Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un peu de changement s'impose !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Lun 21 Juil - 22:53

C'est juste qu'il est né avec son côté vampirisme plus développé, cela ne fais pas de lui un vampire à part entière. Il faudra regarder à se qu'il contrôle cette partie de lui et varie avec de la nourriture normal.

Derek: Toi Akio? tu veux jouer les nounou vampirique pour mon fils?

Damon ne comprenait pas trop notre discutions, il nous regardait chacun à son tour sachant seulement que le sujet de conversation était lui. 

Derek: il ne ment pas sur se sujet la Gabriel, j'ai pris soin de le surveiller de très prêt afin de m'assurer qu'il ne tue plus personne.

Je dois être en parfais accord avec Gabriel, je suis pas le seul à m'occuper de son éducation et surtout ses séances de boudage je m'en passerais volontiers.

Derek: commençons par les sac, après tout si il l'habitude dans cette voix et pas une autre..il a moins de chance qu'il vienne à l’extirper directement d'une gorge.

Il partit s'occuper de ça, damon tirait sur la chemise de Gabriel.

Damon: j'ai fais un bêtise que t'es fâché?

On aurait du discuté de ceci dans une autre pièce, il ne comprend pas pourquoi on se met dans tout ses états à cause de lui. Les paroles de sont père le rassurait et repris vite sourire plongeant dans ses bras.

Derek: je sens que tu va encore jouer les papapoule avec lui.

Akio revenait en compagnie de Delic et une grosse caisse de sac de sang.

Delic: je peux savoir pourquoi tu m'as emmené avec toi? j'étais occuper de regarder ma série préféré Akio!

Il boudait, j'ai l'impression de voir Gabriel quand il me fait la tête. Je m'approchais du bac regardant à l'intérieur, il a prit un sacré paquet. Je voyais déjà le nom de l'hoptial, il les a piquer chez stephan! quand il va voir ça...sa explique pourquoi il a prit Delic au passage.

Damon: c'est quoi papa?

Il courrait à mes côtés regardant à son tour.

Damon: c'est pour moi?

Derek: hum..oui.

Delic: mais il a poussé d'une vitesse! 

Derek: la particularité de mon.."espèce".

Delic: quel bouille toute mignonne qu'il a!

il a déjà des petits coeur dans les yeux, c'est vrai que mon fils est tout beau..mais normal c'est mon fils. Damon suivait Akio principalement par curiosité tout en suçant son pouce regardant dans le micro-onde.

Derek: tu arrivera vraiment à lui faire avalé ça?

Damon: c'est pas bon?

derek: je...sais pas Damon.

Il grimaçait hésitant, mais à voir Akio boire gorgé il fini par le prendre allant s'asseoir sur le canapé pour le boire.

Damon: c'est bizarre.

Il dit ça, mais il s'arrête pas de boire pour autant. J'allais m'asseoir à côté de lui.

Derek: alors sa te plait?

Damon: un petit peu.

Derek: tant mieux.

Je levais les yeux vers Akio, comment ça il travail? et depuis quand? pourquoi je suis pas au courant de cette histoire? Tyler ne m'a rien dit à se sujet et...je plissais les yeux reconnaissant se petit air chez Akio. C'est quand il tente de garder un secret, mais a envie de lâcher tous à la fois.

derek: Akio! lâche le morceau ou je te fera moi même cracher la vérité.

et voilà impossible que Akio garde un secret aussi lourd pour lui, j'arrive pas à croire mes oreilles! c'est la qui'l fait en douce derrière notre dos? 

Damon: c'est quo un gigolo papa?

Derek: c'est...quelqu'un de rigolo.

Bah quoi? c'est tout se que j'ai trouvé sur l'instant.

Derek: tu aurais du nous prévenir dès le départ Akio!

Delic: toi aussi tu faisais ça avant? tu me l'avais jamais dit!

c'est peut être un peu de ma faute si Tyler a eu cette idée, je lui ai parler de se que je faisais avant de travailler au restaurant..c'était bien payé et on choisis notre propre clientèle. Bon sang comment j'aurais pu savoir que cette idée stupide lui traverserait l'esprit?


Damon: papa est encore fâché.

Derek: oui...mais rien avoir avec toi ne t'en fais pas.

Zankou: vous qui râler que je travail pas, je devrais peut être suivre cette voix. être payer pour baiser des jolies nana, je vais en ramasser du blé!

Derek: zankou! tu arrange pas la situation.

Damon: c'est quoi baiser?

derek: donner des bisous!

mais arrêter de me foutre dans la merde avec mon fils!

Derek: zankou encore un mauvais langage devant mon fils et privé de diner!

Zankou: je suis pas le seul!

Derek: akio pareil! mais privé de Delic!

Delic: j'ai rien fais moi!

Derek: je veux pas savoir!

Je sent que tant que Tyler n'est pas rentrer Gabriel sera insupportable, je prenais damon pour lui montrer sa chambre et les jeux video au moins cela l'occupera. Entendant Tyler rentrer à la maison, je laissais Damon pour descendre à l'étage.

Derek: Tyler.

J'ai pas le temps d'en placer une, je m'appuyait contre l’encadrement de la porte. Une fois que j'aurais mon mot à dire Gabriel me le fera savoir avec un simple regard. Pour l'instant je le laissais vider son sac, le regarde de Gabriel se posait sur moi. Voilà le signal! 

derek: Tyler, comprend notre surprise d'apprendre ça de cette façon. Nous t'avons toujours considéré comme notre garçon alors on aurait espéré une autre vie que celle la.

Je m'avançait l'empêchant de montrer des escaliers.

Derek: j'ai pas fini de discuté avec toi, alors tu arrête de jouer se petit jeux avec moi et tu écoute c'est compris?

je pontais mon dois vers le canapé pour l'ordonner à s'asseoir.

Derek: c'est cause de cette discutions que nous avons eu n'est ce pas? je me suis confier sur mon passer et comme part hasard quelque jour plus tard tu as un travail, j'aurais du faire le rapprochement.

Je tournais la tête regardant derrière moi surtout la tête de Gabriel, ouff...le regard de la mort. Je toussais regardant à nouveau Tyler.

Derek: écoute, tu n'attiras aucune satisfaction en faisant un tel..travail. Je l'avais compris très vite et surtout tu va t'attirer beaucoup de problème et des mauvais regard.

zankou se penchait pour regarder Tyler.

Zankou: si ta besoin d'un associer! je vais t'attirer la clientèle! 

je tapais sur le torse de zankou pour qu'il se bouge.

Derek: l'encourage pas toi! va voir ailleurs si j'y suis.

Il en levait les yeux aux ciel.

Zankou: c'est pas toi qui disait, fais se qu'il te plait dans la vie c'est tout se qu'il compte.

Je le fusillait du regard, il retourne mes paroles contre moi!

Derek: seulement si cette passion en veux la peine! et c'est loin d'être le cas.

Zankou: moi je trouve que cela en veux la peine, tu sort ta queue et payer pour ça..la nourriture tombera à flot!

Derek: t'es de mauvais conseil! zzouu! va t'en.

Il grognait repartant à la cuisine.

Derek: tu restera ici désormais Tyler, inutile de tenter de fuir..j’enverrais un champs de force autour de la maison t tes pouvoir son bloqué à l'instant même où je te parle.

je me levais.

Derek: tu reprendra tes études, choisis se que tu souhaite peut importe et c'est mon dernier mot.

je regardais vers Gabriel pour voir si il était satisfait ou non.

tyrion: il a de l'ambiance ici.

Derek: alors la situation?

Tyrion: régler.

Cole: et mon père est tout content de savoir Valas venir s’excuser au prêt de lui.

Tyrion: arrête de dire des conneries! je me fou de ses excuses.

Cole: inutile de voir pour sentir ton sourire.

Tyrion: je suis juste content d'être de retour ici, c'est tout!

Cole: mais bien sûr.

Derek: nous savons tous ici que t'aime bien valas au fond.

Il regardait tous le monde sur le coup.

Tyrion: vous êtes fou! c'est qu'une brute sans cervelle!

il partait bouder jusqu'à sa chambre, il finira bien un jour par l'admettre. Kira apparu dans la pièce semblant assez ennuyer et désespéré.

Derek: c'est quoi cette tête?

Kira: cette femme emmené par Lukas, qui aurait cru que c'était si difficile de supporter une femme à la maison.

Derek: persephone?

Cole: elle est encore chez toi? pourquoi Hadès a récupéré l'antidote.

Kira: elle ne lâche pas mon père d'une semelle et nous donne...des tâches ménagère.

Derek: alors ta prit tes jambes à ton cou?

Kira: oui..une preuve de lâcheté mais nécessaire.

Elle apparu accompagné de Teijo.

Persephone: a vous voilà!

Kira: pourquoi l'avoir emmené?

Persephone: il n'avait pas le choix! 

Elle lui lançait la loque à la figure.

Kira: mince...

Je me pinçais les lèvres pour m'empêcher de rire sur le coup.

Persephone: c'est une grand chance qu'on ma emmené chez toi, ce manoir manquait grandement d'une présence féminine.

Cole: Hadès n'est pas revenu vous chercher?

Persephone: qui? oh! hors de question que je rentre!

Elle attrapait Teijo par le bras chipotant dans ses cheveux.

Persephone: et j'ai trouvé un très bon partit, je lui ai fait des petite tresse! mignon non?

Derek: pffft!! des petite tresses...que t'es mignonne Teijo.

je me tournais pour éclaté de rire, je me taisais recevant une chaussure sur la tête.

Persephone: cette de rire comme une vilaine hyène.

Je frottais ma bosses, des talons aiguille en plus! 

Cole: vous êtes la femme de Hadès, il sera pas content de..

Persephone: plus maintenant! je me souviens plus de lui et c'est bien mieux comme ça.

elle caressait les cheveux de Teijo amoureusement.

Persephone: pas vrai mon grand lion?

Kira me chuchotait à l'oreille.

Kira: même mon frère est introuvable et Ayato déprime dans sa chambre étant confisqué d'ordinateur, elle n'est pas la femme du dieu des enfers pour rien.

Persephone: j'ai entendu! double corvée pour toi!

Kira: bon sang...

Il sortait une clope pour se décontracté, elle plongeait dessus pour la retirer et écrabouillait même son paquet entier.

Persephone: il a un enfant ici!

Kira se repliait dans un coin dépriment, a se point la? on s'étonne que j'ai préféré vivre avec un homme...

Kira: même mon pastant favoris met interdit, autant mourir dans d'atroce souffrante.

Il se téléportait derrière.

Kira: j'ai une idée, je viens vivre chez toi.

Derek: oh non non non, Gabriel va faire une crise cardiaque.

Kira: et si je paye mon loyer?

Derek: et avec quoi?

Il claquait des doigts faisant apparaitre de l'argent.

Kira: j'ai payer d'avance pour les prochains mois, je vais choisir ma chambre tchouss!

Il montait avant même qu'on est notre mot à dire.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Mar 22 Juil - 3:21

Akio regardait bien Damon boire le sang, il semblait pas alaise à cette idée, mais buvait malgré tout, tout son contenu, il disait que cela pouvait passer, s'il arrive à en boire alors temps mieux.. Afin, pour le moment c'était surtout l'histoire de Tyler qu'on se préoccupait et de son boulot qui ne me plaisait pas du tout.

Tyler : tu ne sais jamais tenir ta langue Akio, je ne te confierais plus rien.

Akio : Ils m'ont forcé, ils m'ont menacé et m'ont torturé, j'étais forcé de parler !

Bah voyons, celui-là.. Il a tout simplement finis par nous le dire, car il ne sait garder aucun secret c'est tout, si Tyler le connaissait vraiment, il aurait du s'en douter. Et de toute façon, heureusement pour nous qu'on découvre ça le plus rapidement possible pour l'arrêter dans cette voix.

Il était donc arrivé, et j'avais déjà dit ce que je pensais de tout ça, il tentait de se faire la belle dans sa chambre mais Derek l'arrêter ayant fait mon regard du " à toi de jouer ! ".

Tyler s'arrêtait donc pour regarder vers Derek posant sa mains sur la barre de la rampart de l'escalier afin de l'écouter.

Tyler : Je vous ais toujours considéré comme mes parents également, et je pensais que vous accepteriez peu importe dans quel voix je me lançais. Sa paye bien, même très bien.

Je n'arrive pas à y croire, l'entendre me dire ça, me serrait le coeur, heureusement que Damon était dans sa chambre parce que je ne veux pas qu'il voit ça, ni qu'il entende ça d'ailleurs. Derek lui pointait le fauteuil afin qu'il s'y rende et qu'il discute, il soupirait et obéissait allant jusque là pour s'asseoir.

Il  posait ses mains sur ses cuisses levant les yeux pour le regarder et l'écouter, moi je faisais des yeux surpris et étonné d'apprendre que Derek était lui aussi par là, il a fait le gigolo lui aussi ?! Je n'en reviens pas, et ne plus c'est lui qui a parlé de se passé à Tyler ?!

Tyler : J'ai envie de gagner mon propre argent, donc oui cette petite discussion m'a donné l'idée de me lancer à mon tour.

Je voyais Derek se retournait et à cette instant je lui lançais mon regard le plus noir qu'il soit et je pense qu'il l'a bien comprit. Il détournait le regard des paroles que pouvait lui lancer Derek, il les écoutait malgré tout sans dire un mot, Akio lui sortait une cigarette fumant tranquillement.

Tyler : Donc je dois arrêter parce que sa ne vous plaît pas..

Gabriel : Bien sur que non sa nous plaît pas, et c'est compréhensible.

Voilà que Zankou s'y mettait lui aussi, Tyler se levait trouvant que la discussion devait être terminé. Zankou semblait être de son côté, normal, il a toujours bien aimé Tyler depuis qu'il est gamin alors il prend toujours sa défense quoi qu'il arrive.

Zankou finissait par s'en aller, Tyler le regardait du coin de l'oeil mais revenait vers Derek qui continuait le punissant en disant qu'il devait rester, et que de toute façon il n'aurait pas le choix car il était enfermé par un champs de force, et il avait également bloqué ses pouvoirs.

Tyler : Alors vous allez m'enfermer ici ?

Il détournait le regard mécontent.

Tyler : Vous avez terminé ?

Il montait aussi tôt dans sa chambre, moi je tournais le regard vers Derek qui me demandait si il avait bien fait, je disais oui de la tête.

Gabriel : Je pense qu'il a comprit le message.

Tyrion et Cole revenait sur place, Derek demandait aussi tôt la situation, et heureusement tout s'est arrangé j'espère qu'on aura plus de soucis, et heureusement Lucas avait réparer notre maison. Et Cole parlait de Tyrion et de Valas, bien qu'il tentait de ne rien faire paraître, il est vrai que tout le monde savait qu'au fond ce qu'il ressentait pour lui, tout comme Valas pour Tyrion.

Il finissait par se rendre jusqu'à sa chambre pour bouder, Tyler arrivait à cette instant entrant dans sa chambre.

Tyler : Faut que tu m'aides.

Il fermait la porte derrière lui et s'installait sur la chaise pour le regarder.

Tyler : Ta pas un moyen sans qu'il le sache que je passe ce champs de force par hasard ? Ah et évite de leur dire sinon je vais encore me faire "punir".

Il soupirait.

Tyler : Il me compare encore à un gamin, c'est énervant.

Valas apparaissait dans sa chambre, Tyler le regardais du coin de l'oeil.

Valas : Qu'est-ce que tu fais accompagné ?

Il voyait déjà Tyler comme une menace, il se levait aussi tôt.

Tyler : je vais vous laissez, tu me tiens au courant Tyrion.

Il s'en allait retournant à sa chambre et plongeait dans son lit, il prenait son portable pour regarder des université afin de trouver des études à faire qui lui plairait comme Derek lui avait demandé, afin de nous faire plaisir un peu.. Et qu'il ne serait plus punit, et bien oui, s'il trouve des études à faire, on ne pourra pas le garder enfermé et on devra le laisser s'y rendre et va savoir ce qu'il ferait en dehors.

Tyler : Comédien, hum oui sa serait pas mal ça..

Il cliquait deçu pour regarder et lisait tout les cours qu'il avait, tourner dans des films en tout genre pourrait lui plaire, mais il allait avoir du chemin à faire, il imprimait ses cours qu'il aurait, et téléphonait afin de savoir s'il y avait des places disponible pour lui.

Valas quand à lui était dans la chambre de Tyrion, s'approchant de lui.

Valas : Je t'ai manqué ?

Il faisait son petit sourire en coin, et s'approchait d'avantage de lui, jusqu'à le prendre contre lui et le poussait dans son lit se mettant au dessus de lui, il l'embrassait avec envie tout en glissant sa main sur son entre jambe.

Valas : Pour m'a part se fut le cas, tout ton corps mon manqué, chaque partie et cette fois ci, personne ne nous dérangera.

Il continuait son petit jeu, l'excitant de plus belle le désirant plus que tout.


En bas, Kira était venu, exaspéré et à bout de devoir supporter Persephone, dont Lucas avait emmené là-bas, se doutant qu'elle serait en sécurité avec la compagnie de Teijo et des deux jumeaux, bien que Near avait disparu.. Teijo n'arrive pas à le localiser, sans doute qu'il a fait en sortes qu'il n'y parvienne pas.

Il n'a jamais été comme son frère, il n'arrivait tout simplement pas à vivre comme tel, ses sentiments était trop dure pour lui, lui qui a vécu depuis sa tendre enfance sans ceux-ci.

Enfin soit, il venait nous dire à quel point elle était casse pied, à lui donner des tâches ménagères et d'autre corvée en toute genre et semblait être folle de Teijo. Sa ne va pas faire plaisir à Hadès tout ça.. ET je ne tiens pas à recevoir sa fureur chez nous.

D'ailleurs il ne fallait pas longtemps pour qu'elle vienne à son tour ayant remarqué que Kira avait prit ses jambes à son cou. Et de plus, elle avait forcé à ce que se soit Teijo qui l'accompagne, il restait à ses côtés et nous regardait, elle semble vraiment folle de lui et tout gnangnan, s'est presque effrayant à voir. Et Derek ne pouvait que s'en moquer.

Teijo : Toujours le dons des moqueries derek hum ?

Persephone le protégeait en lançant sa chaussure sur la tête de Derek.

Gabriel : On voit pourquoi Hadès tient à elle, elle doit ne pas se laisser faire même devant lui.

Elle ne semble pas du tout vouloir retourner auprès de lui, ni redevenir une Déesse, Hadès va s'hérisser à coup sur. Teijo baissait les yeux vers Persephone sous ses paroles.

Teijo : Bien entendu..

Mais je pense que lorsqu'il viendra la chercher, il n'aura pas vraiment le choix à moins qu'il désire recevoir son courroux.

Je les pleins de devoir la supporter.. Kira tendait de se détendre avec une cigarette mais persephone l'attrapait l'écrasant avec son paquet, il déprimait encore plus à présent. Et demandait à ce qu'il vienne vivre à son tour ici, j'en plissais les yeux, est-ce qu'on va commencer à accueillir tout le monde comme ça ?

Derek tentait de refuser, mais Kira disait qu'il payerait son loyer, et sans avoir de travail, vu qu'il faisait apparaître de l'argent comme ça par magie.. Dire que nous, on se casse la tête à se lever tôt, à bosser dure pour gagner de l'argent et lui, il le faire apparaître sans problème.

Il donnait l'argent et montait dans sa chambre, je le suivais du regard et soupirait haussant les épaules.

Gabriel : Au point ou nous en sommes après tout..

Tyler entendant Kira, se rendait jusqu'à sa chambre, Tyrion semblait trop occupé pour dire s'il était d'accord ou non, d'accepter sa petite demande il allait donc le demander à Kira qui possédait beaucoup de pouvoir.

Il lui donnait une cigarette, et en prenait une à son tour, et lui expliquait la situation et demandait ensuite son aide sans qu'il ne nous en parle bien entendu.

Tyler : Je le ferais juste une dernière fois, de toute façon je vais retourner sur les bancs.. J'ai besoin d'argent.  Alors, tu acceptes de m'aider ou non ?


Hadès arrivait, on voyait des flammes apparaître.

Gabriel : Et le voilà.. Teijo tu vas mordre la poussière.

Il tentait de rester calme mais on voyait bien qu'il était tout mal, et il y a de quoi. Il apparaissait regardant autour de lui et s'arrêtait vers Persephone qui était collé à Teijo.

Tsukune : Tu vas revenir à mes côtés à présent.

Il s'avançait, mais elle ne semblait guère dévoué à le suivre.

Tsukune : Boit ceci et tu te souviendras de tout et tu redeviendra une Déesse, ma femme !

Il plissait les yeux, il tournait lentement le regard vers Teijo.

Tsukune : Tu as osé poser les mains sur ma femme ?

Teijo : Et bien..

Il tendait la main, il fut expulser aussi tôt, il attrapait ensuite le bras de sa femme pour le tirer vers lui, et lui fit boire la fiole de force en tenant bien son visage et en évitant qu'elle ne le crache.

Tsukune : Avale.

une fois que c'était fait, il la lâchait, moi je restais à côté de Derek préférant ne pas intervenir, Teijo est sené et je n'ai pas envie d'avoir la même chose. Qu'il l'a reprenne donc, moi sa me va, sa fera moins de soucis chez moi.

Tsukune : Alors comment te sens-tu ?

Il l'observait bien, Teijo se redressait lentement, posant sa main sur son visage les regardant.Il l'attrapait contre lui tout en regardant dans notre direction.

Tsukune : Vous l'avez protégé, même si c'était en l'envoyant dans les bras de ce vieux prêtre, je vous laisse la vie pour se fait.

Il disparaissait avec elle, je redressais les sourcils.

Gabriel : Et bien.. Merci je suppose.

Teijo : Je n'aurais plus à subir ses crises de ménage, je vais enfin revivre seul, j'aime m'a tranquilité.

Lucas apparaissait.

Lucas : Où l'as-tu emmenés Teijo ? je te signal que je dois la surveillé jusqu'à ce que Hadès vienne la chercher, je risque d'avoir des ennuis.

Teijo : Il est venu la chercher.

Lucas : Ah et bien les choses sont réglé il semblerait.

Il se relevait frottant ses vêtements.

Teijo : Prochaine fois Lucas, évite de faire venir de la visite chez moi.

Lucas : Pardon d'avoir brusqué ton petit quotidien.

Il tournait le regard vers Derek souriant.

Lucas : Alors comment vas Damon, je peux le voir ?

Gabriel : Il joue dans sa chambre, il va bien, il a déjà grandit.

Lucas : Oui se n'est pas étonnant, je vais aller le voir.

Il se rendait jusque là.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Mar 22 Juil - 22:52

je me doute bien que cela ne plait pas à Tyler d'être punis de cette façon, mais autant utiliser des méthodes sévère pour qu'il comprenne. Il profite tout de même des pouvoirs que peuvent avoir mes fils pour s'en sortir, en premier il rendait visite à Tyrion dans sa chambre.

Tyrion: Mon aide? et qu'est ce que je peux faire pour toi?

Lui s'asseyait sur le rebord de sa fenêtre ricanant de sa demande.

Tyrion: bien sûr que je le pourrais, j'en ai peut être pas l'air comme ça, mais je suis un demi-dieu. J'ai pas l'intention de cafté, par contre est ce que je vais accepté? avoir mon père sur le dos pour t'avoir aider à faire le mur..je sais pas j'hésite sur le coup.

Il sera pas aussi facile d'avoir Tyrion de cette façon.

Tyrion: si cela t'embête qu'on te compare à un gamin alors cesse d'agir comme tel.

Il fit un petit sourire tout en levant les épaules, Tyrion n'a pas sa langue dans sa poche surtout pour lancer de vilaine pique. Il retirait son sourire voyant Valas apparaître et sa première réaction est un petite crise de jalousie envers Tyler.

Tyrion: c'est le gamin adopté de mon père! lui lâche pas un tel regard et puis je traîne avec qui je veux!

Tyler préférait les laisser autant ne pas trop énerver valas.

Tyrion: oué oué j'y réfléchirais.

Surtout que sa décision était déjà prise, il n'a pas l'intention de m'avoir sur le dos. Tyrion tournait la tête sur le côté croisant les bras.

Tyrion: manqué? toi? pas du tout pourquoi tu me manquerais? tes vilaines blague comme tous à l'heure? c'est vrai que me menacer de me tuer c'était très amusant!

Il plissait les yeux le voyant sourire.

Tyrion: et sa te fais marrer? 

il continuait de donner sa mine boudeuse même prit par valas et poser sur le lit. 

Tyrion: T'es doué pour changer de conversation, aller qu'on en finisse que tu disparaisse vite de ma vue.

Valas l'embrassait comment son petit jeu avec lui, n'ayant pas réussit avec tyrion, Tyler allait rendre visite à Kira lui expliquant son problème.

Kira: et tu me demande de te laisser sortir cette nuit juste pour cette fois.

Avec plaisir il prenait la cigarette l'amusant et la savourant.

Kira: est ce que aider le fils adoptif de mon père est...une bonne chose? ou bien aller contre son désir en serait une mauvaise?

Il plissait les yeux ayant encore du mal à faire la différence entre le bien et le mal.

Kira: mais si tu as réellement besoin d'argent pourquoi ne pas me le demander? je t'aiderais et n'ira pas contre les désirs de mon père...n'est ce pas une solution pour décevoir aucun de vous?

Il claquait des doigts faisant apparaître comme tous à l'heure de l'argent sur le lit.

Kira: est ce que cela conviendrait de cette façon? 

Il tentait de trouver un juste milieu, se donnant beaucoup d'effort pour être "bon" bien qu'il est déjà fait beaucoup d'erreur. Maintenant qu'il ne sera plus sous la bonne garde de Teijo pour le guider, je suppose que sa sera à moi de m'en charger.

Pour le moment je suis trop occuper à me foutre de se pauvre Teijo, on dirait presqu'il est soumis par persephone. Peut être bien de crainte qu'il subisse sa fureur plus tard ou bien subir celle de Hadès. D'ailleurs celui ci apparu, je parie que Teijo fait dans son froque.

Persephone: encore vous!

elle serait le bras de Teijo détournant la tête refusant de le suivre.

Persephone: hors de question!

Elle le fusillait à présent du regard vu qu'il insistait.

Persephone: je suis plus votre femme! éloignez vous de moi et cette horrible mixture dégoûtante!

Hadès s'en prenait à Teijo ne supportant qu'on puisse toucher à sa femme, Persephone posait ses mains sur ses joues regardant dans sa direction.

Persephone: vous me lavez abîmé! espèce de goujat! c'est pas parce que vous êtes monsieur dieu des enfers que je vais me laisser faire!

Elle n'a vraiment pas froid aux yeux celle la, Il l'attrapait la forçant à boire le contenu du flacon. N'ayant pas d'autre choix que d'avaler le tout, elle fit bien en grimaçant.

Persephone:  pouah! c'est quoi ça? de le pisse de chat?

Elle posait bien vite ses mains sur son front ayant comme un vertige et puis fusillait bien vite Tsukune.

Persephone: comment je me sent?? COMMENT JE ME SENT! comme trahis par mon propre fils, voilà comment je me sent! et monsieur il était encore ou hein? entrain de baiser une de ses catins ! comment je peux rester avec un dieu aussi inutile! 

Tsukune l'écoutait pas regardant dans notre direction et nous remercier à sa façon je suppose.

Persephone: est ce que tu m'écoute seulement?

Il disparu avec elle, j'en soupirais de soulagement ravis de plus l'entendre rouspété. Il doit vraiment aimé ça pour rester avec cette femme.

derek: papa quel surprise, tu n'aurais pas envoyer Persephone chez Teijio pour ne pas à devoir la supporter?

J'en suis certain que c'est pour cette raison, mon père préfère les femmes plus douce comme ma mère. C'est vrai j'ai laisser damon seul dans la chambre, j'espère qu'il continue à jouer à son jeu video et pas faire de bêtise.

derek: je monte avec toi.

Je le suivais entrant aussi dans la chambre, il avait l'oreille coller au mur.

Derek: Damon que fais tu?

Il sursautait allant vite reprendre sa manette de jeu.

Damon: rien..

je plissais les yeux allant poser mon oreille sur le mur, c'est la chambre de Tyrion à côté non? c'est pas possible, il est avec Valas la? quel boucan!

Derek: on aurait peut être du placer ta chambre ailleurs.

Damon: ils font quoi?

Derek: ils jouent aussi a des jeux video.

damon: pourquoi tyrion crie?

rhaa les jeunes et leurs questions!

Derek: parce qu'il est mauvais perdant, sa suffit les questions et dit bonjour a ton grand père.

il le regardait de haut en bas.

damon: bonjour...

Derek: approche il va pas te manger.

Il venait seulement dans ma direction pour prendre ma main.

Damon: c'est un agent secret?

j’éclatais de rire.

Derek: qu'est ce qui te fais dire ça?

Damon: il est habillé tous en noir et avec des lunettes.

Il se cachait derrière moi.

damon: ou un membre de la mafia! il va pas me tuer hein?

Derek: ou est ce que tu as bien pu entendre tous ça? c'est ton grand père et il est très gentil. Bon papa retire tes lunettes c'est vrai que t'as l'air pas net avec.

Je tournais le regard vers le mur, c'est possible de faire autant de bruit? Je sortais de la chambre tapant mon poing sur la porte.


Derek: Tyrion t'es obligé de faire autant de bruit, la chambre de Damon se trouve à côté!

Lui tournait le regard vers la porte les mains attacher dans le dos.

Tyrion: pas déranger hein? DIT CA PLUTÔT A VALAS! 

il regardait valas sur le coup.

Tyrion: j'arrive toujours à me faire gronder par ta faute! arrête de sourire comme ça.

Il cachait son visage dans l'oreiller me mordant même pour étouffer ses gémissement. Je levais les yeux aux ciel avant de me tourner faisant face à cole, mais m'a fais peur cette idiot.

Derek: qu'est ce qui va pas?

Cole: un problème avec mes parents.

Derek: oui ils sont trop bruyant.

Cole: ah je vois..tu as discuté avec Abnar tous à l'heure?

Derek: en effet pourquoi?

Cole: donc..tu as choisis Gabriel.

derek: mon choix était fait depuis le départ, où veux tu en venir Cole.

Cole: rien, j'ai juste de la peine pour Abnar c'est tout.

Derek: je peux rien y faire..je peux pas non plus faire semblant.

Cole: bien sûr que non.

Il se téléportait j'en fronçais un peu les sourcils avant de rejoindre Damon dans sa chambre. Cole apparu dans la chambre de Abnar, il va finir par en avoir assez qu'on s'introduit chez lui de cette façon.

Cole: je sais..j'ai pas apparaître dans tes appartements comme ça, c'est juste que je m'inquiétais.

il tendait la main cherchant une chaise pour s'y asseoir.

Cole: je n'aime pas te savoir recroqueviller sur toi même, un dieu que je respecte autant que mon père. J'en veux à derek rien que pour cela, tu méritais mieux ses sentiments que quiconque d'autres. Tu l'as protégé, soutenu et même aimer et voilà de quel façon il te remercie.

il gardait son regard fixé sur le sol ne pouvant rien de voir de toute façon.

Cole: je pourrais aller rendre visite à Aphrodite et lui demander...peut être de transférer ses sentiments envers une autres personnes.

il essayait de trouver les bon mots pour le convaincre et l'aider.

Cole: Derek a trois autres fils, j'ignore à quoi ils peuvent ressembler..mais peut être que l'un deux pourrait remplacer Derek. Si zeus te vois dans cette état, il agira à nouveau et tu perdra encore tous. Ne rien pouvoir ressentir est surement encore plus handicapant que ma condition.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Mer 23 Juil - 21:28

Malgré tout ce que Tyrion lui avait dit, avait fait réfléchir Tyler, "si cela t'embête d'être comparé comme un gamin, arrête de réagir comme tel. " Il se demandait si au fond il n'avait pas tord, qu'il aurait serait en tord après tout jouer les gigolo alors que d'autre ouverture lui est possible st réagir de façon immature, ceux qui font ça, n'ont d'autre choix que de le faire souvent, lui n'est pas dans ses soucis là car il a de la chance de se retrouver dans une belle famille qui ont de l'argent, qu'il peut choisir de faire des études de son choix d'autre n'ont pas cette chance.

Enfin soit, il était auprès de Kira faisant cette demande, celui-ci tentait de réfléchir si s'était bien ou non d'accepter sa demande, ayant encore du mal de savoir entre le bien ou le mal. Mais finissait par trouver un compromis en lui faisant apparaître de l'argent, il en faisait des petits yeux surpris en voyant cette sommes d'argent dans le lit, il s'y approchait pour les prendre et vérifier que c'était bien des vrais.

Tyler : Je vais te voler ton pouvoir.

Il mettait l'argent dans sa poche et le regardait du coin de l'oeil le sourire aux lèvres.

Tyler : Bien ok, sa me convient amplement, si j'ai des soucis d'argent, je reviendrais te voir haha.

Il finissait par s'en aller, de l'étage il regardait dans dans notre direction car il y avait une vue sur le grand salon. Mais voyant qu'on était trop occupé, il retournait jusqu'à sa chambre où il s'enfermait, il s'asseyait sur son lit, retirer l'argent de sa poche et commençait à les compter.

Tyler : Sa fait un paquet d'argent, première fois que j'en tiens autant en main.

Un homme épiait sa chambre, il posait sa main sur celle-ci ressentait ce champ de force qui permettait à Tyler de rester à l'intérieur et ne pas y sortir, il en fit un sourire en coin, s'avançant d'un pat, il pénétrait avec facilité la barrière. Une fois traverser, il levait les yeux vers sa chambre, et y sautait pour pénétrer à l'intérieur, il le regardait compter son argent, mais se levait bien vite pour lui faire face, les sourcils bien froncés.

Tyler : Qu'est-ce que tu fais ici ?!

Il s'avançait lentement vers lui.

" Je viens chercher ce qui m'ait du, et je vois que tu as enfin trouver la somme. "

Il tendait lentement la main dans sa direction afin d'avoir l'argent qu'il tenait en main.

Il lui mettait la somme qui lui devait.

Tyler : Je ne veux plus avoir affaire avec toi à présent.

Il comptait avec intérêt l'argent, vu qu'il avait bien assez, il mettait dans sa poche arrière et se penchait pour le regarder.

" Quel impolitesse, alors tu ne désires plus que je travail pour toi ? "

Il penchait légèrement le visage.

Tyler : Je trouverais un autre moyen que de passer par toi.

Il plissiat les yeux, finissait par l'attraper par la gorge et le plaquait dans son lit où il se mettait au dessus de lui pressant sa gorge mais sans désirer sa mort, il approchait bien son visage du sien. Tyler serrait sa mâchoire le regardant bien.

" Je suis le meilleur qui soit, c'est parce que je te coûte chère peut-être ? C'est ainsi que tourne les affaires avec moi que cela te plaise ou non. Mais au moins, il y a des résultat à la clé.. Alors fait attention, je n'aime pas qu'on passe par moi et qu'on laisse tomber par la suite, ils t'ont coupé tes pouvoirs, tu es bien plus à ma merci et tu ne pourras pas couper les miens avec tes dons. "

Tyler : Je n'ai encore jamais vu un résultat depuis que j'ai fais appel à toi.

Il ricanait tout en se redressant légèrement pour sortir une photo de sa poche qu'il lui montrait, Tyler en restait figé devant cette photo.

" Tu vois cette homme, et bien il s'agit de ton père, je l'ai retrouvé quel tristesse que tu veux mettre fin à notre petit arrangement. "


Il lui arrachait la photo des mains.

Tyler : Qu'est-ce que tu sais de lui ?! Où se trouve t-il ?!

Il se dégageait de lui s'approchant de la fenêtre qu'il touchait des bout des doigts.

" Il va falloir me payer d'avantage pour me faire parler, et que tu puisses sortir de chez toi aussi. Je veux le double de ce que tu viens de me payer, et je t'emmènerais jusqu'à lui "

Tyler : Qu'est-ce qui me fait croire que c'est lui.

Il fit apparaître un dossier qu'il le jetait à terre tout en le regardant du coin de l'oeil.

" je peux t'assurer que cette homme est ton père, je me suis bien renseigné sur lui, je t'enverrais un message de l'endroit où on se retrouvera ".

Il sautait par la fenêtre pour s'en aller, Tyler attrapait le dossier tenant toujours la photo, il feuilletait celui-ci le coeur serré de se dire que c'était bel et bien lui, en tout cas, il lui ressemblait.

Lucas partait donc jusqu'à la chambre de Damon afin de le voir, et Derek l'accompagnait, il le regardait bien souriant de le voir déjà aussi grand. Il était occupé d'écouter au mur, normal, juste à côté se trouvait Valas et Tyrion qui était bien occupé tout les deux et il se posait des questions d'entendre autant de bruit.

Derek allait lui même vérifier en posant son oreille au mur et il comprit bien vite ce qu'il se passait à l'intérieur. Lucas ricanait lorsque Derek trouvait l'excuse du, ils jouent aussi au jeux vidéos. Damon finissait par regarder son grand-père mais il semblait pas rassuré du tout devant lui. Lucas passait sa main derrière sa tête ricanant de ses questions à propos de lui.

Sous la demande de Derek, il finissait par retirer ses lunettes et se penchait auprès de Damon lui souriant et montrait qu'il n'avait aucune raison d'avoir peur de lui. Alors que DErek sortait pour demander à ce que Tyrion et Valas se calme.

Lucas : Je suis très content de faire ta connaissance, regarde, j'ai un cadeau pour toi.

Il tendait la main faisant apparaître un bracelet où il était graver son prénom, son nom et la date de sa naissance, il lui mettait autour de son petit poignet. Il passait sa main sur ses cheveux et se redressait ensuite pour regarder vers la porte entendant Derek crier.

Valas lui ricanait bien amusé, il avait attaché les mains de Tyrion derrière son dos ce qui l'empêchait de tenter de faire quoi que se soit. Il tenait bien ses hanches et le pénétré plus profondément et plus fort encore sous les remarques de Derek

Valas : Bien, alors cesse de faire du bruit, je vais t'y aider.

Il tendait la main dans sa direction, faisant apparaître une boule dans sa bouche et celle-ci était attaché par des liens tout autour. Il souriait d'avantage trouvant cela de plus en plus excitant, il continuait bien ses mouvements.

Derek faisait face ensuite à Cole, qui arrivait jusqu'à lui. Afin de parler de Abnar sachant très bien que celui-ci n'allait guère bien depuis le rejet que lui avait fait Derek. Et cole semblait bien déçu par le choix de Derek, alors que Abnar avait toujours été là pour lui, après cela, il se téléportait aussi tôt, moi je finissais par rejoindre Derek dans la chambre du petit, Lucas jouait à la console avec lui passant du temps avec son petit fils.

Gabriel : Il semble bien s'entendre tout les deux.

Je passais mes mains autour de sa taille lui donnant quelque baisé dans le coup.

Gabriel : Peut-être devrions nous discuter calmement avec Tyler à présent tu ne crois pas ? Il a du se calmer et réfléchir à tout ça.

Je lui souriais, Tyler est comme notre fils, on l'a adopté et on l'a élevé comme tel. On se rendait jusqu'à sa chambre, ouvrant lentement, bien entendu nous n'avions pas toqué, il attrapait le dossier pour rapidement le cacher sous la couverture, mais j'avais bien remarqué qu'il avait caché quelque chose, j'en plissais les yeux pensant au début que c'était de la drogue.

Gabriel : je peux savoir ce que tu caches.

Il se levait pour nous regarder.

Tyler : Rien du tout.

Gabriel : On t'a vu cacher quelque chose sous ta couverture Tyler, si tu commences à te droguer sa va très mal se passer.

Il fronçait les sourcils.

Tyler : Alors tu penses que je me drogue, je vois que la confiance est là.

Gabriel : Si se n'est pas ça, alors qu'est-ce que tu caches.

Il détournait le regard.

Tyler : J'ai retrouvé la trace de mon père.

J'écarquillais les yeux, il le cherchait ? Depuis combien de temps ? je tournais le regard vers Derek à cette instant mais revenait vers Tyler.

Gabriel : Pourquoi ne nous avoir rien dit ?

Tyler : je tenais à le faire seul. C'était juste l'argent.. qui me manquait.

Alors voilà pourquoi il désirait aussi prématurément arrêter ses études pour travailler, pour avoir rapidement de l'argent.

Tyler : J'ai engagé quelqu'un, je lui devais beaucoup d'argent, et je ne trouvais aucun travail.. C'est pour ça lorsque tu m'as parlé de ton passé à couché pour de l'argent que je me suis dis que je pourrais faire pareil juste le temps que je réunisse l'argent nécessaire pour lui rembourse ce que je lui devais. Je sais, c'était idiot, j'aurais du vous en parler, mais je tenais à faire ça moi même.

Alors que Cole venait de se téléporter dans la demeure de Abnar, celui-ci était dans son lit il avait l'impression qu'on lui avait arraché un morceau de son coeur et qu'il avait du mal à continuer à battre à présent, un Dieu ne peut aimer qu'un seul mortel et ce pour le restant de ses jours, c'est pourquoi souvent ils font d'eux un Dieu pour qu'il puisse vivre à ses côtés à jamais. Alors pour Abnar c'était comme le déchirer en deux, il n'avait plus aucune raison de se battre à présent.

Il tournait lentement le regard vers Cole sentant sa présence.

Abnar : Tout le monde semble s'inviter chez moi sans que je leurs en donne la permission on dirait..

Il se redressait lentement pour le regarder du coin de l'oeil alors que lui attrapait une chaise pour se poser auprès de lui.

Abnar : j'apprécie tes paroles, mais je savais parfaitement les risques que je prenais lorsque j'ai accepter de changer le passé jadis.. Je savais que je perdrais sans doute Derek à jamais s'il n'avait jamais quitté Gabriel. Je devrais être heureux de le savoir heureux avec lui, mais mon coeur ne pense pas de cette manière malheureusement.

Il continuait de l'observer l'écoutant.

Abnar : Transféré mes sentiments, mon état est si pitoyable que cela que tu tiens à me rendre se service ?

Il en passait sa main dans ses cheveux détournant le regard.

Abnar : Avec un des fils de Derek.. ? En effet mon père ne sera guère comptant c'est certains.. Et je ne tiens pas à faire disparaître mes sentiments une nouvelle fois. Bien, j'accepte ta proposition, peu importe sur qui cela tombera, j'espère tout simplement que Derek acceptera ce choix que j'ai fais.

Il posait sa main sur l'épaule de Cole.

Abnar : je te remercie pour ton jugement, pour ton aide et ton soutient dont tu viens m'apporter. Si je pouvais te rendre la vue comme cadeau, je l'aurais déjà fais et ce depuis longtemps.

Il retirait sa main.

Abnar : Je dois me rendre quelque part, je te laisse choisir la personne dont mon coeur s'emballera à nouveau, je te fais entièrement confiance.

Il se téléportait ensuite, apparaissant devant Ergos le Dieux suprême, son créateur, il posait un genoux à terre devant lui et la tête bien baissé.

Abnar : Je tiens à m'excuser d'être resté de mon côté alors que j'avais des responsabilité, j'ai laissé mon coeur s'emporter à cause d'un amour perdu. Je tenais à me présenter devant-vous, vous demandant clémence pour mes actes mais également pour vous suppliez d'un service..

Il se taisait quelque peu avant de se remettre à parler.

Abnar : Se n'est nullement pour moi, mais pour une personne qui le mérite, un Demi-Dieu, qui durant toute sa vie s'est battu comme il a pu pour monter qu'il veut la peine d'exister, le fils de Valas et de Tyrion est né sans avoir la chance de voir le monde qui l'entoure, hors pour un qui possède du sang de Dieu en lui, c'est quelque chose d'imprésenpable.. Donnez lui ce cadeau de pouvoir voir le visage de ses personnes qui lui sont chère, de voir le monde autour de lui, et tout ce qu'il s'en suis, je suis près à faire n'importe quoi pour que vous acceptez ma demande.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Jeu 24 Juil - 20:47

Bon après que j'ai intervenu j'en j'entend plus de bruit venant de leurs chambre, je sais pas se qu'il lui a fait pour ça mais...franchement j'ai pas envie de savoir. Je revenais face à la chambre de Damon entrain de jouer avec mon père, semblerait que sa peur envers lui se soit envoler. 

Derek: comment on pourrait détesté mon père, il va surement trop le gâté comme il l'avait autre fois pour mon frère et moi.

je tournais le regard caressant ses mains qui m'entourait.

Derek: oui, je pense qu'on doit avoir une discutions sérieuse avec lui et je peux pas l’interdire indéfiniment de quitté cette maison.

J'entrais pratiquement au même moment de Gabriel, moi aussi j'ai vu quelque chose qu'il faufilait sous sa couette.

Derek: si c'est rien du tout alors qu'est ce qui t'empêche de nous le montrer, tu veux qu'on te fasse confiance alors cesse de faire des cachotteries derrière notre dos.

C'est donc ça? il cherchait l'identité de son père de son côté, je me doutais que cela arriverais un jour, mais je pensais qu'il nous en fera part..qu'on l'aiderais dans cette tâche.

Derek: pourquoi vouloir t'en charger seul Tyler, qu'est ce que tu craignais? qu'on soit en colère pour ça? c'est normal de chercher l'identité de tes parents biologique. 

je m'asseyais sur le rebord du lit.

Derek: montre moi se que tu as déjà découvert et pour qui était destiné cette argent?

Je prenais le dossier commençant à le feuilleté tous en écoutant ses explications.


Derek: oui c'est idiot Tyler, on ne gagne rien en restant seul de son côté. Se dossier est vague, à croire qu'il a chercher en t'en donner le moins possible. C'est un escort qui cherchait seulement à profité de toi.

Kira écoutait derrière la porte comprenant maintenant les raisons pour laquel Tyler tenait à cette argent. Il se téléportait face à l'homme venu lui rendre visite tous à l'heure, avant tous Kira s'allumait une cigarette.

Kira: tu as fais des affaires avec Tyler et j'aime pas beaucoup tes manières.

Il crachait la fumer dans sa direction.

Kira: tu sais, je fais beaucoup d'effort pour être civilisé, faire les bon choix, mais...

il levait les yeux montrant un regard glacial.

Kira: je peux rapidement devenir un monstre une fois qu'on s'en prend à ma famille ou ses proches.

il l'attrapait rapidement par la gorge le soulevant jusqu'à ses pied ne touche plus le sol.

Kira: je connais quelque petite astuce appris par mon frère.

Il dirigeait sa cigarette face à l'oeil de l’escroc.

Kira: comme torturé une personne pendant des heures sans qu'elle est la chance de mourir ou s’évanouir. Maintenant parle! ou je peux trouver le père de Tyler.

Prétendant ne pas savoir ou il se trouve, Kira n’hésitait pas d'écraser son mégot dans son oeil avant de le lâcher à terre. Il tournait autour de lui sortant une autre cigarette avant de s'accroupir posant ses mains sur ses genoux.

Kira: aurais tu retrouver tes souvenirs? Allons me force pas à te faire cracher la vérité d'une façon plus douloureuse encore.

Le mec pointait son doigt en direction de la voiture, kira se redressait ouvrant la portière et vis le dossier. Il le prit le feuilletant avant de retrouver le sourire.

Kira: et bien voilà, maintenant que je te vois plus tourner autour de ma famille compris?

Il fermait la portière.

Kira: bonne journée.

Il se téléportait dans la chambre de Tyler tendant le reste du dossier.

Derek: Kira? qu'est ce que sais?

Kira: le reste des informations sur ton père biologique et son adresse actuel.

Derek: comment as tu eu ça?

Kira: j'ai discuté avec la gars qu'il a engagé.

Derek: discuté?

Kira: j'ai du le convaincre un peu, mais quel importance?

Derek: il vit encore au moins?

Kira: oui, mais je doute qu'on le revois dans le coin.

Je soupirais, on en peut pas demander à quelqu'un qui a souffert tous le long de sa vie, connu que la maltraitance, la méchanceté de changer en un claquement de doigt..il faudra beaucoup de temps.

Derek: on en discutera plus tard.

Kira: bien.

il sortait de la chambre.

Derek: souhaite tu t'y rendre Tyler? on peut toujours se rendre jusqu'à l'adresse indiqué afin de voir l'endroit où il réside et tu décidera sur le moment si tu veux le rencontré ou non.

Je me levais.

derek: je vais demander à mon père qui garde damon pendant notre absence.

J'allais prévenir mon père, bien sûr il était d'accord pour s'occuper de Damon et lui semblait pas être contre non plus. J'attendais ensuite dans la voiture, je regardais Gabriel du coin de l'oeil. Il a un petit air d'inquiétude, je sais que tu as peur qu'il parte vers son nouveau père et t'oublie, mais je suis certain que c'est pas le cas.


***

Abnar ne semblait pas contre cette idée, c'est dans ses cordes après tout ou plutôt dans celle de Aphrodite. Capable de creer, changer, supprime ou contrôlé un sentiment c'est un jeu d'enfant pour elle.

Cole: alors je vais rendre visite à Aphrodite et espérer qu'elle accepte cette faveur.

Il se levait déjà prêt se mettre mettre en route, abnar posait sa main sur son épaule le remerciait de son soutient.

Cole: vous m'avez vous même soutenu dans de nombreux moment difficile pour moi, j'ai repris confiance en moi c'est le moindre chose que je puisse faire.

Cela le faisait sourire entendant de tel parole venir de Abnar.

Cole: j'ai accepté mon handicape grace à votre soutien et celui de mon père, j'ai même réussis à en faire un atout au combat...je n'ai plus à me plaindre de ma condition.

il fit un signe de la tête avant de se téléporter à son tour jusqu'à chez Aphrodite.

Cole: désolé de te déranger Aphrodite, j'ai une faveur importante à te partager. Tu dois déjà être au courant pour abnar et la souffrance qui règne dans son coeur en cette instant et je suis la pour ..te supplier d'y remédier. Transfère ses sentiments pour un autre, un des fils de derek.

Il s'avançait posait ses deux mains sur la table.

Cole: je me doute bien que se service n'est pas gratuit et j'en serais prêt à y mettre n'importe quel prix.

Il frottait ses yeux ressentant une certaine démangeaison.

cole: je t'en pris aphrodite accepte cette demander.

Il recevait des visions flou le faisant à nouveau frotter ses yeux, Ergos accepta la demande venant de Abnar rendant la vue à Cole. C'était d'abord quelque variance de couleurs, de lumière encore de forme. Cole en gémissait reculant jusqu'à percuter le mur derrière lui, il clignait des yeux voyant certaine forme trouve donc la silhouette de Aphrodite s'approchant tentant de comprendre se qu'il lui arrivait.

Cole: je ne comprend pas.

Il arrivait à voir parfaitement les formes et couleur, son regard croisait chaque chose présente dans la pièce. Tous était étranger visuellement, un enfant posant ses yeux sur le monde pour la toute première fois. Son regard croisait celui ci de Aphrodite.

cole: aphrodite?

il voyait ensuite un miroir accrocher au mur il s'en dirigeait rapidement pour y contempler son reflet.

Cole: c'est moi?

Il se touchait pour être certain que tous ceci était reel.

Cole: je vois...je..je dois remettre notre entrevue un peu plus tard. Choisis l'un des enfants de Derek, je songeais à Kira ou bien Damon même si il n'a pas encore age adulte..pour la monnaie d'échange je reviendrais te voir.

Il disparu voulant prévenir ses parents, devant leurs porte il frappait tout en regardant la maison. Tyrion levait les yeux encore une fois déranger et fusillait valas du regard pour dire " bon tu va voir?"

Cole: c'est moi...excusez de vous déranger mais..

il regardait ses mains.

Cole: je vois...j'arrive à voir!

Tyrion se redressais d'un coup sec malgré encore attacher.

Tyrion: humph!!! *détache moi idiot!*


Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Ven 25 Juil - 0:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Ven 25 Juil - 0:36

Tyler finissait donc par nous avoué ce qu'il cachait, et pourquoi il avait jouer les gigolot pour avoir de l'argent, c'était tout simplement parce qu'il désirait retrouver ses parents biologique et voir qui ils étaient, ce qu'ils faisaient et pourquoi il l'avait abandonné, il se posait tout simplement des questions sur tout ça ce qui est normal, on savait parfaitement qu'un jour ou l'autre, il tenterait de trouver des réponses à ses questions et de retrouver ses parents, on étaient préparé à cette éventualité.

Tyler : Je n'avais pas envie que vous pensiez que je vous abandonnerais ou quelque chose de ce genre.

Derek s'installait à côté de lui, Tyler finissait par sortir le dossier et le donnait à Derek afin qu'il regarde ce que ce type qu'il a engagé à découvert sur lui, je me mettais moi aussi à côté de lui pour regarder, et on ne peut pas dire que cela allait l'avancer dans ses recherches, cela prouve juste qu'il est bien son père c'est tout.

Tyler : C'est un type que j'ai trouvé sur internet, il a prétendu que c'était le meilleur et qu'il le retrouverait rapidement. Mais que se n'était pas donné, j'ai accepté mais comme j'avais du mal à le payer, il a retardé la chose et a augmenté des intérêt en plus, j'étais vraiment dépassé il fallait que je me trouve un boulot rapidement.

Gabriel : Tu aurais du nous en parler, on t'aurait aidé.. Et je pense que ce type que tu as engagé pour les retrouver est surtout un escroc.. Il se peut qu'il sache déjà où il vit depuis longtemps et qu'il te fait marché pour t'arnaquer en argent.

Il en détournait le regard sur le coup.

Tyler : Sans doute oui.

Derek pensait tout autant la même chose que moi, Tyler se rendait bien compte qu'il aurait été plus judicieux de nous en parler.

Tyler : J'aurais du vous en parler, désolé.

Pendant ce temps Kira avait écouté la conversation, et désirait l'y aider. Il allait donc retrouver l'escrot qui était passé dans la chambre de Tyler juste avant, celui-ci était tout content et souriant entrain de compter l'argent que lui avait donné Tyler.

" Qu'elle idiot haha.. "

Mais il s'arrêtait bien vite de sourire tournant le regardant vers Kira qui le regardait avec méprit et avec sa cigarette en bouche.

" Bah si sa te plaît, va voir ailleurs. "

Il allait recontinuer à compter son argent et l'ignorer, mais il lui crachait sa fumée au visage, il revenait rapidement vers lui sur le coup les sourcils froncés.

" Un monstre ? "

Il ne se sentait pas du tout rassurer face à lui, surtout qu'il s'approchait de lui, il l'attrapait et le soulevait, jusqu'à ce que ses pieds ne touche plus le sol£.

" Lâche moi ! "

Il avait ses mains poser sur ses bras désirant qu'il se retire de lui. Il regardait la cigarette qu'il dirigeait lentement jusqu'à son oeil, il en paniquait bien sur le coup.

" Je sais pas où il est !!! J'ai tout donné à tyler ! "

Bien entendu se n'était que des mensonges, ne désirant pas perdre de l'argent, mais Kira perdait bien vite patience et brûlait son oeil avec sa cigarette il en criait et même hurlait sous la douleur qu'il lui infligeait, de peur qu'il ne recommence il pointait aussi tôt sa voiture où tout les restes des documents sur le père de Tyler s'y trouvait, il pourrait ainsi facilement se rendre jusque chez lui.

Kira prenait ce qu'il désirait et se téléportait pour nous rejoindre, je le regardais nous tendre se dossier en question. Tyler se levait pour l'attraper, il regardait à l'intérieur surprit qu'il ait réussit à obtenir ses informations.

Derek lui demandait aussi tôt comment il était parvenu à l'avoir, j'en plissais les yeux sur ses méthodes qui ne me plaisait pas, il a utiliser des moyens de tortures pour parvenir à ses fins. Bon le principal c'est que le type est toujours en vie, et qu'on aura plus affaire à lui... On a également l'adresse d'où vit le père biologique de Tyler. Kira s'en allait, nous laissant seul.

Tyler se levait pour regarder Derek qui lui demandait si il désirait s'y rendre ou non, même si il n'allait pas se présenter à lui tout de suite, juste pour le voir.

Tyler : Oui, autant s'y rendre, je n'ai pas fait tout ça pour regarder ce dossier..

Gabriel : On t'accompagne.

Tyler : Oui merci.

Derek se levait aussi tôt pour demander à ce que son père surveille Damon, il acceptait avec plaisir, désirant passer du temps avec son petit fils. On allait donc se rendre jusque là, je tournais le regard vers Derek, oui sa m'inquiétait un peu à l'idée que Tyler parte avec sa famille biologique et qu'on ne le revoit plus, on la élevé comme si il était notre efnant, alors savoir qu'il ne sera plus près de nous, c'est certains que sa me ferait un énorme poids au coeur.

Mais je ne peux pas l'empêcher de vouloir rencontrer ses véritable parents.. On se rendait donc jusque là en voiture.

Gabriel : Sa doit être ici, la maison à gauche.

Tyler regardait à travers la fenêtre pour regarder cette maison, il en plissait les yeux le voyant justement arriver avec une belle voiture se garer devant chez lui, en tout cas, vu sa maison et sa voiture, il doit avoir des sous dans la poche.

Tyler : Se n'est pas une question d'argent qu'ils m'ont abandonné en tout cas..

Je tournais le regard pour le regarder, et revenait vers son père qui sortait de la voiture, des lunettes de soeleil et une cigarette à la bouche, même de loin on voit qu'il est bien foutu et beau gosse.

Tyler en serrait la poignée de sa porte à l'idée que c'était lui.

Gabriel : Tu n'es pas obligé de t'y rendre tout de suite.

Tyler : Non, je vais aller me présenter, je veux entendre de sa bouche pourquoi il m'a abandonné.


Il sortait de la voiture et marchait jusqu'à lui alors qu'il fouillait dans son courrier. Il s'arrêtait alors qu'il était devant lui et le regardait bien.

Tyler : Salut.

Une fois qu'il se retournait pour le regarder, il le regardait bien les poings serré et la gorge noué.

Gabriel : Il semble avoir perdu ses moyens, on devrait peut-être y aller.

Mais peut-être qu'il veut mieux le laisser faire ?

Tyler : Je m'appelle Tyler, et je suis votre fils.

J'utilisais mes ondes pour les écouter, je devais être aussi paniqué que Tyler en ce moment.

Tyler : J'aimerais savoir pourquoi vous m'avez abandonné, et où qu'est devenu ma mère ? Pourquoi n'avoir jamais tenté essayé de me contacter, où de venir voir comment j'allais.

Gabriel : Il a intérêt à trouver les bons mots pour lui répondre à tout ses questions, où je ne répondrais plus de moi.

Et je pense que se sera pareils pour Derek, je le vois déjà tenir la clinche de la porte près à sortir et sauter dessus au cas où.

Une femme sortait à son tour de la voiture, celle-ci était blonde avec des long cheveux jusqu'au bas de son dos, et des yeux roses tout comme Tyler, elle tournait le regard dans sa direction.

Helena : Qui est-ce ?

Tyler tournait lentement le regard dans sa direction en la regardant bien.

Gabriel : Ne me dit pas que c'est la mère ? Ils vivent tout les deux ensemble ?

Elle regardait bien Tyler, et voyant à quel point il leur ressemblait et surtout les yeux qu'il avait qui était pratiquement identique au sien, elle comprit, elle fut bien surprise.

Helena : Tyler.. ?

Tyler : C'est moi oui.

Elle baissait les yeux.

Helena : Tu.. tu ne devrais pas être ici.

Il plissait les yeux, et moi aussi ! Comment une mère peut se montrer aussi insensible devant son fils !

Tyler : Je désirais vous rencontrer et qu'on réponde à mes questions.

Elle levait les yeux vers son père et revenait vers Tyler.

Helena : On l'a fait car c'était la meilleur chose pour toi, on ne pouvait pas te garder c'était.. impossible.

Tyler : Impossible ? sa ne semble pas être l'argent le problème en tout cas.

Helena : S'il te plaît, tu dois.. t'en aller.

Il baissait les yeux remarquant un grand hématome sur ses bras, elle en tirait sur ses manches pour le cacher, tout son corps était recouvert, elle portait des longues manches, et des pantalons alors qu'il faisait chaud.


***


Abnar c'était donc présenté devant Ergos afin de lui demander la faveur de redonner la vue à Cole chose qu'il acceptait au plus grand plaisir de Abnar qui désirait lui rendre pareil pour son soutien, et pour son aide.. Mais également pour toutes les épreuves par lesquelle il a passé.. Pour lui, c'était bien plus qu'un Demi-Dieu, il avait parfaitement la place auprès des siens.

Celui-ci se rendait donc jusqu'à Aphrodite afin de lui demander son accord afin de changer les sentiments qu'éprouvait Abnar pour Derek, pour un autre de ses fils, comme Kira ou encore Damon. Celle-ci passait ses doigts dans ses cheveux réfléchissant à sa proposition.

Aphrodite : Bien entendu que j'en suis capable, viendrais-tu sous estimé mes talents ? Mais qu'est-ce que j'y gagnerais en faisant ceci hum ?

Elle faisait un sourire l'écoutant alors qu'il disait qu'il était près à mettre n'importe quel prix pour se faire, elle le regardait bien de bas en haut à cette instant.

Aphrodite : Pourquoi tiens-tu à rendre se service à Abnar, je doute qu'il en aurait fait la même chose pour toi.

Elle plissait les yeux puisqu'il ne lui répondait pas, et qu'il semblait ailleurs, voir même déstabilisé.

Aphrodite : Je peux savoir ce qu'il te prend ?

Il semblait dérangé par ses yeux, mais c'était surtout le temps du processus, car sa vue lui revenait, il voyait que des formes au début, et des tâches de couleurs, jusqu'à ce que tout se mettre en place et qu'il voit parfaitement tout ce qui l'entoure, il regardait Aphrodite qui le regardait d'un air à ne pas comprendre.

Aphrodite : C'est moi oui ? Qu'est-ce qu'il t'arrive ?

Il se regardait ensuite dans la glace pouvant pour la toute première fois voir à quoi il ressemblait.

Aphrodite : Tu es capable de voir ? Comment est-ce possible ?

Cole était abasourdis et sa se comprenait, il demandait à Aphrodite de choisir l'un des enfants de Derek, entre Kira et Damon, et qu'il reviendrait pour payer ce geste de sa part.

Aphrodite : Bien..

Il le regardait s'en aller par téléportation, elle créait une sphère rose dans la paume de sa main, le visage de Damon apparaissait, malgré sa petite taille, elle choisissait celui-ci, elle tendait le doigt dans cette direction, pour échanger les sentiments qu'éprouvait Abnar pour Derek, contre son fils Damon.

Aphrodite : Et voilà, qu'il se débrouille à présent à ce qu'il tombe sous son charme.

Elle écrasait la sphère dans sa main et retournait à ses occupation, attendant avec impatiente la venue de Cole pour qu'il paye ce qu'il lui devait.

Valas était toujours dans la chambre occupé avec Tyrion, celui-ci était toujours attaché, avec une boule dans la bouche l'empêchait de bouger d'un pouce et de parler ni de crier, à part saliver il ne savait rien faire et était tous l'emprise de Valas chose qu'il adorait.

Il l'avait déjà fait jouir plus d'une fois et ne comptait pas s'arrêter là, mais entendant quelqu'un à la porte et que c'était Cole, il se levait, claquant des doigts pour s'habiller mais laissait Tyrion dans cette position et ouvrait la porte pour le regarder.

Valas : Qu'est-ce qu'il y a ? On est un peu occupé là..

Il le regardait regarder ses mains, Valas était bien surpris de l'entendre dire qu'il était capable de voir, TYrion lui toujours dans la même position, poussait un cris dé gémissement pour qu'il le détache, il tournait le regard dans sa direction, faisant un geste de la main vers lui pour qu'il soit détaché et habillé.

Il revenait ensuite vers Cole, attrapant son visage et ouvrait bien ses paupières pour regarder ses yeux.

Valas : Comment est-ce possible, j'ai consulté tout les Dieux possible et aucun ne pouvait te soigner même pas Zeus !

Il finissait par le lâcher, Abnar apparaissait à cette instant.

Abnar : Il semblerait que ma demande à été accepter, je me suis présenté à Ergos afin de lui demander alléchance pour qu'il te redonne la vue, il a accepter. Je tenais à te remercier à ma façon.

Valas : Le remercier pour quoi ?

Il fit un sourire son coeur avait déjà changer.

Abnar : Pour mes sentiments vis-à-vis de Derek.

Il regardait Tyrion à cette instant, car il était également présent.

Abnar : Ils ont été remplacé par Damon, je vais me présenter à lui, et m'occuperais de lui jusqu'à ce qu'il devienne de taille adulte.

Valas : Elle t'a imprégné d'un gosse ?!

Abnar : Il grandira très rapidement, comme pour Tyrion.

Il tournait le regard vers Cole.

Abnar : Profite de ce cadeau, tu le mérites amplement.

Il se téléportait pour arriver jusqu'à Damon, le regardant, il avait déjà le sourire aux lèvres de le voir, il était endormis dans le fauteuil avec Lukas. Cela allait sans doute faire un grand coup à Derek d'apprendre cette nouvelle et à moi aussi c'est certains !


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Sam 26 Juil - 22:21

On se rendait jusqu'à l'adresse indiqué sur le papier en espérant que c'est la bonne adresse et non une duperie. Je me garais devant la maison la regardant bien, si c'est bien ici que ses parents habites alors ils vivent dans le luxe alors pourquoi abandonner un enfant?

Derek: non en effet ils sont pas en manque d'argent, mais il a peut être quelque chose derrière tous ceci ou bien ils n'étaient pas fortuné lorsqu'on ta mis à l’orphelin.

C'est peut être bien une possibilité, leurs fortune est peut être récente et n'avait d'autre choix que d'abandonné leurs fils par le passer. Une voiture arrivait se stopant devant le garage de la maison, je regardais de temps à autre vers Tyler depuis mon rétroviseur afin d'y voir ses réactions. L'homme sortit de la voiture dois être son père, en tout cas il ressemble au portrait de la photo.

Derek: prend ton temps Tyler, si tu te sent pas prêt on peut toujours revenir un autre jour. 

Il semblait déterminé et sortait de la voiture se présentant à lui, son père tournait la tête dans sa direction serrant les clés de voiture entre ses doigts.

Alec: qui es tu?

Il en avait pourtant une vague idée, j'attrapais la main de Gabriel ne le laissant pas sortir de la voiture.

Derek: non attend un peu, Tyler doit se débrouiller tous seul. Si les choses se corses d'un façon ou d'une autre on interviendra.

Je suis quand même attentif ne connaissant pas cette homme ni la réaction qu'il aura apprenant la nouvelle.

Alec: Tyler...comment nous as tu retrouver?

Il leva les yeux dans notre direction, j'en fronçais les sourcils. 

Alec: tu crois à peine mon chemin que tu me bombarde déjà de question.

Sa mère sortait de la voiture.

Alec: Rentre à la maison Helena.

Moi j'essaye de calmer Gabriel qui a bien envie de sauter sur le père pour le faire parler, pourquoi évite t'il les questions de Tyler? il est normal qui a besoin de réponse et pourtant, ses parents semble très mal à l'aise de sa présence.

Alec: On a prit la meilleurs décision pour toi, alors repart d'où tu viens! tu semble bien nourrit et avoir de bonne condition cela te suffisait pas?

Il attrapait la main de sa femme la tirant vers la maison, bon ok c'est moi qui craque enfaite! je sortait de la voiture marchant dans leurs direction.

Derek: pourquoi ne pas simplement répondre à ses questions!? même si vous ne voulez pas de lui dans votre vie, il a quand même droit de savoir.

Alec s'arrêtait tournant la tête dans ma direction.

Alec: ton père adoptif je présume.

Derek: en effet.

Il regardait ensuite vers Gabriel ricanant.

Alec: je comprend ta détresse Tyler.

Derek: vous allez continuer de changer de sujet? qu'est ce qu'il vous effraye à se point?

Alec: vous me lacherez pas tant que vous n'aurez pas de réponse?

Derek: en effet, tu m'aura au cul tant que la vérité sortira pas de ta bouche.

Alec: on se tutoie? très bien..rentre papy.

papy? il ouvrait la porte tendant la main.

Alec: et assumez tous se qui s'y trouvera.

J'hésitais sur le coup regardant vers Gabriel ensuite Tyler, mais entrait le premier les autres finirent par me suivre. Quoi qu'il arrive je protégerais tyler et Gabriel, Alec regardait sa femme.

Alec: ne me lance pas se regard Helena, tu m'avais juger que jamais il retrouverait notre trace. Une fois qu'il saura la vérité j'espère pour partira loin d'ici comme tu aurais du le faire depuis toutes ses années.

Il entrait à l'intérieur à son tour, on s'installait au salon. 

Alec: tu nous prépare quelque chose Helena.

Derek: un café pour moi.

je regardais Helena elle semble complètement paniqué mais pourquoi? elle n'est quand même pas effrayer par nous à moins que...j'ai remarqué qu'elle dissimulait ses bras en tirant sur ses manches à plusieurs reprise.

Alec: venons au vif du sujet, pour que vite vous reparlez chez vous. Nous avons prit la décision de mettre Tyler à l’orphelinat pour sa propre sécurité.

Derek: quelqu'un lui voulait du mal?

Alec: jamais j'ai souhaité faire de mal à qui que se soit.

Alors c'est lui? il sera violent? Il levait les yeux vers Helena qui revenait avec le café.

derek: pourquoi c'est le cas?

Alec: oui mais inconsciemment.

Derek: alcoolique?

Alec: non.

Derek: drogue?

Alec: non plus, sa serait encore "simple" à traiter que mon cas.

Derek: explique toi alors.

Alec:  ma femme et moi nous avions un métier commun, des exorcistes de haut niveau. 

Sérieusement? je regardais Gabriel sur le coup, se genre de choses existe vraiment? des démons qui possède les humains et tous et tous? 

Alec: c'est pas très connu et on a mauvaise réputation, on utilise pas des croix ou toute ses conneries, mais des runes bien spécifique pour chaque type de démon. Un soir on est tomber sur un cas très spécial, une jeune fille à peine quatorze ans et dans une état..

Il regardait Helena n'aimant pas parler de ses mauvais souvenir.

Alec: on a passer une bonne partie de la nuit à tenter de sauver cette gamine, mais j'ignore à quel démon on avait affaire..il était trop puissant même pour nous, elle sait mis à faire une crise prononçant des anciens mot démoniaque. J'ai étudié ses langues, mais c'était la première fois que j'entendais ceux la, encore aujourd'hui j'ai trouvé aucun écrit sur se language. Elle m'a mordu le bras avant que son coeur ne cesse de battre.

il regardait la cicatrice de son bras les marques de dent encore bien visible malgré toutes ses années.

Alec: On a jamais fais le rapprochement, ses quelques jours plus tard qu'on a comprit. Je me levais toutes les nuits sans raison, restant des heures debout à la même place sans bouger. Moi je n'ai aucun souvenir, c'est Helena plaçant des caméras dans la maison qui l'a constaté.

Il serra la main de sa femme, j'ai l'impression de me retrouver dans un film d'épouvante..c'est presque dur à le croire.

Alec: les choses se sont empiré, j'ai des perte de conscience, devient violent avec toutes personnes se trouvant sur mon chemin..même ma femme. Alors pour ton bien nous t'avons placer dans cette orphelinat, j'ai tenté de convaincre ta mère de partir..elle a toujours refuser.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Dim 27 Juil - 0:25

Tyler avec le coeur serré bien qu'il tentait de rester fort devant eux, leurs paroles lui faisaient mal au coeur s'était évident.. Helena semblait aussi mal que tyler comparé à Alec qui tentait de rapidement le faire dégarpire, je ne comprenais jamais des parents pareils... Non c'est faux, je peux comprendre certains qui ne peuvent faire autrement pour leurs enfants, mais une fois qu'il vient à vous désirant répondre à ses questions, alors pourquoi le laisser comme ça sans réponses ?! C'est surtout ça que je ne comprends pas, et cette homme me répugne.

Après lui avoir fait comprendre qu'il devait s'en aller, d'une façon peu commode, il attrapait la main de sa femme pour rentrer chez eux, Tyler restait là, les poings serré et le regard baissé, jusqu'à ce que Derek finisse par sortir de la voiture pour se rendre jusque là, il disait de moi, mais il a finit par lui même par craquer, je sortais à mon tour de la voiture pour les rejoindre.

Tyler regardait en direction de Derek qui s'énervait contre eux, Helena posait sa main sur la torse de son mari nous regardant et surtout regardait son fils le coeur serré.

Tyler : C'est bon.. C'est pas grave.

Il relevait les yeux pour regarder son père qui se retournait, et me regardait ensuite, il se moque de nous en plus.

Helena : Alec s'il te plaît.. On savait parfaitement que se jour viendra tôt ou tard, pourquoi ne pas lui dire tout, il est assez grand pour comprendre pourquoi on a du faire un tel choix.

De toute façon, Derek leurs faisaient bien comprendre qu'il ne comptait pas les lâcher de si tôt, sans que des réponses n'étaient pas sortis de leurs bouches, il faisait ça pour Tyler bien entendu, afin que toutes les questions qu'il se pose depuis tout ce temps, soit répondu.

Alec finissait par nous faire entré chez eux, je tournais le regard vers Tyler, il semblait vouloir s'y rendre, on le suivait donc alors qu'on entrait à l'intérieur, ils nous faisaient s'installer dans le salon, on s'asseyait donc les regardant tout les deux mais surtout le père qui semblait être près à parler.

Helena tournait le regard vers Alec bien paniqué malgré tout.

Helena : Jamais je ne t'aurais abandonné et tu le sais très bien..

Elle allait chercher de quoi boire pour nous tous, comme lui avait demandé Alec. Sa y'est, il commençait à dire pourquoi il avait abandonné Tyler, et pour sa sécurité, je m'en étais bien douté ça mais pourquoi était-il en dangers ?

Tyler restait muet les mains posé sur ses cuisses désirant tout savoir. Comment ça, il n'a jamais voulu faire du mal à qui que se soit ? Donc, c'est de lui qu'il désirait le protéger, j'en plissais les yeux, je parie que c'est un malade qui bat sa femme, pourquoi elle reste avec ce type dans ce cas ?

Helena revenait avec les boissons, elle servait tout le monde et s'installait à son tour dans le divan à côté de son mari où elle nous regardait le laissant s'expliquer. Si se n'est pas à cause de la drogue, ni de l'alcool, qu'est-ce que c'est ? On se taisait tous pour l'écouter, je plissais les yeux assez surprit de savoir que ses deux là, sont des exorcistes.

Gabriel : J'en ais déjà entendu parlé de ce genre de personne, il faut dire qu'il en existe que très peu et pourtant ils sont pas mal de demandé.. Mais devenir exorciste est quelque chose de dangereux et très dure..


Helena baissait les yeux n'aimant pas non plus entendre cette histoire, qu'elle préférait laissé de côté et l'oublier, mais cela n'arrivera jamais car lorsque se côté là se réveil de Alec, tout redevient dans son esprit, elle est obligé de s'enfermer dans une pièce bien spécial dans cette maison, pour être en sécurité bien que des fois, les choses ne tournes pas très bien, ils ne peuvent également pas dormir ensemble, car lorsque Alec s'endort c'est ce démon qui se réveil, sa double personnalité.

Je vois.. en effet c'est une situation caotique, et je peux comprendre pourquoi ils ont abandonné leurs fils, c'était pour sa sécurité, je baissais les yeux vers cette marque de dents à son bras.

Gabriel : ET vous qui êtes des exorciste, vous ne connaissez aucun moyen de retirer se mal en vous ?

Helena attrapait bien sa tasse de café le regard baissé.

Helena : Nous avons fait de longue recherche, mais se démon est bien plus puissant que nous, nous avons tenté plusieurs tentatives mais aucune n'a fonctionné.. C'est comme-ci il faisait partie du corps de Alec à présent, comme-ci il ne faisait plus qu'un, si on tue cette partie de lui, il en mourra lui aussi et je ne veux pas prendre ce risque.. Je ne pouvais pas l'abandonner malgré tout, l'homme que j'ai toujours aimé est toujours là, alors je ne laisserais pas se démon gagner en m'éloignant de lui.. Il a déjà gagné lorsqu'on a du prendre la triste décision d'abandonner notre enfant.

Elle levait les yeux vers Tyler à cette instant.

Helena : Nous n'avions pas d'autre choix, je suis vraiment désolée.

Tyler : Je comprends pourquoi vous l'avez fait.. Et c'est grâce à vous que je suis devenu ce que je suis à présent et que j'ai rencontré ma famille qui est génial.. Je tiens à trouver un moyen pour t'aider.

Helena posait sa tasse en le regardant bien.

Helena : En effet, tu sembles avoir trouvé une famille formidable, et sa me rassure que tu sois heureux.. Pour ce qui est de ton aide.. Il n'y a aucun moyen de le sauver, nous avons déjà tout essayé, comme je l'ai dis, si on détruit le démon, il mourra lui aussi car ils s'est lié avec son âme.

Tyler : On connait un prêtre puissant, et même Kira et Near.. ET puis il y a aussi Abnar qui est un Dieu et Valas, et Tyrion, ils sont certainement le moyen de vous aider.

Helena : Un Dieu ? Ils existent ?

Tyler : Oui Abnar est le fils de Zeus et Valas le fils du Dieu de la Guerre, je suis sur qu'ils seront trouver une solution.

Il tournait le regard vers nous.

Tyler : On peut les faire venir à la maison, pour leur venir en aide, je sais qu'on trouvera une solution.

Gabriel : Et bien..

Je regardais du coin de l'oeil vers Derek, on va le faire venir chez nous alors qu'il peut être un dangers pour nous et pour Damon ? Mais je ne peux pas non plus le laisser, alors qu'ils sont les parents de Tyler.. Il nous en voudrait pour ça.

Gabriel : Oui, ils peuvent et on tenter de les aider du mieux que l'on peut.. En commençant par demander à Abnar ou Valas, bien que Abnar je doute qu'il reviendra vers nous.

Bien entendu j'ignorais que pendant notre absence, celui-ci avait changer ses sentiments à l'aide de Cole et était imprégné à présent de Damon dont il ne comptait plus se séparer de lui, il avait donc un bon garde du corps je doute qu'il arrivera à lui faire quelque chose contre lui avec un Dieu à ses côtés.. Mais bon, on était pas encore au courant de cette petite histoire.

Helena tournait le regard vers Alec posant sa main sur sa cuisse.

Helena : Nous n'avons rien à perdre.. Peut-être que l'aide d'un Dieu pourrait t'aider ?

Personnellement moi j'en doute, peut-être qu'ils en sont capable de le soigner, mais je doute qu'ils peuvent.. Car ils ont beaucoup de loi et une empêche les Dieux de se mêler aux mortels, et de les aider, je doute que Abnar pourra l'y aider.

Sous la demande de sa femme et de Tyler, Alec n'avait rien à perdre au contraire, et il acceptait de venir chez nous, ils prenaient leurs propres voitures et nous suivait, on se rendait jusque là, une fois rentré on voyait Abnar présent entrain de préparer un verre de sang à Damon qui avait faim, moi je plissais les yeux me demandant ce qu'il fabriquait ici.

Il se tournait pour nous regarder à cette instant.

Abnar : Vous êtes rentré.

Gabriel : En effet, c'est chez nous ou est Lukas.

Abnar : Il s'est endormis dans la chambre de Damon.

Tyler entrait avec ses parents il regardait vers Abnar.

Tyler : ET bien tu as fait vite, tu as entendu notre appel ?

Abnar : Hum non je suis ici pour autre chose en réalité.. Pourquoi désiriez vous m'appelez ?

Il tournait le regard vers son père.

Tyler : Il possède un démon en lui qui contrôle son corps, ce qu'on appel une double personnalité et celle-ci est démoniaque.. Tu peux le lui retirer n'est-ce pas ?

Il
le regardait du coin de l'oeil, Abnar tournait le regard vers Alec.

Abnar : Oui je le peux certainement, mais je ne peux pas faire ça.

Tyler : Pourquoi ?!

Abnar : je ne peux me mêler aux mortels, si je devais aider tous les personnes qui me le demande se ne serait pas judicieux, et j'ai fais déjà pas mal d'erreur, je suis fortement surveillé à présent, je suis désolé.

Tyler : ET il n'y a pas un moyens de l'aider sans parvenir aux Dieux étant donné qu'ils sont là juste pour observer les personnes souffrir ?!

Abnar : Je comprend ta colère, si ils sont eux même des exrocistes et qu'ils n'ont trouvé aucun moyen de l'éliminer j'en doute fortement.

Gabriel : Désolé Tyler..

Helena attrapait la main de Alec bien déçue elle aussi.

Abnar : JE veux bien malgré tout me renseigner à ce sujet, et si je trouve un mortel capable d'extraire se démon en tout sécurité, alors je vous préviendrais.. c'est tout ce que je peux faire.

Il tournait le regard vers Derek.

Abnar : Je devrais te parler Derek..

Gabriel : Je pensais que les choses étaient réglé ?

Abnar : La situation à quelque peu.. changé.

Il se penchait pour regarder Damon.

Abnar : Tu as terminé ? Donne, je vais le nettoyer, allez monte te coucher près de ton grand-père.

Il lui souriait, alors que Damon partait complètement fatigué Abnar se levait regardant dans notre direction, moi je n'avais pas l'intention de bouger d'ici, s'il veut parler à Derek, qu'il parle aussi devant moi.

Abnar : Bien, je suppose que je dois le dire ici même, alors voilà. Aphrodite à changer mes sentiments pour Derek, pour Damon.

J'écarquillais les yeux, Tyler était tout aussi surprit.

Gabriel : C'est une mauvaise plaisanterie.

Abnar : Non c'est la vérité et Cole à retrouvé la vue sous la demande de Ergos qui lui a donné ce cadeau.





Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Dim 27 Juil - 22:28

L'aider? mais comment? j'ignore tous des truc d'exorcisme, je pensais même qu'on ne voyait ça que dans les films. Je suis impuissant face à se genre de délire, mais dire à Tyler qu'on ne peut rien faire pour son père biologique..non il n'acceptera jamais ça.

Alec: c'est bien gentil, mais je vois pas comment tu pourrais nous aider Tyler.

C'est vrai peut être que Teijo si connaitrait un peu dans se genre de problème, mais nous aidera t'il? lui qui aime tant sa tranquillité et puis, la moindre faute et on tue le père de Tyler. Je pense que j'aurais encore préféré qu'il soit alcoolique ou autres truc plus simple que ça. 

Alec: des dieux? vous êtes sérieux?

Oui, mais je doute que Abnar accepte de se mêler à ses histoires, tu sais très bien toi mêem  Tyler qu'il ne peux venir en aide aux mortels sans une bonne raison. Pourquoi promettre l'impossible? je vois une petite lueur d'espoir dans leurs regard, c'est impossible de les démoralisé à nouveau.

Derek: très bien..suivez nous jusqu'à la maison, on fera tous se qui est dans notre pouvoir pour vous aider.

Alec: merci..et dire que j'ai voulu vous claquer la porte au nez.

sa aurait peut être mieux ainsi, j'entrais dans la voiture Alec entrait dans la sienne.

Derek: tu as peut être promis l'impossible à ton père Tyler, je doute qu'on revois Abnar de si tôt et puis même si on l'appelle, tu sais très bien qu'il ne peut se mêler de nos histoires et...valas ne pense qu'à lui même et sa queue.

je démarrais montrant le chemin jusqu'à la maison.

Derek: on prend même des risques en l'emmenant chez nous, mais se sont tes parents alors je ferais le nécessaire pour les aider.

Je le regardais depuis le rétroviseur avant de me concentré sur le chemin, une fois de retour on surprenait Abnar donnant à manger à damon.

damon: papa!

Il prenait le verre de sang à Abnar s'asseyant sur une chaise pour le boire tranquillement, je demande à mon père de surveiller mon fils et il ronfle tranquillement dans sa chambre? il va m'entendre celui la.

Derek: que viens tu faire ici Abnar? je doute que c'est uniquement pour nourrir mon fils.

Alec arrivait suivant Tyler.

Alec: c'est lui le dieu que tu nous parlais? 

il le regardait de haut en bas.

Alec: je les imaginais pas comme ça.

Derek: mouais c'est les cornes qui fait cet effet la.

Alec: peut être.

Tyler venait directement au fait et comme je l'avais prédis, il ne pourra intervenir dans se problème. 

Alec: je suppose que c'était trop beau pour être vrai.

il serrait lui aussi la main de sa femme, malgré tous il chercha de son côté afin de voir si il solution pourrait s'offrir à eux.

Derek: c'est déjà pas mal.

Alec: nous avons déjà passer plusieurs années à faire des rechercher, on a rien trouver.

Derek: Abnar aura une plus grande étendue de recherche que vous.

Alec: nous verrons bien, mais cela fait bien longtemps que j'ai perdu espoir..je suis pas aussi courageux que ma femme.

Me parler? mais de quoi?

Derek: je pensais qu'on c'était déjà tous dit Abnar.

la situation changer? mais à quel niveau? il n'a quand même pas trouver une solution pour me récupéré? Damon souriait donnant son verre.

Damon: oui j'ai fini, mais papy ronfle très fort.

Derek: pince lui le nez, je faisais pareil quand j'étais môme.

Damon: d'accord!

il partait en courant.

Alec: se gamin vous ressemble fort, pour ça que vous l'avez adopté?

Derek: on l'a pas adopté c'est vraiment le notre.

Alec: comment ça?

Derek: j'ai un don assez surprenant, j'expliquerais plus tard..bon de quoi tu voulais me parler Abnar.

je croisais les bras attendant avec impatience, prêt à le gronder si cela mettait nécessaire. Dieu ou pas dieu j'ai pas ma langue dans ma poche.

Derek: attend? qu'est ce que tu viens de dire...damon? damon MON fils? 

je clignais des yeux deux fois avant de vraiment réalisé.

derek: TU TE FOU DE MA GUEULE?

Je m'avançais vers lui.

Derek: tu supporte pas l'idée que je te repousse alors maintenant tu te rabats sur un enfant!

Alec regardant du coin de l'oeil vers sa femme ne s'attendant pas que tous ceci finisse par une dispute.

Derek: change pas de sujet avec Cole! et puis je sais même qui est Ergos! non ne me le dit pas car je m'en moque!

Cole: C'est moi qui lui ai suggéré de changer ses sentiments pour l'un de tes fils.

Je plissais les yeux les tournants doucement en direction de cole.

Derek: tu as donc retrouver la vue?

Il en sourit.

Cole: oui en effet.

Derek: tant mieux comme ça tu verra as quel point je suis en colère!

Il retirait aussi tôt son sourire.

Derek: approche.

il faisait quelque pats.

Derek: plus prêt!

Il me faisait face.

Derek: penche toi un peu, t'es trop grand.

Il obéit et lui donnait un bon coup de poings sur la tête.

Derek: qu'est ce qui t'es passer par la tête!?

cole: c'était pour que abnar se sente mieux.

Derek: il a plein d'autres mortel sur cette foutu planète!

Cole: oui, mais je me suis dit que...enfin voilà

Derek: tes explications ne me suffise pas.

voilà je me suis de mauvaise humeur! je faisant un tour sur moi même tous en passant ma main dans mes cheveux.

Derek: ou est passer Alec?

il était la, il a deux secondes. Je regardais autour de moi avec tous se bordel il est peut être partit faire un tour? c'est en entrant dans la cuisine que je le voyais planter devant le mur sans bouger.

derek: Hé? Alec?

il ne me répondait pas, je m'approchait de lui posant ma main sur son épaule.

Derek: est ce que ça va?

il se tournait me donnant un coup qui me r'envoyait dans le salon.

Alec: me touche pas!

il m'a presque brisé les côtes, je me relevais encore assez étonner.

Derek: il devait pas être dans cet état uniquement que lorsqu'il dormait?

je l'entendais parler tous seul bien que je comprenais pas un seul mot de se qu'il racontait. C'est que c'est flippant, j'avançais doucement le voyant gratté le mur avec ses ongles presque à sang.

Derek: qui es tu?

Il s'arrêtait tournant la tête dans ma direction, son regard était assombrit.

Alec: moi je te connais Derek Kijo.

Derek: sa ne répond pas à ma question.

Alec: ton père a fait affaire avec le miens.

il parle de satan? son fils? c'est quand même pas shiro.

Derek: shiro?

Alec: perdu.

il me brisait la nuque juste par pensé et éclatait de rire ensuite, Cole l'attrapait par derrière se ceinturant avec ses bras, Alec se mit pousser des cris ressemblant plus à une voix de démon.

Cole: c'est quoi encore cette histoire?

Alec: lâche moi fils de bâtard!

il le tapait sur la table le tenant toujours pour l'empêcher de bouger.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Dim 27 Juil - 23:54

Derek ne semblait pas très content d'apprendre que Abnar était à présent imprégné et fou amoureux de Damon, il regardait bien sérieusement Derek  lui faisant bien comprendre que c'était la pur vérité et je dois dire que moi aussi pour ce coup, sa me dégoûte encore bien plus que de savoir qu'il aime mon notre fils qui n'a la maturité d'un enfant de quatre ans que de savoir qu'il aime Derek.

Abnar : C'est la vérité, mais j'attendrais le temps qu'il faudra pour qu'il grandisse comme il se doit, néanmoins, je resterais toujours à ses côtés pour le protéger.

Gabriel : Et bien, il semblerait qu'il existe même des Dieux pédophile.

Il posait ses mains derrière son dos désirant éviter une dispute.

Abnar : Je ne me rabats pas sur un enfant.. J'ai pourtant dit que j'attendrais qu'il grandisse, je ne vois pas le mal la dedans si Damon approuve mon amour sa serait pour moi le plus grand des cadeaux, s'il refuse alors je resterais malgré tout à ses côtés pour le protéger et pour qu'il ouvre son coeur à moi.

Il tentait malgré tout de changer de conversation parant de Cole et qu'i lavait retrouvé la vue, pour moi aussi sur le coup je n'écoutais pas cette partie, j'étais bien plus focalisé sur le fait qu'il aimait notre fils.. Lui était d'ailleurs monter en haut pour retrouver Lukas.

Cole finissait par arriver, afin de soutenir Abnar dans cette épreuve, il le regardait du coin de l'oeil à cette instant, et en effet, il avait bel et bien récupéré la vue. Derek lui demandait d'approcher, celui-ci obéissait jusqu'à lui faire face, il s'abaissait même pour être à la hauteur de Derek et pour qu'il arrive à lui donner un coup plus facilement sur la tête.

Je détournais le regard, il n'arrive même pas à trouver quelque chose pour se défendre, pourquoi avoir choisis notre fils, alors qu'il y avait plein d'autre personne autre que des personnes qui m'entoure ! Tient pourquoi pas Akio tient, il aurait lâché mon frère comme ça.. Oui je n'approuve toujours pas ce couple j'y peux rien. Je veux surtout protégé mon petit frère c'est normal non ?

Gabriel : C'est évident non.. Il a choisis nos fils pour qu'il ait le plus de ressemblance sur toi tsss..

Abnar : Ne vous en prenez pas à Cole, il n'a rien fait à part vouloir m'aider. Peut-être devrons-nous changer de sujet.

Bah voyons changer de sujet, Derek regardait autour de lui de mauvais poils, il cherchait après Alec c'est vrai il est passé où celui-là ?

Tyler : Je ne l'ai pas vu partir avec vos histoires.

On suivait Derek jusqu'à la cuisine, où Alec se trouvait complètement immobile.

Helena : Attention..

Derek s'y rendait malgré tout, posant sa main sur son épaule afin de voir s'il allait bien Il le repoussait aussi tôt en criant. Et il avait de la force car se simple coup, le faisait glisser jusqu'au salon, et il avait un gros hématome sur ses côtes.

Helena : Se n'est plus Alec.

Elle tournait le regard vers Derek sous cette question, elle faisait non de la tête.

Helena : Non, le plus souvent c'est lorsqu'il dort qu'il prend le contrôle.. Mais sa peut arriver n'importe quand.

Gabriel : Il est dangereux pour vous de rester avec lui.

Elle serrait les poings.

Helena : Peut-être mais, je ne veux pas l'abandonner, on a toujours dit qu'on serait toujours là, l'un pour l'autre quoi qu'il arrive.

C'est vraiment triste pour eux d'eux, ils voulaient simplement aider cette fillette, et sa a retombé sur eux, ce démon qui prend le contrôle sans arrêt du corps de Alec, et il fait du mal aux personnes qu'il aime, ainsi que sa femme, sa doit être vraiment dure pour lui de vivre avec ça.

Je plissais les yeux et faisait un regard de dégoûté de voir qu'il griffait ses doigts et ses ongles sur le mur, à sang.. Derek s'approchait de lui.

Gabriel : N'y va pas Derek, il est dangereux..

On aurait jamais du l'emmener avec nous, non mais quel idée.. C'était pour Tyler car il insistait, et puis je peux le comprendre il tient à les aider.. Il disait qu'il le connaissait, que Lukas avait fait des affaires avec le sien, alors c'est le fils de Satan, mon coeur se serrait à l'idée que sa pouvait être Shiro, mais il disait qu'il avait raté et lui brisait la nuque.

je baissais les yeux vers le corps de Derek au sol et les relevait vers lui, je tendais la main près à utiliser mes ondes, mais Tyler m'attrapait pour m'arrêter.

Tyler : C'est mon père !

Gabriel : Se n'est pas lui là !

Tyler : Il est toujours quelque part.

Lukas apparaissait ayant entendu la conversation.

Lukas : Tu es Alastor  Pourquoi venir dans le corps de quelqu'un, aurais-tu peur de montrer ta véritable apparence ?

Gabriel : Je doute que se soit le bon moyen que de l'énerver..

Il me regardait du coin de l'oeil, Abnar s'avançait pour regarder la scène, il tendait la main pour téléporter Derek à nos pieds afin qu'il ne tente rien, moi je le regardais bien à cette instant.

Gabriel : Alors tu ne peux toujours pas intervenir, même s'il s'en prend à nous ? Et s'il s'en prend à Damon hum ?

Il restait muet regardant bien vers Alec. Il se téléportait aussi tôt, j'en reviens pas, il nous laisse complètement tomber maintenant ?!

Gabriel : Super..

Helena : Je vais l'immobilisé, comme je le fais à chaque fois qu'il se trouve dans cette état.

Elle mordait son pouce, le posant au sol, des goûtes tombait sur le sol créant un symbole avec celui-ci, elle posait sa main au milieux, des chaînes sortait du sol, et entourait tout autour de Alec pour percer à nouveau le sol afin de bien l'immobiliser.

Gabriel : Ses chaînes vont vraiment le tenir longtemps ?

Helena : Juste le temps pour moi que je m'enfuis et que je m'enferme dans la pièce où je suis en sûretés..


Gabriel : Je doute qu'on ait ce genre de pièce.

Lukas : Va près de Damon.

je disais oui de la tête et me rendait jusque là, je le serrais contre moi, le prenant dans mes bras.

Gabriel : On va rester tout les deux ici d'accord ?

Abnar c'était téléporté aux Enfers faisant face à Satan lui même.

Abnar : Il serait grand temps pour toi de tenir tes enfants, l'un d'eux à prit le contrôlé d'un mortel, alors tu vas lui demander de quitter cette hôte.

Il s'approchait pour lui faire face.

Abnar : Car s'il s'en prend à celui dont je suis imprégné, peu importe les lois, il en perdra de sa vie.

Hadès apparaissait aussi tôt.

Hadès : Tu menaces mes semblable à présent Abnar ?

Il tournait la tête pour le regarder.

Abnar : Je tiens tout simplement à ce que ce démon sorte du corps de ce mortel.

Hadès : Tu n'as aucun droit la dessus à ce qu'il me semble hum ?

Il s'approchait pour lui faire face à son tour.

Abnar : S'il touche à mon imprégné et à sa famille, alors je me fiche des droits.

Il se mettait à ricaner.

Hadès : Le fils de Zeus qui passerait au dessus des lois ? Quel surprise ! Mais tu es chez moi ici, tu n'as aucun pouvoir face à moi.

Il faisait un signe de la main pour qu'il se retrouve à genoux devant lui.

Hadès : au sol pauvre larve.

Malgré que ses pouvoirs était diminué de moitier, Abnar utilisait sa force pour se relever sous les pouvoirs de Hadès, il le regardait bien avec difficulté car il continuait de le pousser au sol.

Hadès : je déteste qu'on vienne empiété chez moi, et de plus, qu'on me dicte ce que je dois faire.


Abnar : Tu te trompes, se n'est pas à toi que j'ai donner cette ordre, mais à ton pion qui te sert.

Il cessait ses pouvoirs contre lui, Abnar se remettait comme il faut à cette instant, Hadès lui faisait bien face afin de bien le regarder avec mépris.

Hadès : Tu n'as aucun droit sur les miens, mais dit moi, à quel point serais-tu près pour sauver ton imprégné hum ?

Il créait une sphère pour qu'on puisse voir ce qu'il se passait de notre côté, Abnar regardait la sphère du coin de l'oeil. Il glissait son doigt dessus, ordonnant au fils de Satan qui possédait Alec de s'en prendre à Damon, il courrait dans les escaliers pour se rendre jusque là.

Abnar : Que fais-tu ?!

Hadès : C'est évident non ? Je lui ais ordonné de tuer ton gamin.

Il se téléportait aussi tôt, se mettant en face de Alec et enfonçait sa main dans son thorax, moi je tenais Damon dans mes bras sous le choque à l'idée qu'il ait tenté à lui faire du mal. Abnar baissait les yeux vers sa main, il la retirait lentement regardant celle-ci ensanglanté, en tuant le corps de Abnar, le démon ne pouvait plus s'y abriter mais il allait sans doute pour la première fois de ses mains, tuer un mortel.

Il baissait les yeux vers Alec rattrapant son corps avant qu'il ne tombe.

Tyler : Qu'est-ce que tu as fait ?!

Abnar : Il allait s'en prendre à Damon..

Tyler arrachait son père des bras de Abnar et l'allongait sur le divan du petit, Helena arrivait et vit Alec dans cette état.

Helena : Noon!

Elle courrait jusqu'à lui les larmes aux yeux.

Helena : On aurait jamais du venir ici..

Abnar levait les yeux vers Derek à cette instant, moi pour une fois je suis bien content de ce qu'as fait Abnar, c'est peut-être triste mais il allait s'en prendre à Damon... Abnar posait ses mains sur sa tête gémissant, il était appelé de force par Zeus lui même et fut arraché de notre monde.

Je m'approchais de Derek regardant Helena qui pleurait pour Alec.

Gabriel : Il a voulu sauver Damon, il risque quelque chose de grave de l'avoir tué ?

Cette fois ci, je suis de son côté, car s'en lui, Alec enfin le démon qui le possédait aurait sans doute réussi à tuer Damon. Hadès lui de son côté riait aux éclats de ce qu'il venait de passer et croisait les bras.

Hadès : Et bien, c'était amusant, merci à toi mon vieil ami pour ce spectacle divertissant, grâce à ton fils. Bien que par ma faute, il ne pourra plus s'amuser de ce mortel, il va devoir sortir de son corps où il finira par disparaître avec lui.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Lun 28 Juil - 22:36

Qu'est ce qu'on peut faire? surtout que j'ai la nuque briser alors je peux encore moins agir, je peux revenir mais il me faut tout de même un peu de temps. Mon père apparu attiré par tous se vacarme, Alec en riait.

Alastor: sa fait longtemps qu'on sais vu Lukas, ravis que tu ne met pas oublier.

il passait ses doigts sur ses lèvres.

Alastor: peur moi? c'est pas moi qui devrait avoir peur en se moment...qu'est ce que je pourrais bien faire de se corps et de vous.

Il se mit à rire tout en faisant trembler la pièce et l'éviter les objets.

Alastor: le bon fils à papa ne fera rien contre moi, même si j'arrache les têtes de chacun d'entre vous.

abnar disparu, Alastor en levait les mains.

Alastor: qu'est ce que je disais, personne ne me fera sortir de force. Je continuerais de jouer avec lui comme un pantin, me nourrirait de vos peur jusqu'à la fin des temps si cela m'amuse.

J'ouvrais le yeux me relevant tous en passant ma main sur ma nuque, il a réussit à me la briser sans que j'ai le temps de comprendre. Se démon la est vraiment coriace, mais j'ai déjà réussis à r'envoyer son frère et même son père en enfers, j'y compte bien faire de même avec lui. Mais comment s'y prendre si il ne quitte pas volontairement le corps de Alec? je peux pas tuer le père de Tyler, il m'en voudra pour le restant de ses jours. 

Alastor: tu va encore utiliser tes petits sceau ma jolie? tu sais pourtant que cela n'a jamais fonctionner sur moi, vous êtes pitoyable. 

Il baissait les yeux vers les chaînes l'entourant pour l'immobilisé, cela le faisait rire.

Alastor: c'est ensuite que tu cours, moi je tente de te rattraper..qu'est ce qu'on aime se petit jeu n'est ce pas Helena.

Derek: je t'empêcherais de la toucher.

Alastor: je te briserais encore le cou, encore et encore indéfiniment.

J'ai pas été préparé à se genre d'évènement, j'ai beau réfléchir à moins de tuer Alec..aucune autre idée me venait. on pensait que Abnar avait fuis, mais il tentait de son côté de regler le problème. Satan était assis sur une chaise se faisant lustré les sabots par une démon, il levait les yeux vers Abnar.

Satan: voici une visite à laquelle je m'attendais pas.

Il faisait un signe de la main ordonnant la démon de partir et se mis debout.

Satan: pourquoi j'empêcherais mon fils de se divertir? 

Il plissait les yeux sous ses menaces, sentant la présence d'un autre dieu dans son territoire Hadès intervenait en personne. Satan n'intervenait pas se contentant de ricaner à la vue de Abnar à genoux face à eux.  

Satan: et moi je ne sois d'ordre que venant de mon seigneur et non de vous, fils de Zeus ou pas. 

Sur le comportement de Abnar, cela attira de vile idée à Hadès. Alastor leva les yeux recevant les ordres de son maître suprême, il en brisait aussi tôt ses chaînes attrapant un couteau de cuisine courant pour monter à l'étage.

Damon: papa j'ai peur, j’entendais quelqu'un arriver.

Il entrait dans la chambre s'avançant prêt à tuer cet enfant sans aucun hésitation, Abnar apparu enfonçant sa main dans son thorax le stoppant dans son geste. Alec crachait beaucoup de sang par sa bouge avant de ricaner.

Alastor: son sacrifie un mortel maintenant? tu n'es peut être pas mieux que le plus vil d'entre nous fils de zeus.

Il lâchait le couteau se laissant tomber.

derek: Gabriel!

J'arrivais en courant ayant déjà peur pour sa vie et celle de mon fils, je regardais Alec dans les bras de Abnar. Il l'a tuer? je le regardais sur le coup, il se refusait de l'aider et maintenant il prend carrément sa vie? non c'était pour sauver Damon, mais je doute que son père le prenne de cette façon. Il fut rappelé de force et disparu aussi rapidement, tyler rencontre et perd son père le même jour.

Derek: avec Zeus on peut s'attendre à tous, même si c'était pour sauver une vie il en a prit une autre malgré tous. Il sera peut être interdit de descendre sur terre quelque temps ou à nouveau privé des sentiments comme autre fois..franchement j'en sais rien.

Je m'avançais caressant les cheveux de damon.

Derek: tu n'as rien.

Damon: non, mais j'ai peur.

Derek: tu risque plus rien à présent.

Alastor ne restait pas dans le corps de Alec, je levais les yeux vers le mur voyant des fissures noir y apparaître. Je m'approchais lentement posant sa main sur celle ci, qu'est ce que sais que ça? il a des chuchotement dans le mur? j'y posais mon oreille pour écouté puis le mur se mis gonflé comme ci quelque chose à l'intérieur essayait d'y sortir tous en poussant un rugissement. j'en tombais en arrière ayant eu la pétoche de ma vie.

Derek: putain!

puis plus rien le silence complet. Satan riait de son coté regardant toujours à travers la sphère de Hadès.

Satan: je m'inquiète pas pour lui, il trouvera un nouveau jouet à laquel s'occuper..de nourrir de la peur des mortels est sa raison de vivre.

il ricanait tous en repartant à ses occupations.

Derek: il est partit?

Je me levais frottant mes vêtements.

Derek: j'ai pas du tous eu peur, juste un peu surpris.

Tyrion: bah voyons.

Derek: t'es la toi?

Tyrion: des cris comme ça on l'ai entend de très loin, pourquoi il a un cadavre refroidit dans la chambre de mon petit frère?

Derek: Abnar a du intervenir pour l'empêcher de tuer Damon, il était possédé par un damon.

Tyrion: on aura tous vu dans cette maison, il avait une belle gueule que c'est triste. Et la belle blonde c'est?

Derek: sa femme et la père de Tyler, maintenant tais toi.

Tyrion: oh..désolé.

Il se passait plus rien subitement, Alastor est surement retourner en enfer n'ayant plus d'hôte. Damon ne veux plus lâcher Gabriel à présent complètement terrifier et je parle pas de l'odeur de sang qui règne dans la pièce.

damon: je veux dormir avec toi s'il te plait papa.

Je laissais Gabriel s'occuper de Damon pendant que moi j'aidais Helena avec le corps de son mari. Elle espérait trouver un espoir ici, mais tous se qu'elle a trouvé c'est la mort. J'ai beau avoir pas mal de pouvoir je ne peux pas non plus être capable de régler chaque problème.

Tyler c'est enfermer dans sa chambre, j'étais dans la mienne avec Gabriel et damon entre nous deux dormant tranquillement.

Derek: Je peux pas m'empêcher de penser à se qu'il sait passer et je ne te cache pas que je m'inquiète pour Abnar.

je tournais la tête pour le regarder.

Derek: je suis triste pour Tyler et sa femme bien sûr, mais...il s'en serait prit à Damon et peut être toi également, tu aurais tenter de protéger notre fils. Alors se démon s'en aurait prit à toi également, alors pour ça je peux pas en vouloir à Abnar au contraire.

je regardais damon caressant sa petite joue.

Derek: j'espère que Zeus le punira pas sévèrement.

Dans la chambre de Tyler celui ci aussi c'était endormit malgré le choc qui a subit aujourd'hui, la porte de la chambre s'ouvrit lentement pour se refermer ensuite. La couverture le recouvrant bougeait lentement se retirant de Tyler. Le matelas du lit s'enfonçait comme ci un poids lourd se posait sur lui, sa s'avançait vers Tyler son bras droit bougeait se plaçant au dessus de sa tête, son t-shirt remontait jusqu'à la poitrail. On pouvoir voir une force invidible s'appuyer contre Tyler, celui ci s'enfonçait plus encore dans le matelas et évidemment il fini par se réveiller complètement immobiliser sur son lit.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Lun 28 Juil - 23:58

J'avais vraiment eu peur pour mon fils, que ce démon s'en prenne à lui, mais Abnar est venu à temps et l'a sauvé, nous a sauvé bien que pour se faire, il avait prit sa vie d'un innocent au passage ce qui allait avoir des sentences de cette acte qu'il a pu comme être.. Moi je ne lui en voulais pas, mais j'étais tout simplement triste pour Tyler, qui vient à peine de rencontrer son père, qu'il en est déjà séparé de lui. Il doit penser qu'il est coupable, que si il n'aurait jamais été à lui, cela ne se serait jamais produit.

Abnar avait été téléporté de force afin de juger ses actes qu'il avait commis. Derek se dirigeait rapidement vers Damon et moi afin de s'assurer qu'on allait bien.

Gabriel : Il n'a pas eu le temps de lui faire quoi que se soit.

Alastor venait de quitter le corps de Alec, sa femme pleurait sa dépouille. Derek remarquait notre mur qu'il y avait des fissures noirs qui apparaissait dans ceux-ci. Se demandant ce que c'était il s'y approchait afin, je le regardais poser son oreille contre le mur pour tenter d'écouter quelque chose et c'est là que ce truc tentait comme de sortir du mur tout en poussant un cris, j'en serrais d'avantage Damon contre moi ma main poser sur sa tête pour éviter qu'il ne regarde.

Derek a bien eu peur lui aussi et c'est compréhensible ! Il semblait être partis ensuite, moi je m'approchais de Derek.

Gabriel : J'espère qu'il est partis, j'ai pas envie qu'un démon squatte les murs de notre maison..

Je souriais de ce qu'il disait.

Gabriel : Très surpris alors.

Tyrion arrivait aussi tôt pour dire son petit commentaire pour se moquer de Derek. Helena baissait la tête sous les parole de Tyrion, Tyler finissait par se lever détournait le regard, il ne le connaissait pas, et ne pleurait donc pas de sa mort, mais sa lui faisait malgré tout mal de savoir qu'il avait été tué, et se sentait responsable de sa mort car si il ne l'avait pas emmené jusqu'ici avec de faux espoirs, il n'en ne serait pas là.. Mais sa femme continuerait de souffrir.

Au moins, Abnar à un peu.. Libéré Helena, car elle va pouvoir passer à autre chose et faire son deuil, elle n'aura plus à souffrir de ce démon, et je doute que de voir son mari comme ça, était une belle vie pour eux.

Damon ne désirait pas s'endormir seul, et je le comprend il a vu des choses pas très gaie aujourd'hui..

Gabriel : Oui bien sûr que tu peux dormir avec nous.

Je l'emmenais tout d'abord jusqu'à la salle de bain, l'éloignant de sa chambre afin de le mettre dans la salle de bain et de lui mettre son pyjamas, je l'aidais à se laver et lui montrait comment se laver les dents. Une fois que tout sa était fait, on allait jusqu'à ma chambre où je me couchais à côté de lui, je lui faisais un baisé tentant comme je peux de le réconforter et de le protéger comme tout parents feraient pour son enfant.

Après que Derek ait aidé Helena pour le corp de Alec, il revenait auprès de moi dans mon lit, j'étais occupé sur ma tablette pour ne pas m'endormir et attendre Derek, pendant que Damon s'était déjà endormis à côté de moi.

Lorsqu'il arrivait, je posais la tablette sur ma table de nuit et le regardait, il s'était installé à côté de Damon qui était entre nous deux, moi je me redressais pour le regarder et l'écouter.

Gabriel : Moi aussi je n'arrête pas d'y penser.. Et je dois dire que sur ce coup, je m'inquiète également pour lui, bien qu'il n'entre pas dans mon coeur loin de là.. Mais il a tout de même sauvé la vie de Damon aujourd'hui.

Je soupirais détournant le regard.

Gabriel : C'est le fils de Zeus après tout, il sera clément, car c'est malgré tout son fils, du moins je suppose.

Il l'a tout de même enfermé pendant des années sans pouvoir faire en sorte qu'il en sorte et avait retiré ses sentiments, son frère avait également prit sa place.. Il est tout de même bien sévère alors qu'est-ce qu'il va faire étant donné que Abnar vient de tuer quelqu'un ? je doute qu'il va laisser passer cela bien gentiment bien au contraire, il doit être furax et mécontent de lui.

Derek continuait de me dire ce qu'il avait sur le coeur, il était triste pour Tyler tout comme moi, mais je suis d'accord avec lui la dessus.

Gabriel : je pense que c'était la meilleur chose à faire, Alec est libéré à présent d'un poids qui le rongeait pendant des années.. Il faisait du mal à des personnes qu'il aimait sans qu'il ne le veuille, et même sa femme et malgré ses tortures, elle restait avec lui.. Elle doit être libéré elle aussi d'une certaine façon, mais si sa lui fait mal de le savoir partis..

Je passais ma main sur mon visage.

Gabriel : Ils n'auraient jamais pu être heureux dans cet état.. Se n'est pas une vie ça.. je les pleins, je ne sais pas comment ils ont fait pour tenir durant tout ce temps, ils désiraient juste aider cette fillette et sa c'est retombé contre eux, mais c'était le risque de leurs métiers.

Il retirais ma main le reposant sur la couette.

Gabriel : Je ne lui en veux pas non plus, bien au contraire, sans ce qu'il a fait.. ce démon aurait peut-être fait du mal à Damon et à moi même.

Je regardais Derek caresser la joue de Damon, oui je l'espère aussi. Je finissais par m'allonger et me couchait pour m'endormir à leurs côtés.

Tyler avait lui aussi finis par s'endormir, bien qu'assez durement car il n'arrêtait pas de penser à ce qu'il s'était passé, au fait qu'il avait pu rencontrer ses parents, mais que son père était mort.. Après ne pas avoir arrêté de pensé à tout ça, il avait finis par s'endormir.. Jusqu'à ce qu'il ressentait un poids lourds sur lui, il ouvrait lentement les yeux.

Il était comme plaqué dans son lit, il écarquillait les yeux n'arrivant pas à bouger d'un pouce, il tentait de se redresser, de bouger les mains, mais quelque chose le retenait couché sur le lit. Il baissait les yeux, son t-shirt était même soulevé

Tyler : Qu'est-ce que..

Son coeur battait rapidement sous la peur, il respirait rapidement se demandant ce qu'il lui arrivait.

Il fronçait les sourcils utilisait ses pouvoirs dont il avait récupéré pour aspirer ceux du démon qui se trouvait sur lui et donc ceux de Alastor en question, il arrivait à voir sa véritable apparence physique qui se trouvait sur lui.

Tyler : Qu'est-ce que sa fait de t'en prendre à une personne de ta taille ?

Il arrivait à retirer un main de lui et lui donnait un coup de poing au visage pour qu'il se retire de lui. Il se redressait se mettant au dessus de lui, pour continuer de le frapper au visage.

Tyler : je vais venger mon père de ce que tu as osé lui faire durant tout ce temps ! Ainsi qu'à ma mère ! Maintenant que tu es sans défense !

Laure : Arrête, tu tapes dans le vide, il a eu le temps de s'éclipser avant même que tu ne le touches avec tes pouvoirs.

Il s'arrêtait les poings en sang malgré tout, le corps sur lequel il se trouvait commençait à partir en fumée, il en respirait rapidement et se tournait lentement pour regarder vers Laure.

Tyler : Qu'est-ce que tu fais ici ?

Elle s'approchait de lui, se penchant pour attraper ses mains, elle posait ses lèvres contre celle-ci soignant ses blessures tout en levant lentement les yeux vers les siens, il serrait la mâchoire car il n'avait pas envie de se laisser emporter par sa séduction cette fois ci.

Laure : Je m'ennuyais, alors je passais par là.. Par curiosité.

Il se relevait aussi tôt.

Tyler : Laisse moi tranquille, les démons dans votre genre m'écoeure.

Elle souriait tout en se redressant à son tour.

Laure : Se n'est pas ce que tu prétendais lors de ma rencontre.

Tyler : Je viens d'ouvrir les yeux sur votre compte.

Elle s'approchait de lui glissant ses mains sur le bas de son ventre.

Laure : Je t'ai donné du plaisir dont personne autre femme n'arrivera à faire mieux que moi.

Il se retirait d'elle.

Tyler : Et ensuite, je me suis sentis mal tout le reste de la journée car tu t'étais nourris de toute mon énergie, alors vas t-en.

Elle croisait les bras aussi tôt.

Laure : Comme tu veux, bonne chance avec ce démon qui semble s'être intéressé à toi, il ne semble pas vouloir te lâcher.

Il se tournait pour la regarder, mais elle disparaissait. Tyler regardait autour de lui cherchant après.

Tyler : Montre toi ! Espèce de lâche !


Abnar apparaissait dans notre chambre, à genoux et complètement à bout de force, je me resdressais rapidement secouant Derek pour le réveiller.

Gabriel : C'est abnar ?

Il semblait changé, je me redressais pour le regarder, il levait les yeux vers Derek.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il sait passé ? Qu'est-ce que ton père à fait comme punition cette fois ci ?

Abnar : Il a fait de moi.. un mortel, sans pouvoir, sans rien, afin de me punir, je ne suis plus un Dieu jusqu'à ce que je prouve que je le mérite à nouveau..

Son père est vraiment stricte et cruelle quand il s'y met..

Gabriel : Tu n'as rien fait de mal, tu as voulu sauver notre fils.

Abnar : je ne peux me mêler à vous, et encore moins prendre une vie, j'ai enfrain plusieurs lois.

Derek l'aidait à se relever, c'est sans doute ça, il a perdu de son éclat, et semble plus... Comme nous qu'avant, il est devenu aussi faible que nous à présent. Il regardait vers Damon avec le sourire, il ne lui a pas retiré ses sentiments on dirait.

Abnar : Au moins je pourrais passer du temps avec lui, sans être contraint de m'en aller pour mes responsabilités..

Gabriel : Oui et bien calme, se n'est qu'un enfant !

Abnar : Oui je le sais que trop bien.. J'attendrais le temps qu'il faudra. Puis-je passer mes nuits ici, je n'ai nul part où me rendre.

Rah super.. Et Encore uen personne ne plus chez nous, j'en détournais le regard, ne me fait pas cette tête là Derek, j'ai bien compris qu'on devra le garder ici.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Mar 29 Juil - 22:25

Tyler avait beau se débattre Alastor le maintenait contre le lit l'empêchant de bouger, il utilisa donc ses don aspirant l'énerge de son agresseur le rendant visible à l'oeil nu. Alastor plissait les yeux souriant de plus bel ne se sentant pas menacer néanmoins.

Alastor: une personne à ma taille?

Il s'en léchait les lèvres.

Alastor: je l'ignore..j'ai pas encore trouver cet adversaire.

Sous la colère Tyler le frappait au visage néanmoins le démon gardait le sourire se laissant faire. Il n'aurait rien a crainte de Tyler étant simplement pris d'une farce de Alastor. Laure lui en faisait part empêchant tyler de se faire du mal pour rien. L'illusion disparu en fumé aussi tôt, le démon les observais dans le coin de la pièce toujours invisible à l'oeil nu attendant le bon moment. 

C'est quand Laure se décidait à partir que Alastor s'avançait lentement tournant autour de Tyler. Il laissait entendre son ricanement  le provoquant ainsi d'avantage et puis l'attrapant l'appuyant tout contre le mur maintenant bien ses mains contre celui ci.

Alastor: lâche? pour être un lâche il faut ressentir de la peur.

Il se montrait à jour le regardant bien dans les yeux.

Alastor: je ne ressent aucune peur et toi Tyler? as tu peur?

il s'avançait son visage de sa nuque la reniflant.

Alastor: Mmmmh oui...

Il léchait le long de sa nuque avant de disparaître

Alastor: inutile de te fatigué, tes pouvoirs son inefficace contre moi. Penses tu que tes parents n'y avait pas songé? et tous les autres petit exorcisme qui les ont précéder avant eux.

il le regardait droit dans les yeux penchant un peu la tête sur le côté.

Alastor: tu ne crie pas à l'aide? tu devrais...

il disparu à nouveau finissant par le lâcher, tous les meuble de la pièce l'évitait et partirent en même temps dans une coin de la pièce. 

Avant que je sois attirer par se rafus, Abnar était apparu dans notre chambre. Directement je me levais de mon lit après avoir été secouer comme un cocotier par Gabriel.

Derek: Abnar? pourquoi tu te retrouve dans un tel état? qu'est ce qu'il ta fais?

Un mortel? il n'y a pas été un peu fort sur le coup? Zeus a réfléchit avec quoi? si Abnar venait à être blesser ou même tuer..il n'est plus qu'un mortel à présent. Je l'aidais à se mettre debout, je le reconnais à peine son teins est plus pale..son éclat tous a disparu.

Derek: même dans ton état, tu tente encore d'y trouver des avantages? 

je regardais Damon ne sortant pas de son sommeil.

Derek: au moins ton caractère reste inchangée ainsi que tes manières.

Je vais quand même pas le mettre à la porte? surtout après se qu'il a sacrifier pour sauver Damon. J'en regardais Gabriel espérant qu'il accepte, tu étais le premier à remercier Abnar pour son acte même si tu l'appréciais pas beaucoup.

Derek: on va te trouver une chambre en entendant que...

et voilà maintenant on entendait le rafus, j'en partais directement dans la chambre de Tyler.

derek: c'est quoi se bordel?

Je m'avançais vers lui prenant son visage entre mes mains pour m'assurer qu'il n'est rien de casser.

Derek: est ce que ça va? c'est lui hein? se putain de démon.

je regardais l'état de la pièce, alastor profitait que j'ai changer de pièce pour rejoindre Abnar dans notre chambre. Il se montrait à jour face à lui le regardant de haut en bas.

Alastor: quel surprise de taille, le fils de Zeus lui même face à moi en simple petit mortel. 

il s'en mordait les lèvres rien qu'à cette idée.

Alastor: qu'est ce que je pourrais bien faire de toi?

Il disparu, les fenêtres de la chambre s'ouvrit et Damon se mit à l'éviter dans les airs, Alastor pensait à cloué Abnar contre le mur l'empêchant de riposter. Celui ci se réveillait gémissant déjà de se voir voler.

Damon: papa!

Je tournais la tête regardant Gabriel, merde on a laisser Damon seul avec Abnar. Je courrais jusqu'à notre chambre, Abnar ne pouvait même pas venir en aide à Damon. J'attrapais rapidement mon fils dans mes bras alors qu'il allait passer par la fenêtre.

Derek: tu t'en prend à une gamin sans défense?

je regardais autour de moi, sa me fais chier de pas pouvoir le voir! est ce qu'il est encore la seulement?

Derek: chut, je suis la.

j'essayait de calmer Damon qui pleurait complètement paniqué.

Tyrion: c'est possible de passer une nuit sans cris?

Derek: se foutu damon s'en prend à Tyler et Damon.

Tyrion: putain valas ramène ton cul ici!

Il l'obligeait à apparaître même si il était grognon d'être réveiller comme ça.

Tyrion: un démon invisible m'a TOUCHE pendant mon sommeil et a presque abusé de moi, débarrasse toi de lui ou plus personne ne me touchera même pas toi.

Alastor relevait les sourcils et se téléporta rapidement, Tyrion a surtout mentit sinon il savait que valas ne ferait rien pour nous aider. Damon finissait par se calmer se rendormant dans mes bras, abnar est déjà tous mal de ne pas avoir su protéger Damon.

Derek: tu n'aurais rien pu faire Abnar alors ne nous fait déjà pas cette tête d'enterrement. 

Tyrion: rien pu faire? pourquoi il n'aurait rien pu faire.

Derek: ta rien remarquer?

Il le regardait de haut en bas.

derek: il est mortel idiot!

Tyrion: j'avais remarquer! c'est à cause du type de tous à l'heure c'est ça? Zeus est vraiment un chieur quand il s'y met, peux pas le sentir se type.

Je regardais tyler sur le coup.

Derek: oui et il a été assez puni comme ça alors tous autre action est inutile.

J'en suis sûr qu'il a envie de lui foutre sur la tronche, alors je préfère déjà lui lancer un avertissement.

Tyrion: alors valas se démon, tu attend quoi? il réussisse à me baiser..oh peut être que j'aimerais ça.

Derek: je crois qu'il est partit, il reviendra une fois ta brute divine loin d'ici et il a un gamin ici, soit poli!

Tyrion: il dort la.

Derek: retournez vous coucher.

Moi je me remettais dans mon lit en tous cas.

Derek: abnar, tu trouvera une chambre dans le fond du couloir à gauche..c'est surement pas aussi luxueux que chez toi mais c'est mieux que rien.


Le lendemain je me réveillais espérant retrouver Damon toujours allonger à côté de moi, mais rien. Je me levais rapidement regardant par la fenêtre de peur que le démon est encore agis.

Derek: damon! 

Je secouais Gabriel

derek: Gabriel! damon n'est plus la!

je courrais en caleçon dans la maison tant pis! j'y songeait pas sur le coup.

Derek: Damon?

je le trouvais dans la cuisine occuper de vider deux sac de sang et...grandit encore durant la nuit, il parait en avoir quinze maintenant. Il tournait le regard vers moi lâchant se qu'il avait dans les mains.

Damon: j'avais faim.


Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Mer 30 Juil - 0:27

Tyler pensait donc avoir eu Alastor, jusqu'à ce que Laure lui dise tout le contraire, il se redressait alors que celle-ci venait de disparaître ayant été rejeté par lui. Il cherchait après, ayant plus qu'assez qu'l se cache de la sorte, il regardait bien autour de lui, restant malgré tout sur ses gardes et avec de certaines craintes qu'il surgisse et qu'il s'en prenne à lui s'en qu'il puisse comprendre quoi que se soit.

Lorsqu'il le trait de lâche, il entendait un ricanement de sa part, ce qui l'énervait d'autant plus, ensuite il fut projeté contre le mur, encore une fois coincé par sa force, il ouvrait grand les yeux le voyant apparaître devant lui.

Tyler : Tu n'es pas.. invincible.. Mon père c'est déjà débarrassé une fois de ton père et de ton maudit frère tu ne seras qu'un de plus dans sa liste maudit démon.

Il détournait le visage, le collant contre le mur alors qu'il approchait son visage du sien lui posant cette question, bien entendu qu'en ce moment même il avait peur, il serrait bien la mâchoire tout en le regardant du coin de l'oeil.

Il tentait d'utiliser ses pouvoirs sur lui, mais il se rendait bien vite compte que cela ne lui faisait aucun effet, et Alastor le lui faisait remarquer en lui disant.

Tyler : C'est ton unique but, effrayer les gens et les posséder de leurs corps ?

Il fronçait les sourcils.

Tyler : Non.. Je ne crierais pas pour toi, Je n'ai pas l'intention de te faire plaisir.

Il disparu aussi tôt, il arrivait à bouger à nouveau, il se retirait du mur et regardait autour de lui tentant de le chercher c'est là qu'il vit tout les objets éviter dans un coin de la pièce, et  mêmes les meubles, il y avait comme une pression qui les faisait éviter jusque là et même Tyler, il s'aggripait dans le coin de la porte de sa penderie pour ne pas être attiré, il en gémissait car la pression était bien trop fort.

Tyler : Derek !


Nous on était toujours occupé avec Abnar qui nous était revenu et mortel, je pense comme Derek pensant qu'il Zeus y avait encore été un peu fort avec lui.. Mais après tout, on ne peut jamais dire à quoi il peut bien penser, et quel sera ses réactions.

Mais je doute que Zeus a exécuté cette sentence et qu'il laisserait Abnar risqué d'être blessé ou même tuer.. Je pense qu'il lui a laisser son immortalité et qu'une fois qu'il sera réellement en dangers il agira enfin j'espère au sinon c'est qu'il a vraiment agis de façon.. Idiote.

Abnar souriait des commentaires de Derek, vu qu'il trouvait malgré tout des avantages à ses nouvelles condition.

Abnar : Je tiens à rester positif.. j'ai toujours désiré savoir ce que cela ferait de vivre tel qu'un mortel.. J'ai vais pouvoir m'en rendre compte à présent, cela sera une expérience en plus pour moi afin de mieux vous comprendre.

Gabriel : C'est bien de voir les choses de cette façon, mais dans ton état, tu ne seras plus venir à protéger Damon comme avant.

Oui c'était ainsi que je voyais les choses, il est imprégné de notre fils, d'un côté sa me rassurait car il allait le protégé avec ses pouvoirs divin et sa mettait mon fils en sécurité.. A présent, il ne pourra rien faire pour ça.

Derek disait qu'au moins, pour ce qui est de son caractère il n'avait pas changer, Derek tentait de l'aider à se relever, car il ne s'était pas encore fait à ses nouvelle condition, passer d'un Dieu à un mortel sans pouvoirs, sans rien se n'est pas facile c'est certains.

Je regardais vers Derek lorsqu'il disait qu'on allait lui trouver une chambre, oui je sais.. Ne me regarde pas comme ça Derek, je sais parfaitement qu'il a sauvé Damon et qu'on lui doit bien cela.. J'en soupirais à l'idée tout en regardant ailleurs sur le coup.

Gabriel : Oui, on va te trouver une chambre, juste le temps que ton père arrête cette punition idiote.

Abnar : Sa me va droit au coeur, merci.

On entendait tout les deux se rafus, qu'est-ce qu'il se passe encore ? c'est dans la chambre de Tyler ? Abnar se posait contre le bord du lit et le laissait s'en aller, je m'y rendais moi aussi lui restait là pour surveiller Damon.

Lorsque Derek entrait dans la chambre, les pouvoirs de Alastor s'arrêtait, il arrivait à se remettre sur ses jambes, mais sa chambre ne ressemblait plus à rien, tout les meubles étaient tombé au sol, Derek attrapait le visage de Tyler afin de s'assurer qu'il aille bien.

Tyler : Oui c'est lui..

se démon voulait certainement nous attirer jusqu'ici pour, qu'on laisse Abnar et Damon seul.. Et comme Abnar n'était plus un Dieu, il n'avait aucun risque à se faire de lui. Abnar le regardait bien apparaître devant lui.

Abnar : Tu devrais cesser de t'en prendre à cette famille, c'est un conseil que je te donne.

Il serrait les poings car il savait qu'il était faible dans cette état, il voyait certaine bonne chose à cette condition, mais à présent, il détestait être aussi.. Faible et inoffensif.

Abnar : Tu sais ce qu'il t'arrivera si tu t'en prends à moi démon. Je doute que tu désires avec Zeus sur ton dos.


Mais il n'allait pas s'en prendre à  lui, mais plutôt à Damon.. Il tournait le regard dans cette direction, son coeur se serrait à cette idée.

Abnar : Alasator !

Il s'avançait vers lui, mais il le clouait contre le mur l'empêchant de faire quoi que se soit, il était obligé de rester là à le regarder faire du mal à Damon, celui-ci finissait par se réveiller, complètement terrifié de ce qu'il lui arrivait.

Il criait aussi tôt après nous, moi je tournais le regard vers Derek et courrait avec lui jusque là, il le prenait dans ses bras, j'étais vraiment furax à présent, qu'on s'en prenne à notre enfant comme ça ! Maintenant qu'on a ramené le père de Tyler ici, et qu'il s'est libéré de son corps, il va sans cesse s'en prendre à nous ?!

Abnar : J'ai rien su faire, je suis désolé.. S'il lui était arrivé quelque chose je..

Il tentait de réconforter Damon, j'ignorais s'il était là ou non.. Tyrion finissait à son tour par arriver, agacer d'être ainsi réveillé et il nous le faisait bien comprendre.

Gabriel : Se n'est pas vraiment de notre faute, un démon hante notre maison et s'en prend à nous et même à Damon.

Il appelait aussi tôt Valas, celui-ci arrivait mais plissant déjà les yeux, énervait qu'on le réveil ainsi.

Valas : J'espère que c'est une bonne raison, que tu me sors du lit comme ça Tyrion !

Il l'écoutait, ses yeux s'ouvrait bien grand mes gardais ses sourcils bien froncés mécontent d'apprendre qu'un démon aurait tenter à le toucher.

Valas : Alors, il va périr de mes mains ! Il va bien vite comprendre qu'on ne touche pas ce qui me convoite !

Abnar détournait le regard vers Damon se disant qu'il allait bien fallut le perdre à cause de ses nouvelles conditions, il ne pouvait même pas venir à le protéger..

Abnar : Cela me révolte de me sentir aussi affaibli, Gabriel à raison, je ne pourrais plus le protéger comme avant à présent.

Tyrion remarquait seulement qu'il n'était plus qu'un mortel.

Abnar : Ne parle pas de Zeus de cette façon Tyrion, il est le plus sage d'entre nous et à le respect de tous les Dieux.

Tyler arrivait observant bien Abnar remplis de remord puisqu'il avait prit la vie de son père.

Abnar : Je suis désolé pour ce que j'ai pu faire Tyler, il allait s'en prendre à Damon et je désirais le protéger.

Tyler : Il y avait sans doute d'autre moyen que de lui prendre la vie, je suis sur que tu étais capable de séparer le démon de son corps.

Abnar : je ne pouvais pas intervenir.

Tyler : Tu ne pouvais pas venir à le tuer, mais tu l'as tout de même fait, qu'est-ce que cela aurais  changé ?!

Il s'en allait aussi tôt car Derek lui faisait comprendre qu'il cesse tout de suite. Valas avait la main posé sur le mur cherchant la présence du démon, lorsuqe Tyrion lui faisait cette remarque, il se retirait le regardant haussant les épaules.

Valas : Il a du s'en aller, de peur que je lui en colle une !

Vu qu'il n'était plus là, tout le monde finissait par aller se coucher dans leurs chambre, on arrivait à s'endormir à nouveau, bien entendu, Tyler avait du au moins ranger un peu sa chambre et surtout son lit pour commencer.

Derek se réveillait le premier comme d'habitude, et en se levant, ne voyant pas Damon dans notre lit, il en paniquait à l'idée. Il me secouait pour que je me réveil, je me redressais les yeux toujours fermé.

Gabriel : hum quoi ?

Damon ? Damon a disparu ?! J'en ouvrais automatiquement les yeux sur le coup et je voyais Derek paritr en courant en slip. Moi, je me levais à mon tour, et courrait dans la même direction que lui, j'arrivais après Derek voyant Damon bien grandit avec le sac de sang vide qui tombait au sol.

Gabriel : Damon..

Il a bien grandit, il a vraiment de airs de Derek et de moi, c'est fou.. Mais il n'avait rien de grave et c'était ça qui était rassurant.

Gabriel : On a eu peur, on pensait que le démon était revenu te faire du mal..

Akio : Wouah quel vue.. Tout les deux en slip, vous avez oublié vos vêtements ou quoi ?

Il attrapait Delic contre lui pour cacher ses yeux.

Akio : Ne regarde pas toi.

Je tournais le regard vers Akio, il vient encore squatté chez nous celui-là ?

Akio : C'est qui celui qui squatte le frigo à ma place ?

Il le regardait bien de haut en bas et pointait du doigt dans sa direction, ce qui permettait à Delic de voir correctement.

Akio : Nan c'est Damon ?

Gabriel : Oui, il a bien grandit.

Akio : Nan sérieux ? il est même plus sexy que toi Derek.

Je le fusillais du regard.

Gabriel : Tu veux dire, plus sexy que toi.

Akio : Haha, il n'existe pas plus beau que moi voyons.. Pas vrai Delic ?

Abnar arrivait la main poser sur son front.

Abnar : Je ressens une énorme fatigue.. Est-ce normal ? J'ai l'impression que mes yeux sont lourds..

Gabriel : Bienvenu dans notre monde, c'est ce qu'on appel le réveil du matin, tu t'y feras, faut juste le temps que ton corps se réveille.. Ta même des cernes sous les yeux.

Il passait sa main sur son visage.

Abnar : Ah oui ? Que dois-je faire pour arranger ça?

Gabriel : ET bien, met de la crème sa devrait aller mieux.

En tout cas, maintenant qu'il n'est plus un Dieu on peut bien voir les imperfection, Il tournait le regard vers Derek comme pour dire.. Mais il finissait par regarder vers Damon remarquant seulement maintenant qu'il avait grandit.

Abnar : Damon, tu es..

Je plissais déjà les yeux vu de la façon qu'il le regardait, c'est à peine s'il ne le déshabille pas du regard et heureusement, il semblerait qu'il a prit des vêtements de Derek dans notre armoire. Il me regardait du coin de l'oeil et se reprenait aussi tôt.

Abnar : Tu as changé.

Il allait s'installer sur la table et le regardait toujours du coin de l'oeil, il n'arrivait pas à détacher son regard de lui, c'est à peine si son coeur ne battait plus rapidement depuis qu'il l'avait vu ce matin, il faisait un léger sourire en le regardant.

Akio attrapait Damon par son épaule pour le tirer vers lui.

Akio : Et bien, tu as déjà une fameuse touche, regarde moi ça comme il te mate, je parie qu'il est déjà entrain d'imaginer ton entre jambe.

Abnar : N'exagère pas les choses Akio.

Il se retirait de Damon croisait les bras le regardant.

Akio : C'est la vérité.

Gabriel : Et bien qu'il y aille molot avec lui, sa reste qu'un enfant malgré sa taille.

Abnar : Je ne compte pas le forcer ou quoi que se soit d'autre, je vais conquérir son coeur comme un vrai homme.

Il souriait tenant la tasse de café entre ses mains pour boire une gorgée tout en regardant Damon.








Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Mer 30 Juil - 22:46

J'ai beaucoup de chance d'avoir se don, pouvoir faire des enfants que se soit avec une femme ou un homme, mais j'ai jamais le temps de savourer l'enfance de mes enfants. Hier je lui changeais les couches et aujourd'hui je vais devoir subir sa crise d'adolescence. 

Damon: je vais bien, je me suis levée tôt avec cette soif qui mon rongeais, je voulais pas vous réveiller.

Derek: c'est juste qu'on était inquiet, commence par ramasser se que tu as mis à terre.

Il en grimaçait mais obéissait mettant les sac vide à la poubelle, je tournais le regard vers Akio et Delic. C'est pas possible il a encore squatté une des chambres! je baissais les yeux vers mon caleçon de sa remarque.

Derek: premièrement c'est pas un slip mais un caleçon! deuxièmement qu'est ce que vous faites ici?

Delic: tu savais pas? pourquoi Akio m'a affirmé que vous étiez d'accord et..

AKio posait sa main sur ses yeux pour l'empêcher de voir.

Derek: si tu crois chaque mot qui sort de sa bouche, t'es vraiment mal barré Delic.

delic: pourquoi j'ai pas le droit de regarder? c'est mon frère et son mari je te rappelle.

Je me rapelle pas qu'il a été autant jaloux avec moi, est ce qu'il serait vraiment amoureux de Delic? d'un côté tant mieux cela l'évitera de faire d'autres connerie à l'avenir. Il remarquait seulement la présence de Damon dans la pièce, bien qu'au début il ne l'est même pas reconnu. Je préparais le café tranquillement, du moins jusqu’à entendre "plus sexy que toi Derek" Je me tournais brusquement le fusillant du regard.

Derek: comment ça plus sexy?

Cela faisais déjà sourire Damon qui appréciait déjà les compliments sur son physique. Abnar arrivait je pouvais m'empêcher de ricaner de sa tête actuellement, les dieux n'ont pas l'habitude d'avoir la "tête dans le cul" dès le matin.

derek: je connais le meilleurs remède pour ça.

Je servais une tasse que je posais ensuite sur la table.

Derek: un bon café.

Qu'est ce qu'il regarde comme ça? il est figé sur Damon, ah bah oui c'est vrai. Son coeur bat pour mon fils a présent et maintenant qu'il est un peu plus mature. Damon ne le quitte pas non plus du regard, je pense qu'il aime être le centre d'intention.

Derek: Abnar descend de ton petit nuage et bois ton café avant qu'il refroidit.

Gabriel lance son petit regard de tueur, c'est normal qu'il apprécie pas l'attirance d'abnar pour notre fils, mais c'est pas à nous de lui dire quoi faire. damon choisira de lui même si il approuve ou est contre.
Akio profitait pour les taquiné passant son bras autour des épaules de Damon, il fit des réflexion déplacer. 

Damon: ah bon? mon entre jambe hein?

Non mais c'est quoi se petit regard qu'il lance? il joue la séductions? le mélange entre Gabriel et moi est vraiment...il est peut être plus sexy que moi c'est vrai, je me sent "ancien" sur le coup. 

Damon: je suis plus un enfant papa.

Derek: tu semble avoir quinze ou peut être seize ans, l'age bête..alors non t'es pas un enfant et non t'es pas adulte non plus.

Damon: je pense que j'ai encore un petit creux.

je buvais mon café tous en l'observant, Damon s'avançait vers le panier de fruit attrapant une banane directement j'en plissais les yeux. Il va pas oser? je disais le suivant du regard, il s'installait devant Abnar épluchant sa banane. Si il le fait, il s'amusait à léchait le bout et tous le tralala! sa il tient pas de moi! Gabriel adore jouer les petit allumeur pour me mettre bout, bon il est vrai que parfois je joue se petit jeu mais...pauvre Abnar il ne sait plus comment se mettre.

Derek: le but d'un fruit est de mordre dedans.

Il me souriait avant de se décider à prendre une première bouché.

Damon: je savourais le goût.

Derek: bah voyons.


pendant que mon fils jouait les petit allumeur, Tyrion bougeait dans son sommeil sentant l'odeur du café. Il tendait la main à côté de lui pour sentir Valas, mais la place était libre. Il ouvrait les yeux pour y regarder, valas était surement partit de bonne heure pour s'occuper de ses affaires. Il se redressait lentement se grattant les cheveux avant d'être brusquement pousser contre le lit.

Tyrion: hein? valas?

Il regardait autour de lui mais voyais personne, il tentait à nouveau de se lever mais de nouveua repousser contre le lit.

Tyrion: oh toi espèce de...

Il sentait une main serrant sa gorge l'empêchant d’émettre le moindre son de plus, Alastor se faisait visible.

Alastor: je ne pourrais jamais abusé de toi, t'es vraiment pas mon type.

Tyrion fronçait les sourcils tentant de se dégager.

Alastor: et ton dieu protecteur n'est pas la, quel veine.

Il fit apparaître une première m'arme l'enfonçant dans sa gorge pour détruire ses corde vocal, Tyrion crachait du sang n'étant plus capable de parler et encore moins appelé à l'aide.

Alastor: on va bien s'amuser tous les deux.

Alastor passait ses doigts sur la bouche de Tyrion récupérant le sang et y dessina un premier symbole sur son front. Tous son corps se figeait incapable de bouger, le démon ricanait tous en prenant sa main d'entaillant pour y laisser son sang couler en masse.

Alastor: j'ai invoqué un démon parasite qui paralise tous ton système, une vrai petit merde n'est ce pas? même ton pouvoir de régénération ne fonctionne plus. Mais tu arrive encore à ressentir la douleur, tu va te vider jusqu'à la dernière goutte sans même appelé à l'aise..juste sentir ton corps devenir plus faible, sans pouvoir mourir.

Il en riait d'extase.

Alastor: qu'est ce que sait amusant! combien de temps avant que ta petite famille se rende compte de la situation à ton avis? cinq minutes? dix? ensuite comment v'ont t'il s'y prendre pour se débarrasser du parasite..j'ai hâte de le découvrir.

Il disparu rapidement mais restant dans les parages, prêt à disparaître néanmoins si valas revenait dans les parages. Plus sensible que moi pour le sang, Damon levait en premier les yeux repérant l'odeur venant de l'étage.

Derek: c'est quoi cette tête Damon? la banane ne passe pas?

Damon: non..je sent une forte odeur de sang.

Je posais ma tasse levant les yeux, c'est vrai maintenant la distingue également. Tyler? non...Tyrion. Je me levais brusquement utilisant la téléportation jusqu'à sa chambre.

Derek: oh seigneur Tyrion!

Kira: ne le touche pas.

Derek: c'est encore se putain de démon!

Kira: oui et un autre s'en prend à lui en se moment même.

Je le regardais.

Derek: comment ça?

Kira s'approchait le regardant du plus prêt.

Kira: mon père m'a parler de cette magie noir, juste au cas ou si un jour je venais avoir affaire à celle ci. Un démon parasite l'entour en se moment même paralysant son corps se nourrissant de sa source vital. 

Kira souriait légèrement sur le coup.

Kira: se démon est très malin, un humain ordinaire serait déjà mort avec cette petite merde, mais Tyrion ne peux pas mourir. Si on le laisse faire il pourrait rester dans cette état tous le restant de ses jours.

Derek: t'es obligé de venté se démon? tu sais comment se débarrasser de ça?

Kira: oui mais je l'ai jamais pratiqué.

Derek: c'est toujours mieux que rien.

il plaçait sa main au dessus de lui parlant une langue bizarre que je pigeais pas, le démon devenait visible on dirait une sorte de serpent mais ne plus moche qui s'enroule autour de tyrion le mordant à la gorge.

Derek: c'est quoi cette horreur.

Kira l'attrapait au niveau de la mâchoire la serrant pour l'obliger à lâcher prise, cette sale bête criait tous en s'agitant dans tous les sens essayant de prendre kira pour cible. Kira tournait le regard dans une direction écrasant lentement le crane du démon jusqu'à qu'il parte en fumé.

Kira: prochain crane que j'écraserais sera le tiens démon.

Alastor plissait les yeux mécontent que tous soit terminé aussi rapidement, de plus sa présence est sentit par kira.

Derek: tu lui parle? Ou est t'il?

Kira: il vient de se téléporter à l'instant, Tyrion s'en remettra. Il est affaibli par le sang qu'il a perdu, mais c'est un demi-dieu il récupérera.

Derek: valas!

il est jamais la quand il le faut celui la!

Derek: veille sur Tyrion et fait donc disparaître se sang sinon j'arriverais jamais à ravoir le parquet.

Tyrion clignait des paupières quelque part soulagé de voir valas dans le coin.

Tyrion: tu..protège aussi bien qu'une grand mère valas.

Il bougeait lentement les mains, les effets de la paralysie se dissipait peut à peut. 

Derek: je commence en avoir plus qu'assez de se démon.

Kira: alors il faut s'en débarrasser.

Derek: comment même des professionnel n'ont pas réussit.

Kira: il m'avait pas moi.

Il aurait un idée derrière la tête?

Kira: je vais l'invoqué, il n'aura pas d'autre choix que de se montrer.

Derek: et ensuite? suffira de le tuer.

Kira: oui.

Alastor se montrait la colère sur son visage.

Alastor: je déteste se genre de rituel, on m'invoque pas comme un simple démon de bat étage, je suis pas à votre putain de service! 

Derek: tu aurais du y réfléchir avant de venir pollué ma maison de ta présence! je vais te r'envoyer rejoindre ton père.

Alastor: tu as réussis uniquement par chance, parce ta pétasse de mère s'en est mêler sans sa tu aurais échouer. Et parle pas de mon frère c'est qu'un bon a rien! son côté "humain" le rend aussi bas que le parasite que tu venez de détruire.

Derek: tu parle beaucoup trop démon.

Alastor: alors je vais agir, je baiserais chacun de tes mômes, ensuite ton mec. Qu'est ce que tu dis de ça?

Il disparu je regardais autour de moi me rendant rapidement à la cuisine.

derek: alastor est encore dans le coin et veux s'en prendre à vous.

Damon: comment on fais pour se défendre contre quelque chose qu'on vois pas.

Delic: Akio...quelque chose me touche la jambe.

hein? alastor le tirait brusquement le faisant tomber a terre et l’entraînait avec lui a travers la pièce. Delic tentait de se retenir tant qu'il le pouvait, mais le démon étiat bien plus costaud.

Delic: A l'aide!

il le lançait ensuite contre la table du salon la brisant en deux sous l'impact, Delic en tombait directement inconscient.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Jeu 31 Juil - 0:37

Bon c'est vrai, c'est plus vraiment un enfant maintenant, mais pour moi il en restera un.. car sa été bien trop vite pour que je me face à l'idée qu'il puisse déjà être adulte.. Damon semblait en tout cas, aimé être le centre de l'attention comme ça, et même que Abnar soit tout love de lui également.

Il finissait par dire qu'il avait faim, et prenait donc une banane, qu'est-ce qu'il comme idée derrière la tête encore ? Il se mettait en face de Abnar celui-ci levait les yeux pour le regarder. Après avoir épluché sa banane, Damon commençait à s'amuser avec celle-ci, la léchant tout le long et ainsi de suite, bien entendu il faisait ça pour ennuyer Abnar lui attrapait bien sa tasse détournant de temps à autre le regard mais revenait vers ce que faisait Damon à cette pauvre banane qui n'a rien demandé.

Sous la remarque que lui faisait Derek, il mordait aussi tôt Dedans.

Gabriel : On ne joue pas avec la nourriture Damon..

Je levais les yeux vers Abnar, il avait son nez enfuit dans sa tasse de café, buvant le fond qui lui restait. Il finissait par poser sa tasse regardant de temps à autre vers Damon, se demandant comment il allait réussir à conquérir son coeur.

Akio lui riait au éclat devant cette scène, il attrapait à son tour une banane qu'il dépluchait et faisait de même en regardant vers Delic et en levant ses sourcils.

Akio : Sa t'excite ?

Je plissais les yeux dans sa direction, et tapait mon poing sur sa tête, il en toussait car il était occupé de sucer sa banane à ce moment là, il tapait son poing sur son ventre pour avaler le bout de la banane, et se retournait pour me regarder en plissant bien les yeux.

Akio : Non mais ça va pas ? Ta fallut me tuer ! T'imagine la honte ? Mort étranglé en mangeant une banane !

Gabriel : de un tu ne peux pas mourir de cette façon, de deux, tu n'as cas arrêté de faire l'idiot chez moi.

Akio : Damon le fait bien lui, pourquoi je pourrais pas faire le même ?!

Gabriel : Parce que lui, il vit ici et que c'est mon fils, toi tu ne vis pas ici et tes personnes.

Il croisait les bras tournant le regard vers Derek.

Akio : je suis le frère de Derek, alors sa fait de moi ton beau frère hum, tu me dois le RESPECT.

Gabriel : Ah oui juste, j'avais presque oublié ce petit détail, quel bonheur d'avoir un beau frère comme toi Akio.

Akio : Haha je sais, tout le monde m'aime.

Gabriel : C'était du sarcasme.


Il lançait sa peau de banane en plein sur mon visage, je l'attrapais lentement du bout des doigts, je crois qu'on ne s'entendra jamais tout les deux.

Et dire pendant qu'on faisait notre petite chamaillerie, Alastor avait profité de l'absence de Valas pour s'en prendre à Tyrion et se venger de ce qui'l a tenté faire en mettant Valas sur son dos. Il se retrouvait paralysé sur le lit, et la gorge bien entaillé, ce qui l'empêchait de crier, et même de respirer correctement, il se vidait juste de son sang petit à petit mais ne pourrait jamais en mourir.

Il ne fallait pas longtemps à Damon pour qu'il se rende compte de cette forte odeur de sang, étant un vampire. Il nous le faisait part, moi je regardais derek qui se téléportait jusqu'à lui. heureusement que Kira arrivait jusqu'à lui pour l'empêcher de faire une bêtise, il disait rapidement la situation.

Moi j'étais resté en bas avec les autres, pour tenir Damon et éviter qu'il ne fonce vers le sang, Akio s'installait sur le bord de table regardant vers Damon et passait sa main sous son nez.

Akio : On peut dire que le sang d'un Demi-Dieu est plutôt alléchante.

Il retirait sa main pour la poser sur la table et regardait du coin de l'oeil vers Damon.

Akio : Pense à autre chose et le tour est joué, regarde, moi j'imagine à Delic qui me fait une belle petite gâterie et sa marche à tout les coups.

J'en levais les yeux, il faut toujours qu'il en face de trop celui-là.

Abnar : Si je serais un Dieu, j'aurais sentis sa présence et ce qu'il tentait de faire, je ne peux plus vous aider à présent.

Gabriel : On le sait t'en fait pas, et puis.. Où est passé Valas, il est pas censé nous protéger ?

Abnar : il a surement du avoir affaire ailleurs.

Oui juste.. Les Dieux et leurs responsabilités. Une fois qu'ils avaient réussit à détruire le démon, Tyrion allait pouvoir se remettre de tout ça, mais il allait lui falloir un peu de temps. Near était au loin, il n'avait jamais quitter son frère, malgré qu'il ne se montrait pas, il le surveillait à sa manière étant la seul personne dont il était lié pour lui.. Dont il avait toujours tout vécu en semble. Il ne pouvait malgré tout pas être comme lui, et pardonner Teijo, ni tenter de s'entendre avec Derek et sa famille.. Donc nous.. Il était plus solitaire, il avait toujours autant du mal depuis qui'l avait retrouvé ses sentiments, il ne savait plus ce qu'il était censé faire à présent.

Il camouflait à chaque fois sa présence pour ne pas qu'ils puissent sentir qu'il était là, même pour son frère sinon il l'aurait déjà vu depuis bien longtemps. Il était accroupit sur le toit, jouant avec les graviers qui s'y trouvaient tout en regardant ce qu'il se passait, sa rappelait que c'était ici qu'ils observaient la première fois Derek et qu'il s'en était prit à moi avec ses maudits graviers.

Il les serrait bien dans ses mains, ceux-ci se retrouvait en état de poussière, Kira semblait bien sentir la présence de Alastor dans les lieux. Derek appelait aussi tôt Valas, il finissait par apparaître regardait vers Derek mais baissait les yeux ves Tyrion, son regard changeait voyait dans quel état il se trouvait.

Valas : Qui a osé ?!

Il s'avançait vers Tyrion pour se mettre à côté de lui, bien entendu celui-ci ne tardait pas à lui faire une remarque.

Valas : Je vais te montrer si je suis une grand-mère.

Il glissait sa main contre la sienne voyant qu'il tentait de la bouger.

Valas : Ne bouge pas de là, le temps que tu récupères.

Kira avait la même idée que Valas et donc, de se débarasser de se démon, il semblait avoir une idée.. En l'invoquant, Alastor ne semblait guère content qu'on le face apparaître de la sorte. Moi je trouvais que sa durait longtemps, je levais les yeux vers le haut, je devrais peut-être aller voir ? J'utilisais donc mes ondes afin de voir s'il allait bien, et je ressentais toujours Derek, accompagné de Kira, et Tyrion ainsi que Valas qui était revenu.. Donc ça va.. Mais il y a également Alastor, j'arrive à ressentir cette forte magie noir..

Valas : Toi espèce de petite merde, je vais te démolir d'avoir osé toucher à ce qui m'appartiens !

Il allait s'avancer vers lui, mais après avoir lancer ses menaces il disparaissait, il en rageait dans ses dents. Derek descendait rapidement pour nous retrouver, car il avait menacer qu'il s'en prendre à ses enfants mais également à moi.

Et pourtant, il s'attaquait en premier à Delic, Akio se levait le voyant emporter ainsi.

Akio : Delic !

Gabriel : C'est le démon.

Il avait une grande force, Abnar se levait également, mais ne pouvait rien faire malgré tout. Moi je courrais dans l'autre pièce pour aider mon frère, il avait brisé la table du salon, et Delic était inconscient.

Gabriel : c'est pas vrai.

Near apparaissait à l'instant, au début je ne le reconnaissais pas, il levait la main utilisant, de la lumière blanche apparaissait éclairant toute la pièce, c'était de la magie blanche, ce qui faisait apparaître le Alastor et le rendait plus faible.

je reconnaissais seulement son visage..

Gabriel : Near ?

Le deuxième jumeaux, le frère de Kira.. Il marchait jusqu'à Alastor l'attrapait par le visage pour le regarder.

Near : Tu te crois tout permis, c'est toujours pareils avec vous les démons, vous vous croyez supérieur à tout le monde.

Il posait la paume de sa main sur son ventre, envoyant un aura blanchâtre qui pénétrait son corps et traversait de l'autre côté. Il le lâchait, était bien affaibli et blessé par la magie blanche, il allait devoir s'en aller aux Enfers pour se régénérer.

Moi je pensais qu'il avait réussit à s'en débarrasser pour de bon, je m'approchais de mon frère pour voir s'il allait bien, Akio courrait lui aussi vers lui, mordait dans sa main pour lui faire boire son sang afin qu'il guérisse.

Gabriel : Merci.

Je regardais vers near à cette instant, il détournait le regard.

Near : Ne me remercie pas, une fois qu'il sera guéri, il reviendra pour se venger.

Gabriel : Alors il n'est pas mort.

Near : C'est le fils de Satan, tout ceux qui ont de son sang ne peuvent pas mourir, il revienne à la vie en enfers, mais vous serez tranquille pendant un petit moment.

Gabriel : Où as-tu appris la magie blanche.

Il regardait vers Derek, Kira et tout les autres qui arrivait.

Near : Teijo nous a donné toutes sortes de pouvoirs inimaginable, la magie noir et blanche en font partie.

Il regardait bien vers Kira, Akio tenait DElic dans ses bras, car il se réveillait doucement grâce à son sang.

Near : Je vais partir.

Gabriel : Tu devrais rester, ton frère se demandait où tu étais passé, et Derek également, on n'a plus de nouvelle de toi depuis que tu as récupéré tes sentiments.

Near : Et bien.. je vais bien.

C'est faux et sa se voit, il plissait les yeux montrant qu'il mentait.

Valas : Pourquoi tu ne m'as pas laissé me débarasser de ce démon ?!

Gabriel : Fallait être plus rapide Valas et puis.. Tu as été trop lent.

Valas : Lent moi ?! Je m'occupais de Tyrion !

Oui bien entendu, j'en détournais le regard.. Au moins les choses se sont un peu arrangé, on sera un peu tranquille de Alastor, enfin, du moins je l'espère pour longtemps.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Ven 1 Aoû - 22:42

Delic se retrouve inconscient et surement avec quelques os casser vu l'état de la table à manger, pas moyen de savoir ou se trouve se démon pour lui mettre une bonne raclé. Quelqu'un pourtant savais comment s'y prendre et apparu dans la pièce entouré d'une magie blanche. Alastor en sentit sa force se baisser et fut obliger de se mettre à jour.

Alastor: espèce de sous merde!

il plissait les yeux cachant son visage de ses lumières, se qui laissa Near le bon plaisir de l'attraper par le visage.

Alastor: je vais te réduire en miette misérable prêtre!

Near le transperça le corps par cette même magie, Alastor en poussa un cris à la fois de douleur mais surtout de rage et disparu dans les flammes retournant au enfer.

Derek: j'aurais du y penser, la magie blanche.

Kira: je connaissais cette faiblesse, mais je la manipule pas aussi bien que mon frère.

Est ce un pur hasard qu'il passait par la? Kira s'avançait dans sa direction pour lui faire face.

Kira: Trouvons nous un endroit tranquille pour discuté.

il posait sa main sur son épaule pour se téléporter avec lui jusqu'à sa chambre et marchait jusqu'à sa fenêtre regardant par celle ci.

Kira: sa fait combien de temps que tu m'observe? tu n'étais pas la par pur hasard.

Il sortait une clope tous en le regardant du coin de l'oeil.

Kira: tu as pourtant pris soin à camouflé ta présence pour ne pas que je te repère.

Il en plissait les yeux sur l'instant.

Kira: pour quel raison? me fuirais tu as présent? je t'effraie?


Pendant qu'ils sont entrain de régler leurs compte, Tyrion nous rejoignait se tenant au mur pas encore remis de son agression.

derek: tu devrais rester coucher Tyrion.

Tyrion: je suis pas un putain de malade.

Derek: non ta juste été poignardé, vidé de ton sang et possédé par un démon parasite..c'est pas si grave.

Tyrion: tss!

il en détournait le regard assez frustré de c'être fait si facilement avoir, puis regardait vers Valas.

Tyrion: je suis recouvert de sang, j'ai besoin d'un bain..tu viens? et à la place de me critiqué "papa" surveille ton fils, il vient de partir discrètement.

Il se téléportait directement après avoir fini sa phrase, je me tournais vers la chaise où Damon était assis et en effet il a disparu. 

Derek: c'est pas vrai, ou est ce qu'il est partit celui la?

Avant qu'on s'occupe du "cas damon" Tyrion réapparaissant dans la salle de bain se faisait couler un bain avant de se déshabiller. Valas apparu également n'ayant pas refuser l'invitation, Tyrion boudait encore néanmoins.

Tyrion: mon père se fou carrément de ma gueule, comme ci il aurait pu mieux s'en sortir que moi.

il rentrait dans la baignoire tapant sa main à la surface de l'eau, il prit une grande respiration appuyant sa tête contre le torse de valas.

Tyrion: il se retrouve toujours dans les pires merdes, j'aurais le loisir de me foutre de sa gueule aussi.

Il se tournait ensuite pour le regarder avec le sourire.

Tyrion: tu devais me prouver que tu n'es pas aussi lent qu'une grand mère?

Il passait ses mains autour de sa nuque pour l'embrasser.

Arès: Valas! sort de la, on doit discuté d'une chose importante.

Tyrion levait les yeux sur le coup vraiment agacé.

Tyrion: super manquait plus que lui!

Arès: lâche ta petite femme et sort Valas!

Tyrion: petite femme?

il se dégageait de lui s'appuyant contre le rebord de la baignoire.

Tyrion: il peut causer, il est plus chiant qu'une femme qui a ses règles.

arès: j'entend!

Arès levait les yeux vers valas se décidant enfin de sortir.

Arès: j'ai une grande nouvelle pour toi, Zeus a finalement accepté de te montrer en grade mon fils. Tu deviendra le dieu de la terre, responsable des séismes et volcan. Mon travail à porter ses fruits, Héphaïstos est actuellement occuper de forgée ton arme. J'ai été dur durant ton apprentissage, mais cela en valait la peine. 

Tyrion: écoutant leurs conversation souriait, valas sera enfin récompensé par ses efforts lui qui a attendu ça toute sa vie.

Arès: il a pourtant une condition à se privilège Valas, tu devra te trouver une déesse pour engendré un descendance comme je l'ai fais jadis.

Il levait la main vers la porte.

Arès: et de débarrasser du super flux.

Tyrion était choqué sur le coup et avait presque envie de se noyer dans sa baignoire.

Arès: tu n'auras pas deux fois cette chance Valas, alors oublie tes petit jeux et montre toi comme un dieu digne de se nom. débarrasse toi des choses futiles et va de l'avant.

Il se téléportait ensuite, Tyrion sortait de la baignoire attrapant un serviette et sortit.

Tyrion: tant mieux, j'aurais plus besoin de te supporter avec tes mauvaises manière!

il s’enfermait dans la chambre se pinçant les lèvres pour retenir ses larmes qui lui montait malgré tous aux yeux.

Nous ont était sortit espérant retrouver Damon, avec son passage adolescent j'ai déjà peur qu'il fasse des bêtises. Abnar a insisté pour nous accompagner, pas étonnant vu qu'il est fou amoureux de mon fils.

Derek: alors réfléchissons, j'ai..quinze ans et frimeur à souhait ou est ce que j'irais? les boîtes de nuit son fermé à cette heure ci.

delic: au collège?

J'avais oublié qu'ils étaient venu aussi tous les deux.

Derek: et pourquoi il irait la?

Delic: les lycéennes avec leurs petit uniforme.

Je plissais les yeux, quelque chose me dit que cette idée ne lui vient pas par hasard.

derek: c'est pas bête.

Je faisais demi tour du coup avec la voiture allant jusqu'à l'école la plus proche, Damon était déjà devant le bâtiment entouré de plusieurs lycéenne.

Derek: bonne pioche Delic.

mon fils est un vrai dragueur et il arrive déjà à faire rire ses filles, je pense qu'il est même plus doué que moi. Je sortais de la voiture marchant dans sa direction, Damon me repérait et en fit déjà la grimace.

Damon: qu'est ce que tu fais la?

Derek: c'est plutôt à moi de te poser cette question.

lycéenne: un ami à toi Damon?

Damon: mon paternelle.

Elles en posaient leurs mains sur leurs bouche étonné.

Lycéenne: il est super jeune!

J'en souriais tous fier sur le coup.

Damon: nan il est pas si jeune que ça enfaîte.

je retirais mon sourire l'attrapant pour le ramené à la voiture.

Damon: qu'est ce que tu fou!? je discutais!

Derek: et bien tu discutera dans la voiture!

Je le faisais entré et repris le volant.

Damon: je suis déjà étouffé par mes vieux!

derek: traite moi encore de vieux et je te foutrais ma veille mains sur tes fesses Damon!

du coup il s'avançait vers Gabriel espérant négocier avec lui.

Damon: dit quelque chose! j'étais juste entrain de discuté, j'ai rien fais de mal.

Derek: oh non! essaye pas d'utiliser ton père! j'ai vu quand tu le parlais les canines sortie! tu me prend pour un débile ou quoi? j'ai directement vu se que tu avais en tête.

Damon: qu'est ce que tu peux savoir se que j'ai dans la tête?

Derek: parle moi autrement Damon.

Il ne dit plus rien regardant juste par la vitre et ouvrit brusquement la porte pour s'y échapper. Je freinais brusquement sortant de la voiture.

Derek: Damon!

il était déjà loin, je frottais mon visage tentant de garder mon calme.

Derek: je préférais encore entendre ses hurlements de nourrisson ou encore changer se couches.

je remontais dans la voiture ne pouvant pas non plus rester en plein milieu de la route.

Derek: il te ressemble Gabriel!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Sam 2 Aoû - 1:12

Near regardait en direction de Kira et de Derek qui disait qu'ils auraient du penser à la magie blanche, que c'était sans doute la seul pour anéantir un démon, leurs point faible, étant le fils de Teijo et un prêtre par la même occasion, il maîtrisait bien mieux la magie blanche que son frère Kira.

Kira demandait d'ailleurs à Near qu'il puissent tout deux discuter en tête à tête, il en détournait légèrement le regard se doutant bien qu'il allait vouloir discuter avec lui. Car il avait disparu depuis un petit moment mais restait malgré tout proche de lui sans qu'il le sache, car son unique but c'était lui et il désirait le protéger.

Celui-ci lui faisait face, il le regardait du coin de l'oeil le laissant poser sa main sur son épaule pour le forcer à se téléporter jusqu'à sa chambre, il regardait celle-ci avant de revenir vers lui puisqu'il commençait à poser des questions. Il se tournait vers lui, le regardant regarder à travers la fenêtre et l'écoutait en même temps.

Near : Tu sais très bien que se n'est pas le cas, pourquoi est-ce que tu m'effrayerais hum ?

Il s'installait sur le bord du lit posant ses mains sur ses cuisses et en serrant le tissu de son jeans regardant droit devant lui.

Near : Je ne peux tout simplement pas être comme toi, j'avais un but lorsque j'étais encore auprès de Takuma, je ne me tracassais de rien, je ne pensais qu'à moi et à moi seul lorsque Teijo ne m'avais pas rendu ses sentiments.

Il fronçait légèrement les sourcils posant une de ses mains près de son coeur serrant son t-shirt.

Near : Je n'arrive tout simplement pas à m'habituer à ce nouveau moi, à ses "émotion". Je ne suis pas comme toi qui peut passer à autre chose. Et j'ignore comme tu arrive à pardonner à Teijo et même Derek, moi, quand je les vois, je ne ressens que..

Il détournait le regard ignorant comment l'expliquer, il soupirait retirant sa main pour la remettre sur sa cuisse.

Near : Que de la colère et de la haine envers eux, c'est sans doute une sensation bien pire que si je n'aurais pas récupéré ses émotions. J'ai envie de leurs faire payer tout ses années dont ils nous ont fait souffrir, d'où ils nous ont transformer en des monstres sans coeur. Je sais ce que tu vas dire, Derek n'y est pour rien, mais pour moi si, il y ait pour quelque chose, il savait ce que Teijo nous ferait, quel était son but, et il s'en moquait, il nous a laissé là bas pourrir comme des merdes, tout en continuant sa petite vie tranquille sans avoir de remord à l'idée que pendant qu'il était bien heureux de son côté que nous on souffrait le martyre !

Il se levait se mettant dos à lui.

Near : ET pour Teijo, qu'il ait récupéré ses sentiments sous la punition de cette Déesse et qu'il s'en veuille et qu'il ait des remords ne changent rien pour moi non plus, comme Derek, il a fuit et nous a laisser là-bas crever lentement ! Ensuite, lorsqu'on se remontre devant lui, il décide tout d'un coup d'avoir une petit âme de bompté et de nous soit disant sauver en nous faisant revenir nos sentiments ? Se ne sont que des putains de mensonges dont je n'y croirais jamais ! Je les détestes tout les deux et j'aimerais qu'ils subissent sont qu'on a subit durant toute ses années.

Il se tournait légèrement pour le regarder.

Near : Tu es le seul pour qui j'ai une raison d'exister, mais je n'appouvais pas tes idées, laissez une seconde chance à TEijo et vivre sous son toit, c'était trop pour moi, je ne pouvais pas te suivre, voilà pourquoi je suis partis de mon côté, mais je revenais à toi, désirant te protéger si jamais tu aurais besoin d'aide.. je ne pouvais non plus vivre aux côté de Derek et lui pardonner lui aussi se serait des mensonges, et à chaque fois que je verrais leurs visages, je n'aurais envie que de leurs montrer tout ma rancoeur en leurs donnant une bonne leçon.

Il s'approchait de lui pour lui faire face.

Near : C'est ce que vous attendiez de moi lorsque vous avez eu l'idée de me redonner mes émotions  ? Vous pensiez que j'allais pouvoir revivre tranquillement, être pardonner tout ça, passez à autre chose, aimer des personnes et ainsi de suite, tout ce que vous avez fait était de remplir mon coeur de haine, voilà tout ce qui a changé. Je désire la vengeance.

Il plissait les yeux.

Near : Teijo a bien accomplis ce qu'il a dit, il est revenu dans notre ancienne demeure, il a libéré tout le monde, tous nos frères en leurs redonnant leurs sentiments, mais il les à laisser pourrir là-bas en les laissant vivre seul dans ses nouvelles condition, j'ai été les retrouvé, je leurs ais donné une nouvelle vois, ils me suivent, et sont du même avis que moi, ils désirent eux aussi vengeance, et ce, en élimant Teijo pour de bon et toute les personnes qui ont osés nous laisser pour mort, et qui font de même dans d'autre endroit. Rejoins-nous mon frère.  

Il tendait la main dans sa direction, le regardant bien désirant qu'il suive ses principes.


****


On était entrain de discuter, on était soulagé de savoir qu'on était débarrassé de se démon pour un moment, c'était grâce à Near à et ses pouvoirs, heureusement qu'il était là, bien je pense comme Derek, et je doute que se soit un pur hasard.. Sa faisait un moment que Kira n'avait plus eu de nouvelle de lui et qu'il ignorait où il se trouvait et comme par hasard il apparaît quand justement il avait besoin de lui.. ? Au fond, Near a toujours été là, à surveiller son frère pour venir à l'aider si il aurait eu des soucis comme aujourd'hui avec se démon ne possédant pas bien la magie blanche comparé à lui.

On tournait le regard vers Tyrion qui arrivait, Derek disait qu'il était trop affaibli encore pour qu'il se lève, Tyrion s'énervait, n'aimant pas être aussi affaibli comme ça. Valas le regardait bien du coin de l'oeil vu qu'il lui demandait à ce qu'il l'accompagne dans son bain.

Valas : Bien je viens.

Il se tournait pour regarder Derek alors que Tyrion lui disait que Damon s'était fait la belle, j'en faisais des grands yeux fouillant toute la pièce et effectivement, il était belle et bien partis !

Abnar : Je ne l'ai même pas vu s'en aller..

Valas suivait Tyrion jusqu'à la salle de bain par téléportation puisqu'il utilisait cette méthode qui était moins fatigante que de s'y rendre à pied. Il le regardait remplir la baignoire et se déhsabiller devant lui, il le regardait bien avec intérêt de son corps nu et avait déjà des pensée perverse en tête.

Il le laissait entrer en premier dans le bain, il faisait disparaître ses vêtements par téléportation et entrait à son tour. Il l'écoutait rouspetté à propos de son père, il le serrait bien contre lui passant ses mains autour de son torse et le tirait contre lui glissant ses lèvres contre sa nuque.

Valas : Il ne pourrait s'en sortir mieux que toi, car, comparé à lui, toi tu possèdes du sang de Dieu dans tes veines. Et puis, il s'agit d'un démon du rang supérieur, le fils de Satan et l'un des plus puissant qu'il soit. Je reste néanmoins hors de moi à l'idée que se soit le fils de ce vieux prêtre sénile qui s'en soit débarrassé, je n'ai eu le temps de lui séparer sa tête de son corps, bien que cela n'aurait rien changé, il aurait réapparu en enfers mais j'aurais eu de la satisfaction à le faire.

Il ricanait.

Valas : Ta raison, t'auras bien l'occasion de se foutre de Derek, lui et sa famille est maudite, il lui arrivera toujours quelque chose..

Il plissait ensuite les yeux de son commentaire, il glissait sa main sous l'eau, enfonçant un doigt en lui, tournait le regard pour le regarder.

Valas : JE peux te prouver que je suis le meilleur Dieux qui soit, et non une "grand-mère", quand tu le veux.

Il faisait des mouvements tout en envoyant son aura et souriait car Tyrion l'attrapait contre lui et l'embrassait la nuque, mais s'arrêtait, mécontent et les sourcils bien froncé entendant la voix de son père.

Valas : Non mais qu'est-ce qu'il fou ici ?!

Il tentait de l'ignorer, et continuait ce qu'il faisait, mais lorsqu'il ne lâchait pas l'affaire et qu'il disait de lâcher sa petite femme, il en râlait bien et finissait par se retirer de Tyrion et se redressait d'un coup sec.

Valas : Raaah ! C'est bon j'arrive !

Il se fichait de sa nudité et ouvrait bien la porte devant son père.

Valas : Je t'écoute ?!


Il le regardait bien dans les yeux écoutant tout ce qu'il disait avec surprise, il n'en revenait tout simplement pas.

Valas : Le Dieu de la terre.. ET ma propre arme ? Pourquoi un si grand changement ?

Il plissait les yeux refermant la porte derrière lui sous cette condition.

Valas : Epouser une Déesse et engendrer des enfants ?! Je vais devoir supporter une femme et les pleures d'enfant ?

Et se n'était pas tout, il devait également se débarrasser de Tyrion, il tournait légèrement vers la porte sachant qu'il parlait de lui, il le regardait à nouveau du coin de l'oeil.

Valas : C'est une mauvaise plaisanterie ?

Il n'aimait pas du tout qu'on lui dicte quoi faire, il serrait les poings car il avait toujours désiré cela, que sa place soit bien plus importante mais l'idée de devoir se débarrasser de Tyrion ne l'enjouait pas du tout.

Il se taisait laissant son père parler, celui-ci se téléportait ensuite une fois qu'il avait dit tout ce qu'il avait à dire, il rentrait dans la salle de bain pour retrouver Tyrion et bien entendu celui-ci avait tout écouté. Il gardait sa fierté, disant qu'il n'aurait plus le besoin de le supporter, mais bien entendu il n'en pensait pas un mot.

Il allait s'enfermer dans sa chambre, il en levait les yeux aux ciels tout en passant sa main sur son visage.

Valas : Il est pire qu'une femme en réalité !

Il se téléportait pour arriver jusqu'à sa chambre, le poussant contre le mur et claquait sa main contre celle-ci pour ne pas qu'il l'évite, il le regardait bien dans les yeux surprit de voir des larmes dans les siens.

Valas : Es-tu idiot ?! Certes j'ai désiré se statut durant très longtemps, qu'on prouve ma valeur. Mais je déteste par dessus tout qu'on me dicte quoi faire, je n'épousera pas de Déesse, n'engendrait pas d'enfant et me débarrasserait encore moins de toi juste par leurs envie ! S'il désire que je devienne le Dieu de la terre, c'est qu'ils ont besoin de moi pour se statut car il n'en existe pas encore ! Alors j'agirais selon mes envies et non celle de mon père !

Il détournait le regard.

Valas : De toute façon, j'en serais incapable, je ne peux faire autrement, car je suis imprégné de toi, tout comme Abnar l'a été avec Derek et l'est avec Damon à présent. Il m'a fallut du temps pour me faire à cette idée, et tu es à présent le seul au courant avec Abnar.

Il revenait dans sa direction, l'attrapant par le bras pour le pousser sur le lit et se mettait au dessus de lui attrapant son visage pour qu'il continue de le regarder.

Valas : Cesse de pleurnicher comme une femme à présent, je n'ai pas l'intention de te laisser parce que m'on père m'en donne l'ordre.

Il l'embrassait tout en glissant sa main sur son entre jambe pour la lui caresser et le masturber. Il le tournait pour qu'il se retrouve sur le côté, et se mettait derrière lui dans la même position, il embrassait sa nuque et le serrait bien contre lui tout en le pénétrant, il faisait déjà des mouvements tout en suçant sa nuque entre ses lèvres.

Valas : Tu es à moi, et je ne te laisserais à personne d'autre.

Il glissait des doigts tout le long de son torse et lui pinçait son tétons, il la descendait ensuite pour continuait de le masturber en même temps qu'il lui donnait des coups de reins.


***


Pendant que nous on était occupé à chercher après Damon, qui s'était fait la belle, profitons de notre inattention. Abnar avait insisté pour nous accompagner bon pas étonnant étant donné qu'il aime notre fils.. Akio était également là avec Delic, il tournait le regard vers Derek sachant parfaitement que plus il grandirait et plus Damon aurait l'envie et la curiosité de goûter à du vrai sang humains, en pleine gorge.

Derek tentait de se mettre dans sa peau afin de réfléchir où il aurait pu aller.. Je réfléchissais mais Delic donnait une réponse qui n'était pas idiote.. Oui il pourrait se rendre au lycée pour voir des lycéenne en petite jupe, elles sont souvent pas si innocente que ça à cette âge là.. Je me souviens lorsque je m'y trouvais, elles n'arrêtaient pas de courir et draguer les mecs qui les attiraient, je dois dire que j'en faisais partie, j'étais le gars mystérieux, solitaire, intelligent de la classe et elles aimaient ça et on peut dire que j'aimais ça moi aussi, c'était le bon vieux temps.. Enfin, pas pour dire que je regrette se présent, mais je me rend juste compte à quel point j'ai vieilli.

Gabriel : Oui se n'est pas idiot, allons y, de toute façon.. On a pas vraiment d'autre piste.

Akio : Et je pourrais regarder les petites lycéenne moi aussi haha.

Il frottait ses mains et regardait ensuite vers Delic faisant un geste de la main.

Akio : Mais je plaisante voyons, ne fait pas cette tête là !

je ne sais pas comment Delic peut arriver à le supporter, moi je ne serais pas rester avec un mec de ce genre en tout cas.

On se rendait donc jusqu'au lycée, et il était belle et bien là, on a eu de la chance sur ce coup.. ET regardez le, il semble bien attirer les filles, un groupe de filles était tout autour de lui et Damon semblait bien aimé qu'elle puisse être ainsi interessé à lui.

Derek se rendait rapidement jusqu'à lui, et tout comme moi, il avait remarqué ses petites canines qui était sortit, il était évident qu'il allait craquer d'un moment à un autre, qu'il allait choisir la fille qui lui semblait la plus facile pour y goûter son sang.

Heureusement qu'on arrive à temps pour empêcher qu'il face ce genre de bêtise.. Les filles se demandait aussi tôt qui était Derek, moi je l'attendais près de la voiture regardant en dehors pour voir s'il allait s'en sortir tout seul. Akio lui restait dans la voiture, chipotant à Delic, il s'approchait de lui, son bras autour de sa nuque et glissait sa main sur son entre jambe profitons qu'on avait le regard ailleurs.

Akio : J'ai de vilaine pensée qui me vient à l'esprit, alors vite se soir pour que je les assouvisse.

Lorsque Damon disait que s'était son père, les filles n'en revenaient pas, car il était très jeune. Derke finissait par le ramener dans la voiture, et Damon ne semblait guère apprécier qu'on le ramène avec nous, Akio le regardait s'asseoir à côté de lui il boudait, moi j'entrais dans la voiture m'installait sur le siège passager à côté de Derek.

Gabriel : Il ne faut pas partir comme ça, sans nous en faire part Damon ! On s'inquiétait ! Et on a rien pour être en contact avec toi, va savoir ce qu'il allait t'arriver..

Akio : J'ai deux téléhone portable, je n'ai cas lui en filer un.

Il sortait son deuxième et le tendait à Damon, il n'était pas censé être de notre côté celui-là ?! Au fond, sa lui plaît bien que Damon se rebelle, car sa lui rappelle le temps avec Derek. ET puis, il y a toujours une partie de lui qui tient toujours à s'amuser, faire le con et faire la fête.

Derek disait clairement les choses, et parlait de ses intentions auprès de ses filles, de goûter à leurs sang, au moins à l'une d'entre elle, j'étais d'accord avec lui sur ce coup là.

Akio : je vous l'avais dit que les poches de sang marcheront un temps.. Et vu qu'il grandit vite et bien sa n'aura pas durer très longtemps, il est normal qu'il désire autre chose que ça, car se n'est pas aussi succulent.

Gabriel : Tais toi Akio, tu vas lui donner des mauvaises idées en tête.

Akio : Il les avait déjà bien avant que je n'en parle.

D'ailleurs il venait de profiter qu'on était à l'arrêt pour sortir de la voiture et nous échapper.

Akio : ET bien, il est partis.

Derek en sortait de la voiture pour voir où il était partis, mais les gens derrière klaxonnait vu qu'on bloquait le chemin.

Gabiel : ME ressemble ? Je n'étais pas comme ça moi, j'étais bien obéissant, faisant des études comme mon père le voulait sans fugué.

Akio : Ouep, il a pas tord, il n'est pas aussi coincé que Gabriel, moi je trouve qu'il a tout de toi Derek.

Je plissais les yeux, comment ça, pas si "coincé" ? Abnar sortait de la voiture.

Abnar : Je vais le retrouver.

Il courrait dans la direction où il l'avait vu partir, je le regardais sur le coup alors que Derek tentait de trouver un endroit où se garer.

Gabriel : Abnar n'a plus de pouvoir, comment il arrivera à le retrouver.. Il va surtout de perdre et puis je doute qu'il pourra l'arrêter.

Akio : Peut-être en lui donnant un coup de corne pour l'assomer haha..

Gabriel : Akio, si c'est pour dire tes bêtise pareil, je préfère que tu te taises.

Akio : Aucun humour, c'est décevant.

On avait enfin trouver une place où se garer, je sortais le premier et attendait Derek, Akio passait son doigt sur le bout de sa langue et levait, je le regardais avec des petits yeux.

Gabriel : Je peux savoir ce que tu fais ?

Akio : c'est une technique pour le retrouver.

Gabriel : Cette technique est pour savoir le sens du vent.

Akio : Ah oué ?

Gabriel : Oui.

Akio : je le savais.

Il mettait ses mains dans ses poches et partait d'un côté.

Akio : On se sépare, on aura plus de chance, Delic et moi  on va dans cette direction.

Gabriel : Bien, nous on va par là.

On marchait tout les deux.

Gabriel : Je ne pensais pas que sa serait aussi difficile, Tyler nous a fait une crise d'adolescence mais pas comme ça..

je me tournais pour regarder Akio et Delic au loin, je fronçais les sourcils, il vient d'entraîner Delic dans un bar, il se fou vraiment de nous !

Gabriel : Akio est vraiment ton frère ? Car il ne te ressemble en rien, je doute qu'il est partis dans se bar pour espérer trouver Damon mais plutôt pour remplir sa pense d'alcool.

Abnar avait plus de chance, ayant vu dans quel direction il se rendait, il finissait par le retrouver, il l'attrapait le bras pour qu'il se retourne.

Abnar : Damon, arrête toi.

Il reprenait son souffle, n'ayant pas l'habitude de se sentir comme ça, épuisé d'avoir du courir.. En étant un Dieu, il ne pouvait ressentir ce genre de symptôme. Il finissait par se redresser pour bien le regarder.

Abnar : Si tu désires te nourrir, trancher ta soif de sang.. Alors fait le sur moi, il y aura moins de risque que tu viennes à me tuer et puis.. J'aurais sans doute un sang qui te plaira bien plus que les autres, étant donné je suis un Dieu.

Il lui faisait un sourire posant sa main sur son visage et s'approchait bien de lui pour lui tendre sa nuque.

Abnar : Bien que en théorie, je n'en suis plus un.. Vas-y, sert toi.

Il fermait les yeux le laissant choisir.

Abnar : Sache que tes parents ne désirent pas te tenir enfermé.. Mais ils s'inquiètent tout simplement pour toi, tout comme moi..

Bien que la théorie de Abnar n'était plus trop juste, il disait qu'il n'y aurait aucun risque s'il se nourrissait de lui, ce qui est faux.. Etant donné qu'il n'est plus qu'n mortel, il peut sans doute mourir d'avoir perdu trop de son sang.

MAis Zeus avait fait en sorte de se préparer à ça, il ressentirait la mort tel qu'un mortel, en guise de punition, mais il reviendrait à nouveau à la vie sous la peau du Dieu qu'il a toujours été.. Il n'aurait jamais pris autant de risque en laissant son fils mourir d'une quelconque façon.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Sam 2 Aoû - 22:54

Kira laissait exprimé son frère, même si il tente de changer du mieux qu'il peut. Il est vrai que Kira comprend les paroles sortir de sa bouche, il n'a pas oublié toutes les souffrances qu'il a enduré et encore moins à cause de qui cela c'est produit. Pourtant Kira fait abstraction des mauvais sentiments qui le ronge ne voulant pas redevenir le monstre qu'il était autre fois.

Kira: ne crois pas que j'ai pardonné aussi facilement que tu semble l'entendre Near, mais j'essaye de changer de vie aussi difficile que cela puisse être.

Les paroles de Near sont juste, si ils n'auraient pas fait surface il a des chances que j'aurais jamais fait la moindre tentative pour les retrouver tous deux. Kira finissait sa cigarette pour en reprendre aussi rapidement une autre, c'est en quelque sorte son remède contre les stress et l'anxiété.

Kira: si tu n'approuvais pas mes idées comme tu le dis, pourquoi ne m'en avoir jamais fais part? partir du jour au lendemain pour seulement cracher la vérité aujourd'hui? pourquoi Near? aurais tu autres choses en tête que dévoilé ta rancœur.

Near s'avançait vers lui dévoilant ses projets, son regard se baissait vers sa main qui lui tendait. 

Kira: voici le chemin que tu souhaite prendre? remplacer Takuma? 

il détournait le regard refusant cette invitation.

Kira: je ne retournerais plus à ses chaîne Near, la vengeance, la haine..c'est tous se qui nous a détruit et tu souhaites que j'y retourner. Je suis désolé mon frère, mais je refuse cette invitation. Je tente de changer, alors il est hors de question que je redevienne un monstre.

il lui tournait le dos regardant par la fenêtre.

Kira: peut importe le temps que sa durera, les épreuves que je vais devoir enduré..mais je me laverais de tous sentiment négative qui me ronge.

il tournait un peu la tête regardant Near.

Kira: je pensais que tu serais plus fort et suivrait le même chemin que moi, tu préfère la facilité..choisir le chemin de la haine et de la souffrance.

un homme apparu lui injectant rapidement un paralysant, Kira tombait au sol levant les yeux incapable de bouger.

Marcus: ne l'avais je pas dit? qu'il refuserait de nous suivre?

Kira: marcus...

Marcus: salut petit frère.

il tapait son pied un bonne fois pour l'assommer et le ramassait le posant sur son épaule.

Marcus: on l'emmène avec nous, on trouvera le moyen de le faire changer d'avis.

il ricanait se téléportant avec Kira jusqu'à leurs cachette actuelle ou tous les autres frères étaient rassembler.


*****

Tyrion posait ses mains sur la porte lançant un mauvais regard entendant Valas dire qu'il était pire qu'une femme en réalité.

Tyrion: si je suis vraiment pire qu'une femme qu'est ce que tu fais encore la?

Il se tournait ouvrant grand les yeux le voyant en face de lui.

Tyrion: qu'est ce que tu fais? ta pas une déesse à trouver?

Il voulait passer son chemin, mais valas le poussait contre le mur l'empêchant de passer.

Tyrion: ah c'est moi l'idiot? 

il tournait le regard ne voulant pas affronter le siens, pour Tyrion c'était évidant qu'il accepte une tel offre. Valas a attendu cette instant tous le long de son existence et maintenant que enfin se jour est arriver pourquoi il refuserait juste pour un demi-dieu.

Tyrion: comme ci ton père te laissera le choix.

Il relevait les yeux assez étonner d'entendre de tel mot sortir de sa bouche, c'est pas le genre de Valas de se dévoilé comme ça. 

Tyrion: imprégné de moi? je pensais que j'étais juste un petit jeu et rien d'autre.

Valas le tirait jusqu'au lit attrapant son visage le regardant bien, Tyrion poussait un grognement en ayant assez qu'on le compare à une femme.

Tyrion: je ne pleurniche pas! et arrête de me comparer à une femme ou je...

Valas l'embrassait avant même qu'il eu le temps de finir sa phrase, toutes ses craintes s'en volait sur le coup. Il se posait sur le côté serrant l'oreille fermant les yeux savourant cette étreinte qu'il ne pensait ne plus jamais ressentir.

Tyrion: alors ne t'éloigne jamais de moi, sinon je risque de me monter infidèle.

il dit surtout ça pour le narguer et s'assurer que jamais valas ne parte très longtemps de lui, il appuyait sa tête contre son torse se laissant emporter par ses caresses.

Arès les espionnait depuis la maison d'en face retrousser le nez de la décision prise par valas.

Gaia: comme je te l'avais dit Arès, jamais Valas ne posera le genoux à terre face à toi.

Arès: retourner chez nous Gaia:

Gaia: je ne suis pas ta servante Arès.

Il se retournait brusquement pour la gifler.

Arès: ne me parle sur se ton femme! je compte bien remédier à se problème.

elle frottait sa joue le fusillant du regard.

Gaia: que compte tu faire? Valas ne compte pas abandonner son imprégné même toi tu ne peux rien contre ça.

Arès: je suis le dieu de la guerre rien ne m'arrête! si il ne peux pas se détacher des choses futiles alors je m'y chargerais moi même.

Gaia: tu n'as pas à te mêler de ses décisions! zeus n'a jamais parler de ses conditions pour devenir le dieu de la tête! c'est toi même qui l'a prise!

Arès: je suis son père je prendra chaque décision qui s'apprendre.

Elle s'avançait pour lui faire face.

Gaia: nous savons tous deux que tu n'es pas son père.

Il la frappait sur le coup la faisant tomber à terre et lui donnait un autre coup de pied au niveau de l'estomac.

Arès: inutile de me rappelé que tu n'es qu'un putain Gaïa.

Il se téléporta la laissant à terre, elle relevait les yeux vers la fenêtre de la maison avant de se téléporter à son tour. Tyrion gémissait sous les coup de reins de valas serrant de plus en plus l'oreiller avant de jouir. 
Il ricanait sur le coup tournant légèrement la tête pour le regarder.

Tyrion: si je te connaissais pas si bien j'aurais presque cru que tu m'as fais l'amour, mais le grand valas baise et non fais l'amour n'est ce pas?

il continuait de ricaner se moquant de lui jusqu'à qu'une troupe de demi-dieu apparut dans la pièce.

Tyrion: c'est quoi ça?

Ils maintenaient valas l'empêchant de bouger pendant qu'un autre arrachait Tyrion de ses bras, il se débattait mais en vain.

Tyrion: lâchez moi!

Il se téléportait avec et les autres suivait aussi tôt, Tyrion réapparu dans uen pièce sans fenêtre ni porte. Impossible pour lui d'utiliser la magie, il tapait ses poing contre le béton.

Tyrion: laissez moi sortir merde! 

Arès apparu à ses côtés le regard plein de mépris.

Arès: tu encombrera plus valas désormais, plus jamais tu ne sortira de cette endroit. Toi et la chose que tu porte pourrirons ici pour l'éternité!

Tyrion: quoi?

Il partit aussi vite laissant Tyrion seul dans cette pièce. 

Tyrion: la chose que je porte?

Il baissait les yeux regardant son ventre.

Tyrion: oh non et merde!

Tyrion avait à nouveau la marque, il relevait rapidement les yeux tapant contre le mur.

Tyrion: laisse moi sortir espèce de taré! VALAS!

Il s'asseyait vite dans le coin de le pièce devant garder ses forces et avait surtout peur que le même accident que pour Cole arriverait. valas se doutait que son père y était pour quelque chose, alors qu'il était en route pour le rejoindre sa mère apparu face à lui posant ses mains sur ses épaules.

Gaïa: n'en fais rien mon fils, c'est tous se qu'il cherche. Commun une faute et jamais Zeus te donnera cette place que tu mérite. Je t'aiderais à retrouver Tyrion, avec l'aide...de ton père.

Elle prit une grande respiration se donnant du courage.

Gaïa: je ne parle pas de Arès.

elle posait ses mains sur le visage de valas espérant qu'il lui pardonne pour se mensonge.

Gaïa: il va m'étripé pour t'avoir dit la vérité, mais Arès n'est pas ton père..c'est Hélios le dieu du soleil. Seul arès et moi étions au courant même ton père ignore tous. c'est pour ça que Arès t'a jamais supporter sachant que tu étais le fils d'un dieu plus élever que lui. 

Elle regardait autour d'eux pour être certain que Arès ne les épie pas en doute.

Gaïa: je t'en pris allons vois Hélios disons lui la vérité, ne réplique pas au menace de Arès..montre mon fils que tu veux bien mieux que lui.

Les temps passait comme une flèche pour tyrion, il gémissait ressentant déjà les effets des contractions.

Tyrion: non! non! attend pas maintenant.


****

Comme ci Damon qui part en courant dieu sais où ne suffisait pas, voilà maintenant Abnar qui descend pour le rattraper. D'ailleurs le voir courir est assez étrange, il va dormir toute la journée demain. Pas le choix que de trouver un endroit pour me gager afin de les retrouver tous les deux.

Derek: après on dit que c'est moi qui fonce dans le tas sans réfléchir! j'aimerais pas devoir mettre des affiches partout avec la tête Abnar " dieu perdu" sérieux.

Je soupirais sortant de la voiture.

Delic: il n'est surement pas partit bien loin.

derek: mouais, un adolescent en pleine crise et un dieu qui n'en ai plus un..c'est comme chercher une aiguïlle dans une moelle de foins.

Akio et Delic partaient de leurs côté et nous du otres, j'espère que damon ne fera pas de bêtise comme tuer quelqu'un juste pour une histoire de sang. Pourquoi ses sens se sont plus développé chez lui? moi c'est très rare quand cette envie me viens. 

Derek: un enfant n'est pas l'autre Gabriel et puis comme il grandit vite, demain il sera adulte et agira mieux..enfin j'espère.

je levais les yeux vers Akio, il est pas possible celui la! et Delic qui suit les yeux fermer.

Derek: des fois je me pose la même questions, j'ai toujours connu Akio comme ça alors ses réactions ne me surprend pas. au moins avec Delic il reste juste et ne retombe pas dans de mauvaise chose. Ne vois pas toujours ses mauvais côtés, il est assez spécial comme gars, mais je suis certain qu'il aime beaucoup ton frère.

j'entrelaçais mes doigts dans les siens.

Derek: continuons nos recherches.

C'est Abnar qui le trouva le premier, Damon tournait le regard voulant continuer sa route mais il l'attrapait par le bras.

Damon: je ne compte pas retourner dans cette voiture si c'est pour ça que t'es la.

Il croisait les bras relevant les sourcils de le voir souffler comme un buffle.

Damon: ne me fais pas une crise hein!

il plissait les yeux se demandant si c'était une blague ou un piège pour l'empêcher de partir.

Damon: t'es sérieux? 

Abnar s'approchait donnant sa nuque prêt à tous donner à Damon si il le fallait, sur le coup impossible de détourner son regard de son cou.

Damon: pourquoi tu fera ça pour moi? aaaahh oui, c'est juste. T'es fou amoureux de ma personne, alors qu'il a quelque joursc'était mon père.

Il passait ses doigts sur sa nuque le petit sourire aux lèvres.

Damon: tu as peut être choisir le mauvais fils.

Il le mordait pas malgré que l'envie était plus que présente, il reculait tous en regardant Abnar avant de tourner les talons. Malheureusement on était la l'empêchant d'aller plus loin, Damon en levait les yeux désespéré.

Derek: la petite balade est terminé Damon, entre ou j'utiliserais mes pouvoirs contre toi cette fois.

Damon: tss! c'est bon qu'est ce que vous êtes lourd.

Ayant vu la scène je m'avançais vers Abnar.

Derek: qu'est ce qui ta pris? tu pense que sa l'aidera? au contraire! si il t'aurait mordu Damon aurait pu te tuer! t'es plus un dieu bordel! réfléchit avant d'agir.

Damon: ta pas confiance en moi? 

Derek: c'est en tes instinct que j'ai pas confiance Damon, laisse nous tous d'abord t'aider à contrôlé cette partie de toi.

damon: j'ai pas besoin d'aide.

Derek: il faut que tu prenne une vie avant de t'en rendre compte? ne soit pas aussi borné. Tu prétend ne plus être un enfant alors prouve le et réagis en adulte.

je passais à côté de lui regardant vers Gabriel.

Derek: allons chercher akio et delic avant de les voir danser sur les bar.

damon marchait rapidement vers abnar le mordant à la nuque essayant de me prouver que j'avais tord, mais à peine le sang toucher son palais sa pupille se dilatait comme une drogue faisant son effet.

Derek: Damon!

j'avançais rapidement vers lui pour l'essayer de le faire lâcher.

Derek: lâche le Damon tu va le tuer!

Rien affaire c'est à peine si il entend ma voix, je posais rapidement ma main sur sa tête utilisant un sort pour l'endormir. Il tombait à terre sur le coup, mais au moins cela la arrêter.  J'attrapais juste abnar posant ma main sur sa nuque appuyant pour arrêter l'hémoragie

Derek: Gabriel aide moi à le tenir.

Damon l'a mis dans un sale état, je mordais mon poignet pour lui faire boire afin qu'il guérisse. 

derek: aller abnar!

je fermais les yeux voyant qu'il ne bougeait plus.

Derek: il l'a tué.

J'étais choqué qu'un truc pareil se soit produit, je levais les yeux aux ciel en voulant à zeus sur le coup ignorant qu'il pouvait revenir à la vie à nouveau. 

Derek: Gabriel prend damon on rentre.


Je peux pas laisser Abnar ici comme ça...on rentrait à la maison je restais silencieux tous le long du trajet. Par téléportation j'installais Abnar sur le lit espérant..un miracle je cois, quand Damon réveiller arrivait dans la chambre je me levais brusquement passant à côté.

Damon: papa je...

je refermais la porte derrière moi sans même le regarder ou même lui adresser un mot, bien sûr que je lui en voulais et à moi égalemnet. je suis sans doute le père le plus nul que cette terre peut porter, j'arrive même pas à montrer le droit chemin à mes fils..j'en ai abandonner deux, un se fais carrément battre par un dieu et je reste la laissant faire, un autre se met à tuer..j'ai envie de me cacher tellement que j'ai honte.

Damon s'avançait vers Abnar le regard plein de regret.

Damon: j'ai agis comme un...abrutit, tous ça pour prouvé que mon père avait tord.

Il s’asseyait contre le mur continuant de le regard.

Damon: revient...et je te laisserais une chance, mon père me détestera si tu reviens pas.


Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Dim 3 Aoû - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Dim 3 Aoû - 5:12

Valas était donc occupé de faire l'amour à Tyrion d'une façon différente qu'habituellement, moins dure, Valas n'était pas du tout du genre à se confier, à dire ses sentiments profond, il gardait tout ça pour lui mais il avait finit par se confier à Tyrion lui disant qu'il n'avait pas de raison de s'inquiéter, il détestait déjà qu'on lui dise quoi faire, qu'on lui donne des ordres et surtout venant de son père.

Tyrion lui prévenait déjà que s'il comptait s'en aller, qu'il le tromperait et donc irait voir ailleurs, chose que Valas n'a pas envie, désirant garder celui-ci pour lui tout seul.

Valas : Tu ne me verras pas m'en aller de si tôt, compte sur moi.

Il se sentait bien mieux rassuré à présent de savoir qu'il était imprégné de lui. Son père n'était pas réellement partis, il était là depuis le début, désirant découvrir la réponse de Valas et il était bien mécontent de découvrir sa réponse qui était de garder Tyrion.

Gaïa se rendait jusqu'à lui, tentant à faire en sortes qu'il n'agisse pas de façon mauvaise de la décision de Valas, et surtout, qu'en réalité, c'était faux, Valas n'avait jamais eu besoin de prendre un tel choix pour devenir le Dieux de la terre chose que Valas ignorait.

Arès utilisait des manières horrible sur Gaïa, et Valas n'était du tout au courant que Arès n'était pas en réalité son père que c'était en réalité Helios. Il montrait toute sa colère sur Gaïa, lui donnant des coups et tout ce qui s'en suivait sur elle n'approuvant pas les idée de Valas surtout lorsqu'elle lui rappelait qu'il n'était pas son père, après lui avoir donner des coups, celui-ci se téléportait, Gaïa en fit tout autant ensuite.

Pendant cette petite entre vue, Valas et Tyrion venait de terminer, il donnait un dernier coup de reins bien à l'intérieur de lui et jouissait tout comme Tyrion qui en fit tout autant, il posait ses lèvres contre la peau de son bras savourant cette chaleur qui en sortait.

Il se ressaisissait lorsqu'il se tournait légèrement pour lui parler et lui dire qu'il lui avait fait l'amour et non baiser chose qui était étonnant de sa part. Il l'attrapait tout contre lui, ricanant malgré tout le prenant bien.

Valas : J'espère que tu as savourer, car sa n'arrivera pas souvent, j'aime me montrer sauvage avec toi et tu aimes ça aussi haha.

Il se redressait d'un coup sec voyant tout ses demi-Dieu apparaître dans leurs chambre, il en fronçait les sourcils sur le coup mécontent qu'ils viennent ainsi empiéter chez lui.

Valas : Qu'est-ce vous foutez là ?!

Il tournait le regard les voyant le tenir fermement pour l'empêcher de bouger, il tentait de se retirer de lui tout en les regardant attraper Tyrion pour l'emmener, il en poussait un cris de rage sur le coup.

Valas : Je vais vous massacrez si vous ne le laissez pas !

Il donnait un coup à l'un des Dieux qui le fit valser mais d'autre continuait de le tenir bien fermement.Mais il était trop tard, ils avaient prit Tyrion avec lui, l'emmenant loin de lui.

Valas : Tyrion !

Et c'était bien entendu Arès qui l'avait emmené, l'enfermant dans un endroit où il ne pourrait pas y en sortir, De plus, Valas l'avait fécondé une nouvelle fois, sa marque avait apparu, il allait donc avoir un second enfant de lui et il devra le faire sortir dans des condition misérable et seul.

Tyrion avait beau crier après Valas, celui-ci ne pouvait l'entendre dans l'endroit où Arès le tenait enfermer.

Valas avait réussit à se débarrasser des Demi-Dieu qui le tenait, il venait de se téléporter se doutant qu'il s'agissait de son père Arès, il marchait rapidement pour le retrouver et lui donner une bonne leçon mais s'était sa mère Gaïa qui apparaissait devant lui avant.

Il lui faisait face, le regard plein de mépris et les poings serré l'écoutant.

Valas : Je m'en fiche de cette place ! Tout ce qui m'importe c'est Tyrion ! Qu'il me le rende où je ne répondrais plus de moi !

Il tentait de rester calme mais il n'y parvenait pas, rien que de se dire qu'il était séparé de Tyrion, il en avait son coeur qui se contractait à cette idée, peur de ce qu'il lui arrivait et surtout le fait de ne pas savoir qui le torturait.

Valas : Pourquoi Arès viendrait à mon aide alors que c'est lui même qui me l'a prit !?!?

Il se taisait alors qu'elle disait qu'il ne parlait pas de Arès, il détournait légèrement la tête mais continuait de bien la regarder.

Valas : Comment ça ?

Il la laissait poser sa main sur son visage, il n'en croyait pas ce qu'il pouvait entendre en ce moment, depuis tout ce temps il a toujours cru que Arès était son père et à présent il apprend que se n'était pas le cas, qu'il était le fils de Hélios.

Il restait muet réfléchissant et tentant de se faire à cette nouvelle qui allait sans doute tout changer à présent.

Valas : Je comprend certaine chose à présent, Arès n'est pas mon père, il ne m'a jamais supporter parce que je ne porte pas son sang et qu'il n'a toujours pas eu d'héritier.

Il passait sa main sur son visage n'en revenant pas de cette nouvelle.

Valas : Laisse moi le temps de digérer cette nouvelle..

Il se retournait, se mettant dos à lui tentant de réfléchir à ce qu'il devait faire ou non pour protéger Tyrion pour le mieux. Il finissait par se retourner le sourcils froncé, reprenant son calme et son sang-froid.

Valas : Bien, allons rendre visite à Hélios, qu'il montre qu'il est un meilleur père que celui que j'ai toujours pensé qu'il était, Je ne suis rien d'Arès, alors que j'avais toujours pensé autrement..

Il se rendait donc jusqu'à Hélios, il semblait occupé à ses responsabilité de Dieu, mais Valas s'en moquait et marchait jusqu'à lui.

Valas : Hélios, faut qu'on parle.

Il regardait du coin de l'oeil vers sa mère et finissait par revenir à Hélios.

Valas : Tu dois nous aider à retrouver Tyrion, Arès l'a emmené je ne sais où et ma mère m'a conseillé de venir jusqu'à toi, car tu nous aiderais.

Il plissait les yeux le regardant bien, ne se faisant pas vraiment à l'idée que c'était lui son père, mais maintenant qu'il regardait de plus près, il avait quelque ressemblance avec lui. Il fit le rapprochement seulement maintenant.

Valas : Parce que c'est toi mon père et non Arès.

Cela allait sans doute le chambouler tout comme pour Valas.

Valas : Je viens tout juste de l'apprendre de la bouche de ma mère, et je peux te dire que je suis tout autant que toi sur le cul...

Il détournait le regard.

Valas : MAis on a pas de temps à perdre, va savoir ce que Arès a fait de Tyrion, et autant que vous le sachiez, je suis imprégné de lui, s'il venait à lui arriver quoi que se soit, je le vengerais quoi qu'il puisse en coûter.

Il revenait vers lui.

Valas : Alors tu nous aides ou pas ?

Aphrodite avait vu toute la scène entre Arès et Tyrion, et avait tout écouté, une fois qu'il était partit. Elle s'avançait vers cette endroit en question, posant la main sur le mur, elle finissait par se téléporter à l'intérieur, tout était sombre, aucune lumière n'entrait, juste la marque de Tyrion qui brillait, elle éclairait la pièce avec sa magie et s'avançait vers lui regardant son état.

Elle posait sa main sur cette marque, elle suivait celle-ci du bout des doigts.

Aphrodite : Il faut que tu le faces sortir, sinon, il va mourir et toi de même bien que tu portes du sang de Dieux en toi, il aspirera toute ton énergie juqu'au dernier, ainsi que ton côté dieu et te rendra mortel et tu mourras.

Elle l'aidait à s'allonger comme il faut, Tyrion n'était plus seul à présent pour l'aider avec cette enfant, elle posait sa main sur son visage pour qu'il en souffre moins et l'observait avec intérêt ouvrir cette marque de lui même, une fois ouverte, Aphrodite se chargeait d'attraper la sphère à l'intérieur de lui et de le lui retirer. Elle se redressait, tenant bien la sphère alors que Tyrion était entrain de récupérer.

Aphrodite : J'ai toujours été en admiration devant un tel phénomène.

La sphère se brisait et disparaissait pour faire apparaître le bébé, elle le recouvrait d'une petite couverture et elle le serait contre elle regardant bien vers tyrion.

Aphrodite : C'est une fille, je sens déjà une grande force en elle, elle doit tenir de Valas.

Elle se mettait dos à lui gardant l'enfant dans ses bras.

Aphrodite : C'est à moi de me charger d'elle, elle est à moi et je ferais une excellente mère, quand à toi, tu resteras ici enfermé, tu ne pourras rien donner de bon pour cette enfant.

Elle disparu avec le bébé, laissant Tyrion dans l'ingonie et sans son propre enfant. C'est la première fois qu'une fille fait son apparition par cette voie, Derek a toujours eu des garçons et Tyrion à eu Cole, j'ai toujours pensé qu'était donné qu'on était deux hommes que cela donnerait automatiquement un garçon, mais en réalité se n'est pas le cas.


***


Ne pas voir que les mauvais côtés de Akio ? Et bien.. C'est assez difficile étant donné qu'il ne montre que les mauvais pratiquement.. Bon allé, il a peut-être un peu d'humour et le baisse jamais les bras pour obtenir ce qu'il souhaite, voilà un petit coin positif que je peux lui trouver. C'est déjà pas mal non hum...

On continuait donc les recherches, comparé à Abnar qui l'avait déjà retrouver et qui désirait l'aider en lui offrant son propre sang pour le soulager. Il baissait les yeux au sol de ses commentaires qu'il pouvait dire à son propos.

Abnar : En effet j'étais amoureux de ton père, mais j'ai eu la chance et la bénédiction d'Aphrodite pour changer ses sentiments pour son fils, toi, et je suis près à attendre autant de temps qu'il le faut pour obtenir ton coeur.

Il sentait ses doigts caressait sa nuque, il détournait le regard sous ses dure paroles du fait qu'il avait choisit le mauvais fils, il finissait par se retirer de lui ne l'ayant pas mordu. Il tournait le regard pour le regarder malgré tout, mas on arrivait à cette instant l'ayant tout deux retrouver et Derek disait aussi tôt que sa petite ballade était terminé et qu'il était temps pour lui de rentrer.

Abnar regardait bien Derek, on avait vu sa petite scène et le fait qu'il était près à lui offrir son sang, Derek s'approchait de lui aussi tôt, abnar l'écoutait.

Abnar : j'oublie presque que je suis un mortel à présent et que je peux mourir, désolé.. Je pensais que cela pourrait l'y aider.

Derek ne semblait pas apprécier qu'il puisse ainsi dire qu'il ne se serait pas arrêter, il parlait aussi tôt de confiance.

Gabriel : Se n'est pas ça Damon mais tu..

Derek s'expliquait de lui même parlant de son instinct de vampire qui lui arriverait aussi tôt sentant le sang chaud dans sa bouche et que l'envie sera là au point qu'il n'arriverait plus à se contrôler et à s'arrêter.

Gabriel : Derek à raison, il faut avant tout qu'on t'aide à contrôler cette partie de toi.

Mais il pense qu'il en sera capable, Derek tentait de lui ouvrir les yeux mais cela énervait plus Damon qu'autre chose et il désirait lui prouver qu'il avait tord, moi je regardais Derek venir vers moi disant qu'on allait rechercher Akio et Delic pour rentrer.

Gabriel : Oui, allons-y.

Je tournais le regard vers Damon qui se dirigeait rapidement jusqu'à Abnar, il l'attrapait bien contre lui et enfonçait ses crocs dans sa nuque, il désirait prouver qu'on avait tord, qu'il arriverait parfaitement à se contrôler et pourtant.. Comme on lui avait dit, une fois que le goût du sang touchait son palais, il n'arrivait plus à s'arrêter et continuait de s'abreuver de Abnar.

Celui-ci se serrait contre lui, les yeux écarquiller, il se sentait de plus en plus faible au fil que son sang se vidait de son corps. Damon tentait de l'arrêter comme il le pouvait, mais dans cette état, il avait beaucoup de force et ne comptait pas lâcher Abnar, celui-ci se laissait aller n'ayant plus de force et perdait l'inconscience.

Gabriel : C'est pas vrai !

Je m'approchais, Derek utilisait un pouvoir sur Damon pour l'endormir, ce qui le faisait lâcher aussi tôt. Lorsque Derek me demandait de l'aider, je le faisais sans réfléchir, je l'aidais donc à le tenir alors que Derek poussait sa main sur sa blessure pour arrêter l'hémorragie..

malgré que Derek lui donnait de son sang, Abnar restait vide, et ne se réveillait pas.. Il serait mort ? Un Dieu mourir.. Je n'en croyais tout simplement pas mes yeux. Même le sang de Derek ne fonctionnait plus, cela voulait bien dire qu'il était trop tard, qu'il était mort, je levais les yeux vers lui lorsqu'il affirmait ce fait.

Je restais muet à cette idée, Zeus aurait réellement tenter un tel risque ? C'est stupide.. Je détournais le regard une boule au ventre, Damon à tué quelqu'un, j'étais sous le choque qu'est-ce qu'on doit faire à présent.. ?

Derek prenait le corps de Abnar, il me demandait de prendre celui de Damon, je le prenais donc dans mes bras et rentrait dans la voiture avec lui.. tout le long du trajet c'était très calme, aucun mot ne sortait.. On avait d'ailleurs laisser Akio et DElic là-bas.. On finissait par rentrer, je regardais DErek qui se téléportait avec le corps de Abnar dans la chambre où il l'installait sur le lit. Moi je regardais Damon qui se réveillait, il semblait se rendre compte de son acte.

Gabriel : Il a perdu la vie.

Autant le lui dire, de toute façon, il aurait finit par le découvrir.. Il se rendait rapidement jusque là. Derek le voyant, se levait passait à côté de lui sans lui dire un seul mot et claquait la porte ne désirant pas lui adresser la parole.

Damon devait bien se sentir mal à présent, il se rendait jusqu'au pied du lit regardant l'état de Abnar, sa peau était glacée et devenait de plus en plus blanchâtre. Moi je me rendais jusqu'à Derek ne désirant pas le laisser seul, je m'approchais de lui l’enlaçant contre moi.

Gabriel : Se n'est pas de notre faute, et Damon ne désirait pas lui prendre la vie..

J'espère trouver des excuses à Damon, car je ne veux pas le perdre, et que je l'aime de tout mon coeur.. Damon lui était près du corps de Abnar, espérant qu'un miracle ce produise, qu'il revienne à la vie.

Il disait même qu'il lui donnerait sa chance s'il revenait.. Une lumière blanche traversait le plafond et se dirigeait tout droit sur le corps de Abnar, c'était sa divinité qui lui revenait. Zeus désirait tout simplement lui donner une leçon, lui montrant ce qu'un humain ressentait lorsqu'il perdait la vie mais jamais il n'aurait prit le risque qu'il puisse disparaître à jamais.

Son teint redevenait normal, aussi parfait et pure que tout les Dieux, il ouvrait lentement les yeux respirant à nouveau, il tournait légèrement le regard vers Damon.

Abnar : Damon.

Il se redressait se demandant pourquoi il était allongé, il passait sa main sur sa nuque se rappelant de ce qu'il s'était passé.

Abnar : Je vais bien, j'ai récupéré ma divinité.. voilà donc la punition que cherchait mon père, que je meurs comme un mortel, comme j'ai pris la vie de cette homme pour me rendre compte de mon acte.

Il se levait allant parfaitement pour le mieux, il se mettait face à lui posant sa main sur son visage lui souriant.

Abnar : C'est bon, je ne t'en veux pas, se n'était pas de ta faute tu viens à peine de commencer à vivre il est normal que tu ne puisses contrôler encore cette partie de toi.. Tout es nouveau après tout et je serais là pour t'aider à contrôler cette partie de toi si tu le veux bien ?

Il retirait sa main de lui ne désirant pas le forcer.

Abnar : Je possède à nouveau ma divinité, je ne peux donc plus mourir, tu peux t'abreuver de mon sang une petite quantité tout les jours, afin de pouvoir maîtriser se côté là de toi, je t'arrêterais quoi qu'il arrive qu'en dis-tu ?

Il lui souriait à nouveau et tournait le regard vers l'endroit où se trouvait Derek et moi même.

Abnar : Je vais les rassurer en me montrant.

Il se rendait jusque là, ouvrant la porte il nous regardait.

Abnar : Vous pensiez que je perdrais la vie aussi facilement ? Mon père n'aurait pas laisser une chose pareil arriver.

Je lâchais Derek et me retournait pour le regarder surpris.

Gabriel : Tu es en vie.

Abnar : j'étais bel et bien mort, Nomar est apparu à moi, il avait eu les instruction de mon père désirant qu'il m'ouvre les yeux sur l'acte horrible que j'ai pu faire en prenant la vie de ce mortel. Mais, une fois que je me suis retrouvé au Paradis, mon père est venu à moi trouvant que j'avais retenu la leçon et ma fait revenir aussi tôt.

Gabriel : Je m'en doutais qu'il n'agirait pas de cette façon en prenant de tel risque..

Abnar : ne soyez pas en colère contre Damon, c'est moi qui lui ait autorisé à se nourrir de moi, je n'ai pas réalisé l'ampleur que cela pourrait le mener, je suis responsable, je tiens à l'aider à contrôler cette partie de lui.

Gabriel : Et moi je veux qui se nourrisse des poches de sang.

Abnar : Il ne se nourrira que de petite quantité de sang, juste assez pour que son corps s'y habitue et qu'il puisse un jour se contrôler, choses que les poches de sang ne pourront y parvenir.. au contraire, il aura bien plus envie et ne pourra pas s'arrêter.

Je détournais le regard.

Gabriel : Alors fait ce qu'il y a pour le mieux.. tu as récupéré ta divinité, tu ne prends donc aucun risque, je te fais confiance si c'est pour le bien de Damon.

Je ne veux pas qu'une situation comme celle là se reproduise, qu'il tue quelqu'un, si Abnar peut l'aider alors tant mieux.

Akio : Ouhouuuuuh on est tout seul, rien que tout les deux Délic parce qu'ils sont trop occupé à chercher Damon hahaha !!!

Je plissais les yeux, il en a du culot, il va se bourrer la gueule et maintenant il revient ici espérant qu'on ne soit pas là pour profiter de notre maison et faire ce qu'il veut avec Delic. Il l'attrapait contre lui.

Akio : Alors on le fait où hum ?? Je sais ! On le fait Partouuuuut ! On va baptisé toute les pièces et même la chambre de Derek haha !

Je serrais les poings et une veine apparaissait sur mon front, je marchais rapidement jusqu'au pied des escaliers.

Gabriel : Tu ne feras rien du tout ! On est là espèce d'idiot ! ET merci pour ton aide Akio, sans toi on aurait jamais retrouvé Damon !

Il levait la tête pour me regarder ne lâchant pas Délic, il est plein mort en pleine après midi non mais sérieusement..

Akio : Oh.. vous êtes là, c'est que Damon est moins coriace que je ne l'aurais imaginé.

Gabriel : Tu n'étais pas censé l'aider dans cette voix, toi qui est toi même un vampire ?! Et bien sache que tu es nul, on a trouvé un remplaçant bien mieux apte que toi.

Il lâchait Delic et se mettait sur la chaise pour tenter d'être à ma hauteur, j'en levais un sourcils, étant donné que pour ça, il devrait plutôt monter les escaliers et me faire face, il à l'air ridicule..

Akio : Vous trouverez jamais un remplaçant comme moi.. Et puis, et puis.. MErde je sais plus ce que j'allais dire !

Je tournais les yeux aux ciels et regardait vers Delic, heureusement pour lui, il était sobre.

Gabriel : Occupe toi de lui, j'ai pas envie d'un mec ivre dans ma maison.

Je me retournais pour retrouver Derek.

Gabriel : j'ai beau chercher, je ne vois aucune qualité chez lui.

Sa c'est dit, et c'est la vérité, c'est un idiot voilà tout ce que je vois chez lui, et je me demande comment Delic peut arriver à le supporter. Akio tournait le regard vers Delic, il haussait les épaules sur le coup.

Akio :Je crois qu'il m'aime pas mon beau frère.. C'est trop nul, je voulais baptisé toute les pièces moi pfff.

Il se laissait tomber sur le chaise en mode assis.





Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Lun 4 Aoû - 22:32

Le poids du secret était déjà moins lourd pour Gaia, mais reste encore annoncé cette nouvelle à Hélios. Valas a difficile de croire à cette nouvelle, au fond c'est qu'une bénédiction pour lui. Il prenait sur lui calment cette rage qui le consume acceptant un entrevue avec Hélios.

Gaia: désolé pour se lourd secret Valas, mais j'ai toujours eu peur de dire la vérité.

Elle suivait valas de prêt jusqu'à Hélios occuper de faire l'évité un petite représentation du soleil entre ses mains. Son regard se tournait vers Valas arrivant dans les lieux, mais surtout Gaia qui n'avait plus vu depuis son union avec Arès.

Hélios: que me veux cette visite?

Il regardait vers Gaia assez étonner, venu jusqu'ici uniquement pour demander son aide?

Hélios: Pourquoi pense tu que je pourrais t'aider à sauver ton protéger?

Il baissait les mains faisant disparaitre la petite sphère représentant le soleil ne regardant que Gaia qui confirmait d'un signe de la tête.

Hélios: mon fils?

il s'approchait de Valas tous autant sous le choc qu'il l'a peu été.

Hélios: est un mensonge pour me manipulé Gaia? je l'ai déjà vu utiliser la colère comme son père sur des mortels.

Gaia: une ruse de Arès, pour garder le secret il donnait de son don à valas chaque jours.

il fermait les yeux.

Hélios: pourquoi avoir garder un tel secret?

Gaia: Arès la appris trop rapidement avant même que je ne puisse venir jusqu'à toi...il m'a toujours effrayer, pardonne moi.

Hélios: alors tes excuses son accepté, je connais la brutalité de Arès.

Il posait sa main sur l'épaule de valas le sourire aux lèvres.

Hélios: inutile de tenter de me convaincre, ma décision est déjà prise. On allons aider ton imprégné, mais laisse moi régler se problème avec Arès. Garde ton calme face à lui, montre que tu es bien mon fils et non le siens.

Il passait devant regardant Gaia du coin de l'oeil avant de continuer sa route jusqu’à Arès, celui ci levait lentement le regard.

Arès: éloigne toi de ma vue, toi et se bon à rien qui te suis comme un vulgaire caniche.

Hélios: n'oublie pas ta place Arès, je suis d'un rang bien plus élevé que le tiens tous comme mon fils.

cela le faisait ricaner.

Arès: alors cette idiote a fini par dire la vérité, faudra que je discute avec ma femme.

Hélios: tu posera plus les mains sur elle Arès.

Arès: et tu va m'en empêcher? c'est pas femme et non la tienne, j'ai été plus rapide que toi.

Hélios agissait sortant un fouet de flamme emprisonnant la main de Arès qui tenait déjà sa masse prêt à s'en servir.

Hélios: ou se trouve Tyrion?

Arès: dans un endroit entrain de pourrir avec la chose qui grandit en lui.

Hélios levait la main empêchant Valas de répondre à ses provocations.

Hélios: les lois m'autorise à te faire parler de force ci nécessaire, tu t'en prend à l’imprégné de mon fils.

Arès crachait par terre.

Arès: j'emmerde les lois.

le fouet de Hélios se mit à bouger d'elle même comme un serpent s'entourait autour de arès brûlant la chair au toucher, la transformant lentement en roche du coup son bras tenant son arme était complètement immobilisé.

Hélios: un simple mouvement de mon bras et plus jamais tu ne pourra tenir cette arme qui t'es chère.

Arès: il est entre les quatre mur de la prison des demi-dieu, celle sans la moindre petite étincelles de lumière.

Hélios: alors je m'empresserais d'illuminé se lieux de ma lumière.

Il faisait revenir son fouet tournant les talons.

Arès: fait disparaître cette roche de mon bras!

Hélios: lorsque j'aurais récupéré l'imprégné de mon fils, pour être certain que tu vienne pas te mêler Arès.

Il disparu avec Valas, entre temps Aphrodite était venu dans la prison de Tyrion. Celui ci souffrait le martyre et s'affaiblissait à vu d'oeil.

Tyrion: aphrodite? fait moi sortir de la...j'en peux plus.

Il ne se serait jamais imaginé qu'elle pourrait avoir des mauvaises intention à son égard, alors il accepta son aide pour faire sortir l'enfant. Il s'allongeait appréciant cette aura de soulagement qui atténuait la douleur.  Il ouvrit le sceau libérant la sphère, Tyrion gémit la douleur tous aussi grande même avec le soulagement de Aphrodite.

Tyrion: attrape la sphère à l'intérieur!

Aphrodite se chargeait donc d'ôter la sphère, le sceau se refermait au passage stoppant ainsi toute douleur. Tyrion gardait les yeux fermer tentant de récupéré ses formes, mais ayant retarder l'ouverture du sceau l'enfant à pris beaucoup de son énergie.

Tyrion: une fille?

Il tentait de la voir, mais aphrodite lui tournait le dos.

Tyrion: aphrodite?

Il ouvrait grand les yeux n'en revenant pas d'entendre de tes paroles, il tentait de ramper jusqu'à elle.

Tyrion: non, c'est ma fille rend la moi espèce de garce!

avant même qu'il n'eu le temps d'attraper sa cheville elle disparu.

Tyrion: me laisse pas ici...

Il n'aura pas attendre très longtemps, Hélios apparu avec Valas dans cette prison. Les cheveux et yeux de Hélios illuminait cette pièce très étroite. Il recouvrait Tyrion d'un couverture tous en regardant cette endroit.

Hélios: quel endroit sordide, valas je te laisse te charger de ton protégé il semble très affaibli.

valas le prenait dans ses bras directement Tyrion entourait ses bras autour de sa nuque.

Tyrion: elle a prit notre fills.

Hélios: votre fille?

Tyrion: aphrodite..je pensais qu'elle était venue pour m'aider.

Hélios: est ce que tous dieux à perdu le bon sens?

Il soupirait sur le coup.

Hélios: je vais récupéré cette enfant, emmène Tyrion jusqu’à mes appartements pour qu'il récupère je vous rejoindrais.

Il disparu aussi tôt rejoignant la chambre de Aphrodite ou le bébé était poser dans un berceau, il s'avançait la prenant dans ses bras. 

hélios: tu vole les enfants des autres à présent Aphrodite?

Il levait les yeux vers elle.

Hélios: ma petite fille de plus, tu sais se qu'il en coute un tel geste? 

il utilisait ses pouvoirs sur elle, lui lançant un sort.

Hélios: jusqu'à que j'en déciderais autrement, tu ne pourra plus ouvrir les cuisses pour un homme ou ton bon plaisir..il s'agit de l'enfant de mon fils que tu as dérobé, j'ai droit à une punission de taille..j'enfreind aucune lois.

Il disparu aussi vite revenant auprès de valas.

Hélios: inutile de passer ta colère sur Aphrodite, la punition que je lui ai lancer sera plus pénible pour elle que n'importe autre.

il donnait l'enfant à valas.

Hélios: comment se porte Tyrion?


Hélios:
 



****

Damon clignait des yeux entendant la voix de Abnar, doucement il en relevait la tête devant tous blanc de le voir se redresser. 

Damon: *merde un zombi!*

Il se relevait le regardant encore assez choqué.

damon: c'était donc juste une "farce"! tu ne serais jamais réellement mort et depuis quand tu t'étais réveiller hein?

il crains surtout qu'il l'est entendu et d'après ses réponses c'est certain que c'est le cas, il en rougissait détournant légèrement le regard.

Damon: ta pourtant de très bonne raison de m'en vouloir, comme mon père en se moment même..t aurais peut être pas revenu à la vie, personne ne pouvais savoir. Malgré tous tu souhaite quand même m'aider? c'est les sentiments que tu ressent pour moi qui te fais agir ainsi? n'importe qui de sencer se serait contenté d'un point sur la gueule.

Il réfléchissait à se proposition malgré tous, c'est surement la meilleurs décision à prendre. Il m'avait déjà grandement déçu en agissant sans réfléchir, une chose qui compte plus faire à deux fois.

Damon: j'accepte...aide moi à me contrôlé, mais c'est pas pour autant dire que je souhaites sortir avec toi...

Abnar se montrait à nous et cela en pleine forme, je comprenais pas sur le coup. j'ai sentis son coeur cesser de battre..il étiat blanc comme un mort et voilà qu'il a retrouver toute éclat.

Derek: c'est donc ça..un test venant de zeus, moi qui était sur le point de le traiter de tout les nom possible et inimaginable. 

Qu'est ce que je suis soulagé, mais j'en veux toujours à démon malgré tout.

Derek: je suis content que tu te porte bien Abnar, mais je ne peux retirer ma colère sur damon. sa première cible était l'une des ses lycéenne et je doute qu'elle aurait pu revenir du royaume des morts comme tu l'as fais.

Autant le laisser faire, Abnar m'a toujours bien protéger autre fois. Je lui fais confiance, je sais qu'il pourra protéger Damon de lui même et cette instinct vampirique.

Derek: très bien..prend soin de lui, mais si arrive néanmoins à tuer quelqu'un à cause de ses instinct incontrôlable, je m'occuperais moi même de lui..et mes méthodes seront plus sévère. 

Damon restait dans la chambre à nous écouter, sur le coup il espère grandement que les méthodes de abnar marcheront.

Delic: Akio! fais attention...rhoo, je t'avais pourtant prévenu de pas boire se cocktail a cette heure ci. 

Il sauvait de justesse un pot de fleur que Akio avait flollé, moi à l'étage je soupirais. Gabriel va encore raler et en plus akio veux le faire partout dans notre maison et notre chambre. 

Delic: t'es fou j'oserais jamais.

Il devenait tous rouge voyant son frère descendre des escaliers, je restait en haut des marches n'ayant pas l'intention d'aider Akio sur le coup.

Delic: on aurait rien fait Gabriel! j'essayais de le mettre coucher il...a un peu bu. Désolé Gabriel, je voulais chercher après damon comme prévu mais...Akio a rencontré un ancien ami dans le bar et tous est partit si vite.

Derek: si tu n'arrive pas déja pas à contrôlé Akio alors tu n'y arrivera jamais.

Il levait les yeux me regardant sur le coup.

Delic: désolé, c'est pas facile.

Derek: faut être ferme avec cet idiot, t'es bien trop gentil Delic.

delic: hum..oui je sais.

Je descendais regardant Gabriel avec sa remarque, j'en ricanais.

Derek: il est vrai qu'il dissimule ses "qualités" surtout quand il est dans cet état, elles sont introuvable! regarde Delic voilà comment on prend soin de se cher akio.

Je mettais ma chemise comme il faut avant d'attraper akio par ses vêtements le secouant dans tous les sens.

Derek: maintenant tu va arrêter de jouer au con et monter directement dans ton lit! essaye seulement de batisé ma maison ou squatté mon lit et je t'étrangle après t'avoir explosé les couilles! pigé?

quand je le lâchais akio tombait a terre. 

Derek: et voilà.

delic: merci...du conseil.

derek: aide le à monter jusqu'à la chambre maintenant, sinon il sera capable de dormir dans le couloir.

Delic: oui!

Il l'attrapait passant son bras autour de ses épaules.

Delic: tu as mis en colère Derek...

c’était un vrai parcours d'obstacle pour delic, akio va dans tous les sens et manque d’entraîner delic dans sa chute. il réussit à l'emmener jusqu'à chambre, akio se serrait le faisant tomber dans le lit avec lui.

Delic: aller déshabille toi, je vais t'aider.

c'était presque un combat de catch juste pour lui retirer ses vêtements.

Delic: t'es vraiment pas facile!

les vêtements volait dans tous les sens, delic sourit tous fier de lui..même si il se rendit compte quelqeu seconde après que Akio l'avait également déshabiller.

Delic: je vais pas me coucher moi! je descend rejoindre les autres, rend mon pantalon!

il plongeait dessus pour le récupéré, je soupirais les entendant tous les deux..est ce qu'ils se rendent compte qu'on les entend dans toutes la maison? voyant damon sortir de la chambre je détournais le regard rejoignant la cuisine toujours en colère contre lui. 

zankou: ah vous êtes la!

Derek: tiens t'es réapparu toi?

zankou: ouais, j'étais été voir Reiji..mais comme il est entrain de jouer dans les feuillages avec son elfe je suis revenu.

derek: cenarius? il a déjà oublié Benoit on dirait.

Zankou: d'après se que je les ai vu faire, c'est sûr que j'étais de trop. La nature sauvage ne semble pas déplaire à Reiji.

Derek: au moins il ne fera pas de dépression dans sa chambre, mais veille à se que Cenarius le blesse plus une deuxième fois ou je t'autoriserais à manger de l'elfe pour souper.

Zankou: c'est noté..en parlant de souper.

Derek: oui j'ai compris.

je préparais quelque chose, de toute façon sa me fera du bien de m'occuper pour calmer mes nerf.


Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Mar 5 Aoû - 1:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Mar 5 Aoû - 0:16

Hélios venait donc d'apprendre que Valas était belle et bien son fils et que même si il possédait un pouvoir de Arès et donc celui de faire apparaître la plus grande colère, haine et maîprise, cela n'était pas dans son sang mais de Arès qui lui avait transmit jour après jour un peu de ses pouvoirs afin que tout le monde s'assure qu'il soit bien son fils.

Valas : En tout cas, j'ai toujours cru que j'étais le fils de Arès mais je le prend avec un très grand sourire à l'idée que se ne soit pas le cas.

Hélios posait la main sur l'épaule de son fils, il semblait tout a fait bien prendre les choses, et du fait d'avoir Valas pour fils également. Il acceptait donc de leurs venir en aide, et de faire en sorte de retrouver Tyrion mais Valas devait garder son sang froid et ne pas venir à se laisser emporter face à Arès.

Valas : Bien, je vais tenter de garder mon calme en espérant que je ne perd pas mon sang-froid devant lui, surtout s'il a touché un seul cheveux de Tyrion.

Il se rendait donc jusque là, Valas restait derrière lui, il regardait bien les poings serré Arès qui disait déjà de tel parole ce qui n'avait pas le dons de calmer Valas bien au contraire, il s'énervait d'autant plus. Mais comme Hélios  le lui avait demandé, il gardait son calme.

Il tournait légèrement le regard vers Hélios qui le remettait à sa place, disant qu'il était bien plus supérieur à lui, et que Valas qui était son fils, l'était également. Cela lui faisait bizarre d'entendre cela car il avait toujours été rabaissé au plus bas par Arès, il avait toujours cru être un Dieu de bas étage, et bien inférieur à Arès qui l'avait si souvent fait remarqué sa faiblesse.. Et pourtant, sa n'a jamais été le cas, étant le fils de Hélios, Valas a bien plus de capacité qu'il ne le pensait

Valas : Tu ne toucheras plus à Gaïa, je ferais le nécessaire pour qu'elle ne t'appartienne plus !

Il se taisait à nouveau,  Hélios disait lui aussi qu'il en touchera plus à Gaïa, il parlait également des lois et qu'il pouvait faire le nécessaire même utiliser la force contre lui pour qu'il dise où il avait caché Tyrion. Celui crachait au sol se fichant complètement des lois.

Valas plissait les yeux commençant à en avoir assez, et hélios sous les paroles de Arès, finissait par sortir son fouet de feu et l'attrapait son bras avant qu'il ne tente quoi que se soit, car il se préparait déjà à se battre en utilisant sa masse, mais Hélios avait été bien plus rapide que lui ce qui le maintenant et il ne pouvait rien en faire.

Hélios redemandait où se trouvait Hélios, Valas écarquillait les yeux apprenant sa bouche que Tyrion avait  un enfant, il n'était pas au courant jusqu'à maintenant, il l'avait donc activé sa marque une nouvelle fois.

Valas : Dit moi où tu l'as mis !!!

Aussi tôt qu'il avait entendu cela, Valas ne pouvait plus retenir sa fureur, car il savait ce que cela impliquait, si Tyrion n'y parvenait pas seul à faire sortir cette enfant, ils allaient en mourir tout les deux. Il s'avançait désirant lui donner une leçon et le forcer à cracher le morceau, mais Hélios levait la main pour que Valas garde son calme et reste derrière lui.

Il regardait donc hélios faire, celui-ci transformait le bras de Arès en roche, cela faisait bien penser aux pouvoirs de Valas, il ne pourrait plus jamais utiliser son bras, ni son arme tant qu'il restait ainsi sous l'emprise de Hélios. Du coup, il n'avait guère le choix que de dire où Tyrion se trouvait s'il voulait bouger à nouveau son bras.

Aussi tôt avoué l'endroit, Valas s'y rendait, Hélios suivait Valas mais disait avant toute chose à Arès qu'il restera dans cette état jusqu'à ce qu'il retrouve Tyrion pour s'assurer qu'il n'ait pas mentis sur son emplacement.

Aphrodite avait donc pris cette enfant avec elle, Valas et Hélios arrivait quelque peu trop tard. Il se rendait jusque là, Hélios illuminait la pièce, Valas aussi tôt fonçait vers Tyrion pour voir comment il allait, il baissait les yeux vers son ventre car la marque ne s'y trouvait plus, il relevait les yeux vers les siens.

Valas : Tyrion tu vas bien ? Je suis là..

Il le prenait aussi tôt dans ses bras, posant ses lèvres contre ses cheveux rassuré de l'avoir auprès de lui et qu'il soit saint et sauf, bien que l'enfant n'était pas ici. Tyrion passait ses bras autour de sa nuque afin de se maintenir contre lui et parlait aussi tôt de leur fille qu'elle avait prit avec elle;

Valas : Qui l'a prise ?!

Il regardait en direction de son père désirant savoir ce qu'il devait faire, il ne pouvait pas laisser Tyrion mais ne désirait pas laisser non, plus sa fille de côté. Hélios lui disait de l'emmener jusqu'à sa demeure afin qu'il se repose alors que lui allait s'occuper de reprendre l'enfant.

Valas : Bien et donne lui une bonne claque de ma part.

Il se téléportait avec Tyrion, il l'emmenait jusqu'à la chambre où il le déposait en douceur dans le lit.

Valas : Il va revenir avec notre fille, Arès et Aphrodite payerons d'avoir agis de la sorte.

Aphrodite était dans sa chambre, s'occupant de ce bébé qu'elle avait posé dans le berceau, elle chantonnait pour qu'elle s'endorme et cesse de pleurer ce qui fonctionnait bien rapidement.

Elle se tournait sentant la présence de Hélios elle le regardait bien, se demandant pourquoi il venait jusqu'ici, ignorant qu'il était le père de Valas en réalité.

Aphrodite : C'est la première fois que j'ai de votre visite Hélios, que désirez-vous de moi ?

Bien entendu, elle pensait à ce qu'il avait entre ses jambes, mais elle plissait les yeux de ses paroles et en le voyant prendre l'enfant dans ses bras.

Aphrodite : C'est l'enfant de Valas et de Tyrion, ils ne sont pas digne de s'en occuper, elle sera bien plus épanouie à mes côtées, je l'élèverais comme ma propre fille, Arès désirait les voir mort tout les deux, je lui ais sauvée la vie.

Elle fit bien surprise de l'entendre dire qu'elle était sa petite fille;

Aphrodite : Je ne comprend pas.

Elle entre ouvrait les lèvres alors qu'il utilisait ses pouvoirs contre elle, afin de la punir d'un tel acte, elle ne pourrait à présent plus ouvrir ses cuisses aux hommes ni au Dieux, chose dont elle ne peut s'en passer.

Aphrodite : Qu'avez-vous fait?!

Elle passait sa mains sur son ventre entendant de tel chose, c'était sans doute la pire punition qu'elle recevait..

Aphrodite : J'ignorais que Valas était ton fils, je ne désirais que la sauver de Arès ! Hélios retire moi tout de suite se sort que tu m'as envoyé ! Hélios !

Elle hurlait de rage puisqu'il venait de s'éclipser avec l'enfant ignorant les paroles de celle-ci, elle détournait le regard attrapant chaque vase et chose fragile qu'elle faisait éclater contre ses murs.

Valas tournait le regard voyant Hélios revenir avec leur fille. Il baissait les yeux vers celle-ci qu'il tenait dans ses bras.

Valas : Aphrodite va me payer un tel geste.

Mais hélios disait qu'il n'en était pas nécessaire d'en arriver là, car il lui avait déjà fait la pire punition qu'elle pouvait avoir et c'était belle et bien le cas.

Valas : Bien.. Alors je n'en ferais rien.

Il prenait sa fille dans ses bras la regardant bien, il tournait le regard vers Tyrion qui était allongé dans son lit, tentant de reprendre des forces.

Valas : Il pourrait aller mieux, mais il tient de Abnar et de se mortel Derek, il va vite s'en remettre.

Il revenait vers lui.

Valas : Je tenais à te remercier de nous avoir venu en aide, j'aimerais que tu me faces un autre service.

Il s'approchait de lui pour bien le regarder.

Valas : Fait en sorte que ma mère devienne ta femme, car Arès lui fera subir les pires des châtiment et va savoir, il est sans doute partis s'énerver sur elle à l'heure que l'on parle.. Arès n'a jamais mérité la douceur de ma mère, il ne mérite personne d'ailleurs.

Il se tournait pour retourner auprès de tyrion et lui montrer leur fille étant donné qu'il n'a même pas eu encore su la voir.

Valas : Je retourne auprès de lui, je te fais confiance pour le reste.

Il s'en allait, s'installant sur le bord du lit, il réveillait en douceur Tyrion.

Valas : Il a récupéré notre fille, regarde là, c'est déjà une battante, cela se voit.

Il lui tendait pour qu'il puisse la regarder, elle avait ses yeux ouvert riant.

Valas : Elle ne sera pas comme toute les Déesse, celle-ci sera forte et en même temps gracieuse, belle et en même temps sauvage, elle ne se laissera nullement faire par les hommes c'est les hommes qui seront à ses pieds.

Il fit un sourire en coin.

Valas : Après tout c'est notre fille haha, il est hors de question qu'elle se laisse marcher sur les pieds.

Il la lui donnait.

Valas : Je pense que Cole serait ravis de rencontrer sa soeur, et ta famille également.

Il fit un geste de la main afin de faire apparaître Cole devant lui, il tournait le regard pour le regarder car il semblait être occupé, profitant d'avoir récupéré sa vue, il avait son pantalon abaissé ainsi que son boxer qu'il portait, il en relevait un sourcils ayant une idée de ce qu'il faisait avant qu'il ne l'appel de force.

Valas : Remonte se pantalon, je suppose que je t'ai dérangé.

Il tournait le regard vers Tyrion.

Valas : Mais je tenais à ce que tu sois rapidement au courant. Voici ta petite soeur, je tiens à ce que tu la protège comme il se doit.

CElle-ci bayait tout en bougeant ses petites mains tout en regardant bien le visage de Cole.

Valas : Elle s'appelle Tifany.

Il croisait les bras.

Valas : Bon on va attendre que Tyrion reprenne des forces pour aller la présenter à tout le monde.

Zeus apparu, il s'avançait vers eux désirant montrer sa bénédiction à ce nouveau né ayant du sang de Dieu en elle, c'était à lui de juger ou non si elle possédait beaucoup de sens de Dieu ou non.

Valas : Zeus.. Vous devez sans doute être au courant de.

il levait la main pour qu'il se taise

Zeus : Oui je suis déjà au courant, Arès sera punit et Aphrodite l'est déjà par Hélios.

Valas : Vous étiez au courant que j'étais le fils de Hélios et non celui de Arès ?

Il s'approchait de l'enfant posait sa main proche de son visage pour sentir son énergie vitale et la comparé à celle d'un Dieu.

Zeus : JE l'ignorais, je ne peux pas tout savoir malgré ma position.

Il plissait les yeux.

Valas : C'est étonnant.. Bien qu'est-ce que sa dit ?

Il retirait sa main d'elle.

zeus : Elle possède plus de côté mortel que de Dieu, cela est étonnant étant donné la trempe de Tyrion, mais elle tient bien plus du côté de Derek qui coule dans les veines de Tyrion que celle de Abnar ou de toi même Valas.

Valas : Elle ne pourra donc pas mettre les pieds ici.

il tournait le regard vers lui.

Zeus : En effet, elle devra rester sur terre, tu devrais d'ailleurs la faire s'en aller d'ici et emmener Tyrion également.

Valas : SA ne peut pas attendre, tyrion est..

Zeus : Obéit Valas.

Il disparut, il en grognait entre ses dents.

Valas : On s'en va.

Il se téléportait avec tout le monde jusque notre maison, une fois dans la chambre, il râlait en tournant en rond.

Valas : Parce qu'elle n'a pas assez de divinité en elle, il l'envois baladé ! C'est vraiment n'importe quoi !


***


Donc Abnar était en vie, et tout finissait bien.. Sauf que Derek aura du mal à pardonner à Damon car il n'avait fait qu'à sa tête, et il avait prit des risques alors qu'il lui avait demandé de rentrer et de ne pas faire quelque chose d'idiot avant qu'il ne contrôle pas se côté de lui, mais il n'en a fait qu'à sa tête et a bien fallut tuer quelqu'un... Sa été le cas pour Abnar mais heureusement c'est un Dieu et est revenu à la vie..Si sa aurait été le cas d'une de ses lycéenne de toute à l'heure, cela n'aura pas été le cas alors je comprend qu'il soit énervé, j'en suis tout autant..

Il acceptait lui aussi que Abnar aide damon, enfin pour le moment c'était Akio qui me sortait par tout les trous possible.. Il revient chez nous, complètement plein mort en espérant qu'on ne soit pas là pour profiter de notre maison, et sa commence à m'énerver sa façon de réagir, pire qu'un adolescent..

Damon avait écouté la conversation d'ailleurs, et il savait à quoi s'attendre s'il le plan de Abnar ne fonctionnerait pas, il s'occuperait lui même de son cas et se n'est pas quelque chose dont il avait réellement envie.

Delic était tout mal, il n'arrivait pas à contrôler Akio, de toute façon, se n'était pas facile de le contrôler, il fallait surtout qu'il tombe sur quelqu'un avec un fort caractère et se n'était pas le cas de Delic, il pouvait tout faire avec lui et il en profitait certainement. Et Derek disait clairement les choses en parlant à Delic, je le regardais du coin de l'oeil sur le coup.

Akio : Je me contrôle tout seul !

Bien trop gentil, oui c'est le thermes exacte ça.. J'écoutais Derek et ricanait tout en croisant les bras.

Gabriel : Même sans avoir bu il arrive à les dissimulé.

Moi je regardais Derek pour les rejoindre, il voulait montrer à Delic comment on s'y prenait avec Akio, celui-ci regardait derek se demandant ce qu'il lui voulait. Après avoir remit sa chemise comme il faut, Derek l'attrapait pour le secouer dans tout les ses, il avait sa tête qu'il allait d'avant en arrière jusqu'à ce qu'il finit par arrêter, Akio tombait aussi tôt au sol les étoiles dans les yeux et complètement k.O

Gabriel : je n'aurais pas fait mieux.

Je ricanais sur le coup, c'était vraiment comique à voir, je pleins ceux qui on loupé ce moment !!! Mais je doute que Delic arrivera à utiliser ce genre de moyen sur Akio, sa ne lui irait pas du tout qu'il s'énerve ainsi. Moué.. Après tout, je n'ai jamais vu Délic s'énerver, où je ne m'en souviens pas.

Je regardais Delic attraper Akio contre lui pour tenter de l'emmener jusqu'à une chambre, Akio se laissait bien aller sur lui, le pauvre, c'est à peine s'il arrive à le tenir, il a fallut tomber à plusieurs reprise mais il tenait le coup et arrivait à l'emmener jusqu'à une chambre.

Akio : Il est tout le temps en colère.. C'est pas difficile !

Une fois dans la chambre, Delic essayait de l'aider à se déshabiller, mais Akio ne se laissait pas faire et se débattait.

Akio : Noooon je veux pas !!!

Il se battait avec lui, et sans qu'il n'y face attention, il avait certes, réussit à lui retirer ses vêtements mais Akio lui aussi avait retiré les siens, il faisait aller son t-shirt tout en riant content de l'avoir déshabillé lui aussi.

Akio : Non tu restes avec moi ! Si tes pas là, alors je ferais plein de bêtise !

Delic plongeait dessus pour récupérer ses vêtements, Akio l'attrapait dans ses bras le serrant contre lui pour qu'il ne tente quoi que se soit et se mettait au dessus de lui se redressant pour regarder son corps, il glissait un doigt sur son tétons qu'il pinçait entre ses doigts.

Akio : Je vais te manger.. Tout cru. A commencer par lui.

Il se penchait attrapant son tétons dans dans sa bouche le suçant bien. Une fois qu'il pointait il se redressait.

Akio : Et lui aussi.

Il faisait de même pour l'autre, il fit un sourire, abaissant son caleçon.

Akio : Et mon dessert préféré.

Il le plaquait bien pour qu'il ne bouge pas et descendait jusqu'à son entre jambe qu'il suçait à son tour.

Moi j'étais descendu pour rejoindre Zankou et je levais les yeux au plafond entendant tout se rafus entre Delic et Akio.. Et puis soudain plus rien, j'en plissais les yeux.

Gabriel : Et bien, semblerait que se soit Akio qui ait gagné, j'ai une petite idée de ce qu'ils sont occupé de faire.

J'en soupirais à l'idée, et j'en avais des frissons oui sa me va loin d'imaginer Akio avec mon frère. Zankou apparaissait et bien tient, sa fait longtemps et Reiji n'est pas avec lui. Ah bah voyons, il est avec Cenarius.

Gabriel : Oui, il a bien vite oublié Benoit, au fond tant mieux, et j'espère que Cénarius ne fera pas les mêmes erreurs et qu'il le fera de nouveau souffrir.

Zankou parlait rapidement de souper, ce qui voulait dire que Derek devait préparer de quoi manger, Derek s'exécutait sur le champ. Abnar lui était retourné dans la chambre de Damon, il s'avançait vers lui.

Abnar : Ne t'en fais pas, Derek finira par te pardonner, je le connais très bien. Il est normal que tu ne puisses encore contrôler cette partie de toi, car c'est encore nouveau pour toi c'est quelque chose de tout a fait normal.

Il s'avançait vers lui, levant sa main dans sa direction, il entaillait celle-ci avec son propre aura.

Abnar : Les Dieux ne saigne normalement pas, mais j'ai fais en sortes de garder se sang de mortel en moi, pour t'aider. Vas-y, sert toi, je t'arrêterais.

Il le regardais faire, une fois qu'il avait eu deux gorgées, il forçait à Damon de s'arrêter bien qu'il avait envie de continuer, surtout avec le goût du sang de Abnar qui était plus que délicieux pour lui.

Abnar : C'est terminé, calme toi, et contrôle cette partie de toi.

Il attrapait bien son visage dans ses mains pour l'aider à se calmer.

Abnar : Regarde moi, concentre toi sur moi.. C'est terminé.

Il passait ses doigts sur ses lèvres pour essuyer le sang qu'il avait encore, il ne le quittait pas du regard et finissait par craquer, il approchait lentement ses lèvres des siennes pour l'embrasser, il en mourrait d'envie depuis qu'il avait cette apparence n'étant plus un enfant.

Tyler arrivait rapidement jusqu'à la cuisine où il nous retrouvait.

Tyler : On a un sacré soucis..

Gabriel : Quoi encore ?

Tyler : Pendant que vous étiez partis, j'étais au téléphone et j'ai entendu pas mal de bruit dans la chambre de Kira. j'ai donc été voir, et je suis entré au moment où Near et un truc type l'emmenait avec eux, il était inconscient.

Je me posais contre un meuble ayant assez, je tournais le regard vers Derek.

Gabriel : Tu vois, ils tiennes de toi à jouer les imbéciles quand ils s'y mettent.

Tyler : J'ai entendu un peu leurs conversation car j'écoutais au début à la porte.. Near parlait de vengeance, et il voulait que Kira suive cette même voix.. Il veut s'en prendre à Teijo et à toi aussi.. Et puis, il vont forcé à Kira à faire revenir toute sa haine au fond de lui pour qu'il agisse dans la même cause qu'eux..

Gabriel : C'est pas vrai..

Tyler : Ils sont nombreux à ce que j'ai entendu, tout les enfants de Teijo qui on été maltraité durant toute leurs enfances sont de la partie.

Je regardais vers Derek aussi tôt.

Gabriel : Qu'est-ce qu'on fait ?

Derek doit se sentir coupable, oui je le vois bien vu la tête qu'il fait.. Cela lui avait fait du bien d'avoir eu le pardon de Kira, mais sa n'a pas été le cas pour Near qui lui désirait justement se venger de tout ses journées où il a souffert et que personne ne les a aidé, ni même Derek alors qu'il savait ce qu'ils devaient endurer.

Je m'avançais aussi tôt vers lui.

Gabriel : èh, se n'est pas ta faute, alors arrête de faire cette tête là.

Tyler : Se n'est pas celle de Near non plus, il est perdu et c'est compréhensible.. Il faut juste lui faire comprendre que se n'est pas cette voix là qu'il le rendra.. mieux, bien au contraire, la voix de la haine et de vengeance n'est qu'un cycle vicieux.

Zankou faisait déjà la sale tête car il craignait de ne pas avoir son souper.. Et oui il ne pense qu'à son estomac.



Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Gabriel Light le Mar 5 Aoû - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Mar 5 Aoû - 22:33

Hélios donnait le petite à son père ravis de la retrouver, Tyrion c'était déjà endormir tentant de récupéré un maximum.

Hélios: un autre service?

il fermait les yeux sur le coup sachant qu'il ne sera pas facile de réalisé se souhait, une fois un dieu uni avec une déesse on ne peut faire marche arrière à moins d'avoir commis de faute grave.

Hélios: je comprend ton inquiétude Valas, je demanderais un entrevue avec Zeus afin d'expliquer se qu'il sait passer ainsi que formulé ta demande.

il regardait vers la petite fille.

Hélios: mais je ne peux rien te promettre, c'est zeus qui prendra lui même cette décision..bien je te laisse.

Il disparu en aura de lumière, tyrion ouvrit lentement les yeux réveiller par valas. Directement il souriait retrouvant sa fille et attrait sa petite main.

Tyrion: tu es contente de ne plus être entre les griffes de cette vieille sorcière.

il levait les yeux étonné encore une fois du comportement de valas, il ricanait sur le coup.

Tyrion: c'est beau se que tu dis la, qui es tu et qu'as tu fais de valas!

il se recouchait installant sa fille à côté de lui pour pouvoir continué de la regarder, Tyrion avait cru ne pas pouvoir la revoir et rester enfermer entre ses quatre mur le restant de ses jours.

Tyrion: oui appelle cole, je suis sûr qu'il va l'adoré.

valas le faisait rapidement, cole tournait le regard à gauche et à droite comprenant pas se soudain changement de décors. Il tournait la tête regardant derrière étonné de voir son père.

cole: euhh..tu m'as appelé?

Il remontait vite son pantalon boudant un peu.

Cole: oué, si tu aurais entendu une trentaine de seconde plus ou moins sa aurait été parfais. Qu'est ce qui se passe? pourquoi mon père est allongé dans le lit et..se bébé.

il s'approchait s'agenouillant devant le lit regardant sa petite soeur.

Cole: super une fille, je pensais que c'était impossible entre mec. éh salut petite soeur, je suis ravis de pouvoir te voir. c'est toi qui a mis mon père dans cet état? et bah bravo t'es déjà bien costaude.

Tyrion: sympa.

Tyrion levait les yeux vers Valas souriant du prénom trouver.

Tyrion: tifany? c'est très bien

Cole: éh salut tifa.

Tyrion: on viens de te dire tifany

cole: oué ben j'ai déjà trouvé son surnom.

cole se redressait d'un coup voyant Zeus arriver sur place et s'écartait le laissant passer, le verdique de Zeus était clair. Tifa n'a pas assez de divinité en elle pour resté sur l'Olympe, Tyrion la serra fort contre lui. Même lui a très peu de divinité sinon il ne serait pas dans cette état actuel juste pour avoir mis un enfant au monde. Seul cole a eu bien plus de chance qu'eux, bien qu'il est nez avec un handicape qui ne possède plus aujourd'hui.

tyrion: sa n'as pas d'importance, rentrons.

valas n'avait pas d'autre choix que d'obéir et les téléportais jusqu'à chez nous dans la chambre.

Cole: peut importe le peu de divinité qu'elle porte en elle, elle est une demi-deesse! des fois je ne comprend vraiment pas les décisions de zeus.


Tyrion: je m'en moque!

cole: pourquoi tu t'e moque, elle..

Tyrion: elle est avec ses parents c'est tous se qui importe, elle n'a pas besoin de vivre chez les pètes cul pour être heureuse.

Hélios apparu relevant les sourcils.

hélios: nous ne sommes pas tous..."pète cul" pour reprendre ton expression.

Il se tournai vers son valas étant venu sur terre pour discuté avec lui.

Hélios: j'ai appris la décision de zeus se qui m'a assez surpris.

Tyrion: et pourquoi?

Hélios: je ressens pourtant une force en elle, mais si zeus à prit sa décison rien se qu'on pourra dire pourra changer la situation. Je me suis entretenu avec lui pour parler de ta mère, il ne m'as pas encore donner de réponse mais compte y songer. je ne peux malheureusement rien faire de plus.

Cole: j'ai raté un épisode?

Tyrion: c'est le père de valas?

Cole: hein? et depuis quand?

Tyrion: il vient de l'apprendre aujourd'hui, si tu baisserais pas autant ton pantalon peut être que tu suivrais un peu plus

Cole: premièrement c'est pas moi qui l'avait baisser, deuxièmement je peux pas être coller à vous 24h sur 24.

tyrion: pauvre victime, qui a osé te dénudé?

Cole: secret.

Tyrion en plissait les yeux.

Hélios: je dois vous laisser désormais, beaucoup de travail m'attend. Je te donnerais des nouvelles de ta mère dès que j'aurais la réponse de Zeus.

Il disparu.

Cole: je préfère se grand père la que l'ancien.

tyrion: et il m'a sauver ainsi que sa petite soeur.

Cole: sauvé de quoi?

Tyrion: tu vois que tu suit rien.

Cole: mmm.

Tyrion: prend ta soeur, j'ai besoin de dormir un peu.

Cole obéit sortant de la chambre.

Cole: je tabasserais tous les mec vicieux qui s'approcherons de toi.

Il grimaçait lorsqu'elle commençait à pleurer, il la donnait vite à valas.

Cole: mais en attendant c'est papa qui s'occupera des pleures, couche et autres! 

il en rigolait prenant vite ses jambes à son cou descendant au salon, dans la chambre de Damon, Abnar l'y avait rejoins espérant le consolé de ma colère.

Damon: quelque chose de normal...mon père n'a même pas besoin de se soucier de ça et pourtant j'ai hérité de la pire chose, si je commet encore une faute, il me regardera comme un monstre.

il baissait les yeux vers sa main serrant la mâchoire du sang s'y écoulant.

Damon: qu'est ce que tu fais? tu joue avec moi? je pourrais pas m'arrêter et même si tu es redevenu un dieu.

De toute façon c'était impossible de résister, Damon attrapait directement sa main buvant le sang s'y écoulant. Il n'entendait plus rien juste le sang qui s'écoulait dans sa gorge. Abnar ne le laissait pas le temps de boire énormément a peine deux gorgée qu'il fut obligé de s'arrêter. Il aurait bien replonger dessus pour en avoir d'avantage, mais abnar calmait aussi tôt ses pulsions. Damon fermait les yeux prenant une grande respiration.

Damon: ça va...je suis calme.

Il r'ouvrait les yeux sentant son doigt passer sur sa lèvre, ses sourcils se fronçait quelque peu le voyant s'approcher ayant l'intention de l'embrasser. Au dernier instant il se reculait détourant la tête.

Damon: merci pour ton aide, maintenant je vais retourner auprès des autres.

il sortait de la chambre tournant la tête vers Valas et l'enfant dans ses bras.

Damon: super..des pleures de bébé à côté de ma chambre, c'est peut être pas pire que mes crises de sang.

Il descendait à son tour nous rejoignant à la cuisine, on discutait du problème de kira. Même cuisiné n'arrivera pas à me sortir de mes soucis on dirait.

Derek: merci de me dire que je peux être un imbécile Gabriel! 

je me tournais tournant le couteau entre mes doigts.

derek: je peux pas rester encore une fois sans rien faire, si Near m'en veux alors je doit moi même en discuté avec lui.

Zankou: fais se que tu veux, mais avant le souper.

Je me tournais continuant.

Derek: j'irais seul c'est une affaire entre mes fils et moi.

Je m'arrêtais à nouveau regardant Gabriel.

Derek: bien sûr que c'est de ma faute, il est en colère contre moi..quoi de plus normal, je l'ai abandonné son frère et lui. Je vais nourir le dragon affamé ensuite j'irais jusqu'à Near.. pour m'expliquer avec lui.

Zankou: je vais te conduire jusque la, j'interviendra uniquement si cela tourne mal.

Derek: pourquoi tu veux m'aider?

Zankou: parce que t'es mon cuisinier, j'ai peur de crever sur place si Gabriel se met au fourneau

j'en ricanais sur le coup, il est pas possible se type.

Derek: très bien.

je levais les yeux, des pleures de bébé?

Derek: j'entend des pleures.

Cole: oui c'est ma soeur.

Derek: cole? comment ça ta soeur.

Cole: bah oui, mes vieux ont encore jouer à touche zizi.

Étrange comparaison, j'arrêtais la cuisine et je préfère pas croisé le regard de Zankou à cette instant. Je changeais de pièce regardant valas arriver vers nous avec la petite.

Derek: une fille? 

je pensais pas que c'était possible, j'ai eu que des gamins moi. J'avançais vite vers lui piquant la petite pour la prendre dans mes bras, elle a des yeux magnifique.

Derek: tu comptais la laisser pleurer encore combien de temps comme ça? 

je jouais avec son petit nez.

Derek: ton père est un ours, hein oui? vais te donner quelque chose à manger.

je retournais à la cuisine préparant un biberons d'une main.

zankou: bah voyons! je passe après bébé!

Derek: exactement, sa mijote attend cinq minutes et sa sera prêt.

je m'asseyais à table lui donnant le biberon.

Derek: et Tyrion?

Cole: il dort.

Derek: c'est vrai que c'est éprouvant, c'est pas valas qui peux comprendre!

cole en riait à l'idée

Cole: arrête j'ai la scène en tête! pousse valas! pousse!

Il éclatait de rire mais arrêt vite sentant le regard glacé de son père.

Cole: hum, enfin soit.

Derek: tiens prend la, j'ai quelque chose à faire.

cole prenait sa soeur.

Damon: et où tu va?

Derek: m'occuper de mes autres fils.

je m'en allais Zankou mangeait rapidement depuis la casserole ne laissant que des miettes et me rejoignais rapidement.

Damon: pfff, il va me faire la gueule jusqu'à la fin des temps?

Cole: bah j'ignore se qu'il sait passer, mais sa finira pas lui passer.

Damon: j'ai tué abnar.

cole: oh..t'es sérieux?

Damon: ouais..enfin avant de revenir en dieu.

cole: faudrait vraiment que je sois plus souvent présent, j'en rate des truc.

Tyrion: tu vois, j'avais raison.

cole: qu'est ce que tu fais debout?

Tyrion: des gémissements m'ont réveiller venant de l'une des chambres d'à côté.

Damon: j'ai entendu aussi, c'est Delic.

Tyrion: charmant.

Il se collait à valas comme ci il avait affaire à une grosse peluche qu'il câline.

Cole: faudrait photographier ça?

Tyrion: quoi?

cole: vous, au début tu le détestais et moi de même..que je reprenne tes mots" une grosse brute sans cervelle qui ne sais même pas se servir de sa queue et son crétin de fils qui lui ressemble."

Tyrion: il m'avait énervé!

Cole: a d'autre!

Tyrion: rend moi ma fille sale traître.

Il reprenait Tifa tous en le fusillant du regard.

tyrion: va donc te faire baisser ton pantalon!

Cole: Mmmh, me tente pas. Rit un peu Gabriel, tu fais une tête jusque par terre.

Damon: mon père va se foutre dans la gueule du loup je te rapelle.

Cole: il ne peut pas mourir et il est accompagné d'un dragon.

Tyrion: mon père fonce toujours dans réfléchir, il va encore s'en prendre sur la gueule.

Damon: ta rassuré mon père la! merci tyrion.

Tyrion: de rien.


Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Mer 6 Aoû - 4:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Mer 6 Aoû - 3:24

Tyrion semblait bien aimé se prénom que Valas venait de trouver, et Cole lui trouvait déjà le surnom "Tifa" qui lui allait parfaitement bien. Zeus avait donc dit qu'elle ne pouvait venir jusqu'ici étant plus mortel que Déesse et on ne peut s’enfreindre au lois de Zeus surtout lorsque celui-ci en donne l'ordre.

Valas finissait donc par tous les téléporter jusque chez nous dans la chambre de Tyrion, il tournait le regard vers Cole qui disait ne pas comprendre la façon de réagir de Zeus, pour lui toute personne qui posséderait du sang de Dieu devrait être en mesure de venir dans leurs mondes.

Valas : Et bien je te rassure sur se point Cole, je ne comprend jamais les décisions qu'il peut prendre et ce depuis bien longtemps.

Il plissait les yeux revenant vers Tyrion qui disait s'en foutre, Cole demandait aussi tôt pourquoi, il disait clairement qu'il s'en fichait, que le principal était qu'elle soit entouré de ses parents et de sa famille.

Valas : Bien dit, mais j'espère que tu ne parlais pas de moi où tu auras droit à la fessée que tu mérites pour ça.

Il se taisait voyant son père arriver, il savait qu'il n'était pas là pour se défendre sur ce qu'avais dit Tyrion mais pour sa mère, il lui faisait donc bien face.

Valas : En quoi cela t'a surpris ? Zeus a toujours agis de la sorte.

Il haussait les épaules, il s'approchait ensuite de Tifa afin de la regarder, il disait qu'il pouvait ressentir une grande force en elle, ce qui l'étonnait donc que Zeus ne l'ai pas accepté en tant que Demi-Déesse.

Valas : En effet une fois qu'il a une idée, en tête.. C'est impossible de la lui retirer, il est bien plus borné que Tyrion.

Il croisait ensuite les bras désirant surtout savoir autre chose, en ce qui concernait sa mère ne désirant pas qu'elle reste plus longtemps avec Arès.

valas : Et bien j'espère qu'il ne va pas prendre trop de temps à réfléchir, je le connais.. Il a bien son temps et j'espère qu'il prendra la meilleur décision sinon c'est moi qui irait le voir et lui dirait ma façon de penser.


Cole apprenait seulement que Arès n'était pas le vrai père de Valas mais qu'en réalité c'était Hélios. Tyrion fit tout de suite la remarque qu'il n'avait cas moins abaissé son pantalon et qu'il suivrait un peu plus, valas en ricanait bien haut et fort.

Valas : Il est comme son père que veux-tu, il aime se donner du plaisir !

Il plissait les yeux lorsqu'il ne désirait pas dire qui était la personne qui avait abaissé son pantalon, il s'approchait bien de lui.

Valas : A moi tu peux me le dire hum ?! Je ne dirais rien à Tyrion !

Il reprenait son sérieux puisque Hélios devait à présent s'en aller.

Valas : Bien, j'espère entendre une bonne réponse de sa part, merci pour ton aide.

Une fois disparu, Cole disait bien qu'il préférait lui à Arès, se n'était pas vraiment difficile de toute façon, Arès est quelqu'un d'assez dure, qui a ses propres idéos et qui n'aime pas beaucoup de monde..

Tyrion était fatigué, il devait reprendre des forces, il demandait donc à Cole qu'il prenne sa soeur afin qu'il puisse se reposer. Il obéissait, Valas le regardait du coin de l'oeil et finissait à son tour par suivre Cole le regardant du coin de l'oeil et l'écoutait discuter avec Tifa.

Valas : Et bien, elle ne semble pas d'accord avec toi, elle sera une dure et sera se défendre d'elle même contre les mecs qui s'approcheront trop près d'elle, c'est ma fille après tout c'est une battante !


Il plissait les yeux puisqu'elle pleurait et que Cole préférait laisser Valas s'occuper d'elle, ne désirant pas s'occuper de couche et de biberons.

Valas : Hein ! Revient ici et assume tes reponsabilité de grand frère !

Il grognait puisqu'il fuyait.

Valas : Ton frère est un lâche.

Il la tenait par ses bras et la soulevait pour la regarder, il retroussait le nez sous l'odeur insupportable qui en sortait.

Valas : Pourquoi il faut que cela tombe sur moi ?

Tifa elle se mettait à rire sur le coup arrêtant de pleurer.

Valas : Et sa te fait rire hein ?

Il utilisait ses pouvoirs pour que la couche se face d'elle même et qu'elle soit bien nettoyer, il fit ensuite apparaître un biberon, il la tenait comme il faut dans ses bras et descendait en bas désirant de l'aide, d'ailleurs Tifa se remettait à pleurer ayant encore faim, Valas n'en pouvant plus. Il tournait le regard voyant Damon sortir de la chambre, il le fusillait du regard et le suivait pour descendre en bas.

Valas : Elle va vite grandir, alors je pense que tes crises de sang sont bien plus pire gamin.

Derek disait clairement que cette fois ci il ne comptait pas rester là sans rien faire, et qu'il allait donc retrouver Near afin de s'expliquer avec lui.

Gabriel : Tu crois vraiment que c'est une bonne idée ?! Il désire vengeance, et tu fais partie de sa liste de vengeance Derek !

Rah.. une fois qu'il a une idée en tête, il ne l'a pas ailleurs.. Autant parler à un mur quand il est dans cette état.. ET en plus il désire y aller seul, super, comme-ci sa n'allait pas encore plus m'inquiéter..

Gabriel : J'aurais beau te dire tout ce que je veux, tu ne changeras pas d'avis de toute façon..

Zankou comptait se rendre avec lui, sa me rassure un peu à cette idée.. Enfin pas assez suffisant sachant que Near était puissant et que si il arrive à mettre en plus Kira dans leurs coupe.. Je doute qu'ils auront une chance contre lui, j'en détournais le regard.

Gabriel :Je n'approuve toujours pas ce plan qui n'est pour moi pas un plan mais du suicide.

On se retournait tous devant ses pleures de bébés, qu'est-ce que c'est encore ? JE regardais Valas venir avec Tifa dans ses bras qui pleurait à chaude larmes. Tyrion et Valas ont encore eu un enfant, et cette fois ci se n'est pas comme pour cole il semblerait, que Tyrion n'en désirait pas.

Valas : ET oui une fille, elle s'appelle Tifany.

Gabriel : Il semblerait qu'elle soit affamée.

Derek prenait les choses en main, il la prenait dans ses bras voyant que Valas n'était pas du tout doué. Il plissait les yeux lorsqu'il lui disait qu'il était un ours, il en croisait les bras le regardant faire.

Valas : Voyons voir si tu es plus doué que moi.

Bien sûr qu'il est plus doué que lui, il savait quoi faire, il allait préparé un biberon et s'occupait d'elle pour la nourrir.

Valas : Pfff, je suis un Dieu, je ne me retrouverais donc pas dans l'état de Tyrion et puis se n'est pas à moi de faire sortir un enfant de mon ventre.

Lui et sa grande fierté, je le vois déjà bien avec  Tyrion, lui attaché et Tyrion au dessus de lui entrain de le sodomisé haha.. Moué en faîte c'est surtout le contraire, avec une masse et une brute pareil pas étonnant, moi aussi je ferait le somodisé avec lui, je fais surement pas le poids face à lui.

Valas : Cole, n'ait jamais ce genre de scène en tête surtout lorsque cela me concerne !

Gabriel : Il n'a aucun humour
.

Abnar arrivait, assez déçu de ne pas avoir eu ce qu'il désirait venant de Damon, mais il restait patient et était près à attendre comme il l'avait si bien dit. Mais il ne pouvait s'empêcher de le regarder en premier, pour ensuite regader l'enfant de Valas et de Tyrion.

Derek finissait par donner Tifa à Cole, afin qu'il continue de lui donner son biberon pendant que lui allait tout droit au suicide, sa ne me plaît pas.. Derek faisait bien remarque rà Damon qu'il était toujours fâché contre lui tout en s'en allant, je détournais le regard vers Zankou qui finissait ce qu'il y avait dans la casserole, c'est qu'il nous a rien laissé en plus.. De toute façon, je n'ai même plus faim rien que de savoir que Derek va risqué encore sa vie j'en ais déjà une boule au ventre et je ne pourrais rien avalé.

Gabriel : Oui sa lui passera Damon t'en fais pas..

Je regardais Tyrion qui arrivait, sa commence à être remplis dans la cuisine, moi je m'en allais pour me rendre jusqu'au salon, étant trop à l'étroit, et franchement, j'ai envie d'être un peu seul..

Valas : Tu en as mis du temps à t'en remettre.

Il le regardait du coin de l'oeil alors qu'il se collait à lui, il le laissait faire. Bien entendu, Cole sa l'amusait de le voir comme ça, Valas le fusillait du regard n'aimant pas qu'on se moque de lui.

Valas : Moi une grosse brute sans cervelle ?

Il tournant lentement le regard vers Tyrion et avec un regard bien menaçant.

Valas : Tu auras une punition se soir.

Tyrion reprenait aussi tôt sa fille dans ses bras, moi j'étais à la pièce d'a côté, assis dans le divan, je pouvais les voir et les entendre même d'où j'étais et Cole avait bien remarqué ma mauvaise humeur.

Gabriel : Je n'ai pas vraiment l'envie de rire..

Abnar : A cause de Derek n'est-ce pas ?

Tyrion n'était pas quelqu'un qui pouvait nous rassurer c'est certains, j'en détournais le regard.

Abnar : Je peux faire en sorte qu'on le surveille et voir comment il s'en sort.

Tyler : oui fait le.

Ils rendaient donc tous près de moi, s'installant dans les fauteuil, Abnar créait la sphère au milieux du salon afin de voir ce qu'il se passait de son côté, moi je regardais bien vers la sphère en question.

Valas : Et s'il lui arrive quelque chose, on fait quoi au juste hum ? Je ne peux pas intervenir et Abnar non plus.

Abnar : Je les téléporterais jusqu'ici, cela ne posera aucun problème.

Gabriel : Alors on fait comme ça, et on improvisera par la suite..

Laure : Cooooole !!

On tournait tous la tête, on vit Laure arriver avec ses ailes et sa queue de succube sortit, elle a voler jusqu'ici on dirait, pourquoi elle crie après Cole ?

Elle posait ses mains sur ses hanches mécontente.

Laure : Je peux savoir pourquoi tu te téléportes alors qu'on était en plein action ! Je n'avais pas finis de me nourrir de toi moi ! J'ai encore faim hummm..

Valas : Alors c'est ça ton "secret".. Tu te fais une succube..

Elle allait jusqu'à lui, s'asseyait sur ses jambes et entourait ses bras autour de son cou, elle frottait son nez contre son cou et collait bien sa grosse poitrine sur son torse.

Laure : Il est le meilleur sur qui j'ai pu tomber, toute mes soeurs sont jalouses et il est à moi !

Elle redressait sa tête plissant les yeux.

laure : Alors pas les pattes.

Gabriel : C'est marrant d'entendre ça d'une succube qui n'hésite pas à ouvrir ses jambes à tous les hommes..

Laure : Je changeais de partenaire car aucun n'était assez bon pour me donner ce dont j'avais besoin ! Mais Cole est différent, c'est.. Une bête, un Dieu !

Valas : Et bien, elle qu'est-ce que dirait si elle passera par moi.

Il en ricanait sur le coup, moi je revenais vers la sphère.


***

Derek se rendait donc jusqu'à Near afin de régler ses comptes avec lui, et il ne se rendait pas seul vu que Zankou l'accompagnait jusque là. Near avait déposé son frère sur le sol où il était entourait d'une marque qu'il avait lui même posé, accompagné de son autre frère qui avait subit les même horreurs que lui et qui suivait ses convictions comme tous les autres d'ailleurs.

Near : Bien, je vais faire en sortes qu'il voit notre façon de voir les choses.. Et non comme il espère les voir

Il se mettait accroupis pour regarder le visage de son frère toujours inconscient.

Near : Tu me remerciera une fois que tout ceci sera terminé mon frère. Je te connais mieux que personne pour savoir qu'au fond de toi, tu gardes toujours une rancoeur, tout comme je l'ais moi aussi.

Il se taisait sentant la présence de Derek même à des kilomètres, il se relevait à cette instant.

Near : Nous allons avoir de la visite, reste ici et surveille Kira.

Il se téléportait aussi tôt pour apparaître devant sa demeure, où tout ses frères et lui même avait été enfermé, torturé et toute autre chose pour les faire devenir des armes, sans sentiments, tel que des monstres.

Lorsque Derek arrivait avec Zankou, il croisait les bras afin de bien le regarder.

Near : Tu es venu, et accompagné d'un gros toutou, tu penses qu'il sera te défendre ? Tu avais encore du temps avant que je ne réclame vengeance et continuer ta petite vie de famille, ce temps la sera à présent gâché, quel tristesse.

Il tendait bien la main créant cinq petites sphères blanche sur le bout de ses doigts, il avait son regard assombris par la haine.

Near : Tu es venu ici pour discuter avec moi hum ? Espéré de me faire changer, comme tu l'as réussi avec mon frère ? Je ne suis pas comme lui, alors tu perds ton temps, mais vas-y, essayes toujours, je suis tout ouïe.. Si tes paroles ne m'atteigne pas, alors je te tuerais toi et ton ce Dragon qui te protège.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   Mer 6 Aoû - 22:39

Gabriel s'inquiète pour mon cas, heureusement que akio est occupé à l'étage sinon il l'aurait déjà proposé de boire pour le décontracté. Tyrion soupirait de sa dépression et s'installait également dans le divan pour poser sa fille sur ses genoux.

Tyrion: qu'est ce que tu veux qu'il lui arrive? au dernière nouvelle même la mort bien pas à bout de mon père, tu t'inquiète pour rien et puis Abnar le téléportera directement en cas de coup dur alors détresse.

Cole: mouais c'est pas faux, mais il a d'autre moyen de se venger d'un homme sans avoir besoin de le tuer.

tyrion: bravo, j'essaye de le détendre et toi tu en rajoute!

Cole: désolé, je ne fais que dire la vérité.

Tyrion: il faut parfois tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de causer!

Cole se foutait en faisant tourner sa langue dans tous les sens, il s'arrêtait brusquement ouvrant grand les yeux. La voie de Laure résonnait dans toute la pièce, Tyrion plissait les yeux fusillant son fils du regard.

tyrion: la succube!?

Cole: non non c'est...

elle entrait expriment son mécontentement.

Cole: qu'est ce que tu fais la? je t'avais demandé de jamais venir ici.

Elle le collait déjà en grimpant sur ses jambes.

Damon: il a des chanceux ici.

Cole: c'est pas vraiment un secret.

Tyrion: non, tu voulais juste évité de nous le dire pourquoi parce que tu te tape une petite démone?

Cole: une petite démone que ta testé aussi je te rappelle.

Tyrion: quelque instant à peine, j'ai vite compris que c'était pas mon type.

Cole: tu as surtout eu une bonne fessé de papa.

Tyrion tournait la tête sur le côté boudant, laure n'a même plus envie de changer de partenaire et garder Cole pour elle toute seule.

cole: une bête...je suis pas mon père tous de même.

tyrion fusillait du regard valas de son commentaire.

Tyrion: elle n'en n'aura pas l'occasion!

Cole: de toute façon ta entendu? elle ne veux que moi.

Il claquait ses deux mains sur ses fesses.

Damon: mais ta plein de soeurs? sa serait pas gentil de faire des jalousies.

Son regard croisait celui de Abnar sur le coup, son sourire s'effaçon sous son regard.

Damon: mouais..je vais jouer avec ma console, tu me crie après papa si il a des problèmes.

Tyrion plissait les yeux tout en souriant ayant remarquer le regard de son père.

Tyrion: non, mais le regard jaloux que tu lui as lancer, tu l'as même fait fuir.

Cole: c'est encore un môme alors franchement je doute qu'il est envie de se mettre dans un truc sérieux. Moi je préfère encore bien m'amusé.

Il pinçait les fesses de laure tout en ricanant et Gabriel qui reste concentré imperturbable sur sa sphère à me regarder.

Ayato: semblerait que je sois arrivé trop tard.

Il tirait ses deux bras en l'air tous en baillant.

Ayato: mais j'avais pas fini mon jeu en ligne, je vais me faire disputé par mon père.

Cole: c'est qui celui la?

Tyrion: le mec qui a foutu à l'eau la voiture de lukas, il avait derek et Reiji à l'intérieur.

Ayato: voyons sa remonte à si longtemps..il a prescription.

Tyrion: répète une fois la même chose à mon père, on verra si il est de cette avis.

Ayato soupirait d'ennuie et levait son doigt.

Ayato: voyons le bon côté des choses, sans moi derek ne serait pas l'homme qui est aujourd'hui..pas de rencontre avec Gabriel et patati et papata...

Cole: qu'est ce que tu veux?

Ayato: Teijo est évidemment au courant des petites magouille de Near, je devais prévenir Derek de pas intervenir...oups trop tard. J'ai hérité de la lenteur de mon père, c'est pas ma faute.

tyrion: pourquoi il devait pas intervenir?

Ayato: j'en sais rien, j'ai pas demander à mon père...pourquoi? parce que j'avais ni l'envie et surtout que je m'en fiche.

Tyrion: bien maintenant que t'es venu pour rien, je te montre pas la porte de sortie.

Ayato: je reconnais bien la, l'un des fils prétentieux de Derek. Qu'est ce que tu va me faire? me lancer des couches à la figure?

Il en riait sur le coup avant de recevoir la couche de tifa en plein face.

Tyrion: pas de chance, il a avait rien dedans!

Ayato retirait lentement la couche de son visage avançant d'un pat vers tyrion, mais le regarde de cole et Valas l'arrêtant dans sa lancer.

Ayato: tu semble être bien protéger.

Tyrion: oui, tu peux pas en dire autant

il se fusillait tous deux du regard.

Delic: qui est ce?

Tyrion: tiens un revenant, tu t'es bien amusé.

Delic: hum...akio c'est endormit * il c'est écrasé sur moi comme un masse, j'ai pris dix minutes à m'en dégager*

Ayato: regarder moi ça, un chaton...je reconnais un trait de famille, un môme à stephan? sa explique pourquoi t'es maigrichon comme ton frère.

Delic en faisait une mauvaise tête en ayant assez qu'on le critique.

cole: ta rien d'autre à foutre que nous faire chier?

il levait les mains se tournant pour partir.

Ayato: très bien...de toute façon j'ai plus rien à faire ici, mais surveiller bien cette sphère on ne sais jamais se qu'il pourrait s'y passer.

Il attrapait une pomme au passage et sortit de la maison.

Tyrion: moi je pense qu'il savait très se qu'il risque de se produire et à même fait exprès d'arriver trop tard.

****

J'arrivais à dos de dragon et à voir Near face au manoir, il était déjà au courant de mon arriver. Zankou se pausait face à l'habitation grognant n'appréciant pas d'être comparer à un vulgaire toutou.

Zankou: méfie toi que se toutou t'écrase comme une tique.

Derek: lasse couler zankou.

Je sautais de son dos faisant face à Near.

Derek: au lieu de profité de la liberté qu'il ta été donner, tu préfère encore la gâcher avec des histoires de vengeance? 

Il exprime toute la rancune qu'il a envers moi, comment le blâmé? je l'ai abandonner alors qu'il venait de naître. Mon regard se baissais sur les sphères qu'il créait.

derek: me tuer..nous savons tous deux que la mort nous atteins pas. Nomar lui même à tenter de prendre ma vie avec sa faux et je suis toujours la en face de toi à tenter de te ramené sur terre.

je m'avançais vers lui sans crainte qu'il m'attaque avec ses pouvoirs.

Zankou: il veut me tuer? hahahah! il suffit que je m'assis dessus et il restera plus rien de lui!

Je levais les yeux au ciel, faut qu'il en rajoute lui.

Derek: qu'aurais tu fais à ma place Near? si on ne t'avais pas laisser le choix, qu'on utiliserait ton frère pour des vils chantage? ne ferais tu pas tous pour lui sauver la vie? c'est ce que j'ai fais pour ma famille..car je n'avais pas le choix. vous avez tous deux souffert et j'en suis conscient, mais on ne peut pas revenir en arrière..juste avancer et c'est comme ça que tu avance? en suivant l'ombre de takuma?

Marcus ayant désobéis à Near apparu derrière moi m'enfonçant une seringue dans le cou, zankou grognant levant la patte pour l'écraser, mais Marcus se tournait lançant une deuxième seringue en direction de zankou s'enfonçant au bout de son museau. 

derek: qu'est ce que sait?

Marcus: ta perte.

Je ressentais les effets j'en gémissais me tortillant dans tous les sens avant de me laisser tomber à terre. je regardais mes mains qui se mis à rétraissir de plus en plus ainsi que mon corps..qu'est ce que? mon pantalon était a terre, ma chemise tenait à peine sur moi..je suis redevenir un enfant? comment c'est possible? Zankou subissait le même traitement et devenait...minuscule sous sa taille dragon, pas plus grand qu'un chat.

Marcus: alors qui va écraser qui maintenant?

Il voulait taper son pied sur Zankou pour l'écraser mais il courrait vite dans ma direction montant sur mon épaule.

Zankou: qui a eu la bonne idée de venir?

Bah, la voix de gamin de zankou! lui qui avait une voix qui faisait flippé. Attend..je peux pas me téléporter, je suis redevenu humain j'ai plus de pouvoir. Je levais les yeux vers Near, est ce que t'avais se plan depuis le début? rendre ma taille d'enfant pour pouvoir me tuer?

Marcus: va si tue le Near! c'est l'occasion ou jamais!

Il recevait une sphère d'énergie noir le faisant valsé en arrière.

kira: sa c'est pour m'avoir assommé et traîne ici!

il tournait le regard vers Near, le giflant sur le coup.

Kira: sa c'est pour avoir cru que ta petite marque me tiendrais prisonnier.

Il en donnait une autre.

Kira: et ça..c'est juste parce que j'ai plus de clope et j'ai les nerfs.

Il baissait le regard vers moi levant un sourcil.

Kira: que vous êtes mignon.

Derek: oh ça va! aide nous plutôt.

Il tournait le regard.

Kira: non désolé.

Derek: hein?

Kira: tu sera comme ça l'effet que sa fait d'être abandonné quand on est sans défense.

Il tournait les talons s'en allant, pfff..je suppose que je l'ai mérité!

Derek: kira! fais pas ta tête de lard! KIRA!

Kira: t'es vraiment pas crédible avec ta voix d'enfant de cinq ans.

Zankou: j'aurais du les manger pendant que j'avais l'occasion.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu de changement s'impose !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de changement s'impose !
Revenir en haut 
Page 15 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» changement de plaquettes de frein
» Changement d'heure
» changement de pneu tubeless
» Changement de propriétaire de mon Mango ?
» Changement de Harnais.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit