Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 nouveau monde, nouveau rp!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: nouveau monde, nouveau rp!   Dim 21 Sep - 22:33

J'ai été abandonné à l'age de cinq ans, livré à moi même, à dormir dans la rue, à volé pour vivre. D'après mes parents c'était pour me protéger, j'y ai jamais crue une seule seconde. C'est à peine si je me souviens d'eux ou plutôt j'ai tous fais pour les oublier. Lorsque j'ai eu mes sept ans, j'ai été ramassé par des types louche retirant les enfants des rues pour les vendre à se qu'ils appelait une orphelinat pour enfants des rues. Moi j'appelais plutôt ça la maison aux esclaves, leurs butes n'était pas de nous trouver une familles mais nous éduquer pour devenir de mon petit chien obéissant. 

J'ai pas eu le temps de passer par cette étape, un homme tentait de choisir l'un des enfants déjà éduquer, mais me vis descendre de la camionnette avec les autres. J'ai directement aperçu son doigt pointant dans ma direction me choisissant, le propriétaire tentait de convaincre d'en prendre un éduquer. J'étais encore un garçon sauvage et c'est pas rien de le dire, j'ai toujours été rebelle et même dans la rue. Pourtant cet homme semblant très fortuné ne changeait pas d'avis et m'emmenait jusqu'à chez lui, sur le trajet il m'expliqua le rôle que je devrais jouer avec son fils unique. Je vais devoir être une compagnie pour son gamin, jouer avec lui si il le désire, subir tous ses caprices. Lui disait homme de main, moi j'entendais surtout "chien" 

A peine arrivé dans se palace que la dispute avec sa femme commençait sur son "choix" il est vrai que j'étais pas présentable, je suis sale et mes vêtements son troué de partout. Cet homme ne revenait pas sur sa décision malgré le mécontentement de sa femme, il prétendait avoir décelé quelque chose chez moi qu'avait pas les autres. Une serveuse m'emmenait jusqu'à la salle de bain pour me faire un brin de toilette au passage j'aperçue brièvement se garçon au cheveux bleu. Je le détestais déjà à l'idée que je subirais le moins de ses caprices, c'est son père qui s'occupait de mon "éducation". Devrais je plaindre? normalement non, je peux enfin manger à ma faim, dormir sous un toit et j'ai même ma propre chambre...pourtant je me sens juste comme un animal de luxe pour se garçon pourri gâté. 

Les année ont passé, j'ai vingt ans quelques mois, aujourd'hui nous fêtons les dix-huit ème anniversaire de "monsieur Light". Il a désiré une fête inoubliable, moi je vois surtout ça comme un rassemblement de faux-cul pour baver sur son argent. Gabriel est héritier de ce manoir et de la fortune de son père, disparu avec sa mère de façon douteuse. leurs avion a disparu et cela depuis deux longue années,  heureusement Gabriel a hérité des bonne affaires de son père et gère parfaitement les entreprises, parce que oui ils en ont plusieurs.

Derek: monsieur il est l'heure.

J'ouvrais les tentures soupirant déjà de devoir le lever, pour moi c'est le pire moment de la journée. J'ai oublié de vous dire le plus important, je m'appelle Derek Kijo.

Derek: monsieur?

J'en levais les yeux aux ciel m'approchant du lit, il tente de m'ignorer pour dormir d'avantage comme tous les matins d'ailleurs. Qu'est ce que j'ai envie de retourner se lit pour l'obliger à se lever! il a vraiment que dans ma tête que je suis crapuleux, mais les geste ne suive pas. Je posais ma mains sur son épaule le secouant avec douceur, il suffit d'un rien pour que son humeur chut au plus bas.

Derek: j'ai apporter votre déjeuné, nous avons encore des préparatifs pour votre anniversaire..nous risquons de nous mettre en retard.

Il fronce les sourcils je dois le laisser à présent, je me redressais remontant mes lunettes marchant vers la porte.

Derek: votre café va refroidir, sonnez moi lorsque vous désirez vous habiller.

Parce que oui, même l'habiller je dois m'en occuper.Je partais à la cuisine m'occupant des préparatifs pour le banquet de se soir, je suis un peu le majordome en chef et donne tous les directive aux personnels. J'ai appris à connaitre les goût de Gabriel et le moindre défaut n'ai pas permis. Je pensais à plusieurs choses en même temps pour ne rien oublier que j'en m’entaillais le doigt avec le couteau. Je regardais la blessure qui guérissait déjà très lentement, un don que j'ai depuis aussi longtemps que je me souvienne. Je peux guérir en quelque heures d'une blessure grave qu'un homme normal prendrait des semaines voir des mois à s'en remettre. étrangement j'ai pourtant deux vilaines cicatrices au niveau de mes omoplates, je me rappelle même pas comment elles sont arriver la. Mon biper vibrais signe que Gabriel est début et m'attend.

Derek: monsieur m’appelle, finissez ça au plus vite.

cuisinier: bien.

Je remontais jusqu'à sa chambre toquant deux fois pour prévenir de mon arriver et entrait, il était assis sur son lit buvant tranquillement sa tasse de café.

Derek: bonjour monsieur, vous avez passer une bonne nuit?

Je vérifiais son humeur et préparait ses vêtements du jour.

Derek: la grande salle est déjà prête pour les festivités, le personnel y a travailler toute la nuit. Les cuisiniers s'occupe du banquet actuellement et sont en avances sur leurs prévenu, il n'y a donc aucun retard à signalé. 

j'approchais du lit tenant ses vêtements dans mes mains.

Derek: j'ai pris la liberté de commander un gâteau fais de crème glacer, cela changera des gâteaux traditionnel. Je sais que vous détesté tous se qui est trop commun. 

je m'asseyais sur le rebord du lit pour déboutonné le haut de son pyjama et lui retirait.

derek: vous semblez pas dans votre assiette, seriez vous stressé pour la fête de se soir? il est vrai qu'il aura beaucoup de monde, tous vos..invités on répondu présent et je serais la pour m'assurer que tous se passe pour le mieux.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Lun 22 Sep - 2:05

Moi, je n'ai pas eu une vie aussi difficile qu'à pu avoir Derek, j'étais bien chez maman et papa, leur seul enfant, il suffisait que je demande quelque chose pour l'obtenir, j'étais un vrai enfant gâté sa c'est certains. Mais bon, quand on a l'argent, pourquoi se retenir ? Mes parents adoraient me faire plaisir, et quand je ne recevais pas ce que je voulais, je faisais toujours des crises de colère, ils finissaient toujours pas craquer.

J'ai le confort, je déteste qu'on me presse, et si quelque chose ne me convient pas, je n'hésite pas à le faire savoir. Beaucoup de personne me lèche le.. "cul" pour avoir mes faveurs, ils me prennent sans doutent tous pour un idiot, à croire que je ne remarque rien.

Je me retrouve seul, dans cette grande demeure où j'ai vécu depuis mon enfance. Mes parents qui ont prit un vol d'avion on tout les deux disparu, je sais que sa n'a rien de normal, beaucoup de monde convoite notre fortune. J'ai donc été forcé de me prendre en main rapidement, devoir gérer tout ce que mon père gérait, et donc, toute les entreprises. Je dois dire que cette épreuve m'a fait gagné en maturité.

Derek travaillait donc toujours pour moi, ses services sont grandement mérité. Et puis je me sens plus en sécurité à ses côtés après ce qu'il est arrivé à mes parents. Pour le moment j'étais tranquillement entrain de me reposer dans mon lit, le matin est toujours mon plus grand ennemis. Je déteste tout simplement le réveil, c'est trop dure pour moi.

J'entendais sa voix d'ailleurs, il tentait de me réveiller, j'en me retournais et me serrait mon oreiller l'ignorant, laisse moi tranquille, je veux continuer à dormir. Il avait sans doute l'habitude maintenant il ouvrait les rideaux à fond, pour tenter de me réveiller avec cette lumière qui m'éblouissait les yeux. Il tentait à présent de me secouer avec délicatesse, j'en ouvrais un oeil l'écoutant à moitié. Je fronçais effectivement les sourcils, c'est vrai, c'est mon anniversaire aujourd'hui, et j'ai fais une fête, et je dois être présent. Il avait comprit qu'il était préférable de me laisser un peu tranquille. Il finissait par sortir de la chambre et préparer le banquet pour tout à l'heure.

Au bout de quelques minutes, je finissais par me redresser, la tête bien endormis, je passais ma main sur mon visage, j'attrapais ma tasse de café où je mettais mon sucre, je touillais et le dégustait, tout en grignotant le croissant qui allait avec. J'appelais Derek afin qu'il m'aide à m'habiller, on m'a toujours aidé à m'habillé, à me préparer, et même me laver des fois, sauf lorsque je désire être seul, et oui, je suis à se point là, j'ai besoin qu'on s'occupe de ma personne. J'ai les sous, alors pourquoi m'en priver ?

Je tournais le regard vers la porte alors qu'il frappait à celle-ci.

Gabriel : Entre.

Je détournais à nouveau le regard une fois qu'il entrait à l'intérieur, je tenais bien ma tasse buvant un nouvelle gorgé.

Gabriel : Oui on va dire ça.

Je levais un oeil pour le regarder alors qu'il me parlait.

Gabriel : Et bien j'espère que se sera fait comme je l'avais demandé, tout doit être présentable il y aura beaucoup d'invité.

Je posais ma tasse l'ayant terminé, je regardais les vêtements qu'il tenait, afin de vérifier si c'était convenable, mais il connait mes goûts mieux que quiconque et savait parfaitement quoi me prendre pour m'habiller, je n'ai rien à dire sur son travail.

J'en fis un léger sourire de ce qu'il disait à propos du désert, comme je l'ai dis, il connait parfaitement mes goûts.

Gabriel : Tu me connais que trop bien, tu as bien fait.

Je le laissais faire alors qu'il commençait à me déshabiller. Je le regardais du coin de l'oeil, il sait même lorsque quelque chose me tracasse.

Gabriel : Tout ses festivité me fatigue, je dois toujours jouer la comédie, et garder la tête haute, toute les décisions que je peux entreprendre peuvent me retomber dessus, je dois faire donc attention à chaque gestes que j'entreprend, c'est fatiguant.

Je soupirais tout en regardant devant moi, me levant pour qu'il ait plus facile à m'habiller.

Gabriel : Se ne sera qu'une journée, j'arriverais parfaitement à gérer surtout si tu es à mes côtés. Bien entendu, interdis de boire un verre, je n'aimerais pas que tu sois ivre alors que tu dois me protéger et m'accompagner.

Une fois habillé, je mettais mes manches comme il faut, alors que lui me mettais ma cravate comme il faut.

Gabriel : bien ne nous faisons pas attendre plus longtemps.

J'étais enfin prêt, je descendais donc jusque là, je me rendais jusqu'à la salle afin de vérifier si tout étais comme je l'espérais. Je vérifiais tout en détail, celui qui organisait la salle se dirigeait jusqu'à moi avec son carnet.

Gabriel : j'aimerais qu'il y ait plus de lumières, et je n'aime pas la façon dont la décorations est mises, essayez de trouver autres choses, pour le reste tout est parfait.

" Bien monsieur. "


Il s'en allait, tout était parfaitement bien au fond comme c'était mais j'aime faire travailler mes employer après tout, je les payes assez chère pour ça. Je tournais le regard vers Derek.

Gabriel : Appelé mon chauffeur, qu'il soit prêt, je dois me rendre quelque part, vous m'accompagner.

Je m'en allais en dehors de la salle et me rendait jusque dehors, comme je l'avais demandé, mon chauffeur m'attendait, il m'ouvrait la porte, j'entrais à l'intérieur.

" ou nous rendons-nous monsieur ? "

Gabriel : ici.

Je lui donnais un papier avec l'adresse.

Il se rendait jusque là, je posais mon coude contre le rebord de la vitre regardant le paysage durant le trajet. On finissait par s'arrêter, c'était pas un quartier très snob comme le miens, mais un bas étage en dessous.

" Vous êtes sur que c'est ici monsieur ? "

Gabriel : Oui parfaitement.

j'attendais qu'il m'ouvrait la porte, je sortais regardant l'immeuble, j'entrais à l'intérieur me rendant jusque là, je toquais à la porte.

Akio : Oué c'est ouvert !

J'en redressais un sourcils, j'attrapais la serviette de Derek dans la poche de sa chemise et la prenait pour ouvrir ne désirant pas toucher cette clinche sans doute remplie de bactérie. Quel désordre, et cette odeur, j'en passais ma main sous mon nez et le cherchait après.

Il apparaissait devant moi tout en crachant sa fumée sur mon visage, j'en fronçais les sourcils.

Akio : Vous êtes qui ?

Gabriel : je vous ais appelé il y a une semaine d'ici.

Akio : Ah oué c'est vous, le type qui veut retrouver la trace de ses parents c'est ça ?

Il regardait du coin de l'oeil vers Derek et revenait vers moi.

Gabriel : Vous pouvez écraser cette cigarette, l'odeur est infecte.

Akio : C'est un join, goutez et vous pourrez plus vous en passer.

Il me le tendait, j'en reculais mon visage.

Gabriel :Non merci.

Il ricanait et la posait sur le cendrier.

Akio : installez vous, un truc à boire ?

Il se servait un verre d'alcool. Moi je regardais vers le fauteuil, je préfère ne même pas m'y asseoir, je restais donc debout et le regardait.

Gabriel : Nous ne désirons rien, je suis assez pressé, alors avez vous des renseignement, vous étiez censé m'appelé une fois que vous avez reçu mon virement.


Akio : Ah oué, j'ai sapé. Mais oui j'ai bien reçu cette jolie somme d'argent, je vais donc commencer ma petite enquête, et je suis le meilleur dans se domaine.

J'en croisais les bras.

Gabriel : Vous n'avez donc pas encore commencer vos recherches.

Il tournait le regard vers moi.

Akio : J'avais plein de truc à faire, et si sa vous plaît pas, et bien tant pis pour vous, je suis pas à votre service.

Gabriel : Je vous ais payé.

Akio : ET j'ai bien stipulé que je remboursais pas et que je ferais comme bon me semble, vous avez accepté.

J'en soupirais.

gabriel : Bien, quand commencerez vous ?

Akio : Demain, ou après demain, on verra.

Gabriel : Si je vous donne le double, sa vous donnera l'envie de travailler plus rapidement ?

Il fit un grand sourire.

akio : J'adore faire des affaires avec vous, alors se sera pour aujourd'hui.

Gabriel : Bien.

Je sortais un papier lui faisant un cheque et lui tendait.

Gabriel : je ne veux que personne découvre ce que je trafique avec vous.

Akio : Je serais muet comme une tombe.

Je tournais le regard vers Derek.

Gabriel :Partons à présent.

Akio marchait jusqu'à Derek lui tendant son numéro et lui chuchotait.

Akio : Si une petite folie te donne envie, je suis présent.

Il fit un sourire en coin alors que je partais déjà de mon côté. En bas de la rue, des types pas net en bande arrivaient près de moi.

" Non mais qu'est-ce qu'on voit là, un richard qui s'installe dans notre quartier ?

Ils m'entouraient.

Gabriel : Il serait préférable que vous me laissiez passer.

" Aussi non quoi ? Des types dans ton genre ne savent même pas se battre haha. "

Gabriel : Moi non mais mon homme de garde si.

" Ton quoi ?! Qu'ils viennent on aura des cadeaux à lui offrir ! "

Ils sortaient des armes, j'en reculais sur le coup et grimaçait.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Lun 22 Sep - 23:07

Bientôt il va se plaindre que sa vie est difficile aussi, si cela le fatigue autant toute ses réceptions qu'il arrête d'en faire autant juste pour se donner un genre. Si il a quelqu'un ici qui joue un rôle c'est bien moi et cela depuis mon arriver ici.

Derek: vous avez le sens des affaires comme votre père, ainsi que la détermination de votre mère. Je doute que le moindre faux pat vous guette et surtout vous êtes bien plus intelligent que toutes ses personnes qui tourne autour de vous.

Il se levait pour que je puisse continuer de l'habiller, boire? comme ci il avait besoin de me le dire, c'est à peine si je suis autorisé à cligné des yeux pour être certain de bien le protéger.

Derek: je serais à vos côtés tous le long de cette soirée et même d'avantage si cela vous semble nécessaire comme toujours.

Pourquoi il doit toujours me rappelé mon rôle? je pense que depuis toutes ses années je sais comment me comporter, mais non..il doit toujours tirer sur ma laisse pour me rappelé qui est le maître et qui est le chien. Je mettais correctement sa cravate et son cole tous en levant les yeux pour le regarder et le lâchait décidant qu'il était prêt.

Derek: bien..

je le suivais comme bon chien à son maître, il râlait déjà pour la décoration bien que je devinais que tous était parfait, mais laisser son pauvre personnel sans rien faire est insupportable pour lui.

Derek: le chauffeur? 

partir alors qu'il a tant de travail? je faisais signe de la tête ne pouvant pas désobéir de toute manière, je m'y rendais de se pat attendant à côté de la voiture qu'il se décide à nous rejoindre. Avec ça, je pourrais pas donner mes dernières directive aux personnels pour que tous soit parfait. J'ouvrais la portière le voyant arriver restant curieux sur sa destination. 
On partait j'aimerais bien lui demander  où est ce qu'il compte aller comme ça, mais Gabriel n'aime pas les gens curieux surtout quand il s'agit de lui. 
Je restais donc silencieux attendant de le voir de mes propres yeux, arriver à destination j'aimais déjà pas le quartier. 
Je sortais vite de la voiture pour lui ouvrir la portière, pourquoi venir dans un tel endroit? la voiture attire déjà le regard de curieux.

Derek: monsieur vous êtes certain que...

je levais les yeux aux ciel faisant en sorte qu'il ne le vois pas, de toute façon il m'écoutait pas et entrait dans le bâtiment, j'ayant pas le choix de toute façon je le suivais. Il attrapait ma serviette pour ouvrir la porte, maintenant j'ai plus de serviette! et j'en ai pas de rechange sur moi.
J'entrais plissant les yeux d'une tel odeur, mais je connais parfaitement j'ai surpris l'un de nos serveurs en fumé en cachette et lui ai mis la raclé de sa vie.

la trace de ses parents? je le regardais à cette instant, c'était donc ça! je disais que t'étais intelligent Gabriel, mais la tu me prouve le contraire. il mériterait deux gifles, oui qu'est ce que j'aimerais te les donner ses gifles maudit gamin! De plus il se fait carrément arnaqué et il ne remarque rien, je vais devoir m'en mêler de mon côté, une perte de temps. 
Pour l'instant le le laissait gérer cette affaire à sa façon, encore avec l'argent mais je doute que sa soit la bonne manière avec se type.
J'attendais que Gabriel sorte pour tourner mon regard vers cet homme, j'attrapais son numéro relevant un sourcil.

Derek: une petite folie?

J'attrapais sa veste le tirant vers moi.

Derek: je suis certain qu'on aura très rapidement de bonne nouvelle de votre part, sinon je reviendras vous voir et je doute que vous apprécierez "mes petites folies"

je le lâchais mettant malgré tous son numéro dans ma poche.

Derek: je garde ça malgré tous pour qu'on reste en contact, à très bientôt.

je sortais de cette pièce, maintenant je vais être obligé de me changer avec un tel odeur se qui me mettra d'avantage en retard. sortant du bâtiment je fronçais les sourcils voyant cette bande de taulard tourner autour de Gabriel.
Je réfléchissais pas et fonçait dans leurs direction attrapant le bras du premier gars tous en regardant vers Gabriel.

Derek: désolé de vous avoir fait attendre monsieur.

"lâche moi pauvre type!"

Un autre me braquait avec son arme du coup je jetais sur lui son copain pour les faire tomber tous les deux. Un autre arrivait par derrière, je me contentait de lui donner un coup de coude au visage.

" cet enfoiré ma casser le nez!"

Derek: vous devriez retourner à la voiture monsieur, je m'occupe de ses vilains garçons.

Les deux autres se relevaient tendant leurs armes tirant ma direction, heureusement qu'ils ne sont pas doué pour visé. je les attrapais tous deux par la ceintures de leurs pantalon les jetant dans les poubelles derrière moi. C'est celui dont j'ai cassé le nez qui m'a surpris, il avait ramasser un bout de métal traînant au sol pour me taper avec celui ci au niveau de mes omoplates. La douleur était perçante sur le coup, je me tournais malgré tous l'attrapant pour le mettre dans la poubelle avec les autres. 
je levais les yeux vers la voiture, Gabriel s'y trouvait déjà à l'intérieur regardant dans ma direction. Je le rejoignais rapidement entrant dans la voiture.

Derek: démarrez.

je tente de rester zen malgré la forte douleur que je ressent, sa finira par passer comme chaque blessure que j'ai endurer jusqu’à présent.  

Derek: vous auriez du me parler de se petit projet.

je le regardais du coin de l'oeil sur l'instant.

derek: je me serais renseigné sur cet homme, voir si il avait vraiment les compétences pour retrouver la trace de cet avion et retrouver vos parents. 

Je regardais à nouveau devant moi serrant son pantalon.

Derek: comment je peux vous protéger correction si vous me faire des cachotteries? aujourd'hui vous auriez pu être blessé ou pire encore.

Je me rendais pas compte sur l'instant que j'étais entrain de le gronder, j'étais pressé d'arriver pour m'isolé dans ma chambre. La douleur ne passe pas comme elle devrait le faire, je m'entaille le doigt et quelque minute après c'est déjà un mauvis souvenir, ici...sa devient de plus en plus insupportable.

On était arriver j'ouvrais la porte pour le faire sortir, même si je tente de rien montrer j'étais malgré tous pâle. 

Derek: je suis plus présentable à présent, je vais me changer.

des serveuses couraient dans ma direction avant même que j'ai le temps de m'éclipser, elles me bombardaient de questions pour les décorations des plats. 

Derek: j'ai pas le temps, laissez moi passer.

Je partais vite, elles me regardaient se questionnant de mon comportement.

"il était fort pâle je trouve."

" oui, je vais appelé le médecin, Derek est trop fier pour admettre qu'il est malade."

elle allait au téléphone appelant le médecin, heureusement que je l'ai pas vue faire sinon l'aurait aussi tôt empêcher. J'allais dans ma chambre pouvant souffler un peu et surtout grimacer de cette douleur atroce. Je retirais bien vite ma veste et ma chemise regardant mon dos depuis le miroir. Étrange à premier vue il n'y a aucun hématome ormis ses horrible cicatrice, alors pourquoi cette douleur? On toquait à ma porte j'attrapais vite ma chemise pour me couvrir au moins un peu.

Derek: oui?

le médecin ouvrait la porte j'en redressais les sourcils, pourquoi le médecin de Gabriel est la?

" on m'a appelé pour votre cas"

Derek: mon cas? je vais très bien.

" c'est pas se que me dit votre teins"

je voyais les deux petites serveuses qui me regardait à mi-temps cacher derrière la porte, je les fusillais du regard sur le coup, elles partaient vite.

" monsieur m'a prévenu de la bagarre, il a aperçu un homme vous frapper au dos puis je voir?"

Derek: je n'ai rien.

" retirez votre chemise et asseyez vous!"

je grognais sur le coup, mais obéissais

Derek: vous voyez j'ai rien! 

il posait ses doigts sur mes cicatrices, je me tournais directement pour attraper sa main.

Derek: ne touchez pas.

" c'est arriver comment?"

derek: je m'en souviens pas.

" vous en souvenez pas?"

derek: non.

" cela remonte à quand"

Derek: depuis toujours, arrêtez avec vos questions.

Je levais les yeux vers la porte Gabriel était la à me regarder, super j'ai un publique...

" vos parents ne vous a rien dit?"

derek: je me souviens pas d'eux non plus.

j'ai horreur de parler de moi et mon passer! il m'ennuie et je lui montre en lui répondant sèchement. Le médecin s'imagine que je lui ment, mais pourtant c'et la vérité. je me souviens ni de mes parents, ni du pourquoi j'ai ses cicatrices et franchement je m'en moque. 

" c'est douloureux?"

Derek: parfois, mais jamais comme aujourd'hui..bon c'est fini? j'ai des choses à faire.

" j'ai l'habitude des patients qui râle monsieur Kijo, je vais vous faire un scanner pour votre dos"

Je me levais brusquement remettant ma chemise.

Derek: inutile, je vais mieux. au revoir.

Je le poussais l'obligeant à sortir de la chambre, Gabriel me fusille du regard....c'est pas vrai.

Derek: vous m'obligez à le passer c'est ça?

je soupirais, évidemment si je suis pas au top de ma forme je peux pas le protéger correction.

Derek: très bien je m'avoue vaincu, mais apporter le matériel ici.

" tous le matériel"

Derek: exactement c'est ma condition, vous serez bien payer évidemment..monsieur vous enverra la facture.

Et oui c'est comme ça! je repartais au travail en attendant, j'étais tellement pris que j'en oubliais presque une heure plus tard le médecin revenir avec son matériel.

" monsieur Kijo?"

Derek: Derek et oui j'arrive...qu'il est chiant.

" je vous ai entendu"

Depuis la douleur était passer à mon grand soulagement, je suis quand même obliger de passer se foutu scanner et dans quelques heures les invités arriveront. Je retirais à nouveau ma chemise encore une fois je fusillais les serveuses du regard pour qu'elles reparte au travail.

" allongez vous"

j’obéissais je bougeant pas d'un pouce, je passais dans la machine. 

" qu'est ce que c'est?"

il imprimait la page, sous mes cicatrices se cachait deux symboles identique qu'on aurait jamais pu voir sans se scanner.

Derek: bon alors? je peux sortir je me sent comme une chenille dans son cocon!

" euh oui"

il appuyait sur le bouton pour me faire sortir.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mar 23 Sep - 1:25

Alors que j'étais dehors avec tout ses personnes qui pointait leurs armes, je grimaçais commençant à me demander si c'était réellement une bonne idée que je me rende jusqu'ici personnellement. Mais il ne me répondait plus à mes appels, je n'avais donc pas vraiment le choix que de m'y rendre. Et alors que Akio donnait le numéro à Derek, celui-ci l'attrapait par son cole lui prévenant qu'il n'avait nullement l'intention de m'escroqué, il lui faisait bien comprendre qu'il aurait affaire à lui si on avait plus de nouvelle de sa part.

Akio : Haha, je n'ai aucune mauvaise intention, je suis le meilleur pour retrouver la trace de quelqu'un ou même découvrir son passé, j'ai juste besoin de motivation.

Il lui fit un sourire en coin, une fois qu'il le lâchait, il remettait ses vêtement comme il faut. Tout en le regardant sans aller et en glissant bien son numéro dans sa poche afin de garder un contact avec lui juste au cas où, il en ricanait.

Akio : Oué, n'hésite pas à m'appeler, à très bientôt.

Il retournait à ses occupations, tout en regardant bien le chèque que je lui avais donné en fumant sa cigarette, il en souriait étant bien fortuné grâce à moi. Moi je tournais le regard vers Derek, soulagé de le voir enfin arrivé.

Gabriel : je commençais à exaspéré à l'idée que tu ne viennes pas.

Je soupirais regardant vers cette bande, ils ont des armes et c'est dangereux.. Pour lui mais également pour moi.

Gabriel : Débarrasses nous d'eux, j'ai une fête qui m'attend.. Mais fait attention.

Il tenait déjà le bras de quelqu'un et arrivait très facilement à arrêter tout ses gars, même armé, mon père avait vraiment bien fait son choix en le choisissant, il est plus que compétent c'est certains. Je n'osais pas bougé craignant de me faire tirer dessus, mais lorsque Derek m'ordonnait de retourner dans la voiture, j'obéissais, je courrais jusque là et reculais bien au fond de mes sièges regardant malgré tout vers lui espérant qu'il ne lui arrive rien.

Après tout ses années ensemble, j'aime tout de même sa présence, il est vrai que je ne dois pas être facile à supporter. J'écarquillais les yeux car il s'était fait touché, il vient de recevoir un coup violent d'une barre de fer en plein dans son dos.

Gabriel : Vous avez une arme sur vous ?

" Hum non monsieur, vous détestez ce genre de gadget. "

J'en grimaçais à nouveau, c'est vrai, mais tout compte fait, sa aurait pu nous être utile en ce moment même ! Derek finissait par s'en sortir, il mettait à terre tous ses hommes et entrait dans la voiture, sous son ordre mon chauffeur démarrait aussi tôt à toute vitesse.

Moi je regardais bien en direction de Derek.

Gabriel : Tout vas bien ?

Je l'écoutais, il est vrai que j'aurais du lui prévenir.

Gabriel : Je ne voyais pas l'intérêt.

Je rêve où il m'engueule là ? C'est sans doute la première fois que quelqu'un vient à m'engueuler de cette façon, de hausser la voix sur moi, sa me surprenait sur le coup. Je ne l’interrompais pas malgré tout et le laissait dire.

Gabriel : Oui j'aurais du t'en parler, je nous ais couru un dangers à tout les deux, je ne ferais plus la même erreur.

Je le regardais bien du coin de l'oeil, il semble souffrir, c'est normal vu le coup qu'il vient de recevoir, mais je me souviens qu'une fois, qu'il s'était blessé et j'ai bien vu que sa blessure s'était soigné aussi tôt, il a tenté de le cacher, mais je l'ai vu.

On était arrivé, une fois qu'il m'ouvrait la porte, je sortais de la voiture et continuait de le regarder, il devient de plus en plus blanc, c'est inquiétant non ? Il partait jusqu'à sa chambre pour se changer, je tendais la main vers lui.

Gabriel : Att...

Je rabaissais la main puisqu'il était partis rapidement, les serveuses l'interpellaient désirant lui poser des questions pour l'arrangement de la fête, mais Derek les repoussait n'ayant pas le temps de s'occuper de ça.

Elles avaient bien remarquer son mal être, elles s'inquiétaient donc et préféraient appeler un médecin pensant bien faire. Il était occupé de regarder à son dos, mais ne voyait rien et pourtant sa continuait de lui lancer fortement.. Le médecin finissait par arriver, l'ayant vu, j'avais compris que c'était pour Derek je me rendais donc jusqu'à sa chambre, au passage des serveuses étaient partis retourner à leurs occupations sous le regard menaçant de Derek

J'écoutais leurs petites conversations, et Derek semblait lui répondre de façon assez sec, et il ne semblait pas vouloir se faire occulté. Je plissais les yeux en regardant les cicatrices qu'il avait dans le dos, je n'avais jamais fait attention à ça. Et d'après ce qu'il disait, il ignorait quand et comment cela lui était arrivé mais qu'il avait ça depuis son enfance.

Il ne se souvient donc de rien ? Je ne lui ais jamais posé ce genre de question, je ne me suis jamais intéressé à lui avrais dire et lui pourtant connaît tout de moi. J'en détournais le regard sur le coup. Je revenais vers lui, le médecin préférait lui faire un scanner mais encore une fois Derek refusait, j'en croisais les bras le fusillant bien du regard.

Gabriel : Il est préférable que tu passes se scanner Derek.

Lorsqu'il me posait cette question, je me posais bien contre le mur d'entrée.

Gabriel : Oui c'est une obligation.

Au moins il sera obligé de le faire, je préfère m'assurer qu'il n'a rien de grave. Il m'a sans doute sauvé la vie tout à l'heure, alors bon..

Bien il exécute, il va le passer, mais il voulait que tout le matériel vienne jusqu'ici, sa va encore en coûter mon porte feuille tout ça mais se n'est pas grave. Je levais la main vers le médecin acceptant.

Gabriel : Faîte le nécessaire.

Le médecin partait pour ramener tout le matériel jusque là, je tournais ensuite le regard vers Derek. Il s'en allait continuer son travail, moi pendant ce temps je buvais un verre et me reposais car la fête va me prendre beaucoup de mon énergie je le sens.

Le médecin revenait, je le suivais le regardant installer tout, il en appelait Derek qui arrivait malgré qu'il râlait un peu. Je le regardais retirer sa chemise se retrouvant torse nu, je m'approchais afin de regarder avec le médecin et je fus surpris de voir la même chose que lui, qu'est-ce que c'est que ses marques ?

J'en prenais le scanner plissant les yeux, c'est la première fois que je vois ce genre de symbole, j'en glissais mes doigts sur celle-ci. Derek s'impatientait la dedans, mais le médecin finissait par le faire sortir, je le regardais bien à cette instant.

Je lui tendais le scanner pour qu'il regarde de lui même.

Gabriel : Que signifie ses marques ?

Je plissais les yeux.

Gabriel : J'ai toujours su que tu étais différent, je t'ai vu cicatrisé de façon pas naturel du tout, et à présent ses symboles sous sa ta peau, qu'est-ce que tu es ?

On sonnait à mon téléphone, j'en lâchais le scanner sur la table et décrochait.

Gabriel : Allo oui ?

C'est un appel important, je parlais donc avec celui au bout du fil, Derek avait le temps de s'éclipser de tout ça, même lui ne sait pas vraiment ce que cela signifiait ni même ce qu'il était, il semble ne se souvenir de rien à partir de son enfance.

J'étais en pleine discussion et regardait du coin de l'oeil Derek s'en aller avec le scanner, sans doute pour éviter que je ne me pose trop de question ou je ne sais pas, il allait également continuer à travailler.

Une fois mon appel terminé je me rendais jusqu'à mon médecin.

Gabriel : Vous pouvez faire une autre copie de son scanner.

Médecin : Oui monsieur.

Gabriel : Et ne parlez de ça à personne.

Médecin : Je ne dirais pas un mot.

Je prenais le scanner le regardant bien, je lui donnais son argent, il s'en allait ensuite avec tout son gadget. Je cachais le scanner dans ma farde avec mes autres documents de mon travail.

Je me rendais ensuite jusqu'à ma chambre, prenant une douche car je sentais moi aussi cette horrible odeur, je n'avais pas appelé Derek car je sais qu'il était occupé, et puis sa fait de temps en temps du bien de rester un peu seul.

Une fois ma douche terminé, je passais un essuie sur mes cheveux pour les sécher un maximum, et un autre autour de ma taille. Je tendais mon téléphone pour le regarder, finissant par biper Derek pour qu'il vienne, au fond, je ne peux vraiment pas me passer de lui.

Lorsque je le bip, il sait directement où je me trouve, une fois qu'il était là je tournais le regard vers lui.

Gabriel : Il faut que je me prépare rapidement, la fête va bientôt commencer, mais je me devais de prendre une douche, j'avais une odeur infect sur moi.

je le laissais m'essuyer, je clignais des yeux puisque j'avais soudainement une légère érection, je levais la main pour qu'il cesse.

Gabriel : C'est bon, je vais finir ça, hum va me chercher d'autre vêtement.

je le regardais partir du coin de l'oeil, j'espère qu'il n'a rien remarqué, c'est gênant. je finissais de m'essuyer et tentait de faire descendre tout ça avant qu'il ne revienne. Je me serrais contre l'évier puisque se n'était pas le cas, j'attrapais mon boxer que j'enfilais rapidement ainsi que mon pantalon moi même. Au moins c'est caché, j'en soupirais de soulagement.

Gabriel : je tiens à ce que rien ne change entre nous malgré cette.. incident tout à l'heure.

Je le regardais par le miroir. Bien entendu, je ne lui dirais pas que j'ais demandé un scanner supplémentaire, je tiens à me renseigner sur ses marques qu'il porte. je le laissais finir de m'habiller.

Gabriel : Hum et je ne t'ais pas remercier pour tout à l'heure, tu t'ais mis en dangers pour me sauver. Bien que.. C'est ton travail de le faire.

Je ne suis vraiment pas doué pour remercié quelqu'un, car ils ne le font pas pour moi mais parce que je les payes et rien de plus, au fond il s'en fiche sans doute pas mal de ma vie et de moi même, de ce qu'il pourrait m'arriver, ais-je un seul ami qui s'inquièterais de mon cas plus que de mon argent ?

J'en détournais le regard m'en allant, faut que j'arrête de penser comme ça, j'ai l'habitude depuis tout ce temps, les seul personnes qui s'intéressaient vraiment à moi pour ma personne ont disparus, des fois je me sens seul.

Je me rendais jusqu'à la salle, tout les invités étaient déjà présent et me saluaient tous. Je me rendais jusqu'au podium, remerciant tout le monde d'être là, et que tout le monde s'amuse pour mon anniversaire.

Je descendais ensuite marchant jusqu'à un ami que je connais depuis mon enfance, je lui tendais un verre, DErek me suivait partout.

Gabriel : Je suis content que tu ais pu venir Shiro.

Je penchais les lèvres vers lui.

Gabriel : Tu es sans doute le seul que je désirais réellement que tu sois présent ici.

Je lui souriais buvant une gorgée avec lui, je dois vous dire un petit secret dont pratiquement personne n'est au courant. J'ai déjà eu beaucoup de relation, avec des femmes, et pourtant je n'ai jamais ressentis ce petit truc, lorsque je couche avec l'une d'entre elle, rien ne se passe comme je le voudrais comme tout homme.. Voilà en gros, elles ne m'attirent pas du tout, mais j'ai toujours caché ce côté là de moi et me force de le faire et de jouer la comédie car mon image en prendrait un sacré coup..

Je ne l'ai jamais parlé à qui que se soit, alors je doute que quiconque ait pu le remarquer.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mar 23 Sep - 23:08

Des marques? il parle de mes cicatrices ou bien? je remettais me chemise avançant vers lui attrapant la photo imprimé de mon dos. Qu'est ce que c'est ça? c'est étrange, mais j'avais comme un flash back de mon passer. Un personne dessinant se symbole sur des bouts de papier et une voix féminine qui me dit que c'est pour me protéger. 

je sors bien vite de ses pensées clignant des yeux regardant vers Gabriel aux téléphone, j'en serrais la photo la chiffonnant et partit vite avant de subir d'autres questions. je la mettais à la poubelles avant de retourner à mes occupations tentant de sortir ça de ma tête. C'est pas évidant pourtant, Gabriel a toujours su pour mon don de guérison alors que je pensais le contraire et maintenant...ces marques. Avec tous ça j'ai a peine avancé dans mon travail et Gabriel qui me bipait, j'espère que c'est pas pour me bombarder à nouveau de question. 
Je montais à l'étage jusqu'à la salle de bain ou je frappais avant d'entrer.

Derek: vous avez besoin de moi?

J'avançais vers lui prenant une serviette essuyant son torse.

Derek: Vous avez bien fais, heureusement qu'il a bien d'autres tenue adapté au thème de la soirée.

Je descendais la serviette jusqu'au bas de son ventre quand il me demandait d'arrêter, je me redressais sur le coup étonner. Il me demande de venir pour l'aider et maintenant il souhaite que je m'arrête? peut important autant ne pas chercher à comprendre, je me tournais quittant la salle de bain allant lui chercher ses affaires. Revenant je baissais les yeux quand il mettait son caleçon, ah j'ai compris! oui j'ai vu un petit peu. Il me fait son gêner? et il crois que j'ai jamais remarquer cet "état" le matin? 
Mon dieu que je me retenais de sourire sur le coup, pour moi il songeait juste au damoiselle qui invitera dans son lit et en ai motivé d'avance.

Derek: je ne comptais pas changer ma façon de vous servir pour autant, et peu importe qui se suit ou se que je suit.

Il tente de me remercier pour tout à l'heure? enfin à sa manière, j'en souriais cette fois m'approchant de lui enfilant sa chemise.

Derek: et je recommencerais si cela me semble nécessaire, mais...si cela ne pouvait pas arriver tous les jours sa m'arrangerais.

Pourquoi cette mine déprimé tous d'un coup? a quoi il pense? au fond il est comme moi et n'aime pas se dévoilé aux autres. Il partait d'un coup sans dire un mot, je le suivais malgré tous jusqu'à la grande salle. Beaucoup d'invité sont déjà présent saluant Gabriel et souhaitant son anniversaire, je regardais l'heure sur le coup...non c'est pas encore maintenant, dans quinze minutes exactement sera l'heure de sa naissance.

Shiro: Gabriel, tu pensais quand même pas que je raterais cette petite fête. Bon anniversaire mon ami!

Il ricanait écoutant ses aveux, moi je plissais les yeux ayant tout autant entendu.

Shiro: j'allais pas te laisser seul avec ses vieux richard ennuyeux.

Il tapait son verre contre le siens.

Shiro: santé mon ami et que les rides ne te gate pas trop vite.

Il buvait une gorgée tous en regardant dans ma direction.

Shiro: toujours à te coller celui la, tu sais pas simplement le mettre dans un coin avec un gros os pour qu'il te lache un peu?

Espèce de gamin prétentieux, pourrie et gâté. 

Shiro: j'aime pas sa façon de me regarder avec ses yeux de crotale.

Il passait son bras autour des épaules de Gabriel s'éloignant avec lui, je restais à ma place me mettant au fond de la salle regardant dans leurs direction.

Shiro: tu vois, il suffit de lui rappelé ou est sa véritable place. Bien parlons de chose plus intéressante hum? tu m'as dit que tu passerais chez type aujourd'hui pour avoir des nouvelles de tes parents, alors? il a trouver quelque chose?

Il sourit passant sa main dans les cheveux de Gabriel, j'en ai le poil qui s'hérisse..je supporte pas se type.

Shiro: a voir ta tête c'est pas le cas, ne t'en fais pas si je t'ai recommander se mec c'est pas pour rien. Faut juste que tu le bouste un peu, tes parents sont encore en vie quelque part je le sent. 

il regardait autour de lui.

Shiro: c'est pas le jour pour déprimé alors regardons un peu se qu'on a aujourd'hui, on a de la chance il n'y a pas que des vieux croûtons, regarde celle avec le robe noir et sa bande de copines. Pas mal non? sa fait au moins la quatre fois qu'elles se retournent pour nous regarder.

il posait sen doigt sous son menton pour relever son visage.

Shiro: comment tu veux terminé cette soirée dit moi?

J'attrapais sa main pour l'obligé à le lâcher.

Derek: navré de vous interrompre, mais quelqu'un demande monsieur.

J'attrapais vite la main de Gabriel le tirant avec moi carrément hors de la salle pour être en "privé".

Derek: désolé, je voulais pas vous brusquer mais...les quinze minutes sont passer alors il est heure.

J'allais vers un tiroir sortant un paquet que j'avais dissimulé et lui tendait.

Derek: bon anniversaire monsieur, c'est...de ma part.

je le regardais quelque instant avant de partir de mon côté m'assurant que les invités ne manque de rien. Je lui ai acheté un casque à musique et le mp3 qui va avec, je sais dans ses moments de détente il adore écouté la musique et puis j'avais pas d'autre idée. Gabriel revenait à la salle, je le regardais du coin de l'oeil et repris ma discutions avec cette jeune fille. Je pense d'ailleurs qu'elle a le tiquait pour moi bien que je sois qu'un majordome.

Shiro: et bien te revoilà, il fait souvent sa ton toutou te prendre de force en pleine discutions? 

il me regardait sur le coup.

Shiro: quoi? sa te plait pas qu'il discute avec une de tes invités? il semble avoir déjà prévu sa fin de soirée. même les chiens peuvent être en rûte parfois.

Il levait les mains.

Shiro: bon j'arrête de jouer les mauvaises langue, j'en peux rien si j'ai jamais pu sentir se type..ton père la juste ramasser comme on le fais d'un animal égarer, qu'est ce que tu sais de lui au fond à part son nom? d'où il vient? qui sont ses parents...tu ne sais rien. Je vais au buffet, tous ça m'a donner faim.

Il partait laissant Gabriel la, moi je regardais dans sa direction pour m'assurer qu'il n'a besoin de rien. je le voyais trouver regardant vers moi alors j'arrêtais ma discutions avec le fille pour le rejoindre.

Derek: quelque chose ne va pas?

je levais les yeux vers Shiro qui me regarde avec son sale petit sourire, depuis qu'il est gamin il ne cesse de me rabaisser ou me faire des misères quand j'avais pas encore l'age de me défendre.

Derek: je possède peut être les yeux du crotale, mais lui détiens la langue. Je sais que c'est votre ami, je suis désolé. pourquoi ne être en compagnie de ses dames? vous semblez pourtant motivé tous à l'heure.

Je pouvais m'empêcher de sourire.

Derek: vous êtes gêné? pourquoi? vous avez peut être remarquer mon don étrange, mais moi aussi je remarque beaucoup de choses.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mer 24 Sep - 1:04

Quand je vous dis que Derek me connaît mieux que personne, il sait même l'heure exacte de ma naissance, c'est tout de même assez poussé. Alors que moi, au fond, je ne sais pas grand chose de lui. Enfin soit, j'étais avec Shiro, je le connais depuis que je suis gamin, il arrive à me parler librement sans jouer la comédie c'est ça que j'aime bien chez lui, je lui souriais alors qu'il me disait tout ça.

Gabriel : Merci, sa me fait plaisir de l'entendre de ta bouche.

Je souriais, c'est sans doute le seul que j'apprécie d'entendre qu'il me souhaite un bon anniversaire. Je ne faisais pas vraiment attention à Derek sur le moment, je regardais bien en direction de Shiro et l'écoutait.

Je ricanais de ce qu'il disait à propos des vieux richards ennuyeux, se n'est pas faux, mais bon, c'est parce que je suis un jeune successeur c'est pour ça, je ne devais pas m'occuper des entreprises avant un long moment mais les choses ont changé depuis que mes parents ont disparus, j'ai du tout laissé tomber, mes études en autre, pour m'occuper des affaires de mon père et éviter qu'ils ne tombent dans de mauvaise main.

Gabriel : Oui santé, ne me parle pas de ride, je suis trop jeune pour ça.

je ricanais à nouveau tout en buvant une gorgé de mon verre. Je me taisais vu qu'il parlait de Derek qui était près de moi, il faut toujours qu'il se montre dure avec lui, j'en soupirais sur le coup.

Gabriel : il est là pour me protéger Shiro, il m'a sauvé la vie tout à l'heure, je ne regrette pas qu'il soit à mes côtés.

Avec ses yeux de crotales ? J'en regardais les yeux de Derek à cette instant, moi j'ai toujours trouvé son regard attirant, se n'est pas du tout courant des yeux jaunes. Je sentais ensuite le bras de Shiro entourner autour de mon épaule, pour me serrer contre lui, il m'emmenait plus loin, nous éloignant de Derek.  

Je regardais du coin de l'oeil vers Derek, il était resté dans un coin de la salle nous observant au loin, il semblerait avoir comprit qu'il était de trop avec Shiro. Je revenais vers Shiro à cette instant, glissant mes mains dans mes poches. Je détournais le regard sous cette question, c'est lui qui m'a donné le numéro de Akio afin de retrouver la trace de mes parents, il m'a donné cette espoirs qu'ils pouvaient encore être vivant et que Akio était sans doute le seul à être capable de retrouver leur trace.

Gabriel : Non il n'a encore rien trouvé, je pense qu'il n'avait même pas commencé à chercher.. je l'ai donc été lui rendre visite, et je l'ai payé d'avantage pour qu'il les recherches rapidement.

Je sentais sa main dans mes cheveux, mon coeur se serrait je le regardais bien à cette instant. Il finissait par changer de conversation, il est vrai que je n'ai pas envie de penser à tout ça aujourd'hui. Je regardais vers les femmes qu'il me montrait ou plutôt l'une d'entre elle. Je plissais les yeux vers celle qu'il montrait, tout les hommes la trouveraient belle, moi elle ne m'intéresse pas, mais je souriais malgré tout jouant encore une fois la comédie.

Gabriel : Oui elle est plutôt jolie en effet, tu as le dons pour trouver les femmes.

Je revenais vers lui, sentant son doigt se poser sur mon menton pour relever mon visage vers le sien, je le regardais bien entre ouvrant légèrement les lèvres.

Gabriel : Et bien..

Je n'avais pas le temps de lui répondre que Derek attrapait la main de Shiro pour le retirer de moi, je l'observait sur le coup, me demandant ce qu'il avait. Il prétendait que quelqu'un désirait me voir, il me tenais bien fermement la main pour m'emmener en dehors de la salle, pour qu'on soit seul.

Gabriel : Quelqu'un désire me voir ici ?

Les quinze minutes, de quoi il parle ? Je le regardais se rendre jusqu'à un tiroir pour prendre un cadeau, et revenait ensuite vers moi me le donnant, tout en me souhaitant un bon anniversaire, mon coeur se serrait, je ne m'y attendais pas du tout.

Sur le coup, je ne l'ai même pas remercie, je regardais le cadeau toujours autant étonné de sa part. Lui retournait à la salle me laissant seul, j'ouvrais celui-ci et n'en revenait pas de ce que c'était. Un casque, j'en souriais glissant mes doigts sur le paquet, il sait parfaitement ce que je désirais, ce que j'aime, sa me faisait plus que plaisir c'est sans doute le meilleur cadeau que j'ai pu recevoir.

Je montais jusqu'à ma chambre pour le déposer, ne pouvant pas le tester tout de suite malheureusement. La fête était loin d'être terminé, je retournais ensuite à la salle cherchant Derek du regard désirant le remercier. Shiro me trouvait en premier.

Gabriel : Arrête de l'appeler comme ça, il est très important pour moi.

Je plissais les yeux repérant à cette instant Derek, entrain de parler à cette.. Femme, j'en serrais les poings, elle semble être bien intéressé par lui, à quoi je m'attendais ? Et puis il à le droit de voir des femmes et de s'amuser, c'est normal je ne peux pas non plus tout lui refuser.

Je regardais vers Shiro qui disait ça, j'en levais les mains tentant de montrer que je m'en fichais.

Gabriel : Non, il fait ce qu'il veut, je tiens juste à ce qu'il ne fasse pas ça pendant qu'il travail pour moi, les amourettes c'est après le boulot.

Je remettais mes mains dans mes poches détournait le regard vers Derek, je regardais à nouveau vers Shiro l'écoutant.

Gabriel : Oui tu as sans doute raison.

Pourquoi est-ce que sa m'énerve autant dans ce cas ? Je tentais d'ignorer Derek à présent, sa ne sert à rien de regarder ses moins fait et geste, c'est plutôt censé être le contraire. Il doit me protéger après tout et au lieux de ça, il s'intéresse plus à draguer.

Shiro à raison, je ne sais rien de Derek, je ne connais pas son passé, j'ignore qui il était avant que mon père n'aille le chercher pour qu'il me serve.

Gabriel : Moui tu as raison, je devrais peut-être demander à Akio de découvrir son passé également..

Je le regardais partir au banquet, je détournais le regard réfléchissant à tout ça, mais je n'avais pas le temps de réfléchir plus longtemps vu que Derek revenait vers moi, je levais les yeux pour le regarder.

Gabriel : JE vais très bien.

Je détournais le regard montrant bien que se n'était pas le cas. Mais je revenais vers lui alors qu'il parlait de Shiro.

Gabriel : Il a toujours été comme ça, mais il est un ami fidèle.

J'écarquillais un peu les yeux de ce qu'il me disait, il a donc remarqué.

Gabriel : Sa ne te regarde pas.

Il remarque beaucoup de chose, mais malgré tout, durant toute ses années à rester à mes côtés, il n'a jamais vu que je pouvais être attiré par les hommes et non par les femmes et pourtant, je joue la comédie et me fait des femmes alors qu'elle ne m'attire pas du tout.

Oui je suis gêné, et pourtant se n'est pas la première fois qu'il me voit dans cette état, lorsque je me réveil le matin c'est pareil et pourtant là, sa ne me fait pas grand chose, mais là, c'est parce qu'il me touchait, il était proche de mon entre jambe... Je commence de plus en plus à avoir envie d'être touché par un homme, et sa se ressent, j'ai du mal à me contrôler maintenant et puis Derek est séduisant il ne faut pas le cacher.

Gabriel : Je ne suis pas gêné, tu as sans doute raison, je devrais finir cette fin de soirée comme il se doit, elle semble être interessée par moi, tu en ferais tout autant de ton côté n'est-ce pas ?

Je le regardais du coin de l'oeil les sourcils légèrement froncés, oui, j'ai bien vu que cette femme dont il faisait causette était tombé sous son charme, il pourrait l'avoir dans son lit très facilement, je soupirais passant ma main sur mon visage passant à côté de lui mais m'arrêtait malgré tout.

Gabriel : Merci pour la cadeau, sa m'a fait plaisir.

Je m'en allais jusqu'à ses demoiselles, celle qui portait une robe noir semblait contente que je vienne enfin à elle.

Gabriel : Bonjour mesdames, puis-je vous emprunter votre amie.

Elles ricanaient alors que je prenais la main de celle-ci pour l'emmener danser avant tout, je la tenais bien tout en la regardant, celle-c me souriait, on faisait un slow.

" j'ai cru que tu ne viendrais jamais à ma rencontre, je ne savais pas quoi faire de plus pour montrer mon attirance en ton égards. "

Je souriais .

Gabriel : Je l'avais remarqué, mais j'avais quelque chose à faire avant tout.

Elle approchait ses lèvres de mon oreille pour me chuchoter tout en glissant sa main sur mon torse.

" Et si on allait jusqu'à ta chambre ? "

Je détournais le regard voyant que shiro me regardait avec un grand sourire, comme pour dire " oué bien joué fonce ! ". Et Derek qui me regardait également, j'en revenais vers elle.

Gabriel : Bien allons-y.

Je lui tenais toujours la main sortant de la salle et l'emmenait jusqu'à ma chambre, Elle me poussait dans mon lit pour que je m'installe, je m'allongeais tout en la regardant, elle retirait rapidement sa robe qu'elle laissait tomber à terre, se trouvant en sous vêtement, elle avait tout parfaitement où il fallait, tout homme la trouverait sexy et serait déjà bien motivé rien que de voir ça mais pas moi.

Elle marchait à quatre patte jusqu'à mon lit glissant ses mains contre mon torse, elle soulevait mon t-shirt et se penchait pour tétiller mes tétons, elle se redressait ensuite sur ses genoux pour retirer son soutien gorge, montrant sa poitrine, elle les massaient tout en me regardant et attrapait ma main pour la placer sur son entre jambe.

" Regarde comme tu me fais déjà mouillé, j'ai envie de toi, je t'excite ? "

Gabriel : hum oui.

Elle souriait.

" Allons voir ça. "

Elle déboutonnait mon pantalon, le retirant d'un coup sec ainsi que mon boxer, elle regardait mon entre jambe et relevait le regard vers moi.

" C'est pas ce que je vois là, ta un petit problème ? "

J'en détournais le regard, c'est pas vrai..

" Bien je vais le motiver autrement "

elle se penchait commençant à attraper mon membre pour le masturber et y glissait sa langue commençant à me faire une gâterie, j'en fermais les yeux, je ne voyais pas cette femme mais Derek à cette instant qui me faisait la gâterie, j'en ouvrais grands les yeux, pourquoi je pense à lui ?!

" Ah et bien voilà, il est tout motivé maintenant ".

Elle ricannait, elle enlevait son string et me grimpait dessus, elle se pénétrait et commençait à faire des mouvements, elle prenait bien son pied, moi je restait silencieux glissant mes mains contre ses hanches malgré tout et bougeait de mon côté.

" Hum oui ! "

Au bout d'un moment, elle venait d'atteindre son orgasme, elle en tombait sur moi tout contente, moi j'en détournais le regard, je n'ai pas réussit à allait jusque là pour ma part, je me retirais d'elle tout en remettant mon caleçon.

" Tu vas où.. ? "

Gabriel : Je vais faire un tour, tu peux emprunter ma salle de bain si tu désires te doucher.

Je me rhabillais et quittait ma chambre la laissant là, j'avais juste attrapé le casque que m'a offert Derek et m'en allait plus loin pour m'isoler, laissant les autres continuer ma fête. J'attrapais juste un morceau du Désert que Derek avec commander pour moi, de la crème glacer, je mettais mon casque à mes oreilles mangeant, j'avais besoin de m'isoler, je posais mon coude sur la table et posait ma main sur ma joue pour tenir ma tête, pourquoi est-ce qu'il faut que je sois comme ça.. Que je sois différent.

C'est sur, si les femmes ne m'attire pas au point de ne pas avoir d'érection lorsqu'elle tente de me chauffer, et ne pas arriver à jouir.. Et préféré regarder les hommes que les femmes, je sais parfaitement que je suis homo, je ne suis pas dupe mais cette réalité m'effraye et je n'ai jamais couché avec un homme, d'ailleurs il veut mieux que je ne pense même pas à cette ça, si on apprendrait la vérité sur ce côté là de moi, sa serait juste horrible pour mon image.



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mer 24 Sep - 22:37

Je l'aurais vexé? pourquoi? pour avoir remarquer sa petite motivation de tous à l'heure? c'est pourtant pas la première fois et pourtant il ne m'a jamais fait cette tête au part avant. Je tentais de comprendre la faute que j'aurais pu commettre, je l'écoutais étonné de se tons froid qu'il prenait avec moi. Je compte finir cette fin de soirée comme il se doit? je levais les yeux vers la jeune fille de toute à l'heure avec laquelle j'ai discuté. Il serait en colère pour ça? de la jalousie à mon égard? pourquoi?

Derek: non se n'est pas mon...

Il passait à côté de moi me remerciant pour le cadeau.

Derek: Je suis ravis que se présent vous ai plus.

Je suis mal à l'aise sur le coup, c'est la première fois qu'il a un tel comportement avec moi. Je le quittais pas du regard il invite cette fille, mais je vois pas cette envie comme l'aurait tous les hommes. Shiro levait son verre dans sa direction l'applaudissant presque pour son exploit, moi j'ai surtout envie d'aller le chercher pour continuer notre discutions. Il me lance un regard, je le ressent presque comme une provoque. je faisais rien le laissant partir, l'autre fille me lance un regard espérant que son tour arrive. Même si c'est jeune femme est séduisante, mon envie n'y ai pas du tout. J'arrête pas de songer au regard de Gabriel, c'est un regard de jalousie j'en suis certain.  

Je sortais de grand hall pour m'isolé du bruit et réfléchir plus clairement à la situation, j'avais une petite idée en tête mais j'aurais du mal croire que se soit le cas. Sa expliquerais pourtant le petit accident de tous à l'heure alors que je l'essuyais, il a été gêner et encore maintenant que je lui ai rappelé, il n'a même pas oser me regarder dans les yeux. 

Derek: qu'est ce que ta pu être naïf mon pauvre Derek.

Oui je parle tous seul, mais moi qui prétendait connaitre Gabriel sur le bout des doigts voilà que chose si simple, je l'ai même pas remarquer. J'aimerais en savoir plus, mais pour l'instant je risque de pas le voir jusqu'à demain matin. Alors j'allais à la cuisine pour me faire une tasse de café, en y sortant je vis à mon grand étonnement Gabriel se rendre jusqu'au petit salon. Je le suivais discrètement pour voir se qu'il comptait faire. Il utilise mon casque sa me faisais sourire sur le coup et mange en plus de la glace, ok il est entrain de déprimé. J'entrais posant ma tasse sur la table tous en le regardant avec mon petit sourire.

Derek: on dirait que sa c'est pas bien passer.

Je m'asseyais à côté de lui regardant sa glace, oohh je vais oser le charmé? il faut bien que je le test pour confirmé mes soupçons. Je retirais mon gant passant mon doigt dans la glace avant d'y passer ma langue et le suça ensuite pour récupéré toute la glace.

Derek: J'ai bien fais de choisir se traiteur, il fait des glace succulente n'est ce pas?

Je le regardais du coin de l'oeil.

Derek: vous semblez troubler, est ce que la demoiselle n'a pas combler vos désirs? 

Je posais mon coude sur la table y posant ma joue ensuite, j'utilise mon petit regard charmeur d'autre sa fait fondre les femmes alors si Gabriel est plus pour les hommes alors...

Derek: Cela m'arrive aussi, les femmes me laisse sur ma fin ou comble pas mes désirs alors j'ouvre d'autre horizon. D'ailleurs pour tous vous avouez ma toute première expérience fut avec un homme, bien plus vieux que moi.

J'en ricanais voyant sa tête, il a les réactions que je m'attendais.

Derek: je vous choque peut être? moi qui parle rarement de mon passer, voilà que je me dévoile face à vous...peut être parce que je suis bien en votre présence et vous fais confiance.

Je m'appuyais contre le dossier de ma chaise.

Derek: sa me manque parfois se genre de relation, bien que j'ai beaucoup de travail alors sa m'occupe et l'envie me passe.

bon aller assez parler de moi, maintenant je passe à la phase suivant, je me penchais vers lui le regardant bien dans les yeux posant même ma main sur sa cuisse.

Derek: assez parler de moi, je dois surement vous ennuyer par contre...j'ai ressent un froid tous à l'heure, je vous ai vexé n'est ce pas? vous m'avez lancer une pique.

je souriais sur le coup.

Derek: vous pensiez que je finirais ma soirée avec cette jeune fille? j'ai même pas eu le temps de vous répondre alors la réponse est non...elle est charmante, mais elle a également un rang social que j'ai pas. Je suis qu'un majordome et vous êtes dévouer corps et âme.

je reculais retirant ma main de sa cuisse.

derek: je suis chargé d’exhaussé le moindre de vos désirs, garder chaque secret jusqu'à la tombe. 

je tente toute en finesse de lui faire comprendre que j'ai enfin deviné ses petits désir cacher.

Derek: je suis donc à votre disposition peut importe l'heure de la journée ou de la nuit.

Je finissais par me lever passant derrière sa chaise posant mes mains sur ses épaules, me pochant pour chuchoté à son oreilles.

Derek: mais peut être que vous avez besoin d'aide pour dévoilé ses désires, cela fait également partit de mon travail. fermez les yeux aller..je vais pas vous manger. 

je passais ma main devant ses yeux pour les faire fermer, il se laisse faire un hétéro m'aurait déjà repousser même foutu un baffe. Je remettais ses écouteurs au oreilles changeant la musique pour en mettre une adéquat. Je lui faisais face à nouveau le regardant avec un petit sourire de coins, sa respiration s’accélère déjà alors que j'ai même pas commencer et..."petit flèche jusqu'au pantalon" preuve numéro deux! sa fait l'ombre d'aucun doute désormais.
bien j'aurais pas besoin de jouer le rôle des petites caresses, je me posais à genoux face à lui. bonjour le flashback d'une scène pratiquement identique dans le passer, je lui ai pas dit bien sûr..cela lui blesserait de l'apprendre, mais l'homme en question était son père. j'avais pas le choix et personne n'a jamais rien su, maintenant voilà que j'agis de la même façon avec son fils...non j'agis de ma propre volonté cette fois.

je posais à peine mes mains sur son pantalon qu'il se crispe déjà, il est stressé et j'avoue que sur l'instant cela m'amuse. J'ai heureusement songé à fermer la porte a clé du salon au cas ou cette instant arriverait. je déboutonnais son pantalon, il bouge toujours pas et se contente de serrait les accoudoirs. Bien alors je peux commencer, je sortais l'engin le glissant directement en bouche et jouait mon rôle comme dans le passer avec son père. non, je ressens pas les même effet..j'ai a présent un noeud à l'estomac et ressent l'envie de lui faire plaisir jusqu'au bout.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mer 24 Sep - 23:15

J'ignorais que ma petite réaction de tout à l'heure faisait réfléchir Derek sur mon orientation sexuelle, et il avait dans le bon, il commençait à comprendre de plus en plus. J'ai mal réagis tout à l'heure, et à cause de ça il a sans doute découvert ce côté là de moi que je cachais depuis si longtemps. Mais j'ai de plus en plus de mal à cacher ce côté là de moi, sa devient vraiment difficile..

Je m'étais isolé, mangeant ma crème glacé tout en écoutant de la musique, je n'attendais même pas Derek arriver. Mais c'est lorsqu'il arrivait, en posant sa tasse sur la table que je le voyais, j'en retirais légèrement mon casque le posant sur mon cou et le regardait bien. Il me posait aussi tôt si sa s'était bien passé, j'en mettais ma cuillère dans mon bol soupirant.

Gabriel : Bien sûr que si.

Je le regardais à nouveau du coin de l'oeil voyant qu'il retirait son gant, et trempé son doigt dans ma glace, qu'est-ce qu'il fait ? Il.. Il est entrain de sucer son doigt couvert de glace ? A quoi il joue ? Reste calme Gabriel, je regardais devant moi sur le coup mal à l'aise.

Gabriel : hum.. Oui elle est bonne c'est vrai.

Voilà qu'il me redemande si sa c'est mal passé avec la femme, j'en plissais les yeux sur le coup le regardant bien.

Gabriel : Se ne sont pas tes affaires...

J'attrapais une nouvelle cuillière de glace pour la manger, mais avec la position et le regard qu'il me faisait, je m'en étouffait presque. Je l'écoutais bien, tout ce qu'il disait.. Est-ce qu'il aurait des supçons sur moi ? C'est pas vrai.. Je faisais tout de même une tête bien surprit de l'entendre dire qu'il avait pu avoir une relation avec un homme.

Gabriel : Pourquoi tu me racontes de tout ça.. ?

Il dit à présent qu'il a confiance en moi et qu'il arrive à se dévoiler à moi parce qu'il se sent bien en ma présence.. Pourquoi se changement tout d'un coup ? Il est bien trop bavard tout d'un coup se n'est pas normal, il n'arrête pas de parler de ce nouveau horizon, que ce genre de relation lui manque, c'est sur il tente de découvrir mon côté homo.. J'en serrais mon pantalon, il est plus intelligent que je le croyais, il a suffit que je face cette petite scène de tout à l'heure pour qu'il comprenne ?

J'étais vraiment mal à l'aise sur le coup, il se penchait ensuite vers moi touchant ma cuisse avec sa main, je gardais malgré tout mon regard dans le sien.

Gabriel : Un froid..

Je détournais le regard.

Gabriel : Je n'apprécie pas que tu séduises des femmes alors que tu est censé travaillé pour moi c'est tout. Si quelqu'un m'aurait agressé, tu n'aurais rien remarqué parce que tu étais bien trop occupé avec cette..

Je me mordais la lèvre, je tente de trouver des excuses sur mon comportement, mais il n'est pas idiot, il est même très intelligent, je revenais vers lui mais du coin de l'oeil. Il n'aurait donc pas couché avec elle, parce qu'elle est d'un rang plus élevé que lui, je doute que cela l'aurait arrêté.

Il retirait sa main de moi, je détournais à nouveau le regard de ses paroles, comment être plus claire que ça, il tourne autour du pot mais il me fait bien comprendre qu'il sait pour mon orientation sexuelle.

Je n'arrivais plus à dire quoi que se soit, il se levait ensuite tournant autour de moi et finissait derrière moi, posant ses mains sur mes épaules, et me chuchotait ensuite à l'oreille, comment ne pas craquer, moi en tout cas j'avais du mal, en plus je repense à la petite vision que j'ai eu tout à l'heure, qu'il me touchait, passait ses lèvres le long de ma verge. Je le regardais du coin de l'oeil alors qu'il me chuchotait tout ça, mon ventre se crispait aussi tôt de tout ce qu'il me disait.

Il passait sa main sur mes yeux pour que je les fermes, je me laissais faire, ce qui lui donnait d'autant plus raison sur le fait que j'étais attiré par les hommes, car un hétéro l'aurait déjà repoussé et ce depuis bien longtemps pour le remettre à sa place. Il remettait ensuite mon casque sur les oreilles et changeait même ma musique, je n'entendais plus rien sauf cette musique à mes oreilles, il se remettait ensuite devant moi, je gardais également mes yeux fermer et je dois dire que rien cette effet, cela m'excitait, on pouvait d'ailleurs le remarquer avec cette bosse sur mon entre jambe.

Derek se mettait à genoux devant moi, défaisant ma ceinture, je savais ses intentions, et j'ignorais bien entendu qu'il avait déjà fait cela par le passé à mon père et sous ses ordres. Rien que le fait qu'il passait sa main sur mon entre jambe, j'en crispais,  bien sûr que je suis stressé, j'ai toujours caché ce côté là de moi, je me suis battu pour ne pas laisser mes envies prendre le dessus pour le bien de mon image et à présent, je ne contrôle plus rien. Sa m'effraie.. Et d'un côté, je meurs d'envie qu'il me touche, et qu'il me fasse du bien, et je n'aurais pas à jouer la comédie. Il prenait mon sexe pour le sortir, j'entre ouvrais les lèvres ressentant ses lèvres contre ma verge ainsi que sa langue, le plaisir était.. intense. J'en entre ouvrais les yeux pour le regarder, le regarder faire m'excitait bien d'avantage.

Gabriel : humm..


Cette sensation, était.. juste humm.. plaisant, j'avais envie de plus, je glissais ma main dans ses cheveux mon regard était remplis d'envie et d'excitation.

Gabriel : Ah.. Derek..

Je me mordais la lèvre inférieur, ne tenant déjà plus.

Gabriel : Je vais..

Je me crispais jouissant, c'était du rapide, sa doit être à cause de tout à l'heure, que je n'ai pas su aller jusqu'au bout avec cette femme. Je respirais rapidement tout en abaissant mon casque une nouvelle fois et regardais bien vers lui.

Gabriel : Il faut que tout ceci reste entre nous, que personne ne découvre que je..

Je détournais le regard sur le coup.

Gabriel : Que j'aime les hommes.

Je me levais aussi tôt remettant mon pantalon comme il faut, j'aurais bien aimé aller plus loin avec lui, mais ce côté là de moi me répugnait, je marchais rapidement.

Gabriel : Tout ça n'est pas raisonnable, il ne faut plus que sa se produise..

Je quittais aussi tôt la pièce pour m'éloigner de lui, je retournais même jusqu'à la fête, beaucoup était déjà partis, mais je voyais Shiro au loin, je m'avançais rapidement jusqu'à lui n'en revenant pas de ce qu'il venait de se passer.

Gabriel : J'ai cru que tu ne serais plus là.

Je passais ma main dans mes cheveux tout en regardant du coin de l'oeil vers Derek qui me regardait, maintenant je vais être mal à l'aise quand je le verrais. J'attrapais la main de Shiro pour l'emmener avec moi jusqu'au jardin, dehors, je ressens le regard de Derek qui me.. Donne des frissons rien que de penser à ce qu'il m'a fait, j'ai adoré ça, oui c'est la première fois que je ressens autant de plaisir.

Une fois dehors avec Shiro, j'attrapais son verre pour le boire d'une traite et posait ensuite ma main devant ma bouche le regard ailleurs.

Gabriel : J'en avais besoin désolé..

Il doit se poser des questions, je le regardais du coin de l'oeil. Peut-être que à lui je peux tout dire, je me suis toujours retenu, mais je n'avais jamais eu de rapport avec un homme, et à présent c'est le cas et je suis sur que je suis homo à présent, sur et certains même.

Gabriel : Si je te dis quelque chose, tu me le promet de n'en parler à personne, sa doit rester pour toi, c'est... Important..

Je me posais contre le mur soupirant.

Gabriel : Je ne ressens rien lorsque je suis avec une femme, je joue la comédie depuis tout ce temps, je n'ai aucune satisfaction.. Et tout à l'heure..

Je ne peux pas dire ça quand même, il déteste Derek..

Gabriel : Soit, j'aime les hommes.

Je le regardais du coin de l'oeil espérant qu'il ne me regarde pas avec dégoût.



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Sam 27 Sep - 22:14

Alors soit je suis très doué ou alors comme je le pensais sa c'est pas très bien passer avec la demoiselle tous à l'heure. Je me redressais frottant le coin de mes lèvres me retenant de sourire, il me fait son petit homo refoulé.

Derek: j'avais nullement l'intention de le crier sur les toits, tous se qui m'importe c'est votre satisfaction et sa semblait être le cas.

Je m'étais déjà imaginer aller plus loin avec lui, mais son petit côté coincé de l'instant l'en empêchait. Il se rhabillait convenablement et sortait de la pièce prétendant ne plus désirer renouvelé l'expérience. Pourquoi je suis déçue? j'en devrais être soulagé et pourtant...de plus je pense qu'il a parler sans penser un mot. j'en sourit sur l'instant sortant de la pièce à mon tour continuant de le suivre, mon sourire s'envola vite voyant qui il allait retrouver.

Shiro: j'allais quand même pas partir sans savoir comment sa c'est passer, t'en fais un tête...ok elle était pas doué c'est ça?

Il en riait jusqu'à être traîner dehors, je pense qu'il est mal à l'aise quand je suis dans les parages. J'aurais peut être du y aller plus en douceur, j'aimerais que les choses ne change pas entre nous.

Shiro: bah, je venais à peine de me le servir se verre.

Shiro croisait les bras tous en plissant les yeux.

Shiro: bon tu m'explique! attend laisse moi deviné, cette fille que ta emmener dans ta chambre était en faite un homme, c'est ça? et c'est pourtant que t'es blanc comme un mort.

Il en ricanait sur le coup se moquant de lui et tapait ensuite sur son épaule.

Shiro: aller c'est bon, tu peux tous me dire. On est les meilleurs ami du monde non? raconte moi tes petits secrets.

il écoutait reprenant vite un air sérieux, moi aussi j'écoutais discrètement depuis la porte restant néanmoins cacher. J'ai presque envie que Shiro parte en courant pour ne plus jamais revenir, mais cela blesserait Gabriel qui a déjà beaucoup perdu depuis la disparition de ses parents.

Shiro: et bien t'en a mis du temps pour t'en rendre compte.

Je tournais le regard sur le coup, il l'avait remarquer? même moi je m'en suis rendu compte il a peut.

Shiro: j'ai passé mon temps à te présenté tes femmes pour que tu puisse enfin en être dégoutté, que tu te rend compte de tes "vrai penchant". Oui, je m'en suis rapidement rendu compte car je suis également passer par la, sauf que j'ai pas eu besoin de coup de pouce.

Il riait de sa tête.

Shiro: t'es étonné? sérieusement Gabriel, hormis te présenté des femmes m'as tu vu seulement une fois monter moi même avec l'une d'entre elles? encore se soir, je suis rester la à t'attendre. Les seuls fois où je disparaissais, c'est uniquement parce que j'avais trouvé un jeune homme charmant.

Il manquait plus que ça! maintenant il va me prendre Gabriel. Je baissais les yeux sur le coup, qu'est ce que je raconte? je préférais retourner à mes occupations, il faut nettoyer la salle.  Shiro avait attraper le visage de Gabriel des deux mains approchant le siens.

Shiro: nous serons des amis encore plus proche après ça.

Il était sur le point de l'embrasser, mais un visiteur venait vite les interrompre.

Benoit: et bien j'arrive au mauvais moment on dirait.

Shiro: vous êtes?

Benoit: je joue les corbeau voyageur pour Akio, j'ai un message pour monsieur Light et comment il a dit? ah oui...le beau mec sexy aux yeux jaune.

Shiro: et bien délivre ton message.

Benoti s'approchait de lui le regardant bien.

Benoit: mais semblerait que tu soit pas se beau majordome.

Shiro: inutile de faire déplacer se serpent.

Benoit plissait les yeux lui faisant bien face le regardant droit dans les yeux.

Benoit: que c'est amusant, le comparer à un serpent alors que sous tes air de bon fils a papa se cache le plus venimeux des crotales.

Shiro plissait les yeux.

Shiro: très bien je devais partir de toute manière, on se verra au plus vite Gabriel.

Il s'en allait sur le coup.

Benoit: bien nous voilà tranquille, oh..mais manque toujours notre majordome.

Derek: qu'est ce que vous voulez?

J'ai vue Shiro partir alors je me suis précipité vers Gabriel, bien que je m'attendais pas à cette visite.

Benoit: oh..c'est vrai il a un sacré regard.

Derek: vous n'avez répondu à la question.

Benoit: très bien, ne fronce pas ses jolis sourcils..alors c'était quoi encore? ah oui! alors beau ténébreux Akio exige que tu le rappelle et je comprend pourquoi..ses lèvres sont capable de belle choses.

Il regardait vers Gabriel sur le coup avec un petit sourire mesquin.

Benoit: je suis un maître dans l'art de l'espionnage.

Derek: venez au fait.

Benoit: très bien, très bien. Akio a retrouvé la trace de l'avion et toujours intacte.

Derek: ils sont en vie? 

Benoit: s'en doute oui...sauf le pauvre pilote, égorgé quel tristesse.

Derek: qui?

Benoit: un être machiavélique qui semblait chercher quelque chose ou quelqu'un. Il détient vos parents et tentent de leurs faire cracher le morceau.

Je regardais Gabriel sur le coup.

Derek: que détiens vos parents pour vouloir se faire enlevé? surement pas leurs fortune il vous aurait enlever pour une rançon.

Benoit: il a chez choses bien plus précieux dans le monde que l'argent. Akio vous en dira plus, mais il faudra aller le voir en personne.

Derek: non plus cette endroit, prenons un autre rendez vous dans un endroit public.

Je sortais mon carnet notant l'adresse d'un café connu en ville et lui donnait l'adresse.

Derek: rendez vous demain matin.

Benoit: bien, venez ensemble et avec tous se que vos parents pourrait cacher de "étrange ou surnaturelle " chez vous.

Surnaturelle? je pensais directement au scanner passez plutôt en journée, ses marques étrange sous mes cicatrices...oui sa c'est étrange et surnaturelle sont mes dons de guérison rapide. Je voulais en toucher deux mots à se mec mais...il a disparu reste qu'un corbeau aux yeux rose sur la branche s’envolant ensuite.

Derek: vous pensez à la même chose que moi n'est ce pas? on est sûr de rien, mais c'est peut être moi que cette personne "machiavélique" cherche. Je me souviens que votre père m'avait choisi au premier coup d'oeil prétendant que j'avais quelque chose de spécial. J'avais jamais compris où il a voulu en venir, c'est peut être de ma faute si vos parents se sont fais enlevé.

Je baissais les yeux sur le coup.

Derek: et je serais prêt à faire l'échange contre vos parents si cela me semble nécessaire, mais pour l'instant aller vous coucher. Demain nous avons un rendez vous tôt, reposez vous.

Je retournais à mes occupations tentant de comprendre cette histoire et ses marques, je l'ai ai déjà vu mais pourquoi je me souviens de rien? qu'est ce que je suis pour être désirer par cette personne.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Dim 28 Sep - 0:12

Shiro pensait déjà à des choses bizarre, comme par exemple que cette fille était en réalité un homme, je m'en posais bien contre le mur soupirant, j'avais assez dure, mais au fond c'est un ami d'enfance, alors je dois avoir confiance en lui et pouvoir lui dire tout non ? Et si c'est un vrai ami comme je le pense, alors il acceptera ce que je suis..

Je lui disais donc, en épargnant le détail que c'était Derek qui m'avait fait cette petite chose pour que je me rende réellement compte, au fond, sa m'a stressé au plus au point de réaliser une bonne fois que je suis réellement attiré par les hommes.

J'ignorais qu'il était là d'ailleurs entrain de nous espionner derrière la porte, j'ouvrais bien les yeux de ce qu'il disait, comment ça ? J'ai pris du temps à m'en rendre compte ? Il le savait ?

Gabriel : : Tu... Tu t'étais rendu compte, depuis quand ?

Je n'en reviens pas de ce que j'entendais, alors il le savait depuis pas mal de temps, et il désirait que je me rende compte par moi même en me dégoûtant des femmes à force de m'en présenter.. Lui même est homo ? J'en reviens pas, oui bon je dois dire que je dois faire une tête bizarre en ce moment même, je suis assez.. choqué.

Gabriel : Ah bon.. Moi je n'avais rien remarqué en ce qui te concerne, j'ai toujours pensé que les femmes t'attiraient.

Il riait de voir ma tête, bon à sa place je rirais surement aussi. Je l'écoutais bien alors qu'il m'expliquer, j'en détournais le regard réfléchissant, c'est vrai.. A chaque fois il me présente des femmes pour moi, mais moi je ne l'ai jamais vu se diriger jusque l'une d'entre elle, et même s'éclipser avec une.. Mais sa ne m'a jamais tilté avérais dire..

Gabriel : Hum oui c'est vrai.. Maintenant que tu me dis tout ça..

Je revenais vers lui, je ne suis donc pas le seul, bien sur que non je ne suis pas le seul raah.. J'en passais ma main dans mes cheveux assez perdu, j'ai toujours fait en sorte de cacher ce côté là de moi, de contrôler mes envies et mes pulsions et de rester quelqu'un de "normal' et donc de tout faire pour être attiré par les femmes, mais je suppose qu'on ne peut pas obliger de faire quelque chose qui nous déplaît..  D'un côté sa me rassure qu'il soit comme moi, je pourrais en parler librement avec lui.. Et il arrivera à me comprendre.

Derek s'en allait assez mécontent, alors que Shiro lui m'attrapait le visage je le regardant bien à cette instant ne le quittant pas des yeux. J'en restais figé, alors il serait attiré par moi depuis tout ce temps mais il a attendu que je me rende compte de mon côté homo et que je l'accepte ou que je me confie à lui ? Il allait m'embrasser et je me laissais faire, mais c'était jusqu'à ce que cette homme nous interrompe.

On en tournait tout deux le regard vers Benoit qui était présent, qui est cette homme je ne l'ai jamais vu, et je suis sur que je ne l'ai pas invité. J'étais surpris d'entendre dire qu'il était en quelque sorte le messager de Akio, il aurait des nouvelles de mes parents ?!

Gabriel : Il a des nouvelles de mes parents ?!

Il ne désirait pas parler sans la présence de Derek on dirait, car Akio avait un message à lui adresser également, Je plissais les yeux de ce que disait Benoit à Shiro, il ne le connait même pas et arrive à le critiquer il en a du culot.

Sur le coup Shiro désirait sans aller, je le regardais bien à cette instant.

Gabriel : D'accord, à plus tard Shiro, merci d'être venu.

Je revenais ensuite vers Benoit en question.

Gabriel : Je vais aller l'appeler.

J'allais m'y rendre, mais je le voyais arriver rapidement.

Gabriel : Derek.

Je revenais donc vers Benoit qui allait parler à présent, je le regardais du coin de l'oeil, à chaque fois que je le regarde, je revois cette petite scène de tout à l'heure où il me fait.. J'en secouais la tête, pense à autre chose ! Je revenais donc vers Benoit désirant savoir le message de Akio, mais dépêche toi au lieu de déshabiller Derek du regard !

Akio veut qu'il l'appelle ? Lui aussi est attiré par Derek ? Je l'en regardais du coin de l'oeil sur le coup, pas étonnant, il est beau, séduisant, et un regard à en faire tomber plus d'un, et pourtant je ne l'ai jamais vu comme un homme qui pourrait m'attirer car il est mon majors d'homme mais avec ce qu'il sait passé tout à l'heure, sa me fais bizarre à chaque fois qu'il me regarde.

J'écarquillais les yeux de ce qu'il disait à la fin, je le fusillais du regard, il nous a espionné tout à l'heure ?! Se secret commence à bien vite se propager déjà trois personnes au courant, Derek et Shiro ça va.. MAis lui, je ne le connais pas et il pourrait très bien raconter tout.

J'avançais d'un pat alors qu'il finissait par dire ce que Akio avait découvert.

Gabriel : Où ça ? Mes parents sont donc en vie.

Je n'en revenais pas de ce que j'entendais, on a enlevé mes parents et depuis tout ce temps ils les font souffrir pour obtenir quelque chose ? Je détournais le regard ne comprenant pas. Oui Derek à raison, si se serait pour notre argent, ils se seront prit autrement.

Gabriel : Je ne sais pas ce que sa peut-être.. Mes parents n'ont rien parlé de quelque chose qui serait important


Je revenais vers Benoit, il faut donc aller parler à Akio directement pour en savoir d'avantage. Je regardais du coin de l'oeil vers Derek qui préférait ne pas retourner là-bas, après ce qu'il sait passé. Il décidait donc mettre un rendez-vous dans un endroit public pour plus de sécurité.

Derke notait donc l'adresse dans son carnet et le donnait à Benoit, demain matin, pas trop tôt j'espère, car avec tout ça, je suis fatigué.. Arrête de faire ton faignant, s'il faut se lever tôt alors je me lèverais tôt, il faut que je face le nécessaire pour retrouver mes parents. On doit prendre tout le nécessaire qui pourrait être étrange ou surnaturelle, j'en plissais les yeux, mes parents cacheraient quelque chose de ce genre ? tout ce que j'ai rencontré de surnaturelle aujourd'hui c'est.. Je regardais vers le dos de Derek, ses marques qu'il a sur son dos..

On avait pas le temps de lui en parler plus longtemps, car il avait déjà prit son apparence de corbeau et c'était envolé. Derek commençait donc à dire la même chose que j'avais pensé, que sa pouvait être lui, car c'était la seul chose surnaturel qu'il pouvait y avoir ici.. Dans notre famille, j'en croisais les bras soupirant sur le coup.

Gabriel : Oui je pensais à la même chose, c'est vrai que mon père te désirais toi et personne d'autre pour me protéger, malgré les crises de colère que pouvait faire ma mère à se sujet là, il restait sur son choix, je n'avais pas vraiment compris pourquoi à l'époque.

Je fronçais légèrement les sourcils de ce qu'il disait.

Gabriel : Se n'est pas de ta faute si ils ont disparus.

Je le regardais bien, quoi ? Il serait vraiment prêt à faire l'échange si c'était réellement lui qu'il désirait ? J'en détournais le regard sur le coup.

Gabriel : Ne dit pas n'importe quoi.. On trouvera une autre solution.

Je le regardais partir, moi je me rendais jusqu'à mon bureau avant tout, prenant le scanner que j'avais de loin et allait jusqu'à ma chambre avec, je le posais sur le lit, et me mettait en caleçon pour ensuite me faufiler dans le lit, je le regardais bien.

Est-ce que c'est réellement lui qu'il recherche ? Et puis qu'est-ce que ses marques signifient ? Bon aller, sa suffit.. Je vais en savoir plus demain, une fois que j'aurais vu Akio. Je déposais donc la feuille dans mon tiroir et m'endormait rapidement. Pendant que Derek lui s'occupait de ranger tout la salle avec les autres.

Le lendemain matin, je me retournais sur le dos, je posais mon bras sur mon front entre ouvrant légèrement les yeux, je n'ai pratiquement pas dormi de la nuit, car je n'arrêtais de réfléchir à tout ça.. A ce que mes parents pourraient avoir d'autre que l'idée que sa peut-être Derek.. Mais je ne vois rien, rien du tout.. Je dois avec des cernes sous mes yeux, car j'ai vraiment passé une nuit horrible.

Je me levais ensuite, et oui je n'ai même pas eu besoin d'attendre que Derek vienne me lever, j'étais surtout pressée que le jour se lève, je veux savoir ce qu'il est arrivé à mes parents et les sortir de là. Mais je craignais malgré tout pour Derek, et si c'est lui qu'ils recherchent réellement, qu'est-ce qu'on va faire ? Je ne peux pas non plus le laisser s'échanger contre mes parents, je ne peux laisser ni l'un ni l'autre là-bas, va savoir ce qu'ils ont l'intention de lui faire ensuite.

Avec tout ça, j'étais déjà habillé, j'ouvrais la porte et je vis Derek, il semblait surprit que je sois déjà levé.

Gabriel : Je n'ai pas dormi, j'ai envie de découvrir les découverte de Akio, alors..

Je détournais le regard.

Gabriel : J'y ais réfléchis toute la nuit, et je ne vois pas de quoi il pourrait s'agir, à moins que mes parents me cachaient quelques chose que j'ignore.

Je le regardais du coin de l'oeil.

Gabriel : Peut-être que tu as raison, peut-être que c'est toi cette "chose" importante, mais on trouvera un moyen de libérer mes parents sans pour autant faire un échange, c'est pas dans mes principes de sacrifier quelqu'un comme ça.

Je partais ensuite.

Gabriel : Bien on y va..

On allait sans doute arrivé bien à l'avance, mais si je dois attendre ici, je vais tourner en rond encore et encore jusqu'à ce que l'heure passe, alors autant y aller tout de suite.

Gabriel : On on ira chercher notre café là-bas et notre déjeuné, s'il le faut.. De toute façon, mon ventre est trop noué pour que j'avale quoi que se soit, sauf un café bien sûr.

J'avais bipé mon chauffeur pour qu'il soit prêt, il était donc déjà là, on s'en allait jusqu'au lieu de rendez-vous. On s'installait sur la terrasse dehors, j'étais assis juste en face de Derek, comment je vais pouvoir éviter son regard à présent ? Je tentais de rester naturel, comme-ci ce qu'il m'a fait ne soit jamais arrivé, mais c'est impossible.

On avait nos deux café, je le dégustais tout en arrêtant pas de regarder ma montre, je suis vraiment stressé à l'idée de savoir.. Mais également impatient. Derek fumait tranquillement sa cigarette tout en buvant de temps en temps sa tasse, lui semble toujours aussi serein, est-ce que c'est possible d'être aussi sérieux, sur de lui tout le temps ? En tout cas il est vraiment séduisant, j'en détournais le regard puisqu'il avait remarqué que je le regardais avec intérêt.

Gabriel : Il ne devrait plus tarder maintenant.

Et pourtant, les minutes passaient encore et encore et il n'était toujours pas là, je commençais à perdre patience, je n'aime pas qu'on me face attendre, j'aime qu'on soit à l'heure, si sa aurait l'un de mes personnel qui aurait été en retard, je l'aurais sans doute déjà menacé de le virer pour ça.

Akio arrivait les mains dans les poches comme-ci de rien était je le regardais en plissant les yeux.

Gabriel : Vous êtes en retard.

Il posait sa main sur la table.

Akio : Alors pour une bonne entende tout les trois, je préfère qu'on se tutois, je déteste les vouvoyement, après je m'embrouille et puis sa me fait chier c'est tout.

Gabriel : Bien d'accord.

Il s'installait ensuite sur la chaise.

Akio : Ensuite, j'aimerais savoir..

Il regardait bien Derek du regard se mettait au fond de son siège et faisant un petite sourire en coin.

Akio : Pourquoi tu ne m'as toujours pas téléphoné hum ? je pensais que mon message aurais été claire.

Gabriel : On est pas ici pour ça.

Il revenait vers moi sur le coup.

Akio : Du calme, on est pas pressé.

Gabriel : Moi si, sa fait des années que mes parents sont sans doute torturé maintenant, je veux les libérer de ce malade !

Il redressait un sourcils.

Akio : Bien, bien, même si je doute que tu puisses faire quoi que se soit pour les aider.

Il sortait son téléphone le posant sur la table, et attrapait la cigarette de Derek qu'il venait d'allumer pour se l'approprier.

Akio : Alors, je vais vous montrer l'endroit où l'avion se trouve.

Je regardais bien le téléphone, il était sur une map, il faisait glisser son doigt pour montrer l'emplacement, il tapait son doigt ensuite dessus afin de montrer que c'était là.

Akio : Voilà c'est ici.

Gabriel : Si près ? je les voyais beaucoup plus loin que ça..

Akio : Des fois les meilleurs cachettes sont les plus près, et puis c'est quand même pas si près que ça. C'est à un aéroport qui n'est pas autorisé pour les civiles, c'est un privé, je me suis donc renseigné sur cette personne.

Il montrait une photo, je le regardais. et le posait sur la table pour le montrer à Derek.

Akio : Il est assez dangereux, il livre pas mal d'armes, et de choses qu'on ne peut pas envoyer normalement tu vois le genre ?

Gabriel : Hum oui je veux.. Alors sa pourrait être lui qui est derrière tout ça ?

Il prenait une grande bouffée de sa cigarette tout en se mettant au fond de son siège.

Akio : Non, je crois que c'est juste que le type qui a enlevé tes parents qui l'a payé pour pouvoir atterrir là c'est tout et garder son silence également.

J'en soupirais tout en détournant le regard.

Gabriel : Donc on avance toujours pas, on ignore où il a pu les emmener.

Akio : Il suffit que je convainque à ce type de parler, je sais mis faire avec ce genre de gars.

Je revenais vers lui.

Akio : Mais je sens que pour ça, je vais devoir pas mal bosser et donc, le prix sera plus élevé.

J'en plissais les yeux, je l'ai déjà payé le double et voilà que je dois encore payé.

Gabriel : Bien dit moi ton prix.

Akio : Alors je veux la même somme mais également..

Il tournait le regard vers Derek à cette instant le sourire bien au lèvre.

Akio : Une petite partie de jambe en l'air avec toi.

Il reprenait une bouffée de sa cigarette aussi tôt gardant son regard dans ceux de Derek. Moi j'en posais ma main sur la table et me redressait le regardant bien.

Gabriel : C'est n'importe quoi cette condition.

Il relevait un sourcils en me regardant.

Akio : Quoi tu es jaloux ?

Jaloux ? Je me rasseyais sur le coup détournant le regard.

Gabriel : Bien sûr que non..

Il posait sa main sur son torse ensuite.

Akio : C'est normal, tout le monde rêvera de passer par moi.

J'en plissais les yeux, il parlait de lui en faîte, pas de Derek.

Akio : Bien on a un accord ? Alors vous devriez sans doute venir avec moi, mais je vous préviens, si mes méthodes ne vous plaisent pas, alors vous pouvez faire une croix pour les retrouver.

Je sortais un chèque à nouveau pour lui donner l'argent, je mettais même plus pour éviter qu'il veuille vraiment coucher avec Derek, il regardait les sous.

Akio : Tu t'ais pas trompé là ?

Gabriel : C'est ça ou rien, pas de partie de jambe en l'air, sinon tu peux toujours déchirer ce chèque et je trouverais quelqu'un d'autre.

Il en ricanait, regardant du coin de l'oeil vers Derek.

Akio : Bien, mais il n'y aura sans doute pas besoin de contrat pour passer par là, je peux me montrer très convaincant quand je le désire.


Il écrasait sa cigarette et se lever, se type m'énerve.. Sans doute parce qu'il désire tant Derek et qu'il le drague comme pas possible.. Je me demande si sa fait quelque chose à Derek, s'il est intéressé.. Il a dit que sa faisait longtemps qu'il avait envie de renouvelé ce petit côté là, couché avec un homme lui manquait alors peut-être que.. Je mettais des sous sur la table pour payer la note et me levait.

Gabriel : alors on y va..

Il nous touchait tout les deux, et nous téléportait ensuite jusque là, moi j'étais vraiment mal, c'est la première fois que je vit une téléportation. J'en étais tout mal.

Akio : Sa fait toujours ça la première fois, toi par contre tu sembles déjà avoir l'habitude.

Je posais mes mains sur mes cuisses tentant de m'en remettre.

Gabriel :Comment tu as fais ça..

Akio : je suis un sorcier, j'ai quelque faculté.

Alors lui aussi à des pouvoirs surnaturel.. Il marchait jusqu'à un bâtiment où se trouvait le type, il s'y trouvait et se tournait pour regarder qui venait d'entrer.

" Oui c'est pourquoi ? "

Il s'avançait vers lui, nous on l'avait rejoins, je me posais contre le mur encore tout bizarre.

Akio : Il parait que tu as aider un type, pour enlever un couple et tuer le chauffeur de l'avion alors sa te dit quelque chose ?

" non rien du tout. "

Il l'attrapait par la gorge et le plaquait contre le mur.

Akio : Aller réfléchit un peu, je suis sur que tu sais quelques choses.

Il sortait une arme de sa poche et tirait sur Akio mais celui-ci lui traversait, devenant une ombre, il redevenait ensuite normal le tenant toujours par la gorge, il lui tordait le poignait où il tenait l'arme pour qu'il le lâche.

Akio : Ta essayé de faire quoi là, me tuer ?

" Lâche moi espèce d'enfoirer, je dirais rien ! "

Il ricanait le lâchant, il levait les mains.

Akio : Bien, bien, je te lâche.

Il coupait son pouce avec son doigt et faisait couler de son sang sur le sol.

Akio : Mais si tu ne parles pas, ma créature te dépecera et je ne pourrais pas l'en empêcher.

Gabriel : Sa créature.. ?

De son sang au sol, une ombre commençait à se former, formant une créature à quatre patte peu commode, elle levait la tête vers le type en question et montrait ses crocs s'avançant vers lui lentement. Celui-ci se plaquait bien contre le mur regardant la créature.

" C'est quoi ce truc ?! Qu'elle ne s'approche pas de moi ! "

Akio : Alors je suis sur que les mots sortiront de ta bouche, parle, elle meurt de faim en ce moment.

Celle-ci s'approchait toujours plus près poussant des grognements.

" C'est bon je vais tout vous dire ! "

Akio souriait sur le coup, la créature s'immobilisait aussi tôt.

" Il m'a payé pour faire ça, si je parle je serais un homme mort.. "

Akio : MAis tu seras quand même mort si tu ne parles pas avec moi.

Il grimaçait.

" Il s'appelle Mike he... "

Il commençait à pousser un cris, posant ses mains sur sa tête, il finissait par tomber au sol, j'écarquillais les yeux devant une telle scène. Akio se penchait, et posait ses doits sur son co pour prendre son pou.

Akio : Il est mort, on lui a comme, fait exploser son cerveau pour l'empêcher de parler, sans doute un sort qu'on lui a jeté si il commencerait à parler.. Ce type qui a enlevé tes parents doit être lui aussi un puissant sorcier.

Il se redressait, sa créature disparaissait, il nous regardait, je n'en revenais pas de tout ce que je venais de voir.

Akio : On sait comment il s'appelle, Mike.. C'est déjà ça.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Lun 29 Sep - 0:14

Gabriel est partit se coucher, moi je suis rester toute la nuit à ranger la salle. cette histoire me perturbe de trop pour que je puisse aller me coucher tranquillement. Le soleil se levait déjà, j'allais au moins me barbouillé un peu le visage. Mon visage reste tel quel sans même montrer le signe de fatigue pourtant j'ai pas fermer l'oeil une seul seconde. Je regardais l'heure sur ma montre, il faut que j'aille réveiller Gabriel. Il sera sans doute de mauvaise humeur d'être réveiller si tôt, mais on a pas vraiment le choix.

Je montais jusqu'à sa chambre avant même que j'ouvre la porte, Gabriel l'ouvrait. J'en ouvrait grand les yeux le regardant de la tête au pied. Habiller en plus! 

Derek: pas dormis? alors nous sommes deux..je n'ai pas encore préparer le petit déjeuné, je pensais pas vous voir debout aussi vite.

Je baissais les yeux, il a songer à la même chose que moi.

derek: j'y ai réfléchit également, ayant souvent été en tête à tête avec votre père..j'ai tenter de remémoré chaque moment espérant...pouvoir trouver la moindre piste mais en vain.

tous se qui me viens toujours à l'esprit c'est ses marques sur mon dos, le fait qu'il prétendait que j'avais quelque chose de spécial avant même d'avoir tenter de chercher un autre enfant que moi. sa me semble clair pour ma part, cette chose qu'il tente de cacher c'est moi.

Derek: et si nous avons pas le choix? que seul cette échange est capable de les sauver, vous y avez songer? 

il semble rien vouloir entendre, si je continue d'en parler il va finir par perdre patience. Nous verrons bien sur le moment venu, j'aurais peut être de toute façon pas le choix. On partait jusqu'au lieu de rendez vous, j'ai l'air peut être calme en apparence mais je suis vraiment tracasser par cette histoire et surtout cette question qui tourne en boucle dans ma tête " qui je suis?" j'aimerais tellement avoir une réponse à cette question.

Derek: je doute que se genre de personne soit du genre à respecter les heures de rendez vous.

maintenant que j'y pense, c'est la première fois que je fume devant Gabriel. Je prend cette liberté pendant mes heures de pause et toujours en faisant attention d'être seul dans la pièce pour gêner personne. J'ai besoin de se petit moment de détend pour calmer mes nerfs, je me sentais observer et regardait Gabriel sur le coup.

derek: je vous en faite pas, nous retrouverons vos parents.

Il me regarde plus de la même façon depuis notre tête à tête dans le salon, j'aurais peut être du y aller plus en douceur. maintenant il semble toujours mal à l'aise en ma présence, je repérais le type au loin..faut dire que son look ne passe pas inaperçu.

Derek: le voilà.

Gabriel montrait directement sa mauvaise humeur, il a toujours détester  qu'on le fasse attendre mais sa semble pas inquiété se fameux Akio. Sa y est je m'en doutais qu'il me parlerais de se coup de fils, le type hier m'avais déjà prévenu.

Derek: c'est simple...

je crosais les bras plissant les yeux.

Derek: j'en avais pas envie.

et ça? c'est clair? après que j'ai mis les choses en clair ainsi que Gabriel, il se décida à sortir son téléphone montrant l'endroit exact. Je connais cette endroit, leurs avions aurait été dévier et poser dans cette aéroport? c'était si prêt...

Derek: au contraire monsieur, nous avançons. encore hier nous avions aucune piste sur la disparition de vos parents, maintenant nous avons un témoins. Akio a...raison, trouvons le moyen de le faire parler et nous trouverons cet homme.

et bah voyons, pourquoi je suis pas étonné. Il désire d'avantage d'argent comme ci il en avait pas déjà assez reçu comme ça.

Derek: mais également? parce que l'argent en suffit même pas...vous êtes un escroc de la pire espèce.

Je le fusillais du regard entendant son petit "plus", il se fou de ma gueule? je dois en plus coucher avec lui? mais il me prend pour un objet de chantage? il tente de me jouer le petit regard séducteur, moi je continuais de lui lancer un regard foudroyeur! mais si Gabriel venait à accepté les conditions..j'aurais peut être pas le choix et c'est pour sauver ses parents qui m'ont recueillis et nourrit.

Je regardais Gabriel du coin de l'oeil ainsi du chèque qu'il sortait, voyant la somme qu'il y notait je comprenais vite qu'il n'était pas d'accord avec ses conditions. J'en faisais un petit sourire de coin regardant vers gabriel.

Derek: il semblerait que cette petite partie de jambe en l'air n'aura pas lieu. que c'est dommage pour toi, tu te contentera de la compagnie de ta main.

Il est trop sûr de lui, il s'imagine déjà que je vais me mettre à ses pied. Gabriel garde sa mauvaise humeur vu ses sourcils froncer, est ce que il serait affecté par la technique de drague d'akio? non, je rêve la..il était déjà prêt à se laisser embarquer par son "ami".

Derek: bien, nous avons déjà assez perdu de temps.

On se levait en même tmeps prêt à partir, akio posait ses mains sur nous je me demandais déjà se qu'il préparait comme plan foireux. la seconde d'après on était ailleurs, je fermais les yeux sur le l'instant. Mon estomac au au moins fait le tour, mais c'est supportable, seul Gabriel avait du mal à s'en remettre.

Derek: est ce que tous va bien?

je m'approchais de lui posant sa main sur son dos.

Derek: un sorcier?

c'est sérieux? comment ne pas le croire, il a utiliser un pouvoir pour nous faire venir ici et le type d'hier je suis certain qu'il sait changer en corbeau. Ses yeux était identiques et je parle pas de mon pouvoir..Akio partait déjà vers le bâtiments, je regardais Gabriel qui reprenait des couleurs.

Derek: ça va mieux? allons y.

on entrait à notre tous, c'est lui? et il est armé, qu'est ce qu'il va bien pouvoir faire contre ça? le coup de feu partait j'en fermais les yeux une seconde à peine. Je l'imaginais déjà gisant sur le sol baignant sur son sang, mais...il avait changer de forme devenant comme une ombre, c'est limite flippant. en réalité si se type à envie de me prendre de force, je pourrais même rien faire contre lui. en espérant que cette idée ne lui traverse pas l'esprit.

Derek: monsieur rester prêt de moi juste au cas ou.

Je le tirais vers moi en plus il a parler d'une créature, je dois m'assurer de la sécurité de Gabriel avant tous. Déjà un coup de feu est partit j'aimerais pas qu'un deuxième soit tirer et touche Gabriel. Je baissais les yeux vers le sol, cette créature en sortait. Je serrais Gabriel me méfiant de se..monstre. 

derek: je pense que ses "pouvoir" ne sont pas très catholique.

Je commence a avoir des sensations désagréable au niveau de omoplate d'ailleurs j'en lâchais Gabriel pour en passer une d'une main. L'homme fini par être convaincu de donner son nom, du moins son prénom car il s'écroula au sol mourant d'une façon mystérieuse.


Derek: je commence par ne plus être surpris par..tous ça.

Mike? il a énormément de personne dans cette ville portant le même prénom, si on doit commencer par les rendre visite un par un, on en finira jamais. Un sorcier....j'ai mal à mes cicatrices pourquoi? je me reculais contre le mur derrière moi fermant les yeux. J'ai encore ses flash back, toujours le même se symboles qu'on dessine sur un bout de papier, ma mère qui prétend que c'est pour mon bien. 
je posais mes mains dans mes cheveux, je peux voir d'avantage...je revois le visage de mon père à présent, il semble affolé regardant autour de lui. J'étais obligé de m'allonger sur la table, je peux pas voir se qu'il fait. 
Je ressens une énorme douleur, j'ai l'impression de pouvoir la ressentir à nouveau. Je r'ouvrais les yeux sur le coup regardant vers gabriel et AKio qui m'observent étrangement.

Derek: j'ai eu un flash back de mon passer. J'ai sa depuis que j'ai vu se symbole hier.

Je regardais Gabriel.

derek: je me souviens du visage de mes parents.

je plissais les yeux.

Derek: ils semblaient complètement affolé, fuyant quelque chose ensuite....

je plaçais ma main sur mon dos.

Derek: on m'a arracher quelque chose, au niveau de mes cicatrices.

Je me souviens de la douleur, sa ma été tellement douloureux.

Derek: j'ai besoin de prendre l'air.

Je sortais de se bâtiment évidemment sa tardait pas pour venir me retrouver.

Derek: je suis sûr qu'on a effacer ma mémoire pour me protéger, mais cela me reviens.

je fouillais dans la poche de ma veste, j'ai un cutter sur moi et la donnait à Akio. 

Derek: j'en ai assez de cette situation, maintenant je suis certain que je suis la cause de toute cette merde.

Je retirais ma veste ainsi que ma chemise me tournant montrant mon dos.

Derek: découpe a l'endroit de mes cicatrices et retire moi se truc qui s'y trouve en dessous. Monsieur tournait le regard vous ne supporter pas beaucoup la vue du sang.

Je tournais le regard vers Akio.

Derek: pause pas de question et fait le! a moins que tu sois trop chochotte pour ça?

Autant utiliser ses mots qui peut blesser, et comme il veux me montrer " regarde comme je suis un homme un vrai" il enfonçait la lame dans ma chair, j'en posais vite mes mains sur le mur gémissant. Le sceau en sortait brûlant avant de disparaître en fumé. cette fois chaque souvenir me revenait, tous se que j'avais perdu avant de me retrouver dans la rue. Mes parents ne m'ont pas abandonner, ils se sont fait assassiné et j'ai fuis. Une fois que j'ai franchis la porte de la maison toute ma mémoire à été effacer. 

Derek: je me souviens à présent de tous et se que je suis.

Je me tournais pour les regarder.

Derek: et Où se cache Mike ainsi que vos parents.

mes plaies de mon dos guérissait naturellement mais bien plus rapidement qu'autre fois, même les cicatrices que j'ai supporter jusqu'au aujourd'hui disparaissait. Je m'avançais vers Gabriel le prenant contre moi tous en regardant vers Akio.

derek: je pense qu'on a plus besoin de vos services, mais merci.

je baissais les yeux regardant Gabriel.

Derek: je pense que la voie des airs ne vous donne pas de maux d'estomac n'est ce pas? tenez vous à moi.

Je le serrais moi aussi tous en changeant de forme, mes cheveux devenait presque noir, mes vêtements, la blanc de mes yeux tous autant et..ses grandes ailes que je déployais. 


derek: en faite je ne suis pas un rang si bas que ça, je suis prince archange de la ligné des aile noir...le dernier. 

je ricanais sur le coup m'envolant dans les air partant en direction.

derek: je vous tiens monsieur, je vous lâcherais pas.

je viens seulement de récupéré mes ailes et pourtant, j'ai l'impression d'avoir voler toute ma vie. Je regardais le paysage autour de moi avant de poser mon regard sur celui de Gabriel.

Derek: je vous effraye? je ne mange personne et si vous le voulez bien, toujours votre majordome.

Je reprenais mon sérieux étant arriver à destination, j’atterrissais posant doucement Gabriel.

Derek: c'est ici, je sent sa présence à l'intérieur ainsi que celle de vos parents. Ils sont encore en vie..lui aussi sais que je suis la.

D'ailleurs la porte s'ouvrait, je prenais la main de Gabriel entrant avec lui.

Derek: surtout ne faites rien contre lui, il pourrait vous tuer facilement comme il l'a fait avec cet homme tous à l'heure.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Lun 29 Sep - 3:06

Bon, on avait eu un prénom, mais c'est vrai qu'avec un simple Mike.. sa va être dure à le retrouver.. Il y a pas un seul Mike sur Terre alors je crois qu'on est pas plus avancé que ça, on a déjà été un peu plus loin, je sais à présent que mes parents sont peut-être encore en vie alors je ne peux pas les laisser comme ça, je dois les retrouver et leurs venir en aident à tout les deux.

Je tournais ensuite le regard vers Derek, car il était collé à moi afin de me protéger si il venait à y avoir un second coup de fusil, sa pourrait me toucher va savoir, s'en parler de cette créature qu'il avait invoqué.. Mais une fois tout ceci terminé, Derek se sentait mal et se posait contre le mur, je le regardais bien m'approchant de lui, Akio tournait également le regard pour le regarder.

Gabriel : Derek tu vas bien ?

Akio s'approchait une main dans la poche.

Akio : Il a quoi là ?

Gabriel : Je n'en sais rien..

Il passait sa main dans ses cheveux les serrant, il se sent vraiment mal sur le coup. Au bout d'un moment il semblait revenir à lui. Il a eu un flash bacs de son passé ? J'en étais surpris sur le coup, sa mémoire lui reviendrait..

Gabriel : Tu finiras par te souvenir de tout, se rappeler du visage des tes parents est déjà une bonne chose.

Je le regardais bien, Akio semblait s'ennuyer de tout ça, il détournait le regard fouillant les lieux mais continuant d'écouter malgré tout. Il a du leurs arriver des choses horribles à ce qu'il commence à raconter, ses parents fuyaient quelque chose mais quoi ? Et on lui aurait arracher quelque chose ?

Gabriel : Essaye de te souvenir d'autre chose, tu peux peut-être y arriver et découvrir la vérité sur ton passé..

Il avait besoin d'air, Akio le regardait du coin de l'oeil sur le coup, on finissait par le rejoindre dehors. On aurait effacer sa mémoire, je baissais les yeux vers le cuter qu'il tendait à Akio, lui le prenait se demandant ce qu'il voulait qu'il face avec.

Akio : Tu veux que je face quoi avec ça ?

Et bien, c'est la première fois que j'entends Derek dire des gros mot, il doit perdre son sang froid, c'est étonnant, c'est pas tout les jours qu'il est comme ça.

Il plissait les yeux le voyant retirer sa veste pour se retrouver torse nu, il se mettait ensuite dos à nous montrant ses cicatrise, moi je n'en revenais pas de ce qu'il demandait, il veut qu'il coupe.. à l'endroit de ses cicatrises ?

Akio : Tes sérieux là ?

Il voulait que je détournais le regard, de toute façon je ne pourrais pas regarder, je détournais donc le regard pour éviter de voir ça.

Gabriel : Tu es sur que tout ceci est nécessaire ?

Akio en retroussait la lèvre de ce qu'il lui demandait de faire.

Akio : Moi chochotte, haha la bonne blague !

Il s'approchait pointant le bout de lame contre l'une de ses cicatrices.

Akio : Tes complètement cinglé, mais c'est toi qui l'auras voulu !

Il enfonçait ensuite tôt la lame et commençait à l'ouvrir, Derek en souffrait bien entendu, il en posait sa main sur le mur gémissant, Akio continuait ce qu'il faisait et faisait de même de l'autre côté. Il se reculait plissant les yeux devant cette scène, il essuyant en même temps sa main recouvert de son sang.

Aussi tôt terminer, je tournais le regard vers lui, bon j'avais regarder un peu trop tard car ses plais ne s'étaient pas encore fermé. Mais les marques qui se trouvaient à l'intérieur disparaissaient.

Akio : Hum, c'était un sort qu'on a jeté sur lui, lui bloquant ses pouvoirs,  mais celui de la guérison est malgré tout resté.

Alors il possède d'autre pouvoir que celui de la guérison ? Il se remettait à parler, et ses blessures c'était refermé, les cicatrices disparaissaient. Il se souvient de tout ?

Akio : Ah oué ? Et qu'est-ce que tes hum  ? A part être un beau gosse.

Il sait où se trouve Mike mais comment ?

Akio : Tu connais ce Mike ?

Gabriel : Alors il faut s'y rendre.

Il m'attrapait bien contre lui, je me demandais ce qu'il me voulait au début. Je tournais le regard vers Akio vu qu'il disait qu'on avait plus besoin de lui à présent.

Akio : Quoi ? Sérieusement ?! Vous avez besoin de me services, je vous signal que ce type est surement puissant !

Derek l'ignorait, il me parlait, je le regardais bien, comment ça la voix des airs ? Je ne suis pas sur que se soit mieux que cette.. Téléportation. Bon je n'avais pas vraiment le choix, je passais mes bras autour de sa nuque pour me tenir à lui alors qu'il me tenais bien dans ses bras, je détournais malgré tout le regard, on est fort proche..

Gabriel : Qu'as-tu l'intention de faire ?

Il me serre bien contre lui, j'en gardais le regard ailleurs sur le coup, impossible de le regarder dans les yeux, son visage est trop près du miens. Ses yeux.. Et puis ses lèvres.. Oui celle qui ont entouré mon sexe, raah voilà, j'ai encore cette image qui me revient à l'esprit, j'en fermais les yeux quelques instant et lorsque je les ouvrais je voyais ses longues ailes d'anges dans son dos, j'en écarquillais les yeux n'en revenant pas, je crois que sa fait beaucoup en une journée.

Il prenait ensuite son envole, laissant Akio là, il avait la bouche ouverte la tête levé et nous regardait.

Akio : Pfff, qu'ils se démerdent, va savoir, ils vont peut-être crevé tout les deux.

Il se tournait pour regard Benoit qui était sous sa forme de corbeau se posant sur son épaule.

Akio : Quoi ? Au moins j'ai pu lui tirer plein de frique à cette idiot, on aura de quoi se faire plaisir un bon moment. Alors on se casse.

Il regardait du coin de l'oeil on était déjà bien loin, il finissait par se téléportait avec Benoit. Moi j'étais dans les bras de Derek, complètement paniqué de voir le sol aussi loin, si je venais à tomber, je ne ressemblerais plus à rien. J'en serrais bien Derek, je ne suis pas du tour rassuré sur le moment.

Et depuis tout ce temps, il me sert en tant que majors d'homme et en réalité c'est un Prince, il est de plus haut rang que moi, et je lui donnais des ordres tel que.. Me lever tout les matins, me préparer mon petit déjeune, m'aider à me laver, m'essuyer, me limer mes ongles et même ceux des pieds, j'ai demander toute ça à un Prince ?! Maintenant que j'y pense, j'ai demandé toute ses choses, j'oserais vraiment continuer à agir de la sorte, me mettre nue devant lui après ce qu'il s'est passé, rien que de le regarder je suis déjà tout mal alors.. Je ne pensais pas que j'étais aussi coincé.

Je regardais bien Derek dans les yeux lorsqu'il me posait cette question.

Gabriel : Hum non tu ne m'effrayes pas..C 'est surtout cette.. Altitude qui m'effraye..

Je regardais ailleurs.

Gabriel : Et oui bien entendu, mais vous êtes un Prince alors c'est pas vraiment.. votre rang de vous plier aux ordres de quelqu'un comme moi.

On finissait par arriver, il me posait, je suis bien content de retrouver la terre ferme, je regardais ensuite le bâtiment, alors c'est ici ? J'écarquillais les yeux de ce qu'il disait, mes parents sont encore en vie, j'avais envie de foncer pour aller jusque là, mais je me retenais car il disait que cette homme était également présent.

Gabriel : Alors.. Qu'est-ce qu'on fait ?

Je regardais vers la porte qui s'ouvrait toute seul, flippant.. Je sentais ensuite la main de Derek entre la mienne, il me sert la main.. je le suivais ensuite entrant à l'intérieur il faisait sombre, la porte se refermait aussi tôt, j'écoutais Derek.

Gabriel : Hum d'accord.

De toute façon je doute pouvoir rivaliser contre ce type.. S'il possède des pouvoirs, moi j'ai rien de tout ça, je n'ai que ma fortune rien de plus.


On pouvait voir des yeux rouge briller au loin, il levait la main pour éclairer les lieux ses yeux redevenaient aussi tôt normal, d'un bleu très claire.. Et on peut dire qu'il a un physique de rêve, mais je fronçais les sourcils restant bien collé à Derek, rien que de me dire que ce type garde depuis tout ce temps mes parents, sa m'agaçait et je ne pouvais rien faire.

Mike : Tu es enfin venu jusqu'à moi.

Il fit un sourire en coin.

Gabriel : Où sont mes parents ?!

Mike : J'ai tenté de leurs faire cracher le morceaux, de me donner ce que je désirais mais ils n'ont jamais parlé, alors j'a décidé d'attendre le temps qu'il faudra, me doutant que vous finirez par arriver vous même jusqu'ici.

Il utilisait une rapidité sur humaine pour venir jusqu'à Derek, il le regardait bien m'ignorant complètement

Mike : Toute ta race n'existe plus, tu es le dernier, et je t'ai cherché durant très, très longtemps.

Il approchait ses lèvres de son cou, j'en reculais voyant ses yeux redevenir rouge, il reculait ensuite.

Mike : Ton odeur est exquise.

Gabriel : Qu'est-ce que vous lui voulez ?!

Mike : Je veux son sang.

Gabriel : Son sang ?

Encore un cinglé..

Il se retournait marchant tranquillement.

Mike : Tu es tellement aveugle Gabriel, tu es pas aussi brillant que ton père, sans doute aussi inutile que ta mère, tu dois tenir d'elle.

Gabriel : Vous êtes qui.

Mike se retournait aussi tôt.

Mike : Derek doit sans doute se rappeler de moi s'il est arriver à retrouver ma trace, je m'appelle Mike Heise, je suis le premier Vampire qui puisse exister, et c'est moi qui ais tué ses parents.

J'en tournais le regard vers Derek à cette instant. Il tendait ensuite la main, mes parents arrivant en marchant leurs regards étaient étrange, comme-ci ils les manipulaient tout les deux, il passait la main sur les cheveux de ma mère, elle avait plein de crocs partout sur tout son corps.

Gabriel : Maman !

Je courrais jusque là, il tendait la main, ses yeux s'illuminaient, un force me propulsait en arrière, comme une attraction.. Heureusement Derek me rattraper à temps.

Mike : Un échange.

Il penchait la tête de ma mère pour avoir son cou en ligne de mire.

Mike : Ton sang Derek, autant que j'en désire, contre leurs vies.

Il penchait ses lèvres contre sa nuque ouvrant bien la bouche montrant ses longues crocs. Il levait lentement les yeux vers nous à cette instant.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Lun 29 Sep - 22:39

Il fait sombre dans la pièce, tenterait t'il de m'impressionner avec un peu d'obscurité? c'est bien le genre de Mike de faire se faire remarquer de la sorte, mes yeux jaunes aussi brillait dans sa direction. Il éclairait les lieux, son visage est exactement comme dans mes souvenirs. Surtout se méfier de sa gueule d'ange, derrière se masque se cache une ordure de la pire espèce.

Derek: toujours à utiliser des méthodes pathétique pour atteindre ton objectif Mike. 

Je serrais la main de Gabriel, c'est normal qu'il désire savoir où sont ses parents. Mais avec Mike, chaque paroles peut se retourner contre lui, je le protégerais évidemment au périple de ma propre vie. Mike utilisait ses dons de rapidité pour me faire face, je bougeais pas d'un pouce n'ayant pas l'intention de montrer la moindre peur envers lui.

Derek: c'est à cause de personnes comme toi, que mon espèce ne parcours plus se monde Mike. 

Je plissais les yeux ne bougeant toujours pas, même si sont envie de planter ses crocs dans ma gorge était plus que tentant pour lui. Pas étonnant que se soit mon sang qu'il désire, je regardait Gabriel sur l'instant.

Derek: mon sang est une grande source de puissance, les miens ont été massacré pour en récolté un maximum. Même toi, si tu venais à une goutté tu pourrais avoir une certaine indépendance..alors pour un vampire, c'est bien plus précieux que montagne d'or.

Je relevais les yeux n'appréciant pas qu'il rabaisse Gabriel de la sorte.

Derek: ne l'écoutez pas, il dit ça uniquement pour te blesser.

évidemment que je me souviens de toi, je pourrais jamais oublié l'homme qui a massacré mes parents avec un tel sauvagerie. Il faisait venir ses parents, rien qu'à voir leurs regard je devinais qu'ils étaient sous hypnose.

Derek: Gabriel attend!

Mike le repoussait, je l'attrapais vite au vol le regardant dans les yeux.

Derek: tu n'es pas blessé?

Je faisais même pas attention, je le tutoie et l'appelle par son prénom une chose que j'avais jamais faite jusqu'à aujourd'hui. 

Derek: ne t'en fais pas, j'aiderais tes parents à sortir d'ici, mais ne prend plus de risque.

Une échange, je me doutais que cela finirait par du chantage. Je lâchais Gabriel regardant dans sa direction, il me laisse de toute façon pas la choix. Si je refuse il tuera sans aucune hésitation la mère de Gabriel sous ses yeux.

Derek: j'accepte!

Un aura noir donnant un effet électrique sortait de mes mains partant droit en direction de ses parents comme des long fouet les entourant pour les attirer dans ma direction. Je posais ensuite mes mains sur leurs tête supprimant tous effet d'hypnose sur eux.

Diva: qu'est ce que...

elle tournait le regard dans ma direction, directement sans même que j'ai le temps moi même de réalisé sa main claquait contre ma joue.

Diva: tous ça c'est de ta faute! je le savais qu'on aurait du te laisser crever!

C'est qu'elle m'a fait mal! 

Derek: je suis désolé madame.

Diva: j'en veux pas de tes excuses espèce de monstre! , j'aurais du t'égorgé dans ton sommeil quand t'étais encore enfant! 

Je posais mon doigt sur son front préférant l'endormir, j'arrachais une de mes plumes la posant dans la main de Gabriel.

Derek: passe la sur les plaies de ta mère, mes plumes sont capable de guérir n'importe quel blessure. vous devriez partir à présent, il s'impatiente.

Je donnais pas le choix à Gabriel et les téléportait jusque la maison, il va encore avoir l'estomac retourner à cause de moi.

Benoit: vous voilà enfin, il semblerait que tu es retrouver tes parents c'est une chose. Oh...Derek n'est pas avec vous?

Il se tournait vers Akio qui profitait gentiment du bar.

Benoit: pauvre de toi, celui qui te fait durcir la queue n'est pas revenu.

il posait ses mains sur ses joues se foutant un petit de lui.

Benoit: pauvre petit Akio.

il ricanait se tournant à nouveau vers Gabriel.

Benoit: il tentait de jouer les durs, mais à peine rentrer que se pauvre AKio faisait déjà les cent pat. Alors à quoi ressemblait se fameux Mike hum? est ce qu'il a découper les jolies ailes de ton majordome? 

Il s'installait tranquillement sur le canapé croisant les jambes gardant son petit sourire malicieux.

Benoit: on était assez curieux de se nouveau look de Derek alors on a fait des recherches avant de venir, un archange c'est pas rien quand même. Tous disparu, traqué comme des animaux pour leur sang, ailes et leurs étrange faculté de donner des mômes à n'importe qui.

Il en riait sur le coup.

Benoit: t’imagine un peu AKio, te retrouver avec un petit môme dans le ventre.

Il en riait d'avantage.

Benoit: oué je sais, sa vous étonne hein? j'ai fais la même tête en lisant se vieux bouquin, maintenant c'est peut être qu'une rumeur. Il semblerait que AKio n'est pas le seul à désirer se "reproduire" avec le beau Derek.

Il plissait les yeux tous en regardant vers Gabriel.

Benoit: je peux le remplacer sans aucun problème.

Il changeait de forme pour prendre mon apparence.

Benoit: désolé pour les yeux, défaut que j'arrive pas à corrigé. avec des lunettes de soleil on y verra que du feu. NOn? toujours pas intéresser? quel difficile et toi Akio? tu veux m'arracher les vêtements? oohh, peut être le papa? hum? encore bien séduisant même pour un vieux père de famille.

il soupirait reprenant sa forme original.

Benoit: tant pis pour vous..de toute façon j'aime pas prendre les apparences humaine. Il finira pas revenir votre Derek, tu vois pas qu'il te kiffe mon pauvre Gabriel, sinon pourquoi ferait t'il tous ça pour toi? hum?


C'est vrai je compte pas rester dans se trou à servir de garde manger à se type, maintenant que je sais Gabriel et ses parents loin d'ici. Je me défendais d'ailleurs le repoussant à chaque tentative qu'il avait pour venir prendre mon sang. Mais j'ai souvenance d'une affine partie de mes pouvoirs, le reste je dois encore le découvrir, mes parents n'ont pas eu le temps de tous m'apprendre malheureusement.

Derek: j'ai accepté de te donner mon sang, mais il faudra tous d'abord que t'arrive à m'atteindre Mike.

Il faut que je trouve le moyen l’anéantir au moins temporairement, il cicatrise bien plus rapidement que moi et sa puissance est supérieur à la mienne. Je peux le repousser pour l'instant, mais sa ne marchera qu'un temps. Je crois même que je l'amuse, j'ai l'air d'une sourire tentant de repousser le chat. 

Derek: je suis certain que d'autres sont déjà au courant de mon retour, des personnes bien plus puissante que toi Mike. Me garder ici pourrait te mettre en danger et tu prendrais se risque juste pour un peu de sang? serais tu dénoué de la moindre parcelle d'intelligence? 

cette fois il en assez de jouer avec moi et contre mes pouvoirs, je pourrais plus le repousser..j'ai besoin de temps pour découvrir l'entièreté de mes pouvoirs.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mar 30 Sep - 0:47

Mike retirait ses lèvres de ma mère lorsque Derek acceptait son offre il en fit un beau sourire faisait revenir dans son état normal.

Mike : sage décision.

Il utilisait aussi tôt ses pouvoirs pour ramener mes parents jusqu'à nous, pour ça, il avait utiliser un aura très étrange. Je regardais aussi tôt vers ma mère, et mon père pour voir s'il allait bien, DErek utilisait à  nouveau ses nouveaux pouvoir pour retirer l'hypnose que pouvait avoir Mike sur eux. Ils redevenaient donc dans les états normal.

Stephan regardait aussi tôt autour de lui, et me voyait ainsi que ma mère et Derek.

Stephan : Vous n'auriez pas du venir..

Il pensait avant tout à notre sécurité.

Gabriel : je suis content que vous n'ayez rien..

je suis plus que soulagé.. Mais ma mère se retournait bien vite vers Derek et lui donnait même une gifle, cela devait surprendre Derek et pourtant il restait toujours aussi poli et aimable envers elle. Malgré les insultes à son égard.

Stephan : Diva sa suffit.

Il en soupirait de l'entendre crier de la sorte, ma mère a toujours eu un caractère très.. Hum vous l'aurez sans doute remarquer de toute façon. Il préférait donc l'endormir pour qu'elle soit plus calme, je la regardais et tournait ensuite le regard vers Derek qui me donnait l'une de ses plumes, je l'a prenais bien entre mes mains et la regardait quelque instant pour revenir vers lui et l'écoutait.

Gabriel : D'accord, je vais faire ça.. Merci Derek mais tu viens avec nous ?

je le regardais bien dans les yeux à cette instant, on ne va pas le laisser seul avec ce.. Type, il désire son sang, et de plus, il a tué ses parents de sang froid.. Mais Derek ne me laissait pas vraiment le choix, il nous téléportait tout les trois jusque chez moi, ce qui me donnait une nouvelle fois des maux de ventre n'ayant toujours pas l'habitude de ses téléportation.

Moi je me tenais à un meuble alors que je regardais vers Benoit qui étais présent, accompagné de Akio qui c'était tranquillement servit à mon bar, j'en plissais les yeux me demandant ce qu'ils faisaient ici, chez moi.

Gabriel : qui vous a permit de..

Ouuh, je me sens vraiment pas bien là.. je crois que je déteste les téléportation. Akio se posait contre un meuble tout en se servant un verre d'une des bouteilles de ma réserve.

Akio : J'ai remarqué Benoit, merci quand même.

Il plissait les yeux en le regardant puisqu'il se moquait de lui. Stephan lui mettait sa femme dans le fauteuil, car elle était toujours endormie, il avait également prit la plume que Derek m'avait donné pour soigner ses blessures. Il écoutait en même temps leurs conversation sans dire un mot malgré tout

Akio : T'arrête Benoit ! Je ne faisais pas les cent pat tu racontes n'importe quoi !

Sa commence à aller mieux, je les regardais bien tout les deux, Akio est vraiment attiré par Derek..

Gabriel : Non, je suis sur que Derek finira par revenir et se débarrasser de ce type.. C'est un vampire avec des pouvoirs étrange.

Stephan : Il est le tout premier vampire qu'il puisse exister en réalité. Il possède donc des facultés impressionnante, et il désire le sang de Derek, il est le dernier de son espèce, cela lui donnera bien plus de puissance, c'est pourquoi il a chassé beaucoup d'archange, pour leurs sangs.


j'en détournais le regard.

Gabriel : Mais il va s'en sortir.

Akio : Et bien si vous ne m'avez pas laisser en plan, j'aurais pu peut-être vous venir en aide, et arrêter ce méchant drakulas mais à présent, je doute que je vais revoir et avoir la chance de goûter à l'entre jambe de Derek.

Gabriel : il n'y a donc que ça qui t'intéresse ?!

Il en ricanait sur le coup.

Akio : Moué.

Je tournais le regard vers Benoit qui racontait tout ça.. Tous les archanges ont disparus, simplement pour leurs sangs, leurs ailes, c'est vraiment écœurant de les tuer pour ça.. J'étais surpris sur le fait qu'ils pouvaient donner des enfants à n'importe qui.

Gabriel : Comment ça.. ?


Donc il peut même donner des enfants à des hommes, ce qui viendrait à dire que si je couches avec lui, je risques d'avoir un enfant ? C'est super étrange..

Stephan : Se n'est pas qu'une simple rumeur, c'est la vérité.

Mon père semble en connaître beaucoup sur les archanges, je le regardais du coin de l'oeils sur le coup. Aussi tôt il me faisait allusion, lorsqu'il disait que Akio n'était pas le seul à le désirer, il me regardait à cette instant, j'en détournais le regard.

Gabriel : Je n'ai aucune intention envers Derek.

Mon père se trouve juste là, dans la pièce, et il dit ce genre de chose à côté de lui ! Mon père se redressait aussi tôt se demandant si c'était la vérité ou non. Benoit prenait d'ailleurs l'apparence de Derek, mais malgré tout ses yeux ne changeait pas restant rose. Il s'avançait vers moi, je le regardais bien.

Gabriel : Je t'ais dis que je n'étais pas intéressé par lui tu es sourds ?

Je regardais de temps en temps vers mon père, faîte qu'il ne découvre pas que j'aime les hommes, sinon je perdrais sa fierté c'est sur. Il ne doit pas le découvrir, ni ma mère d'ailleurs.. Se serait une véritable catastrophe.

Mais voilà que Benoit s'avançait à son tour vers mon père, il en plissait les yeux sur le coup.

Stephan : Calme tes ardeurs changeur de peau.

Il reprenait enfin son apparence normal, pour ensuite me dire ça, j'en baissais les yeux, Derek intéressé par moi ? Pff non, j'en doute sincèrement, il l'a fait par respect, parce qu'il me connait depuis longtemps et qu'il me sert en tant que majors d'homme rien de plus.. Pas parce qu'il est intéressé par moi..

Gabriel : Il l'a fait pour nous aider, tu te trompes sur ses intentions de toute façon, je ne suis pas intéressé par les hommes.

Bon maintenant sa suffit, il va finir par foutre la merde celui-là. Akio s'avançait posant la main sur l'épaule de Benoit.

Akio : N'importune pas mes clients Benoit tu veux ?

Il me regardait du coin de l'oeil souriant.

Akio : Si tu désires retrouver quelqu'un tu sais à qui faire appel hum ? Je serais ravis de t'aider à nouveau, et surtout recevoir ses belles sommes d'argents.

Stephan : Tu as demandé à lui de nous retrouver ? C'est un escroc Gabriel.

Gabriel : Je ne savais pas qui trouver d'autre, c'est Shiro qui m'a conseillé et puis c'est grâce à lui qu'on vous a trouvé c'est tout ce qui importe..

Stephan : Shiro, tu le vois toujours ?

Je le regardais.

Gabriel : Oui pourquoi ?

Il soupirait.

Stephan : Je t'ai toujours dis que tu ne devais pas le fréquenter. D'ailleurs eux non plus, ne les fréquentes pas Gabriel. C'est un sorcier qui utilises de la magie noir, un démoniste et son changeur de peau n'est pas mieux.

Gabriel : Comment tu sais tout ça ?

Stephan : J'ai la faculté de lire dans les gens, de savoir leurs vrais natures.

Je n'en reviens pas, pourquoi il m'a caché tout ça ? C'est pour ça qu'il a su qui était Derek et qu'il désirait lui et personne d'autre ?

Enfin soit, pendant ce temps Mike se trouvait à présent seul avec Derek, celui-ci s'avançait lentement dans sa direction désirant goûter à son sang.

Mike : à t'atteindre ? Tu penses sincèrement que je n'y arriverais pas ? Je me suis nourris de ta mère et de ton père, leurs sangs coulent dans mes veines, ma puissance c'est ainsi décuplé grâce à eux, et toi, qui vient à peine de te réveiller, de réveiller tes pouvoirs, tu es à  ma merci.

Il utilisait sa rapidité pour lui faire face, Derek faisait du mieux qu'il pouvait pour le stopper, l'arrêter et faire en sorte qu'il s'éloigne de lui, cela amusait beaucoup Mike de le voir fuir de cette façon devant lui, tel un chat et une souris.

Mike : Allez montre ce que tu veux Derek. Montre que tes parents ne sont pas morts en vain en te protégeant de moi.

Il s'arrêtait quelque instant l'écoutant, il en plissait les yeux de ce qu'il pouvait dire.

Mike : Je prendrais tout les risques je désire, car ton sang est le plus doux des nectars que je puisse m'abreuver, les autres sont fade comparé à ton sang. Mais je n'ai aucune intention de tuer Derek. J'ai appris une chose, si ton espèce s'éteins après toi, je n'aurais plus la possibilité de m'abreuver de votre sang.

Il penchait légèrement la tête.

Mike: Je vais donc juste boire ton sang et faire quelques réserve, et te laisser t'en aller continuer ta petite vie en espérant que tu faces rapidement des progénitures pour augmenter ta race, tu n'as pas le choix de toute façon, à moins que tu désires qu'elles disparaissent avec toi.

Il s'avançait à nouveau vers lui.

Mike : Notre échange était, les parents de Gabriel en vie contre autant de ton sang que je le désirerais, alors donne moi ce que je désire où je retrouverais ceux-ci pour leurs arracher la tête, et je ferais de même avec leurs fils.

Il lui faisait bien face ensuite.

Mike : Tu sembles bien te préoccuper de ce gamin gâté, peu importe.

Il plissait les yeux regardant vers sa nuque.

Mike : je veux ton sang et maintenant.

Il l'attrapait par les épaules et s'apprêtait à enfoncer ses crocs dans sa nuque, sans doute les menaces qu'avait pu avoir Mike sur moi lui avait fait réfléchir. C'est là que une autre personne arrivait qui ressemblait à deux goûtes d'eau à Mike, l'attrapait par ses cheveux pour l'éjecter au loin, il passait sa main dans ses cheveux et tournait le regard vers Derek ensuite.

Light : ça va, rien de cassé ?

Mike se redressait le fusillant du regard.

Mike : Qu'est-ce que tu fais ici ?!

Light : je viens arrêter mon abrutis de frère c'est évident non ? On te laisse dans ta démence bye bye.

Il faisait un petit signe de la main s'en allant avec Derek, mais celui-ci utilisait sa rapidité pour s'en prendre à lui, aussi tôt, Light changeait de forme prenant l'apparence d'un loup gigantesque noir au yeux bleu, il attrapait le bras de Mike dans sa gueule le plaquant au sol, il posait ensuite sa patte sous sa gorge.

Light : T'en prendre au dernier Archange, tu es tellement idiot, mais je te pardonne malgré tout mon frère.


Mike : Tu n'es pas mon frère !

Il reprenait sa forme humaine, son pied toujours sous sa gorge.

Light : Que tu le veuilles ou non si je le suis.

Il se retirer de lui, il se redressait sur ses coudes les regardant partir.

Mike : J'aurais ce que je désire Derek !

Il tapait son poing contre le sol énervé, Light marchait au côté de Derek le regardait du coin de l'oeil.

Light : Enchanté je suis Light, désolé pour mon frère, il est.. Accranc mais il n'a pas toujours été ainsi.. Enfin soit, tu peux sans doute te téléporter jusque chez toi à présent, je m'occuperais de surveiller mon frère pour qu'il ne face plus de chose stupide comme.. Kidnapper un couple pour te faire venir jusque là.

Il en passait sa main derrière la tête détournant le regard.

Light : J'ai eu pas mal de chose à faire, tenir ne laisse ma meute qui sans moi, deviennent incontrôlable et perdu, enfin soit.. Hum.. J'espère que mon frère ne vous as pas trop causé d'ennuis.



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mar 30 Sep - 23:29

Il menace Gabriel et sa famille à présent, j'en baissais la main ne pouvant pas prendre se risque. Mes parents se sont sacrifier afin de me protéger et voilà que je me jette dans la gueule du loup. Ils auraient fais ça pour rien? Je peux pourtant pas fuir et abandonner Gabriel à son sort, je relevais les yeux regardant Mike s'approcher de moi ravis que ses menaces ont réussit à m'atteindre.

derek: abrège ton blabla et viens donc au fait.

Je levais les yeux tous en serrant mes poings, je sens déjà son souffle contre ma nuque. Quelqu'un entrait dans la maison, tiens un clone de Mike..je réalisais bien vite et en faisait des yeux tous rond. Pourquoi un mec qui ressemble comme deux gouttes à Mike viens d’apparaître? et en plus il m'aide!

Derek: euh non rien de cassé, mais...me dit pas quoi toi aussi tu va être un fanatique de mon sang.

j'en croisais les bras plissant les yeux restant méfiant. Il semble vouloir pourquoi m'aider en flancant une petite raclé à son "frère"? rassurant déjà de savoir que c'est pas une armé de clone. des frères jumeaux, voilà une chose que j'ignorais par contre.
Il prend l’apparence d'une loup, évidemment que je suis bête...le premier vampire et le premier loup-garou. Qui aurais imaginé que cette malédiction frapperait des jumeaux, en tous cas l'autre semble être de mon côté.

Derek: Dernier archange...les ailes noir uniquement, les autres sont bien a l'abris sur leurs petit nuages céleste. 

ouais, je suis le descend d'un traite bannit sur terre pour l'éternité. Tous le monde ne peux pas avoir une famille de rêve, suffit de voir se mec..qui aimerait avoir un frère pareil? je pense que je vais le suivre, je partais marchant à ses côté tournant légèrement la tête vers Mike.

Derek: Je sais pas si c'est vraiment prudent que je parle comme ça, il a menacer de tuer des personnes importante à mes yeux. 

je soupirais sur le coup.

Derek: merci malgré tous, tu m'as évité une vilaine morsure.

Il se présentait je souriais continuant de marcher à ses côtés.

Derek: il parait qu'il a toujours un côté maléfique chez les jumeaux, voilà une rumeur fondé.

Le surveiller, j'ai bien peur que cela suffise pas pour arrêter Mike. Sa fait trop longtemps qu'il me cour après. Attend il était au courant pour le kidnapping? je le foudroyais du regard.

Derek: t'étais au courant et ta rien fais poru les aider? c'est vraiment du joli!

Mouais l'excuse! je tournais la tête fronçant les sourcils.

Derek: ouais ouais c'est ça! et la tu les surveilles ta petite bande de toutou? pourtant tu as bien quitté pour venir me donner un coup de "patte" j'espère que c'est pas une ruse pour ensuite me bondir dessus et me manger.

d'ailleurs je faisais un grand bond en arrière m'asseyant sur une branche d'arbre.

Derek: tu m'as peut être aider tous à l'heure, mais au fond je te connais pas..et ta peut être des puces.

je regardais du coin de l'oeil un corbeau à côté de moi, qui me regardait en croassant. Il s'amuse avec mes plumes maintenant, je me suis fais un copain.

Derek: bien sûr ce j'y vais..avant de me faire violé par se corbeau.

Je lui faisais juste un signe de la main avant de me téléporter.

Avant mon retour leurs petites discutions continuait tranquillement, Benoit aime provoquer des embrouilles dans les petites famille en révélant les vérités tous eux. Akio lui demandait malgré tous d'arrêter, il en levait les épaules.

Benoit: si on peut plus rigolé un peu.

il fusillait Stephan du regard.

Benoit: le changeur de peau se nomme Benoit, tous compte fais vous ne me plaisez plus papy.

Derek: ai un peu de respect ou je te flanque dehors.

Benoit: oh, mais qui voilà de retour.

Il passait son bras autour des épaules de Akio.

Benoit: tu as encore une chose de voir se qui se cache sous cette couche de vêtement.

j'ignorais complètement se type, je reprenais une forme humaine. C'est pas le moment d'effrayer le personnelle avec cette apparence, je regardais directement Gabriel en lui souriant.

Derek: j'ai eu beaucoup de chance, qui aurais cru que Mike avait un frère sympathique. Il m'a aider à fuir, mais pour combien de temps? 

Je baissais les yeux sur le coup.

derek: je devrais même pas être ici, cela vous met en danger. 

Diva: alors part d'ici.

Tiens la vieille est réveillé, j'aurais peut être du mettre une dose plus grande pour la faire roupiller jusqu’à demain.

Diva: tu as fais assez mal comme ça! va t'en!

elle m'a jamais aimer celle la, une vrai emmerdeuse! je comprend pourquoi Stephan a fini par chercher un peut de tendresse ailleurs.

Derek: je vous appartiens pas madame, je suis désolé de se que vous avez vécu mais si il a quelqu'un qui doit me viré c'est monsieur Light et non vous.

Elle se levait marchant vers moi désirant me giflé à nouveau, mais cette fois j'attrapais sa main avant qu'elle ne puisse le faire. Une fois, mais pas deux! je lachais aussi vite elle partait bouder dans une autre pièce.

Derek: je suis désolé, elle a raison d'être en colère contre moi.

Benoit: de toute façon les femmes sont tous de vrai emmerdeuse, sa ne fais que raler pour un oui ou pour un non, après on s'étonnera pas que des mecs deviennent gay.

je les regardais sur le coup.

Derek: vous devriez partir.

Benoit: tu entend ça? ton petit favoris te met à la porte. je vais devoir te consolé après ça.

Je fis un geste de la main les téléportant chez eux.

Benoit: et bah voilà, il veux pas de toi...tu es rouillé pauvre akio.

Un peut de calme enfin, je levais les yeux vers Gabriel.

Derek: tu...

je regardais Stephan du coin de l'oeil, si je commence à être trop familial avec lui devant Stephan je vais attirer ses foudres. 

derek: vous avez surement beaucoup de questions qui vous trottes dans la tête, je serais prêt à y répondre mais...votre mère à raison, je dois pas rester ici. Je retournerais au château de mes parents sa été un grand plaisir de servir cette famille.

Mike reviendra c'est certain et si je reste, exécutera tous le monde ici juste pour m'avoir.

Derek: je vais déjà préparer mes valises.

je me téléportais jusqu'à ma chambre rassemblant mes affaires, c'était prévisible que Gabriel allait tenter de m'empêcher de partir mais quelqu'un l'attrapait le bras dans le couloir s'enfermant avec lui dans une autre pièce.

Shiro: ta retrouver tes vieux c'est cool, mais maintenant je vais devoir venir en douce pour te voir. On a toujours aimer se voir dans le dos de ton père, c'est bien plus grisant comme ça.

Il attrapait son visage pour l'embrasser se qu'il n'avait pas pu faire hier soir.

Shiro: fais pas de cette tête, tu t'en moque que Derek se tire! je dirais même bon débarra!

Il souriait sur le coup.

Shiro: j'ai juste entendu la fin de la conversation, laisse se pauvre typer partir! il se fou bien de ta gueule et ça depuis longtemps, tous se qu'il veux c'est pompé ton frique et même si il doit te sucer la queue pour ça.

Il le lâchait sur le coup.

Shiro: écoute, je te rien dit parce que tu es mon ami et je voulais pas que tu sois malheureux à cause de se gars. Tu te rappelle quand on était gamin, et j'avais encore le droit de venir te voir? on avais treize ans à cette époques, ton père nous défendait de rentrer dans son bureau une fois que sa porte était fermer. 

il s'appuyait contre le mur derrière lui sur le coup.

Shiro: une fois cette porte était fermer et j'ai laisser ma curiosité prendre le dessus sur moi. J'ai regardé par le trou de la serrure, j'étais un gamin et je m'étais imaginer qu'il mangeait des bonbon en cachette pour ne pas les partager.

Il en ricanait sur le coup.

Shiro: qu'est ce qu'on pouvait être con à cette age, c'est pas vraiment ça que j'ai vu..mais plutôt ton père qui se tapait ton précieux majordome. Un ados d'a peine quinze ans alors tu vois, rappelle toi maintenant le nombre de fois que cette porte était fermer. Depuis je vois en derek qu'un serpent, un suceur de frique.

Il ouvrait la porte pour sortir.

Shiro: laisse le partir Gabriel, ou il bousira ta famille..si c'est pas déjà fait. Je pense que c'est pas le bon moment pour nos cochonnerie alors, je reviendrais plus tard.

Il partait tranquillement les mains dans les poches le sourire aux lèvres très satisfait de cette vérité dites.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mer 1 Oct - 1:05

Alors qu'on discutait, enfin que j'étais surtout bien mal à l'aise à cause de Benoit qui tentait sans doute de dire bien haut et fort mes attirance pour les hommes, je tentais donc de rien faire paraître, jouant la comédie afin que mon père ne su soupçonne de rien.

C'est là qu'on vit Derek arriver, Stephan le regardait bien à cette instant, j'étais plus que soulagé de le savoir en vie, et qu'il ne lui ait rien arrivé, sa me rassure d'un coup.. J'en lâchais d'ailleurs un long soupir montrant à quel point sa me soulageait.

Stephan : Oui il s'agit de Enzo, c'est son frère jumeaux mais également le premier loups-garous, Il est bien différent de Mike c'est certains.. Mais il ne veut mieux pas lui faire confiance à lui non plus, on ne sait jamais ce qu'il pourrait avoir en tête. Mike est sous l'effet de manque, c'est pourquoi il devient aussi incontrôlable.

Il disait qu'il n'aurait pas du revenir ici, que cela pourrait être dangereux pour nous mais je n'ai aucune envie qu'il s'en aille, je veux qu'il reste.. J'en détournais légèrement le regard, depuis quand je suis à se point attaché à lui, j'en serrais les poings, ne me dit pas que je commence à .. Non c'est impossible.

Je tournais aussi tôt le regard vers ma mère qui s'était réveillé et qui me disait toute ses choses, mon père la regardait également.

Stephan : Diva sa suffit.

Elle désirait même s'approcher de lui pour lui donner à nouveau une gifle, mais Derek l'attrapait avant pour l'en empêcher, il lui faisait bien comprendre que se n'était pas elle qu'il servait mais à mon père et moi même, elle finissait par s'en aller mécontente.

Stephan : Ce qu'ils nous est arrivés n'est pas de ta faute Derek, alors cesse de t'en vouloir.

Gabriel : Il a raison..

J'en avais presque oublié la présence de Benoit et de Akio ici, mais ils faisaient bien vite remarquer. Ecouter le.. Il tente d'expliquer les raison que les hommes deviennent gay, je n'ai pas vraiment envie d'entendre ça maintenant moi.

Derek les faisait partir en utilisant ses pouvoirs pour les téléporter tout les deux, je sens que ce Akio va bien rager après ça, mais de toute façon ils se sont invités chez moi comme ci de rien était, et buvait dans mon bar alors je préfère savoir qu'ils sont partis, je ne tiens plus à rester en contact avec ses deux là.

Je tournais ensuite le regard vers Derek, il allait s'apprêter à me tutoyer, mais mon père nous regardait bien les sourcils plissés, il se rattrapait donc en me vouvoyant à nouveau.

Gabriel : Oui j'en ais quelques unes c'est vrai..

J'écarquillais les yeux de ce qu'il me disait, il va s'en aller ? Vraiment ? Je n'ai aucune envie qu'il s'en aille, pourtant je restais muet, de peur que mon père se doute de quoi que se soit, j'avançais d'un pat malgré tout en le voyant partir dans sa chambre pour préparer ses valises, j'en serrais les poings.

Stephan : Il était un très bon majors d'homme, dommage que cela se finisse de cette façon.

Je ne peux pas le laisser s'en aller, je dois l'en empêcher, le retenir. Je me mettais à marcher rapidement pour le retrouver et lui dire qu'il reste. Peu importe les risques, on trouvera une solution ! C'est là que je sentais quelqu'un m'attraper par le bras dans le couloir, il m'emmenait dans une pièce seul avec lui, je le regardais bien, c'est Shiro, je l'écoutais aussi tôt.

Gabriel : Oui j'ai enfin pu les retrouver, et peu importe ce qu'il peut en penser je continuerais de te voir.. je..

Il m'embrassait aussi tôt, j'en gardais les yeux bien ouvert sur le coup surpris. Je ne bougeais pas et une fois qu'il se retirait je continuais de bien le regarder. Je reprenais une expression de visage sérieux sur la suite de ses paroles.

Gabriel : Non je ne m'en fiche pas.. Je veux qu'il reste.


Oui je veux qu'il reste ici, qu'il continue de me réveiller tout les matins, voir de me forcer.. De préparer mes repas et tout ce qu'il s'en suit, il est en quelque sorte mon repère ici.. Mais on dirait que cela faisait bien plaisir à Shiro qu'il puisse s'en aller.

Je plissais les yeux de ce qu'il me disait, il se fou de ma gueule depuis longtemps, je ne comprend pas, de quoi il veut en venir en me disant ça ? Il ne veut que mon argent, non, il est différent.

Gabriel : Il n'est pas comme ça Shiro, tu te trompes à son sujet.

Il finissait par me lâcher, il commençait à me raconter l'époque où nous étions enfant, qu'il était curieux de savoir ce que Stephan cachait derrière son bureau, qu'il fermait toujours derrière lui.

Il avait finit par le découvrir, en regardant par la serrure, Derek et lui.. Entrain de coucher ensemble, j'en écarquillais les yeux sur le coup. Je n'en revenais pas de ce que je venais d'apprendre.. Toute les fois où mon père s'enfermait avec lui dans le bureau, c'était pour ça ? Il me disait tout le temps que lorsque la porte était fermé, il était interdit de le déranger car il travaillait ou bien il était en réunion ou autres.. Et moi je le croyais et en faîte, il était occupé de coucher avec Derek ?

J'en avais une boule à la gorge, mon coeur se serrait et j'en avais mon ventre qui se crispait sur le coup, j'en détournais le regard. Shiro  à raison, je me suis bien fait avoir, j'ai cru que j'avais un peu d'importance à ses yeux, qu'il se préoccupait de moi, cette petite scène qu'il a pu se passer entre nous, cette.. Gâterie qu'il m'a faîte, il a fait pareil avec mon père, se n'était que pour mon argent, pour me servir je me sens vraiment mal sur le coup.

J'écoutais à peine Shiro, il ouvrait la porte pour s'en aller, et me disait de laisser Derek s'en aller, qu'il n'en valait pas la peine. Il s'en allait ensuite, je restais un moment là.. planté comme un piquet.. Je fais quoi maintenant ? Je n'ai même pas envie d'aller le retenir à ne pas s'en aller, qu'il s'en aille tient, je peux parfaitement me débrouiller sans lui.

Je finissais par marcher, me rendant malgré tout à sa chambre, j'ai besoin de l'entendre de sa bouche, pour bien enfoncer le couteau dans la plaît tient.. J'entre ouvrais sa porte le regardant faire ses valises, j'entrais à l'intérieur ensuite refermant la porte derrière moi et le regardait. Il m'avait bien entendu.

Gabriel : Je ne suis pas ici pour te retenir de rester.

Je fronçais les sourcils mécontent.

Gabriel : Tu m'as dis que si j'avais des questions à te poser, alors je pouvais te les poser.

Je restais bien loin de lui.

Gabriel : Depuis tout ce temps, tu couchais avec mon père dans son bureau oui ou non ?

Je détournais le regard puisque la réponse était bien positif, il ne s'attendait surement pas à ce que je découvre ça, j'en passais ma main sur mon visage me sentant vraiment humilié sur le coup.

Gabriel : Tu t'ais bien moqué de moi, tout ce que tu m'as dis l'autre jour, cette gâterie.. tu t'ais dit que je pouvais être comme mon père alors tu m'as sucé comme tu le suçais lui !

Je le regardais bien, je suis vraiment dégoûté.

Gabriel : Lorsque tu franchiras cette porte, ne t'avise même plus de revenir ici !

Je m'en allais rapidement, j'ai l'impression que je vais exploser.. Mon père se rendait à la chambre de Derek également il me vit, je le regardais, lui aussi il me dégoûte au plus haut point, je l'ignorais, il m'attrapait le bras pour m'arrêter.

Stephan : Qu'est-ce qu'il t'arrive ?

Je me dégageais de lui.

Gabriel : Ne me touche pas, tu me dégoûtes.

Stephan : Qu'est-ce que tu racontes ? Calme toi !

Gabriel : Va donc le retrouver et ferme bien la porte, comme tu le faisais autre fois dans ton bureau.

Je m'en allais à nouveau, il restait un moment là et tournait le regard ensuite vers la chambre de Derek, il s'y rendait.

Stephan : Tu lui as raconter en ce qui nous concerne ? Je t'avais pourtant ordonné de ne jamais en parler !

Moi je partais, je quittais cette maison, je ne pouvais plus rester une minute de plus ici, j'attrapais ma voiture privé, oui j'en ais une mais je ne l'utilise jamais car chez mon chauffeur mais j'ai malgré tout le permis.

Je démarrais à fond le moteur, sans doute pour qu'on m'entende bien, et je partais je me rendais chez la seul personne en qui je pouvais avoir confiance, oui chez Shiro. Je me garais devant chez lui, et sortait pour le retrouver. Je toquais à sa porte, et entrait ensuite, je viens assez souvent le voir, je le retrouvais à cette instant et le regardait bien.

Gabriel : Tu avais raison pour Derek.

J'en ricanais mais sa doit être un rire jaune.

Gabriel : J'ai vraiment été idiot de le croire, et mon père me dégoûte, je n'ai même plus l'envie de le voir.

Je m'approchais de lui, l'attrapant pour l'embrasser, j'ai besoin d'oublier.. D'oublier Derek et ses paroles, ainsi que ce qu'il a pu me faire, peut-être que l'étreinte avec Shiro pourrait me le faire oublier entièrement.. C'est la première fois que je me donnerais à un homme, mais l'excitation était belle et bien là.

On se rendait jusqu'à sa chambre, ne nous quittant pas, on se déshabillait en même temps et je finissais allonger sur le dos lui au dessus de moi, je serrais bien ses mains contre les siennes tout en le regardant bien, je tournais rapidement la tête sur le côté gémissant alors qu'il me pénétrait, la douleur est juste horrible, mais il arrivait à me faire oublier cette douleur, mon meilleur ami qui devient mon amant en à peine quelques minutes.. J'en avais les larmes aux yeux à cause de la douleur mais celle-ci commençait à se dissiper pour faire venir au plaisir, je m'en mordais la lèvre, sa n'avait rien du tout avoir comparé à toutes les femmes avec qui j'ai pu coucher.

Gabriel : Hum..

Je gémissais de plaisir, au bout d'un moment nous jouissons tout les deux, j'étais couché à côté de lui dans son lit, il attendait sans doute cette instant depuis très longtemps mais il m'a attendu, il a attendu que je sois prêt, que je comprenne que ce côté là de moi faisait partie de moi.



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mer 1 Oct - 23:19

Le petit plan de Shiro marche à la perfection, Gabriel avait besoin de réponse clair et nette et vain jusqu'à ma chambre pour les entendre. Je me tournais le voyant entrer m'imaginant déjà qu'il tenterait tout pour m'empêcher de partir, je descendis rapidement de mon petit nuage.

Derek: Que t'arrive t'il?

Il souhaite me poser une question, mais vu son regard qu'il me porte j'ai déjà peur de l'entendre.

Derek: oui en effet j'ai dis ça.

maintenant je regrette de te l'avoir dit, j'écoutais cette question qui me mettait immédiatement mal à l'aise. Impossible de cacher mes émotions sur le moment, j'étais à la fois étonner et paniquer. Je dois y répondre malgré tous, si il me la pose c'est que quelqu'un la mis au courant. Stephan? non c'est impossible qui se trahisse la dessus, je baissais les yeux n'osant pas le regarder.

Derek: c'est la vérité.

Je le regardais à nouveau, son air dégoutté me donne des crampes à l'estomac. Pourquoi il a fallu qu'il sache? maintenant il s'imagine que je voulais faire de même avec lui, je désirais m'approcher pour lui prendre la main..non c'est pas une bonne idée.

Derek: c'est complètement faux Gabriel, comment tu peux penser de tel chose! je...je n'ai jamais penser de cette façon.

Lui aussi me fou à la porte désormais, il s'en allait me fuyant sans même que j'ai le temps de m'expliquer.

Derek: Gabriel attend! laisse moi au moins t'expliquer.

Et merde! il faut toujours qu'il fuit la discutions, sa le don de m'énerver! je m'asseyais sur le lit baissant la tête. Il a des raisons de me fuir, découvrir qu'un homme couchait avec son père en cachette..j'espérais quoi? qu'on prenne le thé tranquillement ensemble pour discuté du comment et pourquoi? 
Stephan entrait dans la chambre tous aussi en colère, il a du croisé Gabriel dans le couloir.

Derek: c'est pas moi qui lui ai dit la vérité.

Je relevais les yeux pour le regarder, est ce que sa femme serait au courant? NOn impossible, elle aurait déjà tenter de me coupé la queue avec un hache, alors qui? J'entendais la voiture démarrer, je me levais pour regarder par la fenêtre. Gabriel s'en va et il prend le volant? il est inconscient, il n'a jamais été doué pour conduire. 
il faut que je découvre où il compte aller comme ça, j'attrapais ma valise sortant de la chambre me rendant au bureau de Stephan. Il a un radar dans chaque voiture, j'allumais l'ordinateur m'en servant pour repérer sa position. 

Derek: Shiro...évidemment.

je levais les yeux vers Stephan qui m'avais suivis sans doute aussi curieux que moi, j'attrapais le téléphone appelant l'une des serveuses.

Derek: est ce que Shiro est passer il a peu?

" oui, mais il n'est rester que un quart d'heure à peine."

assez de temps pour révélé le grand secret, sa fait aucun doute sa ne peut être que lui, mais comment il l'a su?

Derek: bien merci.

je raccrochais le détestant bien plus encore après ça.

Derek: se très cher Shiro a encore fait des siennes, on connait notre coupable mais cela changera pas grand chose. Il a gagné se qu'il désirait, il a retourner Gabriel en sa faveur et le voilà chez lui à présent. 

J'enfonçais mes doigts dans le bois du bureau sous l'effet de la colère, j'ai une vague idée de se qu'il se passe la bas et sa me met hors de moi.

Derek: je pourrais faire de même, l'obligé à tomber le masque mais...sa blesserais d'avantage Gabriel alors j'hésite si c'est la bonne chose à faire.

Il connaîtrait enfin la nature de Shiro, l'être méprisant que j'ai toujour vu en lui. Il a fallut que je retrouve l'entièreté de mes pouvoirs pour savoir pourquoi depuis tous se temps, j'ai jamais supporter se mec. Pourtant je peux pas le faire, apprendre cette vérité en plus anéantira Gabriel. dois je me contenter de fermer les yeux, ne rien faire? le laisser me détester pour le restant de ses jours.

Derek: je laisse tombé, je m'en vais à présent. J'espère que les choses s'arrangeront avec votre fils, il tiens à vous et finira par revenir.

J'attrapais à nouveau ma valise marchant vers la porter.

Derek: quittez votre femme si vous la supporter plus, vous aurez tous le loisir de laisser cours a vos petit fantasme. Tant qu'à moi je suis maintenant viré alors il vous faudra trouver un remplaçant, je recevrais plus jamais d'ordre de qui que se soit. au revoir Stephan.

Je sortais du bureau le petit sourire aux lèvres, je faisais un petit signe de la main aux serveuses qui avait des les larmes aux yeux. Une fois sortit de la maison je retirais se sourire, j'ai vécu dans cette maison si longtemps..sa me laisse pas de glace de partir comme ça. Je marchais tranquillement les yeux baisser, si je veux rejoindre le chateau à la marche sa me prendrais des jours...j'aimerais me vider la tête, du coup je me retrouvais dans un bar à picolé...moi qui n'avais pas le droit de boire au travail, je risque de pas tenir l'alcool.


Donc c'était chez Shiro qu'il c'était rendu, lui l'attendait tranquillement sur le canapé se doutant qu'il finirait par arriver. Entendant une voiture se garé il ne pu s'empêcher de sourire et le levait regardant par la fenêtre.

Shiro: regardez moi un peu qui cherche à se faire consolé.

Il ouvrit la porte.

Shiro: je suis désolé que tu apprenne les choses comme ça, mais il était préférable que tu sache qui est vraiment se type. J'espère que tu l'a viré à bon coup de pied au cul, tu n'as pas besoin de lui, surtout que je suis la.

Gabriel entrait pour directement l'embrasser, tous se que Shiro recherchait.

Shiro: viens.

Il fermait la porte l'emmenant jusqu'à sa chambre, la décision de Gabriel était prise et comptait bien se donner à Shiro. Après c'être tous deux déshabilles pour l'occasion, Shiro poussait doucement Gabriel contre le matelas l'embrassant de toute part pour le détendre un maximum.

Shiro: détend toi et tout se passera bien.

il entrelaçait ses doigts entre les siens tous le pénétrant lentement, la réaction de Gabriel était prévisible.

shiro: c'est douloureux c'est normal, mais sa finira par passer et puis c'est se qu'il fait le charme du moment. 

Il bougeait les hanches lentement tous embrassant sa nuque, ses lèvres et frottait ses yeux pour sécher ses larmes. Shiro redressait la tête le voyant se mordre la lèvre, il en sourit sur l’instant posant ses mains de chaque côté de lui.

Shiro: on dirait que ça va mieux? bien, je vais pouvoir y aller franchement.

Shiro donnait des coup de reins plus rapide sans être brutal pour autant, juste assez pour faire gémir Gabriel à souhait. 

Je parie que je suis le premier à t'entendre gémir comme ça, j'aime le son de ta voix quand je te donne du plaisir. Shiro serrait la couette, en parlant de plaisir il n'allait pas tarder à donner le final. Il s'arrêtait de bouger lâchant un gémissement avant de s'écrouler à côté de Gabriel.

Shiro: j'ai cru que se jour n'arrive jamais.

Il le regardait du coin de l'oeil sur le coup.

Shiro: dommage que tu as du passer par de mauvaise révélation avant ça.

Il se redressait attrapant son caleçon pour le remettre.

Shiro: je vais cherchuer quelque chose à boire, fais attention si tu veux t'asseoir tu risque d'avoir quelque séquelle...sa passera aussi avec le temps.

Il lui sourit attrapant son téléphone au passage et se rendu à la cuisine, il appelait quelqu'un avec une certaine nervosité.

Shiro: j'ai trouvé l'archange, c'était bien le majordome comme je le soupçonnais. Il est complètement réveiller à présent et j'ai réussis à l'éloigner. je sais que j'ai mis du temps, mais...

il passait sa main sur ses yeux tentant de rester calme.

Shiro: non...j'ignore...

il se faisait vraiment passer un savon, une voix grave et sombre se faisait entendre au bout du fils.

Shiro: je le retrouverais mon seigneur, il me faut juste...*il passe plus de temps à gueuler que me laisser répondre!* Mike est également à sa recherche et Enzo la déjà croiser également. Non je le trouverais avant eux.

il fini par raccrocher lâchant un long soupir. 

Shiro: La poisse! 

il servait les deux verres sortant de la cuisine, Gabriel se trouvait au salon il en fronçait les sourcils.

Shiro: je t'avais pas dit de rester dans la chambre? ta mal hein? tu aurais du rester allonger au moins jusqu'à demain matin.

Il lui donnait le verre.

Shiro: boit, sa te fera du bien. écoute, j'ai eu  un coup de fils et je vais devoir m'absenté..le boulot tu connais. Enfin, reste ici autant de temps que tu voudra, je reviens au plus vite ok?

il partait vite s'habiller sortant de la maison rentrant dans la voiture, sous la colère il tapait ses mains sur le volant.

Shiro: il a facile lui! comment je vais le retrouver!? si il a déjà atteins son château c'est foutu pour moi! les démons ne peux pas l’apercevoir! je vais me faire tuer! connard de Derek! tu me fera chier jusqu'au bout.

il démarrait ne sachant déjà pas ou chercher


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Jeu 2 Oct - 0:56

Alors qu'il s'était écroulé à côté de moi, je reprenais ma respiration gardant les yeux au plafond, c'est vraiment autre chose que lorsque je couche avec des femmes, je suis vraiment monter haut cette fois ci, même si la douleur est bien présence, d'ailleurs je ressens les séquelles et pas qu'un peu. J'ai super mal, il me disait déjà qu'il pensait que se jour n'arriverait jamais, je l'en regardais du coin de l'oeil, s'il a du m'attendre c'est certains.. Jamais je n'aurais pu imaginer qu'il puisse désirer coucher avec moi, qu'il puisse avoir lui aussi une attirance pour les hommes. Et oui, c'est la première fois que j'ai gémis de cette façon, l'entendre m'en faire par m'avait un peu gêné sur le coup.  

Je le regardais mais finissais par détourner le regard lorsqu'il parlait que j'ai du apprendre de mauvaise révélation pour venir jusqu'à lui.

Gabriel : Hum oui, je préfère ne plus y penser, je sais que je peux toujours compter sur toi quoi qu'il arrive.. J'ai de la chance de t'avoir.

Pourquoi est-ce que je suis venu jusqu'à lui ? Je n'avais pas d'autre part où me rendre et j'avais besoin de quitter cette maison, ils m'ont pris pour un idiot, et derek avec.. Il semblait vraiment mal malgré tout, il semblait être désolé, je ne lui ais même pas laissé le temps de parler, j'étais tellement en colère.

Je regardais à nouveau vers Shiro, il se redressait et remettait son caleçon, je me tournais sur le côté sur le coup l'observant.

Gabriel : Tu t'en vas ?

Il va chercher à boire, j'en souriais, je tentais de me redresser mais sur ce qu'il me disait je préférais éviter, oui j'ai mal mais sa en valait la peine finalement. J'ai beaucoup aimé ce moment, et puis, je sais qu'il est sincère lui.

Je le regardais prendre son téléphone et descendre ensuite en bas, j'attendais, et puis je me rendais compte que je devais vraiment aller au toilette. je remettais donc mon caleçon à mon tour, m'asseyait sur le rebord du lit, je grimaçais bien étant donné que c'était belle et bien douloureux. Je finissais par me redresser, argh j'ai mal.. Pense à autre.. Sa passera. Je marchais donc et descendait pour aller jusque là, c'est là que j'entendais Shiro parler. Il parle à qui ? Il semble être au téléphone, je me rapprochais discrètement pour écouter à partir du salon.

Il a trouvé l'archange ? Il parle de Derek ? J'écarquillais les yeux à qui il parle et pourquoi il parle de Derek à cette homme ? C'est pas vrai, je n'en reviens tout simplement pas, entendant qu'il semblait finir sa conversation je me rendais loin de la porte entre le salon et la cuisine pour ne pas qu'il pense que j'ai tout entendu.

Je le regardais arriver avec les deux verres d'eau, il fronçait les sourcils en me regardant.

Gabriel : Oui, mais je devais aller au toilette, oui j'ai assez mal..

Il me donnait mon verre d'eau, je buvais une gorgée et le regardait bien ensuite, il doit s'absenter ? ET le coup de fil.. Qu'est-ce qu'il à l'intention de faire à Derek ?

Gabriel : Hum oui le boulot..


Je me sens vraiment mal, pourquoi il me ment, pourquoi il fait ça... Je comprend mieux pourquoi il déteste Derek et Derek de même.. Et puis c'était qui le type qu'il avait au téléphone ? Déjà Mike qui désirait Derek et maintenant un autre ? Pourquoi il ne le laisse pas tout simplement tranquille..

Gabriel : D'accord.

Je le regardais s'en aller, je regardais par la fenêtre, il s'énerve dans sa voiture, il semble quand même sous pression, sa doit être ce type qui lui force à faire ça, il n'aurait pas le choix.. Mais je ne peux pas laisser faire, je dois prévenir Derek de la situation.

Je détournais le regard, je n'ai pas vraiment envie de lui parler après ce que je viens de découvrir à propos de lui, et surtout qu'il a fait la même chose qu'il a pu faire avec moi à mon père.. Mais il risque d'être en dangers alors, je dois garder ma fierté de côté.

J'attrapais mon téléphone composant son numéro, Shiro aura du mal à le retrouver, mais moi j'ai son numéro, je peux donc le contacter. Je l'appelais, bien sur il ne décrochait pas, c'est pas son genre de ne pas décrocher, il répond toujours à mes appels normalement, je le bipais même, je suis sur qu'il l'a toujours sur lui par habitude.. Bon je vais lui laisser un message.

Gabriel : Derek... Tu es où ? Il faut qu'on parle, c'est important. Alors.. rappel moi, c'est vraiment très important mais ne revient surtout pas chez moi..

Humm, je décrochais, je détournais le regard, Shiro m'a demander de rester ici, mais je ne peux pas rester les bras croisé.

Alors que Derek étant dans le bar, entrain de boire, Akio le repérait bien vite et s'avançait vers lui le sourire aux lèvres, il s'installait à côté de lui tout en le regardant du coin de l'oeil.

Akio : Si on m'aurait dit que j'allais te trouver ici.. J'en ais de la chance, quoi que.. Je me prend toujours un bon râteau avec toi, ma fierté en prend un sérieux coup.

Il buvait une gorgée de son verre.

Akio : Je ne pensais pas que Gabriel t'autoriserait à venir squatter les bar et boire de l'alcool fort en plus de ça, regarde moi ça, ta déjà du mal à tenir, tu n'as pas assez d'expérience.

Il lui tendait une cigarette.

Akio : Allez tient et on va voir un verre en guise d'amitié qu'est-ce que t'en dis ? Qui dit amitié dit sexe derrière après tout.

Il ricanait et demandait au barman de leurs servir de petit verre, il tapait son verre contre celui de Derek.

Akio : Alors, à notre amitié Derek. * Si je le rend ivre, j'aurais plus de chance de coucher avec lui *

Il buvait son verre d'un coup sec et le déposait ensuite. Il le regardait ensuite partir au toilette, il en avait laisser son téléphone sur la table. Il plissait les yeux entendant son téléphone sonner plusieurs fois, il finissait par lui prendre.

Akio : Allo oui ?

C'est qui cette voix.. Sa me dit quelque chose.

Gabriel : Derek ?

Akio : Hum non, c'est Akio, Derek est à côté de moi.

J'en fronçais les sourcils sur le coup, pourquoi est-ce que c'est Akio qui répond à la place de Derek ? Il est avec lui.. Qu'est-ce qu'ils font.. Sa y est, je me posais aussi tôt des tas de question, et en devenait parano.

Gabriel : Passe le moi.

Il s'amusait de la situation.

Akio : Il n'est pas vraiment en état pour.

Pas en état pour me parler ? J'en détournais le regard, il se fiche vraiment de moi. C'est censé être moi qui doit lui faire la tête après avoir apprit tout ça sur lui, il va coucher avec ce type qu'il ne connaît à peine, et il ne prend même la peine de me répondre. Pourquoi je m'en fais pour lui après tout ?

J'en serrais bien mon téléphone.

Gabriel : J'ai compris.

Je décrochais, je sortais de chez Shiro, je sais tu m'as dit de rester, mais franchement je ne peux pas te laisser faire Shiro même si Derek est un beau salaud, mes poings étaient serré, je suis vraiment dégoûté.. Il s'en moque bien mal de moi. Je vais lui dire ce que je sais, et ensuite je l'oublierais pour de bon.

Je prenais ma voiture, tout en grimaçant car j'avais encore bien mal, je vais aller jusque chez Akio, je suis sur qu'ils sont là-bas.. Quoi que, j'entendais pas mal de voix autour d'eux.. tant pis, je vais déjà voir chez Akio.

Je démarrais la voiture et me rendait jusque là. Une fois que j'y étais, je frappais, personne ne répondait je finissais donc par entrer, il semble qu'il n'y ait personne, j'allumais la lampe pour regarder, c'est là que je croisais Benoit sortant de la douche assez.. dénudé.

Gabriel : Hum salut.. Je cherche Akio, il est avec Derek et il faut que je lui parle. Tu ne sais pas où il est ?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Jeu 2 Oct - 22:54

Je suis déjà bien entamé qui aurait cru que je me mettrais dans des états pareil pour un mec..un mec pourri gâté qui ne pense qu'à lui même et son confort. Sa m'énerve de le savoir chez Shiro! après il viendra me critiqué avec son père, moi j'ai pas eu le choix!!

Derek: rhha!! il m'énerve! un autre verre!

" oui monsieur"

je levais les yeux vers Akio qui arrivait vers moi avec son petit sourire satisfait, j'en fis déjà une mine boudeuse.

Derek: je te croise souvent ses temps ci, tu me suivrais pas des fois?

J'avais même pas le temps de prendre mon verre qui me le piquait déjà, j'en rageais! oui c'est mon verre! il me parlait de Gabriel directement j'en faisais une tête de déprime..impossible de rester sérieux avec un verre dans le nez.


Derek: il m'a viré alors tu vois je me moque pas mal à présent de mon état..

je le pointait du doigt ensuite fronçant les sourcils.

Derek: et puis qu'est ce que t'en sais si j'ai de l'expérience ou pas hum? je suis encore en très grande forme.

j'arrachais la cigarette qu'il me tendait.

derek: tsss!, d'amitié hein? t'es trop sûr de toi, qu'est ce qui te fais croire que j'aurais envie coucher avec toi hum? j'accepte le verre pour l'instant, mais t'attend pas que tous ceci finisse à l'hôtel.

Je parlais bien fort sans m'en rendre compte, du coup on attirait beaucoup les regard. Sur le coup je m'en foutait complètement, j'attrapais le verre qui m'offrais et le buvais d'une traite...pouah! c'est quoi se truc? de l'acide ou quoi? sa me brûle la gorge. 

Derek: t'essaye de me soulé petit enfoiré...

je posais mes mains sur la table me levant d'une traite.

Derek: vais pissé!

j'ai laisser mon téléphone sur la table sur le coup, au toilette je baissais les yeux vers mon bipeur qui vibrait. je rêve ou Gabriel me sonne la? j'ai laissé mon telephone sur la table..est ce qu'il fera ça juste pour me culpabilisé d'avantage? pour rappelé qu'il m'a jeté...bon je me lavais mes mains et revenais auprès de Akio! mais il est avec mon téléphone!

Derek: qu'est ce que tu fou?

Je l'arrachais vite des mains, trop tard il a raccroché, je tentais de m'asseoir avec beaucoup de difficulté. gabriel a tenté de m'appelé plusieurs fois? pourquoi?

Derek: qu'est ce qu'il ta dit?

Je l'attrapais par sa veste me tirant vers moi.

Derek: répond ou je te fais manger ton verre!

je soupirais finissant par le lâcher et posais mon front sur la table.

Derek: tss..sans doute pour dire à quel point c'était bien avec son Shiiiiiro de malheur! gamin pourris gâté! même pas capable de se laver tous seul! pire qu'un gosse!

je tendais la cigarette qu'il m'avait donner.

Derek: allume.

je tournais la tête sur le côté restant presque coucher sur la table, pinçant la cigarette entre mes lèvres. Je sens une main baladeuse caresser ma cuisse, j'en plissais les yeux devinant déjà la destination de cette vilaine mains. Je l'attrapais doucement comme ci de rien était la dirigeant sa main vers mes lèvres, j'ouvrais lentement la bouche et...mordait! et oui je l'ai mordu.

Derek: bat les pattes, je suis pas encore assez saoul pour que tu profite de mon état...pervers gotique.


ne sachant pas où je pouvais me trouver Gabriel commença chez Akio, après tout il pensait déjà que j'étais dans son lit. Mais tous le monde n'est pas comme toi Gabriel, se réfugié dans les bras d'un type juste par frustration. Enfin soit, j'étais pas la et Akio non plus. Seul Benoit sortant seulement de sa douche avec une petite serviette autour de la taille qui tenait à peine.

Benoit: tiens quel surprise, encore besoin de nos services?

il ricanait sur le coup.

Benoit: il est avec Akio? alors c'est qu'une question de temps pour qu'il mette le grimpin dessus, moi qui l’avait sous estimé. Il m'a dit qu'il partait au bar pour noyer sa frustration de pas avoir conquis se beau Derek, mais si tu prétend qu'il est avec lui alors..il doit être certainement entrain de le saoulé pour se facilité la tache.

il haussait les épaules sur le coup.

Benoit: si c'est pas déjà fait.

il posait son doigt sur sa lèvre le regardant bien.

Benoit: hum..tu semble avoir vraiment besoin de le voir, Akio me fera surement la gueule après ça et aurait peut être même une petite punition, mais très bien je vais te conduire à lui. mais avant il faut que je mette quelque chose sur le dos.

Il se retournait tous en retirant sa serviette passant dans l'autre pièce, quelque minutes plus tard il revint habiller.

Benoit: c'est pas loin d'ici.

Ils sortaient tous les deux, Shiro se trouvait dans la voiture non plus fronçant les sourcils de voir Gabriel avec lui.

Shiro: qu'est ce que tu fou la Gabriel? 

Il les suvait directement jusqu'au bar.

Benoit: Bingo, il est la...et pas dans la meilleurs des formes.

il poussait Gabriel pour le faire ententrer avec lui.

Benoit: éh! Akio, quel surprise ondirait que ta trouver une bonne compagnie.

Je me redressais pour regardr dans sa direction.

Derek: lui aussi!! super...

Benoit: Mmmh, désolé pour cette incruste mais une personne voulait absolument te voir Derek.

Benoit se mordait la lèvre tous en regardant vers Akio et haussait les épaules comme pour dire " désolé" moi je regardais derrière moi pour voir cette "personne"

Derek: gabriel? pourquoi t'es la? ton Shiro va se demander ou tu es passer.

Benoit: Oooh..sa expliquer sa douloureuse démarche, il a été baptisé.

je me levais d'un coup sec.

Derek: épargne moi tes allusions toi! maudis yeux rose!

Benoit: oh oui, va si insulte moi.

derek: t'es aussi barge que ton pote.

Benoit: c'est pour ça qu'on s'entend si bien.

Je faisias un grand geste de la main voulant pas savoir et marchait vers Gabriel tentant de me contrôlé..ok c'est difficile.

Derek: tu mas bombarder d'appel et même bipé pourquoi hum? tu voulais favorisé ses mérites? tu me critique pour se que je fais, mais tu fuis la conversation pour aller baiser se...démon. Bordel moi qui pensais que t'avais un peu grandit.

éh oui l'alcool donne courage, pauvre Gabriel va en bavé..et puis je peux enfin être moi même et j'aime être cash.

Derek: même si sa changera plus rien à présent, autant de te dire que si j'ai "coucher" avec ton père c'est uniquement parce qu'il m'a obliger à la faire...tu vois au mieux de prendre la mouche, on essaye au moins de comprendre le pourquoi du comment.

je passais main sur mon visage.

derek: j'avais que quinze ans et ton père avait refoulé ses envies depuis bien trop longtemps, il m'avait menacer de me mettre à la rue si j'obéissais pas..j'étais jeune et effrayer d'être abandonner à nouveau..alors oui, j'ai fini par accepté tous ses caprices. 

Benoit: pauvre petit majordome, j'ai envie de lui faire un calin pour le consolé.

J'avais un grosse veine sur le front, il se fout de moi en plus! je le pointais du doigt.

Derek: silence! 

je réfléchissais ou j'en étais à oui...me plaindre.

Derek: et ce petit instant entre nous dans le sallon, je me rappelle pas que tu m'es ordonné de le faire...je l'ai fais uniquement parce que j'en avais envie. Alors non Gabriel c'était pas comme avec ton père. Bien maintenant que j'ai "enfin" pu m'expliquer va retrouver Shiro..moi je travail plus pour toi.

je levais les yeux vers la sortie voyant la voiture de shiro.

Derek: bon et bien il t'attend déjà on dirait...quel chance pour toi.

Il semblait être au téléphone d'ailleurs et sortait de la voiture pour entrer dans le bar.

Shiro: Gabriel...pourquoi t'es pas rester à la maison comme je te l'ai demander, reste pas ici...sa...deviendra dangereux. 

il attrapait sa main sur l'instant.

Shiro: je t'expliquerais..je te promet, mais pour l'instant on s'en va! il va pas tarder.

il s'arrêtait sentant déjà la température des lieux monter en flèche.

Derek: qu'est ce que ta fait?

shiro: me parle pas!

Je passais mon bras devant mon visage, des flammes apparu dans la pièce faisant apparaitre un type..immense! il regardait tous le petit monde avant de poser ses yeux sur moi.

Zankou: te voilà.

C'est qui lui? je ressens un puissance démoniaque hors du commun.

Shiro: va t'en Gabriel.

Zankou se tournait vers lui l'obligeant à mettre le genoux à terre et l'obligea à prendre son apparence de démon.

Zankou: tu as mis trop de temps pour m'appelé et pourquoi je le vois toujours debout? tu m'appelle alors qu'il n'est même pas méprisé.

Shiro: je...

il tapait son pied dans son estomac le faisant cracher beaucoup de sang avant d'être expulsé dehors fracasser contre sa voiture.

Zankou: on peut vraiment compté sur personne.

Benoti: je vais faire un tour moi.

il prenait la forme d'un chat s'éclipsant discrètement, merde..c'est qui se type? il me cherche lui aussi? j'aurais directement rejoindre le château, j'aurais été en sécurité.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Jeu 2 Oct - 23:49

Benoit finissait donc par accepter de me conduire jusqu'à Akio, et donc à son bar en question où il allait souvent se soûler. Derek serait là-bas.. Dans un bar entrain de se soûler ? Je ne le vois pas du tout faire ça, se n'est pas son genre du tout.. Peut-être qu'au fond je ne le connais pas si bien que ça, il a du cacher ce qu'il était vraiment pour me servir, être poli, accepter toute mes demandes d'enfant gâté, oui sa doit être ça.

Je regardais du coin de l'oeil vers Benoit qui ne portait qu'une simple petite serviette, sa serait si facile qu'elle s'enlève, en tout cas, il est plutôt séduisant lui aussi, je le regardais se retourner, il a un tatouage, un papillon, sa lui va bien. Soit.. Je détournais le regard attendant qu'il s'habille afin qu'il me conduise jusque là.

Une fois que c'était le cas, on marchait tout les deux, je tentais de ne rien faire paraître et de marcher normalement, mais j'avais toujours cette douleur, il dit que sa va passer, qu'avec le temps sa ne me fera plus rien et bien j'espère parce que pour le moment, je le ressens fortement, et je suis quelqu'un d'assez douillet à la base.. On devrait peut-être échangé les rôles, pourquoi c'est moi qui a été pénétré après tout ? J'ai vraiment la tête à être de se côté là du mec, j'en soupirais, j'arrête pas de penser à n'importe quoi.. J'avais même pas fait attention à la voiture de Shiro et lui qui nous suivait. Au fond, j'ai sans doute fait pire que mieux, je l'ai emmené jusqu'à Derek.

Une fois dans le bar, je le regardais, il est ivre ? Oui il l'était bel et bien et sa se voyait, c'est sans doute la première fois que je le vois dans un tel état. Akio avait tenté une petite rapproche espérant qu'il soit assez bourré pour le faire, il avait glissé sa main sur la cuisse de Derek, mais celui-ci n'était pas dupe d'où il voulait en venir, et lui mordait la main, je n'avais pas assisté à cette scène, mais sa m'aurait sans doute bien faire rire.. Akio balançait sa main mécontent car c'était douloureux, il tournait ensuite le regard vers Benoit qui était là.

Akio : Ah tes venu ? Je suis assez occupé là si tu vois ce que je veux dire.

Il plissait bien les yeux lorsqu'il me voyait, il fusillait du regard Benoit aussi tôt, car il n'avait plus de chance de se faire Derek à présent que j'étais là.

Je regardais bien Derek qui se tournait à son tour vers moi, il sait où je me trouvais ? Oui juste, toute les voitures sont pourvu d'une  pouce pour savoir où elle se trouve, il l'a utilisé pour savoir où je me rendais, j'en soupirais sur le coup.

Gabriel : Pourquoi tu as suivis ma trace ? Je ne suis pas là pour ça, il faut que je te dise quelque chose.

Il me coupait ensuite, commençant à dire tout ce qu'il avait sur le coeur, tout ce qu'il aurait voulu me dire tout à l'heure mais que je ne lui en ais pas laissé l'occasion. J'en faisais une tête bien surprise, avec ses verres dans le nez, il n'hésitait pas à dire réellement tout ce qu'il pensait. Un peu grandit ? J'en croisais les bras sur le coup.

Gabriel : Les choses étaient claire pour moi, je n'avais plus rien à te dire.

Akio avait déjà un grand sourire au lèvre de nous voir nous disputer et tout le monde se tournait vers nous.

Je plissais ensuite les yeux, il va me dire pourquoi il a coucher avec mon père ? J'écarquillais malgré tout les yeux de l'entendre me dire ça.. C'est.. C'est mon père qui lui en a donné l'ordre, qui la presque forcé avec du chantage pour qu'il couche avec lui ? J'ai l'impression de tomber de haut, je ne connais pas non plus mon père, moi qui pensait qu'il était fou de ma mère, qu'il vivait un couple parfait.. En faîte il jouait le jeu, il a une attirance pour les hommes et ne pouvait plus retenir ce côté là de lui, alors à chaque fois qu'il en avait envie, il donnait l'ordre à Derek de faire vivre ses fantasmes.

J'en détournais le regard, je suis écoeuré par mon père à présent, faire du chantage de cette façon à Derek, c'est juste.. Dégueulasse. Au fond il a raison, j'aurais du lui laisser une chance de s'expliquer, mais j'étais tellement énervé que j'ai préféré fuir, je suis toujours un gamin pourris gâté sans doute.

Benoit qui se foutait de sa gueule, je revenais ensuite vers lui lorsqu'il parlait de notre petite moment au salon, sur le coup, j'étais mal à l'aise, il raconte ça devant plein de gens ! Mais je dois dire que de l'entendre me dire ça me soulageait quelque peu.. Il l'a fait parce qu'il en avait envie.. Pas pour mon argent ou pour faire comme il le faisait à mon père. Serait-il jaloux que je sois avec Shiro ? Il n'arrête pas de me parler de lui.

Gabriel : je me suis un peu trop vite énervé et je ne t'ai pas laissé la chance de t'expliquer, te virer était un peu prématuré.. Désolé.

Akio : Oh non il se réconcilie là ?!

Je l'ignorais.

Gabriel : Mais il faut vraiment que je te parle..

J'aurais préféré lui dire sa en tête à tête mais bon.. je m'approchais bien de lui sur le coup.

Gabriel : J'ai entendu une conversation entre Shiro et je ne sais qui et il..

Je tournais ensuite le regard vers l'entrée du bar, il entrait justement à cette instant, c'est pas vrai, il m'a suivit ? Il va prévenir cette homme d'où se trouve Derek à présent et va savoir ce qu'il a l'intention de lui faire.

Il semblait vraiment s'inquiéter pour moi, ne désirant pas que je sois là, car je n'étais pas en sécurité.

Gabriel : Tu as prévenu ce type au téléphone pour Derek, pourquoi tu fais ça Shiro..

Il m'attrapait la main, me disant qu'il comptait m'expliquer, moi je ne comptais pas m'en aller, et laisser Derek comme ça.. Même si je suis incapable de l'aider mais.. Qu'est-ce que.. Il fait chaud tout d'un coup.

Je regardais autour de moi, Derek se demandait aussi tôt ce qu'il avait fait, Akio se levait de sa chaise grimaçant sur le coup. Des flammes apparaissaient dans la pièce, beaucoup de gens du bar prenait ses jambes à son cou. Moi je regardais cette homme vraiment surpris, c'est lui qu'il a appelé, il est gigantesque, je dois même pas faire la moitié de son poids.

Shiro demandait encore à ce que je parte. MAis de toute façon, là, je suis un peu paralysé devant ce colosse. Je voyais Zankou se retourner vers Shiro, l'obligeant à poser genou à terre devant lui, il prenait ensuite une apparence de démon, j'en écarquillais les yeux, non c'est pas possible je suis entrain de rêver..

Lorsque Derek disait que c'était un démon, je pensais pas que c'était réellement le cas ! Comment sa peut être possible, j'ai l'impression de rêver là.. Pourquoi toute les personnes autour de moi ont des pouvoirs surnaturelles, je suis le seul à être.. Normal ou quoi ? Benoit prenait rapidement sa forme de chat et prenait la fuite à son tour, Akio grimaçait car il savait qui était ce fameux Zankou, il n'était pas un démon et ne lui obéissait pas mais il restait un sorcier des ténèbre, un démoniste il lui devait donc le respect.

Akio : L'avoir sous ton dos n'est pas bon du tout Derek. Ce type est pas très amicale, à ce que j'ai pu entendre, c'est la première fois que je le croise et j'aurais préféré ne pas le rencontrer.

Il ne nous rassure pas du tout là. Il tapait un coup de pied dans l'estomac de Shiro, il fut éjecté et fracassé contre sa voiture.

Gabriel : Shiro !

Même sous cette apparence je ne peux pas arriver à le détester, mais je me sens un peu trahis.. Comment il a pu me cacher ça, et pourquoi il fait tout ça, il est obligé de suivre ses ordres.. ?

Je tournais le regard vers Derek, il va lui faire quoi ?

Gabriel : Pourquoi vous ne le laissez pas tranquille ?!

Pourquoi ils sont tellement nombreux à désirer Derek et ce depuis qu'il a prit sa véritable forme, qu'il se souvient de tout.

La pièce devenait par la suite de plus en plus étincellante, une femme apparaissait sous une intansité de petite lumières blanchâtre, elle avait de longues ailes blanche avec une armure sur elle, elle était très belle il n'y avait rien à dire la dessus.

C'était une archange tout comme Derek, mais du côté du bien ce qui expliquait la différence des ailes entre les deux.

Kerrigan : Tu n'obtiendras pas tes désirs Zankou, laisse cette archange tranquille.

Akio passait ses mains devant ses yeux et les plissait bien.

Akio : C'est quoi cette lumière aveuglante, ça me pique les yeux !

Kerrigan : Tu es trop corrompu par les ombres et les ténèbres voilà pourquoi.

Il en grognait et finissait par se téléportait, elle revenait ensuite vers Zankou.

Kerrigan : Part toi et le démon qui travail pour toi.

Je me penchais vers Derek.

Gabriel : Tu l'a connais ?

Mais elle vient à notre aide c'est plutôt bon signe.. J'en aurais vu des choses surnaturel moi.. Des sorciers étranges, des archanges, des démons.. Shiro en démon lui aussi, des vampires et des lycans, se sera quoi ensuite ?

Elle tournait le regard vers Derek.

Kerrigan : Je te conseillerais de profiter de cette instant pour te rendre jusqu'à ton château, il ne pourra pas retrouver ta trace là-bas. Prend cette humain avec toi, il y sera en sécurité.

Elle revenait vers Zankou.

Kerrigan : Je fais en sortes de le retenir pour que vous poussiez vous en aller, alors dépêchez-vous.

Elle tendait la main créant un bouclier d'aura blanc il ne pouvait plus passer à présent, cela permettait à Derek de prendre son envole et même de se téléporter jusque là, je montrais mes mains ne désirant pas encore être téléporté.

Gabriel : Ah non pas ça !

Et puis il y a Shiro là-bas, je sais qu'il n'y est pour rien, un petit peu certes, mais il était forcé de le faire, sinon va savoir ce que Zankou allait lui faire.. Il reste mon ami d'enfance, alors je tiens à l'aider.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Dim 5 Oct - 22:36

Je sortais déjà mes ailes prêt à m'envoler avec Gabriel pour sauver notre peau, mais comme un idiot j'ai but et mes capacités à réfléchir ou agir on considérablement baisser. Se type s'approchait de moi tendant la main prêt à m'attraper, il levait les yeux voyant une forte lumière éblouir la pièce. Zankou même plissait les yeux cachant un bon son visage avec son bras.

Zankou: Kerrigan ici? en voilà une surprise, je doute que ta présence change son destin.

Une archange céleste ici? pour me sauver? pourquoi? alors que c'est eux même qui ont bannis les miens sur terre, pourquoi nous aider maintenant? Gabriel se demande qui elle pouvait être, je le regardais du coin de l'oeile sur le coup.

Derek: non, j'ignore qui elle est..mais se qu'elle est oui.

on a pas le temps pour les présentations, c'est ma chance pour prendre mes jambes  mon cou. 

Zankou: tu n'ira nul part!

J'attrapais vite Gabriel contre moi courant vers la sortie, Zankou tentait de me poursuive mais le bouclier de Kerrigan le stoppait net. Il tapait son poing contre le bouclier tentant de le briser, mais je pris le temps de prendre mon envole. 

Derek: je vais devoir utiliser le moyen express Gabriel.

Shiro levait les yeux nous regardant passer, il se relevait sautant sur sa voiture pour y faire un plus grand bond dans notre direction. Je baissais les yeux dans sa direction, je vais me faire un petit plaisir avant de me téléporter. Je tendais ma main dans sa direction lui envoyant une sphère d'aura pour le reprojecté contre le sol. 

Derek: sa faisait longtemps que j'avais envie de faire ça.

Je me téléportais et mal à cause de l'alcool, on retombais tous les deux dans l'herbe faisant quelque petit roulé boulé avant de retomber sur Gabriel.

Derek: désolé...l'alcool et les téléportation font pas bon ménage.

Il doit encore avoir l'estomac retourner le pauvre, je passais ma main sur son ventre soignant ses maux de ventre.

Derek: voilà...ça va mieux?

Qu'est ce que j'aimerais pouvoir profité de cette instant pour l'embrasser, j'en regardais ses lèvre imaginant, mais fini par me relever l'aidant aussi à se mettre debout.

Derek: voilà mon château, il appartient à ma famille depuis...très longtemps.

Je le regardais sur l'instant, c'est immense et un peu sombre à l'image de nos ailes noir. J'ai déjà peur de la poussière à l'intérieur après tous c'est abandonné depuis pal mal de temps. J'ouvrais la grande porte regardant à l'intérieur, c'est étrange tout est nickel. 

Derek: reste prêt de moi, je crois qu'on est pas seul.

Alec: tu en as mis du temps pour arriver, j'ai vraiment cru que tu te pointrait jamais.

Je regardais vers lui, des yeux identiques au miens..c'est impossible c'est notre héritage familiale.

Derek: qui es tu?

Alec: Alec, ton petit frère.

Je plissais les yeux.

Derek: c'est impossible, je suis fils unique.

Alec: tu te trompe, notre mère avait déjà la marque quand elle fut pourchassé par le vampire. Avant de te couper les ailes pour te protéger, elle m'a fait sortit et confier à un ami proche.

Il tendait la main en direction d'un homme qui s'inclinait dans notre direction.

Alec: il m 'a élevé et protéger, il est un peu comme un père pour moi.

J'ai un frère...

Alec: alors tu me présente? ton petit copain? 

Derek: il s'agit de Gabriel et c'est pas mon petit copain, mais mon ancien partron.

Alec: oh..pourquoi quand je vous ai vu jouer les romantique dans l'herbe, j'y ai cru.

Derek: il préfère les démons.

Sa y est je recommence avec mes piques de reproche et oui maintenant que je suis plus à ton services Gabriel, tu va apprendre à me connaitre.

Alec: je vois et pourquoi il est ici?

Je mettais mes mains dans mes poches.

Derek: il est en danger à présent, j'ai été poursuivis par Mike ensuite par se démon..zankou.

Alec: zankou également? tu t'es vraiment pas ennuyer on dirait, mais ici nous sommes à l'abris enfin je crois.

Derek: c'est même pas certain?

Alec: c'est impossible de détesté notre présence ici et la maison est invisible pour toute personnes nous désirant du mal, mais si le bouclier venait à être briser alors nous sommes foutu et mon existence dévoilé.

Je suis rassuré quelque part, je suis plus seul au monde..je lui en veux même pas de s'être cacher de moi. c'était après tous pour sa propre protection.

Alec: bien maintenant notre objectif première est de nous multiplier.

Il regardait Gabriel avec un petit sourire, directement je le fusillais du regard.

Derek: n'y compte même pas!

Alec: très bien, j'ai compris chasse garder.

J'attrapais vite le bras de Gabriel l'emmenant dans une autre pièce, j'ai déjà assez de soucis avec Shiro, si en plus mon frère veux mettre le grimpin dessus.  

Derek: tu va devoir rester ici Gabriel, se démon pourrait très bien se servir de Shiro pour t'atteindre. Il a surement déjà compris que je tenais...peut importe reste ici, je dois discuté avec mon frère fait comme chez toi.

Je retournais dans l'autre pièce.

Alec: déjà terminé? moi qui pensais que tu salirais déjà les divans.

Rhoo celui la.

Derek: j'ai un service à te demander.

Alec: Dit toujours.

Derek: les parents de Gabriel risque d'être en danger égalemnet..par ma faute alors ramène les ici.

Alec: moi sortir hors de se chateau? je tiens à ma peau tu sais.

Derek: personne connais ton existence.

Alec: ils sentiront mon pouvoir une fois hors de ses murs.

Derek: quelque instant à peine, je veux pas prendre le risque qu'ils leurs arrivent quelque chose.

Alec: très bien...donne moi leurs adresse.

je le notais sur un bout de papier et lui donnait.

Alec: j'espère que tu sais se que tu fais.

il se téléportait entendant je regardais Gabriel depuis l'autre pièce, il fait nuit noir dehors mais il tente quand même de regarder le paysage. Je m'avançais vers lui regardant tous comme lui dehors.

Derek: ici, tu ne verrais rien d'autre qu'une foret et quelque animaux. A quoi tu pense comme ça? à ton démon, je pouvais pas l'emmener avec nous. Soumis à son seigneur, il aurait été obligé de dévoilé ma position et même si tu aurais donner tes charmes pour le convaincre du contraire.

Je le regardais depuis le reflet de la fenêtre.

Derek: Shiro a jouer un rôle depuis toute ses années, dit toi que on fond tu ne savais rien de lui.

Je détournais le regard sur le coup.

Derek: au fond c'est de même pour moi, j'ai également jouer un rôle celui du bon petit majordome bien élevé. Aujourd'hui tu découvrira ma vrai personnalité et il se peux que tu apprécie pas, j'ai mauvais caractère, je suis franc dans mes paroles..je suis également rancunier quand on me blesse. Je n'ai pas que des défauts, je protégerais les personnes qui me sont cher au périple de ma vie. 

je me collais à son dos enfuissant mon nez dans ses cheveux.

derek: et je suis certain que je suis meilleurs que Shiro.

Alec: hum!! 

je me tournais dans sa direction.

Alec: j'ai réussis à avoir le père, mais la maman a fait ses valises et était partit. 

est ce que Stephan aurait fini par rompre avec Diva? c'est ma faute, c'est moi qui l'est pousser à le faire avant de partir.

Alec: étrangement il n'a pas résister quand je me suis présenté et ma suivis sans discuté, par contre..

Derek: quoi?

Alec: il a eu incruste...Mmm, ils m'ont sauter dessus juste au moment de la téléportation.

Derek: qui ça?

il tête dépassait faisant un signe dans ma direction, c'est pas vrai! encore eux!

Benoit: coucou, joli baraque.

Derek: qu'est ce que vous foutez la! 

Benoit: on a eu plein de remord d'être partit comme ça, alors tous inquiet on est passez chez ton richard et pouff on a rencontrer le petit frère. J'ai été très impatient de me présenté, quand j'ai voulu lui serrer la main et nous voilà.

Alec: connerie, vous m'avez sautez tous les deux dessus!

Je posais mes doigts sur mon front, de toute façon maintenant c'est trop tard.

Derek: t'es pas prudent Alec, sa aurait pu être Mike ou autre chieur qui veulent notre peau.

Alec: oh ça va! c'set toi qui m'a envoyer la bas! ta pris des risques aussi!

C'est vrai..je regardais gabriel qui doit pas être ravis de savoir son père ici. 

Derek: je sais que tu en veux à ton père Gabriel, mais est ce que tu aurais quand même prit le risque qu'il se fasse tuer? écoute..c'est vrai qu'il m'a fait du chantage, mais j'aurais pu refuser et partir..mais j'ai accepté. et puis quand on y réfléchit, j'ai tous autant subit tes chantages Gabriel. 

Benoit tapais son coude contre Akio.

Benoit: peut être ta chance, ils vont encore se chamailler.

Il sait que je l'ai entendu? je tentais de l'ignorer continuant ma discutions.

Derek: je subissais le moindre de tes caprices, j'étais présent pour toi à chaque moment..sa commencer comme ça avec Stephan et un jour il a craquer, tu aurais peut être fini par en faire tout autant. Ton père a toujorus pris soin de toi, alors si tu dois en vouloir à quelqu'un c'est moi et non lui.

Alec: ta coucher avec ton père? bravo frérot.

Derek: ne commence pas.

Alec se tournait regardant d'ailleurs Stephan dans l'autre pièce qui écoutait la conversation à l'écart. 

Alec: en plus entouré que de garçons, sa risque d'être difficile.

Benoit: moi je suis heureux! comme un gamin entouré de cadeau!


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Lun 6 Oct - 0:15

oh non pas le moyen express pitié.. Mais bon je préfère tout de même ça que de subir la colère de ce type, il ne semble pas vraiment être très sympathique. Il m'avait avant tout tirer par la main pour m'emmener jusque dehors, moi je l'avais suivis et on croisait Shiro, il bondissait vers nous, je tournais le regard pour le regarder à cette instant.

Je voyais juste après Derek tendre sa main vers lui pour utiliser une magie, une aura afin de le projecté loin de nous.

Gabriel :Ne lui fait pas de mal.

Je revenais vers Shiro, je sais qu'il n'y est pour rien, il est obligé de suivre les ordres de cette homme, sa me fait mal de le voir comme ça, et pourtant, je me sens un peu trahis intérieurement qu'il m'ait caché tout ça.. Ce qu'il était. Au fond, tout le monde m'a bien caché la vérité, que je vivais dans un monde de malade.

C'est sans doute ce que ma mère désirait éviter, avoir Derek et risquer d'avoir des ennuis, vivre en tant qu'humain dans ce monde remplis de choses surnaturelle, ils m'ont caché tout ça pour mon bien sans doute.

Il finissait par nous téléporter, et la chute était catastrophique, on faisait des rouler bouler dans l'herbe s jusqu'à ce qu'il finit sur moi par la suite, j'en reprenais mon souffle, et j'étais une fois de plus tout mal. Je dois avoir au moins des bleus partout après cette chute, enfin soit, Derek se trouvait sur moi, je le regardais bien.

Gabriel : Et bien, tu aurais du évité de boire et sa ne serait pas produit.

J'arrive encore à le quereller, à lui donner des ordres comme ci il était encore mon majors d'homme. Je peux me montrer égoïste quand je m'y met, un vrai enfant gâté. J'en détournais le regard sur le coup.

Je sentais sa main se glisser su mon ventre, je le regardais du coin de l'oeil à cette instant alors qu'il soignait mon mal d'estomac.

Gabriel : oui ça va mieux.

Je rêve où il observe mes lèvres, on était tout deux silencieux, je le regardais bien, je pensais vraiment qu'il allait m'embrasser mais il finissait par se relever et m'aidait à en faire tout autant en m'attrapant la main pour que je me relève.

Je regardais ensuite vers le château qu'il me présentait, son château, il est immense.. C'est fou.

Gabriel : Sa fera l'affaire, j'espère que tes ennemis ne pourront pas te retrouver à l'intérieur..

On finissait par entrer, aussi tôt il me disait de rester près de lui, on est pas seul ? Quoi encore.. Je pensais que si on se rendait jusqu'ici, on serait en sécurité, mais il semblerait que se n'est pas le cas.

Je regardais vers cette homme qui venait d'apparaître, il a les mêmes yeux que ceux de Derek c'est étrange non ? Je tournais rapidement le regard vers Derek puisqu'il prétendait être le petit frère de Derek, je pensais qu'il était fils uniques.

Lui aussi le croyait il semblerait, je revenais ensuite vers ce Alec en question qui commençait à expliquer tout ça. J'avais un peu du mal à comprendre, la marque sa mère portait et tout.. mais je me souviens de ce que Benoit avait dit sur la race de Derek. La mère de Derek c'est sacrifié pour sauver Derek mais également Alec, elle devait terriblement aimer ses enfants pour en venir au fait. Il désirait qu'il me présente, je faisait des grand yeux lorsqu'il pensait que j'étais son petit copain.

Gabriel : Hum enchanté.


Au moins comme ça c'est clair, son ex patron, sa me fait encore bizarre, mais bon c'est un peu de ma faute, je l'ai viré comme un mal propre alors qu'il me servait depuis tout ce temps du mieux qu'il pouvait.

Je devenais tout rouge de ce qu'il disait, il nous a vu dans la pelouse, maintenant il va s'imaginer des choses.

Gabriel : On ne faisait rien ! Il a juste mal fait son attérissage après sa téléportation c'est tout !

Pourquoi est-ce que je me défend aussi tôt, que je me crispe à l'idée qu'il puisse se faire des insinuation entre Derek et moi ? Enfin soit, j'en détournais le regard. En plus Derek qui me lance une pique, en disant que je préférait les démons, je ne répondais même pas sur le coup J'en fronçais juste un peu les sourcils.

Il lui expliquait pourquoi notre présence ici, en effet, je suis sans doute tout autant en dangers que Derek à présent. Je les écoutais sans les interrompre et me mêler de ça, mais lorsque Alec disait qu'ils fallaient qu'ils se multiplie et qu'il me regardait à cette instant, j'en paniquais, pourquoi ill me regarde comme ça hein ? Derek le fusillait aussi tôt du regard lui disant que c'était hors de question, et bien heureusement, je n'ai pas envie qu'on m'utilise pour leurs.. Multiplication.

Je laissais ensuite Derek m'emmener dans une autre pièce, je me tournais ensuite pour bien lui faire face.

Gabriel : rester ici, et je vais faire quoi enfermer ici ?

Je plissais légèrement les yeux, voilà qu'il se remet à parler de Shiro.

Gabriel : Il n'y ait pour rien dans tout ça, il est forcé par cette autre démon, Shiro ne me ferait jamais du mal..

Je tenais toujours à protéger Shiro, à lui trouver des excuses, je ne voulais tout simplement pas me dire qu'il puisse être un monstre.. un démon, je sais qu'il a un bon fond, je le connais depuis mon enfance, je n'ai jamais eu affaire à un démon, mais une personne comme tout le monde.

Derek s'en allait ensuite, moi je visais la pièce et finissait par regarder par la fenêtre, serrant mes mains contre le rebord de la fenêtre, tentant de e faire à tout ça.. se n'est vraiment pas facile, je ne sais pas ce que je suis censé faire à présent.

Derek allait retrouver son frère, il lui demandait d'aller chercher mes parents afin d'éviter qu'ils ne soient en dangers tout les deux, Alec hésitait car en dehors du château, ils seront aussi tôt qu'il existe un deuxième archange tout comme Derek et cela le mettrait en dangers. Mais il insistait et Alec finissait par s'y rendre, il se dépêchait donc se téléportant jusque chez moi afin d'aller chercher mon père et ma mère pour les mettre en sécurité ici..

Je tournais légèrement le regard sentant Derek derrière moi, je revenais ensuite vers la fenêtre et l'écoutait. Il recommence avec Shiro, j'en soupirais, je sais qu'il a raison, même si Shiro n'est pas ce démon que je connais, il n'aura pas le choix que d'obéir au ordres de Zankou..

Gabriel : Hum oui tu as raison, mais j'ai malgré tout le besoin de l'aider, il y a sans doute un moyen de faire en sorte qu'il soit libre..

Je le regardais à mon tour à travers le reflet de la fenêtre.

Gabriel : Il n'est pas le seul à avoir jouer un rôle, tout le monde me cachait la vérité.


Il racontait d'ailleurs que lui aussi c'était le cas, mais lui de ce côté là je ne lui en veux pas, car il l'ignorait, il avait perdu la mémoire, et ignorait qui il était, ce que je lui en veux plutôt, c'est.. Cette relation avec mon père.. Enfin si il veut parler de son véritable caractère, c'est sur qu'il c'est bien moqué de moi depuis tout ce temps, mais c'était uniquement pour ne pas que je le vire.

Gabriel : Et bien je préfère de découvrir avec ton véritable caractère que tu joues un jeu, tu seras me remettre à ma place quand j'agirais comme un enfant gâtée.

je me souviens qu'il m'avait dit ça lorsqu'il était ivre dans le bar. C'est la première fois qu'on osait me parler comme ça. je fus surpris lorsqu'il se collait à mon dos, je le regardais bien ne bougeant pas sur le coup, il me renfile les cheveux.. J'en devenais tout bizarre mon coeur s'accélérait aussi tôt.

MAis ont fut bien vite interrompus par Alec qui était revenu, Derek se retirait aussi tôt de moi.J'étais gêné sur le coup, je me retirais bien de lui et reculait même d'un pat sur le côté pour m'éloigner, c'est sur qu'il va imaginer des choses maintenant. Comment ça il a trouver mon père mais ma mère faisait ses valises, j'en fusillais Derek du regard sur le coup.

Gabriel : Tu as amené mon père jusqu'ici ?  

Je n'avais vraiment aucune envie de le revoir de si tôt. Comment ça il y a eu des incrustes, je voyait ensuite Benoit et Akio être présent, pourquoi est-ce qu'ils n'arrivent plus à nous lâcher ses deux là ?

Akio tournait du coin de l'oeil vers Benoit qui disait une couille pour expliquait le pourquoi ils étaient tout deux ici.

Akio : non en faîte, on avait juste envie de s'incruster.

Il haussait les épaules comme ci c'était normal.

Akio : Et puis, on avait pas terminé notre petite entre vue Derek.

Il fit un sourire en coin sur le coup, je le fusillais du regard. Il ne pense qu'à se faire Derek et rien d'autre celui-là, il fait quoi, un concours avec qui il couchera le plus ? il regarde d'ailleurs du coin de l'oeil vers Alec l'observant avec intérêt.

Non je ne suis pas vraiment ravis de savoir que mon père était ici, il était d'ailleurs plus loin nous observant, et surtout me regardait, je regardais vers Derek moi.

Gabriel : Bien sur que non je ne veux pas qu'il soit en dangers, et puis se sont vos histoires, je n'ai pas à m'en mêler.

Ce qu'il me disait me faisait assez mal, qu'il puisse comparé à mes demandes comme des chantages identiques à celle de mon père.

Gabriel : Tu n'auras plus à subir mes "chantages" et mes caprices ne t'en fais pas pour ça.

Je regardais du coin de l'oeil vers mon père et m'en allait de mon côté, j'en ais assez de leurs histoires, qu'il reste donc ici, mais s'il croit que je vais le pardonner de si tôt. Et puis sa m'énerve que Derek puisse me comparer à mon père, je lui faisais des demandes, et des ordres qui aurait pu en agacer plus d'un, mais je l'ai jamais oublié à satisfaire mes besoin de ce côté là ! Je trouve sa juste.. Dégueulasse de forcer quelqu'un de la sorte, j'ai besoin d'être seul je pense.

Je m'éloignais d'eux, et m'isolait, ses paroles m'ont blessé, et je fuis encore une fois la conversation. j'ai toujours réagis comme ça, à fuir une fois que la conversation ne me plaît pas.

Je ne me fais pas à cette nouvelle maison, bien qu'elle est plus grande que la mienne.. je n'ai pas mes petites habitudes ici. Je m'enfermais malgré tout dans la salle de bain, passant de l'eau sur mon visage et me regardait dans le reflet.

J'aurais finis comme mon père, à lui demander ce genre de chose, c'est n'importe quoi, il me prend pour qui ? Je pensais qu'il me connaissait mieux que ça. Il me séduit, et maintenant il me dit des choses blessantes, il ne sait vraiment pas ce qu'il veut, me séduire où m'éloigner de lui. Je me retrouvais assis sur les cuvettes, oui, à se point là, j'ai pas envie de les retrouver, je tournais le regard vers le bain, je n'ai cas me prendre un bain, sa me donnera le temps de réfléchir un peu, je me levais donc remplissant la baignoire qui était bien grande, je m'installais sur le rebord ensuite.

Il a accepté les chantages de mon père afin de ne pas être rejeté par notre famille ne désirant pas être seul, il aurait pu refuser c'est vrai.. Mais il se serait retrouvé seul et je doute qu'il en avait très envie même si c'est pour dire qu'il doit continue à me servir. Je sais que je l'ai agacé plus d'une fois.. Une fois la baignoire remplis je retirais mes vêtements et m'enfouillais dans l'eau, c'était remplis de mousse, il n'y avait que la moitié de mon visage qui dépassait de l'eau, je mettais ensuite tout mon visage au fond de lui, et ouvrait les yeux, je restais comme ça pendant un moment réfléchissant.

Akio était déjà tout content pensant que c'était encore une dispute entre nous deux et qui dit dispute dit plus de chance de l'avoir rien que pour lui. Alec pensait déjà que être qu'avec des hommes allait être difficile, Benoit voyait plutôt les choses d'une très bonne façon. Mon père finissait par s'avancer vers eux, regardant bien vers Derek.

Stephan : Désolé pour tout ça, Gabriel doit me détester à présent, et si tu me protèges, il te détestera toi aussi et je ne pense pas que c'est ce que tu souhaites.

Il soupirait.

Stephan : Enfin soit, merci de m'avoir ouvert les yeux, après tes paroles avant de t'en aller, j'ai réfléchis et j'ai compris que tu avais raison. Le fait d'avoir été entre la vie et la mort durant tout ce temps, subir les maltaitrance de Mike et ensuite t'entendre me dire ça m'a ouvert les yeux. Sa ne sert plus à rien de cacher qui je suis réellement et continuer à vivre avec Diva, je finirais que par être malheureux.

Il détournait le regard et plissait bien les yeux.

Stephan : C'était égoïste de ma part de te demander toute ses choses et de te faire des chantages.

Il marchait pour me retrouver.

Stephan : Je vais tenter de lui parler.

Il partait me retrouver, il toquait à la porte mais étant sous l'eau je n'entendais rien, il ouvrait donc, il courrait vers moi me retirant de l'eau pensant déjà que je tentais de me suicidait en me noyant, je le regardais bien surprit et fronçait les sourcils, il en avait ses manches trempées.

Stephan : Tu es fou ?!

Je me dégageais de lui.

Gabriel : C'est à moi que tu dis ça ?

Il attrapait une serviette pour s'essuyer les mains.

Stephan : Tu me détestes à a se point que de vouloir en venir au suicide.

Non mais qu'est-ce qu'il raconte ?!

Gabriel : J'ai pas voulu me suicider, idiot.

Stephan : Ouf tu me rassures..

Je détournais le regard.

Stephan : Alors dit moi ce que je peux faire pour que tu me regardes comme avant.

Gabriel : Tu penses qu'en m'offrant des choses je pourrais te pardonner, se n'est pas de cette façon que ça marche.

Stephan : Oui, c'est vrai, tu n'es plus un enfant, tu n'as plus besoin que je t'offre de super cadeau pour que tu ne boudes plus. Et si je te disais quelque chose qui peut te rassurer. Jamais je ne tenterais quoi que se soit avec Derek, je te le laisse entièrement c'est promis.

Je le regardais bien sur le coup, qu'est-ce que..

Stephan : Oui j'ai bien compris que tu ressentais quelque chose pour lui, sinon, tu ne te serais pas à se point énervé sur cette histoire. Tu l'aimes n'est-ce pas ? Tu es attiré par les hommes comme je le suis.

Gabriel : je n'ai aucune envie d'avoir ce genre de discussion avec toi.. Et puis, j'ai déjà une relation avec Shiro.

Stephan : Dit moi que c'est une mauvaise plaisanterie, je t'ai pourtant interdis de rester avec lui Gabriel.


Je fermais les yeux, il m'énerve..

Gabriel : Et bien c'est trop tard, c'est un ami, peu importe ce qu'il est, lui a toujours été là pour moi durant tout ce temps, il ne m'a jamais abandonné, peu importe ce qu'il est, j'accepterais ce qu'il est, car c'est ça être un ami, tu ne sais pas ce que c'est, tu n'en as pas.

Il me regardait bien.

Stephan : Je vois.. Je ne peux plus te dire quoi faire après tout, mais je pense que tu ressens quelque chose pour Derek alors fait attention à ce que tu décides, tu risques de regretter ton choix.

Il allait s'en allait je le regardais bien.

Gabriel : je ne suis qu'un gamin capricieux et égoïste qui lui fait des chantages, pourquoi il s'intéresserait à un type dans mon genre.

Il soupirait de ce que je venais de dire.

Stephan : Il ne le pensait pas, il tentait de te faire comprendre pourquoi j'ai agis de la sorte, tu devrais discuter avec lui. Allez je te laisse.

Il s'en allait. Je boudais encore plus dans mon bain, Stephan retrouver Derek.

Stephan : Il sera difficile qu'il me pardonne, mais se n'est rien, je pense qu'il est amoureux de toi Derek. Alors, évite de le faire souffrir, je préfère qu'il te choisisse toi que Shiro. Tu sais très bien pourquoi, il ne sera jamais heureux avec lui.

Akio : Rah mais se n'est qu'un gamin avec aucune expérience.

Stephan : l'expérience vient avec le temps et c'est d'autant mieux si l'amour est avec.

Akio : Pff l'amouuur, arrêtez je vais pleurer.

Il croisait les bras.

Stephan : On voit que tu ne connais pas ça.

Akio : L'amour c'est pour les mauviettes.

Il s'approchait de Alec préférant laisser tomber Derek que courir après pour rien.

Akio : Si sa te dit de t'amuser, on est partant, n'est-ce pas Benoit ? Et on fait tout.

Il fit bien un sourire en coin et pervers.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Lun 6 Oct - 22:56

Avant de revenir à nous allons un peu du côté de se démon ayant perdu ma trace à cause de l'arriver de cette ange Kerrigan. Même si il avait enfin réussit à briser son bouclier, j'étais déjà très loin et cacher dans mon chateau.

Zankou: Par ta faute, j'ai perdu ma proie femme.

Il se tournait l'observant le regard plein de haine.

Zankou: je devrais te transformé en cendre pour ça.

Il se téléportait face à elle l'attrapant par la gorge n’hésitant pas à la serrer.

Zankou: depuis quand les tiens se préoccupe de la santé de ses exilés? vous les avez banni de votre monde et maintenant vous les sauver? pourquoi hein?

il la tapait contre le mur derrière lui ne lâchant pas sa gorge malgré tous.

Zankou: de toute manière tu n'as fais que retarder sa vie, je la prendrais avec l'entièreté de ses pouvoirs. Toi femme tu ne pourra rien faire pour le sauvé, tu tu es pris bien trop tard pour cela..alors que c'est le dernier.

Il tournait le regard sentant une aura pratiquement identique à la mienne, l'aura de mon frère lorsqu'il partit chercher Stephan. Sur le coup il en lâchait la gorge de Kerrigan souriant et ricanant de satisfaction.

Zankou: c'est donc ça, il en a un deuxième. Quel bonne nouvelle, je te laisse en vie pour l'instant j'ai d'autre chat à fouetté.

Il tournait les talons partant rejoindre Shiro qui se redressait seulement de mon attaque. Zankou l'attrapait par le cheveux l'obligeant à dresser la tête.

Zankou: retrouve moi les archanges misérable larves ou tu regrettera le jour de ta naissance.

Il le poussait avant de se téléporter.

Shiro: je regrette déjà le jour de ma naissance.

il se téléportait jusqu'au domicile de Gabriel, mais celle ci était complètement désert. Pour protéger son personnel Stephan les avait tous donner congé.

Shiro: Gabriel..ne me dit pas que tu va vivre avec Derek? 

il en attrapait une table la lançant contre un mur sous la colère et se téléportait à nouveau commençant les recherche.


***

Bien à présent nous pouvons revenir à mon cas, Stephan est partit discuté avec Gabriel même si je connais bien le phénomène. C'est un boudeur en puissance et faudra beaucoup le cajolé avant de revoir un sourire de sa part. 
Mes craintes était fondée, Stephan me prévenait du mode boudage de que Gabriel. Au fond c'est ma faute qu'est ce qui m'a prit de lui dire de tel chose? quand je suis vexé je peux pas m'empe^cher de dire des horreurs et les regretté ensuite.

Derek: je sais pas si il est réellement amoureux de moi comme tu le prétend, mais..je vais tous de même lui parler. Il risque d'être ici un bon moment alors sa serait bête qu'il passe son temps à bouder au fond de sa baignoire.

je passais à côté de Akio tous en écoutant sa petite scène, j'en lâchais un ricanement sur le coup.

derek: tu es juste jaloux que je craque pas à ton charme.

Du coup il s'attaque à mon frère, celui ci faisait un petit sourire croisant les bras.

Alec: mmmh, quel invitation tentante.

Il chipotait à son menton faisant mine de réfléchir les regardant tous deux de la tête au pied et puis s'en allait.

Alec: je vais y réfléchir.

directement Benoit donnait un coup de poing à l'épaule de Akio.

Benoit: tu porte la poisse! avec ton look tu fais fuir les hommes! je te fais la gueule!

il partait lui aussi surtout pour se trouver un chambre.

Bon je montais à l'étage faisant face à la porte qui me séparait de la salle de bain ou plutôt de Gabriel, bon allez c'est pas la première fois que tu subit sa mauvaise humeur..bien que la c'est surtout ma faute. Bon je toquais et entrait regardant vers Gabriel, regardez moi cette mine boudeuse.

derek: Gabriel...

je soupirais entrant à l'intérieur, il tente de me nier la? je m'asseyait sur le rebord de la baignoire.

Derek: Je t'avais prévenu qu'il sera pas facile de supporter mon caractère, je dis beaucoup de chose sous la colère pour tenter de blesser..mais la plus part du temps j'en passe pas un mot.

Je plissais un peu les yeux.

Derek: tu tente de faire comme ci j'étais pas la hum? très bien alors je me prend au jeux.

Je retirais ma chemise en premier la jetant à terre et m'occupait ensuite de mon pantalon et mon caleçon. On va voir si tu va toujours réussir à faire comme ci j'étais invisible après ça, je m’incrustais dans le bas face à lui avec un petit sourire moqueur.

derek: tiens, tu remarque ma présence maintenant? 

je ricanais sur le coup.

Derek: Au fond c'est vrai..tu es un mec égoïste, tu l'as toujours été mais c'est uniquement à cause de l'éducation que tu as reçue. Pas que je juge tes parents, mais ta été bien trop gaté. C'est pas pour cela que sa fait de toi un personne mauvaise Gabriel au contraire. 

je m'approchais de lui 

Derek: aujourd'hui nous allons changer les rôles, tu es chez moi et...je suis d'un rang bien plus élevé que toi. 

j'attrapais ses hanches le tirant vers moi, entourant ses jambes autour de ma taille.

Derek: a toi de subir mes caprices et pour l'instant c'est toi que je veux. 

je l'embrassais dans le cou tous en caressant le long de son dos, je tous faire pour qu'il oublie Shiro..qu'il me préfère à lui, rendre se moment unique  et même si pour cela je dois tricher un peu.

Derek: je me souviens que ma mère utilisait une astuce pour m'aider à m'endormir le soir.

J'envoyais une infime partie de mon aura caressant le long de son dos, ne donnant qu'un effet d'apaisement.

Derek: une sensation très agréable unique au monde, d'après elle se sont les anges qui on copier se don des dieux...et si on augmente la puissance.

Je levais les yeux sur le coup envoyant d'avantage d'aura ensuite le concentrant uniquement sur le bout de mes doigts, je le caressais de cette façon partout sur le corps jusqu'à arriver à son entre jambes.

Derek: sa semble te plaire.

comme ci sa pouvait être le contraire, se pouvoir est fait pour ça. Maintenant je pouvais soulever ses hanches pour le pénétré, j’entrouvrais les lèvres tous en fermant les yeux..maintenant il sera qu'à moi et dans un avenir très proche j'y poserais ma marque comme mon père la fais jadis avec ma mère. j'y allais plus rapidement dans mes mouvements de toute façon avec mon aura il ne pourrait ressentir la moindre douleurs, maintenant après qu'on est terminé...peut être après tous il ne s'agis que de sa deuxième expérience. C'est à peine si on entend mes soupirs de satisfaction avec ses gémissements, j'adore l'écouté. 
je me retirais de lui l'obligeant à tenir le rebord de la baignoire et me plaçait derrière le pénétrant à nouveau.

Derek: Gabriel....

je me penchait m'appuyant contre son dos mordillant lobe de son oreille et m'enfonçait en lui pour jouir. Je souriais me retirant de lui et sortait même de baignoire pour m'entouré d'une serviette.

Derek: sort l'eau est devenu sale maintenant.

Il a l'air complètement crevé alors je l'aidais à sortir de la.

Derek: je t'ai épuisé? je prend ça pour un compliment.

je lui mettait un peignoir autour de lui et frottait pour le sécher un peu. J'ai bien envie de lui demander si j'étais meilleurs que Shiro, mais sa serait déplacer.

Derek: alors toujours en colère contre moi?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mar 7 Oct - 1:23

Pour mon père, c'était évident que je ressentais un petit quelques choses pour Derek, sans doute à cause de la crise que j'ai du faire tout à l'heure qu'il peut penser ça.  Stephan soupirait de ce que disait Derek étant bien d'accord avec lui, il en croisait les bas sur le coup.

Stephan : Oui, il peut se montrer borner quand il s'y met, mais je ne peux pas lui en vouloir, c'est en partie de ma faut, j'aurais préféré que les retrouvailles se fassent autrement mais bon.

Il le regardait ensuite partir pour me retrouver et tenter de rendre ma bonne humeur, car moi je continuais de bouder dans la baignoire.

Vu que Derek ne semblait pas accepter l'offre de Akio, celui-ci tentait d'aller voir ailleurs et en draguant Alec cette fois ci, qui sait, peut-être qu'il pourrait se faire le frère à la place. Celui-ci faisait comme ci il allait réfléchir mais il partait, Akio en retroussait le nez sur le coup mécontent il tournait le regard vers Benoit vu qu'il recevait une claque de sa part car il prétendait qu'il était responsable si les hommes les rejetais.

Akio : Je porte la poisse et bien vas-y tente ta chance dans ce cas, on verra si tu es plus doué que moi ! Humph.

Je tapais mon doigt dans l'eau et jouait avec la mousse continuant de bouder, à chaque fois les paroles de Derek me revenait aussi tôt dans mon esprit, j'en détournais le regard, s'il me voit de cette façon, c'est qu'il ne me déteste au fond.

Je regardais vers la porte du coin de l'oeil, on toque à la porte, c'est lui ? Il entrait, c'est bien lui, j'en détournais le regard pour regarder ailleurs que dans sa direction, j'ai bien l'intention de lui montrer que je boude, je l'ignore même.

Il s'installait sur le rebord de la baignoire, je continuais de regarder ailleurs, mais je l'écoutais malgré tout. Ah oui ? Il dit ce genre de chose pour blesser mais il n'en pense pas un mot, si tes si cash que tu le prétends, bien sur que tu penses tout ce que tu dis. Je ne répondais pas, et niait toujours qu'il soit là, comment il se prend au jeux ? Je le regardais légèrement du coin de l'oeil alors qu'il commençait à retirer ses vêtements, mais il fait quoi là ? Il finissait par s'installer dans la baignoire juste devant moi et complètement nu, je le regardais bien ne pensant pas qu'il viendrait à faire ça.

Gabriel : Tu parles de mon éducation maintenant, désolé de ne pas être l'homme parfait.

Je détournais à nouveau le regard. Je sais parfaitement qu'il a raison, je suis un en enfant pourris gâté et fils unique alors j'ai toujours eu ce que je désirais. Je revenais vers lui alors qu'il me disait que sa ne faisait pas de moi une mauvaise personne.

Pourquoi il s'approche de moi tout d'un coup, je voulais reculer mais j'étais déjà au bord de la baignoire, je le regardais bien ensuite. Il.. Il veut changer les rôles ?

Gabriel : Je n'ai jamais eu à servir à qui que se soit alors..

Il m'attrapait les hanches pour le tirer jusqu'à lui, j'en écarquillais les yeux, évidemment il pensait de cette façon, j'en rougissais légèrement sur le coup alors qu'il attrapait lui même mes  jambes pour les entourer autour de sa taille.

J'écoutais ce qu'il me disait, subir ses caprices et ce qu'il veut c'est moi ? J'ai l'impression mon coeur s'arrête sur le coup.

Gabriel : Attend tu es...

Je sentais ses baisé dans le cou, j'en avais des frissons partout, il est vraiment sérieux.. Je rougissais de plus belle mais je cachais mon visage du mieux que je pouvais. Je relevais juste un peu les yeux pour le regarder alors

Il m'envoyait lentement une aura sur tout mon dos, j'en fermais les yeux trouvant cela plus qu'agréable mais voilà que cela changeait, cette aura devenait bien plus agréable, cela excitait tout mes sens et me donnait même du plaisir, j'en entre ouvrais les yeux, lorsque il attrapait mon sexe, j'en serrais bien mes jambes contre lui et soupirait de plaisir.

Gabriel : Comment sa ne pourrait pas me plaire..

Pour être excité je l'étais sa c'est sur, mon engin était aussi dure que du béton. il me soulevait juste assez pour me pénétrer par la suite, j'en posais mon front contre son épaule, il accélérait déjà sa vitesse, ses coups de reins contre en moi, j'en gémissais de plus belle appréciant d'autant plus.

Il finissait par se retirer de moi, je le regardais avec envie et de plaisir, je pensais que c'était déjà finis, mais il finissait par me bouger pour me mettre autrement, je tenais donc le rebord de la baignoire, il m'en pénétrait à nouveau, c'était bien plus facile pour lui, et sa évitera que toute l'eau de la baignoire ne déborde.

Je l'entendais prononcer mon prénom, sa me faisait de l'effet de l'entendre m'appeler. Je serrais bien la baignoire sur le coup alors qu'il collait son dos contre le mien et mordillait lobe de mon oreille. J'avais déjà jouis bien avant Derek, mais sentant qu'il se mettait bien au fond de moi, je comprenais tout de suite qu'il en avait terminé.

Il se retirait de moi et sortait de la baignoire, moi je m'étais retrouvé cul dans l'eau et mes bras me tenant toujours au rebord de la baignoire, je suis exténué, et essoufflé.. Le plaisir qu'il m'a fait ressentir était au plus haut. Comprenant ma détresse, il m'aidait à me sortir de là, je sortais donc me tenant bien contre lui, il me recouvrait d'un paignoire, voilà qu'il m'aidait à me sécher, sa me fait rappeler des souvenirs, enfin.. Se n'était pas il y a s'y longtemps mais pour moi sa l'est, car tant de chose se sont passé depuis..

Gabriel : Tu prends sans doute tout pour un compliment.

Je rougissais encore un peu, beaucoup de monde serait plus que comblé de pouvoir avoir ce qu'il m'a fait. Oui je le suis, car c'était un peu lui mon fantasme.. Sa fait un peu bizarre de ce dire ça.. Si je lui dis que je pensais à lui lorsque j'avais des femmes dans mon lit, et que je rêvais de lui de temps en temps, il va prendre cela bien plus que pour un compliment, hum non, je ne lui dirais rien sa serait trop gênant.

Je suppose que je vais devoir choisir entre Derek et Shiro à présent, je ne peux pas coucher avec les deux, je ne suis pas comme ça de toute façon. Mais je sais que je ferais souffrir l'un d'entre eux, Shiro est mon meilleur amis, je me suis rendu jusqu'à lui parce que je sais que je peux compter sur lui, j'ai peut-être fait une erreur en me donnant à lui, je sais qu'il en mourrait d'envie depuis tout ce temps, et je lui ais donné cette chance mais j'ignore si... Je pourrais ressentir les mêmes sentiments vis-à-vis de lui.

Je me tenais bien à Derek et le regardait bien.

Gabriel : Non je ne suis plus en colère.

Une partie de jambe en l'air et la colère se dissipe, c'est magique. Enfin soit.. je finissais par me retirer de lui, attrapant un essuie que je mettais sur ma tête pour sécher mes cheveux.

Gabriel : Si le bouclier venait à se briser, vous ne serez plus en sécurité ici.. Ce type, il semblait vraiment être très costaux, je ne pense pas que vous poussiez rivaliser contre lui.. Il faisait peur.

Je détournais le regard pour le regarder à travers le miroir.

Gabriel : Pourquoi il tient temps à te tuer ? Je ne comprend pas, votre race à fait quelque chose de mal que vous avez tant d'ennemis ?

C'est vrai, il pensait qu'il était le dernier de son espèce, mais il sont en réalité deux, et Alec à d'ailleurs dit qu'il fallait rapidement qu'ils se multiplie. ne me dit pas que.. Derek à l'intention de faire ça avec moi ? Je devenais tout blanc en y pensant, est-ce qu'il l'a fait là ? COmment je suis censé savoir si il m'a pas mis.. "enceinte" sa te dit pour un homme ? Sa fait bizarre.

Je retirais l'essuie me ma tête et le posait sur le rebord de l'évier.

Gabriel : J'ai entendu dire que vous pouvez donner des enfants peu importe le sexe.. Alors.. Comment sa se passe ?

Je me retournais pour bien le regard.

Gabriel : J'espère que tu n'as rien fait sur moi, car je n'ai pas l'intention d'avoir d'enfant, je suis trop jeune pour ça !


Je le regardais bien sur le coup, je finissais par descendre, mon père me regardait, moi j'en faisais tout autant mais passait mon chemin toujours en paignoire. Stephan s'approchait de Derek ensuite.

Stephan : Sa c'est bien passé ? Directement j'ai remarqué au visage de Gabriel que vous avez été plus loin qu'une petite conversation.

Moi je les regardais de la cuisine tout les deux, j'en serrais mon verre pourquoi est-ce qu'il faut toujours qu'il lui parle, je suis jaloux de mon propre père...

Stephan : Il faut que je te parle de Derek, de quelque chose, il pense être un simple humain sans pouvoirs mais il en possède un malgré tout, un qui est assez rare en réalité. Je sais que tu l'ignorais toi aussi. Si on allait discuter ça plus loin.

Il me regardait du coin de l'oeil, je les fusillais bien du regard puisqu'il partait dans une autre pièce. Il est sérieux ?! Il couche avec moi et maintenant il s'isole avec mon père ! J'en devenais aussi tôt parano me demandant ce qu'ils faisane tout les deux, j'en tournais autour de la table.

Il s'installait sur une chaise regardant bien vers Derek.

Stephan : Lorsque Gabriel est né, il avait une maladie assez grave, mais on a tout fait pour le soigner, on utilisait même des soins magiques avec de la sorcellerie, peu importe le prix. Cela lui a permis de vivre plus longtemps, il possédait les mêmes pouvoirs que moi, il arrivait à voir au fond de chaque personne, mais au bout de ses quatres ans, sa maladie a finit par prendre le dessus, il s'est retrouvé très longtemps à l'hôpital incapable de bouger, Diva était très infecté et moi aussi de le voir dans cette état. On dormait à ses côtés, et de la nuit, la machine c'est déclenché, son coeur ne battait plus, il était belle et bien mort et pourtant, quelques heures après il est revenu à lui, c'est là qu'on s'est dit qu'on avait beaucoup de chance, on nous donnait une seconde chance.. Il est capable de renaître de ses cendres tel un phénix, il ne peut pas mourir.. Il est immortel, mais se n'est pas sans conséquence. Il s'est réveillé sans souvenir de rien, ni même de nous, il ne savait même pas comment il s'appelait, et il s'est réveillé sans d'autres pouvoirs particulier, en tant qu'humain..

Il croisait les bras.

Stephan : Voilà maintenant tu sais un peu plus sur lui, on a garder cela pour nous, il est évident que si ce pouvoirs s'apprend, des personnes le convoiterait, on ne désirait pas le mettre en dangers, on a donc caché tout ça et on a fait en sorte qu'il vive tel qu'un humain sans pouvoirs..

Il se levait ensuite mettant ses mains dans ses poches.

Stephan : En gros, s'il venait à mourir, il reviendra à lui quelques heures après, mais il ne se souviendra de rien du tout, ni même de qui il est, ni nous, ni toi.. Il pourrait renaître en tant que sorciers, ou va savoir quoi d'autre.. Cela ne lui est arrivé qu'une seul fois alors je ne connais pas grand chose la dessus, mais je me suis renseigné du mieux que je pouvais.

Moi j'étais à la porte essayant de voir à travers la serrure et même d'écouter, mais j'entendais rien du tout raaah qu'est-ce que c'est rageant, qu'est-ce qu'ils font ?

Akio : Je peux savoir ce que tu fais à cette pauvre porte ?

Je me tournais posant mes mains sur la porte et le regarder bien.

Gabriel : Oh mais rien du tout, elle était un peu sale alors.. je.. je la nettoyait !

Akio : La bonne blague, fait moi voir ce que tu tentais d'espionner !

Gabriel : Non arrête !

Il ouvrait grand la porte, mon père et Derek nous regardait sur le coup, j'en devenais tout blanc, sa fait vraiment frais.. J'en tapais ma main sur la tête de Akio.

Gabriel : Arrête d'espionner au porte, idiot.

Je partais rapidement, Akio ne frottait sa tête sur le coup me regardant en plissant les yeux, il revenait ensuite vers Derek et Stephan.

Akio : Alors tu préfères ce vieux à mon corps de rêve, c'est tellement désespérant. Bon je vais voir après Alec.

Il marchait pour se rendre jusqu'à la chambre de Alec, Stephan soupirait.

Stephan : j'espère qu'il n'a rien entendu.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   Mar 7 Oct - 22:37

je remettais mon pantalon tous en gardant les yeux relever vers le miroir, le regardant depuis son reflet. Il craint pour notre sécurité à présent, cela me fait sourire de savoir qu'il s’inquiéterait pour moi.

Derek: qu'est ce qu'il te fait croire que se type est costaux? a peut être pour ses 100 kilos de muscles? 

j'en ricanais sur l'instant.

Derek: C'est vrai que les miens sont pourchassé de toute part, pour certain goutté à notre sang et d'autre pour nous prendre nos pouvoirs et nos ailes. Tous ceci n'est pas arriver par pur hasard, on est devenu si...désiré c'est à cause d'un sort lancer lors de notre exile. D'après se que m'a raconté mon père, nous avions autre fois les ailes aussi blanche que la femme que tu as vue tous à l'heure. Mais l'un des nôtres à commis  une faute grave et fut banni du paradis, à peine toucher le sol que ses ailes sont devenu aussi noir que le charbon. 

J'en haussais les épaules sur le coup.

derek: prétendant que sa correspondait à la couleur de son âme.

J'en retroussais la lèvre sur le coup.

Derek: pense tu que mon âme est noir Gabriel?

Il devient tous pale tous d'une coup, il a quand même pas peur que je sois quelqu'un de diabolique. Je pu m'empêcher de pouffé de rire, ah c'est donc ça.

Derek: en effet, nous sommes capable de se don. C'est d'ailleurs pour cela que les hommes naissent automatiquement bisexuel et les femmes archange sont assez rare. 

je retirais mon sourire, pourquoi je suis déçue d'entendre ça?

Derek: non, je ne t'ai rien fait Gabriel. Si cela aurait été le cas, tu aurais une marque apparu autour du nombril.

Je baissais les yeux le laissant sortir en premier, tu ne veux pas d'enfant hein? il a peut être dit ça sur l'instant et changera d'avis par la suite, oué désespère pas Derek. J'attrapais ma chemise pour la remettre sur le dos et le rejoignait rapidement. Gabriel passait à côté de son père continuant de le bouder, je pourrais pas te donner mon astuce désolé Stephan. Tu devrais jsute faire preuve de patience avec Gabriel.

Derek: il te boude encore un peu, mais je pense que sa finira par passer.

je ne répondais pas à sa question me contenant de lui sourire, Stephan désirait me parler d'une chose sérieuse à propos de Gabriel..à propos de son pouvoir. Je regardais d'ailleurs dans sa direction assez étonner d'apprendre ça, quel pouvoir? je ne ressent rien de magique en lui.

Derek: très bien je te suit.

Ma curiosité prend immédiatement le dessus, quel pouvoir Gabriel possède que je ne peux ressentir? en fermant les portes je voyais le regard foudroyeur de Gabriel, j'en souris sur le coup devinant ses pensées obsède.

Derek: bien je t'écoute.

Tous le long je restais silencieux et pensif, qui aurais imaginé que Gabriel détenait un tel don. renaitre de ses cendres tel un phénix, j'ai peur à présent pour sa sécurité. Si un être malveillant venait à apprendre se pouvoir presque unique..Gabriel serait aussi tôt en danger.

Derek: des conséquences? de quel genre?

Perte la totalité de sa mémoire, c'est problématique. Il oublierait tous? maintenant qu'il me parle de ça, à mon arrivé Gabriel était perdu un peu dan son monde. Avec le temps sa c'est arranger bien sûr, mais jamais j'aurais pu imaginé une tel chose.

Derek: merci de m'avoir révélé se secret, mais personne d'autre doit être mis au courant. Si cette information venait à atterrir dans de mauvaise oreilles, Gabriel deviendra aussi traqué que moi. 

Je peux pas laisser une tel chose arriver, je le surprotégerais..il ne doit pas m'oublier pas après tous mes efforts pour l'avoir rien qu'à moi. Je tournais la tête vers la porte qui s'ouvrait grand, on écoute au porte maintenant Gabriel? 

Derek: tu as raison Akio, je suis un être désespérant.

Celui la...lui il est surtout désespéré et se rabat sur mon frère.

Derek: non je pense pas qu'il est entendu quoi que se soit, sinon il serait venu directement te demander des explications...la il est juste jaloux.

je marchais vers la porte le regardant avant de sortir.

Derek: ne t'en fais je prendrais soin de Gabriel, après tout c'est pour cela que tu m'a engagé non?

je lui souriais avant de rejoindre Gabriel.

Derek: tu boude à nouveau? dois encore te faire une séance de câlin?

Je m'approchais de lui l'attrapant contre moi le serrant dans mon étreinte.

Derek: nous avons fait que discuté, tu n'as pas de raison d'être jaloux sur ton père Gabriel..plus rien n'arrivera entre lui et moi.

Je m'asseyais sur une chaise continuant de le tirer vers moi pour l'obliger à s'asseoir également.

Derek: je suis loyaux et fidèle comme un bon chien.

j'écartais un peu son peignoir pour dénudé son torse.

Derek: et j'aime recevoir des petites récompenses pour mes loyaux services.

j'embrassais son torse par plusieurs endroit, pendant que je m'occupais de Gabriel, Akio allait réellement jusqu'à la chambre de Alec où il pouvait entendre des bruits insolites à l’intérieur. Facile de reconnaître pour lui les gémissements de Benoit qui était plus bruyante que celle de Alec. Benoit tournait aussi vite la tête voyant Akio entrer à l'intérieur et semblait pas très joyeux. 

Alec: je vois que ta maman t'a appris a frapper avant d'entrer.

Benoit était toujours allonger sur le ventre faisant un bête sourire sur le coup, Alec se retirait de lui repliant ses ailes qu'il avait sortit sous l'action du moment.

Benoit: Tiens AKio...quel surprise.

Il fini par s'asseoir tripottant les draps.

Benoit: ta pas l'air content, c'est pas toi qui m'a dit "bien vas-y tente ta chance dans ce cas, on verra si tu es plus doué que moi ! Humph."

Alec: belle imitation.

Benoit: merci.

Alec: de toute façon j'ai fini par faire se que je désirais alors, on a terminé.

Benoit comprenait pas ou il voulait en venir sur le coup.

Benoit: quoi? coucher avec moi? je le savais que j'étais plus séduisant que AKio.

Alec: non c'est pas ça, je voulais dire poser ma marque.

Benoit: hein? quel marque.

Il pointait son doigt vers son ventre tous en se rhabillant.

Benoit: mais qu'est ce que sais que ça? sa va pas du tout avec mon physique.

Alec en ricanait sur le coup.

Alec: ne t'inquiète pas c'est que temporaire de toute façon, une fois que j'aurais sortit l'enfant sa disparaîtra.

Benoit: ouf je suis soulagé.

Il écarquillait bien vite les yeux comprenant la situation.

Benoit: un enfant? QUEL ENFANT!?


Alec: celui qui poussera dans la marque pardi, on ta pas expliquer nos petits don sur la reproduction entre hommes?

Benoit: c'est c'est qu'un mythe.

Alec: et bah non désolé.

Benoit: je veux pas de môme!

ALec: trop tard, je le sortirais surement demain matin.

Il sortait de la chambre le sourire aux lèvres sur le coup, Benoit était complètement choqué restait figé dans la même position. Il fini vite par le lever attrapant Akio par ses vêtements le secouant dans tous les sens.

Benoit: tous ça c'est de ta faute AKio! si tu m'avais pas provoquer tous à l'heure, j'aurais pas coucher avec lui! maintenant regarde moi! je te déteste démoniste de pacothie! 

il le lâchait se recroquevillant dans le coin de la pièce tous mal à l'aidé.

Benoit: qu'est ce que je vais faire maintenant? derek sais peut être comment retirer ça!

Il se relevais partant déjà pour me retrouver, mais revenir vite dans la chambre attrapant au moins un pantalon.

Benoit: Derek!

je plissais les yeux ennuyer, il entrait en plus dans la pièce brusquement pointant son doigt vers son ventre.

Benoit: comment je me débarrasse de ça.

Derek: comment tu as eu ça?

Benoit: a ton avis? ton traitre de frère! 

Derek: il la fait sans ton accord?

Benoit: j'ai une tête d'être d'accord? comment on l'enlève.

Derek: on ne peut enlevé, à moins de risqué de le tuer et toi avec.

Il revenait à nouveau tous blanc et se laissais tomber à terre.

Derek: je vais parler avec Alec.

Je me mettais debout retrouvant mon frère dans la cuisine.

Alec: il sait déjà plains?

Derek: sérieusement Alec, qu'est ce qui ta pris?

Alec: désespoir de cause grand frère, c'est ça ou nous voir complètement disparaître.

Derek: on ne fais pas des enfants juste pour sauver une espèce.

Alec: ah non? et poruquoi alors? par amour? l'amour ne nous sauvera pas Derek, il faut prendre des choix et maintenant. on est rester trop longtemps les bras croiser et si je dois attendre que tu te désire..on sera déjà mort de vieillesse.

Derek: j'obligerais jamais Gabriel a faire quelque chose contre sa volonté.

Alec: c'est pour ça que j'ai agis, si se type veux pas de l'enfant sa n'a pas d'importance. Je l'élèverais moi même avec Zack.

Derek: Zack?

Alec: je t'ai présenté la personne qui m'a élevé tu te souviens? 

Ah oui cet homme, on l'a peine vu jusqu'à présent.

Derek: je pense que tu devrais pas agir aussi égoïstement Alec, je doute que Benoit désirait porter la marque.

Alec: il a voulu coucher avec moi, c'est se qu'il sait produit..alors j'ai eu droit à une petite compensation. Tu peux pas comprendre, tu as été élevé comme un simple mortel..se qui n'est pas mon cas.

Derek: je me souviens pas que nos parents réagissait comme tu l'as fait.

Alec: je sais pas, je les ai jamais connu moi.

Je fermais les yeux quittant la cuisine pour revenir au salon.

Derek: tu va devoir économisé tes forces Benoit, fait le moins d'effort possible. Les heures qui vont suivre vont pas être facile.

Benoit: pourquoi je vais crevé de mal?

Derek: l'enfant va se nourrir de ton énergie et...oui sa risque d'être douloureux.

je le panique encore plus à présent, mais autant le prévenir directement de la situation.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nouveau monde, nouveau rp!   

Revenir en haut Aller en bas
 
nouveau monde, nouveau rp!
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Zone des habitations :: Les résidences-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit