Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 8 Juil - 2:02

Cela va surement déplaire à Gabriel, mais il comprendra que j'avais autre choix que d'accepté son offre. Il aura plus facile à accepté cette situation la que savoir que j'ai du mettre des femmes enceinte, malgré tout je suis déjà assez mal à l'aise de savoir que je vais être obliger de faire l'amour à Gabriel devant lui.

Derek: oui ta peut être raison, on a tous un fond de perversité en nous mais néanmoins une grande partie ont au moins la délicatesse de le cacher..on peut pas dire autant de vous les dieux.

Il va jusqu'à accuser sa famille de l'avoir influencé dans cette voix, je ne les vois pourtant pas en se moment entrain de te mettre un fusil sur la tempe..soit il ne sert à rien d'entrer dans se genre de débat avec se mec.
Il se décida enfin de faire venir Gabriel, je souris content de le voir malgré tout. On c'était quitter après une dispute se qui me déplaisait, s'approchant de moi il me sautait presque dessus soulager de me voir.

Derek: à t'entendre c'est comme ci je l'avais fait exprès d'être enlever Gabriel.

Pendant qu'il m'embrassait je tournais le regard vers Elijas qui semblait bien presser qu'on passe à l'acte. Gabriel n'avait pas remarquer immédiatement la présence du dieu dans la chambre, c'est seulement lorsqu'il se tourna dans sa direction qu'il le vit.

Derek: Si j'ai bien compris c'est le plus jeune des frères du..diable et j'ai bien peur qu'on ai à le supporter longtemps celui la.

Je fronçais les sourcils écoutant Gabriel, il a été mit au courant de mon histoire? oui maintenant je me rappelle avoir vue Nasir depuis la sphère et ça ne peut être que lui. Il fréquente les dieux de l'olympe, il est peut être au courant depuis pas mal de temps qui sais. Mon regard se tournait vers Gabriel lorsque elijas mentionnait l'accord non respecté.

Derek: tu n'as fait aucune erreur Gabriel, tu as fait se qui te semblait juste..

J'ai pas envie qu'il se sente coupable de se qu'il nous arrive, je me suis laisser emporter tout à l'heure par la crainte uniquement. J'ignorais comment mon père se serait comporter et j'avais peur qu'il s'en prenne directement à Gabriel..alors j'ai passer mes nerfs sur lui alors que je ne lui en voulait pas. Je sais pas comment je vais lui dire qu'on sera obliger de coucher ensemble devant lui, c'est pas une chose facile à dire..je suis mal à l'aise, je pense que je vais laisser Elijas le dire de lui même.

Derek: Si je suis la personne qui pourrai mettre à terme à tous ça alors, j'utilisais tout mes moyens pour tuer Silas..de toute façon  j'aime pas ses manières encore moins ses horribles serpents qu'il manipule.

Rien qu'à prononcer le mot serpent et j'en avais des sueur froide, j'ai vraiment horreur de ses bêtes la. Il aurait pu choisir d'autre bestiole chétif comme des petits chat ou même une chèvre on s'en fou! mais pas des serpents..pour revenir à nos histoires c'est le moment ou Gabriel va apprendre les petit désire de se cher Elijas, lorsqu'il lui demandant de sortir celui ci refusa désirant rester pour soit disant nous surveiller..je baissais les yeux croyant pas vraiment à cette histoire, il doit avoir une autre idée en tête.

Derek: c'est moi qui est accepté qu'il reste Gabriel, c'était la seul façon de te faire venir jusqu'à moi.

Je pense qu'il me blâmera pas pour ma décision, si j'aurais pas accepté son offre et aurait coucher avec ses femmes malgré tout, la il m'en aurait voulu. C'est pas la première fois que je dois faire ça devant un dieu, mais c'était Selena et je ne ressentais rien pour elle alors que Gabriel..je peux plus m'en passer.
Gabriel aviat comprit qu'on avait pas le choix et fut le premier à se déshabiller, je souris malgré tout de son petit commentaire tout en le regardant faire. Lorsqu'il s'approchait de moi se sourire s'effaça, cette il veux que se soit lui qui porte l'enfant..j'ai pas envie qu'il se sente mal à propros de se qu'il sait passer tout à l'heure.

Derek: ne parlons plus de ça Gabriel, au fond c'est toi qui avait raison et je le sais très bien. c'est moi qui devrait m'excusez mais je ne peux pas..je n'aime pas devoir m'excusez.

Je fermais les yeux savourant ses baisers et quelque par je cherchais à oublier moi aussi la présence de Elijas, même dans le noir complet j'arrive à sentir son regard sur nous. c'est vraiment insupportable, je r'ouvrais les yeux pour ne voir que le visage de Gabriel qui me regardait également. Me positionnant sur lui j'enfilais mon visage dans sa nusque pour tenter de lui chuchoté à l'oreille.

Derek: Quoi qu'il va se passer..n'oublie pas que je t'aime Gabriel.

Après quelque instant de caresse, je fini par le pénétré ne voulant pas trainer de trop à en finir. Je tenais d'une main ses hanches pour le soulever afin de me facilité la tâche, à aucun instant je tournais les yeux vers Elijas ne regardant que Gabriel et rien que lui. Je me doutais qu'il avait quelque chose en tête, mais je problème c'est que je ne peux savoir quoi.

Derek: * c'est bon je sent que je vais jouir, on va pouvoir en finir avec ça*

Je fit donc apparaitre mes ailes en accelérant mes coups de reins, c'est la que je fit le regard de Gabriel changer de plus sentit qu'on m'attrapait par les hanches. Je n'avais même pas le temps de tourner la tête que Elijas me pénétrait profitant de la situation. Je gémis sur le moment ne m'y attendant pas et serrait les draps du lit de toute mes forces tentant de ne pas gémir.

derek: Enfoiré...

C'est quoi se truc que je ressent? qu'est ce qu'il me fait? j'arrive pas à retenir mes gémissements c'est trop..intense. Il fallut avec ça moins de temps encore pour que je jouisses, la marque apparu rapidement sur le ventre de Gabriel. J'ouvrais grand les yeux, j'arrivais en sentir que se pauvre type se lâchait en moi, j'aurais pas regarder mon ventre mais entendant Gabriel je compris que j'avais la marque.

Derek: c'était donc pour ça que tu insistais autant pour rester.

Je pensais pas qu'il irait jusque la, il n'a pourtant pas l'air d'un type en s'en taper un autre..je l'ai mal juger et maintenant je me retrouve baiser. Il me poussait sur le côté, je regardais seulement vers cette marque qui grandissait plus rapidement que celle de Gabriel.

derek: tout ça pour que grand frère soit fière de toi? j'ai l'impression d'entendre un gosse qui a fait une bonne action.

Il a de la chance d'être un dieu ou j'aurais déjà sauter dessus, je sent déjà mes forces s'épuiser je m'allongeais fermant les yeux.

derek: et si Gabriel à besoin qu'on sorte l'enfant en même temps que moi hum? nous on sera incapable d'agir et toi tu ne pourrais pas le faire les deux en même temps..et puis maintenant je vais m'affaiblir à vu d'oeil pour maintenant en vie le gamin et qui sais j'aurais peut être pas la force de faire ouvrir le sceau.

je ricanais.

Derek: tu as agis sans même réfléchir Elijas, si l'enfant meurt tu t'en mordra les doigts et pire si on intervient pas à temps c'est moi même qui risque d'y passer..que va dire grand frère Nomar à se moment la?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 8 Juil - 21:28

Zeus regardait attentivement vers Zankou, il avait réussi à déjouer toute ses attaques qui était pratiquement les mêmes qu'utilise son frère Tsukune. Il connait donc les meilleurs moyen de les arrêter en utilisant ses propres pouvoirs.

Zeus : En effet, ma réputation est tombé à l'eau c'est certains. Ce qui est... Regrettable.

Il fit un soupir tout en détournant le regard sur le côté.

Zeus : Fait en sortes qu'aucun Dieu ne soit le prochain, je me suis sacrifié pour que Silas se retrouve enfermé et que rien ne vous arrive, je ne comprend d'ailleurs pas comment il a pu se libérer.

Il regardait à nouveau vers Zankou qui commençait à faire apparaître une puissante aura tout autour de son corps, et ensuite créer une boule de plus en plus grosse. Zeus ignorant ce qu'il tentait de faire, mais cela semblait être très puissant.

Zeus : Mêmes i tu me touche avec cette technique, je ne pourrais pas disparaître, appelle plutôt Raynor ou bien mon fils, Abnar, eux trouveront le moyen de m'arrêter.

Il s'apprêtait malgré tout à lui envoyer, Zeus prit une position près à éviter cette attaque qui semblait bien impressionnante, mais il vit ensuite Nomar apparaître et l'arrêter. Il s'en redressait afin de le regarder attentivement.

Il les écoutait tout deux discuter, jusqu'à ce que Zankou finisse par partir, il tournait le regard vers Raynor par la suite.

Zeus :  Me battre..

Il tendait sa main pour la regarder, tout sa peau était bien plus blanche que la normal et et ses yeux au lieu d'être blanc était noir.

Zeus : Il y a quelque chose que vous devez savoir, sa technique secrète en effet tue un Dieu, mais il arrive à les contrôler par la suite, comme il est entrain de le faire pour moi. Lorsque le contrôle sera terminé, je me retrouverais dans le néant totale. Les Dieux n'ont aucun endroit où se rendre comparé aux mortels.

Il serrait le poing et la rabaissait ensuite.

Zeus : Silas ne s'arrêtera jamais tant qu'il n'anéantira pas tout les Dieux qu'il trouve inutile. Il gardera seulement ceux qui sont dédié à de grande chose et sont important pour leur monde les autres disparaîtra dans le néant tout comme moi.

Il réfléchissait au Dieu qui existait dans leur monde.

Zeus : Tu auras la chance de survivre pour ta part, mes certains de tes frères par contre..

Abnar apparu à cette instant regardant vers son père.

Abnar : J'avais du mal à croire aux paroles de Theandras, mais c'était donc vrai.. Père.

Zeus : Libère moi mon fils, je ne veux être contrôlé par ce mortel, ma réputation est en jeux.

I
l en fit un sourire en coin.

Abnar : Tu penses encore à ta réputation en ce moment même, tu es incroyable.

Il posait ses mains l'une contre l'autre.

Abnar : Mais je vais exaucer ton vœux

Il disparaissait de la vue de son père, celui-ci tournait la tête pour chercher après, il réapparaissait juste derrière lui et posait sa main derrière sa tête la serrant fortement.

Zeus : Je ne contrôle aucun de mes mouvements, Abnar, alors désolé pour ça.

Tout son corps devenait élèctrique, mes Abnar aspirait celle-ci en lui, Zeus en fronçait les sourcils.

Zeus : * Evidemment, étant mon fils, mes pouvoirs de la foudre ne sont pas étonnant pour lui, il en possède également et arrive à la contrôler.. Au fond, c'était sans doute le seul à rivalisé contre mes pouvoirs *

Abnar : Adieu père.

Il renvoyait la propre attaque de son père contre lui, tout son corps commençait à fumé sous l'élèctrocution, mais il se reformait malgré tout. Abnar fit un sort avec sa main libre pour scellé son corps, celui-ci se recouvrait d'une fumée blanche.

Abnar fermait les yeux et se retirait de lui, il venait de disparaître.

Abnar : Silas a envoyé Zeus pour nous distraire.. Il possède désormais l'ôte Akira c'est mauvais signe.

Il tournait lentement le regard vers Raynor.

Abnar : J'ai également fais une belle erreur en choisissant de ressuscité Minelia, j'aurais espéré que tout cela ne serait pas nécessaire mais j'ai eu tord. Avant que je ne vienne, celle-ci a pris quelque chose de précieux à Zankou.

Il s'approchait tranquillement de Nomar.

Abnar : Je ne peux rester plus longtemps, les Dieux ont besoin de moi la haut, Zankou est certainement repartis aux Enfers, alors fait lui part de cette tragique nouvelle.


En effet, Minélia savait toute les intentions de Silas, elle était accompagnée de sa fille, Selena qui était bien heureuse de pouvoir la rencontrer. Malgré qu'elle avait fait un léger détour, Minelia se retrouvait dans la cachette de Silas et avait bien fait attention de ne pas être suivie, et de se camouflé des Dieux, du moins juste après d'avoir pris un bien si précieux pour Zankou, elle avait fait exprès que les Dieux la vois pour que Zankou soit au courant et se venger de sa mort, mais également comme cadeau pour Silas.

Elle apparaissait devant lui, elle s'approchait de lui approchant ses lèvres des siennes.

Minélia : Je suis ravie de te revoir Silas.

Elle l'embrassait avec sensualité, sa fille, derrière eux les observaient, elle tenait une fillette par sa main pour l'empêcher de bouger, celle-ci tentait de retenir ses larmes, voulant être forte.

La femme de Silas se décalait de lui et se tournait pour lui montrer son cadeau.

Minélia : Je t'ai ramené quelque chose qui devrais t'intéresser, voici la fille de Zankou et de sa femme, Khaleesi.

Elle marchait jusqu'à elle, s'accroupissait pour être à sa hauteur.

Minélia : Comment tu t'appelles fillette ?

Rayna : Mon père vous tuera tous les trois !

Elle se redressait le sourire aux lèvres.

Minélia : Aussi stupide que son père.

Elle lui donnait une gifle à la fillette, qui avait devait avoir à peine l'âge de cinq ans, mais ayant du sang de Dieu en elle, sa capacité de grandir était aussi rapide qu'un Dieu. Elle tentait de se montrer aussi dure que son père, mais restait malgré tout une enfant et se trouvant à terre à cause de cette gifle, elle en avait les larmes aux yeux.


***

Je gardais mon regard sur la marque de Derek, n'en revenant toujours pas, j'en étais hors de moi et avait juste envie de pousser un cris de rage, mais comme pour Damon, je sentais de plus en plus étrange, la marque grandissait, mais beaucoup moins rapidement que celui de Derek.

Elijas qui semblait bien fière de lui, fit un sourire en coin en regardant et en écoutant Derek, moi aucun mot n'en sortis sur le coup..

Elijas : Etant donné qu'en réalité je n'ai que quinze ans, hum oui on peut dire que je suis un gosse qui désire faire une bonne action, mais grâce à moi, tu possèdes sans doute assez d'enfant pour qu'on puisse contrôler ta puissance.

Il se retirait du lit et se mettait debout regardant toujours vers Derek. Il écoutait attentivement les paroles de celui-ci, il tente de le bluffé, il ne va quand même pas se laisser mourir et moi avec.. Non se n'est pas son genre, il va se battre pour qu'on soit sauvé tout les deux, je détournais le regard malgré tout. Je n'ai aucune envie de voir l'enfant qu'il porte vivre, sa me dégoûte déjà ainsi..

Elijas : Tu parles beaucoup Derek "kijo". Tu es le fils de mon frère, Nomar. Alors je doute que tu sois aussi faible que tu tentes de le faire croire.

Il sourit.

Elijas : Moi je pense plutôt, que tu trouveras la force de tout d'abord, retiré cette enfant que tu as en toi, tu sais pourquoi ?

Il marchait lentement pour se retrouvé juste à côté de lui.

Elijas : Parce que si tu ne le fais pas, tu mourras certes, mais se sera ton très chère Gabriel qui périrera par la suite, et tout ton joli petit monde, parce que tu n'auras pas arrêté Silas.

Il croisait les bras restant bien sérieux.

Elijas : Je n'ai pas réfléchis sans agir, bien au contraire, je savais parfaitement ce que je faisais. C'est toi qui aura cette enfant le premier, la preuve, ta marque grandis à une vitesse impressionante comparé à celle de Gabriel, tu n'auras d'autre choix que de survivre pour sauver Gabriel.

Gabriel : Les Dieux peut être vraiment idiot.

Je le regardais les sourcils froncés, celui-ci se tournait vers moi.

Gabriel : Vous n'êtes que des ordures et j'espère de tout mon coeur que Silas vous élimera les un après les autres. Oh que oui, j'ai très envie qu'il vous massacre tous !

Il gardait le silence, moi je le regardais avec mépris.

Elijas : Je comprend tes menaces, après tout tu es le fils de Stephan Light, quoi de plus normal de voir tant de haine et de mépris envers moi, alors que j'ai touché ce qui t'appartient. Mais je dois avouer, que c'était très alléchant.

Je tentais de me redresser pour lui en donner une, mais j'avais trop mal et était bien trop faible, je respirais rapidement ayant l'impression d'avoir couru un marathon rien que le fiat que j'ai tenté de me lever.

Elijas : ne fait pas trop de mouvement brusque, je n'aimerais pas que cette enfant soit blessé.

Gabriel : L'afferme.

Je pensais tout à fait mes paroles, j'espère que Silas les élimineras tous, du moins les personnes tel que Valas et Elijas, qui se joue de notre sort. Au fond, je pense que Silas est plutôt notre allié que notre ennmis hum oui.. C'est surtout l'ennemis des Dieux.

Le seul problème c'est que Derek est l'arme ultime créé par Nomar afin que ce genre de chose n'arrive jamais.. Mais c'est ça oui.. S'ils doivent créer des enfants de Derek pour le contrôler, alors sont sort n'est pas entre leur mains mais entre les mains de ses propres enfants. Il pourrait en faire qu'à sa tête et se retourner contre eux.

Au fond, ils sont tous désespéré à tenter d'arrêter Silas, qu'ils tentent n'importe quoi en espérant que cela marche.. Les Dieux tentent de se montrer supérieur à nous les Mortels, mais en ce moment même il craigne l'un d'entre nous.

Je regardais du coin de l'oeil vers Derek, que comptes-tu faire désormais ?

Elijas : Allez Derek, ton sceau va être près, il est temps de faire sortir notre enfant, vite, vite avant que Gabriel n'en perde la vie, tu auras sa mort sur ta conscience.


Gabriel : N'écoute pas cette ordure Derek.

Je gémissais, et transpirait de plus en plus, mes yeux devenaient rouge, l'envie du sang me brûlait la gorge et mes canines se faisaient voir de plus belle.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 9 Juil - 3:23

C'est vrai je bluff jamais je laisserais Gabriel mourir à cause de moi, je tournais mon regard dans sa direction à cette instant regardant sa marque qui grandissait petit à petit. J'ai la chance que la mienne se développe plus facilement cela me permettra de m'occuper moi même de Gabriel. Je bougeais à peine tentant de garder le plus de force possible, si je dois ouvrir deux sceau et en plus retirer les deux enfant j'aurais besoin pour cela de beaucoup d'énergie.

Derek: Ne te prend pas la tête pour se dieu Gabriel et garde tes forces plutôt.

Je comprend sa colère, moi aussi je suis hors de moi mais cela le fatiguera plus rapidement et j'ai aucune envie qu'il lui arrive quelque chose ou au bébé. Je tendais la main à côté de moi pour le forcer à rester allonger.

derek: s'il te plait Gabriel ignore le et reste tranquille.

Cela ne va pas aider si Elijas passe son temps à provoquer Gabriel, j'attrape des douleurs par moment...je vais pas tarder à devoir le faire sortir.

Derek: vous avez oublier de penser à une chose vous les dieux, même si j'arrive à me débarasser de Silas..

Oh bordel ça fait de plus en plus mal!

Derek: avec toute les misères que vous m'avez fait endurer, peut être que j'aimerais à mon tour me venger de vous.

Je le regardais bien sérieusement à cette instant et posait ma main sur mon ventre, faisant apparaître un autre sceau sur ma main qui s'allongeant le long de mon avant bras. j'utilisais celle ci comme un clé au verrou qui ouvrent le sceau de mon ventre, faisant un légère rotation vers la droite celle ci s'ouvrait peut à peut.

derek: humph..

J'ai envie de crier tellement que c'est douloureux, je serrais les draps avant de prendre courage de placer les paumes de mes mains devant le sceau. Pour le sortir moi même j'utilisais mes vecteurs les pénétrant à l'intérieur du sceau et extirpé la sphère mais à chaque douleur forte, mes pouvoirs se rompait.

Derek: merde...j'arriverais jamais par moi même!

J'essayais encore mais gémis à chaque tentative, j'ai besoin de concentration pour utiliser vecteur mais avec une douleur pareil j'y arrive pas. La porte de la chambre s'ouvrait Persephone entendu les gémissements depuis le couloirs.

persephone: je peux savoir quel est se vacarme? on s'entend plus penser!

Nous voyant nu dans le lit celle ci posait ses doigts sur ses lèvres.

persephone: des hommes nu dans la chambre d'invité, faudra que j'explore ses couloirs plus souvent.

voyant qu'on semblait souffrant tout les deux et c'était le cas, elle referma la porte derrière laissant entrer une jeune fille au long cheveux noir.

Delizia: qu'est ce que tu fais Elijas?

Persephone: reste la Deli.

Persephone s'approchait de moi en premier lieux regardant le sceau déjà ouvert.

Persephone: c'est donc ça...tu as voulu agir seul de ton côté Elijas? que va dire ton frère, il désirait être présent dans ses cas la.

derek: aidez moi à le sortir.

persephone: que dois je faire?

Derek: mettez vos mains à l'intérieur jusqu'à que vous sentez une sphère et retirer le de moi.

Je regardais l'état de Gabriel, son le sceau est bientôt complet j'ai déjà perdu assez de temps. Pendant que j'avais le regard tourner dans sa direction Pesephone entrait déjà ses mains à l'intérieur de moi se qui me fit pousser un crit.

Persephone: quel expérience interessante! ah oui sa y est j'ai attraper quelque chose.

delizia: je comprend pas se qu'il se passe..qu'avez vous attraper mère?

Persephone: tu va voir ma fille.

Lentement elle retirait cette sphère de moi, je comprend maintenant pourquoi Gabriel ne voulait plus avoir à supporter ça..je préfère encore me faire enculé par trois personne en même temps que ressentir à nouveau une tel douleur.

Persephone: voilà je l'ai enlever, qu'est ce que je fais avec?

Derek: se que vous voulez, je m'en moque.

Mon sceau se refermait de lui même et disparu, c'était au tour de Gabriel et je devais me dépêcher. J'étais complètement vider de mes forces, mais je trouvais encore l'énergie pour r'ouvrir son sceau et extraire la sphère de son ventre.

Derek: on va bientôt en finir avec ça Gabriel.

J'entrais mes mains à l'intérieur du sceau attrapant des deux mains la sphère et utilisa le même procédé pour l'extraire, je sais à quel point c'est douleureux mais je peux pas y aller comme un sauvage pour l'enlever..je risque de briser la sphère sans le vouloir ou blessé fortement Gabriel. Sa y est je l'avais retirer, étrangement la sphère était d'une autre couleur que ceux que j'avais eu avant. on dirait une perle géante qui brillait avec la lumière de la pièce, je la posait sur l'oreiller.

Derek: tiens mord mon poignet Gabriel.

Je posais ma main devant sa bouche voyant qu'il était assoiffé, je l'étais également mais je peux plus facilement me contrôlé que Gabriel..j'ai plus d'année d'expérience contrairement à Gabriel qui au fond est un jeune vampire.
delizia s'approchait de sa mère posant sa main sur la sphère pour sentir la matière.

Delizia: c'est à la fois doux et chaud, mais qu'est ce que c'est?

Persephone: un oeuf ma chérie.

Elle restait bouche bée ne sachant pas quoi répondre sur le moment.

Delizia: se sont des gens bizarre....



***

Il n'y avait que Abnar capable de rivalisé avec zeus et Nomar le savait, en lui parlant il tentait de garder un maximum de temps et puis il était sûr que le fils de Zeus aimerait voir son père une dernière fois.

Nomar: Abnar je me doutais que tu viendras.

Il se reculait le laissant s'occuper de son père, restant à l'écart il écoutait sans doute les dernier moment entre le père et son fils. Il apprenait des informations très précieuse venant de Zeus, dont c'est grâce au pouvoir que je détiens qu'il arrive aujourd'hui à contrôlé zeus. Cela encourageait d'avantage Nomar d'agir et arrêter une bonne fois pour toute Silas.
Abnar venait de faire disparaître son père avec grande facilité alors que cela aurait très bien pu tuer son frère Zankou.

Nomar: oui je suis déjà au courant pour l'ôte, mais moi je détiens mon fils et tant qu'il ne combine pas les deux morceaux Silas ne pourra agir.

Nomar fermait quelque instant les yeux serrant le manche de sa faux.

Nomar: vous pouviez pas savoir de quel façon Silas aurait réagis, mais cela fait bien trop longtemps qu'il est ronger par la haine..même lui rendre sa femme n'aurait pu l'arrêter.

Il fronça les sourcils écoutant Abnar, prit quelque chose à Zankou? une chose précieux qu'il lui tient à coeur ne peut être que soit sa femme ou sa fille.

Nomar: Cela est une très mauvaise nouvelle..comment pourrais je contrôlé mon frère après ça?

Abnar s'approchait de lui disant qu'il devait partir, il n'aura pas son aide en tout cas..il réfléchissait comment lui annoncer la nouvelle.

nomar: bien je m'occupe de cela.

Abnar s'en allait alors que Nomar restait quelque instant sur les lieux ne sachant pas par ou commencer. Il allait peut être devoir demander de l'aide à Raynor pour le contrôlé le temps qu'il se calme ou encore mieux leurs père. Il fini par se téléporter jusqu'au enfer allant jusqu'à son père lui expliquant la situation. C'est la que Zankou arrivait ayant sentit le retour de son frère.

Zankou: alors Zeus est retourner six pied sous terre?

Nomar: oui Abnar est intervenu.

Zankou: tant mieux! je peux retourner chez moi donc.

Nomar: Zankou.

Zankou: quoi?

Il plissait les yeux n'appréciant pas leurs façon de le regarder, devinant qu'ils avaient une mauvaise nouvelle à leurs annoncer il croisait les bras.

Zankou: c'est bon j'ai compris, avec toutes ses conneries je suis obliger de rester ici? et bien je refuse par avance!

Nomar: non c'est pas ça, la femme de Silas à profité de ton absence pour te dérober une chose.

Le regard de Zankou changeait peut à peut, Raynor arrivait à cette instant ayant écouter la conversation.

Raynor: je viens de vérifié, c'est ta fille qui a été emmené.

Voyant que Zankou était sur le point de se téléporter, Raynor fit apparaître un pentagramme sous ses pied empêchant toute téléportation.

Zankou: qu'est ce que tu branle Raynor! laisse moi partir ou je t'arrache la tête!

Raynor: pour faire quoi? tu ne sais même pas ou elle se trouve.

Zankou: je le forcerais à sortir de son trou même si je dois retourner la terre de chaque continuant.

Nomar: ne dit pas n'importe quoi Zankou, tu commettrait un nombre incalculable de mort cela se retournerait contre toi.

Raynor: je vois pas pourquoi tu te met dans cette état Zankou, c'est qu'une fille et facilement remplaçable.

Les paroles de son frère le mettait hors de lui, son bras démoniaque réapparu un nouvelle fois. A peine le temps que Raynor remarque les même gêne que leurs père, que se bras lui traversait déjà le thorax.

Zankou: c'est toi qu'on devrait remplacer!

Raynor sourit disparaissant de la vue de Zankou.

Zankou: un putain de clone.

Raynor se trouvait déjà derrière Zankou deux doigts poser sur sa nuque et utilisa un sort endormant son frère. Zankou s'écroula à terre plonger dans un profond sommeil presque comme un coma ne pouvant être réveiller que par l'intervention de raynor.

Raynor: ainsi il ne commettra pas de bêtise.

Nomar: on était obliger t'en arriver jusque la?

Raynor: le connaissant il serait capable de foncer tête baiser, c'est Zankou que Silas désire voir périr en premier au moins de cette façon il restera ici à l'abrit même si j'aimerais voir mon frère disparaître pour de bon.

Raynor s'en allait de son côté, Nomar était désespéré d'une tel querelle entre ses deux frère et s'avançait vers Zankou.

Nomar: je n'arrive plus à voir à travers les yeux de Derek...ni même contrôlé son corps.

Posant sa main sur zankou, il le téléporta jusqu'à sa chambre.

Nomar: il est prêt...mais nous avons plus l'ôte, c'est Silas qui le détiens se qui est fâcheux.

Il regardait vers son père à cet instant.


***

Silas revenu dans son repaire posa Akira dans un cachot prévenu pour emprisonner l'ôte, sentant la présence de deux autres personnes il s'avançai jusqu'à qu'il vit sa femme Minélia.

Silas: Minélia...

Il restait à sa place la laissant d'elle même s'avancer vers lui, quelque instant son regard se tournait vers sa fille qui avait envoyer à sa place pour retrouver sa mère. Elle ne semblait pas blessé, n'y avait t'il pas de piège? à moins que la véritable cible était lui même..pourtant les dieux auraient très bien pu se servir d'elles comme chantage. Sentant les lèvres proche de sa femme, il la regardait à nouveau.

Silas: je ne pensais pas un jour revoir ton visage.

Elle l'embrassait, Silas se laissait faire et profitait même de cette instant et pourtant méfiant il restait malgré tout sur ses gardes.

Silas: me rapporter quelque chose? tu veux parler de cette fillette près de Selena?

Il regardait dans sa direction lorsqu'elle faisant mention de la fille de Zankou. Milénia s'adressait en premier à elle, reconnaissant le caractère de Zankou l'homme serpent ne pouvait s'empêcher de sourire.

Silas: allons Minelia c'est qu'une enfant.

Il s'approchait à son tour de la fillette s'accroupissant pour mieux la regarder.

Silas: ton père doit beaucoup tenir à toi pour nous dire qu'il nous tuera, jusqu'à irait t'il pour te secourir?

Il sourit d'avantage.

Silas: ah connaissant Zankou, il irait jusqu'à fissurer la terre espérant faire sortir le serpent de sa tanière.

Il attrapait son visage d'un main.

Silas: mon pantin n'a pas réussit à détruire ton père, mais cela n'est rien je vais prendre bien plus de plaisir à prendre sa vie de mes propres mains.

Un grand serpent blanc rampa jusqu'à Silas tournant tour de lui dirigeant sa tête vers la gamine passant sa langue fourchu à plusieurs reprise dans sa direction.

Silas: tu as le pouvoir de rejoindre ton père jusqu'au enfer n'est ce pas? j'ai quelque chose la bas auquel j'aimerais m'approprier...alors ma chère petite tu va aller me le chercher.

Il tournait la tête ver son serpent passant ses doigts sur le bas de sa mâchoire.

silas: mon ami ici présent est très très affamé et le goût des petites filles comme toi est l'une de ses met favoris. Donc si tu va pas me chercher se que je désire, il te dévorera toute crue ma belle. Il n'aime pas seulement les petite fille, il est très gourmand et pourrait très bien se rabattre sur ta maman.

Il ricanait passant la longue langue sur le coin de ses lèvres.

Silas: donc si tu profite pour t'échapper il mangera ta petite maman.

Il sortait une photo de moi de sa veste le montrant à la fillette.

Silas: ramène moi cet homme, je t'indiquerait un lieu de rendez vous..évidemment je ne serais plus ici, j'aimerais pas que tu me ramène de mauvaise compagnie. donc je vais me répété, ramène moi cet homme et ta mère sera sauve mais si tu me fausse compagnie mon serpent la dévorera toute entière. Ramène moi l'un de ses dieux des enfers ou autres et la je vais lentement arracher chaque organe de ta maman sous tes yeux avant de passer par toi.

silas semblait pas émettre d'émotion en menaçant Rayna et comptait bien mettre ses menace à exécution.

Silas: as tu compris se que je demande? je suis très sérieux alors le mieux pour toi est de faire se que je t'ai demander.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Mar 9 Juil - 22:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 9 Juil - 21:46

Derek a raison.. Il ne faut pas que je m'énerve et que je tente quoi que se soit contre ce Dieu, je me sens hyper mal donc se n'est pas le moment.. Je serrais les poings ayant presque oublié à quel point c'était douloureux.

Je regardais vers Derek du coin de l'oeil sa marque est fortement avancé, bien plus que la mienne, et elles sont toute deux différentes. Je sais que chaque marque change selon les proprétaires.. Sans doute un code dans tout ça et la clé c'est Derek qui a en sa possession.

Se n'est vraiment pas le moment de commencer à analyser tout ça Gabriel, je transpirais comme un boeuf mais je sais que lorsqu'il va ouvrir la marque et commencer à sortir l'enfant, se sera encore bien plus douloureux..

Elijas tournait bien le regard vers Derek écoutait ses petites menaces.

Elijas : * Nomar est-il vraiment sur de cette enfant ? S'il se retourne contre nous, cela risque de très mal se finir. Et il s'en prendra sans doute à moi vu que je l'ai pris par surprise, soit.. Je trouverais bien un moyen quand le moment sera venu. *

Il tournait le regard vers moi.

Elijas : Et je te déconseille de faire la moindre bêtise Derek, si tu venais à te retourner contre nous, va savoir ce que serait près à faire Nomar, mon père, et moi par la même occasion.

Il ne trouvait que les menaces pour que Derek ne soit pas tenté à se retrouner contre eux.

Elijas : Tu seras sans doute une arme très puissante, même contre nous, mais toute ta petite famille derrière toi restera que des petits mortels qu'on peut tuer d'un claquement de doigt. Alors, fait bien attention Derek. Ton père est le Dieu de la mort après tout, il ne faudrait pas le provoquer, même toi, son fils.

Je me mettais à ricaner bien que j'avais des douleurs..

Elijas : Qu'est-ce qui te fait rire.

Gabriel : Le fait que tu fais prend des initiative prouvent que tu as peur qu'il exécute ses menaces. Enfin de compte.... Les Dieux éprouve les mêmes émotions que nous.. La peur.

Il fronçait légèrement les sourcils sans dire un mot de plus, c'est surtout que Derek devait commencer à retirer la sphère de son ventre, il le regardait donc bien faire et moi aussi. Mais il semblerait que Derek n'arrivera pas tout seul, il tente de le faire avec ses vecteurs, mais je me doute qu'il faut beaucoup de concentration pour les maîtriser tout comme mes ondes, et sous ce genre de douleur il me serait juste impossible de me concentrer sur mes pouvoirs..

Gabriel : Qu'est-ce que tu attends pour l'aider ?!

Et bien oui c'est facile de le prendre par surprise mais agir maintenant c'est autre chose, je crois que je méprise ce Dieu à un point inimaginable, j'espère juste que Silas arrivera à ses fins. Au moins sa leur donnera tous une bonne leçon à tous ses Dieux ! Et après on dit que mon destin est de devenir un archange ? La bonne blague..

Heureusement que Persephone arrivait dans la chambre accompagner de cette fillette, elle arrivait vers Derek pour l'y aider à retirer l'oeuf de lui. Derek n'arrivait plus à retenir ses cris de douleur, ce qui est normal, moi je me sens déjà mal avant d'y arriver alors..

Eliijas : Mère je ne fais ce que je pensais être juste, au moins, il possède deux enfants de plus, et un qui aura du sang de Dieu en lui alors je pense qu'il sera en colère au début mais finira par être plutôt content tu résultats.

Il sourit malgré tout, au fond Elijas n'a pas changer, il agis toujours sans réfléchir comme lorsqu'il était gamin, et fait souvent des petites gaffes, mais reste malgré tout plus calme tout comme Raynor.

Une fois qu'elle finissait par arriver à sortir l'oeuf, je le regardais avec mépris sachant que cette enfant à l'intérieur et celui de Elijas et de derek.. Je finissais par bien vite détourner le regard.. Ma marque était terminé, et je gémissais n'en pouvant plus.

Gabriel : Derek..

Elijas s'approchait de son oeuf glissant le bout des doigt sur celui-ci.

Elijas : C'est impressionnant.


Il en fit un sourire en coin, moi je n'arrivais même plus à écouter, je me pliais en deux tellement que c'était douloureux, Derek... Ne me demande plus de recommencer après ça.. !

Je tournais malgré tout le regard vers Derek qui était bien faible et pourtant se penchait vers moi pour ouvrir mon sceau à mon tour, il commençait par lui même enfoncer ses mains en moi afin d'y sortir l'oeuf, j'en gémissais de plus belle.

Gabriel : Ah... !

Au bout de quelques minutes, Derek avait l'oeuf qui était bien différent de celui de DErek et même du sien, mes yeux restaient rouge vif n'en pouvant vraiment plus.. Je regardais Derek qui me proposait de boire son sang.

Gabriel : Tu es.. Faible Derek.

Il avançait malgré tout sa main de ma bouche, je ne pouvais pas me retenir et enfonçait mes crocs dans sa main pour m'y abreuver. Je me forçais malgré tout à arrêter après quelques gorgées. Je tournais le regard dans sa direction, je me sens beaucoup mieux, je tendais la main pour la poser sur la sienne, je sais que se n'est pas de sa faute ce qu'il vient de se passer, je parle surtout de Elijas.. Mais sa me fait super mal malgré tout.

Je tournais le regard vers notre enfant, on pouvait entendre son petit coeur battre, oui étant donné qu'on a une bonne ouïe du dons de vampire.. Mais il bougeait également tentant sans doute se se libérer, il semblait avoir bien difficile.

Tandis que celui de Elijas arrivait bien plus facilement, la coquille se brisait déjà, Elijas finissait par retirer le reste pour libérer l'enfant et le pris dans ses bras, il baissait les yeux pour le contempler avec un sourire en coin.

Elijas : Celui là restera ici au Enfer.

Il regardait vers Derek et commençait déjà à partir de cette chambre avec le poupon sans le lui montrer, temps mieux.. Je n'ai aucune envie de le voir, où que Derek le garde auprès de lui, je peux paraître égoïste mais.. Je ne pourrais pas l'accepter.

Gabriel : On a fait ce que vous vouliez, alors je veux que vous nous laisser retourner chez nous.. Je n'ai aucune envie que notre enfant vive dans cette endroit !

Je tournais à nouveau vers l'oeuf, il semblait toquait de l'intérieur pour tenter de briser l'oeuf, mais ne semblait pas y arriver avec sa force, c'est étrange, Damon y est arrivait directement lui. Faut-il qu'on lui vienne en aide ?

Mais au bout d'un moment, le haut de la coquille se brisait, des petits bras mis invicible se faisait apparaître, se sont.. Des vecteurs comme Derek, sauf qu'ils ne sont pas encore assez évolué et on arrive à les voir comparé à Derek.. Il arrive déjà les maîtriser, sans doute n'arrivait-il pas sans. Il brisait le reste de se coquille de la même façon et fit disparâitre ses vecteurs par la suite lorsqu'elle nous voyait.

Ma tête lorsque je me rendis compte que se n'était pas "il" mais "elle", c'est une fille. Je regardais Derek à cette instant, je ne sais pas pourquoi, mais je pensais que se serait un garçon, mais je ne vois pas ce que sa change, je suis même ravis que se soit une fille.

Celle-ci se mettait à pleurer parce que personne ne la prenait à bras, Derek était trop vidé de ses forces, alors je la prenait, elle a les yeux bleu comme moi mais à les cheveux de Derek. C'est l'opposé de Damon, j'en souris.

Gabriel : Elle est très belle tu ne trouve pas, les hommes vont ramper à ses pieds.

J'étais déjà plus ouvert que la première fois où j'ai eu Damon, je ne veux pas recommencer les mêmes erreurs. je ne suis sans doute pas le meilleur père qu'il soit, mais je veux malgré tout faire de mon mieux.

Sans doute ais-je mûris depuis que je suis avec Derek et que j'ai eu mon premier fils..

Elijas était partis dans sa chambre, il avait toujours son enfant dans ses bras, et fit un signe de la main pour faire apparaître un berceau qu'il le mit dedans. Il se penchait ensuite pour bien le regarder.

Elijas : De toute façon, il ne vas pas rester très longtemps sous cette taille. * Oui, il va grandir aussi rapidement qu'un Dieu. *

Il appelait des servantes par télépathie, celle-ci arrivait aussi tôt.

Elijas : Je veux que vous vous occupez de Ragnar.

Il avait déjà choisis son prénom dès qu'il avait son petit plan en tête, et donc, depuis qu'il avait fait sa proposition à Derek de me faire venir jusqu'à lui.

" Bien maître".

Elle s'occupait de Ragnar avec le sourire, le trouvant très mignon. Il aurait bien renvoyé Derek et Gabriel par lui même, mais seul Nomar avait le droit d'en donner l'ordre et il ne désirait pas que son grand frère ne s'énerve que d'avantage contre lui, d'avoir agis sans lui en faire part.








[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 10 Juil - 2:31

Je ne regardais que Gabriel et rien que lui, je veux rien s'asseoir de l'autre enfant. Je ne l'ai pas voulu et n'en voudrait jamais, je vais même ignorer son existence. J'arrive à sentir remuer dans la sphère que je tenais en main, signe que l'enfant se porte bien c'est tout se qu'il comptait. Je suis complètement épuiser, je posais délicatement l'oeur sur le lit j'ai envie de m’effondrer pour dormir..non je veux le voir sortir avant tout.

Persephone: Elijas ça bouge la dedans!

Je tournais légèrement le regard mais à peine, c'est l'enfant de Elijas qui sortit en premier. Persephone aimant les enfants souriait admirant la naissance de l'enfant de la façon la plus spectaculaire qui soit.

Persephone: un petit homme, attention Elijas de pas le faire tomber!

Delizia; on dirait une poupée.

Persephone faisait aller son doigt devant.

Persephone: mais c'est pas un jouet Deli, mais un bébé a manipulé avec précaution.

Delizia: je faisais très attention, je vais voir mon frère.

Persephone: très bien et évite de croiser Tsukune s'il te plait..il sait peut être calmer mais autant rester prudent.

Delizia: oui maman.

Elle nous faisait signe avant de partir.

Delizia: ravie de vous avoir rencontrer à bientôt.

elle s'en allait à son tour, je revenait à Gabriel surtout lorsque je vis que c'était au tour de notre enfant de faire son apparition. Je tentais de rester éveiller voulant absolument le voir, j'étais surpris de voir ses vecteur brisé la coquille.

derek: déjà à cette age, il contrôle ses pouvoirs?

Je m'avançais pour le regarder de plus près, tout comme Gabriel je m'attendais à un garçon peut être parce que jusqu’à présent je n'avais rien eu d'autre.

derek: une fille?

pourquoi pas après tout, je vais pouvoir jouer les papa protecteur et massacré tout les hommes qui oserons l'approcher. je fusillais d'ailleurs Gabriel de son petit commentaire, non mais et puis quoi encore elle vient à peine d'arriver et il s'imagine déjà entourer de garçon?

derek: rien du tout! qu'on s'approche d'elle et je les castre un par un!

Sa y est je jouer déjà les pères surprotecteur, mais c'est vrai elle est magnifique et les beau yeux de Gabriel.

Persephone: félicitation à vous deux, on dirait un petit ange..je vais vous laisser entre vous, mais tant que Nomar n'a pas donner son accord ne tentez rien je vous prie.

Elle s'approchait de la porte de la chambre pour sortir.

Persephone: je vais tenter de le convaincre de vous renvoyer chez vous.

Derek: merci...

Elle me sourit avant de s'en aller, cette déesse la ne semble pas penser comme les autres j'irais même jusqu'à la plaindre de devoir supporter un mari comme Tsukune. je fini par tomber comme une masse sur le lit fermant les yeux.

Derek: je te préviens Gabriel, les enfants c'est terminer! si quelqu'un ose encore essayer de me foutre un môme coupe moi les ailes avant! au moins cela ne marchera pas.

dans la chambre de Elijas sa soeur deli ouvrit la porte passant sa tête pour regarder à l'intérieur.

delizia: c'est moi..j'entre.

Elle sourit s'approchant du berceau pour mieux voir le bébé, celui ci la regardant avec ses grand yeux orangé.

delizia: il a les yeux orange c'est bizarre..ta pas les yeux orange elijas à moins que se soit un mélange des deux.

Elle tournait la tête pour regarder son frère.

delizia: c'est pas toi qui disait que tu voulais cacher ton attirance pour les garçon, Tsukune risque de ne pas être en colère?

Elle plaçait ses mains derrière son dos se balançant d'avant en arrière.

Delizia: j'aime pas beaucoup ton père, il râle tout le temps et je parle pas de ses cris..et j'aime pas la façon qu'il me regarde.

elle s'éloignait du berceau pour s'asseoir sur son lit tout en tirant sur sa robe pour la mettre convenablement.

Delizia: on s'ennuie en enfer! pfff tu fais quoi pour passer le temps Elijas? si je viens c'est uniquement pour voir maman et ennuyer Tsukune aussi..mais qu'est ce que je m'ennuie!

Raynor: rien ne t'empêche de retourner chez ton papa gamine.

elle tournait la tête vers Raynor se matérialisant dans la pièce et fit mine de bouder.

Delizia: j'ai pas envie de partir!

Raynor: alors cesse d'ouvrir la bouche pour rien.

Delizia: tu m'aime pas?

Raynor: non..alors cesse de m'adresser la parole.

elle lui passait la langue pendant que raynor s'approchait du berceau.

Raynor: décidément elijas tout les moyens sont bon pour attirer l'intention de Nomar même si tu devais aller jusqu'à cette extrémité...dois je être déçu de tout mes frères?



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 11 Juil - 21:35

Depuis le dernier où on c'est vu, on peut dire que les choses se sont... En quelques sortes avancer, du moins, Les Dieux se disputent toujours entre les plans de Silas et les leurs.

Nomar nous as remis dans notre monde et donc, dans notre appartement, mais avec l'aide de Raynor, il a fait en sorte que Silas ne puisse jamais retrouver notre trace, ce qui a permis d'ailleurs de faire en sorte que le père de Derek accepte de nous laisser partir, surtout qu'il a eu ce qu'il désirait.

On était donc rentré avec notre fille, Yuuki, et c'est deux grands-frères sont déjà très protecteur auprès d'elle. Derek aussi d'ailleurs, je pense que je suis celui qui lui laisse plus de libre arbitre, on peut dire que je suis beaucoup plus un papa poule avec elle c'est sur.

Mais malgré tout, nous ne pouvions quitter l'appartement que très rarement afin de ne pas se faire repérer, le sort de Raynor n'agissait qu'autour de cette immeuble, mais pas en dehors, celui qui allait chercher nos course était une personne que j'avais engagé, sa ne servait à rien qu'on envoit le frère ou le miens ou autre personne qui nous côtoie, on pourrait vite y faire allusion et tomber sur nous, voilà pourquoi j'ai engagé un inconnu pour ça, bien entendu il est payé pour ça.

Se n'est pas facile pour Damon et yuuki de ne pas pouvoir sortir, mais également Derek qui a l'impression d'être enfermé dans une cage, moi je pense que j'arrive à le supporter mieux qu'eux.

Yuuki était occupé de jouer dans le salon à jouer sur sa console, elle avait un micro et chanter n'ayant aucune gêne malgré que se n'était pas toujours correct. Je souriais en la regardant, elle était à fond dedans et faisait même des petits pats de danse.

Une fois que la musique était terminé, elle posait son micro et s'asseyait à côté de DErek dans le divan, je les regardais tout le deux, depuis la cuisine alors que je me faisais un café.

Yuuki : Y a une amie qui veut dormir à la maison, Elle peut ?

Gabriel : Non Yuuki, c'est trop dangereux.

Elle croisait les bras.

Yuuki : C'est toujours la même chose, à chaque fois que je demande quelque chose la réponse est " Non Yuuki, c'est trop dangereux ".

Elle détournait le regard.

Yuuki : Alors que Damon il peut inviter n'importe qui lui, surtout Maya.

Gabriel : C'est Maya qui vient le voir, elle est accroc à lui c'est différent, surtout qu'elle habite à l'étage en dessous.

Yuuki : Je vais finir par devenir folle à rester ici, s'il te plaît !

Gabriel : Bon une soirée.

Elle sautait et me prenait dans les bras.

Yuuki : Super merci !

Elle courrait pour aller jusqu'à sa chambre et appelée son amie pour lui prévenir, je tournais le regard vers Derek en soupirant.

Gabriel : Se n'est pas comme-ci c'était elle qui sortait d'ici.

D'ailleurs Maya n'empreinte pratiquement plus la porte d'entrée, elle escalade jusqu'à la fenêtre de Damon et à trouver un petit moyen pour entrer. Malgré qu'on l'avait souvent prévenue qu'il n'était pas fait pour elle, Maya n'arrivait pas à penser à autre chose qu'à lui.

Il était sur l'ordinateur, celle-ci se mettait derrière lui passant ses lèvres à lobe de son oreille pour le chatouillant avec son nez et passait sa langue pour lui lécher. Elle se mettait ensuite à côté de lui et sautait pour se mettre à califourchon sur ses jambes tout en passant ses mains autour de son cou.

Maya : Je m'ennuyais alors je suis venue, qu'est-ce que tu fais ?

Elle penchait la tête pour regarder vers l'écran de son ordinateur, elle faisait des petits yeux puisque c'était une vidéo pornographique où Myu jouait dedans, elle étaignait aussi tôt son écran.

Maya : Je préfère quand tu joues à tes jeux vidéos !

Elle se blotissait dans ses bras en fermant les yeux.

Maya : Gad et Izaya était occupé alors veut mieux pas que je les dérange, maintenant qu'ils ont pas mal de travail, ils n'ont plus beaucoup de minutes à eux.. Mais au moins, j'ai une excuse pour venir te voir.

Elle balançait lentement sa queue de gauche à droite.

Maya : Mais si tu gênes alors tant pis, j'irais voir ton frère Ryou hihi !

Elle savait qu'il était jaloux lorsqu'elle allait vers lui, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle était revenu dans les bras de Damon, bien que cela ne plaisait pas à son ami Izaya. Elle le taquinait toujours en parlant de Ryou pour voir comment il réagit à chaque fois.


Gad avait un peu avancé dans leurs rêves, il avait chanter en tout deux chansons, il a fallu beaucoup de temps pour qu'il se face connaître mais il est parvenu, du moins, une bonne partie de la ville adorait ses chansons et son groupe, cela a fallu également du temps à accepter le fait que tout soit des hybrides du moins sauf Gad.

Ils n'avaient plus beaucoup de temps à eux, et donc, lorsqu'ils en ont, Gad et Izaya en profitait un maximum. De plus, ils devaient se faire discret à cause de l'histoire Silas, alors lorsqu'ils sortent ils se déguisent, Gad met une perruque au cheveux blonds mais gardait ses yeux bleus.

Il prenait tout les deux un bain pour se détendre, Gad était devant lui son dos contre son torse.

Gad : Avec cette histoire "Silas" on ne peut pas avancer comme on le voudrait, parce qu'il faut sans cesse se cacher.. Mon frère ne veut même pas que l'ont sorte d'ici et désirent qu'on emplois la personne pour faire toute nos courses.. Je ne veux pas les mettre en dangers, mais malgré tout, je n'ai pas envie de passer mes années cacher, et j'ai envie d'avancer dans notre rêve à tout les deux, enfin tout les trois avec Maya.

Il soupirait.

Gad : Mais je ne peux pas non plus me montre égoïste, mon frère commence seulement à redonner sa confiance. Je ne peux pas agir de façon idiote et qu'il risque de perdre Derek, surtout qu'ils ont des enfants.

Il passait la main sous l'eau attrapant le pied de Izaya pour lui faire un petit massage, il pliait sa jambe pour que son pied se retrouve sur son genoux.

Gad : On travail souvent ici, heureusement qu'on a un studio à disposition sans devoir se déplacer, mais lors des concerts, on est obligé de se camoufler, et je n'aime pas ça. J'espère que cette histoire va vite se régler pour pouvoir vivre normalement sans avoir peur de faire un pat dehors.

Il penchait la tête pour lui donner un petit baisé.

Gad : Mais rien que le fait d'être à tes côtés me rend heureux, alors tant pis si notre projet n'avance pas beaucoup, on finira par se rattraper tôt ou tard. Alors peut-être qu'on devrait faire une petite pause, tout en continuant de temps à autre à travailler dans notre studio tout de même.. Et attendre que le dangers avec Silas s'en va une bonne fois pour toute.

Il regardait à nouveau devant lui continuant de lui masser le pied.




***

Lorsque Silas a envoyé la fille de Zankou pour tenter de chercher Derek se fut une belle erreur de sa part, il pensait sans doute que tout ses plans seraient les meilleurs, qu'il avait une longueur avance sur les Dieux, mais lorsqu'ils ont découvert qu'ils avaient empiré de sa fille, Tsukune a tout de suite pris sa femme et ses dragons jusqu'au Enfer pour qu'elle y soit protégé et accompagné de Zankou.
Il n'avait donc aucune menace contre eux, et Rayna lorsqu'elle est venu faire ce qu'il lui avait demandé, n'avait plus besoin de le faire voyant sa mère en sécurité, elle n'est donc jamais revenue auprès de lui. Bien que le village de Khaleesi ainsi que son peuple étaient menacé, personne ne l'autorisait à quitter cette endroit, ni même sa fille, il valait mieux les laisser aux Enfers le temps que les Dieux règlent l'histoire avec Silas.

Khaleesi était assise sur le rebord de son balcon, regardant devant elle, le paysage était loin d'être aussi ravissant que dans son village qui était sans doute détruis, et son peuple tué sous la colère de Silas.. Elle en fermait les  yeux ne désirant pas y penser, parce qu'elle avait vraiment l'impression de les avoir abandonner à leurs sort, bien qu'elle n'eut le choix de suivre Tsukune jusqu'ici.

Elle était malgré tout rassuré de savoir sa fille auprès d'elle, ainsi que Zankou bien qu'elle avait pas mal de tension avec lui vu son fort caractère, et ses trois Dragons qui avait leurs taillent adulte. D'ailleurs grâce à un sort de Raynor, ceux-ci pouvaient prendre l'apparences humaines afin de ne pas se faire remarquer, beaucoup de monde n'apprécie pas la vu des Dragons, et il existe d'ailleurs des grands hunters qui désirent leurs morts.

Leurs filles Rayna avec bien grandis, elle était une très belle femme désormais, avec un grand caractère tel que Zankou. Mais restait malgré tout sage et patiente comme l'est Khaleesi, elle avait du répondant et ne se laissait certainement pas faire, encore moins par un homme. Elle c'est très bien se battre, même avec une arme.

Rayna : Mère que faîtes-vous ?

Khaleesi : Je réfléchis.

Elle s'avançait vers elle pour regarder ce qu'elle regardait.

Rayna : Il faut garder encore un peu de patience, nous ne vivons que dans cette endroit pour peu de temps, ensuite nous retournerons chez nous.

Elle tournait le regard vers sa fille sous ses paroles.

Khaleesi : Cela fait déjà des années que nous sommes ici, et je doute que nous avons encore un chez nous. Même s'il resterait quelque personnes de mon peuple en vie, ils ont déjà du partir du village, pensant que je les abandonner à leurs sorts.

Rayna : Se n'était pas votre faute.

Elle détournait à nouveau le regard, Crixius sautait du sol qui était tout de même haut par rapport au balcon où se trouvait sa maîtresse, mais il y parvenait sans aucune difficulté grâce à ses ailes qu'il avait fait apparaître. Il pouvait faire apparaître une partie de leur véritable apparence et avait le dons de parler depuis que Zankou leur avait donné le dons.

Il prenait la main de Khaleesi lui laissant un baisé sur celle-ci tout en levant les yeux dans les siens.

Crixius : Khaleesi.

Khaleesi : Où sont Saphira et Drogon ?

Il finissait par lâcher sa main et penchait la tête pour regarder en bas, ils attendait tout deux. Drogon est fou amoureux de Saphira, bien qu'elle ne voyait que Crixius, elle était même en grande admiration, ce qui est normal vu qu'il avait fait ses preuves et était l'alpha, il avait donc tout les droit sur elle est Drogon devait suivre et ne rien tenter contre la seul femelle qui lui appartenait.

Mais depuis qu'il avait les capacité de se transformer en humain, il n'hésitait pas à voir ailleurs qu'elle, surtout que malgré les nombres de fois qu'il couche ensemble, elle n'avait toujours pas eu de descendance ce qui commençait à les inquiéter parce que si la seul femelle ne peut avoir d'enfant, ils ne pourront jamais augmenter leurs nombre.

Crixius : * Pourquoi il a fallu que Drogon n'est-ce en étant un mâle, il ne sert strictement à rien.*

Khaleesi : Ne pense plus une chose pareil Crixius !

Il tournait le regard et baissait légèrement la tête pour s'excuser.

Crixius : Pardonne moi je ne voulais pas dire ça..

Khaleesi : Drogon est ton frère, tu n'as pas le droit de penser une chose pareil.

Crixius : Il n'est pas mon frère de sang, nous sommes tout les trois des Dragons d'une autre espèce, mais il est vrai qu'étant un Dragon, il fait partie de mes frères.

Il fit un soupir.

Crixius : Cela fait des années et nous ne sommes toujours aussi peu, voilà pourquoi je pensais cela, mais je ne le déteste pas.

Khaleesi : Si les Dieux mon accorder ce magnifique cadeau c'est qu'ils désirent voir les Dragons revivre à nouveau.

Elle posait sa main sur son visage et lui souriait.

Khaleesi : Vous finirez pas obtenir ce que vous souhaitez.

Rayna se tournait voyant Elijas arriver.

Elijas : Il suffit demander un petit coup de pouce.

Rayna : Tu n'as pas perdue ta manie à écouter aux portes on dirait.

I
l en ricanait.

Elijas : En effet..

Il regardait Crixius attentivement, le trouvant plutôt intéressant sous cette forme, mais il préférait malgré tout Drogon qui attendait bien sagement en bas, entrain de discuter avec Saphira.

Khaleesi : De quel coup de pouce tu parlais.

Elijas : De Aphrodite bien entendu, c'est elle qui a donne l'essence à l'amour et à la futurs descendance.

Khaleesi : Si les Dieux désirent revoir les Dragons, pourquoi fait-elle attendre les choses ?

Elijas : Comme tu le sais, pour le moment, les Dieux ont d'autre chose à penser, avec Silas qui court toujours détenant Akira.. Les choses ne sont pas facile.

Il s'approchait ensuite de Crixius, celui-ci ne le quittait pas des yeux.

Elijas : Où peut-être que c'est tout simplement toi qui n'est pas doué.

Il en grognait de ses paroles.

Crixius : Je fais exactement tout ce qu'il faut pour !

Elijas : demande à Drogon qu'il s'exerce aussi, lui aura qui sait, plus de chose que toi.

Crixius : Drogon n'a aucun droit sur Saphira, c'est à moi de le faire et non à lui !

Khaleesi : Crixius, ne lève pas la voix, tu oublies à qui tu t'adresses.

Il baissait les yeux sous les paroles de sa maîtresse, bien qu'il avait affaire à un Dieu, Crixius n'écoutait que Khaleesi et personne d'autre.

Elijas : Je ne faisais que dire mon avis, mais j'en toucherais un mot à Aphrodite.

Il disparaissait aussi tôt, Crixius se retournait pour s'en aller.

Khaleesi : N'allez pas trop loin, je n'ai confiance en personne ici.

Crixius : Oui, nous non plus nous ne faisons confiance en personne à par vous et ceux en qui vous leurs donner votre confiance.

Il sautait pour atérir sur le sol, Saphira s'approchait de lui, en lui souriant.

Saphira : Comment vas-telle ?

Crixius : Elle va bien.

Il commençait à marcher passant à côté de Drogon sans dire un mot et s'en allait, Saphira le suivait.

Crixius : J'ai besoin d'être seul un moment, faîtes ce que vous voulez durant mon absence.

Il s'arrêtait quelque instant et se tournait vers Drogon.

Crixius : tout sauf poser les mains sur elle bien entendu.

Il se remettait à partir, il allait surtout trouver le confort ailleurs que dans les bras de Saphira. Celle-ci le regardait partir en soupirant.

Saphira : J'ai l'impression qu'il s'ouvre de moins en moins..

Elle détournait le regard se sentant responsable, elle craignait qu'elle ne puisse pas enfanté, ce qui serait un grand choc pour elle vu qu'elle est la seul femelle du groupe, si elle ne peut pas donner un enfant à Crixius, elle ne servirait à rien.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 12 Juil - 2:49

s'inquiétant du morale de Khaleesi, Drogon et les frères dragons sont venu lui rendre une petite visite. seul Crixius monta la voir pendant que les deux autres restant en bas, le regard de Drogon se tournait régulièrement vers Saphira ne contrôlant pas se sentiment qu'il le submergeait.

Drogon: je t'en fais pas, c'est pas la première fois que notre mère est un coup de blouse..toi aussi cela t'es déjà arriver Saphira.

Il détournait le regard sur le moment.

Drogon: les bras de Crixius te consolait, il sera de même pour Khaleesi lorsque Zankou sera de retour et entendant elle a Raynor ainsi que nous pour lui changer les idées.

Il se taisait du retour de son frère, sachant que Khaleesi se porte bien Drogon sourit quelque instant jusqu'à remarquer sa soudaine mauvaise humeur. Il passa à côté de lui sans dire un mot et sans se donner la peine de le regarder, Drogon savait avec se genre de réaction qu'il était en colère contre celui ci. Il cherchait à comprendre se qu'il aurait pu faire pour le facher.

Drogon: qu'est ce qui t'arrive Crixius?

voilà maintenant qu'il désirait d'être seul, Drogon s'arrêta n'aimant pas voir son frère dans cette état mais savait qu'il fallait pas insister.

Drogon: très bien comme tu veux.

Après sa mise en garde Crixius partait de son côté, le dragon le regardait sans aller tout en écoutant les paroles de Saphira.

Drogon: il n'a jamais été quelqu'un de très ouvert, mais j'ai l'impression que les choses empire avec le temps...je crois qu'en réalité il ne m'aime pas beaucoup et c'est pour cela qu'il est si froid même si il tente de prétendre le contraire.

Il s'approchait de Saphira posant sa main sur son épaule.

Drogon: mais cela n'est pas de ta faute alors s'il te plait ne fait pas cette tête la, je te préfère souriante.

Il retirait sa main lui donnant un baiser sur le joue.

Drogon: je suis persuadé qu'un jour tu obtiendra se que tu souhaite, c'est juste un question de patience.

Il prenait sur lui et sourit malgré qu'il c'est toujours sentit à l'écart d'eux, comme un boulet qu'ils devaient forcer à tirer. Quelqu'un était la à les observer discrètement, mais fini par repartir les mains dans les poches de son côté. le sourires au lèvres Ragnar rejoind son père dans le grand salon.

ragnar: tu va vraiment parler à Aphrodite de toute cette histoire? oui tu vois moi aussi j'écoute au porte.

Il s'asseyait sur le rebord de la table attrapant une grappe de raisin les mangeant un part un.

ragnar: je vois pas se que sa te rapporterait, à moins que t'es une petite idée derrière la tête hum?

Drogon avait laisser Saphira toute seul pour ne pas qu'elle s'imagine qu'il la colle trop et se lasse d'avantage de lui. Arrivant à son tour dans le salon, il se s'attendait pas à croiser Elijas et son fils.

Ragnar: tiens Drogon quel surprise, t'es séparer des d'eux autres.

Drogon: oh heum..oui.

Ragnar se retirait de la table pour s'approcher de Drogon qui tentait d'éviter leurs regard, il baissa la tête pour le forcer à le regarder dans les yeux.

Ragnar: qu'est ce qui a Drogon, pour quoi tu garde tête basse? ta quand même pas peur de moi si?

Il fit un sourire en coin jusqu'à qu'il vit Zankou juste derrière Dragon à fusiller du regard Ragnar.

Zankou: il sait juste reconnaître un supérieur quand il en vois un, c'est un dragon dominé alors c'est une façon normal d'agir chez lui. Provoque le encore de la sorte Ragnar et toi aussi tu baissera les yeux face à moi.

Ragnar détournait le regard n'aimant pas être rabaisser devant les autres surtout devant son père.

zankou: dit moi plutôt ou est ma femme.

Ragnar: j'en sais rien dans sa chambre à s’apitoyer sur son sort pour ne pas changer.

Zankou: fait attention à se que tu dis gamin.

Ragnar ne répondait pas et laissait Zankou s'en aller rejoindre Khaleesi, en colère Ragnar poussait Drogon qui était sur son chemin.

ragnar: aller pousse toi l'écailleux, tu m'empêche de passer!

Il partit furieux de son côté n'arrivant pas à supporter Zankou.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 12 Juil - 23:47

Saphira utilisait ses sens de Dragon afin de retrouver Crixius, elle ne voulait pas le laisser ainsi, elle avait besoin de discuter avec lui. Elle arrivait facilement à le retrouver, il se trouvait dans une chambre qui n'était pas la sienne. Elle tendait donc la main pour ouvrir la porte, celle-ci n'était pas fermé, elle pu facilement voir Crixius au dessus d'une Démone et couchait avec elle, il penchait la tête sur le côté pour la regarder.

Saphira : Crixius..

Il se retirait aussi tôt de la Démone et remontait son pantalon, il était toujours torse nu. Il se dirigeait rapidement vers elle, fermait la porte derrière lui. Saphira gardait ses yeux rivés dans les siens, il en fit de même.

Crixius : Qu'est-ce que tu fais là ?

Saphira : A toi de me le dire.

Il en croisait les bras.

Crixius : J'avais besoin de réfléchir et d'être seul.

Saphira : Tu réfléchis dans les bras de cette..


Elle détournait le regard, il attrapait aussi tôt son menton pour la forcer à le regarder.

Crixius : Serais-tu jalouse d'une démone.

Elle tapait sa main contre la sienne.

Saphira : Tu fais ce que tu veux après tout.

Elle commençait à partir, Crixius la suivait tranquillement.

Crixius : Je ne vois pas pourquoi tu te met dans cette état là, si nous serions plus nombreux, j'aurais eu d'autre femme que toi.

Il l'attrapait la main pour qu'elle s'arrête et se retourne pour lui faire face, il collait son corps contre le sien, celle-ci levait les yeux fixé dans les siens.

Crixius : Est-ce que tu es entrain de me dire que je trahis ma propre race en couchant avec cette démone ?

Saphira : Oui c'est ce que je pense.

Crixius : Alors pour ça, il faudrait que tu me donne des enfants ce que tu ne fais pas, mais une fois que tu obtiendrais d'autre femelle, que penses-tu de moi lorsque se sera à leur tour d'écarter leurs cuisses pour moi.


Elle réfléchissait quelque instant.

Crixius : Nous serions obligé d'en arriver là pour peupler notre race, une seule femelle à donner naissance, cela prendrait des siècles, et tu comprends bien que je ne suis pas quelqu'un de très patient. Et étant donné que se sera ma propre race, sa ne fera pas de moi le traître que tu penses de moi.

Saphira : J'ai l'impression de te perdre de plus en plus Crixius, tu changes tellement..

Il glissait sa main entre ses jambes pour la caresser, elle détournait le regard puisqu'ils se trouvaient dans un lieu publique, il approchait ses lèvres de son cou pour l'embrasser.

Crixius : Je deviens plus mature voilà tout, je n'allais pas rester un petit dragonnet toute ma vie. Je fais juste le nécessaire pour protéger notre race.

Il se retirait d'elle en glissant son doigt où il l'avait caresser entre ses lèvres.

Crixius : Raynor à fait le plus beau cadeau qu'il soit en nous donnant cette apparence, mais peut-être est-ce à cause de ça que nous n'arrivons pas à obtenir une descendance, je doute que se soit de moi que cela pose problème.

Saphira : Pourquoi tu penses que se serait toi ?

Il commençait à partir.

Crixius : J'aimerais que tu me faces confiance la prochaine fois et que tu ne me suives plus. Tu resteras la femelle la plus précieuse à mes yeux, et une humaine, démone ou autre créatures qu'ils soient ne changera rien la dessus. Mais j'ai besoin de liberté et je déteste qu'on tente de me retirer cette liberté, est-ce claire ?

Elle le regardait partir sans dire un mot, elle finissait par s'en aller de son côté ayant envie de retrouver Drogon.


Pendant ce temps, Elijas était devant la fenêtre le sourire aux lèvres à réfléchir à cette petite discussion qu'il avait eu avec l'alpha, crixius. Il tournait malgré tout le regard voyant son fils se montrer, il ricanait puisqu'il était exactement comme lui, il aimait bien écouter aux portes.

Elijas : J'ai toujours des idées derrière la tête Ragnar, tu devrais le savoir.

Il regardait à nouveau vers la fenêtre, posant sa main devant sa bouche le sourire aux lèvres.

Elijas : Nous avons de la visite.

Il se tournait pour regarder Drogon, il laissait son fils lui parler, Elijas se taisait les écoutant tout les deux. Lorsque Zankou se trouvait sur place, il savait qu'il protégeait coûte que coûte les Dragons de sa femme, Khaleesi.

Elijas : Tais toi Elijas.

Il voulait lui faire comprendre de l'arrivé de son frère, il laissait son frère faire la morale à Ragnar ou surtout le prévenir qu'il était plus haut que lui. Ce qui ne plaisait pas du tout au fils de Elijas, il se posait bien contre le mur ne disant toujours rien.

Une fois que Zankou partait rejoindre Khaleesi, Elijas s'avançait regardant son fils partir de colère. Il se mettait en face de Drogon le regardant, il gardait toujours le regard baissé, sans doute habitué comme l'a dit Zankou d'être dominé par Crixius. Il attrapait son menton pour le lever et qu'il le regarde.

Elijas : Nous savons tout les deux à quel point tu..

Il approchait ses lèvres de son oreille.

Elijas : Désire enfiler ta queue entre les jambes de la petite Dragonne.

Il souriait sur le moment, il décalait à nouveau le visage de lui pour l'observer, tenant toujours son menton fermement.

Elijas : Alors, pourquoi ne te comporterais pas comme un véritable Dragon, et faire ce que tu désires depuis toujours ? Veux-tu rester un Dragon de bas étage toute ta vie ? J'en doute sincérement, tu sais à quel point Crixius pense de toi.

Il le lâchait.

Elijas : Il regrette amèrement avoir à faire à toi, il te trouve inutile, montre lui que tu es loin de l'être. Il est grand temps que tu te réveil et que tu montres de quoi tu es capable.

Il souriait et repartait à sa fenêtre.

Elijas : A moins que tu veux rester un petit "dragonner" toute ta vie, mais je suis près à t'aider afin d'obtenir ce que tu souhaites. Je vais demander à Saphira qu'elle te rejoigne dans ta chambre, parce que tu dois lui parler de quelque de très, très important, profite de cette occasion pour lui montrer tes intentions envers elle, mais avant, il va te falloir une grande expérience afin de lui montrer à quel point tu doués.

Il apparaissait devant l'attrapant par ses bras et se téléportait jusqu'à la chambre de Drogon. Elijas changeait aussi tôt son apparence physique pour prendre celle de Saphira.

Elijas : Vas-y, montre moi de quoi tu es capable, entraîne toi.

Il s'asseyait sur le bord du lit en posant ses mains sur ses cuisses les yeux rivés dans les siens, toujours avec se sourire en coin.

ELijas : Qu'est-ce qu'il se passe ? Tu es gêné ? Sa c'est quelque chose que Crixius ne serait jamais, tu dois changer ça. C'est toi l'alpha, et non lui, il est temps que tu te battes pour toi désormais ! Allez, montre lui de quel point du te chauffe !

Il penchait légèrement la tête sur le côté.

Elijas : Et même si Saphira te dit "non", tu dois continuer dans ta lancer, parce qu'en réalité elle pensera le contraire, c'est en allant contre sa volonté que tu lui montrera ta supériorité par rapport à Crixius, c'est ainsi qu'agis les alpha, ils ont le droit sur tout. Elle t'appartient, si les Dieux on fait en sorte que tu né en tant que mâle, c'est qu'il y avait une bonne raison, prouve leurs qu'ils n'avaient pas tord en te choisissant toi et pas un autre.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Sam 13 Juil - 23:03

Je crois que je serais capable de devenir fou et qui sais je le suis peut être déjà, mais heureusement je suis bien entourer pour tenir le coup. Je vois souvent mon frère pour discuté avec lui quand j'en ai besoin même si Gabriel ne supporte pas que j'aille le voir vu que Lexi habite toujours avec lui. Je n'ai plus jamais eu de soucis avec mon père, j'ai plus besoin d'être obliger de faire des enfants et d'après se que j'ai compris il ne peut même plus prendre le contrôle de moi, se qui m'arrange.
Impossible de lancer le moindre sortilège sur moi, qui peut soit me contrôlé, que se soit mon corps ou mes émotions..se qui me pose un très grand problème. Le sort lancer par se sorcier il a plusieurs années pour retirer tout sentiment envers Lexi...je me suis rendu en rentrant à la maison qu'il avait été rompu. J'en ai jamais parler à Gabriel cela va de soit, mais j'ai dur à devoir regarder Lexi dans les yeux sans que je ressentes pas le besoin de la prendre dans mes bras.

Je soupirais dans mon divan ayant du mal à supporter entendre ma fille et son foutu jeux vidéo, maudit soit tu Gabriel de lui avoir acheté se maudit jeux. Je me demande quand même de qui elle tient le plus, c'est certain pour se trémousser et chanter de cette façon c'est surement pas de moi. Je la regardais du coin de l'oeil lorsqu'elle vint s'asseoir à côté de moi, ouhhh toi ta quelque chose à me demander.

Derek: aller dit moi se que tu veux Yuuki.

je fronçais les sourcils à sa demande, évidemment Gabriel était le premier à refuser. On se méfie de tout le monde à présent même des amies de Yuuki, sachant que silas peut changer d'apparence on doit se méfier de tout.

Derek: tu sais que c'est pas pour t'ennuyer qu'on te refuse beaucoup de chose, mais tant que la situation n'est pas calme on est obliger d'être prudent...j'ai pas envie que l'un de mes enfants se retrouve dans l'estomac d'un de ses horribles serpents.

Je passais ma main sur mon visage puis mes cheveux, encore une fois Gabriel à succombé à ses caprices et puis qu'elle s'amuse un peu. A force de lui refuser tout elle pourrait faire une fugue se qui empirerait la situation.

Derek: je sais Gabriel et c'est qu'une gamine elle ne comprend pas encore le danger qu'elle encoure, j'ai juste peur qu'elle face une bêtise.

Je tournais le regard vers la porte de la chambre de Damon, encore une fois Maya avait trouver le moyen de s'incruster dans sa chambre. 

Derek: quand est ce que ton frère tiendra en laisse ses petits animaux de compagnie? il arrive parfaitement à tenir son Izaya par le bout de la queue et cela est à prendre au premier degré mais l'autre..

Je me levais levant les bras pour m'étirer.

Derek: au fond peut être que Damon l'apprécie à sa façon sinon cela ferait bien longtemps qu'il l'aurait mis à sa place.

Je faisais aller ma main

Derek: et puis il est assez grand pour se débrouiller tout seul, faudra quand même qu'il se désire à choisir entre la petite chatte ou la tigresse.

je faisais évidemment allusion entre Maya et Myu, qu'ils voyaient tous deux fréquemment enfin c’était surtout myu qui venait la voir ne pouvant pas sortir comme il le voulait. 

Derek: je m'absente deux minutes, vais voir  Lucas histoire de discuté devant un bon verre.

Je levais les yeux voyant déjà sa tête.

Derek: s'il te plait arrête de me faire cette tête..je vais voir mon frère et non sauter sur la première venue.

Il va bouder un peu et après cela passera, il est même possible qu'il finisse par me rejoindre chez Lucas..les mains dans les poches se sortait de mon appartement pour me rendre chez mon frère, malgré que j'allais régulièrement chez lui je toquait toujours avant d'entrer. C'est Lexi qui m'ouvrait la porte je souris faisant un signe de la main.

Derek: yo, je viens goutter au bon scotch du fréro...celui de chez moi n'est pas assez bon.

J'entrais m'avançant vers Lucas qui regardait tranquillement la tv, il en a aussi marre que moi de cette situation alors pour ne pas devenir fou il aime bien que je vient le voir pour boire un verre.

Derek: c'est bon je suis rassurer tu t'es pas encore pendu au ton lustre.

je soupirais sur le moment regardant du coin de l'oeil Lexi.

Derek: moi si sa continue vais sauter de mon balcon..peut être qu'un petit verre avec mon frère m'aidera à faire evaposer ma déprime.

Je m'asseyait à côté de lui regardant sa tv, voyant qu'il matait de bon film d'amour je plissais les yeux.

derek: toi te faudrait un double! depuis quand tu regarde se genre de connerie Lucas.

Ryou: depuis que maman l'oblige à les regarder.

Derek: évidemment...

Je tapais mon poing contre celui de mon fils, qui fini pas s'asseoir à son tour à côté de moi.

derek: alors ta petite déesse.


Ryou: pff


Derek: oué toujours aussi présente?


Ryou: j'ai les burnes qui vont explosé, heureusement que j'ai mon amante...vais me marrié avec ma main pour finir!

J'éclatais de rire sur le moment, je le plein le pauvre mais cela l'apprendra de sortir avec une déesse. Pendant se temps dans la chambre de Damon, qui toujours obsédé par le film porno de Myu il ne fit même pas attention à la présence de Maya.
Il sursauté d'ailleurs sentant sa langue passer sur son oreille,  devinant de qui il s'agissait il se donnait pas la peine de se tourner.

damon: maya, je t'ai déjà demander d'arrêter d'entrer dans ma chambre en douce.

Malgré tout il la laissait sauter sur sa chambre, pas longtemps debout Damon était encore en caleçon et torse nu.

Damon: je fais la vaiselle..je suis sur mon pc cela ne se vois pas?

Il râlait n'appréciant pas qu'elle éteigne son écran sans son autorisation.

damon: Maya t'es chiante, je regardais la! c'est ça nouvelle video.

Damon regardait la tenu qu'elle portait, toujours habiller de façon cosplay comme dans les manga ce qui lui allait parfaitement bien. Beau d'homme aimerait pouvoir profité de se genre de Neko pour leurs fantasme personnel.

Damon: tu as jamais penser de te prendre ton propre appart pour ne plus à les déranger? 

L'entendant à nouveau parler de Ryou, il 'attrapa Maya par les hanches n'aimant pas qu'elle lui face se genre de chantage.

Damon: arrête de parler de Ryou cela m’énerve Maya! 

Damon enfilait son visage sur sa nuque posant plusieurs baiser entre chaque mot qu'il prononçait.

Damon: personne d'autre ne peut te toucher, tu es toute à moi ta compris? alors arrête de parler de mon frère ou je te met une fessé! 

Il retirait le collier qu'elle portait autour de cou qui servait surtout à cacher les traces de morsures déjà côté par Damon et la mordit encore une fois pour en quelque chose laisser son emprunte sur elle, sa marque. Le tenant toujours par les hanches il la força les bouger d'avant en arrière contre son caleçon.

 
***

Izaya se trouvant dans le même bain que Gad gardait les yeux fermer caressant du bout des doigts le bras de son amoureux. Il aimait se petit moment entre eux, il pourrait rester des heures comme ça à écouter sa voix et le sentir tout contre lui. 

Izaya: je sais que cela peut être difficile des jours, mais se qu'il compte pour le moment c'est qu'on soit ensemble..par contre si on venait à me séparer de toi ou maya, la ma vie serait insupportable.

Il r'ouvrit les yeux glissant son nez dans ses cheveux.

izaya: on a déjà avancer bien plus que je l'espérais dans notre rêve, c'est vrai on est pas encore dans le but qu'on recherche..c'est juste une question de temps, une fois que se silas sera arrêter on pourra vivre librement et avancer plus vite encore.

izaya ne baissait pas les bras, il croyait en leurs rêve même les choses on prit pas mal de retard.

Izaya: Gabriel comprend que c'est pas facile pour nous, cela va de même pour eux. C'est dur d'être obliger de rester enfermer dans ses appartements, toi ta encore la chance de pouvoir sortir pour les concerts même si on doit se déguisé. Derek lui ne peux mettre le pied dehors...

Sentant ses massages il referma les yeux se retenant presque de ronronner de satisfaction. Continuant de l'écouter il passa ses bras autour de Gadriel le tirant vers lui posant plusieurs baiser sur sa joue.

Izaya: on fera comme cela te plaira tant qu'on empêche pas les membres du groupe d'arrête de jouer pour toi, en les acceptant dans le groupe tu as réalisé leurs rêve à eux aussi...ah Gadriel te rend tu seulement compte comme tu rend les gens autour de toi heureux.

Il le serrait d'avantage contre lui comme ci il avait peur qu'il s'envole.

Izaya: une perle rare qui n'appartient qu'à moi seul, je t'aime tellement mon amour et je me lasserais jamais de tes bon massage.

Il tournait légèrement le visage de Gadriel pour pouvoir l'embrasser, mais sentant l'eau de la baignoire devenir froide il fini par se lever pour en sortir.

Izaya: j'entend plus la tv dans le salon, Maya a encore profité pour aller retrouver Damon.

Il grimaça sur le moment n'aimant pas qu'il le fréquente et attrapait un essuie qu'il passa ne premier sur sa queue pour la sécher.

Izaya: il se fou d'elle, mais elle continue à ne voir que lui..je la comprend pas des fois!

 
***

Drogon s’apprêtait à partit, mais Elijas l'attrapait le menton juste avant levant son visage. Il fut surprit et le regardait dans les yeux au début du moins jusqu'au moment ou il fit mention de Saphira, son regard se tournait sur le côté.

Drogon: pourquoi me parler de ça? de toute manière que se soit vrai ou non, j’ai pas à pose mes mains sur elle.

Il sait que Elijas à raison, mais que pouvait il faire? Crixus à toujours été le plus fort des deux et depuis leurs naissance c'est lui qui le chef, pour Drognon il aurait du mal à voir les choses autrement même si tout au fond de lui il aimerait obtenir le coeur de saphira.

Drogon: je sais se que crixius pense de moi inutile de me le rappelé.

pourquoi lui disait t'il toute ses choses? pour l'aider? drogon restait méfiant se souvenant des paroles de Khaleesi, rester méfiant de tous les frères de Zankou pouvant leurs retourner le cerveau pour mieux se servir d'eux.

Drogon: pourquoi me dire toutes ses choses? vous vous êtes jamais préoccupé de cas avant et puis...je sais que Sphira ne voit que Crixus, alors cela ne servira à rien.

Il désirait plus malgré tout qu'on le vois comme un enfant et devant le dieux il tentait de garder la tête haute. pourtant l'entendant parler quelque part d'expérience il perdit à nouveau confiance et baissa les yeux.

Drogon: hum..ou voulez vous en venir?

Il fit un pat en arrière surprit de le voir se téléporter devant lui de plus il l'attrapait par le bras pour l'emmener avec lui. 

Drogon: pourquoi m'avoir amené jusqu'à ma chambre? Saphira ne voudra jamais..

Il clignait des yeux voyant le corps de Elijas changer de force pour devenir la copie conforme de Saphira.

Drogon: pourquoi...

Il était assez mal à l'aise ayant compris où le dieu voulait en venir, se regard tournait à gauche et à droite comme chercher une sortie de secoure.

Drogon: non je suis pas gêner c'est juste que..

Il n'aimait pas la situation et comprenait maintenant pourquoi leurs maîtresse avait prévenu de se méfié des dieux. Après l'avoir laisser parler Drogon s'approchait de lui, attrapant son bras les sourcils froncer.

Drogon: jamais je ne forcerais saphira à faire quelque chose contre sa volonté et je ne ferais quoi que se soit avec vous! vous lui ressembler peut être mais vous n'êtes pas Saphira!

Il le tirait jusqu'à la porte l'ouvrant voulant qu'il sorte.

Drogon: sortez de ma chambre et merci pour vos conseils mais je suivrais ma propre voie même si elle consiste à rester dans l'ombre de Crixus.

Il refermait la porte après avoir fait sortir Elijas, cela allait surement pas le faire plaisir mais amusait pourtant Ragnar qui avait encore une fois écouter au porte.

Ragnar: chez les mortels on appelle ça un "râteau" hahah..c'était donc ça que tu cherchais à faire? te faire le petit dragon? et au point d'aller jusqu'à te déguiser en nana.

Il regardait son père de la tête au pied continuant de ricaner.

Ragnar: tu dois être vraiment en manque pour arriver à cette extrémité et puis tu fais se que tu veux..si les écailles sa te branche après tout c'est ton problème.

Delizia était également présente sortant de sa cachette, elle ricanait à son tour la main poser sur ses lèvres.

Delizia: Je pensais pas que tu aimais te transformé en femme Elijas.

Ragnar: qu'est ce que tu fais la Deli?

Delizia: je m'ennuyais sur l'olympe alors j'espérais faire rager un peu Tsukune pour me divertire.

Ragnar: tu va encore le mettre sous pression? tu sais que c'est tout le monde qui prendre ensuite?

Delizia: désolé, mais c'est tellement amusant.

Malgré qu'elle était adulte Delizia avait toujours l'apparence d'une enfant, elle s'approchait de son frère posant ses deux index sur sa poitrine appuyant à plusieurs reprise.

delizia: tu te fait des petits jeux coquin déguisé comme ça? 

Ragnar: j'ai même pas envie de savoir!

Delizia: t'es jaloux parce que tu peux pas en faire autant?

Ragnar: rien à voir pauvre sotte! je m'en vais!

Elle lui faisait signe de la main le sourire au lèvres.

Delizia: bye bye!

Ragnar: humph! je comprend pourquoi le vieux Tsukune cris à tout bout de champs avec cette fille! quel chieuse!

Ragnar s'en allait à nouveau, deli se tournait à nouveau vers son frère.

Delizia: tu ne trouve pas que ses dragons sont un peut trop sur d'eux tout ça parce qu'il sont protégé Zankou..faudra tout de même leurs rappelé qu'ils sont inférieur à nous.

Elle posa un baiser sur le coin des lèvres de Elijas et repartit de son côté tout en trottinant rejoindre Tsukune.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Dim 14 Juil - 2:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 14 Juil - 2:54

Yuuki c'était rendu rapidement jusqu'à sa chambre pour prévenir son amie qu'elle pouvait passer se soir, je gardais mon regard dans ceux de Derek.

Lorsqu'il parlait de Maya, je tournais le regard vers la chambre de Damon, il reste pratiquement toute la journée enfermé dans sa chambre à jouer à ses jeux où regarder les films porno que lui envois Myu, ou bien il a la visite de Maya où il aime se la faire mais quand se n'est pas elle c'est Myu qui vient lui rendre visite, c'est un homme après tout, il doit être content d'avoir deux femmes à ses pieds. Myu est au courant qu'il a une histoire avec Maya, vu que Damon lui en parle sans problème et sa n'atteint pas du tout Myu qui ne ressens rien pour lui, c'est juste une histoire de sexe, comparé à Maya qui est toute folle de lui.

Sa va finir par se retourner contre lui un moment donné, mais c'est à lui de confronter ça, qu'il en profite jusque là, moi je ferais pareil si j'étais à sa place.

Gabriel : Qu'il profite un peu des deux, de toute manière au bout d'un moment sa va craquer, Myu s'en moque pas mal, par contre la petite Maya j'en doute qu'elle va accepter le fait qu'il couche encore avec ta cousine à grosse poitrine.

Je soupirais.

Gabriel : Moi si tu me faisais un coup bas pareil, je te le ferais payer à toi et à la personne avec qui tu me trompes, mais je ne te laisserais pas le temps de le faire, vu que je te suivrais où bon tu iras.

Je croisais les bras le regardant avec des petits yeux cruelles, je lui parles et lui il veut aller voir son frère ?!

Gabriel : Bah voyons.

Je détournais le regard, se n'est pas le fait qu'il aille voir son frère qui me dérange, c'est cette Lexi qui s'y trouve qui m'énerve. Elle est avec Lucas, mais je ne suis pas idiot, elle craque toujours pour Derek et sa me gonfle.

Gabriel : Ok à tout de suite.

Je me tournais, je ne vais pas non plus l'enfermer ici, il ne peut déjà pas sortir de cette immeuble alors si je l'empêche d'aller voir son frère..

Entendant Derek toquer à la porte de Lucas, Lexi allait ouvrir et lui souriait lorsqu'elle le voyait.

Lexi : Salut Derek.

Elle le laissait entrer, Lucas était assis dans le divan  regarder la télévision, il souriait de voir Derek, il adorait lorsqu'il passait.

Lucas : Et tu sais que tu me ruines avec ton scotch.

Il ricanait.

Lucas : Et toi tu ne t'ais pas encore enfoncé un pieu dans le coeur.

Lexi préparait déjà les verres dans la cuisine, Lucas regardait son frère du coin de l'oeil alors qu'il s'installait à côté de lui, il savait qu'il allait faire une remarque du film qu'il regardait et oui Lexi à beaucoup d'autorité, lorsqu'elle veut quelque chose, Lucas n'a souvent pas le choix.

Lexi : Ils sont bien mes films d'amours !

Elle revenait avec les boissons, elle en donnait un à Lucas un autre à Derek.

Lucas : Merci ma belle.

Lexi retournait dans la cuisine pour faire un verre pour son fils et un pour elle, elle écoutait malgré tout leurs conversations.

Lucas : Il fallait t'y attendre en sortant avec une Déesse haha, toi qui sautait tout le monde avant, même avec mes conquêtes ! Saligaut ! Maintenant je risque rien avec Lexi, j'ai de la chance.

Il buvait une gorgée, lorsqu'il restait ici, Lucas ne portait pas ses lunettes, il restait plus alaise.

Lexi revenait donnant le verre à Ryou et s'asseyait sur le bord de la table juste en face de Derek, elle buvait à son tour une gorgée et fit un soupir vu que c'était assez fort et froid avec les glaçons.

Lexi : Qu'est-ce que c'est bon!

Lucas : Tu sais que c'est une boisson pour un homme ?

Elle montrait son doigt qu'elle bougeait d'avant en arrière.

Lexi : oh mais je ne suis pas n'importe qu'elle femme ! Je suis unique !

Elle lui passait la langue et posait son verre à côté d'elle.

Lucas : Unique, tu l'as dit. Je sens que Gabriel va bientôt faire son apparition, sa fait cinq minutes que tu es ici, et bien, arrivera t-il à battre son record ?

Lexi détournait le regard.

Lexi : Il devrait te laisser respirer un peu, déjà qu'on ne peut pas sortir d'ici, alors si tu peux même pas rendre visite à ton frère.

Lucas : Il est possessif, mais Derek semble bien aimé ça vu depuis tout le temps qu'il reste avec lui. Mais tant que tu sembles heureux, c'est le principal.

Il souriait à son frère.

Lucas : Et Yuuki sa va ? Dommage qu'elle n'est pas venue, je l'aime bien cette gamine.

Lexi : Elle est bientôt une femme je te signal.

Lucas : Oui le temps passe très vite, surtout lorsqu'on a affaire à des enfants de Derek, ils grandissent trop vite, regarde Ryou ! J'ai l'impression que c'était hier quand il portait des couches.

Lexi posait ses mains l'une contre l'autre regardant vers Ryou.

Lexi : Il était trop mignon !

Lucas : Heureusement que j'ai gardé un album complet et les ais montré à Lexi, sinon elle aurait été bien triste de ne pas te voir portant des couches haha.

Lexi : J'aurais déjà bien aimé pour être là, alors voir les photos sa m'a fait super plaisir.

Quelqu'un toquait à la porte, Lexi soupirait sachant bien que c'était moi.

Lucas : Il a battu son reccord, de deux minutes.

Elle se levait et m'ouvrait la porte, je détournais le regard pourquoi il faut que se soit elle qui m'ouvre. Je les regardaient mais finissait par m'arrêter sur Derek qui était assis à côté de son frère et de son fils Ryou. Je m'avançais et poussait Ryou pour m'asseoir à côté de Derek ou je passais mon bras autour de son épaule.

Gabriel : Alors comment vous allez aujourd'hui.

Je tenais bien Derek contre moi tout en regardant vers Lexi qui tentait de rester calme bien que je sais qu'au fond, elle aimerait bien me dire ses quatres vérités sur moi.

Lexi : Très bien, tu veux quelque chose à boire ?

Elle mord sur sa chique sa se voit, elle veut rester polie pour faire plaisir à Derek, comparé à moi qui n'avale pas mes mots.

Gabriel : Je préférais un verre qui ne vient pas de toi.

Elle me fusillait du regard sur le moment, Lucas fronçait les sourcils moi je faisais comme-ci c'était normal.

Lexi : Je vais fumer une cigarette, j'en ais grand besoin !

Elle sortait une cigarette et se rendait jusqu'au balcon où elle se penchait contre les barreaux elle brûlait le bout de sa cigarette, Lucas fumant le cigare acceptait qu'elle fume également. Moi je trouve qu'une femme ne devrait pas fumé enfin bon, on dit que fumée tue, et bien si elle meurt sa ne me ferait ni chaud ni froid. Moi il y a un temps je fumais, quand j'étais avec Valas, mais j'ai arrêté depuis, par contre Derek adore toujours autant fumer.

***

Maya posait son doigt entre ses lèvres lorsqu'il lui posait cette question, elle finissait par jouer avec sa ceinture qu'il aimait mettre autour de son cou.

Maya : je me vois mal vivre tout seul dans un si grand appartement, je vais me sentir seul, oh j'ai une idée, pourquoi je ne vivrais pas ici, ainsi tu ne rouspéteras plus du fait que je vienne sans ta permission.

Elle souriait, et riait puisque comme elle aimait tant, Damon tombait en plein dedans lorsqu'elle parlait de Ryou, sa amusait beaucoup Maya et le faisait exprès à chaque fois.

Maya : Je sais que sa t'énerve, et j'aime ça, sa prouve que tu tiens à moi.

Elle baissait les yeux alors qu'il approchait ses lèvres de son cou lui faisant des baisés tout en lui parlant, elle l'écoutait tout en savourant ses lèvres contre sa peau.

Maya : Oui j'ai compris, j'aime bien quand tu es comme ça, que tu me menaces d'une fessée, sa m'excite haha.

Elle souriait, elle était vraiment folle amoureuse de lui pour pouvoir accepter son caractère et surtout, de la mordre et de la tromper bien qu'elle n'était pas au courant, elle pensait qu'il avait arrêté de voir Myu depuis un moment.

Lorsque Damon retirait le collier de Maya, celle-ci compris où il voulait en venir, elle le laissait faire sa aussi elle l'acceptait, mais portait toujours quelque chose autour du coup pour cacher tout ses morsures qu'il lui avait fait, étant donné qu'elle n'avait aucun moyen de cicatriser, elle en gardait des cicatrice de ses morsures, mais heureusement, il la mordait souvent au même endroit.

Elle gémissait alors qu'il enfonçait ses crocs dans sa nuque, elle passait ses mains dans ses cheveux. Alors qu'il bougeait ses hanches, elle le faisait d'elle même par la suite, elle frottait ses fesses contre son sexe de haut en bas.

Myu : Ah.. Damon..

Elle continuait de bouger de plus en plus rapidement, elle finissait par glisser une main sur son torse et descendait jusqu'à son entre jambe, elle levait ses fesses afin d'abaisser légèrement son caleçon, juste assez pour en sortir son sexe, elle se rasseyait ensuite ses jambes et le masturbait d'une main.

Elle continuait de frotter son entre jambe contre le son membre, son oreille se couchait vers l'arrière ayant très envie de lui.

Maya : Tu vois, tu ne seras pas déçu que je sois venu sans te prévenir.

Elle souriait continuant de l'excité avec ses mouvements de hanches et de sa main.


***

Elijas souriait trouvant cela bien amusant de jouer de lui de cette façon, en prenant l'apparence de celle qu'il désire depuis bien longtemps. Il le regardait attentivement, sans dire un mot, et fut bien surpris qu'au bout d'un moment, Drogon lui attrapait le bras afin de le faire sortir de sa chambre.

Elijas : Rien avec moi et bien..

Il sortait de la chambre tout en tournant le regard vers lui.

Elijas : Tu n'es qu'un idiot dans ce cas, tu n'auras jamais ce que tu désires au fonde de toi, c'est bien triste.

Il gardait le sourire, pas beaucoup de personne n'osait aller contre lui, mais lorsque cela lui arrivait, Elijas en avait beaucoup de plaisir. C'est à cette instant qu'il comprit que Drogon était bien la personne qu'il pensait être.

Alors qu'il fermait la porte, Elijas tournait le regard vers son fils qui arrivait.

Elijas : Tu me surveilles encore Ragnar ?

Il croisait les bras gardant toujours cette apparence.

Elijas : Je ne suis pas en manque, je peux me faire qui je veux, et j'ai un tas de femme à mes pieds je te signal. Mais je trouve cette nouvelle race plutôt intéressante voilà tout.

Il tournait aussi tôt le regard vers Délizia.

Elijas : * Il fallait que je tombe sur elle maintenant. *

Il soupirait de ce qu'il disait, être venu ici juste pour s'amuser de la colère de Tsukune, cette fille avait peur de rien.

Elijas : Tu joues avec le feu tu le sais ça ?

Il gardait ses yeux dans les siens.

Elijas : Mais tu fais ce que tu veux après tout, tu es assez grande maintenant mais n'oublie pas qu'il y a quelque année, il était près à te tuer.

Il plissait les yeux en la voyant arriver et lui toucher sa poitrine, il fit un soupir, il finit bien vite par reprendre sa forme normale et posait sa main sur la tête de Delizia.

Elijas : Tais toi.

Il se retirait d'elle et tournait le regard vers Ragnar qui, encore une fois, agacé finissait par partir de son côté. Il regardait ensuite vers Déli qui lui parlait de ses Dragons, il gardait ses bras croisé.

Elijas : Oui en effet, ils sont bien sur d'eux ce qui est normal vu que Zankou les protèges sans cesse.

Il se posait contre le mur.

Elijas : Je ne vais rien faire malgré tout, je n'ai pas envie d'avoir Zankou contre moi, j'ai malgré bien envie de voir comment cela va progresser.

Il posait son doigt sur le front de celle-ci en approchant son visage du sien.

Elijas : Et toi, arrête de provoquer Tsukune, car tu risques un moment où un autre de bien le regretter.

Il se téléportait aussi tôt. Saphira arrivait devant la chambre de Drogon, elle toquait à celle-ci et finissait par entrer, elle aimait bien lui parler, elle le regardant bien sans se douter de ce qu'avait tenter Elijas avec lui en prenant son apparence.

Saphira : Tu avais peut-être envie d'être seul, m'ai j'ai besoin de parler, j'espère que je ne te dérange pas.


Elle s'asseyait sur une chaise posant son coude contre le bureau et posait son menton contre sa main repensant à sa conversation avec Crixius :

Saphira : je l'ai vu entrain de.. Se reproduire avec une démone, je ne comprend vraiment pas pourquoi il vient a faire ça, surtout que je suis là.

Elle ne se rendait pas du tout compte que Drogon la désirait depuis tout ce temps, elle le voyait comme son grand frère avec qui elle pouvait lui parler de tout.

Saphira : Je n'aurais pas du tenter de le retrouver, je l'ai mise en colère.. Surtout de ce que j'ai pu lui dire.

Elle soupirait.

Saphira : J'étais en colère, j'ai dis des choses que je ne pensais pas comme lui dire que c'était comme une trahison de sa part..


Tsukune marchait au Enfer, il avait eu pas mal de chose à faire, lorsqu'il vit Délizia, sa mauvaise humeur reprenait bien vite le dessus.

Tsukune : Qu'est-ce que tu fais encore ici, n'ais-je pas été claire la dernière fois ? Je ne veux plus te voir ici.

Il s'approchait d'elle afin de bien la regarder.

Tsukune : Tu ressembles bien à ta mère, oser me défier ainsi tu n'es pas sa fille pour rien.

Il attrapait malgré tout son visage.

Tsukune : Et je déteste quand on ne fait pas ce que je demande.

Il finissait par lâcher son visage qui ressemblait à une vrai poupée.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 14 Juil - 22:22

C'était la même chose avec moi, une fois que Lexi me disait quoi regarder j'avais pas le choix et assumait. Je souris me rapellant ses petits moment du passer, je prenais le verre qu'elle me tendait continuant de la regarder du coin de l'oeil jusqu'à qu'elle disparaisse de mon champs de vision.

derek: je te rapelle qu'il s'envoyait en l'air avec les miennes aussi Lucas.


Ryou: j'y peux rien si elles étaient tous folle de mon corps.

Il souriait tout fier se petit con, j'avais déjà la côte avec la fille mais je crois que mon fils à largement battu mon record. peut importe de toute façon c'est fini pour moi ses petits jeux, avec Gabriel je peux à peine regarder une nana en bikini dans un magasine sans qu'il soit jaloux.

Ryou: Je me doutais que cela serait pas facile de sortir avec cette déesse, mais je pensais quand même pas la voir si peut...il m'arrive de me demander si je vais pas couper les pont avec elle.


Derek: c'est se que tu dit à chaque fois Ryou et une fois qu'elle se pointe, on te vois pas pendant des heures!

Ryou: comment tu sais ça toi?


derek: Lucas qui me l'a dit.

Il boudait, c'est pas grâve ça va lui passer. Je souris voyant Lexi revenir pour s'asseoir en face de moi, tout en buvant mon verre je la regardais. Elle c'est habiller de façon plus légère aujourd'hui, savait t'elle que je venais? oui c'est évidant je viens presque tout les deux jours et Lexi s'en est rendu compte. 

Ryou: oué cela me dérange pas que ma mère boit un coup, tant qu'elle n'exagère pas. elle est complètement folle quand elle a un verre dans le nez.

Derek: haha..oui c'est vrai, cela n'arrive pas souvent mais on a de quoi rire quand c'est le cac.

A nouveau je buvais un gorgée, entendant Lucas parler de Gabriel je vis l'expression de Lexi changer. Ils arrivent toujours pas à s'entendre ses deux la, mais Gabriel ne fait rien pour que ce soit le cas.

Derek: il est comme ça Lexi, je sais que cela peut être lourd par moment mais...il est comme il est, tout comme moi je suis se que je suis. On peut rien changer à cela et puis tu sais bien que j'ai toujours aimer qu'on prend soin de moi alors on peut dire que je suis servis.

Ryou: tu parle! je pige toujours pas comment tu peux aimer se mec sérieux.


Derek: je comprend toujours pas comment tu peux aimer cette déesse non plus.


Ryou: tu m'emmerde tu sais?

Je souris aimant avoir le dernier mot avec lui, je posais mon verre sur la table tout en levant les yeux vers Lexi avant de regarder vers mon frère qui s'adressait à moi.

Derek: Yuuki? ah ben elle va recevoir une amie à elle chez nous, je peux pas la privé toujours de tout même si c'est pour son bien. 

Ryou avala de travers entendant parler de lui et ses couches.

Ryou: Lucas! bordel t'es obliger de parler de ça?

Derek: Oui heureusement que Lucas était la pour les prendre ses photos, à cette époque j'étais..pas très présent.

ryou: arrêter de parler de ça! et non on peut dire que t'étais jamais la! Lucas devait toujours être à ton cul pour nettoyer les dégats derrière toi! t'étais une vrai misère.

J'haussais les épaules sachant très bien que j'étais pitoyable et en faisant voir à mon frère de toute les couleurs.

Derek: c'est le passer n'en parlons plus.

Ah cela toquait à la porte, je ricanais du petit commentaires de Lucas. Je me tournais regardant vers la porte surtout que c'était Lexi qui était partit lui ouvrir, je préfère vérifié qu'ils ne se sautent pas dessus comme deux animal sauvages se battant pour son territoire.

Ryou: Tiens quel surprise Gabriel..déjà la.

Je fusillais Ryou du regard le faisant comprendre qu'il ne fasse aucune remarque, il vint vers moi presque à pousser Ryou pour s'asseoir à côté de moi et pour pas changer et ennuyer Lexi son bras se posait sur mes épaules.

Ryou: on va comme d'habitude Gabriel..*mal quand t'es la*


ils sont tous deux en face de l'autre et les regarde qu'ils s'échange c'est très mauvais, Lexi tente d'être gentille mais Gabriel se moque pas mal de la choquer ou non. Voilà il a déjà commencer, je fermais les yeux sur le moment en ayant assez de cette tention qu'il a entre eux deux. Je posais ma main sur la cuisse de Gabriel pour ensuite la lui pincer.

derek: Gabriel tu veux vraiment qu'on est encore une discution à propos de ça? arrête d'être désagréable avec elle!


Ryou: ou je te fou mon poing sur le nez!


Derek: toi ne commence pas non plus ryou!


Ryou: humph!

Je me levais pour rejoindre Lexi sur le balcon, oh cela va pas plaire à gabriel c'est certain mais cela l'apprendra à être méchant. Moi aussi je sortais mon paquet de clope pour fumer avec elle, à voir sa tête j'en suis sure qu'elle envie de planter le bout de ses ongles dans le visage de gabriel, rien qu'à l'imaginer faire j'en souriais.

derek: ignore la mauvaise langue de Gabriel, tu sais comment il est quand lorsqu'il est jaloux.

Toi aussi c'est facile à voir quand t'es jalouse Lexi, je parie que Lucas la bien remarquer, mais il t'aime trop pour te le faire remarquer et risquer de te perdre...bon sang lexi cela serait plus facile si tu m'oubliais une bonne fois. Je tenais ma clope entre  mes doigts regardant l'horizon me retenant de la prendre dans mes bras pour la consolé.

Ryou: je te surveille Gabriel! sa se voit à ta tête que ta bien envie de pousser ma mère de balcon, mais la moindre tentative et crois moi tu tombera de plus haut.

je me tournais et vis la tête de Gabriel, j'écrasais ma clope et revint près de lui.

derek: même fumer un clope je peux plus faire Gabriel?

C'est bon la tension ne fera qu'empirer si on reste ici, j'attrapais Gabriel par la main le forçant à me suivre.

Derek: c'est bon sa suffit on rentre, on se fera ça une prochaine fois Lucas.

Ryou: c'est pas se que tu dit à chaque fois?

Je répondais pas et sortait de leurs appartement marchant jusqu'à la notre, j'étais facher et je pense qu'il pourra facilement le voir. 

Derek: a chaque fois c'est pareil Gabriel! tu fais toujours tous pour provoquer Lexi! elle essaye d'être gentille avec toi alors tu pourrais faire un effort aussi Gabriel! elle est avec Lucas maintenant alors de quoi tu as peur bordel!

Je le lâchais rentrant chez nous, à nouveau je me servais un verre pour tenter de calmer mes nerf.

 
***

Damon s'abreuvait du sang de Maya dans sa chambre comme pour la plus part des vampires, le sang monte les pulsions à celui qui le boit. l'envie de Damon montait de plus en plus, Maya n'arrangeait rien les autres étant amoureuse de Damon, il savait qu'il était facile d'obtenir tout se qu'il désirait d'elle.

Damon: hum..

Il montait vite en excitation, la boss de plus en plus présente à son caleçon le prouvait. Il fini par retirer les crocs de son cou baissant les yeux pour la regarder faire.

Damon: ta présence ne me dérange pas Maya, mais je n'aime pas malgré tout que tu t'incruste dans ma chambre comme ça...appelle la prochaine fois ou tu n'aura plus droit à rien.

cette fois il tenait plus, utilisant sa vitesse vampire il a força à se mettre à quatre patte sur le rebord du lit. Damon lui restait debout se plaçant derrière elle, retirant son caleçon avant tout, il sourit jetant un petit coup d'oeil vers sa webcam. Sans que Maya le sache celle ci fonctionnait filmant sa chambre.

Damon: je vais m'occuper de toi maintenant ma petite chatte.

Avant de la pénétré il frotta son membre à plusieurs reprise contre la culotte qui fini par arracher pour enfin entrer en elle. Damon ne se donnait même pas la peine de la déshabiller, mais relevait tout de même assez sa jupe pour vers voir son cul à la webcam. La tendance actuelle du net était les vampires, Damon avait bien envie de se faire connaitre à son tour. Il avait d'ailleurs fait exprès de bien faire couler le sang de Maya le long de ses lèvres et son cou pour donner un genre, donnant des coup de reins rapide il fit apparaître en même temps ses yeux de vampire ainsi que ses crocs.

Damon: fait moi entendre tes gémissements Maya..tu sais que j'aime les entendre.

Evidemment les coup de reins vampirique était également de la partie, d'un coup il se retira d'elle la forçant à se retourner.

Damon: asseyait toi face à moi.

Ignorante elle obéit sans discuté, Damon profita qu'elle soit à la bonne auteur pour enfilé son sexe entre ses lèvres ensuite à l'intérieur de sa bouche.


Damon: j'ai envie de jouir dans ta bouche aujourd'hui.

son regard se tournait de temps à autre vers sa cam le sourire en coin, une minutes plus tard et Damon envoyait la saute. se retirant d'elle, il attrapait sa mâchoire la forçant à ouvrir la bouche pour montrer le continue.

Damon: t'es mignonne comme ça, aller c'est bon avale.

Il la lâchait et se tourna pour ramasser son caleçon pour le remettre.

Damon: tu devrais rentrer maintenant avant que ton ami Izaya s'inquiète, oublie pas que ta plus de culotte alors utilise la porte cette fois.

Allant se r'asseoir il coupa la vidéo discrètement.


****

Drogon partait s'asseoir sur son lit n'en revenant pas de se que le dieu Elijas avait tenter de faire avec lui. Entendant toquer il releva la tête, fronçant les sourcils il ignorait si il aviat affaire à la vrai Saphira ou encore une ruse du dieu. Ne disant rien il se contenta de l'analysé, mais reconnu rapidement les manières de Saphira.

Drogon: Tu sais que tu peux toujours compté sur moi pour discuté Saphira, dit moi se qu'il t'arrive.

Tout de suite il comprit qu'il s'agissait encore une fois de Crixius, cela ne l'étonnait pas de sa part et si Saphira fut témoins de cette aventure elle devait se sentir au plus mal.

Drogon: crixius aime qu'on prenne soin de lui, qu'on le remarque et surtout je pense que c'est son moyens d'évacuer sa colère et sa frustration.

Il se pinçait les lèvres avant de se lever pour s'approchait d'elle.

Drogon: il ne pourra jamais rester très longtemps en colère contre toi Saphira, il tiens bien plus à toi que tu le pense.

Il se pencha pour passer ses bras autour de elle profitant un peu pour sentir son odeur dans ses cheveux.

drogon: je comprend que tu sois en colère, c'est difficile de voir la personne qu'on aime le plus dans les bras d'une autres...mais ne t'en fais pas, aucune de ses femmes n'arrivera jamais à ta cheville.

Il écarta ses cheveux de sa nuque pour y enfuir son nez et ses lèvres.

Drogon: Saphira...

Cela faisait si longtemps qu'il tentait d'ignorer ses sentiments pour elle, cela devenait plus en plus difficile de retenir ses envies. Ils étaient tous les deux seuls et malgré qu'il avait rejeté Elijas il songeait malgré tout à ses paroles. Les mains de Drogon parcourait lentement son corps 

Drogon: je t'assure que moi je ne verrais que toi, jamais je posais les yeux sur une autre femme. si seulement....

Il attrapait ses mains près à la forcer, mais fini malgré tout par la lâcher ne voulant pas aller jusque la. Drogon n'était pas comme ça, après qu'allait penser Saphira de lui? il se tournait passant sa main sur son visage.

Drogon: pardonne moi Saphira..j'aurais pas du, tu devrais voir Crixius et discuté calmement avec lui. Je suis sûr qu'il regrette déjà cette petite querelle entre vous.

il serra les poing sachant très bien qu'il était lâche, il n'arrivera jamais à être comme crixius, c'était pourtant son rêve. Drogon ouvrait la porte pour sortir de sa chambre et croisa Crixius, peut être entrain de chercher après Saphira.

Drogon: Crixius?

Il tournait son regard vers Saphira qui était encore dans sa chambre.

Drogon: tu cherche Saphira? elle...voulait discuté avec moi, je vais vous laisser.


Après sa discutions avec son frère Elijas, delizia marchait un peut partout espérant croiser Tsukune. Elle le fit enfin au loin, elle ricanait déjà surtout lorsque celui ci remarqua sa présence.

Delizia: il est comique quand il fait cette tête.

Elle s'approcha de lui le sourire aux lèvres.

Delizia: je suis venu voir maman et puis c'est elle qui m'a dit que je pouvais venir quand je voulais! j'écoute qu'elle...et puis t'es pas mon père alors je vois pas pourquoi je devrais t'écouter.

c'est pas la première fois qu'on lui dit qu'elle a le caractère de sa mère, que lui même l'avoue la faisait ricaner.

Delizia: hihi...mais je suis plus mignonne encore que mère.

Même attraper par le visage cela la faisait malgré tout sourire.

delizia: c'est pas vrai ça!

Elle passait ses mains sur ses joues quand il fini par la lâcher.

Delizia: tous le monde sais bien que vous adorer quand mère vous tiens tête.

Elle croisait les bras détournant la tête.

Delizia: c'est Zankou qui me la dit hum!

elle fit un saut en arrière passant son doigt sous on oeil tirant la langue.

Delizia: peut être que c'est votre fantasme cacher! être dominer par une femme! haha! je vous vois bien mère vous donnant la fesser!

elle se mit à courir pour s'en aller.

Delizia: sa aussi c'est Zankou qui me l'a dit!

Elle se doutait que se genre de paroles ferait bouillir, c'est se qu'elle cherchait tout en regardant derrière elle pour voir la tête de Tsukune elle vit pas raynor qu'elle percuta. Sous le choc elle tomba le cul à terre, raynor ne l'ayant jamais apprécier le regardait le regard mauvais.

Raynor: qu'est ce que tu fou la?

delizia: de quoi je me mêle!

Avant que son père soit assez proche pour entendre, il s'agenouilla la regardant droit dans les yeux.

Raynor: fait très attention petite peste, reste jamais seule c'est un très bon conseille que je te donne.

Delizia: aussi non quoi hum?

Raynor: un terrible accident pourrait t'arriver.

Delizia n'était pas impressionner et comptait pas détourner le regard, Raynor se redressa voyant son père arriver et s'éloignai. Delizia songeait même plus à Tsukune et faisait aller ses poings en direction de raynor.

Delizia: ben moi j'ai pas peur de toi! et puis t'es cheveux son moche! et tes fringue aussi! Zankou est plus beau et fort que toi! na!


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Lun 15 Juil - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 15 Juil - 0:19

Lexi était toujours jalouse de me voir avec Derek et je le voyais bien, je sais qu'elle ressent toujours de ll'attirance pour lui et qu'elle l'aime toujours. je ne suis pas idiot, sa se voit à crever, je me demande comment Lucas arrive à ne le pas le voir. Ou bien il le sait et est tellement idiot qu'il ne dit rien et la laisse faire, après tout, sa fait des années qu'il la désire, maintenant qu'il a ce qu'il veut, il fera tout pour la garder même s'il doit supporter les sentiments qu'elle éprouve encore pour Derek.

Je tournais le regard vers Derek qui ne semblait pas vraiment content la façon dont j'ai parlé à Lexi, qu'est-ce que sa peut lui faire ? Sa m'énerve qu'il essaye de le défendre.

Gabriel : Je ne vois pas de quoi tu parles, je suis "gentil".

Lucas : Mais bien sûr, tu lui parles comme un chien.

Tais toi un peu toi, je plissais les yeux vers Derek voyant qu'il se levait pour aller fumer à côté de Lexi sur le balcon, ça, ça m'énerve encore plus.

Lexi tournait le regard vers Derek, elle le regardait bien dans les yeux, elle avait bien envie de sauter sur moi et me donner une bonne leçon, sa lui ferait un bien fou c'est certains. Mais elle ne le faisait pas pour Derek.

Lexi : Oué bah qu'il se calme, parce que moi aussi je peux me montrer une grande chieuse lorsque je suis jalouse.

Elle détournait le regard venant de se rendre compte de ce qu'elle venait de dire, Lucas faisait comme-ci de rien était, de toute façon il était évidant qu'il savait les sentiments qu'elle avait encore pour Derek. Lexi regardait devant elle, son regard était vide, elle aimait plus que tout Derek et pourtant pendant tout ce temps elle était resté avec Lucas.

Moi je les fusillais du regard afin de vérifier qu'elle ne le touche pas ou qu'il ne la touche pas, et ils sont bien trop collé à mon goût, j'ai bien envie de passer par là et faire un petit cou de cou pour qu'elle tombe à la renverse, oué.. Sa pourrait être marrant de la voir s'effondrer, je parie qu'elle ne doit pas avoir beaucoup de cervelle, elle est trop idiote.

Je tournais le regard vers Ryou qui m'avait pris sur le fait, j'en souriais.

Gabriel : Mais pourquoi tu dis une chose pareil Ryou ? Je suis incapable de faire ça, tu te rappelles, mon destin est de devenir un gentil petit ange, alors ta pas à t'en faire.

je lui fis un sourire forcé pour le narguer, Lexi regardait dans ma direction serrant la barre, elle regardait ensuite Derek s'avancer jusqu'à moi, moi je levais le visage le regardant comme-ci de rien était.

Gabriel : Non c'est plutôt.. fumer une clope à côté d'elle.

Je laissais Derek me tenir la main pour que je le suive, j'en détournais le regard, voilà j'ai encore été trop loin sans doute, je ne peux décidemment pas contrôler cette foutu jalousie et possessivité, il va encore me faire la morale maintenant.

Lucas : Ok Derek, en espérant que tu restes un peu plus longtemps cette fois ci.

Lexi jetait sa cigaretteet posait sa main sur la porte regardant Derek s'en aller en me tenant la main, elle détournait bien vite le regard.

Alors qu'on était sortis, je suivais Derek qui marchait rapidement, silencieusement jusqu'à notre appartement, une fois qu'on y arrivait, je faisais comme-ci de rien était, jusqu'à ce qu'il commence à me parler.

Gabriel : Elle essaye d'être gentille, elle se force oui ! Elle fait ça pour que c'est moi qui me face passer pour le méchant dans l'histoire !

Je m'approchais de lui alors qu'il se faisait un verre.

Gabriel : Elle est avec Lucas, mais tu sais aussi bien que moi qu'elle adorerait écarter ses cuisses pour toi ! Elle t'aime toujours sa se voit à mort ! Ta vu comme elle se fringue, mettant un gros décolleté et une mini jupe, c'est pour toi qu'elle fait ça, c'est une salope.

Mes poings étaient serré à son maximum, tellement que j'étais hors de moi mes ongles s'enfonçait dans ma chair.

Gabriel : Je ne suis pas débile, j'ai bien vu comment elle te regarde avec ses grands yeux bleus, et sa m'énerve ! Et sa m'énerve encore plus que tu prévois d'aller voir ton frère sans me demander que je t'accompagne !

Je finissais par passer ma main dans mes cheveux tentant de me calmer.

Gabriel : Je ne peux pas changer ce que je suis et tu le sais très bien, on dirait que tu le fais exprès de me rendre dans cette état. Je me déteste moi même de me comporter comme ça, mais c'est plus fort que moi, je ne veux plus que tu le vois, ni même que tu sois dans la même pièce qu'elle !

Je finissais par me retourner pour m'éloigner de lui, j'ai l'impression que je vais exploser. Merde, on s'engueule et Damon et Yuuki on sans doute tout entendu, j'espère que Maya n'est plus là sinon elle va tout raconter à mon frère et son mec hybride.

Mais c'est Yuuki qui sortait la première de sa chambre nous regardant tout les deux.

Yuuki : ne vous disputez pas s'il vous plaît.

Je m'approchais d'elle passant une main sur le dessus de sa tête.

Gabriel : Désolé.

Yuuki : Faut que tu lui faces plus confiance, jamais il ne te tromperait tu le sais bien non ?

Je retirais ma main d'elle et détournait le regard, j'aimerais lui dire qu'elle a raison, mais lorsqu'il s'en va et que je ne suis pas avec lui, dans ma tête je me dis qu'il est entrain de me tromper, s'en est presque maladif, je n'ai sans doute pas du tout confiance en moi au fond. Mais je sais que mon comportement va le rendre fou à force, et qu'il va s'éloigner de moi pour se retrouver dans les bras de quelqu'un d'autre.. Sa me terrifie parce que j'aime ce mec comme un fou.

Gabriel : Je lui fais confiance.

Je dis ça mais je n'y pense pas, pourtant une relation doit se baser sur la confiance..

Yuuki : Bien alors faîte la paix et des bisous et op on en discute plus !

Je regardais du coin de l'oeil vers Derek. Elle levait le doit souriant en penchant la tête.

Yuuki : Oh et pendant que vous étiez partis, Damon en a bien profité avec Maya, sa raisonnait dans toute la maison !

Bah voyons, et elle quand est-ce qu'elle va se trouver quelqu'un ? Bon c'est vrai que vu qu'elle ne peut jamais sortir, sa ne va pas être facile pour elle de trouver un homme, au fond Derek préfère ça, et ses deux frères encore plus, elle va finir par étouffer. Je dois être le seul à lui donner une grande liberté, je prenais une grande respiration.

Gabriel : De toute façon même si on était là, il ne se serait pas gêné malgré tout. Maintenant sa va être au tour de Myu, heureusement que la petite Maya n'est pas au courant qu'il la trompé quelque heure après sinon elle risque de se prendre une fameuse claque.

yuuki : Pauvre Maya, moi je l'aime bien, elle est toujours souriante et est très gentille.

Elle ouvrait la porte de son frère, elle posait son doigt sur son front.

Yuuki : Il est temps que tu choisisse, tu vas finir par blesser Maya !




Theandras revenait enfin, cela faisait sans doute deux, trois semaines qu'elle avait du s'absenter, on peut donc comprendre pourquoi cela énerve Ryou. Elle nous manquait de peu, mais elle s'empressait de se rendre dans ses bras, attrapant son visage entre ses mains elle l'embrassait tendrement.

Theandras : Je suis venue le plus vite possible.

Lexi : Il est terriblement en manque je te préviens !

Elle tournait le regard vers Lexi en souriant, elle regardait à nouveau vers Ryou gardant se sourire malicieux.

Theandras : Alors je vais devoir m'occuper de toi.

Elle se téléportait aussi tôt avec lui dans leur chambre.

Lucas : Et voilà on ne le reverras pas jusqu'au soir, lors des retrouvailles sa dure plusieurs heures, après tout c'est une Déesse elle ne s'épuise pas de ce côté là et heureusement pour Ryou qu'il es costaud aussi.

Theandras avait déjà fait disparaître ses vêtements et ceux de Ryou, elle glissait ses mains le long de son doigt envoyant son aura en lui, il ne fallait pas plus de quelque seconde pour qu'il se retrouve en érection devant elle.

Theandras : Ils vont me laisser tranquille pendant un petit moment normalement.

Elle disait cela, parce qu'un moment donné, ils l'avaient appelé en plein acte, elle avait du se téléportait le laissant à sa fin. Elle glissait son nez contre son nez et frottait ses lèvres contre les sienne, elle serrant également sa poitrine contre son torse et son sexe contre le sien tout en frottant bien pour l'excité que d'avantage, elle avait la même taille que lui.

Theandras : Je t'ai manquée ?

Elle le poussait pour qu'il s'assis sur son lit et se mettait à califourchon sur ses jambes envoyant toujours son aura en lui.

Theandras : Je n'ai pensé qu'à toi sans arrêt.

Elle l'embrassait dans le cou laissant la chose durer pour que se soit encore plus excitant pour eux, surtout pour Ryou.

Theandras : Peut-être préfères-tu discuter avant, j'ai des tas de chose à raconter, après tout, vous êtes la famille de Derek, et vous avez le droit de savoir tout à propos de Silas.

Elle savait qu'il ne pourrait attendre une seconde de plus avant de la prendre en elle, elle aimait ce petit jeu qui craquera le premier et vu qu'elle à son aura, cela est bien plus dure pour Ryou.




***


Gad continuait de masser le pied de Izaya tout en l'écoutant, il souriait puisqu'il passait ses bras autour de lui pour le maintenir tout contre lui et lui donnait pas mal de baisé sur sa joue.

Gad : Bien sur que non je n vais pas les empêcher de continuer de jouer avec moi, j'adore également ça, je ne pourrais plus arrêter maintenant.. Et j'espère que le plus heureux des tous c'est toi.

IL posais sa main qui ne tenait pas son pied sur son bras et lui donnait un baisé sur celui-ci, parce que ses paroles lui faisait extrêmement chaud au coeur.

Gad : Je t'aime comme un fou moi aussi, et j'adore te faire des massages.

Il est vrai que l'eau devenait de plus en plus froide, une fois que Izaya se levait, Gad en fit de même mettant un essuie autour de sa taille. En effet, Maya avait belle et bien profiter de leurs absence pour retrouver Damon, Gad en détournait le regard soupirant.

Gad : J'espère sincèrement que Damon ne joue pas avec elle.. Mais j'ai certains doute.

Il le regardait bien s'essuyer sa longue queue, il s'asseyait quand à lui sur le rebord de la baignoire se penchant pour faire couler l'eau qui se trouvait dans la baignoire.

Gad : Elle est tout simplement amoureuse de lui et ne voit que ce qu'elle veut bien voir. Et j'espère de tout mon coeur qu'elle a raison, que Damon éprouve des sentiments pour elle.. Et qu'il ne va pas la faire souffrir.

Il essuyait son bras avec l'essuie qui se trouvait sur sa taille.

Gad : Mais si il venait à se jouer d'elle, je sais que tu seras la pour elle.

En effet Maya ne voyait que Damon, elle pensait tout le temps à lui et s'endormait en rêvant de lui également.

Maya continuait dans sa lancer avec lui, alors qu'il retirait ses crocs de sa nuque elle écoutait ce qu'il lui disait, elle allait donc suivre ses paroles en prévenant par un message où un coup de téléphone avant de venir le voir.

Maya : D'accord, je ferais ce que tu veux.

Elle gémissait de surprise lorsque Damon utilisait sa vitesse vampirique pour la mettre à quatre patte sur le bord de son lit. Bien entendu elle était loin de se douter qu'il était entrain de se filmer avec sa webcam, elle serrait les draps de son lit impatiente qu'il s'occupe d'elle.

Maya : Oui vas-y.

elle frottait sa queue contre son torse et bougeait ses hanches en même temps contre son membre, du moins, jusqu'à ce qu'il finisse par lui arracher sa culotte. Elle gémissait de plus belle alors qu'il venait de la pénétrer et y faisait des mouvements rapide et sec.

Alors que Damon désirant entendre ses gémissements, celle-ci exécutait ne les retenant plus. Elle poussait un cris plus fort au moment où il utilisait sa vitesse vampirique et il ne fallait pas plus longtemps pour la faire jouir.

Elle fut aussi tôt forcée de se retourner par Damon, elle s'asseyait comme il lui demandait de le faire, elle entre ouvrait la bouche laissant entrer son sec dans celle-ci. Elle tendait la main pour attraper son membre et faisait des mouvements sans arrêter jusqu'à ce qu'il jouisse à son tour dans sa bouche. Elle laissait Damon lui prendre sa mâchoire et ouvrait la bouche pour lui montrer le contenu. Elle fit un sourire lorsqu'il lui disait qu'elle était mignonne et avalait ce qu'elle avait en bouche par la suite.

Elle finissait par se lever regardait au miroir de sa chambre pour remettre ses cheveux comme il faut, elle essuyait le sang qu'elle avait encore avec sa salive, et remettait son collier pour cacher ses marques qu'il lui laissait. Elle lissait sa robe convenablement et tournait ensuite le regard vers Damon le sourire aux lèvres, très heureuse.

Maya ; Oui je vais rentrer, je sens déjà les commentaire de Izaya, je crois qu'il ne t'aime pas beaucoup.

Elle s'avançait vers lui pour l'embrasser.

Maya : Je t'appellerais alors avant de passer, je t'aime.

Elle sortait aussi tôt de sa chambre prenant la porte, Ni Derek ni moi n'étions là vu qu'on était chez son frère, elle sortait et retournait à l'appartement, elle posait tout d'abord son oreille contre la porte pour voir si on était pas trop occupé mais les entendant discuter elle sourit et entrait.

Gad tournait bien vite le regard vers elle.

Gad : Tu es encore partie retrouver Damon.

Elle ricanait.

Maya : Oui !

Elle posait ses mains l'une contre l'autre et s'agitait dans tout les sens les joues légèrement rosée.

Maya : Il est trop beau je dirais même trop sexy et il sait comment me rendre heureuse, je l'aime de plus en plus !

Gad : J'espère que c'est réciproque de son côté.

Ses paroles lui faisait resdescendre de son beau petit nuage tout rose.

Maya : Bien sur que c'est réciproque, il m'aime j'en suis sur ! Il adore qu'en je suis là.

Gad : Vous discutez beaucoup tout les deux ?

Maya tournait le regard pour réfléchir, lorsqu'ils se voient sa finis toujours en sexe, mais elle n'arrête pas de lui parler lorsqu'elle a quelque chose à dire, mais lui par contre ne parle pas beaucoup de lui.

Maya : Bah oui je suppose.

Gad : Tu n'es pas sur ?
Maya : Pourquoi tu me poses cette question ?

Elle croisait les bras contre sa poitrine.

Maya : Arrêtez tout les deux de dire que Damon n'est pas fait pour moi ! Il me rend heureuse depuis que je le connais !


Gad : Je veux juste m'assurer qu'il ne..

Maya : Qu'il ne quoi ?!

Gad : On veut juste te protéger tu comprends ?

Elle en soupirait.

Maya : C'est très gentil, mais je vous assure que tout vas bien. C'est si on me sépare de lui que sa n'ira plus, je ne veux même pas y penser, je l'aime comme une folle !

Elle s'asseyait sur le divan posant ses doigts contre ses lèvres pensant à ce qu'ils venaient de faire, pour elle c'était juste impossible qu'il se moque d'elle.

Maya : Et il m'aime aussi j'en suis sur.

Gad tournait le regard vers Izaya, il revenait vers Maya ensuite.

Gad : S'il te fait du mal il aurait affaire à nous, pas vrai Izaya ?

Je lui souriais, Maya levait les yeux souriant également.

Sur l'ordinnateur de Damon, Myu l'appelait via Sykpe, elle laissait sa webcam allumé, elle était chez elle assise sur sa chaise du bureau.

Myu : Salut bébé, j'ai vu en direct ta petite sauterie avec la Néko.

Elle souriait.

Myu : Et je l'ai partagé sur mon site officielle, je te dis pas, tu as déjà des millier de vu, tout le monde attende que tu faces une suite.


Elle mettait une sucette en bouche faisant bien exprès de la lécher et de la sucer.

Myu : Maya n'était sans doute pas au courant que tu l'as filmé, mais je suppose qu'elle est tellement dingue de toi, qu'elle aurait accepter si tu le lui demander.

Elle s'enfonçait sur le fond de son siège.

Myu : Tu m'envois un sms quand tu veux que je passe, quand tu es sur que ta petite néko ne vienne pas nous déranger bien sûr.

Elle se penchait en avant près à éteindre son ordinateur.

Myu : Je te laisse.

Elle coupait aussi tôt Skype.



***


Du côté des jeunes Dragons, Saphira aimait beaucoup se confié à lui, elle le regardait bien dans les yeux alors qu'il lui répondait.

Saphira : Oui je le sais, Crixius a toujours été comme ça, mais j'aurais espéré que se soit vers moi qu'il se rende et non vers une démone. Mais je suppose que c'est le fait qu'il soit aussi en colère contre moi, Les Dieux ont du encore lui dire quelque chose qui l'ont mis dans cette état

Elle revenait vers Drogon qui s'approchait d'elle, elle se laissait faire lorsque celuic-i se penchait pour l'enlacer, elle fit de même de son côté en glissant ses mains autour de lui.

Saphira : J'espère que ce que tu dis est vrai.

Elle soupirait le regard ailleurs en repensant  Crixius au dessus de cette démone qui semblait bien prendre son plaisir à ce qu'il lui faisait jusqu'à ce qu'elle les interrompt. Elle revenait à elle sentant Drogon poussait ses cheveux de sa nuque et y frôlait ses lèvres sur celle-ci, elle le regardait du coin de l'oeil surprise.

Elle sentait ensuite ses mains glisser sur tout son corps, rapidement elle comprit où il voulait en venir, étant soumise à Crixius elle ne pouvait pas se laisser toucher par un autre mâle que lui. Elle l'écoutait malgré tout, elle comprit bien vite qu'il la désirait depuis tout ce temps.

Saphira : Drogon.. on ne peut pas..

Malgré qu'elle disait cela, Drogon attrapait ses mains, elle le regardait bien dans les yeux à ce moment là, celui-ci finissait par la lâcher, elle restait assise sur sa chaise lorsqu'il se retournait.

Saphira : Oui tu as raison..

Elle détournait le regard alors qu'il quittait la chambre, elle espérait que ce qu'il venait de se passer n'allait rien changer entre eux, mais au fond, elle ne pouvait plus agir normalement désormais. Si Crixius l'apprenait, il risquerait de très mal réagir.

Alors que Drogon sortait, Crixius arrivait à ce moment là cherchant après Saphira, il s'arrêtait face à Drogon restant bien sérieux. Lorsque Saphira entendait Drogon prononcer le prénom de Crixius, celle-ci se levait posant sa main sur le haut de la chaise.

Crixius : Drogon.

Il tournait le regard vers la chambre regardant en direction de Saphira, il s'avançait bien vite vers elle celle-ci le laissait venir jusqu'à elle. Il restait attrapait une mèche de ses cheveux, où Drogon avait repousser ceux-ci pour dégager sa nuque, il glissait ensuite ses doigts le long de son cou et se tournait lentement vers Drogon.

Crixius : Tu l'as embrassé.

Ses mains se changeait rapidement, faisant apparaître ses griffes de Dragon et des écailles y apparaissait, Saphira lui attrapant le bras pour qu'il arrête.

Saphira : Il est notre frère Crixius, ne te bat pas contre lui.

Crixius : Il semblerait qu'il ne me respecte pas encore assez puisqu'il tente de me voler ce qui m'appartient.

Il se retirait d'elle et sautait jusqu'à Drogon l'attrapant par la gorge pour le pousser contre le mur avec une grande force, celle-ci se fissurait.

Crixius : Pourtant il est clair que jamais tu ne pourras me surpasser ni même me battre à un duel régulier, tu es faible je suis le chef et Saphira est toute à moi. Et je suis le seul qui pourra la savourer.

Saphira : Crixius arrête.

Il serrait de plus en plus sa gorge mais finissait par le lâcher.

Crixius : Ne t'avise plus de recommencer.

Il regardait vers Saphira par la suite.

Crixius : Et toi va dans ma chambre.

Elle regardait vers Drogon et exécutait ses odres, Khaleesi arrivait à cette instant voyant Saphira passer rapidement à côté d'elle, elle la regardait et se tournait ensuite vers Crixius qui changeait son regard devant elle.

Khaleesi : Qu'est-ce qu'il se passe ici ?

Crixius : Je ne faisais que remettre en place Drogon.

Elle s'approchait de celui-ci posait une main sur sa gorge qui était encore rouge, elle regardait du coin de l'oeil vers Crixius, elle les aimait tout les trois différemment puisqu'ils avaient chacun leur propre caractère.

Khaleesi : Pourquoi te montres-tu aussi dure avec ton frère ?

Crixius : Il a tenté de prendre quelque chose qui ne lui appartient pas.

Khaleesi : Tu parles de Saphira ? Elle n'est pas un objet.

Crixius : Vous savez pourtant comment cela se passe chez les Dragons.

Khaleesi : Il serait temps que cela change, de laisser Saphira choisir d'elle même.

Il tournait le regard vers Drogon et ensuite vers Khaleesi.

Crixius : Je suis le dominant, c'est à moi de montrer les règles et d'avoir ce qu'il me convoîte, vous le savez.

Elle soupirait, elle tournait le regard vers Drogon.

Khaleesi : Bien tu peux partir.

Il baissait la tête et partait rejoindre Saphira dans sa chambre, elle regardait Drogon posant sa main sur sa joue la caressant.

Khaleesi : Je sais que c'est dure pour toi, tout était bien plus facile lorsque vous étiez jeune, mais je suis là si tu as besoin.

Elle se penchait pour l'embrasser le front, elle se décalait pour bien le regard et retournait auprès de Zankou avec à boire, elle s'asseyait sur ses jambes soupirant.

Khaleesi : Je ne sais plus quoi faire pour Drogon.  

Elle tournait le regard vers Zankou.

Khaleesi : Que fais Ryna ? Je n'aime pas quand elle se  balade dans cette endroit seul.



Tsukune plissait bien les yeux tout en regardant vers Déli qui aimait bien le provoquer et le taquiner, et elle ne se gênait pas pour le faire.

Tsukune : Qu'est-ce qui te fait croire ça hum ?!

Il levait les yeux, évidemment, il devait sans douter que c'était Zankou. Voilà qu'elle s'éloignait de lui pour lui montrer sa langue, ce qui avait le dons de l'agacer encore plus.

Il passait sa main sous ses paroles.

Tsukune : * Moi aimer me faire dominé, elle se rend compte de ce qu'elle ose me dire ?! *

Il retirait sa main la voyant partir en courant disant que c'était également Zankou qui avait mentionné cela.

Tsukune : * Celui-là ! * Oui court, parce que si je te rattrape sa finira mal pour toi. * Il est temps que la remette en place *

Il marchait tranquillement jusqu'à elle, et souriait puisqu'elle venait de foncer droit sur Raynor, celui ne l'appréciait pas du tout. Il allait même jusqu'à la menacer, Il n'avait pas écouter ce qu'il lui disait, une fois qu'il fut proche, celui-ci disparu, Tsukune se trouvait derrière Déli.

Tsukune : Fille de Abnar, on voit que tu tiens de lui, tu es aussi agaçant que lui.

Il restait de marbre devant elle.

Tsukune : Il a prit quelque chose de très précieux, en prenant soin à ce que je le découvre pas. C'est à mon tour.

Il attrapait le bras de Déli par le poignet et la poussait contre le mur où elle se trouvait collé, elle était dos à lui, il en arrachait sa petite culotte qu'elle portait sous sa jupe, il collait son visage à côté du sien.

Tsukune : Tu vas bien vite vérifier que ce qu'à dit Zankou est incorrect.

Il sortait son membre et la pénétrait d'un coup sec, d'une main il tenait sa tête la poussant bien contre le mur pour qu'elle se retrouve empressé et bougeait ses reins, chaque coup était violent c'était en quelque sorte une punition qu'il lui faisait subir.

Il finissait par se retirer d'elle et la pénétrait cette fois ci par derrière pour la faire souffrir que d'avantage.

Tsukune : Alors fille de Abnar, Sa te fait quoi de te faire prendre par le Diable en personne. Maintenant tu vas réfléchir à deux fois avant de me provoquer.

Il se retirait d'elle ne jouissant pas en elle, il remettait juste son pantalon, la laissant ainsi, Elijas était là regardant vers son père.

Elijas : Qu'est-ce que tu lui as fait.

Il passait à côté de lui.

Tsukune : Toi ne t'avise même pas de me parler, je te l'ai clairement dit lorsque j'ai appris l'existence de ton "fils".

Il partait par la suite, Elijas le suivait du regard.

Elijas : J'étais ravis de vous revoir père.

Il s'approchait de sa soeur ensuite.

Elijas : Est-ce que sa va ?




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 15 Juil - 22:43

On doit être les seuls couples dans ces appartements qui se dispute aussi souvent, il faut dire qu'on a tous deux notre caractère et la jalousie de Gabriel n'aide pas. Bien peut être que quelque part il a raison, je provoque ses crises de jalousie en parlant avec Lexi, mais...je m'étais jamais interdit de ne plus jamais lui parler non plus.

Derek: qu'est ce que sa peut te faire qu'elle m'aime encore ou non? c'est avec toi que je suis aujourd'hui et des fois j'ai l'impression que cela te suffit pas! je devrais rester enfermer entre ses quatre mur pour être certain de plus la croiser?

C'est sûr que son cas est foutu, je le vois mal changer du jour au l'en demain et de plus être jaloux de tout se qui bouge..au fond si se genre de signe venait à se faire, cela serait la preuve qu'il ne ressent plus rien pour moi.

Derek: je te demande pas de changer Gabriel! est ce que je te l'ai seulement une fois fait? tout se que je demande c'est un petit effort de ta part! si je te demande pas de m'accompagner chez Lucas c'est justement parce que cela fini toujours de la même manière!

Faut que je me calme également, on est aussi têtu l'un que l'autre et se genre de conversation ne risque de jamais finir. Maintenant que j'y pense c'est pratiquement toujours à cause de Lexi qu'on fini par s'aboyer dessus.

Derek: Je m'arrêterais pas d'aller voir Lucas pour tes crises Gabriel, si Lexi se trouve dans les parages et bien je suis désolé..mais tu aura beau me faire toutes les crises que tu veux je continueras d'aller voir mon frère ainsi que mon fils autant de fois que sa me chante.

yuuki n'a jamais aimer nos disputes, c'était d'ailleurs la première à sortir de sa chambre.

Derek: c'est ton père qui provoque toujours ses dispute Yuuki et non moi! vais finir par croire que c'est un plaisir qu'il a de me voir monter en colère.

Je le regardais du coin de l'oeil à cette instant, je laissais ma fille lui parler semblerait qu'elle soit d'accord avec moi. C'est principalement à cause de cette jalousie qu'éprouve Gabriel à tout bout de champs qui cause nos disputes.

Derek: Pense tu seulement se que tu dit Gabriel? si tu auras réellement confiance en moi, tu viendrais au bout de cinq minutes vérifié se que je fais chez Lucas.

Autant en plus en parler, je m'appuyais contre la fenêtre regardant quelque instant dehors. Si il veut qu'on fasse la paix alors c'est à lui de venir à moi pour le bisous, c'est pas moi qui est commencer après tout et je déteste faire le premier pat.

derek: qu'il s'amuse tant que Damon le peut encore, mais jouer avec les sentiments d'une nana c'est jamais bon. J'ai déjà jouer au même jeux que lui à une époque, mais j'ai bien compris que c'était pas un truc à faire. Il est assez grand pour se débrouillé, un jour damon comprendra bien son erreur.

Damon avait entendu notre dispute mais s'en mêlait pas, il restait devant son ordinateur discutant sur les réseaux sociaux. De bonne humeur que sa vidéo avait fait fureur, il ne songeait pas à se moment la, les conséquences que cela pourrait avoir. Sa soeur entrait dans sa chambre, il fronçait les sourcils n'aimant pas qu'elle rentre sans même toquer.

Damon: Est ce que toute les filles rentrent sans se donner la peine de frapper?

Il levait les yeux vers sa soeur soupirant tout en éteignant l'écran de son pc.

Damon: occupe toi plutôt de tes affaire Yuuki, pourquoi je devrais choisir alors que je peux avoir les deux?

Il se levait attrapant ses habits vu qu'il était toujours en caleçon.

Damon: va donc jouer à la poupée plutôt, je vais prendre une douche.

Il sortait de sa chambre je le regardais à se moment jusqu'à qu'il rejoigne la salle de bain.

Derek: dit moi Yuuki, tu n'avais pas invité l'une de tes amies? elle semble en mettre du temps pour se pointé, elle habite chez les elfes ou quoi?

Je lâchais mon verre qui éclata en morceau lorsqu'il toucha le carrelage, qu'est ce que c'est? j'en posais ma main sur mon ventre serrant ma chemise. Sa me brûle pourquoi? j'écartais ma chemise allant même jusqu'à arracher les boutons et vis mon sceau apparaître. J'ai l'impression que quelque chose approche, j'en tournais mon regard vers la fenetre afin de regarder dans la rue. Un homme était planter en plein milieu de la rue faisant même arrêter la circulation, tenant par les cheveux une jeune fille qui désirait le batiment du doigt.

Derek: Yuuki, c'est pas ton amie ça?

Cet homme lâchait la gamine et leva la tête pour regarder dans ma direction, je reconnu immédiatement de qui il s'agissait.

Derek: Akira?

M'ayant repéré son corps se couvrait d'un aura rouge, se qui amplifie les sensations de brûle sur mon ventre. Akira contrôlé par Silas laissait le démon renard prendre petit à petit possession de son corps, j'attrapais directement ma fille contre moi  faisant un bon en arrière au même instant toute une partie de la façade de l'appartement disparu d'une seul attaque venant de Kyubi. Je donnais Yuuki à Gabriel continuant de regarder devant moi.

Derek: va mettre yuuki en sûreté Gabriel et va prévenir les autres.

Damon sortait de la salle de bain ayant prit quand même la peine de mettre son pantalon.

Damon: c'est quoi encore se merdier?

Derek: tirez vous!

Je courrais vers le trou dans la façade voyant Kyubi ayant grimpé jusqu'ici, pour éviter qu'il face plus de dégât je l'attrapais par l'une de ses queues avec mes vecteurs et l’entraînait avec moi. Faisant apparaître mes ailes je tentais de l'éloigner d'avantage, mais celui ci ripostait rapidement utilisant ses mains d'aura pour m'attraper l'une de mes ailes et la brisa d'une simple pression. C'était la chute libre assurer, j'en lâchais la queue de Kyubi sous la douleur du moment et atterris sur le toit d'une maison avant de dégringoler jusqu'au trottoir.

Derek: putain de merde!

Je fis disparaitre mes ailes de toute façon pour le moment l'une d'aile est briser, tant qu'elle n'est pas entièrement cicatrisé je ne peux rien faire. levant la tête je vis Kyubi à quatre patte à me regarder, il aurait pu profité de cette instant pour s'en prendre à moi mais on dirait plutôt qu'il attend.

Derek: Akira pourquoi t'attaque tu as moi?

Sa ne sert à rien de lui parler quand il est dans cet état, c'était comme la dernière fois avec Mike qui avait perdu tout contrôle de lui même à cause de Valas...mais pourquoi est t'il la? est ce que Silas est derrière tout ça? il m'aurait retrouver malgré les pouvoirs de se dieu? il peut malgré tout plus contrôlé mon corps et mon esprit alors si il agit maintenant c'est qu'il a une idée en tête mais quoi?
J'étais soudainement recouvert d'une ombres, je me tournais pou voir de quoi il s'agissait. Une gigantesque main d'aura se dirigeait vers moi, je l'esquivais à temps. Tournant mon regard vers Akira ou Kyubi, j'aperçu l'une de ses queues planter dans le sol.

Derek: c'est pour ça que tu bougeais pas? pour mieux m'avoir par derrière.

Silas: c'était surtout un moyen de te distraire fils de Nomar, tu es tomber dans mon piège! il ta emmener à l'endroit que je désirais.

Je regardais autour de moi ne comprenant pas ou il voulait en venir, qu'est ce qu'il va faire? mon aile n'est pas encore réparer, je peux pas l'utiliser pour fuir par la voie des airs..est ce que ça aussi cela faisait partie de son plan? Silas se mordait les deux pouces afin de ses faire saigner et posa ses mains contre le sol.

Silas: invocation, le pilier du titan!

Le sol se mit à trembler, sous mes pied le sol monta dans les airs formant un grand pilier noir décorer de ligne rouge brillante. Se piler était gigantesque je pouvais voir la ville entière d'ou j'étais.

Derek: qu'est ce que tu compte faire?

Silas: reprendre se qu'il m'appartient, mon pouvoir. Je ne peux peut être plus contrôlé ton corps mais grâce à se pilier conçu par les grand titans je peux voler n'importe quel pouvoirs...vous allez tout deux perdre la vie, mais cela pour une bonne cause.

silas levait la tête regardant vers le ciel.

Silas: alors misérable dieux est ce que seulement vous vous attendiez à ça?

Mourir? je me tournais courrant vers le bord près à sauter dans le vide si il le fallait, mais le sol sous mes pied disparu se qui me fit tomber dans le vide à l'intérieur du pillier ainsi que Akira et silas.

Nomar apparu près de l'appartement levant les yeux vers se pilier et serra son manche.

Nomar: comment à t'il réussit un tel exploit? même moi je connais pas la manoeuvre pour une tel invocation..Silas tu me surprend de plus en plus.

Raynor: tu va quand même pas le félicité non plus, a t'il encore une change pour ton fils?

Nomar: je l'ignore...je m'attendais pas à se qu'il utilise le pilier des titans.

Raynor: on aurait fait tous ça pour rien?

Nomar: si il aurait d'avantage d'enfant même cela n'aurait pas marcher mais la...

Une main noir sortait du pilier jusqu'à faire sortir le corps d'un animal gigantesque, le corps du renard mais ses queues finissait par des tête de serpent.

Nomar: Silas...il détiens maintenant le pouvoir de nous détruire.

Silas sautait de son pilier détruisant déjà une bonne dizaine d'habitation sous son poids.



***

Izaya boudait déjà ayant comprit qu'elle était encore passer à l'action avec Damon, il se préparait un petit truc à manger tout en écoutant la conversation entre Gadriel et Maya. Il était soulagé que son amoureux pense comme lui malgré que Damon est le fils de son frère il n'avait malgré tout pas confiance entre leurs relation.

Izaya: je t'ai déjà donner mon point de vue Maya la dessus.

mais elle est bien trop amoureuse pour se rendre compte de la situation, se qui est bien difficile de lui faire ouvrir les yeux. Il comprenait maintenant le dicton de "l'amour rend aveugle"

Izaya: j'espère franchement Maya qu'on est dans le feux, qu'on se trompe sur Damon et qu'il t'aime vraiment...mais c'est vrai je pourrais le prendre très mal si j'apprend qu'il se moque de toi.

Il posait son sandwich sur la table regardant toujours dans sa direction.

Izaya: mais fait quand même attention je t'en pris, les hommes peuvent être impitoyable. Sauf moi évidemment et mon Gadriel d'amour!

Il sourit près à mordre dans son sandwish jusqu'à qu'il sentit le bâtiment trembler.

Izaya: qu'est ce que c'était?

Il courrait vers la fenêtre ouvrant grand les yeux.

Izaya: il a une drole de créature rouge qui s'en prend à Derek!

Il tournait la tête vers Gadriel.

Izaya: est ce que c'est se Silas? il est pas du tout comme je l'imaginais..il devait pas être un hybride serpent? Il y ressemble pas du tout!

Il restait en spectateur regardant par le fenêtre contemplant le combat, il se recula pourtant lorsque se pilié noir et rouge sortait du sol. La ville était en panique et courrait dans tout les sens pour sauver leurs vie, sauf certain comme les gardes et autre courageux restait près à défendre leurs ville.

Izaya: qu'est ce qui se passe? cette chose est sortit du sol, j'ai vu derek il est la haut..devons nous fuir nous aussi?

Il s'avançait vers Maya l'attrapant la main ainsi que celle de Gadriel.

Izaya: partons d'ici.

Il se tournait entendant un gros brouhaha, c’était silas sortant du pilier avec ses nouveaux pouvoir.

izaya: c'est moche! c'est très moche! on s'en va!

Il courrait tenant toujours leurs main sortant de leurs chambre, dans les couloirs il croisa Gabriel, Damon ainsi que Yuuki quelque instant plus tard c'est Ryou et les autres qui les rejoins.

Ryou: faut se tirer d'ici vite fait!

Izaya baissait les yeux vers le pantalon de ryou et le pointait du doigt.

Izaya: et bien qu'est ce qui t'arrive? est ce la panique qui te met dans cette état?

Ryou tapait sur la tête d'Izaya avec une veine sur le front.

Ryou: tu crois que c'es le moment de me maté!? Gabriel est mon père?

Izaya: je l'ai vue en haut du piler qui est apparu, puis cette chose en est sortit.

Ryou: mon père se trouverait encore la haut?

persephone: il est tomber dans le piège de Silas...

Izaya: qui êtes vous?

Persephone: la reine des enfers, je dois vous mettre à l'abris alors suivez moi.

Ils se regardaient tous entre eux mais fini par suivre Perséphone qui marchait tranquillement vers la sortie.

Ryou: qu'est ce qu'il est arriver à mon père?

Persephone: on ignore si il est encore en vie ou non, mais je pense qu'il est encore de se monde.

Ryou: qu'est ce qui vous fait dire ça?

Pesephone: parce que vous respirer encore, si Derek serait plus de se monde vous l'aurez suivis dans l'autre monde.

Ryou: quoi! si mon père meurt on crevera avec lui?

Persephone: exact, du moins c'est comme ça que mon fils à procéder..mais par contre si l'un de vous mourrait cela n'infecterait pas Derek.

Perséphone rejoins Nomar ainsi que Raynor tout en regardant en direction de Silas.


***

Drogon restait immobile baissant comme dans son habitude les yeux devant Crixius montrant sa soumission, malgré qu'il se rappelait des conseils de Elijas il n'arrivait pas relever les yeux face à lui.
A chaque fois que les deux dragons se trouvaient seul, Crixius pouvait s'empêcher de vérifié à chaque reprise si drogon n'avait pas poser les mains sur elle.
Malheureusement pour lui, Saphira n'échappa pas à l'inspection. Drogon se mordait la lèvre l'estomac noué mais ne fuyait près à assumé ses actes.

Drogon: j'ai...eu un geste déplacer, mais..

les mains de Crixius changeait de force et avait bien compris qu'il allait recevoir une leçon de sa part. Saphira tentait de l'arrêter comme elle le pouvait, mais leurs frère ne compte pas rester les bras croiser après la tentative de Drogon.

Drogon: je me suis laisser emporté par les événement..

Crixius ne le laissait pas le temps de se défendre malgré qu'il savait qu'il était fautif, l'attrapant par la gorge il le poussa contre le mur avec grande violence au point que celui ci se fissurait.

Drogon: crixius...

Il le tenait par les poignets il espérait ne pas subir la mort comme châtiment. drogon était blessé dans son amour propre, se faisant rappelé une fois de plus sa véritable place. Drogon ne pouvait même pas lui répondre, il serra de plus en plus sa gorge se qui l'empêcha de respiré mais fini par le lâcher.
Plaçant sa main sur sa gorge il prit de grande respiration tout en regardant saphira partir sous les ordres de Crixius peut de temps ensutie c'est Khaleesi qui vint entrer dans la chambre.

Drogon: Khaleesi...c'est rien juste une petite discutions.

Drogon aurait préféré que leurs maitresse ne soit pas au courant de ses histoires, cela le mettait d'avantage mal à l'aise. déjà que son frère le considéra comme un moin sque rien, il n'aimerait pas que Khaleesi pense de même de lui.

drogon: laissez Khaleesi, Crixius à raison je ne dois pas oublier ou est ma véritable place.

C'était du de changer une règle qui a toujours existé chez les dragons, c'était comme demander à un chat d'aboyer. La voix de sa maîtresse et les caresses sur sa joue faisait envoler la tristesse de Drogon.

Drogon: Merci, vous êtes comme une mère pour nous votre présence me fait un très grand bien.

Il reprit sourire la regardant s'en aller, à nouveau il passa sa main sur son cou tout en s'avançant vers le miroir pour se contemplé.

Drogon: tu n'es qu'un pleutre!

Il tapait son poing contre son propre reflet se dégouttant lui même et fini par sauter par la fenêtre de sa chambre tout en prenant sa forme de dragon pour se dégourdir les ailes. Zankou s'impatientait entendant toujours Khaleesi, il s'apprêtait d'ailleurs à chercher après en ayant assez.

Zankou: Khaleesi! pourquoi traînais tu?

Il montrait son mécontentement mais la laissa s'asseoir sur ses jambes malgré tout.

Zankou: Drogon..a d'accord ils étaient encore entrain de se bagarrer? laisses les faire Khaleesi! c'est leurs politique tu ne peux rien changer à ça, tant que Drogon se décide pas à prendre le dessus sur son frère, il restera le vilain petit canard.

Il passait ses bras autour de sa femme l'enlaçant mais ressentit les événements sur terre, il la lâchait détournant le regard.

Zankou: j'ignore ou elle se trouve, mais je dois m'absenté...retrouve notre filles et surtout empêche la de me rejoindre compris?

Il poussa Khaleesi sans la brusquer et se téléporta pour rejoindre ses deux frères ainsi que leurs mère.


****

Delizia était toujours assise par terre, mais levait la tête entendant la voix de Tsukune derrière elle.

Delizia: je m’appelle Delizia et pas "fille de Abnar"

elle se levait frottant ses vêtements tout en le regardant du coin de l'oeil.

delizia: prit quelque chose de précieux? ahh tu parle de maman..piff je comprend pourquoi elle a retrouver mon père, vous êtes ennuyeux!

Elle ouvrit grand les yeux lorsqu'il l'attrapa par le bras pour le pousser contre le mur, ses mains poser contre celui ci elle détournait le regard vers Tsukune. Sentant qu'il arrachait sa culotte elle sera les cuisses tout en enfonçant ses ongles dans les briques.

Delizia: mère vous mettra une raclé si vous osez..

Elle gémit sentant qu'il entrait en elle, ayant bien plus de force qu'elle Delizia restait coller au mur subissant ses coup de reins sans pouvoir riposter.

Delizia: Vous êtes sourd! c'est Delizia! et cela me donne envie de me laver!

Elle avait déjà mal, mais tentait de ne pas le montrer malgré tout. Jusqu'à aujourd'hui aucun homme ne l'avait toucher sous les ordres de Abnar. le plus douloureux c'est quand il l'a prit par derrière, elle gémit par moment jusqu'à qu'il fini par se retirer d'elle. deli en tomba à genoux tout en tournant le regard vers Tsukune qui s'en allait.

delizia: non ça va pas! il m'a arracher ma culotte se vieux pervers!!

elle l'attrapait d'ailleurs le lançant en direction de Tsukune!

delizia: tu me dois une culotte!

Elle voulait pas se laisser abattre malgré se qu'il vient de se passer, tirant sur sa jupe elle voulait être sur qu'on ne puisse rien voir.

Delizia: pourquoi il veut plus de parler? c'est à cause de Ragnar? pfff! ton père est vraiment qu'un idiot alors! sa serait bien comique tiens qu'il se fasse enculé devant tout le monde!

Elle crisait bien fort espérant qu'il entende et baissais la tête cachant son petit sourire derrière les long cheveux noir.

Delizia: si il pense que je vais avoir peur de lui même après ça...il se trompe, vais me venger!

Elle plongeait malgré tout dans les bras de son frère enfuissant son visage dans les vêtements.

Delizia: mère est monter sur terre avec nos frères, qu'est ce qui se passe tu es au courant de quelque chose? j'ai une drole de sensation pas toi?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 16 Juil - 3:21

Yuuki faisait une mauvaise mine lorsque son frère Damon lui disait ça, elle lui fit une grimace d'ailleurs.

Yuuki : Tu peux te montrer comme un vrai macho tu le sais ça ?

Elle posait ses poings contre ses hanches le suivant bien du regard alors qu'il prenait ses affaires pour aller prendre sa douche et s'habiller en même temps.

Yuuki : Je joue plus à la poupée depuis pas mal de temps je te signal !

Elle levait les yeux aux ciel et quittait sa chambre puisqu'il était partis dans la salle de bain, celle-ci attendait son amie et tournait le regard vers l'heure, vu qu'elle trouvait qu'elle durait longtemps pour venir jusqu'ici.

Elle tournait le regard vers Derek lorsqu'il parlait justement d'elle.

Yuuki : Bah si, elle était censé être la il y a dix minutes, elle en met du temps. J'espère qu'il ne lui ait rien arrivé !


Elle sortait son téléphone pour envoyer un message à celle-ci afin de se rassurer, moi je m'avançais vers Derek qui ne semblait pas bien aller, Yuuki en posait son téléphone et se diriger rapidement vers lui aussi.

Gabriel : Derek qu'est-ce qu'il t'arrive ?!

Il semblait regarder quelque chose par le fenêtre, j'en fis de même, un homme tenait en ce moment même une femme qui pointait en direction de notre bâtiment, yuuki posait sa main devant la bouche reconnaissant son amie.

Yuuki : Si c'est elle.. Oh j'aurais du vous écouter.. Je suis tellement désolé !

Gabriel : Se n'est pas de ta faute.

Je posais ma main sur la vitre du carreau pour tenter de reconnaître cette homme, c'est Akira ! Je tournais le regard vers Derek qui lui aussi l'avait reconnu.

Gabriel : Theandras a dit que c'était Silas qui le détenait, sa veut dire qu'il nous a trouvé, en utilisant nos entourages en dehors d'ici.

Yuuki : Je n'aurais jamais du la faire venir jusqu'ici..

Gabriel : c'est rien Yuuki d'accord ? Tu ne pouvais pas le deviner et nous non plus.

Je regardais à nouveau vers Akira qui laissait son aura rouge apparaître et prendre la forme de Kyubi c'est sur Silas le contrôle. Yuuki était à côté de nous et regardait également, elle semblait très inquiète pour nous mais également pour son amie en bas.

Je fus bien surpris de voir la secousse, Kyubi venait d'envoyer une attaque contre nous, je fis un bond en arrière, Yuuki poussait un cris, heureusement que Derek l'avait prise pour esquiver avec elle, sinon elle aurait été touchée.
Je tournais le regard vers Derek qui me disait de partir avec Yuuki et Damon et d'aller rejoindre les autres.

Gabriel : Et toi tu vas faire quoi ? Si tu te rends jusqu'à eux, c'est exactement ce que Silas désire !

Je regardais Damon sortir de la salle de bain ayant entendu tout se rafus. On a pas le choix, je dois protéger les enfants, je prenais Yuuki contre moi et allait près de Damon.

Gabriel : On y va !

Je regardais Derek qui était déjà partis, et merde.. Il faut toujours qu'il agit en solitaire ! Tout en tenant la main de Yuuki, on utilisait notre rapidité de vampire pour se retrouver avec les autres qui se demandaient ce qu'il se passait.



Pendant ce temps, Selena et Minélia avait suivis Silas jusqu'ici, elles étaient malgré tout caché, Minélia passait sa main dans les cheveux sa fille pour les mettre comme il faut.

Minélia : Ton père va réussir tu verras, sa va bien se passer.

Selena : Beaucoup de Dieu désiraient cette instant, que père se montre enfin pour l'éliminer.. S'il ne se dépêche pas, ils vont l'empêcher d'accomplir son objectif.

Minélia : Il a tout le plan en tête, il c'est bien préparé, il va réussir j'en suis certaine.

Elle souriait, elle tendait la main et créait une sphère où elles pouvaient tout ce qu'il se passait, l'attaque de Kyubi contre Derek, le piège qu'il lui tendait et ensuite l'apparition de Silas qui l'avait bel et bien piéger.

Cette sphère était un pouvoir que seul les Dieux étaient capable de faire pour observer les mortels, si Minélia en est capable c'est tout simplement parce qu'elle est la fille des deux grands panthéons, qui ont créé non seulement ce monde, qu'ils se sont inspiré du prénom de leurs fille Minélia pour l'appeler ainsi mais ce sont également eux qui ont créé les Dieux et Déesse.

Ne pouvant rien refuser à leurs fille Minélia, celle-ci leurs avait demandé de lui retirer toute sa divinité pour vivre aux côtés des mortels dont elles aimaient bien plus que les siens, ceux-ci ont accepté mais elle gardait malgré tout tous ses pouvoirs et malheureusement, elle était malgré tout moins puissante et pouvait mourir comme tous mortels. Ce que Zankou a fait pour provoquer Silas en quelque sortes, mais aujourd'hui elle était de retour et était bien aidé Silas.

Minélia : Regarde il a réussi à créer le pilier des Titans, ton père est remarquable.

Selena : où trouve t-il toute ses forces.

Minélia : Je lui ais donné un petit coup de pouce, mais sa force c'est de lui seul qu'il l'obtient.

Elle souriait de plus belle, aucun Dieu ne connait sa véritable histoire, vu que aucun Dieu n'avait vu une seul fois les deux grands Panthéons, malgré que son prénom est identique à ce monde, ceux-ci ne pouvait s'imaginer qui elle était en réalité.

Minélia : Se fut une énorme erreur de créer les Dieux, ils se sentent supérieur aux mortels, il est temps de remettre les choses en place une bonne fois pour toute et c'est Silas qui va remettre l'équilibre.

Elle glissait sa mains sur sa sphère pour caresser le visage de Silas.

Voyant les Dégâts causé par Silas, Abnar fut obligé d'apparaître aux côtés de Nomar et de Raynor, ainsi que le Dieux de la Guerre qui était accompagné de son fils Valas, les autres Dieux restaient en sécurité dans leurs mondes où Silas ne pouvaient s'y rendre, du moins c'est ce qu'ils pensaient, car, Minélia avait gardé tous ses pouvoirs et il ne lui serait pas difficile de téléporter Silas jusque là pour éliminer les Dieux qui ne servent à rien dans ce monde.

Theandras qui était aux côtés de Ryou avait du le quitter pour faire son devoir et avait elle aussi rejoins Abnar et les autres Dieux.

Theandras : Comment est-ce possible..

Elle levait les yeux vers ce pilier qui était gigantesque.

Valas : Je n'ai jamais vu une chose pareil.

Abnar : Gardé votre calme.

Valas : Je suis calme !


Abnar tournait le regard pour écouter Nomar et Raynor, ils ignoraient ce qu'était advenu de Derek, ils ne pouvaient plus ressentir sa présence, Abnar craignait vraiment le pire, il regardait à nouveau vers ce pilier. Il plissait les yeux voyant cette chose gigantesque en sortir, entendant Nomar dire qu'il détenait désormais le pouvoir de les détruire, Abnar tentait de réfléchir à ce qu'il devait faire,il passait sa main sur son visage.

Valas on doit l'arrêter !

Il s'avançait près à se battre, Abnar mettait sa main devant lui pour qu'il cesse.

Abnar : Celui qui s'approche y passera, la première chose que Silas va désirer faire c'est de trouver Zankou, c'est lui qu'il va désirer éliminer en premier.

Il tournait le regard vers Nomar et Raynor.


Abnar : Et connaissant Zankou, il va venir jusqu'ici pour tenter de l'arrêter, vous devez l'en empêcher, je désire qu'aucun Dieu ne périsse par Silas.

Valas : Alors on doit se cacher de lui pendant qu'il saccage tout ?!

Abnar : Non, je vais me battre contre lui.

Tsukune : Quel courage tu fais fils de Zeus, tu ne penses tout de même pas arriver à le battre sans moi.

Il regardait Tsukune avec un sourire en coin, il remettait ses mains le long de son corps.

Abnar : J'accepte volontier que tu te battes à mes côtés.

Arès : Je suis Arès le Dieux de la Guerre, je désire également me battre même si je dois périr !

Abnar : Alors j'accepte également que tu plois ta force à nos côtés.

Valas : Et moi aussi !

Abnar : Je refuse Valas, retourne avec Theandras dans notre monde et préviens leurs de la situation, que les plus anciens Dieux viennent se battre à nos côtés les autres reste là, Silas ne peut s'y rendre tout comme en Enfer, nous y sommes en sécurité.

Valas grimaçait.

Theandras : Ils faut protéger également toute les personnes vivants dans les périmètre et également la famille de Derek..

Elle pensait à Ryou sur le moment

Abnar : Je m'en occupe, disposez maintenant.

Valas fut obligé, Theandras le rejoins ensuite, Arès fit apparaître son arme et son cheval de Guerre qui était impressionnant, de la fumée en sortait de ses naseaux, il le chevauchait et celui-ci s'envolait jusqu'à  Silas, Tsukune et Abnar se téléportait juste devant Silas se battant contre lui pour l'empêcher d'aller plus loin.

Abnar : Occupe le.

Tsukune : ne me donne pas d'ordre !

Il levait les mains, toute les personnes vivant dans les périmètre téléportait les habitant en sécurité. moi et toute la famille de Derek fut également téléporté mais aux côtés de Nomar qui se trouvait toujours là.

Yuuki : Ou est notre père ?!

Elle regardait en direction de Nomar l'ayant déjà vu autre fois, elle avait déjà les larmes aux yeux peur de l'avoir perdu, et moi j'étais également très inquiet, je ne veux pas le perdre



Gad aussi avait ressentis tout le vacarne et le dangers qui allait se passe, Maya avait la grande bouche ouverte à regarder par la fenêtre regardant vers toute le combat, jusqu'à ce que Izaya la prenne par la main ainsi que Gad pour partir rapidement d'ici trouvant cela bien trop dangereux à son goût et il avait raison.

C'est là qu'on se retrouvait tous dans un hall, il fallait encore prendre l'ascenseur pour descendre jusqu'en bas, mais lors de l'attaque de Kyubi il avait dévaliser une partie du bâtiment et L'ascenseur en faisait partie, il y avait bien entendu les escaliers de secours.

Avant qu'on ne fut tous téléporté, j'écoutais Izaya qui parlait de pilier, je me mordais la lèvre n'aimant pas du tout ça.. Derek, tu ne peux pas me laisser ! Je tournais le regard vers Lexi qui semblait choquée et effrayée à la fois, sans doute avait peur pour Ryou, Lucas mais pour l'instant la peur était pour Derek qui était en mauvaise posture. Lucas passait son bras autour d'elle pour la réconforter.

Lucas : Derek têtu pour mourir, il va s'en sortir j'en suis persuadé et je sens qu'il est toujours en vie, j'en suis presque sur.

On tournait tous le regard vers Persephone qui apparaissait, ce qu'elle nous disait nous rassurait encore moins.. Il est tombé dans le piège de Silas, Derek.. Je serrais les poings aux maximum, Yuuki elle était en larme. Maya elle s'accrochait au bras de Damon elle aussi effrayée, Gad restait aux côtés de Izaya le tenant fermement par la main sans doute peur de le perdre.

Je fermais les yeux, mêmes les Dieux ignorent s'ils est encore en vie, non.. Il ne peut pas me laisser tomber.. J'ouvrais les yeux à l'instant où Persephone disait qu'elle pensait qu'il était en vie, je ne savais pas cette partie là, si Derek meurt tous ses enfants meurt avec lui, j'en avais les yeux écarquiller.. Si je venait à perdre Derek, je perdrais en même temps Yuuki et Damon.. Comment pourrais-je survivre à ça ?!

Gabriel : Alors sa veut dire qu'il n'est pas mort.

Oui c'est tout ce que je dois me dire pour le moment, il est en vie, car ses enfants sont encore là, Derek bat toi ne nous laisse pas, on a tous besoin de toi.. je ne veux pas qu'on se quitte sous une dispute !

C'est ensuite après cette discussion qu'on fut tous téléporter aux côté de Nomar, on tournaient tous le regard vers cette chose dont Abnar, Tsukune et Arès se battait contre lui. Bien vite, d'autre Dieu apparu, Poseidon qu'on pouvait reconnaître vu qu'il maniait l'eau, Hermès qui maniait le vent, Héphaïstos qui contrôle le feu. Ils étaient donc en tout six à se battre avec tous un pouvoirs différent, Abnar maîtrise la foudre tout comme son père Zeus, Tsukune la lave et Arès la roche et le maniement de l'arme.

Maya : N'y a t-il pas plus de Dieux ?!

Celle-ci restait toujours blottie contre Damon.

Gabriel : Ils ont appelé les premiers Dieux, seulement ceux qui savent se battre.. Je vois mal Aphrodite lui jeter ses pouvoirs d'amour sur lui..


Je regardais autour de moi, j'envoyais mes ondes pour évaluer le périmètre c'est là que je ressentais Derek et Akira encore dans le pilier !

Gabriel : Il est encore la dedans !

Yuuki : Il faut aller le chercher !



***

Après la petite scène entre Crixius et Drogon, celui-ci rejoignait sa chambre où Saphira l'attendait, il entrait tout en fermant la porte derrière lui, celle-ci restait au milieux de la place l'observant.

Saphira : Tu n'avais pas besoin d'aller aussi loin avec lui.

Crixius : Pourquoi le défends-tu, aurais-tu aimé qu'il continue de t'embrasser ?

Il s'approchait d'elle afin de bien se mettre en face, celle-ci gardait ses yeux rivés dans les siens.

Saphira : Tu sais que je suis à toi, alors non, je l'aurais repoussé s'il aurait continué.

Crixius : Pourquoi ne l'as-tu pas fait directement, il a eu le temps de poser ses lèvres sur toi et de caresser ton corps.

Elle entre ouvrait les lèvres ne sachant quoi répondre, il lui faisait un signe de la tête pour qu'elle aille dans le lit, elle obéissait.

Crixius : retire tes vêtements.

Ils lui faisait l'amour par la suite, en espérant que cette fois ci, elle lui donnerait une descendance.

Khaleesi était toujours assise sur les jambes de Zankou écoutant ses paroles, il est vrai qu'elle avait affaire à trois Dragons, leurs comportement n'étaient pas du tout pareil qu'eux..

Khaleesi : J'aimerais juste qu'ils trouvent tout les trois leurs placent dans ce monde, beaucoup de personne désire leurs morts, alors, ils doivent se soutenir l'un l'autre et non se bagarrer entre eux..

Elle soupirait, mais reprenait son sérieux puisque Zankou semblait être étrange tout d'un coup.

Khaleesi : Qu'est-ce qu'il se passe ?

Elle se levait vu qu'il la retirait de lui, elle le regardait bien, ses paroles la faisait bien comprendre qu'il se passait quelque chose avec Silas.

Khaleesi : Fait attention à toi.

Elle le regardait se téléportait, elle quittait leurs chambre pour retrouver sa fille, celle-ci était assise en dehors certainenet très pensive, elle regardait sa mère arriver vers elle.

Khaleesi : Je te cherchais.

Rayna : Pensais-tu que j'étais dans les bras d'un de ses démons.

Khaleesi : Je n'aime pas te voir avec l'un d'entre eux.

Rayna : Je n'ai pas vraiment le choix, il n'y a que ça ici, mais rassure toi, je ne prend que ceux qui ont une forme humaine et beau physiquement.

Khaleesi : * Il ne veut mieux pas que je lui dise que son père est partis, sinon elle voudra le rejoindre, si je ne lui dis rien, sa sera mieux pour elle. *

Rayna : Où est père ?

Elle faisait mine de rien malgré cette question.

Khaleesi : Il devait discuter avec son frère Nomar.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 16 Juil - 22:32

Silas avait sentit la présence des dieux et tournait la tête dans leurs direction, ses ricanements se fit entendre dans tout le périmètre. Il est vrai que c'est Zankou qui chercha en premier, mais parmi tout les deux présent il ne s'y trouvait pas.

Silas: vous êtes bien trop lent vous les dieux, j'ai le pouvoir de vous tuer! et vous tenter encore de m'arrêter?

Il ouvrit grand la gueule invoquant une sphère comme le ferait Kyubi, ormi que ses neuf queues finissant pas des tête se serpent invoquant également ses mêmes sphère.

Silas: Aller! Aller! venez goutter à votre fin!

Il envoya en premier toutes les sphères des neuf tête de serpent vers chaque dieu qui tentait de s'en prendre à lui. Chacun s'entraidait pour ne pas être toucher par l'une des attaque de Silas, cela faisait s'en doute des siècles que les dieux ne s'étaient pas donner la mains pour se sauver l'un l'autre. Nomar restait à terre au côté de ma famille pour les protégés, son retard se tournait lentement vers la jeune Yuuki.

nomar: Derek se trouve encore à l'intérieur du pilier, je n'arrive pas à voir se qu'il se passe à l'intérieur.

Il levait la main les empêchants de venir me rejoindre.

Nomar: n'en faites rien, tenter d'entrer à l'intérieur de se pilier et vous perdrez la vie.

Ryou: on doit rester la à rien foutre?

Nomar: oui, si votre père est bien vivant comme on le crois perdre l'un de ses enfants pourrait lui coûté cher.

Persephone: mon fils à raison mes enfants et Silas ne vous laissera même pas approcher, soyez patient.

Ryou: facile à dire! c'est mon père qui se trouve dans se truc!

Persephone: tous comme mon mari qui se bat en se moment mère contre se monstre pour sauver les siens.

Elle sourit à cette instant et se mit à marcher en direction de Silas, Nomar attrapait sa main l'empêchant d'aller plus loin.

Nomar: où allez vous comme ça?

Persephone: je vais me battre quel question.

Nomar: vous n'y pensez pas? laisser les..

Elle tapait sur sa main pour qu'il le lâche.

Persephone: ne me sous estime pas Nomar! j'ai plus d'un tour dans mon sac et je te rappelle que je suis aussi ancienne que ton père. Alors m'empêche pas d'aller aider ton père ou je te met une gifle!

Nomar la laissait faire ne désirant pas affronter sa colère et Persephone de dématérialisa en pétale de rose noir. Silas réussit à attraper Tsukune dans sa patte et la plaqua contre le sol toujours la patte poser sur lui et dirigeait l'une de ses tête de serpents dans sa direction ouvrant la gueule il créa une sphère.

Silas: et un de moins!

Mais des ronces entourait la gueule du serpent l'empêchant d'invoquer sa sphère d'aura, les ronces de Persephone serrant de plus en plus jusqu'à faire éclate cette tête de serpent. Silas retira sa patte de Tsukune poussant un cris et tournant son regard vers Persephone qui s'approcha de Tsukune.

Persephone: compte sur moi pour te faire rappelé toujours les jours que tu viens de te faire sauver la peau par une femme.

Elle leva les mains vers le siens rassemblant des milliers de pétale noir au dessus de Silas qui prit forme d'une épée géante. Celui ci levait la tête regardant dans cette direction, concentrant son aura dans sa gueule pour anéantir l'attaque de Persephone. celle ci ne le laissait pas faire et baissa les deux mains faisant tomber son épée de pétale avant que Silas ne puisse agir. Tombant à toute vitesse la pointe de l'épée tomba contre les omoplates de Silas pourtant même en forçant Persephone n'arrivait pas à le transpercé.

Silas: Vous ne pouvez me tuer!

persephone ne l'écoutait pas serrant les dents, elle appuyait de plus en plus afin de percé la couche d'aura qui le recouvrait.

Persephone: personne n'est à l'abrit de la mort Silas! il nous suffit de sortir ton corps de cette chose vraiment moche et s'en est fini de toi!

Silas: Il faudrait déjà pour ça que vous arrivez à m'en faire sortir, vos attaque ne m'atteigne pas!

Il ricanait mais reçu par la suive une déferlante de boule de feu dans sa direction, Silas tournait le regard cherchant d'ou cela pouvait venir.

Silas: aaahh enfin te voilà Zankou.

Zankou: t'es encore plus répugnant que d'habitude Silas.

Silas: C EST VOUS LES DIEUX QUI ÊTES RÉPUGNANT!

Chaque queues attrapait l'épée de Perséphone la levant vers le haut pour l'éloigner de Silas, Elle tentait de résister appuyant de plus en plus fort. L'une des tête de serpents lâchait l'épée pour s'enfoncer dans le sol, celle ci restait derrière Persephone crachant un laser. Concentré par son attaque elle ne pu l’esquiver, le laser passait à travers elle. L'épée géante repartit en millier de pétal qui tombait du ciel comme de la neige en plein hiver.

Nomar: mère!

Nomar voulait s'y rendre mais Raynor l'en empêcha.

Raynor: reste la Nomar, n'oublie pas les ordres Abnar, de toute manière Silas à perdu regarde en haut du pilié.

Il m'en a fallu du temps, mais j'ai fini par sortir de cette endroit horrible qui sentait en plus le renfermer. Etrangement la marque sur mon ventre c'était entendu de ligne qui parcourait mon corps même jusuq'à mon visage ainsi qu'une aura jaune et lumineuse. Je tenais sur mon épaule Akira ne pouvant le laisser dans se trou, j'ignore se qu'il sait passer mais voyants la ville dévaster j'avais peur pour ma famille.

Silas: impossible, tu es encore en vie!

J'écoutais même pas se pauvre type et cherchait surtout Gabriel et les autres, repérant mon père je remarquait que me famille s'y trouvait également. J'étais plus que soulagé, je faisais donc téléporter Akira après d'eux.

Derek: une fois tout ça terminer j'aurais mériter un bon whisky.

Une attaque de Silas arrivait droit dans ma direction d'un simple saut je l'esquivais et fi apparaître mes ailes tout autant recouvert de cette aura et de marque noir.

Silas: répond! comment as tu fais?

Derek: Kyubi m'a dit comment procédé.

Silas: c'est moi qui possède se démon!

Derek: c'est la que tu te trompe, il ta fait croire que c'était le cas en te prétend une partie de ses pouvoirs et j'ai fais de même de mon côté. Mais pendant que tu savourais ta petite victoire, Kyubi et moi on fusionnait pour ne faire plus qu'un.

Silas hurlait de rage ayant été tromper.

Derek: qu'est ce qui va pas cela faisait pas partie de ton petit plan?

Posant mes mains l'une contre l'autre mon aura prenait de l'empleur jusqu'à prendre la forme du kyubi, hors de lui silas courait dans ma direction ne faisant même pas attention à toutes la ville qui détruisait sur son passage. Levant les mains ceux du renard dit de même et tapais ceux ci contre Silas qui tomba à terre sous la puissance de mon coup.

Silas: je vais te détruire ainsi que ta petite famille!

Je fronçais les sourcils tapant à nouveau tout contre son dos, celui ci s'enfonçait dans le sol à la puissance de mes coups. Il envoya ses queues à tête de serpents dans ma direction, je fis de même avec celle de Kyubi qui s'entoura autour de celle ci.

Derek: tu m'a assez créer de soucis silas.

j'en fonçais la main de Kyubi à l'intérieur de la créature de Silas attrapant son vrai corps et l'en faire sortir. Son enveloppe d'aura disparu à l'instant même ou je l'extirpais, le lâchant il s'écroula la tête la première à terre. N'ayant plus besoin de l’apparence de Kyubi, je le fit disparaître mais gardait malgré tout sur moi l'aura brillante au cas ou et m'approchait de Silas

Silas: tu pense sérieusement que tu vivra tranquillement même après m'avoir tuer? tu es un menace pour les dieux et crois moi il trouverons le moyens de se débarasser de toi ou t'enfermer comme un animal.

Derek: ne tente pas de me retourner le cerveau pour espérer que je m'en prenne à eux Silas, il ne me feront rien du moins je le déconseille.

Je tournais mon regard vers Gabriel et les autres le sourire aux lèvres.

Derek: tant qu'ils me laisse tranquille ainsi que ma famille, je n'utilisais plus jamais se pouvoir.



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 17 Juil - 9:01

Je comprenais tout à fait ce que pouvait ressentir Ryou en ce moment, le fait de savoir que Derek se trouvait au fond de se piler encore en vie, et savoir qu'on ne pouvait même pas se rendre jusqu'à lui pour le sauver, c'était.. Juste horrible.. Yuuki n'arrêtait pas de frotter ses larmes avec son bras, c'est sans doute la plus sensible entre tout les enfants de Derek. Je tournais le regard vers Gad, voyant Yuuki verser des larmes celui-ci en avait aussi les larmes qui coulaient, j'en faisais des petits yeux, Izaya qui était entrain de le consoler, il est encore plus sensible que ma fille.

Je tournais le regard vers Persephone et Nomar qui expliquait qu'on ne pouvait pas s'y rendre, car on serait à notre tour bloquer à l'intérieur et surtout, que aucun des enfants de Derek devait s'y rendre, en perdre un serait fâcheux pour lui. Je gardais ensuite mon regard fixé sur ce pilier espérant de toute mon être que Derek parvienne à sortir de lui même, j'en serrais les poings, tu n'as pas intérêt de me laisser...

Gabriel : Vous en faîtes pas, Derek reviendra, il est intelligent et ne baisse jamais les bras.

Je regardais Persephone qui semblait vouloir se rendre avec les autres Dieux qui était occupé de se battre contre Silas, ils étaient tous à s'entraider, ce que normalement cela n'arrivait pas que très rarement, surtout avec Tsukune, celui-ci n'hésitait pas à aider ses frères malgré la grande rancœur qu'il avait vis-à-vis d'eux. Mais aujourd'hui, ils étaient tous obligé de s'unir et de coopérer sinon Silas arriverait facilement à tous les mettre à terre s'ils commencent à se battre séparément.

Moi sa ne me faisait ni chaud ni froid qu'elle désire aider les Dieux, je les connais pas alors qu'ils meurt ou non.. Enfin quoi que, certains Dieux sont important pour notre monde, les premiers Dieux par exemple, moi je désire juste que Valas et Elijas disparaisse, j'ai toujours ils ne servent à rien et après ce qu'ils ont fait, j'ai juste envie de les voir disparaître.. Mais après ce que Silas a fait à Derek, j'ai bien envie qu'il meurt lui aussi, mon désire le plus profond se serait que Derek élimine Silas comme le veut les Dieux mais qu'il se venge par la suite contre en premier Elijas qui a osé le toucher, je n'arrive pas à oublier ses images lorsqu'il se retrouve derrière lui pour ensuite le.. J'en fermais les  yeux sur le moment.. Valas malgré que je suis resté à ses côtés de nombreuse année, il qu'il me donnait tout sur un plateau d'argent, je le déteste à présent parce qu'il a osé faire en sorte que Derek couche avec cette femme, qui est la fille de Silas et de plus, le cloué à un poteau et le faire souffrir bien qu'à ce moment là sa ne m'allait pas si loin que ça.

En tout cas Persephone semblait bien sur d'elle pour aller se battre avec les ordre, et Nomar fut bien obligé de la laisser partir.

Tsukune se trouvait dans une mauvaise posture, Silas avait réussi à l'attraper dans sa patte, Abnar tournait le regard vers lui désirant lui venir en aide, mais Silas avait sans doute compris qu'il ne devait pas que l'un d'entre vient à son aide, ils devaient donc tous éviter pas mal de ses attaques ce qui mettait Tsukune seul contre cette attaque cette fois ci. Il vit la tête de serpent se diriger rapidement dans sa direction.

Tsukune :  * Merde ! *

Il fut bien surpris de voir les ronces noir de Persephone s'en prendre à lui, il tournait la tête sur le côté la voyant. Elle venait de le sauver à coup sur, en tout cas l'attaque de Silas venait de disparaître grâce à elle, il se téléportait juste à côté d'elle ricanant de ce qu'elle lui disait.

Tsukune : Maintenant tu ne vas pas arrêter de me faire chier avec ça !

Il détournait le regard gardant le sourire.

Tsukune : J'avais un plan en tête pour me sortir de se pétrin que croyais-tu.

bien entendu il en était rien, si Persephone ne lui serait pas venu en aide, il aurait sans doute disparu dans le néant aux côté de Zeus qui doit se sentir bien seul.

Persphone utilisait ses pouvoirs afin de tenter de mettre Silas à terre, il avait pas mal de Dieu sur son dos, ce qui le mettait tout de même en difficulté. Et pourtant, pour l'instant aucun de leurs pouvoirs n'arrivaient à le mettre à terre.

Abnar : * On aura beau se battre aussi longtemps qu'on le veut contre lui, cela serait sans effet, il faut trouver un autre moyen.. L'arme de Nomar, et donc d'utiliser son fils aurait été la façon la plus rapide, nous sommes tout de même nombreux, et les Dieux primordiaux et pourtant, on arrive pas à le mettre à terre, si sa continue... *

Il fit un bond en arrière pour analyser la situation et trouver un plan.. Il regardait le corps de Silas, oui ils devaient faire sortir son corps, sa serait sans doute la seule façon.. C'est là qu'il vit des boules de feu, il en tournait le regard, c'était Zankou, Abnar en plissait les yeux mais restait toujours calme dans n'importe qu'elle situation.

Abnar : * Il n'aurait jamais du venir jusqu'à lui, c'est ce que Silas attendait *

Yuuki s'approchait à côté de moi m'attrapant la main, je faisais de même, elle est terrifiée, je tentais de la rassurer comme  je peux, de dire mille fois que tout va bien se passer, que Derek va revenir bientôt, que Silas ne va pas arriver à ses fins..

Silas était bien en colère, il devait tout d'abord se débarrasser de Persephone qui tentait toujours de l'immobiliser et de l'attaquer en même temps à l'aide de ses épée, mais il restait très puissant, et arrivait à repousser petit à petit son attaque.. Celle-ci était tellement concentré qu'elle ne vit pas son serpent se lancer derrière elle et lui lancer son lazer qui la touchait de pleins fouet.

Tsukune se tournait à cette instant vers Persephone, la mâchoire bien serré sur le coup. il entendait le voix de Nomar crier après elle, Abnar avait également bien du mal à contrôler sa colère et pourtant il était de nature très calme malgré toute les situations mais là...

C'est surtout lorsque Raynor disait qu'il ne devait pas bouger de sa place et que de toute façon Silas était finis, que je regardais vers le haut du pilier, j'avais l'impression que mon coeur qui c'était arrêté depuis un moment, recommencer à battre à nouveau en vo yant Derek tout au dessus tentant Akira par dessus son épaule. Yuuki posait déjà ses deux mains devant sa bouche complètement heureuse et cette fois ci c'était de larmes de joie, Gad fit de même qu'elle en prenant izaya dans ses bras et pleurnichait, moi j'avais juste un très grand sourire en regardant vers Derek. Surtout qu'il semblait très inquiet pour nous vu comment il nous cherchait, mais lorsqu'il nous repérait, il était bien soulagé.

Lucas : J'en étais sur, il est bien trop têtu pour mourir ! Haha.

Lexi était également très heureuse de le retrouver, mais je m'en fiche d'elle, dommage qu'elle n'a pas été maladroitement été touché par Silas.

Bien entendu Silas était plus que surpris de voir Derek encore de ce monde, On tournait le regard lorsque Akira apparu juste auprès de nous, c'est lui qui nous l'a envoyé sans doute. Lucas était celui qui allait le voir pour s'occuper de lui.

Durant ce temps, Abnar semblant soulagé de savoir que l'arme était toujours en vie.

Abnar : * il va nous facilité grandement la tâche. *

C'est après les explications de Derek que le combat commençait réellement, Derek utilisait les pouvoirs de  kyubi avec qui il c'était lié. Il arrivait même à faire sortir Silas de toute cette puissance, j'en souris étant bien fière de lui.

tout les Dieux se rassemblait auprès de Abnar sauf Tsukune qui était toujours hors de lui d'avoir perdu Persephone.

Poseidon : Que faisons nous désormais Abnar ?

Abnar : Grâce au fils de Nomar, tout devrait se passer pour le mieux désormais. Retournez tous à l'Olympe prévenez de la situation bien qu'ils doivent déjà être au courant grâce au sphère. Je reste  ici si jamais Silas trouve un autre moyen pour accomplir ses plans..

arès Bien !

Ils disparurent tous un par un, Abnar observait Tsukune et s'avançait vers lui.

Abnar : Je comprend que tu sois mal à propos de Persephone.

Tsukune: Ne t'avise même pas de dire que tu comprends ce que je peux ressentir Abnar, parce que jamais je ne te pardonnerais d'avoir couché avec MA femme et de lui avoir donné un ENFANT !

Il détournait le regard, il se doutait bien que cela ne changerait pas toute sa haine qu'il avait en lui.

Abnar : Je comprend, je parlais simplement que je pouvais effectivement comprendre ce que tu ressens, j'aurais préféré qu'aucun Dieu ne périsse aujourd'hui.. Si je comprend se n'est pas parce que j'ai fais toute ses choses avec elle mais parce que j'ai perdu mon père Zeus des mains de Silas également.

Tsukune le regardait du coin de l'oeil.

Tsukune : Lui qui se faisait passer pour le plus puissant des Dieux, il c'est montrer vraiment bien faible sur ce coup ci, hum.. Persephone elle est partie d'une bien meilleur façon que Zeus lui même.

Abnar : Il se sentait invincible, tout les Dieux se sentait comme lui, car aucun d'entre nous ne peuvent mourir et surtout pas de la main d'un mortel, alors qui aurait pu deviner que Silas en avait le pouvoir.

Tsukune : Je dois avouer que je n'y croyais pas non plus lorsqu'on m'a dit à propos de Zeus.

Ils finissaient par se taire regardant Silas qui tentait de lui retourner le cerveau, cela l'arrangerait bien que Derek se retourne contre eux, Abnar écoutait bien Derek, il sourit bien étonné des mortels bien que lui, possédait du sang de Dieu.

Abnar : Derek Kijo, fils de Nomar, il m’impressionne beaucoup.

Mes yeux étaient rivé dans ceux de Derek, j'espère qu'il fera un bon choix, parce que si les Dieux le craignent désormais à cause de ses pouvoirs, ils pourraient tenter de l'éliminer.. Je tournais le regard vers Abnar à cette instant, c'est le chef de tous les Dieux, alors c'est lui qui donne les ordres..

Je m'avançais vers lui, celui-ci me regardait, qu'est-ce qu'il est grand, aussi grand que Valas, mais complètement différent, de plus il a des cornes, étrange.

Gabriel : Je dois vous parler.

Abnar : Je t'écoute Gabriel.

Tsukune croisait les bras n'aimant pas qu'un mortel ose leurs adresser la parole, chez lui, tout ses serveurs et ceux qui vivent aux enfers, pour s'adresser à lui doivent être à genou, la tête baissé. Abnar lui s'en moquait bien.

Gabriel : Derek a fait ce que vous désiriez, sans lui vous serez déjà sans doute plus de ce monde, alors, donnez moi votre promesse que vous ne lui ferez aucun mal et que vous nous laisserez tranquille une bonne fois pour toute.

Abnar : J'aime beaucoup ton courage de me dire ce que tu penses.

Gabriel : J'ai côtoyer un Dieu depuis très longtemps, alors cela ne m'effraie pas.

Abnar : En effet, il s'agit de Valas.

Tsukune : Ce minable.. Il est n'est rien comparé à nous, tu devrais trembler comme une feuille, je pourrais te briser tout tes os d'un claquement de doigt.

Je levais les yeux vers lui, Abnar fit un sourire.

Abnar : Mais il n'en fera rien je t'assure.. Je vais tout d'abord m'occuper de Silas, ensuite nous discuterons à propos de Derek si tu le veux bien.

Je tournais vers Silas, oui, il est peut encore bouger, il veut mieux les laisser faire. C'est là que Minélia apparu aux côtés de Silas.

Minélia : Je n'aurais jamais imaginé que vous arriverez à l'arrêter, hum du moins que vous posséderez une arme aussi puissante.

Elle regardait vers Derek à cette instant.

Minélia : mais, je pense que vous vous nous sous estimé.

Abnar s'avançait vers elle.

Abnar : Tout est terminé désormais, il est temps que ce monde retrouve la paix qu'il mérite.

Il levait les mains vers le haut, faisait apparaître de la foudre dans celle-ci, Minélia ne bougeait pas de sa place, restant auprès de Silas, alors que Abnar concentré ses pouvoirs dans ses mains, il les tendais ensuite vers eux, la foudre se disparaissaient en deux, une se dirigeait tout droit sur Minélia tandis que l'autre sur Silas.

Mais Minélia les arrêtait d'un coup net sans qu'elle en vienne à bouger d'un cil, Abnar ne comprenait pas, car seul son père et lui même pouvait manier la foudre du moins celle la plus puissante de toute capable d'anéantir un titan.

Ceux-ci restait dans leurs position, mais devenait plus grosse car Minélia rajoutait de ses pouvoirs, elle fut projecté jusqu'à son propriétaire ainsi qu'à Tsukune, cela ne venait pas à les anéantir, mais à les paralysé, Abnar tombait un genou à terre, Tsukune le suivait juste après.

Abnar : C'est impossible.

Minélia : Vous ignorez pas mal de chose Abnar, En faîte tout les Dieux sont des être ignorant.

Il gardait la tête levé vers elle, personne n'avait arrivé à immobilisé un Dieu, sauf Silas grâce à son arme ultime et maintenant Derek qui était capable de les neutraliser, normalement personne autre mortel ne pouvait arriver à en arriver là.

Abnar : Qui es-tu en réalité.

Minélia : Tu le seras tôt ou tard.

Elle posait sa main sur l'épaule de Silas pour partir et prévoir leurs plans à plus tard, non, si ils arrivent à s'en aller, on va devoir une nouvelle fois craindre l'arrivé de Silas encore et encore, je ne veux plus que cela recommence !

J'utilisais donc ma rapidité mettant toute la puissance de mes ondes dans mon poing et y donnait un coup dans le visage de Silas pour l'éloigner de cette femme. J'utilisais à nouveau ma rapidité pour me mettre en face de lui, j'utilisant un sort contre lui, six point se formait, vu qu'il était couché au sol, un se trouvait au bout de ses pieds, l'autre en haut de sa tête, un autre à gauche de son bras un autre à côté de son bras droit et le dernier juste au dessus de son thorax, tout les points se reliant avec mes ondes très rapidement, le dernier point se trouvant juste au dessus de lui le traversait son thorax pour l'immobilisé une bonne fois pour toute.

Gabriel : Tu resteras bien sagement ici, Derek va s'occuper de toi et tout le monde sera tranquille.

C'est la que mon corps se soulevait vers le haut, j'en fus bien surpris, qu'est-ce qu'il m'arrive ?

Minélia : Quel idiot, Derek Kijo, tentes quoi que se soit et il mourra.

Mon bras de tordait d'un coup sec, mon os en sortait, la douleur était intense, j'en hurlais, j'avais les yeux écarquiller, c'est elle qui me manipule comme ça.. Merde..

Yuuki : Papa !

Elle courrait vers moi, non yuuki ne vient pas..

Gabriel : Damon empêche là de venir.

Minélia : Tais toi.

Cette fois ci, elle me pliait en deux, brisant ma colonne vertébral, j'hurlais une nouvelle fois.

Minélia : Vous ne comprenez donc rien, je suis pourtant de votre côté, il était primordial de remettre l'équilibre entre votre monde et celui des Dieux, mais vous avez tout gâché, Derek tu fais la pire erreur qu'il soit en les aidant eux les Dieux et non les idéos de Silas.

Elle fermait les yeux comme pour se contrôler.

Abnar : Nous sommes créé pour maintenir l'équilibre de ce monde et protéger ceux qui y vivent.

Elle ouvrait à nouveau les yeux tournant le regard vers lui.

Minélia : je sais parfaitement pourquoi vous êtes créé, vu que c'est moi qui ait eu l'idée de vous créer, vous ainsi que tout les êtres vivant dans ce monde, mais se fut une erreur de vous avoir permis à vous les Dieux de procréer.

Abnar : Qui es-tu.

Minélia : Je m'appelle Minélia, c'est tout ce que vous avez à savoir.

Il regardait à nouveau vers Derek qui semblait ne plus se contenir. Souffrant, je n'arrivais plus à contrôler mes ondes comme il soit, la prison de Silas se dissipait bien vite, je tournais le regard vers lui à cette instant.

Gabriel : Derek élimine le..

Celle-ci levait les yeux vers moi, elle projectait mon corps contre celui de Derek.

Minélia : Il n'en aura pas l'occasion.

Elle apparu aussi tôt au côté de Silas l'aidant à se relever, elle regardait une dernière fois vers Derek et disparaissait aussi tôt. Moi j'étais mal, il fallait que Derek remette mes os à leurs place afin que je puisse cicatrise.

Gabriel : Tu aurais du en finir avec tout ça Derek.

Je fermais le yeux n'en pouvant plus, toute ses douleurs m'a tué... Abnar et Tsukune fut libéré, le Dieu des enfers passait sa main dans ses cheveux bien agacé de la situation.

Tsukune : Il est affaibli, il est en mauvaise posture.. Il n'ira pas loin, mais cette femme..

Abnar : En effet, Cette femme semble connaître tout de nous et de ce monde, comment est-ce possible.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 17 Juil - 23:02

Mes fils étaient tous aussi content que j'aille bien même si ils sont trop fier pour le montrer, contrairement à Yuuki ou même Gad qui pleurniche dans les bras d'Izaya. Celui ci ricanait tout en caressant ses cheveux, Ryou croisait les bras prenant une grande respiration.

Ryou: reste plus qu'à espéré qu'il ne prenne pas la grosse tête avec tout ça.

Damon: Tu parle, il va faire son petit fier!

Ryou: Oui, on devrait peut être lui offrir une médaille.

J'entendais se qu'ils racontait et en attrapait une sale veine sur le front, je me tournais dans leurs direction balançant moins poings dans tous les sens.

Derek: je vous entend je vous signal! rajouter encore un mot et je vous file la raclé du siècle!

Bande de petit merdeux, aucun respect pour leurs père! Tournant mon regard vers les deux dieux, j'écoutais leurs conversation à propos de Persephone. Je suis intervenu un peu trop tard, j'aurais pu aider cette femme avant que Silas en finisse avec elle. Nomar s'avançait dans notre direction regardant vers les pétales noir qui couvrait le sol, Zankou le rejoins quelque seconde après. Ils viennent de perdre leurs mère ils en sont infecté même si leurs fierté les empêches de le montrer. Par contre raynor reste en retrait le regard impassible, est ce qu'il ressent le moindre sentiment?

Zankou: je vais écraser cette merde.

Nomar plaçait sa faux devant son frère l'empêchant d'agir.

Nomar: laisse Abnar s'en occuper.

Il rageait mais ne fit rien se contentant de regarder en direction de silas d'un mauvais oeil, Gabriel s'avança dans notre direction je souris toujours aussi contnent qu'il n'est pas été blessé dans cette attaque. Il hésite pas à me défendre également et peut importe qu'il est des dieux en face de lui, je gardais mon aura autour de mon corps juste une protection au cas à où et puis je me la pète comme ça.

Derek: pas besoin de te fatigué Gabriel, de toute manière je leurs déconseille de me faire chier.

J'entendais les ricanements de silas, pourquoi se marre t'il alors qu'il est en mauvaise posture? il a doit encore avoir quelque chose derrière la tête. cette femme apparu, je me tournais dans sa direction la regardant de la tête au pied.

Silas: Tu m'avais assurer que j'y arriverais, mais le fils de nomar est rester en vie..tu aura des explications à me donner.

Ils se connaissent ses deux la, devons nous se méfier également de cette femme? Zankou retroussait le nez la reconnaissant.

Zankou: on aurait jamais du la ramené à la vie! quel idée de con!

Il n'hésitait pas à dévisager Abnar se rappelant que c'est lui qui avait autorisé sa résurrection.

Nomar: cela ne sert à rien de rester sur les erreurs passé Zankou, sinon on te rappellerait sans cesse que tu es la cause de tout ceci.

Zankou: rhaa l'afferme!

Abnar allait en finir avec eux, j'ai plus à me soucier de tout ceci. Levant les yeux j'admirais cette foudre tomber droit dans leurs direction, mais par l'étonnement de tout le monde celle ci s'arrêtait net. Elle est capable de stoper le pouvoir d'un dieu? qui est donc cette femme? est ce une déesse également? non Silas déteste les dieux alors pourquoi se ralierait t'il avec l'un d'entre eux? Je me tournais rapidement voyant l'éclair être r'envoyait à abnar, mais égalemnet à Tsukune qu'ils furent obliger de poser le genoux à terre.

Zankou: c'est une mauvaise blague?

Nomar: j'ai du mal également à comprendre, si elle était capable de se défendre pourquoi ne ta t'elle pas empêche de la tuer?

Zankou: peut être parce qu'elle kiffait ça au fond.

Nomar: c'est pas le moment de plaisanté.

Zankou: mère aurait bien rit de voir notre père dans cette position.

Nomar: Zankou..

Zankou: bah quoi?

Je dois intervenir avant qu'elle ne s'échappe avec Silas, mais malheureusement c'est Gabriel qui fonça en premier. Silas tournait le regard en direction de Gabriel qui lui donna un premier coup au visage, cela le faisait reculer de plusieurs pas. Il est fou de foncer dans le tat surtout après la démonstration que nous a fait cette femme. Gabriel ne laissait même pas le temps d'agir Silas, surtout qu'il était affaiblit. Grâce au pouvoir de Gabriel il se retrouva immobilisé au sol, voyant que son corps se mis soudainement à lévité je m'avançais dans sa direction.

Derek: lâche le espèce de garce!

Je stoppa entendant les horribles hurlement de Gabriel, elle lui a carrément briser l'os du bras. je vais la tuer! mais je peux pas m'en prendre à elle ou...elle tuera Gabriel. Damon rattrapait sa soeur afin de l'empêcher de rejoindre son père malgré que lui aussi avait du mal à rester sur place. L'aura qui m’enveloppait réagissait à ma colère et prit une nouvelle fois la forme du démon renard pourtant je ne pouvais l'utilisé. Je remercie qu'il soit un vampire aujourd'hui, sinon rien qu'à l'instant qu'elle lui a briser la colonne vertébral l'aurait tuer sur le coup.

Derek: je me fou complètement de tes ambitions! tu se que je peux te dire c'est que tu va sévèrement regretté se que tu viens de faire à Gabriel.

Je gardais mon regard figer dans le siens, j'ignorais qui elle est et franchement je m'en fou complètement! mais j'ai envie de la broyer entre mes mains. Silas se libérait du pouvoir de Gabriel, malgré qu'il me hurlait que j'en finisse avec lui je bougeais pas de ma place. Je ne ferais rien Gabriel je tiens à ta vie, j'aurais une autre occasions pour tuer Silas. A l'instant même ou elle me r'envoyait Gabriel, j'envoyais la main de Kyubi dans sa direction tapant contre le sol, elle a réussit à s'échapper avant malheureusement.

Derek: plus jamais tu me fais un coup pareil Gabriel, ta envie de suivre ta destiné plus tôt que prévue c'est ça?

je le posais délicatement à terre regardant son état, tu va encore devoir souffrir un peu cela est douloureux de remettre les os en place. Izaya consolait encore Gad qui pleurait d'avantage pour Gabriel cette fois, Ryou le fusillait du regard en ayant d'ailleurs assez de l'entendre pleurnicher et fini par lui donner un coup sur la tête.

Ryou: tu va te taire maintenant!

Izaya prit la forme d'un chat sur le coup sautant sur le visage de Ryou le griffant à plusieurs reprise, je soupirais regardant dans leurs direction tout en même temps sans prévenir Gabriel je tirais une bonne fois sur son bras remettant cette os la en place.

Derek: c'est bien fait Gabriel, tu n'aurais pas à subir ça si tu aurais pas agir aussi bêtement.

Le pire c'est la colonne vertébral, je le tournais légèrement pour le mettre sur le côté regardant l'était de son dos. Je cherchais l'emplacement briser et pris une grande respiration enfonçant mes doigts à cette endroit afin de remettre les os comme il faut.

derek: voilà c'est fini.

Je retirais mes doigts les passants dans ma bouche, pas de gasipillage. baissant les yeux je vis les pétales noir se rassembler les unes contre les autres pour reformer la silouhette de Persphone. Elle n'est pas morte? je vois quand elle c'était fait éclaté en milliers de pétales c'était pour faire croire à sa mort mais il en était rien.

Persephone: ouf, j'ai bien falli y passer...

Zankou: bordel mère on te croyais déjà partir rejoindre zeus!

Persephone: tu plaisante? je n'aurais fait que me disputé avec lui...non j'ai eu le temps d'utiliser mon pouvoir à temps, le défaut c'est qu'il me faut du temps pour reprendre forme. Je suis bien content qu'il n'est pas penser à brûler mes pétale sion c'est sur que j'aurais pas survécu.

Elle se mettait à rire regardant leurs tête.

Persephone: haha! si vous voyez vos têtes! vous pensez pas vous débarrasser de moi comme ça? bon il est ou ton père que je lui pète une raclé?

Nomar ainsi que zankou pointait du doigt en direction de Tsukune, celle ci se tournait marchant dans sa direction et lui mis une gifle.

Persephone: je te sauve la vie et toi tu n'as même pas eu le réflexe de sauver ta femme? et ben c'est du beau! et ne me lance pas se regard j'ai pas peur!

Elle se tournait cette fois vers Abnar s'avançant vers lui il reçu également une gifle.

Persephone: sa c'est pour avoir cru que tu ne serais pas giflé! t'es aussi fautif que Tsukune!

Je levais les sourcils regardant vers cette déesse, elle est effrayant mais je suppose qu'elle obliger d'avoir un tel caractère pour vivre au côté du diable. Zankou de son côté riait au éclat ne se gênant pas pour se moquer de son père ainsi que d'Abnar.

Zankou: hilarant! les grand dieux se retrouvant à genoux et maintenant gronder par ma mère..hahaha.

Nomar: zankou c'est pas le moment.

Zankou: hahahaha!

Ayant sentit le danger passer Delizia apparu au côté de sa mère l'enlaçant contre elle.

Persephone: qu'est ce qui va pas Deli?

Delizia: je me suis inquiété pour voir, Elijas ne voulait pas que je vienne vous voir.

Persephone: et il a eu raison.

Un coup de vent et sa jupe se soulevait, elle ne c'était pas donne la peine de remettre une nouvelle culotte.

Persephone: oh! je peux savoir pourquoi tu porte pas de sous vêtement Delizia!?

Elle pointait son doigt en direction de Tsukune.

Delizia: il m'a arracher ma culotte!

Persephone fusillait Tsukune du regard, Delizia passait sa langue dans sa direction.

Zankou: j'en connais qui va s'en prendre une autre..haha.

persephone: Tsukune tente de t'expliquer avant que l'envie de te massacré deviens trop intense!


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 18 Juil - 3:34

Je fus donc renvoyé vers Derek, elle avait profité de cette occasion pour se faire la belle avec Silas.. Malgré son attaque, elle avait réussi à y échapper. Je détournais le regard, sa fait un mal de chien, je sue comme un porc et je sens déjà bien qu'il va me faire la morale d'avoir été un idiot d'avoir foncé tête baissé.

Je ricanais de ce qu'il me disait, bon, le fait de rire me faisait encore plus mal alors j'en grimaçais.

Gabriel : Encore cette.. histoire de destinée..

Il finissait par me poser au sol, je respirais rapidement tout en regardant bien son visage, il est en vie, alors cette douleur passe après tout.. Je préfère souffrir de blessure que souffir de l'avoir perdu à jamais..

Gad voyant mon état posait sa main devant sa bouche et se remettait à chiouler dans les bras de Izaya.. Personne ne peut donc le faire taire ne serait-ce qu'une minute ? On dirait que Ryou ait lu dans mes pensées puisqu'il lui donnait un bon coup sur la tête, il en resortait avec une bosse. Izaya ne semblait guère content puisqu'il pris sa forme de chat et sautait sur Ryou.

Derek profitait que j'étais ailleurs pour me remettre l'os de mon bras en place, j'en gémissais sur le coup et respirait beaucoup plus rapidement, je tournais à nouveau le regard vers Derek par la suite.

Gabriel : Agis bêtement.. Je ne voulais pas que Silas s'en aille.. Tu aurais du l'éliminer une bonne fois pour toute derek.

Je le laissais me tourner sur le côté, je fermais les yeux, les poings serrés aux maximum puisqu'il commençait à remettre ma colonne vertebral en place, je gémissais une nouvelle.. Voilà, plus qu'à attendre que tout se répare. Je sais que je t'ai pris en coup bas lorsque j'ai profité en quelque sorte de toi pour me transformer, mais je me rend compte que c'était une bonne chose sinon je serais déjà mort.

Abnar analysait la situation, il était bien perplexe à propos de cette femme en question, du nom de Minélia.. Qui était-elle donc en réalité ? Pourquoi avoir laissé Zankou la tuer la première fois, alors qu'elle semble avoir les moyens de se défendre ? Il se rendait bien compte qu'en ayant donné l'ordre de la ramené en vie, c'était la pire chose qu'il soit, mais comment pouvait-il deviné qui elle était ?

Abnar : *  J'ai fais une terrible erreur, que devrions nous faire désormais.. Ils ont encore réussi à fuir et nous avons échapper la catastrophe de justesse grâce à Derek. Qu'aurais-tu fait à ma place père ? *


Il tournait ensuite le regard vers toutes les pétales de Persephone, elle était occupée de se reformer ! Tsukune n'en revenait pas, il pensait vraiment à sa mort. Une fois qu'elle réapparaissait, celle-ci s'approchait de Tsukune afin de lui donner une première gifle, il en fronçait bien les sourcils n'aimant pas qu'elle l'humilie devant tout le monde !

Tsukune : Mais merde qu'est-ce tu fais ?!

Abnar ne disait rien, mais lorsqu'elle s'approchait de lui, il la regardait bien et fut bien plus surpris que Tsukune lorsqu'elle lui donnait cette gifle à son tour, il en glissait le bout de ses doigts à cette endroit.

Abnar : * Quel caractère. * Contente de te revoir parmis nous, j'ai cru le pire.

Tsukune : Hum oué mais la prochaine fois évite de me redonner une gifle !

Il reprenait son apparence humain vu qu'il n'y avait plus aucun danger dans les alentours. Tsukune tournait cruellement le regard vers Zankou qui se moquait d'eux.

Tsukune : Je te conseil de l'affermer Zankou !

Moi j'arrivais enfin à me remettre sur pieds, je restais aux côté de Derek observant ses Dieux, Yuuki souriait les trouvant amusant.

Yuuki : Ils ne sont pas si différent de nous en faîte.

Gabriel : Oh que si Yuuki, ils le sont bien.

Elle n'arrêtait pas de regarder Raynor en particulier, ses long cheveux noir et ses yeux bleus étincelant l'attirant, elle le trouvait très beau. Tsukune tournait quand à lui le regard vers Delizia qui apparu auprès de sa mère, il en détournait le regard ne l'appréciant pas du tout, Abnar restait sur place la regardant de loin.

Je plissais les yeux puisqu'il fallut un coup de vent pour voir qu'elle ne portait pas de sous vêtements, je regardais lentement vers Derek pour lui faire comprendre qu'il regarde ailleurs.

Tsukune : Elle m'avait énervé.

Il levait ses épaules comme-ci c'était normal.

Tsukune : Je lui ais donné une punition comme il se doit, mais il semblerait qu'elle soit trop idiote pour comprendre et continue malgré tout.

Il tournait le regard vers Abnar à cette instant.

Tsukune :Je ne veux plus le voir au Enfer,alors tient ton enfant parce que la prochaine fois que je la verrais je lui ferais bien pire que lui "arracher" sa culotte.

Il se téléportait pour retourner chez lui, Abnar passant ses doigts dans ses cheveux et regardait vers Persephone, il tendait la main vers sa fille Délizia.

Abnar : Vient ici, il va falloir que tu cesses de te rendre au Enfer désormais.

Il tournait ensuite le regard vers moi.

Abnar : Sache que j'accepte ta demande, Derek et toute sa famille sera tranquille. Silas a perdu beaucoup de sa puissance après cette tentative, Je vais donc le retrouver pour en finir avec lui, vous pouvez retourner chez vous mais avant..

Il posait ses mains l'une contre l'autre, tout les dégâts causé par Silas faut réparé, sauf les quelques morts, malheureusement, ils ne pouvaient tous les faire revenir. Tout les habitants qui avaient été téléporté pour leur sécurité fut tous revenu ici.

Abnar : Zankou, Nomar, Raynor,Persephone il est temps pour vous de partir. Délizia, retourne à l'Olympe, je vais en forte de faire vite

Il partait après ses quelques paroles. yuuki regardait bien vers Raynor afin de l'admirer avant qu'il ne s'en aille, Myu restait toujours blottie contre Damon heureuse que tout se soit bien finis. Moi je soupirais longuement et regardait Derek lui tenant la main.

Gabriel : On rentre, laissons le faire.

Je marchais pour nous rendre jusqu'à l'hôtel mais Lexi courrait pour nous rattraper, elle se mettait devant Derek en levant le doigt et en souriant, qu'est-ce qu'elle veut celle-là ?

Lexi : On est resté enfermé pendant trop longtemps, alors on devrait sortit tous ensemble et profiter de cette nouvelle liberté, tu ne penses pas ?

Elle continuait de sourire vers Derek, elle semble ne pas faire attention à moi. Mais je dois avouer que c'est une bonne idée.. Je regardait vers la famille, tout le monde doit en avoir marre de rester dans notre appartement, enfermé depuis des pas mal de temps.

Lucas marchait vers nous, il avait eu le temps de prendre ses lunettes on dirait.

Lucas : Et tu as une idée d'où aller ?

Elle attrapait son menton pour réfléchir.

Lexi : Bah.. On va bien trouver !

Elle marchait la première, je finissais par lâcher la main de Derek, je lui souris.

Gabriel : Autant y aller, je crois que j'ai besoin de me défouler moi aussi.

Tout le monde suivait donc Lexi, elle nous emmenait dans une discothèque, le thème était la soirée mousse, on devait donc porter pour les filles des bikini et les mecs en torse nu, n'ayant pas de soutien gorge, Lexi n'hésitait pas à retirer son haut pour être en soutient gorge, elle haussait les épaules.

Et payait l'entrée pour tout le monde, Yuuki fit de même, malgré le regard noir que lui lançait Derek.

Gabriel : Laissons la s'amuser aussi, elle était terrorisé pour toi et pour moi par la suite.

Lexi lui prenait la main pour l'emmener avec elle à la piste de danse, elle semblait lui apprendre à danser, je ne savais pas qu'elle était aussi doué pour danser, tsss.. J'en détournais le regard, elle a tout pour plaire aux hommes, sa poitrine n'est pas mal non plus roh et pourquoi je lui trouve des qualités chez cette fille ?!

Lucas s'installait dans le divan commandant déjà des verres, tout les hommes était assis torse nu, les trois filles, donc Maya, Lexi et Myu était avec leurs soutient gorge à danser et s'amuser avec toute cette mousse, ah non, il y a aussi Izaya et Gad, j'en passais ma main sur mon visage les regardant, ils sont bien fait pour être ensemble ses deux là.

Gabriel : J'espère que tu ne vas pas me demander de danser Derek, parce que la réponse est non.

J'ouvrais la bouche pour attraper ma paille entre mes lèvres et buvait une grosse gorgée du cocktail qu'on nous avez mis, il est bon.

Lexi arrivait en buvant dans le verre de Derek, j'en fronçais les sourcils, elle était obligé de prendre son verre à lui ? Elle l'attrapait ensuite par la main.

Lexi : Allez bien danser, tu vas pas rester toute la soirée assis quand même !

Mes poings se serrais tout la table, elle ose alors que je suis là  ?! Je tournais le regard vers Lucas, il ne disait rien, moi j'étais déjà remplis de jalousie, elle le tirait jusqu'à la piste de danse et dansait avec lui. Je me levais déjà mais Lucas attrapait mon bras pour me remettre assis, c'est quoi son problème ?

Lucas : Sa tombe bien faut que je te parle.

Il veut me parler maintenant il est sérieux ?!

Lucas : Se n'est qu'une danse, relaxe.

Je tournais le regard vers Derek, je détournais le regard me souvenant de la dispute entre Derek et moi, je dois lui faire confiance et pourtant sa m'énerve de savoir qu'il danse avec cette fille..

Gabriel : De quoi tu veux parler.

Je tente de prendre sur moi et de ne pas aller le rechercher.

Lucas : Je ne t'aimais pas au début.

C'est réciproque..

Lucas : Mais je commence à avoir de plus en plus du respect pour toi.

Il plaisante ? Je tournais le regard vers lui, il sortait un cigare qu'il allumait, il sait que c'est interdis de fumer ici ?

Lucas : Tu ferais tout pour le protéger, tu tiens beaucoup à mon frère.

Gabriel : En effet.

Lexi passait ses bras autour du cou de Derek toujours en continuant de danser avec lui, elle plongeait ses grands yeux bleus dans les siens lui souriant.

Lexi : Tu sembles mal à l'aise, T'en fais pas Gabriel semble en pleine conversation avec Lucas. Tu sais, j'ai eu très peur de te perdre, je suis contente de te savoir en pleine forme. Mais après tout, je t'ai toujours vu quelqu'un comme invincible, c'est vrai, tes incroyable Derek. Tu arrives toujours à te sortir de n'importe qu'elle situation, je t'admire beaucoup.

Lucas me parlait beaucoup, mais j'écoutais à peine, avec tout ce qu'il m'a dit, j'en ais finis tout mon cocktail, bon je vais prendre le verre de Derek, hors de question qu'il boit à nouveau dedans après que l'autre ait bu dedans, il aurait de sa salive en lui hors de question.. J'attrapais donc son verre et buvait.

Je regardais du coin de l'oeil vers Derek, ils semblent discuter tout en dansant, je me rend compte à quel point je suis possessif avec lui.

Gabriel : Où est Yuuki et Maya ?

Lucas : Je les ais vu partir au toilette.

Yuuki arrivait rapidement vers moi.

Yuuki : Y a quelqu'un qui ennuie Maya et veut pas la laisser partir !

Gad et Izaya était revenu à la table à ce moment là pour boire un coup, mon frère se rendait rapidement jusqu'au toilette, en effet un homme avait pousser celle-ci dans l'une des toilettes où il l'avait enfermé dedans avec lui, il la poussait contre le mur la forçant à lui retirer ses vêtements.

Maya : Non lâchez moi !

" Tu aimes te faire baisé par un vampire, arrête de faire ta petite coincée ! "

Il ouvrait la bouche lui faisant montrer ses crocs et ses yeux rouges, elle se mettait bien contre le mur le regardant.

" Tu vas kiffer ça, je serais bien mieux que l'autre vampire tu verras. "

Il utilisait sa rapidité pour la retourner, il avait déjà sa ceinture de retirer et son sexe sortis hors de son pantalon, sous sa force elle fut contrainte de ne pas bouger, il arrachait d'un coup sec son collier autour du coup et se fichait déjà des traces de crocs que Damon lui avait laissé, il passait sa langue contre sa gorge.

Maya :Non ! Alaide !

Il passait sa main entre ses jambes poussant sa culotte sur le côté.

" Tu préfères lorsque tu es filmé c'est ça, salope. "

Elle ne comprenait rien à ce qu'il lui disait, Gad finissait par entrer dans les toilettes de filles, entendant Maya crier à l'aide, il tentait d'ouvrir la porte.

Gad : Maya !

" Et merde t'es accompagné de combien de personne ?!"

Il enfonçait juste la point de sa canine dans son coup pour la faire saigner et y léchait le bout de son sang, il se retirait ensuite d'elle.

" On se reverra t'en fais pas minette. "

Il utilisait sa rapidité pour partir, Maya encore sous le choque ouvrait la porte de la toilette, elle enlaçait Izaya contre elle et tournait le regard vers Damon ayant besoin de lui parler de ce que ce vampire lui avait dit, elle ne comprenait malgré tout rien.

Gad : Il t'a fait quelque chose ?!

Elle disait non de la tête.

Maya : vous êtes arrivé avant, merci.

Lexi : Désolé, se n'était peut-être pas une si bonne idée de venir ici.

Elle se retirait des bras de Izaya et souriait pour montrer que sa allait.

Maya : non sa va, c'était juste un sale pervers qui voulait voir ce que je portais comme culotte, il ma pas touché.

Gad : Ton cou..

Elle posait sa main se rappelant qu'il lui avait arraché son collier, on pouvait y voir toute les morsures de Damon, j'en tournais son regard vers lui, quoi de plus étonnant, c'est un vampire, je ne vois pas pourquoi sa le choque.

Elle retournait dans la toilette pour ramasser son collier et le remettre. Gad tournait le regard vers Damon n'appréciant pas du tout ses manières avec Maya.

Gabriel : On est pas ici pour se disputer, alors on retourne s'asseoir et on s'amuse ok ? On a fallu y passer avec Silas, alors quelque morsure se n'est pas la mort, tout le monde est vivant c'est ça qui compte.

Maya tournait le regard vers Damon mal à l'aise.

Maya : Et de toute façon sa ne regared que Damon et moi, j'accepte qu'il boive mon sang, je ne vois pas ce que sa peut faire.

Gad : Tu es sur que ça va Maya ?

Maya : Oui je suis en pleine forme et je n'ai pas envie que cette soirée soit gâché à cause de ce Vieux pervers, bon y retourne ?!

Elle marchait la première pour descendre et retourner s'amuser, on la suivait, elle finissait par s'arrêter pour attraper la main de Damon.

Maya : J'ai besoin de lui parler, on vous rejoins.

Elle tournait le regard vers Izaya qui semblait pas vraiment content, elle détournait le regard, une fois qu'ils étaient seul, elle regardait Damon.

Maya : C'était un vampire, il a parlé de truc bizarre.. Que j'aimais ça, me faire.. Prendre par un vampire, il a parler d'être filmé, il était trop bizarre.. Il voulait se sentir supérieur à toi, tu le connais ?

Nous on se rasseyait, Derek était enfin à côté de moi, c'est pas trop tôt, et oui j'ai bu tout ton verre, fallait pas danser avec elle. Lexi semblait bien motivée et dansait toute seul, Yuuki était assis devant Ryou. Un homme proposait de danser avec celle-ci elle acceptait mais en gardant une bonne limite de lui.

Yuuki : Tu dois être triste que Theandras ne soit pas ici avec toi non ?

Elle buvait à la paille son coca.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 19 Juil - 0:06

Bien vue que les choses se sont arrangé, je pouvais faire disparaître cette aura qui me recouvre entièrement le corps, mon sceau disparu également à son tour. Persephone caressait les cheveux de sa fille qui jouait les petites malheureuse appréciant que Tsukune se fasse disputé par sa mère.

Persephone: je te rapelle que c'est toi qui à commencer les hostilités en essayant de la tuer! à sa place j'agirais exactement comme elle et t'en ferais baver Tsukune!

Delizia faisait une tête toute triste regardant sa mère.

Delizia: ta vue comme il est? il veux même plus que je vienne te voir!

Persephone: hum! fait attention que c'est pas moi qui t'arrache quelque chose Tsukune!

Il préférait du coup repartir jusqu'au enfer et dire que j'ai parfois du mal avec ma famille, mais semblerait que chez les dieux c'est pas tout repos non plus. Delizia boudait d'avantage regardant vers son père, lui aussi préférait qu'elle ne retourne plus en enfer.

Delizia: c'est pas juste.

Persephone: très bien alors c'est moi qui viendrait te voir, que Tsukune assume! il veut pas que ma fille vienne me voir alors c'est moi qui me déplacerait.

Delizia: il va pas être content..bon d'accord!

Raynor se sentait observer et fini par tourner lentement son regard vers ma fille, ben tu peux toujours rêver Yuuki hors de question que tu fréquente se mec. Abnar accepta la requete de Gabriel, j'aurais pas à m'inquiété des dieux désormait..enfin de la tranquillité et de la liberté, du moins pour l'instant mais tant que silas et cette Minelia reste en liberté j'ai bien peur que cette liberté ne soit que de courte duré.

Raynor: je t'ai malgré tout à l'oeil Derek Kijo, tente d'utiliser ton pouvoir contre nous et tu en subira les conséquences.

Il partit le premier après avoir lancer un dernier regard en direction de Yuuki, Persephone tapait dans les mains pour attirer l'attention de Zankou ainsi que mon père.

Persephone: aller vous deux il est temps de rentrer!

Nomar: oui en effet.

Mon père se téléporta, seul restait encore Zankou qui ricanait tout en croisant les bras.

Zankou: au moins j'ai eu le plaisir de voir Abnar et mon père se faire gifler, cela à valu la peine de se déplacer.

Il se téléporta à son tour ensuite vint au tour de Persephone suivit de sa fille, j'étirais mes bras bien content que tout ceci soit enfin terminé. Serrant la main de Gabriel on se dirigeait tous vers nos appartement jusqu'à que Lexi nous invite à une petite sauterie.

Ryou: sa me va! heureusement que ma mère est la pour nous donner de bonne idée.

Izaya: oh oui! je vais pouvoir me trémoussé contre mon Gad à moi.

Damon: chouette on va assisté à une danse féline...

Bon ben vu que tout le monde semble être d'accord, je regardais malgré tout Gabriel du coin de l'oeil pour voir sa tête, mais à mon grand étonnement il était tout aussi emballer. j'ai pu m'empêcher de cligné des yeux, je tomberais presque sur le cul.

derek: bon très bien alors..on y va.

izaya tapait dans ses mains tirant Gad pour suivre Lexi de près.

Izaya: regarde Lexi, on pourrait aller la! il a du bon son.

Je regardais la note sur l'affiche à l'entrer "soirée mousse" j'en fis un grimace arrivant à sentir par avance la jalousie de Gabriel, il va regretté dans peu de temps d'être pas rentrer à l'appartement. Bien tout le monde entrait je fis de même, regardant déjà autour de moi je pouvais m'empêche de maté toutes ses petites nana en bikini..provocation!

Ryou: j'espère que Theandras ne m'espionne pas.

Izaya: whaaaouu! viens vite Gadriel!

Il retirait son haut qui me lançait sur la tête, j'en plissais les yeux allant m'asseoir également au côté de mon frère. J'ai l'impression que Lexi à retrouver une seconde jeunesse, faut pas que je la matte de trop, mais j'ai pas regarder dans n'importe quel direction je tombe sur des nana! et celle la bas à carrément retirer le haut de son bikini! quel galère. Je me rendais seulement compte que Yuuki c'était foutu aussi en soutiens gorge! des mec la regarde!

Derek: oué qu'elle s'amuse mais pas trop! un mec pose la mains sur elle et je répondrais plus de moi!

Avec toute cette ambiance j'ai bien envie également d'aller me défouler moi, je regardais Gabriel avec le sourire mais le retirait aussi tôt. Il avait bien comprit ou je voulais en venir et refusait toute danse, je boudais sur le coup.

Derek: t'es comme mon frère toi coincé jusqu'au fond du slip! regarde même ton frère se laisse aller avec son neko.


Ryou: moué, mais c'est limite si il est pas noté tapette sur leurs front.


Derek: au moins ils s'amusent EUX

Sans que je m'y attende Lexi arrivait me chopant mon verre pour le boire, cela lui ressemble bien d'agir comme ça, mais c'était surtout pour m'invité à danser.

derek: non, mais je sais pas si c'est une bonne...

Bah j'avais pas le choix elle me tirait m'emmenant jusqu'à la piste de dance, j'ose même pas regarder en direction de Gabriel arrivant de toute façon à sentir ses ondes de jalousie jusqu'ici. Bon aller je jette juste un coup d'oeil discrète dans sa direction..op voilà, bon mon frère semble discuté avec lui sans doute pour l'empêcher de sauter sur Lexi et lui arracher les cheveux.

Derek: Mal à l'aise..oui et non, disons qu'avec Gabriel faut toujours s'attendre à un raz de marée de jalousie. Tu exagère en disant que je suis invincible, personne ne l'ai complètement j'ai bien failli y rester tout à l'heure..

Mon regard se baissait quelque instant vers son soutiens gorge déjà bien mouillé à cause de la mousse, quelque scène du passer me revenait en tête à cette instant. Je m'arrêtais de danser la regardant droit dans les yeux.

derek: je vais profité qu'on soit tout les deux pour te poser une question Lexi, aime tu mon frère ou non? il ne dit peut être rien gardant tout pour lui mais je sais que ton comportement lui fait mal malgré tout.

Je détournais le regard.

Derek: Je vais te dire franchement, Gabriel l'ignore encore mais se sort dont je t'avais parler pour couper mes sentiments envers toi à complètement disparu et cela depuis que mes derniers enfants sont née. malgré tout c'est avec Gabriel que je suis aujourd'hui et cela ne changera pas Lexi, alors si t'es pas amoureux de mon frère..ne joue pas avec lui.

j'aurais bien continuer cette discutions avec elle mais semblerait qu'il est un problème avec Maya, je revenait près de ma fille. C'est Gadriel et izaya qui partit les premiers, Damon les suivait peut de temps après s'inquiétant malgré tout pour Maya. Je m'y rendait également pour être sûr qu'ils n'aient besoin d'elle, lorsque j'arrivais je vis se vampire s'en aller.

Izaya: Maya!

Elle sautait dans ses bras, ayant eu peur pour elle il frottant son visage contre ses cheveux.

Izaya: je suis rassurer que tu n'es rien.

Les marques de morsure sur son cou était flagrant, cela ne pouvait être que ceux de Damon. Tu aurais plus être plus malin et donner ton sang pour qu'elle cicatrise à moins que cela te plait de voir ses cicatrices?

Damon: cessez de me dévisager!

Izaya: je n'ai jamais su te voir Damon, mais la j'ai juste envie de te foutre mon poing à la figure.

Damon: pourqoi? je l'ai pas forcer à quoi que se soit.

Izaya: non tu préfère encore te jouer d'elle.

Damon: va donc t'occuper de ta litière plutôt.

Izaya était près à foncer dessus, mais je posais ma main sur son torse pour l'empêcher.

Derek: Izaya laisse tomber.

izaya: évidemment tu protège ton fils.

derek: non, juste que le combat sera pas équitable.

Izaya comprit et s'éloigna vraiment en colère, il aurait préféré ne pas les laisser seul tout les deux mais je le surveillant en le suviant qu'il ne tente pas malgré tout à sauter dessus.

Damon: de quoi tu veux me parler Maya? 

L'entendant parler de tout cela, il était presque prit d'un mal l'aise et n'osait même plus la regarder dans les yeux.

Damon: je..j'en sais rien peut être qu'il nous a vu tout les deux et à trouver des conneries à raconté pour te draguer...j'ai jamais vue se type de ma vie, bon je vais pas rester planter la..je sort deux minute pour fumer une clope et toi reste près de Izaya au cas ou se type reviendrais.

Il s'en allait prit d'une bouffé de chaleur, je vis d'ailleurs Damon sortir de la boite de nuit très rapidement et je pensais sur le coup qu'il c'était disputé avec maya.

derek: je reviens.

Je sortais pour le rejoindre, il semblait être au téléphone avec quelqu'un.

damon: Myu...j'aimerais que tu efface les vidéos...non c'était pas une bonne idée. Maya c'est carrément fait agressé pas un vampire alors laisse tomber ok et efface tout maintenant!

Il r'accrochait en se tournant il me vit.

damon: qu'est ce que tu fais la?

Derek: c'est quoi ses vidéo dont tu parlais?

damon: sa te regarde pas.

J'attrapais son bras pour l'empêcher de se défiler.

Derek: qu'est ce que ta fais Damon?

Damon: occupe toi de tes affaires.

derek: me force pas à t'hypnotisé Damon.

Damon: tu oserais en venir jusque la?

Derek: oui, mais je préfère que tu rassemble ton courage pour m'avouer la vérité.

il hésitait détournant le regard mais fini par se lâcher.

Damon: je filmais mes petite entrevue avec maya...sans qu'elle le sache.

Derek: quand vous couchiez ensemble? mais t'es complètement malade! c'est Myu qui ta mis ses idées à la con dans la tête!

Damon: je pensais pas qu'elle allait se faire agressé

Derek: mais tu t'attendais à quoi putain! combien d'enfoiré aurait pu voir ses vidéos! elle ne pourrait même plus se promené dans la rue tranquillement..t'es vraiment un égoïste.

Je retournais à l'intérieur de la discothèque avant que je lui foutre une gifle, allant m'asseoir j'étais à mon tour mal à l'aise..bon sang quel idiot de fils!


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 19 Juil - 5:12

Je regardais Damon discuter avec Maya au loin, Derek était près de moi et semblait lui aussi fixé vers eux, par contre Lexi elle, depuis qu'elle avait eu sa conversation pendant leurs petites danses avec lui, elle n'arrêtait pas de le regarder et semblait bien pensive et ça, je l'ai bien remarqué, qu'est-ce qu'il lui a dit hum.. J'en étais sur, j'aurais du laisser Lucas en plan et aller le récupérer.

Maya avait bien remarqué que Damon semblait mal à l'aise et n'osait pas la regarder, elle se disait juste qu'il était mal à cause de ce qu'il c'était passé, et peut-être qu'il était fâché du fait qu'ils ont pu voir les marques qui lui fait.

Maya : D'accord..

Elle le regardait partir dehors ensuite, elle retournait s'asseoir à côté de Yuuki le regardait ailleurs, Yuuki posait sa main contre la sienne, elle en tournait le regard vers elle.

Yuuki : Tu es sur que ça va ?

Maya : Oui oui..

Elle avait le regard fixé vers la porte, je regardais Derek qui se levait pour le suivre, il a tout aussi remarqué que quelque chose n'allait pas. Se n'est pas dans les habitudes de Damon de se défiler comme ça.

J'envoyais donc mes ondes jusqu'à eux afin de voir ce qu'il s'y passait, pendant ce lape de temps, tout le monde ne péter plus un mots, c'était vraiment calme, jusqu'à ce que Lexi revienne, elle avait envoyé boulé le mec avec qui elle dansait le trouvant trop collant à son goût, elle se rendait jusqu'à Lucas pour s'asseoir à côté de lui et lâchait un long soupir tout en buvant une gorgée.

Lexi : Je suis exténuée !!!

Elle regardait vers tout le monde.

Lexi : Et bien qu'elle ambiance, c'est encore Gabriel qui casse l'ambiance c'est ça ?

Je ne l'écoutais même pas j'étais bien trop concentré sur la conversation qu'avait Derek et Damon entre eux, je n'en revenais pas de ce que je pouvais entendre, il filmait tout ses débats avec Maya et les a mis en ligne sans lui mettre au courant ?

Je tournais aussi tôt le regard vers Maya, Derek revenait rapidement, j'en tournais le regard vers lui puisqu'il semblait mécontent, je le comprend.. Si on aurait fait ça avec Yuuki, j'aurais juste.. pété un plomb, mais là c'est mon fils qui a agit ainsi, alors malgré que je n'aime pas ce qu'il a fait, je resterais là pour le défendre et ne dirais rien de ce que je viens d'apprendre.

Maya : Bon, je vais aller voir Damon.

Gabriel : Il doit fumer une cigarette, il va bientôt revenir.

J'essayais de faire en sorte qu'elle ne s'y rendre pas maintenant, parce que après l'appel de Damon à Myu, celle-ci était venu jusqu'à lui pour lui parler.

Maya : C'est pas grave j'y vais quand même.

Elle se levait et marchait pour sortir dehors, elle s'arrêtait le voyant de Dos, Elle voulu s'avancer vers lui, mais elle vit qu'il était accompagné de Myu et qu'ils parlaient d'elle justement, alors elle restait à sa place et écoutait juste.

Myu : J'ai fais ce que tu m'as demandé, directement après que tu m'as téléphoné.. J'ai effacée toute les vidéos de Maya et toi. Mais sa n'effacera pas déjà toute les personnes qui ont pu les voir. Alors elle c'est vraiment fait agressé par un vampire ?

Maya finissait par s'approcher, malgré la distance d'où elle se trouvait, elle avait réussi à entendre tout et vu qu'ils était dos à l'entrée, ceux-ci ne l'avait pas vu. Elle se mettait en face de Damon.

Maya : Combien de temps est-ce sa dure ?! Je te faisais confiance pourquoi tu as fait une chose pareil.


Elle en avait déjà les larmes aux yeux.

Myu : C'était mon idée, je suis désolé, je ne pensais pas que sa prendrait une tel tournure..

elle tournait le regard vers elle sous ses paroles et revenait ensuite vers Damon.

Maya : Alors c'était aussi des mensonges lorsque tu as dit que tu avais coupé les pont avec elle.

Myu : Il veut mieux que je vous laisse discuter.

Elle retournait jusqu'à sa limousine, elle regardait une dernière fois vers Damon et demandait ensuite au chauffeur de démarrer. Maya gardait ses yeux remplis de larmes dans ceux de Damon.

Maya : Pourquoi.. pourquoi tu as fait une chose pareil, je t'aime comme une folle, et me dire que tu as..

Elle posait une main devant sa bouche n'arrivant plus à retenir ses larmes, elle les laissaient couler le long de ses joues, elle avait l'impression d'avoir son coeur brisé en mille morceaux.

Maya : Je te faisais confiance..


Elle partait en courant n'ayant plus la force de rester une seconde de plus ici.


Pendant ce temps Lucas poussait Lexi un peu sur le côté, il retirait ses lunettes pour les poser sur la table, il ignorait ce qu'il se passait ente Damon et Maya.

Lucas : Je vais profiter que tout le monde soit là pour faire quelque chose que j'ai désire faire depuis bien longtemps.

Yuuki : qu'est-ce que c'est ?

Je me poussais un peu sur le côté voyant qu'il se levait, il posait ensuite un genou à terre et tendait la main qui contenait une petite boîte bleue vers Lexi, il ne fallait pas être très intelligent pour comprendre ce qu'il en contenait.

Lucas : Lexi, j'ai passé des années merveilleuse à tes côtés et j'aimerais que cela dure pour l'éternité, alors, voudrait tu m'épouser ?

Lexi n'en revenait pas de ce qu'il lui demandait, surtout après les aveux qu'elle venait d'avoir de Derek. Elle levait d'ailleurs le regard dans sa direction et rabaissait bien vite vers cette boîte.

Le silence était vraiment pesant, tout le monde se regardait, sa devait surtout être dure pour Lucas..

Lexi : Je.. Je hum..

Elle baissait honteuseument la tête.

Lexi : Je suis désolée..

elle passait à côté de lui en courant pour partir, il en faisait encore plus calme après ça. Je regardais du coin de l'oeil vers Lucas qui finissait par se relever, glissant sa main dans sa poche pour remettre la boîte et passait une main dans ses cheveux tout en regardant en direction de Lexi qui venait de quitter les lieux.

Yuuki : Elle a certainement besoin d'être seul pour réfléchir et prendre sa décision.

elle voulait détendre l'atmosphère et surtout conforter Lucas.

Lucas : J'en doute.

Il regardait vers Derek à cette instant, bien entendu il savait déjà depuis tout ce temps qu'elle aimait toujours son frère.. Mais elle espérait que plus elle passerait du temps à ses côtés et plus elle finirait par l'aimer plus que lui.

Bon la soirée semble complètement pourrie, Damon et Maya qui se sont disputé, et même beaucoup vu la situation.. S'en parler qu'elle c'est fait agressée.. Maintenant c'est au tour de Lucas et Lexi, qu'elle idée de penser qu'on pourrait s'amuser après ce qu'il vient d'arriver juste peu de temps avant.

Gabriel : Bon, vaudrait mieux rentrer..

Yuuki regardait toute triste en direction de Lucas, mais tout le monde finissait par se lever, Lucas déposait de l'argent sur al table pour payer les verres et partait le premier, je le pleins, j'ai toujours dit que c'était une vrai garce, elle dévore Derek des yeux alors même qu'elle était avec Lucas, tss..



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 19 Juil - 21:31

On avait toujours prévenu Damon que ses petits jeux finirait mal un jour ou l'autre, mais je pensais pas qu'il aurait été jusqu'à la dans sa bêtise. J'espère qu'après cela il va enfin comprendre la leçon, maintenant c'est Maya qui risque de souffrir sérieusement. Izaya assis à notre table ne cessait de regardait vers son amie comprenant que quelque chose n'allait pas. Maya voulait maintenant rejoindre Damon dehors, c'est surement pas une bonne idée mais elle finira pas le savoir un jour ou l'autre.

Izaya: Reste ici avec moi Maya, ta pas besoin de lui!

Je le regardais du coin de l'oeil à cette instant, si tu supporte déjà pas mon fils maintenant qu'est ce qui se passera quand tu sera toi aussi la vérité Izaya? je reconnais que damon à commis une grave erreur mais c'est mon fils et je le protégerais alors fais attention à toi neko.

Izaya: Maya attend!

Rageant il en courbait les oreilles vers l'arrière, c'est en plus facile de voir chez eux lorsqu'ils sont en colère ou non. Mmh..Myu est en plus venu elle même voir Damon après son coup de fils, la virité sur l'histoire est imminente. je ne peux que te souhaité beaucoup de courage Damon, c'est tout se que je peux faire pour toi. Je sent le regarde de Lexi sur moi, avec l'agression dans les toilettes j'ai pas pu finir par discutions avec elle...comment t'arrive à supporter ça Lucas? je suis peut être pas aussi jaloux que l'est Gabriel, mais si je sentait qu'il aimerait quelqu'un d'autre que moi et resterait à mes côtés juste par défaut de ne pas avoir mieux...non je le supporterais pas, combien de temps tu va encore supporter cette situation mon frère?

Allons voir se qu'il se passe un peu dehors du côté de mon fils, en pleine discution avec Myu il ne prit même pas attention que Maya se trouvait non loin à les écoutés.

Damon: Oui, elle sait fait agressé et je ne souhaitais pas que cela aille aussi loin...mon père à raison j'ai été égoïste sur se coup, tout ça pour m'amuser..oublions tout cela Myu et terminons nos petits jeux.

Il ouvrit grand les yeux surpris et à la fois mal à l'aise lorsque maya lui fait face.

Damon: Maya tu..es la depuis combien de temps?

Elle avait tout entendu évidemment, honteux il en détournait le regard n'osant pas l'affronter. Aucun justificatif lui venait en tête, de toute façon c'était la stricte vérité.

damon: Autant tout avoué maintenant au moins ou j'en suis..oui je voyais encore Myu régulièrement et t'es filmer en cachette afin de monter ma popularité.

Quand il osait enfin la regarder dans les yeux il vit ses larmes, il s'en pinçait les lèvres se sentant très mal d'avoir agit de cette manière.

Damon: maya je suis...j'ai compris ma faute.

Il est comme moi trop fier pour demander pardon, mais tu pourra pas y échapper Damon même si ses simples mot ne suffirons pas je le crains. maya versait des larmes, Damon avançait sa main vers elle mais celle ci partait en courant.

Damon: Maya attend...merde.

Je levais les yeux vers Izaya qui ne tenais plus sur sa chaise.

Derek: Izaya, tu devrais aller voir ton amie je pense qu'elle a besoin de toi.

Il ne demandait pas d'explication et se levait pour aller la rejoindre, Damon se trouvait toujours à la même place regardant en direction de l'endroit où Maya était partie.

Izaya: Où est Maya?

Il faisait un signe de la tête montrant la direction, izaya courrait afin de la rattraper. Mon fils lui préférait rentrer n'ayant plus le coeur à l'amusement. Soufflant comme un boeuf, Izaya cessait de courir entendant des pleures.

izaya: Maya? 

Se retournant il l'a vit recroqueviller contre un mur en pleure, il s'approcha d'elle s'agenouillant pour la prendre dans ses bras.

Izaya: non, ne pleure pas pour lui..dit moi qu'est ce qu'il ta fait ma belle.

Durant les même instant Lucas prenant son courage pour faire une déclaration, j'en reculais au fond de mon siège. Ne me dit pas que tu va faire se que je pense Lucas? mes doigts s'enfonçait dans le cuir des divans, pourquoi faire ça ici et maintenant Lucas? pense tu qu'en l'a prenant d'un un lieux publique elle accepterait pour ne pas t'humilier? non je crois pas que se soit ton genre de faire ça, combien de temps tu avais prévu de lui demander ça main? Tu m'en a même pas parler, si j'avais su...j'aurais pas eu se genre de conversation avec elle.
Je regardais Lexi qui faisait de même à cette instant, non ne me regarde pas comme ça Lexi et répond au moins à Lucas..ne le laisse pas comme ça, mais elle fini par s'en aller.

Ryou: maman pourquoi...

Même Ryou ne comprenait pas, mais c'est pourtant si évidemment. Tu ne l'a jamais aimer Lexi, je pensais te connaitre mais j'avais tord. Je ne pensais pas que tu irais jusqu'à faire semblant d'aimer mon frère pour mieux m'atteindre, espérais tu me rendre jaloux? Le regarde de mon frère se posait sur moi, cela me faisait l'effet d'un coup de poignard..pourquoi tu reste malgré tout si calme? tu devrais passer ta colère sur moi.

Derek: oui rentrons...

Je me levais regardant un oeil sur mon frère qui sortait le premier, le trajet jusqu'à nos appartement semblait interminable. L'ambiance était glaciale personne n'osait pété un mot. Est tu déjà à l'appartement Lexi? va tu seulement rentrer? je doute maintenant après la déclaration de mon frère que tu ose encore le regarder en face..on rentrait dans le bâtiment, je ne vis que Izaya portant dans ses bras Maya jusqu'à leurs chambre et Damon es tu rentrer? 

Derek: Lucas..je pense qu'on aurait besoin de parler tout les deux.

Je laissais Gabriel pour rejoindre mon frère, ryou haussait les épaule ayant comprit qu'il devait nous laisser seul et attrapait Gabriel par le cole le tirant jusqu'à notre appartement alors que moi j'entrais dans celui de Lucas.

Ryou: aller Gabriel boire un petit verre en tête à tête tout les deux.

Je regardais autour de moi, Lexi ne semble pas être rentrer pour le moment.

Derek: combien de temps encore que tu va retenir ta colère Lucas? tu devrais explosé de rage, tu sais très bien pourquoi elle a refuser ta demande et pourtant tu ne réagis pas.

Je me tournais pour le regarder.

Derek: on est seul tous les deux alors défoule toi.

Dois je te dire des méchanceté pour que tu finisse par craquer? 

Derek: Lexi ne t'a jamais aimer et au fond tu l'as toujours su n'est ce pas? sa toujours été moi et rien que moi...elle sait servis de toi afin de m'atteindre, je le savais depuis le début mais je suis rester muait.

Je mettais mes mains dans mes poches continuant de l'observer.

Derek: j'ai discuté avec elle sur la piste de danse tout à l'heure, je lui ai avouer une chose que même Gabriel ne sait pas...se sort qui coupait mes sentiments avec elle a été rompu, si je voulais je pourrais la récupéré d'un simple claquement de doigt.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Sam 20 Juil - 2:17

Maya se sentait vraiment trop mal, elle avait couru pour se retrouver le plus loin possible de Damon, elle avait finis par s'arrêter, elle se recroquevillait sur un mur tout en se pleurant, jusqu'à ce qu'elle entende son ami Izaya arriver auprès d'elle.

Elle levait la tête pour le regarder, alors qu'il la prenait dans ses bras, elle en fit de même serrant son t-shirt contre elle, elle continuait de pleurer n'arrivant pas à s'arrêter.

Maya : Je lui faisais confiance.. Je pensais qu'il m'aimait..

Elle ne voulait malgré tout pas avouer ce qu'il avait fait, elle baissait les yeux, toute les images lui venait des moments passé avec lui dans sa chambre, tout ce qu'elle avait fait avec lui dont il avait filmé.. Elle en serait d'avantage le haut de Izaya.

Maya : Je veux rentrer.. Ramène moi à la maison..


Tout le monde se décidait à rentrer, et je pense que c'est la meilleur chose à faire. Je marchais à côté de Derek, le regard fixé vers Lucas qui marchait devant, il tente de rien ne montrer avec ses grosses lunette de soleil, mais il est blessé c'est certains.

Je doute que Lexi reviendra dormir avec Lucas cette nuit, j'espère qu'elle est partie pour de bon, et qu'on ne la reverra pas de si tôt.. pourquoi je n'ai aucune compassion envers Lucas, ni même Ryou de savoir qu'il pourrait perdre sa mère, en faîte, tout ce qui compte pour moi c'est mes enfants, mon frère bien que j'ai encore du mal à digérer le fait qu'il a essayé de se taper mon mec, et ensuite il y a Derek.

Lucas tournait la tête vers Derek lorsqu'il lui parlait qu'ils devraient tout les deux discuter.

Lucas : Bien.

Je suivais Derek, ils ont besoin de parler, mais je vois pas pourquoi je ne devrais pas être là, en quoi je vais déranger, de toute façon on sait de quoi ils vont discuter, de Lexi, encore et toujours cette fille tss.. Mais je ne pu les suivre plus longtemps puisque Ryou m'attrapait par le cole de ma blouse et me tirait.

Gabriel : Qu'est-ce que tu fais ?!

Je me retrouvais dans mon appartement, tandis que Derek était entré dans ce lui de son frère. Je fusillait Ryou du regard lorsqu'il prétendait vouloir boire un verre en tête à tête, je soupirais et lui faisais un verre, par contre moi, je n'ai pas l'envie de boire.

Gabriel : Voilà.

Je déposais son verre sur la table et tournait le regard vers la porte de la chambre de Damon, il est là, couchée dans son lit, sans doute entrain de réfléchir à toutes les conséquences que cela allait avoir, il a sans doute perdu Maya est-ce qu'il était vraiment attachée à elle ou est-ce que c'était juste un jeu pour lui ? Va savoir.. Il est aussi dure à cerner que Derek celui-là.


Lucas marchait chez lui sans vraiment savoir où aller, il s'arrêtait lorsque Derek se mettait à lui parler, il restait dos à lui détournant le regard. Il finissait malgré tout par se retourner pour lui faire face.

Lucas : Oui, c'est vrai, je sais pourquoi elle est partie lorsque je lui ais faîte cette demande.

Malgré qu'il demandait à ce qu'il s'énerve contre lui, Lucas n'en faisait rien, il restait sur sa place.

Lucas : Tu n'avais pas besoin de me le dire Derek, je connaissais parfaitement les sentiments qu'éprouvait Lexi, elle me la clairement avoué d'elle même. Qu'elle ne pourrait jamais aimé quelqu'un plus qu'elle ne t'aimait toi.

Il se taisait à nouveau lorsqu'il parlait de la piste de danse et de la discussion qu'il avait eu avec Lexi.

Lucas : ça par contre je l'ignorais.

Il serrait les poings et s'avançait vers son frère, il retirait ses lunettes qu'il posait sur la table juste à côté d'eux, il regardait ensuite Derek dans les yeux.

Lucas : Tu sais pourquoi j'ai réussi à avoir Lexi ? Je lui ait presque supplié, je lui ais dit que je m'en fichais que ses sentiments ne seront jamais réciproque, que je voulais juste tenter de la rendre heureuse et que peut-être un jour, elle finirait par m'aimer à son tour.

Il fit un sourire.

Lucas : Elle m'a répondu qu'elle savait ce que je pouvais ressentir, aimer quelqu'un sans pouvoir le prendre dans ses bras et lui donner son amour, elle ressentait cette même sentiments envers toi, et que sa la faisait souffrir de ne pas pouvoir obtenir cette amour. Alors pas bompter envers moi, elle a accepter d'essayer, afin que je ne souffre plus comme elle souffrait à cause de toi.

Il fit un long soupire.

Lucas : Alors on a passé la nuit ensemble ensuite, et c'était le meilleur moment de toute ma vie, lorsque je me suis réveillé le matin, elle n'était plus à côté de moi, elle était dehors complètement déboussolée.  Ce qui m'a paru un moment fantastique n'était rien pour elle, mais elle a malgré tout continué pour moi, elle a finis petit à petit, à apprécier cette nouvelle vie à mes côtés, elle semblait plus épanouie. Alors j'ai cru à un moment donné, qu'elle avait réussi à éprouver des sentiments pour moi, jusqu'à ce que je lui demande sa main.

Il posait sa main sur l'épaule de son frère.

Lucas : Je suis jaloux de toi Derek, mais se n'est pas pour autant que je vais en venir à me défouler sur toi. Au fond, j'ai eu la réponse que je désirais savoir à propos de Lexi, elle ne pourra jamais m'aimer autant qu'elle t'aime.

Il se retirait de lui faisant apparaître un cigare dans sa main, il l'allumait et prenait une grande bouffée.

Lucas : Tu devrais la retrouver avant qu'elle ne face une bêtise. Et si tu la trouve, dit lui que je ne lui en veux absolument pas. Je me rend compte de certaine chose depuis que j'ai fallu te perdre Derek, je ne veux rien qui nous sépare et certainement pas une femme, tu restes mon frère et même si tu déciderais un jour à retrouver les sentiments que tu éprouvais pour Lexi, je ne t'en voudrais pas. Il est temps que je passe à autre chose, Lexi n'est pas la seul femme après tout.

Il rentrait dans la salle de bain.

Lucas : Je vais prendre une douche maintenant, à plus tard.

Il fermait la porte derrière lui, et collait son dos contre celle-ci levant la tête vers le haut, toujours avec son cigare dans la bouche. Il finissait par le laisser tomber au sol et passait sa main sur son visage.


Depuis que Maya était rentré chez elle, elle était couché dans son lit n'ayant plus envie de bouger, Gad tournait le regard vers elle, il était très inquiet pour elle, il tournait le regard vers Izaya.

Gad : Elle t'a expliqué ce que Damon lui a fait ?

Il tournait à nouveau le regard vers elle, elle n'a jamais voulu leurs dire ce que Damon avait fait, même pas à son meilleur amie, elle était tout simplement humilié, choquée et triste.

Gad : Il faut certainement lui laissé du temps, je ne l'aime pas la voir dans cette état là..

Il détournait le regard.

Gad : Peut-être qu'on devrait avoir une discussion avec Damon afin de savoir ce qu'il lui a fait, on pourrait plus facilement l'aidé.

Maya ne parlait plus à personne, ils avaient beau leurs poser des questions, si elle allait bien, si elle voulait quelque chose à boire, lui poser des questions sur Damon, elle ne parlait plus.

Elle c'était juste levée pour fermer la porte de sa chambre, signe qu'elle avait besoin d'être seul.

Celle-ci était couchée dans son lit, le regard dans le vide, ses yeux tout rouges tellement qu'elle avait pleuré, elle n'avait sans doute même plus de larme pour continuer à pleurer. Elle finissait par se lever, se mettant devant le miroir, elle retirait son collier et glissait le bout de ses doigts pour regarder toute ses marques, tous ses souvenirs avec lui n'arrêtait pas de la hanter, elle attrapait des ciseaux sur son bureau et commençait à pointer la pointe de celle-ci sous sa gorge.

N'ayant pas le courage, elle laissait tomber la paire de ciseau et tombait à genoux, elle baissait la tête en serrant sa robe. C'est là qu'elle senti un courant d'air, elle tournait la tête pour regarder vers sa fenêtre, celle-ci était pourtant fermé, mais là était grande ouverte.

Elle se levait donc pour aller la fermer, elle se retournait rapidement sentant quelqu'un derrière elle, elle avait les yeux écarquiller voyant le même vampire qui l'avait agresser durant la soirée. Elle s'apprêtait à crier, mais il posait sa main devant sa bouche et utilisant sa rapidité pour la mettre dans son propre lit.

" Tu sais comment j'ai pu retrouver ta trace ? "

Il penchait son visage vers son cou pour la renfiler.

" Il m'a fallu goûter une seul goûte de ton sang pour reconnaître ton odeur entre mille. "

Il se redressait le sourire en coin.

" Et bien, est-ce à cause de moi qui tu ais autant pleuré. "

Il ricanait, il arrachait sa robe pour qu'elle se retrouve en sous vêtements, elle se débattait et mordait ensuite dans sa main qui était toujours devant sa bouche, il lui donnait une gifle, elle en saignait du nez et était ouverte à sa lèvre. Il approchait son visage du sien pour lui lécher sa lèvre où elle saignait et pressait son érection contre sa cuisse.

" Regarde j'ai ramené de la compagnie, j'aime bien partagé tu vois et je n'ai pas oublié quelque chose de primordial. "

Deux vampires arrivait par la fenêtre et déposait une caméra.

" Ton petit vampire va être ridiculisé une fois qu'il verra ça. "

Maya : Hum..

Elle donnait un coup de genoux sur son entre jambe, il gémissait, elle courrait jusqu'à la porte de sa chambre pour sortir, mais un vampire la plaquait contre celle-ci et enfonçait ses crocs dans sa nuque, elle levait la tête.

" Tu vas regretter d'avoir fait ça "

Gad tentait d'ouvrir sa porte mais elle l'avait fermé.

Gad : Maya est-ce que ça va ? J'ai entendu beaucoup de bruit.

Le vampire qui lui pompait le sang se retirait d'elle et l'hypnotisait tout en lui chuchotant pour ne pas que Gad et Izaya l'entende.

" Dit que tout va bien. "

Maya : Tout va bien...

Gad : Ouvre la porte pour que je vérifie.

" J'ai besoin d'être seule. "

Maya : Je besoin d'être seule.

Depuis tout à l'heure Maya ne leurs répondait plus, Gad trouvait que quelque chose clochait, il se penchait pour regarder dans le trou de la serrure, c'est là qu'il vit des gens dans sa chambre, il tournait le regard vers Izaya pour lui faire comprendre.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Sam 20 Juil - 22:03

Je comprend pas comment mon frère peut rester si calme malgré se qu'il vient de se passer, je serrais les poings voyant qu'il retirait ses lunettes pour les poser sur la table. Je pensais que enfin il allait se défouler sur moi, j'en serrais la mâchoire près à sentir son poing sur le coin de la mâchoire.

Derek: Hein? comment tu as réussi à avoir Lexi? non..j'en sais rien, à vrai dire je me suis jamais poser la question.

Bon, c'était pas pour me foutre son poing sur la tronche. T'es peut être mon frère mais à on a un caractère complètement différent. au fond tu 'es bien plus mature que je le suis, me connaissant si tu m'aurais pris Lexi..je sais que je t'aurais foutu sur la tronche même à toi mon frère.

Derek: J'ignorais que t'avais été jusque la pour l'avoir à tes côtés Lucas..

Je suis même un peu étonner, tu devrais être vraiment désespéré pour en venir à la supplié. C'est pour ça qu'elle a fini par succombé d'une certaine matière par pitié pour toi? Je comprenais mieux les choses après les explications de mon frère, c'était pas par pitié mais uniquement pour tenter qu'ils ne souffre plus tout les deux. 
Je ressent de la culpabilisé, fautif de toute cette souffrance. Lexi ne voie que moi et Lucas ne vois que Lexi, mais moi je suis avec Gabriel..on se croirait dans un de ses feuilletons d'amour bizarre et dire que j'allais souvent leurs rendre visite se qui ne devait pas aider sa relation avec Lexi.

Derek: Lucas..

J'arrive pas à trouver les mots qu'il faut, mon frère s'ouvre à moi et c'est à peine si j'ai le courage de le regarder droit dans les yeux. Je savais que tu aime lexi et ça depuis que je te l'ai présenté mais franchement...je crois tu l'aime en plus que je pouvais l'imaginé voir même bien plus que je l'ai jamais aimer. Bon sang Lexi comment t'as fait pour ne pas tomber amoureux de mon frère? il t'aurait donner une vie tellement parfaite. Je sortais de mes pensées sentant la main de mon frère se poser sur mon épaule.

Derek: jaloux de moi..dit pas de connerie Lucas...t'es le mec parfait que toutes les nanas rêvent, faut juste acheté une paire de lunette à Lexi, que moi je suis un sac de défaut..la preuve si j'aurais été à ta place j'aurais frapper et seulement ensuite causer.

retrouver Lexi? c'est pas bon ça..tu sais bien comment es Gabriel si je rentre pas dans les cinq minutes qui suivent, il est capable de créer une recherche mondial pour me retrouver,mais d'un côté j'ai aucune envie qu'elle fasse une bêtise.

Derek: d'autre femme? pense tu seulement se que tu dit?

Tu n'a jamais aimer une autre femme Lucas, à moins d'un miracle je doute que tu arrive à l'oublier aussi facilement que tu voudrais le faire croire. Je regardais vers cette porte qu'il avait refermer derrière lui, attend tu que je sois partit pour craquer? maintenant que j'y pense je t'ai jamais vu pleurer..pas devant moi en tout cas mêle à la mort de Lexi tu restait fort pour moi.

Derek: j'ai beaucoup de chance de t'avoir mon frère.

Je finissais pas le laisser seul sachant qu'il en avait besoin, dans le couloir j'hésitais ou me rendre retrouver Lexi? ou Gabriel? je m'arrêtais devant la porte de mon appartement, Ryou tournais le regard dans cette direction à cette instant. Je levais la main vers la poignet, mais la remettait rapidement dans ma poche m'éloignant. Désolé Gabriel, tu devrais être un peu patient..je dois la retrouver discuté avec elle. 
Ayant sentit que j'étais sortit de l'immeuble ryou se remettait à faire la causette à Gabriel pour le retarder un peu même si celui ci était déjà bien énervé.

Ryou: franchement je pense que tu devrais boire un verre, voir même deux...t'es trop tendu Gabirel, il ne fait que discuté avec son frère..non ne me dit pas que t'es jaloux de Lucas?

Il se mettait à ricaner tournant les glaçons dans son verre.

Ryou: je sais que tu m'aime pas..et franchement des fois j'ai envie de te foutre sur la tronche aussi surtout quand tu me regarde de cette façon. J'ai jamais compris se que mon père te trouvais, déjà du faite que tu sois un mec mais surtout ton caractère...tout se qu'il a toujours détesté.

Il haussait les épaules regardant vers la fenêtre.

Ryou: Il c'est jamais entendu avec les personnes qui lui tenait tête, c'est pour ça qu'on se disputait souvant mon père et moi. D'ailleurs vous vous disputé combien de fois par jours tout les deux? oh souvent vu qu'on vous entendait à chaque fois depuis notre appartement.

Damon sortait de sa chambre à cette instant avec un sac à dos;

Damon: tu serais pas entrain de tenter de foutre la merde par hasard?

Ryou: je ne fais que donner mon point de vue, j'ai côtoyer mon père bien plus souvent que vous et je sais que mon père aime les "femmes" et plutôt dominé...c'est étrange je te reconnait pas dans cette description Gabriel.

Damon s'approchait pour lui faire face.

Damon: et bien faut croire que tu le connais pas si bien que ça notre père, sinon il serait encore avec ta mère.

Ryou: Mmh...et si tu disais plutôt ou tu compte aller comme ça avec se sac à dos?

Damon: je restais uniquement pour la sécurité de mon père, maintenant qu'il n'a plus besoin de protection j'ai plus rien à faire ici.

Il s'avançait vers la porte tournant une dernière fois le regard vers Ryou.

Damon: je compte pas rester le restant de mes jours dans les pattes de mes parents...je suppose que c'est pas le cas de tout le monde, n'est pas grand frère?

Il sortait évitant le regard de Gabriel et s'en allait, ryou agacer serra son verre jusqu'à qu'il lui explose dans les mains et fini par se lever.

Ryou: bien vu que Lucas et à nouveau seul dans sa chambre je peux y retourner...oh tiens mais ou est passer mon père?

Il sourit pour sortir de l'appartement afin de retrouver la sienne.

 
****

Izaya était vraiment inquiet pour son amie, depuis qu'il l'avait ramené jusqu'à sa chambre Maya y était rester et muette ne désirant rien boire, rien manger et encore moins parler. Il ne voulait évidemment pas la brusquer sachant que Damon lui avait fait beaucoup de mal, mais le problème c'est qu'il ignorait quoi, Maya ne c'était pas confier à lui alors qu'elle l'avait toujours fait et ça depuis leurs enfance.

Izaya: elle ne m'a rien dit, mais cela devait être assez important pour qu'elle se refuse de m'en parler.

Il pouvait s'empêcher de regarder dans sa chambre pour être certain qu'elle ne commettra rien de grave, si il venait à perdre son amie de toujours à cause de Damon, Izaya ne sais pas comment il prendra la chose.

Izaya: je pourrais pas parler à se type ma colère prendrais directement le dessus, alors pour le moment je prendrais pas le risque d'aller le voir...peut être que toi qui est de nature plus calme tu le pourrais, mais pas moi.

Elle fini enfin par bouger, il la regardait pendant qu'elle allait enfin sortir de sa chambre. Ses oreilles sous la tristesse se courbait vers l'arrière c'était uniquement pour fermer la porte de sa chambre.

Izaya: je sais pas se que je dois faire Gadriel...

Quelque minutes plus tard ils entendit un grand bruit venant de sa chambre, izaya tournait le regard vers Gadriel qui s'approchait pour prendre des nouvelles d'elle. Juste le fait qu'elle répondre calmement lui semblait suspect, il s'approchait de sa porte reniflant vers celle ci et sentit en effet des personnes étranger.

Izaya: très bien Maya, mais si ta besoin de quoi que se soit hésite pas à le dire.

Il fit mine de rien faire paraître se tournant et cherchant dans les armoire il sortit un pistolet, n'ayant jamais eu confiance en Damon il c'était donner la peine d'acheté cette arme pour s'en servir contre lui, si il venait à devenir néfaste. Le chargeur était équiper de balle en bois afin d'être bien plus efficace. Il s'approcha de Gad qui montrait déjà inquiet approchant ses lèvres de ses oreilles il lui chuchota.

Izaya: toi tu ne bouge pas d'ici.

Il lui posa un baiser avant de se diriger vers la fenêtre par ou il sortit, très agile il était facile pour Izaya de s'agripper au parois pour se rendre jusqu'à la fenêtre de la chambre de Maya. La fenêtre était ouverte se qui lui facilitera la tache, passant par la au même moment damon voulu lancer un dernier regard en direction de la fenêtre et vis Izaya y pénétré. Il trouvait ça déjà suspect qu'il est besoin d'entrer par la pour retrouver Maya, puis se coup de feu qu'il entendit lui fit lacher son sac à dos. Izaya tira dans la cuisse du vampire tenant Maya contre la porte.

Izaya: éloignez vous d'elle! ou je vous plombe le crane!

Damon comprit la gravité des choses et fit apparaitre ses ailes volant jusqu'à la fenêtre pour y entrer à son tour, Izaya fut déjà immobilisé par l'un de ses vampires. Ils étaient bien plus rapide et fort que le neko même armée d'une arme efficace contre eux. Damon entrait à son tour illuminant ses yeux de vampire sous la colère.

Damon: Encore une fois ta oser poser les mains sur elle, tu ne partira pas d'ici avant que j'ai arracher chacun votre coeur.

Izaya: Damon?

Damon: c'est bien joli de jouer les petits héro Izaya, mais faudrait pour ça éviter de te faire avoir à ton tour..c'est des vampires et tu pensait faire cavalier seul? tu aurais pu y rester si je serais pas passer par la au même moment.

Il utilisa sa rapidité pour attraper par la gorge le premier vampire qu'il l’avait déjà agresser une première fois et immobilisa les autres avec ses fils d'aura sortant de son autre mains.

Damon: Maya..je sais que tu me pardonnera pas pour se que je t'ai fait, mais je m'excuse vraiment pour t'avoir fait du mal..tu es la fille na plus sincère, souriante, belle, adorable que j'ai jamais rencontré et pourtant j'ai réussis à tout gacher...j'espère qu'un jour tu trouvera la force de ma pardonner.

Izaya: mais qu'est ce que tu lui as fait!?

Damon tournait le regard voyant qu'il pointait son arme dans sa direction.

Damon: tu veux me tirer dessus aussi Izaya? je te comprend mais je te laisserais pas faire tu te doute bien.

Il revenait au vampire qu'il tenait toujours pas la gorge plongeant son regard dans le siens avant de lui enfoncer sa main dans la poitrine et lui arracher le coeur. Lachant celui ci il se tournait maintenant vers les autres vampires toujours immoblisé par ses fils d'aura, bougeant ses doigts ceux ci se serra de plus en plus autour deux.

Damon: et vous...je pourrais peut être vous découper en petit morceau.

son regard se tournait vers la caméra qui filmait la scène.

Damon: mais je n'en ferais rien, vous aller transmettre se petit message au autres et les prévenir que celui qui ose encore s'approcher de Maya finira comme se bon à rien..compris?

faisant un simple geste du bras, les vampires étaient projeté par la fenêtre. Attrapant ensuite la caméra il la balança à son tour par la fenêtre qui atterris sur le visage de l'un de ses vampires.

Damon: je m'en vais..je pense bien que maya n'aura plus de problème maintenant, c'est moi qu'ils poursuivrons pour faire payer se geste.

Izaya: tu t'en va?

Damon: oui, le plus loin possible

 
***

J'ai chercher dans les moindres recoins où elle pourrait être, mais jusqu'à présent pas moyen de mettre la main dessus. La peur m’envahissait qu'elle est fait quelque chose de stupide..non c'est pas le genre de Lexi de venir à cette extremité surtout qu'elle a Ryou. Réfléchit Derek! ou est ce qu'elle se rendait quand elle n'allait pas bien? mes sourcils se relevait ayant peut être trouvé.

Derek: que je suis bête évidemment!

Je courrais me rendant vers un petit café de quartier assez calme et sans histoire, je regardais à l'intérieur et la vis assise à cette table en particulier.

derek: l'endroit où tu m'as aborder pour la première fois..

j'entrais et prit place devant elle.

Derek: est ce que cela vous arrive souvent de boire seule? on le déconseillé car cela pourrait en devenir une indépendance...donc je me sent obliger de vous tenir compagnie.

C'est les mots exact qu'elle a prononcé la toute première fois, je souris commandant mon verre.

Derek: tu comptais rester dans se bar le restant de tes jours Lexi? que comptais tu faire ensuite?

Je posais ma main sur la sienne caressant sa peau de mon pouce.

derek: j'ai discuté avec Lucas, il t'en veux pas tu sais? il attendait une véritable réponse de ta part et il l'a eu.

Je détournais le regard sachant qu'il devait se sentir mal en se moment.

Derek: Je pense que c'était le mieux qu'il puisse lui arriver quelque part, les choses sont clair pour lui et il arrêtera d'attendre l’espoir que tu l'aime un jour.

je retirais ma main pour la poser autour du verre.

Derek: c'est lui qui m'a demander de venir te retrouver, je dois t'avouer que j'ai hésiter au début à cause...de Gabriel. Je sais que cela doit te travailler se que je t'ai dit dans la discothèque mais j'ai pas eu le temps de finir notre discutions avec l'agression de Maya.

Je regardais mon verre, les glaçons fondait déjà dans mon wisky.

Derek: oui c'est vrai, j'ai récupéré mes sentiments pour toi..il m'arrive avoir envie de te prendre dans mes bras, de te toucher, t'embrasser, mais..

je la regardais à nouveau droit dans les yeux.

Derek: mais il me suffisait de penser à Gabriel et cette envie me passait. Cela va peut être te faire mal se que je vais te dire, mais je pense aimer bien plus Gabriel que je t'ai jamais aimé toi. Il est pourtant tout se que j'ai jamais supporter chez une personne, le fait qu'il tente d'avoir le dernier mot avec moi, sa jalousie maladif..on se fait que se disputé oui c'est vrai..mais j'aime tellement ses instants lorsqu'on se réconcilie . Un peu un concours entre nous de celui qui craquera le premier, souvent c'est moi qui gagne et il nous suffit d'un regard  pour que l'un de nous se tord de rire.

Je buvais mon verre jusqu'à qu'il n'y est plus rien.

Derek: c'est ici que notre histoire à commencer et elle finira également Lexi..je veux néanmoins que tu cesse de souffrir.

Je la regardais utilisant mon hypnose sur elle.

Derek: une fois que je sortirais de se bar les sentiments envers moi s'envolerons, on restera de très bon amis malgré tout. tu tombera amoureuse, un homme bien qui prendra soin de toi et te rendra heureuse...tu auras des enfants avec lui, une belle maison et un bon chien de garde. 

J'avais du mal à contenir mes émotions et finissait par me lever me baissant pour embrasser son front.

Derek: au revoir Lexi...

Je sortais du bar m'appuyant contre le mur, je déteste utiliser se pouvoir. Avoir le contrôle sur la volonté des gens, mais j'avais vraiment pas le choix Lexi..je veux que tu sois heureuse même si c'est pas avoir mon frère ou moi. faut que je rentre..Gabriel est surement déjà entrain de faire une crise.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Dim 21 Juil - 1:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 21 Juil - 1:32

Pendant que Derek faisait causette avec son frère moi j'étais chez nous à devoir supporter son fils.. Et il m'agace de plus au point. J'avais le regard tourné dans sa direction, les bras croisé, je fermais les yeux ressentant la présence de Derek devant la porte, il va enfin rentrer.. J'ouvrais les yeux sentant qu'il s'en allait et quittait même le bâtiment, qu'est-ce qu'il fait ? Il va retrouver Lexi c'est ça.. Je serrais les poings désirant l'arrêter, mais Ryou me parlait à cette instant, je tournais le regard pour l'écouter.

Gabriel : Je n'ai vraiment pas envie de boire et non je ne suis pas jaloux de son "frère". Mais plutôt de ta garce de mère.

Tu me prend pour un idiot, tu crois que je ne ressens pas moi aussi l'énergie de Derek, je pourrais le reconnaître entre mille et donc, je sais qu'il vient de partir retrouver Lexi.. Je revenais vers lui, il recommence à me parler, il a causant aujourd'hui, c'est ça façon de me retenir ici.

Gabriel : Et pourtant il semble bien m'apprécier plus que tu ne le crois puisqu'il est resté auprès de moi durant toute ce temps. je ne lui suis pas indifférent, et si je suis le seul mec qui est arrivé à lui faire ressentir ce genre de chose c'est que je lui plaît bien plus que tu ne le penses.

Si j'avais une mitraillette au lieux de mes yeux, il serait recouvert de balle en ce moment même. Mais il a raison, on ne fait que se disputer sans arrêt, on a un fort caractère tout les deux, et surtout moi qui suis possessif à mort.

Gabriel : Et bien si je suis tout ce qu'il déteste, il finira par me le dire lui même.

Je tournais par la suite le regarde vers Damon qui sortait de sa chambre avec un sac à dos, ne me dit pas qu'il compte.. Partir. Je revenais vers Ryou qui osait me dire de tel propos, mes poings étaient de plus en plus serré à cause qu'il m'agaçait.

Gabriel : Tu commences sérieusement à m'énerver Ryou.

Je revenais vers Damon, il lui tenait tête pour me défendre. Oui j'ai bien envie de savoir où tu comptes te rendre également. J'en revenais pas de ce qu'il disait, heureusement que Yuuki n'est pas là, sinon elle serait déjà en pleure devant son frère pour qu'il reste près d'elle..

Gabriel : Tu n'attendrais pas ton autre père pour lui dire que tu t'en vas ? Et j'espère que tu ne vas pas non plus à aller vivre à des kilomètre d'ici, je tiens à continuer de te voir malgré tout, tu es mon fils.

Sa me fait bizarre de me dire qu'il va partir, comme ça.. Je suis sur que c'est parce qu'il s'en veut, parce qu'il craint de voir le visage de Maya remplis de larme encore et encore et de savoir qu'elle le déteste pour ce qu'il lui a fait.

Ryou semblait mécontent des paroles de Damon, il en éclatait son verre et partait jusqu'à l'appartement de Lucas, je le suivais du regard, si tu crois que je ne le savais pas c'est que au fond tu n'est pas très intelligent "Ryou".

Je quittait cette endroit et utilisait mes pouvoirs pour retrouver la piste de Derek, je restais en retrait le voyant dans un bar, Lexi se trouvait juste en face d'elle, sa main caressait la sienne.. Sur le moment j'avais juste envie d'exploser.. Mais je fis demi tour et partait, qu'il ne vienne même plus me parler, après on se demande pourquoi je ne voulais pas le lâcher d'une semelle, regardez ce qu'il profite de faire en mon absence !

J'utilisais ma rapidité de vampire pour m'éloigner sinon je vais faire quelque chose que je vais sans doute regretter, mais j'avais bien envie de rentrer dans se foutu barre et enfoncer mes grogs dans sa gorge et sentir sa vie la quitter, mes yeux rouge apparaissaient à cause de la colère de ce que j'ai pu voir. Il a choisis elle au lieu de moi, Ryou avait raison je suis tout ce qu'il déteste.

Toute les fenêtres des maisons à proximité de moins éclataient en mille morceaux, vu que j'étais bien éloigné je marchais les poing serré au maximum, n'arrêtant pas de voir ses mêmes images passer encore et encore.. Derek posant la main sur celle de Lexi et lui caresser de son pouce, son regard qu'il avait en la regardant.. je ne regardais même plus où je marchais et c'est là que je fonçais sur quelqu'un.

" Regarde où tu marches ! "

Mes yeux se levaient vers lui, mes yeux rouge montrant ma véritable nature, il en reculait en montrant ses mains.

" Désolé mec ok ? "


Je l'attrapais et enfonçait mes crocs dans sa gorge, je le laissais tomber à terre ensuite une fois que je m'étais abreuvé de son sang, je passais à côté de lui frottant ma main sur ma bouche, j'étais passé dans une petite ruelle alors personne d'autre n'avait pu voir ça. Son sang.. Est loin d'être aussi savoureux que celui de Derek.

Je finissais par m'arrêter levant la tête vers haut. Je n'aurais plus l'occasion de m'abreuver de lui, oué c'était une véritable erreur de rester avec lui, d'éprouver des sentiments pour lui. Se n'est pas du tout mon genre, je suis censé passer d'un à un et non tomber amoureux, mais c'est quelque chose qu'on ne contrôle pas.

Je sortais mon téléphone et téléphonait à Derek, hum, il ne décroche pas, il est bien trop occupé avec elle, qu'est-ce que tu fais maintenant, tu loue une chambre d'hôtel est occupé de lui donner satisfaction ou bien tout simplement parce qu'il a oublié son téléphone dans notre appartement. Je te déteste Derek, c'est sa messagerie, tiens je vais lui laisser un message.

Gabriel : Salut Derek, c'était juste pour te dire que j'étais venu te chercher puisque tu en mettait du temps, mais je comprend pourquoi maintenant, après tu parle de confiance hum.. Soit, tu as sans doute une révélation aujourd'hui lorsque tu as bien fallu y passer. Ne t'avise néanmoins plus de me revoir, parce que moi aussi j'ai eu une révélation, se fut la pire erreur de ma vie de ne pas t'avoir tué le premier jour où je t'ai rencontré.

Je tapais mon gsm à terre et l'écrasait avec mon pied, je mettais mes mains dans mes poches et partait aussi tôt ma mâchoire serré, pourquoi j'ai envie de pleurer merde ! Je suis un mec, alors ravale tes larmes !

Je m'arrêtais et tapait à plusieurs reprise mon poing dans le mur.

Gabriel : Fait chier !

Mon poing était recouvert de mon sang, mais il se cicatrisait rapidement, j'avais besoin de me défouler.. Sa va mieux, enfin presque. je me remettais à marcher laissant l'homme encore en vie, je ne l'ai pas tué, j'ai donc réussi à me contrôler, mais lorsque le manque me viendra, que je n'aurais plus le sang de Derek dans mon corps, qu'est-ce que je vais faire.


***

Pendant ce temps Gad regardait attentivement vers Izaya, il le suivait du regard alors qu'il allait chercher une arme, il ignorait qu'il avait caché ça dans cette armoire. Il revenait bien vite vers lui comprenant ce qu'il comptait faire et il trouvait ce cela était bien trop dangereux alors qu'eux semblaient être plusieurs !

Il écoutait ce qu'il lui chuchotait à son oreille, il en était que plus inquiet, mais s'il criait après où qu'il se précipitait vers lui, les trois vampire dans la chambre de Maya l'entendront, et cela les mettraient que plus en dangers, donc Gad ne bougeait pas de sa place malgré son inquiétude pour Izaya.

Celui-ci finissait part partir utilisant son agilité pour passer par la fenêtre de Maya, elle était sous l'hypnose des vampires et était contre le mur se faisait embrasser par ceux-ci, jusqu'à ce que Izaya finisse par arriver en pointant l'arme dans leurs direction, ils tournaient aussi tôt leurs tête vers lui, il venait de tirer sur la cuisse du chef du groupe, il en passait sa main sur celle-ci qui saignait et enfonçat ses doigts pour récupérer la balle en bois.

Maya se tournait pour le regarder surprise.

Maya : Izaya..

" Espèce d'ordure, tu vas payer ton geste, tu vas crever toi et ton pote derrière la porte ! "

Gad écouter pour entendre ce qu'il s'y passait, en espérant que rien n'allait arriver à la personne qu'il aime mais également à son amie Maya.

C'est là que Damon apparu à son tour dans la chambre, Maya tournait le regard vers lui.

" Voici le fameux Damon, pourquoi tant de colère, tu n'aimes pas partager, pourtant il y a déjà beaucoup de personne qui se son branler avec cette petite créature que tu as, mais elle est encore plus bandante en vrai. "

Maya était dégoûté de ses propos. Aussi tôt Damon utilisait sa rapidité pour se retrouver en face de lui, lui tenant la gorge, il montrait ses crocs et ses yeux rouges, les deux autres faisaient de même et s'apprêtait à l'attaquer mais celui-ci les immobilisait avec ses fils d'aura.  

Elle regardait bien Damon qui se mettait à lui parler, elle l'écoutait attentivement encore une fois les larmes aux yeux. Elle n'arrivait malgré tout pas à lui répondre, elle détournait juste le regard, il lui faudrait sans doute pas mal de temps pour oublier tout ça et passer à autre chose.

Elle levait malgré tout les yeux vers izaya qui pointait son arme su lui, elle ne voulait pas qu'il meurt malgré qu'il lui avait fait du mal.

" Au lieu de faire causette, n'oublie pas que je suis là ! "


Il s'apprêtait à faire exactement la même chose que Damon, mais il avait été plus rapide que lui, il se retrouvait avec le coeur arraché, son corps devenait blanc tel qu'un cadavre. Les deux autres paniquaient sous ses menaces.

" Non pitié ! On ne faisait que suivre les ordres. "


ils fuent bien soulagé puisque il les laissait partir, mais seulement pour qu'ils fassent passer le message aux autres vampires. Damon les éjectaient dehors avec leurs caméria, ils l'a prisent et partait rapidement.

Maya était toujours aussi choquée mais gardait son regard viré sur Damon. Elle s'avançait alors qu'il disait qu'il allait partir, elle lui prenait la main et lui faisait un dernier enlacement en posant sa tête contre son torse.

Maya : Adieu Damon..

Elle se retirait de lui, elle attrapait une robe et sortait de sa chambre, Gad était toujours devant la porte à attendre, il fut soulagé de la voir seine et sauve, il tournait ensuite le regard vers izaya et Damon. Maya voulait sans doute lui dire au revoir, dans son état normal, si rien de tout cela ne serait arrivé, elle aurait supplié Damon de rester, où bien qu'elle l'accompagne et lui aurait même forcé la main pour le suivre, mais là, elle n'en avait pas le coeur, elle était blessé, humilié et semblait avoir été trahie.

C'est la première fois que Gad la voyait dans cette état, normalement elle est toujours souriante, elle s'énerve que très peu, enfin c'est presque impossible de ne pas avoir le morale avec une fille comme Maya dans les parages mais là..

Elle enfilait sa robe et s'essayait dans le divan pour ne plus pouvoir avoir son champ de vision, elle baissait la tête et serrait le tissu de sa robe. Gad restait devant la porte regardant vers Maya mais aussi vers Izaya et Damon.

Gad : * Est-ce que Gabriel et Derek sont au courant qu'il va partir ? *

Une fois qu'il quittait la pièce, Gad marchait jusqu'à Maya et s'asseyait à côté d'elle, elle se remettait à sangloter, elle se recroquevillait et enfouis sa tête dans ses bras.

Gad : Sa va aller.. On est là.

Il caressait sa tête pour la consoler.

Gad : Si tu nous dis ce qu'il c'est passé, sa te fera un bien fou Maya, sa te videra de toute cette émotion qui est enfermé à l'intérieur de toi.

Elle s'arrêtait de pleurer sur le moment.

Maya : Il..

Elle détournait le regard.

Maya : Il nous filmait durant toute les fois où on couchait ensemble.. Et les a mis en ligne pour que tout le monde puisse les voir..c'était une idée à Myu..

Elle serrait à nouveau le tissu de sa robe.

Maya : Et il continuait à la voir durant tout ce temps.. Tu vois, même en parler sa me fait toujours aussi mal, pourquoi il a fait ça.. Est-ce qu'il m'a seulement aimé, où il m'a juste considéré comme un "jouet" comme tout les autres humains nous voit.. ?

Gad n'en revenait pas que sa irait aussi loin, il comprenait pourquoi elle se retrouvait dans cette état là.. Cela voulait dire que non seulement il la filmait en cachette, c'était comme en quelque sorte se faire violé.. Mais de plus, il devait sans doute la tromper encore avec Myu.

Maya : J'aurais aimé lui poser cette question, mais je ma gorge était trop noué pour que je lui dise autre chose qu'un "adieu" ..

Elle relevait la tête frottant ses larmes.

Maya : En tout cas c'est sur, plus jamais je tombe amoureuse d'un homme, je vais me faire lesbienne !



***

Lexi avait besoin de réfléchir, elle c'était donc rendue dans le bar assise sur la table où elle avait rencontré Derek la toute première fois, c'était d'ailleurs elle qui était venue l'aborder. Elle glissait son doigt sur son verre qu'elle n'avait même pas entamé une seul fois.

Elle levait les yeux surprise de voir Derek, elle fit un léger sourire de cette phrase qu'il lui disait, c'était exactement ce qu'elle lui avait dit la toute première fois.

Lexi : Tu te souviens encore de ce que je t'ai dis.

Elle détournait le regard de ce qu'il lui disait.

Lexi : J'avais besoin de réfléchir et je me vois mal retourner auprès de Lucas après ce qu'il vient de se passer.. Je ne voulais pas lui faire du mal.

Elle revenait vers lui sentant sa main se poser sur la sienne et son pouce qui lui caresser tendrement la peau.

Lexi : *derek.. Je t'aime tellement. * Ah bon.. Et toi, est-ce que tu m'en veux ?

Elle le regardait, elle le dévorait même du regard tout en le regardant, elle se sentait malgré tout mal vis-à-vis de Lucas.

Lexi : J'ai pourtant essayé tu sais.. De t'oublier et de l'aimer.

Elle l'observait bien alors qu'il continuait de lui parler, elle détournait le regard lorsqu'il parlait de moi. Elle revenait malgré tout vers lui alors qu'il lui racontait leurs discussion lors qu'il dansait, ses sentiments qui avait débloqué en vers elle.

Lexi : Je t'écoute.

Elle souriait pensant déjà qu'il allait lui dire qu'il l'aimait, mais son sourire se retirait bien vite lorsqu'il disait le "mais". Sa lui faisait encore plus mal d'entendre tout ça, elle regardait ailleurs ne voulant pas en entendre d'avantage.

Lexi : Si seulement on m'avait donné une seconde chance avant... Tu ne l'aurais jamais connu et on aurait pu continuer la où sa c'est arrêté.. Je ne pourrais pas aimer un autre homme que toi Derek..

Elle revenait les yeux vers lui par la suite.

Lexi : Je t'en prie, laisse moi une autre chance, je ferais en sorte que tu l'oublies et que tu m'aimes plus que lui, je ne peux pas supporter le fait de ne plus t'avoir !

Elle écarquillait les yeux lorsqu'il allait l'hypnotiser, son regard s'adoucissait peu à peu sous l'hypnose, elle ne parlait plus et l'écoutait sans dire un mot. Une fois que se fut terminé, elle ne ressentait plus rien pour lui, tout c'était évaporée. Elle le laissait lui donnait un baisé sur le front et le regardait partir sans dire un mot.

Elle regardait autour d'elle et se grattait la tête.

Lexi : Pourquoi je déprime ici moi ?!

Elle se levait déposer un billet sur la table.

Lexi : Il faut que je parle à Lucas.

Elle quittait la pièce et se dirigeait jusqu'à lui, c'était la moindre des choses de lui donner des explications, elle c'était surtout renfermée sur elle même vis-à-vis de Derek mais maintenant que tout ses sentiments envers lui c'était envolé tout semblait être plus facile pour elle.

Elle entrait et vit tout de suite Ryou.

Lexi : Où est Lucas..

Il sortait de la salle de bain à cette instant ressentant sa présence, il la regardait. Elle s'avançait vers lui, levant les yeux vers les siens.

Lexi : Je suis vraiment désolée d'avoir fuis ainsi.. J'avais besoin de réfléchir de faire le point sur tout, mais maintenant ça va..

Elle lui sourit, lui ne comprenait pas. Elle attrapait ses mains.

Lexi : J'accepte de devenir ta femme, j'en serais très heureuse même.

Lucas : Je ne comprend pas.. Si tu dis ça pour me faire plaisir Lexi.. Cette fois ci je ne veux plus que tu ais de la pitié pour moi.

Lexi : Bah tes gonflé tu veux plus de moi maintenant ?!

Il voyait bien la Lexi qu'il connaissait et qu'il aimait temps, mais ne comprenait pas pourquoi elle changeait d'avis, il savait à quel point elle aimait Derek plus que lui. Mais comme il l'avait retiré tout ses sentiments pour lui, le plus grand amour qu'elle ressentait était désormais pour Lucas et plus pour Derek.

Lucas : Je sais que tu aimes Derek et que tu ne m'aimerais jamais autant que lui.

Elle secouait la tête.

Lucas : Je me rend compte maintenant que mes sentiments envers lui se sont évaporé, je ne l'aime plus, sans doute parce que tu as réussi à ce que je t'aime encore plus fort que lui.

Elle se mettait sur la pointe des pieds pour l'embrasser, Lucas glissait sa main derrière ses cheveux tournant le regard vers Ryou qui avait assisté à la scène, il se doutait que Derek avait réussi à la retrouver et lui avait sans doute hypnotiser pour retirer tout ses sentiments qu'elle avait pour lui.

Lucas : * Merci Derek, j'ai une chance en or de t'avoir toi aussi comme frère. *

Il enlaçait Lexi.

Lucas : Je te rendrais heureuse Lexi, je ferais tout pour.

Lexi : Et tu me l'enfile quand cette bague ?

Lucas : Ah oui.

Il se décalait d'elle et sortait la boîte qui se trouvait encore dans sa poche, il sortait l'alliance et l'enfiler sur son doigt, elle levait la mains et souriait de plus belle.

Lexi : Elle est magnifique !

Elle le montrait à Ryou.

Lexi : Tu as vu comme elle est belle ta mère.

Elle n'arrêtait plus de sourire, elle était enfin heureuse, elle posait son doigt sur sa bouche.

Lexi : Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai envie d'avoir un gros chien de garde !

Lucas : Tu veux un chien ?

Lexi : Oh oui s'il te plaît !

Lucas : Si tu veux.

Il sourit et tendait la main pour faire apparaître un chiot.

Lexi : wouah il est tout mignon, merci !



Theandras réapparu, elle regardait Lexi et Lucas et baissait les yeux vers le chiot qui hochait la tête en la regardant.

Theandras : Vous avez un chien maintenant ?

Elle tournait le regard vers Ryou.

Theandras : Abnar à retrouvé la trace de Silas et de Minélia, il a réussi à prendre Silas avec lui chez les Dieux après un grand combat, il l'a enfermé, il ne pourra jamais en sortir, mais sa femme et sa fille sont toujours en liberté et il semblerait qu'elle soit très puissante.

Elle glissait ses doigts contre les siennes.

Theandras : Je ne remontrais plus jamais auprès des Dieux, j'ai demandé à être remplacé de mes fonctions. Je ne fais plus partie du conseil et ainsi, je pourrais rester dans ce monde autant que je le désire sans qu'ils ne viennent à m'appeler sans arrêt..

Elle lui sourit.

Theandras : Ah moins que tu préfères que je reste éloigné de toi sans arrêt bien sûr.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 21 Juil - 22:03

Je restais dos appuyer contre le mur, Lexi sortit du bar partant en courant sans même prêter attention que j'étais toujours la. Tu souriais Lexi, cela fait combien de temps que tu n'avais pas sourit comme ça? J'ai déjà penser à plusieurs reprise à en venir à l'hypnose sur toi, mais j'espérais qu'avec le temps tu m'oublierais sans avoir à utiliser se subterfuge..mais je me suis trompé, les choses se serait passer pour le mieux si j'aurais réagis plus tôt. 

Bien je devrais rentrer avant que Gabriel ne déclencha une chasse ouverte, déjà l'appelé le rassurerais peut être. J'en sortais mon téléphone de ma poche, je vis l’appelle manquer de Gabriel..sa m'apprendre à toujours le mettre sur silencieux, je le posais à mon oreille afin d'écouter le message qui m'a laisser et m'attend déjà à ses cris.

"Gabriel : Salut Derek, c'était juste pour te dire que j'étais venu te chercher puisque tu en mettait du temps, mais je comprend pourquoi maintenant, après tu parle de confiance hum.. Soit, tu as sans doute une révélation aujourd'hui lorsque tu as bien fallu y passer. Ne t'avise néanmoins plus de me revoir, parce que moi aussi j'ai eu une révélation, se fut la pire erreur de ma vie de ne pas t'avoir tué le premier jour où je t'ai rencontré. "


Même le message terminé je regardais le téléphone à mon oreille, le regardais figé droit devant moi. Il est venu et m'a vu avec Lexi, est ce qu'il pense seulement à se qu'il vient de me dire? non, si il regrettait vraiment de ne pas m'avoir tuer se jour la, il aurait pu le faire autant de fois qu'il le désirait..c'est la colère qu'il le fait résonner ainsi. Je cherchais son numéro dans mes contact afin de l'appelé, mais impossible.

derek: rhaa Gabriel!

Je courrais ne pouvant plus qu'utiliser mes sens pour le retrouver, je croisais en premier l'homme qu'il avait agressé emmené par l'ambulance. Il est passé par ici, je continuais de courir encore et encore, mais m'arrêta baissant la tête vers son gsm brisé.

Derek: Ah c'est malin et si les enfants avait un problème à la maison, toi tu explose ton téléphone et c'est moi qui te l'ai acheté en plus.

Je pouvais sentir son odeur de sang, non ne me dit pas que ta fait une bêtise Gabriel! non c'est trop léger pour que se soit quelque chose de grave, m'approchant du mur je fils les tache de sang. J'y passais mes doigts dessus comprenant qu'il a du passer ses nerfs dessus. Je me remettais à courir faisant confiance uniquement à mes sens, tu m'aura fait courir Gabriel et crois moi je me vengerais de ça! Je m'arrêtais le voyant au loin, il entrait dans le métro..pourquoi faire? te rend tu seulement compte ou tu va Gabriel? Je le suivais, il pénétrait dans un train je fis de même de justesse avant que les portes se faire. Je soufflais comme un boeuf, tournant la tête de gauche à droite je cherchais après..c'est bomber même à cette heure. Je souris le voyant, facile à trouver une tête bleu parmi les autres. 
Je m'approchais de lui tentant de me faufiler dans la foule et fini par me coller tout contre son dos passant mes mains autour de lui.

Derek: Le révélation que j'ai eu quand j'ai faillis y laisser ma peau, c'est que je pourrais plus jamais me passer de toi.

J'attrapais ses deux poignet pour éviter qu'il me repousse ou pire qu'il m'en colle une.

derek: Quand tu espionne quelqu'un essaye au moins de le faire jusqu'au bout, j'ignore se que ta vu qu'il a peu te mettre dans cette état, mais je devrais lui parler...

Les passager nous regardait du coin de l'oeil assez mal à l'aise, je n'y prêtais même pas attention et j'irais même jusqu'à dire que je me voyais dans mon petit monde avec Gabriel..tous les restes à disparu.

Derek: J'avais pris une décision, une que j'aurais du prendre depuis bien longtemps. J'ai été idiot sur se coup la, si je l'aurais fait plus tôt cela aurait permis à pas mal de personne à ne pas souffrir. 

Je lâchais ses poignets pour passer ma main gauche son sa veste caressant sa peau le long de son torse.

Derek: Tu n'aura plus à t'en faire pour Lexi, je l'ai hypnotisé pour qu'elle ne ressente plus rien pour moi..elle va s'en aller désirant une maison, une famille..loin de nous.

Je souris tout en frôlant son téton entre mon index et mon majeur, je suis toujours coller contre son dos alors il en ne peut que sentir mon érection..oui j'ai envie de lui, très envie de lui, au moins que je serais capable de le prendre ici et maintenant dans se train.

Derek: maintenant si tu pense vraiment se que tu m'as dit dans ton message, tu moi maintenant..va si explose moi le crane ou le coeur.

je souris d'avantage sachant qu'il n'en ferait rien et profitait du même instant pour glisser ma main dans son pantalon..comme je l'ai dit j'ai très envie de lui à cette instant. Les personnes à côté de nous devenait blanc comme un linge, certaine filles ricanaient regardant dans notre direction. franchement je m'en foutais royalement, pour moi il n'y avait que nous deux à cette instant.

Derek: je t'interdit de me quitter..je te le permettrais pas.


***

Damon s’apprêtait à partir n'arrivant pas à rester dans la même pièce de Maya, ses yeux était rouge preuve qu'elle avait beaucoup pleure et cela par sa faute se qui lui était en plus désagréable. Surpris elle l'attrapait pour l'enlacer, il lavait sa main ayant envie de caresser ses cheveux mais renonça, il se sentait plus le droit de la toucher.

Damon: Adieu Maya..

Elle s'écartait de lui sortant de sa chambre, Damon regardait quelque instant dans cette direction avant de se décider à se tourner marchant vers la fenêtre. izaya l'interceptait par le bras plongeant son regard plein de rancoeur dans le siens.

Izaya: ne t'avise plsu de revenir la voir.

Damon: je doute de toute manière qu'elle le veuille.

Il tirait sur son bras pour qu'il le lâche et sauta par le fenêtre, reprenant son sac à dos et s'en allait. izaya sortait à son tour de la chambre le regard triste de voir son amie dans un tel état, Gadriel tentait de la consolé mais cela risque de prendre du temps.

Izaya: Gadriel à raison, il n'est jamais bon de cacher de lourd secret et on est tes amis tu peux avoir confiance en nous.

Il s'asseyait également à côté d'elle écoutant ses lourdes révélation.

Izaya: il a quoi?

Sa haine envers lui n'était que plus grande encore, jamais il n'aurait songer que cela aurait été loin.

Izaya: oublie se type! aucune important de savoir si il t'aimait ou non! je doute d'ailleurs que ce soit le cas..comment on pourrait faire de choses aussi ignoble à une personne qu'on aime..non se type n'est qu'une ordure et je t'interdis de le revoir!

Il était furieux, mais la regarder à nouveau adoucissait son visage.

Izaya: excuse moi, je ne voulais pas hausser la voix..mais j'ai eu très peur aujourd'hui, si il te serait arriver quelque chose.

Les oreilles se baissaient rien qu'à imaginer sa vie sans son amie de toujours.

Izaya: je pense pas que tu sois du genre à aimer une femme Maya, mais après qui sais...mais attention de ne pas tomber sur une fille machiavélique, je trouve que se sont les pires pour ma part.

Il passait son bras autour d'elle la tirant vers lui caressant la pointe de son oreille.

Izaya: j'ai envie que tu nous souris à nouveau, je ferais tous pour cela..dit moi une chose qu'il te ferait plaisir! des nouveaux vêtement? un ordinateur? ou un petit lapin! demande n'importe quoi Gadriel te le payerait.

Il éclatait de rire, évidemment Izaya ne pourrait payer quoi que se soit n'ayant pas un rond en poche.

Izaya: ou des vacances? il parait que beaucoup de sorcier voyage chez les elfes..les paysages son magnifique et se sont des gens très accueillant, j'ai entendu un couple en parler au parc un jour.

 

****


Ryou était rentrer restant près de Lucas sachant qu'il aurait besoin de lui après se qu'il sait passer pour sa mère, d'ailleurs il s'inquiétait pour elle. Cela faisait déjà un moment que Lucas traine dans la salle de bain pour en sortir, tout en mangeant tranquillement un sandwich précieusement préparer.

ryou: Lucas tu serais pas entrain de te couper les veines rassure moi? ou te toucher le kiki en pensant à ma mère.

Justement à cette instant elle entrait, ryou en fit un sourire de soulagement mais surpris malgré tout qu'elle soit revenue aussi rapidement après le blanc fait à Lucas.

Ryou: il se touche dans la salle de bain.

Elle était souriante alors qu'il avait à peine quinze minute elle était au bord des larmes. mordant dans son sandwich il préférait rester silencieux restant en spectateur. Sa mère acceptait sa demande en mariage, ryou en appuyait sur son sandwich n'en revenant pas au point qu'il en reçu un jet de ketchup sur le nez.

Ryou: tu..accepte maman? t'es sérieuse.

Lucas n'y croyait pas évidemment après toutes ses années où elle ne voyait que Derek, c'est dur à croire qu'elle a oublier tout sentiment envers lui en quelque minute. Ryou prit un essuie retirant le ketchup sur le nez tout en fixant sa mère embrassant Lucas, voyant son regard se tourner vers lui il haussa les épaules comme pour dire "moi non plus je pige rien"

Ryou et bien temps mieux si tout fini bien, au moins j'aurais pas droit à un Lucas dépressif dans les pattes..j'ai horreur de devoir consolé.

Bien il se remit à manger tranquillement, il était content pour Lucas et sa mère qui allait enfin s'aimer sans coup de théâtre ou autre..cette fois c'était vrai. Elle était même fier de la bague qu'il lui aviat offert, Ryou montrait son pouce avant d'avaler sa bouché.

Ryou; t'es la plus belle de toute maman.

Ayant fini de manger Ryou fronça les sourcils n'appréciant pas l'idée d'avoir un chien.

Ryou: un chien pourquoi faire? c'est moi le chien de garde! 

Lucas se pliait immédiatement, sa y est à peine fiancé qu'il lui offre déjà tout se qu'elle demande. Il regardait le chien du coin de l'oeil n'aimant pas beaucoup ses bêtes la et il le sentit vue que le chien mordillait déjà son pantalon.

Ryou: maman! reprend ton chien..quel plaie.

il reprit malgré tout le sourire puisque Theandras était de retour, mais pour combien de temps il l'ignorait.

Ryou: oui, c'est lucas qui se plie déjà au caprice de ma mère..bientôt sa serait les bijoux en diamant et tout le tralala.

Encore des nouvelles de chez les dieux, il craignait déjà des mauvaises à propos de Silas, mais au contraire c'était pour nous prévenir qu'il a été arrêter par les dieu.

Ryou: enfin pouvoir soufflé, mais cette femme n'a rien contre mon père n'est ce pas? il va pouvoir être tranquille de se côté la ou sera t'il obliger de participé si un conflit s'engageait? j'espère que se Abnar n'a pas oublier sa promesse..

Il l'attrapait pour la faire s'asseoir sur ses jambes.

Ryou: vous n'irez nul part petite déesse, vous êtes toutes à moi à présent..

Il l'embrassait tendrement avant de se rappelé que sa mère et Lucas les regardait ainsi que le chien qui le mordait à nouveau la cheville. Cette fois il en avait assez, il retirait Theandras s'agenouillant vers se chiot qui le regardait déjà en grognant, Ryou plissait les yeux retroussant le nez.

Ryou: si tu veux qu'on s'entend petit boule de poil faudra être très gentil avec moi!

Il continuait malgré tout à grogner et même aboyer dessus, sur le coup Ryou fit apparaitre sa queue et ses oreilles d'animal faisant gonflé le volume de sa queue se montrant plus menaçant.

Ryou: GGRRROOAWW!

Se pauvre chiot prit de peur partit la queue entre les jambes se réfuger près de Lexi, Ryou se relevait tout fier croisant les bras.

Ryou: c'est ça va te cacher dans les jupons de maman bleusaille.

Il retira son sourire sentant un truc chaud sur sa jambe, baissant la tête il remarqua le chien lui faire pipi dessus.

Ryou: il me pisse dessus!

Le chiot couru pour fuir Ryou courrait après tentant de l'attraper.

Ryou: petit vermine je vais te lancer par le fenêtre! viens ici! 


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Lun 22 Juil - 7:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !
Revenir en haut 
Page 6 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Félicitation pour ce nouveau départ
» Lien "Association Second Souffle, pour un nouveau départ"
» Le Nouveau swing de Tiger Woods
» nouvelle équipe, nouveaux partnaires, nouveau blog
» nouveau radar mobile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Zone des habitations :: Les résidences-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit