Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 2 Déc - 5:17

Malgré que Abnar à tenter d'expliquer qu'il était sous la magie d'aphrodite se jour la, nasir n'a rien voulu entendre et est partit loin de la sa protection auprès de siens. Lucans ronger par les remord à voir Nasir se morfondre d'avoir perdu Abnar lui avoua la vérité, si Aphrodite à piégé Abnar c'est uniquement sous la demande de son frère et lui même. Nasir se sentait trahit par tous ceux qui les entourait et retourna sur terre errant seul pendant plusieurs jours jusqu'à être capturé et emmené dans un manoir du côté de la citée de l'ombre.

Cela faisait déjà six années qu'il n'a plus vu le monde extérieur, ni lucan, ni Abnar. Il était enfermer dans une cage d'animal, un gros collier autour du cou en cuir noir.

" avance maudit elfe! " 

Nasir redressa les oreilles entendant les gardes s'approcher, il était seul dans la pièce du moins jusqu'à que les gardes y pousse un nouveau prisonnier.

Shiro: l’abîmé pas bande d'imbécile! c'est bon dégager je m'en occupe.

shiro attachait l'elfe au menotte cloué au mur.

" quand est ce qu'on aura la prime?"

Shiro: le maître est occuper le moment, il ne doit pas être déranger.

" alors en entendant on va récupéré cette elfe jusqu'à recevoir notre récompense."

shiro fronçait les sourcils et se retourna brusquement l'attrapant par la gorge d'une seule main.

Shiro: je serais ravis de te la donner.

Il serrait sa gorge de plus en plus qui s'écrasa sous la pression jusqu'à que du sang sortit de sa bouche et le tue. Shiro levait les yeux vers l'autre sorcier qui leva les mains ne voulant pas d'histoire et quitta la pièce.

Shiro: ah, n'est pas peur "elfe" je peux pas abîmé la marchandise.

Il s'agenouillait le sourire aux lèvres face à lui le regardant de la tête au pied.

Shiro: il parait que les elfes sont se qui a de plus proche des dieux, dessiné à leurs images.

Il ricanait posant sa main sur sa cuisse la remontant lentement, Cenarius lui tapait son pied au visage Shiro en saignait de lèvres. Sous la colère il attrapait son visage montrant les crocs mais fini par le lâcher tout en se redressant.

Shiro: tu as beaucoup de chance, comme je l'ai dit je peux pas abîmé les nouveaux jouet du maître...j'espère grandement que tu lui plaisir sinon je m'occuperais avec joie de me débarasser de toi.

Il sortit refermant la porte à clé derrière lui.

Cenarius: c'est quoi cette endroit?

Nasir le regardait du coin de l'oeil mais ne répondit pas.

Cenarius: ils ont couper ta langue?

Il souriait malgré tout tirant sur ses chaînes.

Nasir: ne tente pas de te libérer ou le maître te fera papier pour ça.

Cenarius: ah ben oui tu parle, pourquoi appelle tu maître ton ravisseur?

Il s'asseyait soupirant.

Nasir: toi aussi tu finira par lui porter se titre, que se soit de grès ou de force.

Cenarius: sa fait combien de temps que tu es ici?

Il tournait le regarde réfléchissant.

Nasir: je ne sais plus..les jours se confonde, je dirais une éternité.

Cenarius: cela fait un baîlle que j'ai plus vu un kitsune dans ma forêt et en voilà un en face de moi.

Nasir: tu parle beaucoup trop.

Cenarius: oui on me la souvent reprocher, je m'appelle Cenarius et toi?

Nasir: on sera pas copain si c'est ça que tu cherche.

Cenarius: je cherche juste à savoir comment tu t'appelle.

Nasir: Nasir...

shiro tapait dans la porte les entendants discuté.

Shiro: l'afferme vous deux! ou je vous bâillonne!

Shiro repartait vers une autre salle ou un homme restait immobile sur une chaise les yeux fermer, il ne faisait que le regarder ne le dérangeant sous aucun prétexte attendant son réveil sortant une liste avec les nouveaux arrivage d'aujourd'hui dont l'elfe Cenarius.



****

Redo ne foutait complètement des penchants sexuel de Near, cela changera jamais son amitié envers lui.

Redo: je vois pas se qu'il est bizarre la dedans, c'est vrai qu c'est une chose que j'aurais jamais songer...j'arrêtais pas de t'emmerder avec les filles et toi tu m'as jamais rien dit, je pensais que t'aimais ça.

Delic regardait Near avec un grand sourire malgré qu'il ne comprenait pas un mot de se qu'il racontait, mais appréciait déjà le son de sa voix.

Redo: en cas je t'avais dit que c'était génial de s'envoyer en l'air, sur se coup la j'avais pas tord..bon je peux pas dire que cela met arriver un millier de fois mais..peut importe tant que ta kiffé ça mon pote même si je trouve Benoit un peut étrange.

Il ricanait tout en prenant son petite frère dans ses bras.

redo: Nina et bien...je sais pas trop quoi penser, elle a débarquer dans ma chambre en pensant que c'était la tienne et m'a presque violé mec.

Il riait sur le coup.

Redo: Nina est assez étrange, elle prétend qu'on sort ensemble alors qu'elle n'a même pas demander mon avis, maintenant que j'y pense elle a fait le même coup chez toi...je prend pas ça au sérieux, il se peut même qu'elle fait le même discours à un autre mec en se moment.

Il en haussait les épaules, Redo ne disait rien l'écoutant maintenant qu'il parle de toute ses histoire elle c'était mis en colère une fois qu'il l'a ramené chez elle.

redo: tu pense que cette oeil au beurre noir n'était pas un accident? qu'on..levait la main sur elle? merde..j'aurais jamais songer à ça.

pendant que Near allait rejoindre Maya pour lui donner, redo songeait à Nina et se qu'il pourrait lui arriver. Evidemment il n'avait aucune preuve que c'était réellement le cas, cela pourrait être leurs imagination tout simplement. Il préférait ne pas y penser et rejoignais tous le monde au salon. Damon était soulager de sentir Maya auprès de lui s'étant déjà imaginé qu'il la pardonnerais jamais pour être rester impuissant.

Damon: c'est toi la plus forte d'entre nous deux, nos enfants tiens surtout de leurs mère.

Yuuki avec leurs fille, c'est vrai l'idée que se soit le cas faisait sourire Damon. Avec sa petite soeur c'est certain que Melinda sera bien traiter. 

Damon: alors j'ai plus de soucis à me faire pour ma fille, je parie connaissant Yuuki qu'elle s'imagine qu'on lui envoie un cadeau.

Redo: il parait que ma tante était aussi énergique que maman, alors je l'imagine bien les coeurs dans les yeux à sautiller partout avec ma petite soeur dans les bras.

Damon: oui c'est bien le genre de Yuuki.

redo était ravis de voir sourire à nouveau ses parents, avec le temps ils reprendront une vie normal avec ses frères.

Damon: merci beaucoup d'être venu nous aider papa.

Maya demandait de connaitre l'endroit ou sera Melinda, c'était normal Redo prenait la main de son petit frère comme pour faire un signe d'aurevoir.

Redo: ah bientôt! on vous appellera quand il faudra une baby sitter pour tous mes frères haha!

Damon: ne dit pas ça ou ils changerons vite d'adresse.

redo: on les retrouvera quoi qu'il arrive car Kyles et moi on sera des détectives hors paires!

Damon: ben commence déjà par retrouver la deuxième chaussette que ta paumé!

redo: très drole!


****

Gunji était très ennuyé, depuis le début son père connaissait ses intentions même si il a tenter de faire croire à une attaque vers Akio, il a quand même comprit et dévier ses pouvoirs pour se les approprier.
Je connaissais pas cette partie de l'histoire étant arriver après cette discution, tout se qu'il m'importe c'est cette homme dans le corps de mon ami et je compte bien qu'il dégage de la.

Derek: et moi j'en donnerais autant qu'il me plaira, que vous soyez son père ou non.

Je baissais les yeux vers sa main enfin surtout ses griffes qui venait de faire apparaitre, qu'est ce qu'il a derrière la tête? voyant qu'il les enfonçait dans le thorax d'Akio j'attrapait vite sa main ne voulant pas qu'il y aille plus loin.

Derek: ne me provoquez pas, on sais tous deux qu'il n'est obligatoire d'en venir à cette extrémité.

Gunji: en effet il ne fait que jouer avec tes nerfs.

Alec: et évidemment Derek plonge toujours la tête la première.

Derek: vos gueules! vous êtes de quel côté?

Madara demandait que je le lache, j'obéissais n'ayant pas envie qu'il tue Akio même si il prétendait ne pas désirer sa mort. Je lui fais pas confiance en aucun cas, je le quittais pas des yeux.

Derek: cela n'est pas étonnant qu'on en trouve plus, si ils sont tous comme vous..quand une nuisance pollu la terre on l'extermine.

Gunji: merci pour la nuisance...t'es mots sont comme une douce mélodie à mes oreilles.

Je levais les yeux au ciel écoutant l'idiot derrière moi, il a l'air déjà con avec sa voix de nana. Il compte rendre le corps de Gunji mais souhaite se reposer avant? Alec et moi on se regardait sur le moment surtout que cela prenait que quelque seconde avant qu'il r'ouvre les yeux.
Je ne pouvais que rester en tant que spectateur, ne sachant pas se qu'il se préparait. Comment il peut faire revenir Gunji alors qu'il est mort..cela plaira surement pas à mon père qu'on ramène les morts à la vie.

Alec: dommage j'aimais la vue de Akio avec sa grosse poitrine.

Gunji se tournait sur le moment levant déjà la main pour le giflé, mais son esprit sortit du corps de la vie retournant au siens avant qu'il ne puisse finir.

Alec: raté.

Je m'avançais vers Madara comprenant qu'il parlait des pouvoirs de Akio.

Derek: je te laisserais pas cette chance.

Oui je connais les risques, il a déjà rendu shelzia humaine avec ses pouvoirs, mais j'ai confiance en akio à présent.

Derek: c'est plutôt toi qui devrais te méfier, Akio me fera jamais de mal mais toi...tu devrais te méfier te réveiller un beau matin aussi faible qu'une fillette.

Si il pense que je vais être intimidé par ses paroles alors il a encore un long chemin à parcourir.

Derek: tu n'aura jamais se que tu désire, maintenant dégage ou je me sentirais obliger de briser la nuque de Akio..j'aurais plus à t'entendre.

Bah tiens il a autre chose à faire, c'est surtout qu'il n'est pas envie de se faire briser la nuque par ma petite personne. Akio revenait à lui je plissais les yeux lui donnant une tape sur la tête.

derek: c'est parce que tu te laisse bêtement possédé par ton vieux! non mais franchement Akio! 

Alec: ta une tête à claque normal que tu t'en prend pas la gueule...putain d'être des ténèbre!

Derek: n'en rajoute pas toi.

Gunji revenait à lui grimaçant ayant mal partout.

Gunji: Alec...

Il s'approchait de lui.

Alec: quoi?

Il lui donnait la gifle qu'il n'avait pas pu faire tout à l'heure.

Alec: vous me faites chier.

Il se redressait posant sa main sur le coeur, il voulu utiliser ses pouvoirs pour se r'habiller mais rien ne se passait.

Gunji: merde! il a dit vrai...je suis aussi faible qu'une bonne femme!

Alec: vais t'aider.

Il faisait apparaître lui même des vêtements sur lui.

Gunji: mouais..j'ai eu mieux comme fringue.

Une grosse veines apparu sur le front de Alec.

Alec: rale encore et tu te promènerais à poil!

Derek: c'est pas le moment de vous chamailler! non mais regarder moi ça un vrai petit couple.

Alec: quoooii! préfère encore me contenté de me main le restant de mes jours plutôt que supporter se minable! rhaaa et dire que je voulais l'aider et voilà même pas un merci.

Gunji: se mot ne fait pas partie de mon vocabulaire.

Alec: merci on a remarquer!

Derek: VOS GUEULES MERDE!

Je posais ma mains sur mon visage jusqu'à que gabriel et Near rentraient à la maison, je baissais les yeux vers la fille inconsciente à terre et le jeune garçon.

Derek: c'était déjà comme ça quand je me suis pointé..

Je pointais le doigt vers les autres.

Derek: c'est eux qui on fait des conneries!

Alec: non mais regarder moi ça..la queue entre les jambes de peur de se faire gronder.

Derek: j'ai peur de personne! 

C'est juste que j'ai pas envie de devoir supporter la mauvaise humeur de Gabriel, essayons de changer de sujet.

Derek: r'envoyer la fille chez elle Alec et débarrasse toi du corps de l'enfant.

alec: rhoo..la flemme.

Derek: ta même pas besoin de bouger el petit doigt! fais pas chier et dépêche toi!

Alec: c'est bon! inutile de crier.

Il obéis, quel journée! 

Derek: désolé de ne pas t'avoir rejoins Gabriel, je voulais me changer avant tous mais..les problèmes refond surface, comment va Damon et maya? j'ai enterrer la petite à côté de notre fille, je pense que c'est ça juste place.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Lun 2 Déc - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 2 Déc - 23:04

En effet Madara était occupé, assis sur son siège, les mains posé sur ses cuisses et les  yeux fermés, celui-ci était tout simplement le père de Akio et de Gunji, il devait se concentré et rester inactif sinon cela couperait sa magie qu'il utilisait pour le contrôle.

C'était un pouvoir pratique mais en même temps dangereux, car son véritable corps était très vulnérable.

Pendant ce temps, à l'endroit où beaucoup de races était enfermé, Crixius en faisait partie, il était assis contre le mur enchaîné, portant un collier autour du cou, celui-ci l'empêchait de se transformer en Dragon à sa guise. Il était recouvert de blessure sur le torse, il regardait vers Cenarius qui arrivait dans cette enfer.

Alors qu'il discutait avec Nasir, Shiro arrivait pour qu'ils se taisent tout les deux, Crixius ricanait tout en posant sa tête contre le mur et souriait de plus belle.

Crixius : Bienvenu "Cenarius", tu découvriras bientôt qu'il veut mieux fermer sa bouche une fois que tu auras cette ordure en face de toi.

Il se trouvait quelque pats de leurs cachent ils pouvaient donc se voir.

Crixus : Et si tu n'obéis pas, se sera à moi de me charger de ton obéissance, si cela arrive, j'en suis déjà désolé d'avance mais je n'ai guère le choix.

Il attrapait le collier qu'il portait.

Crixus : Je suis devenu qu'un gros toutou qui doit obéir désormais, qu'elle humiliation de la part d'un Dragon tel que moi.

Il lâchait son collier et détournait le regard.


Madara ouvrait lentement les yeux ayant terminé avec son fils, il regardait vers Shiro, il glissait ses doigts contre ses mèches de cheveux tout en soupirant.

Madara : Apporte moi quelque chose à boire, je suis assoiffé.

Cela faisait des heures qu'il était occupé d'utiliser le corps de son fils à sa guise, il attrapait le vers que Shiro lui tendait et buvait tout d'une traite. Il se levait ensuite s'approchant de lui, attrapant son menton entre sa main.

Madara : Dit moi que tu as de nouvelle surprise à me proposer.

Il lui fit un sourire en coin et finissait par le lâcher.

Madara : tu ne devineras pas qui j'ai croisé aujourd'hui, Derek Kijo, celui que tu détestes temps. Par contre Gabriel n'était pas là, pourtant tu m'avais dit qu'il ne se quittait pas d'une semelle tel des siamois.

Il déposait son verre sur la table.

Madara : Bien je vais rendre visite, j'espère que tu as trouver des personnes exemplaires.

Il descendait à la cave où se trouvaient tout les prisionnier, il marchait lentement, il arrivait à tous les reconnaîtres, ils savaient tous ce qu'ils étaient, leurs prénoms et apprenait même à découvrir leurs caractère à chacun.

Il s'arrêtait donc devant la cellule de Cenarius car il savait qu'il était nouveau, il se mettait en face de lui pour bien le regarder.

Madara : Cenarius, un des plus haut Elfe, cela fait longtemps que je te désire.

Il glissait le bout de ses doigts sur les barreaux de sa cage.

Madara : Et je te désire voir à l'oeuvre. Shiro, prépare une festivité, il sera accompagné de..

Il tournait le regard vers Nasir, l'appréciant être vu surtout qu'il savait qu'il était les jouais des Dieux.

Madara : Nasir, tu es libres d'en choisir un pour toi, tu feras également parties de ses festivités, je veux que tout soit près une fois que j'aurais terminé ma douche.

Il regardait une dernière fois vers Cenarius en faisant un léger sourire, et partait ensuite. Crixus savait ce qu'ils leurs attendaient pour les festivités, c'était tout simplement une séance "sexuelles" et était forcé de faire tout ce que Madara décidait qu'ils fassent pour se divertir.

Madara partait jusqu'à sa salle de bain, commençait à prendre une douche, alors que Shiro devait faire vite afin que tout soit près avant qu'il n'ait terminé.

Crixus : N'oublie pas le conseil que je t'ai dis, Obéis, ou tu vivras un véritable cauchemard, je sais de quoi je parle.

Il tournait le regard vers Shiro.

Crixus : Ne fait pas comme moi par exemple, car si je pouvais je leurs arracherais la tête à commencer par lui.

Vivant autre fois aux côtés de Khaleesi et de Zankou, il avait vécu une bonne partie de sa vie aux Enfers et connaissait donc pas mal de chose des Démons.

Crixus : Un démon qui lèche le cul de quelqu'un, tu as du perdre toute le reste de fierté qu'il te restait.

Il ricanait.

Crixus : Moi en tout cas j'ai toujours ma fierté et des couilles pour me rebeller, car jamais je ne vous lécherais le cul.


***


Une fois que Akio reprenait ses esprits, il recevait une claque sur sa tête de la part de Derek, il lui fit tout de suite des petits yeux comme pour dire, t'était obligé de me frapper ? Il fit également une mauvaise tête vers Alec qui n'hésitait pas à le provoquer également.

Akio : Je m'y attendais pas, et j'ai tenté de reprendre le contrôle mais je n'ai pas réussi.

Il se retournait vers son frère qui se réveillait, tout de suite il appelait Alec et finissait ce qu'il n'avait pas réussi à faire tout à l'heure, donner une bonne gifle à Alec.

Il continuait de le regarder alors qu'il essayait d'utiliser ses pouvoirs pour se rhabiller, mais comme l'avait prévenu leur père, celui-ci avait aspirer ses pouvoirs et ne possédait donc plus rien à présent.

Akio : On trouvera un moyen de récupérer tes pouvoirs.

Il disait ça mais il n'avait pas la moindre idée du comment il y parviendrait, il en détournait le regard sur le moment. C'était Alec qui aidait Gunji à ce qu'il récupère ses vêtements. Il croisait les bras ricanant du commentaire de Derek.

Akio : C'est vrai que maintenant tu le dis, on dirait un petit couple qui n'arrête pas de se chamailler. Lui qui se moquait de toi Derek parce que tu te tapes des mecs.

Bien entendu il évitait encore le fait que lui aussi ait eu des relations avec des hommes.


On arrivait enfin jusque chez nous, j'étais complètement.. Mort, tout ce chemin à pied, Near lui semblait aller bien, moi c'est à peine si je tenais encore debout. J'entendais Derek gueulé jusque dehors, j'en plissais les yeux en regardant vers Near, on se demandait déjà ce qu'il se passait encore.

J'ouvrais la porte en posant ma main sur le rebord du mur pour les regarder, mon regard se baissait vers la fille qui était à terre et ce gamin qui n'était pas beau à voir. C'est qu'un ado, il doit avoir à peine treize ans ou quatorze.

Je levais lentement le regard vers Derek sur le coup.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il sait encore passé ici.

Near semblait choqué de voir ce gamin mort sur notre tapis. Je fusillais du regard vers Derek, tout de suite il se mettait sur la défensif, disant que c'était de la faute de Alec et de Akio. Il leur demandait ensuite de se débarrasser d'eux.

Near : Mais qu'est-ce qu'il sait passé ?

Gabriel : Oui j'aimerais bien le savoir, je savais qu'on aurait pas du les laisser tout les deux seul chez nous !

Je fermais la porte derrière moi fusillant alec et Akio du regard.

Akio : C'est bon, on a juste voulu faire revenir mon frère, et puis mon père à pris mon corps pour le manipuler à sa guise et la fait à ma place.. Au fond sa nous a bien arranger les choses car je ne savais pas comment m'y prendre et il a tué ce gamin ainsi qu'une archange.

Gabriel : Une archange tu dis ?!

Il haussait les épaules.

Akio : Oui, au moins Gunji est de nouveau parmis-nous c'est tout ce qui importe.

Je l'attrapais par sa chemise, il me regardait bien à ce moment là.

Gabriel : C'est loin d'être terminé, si tu crois que les archanges vont te laisser respirer à présent, tu te trompes ! Ils vont emmener leurs troupes pour t'éliminer à coup sur.

Je le lâchais détournant le regard.

Gabriel : Mais après tout se n'est pas mon problème.

Je détournais le regard vers Gunji.

Gabriel : j'en connais un qui doit être content.. Nomar, vous avez jouer avec le feu, il déteste qu'on lui reprenne ses âmes.

Akio : C'est pourquoi il l'a remplacé par celui d'un archange et également de ce gamin.Pour ce qui est des petites anges, je n'ai pas peur d'eux, qu'ils viennent donc. Je suis loin d'être effrayé, j'ai fais ce que j'avais à faire, bien que se ne soit pas vraiment moi qui l'ai fait.


Je sais comment sa peut se passer la haut, ils doivent être bien en colère d'avoir perdu l'un des siens et surtout de la main d'un être des ténèbres... ils ne resteront pas les bras croisé et feront sans doute le nécessaire pour que cela ne se produise plus.

Mais vu que le temps n'est pas pareil d'ici à la haut.. Va savoir quand ils viendront, j'attrapais la main de Derek pour le tirer à la pièce d'a côté, Near nous suivait, Akio levait les yeux et tournait le regard vers son frère.

Akio : Tu sais où ils peut bien être notre très chère père ?

Je me mettais ensuite en face de Derek.

Gabriel : Tu tiens vraiment à l'aider, je suis sur qu'il n'en a même pas l'envie d'essayer de toute façon. Tout ce qu'il veut c'est resté près de toi, et puis ils nous emmènes plein d'emmerde derrière lui ! C'est vrai quoi ! On part à peine et voilà qu'il y a déjà deux morts chez nous ! Et un archange en plus, sans parler de Gunji qui est de nouveau là, laisse le donc retourner avec son frère on a d'autre chose à faire que ça.. Comme notre fils qui a besoin de nous, et même Near.

Near : Peut-être mais Akio à tout de même besoin de Derek.

Je le regardais d'un mauvais oeil, il en détournait le regard.

Near : C'est le seul qu'il arriverait à ce qu'il arrête de prendre cette drogue, s'il retourne avec son frère, il en fera que ça, il l'a beaucoup aidé autre fois, et lui a même sauvé la vie, c'est à nous de l'aider.

Je soupirais, c'est vrai il lui a sauvé la vie.

Gabriel : Mais il a tué un archange pour ressuscité son frère, c'est vraiment du suicide.

Near : Je n'aime pas non plus cette façon de procéder.. Mais si je serais à sa place, et que j'aurais découvert toute cette vérité, j'aurais sans doute moi aussi fait mon possible pour ramener Damon si j'en aurais eu les moyens comme lui.

Gabriel : La magie noir et le pire moyen, il y a chaque fois des conséquences derrières tout ça.

Near : Mais il est en vie et pour Akio c'est tout ce qu'il lui apporte.

Gabriel : Retourne dans ta chambre, cette conversation être en Derek et moi, tu as d'autre chose à penser pour le moment n'est-ce pas ?

Il savait de quoi je parlais de Benoit, il partait aussi tôt, j'en regardais ailleurs, je n'aurais pas du dire ça surtout que j'ai dis que j'acceptais le choix qu'il faisait. Je me retournais posant mes mains sur le rebord de la table.

Gabriel : Désolé sa été une dure journée, j'aimerais juste qu'on tout s'arrête un peu.. J'espérais rentrer chez moi et que je puisse me reposer de tout ses emmerdes mais je rentre et qu'est-ce que je découvre ? Du sang versé, et des ennuis encore.. Pour ne pas changer.


Near était dans sa chambre, il se couchait sur son lit attrapant son nouveau ordinateur portable pour passez son temps et travailler un peu toute en allumant la télévision. C'est là qu'il recevait de la visite, il tournait le regard surpris de voir une si belle femme dans sa chambre.

Il en posait son portable à côté de lui et se redressait pour la regarder.

Near : Qui êtes-vous ?

Elle posait son doigt sur ses lèvres et se penchait juste assez pour que son visage soit devant le sien.

Aphrodite : On me nomme Aphrodite.

Near : Aphrodite.. La Déesse de l'amour.. ?

Il avait du mal à y croire, celle-ci souriait glissait ses doigts contre son torse, elle lui envoyait son aura en lui ce qui le fit gémir, il n'avait jamais rien ressenti de telle, elle en passait le bout de ses doigts sur son entre jambe.

Near : Pourquoi vous faîtes ça ?

Aphrodite : Je désire un nouveau jouet et tu es le fils de Derek Kijo, qui est le fils de Nomar. Il m'a toujours repoussé mes avances, et tu es a croqué.

J'entrais à ce moment là.

Gabriel : Near je suis..

Je fronçais les sourcils la voyant, celle-ci se redressait pour me regarder. Elle se téléportait avec mon fils, c'est pas vrai ?!

Gabriel : Derek !



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Mar 3 Déc - 7:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 3 Déc - 5:37

Entendant la voix de Crixius, Nasir reprenait forme humaine attrapant entre ses mains les barreaux de sa cage. Cenarius l'écoutant n'ayant pas fait attention à sa présence, il se serait bien approcher mais ses poignet était ligoté au mur derrière lui.

Cenarius: qu'est ce qu'à cette homme qui vous effraye tant?

Nasir: tu le découvrira par toi même en temps voulu, pour l'instant crois moi que c'est poru ton bien qu'on dit ça..maintenant comme je te l'ai dit on est pas ami alors fais se que tu veux, je m'en moque cela changera rien pour moi.

Il tirait sur ses chaînes espérant se libéré de cette endroit, Nasir ricanait le regardant faire.

Nasir: plus d'une personne à tenter de fuir, mais aucun n'a réussit et n'a plus jamais tenter non plus.

Cenarius: on a toujours le choix et je compte pas rester dans cette endroit immonde.

Nasir ricanait repliant ses jambes contre lui.

Nasir: nous sommes tous des toutou gros lézard, sa fierté on peut l'oublier ici..toi aussi tu l'as perdu même si t'espère croire le contraire. Je préfère encore ne plus avoir de fierté que la garder en état de cadavre pourrissant..il a que les idiots qui ne ferait pas de même.

Cenarius: un dragon..pourquoi ne te transforme tu pas?

Nasir: et à ton avis à quoi sert son collier? pour aller à son look?

Cenarius: je vois...

A l'étage au dessus Madara revenait de sa petite promenade, Shiro en posait son cahier regardant dans sa direction.

Shiro: vous êtes de retour.

Il s'avançait vers la cruche lui servant un verre à sa demande et lui tendait, Shiro restait silencieux ne le questionnant pas sur se qu'il c'était passer avec ses fils même si il était assez curieux. Madara l'attrapait par le menton le forçant à lever le regard vers lui.

Shiro: oui en effet, je l'ai enfermer dans la cellule avec Nasir.

Il frottait son menton après qu'il l'est lâcher fronçant les sourcils après avoir entendu mon nom.

Shiro: Derek kijo, il se trouve toujours la pour faire chier son monde celui la. Tss..c'est étonnant que Gabriel le suit pas comme le bon toutou de compagnie qu'il est, à moins qu'il était occupé à sucer la queue d'un autre mec, cela sera pas sa première fois.

On pouvait facilement encore entendre de la haine dans sa voix, il n'a pas oublié malgré tout se qu'il c'était passer autre fois. Madara changeait de sujet, alors shiro se tus à nouveau. Il désirait voir le nouveau venu, il le suivait à la trace.

Shiro: je pense que vous serrez pas déçu du colis.

Nasir lâchait les barreaux entendant la porte de l'étage venu, preuve qu'ils auront de la visite.

Nasir: pas un mot l'elfe, c'est lui.

Le silence était pesant tout d'un coup, plus aucun des prisonniers ne mettaient le moindre son. Cenarius regardait autour de lui assez étonner d'un tel silence et fini par lever les yeux vers l'homme qui s'arrêtait devant sa cellule.

Cenarius: je vois que mon nom ne vous ai pas inconnu, dommage que votre visage ne me dit rien.

nasir regardait Cenarius du coin de l'oeil essayant de l’avertir de tenir sa langue, mais l'elfe ne baissait pas les yeux pour autant ne sachant pas qui il avait en face de lui. Comme ils s'en doutait tous, madara n'était pas descendu jusqu'ici pour une promenade de santé mais testé son nouveau arrivant. 

Shiro: très bien tous sera prêt comme vous le souhaité.

Shiro ne traînait pas et ouvrait la cellule libérant en premier nasir de ses liens et s'avançait vers Cenarius jusqu'à qu'il entendu les commentaires de Crixius. Il se tourna dans sa direction fronçant les sourcils, à son tour il ricanait s'avançant jusqu'à sa cellule et passait rapidement sa main à travers afin de l l'attraper par les cheveux et le tira jusqu'à lui tapant sa tête contre les barreaux.

Shiro: tu tente de provoqué petit dragon? mais en tentant de cracher tes flammes je ne ressent rien sauf ta mauvaise haleine.

Il serrait ses cheveux entre ses doigts.

Shiro: tente de me provoqué à nouveau et je te garantis que c'est pas seulement mon cul que tu lèchera!

Il le lâchait lui souriant.

Shiro: d'ailleurs nasir à très envie que tu participe à cette petite fête, n'est ce pas Nasir.

Il se tournait pour le regarder le faisant comprendre qu'il n'avait pas el choix.

Nasir: oui en effet, j'y pensais justement.

Shiro ricanait ouvrant la cellule de Crixius l'attrapant par son collier et le poussait hors de sa cage. C'était au tour de Cenarius qui tentait de ses débattres, Shiro l'attrapait par le visage le serrant.

Shiro: on a pas le temps à perdre alors tu va être sage géant vert.

Il lui mettait un même collier de cuir noir et le sortait hors de la cellule, Cenarius regardait vers nasir ensuite crixius ne comprenant pas pourquoi ils tentaient même pas de s'échapper. Shiro poussait dans son dos le forçant à avancer.

Shiro: avance!

cénarius: on allons nous?

Nasir: tu verra.

Cénarius: pourquoi tant de devinette? on ne pas simplement me répondre?

Shiro: divertir le maître! alors ferme ta gueule et fais se qu'on te dit, c'est tout se que tu dois savoir.

Shiro les emmenait jusqu'à une autre pièce ou tout était noir, les draps de satins, les coussin, les murs, quelque bougie éclairait les lieux.

Nasir s'asseyait déjà sur l'un des grand coussin gardant les yeux viré vers Cenarius, Shiro fouillait dans un tiroir et y sortait un petit flacon contenant un liquide. Souriant il s'avançait vers l'elfe attrapant sa mâchoire le forçant à ouvrir la bouche et y jeta son contenu. Cenarius toussait trouvant le goût horrible en bouche.

Cenarius: qu'est ce que tu m'as fais avalé? 

Nasir: un existant..pour être certain que ta queue soit aussi dur que la pierre.

Il en ouvrit grand les yeux sur le moment.

Cenarius: comment?

nasir ricanait tout en haussant les épaules.

Nasir: c'est un puissant tu va rapidement sentir les effets.

C'est vrai Cenarius avait déjà des bouffés de chaleur, il s'en asseyait sur l'un des coussins posant sa main sur son front. Shiro lançait un autre flacon à Nasir qui le prenait sans discuté ayant l'habitude et un autre à Crixius, il le regardait méchamment pour être certain qu'il le prenne lui aussi.

Cenarius: faut que je sorte d'ici.

Nasir: si t'arrive à faire un pat devant l'autre.

Il en ricanait vu qu'il tentait mais retombait aussi vite assis.

Shiro: cessez de faire les idiots, le maître ne va pas tarder.


****

Cela ne collera jamais entre Gabriel et Akio, je savais se qu'il m'attendait quand j'ai accepté de l'aider, mais maintenant il a Gunji et j'ai peur qu'il suive à nouveau les idées de son frère.

Derek: arrêter de vous chamaillé, j'apprécie pas non plus l'idée qu'on tue un enfant et un ange chez moi, mais c'est fais et cela sert à rien de vous taper presque dessus.

Avec tous ça j'ai bien envie de me prendre un verre, c'est pas vraiment le moment mais les dispute cela me donne envie de me remplir le ventre d'alcool.

Gunji: mon frère à raison nous connaissons les lois du dieu de la mort, une âme contre une autre le sacrifice fait partir du rituel sinon il sera déjà présent en se moment.

Gabriel m'attrapait afin de changer de pièce, il est en pétard il sera encore plus difficile de faire garder Akio ici. Gunji nous suivait du regard sans dire un mot, Alec haussait les épaules s'asseyant dans le divan.

Alec: je pense que la petite copine de mon cousin ne vous aime pas beaucoup.

Gunji: je me moque d'avoir son affection.

savoir où se cache leurs père voilà une chose que Gunji à toujours désiré savoir.

Gunji: j'ignore où il se cache malheureusement, depuis qu'il a mit notre mère à la porte il a disparu de la circulation.

Alec: pourquoi l'avoir mis à la porte.

Gunji: je sais pas exactement, elle aurait découvert quelque chose mais jamais j'ai réussit à lui faire avoué.

Alec: il devait surement baiser une autre femme.

Gunji: je doute que ce soit la vrai raison, mais c'est pas ça qui nous aidera à réglé nos problème.

Dans la cuisine je recevais tous le mécontentement de mon cher et tendre Gabriel, je le laissais dire son point de vu que je comprenais.

Derek: je comprend que t'es en ébullition avec tous se qu'il sais passer aujourd'hui, mais je suis de l'avis de Near. En quoi je me ferais passer si je n'aide pas une personne qui m'a fais tenir bon pendant ton absence Gabriel.

Je tournais le regard.

Derek: je serais pas en face de toi aujourd'hui, je me serais consumé pour ma bêtise alors je vais aider Akio que se soit avec ou son ton accord.

Gabriel est encore plus grincheux maintenant, Near était de mon côté ce qui lui plait pas il semblerait par contre que voulait t'il dire par " il a autre chose à penser? " est ce que Near aurait également des problèmes de son côté? il semblait mal à l'aise dans sa phrase, qu'est ce que Gabriel sais que j'ignore?

Derek: tu n'étais pas obliger d'être aussi sec avec lui.

Voilà qu'il déprime maintenant, je soupirais tout en m'approchant de lui caressant ses cheveux.

Derek: on sais toujours sortit des pires situations Gabriel, on est tous ensemble et c'est tout se qu'il compte. Je pense que tu devrais aller vois Near, je sais pas se que vous cacher tous les deux, mais je pense qu'il a besoin du soutien de son père.

Je lui donnais un baiser avant de retourner au salon près des autres.

Alec: encore en vie? 

Derek: je m'en suis sortit de justesse.

Je ricanait jusqu'à entendre l’appelle de Gabriel, j'utilisais ma rapidité pour me retrouver dans la chambre de Near.

Derek: qu'est ce qui se passe?

Near était plus la, je regardais dans la chambre tout en recevant l'explication de Gabriel.

Derek: elle a emmené Near? 

J'en passais ma main dans mes cheveux, les ennuies continue..pourquoi Near?

Derek: pourquoi s'acharner sur notre famille comme ça? j'ai déjà perdu une fille et je compte pas perde celui la non plus.

Je m'asseyais sur le lit, pourtant je sais pas quoi faire! je peux même pas me téléporter et cette femme...je pourrais même pas demander à Alec m'y envoyer, c'est impossible.

Derek: Nomar..merde papa!

Il apparu face à moi les bras croisé.

Nomar: je suis pas un serviteur que tu peux appelé comme bon te semble Derek.

Derek: je l'ai pourtant fais.

Nomar: ne sois pas insolent ou je repart d'ou je viens.

Derek: j'ai besoin d'un coup de main.

Nomar: je ne peux rien te promette, mais dit toujours.

Derek: Gabriel a semblé reconnaître la déesse aphrodite et elle a emmené mon fils.

Nomar: je ne peux normalement pas intervenu dans les histoires des mortels.

Derek: tu es pourtant intervenu plus d'une fois dans ma vie.

Nomar: parce que t'es mon fils.

Derek: et Near ton petit fils.

Nomar prenait une grande inspiration agacé que je tente d'avoir le dernier mot sur lui, mais je m'en moque.

Nomar: si Aphrodite est vraiment derrière tout ça, alors je peux pas faire grand chose..cette déesse fais tous pour obtenir se qu'elle souhaite. La meilleurs chance avec celle vipère est le chantage, donner lui une chose qu'elle désire bien plus que Near et tu récupérera ton fils.

Derek: et tu aurais pas une petite idée de se qu'elle voudrait toi?

Il me fixait droit dans les yeux, je fis de même.

Nomar: hors que je couche avec cette femme!

Derek: donc oui tu sais.

Nomar: je l'ai toujours repoussé et je le ferais encore.

Derek: de quoi tu rale? tu l'as baise une fois et puis adios!

Nomar: non!

Je lui faisais la mauvaise tête, il regardait ailleurs m'ignorant.

Nomar: demande à mon frère raynor.

Derek: je connais pas ton frère et puis t'es déjà la en face de moi...accepte bon sang! qu'est ce que ta à perdre.

Nomar: ma dignité!

Derek: pour baiser une bombe?

Nomar: je ne vaudrais pas mieux que les autres qui sont tomber sur sa coupe! fait le toi, je suis sûr qu'elle serait comblé.

Je regardais vers gabriel sur le moment, oula sa tête.

Derek: t'es fou je tiens à ma vie moi! on perd du temps! 

Je rêve ou mon père est entrain de bouder la? je compte pas abandonner de si tôt, je croisais les bras.

Nomar: elle n'est pas sur l'olympe en tout cas.

Derek: tu la cherche? c'est bien..va si sort ton petit détecteur de chatte mouillé et trouve moi cette garce.

Nomar: tu me payera ça Derek! soit en sur...si elle est sur terre cela me prendra du temps le monde est vaste et les dieux camoufle leurs présence dans le monde des mortels.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Mar 3 Déc - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 3 Déc - 22:32

Crixius était toujours dans sa cellule, mais il c'était approché des barreaux pour faire face à Shiro tout en tenant ceux-ci entre ses mains, il le regardait venir à lui sous la provocation qu'il lui avait fait face. Il arrivait bien plus facilement à dire ce qu'il pense face à Shiro que à Madara sa c'était certains, mais celui-ci ne se laissait pas faire pour autant, attrapant ses cheveux entre ses mains, il fit claquer sa tête contre les barreaux en fer.

Il en avait une entaille sur son front, il gardait bien son regard dans les siens grognant entre ses dents et les poings bien serrés.

Crixius : Va mourir.

Il tournait le regard vers Nasir alors qu'il lui demandait que celui-ci s'invite à la petite fête qu'il allait se produire, Nasir préférait accepter cette requête bien obéissant comme il était, il avait comprit qu'ici , c'était la meilleur chose à faire, obéir.

Crixius le savait également, mais il désirait toujours récupérer se liberté, il regrettait même de ne pas avoir suivi son frères et sa soeur lorsqu'ils désiraient partir à l'aventure cherchant de nouveau Dragon qui auraient pu survivre.. Il n'avait plus eu de nouvelle d'eux depuis ce jour.


Shiro en ouvrait aussi tôt la cage de Crixius, le détachant de ses liens pour ne plus qu'il se trouve enchaîné dans sa cage et l'attrapait ensuite par son collier qu'il portait autour du cou pour le faire sortir, il grognait mais ne faisait rien malgré tout, il tournait le regard vers Nasir et regardait ensuite du coin de l'oeil vers Cenarius qui se débattait.

Il était malgré tout forcé de sortir et d'avancer, Crixius toujours les poings serré sachant ce qu'il les attendait marchait malgré lui.

Une fois qu'ils étaient arrivé dans la pièce, Crixius regardait Nasir prendre déjà ses aises, lui restait debout à attendre, il regardait vers Shiro qui forçait Cenarius à prendre le contenu du flacon, une fois que c'était fait Nasir lui expliquait ce que cela allait provoquer.

Crixius attrapait le flacon lorsqu'il lui lançait, il regardait aussi tôt vers Shiro, il détournait le regard avalant malgré lui, il le lançait ensuite plus loin et grimaçait déjà. Cenarius lui tentait de s'en aller, mais la drogue était déjà bien trop forte et il n'arrivait presque pas à bouger d'un pouce.

Madara arrivait à cette instant, en peignoir, il s'installait sur le siège en face posant ses mains sur les accoudoirs tout en lâchant un soupir, il ouvrait lentement les yeux pour les regarder tout les quatres. Il regardait tout d'abord vers Cenarius, ensuite vers Nasir, Crixius et enfin Shiro.

Madara : Et bien, pourquoi sont-ils encore vêtu ?

Il fit un signe de la main, tout leurs vêtements disparaissaient, ainsi que ceux de Shiro.

Madara : Tu fais de la partie Shiro, bien commencer donc, faîte moi voir de quoi est capable cette haut elfe.

Crixius regardait bien vers Madara

Madara : Il y a un problème Crixius ?

Il fit un sourire en coin, il détournait le regard la mâchoire serré ainsi que ses poings, il regardait Nasir qui obéissait bien gentiment au demande de Madara, lui restait debout malgré l'état où il se trouvait, il en respirait rapidement voyant la scène entre Nasir et Cenarius, celui-ci ne semblait plus se débattre sous l'emprise du plaisir.

Les jambes de Crixius tremblait ayant du mal à tenir debout, Madara détournait le regard vers un endroit sentant la présence de quelqu'un. Celle-ci avait pris une toute autre forme et avait camouflé son odeur naturel, celle d'une Déesse afin que personne ne puisse savoir de qui il s'agissait. Elle s'approchait de lui, lui tendant un nouveau arrivant.

Madara : Quel merveilleuse surprise, il arrive à point nommé.

Near : Où suis-je.. Qui êtes-vous ?

Aphrodite sous sa nouvelle apparence souriait de plus belle, Madara fit un signe de la main pour lui faire disparaître tout ses vêtements, il en fut surpris et passait ses mains entre ses jambes pour cacher son membres, Aphrodite attrapait son bras pour le pousser vers les autres, Crixius le regardait sur le moment.

Madara se levait en personne pour se diriger vers lui avec le même flacon, il lui fit boire de force.

Madara : Fils de Derek Kijo et Gabriel Light, Near. Je sens que tu vas bien t'amuser Shiro.

Il fit un sourire pour retourner s'asseoir, Near avait les yeux écarquiller devant cette scène, Aphrodite se trouvait debout aux côtés de Madara aimant se spectacle.

Near désirait s'en aller, mais l'effet de la drogue faisait déjà effet, il en ouvrait la bouche complètement paniqué et exciter, il en tomber rapidement à genou à terre.

Crixius : Se n'est qu'un gamin.

Madara : Cela te pose un problème ? Maintenant au lieu de rester planté à rien foutre dépêche toi de faire quelque chose.

Il lui tendait la main utilisant un sort qui le faisait souffrir, il en gémissait, on pouvaient voir ses veines ressortir, il en posait sa main sur le lit n'arrivant plus à tenir de bout, Near regardait dans sa direction ne comprenant pas ce qu'il lui arrivait.

Madara retirait sa main, aussi tôt Crixius arrêtait de souffrir, il en respirait rapidement tout en levant les yeux vers Cenarius. Il se mettait aussi tôt derrière Nasir qui était occupé de faire une gâterie à Cenarius, il le pénétrait aussi tôt et commençait à bouger rapidement ses reins en lui, il gémissait tout en baissant la tête pour cacher ses yeux par ses mèches de cheveux.

Near restait assis le cul à terre, cachant son membre qui était bien en érection, il regardait ensuite vers Madara.

Near : Pourquoi je suis ici .. ?

Madara : Tu fais désormais partie de ma collection, tu feras tout ce que je désire que tu faces.

Near : Quoi ?

Madara : Si tu n'obéis pas, tu recevras un terrible châtiment.

Near : * Ils sont complètement malade.. je dois partir d'ici. Mais.. Je n'arrive même pas à bouger.. *



***


Lorsque Derek arrivait, je lui expliquais rapidement ce qu'il venait de se passer, j'ai vu Aphrodite, oui je suis sur que c'était elle, et elle a prit Near avec elle..

Gabriel : Oui elle l'a pris avec elle !

Il en avait lui aussi assez qu'on s'en prenne toujours à notre famille et je dois bien avouer que j'en avais plus qu'assez moi aussi.

Je le regardais alors qu'il appelait son père à la rescousse, celui-ci arrivait montrant bien sa mauvaise humeur que Derek l'appelle à chaque fois quand il avait besoin de lui.

Mais il a raison, qui pourrait-on appeler d'autre ? Il s'agit d'une Déesse, je regardais bien vers Nomar, il doit nous aider, je n'ai pas l'envie de perdre mon fils. Qu'est-ce qu'elle est occupée de lui faire en ce moment ? J'en avais un pincement au coeur rien que d'imaginer, elle doit abusée de son corps, raah s'a m'énerve !

Nomar disait qu'il ne pouvait intervenir dans les histoires des mortels, soit disant parce qu'il ne c'est pas gêner pour le faire plusieurs fort avec Derek, alors il pourrait faire un effort pour Near !

Gabriel : Se n'est pas toujours qu'on te demande de l'aide, on ne sait pas quoi faire d'autre c'est notre fils.

Il semblerait qu'il finissait par réfléchir, je l'écoutais alors qu'il nous disait tout ça, je tournais de temps en temps le regard vers Derek. Oui il la connait sans doute bien plus que nous et sait ce qu'elle désire, Derek lui posait la question, si on peut faire un chantage il faut déjà savoir ce qu'elle désire.

Hum ? Coucher avec elle ? J'en levais les yeux, bah oui se n'est pas étonné, c'est Aphrodite, c'est tout ce qu'elle a en tête se faire tout le monde, et surtout tout les Dieux.

Derek tentait de le convaincre je restais là sans dire un mot, mais s'il venait à ne pas nous aider, la j'interviendrais, hors de question que je laisse Near sans me battre. Lorsqu'il disait qu'il le face et non lui, je fusillais tout d'abord Nomar du regard et ensuite Derek qui osait me regarder, hors de question !

Gabriel : Derek ne le fera pas !

Je regardais aussi tôt vers Nomar, ah enfin il recherche après l'endroit où elle pouvait se trouver mais elle ne se trouvait pas chez les Dieux ce qui allait bien compliquer les choses.

Gabriel : Peu importe le temps que sa va prendre, tant que tu la trouves et que tu retrouves mon fils.

Valas : Moi je sais où elle se trouve.

Je me tournais pour le regarder à cette instant, qu'est-ce qu'il fabrique ici ?

Gabriel : Et où se trouve t-elle ?

Valas : Si vous y alliez, vous ferez partie de leurs petites collections, votre fils en fait désormais partie.

Il ricanait, moi j'en serrais les poings mais je devais garder mon sang froid, car je ne peux rien faire contre un Dieu.

Gabriel : Dit nous où il est.

Valas me niait complètement, il faisait face à Nomar croisant les bras.

Valas : Dit moi Nomar, tu sais où se trouve Ragnar, je le cherche depuis pas mal de temps, il me doit quelque chose et j'attend ce quelque chose avec impatiente.

Il en fit un sourire, mais merde, de quoi il parle on s'en fou !

Gabriel : Pourquoi tes venu ici si se n'est pas pour nous aider ?!

Il me regardait du coin de l'oeil.

Valas : Pour parler à Nomar, afin qu'il me dise où se cache Ragnar voilà tout. pourquoi je t'aiderais toi et ton petit copain.

Gabriel : Et bien Nomar est occupé lui justement à nous aider, alors passe plus tard tu veux.

J'en plissais les yeux.

Valas : Que vas dire Zeus ou même Tsukune d'apprendre que tu t'impliques dans le vie des mortels, même si l'un d'entre eux est ton fils sa ne te donne pas l'autorisation de leur venir en aide.

Il commence à m'énerver celui-là.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Mer 4 Déc - 5:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 4 Déc - 4:35

Shiro devait se dépêcher de tout préparer avant la venu de Madara, mais il fut pris de cours et arrivait avant même qu'il eu le temps de déshabiller tout le monde. Il ne bougeait pas le petit doigt regardant son maître les regarder chacun à leurs tour et fit rapidement la remarque.

Shiro: j'ai été trop lent mais cela ne se reproduira plus.

Inutile de faire des grand efforts pour Madara, un simple geste de la main et tous vêtements disparu par enchantement de même pour ceux de Shiro. Surpris il se regardait sur l'instant ne s'attendant pas à se que lui aussi voire participé à ses petite festivité, mais n'ayant pas le choix il répondu d'un simple geste de la tête.

Cenarius: vous n'êtes que perversité.

Nasir:  ne réagis pas comme ci on allait te torturé elfe, tu aurais pu tomber sur pire endroit.

cenarius fermait les cuisses voyant Gunji s'approcher de lui, mais cause de la drogue son corps est devenu faible. Nasir attrapait ses genoux les écartant se frayent un chemin entre léchant déjà son entre jambe.

Cenarius: Arrête...

Il attrapait les cheveux de Nasir les serrant, cela ne l'arrêtait pas malgré tout et glissa son membre entre ses lèvres le suçant. Cenarius n'avait plus la force de sa débattre même tenter de bouger le moindre muscle, il regardait le plafond au dessus de lui ne pouvant que pensée à son village qu'il avait peut être perdu pour toujours.
Nasir n'était plus qu'une machine à obéir aux ordres, il était terminé le temps où il pensait encore au grande plaine, au forêt ou même le palais luxueux de l'olympe. Tous cela c'était effacer de sa mémoire au fil du temps même le visage de Abnar c'effaçait peut à peut. 

Shiro n'avait pas vraiment envie de devoir le faire avec Crixius ne s'entendant pas très bien avec, mais par chance Aphrodite arrivait avec Near jusqu'à cette pièce. 

Shiro: tiens..j'ai pas été mis au courant de se nouveau arrivage.

En tout cas Madara semblait ravis, il ne discutait donc pas de se mal entendu préférant garder son maître de bonne humeur. Son visage lui semblait étrangement familier ainsi que l'odeur qu'il dégageait, son regard se baissait vers son corps dénudé grâce au pouvoir de Madara, rapidement il fut surpris d'apprendre de qui il s'agissait.

Shiro: fils de Gabriel?

Cela lui donnait le sourire plein de perversité.

Shiro: Avec plaisir maître, je vais lui souhaité la bienvenu parmi nous.

Il ricanait voyant Near tomber à genoux sous l'effet de la drogue, pendant que Madara punissait Crixuis de son non activité Shiro s'avançait vers Near se plaçant à genoux derrière lui.

Shiro: tu as les yeux de ton père Gabriel...ma queue se dresse rien qu'à penser que je vais baiser son fils.

Il passait ses mains sur son torse afin d'y caresser ses tétons.

Shiro: oh mais cela se voit direct que tu es le genre à obéir sagement, ton père était très doué pour ça également

Il passait sa langue contre la nuque.

Shiro: et pour bien d'autres choses.

son regard se tournait quelque instant vers Gunji qui gémissait malgré la bouche pleine, au moins il n'aurait pas à s'occuper de Crixius. Il attrapait Near par le épaule pour l'allonger sur le dos voulant voir son visage.

Shiro: j'aime se jolie visage effrayé.

Il se penchait passant sa langue contre ses lèvres.

Shiro: je l'aimerais d'avantage quand je te baiserais.

Il poussait sur ses cuisses pour faire remonter le bassin et le pénétrait au même moment, il était loin d'être doux de toute façon c'était pas se que recherchait Madara cela l’ennuierait rapidement. Nasir relevait la tête sentant Cenarius jouir et crachait sur les draps le sperme qu'il avait en bouche. Cenarius donnait le peut de force qu'il avait pour pousser sur ses jambes et s'éloigné de Nasir, celui ci levait les yeux dans sa direction subissant toujours les coup de reins de Crixius.

Cenarius: ne vous approchez plus de moi.

Nasir: on commence pourtant à peine.

Gémissent entre chaque moi, Nasir attrapait le poignet de Crixuis qui maintenant ses hanches le serrant sentant qu'il allait pas tarder à se lâcher. Il le lachait à se moment se penchant en avant tout lâchant un soupir de satisfaction.



****

Il accepte déjà de la retrouver, même si il désire pas jouer le chantage avec elle si je sais déjà au moins l'endroit où elle se trouve mon fils sera pas loin. Je le sortirais de la et même si pour ça je dois utiliser Kyubi pour me débarrasser de cette déesse.
Je me tournais entendant la voix de Valas et fronçait directement les sourcils pas vraiment ravis de le revoir celui la, mon père restait serein le regardant à son tour.

Nomar: Quel surprise, voilà une visite auquel je m'y attendait pas.

Répond à la question de Gabriel bordel! et c'est quoi cette histoire de collection? je pire que dal à ses devinettes à la noix.

Derek: cesse de ricaner comme une vieille hyène Valas et répond plutôt à la question clairement.

Je rêve ou il nous nie complètement? cet enfoiré! 

Nomar: Ragnar? non j'ignore où se gamin peut trainer, depuis quelque temps il quitte les enfers pour se balader chez les mortels..et puis pourquoi venir me poser cette question à moi? demande à Elijah c'est son fils et non le mien.

Elijah? j'avais une image du passé me venant à l'esprit à cette instant, ce Ragnar ne serait pas le gamin qu'il m'a forcer à avoir? je l'ai vu qu'une fois dans toute ma vie et cela le jour de na naissance..j'avais presque oublier se fils la, il s'appelle donc Ragnar.

Nomar: et je vais pas te demander se qu'il te doit en particulier, cela est déjà étonnant que tu es affaire à lui.

C'est vrai demander de l'aide à mon père peut être risqué pour lui, il nous a déjà prévenu de ses lois qui le restreint à aider les mortels et pourtant plus d'une fois depuis ma naissance il garde un oeil sur moi.

Nomar: serais tu entrain de me menacer Valas?

Il attrapait son visage entre ses doigt, mon père semble pas être très content.

Nomar: je déteste les menaces, tu devrais pas oublier ta juste place et cela bien en dessous de moi.

Il approchait son visage du siens

Nomar: et j'hésiterais pas à t'écraser sous mon talon si tu prend encore une air arrogant avec moi.

Derek: vous croyez que c'est le moment?

Mon père me regardait sur le moment et fini par lâcher le visage de valas qui était loin d'être heureux.

Nomar: je suis certain que Valas restait muet sur mes agissements, n'est ce pas mon ami?

Mon père peut avoir un air sadique quand il s'y met, mais leurs histoire n'aidera pas à retrouver Near.

Nomar: j'aime faire des négociations.

Il s'asseyait sur le lit de Near gardant les yeux lever vers Valas.

Nomar:  faisons à petite marché Valas, tu me dit où se trouve Aphrodite et moi je te dirais où se trouve Ragnar. Est ce que se petit marché te conviens?

Derek: bien sûr qu'il accepte! aller parle grande tige!

Nomar: sshh..c'est pas poli d'interrompre les dieux en pleine négociation.

Derek: mais grouiller vous!

Nomar: aller je vais te prouver que je suis un homme d'honneur et te dirais déjà sa position.

Il montrait son pouce derrière lui vers la fenêtre de la chambre.

Nomar: il est en se moment même entrain de nous observer sur le toit d'en face.

Ragnar c'était fait repéré apparu dans la chambre serrant le poing vers mon père.

Ragnar: vous êtes un traître mon ongle, m'utiliser pour vos chantage!

Nomar attrapait Ragnar contre lui tout en lui caressant les cheveux.

Nomar: tu vois? je tiens toujours paroles alors Aphrodite?

Ragnar: lâchez moi vieux machin!

C'est lui mon fils? j'ai une boule à l'estomac, pourquoi il nous observait? il réussissait à se dégagé de Nomar et me regardait du coin de l'oeil tout en remettant ses vêtements comme il faut.

Ragnar: de toute façon j'en ai rien à faire, je dois rien du tout à Valas!



Spoiler:
 


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 4 Déc - 22:59

Le fait que Near soit présent semblait bien faire plaisir à Shiro qui était satisfait de savoir qu'il allait s'occuper de mon fils, celui-ci restait assis à terre cachant son membre entre ses mains, il regardait Shiro venir jusqu'à lui, il en avait une boule au ventre complètement paniqué sur le coup.

Il se retrouvait à genoux juste derrière Near, celui-ci tournait légèrement le regard pour le regarder. Ses paroles ne le rassurait certainement pas bien au contraire.

Near : Je n'ai rien à faire ici.. Laissez moi m'en aller. * Pourquoi me compare t-il à mon père.. Il ne m'a jamais parlé de lui *

Il baissait les yeux alors que ses doigts parcourait son torse et surtout ses tétons qui pointait déjà, il écoutait en même temps ce qu'il lui disait.

Near : Obéir gentiment ? Tu dois te tromper de Gabriel, il n'est pas comme ça.

Il plissait les yeux sentant sa lèvre glisser contre sa nuque, il serrait les poings n'arrivant pas à faire le moindre mouvements, il était tout simplement figé à cause de cette drogue comparé à Shiro qui n'avait pas eu le loisir d'en prendre.

Du côté de Cenarius, Nasir et Crixius, Cenarius finissait par jouir dans la bouche de Nasir, qui se retirait aussi tôt de lui recrachant le contenu sur les draps, Cenarius en reculait et Crixius tenait toujours les hanches de Nasir faisant de rapide coups de reins.

Shiro attrapait Near par les épaules le forçant à se coucher, il le regardait bien avec des yeux écarquiller ses mains était retirer de son érection. Ses paroles l'effrayait d'autant plus, il détournait légèrement le regard lorsqu'il avait passer sa langue contre ses lèvres.

Near : Laissez moi..

Mais se n'était pas avec ses supplication qu'il allait obéir bien sâgement, au contraire, il écartait ses cuisses, soulevait un peu son bassin et le pénétrait d'un coup sec ce qui le fit gémir, il glissait ses doigts contre le sol tentant de s'agripper à quelque chose sous la douleur qu'il lui infligeait sur le moment.

Near : Ah..!

Il avait bien sa tête tourné sur le côté, évitant de regarder son visage, les larmes lui montaient au yeux et la bouche entre ouverte sous ses coups de reins.

Crixius tournait le regard vers la main de Nasir qui se posait sur son poignet, finissant par gémir pour jouir à son tour, il ne fallait pas plus longtemps pour qu'il en face tout autant en lui. Il se retirait aussi tôt de lui s'asseyait sur le bord du lit tout en passant sa main dans ses cheveux regardant Shiro occupait de se faire Near, il en serrait les draps du lit et levait lentement les yeux vers MAdara qui avait tranquillement ses mains posé sur les accoudoirs de son siège, avec le sourire aux lèvres devant un tel spectacle.

Aphrodite aussi commençait à ne plus tenir, désirant en voir plus, elle tendait la main dans leur direction, leurs envoyant tous une aura puissante pour monter d'un crancs leurs excitation, Near en ouvrait la bouche sur le moment il en tournait le regard vers Shiro, il gémissait et jouissait, n'ayant pas l'habitude encore de tout ça et surtout pas de cette drogue et de l'aura en même temps.

Il respirait rapidement, il savait que Derek ne se serait jamais laissé faire comme ça, et pourtant lui restait figé.

Near : * Je ne suis pas aussi fort que lui.. *

Il fermait les yeux, pour ça il ressemblait bien plus à Gad qui n'arrivait pas à se rebeller et était bien trop gentil.

Une fois que tout le monde avait jouis, Madara levait la main.

Madara : C'était bien divertissant, mais j'en ais assez vu. Shiro, ramène les, comme récompense, ils sont libre durant une petite heures met les dans la cour.

Il se levait pour s'en aller, Aphrodite le suivait.

Aphrodite : Que pensez-vous de mon cadeau ?

Madara : Near, Tu sais qu'ils vont tout faire pour le retrouver, et ils ont un Dieu dans leurs poches.

Aphrodite : Vous en avez une également.

Madara : Je doute que tu puisses faire quelques choses face au Dieu de la mort en personne.

E
lle ricanait.

Aphrodite : et vous il semblerait que vous me sous estimé quelque peu.

Elle le poussait aussi tôt contre le mur, Madara ne quittait pas son regard du sien, et passait sa main à travers son peignoir et attrapait son membre en érection sans doute de toute les scènes qu'il avait vu.

Aphrodite : Surtout lorsqu'il s'agit de sexe.

Elle levait sa cuisse pour lui faire sentir l'excitation qu'elle avait entre ses jambes elle aussi, Madara l'attrapait par la taille et la poussait à son tour contre le mur tenant de lui même sa cuisse et approchait son visage du sien.

Madara : Je doute que Nomar voudra faire un combat de ce type, ce que je dis est donc juste, au combat vous ne valez rien.

Il la pénétrait aussi tôt, elle en ouvrait la bouche tout en souriant, elle glissait ses mains derrière sa nuque alors que lui faisait déjà des mouvements en elle.

Aphrodite : Aucun être de ce monde, humain ou Dieu désire ma mort, c'est simple, sans ma présence, ce monde ne sera voué que de haine, l'amour n'existera plus, je ne crains donc rien du tout.

Elle gémissait du plaisir qu'il lui faisait.

Aphrodite : Pour un Mortel tu te débrouilles bien.

Madara : Je ne me compare même plus à un mortel à présent, je surpasserais bientôt un Dieu.

Elle ricanait.


Pendant ce temps, Near, Cenarius, Crixius et Nasir était emmené dans la cours où ils pouvaient profiter un peu de cette espace avant de se retrouver à nouveau dans leurs petites cellules attaché.

Crixius était assis sur un banc restant en retrait, Near s'approchait de Cenarius car il était tout comme lui deux nouveaux.

Near : Il faut trouver un moyen de partir de cette endroit..

Il tournait le regard vers Shiro qui semblait ne pas le quitter des yeux, bien entendu entre temps ils avaient récupéré leurs vêtemetns.

Near : Mes parents doivent déjà me rechercher, on ne restera pas longtemps ici.

Crixius ricanait arrivant à les entendre jusqu'où il était, et il était pourtant bien loin, il posait sa main sur sa joue détournant le regard.

Crixius : * Et ils pensent pouvoir surpasser les pouvoirs de Madara, on voit que se n'est qu'un putain de gamin. *

Near avait désormais peur de se retrouver seul avec Shiro, il tournait le regard vers Cenarius n'osant plus regarder dans sa direction.

Near : Je sais qu'ils nous sortirons de là..



***


Valas nous ignorait complètement préférant parler avec Nomar afin de demander où se trouvait Ragnar, il croisait les bras.

Valas : Qu'est-ce que tu crois, j'ai déjà été rendre visite à Elijas avant toi, mais il n'en sait rien non plus.

Il en haussait les épaules, c'était juste après qu'il commençait à faire ses petites menaces, du moins en quelques sortes, il prétendait que même lui, le dieu de la mort ne pouvait pas passer au delà des règles et donc d'aider des mortels ce qu'il faisait malgré tout.

Nomar n'appréciait pas qu'il lui face ses petites menaces et l'attrapait aussi tôt son visage entre ses mains, Valas grognait entre ses dents mais l'écoutait sans dire un mot.

Valas : lâche moi tu veux !

Il lui faisait bien comprendre qu'il était bien plus faible que lui, ce qui avait le dons d'énerver Valas qui n'aimait pas se sentir inférieur aux autres.

Il finissait enfin par le lâcher sous les commentaires de Derek, Valas en passant sa main pour sa mâchoire tout en le regardant bien.

Valas : Je n'avais pas l'intention de dire quoi que se soit, tu fais ce que tu veux après tout.

Il fronçait les sourcils entendant son marché.

Valas : Donc tu sais belle et bien où il se trouve.

Il tournait le regard vers Derek qui tentait de lui forcer la main, moi aussi je désirais qu'il se dépêche de parler, va savoir ce qu'il arrive à notre fils en ce moment même !

Il regardait bien Nomar qui disait déjà dire où se trouvait Ragnar.

Valas : Alors vas-y, dit moi où il se trouve et peut-être que je réfléchirais à ta proposition.

Il levait un sourcils de sa réponse et se tournait pour regarder vers le toit d'en face, en effet on pouvait el voir, il apparu aussi tôt puisqu'il c'était fait bêtement repéré et en avait les poings serré, il semblait mécontent de Nomar.

Moi je le regardais bien de bas en haut, je ne l'appréciais déjà pas, car je savais qu'il était le fils de Elijas et donc également celui de Derek dont il a eu de force. Nomar serrait Ragnar contre lui, lui caressant les cheveux, Valas fit un sourire regard sa tête et relevait les yeux vers lui.

Valas : Oh que si tu me dois quelque chose, mais on en discutera plus tard.

Il fit un signe de la main, montrant par une vision où se trouvait Aphrodite à Nomar seulement, je regardait celui-ci qui semblait ailleurs.

Gabriel : Tu lui as montré où elle se trouvait ? Near va bien ?

Valas : J'ignore ce qu'ils lui font faire, je ne connais que l'endroit car j'aime rendre visite pour voir ce qu'ils ont trouvé de nouveau. Madara à de très jolies collection et votre fils en fait désormais partie.

Il attrapait le bras de Ragnar aussi tôt.

Valas : Maintenant que nous avons tout les deux ce qu'on désirait, je vais vous laisser. Bonne chance, car je doute que Aphrodite désire relâcher qui que se soit à moins que tu sois près à lui donner ton corps, elle en rêve depuis des siècles tout comme celui de ton frère Raynor.

Il disparu avec Ragnar, une fois seul chez lui dans le monde des humains, il le poussait contre le mur attrapant son menton, celui-ci était supérieur à lui et donc plus puissant.

Valas : Tu ne me dois rien ? Hum.. Je t'ai fais jouir comme jamais la dernière fois, et tu es partis aussi rapidement ensuite, me laissant comme une merde, j'étais pas très content, donc cette fois ci c'est toi qui me fera jouir et si tu es gentil peut-être que je te pardonnerais et en ferait tout autant pour toi.

Il plaçait aussi tôt sa main sur son entre jambe la serrant.

Valas : Et bien entendu, ce qu'il se passe ici ne sortira pas, je n'en dirais aucun mot.

Il abaissait d'un coup sec son pantalon pour qu'il ne se retrouve plus qu'en caleçon et glissait sa main derrière lui pour pincer ses fesses.

Valas : Voyons voir si c'est toujours étroit de ce côté.

Il pénétré son pouce à l'intérieur et faisait des rond avec tout en souriant voyant la tête qu'il avait, de sa main libre il retirait ses lunettes et les laissait tomber à terre. Il finissait par retirer son pouce de lui et se décalait légèremet de lui pour déboutonner son pantalon et l'abaissait ainsi que son boxer.

Il se recollait aussi tôt contre lui, l'attrapant pour le téléporter jusquà son lit, celui-ci était glissait ses lèvres contre sa nuque tout en tenant bien ses mains pour qu'il ne bouge, il finissait par les attacher ainsi que ses cheville magiquement. Il se redressait pour regarder la position où il se retrouvait.

Valas : Au moins, je suis sur que tu ne t'enfuiras pas cette fois ci.

Il se retirait de lui, ouvrant son armoire, à l'intérieur se trouvait toute sortes d'objets pour le sexe qu'aimes tant Valas. Il glissait ses doigts sur les cravaches, il revenait vers lui tendant la main pour faire apparaître des pinces qu'il mettait sur ses tétons ce qui pinçait fortement, il bougeait ceux-ci de gauche à droite.

Valas : Je vais jouer un peu avec toi avant, se sera ta punition.

Il fit ensuite apparaître un petit god qu'il le forçait à mettre en bouche pour qu'il l'imprègne de sa salive et le glissait ensuite dans son anus, il tenait la petite télécomande où il mettait la vibration au maximum, il posait la télécommande sur la table de nuit et attrapait son visage pour y glisser son membre, il faisait lui même les mouvements et n'y allait pas de main forte, tout en continuant de pincer ses tétons.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Jeu 5 Déc - 5:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 5 Déc - 5:19

Shiro s'amusait de savoir qu'il avait à présent le fils de Gabriel, au fond de lui il espérait le voir tenter de récupéré son fils et de voir son visage quand il apprendra se qu'il c'est passé ici. Near se refusait de regarder Shiro tout le long, mais les simples larmes qui lui montait au yeux le suffisait pour le satisfaire.

Shiro: et bien qu'est ce que t'attend pour appelé papa à l'aide? 

Il approchait ses lèvres de son oreilles.

Shiro: lui gémissait à en fendre les cieux en deux en sentant ma queue en lui.

Il ne fit pas attention à Aphrodite qui levait la main dans leurs direction envoyant son aura, Nasir ouvrit grand les yeux sur le moment reconnaissant cette sensation. Chaque dieux à une aura qui lui est propre et ayant déjà sentit celle de Aphrodite il reconnu immédiatement de qui elle provenait. Même sous un déguisement son regard braquait dans sa direction se doutant à présent qui se cachait derrière se masque.

Nasir: espèce de...

Il serrait les draps les muscle se contractant à chaque sensation plus intense, mais ne baissait pas les yeux du regard Aphrodite. Même Shiro redressait la tête ne faisnat plus aucun mouvement et se lâchait en lui, il aurait préféré profité encore un peu de Near mais Madara en décidait autrement.

Shiro: A vos ordres.

Il regardait quelque instant Near et se retirait de lui pour se redresser.

Shiro: vous avez entendu dépêchez vous de vous rhabiller, vous n'avez qu'une heure et pas une minute de plus.

Les vêtements disparu par madara était poser sur le meuble, avant de se dirigé vers la cours tous le monde se rhabillait. Nasir faisait une mauvaise mine depuis qu'il a reconnu Aphrodite n'ayant pas oublié le pourquoi il c'était éloigner de Abnar. shiro était devant marchant jusqu'à la petite cours tournant de temps à autre le regard vers Near avec le sourire.

Shiro: aller profitez en, pas une minute de plus.

Cenarius allait s'asseoir sur un banc passant sa main sur la terre sous ses pied, nasir restait debout au milieu de la cour regardant le ciel comme il le faisait à chaque fois. l'elfe levant les yeux vers Near qui désirait autant que lui sortir de cette endroit.

Cenarius: je cherche une solution, j'espérais utiliser la végétation comme allié mais...cette terre est morte et aucune vie peut pousser ici.

Il soupirait serrant la terre entre sa main.

Cenarius: mon pouvoir sera inefficace.

Shiro restait près de la porte gardant le sourire à la vue de Near, c'est vrai que n'importe qui d'autre sera mal à l'aise devant un personne de se type.

Cenarius: et même si tu dis vrai, que ta famille viendrait jusqu'ici..qui te dit que à leur tour ils seront pas prisonnier?

Nasir: personne ne vous sauvera...j'ai rester des années à espérer que cela m'arrive et j'attend toujours, oublier votre liberté! bande d'idiot.

Cenarius: aurais tu perdu la foi? 

Nasir se mettait à rire comme ci on venait de lui raconté une blague, l'elfe en levait les sourcils ayant l'impression de voir une personne démente.

Cenarius: ai je dit quelque chose d'amusant.

Nasir: la foi? tu veux prier les dieux de sauver ta pauvre vie? ils en ont rien à foutre de ta petite gueule! tous se qu'il désire c'est leurs petit confort personnelle, ils te promette monde et merveille pour meiux t'enculé ensuite.

Cenarius: tu parle comme ci tu les avait déjà fréquenté, les dieux sont la pour prendre soin de se monde ainsi que ses occupants.

Nasir se remettait à rire et écartait les mains.

Nasir: oh oui comme ils prennent bien soin de nous! quel endroit meilleurs, un vrai paradit sur terre...merci pour se cadeaux divin!

Cenarius: cesse des zaneries.

Nasir: c'est plutôt à toi de te réveiller mon grand, ils en ont rien à foutre de toi! ils ne savent surement même pas que t'existe, alors va si prie si tu veux, mais ta foie tu peux te la foutre bien profond.

Cenarius préférait ne plus répondre et leva les yeux vers Near qui semblait désespéré.

Cenarius: t'en fais pas, si tu es sûr que tes parents viendront te sauver alors accroche toi à cette espoir ne devient pas comme lui.

Shiro: j'ai hâte de les voir également, je suis certain qu'ils seront ravis de me revoir.


Aphrodite était peut être bien occupé en se moment mais cela n'empêchait pas un visiteur à s'incrusté parmi eux et tapait dans les mains

Eros: je comprend pourquoi tu étais si impatiente, très joli spectacle.

Il posait ensuite sa main sur sa bouche.

Eros: oh, désolé j'aurais du frapper? l'ennuie c'est que je ne vois pas de porte...

Un autre apparu les doigts poser sur son front les yeux fermer.

Khal: j'ai tenté de le dissuader de venir  vous déranger, mais il ne m'écoute gère comme d'habitude.

Eros: c'est que tes demandes sont ennuyeuse Khal tout comme toi.

Khal: pour le moment c'est mère que tu ennuie.

Eros s'approchait d'elle tout en regardant se qu'elle faisait avant qu'il ne débarque.

Eros: il a quelque chose elle ne l'ennuyais pas en tout cas.

Khal: retournons sur l'Olympe Eros.

Eros: plus tard, alors c'est qui celui la? as oui...un qui prétend surpassé bientôt un dieu, j'ai hâte de voir ça, va si petit "mortel" montre moi que tu peux me surpassé, alors? non..je m'en doutais, juste un misérable petit mortel.

Khal: eros...

Eros: silence tête de bouc! tu vois pas que je discute?


***

Cette fois Nomar avait l'indication du lieu ou se cachait Aphrodite et donc Near, mon père se remettait debout regardant dans ma direction.

Nomar: je vais ramené Near.

Derek: tu peux pas intervenir toi même alors amène nous avec toi.

Nomar: très bien.

Ragnar: bien vu que tout est arrangé, je vais gentiment rentré chez moi.

Mais Valas l'attrapait par le bras n'ayant pas l'intention de le laisser partir, Ragnar tirait sur son bras désirant qu'il le lâche.

Nomar: j'espère pas arrivé à cette extrémité, je suis pas du genre à succombé à se genre de chantage.

Derek: de toute manière je lui laisserais pas le choix de rendre mon fils, déesse ou non.

Valas disparu avec Ragnar, pourquoi je me demande se qu'il va bien lui arriver? voilà la première fois que je le rencontre..

Nomar: un problème Derek?

J'en sortais de mes pensées sur le coup.

Derek: non allons si.

Il nous téléportait tous jusqu'à se gigantesque manoir, near serait ici? cette endroit me donne des sueurs froide.

Nomar: Valas ne ma pas mentit, je ressent la présence de Aphrodite ainsi que deux autres dieux.
 
Derek: deux autres?

Nomar: oui ses fils, dépêchez vous à trouver Near..ils sont déjà au courant de ma présence dans ses lieux.

J'en fis un signe de la tête attrapant la main de Gabriel et me mit à courir, j'ai déjà l'impression de me trouver dans un labyrinthe. A chaque fois on se trouve à choisir un autre couloir, je tapais vraiment au pif jusqu'à arriver devant un escalier qui semblait descendre vers une cave.

Derek: ok on y va.

je passais le premier préférant prendre les risques plutôt que Gabriel, arriver en bas j'ouvris grand les yeux de voir autant de cellule. Ils en avaient des centaines et pratiquement tous pleine.

Derek: c'est donc ça cette collection?

J'avançais regardant dans chacune d'elle, il a vraiment de toute sorte. J'espère que Near se trouve ici et qu'il ne lui ai rien arriver.

Derek: Near? merde je le vois nul part.

" qui êtes vous?"

je me tournais vers l'une des cellules, cela semblait être un hybride avec des oreilles de cheval ou un truc du genre.

Derek: on est venu chercher notre fils Near, cheveux clair et yeux bleu...l'air qui ne ferais pas de mal à une mouche.

" vous savez combien de personnes se trouvent ici? cela fait combien de temps qu'il est séparé de vous?"

Derek: quelque heures tout au plus.

" alors c'est un petit nouveau, il doit surement déjà divertir le maître"

Derek: comment ça? en quoi?

il me le faisait comprendre par le regard, j'en passais ma main dans mes cheveux sur l'instant ayant de plus en plus de mal à garder mon calme.

Derek: et où je peux le trouver?

" dans la chambre noir, quand vous monté des escaliers vous allez tout droit ensuite vous emprunté la porte du fond, c'est facile à la reconnaître le bois est de couleur noir."

Derek: ok..

" mais Shiro à déjà emmené trois personnes dans la chambre, si votre fils les a rejoins cela doit faire un moment qu'ils ont terminé."

J'en fermais les yeux ne préfèrent pas savoir se qu'il est arriver à Near.

" ils sont pas revenu ici alors je suppose que le maître les a autorisé à se rendre sur la cours"

Derek: attend tu as dis Shiro?

" c'est le gardien..un démon sadique, à ne pas provoqué non plus"

je regardais Gabriel sur le moment et brisais le cadenas de la cellule l'ouvrant.

Derek: aller sort, ta pas à rester ici.

Il secoua la tête refusant de sortir de sa cellule.

Derek: je te libère et tu refuse?

" le maître nous punira pour ça"

Je regardais vers les autres cellule et les brisais tous avec mes vecteurs.

Derek: je vous donne une chose de partir d'ici et rentrer chez vous, maintenant faites comme bon vous semble.

Je partais d'ici remontant à l'étage cherchant la cours en question.


***

Ragnar n'était qu'un demi dieu alors oui évidemment que Valas lui était supérieur en tout point, si il était encore en vie c'est uniquement pour le dons précieux que la nature lui à offert sinon cela ferait longtemps que tsukune aurait mis fin à ses jours.

Ragnar: et bien cela devait pas être glorieux parce que j'en ai aucune souvenance.

Il plaçait rapidement sa main sur celle de Valas qui serrait son entre jambe.

Ragnar: je ne suis pas comme les petits humains avec lequel tu t'amuse Valas.

C'est vrai un simple vent de se qu'il se passe ici et Tsukune retira tous le confort qu'il avait eu droit jusqu'ici. Valas le savait et jouait avec ça à présent, Ragnar en regardant dans une autre direction ne sachant quoi répliquer. Valas s'empressait de baisser son pantalon laissant pour le moment son caleçon et y pinçait ses fesses.

Ragnar: tu sais pas garder tes paroles dégoûtante pour toi?

Il pinçait ses lèvres sentant son pouce en lui, c'était difficile de n'émettre aucun son. Ses expressions était à moitié cacher par ses lunettes, mais Valas s'empressa de les lui retirer les jetant à terre.

Ragnar: hum..tu me les remboursera.

Valas fini par se décalé poru déboutonner son propre pantalon, Ragnar en plissait les yeux tout en retroussant le nez.

Ragnar: toi et ta vieille bite allez vous éloigner de moi!

Valas faisait la sourde oreille et le prenait contre lui se téléportant jusqu'au lit, avec facilité il tenait ses bras l'empêchant de bouger jusqu'à l'en attacher carrément au barreaux. Ragnar levait la tête regardant ses chaînes tout en tirant dessus testant la solidité. 

Ragnar: t'es obliger de m'attacher! détache moi et sur le champs.

même ses chevilles était attacher, il ne veux plus que l'histoire se répète et fuis avant même que valas est eu le temps d'en finir.

Ragnar: je comprend pourquoi ta pas d'ami toi.

il le suivait du regard jusqu'à l'armoire où Valas se rendait.

Ragnar: wow! c'est quoi tout se bordel? t'y pense pas!? 

il revenait faisant apparaître des pinces sur ses tétons, sur le coup Ragnar gémissait.

Ragnar: mais merde! retire ça! 

Cela chauffait le bout de ses tétons, la douleur était supportable et faisait un drôle d'effet. Valas jouais avec l'un d'eux le bougeant de gauche à droite.

Ragnar: comment ça ma punition? non mais il te manque plus d'un fusible! tous ça parce que je me suis éclipsé avant que tu jouis? j'avais pas envie que tu me tache! 

il ouvrit grand les yeux voyant le petit vibromasseur qu'il faisait maintenant apparaître, il le regardait sur le moment puis à nouveau l'engin.

Ragnar: oh non n'y pense..humph!

Il le mit en bouche avant même qu'il termine sa phrase l’imprégnant de sa salive.

Ragnar: poua! rassure moi tu l'avais pas tester sur toi avant!

Il relevait la tête sentant qu'il l'enfonçait en lui, son dos se courbait sous les effets vibrant qui augmentait d'avantage. Valas comptait bien profité également et attrapait son visage y glissant son membre, Ragnar fermait les yeux tirant sur ses liens. Pour ne pas changer Valas était brutal dans ses gestes, de la bave coulait de sa bouche ne pouvant plus l'avalé. Cela n’empêchait pas au membre de Ragnar de passer vite à l'érection, ses hanches bougeait sous les effets des vibrations.

Ragnar: hum!

Ses yeux s'ouvrait grand sentant une substance chaude envahir sa bouche, il en tournait rapidement la tête sur le côté toussant crachant le sperme qu'il n'avait pas avalé.

Ragnar: ta un gout de merde! 


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Ven 6 Déc - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 5 Déc - 23:25

Near baissait les yeux vers la terre lorsque Cenarius parlait de ça, il pouvait donc contrôler la végétation, il en soupirait puisqu'il ne pouvait rien en faire de cette terre qui n'était pas du tout fertile, Sans doute Madara à utiliser de sa magie noir afin qu'on ne puisse rien en faire, que se soit les contrôleur de la terre ou de la végétation comme Cenarius pour tenter de s'échapper.

Il baissait les yeux sous les paroles de Cenarius, savoir qu'on pourrait se retrouver à notre tour enfermé l'effrayait désormais.

Near : Ils sont tout les deux puissants, et ils ont déjà passer par tellement de chose que je suis certains qu'ils parviendront à passer ça également.

Il tournait ensuite le regard vers Nasir. Il n'y croyait à plus rien, même plus de sa liberté, ainsi que la foi qu'il avait auparavant c'était volatilisé. Il plissait les yeux sous ses paroles, il ne voulait pas à croire ses paroles, il se disait qu'il arriverait à sortir de cette endroit.

Near : Ton prénom est Nasir... ?

Il avait déjà entendu parlé de lui, il baissait les yeux à cette instant se rappelant, il le regardait à nouveau car il ne l'avait pas du tout reconnu de la photo qu'on lui avait montré jadis de lui.

Near : Tu es le frère de Lexi, elle n'a pas cessé de te chercher pendant tout ce temps.

Oui les Elfe avaient tous une grande fois sur les Dieux, c'était ceux qui étaient les plus proches de leurs ressemblances, et ils croyaient à tout les Dieux mais également au fait qu'ils faisaient le nécessaire pour préserver ce monde et tout ses êtres qui y habitaient.

Near craignait désormais de devoir resté enfermé ici pour toujours, et devoir supporter le regard que lui portait Shiro, et surtout lorsqu'il fermera les yeux, il reverra ce moment où il l'a prit de force,  il ne pourra plus jamais dormir paisiblement dans cette endroit sa c'était certains.. Lorsqu'il entendait sa voix, il levait les yeux dans sa direction.

Near : Qui êtes-vous pour mes parents, vous semblez bien connaître mon père Gabriel, pourtant il ne m'a jamais parlé de toi.


Alors que Madara se faisait Aphrodite, ses fils arrivaient les dérangeant, il tournait le regard dans leurs direction s'arrêtant tout mouvement, celle-ci était mécontente qu'ils viennent la déranger durant ce moment très agréables pour elle.

Il finissait par se retirer d'elle remettant son pantalon comme il faut et lui faisait face, ainsi que sa mère qui n'aimait pas être dérangée.

Aphrodite : Eros, tu aurais pu éviter de venir, je ne vais pas disparaître parce que je m'absente quelques heures.

Elle soupirait tout en tournant le regard vers son autre fils Khal.

Aphrodite : Pourquoi es-tu venu jusqu'à moi cette fois ci ?

Madara plissait les yeux sous les commentaire de Eros à son égard.

Madara : Je suppose que celui-ci est Eros, celui qui n'a pas sa langue dans sa poche tout comme toi Aphrodite. L'autre semble plus calme et réservé tout comme Abnar l'est.

Aphrodite posait ses mains sur ses hanches les regardant tout les deux.

Aphrodite : Tu as vu juste.

il fit un signe de la main gardant son calme malgré les paroles que lui avait lancé Eros.

Madara : Bien, je vais faire des préparatif sans plus tarder pour vous souhaitez tout les deux la bienvenu dans ses lieux.

Il fit un sourire forcé devant Eros et partait aussi tôt, il se téléportait tout en marchant se trouvant dans une grande arène, il prenait déjà place sur son siège, Aphrodite se téléportait à ses côtés, accompagné de ses deux fils.

Aphrodite : Vous verrez, ici l'ennui n'existe pas.

Elle fit un sourire et s'installait ensuite.

Madara tendait la main vers l'arène, une première personne apparaissait portant également le même collier que Crixius. Il fit à son tour apparaître Crixius qui se demandait quoi puisqu'il était juste avant ça, entrain de profiter de cette courte petite liberté dans la cours.

Il regardait autour de lui et vit en face de lui l'un de ses frères qui était comme lui un Dragon, il en serrait les poings sachant ce qu'ils allaient devoir faire pour les amuser. Il en levait le regard vers Madara, ainsi qu'au trois autres qui les accompagnait.

" Où sommes-nous ? "

Il rabaissait les yeux vers lui, c'était un jeune dragon et nouveau dans ses lieux, il ne savait pas pourquoi il se trouvait ici.

Crixius : Nous devons nous battre.

" Pourquoi ? "

Crixius : Pour les amuser.

Il fit un signe de la tête vers eux, il tournait le regard dans leurs direction et revenait ensuite vers Crixius.

" Je n'ai pas envie de me battre. "

Il soupirait, MAdara se levait.

Madara : Que le spectacle commence.

Il fit un sourire faisant un signe, le collier de Crixius lui faisait souffrir le forçant à prendre sa forme de Dragon, il poussait un rugissement dans sa direction, le nouveau reculait de quelques pats, Crixius ne lui laissait pas le temps et tentait de l'attraper dans sa mâchoire, il fut forcé de se transformer à son tour pour se défendre.

Le combat commençait de plus belle, Le jeune dragon n'était pas du tout doué pour se battre, surtout que Crixius était un dominant et avait l'habitude de combattre pour garder sa place. C'était un combat violent, tel deux chiens enragé qui se battait pour amuser leurs maîtres, du sang giclait à chaque morsures.

Aphrodite détournait le regardant ressentant notre présence mais surtout celle de Nomar. Madara le ressentait à son tour, il en fronçait les sourcils.

Madara : Je t'avais pourtant prévenu qu'ils viendront pour leurs fils.

Aphrodite : Et que comptes-tu faire à présent hum ?

Elle souriait, il ne répondait pas envoyant un message télépathique à Shiro pour lui prévenir de la situation et d'emmener Near hors de la cours.


***


Une fois qu'on fut téléporté jusqu'à l'endroit où elle avait emmené notre fils jusqu'ici. Je laissais donc Derek m'attraper la main pour commencer à courir afin de tenter de le retrouver, c'était un vrai labyrinthe on ne savait même pas où on se rendait, Derek choisissait au pif sans doute mais sous le moment de panique on avait pas vraiment le temps de réfléchir.. Je ne faisais que penser à mon fils qui va savoir ce qu'il lui arrive.. On a prit bien trop de temps.

On finissait par descendre à la cave, je fis un signe à Derek pour qu'on y aille. On descendait donc tout les deux jusqu'à là et la scène qu'il se passait me faisait penser à l'époque où je vivais et servait Valas. Cela y ressemblait, sauf que les cages étaient bien plus petites et étroites, ils n'avait la place que pour un lit et une toilette c'est tout.

Gabriel : Oui sa doit être ça..

Ce type est malade.. Il faut qu'on aille voir, Near se trouve sans doute dans l'une d'entre elle ! Mais il y'en a tellement.. Je suivais Derek regardant dans chacune d'entre elle, il nous regardait sans dire un mot sauf un qui nous demandait qui nous étions.

Je laissais Derek parler, je me mettais ensuite à côté de lui.

Gabriel : Si vous l'avez vous.. Dite nous où il se trouve.

Mais bien entendu il ne pouvait reconnaître, ils étaient tellement nombreux, comment tous les retenir ? J'en serrait les poings sur le moment, où es-tu Near ?

Je n'en revenais pas de ce qu'il disait, vu qu'il était nouveau celui-ci divertissait le maître, j'en fronçais les sourcils pensant déjà à plein de chose qu'ils lui avaient fait faire.. Et mes doutes était bien juste, comprenant où il voulait en venir.

Gabriel : C'est pas vrai, on est arrivé trop tard !

Il nous expliquait où il se trouvait, mais vu que c'était déjà terminé, il disait qu'il se trouvait dans le cours sans doute en ce moment.

Lorsqu'il prononçait le prénom " Shiro " Directement mon coeur s'arrêtait d'un seul coup, rien que de m'imaginer qu'il pouvait être présent ici, sa me donnait des frissons dans le dos.. Cela ne faisait pas tout de suite tilt à Derek et pourtant je le regardais du coin de l'oeil, il finissait ensuite par réaliser qu'il avait prononcer le prénom Shiro.

Gabriel : Pourquoi il est ici à servir quelqu'un.

Je regardais Derek lui ouvrir la porte mais même s'il avait la chance de s'en aller, celui-ci n'osait pas, Derek ouvrait toute les autres cages en utilisant ses vecteurs, certains prenait le courage de s'enfuir, mais ils n'étaient pas beaucoup, tout le reste avaient bien trop peur pour s'nefuir et restaient dans leurs cellule.

Je suivais Derek en courant pour retrouver Nea dans la cours regardant à chaque passage les personnes qui restait au fond de leur cage la peur au ventre, comment est-ce possible.. Cette homme doit vraiment leurs faire peur pour qu'ils ne viennent pas à se sauver pour trouver leur liberté.

Pendant combien de temps sont-ils enfermés ici ? Va savoir.. Mais en tout cas, mon fils ne restera pas une minutes de plus ici.

On arrivait dans la cours, il n'y avait plus que Nasir et Cenarius, Near ne s'y trouvait plus, je regardais pourtant partout autour de moi. Je m'avançais vers l'un d'entre eux, je ne reconnaissais même pas Nasir vu tellement qu'il avait changé, je m'approchais plutôt de Cenarius qui me semblait plus potable à parler.

Gabriel : Où est Near, on nous a dit qu'il serait ici. Un gamin au yeux bleu et cheveux claire, où est-il ?!

Je commence à perdre mon sang-froid. Je tournais le regard utilisant mes ondes, il était ici il y a quelques minutes, je me mettais rapidement à suivre la piste comme je faisais jadis comme par exemple lorsque j'avais capturé Derek.

Je me retrouvais face à une salle, où je faisais face à shiro qui était assis sur un lit au milieux de la pièce, Near n'était pas là, pourtant je sais que c'est lui qui l'a emmené quelque part, je tournais la tête, la porte c'était fermé au nez de Derek.

Je revenais vers Shiro aussi tôt.

Gabriel : Où est Near, dit le moi.

Je n'aime pas ce Shiro que j'ai en face de moi, celui que j'ai aimé se n'était pas lui non, c'était le Shiro Archange.

Malgré que Madara ne se déplaçait pas, il surveillait ce qu'il se passait d'où il se trouvait, c'est lui qui m'avait séparé de Derek, car déjà affronter un Demi-Dieu n'était pas chose facile, mais de plus affronter une personne capable d'attaquer à distance en plus allait être bien plus compliquer.


Madara arrêtait le combat de Dragon, son collier arrêtait aussi tôt de le faire souffrir, il lâchait aussi tôt l'autre Dragon qui reprit forme humaine complètement affaiblis et souffrant. Il le téléportait juste dans le couloir derrière Derek, il était assez grand pour que sa forme de Dragon passe malgré qu'il touchait le mur et faisait pas mal de fissure autour de lui, aussi tôt Madara le contrôlait encore à partir de son collier, il prenait une respiration et crachait ses flammes tout droit sur lui.

Je me retournais ayant sentis cette chaleur derrière la porte, j'en posais ma main sur celle-ci et tentait de l'ouvrir.

Gabriel : Derek ?!

J'entendais d'énorme fracas derrière, et un cris de Dragon ensuite, il se bat contre un dragon ?! Celui-ci courrait dans sa direction tentant de l'écraser sous ses pattes ou de l'attraper dans sa gueule. Je dois me concentrer sur Near.. Je sais que Derek se débrouillera.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 6 Déc - 5:23

Eros ne quittait pas Madara du regard, c'est vrai il n'a pas sa langue dans sa poche et dit tout haut tout pensée qui lui traversait la tête, un caractère identique à sa mère contrairement à Khal qui préfère rester calme et réfléchit. Leurs physique à tous deux donnent pourtant la sensation du contraire.

Eros: des préparatifs? j'ai hâte de voir ça...j'espère que cela sera plus distrayant que se tu porte sous se peignoir.

Il ricanait avant de revenir à ma mère.

Eros: ah oué? pourtant je m'ennuie déjà à mourir, vous savez plus quoi inventé pour vous distraire mère.

Khal: pour cette fois je suis d'accord avec mon frère, je comprend pas pourquoi vous supporter tel endroit..

Eros: c'est pas nos affaires Khal et puis on peut pas les aider, je pense que j'ai pas besoin de te rappelé ses foutu lois.

Khal: non cela ne sera pas nécessaire.

Eros: alors tais toi tu parle pour rien, je vais plutôt voir se que le vieux nous prépare.

Khal n'était pas ravis d'être présent dans un tel lieu et ressentait tous la méchanceté que pouvais dégagé Madara. Aphrodite se téléportait ainsi que ses deux fils avec elle sur le balcon au dessus de l'arène.

Eros: sa serait pas des dragons ça?

Khal: quel idée avez vous à l’esprit Madara?

Il craignait déjà le pire pour ses deux dragons, son regard se figeait sur sa mère ainsi que Eros ayant tous deux le sourire. Madara faisait commencer le combat Khal s'avançait du bord ouvrant grand les yeux sous ses actes de barbarie.

Khal: comment vous pouvez vous amusé d'une tel violence?

Eros: c'est que des dragons Eros, il a deux fois plus à présent alors un de moins..

Khal: ils sont protégé! mère?

Il la regardait sur le moment, mais elle semblait pas vouloir réagir.

Khal: auriez vous aucune conscience? c'est des êtres vivant on peut pas se jouer d'eux comme ça.

Eros: des mortels comme se bon vieux Madara.

Il faisait un grand sourire sur le moment tout en le regardant.

Khal: je serais pas complice d'une tel boucherie.

Il se téléporta sur l'olympe, Eros en levait les yeux aux ciel.

Eros: je parie qu'il est partit cafeté, j'aime bien mon frère mais par moment il me les gonfles.

Nomar: il en est pourtant bien plus sage que vous trois réunis.

Eros: oups...

Nomar tournait le regard vers Aphrodite.

Nomar: tu fais du trocs d'esclave à présent Aphrodite? et qu'as tu en échange? combien d'hommes as tu droit de baiser pour avoir donner mon petit fils.

Eros: j'aimerais pas être à ta place, bon moi je vais voir ailleurs si j'y suis.

Nomar l'attrapait par l'oreille l'empêchant de partir et se rendit compte que l'un des dragon avait disparu.

Eros: aie mais lâche moi!

Nomar: ou est l'autre dragon Madara?

Il lachait Eros qui partait directement

Nomar: au fond, je crois que j'aime pas beaucoup la décoration ici.

Il fit apparaître sa faux lançant plusieurs sphère d'ombre dans différente direction explosant certain mur.

Nomar: je n'apprécie pas beaucoup qu'on s'en prenne à ma descendance. 

Il dirigeait sa faux vers Aphrodite.

Nomar: et encore moins quand une déesse y est complice.

une sphère commençait a apparaître au bout de sa faux, mais un autre dieu apparu relevant sa faux l'empêchant d'agir.

Raynor: perdrais tu ton sang froid?

Nomar: que fais tu ici?

Raynor: on ressent ta mauvaise humeur jusqu'au enfers, père m'a envoyer te rappeler les règles.

Nomar: j'ai pas été le premier à les enfreindre.

Raynor: père n'est pas content.

Nomar: père n'est jamais content.

Raynor: souhaite tu subir le même sort que Zankou?

il regardait Aphrodite, mais fini par faire disparaître sa faux.

Nomar: tu as bien fait d'intervenir mon frère, j'aurais surement causé un acte impardonnable.

Il lançait un regard mauvais à aphrodite et fini par s'avancer vers Madara lui chuchotant à l'oreille.

Nomar: un sorcier a cru lui aussi pouvoir surpasser un dieu, Silas cela te parle t'il? et ou est t'il aujourd'hui? joue encore avec ma patience "être des ténèbres" et ma liste s'agrandira lorsque j'y inscrirait ton nom.

Il disparu sous une épaisse fumé d'ombre, Raynor bombait le torse tout en remettant sa longue veste convenablement.

Raynor: ne me lance pas se regard Aphrodite, j'ai toujours pas l'intention de jouer avec ta vieille chatte usé.

Lui aussi disparu retournant au enfers, Eros passait sa tête n'ayant pas partit bien loins.

Eros: vieille chatte usé? comment se faire rejeté une fois de plus, n'est ce pas mère? oh mortel..sa fait quoi de se faire remettre à sa place? haha.


lexi voilà un prénom que Nasir n'avait pas entendu depuis très longtemps, il cherchait dans sa mémoire tentant de mettre un visage à se nom mais même cela était difficile.

Nasir: en tout cas, elle a cherché partout sauf ici.

Il fini par partir s'asseoir sur un autre banc seul de son côté, pendant que Shiro s'avançait vers Near le sourire jusqu'au oreille.

Shiro: cela m'étonne pas qu'il n'est pas parler de moi.

Il prenait son visage dans sa main.

Shiro: qui je suit pour eux alors laisse moi réfléchir, pour Derek surement la pire chose qu'il est jamais croisé...pour Gabriel, haha..j'ai été beaucoup se chose pour lui. Un guide, un professeur, un ami et...un amant hors paire.

il passait son pouce contre ses lèvres.

Shiro: il ta quand même parler de son passé d’archange n'est ce pas? et bien moi j'étais son professeur.

Il se penchait vers son visage.

Shiro: j'aimais quand il me nommais sensei tout en jouissant pour moi.

Cenarius: laisse le donc tranquille.

Shiro: ferme la ou plus jamais t'aura le loisir de voir le ciel.

Il tournait le regard recevant le message télépathie de madara, un plus grand sourire se dessinait du coin de ses lèvres.

Shiro: on va avoir une visite mon cher Near.

Il attrapait sa main le forçant à le suivre sortant de la cour et courrait jusqu'à sa chambre et ballonnet Near pour l'empêcher de crier et l'attachait pour l'enfermer dans l'armoire.

Shiro: reste la sans bouger compris? et pas un bruit!

Il refermait la porte souriant se doutant qu'il n'allait pas tarder à avoir notre visite, Cenarius avait du mal à songer que le souhait de Near allait se réalisé et expliqué que Shiro était partit avec. Décidément on arrive à chaque fois trop tard, qu'est ce que va lui faire Shiro? Gabriel partait déjà pour le retrouver, je me mettais à courir à mon tour le suivant. Il doit avoir sa piste le même procédé qu'il avait utiliser pour me traqué dans le passer.

Derek: Gabriel ne fonce pas tête baissé!

Shiro assis sur le lit releva les yeux ayant entendu ma voix au loin, Gabriel courrait plus rapidement que moi sur le coup, alors qu'il entrait dans une autre pièce la porte se refermait derrière lui.

Derek: Gabriel!

Je tentais de l'ouvrir mais en vain.

Derek: mais merde! ouvre moi!

Shiro se mettait debout regardant dans sa direction.

Shiro: salut Gabriel.

Le temps que Gabriel tournait le regard vers la porte, il fit un vol face avec shiro qui c'était téléporter pil en face de lui.

Shiro: Near? je l'ai pas tuer si cela peut te rassuré quelque peu.

Il fermait les yeux humant son odeur.

Shiro: j'avais presque oublier ton parfum, celui de Near c'est pas mal non plus.

Il relevait les yeux vers la porte sentant lui aussi la chaleur qu'elle dégageait derrière, c'est pas grave je suis juste entrain de me battre avec un dragon qui fait fait quasiment toute la pièce.

Shiro: t'occupe pas de lui! 

Il attrapait Gabriel par les cheveux le lançant dans le lit, tentant de se calmer il craquait sa nuque et marchait dans sa direction.

Shiro: allons restons calme, après toutes ses années profitons un peu tous les deux. remémorer de bon souvenir, imaginons on vient de venir de longue heures d'étude, il fait nuit et c'est l'heure d'aller dormir.

Il s'approchait du lit tout en ricanant.

Shiro: et c'est la que tu m'appelle sensei.

Il stoppait tout mouvement entendant Near taper contre l’armoire ou il était enfermer, Shiro agacé levait les yeux et tournait la tête dans cette direction.

Shiro: Rhhaaaa, maudit gamin! je croyais t'avoir demandé de pas faire de putain de bruit!

Il marchait vers l'armoire l'ouvrant et se penchant pour attraper la cheville de Near pour le sortir.

Shiro: attend laisse moi t'aider à te relever!

il l'attrapait par ses vêtements pour le redresser et passait son bras autour de son cou pour le maintenant contre lui.

Shiro: évite de m'envoyer tes ondes Gabriel, ou je crains que se joli petit cou et brise et si je sert encore plus fort...elle pourrait tomber, un si joli visage. Non ton père ne fera pas cette bêtise n'est ce pas Near.

Il frottait son nez dans ses cheveux tout en regardant vers Gabriel.

Shiro: il te ressemble beaucoup Gabriel à croire que ta partie archange c'est réincarné dans ton fils..hum peut être que je pourrais lui demander de m'appelé sensei à ta place, son cul me plait tellement déjà.

Il glissait sa main vers son entre jambes, mais j'explosais la porte à se moment la d'un simple coup de pied. Toujours de bonne entrer, j'attrapais cette merde par son visage l'écartant de Near et le lançais contre le mur.

Derek: ne touche pas à mon fils sac à merde!

Oui je sais comment j'ai fais pour me débarrasser du dragon? j'ai pas eu à le faire, j'ai voulu lui explosé la tête, mais au lieu de ça j'ai briser son collier...j'ai pas fais exprès mais ce qui compte c'est que cela à fonctionné. J'ai les vêtement cramé, mais peut importe! Shiro se redressait le visage déformé par la colère.

Shiro: Derek.

Derek: gabriel qu'est ce que t'attend pour partir avec Near.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 8 Déc - 0:54

je me trouvais toujours dans la chambre, la porte fermé derrière moi à m'inquiéter pour Derek, mais également pour mon fils Near.

Shiro se trouvait en face de moi, je le ne quittais pas des  yeux, il n'est pas mort, bien sûr que sa me rassure, je plissais les yeux alors qu'il me reniflait, et qu'il parlait de l'odeur de Near à son tour.. Il l'a touché, c'est sur et la colère montait en moins rien que d'imaginer ça.

Mais alors que je m'occupais de l'état de Derek derrière cette porte, il s'en énervait, m'attrapant, il me lançait ensuite dans le lit, je me redressais le fusillant bien du regard.

Gabriel : C'était effectivement de bon souvenirs, mais comme tu viens de le dire se ne sont plus que des souvenirs. Je n'ai pas l'intention de jouer à ton petit jeu Shiro, alors laisse tomber.

Je continuais de le regarder alors qu'il s'approchait de moi avec se sourire, je restais de marbre n'ayant pas l'intention de l'appeler Sensei comme autre fois.

Je tournais rapidement le regard vers l'armoire entendant des coups, c'était Near qui tentait de sortir entendant la conversation. Shiro se dirigeait aussi tôt vers lui, l'attrapant par la cheville pour le faire sortir.

Gabriel : Ne lui fait pas de mal !

Je me levais près à utiliser mes ondes pour l'atteindre et qu'il lâche mon fils, mais celui-ci le tenait bien contre lui, l'épaule enroulant autour de son cou, sous ses menaces, je n'en fis rien, Near me regardait avec ce regard effrayé, j'en fis une grimace ne sachant pas quoi faire.

Gabriel : C'est pas à lui que tu en veux mais à moi, alors lâche le.

Je fronçais les sourcils de ce qu'il disait, je m'en doutais, il l'a touché, near détournait le regard sur le coup.

Near : Laisse moi..

Je baissais le regard vers sa main qui se glissait sur son entre jambe, espèce de.. Heureusement Derek arrivait à ce moment là, utilisant ses vecteurs pour éloigner Shiro de Near. Je m'approchais rapidement de Near regardant s'il allait bien, il disait oui de la tête, j'en tournais aussi tôt le regard vers Derek qui désirait encore une fois s'occuper de tout ça tout seul. Mais il faut bien l'un de nous deux s'éloigner avec Near pour le protéger.

Gabriel : Ok, fait attention à toi, revient nous vite.

Je regardais une dernière fois vers Shiro et partait en courant avec Near. Je croisais Crixius qui était contre un mur entrain de refermer ses plais qu'il avait eu durant son combat contre l'autre dragon, Near tirait sur ma main à cette instant pour que je m'arrête, Crixius levait les yeux dans notre direction.

Near : Attend, il faut l'aider.

Gabriel : On ne le connait pas, tout ce qui importe c'est nous.

Near : Moi je le connais, et je sais tout ce que ses personnes on pu subir ici, je veux les aider.

Il me regardait bien sérieusement, j'en passais ma main dans mes cheveux et m'approchait de crixius, je mordais mon poignet et lui donnait.

Gabriel : Bois sa va te guérir, dépêche toi.

Il attrapait mon bras et commençait à boire deux gorgée de mon sang, il me lâchait ensuite glissant sa langue sur ses lèvres pour récupérer le reste du sang qu'il y restait.

Crixius : Je vous en dois une.

Gabriel : Et bien occupe toi de Shiro afin que Derek revienne avec nous.

Near : Il faut sauver les autres, il y a Cenarius et même Nasir et tout les autres enfermés..  

Gabriel : Nasir ?

Near : Oui.

Gabriel : On a délivré tout les autres, mais certains sont trop effrayé pour s'enfuir, on en peut rien faire pour eux.

Crixius était déjà partit jusqu'à la chambre où se trouvait Shiro et Derek, il s'avançait fusillant bien du regard Shiro.

Crixius : Je t'avais promis qu'une fois que je serais délivré de mes chaînes, je te ferais la peau. Derek, ton mec et ton fils t'attendent, ils ont besoin de toi.

Il le regardait du coin de l'oeil et faisait juste apparaître ses ailes de Dragons, il apparu devant Shiro tapant sa tête contre le mur jusqu'à ce que celui-ci explose et se retrouvait en dehors de la demeure, dans le cours, il tapait sa tête contre le sol. Il reculait ensuite commençant à se transformer prenant sa forme de Dragon, il poussait un rugissement dans sa direction l'attrapant par sa jambe et le lançait plus loin.

Moi je continuais de courir suivant Near qui m'emmenait jusqu'à Cenarius et Nasir, ceux-ci était dans la cours où Crixius se battait contre Shiro, il crachait des flammes dans sa direction, j'en mettais ma main devant mon visage car même d'où on se trouvait  la chaleur était dure à supporter.

Near s'approchait de Cenarius aussi tôt.

Near : C'est le moment pour partir d'ici.

Gabriel : Toi aussi Nasir, ta soeur t'attend.

Qu'est-ce qu'il lui est arrivé ? Son look était vraiment.. Différent.


Pendant ce temps, Aphrodite regardait bien vers Nomar puisqu'il leur faisait face, Madara en fit tout autant, celle-ci ricanait sur ses commentaires.

Aphrodite : Il faut bien que je m'occupe, ce que je déteste le plus est l'ennui alors je passe cette ennui comme il me semble bon de l'être.

Elle regardait Eros qui désirait s'éclipser mais Nomar l'en empêchait. Lorsqu'il posait cette question à Madara, celui-ci détournait le regard vers l'autre Dragon qui était entrain de périr car Crixius l'avait attrapé à un endroit fatale.

Madara : Pourquoi t'intéresses-tu à ce dragon ? Aurais-tu peur que je face quelque chose contre ton fils ? Je n'oserais jamais une chose pareil.

Il fit un sourire en coin tout en le regardant. Il le regardait faire alors qu'il utilisait sa faux détruisant beaucoup de ses murs, mais il en restait de marbre. Aphrodite reculait d'un pat alors qu'il pointait le bout de sa faux contre sa gorge.

Aphrodite : Tu n'as pas le droit de me toucher, fait attention à ce que tu fait Nomar.

Elle baissait les yeux vers sa faux puisqu'il créait une sphère, heureusement que Raynor arrivait à temps pour l'arrêter, Madara restait tranquillement assis à regarder.

Ils écoutaient leurs petites conversations, Aphrodite glissait ses doigts contre sa nuque ne sachant pas se battre du tout, elle aurait vite était à sa merci.

Aphrodite : Un acte que tu aurais payer le prix fort.

Elle ne le quittait pas du regard, Madara tournait le regard vers lui alors qu'il s'approchait pour lui chuchoter à l'oreille, une fois qu'il avait dit ce qu'il avait à dire, il s'enfonçait bien dans son siège tout en croisant les bras.

Madara : Je connais bien Silas, et à ce que je sache, ils vous a encore échappé, et ton petit bluff ne fonctionne pas avec moi. Je sais très bien que se n'est pas toi qui choisis l'heure de la mort, et je sais que j'ai encore toute ma vie devant moi, de plus, je sais surpasser la mort.

Il lui fit un sourire alors qu'il disparaissait.

Madara : C'était un plaisir de t'avoir rencontré dieu de la mort.

Il tournait ensuite le regard vers Raynor, dont Aphrodite le regardait d'un air qui voulait tout dire, elle entre ouvrait la bouche de ses paroles alors qu'il s'en allait ensuite.

Aphrodite : Quel ordure ! M'humilier de la sorte ! Il le payera chère !

Elle était mécontente et fusillait bien son fils n'ayant pas envie d'entendre ses paorles. Madara le regardait du coin de l'oeil.

Madara : j'ai toujours été à ma place, les paroles de Nomar n'ont rien changé à mes pensées futurs.

Akio apparu n'ayant pas emmené son frère avec lui car il était bien trop faible à présent, Il avait forcé la main à Gunji de lui rendre ses pouvoirs s'inquiétant de Derek et de Near également, il faisait face à son père ayant tout de suite ressentis sa présence.

Akio : Où est Near et Derek.

Aphrodite : Encore de la visite, cela ne cessera donc pas.

Elle en fit un soupir tout en remettant ses cheveux derrière elle, Madara se levait pour lui faire face.

Madara : J'attendais ta visite, voilà pourquoi j'ai demandé à Aphrodite d'aller me chercher Near.

Akio en fronçait les sourcils.

Akio : Qu'as-tu derrière la tête.

Il fit disparaître son haut montrant son torse, une marque se trouvait sur sa poitrine, il tendait la main pour faire à son tour disparaître le haut de Akio, il possédait la même marque, Akio en baissait les yeux pour la regarder.

Akio : Depuis quand..

Madara : Au moment où j'avais pris possession de ton corps et où j'ai enfoncé ma main dans ton torse pour soit disant de ôter la vie. Maintenant tes pouvoirs sont miens.

Il mordait sur son pouce glissant son sang contre sa marque sur sa poitrine, Akio s'apprêtait à s'éclipser mais cela était déjà trop tard, on pouvoir voir tout ses pouvoirs entrer en Madara, celui-ci levait la tête en ricanant, Akio se sentant de plus en plus faible tombait à genoux la tête baissé.

Une fois que c'était terminé, il penchait la tête vers Eros.

Madara : Et maintenant c'est à toi que je vais remettre les idées en place.

Il tendait la main, la tête du Dragon mort vivant apparaissait de façon ténèbreuse, tel un spectre qui prénétrait rapidement le corps de Eros, celui-ci lui prenait toute son immortalité et ne devait plus qu'un petit mortel, Aphrodite n'en revenait pas.

Aphrodite : Qu'as-tu fais.

Madara : Je vais remettre les Dieux en place.

Il dirigeait ce pouvoirs vers elle, elle se téléportait avant, MAdara en grimaçait.

Akio : Tu es vraiment cinglé.

Il avait le visage levé vers lui, mais toujours à genoux, Madara s'accroupissait pour avoir son visage en face du sien et l'attrapait entre sa main.

Madara : Non je suis ambitieux, et j'attend cela depuis bien longtemps, je n'ai pas arrêté de faire des progéniture jusqu'à ce que ce pouvoir revienne enfin dans notre famille, qui aurait cru que sa serait toi, même pas capable de le maîtriser, heureusement que je suis là.

Il le poussais à terre et se relevait.

Madara : Tu resteras ici, tu feras partie de ma collection.

Il tendait la main, créant des spectres noirs qui se dirigeait rapidement dans tout les lieux, tuant chaque personnes qui avait osé tenter de se libérer et de s'enfuir, les faisant atrocement souffrir avant qu'ils ne meurent, ceux qui était enfermé ne subissaient aucun dégâts, mes leurs portes se refermaient aussi tôt.

Trois d'entre eux apparaissaient devant Crixius qui s'apprêtait à arracher la tête de Shiro, Les spectres entraient en lui, lui faisant la même torture, il en gémissait et en bougeait dans tout les sens détruisant tout ce qui se trouvait autour de lui, nous on était à côté de Cenarius, regardant se terrible spectacle, il reprenait rapidement forme humaine continuant de gémir, les spectres ressortaient de son corps, celui-ci restait en vie mais inconscient.

" Gabriel Light et Near Kijo, vous serez à jamais voué à moi. "

Gabriel : encore ses trucs..

Je levais le visage vers le haut, Madara avait fait exprès de cacher le soleil par des nuages noirs, je tendais la main utilisant le plus possible mes ondes pour les détruires, mais ils se reformaient à chaque fois s'avançant vers nous.

Aphrodite réapparu devant Abnar, celui-ci tournait le regard vers elle et regardait aussi vite ailleurs.

Aphrodite : Je sais que tu ne désires plus me voir, mais il sait passé quelque choses de terribles.

Abnar fit un signe de la main la faisant disparaître de sa vue, elle réapparu chez elle regardant autour d'elle et en levait les yeux aux ciels.

Elle réapparu donc face à Nomar malgré ce qu'il venait de se passer entre eux.

Aphrodite : Madara à pris la divinité de mon fils Eros, il a tenté de faire de même pour moi. Abnar ne désire pas m'écouter et j'ignore où se trouve Zeus.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 8 Déc - 4:50

A peine après que Gabriel partait avec Near, Shiro se redressait fonçant sur moi. Sa force semblait dépucelé sur le moment peut être dépassant même ma force physique, je voyais une longue queue noir sortir de l'arrière de son pantalon me faisant pensée à celle d'un lion mais plus longue encore. Il a fait ressortir son côté démon cela fait aucun doute, j'étais obligé d'utiliser mes ondes à chacun de mes coups ou m'en servir comme bouclier pour me protéger des siens. 

Shiro: je vais broyer chacun de tes os jusqu'à que tu puisse plus te relever!

Derek: ne fais pas de promesse que tu ne pourra pas tenir.

J'ai l'impression que plus sa haine augmente, plus a force monte avec elle même avec mes vecteurs à présent j'arrive à ressentir la puissance de ses coups. Si ça continue même mon pouvoir ne tiendra pas le choc, si l'une de ses attaques m’atteins il va me pulvérisé.

Shiro: tu semble te fatigué Derek, finissons en rapidement j'ai très envie de revoir se cher Gabriel et son fils.

Il s'en léchait la lèvres avant que Crixius ne débarque, il est totalement guéri? quand je l'ai quitté il pouvait à peine se tenir debout.

Shiro: Crixius..décidément les dragons sont trop bête pour comprendre les ordres.

Je pense que se dragons pourra se débrouillé, j'en fis un signe de la tête pour le remercier et sortit de la pièce en courant pour retrouver Gabriel et mon fils.

Shiro: Derek si tu crois..

Pas le temps de terminer sa phrase que Crixius l'attrapait par la tête la tapant contre le mur derrière lui jusqu'à que celui ci explose sur le choc et passa à travers celle ci.

Shiro: espèce de...

Shiro gardait le regard tourner vers Crixius malgré qu'il le tapait à plusieurs reprise contre le sol, jusqu'à prendre à nouveau forme draconique, l'attrait par la jambe et le lançais au loin. Shiro se redressait malgré sa blessure à la jambe causer par le crocs de Crixius.

Shiro: profite maudit écailleux, tu aura bientôt cette occasion.

Il regardait les flammes venir jusqu'à lui mais ne esquivait pas, on pouvait même entendre ses ricanement.

Shiro: je suis un démon espèce d'idiot!

Il sortait des flammes n'ayant que son haut brulé, Shiro semblait encore avoir changer de forme. sa longue queue noir n'était pas la seul chose qu'il pouvait faire apparaître, l'avant de ses bras était noir et muni de griffe, des rayures se dessinait sur son visage, deux longues corne noir courbé vers l'arrière de sa tête.

Shiro: aller attaque moi Crixius! allé!

Cenarius toujours présent dans la cour était bouche bée devant se combat, jusqu'à que near arriva vers lui le disant de partir d'ici. Nasir restait appuyer contre le mur restant immobile, sous les longues mèche blonde son regard bleu croisait celui de Gabriel.

Nasir: sortez de ses murs et vous mourrez, ma soeur n'a plus de frère...Nasir est mort il a longtemps, je suis plus que l'ombre de se qu'il était.

Cenarius: tu as pourtant encore un coeur qui bat se qui signifie que t'es encore en vie.

Nasir: pose ton oreille contre ma poitrine et tu verra qu'il ne bat plus et le votre le battra plus si vous tenter de fuir.

Cenarius: cesse de t’apitoyer sur ton sort et bat toi, tu es un kistune!

Nasir: non je suis plus qu'un chien.

Cenarius ne savait plus quo'i dire pour le résonner, il s'avançait vers Gabriel et Near pour fuir mais un autre événement les en empêcherons. Marada avait réussit à voler les pouvoir d'Akio à sa venu dan ses lieux par une ruse, a son tour il se retrouvait sans pouvoir. Eros ne comprenait pas vraiment se qu'il se passait et l'idée de fuir ne l'était pas venu à la tête ayant juste en face de lui des simples mortels.

Eros: c'est quoi votre petit numéro de théâtre?

Ne se doutant pas qu'un tel pouvoir existait, Eros restait figé face à Madara alors que le dragon spectal se dirigeait dans sa direction et le traversait. Directement il sentit toute divinité apparaître, se sentant tellement faible qu'il en perdu la stabilité de ses jambes et tomba sur le sol.

Eros: mère...je me sent...

Jamais il n'avait ressentit un tel chose qu'il en trouvait pas les mots pour s’expliquer, sa mère se téléportait avec lui avant qu'il lui arrive tous d'eux malheur. Khal était chez lui assis à table lisant un roman, mais ressentit rapidement présence de son frère mais surtout se qu'il avait perdu.

Khal: Eros?

Il referma son livre et s'avançait jusqu'à la chambre où il était allonger.

Khal: comment cela c'est t'il produit?

Eros: laisse moi

Khal: Eros, nous trouverons une solution.

Eros: laisse moi je te dit!

Son frère détournait le regard et sortait de sa chambre refermant la porte derrière lui, qu'est ce qu'il pouvait faire contre se problème? il n'était qu'un dieu parmi d'autre et même leurs père ne voulait reconnaître leurs existence. Il fermait les yeux tentant de localisé sa mère qui se trouvait en se moment même chez Abnar, mais à peine une minute avant qu'il ne la fasse disparaître de sa vue. Deli était présente et a vu la scène, elle n'appréciait pas non plus Aphrodite mais s'avançait malgré ver son père se mettant à genoux face à lui posant ses mains sur le genoux de son père.

Delizia: je pense que tu aurais du écouté se qu'elle avait à dire, il se peut que le problème était grave. Je sais que tu lui en veux pour tout ça, mais tu ne peux pas non plus ignoré les problèmes extérieur.

Elle soupirait tout en se redressant.

Delizia: il faut que tu arrête de t'enfermer sur toi même, ou est passer mon fier père? pourquoi ne pas tout simplement retrouver Nasir et lui parler une nouvelle fois? au lieu de rester enfermer dans se bureau? serais tu devenu un lâche? tu deviens comme un dieu zombi..franchement, je pense qu'il serait tant que tu bouge ton popotin papa!

Elle levait les mains ne sachant plus quoi faire ou quoi dire pour le faire réagir.

Delizia: mais de quoi ta peur! qu'il a trouver quelqu'un d'autre que toi? bah ça fallait te bouger aussi! est ce que seulement ta regarder si il allait bien? il est peut être mort et que tu ne le sais même pas! bon d'accord je me suis pas toujours entendu avec lui, mais faut dire qu'il était parfois casse pied..mais je préfère encore devoir me disputé avec lui que te voir comme ça! rrrrrrrraahhh ou as tu cacher cette boule d'espion la!

Elle se mettait à retourné ses tiroirs et pour rien puisqu'il était simplement poser sur le haut d'un meuble.

Delizia: oh! la vla!

Elle le prenait soufflant dessus pour y retirer la poussière.

Delizia: c'est clair tu l'as plus jamais utiliser

Elle le posait sur les jambe de son père attendant qu'il s'en serve, mais semblait pas décider.

Delizia: quel tête de mule! vais le faire moi! tu me remerciera!

elle le prenait se mettant à le secoué dans tous les sens ne sachant pas comment ça marchait et fini par le lancer à terre s'énervait.

Delzia: il marche plus.

Mais percutant le sol, celle ci se mit à l'éviter montrant la silhouette de Nasir toujours appuyer contre le mur de la cour. 

Delizia: qui est ce?

elle posait ses mains sur sa bouche n'en croyant pas ses yeux 

Delizia: non...c'est pas Nasir?

Nasir ne se doutait pas qu'il était espionner et regardait en direction des ombres qui avait pénétré l'intérieur de Crixius. shiro se relevait ricanant se doutant que Madara était derrière tous cela, les ombres ressortit pour s'avancer vers Gabriel et Near. 

Shiro: on dirait qu'on se verra régulièrement tous les droits.

J'ai eu difficile à les retrouver, mais réussit à rejoindre Gabriel et Near dans la cours...c'est pas vrai! je quitte shiro et Crixius pour retrouver Gabriel et mon fils et voilà qu'ils sont tous les deux la avant moi! comment...je regardais vers le mur explosé, j'en plissais les yeux sur le moment. j'ai fais un chemin pas possible alors qu'il me suffisait de passer à travers le mur!

Shiro: t'en a mis du temps Derek, on se serait perdu en chemin?

Derek: ta gueule!

j'attrapais les mains de Gabriel et Near les plaçant derrière moi, je reconnais ses ombres se sont les même que lorsqu'il c'était pris à Gabriel la première fois. Directement je regardais vers le ciel recouvres de nuage, la dernière fois j'ai créer une explosion pour me débarrasser des nuages peut être que je peux utiliser le même processus, mais la il a trois ombres et Shiro de plus..j'aurais jamais l'occasion.

Nasir: livrez vous et le maître vous laissera la vie.

Derek: pour devenir un petit jouet obéissant?

Nasir: au moins tu vivra.

Shiro: tu devrais écouter les paroles sage de Nasir, derek.

What? Nasir? quand même pas le petit Nasir que j'ai connu? attend sérieux je me rappelle encore du petit gamin qui travaillait pour Valas..je suis choqué! bon c'est pas le moment de comparer les looks, faut qu'on sorte de cette merde. Je faisais apparaitre mes ailes voulant m'en servir pour s'échapper de cette endroit même si je peux pas prendre l'elfe avec moi pour l'instant, ma famille passe avant tous. mais c'est pas sans compté sur Shiro qui se téléportait derrière moi me donnant un coup de pied dans le dos m’expulsant vers l'avant.
J'avais à peine le temps de poser mes mains à terre pour me redresser que Shiro posait son pied entre mes omoplates et tirait sur mes ailes de ses deux mains. J'en hurlais de douleurs sentant ma chair se déchirer et mes os se briser.

Shiro: j'ai toujours adoré arracher les ailes des mouches, mais c'est encore plus amusant quand il s'agit de minable de ton genre Derek Kijo.

Il tirait une bonne fois me les arrachant tous deux, je continuais de hurler ayant du mal à supporter la douleur. C'est pas aussi simple de guérison qu'une simple plaie, la dernière fois que j'avais arracher mes ailes sous la colère d'avoir perdu Lexi, ils ont mis plusieurs mois à repousser et les plaies à se cicatrisé. la je perdais énormément de sang qui se répandent autour de moi, Shiro riait s'amusant de ma souffrance


***

Nomar c'était installer sur une chaise face à la fenêtre de sa chambre regardant le paysage des enfers jusqu'à par sa plus grande surprise Aphrodite vins à lui.

Nomar: es tu venu me reprocher mon comportement Aphrodite? si c'est le cas tu peux rebrousser chemin.

Il lui laissa malgré tout parole et tourna la tête dans sa direction.

Nomar: les paroles de Madara prenne sens à présent, il est difficile d'avoir Zeus depuis un certain temps Abnar ne fais plus rien. Inutile de te préciser pourquoi se comportement de ta par, tu va beaucoup trop loin dans tes agissements Aphrodite.

Il se levait soupirant.

Nomar: je dois rendre visite à une connaissance, suit moi.

Nomar passait devant se rendant jusuq'à un mur qui semblait tout à fait banal, mais lorqu'il tapait le manche de sa faux contre le sol des brique se repliait jusqu'à offrir un passage vers une autre salle. Il s'avançait à l'intérieur regardant vers un siège face à une cheminé allumé.

Silas: si tu es la dieu de la mort, c'est que j'avais vu juste.

Nomar: Il semblerait que oui Silas, malgré que j'aurais souhaité que ta langue crache des mensonge.

On pouvait l'entendre ricaner, il fini par se lever regardant dans leurs direction.

Silas: tu m'as amené un invité.

Nomar: c'est elle qui m'a prévenu de la situation, son fils fut sa première victime.

Silas: et tu sais également ce que sa signifie.

Nomar: il a peut être...

Silas: je crains qu'il est un peu tard pour une échappatoire Nomar, cela fait un moment que je t'ai prévenu de la situation, que cela pouvait être possible...et qu'est ce que tu as fais? m'enfermer ici.

Nomar: j'ai eu tord je l'admet.

Silas: les regret n’arrêterons pas madara, je dois récupéré mon pouvoir pour l'arrêter Nomar même si pour cela il a un risque que ton fils y laisse la vie. 

Nomar détournait le regard ne voulant pas arriver à cette extrémité, Silas s'approchait de lui.

Silas: je sais comment contrôlé le pouvoir de Kyubi, Derek perd tous contrôle..le risque est trop grand.

Nomar: il a déjà réussit une fois à le maîtrisé, le jour où il t'a mis à terre.

Silas: douze années se sont écoulé depuis se jour et a t'il réussit à utiliser le même procédé.

Nomar: avec le temps, il apprend.

Silas: nous l'avons pas se temps, inutile de chercher un moyen de sauver Derek..refuse et c'est les dieux qui tomberons ensuite le monde. Madara cherchera à vous détruire, il l'a déjà fais pour un dieu Nomar. Le dragon arrivera à briser ses chaines grâce au divinité qu'il dévore et détruira tous dans son sillage.

Nomar: très bien.

Il serrait sa faux n'ayant pas souhaité en arriver la.

Silas: nous devons trouver Derek avant que Madara n'en finisse avec lui, il connait son pouvoir et Derek pourrait être le seul obstacle.

Nomar: Aphrodite remonte sur l'olympe et tente de contacté Zeus à n'importe qui prit mêmes si pour cela tu dois te faire remarquer, il faut absolument le prévenir de la situation.

Nomar posait sa main sur l'épaule de Silas se téléportant avec lui.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 8 Déc - 23:32

Plus Shiro avait de la haine en lui, plus il en devenait puissant, je voyais bien que Derek s'épuisait de plus en plus, Near désirait l'aider mais je l'attrapais le bras. Il ne pourrait rien faire, je ne l'ai jamais vu posséder de quelconque pouvoirs sauf les dons vampiriques mais c'est tout.

Crixius se battait contre Shiro, mais il fut bien vite arrêter par les pouvoirs de Madara qui c'était belle et bien triplé, avec les pouvoirs de Gunji qui avait surpassé son père, mais en plus la capacité d'Akio, celui de prendre l'immortalité et les pouvoirs qui vont avec, il était devenu bien plus puissant qu'un Dieu car il était capable de leur prendre ce qu'ils leurs sont le plus chère.

Nasir disait que si on tentait de sortir de ses murs, que nous mourront tous, et ils avaient raison car les peu personnes qui avait tenté de retrouver leur liberté ont perdu leurs vies un par un. En franchissant les murs, ont avait été nous même des prisionnier, non, il ne faut pas que je pense négativement, on trouvera un moyen de sortir de cette endroit et avec notre fils !

Je regardais ses trois spectre devant nous, ainsi que Shiro, Near ne le sentait vraiment pas cette histoire, il craignait qu'ils nous arrivent quelque chose par sa faute.

Gabriel : ça va aller Near, tu n'as pas à avoir peur.

Je lui tenais la main regardant bien Shiro.

Gabriel : on sortira de cette endroit, tout les trois, avec Derek, alors laisse tomber Shiro.

Il m'énerve, autant que je l'appréciais beaucoup jadis, mais maintenant.. Sa vue m'insupporte. Lui et ses idées perverses qu'il a avec mon fils, il désire tout simplement se venger en s'en prenant à ce qu'il met plus précieux.

Je tournais le regard voyant Derek arriver enfin. Il se mettait devenant nous, voilà il veut toujours se battre seul de peur qu'il nous arrive quelque chose, mais il n'est pas seul, je peux également me battre, il s'agit aussi de mon fils.

Near : Papa..

Je plissais les yeux de ce que disais Nasir et ensuite Shiro.

Near : On devrait peut-etre.

Gabriel : Non, jamais de la vie je ne serais le jouet de qui que se soit et surtout pas toi Near.

Je sais ce que c'est que d'être esclaves d'un maître, qu'il ne te considère rien d'autre qu'un jouet avec qui il peut jouer tel ses désires. J'ai l'impression de me revoir avec Valas, on a réussi à se sortir de cette merde alors on réussira encore.

Je regardais Derek faire apparaître ses ailes, oui il va nous faire partir d'ici par la voix des airs. Mais il n'eut le temps de faire quoi que se soit que Shiro se téléportait derrière lui lui donnant un coup de pied ce qui le fit tomber en avant, il commençait ensuite à poser son pied sur son dos arrachant ses ailes, on avait tout les deux les yeux écarquiller devant cette scène.

Gabriel : Laisse le !

Je tendais la main envoyant mes ondes dans sa direction, mes les spectres se mettait à travers les arrêtant, l'un d'entre eux fonçait sur moi, je l'évitais mais je fus malgré tout touché à l'épaule, on pouvait voir une énorme coupure, heureusement que je cicatrisais, ses spectres sont rapides et dangereux.

Near : Papa !

Il courrait pour aller jusqu'à lui alors que Shiro avait réussi à lui retirer ses ailes, il saignait abondemment, il se mettait à genoux près de lui. Il regardait sa blessure n'en revenant pas et ne savait pas quoi faire.

Je désirais les rejoindre mes les spectres se trouvaient toujours sur mon chemin, j'en grimaçais, je regardais vers Shiro remplis de haine, je désire juste lui arracher ses deux bras pour lui faire la même souffrance qu'il a fait à Derek.

Madara apparaissait dans les lieux, ses spectres disparu aussi tôt, il marchait tranquillement jusqu'à Derek mais j'utilisais ma rapidité pour me mettre en travers de sa route, il s'arrêtait pour me regarder, sans même bouger il m'expulsait contre le mur plus loin, j'en tombais à terre gémissant. Il se mettait accroupis attrapant le visage de Derek pour qu'il le regarde, Near tremblait sous la peur de nous perdre.

Madara : Comment te sens-tu Derek ? Tu sembles souffrir. Par ta faute j'ai perdu beaucoup de mes collections, tu vas devoir y remédier pour que je récupère ce que j'ai perdu. Je vais commencer par te garder Gabriel, ton précieux fils et toi, mais il me reste beaucoup à récupérer de ce que j'ai perdu, il semble que tu as une très grande famille n'est-ce pas ?

Il fit un sourire en coin, moi je levais la tête serrant les doigts dans le sol, il veut s'en prendre à toute notre famille à présent ?

Gabriel : Tu ne les toucheras pas !

J'utilisais à nouveau ma rapidité pour être proche de lui, je tendais la main lui envoyant un choc d'onde sur lui, mais mon sort se renvoyait en plein sur moi, j'en fus à nouveau expulsé et une énorme brûlure me recouvrait le ventre, mes vêtements était détruis sous la force de mes ondes.

Je roulais sur le côté gémissant encore une fois. Madara se redressait pour me regarder du coin de l'oeil.

Madara : Nous allons devoir te dresser, votre fils n'a pas fait autant de caprice.

Je me redressais à nouveau, je ne baisserais pas les bras, Near avait les larmes aux  yeux serrant la main de Derek.

Near : Laissez les.

J'utilisais à nouveau ma rapidité, lui donnant un coup de pied, il fit un simple geste évitant mon coup, je n'arrêtais pas de tenter de m'en prendre à lui, il finissait par m'attraper le poignet me le tordant, j'en gémissais, il donnait un coup de genoux dans mon ventre, j'en tombais à genoux devant lui,tenant toujours mon poignet, ma tête était baissé vers le visage de Derek.

Near se redressais attrapant le bras de MAdara pour qu'il se retire de moi et de Derek, mais il le repoussait, une ombre le tenait fermement pour qu'il ne bouge pas.

Madara :J'ai changé d'avis, je vais me débarrasser de Derek tout compte fait, il n'est que nuisance.

Gabriel : Non !

J'envoyais à nouveau mes ondes, mais il recommençait le processus me les renvoyant, j'en serrait la mâchoire. je ne sais plus quoi faire.. Je suis faible.. Il fit apparaître le dragon spectrale qui commençait à faire un bruit strident, sa main libre tendue vers le corps de Derek, il va lui prendre son immortalité pour ensuite le tuer.

Near tendait de se débattre pour l'aider.

Near : Non !

Il pleurait, moi mon regard restait vers ceux de Derek, il envoyait aussi tôt le pouvoirs dans sa direction.



***


Abnar ne faisait plus rien, il n'avait ni l'envie ni la motivation de continuer à nouveau ce qu'il faisait jadis, aider à s'occuper que le monde se porte bien avec son père, il avait son coude posé sur le bureau et le regard complètement dans le vide.

Il ne désirait même plus revoir le visage D'aphrodite après ce qu'elle lui avait fait, ni voir les fils qu'il avait eu en abusant de lui.

Il regardait du coin de l'oeil vers sa fille qui n'arrêtait pas de lui rendre visite tentant de faire en sorte qu'il se remette dans le droit chemin, si il n'était pas un Dieu, il aurait déjà de la barbe à force de ne plus rien faire et des cernes sous les yeux à ne plus se dormir.

Abnar : Je n'ai nullement l'envie d'entendre sa voix qui m'insupporte au plus au point. Je préfère l'entendre d'une autre bouche que de la sienne.

Il regardait à nouveau par la fenêtre de son bureau.

Abnar : Ton fier père à disparu le jour où cette femme m'a pris ce à quoi je tenais le plus.

Il soupirait tout en passant sa main sur son visage de ses paroles.

Abnar : Comment pourrais-je lui rendre visite, je sais qu'il ne le désire pas, la façon qu'il m'a regardé, comme-ci j'étais un monstre m'a bien fait comprendre que jamais il ne voudra de moi. j'aimerais juste qu'on me laisse tranquille voir même qu'on m'oubli, j'en ais assez de vivre en tant que Dieu, les jours sont de plus en plus longue, c'est en réalité un fardeaux que de devoir existé à jamais.

Il soupirait retirant sa main de son visage et regardait bien sa fille qui tenait de le bouger.

Abnar : J'ignore ce qu'il est devenu, je ne me sentais pas digne de l'espionner, tant qu'il est heureux c'est tout ce qu'il m'importe.

Elle le regardait chercher après sa boule, elle ignorait comment elle marchait et faisait donc un peu n'importe quoi jusqu'à ce qu'elle le face fonctionner par chance, Abnar regardait aussi tôt vers l'image qu'elle dégageait, il serrait le rebord de son bureau reconnaissant Nasir malgré sa transformation.

Abnar : Pourquoi..

Il continuait de regarder ce qu'il s'y passait, c'était bien ce que Aphrodite tentait de lui dire et Abnar le comprenait, il finissait par se lever la main posé sur son bureau.

Abnar : Que fais donc mon père.

Il ne quittait pas la sphère qui montrait la scène et surtout Nasir.

Abnar : Je ne peux pas m'y rendre, mon père est bien plus apte que moi à s'occuper de se problème.

Il sortait de sa demeure, il vit tout de suite un grand groupe de Dieu réuni, il s'avançait se demandait ce qu'il s'y passait, Aphrodite était occupé de leurs expliquer la situation, elle tournait aussi tôt le regard vers Abnar qui la regardait et s'approchait de lui.

Aphrodite je sais que tu ne désires plus avoir affaire à moi.

Il levait la main pour qu'il se taise.

Abnar : Je sais ce qu'il se passe, pas besoin de gaspiller ta salive.

Il partait aussi rapidement qu'il était revenu, celle-ci en plissait les yeux craignant qu'il n'agisse pas, elle se téléportait ensuite jusqu'à la chambre de son fils où elle s'approchait de lui posant la main sur son visage.

Aphrodite : Nous trouverons une solution pour récupérer ta divinité.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 9 Déc - 6:35

J'aurais du penser à l'éventualité qu'il s'en prenne à mes elles, maintenant j'ose plus bouger un muscle tellement que la douleur est intense. Un simple mouvement de ma main et j'ai l'impression que la chaire se déchire d'avantage de mon dos. 
J'ai entendu le cris de mon fils, je tournais le regard ne pouvant faire que cela.

Derek: allez vous s'en d'ici...je vous rejoindrais.

Shiro regardait gabriel et sa haine dans le regard, cela le faisais sourire et loin d'être effrayer. Le provoquant d'avantage il léchait mon sang qui coulait le long de ses doigts.

Shiro: que va tu faire à présent Gabriel?

Il reculait voyant Madara apparaître tout prêt, moi je levais les yeux pour le regarder n'arrivant toujours pas à bouger d'un pouce.

Derek: ma famille partir.

Il s'accroupissait face à moi attrapant mon visage pour que je le regarde même se simple mouvement me faisais gémir. J'enfonçais mes doigts dans le sol sous ses paroles malgré l'intense douleur qui m'envahissait.

Derek: espèce d'ordure, je te laisserais pas toucher à ma famille.

Shiro ricanait de mes menaces.

Shiro: et tu va faire quoi Derek? lui faire des taches sur ses vêtements avec ton maudit sang? regarde toi..ta réputation est un peu exagéré, t'es aussi faible que ton gamin.

J'ai envie de le arracher la tête! si seulement je pouvais me relever, Gabriel tente toujours se s'en prendre à Madara, mais sans même avoir besoin de faire des efforts il lui r'envoie chacune de ses attaques. J'appuyais sur mes mains voulant me relever, je dois protéger ma famille! mes muscles se contractait faisant d'avantage couler mon sang, je m'affaiblis à vu d'oeil je perd trop de sang à cause de cette plaie qui ne se cicatrise pas.

Shiro: je serais ravis de le dresser pour vous maître, après tout cela ne sera pas la première fois pour lui.

Nasir ne regardait pas se spectacle même si il aimerait pouvoir faire face à Madara, il sait que c'est peine perdue et crains surtout de la punition qui pourrait suivre. Je sentais la main de Near serrer la mienne, Gabriel continuait de se battre n'abandonnant pas.

Derek: Pleure pas Near, on va sortir de cette merde on l'a toujours fais ton père et moi.

je me forçais à sourire serrant également sa main jusqu'à que je vis Gabriel tomber à genoux face à moi. Aller Derek redresse toi! je bougeais un peu mes jambes et appuyais sur mes mains, je gémissais sous la douleur et suait des gouttes mais réussis au moins à me mettre à genoux.
J'étais obligé de reprendre mon souffle, shiro semblait pas intervenir en tout cas surement pour laisser Madara s'amuser avec nous. Entendant qu'il voulait me supprimé j'en relevais la tête dans sa direction, merde! il faut que je bouge! J'essayais de me lever mais une lumière arrivait déjà dans ma direction, trop tard je pourrais pas l'esquiver. J'en fermais les yeux pour ensuite les l'ouvrir en direction de Gabriel, pour moi c'était fini mais pourtant au dernier moment Nasir en Kitsune se mit entre moi et le dragon spectral.

Derek: qu'est ce...

Les pouvoirs aspiré Nasir reprit immédiatement forme humaine et tombait à terre, je comprenais pas il a quelque minute il se refusait d'intervenir et maintenant il s'interpose.

Derek: pourquoi Nasir?

Il s'asseyait tout en me regardant.

Nasir: je me suis souvenu que je t'en devais eu Derek.

Derek: comment ça?

Nasir: tu m'as sauver quand j'étais qu'un gamin, je tombais de la falaise ta sauté pour me sauver..maintenant on est quitte.

shiro retroussait le nez se doutant que Madara serait loin d'être content de son intervention et s'avançait vers lui l'attrapant par le cheveux et le traînait à terre.

Shiro: tu va le regretté misérable chien.

il prenait un bâton à terre près à le frappé, mais Deli apparu tenant le poignet de Shiro plissatn les yeux.

Shiro: une fille?

Delizia: une déesse!

Elle tapait son genoux sur son entre jambe, Shiro en hurlait avant de recevoir sa main sur sur chaque joue avant de le pousser à terre.

Delizia: hum!

Elle aidait Nasir à se relever, lui en revenait pas de la voir ici.

Nasir: que fais tu ici?

Delizia: je suis du genre à foncer tête baisser, papa est plus prudent mais je pense qu'il va enfin réagir...rahh Nasir ta vraiment été idiot de partir, si je serais pas la il se serait étouffé dans sa barbe.

Nasir: Abnar...

Delizia: oui il est pire qu'un humain en dépression! et c'est ta faute parce que tu l'as abandonné.

Elle passais ses nerfs sur Shiro en lui écrasant la joue de son pied. Bon la venu de cette fille semble distraire Madara, je me mettais sur mes deux jambes marchant vers gabriel mais je trébuchais quelqu'un m'attrapait le bras m'empêchant de tomber, c'était mon père je suis assez content de le voir.

Nomar: ne te met pas à terre devant cet homme Derek, t'es le fils d'un dieu.

Derek: je t'achetais de m'en souvenir, pourquoi Silas est avec toi? 

Il me fait une drôle de tête, qu'est ce qu'il a? mon père m'attrapait contre lui, je rêve ou il me caline la? il est au courant qu'il me fais un mal de chien?

Nomar: je suis désolé mon fils, j'aurais préféré ne pas en venir à cet extrémité?

Derek: qu'est ce que tu veux dire?

Des chaînes apparu à mes poignets les écartants de chaque côté, mes pied ne touchait plus le sol mon père me regardait avant de s'éloigner de moi.

Derek: qu'est ce que tu fais?

Nomar: je dois avant tout penser à l'avenir des dieux et de se monde.

Silas: je dois pas traîné, faudra que tu retienne Madara! ouvre le sceau et je me charge du reste.

Il faisait déjà des signes de la main préparant le rituel, mon père dirigeant sa faux dans ma direction et ma chemise s'ouvrait faisant apparaître le sceau à mon ventre et il s'ouvrit par la suite. 

Silas: extraction!

Il tendait la main vers moi, un aura rouge sortait du sceau, j'en tirais sur mes bras bougeant dans tous les sens. Qu'est ce qu'il m'arrive? je...je perd mes forces pourquoi? je...me sent.

Kyubi: enfin...libre!

Kyubi tomba a terre sur ses deux pattes arrière poussant un cris, malgré tout un filet d'aura le reliait encore à moi. 

Delizia: c'est quoi le délire?

Nasir: il extrait Kyubi du corps de Derek...pourquoi Nomar désire tuer son fils à présent?

Nomar tentait d'ignoré la scène derrière et retenait Madara le temps qu'il pouvait surtout en évidant les dragons spectral pour ne pas lui aussi perdre sa divinité.

Nomar: je vais devoir te rappelé ta juste place Madara!

Il lui envoyait plusieurs sphère d'ombres, tout partait en ruine Delizia serra Nasir contre lui comme ci il s'agissait d'une grosse peluche.

Nasir: mais tu va me broyer les os idiote! je suis devenu un humain!

Elle le lachait sur le moment lui toussait tout en la fusillant du regard.

Deli: oups, c'eset que c'est stressant..je pourrais y laisser ma peau moi.

Nasir: et bien repart!

Deli: alors je te ramène avec moi.

Nasir: pourquoi? après toutes ses années? c'est trop tard à présent.

Il ne voulait rien savoir et partit en courant retournant à l'intérieur du manoir, Deli couru à son tour pour le poursuivre pendant que Kyubi se tournait légèrement poru me regarder il crognait tout en levant la patte pour m'écraser.

Silas: oui c'est ça..tue le!

pourtant mon père m'attrapait pour me bouger de place au dernier moment.

Silas: mais que fais tu Nomar? je peux pas récupéré Kyubi si il est toujours relier à lui!

Nomar: j'ai brusquement changer d'avis, il est hors de question que je laisse mon fils mourir.

Il envoyait une sphère vers Silas qui en fut propulsé, Kyubi était obliger de retourner à l'intérieur du sceau qui se refermait aussi tôt le scellant à nouveau. Je r'ouvrais les yeux, mon père m'envoyait son aura pour soigné les plaie de mon dos, la douleur s'évanouissait comme ci elle n'avait jamais existé.

Derek: on ne sais pas se que tu veux on dirait? tu souhaite ma mort et maintenant tu me la sauve.

Nomar: j'étais surtout désespéré ne sachant pas quel autre initiative prendre.

Derek: alors pourquoi?

Nomar: parce que t'es mon fils idiot, aurais je besoin d'une autre raison?

Cela me faisais sourire sur le moment, mais se sourire s'effaça voyant que Madara profitait de cette situation pour s'attaquer à mon père.

Derek: papa!

Il préférait me protéger moi et me lançait loin de lui, nomar en fut néanmoins toucher et posait le genoux à terre. Non il lui a pris sa divinité, Nomar sourit malgré tout en levant les yeux vers Madara.

Nomar: trop lent Madara, j'avais déjà plus de divinité en moi.

Comment ça? je me relevais posant ma main sur ma poitrine ayant une étrange sensation, je me sens different mon coeur battait d'une tout autre façon.

Nomar: j'ai préférer utiliser une autre option.

Mes ailes repoussait mais devenant plus grande encore et recouvert d'une armure noir, la faux de mon père venant à moi prenant une tout autre apparence qui me correspondait.

Derek: qu'as tu fais?

Nomar: je n'ai pas fais que te soigné Derek, mais t'ai aussi donner tout de moi. T'es un dieu à part entière désormais, le nouveau dieu de la mort.

Je le pointais du doigt tout en le fusillant du regard.

Derek: quOOOiiii? mais c'est hors de question! je veux pas jouer les dieu de la mort moi!

Nomar: c'est ton nouveau travail désormais.

derek: ben je démissionne!

Madara m'attaquait à mon tour, c'est moi ou...l'attaque est super lente? je regardais tous le monde sur le coup même eux se la joue à la ralentit. Il me sufisait de faire un pat sur le côté pour évité l'attaque.

Derek: ok, c'est assez cool en faite.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 9 Déc - 23:45

Je ne savais décidément plus quoi faire, mon coeur se serrait comme pas possible, Near n'arrivait pas à arrêter ses larmes et pourtant je n'arrivais plus à faire quoi que se soit... Ce Madara est bien trop puissant. Il souriait de plus belle et riait même de façon très sadique, mais il retirait rapidement son sourire alors que Nasir s'interposait entre Derek et lui recevant ce pouvoir de plein fouet, il n'était désormais plus qu'un humain banale et non plus un magnifique Kitsune que tout le monde désire.

Madara : Que viens-tu de faire ?!

Near fut bien soulagé, il en frottait ses larmes regardant Nasir dire qu'il lui en devait une.

Madara : Occupe toi de lui shiro !

Il obéissait aussi tôt attrapant Nasir par ses cheveux et le traînait, il était près à le frapper avec ce bout de bois mais Délizia apparu avant, attrapant le bras de Shiro l'en empêchant. Madara levait les yeux vers elle à cette instant.

Il me tenait toujours le poignet qui était toujours cassé, et sa me faisait un mal de chien. Elle en mettait Shiro à terre rien qu'avec un genoux entre les jambes.

Les Dieux peut réellement être en "dépression" ? J'avais du mal à y croire. Madara finissait par me lâcher, je remettais mon poignet comme il faut gémissant, celui-ci marchait jusqu'à elle préparant déjà à utiliser la puissance du dragon spectral dans sa direction, moi je regardais Derek venir jusqu'à moi mais il en trébuchait, j'allais jusqu'à lui mais c'était Nomar qui le retenait.

Madara tournait le regard vers Nomar, tout les Dieux semblait débarquer, ce qui ne l'étonnait pas. Mais ce qui le surprit le plus était la présence de Silas.

Je fus bien surpris que Nomar commence à "câliner" Derek, pourquoi il montre autant d'affection envers lui à présent ? Il a quelque chose derrière la tête... ? De quel extrémité il parle là ? Est-ce qu'il à l'intention de le sacrifier.. Il a emmené Silas avec lui, j'en écarquillais les yeux ayant compris ses intentions.

Gabriel : Tu ne vas tout de même pas..

Et bien si, il l'attachait avec des chaînes, j'en levais les yeux pour regarder Derek à cette instant, Silas commençait déjà son incantation, je faisais face à Nomar en utilisant ma rapidité.

Gabriel : Comment tu peux trahir ton propre fils ?! Les Dieux sont décidément tous pareil ! Il préfère faire des sacrifices pour sauver le peau, au fond vous êtes pas différent des "mortels" vous êtes tous effrayé à l'idée qu'on puisse vous prendre ce que vous avez le plus chère, cette divinité. Tu me dégoûtes !

Je tournais la tête vers Derek, Near en fit tout autant, Silas était entrain de lui retirer Kyubi, il sortait enfin libre, du moins presque, il devait éliminer Derek pour ça.

Gabriel : Et tu fais confiance en ce Silas alors qu'il n'y a pas si longtemps il a tenté à votre vie ! Tu vas tuer Derek pour te faire bien enculé par ce type ensuite ?!

Madara : Je ne vous laisserais pas parvenir à vos fin.

Il tendait la main envoyant l'aura spectral sur Nomar qui arrivait à l'éviter. Délizia désirait rentrer avec Nasir mais celui-ci préférait partir en courant s'éloignant d'elle. Il faut que j'aide Derek, je ne dois pas le laisser comme ça !

Alors que Kyubi allait teur Derek, Nomar s'interposait avant le sauvant, j'en soupirais de soulagement. Il a finis par changer d'avis, j'ai eu vraiment peur.. Je m'approchais d'eux, Near en fit tout autant regardant Derek, il lui soignait ses blessures.

Gabriel : Et bien temps mieux que tu t'ais rendu compte à la dernière minutes.

Near : Merci..

Madara fronçait les sourcils n'aimant pas qu'ils fassent comme-ci il n'existait pas. Il tendait la main vers Nomar profitant de son inattention pour s'attaquer à lui et lui voler sa divinité, il utilisait à nouveau le Dragon spectrale qui rugissait tout en se dirigeant rapidement jusqu'à lui.

Mais Nomar n'évitait même pas son attaque, Madara en souriait sur le moment, mais retirait se sourire entendant les paroles de Nomar.

Madara : Comment ça ?!

Il n'a plus de divinité.. ? J'en tournais rapidement le regard vers Derek, aurait-il.. Je n'en revenais pas, Derek serait à présent un Dieu à part entière ?! Après ce qu'il se passait, c'était certains, Derek était devenu le Dieu de la mort, était-ce une bonne chose ? d'une certaine manière oui, sa le sauvera mais d'un autre.. Pourra t-il toujours resté auprès de moi.. auprès de nous ?

Madara : Et bien il me suffit de lui prendre cette divinité que tu lui as offert !

Il envoyait à nouveau le dragon spectrale en direction de Derek, celui-ci évitait facilement l'attaque, Madara en serrait les poings.

Madara : Je vois.

Il disparu en fumée noir, j'utilisais mes ondes afin de voir où il allait réapparaître, je pensais déjà qu'il allait s'en prendre à Derek mais non, je tournais le regard vers Nomar, il venait d'apparaître derrière lui enfonçant une arme d'être des ténèbres cela lui transperçait le thorax, il avançait ses lèvres de son oreille, cela reste une arme qui détruis les archanges, mais cela peut tuer malgré tout un être humain.

MAdara : Qu'est-ce que sa te fait de n'être plus qu'un mortel qui peut mourir de toute façon possible hum ?

Il tournait son arme en lui et tournait le regard vers Derek.

Madara : Nous nous reverrons.

Il disparu à nouveau, prenant Shiro avec lui lors de sa téléportation, cette fois ci il était belle et bien partis. Je m'avançait vers Derek qui tenait déjà son père dans ses bras, Near en fit tout autant, il avait injecté un poison, par n'importe qu'elle poison de la magie noir, seul un autre sorcier maîtrisant la magie noir également pourrait le retirer.

Mais Derek est désormais à Dieu, alors il est capable de le sauver, je le regardais à cette instant.

Gabriel : Il a eu de la chance, Madara n'a pas visé son coeur, tu as encore une chance de le sauver avec tes nouveaux pouvoirs.

Je sais que tu peux le faire Derek, je lui souris pour le rassurer, il faut qu'il face vite malgré tout, car le poison est rapide et commence déjà à entrer dans tout son organisme.


***

Madara c'était téléporté loin de tout ça, il venait à peine d'obtenir ce pouvoirs que tout les Dieux débarquait déjà pour l'arrêter. Il avait prit Shiro avec lui dans un tout autre endroit que celui-ci où il passait le plus de son temps.

Il détournait le regard vers lui mécontent de sa performance.

Madara : Tu t'ais bêtement fait avoir par cette petite Déesse, tu pourras désormais oublié tes petits fantasmes avec ce gosse et le père.

Il
passait son chemin réfléchissant au meilleur moyens afin d'obtenir ce qu'il désirait, tout d'abord éliminer un maximum de Dieu grâce à ce pouvoirs.

Madara : Je vais utiliser une magie afin de me rendre personnellement jusqu'où vivent tout les Dieux, et j'en détruirais le plus possible.

Abnar : Je trouve cette idée quelque peu improbable.

Il se retournait pour lui faire face.

Madara : Abnar fils de Zeus en personne, je suis flatté.

Abnar : Je n'apprécie pas qu'on s'en prenne aux personnes qui me sont chère.

Madara : Parles-tu de Nasir ? Il est très obéissant, tel un chien que vous avez bien dressé, bravo.

Abnar : Il n'a jamais été prisionnier lorsqu'il était à mes côtés.

Madara ricanait de ses paroles. Il s'approchait pour lui faire face, Abnar n'en bougeait pas d'un cil et le regardait.

Madara : Je vais donc être suivis par tout les Dieux.

Abnar : Tu as pris la divinité de l'un d'entre nous, ce pouvoirs n'est pas censé exister, il doit être détruis comme les personnes qui les maîtrises de façon incohérente.

Madara  : Incohérente ?

Il fit un grand sourire.

Madara : Juste parce que j'ai remis les idées en place de cette idiot de Eros ? Hum je trouve que c'est une idée très cohérente au contraire.

Abnar : Tu seras enfermé comme l'a été Silas.

MAdara : Et il c'est pourtant libéré à plusieurs reprise.

Abnar : Cela ne t'arrivera pas.

Madara : Es-tu es venu seul ? Je te pensais plus intelligent que ça.

Abnar : Je n'ai rien à perdre comparé aux autres Dieux.

Il plissait les yeux et envoyait sans prévenir le Dragon spectral dans sa direction, Abnar se téléportait aussi tôt pour éviter son attaque, pour réapparaître un peu plus loin.

Abnar : sais-tu qu'une fois que ce Dragon dévorera la divinité de plusieurs Dieu, il arrivera à se réveiller et ni toi ni personne ne pourra le maîtriser. Il détruira tout sur son passage, prenant l'immortalité de chacune des personnes que se soit de n'importe quel espèce qu'il soit et toi y compris. N'ayant plus aucun moyen de se guérir, tout le monde périra car il pourrira toute cette terre.

Madara :Je connais les risques, voilà pourquoi je lâcherais ce monstre dans votre monde et non le notre même si il n'y a pas de risque à se faire la dessus, car je sais contrôler ses pouvoirs

Il fit un sourire à cette instant, tandis que Abnar fronçait déjà les sourcils.

Abnar : Sans les Dieux, votre monde sera voué au chaos également.

Madara : Je remplacerais tout ses Dieux.

Abnar : Et bien je ferais en sorte que cela n'arrive pas.

Madara : Shiro, une fois que Derek sera partis, retourne t'occuper de ma collection, je risque être absent durant un petit temps, ah et.. Débarrasse toi de Nasir mais fait le bien souffrir avant.

Il fusillait bien Abnar du regard, il disait cela pour le provoquer bien entendu.

Abnar : Pourquoi désires-tu éliminer les Dieux.

Madara : Je ne désire pas les tuer, je désires juste prendre leurs divinités, et avec ma magie noir qui est devenu plus puissante que jamais, je ferais de moi le plus puissant des Dieux.

Abnar : Alors voici ton projet final, tu as soif de puissance tout simplement.

Madara : Vous avez créé les Sorciers pour une bonne raison, que ceux-ci possèdent des pouvoirs inimaginable. Je serais le plus puissant d'entre eux, tout le monde tremblera lorsqu'ils entendront mon nom, même les Dieux eux même.

Il commençait à faire une incantation, de la magie noir entourait son corps, il volait la divinité de Eros au Dragon pour se l'approprier.

MAdara : Je contrôle plus que vous ne le croyez ce pouvoirs, et maintenant, je suis devenu un Dieu.

Abnar n'en revenait pas qu'un mortel puisse être aussi puissant et soit devenu un Dieu de cette manière. Madara utilisait sa rapidité pour se retrouver face à lui, lui donnait un coup ce qui le propulsait au loin, ils se téléportait aussi tôt jusque le domaine des Dieux maintenant capable de s'y rendre.

tout les Dieux l'observait ne comprenant pas comment cela pouvait être possible, il levait les mains, plus dragons Spectrale apparaissait et se dirigeait dans tout les sens à une rapidité encore bien plus rapide que jadis.

"Ne vous laissez surtout pas toucher ! "

Madara souriait, il touchait certains Dieu mais ceux-ci n'était que des progéniture, cela ne changeait rien pour autant, le dragon spectrale se nourrissait de leurs divinité. Il se décuplait ensuite laissant son clone ici pour s'occuper des Dieux et disparaissait pour retrouver une personne.

Cette personne était Zankou toujours enfermé avait un bras de libre, les chiens magmatique ne lui faisaient plus rien, ils étaient couchés à ses pieds, ils étaient désormais dévoué à ses ordres.

Madara : Zankou.

Il marchait pour lui faire face, ses chiens magmatiques se redressaient grognant à sa vue.

Madara : Désires-tu te venger de Zeus qui ta enfermé ici ? Je suis près à te libéré de tes chaînes. Si tu tentes quoi que se soit contre moi, tu suivras les autres, je prendrais ta divinité.

Il tendait la main, ses chaînes disparaissaient aussi tôt.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 10 Déc - 23:36

Je regardais autour de moi, Madara venait de disparaître sous une épaisse fumé noir. Qu'est ce qu'il compte faire? Je pensais comme Gabriel pour moi j'étais sa cible principal, il désire voler la divinité des dieux et j'en suis l'un d'eux désormais. J'ai encore du mal à digéré se fait, ma vie risque de changer tout au tout..je sentais à nouveau la présence de Madara, je me tournais et ouvrit grand les yeux le voyant derrière mon père. Celui ci gémis sentant la lame lui percé le dos, une douleur qu'il ne connaissait.

Nomar: je ne crains pas la mort Madara, mais toi tu devrais la craindre à présent.

Il tente de rester fort malgré la situation, Madara tournait la lame dans sa chaire le faisant d'avantage gémir avant de disparaître prenant Shiro avec lui. Je me téléportais face à mon père le tenant dans mes bras l'empêchant de tomber à terre.

Derek: tu n'aurais jamais du faire ça.

Nomar: Laisser Madara me poignardé?

Derek: non idiot, me donner ta divinité! je maîtrisais la situation.

Cela le faisais sourire, mais moi je souris pas du tout la! je suis en colère.

Nomar: je préfère encore vivre comme un mortel plutôt que devoir prendre ton âme Derek.

Je tournais le regard boudant, mon père serrait mes vêtement sentant le poison pénétré son organisme. Je peux le sauver mais comment? je connais rien de ses pouvoirs.

Derek: comment je dois m'y prendre pour te soigné?

Nomar: un dieu ne doit pas avoir le moindre difficulté pour maîtrisé ses dons, suffit de le vouloir et cela se fait tout seul.

Je passais ma main sur son dos à l'endroit de la blessure, c'est vrai c'est facile en réalité. Je voulais que mon père vive et une lueur apparu sous ma paume soignant mon père de sa blessure ainsi que du poison.

Derek: c'est vrai c'est pas si compliqué, mais cela excuse pas de m'avoir refilé ton boulot! tu peux marcher?

Nomar: oui je pense bien en être encore capable.

Je le lâchais soupirant d'ennuie.

Derek: je peux rentre ta divinité?

Nomar: cela ne marche pas comme ça, tu avais un peu de sang de dieu en toi cela me facilitait la tache pour te donner tout se que j'avais, mais moi à présent je suis qu'un simple mortel...il a toute une procédure à faire et l'autorisation de Zeus ainsi que du conseil. Cela n'est arriver qu'une seul fois dans l'histoire des dieux et c'est pour ma mère. Il faut dire que père n'a pas vraiment laisser le choix, c'était ça ou il détruisait tous.

Je levais les yeux ne savant plus quoi faire, je vais commencer par envoyer tous le monde chez eux.

Derek: je pense que je vais commencé par libéré tous les prisonniers.

Je sent la présence de akio, qu'est ce qu'il fais ici?

Derek: je reviens.

Je me téléportais, depuis le temps que j'ai envie de se pouvoir la. Akio n'avait plus de pouvoir non plus ormis ceux d'un vampire basique, je me mettais accroupis face à lui attrapant son menton afin qu'il lève les yeux vers moi.

Derek: qu'est ce que tu fais ici? t'es vraiment borné, je t'avais pas demander de rester à la maison? je peux vraiment aps compté sur Alec non plus! il va m'entendre celui la!

Je le mettais debout 

Derek: ton père n'est plus ici, on va rentrer chez nous ok?

Je me téléportais avec lui jusqu'au cellule pour commencer.

Derek: vous n'etes plus prisonnier désormais, madara est partit je vous r'envoie chez vous.

J'en fis un signe de la mains les téléportais tous chez eux, c'est vrai comme c'est facile d'utiliser ses pouvoirs. Suffit de désiré une chose et elle se font, mais j'ai malgré tout peur de la suite. je tenais Akio contre moi et me téléportait à nouveau près des autres faisant un nouveau signe afin de rentrer à la maison.

Redo: Neeeearr!!!

A peine que Near est eu le temps d'apparaitre que Redo sautait dessus le faisant valsé en arrière, Redo frottait sa joue contre le sienne à plusieurs reprise.

Redo: on étais inquiet! On voulais vous rendre visite et pas de Near! Alec nous a expliquer...pourquoi tu te fais enlevé comme ça idiot! tu veux ma mort c'est ça?

Damon: Redo lâche le tu vois pas que tu l'empêche de respirer?

Redo: oups...

Il se relevait aidant également Near à se remettre sur ses jambes et frottais ses vêtements.

Redo: désolé.

Damon: alors qu'est ce qu'il sais encore passé hum? simpa le look papa.

Derek: je suis un dieu et pas n'importe lequel, le dieu de la mort! pourquoi? et bien demande à mon père. 

Nomar: j'ai décider de prendre ma retraire et laisser la jeunesse prendre le flambeaux.

Derek: ahh c'est donc ça! l'histoire de me sauver la peau était du bluff! tu voulais surtout passé une vie pépère.

Nomar: sérieusement Derek, tu pense que l'envie de vieillir me tiens à coeur?

Derek: puff...je suppose que non, mais j'espère quand même que t'attrapera vite des cheveux blanc!

Nomar: merci pour ta compassion.

Derek: pourquoi être venu Damon? tu veux que je joue les nounous c'est ça?

Damon: non, mais Delic voulait voir son parrain.

Delic? je tournais le regard vers mes trois petit fils, ils ont déjà l’apparence d'enfant de cinq ans, j'étais surpris sur le moment mais c'est vrai quand on y pense Damon aussi grandissait très rapidement. Delic tenait sa grosse queue de chat contre lui se cachant derrière les jambes de sa mère.

Damon: dites bonjour vous trois.

Delic: bonjour...

il rougissait sur le moment semblant être le plus timide des trois, mon père s'installait sur le canapé semblant avoir encore des difficultés de rester debout. C'est vrai qu'il doit se sentir plus que faible en se moment, faudra que je trouve une solution on peut pas devenir le dieu de la mort comme ça...j'ai surtout pas envie de jouer se role.

Cenarius: sont trop mignon ses enfants bravo à la maman.

Damon: et le papa non?

Cenarius: c'est la mère qui fais tous les efforts! elle mérite bien plus de félicitation.

Derek: oh mince, je l'avais oublié celui la!

Il faisait un signe de la main dans ma direction.

Cenarius: c'est rien, j'ai toujours eu envie de visité ses royaumes je rentrerais au village plus tard.

Delic: il a des cheveux vert le monsieur...

Damon: Delic! ta bien des cheveux bleu toi!

Cenarius: ce n'est rien laissez le dire de toute façon c'est la vérité. les haut elfes des forêts ont toujours des cheveux bizarre, j'ai pas eu la chance d'avoir de si beau cheveux comme toi.

Redo: je préfère mes cheveux noir personnellement, j'ai eu de la chance de tenir plus de maman.

Damon: qu'est ce que tu veux dire par la!


****

Delizia était repartit sur l'olympe emmenant Nasir de force pensant qu'il serait à l'abris, elle pensait également retrouver son père mais impossible de le trouver même pas dans son bureau. Nasir n'était pas content mais n'avait pas le choix non plus, Deli est du genre entêté et de plus à présent il ne possède plus aucun pouvoir.

Delizia: fais pas cette tête tu veux, tu devrais être content de plus être enfermer dans cette endroit et retire moi cette veste je préfère pas savoir depuis combien de temps sa pas été laver, d'ailleurs enlève tous et prend un bain!

Nasir: tu m'as amené ici juste pour que je sente plus le fauve?

Delizia: sa sera un bon début, mon père aimerais pas te retrouver dans cette état.

Nasir: je doute qu'il est envie de me retrouver tout cours.

Delizia: tu te trompe, depuis que tu es partit mon père n'est plus le même.

Nasir: je ne le suit plus non plus.

Delizia: tu va retirer tes vêtements ou je le fais moi même!

Elle tournait le regard entendant du mouvement dehors, regardant par le fenêtre elle vit madara et ses dragon spectale voler dans tous les sens prenant la divinité des dieux sur son chemin. Elle se tournait sur le coup regardant à gauche et à droite ensuite Nasir qui retirait sa veste.

Delizia: qu'est ce que tu fais? c'est pas le moment!

Nasir: hein? tu sais donc pas se que tu veux.

Delizia: le type de tout à l'heure est ici! il fais voler des truc partout sur les dieux...mince! ou tu es papa?

Nasir: le maître?

Delizia: tais toi c'est pas ton maître! bon faudra aller ailleurs avant qu'il nous trouve ici!

Elle s'approchait de lui le téléportant jusqu'au enfer plus précisément près de sa mère.

Persephone: que fais tu ici avec se garçon?

Delizia: sa se passe mal la haut, un type qui était qu'un sorcier est maintenant devenu un dieu et vole la divinité des autres dieu!

Persephone: quoi? attend calme toi et répète doucement.

Delizia: c'est pourtant clair, un fou furieux vole la divinité de tous le monde sur l'olympe.

Elle regardait Tsukune qui était présent également.

Persephone: ou est Zeus?

Delizia: j'en sais rien il n'était pas la et mon père non plus...

Persephone: va te prendre une chambre Deli et en sort sous aucun pretesque, on va devoir reglé cette histoire. 

Nasir: faites vous toucher par l'attaque de Madara et vous deviendrez aussi mortel que moi.

Persephone: je ressent plus la présence de Nomar, est ce que...

Delizia: quand je suis partit chercher Nasir il était présent après de Derek et se sorcier était lui aussi...peut être qu'il a été toucher, je suis pas rester assez longtemps pour le savoir.

Raynor: non, il a donner sa divinité à son fils afin de lui sauver la vie.

Raynor s'avançait regardant d'un mauvais oeil Delizia.

Raynor: mère ta pas demander de trouver une chambre? alors pourquoi es tu encore la, à devoir m'infligé ta présence?

Delizia: tah! de toute façon je pouvais plus voir ton look dépasser depuis des siècle! viens Nasir! sa pue la jalousie ici.

Elle attrapait sa main s'en allant.

Nasir: il serait jaloux de quoi?

Delizia: de ma paire de niche qu'il n'a pas!

Raynor en plissait les yeux ayant entendu son commentaire mais préférait ne pas répondre à ses provocation.

Raynor: il ne faut pas foncer tête baisser, si j'avais été mis au courant que se pouvoir était revenu à la surface, je me serais débarrasser de son propriétaire depuis longtemps. A présent Madara est un dieu et se pouvoir peut maître fin à notre règne.

Persephone: c'est toi qui a créer se pouvoir Raynor, tu es le maître de la magie noir.

Raynor: je le sais mieux que vous, j'ai fais une erreur pensant se pouvoir détruit à jamais...j'ai été naïf.

Persephone: ta naïveté à fait disparaitre plusieurs dieu sur l'olympe.

Raynor: leurs pouvoir seront rendu à leurs propriétaire mais pour cela il faut détruire Madara.

Persephone: mais c'est  un dieu.

Raynor: il reste une persponne ayant encore le don de tuer l'un d'entre nous. A présent il remplace mon frère, je suis pas pour sa bêtise mais cela peut malgré tout être un atout.

Peresephone: et en quoi?

Raynor: en devenant un dieu Derek est passer au dessus de Kyubi et son pouvoir lui est à présent sien. Il faut le faire affronté Madara en espérant qu'il tombera pas à son tour comme les autres, j'ai pas d'autre solution qu'il me vienne à l'esprit.



C'est à présent dans le gouffre que Madara se rend, Zankou gardait les yeux fermer jusqu'à qu'il ressentit la présence d'un étranger. Les chiens magmatique grognaient à sa simple présence, Zankou n'était pas rester inactif malgré son emprisonnement et réussit à dompté ses créatures qui devait pourtant se nourrir de ses pouvoirs.

Zankou: couché! que viens tu faire ici? je n'ai jamais vu ton visage chez les dieux, mais faut dire que j'ai pas une bonne mémoire.

Il ne pouvait pas savoir se qu'il se passait sur terre et encore moins sur l'Olympe, voilà qu'il lu parlait d'une vengeance contre Zeus.

Zankou: pourquoi mon désire de vengeance t’intéresse t'elle?

Il le libéra de ses siens Zankou passa l'une de ses mains sur la tête d'une des créatures.

Zankou: prendre ma divinité hein? donc ma mémoire ne faisais pas défaut, tu n'étais pas un dieu jusqu'à aujourd'hui, j'ignore comment tu t'y prend et franchement je m'en bat les couilles...mais tu as raison j'ai bien envie de rendre visite à mon cher oncle Zeus.

Il sourit tout en quittant cette endroit par téléportation emmenant avec lui les chiens qu'il avait dresser. Avant de retrouver Zeus il apparu face à son père, sa mère ainsi que son frère.

Persephone: Zankou!

Zankou: merci pour tout ses efforts que vous avez fournis pour me retrouver.

Persephone: on ignorait où Zeus t'avais envoyé.

Il montrait sa colère avant de faire un signe à trois chiens magmatique qui se mit aussi tôt à s'attaquer à eux. 

Zankou: je vais vous laisser quelque temps avec mes bêtes, histoire de vous faires réfléchier quelque peu.

Il tournait les talons s'en allant avec le sourire ne restant plus qu'un chien marchant à ses côtés et se téléporta hors des enfers. Il trouva Zeus assis près de la tombe de Gala, Zankou en ricanait d'amusement devant une tel scène.

Zankou: c'est donc ici que tu te réfugie, tu aurais peut être du la gardé mieux en laisse et elle serait encore dans tes bras, mais bon...Zeus est trop buté pour cela.

Il baissait ses yeux vers sa créature passant ses doigts sur le haut de sa tête.

Zankou: je dois te remercier pour mon petit séjour au gouffre, sans cela je me serais pas fais de nouveau allié...laisse moi te le présent.

Il retirait sa main se qui donna directement l'ordre au chien de s'attaquer à Zeus.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Mer 11 Déc - 22:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 11 Déc - 5:49

Derek serait donc capable de rendre la divinité de Nomar, mais avant, il devra passer par plusieurs phase.. Ce qu'il risque d'être long et il va donc devoir rester le Dieu de la mort durant un certains temps malgré tout.

Je le regardais puisqu'il comptait rendre la liberté à toute les personnes ici présent, Near en souriait car c'est ce qu'il souhaitait. Mais il ressentait ensuite la présence de Akio ce qui le fit se téléporter pour se rendre jusqu'à lui.

Gabriel :Où vas-tu ?

Je plissais les yeux, maintenant qu'il possède le pouvoir de se téléporter où bon lui semble, cela risque d'être bien ennuyeux pour moi, il va le faire sans cesse, sans me dire où il se rend.

Akio détournait le regard alors que Derek lui attrapait le menton pour qu'il le regarde.

Akio : oui je sais je n'aurais pas du venir.

Il se tenait à Derek pour se remettre debout.

Akio : Ah il n'est plus là, j'espère que vous avez réussi à l'arrêter, il est toujours aussi cinglé. Lorsqu'il a prit possession de moi, il avait déjà tout prévu, au moment où il a enfoncé sa main dans mon torse, il m'a jeté une magie noir, ce qui lui a permis une fois que je me suis rendu jusqu'à lui qu'il me vole les pouvoirs, j'ai déjà peur de ce qu'il va en faire.

Il en soupirait.

Akio :Oui rentrons.. Cette endroit me donne envie de vomir.

Ils se retrouvaient jusqu'au cellule, libérant tout le monde en les renvoyant chez eux. Une fois que c'était fait, il revenait vers moi afin de nous téléporter jusque chez nous, tout de suite Redo se dirigeait vers Near bien content de le retrouver.

Il en ricanait voyant son meilleur amis faire, il lui souriait.

Near : Désolé, je n'ai jamais désire me faire enlevé je te rassure.. Je suis content d'être de retour, j'étais terrifié là-bas.

Moi aussi je suis rassuré d'être de nouveau ici et que tout le monde soit en vie, j'ai vraiment eu peur de les perdre.

Maya fut surprise d'entendre que Derek soit devenu le Dieu de la mort, elle tenait la main de Sai et Kyle tout contre elle.

Maya : Et bien tant que tu ne viens pas chercher mes enfants sa me va.

Gabriel : Il n'a pas intérêt sinon je lui enfonce le bout de sa fauve où il pense.

Je fis un sourire sur le moment. Sai avec des grosses joues joufflues ce qui le rendait tout mignon et à croquer, mais il était déjà bien remuant jouant avec la poitrine de sa mère comme-ci de rien était, maya tapait sur ses petites mains.

Maya : tut tut Sai c'est tout !

Il fit une mine de boudeur, Kyle lui était bien sage à tenter de suivre notre conversation malgré qu'il ne comprenait rien de ce qu'on se disaient. Et oui ses enfants ont déjà bien grandis, je me souviens qu'l y a quelques jours à peines il était encore que des bébés. Sa ne sera plus comme Redo et Zara où eux ont grandi normalement.

Near souriant regardant vers Delic, il semblait le plus timide des trois et se cachait derrière les jambes de Maya, Sai lui était bien devant et son frère à côté de lui.

Sai : Bonjour.

Kyle : Bonjour.

Ils sont trop chou tout les trois, je suis sur que si il y aurait Yuuki, elle serait déjà entrain de fondre, voir même LExi.

Je tournais le regard vers Nomar qui s'installait sur le divan, il semble avoir du mal à s'habituer à son nouveau "lui". Kyle s'approchait de lui par curiosité, il grimpait difficilement sur le divan pour se mettre à côté de lui et le regardait bien.

Il chipotait ses joues, son nez, ses yeux ainsi que ses long cheveux. Il le pointait ensuite du doigt en regardant vers sa mère.

Kyle : C'est qui le monsieur ?

Maya : C'est ton..

Elle réfléchissait quelque instant.

Maya : Arrière grand père.

Kyle : Il devrait avoir des cheveux blanc, et tout ridé.

Il regardait à nouveau vers Nomar.

Maya : On a déjà parler du fait qu'on ne vieillissait pas Kyle.

Kyle : Tu veux jouer avec moi ?

Elle en redressait un sourcils voyant déjà Nomar commencer à jouer avec un enfant de son âge, mais cela ne lui allait décidement pas et en riait entre ses dents.

Lorsque Cenarius la félicitait pour les enfants, elle en fit un sourire bien faire d'elle, bien entendu Damon répliquait rapidement.

Maya : Haha il a raison !

Elle câlinait malgré tout Damon.

Maya : Fait pas une tête de boudeur, c'est également grâce à toi qu'ils sont aussi beau.

Elle lui souriait, Il est vrai que seul Zara et Delic avait de notre côté pour les cheveux bleu, les autres avaient des cheveux noir comme Maya. En tout cas, comparé à Redo qui les accompagnes tout le temps, Zara elle préfère resté en retraite, elle a plus dure à s'ouvrir aux autres j'ai l'impression comme Damon autre fois. Toujours à rester dans son coin, jouer les mystérieux jusqu'à ce que Maya débarque, sa l'a changé je pense.

Sai : Maman j'ai faim.

Maya : Ta entendu papa ? Il a faim.

Elle le prenait dans ses bras et le donnait à Damon, celui-ci s'accrochait à ses bras en le regardant avec ses grands yeux qu'il ne pouvait que faire craquer tout son entourage.

Malgré tout je restais pensif, qu'est-il occupé de faire en ce moment.. Je parle bien entendu de ce Madara.. Akio se rendait près de son frère en le regardant du coin de l'oeil, il allait dans une autre pièce pour lui raconter ce qu'il c'était passé, et du fait qu'il lui avait tendu un piège depuis le moment où il avait pris possession de lui pour ensuite lui voler son pouvoir.

Akio : Voilà tout connais toute l'histoire, je sais j'aurais pas du me rendre jusqu'à lui aussi bêtement, j'ai été idiot.

Il en soupirait.

Akio : Tout ça m'a donné soif et vu que je ne peux plus être le "vilain" Akio, je vais chercher ça dans le frigo.

Il marchait jusqu'à la cuisine où il était seul, ouvrant le frigo il sortait un sac de sang qu'il versait dans un verre et le chauffait ensuite au micro-onde n'aimant pas le boire ça froid. Une fois que c'était prêt, il sortit le verre pour boire une gorgée, c'est là qu'une louve bondissait jusqu'à lui, enfonçant ses crocs dans sa gorge et le secouait dans tout les sens tentant de lui arracher la tête, Akio en avait fait tomber son verre et attrapait sa gueule pour l'ouvrir afin qu'elle le lâche, une fois que c'était fait il lui donnait un coup de pied dans son thorax, celle-ci faisait quelque roulade avant de se redresser grognant dans sa direction.

C'était une Lycan, cela se voyait puisqu'elle avait la forme d'un loup mais beaucoup plus imposant, les loups-garous sont des humains moitié loup et se tient à deux pattes, ils ne peuvent pas contrôler leurs formes de loup comparé aux Lycans.

Akio passait sa main sur sa gorge qui cicatrisait déjà.

Akio : * Elle a tenté de me tuer. * Qui es-tu.

Shelzia : C'est par ta faute que je suis devenu cette bête, et tu ne te souviens pas de moi ?

Akio : Shelzia ? Je t'ai juste pris ton immortalié, je ne t'ai pas transformé en chien baveux.

Elle en montrait d'avantage ses crocs, mais on arrivait aussi tôt vers la cuisine ayant entendu pas mal de raffut et surtout le sang versé de Akio, je la regardais bien, même sous cette forme je savais de qui il s'agissait, malgré que son odeur était plus forte sous cette forme, je pouvais la reconnaitre entre mille.

Gabriel : Shelzia, tu as opté pour les loups-garous à présent, pourquoi pas.

Maya gardait ses enfants en retrait malgré qu'elle pouvait voir ce qu'il se passait où elle se trouvait.

Kyle : Ouah, elle est trop belle ! Moi aussi je pourrais me transformer comme ça ?

Maya : Oh que non, et encore heureux, j'aurais eu des poils et de la bave partout à la maison !

Kyle : Dit maman on peut la garder !

Maya : Se n'est pas un animal domestique Kyle !

Il fit une tête de boudeur restant près de Nomar, il semblait bien l'aimé et lui faisait déjà un câlin.

Gabriel : je suppose que ton père ne désire plus te revoir après ce changement que tu as eu.

Shelzia : Ne me provoque pas Gabriel.

Gabriel : C'est plutôt à toi de ne plus me provoquer, j'ai un Dieu comme petit copain alors je n'ai plus peur de rien maintenant.

J'en ricanais et oui je me sers de toi Derek. Elle tournait le regard vers lui, elle s'arrêtait de grogner. Elle sautait aussi tôt par la fenêtre pour s'en aller.

Akio : Vous la laissez partir ?! Alors qu'elle a tenté de me tuer ?!

Gabriel : oups.

Akio : Maintenant je vais devoir surveillé mes arrières, va savoir si elle compte recommencer ce qu'elle n'a pas réussi, merci beaucoup.

Il attrapait un nouveau sac de sang, il réfléchissait et en prenait deux pour finir et partait dans le salon.

Gabriel : Tu pourrais ramasser le verre de sang que ta renversé !

J'en plissais les yeux, il me nie complètement, bah j'ai pas envie de ramasser, je laisse Derek et ses nouveaux pouvoirs faire tient.


***

Pendant que Shelzia avait réussi à faire sa petite fugue, deux femmes qui la surveillait sans arrêt avait du mal à se décider à se rendre face à Cole pour lui prévenir qu'elle avait réussi à s'échapper. Celle-ci avait fuit durant plusieurs année, mais avait finis par se faire avoir par celui-ci et fut enfermé. Elle avait également eu ses enfants, lorsqu'avait ressentis les premiers symptôme, elle a bu un poison afin de les tuer avant même qu'ils ne puissent grandir dans son ventre ne désirant pas lui donner ce qu'il désire, des enfants et ainsi avoir sa petite vengeance, il était bien mécontent lorsqu'il a apprit qu'elle a tué ses enfants.

Rick se rendait jusqu'à son frère Cole.

Rick : Je viens te prévenir que la Guerre entre nos deux clans et belle est bien ouverte.

Il approchait son visage pour bien lui faire face.

Rick : Tu n'aurais jamais du t'en prendre à ma fille et surtout faire d'elle une créature répugnante tel que toi.

Il se redressait.

Rick : Je te conseil donc de ne dormir que d'un oeil mon frère, car je vais rendre ta vie et celle de tout tes petites créatures que tu as créé le pire qu'il soit. Je les tueraient un par un.

Il disparu aussi tôt, les deux femelles qui étaient chargé de surveillé Shelzia arrivait la tête baissée.

" Cole.. Shelzia à réussis à s'échapper, encore une fois. "

Elles gardaient tout les deux baissés craignant qu'il ne s'énerve ce qui était pourtant bien évident.

" Je vais envoyer Logan pour la ramener. "

Celle-ci partait rapidement tandis que l'autre restait, elle se rendait rapidement jusqu'à la chambre de Logan, toquant elle entrait ensuite.

" Cole demande à ce que vous rameniez Shelzia qui c'est encore une fois fait la belle "


Rick était de retour dans sa demeure où beaucoup de vampire s'y trouvait, il marchait rapidement pour se rendre jusqu'à la grande salle où se trouvait tout des vampires de haut rang bien habillé car ils étaient à un bal masqué.

" Vous n'avez pas pris la peine de bien vous habillé et de mettre un masque. "

Il tournait le regard vers elle.

Rick : Je n'ai pas eu le temps de me préparer, je n'aime pas porter des masques, j'ai un beau visage autant le montrer.

" Vous n'avez pas tord à ce sujet, et il n'y a pas que votre visage qui est beau. "

Elle fit un sourire en regardant vers son entre jambe à cette instant, il en ricanait.

Rick : C'est très flatteur.

Il se rendait jusqu'au micro où il l'attrapait, la musique s'arrêtait, tout le monde le regardait, près à l'écouter.

Rick : je dois vous annoncer quelque chose, aujourd'hui, il est grand temps pour nous, Vampires de montrer à notre ennemis principal qui nous sommes.

Il fronçait les sourcils.

Rick : Il s'en ais pris à l'un de mes enfants, à fait d'elle l'un des leurs et va savoir quoi d'autre, nous allons lui renvoyé un message à sa provocation. Tout Loups-garous ou même lycans que vous aurez affaire, vous lui les tuerez les femmes et les enfants, vous me les ramènerez vivant ! Mais je désires surtout ses enfants également en vie !

Il fit un sourire alors que tout le monde l'acclamait.

Rick : Vous pouvez à présent continuer de vous amusez comme il se doit, profitez bien de cette soirée, car une fois le jour levé, vous aurez un travail à accomplir, tous les vampires ici présents ne sont pas aux courant de nos projets, alors je vous laisse la tâche de leurs annoncer.



Shelzia avait couru durant un long moment, pour finir par se rendre dans une cachette, c'était loin d'être très confortable mais au moins elle était loin de Cole et de tout ceux qui le servait. Elle avait reprise sa forme humaine, et était donc nue, c'était l'effet qu'avait la transformation, les vêtements disparaissait.

Elle avait un bolle où elle avait récolté de l'eau d'une fontaine, elle se lavait les bras et le visage qui était encore recouvert du sang de Akio.

Shelzia : Derek est devenu un Dieu, ce monde devient incohérent..

Complètement épuisé, elle s'allongeait, ayant le sang chaud elle ne craignait pas le froid et commençait à fermer lentement les yeux pour s'endormir mais restait malgré tout qu'à moitié endormis pour surveiller les environs.


***


Madara continuait de bien regarder Zankou qui semblait effectivement garder beaucoup de rancoeur envers certaine personne et surtout Zeus qui l'a fait moisir ici déjà plusieurs années. Si Madara ne serait pas venu jusqu'à lui, il serait resté encore durant plusieurs siècle va savoir..

Il souriait de la question de Zankou, une fois libéré il caressait la tête de ses chiens magmatique qui lui obéissait à l'oeil.

Madara : Parce que j'ai besoin de quelqu'un pour distraire Zeus et Tsukune.

Il croisait les bras.

Madara : En effet je suis un tout nouveau Dieu, j'ai quelque peu forcé la nature et tant mieux, je n'aime pas qu'on me pose trop de question. Fait donc ce que tu as affaires Zankou.

Une fois qu'il fut téléporté, MAdara fit de même retrouvant son clone qui s'arrêtait aussi tôt tout mouvement, il s'avançait vers lui posant sa main sur le torse de son clone, tout les Dieux avait fuis les environs, il aspirait aussi tôt son clone.

Madara : J'ai réussis à avoir six divinités, et il en reste tellement d'autre.

Il recommençait son incantation qu'il avait déjà fait jadis pour aspirer une autre divinité en lui pour que sa puissance augmente mais laissait les autres au Dragon pour le moment.

Abnar se téléportait en face de lui l'empêchant d'aller plus loin.

Abnar : * que fais donc mon père ? *

Madara : Encore toi ?

Abnar : Je ne te laisserais pas faire un pat de plus.

Madara : Serais-tu le seul Dieu qui ait le courage de m'affronter ? Le Dieu de la mort me craignait tellement qu'il a préféré envoyé sa divinité dans celui de son môme, haha.

Abnar : * Je vois, Si Nomar en est arrivé à cette extrémité, c'est qu'il se doutait que se serait Derek qui serait le plus apte à l'arrêter. Non, je peux également l'arrêter, j'en suis certains. *

Il levait bien la tête à cette instant disparaissant de sa vue, Madara tournait le regard sachant très bien où il allait réapparaître, Abnar envoyait aussi tôt une grosse décharge élèctrique dans sa direction, mais Madara tendait la main une ombre noir entourait celle-ci, la décharge disparaissait très facilement.

Abnar tendait les mains en envoyant d'autre, elles étaient plus imposante et plus rapide que la première, au lieu d'être couleur foudre elle était mauve. Madara les faisaient toute disparaître les unes après les autres, et apparu ensuite face à Abnar l'attrapant par la gorge, Abnar en fronçait les sourcils.

Madara : C'est tout ? un peu de foudre pour tenter de m'arrêter ? Quel déception venant du fils de Zeus..

Il serrait bien sa gorge enfin d'éviter qu'il ne se téléporte, Abnar savait que sa force avait diminué du fait qu'il avait perdu un être qui lui était chère, il ne c'était plus nourris, les Dieux n'en avaient guère besoin pour vivre mais cela leurs donnaient malgré tout de la force, surtout l'eau divine qu'ils doivent boire tout les semaines, Abnar ne s'en était plus sustenter depuis un long moment.

Il tendait sa main libre créant le dragon spectrale, Abnar savait ce qu'il préparait.. C'était Valas attrapait MAdara par les cheveux pour l'envoyer valser plus loin, il attrapait par le bras Abnar pour se téléporter avec lui. Madara se redressait pour les chercher.

Madara : ils ont fuient.

Il en ricanait cherchant dans les lieux pour trouver quelques Dieux ou même Demi-Dieu qui auraient tenté de se cacher.



Tsukune croisait les bras mécontent de ce que Madara préparait, il regardait et écoutait son fils Raynor, celui qui avait créé les sorciers utilisant la magie noir.

Tsukune : Et bien tu aurais du faire plus attention Raynor, et prévoir que ce pouvoirs reviendrais et le détruire ! Regarde ce qu'il arrive maintenant, un mortel se croit supérieur à nous, c'est inacceptable !

Il était bien mécontent de son fils, qui était pourtant son préféré entre tous. Il finissait par se redresser pour bien le regarder les mains posé sur la table.

Tsukune : Et bien trouve une solution pour que cette idiot cesse de se prendre pour un Dieu !

Il se taisait, pour que tout redevienne comme avant, il fallait donc faire en sorte de détruire Madara et ce pouvoirs qu'il contenait.

Il se taisait écoutant l'idée de Raynor, et du fait que Derek était sans doute la personne la plus apte à venir arrêter Madara depuis que Nomar lui avait fait part de sa divinité.. Il pouvait ainsi contrôler Kyubi et obtenir une puissance beaucoup plus imposante et ainsi l'arrêter comme il a dut arrêter Silas Jadis.

Tsukune : Nous devons encore confié cette tâche au fils de Nomar.


Tout le monde se taisait voyant Zankou arriver avec ses chiens magmatique, il en fut tout aussi surpris que l'était Persephone. Il fronçait les sourcils de ses paroles.

Tsukune : J'ai tenté à plusieurs reprise de faire face à Zeus mais celui-ci a disparu de la circulation.


Il baissait les yeux vers ses bêtes qui sous les ordres de Zankou courrait dans leurs directions, Tsukune relevait son regard vers lui les poings serrés.

Tsukune : Zankou !

Mais il disparu, l'un des chiens sautait sur Tsukune pour le mordre, celui-ci l'attrapais pour l'empêcher qu'il n'y parvienne, il lui envoyait une boule de lave, celui-ci en tombait à terre mais ne faisait que grossir, Tsukune en soupirait.

Tsukune : Evidemment, ses créatures viennent tout droit du gouffre, c'était donc là qu'il l'avait caché. Ne vous faîtes pas mordre, ils se nourrisse de l'énergie des Dieux.


Zeus était à la dépouille du corps de Gala, celui-ci levait les yeux voyant ZAnkou lui faire face. Il se redressait afin de bine se mettre face à lui.

Zeus : Zankou.

Il plissait malgré tout les yeux ayant préféré le voir resté enfermé dans le goufre encore des siècles, la mort de Gala lui restait amèrement au fond de la gorge.

Zeus : Je te conseil de te taire, ne la compare pas tel qu'un chien, elle c'est toujours battue pour cette liberté.

Il regrettait néanmoins de ne pas avoir mis sa fierté de côté pour passer tout son temps à ses côtés, mais c'était trop tard à présent, il ne pourrait plus jamais l'avoir à nouveau dans ses bras. Il baissait également les yeux vers la créature qu'il touchait du bout des doigts, Zeus avait du mal à comprendre comment il aurait pu domestiqué ses créatures.

Zeus : Je te déconseille de faire quoi que se soit contre moi.

MAlgré tout qu'il disait cela, Zankou ordonnait à sa créature de foncer sur lui, Celle-ci l'attrapait par son poignet aspirant déjà son énergie, Zeus ne se laissant pas faire faisait apparaître une foudre et l'utilisait contre le chien magmatique qui le recevait de plein fouet, tout son corps commençait à s'élèctrocuté.

Il tapait du pied sur le sol, de la foudre y pénétrait et sortait du sol vers Zankou à plusieurs endroit.

Zeus : Tu ne fais qu' aggraver ton cas en t'en prenant à moi Zankou !

La créature gémissait car il n'arrivait pas à retirer la foudre qui se trouvait coincé en lui, il en tombait au sol étant prisionnier par ses décharge qui ne s'arrêtait pas.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Ven 13 Déc - 5:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 12 Déc - 23:26

Kyle fut le premier à s'avancer vers mon père par curiosité, celui ci tournait lentement le regard dans sa direction se questionnant de se qu'il lui voulait. Comme cela ne suffisait par pour mettre Nomar mal à l'aise voilà qu'il se mettait à le tripoter le visage et le cheveux, mon père me regardait comme pour m'appelé à l'aide. Désolé mais je t'aiderais pas, tu fais partit de la famille et puis cela serait une petite punition pour m'avoir refilé un fardeau.

Redo: Kyle arrête de le tripoté tu vois pas que tu le met mal à l'aise?

Sa mère expliquait qui Nomar était pour lui, je ricanais pour l'histoire des rides et cheveux blanc.

Nomar: je crains ressembler bientôt à un vieillard n'étant plus immortel.

T'en fais pas pour cela je compte pas te laisser mourir après se que ta fais pour moi, Kyle demandait maintenant pour jouer avec mon père.

Nomar: et bien...je suis navré, mais je suis assez exténué et puis...je n'ai jamais jouer, je serais pas comment m'y prendre surtout avec si petit être.

et bien il n'est pas doué avec les enfants pourtant Kyle semble plus vouloir le quitté, quand c'est pas un fils qui se fait remarquer voilà l'ainée qui réclame à manger. Damon regardait dans une autre direction espérant ne pas se faire remarquer, mais Maya donnait leurs fils lui confiant la tâche.

Damon: j'ai surtout entendu "maman j'ai faim" et non "papa" 

N'ayant pas vraiment le choix Damon fouillait dans leurs grand sac apporter avec eux  et sortit des petit biscuit en céréale qui donnait à son fils n'ayant pas trop envie de lui préparé à manger.

Damon: quoi? à la télé il le conseil au petit déjeuné, c'est nourrissant.

Redo: sauf qu'il est presque 18h la..

damon: et bien sa sera un petit en cas pour patienté et silence ou je te prive de ton ordinateur!

J'étais occupé avec ma petite routine familiale même mon père semblait plongé dedans, il ne doit pas avoir l'habitude de se genre de vie peut être que cela lui fera du bien en attendant que je trouve une solution. Akio était partit dans une autre pièce avec son frère j'avais même pas fais attention jusqu'à que j'entende le vacarme.

Derek: Maya reste la avec les enfants.

Nomar: moi aussi je reste la.

J'en plissais les yeux.

Derek: mouais..bah surveille Kyle.

Mon père baissais les yeux vers lui à cette instant pendant que je partais avec gabriel voir se qu'il se passait, shelzia? comment elle est devenu cette toute de poil géante? Akio va s'en sortir j'aurais du faire plus attention et peut être que j'aurais ressentit sa présence. 

Derek: ne fais rien que tu pourrais regretté Shelzia.

Malgré la situation qui pouvais devenir dangereuse j'arrivais à entendre Kyle qui désirait adopté Shelzia, comment je suis sensé rester sérieux avec un petit garçon qui lâche de tel truc? N'ayant pas se qu'il souhaite Kyle plongeait dans les bras de mon père.

Nomar: je suis subitement pris d'une étreinte d'enfant que dois je faire?

redo: passe tes bras autour de lui et sert le contre toi.

Damon: sans me le casser.

Mon père regardait Kyle quelque instant avant de passer ses bras autour de lui.

redo: ton père ta jamais prit dans tes bras ou quoi?

Nomar en relevait le sourcils de sa question, Damon tapait sur la tête de son fils sur l'instant.

Damon: le diable qui fait des calins toi?

redo: aie mais..désolé j'y avais plus pensée! maman! papa m'a frapper!

Damon: enfant battu va!

oui enfin soit...et si on revenait un peu de mon côté la? j'ai Gabriel qui m'utilise comme arme presque pour faire fuir Shelzia. Bon c'est vrai sa à marcher mais cela m'empêche pas de le fusiller du regard sur le moment, maintenant Akio et Gabriel recommence à se disputé. Je préfère encore devoir affaire à Shelzia qu'à ses deux la.

derek: cessez de vous chamaillé même les enfants son plus calme que vous.

Bon très bien j'ai compris! je faisais disparaitre le sang à terre moi même avant de revenir au salon avec les autres. Je souris voyant mon père câliné Kyle, cela fait bizarre de voir mon père comme ça. 

Nomar: dois je rester comme ça encore longtemps?

Derek: cela risque oui, Kyle c'est endormit.

Nomar: oh...je risque de le réveiller si je venais à bouger.

Derek: c'est possible.

Damon: je vais le prendre.

Nomar: non cela ira laissez le dormir, c'est...assez plaisant en réalité. Je me souviens à présent, ma mère me serrait également dans ses bras quand mon père me disputait et j'avoue que cela arrivait fréquemment. 

Je suis encore plus choqué l'entendre dire de tel chose, c'est surement son côté humain qui prend le dessus sur lui. Akio boudait lui dans son coin avec ses poches de sang, je comprend qu'il soit en colère après tout maintenant il va devoir crainte que Shelzia revienne pour finir le travail. Je soupirais avant de m'avancer vers lui.

Derek: cesse de bouder comme un enfant Akio, elle sait maintenant que t'es bien entouré et risque pas de revenir de si tôt.

Je ressent une étrange sensation subitement, comme ci on avait besoin de moi. 

derek: désolé mais je dois m'absenté.

Je me téléportais suivant mon instinct, je me doute bien que Gabriel va pas apprécier que je me téléporte à tout bout de champs sans prévenir où je me rend, mais je m'y sent obliger comme une force qui m'attire.

Delic: il est partit où papy Derek?

Damon: bonne question, Nomar tu aurais pas une petit idée...

Il c'était endormit lui aussi tenant toujours Kyle contre lui.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !
Revenir en haut 
Page 16 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
 Sujets similaires
-
» Félicitation pour ce nouveau départ
» Lien "Association Second Souffle, pour un nouveau départ"
» Le Nouveau swing de Tiger Woods
» nouvelle équipe, nouveaux partnaires, nouveau blog
» nouveau radar mobile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Zone des habitations :: Les résidences-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com