Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 18 Oct - 23:13

Vincent c'était trouvé une femme assez jolie ou plutôt c'est elle qui l'a trouver, même si il voulait suivre le conseil de Akio il n'arrivait pas pour autant aller vers les autres et les aborder, mais celle ci se gênait pas pour le faire. Elle réussit à convaincre Vincent de la suivre jusqu'à un petit coin plus discret des regard, il la suivait sans discuté. Appuyer contre le mur, la fille en question commença à l'embrasser. Vincent gardait les yeux fermer du début jusqu'à la fin tentant de se retenir de la repousser.
Il ne pensait pas revoir Akio de si tôt voir même plus du tout, r'ouvrant les yeux il regardait la fille se baisser jusqu'à se mettre à genoux. 

Vincent: attend...je...

" chut, laisse toi faire tu va adorer ça. Quel mec n'aime pas se faire sucer la queue après tout"

Il détournait le regard se laissant faire, avant même qu'elle ne puisse commencer Akio arrivait lui brisant la nuque. Vincent en était plus que surpris au début et à la fois gêner qu'il le surprenne dans cette situation.

Vincent: qu'est ce que tu fais la?

Ses sourcils se fronçaient vite tournant la tête regardant en une direction opposé.

Vincent: c'est plutôt à moi de te poser cette question tu crois pas? et t'étais pas obliger de tuer cette fille, elle n'avait rien fait de mal.

Il le regardait à nouveau l'écoutant.

Vincent: j'ai été également frustré qu'est ce que tu crois? tu m'as dit que tu t'étais servis de moi pour atteindre mon frère et je doute que tu es mentis à se sujet. Alors oui je suis ton précieux conseil...

Il montrait sa colère sur le moment regardant droit dans les yeux d'Akio qui semblait avoir difficile à prononcer pourtant de simple mot.

Vincent: tu quoi?

Il pu s'empêcher de montrer un petit sourire entendant enfin ses excuses, Vincent se doute bien qu'il n'était pas le genre de personne à s'excuser facilement, mais lui l'avait fait.

Vincent: je sais pas, je vais réfléchir à tes excuses.

mais son sourire voulait bien montrer qu'il les acceptais, le sujet de conversation prenait rapidement une autre tournure. Les joues de vincent rosis sur l'instant, c'est vrai que la fille était sur le point du lui faire une fellation avant l'arriver de Akio.

Vincent: le demander..non, je lui avais rien demander..elle a agit sans mon accord. Bien je l'ai pas repousser mais je...

Il ouvrit grand les yeux le voyant se mettre à genoux.

Vincent: que..que fais tu?

ses muscles se contractait à peine ses lèvres frôlant son membre.

Vincent: je pense que je peux m'y faire à ton foutu caractère.

Sa tête se posait contre le mur derrière lui, la bouche à mi ouverte certain soupire plaisant s'en dégageait. Encore une fois une grande première pour lui et n'en regrette rien que cela soit Akio et non cette fille qui connaissait pas lui face découvrir se plaisir. 

Vincent: hum...

Il baissait légèrement le regard pour le regarder faire, cela allait être de plus en plus difficile à tenir, tout les muscles de son corps se contractait à chaque sensation plus intense et les gémissements suivait.

Vincent: attend...arrête..je vais pas tarder.

il relevait la tête poussant un gémissement plus fort, de toute manière avec la forte musique de la discothèque on l'entendait à peine. Il ferma les yeux reprenant son souffle, pas que cela l'est épuisé mais évacué toutes ses sensation accumulé en un seul coup.

vincent: c'est bon j'ai réfléchis..pour avoir réagis comme un con.

Il sourit remettant son pantalon convenablement, il prit sa main afin de sortir de cette endroit.

Vincent: j'aime pas les boîtes en faite.

Gardant sa main accrocher à la siennes, il le regardait du coin de l'oeil tout en marchant.

Vincent: qu'est ce qui ta fait revenir? je doutes que c'était juste l'envie de me faire un gâterie même si j'ai apprécier. Je remplacerais pas mon frère, j'espère que tu le sais? je veux pas me sentir comme un remplaçant.


****

Silas c'était enfuis, le sorcier Hibari ne pouvait que ricaner de la réaction de Valas du moins jusqu'à qu'il l'attrape passant ses nerfs sur lui.

Hibari: calme mon grand.

Il grimaçait regardant sa grosse main de roche.

Hibari: attention! évite de m'écraser comme un vieux prunier.

levant les yeux aux ciel il laissait les cris rage de valas sans s'en soucier.

Hibari: pas mieux que silas? voyons ne dites pas de tel chose, j'ai pas tenter de tuer de dieu moi et je crache pas d'horrible substance de ma bouche.

Il l'emmena malgré tout avec lui jusqu'à Zeus, Hibari faisait un bête sourire.

Hibari: c'est donc lui le fameux Zeus? je le voyais pas comme ça..avec un peu plus de barbe, comme saint Nicolas

Il laissait Valas parler, mais prenait vite une mine d’innocent posant sa main sur son torse.

Hibari: n'en croyez rien! j'ai été une victime de la manipulation de Silas, vous savez avec ses truc d'hypnose de serpent! pauvre de moi, je n'ai rien vu venir! j'ai pas eu le choix..il m'aurait avalé tout rond comme pour une pauvre souris.

Il levait les yeux quelque instant vers Valas mais revint vite à zeus gardant une expression dramatique. Zeus partit il pouvait s'empêcher de ricaner, pour finir c'est surtout Valas qui en a prit plein la tronche.

Hibari: je pense qu'il ne t'aime pas beaucoup.

Son visage était attraper pas valas ensuite plaquer contre le mur, levant les deux mains il prit celle de Valas du bout des doigts pour la lui retiré.

Hibari: je pouvais pas te répondre ta mains fait pratiquement tout mon visage, j'ai cru y passer. Ah oui Silas et bien..

Il se donnait un air de réfléchir.

Hibari: et bien j'en sais rien! tu ne pense quand même pas qu'il allait me récité tous ses petite trou de souris. Il se doutait que j'allais être questionné et puis j'avais aucune envie de savoir ou il vit se serpent...j'ai fais ma besogne et basta!

Il tournait autour du bureau de Zeus se gênant pas à farfouillé un peu partout et s'asseoir sur sa belle chaise.

Hibari: t'aurais pu peut être sauter dans le trou et courir dans ses galerie, il aurait bien eu une sortie non? à moins que..malin comme il est, Silas aurait invoquer d'autre serpent les menant à plusieurs endroit different.

Il grimaçait.

Hibari: sa aurait été plus compliqué..pas de chance.

il posait ses coudes sur le bureau y posant son menton sur ses mains.

Hibari: tout se que tu peux faire c'est attendre qu'il repasse à l'acte, à l'heure qui est il a sans doute déjà mué et retrouver sa taille adulte. que va t'il faire maintenant? tout se qu'il ma dit c'est qu'il avait d'autre projet que tuer les dieux inutiles..mais j'en sais pas plus dommage.


****

J'étais vraiment bien endormis, contrairement à gabriel je fesais un rêve assez agréable. J'étais au mariage de mon fils tout se passait bien, toute la famille était la. Ryou était le témoins de Damon et Yuuki la demoiselle d'honneur. J'étais au côté de mon fils attendant la mariée, Maya arrivait tenant le bras de Izaya n'ayant que lui comme famille. Avant même qu'elle n'eu le temps de rejoindre Damon qu'un cris réveillait. 

Derek: Gabriel?

Je me redressais ayant presque fait dans mon froque tellement qu'il m'a fait peur, un cauchemar? il en fait une des ses têtes.

Derek: qu'est ce qui t'arrive?

Ses yeux de vampire s'illumine dans l'obscurité, il semble être complètement à bout. J'étais étonné qu'il me crie carrément dessus pour lui approter de quoi boire, on dirait que cela fait des semaines qu'il n'a pas toucher à une goutte de sang.

Derek: calme toi bon sang! 

Les enfants se mettait en plus à pleurer, je me levais pour aller vers eux Gabriel ne pouvant plus attendre s'habillait pour s'en aller.

Derek: Gabriel!

Je pouvais pas le suivre et laisser les enfants seul, je les prenais tout les deux dans mes bras descendant au salon. J'espère que tu va pas faire de bêtise gabriel, Redo devait être changer alors je posais Zara dans son berceau tentant de la faire patienté avec un tétine. Alors que j'étais entrain de changer la couche de Redo, Gabriel revenait je le fusillait du regard tout en faisant bien attention à se que je faisais.

Derek: j'ai une bonne raison de faire cette tête Gabriel, tu as hurler au point que j'en ai faillit tomber du lit et puis ensuite me gueulé dessus. Explique moi de quoi ta rêvé.

Faire le café, il voit pas que je m'occupe des enfants? 

Derek: tu attendra pour le café, je m'occupe des enfants cela se voit pas? et tente pas de changer de sujet gabriel.

Evidemment qu'il n'a pas le choix, je reposait Redo pour prendre Zara et m’occuper d'elle à son tour. Gabriel me racontait son rêve, cela met déjà arriver également de rêver qu'il arrivait quelque chose à mes enfants, mais j'en ai jamais hurler pour autant.

Derek: c'était qu'un rêve Gabriel, c'était pas réelle. beaucoup de chose se sont produit hier principalement cette étrange vampire, normal qu'elle te trotte encore dans ta tête.

Je m'approchais de lui donnant Zara.

Derek: Yuuki va bien et on la verra tout à l'heure au mariage, pour l'instant tient la petite je dois leurs préparer de quoi manger et ensuite je ferais le café.

C'est la première fois que je le vois dans cet état pour un rêve, j'allais malgré tout dans la cuisine mettant déjà l'eau à chauffé pour le café et faisait les biberons. revenant au son j'en tendais un à Gabriel, je peux pas faire pour les deux.

Derek: on va au mariage de notre fils aujourd'hui alors change de tête.

Je prenais redo m'asseyant à côté de Gabriel le nourrissant.

Derek: tu veux que j'appelle Yuuki pour montrer qu'elle va bien? elle reste de pas être contente qu'on l'a réveille à cette heure ci, mais je dirais que c'est de ta faute.

Si cela peux le rassurer alors je le ferais, il semble pas à l'aise et je commence à l'être de moins en moins à le voir comme ça. Entendant des ronronnements je baissais les yeux vers Redo, il semble apprécier que je lui caresse le bout de l'oreille..on dirait un petit Damon qui ronronne.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Sam 19 Oct - 23:23

Je plissais les yeux en regardant vers Derek, je ne veux pas montrer que je suis inquiet mais tout de même.. se rêve j'avais vraiment l'impression que c'était réel.. Je regardais la paume de ma main, je ressens encore le coeur chaud et qui battait encore légèrement de Yuuki.. J'en serrais les poings à cette instant et fermait les yeux..Non se n'était qu'un rêve débile, se n'était pas réel.. Derek à raison.. Sa ne peut juste pas être réel.

Je réouvrais les yeux et regardait bien vers Derek, toujours avec se même regard.. Oui j'étais inquiet. Je prenais Zara dans mes bras et baissait le regard pour la regarder tout en écoutant les paroles de Derek.

Gabriel : Oué ta raison.. Se n'était qu'un rêve stupide.

Pourquoi je n'arrive pas à m'en convaincre dans ce cas ? Je restais figé dans mes pensées pendant que Derek préparait les biberons et le café, il revenait vers moi quand c'était fait, je prenais l'un des biberons pour Zara, je commençais à la nourrir et je la regardais faire, elle est mignonne, c'est oreille bouge tout seul en buvant.

Gabriel : J'ai une tête normale.

Bon ok, je suis crispé comme pas possible, il a facile.. C'est pas lui qui a fait se maudit rêve et qui c'est réveillé avec une soif horrible.

Je tournais le regard lorsqu'il demandait pour appeler Yuuki afin d'être rassuré et bah franchement oui.. J'attrapais moi même son téléphone et composait le numéro que je mettais ensuite à mon oreille, je tombais sur sa messagerie..

Gabriel : Elle répond pas, elle a du le mettre en silencieux.

Je déposais le téléphone et soupirait longuement, je continuais de donner le biberon à Zara en même temps.

Gabriel : C'est bon, se n'était qu'un rêve, on la verra au mariage. Je vais déjà aller me préparer.

Je baissais les yeux.

Gabriel : Une fois qu'elle aura finis.

Une fois qu'elle n'avait plus faim, je me levais pour le poser dans son berceau, je montais ensuite à l'étage pour aller dans la salle de bain, je fermais la porte derrière moi et me déshabillait, je faisais couler l'eau car j'avais envie de prendre un bain.

Une fois que l'eau était bien remplis avec de la mousse, j'entrais dedans et m'allongeait. Je posais ma tête contre le bord de la baignoire et fermait les yeux. Très vite je m'endormais de cette façon.

Je pouvais revoir cette femme qui me regardais, elle s'avançait vers moi lentement, moi je ne bougeais pas de ma place. Elle posait mes mains sur mon visage pour me le caresser et me poussait sous l'eau, je commençais à m'agiter n'arrivant plus à respirer sous l'eau.

Elle disparu ensuite, je revenais rapidement à moi en reprenant une grand respiration, je regardais autour de moi..

Gabriel : Je me suis endormis.

J'en passais ma main sur mon visage agacé, pourquoi je vois sans cesse cette femme. J'avais tellement serré les rebord de la baignoire au moment où elle me noyait qu'ils étaient tout tordu.

Je finissais par me laver et une fois que j'avais finis de me rincer, je mettais juste un essuie autour de ma taille, mon frère à dit qu'il allait livrer le costume au matin, il est sept heure..

C'est là qu'on entendait la sonnette.

Gabriel : Tu vas ouvrir Derek ?

Je ne vais pas lui expliquer ce qu'il c'est passé dans le bain.. Je m'approchait de Derek, c'était mon costume, je commençais donc à me l'enfiler, j'étais tout beau comme ça. On peut dire que le costume m'allait à ravir.

Gabriel : A ton tour, une fois que tu arrives à la cravate laisse moi le faire il veut mieux.

Je lui faisais un petite sourire moqueur. Je tente de penser à autre chose, je suis pressé d'aller jusqu'au mariage et voir Yuuki, ainsi que Damon et Maya se marier. Même leurs enfant était bien mignon, Zara portait une jolie robe et Redo un mini costume, c'était assez comique.. Mais sa ne m'étonne pas de Maya qui a acheter ses petits vêtements là..

le temps passait bien vite, il était déjà l'heure de partir. Je sortais donc en portant Zara dans sa poussette transportable (sait pas comment sa s'appelle) Et la posait dans le siège arrière et l'attachait bien, Derek faisait de même de son côté avec Redo. Je m'asseyais ensuite sur le siège passager et posait mon coude contre le rebord de la vitre pour poser ma tête contre ma main et regarder dehors.

Je fermais les yeux, un nouveau flash me revenait, on se trouvait au mariage, tout le monde riait et s'amusait et ensuite du sang partout.. Des cadavres.. J'écarquillais aussi tôt les yeux. Qu'est-ce que c'était encore que ça ?!

Gabriel : Va plus vite Derek.

Je le regardais du coin de l'oeil à cette instant.

Une fois qu'on arrivait au mariage, tout le monde était déjà assis sur les sièges rien d'anormal.. Je prenais place devant avec Derek, Damon était déjà au pied d'estade attendant que tout le monde soit là et surtout que Maya arrive, il est tout beau en costard.

Je me retournais rapidement cherchant après Yuuki mais elle n'était pas encore là, j'en grimaçais pourquoi elle n'est pas là ? Mon coeur battait déjà à la chamade rien que de penser à ce qu'il pouvait lui arriver. Ryou était également là, mon frère aussi avec Takuma et le petit Light qui était bien brossé, il ne sait pas prendre forme humaine ? Soit on s'en moque..

La musique retentissait malgré que Yuuki n'était toujours pas arrivé, j'en regardais Derek sur le coup qui a sans doute compris pourquoi j'étais encore plus inquiet. Mais je me taisais voulant que Damon célèbre son mariage.. Maya arrivait avec sa belle robe de marié, elle était magnifique et très belle. Elle était également toute souriante et très excitée sa se voyait, Izaya lui tenait le bras, malgré qu'il n'approuvait pas son couple avec Damon après ce qu'il lui avait fait lors de leur première aventure.

Elle se retrouvait face à Damon et lui attrapait déjà les mains.

Maya : je suis super stressée !

Elle regardait dans notre direction et faisait un grand signe, elle regardait surtout ses bébés qui était sur les siège à côté de nous.



***

Akio continuait bien ce qu'il faisait avec Vincent, il faisait déjà de rapide mouvement tout en levant de temps à autre les yeux dans sa direction. C'était la première fois qu'on lui faisait ce genre de chose et cela semblait réellement lui plaire quoi de plus normal après tout.

Lorsqu'il disait qu'il devait arrêter car il allait bientôt jouir, Akio retirer son membre de sa bouche mais continuait de faire des mouvements avec sa main malgré tout jusqu'à ce qu'il finisse par se lâcher.

Akio : Ah oué et bien temps mieux.

Il fit un sourire en coin tout en se redressant. Il le regardait remettre son pantalon comme il faut pour ensuite attraper sa main et l'emmener ailleurs que cette boîte de nuit, il le regardait afin d'écouter ce qu'il lui disait.

Il baissait un regard voyant qu'il tenait fermement sa main, se n'était pas son genre de se montrer en plein publique comme ça, il finissait par le regarder à nouveau.

Akio : Tes pas son remplaçant, je suis pas comme lui ok ?

Il détournait le regard en levant un sourcils. Lorsqu'il disait comme lui, il parlait bien entendu de Derek et de moi même.

Akio : Bon on rentre alors.

Une fois qu'il était dehors, il levait les  yeux, la pluit était passée.

Akio : Il pleut plus, temps mieux, j'aime pas la pluie.


Il retournait jusqu'au studio de Vincent gardant toujours sa main dans la sienne.  Une fois qu'il rentrait, Akio finissait par le lâcher, il retirait ses chaussures encore trempé, il marchait chez lui tout en retirant son haut qu'il jetait à terre, il se rendait jusqu'à la salle de bain pour prendre un essuie qu'il passait dans ses cheveux pour les sécher et le posait ensuite autour du cou, il regardait Vincent du coin de l'oeil.

Akio : T'allais vraiment suivre mes conseils.

Il ricanait.

Akio : Si tu devais suivre tout les conseils débiles que je donne, tu ne seras pas sortis de l'auberge.

Il se posait contre le mur de l'entre porte afin de l'observer.

Akio : Tu comptes aller à se mariage demain, y'aura toute ta petite famille qui sera réunis.

Il passait un de ses doigts contre une mèche de ses cheveux à peine sèche.

Akio : Tu ne les connais pas vraiment vu que ta mère est une idiote qui ta mentis sur tout, enfin c'est comme tu veux, je suis près à subir le regard idiot de Derek et t'accompagner si tu y tiens.

Il rentrait à nouveau dans la salle de bain pour retirer son pantalon et ensuite son boxer, il entrait dans la douche.

Akio : Tu peux m'attendre dans le lit, j'arrive.

Quelques minutes plus tard, il ressortait tout propre et se rendait encore nu et sec dans la chambre de Vincent, il entrait dans la couverture pour se coucher à côté de lui se mettait sur le côté, le coude poser et sa tête posé dans sa main afin de le regarder.

Akio : Alors tu vas y aller ?

Il fit un léger sourire et finissait par poser sa tête contre l'oreiller pour ensuite regard le plafond.


***

Bien sur que Zeus n'aimait pas beaucoup Valas, il tenait fermement le visage de Hibari contre le mur en le regardant avec ce mauvais regard qu'il avait l'habitude de faire lorsqu'il était mécontent.

Il regardait sa main se lever pour retirer la sienne de son visage, il finissait donc par le lâcher afin de le laisser lui répondre, il se décalait de lui continuant de le regarder avec mépris et colère.

Valas : T'en sais rien ?!

Il en fronçait les sourcils tout en l'écoutant bien.

Valas : Ta besogne et basta, qu'est-ce que tu peux être un idiot !!

Il croisait les bras tout en continuant de le regader.

Valas : Tu sais ce que Valas compte faire, dit moi ses intentions ?! Et ne m'énerve pas plus que je ne le suis, je te le déconseille fortement !

Il écoutait ses propos tout en le suivant du regard puisqu'il ne se gênait pas pour fouiller le bureau de Zeus. Valas lui ne bougeait pas de sa place, il gardait ses bras bien croisé.

Valas : Attendre, c'est ça ton conseil ? Je ne crois pas que se sont des les plans de Zeus que "d'attendre"

Il plissait les yeux, est-ce qu'il disait la vérité ? Est-ce que Silas n'avait réellement plus l'intention de s'en prendre au Dieux ?

Valas : D'autres projets, comment puis-je te faire confiance tu es de son côté. Tu pourrais tenter de me duper afin de laisser Valas prévoir ses plans diabolique contre nous. Et puis même s'il n'avait plus l'intention de s'en prendre au Dieu, Silas est un malade, alors va savoir ce qu'il peut avoir en tête cette fois ci !

Il s'approchait de lui, l'attrapant par son bras.

Valas : Maintenant c'est plus Silas que tu vas servir, mais moi c'est clair ? Alors voilà ce qu'on va faire sorcier, on retourne sur ton monde.

Il se téléportait avec lui jusqu'à son propre manoir, il le poussait et regardait mieux sa demeure.

Valas : C'est pas mal chez toi une fois qu'il n'est pas détruit.

Il se posait contre le bord de sa table et croisait à nouveau les bras.

Valas : Bien, nous allons faire comme tu as dis, attend que Silas refasse un signe de vie. De toute façon tout les Dieux sont prévenu de la situation alors ils vont tous se mettre à leur recherche. Donc j'ai du temps devant moi pour m'amuser un peu.

DE la roche se formait à côté de lui formant un autre Valas, celui-ci disparu aussi tôt, quelque minutes plsu tard il revenait en tenant Delic contre lui, le clone de roche disparu, le vrai Valas lui souriant.

Valas : Salut petit, je t'ai manqué ?

Il pointait hibari du pouce.

Valas : Voici Hibari je ne sais pas comment, mais on s'en fou.

Il penchait la tête pour regarder vers Hibari.

Valas : Où se trouve ma chambre, je veux la plus luxieuse.

Il revneait vers Delic se levant et l'attrapait puisqu'il semblait vouloir s'enfuir.

Valas : Tu fais quoi là, tu me fuis et tu seras punis, tu sais de quoi je parle n'est-ce pas ?

Il fit un sourire, sa bonne humeur revenait d'un seul coup.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 20 Oct - 3:21

Une fois rentrer Vincent retirait ses chaussures comme à sont habitude, il observait Akio pour être sûr qu'il fasse pareil. Se fut le cas il en souriait satisfait jusqu'à qu'il retire son haut pour le jeté terre, son regard foudroyant scrutait sa veste qu'il ramassait.

Vincent: retire tes affaires je vais les mettre à laver, quel idée aussi de rester dehors avec une pluie pareil. 

Il le suivait jusqu'à la salle de bain le regardant de la tête au pied.

Vincent: ne croit pas non plus que je vais obéir à tout tes désirs Akio, mais j'ai penser que c'était la meilleurs chose à faire vue que tu m'avais rejeté...et j'étais fâché, disons que je peux agir de façon stupide également quand je suis frustré.

le mariage Vincent n'y songeait déjà plus, devait t'il y aller? 

Vincent: je..je sais pas après tout Derek ne m'a pas invité.

Il pouvait s'empêcher de sourire, Akio serait près à l'accompagné si Vincent acceptait.

Vincent: le regard idiot de Derek...je pense surtout que t'aura à subir le regard de Gabriel, j'ai pu remarquer la façon qu'il te regardait tout à l'heure.

Ses yeux se posait naturellement sur le pantalon qu'il baissait ou plutôt sur les fesses dépourvu de pantalon.

Vincent: hum bien...je prend tes affaires pour les lavés.

Il ramassait tout les emmenant avec lui avant de retrouver sa chambre il mit tout à la machin qui faisait tournée. Dans sa chambre il se déshabilla pouvant entendre d'où il était le bruit d'eau de la douche. Il plia soigneusement ses vêtements qu'il posait sur une chaise restant en caleçon Vincent se faufila sous ses drap gardant les yeux ouverts.
Akio revenait et complètement nu, si la couverture recouvrirait pas une partie de son visage on aurait puis voir ses joues rosir un peu.

Vincent: Aller ou? ah oui..au mariage et bien oui je pense que je vais m'y rendre.

Il se tournait sur le côté pour le regarder.

vincent: ta envie d'y aller n'est ce pas? sinon tu m'aurais pas poser deux fois la question.

Il faisait un petite sourire.

Vincent: je parie que c'est pour un peu ennuyer Gabriel et Derek.

Il sortait sa main de sous la couette pour le poser sur la joue de Akio.

Vincent: mais je te surveillerait de prêt pour que tu ne fasse pas de bêtise.

Il se mit ensuite sur le ventre serrant l'oreille contre sa joue et se mit à ricaner tout seul.

Vincent: tu va porter un costard? avec un belle cravate? j'ai du mal à t'imaginer habiller de façon "classe"

Il ricanait encore se l'imaginant serrant d'avantage l'oreiller ses yeux se fermait lentement. Le sommeil venait vite par l'emporter, au petit matin alors que les rayons du soleil venait taper contre son visage Vincent ouvrit lentement les yeux et la première chose qui pouvait s'empêcher de faire c'est se retourner pour vérifié que Akio était toujours la. 
Il dormait encore les lèvres légèrement entre ouvert laissant passer une souffle silencieux, Vincent craquait devant se visage endormir en y approchant le siens.

Vincent: faut te réveiller si tu veux être à l'heure pour le mariage.

Il y posait ses lèvres contre le coin de ses lèvres puis l'autre, ensuite entièrement ses lèvres. La porte de la chambre s'ouvrait, Vincent se tournait immédiatement.

Tifa: Vincent écoute j'ai pas envie qu'on.....

Le regard de sa mère se transformait en flamme et en sortit un fusil à pompe de son sac!

Tifa: vincent bouge que je lui fait un deuxième trou de balle.

Elle chargeait l'engin, Vincent attrapait vite son fusil la poussait pour la faire sortir.

Vincent: on se rejoins dans le salon Akio!


 Il l’emmenait dans le salon lui servant un café.

Tifa: tu sort avec se garçon?

Vincent: hum..oui enfin je pense.

Tifa: tu pense ou t'es sûr?

Vincent: pourquoi t'es la maman?

Tifa: j'ai beaucoup réfléchit à se que tu m'as dit et ...se maudit gosse.

Vincent: il s'apelle AKio.

Tifa: peut importe! je vais laisser un chance à Derek, je vais également aller au mariage.

Vincent: ah c'est pour ça cette robe?

Tifa: évidemment!

Vincent: tu va essayer d’apprendre à connaitre Derek?

Tifa: oui mais je te préviens je promet rien..mais je vais voir si il est vraiment comme vous le décrivez tous et je jugerais pas moi même.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 20 Oct - 22:23

Gabriel appréciait l'idée d'appelé Yuuki pour s'assuré qu'elle aille bien, il prit immédiatement le téléphone pour l'appelé. J'écoutais attentivement ayant besoin, j'ignore pourquoi entendre sa voix au téléphone, mais c'est celle de la messagerie qu'on entendait. 

Derek: oué, elle doit être dans sa salle de bain entrain de se faire une beauté. On ne sais pas les interrompre les filles quand elle sont dans cette était de..."transe" 

Redo était bien plus gourmand que Zara et finissait le biberon dans son entièreté, maintenant il préférait jouer avec celui ci en mâchonnant le bout en caoutchouc et bien heureusement qu'il n'a plus de dent.

derek: très bien mais ne traîne pas, j'ai pas envie qu'on soit en retard.

Je suis vraiment pas pressé de mettre mon costume pour ma part, je me levais posant à son tour Redo dans son berceau. Je tournais mon regard vers le téléphone, pendant que Gabriel prenait son bain je pouvais m'empêcher de tenter d'appelé à nouveau mais rien.
j'avais cru entendre quelque chose en haut, je m'approchais des escaliers mais la sonnette de l'entrer retentit puis la voix de Gabriel qui me demandait d'ouvrir, c'est bon c'est qu'il va bien.

Derek: oui oui j'arrive.

j'ouvrais c'était le costume de Gabriel.

Derek: merci.

Lui arrivait dans ma direction je lui tendais n'ayant pas le choix que de m'habiller à mon tour.

Derek: la poisse..

Grimaçant je l'enfilais me sentant ridicule dans cette accoutrement.

Derek: je suis vraiment obliger la cravate.

Oui il m'aidait à la mettre, j'en boudais d'avantage.

Derek: une fois qu'ils auront dit oui tout les deux, je retire cette chose étranglant!

Il a même des costumes pour les bambins, cela m'étonne pas de Maya. Bien cette fois on va être en retard si on se grouille pas les pu. J'attrapais l'un des berceaux l'enfilant au siège arrière de ma voiture, je m'assurais qu'il était bien attacher et on démarrait.

derek: j'espère qu'il aura beaucoup de champagne j'en aurais besoin.

Il me criait subitement d'aller plus vite, tu commence sérieusement à m'inquiété Gabriel. J’accélérais malgré tout gardant quand même une certaine limité, si on aurait été que Gabriel et moi je m'en moquais de la vitsse, mais j'ai deux enfants à l'arrière. 
Il avait déjà du monde au moins on est pas les premiers, je déteste arriver trop à l'avance être le seul paumé du coin.

Derek: Damon semble tout stressé regarde le.

On s'asseyait, je pouvais m'empêcher de sourire regarder mon fils qui ne cessait de mettre ses vêtements comme il faut. Quand Damon nous repérait il rougissait quelque peu, moi aussi si j'étais à sa place je serais mal à l'aise d'être regarder par tout le monde comme ça. Entendant la musique commencer je m'enfonçais dans la chaise, je regardais chaque personne qui était présente et pas de Yuuki. Le regard inquiet de gabriel se posait sur moi, cette fois je commence à avoir peur. J'attrapais la main de Gabriel la serrant, lui faisant comprendre que je m'inquiétait tout autant.

Derek: j'irais chez elle quand cela sera fini.

J'ai envie d'y aller maintenant, mais sa commencer Maya arrivait dans sa robe de marié. Damon se tenait droit la regardant arriver assez éblouie de la voir si belle dans cette robe. 

Damon: stressé? si j'étais pas immortel t'aurais déjà retrouver ton "futur mari" mort d'une crise cardiaque.

La voyant faire des grand signe il levait les yeux attrapant sa main pour qu'elle cesse.

damon: fait pas la sotte tu veux? tu ira les voir quand c'est fini ou est ma soeur? elle devrait être arriver depuis longtemps.

J'entendais se qu'il se disait même Damon se savait pas ou elle était passer. J'avais du mal à tenir sur ma chaise, mon regard se braquait sur un homme plus loin, mon père était la me dévisageant du regard. Je me levais brusquement semblant comprendre se qu'il voulait me dire, tout le monde tournait le regard vers moi.

Prêtre: je sais pas encore dit qui voulais s'opposer au mariage.

Damon: qu'est ce qui te prend?

Je partais tout en retirant ma cravate que je jettais à terre, Ryou m'attrapait le bras voulant comprendre.

Ryou: qu'est ce que tu fou bordel? fait pas tout foiré.

Derek: lâche moi ryou...

Il me lachait voyant l'inquiétude sur mon visage.

Derek: surveille les enfants tu veux.

Il fit un simple signe de la tête, je faisais aussi tôt apparaître mes ailes me dépêchant de rejoindre son appartement. La porte était entre ouverte, j'attrapais la poigné lentement ouvrant la porte.

Derek: Yuuki?

j'entrais ayant envie de retrouver ma fille à la bourre complètement paniquer de son retard, mais c'était le silence complet seul un forte odeur de sang. j'en fermais les yeux reconnaissant celui ci de ma fille, j'avais peur que le rêve de Gabriel c'était pas un simple rêve..j'y croyais de plus en plus et avait peur de se que j'allais retrouver. J'avançais encore jusqu'à marcher sur du sang répendu sur le sol, j'en pinçais les lèvres regardant derrière la canapé.

Derek: Yuuki...

Elle était étendu la sur le sol pataugeant dans son propre sang, je tombais à genoux la prenant directement dans mes bras. J'hurlais de douleur, les larmes coulant le long de mes joues.

Nomar: Derek.

Derek: dégage!

Nomar: ne me traite pas encore comme un ennemi, c'est pas moi qui est prit sa vie. 

Derek: rend la moi.

Nomar: je ne redonne pas la vie.

Derek: je vais tuer cette femme! Gabriel...


Nomar: je sais...mais ne te laisse pas entrainé par la colère Derek.


Derek: comment? elle a tuer ma fille! Gabriel va surement pas tarder à arrive...comment je vais lui dire que j'ai pas pu la sauvé.


Nomar: t'aurais rien pu faire


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Lun 21 Oct - 2:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 20 Oct - 22:24

Akio ricanait de ce que disait Vincent, il est vrai que c'était plutôt mon regard qu'il devra subir s'il comptait venir demain au mariage, bien que j'avais d'autre chose à penser mais bon.. Mais il se fichait pas mal de la façon que je pouvais le regarder de toute façon.

Lorsqu'il disait que c'était pour ennuyer Derek qu'il désirait se rendre au mariage, Akio en souriait tout en le regardant bien.

Akio : Je comptais y aller car Damon m'a invité et je m'entend bien avec lui.. Mais j'avoue que l'idée de les faire chier tout les deux est assez plaisant.

I
l regardait du coin de l'oeil vers Vincent lorsqu'il posait sa main sur sa joue.

Akio : Je sais me contrôler et éviter de faire des "bêtise" comme tu dis, mais si tu tiens temps à me surveiller alors fait donc.

Il en relevait un sourcils mais gardait le sourire malgré tout. Alors que Vincent retirait sa main de lui pour se mettre sur le ventre, Akio se tournait d'avantage sur le côté pour le regarder.

Akio : Ah oué ? C'est vrai que c'est pas vraiment mon truc.. Mais peu importe la façon dont je suis habillé je serais toujours aussi sexy.

Il fit un sourire bien sur de lui. Alors que Akio regardait Vincent fermer les yeux pour ensuite s'endormir, il en fit tout autant de son côté. La nuit passait rapidement, Akio était toujours dans un profond sommeil jusqu'à ce que Vincent tente de le réveiller et ce, en l'embrassant.

Il en ouvrait lentement les yeux sentant ses lèvres contre les siennes, il finissait par glisser une main derrière sa tête et l'embrassait à son tour. Il glissait sa main libre le long de son torse désirant déjà passer à l'action mais sa mère entrait à ce moment là dans la chambre, Akio en levait les yeux aux ciels agacé.

Akio : Elle ne sait pas toquer.


Il se redressait se fichait de sa nudité, de toute façon la couverture le recouvrait le bas de la taille, il regardait dans sa direction. Il plissait les yeux alors qu'elle le menaçait à nouveau d'un fusil à pompe.

Akio : Tu pourrais dire à ta mère d'éviter de me menacer à chaque fois qu'elle me voit ?

Il regardait Vincent prendre sa mère pour l'emmener jusqu'au salon, il fit un signe de la main.

Akio : Oué calme la durant ce temps.. J'ai pas envie de me retrouver avec plein de trou.

Il ne se gênait pas pour écouter leurs conversation pendant qu'il s'habillait, il mettait déjà en costume, cela lui allait très bien, mais c'était assez surprenant de le voir comme ça car se n'est pas du tout dans ses habitudes.

Il sortait de sa chambre attrapant Vincent contre lui, il regardait en même temps vers sa mère avec le sourire aux lèvres.

Akio : Il était temps que vous changiez d'avis, maintenant il faut voir si lui acceptera de vous pardonnez de l'avoir traiter comme la plus grosse merde et d'avoir tenté de le tuer. Sa risque d'être dure car il est aussi têtu que vous.

Il penchait son visage vers celui de Vincent.

Akio : Tu vois je suis sexy peu importe ce que je peux porter, et si tu ne veux pas qu'on arrive en retard, il serait temps que tu t'habilles toi aussi.

Il le lâchait aussi tôt.

Akio : T'en fais pas, je tiendrais bien cinq minutes seul avec ta sorcière de mère.

Il ricanait tout en revenant vers lui en montrant ses mains.

Akio : Je plaisantais, vous m'avez bien surnommé "ce maudit gosse". Il fallait bien que je rende l'appareil.. Moué, sorcière est un peu poussé loin je l'avoue.

Il sortait un paquet de cigarette dans sa poche et sortiat une cigarette pour la mettre entre ses lèvres, il l'allumait magiquement et commençait à la fumer.

Akio : Vous êtes plutôt jolie lorsque vous prenez soin de vous, c'était un compliment, je tente de me rattraper. Mais je suis loin d'être doué je l'avoue.

Il regardait vers la chambre.

Akio : Dépêche toi Vincent, on est déjà à labours !

Une fois qu'il arrivait, il le regardait de bas en haut, il finissait par s'approcher de lui pour mettre sa cravate comme il faut.

Akio : On va se téléporter, sinon on va tout louper et Damon me fera la tronche jusque par terre car je suis son témoin. Oué, il a pas beaucoup d'ami donc bon..

Il se téléportait aussi tôt jusque là, Akio fit un signe de la main vers Damon qui était déjà avec Maya, mais le prêtre n'avait pas encore commencé.

Akio : Prend une place, je dois le rejoindre moi.

Il lui fit un sourire et marchait pour se rendre auprès de Damon, il passait à côté de Derek pour ça mais évitait de le regarder. Il penchait ensuite son visage vers l'oreille de Damon.

Akio : Pardon, j'ai eu quelques empêchements mais tu vois je suis là.



***


maya ricanait de ce que lui disait Damon et du fait qu'il était bien plus stressé qu'elle. Elle fit un grand sourire en le regardant bien dans les yeux, lorsqu'il parlait de sa soeur Yuuki, celle-ci tentait de chercher après et faisait une petite mine de bouder.

Maya : C'est mon témoin, elle aurait pu éviter d'être en retard tout de même.

Moi aussi j'entendait le commentaire de Damon sur l'absence de Yuuki, sa ne va pas, se n'est pas normal ! J'ai une mauvais sensation.. Je regardais vers Derek d'ailleurs, lui aussi semblait mal et avait dure à rester sur sa chaise.

Lorsque je vis le regard de Derek se diriger vers quelqu'un et avoir un tel regard, je regardais à mon tour dans cette direction, c'était Nomar, quelque chose doit s'être passé c'est sur !

Gabriel : Derek.

Il se levait aussi tôt de sa chaise, j'étais plus que inquiet.. Ne me dis pas que.. Je me levais à mon tour regardant vers Derek qui quittait le mariage. Ryou l'attrapait par le bras voulant savoir ce qu'il se passe. Maya elle ne comprenait pas non plus et regardait vers DAmon.

Maya : Qu'est-ce qu'il se passe encore ?

Elle croisait les bras boudant car elle voulait avoir un mariage parfait. Ryou finissait par laisser partir Derek et il utilisait ses ailes pour s'envoler, je savais que c'était Yuuki, je ne pouvais pas rester ici alors qu'elle est peut-être en dangers.. J'utilisais aussi tôt ma rapidité de vampire pour le rejoindre mais je serais beaucoup moins rapide que lui.

Maya : Mais !

Akio plissait les yeux ne trouvant pas cela normal, se n'était pas le genre de Derek de partir ainsi pour le mariage de son fils, il devait s'être passé quelque chose. Il s'approchait de DAmon à cette instant.

Akio : Je pense qu'il veut mieux reporter ce mariage.

Maya : Le reporter ?! Tout était prévu pour que se soit aujourd'hui ! Qu'est-ce qu'ils ont encore fait hummm.

Akio : Si Derek part aussi présepitement c'est qu'il est arrivé quelque chose de grave.

Elle faisait toujours la moue et boudait.

Je finissais par arriver à l'appartement de Yuuki, je cherchais après Derek et je sentis également cette forte odeur de sang et pourtant mes yeux restaient dans son état normal et l'envie de ne montait pas.

Gabriel : Non..

Je m'approchais entendant la voix de Derek et de Nomar, c'est là que je le vis entrain de tenir le corps de Yuuki, elle était morte.. Je m'approchais rapidement d'elle me mettant à genou pour être à sa hauteur, mes larmes coulaient rapidement tout en glissant ma main sur sa joue.. Je ne voulais juste pas y croire c'était.. Impossible.

Gabriel : C'est de ma faute..

Je ne savais plus quoi penser, j'étais juste perdu.. Ma fille est morte par ma faute c'est tout ce qu'il me venait à l'esprit sur le moment..

Gabriel : JE n'ai pas voulu l'obéir.. et elle a tué Yuuki.. c'est de ma faute Derek !

Je posais ma main devant ma bouche ne quittant son regard, ses paupières était encore ouvert, je les fermais lentement, j'ai l'impression qu'on m'enfoncer un pieu en plein coeur.. J'aurais vraiment préféré d'ailleurs..

Je me levais détournant le regard.

Gabriel : ton frère ELijas est capable de rescucité ! Il l'a bien fait pour Lexi alors demande lui qu'il le refasse !

Pourquoi.. pourquoi est-ce qu'il faut que sa tombe toujours sur nous ? Pourquoi on peut pas vivre heureux sans que quelque chose se produise pour nous faire à nouveau souffrir. SA n'aurait pas du tomber sur Yuuki, elle était encore jeune et avait tellement de chose à voir.. Comme rencontrer un homme qui lui plaît et tout comme Damon avoir des enfants..

J'ai bien compris que Nomar ne fera rien à ma demande, j'en détournais le regard pour voir le visage de Derek. J'ai compris le message, je vais devoir obéir à cette femme, mes poings étaient serré au maximum si je l'aurais fais dans se rêve étrange Yuuki serait encore en vie.

Gabriel : Faut prévenir Damon, il doit être au courant..

Akio arrivait à ce moment là, étant donné que Derek était toujours son créateur il savait savoir où il se trouvait, sa me fait penser que je pouvais sans doute faire de même avec la mienne ? Je tournais le regard vers Akio, je n'avais même pas la force de faire aller ma rancoeur envers lui.

Il s'approchait rapidement vers Derek voyant à son tour la dépouille de Yuuki, il en tournait le regard vers Derek.

Akio : Je suis désolé.. Qui a fait ça ?

Gabriel : Celle qui ma transformé.

Akio tournait le regard vers la porte, bien entendu tout le monde avait finis par quitter le mariage lorsque, Akio les avait emmené avec lui jusqu'à Derek afin de savoir ce qu'il se passait puisque cela semblait être grave et c'était belle et bien le cas.

Maya étaient restés avec les enfants et boudait mais elle ne pouvait pas se douter de l'importance du drame.. Surtout que Yuuki est sa meilleur amie après tout. Ryou était également venu avec Lucas, que pouvaient-il faire dans ce genre de moment ? Il ne trouvait juste pas les mots, rien ne pourrait réconforter quelqu'un qui vient de perdre une personne qui lui est proche.

Je levais les yeux remplis de larmes vers Damon, même Ryou semblait être touché. C'était sa soeur après tout, mais ils ne s'étaient pas vu beaucoup, en tout cas pas comme Damon avec qui ils ont passé plus de temps ensemble et souvent c'était pour se chamailler.

Se ne sera pas un mariage qu'on va s'élébrer mais un enterrement.. Son coeur avait été arraché de sa poitirne comme dans mon rêve, et on pouvait le voir quelque pat plus loin, c'était à peu près au même endroit où je me trouvais dans le rêve.

Gabriel : Je vais le retrouver et lui faire la peau..

J'utilisais aussi tôt ma rapidité pour partir, je ne peux plus en voir d'avantage.. J'arrivais à ressentir la présence de Shelzia, elle se trouvait au mariage ? J'en écarquillais les yeux, ce que j'ai vu lorsque j'étais dans la voiture ! Je me rendais rapidement jusque là et lorsque j'ouvrais les portes de l'église plein de personne qui était resté dans l'église à attendre était mort, tous des connaissance de Maya, de damon, mais je ne trouvais pas mon frère ni Takuma et ni Maya et ses enfants.

je levais les yeux voyant Shelzia assise sur le prêtre en penchant la tête avec un sourire, elle finissait par se lever s'approchant de moi.

Gabriel : Espèce de..

Elle sautait pour se retrouver en face de moi et posait le bout de son doigt sur ses lèvres.

Shelzia : Ne soit pas insultant comme cela.

Je me retirais d'elle et tendait la main pour créer des ondes mais je n'arrivais pas à m'attaquer à elle, j'en écarquillais les yeux. Je pensais à ma fille, mais rien ne se produisait.

Shelzia : Tu ne peux pas tuer ta créatrice Gabriel.

Gabriel : Pourquoi tu as fais ça !

Shelzia : Par ennuis mais également pour que tu comprennes ce que j'attend de toi. Tu es intelligent, tu as sans doute compris n'est-ce pas ?

Gabriel : Tu veux que je t'obéisse.

Shelzia : Oui, et si se n'est pas le cas tu seras ce qu'il se passera.

Gabriel : Tu contrôles également mes pulsions sanguinaire.

Elle fit un sourire à cette instant, j'ai donc vu juste.

Gabriel : Tu joues avec moi juste par ennui, pourquoi moi et pas un autre ?!

Shelzia : Tu es plutôt beau gosse, mais tu es également le fils de Stephan c'est ce qui m'a attiré chez toi, cette ressemblance que tu as avec lui, tu portes le même regard.

Elle glissait ses doigts sur mon torse.

Gabriel : Mon père, qu'est-ce que..

Elle disparu aussi tôt. J'arrivais à nouveau à bouger, je regardais autour de moi.. Il faut que je retrouve Maya et mon frère ! J'utilisais aussi tôt mes ondes, ils étaient vivant et se trouvait dans la salle où normalement on fête le mariage, je m'y rendais, Maya était penché à s'occuper de ses bébés, Gabriel mangeait tout en discutant avec Takuma.

Il se tournait rapidement vers moi et marchait jusqu'à moi.

Gad : tu es là, je me demandais quoi. On est venu ici pour patienter, Light avait faim.

Je détournais le regard, je n'écoutais pas ce qu'il me disait, il m'attrapait la main à cette instant.

Gad : Gabriel est-ce que ça va ?

Gabriel : MA fille yuuki a été tué..

Il en lâchait ma main et écarquillait les yeux n'en revenant pas, Maya se redressait également ayant entendu mes paroles, elle en posant ses mains devant sa bouche les larmes lui montait.

Maya : Non c'est pas possible !

Je la regardais.

Gabriel : Mais également toute les personnes qui sont resté dans la salle, ils sont tous mort.. Mais eux je m'en moque.

Je serrait les poings.

Gad : C'est horrible..

Il en serrait la main de Takuma, Light lui ne comprenait pas il continuait de manger sur la table.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Lun 21 Oct - 4:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 21 Oct - 4:36

Hibari restait calme malgré la situation, le tuer ne servirait à rien. Si il cache une chose c'est pas dans la mort que cela aidera Valas à retrouver la trace de silas. En réalité Hibari s'amusait de tel agitation, celui qui lui était pas arriver depuis pas mal de temps.

Hibari: je vois pas se que cela me rapporterait de te mentir "dieu", je devais un service à Silas et je lui ai rendu. Mine de rien je suis un sorcier avec un certain honneur, mais cela fait pas de lui mon ami ou mon coéquipier va savoir quoi d'autre.

Ses yeux se relevait vers Valas après ses quelque mots prononcer.

Hibari: te servir? je servais pas Silas, est ce que tu as seulement écouter se que je t'ai dit? 

Il prit son bras l'emmenant de force malgré tout jusqu'à son manoir, Hibari soupirait haussant les épaules.

Hibari: je vois que j'ai pas le choix, tu es si grand et moi si petit...en effet je suis pas mécontent de se vieux manoir, tout est d'époque. j'ai du tuer toute la famille pour me l'approprier, c'était salissant mais en valait la peine.

Il mettait les mains dans les poches levant la tête obliger pour le regarder.

Hibari: et comment compte tu t'amuser? je te préviens j'ai pas de jeux video ici et ni des danseuses du ventre à mon grand regret.

Il plissait les yeux voyant encore ses sbire de roche se reformer.

Hibari: tu veux encore casser ma maison? 

Mais il disparu, Hibari ne comprenait pas, il en levait le sourcils tout en se grattant le menton.

Hibari: puis je dire que t'es un dieu étrange? c'est pas que j'en ai croiser souvent mais...

Il réapparu avec un adolescent 

Hibari: pourquoi l'amené ici? vois tu cette endroit? c'est un manoir et non un hôtel, dois je donner les différence entre les deux?

delic: lâchez moi!

Hibari: il semble pas être d'accord pour rester de plus, alors ramène le chez lui.

Il faisait aller ses mains comme l'incitant à partir.

Hibari: la plus luxueuse? quel humour Valas, je peux pas te le reprocher...la chambre la plus belle m'appartiens déjà et je te préviens je bave quand je dors alors non pas question trouve toi en une autre pour...tes idées perverse avec se jeune garçon.

Delic lui tentait de fuir voyant une porte de sortie, mais Valas l'attrapait avant le menaçant à nouveau de le punir. les larmes lui montait, les jambes tremblait déjà par la peur.

hibari: je vois t'es genre mangeur d'enfant, décidément j'aurais tous vue dans ma longue vie..c'est triste. Bien va donc "t'amuser" si cela te chante "dieu" j'aime bien jouer avec des petites souris mais d'une tout autre façon. Je pense que j'ai pas besoin de te montrer le chemin jusqu'au chambre, n'oublie pas la chambre blanche m'appartiens, je te vois plus dans la rouge cela te corresponderais plus "genre rouge sanglant"

delic: me laissez pas..

Hibari l'éloignait tout en levant la main.

Hibari: désolé petit, je fais pas le poids contre se géant ...je tiens à me précieuse vie.

Il partait dans une autre pièce tournant le regard afin de regarder derrière lui, il tirait un livre ouvant un passage secret derrière un biblihotèque, cela menait à des escalier descendant profondémment sous la manoir.

Silas: je pensais que tu viendrais pas Hibari.

Hibari: je vais avoir difficile Silas, Valas squatte chez moi.

Silas: se dieu est un idiot.

Hibari: je peux pas te contre dire la dessus.

Silas: je peux donc pas rester cela serait trop risquer pour toi autant que pour moi.

Hibari: ou va tu aller?

Silas: je sais pas encore, dans les grand deserts des enfers peut être. On ne pensera pas à me chercher la bas même pas Hadès.

Hibari: j'aimerais pas être à ta place.

Silas: m'en parle pas, je suis traqué de toute part..c'est fatiguant.

Hibari: oh, Valas ta insulté..il a osé dire que t'étais cinglé.

Silas: c'est peut être vrai.

Hibari: oui..je pense qu'il faut pas être tout juste pour tenter de tuer des dieux, mais bon à force d'avoir que des serpents comme ami peut être que..

Silas: fait attention à tes paroles ou je te retransforme en serpent Hibari, remonte à présent si il sent plus ta présence Valas va te rechercher.

Hibari: il est occuper avec le zizi d'un gamin.

Silas: cela m'étonne pas, mais fait attention.

Hibari: bien j'y vais!

Il remontait laissant silas derrière lui.

Spoiler:
 


***


vincent venait à peine d'arriver avec Akio ainsi que ma mère, à peine quelque minute après qu'ils se soit assis, moi je partait. Vincent se tournait regardant derrière  lui ne comprenant pas pourquoi je m'enfuyais comme ça.

Vincent: qu'est ce qui se passe?

Tifa: il tente de foutre en l'air le mariage.

Vincent: dit pas ça, il fera jamais pas..il a du se passé quelque chose.

Il serrait le tissus de son pantalon regardant dans la direction que j'étais partit.

Tifa: j'ai sortit ma robe pour rien.

Vincent: maman s'il te plait.

Même Akio savait qu'il c'était passer quelqeu chose tous le monde finissait par se lever, lui en faisait autant.

damon: Akio a raison ma petite chatte, il a du se passer quelque chose je dois aller voir, prend les enfants et attend nous à la salle.

Il partait rejoindre Lucas lui demandant de les téléporter jusqu'à la, Akio lui était déjà partit par téléportation.

Vincent: attendez! emmenez moi avec vous.

damon: peut importe mais vite.

Ils étaient tous téléporter devant l'appartement, j'étais encore assis à terre regardant le visage de ma fille comme ci j'espérait qu'elle se réveille. Gabriel était la pleurant notre fille par contre je refuse qu'il se sente coupable.

Derek: c'est pas de ta faute Gabriel alors cesse de dire ça.

Mon père restait planter la ne regardant que moi, je sais pas pourquoi il est venu et je dois dire que sur le moment je m'en foutais. J'attrapais le visage de Gabriel lui mettant du sang de yuuki sur sa joue sans le vouloir.

Derek: c'est pas ta faute, t'aurais pas pu savoir se que cette femme allait faire Gabriel...c'est elle et personne d'autre la véritable responsable.

Je le lâchais baissant à nouveau le regard vers Yuuki.

Nomar: mon frère ne pourra pas réalité son souhait, il lui est interdit de rendre la vie sans l'autorisation de notre père..il ne vous aidera pas. 

Nomar tournait légèrement le regard vers Akio qui arrivait avant les autres, moi je me redressais le regardant à mon tour.

Derek: une femme que je vais arracher la tête.

Maintenant c'est les autre qui arrivait Damon en faisait partit, je me pinçais les lèvres voyant la tête qu'il faisait en découvrant sa soeur. c'était censer être le plus beau jour de sa vie et cela à fini au drame. Pourquoi j'ai pas cru au rêve de Gabriel? mais il avait déjà rêver que cette femme la tuait, cela n'aurait rien changer..c'était déjà trop tard. 

Damon: pourquoi? pourquoi lui avoir fait ça?

J'arrive pas à exploser de rage pourquoi? je suis triste bien entendu mais on dirait que ma rage est bloquer. Je regardais vers mon père à cette instant comprenant maintenant pourquoi il me fixait, pourquoi sa présence. Il a peur que je lâche toute ma colère, que Kyubi profite de ça pour prendre le dessus sur moi..c'est une bonne chose, j'aurais risquer de faire plus de victime.

Derek: n'en fais rien Gabriel, c'est peut être se...

Il partait j'en serais les poings.

Derek: Gabriel!

Nomar: elle ne le tuera pas.

derek: qu'est ce que t'en sais?

Nomar: je le sais c'est tout.

Derek: tu savais qu'elle allait mourir? et tu ne m'as rien dit!

Nomar: tout mortel à une date précise dans ma liste de l'heure de leurs mort, mais celle ci peut être raccourcie et cela arrive principalement par des être surnaturelle comme cette vampire...je ne prévois plus les dates, la nature le fait d'elle même...cela me facilite la tache donc non, j'ignorais qu'elle allait mourir aujourd'hui.

Derek: tsss, donc tu peux pas savoir si Gabriel mourra ou non.

Nomar: j'ai d'autre pouvoir Derek, je ne fauche pas simplement les âmes. J'étais présent près du fantôme de ta fille alors que cette femme était encore présente, elle ne pouvait pas me voir, mais moi je l'ai vu et se qu'elle avait dans la tête

Derek: qu'est ce qu'elle veut?

Nomar: j'ai vue principalement Gabriel ainsi que un autre homme lui ressembler, son père. 

Derek: Stephan...ta dit que t'étais près du fantôme de Yuuki, est ce que...

Nomar: elle était choqué comme toute personne qui est assassiné, elle vous réclamait.

Damon: taisez vous!

Il tournait son regard dans sa direction avant de taper sa faux contre le sol, le sang disparu et Yuuki était rendu plus présentable comme ci était était simplement endormis.

Nomar: c'est tout se que je peux faire pour vous, je dois partir Gabriel se trouve près de son frère.

Damon ramassait sa soeur pour l'allonger sur le divan caressant sa joue.

Derek: je dois aller le retrouver avant qu'il ne fasse des bêtises.

damon: je reste ici.

Je posais ma mains sur son épaules avant de partir, mon père se téléportait mais restant jamais loin de moi pour éviter que ma colère prenne le dessus.
rapidement je revenais au lieu du mariage, l'atmosphère était envie par l'odeur du sang. Mon père m'a dit que Gabriel était après de son frère. Je voyais une salle éclairé je m'y rendait rapidement.

Derek: Gabriel..espèce d'idiot!

Je m'avançais vers lui attrapant ses deux bras.

Derek: ne part plus jamais seul compris! j'ai pas envie de te perdre ton aussi! 

je le lâchais tentant de me calmer, Maya était choquer Gabriel lui a surement dit se q'uil c'était passé.

Takuma: pourquoi es tu recouvert de l'odeur d'un sang pu Gabriel? est ce que c'est cette personne qui est responsable de la perdre de Yuuki?

Derek: tu peux retrouver son odeur?

Takuma: entre mille..j'ai une sainte horreur des sang pur, sauf comme diner.

Derek: tu peux les tuer?

Takuma: durant toute ma vie, une seul fois...très difficile à tuer même pour moi. Un simple bout de bois dans le coeur ne suffis pas, il faut un bois spécial bien précis à moins que j'arrive à la déchiqueté en morceau et la dévore..sa plutôt du mal à s'en remettre.

Derek: alors fait le.

Il détournait le regard.

Takuma: c'est risqué, si j'échoue elle pourrait se venger sur se que j'ai de précieux.

Derek: elle m'a déjà prit se que j'avais de précieux et pourrait rès bien se rabattre sur quelqu'un d'autre. L'avantage c'est que tu ne peux pas mourir Takuma.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 21 Oct - 22:18

J'étais effectivement par mon frère, je tournais le regard vers la porte voyant Derek arriver, il me traitait d'idiot je n'en disais rien et le laissait venir jusqu'à moi pour ensuite m'attraper par mes deux bras, je le regardais bien.

Gabriel : Elle ne compte pas me tuer Derek, elle compte s'en prendre à tout ce qui me sont chère si je ne fais pas ce qu'elle me demande de faire.

Maya était choqué, ce qui est normal, cela faisait des années qu'elle traînait avec Yuuki et qu'elle était devenu très proche avec elle. Elle avait toujours été la pour se soutenir l'un l'autre et le fait de savoir qu'elle soit partie, c'était juste tragique pour tout le monde.. Surtout qu'elle n'avait rien demandé, je me sens vraiment coupable de tout ça ce qui me rend encore plus mal..

Je tournais le regard ensuite vers Takuma qui me parlait de son sang pur.

Gabriel : Oui c'est elle, c'est également elle qui m'a transformé.

Je regardais du coin de l'oeil vers Derek, je n'aime pas le plan qu'il a en tête et Gad non plus il semblerait, il était encore plus inquiet des question que lui posait Derek.

Gabriel : Derek c'est trop dangereux, moi aussi je veux la voir morte après ce qu'elle a osé faire à Yuuki. Mais je n'ai pas envie que tes tentatives de la tuer se rabats sur d'autre personne, comme mon frère par exemple ou Damon et même ses enfants !

Je regardais vers Takuma.

Gabriel : Tant qu'on a pas un plan, on n'en fera rien c'est clair ? Foncer dans la tête du loup ne mine à rien, nous ne possédons même pas le moyen de la tuer, et tu voudrais prendre un tel risque ?

Je revenais vers Derek.

Gabriel : C'est non Derek. Je ferais ce qu'elle me demande de faire jusqu'à temps qu'on trouve cette arme en question. Maintenant on doit vider la salle de tout ses gens qu'elle a tué.. Désolé Maya pour ton mariage, je ne voulais pas ça.

Je partais aussi tôt pour me rendre jusqu'à la salle, je regardais tout ses cadavres, malgré le sang qui recouvrait cette pièce.. N'importe qu'elle vampire de mon stade aurait déjà devenu fou, mais moi non, vu que c'est elle qui est capable de contrôler cette pulsion vampirique, c'est ça être transformé par un sang pur ? Nous sommes bien différent des vampire ordinaire. Mais nous sommes aussi leurs marionnette..

Je tendais la main envoyant mes ondes dans le corps de tout ses personnes, il commençait à brûler aussi tôt, sa serait bien plus facile.. L'église prenait feu, Maya sortait avec ses enfants, Gad suivait Takuma et de dehors nous regardions cette église brûler.

Gabriel : Il veut mieux qu'il n'y ait aucune trace de ce qu'il c'est passé, si les hunters l'apprennent ils risquent de s'en prendre à nous.

Agron : Nous sommes déjà présent.

je tournais mon regard dans sa direction surpris, j'en fronçais les sourcils.

Agron : 23 personnes sont morts de la main d'un vampire, et tu voudrais qu'on n'agisse pas. Vous les vampires êtes des créatures abominables, pourquoi un Stygian se trouve à vos côté, il devrait vous déchicter tous autant que vous êtes.

Il tendait la main vers l'une des manches de son arme.

Agron : Il est vrai qu'ils ont changé de côté désormais.

Gad : Non !

Il détournait le regard.

Gad : C'est faux.. Gabriel est mon frère et Derek un ami, il n'a aucune raison de s'en prendre à eux. Ils n'ont rien fait.

Agron : Ils attirent la souffrance et les tueries partout ils se trouvent, regarde moi ce carnage, et tu dis qu'ils ne sont fautif de rien ? J'en doute fortement.

Je levais la main pour Gad cesse de me défendre.

Gabriel : Derek n'y est pour rien, une vampire original m'a transformé. Elle m'a donné un avertissement ne me faisant bien comprendre que j'étais devenu sa marionnette, voilà pourquoi un tel carnage a eu lieux. Et si tu crois que j'ai désiré tout ça tu te trompes, car ma fille fait partie de ce.. Carnage.

J'étais hors de moi, je désirais la peau à cette vampire, je m'approchais de lui pour lui faire face.

Gabriel : As tu le moyen oui ou non de prendre sa vie.

Agron : Les hunters possèdent tout les armes nécessaire pour tuer chacune des créatures si elles ont devenu trop dangereuse, alors oui j'ai ce qu'il faut.

Gabriel : Alors donne la moi.

Il se mettait à ricaner.

Agron : Tu ne pourras pas la tuer.

Gabriel : Derek le fera y a pas de soucis la dessus, je pense qu'il en meurt d'envie autant que moi.

Il regardait vers Derek à cette instant mais revenait vers moi lâchant le manche de son arme et croisait les bras.

Agron : Sa se voit que vous ne savez rien d'eux.. Les vampires originel.

Il penchait son visage vers le mien.

Agron : En ce moment même elle est capable de suivre notre conversation en se servant de toi.

J'en plissais les yeux, elle sait ce qu'on se prépare à faire ? Je détournais le regard, elle risque de s'en prendre à quelqu'un d'autre désormais..

Agron : Si vous voulez discutez de ça, alors autant veut mieux faire quelque chose avant ça.

Il sortis une seringue et l'enfonçait dans mon cou pour m'injecter une puissance verveine dans mon organisme, j'en tombais inconscient, il regardait ensuite vers Derek.

Agron : Allons ailleurs, elle est peut-être dans les horizons entrain de nous écouter, elle a une meilleur ouïe que n'importe qu'elle vampire.

Gad regardait déjà tout autour de lui, il serrait la main de Takuma.

Gad : Tout ça ne me rassure pas du tout Takuma..

Agron : Si tu as peur, alors ne vient pas.

Il commençait à marcher pour se rendre jusque chez lui, il levait le regard voyant Mike arriver dans sa direction.

Mike : Mais merde tu foutais quoi ?! Je te parlais et puis quand je me retourne t'étais plus là ! J'avais l'air d'un plouk qui parlait tout seul !

Il regardait vers Derek, ainsi que moi qu'il portait, Takuma et Gad.

Mike : Pourquoi tu les as amené.

Agron : Pourquoi tu es encore là, j'ai compris que Akira était un vantard,un chieur de tourner en rond et j'en passe tu m'ennuies Mike, j'ai d'autre chose à faire que t'écouter.


Mike fit une grimace, et le laissait passer, il nous regardait en même temps. Après ce qu'il c'était passé avec Akira et les deux Dieux jumeaux, Mike avait pas mal changé, il était devenu un puissant hunter et passait sa colère en tuant. Il n'avait pas réussi à revoir Akira comme autre fois, à chaque fois qu'il le voyait il se revoyait entrain de se faire violer.

Agron mettait un fond de musique afin qu'elle ne puisse pas écouter cette conversation, il s'installait dans son canapé en mettant les bras par dessus.

Agron : Je crois que tuer cette Original serait très bon pour nous les hunters mais mauvais pour vous.

Il fit un sourire en coin.

Gad : pourquoi ça.. ?

Il se penchait en avant.

Agron : Parce que si on la tue, tout les vampire qu'elle a créé mourront avec elle. Et ton petit copain en fait partie.

Il regardait mon corps à cette instant.

Gad : Alors on peut pas la tuer Derek !

Agron : Mais il y a un autre moyen que de la tuer, rendre son corps "inactif."

Mike : tu veux t'en prendre à eux maintenant, c'est pas toi qui m'a dit que si on s'en prenait à un sang pur, tout les autres appliqueront pour se venger et protéger leurs familles ?

Agron : C'était avant qu'ils en viennent faire un massacre, cette sang pur m'a provoquée et je ne compte pas rester les bras croisé pendant qu'elle continue à s'en prendre à des innocent. Si tu ne désires pas te battre, tu n'as rien à faire avec nous les hunters.

Il lui montrait son poing.

Mike : j'ai jamais dit que je ne voulais pas me battre ! J'ai juste interprété tes paroles ! A la base c'est moi qui voulait éliminé tout les vampires en m'en prenant aux sangs pur je te signal !

Agron : Soit, nous possédons l'arme de tuer un orignal, mais nous possédons également une arme qui est capable de rendre son corps inactif et ce jusqu'à temps qu'on ne lui retire pas l'arme de son coeur.

Il fit un sourire regardant vers Derek.

Agron : Pour cela, j'aurais besoin de vous comme apat et surtout de ton petit Gabriel pour la faire venir jusqu'à moi.

Mike : Oué et moi je fais quoi.

Agron : Tu fais rien, tes trop bruyant.

Mike : QUOI ?!

Agron : Par contre Akira tu fais de la partie.

Il tournait le regard vers lui.

Mike : ET depuis quand il est là lui ?! Et pourquoi il a droit à participer et pas moi !

Il tapait son poing contre la table.

Mike : Je veux en être !

Agron passait ses doigts dans ses oreilles agacés par Mike qui criait sans cesse.

Gad : Mais elle doit deviner qu'on va préparer quelque chose pour l'arrêter.. Alors, elle risque de s'attendre à quelque chose non ?

Agron : Les sang pur on le dons d'être bien trop sur d'eux, ils pensent que personne ne peut arriver à les détruires, ils existent depuis de très nombreux siècle, alors comprend qu'ils ont une tel confiance en eux même. C'est ce qui les exterminera.

Il regardait vers Derek.

Agron : Quand dis-tu.. Derek ?



***

Valas plissait les yeux, il continuait de tenir Delic et regardait en même temps vers Hibari qui lui parlait du fait qu'il n'était ps d'accord pour lui donner sa propre chambre et aura donc une chambre sans doute moins bien.

Valas : Pas grave, tant qu'il y a un bon lit sa me va.

Il levait les yeux aux ciels de ce qu'il commençait à lui dire, il l'ennuyait déjà avec tout son blabla, il s'appuyait conter la table tout en l'observant, il ignorait la peur de Delic ainsi que ses pleures qu'il pouvait bien faire.

Valas : Je m'en fiche bien de ce que tu peux penser de moi sorcier, et je me fiche complètement de connaître ce que tu aimes ou non. Et ta raison, j'ai pas besoin de toi pour trouver les chambres, sur ce je te laisse.

Il tirait sur le bras de Delic.

Valas : allez vient toi.

Il le tirait afin de l'emmener jusqu'à cette fameuse chambre rouge, le décors lui plaisait beaucoup, ainsi que l'ambiance qui régnait. Il pousser Delic à l'intérieur et refermait la porte derrière lui, il tournait ensuite son regard dans sa direction pour bien l'observer.

Valas : Retire tes vêtements.

Il ignorait bien entendu que pendant ce temps Hibari était occupé de rendre visite à Silas qui se trouvait dans une pièce caché, sentant la présence de Hibari dans la maison il n'en fit rien et continuait de s'amuser de son côté et ce avec Delic.

Voyant qu'il ne désirait pas se déshabiller Valas marchait vers lui, mais celui-ci reculait de peur, il finissait par le bloquer contre le coin d'un mur, il posait sa main juste à côté de sa tête et se penchait pour lui faire face.

Valas : J'aime la discipline, il est vrai que je ne t'ai pas encore appris les règles avec moi. Si tu m'obéis bien gentiment, tu n'auras aucune santance mais si tu me désobéis voilà ce qu'il se produira.. je vais te le montrer tout de suite vu que je t'ai demandé de retirer tes vêtements et tu ne l'as pas fait.

Il tendait la main des liens s'attachait autour de ses deux poignets pour les rassembler, il se soulevait vers le haut pour s'attacher au plafond, il abaissait son pantalon et son boxer jusqu'à ses cheville pour le dénudé. Il tendait le bras, et lui donnait une puissante fessé, rien qu'avec sa force, un bleu apparaissait rapidement.

Il en sourit appréciant de jouer avec lui de cette façon, il glisser ses lèvres proches des siennes.

Valas : J'y ais été un peu fort je l'avoue, mais c'était pour que le message rentre bien.

Il attrapait son menton pour qu'il le regarde.

Valas : Plus tu te feras à l'idée que tu es à moi et plus tu pourras avoir la satisfaction de ressentir du plaisir avec moi et même, de monter au septième ciel. Mais si tu continues de demander de l'aide aux autres, de t'enfuir et de ne pas m'obéir, tu ne ressentiras que la douleur. Moi peu importe tes choix, le plaisir sera toujours là alors fait comme bon te semble.

Pendant qu'il lui disait tout cela, Valas avait glisser sa main sur ses fesses pour les caresser et y pénétrait un doigt en lui.

Valas : La première fois était sans doute très douloureux pour toi, mais la seconde devrait mieux passer.. je veux d'abord vérifier si mon message est passé alors c'est partis.

Il retirait son doigt de lui et fit un geste de la main pour le détacher.

Valas : Bien, déboutonne mon pantalon, abaisse et let ensuite suce moi je veux voir de quoi tu es capable.

Il fit un sourire en coin, la tête baissé puisqu'il était bien plus imposant et plus grand que lui

Valas : Et ne me fait pas attendre, je déteste ça.. Tu as besoin d'aide pour te lancer, alors je vais t'y aider mais je ne serais pas toujours aussi clément.

Il déboutonnait son pantalon et l'abaissait légèrement pour en sortir son membre.

Valas : Voilà, suce maintenant. Si tu es bien gentil je te ferais jouir sinon, je te laisserais à ta faim et bien pire encore.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Mar 22 Oct - 6:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 22 Oct - 5:40

Cela convenait à Takuma de ne pas a agir, il avait des personne auquel y tenait dont Gad et le jeune Light. Je le comprend mais d'un autre côté cela m'aurait aussi arranger qu'il la tue une bonne fois pour toute.

Takuma: je suis de l'avis de Gabriel, j'ai pas l'intention d'agir sans au moins connaitre mon ennemi, j'ai beaucoup trop à perdre.

Je m'asseyais sur une chaise serrant mes cheveux, je veux venger ma fille mais comment? mon père ne m'aidera pas il me la bien fait comprendre.

Derek: faire se qu'elle te demande? si elle te désire toi hum? pas question que cette putain pose les mains sur toi compris? 

Il parlait pour se débarrasser des cadavres, me relevant je m'approchais en premier lieux près de maya posant ma mains sur son épaules.

Derek: retourne auprès de Damon, je pense que vous avez besoin l'un de l'autre en se moment.

Je sortais rejoignant rapidement Gabriel, je veux plus le quitté d'une semelle à présent. L'église brûlait la ou mon fils devait se marier, vraiment tout est contre nous..j'ai l'impression d'être une poisse à moi seul, peut être que ma mère à raison je suis un parasite.

Takuma: si il a bien une chose que de déteste, c'est l'odeur des cadavres calciné.

Light se plaignait également posant ses mains sur la jambe de Takuma pour qu'il le prenne à bras, je me tournais entendant la voix de Agron, se type je me serait bien passer de le revoir également.

Derek: rapide comme arriver, attiré par l'odeur des cadavres? tel des charognard.

Je me fou complètement de ses insultes, cela ne me fait ni chaud ni froid.

Derek: 24 pour être plus précis, ma fille est également victime de cette salope.

Takuma haussait les épaules devant le commentaire d'Agron.

Takuma: je pourrais les déchiqueté, mais j'ai peur que mon estomac ne tienne pas le coup.

Je le fusillais du regard de sa remarque.

Derek: dit que j'ai l'air d'avoir mauvais gout.

Takuma: changer de côté? non..j'ai toujours le même régime alimentaire, mais moi cher hunter je sais faire la différence entre un ennemi et un ami...peut tu en dire autant?

je peux pas nier qu'il a beaucoup le bordel après notre passage, mais je suis loin de chercher ça..Gad continuait de nous défendre comme il le pouvait.

Takuma: ne te fatigue pas avec cet homme bébé, même une hyène à plus de compassion.

Derek: j'ai pas besoin d'être défendu Gabriel, je pense être assez grand pour cela..hunter ou pas j'en ai rien à foutre de se crétin avec son oeil horrible.

Il aurait vraiment l'arme pour tuer cette sang pur? cela nous arrange au fond qu'il se soit pointé le bout du nez.

Derek: oui donne moi cette arme et je te promet qu'elle aura une mort lente et douloureuse.

C'est vrai je connais rien des originels ou autre connerie, je m'en fou! je veux juste venger ma fille! Takuma tournait le regard cherchant la sang pur, je fis pareil. Elle a vraiment des pouvoirs supérieur au notre pour voir à travers Gabriel, se qui explique le rêve qu'il a fait cette nuit.

Takuma: je sent pourtant pas son odeur et quelque par je suis également une sorte originel non? mon odorat est bien plus développé..elle est pas dans le coin.

Derek: mais si elle peut voir à travers Gabriel, elle n'a pas besoin de se trouvait tout près pour savoir se qu'on prépare.

Agron profitait pour injecté de la verveine à Gabriel, je l'attrapais avant qu'il ne tombe au sol. Je sais que c'est la meilleurs chose à faire pour le moment, tu va être grognon au reveil mais soit.

Takuma: ne t'en fais pas bébé, je lui conseil pas d'approcher ou elle aurait droit à un bras en moins.

On suivait Agron, oh non c'est pas? si..cet idiot de Mike, moi aussi je levais les yeux au ciel, c'est une réunion des boulets ou quoi? Takuma se penchait légèrement près de l'oreille de Gad.

Takuma: tu connais se jeune homme excité?

Derek: t'inquiète takuma c'est juste un idiot, la technique de l'ignorance sur lui est un atout.

Je souris de la façon qu'il se faisait remballer par Agron, on passait également à côté de lui suivant l'hunter. La première chose qu'il faisait c'était mettre un fond de musique, cela aidera si elle tentait d'écouter. Je m'asseyais sur un divan libre tenant toujours Gabriel contre moi, je venais d'apprendre une mauvaise nouvelle pour nous. Je ne pourrais jamais venger ma fille, si je tue cette peste Gabriel y passera également ainsi que tout les autres vampire et va savoir de qui je descend.

Takuma: j'ignorais moi même se détail. * j'ai tuer malgré moi des centaines de vampires en tuant cet originel*

Derek: comment la rendre inactif? 

Il est chiant Mike de toute interrompre pour raler, je lui aurais bien briser la nuque si cela le tuerais pas pour de bon.

derek: bon vous avez fini vous deux? on peut revenir au problème? si j'ai envie d'entendre des gamins gindre en eux, je vais à nouveau m'occuper des mes petits enfants, leurs pleures me semble être une douce mélodie par rapport à vos voix.

Takuma: garde ton sang froid Derek.

Derek: garder mon sang fois Takuma? cette putain de sang pur à arracher le coeur de ma fille et je dois être calme?

et maintenant il veux se servir de Gabriel comme appat, j'ai envie de tuer se type. 

Akira: tu me dira quoi faire Agron et j’obérerais.

il tournait son regard vers Mike fronçant les sourcils.

Akira: je suis la depuis le début, mais si tu passerais plus de temps à faire attention autour de toi au lieu de crier sans cesse peut être que tu aurais sentit ma présence.

Darcia: les originels sont tous des abrutis et cela peut importe lequel.

C'est qui se type? bordel c'est le portrait craché de Mike!

darcia: je vais également m'invité, j'ai tinté de l'originel plus d'une fois. Agron cesse de passer tes nerf sur mon fils compris? 

Il tournait le regard ensuite vers Mike.

Darcia: mais il a raison, je pouvais t'entendre depuis ma chambre Mike..plains toi encore et je te coud les lèvres.

Son fils! manquais plus qu'il fasse débarquer toute sa famille celui la.

Takuma: Darcia.

Darcia: tiens Takuma, je n'avais même pas remarquer ta présence.

Takuma: et toi par contre toujours le dons de te faire remarquer.

Derek: tu connais se rigolo?

Takuma: évidemment, c'est le premier Kirso de la ligné en tant que hunter.

Derek: super encore un ancêtre.

Darcia: et bien conservé, sa doit être toi Derek Kijo? ta réputation te précède.

Derek: un autographe?

Darcia: je m'en passerais merci, les kirso s'alliant avec leurs ennemi pour une quête commune voilà une chose qui ne c'est pas produit depuis hum...maintenant que j'y pense, cela ne met jamais arriver.

Derek: ravis d'être cette grande première.

Darcia: mais sache une fois cette mission acheté tu sera à nouveau mon ennemi Derek Kijo.

Je souris devant cette abrutit.

Derek: je serais ravis de te faire bouffer cette paire de lunette.

Darcia: oh, elle me vont pourtant si bien.

Akira: je vais chercher le nécessaire pour la sang pur.

Il passait à côté de Mike s'arrêtant quelque instant.

Akira: il a les poussières à prendre, au moins tu servira à quelque chose.

Il sourit avant de descendre dans l'armurerie prenant prenant la dague spécial ainsi que des cendres dans un flacon qu'il donna à Agron. C'est ça l'arme en question? ils se foutent de moi?

Derek: et comment on attire cette fille avec Gabriel? attendre gentiment qu'elle pointe le bout de son nez? si quelque chose lui arrive vous allez savoir pourquoi mon nom est si rependu.


****

Delic était coincé, il lui serrait tellement le bras qu'il commençait à plus le sentir. Après que Hibari soit partit de son côté Valas ne tardait pas à l'emmené jusqu'à la chambre rouge en question. Lui ne l'aimait pas du tout, la couleur rouge lui faisait penser au torture et au sang.

Delic: * faut que je me tire d'ici*

Il regardait vers la fenêtre près à y passer même si c'était trop haut en hauteur, mais il fut immédiatement sortit de sa rêverie sous l'ordre donner par valas. delic serrait son t-shirt se refusant à nouveau de se donner à lui. Voyant les choses trainer Valas s'approchait, sous la peur Delic lui reculait jusqu'à percuté le mur derrière lui. 

Delic: laissez moi tranquille.

Il fermait les yeux voyant sa main se diriger vers lui, mais ne la posait que sur le mur à côté de son visage. lentement il r'ouvrait les yeux montrant un regard terrifié, jamais dans ses pires cauchemars il n'aurait imaginé qu'un truc pareil pouvait lui arriver. C'est pas la première fois qu'il le puni, lors de leurs derrière rencontre c'était uniquement parce qu'il avait joui hors que Valas lui avait interdit. ses poignets fut tout deux attacher et soulever vers le haut rattacher par une chaine au plafond.

Delic: qu'est ce que vous faites? laissez moi! vous êtes malade!

 Il baissa son pantalon jusqu'au cheville, il avait beau tirer sur ses liens impossible de se libérer comme la dernière fois. La fessé résonna dans la pièce ainsi que le cris de Delic, les larmes lui remonta aux yeux.

Delic: j'ai compris..arrêtez de me frapper.

C'était encore douloureux et chauffait à l'emplacement de la fessé, il gardait tête basse jusqu'à que Valas attrape son menton le forçant à le regarder.

Delic: je..je tenterais plus de fuir.

Il n'avait pas le choix de faire se qu'il demandait ne voulant pas être puni de n'importe quel façon qu'il l'imaginera. Sentant sa main se glisser sur sa fesse, il détournait le regard serrant la mâchoire et gémis sentant l'un de ses doigts entrer en lui.

Delic: * pitié que quelqu'un m'aide*

Il aimerait tellement le crier au et fort, mais cela mettrait encore Valas en colère se qu'il souhaitait pas. Il le détachait lui donnant un nouvel ordre qui le faisait encore moins plaisir que le premier.

Delic: * Le..sucer? non..non*

rien que l'idée le dégouttait encore une fois il n'arrivait pas à se lancer, Valas perdait patiente et faisait le premier début à sa place "exceptionnellement" ses yeux se baissait sur son membre avec dégout, mais se mit à genoux face à lui serrant ses poings contre ses cuisses. Il ouvrait la bouche s'avançait vers lui mais quelqu'un arrivait par derrière tirant sur son t-shirt le relevant.

Nasir: tu n'as pas à faire ça.

Il levait les yeux vers valas attrapant son membre qu'il serra entre sa main.

Nasir: quel surprise Valas, je t'ai interrompu je suis vraiment navré.

Ils serra d'avantage.

Nasir: Delic c'est bien ça?

Delic: oui..

Nasir: et bien Delic et moi on va prendre congé..ne t'approche plus jamais de se gamin compris? 

Il le lâchait tenant Delic contre lui, il sourit malgré l'expression de rage du dieu.

Nasir: bye valas.

Il se téléportait avec delic jusqu'au appartement de Abnar.

Delic: qui êtes vous? et ou je suis?

Nasir: je m'appelle Nasir et tu es chez...moi ou plutôt chez mon compagnon qui est lui aussi un dieu. ne t'inquiète pas il te fera aucun mal et moi non plus.

Il remontait rapidement son pantalon qui était encore baisser jusu'au cheville.

Nasir: il ta frapper n'est ce pas?

Il était gêner, mais nasir comprenait sa souffrance et se dirigeait vers un tiroire en sortant un tube de pommade.

Nasir: met ça la ou tu as mal, c'est magique sa partira en une minute en virons. la salle de bain est juste la.

Il pointait du doigt dans une direction, Delic regardait prenant le tube de pommade.

Nasir: je vais parler de ta situation à Abnar une fois qu'il sera de retour, il risque d'être absent encore une heure ou deux. Reste enfermer dans la salle de bain pour le moment je risque d'avoir encore la visite de se fou...il n'aime pas qu'on prenne se qu'il concidère être à lui.

Delic se précipita directement vers la porte, mais avant d'y entrer il se tourna vers Nasir.

delic: merci.

Nasir sourit avant que celui ci s'enferme dans la salle de bain, lui allait tranquillement s'asseoir sur le canapé.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 23 Oct - 0:47

Mike plissait les yeux des commentaires que pouvait lui faire Akira, il en croisait les bras tout en détournant le regard.

Mike : Bah voyons.

Agron observait attentivement Akira qui lui disait déjà qu'il obéirait à tout ce qu'il pourrait lui ordonner. Il tournait ensuite le regard vers Darcia qui arrivait, Agron aurait bien besoin de lui, après tout il était puissant vu qu'il était le tout premier Hunter de cette famille, celui qui avait créé les hunters.

Agron : En effet, je pense comme toi sur ce coup là Darcia. Les originels sont des êtres méprisables qui ont bien trop confiance en eux.

Gad : Tout les orignaux ne sont pas des idiots.. Takuma en est un de son espèce et il est loin de l'être.

Agron : Et bien tu aimes prendre sa défense, mais on ne le visait pas personnellement.

Il en détournait le regard sur le coup.

Agron : Tu as tinté de l'original, es je suppose que tu as réussi à en tuer ? Il faudrait tous mettre leurs corps inactif et même les tuer ainsi nous serons débarrasser de tout les vampires mais je doute que certains aime cette idée. Ainsi que le Dieux qui a créé cette espèce.

Mike : S'ils ont laissé le moyen de les tuer c'est qu'ils y avaient une bonne raison non ?

Agron : Tout simplement parce qu'ils veulent que les mortels ont tous un moyen d'être tué, c'est une sorte de sécurité.

Il regardait du coin de l'oeil vers son père qui le réprimandait.

Mike : Me coudre les lèvres ? Tes pas sérieux là.

Il en fit des petits yeux. Gad levait le regard vers Takuma qui saluait Darcia, il n'était pas surpris qu'il puisse le connaître vu tout ce temps qu'il a existé. Il se sentait quelque peu invincible et inutile en ce moment et sa le rendait assez mal.. Il en baissait les yeux mais écoutait malgré tout la conversation.

Agron : Il faut bien un début à tout, c'est tout simplement parce que j'ai besoin d'eux pour attirer Shelzia.

Mike : Se n'est que la fille De l'un des original non ? Pourquoi on ne s'en prend pas directement au tout premier de la ligné.

Agron : Parce que pour l'instant c'est elle qui a fait ce carnage, il est temps qu'on lui remette les idées en place et sa donnera également un message aux autres. Qu'ils ne sont pas si invincible qu'ils peuvent le croire.

Gad : ET vous.. Avez combien d'arme capable de les arrêter.. ?

Il regardait vers mon frère sous cette question.

Agron : Une seul, mais il en existe une par sang pur, c'est sans doute eux qui les détiennent

Il en haussait les épaules.

Gad : Je trouve que c'est trop dangereux..

Il levait le regard vers Takuma.

Gad : On peut arrêter celle qui s'en ait pris à Yuuki mais pour tout les autres ? Va savoir comment ils vont réagir..

Il serrait les poings, en réalité il était effrayé de tout ça.

Agron : Nous possédons toujours l'arme capable de les tuer, alors reste zen petit.

Gad : Je suis zen.. ET vous avez dit qu'en les tuant sa détruirait toute leurs ligné de vampire..

Agron : Je me manque des vampires qui mourront avec eux, moi je ne fais que sauver ma peau et les autres.

Gad : Il y a des vampires qui sont bon, ils ne sont pas tous comme vous le décrivez.

Agron se mettait à rire, Mike regardait Akira passer à côté de lui en le narguant encore une fois, il en fit une grimace de mécontentement. Il se taisait alors qu'il allait chercher l'arme et la fiole contenant la poudre, une fois qu'il revenait avec Agron attrapait la dague tout en glissant ses doigt contre cette fameuse lame. Il glissait cette lame dans le flacon, et levait ensuite les yeux vers Derek qui posait cette question.

Agron : Tu t'en fais beaucoup de trop Derek et tu poses trop de question, admire et observe.

J'ouvrais lentement les yeux, fait chier.. Je me sens vraiment raplapla, je tournais la tête dans leurs direction tout en tentant de me redresser.

Gabriel : Espèce d'enfoiré, tu aurais pu me prévenir que tu allais m'injecter cette chose horrible.

Agron : Tu ne t'aurais pas laissé faire.

Gabriel : Moué pas faux.

Mike : Bon alors, c'est quoi ton plan Agron.

C'est là que les fenêtres se brisait, j'en tournais le regard, j'utilisais ma rapidité pour prendre mon frère et le pousser plus loin car il aurait pu recevoir tout ses morceaux de bois en lui, Derek par contre lui n'avait pas eu le temps d'éviter, il avait plein de petit branche de bois en lui.

Agron : Elle est déjà là et ne semble pas être contente.

Gabriel : Elle aurait pu tuer mon frère !

L'aura du son bijuu avait protéger naturellement son corps alors qu'il n'avait même pas repérer cette attaque. Je posais ma main sur ma tête serrant mes cheveux elle recommence, sa y 'est.. Elle me faisait bien comprendre que si on tentait de la tuer, elle s'en prendrait à ceux que j'aime.

Gabriel : Vous êtes sur de vous ?

Shelzia : Si vous pensez arriver à vos fins vous vous trompez.

Elle utilisait sa rapidité pour apparaître dans la pièce, elle voulait se rendre devant Agron mais Mike s'interposait et utilisait son aura pour la repousser, Elle ouvrait la bouche montrant ses crocs.

Mike : Tes vraiment moche quand tu fais une gueule pareil.

Elle commençait à se battre contre lui, Mike avait du mal à la suivre car elle utilisait sa rapidité vampirique, mais à chaque fois l'aura protéger toute attaque qu'elle tentait de faire contre lui. Elle tendait la main dans ma direction.

Shelzia : Combat pour moi.

Elle souriait, moi j'étais loin de sourire car sa voix et l'ordre qu'elle venait de me faire, je me sentais obligé de lui obéir, bien que je ne voulais pas mon corps agissait de lui même. MEs ondes s'éparpillaient partout, il entrait dans le crane de tout le monde, Gad tombait à terre, il en saignait de plus étant humain, il pourrait ne pas survivre vu que son organisme ne se régénère pas comparé aux autres.

Tout le monde étaient à terre, Shelzia s'approchait de moi en glissant ses mains sur mon visage.

shelzia : C'est bien, maintenant je vais reprendre ce qui m'appartient.

Elle s'approchait de Agron qui était à genoux mais tenait toujours l'arme, elle arrachait la fiole en premier  qu'elle mettait dans sa poche et se penchait ensuite tout en regardant bien agron du coin de l'oeil afin de reprendre la dague, mais c'est la que Agron souriait et enfonçait celui-ci en plein dans son coeur, elle en ouvrait la bouche et reculait de plusieurs pat.

Shelzia : non !

Son corps commençait à devenir pâle, elle finissait par tomber au sol, son corps mourrait, je finissais par stopper mes ondes, j'étais libre désormais. Je rampais rapidement jusqu'à mon frère qui n'était plus conscient, je mordais mon poignet et lui faisait boire mon sang.

Gabriel : Ne fait pas l'idiot, ouvre les yeux !

Agron se relevait en regardant dans ma direction.

Mike : Pourquoi ses ondes ne t'ont pas touché.

Il posait sa main sur son oeil de dragon.

Agron : Les Dragons sont plus costaud, c'est dans ce genre de moments que j'apprécie posséder une partie d'eux. Heureusement qu'il n'a pas envoyé toute la dose, sinon j'aurais été dans le même état que vous.

Gad se mettait à tousser, j'en fit un soupir de soulagement.

Gabriel : Ne me fait plus une frousse pareil.

Gad : C'est toi qui m'a fait peur..

J'en lui faisait une tape sur son épaule et regarder ensuite vers Shelzia, je suis libre, notre famille ne risque plus rien désormais, du moins je l'espère..

Agron : On va enfermer son corps, mais vous ne serez pas où, il est temps pour vous de partir. Fesez votre deuil avec votre famille.



****


Valas souriait pleinement de voir comment réagissait Delic, il venait de faire sortir son membre afin qu'il le suce, il le regardait bien attendant qu'il exécute son ordre. Il finissait malgré lui par se mettre à genou devant lui et approchait lentement sa bouche de son sexe, Valas l'observait avec intérêt mais alors qu'il allait le faire, Nasir débarquait pour l'arrêter.

Il avait attrapé Delic par son t-shirt pour le redresser, Valas en fronçait bien les sourcils tout en regardant vers Nasir.

Valas : DE quoi je me mêle Nasir ?!

Il baissait les yeux voyant qu'il attrapait son membre entre ses mains, il relevait lentement son regard vers le sien. Naisr n'avait pas à avoir peur de lui, car il était désormais le protéger de Abnar et il ne pouvait donc rien lui faire.

Valas : Retire ta main de là.

Il
fit une grimace lorsqu'il serrait d'avantage. Il fronçait malgré tout les sourcils de l'ordre qu'il osait lui ordonner.

Valas : Il m'appartient jusqu'à ce que je le déciderais ! Je n'ai aucun ordre à recevoir d'un mortel dans ton genre, protégé de Abnar ou non !

Alors qu'il finissait par le lâcher, Valas l'écoutait.

Valas : Ne t'avise pas de t'en aller avec lui !

Mais il le faisait malgré tout, ce qui avait bien le dons d'agacer Valas. Il détournait le regard en tapant sa main contre une chaise qui s'expulsait contre le mur. Il descendait ensuite pour chercher Hibari.

Valas : Où il est passé celui-là.

Il finissait par le retrouver dans une autre pièce, il croisait les bras tout en le regardant.

Valas : Il faut que je m'absente quelques minutes.

Il posait sa main contre le mur, celui-ci commençait à se déformer pour former une petite sphère.

Valas : Je pourrais te surveiller, je serais si tu tentes de quitter cette demeure, alors fait gaffe de pas te faire la belle sorcier.


Pendant ce temps, alors que Delic était occupé de se mettre de la pommade pour se soigner. Abnar arrivait en regardant bien Delic.

Abnar : Tu as dit que tu avais une urgence de quoi s'agissait-il ?

Il tournait le regard vers la salle de bain sentant la présence de quelqu'un.

Abnar : Pourquoi as-tu amené un mortel ici Nasir ?

Valas : Il m'appartient.

Il tournait le regard vers Valas à cette instant.

Abnar : Je vois, tu le faisais encore souffrir, comme tu t'en ais pris à Nasir il y a un temps.

Il en croisait les bras tout en le regardant bien.

Valas : Ce que je fais ne sont pas des tes affaires Abnar, je veux qu'on me rende mon humain.

Abnar : Il serait temps que tu cesses ce petit jeux Valas.

Il lui faisait face.

Valas : Je suis un Dieu je fais ce que bon me semble, tout comme toi Abnar.

Abnar : Je ne le force pas à rester à mes côtés, il est libre de partir.

Valas : ET s'il le faisait, si un jour il partirait loin de toi, tu le laisserais réellement s'en aller.

Abnar en regardait Nasir du coin de l'oeil, il savait qu'il avait raison, qu'il n'arriverait pas à admettre qu'il puisse le laisser.

Abnar : Je n'utiliserais pas les mêmes méthodes "barbares" que les tiennes.

Valas : J'utilise les méthodes que je veux, maintenant tu vas me rendre bien gentiment le gosse ou je ne répondrais plus de moi. Tu ne pourras pas sauver tout les humains par qui je passerais juste parce que ton petit Nasir veut faire une "bonne" action !

Abnar : J'approuve les idée de Nasir, je ne te laisserais donc pas reprendre le garçon.

Il serrait les poings et l'attrapait par sa chemise.

Valas : Ne m'énerve pas Abnar ! Je n'ai plus d'ordre à recevoir de toi ! Tu n'es plus sur le trône.

Abnar : Je reste supérieur à toi et le fils de Zeus, je te conseil de me lâcher.

Il finissait par le lâcher et lui pointait son doigt devant son visage.

Valas : Alors je te conseil de le surveiller 24 heure sur 24 Abnar.

Il tournait le regard vers la porte.

Valas : On se reverra gamin, en attendant tes "amis" en payeront le prix pour toi !

Il disparu, Abnar en passait sa main sur son front agacé par son comportement.

Abnar : Il peut être insupportable..



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 23 Oct - 4:56

Décidément se types me tape sur le système, gad à beau tenter de lui faire comprendre que la sang pur tuerais des vampires innocent Agron préfère lui rire au nez. Je lui conseil pas de la tuer même si j'en ai envie au plus profond de mon âme, mais Gabriel en serait toucher et va savoir moi également si la mal chance à fait que l'un de mes ancêtres à été transformé par cette femme.

Derek: et toi tu te la pète un peu trop, ta pas idée comme j'ai envie d'enfoncer cette dague dans ton oeil de lézard.

Darcia: je reconnais bien l'arrogance d'un dieu.

Il me compare à un dieu! l'enflure! 

Derek: je n'ai rien avoir avec eux!

Darcia: si, tu es le bâtard du dieu de la mort, c'est un secret pour personne.

J'ai jamais eu autant envie de tuer quelqu'un qu'aujourd'hui, heureusement que j'ai besoin d'eux et de leurs arme sinon il aurait déjà du sang de Kirso répendu sur le carnage.

Darcia: un regard qui ne trompe pas batard, ta envie de nous tuer?


Takuma: je veux pas vous interrompre mais...

Derek: ta pas idée à quel point en effet.

Je me tournais entendant Gabriel se réveiller, Takuma tournait le regard vers Gad 

Derek: je le savais que t'allais raler à ton réveille.

La fenêtre se brisait par des dizaines de morceaus de bois, j'en recevais plusieurs qui me faisait tomber en arrière aucun à atteind le coeur j'en eu de la chance. Takuma en avait un fameux qui lui transperçais la gorge, grimaçant il l'enlevait vérifiant en premier lieux que Gad n'avait rien de casser.

Takuma: je voulais vous prévenir que j'ai sentit son odeur, mais pas le temps d'en placer une avec vous!

Takuma prenait sa forme de stygian se plaçant devant Gad gonflant le poil.

Takuma: je la laisserais pas le temps de toucher à un seul de ses cheveux, je la tuerais pas mais un bras en moins lui manquera pas.

je ressemble à un hérisson et enlever les morceaux de bois un par un est la galère, Darcia restait la à regarder la fille sans même bouger de place le sourire aux lèvres, seul Mike fonçait tête baisser utilisant son bijuu pour la repousser. Je retirais enfin le dernier morceaux de bois de ma cuisse et me levait. Mais à peine remis sur mes pied que je retombais au sol mes mains serrant mes cheveux, elle utilise Gabriel comme une marionnette. Cette fille possède un hypnose dix fois plus puissant que le notre.

Derek: gabriel.

Takuma était également à terre se tortillant sous la torture, de même pour Akia parce contre Darcia avait disparu? pourquoi? ou il est passer celui la? merde...j'arrive à peine à me concentré. Je me doutais pas que Agron la dupait et elle encore moi, c'est vrai elle était bien trop sur d'elle et fut piégé facilement. La dague faisait vite son effet, sa peau devenait pale voir un peu grisade comme tout vampire mort. Je retirais mes mains, les ondes stoppait après sa mort.

Takuma: Gad! 

Il tenait son visage le regard inquiet, j'entend encore son coeur battre mais faiblement Gabriel le sauvera avec son sang. Darcia était revenu tappant dans ses mains vers Agron.

Darcia: bien joué même si je peux pas félicité cette petite tricherie, un oeil de dragon..répugnant.

Derek: et tu étais passer ou toi?

Darcia: j'ai vu les ondes arriver vers moi je suis pas rester dans le coin.

Derek: vu?

darcia: oui vu.

Les ondes de Gabriel sont invisible à l'oeil nu alors comment a t'il fait pour les voir?

Derek: et cela t'aurais torcher le cul de venir nous aider?

Darcia: c'était plus intéressant de te voir être torturé bâtard.

Je m'avançais vers lui ayant envie de lui foutre sur la gueule, mais Takuma m'attrapais le poignet.

Takuma: oublie Derek.

Il me lâchait pour revenir vers gad qui se remettait, il l'attrapait contre lui comme un gros ours en peluche.

Takuma: j'ai eu peur de te perdre bébé.

Derek: et tu pense sérieusement qu'on va te laisser la fille? 

Darcia: pense tu avoir le choix derek? et de toute façon tu en ferais quoi? 

Derek: je vous la laisserais pas! une fois qu'on aura le dos tourner vous en finirez avec elle.

Darcia: est ce que la bâtard du dieux de la mort à peur?

rien à foutre je lui faisais face.

Derek: tu commence à me taper sur le système.

Il faisait un petit sourire provocateur, j'avais pas eu le temps de voir ni comprendre se qu'il c'était passer, mais son sabre me traversait l'estomac ressortant par l'arrière du dos.

Darcia: ne t'avais pas dit qu'une fois cette histoire terminé tu redeviendrais mon ennemi Derek kijo?

Il levait la lame vers le haut coupant ma chair et mes os comme du beurre, je sais pas en quoi elle est faites cette lame mais sa me brûle en même temps comme un bois eprégné de verveine.

darcia: va t'en avant que je te coupe en deux.

Il retirait son sabre d'un coup sec tapant simplement son poing contre mon thorax en fut expulsé hors de la maison. le regard de Darcia se tournait vers les autres attendant qu'ils partent à leurs tour. Takuma aidait Gad à se relevait et s'en allait sans faire d'histoire, se battre pourrait mettre Gad en danger se qu'il souhaitait pas. 

Darcia: ils peuvent être docile si on sait comment les convaincre.

Il prit un morceau de tissus nettoyant sa lame.

Darcia: Mike descend la fille au sous sol et enferme la dans un cercueil ne la tuer pas compris? et Akira..prend les poussières on peut pas dire que tu as servis à grand chose, alors rend toi utile.

Il détournait la tête grimaçant n'osant pas répliquer face à lui, j'étais core étaler dans la pelouse j'ai cracher beaucoup de sang sur le moment mon costard en est remplis, j'ai une bonne occasion de plus le remetter.

Derek: putain..sa fait mal.

Takuma: il a une arme bien spécial inégal avec une autre.

Derek: j'ai sentit, je l'ai même pas vu bouger un cil.

Takuma: c'est le premier hunter créer en même temps que le premier vampire et lycan.

Derek: si il tue la fille...

Takuma: je pense pas qu'il le fera.

Derek: qu'est ce que t'en sais?

Takuma: c'est la fille de son frère ainé.

Je me redressais lentement gardant les yeux viré dans les siens.

Derek: quoi?

Takuma: son frère aîné est le premier vampire et son frère cadet le loup.

Derek: c'est quoi cette connerie?

Takuma: oui les tueur créer par les dieux sont également des kirso, moi j'ai été trouver et elevé par Darcia.

Derek: quel connerie, faut que je me tire d'ici...on rentre Gabriel j'étouffe de tout ça.

****

Nasir était obliger d'appelé Abnar même si il savait qu'il était occuper ailleurs, mais rester seul avec Valas et celui ci pourrait sous la colère porter la main sur lui, il ne le connait que trop bien.

Nasir: excuse moi de te déranger, je sais que t'étais très occuper mais j'aurais besoin de ta présence.

Il regardait également vers la porte de la salle de bain, Delic était entrain de s'appliquer la pommade donner par Nasir sur les bleus causé par la brutalité de Valas.

Nasir: tu va vite comprendre pourquoi.

Valas ne tardait pas à pointé le bout de son nez réclament encore l'adolescent.

nasir: te parle pas de se garçon comme un bétail que ta marquer au fer valas, il ne t'appartiens pas.

Il se levait de son canapé se plaçant au côté de Abnar le laissant s'arranger avec Valas enfin d'une certain façon. Il est plus buté qu'une mule et rien ne peux le faire changer, il serait encore plus facile de domestiqué une bête sauvage plutôt que changer les manières de Valas.

Nasir: N'essaye pas de comparer Abnar à ta petite personne Valas, est ce que tu vois des chaines à mes chevilles? ou un collier autour du cou? non.

Partir? pourquoi part d'il dans se genre de sujet tout d'un coup? est ce que c'est sa méthode pour tenter de convaincre Abnar? Nasir le regardait du coin de lui remarquant son expression changer sur le moment, lui qui est pourtant toujours si serein.

nasir: jamais j'aurais à partir loin de lui, contrairement à tes victimes Valas moi je tiens à Abnar et ne change pas de sujet de conversation tu veux. Tu auras beau dire se que tu souhaite Delic. restera ici.

valas continuait de raler, mais c'était complètement inutile puisque Abnar était à 100% du côté de Nasir. celui ci sourit puisqu'il refusait ouvertement de donner l'enfant à Valas. Il craquait n'hésitant pas à empoigné la chemise de Abnar.

Nasir: fait attention Valas, tu risque de le regretté lourdement de lever la main sur Abnar et pas seulement pour avoir froissé sa chemise.

Delic avait écouté la conversation l'oreille poser sur la porte, surtout les menaces qu'il lui faisait à propos de ses amis.

Nasir: il est plus qu'insupportable.

Il sourit malgré tout se mettant face à lui, les mains poser contre son torse.

Nasir: je vais devoir te remercier pour m'avoir aider sur se coup la, même si j'aurais encore d'avantage aimer que tu l'écrabouille.

Il l'embrassait sur le moment oubliant presque Delic.

Nasir: oh Delic tu peux sortir, il est partit.

Il ouvrait lentement la porte regardant dans leurs direction.

Nasir: vient approche on va pas te manger.

Il sortait tenant toujours le tube de pommade dans sa main, son regard se levait lentement vers Abnar tout aussi grand que Valas et surtout ses cornes qui l’intriguait.

Delic: bonjour et merci...vous...vous êtes le diable?

Nasir clignait les yeux sur le coup.

Nasir: qu'est ce qui te fait penser ça?

Delic: bah hum..tu m'as dit que c'était un dieu et il a des cornes alors..je me disais.

Il éclatait de rire sur le moment, mais reprise vite son sérieux regardant Abnar, il raclait sa gorge.

nasir: non non...t'en fais pas c'est pas le diable au contraire, il est tout comme un agneau...c'est abnar fils de zeus.

Delic: oh...désolé. Est ce que il va vraiment s'en prendre à mes amis? c'est pas se que je souhaite.

Nasir s'approchait de lui de se penchait légèrement pour le regarder dans les yeux.

Nasir: faut pas faire attention à ses menaces, c'est ça façon de procédé. Généralement quand il a trouver une..victime, il la garde jusqu'à qu'il s'en lasse. Il tente juste de te faire peur afin que tu revienne de ta propre volonté à lui.

Delic: comment tu en ai aussi sûr?

Nasir: j'ai été durant quelque années dans la même situation que toi, je connais un peu ses méthode.

delic: je vois..

Nasir: ne t'en fais pas on va regler cette histoire une bonne fois pour toute, la cuisine se trouve la bas fait comme chez toi.

delic: merci.

Il partait dans cette direction, nasir pouvait s'empêcher de vouloir aider cette ado sachant mieux que personne se qu'il ressentait. 

Nasir: je sais j'en fais de trop, mais j'ai pas pu m'en empêcher.

Il se tournait regardant Abnar.

Nasir: je voulais t'aider à mettre la mains sur silas et j'ai vu se qu'il faisait à se gamin, j'ai pas réfléchit. Dit moi ta vraiment peur que je m'en aille? je l'ai remarquer sur tes trait quand valas en a parler.

Il sourit sur le moment.

Nasir: je t'autorise à m'attacher à toi si tu as si peur, je te l'autorise.

Il posait sa main sur ses lèvres ricanant à nouveau.

Nasir: il a pensé que t'étais le diable..ha ha. c'est Tsukune qui va être content si il l'apprend.

Delizia: qu'est ce que vous marmoné encore tous les deux? et pourquoi il a un humain dans la cuisine?

Nasir: ah t'es la..

Delizia: oui je suis la! c'est chez moi aussi ici nasir et il avait valas aussi! qu'est ce que ta encore fait hein?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Jeu 24 Oct - 0:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 23 Oct - 22:40

Agron levait le regard vers Darcia qui l'applaudissait, il croisait les bras l'écoutant alors qu'il disait que l'oeil de Dragon qu'il portait était quelque chose de répugnant.

Agron : Sa montre la victoire que j'ai eu face à un puissant Dragon, il me sert beaucoup même si tu trouves sa intéressant moi j'admire cette oeil que je porte, et je n'ai pas que ça comme souvenir de cette rencontre avec ce Dragon.

Il fit un sourire en coin, Mike trouvait lui aussi dégueulasse, il était donc du même avis que son père sur ce coup là. Je regardais vers ce type, comment il a été capable de voir mes ondes, ils sont inviscible sauf si j'augmente leurs puissance, j'en fronçais les sourcils et le regardait bien d'avantage.

Gabriel : Tu peux cesser de le surnommé le bâtard.

Il m'agace, qu'est-ce qu'il connaît Derek pour le parler comme ça. Les Hunters sont tous des êtres méprisable je trouve. ils ne sont pas si différent des "orignals" en question au fond. Ils sont tous ventard et se crois le plus fort du monde, je ne les aimes pas et je n'ai aucune confiance en eux.

Derek finissait par péter un plomb lui aussi, sa se voyait dans son regard, il avait bien envie de lui en coller une mais Takuma faisait en sorte qu'il cesse. Gad qui s'en était remis fut tout de suite pris dans les bras de Takuma, il en glissait ses mains contre lui également.

Gad : J'ai eu peur moi aussi..

Agron, ni Darcia ne comptait nous donner le corps de Shelzia, moi je craignais la même chose que Derek, qu'ils la tuent derrière notre dos. si elle meurt, tout celle qu'elle a transformé mourront avec elle et j'en fais partie.

Gabriel : Hors de question qu'on vous la laisse.

Agron : Je pense que vous n'avez guère le choix.

Il me fit un sourire forcé, Derek se mette face à Darcia, il commence à perdre patience. Mike restait à côté de son père les bras croisé, il ne disait rien mais n'en pensait pas moi. Il se battrait bien entendu du côté des Hunters comme Akira, en réalité de sont tous des moutons qui suivent la troupe, et les deux là se sont les bergers qui les mènent.. voilà à quoi me faisait penser la famille "Kirso".

J'écarquillais les yeux puisque je n'avais rien vu venir que Darcia enfonçait sa lame en Derek, celui-ci le transperçait de l'autre côté.

Gabriel : Retire ton maudit sabre de lui !

Gad serrait la main de Takuma, il craignait que les choses se passe mal.

Gad : S'il vous plaît arrêtez..

Il finissait par retirer son sabre de Derek, je m'approchais de lui ayant bien envie de foncer dedans, mais il vallait mieux pour nous qu'on parte, il semble puissant, Agron l'est également, Mike contrôle parfaitement son bijuu et Akira c'est également se battre.

Il donnait un coup de pied à Derek ce qui le retirait son sabre qu'il avait en lui mais également le propulsait en dehors de la maison, j'en regardais vers cette endroit mais revenait rapidement vers Darcia. Je pense que entre tout les Hunters c'est lui que je déteste le plus.

Je regardais Takuma prendre mon frère et partir à son tour, Je finissais par faire de même les poings serré, je rejoignais Derek. Je fermais quelques instant les yeux lorsqu'il faisait sa petite phrase, il m'énerve, j'ai envie de lui arracher ce beau sourire de ses lèvres en lui arrachant la tête tient ! Sa pourrait faire un de ses bien.. Mais je ne disais rien et ne faisait rien, je retrouvais Derek.

Gabriel : ça va ?

J'écoutais ce qu'ils se disaient.

Gabriel : Comment tu peux être aussi sur qu'il ne la tue pas. Sa serait un avantage pour eux.. Ils feraient un jackpot, plein de vampire la suivront et moi également.

LA fille de son frère aîné sa veut dire que.. J'en reviens pas d'apprendre cette nouvelle, le premier vampire et le premier loups-garous sont le frères de celui qui a créé les hunters ? De plus les Vampire ne peuvent pas apprécier les loups-garous et inversement, donc en claire ils se détestent tout les trois.

Gabriel : Ils doivent être nombreux.. Depuis tout le temps qu'ils sont né, je pense qu'ils ont fait pas mal de gosse, Shelzia ne doit pas être la seul.. En gros, tout ça pue vraiment..

Je détournais le regard.

Gabriel : Malgré tout je pense que les enfants sont moins fort, et les "petit-enfants" encore moins et etc.. , les plus puissant reste les orignaux.

Et pourtant Shelzia était déjà forte, je préfère ne même pas rencontrer les premiers de la ligné..

Gabriel : Esperons que tu dis vrais Takuma, qu'ils ne la toucheront pas. Allez Derek, on s'en va.. On va retrouver Damon et enterrer notre fille..

Je marchais pour les retrouver. Je baissais les yeux, je me sens malgré tout différent depuis que le corps de Shelzia est en quelque sortes morte. La soif me revient tout d'un coup, je passais ma main sur ma gorge.

Gad : ça va ?

Gabriel : Elle contrôlait ma soif de sang, elle arrivait à me rendre affamé comme-ci je ne m'étais plus nourris depuis des semaines, mais également faire en sorte que je ne ressens pas ce manque. Maintenant je ressens tout les symptôme et c'est insupportable.

" Et le pire de tous c'est que ton état va se dégrader. "

Je tournais le regard un homme c'était invité à la partie et me souriait.

Gabriel : Qui es-tu encore.

" Encore ? Qu'as donc fait ma fille encore, j'ai entendu dire qu'elle avait fait des siennes. "

Je tournais le regard vers Derek, non mais ils savent pas nous laisser respirer genre deux minutes ! Je pasais à côté de lui m'en allant. Il tournait le regard dans ma direction.

" C'est mal venu de partir alors qu'on était en pleine discussion. "

Gabriel : Je n'ai pas envie de discuter, je veux retrouver ma fille qui par la faute de la votre a été tué !

" Elle peut se montrer cruelle, elle doit tenir de sa mère, elle est sadique avec tout le monde, surtout quand elle avait le coeur briser, ce qui veut dire.. Tout le temps élase. "

Gabriel : Je n'ai rien fait pour qu'elle est son coeur "brisé" vu que je ne l'avais vu qu'une seul fois et cette seul fois elle ma transformé !

" Certes, c'est parce que tu es le fils de l'homme qui lui a brisé son précieux coeur. "

Je me retournais pour lui faire face, c'est quoi encore cette histoire. Shelzia m'a bien dit qu'elle m'avait choisis parce que je ressemblais à Stephan, parce que j'étais son fils. Qu'est-ce qu'il a encore foutu celui-là ?!

" Sur ce, je vous laisse déplorer votre dépouille, je vais retrouver mon très chère frère, c'est d'un ennuis. "

Il disparu, je regardais vers Derek.

Gabriel : J'ai deux trois chose à dire à mon "père".

Gad : ne soit pas trop dure avec lui..

Gabriel : Ma fille est peut-être morte à cause d'une histoire de vengeance avec cette femme ! ALors j'ai toute les raisons de péter un plomb pour le moment, surtout que je commence à en avoir marre de te voir pleurnicher pour un rien ! Lâche moi la grappe et arrête de me suivre partout !

Je partais, mes émotions sont décuplé et l'envie du sang ne fait qu'augmenter, pourquoi il a dit que mon état va s'aggraver ?


Il arrivait devant Darcia, Mike avait déjà emmené Shelzia dans le cave, enfermé dans un cercueil, il y en avait plein d'autre à côté deux ceux-ci.

" Mon frère, cela fait longtemps. Il y a une rhumeurs qui court que... Tu possèdes pas mal de mes enfants, que tu les tiens enfermés dans des cercueils horribles "

Agron : On préfèrerait les voir en état de poussière.

Il regardait vers Agron du coin de l'oeil, mais revenait vers Darcia.

" Alors on va jouer à ce petit jeux, tu tiens une de mes progénitures et je prendrais un de ta précieuse petite famille de Hunter.. A commencé par.."

Il disparu, Sa vitesse vampiriques est bien plus rapide que n'importe qu'elle autre vampire, il avait réussi à descendre dans la cave et prendre Mike avec lui.

Agron : Il a Mike.


***

Abnar regardait bien Valas qui venait de s'en aller en disait quelque menaces, il regardait ensuite Nasir s'approcher de lui, il semblait avoir apprécié que Abnar soit de son côté, quoi de plus normal après tout, il approuvait les idées de celui-ci.

Il baissait les yeux pour bien le regarder dans les siens, il sentait ses mains se poser contre son torse, il appréciait toujours le contact avec lui. Il fit un sourire de ce qu'il lui disait, il glissait sa main derrière sa tête pour approcher son visage du sien.

Abnar : C'était tout naturel, je ne l'ai pas seulement fait pour toi. Tu sais que je n'aime pas la façon de faire de Valas, je ferais en sorte d'aider ce garçon de ses griffes sans en venir à l'écrabouiller malgré tout. Sa ne sont pas mes manières d'en arriver à se stade, j'aime le.. Contrôle.

Il lui souriait et se laissait embraser, il se retirait de lui et se redressait lorsqu'il disait à Delic qu'il pouvait sortir de la salle de bain, il le regardait bien.

Abnar : Tu n'as aucune crainte à te faire de nous.

Il le regardait venir jusqu'à lui. Il glissait ses doigts contre ses lèvres lorsqu'il lui posait cette question, il en penchait la tête laissant Naisr lui répondre.

Abnar : Non je ne suis pas le diable, je ne vois pas pourquoi tout les mortels le décrivent avec des cornes, car en réalité il n'en possèdent pas.

Il regardait Nasir qui disait qu'au contraire de Tsukune lui était doux comme un agneau ce qu'il lui fit bien plaisir.

Abnar : Enchanté de faire votre connaissance, j'espère que Valas ne vous as pas fait trop de mal et si c'est le cas j'en suis désolé, je ferais en sortes qu'il ne vous touches plus. Vous êtes sous ma protection désormais autant de temps que vous le voulez.

Lorsqu'il s'inquiété pour ses amis et donc les menaces qu'avait pu faire Valas à ce propos, Nasir lui répondait, il était sans doute le seul capable de comprendre ce que Delic pouvait traverser et l'y aider. Il le laissait donc lui répondre à toute ses inquiétudes et ses questions.

Abnar : Oui comme l'a dit Nasir, vous êtes ici chez vous.

Il lui souriait pour tenter de le rendre un peu plus alaise. Une fois qu'il partait jusqu'à la cuisine, Abnar tournait son regard vers Naisir qui lui parlait.

Abnar : Se n'est rien Nasir, sa prouve que tu as bon coeur. Mais pourquoi te trouvais-tu sur terre ?

Il l'écoutait.

Abnar : Tu n'as pas à t'occuper de ce genre de chose, c'est bien trop dangereux, s'il te serait arriver quelque chose..

Il se taisait puisqu'il parlait du moment où Valas lui avait parler, et qu'il avait montrer une crainte de perdre Nasir, il en détournait quelque instant le regard mais revenait vers lui par la suite.

Abnar : Si tu désirais t'en aller et ne plus me désirer, je ne sais pas comment je réagirais, c'est pour ça que je n'ai pas su quoi répondre à Valas à ce moment là, sa ma déstabilisé ce qui est plutôt rare.

Il le regardait bien, cela semblait le faire sourire.

Abnar : T'attacher à moi, c'est vraiment ce que tu souhaites ?

Il en relevait un sourcils étonné. Voilà qu'il se moquait de lui à propos de Delic qui l'avait confondu avec Tsukune.

Abnar : C'est à cause des cornes, sinon je ne ressembles en rien à Tsukune, et je ne possèdes pas cette hideuse transformer qu'il arrive à faire.

Il tournait ensuite le regard vers sa fille qui arrivait.

Abnar : Deli, on discuté de certaine chose.. Et il est mon nouveau protégé.

Il les regardait tout les deux.

Abnar : Valas était là en effet, il fait encore des siennes.

Il se posait contre sons siège tout tournant le regardant vers la cuisine puisque Delic s'y trouvait toujours.

Abnar : je sais que tu apportes toujours un certains "amour" pour Valas vu l'époque où vous vous fréquentiez.. Mais lui ta complètement oublié Déli. Il s'en prend à ce garçon comme il l'a fait jadis avec Nasir.

Il en croisait les bras.

Abnar : Et lorsqu'il désire quelque chose, il fait en sortes d'arriver à ses fins. Mais cela ne fonctionnera pas tant que je serais là pour le protéger.

Zeus : Pendant que tu t'en fais pour ce gamin, Abnar, Silas court toujours dans la nature.

Abnar : Il semblerait que Valas ne fait pas lui non plus ce que tu lui demandes, vu qu'il prend le temps de s'en prendre à des mortels.

Zeus : Valas est un idiot, j'espérais que tu n'en sois pas un à ton tour.

Il tournait le regard vers Nasir qui croyait toujours que c'était en partie de sa faute si Abnar arrive à se déconcentrer sur son travail.

Abnar : Ne le regarde pas comme ça, il n'y est pour rien.

Zeus : Je n'en suis pas si sur, il t'appelle toujours pour des choses futiles et te dérange.

Il commençait à faire demi-tour.

Zeus : Fait ce que je t'ai demandé de faire Abnar, c'est un ordre !

Il disparu en un éclair, Abnar glissait ses doigts sur sa tempe.

Abnar : Bien il semblerait que je n'ai guère le choix. Déli, je compte sur toi pour t'occuper de Delic, que Valas ne s'y approche pas. s'il arrive quelque chose appelé moi, j'arriverais aussi tôt.

Il s'approchait de Nasir, Il attrapait son menton pour lever son visage et lui donnait un baisé.

Abnar : Et toi, ne descend plus sur terre si c'est pour mettre ta vie en dangers, je tiens à te garder en un seul morceaux.

Il lui fit un sourire en coin et se téléportait par la suite. Valas profitait de l'absence de Abnar pour réapparaître, il fit volte face avec Delizia qu'il regardait bien de haut en bas.

Valas : Délizia, tu comptes m'empêcher d'avoir ce que je désire ? Serais-tu jalouses que je ne te consacre plus de l'intention ?

il fit un sourire en coin.

Valas : Je suis certains que tu n'as aucun mal à écarter ses jolies cuisses pour un autre Dieu.

Il tournait le regard vers la cuisine sentant la présence de Delic.

Valas : Je te conseil d'arrêter de me fuir et de te cacher sous les jambes de Abnar, ou les deux là, tu es à moi désormais. Je te jure que plus j'attendrais à ce que tu me reviennes et plus je serais sévère avec toi lorsque je te récupérerais et ce n'est qu'une question de temps "petit".

Il revenait vers Delizia.

Valas : J'ai d'ailleurs fait une trouvaille chez toi, ta mère était venu prendre des tes nouvelles, quel dommage que tu n'étais pas là pour la voir.

Il tentait bien entendu de l'effrayer et de le forcer en menaçant ses proches pour le forcer à venir à lui.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Jeu 24 Oct - 6:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 24 Oct - 5:04

Et il me demande si çava, je me suis fait presque couper en deux mais il me demande si ça va. Je lui fusillait du regard tiens, je pense que j'ai pas besoin de répondre à sa question. soit, j'espère franchement que Takuma à raison, mais si je retrouve un jour Gabriel refroidit sa petite lame lui suffira pas pour le protégé.

Derek: et bien il a plus qu'à espérer que tous ses autres sang pur et autres viennent pas nous faire chier, j'en ai assez vue même avec qu'une. Je veux plus entendre parler de ça, ni entendre le moins sujet de conversation en parlant.

Je m'en allais au côté de Gabriel voulant vite retrouver ma fille, je suis partit comme ça alors que Damon à surement besoin de moi même si je sais qu'il est entre bonne mains avec sa neko et connaissant mon frère il ne doit pas être loin non plus.
J'ai pu remarque également du comportement de Gabriel, on dirait qu'il est à nouveau assoiffé. J'écoutais attentivement sa théorie et en effet je ne vois que cette option.

Derek: et bien en rentrant je te donnerais un petit truc à te mettre sous les canines et on en reparle plus.

Une voix étrangère se faisait entendre, j'en fermais les yeux tout en m'arrêtant de marcher. Qu'est ce que c'est encore? je me tournais regardant se type, c'est qui lui?

Derek: et qu'est ce qui te fais dire ça? et puis qu'est ce que tu veux?

sa fille? il parle bien de Shelzia alors se type serait...je regardais Takuma qui avait à nouveau prit sa forme bestial levant la queue et gonflait son poil. Voyant sa réaction cela ne fait aucun doute, il manquait plus que ça! Gabriel s'en allait ignorant se type, tu laisse aller tes émotions Gabriel c'est pas le moment et surtout pas devant cet homme qui pourrait nous briser en moins de deux.

Derek: qu'est ce que Gabriel à avoir avec cette histoire de coeur brisé?

Stephan? tout cela aurait commencer à cause de lui? il l'a peut être pas fait inconsciemment mais j'aimerais savoir aussi se qu'il a peu se passer. Mais à cause de cette histoire ma fille en a payer le prix. Au moins il ne semble pas être la pour s'en prendre à nous, mais rendre visite au père de Mike, tant mieux et qu'il lui foute la pâté sa m'arrangerait.

derek: c'est ça ciao.

Je vais devoir surveillé Gabriel, il pète une durine pour pas grand chose, moi qui pensait qu'il ne passerait pas par se stade des émotions non contrôlé et bien me voilà servis.

Derek: calme toi Gabriel, je suis d'accord avec ton frère. c'était ma fille également, je sais que tu es en colère mais passer cette colère contre ton père ne la ramènera pas.

Voilà qu'il s'en prend à son frère maintenant, je passais ma main dans mes cheveux .

Derek: Tu t'en prend à ton frère maintenant? Gabriel regarde moi quand je te parle! bon sang.

je le r'attrapais rapidement attrapant son bras.

Derek: je t'ai demander de t'arrêter, tu pense pas qu'on peut aller voir ton père plus tard? on va tout d’abord renter à la maison. Je pense qu'on c'est déjà absenté assez longtemps comme ça.


Takuma: nous aussi on va rentrer, Light est cacher dans un buisson depuis tout à l'heure et il doit avoir la frousse.

Il partait de son côté avec Gad qui faisait une tête jusque par terre à cause des paroles de Gabriel, je sourpais emmenant Gabriel avec moi. 

derek: et tu peux râlé je m'en fou, on rentre.


Je le regardais du coin de l'oeil.

Derek: de toute façon on doit prévenir ton père pour Yuuki, autant lui demander de passer et qu'il nous explique, sa te va comme ça?

On rentrait chez lui, il a encore la voiture de Damon ainsi que celle de Lucas. Il faisait lourdement calme à part les pleures de Maya qui se faisait entendre.

Damon: vous êtes enfin la.

Derek: oui...

Damon: tu l'as tuer?

Derek: oui.

Je voulais pas lui dire qu'elle était juste morte temporairement, d'une certaine manière. Je préfère les savoirs l'esprit de Yuuki vengé.

Damon: bien.

Je pense que Gabriel comprendra mon mensonge, je tournais le regard vers Yuuki elle était déjà placer dans un cerfeuil blanc garnis de fleur autour. sa me tue de la voir comme ça, je préfère encore qu'elle me grondait me menaçant de sa foutu limonade quand je désirais boire mon wisky. 

Derek: Damon appelle Stephan tu veux, je pense qu'il a besoin de savoir ainsi que sa femme et j'ai deux mots à lui dire.

Damon: très bien.

pour l'instant j’emmenais Gabriel dans la cuisine présentant mon poignet.

Derek: j'ai pas le temps ni l'envie de te chercher une gorge fraîche alors contente toi sa pour l'instant.

il avait énormément soif car il ne réfléchissait pas une seule seconde pour enfoncer ses canines dans mon poignet, sa fait déjà moins mal que le sabre de Darcia.

Derek: c'est bon laisse moi en quand même.

J'étais obliger de tirer sur mon poignet pour qu'il cesse.

Derek: ben heureusement que c'était pas une humaine, essuie ta bouche je crois que ton père est la et en effet on sonnait à la porte. Je retournais au salon la mère de Gabriel s'avançait directement vers Yuuki pleurant sa mort, stephan lui montrait juste une expression de colère.

Stephan: qui à fait ça?

derek: Shelzia une sang pur.

Son regard croisait immédiatement le miens.

Derek: se nom te semble pas inconnu.

Stephan: non tu te trompe sa me dit rien.

Derek: c'est pas se qu'elle prétendait.

Il fermait les yeux sur le moment.

Stephan: oué peut être que je l'ai déjà croiser et alors?

Derek: et alors elle a tuer ma fille par colère et transformé Gabriel uniquement parce qu'il te ressemblait, pourquoi?

il regardait sa femme sur le moment.

Stephan: et si t'allais préparer quelque chose à boire? 

Il voulait déjà la faire comprendre qu'il désirait pas parler de ça devant elle, puis il s'asseyait dans le canapé regardant vers Yuuki.

Stephan; j'ai dragué cette sang pur pour profité d'elle, elle était raide dingue de moi et quoi de plus facile de se jouer d'une femme amoureuse...ensutie je l'ai planté la et me suis tirer. les femmes sont vraiment des idiotes, encore aimer  un mec qui c'est foutu d'elle après tant d'année.

****

Darcia continuait de nettoyer la lame de son sabre de mon sang qui y gisait, pensant que Mike descendait le corps de Shelzia à la cave parmi les autres cerceuil. Il stoppa tout mouvement levant les yeux vers son frère ainé premier Vampire du nom.

Darcia: qu'est ce que tu viens faire ici? je me souviens pas t'avoir envoyer un lettre d'invitation.

Il rangeais son sabre dans son étuis.

Darcia: oh c'est pas tout à fait vrai mon frère, les cercueils ne sont pas si "horrible" que cela.

Il levait la main vers Agron pour qu'il n'ajoute plus un mot.

Darcia: un jeu...tu recommence avec tes sales manies? 

Il disparu en l'espace d'un énième de seconde, bien plus rapide que tout autre vampire sur cette terre.

Darcia: je sais qu'il a prit Mike! reste ici...j'ai pas fini ma discutions avec mon frère.

Il n'avait pas le choix, si il voulait récupéré Mike il devait lui rendre sa fille. Darcia repartit chercher le cerceuil.

Akira: vous allez quand même pas la lui rendre?

Darcia: tu espère quand même pas que je vais lui laisser mon fils AKira?

Il se tut n'ayant rien à dire face à Darcia, lui tirait le cercueil l'emmenant avec lui. Darcia savait ou se rendrait son frère aîné, jusuq'à leurs ancienne maison familial. Arriver sur place il leva les vers la vieille battisse en ruine et entra à l'intérieur lâchant le cercueil. 

Darcia: aller montre toi, inutile de te cacher dans les ombres je te vois.

Il fit apparaître son sharigan étant un don de la famille hunter, sortant son sabre il le pointait vers son frère.

Darcia: approche pas, rend d'abord mon fils ou je coupe se cercueil en deux et ta fille avec.

Cole: qu'est ce que vous foutez ici?

Il se tournait rapidement toujours son arme dégainé.

cole: tu me menace déjà? pff sa pue le mort à présent!

Darcia: qu'est ce que tu fais la?

Cole: je pense avoir poser la question le premier, je vis ici.

darcia: sa explique la déco, ta toujours eu de mauvais gout "petit frère"

Cole: c'est mon territoire à présent allez dégagé.

darcia: ta lever la patte sur le recoin des pièces?

Cole: toujours autant d’humour..dommage que tu m'as jamais fait rire.




***

Delic gardait les bras croiser les regardant tous les deux, elle n'arrivait pas à s'y faire de voir son père avec Nasir. Au fond elle aurait mille fois préféré savoir sa mère continué à le fréquenté et abandonné Tsukune pour lui.

Nasir: et puis si cela te plait pas déli de me voir dans les envirions rien t'empêche de vivre ailleurs après tout à ton age il serait temps te trouver un homme non? à moins que tu préfère devenir une veille fille?

Deli: comment! c'est que tu essaye de me foutre à la porte en plus!

Nasir: c'est qu'une surjection.

Deli: et bien je m'en passerais! humph! m’énerve se maudit blond à lunette.

Elle regardait vers la cuisine soupirant et puis sourit.

Deli: ah j'ai compris, il est le futur remplaçant de nasir. Après tout si je me trompe pas, sa commencer comme ça avec se maudit blond non? enfin après que se sont cul soit passer avec un nombre incalculable de dieux grace à aphrodite.

Nasir remontait ses lunettes tout en la fusillant du regard.

Nasir: si je serais ton père t'aurais déjà eu la fessé, il n'est pas mon remplaçant vilaine mégère.

Deli: ahah! mais tu l'es pas Na-Sir.

La conversation changerait de tournure et passait pas Valas, Deli tournait le regard boudant d'avantage.

Deli: je vois pas du tout de quoi tu parle, j'en ai plus rien affaire de se gros plein de soupe!

Nasir: bah voyons.

Elle montrait le poing.

Deli: si je te le dit! et m'énerve pas ou t'aura droit au la chaise sur la tronche!

Nasir levait les mains ne désirant pas qu'elle mette ses menaces à exécution, la connaissant elle en serait bien capable. Zeus était la aussi se qui était moins réjouissant, nasir baissait déjà les yeux sachant qu'à chaque fois la faute se rabat sur lui. Il sentait le regard glacial de Zeus sur lui se qui l'encourageait pas à relever les yeux pour l'affronté. 

Delizia: des choses futiles? je pensais que la priorité est la sécurité des mortels et maintenant qu'on veux en protégé un..c'est futiles?

nasir relevait les yeux dans sa direction, est ce qu'elle serait entrain de le défendre? Zeus voulait malgré tout rien entendre et ordonna son fils de se remettre au travail, il disparu ensuite.

Nasir: il n'a pas tord, je te dérange toujours en t'appelant alors que je sais que ta beaucoup de travail.

Deli: si tu commence à mettre la queue entre les jambes à chaque fois que papy tonnerre râle t'es pas sortit de l'auberge Nasir. Tu peux compté sur moi en tout cas, qu'il tente de pointé le bout de son nez Valas, il entendra parler de moi.

Nasir reprit vite le sourire adorant voir Abnar inquiété pour lui.

Nasir: très bien je resterais bien sagement ici, retrouve vite Silas pour qu'on puisse avoir un peu de tranquillité tout les deux.

Deli levait les yeux, à peine Abnar partit que c'est Valas qui faisait son apparition. Delizia pliait les yeux il attentait le bon moment pour se repointé. Elle s'avançait vers lui bombant sa poitrine lorsqu'il se retourna celle ci se collait tout contre son torse.

Delizia: qu'est ce que tu fou la!?

Il se foutait en plus d'elle, son regard devenait electrique.

Delizia: jalouse d'un manchot comme toi! et puis quoi encore! j'en ai rien à faire de ton "intention"

C'est à peine si ses cheveux se dressait pas sur la tête.

Delizia: ah! oui ton père à adorer que je les écartes pour lui..il est plus doué que toi.

Nasir ouvrit grand les yeux la regardant, disait t'elle vrai ou c'était pour le nargué? elle serait bien capable. Delic dans la cuisine chercher une échapatoire et s'apprêtait à passer par une fenêtre pour le fuir, jusqu'à qu'il l'entendit parler de sa mère.

Delic: maman...

Il marchait rapidement vers le salon regardant vers Valas.

Delic: lui faites pas de mal.

Nasir: non ne l'écoute surtout pas, c'est uniquement pour t'effrayer.

Delizia: tss, il ne fera rien à ta mère petit..il lui faudrait qu'une bêtise pour que Zeus le punisse à nouveau alors s'en prendre à plusieurs mortel et pouff, monsieur retrouvera son ancien poste. n'est ce pas valas? 

Delic ne savait plus quoi faire, est ce que ils disaient rien et les menaces de Valas était du vent, mais prendrait t'il se risque? il n'a plus que sa mère et n'aimerait pas qu'il lui arrive quelque chose. 

Delizia: bien j'ai pas le choix je vais devoir utiliser la force! bougez pas je me prépare.

Nasir: la force? contre valas...qu'est ce que tu raconte.

Delizia: matte ça blondinet.

Elle passait ses mains dans ses cheveux de décoiffant, prit un peut d'eaux qui se trouvait dans un pot de fleure frottant ses yeux pour faire couler son maquillage. Elle s'asseyait ensuite à terre déchirant un peu sa jupe. Nasir plissait les yeux ne comprenant pas du tout ou elle voulait en venir, elle toussait quelque instant avant de se mettre à crier.

Delizia: AAAAAAAhhh! grand frère à l'aide!!!

Zankou apparu aussi tôt regardant autour de lui, baissant les yeux il vit deli à terre jouant les victimes.

Zankou: quoi?

Elle pointait Valas du doigt.

Deli: il s'en ai prit à moi! il m'a..touché!

Nasir se retenait de sourire surtout qu'elle faisait allait sa poitrine entre ses mains.

valas n'avait même pas le temps de se défendre que le poing de Zankou atterris sur le coin de la mâchoire, le faisant traverser deux mur avant d’atterrir dehors en plein milieux des autres dieu.

Zankou: espèce de connard! je vais te briser les mains!

Deli se relevait passant sa main dans ses cheveux et suivait Zankou jusqu'à dehors, celle ci dansait faisait aller ses hanches de gauche à droite narguant Valas sans que Zankou l’aperçoive.

Zankou: donne moi une bonne raison de ne pas te mettre en pièce.

Il faisait craque ses doigts, Deli prit le bras de son frère.

Delizia: il m'a sauter dessus parce que je défendais se pauvre garçon de cet..ANIMAL! il a pas apprécier que je lui donne pas se qu'il veux et ensuite...ooh grand frère écrabouille le!

zankou: avec plaisir!

Elle passait la langue, Nasir ainsi que Delic passait leurs tête à travers le trou dans le mur regardant la scène de dehors.

Nasir: deli peut vraiment être une peste quand elle s'y met, mais je suis ravis qu'elle le soit aujourd'hui.

Delic: c'est un mensonge...il ne lui avait rien fait.

Nasir: oui mais ça il le sait pas, cela lui fera une petite leçon de tomber sur plus fort que lui.

delic: c'est lui le diable?

Nasir: plutôt le fils du diable.

Delic: je me disais aussi...il fait peur celui la.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 25 Oct - 0:26

Je ne voulais pas m'en prendre à mon frère.. Je m'arrêtais en baissant les yeux écoutant ce que me disait Derek, j'y peux rien je n'arrive pas à contrôler toute ses horribles émotions que j'ai en moi, c'est vraiment insupportable j'ai l'impression que mon cerveau va exploser à tout moment.

Il m'attrapait le bras, c'est pourquoi je m'arrêtais, je gardais le regard droit devant moi écoutant malgré tout ce qu'il me disait.

Gabriel : Fait comme tu veux.. Mais je compte bien avoir une discussion avec lui. J'aimerais savoir la raison qui a poussé cette femme à se venger en s'en prenant à ma famille.

J'avais les sourcils bien froncés et mes poings serrés au maximum, il faut que je me calme, je tentais de prendre une grande respiration. Je regardais du coin de l'oeil vers Takuma qui disait qu'ils allaient rentrer, je n'arrive même pas à m'excuser auprès de Gad pour ce que j'ai pu lui dire, il semblait être assez mal.

Derek finissait par me tirer pour que je partes avec lui, ok je suis forcé de le suivre si j'ai bien compris, j'en détournais le regard. Oué c'est vrai, autant le faire venir afin qu'il s'explique, je le regardais du coin de l'oeil en soupirant.

Gabriel : oué sa va comme ça.. Dépêchons-nous sinon je sens que je ne vais plus me contrôler très longtemps, j'ai envie de voir le sang couler de la gorge de quelqu'un.

On finissait par rentrer, je regardais vers le cerceuil blanc avec toute ses fleurs, il était encore ouvert et on pouvait voir le corps de Yuuki reposer à l'intérieur, j'en fermais les yeux car sa m'allait loin de la voir comme ça..

Je regardais du coin de l'oeil vers Damon qui demandait si on l'avait tuer, je regardais ensuite Derek qui disait que oui, bien que se n'était pas réellement le cas.. Mais je savais pourquoi il lui avait en quelques sortes mentis, je ne disais donc rien.

Une fois que Derek demandait à Damon qu'il appelle Stephan pour qu'il vienne voir une dernière fois Yuuki, Derek l'emmenait dans la cuisine, je baissais le regard vers son poignet qu'il me présentait. Je l'écoutais, mais il ne fallait pas me le dire deux fois. J'ouvrais rapidement la bouche afin d'y présenter mes canines et l'enfonçait dans son poignet, je tenais fermement son poignet ne désirant plus le lâcher, son sang était moins bon que ceux des humains, mais c'était malgré tout bien agréable de s'en abreuver.

Je n'écoutais même pas les paroles de Derek lorsqu'il me demandait d'arrêter, je serrais plus fermement son poignet pour ne pas qu'il se retire mais il en fit malgré tout, il retirait son poignet de moi, j'en levais les yeux vers les siens tout en frottant mes lèvres et détournait le regard.

Gabriel : Oué, on retourne au salon.

Sa va mieux, je retournais donc au salon regardant ma mère pleurer la dépouille de Yuuki, mon père semblait lui hors de lui. Je m'approchais de lui lorsqu'il posait cette question, j'avais bien envie de l'attraper par la gorge pour qu'il s'explique mais je n'en fis rien, je laissais Derek s'en occuper.

Lorsque il disait que c'était Shelzia je regardais bien la réaction qu'il faisait, il la connaissait sa se voyait mais il tentait d'ignorer son existence sa m'énervait.

Gabriel : Et alors ?

Je levais les yeux plus que agacé. Je ne tenais plus en place, Derek lui expliquait la situation moi je tentais de garder mon calme, je le regardais à nouveau afin qu'il dise ce qu'il c'est passé. Je regardais vers ma mère lorsqu'il demandait qu'elle change de pièce, je suppose qu'elle n'a pas le droit d'écouter. Une fois qu'elle s'en allait, il commençait à dire ce qu'il c'était passé.

Gabriel : Tu tes servis d'elle comment ?

Je m'approchais de lui pour lui faire face.

Gabriel : Tu l'as baisé un coup c'est ça , j'espère que tu as apprécié, que tu t'ais pris ton pied avec elle. Parce que par ta faute Yuuki est morte.

Je le poussais pour ensuite me rendre jusqu'au cercueil, je serrais le bord du cercueil en voyant son visage, je n'arrive pas à passer au dessus de ça.. Comment Derek arrive à rester aussi fort, j'essaye d'être comme lui mais là j'ai vraiment du mal.. Surtout avec mes émotions décuplés, je passais ma main sur mon visage, je mordais la lèvre, fait chier.

Je déteste qu'on me voit dans cette état.. DE faiblesse, entrain de pleurer, j'utilisais donc ma rapidité pour monter à l'étage, je me regardais dans le miroir, mes larmes coulaient, j'en tapais mon poing contre celui-ci afin qu'il se brise, mon poing était en sang.

Elle est en quelque sortes morte, mais pendant combien de temps ?  Il suffirait de lui retirer son poignard pour qu'elle revive.. Et son père comptait la délivré, j'espère qu'il n'y arrivera pas.. je ne veux pas qu'elle puisse retrouver sa libertée et ensuite se jouer encore de moi.

Je tournais le regard vers Derek qui arrivait, j'en détournais le regard.

Gabriel : Je n'arrive pas à l'accepter, elle n'aurait pas du mourir comme ça. Sa m'agace..

Je m'asseyais sur le bord du lit en baissant la tête.

Gabriel : Et sa se peut que ton mensonge à propos de la mort de Shelzia refasse surface, on a croisé l'originel tout à l'heure, il désirait la récupérer, alors il se peut très bien qu'elle revienne...

Je le regardais bien à cette instant.

Gabriel : je sais que tu voulais que Damon se sente mieux en faisant en sorte que Yuuki soit venger, mais comment il va réagir lorsqu'il apprendra le contraire, lorsqu'il verra son visage en face de lui. S'il elle tente de lui prendre la vie à son tour ? Si elle revient, j'exécuterais tout les ordres qu'elle pourra me demander de faire, si sa peut protéger le reste de ma famille, alors je le ferais.

Je regardais à nouveau droit devant moi.

Gabriel : Même si sa veut dire que je dois m'éloigner de toi, je le ferais pour vous protéger.




***

Agron grimaçait puisque Darcia semblait être en colère qu'il ait pris son fils, il n'allait pas aller contre ses ordres lorsqu'il lui demandait de rester ici.

Agron : Ok, je reste là.

Il tournait le regard vers Akira mais finissait par partir de son côté. Rick avait donc emmené Mike avec lui, jusqu'à leurs ancienne demeure où ils vivaient jadis.

Mike : Lâche moi !

Il poussait Mike à l'intérieur et continuait de le tenir fermement, il tournait le regard vers Darcia qui arrivait avec le cercueil de sa fille Sheliza, il en fit un sourire.

Rick : Tu n'as pas pris trop de temps à te décider on dirait.

Il tirait sur Mike pour le mettre devant lui et y montrait ses crocs.

Rick : Tu as compris le message, c'est bien mon frère.

Mike : Approche pas ta sale bouche de moi.

Il levait les yeux lorsqu'il menaçait de couper sa fille en deux s'il ne lui rendait pas en premier Mike. Il allait le faire du moins jusqu'à ce que Cole arrive, Rick se redressait pour le regarder.

Rick : Il fallait en plus que l'on te croise.

Il plissait les yeux.

Rick : Comme tu peux le voir, on est en plein échange.

Il levait les yeux de ce qu'il disait.

Rick : Si tu penses que l'odeur du clébard est meilleurs.

Il appréciait quelque peu la remarque que faisait Darcia à propos de lever la patte, Mick lui commençait à s'impatienter et en fit un regard cruelle vers son père pour lui faire comprendre. Il finissait par lancer Mike vers Darcia et reprenait le cercueil qu'il ouvrait, il arracher la dague du coeur de sa fille et observait cette arme ensuite.

Rick : Je pourrais l'utiliser contre toi Cole, sa évitera ainsi que tu te retrouves à nouveau avec une touffe de poils sur le dos.

Il fit un sourire et rangeait cette arme dans sa botte.

Rick : Je vais plutôt la garder en sûreté.

Il attrapait sa fille dans ses bras.

Rick : Se n'est pas que votre présence m'ennuie, mais.. En faîte si.

Il fit un sourire et s'en allait aussi tôt avec Shelzia, Mike regardait du coin de l'oeil vers son père.

Mike : On se casse aussi, tes frères sont cinglé tu le sais ça ?! Et je doute que sa va faire plaisir à Derek que la femme qui a tué sa fille puisse être de nouveau dans la nature.

Il regardait vers Cole, il est vrai qu'il avait quelque ressemblance avec son père et lui même. Rick était partis dans sa demeure, il posait sa fille sur le canapé et cachait la dague, Shelzia reprenait une grande respiration au moment où elle se réveillait.

Rick : Tu me fais honte, te faire prendre aussi facilement par ses petits Hunters.

Elle posait sa main sur sa tête.

Shelzia : Sa ne se reproduira plus.

Il utilisait sa rapidité pointant l'arme sur sa poitrine, elle en fit un cri de surprise et le regardait ensuite bien droit dans les yeux.

Rick : Tu allais de nouveau te faire tuer, face à mon frère se sera la même chose. La meilleur chose à faire pour toi et de l'éviter et non de foncer bêtement vers lui.

Shelzia : J'ignorais qu'il se trouvait là-bas, et se n'est même pas lui qui m'a eu. Je ne compte pas abandonner le fils de Stephan, je tiens toujours à ma vengeance.

Rick : Tout ça parce qu'il ta "brisé" le coeur.

Il se retirait d'elle, il se tournait vers son frère qui lui était bien plus calme qu'elle.

Rick : Et toi, au lieu de rester enfermé, tu devrais plutôt surveiller ta soeur, je ne vais pas courir après pour la délivrer des hunters.


***


Valas n'était pas prêt à changer ses idéos même sous la belle paires de nichons de Délizia, il gardait les bras croisé et l'observait. Lorsqu'il menaçait la mère de Delic, celui-ci en sortis rapidement de la cuisine pour venir jusqu'à lui craignant pour elle, il en fit un sourire en le regardant bien.

Valas : Je ne lui ferais aucun mal si tu me suis bien gentiment.

Il fronçait les sourcils puisque Nasir et Delizia lui disait que c'était du bluff, et ils n'avaient pas tord. Valas ne pouvait plus faire de mal aux mortels, sinon, il reprendrait son ancien poste. Il en fit une grimace puisque même si Delic hésitait, il semblait croire à ce que leurs disait Nasr et Déli ce qui avait le dons d'agacer Valas.

Valas : Delic je te conseil de me suivre où je ne répondrais plus de moi ! Ma patiente touche à sa fin !

Il redressait un sourcils lorsque Déli disait qu'elle allait employer la force contre lui, il en ricanait.

Valas : Et bien j'ai hâte de voir ça.

Il plissait les yeux puisqu'elle commençait à se décoiffer, à se dévêtir.

Valas : Je peux savoir ce que tu fais ?!

Naisr et Delic se posait la même question, jusqu'à ce qu'elle commençait à appeler Zankou à l'aide, il en tournait le regard se demandant ce qu'elle comptait faire. Mais une fois qu'il apparaissait, il fit une tête bien surprise qu'elle raconte tout ça. Il était certains que Valas ne faisait nullement le poid contre Zankou.

Valas : L'écoute pas, elle dit n'importe quoi, je désire juste récupéré ce..

Il reçu aussi tôt un coup de poing de sa part ce qui le fit expulsé plus loin. Tout les Dieux regardait Valas qui était au sol, celui-ci finissait par se redresser lentement tout en levant le regard vers Zankou.

Valas : Fait chier. * Deli tu vas me le payer. *

Il tournait le regard vers Deli qui se moquait de lui, il en fronçait d'avantage les sourcils mais revenait rapidement vers ZAnkou.

Valas : Une bonne raison ? Tout simplement je n'ai rien fait à cette peste !

Il aurait beau dire n'importe quoi Zankou continuerait de venger Déli, croyant qu'il s'en était bien pris à elle. Il revenait vers Déli qui commençait à dire tout ce qu'il avait soit disant fait, ce qui était bien sur faux. MAis Valas et sa fierté, il n'était pas du genre à craindre Zankou.

Valas : Bien, je me casse.

Il regardait une dernière fois vers Delic, et se téléportait ensuite. Une fillette au long cheveux rouge se téléportait attrapant le tissu du jeans de Zankou elle levait les yeux pour le regarder.

Rina : Papa, maman est pas contente, elle a dit que tu étais encore partis sans rien dire. Tu vas encore te faire engueulé.

Elle riait, elle regardait ensuite vers Délizia en souriant.

Rina : Coucou Déli !

Elle lui faisait un signe de la main.

Aphrodite : Zankou, qu'elle surprise et avec la fille des Dragons, elle est déjà mignonne.

Rina : Veut pas être mignonne, moi quand je serais grande je serais aussi forte que mon papa !

Elle souriait.

Aphrodite : je n'en doute pas une seul seconde.

Valas était réapparu auprès de Hibari, il l'avait surveillé durant tout ce temps, il le regardait du coin de l'oeil.

Valas : Je ne veux aucun commentaire !

Il s'asseyait dans le divan en soupirant longuement.

Valas : Je vais devoir m'en trouver un autre, celui-là est trop coller .Ta pas un gosse à me présenter par hasard, hum non j'en doute, tu ne sers strictement à rien. Alors, toujours pas d'idée où peux se cacher se très chère Silas ? Pour te dire la vérité, je n'ai même plus l'envie de lui courir après.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Ven 25 Oct - 5:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 25 Oct - 4:56

Stephan semblait embêter de parler d'elle, je suis sûr qu'il nous dit pas tout en réalité. Je ne vois pas pourquoi on se servirait de quelqu'un juste pour coucher avec, à mon avis il a autre chose derrière. 

Stephan: Ne me reproche pas ça Gabriel, tu as toi même jouer avec beaucoup "d'hommes" toi aussi, peut être qu'un jour l'un d'eux viendra se venger, tu ne peux pas savoir tout comme moi je pouvais pas savoir.

Gabriel le poussant lui en voulant, moi aussi je suis en colère sans cette histoire Yuuki serait encore ici à m'agressé avec sa foutu limonade, mais c’est vrai comment il aurait pu deviné que les choses se passerait comme ça? 

Derek: j'ai comme l'impression que tu nous dit pas nous Stephan.

Stephan: il a rien d'autre à savoir et j'en dirais pas plus.

Damon: vous avez fini? êtes vous obliger de vous chamailler a côté du corps de ma soeur?

Je voyais Gabriel partir et je crois savoir pourquoi, il craque c'est normal moi aussi j'ai envie d'explosé. Mais je bloque mes sentiments pour le moment il faut que quelqu'un reste fort dans cette maison pour l'instant. Je montais le rejoindre surtout que j'ai entendu comme du verre brisé, dans la chambre je trouvais le miroir cassé.

Derek: il t'a rien fait se miroir.

J'allais m'asseoir à côté de lui prenant sa main retirant les bout de verre encore planter dans sa peau.

Derek: je ne l'accepte pas non plus Gabriel, mais en vouloir a tout le monde ne t'aidera pas..si Yuuki serait la crois moi qu'elle t'aurait déjà grondé, elle nous aurait tous grondé.

Je gardais sa main serrer entre la mienne, c'est vrai peut être que j'ai eu tord de mentir à tous le monde mais sur le moment il me semblait que c'était le mieux que je puisse faire. Ils avaient besoin d'avoir l'esprit tranquille, je sais se que sa fait de haïr quelqu'un qu'on ne pourra jamais tuer. 

Derek: j'ai mentis pour évité de bousillé la vie de Damon comme je l'ai fait avec la mienne. J'ai laisser tomber ma famille juste par histoire de vengeance..je voulais pas cette vie pour lui c'est tout.

Je le lâchais tout en regardant la pièce autour de moi.

Derek: j'espère que tu te trompe, que cette femme ne reviendra jamais. Un jour quand Damon sera prêt je lui dirais la vérité mais pas tout de suite c'est beaucoup trop tôt.

Il plaisante comme il est la? si cette grognasse repointe le bout de sont nez il va tranquillement l'obéir?

Derek: tu plaisante? et tu pense que je te laisserais faire?

Je riais mais j'avoue jaune.

derek: je pensais pas que tu abandonnerais aussi facilement.

Je me levais m'éloignant de lui, avec tout se qu'on a enduré pour être à nouveau ensemble lui se laisserait bêtement faire par cette femme. Je tentais de me mettre à sa place, est ce que je penserais comme lui? franchement j'en sais rien pour le moment je trouve ça lâche de sa part. Je préférais quitté la chambre Ryou était appuyer contre le mur les bras croiser.

Derek: qu'est ce que tu fais la?


Ryou: c'est évidant non? je vous écoutais. 


Derek: ta rien d'autre à foutre?


Ryou: tu veux dire écouter les autres pleurniché en bas? c'est ça ton option? non je préfère encore espionner. Donc il a une chance que cette fille pointe le bout de son nez?


Derek: j'espère que non.

Ryou: si c'est le cas, laisse donc Gabriel aller avec elle.


Derek: c'est hors de question.


Ryou: donc tu préfère encore voir Damon le coeur arracher ou tiens pourquoi pas Zara ou Redo.

Je détournais le regard serrant les poings.

Derek: tais toi.

Ryou: quoi? Yuuki ta pas suffit? tu préfère ne plus avoir de môme dans les pattes, c'est peut être se que tu cherche.

Je lui donnais un gifle, c'était partit tout seul sur le coup. Il gardait la tête sur le côté tournant simplement le regard vers moi.

Derek: elle est pas la ok? arrêtez d'imaginé le pire vous me fatigué!

Je m'en allais, j'ai besoin de soufflé et loin d'ici. Je passais devant tout le monde sortant de cette maison.

damon: qu'est ce qui se passe encore? 

Ryou: il a juste besoin de craquer une bonne fois.

Je sais pas ou j'allais, si...ou il a le plus de monde possible. J'ai pu retenir mes émotions jusqu'à présent mais la j'ai besoin de tout relacher en un coup, il fait déjà nuit j'ai même pas vu la journée passer. On c'était lever près à marié mon fils sa commençait bien et puis c'et ma fille qui se trouve entre quatre planche, il a de grande chance que Shelizia revienne récupéré Gabriel. Si il s'en va je serais seul cette fois, Damon à une famille..et Akio n'est plus la. j'aurais plus rien et cette idée m'effraie, je m'arrêtais regardant vers une bande de jeune. Eux me regardait à leurs tour se semblant pas apprécier que je les dévisage. Sa me fait penser à la fois que j'ai rencontré Akio sauf que la celui qui semble être le menace à une tête horrible.

"c'est quoi ton problème le vieux"

je fermais les yeux en plus il me traite de vieux? la seconde d'après j'étais face lui, il en reculait sous la surprise, décidément il est core plus moche vu de près. J'attrapait sa tête la tapant contre le mur, il en restait plus qu'une tache de sang. Sa me fait du bien, voilà la seul manière que j'ai de dégager se surplus de colère, les autres tentait de fuir. Je les rattrapais un par un les tuant de manière différence seul la derrière, la seul femme du groupe que j'enfonçais mes canines dans sa nuque...elle hurlait je m'en foutais, qu'elle cris à l'aide franchement j'en ai rien à faire.


***

L'échange était terminé, Darcia n'aimait pas devoir se résigné à se genre de procédé, mais si son frère ainé aurait pas obtenir se qu'il souhaite c'est à l'état de cadavre qu'il aurait retrouver son fils.

Cole: utiliser ton cure dent contre moi? haha..essaye et je serais ravis de t'arracher le bras.

Darcia: cela serait un perte de temps de se battre entre nous, on sait comment cela c'est terminé la dernière fois.

Il revenait à rick qui prenait sa fille dans ses bras.

Darcia: c'est cela va t'en avant que termine se que j'ai commencé Rick.

Cole: c'est toi qui m'ennuie cadavre infecte! 

Il partait Cole grognait entre ses dents avant de revenir vers son autre frère.

Cole: et toi t'es encore la? 

Darcia: pourquoi reste tu dans cette maison Cole?

Cole: le logement est gratos, c'est près de la foret ainsi que la ville...beaucoup de pauvre malheureux s'aventure trop près de chez moi, on peut dire que j'ai beaucoup de cadavre enterrer dans le jardin.

les paroles de Mike ne lui plaisait pas, il en fit un grognement d'animal avant de s'avancer dans sa direction. Darcia sortait immédiatement son sabre le plaçant sous sa gorge.

Cole: fait tenir la langue de ton môme avant que je le lui arrache.

Darcia: on s'en va, cette petite réunion familiale était très divertissante.

Il se tournait marchant vers la porte.

Cole: tu nous à toujours vu comme des tueurs et des monstres Darcia, mais toi mon frère qui as prit la vie d'un nombres incalculable de vie, cela fait de toi quoi? un homme? ou un autre monstre?

Darcia s'arrêtait se tournait légèrement regardant dans sa direction.

Darcia: le pire des trois frères.

cela le faisait sourire contrairement à Cole et fini par s'en aller.

Cole: tu es vraiment celui qui ressemble le plus à père.

Shelzia était à nouveau réveillé et rapidement critiqué par son père, un autre garçon jouant tranquillement à un jeu video préférait ignoré ses histoires du moins jusqu'à qu'il reçu des critiques de Rick.

Derrick: et bien sûr c'est moi qui devrais courir après? c'est pas moi son père, j'ai pas à lui donner le bonne exemple.

Il mettait son jeu en pause pour la regarder.

derrick: et puis elle ne m'écoute pas, je lui ai dit non n'y va pas et elle m'a répondu et bien rien, enfaîte elle était déjà partie.

Il se levait tout en etirant ses bras.

Derrick: on ne peut rien faire contre une fille stupide, les grève de cerveau sont pas encore d'actualité. Attend encore un siècle ou deux et peut être qu'il a une chance pour elle pour l'instant...j'ai ni l'envie et encore moins le courage de la surveillé.

Il s'avançait vers son père lui prenant la dague caressant la lame du bout des doigts.

Derrick: peut être que tu aurais du la laisser dormir quelque années histoire de la faire réfléchir. 

Il ricanait.

Derrick: me regarde pas comme ça je plaisante ma cher soeur, quoi qu'il en soit je comprend pas ta détermination. Pourquoi s'en prendre au fils alors que le père est encore de se monde? 

Il passait la dague sur ses lèvres souriant.

Derrick: mes petits oiseaux m'annonce même qu'il est en se moment même chez Gabriel, tuer sa petite fille ne t'aidera pas à obtenir son "amour" et provoqué Derek Kijo est ce une bonne solution? je pense pas..moi en tout cas je m'y frotterais pas trop, mais bon tu es tellement têtu et bête que tu ira encore te foutre dans la gueule du loup.

Spoiler:
 


****

Valas ne pouvait qu'abandonner pour le moment face à Zankou il n'avait aucune chance de l'emporter. Même si criait au et fort que c'était qu'un mensonge Zankou ne voulait rien entendre et préférait croire sa soeur.

Zankou: c'est ça tire toi microbe et que je te vois plus tourner autour de ma soeur.

Deli fit un grand sourire de victoire, Delic baissait les yeux sous le regard de valas avant que celui ci disparaisse.

Delizia: t'es vraiment le meilleurs Zankou, même valas à la queue entre les jambes face à toi.

Zankou: tss, il aurait été bête d'en faire autrement.

Une fillette haute comme trois pommes apparu au côté de Zankou, il baissait les yeux dans sa direction croisant les bras.

Zankou: que fais tu las Rina?

C'est vrai sous l'appel de Deli, il c'est téléporter encore une fois sans prévenir sa femme.

Deli: haha..Zankou se faire gronder?

Zankou: silence ne me fais pas regretté d'être intervenu toi.

Deli: coucou rina, ta encore grandit depuis la dernière fois.

Zankou: les femmes...

Il prit sa fille dans ses bras tournant le regard vers Aphrodite ou plutôt son décolleté.

Zankou: c'est également une surpise de te voir ici, tu es plus souvent allonger dans un lit les cuisses grand ouverte.

Deli: zankou! t'es obliger de parler comme ça devant Rina?

Zankou: et alors? un jour aussi elle écartera ses cuisses.

Deli: zankou!

Zankou: quoi?

Il regardait sa fille qui désirait être aussi forte que lui, Zankou en ricanait.

Zankou: commence déjà par grandir et ensuite on verra.

Delizia: on dirait moins une grosse brute avec ta fille.

Zankou: comment ça?

Delizia: oui, tu te transforme en grosse peluche.

Zankou: fait attention Deli, me pousse pas à bout.

Delizia: vite ta femme est surement entrain de t'attendre avec le rouleau à tapisserie.

Zankou: hum..je viendrais plus jamais t'aider Deli! petite peste.

Delizia: merci pour se compliment grand frère.

Il se téléportait ne voulant pas faire attendre Khaleesi plus longtemps, retournant chez eux elle attendait assis sur une chaise à la cuisine.

Zankou: me regarde pas comme ça, j'ai pas à te dire ou je vais c'est moi le patron ici.

Il posait sa fille et s'asseyait également la laissant raler.

Zankou: je comprend à présent se que mon père ressent avec mère, tu montre le mauvais exemple à Rina! elle va devenir comme toi à gueulé sans cesse sur les hommes! ta de la chance que t'es ma femme Khaleesi sinon t'aurais déjà pendu par les chevilles.


Du côté Hibari, valas faisait son retour ralant plus que jamais lui avait le sourire jusqu'au oreille sachant se qu'il c'était passer.

Hibari: je ne dirais pas un mot promis, mais je n'en pense pas moins.

Il venait s'asseoir face à valas croisant les bras toujours aussi souriant.

Hibari: Valas abandonne? je vais être très généreux parce que je ressent une certaine pitié pour toi. Non j'ai pas d'enfants sous la main, je ne fais pas dans cette catégorie la, mais par contre j'ai des informations qui pourrait t’intéresser. Cette fille au jolie jambe c'est bien foutu de toi et si tu lui rendait la pareil.

Il ricanait posant ses coudes sur ses genoux poru y poser son menton sur ses mains.

Hibari: silas m'a fait un certain aveux en venant jusqu'au moi, pas sa cachette désolé, mais celle qui la soutenu pendant qu'il était enfermer. Une déesse venait le voir très régulièrement le rendre visite.

Il faisait apparaître une boîte de micado et y sortait un barre de chocolat qu'il pinçait entre ses lèvres.

Hibari: et c'est grâce à elle qu'il a réussit à se libéré et oui Valas, cette chère Deli à quelque chose à se reprocher imagine un peu que cela arrive aux oreilles de Zeus.

Il mangeait son micado avant de se remettre à parler.

Hibari: silas me tuerait si il apprend que je te l'ai dit, je crois qu'il a un petite coup de coeur pour cette fille..je le comprend elle est vraiment séduisante.

souriant son regard croisait ceux de valas.

Hibari: alors suis je si inutile que cela? oh un chocolat? non? tant mieux?

Il en reprenait un autre.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Ven 25 Oct - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 25 Oct - 22:53

Oué c'est vrai, dans le passé j'ai joué avec beaucoup d'homme, mais je n'avais pas tout ses réponsabilité autour de moi, je n'avais aucune famille à protéger, je n'avais rien à crainte qu'il se venge sur une personne qui me tenait à coeur car je n'avais tout simplement personne à cette époque, c'est pourquoi j'agissais de cette façon.. Mais tout a été différent une fois que j'ai rencontré Derek. Bien qu'au début, je voulais lui faire la même chose que ce que je faisais aux autres hommes.. Mais au fil du temps j'ai finis par tomber raide dingue de ce mec et ensuite on a eu des enfants et c'est là que j'ai compris à quel point c'était important d'avoir des personnes qui nous sont chaires et précieux, qu'on ferait n'importe quoi pour les protéger.. Je n'ai pas réussi à sauver Yuuki, elle est morte...

Je tournais le regard vers Derek qui attrapait ma main pour m'aider à retirer les bouts de verres qui se trouvait encore dans ma chair, je ne fis même pas la grimace et le laissait faire. Sa présence me fait vraiment du bien, j'ai besoin de lui. Mais je suis certains que ce que je vais lui annoncer, il ne va sans doute par le supporter, j'ai moi même du mal, mais ais-je vraiment le choix  ?

Gabriel : Je sais Derek.. J'aurais sans doute fait la même chose que toi. Je lui aurais également mentis pour qu'il puisse savoir Yuuki reposer en paix.

Je détournais le regard.

Gabriel : Mais on c'est bien toi et moi qu'elle n'a pas l'esprit venger, j'aimerais tant arracher la tête à cette femme tu ne peux même pas t'imaginer à quel point.

Oui je suis d'accord avec toi Derek, c'est beaucoup trop tôt pour qu'il encaisse cette vérité.. Sa sera plus facile pour lui, du moins pour le moment car il finira pas découvrir la vérité un jour ou l'autre.. Et comme l'a dit Derek, j'espère que se ne sera pas tout de suite.

Je regardais droit devant moi, voilà on y est, je viens de lui dire ce que je pensais à propos de Shelzia, que je n'aurais autre choix que de lui obéir. Je sais que sur le moment il ne comprendra pas mon choix, mais il va finir par se rendre compte que c'est la meilleur chose à faire. On ne peut la tuer, on peut juste "endormir" son corps, mais pour ça, il faudrait que se soit nous qui possède cette dague, que se soit nous qu'il la poignarde et cache son corps.. Malgré tout, Rick viendra à nous pour venger sa fille sans doute et la sauver. Et si on ne fait rien, c'est Shelzia qui se vengera en s'en prenant à ma famille. Quoi qu'on face, on est bloqué, alors je n'ai vu que cette chose à faire, lui obéir et ainsi elle ne fera rien.. Du moins je l'espère.

Gabriel : J'abandonnes pas Derek, je suis juste réaliste. J'ai déjà réfléchis à des tas de plans à faire pour l'arrêter une bonne fois pour toute mais sa finis toujours par nous retomber dessus à la fin, on a pas d'autre choix.

Je le regardais partir, il finissait par quitter la chambre, je regardais de nouveau devant moi, le regard dans le vide, mes mains étaient posé sur mon jeans j'en serrais le tissu. J'écoutais la conversation entre Ryou et Derek.

Il nous a écouter depuis le début hum.. Je détournais le regard, il est lui aussi d'accord sur le fait que je devrais obéir à cette femme. Peut-être qu'il arrivera à lui ouvrir les yeux que nous n'avons pas d'autre échappatoire. J'espère qu'elle ne reviendra pas avant longtemps pour que je puisse trouver un plan, un moyen de l'arrêter sans que je doive m'éloigner de Derek pour protéger notre famille.

Derek craque, il en peut plus, c'est vrai qu'on voir le pire arriver, mais avec tout ce qu'il nous ait déjà arriver, comment ne pas voir les choses les pires qu'il soit ? Moi je préfère m'attendre à tout et réfléchir à tout ça bien à l'avance.

Je me levais pour descendre, je posais ma main contre le mur pour regarder Damon et Ryou.

Gabriel : Veut mieux le laisser se défouler toute cette frustration et cette colère en lui.

Je sais ce que tu vas faire Derek, et je ne vais pas t'y empêcher, car je sais que c'est la seul manière pour toi d'évacuer tout ce que tu as en toi.

Akio était la depuis le début avec Vincent, Derek ne l'avait sans doute pas remarqué, mais il était pourtant belle et bien là et il savait qu'il devait sans doute être au plus mal. Vincent ne connaissait pas encore beaucoup sa famille mais Yuuki était sa nièce et il était donc normal qu'il vienne voir sa dépouille. Akio posait sa main sur sa cuisse approchant ses lèvres de son oreilles.

Akio : Reste ici, je vais voir si Derek ne fait rien de stupide.

Moi je tournais mon regard vers lui alors qu'il se levait pour partir, il va le retrouver, il n'a pas encore compris que Derek n'avait plus besoin de lui, je suis là désormais. Il finissait par se retrouver derrière Derek mais trop tard vu qu'il avait déjà fait un petit carnage, Akio en croisait les bras.

Akio : Alors sa fait du bien ?

Il regardait vers tout les cadavres.

Akio : Sa me fait penser au jour où tu m'as transformé et pris contre un mur.

Il en croisait les bras tout en détournant le regard et soupirait longuement.

Akio : Bon on va devoir faire le ménage maintenant, ok je m'en occupe.

Il fit un signe de la main tout les corps fut téléporter, il s'approchait ensuite de Derek pour bien le regarder.

Akio : Je suis vraiment désolé.. Pour Yuuki. J'ai également écouté la conversation entre Gabriel et toi. Je t'ai pas dit toute la vérité, les êtres des ténèbres ne sont pas seulement capable de tuer des archanges.

Il le regardait bien à cette instant.

Akio : On est doter d'autres pouvoirs très particulier, je ne les maîtrise pas encore très bien, mais mon frère est réputé pour être le meilleur d'entre nous, il a réussi à dépasser ma mère. Enfin soit, il ferait n'importe quoi pour me rendre un service, même si pour ça cela voudrait dire d'arrêter cette sang pur en question.

Il détournait le regard.

Akio : Je pourrais le faire, mais je ne possède pas encore assez de puissance comparé à lui. Je sais qu'on ne peut las tuer, mais il lui sera facile de vous ramener son corps et cette dague en question. Il faudra juste trouvé un plan pour éviter que les autres de sa famille débarque.

Il revenait vers lui.

Akio : Tu te demandes pourquoi je tiens à l'aider, c'est pas pour Gabriel que je le fais, je me moque de ce qu'il peut lui arriver. Mais c'est pour toi que je le fais, tes peut-être un enfoiré et pathétique, mais sa veut pas dire que je désire ton malheurs, comme cette pauvre Yuuki.

Il se retournait.

Akio : Tes pas obligé de me répondre tout de suite, tu sais où me trouver de toute façon. Je suis avec Vincent maintenant, il suffira de passer chez lui c'est aussi simple que ça.

Il le regardait du coin de l'oeil.

Akio : Ah moins que tu ais déjà pris ta décision, je doute que tu ne vas pas bouger le petit doigt pour garder ton précieux Gabriel auprès de toi.

Il en fit un sourire en coin.

Akio : Donc je vais en discuter avec mon frère, il sera content de me revoir, vu que je l'ai plus vu depuis pas mal de temps. Pendant ce temps, trouver un petit plan parfait pour éviter que vous vous ramassez toute la famille sur votre dos. Vu les deux intellos que vous êtes, sa ne devrait pas être trop difficile pour vous.

Il fit un signe de la main.

Akio : Bye Derek, évite de faire plus de connerie, retourne près d'eux, ils ont besoin de toi je pense.

Il se téléportait après ça.


***

Mike reculait d'un pat voyant Cole arriver vers lui après les paroles qu'il avait pu dire, sans doute n'avait-il pas aimé qu'il dise qu'il soit cinglé. Il relevait les sourcils alors qu'il lui faisait ce petit grognement, il le regardait bien sur le coup.

Mike : Voilà qu'il grogne maintenant.

Il s'apprêtait à sortir l'aura de son bijuu en voyant qu'il s'avançait vers lui, mais son père sortis son sabre en premier et le pointait sur la gorge de Cole.

Mike : M'arracher la langue ? Désolé si tu prends rapidement la mouche.

Il détournait le regard n'étant malgré tout pas serein face à ce type, il était bien pressé de partir et de s'éloigner de lui. Il suivait son père alors qu'il commençait à partir, il écoutait en même temps ce que disait Cole et tournait la tête pour le regarder.

Il regardait ensuite vers son père afin de savoir ce qu'il allait répondre à ça. Il ne disait rien, préférant éviter d'agacer encore plus Cole et qu'il exécute ses menaces. Cole finissait par partir à son tour de son côté en lâchant ses dernières phrases.

Pendant tout le long Mike restait silencieux mais finissait par craquer, il regardait du coin de l'oeil vers son père.

Mike : Ton père est toujours en vie, il faut également que je le craigne ? Semblerait que j'ai une famille complètement..

Il tapait son doigt contre le tempe de sa tête.

Mike : Cinglé.

Il mettait ensuite sa main dans sa poche.

Mike : Si j'aurais cru faire de tel rencontre de ma petite famille, je l'aurais jamais cru. Enfin soit, mes oncles ne sembles pas avoir beaucoup d'ami, vu qu'ils font peur à tout le monde. Pourquoi il a dit que tu étais celui qui ressemblait le plus à votre père, qu'est-ce qu'il a fait, il était aussi un hunter ou un truc du genre.

Il réfléchissait, c'était Darcia qui avait créer les Hunters, sa ne devait donc pas être son père qui  a commencé ce genre de chose.

Mike : Au fond, tu me parles jamais de toi, ni de tes frères.. j'étais même pas au courant que t'en avais, ni même qu'ils était des originel, sérieux.. T'aurais pu me prévenir qu'on était des hunters et qu'on chassait les créatures que tes frères on créés !

Il détournait le regard.

Mike : C'est un truc de ouf..  J'aurais jamais imaginé un truc pareil.

Shelzia se redressait lentement tout en regardant vers son frère, elle en levait déjà les yeux aux ciel car son frère avait tendance à l'agacer.

Shelzia : De toute manière je n'ai pas besoin que tu me donnes le bon exemple Derrick, sinon je serais moi aussi toute la journée devant ses foutus console dont tu ne sais pas te passer.

Son père croisait les bras tout en s'asseyant.

Rick : Et bien au moins tu éviteras de faire l'idiote.

Elle détournait le regard mais revenait vers son frère par la suite puisqu'il parlait à nouveau d'elle.

Shelzia : Je n'écoute plus ce que tu me dis depuis que je me suis rendu compte que tu étais en mode "répétition". Tu m'ennuyais plus qu'autre chose, alors je préfère éviter tes petites mises en garde.

Son père posait ses doigts sur son front, il semblait désespéré de ses deux là.Shelzia fit un mauvais regard à son frère lorsqu'il disait qu'elle était idiote.

Shelzia : Et bien temps mieux car je n'ai pas besoin d'être surveillé.

Elle se mettait devant un miroir pour mettre ses cheveux comme il faut. Rick regardait son fils venir jusqu'à lui pour lui prendre cette dague en question, mais il le surveillait bien car cette arme devait être garder en sûreté.

Rick : Et bien si elle fait encore des siennes, et qu'elle agit bêtement, je pourrais penser à cette alternative.

Elle en tournait rapidement le regard vers lui.

Shelzia : Tu m'enfoncerais cette maudite dague ?

Rick : Bien sûr.

Elle en détournait le regard.

Shelzia : Bien sûr, pourquoi sa me surprend.

Elle revenait vers son frère lorsqu'il posait cette question.

Shelzia : C'est simple en faîte, je voulais utiliser Gabriel comme ma petite marionnette et les frère souffrir de l'intérieur. C'était plutôt facile.. Car Derek a été idiot, il n'a même pas pensé à transformer plus rapidement Gabriel, alors je l'ai fais, ainsi il est à moi.

Elle souriait trouvant encore ce plan bien brillant.

Shelzia : Stephan aura bien vite compris le message comme ça. Une fois que je ferais bien souffrir le fils, je m'occuperais de lui, d'ailleurs je compte bien lui rendre rapidement une petite visite.

Rick : Tu n'iras nul part pour le moment.

Shelzia : Depuis quand tu t'inquiètes pour moi ?

Elle regardait à nouveau vers son frère.

Shelzia : Je n'ai pas peur de Derek Kijo, il ne me fera rien du tout et tu sais très bien pourquoi. C'est également pour cette raison que j'ai transformé Gabriel.

Elle souriait bien fière d'elle.

Rick : Tu as de la chance que j'ai lancé cette rhumeurs, sinon ils t'auraient déjà arraché la tête ou séparé séparé ton coeur de ton coeur.. Voir même utilisé cette arme, je sais que Darcia la possède.

Shelzia : Sans doute oui.

Rick : Il est vrai qu'en tuant l'originel tout les autres mourront avec nous, mais cela n'agit pas pour les enfants que l'on engendre.

Il glissait des doigts contre ses lèvres.

Rick : S'ils te tuent, cela ne le tuera pas, mais ils l'ignorent, j'ai créé cette rhumeurs pour vous protéger, ne fais-je pas un bon père ?

Shelzia : Quand tu veux oui.

Il en ricanait.

Rick : Même Darcia l'ignore lui aussi. La dernière fois qu'il avait tué l'un de votre frère car il avait été aussi idiot que Shelzia, j'avais fait en sorte d'éliminer moi même tout les vampire qu'il avait créé.

Shelzia : Et comment connaissait tout les vampires qu'il avait transformé.

Il penchait la tête pour la regarder.

Rick : Je le sais tout simplement.

Il se levait.

Rick : Je vous laisse, évite de te faire remarquer, sinon j'utiliserais ce poignard contre toi et tu resteras dans ce cercueil aussi longtemps que je le voudrais.

Il utilisait aussi tôt sa rapidité pour récupérer le poignard et la fiole que tenait Derrick.

Rick : Et toi je te demande de la surveiller.

Il partait ensuite, shelzia en levait les yeux aux ciels et s'asseyait sur le fauteuil en posant ses coudes sur ses jambes et posait sa tête dans ses mains regardant du coin de l'oeil vers son frère.

Shelzia : Super, je sens que je vais m'amuser avec toi.. J'ai besoin de divertissement et ne me demande pas de faire une partie avec toi, c'est non.


***

Aphrodite ricanait des propos de Zankou, elle glissait ses doigts dans l'une de mèches de ses cheveux en l'admirant bien et n'hésitait pas à le regarder en profondeur.

Aphrodite : J'aimerais les écarter pour toi, mais il semblerait que tu sois un Dieu fidèle à ta très chère et tendre femme.

Elle fit un sourire amusée, elle tournait du coin de l'oeil vers Delizia qui ne semblait pas apprécier qu'on parle de ce genre de chose devant sa fille, elle ne semblait pas comprendre de quoi il parlait,on pouvait voir sa tête tourné vers Zankou, ensuite vers APhrodite et même Déli.

Rina : Pourquoi faut écarter les cuisses ?

Aphrodite ricanait, elle regardait ensuite Zankou lui parler, il semblait bien aimé sa fille et on ne dirait pas comme ça qu'il était le fils de Tsukune, il semblait tout doux avec elle ce qui faisait bien sourire Aphrodite de le voir ainsi.

Rina : Je vais grandir vite ?

Aphrodite : Si tu tiens de ton père oh que oui.

Elle fit un grand sourire en regardant vers son père. Elle semblait vraiment vouloir lui ressemlber en tout. Elle tournait ensuite le regard vers Délizia qui lui parlait de Khaleesi qui devait sans doute l'attendre et s'énerver.

Rina : Oui elle était pas contente.

Aphrodite : Va donc retrouver ta petite femme, il serait malheureux qu'elle engueule le grand Zankou.

Bien entendu elle se moquait un peu de lui à cette instant, elle n'avait jamais eu la chance de découvrir son corps tout entier, ni de l'avoir entre ses jambes, et pourtant, elle en a toujours rêvé tout comme son frère Raynor et tout les fils de Tsukune. Pourtant il ne serait pas difficile de les avoirs à ses pieds, tout le monde désire passer au moins une nuit avec elle.

Aphrodite : Et si elle t'ennuie de trop, mes cuisses et ce qu'il y a à l'intérieur sont tout à toi.

Elle disait cela juste avant qu'il ne se téléporte avec sa fille, mais il le fit par la suite. Khaleesi était assise sur une chaise, énervé que Zankou ne l'ai pas prévenu avant de se téléporter. Elle levait le regard dans sa direction montrant bien son mécontentement.

Khaleesi : Oh bien sûr, et moi je ne suis qu'une femme et je n'ai pas mon mot à dire c'est ça ? Et bien figure toi que si j'ai mon mot à dire, et je ne me gênerais pas pour te le faire savoir.

Rina : Maman est fâchée.

Elle regardait Zankou venir jusqu'à elle pour s'asseoir à son tour, Rina courrait pour aller jusqu'à sa salle de jeu, comparée au fille qui jouait à la poupée, elle était plutôt à jouer à la guerre.

Khaleesi ricanait de ce qu'il osait lui dire, elle en levait les yeux aux ciels et finissait par le regarder à nouveau.

Khaleesi : Et bien heureusement que j'ai du caractère, si tu t'aurais trouver une femme qu'il n'ouvre pas la bouche avec toi, elle se serait déjà pendue d'elle même ! Et je trouve au contraire que c'est un excellent exemple que de ne pas se laisser marcher par les pieds et même si cette personne à une queue entre les jambes.

Elle se levait aussi tôt.

Khaleesi : Et essayes donc de me prendre par les chevilles, j'aimerais bien voir ça.

Elle quittait la cuisine rapidement, elle se rendait jusqu'à une pièce où se trouvait plein de bébés Dragons qu'elle s'en occupait, elle les nourrissait, depuis, les Dragons étaient redevenu très nombreux. Leurs races se propageaient de plus en plus, ce qui en effrayait plus d'un.

Rina : Je peux t'aider à les nourrir ?

Khaleesi lui donnait de la viande, elle l'aidait aussi tôt.

Rina : je pourrais en avoir un rien que pour moi ?

khaleesi : Bien sûr, tu n'as cas me dire celui que tu désires.

Elle posait sa mains sur sa tête et lui donnait un baisé sur son front, Rina pointait du doigt vers un des Dragons, elle le sortait de sa cage et lui tendait Rina le prenait tout contre elle et courrait pour le montrer à son père.

Rina : J'ai mon propre Dragons !

Il était tout noir avec des yeux rouges, celui-ci poussait un cris.

Rina : Je vais l'appeller, Zankou !

Khaleesi : Si tu veux éviter qu'il ait un sale caractère et être aussi mâcho que ton père, je te conseillerais de trouver un autre prénom ma chérie.

Rina : Moi veut être mâcho ...! C'est quoi mâcho ?

Elle revenait vers eux ayant finis de nourrir ses Dragons.

Khaleesi : Quelque chose qui n'est pas du tout indispensable, et complètement futile. Ton père quoi.

Elle essuyait ses mains à l'évier pour essuyer le sang qu'elle avait de la viande fraîche qu'elle avait servis à ses Dragons.

Khaleesi : Tu ne m'as toujours pas dit pourquoi tu as du te téléporter "d'urgence". J'espère que tu as une bonne excuse à me trouver cette fois ci.

Rina :  avait une dispute !

Khaleesi : Lorsque Zankou débarque, il y a toujours des disputes et de la bagarre, sa ne m'étonne pas.

Elle semblait aimer le provoquer, elle se retournait en se posant contre le meuble de l'évier pour regarder vers ZAnkou.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Dim 27 Oct - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 27 Oct - 0:04

J'entendais quelqu'un arriver j'en lâchais la fille qui de toute façon était morte, je m'étais pas arrêter avant que son coeur ne cesse de battre. Akio? qu'est ce qu'il vient faire ici? je regardais les morts autour de moi, du bien? non pas vraiment cela n'a pas ramené ma fille.

Derek: tu es venu pour me rappelé les souvenirs passer?

Il faisait disparaître les corps, sa m'arrangeait j'aurais pas à le faire moi même. frottait ma bouche ensanglanté avec ma manche.

Derek: c'est pas à toi d'être désolé pour sa mort Akio, mais plutôt à moi et cette poisse qui me suit en permanence.

Pourquoi il me parle de son frère? de ses autres dons? il veut m'aider pourquoi il le ferait après la façon que je l'ai lâcher. Des fois je te comprend pas Akio, moi j'aurais été au point rancunier qu'il 'aurait bien pu crevé sans que lève le petit doigt. 

Derek: pourquoi tu ferais ça pour moi? je mérite ni ton aide, ni ton soutien.

Il baissait les yeux, enfaîte t'es bien plus mature qu'on prétend le croire. Tu sais faire la part des choses et même si je t'ai blessé tu passe au dessus de ça et compte m'aider malgré tout. Au fond t'es bien plus coriace que moi, peut être grâce à vincent qui était la au bon moment.

Derek: je n'ai pas à réfléchir, j'accepte bien évidemment mais si par mal chance elle devenait revenir il ne faut surtout pas le tuer..cela tuerais tous ceux qu'elle a transmuté et peut être moi va savoir.

Je suis quand même jaloux de le savoir avec mon frère, j'ai bien envie de lui dire qu'il n'a pas perdu de temps pour me remplacer, mais cela sera déplacer de ma part.  J'ignore qui est son frère, si c'est une bonne idée ou non de faire appel à lui, mais ai je le choix? 

Derek: très bien, j'en parlerais avec Gabriel et ne me dit pas se que je dois faire sale môme.

Je souris le laissant se téléporter, c'est vrai je dois rentrer sa ne sert rien de passer mes nerfs sur tout se qu'il bouge. Il arrive toujours à me remonter le morale à sa manière, il n'est pas rester auprès de moi durant toute ses années pour rien.
Je rentrais prenant mon temps profitant de la belle étoile pour réfléchir, peut être que je crains de rentrer chez moi voir à nouveau ma fille dans se cercueil, j'ai pas envie d'admettre la vérité. 
J'allais ouvrir la porte de la maison mais Damon le faisait à ma place, je le vois il était inquiet pour moi j'aurais pas du partir comme ça.

Derek: c'est bon tout va bien.

Damon: c'est pas se que dit ta chemise.

Je la regardais, ouais j'aurais pu y aller plus proprement tout à l'heure on dirait que je me suis baigner dans une piscine de sang.

Derek: tout va bien j'ai dit, tu me laisse entrer ou quoi?

Il se décalait j'entrais tournant le regard vers Gabriel, vincent était la assis sur le canapé. Je n'avais même pas remarquer qu'il était la tout à l'heure.

Vincent: Derek où est...

Derek: il va arriver ne t'inquiète surtout pas pour lui.

Je suis pas comme Akio, je peux pas passer au dessous de tout. J'ai l'impression qu'il m'a prit Akio, c'est gonflé alors que c'est moi qui l'est rejeté, mais il sait pas gêner pour sauté dessus si j'aurais encore été avec lui qu'est ce qu'il aurait fait? il est avec lui à peine après que je l'ai largué. 
J'ai pas pu m'empêcher de lui répondre sèchement, j'attrapais la main de Gabriel remontant à l'étage avec lui.

Vincent: je vais rentrer.

Damon: mon père est sous pression, fait pas attention.

Vincent: peut être mais pour le moment je suis pas le bienvenu.

Il s'en allait retournant à son studio, entendant le porte d'entrer j'en tournais le regard tout en me dirigeant vers la salle de bain que je laissait ouvert afin de discuté avec Gabriel.

Derek: Akio prétend que son frère pourrait nous aider pour la sang pur si jamais elle venait à pointé le bout de son nez. J'ignore comment mais franchement je m'en fou, si il a un espoir autant la prendre.

Je retirais ma chemise que je mettais carrément à la poubelle.

Derek: je t'ai déjà perdu une fois et franchement cela me suffit, faut juste qu'on évite de se foutre toute la famille sur le dos.

je faisais couler l'eau de l'évier y glissant mes mains pour les passer ensuite sur mon visage.

Derek: de toute façon on a pas d'autre idée alors autant lui faire confiance, en tout cas moi je lui fais confiance.

Je le regardais à cette instant.

Derek: je sais que tu le supporte pas Gabriel tu me fronce déjà les sourcils rien du fait que je parle de lui, mais faudra que tu morde sur ta chique.

Je sortais de la salle de bain m'avançant vers lui posant mon front contre le siens.

Derek: j'ai besoin de toi Gabriel, Damon à sa famille  à présent, ryou lui à toujours vu lucas comme son père et non moi. Si tu venais à partir j'aurais plus rien cette fois.

J'ai dur à nouveau de maintenant mes sentiments en moi, je fermais les yeux tentant de tenir le coup.

Derek: j'ai besoin de toi plus que jamais.

Je le serrais contre moi enfouissant mon visage contre sa nuque.


***

Derrick pointait les deux mains vers sa soeur tout en regardant vers son père.

Derrick: tu vois, qu'est ce que tu veux que je face? cette fille est bête et buté! je préfère franchement continué à jouer tranquillement à ma console plutôt qu'écouté ses bêtises.

Il se r'asseyait devant sa console remettant sa partie en route écoutant néanmoins sa soeur.

Derrick: derek kijo est loin d'être un idiot, comment il pouvait prévoir qu'une pauvre fille gacherais sa vie? tu joue avec le feu grande soeur et crois moi tu te brûleras toute seule compte pas sur moi pour te sortir de la merde que tu t'es fourré.

Il ralait lançant la manette ayant perdu sa partie.

Derrick: tss...et bien ta plus qu'à espérer que personne ne découvre la supercherie, peut être que même darcia ignore que c'était qu'un mensonge mais par contre mon cher oncle cole connait la supercherie et je vous rappelle qu'il est une dent contre nous ou je dirais plutôt un énorme crocs contre nous.

Il se retournait plaçant ses bras au dessus du divan regardant dans leurs direction.

Derrick: oué je me rapelle de notre frère, il était arrogant et stupide à provoquer Darcia sans cesse..c'est surement pas une chose auquel je prendrais des risques, se type est encore plus malade que toi mon cher papa.

Il ricanait regardant vers sa soeur.

Derrick: tu as eu beaucoup de chance qu'il te reserve pas se même sort, car il aurait tout à y gagné de te voir la tête tomber Shelzia. Je pense que c'est surtout se Derek kijo qui t'as en quelque sorte sauver la vie non? il peut tuer un dieu après tout d'après se que mes petits oiseaux m'ont raconté, Darcia ne vouait pas prendre se risque.

Son père reprenait la dague et la poudre qu'il avait mit dans ses poches.

Derrick: oh non s'il te plait me refile pas se fardeaux, elle est ennuyeuse comme la pluie.

Il soupirait se retournant faisant la moue, à chaque fois c'était à lui de "surveiller" sa soeur.

Derrick: de toute façon t'es trop nul pour jouer avec moi.

Il prit la télécommande de la télé changeant de chaine, il sourit laissant un film porno en plein partouze.

Derrick: voilà quelque chose de bien plus intéressante d'une partie de jeux video non? oh tiens c'est pas assez fort montons le volume.

il augmentait pour qu'on puisse entre que ça dans toute la maison.

Derrick: prend en de la graine grande soeur, peut être c'est se qu'il te manquait avec se stephan, de l'expérience alors il a préféré voir ailleurs. Avoir une petite chatte bien plus humide et étroite que la tienne.

Il la regardait du coin de l'oeil souriant.

Derrick: quoi? tu voulais de l'occupation non? appelle donc du monde qu'on occupe cette délicieuse soirée..ahhh oui suis je bête! ta pas d'ami ma cher soeur.

Il se levait quittant la pièce ricanant.

Derrick: vient on va prendre l'air un peu, après tout père nous a pas dit qu'on était obliger de rester ici. Juste que tu te fasse pas remarquer et que moi je devais te surveiller, alors tu va me suivre ta pas le choix.

Il haussait les épaule se mettait une veste sur le dos.


Derrick: se petit film m'a donner envie de sortir ma queue alors let's go.

Il sortait de la maison le sourire aux lèvres, sa soeur le suivait n'ayant pas le choix. Il arrivait vers une boîte de nuit assez spécial. il n'y avait que des vampires ainsi que des humains qui finissait en casse croutte.

Derrick: fait pas cette tête c'est génial comme endroit et si sa peut te faire oublier tes conneries d'idée de vengeance allez entre.

Lui en tout cas entrait le sourire jusqu’au oreille, directement il s'avançait vers un autre vampire lui tapait dans la main le connaissant.

Derrick: salut mon pote alors il a du bon gibier se soir? 

" une pleine cargaison, tu va pas être déçu. c'est quoi que tu me ramène la? jolie minois"

Derrick: désolé je vois pas qui?

" bah la fille juste à côté de toi".

Derrick: oh mon dieu j'avais pas vu, il m'a sembler dire jolie minois alors je cherchais une fille à tomber par terre. Elle c'est Shelzia ma grand soeur, pas très important.

" Ouh, alors je vais garder mes distances un sang pur cela me suffit"

Derrick: ta raison garde tes distances, elle aime arracher les coeurs des pauvres filles qui n'a rien demander à personne


****

Zankou posait son coude sur la table pour il poser sa tête, boudant il regardait dans une autre direction écoutant encore une fois sa femme le gronder pour ses absences.

Zankou: je pense te l'avoir dit plus d'une fois Khaleesi, je suis un DIEU je dois m'absenté souvent pour jouer mon rôle de dieu! j'ai pas le temps de à chaque fois venir te prévenir.

il baissait les yeux vers sa fille.

Zankou évidemment qu'elle est faché et on ose dire que j'ai un caractère de merde! ben les autres connaisse pas ma femme!

Il posait ses deux mains sur la table les claquants bien.

Zankou: dit que ta vie est insupportable avec moi tant que tu eu es! ta pas idée comme je suis sympa "femme"! contrairement à se que je fais subir à d'autre et eux auront une bonne raison de se pendre tu peux me croire.

Il se levait grognant d'avantage décidément elle tente d'avoir le dernier mot avec lui.

Zankou: c'est moi le boss dans cette maison et c'est à moi dire comment élevé notre fille! et je te rappelle que tu te plains pas de se que j'ai entre mes jambes quand elle est fourré dans ta petite chatte!

Elle s'en allait en plus, il en tapais son poing contre la table.

Zankou: Khaleesi on a pas fini notre discuté! rrraaaahh cette femme va me rendre fou! c'est moi qui va finir par me pendre! 

Il se r'asseyait boudant dans son coin, quelque minute plus tard sa fille revenait avec l'un des nouveaux nourrisson des dragons.

Zankou: chouette un lézard qui va te cuire les cheveux, le sert pas de trop Rina c'est encore fragile.

Il plissait les yeux voilà qui voulait l'appelé comme son père, directement Khaleesi revenait à la charge lançant de nouveau des piques.

Zankou: Khaleesi continue à me titillé et tu va me trouver.

Il suivait Khaleesi du regard le sang bouillait dans ses veines près à craquer d'un instant à l'autre.

Zankou: indispensable et futile? pas patience va cédé.

Il se levait marchant dans sa direction.

Zankou: tu m'as même pas laisser le temps de t'expliquer, ta directement sortir tes griffes pour tenter de les planter dans ma queue. Ma soeur m'a appelé ayant des problèmes avec une pauvre larve qui a lever la main sur elle, tu fois j'ai aider une femme battu par un homme..et à la place de me dire "c 'est bien mon chéris" noonn ma femme préfère me dire que je suis indispensable et futile.

Il l'attrapait la mettant sur son épaule.

Zankou: Rina va auprès de Crixus et demande qu'il te surveille, dit qu'il n'a pas le choix que c'est moi qui lui ordonne..je dois m'occuper à éduquer un peu ta mère.

Il tapait sur sa fesse de Khaleesi et l'emmenait jusqu'à leurs chambre ou il l'en lançait sur le lit.

Zankou: bien on va voir se que le macho te réserve à présent.

il craquait sa nuque avant de s'avancer vers elle, ses vêtements disparaissait au fur et à mesure qu'il s'approchait d'elle et grimpait sur le lit attrapant ses deux poignet.

Zankou: ta pas idée tout les privilège que tu as droit et t'ose encore me crier dessus.

ses lèvres parcourait le long de son cou descendant jusqu'à la base du cou, il concentrait son aura uniquement au niveau  des lèvres pour que chaque toucher soit plus intense. Il redressait la tête passant son doigt sur son haut qui brûlait à son contact.

Zankou: oh et je me suis fait dragué à par aphrodite aussi.

Il sourit voyant sa tête avant de pincer ses tétons entre ses lèvres envoyant toujours son aura en même temps. Il stoppant sentant celui ci devenir dure mes continuait à caresse sa poitrine des deux mains.

Zankou: elle a toujours eu envie de d'avoir ton macho de dieu, je pense qu'elle donnerais tout se qu'elle possède pour être à ta place. Met toi sur moi.

Il s'allongeait sur le dos les mains placer derrière la tête à la regarder.

Zankou: va si frotte ta petite chatte.

Il ricanait


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 27 Oct - 5:17

Akio fit un sourire en coin puisqu'il savait que Derek accepterait son aide afin qu'il puisse garder sa famille saint et sauf et surtout me regarder auprès de lui et ne pas qu'il se retrouve seul. Après avoir discuter avec Derek, et s'être en quelques sortes arranger pour arrêter Shelzia si elle venait à revenir.. Akio se téléportait pour rencontrer son frère en question, il ne l'avait plus vu depuis de longues années, il faut dire qu'il n'avait jamais pris la peine de venir lui rendre visite.

Il se retrouvait à son apparte, il y avait des femmes nue dans chacun des fauteuil, de la drogue et des bouteilles sur la petite table, il finissait par entrer dans la chambre, il y avait deux autres filles nue couchée tout contre lui, il en relevait un sourcils.

Akio : * ET bien, il ne se fait pas chier celui-là. *

Il s'approchait pour le regarder.

Akio : Qui aurait cru que nos retrouvaille serait.. De cette façon.

Les filles étaient complètement déchirées et continuaient de dormir, Akio tournait le regard vers le cendrier vu qu'il y avait un join à peine entamé, Akio l'attrapait pour fumer tout en se posait contre le bord de la table de nuit.

Akio : Sa fait longtemps, bon, faut qu'on parle.

Il le regardait du coin de l'oeil.

Akio : J'ai besoin  de toi pour arrêter une sang pur, un vampire qui me fait quelque peu chier. Bien entendu il ne faut pas la tuer, sinon va savoir, je risque d'être de sa ligné et clapser ensuite donc.. Non merci.

Il fumait à nouveau.

Akio : Alors tes partant pour m'aider ou tu préfères continuait te faire ses quatre jolies gonzesse et te déchiré la gueule ?



Tout le monde regardais vers la porte, Derek était là et on pouvait l'entendre mais surtout le sentir car, il sentait le sang à mort, je posais ma main sur mon nez l'odeur est juste insupportable pour moi, je détournais le regard pour tenter de me maîtriser.

Damon ouvrait la porte, comme je le pensais il n'a pas pu s'empêcher de péter une crise en tuant des gens, il est recouvert de leurs sang.. Lorsque Vincent demandait où se trouvait Akio, Derek lui répondait aussi tôt très sèchement avec lui, j'en déduisais qu'il n'appréciait pas qu'ils puissent avoir une relation tout les deux ce qui m'énervait.

Derek finissait par venir vers moi et m'attrapait le main pour qu'on monte à l'étage, il entrait ensuite dans la salle de bain pour se changer, je détournais le regard tout en l'écoutant. Et voilà qu'il me parle de Akio, ta pas encore compris que j'ai pas envie d'entendre parlé de lui ?

Gabriel : On a pas besoin de son aide Derek, on peut très bien se débrouiller sans lui.

Je regardais vers lui puisque je  pouvais le voir vu que la porte était entre ouverte.

Gabriel : Tu as déjà pris la décision si j'ai bien compris, tu as accepté l'aide de Akio.

Je sais qu'il le fait parce qu'il est despéré, qu'il a peur de me perdre et de revoir notre famille en dangers, mais sa m'énerve que se soit Akio qui nous vienne en aide..

Gabriel : Et bien moi, je ne lui fais pas confiance Derek.

Non mais c'est vrai ! Je n'ai aucune confiance en ce type. Il me déteste et ce depuis toujours, alors pourquoi il voudrait m'aider, nous aider à rester ensemble et ne pas être séparé ? J' n'y crois pas une seule seconde.. Il est plutôt du genre à rire plein la pense de nous voir nous séparer et se dire, bien fait pour ta gueule Derek, fallait pas me quitter pour ce minable.. Oué c'est bien son genre ça.

Je levais les yeux aux ciels et finissait par partir pour éviter de le regarder d'avantage, mais je restais malgré tout dans la chambre.

Gabriel : Super, alors j'aurais besoin d'une énorme Chique.

Il arrivait vers moi, je tournais mon regard vers lui le laissant venir jusqu'à moi. Je baissais les yeux lorsqu'il posait son front contre le miens.

Gabriel : Si tu crois que j'ai envie de partir loin de toi tu te trompes. Si c'est mon dernier recours, pour te protéger et protéger notre famille alors je ne voyais pas d'autre moyen que d'obéir à cette femme, qu'elle exécute sa petite vengeance sur moi s'il elle le veut, ou même su mon père mais pas à des personnes qui n'ont rien avoir comme Yuuki.

Je fit une grimace, lorsqu'il me disait qu'il avait besoin de moi, son visage de glissait jusqu'à ma nuque et m'enlaçait également, comment veux-tu que je ne craque pas quand il est comme ça.. Si vulnérable. Je le prenais à mon tour contre moi et fermait les yeux tout en respirant l'odeur de ses cheveux.

Gabriel : Ok.. On va se battre pour éviter que je doive me séparer de toi et quand s'en prenne à quelqu'un. Je vais réfléchir à un plan, je vais pas te laisser, je n'en ais pas envie..

Je le poussais contre le lit pour qu'il se couche sur le dos, je me mettais au dessus de lui, mon visage  au dessus du sien, je le regardais pendant quelques secondes.

Gabriel : J'espère juste qu'on ne fait pas le mauvais choix.

Je glissais mes doigts sur tout son torse vu qu'il était torse nu.

Gabriel : Tu sens encore le sang de ses types que tu as tué. Tu me tortures Derek, c'est pas gentil.

Je glissais mes lèvres contre son torse et passait ma langue tentant d'avoir le goût de se sang en bouche, mais rien ne venait, c'est atroce cette envie, je me suis abreuvé il n'y a pas si longtemps que ça, c'était le sang de Derek en plus.

Je le mordais sur le côté, je fermais les yeux, son sang est délicieux, est-ce parce qu'il a du sang de Dieu en lui ? Je finissais par déboutonner son pantalon et tirait une bonne fois dessus avec son boxer en même temps pour le dénudé, j'attrapais son sexe pour le masturber. Je retirais mes crocs de lien et respirait rapidement, complètement excité.

Gabriel : J'ai envie de toi, maintenant.

Je me redressais pour remettre mon visage proche du sien.

Gabriel : Prend moi, j'ai veux te sentir en moi.

Je l'embrassais aussi tôt avec envie, je le pinçais de temps à temps sa lèvre, je lui mordillais jusqu'à ce qu'il saigne et le suçais ensuite, j'ai envie de le bouffer tellement qu'il me donne envie de lui. Comment pourrais-je arriver à me séparer de lui, je n'aurais jamais su m'en aller, c'est comme deux aimants, oué.. On est deux aimants et impossible de le retirer car la pression est trop puissante.

Je finissais par m'arrêter, je viens de me rendre compte de ce qu'on faisait, j'en détournais le regard.

Gabriel : On est près à faire l'amour alors qu'à l'étage juste en dessus, Yuuki est là sans vie..

Je me retirais de lui pour me coucher sur le dos juste à côté.

Gabriel : Désolé, je me suis laissé emporté.


***


Leurs pères venaient donc de Partir, Shelzia rouspétait déjà de devoir rester seul avec son frère.. Elle aurait mieux préférer partir continuer son petit jeu avec moi, ainsi que Stephan car c'était à la base contre lui qu'elle faisait tout cela.

Elle détournait le regard lorsque son frère commençait à discuter avec elle, elle s'approchait plus près de lui à cette instant.

Shelzia : Oh mais mon chère frère, je n'ai pas peur de mourir et toi ?

Elle fit un sourire.

Shelzia : Tant que je me sentirais venger, je pourrais mourir en paix.

Elle levait les yeux se taisant quelque instant.

Shelzia : Quoi que non, je n'ai aucune envie de mourir en faîte.

Elle s'asseyait sur le bord du divan pour regarder vers son jeux en question.

Shelzia : Je suis douée pour autre chose que veux-tu.

Voilà qu'il changeait de chaîne, elle tournait les yeux puisqu'il s'agissait d'un film pornographique. Elle posait son coude contre le haut du divan afin d'y poser sa tête dans sa main, elle regardait de temps à autre vers la télévision.

Shelzia : Tu regardes ce genre de chose, car tu n'es pas capable de faire cela en réalité. Les mecs sont tous pareil, à se faire des fantasmes avec ce genre de film, ils ne sont même pas assez courageux pour tenter de le faire par eux même. Pourtant des tas de femmes adore ce genre de chose, moi je préfère quand c'est plusieurs hommes qui s'occupent de ma personne.

Elle se levait pour partir.

Shelzia : C'est films sont débiles éteins ça.

Elle fronçait les sourcils puisqu'il montait le volume et bien fort pour l'ennuyer. Elle s'arrêtait de marcher et se retournait légèrement de ce qu'il disait.

Shelzia : Je n'ai aucun problème avec le sexe, je suis bien plus doué que toi j'en suis certaine ! Se n'est pas en regardant ce genre de chose que tu apprends, c'est en le pratiquant et toi avec tes jeux débiles je doute que tu sois très doué, je pleins les filles qui doit passer par toi, j'en suis sur qu'elles doivent faire tout le travail.

Elle se retournait.

Shelzia : Je pensais à d'autre occupation que "ça". Tes vraiment ennuyant, je préfère encore m'enfermer dans ma chambre et faire une sieste que de rester une seconde de plus avec toi.

Voilà qu'il passait à côté d'elle pour quitter la pièce, elle le suivait bien du regard surprise qu'il désirait tant sortir.

Shelzia : j'espère que tu ne vas pas m'emmener dans une salle de jeux vidéos.

Elle le suivait malgré tout, de toute façon elle préférait le suivre que de rester ici à s'ennuyer. Elle mettait à son tour sa veste, ils se retrouvaient dans cette boîte de nuit.

Shelzia : Je suis étonné que tu aimes ce genre d'endroit.

Elle soupirait de ce qu'il lui disait et finissait par entrer avec lui, tout de suite elle rencontrait l'un des ses amis, elle le regardait bien. Elle levait un sourcils lorsqu'il disait qu'elle était un joli minois, et bien entendu son frère se moquait d'elle, elle le fusillait du regard.

Shelzia : Dommage que tu sois tombé sur le mauvais sang pur, tu t'aurais bien plus amusée à ma compagnie que lui.

Elle haussait les épaules.

Shelzia : Pas de chance pour toi.

Elle regardait ensuite vers son frère.

Shelzia : C'était pour envoyer un message, de toute façon cette fille était un cas désespérée. Je n'ai fais qu'une bonne action en l'éliminant.

Elle regardait autour d'elle pour chercher de quoi s'amuser.

Shelia : bien, je vais me chercher quelque chose à boire, tant que je suis là autant que je m'amuse.

Elle baissait les yeux vers le verre de l'ami de son frère, elle lui arrachait des mains pour boire un coup, elle lui fit un signe avec le verre.

Shelzia : Merci bien.

Elle fit un sourire et partait de son côté tout en continuant de boire. Elle se rendait jusqu'au bar demandant de quoi boire à nouveau, elle buvait d'un coup sec chaque petit verre qu'il lui donnait. Elle finissait par tourner le regard vers une personne qui lui était familier. Elle se levait et utilisait sa rapidité vampirique pour se retrouver face à lui.

Shelzia : Je pensais que cette endroit était réservé au suceur de sang et pas au bête sauvage.

Elle frolait ses lèvres contre le bord du verre qu'elle tenait entre ses mains mais continuait de le regarder tout en buvant d'une traite ce qu'il lui restait. Il s'agissait d'un des fils de Cole, et était donc un loups-garous.

Sheliza : je me demande ce que sa donnerait une boîte de ce genre rien que de loups-garous, sa doit puer le fauve. Pourquoi tu es ici, tu cherches un vampire un croquer, ou une jolie petite humaine ?

Elle s'approchait d'avantage à lui.

Shelzia : Et bien tant que nous y sommes pourquoi ne pas s'amuser tout les deux hum ?

Elle lui fit un sourire.

Shelia : à moins que ma présence t'insuportes et que tu as d'autre projet, comme croquer cette jeune fille qui semble tellement innocente, je préfère m'abreuver directemetn dans les coups des hommes, mais je suis près à partager son corps avec toi, sa pourrait être divertissant.

Elle tournait le regard vers son frère qui avait sans doute bien remarqué avec qui elle traînait.

Shelzia : J'en étais sur, il n'est même pas capable de se faire une femme, il doit être gay après tout, sa doit être son ami qui l'accompagne. Père serait bien déçu de savoir une tel vérité, surtout de son précieux petit fils.

Elle savait qu'il devait sans doute écouter leurs conversation c'est pourquoi elle parlait de ça pour l'énerver.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 27 Oct - 22:49

Gunji ne s'attendait pas à la visite de son frère surtout après tant d'année et à cette heure aussi tardive. Allonger dans son lit recouvert surtout par d'eux ravissante jeune filles complètement nu, Gunji sentit immédiatement la présente de son frère. Celui ci entrait dans la chambre s'approchant de lui, Gunji n'ouvrait qu'un oeil regardant dans sa direction.

Gunji: si j'avais su que tu me rendrais visite j'aurais quelque peur..rangé.

Il se dégageait des filles pour se redresser.

Gunji: dit moi plutôt qu'est ce que t'attend de moi, je doute que t'es la juste parce que ton grand frère te manquait.

Il gardait toujours un oeil fermer, tout en l'écoutant il attrapait un cache oeil sur la table de nuit qu'il remit à son oeil droit.

Gunji: une sang pur rien que cela? qu'est ce que ta foutu pour chercher des ennuies avec un sang pur toi?

Il sortait du lit tout en faisant craquer sa nuque.

Gunji: c'était pourtant si sympa de me faire ses cinq nana, oui il en a une autre allonger dans la baignoire.

Ses vêtements réapparu sur lui sans même avoir à bouger le petit doigt, par la simple volonté de l'esprit.

Gunji: qu'est ce qui te perturbe tant? tu t'en fou pas mal que leurs ligné s’éteint non? à moins que il est quelqu'un que tu as peur partir avec elle?

Il s'avançait vers Akio baissant légèrement les yeux étant plus grand que lui.

Gunji: je vois clair dans ta tête, il fut un temps ou c'est toi qui t'amusait avec les filles, la boisson, la poudre blanche..ta changé.

Il retournait au salon regardant le bordel autour de lui.

Gunji: mais comme t'es mon petit frère je vais t'aider, mais si j'ai du mal à comprendre tes choix.

D'un simple mouvement des doigts, les détritus se mirent à léviter pour ensuite se rassembler formant plus qu'une sphère qu'il projeta vers la poubelle. 

Gunji: de quel façon tu préfère que l'arrête? je peux faire cesser son coeur de battre se qui aura le même effet que la dague, peut être la sceller pour toujours dans une crypte ou voir également l'envoyer dans le néant.

Poussant la fille sur le canapé qui semblait pas décider à se réveiller, il s'asseyait à côté d'elle caressant ses long cheveux doré.

Gunji: a moins que tu préfère que je te rende aussi celui qui hante ton esprit, aahh mais il a une autre personne également. J'ai jamais vu autant de conflit dans ta tête Akio, ne t'avais je pas enseigné dans le passer que les sentiments nous rendait faible?

Il posait sa tête contre le dossier levant le visage.

Gunji: j'aurais jamais du te rendre ton indépendance, tu n'es pas seulement amoureux et en plus un mort vivant...je ne peux te cacher que tu me déçois petit frère que dirait notre mère si elle te voyait aujourd'hui.


***

Je n'aime pas devoir agir comme ça, j'ai l'impression de montrer toute mes faiblesse, je me sent vulnérable. Mais avec lui, j'ai pas peur de les montrer se que je ferais pas avec n'importe qui et puis il fini toujours par craquer.

Derek: je suis content te l'entendre dire, je sais que tu n'aime pas Akio mais j'ai confiance en lui. Si il prétend qu'il a un moyen de nous aider alors c'est que c'est vrai.

Il me poussait sur le lit se qui me fit sourire.

Derek: j'espère également, mais comme je te l'ai dit j'ai toute confiance en Akio.

Il me parle maintenant de l'odeur de sang, d'un côté tant mieux cela nous permet de changer de conversation et puis il me faisait rire, sa fait du bien.

Derek: mais j'aime te torturer Gabriel et toi tu n'es pas toujours gentil non plus.

Je relevais légèrement la tête le regardant faire, je devrais m'asperger de sang pour les prochaine fois pour qu'il me lèche tout le corps. Il me mordait du coup et c'est qui, qui torture à présent?

derek: aie! 

Sa fait la deuxième fois aujourd'hui qui s'abreuve de moi, je repensais au paroles du père. Il nous a dit que cela ira qu'en empirant. Je fermais les yeux posant ma main sur les cheveux de Gabriel les caressant, j'aime autant ne pas y penser pour le moment mais je vais devoir surveiller ça malgré tout.
Je r'ouvrais les yeux souriant d'avantage, quelque goutte de mon sang et mieux devient tout excité. Bien sûr que je me débattais pas et le laissait baisser mon pantalon et les caresses agréable.

Derek: et moi j'ai toujours envie de toi Gabriel surtout quand tu arrache pratiquement mon pantalon.

Je te prendrais autant de fois que tu le désire, de n'importe quel façon et peut importe le lieux. Il m'embrassait allant jusqu'à me mordre la lèvre afin de l'entailler, d'habitude c'est moi qui l'ennuie le faisant saigner de partout, l'écouter râler parce que je le prévenais pas et aujourd'hui c'est ton tour? franchement cela me dérangeait pas, tant qu'il n'est pas envie de me mordre à des endroits plus délicat.

Derek: hum.

J'étais entrain de déboutonner son pantalon jusqu'à qu'il s'arrête brusquement.

Derek: qu'est ce qui se passe?

Je retirais mes mains regardant vers le plafond, c'est vrai notre fille est juste en dessous entre quatre planche. Maintenant que j'y fais attention il fait calme dans la maison, les autres sont surement partit.

Derek: on sait tous les deux laisser emporter Gabriel.

Je me mettais sur le côté afin de le regarder.

Derek: Yuuki à toujours tous fait pour qu'on se réconcilie tous les deux, avant que je rencontre Akio elle venait souvent me voir pour tenter de me consoler et vidé toutes mes bouteilles pour mettre de la limonade à la place.

Je ricanais en y repensant.

Derek: je doute que cela lui plairait qu'on se mette dans des états pareil.

Je m'approchais de lui posant ma tête tout contre son torse.

Derek: j'ai pas envie que cette nuit s'achève, demain on va la foutre en terre..et il aura plus aucun doute, elle sera plus la. 

Je fermais les yeux le coeur se serrant rien qu'à l'idée.

Derek: j'ai du mal à réalisé que tout cela est vrai, qu'elle fera plus éruption chez moi à l'improviste pour me gronder. 

Je relevais la tête afin de le regarder.

Derek: je me souviens qu'elle m'avait demander une chose quand tu étais encore un ange, à jouer au prof et étudiant avec se minable. Que si un jouer tu venais à revenir parmi nous qu'on était "obliger" de lui donner un petit frère ou une soeur, elle en avait marre d'être la petit soeur à protégé. Damon était trop protecteur avec elle et que peut être si il avait une autre personne à protéger elle pourrait soufflé.

Je souriais voyant sa tête.

Derek: je l'avais envoyer bouler évidemment et on a fini par se disputé et tout ça pour une broutille. J'ai perdu beaucoup de temps avec ma fille et tout ça parce que j'avais que la vengeance en tête, je te dis pas comme je regrette mon comportement stupide. 

Je me tournais me mettait dos à lui serrant l'oreiller entre mes doigts.

Derek: j'ai jamais eu l'occasion de m'excuser pour ça, cela se peut qu'elle m'en veux. Heureusement qu'elle avait Damon et son amie Neko parce que moi j'étais même pas la pour m'occuper d'elle. 

Je me trouve vraiment minable en y pensant, j'osais critiqué Gabriel de nous avoir laisser alors se qui qui a vraiment abandonner tout le monde c'est moi.

derek: et je me suis déjà donner à akio, j'étais en colère contre toi se jour la. Je venais d'apprendre que tu m'avais trompé pour Shiro..je lui ai donner se que je t'ai toujours refuser.

Je sais pas pourquoi je lui dis ça subitement, peut être parce que on fond sa me pesait.

Derek: je suis désolé d'être un être aussi con.


***

L'ami de Derrick s'amusait du comportement de Shelzia contrairement à son frère qui lui faisait un mouvais regard.

Derrick: s'amuser avec toi? laisse moi rire, il aurait fini sa soirée en se plantant un pieux dans le coeur.

" tu exagère Derrick, j'aime ma vie misérable"

Derrick: crois moi mon pote déjà j'en ai moi même envie, on voit que tu vis pas avec elle.

Shelzia partait prenant le verre de l'ami de Derrick avec elle.

" moi rester en sa compagnie ne me déplairait pas"

derrick: et bien je te la laisse volontiers si tu veux.

Ils allaient tous deux s'asseoir sur des divan dans un coin, derrick pouvait s'empêcher de regarder vers sa soeur. 

" tu dit ne pas la supporter et pourtant tu ne peux t'empêcher de la surveiller"

Derrick: mon père m'a demander non plutôt ordonner de le faire, ça m'ennuie mais j'ai pas le choix tu vois.

" on dirait qu'elle c'est trouver un toutou à cajolé"

Derrick: qu'est ce qui fou ici celui la?

" c'est pas la première fois qu'il se pointe ici"

Derrick: et tu le laisse faire? c'est ton boîte non? ta pas envie qu'un gros clébard foute le bordel.

" c'est pas le cas et puis, je pense pas avoir assez de force pour le foutre dehors"

Derrick: elle est gonflé, je rêve ou elle le drague? 

" c'est pas un moche garçon"

Derrick: tais toi.

Il ricanait, Derrick beaucoup moins surtout qu'elle commençait à parler de lui.

Derrick: je vais la tuer!

Il se levait marchant dans sa direction, regardant du coin de l'oeil le loup-garou qu'il l'accompagne.

Derrick: tiens tu me présente grande soeur? ton nouveau copain, je suis sûr que père serait ravis d'apprendre quel genre d'individu tu fréquente.

Varro: deux original dans la même boîte ringard, une qui ose vouloir partagé un même dîner et l'autre qui tente de me regarder de haut. Les vampires sont t'il tous aussi bête les uns que les autre?

Derrick: si c'est le cas alors qu'est ce que tu fou dans un boîte de nuit pour vampire?

Varro: j'aime trouver des gens à ma hauteur pour ensuite prendre plaisir à sortir leurs boyaux par la bouche.

Derrick: sa risque d'être douleur en effet.

Varro: mais je suis surtout ici pour livré un message.

derrick: ah et lequel.

Il sortait les griffes les frappants contre le visage de Derrick, qui en tombait sur le sol.  Tout les vampires s'arrêtait de danser regardant dans leurs direction.

Varro: mon père demande à se que le votre n’empiète plus jamais sur son territoire ou il retrouvra des morceaux de ses enfants éparpiller au quatre coin du monde.

Il partait immédiatement de la boîte, Derrick se relevait la main placer sur son visage attendant que sa cicatrice fusillant sa soeur.

Derrick: tu peux pas aller quelque part sans attirer les ennuis, parler avec un lycan comme ci il était ton égal décidément tu me fais pitié ma pauvre.

Il s'en allait.

Derrick: que je retrouve pas la dague car je la planterais moi même dans ton coeur! oh et dit à père se que tu veux, de toute façon j'en ai strictement rien à foutre.

" Derrick"

Derrick: j'ai plus le coeur à m'éclaté mon pote, à la prochaine.

Il sortait de la boîte marchant d'un pat décidé, son visage était enfin cicatrisé mais encore recouvert de sang.

Derrick: putain pourquoi c'est moi qui prend tout!? 

Il composait le numéro de son père désirant lui parler.

Derrick: Je laisse tomber! qu'elle se face tuer par les hunters ou je sais qui d'autres, c'est une idiote qui passe son temps à chercher les emmerdes! elle fricote avec les fils de cole maintenant..pff

Il tournait en rond encore énervé.

Derrick: se sale loup s'en ai pris à moi, un petit message de la part de ton frère..il a faillit m'arracher la tête bordel! Je rendre franchement débrouille toi avec Shelzia.

Il raccrochait soupirant continuant sa route marchant un peu, au fond cela l'arrangerait d'être débarrasser d'elle. il avait déjà donner la dague au hunter prévenant de son arriver dans les églises, qu'elle avait pour cible Gabriel ainsi que Stephan espérant qu'ils puissent l'arrêter sans pour autant la tuer, mais Derrick ne c'était pas douter que son père interviendrait pour lui venir en aide.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Lun 28 Oct - 6:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 28 Oct - 6:29

akio redressait un sourcils lorsque son frère disait qu'il y 'en avait cinq et non quatre, que l'une d'entre elle se trouvait dans la baignoire. Il se posait toujours contre la table de nuit le regardant se redresser laissant les femmes continuer de dormir, il remettait son cache oeil aussi tôt. Il fit également réapparaître rapidement ses vêtements. 

Il l'écoutait parler, il se doutait pas mal qu'il allait le critiquer car il avait quelque peu changer sa façon d'être depuis qu'il avait donner son propre "libre arbitre". 


Akio : Oué j'ai quelqu'un à protéger oh.. Mais attend ? C'est moi ? Tu ne le sais sans doute pas mais je suis devenu un suceur de sang moi aussi, alors si je descend d'elle, j'ai pas envie de crever. 

Il détournait le regard. 


Akio : Et même si je tenterais de protéger quelqu'un, je ne vois pas ce que sa peu te faire après tout.

Il le regardait s'approcher de lui, Akio suivait bien son regard et fut obligé de lever la tête pour pouvoir le regarder. Il est vrai que il y a un temps Akio était tout comme son frère, il en croisait les bras sur le moment. 

Akio : J'ai peut-être changé, et alors ? 

Il le regardais partir vers le salon, il le suivait. 

Akio : Tu vas m'aider ou non ? 

Il ne regardait même pas au désordre autour de lui, il fit un sourire puisque son frère acceptait de l'aider et au fond il s'en doutait qu'il accepterait. Il le regardait faire son petit ménage, Akio restait à sa place pour ne pas le déranger. 

Akio : Tu as de drôle de manière de ranger. 

Il se taisait lorsqu'il demandait de quel moyen il désirait l'arrêter, il réfléchissait quelques instants et haussait ensuite les épaules. 

Akio : La sceller dans une crypte je trouve ça pas mal, voir même les deux, arrêter son coeur et ensuite l'enfermer, oué c'est bien ça. 

La fille qui dormait dans le canapé fit un léger soupir lorsque Gunji la poussait pour avoir une place, mais elle continuait malgré tout de dormir. Il regardait du coin de l'oeil vers la fille mais revenait rapidement vers son frère qui lui parlait de lui et du fait qu'il avait vraiment changé. 

Akio : J'aimerais que tu arrêtes de rentrer dans ma tête. ET oui je n'ai rien oublié de ce que tu m'as appris "grand frère". Mais tout met tomber dessus sans que je ne le veuille réellement. 

Il haussait les épaules. 

Akio : J'y peux rien c'est comme ça. 

Il plissait les yeux de ce qu'il lui disait par la suite. Sous ses paroles il en détournait le regard, il savait qu'il allait lui dire ce genre de chose, il s'y attendait parfaitement c'est pourquoi il aurait préféré ne pas faire cette retrouvaille, il n'aime pas être critiqué sur sa façon d'être. 

Akio : Et bien tant pis si je te déçois, dit le donc à notre mère qu'est-ce que tu veux que j'y face. 

Vicky : Quel déception. 

Il levait les yeux aux ciels puisqu'il reconnaissait cette voix qui n'était autre que sa mère, il la regardait du coin de l'oeil venir jusqu'à lui, celle-ci attrapait son visage fermement. 

Vicky : Ne t'avise plus de lever les yeux devant moi. 

Elle le lâchait ensuite en le regardant bien. Elle tournait le regard vers Gunji et les filles qui se réveillaient ayant entendu sa voix. 

Vicky : Fait donc partir ses petites putains avant que je ne le face. 

Rapidement les deux femmes se levait pour se rendre jusqu'à la chambre pour rejoindre les autres. Elle revenait ensuite vers Akio qui aurait préféré s'éclipser s'il le pouvait. 

Vicky : Tu as changé, tu es devenu faible, regarde moi ça.. Tu me déçois. Où est donc passé mon fils qui autre fois désirait tant ressembler à son frère. 

Akio : Désolé d'être une déception à tes yeux. 

Vicky : Se n'est rien, on va arranger ça, on va nettoyer tout ça. Gunji sans chargera, après tout c'est lui qui t'a laissé partir, et je lui avais pourtant dit qu'il était bien trop tôt. 

Akio : Je n'ai pas besoin de lavage de cerveau. Je suis venu pour demander de l'aide à mon frère, maintenant je n'ai plus rien à faire ici, je rentre chez moi. 

Il désirait passer à côté d'elle, mais celle-ci l'en empêchait. 

Vicky : Tu restes ici ! 

Akio soupirait. 

Vicky : Tu désires aider un homme que tu as jadis "aimer" pour ensuite qu'il t'enfonce un couteau en plein dans le dos, où est donc ta fierté dans tout ça ?! Te rends tu comptes à quel point tu m'humilies d'agir de la sorte ? Je ne sais même pas ce qui est le pire, le fait que tu te faces un homme ou le fait que tu te faces deux hommes de suites. Je n'ai nullement l'intention d'avoir une petite fillette pour fils.

Akio : Je n'aime pas les hommes. 

Vicky : Ah oui ? C'est pour ça que tu couches avec eux ?!

Il détournait le regard. 


Vicky : C'est bien ce qu'il me semblait, tu ne sais même plus mentir, tu es vraiment décevant. Il était grand temps que tu nous reviennes

Elle passait à côté de lui pour aller se servir un verre dans la cuisine de Gunji.


****

J'aurais bien aimé continuer, ou plutôt ce qu'il y a entre mes jambes aurait bien aimé continuer.. Mais j'ai l'impression que se n'est pas bien de faire ça alors que le corps de Yuuki se trouve à l'étage juste en dessous.. Sans vie. 

Je mettais également de dos regardant à mon tour vers le plafond, le silence était pesant, ce qu'il montrait qu'ils étaient tous partis. Je tournais la tête sur le côté pour regarder vers Derek, oui on c'est laissé emporté c'est vrai, c'est moi qui ait tout de même commencé. 

Gabriel : Yuuki méritais pas ça. 

Je continuais de le regarder puisqu'il se mettait sur le côté pour à son tour me regarder, je l'écoutais lorsqu'il parlait d'elle. Je souriais me rappelant de ses moments là avec Yuuki, oui c'est mieux ainsi, de parler en bien d'elle, je préfère sourire en pensant à elle, que sans cesse me morfondre, il a raison, se n'est pas ce qu'elle aurait voulu. 

Gabriel : Oui je m'en souviens, elle a toujours voulu qu'on se remette ensemble, elle a toujours cru qu'on était fait l'un pour l'autre et elle avait raison. 

Je plissais les yeux, je sais Derek.. Mais c'est dure de l'avoir perdue.. Je le laissais poser sa tête contre mon torse, j'en glissais mes doigts dans ses cheveux tout en l'écoutant. 

Gabriel : Moi non plus j'ai pas envie de passer par là, mais il le faut.. Il faut qu'on passe par là et qu'on tente de passer au dessus de ça.. On se soutiendra quoi qu'il arrive, moi je serais toujours là pour toi et tu le sais. 

Je baissais les yeux. 

Gabriel : Moi aussi j'ai du mal à m'imaginer qu'elle soit partie.. 

Je relevais légèrement les yeux pour le regarder à mon tour. Yuuki à demander ça ? J'en fus assez surpris tout de même, je n'avais repenser à avoir d'autre enfant, je ne savais pas qu'elle désirait avoir une petite soeur ou un petit frère. 

Gabriel : Et qu'est-ce que tu lui as répondu de cette petite demande qu'elle ta faite ? 

Est-ce que toi aussi tu en désires d'autre ? Voilà surtout la question que je me posais. Moué c'est bien ce qu'il me semblait, je voyais mal Derek entrain d'être tout joyeux à l'idée d'être à nouveau papa.. Mais au fond pourquoi pas ? Peut-être que réalisé le souhait de notre fille fera un hommage pour elle.. Pas tout de suite bien sûr, mais plus tard.. De toute façon on à tout notre temps, et puis pour l'instant j'ai peur avec tout ses originel.. 

Gabriel : Moi aussi j'ai perdu beaucoup de temps sans elle, je te rappel que j'étais aussi absent que toi. Heureusement qu'elle avait ton caractère, qu'elle a réussi à se débrouiller toute seul rapidement, elle était aussi forte que tu l'es. 

Je posais ma tête contre le coussin. 

Gabriel : Elle ne nous en voulait pas pour ça, elle savait par quoi tu traversais et moi également. Tout ce qu'elle désirait c'est qu'on se remette ensemble, de nous savoir à nouveau heureux.

Je ne veux pas qu'il voit les choses de cette façon.. Moi non plus je n'ai pas fait un excellent père, j'ai été absent également, d'ailleurs Damon m'a beaucoup détesté à une époque, car je ne le désirais pas autre fois et parce que je faisais que des conneries, je m'en voulais également mais maintenant ça va mieux. 

Je me taisais à nouveau, pensant à Yuuki, au moment qu'on passait ensemble, jusqu'à ce que Derek m'avoue ce petit détail, j'avais mon coeur qui se serrait, sa me faisait un mal de chien de savoir qu'il c'était donné à Akio alors que moi, jamais il n'a voulu le faire. 

Gabriel : Pourquoi tu me dis ça maintenant. 

Je détournais le regard, j'en retirais ma main de ses cheveux. 

Gabriel : Tu as fais ça par coup d'énervèment pour te venger de moi ou parce que tu avais envie de faire ça avec lui. 

Oui je suis extrêmement déçu, il m'a clairement dit qu'il ne fera jamais ça avec moi, malgré les nombreuses tentative, il ma repoussé à chaque fois. Il m'a bien fait comprendre que je ne passerais jamais par là, sauf la seul fois où on a eu Yuuki, et encore c'était forcé. 

Gabriel : Je vais t'avouer que sa m'énerve d'apprendre ça. J'aurais préféré que tu ne me le dise même pas, j'ai l'impression que maintenant jamais je ne surpasserait ce que tu as pus vivre avec lui. 

Je me retirais de lui pour me mettre de dos et me couchait sous les draps. 

Gabriel : Laisse tomber, je suis fatigué on a une longue journée demain, bonne nuit. 

Oui je l'ai mal pris, je gardais les yeux ouverts, pourquoi il me l'a dit ? Sa le rongeait tant que ça de garder ça entre lui et Akio ? j'arriverais sans doute pas à bien dormir maintenant, lorsque je fermerais les yeux je verrais Akio entrain de.. 

j'en serrais les draps sur le moment, j'attrapais une bouffée de chaleurs sur le moment de colère et me redressait aussi tôt. 

Gabriel : Je vais boire un verre d'eau. 

Je me levais pour quitter la chambre, je passais à côté du cercueil de Yuuki, j'aurais préféré qu'il soit dans une autre pièce et non pas la voir sans arrêt, mais bon, il est fermé donc ça va.. Je me rendais jusqu'à la cuisine et prenait la bouteille d'eau que je buvais bien rapidement, j'ai soif et pourtant cette soif ne dispaît pas ! je lançais la bouteille d'eau à terre et me laissais glisser contre un meuble pour m'asseoir à terre. 

Je passais ma main sur ma gorge que je serrais, sa me démanche encore.. Je me redressais et ouvrait le frigo, je sortais des sacs de sang qu'il avait laissé là que je buvais, je tapais les sacs vide à terre et j'en avalais trois sacs très rapidement les uns après les autres. 

Après trois sac, la soif disparaissait quelque peu, je baissais la tête en reprenant ma respiration, qu'est-ce qu'il se passe.. C'est ce qu'il prévoyait, que mon état allait empirer.


***

Shelzia s'amsuait avec Varro, mais c'était surtout pour narguer son frère Derrick qu'elle lui faisait la conversation, car elle même n'appréciait pas les loups-garous et surtout les fils de Cole. Elle regardait du coin de l'oeil, voilà qu'il finissait par craquer et venir jusqu'à elle. 

Lorsqu'il était là et lui demandait de le présentait, elle le montrait d'une main avec un sourire en coin. 

Shelzia : Et bien je te présente... Oh mince il ne m'a pas dit son prénom. 

Elle reprenait bien vite osn sérieux pour ensuite revenir vers Varro qui commençait à parler, il ne semblait pas apprécier les sangs purs. 

Shelzia : En faîte non, le seul bête ici c'est mon stupide frère, je n'ai pas eu de chance d'être tombée sur lui. 

Elle regardait vers son frère qui lui posait cette question, elle revenait rapidement vers lui afin de connaître le "pourquoi" qu'il se retrouvait dans une boîte de nui remplis de vampire 

Shelzia : C'est une occupation comme les autres je dirais. 

Voilà qu'il envoyait un message de la part de son père, il s'en prenait au visage de Derrick, sa soeur n'en fit rien. Elle regardait du coin de l'oeil vers Varro qui transmettait le message de la part de son père, Shelzia n'aimait pas sa façon de faire. 


Shelzia : Je suppose que le notre répondra de la même façon. 

Elle le regardait partir et revenait ensuite vers son frère qui semblait belle et bien en colère contre elle. 

Shelzia : Je te fais pitié, si tu savais comme c'est réciproque. 

Elle le laissait s'en aller, elle en levait les yeux et finissait par retourner au bar pour se commander d'autre verre. Elle n'avait pas peur de ses petites menaces, elle buvait son verre cul sec tout en regardant vers la porte puisque son frère le traversait. 

Alors qu'il appelait son père, celu-ci décrochait rapidement. 

Rick : Qu'est-ce qu'elle a encore fait. 

Il se taisait le laissant parler. 

Rick : Le fils de Cole ? Pourquoi était-il près de vous ? Il a fait quelque chose ? 

Il le laissait parler. 

Rick : Je m'occuperais de ça, ta raison rentre. 

Il décrochait, remettant son téléphone dans sa poche, il caresser la lame de la dague entre ses doigts tout en observant de loin une meute de Stygians qui était rassembler, il utilisait sa rapidité vampirique pour se retrouver face à eux, il avait attraper deux jeunes par la peau du cou.

Rick : Bonsoir à tous, j'ai une proposition alléchante à vous faire. 

ceux-ci avaient déjà tout pris leurs formes de Stygians et grognaient dans sa direction. 


Rick : Ne prenez pas cette peine, si vous tentez quoi que se soit contre moi vous mourrez, par contre si vous faîte ce que je vous demande, je vous laisserais la vie sauf, ainsi que vos enfants qui sembles tellement mignon. 

" Qu'est-ce que tu veux vampire. "

Rick : C'est simple.. 

Il commençait à leurs expliquer ses intentions, aussi tôt les Stygians se mettait à courir, alors que Rick tenait deux enfants par la peau du cou en otage. Il pouvait leurs briser la nuque en moins de quelques minutes s'il le désirait. 

Le groupes de Stygians était une petites vingtaines, ils s'attaquaient à un groupe de Lycans/Loups-garous, bien entendu ils se faisaient massacrer, Rick en souriait et relâchait aussi tôt les petits Stygians qui courraient rapidement jusqu'à leur mère, c'était un message qu'il voulait que sa aille jusqu'au oreille de son frère, sans pour autant qu'il sache que cela venait de lui. Mais il comptait bien venger le visage de son fils à son tour d'une toute autre manière. 

Il partait aussi tôt. Il retrouvait rapidement le fils de Cole, Varro il apparaissait devant lui. 

Rick : Dit à cole que j'ai bien reçu son message, et voici ma réponse. 

Il enfonçait sa main à l'intérieur de lui serrant son corps entre ses doigts, il approchait son visage du sien. 

Rick : Ne t'approche plus jamais de mes enfants et encore moins de lever la mains sur eux, où c'est moi qui arracherait tout tes boyaux un par un. 

Il retirait d'un coup sec sa main, il l'approchait près de ses lèvres pour y lécher son sang. 

Rick : Tu as vraiment mauvais goût. 

Il frottait donc sa main remplis de son sang sur le t-shirt de Varro. 


Rick : J'espère que le message sera passé, tu lui transmettra de ma part. Et dit lui que je n'empièterais plus dans son territoire, il n'a pas de soucis à se faire pour ça. 

Il utilisait ensuite sa rapidité pour s'en aller et retrouver Shelzia jusqu'à la discothèque, après avoir bu pas mal de verre, elle avait emprunté l'ami de son frère, elle c'était éloigné avec lui dans les toilette, elle le poussait contre le mur pour l'embrasser et déboutonnait déjà son pantalon. 

Shelzia : Il ne faut pas écouter mon frère, il est plutôt ennuyant, avec moi tu t'amuseras comme un fou. 

Elle retirait son t-shirt et abaissait ensuite son pantalon pour qu'il se retrouve en caleçon, elle passait sa main dans son caleçon pour attraper son sexe qui semblait déjà être bien motivé. Elle en ricanait. 

shelzia : Et bien, avoue que tu attendais ça depuis que tu m'as vu 

Rick : On s'en va. 

Elle s'arrêtait sur son élan et retirait rapidement sa main, de lui, on pouvait remarqué qu'il avait une sacré bosse. 

Rick : Navré "petit". Mais j'ai des choses à dire à ma fille. 

Shelzia : Ce qui est arrivé à Derrick n'est pas de ma faute. 

Elle ressentait une étange sensation à sa nuque, elle commençait à se gratter mais finissais par ne plus y faire attention, c'était bien entendu la marque que lui avait transmis le frère de Akio. Il s'approchait d'elle, Shelzia ne bougeait pas.

Rick : Je t'avais prévenu que si tu agissais encore bêtement, je t'enfoncerais cette dague et te punirais pendants autant de temps que je le désirerais. 

Shelzia : Je ne vois pas où j'ai commis une erreur. 

Rick : Pourquoi discutait avec Varro ?!

Elle soupirait. 

Shelzia : C'était pour narguer Derrick que je l'ai fais, j'ignorais qu'il allait le frapper au visage, bien que c'était assez amusant. 

Rick : Tu rentres tout de suite, où c'est moi qui te ferais entrer de force ! 

Il disparu, Shelzia tournait le regard vers le copain à son frère, elle s'approchait de lui attrapant son visage pour l'embrasser. 

Shelzia : On peut terminer ça dans ma chambre, à toi de voir. 

Elle utilisait à son tour sa rapidité pour retourner chez elle. Elle aurait bien aimé pouvoir continuer sa petite vengeance avec Derek, alors qu'elle était en chemin, qu'elle marchait, elle sentait que je commençais à perdre lentement le contrôle, elle en fit un sourire. 

Shelzia : * Au fond, je n'ai pas besoin d'être là pour les torturer, il le fera de lui même. Je suis la seul personne capable de contrôler sa soif de sang, et je ne compte pas lui donner ce cadeau. *

Elle rentrait, regardant vers son frère. 

Shelzia : Monsieur a été se plaindre, quel gamin tu peux être. Bien je vais dans ma chambre, j'aurais sans doute de la visite alléchante. 

Elle montait jusqu'à sa chambre, retirant déjà ses vêtements pour se retrouver en sous vêtements.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Mar 29 Oct - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 28 Oct - 23:34

Leurs mère étaient présente dormant dans une autre chambre, la présence de Akio l'avait surement alerté. Il l'aurait bien prévenu, mais cela risquerait de mettre en rage Vicky. Gunji avait tenter de le prévenir à sa façon en parlant d'elle, mais trop tard elle était déjà sortit de sa chambre et écouté leurs conversation.

Gunji: désolé t'avoir réveillé.

Il gardait les yeux lever vers son frère se doutant qu'elle allait lui passer à savon.

Gunji: ne soit pas trop dur avec lui maman, il vient à peine d'arriver j'ai pas envie que tu le fasse fuir.

Il regardait vers les filles qui s'éveillait immédiatement, claquant des doigt pour les alerté il pointait son doigt vers la chambre les ordonnant de déguerpir.

Gunji: il a choisi sa propre voie, pourquoi aller contre ses choix même si moi même je les comprend pas.

Il sera pas aussi facile de convaincre leurs mère, il se taisait la laissant parler sans l'interrompre. 

Gunji: je m'occuperais de ton problème Akio.

Il se levait soupirant cela ne sera pas facile de faire changer d'avis vicky, en attendant Gunji se roulait un pétard l'allumant.

Gunji: pour cela je suis d'accord avec maman Akio, tu avais bien plus de fierté jamais tu aurais laisser passer une chose pareil. Maintenant savoir qui tu te tape j'en ai strictement rien à foutre, c'est ton cul pas le mien. 

Vicky ne le laissera pas soufflé un instant Akio, il a toujours été celui qu'elle critiquait le plus souvent. Contrairement à Gunji qui a toujours été la pour le soutenir, il s'avançait vers son frère attrapant sa main pour l'attirer vers une autre pièce.

Gunji: je vais parler deux minutes avec Akio pour lui remettre les idées en place.

Une fois dans la cuisine il faisait un signe de la main pour se barrer, il créa un portail sur le mur poussant son frère à l'intérieur. Avant de l'emprunté à son tour, il regardait si leurs mère attendait toujours au salon et s'en alla à son tour jusqu'à Akio.

Gunji: désolé maman peut être chiante quand elle s'y met.

Il regardait autour de lui, Gunji avait utiliser un endroit précis dans la tête de Akio. Se trouvant chez vincent celui ci attendant le retour de Akio c'était endormis sur le canapé. Il s'approchait de lui le regardant continuant de fumé son joins.

Gunji: alors c'est lui le numéro deux? alors qu'est ce qui t'attire donc chez lui? son petit air innocent ou le fait qu'il ressemble au numéro un?

Il sourit regardant son frère à cet instant, vincent bougeait dans son sommeil un peu remué par le voix autour de lui.

Vincent: Akio éteins se truc sa pue.

Il se retournait serrant le coussin contre lui, Gunji ricanait serrant son joins dans sa main.

Gunji: je vais commencer par tenter de trouver la sang pur, si je peux pas la localisé c'est qu'elle est encore avec la dague planter dans le coeur, au cas contraire tu le sera rapidement.

Il s'asseyait sur un canapé libre fermant les yeux pour commencer et retira son cache oeil ouvrant uniquement celui la. L'oeil était complètement noir, mais une étoile à cinq branche de couleur mauve apparu. Vincent fini par se réveiller se redressant lentement, encore un peu dans les vapes mais fut rapidement réveiller voyant Gunji.

Vincent: c'est qui ça!

Il remarqua immédiatement Akio et en une seconde il se trouvait derrière lui.

Vincent: t'étais passer ou, j'étais inquiet et puis c'est qui celui la et pourquoi il a la même tête que toi?

Gunji fermait son oeil et remettait son masque tout en r'ouvrant l'autre.

Gunji: il est bruyant ton petit copain Akio et j'ai une mauvaise nouvelle et une bonne, la mauvaise c'est que la fille est bel et bien de retour, la bonne je l'ai localisé et poser ma marque sur sa nuque. peut importe l'endroit où elle se rendra je pourrais facilement la retrouver.

Vincent: de quoi il parle?

Gunji: Akio t'expliquera en attendant est ce qu'il a de quoi boire dans cette "petite" maison.

vincent plissait les yeux pointant le doigt vers des armoires.

Vincent: c'est un studio et j'aime mon petit chez moi et les bouteilles sont la bas.

Gunji se gênais pas pour se servir directement à la bouteille.

Vincent: personne ne connait les verres?

Gunji: pour les femmes les verres.

Vincent ralait entre ses dents tout en s'approchant de l'oreille de Akio.

Vincent: il compte rester longtemps ici?

Gunji: le temps qu'il me plaira de rester, Akio dit à ton copain de ne pas me chercher des poux sur la tête ou j'envoyais la sienne dans un autre espace temps.


****

Je l'ai blessé je le sais très bien, mais c'était plus difficile que je l'imaginais de garder sa pour moi. Je l'ai toujours envoyer bouler quand il me le demandait et je l'ai quand même fait avec Akio. C'était vrai c'était sous l'effet de la colère, quand je me retrouve ainsi j'agis bêtement sans réfléchir. 

Derek: j'étais en colère contre toi Gabriel, j'ai...j'ai fais sa sans réfléchir comme d'habitude quand je suis frustré.

Je passais ma main sur mon visage, j'aurais jamais du le dire même si sa me pesais de garder ça pour moi. 

Derek: le garder pour moi? pourquoi pour que tu l'apprenne d'une autre façon? je préfère que tu le sache directement de ma bouche de celle d'un autre Gabriel et ne te compare pas à Akio cela ne veux rien dire.

J'étais obliger de me décaler de lui, il me boude en me tournant le dos. 

Derek: mouais bonne nuit.

Je m'allongeais sur le dos gardant ma main sur mon visage, t'es vraiment idiot Derek! tu aurais pu attendre un autre moment pour lui dire un truc pareil. Le connaissant jaloux comme il est je parie tout se que j'ai qu'il est entrain d'imaginer des scènes entre AKio et moi.
Je retirais ma main voyant qu'il se relevais brusquement, qu'est ce qu'il fait.

Derek: Où va tu?

Un verre d'eau? je me redressais à mon tour restant néanmoins assis sur le lit tentant d'écouter si il allait partir ou non. Je dois lui parler, c'est pas son genre de boire un "verre d'eau" je mettais mon caleçon le rejoignant jusqu'à la cuisine.

Derek: Gabriel je comprend que t'es en colère contre moi, mais...

Je baissais les yeux dans sa direction, qu'est ce qui lui arrive? il a bu si vide trois sac de sang? je me mettais à genoux face à lui relevant son visage.

Derek: qu'est ce qui ne va pas? 

Je regardais encore les sac de sang vide.

Derek: est ce que ta encore soif après ça? les choses de dégrade se type avait raison.

Je baissais les yeux, il aura que cette fille qui pourrait l'aider? on est vraiment dans la merde alors. Je serrais Gabriel contre moi fermant les yeux, qu'est ce que je dois faire? il va finir par perdre la raison et s'attaquer à tous se qui bouge, je devrais le laisser retrouver cette fille pour son propre bien? rien qu'à l'idée sa me tue.

Derek: pour l'instant va dormir Gabriel et reste pas le cul à terre comme ça.

Je l'aidais à se relever pour l'emmener jusqu'à la chambre et l'allongeait sur le lit.

Derek: commence déjà par te calmer, je sais que t'es en colère contre moi mais cela fera qu'empirer si tu laisse tes émotions prendre le dessus. regarde moi.

Je tenais son visage des deux mains.

Derek: jamais Akio te surpassera, sinon sa serait pas toi que j'aurais choisi Gabriel mais Akio..je suis désolé de t'avoir blessé.


Je le lâchais pour le moment cela semble se calmer, mais j'ai bien peur que se soit que temporaire. Faut absolument que je trouve une solution, je dois voir Akio et le prévenir de pas se débarrasser de Shelzia trop vite.

Derek: repose toi.

Je me recouchais sur le dos gardant néanmoins mes yeux grand ouvert, je pourrais pas dormir si une crise recommence je dois être la pour l'aider. J'aurais bien envoyer un message à Akio mais il a bloquer mon numéro après que je l'ai laisser tomber.
Je le prenais quand même su ma table de nuit, il l'a peut être débloquer maintenant. je commençais à lui écrire un message regardant de temps à autre vers Gabriel pour être certain qu'il est toujours à côté de moi. J'envoyais espérant qu'il arrive bien à destination, je souris ça fonctionner. Je me doutais qu'il finirait par me remettre dans ses contacts, je suis fatigué..non je dois pas fermer les yeux. Pourtant les heures passaient et la fatigue fini par prendre dessus sur moi, je gardais mon téléphone fermement dans ma main espérant avoir une réponse de Akio rapidement.


***

Cole avait reçu le message de son frère bien plus rapidement qu'il l'imaginait, une fois une de ses meutes attaquer par les stygian Cole fut alerté. Il était présent cacher dans la pénombre écoutant la conversation entre Rick et Varro. Son frère partit son fils se retournait vers son père sachant qu'il était présent.

Varro: pourquoi n'être pas intervenu?

Cole: parce que j'attendais d'écouter son message.

Varro: il aurait pu me faire la peau.

Cole: non aucun risque la dessus, sinon il aurait déclencher la pire des guerres entre nous.

varro: qu'est ce que tu compte faire à présent?

Cole: il a demander que tu ne touche plus à ses enfants, je vais accepté sa requête..je vais aller moi même les voir.

Varro: pourquoi?

Cole: j'ai envoyer un fils pour en parler à une autre, il a préféré venir en personne envoyer son petit message...je pense que je fais faire de même.

Varro: sa finira donc jamais?

Cole: notre guerre n'aura jamais de fin j'en ai peur, maintenant dégage et va rejoindre les autres.

Il partait de son côté et Varro du siens, à la discothèque Nicolas l'ami de Derrick était toujours présent et emmener par Shelzia jusqu'au toilette. Elle le poussait contre le mur l'embrassant Nicolas se laissait faire avec grand plaisir.

Nicolas: il n'est pas si ennuyeux que ça quand on le connais bien, mais je suppose que les dispute c'est un truc de frère et soeur..je peux pas savoir je suis fils unique à la bonheur.

Il sourit encore une fois laissant faire, de toute manière il était qu'un vampire ordinaire autrefois humain qu'est ce qu'il pourrait faire contre une sang pur.

Nicolas: haha..je pense que ta la réponse entre tes mains en se moment, évidemment que j'ai envie de toi et ça depuis que t'es rentrer dans ma boîte.

il tournait la tête vers Rick qui était la directement il remontait son pantalon sachant a qui il avait affaire.

Nicolas: Désolé.

Il se reculait les laissant tous deux parler gardant le regard baisser face à Rick écoutant néanmoins leurs conversation. Une fois son père partit il releva les yeux vers Shelzia.

Nicolas: il rigole pas ton père, bon et bien à la prochaine alors.

elle l'invita à le rejoindre chez elle se qui le fit sourire.

Nicolas: alors à tout de suite.

Avant de partir il virait tout le monde sa sa boîte fermant plutôt que prévu, il comptait bien rejoindre Shelzia chez elle pour terminé se qu'il a commencer. 
Derrick c'était remit à la console tentant de calmé ses airs et surtout cette humiliation qu'il a subit avec le fils de Cole.

Derrick: j'en a rien à foutre de tes insultes, je devais dire à père se qu'il c'était passé avec se chien mouillé! aller dégage de ma vu tu me déconcentre avec ta salle tronche.

Il tournait le regard vers elle malgré tout de cette visite.

Derrick: qui va te rendre visite? c'est quoi cette histoire? SHELZIA!

Il jetais sa manette en ayant vraiment marre d'elle.

Derrick: putain de salope de merde.

Il entendait du bruit dehors regardant discrètement par la fenêtre et vis Nicolas la tête lever. Il sourit au début pensant qu'il était venu lui rendre visite, mais compris rapidement ses réelles intentions. Celui ci sautait jusqu'au balcon de sa soeur attendant qu'il la face entrer, derrick serrait les poings montrant les crocs.

Derrick: merde!

Il se remettait devant sa console, mais sous la colère il lançait la manière sur l'écran qui se brisa à l'impact. Nicolas dans la chambre déjà sur le lit au dessus de Shelzia tournait la tête vers sa vacarme.

Nicolas: qu'est ce que c'était? rassure moi c'est pas ton père qui s'apprête à me massacré.

Il la regardait à nouveau ricanant avant de poser ses lèvres entre sa poitrine.

Nicolas: ta une poitrine fabuleuse Shelzia, si tu aurais été humaine j'aurais déjà planter mes canines dedans.

Il détachait le soutient gorge qui tombait directement, sa langue parcourait immédiatement ses seins. Derrick serrait son jeans entendant parfaitement tous se qu'il se passait à l'étage au dessus, ses yeux viraient au rouge écarlate.

Spoiler:
 


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Mar 29 Oct - 5:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 29 Oct - 3:30

Akio en avait assez que sa mère lui parle de cette façon et qu'elle lui dise comment elle devait se comporter, son frère était déjà bien plus compréhensible que elle. Il finissait d'ailleurs par l'attraper le bras et dire à Vicky qu'il comptait lui parler, sa mère en croisait les bras. 

Vicky : Bien fait donc. 


Elle avait toujours préféré Gunji à Akio, et elle ne l'avait jamais caché. Lorsque Akio était petit, cela l'avait beaucoup atteint mais maintenant il s'en fichait et passait au delà de ça. Il laissait son frère l'emmener dans la pièce à côté et l'écoutait. Il les téléportait jusqu'au studio de Vincent où Akio passait ses nuits depuis que c'était terminé avec Derek. 

Akio : Oué j'avais remarqué qu'elle lourde. 

Il détournait le regard pour regarder vers Vincent qui c'était endormis dans le divan, il devait être inquiet pour lui et l'avoir attendu, il regardait son frère s'approcher de lui pour bien regarder son visage. 

Akio : Un peu des deux je dirais. 

S'odeur du join ne dérangeait pas du tout à Akio, puisqu'il en prenait lui aussi, et pas seulement ça. Voilà que vincent commençait à bouger et se réveiller tout doucement, il fit un sourire en coin de ce qu'il disait, et oui lui par contre il n'aime pas cette odeur. 

Il regardait ensuite vers son frère qu'il commençait à parler de la sang pur. 


Akio : Bien fait donc. 

Il le regardait s'asseoir sur le canapé et commencer à utiliser son oeil qu'il cachait pour retrouver sa trace, il fallait quelque temps avant qu'il n'y parvienne. Vincent finissait par se réveiller et utilisait sa rapidité pour se retrouver derrière lui, Akio tournait le regard vers lui à cette instant. 

Akio : J'étais partis retrouver mon frère, qui se trouve en ce moment assis sur ton canapé. 

Gunji avait réussi à retrouver la trace de Shelzia ce qu'il faisait bien sourire Akio. 

Akio : Ils ont donc retiré la dague, moué je m'en doutais.. Et tant mieux, je savais que je pouvais compter sur toi. 

Il regardait du coin de l'oeil vers Vincent qui se posait pas mal de question. 

Akio : Oui je t'expliquerait plus tard. 

Bien entendu Gunji désirait à boire, une fois que Vincent lui indiquait l'endroit, il en sortait rapidement la bouteille, la même petite habitude de Akio que de boire directement à la bouteille. Il s'approchait de Vincent pour qu'il le regarde. 

Akio : Il m'aide à retrouver Shelzia, on va l'arrêter une bonne fois pour toute et l'enfermer où personne ne pourra la retrouver. 

Il haussait les épaules. 


Akio : Oué je sais, et elle est où ma fierté ? Car j'aide Derek alors qu'il m'a laisser tomber comme une vrai merde pour cette idiot de Gabriel. Mais tu sais quoi, je m'en moque maintenant, je n'ai plus besoin de Derek. 

Il faisait bien entendu allusion à lui, car il avait lui désormais. 


Akio : Bien, j'ai soif moi aussi. 

Il attrapait la bouteille de son frère pour boire un coup et la lui rendait ensuite. 

Akio : Et c'est quoi l'étape suivante hum ? Tu lui as mis une marque pour pouvoir savoir où elle se trouve. Et maintenant on fait quoi ? 


J'étais toujours assis à terre, je tentais de reprendre mes esprits, cette crise que je viens de faire.. Pour l'instant sa va, mais je craignais déjà la prochaine. Je levais les yeux voyant Derek arriver, super il va me voir dans cette état, j'aurais préféré qu'il ne me voit pas comme ça encore une fois.. Je le connais il va s'inquiéter et se faire plein de film. 

Il se mettait rapidement à genoux devant moi, je levais les yeux dans sa direction, il me faisait lever le visage, ce que je faisais afin de le regarder. 

Gabriel : Ce qui ne vas pas.. Je ne pense qu'au sang sans cesse Derek ! Je me nourris, et après quelques heures à peine, cette sensation horrible dans ma gorge recommence ! Et sa empire lorsque je suis en colère. 

J'en passais ma main sur mon visage, j'en ais assez. 

Gabriel : Pour l'instant ça va.. mais va savoir combien de temps sa va durer.. 

Oui je pense moi aussi que ce type avait raison, sa va se dégradé petit à petit.. J'ai déjà peur de me retrouver avec une nouvelle crise, oui maintenant je commence à avoir peur que sa recommence. Lorsque Derek me serrait contre lui, je fermais les yeux, sa me faisait du bien qu'il soit là.. Je n'aurais pas su traverser sa tout seul. 

Gabriel : Oui tu as raison. 

Je me relevais et retournait dans la chambre, je m'allongeais sous les draps du lit. Je suis toujours en colère, mes mains se serrait contre les draps du lit, ma tête tournait sur le côté. J'écoutais ce que me disait Derek. 

Lorsqu'il me demandait de me calmer je tentais de le faire, mais se n'est pas comme-ci c'était quelque chose qu'on pouvait faire disparaître en un claquement de doigt. Lorsqu'il me demandait de le regardait, je le faisais, il attrapait aussi tôt mon visage. 

Gabriel : Ok Derek.. J'ai pas envie de parler de ça maintenant. 

Lorsqu'il me lâchait je me recouchait et fermait les yeux, je finissais par rapidement m'endormir. Je n'entendais pas que Derek était occupé d'envoyer un message à Akio, je m'endormais bien rapidement..


Lorsque Derek envoyait se sms à Akio, son gsm sonnait, il sortait donc son gsm de sa poche et regardait, il plissait les yeux puisque c'était Derek, il commençait à lire son message. Il croisait les bras regardant vers son frère à cette instant, gardant toujours son téléphone en main. 

Akio : Je viens de recevoir un message de Derek. Il dit qu'on ne doit pas se débarrasser du corps de Shelzia trop rapidement. Semblerait que Gabriel est quelque soucis de "contrôle", et qu'elle serait la clé pour qu'il puisse se maîtriser. 

Il commençait à lui répondre par message. 

Akio : Bien que sa ne m'enchante pas de devoir l'aider, je préférais le laisser dans sa merde mais bon. Que veux-tu tu as raison, j'ai sans doute un peu changé, c'est à cause de Vincent, il m'influence à devenir tout gentil comme un agneaux. 

Il fit un sourire en coin, il envoyait ceci comme message pour Derek. 

" T'inquiète, je gère la situation. Fait moi confiance...Rejoins moi chez Vincent quand tes dispo, bye."

Akio : Bien, maintenant je vais roupiller, car il est déjà passé 3heure du mat, heureusement que je suis vampire sinon j'aurais des cernes, oh tient Gunji, mais tu en as toi. 

Il ricanait et se rendait jusqu'à la chambre de Vincent. 

Akio : Ah et oué et vu que c'est une "petite" maison, va falloir que tu dormes sur le canapé c'est pas de chance. 

Lui dormait dans le même lit que vincent. 


Le lendemain matin, je me réveillais et me redressais rapidement, je tournais le regard vers Derek qui tenait son téléphone encore en main, je l'attrapais pour regarder ce message qu'il avait envoyé et le message qu'il avait réçu de Akio, j'en levait les yeux, il lui envois des message maintenant.. C'est bon, c'est pour m'aider qu'il fait ça.. Pourtant sa m'énerve qu'il garde son numéro dans son répertoire, et il veut qu'il aille le voir, bah tient, je me demande si Derek va me dire qu'il va se rendre là-bas, où s'il va me le cacher. 

Je lui remettais son téléphone dans sa main pour ne pas qu'il sache que j'ai vu son message, je me levais ensuite et descendais jusqu'en bas, je regardais le sol, il était encore plein d'eau de la bouteille, et des trois sac de sang. Mes yeux devenait rapidement rouge sous la vue du reste des sacs de sang, j'en glissais ma main sur mon visage et faisait demi-tour, je m'asseyais dans le canapé tentant de penser à autre chose. 

Et il faut se préparer car sa va être l'enterrement, quelqu'un étiat déjà venu chercher le cercueil de Yuuki, je n'ai même pas entendu entrer, sa devait être Lucas.. Sans doute par téléportation a t-il fait ça.. Faut qu'on se prépare, j'ai pas envie d'arriver en retard. 

Gabriel : Derek lèves toi ! 

Je me levais et me rendais jusqu'à la salle de bain, je prenais rapidement une douche et mettait mon costume noir, je sortais regardant Derek. Je me rendais jsuqu'au frigo et prenait un sac de sang que je buvais. Veut mieux que j'ai du sang dans l'organisme pour éviter que je refasse une crise.. On en sait jamais. Je jetais le sac à la poubelle et prenait maintenant un verre de scotch, sa aussi sa fait passer la soif. 

Gabriel : Tu sembles avoir mal dormi, c'est à cause de moi ? 

JE le regardais du coin de l'oeil.



***


Rick n'avait pas remarqué que Cole avait observer la scène d'au loin, mais de toute façon il voulait faire passer le message et cela aura été bien claire. Il ne désirait malgré tout pas déclencher une Guerre car sa irait droit à la catastrophe mais il n'approuvait pas du tout les manières faire de Cole et ne l'aimait tout simplement pas tout comme Darcia. 

Sa soeur était dans sa chambre, en sous vêtements elle était très sexy ça on ne pouvait dire le contraire. Elle attendait la venu de l'ami de son frère, qui n'était autre que Nicolas. Elle souriait lorsqu'elle le vit sauter jusqu'à son balcon, elle ouvrait donc la porte tout en l'observant avec un sourire. 

Vicky : Tu n'as pas perdu de temps. 

Elle savait que sa mettrait en pétard son frère qu'elle puisse passer du temps avec sans doute son meilleur pote et surtout coucher avec lui, c'est ce qui l'amusait et surtout elle le trouvait très sexy et séduisant. 

Elle tournait le regard vers la porte ayant entendu le même bruit que Vincent, elle revenait vers lui souriant se doutant que cela devait être son frère qui a du remarquer que Vincent était monter dans sa chambre. 

Vicky : Sa doit être Derrick qui a perdu sa partie, ne fait pas attention.

Ils se trouvaient déjà dans le lit, Vincent au dessus d'elle, elle entre ouvrait déjà les lèvres alors qu'il embrassait entre sa poitrine, elle souriait du petit commentaire qu'il lui faisait. 

Vicky : Quel coquin tu fais, je pourrais dire autant avec ce que tu as entre les jambes. 

Elle le laissait retirer son soutien gorge, elle passait ses mains derrière sa tête tout en levant les yeux appréciant ses baisé. Elle finissait par utilisait sa rapidité pour se retrouver à son tour au dessus de lui, lui arrachant d'un coup sec son pantalon et ensuite son boxer, elle se penchait pour attraper son membre et passait le long de sa langue dessus. 

Vicky : Vraiment fabuleuse. 

Elle voulait jouer avec les mêmes mots qu'il avait prononcer. Elle la glissait en bouche à plusieurs reprise pour l'exciter d'avantage, elle savait que son frère devait sans doute écouter en ce moment même. 

Vicky : Hum je tiens plus. 

Elle se redressait sur ses genoux et commençait à descendre lentement son string devant lui, une fois qu'elle se retrouvait complètement nue, elle grimpait au dessus de lui et commençait à se pénétrer, elle faisait déjà des mouvements rapide et ne se gênait pas pour utiliser de temps à autre sa rapidité vampirique. 

Vicky : Hum.. 

Elle se redressait attrapant sa poitrine, elle pinçait ses tétons entre ses doigt tout en continuant de faire ses mouvements, elle gémissait de temps à autre. 

Leur père revenait chez lui, il remarquait rapidement sa grande Tv complètement bousillé et son fils assis sur le canapé, il semblait hors de lui, il s'approchait de lui. 


Rick : Je peux savoir pourquoi tu as détruit la télévision. 

Il se taisait entendant les gémissements de sa fille, il levait lentement les  yeux vers le plafond. 

Rick : Juste parce que ta soeur est occupé de baiser, tu n'es pas sérieux ? Si ta envie de baiser toi aussi, tu n'as cas te prendre une femme ou même deux, mais évite de briser à chaque fois mes affaires. 

Il partait pour aller se chercher un verre 

Rick : J'ai été donner mon petit message à Varro, je pense qu'il ne s'approchera plus de toi désormais. 

Il regardait vers son fils du coin de l'oeil. 

Rick : Dit moi ce que tu as, on dirait que tu vas péter un plomb,ah je vois c'est parce que c'est ton "ami" Vincent qui se la tape. Je ne vois pas pourquoi tu te met dans des états pareil pour si peu, il semble bien apprécier en tout cas. 

Il ricanait et buvait une gorgé de son verre tout en le regardant du coin de l'oeil.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 29 Oct - 23:17

Vincent comprit une chose, tout cela était pour aider Derek, cela le faisait sourire même si j'ai été très agréable avec lui tout à l'heure. Il s'avançait vers Akio lui prenant le bras le sourire aux lèvres.

Vincent: Moi je trouve ça bien que tu l'aide malgré se qu'il sais passer entre vous, c'est la preuve qu'on peut compté sur toi.

Gunji levait les yeux d'un tel spectacle et préférait continuer de siphonner sa bouteille du moins jusqu'à que son frère la lui prenne.

Gunji: l'étape suivante? attendre, je vais pas foncer tête baisser et risquer ma peau pour rien. Quand elle sera seul et isolé j'interviendrais en attendant je vais devoir supporter le spectacle que j'ai sous les yeux.

Vincent: quel spectacle?

Gunji: de te voir jouer les jeunes filles pour mon frère.

Vincent en plissait les yeux tout en s'avançant dans sa direction et lui repris la bouteille des mains.

Vincent: et bien tu te passera de la charité de la jeune fille!

Il refermait la bouteille  pour ensuite la remettre en place tout en cognant entre ses dents, il se tournait néanmoins vers Akio ayant reçu le message de ma part. Vincent se souvenait qu'il l'avait pourtant effacé, il ne dit rien n'étant pas le moment de lui poser la question.

Gunji: si il a été transmuté par cette sang pur évidemment qu'il n'aura aucun contrôle, cela me semblait pourtant évidant. Est ce que vous savez la moindre chose sur les sang pur? bande d'inculte.

Vincent: et pourquoi ne pas l'avoir dit plutôt?

Gunji: on m'a rien demander, juste que je devais la neutralisé.

Akio voulait se coucher pour le moment, Vincent le suivait pour le moment tout en lui lançant un petit regard.

Vincent: alors comme ça c'est moi qui t'influence hein? je t'ai jamais forcer à faire quoi que se soit! 

Gunji les regardait tout les deux monter à l'étage ne disant rien des petites remarque mesquine de son frère. Il claquait des doigts transformant le canapé  ou il était assis en lit spacieux et fermait les yeux tout en se débarrassant de ses vêtements par simple penser.

Le petit matin étais déjà la, Vincent se redressait d'un coup les cheveux en pétard. Il regardait quelque instant Akio qui dormait encore à point fermer, tendant les bras vers le haut il baillait ouvrant grand la bouche. 

Vincent: café...

En short il sortait de la chambre se dirigeant vers les escaliers, mais entendu comme un bruit de gémissement. Ses paupières se fermait à deux reprises, sur la pointe des pied il descendait au rez de chaussé s'avançant jusqu'au salon. Il entendit encore des gémissements, c'est sur c'était celle d'une femme. il passait doucement sa tête pour regarder se qu'il se passait, son visage virait en blanc découvrant le spectacle. Se cher Gunji était tranquillement entrain de se faire une femme, madame à quatre patte et Gunji la tenant par les hanches inutile de vous faire un dessins.

Gunji: déjà réveiller blanchette?

Vincent: blanchette...moi c'est vincent!

Il donnait une tape sur la fesse de la fille.

Gunji: dit bonjour!

Elle regardait dans sa direction faisant un signe de la main.

" salut mon chou"

Vincent: Euh oui salut..mais non pas salut!

Il sortait de sa cachette pointant du doigt dans leurs direction.

Vincent: qu'est ce que vous foutez dans mon salon!

Gunji: une partie de carte..on baise sa se voit pas?

Vincent: oui j'ai vu mais pourquoi dans mon salon et puis arrête!!

Gunji: j'arrêterais pas j'ai pas fini et puis ta pas d'autre chambre, c'est ma tradition du matin.

Vincent: AKIO!

Il partait jusqu'à la cuisine, Gunji levait les yeux continuant tranquillement, mais vincent revenait avec un sceau d'eau froide qui lançait sur eux. la fille criait tout en se retirant de Gunji, ses cheveux lui collait au visage complètement trempé.

" je m'en vais!"

Elle commençait à rapidement se rhabiller avant de s'en aller, Vincent fusillait Gunji du regard qui passait un drap autour de sa taille avant de s'avancer vers Vincent le regardant droit dans les yeux. Mine de rien Vincent ne détournait pas le regard de lui, Akio arrivait se qui fit reculait son frère.

Gunji: tu as beaucoup de chance que c'est ton petit copain Akio, explique lui qu'on ne doit pas me chercher des poux sur la tête.

vincent: et bien explique à ton frère qu'on ne baise pas dans MON salon! ou est mon canapé! pourquoi il a un lit à la place!

Gunji: il pleurniche plus qu'une fille...vais me doucher si cela ne met pas interdit non plus.

Vincent: oh non je t'en pris va si, sa pue le fauve.

Gunji leva les yeux tentant de ne pas perde patience et partit jusqu'à la salle de bain.

Vincent: il a un de ses culots celui la! oh me regarde pas comme ça Akio! c'est pas parce que c'est ton frère qu'il va faire se qu'il veux chez moi! et puis merde j'aimais se canapé!

il s'avançait vers le lit posant ses mains sur ses hanches cherchant quoi faire de tout ça.

Vincent: c'est dégouttant!

Il prenait les draps les mettant en boule mettant tout à la machine.

Vincent: en plus je dois nettoyer ses affaires!

Il partait ensuite à la cuisine pour faire le café faisant la moue.


****

C'est très rare que je vienne à me réveiller après Gabriel, mais c'était crever c'est à peine si j'ai dormit une heure. J'ai même pas sentit que Gabriel prenait mon téléphone pour lire le message de Akio. J'entendais la voix de Gabriel m'ordonnant de me lever, pfff première fois que j'ai envie de me r'endormir.

derek: ouaiis

Un "ouais" désespéré, je regardais l'heure. merde! déjà cette heure la! je me redressais rapidement attrapant vite ma chemise que je mettais, regarde moi ça je suis tellement presser que j'en déboutonne ma chemise n'importe comment! fait chier! vite un pantalon noir. Je m'habillais et tournait mon regard vers le gsm, ah oui est ce que Akio m'a répondu? je regardais oui en effet il veux que je passe chez vincent..pourquoi pas nous voir seulement tous les deux fait chier. Je devrais pas en vouloir à mon frère comme ça, mais je peux pas m'empêcher d'avoir de la rancune pour le moment. 
Je descendais rejoignant qui buvait du scotch, est ce qu'il ressent déjà des manques?

derek: on peut dire sa comme ça, je t'ai surveiller pour être sur que tout allais bien et j'attendais un message.

Je prenais un café pour commencer.

derek: je sais que sa va te faire râler, mais j'ai demander à akio qui se débarrasse pas tout de suite de Shelzia si jamais il devait arriver à la neutralisé. Si il a un moyen de t'aider à contrôlé mieux cette soif autant être prudent, il m'a demander de passer le voir quand j'aurais le temps surement pour discuté de tout ça.

Je lui en parlais ignorant complètement qu'il avait déjà lu mon message pourtant cela ne devrait pas m'étonner, c'est le genre de mec jaloux qui fouillerait mes affaires à la rechercher de preuve de mon infidélité.

Derek: je sais que cela te plait pas que je parle encore avec Akio, mais faut que t'es confiance en moi Gabreil et de toute façon il sort avec mon frère maintenant.

Je posais ma tasse dans levier regardant ma tête dans le miroir mettant mes cheveux convenablement.

Derek: nous avons autre chose en tête pour le moment et tout aussi désagréable, on enterre notre fille alors je ne veux ni dispute, ni originel, ni quoi que se soit d'autre..juste pour aujourd'hui c'est pas trop de demander.

je tentait de me calmer allant cher les clés de ma voiture.

Derek: allons si, on est déjà en retard.

On s'y rendait, je crois que j'ai jamais rouler aussi doucement pour me rendre quelque part. J'ai pas envie d'y aller, j'ai toujours détesté les enterrements et je crois que c'est pire aujourd'hui sachant que c'est ma fille que j'enterre. J'étais arriver, je me gardais mais avait du mal à lâcher le volant. 

Derek: va si je te rejoins.

Je comptais pas bouger, j'entendais qu'il sorte et le regardais entrer dans l'église. Mon front tombait contre le volant, j'aurais jamais imaginer manquer de courage. Je me suis déjà foutu dans les pétrins les plus inimaginable, mais quand c'est poru aller à un enterrement je me dégonfle. Je m'y suis pas non plus rendu pour celui de Lexi ni celui de Gabriel et voilà que je fais de même pour ma fille.

Nomar: tu compte pas y aller?

Je sursautais en m'y cognant la tête contre le vitre, mon père assis tranquillement côté passager.

Derek: je peux savoir se que tu fais la?

Nomar: je m'inquiète pour mon fils.

Derek: toi t'inquiété laisse moi rire.

Nomar: tu dois y aller.

Derek: pourquoi? sa la ramènera pas que j'y aille ou non.

Nomar: j'ai beaucoup observer les mortelles, ils doivent pleurer avant de faire leurs deuil.

Derek: qu'est ce que tu sais toi? as tu seulement déjà pleurer dans ta vie?

Nomar: oui à ma naissance.

Derek: très amusant.

Nomar: j'ai un message de Yuuki.

Derek: tu lui as parler?

Nomar: oui, elle ne t'en veux pas Derek et ne comprend même pas pourquoi Gabriel et toi vous vous reprochez sa mort. Elle a dit qu'elle aimerait vous foutre une bonne paire de claque.

Il en levait le sourcils.

Nomar: je ne fais que épeler mot pour mot ses paroles.

Derek: cela m'étonne pas d'elle.

Nomar: Elle a également ajouté qu'elle allait très bien, l'endroit ou elle se trouve est magnifique, il a de trop beau garçon alors que vous n'aviez pas à vous inquiété.

Derek: des garçons?

Nomar: toujours mot pour mot.

Sa me rassure quelque part, elle est pas tourmenté ou quoi que se soit d'autre et semblerait qu'elle soit au paradis. Je souris sur le moment, j'ai un poids enlever. Je tournais le regard vers mon père voulant le remercier, mais il était déjà partit. 

Derek: merci.

Je pensais pas qu'il ferais quelque chose comme ça pour moi, je sortais de la voiture rejoignant tous le monde dans l'église. Ryou était étonner sachant que j'avais jamais été au autre enterrement, je me plaçais à côté de Gabriel pouvant m'empêcher de sourire. Discrètement je lui expliquais la visite de mon père et les paroles de Yuuki. j'espérais que cela l'apaise comme moi sa ma apaiser quelque part.

Damon: alors comme ça elle profite que je sois pas la pour draguer des garçons?

il tournait lentement la tête regardant dans notre direction, je souris.

Derek: oui semblerait.

Damon: petite profiteuse.

Lui aussi sourit, il a écouter se que j'expliquait à Gabriel et semblerait que lui aussi cela faisait du bien d'entendre ça. Ceux qu'on entendait le plus pleurer c'est Maya et ah aussi Gadriel la bas, je plein l'épaule de Takuma.

Derek: tu devrais peut être t'excusez auprès de ton frère et ne me regarde pas comme ça Gabriel..ta pas été sympa avec lui la dernière fois.

Même Izaya était présent serrant Maya contre lui, il a droit aussi au larmes mouiller sous sa veste. Le serment était terminé, je dois dire que c'était vraiment endormant d'ailleurs Benoit le fils de Izaya été endormir sur le sa chaise assis.

Izaya: Benoit réveille toi c'est pas le moment de dormir.

Benoit: porte moi papa.

Il le prenait dans ses bras, je souriais encore aimant cette scène de père et fils. Cela me rappelait Yuuki qui ne cessait de me demander de la prendre dans mes bras au même age. Lexi était la également ne lâchant pas la main de Lucas et sa fille, en faite tous le monde est venu pour Yuuki. C'est rare qu'on est un tel réunion de famille d'hommage que cela arrive seulement quand ont a des problèmes ou attendre que l'un de nous meurt.

Derek: vivement qu'on aille boire un verre quand tous est terminé.


****

Nicolas continuait de passer la langue sur sa poitrine et autour de ses tétons, brusquement elle le retourna l'allongeant sur le dos il en ricanait appréciant la vue.

Nicolas: tu sais y faire avec les mecs, t'es le genre de fille qui me plait. Ne pas aller par quatre chemin pour obtenir se qu'elles veux.

Il s'appuyait sur ses coude la regardant faire, sa langue garnis d'un piercing se frottait contre la lèvres inférieur impatient de passer à acte.

Nicolas: attend d'y avoir goutté et elle en sera plus que fabuleuse.

Il relevait la tête lâchant un long soupir de satisfaction, ses hanches bougeait d'elles même au rythme de la bouche de Shelzia. 

Nicolas: ta langue est en plus fabuleuse.

Elle s'arrêtait impatience de passer directement à la phase suivante, Nicolas reposait sa tête contre l'oreiller suivant le string du regard quand celle ci l'abaissa.

Nicolas: joli, très joli.

Son membre entrait doucement en elle, il fermait les yeux montrant un sourire de satisfaction.

Nicolas: voilà une petite chatte qui n'attendais que moi, toute mouillé comme je les aime.

Il se redressais pour s'asseoir attrapant entre ses lèvres l'un de ses tétons qu'elle ne cessait de tripoté devant lui. Retirant ensuite ses lèvres d'elle il la poussa pour la faire tomber en arrière et se mit simplement à genoux entourant les jambes de Shelzia autour de sa taille donnant lui même des coups de rien.

Nicolas: c'est vrai qu'on s'éclate avec toi.

Il posait ses mains sur le matelas de chaque côté de son visage allant plus rapidement dans les mouvements de ses hanches, grognant de plaisir près à lâcher le tout. Il gémit s'enfonçant entièrement en elle avant de jouir, il ricanait se retirant immédiatement d'elle s'asseyant sur le rebord du lit.

Nicolas: la prochaine fois, espérant qu'il est une prochaine fois. j'aimerais goutté à ta petite chatte , en espérant que ton envie d’engloutir ma queue ne soit pas trop intense.

Derrick toujours assis sur son canapé bouillait littéralement sur place, surtout que Nicolas était pas du genre à y aller de main morte sur ses multiples commentaire quand il couche avec une fille. Il tournait le regard vers son père il était rentrer, il tentait de ne rien montrer mais c'était si évidant de lire sa colère dans ses yeux.

Derrick: la manette c'est encastrer dedans.

Il tournait le regard pouvait facilement entendre les gémissements de Shelzia et pas besoin d'avoir l'ouie d'un vampire pour ça.

Derrick: j'en ai rien à foutre qu'elle baise cette traîné et l'entendre me donne surement pas envie de baiser également mais plutôt de vomir.

Il croisait les bras boudant comme un enfant.

Derrick: et puis c'est pas tes affaires c'est moi qui l'avais acheté cette tv.

Il semblait sur le moment s'en contre foutre de l'histoire avec varro, tout se qu'il avait envie faire subir le même sort à Shelzia  que la télévision.

Derrick: tant mieux, il m'avait arracher une partie du visage..j'aurais préféré qu'il choisir une tout autre cible comme ma soeur par exemple.

Il passait ses mains ses mains dans ses cheveux pétant une dourine et se leva regardant vers son père.

Derrick: elle fait tout pour me faire chier et maintenant elle se permet de coucher avec mon meilleurs pote! t'aurais du la laisser pourrir chez les hunter, tout se qu'elle va nous rapporter c'est des emmerdes.

Il attrapait le verre de son verre le finissant et le lui rendait.

Derrick: elle va pas arrêter avec cette histoire de vengeance, on va avoir le Kijo sur le dos et lorsqu'il viendra explosé sa colère sur elle, compte pas sur moi pour lui sauvé le niche!

Il soufflait comme si il voulait faire partir toute ses nervosités de sa bouche.

Derrick: et puis je vais prendre l'air.

Il sortait de la maison sans pour autant aller très loin, restant sur la terrasse juste en face de la maison.

Derrick: maudite pute avec tes maudits gémissement de truie.

Il se taisais entendant un bruit venant des buissons.

Derrick: qui est la?

Sa bougeait encore, il se levait marchant lentement sans cette direction des grand yeux jaune regardait dans sa direction commençant à grogner.

Derrick: qu'est ce...

Une silhouette noir se redressait face à lui, Derrick était obliger de lever les yeux pour le regarder il reconnu la forme d'un loup sur quatre patte d'une taille impressionnante.

Derrick: Cole...

Il l'attrapait par le mollet dans entre ses mâchoire, Derrick en hurlait de douleur. La pression de la mâchoire lui avait déchiré les muscles et briser l'os. 

Derrick: papa!

Cole le projetait sur le route au même moment où une voiture arrivait à toute vitesse, derrick s'écrasa contre son par brise avant de retomber brutalement sur le trottoirs. Cole s'avançait vers lui lentement tendit que lui posait ses mains par terre pour tenter de se relever.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Mer 30 Oct - 6:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 30 Oct - 5:36

Akio plissait les yeux car son frère semblait déjà être au courant que lorsqu'on est transformé par un sang pur, le contrôle du sang devient difficile à contrôler, et plus on passe de temps plus on devient tout simplement incontrôlable. 

Alors qu'il se moquait de Vincent, Akio lui préférait ignorer les petits taquinerie de son frère pour monter se coucher. Une fois qu'il se trouvait dans la chambre, il commençait à se déshabiller tout en regardant du coin de l'oeil vers Vincent. 

Akio : C'était pour rire, prend pas la mouche comme ça tu veux. 

Il se couchait en se mettant sous les draps. Il regardait du coin de l'oeil vers Vincent qui se couchait à côté de lui. 

Akio : Pas de sexe aujourd'hui, j'ai pas envie qu'il rentre dans la chambre lorsqu'on est en pleine action, je le connais que trop bien

Il se couchait sur le côté et fermait les yeux. 

Akio : Bonne nuit. 

Il s'endormait ensuite bien rapidement. Le lendemain matin, il dormait encore alors que Vincent se réveillait et descendait en bas, il remarquait bien vite Gunji entrain de coucher avec une de ses amantes, va savoir combien il en avait. 

Akio ouvrait lentement les yeux entendant Vincent crier en bas, il se redressait lentement et passait une main sur son visage. 

Akio : Qu'est-ce qu'il se passe encore. 

Il finissait par sortir du lit, il s'habillait et descendait ensuite. Il fit un léger soupire puisqu'il vit juste la scène où Vincent jetait un sceau d'eau froid sur Gunji et la fille avec qui il couchait, il croisait les bras vers Vincent. 

Akio : Gunji, ne fait rien contre lui. 

Il avait bien vu le regard qu'il lui lançait, mais il disait déjà qu'il ne lui fera rien car il était avec lui, et tant mieux car Gunji était très puissant. Mais Vincent n'avait pas sa langue dans sa poche, Akio lui en faisait déjà un regard qui voulait dire "tais toi maintenant". 

Gunji semblait se retenir, il allait donc jusqu'à la salle de bain, Akio le suivait du regard et regardait ensuite vers Vincent. 

Akio : Se n'est pas vraiment le top de le provoquer, il ne faisait que coucher avec quelqu'un se n'était pas la mort non plus, j'ai déjà vu bien pire si tu veux savoir.. Il n'en a ramenée qu'une il aurait pu amenée les cinq qu'il y avait chez lui tout à l'heure. 

Bon il aurait sans doute éviter de préciser se petit détail. Il regardait le lit que Gunji avait remplacer du canapé, il en fit un sourire puisqu'il sa ne l'étonnait pas du tout après tout. Il regardait Vincent retirer les draps qui était assez sale vu ce qu'ils étaient occupé de faire. 

Akio : toujours aussi maniaque hum ? Sa sert pas à grand chose, puisque autant de temps que restera Gunji, il ne se gênera pas pour faire comme chez lui. Bien je vais le voir pendant que tu face ton petit maniaque et le café. 

Il montait jusque la salle de bain, il entrait sans gêne et le vit dans le bain où il avait bien remplis à fond et avec pas mal de mousse. 

Akio : Vincent à son petit caractère, au moins sa ta rafraîchis. 

Il s'asseyait sur le bord de la baignoire croisant les bras. 

Akio : Donc on doit attendre que l'autre soit seul, j'espère que sa ne va pas durer trop longtemps. Dire que je suis censé me rendre à un enterement mais je déteste ça, donc je n'y vais pas. 

Il haussait les épaules. 

Akio : En tout cas, je parie que Vicky est folle de rage qu'on soit partis sans lui dire, je la vois déjà bien entrain de s'énerver sur les filles qui doit t'attendre bien sâgement dans ton lit. 

Il penchait légèrement le regard pour le regarder. 

Akio : Tu n'as pas une fille que tu préfères, que tu trouves spécial ? 

Il voulait juste savoir s'il n'était pas le seul à ressentir les mêmes sentiments qu'il éprouvait une fois pour Derek et maintenant ce qu'il commençait avec Vincent, se n'était pas encore aussi fort que Derek, mais il sentait déjà qu'il commençait à s'attacher à lui. 

Il sortait de sa manche une petite sac en plastique où se trouvait de la poudre blanche, il en étalait sur le bord de la baignoire. 

Akio : J'en cache parce que Vincent aime pas que j'en prenne, mais cadeau, sa te détendra un peu parce que tu sembles encore énervé de ce qu'il t'a fait. 

Il ricanait, c'était surtout pour lui qu'il mettait cette poudre, il ne comptait pas en prendre.



***


Il ma surveiller toute la nuit ? Sa ne m'étonne pas, j'en souriais, il s'inquiète pour moi et sa me faisait bien plaisir je dois l'avouer. Il me parle maintenant du message, il ne me cache donc rien, tant mieux, s'il ne m'aurait rien dit je n'aurais sans doute pas pu passer au dessus de ça, et lui aurait parlé du message il aurait donc compris que j'ai fouillé dans son téléphone et on se serait disputé encore une fois. 

Gabriel : ah oui ?

Je me posais contre le meuble afin de l'écouter. 

Gabriel : Moué, je suppose que c'est la meilleur chose à faire en effet. Après tout, je n'ai pas envie de ressembler à zombie qui s'attaque à tout ce qu'il bouge. J'espère que tu ne seras pas seul avec Akio, j'ai pas envie qu'il te saute dessus, donc comme il s'agit de moi, je peux t'accompagner n'est-ce pas ? 

Il n'a pas le choix ! Je viendrais avec lui qu'il le veuille ou non. 

Gabriel : Bien sur que sa m'énerve que tu me parles de lui, mais qu'est-ce que tu veux. 

Je haussais les épaules. 

Gabriel : Si c'est le seul moyen qu'on a à notre disposition alors tant pis, je prendrais sur moi. Et j'ai confiance en toi Derek c'est en lui que je n'ai pas confiance ( Oh tiens mais se sont les paroles de Thomas MDRRRRR).  

J'en détournais le regard lorsqu'il parlait de l'enterrement, oui c'est vrai, on a un enterrement, se n'est pas le jour pour se disputer, je revenais vers lui soupirant. 

Gabriel : Tu as raison... Alors on va tenter de passer une journée sans dispute, et sans emmerde pour changer un peu. Bien on y va, sinon on va être en retard.. 

Je sortais déjà dehors attendant qu'il ouvre sa voiture, j'entrais ensuite à l'intérieur. Une fois qu'on y arrivait, je tournais le regard vers Derek qui me disait que j'y aille en premier. 

Gabriel : On se rejoins à l'intérieur. 

Je sais que tu n'as pas envie d'y aller, mais il faut que tu le faces Derek.. moi non plus je n'ai pas envie de me rendre à son enterrement, car sa veut dire qu'elle est reellement partie, qu'on ne la reverra plus.. Mais sa permettra de faire notre deuil comme il faut. 

Je sortais donc de la voiture et entrait dans l'église. Beaucoup de monde était déjà présent, ils me faisaient presque toute signe de la tête, le cercueil où se trouvait le corps de Yuuki était au milieux de l'église tout en fond.. Je repérais Damon et allait donc le rejoindre, je m'asseyais dans le même rang que lui, et donc on se trouvait tout devant. 

J'attendais et attendait, je regardais autour de moi pour voir qui était présent, pratiquement tout le monde.. Heureusement Akio n'est pas là, je n'ai pas envie qu'il joue les faux cul à venir voir la dépouille de ma fille, il la connaissait peut-être mais se n'est pas une raison malgré tout pour qu'il vienne. 

Je voyais enfin Derek arriver, il en a mis du temps, je le regardais du coin de l'oeil alors qu'il s'asseyait à côté de moi; 

Gabriel : J'ai cru que tu ne viendrais jamais. 

Je l'écoutais, bien surpris de ce qu'il me disait.. ALors Yuuki a dit tout ça à Nomar qui à son tour les a prononcé à Derek, j'en souriais.. Je n'aurais jamais cru que le père de Derek ferait ça.. Au fond, il se n'est pas si un "connard" que ça.. Sa me soulageait à un point.. Je fermais les yeux et souriait, je me sens libéré d'un point énorme. 

Gabriel : Sa me rassure.. 

Je me sens déjà un peu moins mal de savoir qu'elle va bien même si elle ne se retrouve pas dans le même monde que nous.. C'est dure c'est vrai, mais elle reste quelque part.. ET je connais parfaitement le paradis où elle se trouve, étant donné que j'étais un archange, alors je sais qu'elle va vivre ou toute nouvelle vie sans difficulté, tout sera beaucoup plus simple pour elle. 

J'écoutais Damon, lui aussi était bien plus rassuré désormais, on vivait la cérémonie, je pensais que j'allais encore pleurer mais sa va, maintenant que je sais qu'elle va bien, je pense que je pourrais plus facilement passer au delà de sa mort.. Je vais mieux tout simplement. Alors je ne sais pas si tu m'entends, mais merci "Nomar". 

Lorsque Derek me parlait de mon frère, je tournais le regard dans sa direction, il pleurait comme pas possible à l'épaule de Takuma. 

Gabriel : Oué je sais, j'irais lui parler après..

On pouvait entendre les pleures de Maya, elle se mouchait de temps à autre dans un mouchoire, c'est à peine si on entendait qu'elle.. Je pleins Izaya qui doit supporter ses pleures, sa chemise doit être trempé c'est encore pire que Gad. 

C'était terminé, je n'aime pas les enterrement, c'est vraiment long mais malgré tout émouvant. Je me dirigeait jusqu'à mon frère. Il frottait ses yeux et me regardait.

Gabriel : Ecoute je.. 

Il me prenait dan ses bras 

Gad : Je suis vraiment triste pour ta fille.. Elle n'aurait pas du partir aussi tôt, c'est tellement injuste.. 

Il se remettait à pleurer, je levais les yeux aux ciels et ensuite regardait vers Takuma, je posais mes mains sur ses épaules pour me dégager de lui. 

Gabriel : Elle nous a donné un message de la haut, elle va bien, et elle ne veut pas qu'on déprime pour elle. 

Gad : Ah oui ? 

Gabriel : Oui.. Je voulais également te dire que je suis désolé pour ce que je t'ai dis. 

Gad : C'est rien.. Tu étais triste, tu venais d'apprendre qu'elle... N'était plus là.. 

Tu pardonnes bien trop rapidement Gad, tu devrais être fâché contre moi mais non, je lui faisais un sourire. 

Gabriel : J'ai de la chance de t'avoir.

Je lui fis un sourire et finissait par repartir auprès de Derek, l'enterrement était terminé tout le monde était invité chez nous une fois l'enterrement terminé. 

Gabriel : On peut y aller maintenant.. Et tu vois, j'ai été m'excuser auprès de mon frère. Bien tout le monde va nous rejoindre chez nous, alors autant qu'on soit les premiers arrivé non ? 

Je sortais en dehors de l'église, de toute façon il faudra un moment à Damon pour retirer Maya des bras de Izaya et de rendre son visage potable car ses yeux sont tout rouge à force d'avoir pleuré. On finissait par retourner à notre voiture, Derek conduisait pour ne pas changer, je regardais par la fenêtre jusqu'à ce qu'on arrive. Je sortais de la voiture, je regardais du coin de l'oeil vers Derek ayant une petite idée derrière la tête avant que les autres n'arrivent. 

On rentrait à l'intérieur, je m'approchais de Derek qui était entrain de préparer le café et de quoi grignoter pour tout le monde. 

Gabriel : Tu sais ce qu'on pourrait faire avant qu'il ne vienne, terminé ce qu'on a pas pu faire hier soir. 

Je glissais mes lèvres dans son cou pour le déconcentré, le fait que j'ai eu ce message de Yuuki  m'a permis d'aller beaucoup mieux, je sais qu'elle va bien et sa m'a soulagé d'un fameux poids. 

Gabriel : C'est encore plus excitant de savoir qu'ils peuvent arriver d'un moment à un autre et de se faire prendre. 

Je glissais lentement les bout de mes doigts sur son torse et descendait petit à petit pour me rendre jusqu'à son entre jambe. Je me redressais quelque instant ayant l'impression d'être observer tout d'un coup. 

Gabriel : Ta pas entendu un bruit, comme-ci quelqu'un respirait juste derrière nous ? 

Je regardais derrière moi, est-ce que j'ai rêvé ? 

Lucas : On est là. 

Et bien on aurait vraiment pas eu le temps de faire grand chose, je me posais contre le meuble de la cuisine regardant vers Lucas qui tenait sa fille à bras et Lexi était également présente. 

Gabriel : Vous êtes rapides. 

Lucas : On est arrivés trop tôt ? 

Gabriel : non, tout est prêt. 

Je me rendais jusqu'au salon et m'asseyait sur le divan, je me grattais la gorge ayant encore cette horrible sensation, s'en est désagréable. 

Lucas : Qu'est-ce que tu as ? 

JE détournais le regard. 

Gabriel : Rien, juste un soucis de mutation. 

Lucas : Cette sang pur en question c'est ça ? 

Tout le monde est au courant ou quoi ? Personne ne sait donc tenir sa langue dans sa poche, super.. On va me prendre pour un vampire complètement cinglé maintenant. Lexi gardait bien sa fille sur ses genoux, elle semble se méfier que je m'en prenne à elle, bah voyons. 

Gabriel : Derek amène moi plutôt la bouteille de scotch, j'aurais plus besoin de ça que de "café". 

J'aurais surtout besoin d'une bonne gorge où je pourrais planté mes crocs, mais je ne vais pas dire ça devant l'enfant. Gad arrivait à son tour avec Takuma, ainsi que Damon, Maya et leurs deux enfants, la pièce commence à se rechercher, plus il y avait du monde plus je me sentais mal, comme-ci on me pressait au fond de moi, qu'on me criait aux oreilles " Sang, sang sang !! " Je commençais à devenir de plus en plus crispé et sa se voyait, j'en transpirait tellement que je prenais sur moi. Une fois que Derek me posait mon verre avec tout ses glaçons et la bouteille, je l'attrapais rapidement, ma main tremblait, et je visais à côté. 

Gabriel : Et merde ! 

Gad s'approchait de moi pour attrapait ma main afin de m'aider à bien tenir la bouteille, il levait les yeux vers moi voyant que je n'allais pas bien. 

Gad : Tu vas bien ? 

Est-ce que j'ai l'air d'allé bien ?! Je commençais à avoir des veines noirs qui apparaissaient sous mes yeux, Gad en fut surpris, il tentait de retirer sa main de la mienne mais je l'attrapais et la retournait pour regarder ses veines. Je finissais par me lever lâchant la bouteille qui s'écroulait à terre ainsi que la main de Gad. 

Gabriel : Non sa va pas...

" Qu"est-ce qu'il à papa ? "

Lucas : Gabriel, je pense que tu devrais prendre un sac de tu sais quoi, sa te calmera. 

Je me rendais jusqu'à la cuisine avec quelque difficulté, heureusement que Derek était là, j'ouvrais rapidement le frigo, je sortais plusieurs sac de sang et refermait ensuite le frigo pour me poser contre lui, j'arrachais le bout d'un des sac et commençait à m'y abreuver rapidement, j'en prenais un autre et recommençais, je vidais rapidement trois sac mais cette sensation restait.

Je n'arrivais même plus à arrêter mes sens, ainsi que mes pouvoirs, j'entendais tout le monde parler, tout résonnait dans ma tête, c'était pire que t'entendre des bruits insuportable lorsque tu sors d'une discothèque avec la musique qui reste dans ta tête, je posais mes mains sur mes oreilles. 

Gabriel : Dit leurs de l'affermer ! 

Mais tout le monde voyant mon état où je me trouvais ne disait pas un mot depuis tout à l'heure, c'était les gens de dehors que j'arrivais à entendre. 

Lexi : On ferait mieux de les laisser. 

Lucas : Derek, si on peut faire quelque chose pour l'aider.. 

Gabriel : Qu'ils partent ! Sa m'aidera ! 

Je suis entrain de péter un plombs, j'ai juste envie de tout les tuer pour que tout s'arrêtent, Maya regardait vers Damon s'inquiétant pour moi.  Au loin shelzia voyait la scène, elle souriait de plus belle, surtout que Stephan était également présent avec ma mère, c'est elle qui empirait mon état et qui jouait avec moi, elle glissait ses doigts contre ses lèvres empirant deux fois plus ma mal être. 

J'en écarquillais les yeux, mes veines noirs qui ne se trouvait qu'en dessous de mes yeux, s'agrandissaient jusqu'à ma gorge, et mes yeux de vampires ainsi que mes crocs apparaissaient de plus belle. Mes ondes se libéraient de mon corps brisant tout ce qui se trouvaient aux alentours. 

Gad : Gabriel.. 

Lexi attrapait le t-shirt de Lucas. 

Lexi : On s'en va ! 

Lucas regardait vers son frère, il téléportait tout les femmes et les enfants, laissant les hommes présents pour pouvoir me maîtriser sauf Gad car il était trop faible pour rester et pourrait être blessé car il était le seul a avoir le sang qui ressemblait le plus à un humain. 

J'utilisais ma rapidité pour sortir de cette endroit, j'ai besoin de sang frais ! Mais Lucas se mettait devant moi pour m'en empêcher. 

Lucas : C'est une mauvaise idée, tu ne sors pas d'ici. 

Je l'attrapais par la gorge et le lançait plus loin, ma force était décuplé une fois que je ne contrôlais plus rien, le murs se fissuraient sous l'impact. 

Gabriel : Lâchez moi ! 


***


Shelzia souriait des paroles que pouvait lâcher Nicolas, c'est sur qu'il n'avait pas sa langue dans sa poche lorsqu'il était en plein action avec une femme. 

Shelzia :  Et toi tu parles beaucoup de trop. 

Elle lui souriait alors qu'elle continuait de faire des mouvements rapides avec ses hanches. Elle penchait légèrement la tête puisqu'il parlait encore, elle le regardait du coin de l'oeil. 

Shelzia : c'est plutôt ta bite qui n'attendait que passer dans ma chatte humide. 

Elle ricanait, alors qu'il se redressait pour s'asseoir et pinçait l'un de ses tétons entre ses lèvres, elle en passait sa main derrière sa tête serrant ses cheveux ressentant le plaisir monter en flèche. 

Shelzia : Humm.. 

Il la poussait ensuite, ce qui l'a fit tomber en arrière, elle en entourait ses jambes autour de la taille de Nicolas et gémissait à chaque coups de reins qu'il lui faisait. 

Shelzia : Je t'avais prévenu.. Et tu n'as encore rien vu. 

Alors qu'il posait ses mains de chaque côté de son visage et augmentait son rythme, elle en gémissant d'avantage. Au bout d'un moment, il finissait bien par s'enfoncer en elle jouissant, Shelzia gémissait que plus fort lorsqu'elle atteignait à son tour son orgasme. 

Elle se mettait sur le côté pour le regarder s'asseoir sur le bord de son lit, et l'écoutait parler. 

Shelzia : Bien sur qu'il y aura une prochaine fois, et sa risque d'être compliqué, ta queue est tellement fabuleuse que j'aurais du mal à résister, mais je ferais une effort. 

Elle se redressait glissant sa poitrine contre son dos, elle approchait ses lèvres de son oreille.

Shelzia : ET qui sait, tu auras peut-être une surprise qui je l'espère te plaira. J'ai des tas de petit gadget intéressant, ainsi que des costumes très, très sexy pour l'occasion. Alors, il y aura une prochaine fois n'est-ce pas ? 

Elle souriait et finissait par remettre ses sous vêtements. 

Shelzia : Tu peux passer par la porte cette fois ci, de toute façon mon frère ta vu en arrivant et il ne semblait pas très apprécier que tu viennes me rendre une petite visite. Il peut se montrer grincheux qu'en il s'y met, je me demande s'il n'a pas une touche sur toi vu comment il réagit quand tu met ta bite en moi. 

Elle ricanait. 

Shelzia : J'ai toujours deviné qu'il avait une petite tendance pour les mecs. 

Bien entendu elle disait cela pour rigoler, elle venait de finir de s'habiller, elle mettait juste ses hauts talons. 

Shelzia : Bien, je vais faire un tour, j'ai quelque chose d'important à faire. 

Elle attrapait son visage pour lui laisser un baisé et utilisait sa rapidité pour s'éclipser. 


Son père était toujours avec son fils, il croisait les bras relevant légèrement un sourcils l'écoutant parler. 

Rick : Ah se point là, tu détestes tant ta soeur que ça et bien sa devient complètement de la haine entre vous deux. 

Il se posait contre le bord du canapé continuant de l'écouter. Alors qu'il lui parlait de ce qu'il avait fait à Varro, celui semblait continuer d'être hors de lui à cause de sa soeur et de ce qu'elle faisait avec son meilleur pote. 

Rick : On reste une famille, c'est l'unique raison qui me pousse à me battre, et ta soeur en fait partie, il faudra que tu t'y faces. Je ne laisserais aucun d'entre vous entre les griffes de l'un de mes frères, ta soeur pourrait en dire autant pour toi, mais je ne l'écouterais pas non plus. Il serait grand temps que vous grandissez tout les deux et que vous passez au delà de vos petites querelles qui devient vraiment lourd. 

Il baissait le regard pour l'écouter. 

Rick : J'espère qu'elle aura compris mon message pour ce qu'il concerne sa petite vengeance, sinon je la punirais comme je lui ais dit en la poignardant moi même, et je la laisserais sans doute dormir paisiblement pendant un an ou deux on verra. 

Il le regardait se lever pour sortir dehors. 

Rick :Fait donc. 

Il le suivait du regard alors qu'il sortait, il regardait ensuite la télévision en soupirant. 


Rick : Super. 

Il levait le regard vers la chambre, il se rendait seulement compte que Shelzia avait terminé mais il ne sentait plus sa présence dans la maison. 

Rick : Où est-ce qu'elle est encore allée. 

Il utilisait sa rapidité pour faire face à Vincent qui se rhabillait. 

Rick : Où est-elle partie ?

Il tournait rapidement le regard attendant son fils crier après lui, il utilisait sa rapidité pour regarder par la fenêtre, c'est là qu'il repérait son frère sous sa forme de loups-garou s'en prenant à Derrick. 

Rick : Il plaisante. 

Il laissait Vincent là et se mettait face devant Cole. 

Rick : Il semblerait que tu n'es pas compris mon message que je t'ai rendu, qu'est-ce que tu cherches à faire en t'en prenant à lui, déclencher une guerre entre nous parce que si tu le touches à nouveau c'est cela qui va se produire. 

Il regardait vers Derrick du coin de l'oeil. 

Rick : Rentre à l'intérieur !

Il revenait vers son frère ensuite. Il fallait bien entendu qu'il reprenne ses esprit et qu'il cicatrise de ses blessures.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Jeu 31 Oct - 23:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 30 Oct - 22:30

Vincent continuait de bouder tout en préparant le café, une salle veine apparu sur son front écoutant Akio qui était pratiquement entrain de se moquer de lui à propos de sa maniaque attitude, il se tournait posant ses mains sur ses hanches.

Vincent: je suis pas maniaque, j'aime la propreté nuance! qu'il vienne encore avec des filles chez moi et il subira encore autant de sceau d'eau froide qu'il me plaira. humph...

Il se tournait à nouveau.

Vincent: et bien profite pour dire à ton frère qu'ici c'est pas son territoire c'est le mien alors il a des règles à respecté que cela plaise à monsieur ou non.

Il tournait la tête pour le regarder mais Akio était déjà partit, Vincent en retroussa le nez continuant ses petites affaire. Gunji était déjà allonger dans le bain profitant de la chaleur qu'elle dégageait, son frère entrait il en ouvrit les yeux regardant dans sa direction.

Gunji: rafraîchi? l'eau était tellement froide que j'ai cru en perdre ma queue, tu sais que si je l'ai pas mis en pièce c'est parce que c'est ta petite bonne femme? je serais pas toujours aussi clément Akio.

Il s'allongeait ne laissant plus que la tête dépasser de l'eau.

Gunji: elle traîne avec d'autre sang pur donc si j'ai bien vu, son père le premier de la ligné alors tu vois autant être prudent. 

Il ricanait.

Gunji: un enterrement un truc complètement ridicule, autant brûlé le corps et il en restera que de la poussière. Après tout les plus grand roi était brûlé de cette façon, si je venais à mourir autant qu'on me brûle que d'être bouffé par des vers.

Il fermait les yeux le laissant parler jusqu'à qu'il lui pose cette question étrange.

Gunji: une fille spécial? est ce que tu sera pas plutôt entrain de me demander si j'ai déjà été amoureux Akio?

Il r'ouvrait son oeil afin de voir sa réaction, la conversation changeait très rapidement avec un sac de coque qu'il sortait de sa manche.

Gunji: j'apprécie se cadeau et évidemment que je suis encore énervé, mais je pense que ça pourra cesser mon sang de bouillir.

Il se redressait prenant le sac et sortait du bain.

Gunji: toute les femmes que je baise son spécial à mes yeux, sinon je filerais pas ma queue entre leurs cuisse, mais est ce que j'ai déjà ressentit le moindre sentiments pour l'une d'elle? non jamais.

Il cherchait quelque chose pour déjà profité du cadeau de son frère et pris un miroir malléable faisant tomber un peu de poudre dessus.

Gunji: c'est pour  ça que si mère s'en prenait réellement au fille dans mon lit, cela me fera ni chaud ni froid. Il me suffira de les remplacer tout simplement, avoue que tu t’interroge du pourquoi toi tu ressent de tel sentiment.

Il fit apparaître une paille et aspira la coque par le nez.

Gunji: franchement j'en sais rien, ta pas eu de chance peut être ou de la chance... qui sais?

Il haussait les épaules tout en frottant son nez.

Gunji: en tout cas, tu dois vraiment tenir à ses deux mec pour te laisser mener par le bout du nez comme ça. L'un t'a rejeté et tu l'aide encore, l'autre te dit comment te comporter et toi tu obéis au doigt et à l'oeil.

Il s'approchait de lui se penchant quelque peu pour être face à son visage.

Gunji: dit moi plutôt tu prend plus de plaisir à baiser un homme ou un femme? un cul étroit te fait plus d'effet d'une belle chatte humide. Oh me fait pas cette tête la Akio, toi qui cumulait les conquêtes comprend que je sois intrigué.

Il riait attrapant un serviette la passant sur lui pour se sécher.

Gunji: fais se que tu veux après tout, je t'ai laisser toute liberté alors c'est plus à moi de te dire comment te comporter malgré les souhaites de Vicky. Par contre j'ai hâte de rencontré se célèbre Derek Kijo en face à face.

Claquant des doigts il fit réapparaître ses vêtement et redescendait jusqu’à la cuisine attrapant la tasse de café que Vincent venait de se servir. 

vincent: oh mais je t'en pris sert toi.

Gunji: oui ne t'en fais pas je ferais comme chez moi.

Vincent: bah voyons.

Vincent tentait de regarder ailleurs mais sentait sans cesse le regard de gunji sur lui et fini par craquer.

Vincent: quoi?

Gunji: je te de comprendre se que mon frère aime chez toi.

Vincent: qu'est ce que sa peut te faire?

Gunji: peut être que je devrais tenter de te foutre ma queue et qui sais, je pourrais comprendre se qu'il ressent.

Vincent fronçait les sourcils, mais Gunji fini par éclaté de rire.

Gunji: regarder comme elle me fusille du regard, tu va sortir tes griffes..oh peut être que c'est mon frère qui sortira les siens.

Il se tournait pour le regarder.

Gunji: t'en fais pas, je te pas à se qu'il t'appartiens mon frère.

Il changeait de pièce, Vincent attrapait un essuie qui serra entre ses mains comme ci il s'agissait du cou de Gunji.

Vincent: je crois que je le déteste!


***

Nicolas tournait la tête regardant derrière lui avec le sourire, Shelzia appuyait sa poitrine tout contre son dos disant qu'il aura sans doute une prochaine fois.

Nicolas: alors j'ai hâte d'être à cette prochaine fois, principalement pour ses petites tenues sexy dont tu me parle.

Il se penchait attrapant son caleçon qu'il enfilait tout en l'écoutant.

nicolas: tant mieux sa fait trop adolescent de passer par la fenêtre, Derrick est toujours grincheux sont caractère est comme ça.

Il cessa tout mouvement relevant les sourcils.

nicolas: une touche pour moi? tu divague, le sexe t'es monter à la tête, mais je dois avoué que je suis sexy peut être que même un hétéro pourrait changer de bord pour se faire un mec comme moi.

Il riait tout en remontant son pantalon.

nicolas: non sérieusement Derrick attiré par les mec je doute avec tout nos conneries qu'on a fait tous les deux. il est juste en rogne que je me suis fais sa soeur c'est tout, on c'était jurer de pas toucher à la famille..j'ai pas pu resister je me ferais pardonner autour d'un bon verre.

Avant de partir elle lui posa un baiser qui le fit sourire, mais moins quand son père arrivait la minute après.

nicolas: ah..euh m'sieur Rick et bien elle vient de partir à l'instant, elle m'a rien dit..juste qu'elle avait quelque chose à faire.

Ils entendaient tous deux l'appelle à l'aide de Derrick.

nicolas: c'est Derrick.

Derrick se redressait lentement mais sa jambe prenait du temps à cicatrisé principalement l'os qui était briser à plusieurs endroit.

Cole: Tiens mon frère quel surprise.

Derrick tournait la tête vers son père faisant face à Cole.

Derrick: c'est comme ça que tu dis que ta arranger les choses?

Cole: oh j'ai bien compris le message, mais le problème c'est ma meute que ta massacré par les stygians...je trouve ton message trop lourd à digéré, la guerre c'est toi qui la cherche!

Il montrait d'avantage les crocs tout on gonflant son poil, Derrick tentait de se relever voulant obéir à l'ordre de son père, mais cole attrapait le visage de Rick entre sa mâchoire et le lançait sur le côté pour avoir le champs libre et courrait vers Derrick ouvrant grand la gueule. Nicolas intervenu attrapant Derrick empêchant à temps Cole de l'avoir, celui ci tournant lentement la tête dans leurs direction fou de rage.

nicolas: c'est quoi se gros toutou?

Derrick: mon oncle.

Il se dégageait rapidement de lui afin qu'il le lâche encore en colère contre lui.

Derrick: je rentre.

Il utilisait sa rapidité pour retourner à l'intérieur de la maison, Vincent le suivait juste après. Cole reprenait forme humaine étant qu'une forme contrôlable de sa transformation loup. Les véritable lycan sont des grand loup sur les quatre patte hors les loup garou sur deux. La lune était pas complète Cole avait encore toute conscience de se qu'il faisait.

Cole: Utilisé des stygians pour arriver à tes fins, t'es vraiment lamentable..est ce que cela aurait été trop dur de te salir les mains?

Il petétait une vitre d'un magasin afin de prendre un pantalon qu'il enfilait.

Cole: prochaine fois je le raterais pas son môme, je te promet de lui laisser la tête.

Il regardait son frère une dernière fois avant de s'en aller, à l'intérieur de la maison Derrick était hors de lui à croire que tout le monde était contre lui.

Nicolas: fais voir ta jambe.

Derrick: c'est bon, j'ai déjà cicatrisé.

Nicolas: pourquoi tu es en colère contre moi.

Derrick: ta coucher avec ma soeur!

Nicolas: et alors? c'était juste un coup comme ça.

Derrick: et alors? putain va te faire foutre, aller dégage.

Nicolas: ta soeur m'a dit que t'aurais peut être bien  la touche après moi, c'est vrai?

Derrick s'en relevait utilisant sa rapidité l'attrapant par son t-shirt.

Derrick: dit pas n'importe quoi! tu crois à ses conneries maintenant? il suffit qu'elle t'ouvre ses cuisses pour croire à tout ses bobard.

Nicolas: bien sûr que non, je te faisais que te poser la question et je pensais pas que tu réagirais comme ça.

Il en serra son t-shirt d'avantage et fini par le pousser Nicolas en tombait à terre.

Derrick: dégage je t'ai dit!

Nicolas: bien on se reverra quand tu sera calmé.

Il se relevait et repartit aussi vite.

Derrick: merde! 

Il shootait dans la table qui se retournait, son père revenait encore fois les sourcils froncer de s'en prendre encore à son mobilier.

Derrick; oui sa va je sais..c'est ça que t'appelait contrôlé la situation? il a faillit m'arracher la jambe! et tu l'as laisser partir? et cette putain de soeur qui c'est encore tiré..super j'ai vraiment une famille à chier. la première occasion que j'ai de me barré loin d'ici je la prendrais et j'en finirais avec cette famille de malade.

Il tournait les talons partant jusqu'à sa chambre.


***

Je pensais pas qu'il accepterais d'aller s'excuser auprès de son frère aussi facilement, c'est pas une chose que j'arriverais à faire personnellement. C'est un défaut mais je suis trop fier pour m'excuser même si je sais que j'ai tord, je souris le regardant partir après de Gad afin de s'excusez de son comportement de la dernière fois. Je ricanais voyant gad plonger dans ses bras fondant en larme.

Takuma: tu va te desséché à pleurer autant bébé.

Cela le faisait mal de voir Gad dans cette était, moi je dois avouer que j'étais assez amusé. Pas qu'il soit aussi mal évidemment mais d'avoir une parfait copie physique de Gabriel, mais complètement l'opposé de lui. 
Gabriel revenait après de moi, je pouvais m'empêcher de l'applaudir.

Derek: je suis fier de toi Gabriel, ta dit pardon comme un grand. Ok c'est bon on rentre.

On repartait les premier, faut que je prépare de quoi grignoté et du café je me suis lever tard après avoir surveillé Gabriel une bonne partie de la nuit et rien est fait du coup. Donc j'avais le pied lourd pour rentrer rapidement, à la maison je me précipitait dans la cuisine faisant tourner le café et faire des sandwich.

Derek: et qu'est ce qu'on pourrait faire dit moi?

Je souris continuant malgré tout de préparer la nourriture.

Derek: c'est risqué ils vont pas tarder à arriver Gabriel et puis regarde je suis occupé.

Je m'arrêtais plissant les yeux, il me fait des bisous pour tenter de me déconcentré? 

Derek: t'es vilain Gabriel de me tenter comme ça, tu sais comme j'ai les petit jeux risqué.

Sa  me rapelle d'ailleurs notre petite aventure dans le train, ses mains parcourait mon torse. Je serrais le rebord de la table de travail attendant impatiemment qu'il arrive entre mes jambes..hein un bruit?

Derek: non j'ai rien entendu de quoi tu parle?

Ah ben c'est Lucas qui est déjà arriver, je prenais le plateau avec les sandwichs.

Derek: mais non vous arrivez pile poil à temps.

Je posais le plateau sur la petite table.

Derek: installez vous, je vais chercher le café.

Tout en revenant avec le café, je regardais Gabriel du coin de l'oeil est ce qu'il ressent déjà les effet de le soif?  Il veux du scotch, mouais peut être que cela va l'aider enfin j'espère au moins le temps qu'on est terminé ici.

derek: ok je vais te chercher ça.

Je parlais lui servir son verre et revins le posant sur la table et même la bouteille, putain c'est pire en pire on dirait qu'il est en pleine crise.

Derek: Gabriel...

Il commence à me faire flipper qu'est ce que c'est que cette horreur qu'il a sous les yeux? 

Derek: Gabriel lâche la main de ton frère, lucas à raison va à la cuisine. 

C'est quoi se délire, j'ai jamais vu un vampire avoir autant de difficulté dans ses débuts. On dirait qu'il est possédé par je sais quoi. J'étais même obliger de l'aider à se rendre jusqu'à la cuisine tout le monde était inquiet. Takuma tenait Gad contre lui ayant pas confiance en Gabriel dans son état actuel.

Derek: si sa continue à se dégradé comme ça, j'aurais même plus assez de sac de sang pour toi.

Qu'ils se taisent? mais qu'est ce qu'il raconte? je me tournait vers le salon tout le monde est silencieux.

Derek: Gabriel il a pas un pète de son..

qu'est ce que je dois faire? même le sang qu'il prend semble même plus avoir de l'effet? j'ai envie de m'arracher les cheveux.

Derek: je sais déjà même pas quoi faire moi même Lucas, sa empire et le sang semble même pas calmer sa crise.

Damon venait dans ma direction regardant son père avec autant d'inquiétude, les vitres autour de nous éclatait même ses pouvoirs il ne les contrôle plus. Il devient complètement fou! Lucas préférait faire partir les femmes ainsi que les enfants, c'est mieux cela commence à être dangereux. 

Derek: Gabriel non reste ici!

Je me levais me dirigeant rapidement vers lui, Lucas l'empêchait de sortir se qui mit Gabrile en colère et le projetais de l'autre bout de la pièce.

Damon: j'ai une idée! 

Il utilisa sa rapidité attrapant la tête de Gabriel lui brisant la nuque.

Damon: quoi au moins il est calmé.

Derek: ouais..ta bien fait.

Damon: et maintenant on fait quoi?

Derek: on va le mettre à la cavé en attendant de trouver la solution.

Je prenais Gabriel dans mes bras le descendant rapidement à la cave, je le posais par terre.

Derek: Lucas! vient et fait apparaître des chaines au mur on va l'attacher et faudrait également de le verveine, en l'affaiblissant il aura moins de chance de se libéré.

Damon me rejoignais regardant son père.

Damon: il va être grognon au réveil.

Derek: c'est pas sa qui m'inquiète le plus, je dois m'absenté et aller voir Akio..il pourra peut être réglé cette histoire en attendant surveillé le et hésité pas sur la verveine si il recommence sa crise.

Damon: t'inquiète pas, mais reviens avec la solution s'il te plait.

derek: j'y compte bien.

Je parlais rapidement sans perdre une minute me rendant chez vincent afin de voir Akio.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 1 Nov - 5:14

En effet Akio se demandait si un moment de sa vie son frère avait pu ressentir la même chose que lui qu'il a eu, il détournait le regard puisque se n'était pas vraiment le cas. Il prétendait que toute les femmes avec qui il couche étaient spécial mais que jamais sa n'avait été plus loin, jamais il n'avait été amoureux. 

Akio aurait préféré l'entendre dire que sa avait été le cas, mais il s'en doutait un peu de toute façon. Il le regardait attraper son sachet de drogue, il semblait bien apprécier ce petit cadeau qu'il venait de lui offrir. Il sortait ensuite du bain, Akio se décalait pour le laisser passer, il le suivait du regard. 

Il attrapait un miroir pour poser sa poudre et aspirait ensuite le tout, il écoutait ce qu'il lui disait en même temps. 

Akio : Oué je vois ce que tu veux dire, c'est exactement ce que je ressentais lorsque je couchais avec toute ses femmes autre fois. 

Mais c'était différent depuis qu'il avait rencontré Derek et maintenant Vincent. Il regardait ailleurs lorsqu'il lui posait cette question, il en enfilait ses mains dans ses poches. 

Akio : En quelques sortes oui, je poses certaines question. 

Il levait légèrement le regard pour le regarder. 

Akio  : Et bien j'espère que c'est de la chance, la mal chance c'est pas trop mon truc. 

Il en redressais un sourcils et se posait contre l'armoire. 

Akio : Je ne me laisse pas mener par le bout du nez, je tiens seulement à l'aider c'est tout. Et  je n'obéis pas à doigt à et l'oeil de Vincent, faut pas exagéré hum. 

Il le laissait s'approcher de lui, voià qu'il penchait son visage proche du sien, il ne quittait pas son regard du sien. Il fronçait les sourcils des questions qu'il osait lui poser, Akio avait toujours du mal à digérer le fait qu'il puisse apprécier avoir une relation avec un homme et n'aimait pas qu'on dise qu'il soit homo. 

Akio : Lâche moi avec toute tes questions, je n'y répondrais pas. 

Il finissait par enfiler une serviette autour de sa taille, il soupirait. 

Akio : Oué.. Et bien ton souhait sera bien vite exaucé puisqu'il devrait passer je ne sais quand. 

Lorsqu'il descendait en bas, Akio le suivait, il regardait Vincent qui avait finis de préparer le café, Gunji ne se gênait pas pour lui prendre sa tasse de café. il se doutait que cela allait dure pour qu'ils puissent s'entendre tout les deux. 

Akio s'asseyait sur une des chaises posait son coude sur la table et posait son menton contre sa main. 

Akio : Tu me sers une tasse ? 

Il parlait à Vincent à cette instant, mais tournait le regard vers son frère qui ne le quittait pas des yeux et bien vite Vincent finissait par craquer et lui demander ce qu'il avait. Il détournait le regard de ce qu'il lui disait. 

Akio : Gunji.. 

Il revenait vers lui les écoutant discuter tout les deux. Il plissait les yeux en écoutant les commentaires que faisait son frère. 

Akio : Ne l'écoute pas Vincent, il plaisante. 

Il le fusillait du regard. 

Akio : N'est-ce pas que tu plaisantes ?


Il le regardait changer de pièce, Akio se penchait pour regarder vers Vincent. 

Akio : Il faut que tu arrêtes de t'énerver, tu joues dans son jeu et il adore ça. Ignore le et sa devrait bien se passer. 

Il levait les yeux pour regarder l'heure. 

Akio : Derek doit avoir finis l'enterrement, je suppose qu'il ne devrait pas trop tarder. Bien et mon café ?

Il lui fit un sourire en coin tout en tendant la main pour qu'il lui donne, une fois que c'était fait, il buvait une gorgé. 

Akio : Tu es doué pour faire le café, mais il n'y a pas que ça n'est-ce pas ? 

Il posait sa tasse et s'approchait de lui pour lui chuchoter afin que son frère n'entende pas. 


Akio : J'aimerais bien que tu essayes quelques choses une fois qu'on sera enfin seul, j'aimerais sentir tes lèvres froler le long de ma verge, et ensuite ta langue, tu vois l'idée ? Je suppose que tu n'as jamais fait ce genre de chose. 

Il attrapait son menton approchant ses lèvres des siennes. 

Akio : Il faut bien que tu apprennes, sa ne serait pas juste si c'est toujours les mêmes qui travail après tout. 

Il lui laissait un baisé mais finissait par se retirer de lui et attrapait sa tasse pour rejoindre le salon où son frère se trouvait. 

Akio : tu pourrais faire disparaître se lit et refaire apparaître son canapé, merci. 

Une fois que c'était fait il s'asseyait dessus. 

Akio : Bon j'espère que tu n'oublies pas de faire ce que je t'ai demandé, cette sang pur ne sait pas rester un peu seul quelque minutes ? Humm.. 


***

Rick regardait bien son frère les sourcils froncés, il ricanait de ce qu'il disait à propos du massacre qu'il avait demandé de faire aux stygians, il en haussait les épaules à cette instant gardant le sourire aux lèvres. 


Rick : Ils étaient sur mon territoire comme tu me l'as si bien dit lorsque je suis venu dans notre ancienne demeure. 

Cole ne l’impressionnait pas du tout qu'il commence a se gonfler les poils et montrait les crocs. Il voulait laisser le temps à son fils de se rétablir et s'enfuir, il faisait donc en sorte de retenir son frère. Mais celui-ci attrapait son visage dans sa gueule et le lançait sur le côté, il levait rapidement la tête alors que ses plais cicatrisait déjà très rapidement. 

Rick : Derrick bouge toi maintenant ! 

Il se redressait, heureusement que Vincent utilisait sa rapidité pour attraper Derrick et l'éloigner car Cole en aurait fait qu'une bouger, Rick en soupirait assez soulagé. Derrick restait en colère contre Vincent et se retirait de lui aussi tôt pour retourner chez eux, Vincent le suivait de près. 

Rick restait là à regarder vers Cole. Il écoutait ce qu'il lui disait à propos des stygians. 

Rick : C'était juste pour te laisser un message, que je pouvais utiliser n'importe quel procédé pour arriver à mes fins voilà tout. Les stygians étaient un moyens comme un autre et tu as raison, je n'aime pas salir mes mains, mais je l'ai pourtant fait en l'enfoncant dans le thorax de ton fils, j'aurais pu lui arracher le coeur mais je ne l'ais pas fait. Il vaudrait mieux qu'on en reste là, se serait dommage qu'après toute ses années ou on a réussi à se "supporter" ou plutôt s'éviter, que tout se déchaînerait juste parce que j'ai piétiné ton territoire qui je te le rappel était ma demeure tout comme toi jadis.  

Il haussait les épaules. 

Rick : Mais je te la laisse, je n'y remettrais pas les pieds maintenant que je sais que tu aimes te fourrer la dedans. 

Il le laissait remettre un pantalon pour éviter qu'il se retrouve nu. Il fronçait le sourcils puisqu'il menaçait de nouveau Derrick. 

Rick : Essaye donc. 

Il le regardait s'en aller, Derrick rentrait chez lui, il ne montrait pas sa présence et écoutait leurs conversation. Il n'en revenait pas que Nicolas avait posé ce genre de question à son fils, pour lui c'était bien entendu une question idiote car il ne pouvait tout simplement pas avoir une touche pour un homme, il ne pouvait pas être homo tout simplement. 

Une fois que Nicolas était partis, Derrick s'approchait regardant son fils s'en prendre encore au mobilier. 

Rick : Cette table ne t'a rien fiat à ce que je sache. 

Il se taisait pour ensuite l'écouter parler. 

Rick : Oui je l'ai laissé partir, je n'aimerais pas déclencher une Guerre entre nous mais il m'a bien fait comprendre que s'il te retrouve il ne raterait plus son cou cette fois ci. 


Il soupirait lorsqu'il parlait de Shelzia. 

Rick : j'ignore où elle se trouve encore, mais je lui avais prévenu. Je lui enfoncerais se poignard en plein son corps moi même pour la punir et qu'elle cesse sa stupide vengeance. On a autre chose à se préoccuper que cette homme qui lui a brisé le coeur. 

Il détournait le regard. 

Rick : J'ai écouté votre petite conversation, avec ton "ami" NicolaS. 

Il s'approchait de lui attrapant son menton pour qu'il le regarde. 

Rick : J'espère que se n'est pas le cas, que tu n'as aucune "touche" pour lui sinon autant que je te donne à ton oncle, il est hors de question que j'ai de fils qui ait ce genre de relation. 

Il le lâchait aussi tôt et s'asseyait sur le divan regardant sa télévision qui était en miette 

Rick : Tu vas partir d'ici, tu dois te rendre dans un endroit où il ne penseras jamais chercher, je tiens à te garder en vie et en restant ici tu seras une proie facile pour lui. 

Il le regardait du coin de l'oeil. 

Rick : Va donc vivre chez une de tes amantes ou bien ton ami fait ce que tu veux, tant que c'est autre part que ici. 


***


Je pétais vraiment une d'urine, l'envie du sang était juste.. Incontrolable, c'était pire qu'un drogué qui n'avait plus droit à ses cachets.. Je m'en prenais à ceux qui m'entourais, je ne faisais même plus la différence entre ma famille et des ennemis, oui  pour moi s'en étaient, car ils tentaient de m'empêcher à ce que je puisse m'abreuver ! Je meurs de faim ! 

Lucas : Et merde.. 

Il se redressait tout en remettant son poignet comme il faut car je lui avait cassé. 

Lucas : Derek si tu as une idée c'est le moment de faire aller ta cervelle. 

J'attrapais la poignet de la porte pour sortir, mais c'est là que Damon intervenait avec sa brillante idée, celui de me briser la nuque. Il profitait de mon inconscience pour m'emmener jusqu'à la cave, Lucas arrivait en tendant les mains vers moi pour commencer à m'enchaîner comme Derek lui avait demander de faire. 

Il fit ensuite apparaître de la verveine qui tout autour de moi mais également des seringues sur une table au cas où j'arriverais par chance à me libérer. 

Lucas : C'est mieux qu'il soit grognon ici qu'à l'extérieur à s'en prendre à tout le monde. 

Il tournait le regard vers Derek. 

Lucas : Voir Akio, pourquoi faire ? Bien, on le surveille durant ce temps mais fait vite. 

Pendant que j'étais inconscient, je rêvais de cette femme qui me tendait la main avec ce maudit sourire, il y avait du sang partout, elle me donnait la seul solution pour pouvoir me libéré de ce manque, de cette folie qui m'habite. 

Je rouvrais les yeux en poussant un gémissement, j'entre ouvrais la bouche encore bien plus assoiffé, mes veines noir était descendu jusqu'à mes bras, je meurs de chaud ! Je levais lentement les yeux vers Lucas et Damon qui me surveillait, j'utilisais ma rapidité pour aller vers haut et enfoncé mes crocs dans leurs nuques mais ses chaînes m'empêchaient des les atteindre. 

Lucas : Gabriel essaye de te ressaisir !

Je regardais autour de moi, tout cette verveine commençait à me brûler tout le corps et la gorge, j'en tirais sur mes liens, Lucas attrapait une seringue et me l'enfonçait dans ma nuque, je tendais la main pour l'attraper mais il fit rapidement un bond en arrière, je tombais rapidement à genou respirant rapidement. 

Gabriel : Tuer moi.. J'en peux plus ! 

Lucas : Tu n'as pas le droit d'abandonner. 

C'est le seul moyen que Shelzia m'a montré afin de me libéré, m'enfoncer un pieu en plein dans mon coeur. Ma tête était baissé au plus bas. 

Gabriel : C'était votre seul chance de m'arrêter, vous aurez du le faire tant que vous avez encore le temps. 

Mes ondes quittaient mon corps, commençant à ronger les chaînes qui me tenait attacher, Lucas fronçait les sourcils voyant les chaînes commencer à fondre tout doucement. 

Lucas : Il utilise ses pouvoirs, il est pourtant remplis de verveine, comme il fait pour encore utilser ses pouvoirs. 

Gabriel : Mes ondes supprime cette maudite verveine de mon corps. 

Lucas : Damon ne reste pas ici. 

Je tirais un bon cou sur mes chaînes et utilisait ma rapidité pour me retrouver face à Damon, j'attrapais sa tête lui brisait la nuque, Lucas me regardait à cette instant. 

Gabriel : Chacun son tour. 

Lucas : Gabriel, reprend toi Derek va t'aider ! 

Mais je m'en moquais, j'utilisais ma rapidité pour me tirer d'ici, Lucas grimaçait et s'occupait ensuite du corps de Damon, il le montait jusqu'au salon pour l'allonger dans le divan et laissait un message à Derek pour dire que j'avais réussi à m'enfuir. 

Moi je me retrouvais enfin hors de cette maison, je marchais difficilement, je me rendais sans vraiment le vouloir jusqu'à un cimetière où des personnes pleuraient leurs morts, sans doute parce que c'est là où se trouvait Yuuki.. Voyant cette femme accompagné de son époux pleurer devant une tombe, mes poings se serrait, j'utilisais ma rapidité pour m'occuper avant tout de l'homme, je mordais à plusieurs reprise dans sa nuque afin de m'abreuver de tout son sang jusqu'à ce qu'il meurt complètement vidé. 

La femme criaient à côté et tentaient de s'enfuir, je levais le regard vers elle apparaissant juste devant quelque secondes après. Elle hurlait de terreur, j'enfonçais mes crocs dans sa gorge faisant de même que l'autre. 

Une fois que j'en avais terminé, je me redressais gardant la bouche ouverte, j'y avais tellement était de main forte que sa tête était séparé de son corps. Je regardais autour de moi, j'ai encore tellement soif, j'en veux plus ! 

Shelzia apparaissait devant moi, elle attrapait mon visage, je le regardais à cette instant sans bouger d'un pouce. 

Shelzia : C'est bien, je suis fière de toi.. Tu sais ce que tu as à faire désormais. 

Elle approchait ses lèvres des miennes. 

Shelzia : Rend toi chez Stephan, et montre lui ce que son fils est devenu, ensuite libère toi de tes souffrances. 

Elle disparaissait aussi tôt, mais restait proche de moi afin de me surveiller et de voir la réaction de mon père. Je lui obéissais, me rendant jusque chez eux. Une fois que je m'y trouvais, je marchais lentement dans la maison, j'étais encore couver de sang, mes doigts bougeait tout seuls, j'étais vraiment moche à voir avec ses veines noir qu'on pouvait voir sur mon visage, ma gorge, mes bras et au niveau de mon torse, mais le pire c'était à l'emplacement de mon coeur où c'était le pire, ce qu'on ne pouvait pas voir avec le pull que je portais. 

Gabriel : Salut "papa". 

Je penchais le regard pour le regarder, mes yeux de vampires était toujours actif, je n'arrivais même plus à les faire disparaître. Je marchais lentement jusqu'à lui, je retirais ma veste afin de me retrouver torse nu, et sortait le pieu que j'avais trouvé et mis dans ma poche arrière de mon jeans. 

Gabriel : Je vais enfin pouvoir me libéré de ce fardeaux...

Je tenais le pieu de mes deux mains et pointais la pointe vers ma poitrine, je levais la tête tout en fermant les yeux alors que je la dirigeais rapidement pour mettre fin à mes jours comme me l'avais ordonné Shelzia. Celle-ci se trouvait non loin de la maison afin de voir ce spectacle, sa vengeance était sur le point de se produire.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !
Revenir en haut 
Page 13 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Félicitation pour ce nouveau départ
» Lien "Association Second Souffle, pour un nouveau départ"
» Le Nouveau swing de Tiger Woods
» nouvelle équipe, nouveaux partnaires, nouveau blog
» nouveau radar mobile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Zone des habitations :: Les résidences-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit