Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 11 Juin - 22:06

pendant que je me retrouvais à l'étage avec Gabriel, Ryou lui tentait de rien faire paraitre avec Lucas. Il le regardait malgré tout de temps en temps dans sa direction voyant sa tête, il fit un sourire vers sa mère.

Ryou: c'est que j'ai pas chercher à les draguer! elles sont toutes venus jusqu'à moi alors...mon honneur de gentleman était en jeux, j'allais quand même pas les jeté dehors! tu me comprend hein maman?

Lucas est moins d'accord avec lui, il a rapidement découvert que c'était pas avec une de ses ex avec qui il avait coucher, mais bien plus.

Ryou: J'en peut rien si t'arrive pas à les tenir!

A l'instant où il vit son téléphone partir en morceau, une grosse veine apparu sur son front.

Ryou: mon téléphone! LUCAS! espèce de..

Il attrapait ses lunettes et les mit en miette à son tour.

Ryou: voilà se que j'en fais de tes lunettes pourrie!

Il prit ensuite la main de Theandras et l’emmena avec lui.

Ryou: viens! on va fêter nos petites retrouvaille.

Avant de monter à l'étage il lança un dernier regard vers Lucas le pointant du doigt.

Ryou: garde tes mains éloigné de ma mère je te préviens Lucas! ou c'est de la mort au rat que tu trouvera dans tes cigare la prochaine fois.

Il partit après sa mise en garde occupant l'une des chambres d'invité de Myu, il passa la nuit avec elle sans se douter qui elle était en réalité. Allonger à ses côté il garda quelque instant les yeux fermer sans pour autant dormir.

Ryou: une femme parmis tant d'autre? non, chaque femmes est unique et toi aussi...pourquoi me pose t'elles tous la même questions? du moins presque toutes.

Il r'ouvrait les yeux afin de la regarder du coin de l'oeil.

Ryou: mais si ta véritable question est, si je suis amoureux? alors ma réponse est " on ne sais vue que deux fois" Tu es une femme qui me désirait et tu m'as eu, c'et pas pour autant que je vais te mettre la bague au doigt.

Il fronçait les sourcils continuant de l'écouter.

Ryou: vaguement, tu es n'as pas première femme à s'éclipsé sans rien dire tu sais..la plus part c'est parce qu'elles avaient un mari qui l'attendait.

Il se redressa en s'appuyant sur ses coudes.

Ryou: ou veux tu en venir? de quel monde tu parle au juste?

Entendant le mot "déesse" il tomba à nouveau sur le lit, il passait sa main sur son visage sur l'instant essayant de réalisé se qu'il viens d'entendre.

Ryou: t'es une déesse? j'ai coucher avec un déesse..sa peut expliquer ton parfait petit minois "la fille parfaite"

Il levait les yeux en plus elle est amoureuse, dans quoi il était tomber encore? tout se qu'il voulait c'était prendre son pied et basta.

Ryou: j'ai aucune envie d'avoir des enfants! vous les dieux vous avez peut être les truc du coup de foudre, mais pas moi..je peux pas claquer des doigts et avoir le coeur qui sort de la poitrine pour toi! non moi je suis pas comme ça.

Il s'asseyait la regardant de haut en bas, il n'arrivait toujours pas à croire se qu'il venait d'apprendre.

Ryou: tu l'as dit toi même, tu peux pas rester longtemps dans se monde et moi je donnerais pas un môme à une nana que je connais pas! en plus une déesse! comment je pourrais faire confiance à un être comme toi. On n'a bien vu de quoi Valas était capable et mon grand père je préfère même pas en parler!

Il sortait du lit marchant dans la chambre restant nu comme un ver.

Ryou: bon sang..une déesse! une déesse amoureuse de moi! c'est le ponpon.

Après avoir fait ses cent pas il se r'asseyait sur le rebord du lit.

ryou: tu aurais mieux fait de tomber amoureuse de quelqu'un d'autre, j'ai aucune confiance aux dieu et je suis pas douer pour m'occuper des femmes...par contre pour leurs briser le coeurs. Tombe amoureuse de Lucas! bon il est effrayant parfois mais lui au moins "quand je lui pique pas" il respecte les nanas.

Il se tournait pour la regarder.

Ryou: j'ai utiliser mon téléphone pour te reconnaître! sinon j'aurais jamais su qui t'étais...merde je me rappelle à peine de la première nuit avec toi. J'ai une mémoire de merde, j'ai pas le grosse tête comme mon père...pfff.

Il attrapait son caleçon qu'il enfilait.

Ryou: j'ai besoin de causer à mon oncle...excuse moi.

Il sortait de la chambre la laissant la, Ryou est un grand charmeur mais il n'est pas douer pour autant avec les femmes. Ryou alla jusqu'à la chambre de Lucas et entrait à l'intérieur s'asseyant sur son lit.

Ryou: encore une nana qui m'aime! qu'est ce que je fais!

Il tapais sur sa tête pour le réveiller.

Ryou: elle est amoureuse de moi qu'est ce que je fais! et elle prétend être une déesse en plus! elle veux un môme avec pour...des responsabilité ou je sais quoi! je sais plus se qu'elle m'a dit.

Il attrapait ses cheveux les faisant aller dans tout les sens, se qui foutait ses cheveux en pétard.

Ryou: Je suis bon à coucher avec les femmes point barre! et non commencer à parler de môme et d'amourette...suis à chier! je l'ai laisser toutes seule dans la chambre! la preuve! bon tu te réveille oui! j'ai des gros soucis la! t'es mon oncle alors assume, peut pas aller voir mon père j'ai aucune envie de le voir se faire chipoté le manche par l'autre tapette.


****

Et bien j'ai peut être un peu exagéré, il est vraiment en pétard celui la. Il évite de me regarder, j'aime pas quand on détourne le regard de moi! j'ai bien envie d'attraper son visage pour qu'il me regarde droit dans les yeux.

Derek: sur quel sujet tu m'as mentit?

En plus il me ment encore? je fronçais les sourcils écoutant ses aveux donc il se serait barrer si j'aurais rejoins Lexi, d'un côté cela ne m'étonne pas, pourquoi il resterait avec quelqu'un qui voudrait pas de lui. Il me poussait à mon tour sur le lit, je ne dit rien et le laissait continuer ses petites déductions. C'est donc se qu'il pense au fond de lui? que j'aime encore Lexi, mais à cause de mes remord je me sent plus capable de la mériter.

Derek: sa y est tu as fini? cela t'amuse d'essayer de lire dans ma tête?

Je me redressais n'aimant pas qu'il joue à se petit jeux avec moi.

Derek: tu y met des hypothèses dans le sens le plus tragique possible, mais tu ne sais rien de se qui as dans ma tête Gabriel...tu peux pas jouer tes petits dons sur moi, je lui sans doute le meilleurs comédiens que tu n'es jamais rencontrer. je peux te mentir sur un sujet et te faire persuadé que c'est la vérité!

Je serrais les draps du lit le regardant partir.

Derek: et puis tu m'as énerver aussi! si tu crois vraiment ta petite histoire avec Lexi alors qu'est ce que t'attend pour te tirer! va donc la prendre ta douche! tu pu la jalousie à plein nez! humphh!!!

Je tapais mon poing dans l'oreiller avant de poser à nouveau ma tête dessus et le serrait fort contre moi, est ce qu'il va vraiment partir à présent? Je fermais les yeux tentant d'entendre se qu'il faisait, c'était pas évidant avec les autres qui parlait en même temps. Je me concentrais uniquement sur Gabriel, il est au téléphone?

"Tu veux bien qu'on se voit ? Demain matin à neuf heure, je t'enverrais un message de l'adresse d'accord ? "

Gabriel : Oui, d'accord..


Je me redressais sur le moment, il va voir quelqu'un? il est fâcher au point d'aller se taper quelqu'un d'autre? putain c'est une blague? Il était sérieux quand il m'a dit qu'il allait me rendre jaloux à son tour? mais lui au point d'aller carrément foutre son cul ailleurs? je vais me transformé en hachis Gabriel! Je l'entendais revenir, je me recouchait dos à lui fermant les yeux. Il entrais dans la chambre, je continuais de faire semblant de dormir même si j'ai bien envie de me retourner pour l'étranger. Il s'agite derrière moi, qu'est ce qu'il fou? t'es pressé de baiser un autre! espèce de petit trou de balle! son téléphone vibre, j'en serrais l'oreiller..un message? pourquoi? confirmé le rendez vous. Il s'en va...je me tournais serrant la mâchoire.

Derek: c'est ça va t'en! si tu crois que je vais me bouger le cul pour toi.........c'était la voix d'un mec au téléphone....plus beau que moi?

Je me levais brusquement, non je suis pas jaloux! j'ai juste besoin de vérifié un truc! et puis putain il est ou mon pantalon! ah oui sur moi..avec tous ça je m'était même pas déshabiller. je sortais de la maison à mon tour tentant de repéré par ou il était partit, je sortais mes ailes pour éviter de me faire repéré et en utilisant mes vecteur il pourra pas me localise avec ses foutu onde. Ah trouver! qu'est ce qu'il fou la? j’atterris sur un toit me cachant derrière un muret.

Derek: il attend son mec...attend quand il va se pointé je vais lui casser la gueule.

J'attendais..j'attendais et je m'endormais...oui je viens de m'endormir sur le toit d'un bâtiment et alors? j'ouvrais lentement les yeux sentant le soleil taper sur mon visage. Humph je suis ou la? ah oui! Gabriel! merde putain j'ai louper le rendez vous! je regardais autour de moi! ah non...il est la, assis à une table et il parle avec quelqu'un. Je le vois pas, il est cacher derrière un putain de poteau! Plus qu'à passer à l'action! je sautais de mon toit et marchait très rapidement vers gabriel...il a changer de tenu? on s'en fou! je suis trop en pétard pour me poser des question. Je l'attrapais par sa blouse et le levait de sa chaise.

Derek: à t'es un comme ça toi! après une dispute tu te barre! je t'ai entendu hier soir, t'avais un rendez vous! a cause de toi j'ai dormir sur un toit! alors va te foutre mon poing sur le nez et casser la gueule à ton nouveau petit copain! et c'est que se parfum quand tu porte?

je sentait qu'on tirait sur mon bras, je tournais la tête...ah c'est jsute Gabriel.

Derek: ne m’interromps pas Gabriel, tu vois pas que je te passe un savon?

Je regardais à nouveau Gabriel.

Derek: alors je disais tu va avoir mon poing...

Je regardais à nouveau Gabriel...mes yeux s'écarquilla, je tiens Gabriel et l'autre c'est Gabriel aussi? deux gabriel! Je lâchais celui que je tenais reculant de deux pats. Gnnn! c'est quoi ça? je pointais mon doigt sur chacun deux.

Derek: c'est quoi se tour de passe passe! tu te multiple maintenant! ah j'ai compris! t'avais se pouvoir et tu m'as rien dit! et comptait...t'es DEgueulASSE! c'est un de tes fantasmes cacher c'est ça? baiser avec toi même! ou bien..

je tenais mon menton réfléchissant.

Derek: ou bien un petit truc à trois avec moi...

je reprenais mon sérieux pointant à nouveau mon doigt dans leurs direction.

Derek: non il a un truc qui cloche! toi la! c'est un faux Gabriel, t'es bien habiller et parfumé! c'est pas Gabriel que je connais! lui porte des pull bleu horrible! qui es tu? t'es démasquer!


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 12 Juin - 2:46

Theandras ne pensait pas que Ryou se comporterait de cette façon, dans son monde, n'importe quel Dieu serait ravis de pouvoir obtenir cette Déesse à ses côtés, elle fut donc étonnée de la franchisse de Ryou et surtout d'en quelque sorte le refus qu'il lui faisait. 

Theandras : Sa ne me dérange pas que tu ne sois pas doué avec les femmes, je serais patiente et t'aiderait s'il le faut. 

Elle se redressait à son tour continuant de le regarder et de l'écouter. 

Theandras : Une Déesse ne peut choisir l'homme qui lui est destiné, c'est toi et non Lucas qu'on m'a destiné d'aimer. 

Elle le regardait enfiler son caleçon, alors qu'il quittait la pièce, elle en détournait le regard se demandant si en discutant avec son oncle Lucas, il arrivera à être plus clément avec elle et lui rendre les même sentiments. 

Etant une Déesse, Theandras a toujours eu ce qu'elle voulait. Et si elle l'aurait voulu, choisir pas mal de Dieu qui était interessé par elle. Mais, il semblerait qu'on lui ait donné un choix différent vu qu'elle ressent cette amour pour un mortel. 

Lucas était couché dans son lit entrain de dormir, il rêvait de Lexi et ce fut un rêve très agréable.. Du moins, jusqu'à ce que Ryou vienne tout gâché, il entendait que légèrement ce qu'il lui disait, encore à moitié dans le gaz, il passait sa main sur la table de nuit attrapant ses lunettes ayant l'habitude de les porter sans cesse... Et oui, malgré que Ryou les a réparer, il avec une réserve dans sa veste et s'il le veut, peut les réparer grâce à ses pouvoirs. 

Les cheveux en pétard, il se redressait pour regarder en direction de Ryou et tentait de comprendre ce qu'il lui voulait, il semblait en tout cas bien agité. 

Lucas : Calme toi Ryou, j'ai du mal à comprendre ce que tu me dis là.. 

Il passait sa main sur son visage regardant l'heure, ils soupirait, à chaque fois ses pareils quand il panique ainsi, il vient lui parler et lui dire ce qu'il ressent comme quand il était gamin. 

Lucas : Pourquoi tu vas pas parler de ça à ton père, il est là à présent et puis il est quatre heure du matin.. 

Il soupirait puisqu'il ne le lâcherait pas temps qu'il ne l'aidera pas, il posait sa main sur son épaule. 

Lucas : Il faut que tu sois claire avec elle et avec toi même Ryou. Si tu elle t'intéresse, et que tu désires apprendre à la connaître, alors dit lui et explique lui que tu ne désires pas faire des enfants tout de suite, il faut qu'elle l'accepte et si elle t'aime, alors sa ne devrait pas lui poser de soucis.. Maintenant, si elle ne t'attire pas et que tu sens que tu ne ressentiras jamais rien pour elle alors dit lui clairement aussi sans la blesser bien entendu.. 

Je me recouchais me mettant dos à lui. 

Lucas : Il est temps que tu grandisse Ryou, tu penses que passer de femme en femme va te rendre heureux encore très longtemps ? Tu vas finir pas avoir de sacré surprise tu verras.. 

Il levait la main vers lui. 

Lucas : Maintenant laisse moi dormir, j'aimerais reprendre la où je m'étais arrêté. Bonne chance avec ta.. déesse. 

Il était trop a moitié dans le gaz pour se rendre compte qu'il lui avait dit qu'elle était une Déesse, aussi tôt les yeux fermé, il s'endormit et ronflait déjà. 

Lucas : Hum Lexi.. 

Il serrait son coussin tout contre lui. Celle-ci entrait à cette instant avec un peignoir autour d'elle. 

Lexi : Lucas.. Je.. 

Elle faisait des petits yeux surpris voyant Ryou. 

Lexi : Ryou qu'est-ce que tu fais dans la chambre de Lucas ? 

Lucas ouvrait à nouveau les yeux et se tournait vers elle. 

Lucas : Lexi c'est bien toi ou je rêve encore ?





****


Je ne me doutais pas que Derek était entrain de m'espionner sur ce toit, moi je m'étais endormis sur le banc, jusqu'à ce que le soleil me tape au yeux, je me rendais donc jusqu'à l'une des tables qui étaient désormais disponible, je m'installais et sortait mon téléphone me demandant si il allait vraiment venir ou me laisser en plan. Il n'a pas intérêt ou, jumeau ou non, je lui ferais payé humph.. Je n'ai même pas le numéro de Derek, je ne peux donc pas lui prévenir où est-ce que je suis.. Tant pis, c'est bien fait pour lui de toute façon, il l'a bien mérité.

Je levais les yeux voyant un... Double moi arriver dans ma direction, j'en fus bien surpris, puisque c'était vraiment moi, on aurait dit un clone, sa me faisait très bizarre de le voir et lui aussi on dirait. Il s'approchait de moi le sourire aux lèvres et me donnait la bise ce que je lui rendais, je le regardais attentivement s'installer sur la chaise en face de moi, je ne sais pas du tout quoi lui dire, j'étais plutôt à l'observer, c'est fou la ressemblance..

Gadriel : Je suis vraiment content de pouvoir te rencontrer Gabriel, je dois avouer qu'au début je craignais un peu cette rencontre, mais maintenant, je suis content de l'avoir fait. 

Je me mettais bien au fond de ma chaise en croisant les bras. 

Gabriel : Comment tu as découvert que tu avais un jumeau ? Parce que moi, depuis tout ce temps, je l'ignorais. 

Il fit un signe vers le serveur. 

Gadriel : Je vais te l'expliquer, mais avant, j'ai vraiment besoin d'un café, se n'est pas vraiment dans mon habitude de me lever aussi tôt alors.. J'ai un sacré coup de pompe. 

Tient lui aussi n'aime pas se lever tôt, alors pourquoi m'avoir donné ce rendez-vous aussi tôt, j'en fis un soupir et me penchait en avant. 

Gabriel : et bien moi aussi j'aurais besoin d'un café. 

Il n'arrête pas de me sourire, après avoir fait nos commandes, il me regardait bien plus sérieusement. 

Gadriel : Au faîte, tu peux m'appeler Gad, tout le monde me surnomme comme ça et puis sa sera plus simple de se différencié, notre prénom se ressemble beaucoup. 


Gabriel : Gad.. D'accord, et oui en effet, elle ne sait pas foulé. 

Gad : Donc en faîte, quand j'ai découvert qu mes parents n'étaient pas réellement les miens, bien que je les adores tout les deux. J'ai voulais faire mon enquête, et j'ai donc fait des prélèvement de mon sang ainsi que prendre mes empreintes pour voir à qui cela correspond, la tête que j'ai fais lorsqu'ils m'ont dit que j'avais un frère avec les empreintes digital identique au mienne. C'est grâce à ça que j'ai retrouvé ta trace et ton numéro de téléphone par la suite, sa été plutôt facile d'ailleurs. 

Gabriel : Je vois.. Tu as retrouvé nos parents également ? 

Il baissait les yeux semblant triste, j'en fronçais les sourcils. 

Gad : Et bien non, ils sembleraient qu'ils ont déménagé, ils n'ont donné aucune trace d'eux par la suite. 

Gabriel : Sa ne m'étonne pas. 

Alors qu'on parlait de chose plutôt sérieuse, je plissais les yeux voyant Derek se pointer et attraper Gad, je passais ma main sur mon visage, quel idiot ! Gad regardait Gabriel avec des yeux écarquiller se demandant ce qu'il lui voulait. 

Gad : Je.. J'ignore qui vous êtes. 

J'attrapais son bras pour qu'il le lâche tout en soupirant. 

Gabriel : Lâche le Derek. 

Je le lâchais tout en haussant les épaules, bien, autant le laisser faire jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il tient pas le bon. 

Je faisais un sourire en coin lorsqu'il finissait par tourner son regard vers moi et vers mon frère ainsi de suite, jusqu'à ce qu'il comprenne enfin qu'on était deux. Gad remettait son col comme il faut tout en regardant bien vers Derek, il semblait perdu tout d'un coup. 

Gad : Tu le connais ? 

Je ne répondais pas et regadait vers Derek écoutant ses "remarques". Une veine apparu sur mon front de ce qu'il disait, il est stupide ou quoi ?!

Gabriel : Arrête de dire n'importe quoi ! 

Je baissais légèrement la tête, il commence de plus en plus à m'énerver, je finissais par me lever et l'attrapait par sa chemise pour le secouer, Gad tendait la main vers nous. 

Gabriel : L'afferme maintenant ! 

Gad : Gabriel, pas besoin d'être aussi méchant, il est juste perdu c'est tout, c'est un ami à toi c'est ça ? 

JE tournais le regard vers lui, j'attrapais une chaise sur la table voisine le mettait à côte dé moi et le forçait à s'asseoir, ensuite. Je m'installais à nouveau sur ma chaise et détournait le regard. 

Gabriel : Se n'est ni un clone, ni une illusion ou je ne sais quoi, c'est mon jumeau. Ne me regarde pas, j'ignorais que j'en avais un jusqu'à ce que je prenne ma douche, il m'a téléphoné et ma demandé pour qu'on se voit. 

Il tournait le regard vers Derek et lui souriait, je mettais rapidement ma main sur la cuisse de Derek pour montrer que c'était ma propriété maintenant. 

Gabriel : On sort ensemble, donc pas de yeux doux, pas de petite sourire charmeur et encore moins te faire passé pour moi !  

Je tournais ensuite le regard vers Derek.

Gabriel : Et toi pas du genre, "je sais pas vous reconnaître" du coup tu l'embrasses et ainsi de suite ! 

Je revenais vers Gad. 

Gad : Tu n'as pas à t'en faire Gabriel, je ne ferais rien de ce genre là, je ne suis pas comme ça. 

Ah bon, moi sa m'aurait justement amusé d'agir ainsi, si sa aurait été l'inverse que se soit Gad qui était avec Derek, j'aurais profité de la situation pour me le faire à coup sur, et j'aurais joué sur nos apparence qui sont identique. Mais au fond, temps mieux qu'il n'est pas comme moi, sinon, je les aurais tué tout les deux hum.. 

Gabriel : On se ressemble peut-être physiquement mais au fond, on est pas du tout les mêmes. 

Gad : Pourquoi tu aurais tenté de voler celui avec qui je sors toi ? 

Je me mettais à ricaner. 

Gabriel : Non bien sur que non. 

Oh que oui ! Et je l'aurais rien fait derrière ton dos, ta de la chance que je suis avec Derek. 

Gabriel : Tu as des enfants ? 

Gad : Non, même si j'adorerais fonder une famille, un jour sans doute et toi ? 

Gabriel : Oui mais c'était sans le faire exprès. 

Il avait des coeurs dans les yeux, j'en redressais un sourcils. 

Gad : Comment il s'appelle ? Je veux le rencontrer ! 

je tournais le regard vers Derek. 

Gabriel : Damon et, je ne sais pas trop où il se trouve pour l'instant, est-ce qu'on doit s'inquiéter d'ailleurs ? Selena a dit qu'il ne lui arrivait rien, mais je n'ai aucune confiance en elle, et elle ne semblait pas aussi sur que ça.. J'aurais du le ramener par la peau des fesses et le cloué au lit pour qu'il évite de faire le con. 

Gad : Il est en dangers ?!

Gabriel : Il a dit qu'il apprendrait de ses erreurs, et bien il va bien se rendre compte de son erreurs. Il est costaud, il va s'en sortir j'en suis sur. 

Gad : Il faut le retrouver et lui venir en aide non ? 

Je le fusillais du regard, il ne nous connait pas et propose déjà de nous aider.. 

Gabriel : On a pas besoin d'aide d'accord ? C'était sympa de te rencontrer mais maintenant on a des choses à faire pas vrai Derek ? Et je suppose que toi aussi. 

Gad : En faîte non, j'ai pris congé pour pouvoir te voir, j'ai donc tout mon temps libre, je peux venir avec vous, ainsi on fera plus ample connaissance et je pourrais vous aider pour ton fils.. 

Gabriel : Notre fils, c'est lui qui me l'a fait pondre. 

Il tournait le regard vers Derek surpris, il ne savait pas trop si c'était une blague ou non. 

Gabriel : C'est la vérité, c'est un martien qui fou des mômes au première personne qui se tape sans leur prévenir. 

Je tournais le regard vers Derek en lui souriant, et oui je te boude toujours, tu éviteras de recommencer à me rendre jaloux la prochaine fois.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 12 Juin - 22:30

C'était une habitude pour Ryou de demander conseil auprès de Lucas, mine de rien après la mort de Lexi j'ai pas été beaucoup présent pour lui alors il allait souvent se confier auprès de Lucas et peut importe l'heure ou l'endroit.


Ryou: Bon très bien et puis je pourrais lui laisser une chance à cette nana, j'aimerais pas la foutre en pétard et qu'elle me mette K.O. C'est une déesse après tout elle en serait capable et si jamais j'arrive pas à ressentir quoi que se soit d'autre que lui foutre ma queue ben..tant pis pour elle.

Il plissa les yeux de ses derniers commentaire.

Ryou: je suis plus un gamin Lucas! tu es juste jaloux parce que j'ai plus de femmes que toi dans mon lit et tu peux parler de maturité! tu convoite la même depuis des années!

Il se levait le fusillant du regard, la où il c'était arrêter..de quoi il parle? de son sommeil? il se mettait à marcher pour partir jusqu'à qu'il entend le nom de sa mère. Il se tournait les yeux remplit de flamme et s'avançait à nouveau vers lui.

Ryou: tu rêve de ma mère espèce de sale pervers!

Il dirigeait ses mains vers lui près à l'attraper pour le lancer par la fenêtre, mais sa mère entrait au même moment. Ryou se redressa regardant dans la direction ne comprenant pas se qu'elle venait faire à une heure pareil dans la chambre de Lucas.

Ryou: Moi je demandais conseil à un vieil oncle pervers et toi c'est quoi ton excuse pour venir en peignoirs à quatre heures du matin dans la chambre de Lucas?

Entendant le commentaire de Lucas en se réveillant à nouveau, il tapait son poing sur la tête de Lucas.

Ryou: alors t'es bien réveiller la!!?


Il se retournait pour sortir de la chambre tapant presque du pied à terre fou de rage, il regardait vers sa mère les sourcils froncer.

Ryou: moi qui pensait que tu te battrait pour récupéré papa..tsss. Tant mieux pour Lucas cela fait des années qu'il attend que tu plonge dans ses bras.

Il refermait la porte derrière lui et retournait jusque sa chambre, il restait immobile quelque seconde voyant Theandras toujours sur son lit. Avec tous ça il avait presque oublier qu'elle était ici, il s'avançait vers le lit s'allongeant à nouveau.

Ryou: Je vais arrêter d'aller femmes en femmes, il trouve que sa fait trop gamin..je suis pas près à avoir des mômes je te préviens mais..veut bien essayer à mieux te connaitre et qui sais peut être que j'éprouverais la même chose que toi.

Il tournait le regard vers elle.

Ryou: t'es super craquant et tu semble pas être une chieuse alors, je pense que c'est bien possible.

 Il se redressait avec le sourire en coin tout en attrapant son bras pour la tirer vers lui.

Ryou: il faut un débout à tout et je vais commencer par apprendre ton corps par coeur.

Il la poussait sur le lit la regardant de A à Z, posant son doigt sur sa bouche il réfléchi.

Ryou: par où commencer?

Gardant un sourire en coin, Ryou posant en premier son doigt sur ses lèvres les caressants et descendit le long de son cou ensuite entre sa poitrine où il stoppa.

Ryou: par ici.

Il posa sa chaque main sur sa poitrine les pinçant et posa un doigt sur chaque tétons pour jouer avec.

Ryou: Il durcisse rien qu'à contacte de mes doigts.

Il se pencha en attrapant un entre ses lèvres au même instant il entendit un gros "boum" il se redressa regardant vers la porte.

Ryou: putain j'espère que c'est ma Lucas qui commence déjà à faire des truc pas net avec ma mère!

La porte de sa chambre s'ouvrit, Ryou se retirait du lit fronçant les sourcils. C'était autre que Damon, Ryou s’apprêtait déjà à lui crier dessus n'appréciant pas qu'on entre dans sa chambre de cette façon, mais ensutie il vit son état. Damon était obliger de se maintenant des deux mains à l'encadrement de la porte pour pouvoir rester sur ses jambes.

Ryou: qu'est ce qui t'es arriver bordel?

Damon: ou...est papa?

Ryou: j'en sais rien..pourquoi t'es dans cette état! répond!

Damon tombait n'ayant plus de force à rester debout, mais Ryou le rattrapait à temps. Il tournait le regard vers Theandras à cette instant.

Ryou: r'habille toi!

Il prit son frère pour le poser sur le lit, Damon était en sueur et pâle comme un mort.

Damon: Silas..

Ryou: hein? c'est quoi ça? 

Ryou vit une étrange couleur venant de sa nuque, il tournait le visage sur le côté pour mieux voir. Deux trou était visible sur sa nuque sans doute fait par des marques de crocs comme un vampire, mais quelque chose semblait se répandre dans son organisme.

Ryou: qu'est ce que sais que ça? LUCAS! PUTAIN LUCAS RAMÈNE TON CUL VITE!


Il commençait par retirer la veste et le t-shirt de Damon les jetant à terre.

Ryou: t'as pas intérêt à crever ptit frère, j'ai pas encore eu le temps de jouer les grand frère sadique. Est ce que tu m'entend seulement? merde, qu'est ce qui sait passé...



*****


je me doutais pas de se qu'il pouvait se passer chez Myu, je pensais surtout au gros choc que je venais de recevoir avec mes deux Gabriel. Directement je reconnu le vrai, oui celui qui m'a attraper me secouant comme un prunier me demandant de l'affermer. Je tapais sur les mains de Gabriel pour qu'il me lache.

Derek: ta entendu? il a dit que t'étais méchant et c'et vrai! 

Voilà qu'il me force à m'asseoir maintenant, bah de toute façon c'est se que je comptais faire. C'est son jumeau? je regardais l'autre à cette instant de haut en bas, il sourit tout le temps..ouff un Gabriel tout angélique le choc.

Derek: tu étais au courant que t'étais un frère et tu m'as rien dit?

Ah ben non il était pas au courant, c'était donc ça le coup de téléphone? et moi qui pensais qu'il allait déjà voir ailleurs après notre dispute, j'avais tous faux...mais si il croit que je vais m'excuser il se fou le doigt dans l'oeil, j'aime pas avoir tord.

Derek: J'avais deviner depuis le début! le coup de téléphone dans la salle de bain, arriver en pleine nuit pour être sûr d'être l'heure au rendez vous...ME CACHER TOUT! oui, je le savais tous ça.

Je souris également au jumeau, bah il me sourit aussi alors autant être poli. Oups une main se pose sur ma cuisse, le Gabriel jaloux me rappelle de sa présence. Ta une drole de façon de parler à ton frère toi, déjà le prévenir que je suis ta "propriété privé" cela te va bien après tout se que tu m'as lacher hier soir.

Derek: Gabriel! n'agresse déjà pas ton frère! il n'a rien dit et rien fait à se que je sache! t'es jaloux pour un rien la!

Je plissais les yeux voilà qu'il me préviens à mon tour, c'est vrai que si j'y fais pas attention je risque de me tromper avec ses deux la...j'ai encore rien trouver qu'il pourrait les différencier, à part peut être que l'un fait une gueule jusque par terre et l'autre sourit sans cesse.

Derek: t'es déjà entrain d'imaginer que ton frère me sauterais dessus ou moi de même..il n'est peut être pas attirer pour les bien membré comme toi "Gabriel"

Je les regardais chacun à leurs tours discutant entre eux, quoi? pas capable de piquer le compagnon de ton frère? je le pointais du doigt sur le coup.

Derek: arrête tes mensonges! tu en serais capable! parce que tu es "méchant" jumeau démoniaque!

Bon aller changement de conversation maintenant on parle d'enfant, je tournais vers le jumeau angélique voulant découvrir sa réponse..pas d'enfant mais il en voudrait? bon sang je suis tomber sur le mauvais jumeau moi! 
Encore une fois il me rapelle qu'il ne désirait pas avoir Damon! quand je vais te foutre mon poing à la figure cela sera pas fait exprès non plus!

Derek: et bien ton frère est déjà plus enthousiasme, c'est pas son gamin et pourtant il a bien plus envie de le voir que toi Gabriel.

C'est vrai que je commence sérieusement à m'inquiété pour Damon, il est partit depuis un long moment déjà et aucune nouvelle de lui. J'écoutais Gabriel n'appréciant pas la façon qu'il parle de Damon.

Derek: c'est toi que je vais cloué au lit! 

Gad veux nous aider alors qu'il ne nous connait même pas et encore moins Damon, il est gentil celui la j'en souris le regardant. Je voulais accepté son offre, mais Gabriel voyait les choses autrement. Je parie qu'il est core jaloux, je croisais les bras montrant bien que j'étais loin d'être d'accord avec lui.

Derek: non je suis pas d'accord, moi je pense que de l'aide serait utile.

Gadriel pense que c'est le fils de son frère uniquement, mais il ne tardait pas à lui corriger cette erreur. 

Derek: c'est vrai Gad, c'est également mon fils.

Je serrais les poings regardant vers Gabriel, voilà il recommence à me rappeler que c'est ma faute si il a une fils! il m'énerve! attend une petite minute, il vient de me comparer à un petit homme vert!

Derek: un martiens...

Je me levais l'attrapant par sa blouse.

Derek: tu sais se qu'il te dit le martiens! tu va me le faire rappeler combien de fois que tu en voulais pas de Damon hein? et bien casse toi alors! va donc faire ta petite vie de ton côté, je m'occuperais moi même de Damon.

Je le lâchais et me tournait vers l'autre l'attrapant la main le tirant pour qu'il me suive.

Derek: je serais ravis de ton aide! alors comme ça cela te brancherais d'avoir une famille? j'aurais du tomber sur toi directement! je fais pondre des mômes avec la première personne que je me tape alors..sa te dit une petite partie de jambes en l'air?

Ah ben oui c'est à mon tour de faire une crise Gabriel! si tu pense être le plus grand râleur tu va voir que tu sera pas celui qui montera sur le podium de se côté la. Gad doit se demander sur quoi il était tomber, mais deux fort caractère ensemble cela ne peut que créer des étincelles. J'entendais qu'il rageais derrière moi nous suivant, moi je continuais de marcher boudant de plus belle.

Nomar: quel rencontre intéressante.

Je m'arrêtais tournant le regard vers de la brume qui se rassemblait pour former mon père, oh c'est pas vrai encore lui!

Derek: qu'est ce que tu veux!

Nomar: c'est comme ça que tu parle à ton père Derek?

Derek: oui et je te dit même que je t emmerde!

Je lâchais la main de Gad croisant les bras, mon père soupirait de mon comportement et s'approchait du frère de Gabriel.

Nomar: Même moi j'ignorais qu'il avait un frère jumeau, mais cela arrange beaucoup de chose.

Derek: je peux savoir ou tu veux en venir au juste?

Nomar: celui ci désire des enfants..alors change de partenaire et prend celui ci.

Derek: non mais de quoi tu te mêle! tu te pointe pour me dire avec qui baiser?

Nomar: oui exactement Derek, je n'ai pas mis ta mère enceinte pour que tu vie une amourette tranquille...j'avais un but alors fait se que je te dis ou j'utilisais d'autre moyen.

derek: va te faire foutre dieu de pacotille!

Il posait ses doigts sur son front n'en revenant pas de ma vulgarité.

Nomar: tu n'as pas dit toi même que tu voulais changer?

Je pointais Gabriel.

Derek: je le pensais pas! c'était pour lui montrer que j'étais en pétard et arrête de m'espionner! ta rien d'autre à foutre?

Nomar: et bien couche avec les deux je m'en moque! et non j'ai rien d'autre " foutre" j'ai des serviteurs qui s'occupe des âmes à récupéré.

Derek: je m'en fou de ta life!

mon père s'approchait de moi, j'étais obliger de lever les yeux afin de le regarder.

Nomar: cesse de me parler sur se tons Derek, je commence à perdre patience...tu as beaucoup de chance que j'ai pas le caractère de ton grand-père ou tu te retrouverais déjà la langue arracher.

Grand père? ah oui je suppose qu'il parle du diable..pourquoi il tient tant que cela à se que j'ai des gosses sérieux? qu'est ce que cela peut lui faire? 

Nomar: si cela te gêne tant je peux m'en occuper et crois moi ils auront pas le choix.

Derek: retourne dans ton trou à rat.

Nomar: tu tiens du caractère de Tsukune Derek, mais heureusement la compassion de ta mère.

Derek: ah! la bonne blague..elle a essayer de me tuer! c'est ça de la compassion?

Il faisait un signe de la main ne voulant plus parler de cette histoire et tourna le regard vers Gabriel.

Nomar: je t'avais prévenu Gabriel, mais tu es aussi très têtu..je suis patient par nature mais la, cela fait trop longtemps que j'attend ça. On se revera et dans des circonstences qui vous sera très agréable.

Il sourit avant de se transformé en brume pour disparaître, je comprenais vraiment pas ou il voulait en venir, je tournais vers Gabriel.

Derek: tu avais parler à se type et tu me la cacher...qu'est ce qu'il t'a dit! ou il voulait en venir avec tout ça! arrête de me mentir, je commence sérieusement en avoir marre de tes mensonges!


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 13 Juin - 2:48

Lexi était vraiment gênée, elle regardait vers son fils Ryou qui ne la quittait pas des yeux.  Lucas lui était quelque peu sonné du coup qu'il venait de lui donner. Alors qu'il lui disait de tel parole, Lexi détournait le regard les larmes aux yeux, elle sentait qu'il était très déçue d'elle et sa lui allait loin. Lucas se redressait la voyant dans cette état et la prenait dans ses bras posant son visage dans son cou, il la serrait contre lui. 

Lucas : Tout va bien Lexi ? 

Elle restait les bras le long de son corps et détournait le regard. 

Lexi : Je n'arrivais pas à dormir.. 

Il se décalait d'elle passant son pouce sur sa joue pour retirer larme qu'elle avait, elle le regardait aussi tôt dans les yeux. 

Lexi : Lucas.. Pourquoi tu n'as jamais baissé les bras ? 

Lucas : De quoi tu parles ? 

Elle passait sa main sur la sienne en baissant les yeux. 

Lexi : Tu n'as pas arrêté de m'aimer pendant tout ce temps, même lorsque j'étais avec Derek.. Et encore maintenant.. 

Lucas : Derek avait beaucoup de chance de t'avoir, j'ai toujours été jaloux de lui sans pour autant lui dire. Pourquoi ? Je n'en sais rien Lexi.. Je ne peux pas choisis à ma place ce que je ressens pour quelqu'un.. 

Elle le regardait de nouveau surprise. 

Lexi : Je t'ai pourtant toujours rejeté en disant que se sera Derek.. Que se sera toujours lui.. 

Lucas : Oui je le sais, ce qui me brisais à chaque fois le coeur. Mais maintenant, c'est différent, sans doute m'a t-on donné au seconde chance.. je t'aime Lexi. 

Il posait sa main sur sa joue et se mettait à l'embrasser, elle se laissait faire et pourtant les larmes de Lexi coulait sur sa joue. Lucas se retirait d'elle à cette instant. 

Lucas : tu l'aimes toujours c'est ça ? 

Elle baissait honteusement la tête. 

Lexi : Oui.. 

Lucas : Lorsque tu étais.. Derek a beaucoup souffert, et moi également. Il était perdu et ne savait plus quoi faire, j'ai du le soutenir pour qu'il ne se laisse pas aller, mais se n'était pas facile puisqu'au fond, j'étais dans le même état que lui. Il t'aimait Lexi. 

Lexi : Mais maintenant il ne m'aime plus.. Il préfère cette homme.. 

Lucas soupirait en levant les yeux. 

Lucas : J'ai moi même du mal à comprendre, je n'aurais jamais imaginé ça de lui, mais tant qu'il est heureux c'est le principal tu ne crois pas ? 

Elle levait les yeux vers lui encore remplis de larme. 

Lexi : Je ne sais plus ce que je suis censé faire.. Me battre pour lui ou.. Passer à autre chose.. Mais je l'aime tellement Lucas et je suis un monstre, parce que je sais que mes paroles de fait souffrir, je pensais qu'en venant vers toi, que je finirais par l'oublier.. 

Lucas : tu auras beau coucher avec d'autre personne, tu ne pourras jamais oublié la personne que tu aimes, j'ai déjà essayé des tonnes de fois, se n'est pas le bon remède. 

Elle tombait à genoux posant ses mains sur son visage. Lucas se mettait à sa hauteur l'enlaçant une nouvelle fois. 

Lexi : Pourquoi on m'a ramené à la vie.. Si c'est pour me faire souffrir autant.. 


Lucas : ne dis pas ça, tu as rencontré ton fils Ryou, il a beaucoup souffert de ne pas avoir pu connaître sa mère. 

Elle s'arrêtait soudainement de pleurer. 

Lucas : il faut que tu sois forte pour lui, allé va te coucher maintenant il est tard. 

Lexi : Je peu dormir avec toi.. Lucas.. S'il te plaît.. Je ne veux plus être seul. 

Lucas : Bien sûr.. 

Il la prenait dans ses bras et la déposait dans son lit, il lui mettait la couverture ensuite. Lexi se tournait sur le côté ses yeux encore rouge tellement qu'elle avait pleuré, elle tentait de se montrer forte depuis ce temps, mais elle avait beaucoup du mal à accepté de perdre la personne qu'elle aime. 

Lucas contournait le lit et se couchait à côté d'elle, il tournait le regard vers elle bien que celle-ci était dos à lui. Il regardait à nouveau vers le plafond serrait ses couvertures, au fond, il se doute qu'il arrivera un jour à la faire oublier Derek. Il finissaient tout deux par dormir, et comptait avoir une conversation demain matin avec lui au sujet de Lexi, il était temps qu'ils ait une bonne discussion avec elle. 


Pendant ce temps, Theandras ne savait pas quand Ryou déciderait à revenir, mais elle ne pouvait pas rester trop longtemps dans ce monde, sans faire alarmer ses parents. Elle tentait malgré tout d'attendre désirant continuer de lui parler et d'avoir une réponse claire. 

Elle tournait rapidement le regard vers Ryou qui arrivait, elle n'avait pas fait en sorte d'écouter leur conversation, elle désirait qu'il lui face confiance, alors elle voulait préserver son intimité. Celle-ci baissait les yeux le voyant se recoucher, elle restait toujours assise à attendre qu'il parle. Lorsque se fut le cas, elle en souriait. 

Theandras : Je suis ravie de l'entendre. 

Alors qu'il se redressait, elle le laissait prendre son bras pour la tirer vers lui, elle observait son visage avec attention. 

Theandras : Mon corps est tout à toi. 

Elle se laissait tombé dans le lit alors qu'il la poussait, elle se trouvait donc couchée sur le dos et lui sur elle, elle se mordait la lèvre lorsqu'il commençait à dire de tel parole qui était pour elle très sensuelle. Elle arrêtait de se mordre la lèvre lorsqu'il posait son doigt sur ceux-ci, elle suivait son doigt qui se rendait jusqu'à sa poitrine, elle en levait les yeux pour le regarder ayant déjà des frissons de ce qu'il lui faisait. 


Theandras : C'est parce que tu es doué de tes mains.. Il faudra également que je te montre ce qu'une Déesse est capable de faire.

Elle levait la tête en fermant les yeux lorsqu'il se penchait pour commencer à prendre ses tétons entre ses lèvres, mais elle fut surprise entendant le même bruit que Ryou. 

Theandras : Non se n'était pas ce genre de bruit.. Je sens que c'est plus grave que ça.. 

Elle tournait le regard sur le côté voyant la porte s'ouvrir, c'était Damon, le frère de Ryou. Theandras attrapait la couverture pour se couvrir et se redressait à son tour pour regarder l'état de Damon. Alors que Ryou le rattrapait avant qu'il ne tombe, elle lui obéissait et utilisait ses pouvoirs pour qu'elle soit à nouveau rhabiller, elle portait la même robe que lors de son arrivé, elle se retirait du lit pour que Damon y prenne place. 

Theandras : Il a bien dit.. Silas ? 

Elle se mettait à côté de Ryou afin de voir ce qui n'allait pas chez lui, elle savait parfaitement de quoi il s'agissait, et elle pouvait le sauver, mais elle ne pouvait pas intervenir dans les problèmes des humains, s'il sa destiné était de mourir, elle ne pouvait pas le sauver, sa pourrait causer beaucoup de soucis et mettre la colère de Tsukune qui collecte les âmes. 

Elle tournait le regard vers Ryou qui paniquait et appelait Lucas à l'aide, lui qui commençait à s'endormir, il entendait les cris d'appel de Ryou, il se redressait rapidement laissant Lexi dormir et se rendait rapidement jusqu'à sa chambre. 

Lucas : Qu'est-ce qu'il se passe Ryou ?!

Il vu aussi tôt Damon, il ne le connaissait pas encore beaucoup mais c'était son neveu et tenait donc beaucoup à lui, il se mettait aussi tôt près de lui regardant les deux crocs qu'il avait dans sa nuque, se n'était pas ceux d'un vampire, c'était beaucoup plus précis, il était également blanc comme un mort et ses veines était noir à cette partie. 


Lucas : Je n'ai jamais vu sa de ma vie ! 

Theandras : C'est une morsure d'un homme serpent du nom de Silas.. Il a été empoisonné, si vous connaissez un prêtre ou une très bonne guérrisseuse c'est le seul moyen de le sauver.. 

Lucas : Mais c'est un ange déchus, il ne peut pas mourir, son corps devrait éliminé ce venin ! 

Theandras : Silas peut tuer vampire, loups-garous et toute créateur avec son venin, la cicatrisation ne fonctionne pas. 

Il tournait le regard vers elle. 

Lucas : Un Dieu peut le sauver non ? Aider le ! 

Elle tournait le regard vers Ryou. 

Theandras : Je ne peux pas intervenir.. Je suis vraiment désolée, mais je peux vous aider sans devoir le faire malgré tout. 

Lucas tendait la main vers la blessure, Theandras l'attrapait le poignet. 

Theandras : Ne toucher pas la blessure, le venin de Silas est très acide et pourrait entrer en vous, vous vous retrouvez dans le même état que lui. 

Lucas : Vous savez beaucoup de chose sur lui.. Je vais tenter quelque chose. 

Il posait ses deux mains l'une contre l'autre, il pensait très fort que tout son corps s'élimine de ce poison, ses  yeux devenait orange montrant qu'il maniait ses pouvoirs mais rien ne se produisit, Theandras regardait le corps de Damon. 

Theandras : Sa ne sert à rien.. Tu es malgré tout capable de te téléporter Lucas, alors voilà ce que tu vas faire. 

Il tournait le regard vers elle. 

Theandras : Il ne lui reste que vingt quatre heure, et son état va empiré, il va avoir d'horrible hallucination et va s'en prendre à tout le monde.. Je vais rester ici pour le surveiller. Prend Ryou avec toi, prévener Derek et Gabriel de son état ensuite, aller trouver Teijo, c'est une grand prêtre. 

Elle lui montrait la destination en tête de Lucas afin de lui montrer où il se trouvait. 

Theandras : Le seul moyen de le convaincre à accepter votre offre c'est de lui donner quelque chose en échange, dites lui que vous avez la soeur de Nasir, il sera qui elle est. 

Lucas : Tu parles de Lexi.. hors de question ! 

Theandras : Se n'est qu'un moyen de le faire venir jusqu'à nous et de vous aider, sinon jamais il n'acceptera, je ferais en sorte qu'il n'arrive pas à ses fins avec elle. 

Lucas : Tu as pourtant dit que tu ne pouvais pas te mêler au mortel. 

Theandras : Lorsqu'il me verra me mettre entre Lexi et lui, il n'en fera rien. 

Lucas : Tu n'es pas plus sur que ça en réalité. 

Theandras : Nous n'avons pas beaucoup de temps, alors à moins que vous avez une autre idée.. 

Il tournait le regard vers Ryou se pinçant la lèvre. 

Lucas  : Allons déjà trouver ton père ! 

Il posait sa main sur l'épaules de Ryou et se téléportait avec lui. Theandras tournait le regard vers Damon par la suite elle est resté trop longtemps ici et ne pouvait désormais pas rentrer maintenant, ce qui allait alarmé ses parents qui vont découvrir bientôt qu'elle n'est plus présente chez les Dieux. 


****

Bon il semblerait que j'ai énervé mon petit Derek sur ce coup ci, j'en ricanais d'ailleurs. 

Gabriel : Je n'en voulais pas au départ, mais maintenant qu'il est là, je vais faire des efforts, après tout c'est mon fils, et j'ai pas envie non plus qu'il lui arrive malheurs. 

Je fronçais les sourcils le voyant partir, il m'a demandé de faire ma vie de mon côté si je ne voulais pas m'occuper de Damon ? 


Gabriel : Arrête un peu Derek, tu sais très bien que je t'ai dis que je ferais des efforts et se n'était pas des paroles en l'air ok ?! Il faut juste le temps que je m'habitue à cette nouvelle vie, je suis devenu "papa" que depuis une semaine et c'était presque un adulte ! Alors excuse moi mais j'ai des raisons de me poser des questions. 

Gad : Que depuis une semaine ? 

Je tournais le regard vers lui. 

Gabriel : Oui, il est comme son papa Derek, il a des pouvoirs martiens en lui.

Je le regardais du coin de l'oeil, il aime me provoquer et bien moi aussi. Au fond, on a tout les deux un fort caractère, on dit ce qu'on pense, que sa passe ou que sa casse et souvent.. sa casse, je sens qu'on va avoir beaucoup de dispute. 

En tout cas je pliais les yeux puisque Derek attrapait la main de mon frère jumeau et l'emmenait avec lui, je marchais derrière lui déjà très jaloux, Gad ne savait pas quoi faire, il suivait Derek mais tournait de temps en temps le regard vers moi. 

Gabriel : Tu vois, encore une fois tu tentes de me rendre jaloux, sa en deviens agaçant Derek. 

Je fronçais les sourcils de ce qu'il lui disait, Gad en était mal à l'aise.

Gad : Une partie de... Eeh c'est que.. Je ne sais pas.. Je ne veux que vous vous disputez à cause de moi, vous devrez discuter et régler vos problèmes. 

Gabriel : Arrête toi maintenant Derek ! 

Je tournais le regard vers Nomar qui apparu, je le regardais bien, qu'est-ce qu'il veut encore ? Gad regardait également dans sa direction, il fut surpris par son apparence. 

Gad : Qui est-ce ? 

Je n'avais pas besoin de lui répondre, puisque Nomar disait rapidement à Derek " C'est comme ça que tu parles à ton père Derek? " Il en tournait rapidement le regard vers lui à cette instant. 

Je fronçais les sourcils lorsqu'il s'approchait de Gad, celui-ci restait à sa place et levait légèrement les yeux pour le regarder. 

Gad : En quoi sa arrange les choses.. ? 

J'écarquillais les yeux lorsqu'il demandait à Derek de tout simplement changer de partenaire parce que Gad, comparé à moi désirant une grande petite famille. J'en serrais les poings. 

Gabriel : Ta un but précis ? Et qu'est-ce que c'est hein ? Que Derek ait une colonie de gosse à quoi sa servirait à part qu'il finisse par s'arracher les cheveux ?!

Derek est son fils ce qui fait de lui un Demi-Dieu, il possède des pouvoirs exeptionnel et fait de lui un Ange déchus si j'ai bien compris une toute nouvelle race qui est bien plus au dessus des vampires.. C'est ça qu'il veut procréée ? 

Je regardais vers Derek, au moins il ne compte pas suivre ses maudits conseils encore heureux.. 

Gabriel : Tu crois que je vais le regarder pendant qu'il couche avec mon frère ? Tient, on devrait faire des partouses tant qu'on y est ?!

Gad : Des partouses...

Je fusillait Gad à cette instant. 

Gabriel : C'était du sarcasme ! 

J'avais la gorgé bien noué lorsqu'il parlait de le faire lui même, je savais bien de quoi il parlait, il veut prendre possession du corps de Derek et faire comme il l'a fait pour moi la première fois, j'en passais ma main sur mon front ne disant rien.. Il m'avait prévenu la dernière fois. 

Je retirais ma main de mon visage lorsque Nomar s'adressait à moi, maintenant c'est sur Derek va se douter de quelque chose et va me poser des tas de question.. 

Je lui fis un sourire forcé et une fois qu'il partait, la colère m'envahissait, je détournais le regard jusqu'à ce que Derek me parle et comme je m'y attendais, se demandait quoi.

Gabriel : De mes mensonges ? C'est fou comme je t'ai mentis très souvent Derek ! Oui je l'ai vu, mais il m'a dit que si je parlais de ce que je sais et donc de cette rencontre, il me tuera, alors tu vois, je n'avais pas trop le choix de tenir ma langue. 

Gad : Mais je suppose que maintenant tu peux dévoiler, il a déjà fait part d'une partie de votre rencontre alors.. 

Je tournais le regard, il en a pas marre de se mêler lui ? Il ne nous connait déjà pas, je revenais vers Derek soupirant. 

Gabriel : Ta double personnalité, c'est tout simplement ton père Derek. Je ne pouvais rien te dire, il m'avait menacé.. 

Gad : Pourquoi ferait-il une chose pareil.

Gabriel : Parce qu'il désirait protéger Derek, et parce qu'il se sert de son corps pour le forcer à avoir ce qu'il veut, il veut que tu faces des mômes. Il m'avait déjà prévenu, si je n'accepte pas de te donner tout les enfants qu'il désire, il le ferait lui même. 

Gad : Je suis vraiment désolé. 

Je tournais le regard vers lui. 

Gabriel : Pourquoi es-tu désolé ? 

Gad : Parce qu'au fond, c'est un peu de ma faute, si je n'aurais pas tenté de te contacter pour te voir, ta vie continuerait normalement, mais j'avais vraiment envie de te rencontrer.. 

Je ne suis pas non plus insensible.. Je posais ma main sur son épaule. 

Gabriel : Arrête de dire des connerie pareil ok ? Se n'est pas de ta faute, et je ne regrette pas cette rencontre. 

Il me souriait, je retirais ma main de lui et regardait vers Derek. 

Gabriel : Alors qu'est-ce qu'on fait ? 

C'est là que Lucas arrivait par téléportation avec Ryou, je tournais le regard vers lui. 

Lucas : Derek, il sait passé quelque chose de grave avec Damon. 

Je m'avançais vers lui à cette instant. 

Gabriel : Je le savais ! Qu'est-ce qu'il a ?!

Lucas : Il c'est fait empoisonné, un venin mortel même contre les vampires.. 

Merde, merde.. J'aurais pu faire quelque chose, le forcer à rester au lieu de partir avec Selena.. Je m'en voulais terriblement, c'est à cette instant que je compris qu'au fond, je tenais à cette enfant. J'attrapais ma main dans mes cheveux. 

Gad : Il y a sans doute une solution.. Je ferais n'importe quoi pour vous venir en aide. 

C'est là que Lucas se rendit compte de sa présence. 

Lucas : Pourquoi il y a deux Gabriel.. 

Gad : Je suis son frère jumeaux. 

Gabriel : On a pas le temps de discuter de ça ! 

Lucas : Theandras.. La Déesse qui aime Ryou nous a dit les deux seul solutions pour le sauver, trouver un prêtre ou une bonne guérisseuse, elle m'a déjà montré le chemin vers un grand prêtre du nom de Teijo. 

Gabriel : Et bien qu'attends-tu dans ce cas ? Allons le trouver ! 

Lucas : Il voudra quelque chose en échange, et elle a dit que la chose qui pourrais l'intéresser c'est Lexi. 

Gabriel : PArce qu'elle peut posséder les mêmes dons que Nasir, ce Kitsune rare c'est ça.. 

Lucas : Oui. 

Gabriel : Et bien soit ! C'est un risque à prendre. 

Lucas regardait vers Derek. 

Lucas : Je ne veux pas que Lexi soit impliqué la dedans, c'est la mère de Ryou, s'il devait la perdre encore.. 

Je l'attrapais par son t-shirt. 

Gabriel : C'est surtout parce que ta pas encore eu l'occasion d'avoir ce que tu voulais d'elle surtout ! Damon va mourir, alors pour l'instant, on va donner ce qu'il veut en échange de le sauver et on verra ensuite le moyen de la récupérer ok ?! ET pourquoi cette Déesse ne nous vient pas en aide ?!

Lucas fronçait les sourcils me regardant mais ne bougeait pas. 

Lucas : Elle ne peut pas s'impliquer dans nos histoire. 

Gabriel : LEs Dieux ne servent vraiment à rien à part nous faire chier si j'ai bien compris. 

Gad : On perd du temps à vous disputez.. Calmer vous, sa ne sert à rien de vous mettre dans ses états là.. 

Je tournais le regard vers Derek et finissait par lâcher Lucas.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 13 Juin - 21:32

Après son appelle à l'aide, Lucas se précipita dans la chambre de Ryou et vis l'état de Damon. Il restait impuissant devant l'état de son frère qui empirait.

Ryou: je sais pas se qu'il a Lucas, il sait pointé dans ma chambre comme ça...décidément on peut pas le laisser seul sans qu'il face de connerie celui la et mon père ou est t'il!?

Theandras savait de quoi il s'agissait et leurs en faisait part, les sourcils de ryou était au plus bas ayant déjà envie de mettre une leçon à se Silas.

Ryou: je vais lui régler son compte à cet homme serpent! comment on peut le sauver si ses propres pouvoir ne fonctionne pas? et si tu ne peux intervenir, on ne connait personne qui est prêtre ou je sais quoi.

Même les pouvoirs de Lucas sont inutile, il ne pouvait toucher la blessure à moins d'être affecté à son tour, mais il prit la main de Damon qui était glacé.

Ryou: que vingt-quatre heures..on a peut de temps alors qu'est ce qu'on attend?

Il va falloire faire du chantage avec se Teijo? il serra la main de son frère n'appréciant pas l'idée de Theandras non plus, mais avait t'il le choix? Damon ouvrit les yeux quelque instant regardant vers Ryou avant de les refermer.

Ryou: bien on à pas le choix, si ton intervention ne suffit pas pour sauver ma mère, je massacrerais se type après qu'il est sauver Damon!

Il lâchait la main de son frère se redressant.

Ryou: allons retrouver mon père, Thëandras je compte sur toi pour prendre soin de mon frère.

Lucas posa sa main sur l'épaule de Ryou et se téléporta avec lui.


****

Après que mon dieu de père soit partit, Gabriel m'expliquait pour ma soit disant double personnalité. Donc j'étais pas fou comme je m'imaginais depuis le début c'est mon père qui prend le contrôle sur mon corps..ce type se crois tout permis! Je m'asseyais sur un muret j'avais l'impression de tomber de haut

Derek: alors quand il a dit qu'il s'occuperait de ça lui même, il a des chances  qu'il...

je tapais mon pied dans une pierre qui partit droit devant s'enfonçant dans l’écorce d'une arbre.

Derek: putain de merde! pourquoi me laisse t'il pas tranquille!? 

Je posais mes mains l'une contre l'autre fermant les yeux pour réfléchir, je ne contrôle plus rien quand il prend possession de mon corps. Alors si l'envie lui venait de le faire pour forcer Gabriel ou même son frère maintenant...je pourrais rien faire pour l'empêcher et me rappelerais de rien comme pour les autres fois.

derek: j'avoue ne pas savoir se qu'il faut faire Gabriel, qu'est ce qu'on est cencer faire contre le dieu de la mort...si ta une idée je t'écoute.

Les ennuies se suivait, son frère et Ryou arrivaient par téléportation. Je me levais voyant à leurs tête que quelque chose c'était passer.

Derek: commença il est arriver quelque chose à Damon? parler!

Empoisonner, comment on peut empoisonner mon fils? j'avais pas connaissance de se genre de poison.

Derek: qui à oser s'en prendre à mon fils?


Ryou: je sais pas..il a parlé d'un Silas, Theandras prétend que c'est un homme serpent.


Se nom ne me dit rien, qu'est ce qu'on va faire? si il ne peut pas cicatrisé de lui même mon sang sera également inutile. J'écoutais mon frère qui parlait d'une Theandras? je fusillais mon fils des yeux à cette instant.

Derek: pas question que tu te tappe une déesse! on ne peut les faire confiance!

Ryou: tu crois que c'est le moment de me passer un savon? on n'a que vingt-quatre heures pour sauver Damon!


Derek: quoi? tu plaisante qu'est ce qu'on fait encore ici?


Ryou: il a un soucis...

J'écoutais à nouveau Lucas qui expliqua le chantage qu'il faudra sans doute faire pour que le prêtre coopéraire, c'est une plaisanterie? donner Lexi...Je fermais les yeux fermant les poings, on a peut de temps devant nous. Gabriel s'énervait contre Lucas, pour la première fois je vois de la vrai inquiétude dans son regard.

Derek: Gabriel lâche Lucas! cela ne sert à rien de se disputé pour l'instant...bien on va suivre le plan de cette Theandras pour le moment, mais je lui laisserais pas Lexi pour autant!

Ryou: j'espère bien sinon je te casse la gueule papa.

Derek: très bien, si tu veux. Lucas montre nous le chemin jusqu'à se Teijo! on a déjà perdu assez de temps à discuté ici. Téléporte nous Lucas!

On s'avançait vers lui posant nos mains sur lui, je tournais le regard vers Gad qui venait avec nous également pour nous aider, j'en souris. Malgré qu'il nous connait pas et n'a jamais vue Damon, il désire nous venir en aide.
Sans que je le sache ni le sente, un petit serpent blanc se faufila sous mon pantalon et fit téléporter avec nous. Une fois arrivé à destination je retirais ma main de Lucas tout en regardant autour de moi, étrange endroit pour habité.

Ryou: sa crains ici...se type doit aps se plaindre de ses voisins.


Derek: c'est peut être son but, ne pas être déranger par des envahisseur.


Ryou: et bien il devrait s'y faire à min envahissement! SORT DE TON TROU TEIJO!

Je tapais sur la tête de mon fils, si il utilise ses méthodes on n'en tira rien de se prêtre.

Derek: arrête de gueuler idiot, tu veux le foutre en pétard?


Ryou: je m'en bat les couilles


Derek: et soit poli bordel de merde.

Je m'avançais vers cette maison, mon fils me regardait passer plissant les yeux et mettait ses mains dans ses poches.

ryou: tss..tu jures autant que moi et tu me donne des leçons.

Je m'avançais vers la porte m’apprêtant à frapper, mais celle ci s'ouvrait toute seule.

Derek: ok..le genre de truc qui fait flipper.

J'entrais regardant discrètement à l'intérieur, aller Derek c'est pas le moment d'avoir la trouille. Je regardait vers les autres et fit un signe de la tête pour qu'il me suive. Ils vont pas rester dehors non plus! et pas envie d'y aller seul, ryou marchait à côté de moi reniflant cherchant une odeur.

Ryou: je sent rien qui prouverait qu'il a quelqu'un ici, tu es sûr que tu t'es pas tromper Lucas? à ton age normal de devenir sénile.

Je levais la main pour que tous le monde s'arrête, j’apercevais une lumière sous une porte fermer. Ryou fonçait tête baisser ouvrant grand la porte.

Ryou: t'es ou le prêtre! sort de ton trou! faut qu'on cause!

Je passais ma main sur mon visage et rejoingnais mon fils.

Ryou: bon sang c'est quoi cette endroit..des livres partout! berk, les cauchemars de mon enfances! lecteur..étudier brrr! je suis dans la maison de l'horreur.

Je tapais derrière la tête de Ryou, celui ci tournait le regard vers moi haussant les épaules.

Ryou: quoi? je l'ai trouver il est la.

Il pointait son doigt vers un grand fauteuil dos à nouveau.

Ryou: il a une drole d'odeur.


Derek: tais toi idiot!

Je m'avançais vers le fauteuil, mais m'arrêta gardant une certaine distance.

Derek: c'est vous le prêtre du nom de Teijo?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 14 Juin - 3:36

je finissais par lâcher Lucas lorsque Derek me demandait de le faire, j'en détournais le regard Gad se mettait à côté de moi tentant de me rassurer que tout irait bien... Comment il peut le savoir hum ? Et puis, il a vraiment le dons d'être toujours confiant, toujours le sourire aux lèvres, c'est là que je me dis qu'au fond, j'ai sans doute eu tout la saloperies caractère de mon père, et lui.. Se n'est pas le moment d'être jaloux de lui ! 

Gabriel : Alors on fait comme ça.. On trouvera un moyen pour Lexi, mais faut penser à sauver Damon avant tout. 

Lucas : Ok, je vais nous téléporter jusque là. 


Gad : Je viens avec vous, plus nous sommes nombreux, moins on courrera de risque et j'ai envie de vous aider. 

Je le regardais à cette instant, il fait ce qu'il veut, s'il veut venir alors qu'il vienne, je lui fis un léger sourire à cette instant. 

Gabriel : Tant que tu nous gênes pas sa nous va, Lucas tu attends quoi ?

Lucas : Faut que tout le monde me touche pour que j'arrive à téléporter tout le monde.. C'est partis. 


Je tendais donc la main pour le toucher et Gad faisait de même, peu de temps on se retrouver devant cette demeure qui était isolé de tout.. Comment quelqu'un peut vivre au milieux de tout ça ? Il doit vraiment aimer la solitude ou bien, il ne désire pas qu'on le dérange, sans doute on peut appeler ça un "ermite". 

Je fusillais du regard de Ryou, moi j'aime la discretion, lorsque je cherchais quelqu'un c'est ce que je faisais... Je ne me faisais pas remarqué et réfléchissait à bon plan avant de foncer tête baissé, mais il semblerait que Ryou tient de Derek et fonce dans le tas sans réfléchir. 

Gabriel : Tu es un idiot Ryou, tu ne sais pas ce que ce type est capable de faire et toi tu le provoques.


Gad : On a pas beaucoup de temps, alors autant allé droit au but non ? 

Je le regardais à cette instant, il est de mon côté ou du sien sérieux hum.. 

Au moins Derek était la pour calmer les ardeur de son fils Ryou. Ils en n'ont pas marre de se disputer sans arrêt.. Je vous jure. 

Gabriel : Bon, rentre le premier Derek. 

Pourquoi lui le premier ? Parce qu'il veut toujours montrer que c'est lui le plus dure, qu'il en a plus dans le pantalon et puis qu'il assume maintenant voilà haha ! Je le regardais marchait jusqu'à la porte, Gad se mettait derrière lui. 


Gad : Fait attention il est peut-être derrière la porte qui sait.. 

Je faisais des petits yeux à ce moment là, j'envoyais mes ondes pour vérifier, mais il semblerait qu'il y avait une barrière empêchant tout pouvoirs à l'intérieur.. On sera vraiment à sa merci si on rentre.. Je tendais la main pour leur dire mais la porte s'ouvrir tout seul, Gad attrapait le bras de Derek. 

Gabriel : Ne profite pas de la situation pour te frotter contre mon mec ! 

Il le lâchait aussi tôt en passant sa main derrière la tête. 

Gad : Je suis désolé.. 

Je n'avais donc pas le temps de leur prévenir de cette barrière puisque Derek venait de rentrer, j'en soupirais et entrait à mon tour. 

Gabriel : On est piégé, il y avait une barrière tout autour de la maison qui bloque nos pouvoirs.. 

Lucas montait son poing. 

Lucas : Pourquoi tu ne l'avais pas dit avant ?!

Je montrais à mon tour mon poing dans sa direction. 

Gabriel : Parce que je n'ai pas eu le temps, Derek était déjà rentré quand je m'en suis rendu compte ! 

Lucas : Et bah tu aurais quand même du le dire, je serais resté à l'extérieur pour vous couvrir ! 

Gabriel : Tu restes en retrait, espèce de lâche ?!

Je finissais par reprendre mon sérieux et passait ma main dans ma poche regardant autour de moi, je cherchait après ce fameux prêtre. Lucas regardait vers Ryou lorsqu'il lui demandait si c'était bien ici que se trouvait ce prêtre. 

Lucas : Oui je suis sur que c'est ici, c'est Theandras qui m'a montré le chemin.. Il ne doit pas être loin, mais peut-être qu'il utilise ses pouvoirs pour se cacher.. De plus, si on ne possède plus de pouvoir, il est normal de ne pas pouvoirs les utiliser pour repérer sa trace.. Sauf toi qui a l'odorat bien développé ce n'est pas un pouvoir mais un dons donc..  

Gabriel : Et bien son flaire ne lui est pas d'une grande utilité avec ce prêtre on dirait. 

Ryou qui perdait patience, j'en fis à nouveau un soupir désespérer de son comportement. 

Je marchais également auprès de Derek pour aller jusqu'à Ryou, il y avait en effet des livre partout, tout les murs autour de nous c'était des étagères avec des tonnes de livres différent, sur qui on es tombé... 

Gad : Moi je trouve que les livres sont une tonne de renseignement, je me demande ce qu'ils contiennent.. 

Il tendait la main pour prendre un des livre et l'ouvrait afin de le lire. 

Gabriel : Tu crois que c'est une bonne idée de toucher quelque chose qui ne t'appartient pas ?!

Il le refermait aussi tôt et devenait tout blanc. 


Gabriel : Qu'est-ce que tu as ?

Gad : Ce livre est étrange.. C'était toute des expérience sur les humains possédant des pouvoirs, ils expliquent comment manipuler finement ses gênes et les transmettre à un autre sans risque. Je doute que tout ses livres soit des livre ordinaires.. 

J'attrapais le livre qu'il tenait et le remettait à sa place. 


Gabriel : Tu n'avais pas cas faire ton curieux ! Laisse ses livres où il sont... Bon, on ne va quand même pas chercher pendant des heures où est-il ?

Je tournais le regard vers Ryou qui disait l'avoir trouvé et enfin il était assis dans un grand fauteuil noir dos à nous, depuis tout ce temps il était tout près de nous ? Je n'ai même pas ressenti sa présence c'est fou. 

Je suivais Derek du regard qui s'avançait jusque là, fait attention idiot, garde une certaine distance de lui. 

Teijo : En effet c'est mon nom. 

Il tournait le fauteuil, il avait une jambe croisé sur l'autre et les coudes appuyant sur les accoudoir de son fauteuil en cuir noir. Il avait de long cheveux blanc, il ressemblait fortement à un ermite en le voyant comme ça. 

Teijo : Je sais qui vous êtes, vous avez du culot à venir chez moi. 

Je m'avançais pour me mettre juste à côté de Derek. 

Gabriel : On est là pour.. 

Il m'interrompait en levant la main pour m'arrêter, j'en fronçais les sourcils. 

Teijo : Pour que je sauve votre fils. 

Il voit l'avenir ? 

Teijo : En effet, je suis capable d'un tel exploit, je lit également dans vos têtes. 

Il tapait son doigt sur sa tête à cette instant. Il remettait sa main sur son accoudoir.. S'il connait l'avenir, alors peut-être qu'il sait notre plan ? Je dois arrêter de penser, également, je me mordais la lèvre.. tentant de penser à autre chose, une montagne de glace tient.. Hum la seul chose que je pensais c'était le petit moment qu'on avait eu Derek et moi, bah c'est déjà ça. Teijo me regardait en redressant le sourcils et oui, faut éviter de t'incruster dans ma tête ! Je tournais le regard vers les autres, espérons qu'ils ne dévoilent pas nos plans. 

Teijo : Et bien, vous êtes censé tenter de me faire accepter de vous venir en aide non ? Alors j'attend. 

Je le regardais du coin de l'oeil à cette instant. 

Gabriel : Tu ne le sais pas ? Tu prétends lire dans l'avenir non ? 

Teijo : Je ne vois pas ce que je veux, j'ai juste vu que vous venez jusqu'à moi et j'ai vu votre enfant libérer Silas qui a ensuite injecté son venin en lui, je sais qu'il s'agit de votre fils. 

Il finissait par se lever, j'attrapais le bras de Derek pour qu'il recule avec moi. 

Teijo : Et vous avez osez amener une vermine de Silas avec vous. 

Gabriel : Qu'est-ce que tu racontes ?!

Il tendait la main, il employait ses pouvoirs de télékinésie pour faire sortir ce serpent blanc des vêtements de Derek. 

Teijo : Il sait désormais où je suis, je risque d'avoir sa visite tôt ou tard pas votre faute. 

Il tendait son autre main créant une lumière blanche qui fit valser jusqu'au serpent, celui-ci se mis à brûler de plus belle. Il croisait ensuite les bras regardant à nouveau dans notre direction, Lucas restait aux côté de Ryou et de Gad. 

Teijo créait une illusion, celui-ci était comme un clone mais qui n'était pas aussi facile à tuer. Il se trouvait en face de Ryou, Lucas fut surpirs à cette instant. 

Teijo : Vous m'avez emmené du sang du Kitsune rouge.. Intéressant. 

Gabriel : Si vous nous aider, on vous en donera Lexi. 

L'illusion restait en face de Ryou, tendis que le vrai regardait dans ma direction. 

Teijo : Lexi ? Haha.. Je préfère ce garçon, il reste ici avec mon illusion et je viens sauver votre autre fils. 

Quoi ?! Se n'était pas censé se passer comme ça.. Je regardais vers Derek. 

Teijo : Je n'aime pas qu'on me face attendre, alors soit vous vous decidez ou soit vous je le prendrais de force et vous tuerez tous pour avoir osé me déranger. 

Il va nous tuer ?! je serrais les poings, est-ce qu'on a vraiment le choix ? Je regardais toujours Derek du coin de l'oeil, néanmoins, Nomar ne le laisserais pas faire. 

Teijo : Qu'est-ce que Nomar a avoir la dedans ? 

Merde, c'est perturbant de ne plus pouvoir réfléchir comme je le fais normalement, il arrive à lire dans mes pensées ! 

Gabriel : Le Dieu de la Mort, c'est également le père de Derek. Il apporte une grande importante à la sécurité de son fils mais également de ses petits fils. Si tu compte tuer Derek, il t'arrêtera et te ferait payé pour ton geste, mais également si tu ne sauves pas Damon. 

Teijo : Je vois, nous avons donc un Demi-Dieu dans ma propre demeure. 

Il en fit un sourire en coin à cette instant tout en regardant vers Derek. 

Teijo :  Je ne le tuerais pas, néanmoins, je désire toujours Ryou, il ne lui sera fait aucun mal, justement, je compte tester ses pouvoirs du Kitsune rouge qui ne se sont pas encore réveillé, il en deviendra que plus fort à mes côtés. 

Gabriel: Pourquoi appelé vous cela le Kitsune rouge ?!

Teijo : Il y a les Kitsune blanc, et les Kitsune rouge, ceux-ci sont deux fois plus rare que les blanc et donc leur pouvoirs sont très précieux. Et celui qui se nomme Ryou a eu la chance d'avoir beaucoup de gêne de Kitsune en lui bien plus que Lexi. 

Gabriel : Theandras aura du s'en rendre compte et nous le dire avant ce genre d'information... 



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 14 Juin - 22:33

Cette endroit me dit rien de bon, j'ai franchement un étrange sentiment qui m'envahis depuis que j'ai franchis la porte. Plus vite on aurait se qu'on veux, plus vite on pourrait se tirer de cette endroit. Gad à lut dans l'un de ses bouquins la manipulation de gênes, est ce qu'il a se livre juste comme ça par curiosité ou utilise t'il se genre de procédé? Il a énormément de livre, si chacun d'eux parle de truc aussi glauque je tiens pas trop à rester sur les lieux.
Teijo tournait son fauteuil pour nous faire face, ryou s'avançait d'un pat plissant les yeux le dévisageant de haut en bas.

Ryou: c'est un grand père en faite!

Tais toi donc Ryou, c'est pas le moment d'énerver se prêtre. On a plus de pouvoir depuis qu'on est rentré, on est vulnérable et à sa mercie. J'aime pas me retrouver dans se genre de situation et je ne peux élaborer un plan puisque en plus il lis dans les pensées.

Derek: alors si tu connait bien notre intention, je n'ai pas besoin de gaspiller ma salive pour te poser la question..on peut trouver le moyen de marchandé même si je préfère te tirer jusqu'à mon fils par la crinière.

Ryou ricanait tapant son poing tout contre sa main.

Ryou: j'ai pas l'habitude de taper sur les vieux, mais aujourd'hui je peux faire cette exception.

Teijo se levait de son fauteuil, sur le coup Gabriel tirait sur mon bras à moins que se soit Gad..son vue la tête qu'il fait c'est bien Gabriel, l'autre est à côté de Lucas et fait une tête toute inquiète. 

Derek: une vermine de Silas? 

Je regardais autour de moi, mais de quoi il parle? je le savais c'est un vieux fou celui la. J'ouvrais grand les yeux voyant petit serpent blanc sortir de mes vêtements, mais j'avais rien sentit. J'en avais malgré tout un frisson me mettant à frotter mes vêtements.

Derek: brrr, j'aime pas ces vermines rampante! c'est de Silas se truc la? il pouvait pas choisir un petit chaton à la place?

Ryou: mon père qui a peur d'un petit serpent...

Je me tournais montrant mon poing.

Derek: j'ai aps peur! je les aiment pas c'est tout!

Je revenais à se prêtre qui se plaignait de la visite de se Silas, il le connait c'est évidant alors Theandras à vu juste, si Teijo connais Silas il doit connaitre également la façon de ôté le venin qui ronge Damon. Je me tournais brusquement voyant un double du prêtre apparaître devant Ryou, c'est quoi cette histoire de Kitsune rouge? 

Ryou: j'aime pas la façon que tu me matte papy, garde tes distances.

Il ne désire pas Lexi, c'est mon fils qu'il veux..c'était pas comme on l'avait prévu, cette déesse nous a mit dans l'embarra, je savais qu'il ne fallait pas faire confiance en ses dieux! 

Ryou: va mourir vieux shnok! je resterais pas ici! 

Je serrais de plus en plus fort mes poings, qu'est ce que je dois faire? si j'accepte pas, c'est Damon qui pourra, mais je perdrais Ryou et va savoir se que se prêtre va lui faire. Il n'a pas garder l'idée de nous tuer très longtemps en tête, à mon avis Gabriel à penser à mon père..mais c'est vrai il me viendra sans doute en aide si ma vie est en danger.

Derek: on a beau te dire que tu risque ta peau en nous aidant pas, mais tu tiens toujours à garder mon fils! c'est pas un foutu de Kitsune! 

Je pensais à Nasir, il sait transformé en une sorte de renard...mais un kistune à plusieurs queues alors que nasir lui avait des plumes. Je n'ai jamais vue Lexi changer de forme à n'importe quel instant alors venir à dire qu'elle descend d'un certain renard à neuf queues.

Ryou: c'est bon on a assez perdu de temps, je vais rester ici du le temps que mon frère soit saint et sauf.

Derek: Ryou.

Ryou: on a pas le choix papa, j'ai pas envie que mon frère perde la vie parce qu'on ne savais pas se décider.

Il croisait les bras me regardant.

Ryou: je lui conseille pas de poser ses mains sur moi ou je répondrais plus de ma personne.

Derek: très bien.

J'avais le regard mauvais n'appréciant pas de laisser mon fils à cet homme.

derek: on vous laisse Ryou pour l'instant mais grouiller vous de sauver mon gamin!

Au même instant on sentit un gros fracas qui venait de dehors, puis les murs de la maison trembler. levant la tête je vis le lustre au dessus de nous se balancer, qu'est ce qui se passe encore? ryou s'approchait de la fenêtre reniflant sentant une odeur devenant de par la, ouvrant les tenture il devint tout blanc et les referma aussi tôt.

Ryou: papa.


Derek: quoi?


Ryou: si t'aime pas les choses rampante tu va pas être gâté.

Je m'avançais à mon tour vers lui le poussant et ouvrait les tenture à mon tour, dehors des dizaines non des centaines de serpent grimpait sur les murs de la maison. Un plus gros se pointant dans notre direction j'en reculais comprenant se qu'il comptait faire, j'attrapais mon fils derrière moi faisant un bon en arrière à l'instant même ou le gros serpent tapait son museau tout contre le fenêtre pour la briser.

Ryou: tu va me lacher maintenant?


Derek: mais je t'ai lacher.


Ryou: non tu me tiens encore la!

Ah oui en effet..je le lâchais, j'ai pas peur c'est juste que j'ai été surpris sur le coup. Le gros serpent retirer sa tête pour laisser les plus petits entrer, mes cheveux se dressait sur ma tête et la seconde d'après je me retrouvais en haut de la bibliothèque tenant un livre à la main et près à m'en servir.

derek: ne m'approcher pas sale bête! sshh!! oust!


Ryou: putain mais qu'est ce que tu fou percher la haut!?


Derek: je couvre vos arrières!

Mon fils levait les yeux n'en revenant pas de me voir dans cette état, bon d'accord! j'ai peur de ses bêtes écailleuse! voilà!

derek: arrêtez de me regarder comme des cons et débarrassez nous de ses horribles choses!

Silas: se débarrassez de mes trésors? on ne vous a pas appris qu'il était mal de s'en prendre aux animaux?

Tout les petit serpents se rassembler l'un contre l'autre prenant de l’ampleur jusqu'à changer de forme, il silhouette humaine se dessinait et fini par former une personne. Il avait sa main poser devant son visage laissant voir qu'un oeil et une langue..longue et dégoûtante passer sur le coin de ses lèvres.

Silas: Quel belle compagnie, moi qui pensait que tu tuais tous ceux qui osait perturbé ta tranquillité Teijo.

Maintenant qu'il n'avait plus aucun serpent en vue, je sautais de mon abris regardant vers se type.

Derek: Silas?

Silas: Enchanté, le père de Damon c'est bien ça?

Je l'attrapais pas ses vêtements les serants.

Derek: pourquoi l'avoir empoisonné.

Il sourit se qui me donnait envie de le frapper.

Silas: parce que je savais comment les choses allait se dérouler, j'ai tout prévu et c'est pas en froissant mes vêtements que tu sauvera ton petit garçon.

Je le lâchais tournant quelque instant le regard vers Gabriel.

Silas: Teijo ne peux pas sauver Damon, il vous aurait duper en créant une illusion faisant croire qu'il l'avait sauver.

Je clignais à peine de yeux que Silas ne se trouvait plus en face de moi, mais en face de Teijo.

Silas: lorsque vous serez rendu compte de sa tromperie, il sera trop tard pour Damon et se cher Teijo sera déjà très loin d'ici et Ryou disparu.

On aurait été tromper? j'aurais donner ryou pour malgré tout perdre Damon? Ma colère montait en flèche, j'aurais perdu mes deux fils en même pas quelque heures. Silas sentait ma colère et se tournait vers moi retirant se sourire.


Silas: une personne à sentit ta colère et regarde à travers tes yeux, qui? et bloque maintenant ton esprit..hum il doit être très puissant pour m'empêcher de lire tes pensées.

Est ce qu'il parle de mon père? il utilise encore mon corps? non je suis tout à fait la et arrive à contrôlé mes mouvements. Silas regardait maintenant autour de lui et marchait dans la pièce tout en passant la langue sur le coin de la lèvre.

Silas: qui est la?

Il baissa le regard vers son ombre, des yeux jaune s'ouvrait doucement regardant en direction de l'homme serpent, celui ci ne pouvait plus bouger.

Silas: la manipulation des ombres?

Nomar: il est pas très malin de s'en prendre à ma famille.

Derek: encore toi! t'en a pas marre de me coller au basket? 

Il tournait ses yeux jaunes dans me direction.

Nomar: t'es encore comme un gamin qu'il faut surveiller sans arrêt Derek! tu te jette dans la gueule du loup! c'est plutôt moi qui n'est pas un moment de repis! le sang de se serpent est le remède.

Mon père sortait de l'ombre de Silas tendant sa faux dans sa direction et frappa, mais Silas se divisa en centaine de petit serpent. Nomar attrapait l'un d'eux dans sa main et marchait dans ma direction le tendant.

Derek: ne t'approche pas de moi avec se truc!

Nomar: il a utiliser son sang pour invoquer ses créatures, ils en son imprégné! prend le, cela sauvera Damon.

Derek: donne le à Gabriel!

Mon père soupirait et tendait donc le serpent vers Gabriel, lorqu'il le prit mon père se tournait rapidement tout en tendant son bras avec sa faux vers Teijo. La pointe de sa lame s'arrêtait juste à l'endroit de sa gorge.

Nomar: Ne t'avise plus de tromper mon fils prêtre ou tu en payeras le prix fort. Prendre ta vie sera bien trop facile, mais je pourrais facilement couper un partie de ton âme t'ôterais ta voix et tes mains..tu ne sera bon à rien.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Sam 15 Juin - 3:26

Alors qu'on était occupé de tenter de convaincre Teijo, quelque chose se passait du côté de la ville mirage. Une chose que je n'aurais jamais pensé qu'il se passerait sa c'est sur.. 

Une fissure se faisait apparaître, mais pas une petite elle faisait eu moins deux rues à elle toute seul ce qui bloquait la circulation et provoquait un terrible tremblement de terre. Ce qui en venait était bien pire, de la lave se mettait à jaïr de cette fissure et montait rapidement vers le ciel. Cela prenait la hauteur, tel qu'un Tsunami déchaîné, sauf que c'était un Tsunami de lave ! 

Tout les villageois tentaient de se sauver en utilisant soit, le peu de pouvoir qu'ils maniaient ou en prenant la fuite qui c'était sans doute la chose la plus judicieuse à faire devant un tel spectacle. Celui qui provoquait cette catastrophe n'était autre qui Tsukune qui semblait avoir quelque chose en tête, il n'était malgré tout pas présent sur les lieux, il agissait tout en restant dans les enfers. 

Le tsunami de lave restait sur place mais créait un portail au milieux de celui-ci, tout des chiens fait de lave en sortis, ils était au même une cinq centaines et ceux-ci se mettaient tous à courir dans une direction en sautant sur chaque personnage se trouvant à proximité pour le tuer. Certains arrivait à tuer ses chiens, mais une fois qu'il en tuait un, celui-ci se reformait en deux chien de lave plus petit. 

Ceux-ci semblaient chercher quelque chose, Theandras qui surveillait toujours  Damon ressentis ce qu'il se passait, elle créait une illusion ce que les Dieux étaient tous capable de faire afin d'aller voir ce qu'il se passait, elle regardait attentivement. 

Theandras : Se sont les chiens des enfers de Tsukune ? 

Un des plus gros chien se mettait juste en face de celle-ci. 

" Theandras, fille d'Athéna. Que fais-tu hors de l'Olympe. "


Theandras : Je peux en dire autant de toi, Tsukune. 

" Je suis toujours au Enfers vois-tu". 

Elle regardait tout autour d'elle, il y avait beaucoup de dégâts, et encore de ses chiens des enfers qui fouillait partout dans toute la ville. 


Theandras : Que cherches-tu ?!

" Je recherche quelqu'un."

Thandras : Qui ça ?

" Je n'ai aucune attention de parler à une petite Déesse de ton genre " ! 

Le chien se mettait à grogner et courrait jusqu'à elle, Celle-ci fit un bon en arrière pour éviter son attaque et mettait ses mains l'une contre l'autre afin de commencer à créait une dizaine de ses illusion, des attaques mauves créait par chacune de ses illusions se dirigeait tout droit vers toute les créatures de Tsukune. 

" Si tu ne serais pas intervenu, j'aurais pu retrouver ce que je cherche sans faire trop de victime, mais voilà par ta faute je vais devoir augmenter ma cadence ! Toute la peur que je reçois de ses gens me donne de la puissance, ce que vous n'aurez jamais autant que moi ! "

Theandras reculait d'un pat voyant qu'il commençait à faire avancer son tsunami de lave qui détruisait chaque chose qu'il touchait. Toute les illusions de Theandras tendait les mains vers toute cette lave et lançait des faisceau mauve mais cela faisait des trou, mais la lave se reformait aussi tôt. 

Tout les chiens des enfers se formaient l'un l'autre pour former un seul chien de lave qui était gigantesque. 

" Je cherche une erreur de la nature ! Une bâtard que ma femme pensait faire disparaître sans que le je sache ! Je sais que tu te trouves ici, montre toi ! "

C'est la que Abnar apparu planant au dessus de chien des enfers, Abnar levait les mains vers le haut créant une pluie cette pluie commençait à faire disparaître toute la lave de Tsukune et en même temps guérir toute personnes qui était touché. 

Abnar : Comment oses-tu aller contre mes lois Tsukune ?! 

Son chien était également touché et commençait à disparaître. 

" Je me fiche de tes lois, je suis déjà banni et vis dans les enfers, que vas-tu faire de plus hum ?! Je m'en vais, mais je finirais pas trouver cette enfant et la faire disparaître ! "

Le chien explosait en un jet de lave mais celle-ci disparaissait grâce au la pluie magique de Abnar. Celui-ci réparait en même temps tout les dégâts et regardait vers Theandras. 

Abnar : Il est temps que tu rentres. 

Theandras : J'ai encore des choses à accomplir Abnar. 

Abnar posait sa main sur son visage exaspéré. 

Abnar : Bien, une fois que tu aura terminé, revient directement. 

Theandras : Merci Abnar. 

Il disparaissait, Theandras tournait le regard se demandant qui était ce bâtard que Tsukune cherchait tant, elle faisait disparaître son illusion, tandis que son vrai corps était aux côté de Damon qui était de plus en plus souffrant, elle tendais la main faisant apparaître une sphère pour voir ce qu'il se passait de notre côte.


***

Teijo croisait les bras attendant leur réponse définitive, il tournait le regard vers Ryou avec un sourire puisqu'il acceptait de lui même de rester à ses côtés pour sauver son frère, je tournais le regard vers Derek, de toute façon nous n'avons pas vraiment le chois... Les temps passe et Damon risque de mourir, nous devons nous dépêchez et la nous perdons pas mal de temps.. Gad ne savait dicedemment pas quoi faire pour nous venir en aide, de toute façon.. Il n'y avait rien à faire. 

Teijo : Bien, alors allons sauver votre très chère Damon dans ce cas. 

Il tournait le regard vers la fenêtre malgré tout. 

Teijo : Mais cela va devoir encore attendre un peu. 

Je tournais à mon tour le regard, tout ce mettait à trembler, je suivais Ryou qui semblait avoir vu quelque chose de grave. 

Gabriel : Qu'est-ce qu'il se passe encore ? 


Teijo : C'est de votre faute, vous m'avez emmené Silas et sa vermine qu'il trimbale. 

Je regardais vers Derek avec des petits yeux puisqu'au moment où le plus grand serpent brisait la fenêtre de Teijo, tout les petits se mettait à entrer à l'intérieur. ET Derek sautait pour se retrouver au dessus de l'armoire, voilà qu'il à une phobie des serpents, il manquait plus que ça. 

Gabriel : Derek.. 

Je levais les yeux au ciel, mais me tournait à nouveau vers tout ses serpents qui se formait pour ne former plus qu'un homme, il ressemble donc à ça se Silas en question ? 

Teijo : En effet c'est normalement dans mes habitudes Silas, mais ils ont quelque chose d'intéressant avec eux. De plus, l'un d'entre eux est le fils du Dieu de la mort et il le protège. 

J'avais également mes poings serré et regardait Derek faire lorsqu'il l'attrapait pour lui demander des explications. 

Gabriel : Fais attention Derek. 

Comment ça il avait tout prévu ? Teijo n'aimait pas du tout qu'il affirme tout ses intentions, je m'en doutais que se serait trop beau pour être vrai. Mais je ne connais pas ce type, et il je n'arrive pas à deviner ce qu'il pense. 



Gabriel : Il comptait donc nous duper, en emmenant Ryou loin d'ici, et en laissant Damon mourir espèce d'ordure ! 

Gad : Heureusement que Silas est venu nous prévenir..

Je tournais méchamment le regard vers Gabriel et pointait du doigt SilaS. 

Gabriel : Il n'est pas mieux je te signal, c'est ce type qui a empoisonné Damon !

Gad baissait les yeux. 

Gad : Oui désolé.. 

Je revenais vers Silas qui parlait à Derek, Alors Nomar est déjà là, dans le corps de Derek. 

Gabriel : Nomar fait quelque chose ! Tu tiens tant à ce que Derek ait des enfants, alors sauve déjà Damon. 

Teijo voyant Nomar apparaître et bloquer tout mouvement à Silas, celui-ci tentait de se faire oublier. Celui-ci maniait sa faux avec habilité et l'utilisait sur Silas, mais il se divisait en centaine de serpent, se n'était pas le vrai qu'on avait en face de nous. 

Gabriel : Aller Derek arrête de faire l'enfant. 

Je soupirais et finissait par prendre se serpent en main, si il peut sauver Damon alors je m'en fou de devoir le porter, Gad souriait semblant soulagé qu'on ait trouvé une solution qui sauvait Ryou et Damon en même temps. 

Teijo reculait légèrement la tête lorsque Nomar montait la pointe de sa faux dans sa direction, il fit un sourire en coin, celui-ci disparu, mais l'illusion qu'il avait fait apparaître devant Ryou, c'était donc lui le vrai depuis le début ? Il posait son pouce l'un contre l'autre ainsi que ses deux indec pour former un triangle juste devant le thorax de Ryou et prononçait rapidement des paroles incohérente, tout a été très rapide, et Ryou disparu dans un autre espace temps, créé par Teijo lui même, seul les prêtre était capable d'y pénétrer, c'était comme passé dans le futur ou dans le passé. 


Teijo : Je ne compte pas m'attarder plus longtemps ici, cette endroit est loin d'être ma véritable cachette. 

Il disparu aussi tôt, j'en serrais les poings et avait presque oublié le serpent que je portais, celui-ci me mordait la main je l'agitais dans tout les sens poussant un cris. 

Gabriel : sale bestiole ! Il ma contaminé aussi ! 

Celui-ci restait toujours accroché sur mon doigt, je finissais par l'attraper par la queue et le retirait de mon doigt, ouf semblerait que je n'ai rien. Je tournais le regard vers Derek, Teijo vient de prendre Ryou et on ne sait pas où il est, je tournais le regard vers Nomar. 

Gabriel : Ta une idée d'où il l'a emmené ? 

Gad : Peut-être devons nous trouvons un moyen de le récupérer auprès de Damon, il faut aller le sauver et ensuite, nous irons sauver Ryou. 

GAbriel : Oué.. Il n'avait pas l'intention de le tuer, il l'a dit, il veut réveiller son kitsune. 




****


Selena était accompagné de son père, elle le regardait bien sans le déconcentré puisqu'il était occupé de suivre la trace du prêtre, mais également de toute les personnes qui l'acccompagnait. Une fois que Nomar et ait intervenu, ce fut bien entendu la défaite de Silas. 


Selena : Est-ce que c'est bien passé ? 


Elle le regardait bien dans les yeux. 


Selena : Sa c'est passé comme tu l'espérais ? 


Elle n'était certes, pas aussi puissante qu'il l'était. Mais Selena possédait également des pouvoirs de la manipulation des serpents tout comme lui et ses grâce à elle, qu'elle avait réussi à sortir son père. 


Selena : Je n'aurais jamais imaginé qu'il serait aussi facile de piégé le fils de Derek.. Quoi qu'il arrive, je sais que nous arriverons à ton but. 


Elle lui sourit. 



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Sam 15 Juin - 22:33

Pendant la crise de nerf de Tsukune à la citée Mirage, Zankou lui était au côté de Khaleesi et son peuple qui fêtait leurs reine ainsi que ses trois dragon. Khaleesi n'avait pas oublier sa vengeance contre ceux qui ont trahis et tuer sa famille, elle souriait malgré tout regardant son peuple s'amuser et Zankou lui la regardait sourire.

Zankou: tu semble heureuse et pourtant tu cherche malgré tout la guerre Khaleesi, j'ai aucune envie de voir se visage souriant se transformée en rivière de larmes.

Ses trois dragons étaient devant elle regardant vers les habitant qui chantait et dansait autour d'un feu, ses dragons grandissait plus vite et avait maintenant la taille d'un gros chien. Zankou se levait afin de se mettre juste à côté d'elle glissant ses doigts dans ses long cheveux.

Zankou: oublie donc ta stupide vengeance, tu risquerais de perdre tes dragons et en plus ton peuple qui te fait tant sourire en se moment.

Il attrapait son menton pour l'obliger à le regarder dans les yeux.

Zankou: regarde moi quand je te parle, arrête tes projets stupide et demande à ton dragon de cesser de mordre mon pantalon!

Il la lâchait baissant son regard vers son dragon le fusillant du regard, il soupira s'avançant vers le feu et ressentit seulement la colère de son père vers la ville des sorciers.

Zankou: Mon père fait des siennes je dois m'absenté.

Il attendait pas l'avis de Khaleesi et disparu dans les flammes, depuis le haut d'un batiment Zankou épia son père et compris qu'il cherchait quelqu'un. Suivant la conversation entre Tsukune et Thëandras il comprit sa colère, avant d'être repéré il se téléporta à nouveau jusqu'au enfer où on pouvait entendre les cris de Persephone.

Zankou: je vais regretter d'être venu.

Raynor: tiens mon frère..tu as quitter les bras de ta belle pour venir prendre de nos nouvelles?

Zankou: ta gueule raynor.

Raynor: moi aussi je suis content de te revoir "mon frère"

Zankou partit de son côté pour aller retrouver sa mère qui s'énervait dans la grande salle après Tsukune, baissant les yeux il vit Elijas qui était déjà entrain d'épier.

Zankou: tu écoute au porte maintenant? 

Il fronçait les sourcils mais le poussait pour prendre sa place.

Zankou: laisse moi de la place petit.

Leurs mère faisait les cents pat jetant à terre tout se qui lui venait sur la main, il avait vraiment qu'elle arrivant à crier de cette manière sur Tsukune.

Persephone: Je sais pas comment tu as été mis au courant et je m'en moque! mais je t'interdit de t'approcher d'elle! Tu ose me faire une crise pareil alors que toi tu passe ton temps à faire des sales bâtard avec tes putains! 

Elle attrapait un vase et lui lançait ayant besoin de passer ses nerfs, Zankou ricanait les regardant se chamailler.

Zankou: regarde moi ça, j'adore mère quand elle est dans cette état surtout quand elle jette des truc à la tronche de père haha.

Persephone: je suis pas une chienne de votre petite collection que vous pouvez dresser comme bon vous semble! si j'ai pas le droit de toucher à un autre homme alors je vous laisserais plus toucher une autre non plus!

Raynor voyant ses deux frères espionner claquait des doigts pour faire ouvrir la porte, Persephone se tournait les sourcils froncer. Zankou clignait des yeux sur le moment, mais attrapait vite l'oreille de Elijas.

Zankou: je te surprend à écouter aux portes petit diablotin! 

Persephone: je sais très bien que tu écoutais aussi Zankou! tu veux pas mieux que ton frère!

Il lâchait l'oreille de Elijas et levait les mains.

Zankou: de toute façon, pas besoin d'être à côté de la porte pour vous entendre tous les deux..sa résonne dans tous le palais.

Il croisait les bras le sourire aux lèvres.

Zankou: alors comme ça on ouvre les cuisses un autre mère? Qui est l'heureux élut? j'aimerais voir la tête qu'il la avant que père lui est arracher le visage hahaha

Sa mère attrapait un autre objet, mais pour le lancer droit sur Zankou qui l'attrapait à temps et le reposa bien gentiment.

Zankou: c'était plus amusant quand c'était sur père que vous les lancier.

Persephone: je vous dirais pas de qui il s'agit! je suis pas idiote! et encore moins ma fille...

Zankou: il est peut être plus doué que père pour le protéger autant.

Zankou attrapait vite Elijas sous son bras et sortait vite de la pièce avant de subir la colère de leurs père, il passait un dernière fois la tête par la porte.

Zankou: ou une plus grande?

Il recevait directement un statuette sur le front qui se brisa à l'impacte, Zankou sortait passant sa main sur son front.

Zankou: quel caractère, j'ai bien envie de voir la tête de ma petite soeur...si elle tiens de mère elle doit être très belle. Elijas sa te dit de jouer au detective avec moi? j'ai hate de rencontrer ma chère et tendre soeur.

Raynor: laisse tomber Zankou cela ne te regarde pas.

Zankou: père aurait découvert tout seul qu'il est cocu alors cher Raynor, tu en serais pas pour quelque chose?

Il ne répondait pas et partait de son côté.

Zankou: j'en étais sûr, toujours à lécher le cul de père celui la.


***********

Mon foutu père à peut être réussit à faire disparaître le clone de Silas et trouver le moyen de sauver Damon grâce à cette horrible bête rampante, mais les choses n'allait qu'en empirant. Le Teijo assis depuis tout à l'heure était enfaîte le clone, le vrai se trouvait devant Ryou et utilisait une étrange incantation.

Ryou: qu'est ce qui me fait le vieux?

Ryou disparu la seconde d'après, j'ouvris grand les yeux n'ayant même eu le temps de bouger un cil que mon fils n'était plus la. 

Derek: rend moi mon fils vieil ermite!

Je courrais vers lui mais à son tour il disparu, je criais tapant moins poing contre le mur. Mes pouvoirs étaient revenu et le mur partait en éclat sans doute après que Teijo est quitter les lieux, la barrière partit en même temps.

Nomar: tu dois garder ton sang froid Derek.

Derek: toi l'afferme! tu aurais pu l'aider et ta rien fait.

Nomar: j'ai pas le droit de m'en mêler..

Derek: tu te mêle bien de ma vie!

Nomar: t'es mon fils, j'ai le droit de faire se que je désire de ta vie..mais cela ne va pas jusqu'à tes enfants.

Derek: fou moi le camps!

Nomar: je me moque que tu me déteste ou non, mais dépêche toi de rentrer voir Damon...il est d'entrer sur ma liste et je dois aller le chercher.

J'ouvris grand les yeux sur le moment et m'avançais rapidement vers Lucas.

Derek: vite Lucas téléporte nous!

Se qu'il fait immédiatement, on était revenu chez Myu et courait jusqu'à l'étage mais lorsque j'entrais dans la chambre il se trouvait plus sur le lit.

Derek: ou est t'il?

Il arrivait derrière moi passant un couteau sous ma gorge, je me décalais rapidement de lui posant ma main sur ma plaie qui cicatrisait déjà heureusement.

Damon: vous approchez pas de moi!

Derek: c'est nous Damon!

le poison avait atteins ses yeux et avait des hallucinations, il pointait le couteau dans notre direction ne nous reconnaissant pas.

Derek: Gabriel utilise tes ondes pour le neutralisé sinon il se laissera pas faire.


Se qu'il faisait, Damon en lâchait le couteau tombant à genoux les mains sur la tête. J'attrapais aussi tôt le couteau pour le lancer plus loin et qu'il ne s'en serve plus.

Derek: faut lui donner le serpent maintenant.

Je m'approchais de Damon tenant sa tête et sa mâchoire.

Derek: aller Gabriel et garde une certaine distance de cette bête et moi.

Gabriel le forçait à boire le sang de se serpent, j'en grimaçais appréciant ne pas être à sa place. Je fermais les yeux de soulagement voyant cette substance noir qui parcourait ses veines disparaître peut à peur. Même si je voulais pas l'admettre sans mon père on aurait sans doute jamais sauver Damon.

Damon: papa..

Derek: oué.

Damon: pardons d'avoir essayer de t'égorgée..

Derek: pif, j'ai connu pire.

Je le serrais contre moi vraiment content qu'il aille mieux, Damon tournait le regard quelque instant vers Gabriel et boudait déjà.

Damon: je suis obliger de dire à "autre papa" tu avais raison et j'avais tord?

Derek: moi je le ferais pas...j'aime pas avoir tord.

Je ricanais le lâchant, Damon se levait détournant le regard trop fier pour s'excuser auprès de Gabriel.

Damon: tu m'as fait bouffer un serpent dégueulasse tu sais ça?

Il prit quand même son père dans ses bras, j'en souris mais partait de mon côté.

Damon: prochaine fois bousille moi le cerveau avec tes ondes, sa me fera peut être réfléchir..idiot.

Je descendais jusqu'à salon m'asseyant sur le divan, on a sauver Damon mais maintenant je sais pas ou se trouve Ryou. J'en passais ma main dans mes cheveux baissant la tête, comment je vais faire pour le retrouver? Lexi était la, j'en levais les yeux quelque instant..merde maintenant je vais devoir lui dire.

derek: Lexi..désolé de ne pas t'avoir prévenu de la situation mais c'était urgent et Ryou...à été enlever par se prêtre...D'AILLEURS OU EST CETTE DÉESSE?

Je me levais regardant autour de moi.

derek: tu nous as envoyer à la mort! montre toi que je vois ton visage! tu prétend aimer mon fils et de ta faute je l'ai perdu! 


****

Depuis un vieux manoir, silas r'ouvrait ayant perdu le lien avec son clone de serpent. Il gardait le sourire malgré tout s'appuyant contre son grand fauteuil.

Silas: j'ai retrouver le prêtre comme je l'avais prédit, mais j'ai trouver encore plus intéressante que se vieux Teijo.

Il se léchait les lèvres 

Silas: le fils de Nomar en personnes, pff quel idiot se Teijo. Il pense que le sang de se Kitsune rouge est plus intéressant alors que se Derek est bien plus précieux.

Il se mettait à rire regardant vers sa fille.

Silas: tu sais seulement que ta baiser un demi-dieu ma chère fille? 

Il se levait marchant vers Selena attrapant une mèche de ses cheveux les caressants.

Silas: oublions Teijo pour le moment, je lui ferais payer plus tard pour l'instant je vais me concentré sur le fils du dieux de la mort. Je dois tous d'abord trouver le moment d'empêcher son père de voir à travers ses yeux, si il ne sait pas qu'il est en danger le dieu ne s'en mêlera pas.

Il posa ses mains l'une contre l'autre et fit une série de signe rapidement, son corps se mit à changer de forme jusqu'à l'apparence d'un enfant.

Silas: mais avant je vais l'observer de très près et voir de quoi cette enfant est capable.

Il laissa sa fille et partit de son côté.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 16 Juin - 3:37

En effet Khaleesi se sentait beaucoup mieux dans cette nouvelle vie qui lui avait été offert, elle avait retrouvée son peuple, mais était également accompagné de ses trois Dragons, elle devait subir néanmoins le fort caractère de Zankou, bien qu'elle avait finis par s'y faire de se présence. Elle regardait le sourire aux lèvres vers son peuple qui faisait la fête pour elle, ses Dragons restait tout les trois devant elle sans bouger de leur place. 

Elle entendait Zankou venir proche d'elle et commencer à lui parler, elle regardait toujours droit devant elle malgré tout en l'écoutant. 

Khaleesi : Pourquoi mon visage de changerait en larme, justement si je vois mes ennemis tomber sa me ferait un bien fou. 

Elle  ne bougeait pas de sa place et ne regardant toujours pas vers Zankou lorsqu'il s'approchait d'elle pour lui caresser une mèche de ses cheveux sa bonne humeur était toujours la malgré les quelques critiques que lui faisait Zankou. 

Alors qu'il lui demandait d'arrêter ses projets qu'il trouvait stupide, Khaleesi préférait l'ignorer, jusqu'à ce qu'il l'attrape par le menton pour tourner son visage afin qu'elle le regarde, ce qu'elle faisait n'ayant pas vraiment le choix. 

Khaleesi : Je ne compte pas abandonner mes projets que tu trouves "stupide", je compte bien venger ma famille.

Elle baissait les yeux vers l'un de ses Dragon qui lui mordait sa chaussure parce qu'il tenait son visage. 

Khaleesi : stellan arrête. 

Il retournait aussi tôt se remettre à sa place la queue entre les jambes, Khaleesi relevait les yeux vers ceux de Zankou, il finissait par la lâcher et se dirigeait vers les flammes. 

Khaleesi : Partir ? Attend, il faut que je te parle de quelque chose. 

Elle fronçait légèrement les sourcils puisqu'il venait de se téléporter. 

Khaleesi : Celui-là.. 

Une servante arrivait avec un plateau avec toute sorte de nourriture, mais également de la viande crue découpée pour ses Dragons. 

" Voilà pour voir Khaleesi. "

Khaleesi : Je n'ai pas faim, mais je te remercie. 

Celle-ci posait son plateau sur la table à côté d'elle ses Dragons se mettait déjà debout à attendre qu'on leur donne à manger, mais la servante s'approchait de Khaleesi en posant sa main sur son ventre. 

" Vous devez vous nourrir Khaleesi, il ne s'agit plus de vous maintenant. "

Elle lui souriait à cette instant. 

" Avez-vous réussi à l'avouer à Zankou ? "

Elle en soupirait. 

Khaleesi : Non, je comptais le lui dire maintenant, mais il a d'autre projet. 

" Votre enfant sera fort, et pour cela, vous devez manger Khaleesi, je vous ais préparer des plats qui fera de votre enfant en excellente santé. "

La servante donner les trois plats des Dragons qu'elle posaient à terre pour qu'ils se nourrissent et mettait le plateau juste devant Kahleesi, bien qu'elle avait de léger nausée elle se forçait malgré tout à manger sous les yeux de sa servante, malgré tout, les trois Dragons n'avaient pas toucher à leur bol, il poussait des grognements ce qui faisait paniquée la servante qui regardait dans leur direction. 

Khaleesi : Pourquoi grogner vous après elle ? 

" Peut-être préfère t-il que se soit vous que leur donne à manger.. "

Khaleesi s'arrêtait de manger voyant que l'un de ses Dragons fonçait vers la servante l'attrapant par le bras, il possédait déjà de fameux crocs ce qui faisait souffrir atrocement sa servante, Kahleesi se levait en regardant vers Stellan, il était le plus dominant des trois.

Khaleesi : Stellan ! 

Il finissait par la lâcher sous les ordres de Khaleesi, en réalité, le Dragon ne faisait que protéger sa maîtresse, tout ses plats avait été empoisonné dans le but de tué son enfant qu'elle portait mais également ses Dragons, ayant un très bon flair, bien mieux qu'un chien, les trois Dragons avaient ressentis ce poison et Khaleesi en avait manger. 

Elle se sentait tout d'un coup mal, elle attrapait des crampes au ventre, elle se rasseyait sur son siège en posant sa main sur sur son ventre et crachait aussi tôt du sang, la servante se mettait à s'enfuir, Khaleesi la regardait du coin de l'oeil, elle finissait par comprendre le comportement de ses Dragons et pourquoi elle désirait autant qu'elle mange

Khaleesi : Dra.. ka riss. 

Les trois Dragons crachaient aussi tôt des flammes en direction de la servante qui hurlait de douleur et prenait feu. Elle finissait par tomber en avant, ses Dragons se mettait près d'elle, bien vite le peuple de Kahleesi lui venait en aide et l'emmenait jusqu'à l'hôpital où ils prendront soin de sa reine, bien entendu ses trois Dragons la suivaient partout. 


***


Depuis que Tsukune avait apprit cette nouvelle qui est pour lui très déplaisante, plus rien n'allait en Enfer, on n'entendait que des cris soit de Tsukune lui même ou bien de Persephone. 

Bien entendu Elijas était déjà son oreille collé à la porte entrain de tout écouter tel la petite fouine qu'il était, il faisait d'ailleurs des petits yeux voyant que son grand frère ZAnkou arrivait vers lui et le poussait pour prendre sa place, il devait donc se mettre juste à côté pour écouter la suite de cette dispute. 

Elijas : Tes pas mieux je te signal ! 

Tsukune à l'intérieur était hors de lui. 

Tsukune : Oh mais Persephone, tu as intérêt de bien la cacher ! Parce que si je la retrouve, je lui tranche la gorge soit en sur ! Mais également si je découvre qui est ce type qui ta foutu enceinte !


Elijas ricanait en montrant bien ses dents adorant les disputes entre ses parents mais surtout lorsqu'il se batte presque. 


ELijas : Je me demande la tête que fait père, sa doit être hilarant ! J'aimerais être une petite souris des fois hihi. 

Tsukune : JE SUIS TSUKUNE, j'ai donc le droit de faire CE que je veux ! Toi, tu es mienne ! Personne, je dis bien Personne n'a le droit de te toucher à part moi ! 

Elijas faisait des petits yeux et les clignotait plusieurs fois d'affiler lorsque Raynor utilisait sa magie afin que la porte s'ouvre, Tsukune tournait rapidement le regard dans leur direction alors que Zankou tentait de tout mettre sur son dos, il en faisait gonfler ses joues pour montrer son mécontentement et le pointait du doigt. 

Elijas : C'est même pas vrai ! 

Une fois qu'il lui lâchait l'oreille, ELijas se frottait celle-ci tellement qu'il n'y avait pas été de mains morte avec lui. Il levait les yeux vers Zankou qui osait lui demander ce genre de question il regardait vers son père qui semblait remplis de haine et terriblement en colère. 


Elijas : Tais toi Zankou ! 

Il posait ses mains devant sa bouche ricanant lorsque sa mère lançait cette objets sur lui, malheureusement pour l'amusement de Elijas, celui-ci le rattrapait aussi tôt et le déposait sur un meuble.   Elijas n'avait aucune soeur, puisque normalement Tsukune n'accepte pas d'avoir des filles les trouvant trop faible par rapport aux garçons, à chaque fois que Persephone avait un bébé du sexe féminin, Tsukune la tuait dès sa naissance, il ne comprenait pas comment il n'avait pas pu remarquer sa grossesse à cette époque. 

Tsukune : Dégager de ma vue, et occupe toi plutôt d'entaîner Elijas, il ressemble à une fillette, à son âge j'étais bien plus fort qu'il ne l'est ! S'il ne fait pas des efforts, c'est moins qui prendrait en charge de son entraînement ! 

Elijas faisait des petits yeux des paroles de son père, il préférait s'amuser que passer des heures à s'entraîner, il fut aussi tôt attraper par Zankou, celui-ci se mettait à rire. 

Elijas : Sauve qui peut !

Alors que Zankou revenait vers la porte et que sa mère lui relançait un objet qui explosait en pleins son front, Elijas avait un long fou rire, Tsukune passait sa main sur son visage commençant à être de plus en plus agacé par ses fils. 

Elijas : Oh que oui que je veux ! 

Le petit Elijas tournait le regard vers Raynor. 

Elijas : Pourquoi il y serait pour quelque chose ? Qu'est-ce qu'il te fait penser ça ? 

Il regardait aussi tôt Raynor partir de son côté, Eliajs finissait par se téléporter pour que Zankou cesse de le porter, il s'asseyait à terre en croisant les jambes ainsi que les bras. 


Elijas: En tout cas, sa doit être quelqu'un qui vit au Enfer, parce que mère n'a pas le droit de sortir de cette endroit.. 

Il attrapait son menton entre sa main réfléchissant. 

Elijas : Et père à attaquer la ville Mirage, elle doit donc se trouver quelque part là-bas.. 

Il faisait un bon et tapait son poing dans sa main en faisant un grand sourire. 


Elijas : Allez c'est partis, on a cas s'y rendre et on finira bien par la retrouver ! Je me demande quel âge elle a, depuis combien de temps elle nous cache qu'on a une soeur hum ? Oh peut-être qu'elle est plus vieille que toi ! 

Tsukune était toujours hors de lui et se téléportait pour se retrouver juste en face de Persephone qu'il attrapait par ses cheveux et la poussait contre le mur, il la tenait toujours fermement et posait sa main contre le mur de l'autre pour lui bloquer le passage. 

Tsukune : Maintenant tu vas me dire qui est cette enfoiré sinon je tuerais chaque personne qui se trouve aux enfers et un par un est-ce que c'est clair ?! 

Tellement qu'il devenait en colère, il faisait apparaître sa véritable apparence. 

Tsukune : Qui est ce type qui a osé te baisé et te foutre enceinte dit le moi ! dire que tu profitais de mes absence pour baiser un autre, sa me rend dingue Persephone, moi qui te laissais une légère liberté, maintenant je peux te garantir que la seul pièce où tu pourras vivre c'est ta chambre !

Il se retirait d'elle posait ses mains l'une contre l'autre créant une barrière qui l'empêcher de quitter cette pièce. 

Tsukune : Etant donné qui ne compte rien me dire, je vais exécuter mes menaces et toi tu vas rester pourrir ici ! 

Il se téléportait pour ensuite se retrouve sur son trône qui se trouvait en hauteur où il pouvait voir une grande partie des Enfers, Raynor était à ses côtés, il tournait le regard vers lui, c'était le fils dont il appréciait le plus avec Nomar qui lui servait beaucoup. Zankou passait après eux, et ensuite Elijas qu'il trouvait qu'il ne servait à rien surtout depuis qu'il lui avait volé une âme, il commençait d'ailleurs à se demander s'il était bien son fils après qu'il avait apprit que Persephone voyait un autre et surtout qu'elle avait eu un enfant avec un autre que lui.

Tsukune : Ecouter moi tous ! Une personne à oser poser la main sur MA femme, celui qui connait l'existence de cette homme vienne me le dire, sinon tout le monde périra de mes mains ! 

Tout les démons des enfers se mettaient à chuchoter entre eux et à avoir craindre de ses menaces.


***

Au moins Nomar arrive à convaincre Derek de rentrer pour sauver Damon, Lucas s'approchait donc de nous pour tous nous téléporter jusque là. On se trouvait dans la chambre de Damon, mais il ne se trouvait plus dans le lit, je tentais de le retrouver avec mes ondes. 

Gabriel : Derek derrière toi !

Il menaçait Derek ce son couteau, je tentais toujours bien fermement se serpent, il ne fallait pas que Derek me le répète deux fois, j'utilisais rapidement mes ondes pour mettre Damon à terre afin qu'il se calme. 

Gabriel : Retire lui le couteau hors de sa porté ! 

Je fronçais les sourcils, où est cette Déesse hum ? Elle est censé surveiller Damon ! Je ne sens pas sa présence.. 

Alors que Derek tenait fermement le visage de Damon et lui maintenait sa mâchoire ouverte, je m'approchais de lui, mettait le serpent au dessus de sa bouche et pressait celui-ci pour faire couler son sang dans sa bouche. Il en avalait rapidement le contenu et tout ses veines  noir commençait à disparaître aussi tôt, je donnais le reste du serpent à Gad qui faisait des petits yeux dégoûté de tenir le serpent sans vie avait plus de sang en lui, il était donc tout raplapla. Il ne savait même pas quoi en faire. 

Je souriais voyant que Damon se remettait rapidement à  lui, il serrait même Derek dans ses bras. Je les regardais tout les deux sans dire un mot, jusqu'à ce que Damon se tournait vers moi, je le regardais attentivement. 


Gabriel : Faut dire que j'avais tord aussi, j'aurais jamais du t'empêcher de suivre cette fille même si pour ça, je devais te couper tes ailes. 

Je fit un léger sourire en le regardant. Je me mettais à ricaner à propos du serpent. 

Gabriel : J'avais pas vraiment le choix ! 

Je fus surpris lorsqu'il me prenait dans mes bras, je tournais le regard vers Derek et finissait par poser mes mains derrière son dos à mon tour, Gad avait un grand sourire aux lèvres nous trouvant mignon, je lui en faisais des petits yeux pour qu'il arrête ça. 

Gabriel : J'y repenserais lorsque sa arrivera soit en certains.

Je suivais Derek pour revenir vers le salon, je pense que maintenant, je suis déjà bien plus proche de Damon. Je regardais malgré tout vers Derek qui se sentait mal, il a perdu Ryou c'est normal, Lucas était également assis à côté de son frère dans le même état, il tenait beaucoup également à Ryou. 

Lexi : Damon est sauvé, alors pourquoi vous faîte cette tête... 

Elle regardait partout à cette instant et commençait à paniquée. 


Lexi : Où est passé Ryou ?

Elle posait sa main devant sa bouche lorsque Derek commençait à lui expliquer ce qu'il lui était arrivé. 

Lexi : Enlevé..

Elle retirait sa main de sa bouche et serrait déjà les poings n'appréciant pas de perdre Derek, son frère et maintenant Ryou. 

Gabriel : Il est encore en vie, on finira par le retrouver et le ramener. 

Je dis ça, mais je n'en suis pas si sur au fond... Derek commençait à péter un câble et appelait cette Déesse ensuite. Elle était déjà partie retrouver Ryou pour être sur que ce Prêtre ne lui fera rien, mais elle fit malgré tout apparaître une illusion entendant l'appelle de Derek. 


Theandras : Je ne vous ais pas mentis, j'aime sincérement votre fils et je ne voulais qu'aucun mal lui arrive, mais il avait besoin d'un léger coup de pouce et ce prêtre peut l'y aider. 

Lexi se levait à cette instant. 


Lexi : Rend le moi ! 

Elle tournait le regard vers Lexi sans crainte. 

Theandras : Lorsque ce Prêtre aura ouvert ses véritables pouvoirs, nous reviendrons mais pas avant. 


Lexi :Pourquoi ?!

Theandras : Il est dangereux de ne pas faire réveiller de tel pouvoir, ceux-ci pourrait prendre possession de son corps et il deviendrait un monstre incontolable, je désire l'aider. 

Gabriel : Alors lorsque tu nous as envoyé jusque là c'était pour ton petit plan et non pour sauver Damon ?!


Theandras : Je savais que vous rencontrerez Silas là-bas, et que ton père, Nomar, viendrait vous aider. 

Gabriel : Les Dieux sont vraiment des êtres égoïstes qui ne pensent qu'à eux ! 

Theandras : C'est pour le bien de Ryou. 


Gabriel : A d'autre ! 

Gad : Peut-être qu'elle dit vrai tu sais.. Si elle aime Ryou, je suis certains qu'elle ne le laissera rien lui arriver, et Damon est en vie, c'est également en partie grâce à elle, on devrait la remercier au lieux de l'accuser à tord.. 

Je tournais le regard vers mon frère, il n'est pas sérieux, il est vraiment trop gentil . 

Lucas : Non.. Si Ryou n'est plus la à présent, c'est de sa faute. 

Lucas levait la tête vers cette Déesse. 


Theandras : Vous ne comprenez pas que mes intentions sont honorable, je ne veux que le bien de Ryou. 

Lucas : Alors ramène le nous. 


Theandras : Pas avant que Teijo lui réveille ses pouvoirs. 


Lucas : S'il lui arrive quelque chose, tu l'as dit toi même, tu ne pourrais pas intervenir ! Ce Prêtre possédait des livres étranges ! 


Theandras : Je connais les lois mieux que vous, et je sais ce que je dois faire.. Je dois m'en aller maintenant. 

Lucas : Attend ! 

Elle disparaissait, il retirait ses lunettes et serrait la branche de celle-ci. Gad détournait le regard mal à l'aise. 

Gabriel : Tu vas tenir se serpent encore longtemps ?!


Gad : Hum non... 

Il se rendait rapidement dehors pour le jeter et revenait ensuite. 

Gad : Sa ne sert à rien de vous mettre dans cette état, vous devez être confiant et penser positivement, si vous penser déjà au pire alors.. 

Gabriel : Arrête de jouer les Psy Gad ok ?

Gad : Je tente juste de vous remotiver un peu, vous avez tous des tête d'enterrement. 

Gabriel : Derek vient de perdre l'un de ses fils, Lexi pareil et Lucas c'est son neveu , alors je pense qu'ils ont une bonne raison de tirer une tel tronche non ? 

Gad : Je ne vois néanmoins pas pourquoi cette Déesse mentirait, elle semblait sincère. 

Gabriel : Tu ne connais pas les Dieux, se sont tous des manipulateur et des égoïstes, j'en ai cotoyer un pendant bien longtemps pour avancer ce que je dis. Toi Gad ? Combien de Dieu as-tu rencontrer durant ta vie ? 

Il détournait le regard. 

Gabriel : C'est bien ce qu'il me semblait. 



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 16 Juin - 22:11

Cette maudite prêtre pointait enfin le bout de son nez, je l'avais jamais vue jusqu'à présent et la regardait de haut en bas. C'est donc elle qui a oser tomber amoureuse de mon gamin et en plus l'a envoyer se faire piégé par se prêtre. Je m'approchais d'elle pour lui faire face montrant bien toute ma rage que je ressentais.

Derek: Tu l'aime? mon cul oui! moi quand j'aime quelqu'un je l'envoie pas se faire enlever par un prêtre! 

Je tournais sur moi même tentant de prendre sur moi, réveiller ses pouvoirs elle parle de se truc de Kitsune la?

Derek: Ferme la idiote! mon fils n'est pas un monstre incontrôlable et vous les dieux qui l'êtes! putain! 

Va savoir se que se Teijo va faire pour soit disant réveiller les pouvoir de ryou! je repense au livre que Gad à ouvert, si il joue à se jeux la avec mon gamin..j'écoutais les autres qui étaient tous comme moi contre cette déesse, je les laissais parler malgré que j'avais bien compris qu'on arriverait pas à convaincre cette merde.

Damon: Moi si j'étais à la place de Ryou, tu n'aurais plus aucune chance avec moi...je connais pas assez mon frère mais, je doute qu'il laissera gentiment passer ça avec son caractère. M'envoyer dans un piège juste pour une histoire de pouvoir, m'éloigner de ma famille et de sa mère qui vient à peine de retrouver. 

Je regardais Damon à cette instant, c'est vrai ryou ne pardonnera pas si facilement.

Derek: de toute manière je le laisserais jamais rester avec cette fille!

Elle ne voulait rien savoir et s'en allait, je m'asseyais sur le divan serrant mes cheveux. Damon s'approchait de moi me regardant.

Damon: je vais te chercher une bouteille.

derek: deux!

Damon: et bien deux..

Il me connait déjà bien celui la, cela va me détendre sinon vais devenir fou. Je relevais lentement les yeux vers les autres le regard noir, voilà que les deux frères se chamaillait. J'ai beau les regarder encore tout les deux je ne trouve rien qui pourrait les comparer à part leurs caractère. 

Derek: arrêter de vous disputer! vous m'empêcher de me concentré! 

Damon revenait avec les bouteilles que je prenais.

Damon: si t'es bourrer mort, hors de question que je te ramasse.

derek: je me ramassais tous seul, Gabriel arrête de t'en prendre à ton frère il n'y ai pour rien alors pas besoin de passer tes nerfs sur lui.

J'ouvrais la première bouteille que je siffonnais déjà.

Derek: viens boire toi aussi à la place, crois moi c'est le meilleurs remède contre une rage qui se cumule trop.

Je tendais la bouteille en direction de Gabriel le regardant sérieusement.

Derek: et toi Gad? tu nous rejoins? je sais que Myu cache plein de bouteille.

Damon: ah j'ai compris! tu veux les soulé pour tester les jumeau en même temps! salopard!

Je fusillais damon à cette instant, qui toussait et s'éclipsait discrètement dans une autre pièce. J'ouvrais donc l'autre bouteille la buvant tout en regardant Lexi du coin de l'oeil, elle a toujours détesté que je bois.

Derek: me regarde pas comme ça Lexi, on est plus ensemble alors inutile de me passer un savon à se sujet.

je bois trop vite je sens déjà l'effet de l'alcool, je vais être trop bavard je le sent.

Derek: t'avais plus aucune chance avec moi ma chérie, tout simplement parce que j'ai demander à se qu'on m'enlève tous sentiment pour toi...

Je ricanais me couchant sur le divan ne lâchant pas ma bouteille pour autant.

Derek: Qu'est ce que tu voulais que je face d'autre? je me retrouvais dans des situation pitoyable, j'en voulais à Ryou à cette époque..heureusement que j'avais le frère pour s'occuper de lui. J'ai fini par trouver un démon qui se nourrit des sentiments amoureux, j'ai été le voir et lui ai demander qu'il me bouffe tout se que je pouvais ressentir.

Je buvais à nouveau une gorgée.

Derek: il sait bien remplis la pense, alors maintenant quand je te regard Lexi...je reste de glace, si tu veux je peux te le présenté? tu arrêteras comme ça de me regarder avec ses grosses larmes.

Je me redressais pour m'asseoir, Lucas a bien envie de m'en coller une.

Derek: fait pas cette tête la Lucas, j'en suis sûr que tu désirais que je mette les poing sur les i avec elle et c'est fait.

Quelqu'un apparu devant moi, grand et blond et une paire de lunette. Je me levais le regardant de haut en bas.

Derek: t'es qui toi?

Je recevais un bon coup de poing sur la tronche de sa part, on vois que je suis déjà entamé j'ai pas réussis à esquivé.

Nasir: J'ai pas apprécier la façon que tu as parler à ma soeur.

derek: ta soeur? putain Nasir c'est toi?

J'ai bu bien plus que je l'imaginais, je vois Nasir deux fois plus grand! c'est un homme! alors que la dernière fois que je l'ai croiser c'était qu'un gamin. Je me relevais frottant le coin de ma lèvre en sang, en plus il a une sacré poigne.

Nasir: oui c'est moi, j'ai eu la permission de descendre pour t'en coller une.

Derek: oh ben merci pour cette délicate attention.

Nasir s'approchait de sa soeur frottant les larmes sur son visage, j'en levais les yeux me remettant à boire.

Nasir: je peux rester quelque jours avec toi et après je vais devoir rentrer à nouveau.

Je le regardais à nouveau de haut en bas, c'est dur à imaginer que c'était le gamin qui osait à peine lever les yeux. Il semble plus mûr et sûr de lui, il n'a même pas hésiter à me foutre un pain se petit con.

Derek: tu es bien foutu maintenant, c'est ta nouvelle maîtresse à bien pris soin de toi on dirait..c'est vrai un petit chien on le cajole on le fait tout beau.

Il se tournait à nouveau dans ma direction.

Nasir: tu es désagréable quand t'es en colère, frustré et l'alcool n'arrange rien.

Je ricanais.

Derek: non cela empire je ne dirais pas le contraire, maiiiiiiiss...si je ne bois pas c'est le sang qui coule à flot.

Nasir: j'ai pu voir tes exploits passer Derek

Derek: comment ça?

Nasir: j'avais tellement envie d'en savoir plus sur toi alors j'ai utiliser une sphère qui se trouve sur l'olympe pour voir ton passer. Je crois que je te vois sur un nouveau jour aujourd'hui, je dois même dire que tu me répugne Derek.

Derek: pff..aller tant qu'on y est! va si raconte donc nous ma belle histoire.

Damon était revenu s'appuyant contre le mur sentant que la pression montait dans le salon, lui non plus avait pas tout de suite reconnu Nasir.

Nasir: tu prétendais aimer ma soeur, mais à la première occasion tu en baisais une autres.

Je tournais mon regard vers Lexi à cette instant.

Derek: oué et alors?

Nasir: t'essaye même pas de le nié.

Derek: pourquoi je le ferais...c'est loin tous ça. J'avais de forte pulsion qui me prenait, je voulais pas le tuer! 

Nasir: quoi juste pour une soif de sang? mais sa te gênais pas de foutre ta queue pour autant.

derek: c'est encore plus agréable de me nourrir de cette façon et puis j'ai rien à te dire! cela te va bien de me faire la moral toi! j'ai pas l'habitude de discuté avec des chiens.

Je m'en allais, nasir voulais me rattraper mais damon l'attrapait le bras.

Damon: laisse tomber.

J'allais dans le jardin boudant dans mon coin, je pensais pas que tout cela allait sortir un jour et il a fallu que je sois entamer...j'aurais pas parler aussi froidement.


****


Après que Zankou et elijas est quitter la pièce, tsukune continuait de passer sa colère sur persephone. L'attrapant par le cheveux et la plaquant au mur, elle ne semblait pas malgré tout effrayer par lui.

Persephone: Je n'ai rien à te dire Tsukune et tu pourrais tuer toutes personne dans ce trou pourris cela ne changera rien.

Elle n'avait rien à crainte à se sujet, puisque l'homme en question ne se trouvait pas en enfer. Sous la colère son mari pris sa véritable apparence démoniaque, mais elle restait calme.

Persephone: tu peux effrayer tes petites larves avec ses yeux méchant, mais pas moi Tsukune. Monsieur est le dieu des enfers alors cela lui donne le droit de baiser qui il veut et bien j'en ai pris de la graine, je suis la reine des enfer et donc moi aussi je vois qui je veux.

elle croisait les bras détournant le regard.

Perséphone: Je n'ai jamais été libre de quoi que se soit Tsukune! 

L'enfermer dans cette chambre? elle s'avançait vers lui alors qu'il créait la barrière.

Persephone: pas question, je resterais pas enfermer ici! Tsukune!

Mais il partit, elle tentait de sortir mais la barrière créer pas son mari l'en empêchait. Persephone en cirait de rage se qui fit s'entendre jusqu'à Raynor et Tsukune, celui ci tournait légèrement le regard vers son père.

Raynor: on va devoir entendre ses cris maintenant..l'enfermer dans sa chambre n'est pas un peu pousser père?

Il passait sa main dans ses cheveux soupirant, c'est pas la première qu'ils ont tous les deux des grosses dispute de se genre. Raynor laissait son père parler à ses sbires qui s'inquiétaient déjà pour leurs vie.

raynor: puis je donner mon point de vue? je ne pense pas que cet homme se trouve ici.

Il croisait les bras regardant les hommes de Tsukune.

Raynor: ses démon ont bien trop  peur de vous pour oser même poser les yeux sur mère alors en venir à la...de plus mère déteste les hommes qui vous sert. Non je suis certain qu'il n'est pas d'ici et pour arriver jusqu'ici sans se faire repéré. 

Il soupirait sur l'instant.

Raynor: je doute qu'on est affaire à quelqu'un de faible au contraire, il doit avoir une certaine puissance et confiance en lui. Voilà c'est mon point de vue, mais je peux me tromper et comme mère ne semble pas avoir envie de parler.

Pendant que le père et le fils tentait de trouver le coupable, Zankou lui se préoccupait plus de la soeur cacher. Toujours accompagné de son petit frère il écoutait ses propres analyse.

Zankou: j'en sais rien Elijas et franchement j'ai pas envie de réfléchir cela me fatigue, si tu as envie de trouver cette soeur alors va si..je doute que père fera attention à ton absence il est trop occuper à chercher le mec qui a écarter les cuisses de sa femme.

Il ricanait revoyant sa tête.

Zankou: je vais pas t'accompagner joue les détectives sans moi petit frère, je vais retrouver ma femme en espérant qu'elle profite pas non plus de mon absence pour faire un môme avec un autre ou c'est toute la planète que je massacrerais.

Il serrait le poing le montrant.

Zankou: aller j'y vais! évite de trop te faire remarquer chez les mortels..tu me dira quoi si ta trouver la fille.

Il se téléporta après ses dernières paroles, revenant au village de Khaleesi il fut supris que la fête soit déjà terminer. Son peuple semblait inquiet et remettait tous en place, une couverture était poser sur le cadavre de la serveuse.

Zankou: qu'est ce qui sait passer? ou est ma femme?

" cette femme à empoisonner la nourriture de Khaleesi avant d'être brûler par ses dragons"

Zankou s'avançait vers lui l'attrapant par ses vêtements.

Zankou: ou est Khaleesi!?

" au urgence! on n'en sais pas plus sur sa santé, lâcher moi s'il vous plait"

Il le lâchait et se téléporta jusqu'à elle, les médecins qui s'occupa d'elle sursauta voyant Zankou apparaître dans les flammes.

médecin: qui êtes vous..et surtout quoi?

Zankou: ma femme! 

Médecin: elle va s'en sortir..on l'a soigné de justesse, quelque minute plus tard et elle risquait de perdre l'enfant qu'elle porte.

Zankou: elle est enceinte?

Médecin: vous étiez pas au courant?

Zankou: j'ai une tête d'être au courant!?

Médecin: calmer vous et baisser d'un tons, vous êtes dans un hôpital ici.

Zankou: m'en fou! aller sortez ou je vous prendre par votre tunique pour vous lancer par la fenêtre!

Ils obéissaient tous, ses dragons étaient la également autour du lit leurs tête poser sur les draps. Zankou s'avançait vers elle posant sa main sur le visage de Khaleesi.

Zankou: tu comptais me le dire quand que j'allais être papa hein? 

Il redevenait calme et s'asseyait sur le rebord du lit, regardant ses dragons il retroussait le nez.

Zankou: c'est comme ça que vous la protégé pendant mon absence? vous auriez du tuer cette salope! Khaleesi aurait pu y perdre la vie! 

elle ouvrait les yeux Zankou lui sourit.

Zankou: ta rien trouver d'autre que te faire empoisonner pour attirer mon attention? il aurait suffit te mettre toute nue et je serais rester près de toi.

Il retirait ses couvertures d'elle posant sa main sur son ventre.

Zankou: je suis la maintenant, je ne partirais plus...je vais retrouver ceux qui on comploté contre toi, elle était surement pas seule. je les tuerais tous moi même et peut importe les lois! 

Il se penchait pour poser son visage sur sa poitrine souriant.

Zankou: je vais te faire un petit cadeau pour me faire pardonner.

Il se redressait faisant apparaître trois sphère rouge dans sa mains et les envoyait dans chacun des dragons.

zankou: maintenant ils seront te protéger d'avantage et tes discutions avec eux seront plus intéressante maintenant que tes bébés pourront te répondre.

Il leurs avaient donner le dons de parler, ainsi lorsqu'un danger guette khaleesi ils pourront plus facilement lui prévenir.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 17 Juin - 2:09

Khaleesi avait eu beaucoup de chance, elle était arrivé sans doute à temps à l'hôpital et il avait réussi à détecter le type du poison que cette femme lui avait mis dans son repas, ils avaient donc réussi à retirer tout le poison qui était en elle. Son enfant, avait réussi à survivre également, un enfant normale n'aurait pas pu survivre, mais celui-ci était un enfant d'un Dieu, se n'était pas n'importe qui. 

Ses trois Dragons étaient tous couché à terre la tête posée sur le rebord du lit surveillant leur maîtresse, ils tournaient tous le regard voyant Zankou entrer, ils avaient finis par avoir l'habitude de sa présence auprès de Kkhaleesi et avait finis par l'accepter, bien que des fois, lorsqu'il se met à crier, il ne se gêne pas pour l'attaquer pour la défendre. 

Celle-ci avait les yeux fermer et tentait de se reposer, elle n'avait donc pas entendu Zankou rentrer, elle commençait malgré tout à se réveiller à cause de sa voix bien raisonnante. Lorsqu'il engueulait les trois Dragons, ceux-ci pleurait légèrement ayant voulu l'avertir plus tôt des intentions de cette femme. 

C'est là que Khaleesi commençait à ouvrir les yeux, elle les levait rapidement vers ceux de Zankou qui était présent, elle le vit sourire. 


Khaleesi : Si tu penses que je me suis empoisonné pour attirer ton attention.. tu te trompes.. Tu n'es décidemment jamais là quand j'ai besoin de toi. 

Elle fit un léger soupir, elle pensait soudainement à son enfant qu'elle portait craignant qu'il lui soit arrivé malheurs, c'est juste à ce moment là que Zankou baissait la couverture pour la poser sur son ventre, elle comprit bien vite qu'il était au courant et que l'enfant était en vie. 

Elle glissait sa main au dessus de la sienne et souriait de ses paroles qu'il lui disait, c'est à ce moment là, qu'elle se rendit compte à quel point elle c'était finalement attaché à ce Dieu, bien plus qu'elle ne l'aurait cru. 

Khaleesi : Tu n'auras pas à le faire, parce que c'est moi et mes Dragons qui les tuerons tous jusque dernier. 

Alors qu'il posait sa tête sur sa poitrine, Khaleesi posait sa main libre derrière sa tête et fermait les yeux tout en écoutant ses paroles. 

Khaleesi : Je désirais t'annoncer cette enfant, mais je craignais comment tu réagirais.. Si j'aurais su que tu serais plus doux et attentionné envers moi, je l'aurais fais plus tôt. 

Elle réouvrait les yeux à cette instant le sourire aux lèvres, elle fut surprise de ce qu'il lui disait. 

Khaleesi : Un cadeau ?

Elle le regardait faire et se redressait légèrement aussi, elle vit ses sphères rouge entrer dans chacun de ses Dragons. 

Khaleesi : Qu'as-tu fais ? 

Elle fit un beau sourire lorsqu'il lui apprenait que ses Dragons avaient la faculté de parler, elle tournait le regard vers eux, Stellan qui était le plus grand des trois et le plus imposant se mettait debout, ils pouvaient déjà tous comprendre la langue humaine mais désormais, ils pouvaient parler également. 

Le Dragon Dominant s'appelait donc Stellan, le Dragon Bleu était une Dragonne du nom de Saphira, et le dernier le Dragon doré se nomait Crixius. Saphira était la première à se dirigeait vers Kahleesi en posant le bout de son museau sur sa joue. 

Saphira : Maman. 

Khaleesi en posait sa main sur le bout de son museau. 

Khaleesi : Merci Zankou. 


Crixius : On a compris on va vous laisser "seul". 

Saphira en tournait la tête vers Crixius à cette instant, Stellan était encore jeune mais bientôt, ils se batteront tout les deux pour savoir qui obtiendra l'attention de la seul femelle qui leur reste pour se reproduire, et il y a de grande chose pour que se soit Stellan.

Saphira trotinnait pour sortir une fois que Stellan le fit, Crixius la suivait par la suite, ils sortaient tout les droit dehors et jouait ensemble dans les airs étaient donné qu'ils étaient capable de voler, de toute façon  c'était moins dangereux que de jouer sur la terre ferme. 

Khaleesi se redressait en posant sa main sur celle de Zankou. 

Khaleesi : Je pensais que comme tu étais un Dieu, tu aurais été capable de savoir par toi même que j'avais ton fils en moi. 

Elle espérait au fond d'elle que se soit un garçon, cela faisait déjà six semaines qu'elle avait cette enfant, elle cachait son ventre légèrement arrondis, elle se penchait vers Zankou pour l'embrasser, elle passait ses mains derrière son dos et le tirait vers elle pour qu'elle se recouche sur le dos et qu'il soit au dessus d'elle.

Zankou avait vu juste, cette femme n'était pas seul, beaucoup de personne ne désire pas voir les Dragons revenir et désirait leur même à eux ainsi qu'à Khaleesi. Malheureusement ce Dieu qui reste à ses côtés leur empêche de faire ce qu'ils voudraient tous, la voir mourir avec ses "enfants". De plus, ils ont eux aussi apprit qu'elle portait l'enfant de ce Dieu, ce qui leur font craindre encore bien plus.. Il aurait la capacité de faire revenir également les Dragos, de pouvoir les contrôler, et de plus, avoir des pouvoirs d'un Demi-Dieu. 

Voilà pourquoi ils avaient pour mission de tuer l'enfant avant même qu'il en vienne au monde, cela aurait arrangé beaucoup de monde mais se fut à nouveau un éjecte.. Ils étaient vraiment très nombreux, c'était en réalité un clan, une famille de chasseur de Dragon, ils avaient pour but de les tuer et de prendre leur immortalité, il existe donc des Hunter très puissant parmis eux et leur famille sont gigantesque, leur nom est " Kirso". 

Il étaient loin d'où vivaient Khaleesi pour ne pas éveiller les soupçons et surtout pour ne pas que ce Dieu qui la protège les repaire, et pourtant ils étaient sans cesse surveiller pour trouver la moindre faille pour intervenir. 

Le plus vieux de la famille était le chef de ce clan, il se trouvait au bout d'une longue table, les coudes posé sur la table et tenait ses mains l'une contre l'autre. il avait un oeil qui ressemblait exactement à ceux d'un dragon, la pupille verticale et l'iris orangé.  

" Plus nous attendons et plus les Dragons grandirons, ils deviendront que plus fort et leurs maîtresses également, qu'attendons-nous pour agir ? "

Agron : N'est-ce pas justement intéressant ? 

" Comment ça ? "

Agron : Depuis que les Dragons ne sont plus présent, notre nom devient de moins en moins célèbre, laissons repeuplé leurs espèces, ainsi, ils feront appel à nouveau à nous pour les exterminer. 

" Je ne penses pas que se soit la meilleur solution.. "

Agron : Et moi je pense que sa l'est, cette famille est de plus en plus faible comparé à mon époque, d'ailleurs certains qui sont de mon temps possède l'immortalité, vous, vous ne pourrez jamais posséder se dons temps qu'il n'existe plus aucun Dragon, et ceux présent son encore jeune et faible. 

Il restait toujours dans la même position, le regard froid et montrant aucune émotion. 

Agron : Ceci est un ordre, personne ne touche à ses Dragons, ni à la mère pour l'instant. De toute façon, Un Dieu les protèges, se serait du suicide. 

" Alors nous devons les laisser vivre tranquillement ? "

Agron : C'est exactement ça. 


" Mais la mère porte un enfant de ce Dieu.. ! "


Agron : Ta soeur était une incompétente, je lui ais ordonné de tuer cette enfant, elle n'a même pas été capable de mettre une plus grande dose de poison, si elle n'aurait pas été inutile, nous n'aurons plus à se soucier de cette enfant. 

" Ma soeur vous obéissait, elle mérite le respect, elle est morte par votre faute ! "

Agron : C'est-ce que tu penses ? 

Il se levait en posant sa main sur la table. 

" Je ne vous fais pas confiance, donc oui c'est ce que je pense, et je suis sur que pourquoi de personne ici le pensent eux aussi mais on trop peur de l'avouer ! "

Agron posait le bout de ses doigt sur son oeil normal et le fixait avec son oeil de Dragon, celui-ci se mettait aussi tôt à brûler sous les yeux de tout le monde, il finissait par tomber à terre, Agron reprenait aussi tôt sa position. 


Agron : Qu'elle dommage qu'entre famille nous nous ne faisions pas confiance, d'autre personne a-t-il quelque chose à dire ? 

Tout le monde se taisait, il se levait aussi tôt, il tournait légèrement le regard vers Akira et sa soeur qui était présent, ses réunions étaient obligé et Mike était resté dehors les bras croisé à attendre qu'ils reviennent, surtout que depuis le temps, il avait finis par beaucoup aimer sa soeur et arrivait de plus en plus à faire en sorte que son Bijuu lui face confiance grâce à elle.

Agron : Bien dans ce cas.. Je m'en vais... Il est grand temps que je face le tris dans cette famille, seul ceux qui possèdent le maniement des armes pourront rester à mes côtés. Alors préparez vous comme il se doit, un combat fera bientôt surface, ne tentez pas de vous écplisez, sinon, je vous retrouverais et je vous trancherait la gorge moi même pour votre traîtrise. 

Il quittait la pièce totalement confiant, certains se demandait même comment il pouvait 


***

Je tournais le regard vers Derek puisqu'il semblerait que se soûler était la seul solution pour se calmer... Mais la dernière fois que je l'ai vu ivre mort, c'était la première fois où il avait couché avec moi, bon, je lui avais quelque peu forcé la main, mais c'était son père, Nomar qui avait pris possession de son corps la fois là et qui grâce à "lui" est venu Damon. 

Lorsque derek nous criait dessus pour qu'on arrête de se chamailler, Gad baissait honteusement les yeux. 


Gad : Je ne veux pas me disputer avec toi Gabriel, j'espérais qu'on s'entendrais bien. 

Je tournais le regard vers lui, il me regarde presque avec des yeux de chien battu. Je levais les mains dans sa direction. 

Gabriel : C'est bon, c'est bon, je ne te déteste pas ok ?

Il me souriait à cette instant. 

Gad : Sa me soulage de l'entendre, au fond, ta juste mauvais caractère mais tu as quand même un grand coeur. 


Gabriel : Hum j'ai un coeur comme tout le monde, et comment ça j'ai mauvais caractère ? 

Lucas : C'est en restant trop longtemps avec Valas, sa a sans doute déteint sur lui..

Gabriel : On est obligé d'avoir un fort caractère où je me trouvais, sinon, on nous marche sur les pieds c'est tout.. Je suis certains que si c'est Gad qui aurait eu ma vie et moi la sienne, je serais devenu comme lui et lui l'inverse. 

Enfin soit, je tournais le regard vers Derek qui n'arrêtait pas de boire, j'attrapais une bouteille qu'il me tendait pour boire également. Gad lui levait les mains pour refuser son offre 

Gad : Désolé, mais je ne tiens vraiment pas à l'alcool.. Je ne préfère donc pas. 

Gabriel : Est-ce que tu t'ais déjà amusé dans la vie Gad ? 

Gad : Pourquoi tu dis ça ? 

Gabriel : Tu t'excustes tout le temps, tu es tout le temps gentils et souriant, tu ne bois pas, tu ne fumes surement pas non plus... En faite ta vécu dans une famille stricte c'est ça.

Gad : En effet.. ma famille est ceux qui dirige ce village. 

Je faisais des petits yeux, à se point là ?! En faîte c'est un enfant gâté qui a eu tout ce qu'il voulait dans la vie et qui bois des tasse de thé avec le petit doigt redressé. 

Gabriel : Sa explique tout en effet. 

Je m'asseyais à côté de Derek tenant la bouteille et tournait le regard vers lui, Lexi le regardait souvent, elle semblait ne pas apprécier qu'il boive, Derek était déjà bien entamée, alors lorsqu'il remarquait son regard, il n'hésitait pas à dire ce qu'il pense et je dois avouer que sa me plaisait. 

Elle ne savait d'ailleurs pas quoi lui répondre, elle gardait les yeux virés dans les siens, Lucas fronçait déjà bien les sourcils regardant vers son frère. Elle entre ouvrait la bouche pour dire quelque chose mais elle s'arrêtait puisque Derek en remettait une couche, elle en serrait le tissu de sa jupe. 

Lexi : Tu as retiré tout tes sentiments...

Je tournais rapidement le regard vers Derek à cette instant, pourquoi il ne me l'a jamais dit ?! Voilà qu'il se couche, il a oublié que j'étais là ? Il se retrouve la tête couché sur mes jambes et la bouteille à la main, je regardais de temps en temps vers Lexi qui devait subir ses paroles, il semblerait que lorsqu'il est ivre, il ne sait plus ce qu'il fait et ce qu'il dit et en devient méchant. 


Lorsqu'il commençait à raconter sa petite histoire, Lexi avait du mal à tenir ses émotions, les larmes se faisait déjà voir, Lucas lui serrait les poings n'appréciant pas du tout ses paroles. 


Lucas : Derek ! 


Gad semblait mal pour Lexi, mais n'intervenait pas n'étant pas ses histoires, moi sa me faisait sourire au moins tout sera bien claire pour elle après ça. 


Lexi : Je t'en pris Derek tais toi !


Une fois qu'il avait terminé, elle détournait le regard, Lucas regardait bien vers Derek qui lui parlait. 


Lucas : Tu devrais avoir un peu plus de respect pour elle sachant l'histoire qu'il y a eu entre vous deux, je te signal qu'elle est la mère de Ryou, s'il aurait été présent, je suis certains qu'il aurait eu de toi, comme  j'ai honte en ce moment même ! 


Lexi ne pouvait plus retenir ses larmes, mais elle les levait bien vite voyant Nasir arriver et donnait un coup de poing à Derek, je me redressais n'appréciant pas qu'on le touche, il me dit quelque chose.. Sa soeur ?! C'est donc Nasir, il a vraiment changé..


Lexi : Nasir..


Ellel attrapait la main de son frère lorsqu'il était auprès d'elle, elle souriait de savoir qu'il pourrait rester auprès d'elle quelque temps, bien qu'elle aurait préféré qu'il reste définitivement. 


Lexi : Je suis contente de te revoir. 


Je plissais les yeux vers Derek lorsqu'il disait qu'il était bien foutu, Nasir tu peux lui remettre une pêche si tu veux ! 


Gad : Voilà pourquoi je n'aime pas l'alcool. 


Il disait cela en soupirant en voyant le comportement de Derek. Il a donc pu voir le passé de Derek ? Je le regardais bien me demandant ce qu'il avait bien pu voir mais au fond je m'en moque, je sais qu'il n'était pas un ange, par contre Gad semblait septique de tout ce que Nasir disait à propos de Derek.


Lorsqu'il disait qu'il n'hésitait pas à tromper Lexi, celle-ci en souffrait que d'avantage ayant encore des sentiments pour lui, elle baissait la tête ayant préféré ne pas l'apprendre. Lucas tournais le regard vers elle. 


Je passais ma main dans mes cheveux puisque tout sa ne menait à rien, je regardais Damon qui empêchait Nasir de rattraper Derek qui lui partait dans le jardin. 


Gabriel : Je vais lui parler. 


Je suivais donc Derek, je marchais rapidement vers lui ce qui n'était pas difficile puisqu'il ne marchait même plus droit, j'attrapais sa bouteille d'un  coup sec et versait le restant à terre, je lâchais ensuite la bouteille et l'attrapait par ses épaules pour qu'il me regarde. 


Gabriel :  Tu as assez bu, tu penses que c'est en te rendant dans cette état que sa va ramener Ryou ? Je m'en moque que tu insultes Lexi et tout le tralala, parce que je ne l'aime pas, mais tu attires les foudre de Nasir, et lui à plusieurs Dieu à son cul, toi tu en as qu'un seul, alors fait gaffe avec lui. 


Je fis une grimace. 


Gabriel : tu pue l'alcool, et je te rappel que Nomar nous a promis de revenir pour faire ce que toi tu ne feras pas, en te rendant ivre sa ne lui fera qu'avantager la tâche je te signal. 


Gad : Il a raison Derek.. 


Je tournais le regard, il compte me suivre partout ? On est pas un couple à trois à ce que je sache. 


Gad : Je ne sais pas ce que tu as pu faire durant le passé.. Mais je préfère te voir tel que tu es à présent, et je sais que tu es un homme bon, tu n'es pas cette homme que tu tentes de montrer se soir, tu as juste du chagrin à cause de la perte de ton fils.. Je suis certains qu'il reviendra, alors, il faut que tu te montre fort jusque là, parce que tu as également un autre fils à tes côtés, c'est pour lui que tu te dois te battre. 

Où est-ce qu'il trouve toute ses belles paroles, j'en tournais le regard vers Derek à cette instant. 

Gad : Et tu n'es pas seul, Gabriel est à tes côtés, je le suis également maintenant que je suis là, parce que je vous apprécies déjà beaucoup.. Si je pouvais faire quelque chose pour vous aider je le ferais.. mais.. Je suis trop faible.. Je suis désolé...

Il l'apprécie déjà beaucoup hum ? Arrête tes belles paroles Gad, sinon je vais commencer par avoir de la jalousie par mon propre frère jumeaux ! 


Gabriel :  Enfin tout ça pour dire que tu montes te coucher et que tu arrêtes de boire, et je t'accompagne pour te surveiller allé op marche devant moi que je te vois ! 

Lexi était toujours aussi mal, Lucas s'asseyait à côté d'elle posant sa main sur son épaule, elle le regardait à cette instant. 

Lucas : Il ne pensait pas ce qu'il disait, tu sais comment il est quand il a bu.. 

Lexi : Oh que si il les pensait Lucas.. Lorsqu'il est ivre, il dit tout ce qu'il ressent et qu'il cache au fond de lui.. Au moins.. Les choses sont claire à présent. 

Elle se levait. 

Lexi  : Je vais m'en aller loin de lui, j'aimerais que tu me tiens au courant pour Ryou si jamais il revient vers vous.. Je vais profiter que mon frère soit là, mais je vais également tente de le retrouver...

Lucas : Laisse moi t'accompagner. 

Lexi : Je suis désolé Lucas, mais... J'ai besoin d'être seul et je sais ce que tu ressens pour moi, je ne veux pas te donner de faux espoirs..

Elle tournait le regard vers Nasir. 

Lexi : partons.

Lucas détournait le regard à cette instant.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 17 Juin - 23:19

Akira ainsi que sa soeur fut appelé à la réunion de la famille Kirsa, cela n'était plus arriver depuis un petit moment. Mike ne pouvant participé fut obliger d'attendre dehors malgré ses caprices, Akira la remit à sa place avec un bon coup de poing sur le crane. Liméria détestait se genre de réunion et préférait garder le silence tête basse.

Akira: Pour ma part je suis entièrement d'accord avec Agron, nous devenons invisible pour le monde. On nous appelle plus que pour des broutilles et encore cela devient de plus en plus rare...De plus nos concurrent se font plus nombreux. Même une grand mère sera capable de tuer un vampire de nos jours.

Liméria tournait le regard vers son frère qui fit de même de son côté, il reprit le silence regardant vers l'un des Kirso qui osait montait le tons. Si il continue à aller contre la volonté de Agron, celui ci allait sans doute en payer le prix fort. Akira s'appuyait sur son siège voyant que Agron perdait patience, sa soeur fermait les yeux à l'instant même ou celui ci brûlait vif.
Liméria serrait le rebord de la table n'appréciant pas se genre d'attitude envers sa propre famille, Akira attrapait sa main la serrant pour qu'elle garde le silence. Le regard d'Agron se tournant dans leurs direction la soeur d'Akira préférait une nouvelle fois baisser le regard.

Akira: nous suivrons tes ordres sans discuté Agron.

Le chef de famille était surment en colère pour en venir à dire de telle parole, Akira ouvrit grand les yeux regardant vers sa soeur. Il désire faire un tris? donc cela signifie qu'il veux de se débarasser des plus faibles et Liméria n'est pas douer pour le maniement des armes et compte uniquement sur son bijuu. Une fois Agron partit Akira se levait ainsi que sa soeur.

Liméria: je vais me faire pulvérisé Akira.

Akira: non je...tenter de parler avec Agron.

Liméria: tu plaisante? on ne peut pas discuté avec se type! regarde se qu'il a fait juste parce qu'il à oser dire se qu'il pensait.

Akira: je subirais pas le même sort et fait attention à tes paroles, de vilaines langue circule ici.

Ils sortaient tous deux, les yeux de Akira se plissait apercevant Mike qui était toujours la à attendre. Liméria, elle retrouvait le sourire et s'approchait de lui akira de même faisant la mauvaise tête.

Akira: Je t'ai dit d'aller voir ailleurs si on y était et toi t'es quand même rester la à attendre? décidément Mike t'es vraiment un boulet.

Liméria: moi je trouve ça mignon qu'il nous ai attendu!

Il montrait le poing n'étant pas d'accord avec elle.

Akira: j'ai pas besoin d'être attendu par qui que se soit! et surement pas par lui! c'est surtout ton petit cul qu'il attendait!

Liméria: arrête d'être méchant avec lui!

Il mettait ses mains dans les poches de sa veste détournant le regard.

Akira: pourquoi je serais sympa avec se voleur de soeur! j'ai plus de respect pour un clébard que se boulet! et puis j'ai autre chose à faire que perdre mon temps avec lui.

Il tournait les talons pour partir retrouver Agron, mais sa soeur le retenait pour l'en empêcher.

Liméria: Tu va pas aller le voir!

Akira: il m'arrivera rien alors retourne à la maison et reste à distance de se cougar et n'oublie pas que se qu'il se passe au conseil reste entre notre famille.

Liméria le lâchait soupirait de son frère têtu.

Liméria: oui je sais..fait attention.

Akira reprit sa route sachant très bien où habitait le chef du clan Agron, sa soeur le regardait partir sans rien dire et fini par se tourner vers Mike qui se posait des questions.

Liméria: T'en fait pas tout va bien, aller on rentrer comme Akira l'a demander sinon il va encore revenir grognon.

Liméria prit la main de Mike l'entraînant avec elle jusqu'à chez eux, derrière son sourire elle tentait de cacher son inquiétude et pouvait s'empêcher de penser à cet homme brûlant vifs par les pouvoir de Agron et crains que son frère ne subisse le même sort. Une fois de retour chez eux, elle se mettait à la cuisine pour calmer son stress.

Liméria: tu va me regarder comme ça longtemps? tu devrais pas t'entraîner avec ton bijuu plus tôt?

Elle s'arrêtait se tournant vers lui souriant.

Liméria: Se n'est que des petites histoires de famille sans importance, oui je m'inquiète un peu parce que akira est partit discuté avec un sale grincheux..que j'aime pas beaucoup! et puis aller vous entraîner Mike Heise ou vous ne mangerez rien se soir!

Elle se retournait à nouveau continuant à couper ses légumes et gémit se coupant, elle regardait sa coupe se pinçant les lèvres. Même en utilisant un bête couteau de cuisine elle arrive encore à être maladroite alors combattre avec des armes. 

Akira arrivait devant la propriété de Agron, il soupirait s'avançant vers le bouton du haut parleur pour se présenté. On pouvait pas rentrer chez le chef de famille simplement à toquant à la porte, il avait également un caméra près de l'entrer afin de voir le visage des visiteurs. La barrière s'ouvrit, les mains dans les poches Akira entra dans sa propriété posant ses armes à l'entrer. C'était pas sa première visite et connaissait les règles de la maison et se dirigea vers la bureau d'Agron.

Akira: j'espère que je vous dérange pas, mais je tenais à vous parler.

Il faisait face à son bureau restant debout n'hésitant pas à croiser son regard.

Akira: C'est à propos de ses combats que vous désirez organisé, j'aimerais..

Il réfléchissait à la manière de présenté ça sans que celui ci se fâche d'une manière ou d'une autre.

Akira: que vous écartiez ma soeur de ses histoires.

Il serrait les poings à cette instant.

Akira: elle n'a jamais été douée avec les armes et cela malgré les nombreux entrainement, mais Liméria à malgré tout fait ses preuves. Même avec cette lacune ma soeur à énormément servis dans la famille et sans doute bien plus que d'autres.

Akira gardait les yeux fixer dans sa direction n'étant pas du genre à baisser les yeux même devant me chef de famille.

Akira: même si je dois remplacer ma soeur sur tout les combats peut importe!


****

Dans le jardin je levait déjà la bouteille jusqu'à mes lèvres, du moins jusqu'à que je me le face arracher par Gabriel. Je tournais le regard vers ma main clignant des yeux, elle est partie ma bouteille! je me tournais faisant la mauvaise tête ayant compris que c'était lui qui me l'avait prise et en plus il la vide!

Derek: t'es con ou quoi!? tu pense que l'a pelouse à besoin d'être arroser au whisky?quel gachi.

Je croisais les bras râlant, je pense qu'il tente de me parler de quelque chose...d'arrêter de boire? Ryou...en gros les deux son pas compatible..lexi blalaalalala, j'en levais les yeux tout en me grattant une fesse.

Derek: oué oué, mais rester sobre ne ramènera pas non plus Ryou! je te signal qu'on sais pas ou il est! et puis..j'en ai rien à faire de Nasir et son cul..euhh qui est à son cul? 

Je sais plus, baahh c'est pas grave! quand j'ai bu mes capacités à réfléchir tombe à du...-50% en gros plus je bois plus je deviens une épave.

Derek: moi je pue l'alcool? ahah tu sais pas se qui sent bon! viens approche que je te fasse gouté au bon whisky que tu viens de jeté!

Décidément j'entendais se que je voulais entendre, il me parle de mon père et j'écoute à peine. Entendant une autre voix, je tournais le regard vers Gad plissant les yeux.

Derek: sa y est je vois déjà double! ah non attend....c'est vrai c'est ton frère! salluuut Gad, si t'es venu pour vider aussi les bouteilles tu peux retourner d'ou tu viens.

je faisais une tête de boudeur, mais tentais d'écouter son blabla..olala, sa fait beaucoup de mots tous ça...alors hum, en gros se qu'il tente de me dire..c'est que je suis bon et que je tente de montrer se soir. hummph...montrer quoi? je baissais le regard vers mon pantalon..je bande pas pourtant. 

Derek: hum...oué

Oh non il recommence à parler, alors je plissais les yeux pour plus de concentration. Il parle que Gabriel est la..ah oui en effet il est la et lui aussi? bah oui j'ai vue! il m’apprécie..ahh il veux faire quelque chose pour aider! hahah j'ai compris! synthèse de tous! il me trouve bon et souhaite que je montre ma queue! Gabriel et lui sont la près de moi donc ! partouze!

Derek: ta raison gad! t'inquiète pas si t'es faible, vais t'aider je suis un expers!

Gabriel me poussait pour aller se coucher, j'en ricanais tapant dans mes mains.

Derek: t'es un petit pressé Gabriel! c'est trop loin la chambre! aller tant profité de la belle étoile!

Je me tournais brusquement attrapant Gabriel contre moi et le fit même tomber en arrière ne tenant plus l'équilibre. Je riais comme un con et me redressait restant assis sur lui et levait brusquement son t-shirt pour voir son torse.

Derek: regarder qui est content de me voir!

Je posais mes deux doigt sur ses tétons appuyant à plusieurs reprise dessus.

Derek: ding! ding! 

je riais voyant la tête qu'il me faisait et la tête de Gad est pas mieux.

Derek: fait pas cette tronche! attend on va passer à la suite!

Je me penchais pinçant son tétons gauche entre mes lèvres et le suçais et fini par le redresser me léchant la lèvre.

Derek: t'aime ça hein petite coquin.

Je regardais d'un air suspect vers Gad tout en faisant tourner mon doigt dans sa direction.

derek: regarder moi se voyou! il aime mater son frère des des petite cochonnerie! j'ai l'impression de voir une certaine bosse la! voui voui.

J'éclatais de rire et descendit d'un étage pour attraper le pantalon de Gabriel et tirait un coup sec!

derek: et oopp! un caleçon bleu! toujours du bleu Gabriel! toi aussi t'es bleu partout Gad! j'espère que t'a meilleurs gout que ton frère!

Voyant que Gabriel voulait se lever, je retroussais la lèvre et tira sur ses cuisses pour le faire tomber à nouveau.

Derek: coucher! c'est moi le chef ici.

Je posais ma main sur son caleçon le serrant pile poil à l'endroit de son engin.

Derek: de toute façon j'ai un otage!

je faisais des mouvements les yeux virer sur son maudit caleçon bleu, je souris voyant la bête grossir à l'intérieur.

Derek: pour un qui râle, tu semble apprécier être observer et d'autre...apprécier d'observer!

A nouveau je lançais un regard suspect vers le pantalon de Gad, je faisais aller mon indexe dans sa direction se qui fit entourer mes vecteurs autour de ses jambes afin de le maintenant immobilisé sur place.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 18 Juin - 4:06

Après cette réunion, Agron était partie jusque chez lui, il vivait dans une très demeure où tout un jardin se trouvait tout autour de celle-ci. Sa priorité était caché par des buisson et un chemin se faisait jusqu'à sa demeure, des barrière empêchait à quiconque de passer, celle-ci possédait d'ailleurs une caméra et un appareil muni d'un micro pour appeler Agron. 

Celui-ci entendait la sonnette fonctionner, il se levait donc pour voir qui était-ce, il ne fut pas vraiment surpris de voir Akira, il appuyait sur le bouton pour lui parler. 

Agron : Je t'ouvre la porte. 

C'était tout ce qu'il disait, il faisait donc en sorte que la porte s'ouvre pour qu'il puisse venir jusqu'à lui. Il la refermait ensuite et se rendait jusqu'à son bureau où il s'installait sur son siège noir en cuir,il attendait que Akria vienne à lui.

Une fois qu'il arrivait, Agron le regardait attentivement sans rien dire, il attendait qu'il commence. 

Agron : Cela dépend du pourquoi tu es venu, je t'écoute. 

Il se mettait bien au fond de son siège et croisait légèrement une jambe tout en le regardant et en l'écoutant. 


Agron : Pourquoi, penses-tu que ta soeur est inapte à se battre ? 

Il restait très sérieux et ne montrait aucune émotion malgré tout ce que pouvait lui dire Akira. Il finissait par se lever et quittait son bureau, il se tournait légèrement vers Akira. 

Agron : C'est tout ce que tu avais à me dire ? 

Il quittait la pièce laissant Akira le suivre hors de son bureau, il se rendait jusqu'à sa cuisine où une servante portant des tenue adapté plutôt "sexy" était entrain de nettoyer le comptoir, lorsqu'elle vit son patron elle se penchait en avant. 


" Bonjour maître". 

Elle se redressait ensuite pour le regarder. 

" désirez-vous quelque chose ? "

Agron : Je vais me servir moi même. 

Elle quittait donc la pièce le laissant seul avec Akira, il attrapait une bouteille et leur servait tout les deux un verre. 

Agron : Alors tu es prêt à la remplacer ? Ta soeur possède tout comme toi un Bijuu en elle, elle arrive de plus à le contrôler, elle n'a pas peut-être pas besoin comme les autres de manié les armes pour se défendre. 

Il buvait un coup tout en le regardant très sérieusement, il reposait son verre sur la table et posait ses mains sur celle-ci. 


Agron : Etant donné que je fais également partie de cette famille, je vais moi même participer à ce tournois, ceux qui seront perdant, seront voué à quitter notre famille. 

Il croisait aussi tôt les bras. 

Agron : Que penses-tu qu'ils vont penser de moi si j'autorise à ta soeur de ne pas participer au combat hum ? 

Il faisait ensuite un sourire. 


Agron : j'accepte à une condition, j'ai très envie d'une femme à mes côtés et ta soeur est d'une très grande beautée. 

Il souriait à cette instant regardant attentivement la réaction de Akira. Il savait qu'il était très protecteur envers sa soeur alors le fait qu'il demande presque de la lui donner le mettrait de très mauvais humeur sa c'est certains. 

Agron : Je plaisantais Akira, je ne désire pas qu'on se querelle tout les deux, tu jeune et pourtant tu es le plus fort de ton âge, je tiens donc à te garder. Je réfléchirais à ta proposition en ce qui concerne ta soeur. 

Il buvait le reste de son verre. 

Agron : Tu n'as jamais vu de Dragon, il est plus facile de tuer des vampires, des loups-garous qu'un Dragon, ils sont très rusée et aussi intelligent que nous, j'aimerais te mettre à l'épreuve une fois que ses créatures reviendront en grand nombre, tu seras le premier que j'enverrais à mes côtés à la chasse aux Dragons et j'espère que tu ne me décevras pas. 

Il tendait la main vers la sortie. 

Agron : Si tu n'as plus rien à me dire, alors tu peux partir, je beaucoup de travail devant moi. 


***


Gad clignait de yeux en regardant vers Derek, il a parler pour rien, Derek n'a pas compris un seul mot de ce qu'il lui disait hum celui-là.. 

Gad : M'aider ? Je ne comprend pas je.. 

Je tentais de le mettre au lit, mais voilà qu'il me donne une tape à la main ! Faire ça à la belle étoile ?! Je plissais les yeux puisqu'il pense déjà à des truc perverse, il n'a donc que ça en tête, j'en fis un long soupir, bon, j'avoue que j'y pense souvent aussi. 

Gabriel : Se n'est pas toi qui a dit de ne pas se faire des galipette dehors tant qu'on était chez ta cousine "Myu" hum ? 

D'ailleurs elle est passée où elle ? Je ne l'ai plus entendu, elle a du sortir sans doute. Gad était déjà bien mal à l'aise, je le regardais du coin de l'oeil à cette instant. Il était tellement imprévisible et surtout lorsqu'il est sous, je me demandais ce qu'il me faisait là, il me prenait contre lui mais voilà qu'il me fait trébucher ! J'en tombais à terre et me retrouvait couché sur le dos et lui assis sur moi. 

Gabriel : Fait un peu attention Derek ! 

Je plissais les yeux tout en baissant ceux-ci voyant qu'il soulevait mon t-shirt. 

Gabriel : Derek.. 

Je levais les yeux lorsqu'il appuyait avec ses doigts sur mes tétons, il est exasperant.. Je pointais du doigt vers Gad. 

Gabriel : Je te signal que nous ne sommes pas seul Derek. 

Je grimaçais puisqu'il semblait s'en moquer de la présence de Gad, justement, il en semblait amusé, je regardais du coin de l'oeil vers Gad qui rougissait et regardait Derek, il n'a jamais couché avec un homme sa se voit, qui sait, il est peut-être encore puceau. De toute façon je m'en moque, pas touche à mon mec, et qu'est-ce qu'il attend pour partir. 

Je regardais à nouveau vers Derek qui commençait à se pencher pour me titiller mes tétons entre ses lèvres, il sait comment s'y prendre même quand il est ivre mort.. Il finissait par se redresser tout en se léchant la lèvre, je glissais ma main sur mon front. 

Gabriel : Si tu as envie de t'envoyer en l'air, alors sa me va mais on va dans la chambre dans ce cas ! 

Gad levait ses mains lorsque Derek lui disait tout ça. 

Gad : Non, non ! si vous voulez être seul... Je vais m'en aller ! 

Il baissait les yeux vers son entre jambe lorsque Derek lui faisait ses intuitions à propos d'une bosse, il en devenait tout blanc. 

Moi je le regardais du coin de l'oeil, c'est que c'est vrai en plus ! J'en fus distrait sur le coup et Derek en profitait pour abaisser mon pantalon d'un coup sec, je plissais les yeux vers lui. 

Gabriel : J'aime cette couleur, alors arrête de me taquiner avec ça. Maintenant sa suffit, on arrête la. 

Je me redressais pour me lever, mais il tirait sur mes cuisses pour que je me retrouve à nouveau couché sur le dos, je le regardais en fronçant bien les sourcils. 

Gabriel : Derek ! Et tu te prends pour un chef maintenant. 

J'en soupirais, mais fit un léger gémissement lorsqu'il me serrait au niveau de mon caleçon mais en tenant mon membre, Gad en fut surpris que Derek n'hésite pas à faire ça devant lui. 

Gabriel : Hum..

Voilà qu'il commence à faire des mouvements, j'en serrais la pelouse entre mes doigts, sous les paroles de Derek, Gad en écarquiller les yeux et s'apprêtait à partir. Mais c'est là que Derek pointait sa main vers lui, ses vecteurs le maintenait les jambes et l'empêchait de bouger, il en tournait à nouveau le regard vers Derek surpris. 

Gad : Pourquoi je ne sais plus bouger ? 

Je tournais le regard vers lui, ne me dit pas que Derek l'empêche de partir, la s'en est trop Derek Kijo ! Je l'attrapais sa main pour qu'il lâche mon membre, et utilisait ma rapidité et ma force de vampire pour qu'il se retire de moi et que je me redresse, je remettais mon pantalon comme il faut et l'attrapait par son t-shirt. 

Gabriel : Je vois où tu veux en venir Derek, sa te plairait de faire un plan à trois et ce avec mon frère jumeau ! 

Gad en fut surpris, je tournais le regard vers lui et baissait les yeux vers son entre jambe, je fronçais les sourcils puisque Derek semblait avoir raison sur un point. 

Gabriel : Et toi ne t'attend pas à ce que tu ais une seul chance avec lui, je n'aime pas partager, alors si tu veux qu'on s'entende, si les mecs t'attirent aussi, trouve toi un autre parce que lui déjà pris. 

Il baissait les yeux. 

Gad : Je suis.. Désolé. 

Il détournait le regard, en ayant repousser Derek, il avait arrêté ses vecteur il partait donc rapidement pour rentrer à l'intérieur et prenait une chambre qui était vide, je tenais toujours Derek par son t-shirt et le regardait bien. 


Gabriel : Tu fais exactement ce que ton père veut que tu face, mais si tu penses que je vais remuer la queue et te laisser mon frère te toucher, tu te met les doigts dans l'oeil. Donc tu sais quoi ? Tu vas dormir tout seul cette nuit pour calmer tes ardeur et tu prend le canapé, parce qu'il n'y a plus d'autre chambre, c'est triste. 

Je le lâchais et partait les poings serré jusqu'à ma chambre, il m'avait d'ailleurs dit qu'on ne passerait qu'une nuit ici et c'est déjà la deuxième.. Directement que j'étais rentré, je ne vis Lexi et Nasir nul part, Lucas n'était pas la non plus, après la scène de Derek sa ne m'étonne pas que Lexi soit partie avec Nasir, je sais que Lucas est fou d'elle, mais son frère à besoin de lui, s'il est partis, je trouve ça vraiment dégueulasse de sa part. 

Je finissais par montrer les escalier je ressentais la présence de Gad dans la chambre tout au fond, il était assis sur le lit. Je n'allais pas le voir, je me dirigeais jusqu'à la chambre où on avait déjà passé la nuit derek et moi, je retirais mon haut et mon pantalon et me couchait dans le lit, pour être sur que Derek ne rentre pas, j'utilisais mes ondes pour bloquer la porte, qu'il se désoûlé dans le divan ! 


Lucas n'était en réalité par partis avec Lexi, d'un côté il aurait bien aimé éprouvant depuis des années de l'amour pour elle. Mais il ne pouvait néanmoins pas laisser Derek seul, surtout dans ce genre de moment.. Il pouvait très bien ressentir le même vide que devait ressentir Derek à propos de Ryou, car Lucas en était très proche. De plus, en s'éloignant, il avait l'impression de l'abandonner, mais il savait que Lexi ne partait pas loin, désirant retrouver également Ryou, elle avait d'ailleurs parler de tenter de le retrouver. Nasir n'a peu de temps devant lui pour rester dans ce monde à ce qu'il nous a dit, alors, elle compte le retrouver toute seul ? Je doute qu'elle puisse y parvenir, justement, elle risque de sauter dans la gueule du loup, ce prêtre semble intéressé par les chose rare, et les Kitsune en fait partie. 

J'étais allongé dans le lit, les mains derrière la tête et fermait les yeux pour commencer à m'endormir, Gad lui n'arrêtait pas de penser à ce qu'il venait de se passer, il frottait ses mains dans ses cheveux et donnait quelque petite claque pour arrêter de penser à ça. Il finissait par se lever et descendait en bas ayant besoin d'aller boire un quelque chose, c'est là qu'il vit Derek dans le fauteuil, sans doute entrain de bouder, il en fit un sourire. 

Gad : Un verre d'eau te fera du bien, tu veux que je t'en serve un ? 

Il se rendait jusqu'à la cuisine où il se servait un verre d'eau et en faisait un deuxième pour Derek, il s'asseyait à côté de lui et lui tendait son verre en lui souriant. 

Une fois qu'il l'eut pris, il regardait devant lui en buvant une gorgée de son verre. 

Gad : Tu sais, Gabriel semble tenir beaucoup à toi, comme tu tiens à lui également. Je dois avouer que j'en suis un peu jaloux, j'aimerais être aussi proche que tu l'es avec lui. Mais également, j'envie Gabriel de t'avoir, je n'ai pas encore eu la chance de trouver la bonne et j'espère qu'un jour.. 

Il passait passait sa main derrière sa tête ricanant. 

Gad : Désolé, j'ai tendance à parler de trop et à me confier rapidement. 

Il reposait sa main sur sa cuisse et regardait Derek.

Gad : Je dois avouer que ce qu'il c'est passé dans le jardin.. M'a remué.. Je sais que j'ai des attirance pour les hommes, mais je n'ai jamais fait quoi que se soit avec un homme, parce que il n'y a pas encore longtemps j'habitais encore avec mes parents et faut dire qu'il me surveillait de près afin que je ne leur face pas une mauvaise réputation. 

Je finissais mon verre et le déposait sur la table. 

Gad : Heureusement donc que j'appréciais également la présence des femmes.

Il se mettait au fond du divan et le regardait attentivement. 


Gad : Est-ce que tu désirais avoir une relation à trois tout à l'heure que tu me retenais ainsi ? Parce que je doute que c'est ce que Gabriel désire. 



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 18 Juin - 23:16

Akira comprenait pourquoi beaucoup de membre de la famille Kirso craignait Agron, même si l'ôte n'était pas du genre à se laisser impressionner facilement, la froideur dans le regard du chef de famille faisait froid dans le dos. Pour ça soeur il surmontait n'importe quel obstacle même supporter le regard de cet homme, il le suivait jusqu'à l'autre pièce.

Akira: C'est tout se que j'avais à dire, mais j'espère avoir une réponse positif maintenant.

Il regardait vers la serveuse et son fort décolleté  et bien plus encore lorsqu'elle se penchait pour salué Agron. Il releva les yeux restant concentré sur les paroles du chef de famille, malgré qu'il lui servit un verre il n'y toucha pas ne désirant plus jamais boire une goutte d'alcool.

Akira: c'est certain que ma soeur n'a nullement besoin de lever une épée pour faire ses preuves.

Le jeune homme ne s'attendait malgré tout pas à cette révélation, Agron lui même participé à l'épreuve? sur le moment Akira détourna le regard sachant très bien qu'il n'allait pas faire de cadeau à ses adversaires. Il sait lui même que sa soeur risque d'être pointé du doit par la famille si elle ne participe pas.

Akira: Depuis quand vous vous préoccuper de se que les autres pense de vous?

Une condition? il écouta attentivement mais bien vite ses sourcils se baissait au plus bas, ne supportant pas les paroles porter sur sa soeur, Akira tapait sa main sur son verre qu'Agron lui avait servis qui vola à terre.

Akira: et puis quoi encore! ne comparer pas ma soeur à un objet qu'on peut troquer!

Il rageait entre ses dents.

Akira: et bien c'est une plaisanterie de très mauvais goût!

Il allait réfléchit à propos de Liméria, mais rien ne dit qu'il acceptera sa proposition et doute même que cela soit le cas. Beaucoup de rumeur circule sur le chef de famille, il est devenu immortel après avoir voler l'oeil d'un dragon dont celui qui cache sur sa mèche, d'autres prétente qu'ils fut offert par les dieux en personne..mais cela ne sont que des rumeurs, personne ne sait la véritable vérité et personnes n'osent lui poser la question non plus.

Akira: Je tuerais ses dragons comme mes ancêtres l'ont fait avant moi, il me reste plus qu'à être plus rusée que ses gros lézard ailé.

Après avoir dit tout se qu'il avait à dire akira tournait les talons mettant ses mains dans les poches de sa veste.

Akira: Je m'en vais, mais j'espère que vous réfléchirais à ma demande et prendrais la bonne décision car je tuera quiconque osera lever la mains sur ma soeur et sa..

il tournait le regard dans vers Agron.

Akira: peut importe qui sera en face de moi.

Il reprit sa route quittant la pièce n'oubliant pas de reprendre ses armes avant de sortir de la propriété du chef de famille. Sur le chemin du retour Akira pouvait s'empêcher de repenser à certaine paroles d'Agron et principalement quand il a fait allusion au bijuu de sa soeur. Faisant rappelé que elle le contrôlait parfaitement, il lui a fait comprendre que lui même n'y arrive toujours pas. Arriver chez lui il entra cherchant après sa soeur, dans la cuisine il la vit mais enlaçant Mike. Des flammes vive se formait déjà dans le regard de Akira, mais bien plus voyant qu'il approchait son visage pour l'embrasser. rapidement il regardait autour de lui et attrapait un poisson qui devait sans doute être la pour le souper. La seconde d'après il le plaça devant la bouche de Mike pour le lui faire embrasser à la place de sa soeur.

Liméria: Akira!

Akira: bah quoi? avec un type pareil c'est tout se qui est compatible avec lui.

Elle lâchait Mike mettant sa main devant sa bouche se retenant de rire

Akira: alors madame truite embrasse bien Mike? tu profite que je sois absent pour sauter sur ma soeur? t'es vraiment qu'un boulet!

Liméria préférait continuer à faire sa cuisine les laissant se chamailler.

Akira: et puis tu va encore rester longtemps!? tu sais comment t'y prendre avec ton maudit bijuu alors du balais pique assiette! 


****

je ricanais m'amusant de cette situation, du moins jusqu'à que gabriel perte patience. je levais les yeux vers lui lorsqu'il m'attrapa la main, j'ai plus aucun réflexe et me retrouvais vite le cul à terre.

Derek: quoi encore?

Il m'attrapait par le t-shirt se qui me fit relever, je me fais gronder maintenant. J'en détournais le regard boudant, il est vraiment coincé!

derek: je vois pas du tout de quoi tu parle! arrête de me crier aux oreilles.

Maintenant c'est vers son frère qui criait, j'en croisais les bras continuant de bouder. je ricanais malgré tout voyant la motivation entre les jambes de ses très cher Gad.

Derek: lui aurait bien aimer on dirait.

Qu'il est méchant Gabriel! le pauvre Gad qui part tout triste maintenant, tu es diabolique avec ton frère...oh non sa y est il recommence à me crier dessus, je soupirais regardant tout les truc dans le jardin.

Derek: qu'est ce que mon père à avoir la dedans?

J'ouvrais grand les yeux le regardant à nouveau posant mon doigt sur son nez.

Derek: quoi!? tu plaisante j'espère! je dormirais pas dans le divan comme un vieux clébard!

Il parlait malgré tout je le suivais de près.

derek: reviens ici espèce de grand bleu.

Je tendais les mains pour tenter de l'attraper, mais c'est un pot de fleur que je tenait contre moi.

derek: tu reste ici!

Je plissais les yeux regardant ces maudite fleur!

Derek: bien jouer, ta utiliser une ruse contre moi!

Je levais les yeux le voyant entrer dans la chambre, il est pas sérieux il va vraiment me laisser la!

Derek: GABRIEEEELL!

Je remettais le pot en place, comme je visais très bien il éclat à terre. j'avais pas le choix et m'asseyait sur le divan croisant les bras baissant la tête. 

Derek: j'arriverais jamais à dormir ici!

Je m'endormais direct en faites, quelque minute plus tard Gad descendait entendant sa voix j'ouvrais lentement les yeux..non je dormais toujours comme Gabriel le craignait mon père profitait de la situation. 

Derek: je pense qu'un verre d'eau me ferais du bien en effet.

Mon père jouait un peu le jeux, s'appuyant contre le divan il attendait le retour de Gad qui se doutait de rien. de retour avec son verre d'eau, je le prenais ou plutôt pour être exact mon père le prenait avec un léger sourire.

derek: merci.

Buvant le contenu il écouta en même temps les aveux de Gad, se qui fit sourire d'avantage mon père.

derek: Oui cela ne fait aucun doute, Gabriel tiens à moi et même parfois de trop. Je le taquine un peut et voilà les conséquences, je me retrouve dans un divan punis.

Il posait à son tour son verre s'approchant un peu plus de Gad.

derek: ne t'excuse pas, j'aime quand on soit direct et dise se que l'on pense.

Il comprit qu'il sera très facile d'obtenir se qu'il souhaite de Gad, le laissant parler il retira mon t-shirt me mettant torse nu.

derek: et bien papa et maman ne sont pas la aujourd'hui, il est vraiment temps passer au chose sérieuse. 

Il attrapait le haut de Gad le poussant dans le divan, se plaçant au dessus de lui mon père sourit d'avantage.

Derek: Tu n'es pas rester insensible à mon petit chaud de tout à l'heure, est ce que je dois comprendre qu'on font de toi cela t'aurais plus se petit moment à trois?

Il ricanait baissant mon visage jusqu'à son cou mordant sa peau sans pour autant le blessé.

Derek: tu joue bien les angelots, mais tu cache au fond de toi des désires pas très catholique. Un ange cachant une ombre malfaisante..oubliant quelque instant se cher Gabriel.

D'ailleurs en parlant de Gabriel pour être sûr que celui ci ne vienne pas déranger mon père, celui ci commençait à recouvrir la porte et les mur d'une épaisse brume noir et pourtant indestructible. Un clone de Nomar apparu également dans la pièce s'avançant vers Gabriel.

Nomar: je dois te remercier pour m'avoir appelé, sans cela je pourrais pas profité de cette instant.

Pour qu'il ne tente rien mon père allait jusqu'à utiliser cette même brume pour attacher ses mains au lit.

Nomar: tu as prononcer mon prénom tout à l'heure, il a suffit de cela pour attirer mon attention..sans toi j'aurais pensé à regarder à travers les yeux de Derek et maintenant je suis la et dans le salon par la même occasion.

Il s'asseyait sur le rebord du lit.

Nomar: t'es pouvoir sont inutile contre moi, alors n'essaye pas de te fatigué à les utiliser contre moi ou ma brume..je suis un dieu et pas un petit mortel.

Mon père posa sa main sur le torse de Gabriel caressant celui ci.

Nomar: je m'occupe de ton frère comme je te l'avais promis, mais si tu es trop jaloux je peux m'occuper de toi également histoire de patienté.

Il allait jusqu'à passer sa main sous son short envoyant son aura en lui.

Nomar: je peux pas utilise se don à travers le corps de Derek mais..un de mes clones lui en ai capable.

revenons un peu au salon avec Gad et mon corps contrôlé par mon père, il était toujours au dessus de gad embrassant sa nuque tout en retirant son bas.

derek: alors dit moi, quel sensation ressentit à présent? est ce plus agréable que les femmes que tu as côtoyé jusqu'à présent? 

Il décala son visage de sa nuque le regardant quelque instant, souriant il recula jusqu'à son entre jambe attrapant ses cuisses pour les écartés.

derek: je n'ai même pas besoin de te toucher à cette endroit et tu bande déjà pour moi.

posant ses doigts sur son membre il fit des mouvements de haut en bas.

Derek: je suis donc le premier homme qui pose les mains sur toi, quel honneur alors autant ne pas gacher cette grande première.

Le sourire en coin il se pencha mettant entièrement le membre de Gad en bouche pour le sucer histoire de s'amuser un peu de la situastion avant de passer au chose sérieuse.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 19 Juin - 3:34

Malgré que Liméria disait à Mike de s'entraîner avec son bijuu, il avait d'autre idée en tête, il était rare que Akira ne soit pas avec sa soeur, puisqu'il la suit de partout et la surveille sans arrêt. 

Pendant que Liméria cuisinait Mike se mettait derrière elle en posant ses mains sur ses hanches. 

Mike : Tu sais, on devrait profiter le temps que Akira ne soit pas là.. Et puis, il faudrait un moment où un autre lui dire qu'on est ensemble et arrêter de se cacher, il va finir par le découvrir tôt ou tard de toute façon. 

Il la retournait et la regardait avec un sourire. 


Mike : Tu me plaîts vraiment Liméria, je sais qu tu es très proche de ton frère, mais faut avouer qu'il est vraiment collant et en plus, il arrête pas de me traiter de boulet ! 

Il en fit un léger soupirement, il levait malgré tout les yeux vers elle et se penchait pour l'embrasser, c'est la qu'il sentait une drôle d'odeur, il ouvrant lentement les yeux et il vit en gros plan, cette grosse tête de poisson, il en fit un bond en arrière sur le coup. 

Mike : Aaah ! Elle c'est transformé en poisson ! 

Il tournait ensuite vers Akira et faisait déjà un regard menaçant. 

Mike : Je vais te montrer moi de la compatible ! 

Il lui montrait ensuite le poing. 


Mike : C'est toi le boulet Akira ! 

Il croisait les bras le regardant bien sérieusement par la suite. 

Mike : Non je ne sais pas encore maîtriser entièrement mon Bijuu, il te ressemble il faut dire, il n'arrête pas de me narguer ! Vous faîte la pair tout les deux, tu veux qu'on échange de Bijuu ? 

Il détournait le regard. 

Mike : Bon alors, ta été voir ce "Agron". Liméria n'arrêtait pas d'être inquiète à ton sujet, il est si terrifiant que ça ? 

Une cousine à Akira et Liméria apparaissait, elle avait plein d'arme sur elle qu'elle maniait très bien. 

" Agron m'a envoyé, il a réglé le tournois. "

Elle tendait les deux feuilles, l'un à Akira et l'autre à Liméria. Le fait que Akira soit venu demander sa gratitude pour sa soeur a fait que se soit bien pire en réalité, il l'avait fait en sorte qu'il se retrouve face à face pour le tournois, il devait se battre l'un contre l'autre. 

Mike se penchait pour regarder. 

Mike : Il semble pas avoir été convaincu par tes belle parole..

Il tournait le regard vers Liméria qui semblait mal, il arrachait la feuille de ses mains, il tournait le regard vers la cousine qui était toujours là. 

Mike : Merci tu peux partir maintenant. 

Elle fit un signe de tête et s'éclipsait, il n'avait pas confiance en elle se disant qu'elle allait tout reporter à Agron. Une fois qu'elle fut partie, Mike se tournait vers Liméria. 


Mike : Tu n'iras pas, c'est moi qui irais à ta place.. 

Il posait ses deux mains l'une contre l'autre et fermait les yeux. 

"Mike : Nachibi, j'ai besoin de toi et de tes pouvoirs. "


"Nachibi : Encore toi ! "


"Mike : Alors c'est oui ou non ? Si tu désires prendre l'air de temps en temps, il faudra coopéré avec moi."


"Nachibi : Que veux-tu de moi. "


"Mike : Utilise tes pouvoirs pour que j'ai la même apparence que Liméria, ainsi que sa voix et son odeur". 


"Nachibi : Une métarmophose si j'ai bien compris. "

Il rouvrait les yeux, de la lueur noir tel que son chibi manie entourait le corps de Mike aussi tôt il changeait de forme et prenait l'apparence de Liméria, il posait ses deux mains sur ses hanches en regardant vers Akira. 

Mike : et voilà le travail, tu vas devoir m'affronter, j'espère que tu metteras à fond parce que moi je ne vais pas retenir mes coups ! 

Il baissait les yeux vers sa poitrine et avait un petit sourire malçins. 

Mike : Oh je dois aller au toilette !

Il levait les mains vers le haut en ricanant de plus belle et se mettait à courir vers le toilette, il voulait surtout jouer les pervers. 




***
Gad ne se doutait pas du tout que se n'était plus Derek qui se trouvait à côté de lui mais que c'était son père qui avait pris le contrôle de son corps. Cela ne faisait qu'une journée qu'il avait connu Derek et pourtant, il ressentait quelque chose chez lui qui faisait qu'il arrivait autant à se confier, il le regardait bien en lui souriant. 

Gad : Même si vous vous taquinez l'un l'autre, j'ai bien remarqué que vous vous aimez beaucoup tout les deux, c'est ce genre de relation que je désire un jour trouver. 

Il le regardait déposer son verre pour ensuite se rapprocher de lui, au début, Gad ne pensait pas du tout qu'il avait de vilaine pensé en tête, au fond, s'il c'est comporté comme ça tout à l'heure, c'était uniquement parce qu'il avait un verre dans le nez. 

Gad : Certains aime la franchise et d'autre non...

Il baissait les yeux vers le torse de Derek lorsqu'il retirait son t-shirt, il relevait rapidement les yeux vers les siens. 

Gad : Au chose sérieuse.. Je ne peux pas faire ça, tu es avec Gabriel, c'est mon frère et.. 

Il fut surpris qu'il le pousse ainsi pour qu'il se retrouve couché sur le divan, il regardait attentivement vers Derek qui se mettait au dessus de lui. 

Gad : Et bien.. Peu importe de toute manière, Gabriel n'aurait jamais accepter, et je le comprend tout à fait. Il tient à toi énormément, je ne veux pas qu'il pense que je tente de prendre à lui.. 

Et pourtant il se trouvait sous lui et l'envie lui envahissait tout son corps, il fermait les yeux lorsqu'il commençait à passer ses lèvres sur son cou pour le mordre sans pourtant que cela lui face du mal. Il serrait  le rebord du divan, rien que cela lui faisait des frissons sur tout son corps. 

Il écarquillait les yeux lorsqu'il lui disait cela, il en détournait ensuite le regard pensant à moi. 

Gad : Tu dois sans doute avoir raison, mais si on fait ça, Gabriel ne me le pardonnerait jamais.. 


Moi j'étais toujours allongé sur mon lit, je me demande ce que fais Derek en ce moment.. Je me retournais sur le côté regardant le côté du lit où Derek aime dormir.. Roh Gabriel se n'est que pour une nuit et puis il l'a bien mérité ! Je me pinçais la lèvre parce que j'avais envie d'aller le chercher, il faut que je résiste ! On est pas ensemble depuis longtemps et je suis déjà accroc à lui c'est incroyable ça.. 


Gabriel : Oh, je vais le chercher ! 

Je me redressais mais restait toujours assis sur le lit, c'est la que je vis toute cette brume sur tout le mur où se trouvait la porte de ma chambre et c'est là que Nomar apparu dans la pièce. 

Gabriel: Encore toi. 

Je fronçais les sourcils, comment ça l'appeler ? 

Gabriel : Ta du rêver, je ne t'ai jamais appelé. Et comment ça "profiter de cette instant" ? 

Je tentais aussi tôt d'envoyer mes ondes vers Derek pour voir ce qu'il faisait mais ce mur de brume bloquait mes ondes, il contrôle encore Derek c'est sur ! je revenais vers Nomar à cette instant. Je tentais de me lever mais il utilisait cette même brume pour attacher mes poinger sur les barreaux du lit, je tirais dessus mais il n'y avait rien à faire, j'ai en face un Dieu alors.. Je l'écoutais lorsqu'il commençait à me parler. 

Gabriel : Tu contrôles donc Derek, laisse le donc tranquille, tes vraiment un père collant heureusement que le mien n'est pas comme toi, me forcer à faire des mômes pour une raison complètement.. idiote. 

Il s'asseyait sur le lit, moi j'envoyais tout mes ondes dans sa direction, mais il arrivait à les détruire, je serrais ma mâchoire et serrait les poings.. 

Gabriel : Je l'avais compris merci.. 

Je détournais le regard mais revenait rapidement vers lui lorsqu'il commençait à caresser mon torse, il.. Il utilise en ce moment même le corps de Derek pour coucher avec mon frère ? Je tentais à plusieurs reprise de tirer sur cette foutu brume qui me retenait, la haine m'envahissait rien qu'en pensant à Derek entrain de toucher Gad. 

Gabriel : Se n'est pas toi que je veux ! Détache moi ! 

Je baissais les yeux vers sa main qui se touchait mon short ou plutôt mon membre, au moment où il envoyait cette aura j'en gémissais sur le coup, qu'est-ce que.. Qu'est-ce qu'il me fait ?! Je levais la tête serrant ma mâchoire au maximum pour éviter de gémir pour lui, j'en avais du mal à ne pas bouger mon corps. 

Je le regardais du coin de l'oeil, je déteste décidément les Dieux... Mon membre était déjà en érection. 

Gabriel : Arrête ça ! 


Gad ne savait plus où se mettre de tout ce que lui faisais le père de Derek, bien qu'il pensait que c'était Derek. Malgré qu'il avait une certaine contrainte vis-à-vis de moi, il avait malgré tout très envie que Derek continue. Il lui retirait d'ailleurs son bas et se retrouvait donc complètement nu. 

Gad :  Je dirais que.. C'est tout aussi agréable. 

Il le suivait du regard en levant légèrement la tête, il le laissait écarter ses jambes, en effet, Gad bandait déjà rien que ses quelques caresses et avec ses quelques baisé, il gardait ses yeux dans les siens malgré tout. 

Lorsqu'il touchait son membre en y faisant des mouvement, Gad en entre ouvrait ses lèvres. 

Gad : toi par contre.. Tu sembles avoir de l'expérience.. 

Il pensait bien entendu à moi, mais au point où il en était, il tentait de ne plus penser à moi, et pensait même tenir ce petit entre tête avec Derek secret, mais il ignorait bien entendu que j'étais au courant et que ce Nomar me détenait sinon je lui aurais déjà mis mon poing sur la figure! 

Lorsqu'il se penchait pour ensuite engober son membre entièrement, Gad ne pouvait s'empêcher de gémir, il posait bien sa tête sur le coussin qu'il se trouvait sur la fauteuil. Il glissait une main derrière la tête de Derek et faisait déjà quelque mouvement avec ses hanches. 

Gad : Ah.. 

C'est la que la porte s'ouvrait Myu rentrait seulement, elle ne les avait même pas vu au début vu que les lampes étaient éteinte, Gad en avait les yeux écarquiller regardant vers elle. Celle-ci retirait ses chaussure, déposait son sac à terre, elle revenait de son travail, elle allumait la lampe et s'apprêtait à s'asseoir dans le divan jusqu'à ce qu'elle voit Gad et Derek qui lui faisait encore cette gâterie. Elle mettait ses mains devant son visage et en poussait un cris. 

Myu : DEREEEK ! 

Gad se retirait rapidement et remettait en vitesse son pantalon, elle attrapait Derek par le bras et le valsait dehors. 

Myu : Tes chez moi ! Hors de question de baisé en plus avec un autre mec dans MON fauteuil ! 

Elle claquait la porte derrière elle et tournait le regard en fusillant Gad qui pensait que c'était moi vu qu'elle ne connaissait pas la présence de jumeau. 

Myu : Gabriel c'est ça ?!


Gad : Hum.. 

Myu : Rejoins Derek dehors ! Vous passerez la nuit à la belle étoile !

Elle l'attrapait à son tour par le bras et l'éjectait dehors et claquait la porte, elle frottait ses mains l'une contre l'autre. 

Myu : Non mais ! Il ne faut pas abusé de ma bonne fois ! 

Elle attrapait du produit pour nettoyer le fauteuil et en mettant une tonne, elle enfilait des gants en caoutchouc et commençait à nettoyer celui-ci. 

Myu : C'est dégueulasse ! 

Gad en était tout blanc sur le coup, il regardait du coin de l'oeil vers Derek et levait les yeux vers le fenêtre de la chambre où je me trouvais, d'où il était il ne voyait que de la lumière mais pas la présence de Nomar et ni de cette brume. 

Gad : Heureusement, elle pensait que j'étais Gabriel, alors.. On va éviter de dire ce qu'il c'est passé. 

Il se tournait pour regarder Derek se rappelant de ce qu'il était occupé de lui faire avant que Myu n'arrive, il aurait bien aimé continuer cette petite expérience.. Mais l'endroit était loin d'être idéal, il en détournait le regard se disant qu'au fond il avait raison, il était loin d'être ce "angelot" qu'il tente de faire croire. Il m'avait promis ne pas tenter quoi que se soit pour prendre Derek, et à la première occasion il était déjà près à s'envoyer en l'air avec lui. 

Moi j'étais toujours attaché avec cette maudit aura en moi, je bandais de plus belle sa c'est sur, je tournais le regard vers Nomar qui semblait grimacer. 

Gabriel : Au faîte, que penses le Dieu des enfers que tu ait des rapport avec des mecs. Ah il est pas au courant c'est ça ? 

Je me mettais à hurler. 

Gabriel : Et Adhèse, maudit Dieu des enfers ! Montre toi, je sais où se trouve la fille bâtard que tu cherchais tant ! 

Sous les pieds du lit changeait entièrement, tout se transformait en lave, un trou noir se formait, j'en reviens pas, j'ai réussi à l'attirer rien qu'en prononçant ses paroles ? J'en tournais le regard vers Nomar à cette instant avec un sourire en coin pour le narguer, se n'était qu'un clone de lave, mais il avait malgré tout sa véritable apparence, du moins pas celle d'un démon, mais d'un homme tout à fait ordinaire, j'en fus d'ailleurs bien surpris. 

Celui-ci tournait lentement le regard vers Nomar en fronçant les sourcils il me regardait ensuite du coin de l'oeil. 

Tsukune : Nomar qu'étais donc entrain de faire ?!

Il disparaissait et réapparaissait devant son fils l'attrapait par le bras et le tapait contre le mur, il se mettait bien en face de lui. 

Tsukune : Je refuse que l'un de mes fils se comporter comme une femme ! 

Gabriel : Oh, mais c'est déjà tard pour ça, il adore me prendre par derrière se n'est pas la première fois d'ailleurs et pour éviter de se faire prendre, il prend le contrôle de son propre fils. 

Il me regardait du coin de l'oeil avec un regard mauvais, bon je vais me taire, j'ai affaire au Dieu des enfers, bien qu'on ne le dirait pas, je tournais le regard vers Nomar. Tsukune en enfonçait sa main dans son thorax, il attrapait le coeur de son clone et lui arrachait celui-ci brûlait et son clone avec 

Tsukune : j'aurais à te parler après Nomar ! 

Son clone disparaissait et sa brume avec,je me redressais en passant mes mains sur mes poingets, et son aura c'est évaporé ouf.. J'utilisais rapidement mes ondes pour chercher Derek, il est dehors avec Gad ! je me levais pour le retrouver, mas Tsukune apparu devant moi, je l'avais oublié celui là. Il m'attrapait par la gorge et me soulevait, je le tenais les poignets en grimaçant. 

Tsukune : Où est la batard ! 

Si je lui dis que je l'ignore.. Il va me tuer à coup sur merde.. J'ai vraiment joué avec le feu.. Et si je lui dis un endroit au hasard et qu'il s'avère que se n'est pas là, il va revenir pour me descendre malgré tout.. Je suis mal là. 

Gabriel : Je.. 

Tsukune : Dépêche toi de me répondre !

Gabriel : Vous m'étrangler.. Je ne.. Sais pas.. Parler.. 

Il finissait par me lâcher, j'en tombais à terre et passait ma main sous ma gorge. 

Gabriel : En réalité.. je vous ais dit ça pour être sur que vous veniez.. Et que vous arrêter votre fils.. 

Il se mettait accroupis, le sol est bouillant, c'était de la roche mélangé avec de lave, mais sa ne brûlait pas pour autant. 

Tsukune : Tu mériterais que je te tue. 

Je le regardais bien, j'avais la peur au ventre sa c'est sur.. Il est mille fois pire que Valas.. 

Tsukune : Mais.. Je vais plutôt faire quelque chose d'autre. 

Il posait ses deux doigt sur mon front, un petit dragon fait de lave entrait en moi, sa me faisait tellement mal que je criais de plus belle, une fois qu'il retirait ses doigt de moi, j'avais une marque de brûlure sur mon front, je tombais au sol inconscient, lui s'évaporait et le sol redevenait normal. 


Gad : Tu as entendu ? C'était Gabriel ! 

Il courrait pour rentrer mais Myu avait fermé la porte. 

Gad : Ouvrez ! 

Myu m'avait également entendu crié, elle montait rapidement à l'étage et c'est la qu'elle me vit à terre, elle s'approchait de moi et me retournait, elle vit cette brûlure sur mon front mais c'est surtout le fait qu'elle pensait m'avoir mis dehors qui la perturbait. 

Myu : Comment il a fait ?!

Elle faisait des petits yeux vers la fenêtre qui était ouverte, elle me donnait des claques pour tenter de me réveiller.


***

Tsukune se téléportait jusqu'à la chambre de Nomar, à peine qu'il le retrouvait, il lui donnait un coup de poing au visage ce qu'il le faisait valser jusqu'à traverser les mur les un après les autres, Tsukune réapparu malgré tout derrière lui pour l'attrêter en l'attrapant par sa tête et le tapait à terre, il s'abaissait baissant les yeux vers les siens. 

Tsukune : Donne moi une seul explication qui ne me donnera pas envie de t'arracher ce que tu portes entre les jambes ! Parce que si tu baises des hommes, autant que tu change de sexe et la je te tuerais à coup sur ! 

Il tendait sa main celle se transformait en celle de démon s'apprêtait à exécuter ses menaces, bien qu'il était un fils important pour lui vu qu'il était le Dieu de la mort, il s'en moquait. 

Tsukune : Je peux facilement nommé Elijas le Dieu de la mort, il semble t'admirer et vouloir devenir comme toi après tout ! 



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 19 Juin - 22:04

Akira reprit un peu son sérieux et se dirigeait vers le frigo sortant la bouteille de limonade, tournant de temps à autre vers Mike qui continuait à le causer. échanger leurs bijuu, si cela était possible il accepterait sans hésiter. Akira ressent en réalité une certaine jalousie envers Mike, il avance de plus en plus avec son Bijuu alors que lui reste cloué sur place.

Akira: n'importe qui aurait envie de te narguer avec la tronche que ta...une vrai tête à claque.

Il cessait tout mouvement lorsqu'il changeait de conversation, son regard se tournait vers sa soeur. Il ne savait pas trop quoi répondre puisque Agron n'avait pas donner de réponse clair.

Akira: J'ignore comment il prit ma demande.

Liméria: surement mal, je t'avais dit de ne pas y aller Akira! se type est vraiment malhonnête.

Et en effet Agron à très mal prit que Akira vienne à lui, une des cousines de leurs famille apparu dans la pièce des papier à la main.

Akira: régler pour les combats? déjà? 

Il n'avait pas qu'un papier, mais deux se qui mettait déjà Akira hors de lui. Gardant son calme devant sa cousine il prit l'affiche regardant avec qui sa soeur devait se battre. contre lui même, il serrait la feuille mâchoire serrer. Liméria était choquer d'un tel choix, Agron était quelqu'un de cruelle pour faire battre frère et soeur ensemble.

Liméria: je...

la cousine partit après la demande de Mike.

Akira: je vais tuer se type!

Liméria: Non, tu ne ferais qu'empirer les choses!

Akira: je me batterais pas contre toi Liméria!

Liméria: je pourrais toujours fuir..

Akira: pour qu'il te tue? dit pas de bêtises!

Liméria: ta une idée peut être?

Akira ainsi que sa soeur fut étonner de l'idée de Mike, tapant la mains sur la table avant de le pointé du doigt le montrant de haut en bas, Akira trouvait son idée stupide.

Akira: oh oui bonne idée! attend je vais chercher la perruque, deux melons pour les nichons et op la ressemblance sera frappante!

Il se taisait voyant la position qu'il prenait, il désirait parler à son bijuu mais pourquoi? Liméria sourit appréciant ses performance. Akira détournait le regard quelque instant puisque son bijuu semblait accepté sa demande, le corps de Mike changeait de forme.

Liméria: ouaaah super imitation! bravo Nachibi!

Akira: tss! j'espère bien que tu va t'y mettre à fond car moi je te fera pas de cadeau Mike!

Il plissa les yeux ayant repéré son petit sourire malsains.

Akira: retire cette idée de la tête Mike!

Liméria: hein? de quoi tu parle?

Le voyant partir soit disant pour aller au toilette, Akira plongeait dessus pour l'empêcher et l'asseyait sur une chaise le ligotant à une corde.

Akira: tu restera la jusqu'à que le tournois commence! 

Liméria: vous êtes pas croyable, deux bon amis qui se chamaille pour passer le temps.

Akira pointait son doigt en direction de Mike.

Akira: qui, quoi? moi ami avec se boulet! je préfère encore faire copain copain avec une poisson rouge! qui sont pour préciser plus futé que se type la!

Liméria: pour quelqu'un qui n'est pas futé, Mike à malgré tout eu une bonne idée.

Il croisait les bras boudant.

Akira: rien n'est dit que cela marchera..Agron est loin d'être stupide et possède cette oeil, qu'on ne connait pas l'étendu de ses pouvoirs. Si il repère la tromperie cela le mettra d'avantage en rogne et serait capable de dire que tu as fuit.

Liméria: Agron ne connait pas Mike, il ne pensera à cette ruse..on ne détiens pas se pouvoir Akira.

Akira: ben j'espère bien! car si il t'arrive quelque chose je massacrerais Mike en premier! bon j'ai faim.

Liméria: ah oui oui c'est prêt.

Ils se mettaient à table, Mike était toujours attacher.

Liméria: attend je vais t'aider Mike.

Elle tentait la fourchette pour lui donner à manger, mais Akira l'interceptait directement.

Akira: tu va pas le nourrir comme un bébé!

Liméria: il peut pas le faire lui même tu l'as attaché!

Akira: je m'en occupe alors.

Il chopait plein de nourriture sur la fourchette et enfonçait le tout dans le bouche de Mike.

Akira: bonne appétit!

Liméria: akira!

Akira: quoi encore?

Elle soupirait baissant la tête.

Liméria: je suis pas sortit de l'auberge avec ses deux la.


****

Nomar pensait plus à se que d'autre personnes interrompe ses projets, il était bien plus facile d'obtenir Gad que son frère Gabriel. La porte de la maison s'ouvrait, Nomar tournait le regard dans la direction de Myu sans pour autant s'arrêter dans son avancer. c'était pourtant se qu'il fut obliger de faire lorsque celle ci ouvrit la lampe. Gad surpris sur le fait, se retirer pour se r'habiller.

Derek: regarde se que tu as fait idiote.

Mon père était malgré tout surpris du caractère de cette femme, il fut rapidement mit dehors la porte claquer au nez.

Derek: je viens de me faire jeter dehors? les femmes...je vais devoir remettre mes projets à plus tard maintenant.

La porte s'ouvrit à nouveau mais seulement pour jeter Gad à son tour, celui ci était très mal à l'aise.

Derek: pourquoi cette tête d'enterrement? je doute que ce soit le fait d'avoir été mit dehors, tu n'as pas apprécier? j'espère que cela n'est pas la raison sinon je risque de très mal le prendre.

Pendant se temps dans la chambre avec le clone de mon père qui continuait d'envoyer son aura sur entre jambe de Gabriel. Après se qu'il c’était passer avec mon corps celui ci grimaçait n'appréciant pas d'avoir raté son coup.

Nomar: arrête donc de te plaindre Gabriel!

Il relevait les yeux vers les siens fronçant les sourcils, son père était évidemment pas au courant de la situation. Gabriel l'avait bien comprit par le changement d'expressions sur son visage, lorsqu'il se mit à crier Nomar retirait aussi tôt sa main.

Nomar: silence, tu ne sais pas se que tu...

Il regardait autour de lui, Tsukune avait entend, Nomar lançait un regard noir vers Gabriel hors de lui.

Nomar: tu viens de commettre une très grosse erreur jeune écervelée! 

Un clone de Tsukune apparu dans la pièce, Nomar se levait tentant de garder son calme malgré tout. Il ne répondait pas à la première question de son père. En à peine un clignement de paupière celui ci se trouvait face à Nomar l'attrapant par le bras pour le faire valsé sur le mur, l'expression sur le visage de Nomar ne changeait pourtant pas.

Nomar: Me comporter comme une femme, ne dites pas de bêtise.

Gabriel en rajoutait comme ci la situation pour Nomar était pas assez tendu, la seconde d'après la main de son père était enfoncer dans son thorax lui arrachant le coeur. le clone disparut et avec lui les liens retenant Gabriel ainsi que mon envoûtement. 

Toujours dehors avec Gad, je repris possession de mon corps. j'en posais ma main sur mon visage un peu secouer, c'est pas vrai cela m'apprendre de boire autant.

Derek: qu'est ce qu'on fou dehors?

J'entendais le cris de gabriel, j'en ouvrais grand les yeux. 

Derek: Gabriel!

La porte d'entrer était fermer à clé, voyant que la fenêtre de la chambre était ouvert, je fis un seul grand bon pour l'atteindre.

Derek: Myu! qu'est ce qui se passe? pourquoi tu le gifle idiote!

Je courrais ver lui et la poussait pour l'éloigner, c'est quoi cette marque sur son front?

derek: Gabriel ouvre les yeux.

Je le prenais dans mes bras pour le poser sur le lit, j'ignorais complètement se qu'il c'était passer.

derek: Myu j'espère que c'est pas toi qui t'es amuser à le torturer! 

Je regardais si il avait pas d'autre blessure et vis à son caleçon que monsieur est tout motiver.

derek: qu'est ce que ça veux dire! ta essayer de te faire MON Gabriel! j'ai besoin d'explication!

C'était à mon tour de donner des claques et pas des petites et surtout avec un rapidité se qui faisait aller sa tête de gauche à droite. Je m'arrêtais voyant qu'il ouvrait lentement les yeux, je lui lançais déjà un regard cruelle.

Derek: sa y est monsieur c'est remit de ses émotions? il va m'expliquer pourquoi il bande! et cette brûlure sur le front hein? c'est quoi? un jeux sadique avec Myu!? parle avant que l'envie de te brûler le zizi me vienne à l'esprit!

Et pourquoi j'étais dehors avec Gad? j'ai un sacré tout noir, faut que j'arrête de boire quand je suis en rogne et déprimé, vais fumer deux fois plus de clope à la place. Damon ayant entendu tout se boucan entrai dans la chambre en caleçon.

damon: merde on peut plus roupiller sans entendre quelqu'un gueulé ici, qu'est ce que vous foutez tous dans cette chambre? avec cette...bombe! dit moi je t'ai pas déjà vue quelque part?

Derek: c'est ma cousine idiot!

Damon la pointait du doigt la reconnaisant!

damon: Myu...de...gros nibars et cie!

Derek: heiiinnn?

Damon: un...film que j'ai..regarder sur le net hum!

Derek: tu matte des films porno de ma cousine! damon va te coucher! 

Damon: humph...je suis tomber dessus par hasard! je pourrais avoir un autographe? 

Derek: au lit!

damon sortait de la chambre râlant

Damon: ah oui! il a gad qui est enfermer dehors!

Derek: d'ailleurs qu'est ce que je foutais dehors avec lui?




********


Depuis la chambre de Nomar celui ci se redressait, étant connecté avec son clone il avait sentit la main de son père lui arracher le coeur. Il se levait se doutant qu'il allait à nouveau avoir droit à sa visite. A peine debout Tsukune apparu devant lui mettant sans le laisser temps de réagir un coup de poing au visage. Nomar fut projeté à travers plusieurs mur avant d'être à nouveau attraper par son père et claquer à terre.

Nomar: hum..pensez vous que cela changera quelque chose de cacher tous autour de vous?

Il restait à terre les yeux lever vers Tsukune qui le menaçait maintenant de lui arracher se qu'il avait entre les jambes.

Nomar: je n'ai jamais coucher à un homme! du moins pas avec se corps, si j'ai contrôler le corps de mon fils c'est pour une raison qui ne vous regarde pas!

Il savait qu'il était sérieux et serait capable de tout par colère, mais des ronces commença à entourer le corps de Tsukune pour l'immobilisé.


Persephone: non mais tu as perdu la tête Tsukune! tu menace notre fils maintenant!?

Nomar se relevait frottant ses vêtements regardant en direction de sa mère, en frappant Nomar son père l'avait projeté jusqu'à ses appartements et en plus de cela briser le bouclier qui l'empêchait de sortir.

Persephone: Remplacer Nomar, tu n'y pense pas..des fois je me demande si tu as la moindre étincelle d'intelligence. 

Malgré qu'elle était en nuisette elle s'approchait sans crainte de Tsukune.

persephone: même Elijas pourrait pas remplacer Nomar! un pouvoir tel que le siens ne se remplace pas comme d'un simple claquement de doigt! sinon t pense bien que j'aurais trouver le moyen de te remplacer mon cher Tsukune!

Elle regardait maintenant vers son fils.

Persephone: comme ça t'aime jouer à touche zizi? et ben c'est du propre!

Nomar: je n'ai à dire à cela.

persephone: de toute façon je ne veux rien entendre! hors de ma vue!

Nomar ne discutait pas et s'en allait, croisant les bras elle fusillait à nouveau Tsukune.

Persephone: oh mais me fait pas cette tête la! j'ai pas peur! regarde les trou dans les mur! t'as plus qu'à tout réparer monsieur dieu des enfers! aller zouu!


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 20 Juin - 3:48

Mike plissait les yeux puisque Akira l'attrapait pour ensuite l'attacher sur la chaise, il sautait sur celle-ci tentant en vain de s'en libérer. 

Mike : Akira ! Je vais pas rester la pendant des heuuuures ! 

Il tournait le regard vers Liméria ensuite, il fusillait à nouveau Akira du regard sur le coup. 


Mike : Ah oué ?! Bah si tu crois que j'ai l'envie d'être ami avec toi tu te goures ! Je préfère encore mourir tient humph. 

Il détournait le regard, il fit ensuite un grand sourire que Liméria le défend. 

Mike : Et oui, tu vois, j'ai une une excellente idée ! 

Il l'écoutait attentivement lorsque Akira parlait. 

Mike : Oué ta soeur à raison, il ne me connait pas alors, il y ait des chances qu'il n'y voit que du feu ! 

Me massacrer, hum, si il croit qu'il y arrivera, c'est moi qui vais lui faire mordre la poussière ! Wouaah super c'est prêt, c'est que je suis mort de faim moi. 

Mike : Bon faudra me détacher pour que je puisse manger ou bien.. Liméria tu peux me nourrir si tu veux. 

Il ouvrait déjà grand la bouche lorsque Liméria disait qu'elle allait l'aider, mais tournait rapidement le regard vers Akira. 

Mike : Je suis attaché, alors à moins que tu me détaches, faudra bien qu'elle me donne à manger, et puis, je veux bien être son gros bébé haha. 

Il fusillait Akira du regard lorsqu'il disait qu'il allait le faire. 

Mike : Tess pas sérieux ?!

Il faisait des grands yeux voyant tout ce qu'il mettait sur la fouchette, il fut forcé de tout mettre en bouche et en avait les joues bien gonflé, il tentait de tout mâché mais il avait du mal. 

Toute la famille de Akira recevait soudainement un message disant qu'ils étaient tant qu'ils prennent leur arme et vienne jusqu'à un endroit précis où se déroulera tout les combat. 

Mike tournait la tête vers eux deux vu qu'il semblait ailleurs. 

Mike : Qu'est-ce que vous avez ?

Agron était déjà sur les Lieux, c'était une grande scène où se trouvait tout du sable, et en hauteur se trouvait tout des sièges tel que les anciens combat de gladiateur se faisait. Il était assis à l'endroit où on voyait le mieux les combats qui se fera, il allait également se battre 

Célia : Ne penses-tu pas que tu va un peu fort Agron ? 

Il tournait le regard vers elle, elle était sa soeur et possédait donc comme Agron, l'immortalité qu'on peut détenir en tuant un Dragon. 

Agron : Il est temps de retirer les plus faibles, certains n'ont pas la dignité de faire partie des Hunters de cette famille, ils deviennent beaucoup trop nombreux, il est temps dans retirer quelque un de la liste. 

Célia : Se n'est donc pas des combats à mort. 

Agron : Ils auront le droit d'abandonner. 

Célia : Qu'as-tu fais pour la demande de Akira pour sa soeur. 

Agron : Je déteste qu'on me force la main à faire quelque chose, j'ai fais en sorte qu'elle participe au combat mais de plus, qu'elle combat son propre frère. 

Célia : Tu es incroyable... sais-tu que Akira est le plus fort des Hunters de son âge. 

Agron : Je le sais. 


Célia : Il ne te pardonnera jamais pour ça. 

Il souriait regardant à nouveau devant lui. 

Agron : Je ne vois pas pourquoi il ne désire pas que sa soeur se batte, elle possède un bijuu en elle, elle est apte à se défendre.

Il se mettait bien au fond de son siège. 

Agron : De plus, je n'ai jamais prétendu que se serait des combats à mort, je tiens à préserver cette famille et je n'ai pas l'intention de diminuer, justement, je désire que tout le monde nous craigne. 

Célia : Malgré qu'il n'y a pas de mise à mort, tout le monde risque d'y être blessé et des catastrophe peut toujours se produire. 

Agron : Se sont les risques d'être un Hunter, se sont les risques en naissant dans cette famille. 

Elle soupirait longuement. 

Célia : tout le monde n'a pas le dons de se battre et ne désire pas la même chose Agron. Tout le monde n'est pas voué à devenir un Hunter..Tu leur a forcé la main et voilà les conséquence de tes actes, beaucoup ne savent pas manié l'arme et son nul au combat. 

Agron : Cesse donc de me parler pour rien dire, si je fais se tournoi c'est justement pour faire le tris ! Tais toi maintenant !

Elle finissait par s'asseoir aux côté de Agron. 


****


Avant qu'on ne m'entende pousser un cris de douleur,Gad tournait le regard vers Derek qui se posait cette question, il ne comprenait pas. 

Gad : Myu nous a mis dehors.. Tu le sais bien. 

C'est ensuite sous mon cris que Gad tentait rapidement d'ouvrir la porte mais Myu les avait enfermé dehors, il tournait le regard vers Derek qui sautait tout en haut de la fenêtre, Gad lui, ne pouvait pas faire ce genre de saut et devait donc rester dehors. 

Myu tentait de me réveiller, c'est là qu'elle vit Derek arriver par la fenêtre. 

Myu : Je tente de le réveiller sa ne se voit pas ?!

Elle se redressait en regardant vers Derek qui l'avait pousser pour se mettre à mes côtés. Elle s'approchait du lit lorsqu'il me prenait pour m'y poser dessus, elle croisait les bras tout en levant les yeux de ses remarques. 

Myu : Je ne suis pas du genre à torturer les gens je te signal ! 

Elle plissait bien vite les yeux voyant qu'il regardait vers un endroit précis et qu'ensuite, elle l'accusait, une veine apparu sur son front, elle en fit une grimace par la suite. 

Myu : Tu me prends pour qui ! Je te signal que c'est toi qui lui a fait une gâterie dans MON Divan ! 

A force de me donner des claques, et bien je commençais à me réveiller de force, je voyais trouble mais je reconnaissais bien vite le visage de Derek. Pourquoi il me regarde comme ça.. Qu'est-ce qu'il c'est passé déjà ? Ah oui.. Je m'en souviens.. Tsukune m'a fait un truc bizarre, merde j'ai super mal au crâne... 

Gabriel : Evite de crier Derek, j'ai mal à la tête.. 

Je l'écoutais malgré tout et me redressait tout doucement tout en posant ma main sur mon visage, je le regardais. 

Gabriel : Ton père est revenu faire des siennes, il a prit ton corps pour se faire Gad, il ma détenu ici pour ne pas que j'aille l'en empêcher et c'est amusé avec moi, je n'ai rien pu faire. 

Je détournais le regard les sourcils froncé. 

Gabriel : Je sais que se n'est pas de ta faute, puisqu'il te contrôlait, mais je ne peux pas m'empêcher d'être en colère contre toi, mais surtout contre Gad, je ne veux même plus le voir. 

Myu : C'est moi où je ne comprend rien à vos histoires ?!

Je levais les yeux vers elle. 

Gabriel : Je n'ai ni l'envie, ni le courage de tout t'expliquer. 

Myu : Vous êtes chez moi ! Alors j'ai le drois d'être au courant hum ! 

C'est là que Damon arrivait, tout le monde se retournait vers lui pour le regarder. 

Gabriel : Tout va bien, retourne dormir.. 

Myu : C'est bien possible que tu m'ais déjà vu. 

Elle en fit un sourire à cette instant, bah oui, elle est mannequin et fait des film porno.. Alors sa ne m'étonne pas que Damon en regarde, après tout, il faut qu'il se renseigne la dessus, il n'est pas un expert au lit, sa ne fait que quelque semaine qu'il a un corps adulte.. je me demande si il a déjà passé à l'acte d'ailleurs. 

Myu : Haha, faut pas lui en vouloir Derek, je suis le fantasme de beaucoup d'homme et de gamin. 

Elle lui passait la langue. 

Gabriel : Et bien étant donné qu'il fait partie de ta famille, tu vas éviter de faire des cours à notre fils. 

Myu : Oh il veut un autographe, avec plaisir mon chou. 

Lorsque Damon disait pour gad, je tournais le regard vers Derek à cette instant et me levait rapidement. 

Myu : T'étais entrain de faire une "pipe" à ce que je pensais être Gabriel ! Alors je vous ais mis tout les deux dehors ! 

Je passais à côté de Derek hors de moi et descendait en utilisant ma rapidité, je me posais contre le mur, je me sens encore tout bizarre.. J'ouvrais la porte où Gad se trouvait juste devant. 

Gad : Gabriel, est-ce tu vas bien ? 

Je lui donnais aussi tôt un coup de poing au visage, il en tombait à terre et posait sa main sur sa joue. 

Gabriel : Dégage de ma vie, j'étais bien mieux sans toi, je ne veux plus jamais te revoir ! 

Il se redressait pour me regarder mais détournait le regard. 

Gad : Gabriel je ne voulais pas.. 

Gabriel : Tu ne voulais haha la bonne blague, tu n'as pourtant rien fait pour le repousser n'est-ce pas ?!

Il me regardait à nouveau ne sachant pas quoi répondre, je m'en doutais. 

Gabriel : C'était son père qui avait pris possession de son corps, tes vraiment qu'une ordure et tu t'ais bien foutu de moi. 

Il finissait par se lever en passant sa main sur sa lèvre qui saignait, je n'avais pas été de main forte. 

Gad : Je t'en prie Gabriel.. Laisse moi une seconde chance, sa n'arrivera plus je t'en fais la promesse.. 

Gabriel : J'ai dis que je ne voulais plus jamais te revoir ! Retourne donc d'où tu venais, j'en ais fini avec toi. 

Je fermais la porte, Myu le regardait sans rien dire, Gad avait les larmes aux yeux sous mes paroles et il s'en voulait terriblement, je regardais du coin de l'oeil vers Derek, je suis également en colère contre lui malgré que je sais qu'il ne contrôlait pas ses mouvements, mais au fond, avec la scène qu'il m'a fait tout à l'heure dans le jardin, je sais qu'il n'était pas indifférent à mon frère. Je m'essayais dans le divan en passant ma main sur mon visage, je serrais mes cheveux ayant toujours cette migraine horrible. 

Myu : Tu veux une aspirine. 

Gabriel : Comme-ci sa allait marcher, j'ai un côté vampire, alors je suis censé guérir de mes blessures. 

J'utilisais mes ondes pour regarder si Gad s'en allait, il restait quelque temps dans la même place, mais finissait par partir, temps mieux... Il a tenté de me trompé en se faisant Derek et me le cacher en plus de ça, se n'est qu'une ordure, jamais je n'aurais confiance en lui désormais. 

Je retirais ma main de mon visage, mes yeux de vampire s'illuminaient et la marque de brûlure sur mon front se changeait en une petite marque rouge qui passait sur ma joue et descendait tout doucement jusqu'à ma gorge et ensuite vers mon torse et donc, juste au dessus d'où se trouvait mon coeur, j'en passais ma main sur celui-ci en respirant rapidement, qu'est-ce qu'il m'a fait ?

Myu : Tu vas nous dire ce que tu as pour finir ?!

Gabriel : J'ai provoqué Tsukune le Dieu des enfers pour qu'il nous débarrasse du père de Derek dont je ne mentionnerait plus jamais son nom.. 

Myu : Tes sérieux ?!

Gabriel : Oui.. J'ai prétendu que je savais où se trouvait la bâtard qu'il cherchait lors de sa dernière visite.. Mais en réalité j'ai mentis, et il m'a punis, mais je ne sais pas ce qu'il m'a fait exactement.. C'était douloureux et j'ai encore une drôle de sensation.. 


Je ressentais un besoin urgent de faire quelque chose, comme-ci c'était uen question de vie ou de mort, je me redressais à cette instant et montait dans la chambre sans dire un mot, je prenais mes vêtements et m'habillait et finissait par resdecendre, je me dirigeais jusqu'à la porte. 

Gabriel : Il faut que je face quelque chose.. c'est étrange mais je me sens obligé de le faire sans vraiment l'être.. Il faut que je le face. 

Myu : Tes devenu cinglé, il est trois heure du matin ! 

j'ouvrais malgré tout la porte pour sortir, elle tournait le regard vers Derek en haussant les épaules. 

Myu : Son truc à faire, c'est certainement retrouver son frère. 

Je marchais rapidement dans la rue tout en posant mes mains l'une contre l'autre, je créais le plus d'ondes possible et les envoyait tout les sens pour que sa atteigne tout la ville. En réalité, je suis voué à travailler pour Tsukune et faire tout ce qu'il désire, un peu comme Valas autre fois, je devais rechercher la fille qu'il cherchait tant. Sauf que l'a j'y étais forcé. 

Je continuais de marcher les yeux fermé, je savais parfaitement où je me rendais malgré les yeux fermé, je pourrais être aveugle, sa ne me ferait pas un handicape avec mes ondes. Je finissais par réouvrir les yeux l'ayant trouvé. 

J'utilisais aussi tôt ma rapidité et me retrouvait devant cette maison, je tendais la main et brisait la fenêtre mais en maniant mes ondes pour que cela ne face aucun bruit, j'entrais aussi tôt à l'intérieur en ne faisant aucun bruit et c'est là que je vis cette fille couchée dans son lit avec une peluche dans ses bras. 

Gabriel : C'est elle.

je tournais le regard voyant un gamin sortir de l'ombre, je fus propulser hors de la chambre, je me redressais afin de voir qui il s'agissait. 

Elijas : Qu'est-ce que fais dans la chambre de ma soeur répond ?!

Sa soeur, oui je me souviens de lui, c'est l'un des fils de Tsukune.. Il l'avait donc déjà trouvé bien avant moi, pourquoi il n'en a pas fait par à son père ? Il décide de la protéger de lui si j'ai bien compris. 

Gabriel : J'y étais forcé. 

Elijas : Tu travail pour mon père, je vois.. Tu lui appartiens. 

Je lui appartiens ? j'en passais ma main sur la marque qu'il m'était apparue.. Il levait la main vers main, faisant apparaître son épée, j'en reculais d'un pat, non, il va me tuer ?!

Elijas : Elle n'est plus en sécurité désormais, il sait déjà où elle se trouve. 

Il disparu avec sa soeur aussi tôt, je reculais jusqu'à sentir le mur derrière moi, j'ai vraiment cru que j'allais y passer.. Je suis crevé.. Je marchais jusqu'au lit où je m'y laissais tomber de fatigue. 


Gad marchait dans la rue, il faisait encore noir, il devait être trois heures du matin et il n'avait nul part où aller. Il avait dit à ses parents adoptif qu'il allait faire sa vie de son côté, il avait fait des études en médecine mais il trouvait les corps trop ennuyant et à finis par laisser tomber, il était comme moi, il lisait une page et arrivait à tout retenir, alors suivre des cours et pour nous ennuyant vu qu'on connaissait praitquemment tous. 

Il finissait par s'asseoir sur le banc d'un parc et s'allongeait dessus, il se recroquevillait sur lui même et se mettait à pleurer en pensant encore à mes paroles, il serrait ses cheveux. 

Gad : Pourquoi j'ai été aussi idiot.. 

Il serrait la mâchoire tentant de se calmer, il était beaucoup plus sensible que moi, il n'aurait sans doute pas su garder se lourd secret et aurait finis par me l'avouer.

Gad : J'ai tout gâché.. 



***


Les explication de Nomar ne lui sufissait pas du tout, il en serrait les poings ainsi que sa main démoniaque.

Tsukune : Une raison qui ne me regarde pas...

Il fermait les yeux et les rouvrait ceux-ci était ceux de son côté démon.

Tsukune : Oh que si cela me regarde, tu es mon fils ! Alors si tu dois prendre le corps du tiens pour baiser d'autre homme j'ai toute les raison de me poser des questions ! Tu me déçois à un point que tu ne peux imaginer ! Tu es étais après Raynor celui que je préférais, mais je commence à me rendre compte que j'ai eu bien tord !

Il tournait le regard vers Persephone, sous la colère il n'avait même pas fait attention qu'il c'était retrouvé jusque dans sa chambre et qu'il avait par ailleurs détruis son bouclier

Tsukune : Je menace qui je veux !


Il se mettait en face de sa femme sous ses paroles.

Tsukune : Ne me parle pas sur ce thon Persephone !

Ses yeux s'écarquillaient de colère sous ses paroles encore une fois.

Tsukune : Tu tentes désespéramment de me mettre à bout !

Il tournait par la suite le regard vers Nomar, il fronçait les sourcils puisque la seul réponse qu'il lui donnait était " je n'ai rien à dire à ça ".

Tsukune : Espède de..

Il le regardait ensuite s'en aller sous les ordres de sa mère. Il revenait d'ailleurs vers Persephone.

Tsukune : C'est tout ce que tu à as dire ?! Ton fils se tape des hommes, je ne tiens pas à ce que d'autre Dieu l'apprenne.

Il posait ses mains l'une contre l'autre, tout se réparait magiquement, il détournait le regard, sa forme humaine réapparaissait.

Tsukune : Je commence à me demander si cette famille aime me voir dans cette état ! Ils jouent tous avec mes nerfs un par un, encore heureux que Zankou reste avec la Dragonne, c'est une de moins à me mettre les nerfs !

Il baissait les yeux voyant la même chose que moi et fit un sourire en coin.

Tsukune enfin une excellente nouvelle.

Il levait les yeux vers sa femme

Tsukune : J'ai retrouvé la bâtarde.

Il retirait se sourire ayant vu aussi tôt la scène avec Elijas, son propre fils était entrain de le trahir !

Tsukune : Elijas.. Ose protéger cette enfant !

Il fit volte face et commençait à partir.


Tsukune : Cette enfant est incorrigible ! RAYNOR !

Une fois qu'il apparu il tournait le regard vers lui.

Tsukune : Elijas est avec la fille, retrouve le et tu me ramène la fille ensuite ! Et, tient à surveiller Nomar par la même occasion, qu'il n'utilise plus le dons de contrôler son fils Derek.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 20 Juin - 22:05

voyant la tête que faisait Mike à tenter de mâcher la nourriture, Akira pouvait s'empêcher de faire un léger sourire en coin qu'il tentait malgré tout de cacher tout en mangeant. Alors qu'il allait se prendre une nouvelle boucher Akira ainsi que sa soeur recevait le message des commencements des combats. Liméria posait ses mains l'une contre l'autre la peur au ventre, Mike avait bien vu à leurs tête que quelque chose n'allait pas.

Liméria: on nous à appeler pour commencer les combats.

Akira: alors on doit pas les faires attendre plus longtemps.

Akira se levait le premier utilisant l'une de ses dagues pour couper les liens de Mike.

Liméria: je pense que je devrais vraiment y aller Akira!

Akira: pour que tu sois blessé? pas question!

Elle restait à table alors que son frère sortait dehors attendant Mike devant la porte, Liméria le regardant avant qu'il rejoigne son frère.

Liméria: vous sous estimer Agron, il se rendra compte de la ruse...Akira demande à se que je combatte pas et soudainement il hésiterait pas à me combattre? cela marchera pas et vous le mettrai en colère.

Akira: bordel Mike tu bouge ton cul?

Il croisait les bras regardant Mike arriver toujours sous l’apparence de sa soeur, restant silencieux le long du chemin il le conduisait jusqu'à l'endroit du rendez vous. 

Akira: attend moi la, je vais prévenir de notre arriver.

Il laissait Mike la pendant qu'il s'occupait des préparatifs, pendant se temps Mike recevait un gros coup sur la tête venant de derrière.

Liméria: désolé Mike, mais je ne veux pas risquer qu'il t'arrive quelque chose pour moi.

Tirant Mike par le cheville, elle le cachait dans les toilettes. Revenant rapidement Akira était occuper de chercher après celui ci.

Akira: t'étais passer ou bon sang! j'ai cru que tu t'étais défiler.

Liméria: je devais pisser!

Akira: ta surtout profité du corps de ma soeur enfoiré! aller grouille on nous attend.

Heureusement Akira n'avait vue que du feu, ils se dirigeaient tous deux parmis les autre participant. Agron se trouvait partit eux accompagné de sa soeur, akira pouvait détourner le regard de lui.

Liméria: cesse dévisager Agron de cette manière!

Akira: comment je pourrais le regarder autrement et puis comment tu sais que c'est Agron? tu l'as jamais vu.

Liméria se pinçait la lèvre sur l'instant et se mit à ricaner comme le ferais Mike.

Liméria: c'est évidant! c'est le seul que ta envie de foutre sur la gueule! 

Akira: oué..ben arrête de faire le pitre et concentre toi à recevoir plein la tronche.

Les combats avaient déjà commencer, d'autres  membres de la famille s'affrontait jusqu'à que leurs tours arrivaient. Liméria prit une grande respiration et suivait Akira jusqu'à milieu de l'arène, sortant son épée de son fourreau Akira le lui lançait pensant toujours qu'il avait affaire à Mike.

Akira: évite que je m'ennuie de trop.

Sa soeur prit le menche de l'épée faisant des efforts pour la soulevé.

Akira: fait pas ta chochotte, elle est pas si lourde.

Liméria: tu parle! elle pèse deux tonnes!

Akira se contentait de ses dagues et se mit en position et fonça dans sa direction, Liméria réussit à parer le premier coup de dague avec l'épée, mais pas le coup de coude quelle reçu au visage.

Akira: t'es pas sérieux? riposte bon sang!

Elle tentait de porter des coups d'épée, mais étant trop lourde pour elle ses mouvements était lent et facile à être esquiver pour Akira. Il la regardait d'ailleurs surpris s'attendant à mieux venant de Mike, Akira avait déjà tenter d’entraîner sa soeur au maniement des armes et avait l'impression de revoir cette instant.

Akira: ok, tu émite bien ma soeur mais faudrait y mettre du tiens sinon ils vont pas apprécier sur les gradins, ta envie qu'on te lance des tomates sur la tronche?

Liméria: te moque pas de moi.

Il reconnaissait vraiment pas le caractère de Mike et commençait sérieusement à avoir des soupçons, Akira baissait les bras s'arrêtant d'ailleurs de se battre.

Akira: un jour j'ai profité de l'absence de ma soeur pour te faire un coup fourrer, elle n'a jamais été au courant quel mauvaise plaisanterie que j'ai fait?

Sa soeur ne savait quoi répondre.

Liméria: c'est pas le moment de discuté! aller attaque moi!

Akira: répond.

Liméria: je...attaque moi!

Akira: pourquoi t'es ici Liméria?

Les larmes coulaient le long de ses joue, elle lâchait l'épée et courait dans sa direction. Akira lâchait ses dagues qui s'enfonçait dans le sable. N'étant rien avec les armes, elle affrontait son frère à main nues mais les parait simplement avec la paume de ses mains.

Akira: je me batterais pas contre toi.

Liméria: ta pas le choix!

Akira: j'abandonne!

Elle s'arrêta écarquillant les yeux, Akira tournait les talons s'en allant. venant de Akira le membres de sa famille s'attendait à un combat épique et huait de colère.


****

j'ai du mal à comprendre moi même se qu'il se passe, mais si j'ai bien compris mon père à encore fait des siennes et à même oser poser les mains sur Gabriel. Je supportais déjà pas qu'il joue avec moi, mais si en plus il en vient jusque la. J'ai peut être forcer à faire de chose à Gad sans qu'il le désire, va savoir se que mon père est capable de faire. 
J'étais entrain de lui faire un pipe quand Myu nous à surpris? non c’était pas moi mais mon père..je voyais la colère dans le regard de Gabriel.

Derek: Gabriel ou tu va? 

Il utilisait sa rapidité, je le suivais voulant pas qu'il face quelque chose qu'il regretterait.

Derek: arrête Gabriel!

Il en collait malgré tout une à Gad, j'écoutais malgré tout leurs conversation. Son frère était vraiment mal sa me faisait mal au coeur de le voir comme ça, pourtant je fus étonner qu'il avoue d'une certaine façon qu'il n'avait rien fait pour me repousser. Au fond cela l'aurait plus de m'avoir? je restais silencieux ne sachant pas quoi faire ou dire. Je voulais pas que cela en arrive la, il avait la chance de rencontré son frère et à cause de mon père tout cela est partit en morceau. Gabriel lui fermait la porte au nez, je le suivais du regard jusqu'à qu'il s'installe sur le divan.

Derek: Tu as peut être été un peu dur, je me suis déjà retrouver dans la même colère que toi quand j'ai appris que mon frère tentait de se faire Lexi..mais Gad est ta famille Gabriel peut être la seul que tu aura.

Il est fâcher sur moi cela se vois à la façon qu'il me regarde, j'avoue que j'ai été trop loin dans le jardin. Quand j'ai bue je peux avoir des idées complètement idiote, j'avais pas l'intention de faire quoi que se soit avec Gad mais aimait le voir aussi mal à l'aise.
Je voulais lui dire tout cela, mais le voyant mal subitement je m'approchais de lui.

derek: est ce mon père qui ta causer cette brûlure?

Je m'attendais pas du tout à ses explications, provoquer le dieu des enfers? mais il est complètement fou!

derek: mais t'es idiot ou quoi? si tu voulais mourir fallait me le dire plutôt et je t'aurais tuer moi même!

Bon sang qu'est ce qui lui ai passer pas la tête? si c'est vraiment se dieu qui lui a foutu cette marque c'est pour une raison, comme ci j'avais pas déjà assez de problème avec Ryou.

Derek: j'en ai vraiment assez! depuis que je t'as croiser Gabriel j'ai jamais eu autant de problème! je peux savoir ou tu va?

Il se levait brusquement pour monter à l'étage et redescendit quelque instant après habiller.

Derek: tu te casse? reste ici Gabriel!

ressentir le besoin de faire quelque chose? mais de quoi il parle bon sang! je peux pas le laisser partir comme ça.

derek: je vais le suivre! surveille Damon qu'il ne fasse pas de bêtise non plus celui la.

Je sortais à mon tour courant tentant de retrouver Gabriel, je m'inquiète énormément..si il lui arrive quelque chose. Gabriel c'était rendu jusqu'à une maison ou dormait tranquillement une jeune fille du nom de Delizia, sans se douter de quoi que se soit elle continuait de dormir paisiblement. Pourtant entendant des voix celle ci commençait à se réveiller, frottant ses yeux elle regardait en premier vers Gabriel.

Delizia: qui êtes vous?

Elle regardait ensuite vers Elijas qu'elle ne connait pas non plus, serrant son ours en plus contre elle Delizia commençait à paniquer.

Delizia: qu'est ce que vous faites dans ma chambre?

Elijas les téléportait tous deux vers une autres lieu, moi j'arrivais par la fenêtre clignant des yeux voyant Gabriel allonger sur le lit.

Derek: c'est ça ton truc affaire? squatter le lit d'un autre pour ronflé! on dirait la chambre d'une fille en plus! éh Gabriel!

Je m'approchais de lui le regardant, il est tellement crevé que mes cris ne le réveille même pas. Je le pris dans mes bras pour pas le laisser ici et rentrait jusqu'à chez Myu ou je le posait sur le lit et me couchait à ses côtés.

Delizia apparu dans un autre lieu qu'elle ne connaissait pas toujours avec Elijas. Elle reculait jusqu'à percuté le mur derrière elle, il était jeune mais avait une arme dans la main et craignait déjà pour sa vie.

Delizia: je n'ai jamais rien fait à personne alors laisse moi tranquille s'il te plait.

****

Malgré les crises de colère de Tsukune, Persephone arrivait à se faire entendre d'ailleurs après lui avoir ordonner de réparer les murs, celui ci s’exécuta sur le champs.

Persephone: arrête de jouer les dieu vieux jeux Tsukune, je m'attendais pas cela non plus de Nomar, mais qu'est ce que tu veux y faire? tu n'as pas assez de ...GRIFFES sur ta main pour compter le nombre de dieux qui se tape des culs de mec pour prendre leurs pied.

Elle soupirait sachant que c'était difficile de discuté avec son mari quand il es trouve dans cette état.

Persephone: franchement je me passerais de te voir dans cette état, mais par moment tu fait tout pour l'être tsukune, je suis même certaine que tu te ferais bien chier si t'es fils serait pas la pour te mettre des batons dans le roues.

Elle plissa les yeux voyant son petit sourire.

Persephone: je peux savoir se qui te fait sourire comme ça?

Une bonne nouvelle? de quoi il pouvait bien parler? l'inquiétude envahissait rapidement Persephone, elle s'approchait de Tsukune à cette instant.

persephone: laisse la tranquille! elle ignore tous de nous!

Elle était tous aussi étonner que son plus jeune fils Elijas protège sa soeur, après l'appelle de son père Raynor arriva par téléportation.

Raynor: qu'est ce qui se passe? vous vous disputer encore tous les deux?

Il fronçait les sourcils écoutant son père, Elijas faisait encore des siennes et allait beaucoup trop loin cette fois.

Raynor: je te la ramènerais, mais pourquoi surveiller Nomar? cela me surprend assez je dois l'avouer.

persephone: je t'interdis de t'approcher d'elle Raynor!

Raynor: je suis navré mère, mais c'est à père que j'obéis.

Il se dématérialisa, Perséphone débordait de rage n'en pouvant plus qu'on s'en prenne comme cela à sa fille. Il a déjà était très dur pour elle de l'abandonner et même lui privé de ses pouvoirs pour qu'elle mène une vie normal caché de Tsukune.

Persephone: je te préviens Tsukune si il lui arrive quoi que se soit, Abnar te le fera payer cher!

Sans le vouloir elle prononça le nom du père de delizia, Perséphone en posa ses main sur sa bouche se rendant compte de sa bêtise.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 21 Juin - 6:09

Agron était toujours bien installé dans son siège, il se rapprochait voyant Akira apparaître sur la scène il en avait un sourire aux lèvres voyant Liméria qui était également là et celui-ci envoyait directement son arme en direction de sa soeur. 

Célia : Je n'aurais jamais cru qu'il finirait par s'en prendre à sa soeur, lui qui en est tellement accroc et protecteur. 

Agron : En effet. 

Il posait ses doigt sur son oeil afin de manié celui de son oeil gauche, il regardait attentivement vers Liméria mais ne voyait rien d'anormal, il retirait donc sa main de son oeil. 

Célia : As-tu vu quelque chose. 

Agron : non. 

Il regardait le combat trouvant ce combat très ennuyant, surtout Liméria qui comme l'avait dit Akira n'était pas du tout doué en effet. 

Akira finissait par comprendre qu'il avait en face d'elle sa soeur et non Mike, d'ailleurs celui-ci commençait à se réveiller petit à petit, il en passait sa main sur son visage et soupirait déjà de se rendre compte que Liméria venait de l'assommer afin de changer les plans qu'ils avaient prévu. 

Mike : Elle m'a assomé, j'en reviens pas. 


Il en passait sa main derrière sa tête, il avait une légère bosse. 

Mike : Et elle n'y a pas été de main forte, bon autant annulé le sort maintenant. 

Il fermait les yeux et faisait disparaître le sort qu'avait jeté son bijuu pour redevenir lui même, il se levait en passant sa main sur son entre jambe. 

Mike : Ah sa fait du bien d'être sois même. 

Il caressait tout son corps et ainsi son torse dépourvu de poitrine comme l'était Liméria, il finissait par regardait où elle l'avait déposé, il en sortait hors de cette habitation. 

Mike : Bon ils sont passé où maintenant. 

"Bijuu : Tu es un idiot de t'avoir fait prendre aussi facilement. "


"Mike : Se n'est pas le moment d'en mettre un couche ! Si tu sais où ils sont, se serait bien de ta part de me dire où sait. "


" Bijuu : J'ai l'impression que tu abuses de moi, débrouille toi par toi même. "

Il coupait le contact avec lui, Mike plissait les yeux. 

Mike : Super merci pour ton aide ! 

Il grimaçait et marchait dans une direction. 


Pendant ce temps, le combat se tournait plutôt mal, vu que Akira avait compris qu'il s'agissait de sa soeur, celui-ci ne désirait plus se combattre en eux et décidait même d'abandonner, ce qui faisait sourire Agron. 

Célia : je m'en doutais qu'il agirait de cette façon, est-ce que tu désirais ? 

Il ne répondait pas, tout les spectateurs criaient de plus belle n'appréciant que cela finisse comme ça, surtout de la part de Akira qui était un des meilleurs combattant. Agron se levait donc et sautait pour attérir juste en face de Akira, il tendait la main faisant apparaître une épée de feu. 

Agron : Ramasse ton arme. 

Il tournait le regard vers Liméria. 

Agron : Etant donné que tu ne désires pas combattre pas ta soeur, se sera contre moi que tu te batteras.

Une fois qu'il ramassait son arme, celui-ci disparaissait de son champ de vision et se retrouvait à côté de lui, en réalité, il utilisait une rapidité qui était non visible à l'oeil nu, il tapait son épée dans sa direction, sous l'effet de la vitesse ses cheveux se soulevaient et on pouvait y voir parfaitement son oeil qui s'y cachait. 

Célia tendait la main téléportant Liméria hors de la scène du combat et la fit apparaître jusqu'à elle. 

Célia : il serait dommage que vous vous faîtes touché, lorsque mon frère se bat, il y va à fond. 


Elle en tournait le regard vers elle. 

Célia : Je suis bien désolé qu'ils vous aient forcé à vous battre. 

Mike trouvait enfin le lieu, il marchait afin de se trouver à l'intérieur, il poussait tout les spectateurs qui ne semblaient pas vouloir se bouger pour lui donner une place, justement, ils le regardaient tous d'un mauvais regard vu qu'il ne faisait pas partie de la famille. 

Il s'en fichait de ce qu'ils pouvaient penser, il plissait les yeux voyant au loin Akira se battre avec un autre homme, il cherchait donc après sa soeur et la vit tout en haut accompagné d'une femme.



***

J'étais vraiment épuisé au point de m'endormir sur le lit de quelqu'un que je ne connais même pas, surtout que c'est une chambre de gamine et qui est remplis de rose et de peluche ! 

Enfin soit, je savais que Derek m'avait suivis, mais il était arrivé quelque peu trop tard, et n'avait pas vu que c'était cette fille qu'on m'avait envoyé rechercher, il pense sérieusement que je suis venu jusqu'ici pour squatter son lit ? 

Il finissait par me reconduire jusque chez Myu, je ne me réveillais même pas d'un poil durant tout le trajet.. 

je finissais par me réveiller, toute la fatigue de la veille était partie, et sa faisait un bien fou, je me sentais d'ailleurs en pleine forme ! j'ai l'impression que j'ai de l'énergie à revendre, je me demande si c'est ce que Tsukune m'a fait ? Il prétend que c'est une punition, bon, hier j'étais au plus mal, et j'ai du marcher en pleine nuit retrouver cette fille, mais aujourd'hui, j'ai l'impression de renaître haha.. 

J'ouvrais les yeux regardant vers Derek avec un léger sourire, quand je le regarde comme ça, on dirait qu'il est tout innocent, il me fait craquer. Je finisais par me redresser lentement afin de ne par le réveiller et je regardais dehors, il pleut, sur le coup, je pensais à Gad, en me demandant où il avait passé la nuit.. Pourquoi je me pose cette question ? Il a tenté de se faire Derek et me le cacher par la suite, jamais je ne lui pardonnerais. 

Je tournais à nouveau le regard vers Derek, je craque.. C'était plus fort que moi, rien qu' à le regarder dans cette position, sa me donne des envie ! Je finissais donc par me mettre juste au dessus de lui, à quatre patte, mon visage juste au dessus du sien. J'approchais celui-ci du sien, et glissais même mes lèvres jusqu'à son cou, où j'ouvrais ma bouche pour y enfoncer mes crocs, je passais par ailleurs ma langue pour lécher son sang contre mon palais et collait bien mon corps contre le sien pour lui faire sentir mon érection. 

Je finissais retirer mes crocs de lui et redressait mon visage pour le regarder, regardez moi cette tête de boudeur, le petit Derek innocent vient de s'envoler. 


Gabriel : Bonjour. 

Je souriais et me penchait pour l'embrasser collant toujours mon corps contre le sien, je glissais ma main sur son entre jambe pour sentir son membre. Mais entendant des bruits de pat vers notre chambre, je finissais par me redresser et passait ma main sur mes lèvres pour retirer le sang de Derek. 

Gabriel : Tu as de la visite. 

Je me retirais donc de lui, c'est à ce moment précis, que je me rendais compte que j'étais toujours habillé, il n'a pas réussi à me déshabiller, sauf mes chaussures et mes chaussettes. J'en souris, mais regardait malgré tout vers la porte puisqu'on toquait, il ouvrait lentement la porte de peur de nous voir en pleine action sans doute. 

Gabriel : Tu peux entrer.. 

Il entrait donc, c'était Lucas, il était passé où celui-là d'ailleurs, hum, il boudait sans doute pour les mauvaises remarque de DErek vis-à-vis de Lexi et est revenu pour s'expliquer avec lui. Je n'ai vraiment pas envie d'entendre ça dès le matin, je me levais donc et passait à côté de lui. 

Gabriel : je descend, je vous laisse parler. 

Lucas s'approchait de son frère et s'asseyait sur le bord du lit. 

Lucas : Lexi est partie, mais je suppose que cela ne te fais aucun effet. 

Il détournait le regard soupirant. 

Lucas : Pourquoi ne m'as-tu jamais dit que tu avais coupé tout tes sentiments envers elle ? Je sais à quel point tu étais au plus mal à cette époque et c'est justement pour ça que tu es sans doute la meilleur personne à comprendre ce que Lexi peut éprouvé en ce moment même et toi.. Sur un coup de tête tu lui a brisé le coeur plus qu'il ne l'était. 

Il le regardait de nouveau. 

Lucas : J'ai autant de peine que toi pour Ryou, mais sa n'explique pas les raisons de tes actes, j'espère que tu regrettes tes paroles, parce qu'à ta place, j'aurais honte. 

Il finissait par se lever. 

Lucas : Je ne désire malgré pas me disputer ou me mettre en guerre avec toi, car tu es mon frère, et je tiens à toi, je ne désire pas te perdre mais j'avais besoin de te parler de ça. 

moi j'étais descendu en bas, je regardais Myu qui portait un petit t-shirt trop court ce qui au final ne lui recouvrait qu'un peu ses fesses, elle portait des grosses pantoufle rose, j'en redressais un sourcils voyant ses pantoufles qui sont souvent les gamines qui portent ce genre d'horreur. Je tournais le regard vers Damon qui était assis juste en face d'elle. 

Gabriel : Vous allez bien ? 

Myu : Oui, et toi, ta petite crise d'hier soir est terminée ? 

Je tournais le regard vers elle tout en me servant un café. 

Gabriel : Je n'ai pas envie d'en parler. 

Une fois que mon café est terminé, je m'asseyais au bord de la table en face de eux deux. 

Gabriel : Tu n'es pas censé travailler myu ? 

Myu : Je te signal que je ne travail qu'au soir et donc j'ai toute la journée devant moi. 

Elle regardait avec Damon en lui souriant. 

Gabriel : C'est quoi cette manière de regarder mon fils ? 

Myu : je n'ai pas le droi de le regarder ? 

Gabriel : Tu le regarder comme ci tu allais le dévorer tout cru, alors non pas de cette façon. 

Elle se mettait au fond de son siège et croisait une jambe. 

Myu : Se n'est plus un enfant je te signal. 

Gabriel : ET je te signal qu'il est ton cousin. 

Myu : Je suis sur qu'il se fiche que je sois sa cousine ou non, pas vrai Damon ? 

Elle retirait son pied de sa pantoufle et tendait sa jambe sous la table afin de le mettre jusqu'à l'entre jambe de Damon et caresser son membre de haut en bas, vu où je me trouvais, je ne pouvais pas le voir. 

Gabriel : Oué bon, je vais donner un café à Derek, je vais le sauver de la grande discussion entre son frère et lui. 

Je me levais et faisait un café, je montais avec jusqu'à la chambre de Derek, juste à ce moment là Lucas sortis en me regardant, je faisais de même et finissais par m'asseoir sur le lit tendant le café à Derek. 

Gabriel : Je ne sais pas si tu le préfère avec du lait, du sucre donc voilà. 

je lui souriais de plus belle. 

Gabriel : Tu sais que je te trouve très sexy le matin, j'avais envie de te dévorer tout cru. 


Pendant ce temps, Myu avait profité que j'étais partout pour se lever et faire le tour de la table pour se diriger vers Damon, il s'asseyait à califourchon sur ses jambes et frottait son derrière contre son membre, il en avait une bosse d'ailleurs sous les caresses qu'elle lui avait fait. 

Myu : Je te trouve très craquant et lui en tout cas ne semble pas être contraint d'avoir une cousine en face de lui. 

Elle glissait sa main sur son entre jambe à ce moment là. 

Lucas : Oh pitié Myu, tu ne vas pas recommencer ! 

Elle penchait sa tête sur le côté pour le regarder. 

Lucas : Evite de remuer ton derrière sur tout mes neveux ! 

Myu : Tu veux qu'on continue ça dans ma chambre ? On sera plus tranquille et on évitera de nous déranger ainsi. 

Lucas : Est-ce que tu as entendu ce que j'ai dis, rah tes pas croyable quand tu t'y met MYu. 

Elle faisait un sourire provocatrice. 


***


Tsukune regardait bien vers Raynor celui-ci acceptait tout les ordres qu'il recevait de lui, il croisait les bras lorsqu'il posait cette question à propos de Nomar. 

Tsukune : Franchement Raynor, tu préférais ignorer ce que je viens d'apprendre au sujet de ton frère ! Il aime se taper des mec en prenant le corps de son fils, il prétend qu'il le fait pour une bonne raison, et je désire savoir ce que c'est ! 

Il tournait aussi tôt le regard vers Persephone qui demandait à Raynor de ne pas obéir à ses ordres, mais il en souriait puisqu'il disait que c'est à lui qu'il obéissait et non à elle, il en était bien fière de son fils. 

Il le regardait s'éclipser et se tournait par la suite vers Persephone, il avait retrouvé son petite sourire en coin.  Lorsqu'elle se mettait en colère et qu'elle désirait protéger sa fille, celle-ci fit une énorme erreur en parlant de Abnar, Tsukune retirait son sourire. 

Tsukune : Alors.. C'est Abnar. 

Il lui donnait aussi tôt une gifle qui l'a fit valser à terre. 

Tsukune : Il ose pénétrer dans mon repaire pour baiser ma femme ! 

Il levait les yeux vers le haut. 

Tsukune : Il va le payer très chère ! 

Il disparu et réapparu dans le village des humains, il planait bien haut au dessus de celui-ci posant allongeant ses bras et tendait ses doigts. de la lave en jaïssaient commençant à former deux énorme dragons des enfers de la même apparence que ses chiens des enfers. (comme ceux dans Wow)


Tsukune : Alors Abnar, vient donc me faire face si tu l'oses, parce que si tu ne viens pas, je détruirais tout cette ville !

Il coupait ses liens avec ses Dragons qui sur le moment prenait vie, ils poussaient tout les deux un cris de rage et planait au dessus de la ville, tout les habitant se mettaient à courir de peur. 

Abnar fut forcé d'apparaître avant que Tsukune ne face un carnage, il se mettait en face de lui plant tout comme lui. 

Abnar : je te conseil d'arrêter tout de suite Tsukune, ils n'y sont pour rien. 

Les Dragons fit volte face et s'attaquait à Abnar, il tournait le regard vers les deux Dragons qui fonçaient tout droit sur lui. 


Tsukune : Tu oses me faire des reproche, mais il fallait de douter comment je réagirais lorsque j'apprendrais que tu te tapes ma femme ! Et que de plus, tu l'as fou enceinte !

Abnar : Alors c'est de ça qu'il s'agit, néanmoins, je te conseil de garder tes distances et de ne rien tenté contre ma fille. 


Abnar se téléportait, les dragons se percuttaient l'un contre l'autre et ce qui fit une explosion de lave sur une long périmètre. Tsukune ne recevait aucun dégat mais contrôler cette lave qui formait plus qu'une sphère, il tournait le regard vers Abnar. 


Tsukune : Je vais éliminer ta fille, mais je vais également t'éliminer.


Abnar en fronçait les sourcils. 


Abnar : Si tu désires te battre dans ce cas.. 


Tout le lieux autour d'eux changeait, il se trouvait dans un désert le plus complet. 


Abnar : Se sera dans un terrain ou personne ne sera touché pas ta folie. 

Tsukune : Ma folié ?! Je vais te montrer jusqu'où va ma "folie" Abnar ! 


Il tendait les mains en avant, où se trouvait sa sphère de lave, commençait à se former deux mains de la même forme de la main démoniaque de Tsukune et se dirigeait tout droit dans sa direction. Abnar quand tendait ses mains vers le sol et les montait rapidement vers le haut, une croute terrestre très espèce se mettait en travers l'attaque de Tsukune et lui. 

Abnar : Tu ne prends pas soin du cadeau que t'as fait mon père, Persephone à besoin d'attention comme toute les Déesse. 

Tsukune : Et c'est pour ça que tu viens jusque chez moi pour foutre ta queue en elle ?!

Abnar : je comprend pourquoi mon père n'a rien su en tirer de toi, tu te met dans tout des états pour au final pas grand chose. 


Pendant ce temps, Elijas avait changé d'endroit pour protéger Délizia, mais celle-ci était morte de peur puisqu'elle ne le connaissait pas et ne se trouvait plus chez elle. Il s'approchait tout doucement d'elle en montrant ses mains. 

Elijas : Je ne te veux aucun mal ok ? Au contraire, je tiens à te sauver, mon père désire ta mort, alors tu vois, je suis le gentil en quelque sorte dans l'histoire ! Je t'ai retrouvé, et je vais te protéger de son mauvais caractère. 

Il passait sa main derrière sa tête ricanant. 

Elijas : Il va finir par se calmer et passer à autre chose, mais pour le moment, il n'a qu'une idée en tête de tuer.. 

C'est sur que ce genre de parole ne pouvait pas la rassurer. 

Elijas : Oh mais ta pas à avoir peur, je t'ai dis que j'allais te protéger et je le ferais. Suis moi ! 

Il attrapait celle-ci par sa main, en réalité il l'avait emmené jusqu'à son frère, il se dirigeait jusqu'à lui, Khaleesi était s'occupait de ses Dragons, Zankou lui était entrain de boire un verre seul près d'une table, il le regardait avec un sourire. 

Elijas : Elle s'occupe encore de ses bébés mais pas de celui que tu as entre les jambes c'est ça ?! Haha pauvre de toi. 

Il se mettait en face de lui et poussait sa soeur pour qu'elle se montre. 

Elijas : J'ai trouvé notre soeur, tu vois, j'ai pas eu besoin de toi

Il croisait ensuite les bras penchant légèrement la tête. 

Elijas : Par contre.. Père à utilisé un type, et il a réussi à la retrouver.. donc je me suis vite téléporter avec elle, mais je crois bien que c'était trop tard.. Alors il va sans doute envoyer Raynor pour faire le sale boulot. 

Il fit une grimace. 

Elijas : j'ai pas envie qu'il lui arrive quoi que se soit, bah c'est vrai ! J'ai que des grand frère et pour une fois que j'ai une petite soeur autant la garder ! 



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 21 Juin - 22:31

Akira quittait l'arène, mais stoppa sa marche levant les yeux vers Agron qui lui faisait face. Liméria se doutait que c'est se que cherchait réellement Agron pouvoir affronter son frère dans l'arène, mais alors pourquoi les avoir fait s'affronter entre frère et soeur au lieu de directement le choisir comme adversaire. Il est difficile d'entrer dans la tête du chef de famille ravis de se mesurer à Agron, Akira se tourna pour ramasser son épée près de sa soeur.

Akira: tu devrais pas rester la.

Il tourna les talon se mettant en position.

Akira: Tu savais depuis le début que j'aurais jamais accepté de m'en prendre à ma soeur! alors pourquoi un tel cinéma? viens donc au fait Agron.

En même pas une seconde son adversaire n'était plus dans son champs de vision, mais les réflexes d'Akira son bon et se tourna dans la bonne direction. Cela ne dirait à peine quelque fraction de seconde, mais il eu le temps d'apercevoir cette oeil caché sous sa mèche.

Akira: Tu es peut être rapide, mais il en faudra bien plus pour m'impressionner.

L'épée de Agron était recouvert de flamme se qui pourrait l'avantager, mais Akira n'est pas seulement douer au maniement des armes. Afin de repousser l'arme de son adversaire, il recouvra lui aussi sa lame d'un élément celle de la foudre et pu propulser grâce à celle ci Agron loin de lui.

Akira: on va donner à cette famille une bonne raison de c'être déplacer.

Il fermait les yeux quelque instant et lorsqu'il les r'ouvrit deux pupilles en forme de goutte d'eau se rajouta à la sienne. Liméria ayant été téléporter dans les gradin par la soeur d'Agron s'approcha pour regarder le combat.

Liméria: je crois comprendre pourquoi il l'a fait, Agron savait que cela mettrait en colère mon frère...il voulait un combat que personne d'autre de cette famille aurait pu lui donner. *il utilise son charigan, grace à ses pupilles il va pouvoir plus facilement suivre les mouvements rapide d'Agron*

Elle tournait le regard vers le publique et aperçu Mike, malgré qu'il l'avait déjà repéré elle se baissa pour se cacher.

Liméria: zut il sait déjà réveiller...j'aurais du m'en douter, il se remet vite de ses blessures.

Elle se leva un peut regardant à nouveau dans sa direction laissant passer que ses yeux, elle soupira voyatn qu'il regardait de temps à autre dans sa direction.

Liméria: bon aller je vais le rejoindre et m'excuser, désolé Célia mais faut que j'aille retrouver mon petit copain.

L'oreille de Akira bourdonnait à cette instant, il se tournait vers Liméria montrant le poing.

Akira: commença petit copain!

Liméria: il a réussit à m'entendre d'ici?

Il cherchait après Mike et le trouva dans le publique, la famille se tournait vers lui se posant des question.

Akira: Mike! tu sort avec ma soeur! espèce d'enfoirer attend quand j'en ai fini avec le vieux! ma soeur ne sortira pas avec un boulet!

Il tournait le regard vers Agron qui tentait de profiter de son inattention pour l'attaquer, mais grace au sharingan il voyait tout d'un angle nouveau. Il sauta au dessus de Agron tout en dirigeant son épée dans sa direction, mais le chef de famille est également adroit et para son attaque.

Akira: tss! tu m'attaque pendant que je menace se boulet..bien mettons à terme à tout ceci j'ai des comptes à réglé.

Akira tentait son arme dans sa direction, l'électricité que le recouvrait s'allongeait se dirigeant droit vers Agron. Sa soeur rejoigna Mike tapant ses doigts l'une contre l'autre baissant les yeux.

Liméria: désolé de t'avoir assommer, mais je voulais pas prendre le risque qu'il t'arrive quelque chose.

Elle se tourna vers les membres de sa famille qui n'appréciait pas la présence de Mike.

Liméria: reculer et laisser nous une place ou vous aurez affaire à moi!

" ha! tu n'es même pas capable de soulever une épée pourquoi j'aurais peur de toi?"

Une vilaine veine apparu sur son front, la seconde d'après le type volait dans les air et disparu.

Liméria: je suis peut être nul avec les armes, mais j'ai un bon crocher du droit! d'autre volontaire?

Directement ils leurs laissait de la place, Liméria sourit s'asseyant tranquillement et regardait le combat.

Liméria: j'espère que se combat se termina vite, j'ai aucune confiance en notre chef de famille..il a des méthodes que j'apprécie pas beaucoup.

****

Gabriel se réveillait avant moi, je suis rester une bonne partie de la nuit à le surveiller de crainte qu'il recommence une scène comme hier. Je me suis endormis il a peut être deux heures à peine, j'aurais un réveille assez brutal d'une certaine manière. Sentant une douleur à mon cou j'ouvris les yeux grimaçant.

Derek: Gabriel.

Il est bête ou quoi? j'ai faillit utiliser mes vecteurs pour me défendre, euhh c'est quoi se truc tout dur la? il a la trique du matin? je le regardais lorsqu'il se redressait, il me sourit mais moi je fronçais les sourcils.

Derek: bonjour? tu profite de mon sommeil pour me pompé le sang et tout se que tu as à me dire c'est bon...

Il m'embrassait avant même que je fini ma phrase, au moins il est plus en colère contre moi. Je passais mes mains autour de lui le serrant contre moi, il tripote mon engin. Monsieur à des envies dès le matin? mais il s'arrêtait brusquement.

Derek: bah quoi?

De la visite à cette heure ci? bon ok..il est dix heures, j'ai pas l'habitude de me lever aussi tard. Je me redressais attrapant ma chemise pour l'enfiler, j'arrêtais tout mouvement voyant Lucas entrer. Oh bon sang, j'aurais droit à une savon de sa part à propos de Lexi. Je le comprend j'ai été beaucoup trop loin dans mes paroles hier. 

Derek: Lucas, je vais pas te demander ou tu étais passer. 

Je restais sur le lit attendant qu'il commence, je tournais le regard vers la fenêtre l'écoutant.

Derek: j'ai été trop loins dans mes paroles, tu sais bien quand je suis lorsque je me met à l'alcool...j'ai envie de m'en coller des baffes repensant à se que j'ai dit. Non cela ne me laisse pas de glace, j'ai mentis sur beaucoup de chose hier.

Je passais ma mains dans mes cheveux cherchant par ou commencer.

Derek: oui c'est vrai j'ai été voir un sorcier pour me faire oublier la peine que je ressentais pour son absence, mais pour les sentiments que je ressentais pour elle..c'était faux. A moins que faire de moi un monstre sans sentiment on peut pas retirer se genre de sentiment.

Bon sang j'espère que Gabriel n'est pas entrain d'écouter.

Derek: si je regrette mes paroles, oh que oui je les regrettes..mais Lexi mérite une personne qui en vaux vraiment la peine et cette personne c'est surement pas moi. j'ai été très dur c'est vrai, mais au moins elle s'éloignera de moi se qui est préférable.

Je levais les yeux vers mon frère qui c'était mis debout.

derek: elle est idiote de ne pas être tomber amoureuse de toi, tu aurais su prendre soin d'elle. Maintenant aussi étonnant que cela puisse être, je tiens beaucoup à Gabriel et je compte pas faire les même erreurs qu'avec Lexi.

J'ai dit se que j'avais à dire, maintenant qu'il fasse se qu'il veux de mes paroles. Damon était déjà débout mais toujours en caleçon ayant difficile de se donner le courage de s'habiller même ses cheveux était en pétard.

Damon: ah tiens papa, tu n'as plus mis quelqu'un à la porte depuis?

Il parlait évidemment de Gad, souriant il tournait le regard vers Myu ou plutôt vers sa poitrine repensant à certaines cette de ses films pornographique.

Damon: oh pitié papa, c'est une cousine très éloigné alors qu'est ce qu'on s'en fou! c'est la cousine de Lucas et je te rapelle que Derek est que son demi frère donc pour résumé c'est la demi-cousine de Derek et donc ma demi-demi-cousine! 

Il ricanait regardant vers Gabriel, mais son sourire s'effaça sentant le pied de Myu entre ses jambes. C'était difficile de rien faire paraître, mais tentait malgré tout de retenir ses expression en attrapant un croissant le mangeait. L'effet de ses simples frottement était immédiat, surtout avec son simple caleçon la bosse était encore plus voyante.

Damon: hum..qu'il est bon se croissant.

Gabriel s'en allait pour me rejoindre, Damon levait les yeux vers Myu qui marchait dans sa direction et s'asseoir sur ses jambes.

damon: aahh t'es ma cousine préféré tu sais?

C'est maintenant Lucas qui les dérangeait, damon croisait les bras le fusillant du regard.

Damon: je vais finir par croire que vous êtes des jaloux! tous ses neveux? pourquoi t'as également essayer de te faire Ryou? 

Dans la chambre je m'apprêtais à descendre pour prendre un café, mais c'est Gabriel qui monta avec se qui me faisait plaisir.

Derek: tant d'intention, j'aime qu'on m'apporte mon café au lit.

Je prenais ma tache ayant bien retrouver ma bonne humeur et bu un gorger.

Derek: je susi sexy 24h sur 24 Gabriel et me manger tout cru je te rapelle c'est se que tu as fait en me mordant.

Je buvais encore une nouvelle fois et posait ma tasse sur la table de nuit et embrassa sa nuque.

Derek: tu ne m'a pas seulement apporter mon café au lit, mais en plus mon petit déjeuné..hum tant d'intention.

c'était à mon tour de le mordre et oui chacun son tour mon petit Gabriel, je retirais mes crocs les lèvres encore en sang pour les diriger vers les siennes. Pensant subitement à Ryou je m'arrêtais baissant la tête.

derek: désolé, j'ai dur à penser à faire se genre de chose alors que j'ignore se que subit mon fils en se moment..je sais pas comment m'y prendre pour le retrouvé. 


****

C'est vrai Gad à passer la nuit dehors, mais pourtant malgré la pluie il ne recevait aucune goutte. Quelqu'un avait placé des vieux étuis au dessus de lui pour qu'il ne subisse pas la pluie, un gros chat noir se trouvait dans les bras de Gad qui serra comme une grosse peluche. Voyant qu'il ouvrait les yeux le chat se retira de son étreinte et s'asseyait sur le banc regardant vers Gad.

Izaya: c'est pas le meilleurs endroit pour dormir tu sais.

Dad semblait chercher d'ou prenait la voix, le chat levait la patte pour faire signe.

Izaya: youhou je suis la.

Il sautait sur ses genoux levant la tête pour le regarder.

Izaya: J'étais sur cet arbre quand je t'ai vue arriver, tu semblais aller au plus mal alors cela à attirer ma curiosité. Avant même que j'ai eu le temps de te demander se qu'il se passait que tu t'étais endormit, je savais que le temps aller se perturbé alors j'ai placer ses vieux etuis pour te protégé de la pluie..

Restant assis le chat croisait ses deux pattes avant.

Izaya: oh tu me remercia en m'offrant un bon verre de lait et des petit gâteau! ah en faite je m'appelle Izaya, j'ai 24 ans et célibataire.

Il passa sa patte derrière son oreille se demandant pourquoi cette tête;

Izaya: j'ai une moustache de travers que tu me regarde comme ça? aaaahh oui pardon, j'ai oublier que je suis encore un minet.

Il reprit la forme d'un homme cheveux noir, yeux vers mais toujours les attributs d'un chat par ses oreilles et la longue queue.

Izaya: oué je suis un neko hum...cela ne te dérange pas? tu peux caresser mes oreilles si tu veux j'adore ça.

Il ricanait se rendant compte qu'il était toujours sur ses jambes.

Izaya: désolé..alors j'ai droit à mon verre de lait? on pourra discuté de tes petits soucis Gadriel...oui j'ai regarder ton nom sur ta carte d'identité, je t'ai rien voler je te rassure.

Spoiler:
 


****

Delizia retrouva un léger sourire, elle sentait qu'elle pouvait avoir confiance en se garçon, mais la crainte reprit vite le dessus l'entendant parler de cette personne qui désire sa mort.

Delizia: je comprend pas, j'ai jamais rien fait à personne alors pourquoi me déteste t'il?

Elijas prit sa main, Delizia se laissait faire se disant qu'elle n'avait pas le choix. Il marchait d'un pat presser elle ne avait du mal à le suivre, changeant de pièce elle repéra rapidement cet homme assis à une table.  Il était effrayant principalement son regard, sa corpulence ne la rassurait pas non plus.

Zankou: Elijas! fou toi encore de ma gueule et je te r'envoie à la maison à coup de pied au cul! qui se cache derrière toi?

Elle gémit lorsque elle fut poussé, étant très mal à l'aise Delizia chipota à ses vêtements gardant tête baisser.

Zankou: c'est elle? t'es sérieux?

Il se leva de sa chaise s'avançant vers elle et s'agenouilla attrapant son visage pour mieux la regarder.

Zankou: la garder? tu parle comme ci tu venais de trouver un petit chiot égarer Elijas.

Delizia: vous me faites mal, lâcher mon visage grosse brute.

elle tapait sur ses mains, Zankou la lâcha plissant les yeux.

Zankou: oué c'est le caractère de mère tout cracher.

Il se redressa soupirant.

Zankou: rien que pour faire chier père et avoir une chance de foutre une raclé à Raynor tu peux la laisser ici.

delizia: vous êtes vraiment mes frères?

Zankou: oué poupée, demi-frère pour être précis. Notre chère mère à eu l'intelligence d'ouvrir ses cuisses à un autre, alors comprend la colère du diable.

Delizia: le diable.

Zankou: oui le diable

Delizia: je pensais que c'était vous.

Il se mit à rire au éclat.

Zankou: merci pour le compliment, mais c'est un vieux grincheux qui détiens cette place. tu as quel age poupée?

Delizia: je m'appelle pas poupée! mais Delizia et j'ai quinze ans.

Zankou: Elle a réussit à te cacher depuis tout se temps.

Il se r'asseyait à une table continuant son verre.

zankou: et bien assis toi poupée.

Delizia: Delizia!

Zankou: c'est pareil! j'espère que tu causera pas de bêtise Elijas, fait encore le coup comme la dernière fois et tu te tire avec ton nouveau jouet.

Delizia: je suis pas un jouet!

Elle se tournait vers Elijas ayant complètement oublier sa crainte.

Delizia: emmène moi ailleurs! je veux pas rester avec lui!

Zankou: si tu part poupée, tu es une petite femme morte.

Delizia: arrêtez de m'appelé poupée!


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Sam 22 Juin - 3:57

Agron regardait bien l'épée que tenait Akira, celui-ci le renforçait avec de la foudre ce qui arrêtait son attaque, il fit un bond en arrière écoutant ses paroles. 

Agron : En effet, je pense qu'ils vont apprécier ce combat .

Il posait la pointe de son arme sur le sol. 

Agron : Si j'ai demandé à ce que tu combattes ta soeur, c'est seulement pour voir ce que tu ferais contre cette ordre. Si elle ne serait pas venu, où que tu l'aurais remplacée par je ne sais quel moyen, je lui aurait réserver un terrible châtiment. 

Célia tournait le regard vers Liméria sous les paroles de son frère qu'elle pouvait entendre jusqu'ici malgré que normalement, vu qu'ils étaient trop loin, il était impossible d'entendre d'où ils se trouvaient...

Agron : Mais j'ai également d'autre raison de l'avoir fait. 

Célia tournait le regard vers Liméria sous ses paroles, elle finissait par regarder à nouveau vers son frère. 

Célia : C'est sans doute vrai. 

Elle regardait à nouveau vers elle puisqu'elle semblait regarder ailleurs, elle ne disait rien et la laissait partir pour rejoindre Mike. Elle baissait ensuite à nouveau les yeux vers le combat qui allait bientôt se dérouler sous ses yeux. 

Mike regardait souvent vers Liméria, surtout lorsqu'elle arrivait vers lui, mais il plissait les yeux sous les commentaires de Akira qu'il pouvait entendre jusqu'où il était. Il lui montrait le poing en faisant de grand geste. 

Mike : C'est toi le boulet espèce d'idiot ! Concentre toi plutôt au lieu de rêvasser ! 

Agron n'aimait pas qu'on se paye de sa tête, et le fait que Akira se préoccupe d'autre chose que de lui, l'énervait, il utilisait donc cette même rapidité qu'il avait utilisé juste avant et tapait son épée dans sa direction. 

Il s'arrêtait malgré tout levant les yeux puisqu'il avait repéré son attaque, il tentait de l'attaquer par le haut, il levait son épée pour riposter à son attaque. Il tentait également son arme de feu en direction de Akira. 

Agron : Ses pupilles, je suis étonné qu'une personne aussi jeune que toi arrive à les utiliser. 

Son oeil gauche restait celui d'un dragon, mais son oeil droit prenait la même forme que celle de Akira, cette famille possède un dons unique qui se lie de génération en génération, le sharingan, bien que certains n'arrive pas à l'utiliser car il faut beaucoup d'entraînement. 

Mike tournait le regard vers Liméria qui arrivait enfin vers elle, il croisait bien les bras pour al regarder avec des petits yeux. 

Mike : C'est pas grave, tes pardonnée. 

Il lui fit un sourire, surtout lorsqu'il prenait sa défense contre sa propre famille. Il ricanait voyant qu'elle donnait un bon coup de droite à ce type. 

Mike : Haha, quel caractère. 

Il s'asseyait à ses côtés en posant sa main sur sa cuisse et regardait vers Akira. 

Mike : Il n'a pas intérêt de se prendre une raclé par ce type, je suis le seul qui peut lui réserver une total raclée ! Humph.. 

Il se levait en levant les mains vers la haut. 

Mike : TA COMPRIS AKIRA !  FOU LUI UNE BONNE RACLER, PARCE QUE JE VEUX ETRE CELUI QUI T'EN FOU PLEIN LA TRONCHE !!!!

Il finissait par se rasseoir et tournait le regard vers Liméria. 

Mike : Ah c'est lui le chef de famille ? Je pensais qu'il était plus vieux que ça. 

Agron tournait le regard vers Mike, mais revenait bien vite vers Akira. 

Agron : Il possède lui aussi un Bijuu, tu sembles te trouver de bon ami Akira mais se n'est pas ton genre de te lié à quelqu'un. 

Il serrait le manche de son arme

Agron : Voyons voir de quoi tu es capable. 

Il enfonçait son épée dans le sol, le feu se propageait sous terre et se dirigeait tout la surface de le la terre, des jet de flammes jahïssais au pied de Akira et à chaque pat qu'il faisait, il devait éviter d'autre jet de flamme. 

Agron sortait son épée du sol et courrait à grande vitesse pour apparaître à sa droite, il lui donnait un rapide coup de son épée. 

***


Je souriais voyant que Derek semblait bien content de mon petit café, et oui, je peux être très attentionné quand je m'y met.

Gabriel :Oui mais ne t'y habitue pas, je préferais que se soit l'inverse, et donc, que se soit toi qui vienne m'apporter le petit déjeuné au lit. 

Je le regardais bien, je ricanais puisqu'il avait raison, je l'ais mordu dès mon réveil, je trouve juste son sang exquise, si je suis voué à ne plus me nourrir de lui, je sens que je vais déprimer. 

Gabriel : Ton déjeuné, je n'ai rien sur moi. 

Hum je vois, il veut parler de moi, et donc de mon sang qui circule dans mes veines. Il faut bien que je le laisse faire étant donné que j'en ais de même de son côté. Je penchais la tête sur le côté afin qu'il ait plus facile à me mordre, une fois qu'il en avait finis, je le regardais, il s'approchait à nouveau ses lèvres des miennes. J'en glissais mes mains derrière sa tête et l'embrassait de plus belle, j'approchais mon corps du sien ayant toujours cette envie. 

je me décalais néanmoins de lui vu qu'il ne pouvait pas continuer, j'en détournais le regard, il n'arrête pas de penser à Ryou, ce qui est normal, je sais ce qu'il ressent vu que j'ai eu la même "peur" lorsque c'était Damon qui était sur le point d'y passer. 

Je finissais par le regarder bien sérieusement en posant mes mains sur son visage. 

Gabriel : Il tient de toi, alors, il ne va pas se laisser faire. 

Je retirais mes mains de lui et me levait pour quitter le lit. 

Gabriel : Sa ne sert à rien non plus de rester toute la journée dans le lit, sa ne le fera pas revenir. 

Au fond de moi, je pense que... Cette jalousie prend le dessus de moi, ce gosse n'y peut rien, mais le fait de savoir qu'il est de Lexi, me rend jaloux. je souhaiterais presque qu'il ne revienne jamais dans la vie de Derek.. Je tente d'encourager Derek, c'est simplement parce que je ne l'aime pas le voir dans cette état. Au fond, je tiens bien plus de mon père que je ne le voudrais. Je me demande comment il réagirais s'il apprendrait que sa femme ait un enfant d'un autre, hum.. De toute façon, elle est trop idiote pour le tromper ou bien elle est trop effrayé.. Oui sans doute ça. 

Je réfléchissais tellement que je restais cloué sur place, je finissais par me revenir à moi voyant Derek à côté de moi. 

Gabriel : Je te préviens, ta "cousine" semble craquer pour Damon et lui de même. 

Je descendais donc en bas, je plissais les yeux puisque Damon et Myu n'était plus là. Je tournais le regard vers Lucas. 

Gabriel : Où ils sont ? 

Il levait les mains soupirant. 

Lucas : Ils ont profité que je sois partis au toilette pour s'éclipser tout les deux. 

J'utilisais mes ondes pour les repérer, ceux-ci étaient dans la chambre de Myu, elle était au dessus de lui entrain de lui faire l'amour, elle faisait déjà des mouvements bien rapide alors que Damon touchait sa forte poitrine, j'en passais ma main sur mon visage soupirant. 

Gabriel : veut mieux éviter de les déranger. 

Je m'approchais de la fenêtre afin de regarder au travers, j'ai une sale impression d'être observer. Je vis une silhouette derrière un arbre, j'ouvrais donc la porte pour sortir dans le jardin et fit exploser l'arbre avec mes ondes, mais il n'y avait plus personne derrière celui-ci, j'en fronçais les sourcils. 

Lucas : Je peux savoir pourquoi tu viens de détruire l'arbre de Myu ? 

Gabriel : Quelqu'un nous surveillait. 

Lucas : Je ne vois personne

Gabriel : Normal il vient de partir. 

Lucas : ET on fait quoi pour l'arbre ? 

Gabriel : Rien, à moi que tu veux le recoller ? 

Lucas : Myu ne va pas être contente. 

Il en soupirait. 

Gabriel : Elle est trop occupé pour s'énerver pour le moment.

Il posait ses mains l'une contre l'autre malgré tout et utilisait ses pouvoirs pour reformer l'arbre, j'en tournais le regard vers lui. 

Gabriel : Tu es à se point effrayé par elle. 

Lucas : On n'est pas chez nous, alors autant avoir du respect. 

Je détournais le regard regardant les environs, je me demande où il peut se trouver et ce qu'il voulait. Je finissais par retourner à l'intérieur. 

Celle qui surveillait était devenu invisible et lorsqu'elle manie se pouvoir, toute son odeur et sa trace disparaît en même temps, ce qui fait que même mes ondes était incapable de la détecter, ce qu'il faut le faire puisque j'arrive à détecter les vecteurs de Derek avec ses ondes. On l'a envoyé en connaissant sans doute mes pouvoirs. 

Vu que l'arbre venait de se reformer grâce à Lucas, celle-ci se replaçait derrière en posant ses mains dessus et regardait à nouveau dans notre direction, je tournais le regard vers Derek et sans me retourner l'arbre se brisait à nouveau et j'utilisais ensuite ma rapidité pour l'attraper par la gorge. 

Lucas posait ses mains sur ses joues. 

Lucas : Tu le fais exprès ! 

Il parlait bien entendu de l'arbre, j'en levais les yeux au ciel. 

Elle poussait un cris de surprise et s'étirait deux grande ailes qui étaient impressionnante à voir, je gardais. 

" Vous me faîtes mal.. "

Gabriel : Il fallait y penser avant de nous surveiller, qu'est-ce que tu nous veux ?!

" On m'a demandé de voir dans quel état vous vous trouvez.. "

Hum ? je la lâchais tout doucement, elle en passait sa main sous sa gorge tout en me regardant, une lumière apparu dans ses mains ce qui soulageait sa douleur et la guérissait, on dirait.. Un ange.. Tout son corps était illuminé et possède de grande ailes blanche, légèrement rosé. 

Gabriel : Pourquoi tu te préoccupes de mon état, je vais très bien. 

Elle retirait sa main de sa gorge et la tendait ensuite le bout de ses doigts sur mon torse, je baissais les yeux et vit qu'elle touchait exactement l'emplacement où se trouvait cette marque que m'a causé le Diable en personne, je porte un t-shirt, alors comment elle le sait ? J'en relevais les yeux vers elle. 

" Se n'était pas votre destin. "

J'attrapais sa main pour qu'elle cesse de toucher cette endroit, parce que sa me provoquait une horrible sensation à l'intérieur de moi, mon coeur s'emballait d'ailleurs plus rapidement. J'en baissais la tête tentant de respirer lentement pour me calmer. 

Gabriel : Vous allez arrêter de tourner autour du pot et me dire clairement ce que vous voulez. 

Je levais légèrement mon visage vers le sien. 

" Je suis un ange qui vient tout droit de l'Olympe, tu es Gabriel, tout les autres anges tel que moi connait ton destin, tu es celui qui deviendra l'un des notre et le plus respectez de tous. 

Gabriel : Tu te trompes certainement de personne, je doute d'avoir les compétence pour devenir un "ange". 

" C'est pourtant la vérité, mais, tu possèdes un terrible fardeau "
Lucas : Voilà qu'on a de la visite des anges. 

Il tournait le regard vers Derek 

Lucas : Et toi tu te fais un futur ange haha. 

Je détournais le regard. 

Gabriel : Je doute que cela soit possible, je me suis tué pour être transformé en ange déchus, alors je pense que tu t'ais trompé de jumeau, c'est sans doute mon frère que tu tiens cette destiné idiote. 
Je me retournais pour m'en aller, elle me regardait sans dire un mot. Lucas avait le sourire aux lèvres la trouvant plutôt jolie. 

Lucas : Etant donné que vous venez du monde des Dieux si j'ai bien compris.. Vous savez ce que mon neveu, Ryou va bien ? 

" Il va bientôt vous revenir, c'est tout ce que je peux vous dire.. Il en sortira que plus fort. "

Lucas souriait complètement rassuré. 

" Theandras a fait le bon choix, si elle ne l'aurait pas fait, les pouvoirs de Ryou se serait réveillé dans de mauvaise condition, il ne serait plus la personne que vous aurez connu, toute ses émotions, sentiments qu'il éprouvait pour vous se serait fait dévoré par ses pouvoirs, il n'aurait également pas pu reprendre sa forme humaine et aurait été voué à rester sous cette forme mi homme, mi kitsune rouge ". 

Il tournais le regard vers Derek, moi j'étais assis dans le divan écoutant leur conversation. Lorsqu'elle a touché cette marque, j'ai sentis mon coeur s'emballé, comme-ci quelque chose tentait de se protéger d'elle et de toute cette bienveillance en elle. 

Gabriel : Vous avez la possibilité de retirer cette marque ?

Elle tournait le regard vers moi et finissait par entrer à l'intérieur, je retirais donc mon haut pour lui montrer, sa main brillait comme tout à l'heure et le posait sur la marque, j'en écarquillais les yeux ressentant une énorme douleur au coeur. 

" Ce pouvoirs est bien trop puissant, il vient de Tsukune lui même.. Seul lui peut vous en libérer ou l'un de ses fils qui détient son propre sang. "

Je respirais rapidement et regardait vers la marque. 
Gabriel : Celui que vous chercher s'appelle sans doute Gadriel, je ne sais pas où il se trouve en ce moment. 

Elle semblait surprise. 

" Je dois partir. "

Elle disparaissait en aussi tôt, hum ok, c'est un ange complètement fellée... Je tournais le regard vers Derek en remettant mon t-shirt comme il faut. 

Gabriel : Ne me regarde pas comme ça, elle c'est trompée de personne, je ne deviendrais pas un ange, tu me vois moi un ange ? Avec des ailes immenses et que je brille de mille feu ? Elle c'est trompé avec Gadriel tout simplement, on a pratiquement le même prénom après tout, notre mère ne c'est pas foulée. 


Lucas : Qu'est-ce que c'est que cette marque ? 

Gabriel : Une punition du Diable, sans doute arrive t-il à me faire obéir grâce à ça, c'est ce qu'il c'est passé hier soir, mais j'ai l'habitude de servir les Dieux, alors.. Un de plus. Je ne trouve pas que se soit une punition très grande. 

Lucas : Montre moi ça. 

Je le regardais sur le moment, je levais donc une nouvelle fois mon t-shirt, il retirait ses lunettes et se penchait pour regarder de plus prêt. 

Lucas : Si je te dis qu'il y a quelque chose qui bouge tu vas me croire ? 

Gabriel : Effectivement, c'est sans doute parce que mon coeur bat ? 

Lucas : Je t'assure que j'ai vu ta peau bouger, et se n'était pas un battement. 

Je poussais sa tête pour qu'il cesse de me relooker, je baissais les yeux vers mon pecte thoraux mais moi je ne voyais rien. 

Gabriel : tu as sans doute rêvé 

Je remettais mon t-shirt comme il faut.

Spoiler:
 


***

Theandras comme elle l'avait clairement dit restait aux côté de Ryou, malgré qu'elle sentait que lorsqu'elle retournerait chez les Dieux, sa mère lui posera des tas de question.. Celle-ci regardait Ryou qui était relié à toute sorte de machine dont elle ignorait l'existence, cela énervait bien Teijo qu'elle ne le quitte pas d'une semelle, elle restait accroché à lui comme une sensue et ne pouvait donc profiter de ce gamin pour ses expériences sordides comme il le faisait temps.

Teijo : Vous n'avez donc rien à faire vous les Dieux.

Theandras : Le seul qui m'importe est cette homme.

Teijo : Un Dieu amoureux d'un mortel, je ne l'aurais cru si on me l'aurait dit.

Theandras : C'est également nouveau pour moi, alors je ne peux avoir une explication la dessus.

Teijo : De toute façon, je dois vous l'avouer que je m'en moque.

Theandras : Est-ce bientôt terminé.

Teijo : Oui, ses pouvoirs sont parfaitement en lui et il pourra les contrôlé.

Elle en souriait.

Theandras : Alors dans ce cas, je m'en vais avec lui.

Elle s'approchait de Ryou et d'un simple mouvement de la main, tout ses liens qui le reliaient se retiraient de son corps, Teijo en fronçait les sourcils.

Teijo : je n'avais malgré tout pas terminé avec lui.

Theandras : Je vous l'ai emmené jusqu'ici pour une unique raison. Maintenant que c'est terminé, je vous le retire.

Teijo : Espèce de garce.

Elle s'évaporait avec Ryou, Teijo en avait les poings serré, il marchait se calmant bien vite, il sortait une cuve où se trouvait de l'énergie de Ryou, mais également ses gênes et tout ce qu'il était nécessaire pour qu'il réalise toute sorte de chose.

Theandras c'était téléporté avec Ryou jusqu'à l'Olympe, plus précisemment jusque dans sa chambre où elle l'avait allongé dans son lit. Elle s'occupait de lui, et avait fait en sorte qu'il récupère ses vêtements qu'il portait juste avant qu'il ne se retrouve chez Teijo. 

Elle caressait son visage et regardait son visage tendrement attendant son réveil.. Elle savait qu'elle aurait de la visite de sa mère, Athéna puisque celle-ci avait ressentis sa présence dans les lieux.. Il ne fallait donc pas longtemps qu'elle vienne jusqu'à elle. 

Athéna : Tu es enfin de retour, où étais-tu donc passé ? 

Elle voyait Ryou par la suite allongé sur son lit. 

Athéna :  Pourquoi avoir ramener un mortel dans ses lieux, aurais-tu perdu l'esprit ? 

Theandras : Je le garde ici afin qu'il récupère plus vite et ensuite je le renvoyerais jusque chez lui avec sa famille qui l'attendent.. Je l'accompagnerais. 

Elle s'approchait de sa fille. 

Athéna : Tu ne penses pas ce que tu viens de dire ? 

Elle tournait le regard vers elle, celle-ci était bien sérieuse. 

Theandras : J'aime cette homme. 

Athéna : Comment pourrais-tu aimer un mortel, de plus si Abnar apprend que tu l'as emmené jusqu'ici, il en sera mécontent, tu connais les lois. 

Theandras : Je les connais parfaitement, celui-ci n'est pas un simple mortel. Il est le fils de Derek Kijo, qui est le fils de Nomar, il possède du sang de Dieu en lui, de plus, il est également le fils de Lexi, qui possède du sang du Kitsune rouge. 

Athéna tournait le regard vers Ryou bien étonné. 

Athéna : Il aurait été néanmoins préférable que tu préviennes Abnar.. 

Theandras : C'est ce que j'ai voulu faire, mais je ne ressens pas sa présence, il n'est pas ici. 

Athéna : Il est partis régler une affaire urgente, Tsukune fait encore des siennes. 

Theandras : je ne pouvais donc pas le prévenir. 

Athéna : Qu'il ne reste pas longtemps ici, une fois qu'il sera rétablis, il faudra qu'il parte d'accord ? 

Theandras : Oui. 

Athéna : Tu es réellement amoureuse de cette homme? 

Theandras : Oui. 

Athéna : Et bien je suppose que je vais devoir tendre l'atmosphère lorsque je vais devoir l'apprendre à ton père. 

Elle sourit. 

Theandras : Merci, je ne craignais pas que tu le saches, c'était plutôt à lui que je le cachais. 

Athéna : Je ne m'en doute pas, mais il agit de la sorte, parce qu'il est très protecteur, il te voir encore comme un enfant. 

Theandras : Et pourtant, je n'en suis plus une. 

Athéna : En effet.. Tu es devenu une très belle Déesse, dont beaucoup de Dieu seront jaloux de te voir avec cette homme. 

Theandras : Je ne peux pas choisir vers qui mon coeur se dirige.

Athéna : je le sais que très bien. 

Elle sourit à sa fille et se téléportait aussi tôt pour quitter les lieux et retrouver son père afin de lui dire la nouvelle, elle attendrait néanmoins que Theandras soit retourner sur terre avec Ryou avant de le lui dire.



***

Gad sous les pleures avait finis par s'endormir de fatigue, il n'avait même pas senti la présence de Izaya, c'est seulement lorsqu'il commençait à avoir des frissons parce qu'il avait froid qu'il ouvrait tout doucement les yeux. Il se redressait par la suite passant ses mains sur ses yeux pour tenter de se réveiller, il avait d'ailleurs un peu mal partout vu l'inconfort où il avait passé la nuit. Il vit d'ailleurs qu'il pleuvait et pourtant il ne sentait aucune goûte, il en levait le visage voyant de vieux étuis juste en dessus de lui ce qu'il le protégeait.

Gad : * Qui a installé ça ? *

Lorsqu'il entendait une voix, il cherchait après tournant sa tête de gauche à droite. 

Gad : Qui est là ? 

Il baissait les yeux vers ce chat assis à côté de lui qui faisait des signes avec ses pattes, il en frottait à nouveau ses yeux pensant rêvé encore, mais se n'était pas le cas. 

Gad : * Un chat qui parle ? *

Il fit un sursaut le voyant sauter pour atterrir sur ses genoux, il baissant néanmoins les yeux vers lui et l'écoutait attentivement. 

Gad : Alors c'est toi qui a placé tout ses étuis pour me protéger de la pluie ? Je t'en remercie, c'est très gentil  de te part 

Il lui fit un sourire.

Gad : * Comment un petit chat à réussir à faire ça ?*

Il l'écoutait à nouveau. 

Gad : D'accord, je pense pouvoir t'offrir ça en échange. 

Il ricanait lorsque ce chat se présentait devant lui. 

Gad : Izaya c'est un joli nom. 

Il n'arrêtait pas de le fixer, bah oui, un chat qui parle et qui agit comme un humain, il est assis comme avec les patte croisé, c'était donc assez étrange de voir ça. Il fut bien surpris de le revoir prendre sa forme humaine ensuite, de plus, il était toujours assise sur ses jambes et le poid était quelque peut différent. 

Gad : Non.. Non, je n'ai rien contre les nékos. 

Vu qu'il parlait de caresser ses oreilles, Gad tendait la main pour le faire tout en lui souriant. Il fut surpris qu'il sache son prénom alors que ne lui avait pas dit.. Mais il faut bien vite soulagé lorsqu'il lui disait qu'il avait tout simplement fouillé dans son porte feuille. 

Gad : Se n'est pas grave, oui je vais t'offrir ça. 

Il se levait du banc et marchait à ses côtés tout en le regardant du coin de l'oeil. 

Gad : C'est la première fois que je vois un Néko, est-ce que tout les nékos sont capable de se transformer comme tu l'as fais ? Sa doit être amusant et très pratique. 

Il s'installait à l'intérieur d'un petite restaurant pas trop chère, au moins ils étaient à l'abris. Ils commandaient tout les deux ce qu'ils voulaient, une fois que leur verre était servis et les petits gâteaux y compris, Gad détournait le regard. 

Gad : Si je me suis retrouvé dans cette état c'est uniquement de ma faute avrais dire.. J'ai fais la rencontre de mon frère jumeau, on a été séparé à la naissance, alors lorsque j'ai appris son existence je devais tout faire pour le retrouver.. J'y suis parvenu mais j'ai tout gâché.. 

Il attrapait son verre entre ses mains baissant les yeux au plus bas. 

Gad : J'ai tenté de couché avec la personne qu'il sort, et s'il ne l'aurait pas découvert, je l'aurais sans doute caché jusqu'à ce que je ne puisse plus m'en sentir capable.. Nous n'avons pas été jusqu'au bout, quelqu'un nous a arrêtant à temps mais à ce moment là, j'étais déçu.. Maintenant je me rend compte que c'était la meilleur chose qu'il ait pu se passer, ne pas avoir couché avec lui. Il m'a mis à la porte et m'a dit qu'il ne désirait plus jamais me revoir. 

Il levait les yeux vers Izaya, il glissait son pouce sur l'humidité de son verre à cause du froid. 

Gad : Je ne lui en veux pas, je comprend tout à fait pourquoi il l'a fait. Il a du se sentir trahis, moi même, je ne sais pas comment j'aurais réagis si sa aurait dans le sens inverse.. Je ne sais pas pourquoi j'ai fais une chose aussi stupide surtout venant de mon propre frère.

Il soupirait et finissait par boire une gorgée, il déposait son verre et prenait un gâteau qu'il mordait dedans, il levait les yeux pour regarder Izaya. 

Gad : Je suis désolé, je dois sans doute t'ennuyer avec mes histoires. Je te remercie pour m'avoir abrité cette nuit en tout cas. 

Il se mettait à toussé. 


Gad : On m'en veut on dirait, je sens que je vais attraper une bonne grippe.. Qu'elle idée de passer la nuit dehors. 

Il avait les joues légèrement rosée signe qu'il allait être malade si se n'était pas déjà fait.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 23 Juin - 22:05

Agron faisait apparaître le même sharigan à son oeil droit, se qui ne surprenait pas Akira après tout il a affaire au chef de famille et doit sans doute contrôlé se don mieux que lui même. Akira ne se laissait pas abattre pour autant et se mit en position près à attaquer, avant à peine d'un pat il s'arrêtait avec une goutte de sieur coulant le long de son front entendant les paroles de Mike.

Akira: Comment veux tu que tu je concentre si t'arrête pas de gueuler! l'afferme pauvre boulet!

Il soupirait désespéré de devoir supporter Mike surtout qu'il venait de repérer sa main poser sur la cuisse de sa soeur.

Akira: argggh! finissons en je dois aller couper la patte de se pique assiette!

Akira lançait un regard cruelle en direction de Agron et pointait son doigt en direction de Mike.

Akira: quoi? moi ami avec lui? tu plaisante? je dois surtout le supporter, je dois attendre des heures avant que monsieur se désire à libéré la salle de bain, pire que nana!

Il râla une dernière fois et se mis à nouveau en position, voyant Agron enfoncer son épée dans le sol, il fronça les sourcils se demandant se qu'il avait derrière la tête. Baissant les yeux vers ses pies il sentit légèrement les secousses et esquiva à temps le jet de flamme. A peine il reposait le pied à terre qu'un autre surgit, Akira fit un bon sur le mur de l'arène utilisant son aura dans ses pied afin de rester sur celui ci. A nouveau il concentra de l'electicité dans sa lame et l'envoya dans la direction de Agron la faisant tourner sur elle même jusqu'à qu'elle ne ressemble plus qu'à un disque electrique. Cette attaque n'était fait que pour le forcer à retirer son arme de terre, tant qu'à Akira il courait dans sa direction un boule electrique à la main.

Liméria: va si Akira met lui la paté du siècle!

Pourtant au même moment des serpent sortit du sol entourant le corps de Akira l'immobilisant entièrement.

Akira: des serpents?

Un petit garçon applaudissait dans le public le sourire aux lèvres, Liméria regardait dans sa direction ne le connaissant pas. Celui ci sautait ensuite dans l'arène marchant tranquillement en direction de Akira.

Akira: qu'est ce que tu fou la gamin!

Silas: j'ai beaucoup de chance, je cherchais le fils du dieu de la mort et voilà que je croise ôte du puissant démon renard "Kyubi"

Silas avait toujours l’apparence d'un enfant, un garde charger du bon fonctionnement de ses combats sauta dans l'arène s'avança vers Silas se doutant pas du danger.

" ne reste pas la gamin c'est dangereux ou est ta.."

un serpent sortit du sol s'enroulant autour du garde le serrant de plus en plus fort jusqu'à que chaque os en lui se brise et le tue sur le coup.

Silas: la seule chose qui est dangereuse ici c'est moi.

Akira se libérait se ses serpents utilisant son pouvoir électrique, Silas gardant le sourire tourna lentement le regard dans sa direction ne bougeant pas de sa place. Akira sortait ses dagues et enfonçait l'une d'elle dans le thorax de l'enfant.

Silas: oh comme ça tu n'hésite pas à t'attaquer à une enfant?

Akira ouvrit grand les yeux ne comprenant pas comment il pouvait encore parler alors qu'il avait atteins son coeur.

Silas: mais quoi de plus étonnant venant de la famille Kirso, se sont tous des tueurs...on a au moins quelque chose en commun.

Akira: mais qui tu es?

L’apparence de l'enfant changeait, Silas avait tuer un garde avant de faire son entrer et changer de forme son corps pour ensuite le manipuler. Akira retirait sa dague regardant le corps du garde s’effondrer.

Akira: comment à t'il fait ça?

Silas: on appelle ça la manipulation des morts, un jeu d'enfant pour moi.

Akira se tournait le voyant sous sa véritable apparence sortir du sol, il apperçu directement des écailles de serpents sur quelque partie de son corps ainsi que ses yeux y ressemblant.

Silas: il est temps de me présenté, je m’appelle Silas.

Akira: jamais entendu parler.

Silas: normal tu es jeune et c'est pas un nom qu'on entend dans les bonne histoire, par contre il semblerait que ton adversaire me connait.

Akira se tournait vers Agron à cet instant, certain du publique se chuchotait entre eux ayant également entendu parler de l'homme serpent Silas.

Silas: assez discuté, viens ici mon garçon je dois m'approprié Kyubi.

Akira: viens le chercher espèce de taré.

Il s'inclina avant de disparaître sous les yeux de Akira, il cherchait après et une nouvelle fois il sortit du sol jusque en face d'Akira l'attrapant le visage d'une main

Akira: * je n'arrive même pas à ressentir sa présence*

De l'autre main Silas écartait sa veste regardant le tatouage représentant un dragon sur son thorax.

Silas: voilà donc le sceau.

Liméria sautait au milieu de l'arène ayant fait appelle à son bijuu prenant entièrement son apparence et utilisa l'une de ses queues pour repousser Silas qui violemment percuta le mur.

Nibi: tu es de retour vieux crotal!

Liméria: tu le connais?

Nibi: oh que oui et cela ne sera pas facile de le battre celui la.

Silas: le démon chat à deux queues..minable comparé à la puissance du Kyubi, 

Nibi: essaye déjà de parer ça!

Le bijuu concentrait son aura dans sa gueule avant de l'envoyer en direction de Silas, celui ci fit de rapide signe de la main avant de créer un trou noir en face de lui. L'attaque du bijuu fut aussi tôt aspiré et l'explosion se fit à plusieurs kilomètre de la.


****

Je ferais bien des bisous et des câlins à mon cher Gabriel, mais ne pas savoir comment va ryou me bloque. On finissait pas se décider à descendre pour rejoindre Lucas qui était tout seul, Damon à déjà filer? je soupirais n'étant pas étonner de la part de Myu.

Derek: elle a fait le même coup avec Ryou, elle sait repéré les petit puceau et adore ça.

Je m'asseyais à table me servant une autre tasse de café, je n'avais même pas le temps de boire une gorgée que Gabriel détruisait l'arbre dans le jardin. Je me tournais regardant dans cette direction levant le sourcils.

Derek: qu'est ce que ta fait ce pauvre arbre Gabriel?

Vue quelqu'un? je n'ai vue personne non plus, mais je vois pas la raison qu'il mentirait à se sujet à moins qu'il vient zinzin qui sait.

Derek: si Lucas à peur de Myu, une fois qu'elle se met à crier il se fou la queue entre les jambes.

Je regardais le comportement de Gabriel, c'est sûr qu'il a vu quelqu'un il en deviens parano. Je cherchais donc moi aussi en projetant mes vecteurs un peu partout, si ceux ci touche un forme de vie quelconque je le serais. Gabriel regardait dans ma direction et je fis de même, l'arbre à peine réparer par Lucas se brisait à nouveau. Cette fois Gabriel ne la laissait pas filer en utilisant sa rapidité. 

Derek: cela ma rassure il est pas devenu fou.

Je rejoignais les mains dans les poches.

Derek: alors c'est qui celle la?

Elle a également des ailes, mais complètement differente des miennes, elles sont plus angélique...nan c'est pas se que je crois quand même? on aurait tous vu.

Derek: pourquoi te soucis de la santé de Gabriel? si tu pense te le faire tu peux retourner chez toi! il est déjà pris ma jolie.

Je fronçais les sourcils la voyant monter l'endroit ou la mystérieusement marque c'était installer et qu'est ce qu'elle veux dire par " c'était pas son destin". je remarquais surtout la réaction de Gabreil après qu'elle est simplement poser son doigt à cette endroit, il semblait pas apprécier même ne pas supporter.

Derek: si vous avez des informations importante à se sujet alors accouché.

J'ouvrais grand les yeux essayant de réalisé se que je venais d'entendre, Gabriel devenir un ange? mon Gabriel? le sale gosse jaloux qui ne cesse de ralé? un ange? c'est clair qu'elle sait gourré avec gadriel qui ressemble plus à un petit angelo.

Derek: ahahah, j'avoue être d'accord avec Gabriel, il est loin d'être un ange..il vient de tuer un arbre sans défense!

je fusillais mon frère du regard.

derek: c'est pas le moment d'en rajouté toi! Gabriel n'est pas un ange! je dirais même que c'est un petit démon, il me mène la vie dur.

Je revenais à l'intérieur m'asseyant dans le divan, entendant Lucas parler de Ryou je restais silencieux espérant une réponse mais surtout une réponse positive. Je pouvais enfin respiré tranquillement, mon fils va bien et sera en plus de retour..depuis qu'on me la enelver j'ai l'impression d'étouffé et enfin je suis libéré de se poids. je continuais à écouter leurs conversation.

Derek: cette déesse à peut être fait le bon choix comme vous dire, c'est pas pour autant que j'accepterais qu'elle s'approche de mon fils! elle a mit en danger la vie de Damon juste pour ses propre interêt, les dieux sont égoïste.

Je sortais un clope ayant les nerfs rien de que de parler d'elle et comme je tiens à éviter l’alcool à présent seul les cigarettes pourront m'aider. voyant gabriel retirer son t-shirt devant cette ange et en plus qu'elle le touche, j'en finissait ma clope d'une seule tiré. Elle se tira enfin ne pouvant plus rien faire pour Gabriel, je le regardais lui d'un mauvais oeil. 

derek: franchement non je te vois pas en gentil petit ange Gabriel, mais je vois pas pourquoi elle mentirait à se sujet la..bon sang si tu aurais pas agis bêtement tu n'aurais pas se foutu problème..appelé le diable à l'aide franchement même moi j'aurais pas commis cette bêtise.

Va savoir se qu'il va lui arriver maintenant, si je venais à le perdre..non je préfère pas y penser.

derek: on s'en fou de savoir si cette chose à bouger ou non, se qui nous reste affaire c'est convaincre mon père de lui retirer...mais après la scène que tu lui a faite Gabriel je doute qu'il accepte.

Nomar: en effet je préfère encore le voir périr que lui venir en aide.

derek: tu nous espionnait encore? tu n'as donc rien de plus intéressant à faire.

Nomar: par sa faute j'ai subit la mauvaise humeur de mon père

Derek: sort déjà de ta cachette que je puisse te lancer des mauvais regard!

Il se montrait croisant les bras regardant dans ma direction.

Nomar: je me suis habitué à tes mauvais regard mon fils.

Derek: arrête de me rappelé que t'es mon paternelle! 

nomar: c'est pourtant le cas Derek et tu ne peux y échapper.

Derek: ta encore prit le contrôle de mon corps pour baiser Gad!

Nomar: tu l'aurais pas fait de ton propre chef.

Derek: cesse de contrôlé ma vie!

Nomar: tu es mon fils et donc je fais se que je veux de toi.

je me levais ne supportant pas qu'il me traite comme ça.

Derek: je suis pas ton jouet! soit utilise pour changer et débarrasse se truc de Gabriel.

Il tournait le regard vers Gabriel fronçant les sourcils.

Nomar: pourquoi? attirer encore les foudres de mon père? et puis je ne porte pas ton précieux Gabriel dans mon coeur..change de compagnon il n'est pas fait pour toi.

Derek: je t'emmerde! 

Nomar: toujours sans aucun repect pour ton père Derek.

Derek: du respect? pourquoi j'en aurais pour quelqu'un que se sert de moi comme une marionnette! si ta envie de te faire des culs, fait le par toi même espère de grand fainéant! ah oui c'est vrai tu as trop peur de ton "papa"

Il restait calme malgré mes paroles et cela m'énervait d'avantage

Nomar: cette marque conduira Gabriel droit en enfer, jamais il ne pourra retrouver le parais ou suivre sa véritable destiné.


****

A peine izaya lui avait demander de se faire caresser l'oreille que Gad exécutante, le neko plongeait les oreilles de chaque côté appréciant cette instant. Ses oreilles se redressait bien vite, cela ne lui arrivait pas souvent d'être invité même si Izaya c'était un peu imposer.

Izaya: t'es sympa comme gars, je t'aime déjà bien.

Les mains dans les poches et le sourire aux lèvres le neko suivait tranquillement Gadriel, mais le fait qu'il n'est jamais rencontrer de ses semblables se surprenait beaucoup.

Izaya: sérieux? t'en avais jamais vue d'autre? yoouuhaaa je suis le premier c'est cool! bah tout les hydres en son pas capable non. J'aurais avoir les gênes du chien, ça fait plus craquer les humains..les chat c'est plus de la vermine.

Il se mettait à rire plaçant ses mains derrière la tête.

izaya: donc plus difficile de mendier haha.

S'asseyant à une table certain regardait Izaya d'un mauvais oeil, mais se genre de regard il s'y était habitué et préférait les ignorés. Sa longue queue noir balançait de gauche à droite à travers la chaise devant ses petits déjeuner copieux, n'ayant plus rien dans le ventre depuis hier matin pour notre neko c'était comme lui présenté un festin de roi.

izaya: Si ta réussit à trouver ton frère pourquoi faire cette tête? tu devrais être content non? à moins qu'il est vilain avec toi.

Il le laissa parler attrapant le premier gâteau au chocolat qui mangeait avec beaucoup de plaisir, il s'arrêta néanmoins entendant la suite de son histoire.

izaya: Je comprend ton état, mais c'était une erreur de ta part que tu admet aujourd'hui non? on a chacun nos moment de faiblesse on vit de ses erreurs, j'en ai fait moi même des bêtises et ma punition je l'ai largement mériter. Maintenant c'est à toi de trouver les bon mot pour t'excuser auprès de ton frère, je suis sûr que lui aussi s'en veux de votre dispute.

Il prit une nouvelle boucher de son gâteau tout en le regardant. 

Izaya: Je sais pas se qu'il t'es passer par la tête non plus, peut être que cette personne te plaisait tellement que la tentation était trop forte...et puis si il est également venu vers toi c'est qu'il n'était pas sincère non plus.

Il buvait désormais son verre de lait, fronçant les sourcils il vit le visage de Gadriel devenir rouge. Posant son verre Izaya s'avança dans sa direction pour poser sa main sur son front.

Izaya; je pense que tu attrape de la fièvre, je t'ai protégé de la pluie mais j'ai rien trouver pour te couvrir...naaann je suis désolé, j'ai pas été assez prévoyant aller viens on va chez moi!

Il se levait brusquement attrapant un dernier gâteau et pris la main de Gabriel pour qu'il le suivre. Gad était plus en plus fiévreux et pour éviter de le fatigué de trop, Izaya le força à grimper sur son dos, il ricanait tout en tenant ses jambes et continua de marcher.

Izaya: je l'ai sentis tout de suite que tu étais quelqu'un de bien alors j'ai envie de t'aider, c'est surement mes sens de matou qu'il me le dise je sais pas trop.

Il ricanait faisant aller ses oreilles.

Izaya: hihi, je sent ton souffre dans mes oreilles sa me chatouille.

Ils arrivèrent devant de vieux appartements déstiné uniquement aux hybrides abandonné, Izaya ouvrit la porte de chez lui et posa Gadriel à terre.

Izaya: désolé c'est pas le grand luxe, mais au moins on a un toit et il fait bon ici. Retire ton t-shirt et couche toi sur mon lit, je vais chercher des médicaments pour la fièvre. 

Il le laissa quelque instant allant jusqu’à sa salle de bain fouillant dans ses placard. Gardant le sourire Izaya revint vers Gad avec un médicament et un verre d'eau à la main.

Izaya: tiens tu as de la chance il m'en restait.

Il regardait vers son torse et y passa ses doigts.

Izaya: la fièvre te fait transpiré, je reviens!

Il repartit dans la salle de bain remplissant un bol d'eau et un gant de toilette et revins vers Gabriel s'agenouillant au pied de son lit.

Izaya: bouge pas, je vais te chouchouté.

Plongeant le gant de toilette dans l'eau, il le tordit avant de le passer sur le torse et recommença le processus sur son visage et son front.

Izaya: c'est se que ma mère me faisais quand j'étais petit, j'adorais quand elle s'occupait de moi..j'espère que sa te fait du bien aussi.

Il s'arrêta voyant son visage devenir plus rouge.

Izaya: cela à empirer depuis que j'ai commencer! je fais ça mal c'est ça? je vais m'appliquer deux fois plus!

Il trempa à nouveau le gant dans l'eau le repassant à nouveau sur son torse.

Izaya: j'ai une idée! retire ton pantalon je vais faire ça partout!

Sa queue et ses oreilles ses dressa.

Izaya: non tu deviens encore plus rouge! tu va exploser.

Il se penchant frottant sa joue contre la sienne, comme un chat cherchant l'affection de son maître.

izaya: ne meurt pas!


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 24 Juin - 4:51

Agron fut obligé de retirer son arme du sol lorsque Akira envoyait une décharge dans sa direction, il en fit donc un bond en arrière et levait les yeux vers lui, alors qu'il était sur le mur. Il le regardait courir dans sa direction avec une boule élèctrique. 

Agron : * Je vois, il a envoyé sa première attaque pour que je retire mon épée du sol. *

Il tendait son épée dans sa direction près à contracter contre son attaque mais c'est là que Silas apparu dans l'arène, il faisait apparaître un serpent qui entourait Akira et l'immobilisait sur place. Agron levait les yeux vers le garçon qui était dans le publique, celui-ci applaudissait, il passait rapidement sur son doigt groit. 

Agron : * J'en étais sur, se n'est qu'une forme qu'il utilise, se n'est pas sa véritable apparence. *


Il retirait par la suite sa main de son oeil pour bien le regarder. 

Agron : * Il cherche le fils du Dieu de la mort ? Hum.. Et maintenant c'est le Démon que possède Akira qui l'intéresse ce qui est mauvait*

Mike tournait le regard vers Liméria. 

Mike : C'est qui ce gamin ?

Agron tournait le regard vers le responsable des combats qui tentait de faire partir cette enfant. 

Agron : Ne te mêle pas à ça, il n'est pas ce que tu crois. 

Mais c'était trop tard, Silas entourait déjà celui-ci d'un serpent qui le contractait tellement que tout ses os se bisait et mourrai étouffé. Célia se levait elle aussi de son siège venant de voir ce qu'il venait de se passer, Agron lui fit un regard lui faisant comprendre de rester à sa place. 

Agron n'était pas du tout surpris de voir que Silas arrivait à survivre à l'attaque de Akira, il était puissant et sans doute encore plus vieux que ne l'était Agron. Il finissait enfin par quitter cette fause apparence. 

Agron : * Il arrive même à utiliser la manipulation des morts.. *

Il baissait les  yeux voyant le vrai Silas sortir de son trou, Mike fit une grimace de dégoût devant ce type. 

Agron : En effet j'ai beaucoup entendu parler de toi. 

Même avec le sharingan, Agron n'avait pas su voir où Silas allait apparaître, mais par contre son oeil de Dragon était plus sensible et voyait bien différement, presque comme un serpent, il arrive à sentir la chaleur et c'est ainsi qu'il se repérait au corps de Silas. 

Mike : Il faut faire quelque chose ! 

Il tournait la tête vers Liméria mais elle était déjà partie, il en faisait des petits yeux et tournait le regard vers l'arène, elle avait déjà pris son apparence. 

Mike : Je vais également rentré en scène ! 

Agron restait sur place sans bouger malgré que Liméria avait fait apparaître son Bijuu et projectait une puissante attaque vers Silas, mais celui-ci envoyait son attaque dans un autre espace temps. 

Mike arrivait en sautant. 

Mike : A mon tour ! Nachibi montre toi ! 

Se fut un grand silence, Mike regardait de gauche à droite. 

"Mike :  Nachibi qu'est-ce que tu fou ?! "


" Nachibi : Pourquoi vous viendrais-je en aide. "


" Mike : J'étais censé faire une entrée fracassante, tu viens de tout foirer ! Tant pis, je me débrouillerais sans toi ! "

Il courrait dans sa direction, attrapant une épée d'un autre adversaire qu'il avait fait tomber et attaquait celui-ci. 

Mike : Sale horrible lézard, ne t'avise pas de toucher Liméria avec tes sales pattes ! 

Agron : * Celui-là n'es pas encore tout à fait capable de maîtriser les pouvoirs de son bijuu on dirait. Son Bijuu est Nachibi, celui juste en dessous du Kyubi. *

Mike intensifié son attaque à l'aide de l'aura de Nachibi, de l'aura apparaissait sur tout ses bras et pris l'apparence des pattes de son Bijuu, l'arme en fut tout aussi intensifié. 

Nachibi : " Il s'agit de Silas, tu penses que tu arriveras à le toucher à l'aide d'une attaque aussi faible."

Mike : " Si tu as d'autre idée et bien vas-y je t'en prie, mais étant donné que tu ne sembles pas vouloir m'aider, alors tu resteras gentiment enfermé dans ton trou ! "

Cela avait le dons d'énerver Nachibi, il en libérait son aura en Mike, ce qui surprit Mike et en fit un bon en arrière, l'épée en fondait sous cette aura, Mike finissait par le lâcher. 

Mike : Tu t'ais enfin décidé à agir, il était temps. 

Mais une ne prenait pas sa forme initiale, il ne lui prêtait que quelque de ses pouvoirs, tout son corps était recouvert de cette aura noir et sombre qui ressemblait à des flammes noir, il en formait une longue queue derrière lui, et se retrouvait à quatre patte, il portait deux longues corne. 

Mike finissait par foncer dans sa direction, tout le sol brûlait sous sa rapidité et des flammes noir en restait derrière lui, il était bien plus rapide et se retrouvait déjà derrière silas, Mike avait la bouche ouverte une boule noir avait été créé qu'il envoyait sur lui. Elle était petite mais celle-ci provoquait malgré tout beaucoup de dégât. 

Agron : * Il semblerait qu'il soit un peu plus coopérative que ne l'est Kyubi mais pas aussi docile que l'est Nibi *

Célia restait toujours à sa place regardant l'arène, elle envoyait un message téléphatique à tout les personnes se trouvant dans les lieux de partir rapidement, car le combat pourrait s'avérer dangereux, tout le monde lui obéissaient, bien qu certains restaient pour voir la suite du combat qui semblait être intéressant vu qu'il y avait trois jinchuriki sur place, ainsi que Silas et Agron bien que celui-ci restait en retrait pour le moment observant le combat. 






****


J'étais toujours assis dans le divan réfléchissant à ce que cette femme venait de me dire, je suis destiné à devenir un ange ? Et bah voyons, qui l'aurait cru, moi devenir un ange ? D'ailleurs, même Derek à du mal à y croire. 

Je tournais d'ailleurs le regard dans sa direction puisqu'il parlait de moi et du fait que j'ai fais appel à Tsukune, j'en détournais le regard soupirant. 

Gabriel : J'étais énervé Derek, ton "père" était entrain de jouer avec moi tandis qu'il contrôlait ton corps pour se faire mon frère jumeaux, alors, j'ai jute.. Pété un plombs et je n'ai trouvé que cette solution pour qu'il nous laisse tranquille pour un bon bout de temps. 

Je regardais à nouveau vers Derek qui parlait de son père et du fait qu'il pourrait m'aider, je m'en mettais bien au fond du fauteuil en croisant les bras. 

Gabriel : La scène que j'ai fais ? j'aurais du faire quoi, lui sourire et le remercier pour ce qu'il a fait ? Et puis quoi encore.. J'espère qu'il a eu une bonne raclé par son père. 

Je me redressais d'un coup voyant Nomar apparaître, je m'en mordais la lèvre.. On aurait du éviter de parler de lui ! J'aurais espéré ne pas le revoir pendant un moment et le voilà qu'il revient déjà ! MAis cette fois ci, il ne contrôle plus le corps de Derek. 

je fis un sourire pour le narguer lorsqu'il nous disait qu'il avait du subir de la mauvaise humeur de son père et bien temps mieux. J'écoutais bien la conversation qu'il se déroulait entre Derek et Nomar, et sa ne change toujours pas Derek lui demande de le laisser tranquille, tandis que Nomar fait bien comprendre qu'il ne compte pas s'arrêter là, j'en détournais le regard, je n'ai nullement l'envie qu'il recommence à forcer Derek à couché avec d'autre personne juste pour avoir des mômes. 

Je fronçais les sourcils lorsque Nomar disait qu'il devait changé de partenaire. 

Gabriel : Se n'est pas ce que tu as mentionné lorsque tu as couché avec moi. 

Je fus bien surpris de ce qu'il disait à propos de cette marque que Tsukune m'avait fait.. Je vais aller en Enfer ?

Gabriel : Ma destiné, tu parles de cette histoire d'ange ? 

J'en levais les yeux au ciel. 

Gabriel : Se n'est pas ma destiné, arrêter tous avec cette histoire ridicule.  

Lucas : Pourquoi est-ce que tu tiens tant à ce que Derek face des enfants  ?

Gabriel : Pour qu'il procréé une nouvelle race, et se sera la sienne. 

Lucas : des anges Déchus.. 

Gabriel : Oui. 

Et je ne vais pas faire cent môme juste pour monsieur le Dieu de la mort soit content, avec un c'est amplement suffisant. 

Selena : J'accepte de porter les enfants de Derek. 

Je tournais rapidement le regard vers elle. 

Gabriel : Comment oses-tu venir jusqu'ici. 

Elle me souriait en plus. 

Selena : Damon va bien ? 

J'en serrais les poings et envoyait mes ondes dans sa direction, mais à ce moment là un serpent apparu et entourait tout mon corps ce qui m'empêchait tout mouvement. Elle tournait le regard vers Derek et ensuite vers Nomar. 

Selena : Tu désires qu'il engendre des enfants, et j'accepte de porter ses enfants, je suis la fille de Silas, ils seront donc avec des pouvoirs exceptionnels. 

Gabriel : Si tu crois qu'il va accepter tu te goures lourdement. 

Selena : Il ne s'en ait pourtant pas pleins lorsque c'était les ordres de Valas. 

je regardais vers la tête du serpent qui me regardait en passant sa maudite langue, celui-ci commençait à se tortiller dan tout les sens pour ensuite tomber au sol, je viens de lui faire exploser son cerveau de l'intérieur. 

Elle en baissait les yeux vers son serpent. 

Selena : Silas ne sera pas content que tu ais tué l'un de ses protégés. 


Lucas posait ses doigts sur sa tempe, le serpent se remettrait à revivre mais devenait mauve et noir il lui obéissait désormait et entourait le corps de Selena comme il l'avait fait pour moi. Elle en fut surprise et tentait de se retirer. 

Selena : Comment as-tu réussi à faire ça. 

Lucas : J'ai quelque faculté moi aussi, et je déteste qu'on s'en prenne à mes neveux, il a fallu y passer par ta faute. 

Selena : Je ne désirais pas qu'il lui arrive malheur mais mon père lui voit les choses autrement. 

Lucas : C'est lui qui ta envoyé jusqu'ici ?!

Elle ne répondait pas et tournait le regard vers Nomar attendant de voir s'il acceptait ou non qu'elle soit la mère porteuse pour engendré les enfants qu'il désire tant et ainsi procréer des progéniture de Derek. 

Gabriel : Tue la Lucas. 

Lucas : Je ne vais pas tuer une femme.. Je n'aime déjà pas les attaquer.

il croit que c'est le moment d'avoir de la pitié, si une femme t'attaque, alors il faut bien se défendre, celle-ci est la fille de celui qui a bien fallu tuer Damon.. Myu finissait par descendre en sous vêtements ayant entendu pas mal de boucants. 

Myu : Qu'est-ce qu'il se passe ici ? 

Elle fut surprise de voir autant de monde chez elle. 

Myu : J'aimerais que vous me demandiez avant d'inviter tous vos amis chez moi ! 

Gabriel : Je te rassure, c'est loin d'être nos "amis"


***

Gad regardait bien en direction de Izaya, il savait vraiment trouvé les mots pour lui répondre, il comme toujours, Gad était très sociable et ouvert, il arrivait donc à se confié facilement même avec quelqu'un qu'il ne connait pas. 

Gad : Oui, c'était une erreur et si je pouvais revenir en arrière, je me serais retiré de ses bras.. Je doute que Gabriel acceptera mes excuses.. Mais je suis prêt à tenter encore et encore afin qu'il finisse par accepter ceux-ci. 

Il détournait le regard réfléchissant à ses paroleS. 

Gad : J'étais en quelque sorte, jaloux de la vie de mon frère et du fait que lui ait pu trouver quelqu'un qui semblait "parfait". 

Il soupirait longuement. 

Gad : Non pas vraiment.. Je pensais qu'il avait une attirance pour moi au début, mais en réalité c'était son père qui contrôlait son corps et je me suis bêtement laissé faire sans me rendre compte que se n'était plus lui, je suis vraiment un idiot. 

Il posait sa main devant sa bouche et recommençait à tousser, il reposait ensuite sa main sur sa cuisse regardant vers Izaya qui s'approchait de lui pour sentir son front. 

Gad : Se n'est pas de ta faute, tu as déjà fait beaucoup pour moi. 

Il lui souriait, il déposait de l'argent sur la table pour tout payé et suivait ensuite izaya pour se rendre jusque chez lui, il baissait quelque instant les yeux vers la main de Izaya qui tenait la sienne. Alors qu'il marchait derrière lui, Gad se sentait assez mal, Izaya l'avait bien senti et le prenait sur son dos, celui-ci en fut surpris sur le moment, mais posait ses main par dessus ses épaules pour se tenir à lui. 

Gad : Tu n'étais pas obligé tu sais.. Je ne veux pas que tu te sentes obligé de faire tout ça pour moi.. après tout tu ne me connais même pas. 

Il regardait vers les oreilles de izaya qui n'arrêtait pas de bouger à chaque respiration qu'il faisait. 

Gad : Désolé. 

Il tournait donc la tête pour respirer ailleurs et ainsi éviter de souffler dans ses oreilles. Une fois qu'ils arrivaient chez lui, Gad remarquait bien vie que se n'était pas un endroit très spacieux comparé où il avait vécu. 

Il se laissait tomber à terre et regardait la pièce, il lui souriait malgré tout. 

Gad : Se n'est rien, moi je trouve sa très accueillant. 

Il le regardait partir jusqu'à la salle de bain, alors qu'il lui demandait de retirer son t-shirt, Gad en était un peu mal à l'aise mais le faisait malgré tout, il se couchait ensuite dans son lit et l'attendait. Comparé à moi, Gad avec un torse plus maigrichon, moi j'étais déjà un peu plus costaud que lui. 

Il se redressait sur ses coudes, tout en restant assis sur le lit lorsque Izaya revenait avec les médicament, il le mettait dans sa bouche et prenait le verre d'eau pour avaler tout le contenu. 

Gad : Merci beaucoup. 

Il baissait les yeux voyant son doigt toucher son torse, il en entre ouvrait la bouche surpris. 

Gad : D'accord.. 

Il le regardait repartir dans la salle de bain, il revenait ensuite avec un bol d'eau et un gant de toilette, lorsqu'il le passait sur son torse, Gad en rougissait et se sentait encore plus bizarre qu'il ne l'était, il ne quittait pas Izaya des yeux. 

Gad : Hum.. Oui, c'est.. Agréable.. 

Il en avalait sa salive sur le coup. Il écarquiller les yeux lorsqu'il disait qu'il était devenu encore plus rouge que tout à l'heure. 

Gad : * Encore plus s'appliquer.. il faisait déjà ça bien alors.. S'il s'applique encore plus je..*

Il baissait à nouveau les yeux vers le gant de toilette qu'il passait sur son torse, ses tétons était devenu tout dur à cause de toute ses caresses, il en mordait la lèvre et en devenait bien plus rouge encore. Il redressait ses sourcils lorsqu'il lui demandait de retirer son pantalon pour qu'il le face partout, il avait l'impression de fumé. 

Il tournait le regard voyant qu'il frottait sa joue contre la sienne, Gad finissait par poser ses mains sur ses épaules pour le retirer de lui et baissait la tête. 

Gad : Je vais bien.. C'est juste que.. J'aime les hommes.. Alors tout ce que tu me fais sa me fait beaucoup d'effet.. Mais je n'ai encore eu aucun rapport avec un homme enfin sauf aujourd'hui avec Derek, ou plutôt son père, mais sa n'a pas été jusqu'au bout. 

Il levait la tête pour regarder izaya. 

Gad : Et sa fait un moment que je n'ai plus eu de relation alors.. Hum.. Je pense que je vais me rhabiller. 

Il se retirait de Izaya et attrapait son t-shrit pour le mettre, il détournait le regard ne sachant pas du tout comment s'y prendre avec un homme et surtout, il n'arrivait jamais à savoir si il pourrait avoir une chance ou non, ce genre de relation l'effrayait un peu et il trouvait cela donc plus facile avec une femme bien qu'elle ne désirait pas la même chose que lui. 

Gad : * Mais avec un homme, je ne pourrais jamais avoir d'enfant. *

Il en baissait les yeux. 

* Gad : * Sauf par adoption.. De toute façon, je devrais éviter de me faire des films.. Je doute que Izaya ait ce genre d'attirance. *

Il tournait le regard vers lui sur le coup. 

Gad : Merci pour tout ce que tu as fait, mais je ne devrais pas te déranger plus longtemps. 

Il sortait de l'argent de sa poche et le lui tendait. 

Gad : Tient c'est pour te remercier. 

Il lui souriait.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 24 Juin - 22:13

Silas gardait un sourire narquois à la vue du bijuu Nibi de Liméria, celle ci grognait en direction de son adversaire. Il avait déjà réussit à esquivé une attaque grâce à un portail temporel et va savoir ou cette attaque à bien plus explosé. Elle devait faire attention à ne pas détruire cette ville et tuer ses habitants.

Silas: tu me fait perdre mon temps petit ôte.

Liméria: ah oui? je vais te transformé en sac à main!

Akira courrait au côté de sa soeur l'épée à la main et lever les yeux dans sa direction.

Akira: ne t'occupe pas de ça! part plutôt loin d'ici.

Liméria: et puis quoi encore? tu ne pense quand même pas que je vais t'abandonner la?

Silas replaçait ses mains l'une contre l'autre près à combattre, mais Mike sautait dans l'arène pour les rejoindre. Akira plissa les yeux regardant dans sa direction voyant qu'il ne se passait rien, il agitait son poings dans sa direction.

Akira: tant de bruit pour rien! t'en a pas marre de te faire remarquer espèce de boulet!

Nachibi n'obéissant Mike n'avait d'autre chose qu'affronter Silas au corps à corps, celui ci esquivait avec grande facilité chaque tentative de Mike.

Silas: vous me faites perdre un temps précieux, mais le pouvoir du Kyubi finira malgré tout entre mes mains.

Akira plaçait sa main sur son torse à l'emplacement du sceau, si Kyubi venait à être libéré cette ville serait rasé ainsi que toutes les autres. Liméria s'avançait se plaçant devant Akira, c'est son frère qui l'a toujours protégé jusqu'à aujourd'hui elle aimerait une fois lui rendre la pareil.

Liméria: cette fois ci je ne jouerais pas les demoiselles en détresse! tu reste en arrière et nous regarde faire Akira.

Il semblerait que Mike est réussit à convaincre son bijuu de lui prêté son pouvoir, Silas en fit un saut en arrière pour mieux regarder se spectacle. C'était une version miniature de Nachibi, aucune colère ne se dégageait de cette aura qui le recouvrait.  Mike contrôlait de plus en plus son bijuu, Silas faisait déjà des signes des mains.

silas: Montre moi donc si ton bijuu mérite la réputation qui court à son sujet, ne te retiens surtout pas car moi j'hésiterais pas à te tuer.

Akira serra la mâchoire ne désirant pas qu'il arrive quoi que se soit à Mike malgré leurs nombreuse querelle. Mike attaquait pourtant l'homme serpent ne bougeait pas de place, doucement il tournait la tête pour regarder derrière lui.

Silas: Tu es rapide.

l'attaque de Mike explosa, Akira plaçait son bras devant son visage ayant du mal à tenir sur ses jambes à cause du souffle.

Liméria: il l'a eu! bien joué! Mike!

Mais lorsque la fumé se décipa, c'était une énorme tête de serpent sortant du sol qui se trouvait à la place de Silas. 

Liméria: d'où sort cette bête? 

Akira: Pendant que Mike se faisait enveloppé par l'aura de Nachibi, Silas créa déjà ses signes il lui suffisait plus que de l'invoquer.

Liméria: il est dans la gueule de se serpent?

Akira: il s'en ai servis comme bouclier.

On pouvait entendre les ricanements de Silas venant de l'intérieur du serpent.

Silas: exact, sans mon précieux compagnon j'en aurais sans doute laisser quelque écailles.

Le grand serpents se divisa en millier de petits, malgré tout Silas disparu dans la masse. Liméria utilisa Nibi pour en écrasé une grande partie à l'aide de ses pattes et ses deux queues, Akira se contentait de son arme la recouvrant d’électricité. Aucun serpent n'arrivait à atteindre Mike étant brûlé immédiatement par son aura, mais cela n'était autre que de le retenir quelque instant. 

Akira: ou est passer Silas? aaaie, une de sales bêtes ma mordu.

Il regardait son bras ou celui ci était accroché, Akira tira sur sa tête pour le forcer à lâcher prise et tapa à terre avant de l'écraser sous sa chaussure. Les autres serpents disparu en fumé, Akira regardait autour de lui cherchant la présence de Silas levant les yeux il le vit tranquillement assis au dessus de battisse de l'arène. Il fit de nouveau signe de la main invoquant à nouveau serpent mais d'un tons bordeaux qui s'enroula autour de Mike ainsi que Liméria.

Liméria: qu'est ce...je sent le pouvoir de Nibi me quitté!

Silas: en en effet, ses des serpents spéciaux qui se nourris de l'aura de quiconque qu'il touche même l'aura dévastateur de Nachibi ne fait pas exception.

Akira courrait vers Liméria retirant chaque serpent qui la recouvrait, mais une douleur forte se fit au niveau de son bras.

Silas: sa y est le poison fait enfin son effet?

Akira: qu'est ce que tu m'as fait ordure!

Silas: tout à l'heure j'ai réussis affaire en sorte qu'un serpent t'injecte son venin, oh ne t'en fais pas cela ne te tuera pas mais..tes émotions eux seront infecté.

Akira: mes émotions?

Silas: ta bien compris, je sais que Kyubi est un concentré de haine et pour le faire se manifesté il faut que tu en dégage une grande quantité.

Akira tendait son bras invoquant son pouvoir de mille oiseaux, Silas sourit le regardant ensuite courir dans sa direction

Silas: c'est ça haïe moi, tu ne fera que aider Kyubi à sortir.

Avant que Akira puisse le toucher avec son pouvoir, Silas fit un simple saut atterrissant au milieu de l'arène. Liméria allongé à terre vider de son énergie à cause des serpents de Silas leva les yeux vers l'endroit ou se trouvait son frère. La poussière recouvrait cette endroit mais fut vite dissipé par l'aura rouge de kyubi.

Liméria: Akira laisse pas tes émotions prendre le dessus!

silas: n'as tu pas écouté jeune fille? le venin injecté par mon serpent amplifie ses émotions et va l'idée tous les deux qu'en pense tu?

Il s'approchait d'elle, Liméria tentait de se lever mais n'avait même plus de force dans les jambes. silas se penchait pour l'attraper par na nuque et le souleva tout en regardant vers Akira qui se tournait regardant dans notre direction.

Akira: retire tes mains de ma soeur!

Un serpent blanc sortit des vêtements de Silas s'enroulant doucement autour de la gorge de Liméria serrant plus en plus son étreinte. Silas la lâchait, mais celle ci ne touchait toujours pas le sol maintenu par le serpent.

silas: et bien viens la chercher avant que sa nuque ne soit briser.

la colère de Akira ne faisait que monter en flèche, une deuxième queue puis une troisième queue apparu. C'est exactement se que Silas cherchait à faire, sous la douleur akira tombait à genoux posant ses mains à terre, sa peau commençait à se déchirait faisant place au chakra de Kyubi alors que la quatrième queue faisait son apparition.

Silas: c'est bien tu progresse.


*****

Le neko ne cherchait pas à allumé ou quoi que se soit d'autre avec Gad, mais ne cherchais que aider quelqu'un qui en avait besoin. Il fit un tête surprit sentant Gadriel le pousser par les épaules, le regardant attentivement les oreilles dresser dans sa direction il comprit la véritable raison de se visage rouge.

Izaya: ah c'était donc ça..pffioouu je pensais que c'était plus grave, j'ai failli y laisser mes neufs vie en quelque seconde.

Il plaça sa main sur son coeur soupirant de soulagement.

Izaya: Je l'avais bien compris que tu étais attirer par les hommes par ton histoire de tout à l'heure, mais si j'avais su que cela te mettrait mal à l'aise j'aurais fait un peu plus attention.

le neko baissait les yeux vers son t-shirt qu'il attrapait pour le remettre.

Izaya; tu as encore de la fièvre, tu va transpiré et mouillé ton t-shirt! tu en sera que plus malade, ma mère me disais toujours.

Reprenant un grand sourire il attrapa à nouveau son t-shirt pour le lui retirer de force,son sourire se retira regardant vers l'argent que Gad lui tendait.

Izaya: Je ne t'aide pas pour recevoir de l'argent en retour Gadriel.

Il lâcha son t-shirt pour la poser sur sa main la repoussant voulant pas de son argent.

Izaya: une seule chose me ferais réellement plaisir..

Il baissait les oreilles tapant ses doigts l'un contre l'autre un peu gêner.

Izaya: J'aimerais avoir un ami, alors...si tu veux bien...enfin si tu veux bien d'un vilain matou dans mon genre.

Il leva quelque instant les yeux vers lui, mais les rebaissa aussi vite.

Izaya: pas beaucoup de personnes aiment les hybrides à part comme serviteur, je connais connait d'autre hybride bien sûre qui vis également dans ses appartements, mais c'est pas la même chose.

Gardant les oreilles coucher il me mit à rougir légèrement.

Izaya: et t'es plutôt beau pour un humain...et comme t'aime bien les hommes, je pourrais t'aider pour beaucoup de chose.

Il relevait les yeux le regardant à nouveau et attrapait ses mains.

Izaya: garde moi s'il te plait! je te jure que je griffe pas! je prendrais pas trop de place et ...s'il te plait.

Il prenait aussi tôt la forme du chat noir et fit des grand yeux tout rond espérant le faire céder de cette manière et se frotta même à lui poussant des ronronnement.

Izaya: je t'aiderais aussi à te réconcilier avec ton frère, mais avant ta besoin de repos à moins de lui refiler ta grippe tu ne pourra pas sortir d'ici.

S'aidant de ses deux pattes avant il poussait à nouveau Gadriel pour le coucher sur le lit.

Izaya: dort un peu cela t'aidera à vite récupéré.

Il s'allongea à ses cotés regardant toujours dans sa direction.

Izaya: je te plait même avec mes oreilles de chat? désolé..je repensant à tous visage tout rouge quand je t'épongeais le torse.

Il faisait une tête tout content.

Izaya: je regrette pas de t'avoir aider pour cette nuit, j'aime bien les garçons avec les yeux bleu. Bon j'arrête de parler et te laisse te reposé.


****

je sais plus se que je dois faire avec mon père, comment on peut avoir assez de culot pour contrôlé la vie de son fils de cette manière? j'ai bien peur que tout les dieux sont pareil, mais je commence malgré tout à comprendre d'ou je tiens mon entêtement. Mon père se tourna vers Lucas alors qu'il lui demanda la véritable raison pour me forcer à pondre des mômes un peu partout.

Nomar: il a un peu de vrai dans se que tu dis Gabriel, mais il a également une autre raison

Derek: et bien accouche.

Nomar: Je ne peux le dire ici, de vilaines oreilles écoutes sans doute notre conversation actuelle.

Je regardais autour de moi. 

Derek: bon c'est vrai que mon frère ne tiens pas sa langue, mais faut pas abuser.

Nomar: je ne parle pas de lui, Gabriel porte la marque de mon père. Il peut grâce à elle voir et entendre à partir de lui, c'est comme ça qu'il a pu trouver ma soeur.

oué cela pourrait être facheux pour nous, j'espère que cela nous attirera pas plus d'ennuie qu'on en a déjà. Une fois familière se fit entendre, je me tournais et vit Selena. Qu'est ce qu'elle vient foutre ici celle la? elle tant un piège à mon fils et elle ose revenir et en plus en me lâchant cette phrase.

Derek: et ben moi je préfère encore me couper les couilles!

Mon père soupirait de m'entendre jurer autant, je tenais vraiment du caractère de Tsukune. Malgré tout il était interesser par la proposition de cette fille et se mit à réfléchir, je le pointais du doigt à cette instant.

Derek; pas besoin de faire cette tête la! c'est tout réfléchis et la réponse est non!

Nomar: elle est la fille d'un homme très puissant derek, je pourrais peut être obtenir se que je cherche.

Derek: va mourir!

Nomar: je suis la mort.

Derek: et n'essaye pas d'avoir le dernier mot!

En plus elle ose envoyer son maudit serpent sur Gabriel! brrr ta intérêt à te laver avant de me toucher toi! et dire que j'ai déjà coucher avec elle, une femme serpent! c'est dégueulasse. Malgré tout il peut toujours utiliser ses ondes, tant mieux car je me serais pas approcher de cette chose rampante. 

Nomar: j'espère pour toi jeune fille que tu tente pas te servir de mon fils pour les besoin de ton père sinon j'en serais impitoyable.

Derek: j'ai dit non! il est sourd en plus le vieux.

Nomar: vieux?

Derek: oui "vieux"!

Je baissais les yeux vers le serpents qui se remettait à bouger après l'intervention de Lucas, j'en avais des frissons le long de mon dos.

Derek: t'aurais du laisser cette chose à terre Lucas!

Tu as réussi à l'immobilisé alors va si tue la Lucas, oué pour pas changer monsieur joue les gentleman, j'ai aucune envie d'être obliger de coucher avec elle. J'utilisais moi même ma rapidité pour attraper sa tête et lui brisa nuque.

Derek: voilà question réglé.

Nomar: oui bien jouer, tu viens de tuer un clone.

Derek: hein? merde connerie!

Je sentais un truc se frotter à ma joue, c'était le serpent de Lucas qui me passait sa langue dans ma direction j'en fit un grand bon me tournant et le vis sa sale face et tomba dans les bras de Gabriel.

Derek: Lucas débarrasse nous de se truc! 

Nomar: bien je vais accepté pour cette fois, avoir une descendance de Silas pourrait avoir un double tranchant. Il aurait son sang qui coulera dan ses veines et je tiens pas à prendre le risque qu'il les contrôle comme il le fait avec sa fille.

Derek: il contrôle sa fille?

Nomar: oui, depuis sa prison il l'a obliger à le libéré.

Nomar se tournait pour s'en aller marchant vers un ombre, je l'attrapais le bras avant.

Derek: libère Gabriel de la marque et je promet de lui faire encore un môme même si je dois l'attacher pour ça.

Mon père me regardait hésitant, je préfère pas voir la tête de Gabriel en se moment. mais j'avais vraiment pas d'autre idée en tête sur le moment.

Nomar: tiendra tu seulement ta promesse Derek?

Derek: oui ou non?

Nomar levait les yeux vers Gabriel et se tournait s'approchant de lui, il le regardait quelque instant avant d'enfoncer sa main dans son thorax à l'emplacement de la marque. la retirant il avait cette chose qui remuait ressemblant à un dragon.

Derek: se truc était vraiment en lui? 

Nomar l'écrasait dans sa main, celle ci poussait un cris d'agonie avant de disparaître en fumé.

Nomar: mon père a sans doute sentit que sa maque à été enlever, mais tu as de la chance il est trop occuper à réglé d'autre problème.

Il se tournait vers moi me pointant du doigt.

Nomar: n'oublie pas ta problème Derek ou je le prendrais très mal.

Il se tournait à nouveau mais s'arrêtait regardant Myu de haut en bas.

Nomar: il a des mortelles avec d'impressionnant atout.

Il disparu par la suite, je m'effondais dans le divan. Je vais toujours éviter le regard de Gabriel.

Derek: je craque! même sans te regarder je sent ton regard sur moi Gabriel! qu'est ce que tu voulais que je face! tu préfère savoir que j'ai baiser la femme serpent! je pense pas alors tant pis encore des ouin ouin à supporter! 

Ryou: super comme ci avec un frère c'était aps assez.

Je me redressais regadant vers Ryou.

Derek: depuis quand t'es la?

Ryou: assez pour entendre ouin ouin et franchement je préfère encore retourner dans ma cuve.

Derek: une cuve?


Ryou: c'est trop long à expliquer mais je vais bien, Theandras m'a ramener.


Derek: ne fréquente pas cette déesse!


Ryou: elle m'a bien aider.

Derek: m'en fou!


Ryou: je suis pourtant avec elle papa et quoi que tu pense!


derek: elle a bien faillit tuer Damon!


Ryou: non! elle savait comment tous cela allait se passer.


Derek: et elle est où la? elle a peur de moi? elle a raison!


Ryou: elle est en pleine conversation avec ses parents à propos de nous deux.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !
Revenir en haut 
Page 4 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Félicitation pour ce nouveau départ
» Lien "Association Second Souffle, pour un nouveau départ"
» Le Nouveau swing de Tiger Woods
» nouvelle équipe, nouveaux partnaires, nouveau blog
» nouveau radar mobile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Zone des habitations :: Les résidences-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit