Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 nouveau monde, nouveau rp!

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mar 18 Nov - 23:47

Qu'est ce qui va se passer maintenant que ses types se sont réveiller? je restais proche de Gabriel prêt à le protéger si il le fallait, je doute qu'ils soit tous les trois très commode. 

Derek: t'éloigne pas de moi surtout.

Kyubi se montrait déjà agressif envers Teijo, il ne lui ai pas vraiment redevable de l'avoir enfermer dans cette cuve je suppose. Raynor avait sans doute prévu le coup, ses gars seront incontrolable. c'est pas pour rien qu'il lui a envoyer cette pique avant de partir, Teijo allait très rapidement le comprendre. Déjà kyubi puis ensuite le dragon qui prenait son envole tous en détruisant le toit de la maison. 

Derek: attention Gabriel.

Je l'attrapait contre moi faisant apparaître mes ailes, les utilisant comme bouclier contre les débrit qui tombait au sol.

Derek: encore un qui ignore se qu'est une porte. 

il reste que l'autre qui reste étonnamment calme, se Takuma..rien de se qui l'entoure ne semble l'affecté et quel belle gueule. Je tirais à nouveau le bras de Gabriel surtout de voir Kyubi venir dans notre direction pour nous reniflé.

Derek: pourquoi serait t'il idiot d'avoir des amis? 

Si comme Komura nous avait prédit, leurs race ont tous autant souffert que la mienne. Il doit être remplis de colère, il faudrait que Komura vienne peut être que lui arriverait à le résonner. je fronçais les sourcils de voir cette sphère d'énergie qu'il préparait.

Derek: nous te voulons aucun mal, mais si tu t'en prend à nous alors je serais obligé de me défendre.

j'entourais déjà mes mains de mon aura, malgré les ordres de Teijo, kyubi n'en faisais qu'à sa tête.

Derek: à quoi sa sert d'avoir ramené ses types si tu n'es même pas capable de les contrôlés Teijo! 

Takuma: me contrôlé? c'est pour cela qu'on m'a ramené? pour jouer les pantins d'un prêtre?

Sa y est il a causer! il fermait les yeux craquant sa nuque, on dirait qu'il est prit d'envie ou je sais quoi.

Takuma: beaucoup on tenter de m'utiliser, ils se sont tous retrouver en pièce détacher.

Derek: ta vraiment choisis trois cinglé!

Takuma: encore aujourd'hui je me délecte de leur cris d'agonie.

Ok, on va gentiment prendre nos jambes à notre cou.

Alec: Zack?

Zack? merde il se réveil? mais est ce Zack? j'ai des doutes, c'est surement l'ange déchu qui a prit possession de son corps, Alec voulait le rejoindre j'attrapais sa main l'en empêcher.

Derek: Alec, c'est peut être pas lui.

se qui surprenant c'est de voir Kyubi obéir immédiatement aux ordres donner, même le dragon revenait de sa promenade. J'ai du mal à comprendre, mais oui...zack avait le pouvoir de contrôlé les esprits est ce qu'il fait de même pour Kyubi et Klaus? 

Takuma: voilà qui est très contrariant.

A voir la tête de celui la, sa doit être de même pour lui. Teijo voulait profité de l’occasion, il confirme le prénom de zack alors j'en lâchait la main de mon frère qui est carrément sous l'émotion.

Alec: Zack c'est vraiment toi?

lui a son tour se retourne contre son père ordonnant à kyubi de s'en prendre à lui, l'attaque est d'une tel puissante que j'étais obligé d'utiliser mon aura pour me maintenir au sol et Gabriel avec moi.

Derek: tu es blessé Gabriel?

oui la déflagration la brûler un peu, mais rien de grave j'utilisais mes soins pour guérir ses blessures.

Derek: voilà plus de bobo.

J'y faisais en plus un petit bisous magique, je me souviens que sa mère lui faisait ça quand il était encore un mini Gabriel. Je relevais les yeux voyant zack s'approcher de mon frère, je restais méfiant vis à vis de lui. A peine qu'il s'excuse envers mon frère que Alec plonge dans ses bras l'enlaçant fort.

Alec: j'ai cru que je t'avais perdu, ne me quitte plus jamais ta compris?

Takuma faisait un petit sourire du commentaire de Kyubi.

Takuma: chose sans intérêt? j'ai été le monstre le plus redouté de mon époque, on me surnomait le démon de glace...toi par contre t'es juste un animal domestique qui a fuis ses maîtres. alors qui est sans intérêt?

pour l'instant zack arrive à les maintenir sous contrôle mais pour combien de temps? 

Alec: Zack, ils sont pas commode tu es sûr de savoir se que tu fais avec ceux la?

Takuma: pas de problème apporte moi une femme, mais j'ignore si elle sera encore en vie quand j'en aurais fini avec elle.

Il se léchait la lèvre comme un véritable psychopathe.

Alec: il me fait froid dans le dos celui.

T'es pas le seul

Derek: tu mangera rien du tous dragon!

Zankou arrivait par téléportation.

Zankou: c'est bon j'ai retrouvé mon apparence vieil ermite maintenant...

il nous regardait chacun à notre tous.

Zankou: encore vous!

Derek: encore lui.

Zankou: ou est mon fainéant de frère!

Alec: partit, vous devriez en faire autant.

Zankou: aussi non quoi pauvre ange rachitique?

il relevait les yeux vers kyubi, takuma et kaus.

Zankou: j'en connais qui doit pas être ravis d'avoir perdu trois âme, bonne chance les minables.

Il disparu aussi vite qu'il est venu, de qui il parlait exactement? je regardais Gabriel en essayant assez d'être enfermer ici.

Derek: rentrons à la maison, cette environnement commence à me donner la nausée.

Je me téléportais avec lui, Alec nous suivait avec zack et...les autres autres.

Derek: mais pourquoi tu les a ramené? tu es complètement inconscient! tu veux notre mort c'est ça?

Alec: zack les contrôle parfaitement Derek, j'ai confiance en lui!

Derek: bah pas moi.

J'entendais quelque chose, j'attrapais les lèvres de mon frère les pinçant pour l'empêcher de parler. sa viens de fauteuil, j'avançais de quelque pat avant de voir mon fils se redressait...et je pense qu'il est complètement nu et...que quelqu'un se trouve en dessous de lui.

Derek: hum! nous sommes de retour Atori.

Je redressais le sourcils le voyant regarder dans notre direction aussi rouge qu'une tomate.

Komura: qu'est ce que tu as?

Il se redressait la tête à son tour, ne faisant que dépasser ses oreilles et ses yeux.

Komura: oh, vous êtes de retour.

Derek: j'en ai bien peur.

il rebaissait vite sa tête aidant Atori à retrouver ses vêtement et les siens par magie. Ils se redressaient tous deux regardant dans notre direction.

Komura: Akira va...bien, il désirait ne pas rentrer tous de suite.

Derek: ravis de l'entendre.

Je tapotais la tête de Gabriel pour tenter qu'il garde son calme

Alec: franchement, il a des chambres je crois.

Komura: oui...en effet mais on a été pris sous le feu de l'action et...

Derek: je pense qu'on ne veux pas en entendre plus, Gabriel est déjà au bord de l’infarctus.

Takuma: vous avez ramené un kitsune avec vous...c'est...

il s'approchait fronçant ensuite les sourcils.

Takuma: kyubi? comment es tu revenu du royaume des morts? 

Derek: teijo.

Il en fermait les yeux.

Derek: tu le connais Komura?

Komura: bien sûr, nous avions fuit ensemble il était encore jeune à l'époque...très gentil jusqu'à qu'il tourne mal après que ses parents se soit fait assassiné. Il détruirait les villages tuant tous sur son passage.


****

Dur à en croire ses oreilles, Mike qui accepte de s'excuser envers son frère peut être pas de la façon que Akira l'avait demander, mais c'est un énorme pas pour Enzo. Maintenant il risque d'avoir une autre rivalité entre eux, qui obtiendra Akira? lui aimerait ne pas à avoir choisir, profité des jumeaux en toute tranquillité. Mais se genre de désire à très peut de chance d'arriver, Akira allait devoir faire un choix, mais lequel?

Akira: comme c'est mignon un Mike qui s'excuse, j'aurais du filmé se moment.

ouais Enzo confirme ses crainte, maintenant ils doivent de battre pour une dernière chose. Akira en baissait les yeux ayant préféré ne pas en venir la, c'est très dur pour Mike d'avouer son attirance pour Akira. Pour confirmé ses dires Enzo s'approchait d'Akira l'embrassant pour faire quelque peut rager son frère. Mike se laissait emporter par la jalousie attrapant le bras de son frère le forçant à s'arrêter.

Akira: je savais que t'avais kiffé notre petit entretien à la salle de sport la derrière fois. 

Akira ne peut pas répondre à la question de Enzo ne sachant pas lui même qui choisir, le silence était lourd c'est Mike qui craquait le premier de ne pas avoir de réponse si facilement. Il prévient d'avantce qu'il était hors de question de coucher en même temps que son frère juste pour le désir de Akira. 

Akira: dit pas de connerie non plus.

Il dit ça et pourtant sa aurait été bien plus simple pour lui, pas besoin de choisir et se satisferait tranquillement des deux frères. Mike référait partir peut être de crainte d'entendre une réponse négative de Akira, il aimerait bien l'en empêcher ne désirant pas qu'il aille voir ailleurs.

Akira: je pense que je vais aller de mon côté réfléchir un peu, pour l'instant je peux pas prendre de décision désolé.

il sortait ses ailes pour l'envoler, depuis la voie des airs aucune chance pour Enzo de repérer sa piste. il allait s'asseoir sur le rebord d'une falaise tentant de choisir l'un d'entre eux, voir le pour et le contre de chacun d'entre eux. Mais Akira est attiré par les deux de tous autre façon différence, chacun à des qualités que Akira apprécie énormément.

Akira: éh merde!

Il attrapait une pierre la lançant par frustration, la nuit tombait et n'avais toujours pas pris de décision. Il décida de rentrer pour l'instant et donner des nouvelles de lui, s'envolant jusqu'a la ville. En chemin il repéra Mike accompagné d'une jolie fille entrant dans un motel. Directement AKira se posait sur l'immeuble en face fronçant les sourcils, il a vraiment chercher une fille pour calmer sa frustration?

Akira: mais quel pauvre idiot!

Il repéra rapidement l'étage ou ils s'étaient tous deux rendu, Akira planait jusque la entrant ses griffes de loup dans la façade pour s'y accrocher.

AKira: * j'en reviens pas! j'épie par la fenêtre et c'est quoi cette cruche que ta trouvé?*

lui semblait aller se préparer dans la salle de bain, pendant que la fille se remettait du rouge à lèvre. C'était trop pour AKira, il pourrait pas partir comme ci de rien était, il critiquait pour la jalousie des deux frères mais au fond il ne valait pas mieux. Il entrait vite forçant un peu la fenêtre et attrapait la fille posant sa main sur sa bouche.

Akira: je vais pas de faire de mal, mais j'ai pas très envie que tu te tape le mec que je veux.

il attrapait son sac à main et sautait par le fenêtre la lâchant ensuite.

Akira: retourne chez toi.

Mais vous...

akira: DÉGAGE!

il a encore du mal à contrôlé ses émotions, la fille n'attendait pas plus longtemps et partait rapidement en courant. Akira revolait jusqu'à la fenêtre le refermait derrière lui, Mike prenait du temps dans la salle de bain et heureusement. Akira retirait ses vêtements après avoir éteins la lampe pour se mettre dans obscurité, bon timing à pense qu'il se cache sous la couette Mike sortait de la salle de bain.
Akira attendait que Mike se faufile sous la couette pour l'attraper et se mettre au dessus de lit.

Akira: désolé j'ai viré ta petite humaine

il ne le laissait pas le temps de raler ou quoi que se soit d'autre, Akira l'embrassait déjà avec fougue


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Mer 19 Nov - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mer 19 Nov - 22:47

Alec était en tout cas très content de pouvoir retrouver Zack, sa n'a pas du être facile de se dire qu'il l'avait perdu pour toujours, et que la personne en qui il avait le plus confiance avait pu s'en prendre à sa famille et le trahir, mais il savait que se n'était pas ce que désirait Zack, il gardait confiance en lui malgré tout.

Kyubi, Klaus et Takuma était malgré eux, obligé de suivre les ordres de Zack qui arrivait à les contrôler tous les trois sans problème, mais cela les déplaisait fortement. Et d'ailleurs il leur avait ordonné de s'en prendre à Teijo, seul contre eux trois, il préférait partir, car il ne faisait pas de taille. Sa doit lui foutre les boules, c'est lui qui a faire en sorte qu'il revienne à la vie, et voilà qu'ils se retournent contre lui.

Kyubi plissait les yeux écoutant les paroles de Takuma qui lui déplaisait, il n'aimait aucune race, sauf la sienne dont il ne ferait aucun mal, par contre toutes les autres, s'il le pouvait, il les pulvériserait un par un, il était remplis de haine.

Kyubi : je te conseil de tenir tes paroles, j'ai détruis des villages et toute vies qui s'y trouvaient sans aucune pitié, et ma vengeance n'est à présent plus terminé, étant de nouveau dans ce monde pourris.

Je restais bien à côté de Gabriel, ses trois types sont aussi dangereux l'un que l'autre, il n'y a que le dragon qui ne semble pas.. trop perturbé, enfin il a menacé de me manger.. Non, en faîte, ils sont tout les trois perturbé.. Mais surtout ce Takuma, c'est un psycopathe.

Zack : ça va aller, j'arriverais à les maîtriser.

Kyubi : Nous verrons ça.

Il le regardait bien, Zack en détournait le regard pour revenir vers nous. C'est à cette instant que Zankou apparaissait dans les lieux, ayant réussi à se débarrasser du mauvais sort tout seul, il venait retrouver Teijo pour le narguer mais ne s'attendait pas à cette petite visite.

Kyubi, Klaus et Takuma le regardant bien alors que Alec demandait à ce qu'il parte, celui-ci les remarquait à son tour, Zack fronçait les sourcils l'observant, il semblait prendre ses jambes à son cou pour le moment.

J'ignorais de quoi il pouvait parler, qui serait mécontent de perdre trois âmes ? Enfin, il partait et Derek demandait à ce qu'on rentre, il me téléportait donc avec lui, et Zack en fit autant avec les trois autres, ainsi que Alec. J'aurais espéré que ses types en viennent pas, il suffirait que Zack ne les contrôlent plus pour qu'ils fassent.. Va savoir quoi, ils sont dangereux.

En tout cas Alec avec cent pour cent confiance en les capacité de Zack afin de les contrôler tout les trois, eux restaient tout les trois debouts les écoutant, ils semblaient pas apprécier d'être comme des pantins.

Klaus : la première chose que je ferais une fois que je trouverais ma liberté, je déployerais mes ailes et montrerait le sort qu'ils subiront d'avoir tuer mes semblables par peur, ils auront bien raison d'avoir peur après les avoir carbonisé.

Kyubi : Les dragons..

Il se retournait vers lui, grimaçant.

Klaus : t'a un problème le renard ?!

Il préférait ne pas répondre détournant le regard, les sourcils froncés bien de mauvaise humeur. Alors qu'on était en pleine discussion, Derek faisait en sorte qu'on se taise, entendant des petits bruits suspects, on tournait lentement le regard vers le salon où on voyait une petite tête de Atori dépasser, je rêve là, dite moi que je suis entrain de rêver.

Kyubi en baissait légèrement ses oreilles, ressentant l'odeur de Komura et trouvant cela révoltant qu'il puisse avoir une aventure avec une autre créature que la sienne. Atori entendant la voix de derek, commençait à paniquer, et devenait tout rouge complètement gêné.

Atori : Oh non c'est pas vrai.. Komura donne moi mes vêtement vite ! Mes parents sont là...

On voyait ensuite un bout de tête de Komura dépasser pour nous regarder, je crois que je vais tomber là.

Zack : ça va aller Gabriel ? Tu sembles tout pâle d'un coup.

Gabriel : j'aurais préféré ne pas assister à ça..

Komura les rhabillait tout les deux magiquement, Atori se retirait rapidement de lui complètement gêné de cette situation, il nous regardant de temps à autre espérant qu'on ne soit pas fâché.. je ne le suis pas, je suis juste.. en état de choque.

Il changeait bien vite de conversation parlant de Akira, il va bien c'est déjà une bonne nouvelle. Kyubi lui le regardant bien intrigué.. Je sentais la main de Derek me tapoter la tête, il semble voir que je ne m'en remet pas. Alec ne se gênait pas de revenir à ça, disant qu'il y avait des chambres pour ça. Atori tapotait ses deux doigts assez mal qu'on ait pu assister à ça et moi aussi.

Atori : Désolé c'est juste que..

Il tournait le regard vers Komura qui finissait pour lui.

Gabriel : Je vais finir par m'y faire.. mais j'aurais préféré ne pas l'apprendre de.. cette façon.

Je soupirais longuement, il fallait bien que je m'y face, ils allaient tôt ou tard se lancer la dedans, je ne devrais pas être aussi étonné... et choquer, tout le monde finis par passer par là et pourtant sa me choque.

Komura remarquait la présence d'un autre Kitsune, mais ne pensait pas retrouver Kyubi par contre, celui-ci le regardait bien. Il semblait mal à l'idée que se soit Teijo qui ait pu les ramener d'entre les morts. Il le connaissait donc, il expliquait leurs rencontres, ils ont massacré les parents de Kyubi alors qu'il était encore tout jeune sous ses yeux, et a ensuite exterminé des villages par vengeance et a fait beaucoup de victime.

Kyubi : Ne parle pas de moi comme ci je n'étais pas présent Komura.

Il le regardait bien de la tête au pied.

Kyubi : Tu nous as convaincu de te suivre pour retrouver notre liberté, j'ai toujours approuver tes idées, on c'est fait ensuite tous massacrer les uns après les autres, je l'ai ais tous vu périr sous mes yeux, ainsi que mes parents, se sorcier me demandant de choisir par qui il allait commencer.

On pouvait voir plein de haine et de colère dans ses yeux.

Kyubi : Je leurs ais fait donc subir la même choses qu'ils ont pu faire à notre race, je désirais voir la même peur dans leurs regards, les voir souffrir comme ils ont fait souffrir les miens, et j'ai fais exactement pareil que pour le sorcier qui m'a demander de choisir, je l'ai fais choisir entre sa femme et sa fille, je ne comptais pas m'arrêter là jusqu'à ce que quelqu'un vienne m'arrêter.


Atori : C'est horrible.. Je comprend pourquoi tu désirais te venger, je ne comprend pas comment on peut faire autant de mal, juste parce qu'on est différent l'un l'autre. Je suis désolé pour toute votre famille et votre races qui ont du subir de tel.. atrocité. Mais la vengeance ne fait que suivre la vengeance, c'est un cycle sans fin..

Il s'approchait bien de Komura, Atori se tenait à lui, il baissait les yeux vers Atori pour le regarder. Moi j'avançais d'un pat, Zack posait ma main sur mon épaule.

Zack : Il ne lui fera rien tant que je suis là.

Je le regardais du coin de l'oeil mais revenait ensuite vers Kyubi et Atori, ainsi que Komura. Atori le regardais bien sérieusement.

Kyubi : Je n'ai pas besoin de ta pitié, et tout se résume à la vengeance, tout ce que j'ai pu apprendre d'autre n'est que mensonge, nous ne vivons que dans la haine, c'est ainsi, tu finiras par t'en rendre compte tôt ou tard.

Il relevait les yeux pour regarder Komura.

Kyubi : Tu étais le dernier survivant, tu sais parfaitement de quoi je parle toi aussi. Une fois que je serais libéré, je finirais ce que j'ai commencé.

Klaus : Je m'endors avec cette histoire,  j'ai faim, donner moi quelque chose à manger ! Ou.. Je mange l'un d'entre vous.

Zack : Regarde dans le frigo.

Stephan arrivait de sa petite promenade avec Elijah ou plutôt de son rendez-vous, il plissait les  yeux voyant de nouvelles têtes.

Stephan : Qui sont tous ses gens chez moi ?

Gabriel : C'est une longue histoire papa..

Stephan : Je veux bien que quelques un d'entre vous reste quelque temps ici, mais je ne vais pas invité tout le monde non plus, surtout ses trois là, ils me regardent d'une façon que je n'aime pas !

Klaus : Bon, j'espère que vous avez remplis votre frigo.

Il partait jusque là, il fronçait les sourcils mécontent, aie aie, on va avoir la mauvaise humeur de mon père.

Stephan : Derek, c'est toi qui les as emmené j'en suis sur ! Elijah à besoin de calme et de sécurité, je doute que ses hommes soient.. des personnes de sécurité !

Kyubi : un vampire, une création de se sorcier, vous devriez l'éliminer avant qu'il n'ait le temps de grandir.

Gabriel : Il s'agit de mon frère, alors ne t'avise pas de lui faire le moindre mal. Ils ne sont pas tous comme les personnes qui ont tué les votre.

Kyubi : Tu ne sais rien, je vais détruire ce monde pourris que les Dieux on construit pour en bâtir un nouveau.

Stephan : Il est cinglé c'est qui ses types que tu as ramené Derek ?!

Zack : Ne te pose pas trop de question Stephan, je maîtrise la situation. Il allait jusqu'à une chambre, sortant une seringue et un produit dans la poche de son pantalon se regardant dans le miroir, son corps avait encore du mal à s'en remettre. Il en soupirait, commençait à s'injecté se produit étrange en lui.

Il regardait du coin de l'oeil ves Alec à travers le miroir.

Zack : C'est une sécurité, afin que Rik ne prenne pas possession de mon corps, et que mon esprit ne s'endort pas.. Si je venais à m'endormir, Rik prendrait le contrôle et je ne serais plus dans la capacité de les contrôler. J'ai récupéré ses produits chez mon père avant de partir.

Ses trois types sont remplis par la haine et la vengeance, ils ont perdu les siens devant leurs yeux et on connu beaucoup de souffrance, c'est à cause de ça qu'ils ont devenu ainsi.. Enfin les deux là, mais ce Takuma j'ai des doutes, il fait flipper.



***


Au fond Akira aurait bien préféré d'avoir les deux frères pour lui tout seul, ainsi il n'aurait pas le besoin de choisir entre l'un des deux. Surtout qu'ils avaient tout les deux un caractère bien à eux.

Mike partait n'aimant pas devoir attendre qu'il se décide à choisir entre un ou l'autre, déjà qu'il a du mal à avouer qu'il puisse désirer Akire et donc aimer les hommes était pas facile pour lui alors faire en sorte que cela dure c'était trop pour lui.

Il laissait tomber et s'en allait de son côté préférant se trouver une femme que de devoir attendre plus longtemps, bien entendu ils pensaient qu'il disait cela pour rire. Enzo finissait donc être seul avec Akira le regardant bien afin d'attendre une réponse de sa part. Mais Akira disait qu'il avait besoin d'être seul.

Enzo : Hum je vois.. D'accord

Il levait le regard voyant qu'il faisait apparaître ses ailes pour s'en aller de son côté, il détournait le regard les poings serré mécontent, et sans doute déçu qu'il puisse réfléchir autant entre lui et son frère.

Alors que Akira avait vraiment du mal à se décider, le temps passait assez vite, et la nuit tombait.. Mike était vraiment partie chercher une femme, il l'emmenait jusqu'à un môtel,il ignorait que Akira l'avait repéré et le suivait.

Une fois prit une chambre Mike regardait la fille dans le lit.

Mike : Je vais prendre une douche et je reviens.

Il était donc dans la douche, entrain de se laver et de se détendre avant de se faire la fille. Celle-ci était occupé de se refaire une beautée pendant ce temps. Akira l'observait par la fenêtre, et s'énervait bien vite n'acceptant pas qu'il puisse coucher avec elle.

Il entrait donc à l'intérieur, et s'énervait sur elle pour qu'elle s'en aille tout de suite, pris de panique elle partait rapidement. Akira retirait rapidement ses vêtements et se faufilait dans le lit à la place de la fille tout en éteignant la lampe. Mike sortait peu de temps, avec juste une serviette autour de sa taille.

Mike : Et bien, tu préfères le faire dans le noir, sa me va.

Il souriait, entrant dans le lit, il glissait rapidement ses mains pour toucher le corps de Akira et se positionnait au dessus de lui , il plissait un sourcils sentant tout ses muscles, il redressait la tête regardant vers le visage de Akira reconnaissant sa voix, il en râlait sur le coup.

Mike : Rah, mais tes sérieux tu..

Il ne le laissait pas le temps de râler plus qu'il l'attrapait pour l'embrasser avec fougue, Mike gardait ses yeux entre ouvert le laissant faire malgré tout. Il restait au dessus de lui, posant ses mains l'un à côté de lui, et se retirait de lui.

Mike : Alors tu étais jaloux que je me fasse une femme.

Il en ricanait, baissant ses lèvres vers sa gorge l'embrassant.

Mike : Tu m'as donc choisis à mon frère, il se peut que lui aussi four sa queue pour passer sa frustration, on est pas si différent l'un l'autre pour ça.

Il tournait le regard pour le regarder.

Mike : Mais trop tard, je te lâcherais pas pour aller le retrouver à présent.. J'ai gagné.

Il souriait, attrapant son membre pour le masturber, il fermait les yeux ayant du mal à se dire qu'il désirait vraiment Akira, lui tout entier.

Mike : Je ne ferais jamais la femme, tu peux rêver.

Il utilisait donc sa force vampirique pour le garder plaquer sur le lit, restant au dessus de lui, il tenait fermement ses mains alors qu'il le pénétrait lentement, mais bon, Akira avait autant de force que lui à présent. Il faisait des coups de reins lent au début en lui, son excitation montait déjà au plus haut.

Quelqu'un ouvrait lentement la porte de la chambre, Mike tournait le regard pensant que c'était la fille, mais on pouvait voir des yeux briller dans le noir.

Mike : Enzo tes sérieux là ?!

Il fermait la porte derrière lui, Mike s'arrêtait sur le coup se retirant de Akira, il passait sa main sur son visage.

Mike : c'est pas vrai, il est collant.

Enzo : Je n'ai pas l'intention de lâcher, je déteste perdre moi aussi tu devrais le savoir.

Il retirait ses vêtements, et entrait dans le lit, Mike utilisait ses yeux vampirique pour voir dans le noir lui aussi, il faisait des grands yeux se demandant ce qu'il faisait.

Mike : Tu fou quoi là ?!

Enzo : On va lui donner ce qu'il désire, nous deux.

Il attrapait la tête de son frère de force pour l'embrasser tout les deux nu, ainsi que Akira qui les regardait. Enzo glissait sa main pour caresser l'entre jambe de son frère, Mike attrapait sa main pour qu'il arrête et se retirer de lui.

Mike : Espèce de..

Il le plaquait sur le lit, il le tenait par la gorge tout en glissant ses lèvres sur son torse et regardait du coin de l'oeil vers Akira.

Enzo : Tu aimes ça ?

Il se retirait de son frère pour aller près de Akira, attrapant son visage d'une main l'embrassant, Mike tournait la tête pour les regarder faire.

Mike : Vous avez vraiment envie de faire ça.. ?!

Il se couchait attrapant Akira pour qu'il soit au dessus de lui, continuant de l'embrasser tout en caressant son torse, Mike détournait le regard.

Enzo : Quoi Mike, tu ne veux pas faire plaisir à Akira ? Laisse toi aller, et oublie que je suis là.

Il fit une grimace sur le coup. Il utilisait sa rapidité vampirique pour se retrouver derrière Akira, glissant ses lèvres contre tout le long de son dos.

Mike : Sa restera entre nous compris ?!

Il le pénétrait à nouveau, alors que Akira se trouvait au dessus de Enzo, celui-ci serrait les draps du lit, fermant les yeux trouvant cela bien plus excitant de cette façon, il était près à tout pour avoir Akira même en venir à cette extrémité.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Jeu 20 Nov - 23:08

Komura se rappelle très bien des évenements passer, il a encourager les siens à le suivre pour leurs liberté pour aussi vite se faire tuer les uns après les autres. Komura vivra avec ça le restant de ses jours, jamais il n'aurait du les encourager à le suivre dans cette vois.

Komura: je reconnais mon erreur Kyubi, mais faire payer à d'autres la disparition dès notre n'est que te rabaisser à leurs niveau. Si tu as quelqu'un ici à blamé c'est moi, j'ai libéré les nôtres en défiant mon maître. Si quelqu'un devait subir un châtiment c'est moi.

J'haussais les épaules n'étant pas d'accord la dessus.

Derek: personne ne devrait subit un chatiment parce qu'il réclame sa liberté et celle de ses semblable Komura.

Komura: il nous donnait leurs protection, tous se qu'on avait besoin..mais a me semblait pas assez, j'aurais pas du entraîné les autres avec moi.

Il en détournait le regard sur le coup.

Komura: j'avais trop peur de partir seul.

peut importe se que Komura pourrait dire kyubi est trop aveuglé par la vengeance, c'est un traumatisme très lourd qui ne guérira pas si facilement. Je pense que si j'aurais été à sa place, j'aurais passer ma colère sur chaque personne...j'aurais changer c'est certain.

Takuma: les scènes dramatique me donne surtout la nausée et je suis obligé de subir ça. Pauvre petit regard qui a perdu sa famille, si elle n'a pas survécu c'est qu'elle était faible..moi je les aurais mis en pièce moi même.

se type..c'est surement le pire des trois, Stephan était de retour de sa petite promenade et quelque chose me dit que je vais subir sa colère. J’essayais de me cacher derrière Gabriel et oui je me sert de lui comme bouclier, bien que j'avais quand même droit au cris de stephan.

Derek: j'ai rien fais du tout...pourquoi c'est toujours moi qui me fais gronder dans cette maison?

j'attrapais Gabriel contre moi me cachant toujours derrière lui.

Derek: protège moi de la colère divine de ton père, regarde il est prêt à me lancer une couche.

voyant Zack monter à l'étage Alec le suivait aussi tôt, surement de crainte que encore une fois il s'évapore pour ne plus jamais le retrouver. Il repera comme ça le produit qu'il s'injectait, Alec comprenait que c'était sans doute pour le soulagé de pas mal de problème.

Alec: t'empêcher de dormir? Zack...tu risque de jamais tenir le coup.

Il s'avançait vers lui se collant à son dos y posant son front.

Alec: j'ai cru te perde une fois, je veux plus jamais ressentir ça.

Il serrait le tissus des vêtements entre ses doigts, mais finissait par le lacher reculant de deux pats.

Alec: écoute j'aimerais...

il levait les yeux vers la fenêtre regardant vers le ciel qui s'assombrissait d'une façon étrange

Alec: tu as vu ça?

il s'avançait rapidement vers la fenêtre pour y regarder de plus prêt.

Alec: il avait pas un nuage...sa semble pas naturel.

baissant les yeux il repéra une ombre tous aussi étrange que le reste prendre forme humaine.

Alec: zack regarde ça.

sa formait un homme au long cheveux noir.

Alec: sa serais encore Raynor?

Il plissait les yeux tentant de voir depuis toute cette obscurité soudaine.

Alec: non sa coupe est différente, j'ai froid dans le dos tous d'un coup. On dirait qu'il veut entrer, viens on rejoins les autres.

Il attrapait la main de Zack le tirant avec lui, nous aussi on trouve ces événements étrange. On a été obligé d'allumer la lampe et quelque bougies pour ne pas être dans le noir total, Komura semble vraiment mal à l'aise regardant partout autour de lui.

Derek: tu aurais quand même pas peur du noir Komura.

Komura: il ne s'agit pas de ça, je ressent une présence qui ne m'indique rien de bon.

Alec arrivait regardant vers la porte d'entrer.

Alec: j'ai vu quelqu'un apparaitre devant la maison.

Komura: A quoi il ressemblait?

Alec: on ne voyait pas très bien avec toute cette obscurité, mais je pense qu'il va pas tarder à rentrer.

On entendait frapper trois fois, c'est limite flippant.

Derek: au moins un qui a appris à frapper avant d'entrer.

Komura: vous devriez fuir.

Derek: fuir pourquoi?

La porte s'ouvrait  lentement.

Nomar: tu devrais savoir qu'on ne peut me fuir Komura.

il entrait regardant en premier vers Takuma, kyubi et Klaus encore avec de la nourriture en main.

Alec: qui êtes vous?

Nomar: vous me connaissez sans même m'avoir vu une fois dans votre vie.

Il faisait appraitre une longue faux noir qui tapait le manche contre le sol.

Derek: c'est pas sérieux, Komura dit moi qui sort d'un cosplay.

Komura: j'ignore qu'est ce un cosplay, mais si tu songeais au dieu de la mort alors oui c'est lui.

Nomar: j'ai eu plusieurs nom donner par les mortels, mais je préfère Nomar si cela ne vous dérange pas. Komura, aurais tu oublié les bonne manière?

Sans même qu'il n'est besoin de bouger le petit doigt, il obligeait Komura à se mettre à genoux tête baisser.

Nomar: je préfère ça.

Derek: que voulez vous.

Nomar: une compensation, j'en ai pas l'air comme ça mais je suis terriblement frustré. Plus tôt dans la journée, j'ai pu remarquer qu'il me manquais des âmes dans mon registre. Des âmes de très grande valeur, alors j'aurais besoin de quelque chose en échange d'une valeur égale enfin de faire disparaître cette frustration.

Alec: nous y sommes pour rien dans cette histoire.

Nomar: je me moque du coupable, pour l'instant je les vois ici à vos côtés...la malchance à fait que je tombe sur vous.

Derek: et bien reprenez les vos âmes.

Nomar: trop tard pour ça.

il dirigeait la l'âme de sa faux vers mon visage caressant la pointe contre ma joue.

Nomar: alors as tu une proposition alléchante à me faire?

je pinçais les lèvres n'en sachant rien du tout, il va quand même pas demander nos âmes en échange quand même?

Alec: Les âmes des trois frères sa vous irait?

Nomar regardait dans sa direction écartant sa faux de moi, c'est que mon coeur est presque sortit de ma poitrine tellement que j'ai eu la pétoche.

Nomar: serais tu entrain de parler de Raynor, Teijo et Zankou?

Alec: oui.

Nomar: ne me promet pas l'impossible petit, deux d'entres eux jouent avec moi. Revenant à la vie grâce aux pouvoirs des anges.

Il pointait sa faux vers Gabriel.

Nomar: d'où l'un d'entre eux dérobé au descendant de l'archange Gabriel, pour se qui est de Zankou. Il s'agit d'une âme de démon, d'un démon très haut gradé se qui signifie une fois vaincu il réapparaîtra aux enfers. 

Derek: on pourra jamais tuer se type?

Nomar: son âme appartiens au dieu des enfers, je n'ai aucun droit dessus.

Il faisait un petit sourire en me regardant.

Nomar: tous comme j'ai aucun droit sur le tiens.

Derek: comment ça?

Nomar: L'archange Gabriel ne tient rien dit lors de sa petite visite? il a maudit ta famille, une malédiction bien cruel. Quoi que tu fasse de ta vie, ta destiné est déjà toute tracer.

Alec: quoi? on finira en enfer? c'est sérieux? 

Nomar: vous pourrez rien contre ça.

Alec: on a rien fait de mal.

Nomar: nous avons assez discuté comme ça, j'ai un planning fort charger et je suis toujours aussi frustré.

je pouvais m'empêcher de pense à mes parents, ils ont été des gens bien toute leurs vie et on malgré tous fini en enfer? 

Nomar: si tu t'inquiète du sort de tes parents, je peux t'empêcher avec moi les retrouver Derek kijo.

Derek: n'entrer pas dans ma tête.

Nomar: je n'a pas besoin d'entrer dans ta tête, il me suffit de voir ton âme tourmenté.

Il tendait la main vers moi, je la regardais sans bouger de ma place.

Nomar: je peux peut être pas me proccurer ton âme, mais ton corps sera peut être satisfaisant.

Komura: laissez le tranquille.

Il serrait les points regardant vers lui.

Komura: leurs familles souffrent assez comme ça, prenez moi en échange.

Nomar: le kitsune qui c'est révolté contre son maître souhaite redevenir un compagnon d'un dieu? 

il sourit tous en levant les yeux vers le plafond, qu'est ce qu'il regarde comme ça?

Nomar: il ne ta toujours pas lâcher, on dirait que malgré ta trahison il prend toujours soin de toi.

Komura: c'est impossible.

Nomar: je viens pourtant de recevoir des menaces de sa part, comme vous n'avez pas d'idée à me donner. exceptionnellement, je vais vous laisser un peu de temps. Une fois qu'un désir me viendra, je reviendrais chercher mon du.

il regardait une dernière fois dans ma direction.

Nomar: peut être que tu changera d'avis et me rejoindra Derek Kijo.

Il disparu aussi tôt après, le ciel se dégageait derrière lui éclaircissant la pièce.

Alec: se type me faisais froid dans le dos! et puis merde pourquoi on doit payer à la place de Teijo! c'est lui qui a fait revenir les trois cinglés.

Komura: Nomar se moque des coupables, rechercher justices n'set pas dans sa nature seul l'équilibre l'interesses. Si on lui prend des âmes, il faudra lui en donner d'autres en échange..c'est comme ça.



****

C'est pas que Akira ai déjà choisi l'un d'entre eux, le hasard à fait qu'il surprenne Mike entrant dans se motel avec cette fille, de la jalousie? c'est certain même si il compte pas l'avoué.

Akira: arrête de dire des conneries, je suis pas jaloux! je t'ai juste repéré entrer ici avec cette idiote! je sais que tu rechercher quelqu’un ayant ton même niveau intellectuel, mais c'est pas une raison de sauter la première cruche que tu croise.

Il parle de son frère maintenant, est ce que Mike tente de mettre la pression à Akira? sa marchait rien de savoir que Enzo pourrait se faire quelqu'un d'autre faisant regarder AKira par la fenêtre. 

Akira: ah oué, vous êtes donc aussi bête l'un que l'autre.

difficile de ne pas montrer sa jalousie sur le moment, pour l'empêcher de quitté la chambre et retrouver Enzo. Mike le tenait bien ayant bien l'intention de savourer sa petite victoire.

Akira: gagné? j'ai l'air d'un trophée? 

il plissait quelque peut les yeux sentant la main de Mike se poser sur son entre jambe jouant déjà avec, sa dernière phrase lui faisait ouvrir grand les yeux. Akira tentait de le repousser pour l'empêcher d'agir n'étant pas très disposé à jouer le role de la "femme" comme il dirait s'y bien.

Akira: n'y pense même pas!

Mike utilisait sa forme pour l'empêcher de se dégager, même si Akira était devenu pratiquement aussi fort que lui Mike réussit à atteindre son objectif. Akira en gémissait sur l'instant tous en grimaçant.

Akira: tu perd rien pour attendre!

Il réussit à dégager l'une de ses mains l'attrapant le visage tous en le poussant.

Akira: tu me fais mal putain!

Ils tournaient tous deux le regard vers la porte qui s'ouvrait.

Akira: Enzo? * merde*

Mike était obligé de se retirer de lui, Akira s'asseyait faisant une petite grimace.

Akira: * je vais subir la colère de Enzo, c'est mérité je suis vraiment un encu...un salopart, je couche avec lui pour ensuite tenter de se faire son frère. et en plus maintenant j'ai mal au cul!*

Enzo ne semblait pas en colère à première vu, il s'avançait dans leurs direction tous en se déshabillant. Les yeux de Akira s'ouvrait de plus en plus ne comprenait se qu'il faisait.

Akira: me donner se que je désire?

Enzo embrassait son frère, sur l'instant Akira battait deux fois des paupières rapidement tout en serrant de plus en plus fort les draps en dessous de lui.

Akira: * si j'aime ça? sérieusement! quel question, l'engin dur comme du béton entre mes jambes répondra à ta question Enzo! Je pourrais jouir rien qu'en matant.*

Il plissait les yeux sur le coup.

Akira: * en faite je suis qu'un sale pervers! mais aussi un putain de chanceux!*

Enzo finit par s'avancer vers Akira pour l'embrasser, il se laissait évidemment faire mais gardait un oeil ouvert vers Mike voulant savoir se qu'il comptait faire. Enzo s'allongeait sur le lit, lui décidé à tous faire pour obtenir Akira même si pour cela il doit le partager avec son frère. Akira rentrait dans le jeux ayant plus que l'envie de les avoirs également, lançant un dernière regard vers Mike il pénétrait en premier Enzo. 

Mike grimaçait à l'idée mais craquait tous aussi tôt à son tour, sentant ses lèvres parcourir son dos Akira tournait légèrement la tête pour le regarder.

Akira: de toute façon personnes ne me croirait.

Encore une fois il gémissait sentant Mike le pénétré à nouveau, Akira suivait les mouvements de Mike pour faire les siens. Pour donner plus de plaisir encore à ses deux partenaires, Akira entourait son corps d'aura pour que même chaque toucher, chaque frôlement devient agréable. Peut être que ainsi sa aidera les frères à recommencer encore se genre d'expérience au moins Akira n'aura pas besoin de choisir. 

étant moins fatigable que les autres, cette instant ne semblait plus finir pourtant il faut bien une fin. Akira ouvrait les yeux se trouvant au milieu des deux frères encore endormit. chacun est passer par tous les domaines, même mike à eu droit à la petite vengeance de Akira. On l'avait entendu raler pendant au moins dix minutes, il fini par se lever marchant jusqu'à la salle de bain laissant l'eau de la douche faire tous le travail.

Akira: pourquoi j'ai du mal à tenir sur mes jambes? je suis grevé...

il baissais les yeux quelque seconde avant de vouloir attraper le bain douche, bien vite il fut réveiller regardant à nouveau vers son ventre.

Akira: putain de...

il sortit de la douche s'entourant d'une serviette revenant à la chambre lançant un sceau bien glacer.

Akira: lequel de vous deux à fait ça!

il montrait la maque sur son ventre les fusillant tous deux du regard.

Akira: vous êtes passer tous deux tellement de fois sur moi comme des bêtes avide de sexe que j'y ai même pas prêter attention! et puis j'ai pas fais apparaitre mes ailes merde!

il baissait les yeux pensant par contre qu'il a fait apparaître ses griffes de loup, Mike a même eu droit à de nouveua coup de griffes sur son dos et enzo des coup de canines dans la nuque aussi. Si il suffit pour Akira de faire apparaître le moindre petite partie de sa transformation pour être disposer à avoir la marque alors jamais il sera lequel est le père..sa lui ai arriver pratiquement tous le temps avec les deux.

Akira: shit! prochaine fois je vous noue la bite!

Il repartait dans la salle de bain claquant la porte derrière et se laissait s'asseoir à terre regardant cette marque.

Akira: me voilà bien puni d'avoir jouer avec les jumeaux! et la marque est déjà super grande! 

Sa explique pourquoi il est si faible ayant déjà passer une bonne partie de la nuit à développé la marque. Les contractions arrivent déjà quelque seconde à peine forçant Akira à gémir et de façon agréable comme cette nuit. Il n'avait pas le choix que de sortir de la salle de bain.

Akira: bougez vous du lit! j'ai besoin de place.

Il poussait Mike du lit le faisant tomber à terre pour avoir toute la place disponible.

Akira: il va falloir le faire sortir, je pourrais jamais le faire moi même. Enzo tu le fera, ton frère est trop idiot il sera capable de m'arracher les boyaux à la place. 

Il gémit une nouvelle fois prit d'une plus grande contraction.

Akira: sa fait plus mal que se faire enculé! que je te vois pas sourire Mike ou je fou la marque aussi! pigé?

la douleur faisant transformer les mains de Akira en celle du loup-garou.

Akira: vous allez être obligé de m'attacher et faire venir quelqu'un d'autre pour ouvrir le sceau à ma place.

Chaque douleur plus grande le transformait lentement.

Akira: bougez vous le cul! je vais jamais tenir longtemps.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Dim 23 Nov - 6:31

Zack qui était dans la chambre s'injectant un produit pour tenir le coup et rester éveillé vingt quatre heure sur vingt heure pour ne pas perdre le contrôle de son corps et que Rik puisse en profiter pour prendre possession de son corps mais également que les trois en bas soit libre de leurs mouvements, cela risquerait d'être catastrophique..

Il le regardait bien, il semblait tenir le coup, mais au fond, il n'en pouvait plus de cette vie, la seul chose qui le faisait rester en vie et continuer de se battre c'était uniquement pour ne pas laisser Alec derrière lui tout seul car à par lui il n'a personne d'autre. Il continuait de le regarder à travers le miroir alors que Alec ayant tellement eu peur de le perdre se dirigeait rapidement vers lui, se collant à son dos l'enlaçant bien. Zack en détournait le regard sur le coup, l'écoutant bien.

Zack : Désolé, je m'en veux de ne pas avoir été assez fort pour te protéger et rester à tes côtés, j'ai fais du mal à ta famille alors que tu l'as recherchais depuis tout ce temps. Mais je n'ai pas l'intention de lâcher prise, et de te renoncer cette fois ci, je vais me battre pour toi, tu es la seul personne qui s'est inquiété pour moi alors.. Merci.

Il fermait les yeux.

Zack : C'est pour toi que je me bat, tu es ma plus grande force.

Il sentait les doigts de Alec serrer ses vêtements. Il l'écoutait alors qu'il allait commencer à parler, mais quelque chose d'étrange dehors, les interrompaient. Zack réouvrait les yeux regardant vers la fenêtre en question, il s'y approchait, c'est sur que se n'était pas naturelle du tout.. Le ciel était bien dégagé et tout d'un coup, un nuage noir envahis tout le ciel.

Zack : Qu'est-ce qu'il se passe encore..

Un homme apparaissait ensuite de nul part, Zack en plissait les yeux le regardant bien, il grimaçait n'aimant pas du tout ça.

Zack : Non se n'est pas Raynor.. J'ignore qui il est, mais il semble dangereux.. Je ressens quelque chose d'étrange en lui.

Il posait sa main sur  sa tête sur le coup grimaçant.

Rick : semblerait qu'il veuille retrouver ce que ce vieux prêtre lui a voler hum.. Sa serait bien qu'il te tue, je pourrais m'approprier de ton corps à ma guise et à volonté.

Zack : Tais toi.. Oui Alec retrouvons les autres en bas.

Ils descendaient donc tout les deux en bas, nous retrouvant... Kyubi tournait le regard vers la porte d'entrée, il avait tout comme Komura un instinct bien aiguisé et ressentait la même chose que lui. Tout devenait noir, et l’électricité ne marchait plus, on utilisait donc des bougies pour nous éclairer. Stephan avait été posé elijah qui dormait paisiblement dans sa chambre.

Stephan : Qu'est-ce que c'est que se bordel encore..

On tournait le regard vers Alec qui nous prévenait de cette homme qui arrivait.

Zack : Sa ne prévoit rien de bon.

Stephan : Pour ne pas changer, Vous allez vous trouver une autre maison, vous attirez le dangers ! Ses trois type là, et en plus l'autre qui vide mon frigo, et maintenant il fait tout noir !

D'ailleurs Klaus curieux revenait vers nous étant curieux, il ricanait.

Klaus : Fuir, les dragons ne fuit pas face aux dangers.

Il finissait de manger son morceau de poulet que Stephan avait préparé la vieille. Nomar finissait par rentrer, leur donner une petite visite. On le regardait tous bien, qui est-il et qu'est-ce qu'il vient faire ici ?

Atori se collait toujours bien à Komura, surtout qu'il voyait bien qu'il n'était pas du tout rassuré en sa présence.

Atori : Tu le connais Komura ?

Il revenait vers Nomar, si Komura semblait si inquiet c'est que nous aussi on doit l'être, Kyubi lui avait les sourcils froncé le regardant bien, lui aussi était tout comme Komura, et tout comme les autres Kitsune, les Dieux étaient autre fois leurs maîtres et ils leurs devaient obéissance. Mais lui, ne désire plus lécher les bottes de qui que se soit, certains étaient entre bonne mains, d'autre se retrouvaient avec des Dieux se montrant dure et des fois même sadique avec eux et Kyubi n'avait pas eu la même chance que Komura pour ça.

Comment ça on le connaît ? J'écarquillais les yeux voyant qu'il faisait apparaître cette faux dans sa main.. Non s'est pas possible, ne me dite pas qu'il est le Dieu de la mort ? Et il préfère qu'on l'appelle Nomar ? J'en passais ma main sur son visage, alors les Dieux existent ? Pourquoi je suis étonné.. On en avait déjà parler, mais je ne me doutais pas que sa pouvait être vrai, je suis.. un peu choqué là.

Atori tournait le regard vers Komura lorsque Nomar s'adressait à lui, et ce en le mettant a genoux comme autre fois. Kyubi regard vers lui alors qu'il se trouvait à genoux, sa l'agaçait de voir les siens devoir se mettre à genoux de la sorte, il revenait vers Nomar, mais malgré tout, il restait impuissant face à un Dieu, et de plus, il ne peut rien faire étant sous la contrainte de Zack qui l'empêchant d'agir à sa guise.

Il venait donc pour les trois là que Teijo à fait revenir à la vie.. C'est pas vrai, c'est lui qui va contre la nature et c'est nous qui en payons le prix parce qu'il sont ici avec nous ? J'en grimaçais sur le coup, ils auront du rester où ils étaient avec Zack. Oui j'ai du mal à lui faire confiance et à lui pardonner, il a essayé de tuer Atori lorsqu'il était encore enfant alors.. même si je sais qu'il n'y est pour rien, j'ai du mal.

Gabriel : Alors on doit payer à la place de Teijo, c'est injuste.

Derek disait qu'il pouvait les reprendre.

Klaus : Ah non, je suis ici et je compte bien y rester grrr !

Il était rassuré vu que Nomar n'acceptant pas cette offre désirant trois autres aussi intéressantes que les leurs.

Zack : On ne peut pas décider trois personne comme ça sur un coup de tête..

Il regardait vers Alec qui proposait les trois frères, donc raynor, Teijo et Zankou. Mais Raynor n'était pas idiot, il savait que Teijo ne pouvait mourir depuis qu'il s'était emparé de mon pouvoir, d'ailleurs il me reprochait de dons, j'ai échappé à la mort deux fois, je ne risque donc rien, même pas le Dieu de la mort ? J'aimerais tellement partager mon pouvoir avec tout mes proches.

D'ailleurs il nous disait que tous les archanges finiront aux enfers tel est leurs malédictions, c'est vraiment cruelle de faire ça alors qu'ils ne sont pas des être méfaste loin de là.. ils auront bon faire tout le bien possible, ils le payeront malgré tout en allant en enfer, c'est révoltant.. Je pensais à Derek, à Atori sur l'instant.

Atori : Mais on a rien fait de mal.

Je tournais le regard vers Derek car, Nomar semblait pouvoir lire dans ses pensées et il pensait à ses parents qui sont mort.. Et donc se retrouve en enfer. Il proposait à Derek de le suivre, j'en attrapais aussi tôt le bras de Derek, ne désirant pas le voir partir ou que se soit.

Gabriel : Il ne va nul part.

Komura se proposait ensuite, Atori le regardait paniqué sur le coup.

Atori : Non Komura pas ça, j'ai besoin de toi..

Nomar semblait amusé, il regardait ensuite vers le plafond, on se regardaient un peu bête se demandant ce qu'il regardait comme ça, j'en faisais même autant regardant mon plafond, il semble parler de quelqu'un, un autre Dieu ?

Kyubi : Tsss, nous n'étions que des objets pour eux, pourquoi prendrait-il soin de lui.

Il détournait le regard vers Komura sur l'instant, le maître de Komura le surveillerait donc, et le protègerait, c'est peut-être grâce à lui qu'il est toujours en vie, il l'aimait et l'aurait sauvé pour cette raison ? En tout cas sa ne semblait pas être le cas pour tous les autres...

Nomar disait s'en aller, et qu'il reviendrait plus tard nous laissant le temps de trouver des offres qui l'intéresserait. il nous laissait donc du temps devant nous, afin de trouver trois âmes qui pourraient convenir.

Une fois qu'il était partit, je m'asseyais sur le bord du fauteuil, complètement à bout et paniqué..

Gabriel : Comment on va faire.. ?

Je regardais Alec qui perdait lui aussi son sang-froid.

Gabriel : Mais on ne trouve pas des âmes comme ça.. En marchant dans la rue.. Il faut sacrifier trois personnes.. Il va falloir bien choisir, on a pas vraiment le choix, trois personnes qui sont des monstres et qu'ils méritent ainsi de mourir.

Atori : Personne ne mérite de mourir..

Je soupirais.

Gabriel : Je sais c'est assez cruelle ma façon de voir les choses mais.. je n'ai pas envie que l'un d'entre vous soit prit. Alors autant prendre trois personnes qui sont des monstres comme ses trois là.

Je les fusillais tout les trois du regard.

Gabriel : Même si sa devrait être eux qui devraient repartir d'où ils viennent.

Klaus : Me parle pas comme ça humain, je déteste qu'on me prenne de haut.

Zack : Tais toi.

Il le fusillait du regard, Klaus en serrait les poings détournant le regard.

Klaus : Rah, pendant combien de temps on va devoir supporter être sa marionnette sa commence de plus en plus à m'agacer.

Kyubi : Choisissez des fils des trois frères, sa vous falictera la tâche.

Des fils à eux ? Je regardais Zack sur le coup.

Kyubi : Et lui fera pleinement l'affaire

Atori : Les enfants de ses trois sorciers n'ont rien demandé, ils ne faut pas les juger parce qu'ils ont des parents.. étranges.

Il veut protéger tous le monde, il est bien trop gentil, j'étais comme ça avant, jusqu'à ce qu'on en profitait, Shiro m'a aidé d'ailleurs pour éviter que je ne me laisse marcher sur les pieds.. Et sa m'a beaucoup aidé.

Gabriel : On devrait se séparer et ainsi chercher qui on pourrait donner.. On ne peut pas rester les bras croisé.

Je regardais vers Derek.

Gabriel : Allons-y.

Zack : Bien, vous venez avec nous.

Il parlait bien entendu de Takuma, Klaus et Kyubi. Il la main de Alec pour partir avec lui. Atori détournait le regard n'aimant vraiment pas ça.. Mais il ne désirait pas non plus voir quelqu'un qu'il aime partir comme ça. Il regardait en direction de Komura.

Atori : C'est dure de se dire de condamné quelqu'un comme ça. Mais on a pas le choix pas vrai ? Alors.. on devrait peut-être chercher nous aussi.

Il se blottissait dans ses bras.

Atori : S'il te plaît, ne te sacrifie plus comme ça, je ne veux pas te perdre..

Il levait la tête le regardant bien, et l'embrassait. Stephan soupirait.

Stephan : Quel foutoir, une fois de plus. Atori, fait en sorte de parler avec ton coeur, et prend la bonne décision, quelqu'un qui commet du mal tout autour de lui, qui fait souffrir les autres, ne mérite pas de vivre c'est ma façon de penser, alors peut-etre que c'est un mal pour un bien pour d'autres.

Atori : Hum oui.. je tenterais de faire le nécessaire.

Il y allait donc avec Komura malgré lui d'en arriver à ses extrémité. Derek et moi on s'était rendu dans la pire prison qu'il pouvait s'agir, où ils détenaient les pires ordures et types dangereux qu'ils puissent exister, un garde bien entraîné arrivait vers nous.

" Qu'est-ce que vous voulez ? "

Gabriel : On voudrait entrer à l'intérieur et voir.. quelqu'un.

" Il n'y a aucune visite ici. "

J'en soupirais, je sortais un chèque.

Gabriel : Combien il vous faut pour que vous nous laissez entrer ?

Ne me lance pas se regard Derek, mais sa marche toujours, il disait donc un prix, je notais.

" vous avez vingt minutes, pas plus. "

Gabriel : Bien..

Il nous ouvrait, on entrait à l'intérieur marchant dans se long couloir où tout les prisionner nous regardaient déjà.

Gabriel : Cette endroit me fait flipper, comment trouvez le bon qui pourrait intéressé Nomar ? Et qu'on est sur de ne pas le regretter ensuite.. Comment savoir sil a réellement fait beaucoup de mal autour de lui ou non..

J'en soupirait longuement.

Gabriel : Qui aurait cru qu'on devrait en arriver là.. C'est loin d'être le plus beau rendez-vous qu'on ait eu.

J'essaye de le prendre à la rigolade mais bon.


***


Enzo était donc venu s'incruster à la petite fête entre Akira et Mike, celui-ci râlait bien car il venait à peine de commencer. Mais Enzo était prêt à se faire à l'idée et même à accepter le fait qu'il doive partager Akira avec son frère, afin qu'il puisse être auprès de lui malgré tout au cas où,  où il ne viendra pas à le choisir, il s'était imprégné de Akira mais comparé aux autres lycans, qui eux, lorsqu'il ont une imprégnation, c'est ce à vie, et donc une fois que celui-ci meurt, il ne pourra jamais retrouver une autre âme soeur.. Enzo n'est pas à sa première imprégnation, mais il est difficile de retrouver celle-ci. Il n'avait donc pas l'intention de perdre Akira peu importe les moyens qu'il devait utiliser.

Mike avait eu du mal à accepter cette idée mais voyant son frère entrain de coucher avec Akira, il finissait par craquer, se mettant derrière lui, lui prévenant déjà qu'il n'avait pas intérêt de dire à qui que se soit ce qu'ils faisaient tout les deux.

Il se laissait donc aller, le pénétrant à nouveau, c'était nouveau pour Akira que d'essayer de se sens là, Akira faisait les mêmes mouvements que lui suivant son rythme. celui-ci devait être bien content et même être comme dans un rêve, il était attiré par les deux frères et ceux-ci lui accordait cette même attirance tout les deux, le plus dure pour lui était de choisir et voilà qu'ils leurs facilitaient la tâche puisqu'ils acceptaient ce petits relations à trois. Mais combien de temps cela durera ?

Ils essayaient tous les trois plusieurs positions et expériences différentes, Akira s'était vengé de Mike en le prenant par derrière par surprise, il en avait gémis sur le coup et râlait bien pendant quelques minutes sur lui, le traitant de tous les noms. Etant tous les trois, vampire, Loups-garous, ils étaient beaucoup moins épuisée que d'autres. Mais les bonnes choses ont toujours une fin.

Une fois terminée leurs petites de jambes en l'air à trois, Mike était couché sur le dos, se reposant malgré tout. Il ouvrait un oeil pour regarder vers Akira qui se levait pour aller jusqu'à la salle de bain et ainsi prendre une douche.

Mike : * Oui, je prendrais bien une douche aussi, j'en ais prit une juste avant mais avec eux et leurs.. *

Il en fermait les yeux le regard un peu plisser ne désirant pas penser à ça. Enzo lui, ne quittait pas Akira du regard tout le long. Une fois qu'il était entré à l'intérieur, il tournait son regard vers son frère qui avait toujours les yeux fermés.

Enzo : Pourquoi tu as toujours fait semblant de ne pas aimer les hommes, et même me critiquer sur mon choix ?

Il le regardait du coin de l'oeil à cette instant.

Mike : Semblant ? Humph, j'aime les femmes ! Akira est... Une exception !

Enzo en soupirait de sa réponse.

Enzo : Alors tu n'avoues toujours pas ton attirances pour les hommes après tout ce que l'on vient de faire ? Tu es pas croyable.. Alors pourquoi tu as fais en sortes que tous les hommes avec qui j'avais une quelconque relation, se retrouve dans tes bras à chaque fois ?

Mike en retroussait le nez.

Mike : C'est parce que je t'ai promis une vie de misère et de souffrance, c'est pas à te retrouvant avec un homme que tu aimes que tu auras cette vie là. Mais maintenant que je sais que se n'est pas toi, t'en fais pas, je te laisserais tranquille.

Il croisait les bras sur le coup détournant le regard, Enzo le regardait bien.

Enzo : Je pense que tu tentes de te trouver de bonne excuse. Tu as les mêmes goûts que moi, et tu étais tout autant attiré par les hommes que je choisissais. Tu aimes les hommes, peut-être également les femmes cela fait donc de toi un bisexuelle.
Mike : Rah mais tais toi !

Enzo : Tu te faisais souvent passer pour moi et mes conquêtes ne voyait que du feu, tu faisais toujours en sortes que je vous vois en pleine action. Tu venais même jusqu'à en séduire certains et ils te choisissaient toi à moi.

Mike : et oui qu'est-ce que tu veux, je suis plus cool et sexy que toi.


Il en redressais un sourcil le regardant du coin de l'oeil, Enzo regardait devant lui.

Enzo : Lorsqu'il s'agissait d'une conquête de mon espèce, c'était plus difficile pour toi, tu préférais le tuer et que je vois son corps moi même.

Mike se taisait le regardant bien.

Enzo : J'ai tellement désiré te détester, te haïr pour tout ce que tu m'as fait. Surtout lorsque j'ai retrouvé mon tout premier imprégné mort de tes mains.

Mike : T'a fini là ?


Il tournait bien le regard vers lui, l'attrapant par la gorge tout en se mettant sur lui approchant son visage du sien.

Enzo : Cette fois ci, je ne laisserais rien se mettre en travers de ma route, Je suis imprégné de Akira, et encore une fois tu es là, je sais parfaitement qu'il te choisira toi à moi. Mais tant pis s'il faut que je le partage avec toi, je ne pourrais plus accepter le fait de perdre un imprégné une fois de plus.

Mike attrapait son poignet le serrant pour qu'il le lâche, Enzo finissait par se retirer de lui tournant le regard vers la porte.

Enzo : il en met du temps.

Il s'avançait vers la porte.

Enzo : Akira tout va bien ?

Akira finissait par sortir avec un sceau glacé qu'il lançait sur eux, Ils étaient tout les deux trempée jusqu'au os.

Mike : Mais tes malade ?!

Enzo passant sa main sur son visage mettant ses cheveux en arrière tout en regardant vers Akira. Ils baissaient tout les deux les yeux vers son ventre, voyant cette marque, Enzo semblait tout heureux à l'idée qu'il puisse être le père de cette enfant, mais craignait que se soit celui de Mike par contre.

Mike : C'est quoi ce petit machin ?!

Enzo : Tu l'aurais déjà oublié, c'est la marque des archange noir, c'est leur façon d'engendrer des enfants.

Enzo semblait perplexe regardant Akira qui était sans doute paniqué. Il l'écoutait bien, c'est vrai qu'il était difficile de savoir qui pouvait être le père étant donné que tout les deux étaient passé par là.

Il est vrai que pendant tout ses débats, Akira avait eu du mal à retenir son côté bestial en lui, ayant encore du mal à se contrôler. Il avait donc griffer et mordu à plusieurs reprise Enzo et Mike. Rien que le fait qu'il y ait une petite transformation à permis de déclencher le processus.

Enzo : Se n'est pas grave Akira, je suis prêt à assumer le fait que je sois le père de cette enfant.

Mike : Oué bah moi je m'occupe pas des mômes, je change pas les couches, et leurs cris m'insupporte.


Enzo le regardait du coin de l'oeil pour revenir ensuite à Akira puisqu'il retournait dans la salle de bain s'enfermant, Enzo se posait contre la porte.

Enzo : Akira, ne t'isole pas, on doit assumer ensemble, tout les TROIS.

Il fusillait Mike du regard à cette instant, il tordait ses vêtements pour retirer l'eau qu'il s'y trouvait.

Akira finissait enfin par sortir, éjectant Mike du lit pour pouvoir s'y installé, n'arrivant plus à supporter cette douleur, Enzo s'approchait pour le regarder et l'aider. Mike passait sa main derrière sa tête tout en se redressant.

Mike t'était obligé de me pousser ?

Il soupirait regardant vers la marque à son tour. Akira préférait que se soit Enzo qui se charge de sortir le bébé,ayant plus confiance en lui qu'en Mike.

Mike : Façon, j'avais pas envie de le faire.

Akira n'arriverait même pas à ouvrir le sceau, car il mutait tout doucement, sa devenait grave.

Enzo : Mike va chercher un archange !

Mike : C'est bon, j'ai pigé.

Il utilisait sa rapidité vampirique pour se faire, Enzo pendant ce temps s'occupait de Akira passait sa main sur son visage.

Enzo : Courage, ça va bien se passer.

Il avait appelé une personne de sa meute pour qu'il lui apporte toute des chaînes solide pour attacher ceux qui commençait les mutations, c'était pour les aider à se contrôler et éviter qu'il ne face du mal à qui que se soit, elles étaient donc très solide.

Enzo commençait donc à l'attacher, une fois que c'était terminé, il remerciait l'aide de celui qui lui avait apporté ses chaînes.

Enzo : Merci, tu peux t'en aller à présent.

" Qu'est-ce qu'il se passe avec lui ? "

Enzo : Tu n'as pas besoin de savoir, maintenant part.

Il ne posait pas plus de question et s'en allait.

Enzo : Allez Mike, qu'est-ce que tu fabriques ?

Il revenait embarquant avec lui Atori de force, il avait eu du mal avec Komura mais il n'avait pas vraiment le choix, il avait rapidement expliqué la situation, ils étaient donc revenu par téléportation.

Atori s'approchait rapidement de Akira pour regarder son état.

Atori : La marque s'agrandit très rapidement, elle est vraiment impressionnante..

Il tournait le regard vers Komura pour revenir ensuite vers la marque de Akira qui faisait presque tout son torse.

Atori : C'est la première fois que je vois une marque qui ait prit autant d'ampleur, normalement elle ne fait que le tour du ventre.

Mike : on s'en fou, fait ce que tu as à faire.

Il fit un signe de la tête et commençait à ouvrir le sceau. Il plissait les yeux, puisqu'il devait le faire en deux fois étrangement. Le sceau était ensuite ouvert, Enzo s'approchait pour s'occuper de sortir la sphère, désirant tenir ce qu'il espérait être son enfant, c'est la première fois qu'il serait père d'un de ses imprégné et c'était le plus grand rêve pour lui. Pour avoir des enfants, il était obligé malgré lui ,de passer par ses louves mais s'était sans plaisir juste pour avoir une famille mais il n'était pas comme Mike, il assumait tout à fait ses enfants et s'en occupait.

Enzo : Je le tiens.

Il sortait la sphère de son ventre souriant de plus belle alors qu'il la tenait dans ses bras. Mais Akira continuait de souffrir et la sceau ne se refermait pas.

Atori : Se n'est pas normal, pourquoi il ne se ferme pas ?

Il plongeait à son tours es mains en lui, il écarquillait les yeux, sentant une seconde sphère en lui, il l'attrapait donc pour la sortir à sont tour aussi, tôt, le sceau se refermait et la marque disparaissait.

Atori : Deux.. Mais comment ? C'est étrange.

Enzo : je suppose que c'est un enfant de moi et de Mike.

Il clignait des yeux regardant vers Akira commençant à comprendre qu'il ait eu une relation avec les deux jumeaux et sans doute en même temps .

Atori : Alors vous.. trois vous..

Mike : Silence !

Il attrapait la sphère dans ses mains, les sphères commençait à se briser faisant apparaître les bébés.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Dim 30 Nov - 0:09

Est ce que je serais prêt à sacrifier des personnes juste pour avoir un peu de paix? si je refuse cet homme, se dieu peut importe était déjà prêt à m’embarquer avec lui. Je pourrais pas m'éloigner de Gabriel alors oui, c'est cruel mais je serais prêt à prendre la vie de n'importe qui juste pour rester à ses côtés..je suis peut être pas si différent de Lucifer.

Takuma: c'est pathétique tant d'histoire juste pour prendre des vies, c'est les gens comme vous qui crève en premier. Soit tu tue ou on te tue...moi je préfère la deuxième option avec beaucoup de souffrance à la clé.

Derek: on ta rien demandé toi.

Il se contentait de me répondre avec un petit sourire satisfaisant, autant nier se type. J'avais vers Gabriel m'installant à côté de lui sur le canapé.

Derek: J'approuve ton idée, autant trouver des personnes qui ne mérite même pas la vie. Des assassins, des violeurs, des pédophiles..on n'a l'embarra du choix.

Mon fils ressemble plus à Gabriel qu'à moi même, il est contre de devoir sacrifier une vie comme ça juste pour sauver la notre. Moi cela m ne me fait ni chaud ni froid, se sacrifice ne m’atteins pas. Si il s'agirait d'un proche, je verrais les choses autrement mais c'est pas le cas. 

Takuma: qu'il profite au contraire de son petit contrôle sur mon esprit, je m'adapte très vite. 

Alec: c'est ça cause toujours.

Takuma: tu ne me crois pas gamin? alors tu sera le premier à constater le résultat de mon adaptation rapide. 

Alec regardait vers Zack sur l'instant, est ce que vraiment il pourra se délivré du contrôle de Zack. Sa serait un vrai problème, il semble être le plus dérangé des trois.

Derek: nous avons perdu assez de temps en bavardage, partons à présent.

Zack attrapait la main de Alec partant avec lui, les trois autres fut obliger de suivre également. Son regard se baissait sur la main de Zack, se rappelant qu'il n'avait pas pu finir leurs discutions tous à l'heure, mais avec les trois qui le suivent jamais il ne pourra continuer dans ses conditions. 

nous c'était à la prison réputé pour détenir les plus grand criminel, je ne vois que cette endroit pour notre sacrifice. J'aurais pu assommé le gardien pour entrer, mais non! monsieur Gabriel préfère usé son argent comme d'habitude! autre fois j'aurais fermer les yeux devant se chantage, mais maintenant je suis plus à son service alors oui je lance un vilain regard.

Derek: j'aurais pu le convaincre de nous laisser entrer Gabriel, arrête d'utiliser ton argent bêtement comme ça.

Je tournais le regard vers les prisonniers, ils ont l'air tous aussi cinglé les uns que les autres.

Derek: il suffit de voir leurs regard et je pense que aucun de ses types mérite la vie.

Il arrive à faire de l'humour dans un moment pareil? je pouvais m'empêcher de sourire l'attrapant contre moi.

Derek: Chaque instant à tes côtés est unique Gabriel, mais si tu rêve d'un rendez vous romantique alors je me rattraperais et vite.

je soulevais son menton pour l'embrasser, entendants un ricanement à côté de moi je tournais le regard dans cette direction.

" tu pourrais partager mon pote, on a pas beaucoup de compagnie ici" 

Je me tournais dans sa direction le fusillant du regard.

" c'est quoi se regard? tu tente de m'effrayer c'est ça? j'en ai eu des plus coriace que toi, entre et je te promet de baiser ton petit mec à sang et tous ça sous tes yeux. "

Je perdais patience ma magie sortait de mes deux mains allant jusqu'à se pauvre type entourant sa gorge comme une corde qui le soulevait en l'air.

" lâche moi, j'arrive plus à respirer!"

Derek: dit moi, qui est la pire pourriture ici.

" va te faire foutre!"

Je plissais les yeux de mon autre main mon aura prenait la forme d'une pointe que je dirigeait vers son entre jambe.

Derek: parle ou c'est moi qui te saignerait.

Sans aucune hésitation il tendait la main dans une direction.

" dans les sous sol!"

Derek: et bah voilà qui est mieux.

Je lâchais prise, il en tombait à genoux toussant pour retrouver son souffle. J'attrapais la main de Gabriel allant jusqu'à l'endroit indiqué, étrangement c'est bien silencieux depuis que j'ai montrer que j'étais pas un rigolo. 

derek: Ne me regarde pas comme ça Gabriel, toi tu utilise l'argent moi j'ai mes méthodes et je supporte pas qu'on te menace de cette manière.

Plus on se r'approche de l'endroit, plus c'est sécurisé mais pas un seul garde pourquoi? on arrive devant des portes blindé c'est quoi cette endroit? J'entend la voix d'une femme...une fois qui met familière, sur le coup j'en lâchais la main de Gabriel courant dans cette direction.

Derek: c'est impossible.

Je m'arrêtais devant cette porte posant y posant mon oreille pour mieux écouter, je suis sûr que c'est sa voix!

Derek: il faut ouvrir cette porte.

Il faut un code pour entrer, je posais ma main sur la machine fermant les yeux utilisant mes pouvoirs pour déglingué la machine. Du coup la porte s'ouvrait d'elle même, à l'intérieur s'y trouvait une femme assis sur le lit coiffant ses cheveux.

Derek: maman?

Elle faisait tomber sa brosse quand elle me vit entrer, ses mains se posait sur ses lèvres étant aussi surpris que moi.

Shizuka: Derek?

Je fonçais dans sa direction l'attrapant dans mes bras.

Derek: Mike...il t'avais tuer.

Shizuka: non, ton père à utiliser une illusion juste à temps. On lui a fait croire qu'il nous avais tuer, pour éviter qu'il nous pourchasse, mais le destin nous à vite rattraper. 

Elle me poussait pour me regarder.

Shizuka: mon sceau n'a pas tenu? je ressent tes pouvoirs.

Derek: Ma mémoire me revenait peut à peut alors je l'ai brisé.

Shizuka: tu te rappelle alors pourquoi nous l'avons fait.

Derek: oui ne t'en fais pas, je vous en veux pas.

Elle tournait le regard vers Gabriel, son regard changeait soudainement.

Shizuka: qu'est ce qu'il fait la? un descendant de l'archange Gabriel! pourquoi il est avec toi?

Derek: on est ensemble maman.

Shizuka: c'est une plaisanterie.

Derek: qu'est ce qui t'arrive?

Shizuka: C'est un traitre Derek, le descendant d'un traire.

Derek: un traitre? je te comprend pas.

Shizuka: L'archange Gabriel à piéger Lucifer, c'est lui qui l'a rendu mauvais en utilisant un corruption. Lucifer était l'ange qui devait prendre la place qu'il désirait, Gabriel devait agir pour l'en empêcher. Il a donc utiliser la corruption puis fais en sorte d'obliger Lucifer à tuer cet ange. Lucfier a été bannis, mais cela ne suffisait pas à ses yeux pour être certain qu'il ne soit plus une menace il a changer le coup de notre sang. Il est devenu désirable comme la pire des drogues pour Mike, nos ailes une revenu de pouvoir convoité et donner le pouvoir de nous transformé en roche à se démon.

J'arrive pas à croire se que j'entend.

Derek: nous avons croiser Gabri et il semblait...

Shizuka: il est venu jusqu'à vous? c'est parce que vous redevenez une menace, il trouvera le moyen de vous tuer Derek.

Derek: il nous a bien eu avec son petit sourire parfais.

Shizuka: il est bien plus grand comédien que tu peux l'imaginer, trouve toi un autre compagnon.


Derek: Gabriel n'est pas comme ça.

Shizuka: il s'appelle aussi Gabriel en plus!

Derek: fais moi confiance maman.

Shizuka: bon très bien...mais je t'ai à l'oeil blanc bec. Nous devons trouver ton père, je doute qu'il soit aussi clément que moi.

Derek: ou est t'il?

Shizuka: quel que part dans cet prison, cela fait si longtemps que j'attend cet instant. Il sera content de te retrouver, mais pas heureux de tes fréquentations!

elle fusillait du regard Gabriel, je comprend qu'elle puisse pas lui faire confiance, mais elle apprendra à l'aimer j'en suis certain.

Spoiler:
 


****


Akira était attacher au lit par des chaînes assez solide pour le maintenir en place, car avec la douleur certaine partie de son corps changeait d'apparence dont les mains faisant sortir ses griffe et les muscles prenait de l’ampleur. Par chance la marque prenait beaucoup en énergie l'empêchant de changer totalement d’apparence.

Akira: ton frère est lent Enzo, si on se grouille pas à me les faire sortir je vais y rester.

Même si il a été difficile pour Mike d'avoir Atori avec Komura qui était prêt à sauter dessus à la première seconde, il réussit à le convaincre de venir aider de toute urgence Akira. Komura les téléportait jusque la gardant bien un oeil sur les deux frères.

Akira: Tu as amené Atori? je pensais que tu prendrais mon oncle, il a déjà ouvert la marque se qui n'est pas son cas. Ta vraiment la tête vide Mike.

Komura: il n'a pas besoin d'avoir d'expérience dans le domaine pour ça Akira, l’instinct prend immédiatement le dessus.

Akira: et bien mon instinct à moi me dit que je vais crevé si on se bouge pas le cul!

Komura: agressif alors qu'on tente de t'aider, les loups....

AKira s'énervait sur l'instant, il en tirait sur ses bras faisant grincer le métal des chaînes qui semblait se briser lentement sous la pressions. A voir les yeux de loup qui se formait Komura posait sa main sur le front de Akira bloquant le processus de transformation.

Komura: je le maintiens sous contrôle, mais tu devrais ouvrir le sceau à présent Atori.

il commençait sans tarder assez étonner de devoir le faire par deux fois, Akira gémissait par le début sous la douleur qui était deux fois plus intense que la normal. Komura ne disait rien mais s'inquiétait pour son cas, il était déjà étonné qu'il soit encore en vie après autant d'énergie dérobé par la marque.
Atori sortait la première sphère, mais c'était pas terminé la sceau restait ouvert.

Komura: il est bien possible qu'il a créer deux sphère, plonge tes mains atori.

En effet Atori sentit une seconde sphère qui ne tardait pas à retirer à son tour, cette fois le sceau se fermait. Komura retirait sa main de Akira n'ayant plus besoin de contenir sa transformation. Les sphères éclatait libérant les enfants en pleure, c'était évidant de comprendre la situation.

Komura: S'amuser avec les fils de Raynor, AKira tu pense pas que...

Il le regardait celui ci avait les yeux fermer et semblait pas respirer, directement Komura posait son oreille contre son thorax.

Komura: il a perdu trop de force, son corps n'arrive plus à fonctionner correctement. Son coeur ne bat plus...

Il se redressait posant ses deux mains sur son thorax envoyant sa magie tentant de lui redonner de l'énergie et réactivé le coeur, mais deux grosse minutes passaient et son état ne s'améliorait pas. 

Komura: je peux rien faire..j'ai pas le pouvoir de ramené les morts à la vie.

Pourtant Akira reprit vite une grande respiration à la grande surprise de Komura qui s'approchait à nouveau pour le regarder.

Komura: il sentit la vie te quitté.

Akira: quoi? je roupillais.

Komura fronçait les sourcils levant les yeux vers Mike, n'ayant pas encore pris de douce après leurs débat terminé du sang sécher se trouvait encore au niveau de la nuque.

Komura: Tu as mordu Mike?

Akira: de quoi je me mêle?

Komura: je prend ça pour une oui. Tu t'attire que des problèmes AKira!

Akira: tu me gronde la?

Komura: tes pères ne sont pas la pour le faire, alors parfaitement! tu étais bel et bien mort, mais le sang de Mike ta ramené à la vie.

Il regardait vers Atori.

Komura: pour l'instant il faut éloigné les enfants, se sont des proies bien trop facile pour lui.

Akira: je vais pas bouffer mes enfants! maintenant détacher moi! 

Komura: non, il est préférable que tu reste attacher pour l'instant. On ne sait pas les conséquences d'un tel mélange de races, tu pourrais perdre l'esprit.

Akira: tu perdra autre chose qui tu me détache pas!

Komura: tu monte déjà en agressivité, ne laisse pas tes émotions prendre le dessus.

Plus facile à dire qu'à faire, avec beaucoup plus de facilité Akira brisait ses chaînes pour se redresser. 

Akira: bientôt tu me dira comment je dois pisser aussi! je sort.

Komura: vous jouez le jeux de Raynor, il a planifier tous ceci.

Akira: j'en ai rien à foutre de se type, maintenant lâcher moi la grappe.

Akira sortait de la chambre tous en enfilant sa veste, il regardait chaque endroit entendant tous se qu'il se passait dans les chambres. Il marchait plus vite ayant même du mal à supporter certaine odeur, mais une entre elle était plus agréable alors il s'arrêtait de marcher regardant vers une des femmes de chambre qui c'était couper en ramassant du verre. Il s'approchait d'elle sur le coup ne regardant que son entaille.

" excusez moi, j'ai pas encore terminé la chambre vous....vous allez bien"

Akira: je sais pas.

C'était trop tentant Akira l'attrapait par les cheveux enfoncer ses crocs dans sa nuque


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Lun 1 Déc - 2:35

On était donc toujours dans cette maudite prison, Derek qui m'engueulait parce que j'avais payé se gardien, mais il voulait quoi ? j'aime pas trop l'idée de devoir menacer des gens, j'ai une tonne d'argent à ne plus savoir quoi en faire, alors autant les utiliser.. même si c'est pour du chantage. Je le regardais du coin de l'oeil alors qu'il me disait que chaque instant à mes côtés était unique, j'en fis un petit sourire en coin sur le coup, il me prenait également contre lui, sous l'oeil de tout ses prisonnier mais je m'en fichais de ce qu'ils pouvaient penser. 

Gabriel : Attention, je retiens, j'attendrais ce rendez-vous "romantique" avec impatiente. 

Je ricanais et l'embrassait à mon tour. On se retirait de notre petite bulle lorsqu'on entendait la voix de ce type. J'en plissais les yeux de ce qu'il nous disait, il prétendait me "baiser" sous les  yeux de Derek, cela ne semblait pas lui plaire qu'on me menace comme ça et qu'on parle de moi de la sorte. 

Il en utilisait ses pouvoirs, entourant son aura autour de lui, il l'étranglait, je tournais légèrement mon regard vers Derek, je n'ai pas non plus qu'il aille trop loin.. Mais c'est sans doute la seul manière pour que ce gars nous conduise à ce qu'on cherche, les pires salauds de cette prison pour pouvoir les sacrifier. 

Au début, il ne répondait pas, mais lorsque Derek se montrait plus menaçant, celui-ci répondait rapidement sous la panique. 

Gabriel : Dans les sous sol... cette prison est immense. 

Il finissait par le lâcher, et m'attrapait la main pour me conduire jusque là, je le suivais en marchant bien rapidement, devant le suivre. C'est étrange, pourquoi il n'y a aucun garde qui surveille, on en a croisé qu'un seul, et il a suffit que je lui donne de l'argent pour nous laisser passer.. Ils devraient mettre plus de personnnels. 

Gabriel : le principal c'est que ça à marché.. n'en parlons plus. 

On descendait au sous sol et c'était effectivement de plus en plus sécurisé, Derek entendait une vois d'une femme, mais pas n'importe laquelle, je le regardais puisqu'il partait rapidement jusqu'à cette porte pour écouter. 

Je m'approchais de lui me demandant ce qu'il avait. 

Gabriel : qu'est-ce qu'il t'arrive ? 


Il veut entrer ? Il détruisait le code d'accès, la porte se libérait, il entrait, je le suivais, c'était une femme, vraiment très belle à l'intérieur, je les regardais bien et j'écarquillais bien les yeux en l'entendant l'appeler maman. 

C'est sa mère ? Mais je pensais que ses parents étaient mort, assassiné par Mike ? Je revenais rapidement vers Shizuka.  Je me taisais tout le long, les laissant discuter, je pense qu'ils en ont bien besoin... c'est donc le père de Derek qui a créé une illusion pour les sauver juste à temps tout les deux.. Mike a donc cru qu'ils étaient mort mais se n'était pas le cas. Et Derek aussi par la même occasion.. Les archanges sont à présent loin d'être en voix d'extinction, loin de là.. Mais ils toujours autant d'ennemis. 

Ils parlaient ensuite du sceau à Derek, qui a été brisé, Derek ne lui en voulait pas du tout pour ça, et comprenait même pourquoi elle avait agit ainsi. 

Je la voyais qu'elle me regardait, je lui souriais au début, désirant qu'elle m'apprécie, mais mon sourire se retirait vu la façon qu'elle me regardait, avec tant de mépris. Pourquoi elle semble si énervé que je sois ici ? Parce que je suis un descendant de l'archange Gabriel.. ? Je tournais le regard vers Derek, il lui disait donc notre petite relation, qui ne semblait pas du tout plaire à sa mère, je la regardait à nouveau. 

Gabriel : Un traître ? Je comprend pas.

C'est vrai, l'archange Gabriel semblait si "parfait", trop parfait d'ailleurs. Et pourquoi je serais un traître moi aussi ? J'écoutais sa petite histoire en ce qui concerne ce Gabri, j'en étais assez surpris. Maintenant c'est foutu pour bien me faire voir auprès de mes beaux parents.. super. 

Qui aurait pu imaginer que l'archange Gabri serait un si bon comédien, il semblait très aimable gentil et tout ce qu'il s'en suivait et pourtant.. Il jouait le jeu, pour mieux apprendre sur Derek et sa famille, sans parler que Lucifer est revenu à la vie. Je réfléchissais, détournant le regard, sa ferait de moi un traître aussi ? Non, je n'ai rien avoir avec ce type, je ne l'avais jamais rencontrer avant, et je ne savais même pas que j'étais son descendant, ou quoi que se soit.. 

Gabriel : tu vois, il n'était pas si parfait qu'il le prétendait, tsss.. 

Il est venu pour mieux se renseigner et savoir comment les atteindre plus facilement, si on doit croire aux paroles de Shizuka en tout cas.. Je relevais les yeux lorsqu'elle demandait que je change de compagnon, sa me paniquait, je craignais que Derek suive les conseils de sa mère. 

Gabriel : Je n'ai rien avoir avec ce type ! 

Derek semblait nous protéger, en allons contre sa mère sur le coup, sa me rassure, il demandait qu'il lui fasse confiance, sa mère acceptait, j'en soupirais soulagé,tant mieux, j'avais pas envie de me séparer de lui, à cause de se sosie qui me ressemble et s'appelle comme moi en plus..

Mais ce qu'on ne savait pas, étant le descendant direct de Gabri, il pouvait parfaitement se connecté à moi et voir et entendre tout ce qui se passait à travers mon corps. Ce que j'ignorais, car je ne pouvais ressentir ce genre de chose. Il savait donc à présent que les parents de Derek était en vie, avec la vérité sur lui. 

Gabriel : Je suis près à vous prouvez que je suis avec vous a cent pour cent. J'aime votre fils et je suis près à faire n'importe quoi pour lui.. 

J'en détournais le regard, j'aime pas trop m'ouvrir comme ça, même avec Derek, c'est dure pour moi de lui dire un simple je t'aime. Pourtant lui, adore l'entendre le lui dire. 

Son père se trouvait donc quelque part ici, dans cette prison ? 

Gabriel : Pourquoi vous êtes enfermé ici, dans les sous sol où ils détiennent les plus dangereux ? comment vous vous êtres retrouvé là.. ?

C'est un moyen pour eux de se cacher du monde et d'être en sécurité ? Ou bien ils ont été enfermé par quelqu'un ? J'en passais mes mains dans mes poches. J'étais content pour Derek, il retrouve sa famille saint et sauf, il m'avait aidé à l'époque où mes parents s'étai fait enlevé, alors je l'aiderais moi aussi. 

Gabriel : Bien allons chercher ton père. 

On quittait la cellule, avec sa mère, et on cherchait son père, il y avait beaucoup de porte bien fermé, certains étaient même attaché d'étrange façon afin qu'ils ne puisse utiliser leurs pouvoirs. On finissait par y arriver, ils sentaient tout les deux son odeur, Derek utilisait le même procédé afin d'ouvrir la porte, lui possédait quelque chose d'étrange sur les  yeux et sa tête, empêchant qu'il utilise quelconque pouvoir, comme l'illusion et autres.. cela faisait des années qu'ils l'avaient rendu aveugle. Il était assis les mains posé sur les genoux, il tournait la tête vers la porte. 


Gabriel : C'est lui ? 

kaname : tient de la visite, se n'est pas tout les jours que j'en ais. 

Gabriel : C'est votre fils.. Et votre femme. 

Il plissait les yeux bien qu'on ne pouvait le voir, il se relevait aussi tôt. Derek s'occupait de retirer ce qu'il avait à son visage, une fois que c'était fait, qu'il tombait au sol, il regardait bien dans sa direction, les yeux ayant encore du mal à rester ouvert sous la lumière qui l'aveuglait, mais reconnaissant son fils, il l'enlaçait. 

Kaname : Je savais que tu resterais en vie, je l'ai toujours su, tu es fort. 

Il se dégageait de lui, lui souriant, il regardait ensuite vers sa femme lui souriant mais retirait lui aussi son sourire me voyant, je levais la main. 

Gabriel : Je ne suis pas.. 

Pas le temps de lui dire quoi que se soit, qu'il entrait dans ma tête créant une illusion, où il me faisait souffrir comme l'archange Gabri à fait souffert les siens, j'en tombais à genoux, inconscient, sa n'a duré que quelques secondes dans cette vie, mais dans son illusion c'était des heures et les plus  horribles qu'il soient. 

Il s'approchait créant une épée avec son aura qui tenait à son bras, pointant le bout de la lame contre ma nuque désirant me tuer. 

Kurama : Il est le descendant de Gabriel, il doit mourir. 

Il me regardait bien avant d'enfoncer la lame. 

Kurama : Mais même si je le tue il reviendra à la vie, il n'a jamais désiré perdre ses jouets.. Il sait à présent que nous sommes en vie. 

Il levait les yeux vers Shizuka à cette instant, cela ne lui plaisait pas, et de toute façon, Derek l'empêcherait de le tuer, et même si i le faisait, je reviendrais à la vie, cela ne changerait donc pas grand chose. 

kurama : Tu dois le laisser partir, ne plus le revoir Derek, il est un dangers pour nous. Va savoir si se n'est déjà pas trop tard.. 



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Lun 1 Déc - 23:08

Pas question que ma mère ai une mauvaise impression de Gabriel à cause des actes de son ancêtre, c'est quelqu'un de bien et je compte leurs prouver. La question de Gabriel n'est pas bête, que fait mes parents enfermer dans cet endroit? j'attendais cette réponse avec impatience.

Shizuka: Notre petite mise en aise n'as pas marcher pour tous le monde, un homme a très vite repérer notre fausse mort. Il nous a piéger en emmenant ses hommes, nous faisant passer pour des criminels très dangereux. Depuis se jour je n'ai plus vu ton père, mais je sais qu'il peut m'entendre alors je chante pour monter que je vais bien.

Derek: quel homme vous a piéger? 

Shizuka: je me souviens pas de son visage, il a du utiliser un sort pour nous faire oublier cette partie.

On doit pas traîner à discuter ici, on va finir par se rendre compte de notre absence.

Derek: dépêchons nous!

Il a beaucoup de porte ici, je posais ma main sur chacune d'elle afin de sentir la présence de mon père. Ma mère m'appelais l'ayant trouver, j'utilisais le même procéder pour ouvrir la porte. Il était à l'intérieur munis d'un étrange masque sans doute pour bloquer ses pouvoirs, j'allais directement l'aider à enlever cette chose.

Derek: Si seulement j'avais que vous étiez en vie, j'aurais tous fais pour vous libérer.

Son masque tombait au sol, il avait du mal à s'adapté à la lumière au début mais une fois qu'il reconnu mon visage mon père me prit dans ses bras. J'en souriais le serrant tous autant, j'avais oublié l'effet que sa faisait..de sentir la chaleur des câlins de ses parents. Bien que celle de Gabriel me va tous autant!

Derek: j'ai surtout eu beaucoup de chance papa, si on ne m'avais pas adopté je serais sans doute mort depuis bien longtemps.

Shizuka: nous devrions ne pas traîner ici, on aura tous le loisir de discuté au chateau.

Derek: tu as raison maman, mais le chateau...

J'ai pas eu le temps de finir voyant Gabriel tomber au sol, j'accourais vers lui. Mon père utilisait ses pouvoirs, je connais facilement les effets.

Derek: laisse le! il n'a rien avoir dans cette histoire.

Sa colère l'aveuglais, mais je peux pas le laisser faire même si je sais que Gabriel finirait par revenir à la vie. J'attrapais la main de mon père l'empêchant de lui faire du mal.

Shizuka: Kaname...

Derek: ne le condamne pas pour les crimes de se traître, nous avons également payer tous le long de notre vie pour celle de Lucifer alors que nous n'avions rien demandé! Gabriel se trouve dans le même cas, il n'est pas sans défaut mais c'est quelqu'un de bien.

Je l'attrapais dans mes bras, ma mère s'avançait vers mon père prenant sa mains avec un petit sourire.

Shizuka: Derek a raison laissons lui une chance de nous prouver qu'il n'est pas comme son ancêtre.

Derek: nous pouvons pas rentrer au chateau.

Shizuka: pourquoi?

Derek: Lucifer s'y trouve avec un vingtième d'autre archange.

Shizuka: il a été libérer de l'emprise du démon?

Derek: oui...j'ai été pris dans la pierre comme l'un d'eux, on a fait appel à une kitsune pour me libérer et j'ai demandé qu'il en fasse tous autant pour les miens. Dans le tas se trouvait Lucifer.

Shizuka: si nous faisons pas attention, il contrôlera notre esprit.

Derek: il a bien faillit m'avoir heureusement Gabriel était la pour m'ouvrir les yeux.

Je soupirais à l'idée de retourner chez Stephan, je vais encore subir ses sourcils froncer. Je levais les yeux entendant l'alarme se déclencher, on ne pourra plus à présent obtenir le sacrifice. Je les téléportait tous jusqu'à chez Stephan, celui ci était assis sur le canapé me fusillant déjà du regard.

derek: Hum...c'est temporaire et non se sont pas des psychopathe mais mes parents.

Shizuka: encore un descendant de Gabriel? 

Derek: il n'est pas dangereux maman, il a juste mauvais caractère. 

J'allais poser Gabriel sur le canapé caressant doucement son visage attendant son réveil.

Shizuka: tu le tripote toujours comme ça?

Derek: maman arrête.

Shizuka: désolé, mais j'ai du mal à mis faire.

Alec arrivait redressant le sourcils.

Alec: c'est ça tes sacrifices? tu devrais les attacher non? 

SHizuka: des sacrifices? de quoi parle se jeune homme hum? Derek pourquoi tu étais à la prison exactement?


Derek: des petits problème avec le dieu de la mort et le jeune homme en question c'est Alec maman.

Alec: pourquoi t'appel cette femme "maman"?

Shizuka: Alec?

Elle courait vers lui attrapant son visage dans ses mains.

Shizuka: tu étais encore dans ta sphère quand je t'ai confier à Zack, tu es vraiment devenu un beau jeune homme.

Alec: c'est une blague ou quoi?

Il se retirait d'elle sur le coup.

Derek: non Alec, ils étaient enfermer à la prison.

Alec: ils ont fait semblant de crever pour être ensuite enfermer dans une prison?

Shizuka: c'est pas vraiment comme ça que sa c'est passer. Nous n'avions pas le choix, c'était pour vous protéger.

Alec: nous protéger? ou vous protégez vous même? de toute façon j'ai jamais eu de parent et j'en ai toujours pas besoin.

Il partait sur le coup.

Shizuka: Alec...

Derek: laisse lui le temps de digérer, il est encore en crise d’adolescence.

Alec: j'ai entendu!

Derek: d'ailleurs, vous devriez mieux choisir vos amis.

Shizuka: il sais passer quelque chose avec Zack?

Derek: non pas du tous, il a juste incité Alec de faire un môme avec le premier venu, se qui été fait. ah oui, il a essayer de me tuer aussi.

Alec passait sa tête pour me fusiller du regard.

Alec: je te rappelle que c'était pas zack, mais Rick! et deuxièmement toi aussi ta fais un môme!

Derek: c'était pas avec le premier venu!

Shizuka: nooon, ta fais un enfant avec se...

Derek: il s'appelle Gabriel et oui.

il est réveillé d'ailleurs depuis combien de temps? il s'amuse à nous écouter.

Derek: salut toi, désolé pour mon père il a tentante à agir sans réfléchir..ça va? 


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mar 2 Déc - 0:50

Kaname hésitait à me trancher la gorge avec le bout de sa lame qu'il venait de créer, mais sous les paroles de derek, il en soupirait et se retirait de moi, tournant le regard vers lui. 

Kaname : J'espère que tu as raison sur son compte Derek.. Mais je lui laisse une chance parce que tu sembles t'être attaché à lui mais je le surveillerais de près.

Il revenait vers moi, Derek me prenait dans ses bras. Il peut parler de la mauvais humeur et du sale caractère de mon père, mais le sien n'est pas mieux, il a tenté de me tuer ! J'étais donc inconscient dans ses bras.. 

Son père regardait bien vers Derek qui disait ne pas pouvoir rentrer au château, il en plissait les yeux, car c'était le seul endroit où ils pouvaient être en sécurité, et éviter qu'on ne le repère, si des personnes connaissait l'emplacement du château, il suffisait de le changer de place et le tour était réglé. 

Kaname : Lucifer a été libéré ? On a du louper pas mal de chose depuis qu'on est enfermé ici.. Raconte nous ce qu'il sait passé.

Il l'écoutait bien, et ne semblait pas vraiment ravis à l'idée que Lucifer puisse être en liberté, il arrivera facilement à manipuler ceux de sa race, surtout ceux possédant du sang pur d'archange noir. Kaname en faisait partie, et de haute lignée d'autant plus.

Kaname : Il faudra se montrer prudent en effet.. je n'ai aucune envie d'être sous son emprise.

Derek les téléportaient donc jusque chez Stephan, il était assis dans le fauteuil et plissait bien méchamment les yeux voyant derek arriver avec deux autres personnes encore inconnus pour lui.

Stephan : Est-ce que tu te moquerais de moi Derek ?! C'est qui encore ceux là, d'autres psycopathe ! Trouver une autre maison pour les emmener, je n'ai pas envie d'avoir de problème ! Je te rappel qu'il y a un bébé ici. Et qu'est-ce qu'il est arrivé à Gabriel ?!

Kaname : encore une descendance de l'archange Gabriel, ils sont partout.

Stephan le regardait du coin de l'oeil, arrivant à ressentir qui ils étaient, avant même que Derek ne dise qui ils étaient, il l'avait pu le ressentir à l'aide de ses dons.

Stephan : Je pensais qu'ils étaient..

Kaname : Oui tout le monde le croyait mais se n'est pas le cas.

Il allait me déposer sur le canapé, caressant mon visage, Kanamé le regardait du coin de l'oeil ne disant rien, comparé à sa mère qui avait du mal à s'y faire.. Alec arrivait ensuite, moi il fallait pas très longtemps pour que je revienne à moi, j'ouvrais lentement un oeil pour regarder où on était et les entendant parler, je fis mine de rien, continuant ma petite sieste mais je les écoutais..

Son père, il est fou, il ma torturé, j'ai vraiment souhaité qu'il me tue pour que cela en finisse.. Je doute que j'arriverais à lui pardonner tout de suite. Alec était donc arrivé, ils sont revenu ? Ils ont trouvé des personnes pour.. Ce dieux de la mort ?

lui pensait déjà que ses parents étaient ceux qu'on allaient sacrifié, mais loin de là et il allait bien vite comprendre qui ils étaient.

Kaname : Avoir un Dieu comme ennemis, se n'est jamais bon Derek, comment vous avez fait pour l'avoir à dos..

Il se taisait lorsqu'il lui disait que c'était Alec, il n'avait même pas eu la chance de voir son visage, étant encore à peine enfermé dans la sphère lorsqu'ils ont du l'abandonner. Shizuka courrait jusqu'à lui pour prendre son visage entre ses mains, n'y croyant pas, et surtout heureuse de pouvoir retrouver ses deux fils.

Kaname : Alec..

Il en souriait à son tour s'approchant de lui.

Kaname : Vous êtes devenu deux hommes aussi beau et séduisant que mon, vous avez ce même regard.

Il en fit un sourire en coin.

Kaname : Laisse nous t'expliquer.

Sa mère tentait de lui faire comprendre que c'était pour leur bien qu'ils ont fait ça, mais Alec ne désirait rien entendre, ayant un peu du mal à s'y faire.. Il a toujours été seul sauf Zack avait toujours été là pour lui.

Il le regardait s'en aller, détournant le regard.

Kaname : Oui je suppose qu'il a besoin de temps, j'espère qu'il finira par accepter de nous parler.

Il regardait bien vers Derek lorsqu'il parlait de Zack.

Kaname : Zack est quelqu'un de confiance, sinon, on ne lui aurait pas confié Alec.

Il restait toujours sérieux tout en écoutant son fils, il en croisait les bras soupirait, étonné d'entendre ça, surtout venant de Zack.

Kaname : J'ai du mal à imaginer ça de sa part..

Il levait les yeux vers Alec qui le défendait, disant que se n'était pas lui mais Rick.

Kaname : Qui est ce Rick ?

Il soupirait.

Kaname : J'ai du mal à comprendre.. ET vous avez tout les deux des enfants ?

Il les regardaient l'un après l'autre, sa mère ne semblait pas ravis, vu que c'était moi le père et Kaname non plus, il en grimaçait un peut à cette idée, pfff, sa m'énerve. qu'est-ce que sa peuvent leur faire que c'est moi le père, ils ne me connaissent pas mais me juge pour mes ancêtres je trouve ça nul de leur part, alors qu'ils ont vécus la même chose avec Lucifer.

Derek remarquait seulement que j'étais réveillé, je le regardais du coin de l'oeil alors qu'il arrivait vers moi. Je détournais le regard lorsqu'il s'excusait pour son père, C'est lui qui s'excuse pour son père, mais lui continue de me dévisager.

Gabriel : ça peut aller..

Je me redressais lentement passant ma main sur mon visage regardant du coin de l'oeil vers son père en question, lui me regardait également, sans doute espérait il que je fasse un mauvais geste, pour intervenir.

Gabriel : Je ne sais pas si j'arriverais à tenir plus longtemps sur leurs façon de me regarder.

Je me levais regardant bien dans leurs directions.

Gabriel : Vous vous permettez de me juger, pour ce qu'à pu faire "l'archange" qui me ressemble, alors que je ne le connaissais même pas il y a quelques jours, j'ignorais qu'il pouvait exister. Je m'appelle peut-être de la même façon que lui, je lui ressemble peut-être en tout point, mais je n'ai rien avoir avec ce type. Je le trouvais d'ailleurs.. Trop parfait et je ne l'aimais pas.

Je détournais le regard.

Gabriel : Alors pas besoin d'agresser les gens sans les connaître avec votre sort d'illusion, en me torturant comme un vulgaire criminel.

kaname : J'ai dis à mon fils que je ferais en sorte que je te laissais une chance, ce que je ferais alors recommençons depuis le début hum ?

Je le regardais bien à cette instant, il me tendait sa main, je dois dire que j'ai un peu du mal, mais je le faisais pour Derek.. Ils a retrouvé ses parents, alors qu'il pensait qu'ils étaient mort.. Je dois faire une effort de mon coté aussi. Je m'avançais pour lui serrer la main, on se lançait un petit regard tout les deux.

Zack : J'y crois pas, vous êtes de retour tout les deux.

Il me lâchait pour tourner le regard vers Zack, il avait sa main posé sur sa hanche.

Kaname : Zack, je suis content de te revoir depuis tout ce temps.

Il souriait tournant le regard vers Alec qui boudait dans l'autre pièce, et s'avançait ensuite à leurs rencontres.

Kaname : Tu as changé.

Zack : J'ai fais ce que j'ai pu pour le protéger et l'élever, j'ai fais de lui un homme dont j'espère que vous en serez fière.

Kaname : Derek m'a raconté que tu as tenté de le tuer, et que tu as fait en sorte qu'il se reproduise avec.. un inconnu.

Il regardait du coin de l'oeil vers Derek à cette instant et revenait ensuite vers lui.

Zack : Malgré que je cachais la position du château, mon père à réussi à me retrouver, il m'a... Fait des choses, comme enfermé quelqu'un à l'intérieur de moi, Rick.

Il en fronçait les sourcils.

Kaname : Alors c'est de ça que Alec parlait.

Zack : Pour ce qui est de l'enfant de Alec, oui, il était seul, il pensait être le dernier, j'ai donc fait en sorte de sauver cette race en lui disant qu'il devait agir de la sorte, j'ai sans doute mal réagit maintenant que j'y réfléchis mais sur le moment je pensais que c'était la bonne solution pour les sauver.

Kaname : J'aimerais rencontrer mes petits fils.. Pour ce qui est de Rick.

Il attrapait le visage de Zack.

Kaname : Montre toi mon frère.

ZAck : Non ne fait pas..

Il entrait dans son supconsion pour l'appeler, Zack disparaissait pour faire apparaître Rick, mais toujours caché sous le visage de Zack.

Rick : Enfin un peu te liberté, mais à toi Kaname, je t'avais manqué j'en suis sur.

Il en fit un grand sourire, Kaname le lâchait.

Kaname : Tu dois quitter ce corps.

Rick : Si tu crois que je n'en ais pas envie ! Mais je suis bloqué est scellé, et en me faisant venir, tu as annulé la manipulation que Zack avait sur les trois autres.

Il en ricanait.

Kaname : De quoi parles-tu ?

On entendait un cris de Dragon surgir, Kaname tournait le regard c'était Klaus, tout les gens de la ville poussait des cris de panique de voir un Dragon, eux qui avaient disparus. Kyubi était également partis, allant le plus loin possible pour ne plus subir aux pouvoirs de Zack. Et désirait continuer sa vengeance, éliminant les êtres qui ont tué les siens se rappelant de chaque nom de famille qui était coupable.

Gabriel : Super.. Tu as libéré les trois psycopathe.

Stephan : Derek, je veux qu'ils s'en aillent tous !

Gabriel : PApa c'est pas le moment..

Rick : De toute façon, se n'était qu'une question de temps avant que Zack finisse par succomber à la fatigue, ses trucs qu'il prenait n'aurait pas suffit.

Il déployait ses ailes noirs.

Rick : Sur ce, étant donné que je ne peux récupérer mon corps, je vais m'approprier celui-ci et ce à vie, encore une fois, merci mon frère de m'avoir fait apparaître.

Il tournait le regard vers Alec.

Rick : Je peux te donner ce que tu cherches, je sais que tu as toujours désiré sentir sa queue en toi, hum ? MAis tu n'as jamais eu le courage de lui avouer ses sentiments pour lui.

Il passant sa langue entre ses lèvres amusé.

Rick : Alors que lui aussi, te désirait plus que tout.

Il se téléportait m'attrapant contre lui.

Rick : Je te l'emprunte Derek, tu ne m'en veux pas hum ?

Il se téléportait jusqu'à un démon bien particulier. Afin de lancer un sortilège pour effacer Zack et que se soit Rick qui prenne définitivement possession de son corps.


Alec semblait tout paniqué, il avait vraiment des sentiments l'un pour l'autre mais aucun ne l'a avoué ? Après tout sa peut sembler étrange, Zack devait être comme un père pour lui non ? Enfin sait pas, c'est étrange.

Kaname : J'ignorais que tout ceci allait se produire, je suis navré.

Il regardait Alec sur le coup.

Kaname : Je vais arranger les choses, sauver Zack et Gabriel

Il se téléportait désirant réparer son erreur.

Rick regardait vers une personne où il se trouvait chez lui.

Rick : Salut Shiro, comment vas-tu depuis tout ce temps ? Je veux que tu me rendes un service et je te donnerais la chose que tu souhaites le plus en retour.

Il fit un sourire me montrant dans ses bras, glissant ses lèvres à ma nuque.

Rick : Je sais pourquoi tu l'as choisis, le descendant de l'archange Gabriel, il lui ressemble comme deux gouttes d'eau. tu as toujours aimé le dangers, la difficulté, et un démon se faire un possédant du sang d'archange en lui, sa doit être l'extase pour toi.

Il attrapait mon visage pour me regarder, je le regardais du coin de l'oeil mais revenait vers Shiro ensuite.

Rick : A moins que ton côté humain soit réellement tombé amoureux haha.. Peu importe, je veux que tu faces de ce corps le miens, fait disparaître Zack.

Gabriel : Ne fait pas ça Shiro..


****

Atori avec donc reussi A ouvrir la marque et sortir le deuxieme enfant enzo etait tout fiere de tenir l un  de des fils, il le montrait d’ailleurs avec son sourire aux levres. Atori avait vraiment eu peur de ne pas etre a la hauteur etant pour lui, sa première fois où il ouvrait le sceau... il regardait l’enfant qu’il tenait dans ses bras content d'avoir réussi.

Alors que  c’était terminée, komura désirait l’engueuler que c’était en gros de l’inconscience qu’il puisse avoir une relation avec les deux fils de raynor... mais alors qu'il toutournait le regard vers akira celui-ci remarquait que ses yeux étaient fermés mais surtout qu’il ne respirait plus. S’en etait trop pour lui et surtout pour son corps qui n’avait pas tenu. Déjà avec un enfant cela l’epuisd entièrement de toute ses forces mais alors deux c'était déjà quelque chose de rare, et lorsque cela arrivait il était rare qu,ils en survivent...

Atori :non...il ne peut pas...

Il tournait bien son regard vers komura, avec un air bien triste

Atori : dit moi que tu peux le sauver..

Enzo pouvait sentir que la vie de akira était partie, qu'il était mort, il en fermait les yeux, vraiment très mal. Il n'aurait pas imaginé que de tel conséquence arriverait.. Il ne désirait pas ça. 


Enzo : Akira.. Ne m'abandonne pas..

Mike regardait du coin de l'oeil vers son frère, il revenait ensuite Akira fronçant les sourcils et serrant ses poings, il ne montrait pas autant de sentiment que Enzo qui versait une larme, après tout, il s'était imprégné de lui, et pour un loup, c'est la pire chose qu'il soit que de perdre son imprégné, Enzo se n'est pas le premier imprégné qu'il perd et c'est toujours aussi dure à supporter. 

Mike : Tsss.. 

Il détournait le regard préférant partir, heureusement pour lui, il stoppait toujours ses sentiments, depuis le jour où il a perdu sa famille, afin de ne plus souffrir. 


Mike : Je m'en vais. 


Enzo : Tu ne peux pas t'en aller comme ça Mike, tu fermes toujours autant les yeux. 

Il tournait le regard vers son frère les sourcils bien froncés, ayant bien envie de répliquer sur ses paroles mais Akira reprenait son souffle, il le regardait bien, très surpris qu'il soit en vie, et Enzo également, il s'approchait rapidement de lui, tenant toujours l'enfant dans ses bras. 

Enzo : Akira.. ?!

Atori : Komura tu as réussi à le sauver à temps.

Il était soulagé et content, mais Komura semblait bien étonné, en réalité, il n'était pas parvenu à le sauver, Akira s'était nourris du sang de Mike pendant l'acte, et il s'était réveillé en tant que vampire, Mike le regardait ayant du mal à y croire.. Atori tournait le regard vers komura pour l'écouter. 


Atori : Il serait devenu un.. C'est possible d'être tout ça en même temps ?

Mike : Se n'est pas censé marché, j'ai déjà essayé sur un loups, peu importe la sortes.. Ils reviennent à la vie grâce à mon sang, devenant un hybride, mais souvent, après quelques heures il meurt.. 

Enzo : Tu fais de tel expériences sur les miens ?!

Il le regardait du coin de l'oeil. 

Mike : Oui, pourquoi sa t'étonne ? 

Il revenait vers Akira. 

Mike : J'espère que sa ne sera pas le cas avec toi.. Mais bon, tu es à la base un archange alors peut-être que sa te sauvera, tu as après tout, survécu à la mutation de loups. 

Atori regardait Komura qui lui parlait. 


Atori : Il ne s'en prendrait pas à ses propres enfants.. quand même ? 

Il fit une mauvaise mine regardant le bébé dans ses bras et revenait vers Akira qui s'énervait qu'il puisse penser qu'il s'en prendrait à ses fils. 

Enzo : Calme toi Akira, on essaye juste de t'aider. 


Mike : Mais détachez le bon sang.. 

Akira arrivait de lui même à se détacher, possédant trois forces différentes, il était devenu très puissant à présent. Mike regardait vers Komura qui disait qu'ils jouaient le jeux de Raynor, qu'il désirait que tout se passe comme ça. 

Mike : se n'est pas pour lui qu'on a agis de la sorte, si j'aurais su comment tout cela se serait tourner, je les aurais foutu tout les trois dehors humm..


Enzo : Arrête de te montrer aussi insensible c'est agaçant, assume à présent. 

Akira enfilait sa veste pour s'en aller. 


Mike : Où tu vas ?!

Il plissait les yeux puisqu'il ne répondait pas et était déjà partis loin.

Mike : Tout ça c'est de ta faute Enzo ! 


Enzo : Ma faute.. ? Pourquoi je serais le seul responsable ? 

Mike : Parce que tu n'avais pas cas venir jusqu'ici ! Et faire ton petit cinéma ! 

Il soupirait détournant le regard. 


Enzo : Et bien voyons, je doute que se soit le moment de se quereller à se sujet. Je ne t'y ais pas forcé, tu étais d'accord toi aussi. 

Mike : D'accord ?! tu m'as sauté dessus, tu m'as embrassé de force tout ça pour être sur de garder Akira et qu'il ne te rejette pas. Car au fond tu savais déjà quel était son choix. 

Atori : Arrêter tout les deux, se n'est pas de cette façon que vous aiderez Akira. Vous semblez l'aimer tout les deux, alors unissez-vous pour lui venir en aide. Il ne doit pas rester seul dans cette état. 

Mike : je ne l'aime pas ! 

Il partait rapidement. 

Enzo : Où vas-tu ?


Mike : Trouvez Akira ! Il doit chercher du sang frais.

Il utilisait sa rapidité pour partir et le retrouver. Atori faisait un léger soupir. 

Atori : au fond il l'aime.. c'est évident

Enzo : bien sûr que oui.. Bien, merci pour votre aide en tout cas. Je sais qu'on lui a causé des soucis depuis qu'il nous a rencontré.. Mais je ne désirais pas tout ça, je vous assure. 

Atori : Je le sais, on va rester pour aider Akira. 

Il regardait vers komura à cette instant. 

Atori : N'est-ce pas ? 

Il lui faisait les yeux doux pour qu'il dise oui, et qu'il l'aide également à aider Akira d'aller mieux, d'arriver à se contrôler. 

Enzo : Merci.. Je vais demander à deux louves de s'occuper des mes enfants. 

Pour lui, les deux étaient les siens, il pouvait ressentir deux odeurs de son sang en eux, mais également le sang de Mike et de Akira, ils avaient un mélanges. Va savoir ce qu'ils donneront eux aussi, portant du sang de vampire, de lycans et de archange... Il appelait donc deux de ses louves, étant déjà des mères pour s'occuper d'eux. 

Une fois qu'elles arrivaient, il les lui confiaient, elles étaient deux, et les prenaient avec délicatesse, sachant parfaitement comment s'y prendre, c'était toute les deux d'excellentes mères. 

Enzo : Occupez-vous en bien

" Oui ". 

Eux partaient déjà retrouver Akira, il flairait son odeur, komura pouvait en faire tout autant. C'était Mike qui était partis le premier qui arrivait à temps, il était trop tard, il venait de prendre trop de sang de la femme qui était morte, il faisait en sorte qu'il se retire d'elle. 

Mike : C'est bon Akira, tu t'ais assez nourris maintenant. 

La femme tombait à terre, il regardait du coin de l'oeil vers elle, cela ne lui faisait rien de voir qu'il avait prit une vie, il l'avait déjà fait plus d'une fois. Il regardait ensuite vers Akira le tenant par ses épaules. 


Mike : Calme toi, respire, et pense à autres choses. 

Il plissait les yeux. 

Mike : Pense à tes fils, si tu veux les voir grandir, t'occuper d'eux, alors tu vas devoir tout faire pour te contrôler. sinon, tu ne pourras pas les revoir, alors bat toi pour eux.. Ou.. Pour moi.. Ou enzo, ou ta famille peu importe. J'étais dans le même état que toi au début, je n'avais rien demandé, mais mon père nous a forcé à devenir ce qu'on est. J'ai du me débrouiller par moi même, et c'est ma famille qui a fait que je me suis battu pour contrôler ce que je suis, se n'était pas facile, mais j'y suis parvenu. 

Il le lâchait voyant que lui parler, le calmait doucement. 

Mike : Jusqu'au jour où ils ont perdu la vie, j'ai bloqué tout mes sentiments, et on peut dire que j'ai fais beaucoup de mal autour de moi, sans éprouvé quoi que se soit. Encore aujourd'hui, mes sentiments sont bloqué, c'est bien plus facile de cette façon, mais peut-être qu'il est temps pour moi de me battre contre ça, tu pourrais m'y aider. 

Il le regardait bien, détournant le regard malgré tout. 

Mike : Ne pense pas que c'est une genre.. de déclaration surtout ! bon, faut nettoyer ce que tu as fais. 



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mar 2 Déc - 23:57

C'est normal de voir Gabriel perdre patience, mes parents le rencontrent à peine et le juge comme ci c'était lui le traître. Je connais les pouvoirs de mon père et savoir qu'il les a utiliser sur lui, mais Gabriel est encore plus coriace que je l'imaginais. D'autres personnes se seraient déjà éveillé complètement paniqué, mais lui arrive encore à rouspété.

Derek: prend patience Gabriel, mes parents finiront pas comprendre que...

je levais les yeux alors qu'il se levait, ok Gabriel n'est pas quelqu'un de très patient. Ma mère le fusillait déjà du regard de l'entendre hausser la voix sur elle et mon père.

Shizuka: Derek dit à ton petit ami de pas aussi le ton!

Derek: je peux pas, quand il est dans cet état je suis complètement soumis.

Elle me fait une mauvaise tête, quoi c'est vrai de toute façon! Gabriel montre sa mauvaise humeur je donne corps et âme pour le faire changer d'humeur. Je le chouchoute de toute les façons possible, mon père tente de faire la paix avec lui. Il est plus sage d'entre nous, ma mère garde une tête boudeuse n'arrivant pas à faire autant que mon père.

Shizuka: ouais, ben nous verrons.

zack est tous aussi surpris de voir mes parents. J'arrive toujours pas à lui faire confiance, à l'apprécier.

Shizuka: zack, je suis vraiment content de te revoir.

Bah voyons, avec lui elle retrouve le sourire mais savoir que je pourrais être avec Gabriel lui donne des cheveux blanc. Cette fois c'est moi qui fais la gueule et je le montre bien!

Shizuka: Kaname, je suis certain que Zack à une explication à nous donner n'est pas?

Oui tu peux me regarder du coin de l'oeil Zack, je peux pas te sentir et si tu crois que je vais te lancer des fleurs juste parce que mes parents ont confiance en toi..tu te goure.

Derek: oh oui pauvre de toi, mais qu'est ce qui t'empêchait de dire la vérité? Rick? ton tendre papa? connerie, tu flippais juste que Alec prenne ses jambes à son cou

Alec: Derek laisse le tranquille.

Derek: évidemment on pardonne tous, Gabriel lui on peut le condamné pour des actes qu'il n'a même pas commis, mais se type c'est pas grave!

Shizuka: maintenant sa suffit Derek.

Humph! sa m'énerve! je m'asseyais sur le canapé me sortant une clope sur le coup, je dois au moins calmer mes nerfs maintenant. Ma mère m'arrachait ma clope avant même que j'ai le temps de l'allumer.

Shizuka: tu fume maintenant? 

Derek: j'ai plus cinq ans, donne j'en ai besoin.

Shizuka: hors de question qeu mon fils fume ses saloperies!

Elle le faisait partir en cendre, j'en boudais d'avantage. Mon père continuait avec Zack obligeant à faire revenir Rick, Alec ouvrit directement grand les yeux.

Alec: mais qu'est ce que tu fais?!

Moi aussi j'en connaissais les conséquences, se type n'apporte que des problèmes! Je me levais d'un coup sec.

Alec: tu te rend compte de se que tu as fais?

SHizuka: pourquoi tu te met dans cet état Alec?

Alec: vous n'apporter que des problèmes! maintenant j'ai peut être perdu Zack!

j'allais jusqu'à la fenêtre regardant dans le ciel, le dragon profite bien de sa liberté. les autres autres sont surement déjà partit.

Derek: ils sont partit.

je tournais la tête vers stephan qui m'engueule encore.

Derek: pourquoi c'est toujours moi qui prend tous?

Alec: parce que c'est toi qui as libéré ses deux la!

Derek: ses deux là sont tes parents Alec!

Alec: les tiens pas les miens.

Je voyais au visage de ma mère que ses paroles la blessait, Alec regardait vers Rick qui s'adressait à lui. Ses points se serrait écoutant ses paroles, moi j'en plissais les yeux me demandant si c'était la vérité..j'en ai des sueurs froide à l'idée.

Alec: ferme la!

Apprendre que Zack à toujours penser comme Alec, le surprenait sur l'instant. Maintenant je suis certain que rick dit la vérité, comment mon frère peut aimer se type? j'aurais encore préféré qu'il le considère toujours comme mon père adoptif.

Shizuka: tu es vraiment amoureux de Zack?

Alec: sa te regarde pas!

Rick attrapait Gabriel pour l'emmener.

Derek: non!

Il l'emmenait, pourquoi emmener Gabriel? quel idée il a derrière la tête? Alec marchait vers la sortir, j'attrapais son bras avant.


Derek: ou va tu?

Alec: chercher zack!

Derek: se n'est plus Zack.

Alec: et alors? je dois l'abandonner pour autant? tu compte rien faire pour Gabriel toi?

Je le lâchais sur le moment, c'est vrai je compte pas rester les bras croiser.

Alec: arranger les choses? depuis que vous êtes revenu rien ne s'arrange! vous auriez mieux fais de rester dans votre trou!

ma main partait toute seule sur le moment lui donnant un gifle, je regrettais vite mon geste bien qu'il était trop tard. Alec se contentait de me regarder sans dire un mot et puis s'en allait.

Derek: j'aurais pas du le frapper, maman il n'en pensait pas un mot..la colère à prit le dessus.

Shizuka: je ne lui en veux pas, il a de très bonne raison de nous en vouloir.

Derek: avec le temps les choses s'arrangerons, je dois retrouver Gabriel.

J'allais attraper la clinche à mon tour, mais ma mère poussait un petit cris me faisant regarder dans sa direction. Takuma la tenait contre lui sa main se glissait contre sa gorge, son regard est remplis de mauvaise intention et d'envie.

Takuma: j'ai eu raison de rester dans les parages, quel beauté.

Il fermait les yeux respirant son odeur dans ses cheveux.

Takuma: je suis sûr que t'es cris son plus exquis encore.

Derek: hôte tes mains de ma mère!

Takuma: aussi non quoi? tu va me tuer?

Ma mère sais se défendre, utilisant sa magie une parme apparu dans sa main qu'elle enfonçait dans la cuisse de Takuma. Il la lâchait baissant les yeux vers sa cuisse tirant d'un coup sec l'arme, il n'a même pas grimacer une seconde.

Takuma: de si beau vêtement, je vais devoir te faire crier deux fois plus pour ça.

Shizuka: ne t'approche pas de moi vil créature.

Takuma: une vil créature? c'est bien possible, mais j'aime être se que je suis...la souffrance est un art. La ressentir, la faire ressentir aux autres.

Il fermait les yeux prenant une grande bouffé d'air.

Takuma: c'est si bon.

Ma mère voulait pas en entendre d'avantage, elle figeait Takuma le faisant taire.

Derek: combien de temps il sera figé.

Shizuka: avec se type, pas longtemps. 

J'allais vite chercher elijah et téléportait Stephan avec moi ainsi que ma mère, Takuma était liberer souriant sur l'instant.

Takuma: se n'est rien, jouer au chat et à la souris est bien plus divertissant.

Il partait tranquillement continuant son petit jeu. nous apparissions chez Akio, oui...j'avais pas d'autre idée en tête sur l'instant.

derek: je sais Stephan, tu peux me gronder..c'set ma faute et blablabla.

Shizuka: c'est quoi cette odeur?

elle attrapait le joins de Akio le faisant disparaître en poussière. 

Derek: je te présente ma mère.


****

Shiro tournait lentement le regard vers Rick faisant un sourire de coin l'appercevant.

Shiro: laissez moi deviner, se très cher Rick? je vois pas qu'est ce que tu pourrais me donner que je désire, alors ton service tu ira le demander ailleurs.

Il se levait voyant Gabriel dans son étreinte, bien vite Shiro montrait un air mauvais ne supportant pas son petit genre avec Gabriel.

Shiro: Arrête ton numéro avec moi rick! tu ne rien du tout au contraire, alors retire tes mains de lui.

Il détournait le regard une seconde, c'est vrai son côté humain est sa plus grande faiblesse. Même si on la durcis toute ses années, le liens avec Gabriel est devenu plus fort chaque jour.

Shiro: faire disparaître zack? tu sais que les choses ne sont pas si simple rick, ôté une âme comme ça prend énormément de risque. Je pourrais endommagé la tienne dans cette intervention, une partie de ton âme pourrait se briser. Connais tu les conséquences? je pourrais te paralysé à vie les bras, les jambes, la vue et qui sais peut être même ta queue. 

il en faisant un air striste se moquant de lui.

Shiro: qu'est ce que sa serait triste, plus jamais pouvoir bander. Eh puis le risque est plus grand encore sachant que Zack se battra pour garder son corps, il s'attachera à ton âme le déchirant en morceau. Il gagnera tous, tu crèvera Rick et zack retrouvera son corps tranquillement.

il se réinstallait sur le canapé.

Shiro: moi je pourrais pas faire se travail correctement, je suis pas assez doué pour ça. Par contre je connais d'autres démon qui sont très douer pour ça, mais il aurait fallu arriver dix minutes plus tôt...quelqu'un a prit de l'avance sur toi désolé mon pote.

L'archange Gabriel se montrait les main dans le dos toujours avec se sourire parfais.

Gabri: bonjour Rick, désolé d'annuler tes projets mais je peux pas te laisser tranquillement prendre possession de se corps.

Shiro: désolé mon pote, mais lui m'a promis de me délivrer de zankou.

Gabri téléportait Gabriel jusqu'à lui pour empêcher Rick de l'utiliser comme objet de chantage.

Gabri: j'espère que tu n'a rien de casser? pourquoi un tel regard sur moi? je suis venu te secourir non? 

il fit  un petit signe de la main.

Gabri: on en reparlera plus tard, pour l'instant je dois m'occuper de Rick.

Il le regardait à nouveau gardant son sourire.

Gabri: tu n'arrive pas à te téléporter n'est ce pas? c'est normal j'ai pris soin d'entourer la maison d'un bouclier, on peut y rentrer sans problème, mais en sortir...c'est une autre paire de manches.

Il marchait tranquillement vers lui marchant autour.

Gabri: Ah Rick..sa aurait été plus simple de rester au fin fond des enfers, mais non..se prêtre me met des batons dans les roues. Te ramené et en plus ses trois autres criminel et je ne parle pas de se kitsune. Les dieux auraient mieux faire de les exterminés quand ils en ont eu l'occasion, maintenant ses maudits ailes noir se font plus nombreux.

Il prit une grande respiration comme pour chercher la zen attitude.

Gabri: mais nous énervons pas, je vais reprendre tous depuis le début et je vais commencer par toi.

Alec: non!

Alec arrivait se mettant entre Gabri et Rick.

Alec: ne le toucher pas.

Gabri levait quelque instant les yeux agacé.

Gabri: tu lui sert de bouclé, comme c'est romantique..se n'est rien de doit te tuer toi aussi de toute façon et j'ai l'autorisation de mon supérieur. le prochain sera l'abomination qu'est devenu ton fils.

Shiro regardait quelque seconde vers Gabriel avant de l'attraper contre lui.

Shiro: chut ne bouge surtout pas.

Zankou apparu derrière Gabri l'attrapant par les cheveux le flanquant au sol.

Gabri: sale créature, fils des enfers

Zankou posait son pied contre son cou appuyant de plus en plus.

Zankou: arrête tu va me faire rougir.

Gabri tournait le regard vers Shiro deviant qu'il lavait trahis.

Gabri: je vais envoyé ton âme en enfer pour ça.

Zankou: moi je vais te r'envoyer lécher le cul de ton petit dieu.

il faisait craqué ses doigts avant de tapé son poing contre le visage de Gabri, il partit en éclat de lumière retournant dans les cieux.

Zankou: il reviendra pas de si tôt, tu aurais pu gagné ta liberté Shiro, mais tu as préféré me prévenir de la situation.

Shiro: je vous servirais jusqu'à mon dernier souffle.

Zankou: j'oublierais pas se geste, souhaite tu quelque chose en échange?

Il regardait vers Rick sur le coup.

Shiro: oui...rendre le corps de Rick.

Il le regardait du coin de l'oeil sur le coup retroussant le nez.

zankou: tu veux que j'aide un ange déchut? et lui rendre un corps?

Shiro: je suis bien trop incompétant pour un tel explois, j'ai directement pensez à vous..vous êtes zankou black.

Shiro savait comment travailler zankou, il suffisait d'utiliser la flatterie. 

Zankou: tahh! évidemment c'est trop facile! 

il tendait directement la main vers Zack séparant son âme de lui de Rick, qui repris son corps d'autre fois avant sa mort.

Zankou: trop facile! après on ira dire que je suis à chier en magie! mes frères sont juste idiot.

Shiro: j'ai jamais douté de vous.

Il se retournait lui pointant du doigt.

Zankou: maintenant je m'appelle plus comme ci j'étais ton serviteur, ou c'est ta tête que je séparerais de ton cou!

Shiro: entendu mon seigneur.

Maintenant Rick à son propre corps et Zack récupéré tous contrôle, sans réfléchir Alec sautait dans ses bras.

Alec: ça commence à venir une habitude de te courir après.

Shiro serrait le bras de Gabriel refusant de le laisser partir.

Shiro: désolé, mais j'ai pas l'intention de te laisser à Derek...maintenant que tu es ici, tu restera.


*****

La femme de chambre était déjà morte, mais Akira continuait de la mordre pour récolté la moindre petit goutte de sang. Mike arrivait le forçant à la lâcher, il continuait à regarder le corps allongé par terre encore en pleine frénésie. 

Akira: a quoi je suis senser penser? 

Entendant parler de ses fils, son regard se tournait vers Mike. Ses yeux était un mélange de jaune et de rouge signent des deux caractéristique du vampire et du loup, quatre longue canines étaient également visible aussi longue que celle d'un loup. Akira devenait attentif aux paroles de Mike, le calment peut à peut. 
C'est surement l'étonnement d'entendre un tel discours sortir de la bouche de Mike qui calmait le plus Akira. Son expression devenait plus sereine, ses yeux et crocs redevenait normal.

Akira: Pas un déclaration tu dis? j'ai presque sortit les violon.

Il regardait à nouveau vers la fille grimaçant à l'idée de l'avoir tuer.

Akira: j'ai cru être capable de lui arracher la tête.

il regardait à nouveau vers Mike l'attrapant à toute vitesse le plaquant contre le mur.


Akira: pour m'avoir lâcher un tel discours, on est obligé d'avoir ouvert ses sentiments dit toi que c'est bon début.

Il l'embrassait avec fougue partageant encore le sang rependu sur ses lèvres, il s'arrêtait brusquement regardant Enzo entrer à son tour dans la pièce.

Akira: Enzo...ou sont les enfants?

Il s'éloignait de Mike regardant Komura et atori entrer à leurs tour.

Komura: à l'abris pour l'instant, j'aurais du refuser ta demande Atori...j'avais pas envie de voir un tel spectacle.

Akira: ta jamais vu deux mec s'embrasser? étonnant.

Il pointait son doigt vers la fille.

Komura: je parlais de ça.

Akira baissait les yeux montrant ses remord, Komura s'approchait de la fille pour l'examiné.

Akira: je ferais pas de mal à mes fils.

Komura: je met pas en doute ta paroles Akira, mais je suis certain que tu voulais pas de faire de mal à cette fille non plus. Pourtant elle est morte, tu as même briser ses os sous l'étreinte et...la morsure est plus violente aussi.

Il se redressait passant sa main dans ses cheveux.

Komura: tu ne pourra pas revoir tes enfants tant que tu n'as pas un certain contrôle de...se que tu es devenu, je doute que t'es envie de briser tes enfants juste parce que tu désirais les enlacer dans tes bras.

Akira: tu crois pas que tu abuse?

Il montrait le mur derrière Mike, c'est remplis de fissure.

Akira: Mike est un costaud.

Komura: très bien alors faisons un teste.

Il levait la tête attrapant l'ampoule et la tendait vers Akira.

Komura: si tu arrive à la tenir dans ta mains sans la briser alors tu pourra voir tes enfants, dans le cas contraire tu devra être patient et attendre de te contrôlé.

Akira: t'es sérieux?

Il regardait vers les deux frères avant tous et finit par attraper l'ampoule qui explosait en deux secondes. Akira montrait sa frustration et tentait d'attraper autre chose qui finissait dans le même état, sous l'énervement il tapait son pied dans le lit qui traversait le mur finissant en plein milieu de la route.

Akira: ok...

Il partait à nouveau les mains dans les poches.

Komura: ta voulu que je l'aide Atori, je l'ai aider à ouvrir les yeux sur sa situation.. il est une menace pour les autres. maintenant le plus dur est à venir.

Il fit un signe de la main faisant revenir Akira dans la pièce, celui ci regardait autour de lui avant de fusiller Komura.

Akira: pourquoi tu m'as ramené?

Komura: tu peux pas rester seul, reste avec les deux frères ensemble ils t'aideront mieux que quiconque. 

Akira: chouette je vais être couvé comme un enfant.

Komura: j'installerais un sous sol chez Gabriel pour t'acceuilir le temps que tu es un parfais contrôle. 

Akira: j'ai déjà briser les chaînes de Enzo tous à l'heure.

Komura: je compte pas utiliser se genre de matériaux, ma magie sera inbrisable 


Akira: qu'est ce qu'on fais de la fille?

Komura: on la laisse ici, quelqu'un la trouvera sa famille aura besoin de faire son deuil.

Il les téléportait chez Gabriel, étonnamment il avait personne étant téléporter chez Akio.

Komura: personnes n'est encore de retour?

Akira: retour de quoi?

Komura: les explications seront pour plus tard, suit moi.

Il grimaçait à l'idée d'être enfermer, mais n'avais pas vraiment le choix. Au sous sol Komura faisait apparaître tous le nécessaire pour qu'il soit à l'aise et une barrière magie l'empêchant de s'enfuir.

akira: je vais devoir être enfermer comme un animal combien de temps?

Komura: le temps qu'il faudra.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Jeu 4 Déc - 0:13

Rick ayant pris possession du corps de Zack était partis en me prenant de force, Kaname s'en voulait, ne pensant pas que cela ferait autant de dégât, il désirait juste parler à son frère. Mais en le faisant venir, il avait annulé les pouvoirs de Zack et donc, libéré le Dragon, le kitsune et ainsi que le stygian.. Je doute que ses trois personnages soient une bonne choses qu'ils soient en libertés.. 

Alec ne perdait pas de temps pour s'en aller, afin de retrouver Zack et l'aider, Derek le retenait tentait de lui faire comprendre qu'il n'était plus lui même à présent. Mais il ne comptait pas l'abandonner, tout comme Derek ne comptait pas m'abandonner lui non plus.. D'ailleurs, Alec en voulait à son père, disant que tout ceci était de sa faute, et qu'il aurait préféré qu'ils ne reviennent pas. 

Kaname en serrait les poings étant affiché sous les paroles de son fils, il pouvait comprendre toute cette colère qui l'envahissait.. Ils l'avaient abandonné à peine né, mais c'était pour l'unique but de le protéger et rien d'autre. Derek ne supportant plus qu'il parle de cette façon à ses parents, lui donnait une gifle. 

Kaname : Derek.. 

Alec partait sans dire un mot, Kaname en soupirait ne sachant pas quoi faire pour apaiser la colère de Alec, comment trouver les mots adéquat ? Surtout après la bêtise qu'il avait pu faire. 

Kaname : On ne peut pas lui en vouloir, et je n'arrange pas les choses, il doit me détester encore plus à présent. J'ignorais les conséquences, je désirais faire partir mon frère du corps de Rick, mais la magie de ce prêtre est puissante. 

Il regardait bien vers Derek ensuite. 

Kaname : Je vais t'aider à le retrouver. 

Alors qu'il s'apprêtait tout les deux à partir, le crix de Shizuka les retenaient, il revenait rapidement voyant Takuma la tenir contre lui, on pensait qu'ils étaient tout les trois partit mais lui était resté. 

Kaname : Lâche là, où tu je te le ferais payer. 

Mais Shizuka n'était pas du genre à se laisser faire, elle enfonçait de sa magie dans la cuisse de Takuma, ce qui la faisait lâcher, mais il ne ressentait aucune douleur malgré tout, et était amusé même, il avait le sourire aux lèvres. 

Stephan : Ce type a perdu l'esprit, débarrasse moi de lui Derek ! Je ne veux pas de lui chez moi. 

Il tenait bien Elijah dans ses bras, il semble déjà avoir grandis, bien plus lentement que les archanges, mais il grandissait malgré tout plus rapidement, possédant du sang de vampire en lui. 

Shizuka utilisait son pouvoir afin de le figé, étant donné que cela ne durera qu'un laps de temps, derek les téléportaient tous jusque chez Akio n'ayant aucune autre idée d'où ils pourraient aller sauf ici.

Akio était assis dans son fauteuil, entrain de fumer un join, Benoit était tout près, il levait les yeux vers Derek et les autres. 

Akio : Les portes sa existent, mais bon.. Je peux comprendre, je te manquais tellement après tout. 

Il allait prendre une bouffée, mais Shizuka, trouvant l'odeur infecte la fis disparaître, il en clignait des yeux sur le coup et la fusillait du regard mécontent. 

Akio : Ta mère ? Et bien.. elle en a du caractère, j'aime ça. 

Il ricanait, Stephan regardait l'endroit où Derek l'avait emmené. 

Stephan : je vais devoir rester ici ? Se n'est pas un endroit idéal pour un enfant Derek, regarde moi ce bordel et toute cette poussière. 

Akio : Si sa te plaît pas, tu connais la sortie. Et puis.. Je veux pas te bébé ici, sa crie, sa pleure, sa chie non merci je passe. 

Il en fronçait les sourcils le fusillant bien. 

Stephan : je reste uniquement pour sauver Gabriel. 

Akio : Quoi ? Vous avez encore des ennuis ? C'est pas possible. 

Kaname : C'est un ami à toi Derek ? Tu pourrais trouver.. Mieux comme frécantation. 

Akio : En réalité, il est fou de moi, mais n'a jamais osé l'avouer. 

Il haussait les bras. 

Akio : Il a préféré se rabattre sur l'autre, de peur que je le rejette. 

Kaname en redressait un sourcils sur le coup, ayant du mal à y croire. Akio était bien du genre à lancer des piques et avoir un humour noir bien à lui.

Akio : Bon alors, qu'est-ce qu'il se passe encore ? On peut peut-être vous aider. 

Kaname détournait le regard, n'ayant guère confiance aux capacités de Akio. 

Kaname : tu ne peux rien faire, mon frère est plus puissant que tu ne l'es, ne perdons pas de temps Derek, allons retrouver Gabriel et arrêter mon frère. 

Akio se levait les mains dans les poches. 

Akio : Je suis le meilleur démoniste qu'il puisse exister alors un peu de respect. 

Stephan : Le meilleur haha.. 

Il fusillait Stephan du regard. 

Stephan : Quel ventard tu peux faire, tu vas surtout les gêner qu'autres choses. Allez Derek sauve mon fils, où tu subiras mon courroux. 

Akio : Vous savez même pas il est partis, et si j'ai bien compris votre petite histoire. Ce type cherche certainement à possédé le corps de Zack dans son entierté, il doit faire appel à un démon pour se faire, seul les démons peuvent utiliser ce genre de procédé.. Ou bien des sorcier utilisant la magie noir, mais il est plus difficile de s'allier avec ce genre de personne.. 

Kaname : Et pourquoi il aurait besoin de Gabriel pour se faire.. Je doute que les démons désire de tel marcher. A moins que le sang du descendant Gabriel l'intéresserait l'un des leurs ? 




****


Pendant qu'ils discutaient et réfléchissaient pour me venir en aide.. Moi j'étais toujours tenu par Rick bien fermement, et jouait un peut avec moi, tandis que je regardais Shiro.. Espérant qu'il n'en fasse rien. Rick avait bien l'intention d'avoir ce qu'il désirait, il fronçait déjà les sourcils d'entendre les réponses de Shiro. 


Rick : Oh, mais je te fais confiance Shiro, je sais que tu trouveras le meilleur moyen pour que je puisse trouver ma liberté, tant que je peux faire ce que je veux à ma guise, sa me va, mais en aucun cas, je ne veux que cela échoue. Allez, tu me dois bien ça, après tout ce que j'ai fais pour toi jadis. 


De  quoi il parle ? Je le regardais du coin de l'oeil et revenait ensuite vers Shiro. Il le suivait bien du regard et moi aussi, alors qu'il se rendait jusqu'au canapé pour s'installer. Disant qu'il était arrivé trop tard. 


Rick : alors trouve moi ce démon, et fait en sortes qu'il fasse ce que je t'ai demandé ! Commençant de l'avance, de qui tu parles ?


Il tournait le regard vers Gabri qui arrivait par téléportation, moi j'en fronçais les sourcils le regardant, connaissant toute la vérité sur lui, c'est un traître, il cache bien son jeux. 


Rick : Toi ?! Comment tu peux t'allier avec cette être méprisable Shiro ? 

Il grognait entre ses dents et grimaçait bien de l'entendre dire ça. 

rick : Tu ne trouveras pas ta liberté très longtemps avec Zankou, il te tuera pour ça. 

Je fus téléporté loin de Rick, et fut près de Gabri par la suite, j'étais surpris mais le fusillait bien du regard, et je lui montrais bien entendu, mon regard le plus mauvais qu'il soit.

Gabriel : Me secourir.. Tss, je n'en crois rien. Je sais ce que tu es, tu n'es pas aussi parfait que tu le prétends. 

Il ne semblait pas vouloir parler de ça pour le moment, il revenait à Rick. Lui tentait de se téléportait, mais il était bloqué, il serrait bien les poings ne désirant pas perdre de cette façon et certainement pas devant lui. 

Rick : Arrête tu me fais rire, j'ai bien l'intention de rester encore bien longtemps, je ne vais pas perdre cette chance de pouvoir revivre une seconde fois. Je vais t'arracher tes ailes blanche, d'ailleurs cette couleur ne te va bien, c'est trop.. Parfait pour toi. 

Il grimaçait bien. 

Rick : Essaye donc, je vais détruire tout ce que tu as construit, tout ton sang, je vais les pulvériser un par un ! 

J'en fais partie ? L'idée de me faire tuer ne me plaisait pas vraiment, mais après tout.. Je ne peux pas mourir alors d'un côté sa me rassurait de savoir ça. Il tournait ensuite le regard vers Alec qui arrivait, c'est pas vrai, il s'interpose entre Gabri et Rick, pour sauver Zack. 

Gabriel :Ne reste pas là Alec, c'est trop dangereux. 

Pourquoi derek n'est pas là ? Mon coeur se serrait, je pensais qu'il serait venu lui aussi. Il avait l'autorisation de son supérieur.. Ils ont accepté d'éliminer Akira ? On ne peut pas les laisser faire.  J'allais m'avancer pour l'en empêcher, je sais qu'à moi, il ne me fera aucun mal. 

Gabriel : Tu ne ferais rien. 

Mais shiro m'attrapait contre lui pour éviter que je ne m'y rende, je tournais le regard pour le regarder à cette instant. Je tournais à nouveau le regard vers Gabri, voyant Zankou apparaître pour le plaquer au sol. Il posait son pied contre son cou, appuyant de plus en plus, jusqu'à utiliser toute sa force, il disparaissait en centaine de petite lumières qui s'envolait ensuite vers le haut, il est repartis la haut. 

Rick écoutait bien Zankou, il tournait le regard vers Shiro. 

rick : Alors se n'était que du bluff de ta part, tu n'as jamais trahis Zankou. 

Il en fit un léger sourire. 

Rick : Sa ne m'étonne pas, mais j'ai faillit y croire. 

Faillit ... ? Il l'y a cru tout simplement. Zankou lui demandait ce qu'il désirait en échange, Shiro parlait de redonner son véritable corps à Rick, celui-ci le regardait bien souriant de plus belle. Il demandait simplement de possédé en entierté de le corps de Zack, mais récupérer son véritable corps était d'autant mieux pour lui. 

Je plissais un peut les sourcils, il le complimente, utilise des flatterie sur lui. Et cela semblait bien marché car Zankou pour montrer qu'il était le plus fort et tout ce qu'il s'en suit. Utilisait sa magie sur Rick, le faisant quitter le corps de Zack pour retourner jusqu'à son véritable corps. 

Zack revenait aussi tôt à lui, perdant un peu l'équilibre mais se retenait à Alec. 

Zack : Je me sens.. Beaucoup mieux, il est partis.. 

Il levait le regard vers Zankou, et Shiro et moi même ensuite. Alec sautait dans ses bras, Zack le rattrapait bien souriant, étant aussi content que lui d'avoir retrouvé tout le contrôle de lui même. 

Zack : J'aime ça, qu'on me court après.. Désolé de t'avoir inquiété, mais c'est terminé à présent et pour de bon. 

Il caressait ses cheveux. Moi je soupirais, tout se finit bien, et on peut dire que c'est grâce à Shiro.. Je tournais ensuite le regard pour le regarder. 

Gabriel : Merci d'avoir aidé Zack.. A moins que se soit Rick que tu ais aidé, je ne sais pas trop.. Mais je dois partir à présent, il doit s'inquiété pour moi. 

Je voulais me dégager de lui, mais il serrait mon bras pour me maintenir à lui et éviter que je ne m'en aille, je le regardais bien, l'écoutant. 

Gabriel : tu sais très bien que c'est derek que j'aime, pourquoi tu n'acceptes pas se fait.. Si tu tiens à moi, tu devrais l'accepter et être content pour moi.. 

Bon, je doute que mes paroles le changera.. Rick apparaissait, cette fois ci, avec son véritable corps, il s'étirait bien. 

Rick : Enfin ! Mon corps, qu'est-ce qu'il m'avait manqué. 

Zack tenait toujours bien Alec de peur qu'il lui face du mal. Il s'approchait de Shiro, lui souriant. 

rick : Je tiens à te remercier, et pour montrer à quel point je tenais à te remercier, je vais t'offrir un cadeau que je suis sur.. te fera très plaisir. 

Il attrapait ma tête entre ses mains, je tentais de me retirer de lui, il utilisait ses pouvoirs contre moi, effaçant et modifier mes souvenirs, j'en devenais figé n'arrivant plus à faire quoi que se soit. 

zack : Qu'est-ce que tu lui fais ?!

Il me lâchait, j'en étais un peu sené et tombait dans les bras de Shiro mais restait conscient malgré tout, il faut le temps que mon cerveau se facent à tout sec changement. 


Rick : j'ai modifié ses souvenirs. Il ne se rappellera plus de Derek, il a vécu tout sa vie sans lui, seul Shiro était là pour lui. La dernière chose dont il se souvient, c'est cette grosse dispute avec son père, pour une chose futile, énervé, il part chez toi, te retrouver. Peu de temps avant, il a avoué ne pas ressentir quoi que se soit pour les femmes, vous vous embrassez.. Une fois qu'il va chez toi, vous couchez ensemble, il ne sait jamais levé de ton lit, et à continuer à dormir alors que tu es partis au téléphone, il ne sait rien sur ton côté démon. 

Il fit un sourire. 


Rick : Il est tout à toi, tout l'amour qu'il éprouvait pour derek est à présent pour toi. 


Zack : espèce de.. 

Il tournait le regard vers lui. 

Rick : Qu'est-ce qu'il y a Zack ? tu n'aimes pas ma façon d'agir ? haha, moi j'adore ça et sa m'avait bien manqué. 

Je revenais lentement à moi, regardais vers Shiro, je restais bien dans ses bras et regardait ensuite autour de moi, on est chez lui, mais qui sont ses deux personnes ? Je ne reconnaissais pas Alec ni Zack. 

Gabriel : Shiro ? qu'est-ce qu'il se passe, j'ai un peu mal à la tête, j'ai l'impression, d'avoir la gueule de bois.. Je ne me souviens pas qu'on ait but ou fêté quelque chose.. 

Je regardais vers Alec et Zack. 

Gabriel : Qui sont-ils ? 

Zack : Gabriel, on trouvera le moyen de t'aider, Derek ne te laissera pas tomber. 

Gabriel : M'aider de quoi ? qui est Derek ? 

Il en plissait les yeux. 

Rick : Partez tout les deux, vous n'avez plus rien à faire ici, et je ne désire plus être en contact avec ton maudit corps Zack. 

Il levait les mains, il fut propulser de loin et téléporté par la même occasion. Moi je me retirait de Shiro, passant ma main dans mes cheveux. 

Gabriel : J'ai loupé quelque chose ? Je comprend pas de trop.. 

Rick : C'est rien, ils se sont invités comme ça, mais il ne reviendront plus. Bon, je vous laisse, vous avez sans doute, pas mal de chose à vous dire. 

Il partait tout content de retrouver sa liberté. Moi je regardais vers Shiro. 

Gabriel : Pourquoi il dit ça ? Tu as quelques choses à me dire ? 

JE détournais le regard sur le coup. 

Gabriel : Tu ne veux plus de moi c'est ça ? Je n'ai pas assuré hier soir, c'était notre première fois alors c'est normal que.. 

Je soupirais, pourquoi est-ce que je me sens obligé de me justifié ? Je n'ai juste pas envie de le perdre, et j'ai peur de ne pas être à la hauteur avec lui. Je l'ai toujours considéré comme mon meilleur ami, alors j'espère juste ne pas le perdre.. J'ai trop besoin de lui. Et l'existence de Derek n'existait plus dans mon esprit.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Ven 5 Déc - 0:05

Impossible que Shiro accepte la situation, il a toujours désiré Gabriel et le forcera si n'est nécessaire. Peut être qu'il n'aura pas à le faire grâce à Rick, qui lui était redevable. Shiro ne répondait pas à Gabriel ayant rien a faire qu'il m'aime moi et non lui. Son regard se levait vers Rick, attendant de voir se cadeau particulier.

Alec: qu'est ce qu'il va faire à Gabriel?

Il regardait Zack qui n'en savait sans doute pas plus que lui, Shiro avait déjà le sourire aux lèvres ayant son idée sur la question. Terminé, Gabriel tombait dans les vapes? Shiro le rattrapait dans ses bras regardant vers Rick. Il donnait ses explications le sourire de Shiro se faisait de plus en plus grand, il a bien fait de ne pas le trahir.

Shiro: tu ne pouvais me faire plus beau cadeau.

Il caressait les cheveux de Gabriel impatient qu'il reprenne ses esprits, Alec était horrifié à l'idée qu'il n'est plus aucun souvenir de moi sachant à quel point Gabriel m'était précieux.

Alec: t'es vraiment le dernier des salopards! On trouvera le moyen de rendre les souvenirs à Gabriel et toi tu finira au fond d'un trou.

Il se taisait voyant Gabriel revenir à lui, shiro lui souriait.

Shiro: ne t'en fais pas je t'expliquerais tous ça plus tard.

Il caressait son visage tendrement du bout des doigts.

Shiro: n'écoute surtout pas ses individus Gabriel, ils sont venu pour t'embrouillé l'esprit.

Il serrait gabriel contre lui regardant vers Alec et zack avec un petit sourire.

Shiro: personnes ne pourra nous séparer de toute façon.

rick ne tardait pas à les téléporter loin d'ici, pour les empêcher d'embrouiller Gabriel.

Shiro: merci pour se services Rick, je pense maintenant que nos dettes sont payé. Fait attention à toi mon vieil ami.

Il partit les laissant seul, Gabriel ne faisait que se poser des questions ne comprenant pas se qu'il se passait.

Shiro: moi ne plus vouloir de toi?

Il l'attrapait dans ses bras le traînant jusqu'au canapé pour l'y allonger.

Shiro: jamais je pourrais me lasser de toi, j'ai passé un excellent moment à tes côtés. Tu te rappelle j'ai du te laisser pour prendre un coup de fils, je t'ai mentit c'était pas pour le travail. 

Il donnait un air un peut triste pour jouer la comédie.

Shiro: ses mecs ont parler d'un Derek, en faite se type ta repéré je sais ou...et depuis il veux te mettre le grappin dessus. J'ai fais des recherche sur lui, c'est un manipulateur très doué, un séducteur et tous cela pour pompé ton frique. Ses deux types de tous à l'heure travaille pour lui, il aura sans doute d'autres personnes qui viendront à leurs tour pour t'embrouillé l'esprit.

Il se penchait pour commencer à l'embrasser dans le cou.

Shiro: peut importe qui viendra à toi, ne les laissent surtout pas t'embrouiller l'esprit Gabriel. Surtout se type Derek Kijo, c'est celui la que tu dois te méfier...hors de question que je te perte.

Il soulevait son t-shirt l'embrassant le torse insistant principalement sur les tétons. Shiro s'attaquait en même temps à ça ceinture pour la défaire et enlever son pantalon par le suite. Il se redressait pour regarder au niveau de son caleçon quand il le caressait.

Shiro: c'est étrange, mais j'ai l'impression que sa fait une éternité que je t'ai plus toucher. Aors je "savourerais" chaque instant.

Il se penchait au niveau de son caleçon tirait dessus jusqu'à l'enlever complètement, c'est avec beaucoup d'envie qu'il léchait son engin. Sa mains se faufilait entre ses cuisses pour y pénétré deux doigts le préparant ainsi comme une chatte qu'on humidifiait.

Shiro: tes gémissements m'excite également.

Il mit entièrement son sexe en bouche se servant de sa main libre pour également le masturbé, trente seconde à peine plus tard et c'était déjà fini. Shiro redressait la tête pour regarder Gabriel avec un petit sourire, le sperme coulait le long de sa lèvres.

Shiro: bien à mon tour maintenant.

N'ayant pas envie de perde de temps à se déshabiller il se contentait de déboutonner son pantalon faisant sortir son engin et prit Gabriel contre lui pour le faire s'asseoir à califourchon sur lui le pénétrant dans cette position.

Shiro: Aaah Gabriel.

C'était comme coucher avec lui pour la toute première fois, il caressait le long de son dos, l'embrassant dans le cou avant d'arriver à ses lèvres y glissant la langue à l'intérieur de sa bouche.


****

Un démon qui pourrait s'intresser à Gabriel, j'ouvrais grand les yeux sur le coup n'en voyant qu'un seul.

Derek: Shiro.

Shizuka: shiro? qui est ce?

Derek: un batard qui rêve de mettre le grappin sur Gabriel depuis des années.

Benoit: se type? il n'est pas assez puissant pour aider Rick.

Derek: non, mais Zankou peu têtre bien.

Benoit: pourquoi il fera ça pour Shiro?

Derek: j'en sais rien, mais j'ai un mauvais présentiment à présent. j'y vais!

Ma mère m'attrapait la main.

Shizuka: ne risque pas bêtement ta vie Derek.

Derek: pas question que je laisse Gabriel entre les mains de cette ordure!

je me téléportait ne les laissant pas le choix de toute façon, ma mère regardait vers Kaname assez désespéré.

Shizuka: j'arrive pas à comprendre comment il a pu s'attacher à se garçon.

Benoit: peut être parce qu'il la cotoyer depuis son enfance, devoir être le larbin de cette enfant gâté doit l'attirer il faut croire. 

Shizuka: comment ça le larbin?

Benoit: bah quoi vous êtes pas au courant ma petite dame? accueillir pour servir la famille Light et être passer par tous les membres de la famille...oh non c'est vrai la mère le détestait.

Directement shizuka regardait d'un air mauvais vers Stephan.

shizuka: vous avez utiliser mon fils comme un vulgaire serviteur?

Benoit: et n'oublions pas qu'il a coucher avec Derek aussi....à quinze ans à peine.

Benoit aimait bien faire de l’embrouille, lui faisait tranquillement ses ongles avant de poser ses doigts sur ses lèvres.

Benoit: oups, j'aurais peut être du garder ça pour moi.

Shizuka s'approchait de Stephan lui donnant une bonne gifle.

Benoit ricanait adorant se spectacle, alec arrivait pas téléportation avec Zack.

Alec: ou est mon frère?

Benoit: partit retrouver son petit Gabriel.

Alec: on arrive trop tard.

Shizuka: qu'est ce qui se passe?

Alec: rick a effacer tous souvenir concernant Derek, Gabriel ne reconnaîtra même pas son visage.

Bien pendant qu'ils s'amusent de leurs côté, moi je me trouvais face à la maison de Shiro en espérant que Gabriel y soit, je m'approchais de la porte entendant du bruit à l'intérieur. J'ouvrais grand les yeux, c'est....les gémissements de Gabriel! pourquoi? il ne couche pas avec Akio! dites moi que c'est une blague! je suis aussi choqué que si on venait de m'annoncer la mort d'un de mes proches, mais la colère prenait vite le dessus. J'en défonçait presque la porte marchant rapidement vers eux attrapant Shiro par les cheveux l'obligeant à s'éloigner de Gabriel.

Derek: je vais te tuer bâtard! 

je le tapais à terre me mettant de dessus de lui pour serrer sa gorge, Shiro pourrait facilement me repousser avec ses pouvoirs pourtant la il se donne un air de faible. Je réfléchissais pas du comment ou du pourquoi, tous se que j'avais en tête c'était sa mort. Shiro pointait son doigt vers un meuble.

Shiro: Dans le tiroir...mon fusil Gabriel.

Derek: qu'est ce que tu crois? qu'il va me tirer dessus! je devrais peut être t'arracher la tête pour être sûr que...

j'entendais un coup de feu et surtout une grande douleur, j'en lâchais la gorge de Shiro qui me poussait pour se relever. Il reprenait sa respiration tous en marchant vers Gabriel pour reprendre le fusil.

Shiro: tu as bien fais, c'était lui ou moi Gabriel.

Moi je regardais vers Gabriel n'arrivant pas à comprendre pourquoi se geste, ma blessure ne cicatrise même pas..shiro aurait prévenu le coup? en utilisant une balle pour m'atteindre? 

Derek: pourquoi Gabriel?

Je vois quelqu'un d'autre avec eux, c'est...se dieu qu'est ce qu'il fait la?

Nomar: il semblerait que tu sera à moi tous compte fais?

Derek: non...

je voyais juste sa faux pointer vers moi puis plus rien, le grand trou noir. Shiro et gabriel ne pouvait voir Nomar, mais juste mon corps sans vie. Cela faisait sourire Shiro ayant tous gagné dans cette affaire, il avait déjà préparer cette arme pour me tuer un jour ou l'autre, mais jamais il n'aurait imaginer que c'était Gabriel qui appuierait sur cette détente. 

Shiro: habille toi, je dois appelé les flics...on dira simplement la vérité, tu m'as sauvé Gabriel de se..fou.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Ven 5 Déc - 2:43

Shiro semblait bien content du cadeau que lui avait offert rick, il allait à présent avoir ce qu'il avait toujours souhaité, m'avoir à ses côtés, que je ne pense plus qu'à lui et seulement à lui, et non à Derek. Et c'était bien le cas, étant donné que je ne me souvenais pas du tout de Derek, même pas de toute ses années passé ensemble, nos moments à nous deux, tout ça c'était à présent disparus. Pour moi je commençais une relation avec Shiro, je lui ais avoué il y a peu mon attirance pour les hommes, il l'a accepté et même, il le savait depuis le début, mais il m'a également partagé ses sentiments à mon égards et j'ai finis par m'enfuir dans ses bras après cette dispute avec mon père. 

Il était pour moi mon meilleur amis, mais à présent, j'ai envie de partager bien plus que de l'amitié avec lui, j'aimerais que cela marche. Car, je sais que je peux lui faire confiance, il m'aime et je sais que je finirais par l'aimer tout autant. 

d'ailleurs je craignais le fait qu'il me rejette, et qu'il aille voir ailleurs. J'avais toujours le regard ailleurs sur le coup, craignant que je ne lui suffise pas. Alors que tous ses hommes étranges étaient partis, je me retrouvais enfin seul avec Shiro. 

Shiro sous mes paroles, m'attrapais contre lui, et m'emmenait jusqu'au divan où il m'allongeait, je me tenais bien à lui, et plongeait mon regard dans le siens. ce qu'il me disait, me rassurait beaucoup, il tient toujours autant à moi, et n'a pas l'intention de voir ailleurs, j'en lui souriais sur le coup. Il me parlait de son coup de téléphone ensuite. 

Gabriel : Ah bon ? Et c'était pourquoi dans ce cas ? 

Il me trompe c'est ça ? Rah mais pourquoi est-ce que je viens m'imaginer ce genre de chose, je n'ai décidément aucune confiance en moi. Et puis c'est la première fois que je sors avec un garçons, qui est en plus, mon meilleur ami.. Comment je suis censé me comporter avec lui à présent ? Avant tout était assez naturel entre nous, mais à présent, j'ai peur de le décevoir et qu'il se lasse de moi.

 Je l'écoutais bien lorsqu'il parlait de ce derek en question, j'étais bien surpris de l'entendre parler de tout ça. 

Gabriel : Sérieusement ? 

J'en détournais le regards sur le coup, ce Derek doit vraiment être un cinglé à l'entendre dire. Et puis, je ne me souviens pas d'avoir attiré quelqu'un de cette façon. 

Gabriel : Bien, je ferais attention, j'ai l'habitude de ce genre de personne, ils feraient n'importe quoi pour avoir mon argent, mais je ne suis pas idiot. 

Je revenais ensuite vers lui. 

Gabriel : T'en fais pas, je ne me laisserais pas avoir. 

Je passais ma main derrière sa tête caressant ses cheveux et lui fit un léger sourire en coin. Il se penchait ensuite, embrassant mon coup, j'en fermais les yeux, continuant de tenir le derrière de sa tête. J'avais des frissons partout, rien que de sentir ses lèvres contre ma gorge et mon cou.

Gabriel : Tu ne me perdras pas.. 

Il soulevait ensuite mon t-shirt, s'attaquant à mon torse et surtout à mes tétons, ceux-ci pointaient déjà  rien qu'avec les frissons qu'il m'avait donné mais là c'est encore bien pire. J'ouvrais les yeux pour le regarder faire, il retirait à présent mon pantalon. Je le voyais ensuite se redresser, regardant mon caleçon, j'étais déjà légèrement motivé. Je me pinçais la lèvre inférieur le sentant me caresser à travers celui-ci. 

Gabriel : Et moi donc.. J'ai bien l'intention de savourer mon aussi. 

Je ricanais légèrement, il retirait d'un coup sec mon caleçon, et s'abaissait ensuite jusque là, lécher mon membre tout le long, j'en levais bien la tête serrant le cuire du fauteuil entre mes doigts. Je ressentais l'exictation monter, et d'autant plus lorsqu'il pénétrait un doigt en moi, j'en gémissais sur le coup.. Il continuait sa gâterie, il est vraiment doué il n'y a pas à dire. 

Gabriel : Hum..

mes gémissements l'excites hum ? Façon, c'est trop dure de me retenir, il m'était entièrement son sexe dans sa bouche, et me masturbait en même temps, j'en attrapais sa tête sur le coup n'arrivant plus à tenir, je gémissais un bon coup peu de temps après jouissant dans sa bouche. 

Gabriel : aah..

Je respirais rapidement, le regardant bien alors qu'il se redressait le sourire aux lèvres, il essayait sa bouche, j'en étais un peu gêné de le voir comme ça mais bon, il semble apprécier. a son tour, il déboutonnait juste son pantalon, afin de sortir son membre, et me prenait pour que je m'installe à califourchon sur lui, il me pénétrait aussi tôt. 

Je me tenais bien à lui, et commençait à bouger de mon côté, l'entendre prononcer mon prénom m'excitait. Je continuais, encore et encore mes mouvements, désirant l'entendre et le voir avoir autant de plaisir que moi, et qu'il jouisse à son tour. Sans même pensée une seul seconde à Derek, qui était mon véritable coup de coeur, celui que j'aime.. Pour moi, il n'existait plus, c'était Shiro et rien que lui. 


Pendant ce temps, avec les conseils de Akio, Derek avait tout de suite une idée de qui Rick avait pu m'emmener.. Et donc Shiro. Il en avait aussi tôt un mauvais pressentiment et il pouvait l'avoir.. Après ce que j'étais occupé de faire avec lui. Mécontent de pouvoir penser que je puisse être avec Shiro, il se téléportait rapidement jusque là, ne s'imaginant pas un instant de ce qu'on pouvait faire et ni, de mes souvenirs qui avaient été modifié. 

On était toujours occupé de faire l'amour, Derek se trouvait devant la porte, s'apprétant à l'ouvrir mais il fut figé à attendre mes gémissements. Il devait sans doute paniqué à l'idée qu'il puisse me faire quelque chose, et c'était bien le cas. La colère l'envahissait ensuite. Il entrait rapidement, moi je tournais le regard voyant cette homme que je ne reconnaissais pas arriver vers nous. Je me retirais rapidement de Shiro sur le cas bien surpris et enfilait mon caleçon. 

J'écarquillais les yeux voyant qu'il attrapait Shiro par ses cheveux pour le taper ensuite à terre sur le sol, se mettait au dessus de lui, commençant à l'étrangler. Son regard était remplis de haine, j'ai bien vu qu'il désirait le tuer, j'étais paniqué sur le coup. 

Gabriel : Shiro.. !

Il me montrait le meuble où il possédait cette arme, complètement perdu et de peur de le perdre, j'attrapais le fusil. Derek ne croyait pas que je viendrais à lui tirer dessus, mais je pointais l'arme dans sa direction et tirait sur lui. Je restais figé devant tout son sang, mais il en lâchait Shiro qui se retirait ensuite de lui bien content que je l'ai fais. 

Gabriel : Je l'ai.. 

Je l'ai vraiment touché ? Je regardais Shiro qui disait que j'avais bien fait, que c'était Derek ou lui, je revenais vers cette Derek en question. Il semblait choqué, et me demandait pourquoi.. Il me regarde avec un tel regard que j'en ais des frissons dans le dos. Je ne lui répondais pas restant un sur le cul je dois dire. 

Gabriel : Il est mort ? 

Je donnais l'arme à Shiro et passait ma main dans mes cheveux, je viens de tuer quelqu'un.. J'étais obligé de le faire ! Il allait tuer Shiro ! alors pourquoi une partie de moi, se sens aussi.. Mal ? comme-ci j'avais commis la chose la plus horrible qu'il soit, qu'une partie de mon corps se brisait en deux.. Je tournais le regard vers Shiro qui disait appeler la police. 

Gabriel : Je.. hum oui.. 

J'attrapais mes affaires, évitant le corps de Derek, je m'habillais rapidement et changeait de pièce, je préfère éviter d'en voir plus.. J'étais dans la cuisine, mes coudes sur la table, et ma tête posé entre mes mains. La police arrivaient, interrogeant en premier Shiro qui leurs expliquaient tout, et ensuite moi, j'en faisais tout autant, expliquant la situation, cela prenaient des heures, le temps qu'ils fassent tout le nécessaire.. 

Ils embarquaient ensuite son corps, moi je les regardais partir avec se sac noir où se trouvait cette homme que je venais de tuer. Je détournais le regards sur le coup. 

Gabriel : Pourquoi il est venu jusqu'ici, et ta sauté dessus.. Et cette façon qu'il m'a regardé. 

Je me retournais pour regarder vers Shiro, m'approchant de lui. 

Gabriel : J'ai eu peur qu'il te soit arrivé quelque chose, mais j'ai tué cette homme et.. c'est la première fois que j'hôte la vie de quelqu'un.

Je baissais les yeux, ayant du mal à m'y faire. 



Zack et Alec étaient tout deux revenu jusqu'auprès des autres, espérant trouver Derek, mais celui-ci était déjà partis.. Et il lui était arrivé quelque chose d'horrible, qu'ils n'auraient jamais imaginé.. Ils finiront pas être au courant, pour cette tragique nouvelles, et que vont-ils penser de moi, sachant que c'est moi qui lui ait tiré dessus, qui lui ais prit la vie ? Moi, celui donc derek avec le plus confiance.. 

Mais je n'étais pas le véritable responsable, sans mes souvenirs effacé et modifiés, je n'aurais jamais agis de la sorte, car l'amour que j'avais pour Derek était irremplaçable. Alors que Benoit lâchait son venin partout, aimant bien foutre un peu la merde, ce qui faisait bien sourire et rire Akio. 

Une personne allait leurs donner une terrible nouvelle concernant Derek.. Alec expliquait déjà en gros la situation me concernant ainsi que ma mémoire effacer.. Stephan passait une main sur sa joue ayant été giflé par Shizuka. 

Stephan : C'est pas vrai, Shiro a réussi à avoir ce qu'il désirait.. Je ne l'ai jamais apprécier, j'ai toujours su qui il était, mais Gabriel le voyait toujours en cachette.. Il a profité que je sois longuement absent pour se rapprocher de lui. 


Kyubi : Et il sait passé quelque chose de bien pire. 

Ils tournaient tous le regard vers Kyubi. 

Kyubi : Alors que je me rendais à la personne dont j'ai l'intention de lui prendre la vie.. J'ai vu Derek entrer dans cette maison, étant de nature curieux, je me suis posé, et j'ai observé, Gabriel à pris la vie de Derek, il l'a tué pour sauver Shiro. 

kaname : Tu mens. 

Il s'approchait de lui à cette instant, Kyubi ne détournait pas le regard face à lui. 


Kyubi : Pourquoi viendrais-je jusqu'ici dans ce cas ? Pour dire des mensonges absrudes ? C'est la vérité, et Nomar l'a emmené avec lui. Ils ne l'ont peut-être pas vu, mais moi, étant un Kitsune, je peux voir les Dieux même s'ils tentent de se cacher. 

Kaname semblait se morfondre sur le coup. 

Kaname : Mon fils est.. 

Kyubi : Il est mort oui, mais rien n'est perdu. 

Stephan : Comment ça ?!

Kyubi : Et bien oui, tout archange noir lorsqu'ils meurent, se retrouvent en enfer, il doit servir Nomar à leurs qu'il est et se retrouver bien seul et trahis par celui qu'il aime. 

Il en fit un léger sourire. 

Kyubi : Voilà comment est ce monde, il n'y a que de la haine et du mépris, l'amour n'est qu'une vague de connerie rien de plus. 

Stephan : Mon fils n'aurait jamais agis de la sorte ! Ses souvenirs on été modifié alors va savoir ce qu'ils ont fait de lui à présent ! 

Zack : Tu vas nous aider Kitsune. 

Kyubi : Aurais-tu oubliés mon prénom, toi qui aime entrer dans ma tête ? 

Il le regardait bien. 

Kyubi : Je ne sers que les miens, et tu n'es pas l'un des miens. 

Il changeait de forme, envoyait une aura de sphère dans sa direction pour éviter qu'il ne tente à nouveau de le manipuler, et partait avec une grande rapidité, Kaname avait fait disparaître la sphère dans une de ses illusion avant qu'elle ne face de victime. 

Kaname : Pourquoi être venu jusqu'à nous, pour nous dire tout ça s'il ne comptait pas nous venir en aide.. Autant que je me tue et que je rejoigne mon fils pour l'aider, je viens à peine de le retrouver que je le perd déjà et tout est de ma faute.. 

Zack : Se n'est pas de votre faute, j'en fais également partie, j'ai ma part de responsabilité. Nous allons trouver une solution calmement, afin d'aider Derek, et de retrouver la raison à Gabriel.. 

Il regardait vers Alec posant sa main sur sa tête. 

Zack : ET toi, ait un peu de respect pour tes parents, ils ont sacrifié leurs vies, pour toi, tu devrais avoir du respect envers eux, sans  leurs agissements, tu serais déjà tué tout comme Derek, et je ne t'aurais jamais rencontré. 

Il revenait vers Kaname qui regardait vers Alec.


***


Mike en fronçait bien les sourcils lorsque Akria se foutait de lui, il en croisait les bras, boudant presque et regrettait le fait qu'il se soit un peu plus ouvert à lui. Mais il changeait ensuite de conversation parlant de cette fille, Mike en détournait le regard pour l'observer... En effet, se n'était pas très beau à voir. 

Mike : Si je ne serais pas intervenu, elle aurait sans doute la tête hors de son corps en effet.. 

Alors qu'il était concentré sur cette fille étalé à terre, Akira attrapait Mike, utilisant sa rapidité, pour le plaquer contre le mur, il en gémissait sur le coup, car il n'y allait pas de main forte avec lui. Tout le mur était fissuré derrière lui, mais heureusement, Mike était un costaud, et son corps se soignait de lui même des séquelles qu'il avait pu avoir. 

Il regardait bien en direction de Akira ensuite. Il réfléchissait à ses paroles, peut-être que c'est vrai, qu'il a déjà ouvert ses sentiments, il ne se souvenait plus vraiment à quoi pouvait ressembler l'amour. Mais il devait avoir raison, car c'est la première fois que Mike se bat pour quelqu'un, et qu'il soit autant attaché à quelqu'un, sinon il aurait déjà laissé tomber Akira depuis bien longtemps. 

Mike : Peut-être bien oui. 


Akira plongeait ensuite sur Mike, l'embrassant de plus belle, glissant sa langue pour caresser la sienne, Mike le serrait contre lui également faisant tout autant, du moins, jusqu'à ce que Enzo, Atori et Kurama arrivait, il retirait son visage de lui, détournant le regard vers eux. 

Enzo aurait préféré évité un tel spectacle, il détournait le regard sous la question de Akira. 


Enzo : Ne t'en fais pas pour eux, ils vont bien. 

Il revenait vers lui le voyant marcher dans leurs direction, Mike les rejoignait également. Atori baissait les yeux vers cette femme, il en était plus que dégoûté, il posait sa main devant sa bouche regardant ailleurs sur le coup. 

Mike : Quel gamin sensible. 

Atori : Je préfère la vie que la mort, c'est.. 

Il préférait retenir ses mots sachant que c'était Akira qui l'avait tué, et qu'il ne s'était pas contrôlé, il ne désirait pas l’affligé plus qu'il ne devait l'être. Atori redevenait sérieux regardant bien vers lui, alors qu'il disait encore une fois qu'il ne ferait pas de mal à l'un de ses fils. Mais Komura, n'en était pas aussi convaincu, Mike en fronçait les sourcils. 

Mike : S'il le dit, faut le croire, il n'en fera rien alors arrêté un peu. 


Enzo : Mike, Komura a bien plus d'expérience. 


Mike : Plus d'expérience ? Tsss, on a vécu aussi longtemps que lui. 


Enzo : Tu te trompes, il a vécu auprès des Dieux, ce avant même que nous soyons nés.. 

Il en redressait un sourcils regardant bien vers Komura, Atori le regardait du coin de l'oeil à son tour, n'imaginant pas qu'il soit aussi vieux, il se demandait aussi tôt, quel âge il pouvait avoir, et désirait savoir tant de chose qu'il ne connaissait pas encore à son sujet, mais préférait pour le moment rester silencieux, afin qu'il aide Akira comme il le pouvait.. Et en premier lieux c'était de lui ouvrir les yeux.

Alors que Komura tentait de le faire, lui disant qu'il ne pouvait contrôler sa force, il lui montrait le mur qui était bien fissuré, Mike en plissait les yeux. 

Mike : Moi aussi je suis capable de ça, c'était sur le moment de.. 

Il regardait son frère. 

Mike : Enfin soit. 

Atori regardait bien Komura faire, prenant une ampoule et la tendait à Akira, s'il l'a tenait sans la cassé dans ses mains, alors c'est qu'il pouvait contrôler sa force mais dans le cas contraire.. Lorsque Akira regardait Enzo, il fit un signe de la tête pour qu'il le prenne, Mike restait sérieux quand à lui. 

Akira finissait par le prendre, et au simple contact, il se brisait entre ses doigts. Il s'énervait, essayant d'attraper autres choses mais cela revenait aux même, il tapait ensuite son pied contre le lit, juste à peine, et celui-ci traversait le mur pour attérrir sur la route. Mike en avait des grands yeux sur le coup. 

Mike : aussi costaud que Zankou, sa fait flippé, évite de me tenir la queue pour le moment hum ? 

Enzo soupirait, donnait une claque sur al tête de Mike. 

Enzo : Arrête tes plaisanteries, se n'est pas le moment. 

Il s'en frottait la tête, regardant du coin de l'oeil vers son frère. 

Mike : Tes obligé de me frapper, comme-ci j'étais un enfant ?


Enzo : Pour moi, tes un grand enfant. 


Mike : Moué.. 

Il revenait vers Akira et Komura ensuite. Vexé, Akira commençait à partir, Atori attrapait la manche de Komura. 

Atori : Tu n'y a pas été un peu fort ? 

Sous les paroles de komura, il le lâchait, et regardait vers l'endroit où était partis Akira d'un air assez triste pour lui. 

Atori : Mais tu peux l'aider à se contrôler non ? J'aimerais l'aider, c'est injuste pour lui et puis.. Il fait partie de ma famille. 

Komura ne pouvait pas s'empêcher de craquer à toute les demandes de Atori, il finissait par faire revenir Akira par téléportation afin de continuer de l'aider. Atori lui souriait, content que Komura ne baisse pas les bras, et continue de l'aider. 

Enzo : C'est pour ton bien Akira, on ne fait pas ça pour t'ennuyer mais pour t'aider. 

komura expliquait donc son procédé, créer un sous sol chez moi, afin de tenir Akira enfermé à l'intérieur, mais cette foi ci, pas avec des chaînes, mais avec un sort à lui. Il ne sera pas se délié de ses pouvoirs, il était bien trop puissant même pour lui. Mike revenait un sourcils lorsqu'il disait de laisser la fille ici. 

Mike :La laisser là ? Les hunters vont vite comprendre qu'il s'agit de vampire, ou loups-garous, peu importe, ils vont faire une chasse. Autant la brûlé et faire disparaître le corps. 

Atori : Non, on la laisse là, comme Komura a dit. 

Il grimaçait. 

Mike : Comme vous voulez. 


Enzo : De toute façon Mike, les hunters chassent déjà les notre, même ceux qui n'ont commis aucun crime se n'est pas nouveau. 


Mike : pas besoin de me le dire, je suis pas idiot, et notre tête est mise à prix, comme-ci ils en avaient les moyens.. 

Komura les téléportaient ensuite jusque chez moi, où personne ne s'y trouvait. Et oui, tout le monde était partis, et ils étaient loin de savoir ce qu'il se passait. Moi qui était avec Shiro, et Derek mort.. se trouvant en enfer. Il faisait donc ce qu'il avait dit plus tôt, créant un sous sol, avec tout ce qu'il fallait pour enfermer Akira le temps qu'il puisse se contrôler. 

Akira se trouvait déjà dans.. Sa chambre, oui Komura avait fait le nécessaire pour qu'il y soit bien, avec tout ce qu'il aura besoin. Mais il ne pouvait pas en sortir. 


Mike : T'en fais pas, je m'occuperais bien de toi. Hum, je pourrais utiliser cela à mon avantage, j'aime les chantages. 


Enzo : Mike sa suffit, se n'est déjà pas facile pour Akira alors n'en rajoute pas. 


Mike : Rah, si on peut plus plaisanter avec toi, tu es d'un ennuis. 

Atori levait la tête. 

Atori : il y a quelqu'un, mais pas mes parents.. 

Ils entendaient la porte pour descendre à la cave, Mike utilisait sa rapidité pour s'en prendre à lui, mais il fit éjecté jusque dans les bras de Akira. 

On pouvait voir la forme Kitsune de Kyubi, regardant en direction de Komura. 

Kyubi : tu es ici, avec ses.. larves. 

Il regardait Mike et Enzo, mais revenait ensuite vers lui. 

Atori : Il est.. magnifique. Pourquoi il est tellement différent de toi ? Je pensais que les Kitsune se ressemblaient. 

Cela risque de faire ressortir la jalousie de Komura si il le trouve magnifique comme il dit, mais bon, Atori était en admiration sur toutes les créatures qu'il pouvait apercevoir de nouveau. 

Kyubi : bien sur que nous sommes tous différentes, est-ce que votre espèces se ressemble, non je ne pense pas. 

Enzo : que viens-tu faire ici. 

Il tournait la tête vers lui et revenait ensuite vers Komura ne s'adressant qu'à lui. 

Kyubi : Je reviens d'une petite visite auprès de Derek ensuite, Zack et tout les autres. Derek a été tué par le descendant archange Gabriel. 

Atori écarquillait les yeux. 

Atori : Non.. tu mens. 

Kyubi : Pourquoi tout le monde pense que je mens ? 

Il ricanait. 

Kyubi : Gabriel, est avec Shiro à présent, et il l'a tué de ses mains, je l'ai vu alors que je désirais proclamé vengeance. Je pensais que cela pourrait t'intéresser. 

Atori avait les larmes aux  yeux. 

Atori : Il ne ferait jamais ça. 

Kyubi : Il l'a fait pourtant, car votre espèce, s'entre tue, se sont des êtres misérables, ils ne voient que la mort pour arranger les choses. 

Bien entendu, il oubliait de dire un passage me concernant, mais cela blessait d'autant plus Atori, n'arrivant pas à tenir ses larmes.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Dim 7 Déc - 0:23

Kyubi était dans les parage quand le pire était arrivé et pu par la même occasion prévenir mon frère et les autres de ma mort. Alec attrapait la manche de Zack comme pour essayer de se maintenant debout, ma mère se laissait tomber à genoux partant en larme. 

Alec: Rien est perdu? il sert peut être se dieu actuel, mais tu crois qu'il est aussi simple d'aller toquer à sa porte pour qu'il nous rende mon frère? 

Il baissait les yeux ayant du mal à retenir ses larmes lui aussi.

Alec: il n'a même pas eu le temps de savoir pour Gabriel, si je me serais un peu plus défendu tous à l'heure j'aurais été la pour l'en empêcher.

Kyubi n'avait pas l'intention d'aider qui que se soit et partait aussi vite avant d'être prit sous le contrôle de zack. 

Alec: de toute façon on n'a pas besoin de l'aide de se type, de toute façon en quoi il aurait pu nous aider? 

Entendant Kaname proposer de se tuer pour m'aider en enfer, ma mère attrapait vite sa main la frottant contre sa joue toujours en larme.

Shizuka: ne fais pas un tel chose Kaname, les probabilités que tu nous revienne avec Derek sont presque inexistant. J'ai besoin de toi également alors me laisse pas.

Alec relevait les yeux vers Zack, encore avec de la rencoeur pour les cacheteries de ses parents, mais il fit un signe de la tête promettant de faire des efforts.

Benoit: Komura peut être trouver la solution non?

Alec: Komura pourquoi?

Benoit: il était au service des dieux non? il sait donc comment les rejoindre dans leurs monde.

Shizuka: Se garçon à raison Kaname, les kistunes peuvent aller et revenir d'un monde à l'autre sans aucune difficulté. Il pourrait surement aider Derek!

Alec: alors ne perdons pas de temps, il faut aussi prévenir Atori...

Il se collait à Zack détournant le regard les joues un peu rosis.

Benoit: le petit qui rougis.

Alec: petit? je te rappelle se qu'il ta fait le "petit" et je rougis pas!

Il se téléportait vite avec Zack ne voulant pas en entendre plus, Benoit relevait le sourcils.

Shizuka: qu'est ce qu'il voulait dire par la?

Elle avait une illumination sur le coup.

Shizuka: vous êtes le garçon qui a eu un enfant avec mon fils c'est ça? j'aurais jamais imaginé que sa serait vous.

Benoit: qu'est ce que vous voulez dire par la?

Shizuka: jusque...je m'imaginais quelqu'un de plus...

Benoit: de plus quoi? plus fortuné? plus snob? désolé je suis rien de tous ça, je suis qu'un pauvre mec travaillant comme il peu pour pas crevé de faim. 

Shizuka: je voulais pas vous vexé et puis ne montez pas le ton avec moi, vos parents ne vous a jamais appris à respecté vos aînés?

Benoit grimaçait sur le coup mettait ses mains dans ses poches tous en partant.

Benoit: mes parents ont essayer de me tuer en me noyant dans la baignoire alors que j'avais que 9 ans, c'est tous se qu'ils m'ont appris.

Il préférait changer de pièce, Shizuka baissait les yeux un peu mal à l'aise sur le coup.

Shizuka: je suis désolé, il faudrait mieux que nous partons également Kaname.


****

Atori avait déjà appris la mauvaise nouvelle, du moins seulement une partie de la vérité. Kyubi ne se donnait pas la peine d'expliquer tous en détail. Komura calinait Atori pour le réconforté du mieux qu'il pouvait tous en lui envoyant une vague d'apaisement grâce à son aura.

Komura: il surement une explication à tous ceci, je suis certain que les sentiments de Gabriel pour Derek sont fort. 

akira: mon oncle est mort? des mains de Gabriel en plus? j'ai du mal à croire cette vérité.

Il fusillait Mike toujours dans ses bras, qui lâchait bien vite le faisant tomber à terre.

Akira: tu comptais jouer les princesses encore longtemps toi?

Komura: que sais tu d'autre Kyubi à se propos? je sais que tu dis la vérité, mais aurais tu oublié de nous mentionné d'autre détail?

Alec: vous êtes la? et...kyubi tiens tu t'amuse à jouer les messager on dirait, vous êtes alors au courant pour Derek.

Akira: c'est vrai? Gabriel à tuer Derek?

Alec: oui, mais faut pas oublier qu'il n'est pas responsable de son état.

Akira: non bien sûr, vais arracher la tête de Mike et sa sera  pas ma faute! c'est à cause que je serais fou de rage!

Alec: on lui a effacer la mémoire, tous se qu'il concerne Derek et donc nous même! en quoi sa serait sa faute?

Komura regardait Kyubi d'un mauvais oeil, déjà qu'il était à présent jaloux de savoir que Atori le trouvait magnifique, mais en plus il s'amuse à le torturer en cachant certaine partie de la vérité.

Akira: il nous a pas expliquer ça le renard rouge.

Komura: en effet, il préfère voir les autres souffrir comme lui souffre actuellement. N'est ce pas Kyubi? serais tu jaloux du bonheur des autres? si tu ferais un effort de ton côté, toi aussi tu le trouverais le bonheur. Non..toi tu préfère laisser la haine te consumé, c'est vrai qu'il est plus facile de se laisser aller que se battre n'est ce pas? 

il détournait la tête courbant les oreilles montrant sa déception.

Komura: dans mes souvenir tu n'étais pas un lâche, mais un jeune kistune prêt à soulever le monde pour garder le sourire.

Alec: ouais ben tous ça n'aidera pas Derek.

Komura: l'aider? il a rejoind l'autre monde, on ne peut plus rien faire je le crains.

Alec: il a de très grand chose qui soit au côté du dieu de la mort.

Komura réfléchissait sur le coup, comprenant tous ses évètements.

Komura: bien sûr...

Alec: quoi?

Komura: ni Shiro, Gabriel et Rick n'est responsable de la mort de Derek.

Alec: bien sûr que si! surtout rick!

Komura: non détrompe toi, tous ceci a été planifier par Nomar. J'aurais du le comprendre dès qu'il a poser les yeux sur Derek. Il nous a bien fait comprendre qu'il le désirait à ses côtés, même si nous aurions rapporter les sacrifices comme prévu..Nomar avait déjà fait son choix et a préparer se scénario pour tuer Derek.

Alec: quoi qu'on aurait pu faire, Derek était comdamnés?

Komura: oui

Alec: mais tu peux aller le chercher toi?

Komura: ne me demande pas une tel chose, on ne s'empare pas des désirs de dieu aussi facilement. Si je me rend en enfer, ma présence sera aussi rapidement repérer...je serais peut être coincé la bas et bon à servir un dieu à nouveau.

Alec: mon frère est bon à pourrir la bas?

Komura: je suis navré, tous se que je peux faire c'est rendre la mémoire à Gabriel. Les pouvoir de Rick sont grand mais pas aussi important que les miens. N'oubliez pas néanmoins Gabriel se souviendra de son geste, il risque de mal le supporter.

Akira: il le faudra pourtant, on peut pas le laisser avec se démon que je compte bien démembré à la première occasion.

Komura: toi tu va surtout rester ici.

Akira: je ferais ma cure après avoir tuer Shiro et arracher les ailes de Rick peut être bien. Je peux pas tuer se dieu, mais je pourrais au moins me défoulé sur d'autre.

Komura levait la main poussant Akira jusqu'à sa chambre créant déjà les barrières magique pour l'empêcher de fuir.

Alec: poruquoi enfermer mon fils la dedans? et c'est quoi cette histoire de cure hein?

Akira: ta louper pas mal de chose papa, a force de rester coller à ton cher Zack j'aurais pu crevé des centaines de fois que tu ne serais même pas au courant.

Il était tous mal sur le coup et voulais répondre mais on entendait un cris de femme fonçant sur Mike le bombardant de gifle et de coup de griffe.

Shizuka: espèce d'enfant maudit! fils de sorcière! monstre! je vais t'arracher les yeux.

Akira: sa par contre c'est drôle.

Alec attrapait vite sa mère pour l'arrêter.

Alec: maman arrête!

Shizuka: qu'est ce qu'il fait ici! t'approche pas de mon fils et mes petit enfants! 

Akira: aller lâche la! et passer mes des pop-corns 

Alec: arrête de l'encourager Akira! maman il est avec mon fils malheureusement.

Shizuka: quoiiii??

Elle tombait évanouit sur le coup Alec la rattrapait à temps.

Komura: cette femme est pleine d'énergie.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Dim 7 Déc - 23:06

C'est certains que pour Derek, les choses ne devait pas être facile. Il venait de se faire tuer, et de se retrouver en Enfer, sous mes mains, c'est moi qui lui ait tiré dessus et qui l'ait tué. Alors que j'étais sans doute la personne au quel il avait le plus confiance et qu'il aimait. Il doit se sentir très mal et trahis, de plus, juste avant de partir, il nous avait vu Shiro et moi, entrain de coucher ensemble comment sa pourrait être plus dure encore ? 

Benoit disait son point de vue, sa petite idée qui n'était pas si bête que ça. Vu que Komura vivait autre fois auprès des Dieux, il pourrait très bien savoir comment retrouver un des leurs, et donc Nomar afin d'aider et sauver Derek de son emprise. 

Akio lâchait un soupir de les voir aussi satisfait de cette idée, il en croisait les bras. 

Akio : Ne vous réjouissez pas trop vite, moi je sens que votre plan il pue.. Même si se renard arrive à retrouver ce Dieu, si il a décidé qu'il désirait Derek à ses côtés, bah rien ne le fera changer d'avis. Et c'est pas Kurama qui changera les choses en lui faisant les yeux doux, ou en lui léchant les pieds qu'il acceptera. 


Kaname : Pourtant, nous n'avons pas d'autre initiative que ça.. Autant tenter cette chance qui nous ouvre. 

Il levait les yeux haussant les épaules. 

Akio : Comme vous voulez, mais je vous aurez prévenu, votre plan, il pue. 

Alec était près lui aussi à tenter cette chance, il se collait bien contre Zack, lui en baissait les yeux pour le regarder, il ne savait pas bien entendu que Rick lui avait avoué le fait qu'il pouvait ressentir la même chose que Alec à son égard. 

Il tournait son regard ensuite vers Benoit qui le narguait, Zack en fit un léger sourire agrippant bien Alec contre lui à son tour. 

Zack : Bien allons-y. 

Il se laissait téléporter avec Alec, Une fois qu'il fut téléporter tout les deux. Shizuka commençait un peu à comprendre la situation, et devinait que Benoit était le père de son premier petit fils. Aussi tôt, celle-ci était étonné que se soit lui, il n'était sans doute pas ce qu'elle attendait.. 

Mais ses questions et sa façon de parler, pouvait blesser Benoit sans qu'elle s'en rende compte. Et sans qu'elle ne le veuille vraiment. Benoit partait, Akio se levait plissant les yeux n'aimant pas qu'on le blesse, il en mettait une main dans sa poche, regardant du coin de l'oeil vers elle. 

Akio : Il n'a pas demandé à ce que votre "fils" lui fou se môme dans son ventre. Alors au lieu de parler et de critiquer l'éducation des autres, pensez à éduquer le votre. 

Il partait rapidement, il n'avait pas sa langue dans sa poche et disait clairement le font de sa pensé. Il allait retrouver Benoit dans la pièce à côté, il se mettait derrière lui, approchant ses lèvre près de sa nuque, il finissait par entourer ses bras autour de lui. 

Akio : Cette femme n'est qu'une vieille mégère, je l'aime pas. Elle s'invite chez moi, elle fait disparaître ce qui m'appartient en cendre, et blesse une personne à qui je tiens. 

Il le retournait le poussant contre le bord de la cuisine, posant bien son regard dans le sien. 

Akio : On va avoir un travail très risqué, bien pire que d'habitude. Je tiens à aider ce Derek, et il a intérêt à verser une grosse somme d'argent sur mon compte en banque

Il en souriais attrapant son visage pour l'embrasser. 

Akio : Je suis un démoniste, je peux donc me rendre jusqu'en enfer, je pourrais retrouver Derek et l'aider à quitter cette endroit, j'hésitais un peu à les aider, car l'histoire des Dieux et de l'avoir sur le dos ne me plaît pas. 

Il en grimaçait. 

Akio : Mais bon, je peux être con des fois, et j'ai envie de faire quelque chose car je doute sincèrement que ce Kitsune se rendra là-bas aux risques de reperdre sa liberté. 

Il se retirait de Benoit par la suite. 

Akio : Et toi, tu ne m'accompagnes aux enfers, c'est trop dangereux, ils te reperont facilement, tu n'as pas de sang de ce monde là, même sous une autre forme, il sentiront ta présence et je tiens à te garder en vie. Alors, tu vas aider les autres durant mon absence. 

Il faisait apparaître magiquement une cigarette dans sa main, qu'il plaçait au coin de sa bouche, prenant une bonne bouffée. 

Akio : Fait pas cette tête, c'est ma décision, et puis j'ai pas l'intention de crever, je manquerais à trop de personne. J'espère juste pas croisé mon idiot de père. 

Il se retournait faisant un signe de la main, et disparaissait en ombre se téléportant.


Pendant que Akio s'était voué à se rendre en enfer afin d'aider Derek et de lui dire toute la vérité à mon sujet, pour au moins qu'il se sente mieux.. Kyubi était présent, semblant s'amuser un peu de cette situation, Komura n'avait pas tord. Etant quelqu'un de malheureux, il désirait voir les autres l'être tout autant que lui, mais il le faisait par vengeance, n'ayant plus que ce sentiment au fond de lui qui le rongeait, tout les autres sentiments qu'il éprouvait jadis, avait sombrer avec le temps. 

Atori était vraiment mal, il perdait Derek, mais au fond, il me perdait également car je ne me souvenais même pas de lui et se dire que j'étais celui qui avait hôter la vie à Derek lui faisait le plus grand mal. 

Kyubi : D'autre détail .. ? Et bien.. 

Il tournait la tête voyant Alec et Zack arrivait, il en montrait les crocs mécontent de les revoir, surtout Zack bien entendu qui le surveillait de près. Ne possédant plus Rick en lui, il en était plus fort, il ne lui prenait pas de son énergie. pour rester dans son corps. 

Atori : Comment.. ça.. pas responsable ? 

Akira s'énervait à l'idée que j'avais pu comme être un tel acte, Enzo le regardait bien, se doutant que le fait qu'il s'énerve n'était pas très bon pour lui, surtout en ce moment. 

Enzo : Essaye de te calmer Akira. 

Atori baissait les yeux entendant la vérité à mon propos, il en passant son bras pour essuyer ses larmes tentant de se calmer. 

Atori : Pourquoi on ferait ça à mon père ? Lui effacer la mémoire.. ? 

Komura s'adressait à Kyubi, qui levait le regard vers lui à cette instant. 

Kyubi : ne me parle pas de cette façon Komura, je ne suis plus le gamin que tu couvais autre fois, que tu désirais tant protéger. Ce gamin a disparus et ne reviendra jamais. Le bonheur ? Il n'existe pas de bonheur dans ce monde. 

Il se tournait pour s'en aller rapidement. 


Kyubi : Et j'enverrais un message aux Dieux, je vais détruire tout ce qu'ils ont bâtis, tout ce qu'ils chérissent ! Comme ils l'ont fait avec nous ! 

Zack : Je doute qu'on puisse changer ce qu'il est devenu, il a bien trop de haine en lui. 

Il détournait le regard. 

Zack : Je sens qu'ils vont faire beaucoup de mal autour d'eux, afin de se sentir un peu mieux. De partager leurs souffrances en la faisant ressentir aux autres même si ils s'ont innocent dans l'histoire. Je sais que Klaus agira de la même façon, etant entrer à l'intérieur de leur tête, je sais exactement ce qu'ils ont vécu, ce qu'ils ont vu, et comment ils peuvent se sentir. Ils ont beaucoup souffert, ils ont vu les siens se faire massacrer, juste par représaille parce qu'ils étaient une menace même si on n'avait aucunement l'intention de faire quoi que se soit. Mais les sorciers sont ainsi, il n'aime pas voir d'autres races différentes surtout si ils sont plus puissant qu'eux. 

Il tournait le regard vers Akira qui s'en fichait de leurs histoires et préférait s'occuper de Derek et l'aider. Il fermait les yeux, regardant vers Alec. 

Zack : Je ne peux pas les laisser, je dois les arrêter je suis sans doute le seul capable, je tiens à leurs montrer qu'il y a d'autre façon d'arranger les choses que par la haine. Je vais les aider, comme je t'ai aider toi. 

Il caressait ses cheveux à cette instant. 

Zack : Reste avec eux, et aide ton frère. 

Il partait aussi tôt pour les retrouver, bien qu'il sait que pour Takuma c'était voué à l'échec vu qu'il ne ressentait rien du tout, pas un gramme de sentiment dans son corps, comme-ci.. Il n'en avait jamais eu durant toute sa vie.

Komura comprenait certaine chose à présent, se n'était pas une coïncidence tout ça.. c'était voulu par le Dieux de la mort, Derek était condamné quoi qu'il face, nomar le désirait lui et personne d'autre, et peu importe qui on aurait pu lui donner en échange, il aurait prit la vie de Derek. 

Atori tournait le regard vers Komura lorsque Alec lui demandait s'il pouvait aller le chercher. Son coeur se serrait, car il désirait revoir Derek, mais il ne désirait malgré tout pas prendre le risque de perdre komura également. Tout ce que Komura pouvait faire à présent, c'était me redonner la mémoire. 

Atori : Oui Akira à raison, on ne peut pas laisser mon père avec ce démon.. C'est injuste de la part de Shiro d'en arriver là. Alors qu'il était son ami et qu'il avait confiance en lui.. 

Mike : C'est un démon, ne soit pas étonné. Même s'il a côté humain en lui, un démon reste un démon, alors quand il désire quelque chose, il fera n'importe quoi pour l'obtenir. Et s'il ne peut pas, alors il fera en sorte que personne ne le peut. 

Enzo : Tes paroles ne vont pas rassurer Atori. 


Atori : Il viendrait à tuer Gabriel.. ? 

Mike : Si vous voulez faire revenir sa mémoire alors assurer vous qu'il soit à l'abri de ce Shiro, car je doute qu'il sera ravis de le perdre alors qu'il pense enfin avoir enfin gagné. Il a Gabriel comme il le désirait, il a effacer Derek de sa vie, et la éliminé et ce des mains de Gabriel, pour lui sa doit être un pied d'enfer. 

Il croisait les bras. 

Mike : Il doit occupé de se le prendre partout à présent, pour savourer chaque détail de sa victoire. 

atori : Je ne veux pas en entendre plus. 

Mike : Hum oué désolé. 

Il faisait des grands yeux ensuite voyant Shizuka apparaître, aussi tôt qu'elle le reperait, elle sautait presque dessus pour le gifler et tout ce qu'il s'en suivait. 

Mike : Vous êtes en vie ?!

Alec l'arrêtait, Mike levait un sourcils pour regarder Akira qui semblait s'amuser de se spectacle, il revenait ensuite vers elle ainsi que Kaname. 

Mike : Vous avez fait comment, j'ai sentis votre vie vous quitter ?!

Kaname : Tu sous estimes mes pouvoirs vampire. 

Il fronçait les sourcils. 


Enzo : excuse toi auprès d'eux Mike. 


Mike : Jamais de la vie ! 

Il soupirait. 

Enzo : Vous étiez blessé, Mike à ressentis votre odeur, et vous savez très bien que lorsque votre sang coule, c'est pire qu'une drogue pour un vampire, surtout pour Mike, il est devenu incontrôlable. 

Atori : Il se sert pourtant du sang de mon père.. 

Enzo : C'est justement pour toujours avoir une réserve au cas où, et possédé du sang d'archange en lui, afin qu'il puisse rester "clin". 


Mike : Tes obligé de parler pour moi ?!


Enzo : Et bien oui, vu que c'est trop dure pour toi de t'excuser, je t'aide. 

Mike : Je n'ai pas besoin de ton aide ! Je me fiche d'eux, qu'ils soient mort ou en vie ne changera pas ma vie ! 

Il grimaçait voyant Shizuka apprendre qu'ils étaient tout deux avec Akira, et donc son petit-fils, elle n'en supportait pas plus et tomber inconsciente. 

Mike : Enfin du calme. 

Kaname s'approchait de Alec pour prendre sa femme dans ses bras. 

Kaname : S'en fait beaucoup trop pour elle en une seul journée. 

Il regardait vers Mike et Enzo. 

Kaname : Je dois dire que cette nouvelle est encore pire que le fait que Derek soit avec ce descendant Gabriel.. Akira, regarde ce qu'ils t'ont fait devenir. Tu ne devrais pas avoir une relation avec eux.. 

Enzo : Sans me montré irrespectueux, je n'ai pas l'intention de délaisser Akira et nous avons pas voulu lui faire du mal. JE l'aime, et peu importe vos jugements, je ferais le nécessaire pour rester avec lui, surtout qu'il m'a donné deux fils et j'en suis plus que ravis. 

Il souriait pensant à ses deux enfants qui était pourtant loin d'eux pour leurs sécurités. 

Mike : Bon t'arrête de dire toute notre vie Enzo ? Tes lourd. Tient, regarde qui va là, se serait pas le métamoprhe ? 

Il regardait Benoit arriver sans doute sous la demande de Akio afin de les aider et de dire que Akio était partis retrouver Derek. 


Akio se trouvait donc en enfer, marchant dans cette endroit, cela faisait bien longtemps qu'il n'y avait plus mis les pieds. Certains démon et sorciers le regardait passer, mais reconnaissant qui il était, il n'en faisait rien. Il s'approchait de l'un d'eux, aux hasard, attrapant sa cigarette qu'il faisait tomber à terre, l'écrasant avec son pied. 

Akio : Il y a un certain Derek Kijo qui vient d'arriver, tu sais où il se trouve ? 

" Avec le maître ultime. "

Il pointait le doigt vers le château tout au loin, donc personne n'avait osé s'aventurer, Akio plissait les yeux vers cette endroit. 

Akio : Super, il fallait que cette idiot se trouve là-bas. Bien, je suppose que je n'ai pas vraiment le choix que de m'y rendre. 

" Tu vas te faire tuer par les maîtres de ses lieux, ont dit qu'ils sont plus dangereux que ne l'est Zankou.Qu'ils sont gigantesque, remplis de griffes et de crocs, qu'ils ressemblent à des titans. "

Akio : Et qui a pu raconter des conneries pareils ? 

" Tout ceux qui vivent ici le disent. "

Akio : Et tout ce qui vivent ici, en on déjà rencontré un ? 

Il réfléchissait. 

" Non, ceux qui s'aventure là-bas, ne revienne jamais en vie. "


Akio : Alors comment ils peuvent savoir à quoi ils ressemblent ? Crétin ! 

Il se retournait, tendant la main pour faire une de ses créatures des ténèbres, il grimpait dessus, l'ordonnant de se rendre jusque là, celle-ci courrait de plus belle, cela étant bien plus rapide qu'à pied. Une fois qu'il y arrivait, il faisait disparaître sa créature, et pénétrait à l'intérieur du château, il marchait tranquillement à l'intérieur visitant par la même occasion. 

Il retrouvait Derek dans une pièce, il marchait rapidement jusqu'à lui, posant son bras sur son épaule. 


Akio : C'est moi, tu vas bien ? Faut que tu saches pour Gabriel. Rick lui a effacer et modifié la mémoire, il a effacer tout les moments avec toi, il a fait en sorte qu'il pense qu'il est avec Shiro, bon tu te sens mieux ? Alors perdons pas de temps, je vais te sortir de se trou.. 

Il se taisait ressentant une présence, il en soupirait sur le coup. 

Akio : Super, j'aurais espéré que les choses soit niquel.. Derek tu attires vraiment les emmerdes ! 

Il tournait la tête pour regarder vers Nomar. 

Akio : Tient, salut "papa", haha, je venais visiter les lieux, sa fait longtemps que je n'y ais pas mis les pieds, donc.. * non mais sérieux, pourquoi je me casse le cul pour cette idiot de Derek ! *

Akio étant en réalité le fils de Nomar, qui s'était reproduit avec une humaine sur terre, il était donc un Demi-Dieu.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mer 10 Déc - 23:14

Benoit n'aime pas qu'on fait mention de ses parents surtout après se qu'ils ont tenter de faire, seul Akio était au courant jusqu'à présent. Pour essayer de penser à autre chose, il se préparait une tasse de café reprenant sourire sentant Akio se coller tous contre lui tout en embrassant sa nuque.

Benoit: Tu ne l'aime pas? pourquoi tu prétendais le contraire il a dix minutes, soit disant aimant son caractère bien trempé. Blessé une personne à laquelle tu tiens? je me demande qui cela pourrait être? D'après les rumeurs Akio n'aime personne omis lui même.

Il se retournait posant ses mains contre le meuble de cuisine derrière lui.

Benoit: Tu veux aider Derek? il est mort qu'est ce qu'on peut faire pour lui? ne me dit pas que tu as en tête de...

Akio ne lui laissait pas de finir sa phrase attrapant son visage pour l'embrasser, cela faisait sourire Benoit mais quelque seconde seulement. Les intentions de Akio était vraiment de se rendre en enfer pour venir me chercher, Benoit en détournait le regard faisant la mauvaise tête.

Benoit: il est complètement débile ton plan! si tu sais que c'est dangereux avec cette histoire de dieu alors pourquoi prendre le risque? du frique on peut s'en faire autrement sans risqué de finir carbonisé en enfer! Laisse le Kitsune s'y rendre.

Il passait sa main sur son visage, Akio semblant avoir prit sa décision et peut importe l'avis de Benoit.

Benoit: bon très bien laisse moi le temps de me préparer alors.

Il grimaçait d'avantage ne pouvant même pas venir avec lui.

Benoit: tu plaisante? je vais rester ici pendant que toi tu risque ta peau? 

Evidemment qu'il faisait la tête et le montrait bien.

Benoit: je fais la tête si je veux! et j'espère que tu va pas la bas pour te taper juste des succubes!

il fronçait les sourcils l'entendant parler de son père.


Benoit: ton père? qui...

il levait les yeux n'ayant pas de réponse , Akio n'a jamais aimer trop parler de son passer même à Benoit. Malgré tous sous la demande de Akio, il sortit de la maison prenant la forme d'un corbeau se dirigeant jusqu'à chez Gabriel. 

Il arrivait à temps pour entendre la conversation à propos de Gabriel, Mike prévenait de son entrer.

Benoit: je préfère Benoit si cela ne dérange pas, je te surnomme pas vampire à tous bout de champs. Akio est partit en enfer chercher Derek, il m'a demander devenir vous aider.

Akira: se rendre en enfer? il va se faire couper en deux.

Benoit: il aime bien jouer les idiot, mais il ne faut pas le sous estimé pour autant. 

Komura: on ne peut pas prendre le désir d'un dieu aussi facilement, Nomar ne le laissera jamais faire.

Benoit: Les kistune ont bien réussit à fuir leurs dieux alors pourquoi pas Derek?

Komura: nous étions pas lier de la même façon, Derek porte surement la marque de la servitude.

Akira: qu'est ce que sa veux dire?

Komura: il est mort Akira, donc Derek appartient directement au dieu de la mort et lui décide se qu'il compte en faire. 


Benoit: Alors Akio perd sont temps la bas? 

Komura: surtout Nomar risque de très mal le prendre, je connais pas bien se dieu mais peut importe les erreurs qu'il a déjà commis..il a toujours été gracier, c'est un dieu irremplaçable. Tous les autres ont peur de le contrarier, si il venait avoir l'envie d'arrêter de prendre les âmes le monde ne pourrait plus tourner comme il faut.

Akira: les gens arrêterons de mourir, il a pire.

Komura: imagine qu'un homme venait à se faire couper la tête et continuer à vivre malgré cela.


Akira: évidemment, tu as pris le pire scénarios.

Komura: peut être mais la réalité est la.

Akira: mais se dieu ne va quand même pas en arriver la, juste parce qu'il n'a plus Derek auprès de lui! c'est n'importe quoi.

Komura soupirait attrapant Atori contre lui comme une peluche qu'il aurait besoin pour décompressé.

Komura: j'ai entendu dire, qu'il a une fois tuer toutes une population juste parce qu'il avait perdu une femme. Pompéi tu connais?

Benoit: t'es sérieux? c'est lui qui a tuer tous ses gens?

Komura: oui, il a juste fais en sorte que tous les habitants mourrait à cause d'un volcan entrant en érupitons.

Benoit: tous ça pour une femme.

Komura: une humaine où il a eu beaucoup d'infection pour elle.

Akira: ouais que c'est triste, pour l'instant ne ne sais toujours pas comment aider Derek ainsi que récupéré Gabriel.

Benoit: j'ai peut être une idée pour attirer Gabriel, même le peut le temps que j'ai pu le croise rje pense connaitre certaine de ses faiblesse.

Akira: moi j'ai une idée, libéré moi et je met en pièce Shiro et ramène de force Gabriel.

Komura: jusqu'à que le sang de Gabriel te fasse perdre la tête.

Akira faisait une grimace allant s'asseoir sur son lit.

Komura: hors de question de te libéré pour l'instant.

Akira: je me fais chier!

Benoit: j'y vais.

Komura: j'espère que tu n'as pas  l'intention de faire du mal à Gabriel.

Benoit: comment il pourra me payer après?

Il changeait de forme à nouveau s'éloignant.

Komura: il faudra que tu sois la pour ton père Atori, un fois que je lui rendrais la mémoire il se rendra compte de son geste.

Il relevait vite la tête sentant une odeur de loup.

Komura: il un lycan ici.

Akira: Enzo dégage ses phéromones pour essayer que de saute dessus sauvagement.

Komura: je parlais d'une tous autres personnes.

Une des louves revenait avec deux enfants, Akira se relevait s'approchant des barreaux reconnaissant ses enfants même si ceux ci semblait déjà avoir six ans.

" je suis navré, je sais qu'on devait le garder en votre absence mais...Logan est venu avec une meute s'attaquant au notre, il...a tuer ma soeur, tous les plus faible de la meute..les enfants en premier.  "

Cole: moi il me faisait pas peur! j'aurais pu le battre!

son frère lui se serrait contre la jambe de la louve.

Khal: moi il me faisait peur.

Cole: c'est parce que t'es qu'un trouillard.

" soit gentil avec ton frère Cole"

Akira: Cole?

" ils n'avaient pas encore de nom alors je..."

Akira: nan c'est cool.

Komura: cela ressemble bien au loups, tuer juste pour s'appropier un terroire et leurs propre semble.

Akira: oui on aura bien compris, les loups sont vilain et les renard sont mieux! 

Cole: c'est faux! les renard sont stupide! il fuit dès qu'ils m’aperçoive!

On voyait les poils de la queue de Komura gonfler sur le coup.

Komura: il a du fuir ta bêtise!

Cole: c'est pas vrai, il a fuit parce que ce sont des trouillard eux aussi! et puis sa sert à quoi toute ses queues hein? c'est stupide!

Komura: c'est la fierté des kitsunes! peut tu en dire autant petit homme?

Cole: on dirait surtout un eventail!

komura: un quoi?!

Il se transformait tous deux en animal se grognant l'un sur l'autre.

Akira: je crois savoir de qui il tiens le plus celui la, hein Mike? Enzo va rejoindre ta meute, ils ont aussi besoin de toi...moi je suis coincé dans ma cage de toute façon et Mike est la pour s'occuper des mômes.

Cole: j'ai pas besoin d'être gardé!

Akira: si tu tiens vraiment de Mike, alors si...ta besoin de besoin d'être gardé, même ton père à son age a encore besoin d'une nounou.

Khal s'approchait de Enzo attrapant sa main.

Khal: va encore partir?

Cole: il va protéger sa meute! moi un jour je serais l'alpha! toi non t'es aussi faible qu'une louve Khal!

Khal: c'est pas vrai!

Cole: si t'arrête pas de pleurer!

Khal: non!

Il avait pourtant déjà les larmes qui lui montaient aux yeux.


****

L'arrivé de Akio a directement été remarqué, dans ses appartements Nomar ouvrait lentement les yeux pour les diriger vers la fenêtre. 

Nomar: quel surprise, je doute que se soit une visite de courtoisie.

Il se levait sentant sa présence dans le château, c'est moi qu'il cherchait. j'étais dans une chambre que ma donner Nomar dès mon arrivé, je m'en remet pas de se qu'il sait passé. Je suis assis sur le lit tenant mes jambes recroqueviller contre moi, tête cacher dans mes genoux. J'arrête pas de repenser à cette instant, essayant de comprendre pourquoi Gabriel m'a fait une tel chose, où j'ai commis une erreur...j'arrive pas à comprendre.
je susi tellement entrain de refaire cette scène en boucle que j'en n’entendis même pas Akio entrer dans la chambre, c'est de sentir son bras sur mon épaule et sa voix qui me faisait relever un peu la tête.

Derek: Akio? qu'est ce que tu fais ici?

je recachais bien vite mon visage dans mes genoux, pas envie qu'il vois mes yeux rouge.

Derek: je suis mort, est ce que sa répond à ta question?

Il veux me parler de Gabriel? j'en serrais le tissus de mon jean, rien que d'entendre son prénom et j'en ai l'impression de mourir à nouveau. Ses paroles allaient pourtant me surprendre, j'en relevais la tête pour le regarder. Est ce qu'il me dit la vérité? pourquoi être venu jusqu'ici pour me mentir? sa serait absurde. 

Derek: Gabriel étiat pas dans son état normal...sa explique tout. Je pourrais pourtant pas sortir d'ici, je suis...

je relevais les yeux vers Nomar entrant à son tour dans la chambre, celui semblait pas ravis de la tentative d'Akio. J'ai bien entendu il a dit "papa"? il se fou de moi! Akio n'est quand même pas le fils de se dieu! moi qui le prenait pour un ringard.

Nomar: épargne moi un discours inutile Akio.

Il s'approchait pour faire face à Akio montrant bien sa frustration.

Nomar: tu te permet de pénétré dans se chateau pour prendre une chose qui m'appartient? et tu pensais que j'allais jamais m'en rendre compte? aurais tu oublié qui je suis?

il lui attrapait le visage l'obligeant à lever la tête pour le regarder.

Nomar: et même si tu avais réussit, comment pense tu que j'allais réagir? moi aussi je t'aurais prit quelque chose auquel tu tenait à coeur mon cher fils.

Il le lâchait souriant tous en passant sa main contre la lâme de sa faux.

Nomar: comme ce cher Benoit, il prend beaucoup de risque en se moment même. Une petite erreur et se démon pourrait lui trancher la gorge ou bien...peut être le laisser le temps de souffrir avant de mourir. Il a tellement de façon différente de mourir, je pourrais peut être te laisser choisir pour moi.

Derek: laissez le en dehors de cette histoire, je suis encore la.

Nomar: serte à la bonheur, j'aurais pas besoin de faire des heures supplémentaires. 

Au moins cela l'évitera de s'en prendre à Benoit, je me doute que Akio doit tenir à lui peut être autant que je tiens à Gabriel. 

Nomar: tu te rend tu seulement compte des risques que tu prend en venant ici Akio? tu as peut être oublié que se chateau ne m'appartiens pas.

Derek: A qui appartiens t'il alors?

Nomar: Mon père et si il n'a pas déjà tuer Akio c'est uniquement parce qu'il a du sentir mon sang couler dans ses veines.

J'ose même pas demander qui est son père.

Nomar: Comme cela fait bien longtemps que j'ai eu droit à ta visite, reste dons un peu au chateau tenir compagnie à Derek...il en aura besoin.

Il tournait les talons marchant vers la porte.

Nomar: j'ai bien sûr bloqué tes pouvoirs temporairement, j'espère que cela te gêne pas. Bon séjour en enfer mon fils.

Il lui lançait un dernier regard avant de sortir de la chambre, je le regardais redressant le sourcil.

Derek: tu attire autant les emmerdes que moi Akio! c'est vraiment ton père sérieux? moi qui te prenait pour une nullité.

Maintenant il est autant bloqué que moi ici, il a retiré mon pouvoir pour me téléporter. Je peux pourtant toujours prendre ma forme d'archange, soit disant que cela lui servira...j'ai déjà peur de se qu'il me demandera.

Derek: tu as prit beaucoup de risque pour venir m'aider pourquoi? tu espère quand même pas coucher avec moi en échange, car tu perd ton temps.

je baissais les yeux soupirant.

Derek: un demi-dieu c'est ça? j'ai du mal à le gober et Benoit est au courant?

Je crois bien que non.

Derek: pourquoi lui cacher la vérité? qu'est ce que sa change après tous.

Je me levais le regardant du coin de l'oeil.


Derek: je sort de cette chambre, si je dois rester ici autant connaitre se chateau.

Je marchait vers la porte le regardant du coin de l'oeil.

derek: bon tu viens! tu va quand même pas me laisser seul et puis ta rien d'autre à faire donc.

Ben oui cette endroit fais flipper.

Derek: tu as dit à ton père que sa fait longtemps que t'avais pas mis les pied ici, pourquoi être partit? faut dire que moi aussi je serais partit à la première occas..la déco et le paysage laisse à désirer.

J'ouvrais grand les yeux voyant quelqu'un passer au loin, j'attrapais vite Akio nous cachant derrière un mur.

Derek: chut! je crois que j'ai vue zankou!

oui j'ai vu un type musclé avec de long cheveux rouge! directement on pense à Zankou, mais qu'est ce qu'il fouterais ici. J'y jetais à nouveau coup d'oeil, il est encore la. Je baissais les yeux vers son bras qui est...difforme, de long griffe noir et des marques étrange. Non c'est pas zankou pourtant il lui ressemblé, voyatn qu'il tournait la tête comme pour regarder dans notre direction je me cachait vite à nouveau.

Derek: non c'est pas lui, mais plus encore flippant.

Nomar: que faites vous?

cet idiot m'a fait sursauté!

Derek: évitez d'arriver en douce comme ça! j'ai failli me faire dessus!

Nomar: mon père n'aime pas être épiez, évitez de le mettre en colère.

Derek: ton père?

Je regardais à nouveau, il fait froid dans le dos se type.

Derek: j'ai crus que c'était zankou.

Nomar: la ressemble est assez troublante en effet, mais les fils ressemble souvant à leur père.

Derek: hein? sérieux zankou est le fils de...

Nomar: Hadès oui, pourquoi cela te surprend Derek?

Derek: parce que sa devrait pas? 

Nomar: tous le monde sais que les trois frères sont des fils de dieux.

Je faisais une drole de tête, comment j'aurais pu savoir ça?!

Nomar: les mortels sont vraiment des ignorants.

Derek: et bien éclair mon ignorance!

Nomar: Raynor est également mon fils, Zankou celui de mon père et Teijo...de zeus.

Derek: et bien elle devait être belle cette femme.

Nomar: en effet,, une humaine presque aussi envoûtante qu'une déesse maintenant j'ai d'autre chose à faire que répondre à tes questions. evitez juste d'ennuyer mon père, c'est moi qui prendrait sa colère.

il repartait à nouveau.

Derek: Raynor est ton frère et ta rien dit! t'es vraiment un bouffon Akio!


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Ven 12 Déc - 1:46

Komura faisait donc comprendre à tout le monde et même à Benoit qui venait d'arriver sous la demande de Akio, qu'il était sans doute impossible de venir en aide à Derek, tant que Nomar désirait de lui à ses côtés.. Il s'agit d'un Dieu, et aucun d'entre nous ne peut rivaliser contre eux.. 

Atori : Alors on peut pas lui venir en aide.. Il est piégé là-bas.. Qu'est-ce qu'il va lui arriver. 

Il avait le regard baissé au plus bas, ne voulant pas s'imaginer de le perdre.. Il levait ensuite les yeux pour regarder en direction de Benoit, qui semblait au moins, avoir une idée pour me ramener moi, pour que redevienne moi même et plus auprès de Shiro. 

Atori : Tu es sur de pouvoir y arriver.. ? 

Mike : Oué ce Shiro va vouloir ta peau si tu essayes de le séparer de son bien. 

Il tournait du coin de l'oeil vers Akira qui s'énervait. 

Mike : Se n'est pas le moment de perdre ton sang-froid, idiot. 

Komura s'interposait lui aussi pour arrêter Akira, Mike en croisait les bras. 

Mike : Oué c'est exactement ce que j'allais dire. 

Enzo : Ne t'en fais pas Akira, on ramènera Gabriel et on empêchera Shiro de faire quoi que se soit contre nous. 


Mike : Parce que tu comptes les aider ? 


Enzo : C'est la famille de Akira, ils sont des personnes aux quel il tient, alors oui je vais les aider, car je ferais n'importe quoi pour lui. Je peux comprendre un peu ce qu'à pu ressentir ce Dieu. Lorsque l'ont perd une personne qu'on aime, on serait près à comme être l'irréparable pour montrer à quel point on est affligé par cette perte. 


Mike : Arrête tes conneries, les Dieux ne peuvent pas ressentir de l'amour, c'est stupide. 


Enzo : En quoi se serait stupide ? Pourquoi les Dieux ne pourraient-ils pas eux aussi connaître l'amour ? 

Il détournait le regard. 

Mike : J'en sais rien, je les vois comme des êtres égoïste, qui se sent tellement puissant qu'ils n'ont peur de rien, ils suffisent un geste pour eux, pour tous nous tuer, ont des fourmis qu'ils s'amusent à regarder et piétiner une fois qu'ils sont lasser de nous. 

Atori levait les yeux vers Komura, sachant qu'il avait vécu à leurs côtés autres fois. I l revenait vers Benoit qui s'en allait, Komura s'assurait qu'ils puissent lui faire confiance, celui-ci partis aussi tôt jusqu'à moi, afin de m'aider. Entendant à nouveau al voix de Komura, atori levait le regard vers lui pour l'écouter. 

Atori : Oui, je serais auprès de lui. 

Il plissait les yeux, s'imaginant ce que j'allais pouvoir ressentir lorsque je reprendrais conscience de mes actes..  Il parlait ensuite de l'odeur d'un lycan, Enzo regardait vers une direction la ressentait lui aussi. 

Enzo : Elle n'est pas dangereuse, c'est une de mon clan, celle qui s'occupe de mes fils. 


Mike : Tes fils, tu te les approprié ? 

Il regardait du coin de l'oeil vers Mike, pour revenir ensuite vers sa louve qui venait lui dire une mauvaise nouvelle, il en serrait les poings entendant de tel horreur. 

Enzo : Logan.. 

Mike regardait dans sa direction pour voir ce qu'il comptait faire à présent. Il baissait les yeux vers Cole et Khal qui avait déjà bien grandis, et ils avaient tout deux un caractère bien différent, on pouvait reconnaître celui qui avait eu plus de gêne de Mike. Komura faisait remarquer encore une fois, le fait qu'il n'aimait pas les loups, Enzo détournait le regard sur le coup. 

Enzo : Il a raison, ont s'entre tue, alors que nous sommes pareils, mais se n'est pas aussi facile, tout le monde ne pense pas de la même façon. Logan a toujours été différent, je l'ai pourtant sauvé autre fois, mais j'ai sentis malgré tout qu'il ne désirait que le sang, tuer est pour lui un plaisir. je le contrôlais, mais en le bannissant, je lui ais donné sa liberté et à présent, il veut régner à ma place, voler ma meute, il a du tué les enfants, mais surtout les miens en premier en les faisait souffrir, il doit également violé mes louves. 

Il fronçait bien les sourcils. 

Enzo : Je vais me débarrasser de lui, je vais lui montrer ce que c'est que de m'avoir comme ennemis. 


Mike : Oula, il s'énerve attention, il doit avoir ses poils du dos qui se redresse. 

Akira disait qu'il devait aller retrouver sa meute, Enzo le regardait du coin de l'oeil, il fit un signe de la tête, prenant rapidement sa forme de loup, mais il s'arrêtait tournant le regard vers Khal qui s'avançait vers lui ne voulant pas qu'il s'en aille loin de lui encore une fois. 

Enzo  : Oui je dois partir, mais je reviendrais une fois que tout sera terminé, reste ici, avec ton frère d'accord ? Tu seras en sécurité.

Il regardait vers Cole qui comprenait pourquoi il partait, et désirait même un jour devenir l'alpha lui aussi, il en souriait,  il courrait à toute vitesse ensuite jusqu'à sa meute, du moins ce qu'il en restait. 

Atori : Il aime akira, et pourtant il à des femmes ? 

Mike : Il ne les aimes pas, il a du respect pour elles, mais rien de plus, c'est juste pour leurs faire des enfants. C'est un truc de.. "Loups". Il a du sang d'animaux en lui, faut pas s'étonner qu'il agisse comme tel. 

Il en ricanait sur le coup, il sentait Komura le tenir tout contre lui, comme-ci il tentait de se calmer, en le serrant dans ses bras. Il fit une mauvaise mine, espérant que se n'était aps le cas de Komura, que si par tout hasard une Kitsune femelle venait à revenir, qu'il irait auprès d'elle par instinct afin de se peuplé.

Komura finissait par se transformer grognant sur cole, qui lui aussi avait prit une forme. 

Mike : Comment ça, m'occuper des mômes ? Est-ce que j'ai une tête à faire ça ? 

Il montrait sa tête en le pointant du doigt il fit un soupir vu la tête de akira, qui voulait tout dire. Mais celui-ci se fichait bien de lui, en parlant à Cole, il en avait une veine sur le frond de l'entendre dire tout ça. 

Mike : Rah ça va, je vais m'occuper d'eux ! 

Il s'approchait tout d'abord de Cole, posant sa mains sur sa tête. 

Mike : Arrête d'être dure avec ton frère, il ne faut pas que tu le rabaisse, mais que tu l'aides et que tu le soutiennes, c'est ça être un frère tu m'as compris ? 

Il s'approchait ensuite de Khal, se mettant à sa hauteur, attrapant sa tête et essuyait ses larmes. 

Mike : Et toi, tu es un homme, alors ne montre pas ta faiblesse aux autres, car il se moqueront de toi, tu dois montrer que tu es fort, même si tu as peur, il faut que tu la surmontes. 

Il caressait ses cheveux. 

Mike : Arrête de pleurer maintenant. 


Kaname : Qui aurait cru que tu puisses avoir autant de coeur. 


Il se redressait tournant son regard vers lui. 


Kaname : Toi qui a tué femmes, hommes, qui a abandonné tout ses autres enfants. 


Mike : Ne me fais pas la morale, tu en as fait tout autant avec tes enfants. 

Kaname : Je n'ai pas eu le choix, c'était pour les protéger que je le l'ai fais, ne confonds pas tout. 

Il ricanait. 

Mike : Pour les sauver.. On voit que cela n'a pas été un succès, vu que l'un des deux se trouve au fin fond de l'enfer. 

Une lumière apparaissait, un homme très beau, avec des cornes sur la tête apparaissait, regardant vers tout le monde et ensuite en direction de Komura qui semblait le reconnaître. 

Abnar : bonjour Komura. 

Atori : Qui est-ce ? 

Abnar : Je suis un Dieu, fils de Zeus, J'étais le maître de Komura. 

Atori était surpris, il en regardait vers Komura. 

Abnar : Je ne suis pas venu pour te chercher, j'ai longtemps accepté le fait que tu désirais une autre vie.. Nous en discuterons plus tard. Vous devez cessé quoi que se soit pour Derek, il ne peut être sauvé, il est entre les mains de Nomar à présent. 

Atori : Je.. Je ne peux pas abandonner, c'est mon père. 

Il regardait dans sa direction. 

Abnar : tu devras pourtant accepter le fait qu'il ne reviendra pas. 

Il en avait les larmes aux yeux, il regardait ensuite vers Komura, il semblait surtout être venu pour lui, le revoir. 

Abnar : Je ne t'en veux pas du tout Komura, j'aurais préféré que cela ait un tout autre tournant, voir ton peuple mourir était dure, mais je ne pouvais rien faire, mon père était mécontent de votre trahison. Je t'ai pourtant sauvé, sache que tu n'es pas le seul, mis à part Kyubi je veux dire. 

Il s'approchait de lui, glissant une main sur son visage, Atori en était jaloux. 

Abnar : Ceux qui ne t'ont pas suivis, sont toujours auprès de nous, à nous servir, tu n'es donc pas seul, je les protégerais. 

Mike : Les Dieux sont gay aussi, haha la bonne blague. 

Il se retirait de Komura tournant son regard vers lui, il tendait sa main vers lui, l'empêchant d'émettre un autre son sortir de sa bouche. 

Abnar : Silence, sais-tu à qui tu t'adresses ? 

Mike : hum hum hum hummmm ! 

Il revenait vers komura, Atori se mettait devant lui, il s'énervait, surtout jaloux. 

Atori : Laissez le tranquille ! Il est avec moi, et je l'aime ! 

Abnar : Alors c'est cette vie que tu as choisis Komura ? Vivre avec cette archange noir ? Tu ne veux pas retrouver les tiens, et avoir la chance de peuplé ta famille, tu es le dernier de ton espèce, tu es le tout dernier kitsune blanc, et même en venant te reprodurie avec lui, tu ne pourras pas avoir un kitsune de sang pur comme toi, comme tes parents jadis.. 

Atori baissait les yeux. 

Abnar : Je désire entendre de ta bouche, tu ne m'as jamais dit pourquoi tu m'as quitté, qu'ais-je pu faire pour que tu prennes une tel décisions ? Ne prenais-je pas assez soin de toi ? ne t'ais-je pas tout donné ? Pour moi, tu n'étais même pas à mon service, je t'ai toute la liberté, mais cela ne semblait pas être assez pour toi. 

Kyubi : vous lui avez peut-être donné tout ce qu'il avait besoin, mais tous les notre n'avait pas la même chose que lui, et il s'en ait rapidement aperçu. Il avait peut-être un bon statut, mais d'autres Dieux n'étaient pas aussi clément que vous ne l'étiez. Ils nous prenaient comme des objets de convoitise. Il l'a fait pour libéré les siens, mais également pour trouver la vrai liberté, servir les Dieux même "clément", ne faisait pas de nous des êtres libres.

Abnar : Kyubi.

Il le regardait bien, il avait sa forme humaine, Zack regardait vers Abnar, se demandant qui il était, il s'avançait ensuite vers Alec, prenant son visage.

Zack : je suis de retour, je ne t'ai pas trop manqué ?

Il souriait, et regardait ensuite vers Abnar.

Zack : Alors c'est un Dieu.

Il avait pu voir et entendre tout ce qu'il s'était passé, lisant dans l'esprit de Alec.

Zack : J'ai réussi à faire retrouver la raison à Kyubi, cela a été long et.. Assez dure, mais j'y suis parvenu, en lui montrant tout son passé, tous le bonheur qu'il avait pu avoir, une longue thérapie mais qui a fonctionné. Il a abandonné sa haine.. Mais je n'ai pas retrouvé Klaus, il est trop rapide et trop loin, mais je sais qu'il a volé des femmes au hasard pour engendré des dragons en elles...

Abnar : Je suis navré que tu ais subit tout ses malheurs, mais tu as toi même commis beaucoup de souffrance autour de toi.

Kyubi : Tous ses malheurs comme vous dites, c'est un Dieu qui me les a fait subir, il ma torturé, violé, et s'est amusé de moi, alors que je partais le plus loin possible de lui, pour m'isoler et pleurer de tout mon être, c'était Komura qui venait pour m'aider à aller mieux. J'étais jeune à l'époque, et je me battais pour les miens, je désirais les aider comme Komura le faisait avec moi. Mais ils ont tous été tué sous mes yeux, juste parce qu'ils désiraient être libre, alors oui, j'étais remplis de haine, je désirais vengeance et vous atteindre en tuant ce le pourquoi vous vivez encore, les mortels qui vivent sur cette terre.

Abnar : C'est regettable en effet, je ne désirais pas tout ceci, j'ai fais tout ce que j'ai pu pour vous sauver.

Il fermait les yeux.

Abnar : je ne peux rester plus longtemps.

Il regardait Komura une dernière fois.

Abnar : J'ai été ravis de pouvoir te revoir, au moins quelques instant. Soit heureux, peu importe la voix que tu choisis, mais si tu désires retrouver les tiens, et revenir auprès de moi, appel moi, je viendrais à toi aussi tôt.

Il disparaissait.

Atori : Tu ne vas pas retourner là-haut hum ?



***


Akio regardait donc en direction de son père, qui aurait cru qu'il était le fils du Dieu de la mort, et donc lui même, un Demi-Dieu. Il l'avait toujours caché à qui que se soit, et même à Benoit.. En tout cas, Derek semblait beaucoup mieux lorsqu'il lui apprenait que je n'étais plus moi même, il faisait déjà une grimace d'entendre Nomar le quereller, ses sourcils se fronçait alors qu'il le regardait s'approcher de lui.

Akio : Tu n'auras cas choisir quelqu'un d'autre, laisse cet idiot partir ils ne sont déjà plus nombreux, alors pourquoi t'en approprier un ?


Il détournait le regard.

Akio : j'ai bien l'intention de le sortir d'ici.

Nomar attrapait aussi tôt son visage bien fermement pour qu'il le regarde, ce qu'il faisait, mais toujours avec ses sourcils froncés, de mécontentement. Mais ceux-ci se redressait lentement lorsqu'il parlait de prendre quelqu'un aux quel il tenait beaucoup. Il savait parfaitement qu'il parlait de Benoit, il en serrait les poings.

Une fois qu'il le lâchait, Akio en restait aussi tôt silencieux, mais continuais de le suivre du regard alors qu'il parlait de Benoit. Il détournait le regard réfléchissant ce qu'il disait, il en soupirait sur le coup.

Akio : Quel idiot, pourquoi il se rend seul jusque chez se démon ?!

Il revenait vers son père.

Akio : Ne lui fait aucun mal, tu m'entends ?!

Il regardait du coin de l'oeil vers Derek qui le défendait, il revenait malgré tout vers son père mécontent.

Akio : Oui je suis parfaitement conscient, mais je n'ai pas peur, et étant donné que tu ne peux mettre mon prénom dans ta liste de mort, pourquoi aurais-je peur ?

Il ricanait, croisant les bras.

Akio : Tout ce que tu peux faire c'est de me menacer en tuant ceux aux quel je tiens, tu ne peux pas mettre le nom de tes semblables, et je possède de ton sang dans mes veines, quel tristesse. Et c'est pareils pour ton père, il ne tue pas ceux qui possède du sang des siens.

Il le regardait à nouveau avec un léger sourire sur ses lèvres. Mais il retirait lentement son sourire lorsqu'il disait qu'il devait rester ici, tenir compagnie à Derek, alors qu'il s'en allait, il disait en plus, qu'il avait coupé ses pouvoirs, Akio regardait aussi tôt sa main tentait de faire apparaître ses pouvoirs, mais rien en sortait, il ne pouvait même pas se téléporter.

Akio : Putain !

Il grognait.

Akio : * Je me suis bien fait piégé, je suis bloqué dans ce trou à rat maintenant !

Il en fusillait Derek du regard.

Akio : Tout ça c'est de ta faute !

Il plissait els yeux de ce qu'il disait.

Akio : Une nutilité moi ? je te rappel que j'ai sauvé les parents de Gabriel, et que pas mal de sorciers sur terre me crains. Au fond tu es loin de me connaître.

Il passait sa main sur son visage.

Akio : Pourquoi je suis venu ici, pour venir t'aider, maintenant je suis bloqué encore une fois dans ce trou !

Il fouillait dans la poche de sa veste, sortant sa dernière cigarette, il en levait la tête déspespéré.

Akio : Et en plus, je n'ai pas pris de réserve sur moi, super..

Il la plaçait entre ses lèvres, regardant du coin de l'oeil vers Derek.

Akio : Pff, je l'ai fais par compassion, rien de plus, je sais ce que c'est que de vivre dans cette endroit de merde. ET puis, c'est toi qui veux coucher avec mon corps de rêve, alors arrête un peu de faire ton gêné.

Il allumait sa cigarette et prenait une bonne bouffée. Il détournait le regard lorsqu'il demandait si Benoit était au courant, il restait silencieux ne répondant pas à sa question. Ce qui voulait bien dire non, Derek l'avait compris.

Akio : ça change que je suis un putain de fils du Dieu de la mort, j'ai pas envie que la planète entière soit au courant, lorsque je suis partis de cette enfer, je me suis toujours dit que je me ferais une toute nouvelle vie sans que personne ne soit au courant de qui je suis réellement.

Il le regardait bien alors qu'il avait l'intention de partir de cette chambre et visiter le château en question, il en redressait le sourcils.

Akio : Y a rien à voir, ce château est merdique.

Il soupirait puisqu'il voulait qu'il l'accompagne.

Akio : Oué, je suppose qu'on va passer beaucoup de temps ensemble à présent, maintenant que je suis bloqué ici avec toi.

Il mettait une main dans sa poche le suivant, tout en fumant sa cigarette. Il l'écoutait tout en marchant derrière lui.

Akio : Oui, je suis né ici parce qu'une fois que ma mère ma mis au monde et qu'elle en est morte, Nomar m'a prit, il m'a élevé ici, mais je me suis cassé dès la première occasion. J'avais à peine treize ans quand je suis partis, mais je savais qu'une fois que je traversais ce portail pour aller sur terre, que je serais tranquille, il est rare qu'un Dieu apparaisse dans ce monde.. qui aurait cru que je serais retourner là-bas pour toi tsss.


Alors qu'il était entrain de lui raconter toute l'histoire, Derek le plaquait contre le mur, il en avait lâcher sa cigarette qui était tombé à terre.

Akio : Ma dernière cigarette, non mais qu'est-ce qui te prends ?!

Il regardait du coin de l'oeil lorsqu'il parlait de Zankou.

Akio : Roh non pas lui.

Mais c'était loin d'être Zankou, en réalité c'était son père, et le Dieu ultime se trouvant en Enfer, Hadès lui même, mais son véritable prénom en réalité, Tsukune. Il était sous sa forme de Démon, et avait une apparence peut rassurante, il tournait lentement son regard en direction de Derek et de Akio sachant qu'ils étaient tout les deux présent.

Akio : Si c'est pas lui alors..

Nomar apparaissait aussi tôt. Il parlait, Akio se posait contre le mur les laissant parler sans dire un mot, alors qu'il disait la vérité à Derek. Zankou étant le fils de Hadès, Raynor le fils de Raynor et Teijo le fils de Teijo, et ce, avec la même et seul femme. Sauf pour Akio qui était d'une femme différente.

Une fois que Nomar était partis, Derek se tournait vers Akio lui posant cette question, il restait bien collé contre le mur.

Akio : c'est pas comme ci j'étais fière d'être son frère, et puis, personne ne m'a posé la question.

Il haussait les bras mine de rien.

Akio : Bon, le château n'a rien d'amusant, alors je vais te montrer l'extérieur.

Il attrapait son bras pour l'emmener, à un tournant du couloir, ils faisaient face à Tsukune en question, celui-ci était bien  imposant et plus grand qu'eux, il baissait les yeux pour les regarder.

Tsukune : Le jouet de Nomar, et son bâtard de fils qui est revenu.

Il l'avait toujours appelé comme ça, Akio serrait le bras de Derek pour s'en aller, passant à côté de lui sans dire un mot, Tsukune ne lâchait pas son regard d'eux, trois chiens des enfers apparaissait devant eux, grognant dans leurs directions soumis à leurs maîtres. Akio s'arrêtait devant eux.

Tsukune : Je vous parle et vous passer à côté en m'ignorer ? Je vais devoir vous montrer comment on se comporte face à moi bande de larve.

Akio se tournait pour le regarder avec Derek. Il faisait seulement un geste du doigt pour les plaquer tout les deux à genoux devant lui. Il s'avançait vers eux par la suite.

Akio : On ne veut pas d'emmerde.

Tsukune : Mais tu es revenu ici pour chercher des "emmerdes" comme tu le dis si bien. Que comptez vous faire en dehors de ce château, le chien de Nomar reste ici.

Il tournait le regard vers Derek en parlant de lui.

Akio : Alors on restera ici.

Il fit un sourire les regardant, aimant voir la peur des autres lorsqu'ils se trouvaient face à lui. Il disparu aussi tôt par téléportation, Akio restait figé au sol quelque instant, il posait ses mains sur le sol les serrant.

Akio : Fait chier.

Il se redressait, tournant le regard vers les chiens des enfers qui étaient toujours là.

Akio : Dégagez !

Ils partaient aussi tôt, Tsukune n'étant plus là, il était celui qu'il obéissait. Il tournait son regard vers Derek.

Akio : Je t'explique, ici tu fermes ta gueule et tu obéis bien sâgement, tu évites toute confrontation, et lorsque il te pose une question, tu réponds.

Il penchait légèrement la tête désespéré.

Akio : Il faudrait qu'on parvienne à sortir de ce château, et qu'on aille jusqu'au portail pour quitter cette endroit et retourner sur terre.. Mais sa va pas être facile s'ils nous laissent pas sortir d'ici.

Il cherchait dans sa poche après une cigarette, étant énervé, mais il soupirait longuement vu qu'il en avait plus. Il partait d'un autre côté les mains dans les poches.

Akio : Ils vont éloigner Gabriel de Shiro, lui faire revenir tout ses souvenirs, alors t'imagine dans quel état il va se sentir sachant ce qu'il a fait, et surtout, ce qu'il t'a fait ? Il va culpabiliser, et va savoir.. Il va peut-être vouloir se suicider ah non c'est vrai, il peut pas mourir.

Il continuait d'avancer.

Akio : Même si tu le retrouves, qu'on sort d'ici. T'arrivera à digérer le fait que Shiro à pu fourrer sa queue en lui plus d'une fois voir plus.. ? Parce que depuis le temps qu'il attend ça, t'en fait pas qu'il ne sait pas gêner pour le prendre dans tout les sens.

Il tournait le regard vers lui. Un enfant était là, au plein milieux du couloir regardant vers eux, il semblait tout mignon et adorable en le voyant comme ça.

Akio : Qu'est ce qu'un gamin fait ici ?

" Je suis pas un gamin, je suis le fils de Tsukune moi. "

Il passait sa langue.

Akio : Encore un larbin à Tsukune super.

" Et je m'ennuie, alors vous allez jouer avec moi ! "

Il levait les yeux aux ciels.

Akio : J'ai pas envie de jouer avec toi gamin.

Il passait à côté de lui, il fit une mauvaise mine, et serrait les poings n'aimant pas qu'on lui refuse quelque chose.

" j'ai dis que vous allez jouer avec moi ! "

des lueurs rouges sortait de son corps formant des mains avec de longue griffe, ceux-ci attrapait Akio par la gorge le plaquant au plafond, et faisait de même avec Derek mais contre le mur. Akio suffoquait, il grimaçait, surtout que cette aura rouge était brûlant.

Akio : C'est.. Bon... On va jouer !

Tout content et satisfait, il les lâchait tout les deux, il tapait dans ses mains.

" Super, venez dans ma chambre ! On va bien s'amuser ! "

Il trotinnait tout content, Akio passait sa main sous sa gorge bien brûlée tout en regardant du coin de l'oeil vers Derek. Il finissait par le suivre jusque là, il y avait des femmes dans des caches de sa chambre, avec un gros collier autour du coup, c'était ses jouets personnel, ceux-ci était bien blessée de partout.

" Voici, Lola et Miya, c'est deux cadeaux de mon père pour mon anniversaire. "

Akio : Quel chance..

" Oui, parce que la dernière, je l'ai tué sans le faire exprès.. "

Il détournait le regard.

Akio : Alors.. qu'est-ce que tu veux qu'on face.

" Hummm.. "

Il posait son doigt sur ses lèvres les regardant.

" vous allez tout les deux vous désabillez. "

Akio : Hein ? Pourquoi faire ?!

" Je veux, que vous couchez ensemble, j'ai jamais vu deux hommes se faire des choses, et je veux voir. "

Akio : Nan mais tes malade gamin, je vais pas coucher avec lui, il va me foutre un putain de môme.

" J'ai dis que je voulais ça, donc vous obéissez ! "

Son aura sortait déjà de son corps, les femmes dans leurs cages bien trop petite, étaient déjà effrayée. Akio grognait, n'aimant pas ce gamin trop gâtée et complètement psyocpathe.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mar 16 Déc - 3:09

Mike arrivent à jouer les papas quand il le veux bien, Akira en avait un petit sourire en le regardant. c'est peut être aussi un bon moyen de faire revenir les sentiments de Mike. Déjà les instincts parental, Cole baissait les yeux devant lui.

Cole: D'accord, je le ferais plus.

C'était au tour de Khal qui continuait de verser quelque part, Mike s'empressait de les essayer tous en tenter de calmer ses pleures.

Khal: Cole se moque déjà tous le temps de moi.

Il tentait malgré tous de monter un air courage, même si ses yeux sont encore gorgée de larme.

Khal: oui! je vais être un homme mainteannt et être courageux!

Akira: et bien, on dirait que tu peux être doué à autre chose que sous la ceinture.

Alec: épargne moi se genre de détail Akira.

Akira: papa, j'avais presque oublié que t'étais la.

Alec: je suis discret mais présent, maintenant arrêter de vous chamailler vous deux! on va dire que vous avez tord tous  les deux! maintenant j'aimerais qu'on pense un peu plus à mon frère.

Akira: qu'est ce que tu veux qu'on fasse? qu'on se tranche la gorge pour le rejoindre? on peut pas faire grand chose malheureusement.

Alec: il a forcément une solution.

Ils se taisais tous à l'arriver d'un homme très beau, mais aussi muni de cornes sur la tête. Directement Komura ouvrait grand les yeux n'ayant jamais oublié se visage. C'est à lui que cette inconnu s'adressait en premier, tous le monde regardait vers Komura sur l'instant entant de comprendre.

Akira: tu connais se type Komura?

Komura regardait vers Atori qui posait cette même question, Abnar répondait à sa place surprenant tous le monde.

Cole: Il a des cornes de bouc.

Akira: chut Cole. * si c'est vraiment un dieu alors autant qu'il évite de le contrarier*

Komura: pourquoi être venu aujourd'hui après toutes ses années? après ma trahison.

Il en baissais les regard ainsi que les oreilles comme un animal encore soumis à son maître, Akira reconnaissais ses signes, mais se contentait de regarder sans intervenir.

Alec: c'est une blague? venir juste pour lâcher que je dois abandonner mon frère? et puis quoi encore!

Akira: tu le savais Komura? que sa serait impossible?

Komura: je le craignais effectivement.

Akira: et tu nous as laisser malgré tous espéré?

Komura: je n'étais pas certains à cent pour cent.

Alec: j'en ai rien à faire de votre avis, je compte bien sortir mon frère des caprices de se dieux!

L'histoire de mon problème n'était sans doute qu'un prétexte pour voir Komura, Abnar changeait vite de conversation pour revenir sur le passer. Komura relevait les yeux gardant néanmoins les oreilles baisser de chaque côté de la tête.

Komura: vous avez toutes les raisons de m'en vouloir, j'ai trahis votre confiance.

Peut être bien que Atori tiens un peu de la jalousie de Gabriel, mais qui le serait pas à sa place? moi même je pense que j'aurais du mal à garder mon calme devant une tel scène. Abnar s'approchait caressant tendrement le visage de Komura, c'était évidant qu'il avait encore beaucoup de sentiment derrière.

Komura: les miens ont eu raison de ne pas me suivre, ils auraient péris comme tous les autres que j'ai envoyé à la mort.

La remarque de Mike faisait reculer Abnar, c'est peut être un dieu sage mais qui n'aime néanmoins pas beaucoup les critiques à son égart. Akira ricanait se de pauvre Mike qui s'en prenait beaucoup aujourd'hui.

Akira: j'aurais aimer être capable de ça aussi.

Khal: pourquoi papa peut plus parler?

Cole: tu vois pas que l'homme au corne de bouc la jeté un mauvais sort?

Akira: parle encore comme ça Cole et toi non plus tu pourrais plus parler.

Cole: j'ai pas peur moi!

Khal: moi non plus.

Cacher derrière Mike malgré tous, cette fois Atori comptait plus laisser Abnar poser les mains sur lui. Komura le regardait redressant les oreilles aiment l'entendre prononcer ses mots.

Komura: Atori...

Il en avait un petit sourire ayant bien envie de le serrer fort dans ses bras.

Komura: Je sais que jamais je ne pourrais avoir un kitsune d'un sang pur avec lui, mais c'est pas se que je recherche non plus. Peut importe l'enfant qu'il me donnera, je l'aimerais comme n'importe quel autres.

Il s'approchait de Atori se collant à son dos passant ses bras autour de lui, Komura regardait Abnar malgré tout qui attendait des explications de sa fuite passer.

Komura: vous m'avez laisser partir sans jamais me demander pourquoi, j'ai toujours cru que cela vous a laissez indifférent.

Il semblerait que Zack est réussit à trouver les mots qu'il fallait pour résonner Kyubi, se qui était assez surprenant même Komura n'avait pas réussit jusqu'ici. 

Komura: Kyubi a dit les mots juste, je ne suis pas partit pour moi..j'avais tous se que j'avais besoin, mais j'étais pas seul.

Il aimerait pouvoir donner des explications, mais attendra d'être en privé avec Abnar pour mieux s'expliquer avec lui comme il aurait du le faire il a bien longtemps. Pour l'instant c'est Kybi qui ouvrait son coeur lâchant toute les colères qui avait accumulé depuis toute ses années. 

Alec devenait tous rouge des commentaire de Zack à son retour, on dirait que celui ci est un peu plus ouvert envers Alec.

Alec: pourquoi tu me pose cette question?

Akira: il a envie de toi.

Alec: tais toi Akira!

Akira: quoi, c'est pas moi qui pète un phare.

Alec: j'ai juste chaud!

Akira: c'est ça à d'autre.

Abnar comptait partir à présent avec l'espoir de revoir Komura prochainement, c'est avec crainte que Atori demandait si il comptait le rejoindre. Komura souriait le serrant d'avantage dans ses bras.

Komura: je t'abandonnerais jamais.

Il se téléportait avec jusqu'à la chambre à l'étage, Benoit arrivait quelque seconde trop tard avec Gabriel inconscient sur son épaule.

Benoit: et bien où est Komura?

Akira: tu viens de le raté, je pense qu'il est partit testé le matelas du lit.

Benoit: je vois.

Il installait Gabriel sur une chaise l'attachant les bras et les chevilles.

Akira: comment tu as réussis à battre Shiro?

Benoit: j'ai pas eu besoin de le faire, connaissant un peu Gabriel je me doutais qu'il ne pourrait s'empêcher d'aider un pauvre chaton en détresse alors que shiro, lui en avait rien à faire.

Il se redressait frottant ses mains l'une contre l'autre.

Benoit: il va pas tarder à se réveiller, j'ai utilisé du chloroforme.

Akira: je vais pas te demander se que tu fou avec ça sur toi?

Benoit: Pour Akio, sans ça tous les jours j'ai droit à de nouvelle visite à la maison.

Akira: sa t'emmerde de le partager en faite.

Benoit: j'aime soufflé, mais on est pas la pour parler de moi si?

Il se tournait vers Gabriel qui se réveillait doucement.

Benoit: tu va être un peu dans le gaz, mais ça va vite passer.

Akira: Shiro va rapidement comprendre qu'il est ici, Komura est partit batifolé au mauvais moment et je peux pas aider dans ma cage.

Benoit: Pour l'instant on a un vampire protecteur, Shiro ne prendra pas le risque de le confronté.

Cole: il a des yeux de fille celui la.

Benoit: c'est bien un fils de Mike ça, vu que tu lui ressemble ne t'inquiète pas toi tu te fera prendre comme une fille.

Il en levait les yeux vers son père.

Cole: sa veux dire quoi ça? me faire prendre comme une fille?

Akira: tu comprendra plus tard, pour l'instant n'y pense pas! et toi arrête de perturbé mes enfants!

Benoit: les perturbés, tu exagère quand même..ils finiront bien un jour par passer par la, tous comme tu y es passé.

Akira le fusillait du regard sur le coup.

Akira: ta vraiment envie d'avoir se genre de conversation?

Alec: moi j'ai pas envie d'en entendre d'avantage!

Akira se taisait tournant le regard dans une direction et s'approchait des barreaux.

Akira: je sent du monde dehors.

Benoit: qui ça?

Il eu une grosse explosion faisant disparaitre une grande partie de la maison.

Khal: papa! 

L'archange Gabriel arrivait en marchant tranquillement les mains dans le dos.

Gabri: je suis navré pour cette intrusion, mais j'ai reçu l'ordre de ton extermination et...

il regardait vers les enfants.

Gabri: et les choses que tu as engendré.

Akira: ne t'avise même pas de les toucher!

Gabri: pourra tu me l'en empêcher dans ta prison, à moins que tu m'enverra ton vampire sur moi.

Il fit un geste de la main liant les poignet de Mike au sol.

Gabri: voilà la chose régler.

Khal: papa!

le petit tirait sur les liens tentant de libérer son père.

Gabri l'éjectait contre le mur, sous la colère Akira fonçait contre les barreaux faisant fissuré le sol sous ses pied.

Akira: je vais t'arracher se sourire satisfait!

Gabri: je doute pas de ta détermination pourtant...tu ne peux même pas m'atteindre, ton vampire ne peux pas bouger..tu va faire quoi? m'envoyer tes enfants? ou ceux la? personne ne pourra venir t'aider contre moi et les archanges qui n'attendent qu'une chose, un claquement de doigt pour te mettre en pièce.

Komura: je pense pas Gabriel, tu ne fera rien à se garçon.

Gabri: Komura reste en dehors de cette histoire, tu as déjà trahis les dieux compte tu recommencer en t'emprenant à nous?

Komura: et toi, combien fois encore compte tu les trahir?

Gabri: as tu des preuves de ça?

Komura: je peux en obtenir avec grande facilité, en jouant avec les mémoire de lucifer, retrouver les dépot de la corruption déposer par tes soins.

Gabri: tu divague mon pauvre Kitsune, pour l'instant j'ai l'ordre d'exterminé cette abomination et même toi tu ne peux aller contre les ordres.

Komura: j'ai déjà été contre les ordres, une fois de plus ne changera rien.

Gabriel en grimaçait, il fini par claqué des doigts ordonnant au archange d'attaquer.

Komura: je vais te libérer Akira, mais épargne ses archanges..ils sont innonçant et ne font que suivre les ordres.

Akira: j'ai pas l'intention d'oublier.

Il le libérait directement, Akira sortait ses ailes fonçant droit sur l'archange Gabriel. Komura libérait également Mike de ses liens.

Cole: moi aussi je vais me battre!

Il courrait déjà retroussant ses manches, Komura faisait tomber l'une de ses queues lui barrant le passage.

Komura: toi, tu va aller avec ton frère vous mettre à l'abris.

Cole: me cacher? pas question!

Komura: protège ton frère, voilà se que je demande.

Il regardait vers Khal qui était terrifié et prit sa main obéissant à Komura, celui ci regardait en direction de AKira se battant contre tous ses archanges. Gabri avait réussit à se mettre en retrait regardant le petit spectacle sans se salir les mains, Akira commençait à perdre contrôle de lui même en entaillant quelque archange de son épée le sang faisait réagir ses sens.

Komura courrait vers gabriel toujours attacher.

Komura: écoute moi, on ta effacer et modifier des éléments de ton passer. Je vais arracher ça avec ma magie, tu va te souvenir se qu'il sait passé malgré tous. Gabriel, tu va grandement souffrir mais n'oublie pas que tous ceci n'est pas ta faute et ton fils sera avec toi pour surmonté ça. On trouvera le moyen d'arracher les choses, je...je trouverais le moyen.

Il posait ses deux mains sur ses tempes fermant les yeux rétablissant sa mémoire, la magie de Rick est puissant mais banal comparer à celle de Komura. Bien vite Gabriel se souvenait de tous, Komura l'attrapait vite pour le téléporter loin du combat après de Atori.

Komura: Excuse moi d'être partit sans prévenir et encore une fois interrompu en plein...enfin peut importe, ton père à besoin de toi à présent.


*****

Si on est toujours obligé de lui poser des question pour obtenir une réponse alors on est mal barré, j'arrive pas à croire que depuis tous se temps Raynor était le demi-frère de Akio et il nous rien dit uniquement parce qu'on lui avait pas posé la question? non surtout qu'on se serait deux fois plus méfier de lui et rester bien éloigné.

Derek: l'extérieur? j'y suis rester cinq minutes dès mon arriver, c'est encore moins amusant dehors!

Il m'attrapait le bras malgré tous, mais on aura pas pu aller très loin. A peine on tourne dans le couloir qu'on tape presque notre front contre...se géant de muscle. Même si on m'aurait pas dit qu'il était le père de Zankou, je l'aurais bien deviné moi même. Est ce qu'il vient de me comparer à un jouet la? Akio préférait l'évité en lui répond même pas, moi je contentait de fusiller du regard la main de Akio qui serrait mon bras comme un malade.

Des chiens des enfers nous barraient le passage, l'autre colosse ne semble pas content. J'ouvrais grand les yeux me sentant obliger de plier les genoux fasse à se type, voilà je suis pas content non plus. J'ai droit à beaucoup de surnom de sa part! Jouet, larve et maintenant chien. J'ose pourtant pas répliquer devant lui, même AKio fait profile bas alors qu'il dit encore plus facilement se qu'il pense que moi. Je regarde même sort n'osant pas affronté son regard, il a peut être raison je ressemble à un chien apeuré! rhha qu'est ce que j'aime pas ça. La pression baissait aussi tôt après son départ, je me relevais grimaçant tous en frottant mes genoux de la saleté.

Derek: c'est moi qui dois fermer la gueule? j'ai pas oser l'ouvrir un seul instant! se type me foutais des sueurs froide et j'avais trop peur qu'il me foute une baffe avec sa main de....de démon!

je levais les yeux aux ciel.

Derek: il nous a interdit de sortir non? mais tu veux quand même t'enfuir? je pensais qu'il fallait obéir quoi qu'il arrive, tu n'est pas crédible Akio.

Je mettais mes mains dans mes poches sortant mon paquet de cigarette m'en prenant une avec le sourire et oui moi j'en ai encore! 

Derek: Nomar t'a peut être enlevé tes pouvoirs, mais moi je peux encore sortir mes ailes. Il m'a juste pris mon don pour me téléporter, peut être que je pourrais prendre mon envole.

Je relevais les yeux vers lui l'entendant parler de Gabriel, sa m'énerve qu'est ce qu'il a besoin de parler de lui!

Derek: Gabriel n'irait jamais jusqu'à se donner la mort! il est plus fort que ça alors maintenant ferme la!

Je le suivais retroussant le nez, il veux mon poing sur la gueule ou quoi? je l'attrapais le bras à mon tour de la lui serrer comme un malade!

Derek: continue de parler de ça et je t'arrange le portrait!

On tournait tous deux le regard vers cette enfant nous regardant avec un petit sourire.

Derek: va donc retrouver ta maman! j'ai quelques craque à donner à se crétin!

Jouer avec lui? non mais il me prend pour une baby sitter ou quoi? Akio l'envoyait bouler passant à côté de lui.

Derek: Akio revient ici on a pas fini notre conversation!

Je reculais d'un pat voyant ses choses sortir de lui, l'une attrapait Akio le collant au plafond et l'autre sur moi me serrant contre le mur. Sa me brûle carrément la peau! Akio acceptait la demande du gamin, c'est ça ou on se retrouve décapité. Il nous lachait tous content qu'on accepte de jouer avec lui, heureusement je peux cicatrisé de mes blessure et au fond...je suis déjà mort moi.

Derek: ouais...on va s'amuser.

c'est du sarcasme, on s'échangeait un regard Akio et moi avant de suivre se gamin jusqu'à sa chambre. Mon premier regard se posait sur ses pauvres filles dans leurs cage. J'ai déjà des craintes sur les jeux qu'il va nous proposer, je cherchais déjà une échappatoire. C'est quoi se gamin? avoir des filles comme cadeau? comme ci il s'agissait de jouet. Il a une fenêtre ici et peut facilement être ouverte, maintenant reste à trouver comment fuir par la sans nous faire carbonisé par se gosse.
J'ouvrais grand les yeux revenant à cet enfant, nous déshabiller? pour qu'on couche ensemble! 

Derek: quoi c'est une blague? un gamin de ton age devrais jouer au petite voiture et non penser à ses truc!

Je fusillais Akio du regard.

Derek: je donne pas des gosses comme ça! il a certaine condition pour poser la marque crétins! mes ailes doivent être sortie pendant...j'ai pas l'intention d'avoir un môme avec toi et encore moins coucher avec lui! 

je levais les mains voyant le gamin s'énerver à nouveau.

Derek: attend! se que je veux dire...on peut pas encore prendre cette décision parce que toi, tu aimerais pas qu'on touche à tes jouets sans ton accord n'est pas? et moi j'appartiens à Nomar et sans son autorisation on peut pas jouer avec toi tu comprend? Lui c'est son fils et donc il lui appartiens également. Mais si tu demande rapidement sa permission on pourra jouer autant de temps que tu le désire.

Je lui souriais continuant mon petit numéro.

derek: il était de bonne humeur quand on l'a quitté, je suis certain que si tu fais vite il accepterais immédiatement.

C'est peut être un gamin taré, mais un enfant reste un enfant et facile à duper.

Derek: on t'attend ici.

Sa semblait marcher, il était presser de demander à Nomar son autorisation. Je regardais Akio avec un petit sourire avant de l'attraper brusquement sautant par le fenêtre de la chambre, au dernier instant je fis apparaître mes ailes histoire qu'il fait un peut dans son froque.

Derek: arrête de bouger dans tous les sens, je risque de lâcher prise! dit moi plutôt ou est se portail!

Je parlais dans la direction indiqué, sa y est je le vois! je volais plus rapidement presser de rentrer. Mais au dernier moment Nomar apparu face au portal muni lui aussi de grande aile mais fait d'ombre.

Nomar: j'ai l'impression que vous avez besoin de comprendre les choses autrement, je vais est interdit de fuir même mon père vous a mis en garde..mais vous tenter malgré tous de fuir.

Il fit plissait les yeux la seconde d'après j'étais éjecté violemment contre le sol et donc Akio avec moi. Nomar se posait tranquillement marchant dans notre direction.

Nomar: mon frère est venu à moi avec la demande de s'amuser avec vous, j'étais prêt à refuser mais à présent mon avis est tous different. 

Il craquait des doigts nous r'envoyant dans la chambre, j'étais éjecté contre le lit des chaînes m'entouait les poignets m'obligeant à relever les bras au dessus de la tête.

Derek: qu'est ce que tu fais?

Nomar: mon frère vous a fait une demande alors exécutée son souhait.

Derek: va te faire foutre!

Nomar: je n'aime pas les insulte et se regard.

Il faisait apparaître un bandeau autour de mes yeux et un truc autour de la bouche m'empêchant de l'insulté à nouveau, il fit apparaitre une chaise s'installant tous en tournant le regard vers Akio.

Nomar: j'ai dis, mon frère vous a demander une chose alors obéissez! désobéis moi encore une fois et c'est ton change peau qui prendra pour ton insolence.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Jeu 18 Déc - 4:43

Akio s'énervait déjà de la demande ce gamin, il avait de drôle de façon de vouloir jouer, après tout, il suffit de regarder ses deux femmes enfermer dans leurs cages pour comprendre qu'il n'était pas tout juste dans sa tête.. Mais étant le fils de Tsukune et Persephone, il n'est pas étonnant qu'il pensait différent d'un enfant normal. 

de plus, il avait souvent, toujours ce qu'il désirait, alors le fait qu'ils pouvaient tout les deux refuser sa demande l'énervait, il fronçait déjà les sourcils de ce que disait Derek, et ensuite Akio qui pointait du doigt vers Derek, parlant de gosse. 

Akio : Oué bah on sait jamais, souvent vous demander pas la permission pour pondre vos mômes, regarde Benoit avec ton idiot de frère. 

Il soupirait longuement tout en se tournant vers le gamin qui commençait à s'énerver, il les fusillaient du regard, les poings serrés. 

" J'ai dis que je voulais ça, alors vous allez le faire ! "

Son aura rouge commençait déjà à sortir de son corps s'énervait, les femmes se collait contre le fond de leurs cages paniquée. 

Akio : Voilà, regarde par ta faute, il s'énerve. 

Lorsque derek commençait à lancer ses explications, du pourquoi, il ne pouvait pas faire ce qu'il demande, celui-ci faisait revenir son aura en lui pour l'écouter. Il réfléchissait et se laissait bien duper par ce qu'il lui disait. 

" Donc, si je demande à Nomar, et qu'il veut bien, je pourrais jouer avec vous ! "

Il fit un grand sourire. 

" D'accord, je vais aller lui demander tout de suite ! S'il veut pas, j'irais me plaindre à mon père, et il sera pas content na ! "

Il partait en courant sortant de la chambre et se téléportant jusqu'à Nomar pour le retrouver et lui demander. Akio le regardait partir, il croisait ensuite les bras, pour regarder en direction de Derek. 

Akio : Bravo, tu l'as fait fuir, et maintenant on fait quoi ? On va vraiment attendre se taré ici ? 

Il écarquillait ensuite les yeux voyant Derek l'attraper contre lui, et pour ensuite par la fenêtre, il ne s'y attendait pas du tout, et voyait le sol rapprocher de plus en plus. Il se débattait, et criait n'ayant pas très envie de se faire écraser. 

Akio : Mais tes complètement malade !!!

C'était au tout dernier moment que Derek faisait apparaître ses ailes, pour prendre son envole, Akio en soupirait ayant bien eu peur. 

Akio : J'aime pas être dans les airs, sa me donne des sueur froides et puis tu aurais pu me prévenir ! 

Il grimaçait de mécontentement, mais tout en se tenant bien à derek, il montrait une direction pour aller jusqu'à se portail. 

Akio : C'est là-bas.. Mais dépêche toi, sa ne m'étonnerait pas qu'ils soient déjà au courant qu'on soit partis, et connaissent surement notre intention de prendre le portail.

alors qu'ils arrivaient jusqu'au portail, Nomar se trouvait là, avec de longue ailes d'ombres les empêchant de passer, Akio en grimaçait sur le coup. 

Akio : tu crois qu'on va rester ici, on a bien l'intention de trouver le moyen de partir. 

peu de temps après les paroles de Akio, il fit propulser Derek violemment contre le sol, Akio en fit tout autant étant donné qu'il le tenait. Il faisait quelque roulé boulé avant se s'arrêter. Il gémissait, se redressant lentement tout en levant les yeux vers son père en question. 

Akio : J'ai pas l'intention d'obéir à un gamin entêté et mal éduqué. 

Il fit tout les deux renvoyer jusqu'à la chambre du frère de Nomar qui était tout content de les revoir, Nomar allonger Derek sur le lit magiquement, et l'attachait de force, les poignets, qui était levé vers le haut, l'obligeant à rester immobile, il lui mettait même un bandeau autour des yeux pour l'empêcher de voir, et qu'il lance un mauvais regard à Nomar. Akio restait sur place à regarder la position de Derek, il relevait un sourcils tout en regardant du coin de l'oeil vers son père qui s'installait tranquillement sur une chaise. 

Il serrait les poings alors qu'il parlait une nouvelle fois de Benoit, le menaçant, il revenait vers Derek fermant les yeux tentant de rester calme. Il n'avait pas vraiment le choix que d'obéir, ne désirant pas perdre Benoit. Même s'il ignore s'il arrivera à le revoir une nouvelle fois étant bloqué ici avec Derek. 

Akio : Ok, ok j'ai pigé !

" Ah enfin hihi. "

Espèce d'enfant attardé, qu'est-ce que sa va être une fois qu'il sera adulte celui-là ?! Il s'approchait de derek, commençant à déboutonner son pantalon et le retirait rapidement ainsi que son caleçon. 

Akio : Evite tes commentaires Derek, on a pas le choix ! 

Il tournait le regard voyant le gamin se mettre juste à côté pour bien voir, akio le regardait du coin de l'oeil presque une veine au front de se sentir observé comme ça, et son père également en plus. Il fermait les yeux alors qu'il déboutonnait à son tour son pantalon juste assez pour sortir son sexe, il attrapait les cuisses de Derek se préparant à le pénétrer. 

" Attend ! "

Il le fusillait du regard. 


Akio : Quoi ?

" C'est nul, tu veux tout blaqué pour que le jeux soit plus rapidement terminé, tes pas marrant. "

Akio : Sérieux.. Alors dit moi ce que monsieur veut que je fasse pour que se soit "plus" marrant. 

il faisait un geste du doigt pour montrer les vêtements. 

" Bah, faut vous déshabiller tout les deux, je veux que tu déchires avec envie les vêtements de Derek et que tu retires rapidement les tiens. Et puis, tu lui lèches le cou, lui mord les tétons et passe par son entre jambe. C'est pas compliqué pfff.. 

Il détournait le regard. 

" Si tu ne m'amuses pas, alors je te les coupes. "

Il écarquillait les yeux. 

Akio : * Il se fout de ma gueule ou quoi là ?! Ce gamins est cinglé merde ! *

Il grimaçait et exécutait, retirant rapidement et les vêtements de Derek, et pour le haut étant attaché, il était obligé de les lui arracher pour qu'il se retrouve nu, il fit de même avec lui tapant ses vêtements à terre. Il se mettait au dessus de Derek, glissant ses lèvres contre son cou, l'embrassant, le mordillant et le léchant, tout en descendant de plus en plus jusqu'à atteindre ses tétons, il les prenaients chacun à leurs tour, entre ses lèvres, les titillant, les léchant et les mordant. 

" Oui comme ça, plus fort ! "

Akio regardait du coin de l'oeil vers le gamin qui les regardait, il mordait bien plus jusqu'à ce qu'il saigne, celui-ci riait bien amusé. Akio finissait par descendre pour arriver jusqu'à son entre jambe, l'attrapant d'une main pour le masturber et bien le motiver, il finissait par lécher tout le long, avant de la mettre entièrement en bouche pour le sucer. 

" Grand-frère, est-ce que les Dieux font comme les mortel ? Faire ce genre de chose entre homme ? "

Il le regardait à cette instant, alors qu'il continuait de lui faire cette gâterie, il mettait un doigt en lui pour le préparer qui bougeant à l'intérieur de lui, ensuite deux. Au bout d'un moment, alors qu'il se lâchait un peu, il se redressait pour prendre ses cuisses et les placer par dessus ses épaules et le pénétrait, il entre ouvrait les lèvres et baissait son regard commençait à faire des coups de reins en lui.

Akio : Hum.. hum.. 

Il gémissait mais de façon silencieuse, il claquait bien ses reins contre lui, le gamin lui tendait quelque chose, il tournait le regard vers lui, alors qu'il lui tendait une petite dague, il l'attrapait. 

" Coupe le. "

il grimaçait, et exécutait malgré tout, il pointait la lame sur le torse de Derek et l'enfonçait pour le couper, étant donné qu'il pouvait guérir sa allait, enfonçait à nouveau la pointe de la lame en lui mais finissait par jouir, en en baissait la tête gémissait entre ses dents et s'arrêtait aussi tôt. 

Il se retirait de Derek, tapant la dague dans le lit, il se rhabillait. 

Akio :C'est bon, vous êtes satisfait ? 

Il les fusillait du regard et quittait ensuite la chambre laissant Derek là. Il était mécontent, et encore une fois humilié, il partait les mains dans les poches. Le gamin baillait, tout en s'asseyait sur le bord du lit regardant vers Derek et retirait son bandeau. 


" C'était pas aussi amusant que je le pensais. "

Il faisait apparaître l'un de ses vecteur pour briser ses chaînes et le libérer. 

 "  Et si on jouait à un autre jeux ?! "

Il courrait rapidement jusqu'à l'une des cages pour libérer l'une de ses femmes, elles étaient bien entendu toute les deux nues et très belles. Elle était effrayée, il la poussait près de Derek. 

" Je veux que tu utilises cette dague et que tu l'as poignardes, mais elle peut pas mourir, alors évite les point vitaux. "

Il s'approchait d'elle montrait les endroits où il pouvait viser. 

fille : Pitiée.. 


***


Abnar n'avait aucun droit de venir jusque se Terre, mais aujourd'hui, il avait une quelconque excuse pour s'y rendre ayant eu l'autorisation de son père car il avait insisté.. Mais il n'était venu que pour revoir le visage de Komura, et cela lui avait fait un grand bien, même s'il aurait préféré pouvoir avoir les mêmes gestes avec lui, comme autres fois. 

Komura était avec Atori, et il l'aimait tout comme il l'aimait, Abnar s'en était bien aperçu, il ne désirait pas en voir d'avantage et préférait malgré lui, s'en aller. Il avait eu moins eu, quelques paroles de sa part, et savait pourquoi il était partit, le fait qu'il dise qu'il était bien avec lui le rassurait, mais au fond, il savait le pourquoi qu'il était partis ainsi. Il aurait néanmoins, aimé avoir ses explications là, avant qu'il ne face cette fugue avec les siens, il pensait avoir un peu plus de respect de sa part pour avoir des explications mais non, Komura était partis sans rien lui dire, c'est celà qui l'avait le plus blessé entre tous. 

Alors qu'il était partis, Alec était tout rouge et un peu gêné de la phrase qu'avait pu dire Zack, celui-ci le regardait du coin de l'oeil le voyant bien qu'il était tout bizarre et Akira ne se gênait pas pour en faire la remarque et le taquiner à ce sujet. Il en souriait n'en disant pas plus préférant que sa se face en douceur avec lui, car sa pourrait paraître étrange alors qu'il l'avait élevé et apprit toute ses choses durant toute ses années puisse en réalité avoir une relation entre eux d'eux. Il avait toujours évité ses sentiments par respect par Alec, ne désirant pas le faire fuir à cause de ça mais sachant que Alec ressentait lui aussi la même chose, c'était différent pour lui. 

Benoit lui, revenait quelques peut après que Abnar ne soit partis, sans parler de Komura qui attrapait atori tout contre lui, content qu'il se soit mit entre Abnar et lui, disant son amour à son égars et qu'il ne désirait pas le perdre. Komura le serrait tout contre lui disant qu'il était hors de question qu'il ne le perde, qu'il ne l'abandonnerait pas. Atori en détournait le regard, les joues rosie, son coeur battait bien fort heureux de l'entendre dire ça. 

Atori : Je.. 

Il n'avait pas le temps de dire quoi que se soit, vu que Komura le serrait bien dans ses bras et se téléportait avec lui jusqu'à leur chambre ayant envie de lui,Benoit le manquait donc et ce avec moi. Il m'installait sur une chaise, et m'attachait, j'étais encore une fois inconscient. 

Mike : Et il fallait que se renard se casse à ce moment là, tsss, il savait pas penser à ce qu'il a entre les jambes après non. 

Il plissait les yeux regardant bien vers Benoit qui expliquait un peu la situation concernant Shiro. Et comment il était parvenu à m'avoir et me duper. Il expliquait qu'il avait ce genre de chose sur lui, pour sans servir sur Akio, afin d'éviter qu'il n'invite trop de monde faire la fête chez eux, il en croisait les bras à cette instant. C'était évident qu'ils avait une trique tout les deux l'un pour l'autre, mais semblerait qu'ils ferment tout les deux les yeux et bien fort.. 

Moi je me réveillais lentement, et j'avais un peu la tête qui tourne.. Je regardais autour de moi, tirant sur mes mains, je regardais ensuite vers ceux en face de moi qui ne me disait rien du tout, j'en fronçais les sourcils. 

Gabriel : vous êtes qui ? Pourquoi vous m'attachez, vous voulez mon argent c'est ça ?

Je grimaçais les écoutant. 

Gabriel : Bien sûr que Shiro va se rendre compte de mon absence et va venir me délivrer. 

Mike : Qu'il vienne, et je lui arracherais sa petite tête de démon. 

Non mais c'est qui c'est type.. Et, il se chamaille avec un enfant en plus. Shiro, ne vient pas ses types sont dangereux.. Je tentais de trouver une solution, cherchant autour de moi, mais ayant oublié pas mal de chose, j'ignorais que je possédais des pouvoirs qui pourrait m'être utile. je pensais être un humain tout à fait normal et avec Shiro. 

Mike tournait lui aussi son regard vers la mur, ressentant du monde dehors. 

Mike : C'est pas bon.. 

Il écarquillait les yeux. 


Mike : A terre tout le monde ! 

Il attrapait rapidement Khal pour le protéger ainsi que Cole. Il grimaçait vu qu'il avait une grosse explosion, moi j'étais bien secoué, ma chaise tombait en arrière, je gémissais.. Je regardais du coin de l'oeil vers ce.. Moi ? Mais c'est moi, il me ressemble comme deux gouttes d'eau. 

Gabriel : Qu'est-ce que..

Il veut tuer mes ravisseur, il est venu me sauver ? Il veut tuer les enfants, il est malade. 

Gabriel : Ne fait pas de mal à des enfants. 

Mike se redressait fusillant du regard vers Gabri, près à s'attaquer à lui, ses yeux devenait rouge et ses crocs apparaissait. 

Mike : Essaye donc !

Il utilisait sa rapidité pour aller vers lui, mais Gabri d'un seul geste de la main le flaquait à terre, et il se retrouvait lié incapable de bouger. 

Mike : rah c'est pas vrai ! 

Il regardait son fils tenter de le libérer tirant sur ses liens, mais Gabri l'éjectait contre le mur, j'en écarquillais les yeux devant une tel scène, comment on peut s'en prendre à des enfants innocents. 

Un homme avec plein de cul arrivait, je le regardais bien, toujours attaché à cette maudite chaise et au sol, je le regardais bien alors qu'il disait qu'il n'en ferait rien. D'un côté, sa me soulageait, je ne veux pas qu'il face de mal à des enfants. Mais il allait m'aider à me débarrasser de ses kidnappeur. 

Il parlait aussi tôt de trahison et je ne sais trop quoi, j'avais du mal à les comprendre. Ce Gabri finissait par claquer des doigts, envoyant les archanges à l'attaques. Komura libérait Akira, qui ne devait pas s'en prendre aux autres archanges, n'y étant pour rien, ils ne faisaient qu'obéir.. Akira fonçait directement sur Gabri. 

Mike fut ensuite libéré grâce à lui, il se redressait grognant entre ses dents tout. 

Mike : Je vais écraser ce type. 

Komura demandait à Cole de partir avec son frère et le protéger. Malgré qu'il voulait aider en se battant lui aussi, il finissait par obéir. Il aidait donc Khal, en lui prenant par la main pour s'en aller et les se mettre à l'abri. Gabri avait réussi à se cacher de tout, laissant els autres archanges faire. Akira commençait à perdre le contrôle, combattant afin de se défendre, il était obligé de les blesser, et de les faire saigner. Mike se battait lui aussi, mettant à terre de nombreux archange, il tirait sur leurs ailes pour leurs lui briser, leurs tordre leur bras, leurs mordres dans le cou, il ne faisait que les blesser et les mettre à terre. 

Moi je regardais cette scène horrible, jusqu'à ce que Komura arrivait rapidement vers moi. Je levais les yeux pour le regarder. Il me remettait comme il faut sur ma chaise, mais j'étais toujours attaché, il me demandait de l'écouter, je plissais donc les yeux, le laissant parler de toute façon, je n'ai pas trop le choix. Mais qu'est-ce qu'il me raconte ? 


Gabriel : Modifier mon passé mais je.. Je me souviens de tout. 

Je détournais le regard tentant de réfléchir à ce qu'il me disait, il ne me laissait pas le choix, attrapant mon visage commençant à effacer tout ce que rick à construit, et faire revenir toute la vérité, j'en gémissais tout en écarquillant les yeux car tout me revenait.. Derek, notre enfants.. Tout, et même le fait que je lui ais pris la vie.

Il se téléportait avec moi pour m'emmener jusqu'à Atori, celui-ci se redressait pour me regarder. Il s'était déjà rhabiller sachant que si Komura était partis comme ça, présitemment, alors qu'ils étaient occupé, c'est qu'il était arrivé quelque chose. Il courrait rapidement jusqu'à moi, moi je restais figé les larmes aux yeux. 

Atori : Se n'est pas grave.. 

Il revenait vers moi posant s main sur mon visage, je tournais le regard pour le regarder. 

Atori : Papa comment tu te sens ? 

Gabriel : Comment je me sens.. J'ai tué Derek.. Je l'ai tué.. 

Atori : Se n'était pas de ta faute, Rick à modifié toute ta mémoire, tu pensais ne jamais connaître Derek et tu pensais être avec Shiro.. 

Gabriel : Peut-être mais.. il n'est plus là, je n'imagine même pas dans quel état il doit être. Je l'ai trahis, je me dégoûte.. 

J'en posais ma main sur mon visage serrant mes cheveux et serrait bien ma mâchoire, Atori regardait komura d'un air triste, il finissait par revenir vers moi m'enlaçant, je le regardais sur le coup. 

Atori : S'il te plaît, on va le ramener, peu importe comment, mais on trouvera le moyen.. Akio a été le retrouvé, il est avec lui, il doit déjà lui avoir tout expliqué en ce qui te concerne.. je suis sur qu'il ne t'en veux pas, qu'il désire tout simplement te retrouver et foutre son poing à Shiro.. 

Je me calmais, oui c'est bien Derek ça, mais je me sens vraiment mal malgré tout, je détournais le regard. 

Gabriel : vous avez trouvé un moyen pour le ramener ? 

Atori : Et bien.. Non pas encore.. 

Je baissais les yeux, j'en étais sur. Il se décalait de moi. 

Atori : Mais on y arrivera, on ramènera Derek. 

Gabriel : J'espère que Akio ne tente rien avec Derek, sinon je le.. 

Ma jalousie prenait déjà le dessus, je l'imaginais déjà seul avec Akio, ou va savoir, avec toute ses femmes ou hommes qui peut se trouver là-bas.. J'ai peur de le perdre, surtout après ce que j'ai pu faire avec Shiro, et ce que je lui ais fait à lui.. ET s'il ne voulait plus de moi après ça ?

Je soupirais frottant mes yeux pour me calmer. 

Gabriel : On doit mettre un thermes aux agissements de Gabri pour commencer. 

Atori : Reste ici, et laisse les faire. 

Gabriel : Je vais bien, et puis je ne vais pas rester les bras croisé. LA seul personne qu'il ne pas toucher, c'est moi, alors je ne risque rien avec lui, il sera justement surpris de voir que je sois contre lui, il ne sera pas quoi faire, étant donné qu'il ne peut me toucher. Reste ici d'accord ? 

Je partais rapidement jusque là, je suppose que Komura comptait me suivre. Je regardais tout ses archanges et Akira qui perd sérieusement le contrôle. Il était sur le point de tuer un archange innocent. Je levais la main utilisant mes pouvoirs pour éloigner Akira de lui, il se retrouvais dans sa cage. Je le maintenait contre le mur alors que je m'avançais vers Gabri. 

Mike : Qu'est-ce que tu fou ?!

Gabriel : Laissez moi régler se problème. 

Je tendais les mains, plaquant tout les archanges contre le sol, les immobilisant l'un après l'autre. 

" Un descendant de Gabriel.. Pourquoi ils s'en prend à nous ?! "

Je regardais bien vers Gabri. 

Gabriel : Maintenant sa suffit, tu vas partir avec eux, Akira restera en vie ainsi que ses enfants. Si tu les veux, alors tu devras me tuer car je me mettrais toujours en travers de ta route. 

Je fronçais bien les sourcils. 

Gabriel : Tu as toi même engendrer les archanges noir sur Lucifer, tu es celui qui a commis tout ça, je ne permettrais pas que tu face plus de dégats tu m'entends ?!

Une lumière aveuglante tombant du ciel qui me percutait de plein fouet, j'en tombais à genoux au sol. Qu'est-ce qu'il m'arrive...  Mes pouvoirs se dissipait, n'arrivant pas à les contrôler avec cette lumière qui m'attaquait. Les archanges se relevaient regardant cette scène qui m'arrivait. 

" Se sont les Dieux, ils l'élimine ? "

La lumière se dissipait, j'étais différent, je possédais de longue ailes blanches, il était difficile de me différiencier de Gabri à présent, ils m'avaient moi aussi devenu un archange, je regardais mes ailes les yeux écarquiller. 

Gabriel : Pourquoi ? 

Les archanges mettaient un genou à terre face à moi. Je les regardais tous, bien surpris et revenait ensuite vers Gabriel, son énergie semblait traîné jusqu'à moi, j'en reculais le regardant à nouveau, il n'a plus d'ailes, il est.. devenu comme un mortel. 


" Une punition de la part d'un Dieu ? L'archange Gabriel à changé de descendant.. "

Je suis devenu l'archange Gabriel ? Les Dieux ont découvert la traîtrise de Gabri ?



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Sam 20 Déc - 5:46

Je suis attaché et je ne peux même pas voir se qu'il se passe, je ne peux que écouté. Nomar met presque le couteau à la gorge de Akio pour l'obliger à obéir ou plutôt le couteau à la gorge de Benoit. si il n'obéis pas sagement à ses demandes celui ci sera aussi tôt exécutée. 
Sentant qu'il s'occupait déjà à déboutonner mon pantalon j'en tirais sur mes bras tendant mes chaînes. 

Derek: J'ai pas l'intention d'obéir bien sagement!

Akio qui me préviens directement qu'on avait pas le choix, c'est vrai..résister et c'est mes proches qui pourrait en subir les conséquences. Je détournais la tête ne pouvant que le laisser faire de toute façon, je serrais les poings de toute mes forces. Il était sur le point de commencer du moins juqu'à se sale gosse qui en désirait plus encore.

Derek: Qu'est ce qu'il dit le morveux! rien à foutre ne fais ça Akio ou tu aura mon genoux dans les couilles!

Se maudit gamin lui menace de les lui couper si il obéis pas, je crois bien que Akio préfère encore subir mon genoux dans ses parties plutôt que de s'en séparer. Je détournait la tête fronçant les sourcils, déjà qu'il arrache mes vêtements je fais comment maintenant sans ma chemise? Ses lèvres parcourait mon cou, mon torse, ect...
La dernière fois que je me suis retrouvé dans se genre de position c'était avec le père de Gabriel,bien que lui n'allait pas jusqu'à me mordre à sang. J'en gémissais sur l'instant tirant sur mes bras ayant bien envie de lui en coller une! 

Sa faisait surtout sourire Nomar qui continuait de regarder dans notre direction, c'était une petite punition pour avoir tenter de s'échapper. Je relevais la tête alors qu'il arrivait à mon entre jambe, je tentais de penser à autre chose, à une autre personne à la place de Akio..Gabriel évidemment même si j'avais le coeur serrer à l'idée qu'il pourrait être dans les bras de Shiro à cet instant. C'est difficile de rester de marbre devant ça, Nomar continuait de sourire tout en tournant le regard vers son frère.

Nomar: je dirais que cela dépend du dieux Tyrak, chacun à se préférence et tu les aura aussi. Tu aimerais peut être ou bien tu détestera.

Akio ne tardait pas à passer à l'étape suivante, il m'attrapait les cuisses plaçant mes jambes au dessus de ses épaules. Je serais la mâchoire durant la pénétration, sa fait longtemps j'ai même empêcher Gabriel de jouer se rôle une fois..j'avais trop peur d'avoir l'impression de coucher avec son père plutôt que lui, évidemment je lui ai jamais fait par de cette crainte.

Derek: que je ne t'entend pas gémir!

A moi d'en faire tous autant, de toute façon c'est hors de question que je fasse plaisir à se môme pervers et taré et Nomar! même si j'ai une bandeau sur les yeux j'arrive à sentir son petit sourire satisfait.

Nomar: Regarde les, tous deux à serrer les dents pour ne pas émettre le moindre son.

Tyrak ( j'ai trouvé un prénom ) en désirait beaucoup plus et tendait une dague à Akio, quand j'entendais "coupe le" je tournais vite la tête dans sa direction.

Derek: couper qui? 

J'avais vite la réponse, j'en gémissais tous en essayant d'étouffer un maximum ma voix. J'aurais bien fusiller Akio du regard si j'avais pas se foutu bandeau! et sa la fait jouir la? sa l'éclate de me mutiler? je le sentais se retirer de moi, se r'habiller et quitter la pièce. Il fait son petit frustré alors que c'est moi qui met retrouver attacher, mutilé et défoncer au sens propre.

Nomar: pour apprécier mieux la chose, il faut la vivre Tyrak et non rester un simple spectateur.

Délivré de mes chaînes, je retirais vite mon bandeau et ramassait mon caleçon et pantalon. Au moins Akio n'as pas eu besoin de les déchirer ceux la. Se gamin sortait l'une des filles de sa cage par curiosité j'attendais de voir se qu'il allait me demander.

Derek: Il est hors de question que je fasse de mal à cette fille sale mioche!

Nomar se levait vite avant que son frère passe sa colère sur Derek.

Nomar: je pense que le jeux a assez duré Tyrak, maintenant je reprend mon bien. 

Il me faisait un signe de tête me faisant comprendre de sortir de cette chance, se que je faisais sans discuté cette fois. Nomar attendait que je sois sorti pour en faire tous autant, son regard croisait le miens.

Nomar: maintenant ne me désobéis moi encore et tous ceci ne sera rien comparer à se que je te réserve.

Derek: j'ai compris.

Nomar: bien alors retourne dans ta chambre.

Je fais la mauvaise tête mais obéis bien sagement pendant que Nomar retrouvait Akio un peu plus loin.

Nomar: de quoi te plein tu exactement? juste parce que tu as subit les caprices de mon frère? ne sois pas stupide Akio, tu aurais pu passer de pire instant. 

Il se plaçait face à lui attrapant son visage voulant toujours qu'on le fixe quand il parle.

Nomar: si mon père t'aurais surpris à ma place, il te les aurais couper et forcer à la bouffer. Tu devrais me remercier tu ne crois pas? après tous ne voulais tu pas au moins une fois fourrer ta queue dans Derek?

Il en fit un petit sourire avant de le lâcher.

Nomar: Je t'ai rendu tes pouvoirs, tu peux partir quand tu le désire. Retourne donc auprès de ton change peau, mais si tu veux mon avis tu aurais pu en trouver un sans défaut. Si je me trompe pas la tradition veux qu'on noie les enfants qui ne sont capable de faire une transformation parfaite, les parents de Benoit n'ont pas été capable de faire une chose aussi simple...et on fini entre mes mains ça place.

Il reprit à nouveau un sourire amusé de parler de la mort d’autrui.

Nomar: être capable d'une tel horreur à cet age n'est pas très courant. Tu n'étais peut être pas au courant de cette partie de l'histoire?

Cette fois il le laissait libre de partir et me rejoignais dans la chambre.

Derek: qu'est ce que vous voulez encore?

Nomar: se que tu t'es retenu de faire avec mon fils.

Derek: quoi?

Nomar: Tu le découvrira vite.

Il fermait la porte derrière lui, pour l'avoir découvert, oui je l'ai rapidement découvert. C'est le lendemain que je r'ouvrais les yeux me dressait passant ma main sur mon visage tentant de me reprendre. Gémir, voilà se qu'il attendait de moi. J'ai même pas pu résister, j'en suis sûr même avec un truc coincé dans la bouche on m'aurais entendu jusqu'au paradis...merde moi qui pensais qu'on pouvais pas faire plus fort que Gabriel! 

je tournais la tête le regardant toujours allonger à côté de moi, les dieux dorment aussi? Je sortais du lit pour me rhabiller.

Nomar: Ou va tu comme ça?

il ouvrait les yeux pour me regarder.

Derek: vous dormez pas?

Nomar: je ne dors, je suis pas un mortel.

Derek: qu'on on ferme les yeux et reste des heures dans la même positions, j'appel ça dormir.

Nomar: c'est plutôt un bien être que nous apprécions et pour récupéré de l'énergie perdu, j'ai utiliser pas mal d'aura sur toi hier, te rappel tu?

Derek: vous foutez pas de moi.

Il se redressait replaçant ses cheveux correctement, même à peine réveiller et il a pas un cheveux de travers..moi ils sont en pétard.

Nomar: ne te donne pas cet air sévère, beaucoup donnerais leurs corps, leurs âme, leurs familles juste pour un instant avec un dieu.

Derek: je suis pas l'une de ses personnes, moi j'ai pas demandé à être la.

Nomar: c'est juste, tu n'es pas du genre à ramper à nos pied comme beaucoup de mortel le ferais. Tu me fais penser à ma mère.

Derek: tu pensais à ta mère hier soir? c'est glauque.

Je le fais rire? 

Nomar: pas dans se sens la Derek, plutôt pour ton caractère. Elle aussi défiait mon père en permanence n'ayant pas peur d'y perdre la vie et a cette époque je n'existait pas, les âmes n'avait aucun but et hantait le monde.

Je levais les yeux aux ciel.

Derek: c'est pour ça que je suis ici? pour écouté vos histoires? Les amis sont fait pour ça non? tu en as pas peut être.

Il sortait du lit à son tour, je détournais le regard fronçant les sourcils. Il sait pas s'habiller en plus? il veux m'impressionner avec ses gros muscle! je me retournais pour regarder par la fenêtre, lui se collait à moi..super, il tente de m'impressionner avec autre chose maintenant!

Nomar: pense tu que je suis un dieu qui se fait des amis?

Derek: je crois pas non, surtout si tu passe ton temps à les tuer juste pour les mettre dans ton lit.

Nomar: laisse moi finir mon histoire avant de m'envoyer de vilaine pique, donc mon père n'a pu tuer ma mère malgré et c'est même prit d'elle. Il l'a emmené avec lui jusqu'au enfer et fait d'elle sa reine.

Derek: pauvre femme.

Nomar: oui, elle n'a pas vraiment eu le choix mais sans savoir elle a arrêter une guerre et peut être la fin de se monde. Mais elle a toujours détesté mon père et après la naissance de Tyral, elle ne sais plus jamais réveiller.

Derek: elle est morte?

Nomar: non, il s'agit d'une déesse mais une sommeil sans fin. Mon père pense que zeus est derrière tous ça, moi je pense qu'elle sais infligé ça à elle même.

Derek: pourquoi tu me raconte tous ça?

Nomar: parce que j'ai pas d'ami.

Il se retirait de moi sur le coup faisant réapparaître des vêtements et sortait de la chambre

Derek: ben moi j'ai pas envie de devenir ton ami!

Nomar: se n'est rien! tu te contentera de gémir pour moi.

Il me tape sur le système! Je sortais moi aussi, au moins il n'est plus dans les parages et j'ai plus vu akio depuis...peut importe si il a réussit à fuir d'ici tant mieux. Autant visité se chateau maintenant en évitant de croisé le géant rouge.
je m'arrêtais devant une porte étrangement belle comparer à la décos du chateau, on dirait qu'elle a été fais pour une femme.

Derek: ne sois pas trop curieux Derek...

Tant pis je craque! j'entrais à l'intérieur, wow...j'aurais peut être pas du entrer. Une femme était allongé dans le lit, je m'approchais pour la regarder.
sa me fait penser à l'histoire de Nomar, c'est quand même pas sa mère? elle est super canon.

Natsu: vous avez pas à être ici.

Je me tournais ouvrant grand les yeux, un kitsune noir.

Derek: il n'était pas écrit défense d'entrer.

Natsu: tous le monde sais que personne ne peux entrer dans cette chambre.

derek: tous le monde sauf moi, qu'est ce que tu fou la alors?

Natsu: je suis charger de son bien être, que sa peau ne deviens pas de roche avec le temps.

Derek: un réveil serait plus efficace non?

Natsu: ne te moque pas de dame persephone.

Derek: si elle veux pas se réveiller, c'est peut être qu'elle en a marre de la brutalité de son mec. Je peux comprendre moi aussi je préfèrerais ne plus jamais ouvrir les yeux plutôt que croiser le regard de se type, il fait vraiment froid dans le dos.

Natsu: ne r'ajoutez plus un mot, à moins d'y risquer votre langue.

Derek: quoi? il parait qu'il aime qu'on le défie, c'est pas se qu'elle lui faisait avant de jouer les belle au bois dormant?


****


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Dim 21 Déc - 22:11

Akio avait récupérer ses pouvoirs par son père, il pouvait à présent partir de cette endroit, et après toute les menaces qu'il avait pu lui faire concernant Benoit. Il n'allait plus prendre le risque pour sortir  Derek de cette endroit.

Il se téléportait en face du portail en question, il tournait un dernier regard en direction du château où Derek se trouvait, il soupirait longuement.

Akio : Désolé, mais je vais pas risqué la vie de Benoit pour la tienne.

Il traversait aussi tôt le portail, de toute façon, si Nomar le désirait autant, cela allait être bien dure de le convaincre de l'abandonner. Une fois le portail traverser, il respirait pleinement l'air de cette terre qui lui avait tant manquer.

Il fit un sourire en coin, regardant un jeune qui sortait une cigarette, il tendait la main pour lui en voler une du paquet qu'il glissait entre ses lèvres.

Akio : Qu'est-ce que sa m'avait manqué.

Il prenait une bouffée et finissait par chercher après Benoit, il se téléportait jusqu'à lui ensuite. Après l'explosion, Benoit avait survécu, il arrivait derrière lui par téléportation, regardant vers nous voyant tout ses archanges le genoux à terre face à moi, et l'autre Gabri dépourvu de son côté d'archange.

Il en plissait les yeux, attrapant Benoit par le bras pour l'éloigner de tout ceci, il l'emmenait dans une autre pièce, Benoit semblait bien rassuré de le revoir et en bonne santé.

Akio : Qu'est-ce qu'il y a ? Tu craignais que je ne revienne plus ? Je suis bien plus coriace que tu ne crois.

Il fit un sourire en coin, mais le retirait bien vite, détournant légèrement le regard.

Akio : j'ai retrouvé Derek, j'ai tenté de le ramener avec moi, mais c'est impossible.. Le Dieu de la mort, et même le Dieu des enfers et tout les autres le surveille de près, ils ne le laisseront pas partir.


Il le regardait du coin de l'oeil à cette instant.

Akio : Et si nous n'obéissions pas, il menaçait de s'en prendre à la famille, en ce qui me concerne c'était toi qu'il menaçait, pour Derek bien entendu Gabriel et sa famille.

Il haussait les épaules.

Akio : Alors on laisse tomber cette mission impossible, et on les laisse se démmerder tout seul. C'est ce qu'il y a de mieux à faire et puis de toute façon.. ils sont sans doute voué à ne plus se revoir du tout.

Il se posait contre le mur baissant légèrement le regard au sol.

Akio : a ce que j'ai pu voir, Gabriel est devenu un archange, et pas un petit archange, il aura plein de devoir, et les Dieux ne le laisseront pas respirer. Il va devoir se rendre là-haut auprès d'eux. Il va se retrouver dans la même situation que Derek en gros.

Il posait son doigt sur sa tête.

Akio : Et ils vont le manipuler et lui retourner le cerveau pour qu'il pense comme un archange et comme eux. Il deviendra un petit mouton, qui suis les Dieux et leurs lois, et qui leur obéira bien gentiment. Qui sait, il en baisera peut-être comme Derek doit baiser Nomar.

Il ricanait et se retirait ensuite du mur.

Akio : Faut que je t'avoue quelque chose que je ne t'ai jamais dit. Je vivais autre fois aux Enfers, tu le savais, mais je ne t'ai jamais dit pourquoi et comment sa a pu arriver. En gros, je suis le fils du Dieu de la mort et ma mère était une humaine. Je suis également le frère de Raynor, bien que se n'était pas de la même femme.

Il croisait les bras regardant bien vers Benoit.

Akio : Que sa reste entre nous, j'ai pas envie que tout le monde soit au courant, j'aurais du sans doute te le dire à toi, mais j'avais pas envie que tu me regardes différemment.

Il s'approchait de lui, collant son corps contre le sien, et attrapait son visage y posant un baisé, il posait ensuite son front contre le sien continuant de l'observer.

Akio : J'ai du baisé Derek, sous la contrainte d'un gamin gâtée et de mon père.. Il menaçait encore une fois de te tuer si je ne faisais rien. Et tu sais quoi ? C'est en me disant toute ses menaces te concernant que je me suis rendu compte que..


Il se retirait de lui.

Akio : Non rien laisse tomber.

Il plissait les yeux.


Pendant ce temps, alors que Akio discutait avec Benoit de tout ça.. Derek avait du passer la nuit avec Nomar. Et il semblerait qu'il ait malgré lui, bien aimé ce tête à tête en sa compagnie. Après leurs petites discussions à l'aube, Nomar quittait la chambre et Derek partait de son côté du château.

Il laissait sa curiosité prendre le dessus, jusqu'à même.. pénétrer dans la chambre de Persephone, toujours endormie dans son lit, comme l'avait bien raconter Nomar. Celui-ci la regardait bien, jusqu'à ce qu'un kitsune noir vienne l'arrêter, personne n'avait le droit de venir dans cette chambre, c'était très claire. C'était les ordres de Tsukune lui même..

Derek avait la langue bien pendue en égard de Persephone et de Tsukune, d'ailleurs celui-ci avait bien sentis qu'il venait de pénétrer dans sa chambre, il arrivait de ce pat et avait pu entendre ses paroles. Il s'approchait de lui, l'attrapant par son visage, avec sa main démoniaque et le levait vers le haut jusqu'à ce ses pieds ne touche plus le sol.

Tsukune : Qui ta permis d'entrer dans cette chambre, et ce même de poser le regarder sur elle mais également de m'insulter ?! C'est seulement parce que tu es le chien de Nomar que tu es encore en vie, mais ne pousse pas ma patience à sa limite où tu le regretteras amèrement !

Il le lançait en dehors de cette chambre, il en sortait ensuite baissant le regard dans sa direction.

Tsukune : Baisse les yeux devant moi, n'ose même pas plisser les sourcils, où je t'arraches se regard qui m'insupporte.

Il ne le quittait pas du regard.

Tsukune : Et ne pénètre plus jamais dans cette chambre. Maintenant dégage de ma vue. Et dit toi, que tu ne verras plus jamais ta famille, et ce "Gabriel". surtout que je viens d'apprendre que mon très chère neveux, Abnar, la gracié en faisant de lui un archange. Il devra lever son cul à tout ses Dieux et qui sait même les déesse, car après tout les archanges ne sont que leurs jouaient à leurs services, comme les Kitsune.

Il fit un sourire voulant bien le narguer.

Tsukune : Et maintenant hors de ma vue tu m'entends ?!



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Lun 22 Déc - 4:11

Tous nous sépare désormais, Tu es devenu la lumière et moi les ombres. Komura a penser bien faire en prévenant Abnar, Gabri ne se serait pas seulement contenter de s'en prendre à Akira et ses enfants. Le tour de Atori serait venu ainsi que tous les autres archanges noir, Gabriel a prit sa place en tant que l'archange Gabriel et les conséquences s'y ont suivis. Gabriel fut obligé de partir avec les autres archange pour remplir ses responsabilités.

Au fond Atori à perdu ses deux pères en très peut de temps, il en a beaucoup voulu à Komura au début, mais il comprit son geste pour sauver tous le monde et fini avec le temps par le pardonner. Il a parfois la visite de Gabriel, mais ses instants sont tellement rare. Il a encore tenté de trouver le moyne de me ramené mais ça aussi avec le temps il a fini par oublier ou plutôt se faire à l'idée que c'était sans espoir.

Après toutes ses années, j'ai changé que se soit mentalement que physiquement. A force de rester dans le monde des enfers, certaine particularité ont changer chez moi. Mes cheveux sont devenu plus presque noir, mes oreilles sont pointu, mes yeux plus sombre que jamais. Je remercierais tous de même jamais assez de ne pas avoir eu des cornes qui me pousse sur la tête ou autre attribut démoniaque qui n'irais pas du tous avec mon physique.
J'ai reçu une autorisation exceptionnel de remonter sur terre, Nomar me fait à présent assez confiance pour savoir que je reviendrais à ses côtés au moindre appel.

Derek: C'est où que tu m'as amené Nomar?

Cette maison me rappelle vaguement quelque chose, c'est la maison de Stephan? mais il a tellement de changement que j'en suis plus certain. Bien sûr depuis l'explosion provoqué par Gabri, il a été obligé de rebâtir une grande partie, c'est normal que j'ai du mal à reconnaître. Je peux pas rester dans la rue en tout cas, tous le monde me dévisage d'un drôle d'oeil.
Il faut dire que j'ai le look parfais pour attirer l'attention et les craintes de beaucoup, tant pis je sonnais à la porte. C'est l'une des servantes qui venati m'ouvrir et me refermait aussi tôt la porte au nez en voyant ma tête.

Derek: j'ai connu plus accueillant.

Tant pis j'entrais à l'intérieur.

" monsieur!"

Derek: je fais vraiment si peur que ça?

Shin: que vous arrive t'il?

Elle pointait son doigt dans ma direction.

shin: qui êtes vous?

Derek: et toi qui es tu? je ne suis pas chez stephan?

Shin: si en effet mais...cela ne me dit pas qui vous êtes.

Derek: je suis...Derek.

Il me regardait la bouche grande ouverte.

Shin: Derek Kijo?


Derek: oui, alors maintenant tu es qui?

Komura: mon fils ainsi que celui de atori.

Derek: Le fils de Atori...

On dirait encore un gamin, il est tous petit avec une gueule angélique.

Komura: je t'aurais jamais reconnu Derek, tu as changé.

Je le regardais de la tête au pied sur le coup, Komura avec un jean, un t-shirt et une seul queue de sortie?

Derek: tu peux causer.

Komura: j'ai du changé un peut pour m'adapté à mon nouvel environnement, bien que j'ai insister pour gagner mes oreilles et au moins l'une des mes queues visibles.

Derek: et bien mon corps à changer pour s'adapté à mon environnement aussi, mais moi j'ai pas eu le choix.

Komura: oui, rester trop longtemps en enfer change toute personne y résidant. Maintenant je me demande quel genre de Derek j'ai en fasse de moi.

Derek: quelqu'un qui ne compte pas faire de mal à mon fils en tous cas, ou est t'il?

Shin: je vais le chercher.

Il partait aussi vite le chercher.

Derek: est ce que....

Komura: Gabriel ne viens que très rarement nous rendre visite.

Derek: ne lis pas dans ma tête, tu n'y verra pas grand chose de bon.

Komura: je te juste de voir les questions que tu aimerais tellement me poser, mais peur d'obtenir les réponses. Gabriel parlait de toi au début, lors de ses rares moment de visite, mais par après...il a cesser de parler de toi. Sache que lui aussi à changer, en s'adaptant à son nouvelle environnement.

Derek: j'ai peut être changer, mais je l'ai pas oublié pour autant.

Komura: je pense pas qu'il ta oublier non plus, mais il a compris que c'était plus simple et moins douloureux de rester muet. 

Derek: maintenant je suis la.

Komura: tu es toujours lier à Nomar, j'arrive à sentir sa domination sur toi.

Il se taisais à la venue de Atori, il ne va surement pas me reconnaitre. Il a beaucoup de trait de Gabriel, mon coeur se sert à sa simple vue. Sa fait longtemps que j'ai plus ressentir se genre de sentiment que cela m'effraie presque, je me tournais marchant vers la porte presque à fuir pour ne plus ressentir un tel sentiment.

Shin: ou va t'il?

Komura: ne fuis pas Derek.

je restais figer la mains poser sur la clinche.

Komura: laisse tes sentiments reprendre le dessus, même si c'est douloureux pour toi. J'avais peur que les ténèbres t'es entièrement corrompu, mais je me trompais...t'es plus résistant que je l'imaginais.

Je lâchait la poignet de la porte gardant tête baisser.

Derek: je me suis accrocher à l'espoir..de pouvoir revenir.

Komura: viens Shin, laissons les seuls quelque instant.

Shin: j'ai plein de questions à poser.

Komura: et bien tu les poserais après.

Shin: bon d'accord.

Ils partaient tous les deux attendre dans la cuisine, je me tournais ayant du mal à le regardait dans les yeux.

Derek: c'est surement pas l'imaginé que tu aurais espérer de moi, Nomar apprécie ses genre de tenue et à force j'ai fini par les apprécier aussi...et je sais, j'ai surement une gueule flippante aussi.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Lun 22 Déc - 23:51

en effet tout nous sépare à présent.. Au début, je gardais espoir.. Oui l'espoir de le revoir un jour, de pouvoir le serrer dans mes bras, de lui dire qu'il m'a énormément manqué et que je l'aime terriblement.. Mais au fil du temps, je changeais, il est difficile de rester soi même lorsque toute tes habitudes changent, où on te dit quoi faire, et ce qu'il arrivera si je n'agis pas comme tel.. Lorsqu'on te pousse à changer ce que tu es pour devenir quelqu'un d'autre, je ne suis plus pareil, j'ai changé. Je suis à présent un archange, sans doute l'un des plus important, tout le monde me respecte, ils seraient prêt à sacrifier leurs vies pour moi, tout comme il l'aurait fait pour Gabri autre fois. 

Je vis à présent sous l'Olympe, où je côtoie beaucoup de dieu, mais surtout les plus important... Le plus que j'ai croisé est Abnar, le fils de Zeus. C'est avec lui que je dois m'entretenir, et voir même plus. Il n'aime pas se sentir seul, il dit que le pire pour un Dieu, c'est la solitude, la routine et l'ennuis. Voilà pourquoi, il m'appelle souvent, pour avoir une présence, pour pouvoir discuter avec moi de tout et de rien. J'ai finis par m'attacher un peu à lui, il me donne beaucoup de conseil, il est très sage et gentil. C'est lui qui m'autorise de temps à autre à descendre voir mon fils et mon petit fils, bien entendu, sa me fait toujours très plaisir de le revoir. 

autre fois, je parlais souvent de Derek, je demandais s'ils avaient des nouvelles de lui, s'ils avaient trouvé le moyen de le faire revenir, j'ai même fait beaucoup de recherches de mon côté, j'en parlais à Abnar le suppliant presque de le ramener auprès de Atori. Mais il m'a fait comprendre que même pour lui, il serait difficile et remplis de conséquence que de prendre un bien à Nomar, le fils de Tsukune, ils déclareraient la guerre entre eux, et se serait loin d'être.. acceptable. J'ai finis par arrêter de parler de lui, car sa me faisait plus souffrir qu'autre chose, alors j'ai préféré le mettre de côté, penser à autre chose à ma nouvelle vie, tout comme je me disais que Derek en ferait tout autant. Il était au côté de Nomar et moi, j'étais au côté de Abnar.. Qui aurait cru que les choses se tournerait de cette façon. 

Derek était donc apparu devant chez Stephan, où vivait à présent Atori, Komura et Shin leurs enfants, mais également Stephan et Elijah qui avait bien grandit depuis tout ce temps. Il entrait à l'intérieur, et c'était avec Shin qu'il croisait le premier, bien entendu, il ignorait qui il était, c'était Komura qui arrivait afin de le lui dire. 

celui-ci disait, qu'il avait beaucoup changé, en réalité, tout le monde avait changé d'une certaine façon, que se soit physiquement, ou mentalement. Lorsque derek demandait à voir Atori, Shin partait le chercher. En attendant, Derek désirait aussi tôt savoir si j'étais là, où si ils avaient des nouvelles en ce qui me concerne. Komura disait vrai malgré tout, bien que Derek était un peu plus l libre il restait toujours lié à Nomar malgré tout. Atori arrivait, n'en croyant pas ses yeux, il n'aurait jamais pensé le revoir, il en restait figé devant lui. Derek lui se sentait soudainement mal, et désirait prendre la fuite, mais Komura l'en empêchait. 

Atori : Papa.. 

Il serrait les poings ayant du mal à retenir ses émotions, les larmes envahissaient ses yeux rien que de pouvoir le revoir depuis tout ce temps. Komura et shin préférait les laisser seul pour l'instant, Atori restait figé le regardant et l'écoutant. 

Il souriait l'entendant parler, il finissait par s'avancer rapidement vers lui pour le prendre dans ses bras. 

Atori : Peu importe les vêtements que tu portes, et ce que tu es devenu, tu es toujours mon père et je t'aime.. Tu m'as tellement manqué, j'ai cru que je ne te reverrais jamais.. 

Il serrait son étreinte. 


Atori : Comment pourrais-je être terrifié par mon propre père ? 

Il se retirait lentement de lui pour bien le regarder frottant ses larmes, il détournait légèrement le regard. 

Atori :moi, par contre je n'ai pas vraiment changé, enfin, j'ai un grandis, mais.. Je suis toujours autant sensible, c'est agaçant. 

Il ricanait et revenait vers lui. 

Atori : Tu aurais aimé voir Gabriel, je suis désolé, on ne sait jamais quand il viendra, il a tellement de chose à faire.. ET lorsqu'il vient, il ne parle pas beaucoup de lui, je ne lui laisse pas vraiment le temps, je n'arrête pas de lui parler. 

Il passait sa main dans ses cheveux se grattant. 

Atori : Bah oui, j'ai tellement de chose à dire, j'ai peur d'oublier le moindre détail car j'ignore quand je le reverrais, alors je parle sans m'arrêter, voilà que je recommence avec toi désolé. 

Il se taisait un peu pour bien le regarder. 

Atori : J'ai l'impression de rêver, j'ai toujours attendu ce moment, pouvoir te revoir, je suis tellement heureux.. Stephan est devenu plus vieux, même s'il tente de ne pas le montrer, il cache ses vilaine ride avec des sortilèges haha.. Mais il est toujours aussi grincheux. J'ai un fils à présent, Komura à voulu calmer ma peine de vous perdre tout les deux en me donnant un fils, j'en étais très heureux, sa ma.. aidé, il est magnifique non ? On aimerait bien en avoir un deuxième mais on a tout le temps, Shin veut aussi un petit frère, il n'arrête pas d'en parler.. oh et tu verrais Cole et Khal, ils ont bien grandis eux aussi, ils sont devenu de vrai homme, on voit qu'ils tiennent de Akira et de Mike et Enzo, ils sont vraiment très beaux. Et Alec va très bien, il vit avec Zack, ils ont eu un fils tout les deux, ils ont enfin avoué leurs grands amours, bon sa fait quelque temps mais tu ne le savais pas encore alors.. 

Il se taisait remarquant qu'il ne faisait que parler, il en avait à nouveau les larmes aux yeux, son coeur battait rapidement, sa lui faisait tellement plaisir de le revoir. 

Atori : Tu dois repartir bientôt.. J'aimerais vraiment que tu restes, dit moi que tu peux rester quelque temps ici, que tu ne repars pas bientôt, j'ai tellement de chose à te dire.. 

Il baissait les yeux n'arrivant plus à rester fort et se laissait aller. 

Elijah : comme c'est émouvant, c'est qui ce gars ? Et c'est comme ses vêtement ridicule qu'il porte ? Tu l'as trouvé où encore Atori ? Komura risque d'être jaloux, il est tellement possessif. 

Il plissait les yeux. 

Atori : Derek, tu te souviens de Elijah ? 

Elijah : Derek, celui dont tout le monde parle. 

Il le regardait bien de la tête au pied. 

Elijah : Je le voyais pas comme ça. Bon, je vais voir le vieux, j'ai besoin de sous. 

Il fit un signe de la main, allant voir Stephan. 

Atori : il est sans doute en pleine crise d'adolescence, c'est pas facile à gérer.. surtout qu'il traîne avec Akio et Benoit.. 

De mon côté, j'étais dans la chambre de Abnar, tout les deux nus, après notre ébat, je me retournais sur le côté finissant par m'asseoir sur le bord du lit, je commençais à m'habiller. Abnar me regardait du coin de l'oeil.

Abnar : j'aurais préféré te cacher cela, mais si je le fais, tu m'en voudra par la suite je le crains fort.

Je m'arrêtais aussi tôt tournant le regard pour le regarder.

Gabriel : Pourquoi t'en voudrais-je, c'est ridicule.. Mais de quoi parles-tu ?

Il soupirait légèrement fermant les yeux.

Abnar : Ton fils a une visite bien innatendue.

Je réfléchissais de qui il pouvait parler.

Abnar : Derek, Nomar l'a à délaissé sa laisse on dirait.

J'écarquillais les yeux assez surpris, je détournais aussi tôt le regard, regardant droit devant moi et continuait de m'habiller. Abnar m'observait.

Abnar : Pourquoi restes-tu si calme.

Gabriel : Je ne peux descendre maintenant, j'ai encore beaucoup de travail à faire.. Et puis.. tellement de chose on changé, je ne compte sans doute plus à ses yeux, nous sommes tellement différent tout les deux..

Abnar : En effet, vous êtes très différent tout les deux, c'est sans doute voué à l'échec.

Je baissais les yeux.

Abnar : Mais sa te ferait souffrir de ne pas le revoir, alors que tu sais que tu en as enfin l'occasion. Tu en as besoin, alors vas-y. Je m'occuperais de tes tâches durant ce temps.

Je le regardais.

Gabriel : Vous.. êtes certains ?

Abnar : Vas-y, mais ne m'abandonne pas.

Il s'avançait vers lui, se mettant derrière moi glissant ses lèvres contre mon cou.

Abnar : Nomar est toujours lié à lui, il lui appartient, sa ne changera pas. Ne l'oublie pas..

Gabriel : je le sais..

Comme je suis à lui, mais j'ai préféré ne rien dire. Une fois que j'avais finis de m'habiller. J'étais sortis, j'avais moi aussi changé de look vestimentaire, je possédais des longues ailes aussi blanche que cette endroit, avec des armures par dessus. Je volais jusqu'au portail, mais m'arrêtait passant ma main sous mon haut que je serrais au niveau de mon coeur, c'est la première fois que je suis aussi.. Mal à l'aise et stressé.. Je fermais les yeux et finissait par passer le portail, celui-ci nous mène à l'endroit où on pensait très fort.

Je me retrouvais donc chez mon fils comme d'habitude, à l'intérieur, je marchais cherchant après eux, je vis Atori de dos et en face Derek, je le regardais bien, il a changé, il est.. tellement différent.

Gabriel : Derek.

Atori tournait le regard vers moi surpris.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mar 23 Déc - 6:58

Combien de fois j'ai pensé à se moment, comment les choses auraient pu se passer. J'ai imaginé les meilleurs façon possible, mais aussi les pires...mais rien ne va jamais comment on l'imaginerais. Atori se fou complètement de mon look, mais sa doit surement lui faire bizarre de me voir autant changé. Si on ne l'aurait pas dit qui j'étais en réalité, est ce qu'il m'aurait seulement reconnu?
C'est avec hésitation que je posais à mon tour mes mains autour de lui, je suis vraiment ravis de le revoir mais je vais pas aux larmes tous comme lui...serais je devenu moins sensible? à moins que c'est lui qui l'est de trop.

Derek: C'est vrai je m'en rappelle, il ne t'a jamais fallu grand chose pour verser une larme.

Je détournais le regard.

Derek: sa fait longtemps que j'en ai plus verser.

Je relevais les yeux rapidement rien que d'entendre le prénom de Gabriel mon souffle se coupe, évidemment qu'est ce que tu t'imaginais Derek? qu'il serait venu jusqu'à moi les bras grand ouvert? Peut être que c'est mieux ainsi et je lui aurais dit quoi? sa fait des années que l'ont sais vu, mais j'ai garder malgré tous un espoir..alors on se remet ensemble?

Derek: Ne t'en fais pas....c'est mieux comme ça en réalité.

C'est vrai qu'il cause beaucoup, j'ai pas le temps de répondre à la moindre chose. Je me contentais de lui faire un sourire en coin je pense que cela devrais suffire.

Derek: ta raison, tu parle beaucoup Atori. Maintenant prend le temps de respirer pour que je puisse répondre à chaque chose. Premièrement Stephan a toujours été vieux, c'est pas nouveau. Ensuite, c'est vrai ton fils est vraiment magnifique, une bouille toute mignonne. Evite de complimenté les hommes, n'oublie pas la jalousie de Komura est plutôt...enfin un vrai caractère de renard, je parie que ses oreilles bougent déjà dans tous les sens.

Et c'est vrai, Shin le regardait tous en buvant sa limonade.

Shin: papa, qu'est ce que tu as entendu?

Komura: rien du tout!

Derek: je suis content pour mon frère, qu'il est pu enfin se décoincé un peu et j'ai hâte de voir leurs fils. Nous arrivons enfin à la conclusion, je ne peux dire lorsque je serais obligé de rentrer...Nomar ne m'a pas donner d'heure ou de date précises, je...devrais sans doute partir à son appel.


Je posais ma main dans ses cheveux les caressant.

Derek: tu as encore tellement à me dire? avec tous se que tu m'as déjà dit en peut de temps?

J'en ricanais avant de tourner le regard vers se type.

Derek: si la vue de mes vêtements te gêne alors passe ton chemin.

Oui je suis agressif! se type se pointe pour me critiqué? approche gamin que je te donne une raclé. Je regardait Atori fronçant les sourcils, c'est Elijah?

Derek: Elijah? évidemment le fils de Mike, cela explique ses mauvaises manière.

Il partait aussi vite qu'il était venu, je continuais de le dévisagé jusqu'à qu'il ne sois plus à porter de vue.

derek: Je suis étonné avec le caractère de Stephan qu'il fait se genre de crise, moi j'ai tenté de la faire ma "crise d'adolescence" il m'a rapidement remis à ma place.

On continuait à discuté tous les deux enfin quand Atori me laissait la chance de parler bien évidemment, je me taisais bien vite gardant le regard fixé au sol. A peine Gabriel est arrivé dans cette maison que j'ai pu sentir la présence d'un aura bienveillant, je pouvais pas deviné qu'il s'agissait de Gabriel. J'avais déjà à l'esprit un gardien qui tenterait de se débarrasser de moi, j'en plaçais d'ailleurs ma main derrière mon dos créant un arme à l'aide de mon aura. 
Gabriel arrivait j'en ouvrai grand les yeux faisant disparaître mon arme, je grimace...cette aura qui l'enveloppe me rend presque aveugle. 

Derek: Gabriel.

Sa tenue, blanche...trop blanc. Il doit surement penser la même chose pour moi, on est vraiment à l'opposé à présent. Nomar m'avait prévenu si cette rencontre se ferait, on est plus compatible et pourtant...j'ai envie de l'attraper pour l'embrasser et surtout retiré ses vêtements beaucoup trop blanc.

Derek: tu empeste le dieu à des kilomètres.

Je regardais Atori avant de rejoindre la cuisine à mon tour, alors la c'est vraiment loin d'être comme je l'avais imaginé...et qu'est ce qu'il m'a prit de dire ça? je lui envoie un pique alors que je dois être encore imprégné de Nomar également. 

Komura: Derek...

Derek: pas de serment.

Shin: qu'est ce qui se passe?

Derek: quoi tu espionne pas comme ton père?

Shin: j'ai....pas ses dons.

Derek: ah oui et tu peux faire quoi alors?

Il baissait les yeux semblant gêner.

Komura: il a juste un don pacifique, aucune bête ne peut lui faire du mal et la rend pacifique à son tour.

Derek: pratique si jamais un jour tu te fais attaquer par un lion.

Je levais les yeux vers Atori et Gabriel qui entraient dans la pièce, aussi vite je me tournais pour me préparer un café.

Derek: Natsu sort de ta cachette, je t'ai repéré.

Natsu: je me cachais pas! j'attendais juste le bon moment pour faire mon apparitions.

sous sa petite forme de renard noir, il montait sur mon épaule s'y asseyant tranquillement.

Derek: Nomar ma promis de pas s'en mêler.

Natsu: Il m'a dit que tu dirait surement ça, alors si c'était le cas je dois te répondre " je m'en mêle pas, te t'envoie Natsu pour m'en mêler à ma place. Il garde un oeil ouvert sur toi Derek."

j'en levais les yeux aux ciel, lui me regardait avec son petit sourire.

Derek: très amusant.

Je le poussais de mon épaule pour le faire tomber au sol.

Natsu: tu m'as fais mal Derek!

Derek: moi qui croyait que tu retombais sur tes pattes.


Natsu: je suis pas un chat!

Il reprit forme humaine frottant ses vêtements.

Komura: un kistune noir.

Natsu: un kistune blanc

Komura: les plus vicieux d'entre tous.

Natsu: et les plus ennuyeux d'entre tous.

Derek: commence pas Natsu! ou je te r'envoie en enfer à coup de pied au cul.

Natsu: ça va inutile de me crier dessus.

il regardait vers Gabriel plissant les yeux et s'avançait pour le reniflé, il avait déjà droit à mon plus mauvais regard.

Natsu: pouah, qu'est ce que sa pue autant de pureté.

Derek: tu es sûr que c'est pas l'odeur du dieu que tu sent?

Natsu: toi aussi tu pu le..

il recevait ma tasse en plein visage avant même qu'il eu le temps de finir.

Natsu: AAAAHHH!!! sa brûle! t'es complètement malade!? j'en ai eu plein les yeux en plus.

Shin prenait vite une serviette la lui tendant.

Shin: tenez.

Natsu: merci!

Il frottait vite son visage avant de poser son regard sur Shin, direct son pouvoir l'atteignait j'en plissais les yeux de voir ses petites étoiles dans les yeux.

Natsu: qu'il est mignon se petit bout d'homme!

Il se transformait en renard se frottant à lui comme un chat.

Komura: laissez mon fils tranquille vous!

Natsu l'attrapait vite dans ses bras.

Natsu: je le garde celui la!

Shin: vous fâchez pas.

Les poils de Komura s'hérisse, moi j'arrête pas de regarder vers Gabriel pas moyen de regarder ailleurs très longtemps. Il soit se sentir mal à l'aise que je le dévisage sans cesse comme ça. Pendant que Komura et Nastu gonfle leurs poil se fusillant l'un l'autre, je fis un petit sourire.

Derek: bien je vais voir le vieux, il sera sans doute bien content de me revoir. Il est surement dans son bureau, cela fait longtemps que j'y ai plus mis les pied.

Je passais à côté de Gabriel le regardant du coin de l'oeil.

Natsu: ha! regardez moi celui la, il essaye de rendre jaloux. Je connais se petit numéro, il n'arrête pas de jouer avec Nomar comme ça...un vrai chien infidèle.

Komura: un chien?

Natsu: quoi? sa t'étonne? il n'y pas que les kitsune qui sont des chiens de compagnie.

il regardait vers gabriel avec un petit sourire.

Natsu: n'est ce pas?

j'avais rejoins le bureau de stephan, je pouvais le ressentir à l'intérieur. C'est toujours son endroit préféré on dirait, j'entrais sans même toque.

Derek: toujours enfermer dans se bureau, tu n'aime pas changer tes vieilles habitude. 

Je regardais autour de moi, rien à changer ici par contre.

Derek: elijah est déjà partit, tant mieux.

je fermais la porte derrière moi m'avançait vers le bureau m'asseyant sur le coin.

Derek: pourquoi cette tête? tu me reconnais pas? pourtant on en a passer de nombreux moment sur se bureau, sur cette chaise et...par mal d'autre recoin. 

je me retirais du bureau m'avançant vers lui frottant ma main contre son torse.

Derek: ton corps semble fatigué Stephan, le temps à de l'emprise sur toi même si tu tente de le cacher avec un peu de magie. 

j'envoyais mon aura en lui, lui redonnais quelque année en moins, j'ai appris pas mal de sort avec Nomar et surtout beaucoup de magie noir.

Derek: alors on se sent plus vigoureux stephan?


natsu:
 


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mar 23 Déc - 22:06

je suis donc venu jusqu'ici, sachant que Derek était rentré, mais malgré tout j'ignorais comment tout ceci allait se passer, ce que je pourais lui dire... Après tout ce temps de séparation, par quoi commencer ? Je le regardais bien, il a drolement changé, il doit se dire la meme chose me concernant. J'ai envie, de lui dire que je suis content de le revoir, de savoir qu'il va bien, lui demander ce qu'il est devenu, comment il s'en sort là bas, s'il pensait à moi.. Mais rien ne sortait de ma bouche, je restais silencieux, l'observant.

C'était lui qui coupait se silence, en me parlant de moi qui empestait le Dieu, j'en plissais les yeux, alors c'est tout ce qu'il trouve à dire, j'en détournais le regard, comme ci je ne le savais pas, et lui, il pense que je n'arrive pas à sentir la présence de Nomar sur tout son corps, j'en étais déçu sur le coup de cette phrase.

Je le laissais partir dans la cuisine, Atori venait près de moi me prenant dans ses bras, je passais moi aussi mes mains derrière son dos, il se retirait de moi ensuite pour me regarder.

Atori : se n'est pas facile pour lui, il ne voulait pas te blesser, je suis sur qu'il est très content de te revoir mais il ne sait pas comment s'y prendre.

Gabriel : Je le sais, se n'est facile pour aucun de nous deux, j'ignore comment m'y prendre et ce qu'on est censé faire également.. Tant de chose se sont passé depuis la dernière fois que l'on s'est vu, je..

Je soupirais, tout en regardant vers la pièce où il se trouvait avec Komura, où il discutait avec komura et shin.

Gabriel : Bien allons y.

On se rendait donc jusque là, auprès d'eux. Je regardais aussi tot vers Derek, je me demande à quoi il peut penser, il me regar'de également, il semble avoir dure à résister de me regarder. mais il se tournait pour éviter de me voir d'avantage se préparant un café.

Il parlait d'un natsu, je me demandais qui cela pouvait etre, c'était donc un kitsune des enfers, travaillant sous les ordres des dieux la bas, komura ne semblait pas l'apprécier alors qu'il était un kitsune tout comme lui.

je le regardais bien prendre sa forme humaine, il est plutot beau, est ce que tu couches avec lui aussi derek ? Je restais toujours aussi silencieux, les observant et les écoutant. Après la petite querelle entre komura et lui, il s'avançait vers moi me reniflant, je le regardais bien, sans bougerde ma place. il parlait de mon odeur, et encore une fois derek me lançait une pique, je le regardais bien cette fois ci.

Gabriel : Natsu à raison, je ne suis pas le seul à sentir le Dieu.

Atori : humm, komura fait quelque chose.

Il regardait vers komura bien collé à lui et lui avait chuchoté, espérant que la situation s'arrange entre derek et moi, car pour l'instant se n'était pas vraiment le top sa on peut le dire..Etil semblerait que atori soit déçu. Je le suis également, je ne pensais pas que sa se passerait de cette façon.

il avait peut etre envoyé la tasse sur la figure de natsu pour qu'il se taise, mais moi je ne me genais pas pour la finir. Je finissais par tourner le regard vers natsu, qui tombais soudainement amoureux de shin, c'est le don qu'il a.

Atori : eeeh vous pouvez éviter de vous frotter à mon fils comme ça, sa doit etre genant pour lui.

Papa protecteur hum ? Il me faisait penser à moi au début, Komura lui s'énervait plus qu'autre chose. Ayant un caractère plus trempé que Atori. Moi, je sentais le regard de Derek se poser à chaque fois sur moi..Je tournais le regard pour le regarder, on se regardait pendant un petit moment jusqu'à ce qu'il finisse par sourire et me dire tout ça en parlant de mon père, j'ai bien compris son petit jeu, je sais où il voulait en venir, il tente de me rendre jaloux, je le suivais du regard les sourcils légèrement baissé alors qu'il se rendait jusqu'au bureau de mon père.

Atori : Mais non, il apprécie beaucoup stephan, je suis sur que c'est pour lui dire bonjour, et pas pour..

Gabriel : Peu importe, et tout les Dieux ne prenne pas les personens pour des "chiens".

Je regardais vers Natsu.

Gabriel : Abnar n'est pas comme ça, il se sent seul voilà tout.

Je regardais komura, il sait de quoi je prle, il  n'a jamais pu l'oublier, il l'aime encore, il le surveille d'ailleurs très souvent de la haut, je ne suis qu'un remplaçant pour qu'il se sente moins seul et a qui il peut parler d'autre chose que de responsabilité et des choses qu'ils se disent entre "Dieux".

Moi je tournais à nouveau le regard en direction du bureau de mon père, parvenant à savoir ce qu'il se disait et faisait.. Mon père était assis sur son bureau, entrain de chipoter à son ordinateur portable, malgré que physiquement on dirait qu'il était bien jeune, se n'était rien en réalité, son corp s'épuisait de plus en plus, il levait le regard vers Derek le voyant entrer.

Stephan : Derek, c'est toi...?

Il le regardait fermer la porte derrière lui, et l'observait s'avancer dans sa direction.

Stephan : Je n'avais meme pas senti ta présence, il semblerait que mes pouvoirs me lache de plus en plus.

Il levait un oeil vers lui alors qu'il s'asseyait sur le rebord du bureau.

Stephan : tu as bien changer, mais je t'ai reconnu, ne me prend pas pour un idiot tu veux.. et pourquoi tu remémords tout ça ? Je pensais que c'était de l'histoire ancienne.

Je m'éloignais des autres, je sais où tu veux en venir Derek, tu veux vérifier si j'éprouve toujours quelque chose envers toi en te servant de ma jalousie et en utilisant mon père. Atori me regardait quitter la pièce, il fit une mauvaise mine.

Atori : J'aurais vraiment préféré voir d'autre retrouvaille.. Je voyais déjà, qu'ils courrent, l'un vers l'autre, qu'ils se serrent dans leurs bras, qu'ils s'embrassent et se téléporte jusqu'à un lit pour se dire à quel point ils se sont manqué..

Il en soupirait. Mon père baissait les yeux vers la main de derek qui se posait sur son torse le caressant, il relevait les yeux pour le regarder par la suite.

Stephan : et bien tout le monde n'a pas la chance d'avoir le dons, de ne pas vieillir.

Alors que derek utilisait de la magie  noir, afin de le rajeunir d'au moins vint ans en moins, Stephan posant baissait la tete et entre ouvrait les lèvres ressentant se grand changement en lui. Il relevait les yeux ensuite, passant sa main sur son visage n'en revenant pas.

Stephan : Comment as tu fais ça..

J'arrivais attrapant la main de Derek pour le retirer de mon père, je le regardais ensuite du coin de l'oeil.

Gabriel : en utilisant de la magie  noir, Il y'aura sans doute des conséquence, tu as du prendre vingt année d'une vie de quelqu'un d'autre pour le lui donner.

Stephan : Gabriel tu es là toi aussi, alors vous etes de nouveau ensemble.

Gabriel : on a pas vraiment eu le temps de discuter, à par de vilaine pique de sa part bien entendu.

Je ne le quittais pas du regard, baissais les yeux vers sa main que je tenais encore entre la mienne, je détournais le regard finissant par le lacher, mon père se levait préférant nous laisser seul,quittant son propre bureau.

Je restais en face de lui, le regardant à nouveau.

Gabriel : Tu aurais fais quoi par la suite, prendre mon père sur se bureau, ou cette chaise comme autre fois, tu désirais m'atteindre de cette façon, bravo c'est réussi.

Je serrais les poings regardant ailleurs.

Gabriel : si tu penses que j'ai choisis que l'on se retrouve dans cette situation, je n'ai pas demander à etre remplacé par l'ancien archange gabriel, on m'a prit au dépourvu mais j'ai accepté mon destin, tout comme tu as accepté le tient à ce que je peux en voir..

je revenais vers lui.

Gabriel : J'aurias préféré, continuer notre vie d'autre fois, voir mon fils autant que je le désire, voir mon petit fils grandir, apprendre à le connaitre d'avantage, et avoir un second fils comme nous en parlions si souvent. Mais, avec le temps, penser à ce genre de chose me torturait, me faisait trop souffrir, alors sa été plus facile pour moi de.. tout laisser de coté.

Je le regardais bien, ses yeux, son visage, ses lèvres, ses cheveux, tout ça, il a changé, j'ai fait en sorte de mémoriser chaque détail de son visage, mais je m'en souvenais de moins en moins, le voir en face de moi, aussi près, c'est...

Gabriel : nos Dieux ne nous permettrons pas qu'on ait une quelconque relation, tu appartiens aux ténèbres et moi à la lumière, sa serait sans doute... incohérent qu'on puisse avoir cette meme relation qu'autre fois.

Atori était collé à la porte tentant d'écouter, il montrait sa main aux autres, surtout natsu qui n'arretait pas de parler.

Atori : chut j'essaye d'écouter, moi j'ai pas une ouie capable d'entendre tout.

Stephan : sa ne nous regarde pas, laissez les tranquil, je pense qu'ils ont pas mal de chose à se dire après tout ce temps.

Atori : oui mais.. je suis tellement curieux, j'aimerais qu'ils soient à nouveau ensemble..

Il baissait les yeux.J'essayais sans doute de me convaincre que sa serait impossible derek et moi, on est trop l'opposé l'un de l'autre à présent, abnar m'avait bien prévenu pourtant me retrouver en face de lui, alors que j'espérais longtemps que cette instant arrive autre fois, je n'arrive pas à penser correctement en sa présence.

C'est bien la première fois depuis longtemps que je suis aussi déstabilisé, a quoi tu penses Derek ?



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Jeu 25 Déc - 0:28

Stephan à vite sentit la différence en lui, alors qu'est ce que sa fait de retrouver une deuxième jeunesse Stephan? je retirais mon sourire voyant ma main attraper vite par Gabriel, je me doutais qu'il ne tarderait pas à se pointé.

Derek: qu'est ce que cela peut me faire? juste une personne que je connais même pas, tu devrais me remercier plutôt. Ton père n'avais plus si longtemps à vivre, son coeur était en mauvais état...à moins que tu aurais préféré le voir dans la tombe?

Cette fois c'est toi qui me lance une pique Gabriel, mais cela me faisait gentiment sourire. Stephan avait compris qu'il devait quitté son propre bureau nous laissant seul et lui me lâchait enfin la main.

Derek: Aurais tu imaginé des choses obsède Gabriel? je voulais juste revoir un bon ami, il m'a sortit de la misère par le passer aurais tu oublié? je lui ai juste rendu la pareil.

Je m'installais sur la chaise gardant le sourire.

Derek: A t'entendre on croirait que c'est toi la victime dans cette histoire, tu crois que j'ai demandé à me retrouver en enfer à jouer les toutou pour Nomar? J'ai été obligé de m'adapté dans l'endroit le plus hostile au monde, regarde moi aujourd'hui! j'oserais jamais me montrer à ma mère dans cette état.

cette fois j'ai le regard mauvais.

Derek: Pauvre petit Gabriel qui a du tous quitté pour vivre comme un prince en tant que archange, oh plein de responsabilité en effet...faire en sorte que se petit monde tourne bien rond, avant de te prélasser dans le lit de Abnar. Oh quel horreur tu as du subir! j'imagine même pas la souffrance que tu dois endurer chaque jour...oublié était donc la chose plus facile pour toi?

Je me redressais rapidement sous la colère l'attrapant par la gorge et le plaquait contre le bureau.

Derek: t'es vraiment devenu une larve Gabriel! regarde toi, tous blanc, tous brillant, tout parfais. Tu me donnerais presque envie de vomir des arc-en-ciels et chier des nuages.

Je tenais vite son visage pour l'empêcher de détourner la tête et l'embrassais de force, glissant directement ma langue entre ses lèvres.
Derrière la porte Natsu tournait en rond marmonnant son inquiétude, il devait me surveiller de prêt et derrière cette porte ne pouvais me surveiller.

Natsu: si derek tente quoi que se soit, je suis mort! si Gabriel tente quoi que se soit! je suis mort aussi! Maitre Nomar m'a ordonner de garder un oeil sur lui! est ce que j'ai une oeil sur lui la? non! 

Komura: veux tu bien te taire?

Natsu: on vois que c'est pas toi qui risque d'y laisser sa peau dans l'histoire!

Komura: a qui appartiens tu?

Natsu: A dame Persephone et alors?

Komura: alors Nomar ne te tuerais pas, maintenant tais toi!

Il y réfléchissait du coup.

Natsu: c'est juste, mais il pourrait très bien me punir malgré tous en prenant ma virilité!

Shin: ta virilité? qu'est ce que tu veux dire?

Natsu: me castré petit homme, je ne peux laisser faire ça.

Il ouvrait grand la porte écarquillant grand les yeux, moi je m'arrêtais aussi tôt tournant le regardant vers la lame pointé sur ma gorge.

Natsu: Maître Nomar...

Nomar lançait un mauvais regard dans sa direction, sous la peur il prit la forme d'un tous petit renard pour se cacher sous le t-shirt de Shin, celui ricanait fort chatouilleur.

Nomar: recule Derek.

J'obéissais lâchant Gabriel me reculant, maintenant c'est vers la gorge de Gabriel qui pointait sa lame.

Derek: qu'est ce que vous faites?

Nomar: ferme la!

Je comprenais ses intentions et attrapait vite son bras ne voulant pas qu'il en arrive la.

Derek: n'en faites rien.

Il me donnait un coup au visage me faisant tomber à genoux, je posais ma main sur mon nez qui saignait tous en levant le regard. Nomar allait repointé sa faux en direction de Gabriel, mais son geste était stopper par une autre présence.

Nomar: Je vois que tu surveilles aussi ton bien Abnar.

Il regardait dans sa direction.

Nomar: mais tu devrais mieux le tenir.

Derek: Il n'est pas fautif, c'est moi qui est...

nomar: je t'avais pas demander de la fermer? à moins que tu aime être corriger?

Je baissais les yeux n'en rajoutant pas d'avantage, je me sent lamentable surtout au yeux de tous le monde, mais j'ai appris à me comporter comme un bon chien obéissant. Shin levais les yeux vers Komura ne savant pas qui était ses deux personnes.

SHin: qui est ce?

Komura: Celui avec la faux c'est Nomar et maîtr...Abnar. Je t'en avais une fois parler tu te souviens?

Shin: oh, oui...qu'est ce qu'il va faire? ramené Derek? j'ai...encore plein de question à lui poser.

Nomar regardait dans leurs direction les entendant parler, il en fit un sourire.

Nomar: que c'est amusant ton ancien animal domestique en présence du nouveau, tu ne crains pas de creer des conflit ou plutôt...tu ne crains pas de succombé à la tentation Abnar?

Komura regardait vers Abnar sur l'instant.

Komura: cessez de le provoqué.

Nomar: aussi non quoi? tu va envoyer ton petit battard sur moi?

Il regardait Shin sur l'instant tous en ricanant.

Komura: ne le nommé pas comme ça.

Nomar: quoi? batard? c'est pourtant se qu'il est, il n'a rien d'un kistune et rien d'un archange. Mais je peux pas te blâmé, j'ai moi même quelque batard dans la nature.

Il tournait le regard vers moi avec le sourire.

Nomar: n'est pas Derek?

Je serrais le tissus de mes vêtements gardant les yeux baisser, de toute façon j'oserais pas croiser le regard de Gabriel à cette instant.

Nomar: et bien répond.

Derek: oui, maître.

Nomar: je préfère ça, quel est se regard Abnar? de la frustration? à moins que la tentation deviens plus dur à supporter. Est ce que l'archange arrive à remplacer sa présence dans ton lit? c'est un secret pour personne les sentiments que tu partageais pour ton kitsune.

Komura était mal à l'aise et préférait s'éloigner quelque instant ne voulant pas en entendre d'avantage.

Nomar: on dirait que mes paroles ne le laisse pas indifférent.

Cole: et si vous fermiez gentiment votre gueule? c'est qui se type pour l'ouvrir?

Khal: cole tais toi.

Shin: qu'est ce que vous faites ici?

Cole: profité de la bonne bouffe.

Khal: ne l'écoute pas, on est venu pour apporter quelque chose pour stephan.

Cole: oué sa dose quotidienne de "protéine", mais on dirait qu'il en aura plus besoin.

Il regardait stephan de haut en bas.

Khal: je ressent une légère aura de magie noir en toi Stephan, j'espère que tu n'as pas fais de bêtise.

Nomar tournait lentement le regarde dans ma direction.

Nomar: tu t'es amusé à jouer avec mes sort Derek?

Cole: Derek?

Il marchait vers moi plissant les yeux.

Cole: tu fous quoi? tu compte les gramme de poussière? lève toi!

Il tendait la main vers moi, je l'attrapais pour me remettre debout c'est la que je croisais le regard de Gabriel. 

Cole: ta une gueule d'enfer.

Derek: toi, ta juste une grande gueule.

Il me souriait sur le coup.

Nomar: un peu trop grande à mon goût, n'a t'il donc aucun repest pour qui je suis?


Cole: pourquoi j'aurais du respect pour toi? je sais même qui t'es.

Nomar: je suis Nomar.

Cole: oué, c'est pas de chance moi aussi je ferais la même gueule avec un nom pareil.

Nomar serrais sa faux ayant du mal à retenir son calme.

Khal: tu devrais tenir ta langue Cole, il s'agit du dieu de la mort.

Cole posait sa main sur ses lèvres.

Cole: oh mince, comme je suis con! oh votre grâce, votre majesté! fouettez moi pour mon insolence!

Il s'inclinait montrant bien qu'il se fouttait de sa gueule, Nomar commence sérieusement à perdre patience.

Cole: allez c'est bon, je suis pas un lèche cul! j'en ai rien à foutre de qui sais.

Nomar se téléportait face à lui les yeux complètement noir l'attrapant le visage.

Nomar: je pourrais t'obliger à me léchez le cul pour le restant de ta misérable vie!

Cole: je suis le fils de Mike et enzo, leurs âme appartiens à Raynor et la mienne également aujourd'hui. tu ne peux donc me la prendre,tu va faire quoi " dieu de la mort"?

Nomar: il peut avoir pire que la mort sale batard!

Il disparu ensuite dans les ombres, Cole sourit se frottant les vêtements.

Khal: tu es inconscient Cole.

Cole: ça va, si on peut plus plaisanté! j'en peux rien si il est susceptible, il est partit pêter un coup pour se détendre et il se calmera.

Du coup maintenant Nomar m'a un peu oublié, mais il pourrait passer sa colère sur moi plus tard.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   

Revenir en haut Aller en bas
 
nouveau monde, nouveau rp!
Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» voyage au coeur du nouveau monde QUEBEC
» Nouveau record du monde silure
» Nouveau membre, nouveau Burgman 650 et plein de questions ;)
» record du monde marathon
» nouveau forum nouveau pseudo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Zone des habitations :: Les résidences-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com