuis presque un an maintenant.

Il semble encore plus sous le choc, je posais ma main sur son épaule.

Gabriel : ça va papa ?

Stephan : j'en sais rien..

Je regardais vers l'infirmière.

Gabriel : est- ce qu'il peut rentrer ?

infirmière, on doit d'abord faire quelqu examen pour voir son état, je vais appeler son médecin.

Elle partait, pendant ce temps, on devait patienter à l'extérieur, le médecin arrivait.

Médecin : c'est étonnant, il semble allez beaucoup mieux. J'ai du mal à comprendre.. Mais, il est déjà entrain de préparer ses affaires, il va pouvoir rentrer chez lui.

Je souriais, tout content pour lui, mais retirait mon sourire, il va faire une crise en voyant tout ce petit monde à la maison, Derek, Mike, Akio et benoit et même Zankou, il ne va pas être du tout content.

Lola : je suis tellement contente que vous alliez mieux monsieur.

Stephan : Tu me vousvois encore depuis tout ce temps Lola ? Vous n'êtes pas encore marié tout les deux ? Tu es lent Gabriel.

Elle en rougissait sur le coup, moi je détournais le regard.

Gabriel : nous ne sommes pas pressé et puis.. J'ai été absent longtemps..

Autant lui dire, de toute façon, il va finir par l'apprendre et puis avec le sang de Derek, il ne risque de ne rien avoir, il tournait son regard vers moi.

Stephan : comment ça ?

Lola faisait une tête triste sachant ce qu'il en était.

Gabriel : Cette homme dont tu te souviens, il a réussit à m'enlever après vous avoir.. Tout les deux devant moi.

Il s'arrêtait.

Stephan : qu'est-ce qu'il ta fait, et où il t'a emmené ?!

Gabriel : je n'ai pas envie d'en parler.

Stephan : Il faut que tu nous le dise, je vais appelé un ami, il sera enquêter sur cette affaire et retrouver cette ordure pour payer son crime !

Gabriel : sa ne risque pas, il vit loin de cette ville..

Stephan : On le retrouvera peu importe où il se trouve !

Je me taisais, je n'ai pas envie qu'il s'implique la dedans. Qu'il découvre cette autre facette de ce monde. On finissait par rentrer, je restais dans la voiture sachant qui se trouvait à l'intérieur.

Stephan : qu'est-ce que tu attends gabriel ?

gabriel : j'ai oublié de te dire.. Il y a quelque personnes chez nous.

Stephan : de la famille et des amis ?

Il partait jusque là, je tendais la main mais soupirait. Il entrait et voyait ce petit monde tranquillement dans le salon, akio les pieds sur la table basse, entrain de siffoner une bouteille dès le matin, Stephan les regardait un par un.

Stephan : Qu'est-ce que vous faîtes chez moi, et qui êtes vous ?!

Gabriel : Papa, je te présente hum.. Des amis à moi. Zankou là-bas, Akio..

Akio : yop le vieux.

Stephan : le vieux ?! Retire tes pieds de cette table ! Et c'est une de mes bouteilles ?!

Il se remettait correctement assis.

Akio : oué elle est bonne, tu veux un verre ?

Stephan : tu me tutois ? On ne se connait pas !

Je crois qu'il va attraper des cheveux blanc, moi je continuais.

Gabriel : Benoit, Mike, et Derek.

Je finissais par derek je le regardais bien.

Gabriel : ils restent quelque temps ici.

Stephan : Il en est hors de question, vous allez partir tout de suite !

je m'en doutais.. Il est pas du tout content. Akio se levait les mains dans les poches, il s'avançait vers lui crachant la fumée de sa cigarette sur lui.

Akio : C'est pas toi le chef, on t'obéis pas à toi, c'est à Derek qu'on obéis bien sâgement, alors si il dit qu'on reste ici quelque temps, on restera ici ta pigé ?

Stephan : qu'est-ce que tu viens de dire ?!

Akio : ta bien compris, tient ton père en laisse, sa veut mieux pour lui.

Il ricanait, partant de son côté. Stephan tournati son regard vers Derek.

Stephan : Prenez vos amis mal élevé avec vous, et partez de chez moi !

Lola : Calmez vous, se n'est pas bon pour vous..

Elle lui prenait le bras l'emmenant dans une autre pièce.

Lola : venez vous avez besoin de rester au calme et de vous reposer, le médecin l'a dit.

Stephan : je vais très bien !

Elle l'emmenait malgré tout jusqu'à sa chambre. Moi je soupirais sur le coup, tout en levant les yeux vers Derek.

Gabriel : Merci pour lui.

C'était un merci un peu froid je dois dire. Parce que je sais qu'il ne l'a pas fait pour lui, ni pour moi, mais plutôt pour lui.. Je m'avançais vers lui.

Gabriel : il faut que je te parle.

Mike me fusillait déjà du regard.

Gabriel : en privé.

Il ne semblait pas avoir l'intention de bouger, mais sous le regard de Derek il finissait par partir les mains dans les poches mécontent, je me retournais pour être dos à lui.

Gabriel : Je ne suis pas ton jouet, sur le quel tu peux t'amuser quand bon te semble, et j'en ais assez que tu m'utilises de cette façon.

Je me tournais le regardant, cette façon qu'il a de me regarder.. je serrais les poings, non il faut pas qu'il m'intimide, il faut que je reste sur ma lancé ! Allez courage Gabriel !

Gabriel : Tu vas arrêter d'utiliser des chantages sur moi, tu vas laisser Lola tranquille et la laisser en dehors de tout ça, et tu ne lui montreras pas cette vidéo, tu m'as compris ?

Oui j'utilisais mes dons sur lui, j'avais légèrement les sourcils froncés, je détournais ensuite le regard il semble bien frustré et bien oui, tu utilises ce genre de procédé, je peux en faire tout autant de mon côté.

Gabriel : Cette nuit je vais passer la nuit avec Lola, Tu te trouveras une autre chambre, il y'en a plein d'autre de disponible. Tu n'as cas rester auprès de Mike, vous semblez est plus qu'ami.

Cette petite pique que je lui ais jeté, sa fait vraiment l'effet d'un petit couple, et moi qui est jaloux, non je ne suis pas entrain de faire une crise de jalousie ! Je baissais légèrement la tête.

Gabriel : C'est tout ce que j'avais à dire. Je.. Je vais voir mon père pour tenter de le calmer.

Je partais rapidement, Mike était contre le mur ayant tout écouté, il avait le sourire aux lèvres espérant bien que Derek allait enfin lâcher prise avec moi.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Sam 28 Mar - 9:40

Je me sent carrément provoqué par son attitude, est ce qu'il tenterait de me faire payer à sa manière cette histoire de video? alors que j'ai inventé de toute pièce, je voulais le tenir en laisse pour être certain qu'il ne me lâche pas. J'ai pas l'habitude qu'on me résiste comme ça, j'ai toujours eu se que je voulais en temps et en heure. 

Il me lançait un regard avant de sortir bras dessus, bras dessus avec leurs pot de colle. Benoit regardait dans ma direction tout en buvant sa tasse de café sans rien dire, il savait de toute façon que c'était risqué de lâcher un commentaire vu mon état de frustration. 
Nasir regardait sa soeur avec un grand sourire, elle avait retrouver l'espoir depuis le retour de Gabriel, malgré cette crainte qui la hantait encore.

Nasir: Elle sait prit des cours particulier pour s'amélioré en cuisine, " je lui préparerais les meilleurs petit plat à son retour" disait t'elle. Une vrai acharné.

Il posait sa main devant sa bouche faisant mine d'avoir trahit un secret.

Nasir: oups je devais pas le dire Lola? 

A peine arriver Nasir et Lola s'arrêtait devant la porte de la chambre, Gabriel désirait y entrer seul prétendant se confier à son père.

nasir: bien sûr c'est normal.

Il regardait sa soeur ensuite voyant son expression changer, allant tous les deux s'asseoir dans la hall Nasir fit une mine triste l'écoutant.

Nasir: Laisse lui du temps Lola, il vient à peine de rentrer. Il est un peu renfermer sur lui même, c'est peut être pas facile pour lui d'avouer les choses qu'on aurait pu lui faire. 

Il reprit sourire posant sa mains sur sienne.

Nasir: quand il sera prêt il s'ouvrira à toi, alors ne t'inquiète pas d'accord?

Ils étaient interrompu dans leur discution à l'arriver de Gabriel, les prévenant que son père était réveiller. Bien sûr que cela les surprenait depuis une année entière Stephan se trouvait dans le como.

Nasir: c'est extraordinaire, les médecins pas sûr que son état s'améliore au contraire. 

Au fond sa n'avait pas vraiment d'importance pour eux, pourquoi chercher à comprendre le comment du pourquoi. le plus important c'est qu'il s'en soit sortit, bien qu'il était étrange de le voir en si bonne santé. 
Il était déjà bon pour rentrer chez lui, de toute façon il a de très grand chance que Stephan n'aurait guère laisser le choix au médecin. 

sûr le chemin du retour, stephan tentait tant bien que mal de faire cracher le morceau à Gabriel au point d'engager un enquêteur. Gabriel n'est vraiment pas emballer à cette idée surtout que cela risquerait de mettre en danger son père.

Nasir: c'est peut être la meilleurs chose à faire Gabriel, sa empêchera cette personne de recommencer à faire du mal autour de lui.

Il regardai sa soeur faisant une mauvaise mine, Gabriel ne compte pas en dire d'avantage.

Benoit: les revoilà.

Derek: j'ai entendu qu'est ce que tu crois?

évidemment que je suis toujours de mauvaise humeur, cette fille lui colle toujours au basket! putain qu'est ce que j'ai envie de la tuer. Son père rentrait nous dévisageant un part un, donc moi y comprit et j'aime pas qu'on me lance de tel regard, je peux pas m'empêcher d'en faire autant.

nasir chuchotait à l'oreille de sa soeur tous en nous regardant.

Nasir: c'est donc ses personnes dont tu m'as parler? ta raison ils sont étrange.

Étrange? elle a perler en plus sur mon dos cette pouf!?

Benoit: Mmm quel caractère, j'aime bien les hommes avec un fort caractère.

il faisait des petits signe de ses doigts, vu comme il le regarde se pauvre stephan se trouve déjà à poil à ses yeux. Akio jouait le grand face à Stephan sachant très bien qu'il avait l'avantage sur lui, il ne faisait pas autant son malin devant quelqu'un de plus costaud que lui.

Derek: Akio on ta assez entendu, tu n'es pas chez toi aussi alors va t'asseoir.

sa y est il me regarde du coup s'avançant vers moi, j'ai pas l'intention de baisser les yeux devant un humain même si je suis pas chez moi. Si il veux me lancer son méchant regard, j'en ferais tous autant et on verra qui jouera à se petit jeu.

Derek: serais ce un ordre que j'entend? apprenez à connaitre la personne en face de vous, avant de tenter de lui lancer du venin au visage..on ne sais jamais cette personne pourrait être plus venimeux que vous.

J'en faisais un petit sourire en coin continuant de le fixer avant que l'autre coqueluche vienne s'en mêler. Nasir s'asseyait sur le divan regardant dans notre direction avant de tourner lentement le regard vers Zankou assis également à côté de lui, puis relevait les yeux bien haut pour voir son visage. Il prenait presque peur de voir une telle carrure et une tel physique n'ayant jamais vu ça au part avant.

Zankou: lentille.

Nasir: ahh...oui bien sûr désolé.

il était quand même mal à l'aise.

Benoit: il est trop mignon! on en mangerait.

Nasir sait vraiment plus ou se mettre et faisant genre de se lever pour aider sa soeur avec stephan. Subitement Gabriel est froid avant moi, je fronçais les sourcils tous en croisant les bras.

Derek: et bien je regrette presque de l'avoir aider, vu comme il a essayer de m'éjecté.

Me parler? pourquoi j'ai la sensation que mon humeur ne fera que empirer? tous le monde avait compris le message sans que j'ai besoin de dire quoi que se soit et changeait de pièce, enfin presque tous Mike fusille Gabriel du regard espérant qu'il tombe mort.
Je le regardais faisant un signe de la tête l'obligeant à dégager à son tour, Gabriel me tourne le dos pour me parler? 

Derek: un rebelle? tu te sent plus courageux parce que ton papa est de retour? retourne toi pour me parler! t'es un homme ou encore enfant apeuré?

Sur le coup il se retournait continuant dans sa lancer, je m'en doutais il me rend d'avantage de mauvaise humeur et je le montre bien sur l'expression de mon visage. 

Derek: tu me donne des ordres toi aussi? en utilisant ton petit don de plus?

Il joue à son tour avec moi, j'ai envie de tous faire explosé dans cette maison. 

Derek: non mais je rêve la! éh te barre pas comme ça!

je l'attrapais le maintenant contre le mur l'obligeant à m'écouter. 

Derek: tu n'es qu'un misérable hypocrite, qui joue avec qui réellement hum? tu tente de jouer encore les bon petits copain avec l'autre conne? pourtant si je me souviens bien, hier, tu n'as pas utiliser se fameux dons pour m'empêcher de te prendre. Je t'ai peut être attaché, mais pas baillonner. 

Je le lâchais reprenant un petit sourire.

Derek: sa t'emmerde juste d'admettre que tu me veux, que ta kiffé me sentir en toi. Que t'aimerais encore que je te prenne, encore et encore jusqu'à épuisement. Tu verra qu'elle ne te satisfera plus, mais est ce que j'aurais encore envie de toi quand il sera trop tard? 

j'approchais mon visage du siens.

Derek: j'en doute, ton petit côté coincé m'amusait, mais les hypocrite je les supporte pas! alors je vais retrouver Mike vu qu'on est bien plus "qu'ami"

Je le laissais sur le coup faisant un signe à Mike dans l'autre pièce pour qu'il me suive, je suis complètement fou de rage! il m'a jeté comme un merde! personne ne l'avait jamais fait! personne n'avait osé le faire! 

Je marchais vite dehors Mike tentait tant bien que mal de me suivre, je le sent tous content derrière moi. 

Derek: retire se sourire de ton visage! où je passerais mes nerf sur toi!

Je m'arrêtais brusquement baissant les yeux vers mon torse, un pieux y était enfoncé. Mon regarde se levait vers le toit d'un immeuble, le père de Mike s'y trouvait sortant un autre pieux en bois de sa veste.

Derek: la famille...manquait plus que ça.

j'attrapais le pieux l'arrachant d'un coup sec.

Darcia: laisser mon fils partir.

Je ricanais regardant vers Mike levant les mains.

Derek: Tu peux partir Mike.

j'haussais les épaules faisant mine d'avoir essayer.

Derek: je crains qu'il n'est pas envie.

il disparu pour réapparaître face à moi, j'en bougeais pas d'un pouce gardant le sourire.

Darcia: je le libérerais de vous.

Derek: mais est ce qu'il a envie d'être libéré? 

Darcia: pour l'instant peut être à cause votre manipulation, mais une fois mort cela n'aura plus aucun impact.

Derek: me tuer? je vois qu'il ne vous a pas parler de moi.

Darcia: sa ne sera pas nécessaire.

je tentait même pas d'esquiver son pieu qui pourtant m'enfonçait en plein coeur, je faisais mine d'être entrain de mourir mais tournait rapidement mon regard vers lui.

Derek: j'avoue que c'est très douloureux, mais il faudra faire bien plus que ça pour me tuer.

Je lui donnais un bon coup pour le faire valser, Darcia utilisait ses don de téléportation pour retomber sur ses jambes tous en frottant sa lèvre.

Darcia: j'ai louper le coeur?

Derek: non pas du tous, j'ai même faillis tourner de l'oeil. J'aurais été inconscient peut être dix minutes, mais les petit bout de bois ne me tue pas.

Darcia: vous êtes...un sang pur? un kijo.

Derek: ding! ding! il est temps d'éclairé la lumière, mais je peux pas vous laisser partir car premièrement je suis en colère et deuxièmement, vous avez trouver ma chemise..deux fois.

J'utilisais ma rapidité pour être derrière lui, tapant mon bien contre sa jambe l'obligeant à se mettre à genoux. De l'aura sortait de mon corps entourant Darcia pour le maintenir immobilisé, j'attrapais ses cheveux tirant sa tête vers l'arrière.

Derek: je vais pas te tuer.

je faisais un signe de la main ordonnant Mike de s'approcher.

Derek: on a parler d'un petit test n'est ce pas?

J'attrapais l'un des pieux dans la veste de Darcia le tendant vers Mike.

Derek: ton passé ne comptait plus n'est ce pas? seul le présent et futur à mes côtés t’importe? alors prouve le moi, tue définitivement se passer inutile. réussit et tu aura ta récompense.


Darcia: il ne fera jamais ça.


Derek: qu'est ce que tu en sais? le connais tu?

Darcia: c'est mon fils.

Derek: ton fils...je l'ai garder à mes côtés bien plus longtemps que toi petit gardien de hurleval, tu ne sais rien de lui. moi oui.

Je sais qu'il fera tous pour devenir un vampire, même tuer son père et toutes personnes sur son chemin. Mike n'avait pas besoin de réfléchir et s'executait aussi tôt, je lâchais prise posant ma main sur son visage.

Derek: j'ai jamais douté de toi, viens on va se trouver un petit coin tranquille.

on partait de notre côté, le corps de darcia disparu en fumé. Le vrai arrivait regardant dans notre direction avant de nous perdre de vue, il sortait un médaillon avec la photo de sa femme et un photo de Mike enfant.

Darcia: je suis désolé Maria, mais il est trop tard pour le sauver.

Il rengeait son médaillon pour sortir son téléphone portable composant un numéro.

Darcia: tu ne devinerais jamais qui se trouve à Hurleval, un kijo. Je suis certain qu'il est pure ne t'en fais pas, le pieux en plein coeur n'a pas eu d'effet. 

son correspondant raccrochait aussi vite.

Darcia: profite de ton petit séjour, le temps que cela durera.

Lui repartait de son côté, moi j'y avais vu que du feu. j'ai sous estimé les pouvoir de ses fameux gardien d'hurleval ou hunter..enfin peut importe. Je me retournais une fois à l'abris des regard me mordant le poignet.

Derek: bois c'est grandement mérité, prépare toi à passer de très vilain moment.

Il semblait sans moquer et plongeait à mon poignet, il n'a surement jamais avalé autant de sang. je me contentait de quelques goûtes pour le satisfaire, mais sa ne suffira par pour la transmutation. J'étais quand même obliger de le forcer à s'arrêter.

Derek: c'est bon! inutile de me mettre hs non plus.  Regarde moi se visage, tu n'es même pas encore vampire et t'es déjà recouvert de sang.

je faisais mine de frotter sa lèvre mais lui brisa rapidement la nuque, au moins il n'aura rien vu venir c'est préférable. je le prenais pour le ramener chez Gabriel.

Benoit: alors sa y est? 

Nasir: est ce qu'il va bien?

Benoit avait un peu kidnapper se pauvre Nasir, passant son bras autour de ses épaule il le tirait vers lui.

Benoit: il a un peu abuser de l'alcool, sa ne lui a jamais réussit.

nasir: oh..je vois...je..vais voir si ma soeur à besoin d'aide.

il partait vite en courant.

Benoit: encore un petit puceau, sa donne envie de le manger tous cru.

Zankou: moi je te conseil de lui lacher la grappe ou je te colle une paire de baffe.

Benoit: un démon protecteur, c'est touchant.

Zankou: tu me trouvera moins touchant une fois que tu aura mon poing sur la gueule. C'est un pote à snoopy, alors m'emmerde pas.

Benoit: snoopy...quel surnom ridicule.

Zankou se levait attrapant Benoit par la gorge.

Benoit: ok! j'ai rien dit....je crois que j'ai vu du gateau dans le frigo.

Zankou: j'espère pour toi que c'est vrai!

Il partait vite, Benoit devenait vite un chat s'échappant par une fenêtre.

Zankou: espèce de...attend que tu te repointe toi!

bon je m'occupais pas de ses histoires, je posais Mike sur le lit attendant son réveille et lui ramenait également une humaine que je maintenant sous hypnose pour lui se nourrir la première fois.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Sam 28 Mar - 21:10

Bon, la petite conversation que j'ai eu avec Derek ne semblait pas vraiment lui plaire, loin de là. C'est pour ça que je partais rapidement, oui je prenais un peu la fuite en vérité.  Je l'entendais s'énerver derrière moi, je ne m'arrêtais pas pour autant, mais lui finissait par me rattraper pour me plaquer contre le mur, je le regardais bien avec surprise sur le coup et un peu mal à l'aise.

Oui c'est sur que là, je l'ai énervé. Il me traîtait d'hypocrite et continuait en me disant tout ça.. Je serras les poings, tout en détournant le regard, il a raison, j'aurais très bien pu lui demander d'arrêter, je l'ai fais pour avoir son sang et sauvé mon père, mais en réalité, j'aurais très bien pu lui ordonné de me le donner tout simplement.. Et pourtant je l'ai laissé faire, qu''est-ce qui me prend.. ? Au fond, j'y avais très bien songé à cette possibilité et pourtant je ne l'ai pas fais.

Gabriel : Je dois reprendre ma vie là, où elle s'est arrêté.

Oui car à cette époque j'étais heureux, j'étais bien dans ma peau et dans ma tête, aujourd'hui, je suis.. Perdu, et peu confiant, je ne suis plus cette même personne. Il continuait de parler, moi je revenais vers lui le regardant pour écouter ce qu'il disait, encore une fois il est très sur de lui, il semble vraiment croire que j'ai adorér ça, et que j'en redemanderais car Lola ne me suffira plus, mon coeur battait rapidement lorsqu'il disait si se demandait s'il aura encore envie de moi lorsqu'il sera trop tard, pourquoi j'ai la sensation comme ci j'avais reçu une gifle lorsqu'il a dit ça, mais surtout lorsqu'il parlait de Mike, j'en cachais mes yeux sous mes cheveux à cette instant.

Je m'en doutais, il a bien une relation avec lui.. Et moi je ne suis que son jouet de passage, celui avec qui il s'amuse. Pour lui, se n'était rien d'autre qu'une partie de jambe en l'air avec moi, et pouvoir goûter à mon sang. J'ai bien fais de mettre un thermes à tout ça. Cette histoire n'aurait aboutit à rien, il n'était que mon maître et moi son esclave voilà comment il me considérait et il a fini par se lasser de moi, tant mieux. Alors pourquoi sa me fait aussi mal ? Mike suivait Derek me regardant du coin de l'oeil avec le sourire et partait ensuite avec lui.

Akio passait par là par curiosité, et me voyait toujours collé contre le mur, cachant mon visage.

Akio : Oula, en mode dépression ? Haha, Derek ta fais son grand numéro on dirait, en même temps il n'aime pas partager ce qui le convoîte.

je levais les yeux vers lui pour le regarder.

Gabriel : Je ne lui appartiens plus, tout ça c'est terminé.

Il s'avançait vers moi, approchant son visage du miens.

Akio : Alors tu devrais être content, tu es libres, mais pourquoi tu fais cette tête là dans ce cas hum ? Tu sembles bien secoué, et triste, tu serais tombé amoureux de lui ?

Amoureux de lui ? J'en écarquillais les yeux à cette idée.

Akio : Naaan, sérieux ? Se n'est jamais bon de tomber amoureux de Derek, lui ne pourra te redonner ses mêmes sentiments, tu n'es pour lui qu'un homme de plus dans son lit, tu étais bien entendu son chouchou, mais il finit vite par se lasser et changer de "chouchou".

Je détournais le regard, pas besoin de me le dire, je le savais déjà.

Gabriel : tu te trompes, je ne suis pas amoureux de lui, je n'ai aucune attirance pour les hommes, je suis avec Lola c'est elle que j'aime.

il se pliait de rire, je le regardais me demandant ce que j'avais dis de drôle.

Akio : tentant les conneries qu'il peut dire Benoit ? Il n'aime pas les hommes, la bonne blague.

Gabriel : C'est la vérité..

Il reprenait son sérieux sur le coup.

Akio : Quand un mec n'aime pas les hommes comme tu le prétends, il prend pas son pied comme tu l'as fais avec Derek. Donc, navré de te l'apprendre mes tu kiffes les mecs, même plus que les gonzesses j'en suis sur.

J'en restais muet à l'entendre dire ça.

Akio : Si tu penses que c'est un sort qu'utilise Derek sur toi, on peut te faire découvrir la vérité, si tu prends autant de plaisir avec moi ou même Benoit, il y a de grande chance que tu aimes te faire prendre par les mecs.

Il levait les mains.

Akio : se n'est qu'une proposition, moi je dis pas non, et Benoit encore moi je pense.

Il fit un sourire en coin, moi je passais rapidement à côté de lui.

Gabriel :  non merci, je n'ai pas besoin de ça pour savoir ce que je suis !

Il  me regardait partir, Akio tournait son regard vers Benoit, avec un peitt air d'ennuis.

Akio : Sa devient insupportable qu'il n'accepte pas son penchant pour les mecs, mais j'ai une idée, cette nuit on va lui faire découvrir sa vrai nature, et je sais comment faire.

Il attrapait son collier, sans que Derek ne le sâche il l'avait un peu défiguré, mais juste pour qu'il puisse utiliser ses pouvoirs, car se collier à le dons de bloquer tout pouvoir.

Pendant ce temps, Mike tentait tant bien que de mal de suivre Derek derrière lui, il voyait bien qu'il était en colère, mais il s'en fichait, il gardait malgré tout le sourire aux lèvres, sa faisait un moment qu'il voulait m'éjecter loin de Derek et maintenant c'était fait, du moins c'est ce qu'il se disait.

Derek savait parfaitement que Mike souriait et lui faisait la remarque, il reprenait donc son air sérieux.

Mike : Se n'est pas ma faute, sa le fait tout seul.

Il s'arrêtait lui aussi voyant Derek s'arrêtait d'un coup net, mais il s'approchait rapidement de lui voyant se pieu dans son ventre.

Mike : Qui a osé ?!

Il cherchait le coupable pour  le mettre en pièce, il levait les yeux lui aussi vers le toit entendant Derek dire la famille, il reconnaissait bien entendu son père, il en fronçait aussi tôt les sourcils.

Mike : je vois..

Il demandait à ce qu'il me laisse partir, mais Derek ne le retenait pas loin de là, c'était sa décision de rester à ses côtés, lorsque Derek faisait comme en sortes de le laisser partir Mike restait bien à ses côtés regardant vers son père.

Il réapparaissait devant Derek, Darcia désirait libérer Mike de son emprise en tuant Derek, Mike bien entendu n'avait aucunement parler de Derek. Il n'esquivait même pas et se laissait prendre le pieu en plein coeur, il jouait un peu la comédie pour se foutre de lui, mais même le pieu en plein coeur ne lui faisait rien du tout, sa ne le tuait pas à la plus grande surprise de Darcia qui comprenait bien vite qu'il était un sang pur, un kijo.

Mike plissait un peu les yeux comprenant les intentions de Derek, il savait qu'il avait l'intention de le tuer. Il le regardait utilisait sa rapidité pour se mettre derrière lui, l'attrapant bien, il tapait sur sa jambe pour l'obliger à se mettre  à terre, et ainsi l'immobiliser.

Il regardait bien vers derek alors qu'il demandait d'approcher ce qu'il faisait, il parlait ensuite du test, mike avait bien compris ce qu'il attendait de lui. Il baissait les yeux vers le pieu qu'il sortait de la poche de Darcia pour lui donner, il le prenait entre sa main tout en regardant bien vers son père par la suite. Il écoutiat bien ce que lui disait Derek, parlant de son passé qui était derrière lui, et du futur au côté de Derek, il serrait bien son pieu entre ses mains.

Darcia espérait qu'il n'en fasse rien, disant qu'il était son fils, Derek restait malgré tout confiant disant qu'il le connaissait bien plus que lui, il rêvait depuis si longtemps que Derek le transforme enfin que rien ne pouvait l'arrêter, il n'aviat aucune raison non plus de trahir Derek, il était cent pour cent avec lui, plus rien n'importait. Il ne réfléchissait pas et enfonçait le pieu en plein dans son coeur. Il se dégageait ensuite de lui, levant les yeux vers Derek qui s'approchait de lui posant sa main sur son visage.

Mike : j'espère bien, hum d'accord.

Il le suivait alors qu'il l'emmenait dans se coin tranquille, il ne pensait pas qu'il allait le transformer ici.

Ce qu'ils étaient loin de douter, c'est que se n'était qu'n clone de Darcia qu'il pensait avoir tué, il était encore en vie et avait assister à toute la scène, au fond se n'était qu'un test lui aussi pour voir s'il était possible ou non de récupérer Mike. Et bien entendu la réponse était non.

Une fois que Derek l'avait emmené d'un endroit tranquille, il le regardait mordre son poignet et lui montrant son sang, il ne quittait pas son regard de celui ci, il est vrai qu'il ne lui donnait qu'une petite dose de sang à chaque fois, mais pourtant Mike n'arrivait plus à s'en passer à présent.

Il s'approchait rapidement, attrapant son bras et commençait à approcher ses lèvres de sa blessure pour boire son sang, il fermait les yeux savourant cette instant et ne s'arrêtait pas tant qu'il ne lui en ordonnait pas.

Il finissait par l'arrêter, Mike levait les yeux vers lui, En effet en le voyant comme ça, on pourrait croire qu'il en était déjà un, avec du sang remplis sur sa bouche qui coulait. Il laissait Derek posait ses doigts pour frotter son sang, mais en à peine une seconde il lui brisait la nuque, c'est sur que c'était tellement rapide et soudain que Mike n'avait rien vu venir. Il le prenait ensuite dans ses bras pour le ramener jusque chez moi. Benoit était le premier à le voir entrer avec Mike dans ses bras sans vie pour le moment, il avait bien comprit qu'il était entrain de le tranformer. Naisr lui comprenait moins et se demandait s'il allait bien, lui qui avait été entraîné par Benoit qui semblait ne plus vouloir le quitter.

Il prenait vite la fuite pour retrouver sa soeur. Zankou était également présent, protégeant Nasir comme pour moi, il le fait parce qu'il est à ami à moi et tant mieux sa me fait plaisir parce que je ne veux pas qu'il soit appliqué dans tout ça, comme je le suis c'est très dure d'en sortir ensuite..

Derek avait emmené Mike jusque dans le lit, dans ma chambre et mon lit ! Il attendait qu'il se réveille et avait même hypnotiser une humaine pour qu'il puisse se nourrir d'elle dès son réveil. C'était à peine quelques minutes que Mike reprenait son premier souffle de vampire, il reprenait sa respiration tout en regardant autour de lui, voyant Derek et cette femme.

Mike : Sa y'est.. Je suis enfin un vampire ?

Il posait sa main sur sa tête car il avait des sensations horribles, toutes ses émotions sont décuplés, il avait de nouveau sens en lui, tout était différent.. il regardait vers cette fille, et surtout son cou arrivant à voir ses veines et son sang y couler.

Ses yeux brillaient sur le coup, devenant rouge vif, il savait ce qu'il devait faire pour achever le processus, Derek lui en avait assez parler.il gémissait car il sentait des canines pousser,  Il attrapait la fille par les épaules et n'hésitait pas une seul seconde, il plantait ses crocs dans sa nuque buvant son sang, il la tenait bien n'arrivant pas à s'arrêter, il voulait aller jusqu'au bout.

Moi j'entrais à cette instant, ne me doutant pas qu'ils étaient là, mais lorsque je les voyais tout les deux, et Mike entrain de.. boire le sang de cette fille, je m'arrêtais net.

Gabriel : Qu'est-ce que..

Il l'a transformé ? Il va finir par la tuer ! je courrais pour l'arrêter.

Gabriel : tu vas finir par la tuer !

Il me poussait, ne contrôlant pas sa force j'étais éjecté plus loin, me prenant le mur de plein fouet, ce qui était bien douloureux, je gémissais, je regardais vers Derek.

Gabriel : Arrête le au lieu de le regarder !

Il finissait par arrêter Mike, Mike regardait vers le cou de cette fille, mais finissait par se calmer, il fermait les yeux pour se contrôler et reprendre ses esprits, il mutait complètement, il réouvrait les yeux regardant vers Derek.

Mike : Je vais bien, parfaitement bien.

Il souriait tournant son regard dans ma direction, il se levait et embrassait derek sous mes yeux pour me narguer partagenant le sans de cette fille avec lui. Moi j'étais assis contre le mur, j'avais mal après m'avoir envoyé avec une tel force contre le mur, je détournais le regard.

Gabriel : si vous voulez jouer les vampires, faîte ça autre part que dans ma chambre, autre part que dans cette maison, je n'ai pas envie que mon père soit appliqué la dedans ni lola, ni Nasir et je ne veux aucun meurtre chez moi ! Sortez de ma chambre !

La fille était toujours inconsciente, Mike se retirait de Derek pour me regarder.

Mike : hum, tu oses encore donner ordres à Derek, tu en as du culot.

Il attrapait la fille, il lui donnait de son sang pour qu'elle rétablisse, il utilisait ensuite le pouvoir de manipulation, il savait tout des vampires et attendait se jour depuis tres longtemps.

Mike : tu vas prendre une douche, te changer et retourner chez toi, tu oublieras tout ce qu'il vien de se passer.

Elle exécutait, il faisait un sourire s'en allant de la chambre, moi je le suivais du regard il me fusillait avant de partir. il descendait en bas, regardant vers Benoit.

Mike : Tu vois, il l'a fait, se n'était qu'une question de temps.

Akio : Et comment tu te sens ?

Mike : Je n'ai jamais été aussi bien.

Il s'installait dans le divan, utilisant ses nouveau sens pour écouter ce qu'il se passait de notre côté. Moi je me redressais malgré que j'avais mal, j'ai au moin un gros hématome avec le choc que j'ai eu.

Gabriel : Alors c'est comme ça que tu réagis lorsque tu es en colère et frustré ? Tu transforme des gens en vampire et tu te sers de pauvres personnes même si elle doivent mourir..

Je regardais bien vers derek.

Gabriel : C'est vrai, tu as raison, j'ai aimé ce que tu m'as fais, mais sa n'avait aucune importance pour toi, se n'était que pour ton plaisir personnel, je ne suis rien pour toi et nous ne pouvons avoir aucun avenir, comparé avec Lola qui elle a de véritable sentiments pour moi. As tu seulement eu des sentiments dans ta vie ? je te pleins.

Lola entrait.

Lola : je te cherchais Gabriel, qu'est-ce que tu fais ?

elle regardait vers Derek, et revenait ensuite vers moi.

Lola : tu es blessé est-ce que ça va ?

je me tenais contre le mur la regardant.

Gabriel : oui ça va..

Elle s'approchait de moi, soulevant mon t-shirt, et voyait cette hématome.

Lola : mais comment tu t'ais fais ça ?

Gabriel : c'est rien, je suis juste.. tombé.

Elle m'aidait à marcher pour aller jusqu'à ma salle de bain, moi je regardant vers Derek.

Lola : vient je vais te poser de la crème.

Sa me fait mal de l'admettre mais je pense il est fort possible que j'ai un penchant pour les hommes sans que je ne le sâche. Mais il faut que cela cesse, sa ne me mênera nul part et Derek est trop différent de moi.

La nuit finissait par tomber, et comme j'avais demander à Derek, il était partis dans une autre chambre que la mienne, j'étais avec Lola, je l'attendais elle se préparait dans la salle de bain, je me sens mal malgré tout.. de ce que j'ai pu dire à Derek..

Elle arrivait, avec une petite nuisette sexy, je la regardais bien, je devrais être charmé mais je n'ai pas vraiment la tˆete à ça.

Lola : comme tu es blessé c'est moi qui vais m'occuper de toi.

Elle grimpait sur moi, se mettant à califourchon, elle se penchait pour m'embrasser en douceur, et glissait sa main et remarquait que je n'étais toujours pas motivé, elle levait son visage pour me regarder.

Lola : ça va ?

Gabriel : oui oui désolé.

Lola : c'est rien.

Elle m'embrassait à nouveau me caressant toujours avec cette douceur comme elle est, une fois que j'étais assez motivé elle commençait à me faire l'amour, lentement, je la regardais bien alors qu'elle montrait du plaisir sur son visage et gémissait de tant à autre, je passais sa amin sur son visage, elle l'attrapait, posant sa main contre la mienne.

Au bout d'un moment elle finissait par atteindre son orgasme elle se laissait aller sur moi, je détournais le regard, elle finissait par s'allonger me laissait des baisé et tout ce qui s'en suivait pour ensuite s'endormir, je n'ai pas été aussi loin qu'elle, pourquoi ? Derek avait raison, je ne ressens pas le même plaisir pourtant autre fois avec lola je.. Je me mettais dos à elle, je susi perdu..

Akio apparaissait dans la pièce, alors que je commençais à m'endormir, il tendait la main vers moi utilisant un sort sur moi, changeant mes rêves. Il me faisait montrer derek, et tout le plaisir qu'il pouvait me donner, et Lola qui nous surprenait, je me réveillais en sursaut, qu'est-ce que c'était que ça, Akio disparaissait avec le sourire. Je finissais par me lever regardant vers Lola qui dormait. Je marchais et entrait dans la chambre où se trouvait Derek, ouf Mike n'est pas là.. Je marchais jusqu'à lui pour regarder son visage, j'arrivais à le voir avec la pleine lune aujourd'hui il y avait un peu de luminiosité dans la pièce. Je posais mes mains sur mon visage, qu'est-ce qu'il me prend.. J'ai envie de lui, j'en ais tellement envie. Je me penchais regardant bien son visage, et l'embrassait au point ou j'en suis.. Bien entendu sa le réveillais, je me décalais de lui pour le regarder.

Gabriel : il est déjà trop tard ?

Il souriait, certainement tout content, je posais mon doigt sur ses lèvres.

Gabriel : ne sourit pas.


Darcia avait téléphoné quelqu'un lui apprenant que Derek kijo était ici, celui ci était devant chez moi afin de vérifier ses faits, ses yeux brillaient d'un rouge tout comme ceux de Derek. Il était un gardien de la ville d'hurleval mais était lui aussi un sang pur, un vampire de haut rang bien plus ancien que l'était Derek.

Teijo : et bien quel surprise..

Il fit un sourire à cette instant. Bien entendu, personne ne se doutait de qui était Teijo, arrivant parfaitement à contrôler sa soif de sang, et tout le reste. Mike était avec Derek, ayant passé la nuit avec lui mais avait finit par prendre l'air n'arrivant plus à rester là, il était donc partis faire un tour pour tenter de passer se mal.

Je m'éloignais de Derek.

Gabriel : tu étais avec Mike.. vous avez.. ?

Je détournais le regard, oui sa m'agace..


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Dim 29 Mar - 22:58

j'ai enfin accepté la demande de Mike, mais je l'ai surtout fait par frustration et colère. J'ai pas supporté d'être rejeté pour la toute première fois de ma vie, j'espérais surtout rendre Gabriel jaloux en utilisant cette méthode. Mais il a une risque que Mike perd contrôle comme son prédécesseur, j'aurais du faire un test avant de retenter à nouveau une transformation.

De toute façon c'est trop tard pour y penser, Mike reprenait à nouveau son souffle.

Derek: pas encore, il reste une étape tu te rappel?

Je faisais signe à la fille qu'elle s'approche mordant sa nuque, j'y laissais simplement couler le sang faisant tenter Mike.

Derek: tu ressent déjà ta gorge te brûlé? c'est la soif qui te submerge déjà, tu devra vivre avec en permanence et surtout apprendre à la contrôlé. 

Il fonçait déjà sur la fille, j'espère vraiment qu'il ne finira pas comme l'autre. J'aimerais pas à devoir lui arracher le coeur, Mike m'a toujours été très utile. Gabriel entrait dans la chambre, c'est vrai j'ai pris la sienne...peut être que je l'ai fais exprès pour qu'il nous tombe sur le fait.

Derek: tiens...tu n'es pas avec ta précieuse copine?

Je regardais Mike, il n'avait pas l'intention de s'arrêter. Sa ne me faisais ni chaud ni froid que cette fille succombe, je voulais qu'il arrive de lui même à s'arrêter. Gabriel contrairement à moi voulait s'interposer, il en a été vite éjecté par Mike. Je me levais vite du lit regardant dans sa direction, il aurait pu fini la colonne vertébral en mienne ou se taper violemment la tête. Ses humains sont si fragile un rien pourrait les tuer.

En tout cas il a encore assez de force pour me donner des ordres, j'attrapais vite Mike le séparant de la fille et cela juste à temps bien qu'elle était trop faible pour garder conscience. Voyant qu'il était prêt à foncer à nouveau dessus j'attrapais son visage l'obligeant à me regarder.

Derek: reprend contrôle Mike, ne me fais pas regretté mon choix. prend de grande respiration sa t'aidera.

Je le lâchais puisqu'il reprenait ses esprits, oui d'ailleurs assez pour emmerder Gabriel en m'embrassant devant lui. C'est clair je rentrais dans son jeu, moi aussi je voulais l'atteindre de cette manière. C'est pour ça que mon regard de tournait dans sa direction afin de voir sa réaction, il détourne le regard..c'est clair ça le laisse pas de glace.

Derek: mais pour l'instant aucun d'eux n'est impliqué et la fille n'est pas morte si?

Je souriais regardant Mike jouet avec ses nouveaux dont, j'ai même pas eu besoin de lui expliquer comment procédé à la manipulation. Peut être qu'il était fais pour être un vampire, la fille excecutait ses ordres et partait aussi vite. 
Je regardais gabriel qui continue à me dévisager, pourquoi j'ai la sensation que je vais me faire disputé? en tous cas Mike partait à son tour allant se venger auprès de Benoit et Akio. 

Benoit: Bravo! félicitation! tu veux aussi des fleurs pour ton exploit?

et voilà comme je l'avais prédit! je me fais gronder. J'en levais les yeux aux ciels écoutant ses vilaines pique.

Derek: sa fait longtemps qu'il me supplie de le transformé alors oui je l'ai fais et une ville signifie rien pour moi. Pourquoi je devrais m'en soucier? moi je me nourrie de cette façon, est ce que je te juge moi quand tu tue de pauvre bêtes sans défense pour remplir ton assiette?

Je plissais les yeux l'écoutant, enfin il avoue qu'il a kiffé de m'avoir dans son pieux...bon j'aurais pas le loisir de sourire tous fière, c'est pour à nouveau me lancer de vilaine pique et pourquoi il me parle encore de cette cruche? je détournais le regard ma rage réapparaît bien vite. J'arrivais même pas à répondre à ses paroles et de toute façon cette pot de colle entrait. Moi qui a l'habitude d'avoir le dernier mot, la rien ne sortait de ma bouche. 

Je sortais de la chambre n'ayant vraiment pas envie de les voir jouer les parfais petit couple, je m'en trouvais vite une autre. Je tapais ma main contre un meuble le retournant comme un rien, moi aussi je devais prendre de grande respiration pour canalisé ma colère, des veines noir entourait mes yeux rouge vif. Ses veines en question remontait dans mes yeux,  imprégnant le blanc de l'oeil de noir. J'ai plus que le regard d'un démon, je n'ai plus vu se regard depuis la mort de mes parents. 

Au salon zankou levait les yeux ressentant une force démoniaque, il se levait mine de rien venant jusqu'à ma chambre.

Zankou: un vampire de sang pur avec un aura démoniaque, voilà qui n'est pas commun.

Derek: qu'est ce que tu veux?

Zankou: t'empêcher de faire exploser cette maison.

Derek: j'ai pas besoin de ton aide!

Zankou ah non? regarde de toi.

Je me regardais à nouveau depuis le miroir, mon aura est sortit sans que je l'y autorise et à même changer de couleur...il est rouge et l'odeur qui s'en dégage c'est..mon sang? Je passais ma main sur mon visage, je dois absolument me calmer! zankou s'avançait vers posant sa main sur mon dos, je tournais la tête vers lui fronçant les sourcils.

Derek: qu'est ce que tu fou?

Zankou: je suis un démon tu te rappelle? et j'ai hérité de mon père un petit don spécial, je peux contrôlé certain de mes semblable alors je test sur toi.

Derek: tous le monde veux me contrôlé ici!

sa marchait en tous cas, mon aura disparaissait ainsi que ma colère. Je me regardais à nouveau dans le miroir, mon regard est redevenu normal aussi.

Derek: tu attend à des remerciement?

Zankou: non.

Derek: tant mieux parce que je te remercierais pas!

Zankou: je l'ai pas fais pour toi, tu aurais pu tuer mon ami.

je ricanais l'écoutant.

Derek: ton ami? qu'est ce qu'il te fais croire qu'il a envie d'être "ton ami" il veux retrouver sa petite vie d'autre fois et tu n'en faisais pas partit.

zankou: je me battrais pour pas le perte.

Derek: écoutez moi ça! un démon qui veux avoir un "ami" depuis quand vous vous souciez de se genre de chose?

Zankou: ma mère est humaine, j'ai hérités beaucoup d'elle aussi malgré mon apparence.

Derek: alors t'es faible, les sentiment sont inutile! sa te fais que barrage.

zankou c'est moi qui est faible? pourquoi un vampire fait éteindre ses sentiments? parce que sais bien plus facile que de se battre, alors je me considère pas comme le faible dans cette histoire.

Derek: jouer les psy ne te va vraiment pas zankou!

il sortait de la chambre me laissant seul, mine de rien ses paroles me trottait dans la tête. En vérité il n'a vraiment pas tord, c'est plus facile de plus rien ressentir pourtant depuis ses derniers temps...se genre de sentiment me hante à nouveau et je sais que c'est à cause de Gabriel. Est ce qu'il aurait réouvert mes sentiments sans que je m'en aperçoive? 
Je me faufilais dans le lit tentant de pas utiliser mes sens, je veux vraiment pas savoir se qu'il se passe en se moment dans cette chambre...cette fille, qu'est ce que je la hait! elle est moche et ridicule avec sa petite gentillesse à l'eau de rose. 

au salon zankou poussait Mike pour le faire rasseoir, il tentait sans doute de me rejoindre dans ma chambre.

Zankou: toi, tu reste la. 

Mike tentait d'utiliser sa rapidité, mais zankou se téléportait l'attrapant par la gorge.

Zankou: j'ai dis ASSIS!

il le lançait sur le canapé.

Zankou: il a besoin de tranquillité alors va pas l'emmerder pigé?

Mike tente de lui jouer son méchant regard, mais il est loin de gagné la compétition face à zankou. Il tentait de le surveillé mais zankou s'endormait rapidement toujours aussi sur le canapé, Mike en profitait pour me rejoindre et comme je dormais pas encore on a coucher ensemble. Je m'étais endormi et je l'ai même pas entendu sortir pour prendre l'air, c'est Gabriel qui me réveillait avec son baiser.

Derek: Gabriel?

je suis étonné de le voir la et me lâcher cette phrase surtout après tous se qu'il m'a dit. Evidemment je souriais tous content.

Derek: j'ai le droit de sourire pourtant, après le spitch que tu m'as fais non?

Je tournais le regard à côté de moi, Mike n'était plus la.

Derek: vous avez...comme toi tu as...

moi aussi je lui lançais une petite pique, je l'attrapais pour l'allonger sur le lit avec moi.

Derek: si je peux pas sourire alors ta pas le droit de lancer se genre de regard surtout après tous les conneries que tu m'as lâcher pour ensuite revenir dans ma chambre en douce et m'embrasser.

il vient en caleçon en plus! si c'est pas de la provocation! d'ailleurs je m'en foutais et me laisser aller avec des bisous sur son torse, mais je me reculais vite..il pue! l'odeur de cette fille.

Derek: tu pue.

Ouais je vais pas par quatre chemin, au moins sa réussit à m'éloigner de lui. 

Derek: c'est pour ça que tu es venu au beau milieu de la nuit? pour me faire reniflé son odeur? monter à quel point t'es tout bien avec elle? après tu va me lâcher ton regard tous triste parce qeu je me suis envoyer en l'air avec Mike! puf!

Je me tournais dos à lui! oui je boude et je suis jaloux..manquais plus que ça. Je relevais les yeux vers la fenêtre je ressent quelqu'un dehors, une drôle de sensation.

Derek: bouge pas de la!

je sortais de lit enfilant quand même mon caleçon avant de regarder par la fenêtre. Personne..j'ai pas rêver, j'ai ressentit la présence de quelqu'un et c'était pas humain. Mike revenait de sa balade et le voir sauter sur le rebord de la fenêtre me faisait tomber sur le cul!

Derek: non mais t'es con ou quoi? tu m'as foutu la trouille! et puis t'étais passez où?

Voyant qu'il regardait Gabriel d'un mauvais oeil, je le regardais aussi.

Derek: le touche pas pigé? 

Gabriel était sortit de la chambre surement de jalousie, j'en soupirais sur le coup. 

Nasir: Gabriel? qu'est ce que tu faisais dans cette chambre?

il avait un verre d'eau à la main, c'était la raison du pourquoi il c'était levé en plein milieu de la nuit et moi qui sortait attrapant la main de Gabriel. C'est encore plus suspect surtout qu'on est tous les deux en caleçons.

Derek: tu va retourner avec elle maintenant? 

oups..boulette. Nasir faisait aussi tôt demi-tour, bon j'ai pas le choix que de lâcher Gabriel. On discutera demain, je vais le laisser géré ça.

Nasir: j'ai pas envie de te parler Gabriel. 

il se tournait malgré tous pour le regarder.

Nasir: c'est pour ça que tu étais plus distant avec ma soeur, que..cet homme traine ici et la dévisage. Pourquoi ne pas avoir été franc avec elle depuis le début? elle m'avait parlé de ces craintes et moi...je l'avais convaincu que tu l'aimais encore, que c'était uniquement du à se que tu avais enduré.

Il avait les larmes aux yeux mais se retenait de pas pleurer devant.

Nasir: je pensais pas que tu étais si cruelle Gabriel, tu lui dira la vérité demain ou c'est moi qui le ferais!

il repartait dans sa chambre, bon moi j'ai hypnotisé Mike pour qu'il s'endorme rapidement. C'est l'avantage d'un sang pur on peut aussi manipulé ses congénaires sauf d'autre sang pur évidemment.

Derek: j'ai merdé..je savais pas qu'il était la le petit blond, mais il n'a pas tord. Il serait peut être temps de lui dire la vérité à cette idiote, si tu es revenu dans ma chambre me faisant des petit bisous nocturne c'est que comme je l'avais prédit, sa petite chatte ne te fais plus autant d'effet.

moi et ma délicatesse, je me collais à son dos embrassant sa nuque.

Derek: si j'ai eu des sentiments mais il a très longtemps, je l'ai ai couper quelques jours après que j'ai découvert les cadavres de mes parents. C'était trop dur à supporter et j'avais les affaires de mon père à reprendre, j'avais une réputation à tenir alors...c'était plus facile comme ça. Mais toi petit humain perturbateur tu as doucement commencer à les ré-ouvrir. 

bon je l'aurais bien prit dans se couloir, mais c'est peut être pas le moment. Il est tous mal de savoir qu'il blessera Lola.

derek: je pourrais rendre les choses plus simple pour elle, imaginons qu'elle viendrait à vouloir s'ouvrir les veines. Je l’hypnotiserais et elle continuerait son petit bout de chemin, sans que se soit trop dur pour elle. 

Je le lâchais n'en revenant pas de dire ça mais bon.

derek: tu vois je pense pas qu'à ma gueule, mais je le fais pas pour elle..je suis pas si sentimental que ça! c'est pour toi que je le fais pour ta conscience. Laisse moi faire et reste la toi.

je le laissais poru entrer dans sa chambre, super elle est à poil dans  le lit! je commençais par la réveiller posant sa mains sur sa bouche.

Derek: demain Gabriel t'annoncera une mauvaise nouvelle, tu serais triste mais avec le temps tu passerais à autre chose, vous resterez bon ami malgré cette mauvaise aventure. Tu trouvera quelqu'un de bien, tu te marier et aura la vie que tu rêve. Maintenant r'endors toi.

je ressortais de la chambre.

Derek: voilà, simple comme bonjour demain c'est à toi de faire le plus difficile après tu sera à moi.

je faisais mon sourire marchant jusqu'à ma chambre, mais je ressentais à nouveau cette présence cette fois j'utilisais ma rapidité pour lui faire face.

Derek: je me doutais qu'il avait un rat qui rodait autour de la maison, qui es tu? 

je sais déjà se qu'il est..je le ressent, je pensais vraiment être le dernier vampire au sang-pur...je me suis lourdement gourer.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Lun 30 Mar - 21:18

Je m'étais donc incruster on va dire ça, dans la chambre de Derek en pleine nuit, je n'arrivais tout simplement plus à retrouver le sommeil, je ne pensais qu'à lui, même dans mes rêves il s'y trouve ! J'ai voulu arrêter cette histoire, du moins, il n'y a encore rien du tout entre nous, sauf du sexe deux fois seulement et c'est toujours lui qui a prit les choses en main, en me forçant un peu. Jamais je n'aurais pu imaginer que cela me ferait autant d'effet, il faut que j'arrête de fermer les yeux, il a raison, j'ai vraiment aimé tout ce qu'il m'a fait, et il faut que j'admette et surtout que j'accepte ce côté là de moi, peut etre que je suis attiré par les hommes, mais surtout de lui..

Je savais que Mike avait passé la nuit avec lui, pourtant, heureusement pour moi, il n'était plus là, mais ils ont surement couché ensemble, et me dire qu'il a pu toucher quelqu'un d'autre, qu'il a pu faire la même chose qu'il m'a fait m'agaçait, je ne veux qu'aucune autre personne ne le touche, mais cela n'arrivera jamais.. Il couchera avec qui il le veut quand il en aura envie, il est comme ça, je doute que je représente quelque chose pour lui, à part pour le sexe et boire mon sang, je suis juste un esclave humain pour lui c'est tout.

Il me faisait bien comprendre que c'était le cas avec Mike, comme sa été le cas pour Lola et moi, mes sourcils s'abaissiat et j'en détournais le regard, pourquoi sa me dégoûte autant ?

Gabriel : je n'aurais pas du venir..

Mais il m'attrapait pour m'allonger sur le lit, je le regardais donc et écoutait ce qu'il me disait..

Gabriel : Certaine connerie que j'ai pu dire était vrais, j'avais des raisons de les dires.. Et ce baiser c'était..

C'était quoi ? Je tente encore de trouver des excuses, mais sur le coup je ne trouvais pas, je l'ai embrassé parce que voir son visage endormis comme ça sa m'a.. Et puis zut, j'en avais envie c'était tout.

Je baissais les yeux voyant qu'il m'embrassait le torse, mon regard changeait sur le coup, c'est agréable.. Pourquoi il s'arrête et qu'il se retire de moi ?

Gabriel : je pue ?

Je me reniflais sur le coup, pourtant je me suis lavé. Mais il parlait de l'odeur de Lola sur moi, je me redressais sur mes coudes, il arrive vraiment à sentir cette odeur ? Ce qui est sur, c'est qu'avec lui je ne pourrais rien lui cacher, si je vais voir ailleurs il le sera directement.

Je l'écoutais et le regardais ensuite se mettre dos à moi, est-ce qu'il serait entrain de bouder là ? J'en souriais sur le coup, je le découvre de plus en plus.

Gabriel : Je ne suis pas bien avec elle, je voulais tenter de me le faire croire mais.. Rien ne sera comme avant. Allez arrête de bouder, je te signal que je n'ai peut etre pas le dons comme toi, mais toi aussi tu dois sentir l'odeur de Mike..

Je me collais à lui, posant mes mes mains sur son dos.

Gabriel :je..

Hein ? Il se redressait d'un coup pour regarder vers la fenêtre, que je ne bouge pas de là ? Je le regardait faire.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il y a ?

Mike arrivait d'un bont jusqu'à la fenêtre où Derek était entrain de le regarder ce qui le surprenait sur le coup. Il baissait les yeux voyant Derek tomber sur le cul, il en souriait amusé sur le coup mais retirait son sourire ressentant ma présence.

Mike : Partie faire un tour, découvrir mes nouveaux sens, je n'ai pas fait de bêtise ne t'en fais pas. Par contre, qu'est-ce qu'il fou là ?!

Moi je changeais d'expression sur le visage en le voyant. Il entrait dans la chambre me regardant bien avec sans doute l'envie de se débarrasser de moi, Derek lui ordonnait de ne pas me toucher.

Mike : Tu voulais pas retrouver ta petite vie d'avant, alors qu'est-ce que tu fou dans son lit ! Dégage ! Derek n'a pas besoin de toi, il est avec moi !

Mon coeur se serrait, j'en ais plus qu'assez, je me levais pour m'en aller rapidement, je sortais de la chambre, Mike regardait Derek qui le rattrapait, il en détournait le regard bien mécontent. Je faisais face à Naisr qui me voyait sortir de cette chambre.

Gabriel : Et bien..

Qu'est-ce que je peux répondre à ça, en plus Derek arrivait m'attrapant par la main, tout les deux en caleçons c'était un peu étrange sa on peut le dire, je retournais mon regard vers lui lorsqu'il me disait ça, c'est sur que là.. Nasir va se poser des questions..

Je revenais vers Nasir, Derek me lâchait moi je tentais de le suivre sur le coup.

Gabriel : attend Nasir.. Laisse moi t'expliquer.

Il disait ne pas vouloir me parler, mais il finissait par se tourner malgré tout pour me regarder, je m'arrêtais donc et l'écoutait.

Gabriel: j'avais vraiment envie de recommencer là où on s'était arrêté.. Parce qu'à cette époque j'étais heureux avec elle, j'espérais sincèrement que sa marche, mais.. Trop de chose on changé depuis que.. Je suis vraiment désolé, je ne voulais pas le blesser, je ne savais pas quoi faire.

Sa me faisait mal de le voir comme ça, les larmes aux yeux, et cette dernière parole,  il a raison il faut que je sois franc avec Lola, je lui dois bien ça.. Je le regardais s'en aller jusqu'à sa chambre maintenant il va vraiment penser que je suis un personne ignoble, égoîste et sans doute dégoûtant vu qu'ai eu une relation avec.. un homme. tout ce que je voulais éviter, j'en soupirais.

Derek avait hypnotiser Mike pour qu'il dorme et qu'il évite d'entendre ses râlement et tout et tout. J'entendais la voix de Derek, je tournais le regard pour bien le regarder.

Gabriel : tes obligé d'être aussi.. directe.. Je sais que je dois rompre avec elle, mais c'est loin d'être facile.

Elle va tellement souffrir après ça, on parlait souvent de notre futur, qu'on aurait des enfants, une belle maison et tout ce qui s'en suivait, se rêve ne va pas se réaliser, du moins pas avec moi.

Je me retournais sur le coup, sa me désaspère d'en arriver là, je voualis justement éviter ça, essayer d'arranger les choses et que tout redevienne comme avant, mais sa ne sert à rien de faire semblant, de fermer les yeux.. Je sentais Derek se coller contre moi, dans mon dos.

Il s'ouvrait un peu à moi, sa me faisait bizarre, lui qui est normalement si.. réservé. J'écoutais tout ce qu'il me disait. Lui aussi à vu ses parents morts, j'ai également pu assister à ça, et lorsque j'ai été enlevé, j'ai toujours cru qu'ils étaient tout les deux morts, et ce sous mes yeux sans que je n'ai pu faire quelque chose pour les aidés, je vous vis pas comme ses images m'ont torturé, j'avais dure à m'en remettre.. Mais heureusement, mon père est toujours en vie.. Ah bon, je ré-ouvre ses sentiments ? Je ne savais pas trop quoi lui répondre, mais au fond sa me touchait de savoir ça, se n'est pas Mike ni ses autres qui le sert qui a réouvert ses sentiments mais.. Moi.

J'écoutais la proposition qu'il me faisait, pour que Lola puisse continuer à vivre s'en souffrir à cause de moi. Pourquoi il veut faire ça ?

Gabriel : tu ferais ça pour elle ?

Oui evidemment il ne le fait pas pour elle mais pour moi, mais sa me faisait tout de même plaisir. Il se retirait de moi, je me retournais donc pour le regarder.

Gabriel : oui fais le..

Si sa peut l'aider, ainsi elle ne souffrira pas à cause de moi, de ce que je vais devoir lui annoncer. Je le regardais donc partir jusque là, Lola dormait toujours dans mon lit, et bien entendu encore dénudée, Derek attrapait sa bouche la réveillait pour éviter qu'elle ne crie. Elle le regardait bien écoutant tout ce qu'il lui disait, se faisant hypnotiser.

Elle se rendormait ensuite après l'hypnose, Je regardais Derek revenir vers moi, c'était rapide. J'écoutais ce qu'il me disait, et surtout ses derniers mots, après ça je serais à lui. Bah tient, je préfère ne pas dormir avec Lola, sa serait trop dure. Je me rendais donc jusqu'au salon, j'alluamais la télévision, passant les chaînes, je ne peux pas  non plus dormir avec Derek sa serait trop tôt et puis il y a Mike, j'espère qu'il ne va rien faire avec lui. Je finissais par m'endormir dans le fauteuil avec la télévision allumé.

Derek lui était rentré dans sa chambre, il avait à nouveau sentit la présence de Teijo qui était toujours la pour le surveiller, il utillisait sa rapidité pour cette fois ci lui faire face, celui ci ne bougeait pas de sa place le regardant bien.

Teijo : Je m'appelle Teijo, je suis un sang pur tout comme toi, mais ça, je suppose que tu l'avais déjà remarqué.

Il fit un léger sourire.

Teijo : et il ne peut y avoir qu'un sang pur dans cette ville, elle est mienne, alors tu devrais retourner d'où tu étais, je protège cette ville de ses êtres misérables qui tente de la détruire et toi et tes petits larves qui t'accompagnent pollue ma ville.

Il faisait apparaître ses yeux vampiriques.

Teijo : Mais malgré tout, je vais rester indulgent avec toi, puisque je connaisais très bien tes parents, je leurs ais laisser cette même chance autre fois, alors je vais faire de même pour toi. Quitte cette ville où je m'occuperais de ton cas.

Il disparut ensuite le sourire aux lèvres.  Le matin arrivait très rapidement, mon père me regardait dormir dans le canapé, éteignant la télévision, il me réveillait ensuite.

Stephan : je peux savoir ce que tu fais là ?

Gabriel : hummmm..

Si tôt ? Je me tournais pour me cacher de la lumière avec un coussin, mon père en soupirait.

Stephan : retouren dans ton lit si tu veux dormir.

Il partait jusqu'à la cuisine pour préparer le café, moi je restais malgré tout dans le divan ma tête caché sous un coussin. Mike lui finissait par se réveiller, il clignait des yeux jusqu'à ce qu'il se rappelle d'hier soir, il tournait le regard vers Derek, lui donnait une tape sur la tête ce qui le réveillait.

Mike : Ta m'a hypnotisé ?!

Il utilisait sa rapidité pour se retrouver sur lui, tenant ses mains.

Mike : Je veux pas te partager, je veux que tu me sois entièrement à moi. Ta pas besoin de lui, il pourra pas donner tout ce que tu recherches, et il ne pourra pas vivre éternellement à tes côtés ! Moi oui !

Il embrassait son cou.

Mike : j'ai envie de toi là tout de suite.

Ses yeux rouges appraissait désirant son sang, il ouvrant grand la bouche faisant apparaître ses canines de vampire désirant le mordre et se nourrir de lui.Il ne se doutait pas que Derek pouvait être de mauvais humeur après cette première rencontre avec Teijo.

Lola se levait à son tour, mais surprise de ne pas me voir à côté d'elle dans le lit. Elle mettait un peingoir et descendait pour me chercher après. Elle souriait me voyant allongé dans le canapé, elle posait sa main sur moi me secouant.

Lola : Gabriel ? Gabriel..?

Je finissais par retirer le coussin et tournait mon regard vers elle.

Gabriel : Lola..

Lola : Pourquoi tu dors ici ?

C'est pas vrai ! Je me relevais tout en posant ma main sur mon visage, même c'est lorsque je peux dormir quand je veux, je me réveille tôt, mon corps ne va pas tenir à ce train là, surtout que je couche tard.

Gabriel : Désolé je..

Je finissais par la regarder me souvenant que je devais être sincère avec elle.

Gabriel : il faut que je te parle de quelque chose.

Elle s'asseyait à côté de moi.

Lola : je t'écoute ?

Gabriel : Alors voilà, ce qu'on a partagé toi et moi je ne l'oublierais jamais, je t'ai vraiment aimé  mais.. Tout a changé malheureusement depuis ce que j'ai vécu, je suis vraiment désolé Lola, je.. Je ne peux pas continuer avec toi, j'ai essayé mais ça ne marchera pas.

Elle me regardait d'un air triste, mais malgré tout, elle semblait bien le prendre sans doute avec l'hypnose de Derek.

Lola : Je le sentais, tu étais différent avec moi, je me disais que sa passerait avec le temps à cause des épreuves que tu as du endurer.. Soit heureux d'accord ?

Sa me fait bizarre qu'elle le prenne aussi bien, se n'est presque pas réelle.. Elle finissait par se lever.

Lola : je vais m'en alller.. Aurevoir.

Elle partait ensuite, je la regardais bien, voilà c'est terminé, s'était rapide.. Elle partait jusqu'à la chambre de son frère, le prenant dans ses bras.

Lola : Je veux qu'on rentre à la maison..

Je me levais encore fatigué, et un peu mal pour Lola. Je montais pour aller jusqu'à ma chambre, elle a même fait le lit, je m'asseyais sur celui ci passant mes mains dans mes cheveux, et maintenant qu'est-ce je vais faire ? Aller retrouver Derek et lui annoncer ? Non.. Il est encore avec Mike.

Je me laissais tomber en arrière pour me coucher mais mes peids touchait toujours le sol. Je romput avec Lola, mais lui il va continuer à se taper Mike et plein d'autre, je n'ai pas envie de ce genre de relation, il faut que je lui dise ce que j'attend de lui, qu'il me soit fidèle sinon sa ne pourra jamais marcher.. Il faudra qu'il soit patient aussi avec moi, parce que l'idée d'avoir ce genre de relation avec un homme était loin ce que je m'attendais pour mon futur.. Et puis aussi avouer notre relation surtout à mon père ne me dit rien non plus, j'imagine déjà la scène que sa va être.Est-ce qu'il voudra seulement changer pour moi ? Après tout, il aime son indépendance et faire ce qu'il veut quand il le veut, j'en sais trop rien, c'est dure d'entrer dans sa tête..

Je prenais mon téléphone, comme je n'ose pas aller jusqu'à sa chambre, je lui envoyais un message, oui j'ai son numéro de téléphone, j'ai été vérifier sans qu'il ne le voit.

" Gabriel : Voilà tout est réglé avec Lola, je suis tout à toi à présent, mais toi l'es-tu ? "

J'envoyais donc le message, j'hésitais un peu au début mais je l'avais fais. Je me tournais sur le côté, je sens mes paupières se fermer doucement, je vais m'endormir à nouveau je le sens. Mais j'attendais une réponse de Derek, le connaissant il va surement venir jusqu'à moi, oh non, qu'est-ce qu'il va faire ? quel réaction il va avoir ? J'ai l'impression d'être un ado qui a sa première histoire d'amour c'est ridicule.

Mike attrapait le téléphone de Derek sur le coup.

Mike : qui vient nous emmerder à cette heure ci ?!

Sa ne semblait pas du tout plaire à Derek.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Mar 31 Mar - 22:45

J'ai remarqué au premier coup d'oeil que se type allait me causer des problèmes, mais je ressent son expérience émaner de lui et à l'écouté il est déjà bien plus vieux que mes parents. Je suis qu'un gamin à côté de lui même si j'ai un peu plus d'un siècle d'existence. Sa m'arrange pas du tout d'être obligé de m'en aller, pas sans Gabriel en tout cas.

Il disparu après sa mise en garde, j'en retroussais le nez de très mauvais humeur pour pas changer. Un sang pur qui se préoccupe de la sécurité de cette ville et ses..humains? moi j'ai surtout l'impression qu'il veux garder se buffet gigantesque pour sa propre personne. Je retournais dans la chambre Mike dort toujours comme une masse sous l'effet de l'hypnose. 
J'ai vraiment pas envie de partir la queue entre les jambes tous ça parce qu'un vieux me l'ordonne! Est ce que c'set la télévision que j'entend? Gabriel n'a pas eu le courage de retourner jusqu'à sa chambre on dirait.

Je me tournais fermant les yeux tentant de dormir malgré cette rencontre ennuyeuse, sa n'avait pas perturbé mon sommeil en tout cas, je m'endormais bien vite mais surtout vite réveiller par un coup sur la tête.

Derek: non mais t'es débile ou quoi! 

je plissais les yeux le regardant du coin de l'oeil.

Derek: exactement pour éviter que tu m'emmerde avec Gabriel! t'entendre ronchonner de jalousie me fatigue.

Il m'attrapais les bras se positionnant au dessus de moi.

derek: voilà! c'est exactement pour cette attitude que je t'ai fais roupiller! tu essayerais pas de me dire que je t'appartiens? tu veux pas me mettre le collier au cou tant que tu y es? 

je levais les yeux, il est vraiment casse pied quand il s'y met et maintenant qu'il est vampire..sa n'arrange rien!

Derek: c'est pourquoi que tu désirais que je te transforme? pour vivre éternellement à mes côtés? je n'ai pas besoin que tu me dise comment je dois me comporter et avec qui. Surtout "m'ordonner" avec qui je dois fricoté.

est ce qu'il m'écoute au moins? vu qu'il plonge à mon cou pour m'embrasser, j'ai comme l'impression que non. Avec Mike quand on lui dit quelque chose qui ne lui conviens pas, sa rendre par une oreille et sa ressort pas l'autre.

Derek: bah moi je suis vraiment pas d'humeur.

Il allait me mordre et sa j'ai vraiment pas envie! je le poussais d'un coup sec à côté de moi l'empêchant de mordre.

Derek: tu veillera plus, tu cicatrise rapidement, bref tu es un vampire maintenant alors mon sang ne te sera plus utilise. J'aime pas le faire couler sans aucune raison et tu le sais très bien Mike et c'est pas la même de me faire cette tête!

je me redressais pour m'asseoir, pfff moi je mordrais bien quelqu'un et j'ai déjà se " quelqu'un" en question en tête. Mon téléphone sonnait, j'avais même pas le temps de l'attraper que Mike s'en chargeait.

Derek: touche pas idiot!!

J'utilisais ma rapidité pour vite le reprendre lisant le message en cachette, je pouvais m'empêcher de sourire et vite effacer le message que Mike tentait de lire pas dessus mon épaule.

Derek: c'est juste Ryou qui me donne des nouvelles de son côté.

Je ment..voilà que je réagis comme un mec qui cache son amant, c'est n'importe quoi. Je me levais vite enfilant mon pantalon rapidement et ma chemise que je me donnais même pas la peine de fermer.

Derek: tente de chercher un maximum d'info sur un certain Teijo, j'ai eu droit à sa visite hier. C'est un sang pur comme moi mais bien plus vieux alors tu sais ce que sa signifie. Il m'a lancer des menaces nous obligeant à quitter ses villes et je déteste qu'on m'oblige à quoi que se soit. Alors je vais lui monter qu'on  ne me menace pas à la légère. Vérifie si il a des proches, tous se qui pourrait m'aider à l'atteindre.

Je sortais ensuite de la chambre regardant en direction de celle de Gabriel, il s'y trouve à l'intérieur. En une seconde à peine je m'y trouvais à l'intérieur entrain de le regarder. Il sait r'endormit? je m'approchais de lui me vengeant d'une certaine manière en l'embrassant dans son sommeil.

Derek: " mais toi l'es-tu?" est ce que tu aimerais que je sois tout à toi? Mike m'a dit exactement la même chose il a quelque instant après m'avoir donner une bonne sur la tête. en gros d'être "fidèle"? c'est vraiment un truc humain ça...la fidélité.

Moi qui est toujours aimé la variété, j'aurais dur à ne pas aller voir ailleurs quand l'envie me prendra. D'un côté pourtant je sais que je péterais mon câble si lui aussi irait voir ailleurs, j'étais déjà jaloux de le savoir avec cette fille. 

Bon j'ai pas envie de penser à sa mais plutôt à mon petit dej, je l'attrapais bien vite me mettant au dessus de lui. 

Derek: Aller on va inverser les rôles, tu es mon maître et moi ton beau et loyal serviteur. Voilà je suis tout à toi alors qu'est ce que vous allez me faire hum?

pour l'instant c'est moi qui l'embrassait afin d'initialisé se petit jeu entre jeu, j'enlevais ma chemise la jetant à côté du lit.

Derek: tu es encore un peu coincé, un maître doit être sûr de lui...ton ancêtre l'était non? il a pu manipulé à sa guise le tout premier vampire et si il avait mon caractère alors c'était pas une mince à faire. Ou alors il faut que je te mettre en pétard pour que t'arrive à me lancer des ordres? je pourrais vite rattraper Lola et...l'incité à se couper ses petites veines.

je ricanais sur le coup.


Derek: enfin un peu de réactivité, devrais je jaloux que tu réagis plus avec elle que pour mon plaisir à moi?

j'écartais son peignoir pour pincer son téton entre mes lèvres. Pendant mon petit moment de jeu Nasir rassemblait ses affaires et rejoins Stephan lisant son journal à la cuisine tout en siphonan son café.

Nasir: Lola est désolé de ne pas venir te dire au revoir, mais elle attend déjà dans la voiture, elle est pressé de rentrer à la maison.

il détournait le regard puisque Stephan n'est pas encore au courant de cette histoire.

nasir: Gabriel ne vous a encore rien dit, je suis désolé c'est pas à moi de le dire normalement mais...Gabriel a rompu avec ma soeur et nous rentrons chez nous, vous devriez peut être avoir une discutions avec lui. Désolé stephan, j'espère néanmoins qu'on pourra se revoir.

Il partait rapidement rejoindre sa soeur dans la voiture, du coup stephan voulait avoir le fin mot de l'histoire et pour ça il devait avoir une discution avec Gabriel et...il se trouve dans la chambre avec moi.
Je pense pas que Gabriel aurait aimer qu'il l'apprenne avec se genre de scène, moi embrassant ses mignons petit tétons rose. Je redressais la tête regardant vers son père.

Derek: oups..vous aurez encore moins envie de ma présence ici je crois.

Il fait quoi la? il veux me frapper? oh non! deux j'utilisais ma rapidité pour esquivé se méchant coup de poing, bon...ok il va vite comprendre que c'est pas très humain cette rapidité mais même si je peux cicatrisé, des coup au visage c'est pas mon truc.

Derek: oh je sais vous m'aimez pas beaucoup, je suis chez vous et tout le tralalala, mais gentleman que vous êtes, vous savez qu'il n'est pas très bien élever de mettre dehors un prince et encore moins de lui mettre son poing à la figure. On sais pas encore présenté avec tous ça alors voilà, je m'appelle Derek kijo prince de la citée de l'ombre. Je suis un vampire de sang pur et donc descend du tout premier vampire..oui comme dracula.

je remettais ma chemise continuant mon petit spitch.

Derek: les autres personnes qui me serve son aussi des êtres surnaturelle, Benoit un change-peau, akio un sorcier et pour être plus précis un démoniste, Mike mmm je dirais mi-temps vampire et sorcier. Zankou un démon, bien que maintenant c'est surtout Gabriel qu'il sert.

il me regarde comme ci j'étais cinglé.

Derek: vous me croyez pas peut être? je passe pas mon temps à inventé des petites histoires de se genre pour passer le temps, venez pas me dire que vous croyez vraiment que zankou s'amuse à se déguisé de cette façon pour le plaisir? il a que cette cruche de Lola qui a cru à cette histoire. vous êtes plus intelligent que ça non?

je regardais Gabriel haussant les épaules.

Derek: autant être bref et je t'ai au moins épargné cette vérité la! oh peut être que je devrais continuer sur notre petit histoire! ben oui évidemment je suis bête.

Je regardais Stephan à nouveau.

Derek: j'ai trouvé votre fils en faisant le marcher, on me l'a offert en cadeau. Il était dans un état..il vous ressemblait un peu dans votre coma, d'ailleurs c'était un plaisir de donner mon sang pour vous sauvez. enfin bref...Gabriel était mon esclave et je me suis amusé avec lui dès le premier jour, Mmm un humain dans ma ville c'est pas courant alors j'ai profité de cette occasion. Je me suis vite rendu compte pourtant que quelque chose d'étrange se dégageait de lui, on me faisais aussi remarquer mon changement d'attitude. Quel coincidence d'apprendre que votre ancêtre contrôlait le miens..oui un vampire de sang pur. Gabriel en a vite profité de jouer de ce don avec moi et le voilà de retour.

Je prenais une grande respiration, parler autant dès le matin c'est fatiguant.

Derek: mais j'avais pas envie de laisser échapper un si délicieux morceau alors je me suis invité et tous comme votre fils on aime bien jouer ensemble. 

je m'approchais de son oreille pour lui chuchotté.

Derek: je crois qu'il adore mes mains expert et je vous dis pas de mes coup de reins vampirique.

J'haussais les mains marchant vers la porte.

Derek: alors voilà, il a lâché miss pot de colle pour profité de mes talents. Ne soyez pas trop faché sur lui, je lui aurais pas laisser trop le choix de toute façon. J'ai toujours se que je veux..hum vous avez fais du café? c'est trop gentil. Allez viens Gabriel notre petit jeu n'est pas terminé.

Je descendais jusqu'à la cuisine me servant mon café.

Derek: tiens zankou déjà debout.

Zankou: vous faites trop de bruit et ta mis en pétard le vieux de snoopy? fais gaffe suceur de cadavre, fou la merde dans la famille de mon pote et je te casse en deux.

Derek: premièrement sucer les cadavres c'est pas mon truc, c'est même dégueulasse et deuxièmement qu'est ce que j'en peux si Gabriel est fou de mon corps?

Zankou: tu peux rien lui apporter de bon vampire.

Derek: et toi tu lui apportera quoi? tu crois que tu pourra rester dans cette ville indéfiniment? on ne vois que toi, un jour ou l'autre tous les gardes de cette ville débarqueront, toi tu sera emmener et "snoopy" également pour avoir loger un démon chez lui.

Je ricanais prêt à poser ma tasse de café sur les lèvres, mais je reçu un poing bien placer de zankou. Je passais à travers la cuisine, le salon et c'est pas fini! je fini dehors tapant deux ou trois fois contre la route, avant de passer une autre façade et finir chez un voisin deux maison plus loins.

Zankou: n'essaye pas de retourner Snoopy contre moi! sale rat!

Je m'asseyais posant mes mains sur mon visage complètement ensanglanté.

Derek: enflure! il m'a carrément exploser la figure!

Je retirais mes mains déjà pratiquement cicatrisé, la vieille mémé s'évanouissait sur le coup.

Derek: tu parle d'une discrétion en plus! tu veux pas hurler qu'on est pas humain tant que tu y es! et...

je fusillais le chien de la veille qui semblait apprécier ma jambe! 

Derek: en plus je me fais violé par un chien!

je lui montrais mes yeux rouge, sur le coup il partait se cacher dans son panier. Je me relevais pour revenir en direction de la maison, j'arrive à voir zankou qui se fou de ma gueule! soudainement il s'arrêtait de sourire prenant une mine sévère, je compris que quelque chose se passait derrière moi. Pourtant j'eu pas le temps de me retourner que des pics de glace me traversait déjà les deux cuisses.

Shin: le premier message semblait clair, je suis donc le deuxième message.

Derek: super on m'envoie des mioches maintenant?

Je bougeais à peine qu'il m'enfonçait d'autre pieux de glace dans les épaules, mains et beaucoup trop d'endroit à mon goût. 

Shin: vous et vos amis devez partir.

Derek: l'ancêtre qui viens encore m'emmerder hein?

Je faisais sortir mon aura de mon dos l'envoyant dans sa direction, il fut obligé de faire un grand bon en arrière pour m'empêcher de l'atteindre.

Derek: et bien tu pourra répondre que je partirais quand bon me plaira de le faire, qu'il se le garde son buffet si il a peur que je les lui vole. Moi un seul humain m’intéresse ici, il me suffira amplement pour assouvir mes idées perverse.

Zankou tendait l'oreille pour tenter d'écouter mes truc, je me baissais à temps cette fois pour évité sa boule de feu.

Derek: je ressemble déjà à un cactus et tu m'attaque encore en traître démon!

Zankou: pour faire fondre la glace!

C'est surtout ton cerveau qui est fondu, je ralais un peau tous en retirant le premier pieux de glace. 

Shin: c'est donc votre réponse?

Derek: c'est ça...c'est ma réponse alors du vent!

Il disparu sans doute par téléportation, je vais avoir de gros problème avec ce sang pur. Je gémissais à chaque pieux retirer, sa peut pas me tuer, mais qu'est ce que c'est douloureux. 

Benoit: Derek! est ce que ça va?

Derek: j'en ai l'air? j'ai des personnes qui sont sencer me protéger, comme un change peau par exemple et il était ou? hum?

Benoit: sur quelqu'un...dans la douche.

Je lui donnais une gifle avant de renter et reprendre une tasse de café.

Zankou: personne ne semble aimer ta gueule vampire.

Derek: c'est ça être populaire et je te signal qui n'apprécie pas plus ta tronche, toi aussi il veux te voir partir de sa ville.

Zankou: qu'il aille se faire voir.

Derek: c'est un sang pur comme moi et au moins agé de plus de mille an...vu sa touffe de cheveux il na plus été chez le coiffeur plus de siècle que j'ai de doigts.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Mer 1 Avr - 21:11

Je me deande si Derek à lu mon message ? Est-ce qu'il va venir près de moi ? En tout cas il avait du se battre avec Mike pour récupérer son téléphone, il lisait ensuite son message sans qu'il ne puisse le lire, bien entendu, ila vait le sourire aux lèvres de le voir.

Mike : Bon alors c'est qui qui nous dérange ?

Il lui mentait disant que c'était Ryou qui lui donnait des nouvellles de là-bas, ce qui était faux, mais veut mieux pas dire la vértité sinon il aurait déjà montrer sa jalousie et tout ce qui s'en suivait. Il boudait déjà un peu à l'idée qu'il ne pourrait plus se nourrir de son sang, chose qu'il adorait étant humain, mais il appréciait le fait d'être un vampire, depuis le temps qu'il attendait ça.

Derek à entendre Mike, pensait que c'était la raison pour laquel il désirait devenir un vampire, pour rester à ses côtés éternellement, il y avait un peu de ça mais pas seulement en réalité. Il se redressait pour le regarder alors qu'il commençaiut à s'habiller.

Mike : Tu vas où ?

Il l'écoutait alors qu'il lui demandait d'aller chercher des informations sur ce Teijo en question. Il était bien surprit d'apprendre qu'il était un sang pur tout comme lui mais beaucoup plus ancien, et donc il était une menace pour lui, surtout qu'il lui avait demandé de partir.

Mike : je pensais que tu étais le dernier sang pur..? Ok, je vais faire des recherches sur ce type.

Il le regardait partir et utilisait ensuite sa rapidité pour faire face à Akio, lui sursautait sur le coup.

Akio : Rah tes obligé de te pointer comme ça ?

Mike : Faut qu'on cherches des informations sur un sang pur qui menace Derek.

Akio : Un sang pur ? Derek est le seul sang pur.

Mike : Et bien il semblerait que se n'est pas le cas.

Akio tournait son regard vers Benoit sur le coup, il revenait ensuite vers Mike.

Akio : Et tu sais au moins son prénom ?

Mike : oué, c'est Teijo. Il vit ici, et veut nous faire dégager de cette ville, faut essayer de trouver de la famille à lui pour faire pression sur lui.

Akio : Pourquoi Derek va pas tout simplement le tué qu'on en finisse avec ce crétin.

Mike : Tu devrais le deviner non ? ce type est plus ancien que lui, il ne ferait pas le poids, bon au lieu de causer, faut qu'on se grouille là !

Il levait les mains.

Akio : ok  ok j'ai pigé ! On va faire des recherches sur se gars. Heureusement, j'ai pris mon petit bijoux avec moi pour faire mes petites recherches.

Il aller chercher son ordinateur portable et se posait sur la table du salon commençant à fouiller tentant de retrouver une trace sur Teijo.

Akio : Je crois que j'ai quelque chose..Ouf Derek a de bonne raison de s'inquiéter de lui, c'est un vrai ancêtre ce type ! Il est bien plus vieux que les parents de Derek.. Mais à croire qu'il a effacer toute ses informations le concernant, je ne vois ni enfant ni rien du tout.. A croire qu'il avait prévu le coup pour ne pas qu'on y touche. C'est impossible qu'entre tout ce temps il a pas eu de gosse !

Mike : Cherche mieux !

Akio : Tu crois que je fais quoi ?

Moi j'étais toujours dans ma chambre, je m'étais réendormis dans mon lit. Derek y entrait rapidement à l'intérieur, il se vengeait de mon baisé d'hier soir pendant son sommeil et faisait la même chose avec moi.

J'ouvrias les yeux sur le coup, me réveillant, je regardais dans sa direction l'écoutant, j'en étais tout gêné de l'entendre dire ça, roh pourquoi je lui ais envoyé ça ? J'étais pas mal déçu de sa réponse.

Gabriel : ne te sens surtout pas obligé, mais personnellement, si se n'est pas le cas alors autant tout arrêter et maintenant. Je n'ai pas envie de ce genre de relation qui ne mêlera nul part.

Au moin sa c'est claire..

Gabriel : Si toi tu ne l'es pas, alors pourquoi je devrais l'être ? Tu m'as fais une scène avec Lola, je l'ai quitté, mais au fond sa n'a rien changé te concernant n'est-ce pas ? Ta pas l'intention de changer.

Je suis vraiment déçu, mais à quoi je m'attendais ? Il va continuer à coucher avec Mike et plein d'autre et moi je serais qu'un numéro de plus c'est tout.. Il ne semblait pas avoir envie de parler de ça, et passait à autre chose, je le regardais bien sur le coup. Il se met au dessus de moi, je ne le quittais pas des yeux.

Il changeait bien de sujet, me proposant ce petit jeux, j'en étais surpris.

Gabriel : Sérieusement ? Je ne crois pas que je suis doué pour ce .. Genre de petit jeux.

Il me faisait plein de bisous partout sur le torse, j'appréciais beaucoup.. Mon regard changeait déjà envers lui ayant envie de lui.. Il retirait sa chemise, la jetant à côté du lit. Je l'écoutais à nouveau, il reparle de mon ancêtre et du fait qu'il contrôlait le premier vampire qui était son ancêtre à lui.

Gabriel : je ne lui ressemble surement pas..

Je plissais les yeux il menace Lola maintenant, je le poussais sur le coup.

Gabriel : Je t'inderis de la toucher ou quoi que se soit d'autre !

J'avais beau le pousser, il avait pratiquement pas bouger d'un pouce. Je revenais vers lui, je détournais ensuite le regard de ce qu'il venait de dire.

Gabriel : même si je l'ai quitté, je tiens toujours à elle, et je garde de bon souvenirs de notre histoire.

Il écartait mon peingoir ensuite, afin d'avoir la vue sur tout mon torse, il commençait à m'embrasser, j'en glissais ma main dans ses cheveux appréciant toujours autant ses baisé, il s'amusait ensuite avec mes tétons.

Gabriel : Derek..

J'en étais déjà légèrement motivé là-bas rien qu'en m'embrassant et en titillant mes tétons ! J'ai envie de lui faire la même chose, de le caresser et tout, mais je n'y arrive pas, sa m'effraye un peu, si sa aurait été une femme je n'aurais pas hésiter mais là c'est différent et sa me fait encore bizarre de l'admettre, je suppose qu'il faut du temps avant de pouvoir arriver à être alaise et se lancer sans réfléchir..

Pour l'instant je me laissais entièrement faire à Derek, pourtant il voulait qu'on joue au changement de rôle moi le maître et lui mon serviteur, mais je n'y arrive pas, il m'intimide toujours autant.

Pendant ce temps, mon père était entrain de lire son journal tout en buvant sa tasse de café, il se sentiat malgré tout bien seul sans sa femme, il avait encore dure à se remettre de cette triste nouvelle.

Il lâchait son journal tentant de montrer qu'il allait bien devant les autres mais au fond, cette nuit il n'avait pratiquement pas trouvé le sommeil. Il regardait vers Nasir qui lui disait qu'il partait déjà et avec Lola.

Stephan : Pourquoi ça, il sait passé quelque chose avec Gabriel ?

Bien entendu, il n'était pas au courant, et j'aurais préféré qu'il ne le soit jamais sa c'est sur. Il était bien surpris de l'entendre dire tout ça.

Stephan : il a rompu avec elle ?! Il n'arrêtait pas de me parler d'elle et du fait qu'il voulait l'épouser, qu'est-ce qu'il a pu le traverser l'esprit pour faire ça ?! Oui je compte bien avoir une discussion avec lui, je vais arranger les choses.

Il le regardait partir, il fronçait déjà les sourcils et montait jusqu'à ma chambre pour avoir cette fameuse conversation, j'aurais préféré qu'il n'entre pas, Derek aurait du fermer la porte derrière lui !

Il ouvrait la porte et restait figé en voyant cette scène, je redressais la tête et écarquillait bien les yeux voyant mon père, oh non pitié pas ça !

Gabriel : papa ?!

Je me retirais rapidement de Derek et remettait mon peignoir comme il faut, Naisr et maintenant mon père, sauf que là c'est une scène plus.. Roh non pourquoi sa arrive à moi ce genre de chose ?

Stephan : espèce de .. !

Il se dirigeait rapidement vers Derek s'apprêtait à lui donner un coup de poing au visage, mais Derek utilisait sa rapidité vampirique pour l'éviter, il en était surprit tournant à nouveau son regard vers derek.

Stephan : qu'est-ce que..

Derek tu aurais pu éviter de faire ça.. Il écoutait derrière bien hors de lui.

Stephan : te fou pas de moi !

Bien entendu il croyait pas en tout ce qu'il pouvait dire, moi j'ai envie de partir loin sur le coup, je sens que mon père va me détester, et va être dégoûté de moi, il aurait préféré que je ne revienne pas dans sa vie va savoir.

Gabriel : Derek tes obligé de dire tout ça.. J'aurais préféré qu'il ne soit pas mêlé à tout. ça.

Il réfléchissait malgré tout et se disait que au fond , il disait sans doute la vérité, mais il avait du mal à croire à tout ça. Il racontait même tout, notre rencontre et tout ce qui s'en suivait, il veut vraiment ma mort c'est pas possible.

Gabriel : Arrête de tout lui raconter !

J'aurais voulu que toute cette histoire reste pour moi, et qu'il ne l'apprenne pas.. Stephan semblait à bout, mais ne disait rien pour autant, il ne me regardait même pas, c'est sur je dois le dégoûter..

Stephan : Je t'interdis de t'approcher de lui.

Il le suivait du regard alors qu'il le narguait en plus, parlant ses coups de reins, il écarquillait les yeux à l'entendre, moi du coup, j'ai pas entendu ce qu'il disait mais j'étais vraiment méga stressé.

Je regardais Derek partir, avec tout ça, il  a pas entendu que Teijo est passé.. Je regardais vers mon père sur le coup.

Gabriel : papa je..

Il s'approchait de moi me donnant une bonne gifle, j'en détournais la tête sur le coup.

Stephan : Quel déception que tu me fais ! Tu crois que c'est ce que ta mère voyait pour toi, pour ton avneir ?! Tu me dégoûte, tu n'es pas mon fils ! Tu ne vas plus le revoir tu m'entends !? Je veux qu'ils partent tous de chez moi, et je veux que tu en fasses tout autant, j'ai été bien négligeant avec toi, de te laisser autant de liberté, mais à présent tu vas prendre ta vie en main, tu vas vivre seul, et tu vas travailler pour gagner ta vie tu m'entends ?! Et revoit encore ce type, ait une quelconque relation avec lui, et je t'assure que tu n'auras plus l'occasion de me revoir.

Il se tournait, toutes ses paroles m'avaient bien retourné l'estomac, je l'ai mérité, je savais à quoi m'attendre et pourtant j'ai malgré tout été dans les bras de Derek, j'aurais pu tout arrêter, j'étais sur le point de le faire et de retrouver ma vie avec Lola mais.. Je n'arriverais pas à faire semblant et fermer les yeux sur mes envies concernant Derek.

J'ai déjà perdu ma mère, je ne veux pas perdre mon père, il a riason, maman n'aurait pas voulu de ça pour mon avenir.. Etre avec un homme, elle espérait avoir plein de petit enfants qu'elle gâterait comme une folle, Lola comme belle fille elle s'entendait très bien avec elle.. J'ai tout gâché.

Gabriel : je suis désolé.

Mon père s'arrêtait pour m'écouter, il fronçait les sourcils et partait malgré tout, moi j'étais tout mal. Je vais devoir vivre seul, loin de cette maison, j'ai toujours vécu ici, sa va me faire bizarre de devenir indépendant d'un seul coup. Je n'ai même pas finis mes études, mais avec les relations que j'ai, je peux rapidement trouver un boulot c'est pas ça qui 'minquiète.

J'attrapais une valise commençant à la remplir, une fois que c'était fait, je téléphonais à mon agent pour qu'il me trouve un appartement, pas un bête appartement, un luxueux bien entendu. Zankou engueulait déjà Derek car il ne voulait pas qu'il foute la merde dans ma famille, bon c'était trop tard pour ça.

Ils se disputaient au point que sa en finissait en bagarre, Zankou donnait un fameux coup de poing à Derek qui fut bien vite expulser en dehors de ma façade jusque chez les voisins. Il était salement arrangé mais heureusement il cicatrisait très vite, une grand mere en tombait dans les pommes la pauvre... Zankou se foutait bien de lui, surtout avec la scène du chien mais son sourire se retirait voyant Shin derrière lui.

C'était un  deuxième message de la part de Teijo afin de lui faire comprendre qu'il n'était pas le bien venu ici, dans cette ville, ou plutôt dans sa ville, car pour lui c'était la sienne. Il utilisait des pouvoirs de glace, des piques de glaces pour être plus claire qu'il plantait dans les jambes de Derek pou rle faire souffrir, lui disant le message de Teijo.

Moi j'arrivais à ce moment là, regardant vers se trou dans le mur, qu'est-ce qui s'est passé ? Mon père va me maudire encore plus !

Gabriel : Zankou qu'est-ce qu'il s'est passé ? Pourquoi il y a un trou dans le mur ? !

Je regardais dans le trou et c'est là que je voyais Derek avec ses pieu de glace dans les jambes, il parlait à ce garçon, c'est lui qui lui a fait ça ? Il semble pourtant si.. Jeune et gentil. Après que Derek lui ait adresser le message à Shin, celui ci allait le transmettre à Teijo, bien entendu moi je n'avais rien pu entendre d'où j'étais. Pourquoi Zankou lui lance une boule de feu ? Il finissait par retirer ses pieux de glace .

Akio était toujours occupé avec Mike de faire des recherches sur TEijo, Benoit lui arrivait rapidement vers derek pour l'aider, bien entendu, Derek en était mécontent qu'ils n'étaient pas là avant, il en recevait une gifle de mécontentement.

Gabriel :qu'est-ce qui se passe ici ?

Je n'étais pas au courant de cette histoire de sang pur qui voulait les faire partir de cette ville.. Je tournais mon regard vers Derek à cette instant.

Gabriel : un sang pur ? S'il est si dangereux que ça, alors.. Tu devrais retourner chez toi, dans ta ville avec les autres..

Je détournais le regard, je serrais ma valise.

Gabriel : de toute façon moi je vais m'en aller, et il veut mieux qu'on ne se voit plus.

Je regardais vers Zankou.

Gabriel : tu peux venir, mais tu risques d'être en dangers ici, avec ce sang pur où je ne sais quoi.

Je ne peux pas l'envoyer bouler, après tout ce qu'il a fait pour moi. SA recommence une nouvelle fois, au fond, j'ai peur de m'engager avec Derek, de me retrouver dans une histoire où je n'arrivais plus à me retirer ensuite, où je m'attacherais à lui, où je tomberais amoureux de lui et que je n'aurais sans doute jamais ses mêmes sentiments de sa part. Et puis, je n'ai pas envie de perdre mon père, sa va déjà être dure de me réconcilier avec.

Bien entendu il n'est pas content et me le fait savoir avec ses vilains sourcils qui se baisse en me regardant,il doit en avoir marre que je change sans arrêt d'avis, une fois je le quitte, et ensuite je retourne vers lui, et maintenant rebellote.

Gabriel : tu crois que c'est de ma faute, tu n'avais cas fermer cette maudite porte et éviter de dire toutes ses choses à mon père, il est la dernière personne au quel je tiens, et maintenant il me déteste, alors ne me suis pas, c'est un ordre.

Je partais de mon côté, on m'a trouvé un appartement, j'étais assez mal pour derek mais c'est sans doute mieux comme ça, il faut que j'avance sans lui. Pendant qu'il était occupé encore avec moi et une scène que je lui faisais. Il ne faisait pas attention à la présence de Teijo ici même.

Mike était toujours enfermé dans une pièce, entrain de faire des recherches sur Teijo, Mike tournait en rond attendant qu'il trouve quelque chose, mais s'impatientait, se disant que Derek était sans doute vavec moi?

Mike : bon alors ta trouver quelque chose ?!

Akio : Rah mais toi tais toi, si tu crois que c'est facile !?

Mike se mettait à côté de lui pour ragarder.

Mike : laisse moi voir.

Teijo se trouvait derrière eux regardant vers l'écran.

Teijo : Il est évident que vos recherches n'aboutiront à rien.

Akio s'arrêtait ne reconnaissant pas cette voix, ils se tournaient tout les deux lentement pour regarder derrière eux, Teijo lâchait un sourire vers eux.

Teijo : Je déteste qu'on fasse ainsi des recherches sur moi, il semblerait que Derek n'est pas compris mes deux message a.. Et sa réponse ne m'a pas du tout convaincu.. De plus, il tente de me provoquer en s'en prenant à des personnes aux quels je pourrais tenir, tut tut tut, qu'elle arrogant comme son père.

Il faisait apparaître une aura, bien différente de celle de Derek et d'une toute autre couleurs, blanche,  il l'enfonçait dans le ventre de Mike, il se tenait à celle ci gémissant tout en crachant ud sang, il le poussait jusqu'au mur pour le plaquer contre celui ci tout ce qui se trouvait proche de son aura commençait à se geler, et de même pour le corps de Mike, Akio se relevait rapidement, il tournait son regard dans sa direction.

Teijo : Les recherches sont terminés, donne ce message à Derek de ma part.

Il écrasait son ordinateur avec une autre aura et disparaissait avec une grande rapidité pour partir, Akio regardait son ordinateur.

Akio : mon ordinateur !

Il levait les yeux.

Akio : il a emmené mike avec lui... Super.

Il partait rapidement retrouvé derek il regardait vers le trou dans le mur et faisait face ensuite à derek qui était déjà de mauvais humeur mais sa allait être bien pire maintenant.

Akio : Teijo est venu, il a emmené Mike avec lui..


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Jeu 2 Avr - 22:58

Mes sourcils se fronçait entendant parler Gabriel, il est entrain de me demander de renter? Laisse moi deviner, il est pas content que j'ai lâcher d'un seul coup toute la vérité à son père. Je regardais aussi sa valise, il s'en va? ne me dit pas que son père l'a foutu dehors juste pour une histoire de jambe en l'air?

Derek: il ta viré c'est ça? 

Zankou: Rahh! je savais que tu foutrais la merde! bouge pas que je t'envoie la deuxième sauce!

qu'on se vois plus hein? j'en serrais ma tasse jusqu'a le fissurer, même zankou était inquiet de subir le même sort que moi, mais il souriait bien vite regardant dans ma direction.

Zankou: j'ai pas peur d'un vieille homme, vampire ou non et puis t'es tout faible ta besoin de ma protection.

Derek: c'est donc ça, tu donne de l'espoir en quittant l'autre conne pour aussi vite m'envoyer une claque dans la gueule? tu n'as pas passer l'age de jouer au yoyo?

je me levais lentement donnant tous se que j'avais pour m'empêcher d'explosé de rage.

Derek: évidemment c'est de ma faute, je t'ai epargner de dire toi même la vérité à ton vieux. C'est vrai je m'y suis pas prit en douceur, mais le résultat aurait été le même. Evidemment, tu aurais peut être préféré garder tous ceci secret? tu crois que sa aurait marcher combien de toi toi?

Sa changeait rien Gabriel s'en allait et en plus il c'était permis une fois de plus d'utiliser son don sur moi.

Derek: tu vois...au fond tu es très douer à se petit jeu Gabriel.

Il était partit zankou l'avait évidemment suivit, comme ci j'étais pas assez furax comme ça Akio m'annonçait l’enlèvement de Mike.

Derek: alors allons le chercher ensuite nous rentrons chez moi.

Benoit: alors sa y est? tu abandonne cette humain?

Derek: je peux pas le suivre pour le secouer et de plus j'en ai plus que assez de recevoir des ordres de sa part.

benoit s'approchait de Akio pour lui chuchotté à l'oreille.

Benoit: je crois qu'il a le coeur brisé.

Derek: j'ai entendu et ferme la si tu veux pas que je brise le tiens.

J'allais partit, mais me rapellais de faire une dernier chose avant.

Derek: je reviens.

J'entrais dans la même pièce que Stephan m'avançant vers lui l'attrapant le visage l'obligeant à le regarder.

Derek: maintenant vous allez m'écoutez attentivement, j'ai très envie de vous priser lentement la nuque pour votre scène inutile, mais votre mort risque simplement d'empirer la situation alors je vais me contenter de vous mettre en garde. Reniez votre fils et je vous garantie une mort très lente et douloureuse, si il sait retrouver dans cette situation c'est uniquement à cause de moi.
Il a été mon esclave, ma chose, je l'ai violé et manipulé et pourtant il a encore eu la force de revenir chez lui et se vendre pour sauver son père et voilà comment vous le remercier? en le foutant dehors? vous êtes peut être aussi monstrueux que moi.

Je le lâchais quand même me redressant.

Derek: de toute façon vous avez réussit votre coup, il m'a viré et je retourne chez. Je garderais un oeil sur vous, empêchez votre fils d'être heureux et ça peut importe avec qui...et une facheux accident vous tombera dessus, les humains sont si fragile.

Je le laissait après avoir fais ma petite crise de colère, Akio et Benoit se redressait faisant mine de rien mais je compris bien vite qu'ils écoutaient tous deux à la porte.

Derek: retrouvons Mike maintenant.

Benoit: on dois se séparer pour le retrouver?

Derek: inutile, Mike a encore mon sang dans son organisme il me sera facile de le localisé et Teijo le sais très bien. Il n'a pas choisi Mike pour rien, cette vieille chose doit m'attendre avec impatience alors il ne serait pas poli de ma part de le faire patienter.

on se rendait jusque la, j'entendais Benoit sifflé derrière pour la grandeur du chateau peut être même plsu grand que le mien.

Benoit: il a du goût au moins, je me demande à quoi il ressemble lui.

Derek: tu va passer ton temps à le complimenté? peut être même lui lécher les doigts tant qu'on y est.

Benoit: bien sûr que non, je te suit fidèle voyons.

Derek: c'est ça, suffit qu'il te montre sa queue et tu retournerais aussi tôt ta veste.

Il faisait son petit sourire derrière moi, les portes s'ouvrait c'est encore se gamin qui nous accueillait.

Shin: entrez il vous attend ou est le démon?

Derek: il surveille le chien.

j'entrais poussant un peu se mioche pour passer, je ressent la présence de Mike alors j'allais au fait. Teijo était la avec son sourire satisfait, Mike aussi est la attacher à une chaise semblant inconscient pour l'instant. 
Shin rejoignait Teijo tous en regardant dans notre direction.

Shin: le démon n'est pas avec eux.

Derek: le démon comme tu dis ne me sert pas et ne semble pas non plus prêt à partir.

Shin: vous acceptez donc de rentrer?

Derek: ouais sa pue le vieux vampire ici, j'en suffoque.

 je marchais vers Mike pour commencer à le détacher, shin fronçait les sourcils dirigeant un peu de glace dans me direction cette fois je compte pas me faire troué la peau. J'utilisais en premier temps mon aura comme bouclier puis l'envoyait en direction de se gamin qui se protégeait à son tour avec de la glace.

Derek: sa t'amuse de m'attaquer par derrière sale mioche.

Shin: il vous a pas autorisé à le détacher.

Derek: j'ai pas besoin d'autorisation pour faire se qu'il me plait.

Darcia: c'est bien le problème avec votre famille, vous prenez un peu trop d'autorisation.

Derek: t'es core en vie toi?

Darcia: si il serait aussi facile de me tuer, je serais pas l'un des gardiens de cette ville. 

j'en levais les yeux le trouvant grotesque celui là, je préfère mille fois le caractère emmerdeur de Mike d'ailleurs je continuais à le détacher. 

Derek: Benoit.

Benoit: oui!

Il se transformait en cheval, j'y posait Mike sur son dos tous en regardant vers Darcia.

Derek: on tente plus de récupéré son fils maintenant?

Darcia: il est corrompu, je pourrais pas le sauver.

Derek: c'est vrai que c'était peut être un peu trop tard pour ça, c'était quand il t'appelais encore à l'aide qu'il fallait le sauver. D'ailleurs j'y pense est ce que ta pauvre femme est au courant que tu as utilisé ton propre fils comme appât?

Il semblait mal à l'aise sur le coup, son regard croisait un instant celui de Teijo.

Derek: il semblerait que non et tous ça juste pour capturé un marchand d'esclave? en plus en vain. Aller on se casse.

Je me mettais déjà à partir.

Darcia: j'ai une question avant.

Derek: j'ai peut être pas envie de l'entendre.

Darcia: l'un des nôtres a été corrompu par du sang de démon et il ne cesse de dire qu'il doit ramener Gabriel Light à son maître.

Je m'arrêtais sur le coup, se mec est ici?

Darcia souriait voyant que sa m'atteignait.

Darcia: on a fait des petites recherche la dessus et nous avons découvert que son ancêtre contrôlait le tiens, son descendant à peut être toujours un impact sur votre famille. Est ce pour ça que vous être dans cette ville?

Je me retournais les regardant tous.

Derek: si ce gamin est ici alors c'est pas vraiment de moi que vous devriez vous soucier.

Darcia: pourquoi qui est son maître et qu'est ce qu'il te veux.

Derek: Raynor tente depuis de nombreuses années de mettre la main sur un objet que j'ai hésiter de mon père.

Darcia: Raynor?

derek: oui Raynor et je serais pas étonner qu'il soit déjà ici avec quelque sbrire un peut partout en ville. 

Gabriel est d'ailleurs en danger, je m'inquiète.

Darcia: qu'est ce qu'il cherche?

peut être que je devrais leurs dire, avec eux j'aurais plus de chance de protéger Gabriel.

Benoit: tu va quand même pas leurs dire?

J'ouvrais ma chemise.

Derek: voilà le dernier cadeau que mon père m'a laisser avant d'être tuer par raynor.

je laissais le sceau apparaitre sur mon ventre ainsi que le noir se gorgé dans mes yeux.

Derek: un pouvoir sortit des enfers d'après mon père, si il le détiens Raynor pourra être bien plus puissant que son père et réduire cette petite ville d'un claquement de doigt. J'arrive à supporter cette chose grace à ma génération, sinon sa m'aurait déjà consummer.

Je refermais ma chemise.

Derek: je peut faire des petits môme au mec si t'es interesser.

Darcia: quoi?

Benoit: et mais je savais pas! mes envies de coucher avec toi on disparu.

Derek: c'est plus compliquer que ça Benoit. Bon puisque je dois partir alors bye bye, peut être que Gabriel a déjà été capturer par Raynor alors il s'en servira contre moi et...il détruira cette fourmilière d'humain, il n'aime pas trop cette race.

je me retournais à nouveau pour partir tranquillement avec le sourire.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: l   Ven 3 Avr - 21:14

j'avais une fois de plus mis fin entre l'histoire entre Derek et moi, il veut mieux arrêter avant que les choses n'empire, c'est vrai, j'aurais vraiment pu par finir tomber amoureux de lui qui sait ! Je ressentais déjà quelque chose d'étrange avec lui, et sa m'effrayait. Et puis après tout ce qu'il a révéler à mon père, je ne peux plus me permettre de continuer, car celui ci a bien été claire, si je continue de le voir ou autre, alors il ne voudra plus me revoir, il me regardé déjà avec dégou ce qui me fait bien entendu super mal.. Car il est la dernière personne qui me reste et je ne veux vraiment pas le perdre, surtout que j'ai pensé durant tout ce temps qu'il avait été tué lui aussi.

Sa me faisait mal de devoir ainsi utilisé se don étrange, ordonnant à Derek de retourner chez lui et de ne pas tenté de me suivre, bien entendu il me faisait bien la remarque qu'au fond, se n'a pas été si dure pour moi de lui donner un ordre comme mon ancêtre, avant de partir je le regardais une dernière fois, j'avais envie de lui dire que j'étais désolé mais rien ne sortait, je finissais par m'en aller avec Zankou, je vais voir si mon agent a bien trouvé l'appartement que je désire, il connait mes goûts, je lui fais donc confiance la dessus.

Pourquoi est-ce que je me sens aussi mal ? Durant tout le trajet dans ma voiture, conduit par mon chauffeur, j'avais mon coude posé sur le rebord de la portière et regardait dehors, je n'arrête pas de pensé à Derek, c'est énervant.. Je vais finir par l'oublier, par passer à autre chose, j'aurais du laisser tomber et tenter de continuer avec Lola comme je l'avais dit, et les choses aurait été moins catastrophique mais je ne pouvais pas faire semblant.. Zankou était à côté de moi, on finissait par arriver, je regardais vers l'immeuble où j'allais y vivre, il est bien vu d'ensemble.

Gabriel : allé on est arrivé, Il est déjà meublé c'est bien.

Je sortais avec ma valise, je regardais vers le chauffeur.

Gabriel : vous pourrez emmenez le reste de mes affaires ?

" Oui monsieur. "

Je montais jusqu'à mon étage, on entrait à l'intérieur, et bien, c'est vraiment très spatieux avec des meubles modernes tout ce que j'aime, mon agent n'y a pas été de main forte, il me connait vraiment trop bien.

Gabriel : qu'est-ce que t'en dis Zankou ?

Je tournais le regard vers lui.

Gabriel : Notre nouveau chez nous, je tiens à te remercier pour tout ce que tu as fais pour moi, j'ai de la chance d'avoir un ami comme toi.

Je regardais autour de moi pour regarder correctement.

Gabriel : Il y a une chambre pour toi, je vais voir la mienne. Je pense que le frigo est plein, si tu as faim.

Je sais qu'il aime bien manger alors j'ai tout prévu, je me rendais jusqu'à ma chambre, c'est niquel.. Je m'asseyais sur le lit, repensant  à derek qui se mettait sur moi et m'embrassait partout, je serrais le tissus de mon jeans, je me suis au fond, déjà attaché à lui, je soupirais longuement.

Valas : Te voilà, tu te souviens de moi gamin ?

Je me levais d'un coup sec sur le coup, regardant dans sa direction, ce type.. C'est celui qui s'est servit de moi !

Gabriel : qu'est-ce que vous me voulez ? Je ne sers plus Derek, je n'ai plus rien avoir avec lui..

Il s'avançait lentement vers moi, moi je reculais.

Valas : Akira était censé te ramener depuis un moment, mais il est vraiment décevant, je viens donc moi même en personne. Raynor à besoin de toi, et de tes capacité à contrôler Derek Kijo, je vais donc t'emmener avec moi.

j'écarquillais les yeux, ils veulent se servir de moi pour l'atteindre ? J'étais collé contre la porte.

Gabriel : Je vais pas vous suivre, je ne veux pas vous aidez.

Il se mettait à rire.

Valas : Ta mal compris, on te donne pas vraiment le choix idiot.

Il s'avançait vers moi, moi j'ouvrais la porte et la refermait ensuite à son nez, je partais rapidement retrouvé Zankou.

valas : Hum...

Gabriel : Zankou !

Je me cachais presque derrière lui.

Gabriel : Ya un quelqu'un qui tente de m'emmener avec lui à un certain Raynor..

Valas appraissait face à nous.

Valas : Tient ta tête me dit quelque chose.. Serais tu Zankou ? Le petit frère de Raynor, et bien, il sera étonné d'apprendre que.. tu es toujours en vie.

Il me regardait du coin de l'oeil pour revenir ensuite vers lui.

Valas : Tu sais parfaitement que tu ne peux rien face à Raynor, alors tu ne pourras pas le protéger, donne le moi bien gentiment, ou je serais obligé d'utiliser la force.

J'avais donc déjà des ennuis, pendant que Derek lui était partis faire la morale à mon père, le menaçant à cause de ce qu'il m'aviat dit et fait, cela ne semblait pas plaire à Derek, il était mécontent de l'avoir rejeté, alors il fallait bien qu'il se défoule sur quelqu'un et donc celui qui est responsable de tout ça, mon père.. Celui ci le regardait bien les sourcils froncés mais ne lui répondait pas malgré tout. Mon père à un fort caractère.

Il était malgré tout content de mon choix, j'ai renvoyé Derek chez lui et fait en sortes qu'il ne me revoit plus, c'était exactement ce que mon père désirait. Enfin soit, après cette petite scène, il partait retrouvé Mike.

Au fond, Teijo n'avait pas pris Mike au hasard, il savait qu'il portait encore le sang de Derek dans son organisme et qu'il se servirait de ça pour le retrouver très facilement, se n'était qu'une petite invitation de sa part, de façon à le provoquer en même temps on va dire. Derek se rendait donc jusque là suivant la trace de Mike, ils faisaient rapidement face à ce château gigantesque qui n'était autre de la demeurre de teijo.

C'était Shin qui les accueillant, demandant à ce qu'il rentre, que Teijo l'attendait. Mais celui ci espérait bien évidemment que Zankou soit avec lui ce qui n'était pas le cas. Ils arrivaient jusqu'à la pièce où Teijo se trouvait, Mike était attaché sur une chaise bien inconscient.

Teijo : Bien, alors mon message est passé, tu n'es pas aussi têtu que tes parents tout compte fait. Je vais devoir m'occuper de ce démon moi même par contre.

Il caressait le cuir de son siège tout en regardant bien dans sa direction, Akio plissait les yeux l'observant, il penchant sa tête vers Benoit.

Akio : alors c'est lui le sang pur ? On dirait un vieil ermite.

Teijo le regardait à cette instant, il se remettait comme il faut.

Akio : oups je crois qu'il m'a entendu.

Il regardait Derek s'approcher de Mike pour commencer à le détacher, Shin s'interposait aussi tôt car Teijo ne lui avait pas autorisé à le faire, il en levait la main pour que Shin le laisse faire.

Teijo : je n'ai plus besoin de lui.

Darcia arrivait à son tour, Derek était bien étonné puisqu'il pensait qu'il était déjà mort, tué par Mike mais sa n'était pas le cas. Il finissait par détacher Mike, Benoit arrivait sous l'ordre de Derek et il y posait Mike sur lui, qui était transformé en cheval.

Il provoquait Darcia concernant Mike sur le coup, parlant ensuite de sa femme.. Darcia en regardait Teijo, celui ci restait bien sérieux regardant Derek.

Teijo : tenterais tu de le mettre contre moi ? C'est complètement inutile, et il sait que son devoir est de protégé cette ville si Mike est en dangers, il l'éliminera même si il est de son sang, parce que c'est son devoir, n'est-ce pas Darcia ? Après tout, se n'est plus son fils qu'il a affaire, il a été tué lorsque tu lui as donné ton sang et brisé sa nuque, se n'est plus qu'un vampire, sais-tu qu'il y a une chance sur cinq pour qu'il ne puisse se contrôler et devenir complètement incontrolable ? Tu as malgré tout prit le risque, c'est qu'il ne devait pas être très important pour toi.

Il plisssait les yeux le voyant partir, Darcia l'interpellait avant. Il lui parlait de Akira, qui était corrompu par le sang de démon, et celui ci voulait absolument me ramener jusqu'à son maître Raynor. Cela intéressait aussi tôt Derek, vu que cela le concernant moi, et lui en même temps, il s'agit également de Raynor son énnemis.

Teijo : Raynor est donc ici.

Il continauit de l'écouter, alors qu'il expliquait pourquoi il était ici, pourquoi il tenait tant à m'avoir pour pouvoir contrôler Derek. Celui ci possédait quelque chose qu'il désirait plus que tout.

Teijo baissait les yeux regardant sa chemise et plutôt ce qu'l avait sur son torse, il se remettait bien comme il faut sur son siège regardant vers cette marque, il semblait plus qu'intéressé.

Akio ne semblait pas être au courant, Benoit si, mais pas du fait qu'il pouvait faire des enfants même à des hommes c'était un peu étrange d'ailleurs quand on y pensait.

Teijo : très intéressant, je savais que ton père avec beaucoup d'ennemis parce qu'il possédait quelque chose d'unique, mais j'ignorais que c'était de ça qu'il s'agissait.

Teijo se levait le voyant commencer à partir après ses dernières paroles, il faisait apparaître son aura pour plaquer celle ci contre la porte devant lui pour l'empêcher de partir, celle ci gelait, il s'approchait de lui.

Teijo : Tu ne peux pas partir maintenant, oui je sais je t'avais demandé de le faire mais les choses ont changé.

Il lui faisait bien face.

Teijo : tu vas rester ici, dans mon palais, il ne faut pas que Raynor parvienne à avoir ce qu'il désire de toi.

Akio : On va pas rester ici.. Sa craint.

Teijo : Tu seras en sécurité, je vais devoir empêcher Raynor d'arriver à ses fins, et je n'ai aucune envie qu'il détruise ma ville. Bien, je vais récupérer Gabriel, il en faut pas qu'il l'obtienne.

Il tournait le regard vers Shin.

Teijo : rends toi jusque là, et va le récupérer, emmène moi le démon par la même occasion, si il ne veut pas, dit lui que c'est pour la sécurité de gabriel, il semble s'y être attaché.

Shin partait, Akio le suivait du regard à cette instant.

Teijo : je pense que tu tiens toi aussi à lui n'est-ce pas ? Il voudrait mieux qu'on s'allie tout les deux, si tu tiens à ta vie bien entendu, raynor est puissant mais j'ai des atouts dans ma manche.

il fit un sourire en coin, il faisait demi tour pour se rendre jusqu'à sa table, faisant disparaître son aura toute en marchant.

Teijo : Je suppose que ta réponse est oui, je doute que tu sois aussi idiot pour décliner mon offre.

Akio : On va vraiment s'allié à cette ermite ?

Mike commençait à se réveiller toujours sur le dos de Benoit.

Mike : humm..

Il regardait où il était, et finissait par se remettre sur ses jambes regardant vers Derek tout en posant sa main sur son visage.

Mike : Tu es là ?

Il tournait le regard vers Teijo, il faisait apparaître ses yeux de vampire sur le coup près à foncer sur lit, Akio l'attrapait le bras.

Akio : Laisse tomber, tu fais pas le poids et puis.. Il n'est pas notre ennemis, enfin, je crois.

Mike : Pas notre ennemis ?! Il a tenté de me tuer !

Teijo : Je préférais quand il était inconscient.

Il se tournait pour le regarder, créant une sphère de glace entre ses mains.

Mike : Il prépare une attaque !

Mais en réalité, on pouvait voir des images apparaître dans la sphère, on m'y voyait derrière Zankou et Valas.

Teijo : Hum, il semblerait que Raynor ait déjà envoyé ses sbires jusqu'à lui.

Il levait les yeux vers Derek.

Teijo : Tu sais parfaitement que s'il le détient il t'aura très facilement.

Akio : Je l'avais dis qu'il fallait s'en débarrasser..

Il regardait Derek qui semblait pas content.

Akio : Ok, ok j'ai rien dit ! Et Votre type qui vous suit partout, il est plutôt rapide ou on a de quoi s'inquiéter pour lui ? Bon y a Zankou c'est pas ça, mais Valas est costaud aussi, il le main droit de Raynor et il ne choisit pas n'importe qui comme sbire..

Teijo : J'ai une totale confiance en Shin, après tout, étant mon fils il possède tout mes atouts.

Mike : ET bien voilà, on aura trouvé un de tes enfants on pourra l'utiliser comme faiblesse.

Teijo : Essaye donc, je te briserais la nuque avant.

Il croisait les bras, Mike faisait la mauvaise mine ne l'aimant pas.

Teijo : Tu devrais avoir du respect envers les sangs purs, ton maître ne t'a pas assez bien dressé à ce que je vois.

Mike : je t'en merde, j'ai rien à te prouvé à toi.

Akio lui donnait un coup de poing sur la tête pour qu'il se taise.

Mike : Aie mais qu'est-ce que tu fou ?!

Akio : Arrête de le provoquer et laisse Derek régler ça avec lui.

Il se taisait sur le coup, Teijo regardait vers Derek.

Teijo : Tu as envie d'aller le retrouver, et pourtant tu ne peux pas, car il t'a sans doute ordonné de ne pas le retrouver. Tu sembles contrarié.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   Sam 4 Avr - 22:18

Je me doutais qu'il finirait par changer d'avis, ce sang pur est attacher à cette ville d'une façon que je comprend pas. Pourquoi tenir autant à ses humains? peut importe moi qu'un seul compte pour l'instant et j'ai déjà des craintes sur sa sécurité. 
Teijo m'empêchait de sortir bloquant la porte avec son aura, nous avons tous cette faculté dans la descendance Kijo. Ne pas sourire de satisfaction m'était évidemment impossible, je levais les yeux le regardant avec se même sourire.

Derek: que c'est charmant un vampire protégeant le petit peuple humain.

Benoit: moi je me plains pas de rester ici, il semble avoir de bonne chose à découvrir.

Derek: mettez la en veilleuse tous les deux. 

Je reprenait ma petite discutions avec l'ermite, un surnom bien donner par Akio.

Derek: pense tu que ses murs arrivera éternellement à arrêter Raynor?  je me suis bien entouré durant plusieurs année, il a chercher partout dans mon chateau sans se douter de son emplacement exact. Mais il finira par comprendre surtout si comme par hasard un autre sang pur viens à me protéger de lui.

Pour l'instant c'est se mioche qu'il envoie pour récupéré Gabriel, j'ai tous de même des doutes sur son efficacité. Shin ne discutait pas en tout cas et partit à la seconde semblant pas avoir de crainte même si il a affaire à un sbire de Raynor.

Pour l'instant j'ai pas d'autre choix que m'allier à l'ermite même si j'ai aucune confiance en lui, maintenant que j'ai révélé mon secret il me garde peut être ici pour en profité à son tour. 

Derek: je m'allierais à toi, mais cela ne veux pas dire pour autant que je te fais confiance. Je garderais un oeil sur toi, tente de retourner ta faire pour avoir les même objectif que Raynor et tu le regrettera.

Mike se décidait enfin à se réveiller, Benoit pouvait reprendre forme humaine à présent.

Derek: évidemment que je suis la, tu met encore utile mais que le sauvetage ne deviens pas une habitude! idiot.

sa y est il pète sa crise, j'en posais mes doigts sur mon front ayant presque la migraine.

Derek: Mike...tais toi donc! si il aurait voulu te tuer sa serait déjà fais depuis longtemps.

Je ricanais tous de même du commentaire de Teijo, c'est vrai que c'était plus calme avant le réveille de Mike. Quand on a pas l'habitude de son caractère il peut parfois être casse pied, mais moi j'aime bien sa franchise cela me change des larves qui me lèche les doigts.

Derek: c'est une sphère espion Mike, non une attaque.

Et ce qu'il voit ne me plait pas du tout, je savais qu'il fallait pas le laisser seul! il ne peut plus vivre comme avant! il est une arme contre moi! non mais a quoi tu pensais Gabriel? je me tournais prêt à aller le chercher..non mais pied son comme cloué au sol, je peux pas...il m'a interdit de le suivre MERDE!

Derek: je le sais maudit ermite! inutile de me le rappelé! 

Benoit: veux tu que je m'y rendre également?

Derek: non! même avec ton pouvoir tu ne fera pas le poids contre valas, t'envoyer à la mort ne me servira à rien.

j'envoyais mon plus mauvais regard en direction de Akio, j'ai pas l'intention de tuer Gabriel! qu'est ce qu'il croit!

Derek: répète encore ses mots et c'est de toi que je me débarrasse compris?

Shin le gamin de Teijo? même si il a certain trait de ressemblance je suis tous de même étonné. Mike a encore rien comprit on dirait, il veux se servir du môme contre Teijo. Il le remettait vite à sa place menant de lui brisait la nuque si Mike mettait ses projet à excecution.

Derek: Mike maintenant silence! 

j'ai déjà assez la pression comme ça, j'ai le regard fixé sur la porte à attendre de voir Gabriel la franchir. Teijo remarquait vite mon envie d'aller le secourir et surtout que j'en avais pas la possibilité. Je tournais lentement mon regard dans sa direction montrant ma colère et ma frustration.

Derek: Ne le prend pas à la rigolade, tous comme moi tu pourrais subir se même pouvoir. Tu es tout autant un descendant du même ancêtre, ne te crois pas à l'abris de lui. Par contre si tu avais l'intention de te débarrasser de Gabriel par sécurité, crois moi que tu comprendra vite pourquoi Raynor tiens tant à récupéré cette chose en moi et je commencerais par se rejetant avant de te démembrer.

Je regardais à nouveau vers la porte.

Benoit: et il est plutôt insupportable quand il l'utilise alors...soyez un gentil ermite.

Teijo n'arrivera plus à se défaire de ce surnom je le crains, mais c'est pas se qu'il me préoccupe pour l'instant. Gabriel était bien arriver avec Zankou dans ce nouveau appartement. zankou souriait se sentant déjà comme chez lui et Gabriel lui faisait comprendre en précisant " notre nouveau chez nous" 

Zankou: je m'y sent déjà bien et puis j'ai une très bonne compagnie alors même si c'était un taudis, sa n'aurait pas eu d’importance pour moi. Bien que je suis tous de même ravis que se soit pas le cas.

frigo, voilà une mot magique aux oreilles de zankou. Il y partait vite y jetté un coup d'oeil et se préparait même déjà son big sandwich. 

Zankou: qui a dit qu'un démon se plairait pas au paradis? 

Il montait le sandwich jusqu'à sa bouche prêt à y mordre dedans, mais le reposait aussi vite entendant le cris d'aide.

Zankou: ok, on redescend en enfer mon pauvre zankou.

Il se levait le voyant arriver se cachant derrière lui.

Zankou: qu'est ce qui t'arrive snoopy?

ses sourcils se fronçait entendant le nom de son frère.

Zankou: reste cacher derrière moi.

Valas se montrait reconnaissant Zankou, lui riait le regardant de la tête au pied.

Zankou: qu'est ce qu'il croyait? qu'un petit desert de flamme pourrait me tuer? mon frère peut se remettre en trembler car oui je suis toujours vivant. Par contre ta tête ne me dit rien du tout, juste un nouveau clébard de mon frère..surement pas très intéressant.

Zankou semblait pas du tout impressionner par ses menaces.

Zankou: la force? j'ai hâte de voir cette force en question.

il tournait un peu la tête regardant Gabriel.

Zankou: cela risque d'abimer notre nouveau chez nous, désolé d'avance snoopy.

Il tendait la main sur le côté rassemblant son aura de feu matérialisant une énorme masse mi-temps hache dans sa main.

Zankou: voilà pourquoi mon frère voulait se débarrasser de moi.

il tapait le côté masse contre le torse de Valas, le bruit de l'impact était assourdissant comme un détonation ou la foudre touchant le sol. La puissance du coup était tous aussi impressionnant en deux secondes seulement Valas se trouvait plus dans l'appartement, juste un grand trou dans le mur par où il était passer.

Zankou: ne restons pas ici snoopy, ça va pas le retarder très longtemps.

Il s'abaissait tout en tournant la tête pour le regarder.

Zankou: grimpe sur mon dos et accroche toi, je peux pas te porter comme une petite princesse! j'aurais besoin de mes deux mains pour coller des baffes aller grimpe. Je sais que ton estomac n'aime pas les téléportations et pas question que tu me vomisse dessus.

il se redressait attrapant son sandwich au passage.

Zankou: c'est partit!

Il sautait par le trou de la façade regardant en direction de valas qui se redressait déjà.

Zankou: on va courir un peu.

Il partait dans l'autre sens courant toujours Gabriel s'accrochant à lui, en même temps il préparait des boules de feu qu'il envoyait en direction de valas pour au moins le ralentir. 

Shin: Gabriel light!?

Zankou: c'est quoi ça encore!

shin: attendez! on m'a envoyé vous chercher!

zankou: mais bien sûr! pour que tu me trou le cuir avec ta glace comme pour derek! déjà semi homme!

rien affaire zankou n'avait aucune confiance en shin surtout après se qui m'avait fait plus tôt en matiné, pour l'instant shin se tournait vers Valas posant ses mains contre le sol le gelant jusqu'à dans sa direction gelant ses pied l'immobilisant. 

Shin: je peux pas vous laissez l'emmener.

il se redressait tendant les mains dans sa direction faisant monter le gel jusqu'à ses jambes, il créait des piques de glace autour de son visage. Une fois de plus juste un petit contre-temps, avec sa rapidité il rattrapait Zankou lui faisant face. Mais le démon n'est pas si lent qui le ferait croire, son arme était déjà à quelque centimètre du visage de Shin.

Zankou: donne moi une bonne raison de pas te couper en deux.

Shin: je suis la pour la sécurité de Gabriel.

Zankou: prouve le!

shin: derek kijo l'attend avec impatience.

Il tournait le regard vers gabriel et baissait son arme.

Zankou: si tu tente de m'envoyer dans un piège tu es mort semi homme.

Shin: se n'est pas le cas, dirigez vous dans cette direction jusqu'à apercevoir le chateau de mon père. 

Zankou: ton père?

Shin: teijo.

Zankou: et toi?


Shin: je regarderais le sbire de Raynor pour éviter qu'il vous suive.

zankou faisait signe de la tête partant en direction indiqué par Shin, quelque minute à courir sans s'arrêter il fini par voir se chateau en question. Moi je tournais le regard vers la porte qui s'ouvrait une fois que je voyais le bout du nez de Gabriel, j'étais soulagé mais surtout je retroussais le nez me servant un verre d'alcool boudant sur une chaise.

Benoit: et le petit shin?

Zankou: le semi-homme? rester à l’arrière avec le chien de Raynor. Je pensais qu'il aurait fini par nous rattraper même pour ses petites jambes il court vite. J'espère qu'il a de quoi manger ici, courir sa me creuse et j'ai fini tous mon sandwich. 

Il posait Gabriel a terre le poussant un peu dans ma direction avant de chercher la cuisine.

Benoit: je...vais voir si le gamin n'a rien.

Derek: je pense qu'il est plus costaud que toi Benoit.

Benoit: mais il est tellement mignon!

Derek: et puis fais se que tu veux!

Benoit sortait vite se changeant en corbeau cherchant shin et je crois qu'il aura bien fais, alors qu'il tentait de retarder Valas, Shin était prit de grosse migraine qui le faisait tomber à genoux.

Raynor: je pense avoir perdu assez de temps comme ça avec des troubles fait, alors dit moi où tu as envoyer l'humain et tu mourra sans douleur

Shin: je ne dirais rien.

Raynor augmentait la taux de souffrance sans même à avoir bouger le petit doigt. 

Raynor: parle misérable abomination.

Sous la forme d'un aigle géant Benoit attrapait shin entre ses serres volant vite pour s'éloigner, raynor eu malgré tous le temps de lui envoyer un attaque dans sa direction touchant Benoit. Il continuait malgré tous de voler jusqu'au château même sérieusement blessé, moi je boudais toujours contre Gabriel le montrant bien. 

Derek: ne me lance pas se petit regard désolé, d'être prit puis rejeté sans arrêt, tu me prend pour quoi hein? un jouet toride pour passer de bon moment? ben non! c'est toi mon jouet et non l'inverse! tu ne sais pas se que tu veux! et j'en ai marre qu'on me face tourner en bourrique! tous ça pour un petit papa pas content et un mec gay refoulé! pfff! 

les porte s'ouvrait à nouveau c'est shin qui aidait cette fois Benoit à tenir debout, je me levais vite utilisant ma rapidité pour l'aider. Il semblait souffrir de sa blessure au dos.

Derek: c'est valas qui lui a fait ça?

Shin: non c'est raynor.

Il regardait vers son père sur le coup, moi je posais Benoit sur le ventre regardant son dos.

Derek: pourquoi tu l'as soigné?

Shin: j'ai essayé mais cela n'a pas marcher.

Derek: comment ça?

Shin: un sort est surement derrière tous ça, sa empêche la cicatrisation.

J'essayais malgré tous faisant couler directement mon sang sur la plaie, mais c'est vrai rien ne se passe. 

Benoit: je veux pas avoir une grosse cicatrice! c'est pas sexy.

Derek: c'est tous ce qui t'inquiète? tu pourrais mourir de ça.

Benoit: alors je veux mourir beau.

Je levais les yeux, il changera pas celui la. Shin s'avançait vers son père montrant une mine d'inquiétude.

Shin: il faut l'aider, il m'a secouru. Sans lui Raynor m'aurait déjà tuer, j'avais la tête en feu..j'arrive pas à expliqué.

Derek: c'est se qu'il a fait avec mes parents, il les a tortuer pour les obliger à parler ensuite il les a forcer à se s'arracher le coeur eux même. Il pratique une forme d’hypnose comme nous, mais sous forme de torture.

je tournais le regard cherchant Gabriel, est ce qu'il a profité de la situation pour s'eclipser? oh, mais si il tente de m'évité alors il voir que c'est pas si facile.

Derek: Mike aide akio à transporter Benoit jusqu'à une chambre.

J'utilisais ma rapidité pour disparaitre ayant déjà trouver Gabriel me collant à son dos ma main sur sa bouche.

Derek: je veux pas entendre un ordre sortir de cette bouche, si tu espère m'évité tu perd ton temps. On va devoir rester ici pour un temps indéterminée. On pourrait se tomber dessus à divers reprise.

Je glissais mon nez dans ses cheveux jouant déjà mon petit jeu avec lui..oui je boude peut être déjà plus.

Derek: pas de fiancé, pas de père dans les environs...juste Mike mais je devrais gerer. Qu'est ce que j'entend? un rythme cardiaque qui s'accélère? est ce que tu aurais envie de moi?

je passais mes mains devant lui attrapant sa ceinture que je défaisais sa ceinture. Son attitude m'amuse comme d'habitude surtout que dans cette pièce n'importe qui pourrait y entrer facilement, peut être que j'aime bien se genre de risque. Je baissais un peu son pantalon ainsi que son caleçon en même temps.

Derek: tu vois que ta envie de moi.

je suis toujours comme envoûté quand il est prêt de moi, je tente de bouder montrer ma colère mais sa ne dure pas très longtemps...j'aurais déjà tuer n'importe qui d'autre qui aurait fais pareil que lui autre fois, mais c'est loin d'être le cas avec Gabriel. alors je suis comme envoûté par tout se qui viens de lui. Je plaçais devant Gabriel tentant moi aussi de l'envouté avec mon regard, il est tous mal à l'aise pour pas changer. 
Je m'agenouillais, oui vous avez bien compris! je suis envoûté j'ai dis! il comprenait mes intentions et tentais de se reculer de moi, j'étais vite obliger de placer mes deux bras autour de ses hanches pour le maintenir prêt de moi. je levais les yeux pour le regarder passant ma langue sur son engin.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: op op op du nouveau encore!   

Revenir en haut Aller en bas
 
op op op du nouveau encore!
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com