Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 25 Juin - 3:22

Mike était pourtant sur de l'avoir touché avec son attaque, il en fit un sourire en coin sur le moment mais retirait bien vite son sourire voyant se grand serpent, il l'avait invoqué pour se protéger de son attaque, Mike en serrait ses doigts dans le sol. 

Mike : Et merde ! 

Il grognait entre ses dents mécontent et le fait que Silas poussait des petits ricanement l'énerver d'autant plus. 

Mike fit un air de dégoûté voyant le serpent se diviser en centaine de petit serpent, il restait néanmoins immobile ne les craignant pas, s'ils osaient s'approcher trop près de lui, l'aura de Nachibi les brûleraient directement. 

Il accentuait d'ailleurs son aura pour brûler une bonne partie de ce qu'il se trouvait autour de lui. C'est là qu'il entendait la voix de Akira, il en levait la tête, il semblait s'être fait mordre par l'une d'entre elle, Agron en fronçait les sourcils. 

Agron : * Se n'est décidemment pas bon signe. *

Mike cherchait également Silas. 

Mike : " Où il est passé celui-là ?! "

Nachibi : "Au dessus."

Il levait aussi tôt la tête et serrait les poings puisqu'il semblait trop alaise à son goût. 


Nachibi : " Il fait des signes, arrête le avant"

Mike s'apprêtait à l'attaquer mais c'était déjà bien trop tard, celui-ci avait créer deux serpent différent des autres qui les attrapait, il avalait tout leur aura et celui de  Nachibi ne fit pas exeption, très vite Mike reprenait sa forme humaine. 

Mike : Qu'est-ce qu'il se passe ?!

Nachibi : " Tu es vraiment un idiot. "

Mike : Quoi qu'est-ce que tu as dis ?!

Il regardait bien en direction de Akira qui tentait de aider sa soeur, mais il semblerait que la morsure lui faisait de mauvais effet. Il serrait les poings ne sachant plus rien faire, il n'arrivait plus plus à bouger se sentant de plus en plus faible, il tentait malgre tout de se retiré de cette chose. 

Agron : * Il s'apprête à faire sortir Kyubi de Akira en le mettant en colère et remplis de haine pour lui. *

Célia attrapait la barre pour sauter, mais Agron tournait dans sa direction pour l'en dissuader. 

Lorsque Silas attrapait Liméria, ce qui fit ecarquiller les yeux de Mike n'acceptant pas qu'on la touche. 

Mike : ne la touche pas maudit serpent ! 

Il était hors de lui de voir qu'il commençait à étreinte Liméria avec se serpent blanc qui sortait de sa manche. Mike tournait le regard vers Akira qui en devenait que plus en colère et c'était exactement ce que recherchait Silas, fait apparaître le puissant Kyubi sous toute sa haine. 

Mike : Akira.. 

C'était la première fois qu'il le voyait comme ça, et il avait du mal à croire que lui aussi était passé à se stade autre fois.. 

Mike : Laisse le tranquille ! 

Agron : * Et voilà la quatrième queue, il est temps que je me mêle à la partie. *

Mike : " Nahchibi, il est temps que l'on face quelque chose et cette fois ci ! Si tu as une idée n'hésite pas ! "

Nachibi : " Je t'ai déjà prêté un peu de ma puissance et tu n'as pas été capable de t'en servir comme il se doit. "

Mike : " Ne commence pas ! "

Agron se mettait juste devant lui ce qui le réveillait quelque peut de sa discussion avec Nachibi, il se demandait ce qu'il comptait faire. Agron fit deux signe avec sa main, d'une main il attrapait son poignet de le l'autre il la tendait vers Akira, une lumière bleu clair se dirigeait tout droit vers Akira ayant l'apparence d'un tigre avec la gueule ouverte, il mordait à l'endroit où sont sceau avait été créé, il fermait ensuite sa main. 

Agron : Annulation. 

Tout l'aura noir du Kyubi rentrait dans son sceau, Agron tournait le regard vers Silas, une fois que le processus fut terminé, il remettait ses bras le long de son corps. 

Agron : Je désirais voir à quel point tu étais puissant, mais je reste néanmoins le chef de la famille Kirso, je suis celui qui a placé les bijuu dans leur corps, tu n'as pas de chance. * Heureusement que Akira n'était pas à un stade trop poussée sinon il aurait été plus dure de le contenir. Mais je suis intervenu à temps. *

Il fermait son oeil droite où se trouvait son sharigan, et regardait vers Mike, le serpent autour de lui commençait à brûler avec des flammes bien plus puissante que la normal, étant donné que c'était du souffle de Dragon. 

Mike en fut libéré, il tombait malgré tout à genoux reprenant sa respiration, il levait le regard vers Silas qui tenait toujours Liméria. 

Agron : Et celle que tu tiens n'est pas Liméria. 

Il rouvrait son oeil droit, c'était en réalité une illusion, depuis tout à l'heure son il avait remplacer le corps de Liméria qui était épuisé au sol par une autre femme qui avait perdu son combat bien trop facilement et était voué à être banni du clan Kirso, son vrai apparence se fit paraître. 

Mike : Quoi mais j'étais pourtant sur que c'était elle ! 

Agron : J'ai également fait cette illusion pour toi et Akira, afin qu'il ne se dupe pas de ce petit manège. La femme était morte de peur et avait du mal à respirer. 

Mike se mettait debout, il reprenait vite mais surtout Nachibi lui avait redonné de son aura pour le remettre sur pied, il fit aussi tôt un bond vers Akira pour le prendre par dessus son épaule, il tournait le regard vers Silas et partir aussi tôt, Il sautait juste devant Célia où se trouvait le corps de Liméria, il la prenait à son tour par dessus son épaule. 

Célia : Il veut mieux que tu les emmènes loin d'ici et en sûreté, il ne faut pas que Kyubi sorte du corps de Akira. 

Il fit un signe pour les téléporter tout les trois, Agron regardait toujours vers Silas qui semblait bien mécontent. 

Agron : Tu semblais avoir oublié ma présence et cela t'a fait perdre ton petit plan, tu as perdu. 

 

***


Il est hors de question que Derek se tape cette femme, j'en avais déjà les poings serré, et lorsque Derek brisait la nuque de Selena, j'en fis un sourire mais retirait bien vite se sourire puisque Nomar affirmait que se n'était qu'un clone depuis le début. 

J'espère pour elle qu'elle ne compte jamais revenir sinon je.. Je ne sais pas ce que je ferais mais sa sera sans doute très terrible.. Et après on dit que je suis destiné à devenir un ange ? j'en doute sincèrement.. 

Il contrôle donc Selena ? Hum.. Sa ne change pas que je ne l'aime pas pour autant, par sa faute Damon a bien fallu y passer, et de plus, elle propose de faire des gosses avec mon Derek. 

Je suivait bien Derek du regard puisqu'il rattrapait son père qui s'apprêtait à s'en aller, il le suppliait qu'il me retire cette chose. Hum, qu'est-ce qu'il vient de dire ! Me faire un gosse et même de force s'il le fallait ?! J'en fronçais les sourcils. 

Gabriel : Derek laisse tomber ok ?!

je le fusillais du regard. Ils sont entrain de faire un marché sur moi, alors que je suis juste à côté, il m'a oublié ou quoi ?! Je reculais d'un pat voyant Nomar s'approcher de moi. 

Gabriel : je n'ai pas besoin de ton aide. 

Mais il le faisait malgré tout, j'en gémissais puisqu'il enfonçait sa main dans mon thorax et sortait cette chose qui était entouré tout autour de mon coeur, lorsqu'il retirait sa main, je gémissais une seconde fois et passait rapidement ma main sur l'endroit où il m'avait pénétré, qu'est-ce que sa fait un mal de chien, heureusement que ma plait cicatrise rapidement. 

Je levais les yeux vers lui alors qu'il détruisait cette chose dans sa main. Il parle toujours tout les deux comme-ci je n'étais pas présent et sa commençait à m'énerver. Lucas me regardait du coin de l'oeil, j'étais de mauvaise humeur sa c'est sur..

Myu avait toujours ses mains posé sur ses hanches et redressait un sourcils du commentaire que lui faisait Nomar. 

Il finissait ensuite par disparaître, je regardais bien vers Derek toujours aussi mécontent qu'il ait pu prendre une décision pareil sans me demander mon accord. Il n'ose même pas m'affronter, je retirais ma main de ma blessure vu qu'elle était guérie et fronçait les sourcils, enfin il se met à me parler. 

Gabriel : Bien sûr que non je n'avais pas envie de te savoir couché avec cette femme Derek ! Sa n'empêche pas que tu as passé un accord sans m'en demander l'avis ! Je te signal que c'est moi qui doit porter cette enfant et que sa fait un mal de chien ! 

Je tournais le regard vers Ryou qui venait de revenir, depuis quand il est là lui ? Lucas faisait un grand sourire et attrapait ses bras pour montrer qu'il était bien content de le revoir. 

Lucas : Tu m'as foutu une sacré trouille tu le sais ça ?!

Je passais ma main sur mon visage, maintenant on ne va plus pouvoir parler de ça avec son fils qui est revenu, il rouspète encore et de cette Déesse. 

Lucas : Si tu as confiance en cette Déesse alors on devrait également lui faire confiance Derek, ou au moins, faire confiance en ton fils.

Myu regardait vers Ryou. 

Myu : Toi avec une Déesse et bien tu y va fort Ryou, bon se n'est pas que je commence a avoir des courants d'air, mais je vais aller mettre quelque chose sur le dos ! Et évitez de ramener tout vos ennemis chez moi et débarrassez moi se gros serpent !

Lucas en tournait le regard vers le serpent qu'il avait contrôlé grâce à ses pouvoirs, il frottait son museau contre son bras, il semblait apprécié son nouveau maître, Lucas en passait sa main derrière sa tête. 

Lucas : Je vais faire quoi de se serpent géant maintenant. 

Myu montait en haut, elle tournait le regard vers Damon qui était couché sur le lit les mains derrière la tête. 

Myu : J'espère que tu as envie d'un petit frère, parce que ton père compte en refaire un avec Gabriel. 

Elle se penchait pour attraper ses vêtements qu'elle enfilait. 

Myu : Ryou est là, tu devrais descendre, à moins que tu es encore envie que je t'occupe de toi. 

Elle en fit un sourire. 

Moi je regardais toujours vers Derek, il vient de retrouver son fils, alors je suppose que je vais le laisser discuter, mais ne crois pas que tu vas échapper à notre conversation, parce qu'elle est loin d'être terminée.. Une fois qu'on sera en tête à tête, je compte bien la continuer. 

Theandras apparaissait aussi tôt aux côté de Ryou, elle levait les yeux vers lui avec un sourire, Lucas se sentait un peu fautif à se sujet, puisque c'est lui même qui l'avait conseillé de tenter l'expérience et d'arrêter de sauter de femme en femme, il n'avait pas bien réalisé qu'il s'agissait d'une Déesse, puisqu'il était à moitié endormis à ce moment là. 

Theandras : C'est reglé, ma mère a réussi à convaincre mon père. 

Elle tournait le regard vers Derek qui semblait la regarder d'un mauvais oeil. 

Theandras : Je comprend tout à fait que vous ne me fassiez pas confiance, mais je ne désire que protéger Ryou et également sa famille, bien qu'il m'ait difficile de le faire vu que je ne peux me mêler à vos affaires, je tente malgré tout de faire le nécessaire. 

Lucas : Ne faîte pas attention à Derek, il finira par s'y faire. J'espère juste que vos paroles sont vrai, parce que je ne tiens pas à ce que vous jouer avec Ryou. 

Theandras : Se ne sont pas mes intentions. 

Elle attrapait la main de Ryou entre la sienne. 

Theandras : Je serais prête à tout pour lui. 

Myu arrivait cette fois ci habillé, elle fronçait les sourcils voyant cette Déesse tenant la main à Ryou, elle était surtout jalouse qu'elle soit aussi belle. 

Myu : je ne l'aime pas. 

Lucas : Tu viens juste de la voir, alors comment pourrais-tu savoir si tu l'aimes ou non Myu. 

Myu : Parce que je le sais c'est tout !!!

Moi je montais bien que faisait la tête à Derek, j'écoutais leur conversation sans rien dire malgré tout, je croisais juste les bras. 
***


Gad se tournait vers lui, il ne pensait pas qu'il réagirait ainsi, justement, il pensait qu'il aurait pu être dégoûté par lui du fait qu'il ait pu ressentir quoi que se soit des caresses qu'il lui avait fait, enfin.. Des caresses c'était surtout l'éponger le torse qu'il avait fait rien de plus et pourtant.. 

Gad : Je suis désolé, je ne voulais pas que tu sois inquiet, j'ai encore un peu de fièvre mais je vais bien, grâce à toi.

Il le regardait bien dans les yeux, il appréciait déjà beaucoup la compagnie de ce Néko, il avait réussi à le consoler mais également s'occuper de lui, alors qu'il aurait pu le laisser se débrouiller vu qu'il ne l'avait jamais vu autre fois, mais si sa aurait été dans le sens inverse, Gad aurait fait exactement la même chose pour Izaya. 

Il écoutait ce qu'il disait à propos de son t-shirt, il le laissait donc le retirer une nouvelle fois mais cette fois ci, c'était lui qu'il le lui retirait. Il ne semblait pas vouloir de l'argent de Gad non plus, il baissait les yeux ne voulant pas qu'il pense qu'il y ait pitié de lui ou quoi que se soit, il voulait surtout l'aider comme il était entrain de l'aider. 

Gad : Je veux juste t'aider comme tu m'as aider. 

voyant qu'il le repoussait, Gad finissait par remettre son argent dans son porte feuille et le remettait dans sa poche, il le regardait bien lorsqu'il disait qu'il avait une seul chose qui l'intéressait, il pensait directement qu'il désirait couchée avec lui ou quelque chose de ce genre, il en avalait déjà sa salive d'avance, mais en réalité, il désirait juste qu'il devienne son ami, ce qui touchait énormément Gadriel. 

Il en fit un grand sourire le voyant aussi gêné par cette demande. 

Gad : Bien sur que j'accepte d'être ton ami.

Il l'écoutait par la suite et ne comprenait pas pourquoi les gens n'appréciait pas les hybrides, il s'en approchait de lui sur le coup. 

Gad : Je ne comprend pas pourquoi ils ne vous apprécie pas, moi je vois un homme comme tout le monde sauf avec une queue et des oreilles que je trouve d'ailleurs que cela te va très bien, je dirais même que lorsque j'étais petit, j'ai toujours rêvé d'être comme ça. 

Il gardait le sourire et l'écoutait, mais il fut bien surpris qu'il lui dise qu'il le trouvait beau et qu'il pourrait l'aider pour beaucoup de chose, il en entre ouvrait la bouche ne sachant pas quoi dire sur le coup. Il baissait ensuite les yeux vers ses mains qu'il attrapait les siennes, il relevait les yeux lui souriant. 

Gad : Te garder... Je ne vais pas aller jusque là, mais j'accepte avec plaisir de rester à tes côtés, je t'apprécie déjà beaucoup. 

Il se mettait à ricaner voyant qu'il allait jusqu'à se mettre sous la forme de chat pour lui faire des yeux doux. 

Gad : Et en plus si tu me fais une tête pareil, comment je pourrais refuser haha..

Il reprenait son sérieux lorsqu'il parlait de moi et se laissait couché dans son lit, il tournait le regard sur le côté. 

Gad : Je ne vois pas vraiment comment tu pourrais m'aider à le convaincre te me laisser une seconde chance, il était vraiment en colère et me déteste sans doute maintenant. 

Il regardait à nouveau vers lui du coin de l'oeil. 

Gad : Tu es vraiment gentil izaya, j'ai eu une chance en or de t'avoir rencontré. 

Il se couchait sur le côté pour pouvoir regarder Izaya et caressait déjà son poil soyeux, il s'apprêtait à fermer les yeux jusqu'à ce qu'il lui reparle. 

Gad : Oui je te trouve très beau. 

Il souriait. 

Gad : Et bien moi aussi je suis content que tu m'ais aidé, sinon, j'aurais attrapé bien pire que de la fièvre haha.. 

Il tenait Izaya contre lui et fermait ensuite les yeux pour se reposer, il était fatigué et avait vraiment besoin de sommeil... 


Au bout d'une bonne heure, Gad finissait par réouvrir les yeux, il tenait toujours Izaya dans ses bras sauf que là, il avait repris sa forme humaine, il regardait bien son visage, lui aussi avait sans doute profité pour se reposer n'ayant pas vraiment le choix vu comment Gad le tenait. 


Gad baissait les  yeux vers ses lèvres, il approchait son visage du sien et posait délicatement ses lèvres contre les siennes. Il finissait par décaler son visage de lui en retirant sa main lentement de lui et se retirait sans le réveiller, il se sentait déjà mieux par rapport à tout à l'heure, il n'avait plus non plus de fièvre.


Il s'asseyait sur le bord du lit tournait légèrement le regard vers Izaya, il en sourit le trouvant très beau, de plus, il était très attentionné et gentil, l'homme parfait, mais Gad avait peur que se ne soit qu'un beau rêve et qu'il finirait pas se réveiller tôt ou tard. 


Il se levait et se rendait jusqu'à le salle de bain de Izaya pour prendre un bain, il faisait couler l'eau, se déshabillait et entrait ensuite dedans, il s'allongeait et fermait les yeux pour savourer. 


Pendant ce temps, une Néko femelle cette fois ci, qui habitait dans les mêmes appartements que Izaya se faufilait par la fenêtre et sautait dans le lit de izaya, elle était assise sur lui et se penchait pour lui lécher la joue. 


Maya : Tu dors alors qu'il est quatre heure de l'après midi ! Tu exagère Izaya ! Tu as oublié que je t'attendais au parc. 


Elle se redressait faisait un petit sourire, elle glissait sa main dans son sac et lui montrait un porte feuille qu'elle avait volé. 


Maya : j'ai réussi à voler plein de petit truc, tu aurais du voir leur tête. 


Elle attrapait les sous qu'il y avait dans se porte feuille volé et comptait la moitié pour le lui donner. 


Maya : C'est ta part. 


Elle sortait également de la nourriture, il y avait deux grand sandwich non entamé qu'elle avait dérobé à deux adolescents qui les avait acheté. 


Maya : Bonne appétit ! 


Elle mordait sauvagement dans le sien tout en restant assis sur lui, elle se passait sa langue sur ses lèvres pour ramasser ce qui débordait et se retirait ensuite de lui en reniflant. 


Maya : Izaya, il y a un intrus dans ta salle de bain ! Je m'en occupe ! 


Elle déposait son sandwhich sur la table et ouvrait rapidement la porte, elle sautait dans le bain pour attaquer Gad, celui-ci écarquillait les yeux et se protégeait avec ses bras, celle-ci lui mordait son oreille entre ses dents. 


Gad : Aie ! Qu'est-ce qui vous prend ?! Qui es-tu ?!


Maya ouvrait les yeux gardant l'oreille de Gad entre ses dents, celle-ci était toute rouge et avait deux petit pointé rouge où elle avait percé avec ses petites canines. Elle baissait les yeux voyant qu'il était tout nu, elle en fit un bond pour sortir du bain, tirant sur l'essuie et lui lançait et le pointait du doigt. 

Maya : Pourquoi il prend un bain chez toi Izaya ! 

Gad était mal à l'aise et tenait bien l'essuie qui était désormais trempé dans l'eau mais sa cachait malgré tout. 

Gad : Tu es sans doute une amie de Izaya.. je suis Gadriel. Izaya m'a invité chez lui car j'avais attrapé de la fièvre. 

Elle le regardait tout bête et tournait le regard vers Izaya, elle se grattait sa joue du bout des doigts. 


Maya : Ah.. Je pensais que tu nous voulais du mal, se n'est pas souvent qu'on a de la visite, surtout pas d'un humain désolée.. 

Il lui faisait un sourire. 

Gad : Se n'est pas grave. 

Il clignait des yeux voyant son oreille qui était en sang, elle fit volte face pour attraper tout un rouleau de pensements et commençait à lui en mettre sur tout son oreille. Gad ne savait pas trop comment réagir, surtout qu'il était encore nu dans le bain, muni heureusement de cette serviette. 

Maya : Voilà..haha.. 

Se n'était pas très joli à voir, elle avait carrément utiliser toute le rouleau, son oreille était recouvert de pensement dans tout les sens. 


Spoiler:
 



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Mar 25 Juin - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 25 Juin - 21:37

je me doutais qu'il passerait ses nerfs sur moi, mais qu'est ce qu'il voulait que je face? c'était soit assumé un autre môme ou devoir baiser cette femme serpent sans oublier cette marque qui ne pouvait être retirer par nous. Tant mis il me ralera dessus et puis sa passera, je tournais mon regard dans sa direction l'entendant dire que cela faisait un mal de chien de se faire sortir la sphère du ventre.

Derek: tu...n'est pas obliger de le porter.

J'arrive pas à croire que je dis ça.

Derek: cela marche très bien dans les deux sens.

Ryou se mettait à rire pointant du doigt dans ma direction, j'en rougissais de honte sur le coup.

Ryou: ahah! t'es sérieux! tu sais se que sa veux dire.


Derek: tais toi ou je t'assomme!


Ryou: hahaha! le grand Derek qui serait près à se faire....

Je lui lançais le coussin du divan sur la tranche, il me fusillait du regard n'en disant pas plus. Parlant de Theandras celui ci se mit à sourire moi j'en boudait d'avantage n'appréciant toujours pas l'idée qu'il pourrait avoir une relation avec un déesse.

Ryou: je lui en voulais au début bien évidemment, mais on a eu une discution tous les deux sur l'Olympe et je comprend pourquoi elle a prit de tel décision, mon père finira pas s'y faire.

Derek: je doute!

Ryou: ou il suffit tout simplement de l'ignorer comme j'ai l'habitude de faire.

Derek: on sais pas m'ignoré longtemps!

Ryou: un vieux courant d'air qui passe..

Derek: attend que le vieux courant d'air t'en foutre sur la tronche.

A l'étage Damon écoutait la conversation d'en bas sans pour autant avoir le courage de sortir du lit, souriant il regarda du coin de l'oeil Myu entrer.

Damon: j'ai écouté, qu'ils se débrouille tous les deux avec leurs histoire...moi hors de question que je m'occupe des couches!

Il se redressait s’étirant avant de se décider à s'habiller à son tour.

Damon: une prochaine fois peut être, je vais quand même descendre et mordre sur ma chique de leurs infini dispute.

Les mains dans les poches il suivit Myu, Thëandras était apparu au côté de Ryou. Damon la regardait de haut en bas enviant son frère d'une tel merveille.

Damon: et bien tu te fais pas chier Ryou.

Ryou: tu l'as dit frèro, mais pas touche ou je répond plus de moi.

Il levait les mains.

Damon: message bien reçu.

Derek: ah t'es la toi! alors ta pris ton pied avec ta cousine?

Damon: j'étais dans l'incapacité de faire quoi que se soit, elle m'a sauter dessus...j'avais autre choix que me laisser faire.

derek: c'est ça à d'autres!

Je pouvais m'empêcher de regarder cette déesse d'un mauvais oeil, Lucas la prévenait direct de ne pas faire attention à moi et pourtant je suis le père de Ryou alors elle n'aura d'autre choix que faire attention à moi!

Damon: vous avez seulement prévenu Lexi du retour de Ryou? 

c'est vrai j'y changeait même plus à elle

Ryou: elle n'est plus avec vous?

Damon: après avoir été méchamment remballé par papa, je doute qu'on la revois de si tôt.

Ryou: qu'est ce que ta encore fait vieux fossile!

Je répondais pas et me contentait de détourner le regard, Ryou montrait le poings à cette instant.

Ryou: vue ta tête ta encore fait le con! laisse moi deviné tu t'es encore bourrer la pense d'alcool! tu m'énerve! je vais la chercher!

Il n'avait pas le temps de faire deux pats qu'elle apparu au côté de Nasir.

Nasir: on a reçu le message de Lucas.

Voyant déjà le mauvais regard de Nasir, je me levais changeant de pièce. Cela ne sert à rien de casser l'ambiance, je vais rester dans la cuisine en fumant une clope pour me détendre.


*****

Izaya c'était également endormit, prit dans les bras de Gadriel. Ses mains le caresser le poil lui avait servit comme berceuse, complètement endormit cela faisait reprendre à izaya sa forme original mais restait maglré tout dans les bras protecteur de Gadriel. C'est celui ci qui se réveillait en premier une heure après, dans son sommeil Izaya bougeait l'oreille de tant à autre. Après que Gad profita du sommeil du neko pour lui poser un baiser celui ci se mit à bouger souriant et lâchait quelque ronronnement.

C'est à la venu de Maya un bonne amie d'Izaya qui se décida à lever les yeux, il passa ses mains devant ses yeux et bâilla ouvrant grand la bouche.

Izaya: oh Maya c'est toi...je suis désolé, j'ai eu quelque empêchement et j'ai fini par oublier notre rendez vous, tu m'en veux pas?

Il se redressait regardant à côté de lui, Gad ne s'y trouvait plus. Il baissa les oreilles à cette instant craignant qu'il soit partit sans savoir qu'il se trouvait dans la salle de bain en se moment.

Izaya: Qu'est ce que tu nous a rapporter la?

Il gardait le sourire regardant les affaires qu'elle en sortait, lui aussi avait déjà pas mal volé afin de pouvoir payer son loyer ou manger à sa fin.

Izaya: je suis désolé, ta pris des risques par ma faute.

Prenant la nourriture izaya ouvrait grand la bouche près à manger, mais Maya sentit la présence d'une autre personne. Le neko en fit un grand sourire de soulagement comprenant que gad était toujours présent.

Izaya: oh non attend Maya.

C'était trop tard, elle se trouvait déjà dans la salle de bain. Izaya en fit une grimace entendant le cris de Gadriel, se levant il passa sa tête pour regarder à l'intérieur de la pièce.

Izaya: il dit vrai Maya, c'est un ami..il m'a offert un verre de lait et des petit gâteau! il est gentil je t'assure.

Il fini par entrer se grattant derrière l'oreille voyant de quel façon Maya pensa l'oreille de Gadriel.

Izaya: euh..t'es pas très douée maya.

Il se mit à rire au éclat et s'approchait retirant le bazar de Maya pour en remettre un convenablement.

izaya: laissons le s'habiller maintenant, on fera les présentation juste après. Ravis de voir que tu vas beaucoup mieux Gadriel.

Il se tournait posant sa main devant les yeux de Maya la forçant à sortir de la salle de bain.

Izaya: aller tu en assez vue!

Gardant le sourire aux lèvres, il se rendit jusqu'à la cuisine pour préparer du café. Revenant avec le plateau qui posa sur la table, il tourna son regard vers gadriel qui était enfin sortit.

Izaya: alors je te présente Maya une très bonne amie et Maya voilà Gadriel, je l'ai trouvé tout tristounet sur un banc dans le parc il est mignon pas vrai Maya?

Il la regardait à cette instant.

Izaya: il n'est pas comme les autres humains je peux te l'assurer, j'ai un don pour sentir ses choses la.

Izaya servait à un café à Gadriel qui lui tendait espérant qu'il n'en veux pas à Maya pour l'avoir attaquer de cette façon.

izaya: je t'avoue que j'ai eu peur que tu sois partit, je me suis réveiller et tu n'étais plus la..je me suis sentit comme un chaton abandonné, mais tout va bien maintenant!


****

l'aura de Kyubi prenait de plus en plus d'ampleur, mais Agron utilisa son sceau pour arrêter le processus avant que tout cela n'aille plus loin. Silas mécontent tournait lentement le regard dans sa direction, Akira reprenait son souffle cicatrisant lentement de ses brûlures.

Silas: Oh mais je sais qui tu es Agron, principalement des rumeurs qui courraient à ton sujet à l'époque. Il faut vraiment se sentir faible pour en venir à se couvrir de deux bijuu, mais pire encore s'approprié l'oeil du dragon Nodzormu.

Il se tournait ensuite vers se qu'il pensait être Liméria, il ricana c'étant laisser piégé par le sharigan de agron.

Silas: le Sharigan...tu es celui qui le maitrise le mieux c'est vrai, je me suis même laisser duper, une erreur que je te promet de plus comettre à nouveau.

Il ferma les yeux et lorsqu'il les r'ouvrit c'était un regard de serpent.

Silas: mes yeux ne verront que la vérité, tes petites illusion ne prendront plus avoir moi.

Akira tournait le regard vers Mike lorsqu'il le prit pour l'aider à se relever.

Akira: j'ai pas besoin de ton aide, laisse moi je vais m'occuper de se serpent!

Mike l'écoutait pas et pris Liméria à sont tour avant de s'éclipsé, Silas grimaçait à nouveau n'aimait pas être retarder dans ses projets.

Silas: perdu? non Agron, tu n'as fait que retarder se qu'il se produira bientôt.

Il sourit tout en passant la langue au coin de ses lèvres.

Silas: ton sceau perd de sa résistance au fur et à mesure et cela n'est qu'une question de temps avant que Kuybi retrouve sa liberté. On le sais tous qu'on accrois la haine d'un animal en le privant de tout mouvement.

L'expression sur le visage de Silas changea rapidement en haine.

Silas: et lorsque cette bête fini par sortir de sa cage, elle commet des ravages.

Il écarta les mains de chaque côté.

Silas: répulsion céleste!

Tout autour de lui était balayé jusqu'à que l'arène entière disparaisse, Silas regardait dans les décombres n'ayant pas été plus loin dans son pouvoir. Déjà rien que ici il ne restait plus qu'un cratère, tournant son regard dans une direction il vit Agron et sa soeur échapper de justesse.

Silas: bientôt le monde connaîtra la souffrance, lorsque je récupérais le pouvoir je serais capable de tuer les dieux et c'est cette ville tout entière qui s'envolera en poussière.

Il se téléporta grâce à un portail temporel rejoignant sa fille.

Silas: si je comprend bien tu as échouer, je t'avais pourtant prévenu seul la force récompense...de mon côté sa c'est passer comme je l'avais prévenu. Agron à refermer le sceau mais Akira à été mordu par mon serpent et possède ma marque..je rapproche de mon but.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 26 Juin - 2:48

Je tournais à nouveau mon regard vers celui de Derek lorsqu'il me parlait à nouveau de l'enfant, comment ça je ne suis pas obligé de le porter... J'en fus bien surpris sur le coup, je n'aurais pas pensé qu'il prendrait la responsabilité de porter l'enfant en lui au lieu que se soit moi, d'un côté sa m'arrange mais malgré tout je restais septique..

J'avais bien compris lorsqu'il me disait que cela marchait dans les deux sens cela voulait dire que se serait à moi de faire tout le travail, je tournais le regard vers Ryou qui se moquait aussi tôt de lui ayant lui aussi comprit où il voulait en venir.

Gabriel : On en reparlera quand on sera seul Derek.

Je n'ai pas très envie que tout le monde écoute ce genre de discussion qui ne sont pas leur affaire, c'est quelque chose entre nous. Est-ce que je vais malgré tout accepter ? J'en détournais le regard, au fond, est-ce que j'ai le choix c'est ça  où Nomar va se venger en quelque sorte que Derek n'ait pas tenu sa promesse. Derek a dit qu'il était près à porter l'enfant, mais où est-ce que cela va aller, se sera à moins de sortir cette sphère étrange de son ventre ? Je doute de vouloir le faire également, je m'en pinçais la lèvre mais je fus vite valser de ma petite rêverie lorsqu'il y avait cette petite querelle du fait que Theandras se trouvait avec Ryou.

Moi je ne vois pas pourquoi sa l'énerve autant, qu'il le laisse faire, de toute façon se n'est pas comme-ci cette Déesse tentait de le tuer ou de se servir de lui, elle semble réellement attaché à lui donc..

Voilà qu'il se chamaillait à nouveau avec son fils, je les laissais faire sans rien dire, au fond, il a une mentalité aussi basse que Ryou, j'en croisais les bras, c'est un très grand enfant au final. Je regardais parfaitement Derek, et après si on fait à nouveau enfant, est-ce que Nomar en aura assez ou il en redemandera encore et encore, je n'ai pas envie d'avoir mille gosse sous les bras non plus.

Je tournais le regard voyant Damon arrivé avec Myu, qui disait clairement qu'elle n'aimait pas Theandras, celle-ci ne ripsotait malgré tout pas et regardait ensuite vers Damon.

Myu : je ne veux pas de cette femme chez moi.

Elle détournait le regard en croisant les bras sous sa grosse poitrine, j'en soupirais.

Gabriel : De toute façon on va partir d'ici, on a assez squater sa maison comme ça.

Je tournais le regard vers Derek qui faisait part de ce qu'il c'était passé entre Myu et Damon, je regardais aussi tôt vers Myu, elle ne semblait pas du tout gêné, il a du avoir de quoi où poser ses mains en tout cas.

Myu : Oui bien sûr je t'ai violé atrocement pauvre petit.

Elle en ricanait.. Lorsqu'il reparlait de Lexi je le fusillais du regard, je dois déjà supporter que Ryou soit ici alors si maintenant Lexi revient.. C'est sur que maintenant Ryou va se poser des questions du fait "pourquoi Lexi n'est plus avec nous".

Lucas l'avait prévenu directement lorsque Ryou était revenu. J'étais bien surpris, il semblerait que Ryou connaisse très bien Derek pour savoir ce qu'il avait pu se passer pour que Lexi s'en aille. J'en fis un sourire, au fond j'ai trouvé cette petite scène amusante.

Lucas : Pas besoin d'aller la chercher, elle ne devrait pas tarder Ryou.

Quoi ? Elle va bientôt arriver, il ne manquait plus que ça.. Je tournais aussi tôt le regard vers Nasir qui apparu avec sa soeur, celle-ci souriait voyant Ryou. Je regardais bien vers Nasir qui regardait d'une façon que je n'appréciais pas Derek, je tournais le regard le voyant d'ailleurs partir dans une autre pièce, je le suivais aussi tôt. Pendant que Lexi sautait dans les bras de Ryou heureuse qu'il n'ait rien de grave.

Lexi : Ne me refais plus une peur pareil !

Theandras : Elle désirait te retrouver, j'ai donc été leur rendre visite pour leur expliquer ta situation.

Lexi se décalait de Ryou pour le regarder avec un sourire.

Lexi : Tu as eu de la chance de tomber sur cette Déesse, tu as décidemment la côte pour les femmes, après tout c'est normal vu comme tu es beau.

Lucas la regardait de plus belle avec un léger sourire, elle en tournait légèrement le regard vers lui, lui rendant le même sourire.

Lexi : Bonjour Lucas.

Lucas : j'espère que Nasir prend soin de toi.

Lexi : Il a réussi à convaincre La Déesse Persephone qu'il reste auprès de moi, mais il doit malgré tout retourner la bas de temps à autre.

Lucas : je suis content pour vous deux.

Theandras : Tu es donc Nasir, j'ai beaucoup entendu parlé de toi. Tu as eu beaucoup de chance de tomber sur Persephone, elle te laisse un grand libre arbitre comparé à d'autre.


On était tout les deux dans la cuisine entendant malgré tout leur conversation, je le regardais fumée sa cigarette sans rien dire, moi j'ouvrais le frigo et me prenait une canette de bière, j'en posait une pour lui, se n'est pas une qui va le rendre ivre après tout. Je l'ouvrais et buvais une gorgée tout en le regardant .

Gabriel : Qu'est-ce qu'il t'arrive, tu regrettes tes paroles et tu n'oses plus la regarder en face c'est ça ?

Il m'asseyait sur le bord de la table tournant la tête vers lui.

Gabriel : Si tu t'en veux tellement alors autant que tu lui dises, et lui dire que tout ce que tu lui as dit n'était que des mensonges complètement débile.

Je serrais ma canette, voilà ma jalousie reprend le dessus, je fermais les  yeux, je n'arrive vraiment pas à contrôler cette foutu émotion qui m'envahis sans arrêt c'est plus fort que moi.

Gabriel : Je veux partir de cette endroit Derek, j'en ais assez de vivre ici. Et maintenant que Ryou est de retour, sa veut dire que Lexi va le suivre partout, et je sais à quel point tu es attaché à lui, mais moi, je ne pourrais pas supporter de vous voir ensemble encore et encore.

j'ouvrais à nouveau les yeux regardant droit devant moi.

Gabriel : Et je dois t'avouer que je n'arrive pas à supporter de voir Ryou en face de moi, à chaque fois que je le vois sa me fait penser que tu as couché avec cette femme, si elle n'aurait pas été morte tu serais encore avec elle à l'heure qu'il est.


Si je ne lui ais rien dit au début c'était parce que je tentais de garder ça pour moi, pour éviter qu'il se rendre compte à quel point où ma jalousie peut aller. Je gardais le regard ailleurs évitant le sien, je repensais ensuite à ce qu'il m'avait dit, j'en penchais légèrement la tête pour le regarder.

Gabriel : Si tu veux qu'on refasse un enfant alors on le fera, mais je ne veux pas que se soit juste parce que c'est ton père qu'il t'y force et que c'est à cause d'un chantage, un enfant se n'est pas ce qu'on fait sur un coup de tête ou parce que tu as passé un accord avec lui.

Je me retirais de la table en buvant le reste de ma canette et l'écrasait dans ma main.

Gabriel : Et si on le fait, se sera ailleurs qu'ici et seulement avec Damon, je pense que Lucas devrait rester avec Ryou ils s'entendent bien.

Lucas : Et tu vas l'écouter Derek ?

Je tournais le regard vers lui, je n'avais même pas senti sa présence.

Lucas : Il essaye de te séparer de ta famille, parce que lui n'en a aucune.

Je fronçais les sourcils de ce qu'il osait dire.

Gabriel : C'est une conversation entre nous, je pense que Derek est assez grand pour dire les de lui même. Se n'est pas parce qu'on va vivre ailleurs, que je vais l'enfermer la-bas et refuser à ce qu'il vous voit, mais moi je n'ai pas envie de vivre avec toute sa famille derrière.

Lucas croisait les bras tout en me regardant.

Lucas : tu te rends compte Derek à quel point ce type est possessif et qu'il te désire t'avoir rien que pour lui ?

Possessif.. Je ne savais pas quoi dire sur le moment, parce que il a raison. Je veux Derek rien que pour moi.


***


Gad était vraiment mal à l'aise, Maya elle avait les poings sur ses hanches regardant son chef d'oeuvre avec un sourire satisfait, mais elle faisait bien vite une mauvaise tête lorsque izaya lui disait qu'elle n'était pas doué et il avait raison.

Il le laissait faire lorsque izaya refaisait correctement le bandage pour son oreille dont Maya c'était acharné dessus tout à l'heure.

Gad : Merci..

Il levait les yeux vers izaya lorsqu'il lui disait cela, il lui fit a nouveau un sourire, tandis que Maya le regardait assez intrigué elle suivait malgré tout Izaya hors de la salle de bain, il l'empêchait d'ailleurs d'en voir d'avantage.

Une fois qu'ils était hors de la salle de bain, Maya souriait en repensant au fait qu'elle l'avait sauté dessus alors qu'il était complètement nu.

Maya : Pour un humain, je le trouve plutôt craquant pas toi ?

Elle posait sa main devant sa bouche ricanant, Gad finissait par arriver, il tournait le regard vers Maya mal à l'aise en se rappelant de la scène qu'elle lui avait fait, elle regardait ensuite à nouveau vers Izaya qui faisait les présentantion.

Maya levait la main lorsqu'il lui disait son prénom.

Maya : Salut !


Gad fit de même.

Gad : Enchanté.

Il remettait ensuite sa main le long de son corps les regardant tout les deux.

Maya : Oui il est trop mignon !

Gad en ricanait ne sachant pas quoi faire d'autre, Maya croisait les bras des paroles que lui disait Izaya sur le moment.

Maya : J'espère bien qu'il n'est pas comme les autres.. Sinon tu aurais idiot de l'avoir emmené jusqi'ici.

Gad prenait le café que Izaya lui donnait, il buvait une gorgée et tournait le regard vers izaya qui lui parlait, il en déposait sa tasse sur la table.

Gad : Je suis désolé, je ne voulais pas te réveiller, tu semblais dormir paisiblement, alors j'ai éviter de faire trop de bruit.

Maya : Je vois, il est déjà sur ta liste, zut, dommage..

Elle regardait vers Gad et se levait ensuite.

Maya : Bon, je vais vous laisser, vous avez sans doute envie d'être.. en tête à tête.

Elle levait ses sourcils et les rabaissaient une ou deux fois dans leur direction, elle fit ensuite un geste de la main ricanant.

Maya : Ne faite pas les timide haha !

Elle s'éclipsait par la fenêtre qui était entre ouverte.

MAya : A tantôt et amusez-vous bien !!!

Elle partait, Gad ne savait pas quoi dire, il en tournait le regard vers izaya sur le coup.

Gad : Ton amie est.. Amusante. En tout cas, vous semblez vous connaître depuis longtemps.

Il tenait sa tasse dans ses mains tout en le regardant.

Gad : Alors qu'est-ce que tu veux faire ? Tu as une idée derrière la tête ? Qu'est-ce que tu fais normalement à cette heure ci.

Il levait les yeux vers l'heure.

Gad : Moi je devrais être au cours, mais ils sont tellement ennuyant que sa fais un moment que je n'y vais plus, je devrais avoir finis maintenant et être sur le point de rentrer chez moi.

Il buvait une nouvelle fois une gorgée de sa tasse.

Gad : Au faîte, sa ne t'a pas dérangé que j'ai pris un bain sans te le demander.. j'aurais du c'est vrai, mais je me sentais assez sale depuis que j'ai passé la nuit dehors, je n'ai pas l'habitude.. Alors.. Pardon.

Gad savait parfaitement où Maya voulait en venir avec ses petites répliques, mais Gad ne savait pas vraiment comment s'y prendre et ne voulait surtout pas brusquer les choses..

Gad  * Je me demande ce que ferais Gabriel à ma place, hum.. Il aurait déjà foncé à coup sur et le mettrait déjà dans le lit.. Je ne suis ressemble pas du tout de ce côté là au fond.. *


Il finissait par poser la tasse sur l'évier vu qu'il avait terminé et levait les yeux vers Izaya, il se rappelait du baisé qu'il lui avait fait alors qu'il dormait, il en rougissait.


***

Agron regardait bien en direction de Silas gardant son air très sérieux malgré qu'il avait en face de lui, le puissant Silas.

Agron : Et moi je pense que tu me sous estime vraiment mes capacités de scellage.

Il remarquait bien entendu cette haine qui emplifiait son visage, il avait très envie d'être au moment où le jour de la liberté de Kyubi se provoquera et cela se voyait fortement. Malgré tout, Agron se demandait ce qu'il pourrait lui servir de libérer ce colosse dans la nature il est bien clair que Kyubi ne se laisserait jamais domestiqué par qui que se soit.

Agron avait réussi à enfermé ce Bijuu dans le corps de Akira avec l'aide de sa soeur Célia, il avait également réussi à le maîtriser grâce à un pouvoir dédié à son oeil, mais cela n'arrivera certainement pas une deuxième fois et la dernière fois, il avait gardé beaucoup de sequelle du combat qu'il avait passé avec Kyubi.

Il plissait les yeux voyant qu'il écartait ses mains de chaque côté, lorsqu'il disait cette phrase, il tournait le regard vers sa soeur. Tout était si rapide qu'on aurait sans doute cru qu'ils avaient tout les deux été pris sous les décombre et mort sur le coup voyant l'impact que cela avait provoqué. Mais Agron avait attraper sa soeur et des ailes le recouvrait lui et sa soeur ainsi que d'un bouclier de feu tout autour d'eux. Agron poussait avec ses ailes tous les décombres qui étaient sur eux, il se redressait ensuite lâchant sa soeur qui n'avait rien, il n'avait pas seulement prit un oeil d'un Dragon mais également la capacité de volé en se mettant des ailes qu'il pouvait les faire apparaître quand bon lui semble, il regardait bien en direction de Silas.

Célia : Il ne faut pas le laisser partir.

Lorsqu'il disait ses dernières paroles, Agron metta sa main devant elle pour qu'elle ne face rien de stupide, il finissait aussi tôt par s'envoler.

Célia : Pourquoi l'avoir laissé partir ?

Agron : Sa n'aurait servi à rien.

Il fit aussi tôt disparaître ses ailes et regardait autour de lui pour voir tout les dégâts qu'il avait causé.

Célia : Heureusement que j'ai demandé que tout le monde s'en aille, sinon il y aurait eu beaucoup de mort.

Agron : Tu as bien fait, où as-tu emmené Akira et Liméria ?

Célia : Dans un endroit où il ne les trouvera jamais.

Agron : * trois bijuu ensemble est-ce raisonnable. *

Célia : il prétend détruire les dieux, je le trouve bien sur de lui pour en arriver jusqu'à dire ce genre de chose.

La fille de Silas avait échoué les plans de son plaire en faisant en sorte d'obtenir un rejeton de Derek, il aurait s'avéré être très puissant c'est pourquoi Silas aurait aimé en obtenir un. Celle-ci senti la présence de son père arriver, elle tournait donc le regard dans sa direction.

Selena : Je pensais que cela aurait interessé Le Dieu de la mort d'obtenir de moi la mère porteuse qu'il désire tant afin d'engendrer ses plans, mais Derek à réussi à avoir les mots pour le contredire, j'ai échoué et j'en suis désolé.

Elle détournait le regard écoutant à son tour ce qu'il c'était passé de son côté.

Selena : Tu pourras donc le retrouver où bon lui semble grâce à cette marque.. Je suppose que maintenant qu'ils savent tes intentions, ils tenteront de les cacher de toi, ce qui sera complètement inutile.

Il est vrai qu'elle était contrôlé par son père, déjà le jour où elle devait le libérer, mais également les ordres qu'il lui donne, elle regardait à nouveau dans sa direction. Selena n'a vécu sans parents, elle ne le connaissait donc pas qui elle était avant que Valas ne la prenne à ses côtés et qu'il lui explique qui elle était. C'est seulement à cette époque qu'elle savait un peu de son histoire, son père était un puissant sorcier possédant des pouvoirs impréssionant, elle comprenait d'où lui venait cette faculté de comprendre aussi bien ses reptiles et de les contrôler. Par contre, elle ne savait rien de ce qu'il était arrivé à sa mère.

Selena : j'aimerais te poser une question. Qu'en est-il venu de ma mère, qui était-elle ? Tu ne sembles pas être quelqu'un qui tombe amoureux d'une femme, alors c'était juste pour t'envoyer en l'air.

Valas apparu à cette instant, elle en reculait d'un pat le voyant apparaître.

Selena : Valas ?

Valas : Silas, tu as n'as pas changé, toujours aussi.. répugnant. J'ai entendu tes petites menaces, tu peux te montrer tellement arrogant, tuer les Dieux ? Penses-tu sincéremment que tu y parviendras.

Il s'approchait de lui.

Valas : Tu as de la chance que je ne peux te toucher maintenant que j'ai retrouvé ma place la haut, sinon je le ferais sans hésiter et te montrerait que toi, tu ne seras jamais dépassé les Dieux !

Selena tournait le regard vers son père sur le moment.






[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 26 Juin - 21:50

Je préfère laisser ses retrouvailles sans m'en mêler, je risque de chauffer l'ambiance si je reste dans les parages et de plus Ryou n'est pas au courant des paroles que j'ai prononcer la dernière fois. mais une fois qu'il sera au courant je risque de prendre son poing sur le coin de la mâchoire. Je levais les yeux vers gabriel qui me rejoins, sa y est lui aussi m'envoie des piques.

Derek: si t'es venu pour me critiquer en quoi que se soit retourne donc au salon Gabriel.

c'est vrai il n'a pas tord je regrette mes paroles, du moins pour avoir été si froid. je voulais mettre les choses au clair avec elle mais pas de cette façon. Il suffit que je regarde Gabriel pour savoir quand il me fait une de ses crises de jalousie, Lexi est revenu et je me doutais qu'il réagirait comme ça d'une façon ou d'une autre.

derek: je comptais pas rester ici plus longtemps Gabriel et c'est plutôt normal que Lexi désire rester auprès de Ryou tu ne crois pas? surtout lui qui n'a pas eu l'occasion de grandir au côté de sa mère.

Je posais ma cigarette sur le cendré n'en revenant pas de la suite de ses paroles, il va jusqu'à être jaloux de Ryou? Tu es idiot Gabriel! si tu dois commencer à faire des crises à chaque nana avec qui j'ai coucher t'es pas sortit de l'auberge mon vieux.

Derek: tu exagère Gabriel cela remonte à dix ans! mon histoire avec Lexi est terminer combien de fois je dois le répété?

Voilà qu'il se met à changer de sujet brusquement et revenir à propos de l'enfant, je comprend son mécontentement, mais je préfère que les choses se passe de cette manière plutôt qu'autrement.

Derek: j'avais pas le choix que d'accepté le désire de mon père et tu le sais très bien Gabriel, j'en ai assez de servir de marionnette pour lui! je vais être obliger de tenir ma promesse, va savoir se qu'il aurait derrière la tête pour se venger..j'ai pas envie qu'il s'en prenne à toi, il ta déjà sous sa grosse dent alors inutile d'en rajouter.

Partir seulement Damon, lui et moi? tu dit ça pour être sûr de ne plus avoir Lexi dans les pattes et même Ryou, ta jalousie peut être rendre marteau Gabriel. Fumant à nouveau je réfléchissais malgré tout et la c'est Lucas qui faisait son entrer.

Derek: tu écoute au porte Lucas? c'est pas dans tes habitudes pourtant.

Je le levais écrasant ma clope dans le cendrier en ayant assez de les entendre tous les deux se chamailler, j'ai l'impression de mer retrouver entre deux nana qui se dispute pour m'avoir.

Derek: arrêtez vous deux vous me fatiguer!

Je croisais les bras regardant vers Lucas en premier.

Derek: Ryou n'est plus un gamin désormais Lucas, il doit pas toujours compté sur moi. Il sait trouver une nana même si je l'apprécie pas, il est temps que mon fils vole de ses propre elle.

Je me tournais le regard vers Gabriel à présent.

derek: sache que je suis pas ta propriété Gabriel, j'aime avoir un peu de liberté et par moment tu m'étouffe! bientôt tu va être jaloux d'une feuille de salade parce que je la regarde de trop près! tu va trop loin! Ryou est mon fils et je compte le voir autant de fois que je le désire que cela te plaise ou non et même si Lexi est constamment dans les parages.

Et tu as beau me lancer ton petit regard je ne changerais pas d'avis, si tu veux vivre avec moi Gabriel il faudra supporter mon caractère comme moi je vais devoir supporter le tiens et franchement j'ai parfois envie de t'étrangler. Dans le salon ils étaient tous occuper à discuté entre eux, je quittais la cuisine pour les rejoindres sur le coup le silence était au complet.

derek: ah oué à se point la? Damon prend tes affaires en s'en va?

Damon: ah ok?

Ryou: on va t'on?

Derek: toi pas avec moi.

Ryou: comment ça?

Derek: t'es assez grand pour te débrouiller tout seul Ryou et ta une nana maintenant, ta s'en doute des choses plus intéressant que me suivre partout.


Ryou: et peut être que j'ai encore besoin de mon père.

Je soupirais.

Derek: tu veux que je t'explique encore l'histoire de la petite graine?

Il montrait son poing puisque je me moquais de lui.

Ryou: je parlais pas de cela! c'est Gabriel hein? je parie que c'est lui qui ta retourner le cerveau.

Nasir: laisse le donc partir Ryou si c'est se qu'il veux, on a l'habitude de le voir abandonner ses proches.

Derek: je n'abandonne personne!

Nasir: bah voyons.

Derek: fait attention à se que tu dit gamin, je peux toujours te relancer dans le ravins.

nasir: j'attend de voir ça.

On se lançait tous deux un mauvais regard et en espace d'une seconde j'utilisais ma rapidité pour arriver jusqu'à lui, mais Damon utilisa son propre pouvoir pour m'immobilisé. des fils d'aura sortant de ses doigts entoura mes bras et mes jambes, il ne l'avais pas seulement fait pour m'arrêter mais pour empêcher Nasir de m'enfoncer se pieu de bois qu'il avait fait sortir de la paume de sa main.

nasir: dommage..à quelque centimètre près et j'aurais bousiller ton coeur comme tu as bousiller celui de ma soeur.

Ryou: vous avez perdu la tête?

Damon: papa on s'en va!

Je pouvais peut être plus bouger d'un pouce, mais j'ai encore mes pouvoirs et le utilisait pour projeté Nasir à travers le mur et fini dans le jardin.

Derek: lâche moi Damon!

Il obéit en faisant disparaître ses fils d'Aura, je frottais sur ma veste et fit demi-tour pour sortir d'ici mais je stoppais tout mouvement entendant des grognements venir de dehors, Nasir avait prit sa forme de renard je me tournait pour regarder dans sa direction. Il était bien plus imposant que la dernière fois que j'ai assisté à sa transformation, Ryou se mit en face de moi les sourcils baisser.

Ryou: maintenant sa suffit ou je vous assomme tous les deux.

Derek: pousse toi Ryou, il veut se battre et bien je vais lui donner se plaisir.

Un aura rouge commençait entourer Ryou, j'avais jamais sentit un pouvoir pareil se dégager de lui jusqu'à aujourd'hui avant même que j'ai eu le temps de comprendre quoi que se soit je recevais un coup de poing de sa part.

Ryou: j'ai dit ça suffit!

J'étais projeté à mon tour, mais bien plus loin que je l'avais fait avec nasir. je détruisais plusieurs maison sur mon passage, j'ai griller un feu rouge avant d’atterrir sur une voiture. J'étais sonner, mais il en faut plus pour me tuer lentement je r'ouvrais les yeux et fit craquer ma nuque pour la remettre convenablement.

Derek: autant plus le faire chier celui la...

Ryou regardant les dégats qu'il avait causer passait sa main derrière sa tête.

Ryou: hum..faudrait que je travail sur le contrôle de ma force, mais au moins je pense que sa aura calmer mon père.

Damon: tu l'as tuer c'est pas possible! et puis ta une queue!

Ryou: hein? bah oui j'ai une queue je suis un mec je te rapelle!

Damon: non pas celle la! celle ci!

Il pointait son doigt vers une queue noir, Ryou faisait des grand yeux l'attrapant dans ses mains.

Ryou: theandras j'ai une queue! qu'est ce que se vieux prêtre m'a fait! la honte merde!


****

izaya aimait beaucoup la présence de son amie Maya, elle l'avait sortit d'une grande misère et représentait pour lui comme sa famille. lorsque Izya l'entendait parler de liste ses joues rosis légèrement et souriait malgré tout.

Izaya: qu'est ce que tu raconte Maya.

Elle connait décidément izaya sur le bout des doigts ainsi que ses attirances, il jouait avec le bout de sa queue regardant de temps à autre vers gadriel.

Izaya: ne taquine pas petite chipie.

Elle s'en allait réellement pour les laisser en tête à tête, Izaya ricanait et fini sa tasse de café.

izaya: oui je la connais depuis plusieurs année, elle m 'a un peu sauver d'une certaine manière je lui doit beaucoup.

Après avoir poser sa tasse sur la table il y posa ses coudes gardant un sourire jusqu'à oreilles contemplant Gadriel.

Izaya: à cette heure ci ben..je sais pas quoi te répondre, j'ai pas forcément un planning. Je suis toujours avec Maya on prévois des choses pour s'amuser ou pour manger, vivre quoi.

Il était étonner d'entendre de tel chose de la part de Gadriel, alors que Izaya donnerait tout lui pour pouvoir suivre de cours.

izaya: tu as une chance en hors de devenir quelqu'un grâce à l'école et tu profite pas de cette occasion? tout le monde à pas cette chance tu sais.

Il détournait le regard sur le moment.

Izaya: as tu seulement vu une fois un hybride suivre des cours? bien sûr que non, on nous compare à des animaux et les bêtes vont pas à l'école.

Il reprit rapidement le sourire ricanant.

Izaya: mais c'est pas grave, maya m'a appris à lire et écrire et je peux enfin mettre mes chanson sur papier...bon d'accord j'ai une voix horrible et chante comme une casserole et maya pire que moi encore, mais un jour j'en suis certain je approuvera mes chansons!

Il pointait du doigt tout une pile de disque avec ses chanteurs préféré.

Izaya: sa c'est mon rêve! trouver mes chansons sur un disque même si ils sont chanter par quelque chose peut importe! je prouverais que le hybride comme moi son autant capable que les humains.

On toquait à la porte

" loyer izaya!"

Il fit un tête paniquer sur le coup et attrapait Gadriel par la main l'enfermant dans le placard le recouvrant de ses vêtements pour cammouflé son odeur.

Izaya: fait pas de bruit.

Il refermait le placard et ouvrit la porte.

" t'en a mis du temps pour ouvrir"

Deux hybride entrain l'un était castard, mi-homme mi-taureau l'autre était plus petit et croiser avec un chien.

" vite le patron est pressé."

" tiens...je sent une odeur particulier"

" qu'est ce que tu sent? ta de la visite Izaya"

Izaya: j'ai eu..Maya est passer, elle est partie il a pas très longtemps

" nan..sniff..c'est pas la petite neko, c'est une autre odeur!"

" Izaya?"

Izaya gardait son calme et se tournait vers le sandwish que Maya lui avait rapporter tout à l'heure, il le prenait et le tendait.

izaya: tu as du renifler ceci.

Hybride mi chien balandait sa queue de gauche à droite, son camarade lui donnait un coup sur la tête.

" idiot! ta reniflé un vulgaire sandwish! t'es la clébard le plus incompétent que j'ai jamais vu!"

" t'es méchant à me battre!"

Izaya donnait l'argent du loyer, ceux ci s'en allait directement continuant leurs tourner. Refermant bien la porte à clé derrière lui, il prit un grand respiration ayant eu peur que Gabriel se face repéré. Il revenait dans le placard ouvrant la porte retirant le caleçon qui se trouvait sur la tête de Gabriel.

izaya: désolé, mais si le taureau aurais vu qu'un humain se trouvait ici..il t'aurait surement briser chaque os jusqu'au dernier.

Il fit un léger sourire passant sa tête dans le placard afin de l'embrasser et se décalait pour le regarder.

Izaya: ton visage est encore rouge, mais je présume que cela n'a plus rien avoir avec la fièvre.

Il tirait sur le main de Gad pour le sortir du placard et l'enlaçait passant sa main sous sa blouse.

Izaya: je suis quelqu'un de très direct, quand quelque chose ou quelqu'un me plait j'attend pas pas avoir de me l'approprier...c'est un défaut je l'admet, mais je suis comme ça...maintenant reste à savoir si cela te dérange ou pas d'être désirer par un neko.

***

Silas prenait place sur son grand fauteuil caressant un serpent entourant l'accoudoir, il était frustré que rien n'allait comme il l'entendait, mais restait malgré tout quelqu'un de patient.

Silas: le dieu de la mort me connait parfaitement Selena ainsi que mes pouvoirs, il n'aurait jamais accepté une tel demande venant de ma fille. Comme je te l'ai dit Selena c'est avec la force qu'on obtient se qu'on désire.

Le serpent que caressait Silas s'enroulait autour de son bras grimpant jusqu'à ses épaules, il le laissait faire continuant d'écouter sa fille par la même occasion.

Silas: en effet peut importe ou il tenterons de cacher l'ôte il me sera facile de le localisé, Agron est peut être puissant grâce au pouvoir du dragon qu'il a dérober, mais il me sous estime et cela le perdra tôt ou tard.

Il redoutait se genre de question à propos de la mère de Selena, posant ses mains sur les accoudoirs il la regardait restant silencieux quelque instant avant de lui répondre.

Silas: pourquoi un soudainement intérêt pour ta mère? tu t'ennuie déjà de ma personne Selena?

Il se levait ne rependant pas malgré tout à sa question directement.

Silas: qu'est ce qui te fait croire que je pourrais pas aimer une femme? est ce la l'image que je te reflete? un serpent au coeur de glace? je pensais que tu étais la seule qui pourrait me comprendre et maintenant je commence à en douter.

Silas se mit à sourire sentant avant même que Valas apparaisse sa présence, lorsqu'il apparu il se tournait pour lui faire face gardant se même sourire.

Silas: Valas, toi non plus tu n'as pas changer toujours aussi..insolent et en plus se mêle des conversations d'autrui.

Levant les mains Silas marchait dans la pièce gardant un oeil malgré tout vers Valas.

Silas: je ne pense pas à tous les dieux voyons valas, je ne suis pas idiot. Le monde à besoin de certains d'entre eux, mais pas tous...comme toi mon cher tu es inutile.

Il ricanait croisant les bras.

Silas: je suis toujours sérieux dans mes projets, à ton avis valas pourquoi on sais donner la peine de m'enfermer? pourquoi quelques petit humains tuer? non parce que moi Silas je détenait la clé.

Il reprit sourire s'approchant de valas lui faisant face.

Silas: je sais comment tuer un dieu, réfléchit qui à fait disparaître se pauvre Zeus?

Se reculant il ricana voyant l'expression de Valas à cette instant.

Silas: tu semble pas au courant? tu dit avoir retrouver ta place, mais personne te met pour autant dans la confidence...tu reste au bas de l'échelle Valas. Aller va donc jouer avec tes petits mortel et laisse les grand régler leurs problème.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Jeu 27 Juin - 3:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 27 Juin - 3:05

Après notre petite explication entre Derek, Lucas et moi, celui-ci retournait dans le salon, je n'aimais pas vraiment les paroles qu'il avait prononcé, si c'est ce qu'il pense de moi et bien tant pis pour toi Derek.. Je t'étouffe.. Au fond il a sans doute raison et je l'ai toujours su, lorsque je m'attache à quelqu'un, j'agis toujours de cette manière, voilà pourquoi il était plus facile pour moi de passer la nuit avec un et de changer ensuite sans m'y attacher, ainsi cette jalousie qui est au fond de moi n'apparait jamais.. Mais avec Derek c'est différent, je me suis attaché à lui et je ne veux tout simplement pas le perdre et encore moins le voir dans les bras de quelqu'un d'autre que moi.

Je restais quelque instant la regardant Derek partir avec Lucas, je fermais les yeux, si je continue ainsi il va finir par prendre ses jambes à son cou.. Il faut que je me calme et que même si je ressens ce genre d'émotion que je le garde au fond de moi, ce qui est plus facile à dire qu'à faire..

Je finissais par les rejoindre dans le salon et regardait ce silence qui était bien froid, Nasir le regardait toujours d'un air "je te déteste" sa a bien changé entre eux deux par rapport à avant... Lui qui était son petit protégé, ne t'en fais pas Derek, maintenant il n'a plus besoin de l'être.

Il annonçait ensuite que nous allons partir et bien entendu sans Ryou qui disait qu'il était tant qu'il face sa vie, surtout que maintenant il avait une femme à ses côtés, je regardais bien son visage, il ne semblait pas du tout d'accord avec les paroles de son père. Tout le monde se taisais, les laissais discuter tout les deux, Lexi regardait le visage de Ryou mais pas celui de Derek, elle lui en veut encore on dirait, temps mieux.

Je tournais bien vite le regard vers Ryou puisqu'il disait que c'était moi qui lui avait retourné le "cerveaux", j'en détournais le regard.

Gabriel : Je doute que Derek puisse se faire retourner le cerveaux, il est bien trop têtu pour ça. Je lui ais juste dit m'a façon de penser, c'est lui qui a prit cette décision.

Je tournais ensuite le regard vers Nasir lorsqu'il se mettait à parler, il m'énerve lui.

Gabriel  Je ne vois pas en quoi vivre sa propre vie est un abandon Nasir, il a dit lui même qu'il ne comptait pas l'oublier et le reverrait aussi souvent que possible, on sait tous que tu as de la rancoeur envers lui alors qu'autre fois tu en étais tout love mais se n'est pas une raison pour t'en prendre à lui.

Je tournais le regard vers Derek voilà que maintenant ils se fusillaient tout les deux du regard. je ne pensais pas qu'ils allaient aller jusqu'à se battre ici, mais Derek utilisait sa rapidité pour se retrouver en face de lui, heureusement que Damon était la pour l'arrêter à temps.

Lexi : Arrêtez vous deux !

Je fronçais les sourcils voyant que Nasir tenait se pieu en main, il aurait tenté de le tuer si Damon ne l'avait pas arrêté, je levais les yeux vers ceux de Nasir sur le coup. Sa soeur tournait le regard vers son frère sous ses paroles et en baissait bien vite les yeux.

Gabriel : Et si tu aurais fait ça Nasir, c'est moi qui aurait bousillé ton petit coeur soit en sur.

Lucas : Tout ses disputes ne mène à rien, sa suffit vous deux.

Voilà le grand sage vient de parler, j'en détournais le regard, bon on part quand, j'en ais assez de cette ambiance. Je tournais à nouveau le regard puisque Derek malgré qu'il était immobilisé, utilisait ses vecteurs sur Nasir, ce qui le fit projecté hors de la maison, Lucas posait ses mains sur ses joues puisqu'il venait de cassé une fenêtre pour se faire.

Lucas :La fenêtre de MYu !

Lexi : Ryou fait quelque chose.

Elle ne voulait pas que Derek s'en prenne à son frère, moi je restais à ma place, si Derek veut se battre avec lui, cela risque d'être périlleux, après tout c'est un Kitsune rare dont les Dieux préserve, il est protégé d'eux tout comme Derek est protégé du Dieu de la mort, ce qui risque de faire pas mal de tention si l'un d'entre eux leur arriverait malheur.

Gabriel : C'est bon Derek, il veut mieux partir.

Je préfère être raisonnable, mais malgré mes paroles, Derek semblait vouloir se battre surtout que Nasir venait de reprendre son autre forme, celle-ci était bien plus imposante qu'autre fois. Mais cette fois ci c'était Ryou qui se mettait devant lui.. Je baissais les yeux vers son poing dont une lueur rouge apparaissait, Theandras en levait légèrement la tête sachant qu'il allait manié ses nouveau pouvoir de Kitsune rouge dont Teijo venait à peine de réveiller.

Theandras : Ryou fait attention.

Elle n'avait pas le temps de lui prévenir qu'il donnait un coup de poing à Derek, j'en avais les yeux écarquiller voyant l'impact de son coup. Il passait de mur en mur jusqu'à se retrouver sur la route, Lucas devenait tout blanc voyant les dégâts qu'il avait causé, c'est à peine s'il respirait encore.

Lucas : La fenêtre... Et maintenant le mur, Myu va me tuer.

Heureusement celle-ci avait du s'absenter pour son travail, d'ailleurs je ne l'ai même pas vu partir, sans doute elle en avait marre de nous entendre causé qu'elle est partie nous laissant là. Je regardais par le trou du mur tout en posant ma main sur celui-ci afin de voir jusqu'où il était partis, j'en fis un soupir.

J'utilisais ma rapidité pour me retrouver en face de Derek et le regardait bien de haut en bas, il est dans un piteux état. Je le regardais ensuite bien son visage, ses cheveux son remplis de plâtre.

Gabriel : Il ne s'est pas retenu sur ce coup là.

Je passais mes mains dans ses cheveux et les secouaient dans tout les sens pour avoir le plus gros, je retirais ensuite un à un les morceau de plâtre qui était resté coincé

Gabriel : Se n'était pas non plus une bonne idée de te battre avec Nasir, lui qui était ton petit protégé autre fois, cela a bien changé on dirait.

Je passais mes mains sur ses épaules pour frotter.

Gabriel : Veut mieux que l'on parte, et comme tu me l'as bien fait comprendre tu reverras Ryou, alors je ne vois pas pourquoi vous vous mettez dans des états pareils pour si peu. Nasir te provoque parce qu'il te déteste sans doute désormais, de un, parce qu'il pense que c'est toi qui ait tué toute sa famille, de deux, parce que tu as brisé le coeur de sa soeur.

Lexi : Avant qu'il ne parte j'aimerais lui parler.

Je tournais lentement les yeux vers elle, je me retirais de Derek et croisait les bras tout en l'observant.

Gabriel : Il t'écoute.

Lexi : Lorsque je disais lui parler, je voulais dire seul à seul.

En tête à tête, ah non pas question ! Je détournais le regard vers Derek, il ne va quand même pas la laisser faire. Mais vu la tête que faisait Derek, il semblerait que je n'avais pas le choix, je fermais les yeux, les poings serré, je passais à côté de Lexi m'en allant mais j'envoyais malgré tout mes ondes vers eux pour les écouter.

Lexi attrapait la main de Derek et l'emmenait dans un café, je m'arrêtais sur le moment et tournait le regard vers eux, je n'arrive décidemment pas à contrôler cette colère en moi, rien que de savoir que Derek est seul avec Lexi sa me va loin et de plus la où elle l'a emmené, elle a fait exprès de brouillé mes ondes avec la musique et toute les gens qui parle..

Lexi était assise sur une chaise d'une des table juste en face de Derek, elle le regardait bien.

Lexi : Tu n'avais sans doute plus envie de me parler, mais.. Moi j'en avais besoin.

Elle baissait les yeux quelques instant mais les relevait et posait sa main sur celle de Derek.

Lexi : Je me fiche de ce que tu as pu me dire, je sais très bien comment tu peux être lorsque.. Tu es ivre Derek. Moi je me souviens que des bons moments qu'on a pu passer ensemble, tu m'as rendu heureuse, et j'ai réussi à changer ce que tu étais, tu es devenu une personne meilleur de jour en jour parce que j'étais à tes côtés pour te soutenir.

Elle souriait.

Lexi : Je t'aimerais toujours et je serais toujours là pour toi lorsque tu iras mal, j'ai bien compris que tu avais passé à autre chose après.. Ma mort. Mais je ne t'en veux pas, c'est normal, j'aurais sans douté té dans le même état que toi, et j'aurais ensuite du malgré moi passé à autre chose comme tu l'as fais.

Elle retirait lentement sa main de la sienne.

Lexi : Merci de m'avoir donné un fils que j'ai enfin la chance de pouvoir connaître, merci pour toutes ses années qu'on a passé ensemble, je ne veux malgré tout pas qu'on s'évite désormais et j'espère que c'est réciproque de ton côté.

Elle finissait par regarder vers la fenêtre, j'étais resté dehors appuyé contre le mur à attendre, je tentais de penser à autre chose, parce que j'ai bien envie de rentrer à l'intérieur et de m'asseoir à côté de Derek !

Lexi : J'aimerais néanmoins que tu répondes à une question, Nasir m'a parlé de quelque chose, mais malgré que se soit mon frère je ne peux juste pas y croire.. Il m'a demandé que j'aille te le demander en personne, alors, est-ce..

Elle tournait le regard vers lui.

Lexi : C'est toi qui a tué toute ma famille après ma mort ?

J'en ais marre ! Ils mettent trop de temps ! Je vais voir ce qu'ils font ! J'entrais à l'intérieur, je les voyais tout les deux entrain de parler, j'attrapais un chapeau d'un type et des grosses lunettes de soleil d'un autre, d'ailleurs ils me regardaient bizarrement mais c'est pas grave je les vais leur rendre après.

Je les mettais pour ne pas me faire repérer et m'installait juste derrière Derek tout en prenant le menu que j'ouvrais bien pour me cacher et écouter.. Heureusement pour elle que j'ai loupé le passage où elle lui tient la main..


***


Gad écoutait Izaya, il aimait bien apprendre à le connaître et trouvait qu'il était quelqu'un de très intéressant, plus il le cotoyait et plus il se rendait compte qu'il l'appréciait de plus en plus. Il sourit puisque lui ne planifie jamais ce qu'il fait, contrairement à Gad qui aime être bien organisé, bien que ses derniers temps rien ne se passe comme il l'aurait imaginé.

Il l'écoutait ensuite à propos de ses études, il se rendait cette fois ci compte à quel point cela pouvait être difficile lorsqu'on avait pas d'argent. Il en baissait les yeux, il avait toujours eu tout ce qu'il désirait avec sa famille, du moins, jusqu'à ce qu'il soit majeur, ils l'ont en quelque sorte mis à la porte afin qu'il se débrouille par lui même, ils lui ont juste payé ses études pour qu'il face quelque chose de bien dans sa vie et payait son appartement qui était bien luxueux par rapport à ici.

Gad : Tu as sans doute raison et j'ai toute les capacité pour parvenir à avoir se diplôme, c'est ce que mes parents adoptif attend de moi, que je devienne un grand médecin, mais je ne sais pas si c'est réellement ce que je désire faire.

Il relevait les yeux vers lui.

Gad : Non c'est vrai, je ne comprend pas pourquoi, moi je ne vous compare pas du tout à des animaux, vous ressemblez bien plus à des humains, les animaux ne peuvent communiquer et penser comme nous, ce qui fait des vous plus des humains, je ne comprend pas leur façon de penser de ce côté là.. Et si j'en aurais les capacités, je changerais tout ses rumeurs et ses critiques qui court sur vous.

Il
fut surpris qu'il écrive des chansons, il en sourit appréciant l'idée qu'il pouvait avoir des dons dans l'écriture.

Gad : Je trouve que ton rêve est superbe, j'espère réellement que tu arriveras à faire vivre tes chansons et je suis sur qu'elles doivent être super, si sa ne te dérange pas j'aimerais les lires ?

Je tournais aussi tôt le regard vers la porte entendant quelqu'un.

Gad : * Le loyer ? *

Il tournait le regard vers Izaya lorsqu'il le poussait pour qu'il rendre dans la garde robe, il en fut bien surpris.

Gad : Qu'est-ce qu'il se passe ?

De plus, il le recouvrait de tout ses vêtements sur lui, et refermait les portes derrière lui, il clignait des yeux et regardait par le petit trou entre les deux portes pour voir de quoi il s'agissait, c'était deux hybrides, l'un était un moitié chien et l'autre était bien plus impressionnant vu qu'il avait des gênes de taureau, il ressemblait presque à un minotaure en quelque sorte.

Lorsqu'il semblait sentir une autre odeur, Gad posait sa main devant sa bouche craignant de se faire démasquer, il n'osait pratiquement plus respirer et ne bougeait pas d'un centimètre. Mais heureusement, izaya semblait les mettre sur une autre piste et ils partaient tout les deux après ça.

Izaya revenait jusqu'à lui, il levait les yeux vers le caleçon qu'il retirait de sa tête, il regardait ensuite très sérieusement Izaya.

Gad : A se point là... Pourquoi.. ?

Il ne bougeait pas du placard et fut surpris de voir Izaya s'approchait de lui aussi près pour lui donner un baisé, il en rougit sur le moment.

Gad : Hum non, se n'est pas de la fièvre.

Il se laissait prendre par Izaya afin de sortir du placard, mais aussi tôt il fut enlacer par lui, il sentit ensuite sa main passer sous sa blouse, il en ressentait beaucoup de frisson de ses caresses, il levait les yeux pour bien regarder le visage de Izaya, comparé à lui, Izaya était bien plus musclé ce qui lui allait à merveille.

Gad : Je ne trouve pas que se soit un défaut, j'aimerais être aussi direct que toi, mon frère lui n'aurait pas hésité en tout cas, finalement on est jumeaux mais on ne se ressemble pas forcement.

Il glissait malgré tout ses mains derrière Izaya, caressant le long de son dos et approchait son visage à côté du sien.

Gad : Je te l'ai déjà dit, je me fiche que tu ais des oreilles et une longue queue, je te trouve très beau comme tu es, et je me fiche encore moins de ce que peuvent penser les autres, je suis attiré par toi dès le premier jour où je t'ai vu.

Il décalait son visage, il arrivait facilement à dire tout ce qu'il pense, mais agir c'était différent, il ne voulait tout simplement pas brusquer les choses et surtout les regretter par la suite, il préfère que se soit les autres qui face le premier pat, du moins, seulement lorsqu'il a une relation.

Il le regardait bien dans les yeux lui souriant, il sentait toujours la main d'izaya sous sa blouse, il approchait aussi tôt ses lèvres des siennes pour l'embrasser, Maya les épiait à la fenêtre et applaudissait toute contente pour son ami izaya.

Maya : Ouiiii, Izaya c'est enfin trouvé quelqu'un !

Gad s'arrêtait aussi tôt et tournait le regard vers la fenêtre, elle clignait des yeux prise sur le fait et sautait pour se cacher derrière le mur.

Gad : Depuis combien de temps elle nous surveillait ?

On voyait une main qui s'agitait à la fenêtre.

Maya : Faîte comme-ci je n'étais pas là ! Je m'en vais !

Elle s'en allait en ricanant de ce qu'elle avait vu, Gad ricanais également mais jaune, il espérait qu'elle n'allait pas faire ça trop souvent, et surtout pas lorsqu'ils feront des choses bien plus intime. Il reprenait son sérieux pour regarder vers Izaya.

Gad approchait à nouveau ses lèvres des siennes pour recommencer la où ils s'étaient arrêter, il avait déjà une boule au ventre, sans doute l'angoisse parce qu'il n'avait jamais fait ça auparavant. Il fit un sourire ayant penser à quelque chose, il posait sa main sur le visage de Izaya et décalait ses lèvres des siennes.

Gad : J'ai trouvé un projet qui me tenait à coeur, je vais réaliser ton rêve et faire en sorte que tes chansons soit si populaire qu'ils en redemanderons encore et encore. Je serais ta voix, celui qui chantera tes chansons et avec cette argent, on créera une association pour tout les hybrides afin de les aider. Je veux qu'ils ont autant de chance que nous d'aller à l'école, de travailler, de se balader dans la rue sans qu'ils se fassent critiquer, et je trouve que vous avez bien plus de qualité pour certains métier, regarde tout à l'heure, celui avec des gênes de chien, il pourrait être très utile en tant que policier ou quelque chose de ce type.. Il est temps que vous êtes prit comme des êtres comme nous et non comme des êtres inférieur tel que des "animaux" parce que se n'est pas le cas.

Il était vraiment confiant et désirait réellement réaliser ce projet aux côtés de Izaya, il avait enfin un rêve à lui, se n'était sans doute pas ce que rêvait ses parents mais.. Il s'en fichait, il prenait une main de Izaya gardant le sourire.

Gad  :Mes parents adoptif dirige cette ville, lorsqu'on aura planifié tout, j'irais les voir afin de leur demandez cette requête à propos de vous. Je leur dirais également mes projets, ils seront un peut rétissant au début que j'arrête mes études, mais se n'est pas ma vocation et j'ai envie de t'aider à réaliser également ton rêve.. Qu'est-ce que tu en dis ?



***


Selena regardait bien vers son père, elle restait debout tandis que lui se trouvait toujours sur son grand siège, il ne montrait que très rarement ses émotions et même en présence de sa fille, elle ne savait donc jamais à quoi il pouvait penser.

Elle remarquait bien qu'il tentait de changer soudainement de conversation, elle en détournait le regard de ses paroles.

Selena : Se n'est pas ce que j'ai voulu dire, je en connais que très peu de chose sur toi et encore moins sur ma mère mais le peu que tu m'as montré de toi, c'est un homme qui meurt d'envie de te battre et mettre en place ton plan même si pour ça il faut tuer des tas d'innocents. Tu ne me parles d'ailleurs pratiquement pas de ce projet dont tu tiens temps, et tu ne me fais que me contrôler pratiquement.


Elle désirait reparler de sa mère pour lui forcer à lui avouer ce qu'il savait à son sujet, mais Valas fut présent avant.

Valas croisait les bras, retroussait le nez et regardait d'un mauvais oeil vers Silas qui se promenait un peu partout, il le suivait du regard tout le long.

Valas : Ah oui tu me trouves inutile, je vais te montrer si je suis inutile Silas !

Selena n'était même pas au courant de tout ça, qu'il détenait la clé de pouvoir tué les Dieux. Elle savait juste qu'il désirait éliminé certains Dieu de cette existence, elle pensait que c'était juste des paroles en l'air, mais elle se rendait compte qu'en réalité c'était bien plus que ça.

Lorsque Silas lui faisait face, Valas ne bougeait pas le regardait ave sa bien entendu, mauvaise humeur. Il ignorait complètement cette histoire, il savait que Silas avait été enfermé pour une bonne raison mais sans plus.

Valas : Tu racontes des conneries, personne ne peux tuer des Dieux et surtout pas un mortel créé par les Dieux eux même !


Il se tut lorsqu'il parlait de la disparission de Zeus, il détournait le regard puisqu'il ignorait ce qu'il venait de lui. Il tournait à nouveau le regard vers Silas sur le moment.

Valas Je te conseil de la fermer Silas ! Une fois que j'irais rendre visite à Abnar, il sera obligé de m'en faire part ! On se reverra bien assez tôt et tu verras ce qu'un Dieu comme moi te fera à ce moment là !

Il disparu aussi tôt, Selena tournait le regard vers son père.

Selena : Il est dangereux d'énerver les Dieux, Valas en reste un et il est puissant.. Tu risques de courir à ta perte si tu le provoques ainsi.

Elle baissait les yeux mais les relevaient bien vite vers lui.

Selena : Je pensais que c'était des paroles que tu lançais ainsi lorsque tu parlais de détruire des Dieux, mais tu étais sérieux. Est-ce vraiment possible ? De les tuer ? Alors tes réelle intention c'est dans devenir un ?

Elle s'approchait de lui.

Selena : je ferais ce que tu veux de moi, s'il le faut, alors je forcerais Derek à m'engendrer un enfant. Tu n'as pas à douter de moi, parce que je suivrais tes intentions quoi qu'il soit, tu es mon père et je c'est la raison pour laquelle je ferais ce que tu veux de moi, mais ne me contrôle plus.

Elle gardait son visage plongé dans le siens.

Selena : Est-ce que ma mère est toujours en vie, n'évite pas la question et réponds y au moins, c'est tout ce que je désire entendre. Tu me dois bien ça après tout.

Elle comptait bien suivre les ordres de son père, n'ayant pas d'autre personne comme lui, elle n'avait que lui en gros. Alors elle était prête à utiliser comme il lui avait dit la force pour concevoir cette enfant avec Derek comme il attendait d'elle.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Ven 28 Juin - 3:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 27 Juin - 21:42

izaya était vraiment content de la réponse de Gadriel, il passait son nez dans ses cheveux reniflant son odeur pour ne pas l'oublier. Izaya à toujours eu une préférence pour les humains que d'autre hybrides comme lui, mais jusqu'à la on a toujours repousser ses avances.

Izaya: C'est moi qui va finir par rougir si te me bombarde de compliment Gadriel, je n'aime pas les gens qui sont aussi direct que moi, je préfère faire les premiers pat..je suis comme ça alors tant mieux si tu n'as pas le même caractère que ton frère.

C'est pas pour autant que cela lui dérangeait qu'on face le deuxième pat, les oreilles de Izaya se courbait vers l'arrière alors que cette fois c'est Gadriel qui s'approchait pour l'embrasser. La main du neko parcourrait encore son torse, alors que le baiser s’approfondissait une petite espionne surgit de sa cachette. Entendant les applaudissements Izaya se décalait des lèvres de Gad regardant en direction de la fenêtre.

Izaya: Petite fouineuse Maya.

Cela l'étonnait pas d'elle, Izaya gardait un grand sourire n'étant pas gêner d'avoir été surpris par son amie de toujours.

Izaya: mine de rien Maya est protectrice envers moi, elle voulait surement surveiller que tu tentais pas de me poignardé dans le dos.

Il se mit à rire avant que Gad reprenait la ou il c'était arrêter, Izaya arrivait à ressentir son angoisse comme un sixième sens. Il tentait de le détendre en passant sa main dans ses cheveux les caressants comme à un petit chaton fragile, subitement Gad s'arrêta.

Izaya: trouvé un projet? lequel?

Il était plus que surpris de ses paroles, personne ne c'était intéresser à lui de la sorte hormis Maya. Son coeur se serra dans sa poitrine, cette association serait le rêve de beaucoup d'hybrides. Décidément Izaya est tomber sur un garçon en hors et ne regrette pas d'avoir prit soin de lui, dommage que si peut d'humain pensent de la même façon.

Izaya: tu peux pas savoir a quel point tes paroles me touche Gadriel, pas seulement pour mes chansons mais aussi pour tout les autres qui n'arrivent pas à trouver leurs place dans se monde..si tu arriverais vraiment à toucher les gens alors c'est le rêve de tous les hybrides que tu réaliserais.

Lorsqu'ils parlaient de ses parents d'adoptif son sourire s'effaça.

Izaya: tes parents adoptif dirigent cette ville.

Il détournait le regard ayant soudainement perdu l'espoir, se décalant de Gabriel il s'asseyait sur le rebord de son lit. Gadriel ne devait surement pas comprendre son soudain changement d'humeur, il n'en revenait pas qu'il avait en face de lui l'enfant adopté de ses personnes.

Izaya: que sais tu de tes parents Gadriel?

Il était pas au courant voyant la tête qu'il faisait en se moment.

Izaya: je doute que t'arrive à convaincre tes parents Gadriel, parce que c'est tout simplement ses personnes qui gère la plus grosse entreprise d'hybride. L'endroit ou je suis née et éduquer afin de servir les humains.

C'était difficile d'avouer se genre de vérité à Gadriel, d'ailleurs il doute qu'il le croit.

Izaya: je te dit la vérité, je ne vois pas pourquoi j'inventerais de tel chose.

Il se levait afin de retirer sa veste et se mit dos à lui, il avait un numéro de série sur son omoplate ainsi que le nom de l'entreprise.

Izaya: j'espère que cela te suffira comme preuve, j'ai pas internet mais il te suffira de taper le nom de l'entreprise et tu verra d'ou je viens..ainsi que ses gérants.

Il se tournait à nouveau regardant vers Gad, il semblait choquer. Izaya s'en mordait la lèvres ayant été peut être trop brutal dans cette vérité, il s'approchait de lui attrapant ses mains.

Izaya: peut être que tu devrais aller toi même leurs demander des explications, la plus part des hybrides ici viennent de la bas..ils pourront également te confirmer ma version quoi que non..ne leurs dit pas qui tu es, ils pourraient se venger sur toi. Je suis désolé Gadriel, tu étais joyeux à l'idée d'avoir trouver un projet et j'ai tout gâcher en te révélant ses informations.

Il dirigea les mains de Gabriel vers ses lèvres fermant les yeux.

Izaya: je sais que tu n'es pas responsable, je tiens toujours autant à toi..on peut se débrouillé sans tes parents, je suis sûr qu'on pourrait y arriver toi et moi et ma petite Maya.


****

C'est Gabriel qui fut le premier à venir jusqu'à moi pour me filer un coup de main, je grimaçais entendant craquer mes os quand je tentais de bouger..je pense que je viens de remettre en place mon épaule.

Derek: oué, j'ai déjà reçu des coups, mais pas pas à se point la.

Je souris le laissant me débarbouillé, on peut dire que j'ai plutôt à prendre une douche avec tout ça.

Derek: les gens finissent pas de haire une fois qu'il me connaisse bien, je suis pas étonner que Nasir en fasse partit.

Je frottais mes vêtements et vis Lexi arriver, oh la la les ennuis continue. Je regardais la tête de Gabriel à cette instant, je dois le surveiller pour pas qu'il saute dessus pour l'étrangler.

Derek: me parler? très bien tant que c'est pas pour me mettre à ton tour une droite.

Je redoutais une discution avec elle, Gabriel semblait pas d'accord de nous laisser seul se qui m'étonnait pas. Je lui lançais un mauvais regard pour qu'il ne commence pas ses crises, fait moi un peu confiance Gabriel bon sang.

Derek: je vais aller juste discuté avec elle Gabriel ensuite nous partirons.

Voilà il est vexé, je le suivais du regard jusqu'à que Lexi m'attrape la main me tirant jusqu'à un café. Je clignais des yeux sur le moment, mais ayant accepté de l'écouter je la suivais jusqu'à se café où on s'installait tous deux à une table.

Derek: bien faisons vite avant que Gabriel créer un ouragan de jalousie.

je pensais qu'elle allait me faire des reproches de notre dernière discution, se que je comprenais mais j'aime pas devoir me rabaisser à faire des excuses même quand je sais que j'ai tord et commis une faute.

Derek: je pensais à peine la moitié de mes mots Lexi, je vais toujours trop loin quand j'ai bue...je l'ai déjà dit à Lucas quand il est venu me faire la morale, mais j'ai réellement coupé mes sentiments envers toi c'est la vérité...

Je posais mes mains l'une contre l'autre et y posait mon frère.

Derek: c'est vrai que tu m'as apporter beaucoup de bien, j'ai changer complètement de caractère grâce à toi.

j'en reposais mes mains sur la table l'écoutant toujours, j'étais assez surprit qu'elle pose la main sur la mienne, mais la repoussais pas pour autant.

Derek: Tu sais que même si on se fréquente encore rien ne pourra plus jamais être comme avant Lexi et tes sentiments pour moi n'ont pas changer..cela doit être une torture de me voir avec Gabriel, j'ai aucune envie de te faire du mal.

Rhaa c'était bien plus difficile que je l'imaginais, parler de tout cela avec elle qui aurait imaginer que cela m'arriverait un jour. Je suis peut être plus amoureux d'elle, mais je la respect encore même si j'ai fais le con la dernière fois. Une fois qu'elle avait retirer sa main de la mienne, je passais mes mains sur la table les posant sur mes cuisses pour éviter qu'elle le refasse.

Derek: qu'est ce que ton frère t'a dit?

Je m'en doutais c'est à propos de sa famille, j'étais tellement concentré dans cette conversation que je fis même pas attention que Gabriel c'était incrusté même dans un costume ridicule.

Derek: Laisse moi t'expliquer se qu'il sait passé, lorsque tu es morte j'ai apporter ton corps après de ta famille ainsi que Ryou. Je lui en voulais énormément, pour moi c'était sa faute si tu avais perdu la vie..je ne voulais pas de lui.

Je tournais le regard vers la fenêtre.

Derek: tes parents m'on comparer à un monstre, quoi que de plus normal ils me confient leurs fille et je leurs ramène en état de cadavre..ton père à tenter de me tuer, à cette instant c'est le trou noir total.

je la regardais à nouveau.

Derek: lorsque j'ai repris mes esprits, je me retrouvais dehors et ta maison se trouvait en flamme. j'avais Ryou dans les bras, seul ton frère était encore envie dehors à regarder sa maison disparaitre sous les flammes. Je suis partit de mon côté retrouver mon frère pour lui donner Ryou.

Je passais ma main dans mes cheveux.

Derek: je pensais que j'avais une double personnalité, mais maintenant je sais que c'est mon père qui prenait contrôle de mon corps pour "me protégé" c'est lui qui a tuer ta famille mais avec mes propres mains.

levant les yeux je vis depuis un petit miroir poser au mur une drole de bonhomme derrière moi, je plissais les yeux et me tournais discrètement. J'y crois pas, celui la il a regarder trop de film..si tu pense que je t'ai pas reconnu Gabriel!

derek: excuse moi une seconde Lexi.

Je me levais faisant semblant de rien et demandait un verre d'eau au serveur, je revenais et vidait le contenu sur la tête de Gabriel.

Derek: ça t'apprendra à espionner Gabriel! ton déguisement est ri-di-cule!

Je revenais à ma place croisant les bras.

Derek: tu n'étais pas aussi collante Lexi, cela t'es déjà arriver de d'épier le moindre fait et geste?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 28 Juin - 5:18

Gadriel regardait bien Izaya avec le sourire, c'est exactement ce qu'il voulait que son rêve exosent d'autre rêve et donc, ceux de tous les hybrides qui sont sans doute pratiquement dans le même état que Izaya, obligé de voler pour payer cette chambre qui est pourtant pas très fameux.

Gad : J'aurais bien entendu besoin d'un petit coup de pouce pour m'aider, mais je sais que tu le feras. Je suis certains qu'une fois que tes chansons seront connue, on aura beaucoup d'argent et on pourra l'utiliser en bonne cause.

Il se demandait soudainement pourquoi se sourire s'effaçait de son visage sur le coup.

Gad : Qu'est-ce qu'il t'arrive ?

Il ne comprenait pas pourquoi il lui posait cette question.

Gad : Oui se sont eux qui la dirige pourquoi ?


Il le suivait du regard alors qu'il allait s'installer sur le bord du lit, Gad s'approchait de lui ne comprenant pas ce qu'il avait.

Gad : Ce que je sais d'eux... Où veux-tu en venir dit le moi Izaya.

Il écarquiller les yeux lorsqu'il commençait à parler de tout ses projets dont ses parents adoptif avaient réalisé, il n'en revenait tout simplement pas, il détournait le regard tentant de comprendre la moindre passerelle qu'aurait pu lui cacher ses parents, mais il ne voyait que de beau sourire, ils ne se montraient pas du tout comme le disait Izaya.

Gad : Ils sont très strictes mais pas au point de faire une chose aussi.. horrible, tu es sur que c'est d'eux qu'il s'agit ?

Il tournais à nouveau le regard vers Izaya, mais il semblait être bien sur de lui. Gad ne savait plus quoi dire sur le coup, toute sa motivation était partis sous cette nouvelle à propos de sa famille,.. Lorsque Izaya se levait pour retirer son haut afin de montrer sa marque sur son homoplate, Gad s'approchait glissant ses doigts sur celle-ci, c'était le sceau de son père qui était mis juste à côté du nom le l'entreprise. Il retirait rapidement ses doigts de lui et baissait les yeux.

Gad : C'est bon, je te crois Izaya.. Je n'en reviens pas..

Il était vraiment mal, pendant que lui il vivait une vie qu'il pensait être normal, et heureuse avec sa famille, eux étaient occupé de comparé des êtres vivant tel que les hybrides comme des animaux que bon à servir les humains.

Il finissait par lever à nouveau les yeux lorsqu'il lui attrapait les mains, il écoutait ce qu'il lui disait.

Gad : Je suis vraiment désolé pour ce qu'ils ont osé te faire à toi, et tout les autres.. Si j'aurais su.. J'aurais tenté de faire quelque chose, jamais je n'aurais pu imaginer une chose pareil.

Il gardait les yeux viré sur son visage, il laissait diriger ses mains jusqu'au lèvre de Izaya, il serrait ses mains contre les siennes et approchait un pat vers lui afin de poser son front contre la sien, il fermait également ses yeux.

Gad : Je ne compte pas baisser les bras malgré tout, je compte bien continuer ce projet, je vais chanter tes chansons afin qu'on soit connu au yeux de tous, je sauverais tout les hybrides, et j'arrêter cette entreprise qu'à créé mes parents.

Il l'embrassait aussi tôt.

Gad : On se battra côte à côte pour qu'on puisse y arriver.

Il retirait ses mains des siennes et les glissaient derrière son dos, maintenant qu'il était torse nu, il pouvait plus facilement caressait tout le long et ainsi sentir ses muscles. Il lui était maintenant facile de l'embrasser, de lui faire quelque caresse, mais n'arrivait malgré tout pas à passé à l'acte, il ouvrait les yeux pour le regarder, il en avait très envie, mais avait une certaine crainte de ce côté là n'ayant jamais fait quoi que se soit avec un autre homme hormis Nomar mais il tentait d'oublier ce moment.

Gad : Je crois que je suis déjà tombé complètement amoureux de toi.

Il faisait tellement calme qu'il pouvait tout les deux sentir leurs souffle, Gadriel fit un sourire sur le coup.

Gad : je suppose que tu as déjà d'autre relation avec un homme que moi, tu sembles déjà avoir plus d'expérience, je suis désolé, tu dois me prendre pour un coincé.

Il passait sa main derrière sa tête ce qui faisait se retirer de son étreinte, tout en détournant le regard, rien que de penser à ce qu'il pouvait faire tout les deux, il s'en mordait le bout de sa lèvre.

Gad : Je suppose qu'une fois que le cap sera passé, sa ira tout seul.

Il le regardait du coin de l'oeil et finissait par retirer son t-shirt de lui même, il le laissait tomber à terre ensuite. Il retirait sa première chaussure en n'utilisant que ses pieds comme appuis pour les retirer, et retirer ensuite l'autre. Gad plongeait ensuite son regard vers ceux de Izaya, il avait très envie de lui et pouvait le ressentir déjà dans tout son être.

On pouvait entendre le téléphone de Izaya vibrer, c'était un message de Maya qui lui disait " Alors comment c'était, dit moi tout et en détail hein ?!?! "

Gad tournait le regard vers le téléphone de Izaya qui était sur la petite table, il revenait malgré tout vers Izaya.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 28 Juin - 21:53

Il tenta malgré après cette mauvaise nouvelle de reprendre le sourire, il voulait pas s'abattre à cause du passer. Lorsque Gad posa son front contre le siens il ferma les yeux à son tour se sentant bien, comme lorsqu'il est en présence de Maya.

Izaya: tu n'es pas responsable des agissements de tes parents Gadriel, tu n'aurais rien pu faire à cette époque du ne devait être qu'un gamin.

Izaya levait l'une de ses mains caressant l'une de ses mèches de cheveux.

Izaya: Tu m'as redonner beaucoup d'espoire, maintenant j'ai envie de me battre et arriver à mes fin...mais faudra tout d’abord que je te fasse lire mes chanson, il se peut que tu les trouve pas à ton goût.

Il le laissait embrasser se qui le fit d'avantage sourire.

Izaya: se sera un rêve très difficile à réalisé, je suppose que tu en est conscient? mais tu as raison on se battra jusqu'à notre dernier souffle si il le faut.

Sentant les caresses le long de son dos, les poils de la queue de Izaya se gonflait prenant du volume sous les frissons.

izaya: tu as les mains douce, j'ignore combien de temps j'arriverais à me retenir.

Il s'en mordait à son tour la lèvre le contemplant à cette instant, ses mots qui suivait le figeait sur l'instant ne les attendant pas aussi tôt. mais ses yeux pétillaient malgré tout de joie, cela faisait longtemps qu'il attendait qu'on lui rendre une tel affection.

Izaya: tu remplis décidément ma journée de joie Gadriel, c'est vrai..c'est pas la première fois que j'ai affaire à une homme mais, jusqu'à présent il ne voyait qu'en moins un objet de convoitise. Toi, tu me vois comme ton égal et en plus tu m'as avouer avoir quelque sentiment pour moi...j'ai l'estomac qui ne noue je peux te cacher.

Il ricanait sur le moment.

Izaya: Oui je suppose que cela sera plus facile après, aussi facile que de m'embrasser comme tu l'as fait..

Izaya reprit son sérieux le voyant retirer son t-shirt qu'il jeta à terre, il comprit aussi tôt le message. Au début il ne voulait pas brusquer à se niveau la, surtout qu'ils se connaissent à peine, mais Izaya est quelqu'un de très direct et si cela n'aurait pas été aujourd'hui cela aurait s'en doute été reporter à demain.

Izaya: Donc tu es près à passer se cap avec moi?

Il s'approchait de lui, mais il entendit son gsm vibré voyant le nom qui s'affichait cela le faisait sourire. Il n'allait pas lui répondre cela lui fera direct comprendre qu'ils ne doivent pas être dérangé, s'approchant à nouveau de lui Izaya l'embrassait tout en glissant ses mains le long de son dos ensuite jusqu'à ses cuisses afin de le soulever et passer ses jambes autour de sa taille. Il l'emmenait ainsi jusqu'à son lit l'allongeant sur celui ci.

Izaya: j'arrive à sentir ton stress, détend toi Gadriel, je suis pas un matou sauvage.

le regardant il caressant en premier le long de son torse du bout des doigts, lui offrant des caresses agréable afin de le détendre. C'est au tour de ses lèvres devenir simplement frotter sa peau, son souffle chaud rajouta de nouvelle caresses. quelque baiser se posait par ci par la jusqu'à se stopper à son téton droit, Izaya y passait sa langue avant de le pincer entre ses lèvres. Levant les yeux dans sa direction il guetta ses réactions, il fini par quitter cette endroit reculant jusqu'à son pantalon qui déboutonna.

Izaya: si tu as trop peut tu me préviens hésite pas et je ferais un courte pause.

Il le regarda à cette instant tout en baissant son pantalon pour le retirer et qu'il ne reste que son boxer, il sourit passant sa main dessus.

Izaya: et ben, tu es déjà à un stade bien avancé. ravis de voir que je te plait autant, bien je continue d'accord?

c'est autour du boxer d'être retirer, Izaya y aller toujours lentement pour faire durer les choses. Il contemplant le corps nu de Gadriel avant tout, il était encore gêner se qui faisait d'avantage craquer Izaya.

Izaya: t'es vraiment beau Gadriel, tu me fais craquer.

Avant de le toucher il retira à son tour ses vêtements pour se mettre nu devant lui, gardant le sourire il se plaça à nouveau au dessus de lui  collant son membre contre le sien.

Izaya: j'ai déjà très envie de toi Gad.

Izaya attrapa d'une main les deux membres dans sa main, il commença des mouvements de haut en bas tout en bougeant ses hanches afin de frotter son sexe contre le siens. Appréciant cette instant les oreilles de Izaya se courbait vers l'arrière sous l'effet du plaisir.

Izaya: Gadriel...

Il l'embrassa avec fougue continuant dans ses mouvements de la main jusqu'à qu'il jouisse une première fois.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Sam 29 Juin - 3:46

Gad continuait de caresser de temps à autre le dos nu de Izaya, il éloigné son visage malgré tout de lui afin de le regarder après qu'il lui avait fait part de sa révélation, qu'il pensait déjà être tombé amoureux de lui, et voyant comment Izaya le regardait, celui-ci semblait plus que touché, il en sourit, il semblait avoir les mêmes sentiments que lui ce qui rassurait Gad.

Une fois qu'il avait retirer son t-shirt, signe qu'il désirait passé à l'action malgré ses quelques craintes au fond de lui, Izaya reprenait son sérieux. Il est vrai que de toute manière, Gad allait finir par y passer tôt ou tard, alors pourquoi attarder ce instant, il préférait se lancer et était sur que celui ne lui plairait bien plus qu'il ne le pense, surtout si c'est avec un homme qu'il aime.

Gad : Il faut bien le passer tôt ou tard, alors oui, j'ai très envie de le passer dès maintenant.. Si tu le veux bien sûr.

Alors que Izaya s'approchait de lui, c'est là qu'il reçu le message, mais il ne semblait pas vouloir y regarder tout de suite. Une fois qu'il était en face de lui, Gad se laissait embrasser et faisait de même de son côté, ses caresses qu'il lui faisait était très agréable, il sentait ses mains tout d'abord caresser le long de son dos et ensuite descendre jusqu'à c'est cuisse qu'il attrapait pour le soulever. Gad se tenait à lui en posait ses bras autour de son cou et se maintenait également à lui en enroulant ses jambes autour de lui.

Une fois qu'il l'emmenait jusqu'à son lit, Gad se laissait coucher tout en le regardant, il est vrai que le stresse montait en lui mais également l'envie. Il ouvrait bien les yeux pour le regarder lorsqu'il faisait part de son stresse, il en détournait légèrement le regard.

Gad : Désolé.

Il respirait une bonne fois pour tenter de se relaxer, et finissait par le regarder à nouveau alors qu'il touchait son torse. Il en avait des frissons sur tout le corps, surtout lorsqu'il utilisait ensuite ses lèvres pour atteindre l'un de ses tétons. Le désire était là, et l'excitation également, Gad comprit qu'il ressentait bien plus d'effet et de sensation lorsque c'était un homme et non une femme qui s'occupait de lui.

Il levait la tête voyant qu'il commençait à déboutonner son pantalon et le lui retirer, il se retrouver en boxer et on pouvait déjà y voir une sacré bosse.

Gad : Sa ira, tu fais ça comme un pro.

Il lui sourit, mais reprenait bien vite son sérieux lorsqu'il passait sa main par dessus son boxer pour toucher son sexe, sa respiration se faisait déjà plus fort.

Gad : Oui d'accord..

L'envie était forte, alors qu'il retirait lentement son boxer Gad gardait les yeux rivés sur tout ce que faisait Izaya. Il se retrouvait désormais nu devant Izaya et celui-ci semblait bien le regarder, Gad ne bougeait pas pour autant mais avait ses joues légèrement rosie, il est vrai que cela le gênait assez qu'il le regarde comme ça, regardant presque chaque détail et surtout son entre jambe.

Gad : Content de l'entendre, si sa aurait l'inverse je me serais caché au fond d'un trou.

Il gardait le visage légèrement levé, s'aidant de ses bras pour se maintenir, c'était au tour de Izaya de retirer tout ses vêtements, Gad en sourit le voyant nu à son tour, il était plus musclé que lui et sa lui allait à merveille, il baissait de temps en temps les yeux vers son entre jambe de nouveau gêné malgré tout.

Il avait terriblement chaud lorsqu'il collait sentait qu'il collait son sexe contre le sien tout en se mettant au dessus de lui, Gad se recouchait entièrement et plongeait ses yeux bien bleu dans les siens en respirant rapidement, il serrait déjà les draps du lit.

Gad : Moi aussi, j'en ais très envie..

C'est à cette instant que Izaya prenait son sexe et le sien dans ses mains et y faisait des mouvements, tout en frottait leurs sexe l'un contre l'autre, Gadriel gémissait sentant le plaisir monter en flèche.

Gad : ah..

Ses gémissements fut étouffé lorsque Izaya se penchait pour l'embrasser, Gad en passait une main derrière sa tête afin de caresser ses cheveux, il ne fallait pas plus longtemps que Izaya pour jouir à son tour, sur le moment, il en retirait ses lèvres de ceux de Izaya pour gémir une bonne fois. Il le regardait du coin de l'oeil lui souriant.

Gad : Au fond, je dois remercier Gabriel de m'avoir mis à la porte, sans ça, je ne t'aurais jamais rencontré.

Il posait ses mains sur son torse pour le pousser et se mettait sur lui cette fois ci, il s'asseyait sur son ventre et se penchait en glissant ses mains dans ceux de Izaya, il frottait son nez contre le sien et l'embrassait tendrement. Tout en l'embrasser, Gad retirait une main de celle de Izaya afin d'attraper son membre et se positionnait au dessus afin de faire en sorte de se pénétrer, il fit petit à petit tout en rattrapant la main de Izaya entre la sienne et serrait au maximum, il redressait son visage du sien une fois qu'il avait tout pénétré.

Gad : Sa fait un mal de chien, je suis aussi plus douet que mon frère, il est bien plus courageux que moi.

Il en fit un sourire en coin faisant une courte pause le temps de tenter que la douleur s'efface un peu. Il deserrait lentement l'étreinte de ses mains contre ceux de Izaya, heureusement qu'il n'avait pas comme Gabriel la force d'un vampire sinon il les lui aurait mis en miette.

Il finissait par lever lentement le bassin pour commencer ses mouvements, il baissait la tête en faisant une légère grimace. C'était lent au début, mais au fur et a mesure, la douleur c'était dissipé et Gad osait faire de plus rapide coup de reins, il levait cette fois ci la tête vers le haut ressentant un plaisir qu'il n'avait jamais ressentis auparavant, et il le faisait bien entendre gémissant de plus belle, ceux-ci était bien pire que moi.

Gad : * J'espère que les murs sont épais ici..*

Sachant que ce Bâtiment n'était pas très luxueux, il se doutait que les murs soit épais et n'avait pas envie que tout le monde les entendent et puis avec ce qu'il c'était passé tout à l'heure avec ceux qu'il venait pour le loyer, il craignait de mettre Izaya en dangers. Il se mordait donc la lèvre pour éviter de gémir trop fort.

Gad : Humm..

Il finissait par jouir une seconde fois et cette fois ci, il était exténué, il finissait par se retirer de lui et s'allongeait à côté de lui tout en reprenant son souffle.

Gad : C'était.. Magique.

Il fit un grand sourire tout en le regardant, il attrapait un essuie qui se trouvait sur la table de nuit de Izaya et s'essuyait le ventre ainsi que celui de Izaya, il le tapait ensuite à côté de lui et mettait sur le côté pour le contempler.

Gad : Beaucoup de stresse pour pas grande chose, j'ai adoré.

Il s'approchait de lui pour l'embrasser sur ses lèvres. Il gardait les yeux pour le regarder, il se rappelait ensuite qu'il avait réçu un message, il se redressait donc et enfilait son boxer. Il se levait et allait chercher celui-ci et le tendait à Izaya.

Gad : Tu avais reçu un message.

Il sentis ensuite une énorme douleur, il en écarquillait les yeux, une balle venait de lui transpercer le dos, il en gémissait et tombait sur le sol, il ne comprenait pas ce qu'il venait de passer. En réalité, la fenêtre de Izaya c'était brisé, un hybide ayant vu Gadriel en action avec Izaya, celui-ci pensait qu'il était venu jusqu'ici pour s'en prendre à son frère, tout les hybrides ici se considère comme frère et soeur même s'ils n'ont pas de lien parenté. Il pensait en faisant cela le protéger, Gad n'arrivait plus à bouger, il perdait pas mal de sang.

" Mince, j'ai loupé son coeur mais il devrait y passer. "

Il sautait pour atterrir juste devant la porte, c'était un jeune hybride, un léopard, il posait une main sur la fenêtre qui était cassé de Izaya et regardait à tavers.

" Tu vas bien Izaya ? "

Il ne comprenait pas pourquoi il était dans cette état là, Maya courrait rapidement ayant entendu un coup de feu.

Maya : Izaya !!

Elle donnait un coup de coude à l'hybride qui avait tiré sur Gad et entrait rapidement par la fenêtre, elle se mettait à genoux regardant mon état, puisqu'il semblait que Izaya avait perdu tout ses moyens, elle attrapait ses mains et les posait sur ma blessure pour qu'il la compresse et éviter qu'il ne perde trop de sang.

Maya : Je vais chercher de l'aide reste ici !

Gad pensait à moi, il en avait les larmes aux yeux et serrait les poings, Maya courrait rapidement, elle sautait même de l'étage où ils se trouvaient, mais attérissant sans une égratinure sur ses pieds. Elle courrait aussi tôt à l'hôpital, mais personne ne désirait s'occuper d'elle alors qu'il y avait des humains qu'ils devaient s'en occuper avant.

Maya : Mais c'est d'un humain qu'il s'agit, il va mourir !

Il le regardait mais ne la prenait malgré tout pas au sérieux.. Seul une femme finissait par arriver vers elle avec une sacoche de secours.

" Je te suis"

Elle courait rapidement, l'infirmière tentait de la suivre bien que mal, une fois qu'elle se trouvait dans la chambre de Izaya, elle s'occupait bien vite de Gad, elle tentait d'écouter son pou.

" Il est très faible, si on ne l'emmène pas à l'hôpital il risque de ne pas survivre, je pense qu'il a un poumons qui a été percé, et il risque de faire également une hémorragie interne. "

L'autre hybride n'aimait pas voir dans quel était se trouvait Izaya.

" J'ignorais que vous teniez à lui, je pensais qu'il te forçait et qu'il se servait de toi, c'est un humains on sait tous comment ils sont.. Comment j'aurais pu savoir.. "

Maya : Tais toi et va t-en ! Je doute qu'il ait envie de t'entendre !

Il s'en allait aussi tôt mais n'avait malgré tout pas plus de remord que ça. 7


Derek, Damon et moi on était occupé de marcher sans savoir où vraiment aller, on cherchait surtout une maison où on pourrait y vivre mais qui restait dans cette ville. On ne portait pas de valise, se disant qu'on fera les boutiques une fois qu'on aura trouver. Je finissais par m'arrêter d'un coup sec ressentant quelque chose d'étrange.. J'arrivais parfaitement à savoir que Gad n'allait pas bien, j'avais vraiment le regard vide.

Gabriel : Gad.

Je levais les yeux vers Derek qui se demandait quoi.

Gabriel : Gad va mourir si je ne fais rien.

Il posait aussi tôt ses mains l'une contre l'autre et fermait les yeux, tout autour de lui des files d'ondes bien visible à l'oeil nu apparaissait tout autour de lui, il envoyait rapidement tout ses petites ondes dans l'endroit par où Gad avait pu se rendre une fois qu'il l'avait mis à la porte, une fois qu'il retrouvait sa trace il réouvrait les yeux.

Il n'attendait pas d'explique quoi que se soit à Derek qu'il utilisait sa rapidité pour se rendre jusqu'à lui. Il ne fallait pas plus de cinq minutes pour arriver jusqu'a mon frère jumeaux. Je fronçais les sourcils voyant son état, j'avais tout de suite compris qu'on lui avait tiré dessus. Je n'avais pas le temps de demander qui en était la cause, je mordais ma main et attrapait la tête de Gad pour lui forcer à boire, il était inconscient à cause de tout le sang qu'il avait perdu.

Maya avait les mains posé devant sa bouche et les larmes aux yeux, elle levait les yeux me regardant et fu bien surpris de voir un double de Gad.

Je retirais ensuite ma main de Gad et tournait le regard vers sa blessure, elle commençait à guérir, je fis un soupir de soulagement, je ne suis pas arrivé trop tard.

Maya : Qui es-tu ?

Gabriel : Gabriel, son frère jumeau.

Maya : Alors tu as su ressentir qu'il était en dangers ?

Je détournais le regard.

Gabriel : C'est en quelque sorte ça oui.

Maya : * wouaah, on dirait que j'ai la chance avec moi, celui-ci est à Izaya, mais lui il est à moi !"

Elle préférait ne rien dire à Izaya, se n'était pas le moment de faire ses petites répliques alors qu'il avait bien fallu perdre Gad. Celui-ci ouvrait les yeux et regardait vers Izaya.

Gad : Qu'est-ce qu'il c'est passé..

Gabriel : Tu t'ais fait tiré dessus, qui est celui qui a fait ça ?!

Il levait les yeux surpris de me voir, il se redressait afin de bien me regarder.

Gad : Ga.. Briel..

Gabriel : Je peux savoir ce que tu fabriques ici ? Tu devrais savoir que les hybrides ne nous portes pas vraiment dans notre coeur.

Gad : C'est faux, ils nous craignent se n'est pas la même chose, j'ai rencontré des personnes en or ici.

J'en levais la main.

Gabriel : Bien, mais évite de te faire tuer par l'un d'entre eux dans ce cas.

Je m'apprêtais à partir, mais il se levait et m'attrapait la main, je tournais le regard pour le regarder.

Gad : Merci de m'avoir aidé.

Gabriel : Derien.

Gad : Je suis désolé Gabriel, je t'en prie, reste un peu.

Gabriel : Damon et Derek m'attendent.

Gad : Ils n'ont cas venir eux aussi.

J'en fronçais les sourcils.

Gabriel : Pour te voir te le taper derrière mon dos ?

Il en détournait le regard.

Gad : C'était une terrible erreur, jamais je ne recommencerais, de plus, depuis j'ai rencontré Izaya.

Je levais les yeux vers Izaya me doutant que cela devait être lui, ils sont à moitié habillé donc je me doutais qu'ils avaient déjà passé à l'acte.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Sam 29 Juin - 21:54

Izaya passait un moment exceptionnel avec gadriel, il était rare de trouver une personne pensant comme lui. Pour le neko c'était comme avoir trouver un trésors rare, il en était fier et comptait bien garder se trésors pour lui égoïstement. izaya ne retins pas quelque gémissement même si il était étouffer par le baiser, gad se décalait pour gémir une bonne fois Izaya sourit sentant qu'il c'était lâcher malgré tout il ne fit pas longtemps pour que ce soit le tour du Neko.

Izaya: il faudra également que je le remercie, pas que je sois ravis que tu t'es disputé avec ton frère, mais c'est vrai sans cela je t'aurais pas rencontrer.

Il fit surprit que Gadriel prenne l'initiative de le pousser pour se mettre à son tour sur lui, malgré le stress qui avait envahis Gadriel avant de commencer, cette fois il se laissait un peu plus aller. izaya sourit d'avantage serrant ses mains qu'il avait entrelacer dans les siennes.

Izaya: Tu es sûr que tu veux le faire? je peux m'en occuper si tu veux.

Il semblait décider, izaya fermait quelque instant les yeux goûter au baiser de Gadriel. Celui ci lâchait l'une de ses mains pour attraper le membre du neko et se pénétré, izaya r'ouvrit les yeux le regardant à cette instant. Il savait à quel point cela peux être douleur une toute première fois, surtout qu'il n'avait rien pour faire passer plus facilement comme un lubrifiant. Sentant ses mains serrer les siennes Izaya ne broncha pas, oui on peut dire qu'il a de la chance de ne pas être tomber sur un être surnaturelle avec une force hors du commun.

Izaya: oui j'ai eu très mal aussi la première fois, mais cela passera avec le temps ne t'en fais pas et Gadriel s'il te plait..cesse de te comparer à ton frère, tu es parfait à ta manière. C'est de toi que je suis fou amoureux et non de ton frère.

Il sourit à cette instant laissant Gadriel faire ses premiers mouvement lui même, il en fera de son côté que lorsqu'il ressentira moins la douleur. Izaya ne désire pas qu'il ne puisse plus s'asseoir pendant plusieurs jours, il ne quitta pas une seconde son regard entre ouvrant la bouche ressentant du plaisir malgré ses lent mouvement du début.

Izaya: tu fais bien ça Gadriel.

Cette fois Izaya pouvait également bouger les hanches, lâchant les mains de Gadriel il les posant autour de sa taille l'aidant à bouger sans trop le fatiguer. Enfonçant sa tête dans l'oreiller Izaya sentit le plaisir monter en flèche et en serra la mâchoire tentant de se retenir pour faire durer l'instant. Mais vu que Gadriel jouissait il se laisser aller poussant un long gémissement, il sourit satisfait pour cette première fois.

Izaya: le mot magique n'est pas encore suffisant je trouve.

Il se tournait pour regarder sa direction, tout en se caressant l'une de ses oreilles un tique dont il n'arrivait pas à se passer.

Izaya: C'est normal de stressé un peu, j'ai peut être déjà eu des rapports avec d'autres homme que je stress pas par moment..j'avais quelque crainte moi aussi.

le voyant se lever, izaya s'asseyait attrapant le boxer qu'il lui tendait tout en l'enfilant il ricana du message.

Izaya: Ne t'en fais pas, c'est Maya qui joue les petites curi...

Un coup de feu retentit, Izaya ouvrit grand les yeux voyant Gadriel s'effondrer à terre, du sang coulait sur le parquet. Le neko n'arrivait pas réagir sur l'instant ne comprenant pas se qu'il venati de se passer.

Izaya: Gadriel...

Il se tournait vers la fenêtre toujours les yeux écarquiller et vis l'un des hybrides habitant les appartements. Izaya sautait du lit se mettant à genoux devant Gadriel, les larmes coulaient abondamment le long de son visage.

Izaya: GADRIEL!

Il ne savait pas quoi faire complètement paniquer à l'idée de le perdre. heureusement Maya arrivait rapidement et attrapait les mains de Izaya pour les faire poser sur la blessure.

izaya: reviens vite Maya...je veux pas le perdre.

Maya partit en courant cherchant des secours, izaya ne bougeait pas d'un pouce regardant le visage de Gadriel.

Izaya: tu peux pas le laisser! n'oublie pas que tu m'as fait une promesse...Gadriel.

Plusieurs minutes plus tard, Izaya commençait à désespéré mais Maya revenait avec de l'aide. Il se reculait pour lui laisser la place, ses mains étaient remplis de sang et tremblait encore choquer.

Izaya: je vous en prie sauvé le..

Il n'entendait plus rien autour de lui même pas l'hybride qui tentait de trouver des excuses.

Oui on marchait tout les trois dans la rues, regardant autour de moi je cherchais un belle maison à vendre. Damon n'arrêtait pas de bâiller marchant derrière nous, depuis tout à l'heure il se plaignait mais j'ai compris qu'il est mieux de l'ignorer.

Damon: mais bon sang! cela fait des heures qu'on cherche! prend en une au hazars et c'est bon!

Derek: si tu veux vivre dans n'importe quoi c'est ton problème, mais moi j'ai des goûts à respecté.

Gabriel s'arrêtait brusquement, je m'arrêtais à mon tour me retournant. Gad? pourquoi il parlait soudainement de son frère? il vient de se rendre compte qu'il l'a oublier dehors? attend en danger? mais qu'est ce qu'il raconte?

Derek: je peux savoir se qu'il t'arrive? comment ça Gadriel va mourir?

damon: sa y est le soleil a fait fondre son cerveau.

derek: épargne nous tes commentaires!

Je clignais des yeux, Gabriel utilisait sa rapidté pour se tirer et sans même nous expliquer quoi.

Damon: sa y est! il veux plus de toi!

Derek: l'afferme, il réagirait pas comme ça sans une bonne raison! faut que je le retrouve.

Je fis apparaître mes ailes et prit mon envole, Damon soupirait et les mains dans les poches lui marchait tranquillement n'étant pas presser.

Du côté de Gad, celui ci était inconscient. Izaya était désespéré et n'arrivait pas à lever la tête du moins jusqu'à que Gabriel arrivait tout de suite il comprit de qui il s'agissait. L'espoir de Izaya revint peut à peut après avoir donner son sang la blessure de Gad se refermait d'elle même.

Izaya: il..va s'en sortir?

Il en passa ses mains sur ses joues essayant ses larmes et s'approchait plus près de Gad attendant qu'il ouvre ses yeux. Le sang de son frère lui redonna rapidement des forces et se réveillait malgré encore un peu secouer. Izaya pleurait à nouveau mais de joie et attrapait une main à Gad la frottant son sa joue.

izaya: j'ai tellement eu peur...Gadriel.

Il levait les yeux vers son frère qui le grondait déjà, Izaya ne dit rien sachant qu'ils avaient tous deux à se dire, mais si cela tournait mal il n'aurait pas le choix que d'intervenir.
Moi j'arrivais par le fenêtre, plissant les yeux vers Gabriel. Il était vraiment venu poru son frère? sa pue le sang il racontait pas des conneries. J'entrais rageant sur mes ailes qui se coinçait.

Derek: bordel d'aile de merde!

j'en perdais quelque plumes mais réussit à me décoincé, pourquoi je les ai pas tout simplement fait disparaître? pas le temps je dois faire la morale à Gabriel.

Derek: Gabriel! espèce de merdeux! tu savais pas m'attendre au lieux de partir sans rien dire!

Izaya: c'est un hybride? un corbeau c'est ça?

Derek: j'ai l'air d'être un hybride? c'est qui lui!

Il pointait son doigt vers mes ailes, je les fit disparaître.

Derek: sa n'as rien avoir!

Je regardais vers Gad et m'avançait vers lui attrapant son visage.

derek: il a l'air d'aller bien! pendant une minute je pensais que tu étais venu pour le tuer de tes mains Gabriel.

Izaya comprenant que c'était de cette homme que Gad parlait, par jalousie ses oreilles se courbait vers l'arrière.

Izaya: bah il va bien vous pouvez le lâcher!

Je tournais le regard vers lui.

Derek: il me dit quoi faire le gros matou.

Les poils de sa queue gonflait, j'en plissais les yeux me demandant se qu'il me voulait. Soudainement il sautait dans ma direction tout en prenant une forme de chat noir et m'agrippait le visage me griffant.

Derek: aaaaaaaahh mais il griffe!

J'en lâchait le visage de Gad pour attraper izaya par la peau du cou et tirait pour le faire lâcher prise, mais celui ci continuait à griffer à toute vitesse mon visage. Je fini par le faire lâcher prise, mon visage était remplis de coup de griffe.

Izaya: Gadriel est à moi alors pas touche! viens de battre si t'es un homme!

je levais le sourcils voyant qu'il pointait ses deux pattes avant vers moins comme poru me boxer.

Derek: j'en veux pas de ton Gad garde le!

Je le lançais loins de moi, il reprit forme humaine et s'avançait à nouveau vers Gad l'attrapant pour le serrer contre lui.

Izaya: tu vois que ton frère te déteste pas..merci Gabriel sans toi il ne serait plus la..merci mille fois.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 30 Juin - 2:17

Il a donc rencontré cette hybride lorsque je l'ai mis à la porte, et bien au fond, il semble s'être attaché à lui et lui également. Gadriel souriait en regardant Izaya, il c'était fait du sang d'encre pour lui et avait terriblement peur de l'avoir perdu, je ne sais pas comment j'ai pu ressentir la detresse de Gad mais je suis arrivé à temps heureusement.

Il laissait Izaya prendre sa main et la frotter sur sa joue, je détournais le regard n'ayant pas envie d'en voir plus et puis Derek doit se demander ce qu'il m'a prit.

Gadriel : Je t'ai fais une promesse Izaya, alors je ne compte pas quitter ce monde avant de l'avoir accomplis.

Gabriel : Qu'elle promesse as-tu fais.

Il tournait le regard vers moi souriant du fait que je lui parles, qu'il n'aille pas s'imaginer des choses non plus, je ne fais que me renseigner et être sur qu'il ne va pas encore se faire tuer.

Gadriel : On va ouvrir une association pour protéger tous les hybrides, et Izaya écrit des chansons, je vais donc les chanter pour lui, et ainsi les rendre célèbre, une fois que l'on sera célèbre au monde entier, on utilisera l'argent pour aider les hybrides et changer ce que penses les gens d'eux.

Gabriel : Une rêve iréalisable.

Il me regardait bien sérieusement, quoi Gadriel tu n'es pas content ?

Gadriel : Je reste optimiste et je sais qu'on y arrivera.

Gabriel : On ne peut tout simplement pas changer ce que pensent les gens, cela fait des années et des années que les hybrides sont considéré inférieur aux humains, je ne vois certes pas comme eux, mais il sera dure de leur faire changer cette opinion, alors je doute que se soit possible. De plus, être chanteur est risqué comme métier, il faut beaucoup de talents, et connaître les bonnes méthodes pour arriver à se faire connaître au monde entier comme tu l'as si bien dit.

Gadriel : Je sais chanter, j'ai pratiqué beaucoup d'heure de chant lorsque j'étais encore avec..

Il détournait le regard alors qu'il allait parler de ses parents adoptif, certainement honte de la nouvelle qu'ils avaient appris sur eux, je soupirais et glissait les mains dans les poches.

Gabriel : Tu as donc découvert que tes parents sont des gens ignobles.

Il fut surpris et en écarquillait les yeux en me regardant.

Gad : Tu.. Etais au courant ?

Gabriel : Lorsque tu m'as dit qu'ils dirigeait cette ville, alors oui j'ai compris qui ils étaient.

Je tournais ensuite le regard voyant Derek arriver, il se disputait avec ses ailes n'arrivant pas à entrer. Gad en le voyant se rappelait aussi tôt de ce qu'il c'était passé au salon, il en détournait le regard mal à l'aise.

Gabriel : Je n'ai pas vraiment eu le temps Derek, tu es lent à la détente après tout, le temps de t'expliquer, il aurait déjà été vidé de son sang.

Gad levait de temps en temps les yeux vers Derek, je remarquais bien qu'il était mal à l'aise, et sa m'énervait, j'aurais préféré qu'ils ne se revoient jamais. Il fut bien surpris lorsqu'il s'approchait de lui pour ensuite lui prendre son visage pour le regarder, il entre ouvrait la bouche se demandant ce qu'il lui voulait, moi, j'en fronçais les sourcils.

Gabriel : Je ne désire pas non plus qu'il meurt, arrête de dire n'importe quoi Derek.. je t'ai dis avant de partir qu'il était en dangers.

C'est maintenant que je faisais attention à Maya qui me collait et me regardait avec un sourire lorsque mes yeux était posés sur elle, ne me dit pas qu'elle a craquer pour moi, bon, je suis beau gosse mais pas de chance pour elle, j'ai déjà Derek.

Gabriel : Il a raison, si tu pouvais le lâcher Derek.

Gad regardait du coin de l'oeil vers Izaya, Derek finissait par le lâcher parce que Izaya sautait sur lui en prenant la forme d'un gros chat noir et l'attaquait à son visage en s'aidant de ses griffes.. Gad finissait par se redresser se sentant mieux, il malgré tout remplis de sang, je tournais ensuite le regard vers Izaya qui continuait de se battre contre Derek. Maya applaudissait et sautait sur place pour encourager son ami Izaya.

Maya : Ne te laisse pas faire izaya ! Montre lui de quel point on se chauffe hihi.

Gad : izaya arrête.

Alors qu'il disait qu'il ne désirait pas de mon frère, il finissait par éjecter Izaya loin de lui, une fois qu'il reprit forme humaine, Gad souriait en le regardant, il le serait à son tour tout en écoutant ses paroles, sur le moment il me regardait en me souriant.

Gabriel : Comme je l'ai dit, je ne désire pas sa mort mais je jamais plus je ne lui ferais confiance.

Il retirait son sourire sur le coup.

Gad : je comprend.

Il se retirait des bras de Izaya

Gabriel : Que fais Damon ?

Maya fit une mine qu'elle boudait comprenant bien que j'étais également pris et ce, également d'un homme.

Maya : * Je n'ai décidemment pas de chance, puff.. Je veux un homme moi, je suis en manque de câlin !*


Il vit ensuite Damon arriver les mains dans les poches, elle en posait ses mains l'une contre l'autre et balançait sa queue de gauche à droite.

Maya : * Il est trooop beau ! *

Elle trotinnait jusqu'à lui et attrapait son bras contre elle.

Maya : je t'ai vu la première !

Je la regardais du coin de l'oeil, Et bien de Myu à cette fille il y a une légère différence, la poitrine en fait partie, j'en fit un sourire en coin, mais elle est mignonne et semble être un peu fofolle, c'est ça  qui m'aurait dérangé le plus.

Gabriel : Bien, on s'en va maintenant.

Gad : Pourquoi vous ne restez pas un peu ?

Gabriel : Cette endroit est fait que pour les hybrides, ils n'acceptent pas les humains, c'est sans doute la raison pour laqu'elle tu t'ais retrouvé avec une balle dans le corps. Alors, il veut mieux que tu t'éloigne d'ici.

Gad : Hum oui.. Et vous allez où ?

Gabriel : On cherche une maison où y vivre.

Gad : J'en connais si vous voulez, près de mon appartement, il y'en a des belles.

Il tournait le regard vers Izaya.

Gad : Et nous on ira vivre dans mon appart, il y a assez de place pour que Maya vienne vivre avec nous
.

Maya était bien trop concentré pour admirer Damon et collait bien son bras contre sa poitrine, elle n'avait surtout pas envie de se faire devancer.

Gabriel : Bien, c'est d'accord, alors montre nous.

je tournais le regard vers Derek, de toute façon j'en ais marre de marcher encore et encore, et Damon aussi alors autant laisser Gad nous montrer. Il espère sans doute en nous aidant que je lui pardonne et lui redonne ma confiance, mais c'est impossible, je suis très rancunier, et je lui en voudrais toute ma vie pour avoir fait ça.

Il souriait déjà, je l'arrêtais en mettant ma main devant lui.

Gad : Bah qu'est-ce qu'il y a ?

Gabriel : Tu vas sortir comme ça ?

Il baissait les yeux pour se regarder, il était en boxer et recouvert de sang, il fiasait des petits yeux sur el coup.

Gad : Eeh non, je reviens !

Il se rendait rapidement dans la salle de bain pour se débarbouiller et s'habiller, pendant ce temps je regardais cette chambre, la pièce fait un seul, il y a la chambre qui est avec la cuisine, il y a juste une pièce qui séparé de la salle de bain, c'est vraiment petit et les murs sont dnas un mauvais état, quel horreur de vivre dans cette endroit.

Gad finissait par sortir propre, je le suivais du regard et marchait ensuite.

Gabriel : On te suis.

Myu avait finis pas lâcher le bras de Damon, mais marchait malgré tout à côté de lui, elle n'arrêtait pas de lui parler de tout et de rien, vu la tête qu'il fait, il n'écoute même pas.

Au bout d'un petit moment, on finissait par arriver, il nous montrait une maison qui était très belle et sa se voit que c'était un quartier pour les riches, il y avait un grand jardin tout autour de la maison. Je tournais donc le regard vers Derek.

Gabriel : T'en penses quoi ?

Gad : Sa serait super si vous prenez celle-là.

Gabreil :Ah oué ?

Gad : oui, on sera voisin !

Il pointait du doigt vers l'immeuble où il vivait, c'était le nom de ses parents adoptif sur l'immeuble, tout l'immeuble est donc à lui, vraiment un fils à papa.. Et je vais devoir le supporter, ej commence à me dire que c'était une mauvaise idée qu'il nosu montre, mais j'en ais marre de chercher alors tant pis.

Gabriel : Bien on l'a prend.

Gad : Super.

Maya regardait vers Damon avec un grand sourire.

Maya : Je viendrais te voir tout les jours !



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 30 Juin - 21:53

Izaya serrait Gadriel contre lui faisant comprendre à tous le monde qu'il était à lui et bien tant mieux si il sait trouver quelqu'un cela l'évitera qu'il saute sur les mecs des autres. Malgré tout Gabriel n'arrive toujours pas à pardonner son frère, je me mêlais pas de leurs histoires. je sais que c'est malgré tout un peu de ma faute, je l'ai chauffé le moment dans le jardin..bien que c'est mon père qui c'est charger du reste.

Izaya: pourtant tu finira par lui pardonner un jour ou l'autre, c'est ton frère non? et qui ne fait pas des erreurs dans sa vie?

Lui essayait d'arranger les choses ne voulant pas que Gad soit malheureux de ses disputes avec son frère. On dirait le genre de type qui veux aider tous le monde, sa propre personne passe en second. Gadriel est tomber pile poils sur le genre de mec qui lui faut, par contre j'en ai assez que l'autre fille regarde mon mec de cette façon, il est à moi chérie alors pas touche.

Derek: pour le moment laisse tomber le chat, Gabriel est têtu comme une mûle et faudra le temps avant qu'il se désire à pardonner.

Izaya: moi c'set Izaya!

Derek: peut importe.

C'est vrai j'ai laisser Damon derrière moi tout à l'heure, mais je doute pas qu'il va arriver..bah voilà il arrivait bien tranquillement les mains dans les poches.

Damon: je vous ai trouver enfin..c'était très ennuyeux de vous chercher.

Maya sautait aussi tôt à son bras, j'en plissais les yeux sur l'instant. Elle craquait sur mon mec et maintenant elle saute sur mon fils, les filles sont vraiment tous pareil. Lui baissait lentement les yeux vers elle puis revins vers moi d'un air ennuyer.

Damon: j'ai une petite chatte coller à mon bras qu'est ce que je fais?

derek: je sais pas caresse la.

Damon: j'ai aucune envie de retirer mes mains ma poche..quel ennuie.

Derek: t'es vraiment un gros flemmard Damon.

Damon: peut être parce qu'on a beaucoup marcher et j'en ai assez.

Derek: tu ressemble vraiment à ton père!

Gabriel pensait que c'était mieux pour son frère qu'il ne reste pas dans les environs, Izaya baissait les oreilles sur le moment mais savait qu'il avait raison.

izaya: ton frère à raison, il serait pas prudent de rester chez moi...

Il se levait regardant autour de lui, Izaya comptait suivre Gad et peut importe ou il ira. Il avait de nombreux souvenir dans cette appart, son premier toit après avoir été rejeté par ses anciens maître. Il se rhabillait reprenant sourire maintenant il allait vivre avec une personne qu'il tiens à coeur et son ami de toujours Maya alors le reste n'a pas d'importance.

Damon: tu peux me lâcher? je pourrais pas marcher si tu reste accrocher à moi.

On se mettait en route on suivait de près Gad qui nous montrait le chemin, Damon nous suivait avec un air en plus plsu ennuyer que tout à l'heure. je souris le regardant, la petite Maya semble vraiment avoir la touche après lui et lui raconte sa vie...bon Damon semble pas écouter un mot de se qu'elle raconte. C'est pas comme ça que tu va le séduire petite, avec lui faut lever la jupette et montrer ta petite culotte! la il sera séduit.

Derek: on arrive dans les quartiers riche la.

Ah oui c'est vrai, c'est le jumeau riche celui la. Je me suis tromper de frère quel dommage, mais vivre dans les environs me déplairait pas.

izaya: ouuuhaaa, c'est vrai chic ici! et..*renifle* sa sent bon en plus.

Derek: on apelle ça la propreté.

Il me fusillait du regard.

Izaya: qu'est ce que t'insignue?

derek: moi rien, pourquoi tu te sent insulté.

izaya: pas du tout!

Damon: oh non vous disputez pas vous deux! c'est ennuyant d'entendre mon père crier.

Derek: t'en veux une?

On s'arrêtait devant des appartements, vraiment impressionnant autre chose que les appart de se neko. D'ailleurs lui avait la bouche grande ouverte levant les yeux, c'est clair que passer de taudis à ça c'est un grand pat.

Izaya: vraiment impressionnant, j'ai hâte de visité.

Il regardait Maya avec un grand sourire, ils c'étaient déjà pris un délire tous les deux s'imaginant vivre riche et voilà qu'ils vont tous deux habité dans un appartement luxeux.

Derek: aller viens Gabriel on va visité ça.

Damon nous suivait levant les yeux des commentaires de Maya.

Damon: chouette!

On entrait à l'intérieur, j'étais moi même bouche bé de la beauté de cette appartement. Je sent que je vais me plaire ici en plus il a un mini bar rien que pour moi!

Damon: ne fixe pas comme ça le bar papa, je vais me débarrasser de toute les bouteilles!

J'en grimaçais.

Derek: je comptais pas les toucher qu'est ce que tu crois!

Damon: mais bien sûr on te crois, on a bien compris que t'étais un alcoolique.

Derek: t'es pas vampire depuis aussi longtemps que moi Damon! si tu veux pas tuer tous les passant, l'alcool permet d’atténuer la soif.

Damon: alors je vais me contenté de la gorge des jeunes fille.

Derek: oui bonne idée, comme ça tu deviendras l'ennemi publique numéro un et finira avec un pieux dans le coeur.

Damon: tu semble parler de choses qui ne te sont pas inconnue.

Derek: c'est le passer.

Je n'avais pas envie d'aborder se genre de sujet, je retirais mes chaussure et m'allongeait dans le canapé. J'ai réveillé la curiosité de mon fils qui avait bien l'intention de se renseigné à mon sujet. Il allait déjà se choisir une chambre, moi je faisais signe à Gabriel qu'il approche et attrapait sa main pour l'obliger à s'asseoir sur moi.

derek: il va falloir baptisé chaque pièce, c'est en quelque sorte mon petit rituelle.

Damon: hors de question de baptisé ma chambre!

Je souriais l'entendant crier depuis celle ci, j'haussais les épaules.

Derek: tu va encore être en colère contre frère longtemps? il risque plus d'avoir des envie de me sauter dessus Gabriel, il sait trouver son neko...met un peu ton orgueil de côté, je l'ai fait moi aussi pour mon frère et pourtant il a essayer de baiser ma nana à l'époque où j'étais encore avec Lexi..je l'ai pardonner.


izaya visitait également l'appartement de Gad, il courrait dans toutes les pièces pour les visité. les seuls fois où il était rentrer dans se genre d'endroit c'était pour y voler de quoi manger ou payer sont loyer mais jamais y vivre.

Izaya: c'est vraiment beau Gadriel! j'en perd mes mots.

Il entrait dans une pièce et en sortit sous la forme féline continuant de courir partout, sautant sur le canapé Izaya tapait ses quatre patte contre le coussin le testant lui aussi et s'y assis.

Izaya: et tu voulais vivre dans chez moi? t'es fou..je me sent vraiment ringard de t'avoir invité chez moi.

Il se couchait se mettait sur le dos les patte vers le haut s'étirant.

Izaya: vais vivre une vie de pacha c'est vraiment génial! qu'est ce que t'en pense maya? Oh j'y pense pour l'instant vaudrait mieux dire qu'on t'appartient.

Il tournait la tête pour le regarder.

Izaya: si des hybrides se prochaine dans ses quartier chique cela risque d'être mal vu, sauf si on pense qu'on t'appartiens..c'est pas vraiment vrai donc cela n'a pas d'importance, mais j'ai pas envie que Maya ou moi même finisse en fourrière. Tant que notre rêve n'est pas réalisé vaux mieux être prudent n'est ce pas?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 1 Juil - 3:47

Gad souriait voyant Izaya tout excité par se quartier bien riche, Maya aussi admirait tout en détail, mais elle restait malgré tout bien à côté de Damon. Il regardait son nouveau compagnon avec le sourire surtout lorsqu'il disait que cela sentait bon ici, mais la remarque de Derek le déplus quelque peu mais ne disait rien malgré tout.

Gad : Ne l'écoute pas Isaya, il plaisantait.

Une fois qu'on se retrouvait devant le grand appartement où vivait Gad, celui-ci regardait bien vers Izaya, il désirait qu'il soit heureux avec lui, alors il était persuadé qu'il le serait bien plus chez lui que son ancien appart qu'il ne comprend en tout que deux petites pièces et étant donné que Maya était sa meilleur amie, il désirait également qu'elle vit auprès de lui. Si sa aurait été moi, jamais je n'aurais accepté que la "meilleur amie" de Derek vienne vivre avec nous, c'est juste impossible qu'un homme et une femme puisse rester meilleur amie sans qu'il y ait des rapports derrières.

Je tournais le regard vers Derek qui disait d'aller visiter, je faisais oui de la tête et le suivait jusque là. Maya semblait vraiment folle de Damon, est-ce que elle se rend seulement compte qu'elle l'ennuie ? On finissait par entrer à l'intérieur de cette appartement, c'était.. Très beau sa c'est sur, toute les pièce était magnifique et de plus, tout les mobiliers s'y trouvait déjà.

Gad lui avait pris l'ascenseur pour se rendre jusqu'à son étage qui tout était rien que pour lui, tout comme nous, à chaque fois c'était un étage complet pour une chambre pour vous expliquer à quel point c'est gigantesque. Lorsqu'on sort, on a juste un petit espèce d'un halle et l'ascenseur qui nous emmène à tout les étage. Je me demande combien sa vous coûter tout ça.. C'est bien beau, mais j'ai pas de boulot, je travaillais pour Valas c'est lui qui me donnait tout le nécessaire, mais je n'ai jamais travaillé pour autant, et je doute que derek travaille.

La chambre de Gad se trouvait juste au dessus de la notre, je tournais le regard vers Derek qui semblait apprécier cette endroit, mais surtout le bar qu'il s'y trouvait.

Gabriel : Damon a raison, je sais comment tu te retrouves lorsque tu es soûl et se n'est pas du gâteau.

Je continuais de visiter tout en écoutant ce qu'il se disait, je suis un nouveau vampire et pourtant ma soif de sang dure assez longtemps sans que je ne doive me nourrir à nouveau. Peut-être parce que je me nourris directement du sang de celui qui m'a "créer". Derek a dit que c'était le plus délicieux que je pourrais boire, alors sa doit être pour ça... Par contre si du jour au lendemain sa casse entre lui et moi,cela voudrait dire que je ne pourrais plus m'y abreuver, mon organsime risque de très mal réagir à ça et va savoir ce que je ferais. Mais sa va, je suis avec lui et je ne compte pas que cela se finisse de si tôt.

Gabriel : Damon, le passé de Derek ne change pas qui il est aujourd'hui alors ne tente pas de faire une enquête sur lui.

Je dis ça parce que j'avais bien écouter leur conversation et il semblait vouloir s'intéresser à son passé. Je tournais le regard vers Derek qui prenait déjà ses habitudes ici et retirait ses chaussures pour s'installer sur le canapé, je me rendais jusqu'à lui tandis que Damon choisissait déjà sa chambre. Vu que Derek me faisait signe, j'allais vers lui, il m'attrapait aussi tôt pour que je m'assois sur lui, je le regardais bien en faisant un sourire.

Gabriel : Avec plaisir, je te dirais déjà de commencer le baptême maintenant, mais on va attendre encore un peu.

Je pensais bien entendu à Damon qui était encore là, d'ailleurs ils nous avaient entendu et criait bien haut et fort de ne pas baptiser sa chambre, j'en ricanais. Je reprenais bien vite mon sérieux puisque Derek me parlait aussi tôt de mon frère, je me décalais de lui mais restait tout de même assis sur ses jambes et le regardait bien.

Gabriel : Cela fait bien longtemps que Lucas a tenter ce petit tour avec Lexi, et je te signal que tu n'avais déjà plus de sentiments pour elle vu que tu les avais coupé, alors au fond, tu t'en moquais bien mal s'ils auraient pu avoir une relation mais, si tu aurais garder tes sentiments, je doute que tu lui aurais pardonner aussi vite.

Je me levais pour me retirer de lui.

Gabriel : Est-ce que tu aurais pardonner ton frère aussi rapidement si il aurait tenté de coucher avec moi, si c'est le cas cela voudrait dire que les sentiments que tu as pour moi son inexistant, alors Derek, même si je le voudrais, non, je n'arriverais pas à lui pardonner, du moins pas maintenant.

Je le regardais du coin de l'oeil.

Gabriel : S'il me parle, je lui répondrais, mais je suis quelqu'un de très rancunier et je ne lui pardonnerais pas, même si c'est toi qui me le demande.

je quittais le salon, je me rend compte que c'est lorsque je ressens une forte émotion que l'envie du sang me vient plus rapidement, j'attrapais donc au bar, une bouteille et me servait un verre, j'y mettais également des glaçon et en faisait un deuxième pour Derek.

je revenais vers lui et le lui donnait, je m'asseyais en croisant une jambe à côté de lui et buvait une gorgée, il est vrai que l'alcool aide à faire partir cette soif.

Gabriel : J'ai bien compris que tu désirais rester ici, par contre, je doute qu'on ait les moyens, et je n'ai pas vraiment envie de me trouver un boulot, je trouve ça ennuyant et je sens que le loyer risque d'être élevé.


Pendant ce temps, Gad était dans sa chambre, il regardait izaya faire le fou à regarder tout l'espace où il allait vivre désormais, Myu avait également ses yeux qui brillaient n'en revenant pas de voir où ils allaient passer leur vie désormais, elle posait ses mains l'une contre l'autre.

Maya : Wouaaah !

Gad : Je suis content que sa vous plaise.

Il riait lorsqu'il le voyait prendre sa forme de chat et courir dans toute les pièces les une après les autres. Il finissait par se poser sur le coussin du divan, Gad marchait pour le regarder.

Gad : Ne dit pas ça, si j'ai droit à ce luxe c'est seulement à cause des mes parents adoptif, et vraiment maintenant que j'ai appris ce qu'ils faisaient, je n'aime pas vraiment rester dans ce confort qu'ils m'offrent..

Il le regardait bien se mettre sur le dos et étirer ses quattres pattes, Gad glissait sa main pour caresser tout son ventre. Maya levait les mains vers le haut en souriant de plus belle.

Maya : J'en penses qu'on va bien se plaire ici !! Hihi.. * En plus j'ai un voisin super craquant ! *

Gad tournait à nouveau le regard vers Izaya lorsqu'il parlait de dire qu'ils les appartenaient.

Gad : je ne veux pas dire une chose pareille.. Vous êtes libre, je ne veux pas qu'on pense que je vois de la même façon que ses personnes qui prenne des hybdies juste dans se but..

Il détournait le regard de ce qu'il lui disait, il fit un soupir.

Gad : Bien, alors je dirais que vous m'appartiendrez.. Du a raison, il veut mieux rester prudent pour le moment.

Il tournait à nouveau vers Izaya, il l'attrapait et le posait sur son torse continuaint de caresser le long de son dos sous sa forme de chat.

Gad : J'ai hâte que nos projets se concrétise.

MAya : Boooon, je vais faire un tour pour trouver où je vais installer mon petit territoire hihi !

Il en levait un sourcils l'a voyant partir par le balcon.

Gad : C'est trop haut, prend la porte Maya !

Mais elle n'écoutait pas.

Gad : C'est trop dangereux de sortir par là, vous avez peut-être l'agilité d'un chat, mais tout de même.. Et.. Toi aussi tu montre où se trouve ton territoire ? Ou bien elle parlait de Damon lorsqu'elle disait ça ?

Effectivement, Myu avait sauter sur notre balcon, elle avait ses deux mains posé sur la vitre et tentait de regarder à l'intérieur, j'en redressais un sourcils la regardant.

Gabriel : Je sens qu'on va souvent la voir ici..

Je me levais en posant mon verre sur la table et lui ouvrait la porte.

Gabriel : Qu'est-ce que tu veux ?

Elle tapait ses doigt l'un contre l'autre et abaissait légèrement ses oreilles vers l'arrière.

Myu : Je viens voir Damon.

Gabriel : Pourquoi cela ne m'étonne pas, Damon ! Il y a quelqu'un pour toi !

Je lui faisais signe où se trouvait sa chambre, elle marchait donc rapidement jusque là et entrait à l'intérieur, elle refermait bien derrière elle et sautait dans ses bras en passant ses jambes autour de sa taille et ses bras autour de sa nuque et glissait sa langue pour lui lécher sa joue deux fois de suite.

Myu : Salut !

Elle se retirait de lui et sautait déjà dans le lit .

Myu : Il est trop confortable, je peux dormir avec toi cette nuit ? Comme ça tu pourras me faire un câlin..

Tout en tenant son coussin entre ses bras elle le serrait contre elle en le regardant.

Myu : Dès que je t'ai vu, j'ai directement eu le coup de foudre pour toi, je peux être ta petite amie ?

Elle attrapait sa queue qu'elle glissait entre ses mains.

Myu : Je suis doué pour des tas de chose tu verras ! Je suis même doué avec mes mains.

Lorsqu'elle disait cela elle parlait surtout de faire la cuisine.

Myu : * Il est tellement beau ! Je suis sur qu'on ferait des bébés les plus beau du monde *

Elle finissait par faire une roulade pour se retrouver coucher sur le ventre dans son lit et avait sa tête posé sur son oreiller elle y frottait pour y laisser son odeur, sa queue se balançait lentement de gauche à droite, elle levait également les jambe vers le haut et les balançaient.

Je me mettais juste en face de Derek et attrapait son verre pour le poser sur la table, je ricanais puisque je suppose que Damon doit m'en vouloir que je l'ai laissé entré, mais je trouve sa plutôt amusant moi qu'elle lui tourne autour.

Je posais mes mains à côté de lui et me penchait pour approcher mon visage du sien.

Gabriel : Il faudrait mettre en pratique pour concevoir cette enfant que tu porteras dans ce cas, sinon papa va venir montrer sa mauvaise humeur.

Je glissais déjà ma main sur son entre jambe pour serrer son sexe.

Gabriel : Mais je te préviens, un seul et ensuite c'est terminé, je n'ai pas envie d'être papa d'une centaine d'enfant juste parce que Monsieur le Dieu de la mort le veut. Et j'espère qu'ils vont eux aussi attendre longtemps, parce que je me vois mal être grand-père maintenant.

Je parlais bien entendu de Damon, tant qu'il ne fait pas apparaître ses ailes tout vas bien, il ne pourra pas faire de gosse, mais le sait-il seulement ? J'en détournais le regard sur le moment regardant vers la chambre de Damon.

Gabriel : Lui as-tu expliquer le principe à Damon.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Lun 1 Juil - 22:03

Izaya profitait de se luxe, on dit que l'argent ne fait pas le bonheur mais pourtant notre neko ne c'est jamais sentit aussi bien que dans cette appartement. Il fit une tête tout content sentant les caresses de Gad sur son ventre.

Izaya; rrrrrrhh...oh oui des grattouilles!

Il l'écoutait profitant de ses jaloux au luxe, les coussinet de ses pattes s'écartait et des ronronnement se fit entendre.

Izaya: hum...on sais bien que nous détiens pas prisonnier Gadriel, c'est juste pour notre sécurité et la tienne..c'est comme un gros mensonge. Mais pour te dire vrai, pour moi c'est comme ci je t'appartement et toi aussi tu m'appartiens Gadriel

Il r'ouvrait les yeux lorsqu'il le prit contre son torse le caressant à nouveau le long de son dos, Izaya continuait de ronronné sans contrôlé cette partie de lui.

Izaya: oui j'ai hâte autant que toi, il faudra néamoins que je retourne jusqu'à mon apaprtement et chercher deux trois affaire ainsi que mon cahier que j'ai laisser avec les paroles de mes chansons. on ne peut pas dire que j'ai une très bonne mémoire alors il veut mieux que je récupère mes notes.

Il reprit forme humaine toujours coller à Gadriel, Izaya frottait sa joue contre la sienne.

Izaya: mais pour l'instant je vais encore profité un peu de tes calins.

Il tournait le regard vers Maya avec un sourire.

Izaya: ne t'en fais pas pour elle Gad, maya à déjà sauter de bien plus haut que cela.

Il avait bien comprit ainsi que gad que c'était pour aller voir Damon, d'ailleurs Izaya va le surveiller de près ne le connaissant pas il préfère être certain qu'il ne fera pas de mal à son amie.

Izaya: oui, maya agit toujours comme ça lorsqu'elle a un coup de foudre..elle risque pas de le lâcher de si tôt.

ricanant il regardait à nouveau Gadriel et lui fit plein de bisous, tout à l'heure il avait bien faillit le perdre et compte bien profité de chaque moment avec lui.

Moi j'étais content malgré qu'on me critiquait sur l'alcool et moi et bien j'ai quand même eu droit à une verre de Gabriel. Je buvais quelque gorgée l'écoutant malgré tout, bon j'ai du mal à m'imaginer Lucas avoir le coup de foudre pour Gabriel..non c'est bien un truc impossible à imaginer.

Derek: désolé Gabriel mais savoir mon frère amoureux de toi et tenter de te sauter dessus...j'arrive pas à mettre en image dans ma tête car cela est tout simplement impossible et je pense même qu'il te déteste.

Je ricanais regardant mon verre.

Derek: c'est normal tu lui as arracher son frère qu'il adore...je parie qu'il s'ennuie déjà de moi.

J'haussais les épaules.

derek: Normal, je suis indispensable..même toi je parie que tu pourrais pas rester une journée sans moi.

J'ai un peu les chevilles qui enfle, mais je sais que c'est vrai. Depuis que mon frère est venu se présenté à moi il ne m'a jamais quitté d'une semelle, Lucas prenait son rôle de frère très au sérieux et comme je faisais pas mal de connerie à l'époque. Bon il a Ryou qu'il s'occupe comme un frère ou même un second père..mais j'en suis sûr qu'il tourne déjà en rond chez lui se demandant se que je fais.

Derek: tu pardonnera à ton frère plus vite que tu ne le crois Gabriel, tu verra comme c'est agréable d'avoir un frère sur qui compté.

Lorqu'il parlait de boulot je me mettais à rire, moi j'ai aucun soucis la dessous.

derek: pauvre petit Gabriel qui a peur d'être obliger de bosser, ta raison j'ai aucune envie de travailler et franchement j'en ai pas besoin. J'ai un nombre de chiffre que tu ne pourrais imaginer sur mon compte en banque Gabriel et cela je le doit à mon frère adorer et ses pouvoirs.

Je vis également cette neko de tout à l'heure par la fenêtre de notre balcon, ne me dit pas qu'elle est revenu pour Damon? une fille trop collante cela ne va pas lui plaire, elle est mignonne mais si elle le laisse pas respiré un peu il va vite la remballer.

Derek: aller laisse la entrer cette pauvre fille.

mais autant ennuyer un peu le gamin cela ne lui fera pas de tord, entendant Gabriel crier Damon ouvrit la porte de sa chambre.

Damon: qui ça?

Il ouvrit grand les yeux la voyant sauter dans ses bras, il en manquait de tomber en arrière. Damon fit une mauvaise tête en regardant dans notre direction pendant qu'elle lui léchait la joue.

Damon: encore toi...

Je me retenais de rire, ne demandant pas son avis elle entrait dans sa chambre après nous avoir lancer une dernière décharge électrique du regard il entrait à son tour.

Damon: dormir avec moi? tu ne me connait même pas!

Il levait les yeux ennuyer et s'asseyait sur la chaise de son bureau.

damon: le coup de foudre? c'est bien un truc de fille ça.

Il avait bien envie de l'attraper par la queue pour la mettre dehors, mais son petit protecteur Izaya viendrait aussi tôt la défendre et cela créerait ensuite des conflits avec le frère de son père. Il soupirait devant donc supporter Maya, posant son bras sur le dessus de sa chaise il l'écouta se forçant.

damon: doué de tes mains...cela peut être intéressant.

Evidemment Damon ne pensait pas à la cuisine, moi non plus à sa place je songerais pas à ça..bon nous sommes des mec ont sais très bien quel sont leurs unique penser.

Damon: je n'ai pas besoin de petite amie, mais on peut malgré tout s'amuser tout les deux..aller petite neko montre moi comment tu prend soin d'un homme et peut être que tu pourra rester avec moi cette nuit.

Il fit un sourire en coin, j'épiais discrètement la conversation dans leurs chambre. Je souris n'étant pas étonner que Damon soit aussi direct, peut être qu'il arrivera à la faire fuir à moins qu'elle s'entête et continue à le coller. J'étais couper dans mon espionnage par Gabriel qui prenait mon frère pour le poser sur la table que j'avais pas fini d'ailleurs.

Derek: qu'est ce que tu fais?

Qu'est ce qu'il lui prend tout d'un coup? comment ça mettre en pratique..ça y est l'info montait au cerveau, j'avais complètement oublier que j'avais dit que c'est moi qui le porterait se môme! merde qu'est ce qui m'a prit de dire ça! c'était surtout pour qu'il arrête de râler..quel con j'ai été. Je peux pas dire que je ne veux plus, non maintenant que je l'ai dit je serais obliger de passer par la..putain j'ai aucune envie d'avoir son truc dans le derrière! Sa y est rien affaire je faisais la mauvaise tête et si j'aime ça? non pas possible! moi me faire prendre comme une nana!

Derek: humph...tu es sûr que tu veux pas le porter? après tout tu l'as déjà fait une fois donc tu sais à quoi t'attendre...et puis tu sais pas comment t'y prendre pour sortir la sphère! et si tu t'y prendre mal? je pourrais pas le faire moi même!

Je trouve des excuses c'est vrai, mais me faire enculé sérieux! quel honte! faut pas se cela se sache! et si mon père m'espionne? oui il est capable! non il n'a pas le droit de regarder!

derek: un quoi Damon? quel principe..ah oué ben..je sais pas, non il me semble pas l'avoir dit.

Je soupirais.

Derek: ne t'en fais pas, tant que lui désire pas avoir d'enfant les ailes n'apparaîtrons pas à ce moment la. La première fois avec Lexi, elle n'arrêterait pas de me parler d'avoir un enfant avec moi c'était son rêve alors je voulais lui offre..c'est comme ça que mes ailes sont apparu à cette instant et la deuxième fois je te rapelle que c'était pas moi. Alors à moins que mon père est envie de contrôlé Damon je doute que t'es des soucis à te faire.

Je baissait les yeux vers sa main qui était toujours sur mon entre jambe..j'ai fait un promesse à mon père et si je l'a tiens pas va savoir comment il va réagir...bon sang qu'est ce qui m'a prit de dire ça.

derek: pfff..si on doit le faire alors je veux que tu me bande les yeux.

je détournais le regard.

Derek: pas que j'ai un petit plaisir à ne rien voir, c'est surtout que j'ai aucune envie que mon père vois se qu'il se passe! se pervers est capable de tout maté en plein action et cela me gêne déjà assez comme ça!

c'est clair que cela sera le dernier môme, que mon père en face d'autre au lieux de compté que sur moi! il a bien mis ma mère enceinte je vois pas pourquoi il fera pas de même avec d'autre.


***


Mon père se trouvait sur l'Olympe ayant un peu écouter ma conversation, il voulait être certain que je tienne ma parole ouvrant les yeux il regardait les autres dieu convoquer pour discuté de l'affaire Silas.

Zankou: sa y est monsieur Nomar est de retour, on parle de chose important et tu prend malgré tout le temps d'espionner ton gamin?

Oui même Zankou à été appelé comme tout les autres dieu.

Nomar: Mêle toi de se qu'il te regarde Zankou, je te rapelle qu'on doit subir la colère de Silas par ta faute.

Zankou: j'en ai rien à faire de se serpent!

Il croisait les bras.

Zankou: tout ça parce que j'ai baiser sa femme et l'ai tuer ensuite! tant d'histoire pour si peu.

Nomar: cela suffit pour qu'on se retrouve tous ici réunit.

Persephone: arrêter de vous chamailler ou je vous met la fesser devant tous le monde!

Raynor: vous vous donnez en spectacle.

Zankou: toi ta gueule!

Persephone: Zankou!

Même Tsukune était présent malgré qu'il était encore en conflit avec Abnar d'ailleurs il ne l'a pas quitté du regard depuis son arriver. Zankou se levait tapant son poing contre la table ayant bien envie de rentrer chez lui.

Zankou: on n'a qu'à le tuer et point barre!

Raynor: tu pense qu'on serait si c'était aussi facile?

Zankou: et en quoi cela serait compliquer? c'est qu'un putain de mortel!

Raynor: j'ai tenter de le localisé et j'ignore comment il s'y est prit mais, c'est comme ci il avait subitement disparu de la circulation.

Zankou: c'est que t'es nul!

Raynor: je suis bien plus doué que toi à se niveau la zankou! il a utiliser un sort pour faire disparaître son aura, il se peut être qu'il a changer d'apparence pour se mêler à la population. Silas est bien plus ruser qu'il le fait paraitre, n'oublie pas qu'il a réussit à vaincre Zeus lui même!

Zankou: tss! il a n'a plus se pouvoir je te rappelle!

Nomar: mais il peut le récupéré, le démon Kyubi est peut être scellé mais il est malgré tout présent.

Persephone: mais Kyubi n'est qu'une partie de cette arme, vous les aviez divisé à l'époque pour que cette arme soit affaiblie.

Nomar regardait vers sa mère à cette instant.

Nomar: c'est vrai, j'ai enfermer l'autre partie en Derek.

Zankou: t'es pas sérieux?

Nomar: Derek est en quelque chose la clé, avec la sceau qui fait apparaître sur son ventre il serait capable de contenir n'importe quel pouvoir en lui et le supporter. Si il le voulait il pourrait contenir plusieurs bijuu en lui sans que son corps ne subisse de dégât.



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 2 Juil - 3:38

Gad continuait de tenir Izaya sous forme de chat encore sur son torse et lui faisait des caresses dans son dos, il écoutait en même temps ce qu'il disait à propos de Maya.

Gad : Oui j'avais bien compris qu'elle avait eu un coup de foudre pour le fils de mon frère, mais malgré tout, j'espère qu'il ne la blessera pas.

Il baissait les yeux vers Izaya, mais les redressait bien vite puisqu'il reprit sa forme humaine, il en ricanait étant donné qu'il était toujours couché sur lui et son poids avait quelque peu changer, mais Gad gardait une main dans son dos pour le caresser et une sur sa cuisse.

Il l'écoutait ensuite lorsqu'il parlait qu'il devrait retourner dans son ancien appartement, il est vrai qu'ils n'ont pas eu le temps de faire tout leur bagage, ni ceux de Maya.

Gad : on ira tout récupérer le plus vite possible, je lirais toute tes chansons pour commencer afin de toute les retenir, et il faudra ensuite que je trouve de qu'elle façon la chanter et avec quel instrument, j'en manie plusieurs, le panio est mon préféré.

Comparé à Izaya, il lui suffira de lire une seul fois ses chansons pour les connaître toute par coeur, il était tout comme moi, pourvu d'une très grande intelligence. Izaya désirant des câlin de Gad, celui-ci pressait sa cuisse dans sa main et la remontait lentement vers le haut.

Gad : Cette première fois avec toi était magique, jusqu'à ce que quelqu'un vienne me tirer dessus.

Il glissait son visage dans son cou pour lui laisser quelque baisé.

Gad : J'étais terrifié, mais je me souviens encore de ton visage, tes yeux étaient remplis de larme. Je t'aime déjà comme un fou Izaya, je ne veux pas te perdre, alors ne m'abandonne jamais et moi je ne le ferais jamais non plus.

Il fut interrompu en voyant Lucas entrer.

Lucas : J'en ais rien à faire ce que tu nous as dit Derek on..

Il plissait les yeux voyant Gad qu'il pensait que c'était moi n'arrivant pas à voir la différence entre lui et moi, il serrait déjà les poings pensant que je trompais son frère avec Izaya, il retirait Izaya de lui et l'attrapait par son colle.

Gad : Qu'est-ce qu'il vous prend ?

Lucas : Je n'approuve pas la petite relation que tu as avec mon frère, mais néanmoins, je ne supporte pas qu'on tente de lui faire du mal ! Je sais qu'il tient à toi et toi tu te tape un autre type ?!

Il avait les yeux écarquiller.

Gad : Je ne suis pas Gabriel, mais son frère.

Il finissait par le lâcher, il tournait le regard vers Izaya voyant ses poils s'ébouriffer signe qu'il était sans doute mécontent qu'on s'en prenne à sa propriété.

Lucas : Hum, désolé je pensais que c'était Gabriel qui trompait mon frère.

Il en détournait le regard.

Gad : Et bien non.. Ils sont à l'étage juste en bas.

Lucas : Ok, j'y vais, désolé de vous avoir dérangé.

Il s'apprêtait à partir, mais Gad se levait.

Gad : Attend.

Lucas se retournait donc pour le regarder.

Gad : Est-ce que tu peux faire quelque chose pour nous ? J'ai entendu dire que tu avais des pouvoirs.. Pratique.

Lucas : Dit toujours ce que tu veux.

Gad : Faire apparaître tous les affaire de Izaya et Maya ici.

Il tournait le regard vers Izaya à cette instant, il passait sa main sur son front.

Lucas : Oui, je peux faire ça.

En même pas quelque seconde tout les affaire fut téléporter dans cette pièce, il y avait vraiment de tous.

Gad : Merci beaucoup ! Tes pouvoirs sont incroyable, j'en suis jaloux.

Il en sourit, il semblait mieux apprécier mon frère que moi, il utilisait ensuite sa rapidité pour se rendre à l'étage juste en bas.  Gad cherchait déjà dans tout se foutoir, après la cahier de Izaya où il avait laissé toute ses chansons, il finissait enfin par le trouver, il se retirait de tout ses affaires et se réinstaller dans le divan, il ouvrait déjà la première page pour les lire.

Gad : Tu peux déjà ranger si tu veux pendant que je les lis.

Dans son appartement, il y avait une pièce où se trouvait un grand piano, et quelque autre instrument, mais également un micro lui qui aimait chanter.


Pendant ce temps, Maya était toujours dans le lit de Damon, couchée sur le le ventre et tenait l'oreiller de Damon tout posant sa tête sur celui-ci. Elle tournait la tête sur le côté pour le regarder avec un sourire.

Maya : Tout le monde à besoin de petit ami !

Elle se taisait pour l'écouter malgré tout.

Maya : * Ils vont qu'on s'amuse tout les deux ? C'est déjà un bon point ! Il ne me rejette pas, c'est que je lui plaît ! *

Elle se redressait lâchant son oreiller, elle avait ses oreilles bien redresser et se mettait à quatre pour s'avançant bien pour le regarder.

Maya : C'est vrai ?! Je pourrais rester cette nuit ?!

Elle avait un grand sourire aux lèvres, elle se levait mais se mettait dos à lui et tapait son poing contre sa main.

Maya : * Alors il suffit que je montre que je prend soin de lui et je pourrais rester ! C'est partis Maya, montre ce que tu sais faire ! *

Elle se retournait et attrapait Damon par la main retirait rapidement son t-shirt et montrait qu'il s'allonge dans le lit sur le ventre, elle s'asseyait ensuite sur ses fesses et commençait à lui faire un massage.

Maya : * Je vais d'abord commencer par le détendre un peu avec un sublime massage ! Sa c'est prendre soin de lui, ensuite je vais lui préparer un bon bain pendant que je lui ferais quelque chose à manger ! Et puis humm.. On est censé faire quoi d'autre pour en prendre soin ? Mince ! Il faut que je demande à Izaya, lui il sera me dire plein de conseil ! Zut, pourquoi je n'y ais pas pensé plus tôt.. ! *

Elle se mordait légèrement la lèvre tout en baissant les yeux vers ce qu'elle lui faisait.

Maya : * Même de dos il est trop beau ! Je craque ! *

Elle s'allongeait sur lui et l'enlaçait tout en frottant sa joue contre son dos.


Moi j'étais toujours devant Derek la main poser sur son entre jambe et le regard dans le sien, et oui Derek, je n'oublie jamais ce que l'on me dit. C'est toi qui a promis à ton père pour cette enfant et non moi, c'est donc à toi d'assumer tes paroles.

Je souriais puisqu'il semblait à réfléchir à plein de chose, il avait bien compris où je voulais en venir, j'attendais donc qu'il réplique. Une fois qu'il se mit à parler, je gardais mon regard dans le sien sans l'interrompre.

Gabriel : Pour desceller le tatouage, ça, tu sera le faire toi même, c'est sur que je ne pourrais pas y parvenir, mais j'ai vu comment tu avais fais pour retirer la sphère de mon ventre, il me sera facile de faire exactement comme tu as fait. Ne t'en fais donc pas Derek, tout se passera bien.

Je lui fais un sourire pour le narguer, tu ne m'auras pas comme ça Derek. Je finissais malgré tout par lui parler de Damon, comme je l'ai dis, je préfère m'assurer, je n'ai pas envie de me retrouver grand père maintenant.

Gabriel : Tu ne lui en as pas fait part ? Et bien, il serait peut-être temps maintenant qu'il se tape des petites minette Derek.

Je plissais les yeux écoutant ses explications. Je vois, donc c'est seulement lorsqu'ils désirent tout deux des enfants que cela marche, enfin non.. Moi même si je ne pense pas désirer d'enfant, cela marche tout de même, c'est seulement celui qu manie ce pouvoir d'ange déchus qui arrive à le faire, moi, lorsque j'ai  eu Damon, je n'ai pas vraiment eu le choix et pourtant le désire d'avoir des enfants n'y étaient pas.

Gabriel : Oui je vois ce que tu veux dire, sa me rassure, il est encore jeune et j'espère qu'il n'est pas idiot à penser à avoir des enfants maintenant.

Je doute également que damon ait la tête à ça pour le moment, je me demande ce qu'il se passe avec la Néko, je tournais le regard vers la porte, grâce à mes dons "vampirique", j'arrivais à entendre leur conversation sans utiliser mes ondes, cette fille a vraiment la touche en tout cas.

Je revenais vers Derek qui parlait de nouveau, un bandeau ?

Gabriel : J'ignorais que tu avais ce genre de fantasme Derek.

J'en ricanais, au fond j'avais bien compris pourquoi il voulait mettre ce bandeau.

Gabriel : Je sais que tu pensais à  lui, ok, je te mettrais un bandeau, et te mettrais même des écouteurs avec une belle petite musique en fond pour éviter qu'il n'écoute.

Je posais mes mains sur sa taille, m'apprêtait à utiliser ma rapidité pour me rendre jusqu'à notre nouvelle chambre, où il es temps de "baptiser" notre nouveau lit, mais à cette instant, je me redressais et tournait le regard vers la porte, ne me dis pas qu'il a osé nous suivre... La porte s'ouvrait et c'était bien Lucas qui nous regardait les bras croisé.

Lucas : Enfin j'ai trouvé la bonne chambre, je me fiche de tes belles paroles de tout à l'heure Derek, tes mon frère et je ne compte pas que l'on s'éloigne juste parce que tu tapes un mec. Je resterais quoi bon te semble.

Je détournais le regard, super, je vais encore devoir le supporter.. Il est venu avec Ryou et Lexi je suppose, j'utilisais mes ondes et oui, ils sont juste devant l'appartement, je partais jusque dans la cuisine pour les laisser seul, je me contrôlais surtout à ne pas m'énerver, je vais devoir encore supporter cette Lexi puisqu'elle suis son fils partout maintenant. Je ne ressens pas la présence de Nasir en tout cas, il a dut retourner chez les Dieux, mais va savoir quand il va revenir lui aussi.

Lucas : ne me regade pas comme ça Derek, je te signal que s'en moi cette appartement de riche tu ne serais pas le payer ! Alors, on va s'installer à l'étage juste en bas moi, Ryou et Lexi !

Il se retournait mettant les mains dans les poches.

Lucas : Je vais d'ailleurs les chercher, on a déjà pris notre décision alors ne tente pas de nous en dissuder. De plus, Gabriel disait de belle parole, mais son frère se trouve à l'étage au dessus, alors il est mal placé pour nous faire la morale, juste parce que monsieur est jaloux et devra supporter Lexi, de toute façon, elle est avec moi maintenant.

Je tournais le regard vers lui sur le coup, elle a finis par craquer ?

Lucas fit un sourire levnat la tête pour regarder Derek.

s'il reste, alors veut mieux qu'on s'entende finalement, je m'approchais de lui, il s'arrêtait pour me regarder.

Gabriel : Je pense qu'on a mal commencer nous deux, étant donné qu'on va devoir se supporter, pourquoi ne pas tout recommencer du début.

Je lui tendais ma main, il baissait les yeux pour la regarder et finissait par l'attraper, il pointait son doigt vers mon visage malgré tout.

Lucas : Tant que tu ne fou pas de coup fourré à Derek on pourra s'entendre, et que tu évites de le retourner contre nous également.

Il finissait par me lâcher la mains et allait retrouver Ryou et Lexi pour lui parler de vivre ici à l'étage juste en dessous de nous, je me retournais pour regarder Derek.

Gabriel : Ton frère est un vrai pot de col, il tient vraiment à toi.

Peut-être que je devrais laisser une seconde chance à Gad.. C'est facile à dire.. Il me faudra peut-être un peu de temps pour digérer ce qu'il a fait et ensuite, je penserais à lui pardonner mais une partie restera bien enfuis dans ma mémoire malgré tout.



***


Si Abnar à convoquer tout les Dieux aux conseils et même les fils de Zankou, sa femme et lui même c'était bien pour montrer que cela était plus qu'important, ils devaient trouver que faire pour arrêter Silas.

Abnar : Je déclare le conseil ouverts

Il tournait tout d'abord le regard vers Zankou qui se premettait de parler à Nomar, mais il ne parlait pas de Silas mais de chose entre eux, Abnar restait patient malgré tout et les laissait dire sans les interrompre.

Abnar posait malgré tout son coude contre l'accoudoir de son siège et il posait son visage. Elijas n'était plus le petit enfant turbulent et sur excité, il était devenu un homme qui ressemblait beaucoup à Raynor physiquement, mais avait malgré tout quelque trois de ses différents frères.

Elijas était bien trop jeune à l'époque pour connaître toute l'histoire de silas, mais on lui avait expliqué le plus gros. Il tournait le regard vers Zankou qui s'énervait déjà, Tsukune lui était assis bien au fond de son siège à regarder Abnar d'un mauvais oeil, et celui-ci le ressentait fortement, il en tournait d'ailleurs son regard dans les siens. Leur combat avait finis par cesser puisque personne n'arrivait à détruire l'autre, ne supportait malgré tout pas la vue de Abnar, il en serrait ses accoudoirs qui fondait sous la chaleur qu'il parcourait sur son corps. Il finissait malgré tout par quitter Tsukune du regard pour regarder Zankou qui tapait son poing contre la table.

Abnar : Cessez de vous emporter tout les deux, Raynor à raison, je n'arrive également pas à localiser Silas, je sais qu'il arrive à utiliser des sortilège aussi puissant que nous les Dieux. Il change également d'apparence à tout bout de champs.

Abnar était le fils de Zeus, mais celui-ci fut tuer par Silas lui même, de plus, ils n'ont jamais réussi à retrouver la moindre trace de son corps ou même de son essence vitale, on ne sait tout simplement pas ce que Silas a pu faire avec son corps.

Il se taisait afin de les écouter à nouveau lorsqu'il parlait du pouvoir de Kyubi.

Abnar : Est-ce que tu veux dire que Nomar est le seul personne à pouvoir éliminer Silas ?

Elijas levait la main, Abnar tournait le regard vers lui.

Abnar : On t'écoute.

Il abaissait sa main et croisait ensuite les bras.

Elijas : Pourquoi ne pas tout simplement lui donner ce qu'il veut, s'il désire détruire les Dieux c'est à cause de Zankou après tout. Redonnons lui la femme qui lui a pris et peut-être qu'il cessera sa petite histoire de vengeance.

Abnar : C'est contre nature de ramener les mort à la vie.

Elijas : Et pourtant j'en ais le pouvoir, alors c'est qu'on nous l'y autorise.

Il se taisait quelque instant.

Elijas : Si la manière douce ne marche pas, alors on employera le plan de Nomar.

Aphrodite : Comment être sur que Derek, fils de Nomar puisse réellement contenir Kyubi en lui et le maîtriser, même Akira qui sont la famille la puissante concernant les scellements n'arrive pas entièrement à contrôler toute la haine de ce Bijuu ?


Tsukune : APhrodite, penses-tu que mon fils Nomar es occupé de vous dire des mensonges ?!

Elle tournait le regard vers Tsukune

Aphrodite : Je préfère m'assurer que ce qu'on va faire ne fera pas pire que mieux.

Athéna : Calmez-vous, nous devons prendre une décision le plus rapidement possible.

Theandras était également présente, elle tournait le regard vers Abnar puisque c'était lui qui devait prendre cette décision importante. Celui-ci finissait par se lever en posant ses mains sur la grande table ronde.

Abnar : Bien, comme l'a dit Elijas, nous allons tout d'abord tenter la manière douce avant d'utiliser les grands moyens si jamais cela ne le fait pas arrêter. Nous lui rendrons la femme qui lui a été arraché des mains, Elijas, tu utiliseras tes pouvoirs lorsque le conseil sera terminé et tu l'enverras sur Terre, je suis certains que Silas ressentira rapidement son essence. Si cela n'empêche pas à Silas de se venger de nous, nous utiliseront le second plan, et donc celui de Nomar.

Il tournait le regard vers Nomar.

Abnar : Tu feras le nécessaire, je te donne l'autorisation en ce qui concerne ton fils et Kyubi, ce bijuu sera t-il nécessaire ou t'en faut-il plusieurs pour être sur de pouvoir l'éliminer ?

Elijas levait à nouveau sa main, Abnar tournait le regard vers lui.

Elijas : Silas semble lui aussi intéressé par Kyubi, il a tenté de le réveiller afin qu'il sorte du corps de Akira.

Abnar : Je le sais, c'est pourquoi je vais demander à Theandras de rester auprès de cette hôte et de le protéger, toi qui est une experte en illusion, tu seras faire en sorte de retarder Silas si jamais il tente à nouveau de faire sortir Kyubi.

Theandras aurait vraiment préféré qu'il choisisse quelqu'un d'autre pour cette mission, elle désirait rester auprès de Ryou.

Valas : Et moi qu'est-ce que je fais ?!

Abnar : Rien du tout, tu restes ici.

Valas : Quoi ?!

Abnar : * Il ne va pas arrêter si je lui donne aucun ordre.. *

Il en fit un soupir.

Abnar : Tu te rendras avec Theandras dans ce cas, cela te va ?

Valas : Oué je préfère ça.

Theandras tournait le regard vers Valas, elle aurait encore préféré y aller seul qu'avec ce Dieux.

Abnar : Quelqu'un à autre chose à dire ? Sinon le conseil sera terminé.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mar 2 Juil - 21:50

Alors que izaya et Gadriel profitait le fait que Maya soit partit rendre visite à Damon pour se lancer des petits mots d'amour et des baisers, un visiteur imprévu les rendait visite. Le neko continuait à se coller à Gad se frottant à lui ronronnant à souhait, mais il tourna malgré tout le regard vers lucas.

Izaya: qui est ce? un ami à toi?

Il dressa les oreilles voyant qu'il s'approchait comme une furie et poussa Izaya loin de Gadriel. Les poils de sa queue se gonflait déjà se montrant plus imposant près à bondir.

izaya: Grrr! retire tes mains ou je ne répond plus de moi.

Une fois qu'il comprit son erreur, Lucas le lâchait Izaya profitait pour vite r'attrapait contre lui Gadriel montrait qu'il lui appartenait et à personne d'autre. Il finissait par le lâcher malgré tout tournant autour de Lucas le reniflant.

Izaya: *cela doit être le frère de se Derek, une certaine odeur coïncide. D'ailleurs même la ressemblance est frappante, suffirait de changer sa couleur de cheveux et on verra derek tout cracher*

Il croisait les bras le regardant de la tête au pied.

Izaya: * oué ben qu'il reste à une certaine distance de MON Gadriel, on ne sais jamais si il a les même penchant que son frère..je t'ai à l'oeil mon gars*

Il peut vraiment faire ça? faire apparaître toutes les affaires de son appartement sans même avoir besoin de lever le petit doigt? il détournait pas le regard continuant de surveiller Lucas de très pret du moins jusqu'à ses affaires apparu d'un coup. Izaya fut recouvert de la tête au pied, seul sa tête fut dégager.

Izaya: pratique en effet...

Lucas partit ensuite, Izaya sortait de ses affaires regardant Gadriel qui cherchait déjà son cahier. cela faisait sourire le neko même si il craignait que ses chanson ne lui plaise pas. Son sourire s'effaça entendant le mot ranger, il fit un tête toute triste.

izaya: tout ça? tout seul?

Gadriel se rendait jusqu'à une autre pièce, Izaya baisser les oreilles désespéré de devoir tout ranger et ne savais par ou commencer. D'habitude pour le ménage ou autre rangement c'est maya qui lui donne un coup de mains et le boost à travailler sans ça Izaya manque de courage. D'ailleurs il rangeait à peine quelque affaire qu'il s'effondra dans un tas de linge et piqua un petit somme.


****

J'ai bien l'impression que monsieur Gabriel soit bien motivé de me la mettre profond et cela est à prendre au premier degré, je suis pas emballer moi pourtant d'habitude je le suis toujours pour une partie de jambe en l'air mais la...la situation est légèrement différente.

Derek: non merci pour les écouteurs, je pourrais pas me concentré avec de la musique au oreilles..je me fou qu'il entende c'est voir que je veux pas qu'il fasse.

Est ce qu'il est déjà près à m'amenée à la chambre comme il est la? ah non je suis pas près moi! et puis j'ai plein de truc à faire comme...j'ai pas encore d'idée précise pour l'instant mais cela va venir. Mon frère arrivait empêchant Gabriel d'aller jusque la, sauvé! je me redressais regardant dans sa direction.

Derek: qu'est ce que tu fais la?

Je suis bien content de le voir, mais pourquoi il est venu jusqu'à moi? il va quand même pas me surveiller 24 heures sur 24? bon ok autre fois quand je faisais que des conneries je comprendre qu'il me collait, mais ce temps est terminé quand même.

Derek: Tu réagis comme ci on n'allait plus jamais se revoir, tu sais très bien c'est pas le cas.

Il exagère quand même, je m'asseyais le regardant d'un mauvais oeil. Je me doutais que mon frère réagirait mal à ma décision, je voyais déjà de gros dispute avec Gabriel mais pas au point qu'il me colle partout ou je vais.

Derek: oui je sais que c'est grâce à toi que j'ai cette argent Lucas, mais je pensais que j'avais le droit d'en faire se qu'il me plaisait et non cela en devienne un chantage.

Je me levais râlant davantage, il va s'installer également dans ses appartements? et de plus avec Ryou et Lexi, ah bon sang et Gabriel qui boude déjà dans son coin..qui va subir ses crises c'est moi!

Derek: tu exagère Lucas, tu sais bien que cela ne me dérange pas que vous viviez tout près..mais Gabriel rrhaaaa, c'est moi qui va devoir supporter ses crises Lucas! n'as tu donc aucun coeur!

C'est surtout ça qui m'inquiète, je m'allongeais à nouveau dans le divan tout désespéré. Attend j'ai bien entendu la? Lucas et Lexi sortent ensemble, je ne pouvais cacher ma surprise. Je voyais mon frère tout joyeux mais moi j'étais surtout inquiet.

Derek: t'es sérieux?

Oh oui qu'il l'est, qu'est ce qui te prend tout d'un coup Lexi? tu as toujours rejeté les avances de mon frère et maintenant soudainement tu y succombe? comme par hasard après notre conversation dans le café, je t'ai clairement dit qu'on pourrait plus rien avoir entre nous et te voilà avec Lucas.
Je n'arrivais pas à montrer que j'étais content pour lui, elle est toujours amoureuse de moi lexi me la clairement dit.

Derek: tant mieux pour toi Lucas, tu dois être ravis.

J'espère que tu prend pas mon frère par défaut de ne pas m'avoir Lexi, lui cela fait très longtemps qu'il attend se moment et si tu joue avec ses sentiments crois moi que je pourrais pas laisser passer ça.
Sur le coup Gabriel revenait, il doit se sentir rassurer quelque part. J'en levais les sourcils voyant qu'il voulait même reprendre tout à zéro. Je suis sûr qu'il aura malgré tout un oeil sur moi pour être certain que je m'approche pas trop de Lexi.

Derek: en espérant maintenant que vous vous entendrez mieux.

je doute que cela soit aussi facile mais bon, c'est déjà un bon début. Mon frère fini par rejoindre ryou et Lexi qui attendait devant l'immeuble, moi je soupirais longuement espérant que out ceci ne finisse pas mal.

Derek: oui comme je te l'ai dit Lucas prend son rôle de frère très au sérieux et même si pour ça il doit presque me mettre la laisse au cou poru me suivre partout.

Par contre je me pose encore des questions sur Lexi, je trouve ça bizarre se soudain changement. Est ce que je me pose trop de question? si Gabriel vois que je m'inquiète trop à se sujet il pourrait s'imaginer que je suis jaloux..c'est le cas? non c'est impossible je ne ressent plus aucun sentiment pour Lexi.

Derek: alors que fou Damon? j'ai encore entendu aucun gémissement de la petite neko en tout cas.

Damon se trouvait allonger sur le lit torse nue avec une tête encore plus ennuyer, lorsqu'il lui a dit de prendre soin de lui c'était évidemment de passer directement à l'acte. Maya est loin de connaitre les hommes et leurs manière de penser. Malgré tout il restait allonger sa tête poser sur ses bras.

Damon: * je parie que c'est le genre de fille qui regarde des séries d'amour bidon et s'inspire de ceux ci pour draguer les mec...*

Ses yeux se plissa d'avantage sentant que maintenant elle se frottait à son dos, il n'en pouvait déjà plus.

Damon: * elle est peut être mignonne, mais vraiment nunuche*

Il se redressait la forçant à se bouger.

Damon: bien terminé!, c'était bien gentil mais j'ai plein de truc à faire.

Il la regardait du coin de l'oeil.

Damon: et puis ton copain la, Izaya doit se demander se que tu fabrique et va s'inquiété tu devrais vite le rejoindre.

Il grimaçait voyant la tête qu'elle faisait.

Damon: *et merde c'est quoi cette tête d'animal battu qu'elle me fait? quel poisse..*

Il en passait sa main dans ses cheveux ne sachant plus quoi faire.

Damon: je pense pas que je sois le genre de mec pour toi "Maya" j'aime les femmes avec de l'expérience et toi tu es...encore jeune non? tu devrais plus te pencher sur un homme plus intentionné...qui prendrait bien soin de toi, t'es mignonne et gentille cela sera facile de trouver quelqu'un.

C'était pas si évidant que ça de la repousser avec délicatesse surtout avec le visage qu'elle lui faisait en se moment, Damon évitait d'ailleurs de la regarder.

Damon: peut être me laisser le temps..je n'aime pas les approches trop direct. Retourne près de ton ami, la nuit porte conseil alors peut être que...

Il se levait ouvrant la porte de sa chambre pour la faire sortir, je regardais dans sa direction à cette instant. Il l'a met à la porte? ou la la, lorsqu'on fait se genre de coup à une nana cela fini souvent avec des grosses larmes.


****

Elijas est bien plus sage aujourd'hui, autre fois lui qui était turbulent et toujours présent pour la moindre bêtise est aujourd'hui aussi calme que peut l'être Nomar, mais malgré tout ne se laisse pas marcher sur les pied comme son frère Zankou.

Nomar: Il n'est pas sur que Silas calme sa colère même au retour de sa femme Elijas. Ton idée est bonne je ne peux dire le contraire mais...cela fait si longtemps que sa haine envers nous grandit peut être même de trop pour que tout disparaisse en un coup.

Zankou ricanait à cette instant.

Zankou: je suis d'accord avec lui, même si Raynor devenait tout maigrichon, moche avec une petite queue et se traîne à mes pied que ma haine envers lui disparaître en un coup..au contraire j'en profiterais pour l'écraser comme un insecte.

Raynor plissait les yeux ayant bien envie de lui mettre un paire de baffe.

Nomar: ta une étrange façon de comparé les choses.

Zankou: c'est pour mieux faire comprendre aux autres ou je veux en venir.

Raynor: je pense qu'ils ont très bien comprit sans ton explication inutile!

Zankou se mettait à ricaner se qu'il énervait d'avantage raynor ayant du mal à ne pas se lever de sa chaise.
Abnar décida malgré tout de tenter le prend de Elijas en premier lieu, Nomar n'avait aucune objection a se sujet. Si cela marche ils auront beaucoup moins de soucis à se faire, ni Kyubi et Derek ne seront mêler à ses histoires mais Nomar en doute fortement malgré tout.

Nomar: bien Abnar si c'est se que tu désire alors nous suivrons se plan.

Zankou se levait tirant sur ses bras espérant que se conseil est terminer.

zankou: super! vu que j'ai rien à faire je vais gentiment retourner voir ma petite femme.

Nomar: non j'ai encore quelque chose à dire.

Zankou: oh! tu fais chier!

Il se rasseyait faisant la tête.

Nomar: si le plan de mon frère s'avère être un échec et que mon fils soit obliger d'être lier à Kyubi, n'oublier pas qu'il en deviendra aussi tôt l'arme capable de nous tuer.

Il regardait vers Abnar à cette instant.

Nomar: pour répondre à ta question de tout à l'heure, non il ne faut pas et même je dirais surtout pas que d'autre bijuu soit également scellé en Derek.

Raynor: sinon qu'est ce qui se passerait?

Nomar: il pourrait devenir bien plus puissant que tous les dieux réunit.

Zankou: c'est quoi se délire! tu te fou de nos tronche Nomar?

Nomar: j'en vois pas l’intérêt.

persephone: mais pourquoi avoir créer une chose aussi dangereuse pour nous?

Nomar: chaque poison à son antidote, un peut comme le yin et le yang. Cela est de même pour nous, cette arme existe pour nous tuer uniquement si l'un de nous aurait peut être l'envie de s'en prendre à se monde.

Il regardait vers son père à cette instant.

Raynor: si Silas arrive à contrôlé Derek? tu arrive si facielement à le faire Nomar alors cela sera tout aussi facile pour se serpent! on devait mettre Derek en lieux sur.

Nomar: j'ai penser à se problème, ces enfants sont un grand atout.

Raynor: en quoi le sont t'ils?

Nomar: tu va comprendre, une fois Derek créer une progéniture une marque unique est poser sur leurs ventre même si ceux ci ne sont visible que lorsque qu'ils porte à leurs tour une nouvelle descendance en eux. Ses marque sont lier à celle de Derek et agit comme une protection, plus mon fils aurait d'enfant plus cette protection sera importante..lorsque que je ne pourrais plus contrôlé le corps de mon fils, je serais que même silas ne pourra plus rien faire.

Raynor: cela prendra trop de temps.

Nomar: c'est le seul problème en effet et mon fils est têtu comme son grand père.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 3 Juil - 2:36

Maya fut forcé de se redresser puisque Damon se redressait, elle restait sur ses genoux dans son lit en le regardant avec des petits yeux le suppliant du regard de rester avec lui.

Maya : Je peux t'aider à faire tout ses truc que tu as à faire.

Lorsqu'il parlait de Izaya, elle fit un sourire.

Maya : Oh non, je pense qu'il préfère que je le laisse seul avec Gadriel, après ce qu'il lui est arrivé, je pense qu'il a d'autre idée en tête pour le moment. Alors je peux rester avec toi ?

Elle voulait vraiment resté avec lui, elle penchait donc ses oreilles vers l'arrière et lui faisait déjà une tête battue. Elle serrait les draps du lit dans ses mains, lorsqu'il commençait à lui dire tout ses choses.

Maya : Mais je veux pas quelqu'un d'intentionné ! C'est toi que je veux !

Elle comprenait qu'il était occupé de la rejeter, elle se retenait mais avait envie de pleurer. Elle comparé à lui, le regardait bien droit dans les yeux. Elle ne voulait surtout pas pleurer devant lui alors elle se retenait jusqu'au bout malgré qu'il ouvrait la porte pour qu'elle parte.

Elle finissait par se lever et passait à côté de lui sans dire un mot, elle le regardait du coin de l'oeil malgré tout. Moi je tournais également le regard vers la porte et voyait Maya, Damon la met dehors, il semblerait qu'il craque et qu'il en a marre, j'en croisais les bras la regardant et m'approchait d'elle tandis que Damon avait déjà fermer la porte, je parie qu'il est juste derrière celle-ci entrain de soupirer.

Gabriel : Et bien, qu'est-ce qu'il c'est passé hum ?

Elle avait levait la tête avec ses yeux remplis de l'arme, j'en reculais d'un pat oula.. Elle me sautait dessus et se mettait à pleurer, sur le coup je ne savais pas trop quoi faire, j'en tournais la tête vers Derek, pourquoi c'est moi sur qui on saute tout le temps ?

Maya : Qu'est-ce que j'ai qui ne lui plaît pas, je suis moche c'est ça ?!

Elle frottait sa joue contre mon t-shirt et le remplissait de ses larmes, j'en levais la tête soupirant, je crois qu'elle est trop sensible aussi.

Gabriel : Et bien je pense que se serait plutôt un homme du genre de Gadriel que tu devrais te trouver.

Maya : Mais il est à Izaya..

Gabriel : Et oui c'est pas de chance

Je posais mes mains sur ses épaules pour qu'elle se retire de moi, elle frottait ses yeux avec ses mains tout en me regardant et tournait le regard vers Derek.

Maya : Tu veux bien me le prêter ?

Quoi ? Qu'est-ce qu'elle dit ?

Gabriel : Désolé mais c'est non.

Maya : Bon alors Derek ?

Gabreil : Encore moins !

Maya : Personne ne veut de moi.

Je fit un très long soupir.

Gabriel : Tu veux que je te dise les choses clairement ? Grandis un peu, devient plus mature et peut-être que là, Damon s'intéresserait peut-être à toi.De plus, je ne suis pas ton ami, alors va pleurer dans les bras de Izaya tient.

Je l'emmenais jusqu'à la porte pour qu'elle sorte, elle faisait des petits yeux battus encore une fois, je comprend pourquoi Damon craque.

Gabriel : Merci pour ton petit passage, au revoir et courage.

Je refermais la porte et tournait les  yeux, je tournais la tête vers Derek.

Gabriel : Est-ce que tout les hybrides sont comme elle ? Si c'est le cas, je pleins Gad.

Je m'approchais de Derek attrapant son menton et lui donnait un baisé. Depuis qu'il m'a parlé de faire cette enfant et que c'est lui qui le porterait, je n'arrête pas de penser à ça et cette envie de lui faire l'amour me vient à chaque fois. J'ai très envie qu'il ressent ce qu'on peut ressentir également de ce côté la et je suis sur qu'il adorerait ça.

Je glissais donc mes lèvres dans son cou afin de lui faire des baisé très attentionné en espérant que sa lui donne envie.


Maya restait quelque instant devant la porte, elle finissait par retourner dans la chambre où se trouvait Izaya, elle écoutait pour voir s'ils n'étaient pas occupé et finissait par entrer, elle vit Izaya couché sur tout ses vêtements, toute la pièce était recouvert de tas d'objet et certains lui appartenait.

Elle finissait par se coucher à côté de Izaya lui tenant la main et glissait son nez contre son cou pour se consoler comme elle aimait le faire depuis qu'elle était toute petite, ils se connaissaient depuis qu'ils étaient enfant.

Maya : Izaya..

Elle baissait les yeux.

Maya : Est-ce que tu me trouves immature.. ?

Elle se mordait la lèvre, il est vrai qu'elle tente de ne pas se montrer comme ça, toujours se montrer sosotte, souriante, mais au fond, elle était quelqu'un de très sensible surtout avec la vue qu'elle avait eu, elle avait l'impression de tourner en rond et de ne jamais pouvoir trouver le même bonheur qu'à pu trouver Izaya.

Maya : Maintenant que tu as Gadriel, et j'en suis très contente pour toi hein.. Et bien je me sens très seul..

Elle baissait ses oreilles vers l'arrière.

Maya : Damon voulait que je prenne soin de lui, et j'aurais pu dormir avec lui, c'est ce que j'ai fais ! Je lui ais fait mes meilleurs massages ! Et il m'a rejeté comme une vielle chaussette !

Elle se tournait pour se coucher sur le dos les bras bien écarté.

Maya : Et puis il m'a dit que j'étais jeune et inexpérimenté ! Et son père à dit que je devais grandir et être plus mature, qu'est-ce que je dois faire ?

Elle regardait le plafond alors que Gad se mettait déjà à jouer du piano sur une des musiques de Izaya, il ne chantait pas en coeur, sans doute tentait-il de trouver une mélodie qui irait bien avec la musique, il semblait en tout cas bien inspiré.


***

Alors que Abnar avait pris sa décision, Elijas restait assis tandis que Zankou était déjà debout espérant quitter les lieux, mais sous les paroles de Nomar il fut bien obligé de se rassoeir à nouveau.

Abnar : Nous t'écoutons Nomar.

Il plissait les yeux sous les paroles de Nomar, Derek pouvait s'avérer être une exellente arme, mais tout de même très dangereux pour eux les Dieux si lui même n'arrivait pas à le contrôler.

Abnar : * Plus puissant que tout les Dieux réunis, Nomar, qu'avais-tu en tête pour faire une chose pareille. *

Tsukune n'était même pas au courant de ça, il en tournait rapidement le regard vers son fils en tapant son poing contre la table.

Tsukune : Pourquoi avoir faire une chose aussi stupide Nomar ?!

Abnar se taisait écoutant les explication de Abnar, Tsukune fit une grimace n'aimant pas son explication du tout.

Valas : Ah oué ? Et s'il profitait de ses dons pour anéantir tout les Dieux hein Nomar ?!

Athéna : Il ne doit pas être au courant de son potentiel.. Je trouve que cela reste une bonne chose pour les mortels d'obtenir se moyen de defense tel que lui au cas où leur monde serait voué à disparaître.

Valas : Se moyen de défense pourrait se retourner en une arme dévastatrice contre nous !

Abnar : Silence Valas.

Il tournait le regard vers Abnar sur le coup n'aimant pas être coupé. Tout le monde tournait le regard vers Raynor qui parlait de Silas et de pouvoir contrôlé Derek. Tsukune comprenait enfin pourquoi Nomar contrôlait son enfant pour faire en sorte qu'il face des enfants.

Tsukune : Alors c'était pour ça.

Elijas : Tu vois père, au lieux de monter sur tes grands cheveux et péter des crises, tu devrais prendre sur toi et lui faire confiance.

Tsukune : Elijas tais toi !

Elijas : Si tu n'aurais pas intervenu, Derek aurait déjà eu trois enfant à l'heure qu'il est, il n'en possède seulement que deux, ce qui est trop peu.

Abnar finissait par se lever ayant entendu toute les explications qu'il voulait.

Abnar : Bien, Nomar je compte donc sur toi pour surveiller ton fils de très près, mais également qu'il face le plus d'enfant possible, utilise tout les moyens en ta disposition tu as le champs libre. Elijas, Theandras, Valas vous savez ce que vous avez à faire. Nous nous verrons bientôt pour analysé notre plan, vous pouvez disposez.

Tout les Dieux partaient les un après les autres, Theandras fit de même mais Valas apparu vient vite à côté d'elle.

Elijas rentrait chez lui, il tendait la main et fit apparaître sa faux, il maniait ses pouvoirs et ressuscité la femme de Silas qui fut rapidement téléporté dans le monde où se trouvait Silas.

***

Après le conseil, Theandras avait donc l'ordre de rester au côté du hôte de Kyubi avec Valas, celui-ci était donc auprès d'elle avec un sourire sur le visage en la regardant de bas en haut.

Valas : La fille de Athéna enchanté.

Theandras : Nous n'avons pas besoin de faire les présentations Valas, je vais tout d'abord prévenir Ryou que je vais devoir m'absenter.

Valas : C'est le fils de Derek.

Theandras : En effet.

Il se mettait en face d'elle, celle-ci ne le quittait pas des yeux.

Valas : Pourquoi une Déesse aussi sublime que toi, prend un mortel aussi bas étage que lui.

Theandras : Pourquoi tu aurais préféré que se soit à toi que mes jambes s'ouvre Valas ?

Il en ricanait.

Valas : En effet sa aurait très divertissant.

Theandras : Et bien sa ne sera jamais le cas.

Elle disparu sous son nez, ce qui en fit froncé les sourcils de Valas, lui se téléportiat déjà auprès de Akira attendant Theandras malgré tout.

Elle apparaissait dans la nouvelle chambre de ryou, elle était bien plus spacieuse que la dernière, elle regardait celle-ci pour ensuite revenir à lui.

Theandras : Alors c'est ici que tu vas vivre pour rester auprès de ton père Derek ?

Elle s'approchait de lui et attrapait ses mains.

Theandras : Je ne peux te parler du conseil bien que j'en ais très envie, mais il s'agissait en gros de que faire contre Silas.

Elle détournait le regard.

Theandras : Je dois partir pendant que je ne sais combien de temps, il faut que je surveille l'hôte de Kyubi, et ce en compagnie de Valas.

Elle le regardait à nouveau dans les yeux, Lucas avait entendu leurs conversation depuis le salon sans le vouloir.

Lucas : * Valas, ce Dieu que je maîtrise, pourquoi on t-il choisis ce Dieu là ? J'aimerais bien être une petite souris pour écouter ce conseil, j'aurais espéré que Theandras en dise d'avantage à Ryou, mais elle ne peut pas *



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Mer 3 Juil - 21:53

La pauvre elle c'est fait remballer par Damon, je m'appuyais contre le divan regardant toujours dans sa direction, voyant qu'elle sautait dans les bras de Gabriel je pouvais de rire. Non je suis pas jaloux car je doute que ce soit également le genre de nana de Gabriel, mais voir sa tête qu'il fait en se moment. Damon avait déjà refermer la porte derrière lui soupirant désespéré de cette fille et retournait à son ordinateur étant en communication avec Myu.

Derek: bien sûr que non t'es pas moche petite, mais un peu...spécial et je pense que Damon préfère rester dans la simplicité.

Humph, non je pense pas que ce soit vrai vu qu'il c'est envoyer en l'air avec Myu et elle est loin d'être simple celle la. J'avais pas d'autre idée en tête sur le coup et je voulais pas la blessé d'avantage. Je me retenais de rire, si elle voir qu'on se fout d'elle cela ne va pas l'aider au contraire. Gabriel essaye de l'aider à sa façon, oh la la Gabriel aider pour les peines de coeur? haha!

Derek: t'es encore jeune petite neko et c'est pas les hommes qui manque!

Hein prêter Gabriel? moi je parlait des hommes libre et non déjà prit! elle en a un de ses culots pour me poser cette question voilà qu'elle demande la même chose à Gabriel et c'est fait direct remballer. J'étais maintenant désespéré à mon tour, je comprend pourquoi Damon la bien vite mit dehors de sa chambre..elle est gentille mais pas encore assez mature.

derek: c'est pas qu'on veux pas de toi, mais ne tente pas de t'emparer de garçon déjà prit.

Gabriel n'en pouvait plus et y allait franchement avec elle peut être même un peut trop, elle se sentait déjà rejeter mais la c'était comme lui foutre des coup de pied au derrière. Je les suivais tous deux du regard, maintenant il la fou la porte j'en soupirais.

Derek: non je pense pas que tous les neko sont comme elle, mais tu ne pense pas que ta été un peu dur avec cette fille? Je te préviens sur son copain Izaya se fache, tu en prend toutes les responsabilité, les coups de griffes j'ai déjà donner.

Je ne dit plus rien le voyant s'approcher de moi, je connais se petit regard et c'est surement pas pour discuté de cette neko. M'attrapant le menton il posa un baiser sur mes lèvres, maintenant je doute que Lucas reviendra pour faire retarder les choses. Je fermais les yeux le laissant m'embrasser dans le cou, je levais les mains pour glisser mes doigts dans ses cheveux.

Derek: c'est bon j'ai compris, mais pas ici. J'ai aucune envie que Damon se retrouve traumatisé en nous prenant sur le fait.

J'ai pas l'intention de lui montrer mon stress au quoi que se soit d'autre, je souriais prenant son visage dans mes mains pour l'embrasser. Peut être que je pourrais toujours essayer de le faire changer d'avis? non vu sa motivation je doute que cela fonctionne..moi derek Kijo qui va se faire prendre comme une femme..bon sang si j'aurais su qu'un truc pareil arriverait à moi.
Je l'attrapais le bras le tirant jusqu'à notre chambre, le lâchant j'explorais celle ci ne l'ayant pas encore vue jusqu'à présent.

derek: La chambre fait presque la même taille que le salon de chez Myu.

Aller je défaisais ma chemise lentement avant de la laisser tomber à terre, il est derrière moi et pourtant j'ai l'impression de sentir son petit sourire satisfait.

Derek: tu peux toujours changer d'avis tu sais.

Ben quoi on peut espérer non? je m'approchais de lit m'y asseyant retirant tranquillement mes chaussures, oui je fais un peu exprès de trainer mais on est pas presser si? levant les yeux je regardais quelque instant vers gabriel mais les rabaisser aussi vite. Bien sur que j'ai la trouille! je vais me faire ouvrir l'arrière train et ensuite devoir subir les douleurs d'un môme!

Derek: t'ai je déjà dit à quel point je détestais mon père?

Bien je m'allongeais sur le lit regardant le plafont quelque instant, je ressongeais ensuite à me bander les yeux. Je fouillais donc dans la table de nuit afin de trouver quelque chose, plissant les yeux je sortit un bandeau de soie noir...a croire que tout était déjà prévu pour moi..foutu destin! Je le mettais et me r'allongeait, c'est assez incroyable mais..ne rien voir me détendait d'une certaine manière.

Derek: c'est bon..le vieux père ne verra rien comme ça, je suis aveugle...tu viens ou tu va encore me regarder comme ça longtemps?


****

Izaya dormait comme une masse dans son tas de linge n'ayant vraiment pas le courage de tout ranger tout seul, mais lorsqu'il sentit maya se coller tout contre lui ses yeux s'ouvrait lentement.

Izaya: maya? qu'est ce qui t'arrive?

Comprenant qu'elle allait pas bien il se décalait pour la regarder dans les yeux et vit qu'elle avait pleurer, cela ne plaisait pas du tout au neko qu'on fasse pleurer son ami si précieuse.

Izaya: qui ta dit une tel chose Maya?

Il caressait sa joue du bout des doigts, c'était sans doute Damon qui avait repousser ses avances. Autre fois c'était toujours Izaya qui venait déprimé lorsque c'est lui même qui a été repousser et cela lui arrivait assez souvent. Aujourd'hui c'était à son tour de devoir consoler Maya.

Izaya: Ne dit pas une tel chose, je serais toujours la pour toi Maya..t'es mon amie, ma soeur, ma famille et même si je suis avec Gadriel aujourd'hui cela ne changera jamais maintenant raconte moi se qu'il sait passer.

Il détournait le regard ayant écouter ses explications, lui comprenait très bien où voulait en venir Damon avec ses soit disant soin. Il se relevait pour s'asseoir continuant de la regarder

Izaya: Damon est pas quelque'un pour toi, surtout si il vient à penser de tel choses de toi...il attend peut être que tu change? moi je refuse que tu devienne une autre personne juste pour les besoin de se mec.

Il en retroussait le nez ayant bien envie d'avoir une explication avec lui.

Izaya: tu es loin d'être quelqu'un d’expérimenté comme il le prétend! qu'il vive seulement la vie que ta vécu jusqu'à aujourd'hui! malgré tout les ennuies qu'on a pu avoir tu étais toujours la pour me remontrer le moral rien qu'avec ton sourire et ta bonne humeur..

Il lui fit un grand sourire.

izaya: tu es une personne forte Maya et laisse personne prétendre le contraire, ne change pas se que tu es  Maya parce que t'es la personne la plus formidable au monde, si il n'est pas capable de voir ça alors c'est qu'il ne te mérite pas.

Entendant Gadriel tenter de trouver le bon rythme pour ses chansons, il ferma les yeux.

Izaya: Nous avançons à petit pat vers notre rêve, un jour on cessera de nous pointé du doigt dans les rues..on va prouver notre valeur Maya, j'ai jamais été aussi confiance.

Il tapait dans ses mains joyeux de l'idée qu'il venait de voir.

Izaya: et si on aidait Gadriel? il pourra pas jouer tout les instruments en même temps et chanter, on pourrait lui trouver un groupe! ooohh et se qu'il serait mieux encore, c'est que ses musiciens soit tous des hybrides!


***

Après le conseil terminer tout les dieux reprit leurs activé et donc Nomar charger de continuer ma surveillance, Elijah avait déjà remplis sa partie en faisant revenir du royaume des morts l'épouse de Silas. Celui ci allonger sur son lit r'ouvrit les yeux sentant immédiatement sa présence sur terre, lentement il se redressait.

Silas: qu'est ce que cela signifie?

Il n'allait pas la rejoindre et se précipiter dans un piège, sortant de sa chambre il rejoins celle de sa fille Selena regardant bien si elle était coucher. Sans la réveiller il fermait la porte et réfléchit à la situation, les dieux étaient pour quelque chose cela ne faisait aucun doute.

Silas: quel est se piège grossier..pensez vous seulement que je me jetterais dans la gueule du loup? à moins que...vous ferais je peur à se point?

Il ricanait jusqu'à rire au éclat tout en s'éloignant de la chambre.

Silas: les dieux qui craignent un pauvre petit mortel..

Il reprit aussi tôt son sérieux.

Silas: bien enfin vous avez comprit, mais cela est bien trop tard pour vous rendre compte de votre erreur...la faire revenir ne changera rien.

Il plaçais sa mains sur son visage tentant de maintenir sa colère.

Silas: au contraire vous m'avez mis fortement en colère, je vais devoir agir dès maintenant.

Celui ci s'enfonçait dans le sol comme pour du sable mouvant jusqu'à disparaitre de sa cachette sous terrains et réapparu dans le village mirage sous une autre apparence pour se fondre dans la population. grace à la morsure laisser sur Akira, il était facile pour lui de retrouver l'ôte du renard.

Silas: *tiens qu'est ce que fais Valas ici? et la femme qui l'accompagne doit également être une déesse*

Silas continuant de se faire passer pour un villagois s'asseyait même à une table d'un bar regardant dans leurs direction.

Silas: * ils sont surement la pour surveiller l'ôte, j'aurais du m'en douter...faire revenir ma femme n'était que le plan A, je parie que j'aurais eu droit à un comité d'ailleurs après d'elle.*

Il fermait les yeux quelque instant

Silas: *je vais pas pouvoir la retrouvé, peut être que si j'envoie ma fille à ma place...je pourrais vérifié si un piège m'y attend bien*

Il fit sortir un serpent de sa manche qui leva la tête dans sa direction attendant les ordres.

Silas: va retrouver ma fille et fait lui part du retour de sa mère et conduit la jusqu'à elle.

Le serpent s'en alla pour livrer le message, Silas tourna à nouveau le regard vers la maison oû Kira sortit pour prendre l'air.

Silas: on dirait que tu fatigue de plus en plus, c'est bien c'est la preuve que mon plan marche à merveille.

Un sourire narquois se dessinait sur le coins de ses lèvres, les autres client le regardait du coin de l'oeil mal à l'aise. Silas lui n'y prétait même pas attention et encore moins au serveur qui attendait pourtant depuis un moment qu'il commande, celui ci fini par laisser tomber. Akira transpirait des gouttes épuiser alors qu'il ne faisait rien pour l'être, inquiète sa soeur sortit pour le rejoindre.

Lucrétia: Akira, tu devrais rester coucher...tu t'es pas encore remis.

Akira: j'en ai assez de rester coucher...j'arrive pas à récupéré.

lucrétia: montre voir ton bandage.

Akira ne discutait pas et tendait son bras, sa soeur défaisait son bandage et regardait vers la morsure du serpent qui était pourtant presque cicatrisé.

Lucrétia: cela cicatrise pourtant bien et aucun signe de poison..je comprend pas.

Akira: sa me fait pas mal, mais...j'ai l'impression de me vider de mes forces.

Lucrétia: tu devrais peut être aller voir agron, il serait peut être...

Akira: non! j'ai aucune envie de voir se type! c'est bon laisse moi et va dire à Mike qu'il arrête de m'espionner par la fenêtre cela m'énerve!

elle regardait vers la fenêtre et vis en effet la tête de Mike dépasser, mine de rien il s'inquiétait pour Akira. Lucrétia le laissa donc seul et rejoins Mike à l'intérieur de la maison, Akira continua de suer des goûtes et remarqua seulement la présence de Valas.

Akira: se type c'est...

Il se levait mais une grosse douleur à la poitrine le fit retomber à genoux, il gémit serrant son t-shirt. Lucrétia ayant entendu ressortait aussi tôt de la maison.

Lucrétia: Akira qu'est ce qui t'arrive?

Lorsqu'elle voulu s'en approcher une substance bordeaux sortit de la bouche d'Akira, elle s'en recula aussi tôt. Lorqu'on y regarda de plus près on pouvait se rendre compte que c'était des milliers voir des milliard de petits serpents rassembler l'un sur l'autres, ceux ci se rassemblait pour former une silouhette similaire à Akira prit de possession par le manteau du démon renard.

Lucrétia: qu'est ce que cela veux dire?

Le clone créer de toute pièce par Silas rugissait se qui provoqua des bourrasques, lucrétia en avait du mal à tenir sur ses jambes.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 4 Juil - 5:02

Bon j'ai sans doute été un peu dure c'est vrai, mais il fallait lui dire les choses clairement, parce que sinon, elle nous aurait pas lâché de si tôt. Soit, je passais bien vite à autre chose en embrassant Derek et tentait de le motiver quelque peu, j'ai bien ressentis qu'il était quelque peu ralentis dans sa motivation ne désirant pas que se soit moi qui "gère" nos débats cette fois ci.

Je décalais mes lèvres de son cou et levait les yeux pour regarder Derek qui acceptait mais pas ici, il est vrai que je n'ai pas envie que Damon sorte de sa chambre et nous voit en pleins action. Bien qu'il semble assez occupé, il est sur le net avec Myu qui ont tout deux mis leur caméra et leur micro, et elle est occupé de le chauffer à sa manière, j'en levais les yeux sur le moment, et oui avec mes ondes il m'ait facile de pirater son ordinateur sans qu'il le sache et je sais donc savoir tout ce qu'il fait.

je me déconnectais de lui pour me concentrer sur Derek. JE laissais Derek m'attraper le bras pour m'emmener jusqu'à notre nouvelle chambre, oui c'est sur qu'elle était gigantesque. Bien plus impressionnante que la demeure de Myu d'ailleurs.

Gabriel : Ce qui n'est pas étonnant de Gad.

Je tournais le regard vers Derek qui commençait à défaire sa chemise je le laissais faire sans bouger de ma place, j'ai l'impression qu'il se sent surtout forcé plus qu'autre chose et au fond sa ne me plaît pas.

J'étais en effet derrière lui et au fond, je ne pouvais m'empêcher de sourire parce que j'attend ça depuis le jour où je l'ai rencontré.

Gabriel : Et tu penses que je vais changer d'avis ?

Je le suivais du regard alors qu'il s'asseyait sur le bord du lit, il prenait bien son temps, il me regardait mais abaissait bien vite les yeux, il est soit mal à l'aise ou bien stressé, mais on a pas le choix, et je n'ai pas envie de me retrouver dans le même état que j'ai été lorsque j'ai eu Damon, de plus c'est lui qui a fait ce chantage avec son père et non moi et puis se n'est pas comme ci j'allais le torturer.

Gabriel : Rassure toi, je déteste déjà fortement mon "beau-père".

Je le regardais aussi tôt s'allonger dans le lit, il cherchait ensuite quelque part après un bandeau  pour ses yeux afin d'éviter qu'il ne n'espionne, il finissait par le trouver et se retrouvait bander, il semblait si.. fragile à cette instant, je m'accroupissais pour retirer à mon tour mes chaussures ainsi que mes chaussette, je me redressais pour le regarder à nouveau.

Gabriel : Je devrais prendre une photo souvenir, j'adore te voir comme ça, bander, allonger à m'attendre.

Je me mettais juste en face de lui, glissait les bouts de mes doigts sur ses cuisses, il porte encore son pantalon alors je remontais lentement mes doigts vers son entre jambe et montait lentement mon doigt sur sa braillette et ensuite sur ses boutons, je commençais aussi tôt à déboutonner. Je faisais une courte pause pour retirer mon haut et ensuite mon pantalon et mon boxer en même temps, je me retrouvais donc complètement nu.

Je tirait sur son pantalon à lui pour le lui retirer, j'étais toujours debout juste en face du lit et en entre les jambes de Derek que je tirais dessus pour faire sentir mon érection contre le sien, je glissais en même temps mes mains sur ses cuisses.

Gabriel : Le grand Derek qui est stressé, qui l'aurait cru.

Je me penchais pour passer mes lèvres sur le dessus de son boxer qu'il portait toujours, je passais ma langue et le passait de haut en bas sur celui-ci, je finissais ensuite par retirer son boxer et attrapait son membre d'une main pour le masutrber, je faisais de même avec le mien.

Je finissais ensuite par retirer ma main de mon sexe et glisser mes doigt dans ma bouche pour les humidifier avec ma salive, j'en glisser ensuite un en lui bien lentement et ensuite un deuxième ou je faisai de très lent mouvement.

Gabriel : Tu vois se n'est pas la mort, sa sera juste légèrement plus gros.

Même derrière ton masque j'arrive à voir chacune de tes émotions Derek, je me penchais légèrement tenant toujours son membre où j'y faisais des mouvements, je glissait ma langue tout autour de son gland et retirait ensuite mes doigts de lui où je le pénétrais, je faisais malgré tout souvent des pause mais une fois que je fus entièrement en lui j'en savourais ce moment.

Je retirais ma main de son membre pour attraper ses cuisses et commençait à me retirer lentement de lui pour ensuite entrer à nouveau en lui.

Gabriel : hum Derek..

Je n'arrêtais pas de regarder son visage au moment que je faisais mes mouvements, ej savais donc quand je devais ralentir et quand au contraire je pouvais enfin accélérer le rythme. Au bout d'un moment, mes mouvements se faisait plus que rapide et je finissais même par utiliser ma rapidité de vampire de temps à autre.

Il était temps de changer de position, j'utilisais à nouveau ma rapidité de vampire pour le mettre couch au milieux du lit, sur le côté, je me retrouvais derrière lui également sur le côté et le pénétrait dans cette position tout en glissant ma main vers son sexe pour le masturber en même temps. Je glissais mes lèvres dans sa nuque pour l'embrasser et je sentais que j'allais bientôt jouir.

Gabriel : Ah.. Je ne vais pas tarder..

Je levais les yeux vers Derek, il était contraint de faire apparaître ses ailes, sur le moment, je me retirais de lui et jouissait en dehors, je ne veux pas qu'il face quelque chose qu'il n'en a pas envie, Nomar va sans doute m'en vouloir mais je m'en moque.

Je glissais mes bras autour de lui et fermait les yeux.

Gabriel : Se n'est pas à toi de porter cette enfant, surtout si tu n'en as pas envie.

Je me redressais et retirait son bandeau pour bien le regarder dans les yeux.

Gabriel : Tu as toi même dit que la seul manière d'avoir un enfant c'est de le vouloir, et on est surtout forcé par ton père, alors on fera cette enfant quand nous on en aura envie, et non parce qu'il c'est lui que le décide.

Je détournais le regard.

Gabriel : j'espère que tu auras tout de même apprécier ce moment avec moi.

je me demande si j'ai bien fait au fond de lui forcer la main, mais je sais que lui ne se serait sans doute pas arrêter et m'aurait mis cette enfant en moi sans hésiter. Par contre moi, je vois les choses autrement, faire un enfant seulement par chantage, et parce qu'on a peur de ce que Nomar pourrait faire, c'est juste stupide et je n'approuve pas du tout.

Comment vas t-il réagir ? je suis sur qu'il nous surveille, alors il doit sans doute déjà être au courant que je n'ai pas été jusqu'au bout. je n'ai pas dit que je refusais de faire cette enfant, je l'ai juste reporter.

Je baissais les yeux et caresser les ailes de Derek, malgré qu'il m'a transformé enfin "transformé" je l'ai plutôt dupé pour qu'il le face, je ne possède pas ses ailes. Par contre Damon lui les a, j'aurais bien aimé en tout cas.

J'étais tellement occupé avec Derek, que je n'avais pas entendu que quelqu'un était rentré chez nous. C'était Damon qui avait besoin de "compagnie" et avait donné l'adresse à Myu, il avait sans doute besoin qu'on s'occupe de sa petite personne, surtout après le chaud qu'elle lui avait fait par la cam.

Elle avait une veste sur elle, mais en dessous portait un uniforme très sexy qu'elle utilisait dans l'un de ses films pornographique, mais elle n'était pas venue seul, elle était accompagnée de l'une de ses amies mais également une collègue qui travail avec elle dans des tournages, où elle avait déjà fait des scènes avec elle.

Elle entrait dans la chambre de Damon avec elle, celle-ci le regardait avec un grand sourire.

Milena : tu avais raison Myu, ton cousin est trop sexy, j'en mouille déjà.

Elle retirait son string et le déposait entre les jambes de Damon, elle avait elle aussi poitrine bien avantageuse. Milena se mettait à côté de Myu tout en regardant du coin de l'oeil vers lui.

Milena : Qu'est-ce que tu aimerais lui faire hum ?

Myu souriait et enlevait sa veste, en dessous, elle portait une tenue d'infirmière très sexy, Milena en fit de même en retirant sa veste, elle portait le même costume. Elle glissait déjà ses mains sur la poitrine de Myu et approchait ses lèvres d'elle pour l'embrasser, tout le monde sait que pour un homme c'est très excitant de voir deux femmes se toucher.

Myu finissait par se retirer d'elle et attrapait la main de Damon pour qu'ils e couche sur le lit, elle se mettait à genoux à côté de lui et retirait déjà son t-shirt, tandis que Milena plus pressée, déboutonnait son pantalon.

Myu : Lorsque je t'ai dis que je viendrais, tu ne t'attendais pas à ce que je face cette petite surprise. Alors, c'était qui cette fille qui t'a gonfler ?

Milena abaissait déjà le caleçon de Damon et se penchait pour lui faire une gâterie, Myu se mettait juste en face d'elle et faisait de même de son côté.

Spoiler:
 


***


Izaya arrivait toujours à trouvé les mots pour réconforter Maya quand elle n'était pas dans son assiette, pourtant c'était souvent l'inverse, c'était toujours elle qui reboostait Izaya.  Elle regardait bien dans les yeux son ami d'enfance, à lui, elle arrivait vraiment à tout lui dire.

Maya : Oui je sais que tu seras toujours la pour moi, comme je serais toujours la pour toi.

Elle lui fit un petit sourire, tentant de lui montrer que sa ira. Elle le suivait du regard alors qu'elle lui avait expliqué la situation, si il lui disait qu'il n'était pas pour lui, alors Maya acceptait son avis et fera en sorte de suivre ses précieux conseils.

Maya : Mais peut-être qu'ils ont raison, je suis quelqu'un d'immature.

Elle soupirait longuement, mais reprenait son sérieux pour l'écouter à nouveau, elle souriait à son tour tout d'un coup bien remonter.

Maya : Oui tu as raison, je ne compte pas changer qui je suis ! ET puis je vais pas me laisser me démoraliser à cause d'un mec ! Et puis je t'ai toi c'est le principal.

Elle le regardait fermer ses yeux afin d'écouter la douce mélodie que Gad était occupé de faire sur son piano, elle en fit un sourire trouvant également que c'était très beau. Elle finissait par se lever pour se mettre en face de Izaya.

Maya : Oui on va tous leur montrer ce qui on est réellement.

Elle écoutait ensuite son idée.

Maya : C'est une super idée ! On va faire un groupe rien que d'hybrides ! Une fois que sa marchera, ils ne pourront que approuver notre espèce !

Gadriel avait arrêté son piano et ouvrait la porte pour voir comment s'en sortait Izaya, il en fut bien surpris de voir que cela n'avait pas beaucoup avancé, il tournait donc le regard vers Izaya et Maya qui semblait en prenne conversation.

Gad : Tient Maya tu es rentré, je ne t'ai même pas entendu.

Maya : Oui je suis rentré, je me suis rendu compte que j'ai été un peu trop vite, et puis je pense pas qu'on est fait pour être ensemble. Elle en détournais le regard sur le moment, Gad avait bien compris que Damon avait sans doute dit ou fait quelque chose qui l'avait blessé.


Gad s'avançait vers elle posant une main sur son visage.

Gad : Tu trouveras quelqu'un qui te mérite Maya, C'est que Damon est vraiment aveugle de louper une chance pareil.

Maya : Merci Gad, mais sa va alors pas besoin de me consoler comme ça haha !

Elle tapait sa main dans son dos, ce qui le surpris. Il tournait ensuite son regard vers Izaya, il passait sa main sur sa cuisse.

Gad : J'ai lu toute tes chansons, et je les trouves magnifique les unes comme les autres.

Maya : Bien sur qu'elles sont géniales ses chansons, on va te trouver un groupe tu verras, j'ai de bonne connaissance.

Gad : C'est une bonne idée, je vous fais confiance en ce qui concerne le reste du groupe, pendant ce temps que je vais continuer de trouver le rythme des musiques, et donc travailler dessus pour que sa avance.

Il se penchait pour embrasser Izaya.

Gad : Tu ne sembles pas motivé pour ranger tout tes affaires.

Il en sourit.

Gad : Je vais m'en charger pendant que vous fassions votre petite pub pour le groupe, allez va avec Maya.

Il n'avait aucune jalousie entre Izaya et Maya, ils savaient que c'était juste des meilleurs amis, de plus, il avait une grande confiance en lui. Moi, si sa aurait mon cas, je ne l'aurais tout simplement pas supporter, il en tient sans doute pas cette jalousie possessif.

Maya : Allez Izaya on y va, faut pas perdre de temps !

Elle attrapait sa main et courrait avec lui pour descendre cette fois ci en prenant l'ascenseur à la recherche d'un groupe. Gad souriait, et regardait ensuite vers tout les affaires de Izaya, il en passait sa main derrière la tête en voyant tout ce qu'il y avait.

Gad : Par où je vais commencer...


Maya tenait toujours la main de Izaya et retournait dans le quartier où se trouve tout les hybrides et donc leurs ancien appartements. Elle finissait par le lâcher et prit une feuille de papier, elle se mettait accroupis sur un banc commençant à dessiner sur celle-ci, elle faisait à la vite fait une petite pub pour engager un groupe, et le collait juste à l'entrée des appartements. Elle posait ses mains sur ses hanches plutôt fière de son chef d'oeuvre.

Maya : Voilà ! Comme ça, ils vont tous le voir et sa devrait au moins en intéressé quelque un ! J'ai mis ton numéro de téléphone.



***

Après le conseils, Abnar avait fait ses choix et espérant que c'était la meilleur stratégie, il avait une grande part de responsabilité et faire des choix n'était des fois pas facile... Surtout lorsqu'il s'agit de Silas.

ELijas avait donc suivis les ordres et avait ramené la femme de Silas dans son monde, il surveillait sont oeuvre afin de voir ce qu'il comptait faire, de plus, s'il se rend jusqu'à elle, ils pourront facilement le localiser ce qui serait bien plus facile pour les Dieux. MAis il se doute que Silas soit aussi stupide qu'il va se jeter dans la gueule du loup ainsi.

Justement, la réssurection de la femme de Silas n'arrangeait nullement les choses comme Elijas aurait pu s'imaginer, cela accentuait le désire de vengeance de celui-ci et surtout sa détermination d'anéantir certains Dieu de ce monde. Elijas se doutait qu'il commencerait par Zankou, celui qui a arracher sa femme de ses bras et ne désirait pas perdre l'un de ses frères.

Selena dormait dans son lit, elle suivait désormais les idées de son père vu qu'il était la seul personne qui lui restait dans ce monde. Elle n'avait pas ressentis l'énergie de sa mère, ne la connaissant pas, elle continuait donc sa sieste sans se rendre compte de ce que se préparait son père.


Valas et Theandras était tout deux entrain de surveiller Akira, celle-ci était assise sur une table avec Valas, il buvait tranquillement un verre tout en regardant du coin de l'oeil vers Theandras.

Theandras : Arrête de me fixer comme ça Valas, cela m'énerve.

Valas : je te rend surtout mal à l'aise, je suis plutôt beau gosse.

Elle levait les yeux aux ciels, et regardait vers Akira qui sortait dehors accompagné de sa soeur.

Theandras : il semble bien mal en point.

Valas se mettait au fond de le chaise regardant vers lui.

Valas : Silas s'en est déjà pris à lui, il lui a injecté l'un de ses venins.

Elle tournait le regard dans sa direction, ignorant cela.

Valas : Si tu retournerais plus souvent chez les Dieux que de suivre ton petit mortel, tu serais bien plus renseigner.

Theandras : Je ne suis pas comme toi qui espionne tout le monde avec une sphère.

Valas : C'est ce que les dieux sont censé faire, afin de vérifier que ce monde ce porte bien.

Ils se taisaient tout les deux et regardaient attentivement vers Akira, Mike lui aussi avait bien remarqué que l'état de Akira empirait à vu d'oeil et le surveillait en se cachant ne voulant pas qu'il se rende compte qu'il tient vraiment à lui.

Mais celui-ci n'était pas très doué pour se cacher et on voyait une grosse tête dépasser de la fenêtre, Theandras utilisait ses pouvoirs pour vérifier son male.

Theandras : Il faudrait que j'aille le voir en personne pour lui venir en aide.

Valas : C'est Silas qui est en cause à son mal être Theandras, je doute que tu arrives à l'y aider.

Theandras : Vous parlez de Silas comme-ci c'était un Dieu comme nous, mais il n'est qu'un mortel.

Valas : Un mortel capable de tuer l'un d'entre nous tu t'en souviens.

Elle détournait le regard, Valas fit un sourire voyant que Akira semblait l'avoir reconnu, Theandras revenait bien vite vers Akira voyant ce qu'il se passait, des serpents sortait de sa bouche et formait tel un clone de Akira mais bien vite le manteau du renard se former tout autour de se clone en question

Theandras : Qu'est-ce qu'il se passe.

Valas : Silas est derrière tout ça, il doit être quelque part ici.

Theandras regardait bien autour d'elle cherchant sa présence mais ne le voyait nul part. Mike en sortait rapidement pour se mettre à côté du vrai Akira,il regardait ensuite ce qu'il était sortis de lui.

Mike : je comprend pourquoi tu étais aussi mal, si tu avais tout ses choses à l'intérieur de toi !

Nachibi : " Je ressens l'aura de Kyubi, Silas est un être très surprenant. "

Mike : " Se n'est pas le moment de le féliciter ! "

Lorsqu'il poussait un cris, Mike tenait Akira qui devait être faible et se protégeait avec son bras, Theandras se levait ainsi que Valas, celui-ci apparu juste en face du clone de Akira.

Valas : Theandras, emmène Akira.

Mike : Valas ?!

Theandras apparu aux côtés de Akira, Mike attrapait son poignet pour l'empêcher de le toucher.

Theandras : Nous sommes de votre côté.

Mike : Je n'ai aucune confiance en vous.

Valas démarrait déjà le combat pour arrêter le clone de Akira qu'avait créé Silas, de la roche se créait tout autour de Akira l'enfermant complètement, il ne s'arrêtait pas de le recouvrir de roche pour que cela soit bien solide connaissant la puissante du démon renard.

Valas : Qu'est-ce que tu attends Theandras ?!

Elle tournait le regard vers Mike, elle lui faisait entré dans une illusion, ce qui le fit tomber à genoux et le mettait en état de transe, elle profitait de cette instant pour s'emparer de Akira et de se téléporter lui. Mike finissait par revenir à lui, il respirait rapidement et regardait autour de lui, il ne voyait Akira nul part, Valas était toujours la, avec une énorme sphère de pière d'où le clone de Akira se trouvait à l'intérieur enfermé.

Valas : Se n'est pas un endroit pour un petit morveux dans ton genre Mike, prend la fille et part, si tu ne le fais pas, alors tant pis pour toi, Silas se trouve ici quelque part.

Mike regardait tout autour de lui, il vit quelqu'un les regarder avec un sourire, celui-ci en fronçait les sourcils, depuis, il avait réussi à ne faire plus qu'un avec Nachibi.

Mike: " Nachibi c'est maintenant ou jamais ! "

Valas tournait le regardait vers lui à cette instant, tout son corps prenait place à l'aura noir de Nachibi pour ensuite prendre sa véritable apparence, elle était aussi gigantesque que l'est Kyubi dans sa taille réelle et possédait huit queue fait pas du feu noir qui se propageait sur tout son dos.

Ceux-ci se redressait vers le haut, ils les utilisaient tel qu'une arme qu'il s'en servait, il pouvait les allonger tant qu'il le désirait et s'en qu'il ne doivent se déplacer, il envoyait deux de ses queues en direction de ce qu'il pensait être Silas.

Valas : * Quel idiot ce Mike, je lui ais dit de dégager ! *

Un voile noir entourait Liméria pour la protéger, créé par Nachibi sous les ordres de Mike.

Pendant ce temps Selena commençait à se réveiller, elle se redressait d'un coup sec ayant une étrange sensation, c'est là qu'elle vit l'un des serpent de son père, elle tendait la main pour qu'il s'enroule autour de son bras.

Selena : Tu as un message de sa part ?

Elle arrivait parfaitement à comprendre son langage, elle en écarquillait les yeux lorsqu'il lui faisait part de cette information.

Selena : Ma mère est revenu à la vie..

Elle se redressait aussi tôt, mettant ses chaussures et ses vêtements.

Selena : Emmène moi jusqu'à elle.

Grace à lui, elle arrivait rapidement jusqu'à sa mère, elle restait malgré tout très discrète et se cachait derrière un mur regardant vers celle qui devait être sa mère, elle était très belle, son teint était très claire et ses cheveux étaient longs et noir.

Elle utilisait ses sens de serpent pour voir si elle n'était pas surveillé, elle s'approchait lentement d'elle ne ressentant personne, elle tendait la main pour la poser sur son épaule, celle-ci se retournait pour lui faire face.

Minelia : Selena..

Selena : Tu sais qui je suis ?

Minelia : Comment ne pas reconnaître le visage de ma propre fille ?

Celle-ci sourit de plus belle, elle l'enlaçait aussi tôt et n'arrivait plus à la lâcher, elle finissait par retirer de son étreinte et baissait les yeux vers le serpent de Silas qui était toujours autour de son bras, elle avançait sa main vers celui-ci pour le caresser.

Minelia :  Silas est toujours de ce monde. "

Selena : Oui, j'étais à ses côtés, mais il est partis sans m'en faire part.

Minelia : Tu ne dois pas me parler de lui. "

Elle ne comprenait pas.

Selena : Pourquoi ?

Minelia : Je suis surveillé par la personne qui ma remis de se monde. "

Selena : Un Dieu..

Elijas apparu juste derrière sur pointait la pointe de sa faux sur sa nuque, Selena n'en bougeait plus de sa place.

Elijas : Tu es la fille de Silas, dit moi ses intentions et où il se trouve.

Selena : Alors c'était un piège en faisant revenir ma mère de ce monde, tu aurais préféré que se soit mon père qu'il vienne jusqu'à elle.

Elijas : Je l'ai fais pour que cette guerre cesse entre lui et nous les Dieux, mais cela n'a pas marché puisqu'il tente de s'acquérir des pouvoirs de Kyubi.

Minelia : Silas semble s'être mis les Dieux à dos, que c'est-il passé depuis ma mort et je conseil de ne pas faire couler une seul goutte du sang de ma fille, fils de Tsukune.

ELijas : Tu es sous mon contrôle je te le rappel et tu n'es plus ce que tu as été.

Minelia : Tu as fais deux erreurs, la première et de m'avoir ramené, la seconde est de venir jusqu'à moi.

Elijas fronçait les sourcils, elle apparu en face de lui frolant ses lèvres contre les sienne une fumée noir entrait en lui, elle disparu ensuite avec sa fille loin de lui.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Jeu 4 Juil - 23:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Jeu 4 Juil - 22:11

Une photo souvenir? je vais lui en mettre un moi de souvenir si il continue de se foutre moi, je tournais ma tête dans sa direction malgré que je ne pouvais le voir.

Derek: oué pas prend pas trop goût Gabriel, se que tu vis en se moment ne se reproduirait pas souvent voir plus jamais! et si j'apprend que ta fait une photo tu le payera cher.

Je me taisais sentant ses doigts se poser sur ma cuisse, sa fait une sensation étrange de ne pas savoir se qu'il va me faire. J'entre ouvrait les lèvres laissant échapper plusieurs souffle rapide, me retrouver dans une situation contraire est plus perturbant que je l'aurais cru.

Derek: tss! je suis pas stressé du tout qu'est ce que tu raconte..si c'est pour dire des bêtises ne dit plus rien.

Je me pinçais les lèvres boudant sur le moment, j'ai aucune envie qu'il pense que je suis un trouillard non plus..même si c'set vrai j'ai l'estomac noué, j'ai pourtant l'habitude d'avoir facile à cacher mes émotions pour mieux duper, mais la c'est bien plus difficile que je l'imaginais. Sa y est il retirait mon pantalon j'en serrais la couette,Au fond de toi, tu attend ça depuis longtemps n'est ce pas Gabriel? on dirait que chaque geste que tu fais à été répété dans ta tête, je parie que ta imaginer mille façon pour cette instant. Pour le moment tout se passait bien, il caresse mon membre se qu'il n'est rien d'exceptionnel..j'ouvrais grand les yeux sentant son doigt entrer en moi, j'en tournais la tête serrant la mâchoire.

Derek: humph! arrête de me parler comme ci t'avais affaire à une pauvre puceau Gabriel!

Je peux pas anticipé se qu'il va faire, c'est peut être mieux ainsi sinon je serais capable de me retirer et l'empêcher d'agir. A chaque fois que je le sentit bouger j'ai l'impression qu'il va passer à l'acte, non tant qu'il retire pas ses doigts ses bon..je ressent d'ailleurs de d'étrange sensation de se côté la qui se rajoute au caresse qu'il me fait en se moment. Il les retires! j'en redressais la tête comme ci je pouvais voir..non je ne vois rien, mais la je sent...merde! Je serrais d'avantage la couette serrant la mâchoire, sa fait un mal de chien! t'es vrai un sado Gabriel pour supporter un truc pareil! Mon front suais des goûtes qui trahissait se que je ressentais même si je tentais de me montrer fort et ne pas gémir.
J'ai la chance d'avoir mon côté vampire, cela faisait atténuer plus rapidement la douleur et à mon avis Gabriel l'avais remarquer rien qu'en me regardant, ses mouvements se faisait plus rapide de seconde en seconde.

Derek: hum..

Non commence pas à gémir Derek même si c'est pas désagréable bien tout le contraire, ne montre pas trop que cela te plaid ou il voudra recommencer encore et encore! non, j'aime pas trop me retrouver en dessous comme une bonne femme...les autres vont me pointé du doigt et se foutre de ma tronche et ryou en premier! Pour être sûr d'étouffer mes gémissements, je passais mon bras sur ma bouche. Mais monsieur décida de changer de pause et évidemment sans prévenir et comme je peux pas voir j'en poussais un cris de surprise.

Derek: Gabriel tu pourrais au moins me..humm

Il entrait à nouveau en moi, j'avais plus en plus de mal à retenir mes gémissements mine de rien, mais heureusement je suis malgré tout quelqu'un de discret à se niveau la. Comme il était coller à mon dos je passais ma main sur sa hanche pendant qu'il m'embrassait tendrement la nuque, je me sentais déjà un peu plus à l'aise..même si j'étais pas près à cela tout les jours.. L'entendant dire qu'il n'allait aps tarder je comprenais qu'il était temps de faire apparaître mes ailes et se que je fis pourtant il se retirait de moi, j'en tournais la tête.

Derek: que fais tu?

cela me coupait dans mon propre élan alors que j'allais pas tarder à me lâcher à mon tour, il sait retiré? pourquoi? qu'est ce qui te passe par la tête bon sang Gabriel! Je bougeais pas sentant son étreinte sur moi..qu'est ce qui raconte.

Derek: c'est se qu'on c'était décider Gabriel, que je le porterais alors pourquoi avoir fait ça?

Gabriel se redressait tout en regardant mon bandeau, je clignais des paupières sur l'instant un peu surpris par la lumière. Je comprend se qu'il veut dire et suis d'accord avec lui mais..on avait pas le choix bon sang! Je me redressais pour m'asseoir détournant mon regard de lui.

Derek: est ce que tu m'a seulement poser la question pour demander mon avis? si moi j'aurais aimer en avoir un avec toi ou non?

Je me levais pour ramasser mes affaires et me rhabiller.

Derek: tu avais prévu se manège depuis le début? te retirer de moi au dernier instant, tu savais se que tu allais faire et pourtant ta quand même profité de la situation.

Oui je suis en colère, j'ai l'impression d'avoir été trahis quelque part comme lorsqu'il avait profité de mon sang pour acquérir des pouvoirs supplémentaires. Je m'emballe peut être pour rien, mais il a profité de moi encore une fois. Je sortais de la chambre et me rendait même jusqu'à mon balcon, fallait que je prenne l'air.

Nomar: se Gabriel commence sérieusement à me faire perdre patience Derek.

Je continuais de regarder devant moi grimaçant n'ayant vraiment pas l'envie de le voir à cette instant.

derek: sort de chez moi.

Nomar: je vous ai laisser une chance, tu m'as donner ta parole Derek et tout cela pour que ton "mec" me crache à la figure.

Derek: tu n'as cesser de cracher dans la notre "papa"

Nomar: j'ai de très bonne raison d'agis de cette façon et crois moi pour ton bien et celui de nous tous.

derek: tu me pourris la vie au contraire.

Nomar: tu..n'existe pas pour être heureux Derek.

Je le regardais à cette instant, je me sentais comme un objet à ses yeux.

Derek: ou tu veux en venir?

Nomar: je ne peux rien te dire, mais cette fois je vais t'emmener avec moi..j'ai l'autorisation pour afire le necessaire. J'espère que ta savouré se dernier instant avec Gabriel car cela risque d'être la dernière fois.

J'ouvrais grand les yeux et m'apprettais à m'en aller, mais il m'attrapait contre le lui.

Derek: lâche moi enfoiré! Gabriel!

Il se téléporta avec moi ne laissant pas le temps à Gabriel de venir me rejoindre, damon en agréable compagnie avec Myu et milena entendu mon cris. Il se redressa s'appuyant sur ses épaules se demandant encore se qu'il se passait.

Damon: qu'est ce qui se passe encore?

Malgré tout les deux filles continuaient leurs petit jeux de leurs côté, Damon grimaçait et jouis de leurs gaterie. Il remonta son pantalon sortant de la chambre, il vit Gabriel qui semblait pas aller bien du tout.

Damon: qu'est ce qui se passe encore? ou est papa?

ryou arrivait jusqu'à notre appartement à son tour ouvrant grand la porte.

Ryou: papa!

Il avait ressentit un mauvais présentiment qui l'avait forcer à venir jusqu'à moi, mais j'étais plus présent sur les lieux.

Ryou: ou est mon père Gabriel!

Plissant les yeux il vit Myu dans l'autre chambre, il pointait son doigt dans sa direction.

Ryou: qu'est ce que tu fou ici Myu! rraaahh tu joue les petite allumeuse avec mon frère! dégage toi et ta foutu copine!

Damon: tais toi donc Ryou c'est pas le moment!


****

Silas sourit satisfait de son travail, ses serpent ont été injecté dans le corps de Akira lors de la morsure et se sont multiplié en lui en se nourrissant de l'aura de Kyubi. Il suffisait ensuite pour eux de sortir tout en copiant l'apparence d'Akira sous sa forme du démon. Silas ne bougeait pas de sa place pour éviter de se faire remarquer trop rapidement par les deux dieux présent.

Akira leva les yeux vers son clone n'ayant pas encore récupéré ses forces, sa soeur elle n'en revenait pas qu'une tel chose était possible. Valas ainsi que Theandras étaient tous deux forcer d'intervenir, le clone d'Akira grognait sentant qu'il avait affaire à une adversaire coriace.

Akira: ne t'occupe pas de moi Mike, protège ma soeur plutôt!

Il ne savait pas pourquoi Valas se trouvait ici, mais c'est surement pas pour boire un verre au café du coin tranquillement, il avait bien remarquer qu'ils l'observait tout à l'heure est ce que cela avait avoir avec cette chose sortit de lui? le clone s'apprêtait à attaquer mais Valas prit les devant le recouvrant de roche, celui ci poussait un cris qui résonna dans les environs.

Silas: *Je vais devoir m'en mêler, mon clone n'a pas encore assez aspirer d'aura du démon*

Mike ne laissait pas faire Theandras et fut obliger de provoquer une illusion pour partir avec Akira.

Akira: non ne me toucher! je vais pas les laisser la!

Elle ne lui donnait pas le choix, Silas serra les poings la voyant partir avec l'ôte. Le clone commençait à fissurer la roche qui le recouvrait, le clone commençait sérieusement à perdre patience.

Liméria: Mike on devrait partir et les laisser faire!

Rien affaire Mike ne voulait rien entendre, maintenant qu'il s'entend beaucoup mieux avec son bijuu, il comptait se servir de lui pour les protégé. Cette fois le clone de Akira utilisa son aura pour explosé la sphère de pierre en éclat.

clone: plus...il m'en faut plus!

Lucrétia: plus quoi?

Le clone regardait dans une direction précise comme si il saviat ou se rendre et se mit à courir à quatre patte à grande vitesse, Silas sourit jusqu'à en levant les yeux il vit l'attaque de Mike venir dans sa direction. Il fut obliger de s'éloigner en faisant un grand bon en arrière pour ne pas être toucher.

Silas: j'ai l'impression d'avoir été démasquer.

Son apparence changeait, il sourit regardant vers Valas mais se mit rapidement à courir pour suivre le clone d'Akira qui continuait sa route. Se doutant que Valas interviendrait d'une façon ou d'une autre Silas faisait déjà une série de signe de la main.

silas: on aller dépêche toi de retrouver l'ôte maudit clone!

le clone s'arrêtait regardant de gauche à droite, Silas fit de même et sauta sur un toit afin de se mettre en sureté.

Silas: pourquoi tu t'arrête?

Quelqu'un arrivait par en haute tapant son poing contre le clone qui gémit sur le moment.

Zankou: pas question que je laisse la vedette à cet idiot de Valas!

Zankou ricanait frottant ses mains l'une contre l'autre, tournant le regard vers Silas celui ci avait déjà envoyer deux serpents géant dans sa direction. Avec facilité Zankou attrapait le bout de leurs museau les empêchant de bouger.

Zankou: t'es sérieux Silas? tu pense m'arrêter avec tes horrible bête?

Silas: non, mais tu as fait exactement se que je désirais que tu fasse.

Zankou: quoi?

Il tournait la tête voyant le clone qui n'était plus la, Zankou en faisant brûler les serpents de silas qui avait profité de se petit moment d'inatention également pour s’éclipse.

Zankou: et putain je déteste se type la!

Le clone de Akira avait retrouver l'original cacher par theandras allongeant ses bras il brisait une façade attrapant la jambe d'Akira le tirant jusqu'à lui.

Clone: il m'en faut plus!

Akira: lâche moi saloperie!

Le clone posa sa main à l'endroit du sceau, à l'intérieur de lui Kyubi ouvrit les yeux ricanant .

Kyubi: tu veux mon aura? je te le donne avec plaisir.

Le clone d'Akira prenait de plus en plus de volume et de puissance, grandissant à vue d'oeil il ressemblait à la copie du démon renard Kyubi. Celui ci rugit tenant Akira dans sa main et le lança au loin, le clone regardant en direction de Mike toujours sous la forme de Nachibi et concentra son aura dans sa gueule poru l'envoyer dans sa direction.

Silas: c'est parfait.

Silas ne devait pas le laisser trop dépenser l'aura emprunté de Kyubi, sautant sur la tête du clone il posa sa main sur celle ci.

Silas: grâce à toi je vais pouvoir passer à la face deux de mon plan! invocation!

Pour son projet Silas avait besoin d'un très grand nombre de quantité d'aura, Zankou leva les yeux vers le clone de Kyubi qui dévastait déjà la ville avant de perdre de sa grosseur de plus en plus.

Zankou: qu'est ce qui se passe? qu'et ce que tu as derrière la tête Silas?

Une tombe apparu à ses côtés tout droit invoquer par Silas, le couvercle tombait au sol faisant sortir un mort mais pas n'importe lequel. le clone de Kyubi n'étant la que pour cette incantation disparu vider de sa puissance, Silas sourit se téléportant pour ramasser Akira évanouis.

Silas: débarrasse moi donc de Zankou.

Zankou regardait vers le cercueil n'en croyant pas ses yeux, Silas détenait depuis toujours le corps de Zeus qui contrôla à sa volonté.

Zankou: tu ose utiliser mon oncle comme marionnette! putain de mortel!

Silas: un putain de mortel qui va mettre fin à ta vie sans même avoir besoin de se salir les mains..Zankou.

Silas invoquait l'un de ses serpents qui l'avala ainsi que Akira avant que les autres dieux se mêle à cette histoire, celui ci disparu en fumé ensuite. Silas avait réussi à obtenir l'ôte du démon kyubi restait plus à récupérer Derek pour que son projet se concrétise.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Ven 5 Juil - 3:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 5 Juil - 3:18

Je le regardais se retirer de moi pour ensuite s'asseoir sur le bord du lit, il semble être fâché de ma décision, j'en soupirais, je me redressais à mon tour mais restait néanmoins assis sur le lit, je tournais le regard vers lui et l'écoutait.

Gabriel : C'est toi qui en a  envie ou bien c'est juste parce que c'est ton père qui te force à le faire ? On le fera, mais je ne vois pas pourquoi sa le dérange temps qu'on le face maintenant ou demain.

Je détournais le regard, est-ce qu'il voulait réellement au fond de lui avoir un second enfant avec moi ? Oui, il l'aurait voulu, sinon il n'aurait pas été jusqu'à me laisser faire pour que j'accepte, est-ce que j'ai fais le bon choix en me retirant de lui.. Rah, je ne sais plus maintenant.

Je relevais les yeux voyant qu'il se levait et se rhabillait, j'en serrais les poings de cette question.

Gabriel : Non je n'avais rien prévu du tout Derek, j'étais tout comme toi partant pour le faire, mais à la dernière minutes, des tas de questions me sont soudainement venu et..

Je me taisais, s'il voit les choses de cette façon.

Gabriel : Tu racontes n'importe quoi, je n'ai pas profité de toi, c'est justement là où je veux en venir. Tu n'aurais jamais fait une chose pareil si ton père ne t'y avait pas forcé la main, et si il ne t'aurais pas forcé de faire un second enfant avec moi, jamais tu n'aurais eu l'idée d'avoir un autre enfant.

Je finissais par me lever également afin d'attraper mon boxer pour le remettre, il est sans doute en colère mais tant pis.

Gabriel : Comme je l'ai dis, je n'ai pas envie de faire un enfant juste par coup de tête, et désolé si tu penses que j'avais déjà tout se petit plan en tête juste pour de dépucelé l'arrière train.

Je fronçais les sourcils, il s'en va maintenant ? Alors qu'on était en pleine discussion ? Je le laissais néanmoins partir sans rien dire et me rasseyait à nouveau sur le bord du lit en passant mes mains dans mes cheveux, qu'est-ce que je fou sérieux...

Pendant que Derek discutait avec son père dont je l'ignorais, moi je me rhabillais, je finissais par sortir hors de la chambre, c'est là que j'entendais Derek crier après moi, je courrais rapidement jusqu'à la terrasse mais il n'était déjà plus là.

Gabriel : Derek ?!

Je cherchais dans tout les pièces sauf celle de Damon sachant qu'il ne s'y trouvait pas, je revenais vers le balcon vraiment paniqué, j'utilisais mes ondes, et grâce à celle-ci je savais que c'état le dernier endroit où Derek était passé, il a disparu juste à cette endroit, est-ce que.. Non.. Nomar.

Je me sentais vraiment mal, tout ça c'était de ma faute.. J'en passais ma main devant ma bouche, j'ai été un idiot !

Myu et son amie continuait leur petite gâterie, elle entendit tout comme Damon Derek crier et ensuite Gabriel, mais elle continnuait malgré tout, jusqu'à ce qu'il finisse par jouir. Elle le regardait se lever pour remettre son pantalon, Myu se redressait remettant ses habits comme il faut.

Moi je faisais les cents pats les mains dans les cheveux que je serrais, je finissais par m'arrêter pour regarder vers Damon à cette instant, comment lui dire que Nomar l'a pris à cause de ma bêtise ? J'en détournais le regard.

Je n'avais pas le temps de lui dire quoi que se soit, puisque c'était ensuite Ryou qui venait, ayant lui aussi entendu l'appelle, Lucas et Lexi l'avait suivis se demandant ce qu'il avait.

Gabriel : Nomar.. A prit Derek par ma faute.

Lucas : Par ta faute ?!

myu avait les mains posé sur ses hanches toujours avec sa petite tenue d'infirmière, son amie elle était assise sur le lit de Damon.

Myu : Tes jaloux parce que c'est de ton frère que je m'occupe maintenant ? Tu peux bien parler, c'est moi qui t'ais tout appris.

Elle en fit un sourire, je tournais le regard vers elle pour qu'elle se taise, ce qu'elle fit.

Lucas : Raconte nous ce qu'il c'est passé.

Je revenais vers Lucas.

Gabriel : Nomar et Derek avait fait tout deux un accord, on devait refaire un enfant ensemble, on s'apprêtait à le faire, mais je me suis dégonflé à la dernière minute et... Il l'a emmené à cause de moi.

Lexi : Si sa aurait été moi, je l'aurais fait sans hésiter pour le protéger.

Je la fusillai du regard, qu'est-ce qu'elle essayait de me dire en me disant ça ?!

Lexi : Je me demande comment Derek a pu tomber amoureux d'un type aussi égoïste que toi, maintenant va savoir ce qu'il va lui arriver !

Je m'approchais d'elle ayant bien envie de la faire taire, mais Lucas se mettant en face d'elle et me regardait les sourcils froncés.

Lucas : J'ai promis à Derek que je ferais un effort en ce qui te concerne, mais si tu la touches, je n'hésiterais pas à être violent.

Gabriel : Et tu penses que c'est le moment de se quereller, il faut trouver un moyen pour sortir Derek de là !

Lucas tournait le regard vers Ryou.

Lucas : Tu penses que Theandras peut nous aider ?


J'avais besoin de réfléchir à tout ça et surtout d'être seul un moment, je me retirais donc d'eux et me rendais jusqu'au balcon où Derek y était pour réfléchir lui aussi alors que je lui avais fait ce coup fourré.. J'attrapais les barreaux se sécurité et baissait la tête.. Il va le forcer à faire des enfants... Avec d'autre que moi maintenant.. Pourquoi je me suis retiré de lui ! Derek je suis tellement désolé.. Les larmes me montaient aux yeux tellement que je me sentais mal, du fait que c'est de ma faute..

Gabriel : Nomar !!! Rend moi Derek ! Et je lui ferais autant d'enfant que tu le voudras ! Mais rend le moi !


En enfer, l'endroit où Nomar avait emmené Derek, Tsukune s'approchait de son fils et tournait le regard vers Derek par la suite.

Tsukune : Alors ils n'ont pas fait ce que tu attendais d'eux encore une fois.

Il en plissait les yeux.

Tsukune : Etant donné que tu as la bénédiction de se très chère Abnar.

Il tendait la main, toutes les plus belles femmes de Tsukune sortis une à une ne portant qu'un joli string muni de tas de bijou sur eux, l'une d'entre elle avec une longue queue de démons mais restait très belle malgré tout.

Tsukune : Elle feront des mères exemplaire pour porter ses enfants.

Il tournait le regard vers son fils passant une main dans sa poches et s'approchait de Derek dont il attrapait par les cheveux pour bien regarder son visage.

Tsukune : On ne dirait pas comme ça qu'il est aussi puissant que tu le prétends Nomar.

Il fit un sourire et le lâchait.

Tsukune : Autant l'attacher à un lit pour éviter qu'il bouge et laisser mes femmes le baisé une par une jusqu'à ce qu'il lui donne un enfant à chacune.

Il tendait les mains avec le sourire.

Tsukune : Mais bien entendu, cela ne va pas être aussi facile n'est-ce pas, il faut que ton fils le veuille et qu'il face apparaître ses petites ailes.

Il reprenait bien vite son sérieux et touranit le regard vers Nomar.

[colohttp://r23.imgfast.net/users/2815/27/65/42/smiles/816760170.gifr=#993333]Tsukune : Alors autant que tu reprennes le contrôle de son corps pour le faire toi même, parce qu'on a pas de temps à perdre. Comme on le pensait, Silas n'a pas très bien réagis sur le fait que Elijas ait libéré sa tendre épouse, il est partis s'en prendre à l'ôte de Kyubi, alors il faut faire vite !

[/color]
***

Bien entendu Silas avait réussi à éviter l'attaque de Nachibi, il tournait le regard vers la sphère de roche où y était enfermé le clone, il regardait ensuite vers Liméria qui disait de s'en aller et de les laisser.

Mike : " Elle raison, veut mieux s'en aller. "

Nachibi : " Pour qui me prends-tu ?! Je n'ai pas l'intention de fuir. "

Mike en levait les yeux, malgré qu'il acceptait de lui prêter ses pouvoirs, cela ne voulait pas dire qu'il était toujours d'accord avec son ôte.

Valas tournait le regard vers l'ôte qui commençait à briser sa prison de pierre, Valas le regardait bien à cette instant.

Valas : * Il est plus résistant que je ne le pensais. *

Une fois qu'il fut libéré, celui-ci désirait plus de puissance, et donc plus d'aura de Kyubi. Valas regardait en même temps vers Silas qui venait de reprendre son apparence normal, il en fronçait bien les sourcils ne l'appréciant pas du tout.

Valas regardait l'ôte se mettre à courir, sans doute avait-il trouvé où Theandras avait caché Akira et le cherchait pour augmenter sa puissance. Valas regardait également vers Silas qui courait tout en faisant des signes.

Valas : Si tu penses que je vais te laisser partir.

Il s'apprêtait à utiliser ses pouvoirs pour les arrêter, mais il fronçait les sourcils voyant que Zankou apparaissait juste au dessus de l'ôte utilisant tute sa force dans son coup de poing contre le faux ôte.

Valas : * Zankou, il faut toujours qu'il s'en mêle. *

Il plissait les yeux pour regarder Zankou faire son petit fière de son arriver, alors qu'il venait de s'en prendre à l'ôte, Silas envoyait ses serpent dans sa direction pour l'attaquer, il fut bien obligé de se défendre contre eux et de les arrêter mais c'est un superfuge de la part de Silas. Cela avait permis au faux ôte de se faire profiter de cette instant pour retrouver Akira.

Valas apparu à côté de Zankou, le regardant du coin de l'oeil.

Valas : Je ne me souviens pas que Abnar t'a envoyé jusqu'ici Zankou, de plus, tu as annulé mes plans, si tu ne serais pas intervenu je l'aurais arrêter ce clone du ôte !

Il regardait Zankou d'un mauvais oeil ne l'aimant pas. Theandras tournait le regard sentant le faux ôte arriver, mais il était trop tard vu que celui-ci brisait le mur et attrapait Akira pour le tirer jusqu'à lui.

Theandras : * Mais que fais Valas *

Valas regardait vers l'endroit où c'était rendu le faux ôte, il avait déjà commencer à prendre l'aura du Kyubi qui celui-ci lui donnait avec grand plaisir.

Theandras : * C'est trop tard. *

Mike avait bien sentis ce qu'il se tramait, cette ôte avait complètement l'apparence de Kyubi, alors qu'il envoyait une attaque contre lui. Celui prévenait Nachibi, il en tournait le regard, il créait également une petite sphère noir et l'envoyait sur son attaque. Ce qui fit une grosse explosion. Cela semblait être exactement ce que Silas prévoyait, il sautait aussi tôt sur Kyubi, et prenait tout sa puissance en lui ce qui le fit au final, complètement disparaître.

Valas : Et merde ! Tu m'as déconcentré Zankou regarde ce que tu as fais par ta faute !

Theandras apparu juste à côté d'eux.

Theandras : Tu n'étais pas censé t'occuper de cette ôte Valas ?

Valas : Rah tais toi, toi ! Tout est de la faute de Zankou !

Il pensait que se serait terminé, mais bien au contraire, Silas utilisait sans doute toute cette puissance pour un but précis, celui de ramener Zeus et surtout de le contrôler, les trois Dieux en fut bien surpris de voir un tel exploit.

Theandras : Comment est-ce possible..

Valas : Peut importe, il ne faut pas laisser Silas s'emparer de l'ôte !

Il tendait la main créant de la roche qui se diriger tout droit dans sa direction, mais Zeus apparu juste entre Silas et cette attaque à une vitesse impressionnante, tout son bras était élèctrique et brisait sa roche très facilement, Silas profitait de cette instant pour disparaître.

Valas : Et merde !


Zeus n'était pas dans son état normal et Silas était contrôlé par celui-ci, c'était en quelque sorte son arme secrète.

Zeus : Quel retrouvaille, Zankou fils de Tsukune, Valas celui que j'ai banni à cause de tous les lois qu'il a transgresser, et.. J'ignore qui tu es.

Theandras : Je suis Theandras fille de Athéna, vous n'étiez déjà plus là lorsque je suis venu au monde.

Zeus : C'est donc pour ça.

Valas : On a pas le temps pour les retrouvailles Zeus, je vais me débarrasser de toi avant que Silas ne réussisse à réaliser ses petits plans !

Il se mettait à courir vers Zeus, tout son corps s'entourait de pierre pour contrer les attaques de Zeus contre lui, il utilisait en même temps une attauqe envoyant tout droit une attaque vers lui, Zeus évitait habilement l'attaque et se retrouvait juste à côté de Valas.

Valas : * C'est la première fois que je vois Zeus à l'oeuvre, il est rapide, je ne l'ai même pas vu se déplacer mais se n'est pas pour ça que je ne vais pas éviter ton attaque vieux Dieu ! *

Il baissait la main pour envoyait de la pierre contre le sol pour se pousser et ainsi éviter l'attaque de Zeus, Mais alors que Valas était dans son saut, celui-ci se retrouvait juste au dessus de lui et envoyait une décharge qui lui transperçait son armure de roche et le traversait, l'éclair s'enfonçait dans le sol juste en dessous de lui ce qui le plaquait au sol.

Zeus se retirait de lui et tournait le regard vers Zankou.

Valas : Argh..

Il attrapait le bout de la foudre de Zeus pour tenter de le retirer mais cela lui provoquait une décharge, il posait sa tête contre le sol étant bloqué, il faisait en sorte d'utiliser la roche pour le retirer, mais cela recommençait, la décharge était si puissante, qu'il brisait la roche de Valas et l'élèctrocutait encore une fois.

Theandras : Ne bouge plus Valas.

Zeus : j'ai l'ordre de m'occuper de toi Zankou et non de vous deux, alors partez et aller prévenir mon fils de la situation.

Ses deux bras devenait éléctrique et utilisait sa grande rapidité pour se retrouver en face de Zankou.

Zeus : Fils de Tsukune, montre moi ce que tu vaux.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 



Dernière édition par Gabriel Light le Ven 5 Juil - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Ven 5 Juil - 21:13

Ryou se rendait jusqu'au balcon où j'ai été enlever par mon père, reniflant autour il sentit en effet que je me trouvais ici il a peut de temps et en présence de mon père. Ils sont venu jusqu'ici pour être avec moi et le destinct à vous qu'on soit à nouveau éloigner. Ryou retenait sa colère sachant que cela ne me fera pas revenir, Damon n'avait rien entendu étant trop occuper avec Myu et son amie et se sentaient un peu responsable malgré qu'il restait silencieux.

Ryou: Pourquoi t'avoir dégonfler si tu savais que cela aurait mis en colère Nomar?

Damon: tu ferais un môme de force tout cela parce qu'on te le demande Ryou?

Ryou: tout dépend des circonstances et la personne qui me fait se chantage, si j'aurais eu les moyens de la neutralisé non j'aurais pas plié, mais la c'est le dieu de la mort..alors j'aurais fait se qu'on me demande!

Damon: facile à dire lorsqu'on est pas concerné.

Maintenant c'étiat Lexi qui en voulait à Gabriel, Damon fronçait les sourcils n'appréciant pas qu'on s'acharne sur mon père.

Damon: ferme la espèce d'hypocrite!

Ryou s'approchait de Damon le pointant du doigt.

Ryou: fait attention à se que tu dit! c'est pas parce que t'es mon frère que je retiendras mon poing.

Damon: je te promet de ne pas retenir le miens non plus.

Il fronçait les sourcisl tous deux, mais s'écartait. C'est vrai se disputé ne me fera pas revenir, ryou regardait vers Lucas lorqu'il parla de Theandras.

Ryou: je sais pas, elle avati une chose urgente à régler et je peux pas l'appelé comme bon me semble..à moins qu'elle revienne d'elle même il faudra être patient.

Damon: patient..pendant qu'il pourrait arriver je sais quoi à mon père!

Ryou: c'est le miens aussi je te rapelle! et je doute que Nomar lui fasse de mal à quoi que se soit..Si il a passer toute ses années à me protéger c'est pas pour le tuer aujourd'hui.

Il se tournait tous deux entendant Gabriel crier après Nomar, au même instant Izaya accompagné de Maya revenait de leurs petit escapade. levant les yeux ils entendit également les cris de Gabriel, Izaya clignait des yeux devinant que quelque chose de grave avait du se produire.

Izaya: allons prévenir Gadriel.

Le neko se pressait de monter jusqu'à leurs appartement ouvrant la porte il découvrit toute les affaires d'Izaya ranger, cela le faisait sourire mais repensa immédiatement à Gabriel.

Izaya: Gadriel!

Cherchant après il le trouva dans la salle de bain, il venait sans doute à peine de sortir de la douche vue qu'il était mouillé et nu.

Izaya: ops..je devrais toquer.

Il se tournait vers Maya qui essayait de profité de la situation pour voir, Izaya la regardant tout en faisant aller son doigt de gauche à droite et refermait la porte derrière lui et se colla à lui le tenant les hanches.

Izaya: désolé je t 'ai laisser ranger mon bordel tout seul, faudra que je me fasse pardonner.

Il l'embrassait déjà dans le cou avant de se rappelé pourquoi il était entrer précipitamment.

izaya: ah oui! en revenant on a vue ton frère crier sur le balcon, à une certain Nomar le suppliant de lui rendre Derek...je pense que ton frère à des ennuie Gadriel.


Damon ne voulait pas laisser son père dans cette état et s'approchait de lui posant sa main sur son épaule.

Damon: te met pas dans cette état pour se dieu, on va trouver une solution pour récupéré papa ok?

Nasir: je sais moi pourquoi le dieu de la mort tient tant à se qu'il fait des mômes.

Ils se tournaient tous dans sa direction, nasir se matérialisa dans la pièce souriant à sa soeur avant de continuer ses explications.

Nasir: Aphrodite ma expliquer la situation, elle parle beaucoup lorsqu'on s'occupe d'elle.

Ryou: qu'est ce qu'elle ta dit.

Nasir: Derek est en réalité une arme

Ryou: une arme? ou veux tu en venir Nasir?

Nasir: c'est la vérité, pour l'instant il détient pas toute sa puissance mais il doit se lier à un certain démon renard et lorsque cela se fera il aura le pouvior de tuer un dieu.

Ils fut tous surpris, Ryou regardait vers Lucas avant de prendre la parole.

Ryou: et qu'est ce que les mômes à avoir dans cette histoire?

Nasir: j'y viens...pour que derek ne tombe pas entre de mauvaise mains, il a créer le sceau qui apparait sur le ventre de Derek. c'est en quelqeu sorte un bouclier renforcer par le sceau de chaque enfant qu'il met au monde.

Damon: tu veux dire que c'est nous qui le protégeons grace à notre propre marque.

Nasir: c'est se que Aphrodite ma expliquer en gros et forcément plsu il a d'enfant plus son bouclier est puissant et personne ne pourra contrôlé Derek et donc s'en servir pour tuer les dieux..se que Silas cherche actuellement à faire.

***

J'étais emmené jusqu'au enfer dans les appartements de mon père, il me lâchait sachant de de toute manière je pourrais m'enfuir d'ici.

Nomar: désolé de devoir agir comme ça Derek, mais le temps nous est précieux maintenant je peux plus être patient.

Derek: j'en merde tes excuses de toute façon tu n'en pense pas un mot!

Nomar: je devrais...

Il se taisait voyant tsukune déjà présent au courant que j'ai été amené jusqu'ici, moi je l'avais jamais vu et ignorait évidemment qui j'avais en face de moi.

Derek: c'est qui celui la? et de quoi il se mêle?

Nomar: fait attention au mot que tu prononcera à présent.

Derek: pourquoi?

Nomar: c'est mon père.

derek: oué et alors...

J'ouvrais grand les yeux cela venait de me tilté, c'est lui le diable? sérieux? je le regardais de la tête au pied sur le moment. Attend il parle de mère? je tournais le regard vers les femmes qui entraient..oh putain les bombes!

Nomar: vous n'avez pas perdu de temps, je suis étonner que vous partagez vos femmes..vous qui les gardiez bien précieusement.

J'avais pas à quitter mon regard de ses nana, rhoo si Gabriel me voyait en se moment je crois qu'il me crèverait les yeux. Je fut obliger de regarder vers "le diable " qui s'avançait vers moi, oula qu'est ce qu'il me veux celui la? J'appréciait pas qu'il m'attrape les cheveux comme moi, j'ai bien envie de te foutre mon genoux dans ta paire de couille démoniaque mais je vais m'abstenir.

Derek: tss! je vous retourne le compliment.

Nomar: pourtant vous êtes le premier à savoir qu'il ne faut pas se fier au apparence non?

de quoi il parle ses deux la? je pige pas un mot de se qu'il raconte, moi puissant? quand même pas..bon j'ai un bon crochet du doigt mais sinon.. J'écoutais leurs conversation à tous deux, je vais devoir toutes les mettres enceinte? ah non pas question! je cherchais déjà un moyen de m’éclipse pendant qu'il discutait.

Nomar: je me doutais que Silas ne prendrait pas bien le retour de sa femme et le temps nous est compté...Derek ou compte tu aller?

je m'arrêtais grimaçant, oups j'ai été repéré!

nomar: tu ne pourra pas sortir des enfers aussi facilement qu'on y rentre, tu va devoir rester un petit temps en notre compagnie.

Derek: non merci je m'en passerais! j'ai aucune envie de baiser tes nana même si elles sont à tomber! lâcher moi la grappe dieu de pacotille!

persephone: dieu de pacotille? haha..il n'a pas froid au yeux se garçon.

Je me tournais entendant la voix d'une femme, elle sort d'où celle la? elle aussi est vraiment canon.

Nomar: décidément vous vous êtes donner le mot?

Persephone: c'est normal que je rencontre mon petit fils non?

Quoi!? c'est ma grand mère! la reine des enfers! elle est bien conserver pour une vieille, elle posait ses mains sur mes joues approchant son visage pour mieux me regarder.

Persephone: qu'il est craquant, j'aime bien son regard..qu'est ce que ses suceuse de bite font ici? DEHORS!

Nomar: mère..

persephone: oh mais il a pas de mère qui tienne! laisser se garçon tranquille un peu et puis ici Silas ne pourra pas venir le chercher! pas question que mon petite Derek touche ses pétasses!

Derek: je vous aime bien vous.

Elle me serrait contre elle, j'avais presque mon visage dans sa poitrine, c'est que j'ai une grande mamy moi.

persephone: je vais d'ailleurs le surveiller pour que vous ne faites rien de stupide tous les deux. aller viens mon garçon on va s'éloigner de ses brutes!

Persephone m'emmenait avec elle, je levais les yeux afin de la regarder.

Derek: vous pouvez me ramener chez moi?

Persephone: désolé mon chou, mais ça je peux pas. Tant que l'affaire avec se serpent n'est pas régler tu va rester à mes côtés et ensuite je te ramenait près de ton amoureux, vous êtes mignon tous les deux.

Derek: humph merci...enfin je crois.


***

Zankou avait le même regard mauvais envers valas, n'appréciant pas qu'il lui parle sur se tons il lui montrait le poing bien envie de lui fracasser le nez.

Zankou: un plan toi! laisse moi rire! t'es un incapable et tout le monde le sais, c'est pour ça qu'on ta confier la responsabilité de t'occuper des mortel sur terre et encore même ça ta pas réussi "Valas"

maintenant Silas avait non seulement réussit à enlever Akira, mais en plus fait revenir Zeus et contrôle son corps. Entendant à nouveau les remarque de Valas, une vilaine cicatrice apparu sur le front de Zankou.

Zankou: en quoi c'est de ma faute! c'est TOI qui n'as pas réussit à arrêter le clone avec ta roche minable!

C'était pas le moment de se chamailler, Zeus se trouvait ici présent se qui était loin d'être une bonne chose. Il est l'un des plus puissant dieu et peut être que même Zankou n'était pas à la hauteur.

Zankou: te débarrasser de Zeus! décidément valas tu es un idiot! il est bien plus...

Valas attaquait malgré tout tête baisser, Zankou ne faisait rien pour l'aider préférant voir comment Zeus allait répliquer. Cela lui permettra peut être d'en savoir un peu plus sur lui et ses attaque. Valas se retrouvait facilement à terre même Zankou avait eu du mal à suivre certain de ses mouvements.

zankou: tirez vous d'ici..je vais tarder de le retenir pendant que vous chercher du renfort.

Il regardait vers theandras tout en posant sa main sur son bras possédant l'armure, celle ci disparaissait à sa demande et avant que Zeus ne l'attaque son bras changeait de forme poru former une main démoniaque semblable à cette de Tsukune et l'utilisa pour arrêter la foudre de Zeus.

Zankou: t'es fier l'ancêtre? je suis obligé d'utiliser cette horrible héritage de mon père contre toi! tss! quelque chose que j'apprécie pas!

Il profita qu'il soit aussi proche pour concentré son énergie dans son poing et la dirigeait vers lui, mais Zeus est rapide bien plus que l'est Zankou et prit le temps de se retirer avant de recevoir le choc.

Zankou: t'es rapide peut être, mais il suffit que je te touche une fois et crois moi t'aura dur à t'en remettre Zeus.

Il tendait sa main démoniaque dans sa direction concentrant son énergie celui ci prit la forme d'une sphère rouge qu'il envoya aussi tôt dans sa direction et en relançait une autre et ainsi de suite. Zeus était obliger de courir et sauter pour éviter ses attaques, alors Zankou de son autre main il envoya sur le sol de la lave chaude attendant que Zeus tombe en plein dedans.

Zankou: je vais t'empêcher de cavalé comme une lapin Zeus et ensuite tu sera à moi!

Tout autour d'eux se remplissait de lave, les voitures se mit à fondre dans celle ci, les maison à brûler mais cela ne préoccupait pas Zankou qui continuait à attaquer Zeus. Le dieu avait à peine encore de quoi courir et fini par poser le pied dans sa lave, Zankou fini aussi tôt durcis celle ci.

Zankou: parfait!

Il perdait pas une seconde et commençait par lui envoyer une déferlante de sphère explosive, une fois qu'il n'avait plus de visuelle il couru dans sa direction serrant le poing de sa main démoniaque et concentra au maximum son énergie pour lui donner un coup direct


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Sam 6 Juil - 4:22

Je n'ai pas besoin qu'on me critique pour savoir que j'ai fais une terrible erreur, je veux que Nomar me rende Derek ! Pourquoi est-ce que j'ai été aussi stupide ? Tout ça parce que j'ai encore trop réfléchis et que je pensais bien agir de cette façon, maintenant c'est certains que Nomar va le forcer à faire d'autre gosse avec je ne sais qui ! Peut-être que même il est occupé en ce moment même, non.. Et merde !

je poussais un cris d'énervement et tordait les barreaux de sécurité, ceux-ci étaient bien plié. Je finissais par tomber à genoux baissant honteusement la tête.

Gabriel : Derek..

Lucas tournait le regard pour le regarder au loin mais restait tout de même avec Ryou, Lexi et Damon. Il savait que cela ne servait à rien de me critiquer sur mes choix, et d'une certaine manière personne ne peut se mettre à notre place.

Lucas : Cela ne sert à rien de de quereller, alors que peut-on faire.. Attendre que Theandras revienne.. ?

Lexi : On ne sait même pas quand est-ce qu'elle va revenir.. S'il est dans le royaume des Dieux, le temps la haut dure bien plus lentement que le notre alors..

Elle tournait le regard vers Ryou et se demandait si c'était une bonne chose qu'il sorte avec une Déesse après tout elle sera très souvent absente à cause de toute ses responsabilités. Mais elle acceptait les choix de son fils et ne désirait qu'une chose qu'il soit heureux.


Pendant ce temps Gadriel n'avait pas arrêté de bosser, il avait réussi à ranger tout les affaires de Izaya et également ceux de Maya dans sa chambre, il était complètement épuisé et décidait de se prendre une douche pour un peu de confort.

C'est à peine qu'il sortait encore tout mouillé et complètement nu que Izaya rentrait, il en fut surpris sur le coup mais n'avait plus de raison d'être pudique de lui.

Gad : Izaya tu es rentré.

Il lui souriait, Myu tentait de passer discrètement sa tête pour regarder, mais Izaya l'avait sentis et lui disait non, elle en passait sa main derrière la tête et ricanait. Il finissait ensuite par fermer la porte derrière lui, alors qu'il enlaçait Gad, celui-ci passait ses mains autour de lui pour en faire de même.

Gad : Alors sa c'est bien passé ? Moi j'ai cru ne jamais arrivé au bout, mais sa été tout compte fait, j'ai pensé à toi pendant tout ce temps et sa me redonnait du courage.

Il caressait ses cheveux et de temps en temps ses oreilles.

Gad : Arrête tu n'as pas besoin de te faire pardonner, je ne vois pas pour quel raison, tu n'as rien fait de mal.

Il ressentait pas mal de frissons lorsqu'il l'embrassait dans son cou, il le laissait bien entendu faire et collait bien son corps contre le sien, il enfouit son nez dans ses cheveux et fermait les yeux appréciant qu'il soit près de lui, c'est à cette instant qu'il se rendit compte à quel point il tenait vraiment à lui.

Il finissait par réouvrir les yeux lorsqu'il parlait de moi, il décalait son visage de lui pour bien le regarder et était inquiet.

Gad : Oh non.. Il faut que j'aille le voir, j'espère que se n'est rien de grave.. Nomar tu dis.. C'est le père de Derek, il leur force à ce que Derek ait des enfants, il a d'ailleurs tenté qu'il en face avec moi..

Il se rappelait ensuite de la scène qu'il avait eu avec Derek et qu'il aurait bien voulu à ce moment là, qu'il aille jusqu'au bout.

Gad : mon frère n'a sans doute pas donné ce que Nomar désirait, et il a prit Derek à ses côtés pour lui forcer de le faire.. je pleins Gabriel, si on t'aurait pris toi, je ne l'aurais pas supporter.



J'avais finis par me remettre debout, je sentais la main de Damon sur mon épaule, je tournais donc le regard pour le regarder.

Gabriel : On ne peut même pas se rendre jusqu'à eux, alors comment y arriver.

Je fis volte face entendant la voix de Nasir, mais bien sûr, il vit chez les Dieux lui, il sait donc beaucoup plus de chose que nous ! Lexi souriait à son frère contente de le revoir, et surtout qu'il puisse leur venir en aide.

Derek est une arme ? je détournais le regard ne comprenant pas vraiment. Je revenais vers Nasir alors qu'il s'expliquait d'avantage. Je n'en revenais pas que Derek était l'arme qui pouvait anéantir un Dieu, et ce à l'aide des pouvoirs de Kyubi et donc le démon qui vit dans le corps de Akira.

Je me taisais puisque c'est Ryou qui posait toute les questions que tout le monde ici se posaient, je regardais attentivement vers Nasir afin d'écouter ses explications en détails. Alors c'est donc pour ça que Nomar désire tant des enfants de Derek, ils sont en quelque sorte son bouclier, plus il en a et plus il risque moins de dangers et est donc plus contrôlable.. je comprend pourquoi Nomar tient temps à ce qu'il ait le plus d'enfant possible, pour l'instant, il n'en a que deux, Ryou et Damon, est-ce que se sera nécessaire ? Non.. sinon il ne nous demanderait pas et ne m'aurait pas prit Derek.

Gabriel : Si j'aurais su.. Alors sans hésiter j'aurais accepté de lui refaire un enfant, qu'est-ce que j'ai pu être égoïste.

je passais ma main sur mon visage.

Gabriel : Que suis-je censé faire maintenant.. Attendre et papoter ici pendant qu'il est sans doute entrain de..

Je serrais la mâchoire rien que d'y penser.

Gabriel : Pour la première fois de ma vie, je ne trouve aucun plan, ni idée, alors que d'habitude des tas de choses me vienne à l'esprit mais là.. C'est le vide total.

Lucas : Moi je sais.

Je retirai ma main de mon visage pour le regarder.

Lucas : Il suffit de se rendre jusqu'en enfer.

Gabriel : Et tu penses que c'est aussi facile que ça de s'y rendre ?

Lucas : Si c'est comme Theandras l'a expliqué l'autre jour, si tu as fait beaucoup d'action bonne que de mal, après ta véritable mort tu te rend au Paradis, si au contraire tu a commis plus de mal que de bien, alors la du descendra en Enfer et vivra une très dure existence comparé au Paradis où tu vivras éternellement en paix.

Gabriel : Quand est-ce qu'elle a dit ça.

Lucas : Lorsqu'on était tout les quatres, peu importe de quand de toute manière.

Oui effectivement, j'en détournais le regard.

Gabriel : j'ai sans doute fait des choses mal durant ma vie lorsque je servais Valas, alors autant que je massacre des personnes qui ne sert à rien dans se monde et me donner la mort pour me rendre jusqu'en enfer et retrouver Derek.

Lucas : Non, je ne pense pas que c'est ce que Derek voudra.

Gabriel : Je n'ai pas d'autre choix !

Lucas : De plus tu as oublié ce que cette ange est venu te dire l'autre jour, ton "destin" est celui de devenir un ange, et non de vivre en Enfer le restant de tes jours, de plus une fois que tu t'y trouveras, il sera pas facile d'en sortir, Derek lui n'est pas mort toi tu le seras en quelques sortes.

Gabriel : Cette Ange c'est trompé de jumeau, et pourquoi m'avoir donné cette idée si n'est pas d'accord la dessus dan ce cas.

Lucas : Ce que je voulais dire en disant cette idée, c'est que se serait moins qui me sacriferait pour retrouver mon frère.

Lexi : Tu ne peux pas te sacrifier ! Je connais mieux les Enfers que vous tous, vu que je m'y retrouvais déjà avant qu'on ne me face revenir à la vie ! Alors c'est à moi d'y aller.

Gabriel : Tu te trouvais en Enfer toi ?

Elle détournait le regard.

Lexi : Et je n'en suis vraiment pas fière, c'était un endroit horrible.

Gabriel : Tu n'étai pas censé avoir oublié tout ses souvenirs.

Lexi : Tout mes revenu petit à petit.

Je levais les mains.

Gabriel : Donc si je comprend tout, tout le monde veut se sacrifier pour se rendre jusqu'au enfer et retrouver Derek.

Je croisait les bras soupirant, Gad entrait à cette instant.

Gad : Gabriel j'ai entendu la nouvelle à propos de Derek.

Il ne manquait plus que lui.

Gabriel : Toi aussi tu veux te sacrifier pour te rendre en enfer ?

Gad : Quoi les enfers ? oh non je ne pourrais jamais faire ça.. Désolé..

Hum, sa ne m'étonne pas, il est bien trop gentil de toute façon pour faire du mal à une mouche.

Gabriel : C'était du sarcasme.

Il a emmené izaya et Maya qui semblait avoir oublié ce qu'il c'était passé avec Damon et ce que j'avais pu lui dire on dirait. Je tentai de réfléchir à la meilleur chose à faire..


***


Tsukune tournait bien le regard vers son fils le regard mauvais.

Tsukune : Malgré ce que tu penses, lorsqu'il les occasions l'exige alors je suis près à tout, Silas m'insupporte de plus en plus surtout que ses intentions est tout d'abord de tuer Zankou, l'un de mes fils, alors il est hors de question que je le laisse y parvenir.

Il en fronçait d'avantage les sourcils.

Tsukune : Alors je me fiche Nomar, que mes femmes se retrouvent avec un gosse de ton fils, une fois qu'ils viendront au monde, j'en prendrais des nouvelles c'est aussi simple que cela.

Les filles chuchotaient entre elle voyant que c'était de Derek qu'il s'agissait, elles pensaient toute qu'elles auraient eu affaire à quelqu'un de moins beau que lui, mais elles étaient toute bien contente que se ne soit pas le cas et déjà toute pressée d'allé au fait.

Tsukune tournait le regard vers derek qui tentait de s'éclipser alors qu'il parlait avec son fils, celui-ci fit bien obligé de s'arrêter dans son élan vu que Nomar l'avait à l'oeil.

Tsukune : C'est moi qu'il traite de "Dieu de pacotille" ? Nomar tient les paroles que pourrait dire ton "fils", sinon je lui couperait la langue pour qu'il ne recommence plus.

Il fusillait du regard vers Derek, cela était bien clair pour Derek après ses paroles, il valait mieux qu'il réfléchise bien avant de parler avec Le Dieu des Enfers en face de lui. Il levait malgré tout les yeux en l'air puisque c'était désormais Persephone qui s'en mêlait, Tsukune tournait son regard vers elle.

Tsukune : Que viens-tu faire ici, retourne dans ta chambre !

Lorsqu'il parlait des femmes de Tsukune, malgré les ordres de Persephone elles restaient vu que c'était surtout Tsukune à qui elles obéissaient sauf lorsqu'il n'était pas présent.

Tsukune : Tu n'as aucun ordre sur elles Persephone, et elles sont ici pour une bonne raison.

Il commençait sérieusement à perdre patience du comportement de Persephone, et cela se faisait bien voir sur le visage de grand Tsukune. Il la regardait s'en aller avec Derek, celui-ci en tournait le regard vers Nomar.

Tsukune : je me demande s'il est à ne serait qu'une onde d'intelligence en elle.

Il fit un long soupir, il s'approchait de ses femmes et fit un signe de la main pour les renvoyer jusqu'à la pièce où elles étaient enfermé.

Tsukune : Nous n'avons pas de temps à perdre et Persephone fait des siennes, elle commence à m'énerver.

Il disparu et réapparu donc devant elle et Derek, il baissait les yeux vers Derek à cette instant mais les relevait vers Persephone.

Tsukune : Il est en sécurité ici certes, mais cela ne veut pas pour autant dire que Silas possède déjà l'ôte, il a utiliser mon frère Zeus pour s'attaquer à Zankou et les deux autres qu'ils ne servent strictement à rien. Le plan de ELijas a donc échoué, cela n'a fait qu'empirer les choses, Abnar a été idiot ! Alors tu l'as bien compris nous devons utiliser le pan B et penses-tu que deux enfants de Derek va arriver à grand chose ? Il en faut plus !

Il attrapait donc le bras de Derek pour le tirer jusqu'à lui.

Tsukune : Alors tu cesses maintenant de t'opposer à moi juste pour te faire remarquer, et tu laisses Nomar gérer son fils par lui même.

Il disparu de la vue de Persephone avec Derek et réapparu devant Nomar, il poussait Derek jusqu'à lui.

Tsukune : Et maintenant dépêche de faire ce que tu as faire, je suppose que ta mère a enfin compris du moins je l'espère, et fait vite, Abnar ta donné des ordres après tout, prend ce qu'il te conviendra pour y parvenir.

Il disparu en flamme laissant Derek seul avec Nomar. Mais Elijas Avait écouté aux portes et s'avançait jusqu'à son frère, il tournait le regard vers Derek avec un sourire.

ELijas : Je pensais que sa allait atténuer la colère de Silas s'il récupèrerait sa femme, mais malheureusement sa n'a rien changé..

Il soupirait et s'approchait de Derek pour bien le regarder.

ELijas : Le temps en Enfers est également plus rapide que le monde où il vit, alors une nuit passé ici ne changera pas grand chose dans son monde, je pense qu'il ne faut pas non plus le brusquer. Mettons le dans une chambre et attendant qu'il se face à cette endroit avant de faire son devoir.

Il n'était pas du tout comme ses frères, déjà lorsqu'il était un gamin, il avait des goûts bien différent, en réalité Elijas aimait les femmes mais également les hommes, et ses choix étaient donc très varié, comparé à moi qui préfère nonante pour cent les homme, les femmes ne me dérange pas mais c'est juste en cas de besoin de se vider hum..

ELijas : Je vais l'emmener jusqu'à sa chambre, toi tu devrais voir si Zankou n'a pas besoin d'aide, il se bat contre Zeus après tout.

Il fit un signe à Derek pour qu'il le suive.

Elijas : Suis moi. * Et tu auras le droit de discuter avec Gabriel pour lui dire que tout vas bien. *

Il savait qu'en lui disant cela dans ses pensées, que Derek le suivrait sans discuter, il se rendait donc à une chambre libre, il laissait Derek entrer le premier et le suivait ensuite. Il fermait la porte derrière lui et fit apparaître une sphère au milieux de la pièce, on pouvait me voir ainsi que tout les autres discuter de se rendre en Enfer.

Elijas : Je vais te laisser quelque instant pour leur parler, mais cela sera bref et rapide, alors ne dit que les choses importante, ils ne te verront pas, mais pourront juste entendre le son de ta voix.


Il réfléchissait quelque instant et en faisait un sourire en coin, il se posait contre le mur croisant les bras et regardait attentivement vers Derek.

Elijas : Je vais plus tôt faire quelque chose de mieux, alors voici une proposition Derek. Comme tu le sais il va falloir que tu faces le plus rapidement des enfants, mais avec qui veux-tu le faire, une inconnue choisis par ton père ou celui qui fait battre ton coeur hum ? Si je téléporte Gabriel jusqu'ici, il te faudra faire ce que vous n'avez pas fait, mais malheureusement, je devrais rester là à vous surveiller pour être sur que vous ne tenterez quoi que se soit.


Il souriait de plus belle.

Elijas : C'est comme tu veux Derek, mais comme tu l'as vu, si tu refuses, Gabriel serait près à tuer des personnes innocente et se donner la mort pour se rendre lui même au enfer et ainsi te revoir. S'il fait ça, il lui sera impossible de quitter cette endroit, sauf par moi même, mais je ne vois pas pourquoi je le ferais.

Il fit un geste de la main pour faire apparaître un divan contre le mur et s'y installait.

Elijas : Je resterais ici pendant que vous serez occupez, je ne bougerais pas de ma place. De toute manière, j'ai l'habitude de voir ce genre de scène avec mes frères et ce depuis tout petit alors, tu vois, vous n'auriez cas faire comme-ci je n'étais pas là.

Il attendait la réponse de Derek avec le sourire et fit même disparaître la sphère l'empêchant toute communication et ne savait pas ce que j'allais donc préparer pour le retrouver.


***

Zeus ne contrôlait pas ses mouvements et ne désirait pas s'en prendre à eux, mais il n'avait guère le choix. Il avait mis assez facilement Valas au sol, Theandras s'approchait de lui, n'utilisant pas ses mots mes ses pouvoirs pour retirer d'un coup sec cette éclair qui lui traverser tout le torse et c'était enfoncé dans le sol, mais à chaque fois qu'on tenter de le manipuler autre que Zeus, celui-ci provoquait une élèctrucition très dangereuse, et Valas en subissait le coup, il serrait la mâchoire, il n'arrivait même plus à manipuler sa roche pour se protéger, de toute façon, la puissance de Zeus était bien trop forte comparé aux pouvoirs de Valas.

Une fois que Theandras ait réussi à lui retirer entièrement la foudre de Zeus celle-ci disparaissait en millier de petits éclairs sur le sol, Elle attrapait le bras de Valas pour l'aider à se relever et tournait le regard vers zankou qui leur demandait de partir pour prévenir Abnar. Ce qu'elle faisait aussi tôt.

Zeus regardait du coin de l'oeil vers Theandrs et Valas qui venait de s'échapper, c'était justement la meilleur chose qu'ils avaient à faire, prévenir son fils de tout ce qu'il venait de se passer vis-à-vis à de Silas. Il regardait à nouveau vers Zankou, alors qu'il lui donnait un coup de son bras remplis de foudre, mais Zankou fit apparaître son arme mais également son bras tel que Tsukune est capable de le faire pour contrainte son attaque.

Zeus : Et pourtant cette héritage vient de te protéger, tu devrais en être reconnaissant.

Il baissait les yeux vers le poing de Zankou, il comprit ce qu'il comptait faire et fit rapidement un bond vers l'arrière pour pouvoir l'éviter.

Zeus : Il faudra pour ça que tu y arrives Zankou.

Il le regardait bien afin de voir ses intentions tandis qu'il tendait sa main démoniaque dans sa direction, il évitait rapidement ses attaques à l'aide de sa rapidité, il était aussi rapide que la foudre lui même, quoi de plus logique venant de Zeus lui même.

Alors qu'il évitait habillement toute les attaques de Zankou, Zeus tournait le regard vers lui voyant qu'il changeait tout le sol en sa faveur et ce fait de lave.

Zeus : * Il a reçu beaucoup de pouvoir de mon frère Tsukune*

Il attérrissait sur les passerelles où il ne contenait pas encore de la lave, mais bien vite tout le terrain en y était découvert, à cause de l'attaque à distance qu'envoyait Zankou, celui-ci fut bien obligé également de les éviter et se retrouvait aussi tôt le pieds dans sa lave, il fit aussi tôt la durcir pour l'empêcher de bouger.

Zeus : Tu es plutôt fort.

Alors que Zankou profitait de son état pour lui envoyer se attaques à distance, Zeus ne bougeait pas de sa place et faisait croire à celui-ci qu'il avait reçu son attaque, il attendait ensuite qu'il vienne jusqu'à lui comme il pensait qu'il allait faire vu que sa meilleur capacité était les attaques au corps à corps.

Alors qu'il se trouvait juste en face de lui, près à lui donnait un coup de poing, des nuages noir se formait au dessus d'eux et un orage commençait, la pluie faisait durcir la lave de Zankou au sol et des tas d'éclairs se fracassait contre celui-ci ce qui détruisait la roche de lave.

Il n'y avait que les pieds de Zeus qui était prisionnier et pouvait donc malgré tout utiliser ses mains, il attrapait le poing démoniaque de Zankou pour l'arrêter, mais la pression était là malgré tout, il amplifiait donc son bras de foudre et utilisait se procéder pour renvoyer le coup qu'il lui portait à son adversaire. De l'autre main, Zeus fit apparaître une foudre de la taille d'un bâton et d'un coup sec l'enfonçait contre la roche de lave à ses pieds, tout le terrain se retrouvait élèctrocufier et le terrain qu'avait créé Zankou disparaissait à vue d'oeil.

Zeus : Tu ne peux me battre.

Il continuait de tenir fermement le poing de Zankou et l'entourait même de fil élèctrique pour le maintenir et l'empêcher de bouger. Un tigre de foudre courrait juste derrière Zankou en poussant un cris, il ouvrait grand la gueule pour l'attaquer de plein fouet.




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Sam 6 Juil - 22:06

Ryou et les autres étaient face à une sérieux problème, depuis que Nasir leurs ont expliquer le véritable role que j'ai dans se monde ils ne savent plus quoi penser. Est ce que pour ma propre sécurité il serait pas mieux de les laisser faire? Contrairement au autre Nasir restait calme se moquant pas mal de savoir se qu'il pourrait m'arriver, mais il sait que Lexi tenait encore beaucoup à moi et c'est pour cette unique raison qu'il est venu nous invertir de la situation.

Ryou: si Nomar aurait prévenu du pourquoi il tenait tant à mon père de faire des mômes peut être qu'on aurait vu les choses autrement.

Nasir: à quoi bon se morfondre sur se que vous avait fait ou non? maintenant il est entre de bonne main et on doit bien s'occuper de lui à l'heure qu'il est.

Ryou: tu crois que c'est le moment de lâcher des truc pareil Nasir? si c'est pour rabaisser alors s'il te plait tais toi.

Il haussait les épaules allant tranquillement s'asseoir pendant qu'ils discutait entre eux, Damon s'approchait de Gabriel n'appréciant pas son idée non plus.

Damon: Lucas pourquoi tu lui donne une idée aussi insencé!? tu veux te débrasser de mon père c'est ça?

Ryou: Damon..

Damon: non Ryou, il a fait exprès d'en parler sachant très bien que pour Derek il irait jusqu'à le rejoindre..tu le déteste depuis le début et pour lui c'est un bon plan pour s'en débarrasser!

Damon fini par se taire entendant dire que c'est Lucas qui se sacrifira pour venir me retrouver, cette fois c'était ryou qui n'était pas d'accord.

Ryou: t'es malade! je te laisserais pas aller en enfer Lucas! et je vais faire quoi moi après? si j'ai déjà plus mon père et en plus toi...je te laisserais pas faire Lucas.

Nasir s'amusait de la situation et ne pouvais s'empêcher de sourire, mais il ne comprenait malgré tout pas pourquoi ils tenaient tant à se sacrifier pour venir me sauver. Par contre lorsque c'est sa soeur qui s'y mettait également, il se levait s'avançant vers elle l'attrapant le bras.

Nasir: je te laisserais pas faire Lexi! ne m'oblige pas à t'amener avec moi sur l'Olympe car si tu fais une chose aussi idiote pour Derek...je le ferais sans hésiter même contre ton grès.

ryou était d'accord avec Nasir, il avait déjà perdu sa mère une fois et cela lui avait suffit largement. En gros tout le monde était près à venir jusqu'en enfer pour me sauver ou presque Damon croisait les bras fronçant les sourcils.

Damon: non pas moi, je suis certain que mon père trouvera le moyen de revenir..il est coriace et en a dans la tête malgré qu'il aime bien jouer les idiots.

Ryou: c'est vrai mais on parle des enfers et pas une simple ile perdu où il pourrait déployer ses ailes pour revenir tranquillement.

Damon: il jouera le chantage ou...j'en sais rien, mais il reviendra.

Ils étaient couper dans leurs discutions par l'arriver de Gadriel et les deux hybrides, Izaya restait au côté de Maya les laissant parler entre eux après tout cela ne les regardait pas. le neko était surtout venu pour soutenir Gad qui faisait de même pour son frère. Ryou ne les ayant pas encore vu jusqu'à présent s'approchait d'Izaya et Maya.

Ryou: ah c'est donc vous les hybrides.

Izaya regardait quelque instant Maya.

Izaya: euhh oui il semblerait.

Ryou tentait brusquement la main vers Izaya se qui le surprit sa queue se dressa vers le haut.

Ryou: enchanté moi c'est Ryou l’avorton de Derek.

Izaya: ahh eu enchanté moi c'est izaya.

Il attrapait sa main mais fit vite des grand yeux sentant la force dans sa poigne, Ryou lâchait sa main pour la poser sur la tête de Maya caressant sa tête. Izaya vait presque les larmes aux yeux secouant sa main dans tout les sens.

Ryou: enchanté minette.

Damon secouait son poing en direction de son frère.

Damon: tu crois que c'est le moment de faire les présentations Ryou!

Ryou: je suis sociable malgré que j'ai l'air d'une brute.

Damon: sociable? en appelant la maya minette?

Ryou: t'es jaloux?

Il détournait le regard.

Damon: pas du tout...appelle la par son prénom c'est tout.


***

Bien je pensais que Persephone m'aiderait à sortir de la mais elle n'a fait que retarder les choses, Nomar était tout aussi désespéré par le caractère de sa mère surtout à cette instant vue que le temps leurs était précieux.

Nomar: rien d'en la tête? vous n'avez jamais apprécier les femmes qui réfléchit trop père..alors venez pas vous en plaindre aujourd'hui..et au fond vous aimer que mère vous tiens tête.

Il le regardait de coin d'oeil avant qu'il disparaisse pour rejoindre Persephone, celle ci faisait la tête voyant Tsukune apparaître devant elle.

Persephone: qu'est ce que tu veux encore?

Il semble pas content du tout, mais cela ne semble pas effrayer persephone pour autant. Malgré que c'est une femme elle en a dans le pantalon, je doute que beaucoup ose parler au diable de cette façon..même moi je préfère tenir ma langue.

Persephone: oué oué j'ai compris, mais Silas ne viendra jamais jusqu'ici! il en pourrait se cacher de toi dans cette endroit pourris cela le condamnerait..alors pourquoi vous stresser comme ça.

elle fit une sourire en coin à cette instant posant ses doigts sur ses lèvres.

Persephohe: est ce que le grand Tsukune aurait peur? haha!

Elle refaisait à nouveau la tête de ses dernières paroles.

Persephone: moii me faire remarquer! t'as un sacré culot de me dire ça! toi qui cris sans cesse pour qu'on t'entende! alors qui passe son temps à se faire remarquer hum?

Il se téléporta avec moi se qui fit crier Persephone.

Persephone: j'ai pas fini notre discution Tsukune!! reeeviiiienns! espèce de..

Elle tournait son regard vers une garniture qu'elle tapait dedans pour la faire tomber et qu'elle se casse. Et voilà j'étais revenu au point de départ tout se bruit pour rien, Nomar me regardait mais moi je préférait encore regarder le sol

nomar: oui je vais faire se qu'il faut, vous pouvez retourner à vos occupations père.

pourquoi c'est toujours moi qui me retrouve dans des situations de merde?

Nomar: tu peux venir Elijas, père viens de partir.

Elijas c'est qui celui la? je me tournais regardant le type qui entrait, encore un dieu? pourquoi il me sourit comme ça celui la? il veut qu'on soit pote peut être?

Nomar: j'avais prévenu que cela ne marcherait pas avec Silas, cela fait trop longtemps que sa haine envers nous augmente..il fallait agir bien plus tôt.

Derek: une preuve de plus que les dieux sont dénoué d'intelligence.

Nomar: pour s'en cesse provoquer les dieux tu ne dois pas être bien plus intelligent mon fils.

C'est qu'il vient de me cloué le bec! je te déteste encore plus! Mon père soupirait voyant que même son frère s'y mettait.

Nomar: très bien Elijas tu as gagné, mais une nuit seulement..ensuite il devrait faire se qu'on lui demande de sa propre volonté ou par la force.

derek: qui te fais croire que j'ai envie te de suivre?

Je reçu son message par télépathie, il va vraiment faire ça?

Derek: très bien je te suis.

nomar en fronçait les sourcils mais nous regardait partit tout deux, restant silencieux je suivais se grand bonhomme..oh que oui il est grand et ils sont tous grand d'ailleurs, j'aime pas me sentit minuscule comme ça.

Derek: je pourrais vraiment parler avec gabri?

J'entrais dans la chambre les mains dans les poches et voyant cette sphère apparaître dans la pièce je m'y approchait pour la regarder de plus près, j'arrive à voir Gabriel et il a les autres avec lui. j'arrivais à entendre de quoi il discutait entre eux, Gabriel tu ne va quand même pas faire une bêtise pareil!

Derek: très bien..vais déjà l'empêcher de faire une tel connerie!

J'allais me mettre à discuté avec lui jusqu'à que Elijas me propose une autre solution, je l'écoutais attentivement.

Derek: évidemment qu'à choisir je préfère que se soit avec Gabriel mais ou veux tu en venir?

Le faire venir ici? je regardais la sphère sur l'instant, d'un côté cela serait une bonne chose mais d'une autre qu'il subisse mon calvaire. Autant accepté j'aurais la chance de pas devoir coucher avec ses femmes de tout à l'heure. J'ouvrais grand les yeux regardant vers Elijas venant à peine de réalisé la fin de sa phrase.

Derek: attend j'ai bien entendu? tu veux rester la à nous mater!?

En faite se dieu la est un vrai vislar, je pensais qu'il voulait m'aider mais il avait des idées plus perverse derrière la tête et merde! si j'accepte je vais devoir subir ses regard mais si je refuse Gabriel va faire de bel connerie..merde j'ai pas le choix.

Derek: au fond tu savais très bien que j'avais pas le choix, très bien..fait venir Gabriel, mais à condition de au moins prévenir les autres de ne pas venir nous chercher!

regarder moi se petit sourire satisfait, il a l'habitude de voir ses frères baiser...et bien la preuve que t'es un pervers depuis que t'es môme mon gars!

Derek: ta peut être l'habitude de mater, mais moi j'ai pas l'habitude de l'être alors attend toi à se que Gabriel soit pas content...maudit dieu pervers.

C'est la seul façon pour toi de bander maudit dieux? en regardant les autres faire? à moins que t'es nul à se niveau la et c'est ta seul manière d'apprendre..va savoir se qu'il a dans la tête celui la.


***

Zankou pensait que se coup atteindrait Zeus, mais il fut trop sur de lui. Avant même qu'il ne le touche Zeus intercepta son poing utilisant d'une certaine façon le même procédé que Zankou grâce à sa puissance électrique.

Zankou: *merde*

C'était assez dur de pouvoir surprendre Zeus avec se genre d'attaque étant presque identique à celle de son père tsukune. Toujours grace à ses pouvoirs de la foutre, Zeus réussit à détruire la lave solidifié et se libérer. Zankou voulait également s'écarter pour trouver une autre stratégie, mais Zeus l'en empêchait entourant son bras démoniaque de fil électrique.

Zankou: fait chier!

Tournant la tête il vit à présent qu'il profitait de la situation pour lancer une nouvelle attaque contre lui, il tirait d'avantage tentant de se libérer.

Zankou: j'ai pas dit mon dernier mot Zeus!

Il entoura l’entièreté de son corps de feu venant droit des enfers, la chaleur fit évaporer les ondes électrique comme de l'eau qu'on faisait bouillir. Se libérant à son tour de son emprise il esquiva de justesse le trigre de foudre de Zeus et riposta envoyant un phénix de flamme dans sa direction. Les deux créatures élémentaire se percutant créa une explosion important.

Zankou: * je vais devoir utiliser des attaques qui me son propre et le surprendre, il connait mon père comme ça poche..j'y arriverais pas si je continue dans cette voix*

Il serra les poings regardant en direction de Zeus qui n'avait pas bouger de place.

Zankou: J'ai peut être pas ton expérience l'ancêtre, mais contrairement à toi j'ai pas été tuer par un misérable mortel.

Une aoe d'aura entoura Zankou créant des secousses et fit léviter des roches qui fini par partir en poussière, approchant la paume de ses mains l'une contre l'autre une boule d'énergie se créa devenant de plus en plsu importante au fur et à mesure que ses mains s'éloignait l'une de l'autre.

Zankou: je vais te renvoyer rapidement dans ta tombe!

detenant la sphère d'énergie de sa main démoniaque il l'envoya en direction de Zeus, mais Nomar se matérialisé attrapant la sphère du bout de sa faut pour l'envoyer dans les airs qui fini par exploser.

Zankou: qu'est ce que tu fous Nomar!

Nomar: cette technique aurait raser cette ville Zankou dans son entièreté.

il regardait autour de lui ayant oublier qu'il se trouvait en pleine civilisation .

Zankou: j'ai perdu le fil...tu m'as empêcher de faire une bel connerie.

Nomar: et j'ai peur que ce ne soit pas la dernière.

zankou grimaçait n'appréciant pas cette petite pique, Nomar se tournait face à Zeus serrant le manche de son arme.

Nomar: cela me révolte de te voir manipulé par se serpent Zeus..toi un si grand dieu. Zankou il faut que tu retourne au enfer..et ne discute pas ou tu mourra de la main de Zeus.

zankou: tu te fou de moi?

Nomar: je ne ris jamais avec la mort Zankou.

Cela ne plaisait pas à Zankou de devoir fuir de cette manière et avait du mal à obéir.

Nomar: je t'en pris, j'ai aucune envie de perdre un frère.

Zankou: tss..très bien Abnar ne devrait plus tarder.

Il se téléporta rapidement.

Nomar: si tu le suis jusqu'au enfer, tu sera perdant Zeus..Tsukune te tuera sans aucune hésitation. Te laisse pas contrôlé par Silas, bat toi un peu du moins jusqu'à que Abnar arrive et trouvera la solution pour te sortir de la.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Derek Kijo le Dim 7 Juil - 3:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    Dim 7 Juil - 3:00

Au fond Derek avait raison, ELijas saviat très bien que celui-ci allait accepter son offre il en souris bien satisfait puisque ce comme il le pensait il acceptait sa petite offre. Il se mettait bien au fond de son divan, une jambe croisé sur l'autre.

Elijas : Oui je m'en doutais quel choix tu ferais et c'était donc en effet, dans le but que je te proposais cette proposition.

Il levait légèrement les mains.

Elijas : Bien je préviendrais les autres afin qu'ils ne fassent rien de stupide.

Il posait son coude sur le haut du divan et l'autre à côté de sa jambe. Il redressait un sourcils lorsqu'il le traitait de Dieu pervers.

Elijas : Dieu pervers ? Haha.. Je ne peux pas te laisser seul Derek, j'ai dis à mon frère que je te surveillerais, on ne sait jamais que tu tenterais quoi que se soit, mais c'est vrai, je suis un vrai pervers mais qui ne l'est pas après tout
?

Il ricanait.

Elijas : Mes frères et mon père a tout fait pour que j'en devienne un après tout, alors quoi de plus normal.

Il tendait la main vers lui.

Elijas : Bien il est temps que je face venir Gabriel.

J'apparu aussi tôt, tout le monde avait entendu sa voix en disant qu'il allait m'emmener jusqu'à Derek au Enfer, mais que personne ne devait tenter quoi que se soit pour nous retrouver, que comparé à nous, ceux qui tenteraient de venir par eux même en Enfer ne pourront jamais y sortir.

Lorsque je vis Derek, je m'approchais rapidement pour attrapait sa tête contre la mienne.

Gabriel : Ne me fait plus une chose pareil Derek !

Sur le moment je n'avais pas vu Elijas, j'embrassais Derek de plus belle, mais finissais par me retirer de lui pour regarder où il se trouvait, dans une chambre ? C'est la que je vis Elijas couché tranquillement sur ce divan bien confortable.

Elijas : Bien le bonjour Gabriel.

Gabriel : Laisser le partir.

Elijas : Il met impossible de faire ça, du moins pour le moment. Tu dois savoir pourquoi.

Je soupirais.

Gabriel : Oui, j'ai entendu l'histoire en ce qui concerne les enfants de Derek et ce qu'il est censé faire pour arrêter Silas.

Elijas : Bien, tu as énervé Nomar lorsque tu vous n'avez pas tenu cette petite accord.

Je serrais les poings.

Gabriel : J'ai fais une erreur, mais je suis près à réparer mes fautes et si je le fais, alors vous laisserez Derek sortir de cette endroit.

Elijas : Se n'est pas moi qui décide mais Nomar, alors faîte ce que vous avez affaire et ensuite, nous verrons Nomar et la décision qu'il prendra, mais ce qui est sur, si vous ne faîte rien, cela risque de compliquer les choses et votre monde en dépend également.

Gabriel : Se n'est pas nous que Silas veut éliminer mais vous les Dieux.

Elijas : En effet, mais que penses-tu que Silas fera une fois que sa vangeance sera accomplis ?

Je détournais le regard.

Elijas : De plus, Derek est l'arme capable de l'anéantir, et c'est son destin de mettre à terre Silas, il veut mieux dont s'y préparer.

Je regardais de nouveau vers lui et ensuite vers Derke.

Gabriel : J'ai dis que j'étais ok pour les enfants, alors laisse nous.

Elijas : Je n'ai pas l'intention de bouger d'ici, alors faite comme-ci je n'étais pas là.

Quoi ?! Il est sérieux là ?! Je ne vais quand même pas faire ça devant ce Dieu.

Elijas : Ne me regarde pas comme ça, soit vous le faîtes, ou bien je laisserais Nomar choisir les femmes qui portera les enfants de ton très chère Derek, je vous offre une fleur en agissant de la sorte.

J'en fronçais les sourcils et merde.. Je suis déjà soulagé qu'il n'a rien fait avec une de ses femmes, alors si ce Dieu doit nous mater, je suppose que c'est moins pire.. J'en soupirais et commençait à retire rmes vêtements tout en regardant vers Derek.

Gabriel : Faire comme-ci il n'était pas.. Il a facile lui !

Une fois que j'étais nu, je m'approchais de Derek pour lui retirer ses vêtements à son tour et le regardait bien dans les yeux.

Gabriel : C'est moi qui porte cette enfant, je ne veux pas que tu faces quelque chose qui te déplait, et je suis vraiment désolé pour.. Tout à l'heure.

Je l'embrassais à cette instant et le tirer jusqu'au lit, je n'arrive pas à me concentrer à cent pour cent à chaque fois mon regard était tourné vers Elijas qui nous regardait avec ce petit sourire narquois. Je tirais donc Derek et ma laissait couché sur le lit, j'avais déjà mes jambes légèrement écarter pour qu'il se retrouve entre. Mes mains passait sur son visage, je tentais de regarder que son visage et ne pas penser à Elijas, j'essayais d'être dans ma bulle oui voilà c'est ça.. Une bulle où on est rien que tout les deux.

Je descendais une main le long de son dos et caresses ses fesses, et descendait ensuite pour prendre son membre entre ma main et le masturbait, je l'embrassais en même temps glissant bien ma langue contre la sienne.

Elijas restait toujours dans son divan, a regardé le spectacle il tentait de ne rien faire pareil mais ce genre de scène lui plaisait beaucoup.

Alors que Derek finissait par me pénétrer et commençait à bientôt arriver à jouir, il faisait donc apparaître ses ailes noir, Elijas admirait ses ailes ne les ayant encore jamais vu jusqu'à aujourd'hui.

Elijas : * C'est donc ça les anges déchus.. Bien.. C'est le moment d'agir. *

Il se téléportait, moi j'avais en quelque sorte oublié sa présence, jusqu'à ce qu'il se retrouve derrière derek, le pantalon légèrement abaissé et l'attrapais par la taille pour le pénétrer par derrière, mes yeux s'écarquillait sur le moment, il utilisait son aura pour sur nous deux j'en ouvrias la bouche et il ne fallait pas plus longtemps pour que je jouisse.

Elijas fit de rapide coups de reins en Derek et jouissait lui aussi rapidement en lui profitant de ses ailes, bien vite une marque apparu sur mon ventre mais également sur celui de Derek.

Gabriel : Non !

Elijas restait en Derek et me souriait, Il se retiriat de Derek et le poussait pour qu'il se couche à côté de moi, je tournais le regard vers lui.

Gabriel : Espèce de..

Elijas : Je sais, Dieu pervers, Derek me l'a déjà dit haha. Au moins, il aura deux enfant en une fois, Nomar sera fière de moi.

Il remettait aussi tôt son pantalon. Moi j'étais juste dégoûté qu'il ait déjà vu Derek nu, mais en plus il a.. J'en fermais les yeux les poings serré au maximum, cette enfant qu'il porte est le sien..





[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle vie, nouveau départ, nouveau RP !
Revenir en haut 
Page 5 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Félicitation pour ce nouveau départ
» Lien "Association Second Souffle, pour un nouveau départ"
» Le Nouveau swing de Tiger Woods
» nouvelle équipe, nouveaux partnaires, nouveau blog
» nouveau radar mobile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Zone des habitations :: Les résidences-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit