Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On ne vois plus le temps passer!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: On ne vois plus le temps passer!   Ven 29 Mar - 23:50

Encore une fois je me réveille au côté de Gabriel, notre vie est devenu bien plus simple depuis le jours ou Aprhodite à retirer cette amour que portait Valas pour moi. J'ignore se qu'il est devenu et son coeur encore moins, est ce que Aphrodite lui a fait des misères le jours ou elle l'a voler? j'en sais rien, mais se que je sais c'est que j'ai plus jamais eu la crainte de le voir débarquer chez moi. Pour pas changer des habitudes je suis toujours le premier à ouvrir, se cher Gabriel n'est pas du matin. Je le regardais dormir quelque instant avant de me décider à le réveiller à son tour. Je passais au dessus dessus de lui frôlant mon corps contre son dos nu, j'embrassais son épaule ensuite sa nuque.

Derek: Aller lève toi, oublie pas qu'on doit rendre visite à ma mère aujourd'hui.

la tête de zombi qu'il a, je me redressais m'asseyant sur le rebord du lit m'étirant avant de me lever. Je tirais une bonne fois la couette pour motiver Gabriel, du moins j'essayais. Je plissais les yeux avec le sourire voyant son petit cul et claquait ma main dessus j'en ricanais.

Derek: si t'es pas lever quand j'ai fini de faire le café, je reviens et j'arrange l'autre fesse.

J'enfilais mon short avant de sortir de la chambre, je levais haut les sourcils voyant Tyler déjà debout. d'habitude il n'est pas matinal non plus et le café déjà terminer.

Derek: Bonjour Tyler, excuse moi deux petites seconde.

je retournais dans la chambre claquant l'autre fesse de Gabriel et ressortit frottant mes mains l'une contre l'autre;

Derek: alors pourquoi es tu si matinal? et si...bien habiller aussi, c'est surement pas pour ta grand-mère que tu look comme ça.

Je tournais le regard vers le calendrier me rappelant qu'il avait son entretiens d'embauche aujourd'hui.

Derek: ah oui c'est juste, ton entretiens.

Je me servais une tasse de café le regardant en même temps.

Derek: je comprend toujours pas pourquoi tu veux travailler la bas, je pourrais t'offrir meilleur emplois. Bon ok se type est riche, il doit surement se servir de billet comme papier cul, mais...oh et puis il pourrais te filer de bon pour boire et ta que 17 ans alors si ça te fait chier tu peux toujours changer.

Je souris voyant Gabriel se ramené, l'état de ses cheveux le matin est toujours aussi étonnant.

Derek: les fessés marche très bien pour te faire lever, plus efficace que les câlins et les bisous..j'y songerais pour demain.

Je pourrais n'ayant pas très envie d'aller chez ma mère, mais bon si je reporte encore une fois elle va me tuer. J'avais le fond de mon café regardait du coin de l'oeil Gabriel, qui a des cernes sous les cernes. J'attrapais son visage des deux mains tout en pinçant ses joues.

Derek: aller réveille toi et encore plutôt ton fils qui aura peut être la chance d'avoir un boulot! et qui va être en retard si il se dépêche pas.

Je pointait du doigt l'horloge, bon je me levais pour aller me préparer pour partir. Ma mère m'a dit qu'il avait également Khaleesi qui venait la voir aujourd'hui, j'espère que Zankou ne sera pas avec également. Je me rendais jusque la salle de bain laissant Gabriel se réveiller à son aise.
D'ailleurs du côté de Zankou dans leurs grand manoir on peut pas dire qu'il laissait vraiment Khaleesi de se préparer. Elle était allonger sur le ventre pendant que Zankou lui...s'occupait d'elle. Il la tenait par les hanches donnant de rapide coup de reins, en fasse du lit se trouvait un oeuf de dragon soigneusement poser dans un coffre. Zankou tournait le regard vers la porte de leurs chambre entendant toquer.

Zankou: quoi?!

Khal: laisser donc mère se préparer!

Zankou retroussait le nez préférant ignorer son fils et continuait bien tranquille.

Khal: laisser donc alors!

Il tournait la tête une nouvelle fois le regard vers la porte et se retirait de Khaleesi rageant.

Zankou: tu m'ennuie Khal! je vois pas pourquoi t'es pressé!

Khal: tout simplement parce que j'ai aucune envie de subir le rouleau à pâtisserie de grand mère si on est en retard.

Zankou: n'importe quoi! je parie que tu ne sent même pas les coups.

Khal: en effet..mais j'aime pas pour autant qu'elle me crie au oreilles.

Zankou: c'est bon je la laisse tranquille ta mère, bon sang...et arrête d'écouter au porte!

Khal: puis entrer? j'ai l'impression d'avoir une conversation avec cette maudite porte.

Zankou: je suis encore à poil!

Il entrait malgré tout s'en moquant, il s'appuyait contre le mur les regardant tout deux.

Khal: j'ai déjà vue pire horreur ne t'en fais pas, alors tu viens avec cette fois père?

Zankou: pas question! j'en est assez de faire des concours du plus mauvais regard avec se maudit prêtre!

Khal: tu as peur de perdre face à lui?

Zankou: c'est surtout difficile de pas lui arracher la tête et de plus que ma cher et tendre femme va présenté le nouvel oeuf qui va éclore d'un instant à l'auter à ses parents...je tiens pas à être la lorsque "Teijo" va apprendre qu'il est une nouvelle fois grand père.

Khal: faut lui comprendre, tu passe ton temps à culbuté ta fille.

Zankou: je culbuterais autant de fois que j'ai envie ma femme.

Khal: fais comme tu veux, moi en tout cas j'y vais. Je les trouves assez amusant même si se sont pas des dragons et la petite soeur de maman est très agréable à regarder.

Zankou: oué, mais c'est sa tante alors retiens toi.

Khal: je sais...elle sait pas se qu'elle rate.

Zankou levait les yeux tout en attrapant un pantalon afin de l'enfiler, Khal s'avançait jusqu'à l'oeuf le prenant dans ses mains regardant vers sa mère.

Khal: Vous êtes prête? on peut y aller mère?

Il s'approchait d'elle le sourire aux lèvres attendant d'être téléporter, il pourrait prendre forme de dragon pour s'y rendre par la voie des ailes, mais la téléportation est bien plus rapide et moins fatiguant. Chez ma mère c'est la panique, sachant qu'elle allait recevoir des invités et donc moi et ma soeur Khaleesi c'est le grand ménage depuis le réveille. Teijo, fait la tête craignant déjà de devoir supporter Zankou.

Shizuka: souris donc un peu mon chéris, je suis sûr que après sa dernière visite Zankou ne viendra pas. Alors arrête de rider don si jolie front et aide nous plutôt à faire le ménage!

Delic: la maison est propre, sa fait la troisième fois qu'on fait le salon je pense que sa suffira.

Shizuka; trois fois t'es sûr?

Delic: oh que oui..

Shizuka: passons vite une quatrième alors!

Delic ricanait devant tant de stress de sa grand mère, il se tournait entendant la sonnette. Il trouvait une bonne excuse pour lacher l'aspirateur afin d'aller ouvrir. c'était Gabriel et moi, lorsqu'il ouvrit je plissait les yeux voyant Delic. A chaque fois j'ai l'impression de voir Gabriel plus jeune même taille, tout aussi maigrichon, une gueule d'ange ormis que ses yeux et cheveux son plus clair.

Derek: si on est en retard c'est à cause de Gabriel.

Delic: t'en fais pas, grand mère est encore entrain de nettoyer.

Derek: je suis pas étonner, elle est toujours comme ça.

Il nous laissait entrer, je tournais mon regard vers Teijo qui semblait faire la tronche et évidemment qui levait pas le petit doigt pour le menage et bien voyons...aller je lance ma mauvaise pique.

Derek: maman il au une chose friper et vieille assise dans ton fauteuil dois je appelé la fourrière?

ma mère arrivait regardant vers Teijo et posait les mains sur ses hanches.

Shizuka: arrête d'ennuyer mon homme Derek! il est déjà assez de mauvaise humeur, il pense que Zankou va pointé le bout de son nez.

Derek: oh, papy est frustrer. Il a toujours pas gober que ma petite soeur chérie se fait écarter les cuisses par Zankou.

Shizuka: Derek arrête de parler de ta soeur comme ça.

je ricanais.

Derek: et mon autre petite soeur est la? oh, à moins qu'un autre dragon est également entrain de lui écarter les cuisses.

Je recevais le célèbre rouleau à tapisserie de ma mère sur la tête.

Shizuka: tu l'aura mérité! Galadriel est entrain de se préparer dans sa chambre! Tyler est pas la?

derek: non, il devait se rendre chez Sébastien Valmore pour un entretiens d'embauche.

Shizuka: oohh, il a visé bien haut.

Derek: il a surtout visée le bon porte feuille.

Delic: ah oui il m'en avait parler hier lors de notre discutions, il était assez stressé! je croise les doigts pour lui.

Derek: et toi tes études de médecines?

Delic: ça roule, je me fatigue pas trop.

derek: ben évidemment un petit intellot, tu me rappelle de plus en plus quelqu'un..toi aussi tu as dur à te lever le matin?

Shizuka: une véritable horreur! j'ai du m'y prendre à plusieurs reprise pour le faire bouger du lit, j'ai fini par le secouer dans tout les sens.

Derek: tiens tiens, un conseil met lui une bonne paire de claque sur les fesses ça semble bien marcher.

Delic: noon! c'est déjà assez pénible comme ça, ne lui donne pas de mauvaise idées!

shizukla: fessé donc c'est noté.

Delic: humph...merci Derek.

Khaleesi apparu cette cette fois avec Khal et pas de Zankou en vue, sa doit faire pas mal plaisir à Teijo.

Khal: et bien il a du peuple.

shizuka levait les yeux vers Khal bouche bé.

Shizuka: oohh, et bien c'est moi ou t'es encore plus immense que la dernière fois?

Khal: et je grandis encore.

Shizuka: encore une tête et tu sera aussi grand que ton père.

Khal: j'espère bien! content de te voir grand mère, toujours aussi séduisante.

Shizuka: j'adore avoir des compliments.

Derek: vive la magie qui cache les rides.

Oh, j'avais encore droit au rouleau, Khal tournait le regard vers moi le sourire au coin.

Khal: sans ton immortalité vampire, toi aussi tu serais tout fripé je te rappelle.

Ouhhh lui! il me cherche, celui qui se met à rire je le tue. Je tournais lentement mon regard vers Gabriel vue qu'en plus c'est lui qui osait ricaner le premier, je lui pinçait la fesse tiens sa lui apprendra!

Khal: oh, mais mon cher grand père semble de très mauvaise humeur.

Il s'asseyait à côté de Teijo passant son bras sur ses épaules.

Khal: alors sa boum papy? père ne viendra pas si c'est ça qui t'inquiète alors souris..oh, avec se que mère va montrer sa risque d'empirer ton humeur.

Il posait l'oeuf sur les jambe de Teijo souriant d'avantage montrant même toute ses dents aimant ennuyer autant que moi le vieux prêtre.

Khal: cool hein? tu va être encore plus papy, il doit éclore dans la journée normalement alors on voulait que cette fois Shizuka assiste à l'éclosion.

Shizuka: ouuuuuuiii, tu me fais un grand honneur ma fille! souris Teijo! ou je coud les lèvres jusqu'au oreille!

Derek: ahahhaha!


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Sam 30 Mar - 3:48

Notre vie à Derek et moi est tout simplement magnifique depuis que Aphrodite a changé les sentiments de Valas, on ne la plus vu depuis ce jour d'ailleurs et j'espère ne jamais le revoir.. Je me demande malgré tout ce qu'elle a pu faire de son coeur, l'aurait-elle tué ? J'en avais des sueur froides.. Non, si elle l'aurait tué, on aurait tout de suite été mis au courant pas Atori, il apprécié malgré tout son père Valas, alors il nous en aurait voulu de lui avoir donné en main propre son coeur. Valas doit être en colère, après tout, il a dit qu'il faisait confiance en Derek pour qu'il garde son coeur caché. Je trouve qu'il n'a pas été très vigilent, il aurait du réfléchir à deux fois avant de faire ça.

Malgré tout la je ne pensais pas à Valas, je pensais plutôt à mon beau oreiller, mes couvertures bien chaudes, mon matelas bien confortable, mon lit, oui mon lit rien qu'à moi.. Je faisais des petits yeux sentant les baisés que me faisait Derek, bon il est aussi à Derek, mais j'aime le partager avec lui et rien que lui donc sa me va. Sauf quand il tente de me réveiller, hum il quel heure ? Je tentais bien que mal de regarder l'heure, sept heure du matin ?! OH non, il exagère ! Je prenait la couverture pour recouvrir mon visage et me rendormait

Gabriel : Humphhhh..

Sa voulait dire, laisse moi dormir ! Ah oui c'est vrai, on avait dit qu'on allait rendre visite à Shizuka.. Je me souvient pas qu'on avait dit qu'on irait si tôt ! J'ai encore besoin de dormir au moins une grosse heur voir deux !

Je poussais un gémissement lorsque Derek tirait d'un coup sec sur les couverture, je suis nu comme un verre, et bien oui, monsieur Derek n'aime pas qu'on porte de vêtement lorsqu'on dort. Enfin si de temps en temps je porte quand même un caleçon, je trouve toujours l'excuse " ET si Tyler rentre dans la chambre ? " Mais quand on fait l'amour, c'est sur qu'on dort nu après.

J'ouvrais les yeux criant lorsqu'il me tapait sa main sur ma fesse, j'en avais encore des picotements, je le regardais du coin de l'oeil, voilà je suis de mauvais humeur ! Je passais ma main sur ma fesses, mais la douleur partait bien vite étant donné que je suis un moitié vampire. Je le regardais partir, je me retournais sur le dos, tendait mes jambes et mes bras prenant toute la place dans le lit.

Gabriel : Allé Gabriel lève toi...

Je fermais les yeux encore tout endormis les pauvres.. Et je finissais par me rendormir aussi tôt, je me retournais sur le ventre dans la même position, tel qu'une étoile de mer collé sur son rocher, mon lit ! Je veux dormir encore..

Tyler était bien habillé en costard cravate, il était devenu un jeune homme très beau, mystérieux, discret et ne parlait pas beaucoup de lui sauf au personnes qu'il connaissaient fort bien, comme nous et sa famille qui l'entours.

Il avait déjà préparé le café qu'il buvait debout, il levait les yeux regardant Derek descendre, il déposait sa tasse sur la table.

Tyler : Bonjour.

Il fit un sourire le voyant repartir dans la chambre pour tenter une seconde fois de me réveiller. J'ouvrais les yeux criant une seconde fois puisqu'il me frappait l'autre fesses, je finissais par me redresser d'un coup grognant entre mes dents.

Gabriel : Pff.. On ne peut pas dormir tranquillement humph.. Café..

Il fallait un moment pour que je me décide à me lever de mon lit pour m'habiller, c'est trop dure, je passais ma main dans mes cheveux, baillait, m'étirait, me grattait et finissait par prendre mon courage, je me levais laissant les couverture qui était dans tout les sens ainsi que les coussins, Derek le fait, il ne veut pas que j'engage de femme de ménage ou homme de ménage, il dit qu'il peut très bien le faire, pourtant, avec l'argent que je gagne, je pourrais très bien en payer une mais bon.

Pendant ce temps, Tyler regardait de nouveau vers Derek avec un sourire de sa question, il passait sa main derrière sa tête ricanant.

Tyler : Oui.. j'ai mon entretien aujourd'hui, j'espère que je vais l'impressionner.

Il reprenait son sérieux regardant bien vers Derek.

Tyler : Ce genre de métier me plaît, j'aime servir quelqu'un et me sentir utile c'est tout. Et je serais très bien payé en effet, j'aimerais être indépendant, pas que je n'aime pas vivre à vos côtés..

C'est la que j'arrivais, pas encore coiffé et avec un short et des pantoufles, je traînais les pieds à terre me dirigeant rapidement vers le thermos de café.

Gabriel : Tu es sadique Derek..

Je me servais rapidement une tasse de café et buvait d'un coup sec, je tournais le regard vers Derek voyant qu'il attrapait mon visage des deux mains et me pinçait les joues.

Gabriel : Aïe.

Je tournais le regard vers Tyler, c'est vrai, c'est aujourd'hui son entretien d'embauche, je me réveillais d'un coup l'admirant, je m'avançais vers lui, lui prenant ses deux mains.

Gabriel : Sa va aller, je suis certains qu'il va te prendre, il serait idiot de ne pas le faire. Tes un peu stressé ?

Tyler : Oui un peu, mais sa va aller.

Gabriel : Oui allé, on pensera très fort à toi, vas vite, si tu es en retard se sera déjà un mauvais point pour toi.

Tyler : Bien j'y vais, vous remettrez un bonjour à tout le monde de ma part.

Je lui fis un sourire, il se téléportait, heureusement il peut faire ça, sinon il aurait été en retard en voiture, avec les bouchons et tout.. Je finissais par me retourner pour regarder vers Derek. Je suivais Derek pour m'habiller également étant donné qu'on devait se rendre chez sa mère.

Du côté de Khaleesi, elle vivait toujours auprès de Zankou et avait finis par s'y faire, elle pensait que se serait beaucoup plus compliqué que ça, mais en réalité, elle aime cette vie qu'elle a auprès de lui bien que Zankou à beaucoup de besoin, et en premier lieux le Sexe. Etant donné qu'il désire beaucoup de descendance, il ne se gêne pas pour lui faire l'amour plusieurs fois par jour s'il le fallait. Elle avait eu un fils, Khal, elle attendait un autre qui était d'ailleurs encore dans un oeuf, elle ne savait pas si se sera un mal ou une femelle, mais elle était pressée qu'il éclose et normalement, celui-ci deviendrait éclore aujourd'hui même, elle avait très envie de partager ce moment avec sa mère et son père. Elle a dut pas mal forcé Zankou pour qu'il accepte, mais même si il aurait refusé, Kahleesi l'aurait malgré tout fait, elle aimait sa liberté et l'avait bien mentionné dès sa première rencontre avec lui d'ailleurs, comme lui aimait qu'elle lui reste fidèle ce qu'elle a toujours fait, de toute façon, il la garde pratiquement 24h/24h auprès de lui.

Khaleesi gémissement de plus belle, étant allongé sur le ventre, Zankou lui faisait l'amour dès le petit matin, il avait eu une petite envie qui le démangeait pour ne pas changer. Elle serrait les couvertures faisant également des mouvements de son côté tout en levant les yeux pour regarder son oeuf qui était posé juste au dessus du lit.

Khaleesi : Je dois me préparer.. Zankou..

Elle tournait d'ailleurs le regard vers la porte entendant son fils, elle tentait d'arrêter de gémir afin que Khal ne puisse pas entendre, il ne semblait guère vouloir arrêter malgré tout ce qu'il lui disait. Mais après une seconde remarque de sa part, ZAnkou finissait par se retirer d'elle, il n'avait pas pu aller jusqu'au bout ce qui le rendra de mauvaise humour toute la journée tant qu'il n'aura pas ce qu'il voudra.

Khaleesi finissait par se redresser tournant le regard vers Zankou, elle se rendait à une pièce à côté afin de s'habiller. Elle écoutant en même temps la conversation entre Zankou et son fils le sourire aux lèvres, elle aimait le fait que son fils ne se laissait guère impressionné par le fort caractère de celui-ci. C'est ça avoir un fils, c'est ce qu'il désirait, il n'a qu'a assumer ce disait Khaleesi.

La pièce où se trouvait tout les vêtements était dans la même pièce que la chambre, elle finissait par revenir finissant de mettre comme il faut ses vêtements, elle levait les yeux vers Khal qui était rentré malgré la nudité de son père.

Khaleesi : Si tu tentais d'être aimable avec lui, alors peut-être qu'il arriverait à t'apprécier. Vous avez déjà travaillé ensemble autre fois après tout.

Elle se mettait devant le miroir se préparant, elle se brossait les cheveux et se maquillait. Elle regardait vers Zankou et Khal à travers le miroir tout en se mettant un peu de glose elle souriait de ce que disait Zankou.

Khaleesi : En tout cas, il est moins grincheux que toi, il sera content malgré ce que tu peux penser.

Elle levait un sourcils ayant entendu la remarque de son fils, bon il est vrai que Zankou pensait au sexe toute les minutes. Elle continuait d'écouter leur conversation sans rien dire, les hommes sont tous pareil, il ne parle que de femme et de sexe, elle ne fit un léger sourire, elle finissait par se retourner regardant vers son fils.

Khaleesi : Oui allons-y.

Elle regardait l'oeuf qu'elle tenait, elle attrapait sa main regardant du coin de l'oeil vers Zankou, elle fit un sourire en coin et se téléportait aussi tôt avec Khal.

Teijo quand a lui en avait plus qu'assez de voir Shizuka en état de stresse, il était installé dans le divan, et avait mis des bouchon dans ses oreilles pour ne plus attendre l'aspirateur tourner sans arrêt. Il avait grognait et était déjà de mauvais humeur rien qu'a penser que Zankou allait venir.

Il retirait ses bouchons puisqu'il semblerait qu'ils avaient enfin terminé de nettoyer, il grommelait tout en regardant vers Shizuka

Teijo : Et moi je sens qu'il va venir rien que pour m'emmerder, sa ne changerait pas de ses habitudes humph..

Il plissait les yeux lorsqu'il prononçait le mot ménage.

Teijo : La maison brille de plus belle, c'est à peine si on ne peut pas faire du patinage sur le carrelage, alors stop maintenant ou je retourne dans notre chambre.

Delic tentait également de la convaincre, il levait les yeux au ciel priant les Dieux qu'elle s'arrête une bonne fois pour toute. Heureusement, on dirait que les Dieux l'ont entendu, parce qu'elle ne pourra pas faire une quatrième fois le grand ménage étant donné qu'on entrait chez eux à ce moment là.

Je souriais voyant Delic, j'ai l'impression qu'il a encore grandis et Derek à raison, il me ressemble vraiment comme deux gouttes d'eau, j'ai l'impression de me voir quand j'étais un adolescent, bon il y a quelque différence mais tout de même..

Nettoyer, je n'aime pas se mot, j'espère qu'elle ne va pas me demander de les aider. On entrait à l'intérieur je souriais voyant Shizuka qui était encore plus stressée que Tyler qui pourtant lui a de bonne raison de l'être comparée à elle.

Gabriel : Bonjour Shizuka, pressée de voir Kahleesi on dirait ?

Teijo tournait lentement le visage vers Derek puisqu'il lui lançait encore une pique, il commençait en avoir l'habitude étant donné qu'il fait ça à chaque fois qu'il le voit, il préférait le laisser dire et faire comme-ci il n'avait pas entendu, je lui donnais un coup de coude dans les côtés pour qu'il cesse.

Mais après ses paroles à propos de Khaleesi, il le regardait avec un regard plutôt menaçant.

Gabriel : Derek sa suffit maintenant ou c'est à moi de te donner la fessée.

je ricanais lorsque je disais ça, mais j'aimerais bien au fond me venger humph. Et dire que pendant ce temps Tyler est occupé de passer son entretien, j'espère que tout va bien se passer pour lui. Hhum je sais qu'il va avoir se Job, après tout il tient de moi et de Derek.

Je souriais lorsqu'on parlait des études de Delic, la médecine, sa fut un de mes métiers également, enfin j'étais plutôt un scientifique qui créait des vaccin de toute sorte pour sauver des vies, mais j'étais également un bon médecin, et de ça, je suis passé à Chanteur et j'ai du succès.

Gabriel : Temps mieux si tout se passe bien, continue comme ça.

Il a sauté plein de classe tellement que c'est un petit génis, il va avoir finis ses études bien tôt, comparé à moins, il est moins fainéant, moi il m'a fallu longtemps avant que je me lance dans un boulot bien que j'avais les capacités pour le faire, en faîte, j'ai commencé lorsque j'ai rencontre Derek, avant de le rencontrer, je travaillais sur mes pouvoirs, pour devenir un sorcier impressionnat et au lieux de ça, je n'ai plus aucun pouvoir, je suis juste devenu un ange déchus, bon au fond je me dis que se n'est pas une mauvaise chsoe, parce qu'à l'heure qu'il est je serais un vieux machin et Derek n'aurait plus eu voulu de moi, même si Shizuka utilisait la magie pour me rajeunir.

Je ricanais tout en regardant vers Delic étant donné qu'il était comme moi également pour me réveiller le matin.

Gabriel : C'est un véritable supplice, j'ai besoin de mes heures de sommeil sinon je suis de mauvaise humour c'est tout.

je haussais les épaules comme-ci c'était normal, mais je faisais bien vite des petits yeux lorsque Derek parlait des fessées.

Gabriel : Désolé Delic, Derek a des mauvaises idées parfois.

Je ricanais, mais c'est la que Khaleesi arrivait avec Khal son fils, je souriais content de les voir tout les deux. Teijo tournait rapidement le regardant cherchant déjà à affronter Zankou, mais il fit un sourire qu'il ne soit plus la. Il se levait de son fauteuil, Khaleesi s'approchait de lui l'enlaçant et lui donnait une bise, elle tournait ensuite le regard vers sa mère qui parlait avec Khal.

Khaleesi : Tout les Dragonnes sont déjà fou d'elle, il a un grand succès.

Elle fit un sourire plutôt fière de son fils. Elle tournait le regard vers Derek qui ne tardait pas à lancer des piques, elle gardait le sourire tout en contemplant son frère. Et bien en tout cas, il a une très belle seour, elle est toujours aussi élégante, on dirait même une Princesse dans cette Tenue, hum, oui en réalité, elle est en quelque sorte Reine avec Zankou, elle dirige son clan avec lui.

Moi après la remarque qu'avait pu faire Khal de Derek, bien entendu je ricanais, mais je reprenais aussi vite tôt mon sérieux toussant pour faire comme-ci de rien était mais il m'avait prit sur le fait.. Oups. Je gémissais puisqu'il me pinçait les fesses ce vilain.

Gabriel : Tu es sadique aujourd'hui Derek.

Je lui chuchotais à l'oreille, bien que tout le monde pouvait pratiquement l'entendre étant donné qu'ils étaient plus ou moins tous capable d'entendre de loin.

Teijo était de nouveau assis dans le divan, il plissait les yeux voyant Khal s'asseoir à côté de lui ayant son bras sur son épaule.

Teijo : Maintenant que je sais qu'il ne viendra pas, je suis de nouveau de bonne humeur humph.

Khaleesi faisait des petits yeux à Khal étant donné qu'elle lui avait clairement dit que c'est elle qui en parlerait, mais il n'a pas pu s'empêcher. Teijo baissait les yeux regardant vers l'oeuf, il passait sa mains sur fond grimaçant de plus belle

Khaleesi : Je savais que sa te ferait plaisir.

Elle souriait à sa mère, moi j'accourais jusqu'au fauteuil afin d'admirer l'oeuf.

Gabriel : Derek je t'avais dit qu'on devait venir ! On va pouvoir assister à la naissance nous aussi.

J'étais tout excité comme un gamin.

Gabriel : On peut le toucher.

Khaleesi : Oui, impossible de détruire l'oeuf, il est aussi dure que de la pierre.

Teijo se forçait de faire un sourire, Khaleesi prenait son oeuf et le posait sur le milieux de la table, il n'avait pas la même couleur que celui de Khal, il était Bleu alors que Khal était plutôt dans les ton brun.

Gabriel : On peut déjà savoir si c'est une fille ou un garçon ?

Khaleesi : Non se sera la surprise, il naîtra sous la forme d'un dragon, il pourra prendre forme humaine à l'âge de cinq ans.

Gabriel : C'est impressionnant, moi aussi je veux faire un bébé dragon Derek.

Tout le monde se mettait à rire. Galadriel ayant entendu que tout le monde était là commençait à descendre pour les rejoindre, elle ressemblait beaucoup à Khaleesi, de long cheveux blanc, des yeux bleus, mais elle était un peu plus petit qu'elle et un visage plus jeune.

Galadriel : Khaleesi sa me fait plaisir de te revoir.

Elle serrait sa soeur contre elle avec le sourire, Khaleesi la serrait à son tour. Elle finissait par se retirer tournant le regard vers Khal lui faisant un sourire ainsi qu'à Derek.

Galadriel : Et non je n''étais pas occupé de me faire écarter les cuisses.

Elle gardait le sourire et passait une main sur l'oeuf pressée de le dragon de sa soeur en sortir. Khaleesi marchait pour se retrouver à côté d'elle, elle s'installait dans le divan à côté de Teijo.

Khaleesi : j'espère que se serait une femelle.

Moi j'étais toujours à genoux devant la table ne quittant pas l'oeuf des yeux, je le pointais du doigt.

Gabriel : Il a bougé non ?!

Galadriel : C'est dans ta tête, il n'a pas bougé d'un pouce.

Elle haussait les épaules.

Gabriel : Je suis certains de l'avoir vu bouger.

Galadriel : Je vais vous préparer à boire.

Elle tendait les mains de chaque côté d'elle, les boissons apparu juste dans leurs mains, c'est exactements notre boisson préféré qu'elle a fait apparaître, moi je tenais un verre de sang avec des glaçons, j'en détournais le regard mal à l'aise, comment elle a su que j'avais envie de ça, je n'ai toujours pas l'habitude lorsque utilise ses pouvoirs pour nous servir à boire, j'en trouvais ma bouche, pinçant la paille entre mes lèvres et commençait à boire un peu, je finis par déposer le verre à côté de moi à terre.

Galadriel s'installait à son tour dans le divan qui était en forme de U il y avait donc beaucoup de place disponible et au centre se trouvait la table avec l'oeuf, on ne savait pas quand il allait éclore exactement, mais on savait malgré tout que c'était aujourd'hui qu'il devait faire son apparition. Elle s'installait donc à côté de Khal s'entendant plutôt bien avec lui, elle tournait le regard pour le regarder avec un sourire croisant une jambe.

Galadriel : Tu es pressée de voir ta petite soeur ?


Pendant ce temps Tyler aurait bien aimé lui aussi voir le petit dragon de Khaleesi sortir de son oeuf, mais il était dans la salle d'attente, il y avait beaucoup de personne qui se présentait à se poste, il était assis convenablement et attendait patiemment de passer à son tour dans le bureau de Sébastien en personne.

La porte s'ouvrait, une femme sortait, elle n'avait été que cinq petite minutes dans son bureau, elle avait les larmes aux yeux, il semblerait qu'il l'ait rabaissé. Tyler tentait de se montrer sereind, c'est la qu'on l'appelait, il se levait et entrait dans le bureau de Sébastien. Il restait debout devant sa chaise attendant qu'il lui demande de s'installer, il observait attentivement les trais du visage de Sébastien et gardait toujours le sourire.

Il finissait par s'asseoir lorsque Sébastien lui y autorisait, il posait ses coudes sur la table,serrait ses mains l'une contre l'autre tout en le regardant bien sérieusement et souriant, il lui tendait son Cv qui était propre et très soignée.

Il savait que celui-ci était connaissait Lucas, son père était ami avec lui, c'est d'ailleurs lui qui lui avait parlé de se boulot à Tyler.

Tyler : Je suis enchanté d'être devant vous,J'ai entendu beuacoup de bien de vous et j'aimerais donc pouvoir vous travaillez pour vous. J'ai les capacités nécessaire afin de vous servir comme il se doit, je serrais tel qu'un chien fidèle à son maître. Je ne vous poserais aucune question indiscrète, sauf si vous désirez en discuter avec moi bien entendu.

Il se taisait quelque instant afin de le laisser dire ce qu'il pensait, et lui laisser le temps de poser les questions qu'il désirait, cela faisait déjà cinq minutes qu'il était ici, il ne l'avait pas renvoyé comme les autres, était-ce bon signe ? Tyler n'était pas seulement son majeur d'homme, il était également chargé d'être son garde du corps.


Heley avait toujours eu du mal à accepter ce qu'il c'est passé entre Aphrodite et lui, mais elle avait finis par pardonner se rendant bien compte que se n'était pas de sa faute, il avait été dupé.. Elle avait donc finis par retourner auprès de lui, mais ne dormait malgré tout plus dans son lit, elle préférait dormir dans la chambre d'ami parce qu'elle savait que c'était dans se lit qu'ils avaient couché ensemble.. Elle avait toujours au fond d'elle une rancoeur et n'avait plus parlé de bébé avec Atori, surtout qu'elle avait également apprit que Aphrodite avec eu deux enfants de lui. Elle pleurait souvent d'ailleurs, elle tentait de rester forte mais c'était très dure pour elle de diriger cette histoire.. Surtout lorsque, par maladroise Valas ait parlé de la première fois qu'il avait couché avec Aphrodite, il pensait que Atori lui en avait fait par en même temps, mais Heley n'était pas au courant, c'était la goûte qui débordaient le vase, elle a finis par prendre ses affaires et s'en aller ne désirant plus le revoir, elle habitait désormais avec sa soeur et donc également Mike. Elle avait réussi à le convaincre d'avoir un enfant avec elle, celui-ci avec huits ans, Heley était devenue la marraine.

Elle pensait souvent à ce qu'il aurait pu se passer si Atori et elle aurait pu avoir leurs enfants, si Aphrodite ne se serait pas mêler de leurs vies.. Ils seraient encore ensemble, entrain de s'occuper de leurs enfant. Elle était toujours dans son lit, sur le côté les larmes aux yeux encore malheureuse malgré tout ce temps qui était passé.

Mike entrait dans la chambre.

Mike : Allé Marraine on se lève, monsieur veut voir le petit dragonnet éclore, et si tu traînes encore à déprimer toute seul dans ton lit, on va rater l'éclosion.

Elle frottait ses larmes et se redressait pour regarder vers Mike, elle détournait le regard.

Heley : Oui je m'habille et j'arrive tout de suite.

Mike était au courant de l'éclosion qui allait y avoir, tout simplement parce que son Bijuu pouvait le ressentir. Ils se préparaient donc afin de s'y rendre également.


Valas était accompagnée de Atori, il lui avait rendu une visite étant donné qu'il se morfondait de la perte de Heley, il fit apparaître une chaise et s'y installait juste en face de celui-ci qui était assis dans son divan.

Valas : Alors tu m'en veux encore après toute ses années d'avoir fait cette boulette ?! J'étais pas censé savoir qu'elle n'était au courant de la fois où t'avais couché aussi avec APhrodite.

Il haussait les épaules.

Valas : Ta bien réussi à faire en sorte qu'elle de "pardonne" entre guimets, tu pourras recommencer une seconde fois. Bon, ok, elle t'envoit balader à chaque fois que tu vas la voir, sans parler qu'elle finis toujours par chialer mais bon ! Tes un homme, ou même je dirais mieux un DIEU alors arrête ce cirque merde !

Il finissait par se lever grognant entre ses dents et finissait par se retourner croisant les bras.

Valas : Tu peux m'en vouloir, mais c'est pas moi pour ça que s'en est de ma faute, tu n'avais cas pas coucher avec elle la première fois, la seconde fois, bon, tu pensais que c'était Heley donc t'y peut rien ! Et moi j'ai perdu définitivement Derek, en faîte, je ne l'avais jamais eu réellement, sans parler que Aphrodite se trimbale avec mon coeur alors j'ai plus de raison que toi de péter un plomb et de me morfondre !

Il l'attrapait par sa veste pour qu'il se redresse afin qu'il le regarde bien en face.

Valas :c'est ça fronce les sourcils, moi aussi je peux les froncer !

Il fronçait les sourcils par la suite.

Valas : Tu vois ! Et maintenant tu vas bouger ton cul, tes encore imprégné d'elle, alors c'est pas en restant ici que tu vas la récupérer ! Tu n'as cas allé la voir, elle te repousse ? Bah refonce malgré tout, force la et basta, sa se peut c'est exactement ce qu'elle attend de toi !


Il finissait par le lâcher afin d'attraper une bouteille qui traînait sur la table pour boire une gorgée.

Valas : Je comprend pourquoi ses humains aime boire, sa défoule.

Il tournait Atori du regard.

Valas : Ta revu Aphrodite depuis ? Je l'ai vu une fois, mais je ne te l'ai pas dit parce que je sais que tu allais péter un câble. Donc voilà je te le dis seulement maintenant, elle détient mon coeur, elle l'a mis en sécurité dans un endroit où seul elle connaît. Elle veut s'en servir comme assurance, si tu essayes de l'éliminer, elle me tuera ou l'un de SES qui sont également TES fils par la même occasion le fera.

Il soupirait longuement.

Valas : Et étant donné que tu ne retournes plus au Paradis, faut également que je t'apprenne certaine chose qui c'est passé depuis que tu comates à cause de ta petite Heley. Aphrodite n'a jamais été la traîtresse, bon, sauf pour Ouranos, mais en réalité le traître était Zeus. Il t'en voulait pour lui avoir piqué le trône et parlait donc à sa frère Tsukune de tout ce qui se passait on conseil afin de retirer ta place. Mais ensuite tu l'as donné à Abnar, donc il a arrêté de jouer les traîtres et Tsukune est mécontent.

Il levait les mains ricanant.

Valas : Donc du coup Abnar n'avait plus de raison vraiment valable pour bannir Aphrodite, sans parler qu'elle avait deux jeune Dieux à ses côtés, alors elle peut de nouveau retourner à l'Olympe, elle est également de retour au Conseil mais elle est sous une surveillance permanente. J'ai déjà fouillé partout dans ses habitations afin de retrouver mon coeur mais je ne l'ais trouvé nul part.

Il levait les yeux au ciel, glissant ses mains dans ses poches regardant de nouveau vers Atori.

Valas : Un nouveau Dragon de la descendance de Zankou va naître aujourd'hui, Et la petite famille va voir l'éclosion, que c'est touchant. Tu sais si je n'ai pas encore fait payé Derek pour mon coeur, c'est parce que c'est ton père et que tu m'en empêche de lui faire payer cette faute grave, je lui avait passé mon coeur, je lui faisais confiance et il lui a donné comme un CON à cette.. Traînée. Maintenant tu ne peux même pas lui retirer sa foutue divinité.

Il haussait les épaules les sourcils baissé au plus bas.

Valas : Faut trouver un plan pour reprendre la situation bien en main, et commençons par HELEY, alors grouille toi ou c'est moi qui te la piquerais ta petite Heley.

Il fit un sourire en coin voyant la tête qu'il avait, il semblait pas du tout content. Il ne lui avait pas encore avoué qu'il avait eu des nouveaux sentiments pour quelqu'un d'autre, bien entendu à cause encore une fois de APhrodite. Elle avait changé les sentiments qu'il éprouvait pour Derek sur Delic.


De retour chez Shizuka, tout le monde était assis autour du fauteuil, j'étais au bout, à côté de moi se trouvait Derek, à côté de lui se trouvait sa mère Shizuka , elle voulait que Khaleesi s'assise à côté d'elle pour pouvoir mieux discuter avec elle, ensuite se trouvait Teijo, Galadriel, Khal et Delic. Tout le monde parlait, buvait tout en regardant de temps en temps vers l'oeuf au milieux de la table. C'est là qu'on toquait à la porte, Mike ouvrit sans qu'on ait le temps d'aller ouvrir nous même. Il tendait les bras tout en faisant un beau sourire vers nous

Mike : Hellooooooo !

Khaleesi : Tu as invité toute la famille ?

Mike : Oh non, elle n'a pas eu besoin de le faire, je me suis invité moi même.

Il posait ses mains sur ses hanches riant.

Mike : Hahahaha...

Heley entrait à son tour saluant tout le monde, ainsi que Brook et la fille de Brook et de Mike, elle était toute timide et restait derrière les jambes de sa mère, elle avait une petit queue de renard tout comme Brook, mais pas d'oreille, sa queue était blanche avec une tache noir tout au fond. Elle avait de long cheveux noir et des yeux bleux.

Gabriel : Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de monde, bientôt il y a aura Lucas qui va arriver avec Missa haha.

Lucas : Bonjour tout le monde !

Je clignais des yeux regardant dans sa direction, il glissait sa main derrière la tête riant.

Lucas : Mike m'en a parlé, et Missa avait très envie de voir l'oeuf éclore elle aussi. Alors ... Et bien voilà on est là haha..

Gabriel : Bien et bien.. Il y aurait plus que Stephan qui débarquerait et Hatchi tient ! Oh et Shin et Keïko avec le petit Kurama qui ne doit plus être petit maintenant.

J'haussais les épaules ricanant, je tournais le regard vers Derek qui ne semblait pas vouloir Stephan ni Hatchi venir, surtout après ce qu'ils ont fait avec Delic, je le regardais d'ailleurs à ce moment là, il n'a jamais vu ses parents depuis ce jour, je suis vraiment idiot d'avoir dit ça.

Gabriel : Désolé Delic... Je n'aurais pas du dire ça.




Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Dim 31 Mar - 0:59

Il trouve que je suis sadique aujourd'hui? ah! il ne m'a jamais vue sadique, mais je compte bien le faire découvrir. j'en faisais un sourire en coin le regardant du coin de l'oeil, j'ai de vilaine penser qui me traverse l'esprit. Bien voilà le fameux oeuf dont ma mère avait parler, Gabriel courrait jusque la comme un gamin excité. Je plissais les yeux voilà qu'il me lache que c'et lui qui qui voulait obsolument venir, est ce que je dois lui rappelé comme c'est était un cauchemar de le mettre debout?

Derek: on dirait qu'il est recouvert d'écaille cet oeuf, sa n'a pas du être un partie de plaisir quand c'est sortit.

Shizuka: Derek!

Derek: quoi c'est vrai non? quoi avec se qu'elle doit subir de Zankou, elle ne doit plus sentir grand chose.

Shizuka: Tu veux des coups Derek?

Derek: bon ça va je me tait!

Je m'installais sur le divan regardant vers l'oeuf qui était le centre d'intention, quoi? qu'est ce qu'il raconte Gabriel!? un dragon à la maison et puis quoi encore?

Derek: t'es malade! pas question Gabriel.

Tout le monde ricanait, mais pas moi! vous connaissez pas Gabriel il serait capable d'être sérieux! Khal sourit voyant Galadriel arriver, c'est qu'elle est vraiment mignonne ma petite soeur, mais c'est ma soeur alors je dois me retenir de baisser les yeux d'un étage.

Khal: tu t'es fait belle pour moi Gala fallait pas.

Il recevait déjà un coup sur la tête de la part de ma mère, il gardait sourire malgré tout regardant toujours vers elle. Je pouvais m'empêcher de rire du commentaire de Galadriel, elle m'avait entendu lancer mes piques à Teijo.

derek: haha..mais avoue que tu appréciais Galadiel, toutes les femmes aimes se faire écrater les cuisses. Pas vrai Khaleesi.

Khal: ohh pitié Derek, tu es vraiment obliger d'avoir se genre d'illusion avec ma mère...déjà se matin j'en ai eu droit alors épargne moi ça.

derek: oh, je me doute que se doit pas être facile à vivre.

Khal: oh que non, c'est qu'elle gémis ma mère!

Shizuka: arrêtez ou je vous cogne tous les deux!

On ne disait plus rien ne voulant pas subir le courroux de ma mère, Galadriel nous faisait apparaître un verre je chopais directement le mien. Khal laissait bien la place pour Galadriel s'asseoir à côté de lui, il passait son bras au dessus du divan regardant ses jambe avec le sourire.

Khal: il a bien d'autre chose que j'aimerais bien voir.

encore une fois il recevait un coup sur la tête venant droit de ma mère.

Khal: je voulais dire, bien sûr que je suis pressé de voir ma petite soeur..d'ailleurs Galadriel, comment est tu sur que se soit une petite soeur. est ce que tu aurais utiliser tes pouvoir pour tricher? pas bien...de toute façon je m'en doutais que sa serait une fille.

Il soupirait levant la tête.

Khal: je me sentirais obliger de la protégé de tous les mâles qui voudrais le chevauché.

Tout le monde se tournait vers la porte d'entrer vue que Mike entrait avec Brook et leurs petite fille, je plissais les yeux parce que avec Mike dans les parages tous va encore dégénéré.

Khal: sa sent la bestiole dans le coin, sa m'ouvre l'appétis moi.

Brook: est ce que c'est de moi qui tu parle? essaye de me croquer et je te jure que je rendrais malade!

Il ricanait de son caractère, Heley était avec eux. Sa se voyait qu'elle n'allait pas bien depuis qu'elle a rompu définitivement avec Atori.

brook: Sort de ta cachette Liméria et va dire bonjour.

Sa fille était très timide elle lui faisait penser à sa soeur étant plus jeune, elle prit sa main pour la forcer à dire bonjour, c'est que Lucas pointait le bout de son nez également, tout le monde c'est donner le mot ou quoi? Missa fonçait droit à côté de Gabriel pour regarder attentivement l'oeuf elle aussi.

Missa: je pouvais raté un moment pareil, une naissance d'un tout petit dragon on ne vois pas ça tout les jours!

delic détournait le regard lorsque gabriel parlait de la venu de Stephen et Hatchi, je lui donnais un coup de coude pour qu'il se taise. Delic se forçait à sourire malgré tout pour ne rien faire paraître et agitait les mains pour montrer que se n'était pas grave.

Delic: c'est rien ta pas à t'excusez, Shizuka et Teijo sont pour moi mes vrai parents.

Je pinçait la cuisse de Gabriel de sa bêtise et il pourra dire que je suis un sadique, même si ma mère à expliquer la vérité à delic, sa reste toujours un sujet sensible. Delic avait subitement l'impression d'être dévisager par tout le monde, c'est un sentiment qu'il avait oublier. Il se levait brusquement gardait tête baisser.

Delic: excusez moi.

Il s'en allait sortant dans le jardin, s'asseyant sur les marches près de l'entrer il caressant la tête de Oxy qui sentait sa peine. Il léchait sa joue, Delic l'attrapait serrant oxy contre lui pouvant s'empêcher de verser des larmes.

Khal: et bien qu'est ce qui l'a le gamin?

****

Du côté du manoir Valmore, Sébastien continuait ses entretiens il venait de renvoyer une jeune femme même pas cinq minutes après son entrer. Il l'avait rabaisser après ayant bien compris que cet demoiselle tenait de le séduire avec sa mini jupe et sa chemise déboutonner pour y voir presque son soutiens gorge. Il jetait son cv à la poubelle au dessus des autres qu'il avait rejeté. Il en avait assez, mais devait continuer espérant enfin en terminer avec tout ça. Il se levait voyant Tyler entrer, il n'arrivait pas à sourire néanmoins étant de mauvaise humeur.

Sébastien: asseyez vous.

Il se r'asseyait tendant la main pour attraper le cv de Tyler, il écoutait avant tout se qu'il avait à dire attentivement.

Sébastien; vous connaissez déjà un minimum de politesse, se que j'ai pas beaucoup eu lors des derniers entretiens et encore moins tenter de me séduire se qui vous avantage déjà par rapport autre. Savoir que j'aurais aucune question indiscrète me plait également, je n'apprécie pas qu'on me pose trop de question sur ma vie sans que moi je l'y autorise.

Il regardait à nouveau vers son cv et s'appuyais contre le dossier de son siège.

Sébastien: Tyler Kijo, c'est donc vous que mon père m'a recommander...le petit frère de Lucas.

Un vrai sourire apparu enfin sur son visage.

Sébastien: on m'a également dit beaucoup de bien de vous, bien j'ai pas besoin d'en savoir plus. je vais vous prendre à l'essais, mais ne croyez pas que vous aurez des faveur parce que votre grand frère est un grand amis à mon père.

Il se levait de son siège gardant le sourire.

Sébastien: et puis j'en ai assez de voir des incapables franchir le seuil de ma maison, tous ça espérant pouvoir pomper mon pognon. Je vous testerais pour les deux semaines avenir, montrer de quoi vous êtes capable.

Il tendait la main vers lui pour la lui serrer.

Sébastien: il était pas noté dans l'annonce, mais j'aimerais que vous emménagiez dans l'une de nos chambre je préfère savoir mon personnel à disposition, j'espère que sa vous dérange pas. Commencez dès aujourd'hui, montrer vos compétences et soyez comme vous l'avez si bien dit tel un chiens à son maître.

Il appuyait sur le haut parleur de son téléphone.

Sébastien: renvoyer les autres maria merci.

Il regardait à nouveau vers Tyler de la tête au pied.

Sébastien: vous avez une bonne présentation et vous êtes mignon, encore un avantage Tyler. Prenez l'habitude de vous habillez de la même façon pour moi, j'aime savoir d'être bien accompagner partout ou je vais. Je vais vous montrer ma propriété tout en vous expliqant mes habitudes, j'aime mon train train quotidiens.

Il faisait signe pour qu'il le suive, il marchait tout deux dans les long couloir du manoir, présentant chaque pièce de la maison.

Sébastien: il faudra venir me réveiller tous les jours à 7h tapant sinon je traîne au lit, mon déjeuné doit déjà êtres servis, j'aime pas devoir attendre. De même pour le dîner à midi et le souper à 19 heures, les cuisinier savent le menue de la semaine donc pas besoin de s'inquiété pour ça. A moins que vous désirez me surprendre en me faisant découvrir de nouvelle saveur, il suffira d'en parler au cuisinier...j'adore les surprise.

Ils arrivèrent jusqu'au chambre, il présenta la porte tendant la main.

Sébastien: ici sa sera votre chambre, j'ai prévue qu'on la libère pour qu'elle soit juste à côté de la mienne comme ça si j'ai besoin de vous, vous ne serez pas loin. Entrez...

Il attendait qu'il ouvre lui même la porte, c'était une grande chambre même pour un homme à tous faire.

Sébastien: il a une bureau avec ordinateur et le net, pendant vos heures de libres sa ne me dérange pas que vous bookiné ou surfer sur le net. toujours utile pour rester en contact avec votre famille, je suis pas un tyran qui vous coupe du monde je vous rassure.

****

Atori n'était pas vraiment enchanté de la visite de son père, il lui en voulait encore d'avoir lâché devant Heley sa relation avec Aphrodite avant l'accident des bébé.

Atori: va donc emmerder quelqu'un d'autre.

Il l'écoutait râler espérant que sa le bousterait, mais il savait qu'il avait définitivement perdu Heley. Il a déjà essayer plus d'une fois de lui parler de s'excusez, mais elle ne voulait rien entendre.

Atori: elle veux plus de moi! que je suis dieu ou non sa ne changera rien au faite que je l'ai trahis! à quoi bon insister si elle me déteste.

Il détourait le regard serrant les poings.

Atori: la forcer...c'est ça bonne idée, je vais l'attacher au lit et la violé! c'est sûr qu'elle m'aimerait encore plus après ça! JAMAIS je ne ferais d'avantage souffrir Heley! maintenant tais toi!

Il l'attrapait pas sa veste il bougeait pas fronçant d'avantage les sourcils, son père faisait de même le faisant bien remarquer.

Atori: c'est de ta faute aussi si ta perdu Derek et aussi si il a donner ton coeur à Aphrodite, tu as toujours était un naze avec lui! et je trouve le plus con de vous deux c'est bien toi. Tu savais qu'il avait une rancune contre toi, tu as baiser son mec sou ses yeux...des plans à trois sérieux à quoi tu pensais.

c'était donc zeus qui était derrière tous ça, sa l'étonnait parce qu'il cru vraiment que la responsable était Aphrodite, mais sa ne le regardait plus à présent.

Atori: m'en fou de Zeus! je m'en fou d'Aphrodite! je veux plus entendre parler d'aucun d'entre eux! et je suis certain que tu touchera pas un poil de Derek même si tu lui en veux, parce que si tu le fais "papa" j'irais vraiment tuer Aphrodite et la...boum ton coeur en prendra un coup.

Il croisait les bras levant les yeux.

Atori: j'ai aucune envie de perdre l'un de mes pères alors je suis sûr que tu te tiendra tranquille même si j'ai envie de te foutre une bonne raclé pour la connerie que tu as fait!

Il se relevait d'un coup n'appréciant pas qu'il va encore le menacer de lui piquer Heley, il se téléportait jusqu'en face de la maison de Shizuka. Il sentait le monde à l'intérieur et savait qu'on allait pas l’accueillir avec les honneurs, il se décidait malgré tout à toquer et entrer. Son regard croisait directement celui d'Heley et faisait à peine attention au autre qui le dévisageait.

Derek: qu'est ce que tu fais la Atori?

Atori: Heley faut qu'on discute.

Brook: elle n'a aucune envie de vous voir!

Atori: ne parle pas à sa place Brook!

Il s'approchait de Heley tendant sa main ayant envie de lui toucher son visage, mais fini par baisser sa main.

Atori: Arrête de m'ignorer Heley et viens j'ai dit qu'il faut qu'on parle et maintenant!

Derek: tu crois que c'est en plus parlant comme ça que tu arriver à quelque chose?

Atori: ta l'afferme! si j'ai pas eu le plaisir de tuer Aphrodite c'est à cause de ta connerie!

Derek: je regrette rien.

Atori: et on dit que c'est les dieux qui sont égoïste? Heley vient..juste cinq minute et toi Lucas si je t'entend prononcer un seul mot je t'enfonce tes maudites lunettes par le trou de balle compris?

Brook: non mais tu te prend pour qui! personne ne veux de toi dans cette maison alors va t'en!

Atori: ta gueule!

Il 'attrapait Heley par le bras l'obligeant à le suivre, je me levais sur le coup m'avançant vers lui.

Derek: laisse la bon sang Atori! tu te comporte comme Valas!

Atori: et oui tu vois on se ressemble en tout point.

Je me mettais devant lui le regardant bien dans les yeux et utilisait mon hypnose même si il est un dieu, il est également un ange déchut et j'ai tout contrôle sur eux.

Derek: lâche la tout de suite

Il obéit en la lâchant, il en retroussait le nez.

Atori: je rêve ou tu viens de m'hypnotisé la!

Derek: sort d'ici!

encore une fois il obéit une fois dehors il se tournait pour me regarder le garde noir.

Atori: espèce de!

je fermais la porte ne voulant pas l'entendre.

Atori: JE DEVRAIS LE LAISSER TE MASSACRER DEREK!

Khal: et bien...moi qui pensait que mon seul mon père avait un caractère de merde.

Zankou: qu'est ce qui a un caractère de merde?

Il se tournait clignant des yeux pensant pas voir son père pointé le bout de son nez, zankou s’approchait de Khaleesi embrassant son frère et regardait Teijo du coin de l'oeil le sourire aux lèvres.

Zankou: je voulais faire espérer le vieux prêtre pour d'avantage le faire chier en me pointant, il pensait quand même pas que j'allais raté la naissance de mon enfant non? Sa ne va pas tarder je le sent, qu'est ce que le dieu foutait ici?

Khal: il venait chercher sa bien aimé.

Atori tentait de calmer sa colère, il ne savait même pas que j'étais capable de l'hypnotisé et moi non plus d'ailleurs j'ai voulu tester, et sa à marcher.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Dim 31 Mar - 4:45

Galadriel tournait le regard vers Khal, relevant un sourcils de ses petits commentaires, comme du fait qu'elle c'était fait belle pour lui, ou bien encore qu'il aimerait voir autre chose en parlant bien entendu d'elle, elle ricanait puisque à chaque fois il recevait une tape de la part de sa mère. Elle détournait le regard afin de regarder en direction de l'oeuf lorsqu'il lui parlait d'elle, elle se pinçait la lèvre puisqu'elle avait dit tout haut qu'il s'agirait d'une Dragonne.

Galadriel : Désolée.. J'ai gâchée la surprise.

Elle tournait le regard vers lui avec le sourire.

Galadriel : C'est mignon, un grand frère protecteur.

Tout le monde se retournait dans ma direction lorsque je parlais de Stephan et Hatchi,. J'étais mal à l'aise d'avoir parlé de Hatchi et Stephan en présence de Delic, je tournais le regard vers Derek qui me donnait un coup de coude et même un pincette sur ma cuisse, je le regardais d'un air, " oui je sais j'ai fais une boulette ! "

Teijo tournait vers Delic qui tentait de garder son sang froid, mais tout le monde le dévisageait, et à cause de ça, il s'en allait rapidement, je détournais le regard, c'est à cause de moi je ne voulais pas le blesser..

Gabriel : Je suis désolé d'avoir parlé d'eux.

Teijo : C'est pas grave, j'irais lui parler.

Gabriel : C'est à moi d'y aller.

Khaleesi tournait le regard vers Khal lorsqu'il posait cette question, moi je me levais pour aller le rejoindre.

Khaleesi : On en parlera plus tard Khal, mais pas ici.

Elle n'avait pas envie de lui expliquer l'histoire de Stephan et de Hatchi devant tout le monde, c'était en quelque sorte.. Un mot tabou. Elle se mettait bien au fond du divan, regardant vers son oeuf avec un sourire. Elle était pressée de voir son dragonnet en sortir... Mike restait bien au côté de Brook, la tirant par la main pour s'installer dans le Divan avec les autres, il glissait sa main sur sa cuisse, Liméria, elle sous les ordres de sa mère disait bonjour à tout le monde, la queue légèrement entre les jambes. Une fois qu'elle arrivait vers Lucas et Missa, elle se blottissait dans les bras de celle-ci.

Liméria : Mamy !

Lucas : Alors comment tu vas ma puce ? Tu travail bien à l'école j'espère ?

Elle tournait le regard vers lui à ce moment la avec un sourire.

Liméria : Oui..

Mike : Menteuse, dit lui la vérité Liméria.

Liméria : J'aime pas les mathématique.. C'est dure..

Mike : Elle doit tenir ça de Brook, parce que moi j'étais un EXPERT au cours.

je levais un sourcils ayant du mal à le croire la dessus.

Mike : Bon d'accord, je n'y allais pas souvent, j'ai d'ailleurs... arrêté le lycée dès la deuixème années, et puis sa sert à rien.

Il haussait les épaules.

Gabriel : Tu devrais éviter de dire ça devant ta fille, sinon elle risque de faire comme toi.

Je ricanais.

Mike : Ah non ! Elle ira au lycée jusqu'au bout humph ! Elle a pas le choix de toute façon c'est comme ça.

Elle faisait une petite tête qui boudait, elle était vraiment mignonne. Elle a neuf ans, je me demande comment sa se passe pour Shin et Keïko avec Kurama, on ne l'a plus vu depuis un moment et il parait qu'ils ont pas mal de soucis avec lui.



Pendant ce temps, Tyler gardait toujours le sourire devant Sébastien, il semblait intéressé par lui, il inclinait la tête lorsqu'il lui parlait de Lucas.

Tyler : Oui, c'est lui qui m'a parlé de se travail et j'en suis très ravis.

Il gardait le même sourire lorsqu'il acceptait de le prendre à l'essai.

Tyler : Merci, et non je n'en doute pas, se n'est pas ce que j'attendais, je ne veux aucune faveur.

Lorsqu'il se levait en premier de sa chaise, c'était signe qu'il devait à son tour se lever, ce qu'il faisait, il restait bien droit et sérieux observant avec intérêt Sébastien.

Tyler : Je ferais de mon mieux.

Il levait la main afin de lui serrer à son tour la main, il penchait la tête lui souriant de façon très aimable. Il finissait par le regarder de nouveau sérieusement écoutant ce qu'il lui disait. Il ne savait pas qu'il devrait habiter ici, mais au fond, c'est ce qu'il a toujours voulu, avoir son indépendance et ne plus vivre chez ses parents.

Tyler : Sa ne me dérange pas du tout.

Il le regardait bien dans les yeux gardant le sourire, bien que se sourire était faux mais il savait parfaitement joué la comédie, en réalité Tyler avait eu une adolescence plutôt dure, il était très mal dans sa peau, jusqu'à ce qu'il rencontre une femme, il ne savait pas ce que c'était que de l'amour et il pensait sincèrement que tout ce qu'elle lui faisait était de l'amour, elle l'avait traité tel qu'un chien qui obéit à sa maîtresse. Il devait la servir, lui faire tout ce qu'elle désirait, et cela pouvait allé très loin, il est resté avec elle durant plusieurs années, mais du jour au lendemain, elle a finis par se lasser de lui. Il se sent comme quelqu'un d'inférieur aux autres, il déteste les femmes, il garde le sourire qui fait pensé qu'il est heureux, content, enthousiaste mais en réalité c'est tout le contraire.

Il ne disait pas un mot lorsqu'il lui prenait le téléphone pour renvoyer tout les autres, il le laissait ensuite le regarder sans dire un mot mais souriait malgré tout de ses paroles.

Tyler : Je suis ravis que mon style vestimentaire vous plaît, bien, je continuerais de porter ce costume si c'est ce que vous désirez.

Il glissait ses mains derrière son dos attendant de voir ce qu'il désirait qu'il face, il allait donc lui montrer sa demeure et lui expliquer tout ses habitudes qu'il aime temps, il devait tous les mémorer une par une. Il finissait par le suivre dans le long couloir, tournant légèrement le regard pour le regarder et surtout l'écouter en avalant chaque mot.

Il finissait par la suite arriver jusqu'à la chambre de Tyler, il avait bien comprit que c'était à lui de l'ouvrir, il tendait donc la main vers la clinche de la porte et l'ouvrait. Il le laissait entrer en premier et entrait par la suite dans sa chambre où il allait vivre, il tournait le regard afin de regarder toute la chambre, elle était magnifique.

Tyler : Je n'en doute pas, et même si c'était le cas, je l'accepterais.

Il tournait le regard pour le regarder à cette instant.

Tyler : Comme je vous l'ais déjà dit, je suis prêt à faire tout les sacrifices pour vous servir, vous pouvez tout me demandez, je le ferais avec plaisir. J'apprécie déjà beaucoup votre compagnie, comment dois-je vous appelez ?

Il détournait le regardant entendant l'alarme de la demeure sonner, il y avait sans doute un individus qui venait de pénétrer chez lui.

Tyler : Rester ici, je vais m'assurer de votre sécurité.

Il fermait la porte derrière lui afin de s'assurer qu'il ne lui arrive rien,il se téléportait en face du voleur qui pensait qu'il n'y avait personne à cette heure ci, lorsqu'il se tournait il sursautait en voyant Tyler, il sortait une arme la pointant vers lui.

" Approchez pas où je tire ! "

Il n'avait même pas le temps de tirer que Tyler fit exploser son arme, il en fut bien surpirs et ne savait plus quoi faire, il courrait donc pour s'enfuir, mais il se retrouvait bien vite à genou, les mains posé sur sa tête gémissant de douleurs.

Tyler : La prochaine fois vous réfléchirez à deux fois avant de venir ici.

Il prenait le téléphone afin d'appeler la sécurité, il venait aussi tôt le prendre et l'emmener avec eux, Tyler se téléportait devant Sébastien, les mains derrière le dos lui souriant.

Tyler : C'est réglé, vous ne risquez plus rien.


Valas souriait puisque après qu'il a dit à Atori qu'il allait lui piquer Heley, celui-ci se téléportait aussi tôt pour la retrouver, il gardait le sourire.

Valas : Il est tellement.. Prévisible.

Il se téléportait à son tour.

Heley tournait rapidement le regard vers la porte voyant Atori entrer à l'intérieur, elle détournait le regard vers sa soeur qui répondait aussi tôt à sa place, elle revenait malgré tout vers lui d'un air triste, sa lui faisait encore mal de le voir.

Heley : Je n'ai pas envie de discuter Atori..

Lorsqu'il s'approchait d'elle, en levant la main comme pour lui toucher le visage, elle reculait d'un pat ne le quittant pas des yeux montrant bien qu'elle ne voulait pas qu'il la touche. Il était en colère, elle baissait les yeux ayant envie de pleurer, heureusement que Derek était là pour l'arrêter.

Lucas se levait s'approchait de lui en serrant les poings, il fronçait les sourcils de ce que Atori venait de dire, Heley tournait le regard vers lui, lui faisant comprendre qu'il retourne s'asseoir près de sa mère. Elle revenait vers Atori par la suite fronçant les sourcils.

Heley : On c'est déjà tout dit, et ne parle pas à mon père de cette façon.. !

Elle savait qu'il pouvait se montrer doux et tendre, mais elle savait également comment il était lorsqu'il en colère et qu'il n'arrivait pas à obtenir ce qu'il voulait. Elle tentait de se retirer de lui lorsqu'il la prenait par le braS.

Heley : Lâche moi Atori !

Elle tournait le regard vers Derek qui tentait de l'hypnotiser, est-ce que sa va marcher d'un côté j'en doutais parce que c'est tout de même un dieu mais d'un autre.. peut-être que sa pourrait fonctionner étant donné qu'il a une partie de lui qui est un Ange déchus. Je souriais puisque c'était le cas, sa marchait parfaitement.

Heley était surpris de voir que Derek le mettait aussi facilement dehors, elle regardait bien vers Atori, mais une fois la porte fermé, elle détournait le regard ayant envie de pleurer. Khaleesi ne pensait pas qu'il y aurait autant d'agitation, elle restait malgré tout assise sur le divan ne voulant pas se mêler à ses histoires, elle tournait le regard voyant Zankou apparaître, Teijo redevenait grognons et mécontent tout d'un coup.

Elle se laissait embrasser par Zankou mais savait qu'il faisait ça pour narguer Teijo, elle posait donc une mains sur son torse pour qu'il se retire d'elle.

Teijo : Je le savais que tu allais arriver d'un moment à un autre, et j'aurais préféré que se ne soit pas le cas.

Khaleesi : Vous pouvez vous comporter comme deux adultes et tenter de vous supporter.

Teijo regardait vers Zankou d'un mauvais oeil.

Khaleesi : Bien, il semblerait que non.

Elle soupirait, Heley s'asseyait à côté de sa soeur, Mike se penchait pour la regarder.

Mike : Ta eu raison de l'envoyer bouler, il te mérite pas, tu trouvera quelqu'un d'autre de beaucoup mieux que ce Dieu.

Il lui fit un sourire, Heley le regardait en faisant un sourire forcé mais n'arrivait pas à penser à autre chose, elle avait envie de rester seul un moment mais elle ne voulait pas rater l'éclosion malgré tout. Je tournais le regard vers Zankou et Khal, j'étirais mes bras soupirant longuement.

Gabriel : PArlons d'autre chose, je ne penses pas que Heley a envie qu'on parle de Atori. Bon, je vais aller voir Delic, je vais aller m'excuser.

Je me levais afin de marcher jusqu'au dehors, c'est la que je vis qu'il était déjà accompagner, je me cachais derrière un meuble afin de regarder de qui il s'agissait, j'écarquillais les yeux étant donné que c'était Valas !

Valas était effectivement apparu auprès de Delic, il fit une grimace n'ayant toujours pas l'habitude d'être attiré par lui, étant donné qu'il me ressemble comme deux gouttes d'eau. Il s'asseyait sur le marche de la porte à côté de lui, Oxy n'arrêtait pas d'aboyer après lui, il le regardait juste d'un mauvais regard pour qu'il se retrouve couchée la queue entre les jambes.

Il tournait ensuite le regard vers Delic croisant les bras.

Valas : Salut, je suppose qu'on ta parlé de moi, je suis Valas, et toi tu es Delic, je t'ai beaucoup regardé.

Il fit un sourire en coin glissant passait sa main sur son épaule pour le pousser contre lui, il passait son nez dans ses cheveux afin de respirer son odeur, il en fermait les yeux savourant ce moment.

Valas : Sa fait un moment que j'avais envie de te rendre visite, mais tu es devenu un homme maintenant, et tu es encore puceau.

Il fit un sourire en coin, moi j'avais à tout entendre, je n'attendais pas d'en entendre plus, j'ouvrais la porte, Valas lâchait rapidement Delic se levait pour me faire face.

Gabriel : Qu'est-ce que tu fais ici ?!

Il levait les mains.

Valas : Je remontais le morale à Delic.

Il remettais ses mains le long de son corps me regardant bien sérieusement, les sourcils légèrement froncés, je tournais le regard vers Delic quelque instant et le regardait de nouveau.

Gabriel : Vas t-en.

Valas : j'aimerais discuter encore avec Delic.

J'attrapais la main de Delic à ce moment là, le tirant vers moi.

Gabriel : Il en est hors de question.

J
e lui claquais la porte au nez, il retroussait le nez levant les yeux au ciel.

Valas : Sérieux ?!

Je regardait bien vers Delic, Oxy l'avait bien entendu suivis, je passais sa main dans ses cheveux.

Gabriel : Il ne faut surtout pas que tu restes seul avec ce Dieux, il est dangereux et te ferais du mal. Je suis sincérement désolé pour tout à l'heure, il veut mieux que tu viennes avec nous.. Je ne sais pas ce qu'il te veux mais..

Je tournais le regard puisque Valas venait d'apparaître à côté de nous.

Valas : Tu penses qu'une porte peut m'arrêter ?

Gabriel : Qu'est-ce que tu lui veux Valas ?!

Il tournait le regard vers Delic à cette instant lui souriant.

Valas : Je ne lui veux que du bien, mais la je suis venu pour parler à Heley bien que sa m'a fait plaisir de pouvoir croiser Delic en même temps.

Gabiel : Vous ne savez pas laisser notre famille tranquille une bonne fois pour toute, sa en devient agaçant.

Il attrapait le bras de DElic le tirant contre lui, glissant sa langue contre sa gorge, tout en levant les yeux vers moi pour me narguer. C'est à cette instant que stygian la créature de Khaleesi qu'elle lui avait donné à Delic apparaissait attrapant le bras de Valas, il était devenu aussi grand que moi, il pourrait servir de monture c'était assez impressionnant. Valas en lâchait Delic, attrapant cette créature par la gorge, celui-ci se débattait en poussait des gémissement de douleurs, d'une seul pression de la main, Stygian disparaissait en poussière.

Khaleesi se levait d'un geste ayant ressenti la détresse de sa créature, elle se téléportait réapparaissant dans la même pièce que nous, elle tournait le regard vers Valas qui l'a regardé à cette instant.

Valas : Salut Khaleesi, comment vas Zankou et tes affreuse bête que tu ponds ?

Khaleesi : Bien et vous, vous avez retrouvé votre coeur ? Ah c'est vrai... Vous l'avez perdu, mais aviez-vous une seul fois eu un coeur Valas ?

Il retroussait le nez mécontent, il lui donnait une gifle, elle se retrouvait à terre, j'en fus surpris sur le coup. Il passait à côté d'elle regardant du coin de l'oeil vers Delic au passage.

Valas : Je viendrais te rendre visite une prochaine fois.

Il se dirigeait vers la pièce où c'était où il y avait tout le monde, il regardait rapidement vers tout le monde et s'avançait vers Heley l'attrapant par le bras, elle se débattait.

Valas : Je vous l'empreinte.

Il levait un sourcils regardant vers Zankou qui semblait mécontent ayant sans doute ressentis ce qu'il avait fait à sa femme, il faisait signe vers l'oeuf.

Valas : Tient cette chose éclos, je devrais lui trancher sa gorge avant qu'elle ne puisse grandir, Mais je vais éviter.

Il fit un sourire en coin se téléportant devant la porte, Atori était toujours la à attendre, Heley levait le regard vers lui, Valas la lui lançait il pointait son doigt vers lui.

Valas : Maintenant dépêche toi de lui causer.

Il baissait le regard vers Heley grimaçant, elle regard vers Valas ayant peur de lui.

Valas : Je me suis encore fait passer pour le méchant Dieu de ta faute.

Il pensait surtout à Delic qui devait avoir peur de lui, il grimaçait et se téléportait. Heley se retournait vers Atori à cette instant, elle se forçait pour ne pas avoir les larmes aux yeux.

Heley : On sait déjà tout dis Atori.. Sa me fait trop mal de te revoir, alors laisse moi tranquille..

Elle détournait le regard, elle se retournait pour retourner à l'intérieur la gorge serrée.

J'aidais Khaleesi à se remettre debout, elle avait une affreuse marque à son visage de Valas, elle saignait également sur le coin de sa lèvre, je lui prenais rapidement des glaçons pour qu'elle le pose sur son visage, elle tournait le regard vers la pièce à côté sentant son bébé sortir. Elle retournait rapidement dans la pièce regardant vers son oeuf, la coquille commençait à se briser, elle devait être la première personne que le dragonnet devait voir, elle en lâchait le sac de glaçon à terre et se retrouvait en face de l'oeuf levant les yeux vers Zankou qui semblait hors de lui.

Je revenais également dans la pièce avec Delic et regardait quelque instant vers Derek, il faut que je lui parle.. Mais sa attendra je suppose.. Heley n'est plus là. Mike non plus, il est partis la chercher sans doute.

Mike était sortis, il ouvrait la porte d'entrée regardant vers Atori d'un air menaçant voulant protéger sa belle soeur.






Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Dim 31 Mar - 23:39

Zankou riait presque au nez de Teijo, il adorait mettre la patience du vieux prêtre à l'épreuve. Sa plaisait pas à Khaleesi, mais malgré ses paroles la tentions entre eux deux ne changerait pas d'un cran.

derek: ravis de voir que Teijo déteste bien pire que moi.

Zankou: Tout ça parce que j'ai voler sa fille chéris.

Il en haussait les épaules.

zankou: si ça aurait pas été moi sa aurait été un autre alors je vois pas la difference.

Derek: la difference c'est que cet autre homme n'aurait pas fait pousser Khaleesi d'un enfant à l'age adulte en quelque minute.

Zankou: c'était pas ma faute!

Khal: et mais j'étais pas au courant de ça!

Zankou: parce qu'on s'en fou! il a que le vieil homme qui se plein sans arrêt!

Je tournais le regard vers Gabriel qui désirait parler à Delic, oué c'est surement le mieux placer pour trouver les bonne paroles contrairement à moi qui risque d'être un peu trop cash. Delic caressait toujours Oxy jusqu'à qu'il vit un homme apparaître devant lui, il levait lentement les yeux jusqu’à son visage.

Delic: qui êtes vous?

oxy aboyait à plusieurs reprise et grognait devant cet étranger désirant protégé son maître, un seul regard venant de Valas suffit à l'effrayer.

Delic: valas..ah oui j'ai entendu un peu parler de vous, enfin un peu. attendez..me regarder? comment ça?

Il se sentait horriblement petit au côté de lui et maigrichon, il gardait tête baisser regardant ses doigts jusqu'à qu'il l'attrape contre lui. Les joues de delic devenait déjà rouge et de plus en plus ayant compris qu'il lui renifler les cheveux.

Delic: qu'est...qu'est ce vous faites?

la cette fois son visage était rouge au complet, ses cheveux s'hérissait étant plus que gêner. Il le faisait bien remarquer qu'il était puceau, pourquoi il lui disait un truc pareil et pourquoi il voulait le rencontrer depuis longtemps? C'est la que Gabriel intervenait, il se tournait pour le regarder le visage encore rouge.

Delic: Gabriel..c'est pas se que tu crois! il..est arriver de nul par et...

Il savait plus ou se mettre, se qui est sûr c'est que Gabriel n'appréciait pas du tout la présence de valas ici. On lui avait parler que très peu de valas, seulement que c'était un dieu dangereux qui avait fait beaucoup de mal à Derek et Gabriel, mais jamais il avait vraiment eu le fin mot de l'histoire. Gabriel l'attrapait par la main le tirant jusque la maison, il le regardait du coin de l'oeil l'écoutant.

Delic: il est si dangereux que ça? et pourquoi m'a t'il dit qu'il me regardait? qu'est ce qu'il me veux au juste? je suis pas quelqu'un d’intéressant moi.

Valas apparu à nouveau semblant pas très content, Delic regardait Gabriel ensuite Valas. Qu'est ce qu'il devait faire? devais t'il vite s'enfuir? crier à l'aide? non, sa risquerait de mettre les autres en danger après tout Valas est un dieu et les autres serait aussi impuissant que lui. Pendant qu'il réfléchissait à tous ça Valas l'attrapait à nouveau léchant le long de son cou, delic en devint rouge à nouveau et poussa un cris de surprise.
Je me levais de mon divan à se moment fronçant les sourcils et tapait mon poing sur la table.

Derek: gabriel! tu es censer parler avec Delic et non le torturer! qu'est ce que tu fabrique!

Zankou: il a peut être trouver plus craquant que toi et...

Derek: toi le pachyderme tais toi!

Zhal: mouahah pachyderme!

Zankou mit directement une claque à son fils pendant que Delic lui était toujours en panique, d'ailleurs Stygian le ressentit et apparu pour le protégé.

Delic: non attend Stygian!

Il ouvrit grand les yeux voyant que Valas s'en prenait à lui et partit en poussière, les larmes montaient soudainement aux yeux de Delic. Zankou tournait le regard voyant Khaleesi qui se redressait pour disparaitre.

Zankou: ou est ce qu'elle va comme ça?

Derek: peut être qu'elle a trouver plus mignon que toi.

Un seul mauvais regard de Zankou suffit pour me faire dégleutiné, oué celui la vaux mieux pas trop l'asticoté. Il se leva d'un coup, sa y est il va me bombarder de coup! mais il semblait préoccuper par autre chose, tout le monde se tus sur le moment et sa me permettait d'entendre se qu'il se passait dans la pièce d'acôté.

Delic: non laissez Khaleesi!

Delic s'avançait rapidement vers elle après la gifle qu'elle reçu au visage, il regardait maintenant Valas avec beaucoup de crainte surtout qu'il le prévenait déjà qu'il allait bientôt le rendre visite à nouveau. Zankou était hors de lui qu'on ose lever la main sur sa femme, Valas mais qu'est ce qu'il fou ici? il est venu pour me foutre la raclé pour son coeur?

Derek: qu'est ce que tu viens foutre ici?

Il était pour Heley? s'en doute pour aider Atori qui doit encore attendre dehors, Missa se levait inquiète pour sa fille et Shizuka avait déjà un couteau de cuisine dans ses mains. Il fini par se téléporter avec Heley pour la pousser vers Atori.

Atori: qu'est ce que tu fais la? pourquoi tu te même de mes histoires valas.

Il regardait quelque instant vers Heley, mais revins à son père.

Atori: le méchant dieu? ils t'ont toujours vu comme le méchant dieu! à moins que t'avais quelqu'un d'autre à impressionner..est ce que tu me cache quelque chose "papa"?

Il partit avant même d'en savoir plus, il regardait donc Heley qui encore une fois ne désirait pas le voir.

Atori: combien de temps tu va m'en vouloir Heley! j'en ai strictement rien à faire de Aphrodite! je suis désolé! merde! tu aurais besoin de l'entendre combien de fois pour que sa entre enfin dans ton crane!

Il attrapait son visage pour qu'elle le regarde.

Atori: regarde moi quand je te parle! arrête de me comparer à un mortel Heley, n'oublie pas se que tu as en face de toi alors ne me pousse pas à bout! tu ne sais pas tout se que j'ai fais pour toi, pour que tu sois heureuse au point de t'avoir offert les bougie, pétales de roseset tout le tralala pour que tu te sente bien et toi, sa te suffit pas

Il détournait le regard.

Atori: Tu me punis parce que j'ai fais une erreur, c'est vrai que j'aurais jamais du coucher avec cette traîné! mais toi ta jamais fais d'erreur dans ta vie! non madame est la reine des saintes!

Il la lâchait en ayant vraiment assez.

Atori: j'en ai marre Heley, si tu préfère pleurnicher et bien pleurniche..je vais me débrouiller pour me couper l’imprégnation parce que la...mon père à raison, rester dans mon coin à me morfondre ses mes erreurs ne sert à rien...tu veux plus de moi, tu veux pas me pardonner et bien parfais. c'est la dernière fois que je te demande pardon Heley, la dernière fois. est ce que tu veux toujours pas me pardonner pour mes conneries?

Il attendait une réponse et si elle était toujours négative il allait vraiment se débrouiller pour retirer son imprégnation d'elle. Mike arrivait interrompant leurs discution, il leva les yeux dans sa direction fronçant les sourcils.

Atori: tu compte rester la encore longtemps? tu vois pas qu'on discute! retourne donc près de ta femme et ta fille sa vaudrait mieux pour toi Mike.

***

Delic revenait dans le salon avec les autres encore choquer de se qu'il venait de se passer, Khaleesi revenait principalement sentant que son bébé allait sortir de son oeuf. Zankou la regardait encore hors de lui qu'on est oser poser la main sur sa femme.

Khal: mère votre visage...

Shizuka: il a oser te toucher! je vais lui couper les burnes!

Derek: va donc chercher la tronçonneuse avec ton petit couteau je doute que sa fonctionne.

Zankou se plaçait derrière Khaleesi qui n'avait que son oeuf comme centre d'attention, il passait ses bras autour d'elle lui chuchotant à l'oreille.

Zankou: il payerais pour son geste, je peux peut être pas l'inteindre lui...mais que je découvre pas à se qu'il est attacher car je le détruirais.

Je regardais vers Gabriel comprenant qu'il avait envie de me parler, peut importe pour l'oeuf je m'avançais vers Gabriel l'attirant jusqu'à dehors.

Derek: qu'est ce qu'il voulait? il ta pas toucher rassure moi!?

Le jeune dragonnet sortit de son oeuf et s'avança vers la première personne qu'il voyait le visage et donc Khaleesi, Shizuka était contente d'avoir pu contemplé la naissance de se petit dragon. Elle se tournait vers Delic qui semblait pas du tout à l'aise, ne se doutant pas que Valas avait poser les yeux sur lui.

Shizuka: Delic est ce que tu va bien mon chou?

Il fit un signe de la tête tendant de sourire, mais Shizuka le connaissait très bien.

Delic: j'ai...je vais dans ma chambre, j'ai encore beaucoup de boulot pour les cours..félicitation Khaleesi.

Il s'empressait de monter jusque sa chambre, Oxy le suivait ne voulant pas le quitter et s'enferma dans celle ci. Il s'allongeait sur son lit tentant de comprendre se qu'il c'était passer, il tourna la tête vers son chien qui avait la tête poser sur le matelas le regardant.

Delic: je comprend pas oxy pourquoi se dieu s’intéresse à moi? je suis...personne.

Oxy gémissait continuant de le regarder.

Delic: en plus c'est un homme! c'est...bizarre.

Il s'imaginait mal la situation, il rougissait l'entendant encore dire qu'il était puceau. Il secoua la tête se faufilant sous les couverture craignant maintenant d'être observer.

Delic: vite grimpe Oxy!

Il leva les couvertures pour également cacher Oxy avec lui et le serra fort contre lui, comme un enfant ayant peur de voir apparaître un monstre dans sa chambre. Shizuka s'avançait vers teijo se baissant pour attraper son visage.

Shizuka: va lui parler toi, je sais qu'il ment et ne travaille pas. Je suis inquiète j'aime pas le voir triste à cause de cette histoire.

Zankou: mon dieu, Teijo qui va consolé un gamin...ha! j'ai jamais rien entendu de plus drôle.

Shizuka: silence! vous ne savez rien de mon homme! et encore moins de Delic.

Zankou: tant d'histoire parce que son père baisait sa fille et ensuite abandonner leurs môme, je vois pas pourquoi vous êtes obliger de faire tan d'histoire.

Khal: c'est donc ça? père c'est pas parce qu'ils se passe la même chose que les dragons que sa doit être normal chez tout le monde.

Shizuka: quoi! oooohh Zankou j'espère que se genre d'idée ne te viendra pas à l'esprit! ou tu pourra dire adieu à tes couilles de dragon!

Il levait les sourcils sur le moment et regardait vers Khaleesi.

Zankou: j'en ai assez que ta mère menace mes couilles Khaleesi!

***

Sébastien semblait de plus en plus satisfait par Tyler, mais son vocabulaire ne suffit pas évidemment pour faire se preuve. Il allait bien l'observer durant ses deux semaines, il avait néanmoins quelque chose que les autres n'avait pas, mais ne savait dire quoi.

Sébastien: Bien je suis bien content que vous accepté de loger ici, sa serait bien plus facile autant pour vous que pour moi.

Il avait bien remarquer qu'il n'avait cesser d'avoir le même sourire depuis sa première rencontrer, est ce que son visage était figer dans la même expression, cela faisait sourire Sébastien à cette idée. Il reprit son sérieux l'entendant lui poser cette question.

Sébastien: comment m’appeler? et bien...

la sonnette d'alarme s’enclencha, il en fronça les sourcils quelqu'un qui ne fait pas parti du personnel est entrer chez moi.

Sébastien: attendez sa pourrait être dangereux!

Il était partit, Sébastien tournait en rond dans la chambre espérant que Tyler ne se fasse bêtement blessé ou tuer dès son premier jour. Il songeait déjà à Lucas qui viendra lui rendre visite pour lui faire la laissons, mais Tyler fut rapidement de retour.

Sébastien: vous m’épatez de plus en plus décidément, je suis en sécurité avec vous..mais ne me faites plus une frayeur pareil.

Il prit une grande respiration mais repris sourire.

Sébastien: appellez moi tout simplement Sébastien, je sais déjà d'avantage qu'on va beaucoup s'entendre. je vais vous laisser un peu vous installer, mais rejoignez moi dans le petit salon dans dix minutes, j'aimerais qu'on prenne le thé ensemble pour discuté.

Il s'avançait vers la porte l'ouvrant.

Sébastien: j'aime connaitre les gens qui travail pour moi et je vous autoriserais à me poser des questions également. Dans dix minutes Tyler, ne me faite pas attendre surtout.

Il sourit et sortit de la chambre pour rejoindre le petit salon, l'une des cuisinières apportait le plateau avec le thé, mais Sébastien n'y touchait pas avant la venue de Tyler et bouquina en attendant. Il levait les yeux fermant son bouquin le voyant arriver pile dans les temps se qui le fit sourire.

Sébastien: j'espère qu'il ne manque rien dans ta chambre, je me permet de te tutoyer à présent. Assis toi je t'en pris.

Il le contemplait avec un sourire essayant de comprendre se qu'il cachait derrière se sourire.

Sébastien: d'après se que mon père m'a dit sur toi, tu vis encore chez tes parents? pourquoi? un beau jeune homme comme toi devrait avoir une petite amie non? je dis ça, mais même moi je suis encore célibataire, mais il est difficile de trouver quelqu'un qui te regarde seulement pour ton frique.

Il appuyait son coude sur accoudoirs posant son menton.

Sébastien: j'aimerais juste une fois qu'on me regarde pour se que je suis, mais faut croire que c'est trop demander..j'envie presque les personnes normaux. parle un peut de toi Tyler est ce que tu as des loisirs? Des choses que tu aime et déteste?

Il prit sa tasse de thé gentimment servis par Tyler.

Sébastien: moi j'aime le thé je les fait exporter de plusieurs pays pour y goutter toutes les saveurs, j'aime l'équitation je pourrais faire des balades pendant des heures sans m'arrêter..sa me coupe un peu du monde et j'oublie mes problèmes, as tu déjà monter?

Une domestique arrivait s'inclinant devant eux.

" excusez moi monsieur, mais votre père vous rappelle la réception de se soir il insiste de votre présence"

Il fit un signe pour qu'elle dispose, il détestait se genre de reception ou tout les riches se rassemblait dans une même salle.

Sebastien: se que je déteste, les réceptions de mon père. J'en avais presque oublier avec toute cette agitation, tout ses snoob qui ne pense qu'à leurs nombrir...me forcer à sourire pour tout ses hypocrite.

Il haussait les épaules.

Sébastien: mais pas le choix, faut bien se faire voir pour les affaires de mon père. Au pire si tous ses gens m'ennuie tu sera la pour me défendre comme tu l'as si bien fait tout à l'heure.

il ricanait buvant tune nouvelle gorgée de son thé.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Lun 1 Avr - 1:41

Elle restait dos à Atori mais écoutait malgré tout ce qu'il lui disait, elle baissait la tête, ses oreilles suivait également, elle fermait les yeux ne sachant pas quoi lui répondre, mais elle fut bien obligée de le regarder puisqu'il lui attraper le visage entre ses mains, elle ouvrait les yeux regardant vers ceux de Atori à cette instant écoutant encore ses paroles.

Heley : Mais il semblerait que je ne t'ai pas suffit malgré tout.. Vu que tu es tombée dans ses bras..

Les larmes lui montaient aux yeux, sa gorgé était noué, et pourtant, elle l'aimait encore terriblement et n'avait jamais réussi à l'oublier.

Elle fut surprise par ce qu'il venait de dire, elle se retirait de lui à cette instant.

Heley : Moi je n'ai jamais couché avec un autre homme, et je ne porte pas d'enfants d'un autre.

Elle baissait la tête l'entendant dire qu'il en avait marre, qu'il préférait retirer son imprégnation, c'était la dernière fois qu'elle verrait Atori si elle n'arrivait pas à le pardonner, elle regardait ailleurs malgré tout tentant de remettre ses idées en place, pensant au bon moment passé avec lui, la première fois qu'elle a passé la nuit à ses côtés, le moment où elle acceptait d'avoir une famille avec lui, jusqu'à ce que tout chamboule à cause de Aphrodite.

Elle tournait légèrement le regard vers Mike qui attendait devant l'entrée pour s'assurer qu'il ne lui arrive rien.

Mike : Je préfère te surveiller, si tes comme ton père va savoir ce que tu pourrais lui faire, il nous a déjà montrer de quoi il était capable aujourd'hui. Heley, allez vient on rentre.

Heley : C'est bon Mike.. Il ne me fera rien.

Elle haussait les épaules et lui fit un sourire pour le rassurer, Mike tournait le regard vers Atori.

Mike : Tu es sur ?

Heley : Oui, sa va aller merci.

Elle revenait ves Atori le regardant bien. Mike hésitait quelque instant mais finissait par rentrer malgré tout. Heley s'approchait de Atori, et posait lentement sa tête contre son torse, glissant ses mains sur son haut pour le serrer contre elle.

Heley : Je t'aime toujours Atori.. Et tu me manques..

Elle levait la tête pour le regarder.

Heley : Mais à chaque fois que je ferme les yeux.. Je te vois dans les bras de cette Déesse, et sa me fait tellement mal.. J'ai envie malgré tout de te redonner ta chance, parce que je n'arrive pas à t'oublier et parce que je t'aime...

Elle reposait sa tête contre sa poitrine fermant les yeux, sa lui faisait un bien fou de se sentir contre elle, bien qu'elle souffrait encore de ce qu'il c'était passé, de ce qu'elle avait vu, sans parler qu'elle a eu deux enfants avec Aphrodite. Elle se rend bien compte à quel point son père avait raison en ce qui concernait les Dieux et leur égoïsme, et elle pensait surtout à Aphrodite qui était la plus égoïste d'entre toute, elle ne désirait jamais la revoir et encore moins voir ses enfants.

Elle savait également que sa soeur se sera pas du tout ravie de cette nouvelle, elle n'arrête pas de traîter Atori de tout les nom possible, Lucas et sa mère ne le porte pas non plus dans son coeur.



Khaleesi était vraiment arrangé, tout son côté gauche de son visage était marqué par la gifle de Valas qui n'avait pas retenu sa force, elle avait une grosse coupure à sa lèvre, elle se fichait de la douleur et a quoi elle pouvait bien ressembler malgré que tout le monde la regardait, elle était hypnotiser par son bébé qui était occupé de sortir de son oeuf.

Khaleesi : Je vais bien.

Elle gardait le visage viré sur son oeuf, elle sentait malgré tout Zankou se positionné derrière elle, passant ses bras autour d'elle et lui chuchotait à l'oreille.

Khaleesi : Pour qu'ensuite il se venge sur mes bébé ? Hors de question.

Moi j'avais très envie de voir le petit dragonnet sortir, mais j'avais très envie de parler également à Derek ce que je savais, et Derek l'avait bien ressenti, il m'attrapait la main pour m'emmener dehors, je vais rater l'éclosion de la faute de Valas !

Gabriel : Non il ne m'a pas touché, par contre.. Il a touché Delic..

Je m'approchais de lui afin de lui chuchoter.

Gabriel : Valas est intéressé par lui Derek, je l'ai vu ! Il était occupé de le serrer contre lui, il lui reniflait les cheveux, et il parlait de sa viriginité, qu'il l'observait te qu'il reviendra le revoir. On a demandé à Aphrodite qu'elle change l'amour qu'il porte pour toi par une autre personne, et elle a choisis Delic !

Je détournais le regard, Aphrodite aime vraiment jouer avec les mots..

Gabriel : On aurait du mentionné tout les prénoms de notre famille, il semblerait que les Dieux aime jouer avec nous, pourquoi notre famille et pas une autre ?

Je réfléchissais passant ma main dans mes cheveux.

Gabriel : Sa doit être contre lui qu'elle a fait ça, Valas me déteste parce que tu m'as aimé bien plus que lui. Alors.. Elle a fait en sorte qu'il tombe amoureux de Delic parce qu'il me ressemble comme deux gouttes d'eaux.. Je ne vois que ça..

Je soupirais me retournant vers lui.

Gabriel : Et en plus je suis entrain de louper l'éclosion, je voulais voir le petit dragonnet naître.

Je regardais soudainement vers un endroit, je voyais Heley enlacer Atori plus loin, j'en avais les yeux écarquiller Derek lui était dos et ne pouvait donc pas voir, mais je l'attrapais pour qu'il se mette à côté de moi, je prenais son visage pour qu'il regarde dans leur direction.

Gabriel : Elle lui a pardonné tu crois ?!

Je faisais en sorte d'entendre leurs conversation.

Khaleesi souriait voyant son dragon sortir de l'oeuf, elle avait du mal à tenir sur ses pattes au début, mais ils apprenaient vite et arrivait déjà à marcher jusqu'à elle. Elle tendait les mains vers elle, celle-ci posait son museau sur la paume de sa main et poussait un petit cris aigu, elle avait des petites ailes plaqué sur son dos.

Khaleesi : Elle est magnifique.

Teijo regardait vers sa fille qui semblait folle de joie devant la naissance de sa fille... Dragonne, il était content de la voir aussi heureuse mais n'arrivait malgré tout pas à montrer son enthousiasme. Il tournait le regard vers Delic qui semblait perdu dans ses pensées et finissait par montrer dans sa chambre, Khaleesi détournait quelque instant son regard vers lui.

Teijo : Moi le consoler ? Shizuka je..

Il tournait le regard vers Zankou qui se moquait de lui, il en plissait les yeux.

Teijo : Je vais monter le voir !

Il voulait prouver que Zankou avait tord, il se téléportait pour se retrouver dans la chambre de Delic, il passait sa main dans ses cheveux voyant qu'il était en boule sous les couverture, il ne savait déjà pas quoi lui dire. Il finissait par marcher à côté du lit, tirant doucement la couverture et le regardait bien.

Teijo : Delic de quoi tu as peur ? C'est à cause de valas c'est ça ? C'est normal d'avoir peur tu peux nous parler, on sera toujours la pour te protéger tu le sais n'est-ce pas ?

Il finissait par s'asseoir attrapant ses mains utilisant ses pouvoirs pour savoir ce qui le tramait et surtout voir ce qu'il c'était passé avec Valas, il finissait par lâcher sa main surpris. Il détournait le regard quelque instant se rendant compte de l'ampleur de la situation, il passait une main dans ses cheveux par la suite.

Teijo : Il ne faut pas que tu restes tout seul, c'est ce qu'il attend de toi, que tu soit seul pour pouvoir venir te voir Delic. Tu vas devoir toujours resté accompagné, tu as vu ce qu'il a fait à Stygian, à Khaleesi, c'est un monstre, tu devrais en parler avec Derek, il sait exactement ce que tu peux ressentir, il c'est retrouvé dans la même situation que toi.

C'était vraiment pas les choses qu'il devrait dire, sa ne ferait que l'effrayer d'avantage, il retroussait le nez.

Teijo : * Je suis vraiment pas doué pour parler au gosses moi. * Tu dois sans doute te demander pourquoi il s'intéresse à toi, c'est simple.. L'amour qu'il éprouvait pour Derek a été échangé par toi. Allez vient maintenant, veut mieux descendre rejoindre les autres..

Khaleesi venait de prendre son dragon dans ses mains, elle se retournait pour regarder vers Zankou qui rouspétait parce que Shizuka le menaçait sans cesse, elle fit un soupir.

Khaleesi : Débrouille toi, tu es assez grand.

Elle fit un sourire en coin à cette instant pour regarder vers sa mère, Galadriel était toujours assise à côté de Khal elle finissait par se lever s'approchant de sa soeur, posant lentement une main sur son visage qui était fortement marqué, elle était rouge, se main luminait tout comme Teijo lorsqu'il utilise ce pouvoir pour soigner, Khaleesi regardait vers sa soeur fermant les yeux, ses blessures commençait à disparaître par la suite.

Khaleesi : Merci Galadriel.

Elle lui fit un sourire, regardant quelque instant vers Zankou puis baissait les yeux vers le dragonnet qu'elle tenait toujours dans ses mains, elle poussait un cris, Galadriel la caressait du bout des doigts, elle se laissait faire déployant ses petits ailes qu'elle étirait tout, elle semblait ronronner.

Galadriel : Je sens qu'on va bien s'entendre.

Khaleesi : Et elle t'adore déjà.

Elle se dirigeait ensuite vers son fils Khal lui tendait sa soeur, elle sautait sur ses jambes, tournait plusieurs fois en rond et se couchait ayant sommeil. Galadriel regardait la scène avec un sourire, elle se disait que la vie qu'avait choisis sa soeur était pas si mauvaise que le prétendait Teijo. Elle semblait heureuse, et elle aurait bien aimé avoir des bébé dragons elle aussi, elle tournait le regard vers sa mère par la suite.

Khaleesi : On va devoir bientôt rentré, Sawn sera bientôt très affamé et nous n'avons rien ici pour elle.

Galadriel : Dommage, j'aurais bien aimée te voir d'avantage.

Elle tournait le regard vers elle avec un sourire.

Khaleesi : Tu n'as cas passer chez moi, on a plein de chambre disponible.

Teijo descendait à ce moment là avec Delic.

Teijo : Hors de question.

Elle tournait le regard afin de le regarder.

Khaleesi : Il ne va rien lui arriver.

Teijo : Elle va dormir dans un endroit remplis.. De Dragon ? C'est trop dangereux.

Elle fronçait les sourcils.

Khaleesi : C'est dragon comme tu le dis sont désormais ma famille, je refuse que tu parles d'eux comme des bêtes, ils savent se contrôler.

Teijo : Se n'est pas ce que j'ai voulu dire Khaleesi, mais c'est non, fin de la discussion.

Elle le suivait du regard le voyant qu'il allait s'asseoir à côté de Shizuka, Teijo la regardait sans rien dire.

Teijo : Ne me regarde pas comme ça.

Khaleesi : Tu ne penses pas qu'elle est assez grande pour prendre des décisions elle même.

Il tournait le regard vers Galadriel à cette instant.

Teijo : Tu veux y aller ?

Galadriel : ET bien oui.

Il soupirait regardant vers Shizuka et s'asseyait bien au fond du divan.

Teijo : Quel est ta réponse ?

Il espérait bien entendu qu'elle réfléchisse un peu et qu'elle dise non, Khaleesi tournait le regard vers elle à ce moment là. Aucun d'entre eux n'était encore venu où elle vivait désormais. Elle se retournait attrapant doucement Sawn d'en c'est bras qui baillait, elle regardait vers Khal, ensuite vers Zankou.

Khaleesi : On rentre chez nous, tu viens Galadriel ?

Elle tournait le regard vers ses parents à cette instant.

Galadriel : Oui je viens.

Elle fit un sourire satisfait, elle baissait la tête vers Sawn la caressant elle s'endormait dans ses bras, mais bientôt elle allait crier pour qu'on la nourrisse.

Khaleesi : Sa m'a fait plaisir de vous revoir tous, je repasserais bientôt.

Elle se téléportait avec Khal et Zankou, Galadriel se retournait quelque instant vers ses parents.

Galadriel : J'ai très envie d'y aller, et puis, je sais me téléporter, si il arrive quelque chose je reviendrais, mais de toute manière il va rien se passer, Khaleesi est toujours en vie et elle y vit depuis des années. Ne vous en faîte pas, sa vous fera du bien un peu d'intimidé, enfin.. Presque.

Elle souriait vers Delic à cette instant, elle finissait par se téléporter à son tour pour rejoindre sa soeur, elle avait toujours eu envie de connaître l'endroit où vivait sa soeur et enfin elle pouvait s'y rendre.

Teijo : Super.. Notre autre fille va bientôt se faire enlever par un de ses Dragons..

Khaleesi était de retour chez elle, elle devait présenter Sawn à son clan, mais pas maintenant, elle était fatiguée et lorsqu'elle se réveillera elle devra la nourrir ensuite, elle ira la présenter, elle pourra également présenter sa soeur Galadriel, qui était à côté d'elle regardant l'endroit où vivait sa soeur.

Elle déposait Sawn dans un berceau, sa servante s'occupait d'elle afin qu'elle soit là lorsqu'elle se réveillera. Elle s'approchait de sa soeur lui prenant la main oubliant presque la présence de Zankou qui avait sans doute encore envie de s'occuper d'elle.

Khaleesi : Vient je vais te montrer ta chambre.

Galadriel la suivait jusqu'à sa chambre, une fois qu'elles y arrivaient, Galadriel souriait, elle était encore plus grand que le sienne et avait droit à sa propre salle de bain.

Galadriel : Elle est magnifique, je vais me plaire ici.

Elle passait ses doigts dans ses cheveux.

Khaleesi : Tu peux rester ici autant temps que tu le veux.

Sa lui faisait très plaisir d'avoir sa soeur auprès d'elle, sa famille lui manquait beaucoup, elle ne pouvait pas les rendre visite souvent ayant désormais son clan à gérer qui est pour elle désormais sa propre famille, et son clan grandissait de plus en plus.

Khaleesi : Si tu as faim, ou soif, tu n'auras cas demander à Khal, j'aimerais te présenter à mon clan tout à l'heure en même temps que je leur ferait par de la naissance de Sawn.

Galadriel : Sa me ferait très plaisir d'y assister.

Elle lui fit un sourire.

Khaleesi : Ne sors pas durant ce temps, ou bien, fait toi accompagné par Khal, je reviens, je dois m'occuper de Sawn, tu n'as cas te préparer pendant ce temps.

Galadriel : : Bien, à tout à l'heure.

Elle retournait chez elle, elle levait les yeux vers Zankou.

Khaleesi : Je sais déjà ce que tu vas me dire.

Elle s'avançait afin d'aller jusqu'à la chambre de Sawn.


Une fois que Tyler c'était débarrassez de cette intrus, il était revenu auprès de Sébastien qui semblait avoir eu peur pour lui, il avait toujours ses mains derrière son dos souriait l'écoutant parler.

Tyler : Désolé, je ne voulais pas vous effrayez, je veux tout simplement vous protégez comme il se doit, ma vie m'importe peu.

Il haussait légèrement les épaules.

Tyler : Je ne suis pas très important, vous par conte vous l'êtes.

Il gardait le sourire malgré tout, tout en regardant bien vers Sébastien.

Tyler : Bien, Sébastien, je serais dans le salon dans dix minutes.

Il le regardait sortir pour se rendre jusqu'au salon, il faisait rapidement ses préparation et finissait par rejoindre Sébastien, il le regardait fermer son bouquin et s'installait après qu'il lui demandait de s'asseoir juste devant lui, il le regardait avec un sourire. Etant donné qu'il le tutoyait, il se disait que lui aussi pouvait le tutoyer, c'est comme lui autoriser de s'installer sur la chaise, la c'était plus ou moins pareil en le tutoyant, il acceptait qu'il le face à son tour.

Tyler : Je peux comprendre ce que tu veux dire, mon père Gabriel possède une grande somme d'argent avec ses chansons, pour ce qui est de votre question, pourquoi je vis toujours chez mes parents ? Je n'ai à peine que dix-sept ans, je dois attendre encore un an pour pouvoir m'installer seul, mais grâce à ce travail je pourrais en quelque sorte trouver mon indépendance et sa me plaît beaucoup.

Il lui fit encore un sourire, prenant sa tasse de thé qu'il buvait doucement.

Tyler : Et non, je n'ai pas de petite amie, pour être franc, je n'aime pas les femmes, du moins, je préfère ne plus en côtoyer.

Il posait sa tasse ne le quittant pas du regard, il l'écoutait sans rien dire.

Tyler : Je n'ai jamais monter à cheval, mais si tu désires que j'en face, alors je prendrais des cours. Sinon, j'aime lire, écouter de la musique, j'aime le tennis également et d'autre sport.

Il faisait signe au domestique lorsqu'il arrivait, il écoutait ce qu'il disait sans répondre, il tournait le regard vers Sébastien l'écoutant.

Tyler : Je serais ravis de t'y accompagner, et en effet, si quelqu'un venait à t'ennuyer, je serais la pour te protéger comme il se doit. Tel un chien qui protégerait son maître.

Il penchait la tête lui souriant.

Tyler : Préférez-vous que je vous tutois ou que je vouvois Sébastien ?

Il le regardait bien attentivement, il commençait déjà a avoir un sérieux coup de coeur pour lui, il détournait quelque instant le regard ne voulant pas en arriver là, il pensait quelque instant à nous, il se demandait si on était toujours auprès de sa grand-mère. Il regardait de nouveau vers Sébastien souriant encore une fois.

Tyler : Si tu veux ne pas être en retard à la réception, il va falloir déjà se préparer, que comptes-tu porter ?

Il baissait quelque instant pour regarder vers ses lèvres, son cou, son torse, ses cuisses et son entre jambe, il relevait les yeux pour le regarder de nouveau se mettant bien au fond du divan.

Tyler : Excuse moi quelque instant, j'ai un léger mal de tête.

Il se levait, s'inclinant respectueusement les mains derrière le dos et sortait de la pièce, il restait malgré tout juste à côté fermant les yeux afin de se reprendre, il ne désirait pas avoir une relation avec son propre patron, et se doutait qu'il était loin d'être intéressé par les hommes, et surtout, pourquoi voudrait-il de lui ?

Il rouvrait les yeux passant sa main sur son visage, dès le premier jour, se serait stupide, se serait un bon moyen de se faire virer et il désirait ce boulot, servir quelqu'un était la seul chose qu'il était capable de faire, du moins, c'est ce qu'il se disait.




Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Mar 2 Avr - 8:19

Heureusement que Heley est réussit à convaincre mike de rentrer sinon c'est lui qui l'aurait obliger de force. Il revenait vers Heley qui ne savait pas comment réagir au déclaration de Atori, il espérait qu'il ne la rejette pas une nouvelle fois sinon il allait vraiment se débrouiller pour convaincre Aphrodite de retirer cette imprégnation, il est hors de question qu'il continue comme ça..à désespéré tous ça pour une mortel.

Atori: Heley...

Il fermait les yeux lorsqu'elle s'approcha pour y poser la tête contre son torse, ses bras hésitait de l'enlacer ou non, avait t'il encore le droit de le faire?

Atori: j'ai vraiment besoin de toi.

Il ne voulait plus qu'elle pense à se qu'il c'était passer avec Aphrodite même si il se doutait que sa devait être dur pour elle d'oublier, pour un dieu voir ailleurs n'était pas aussi grave, mais souvent les mortels aime la fidélité..et les dieux imprégné serait près à tous pour ne pas blesser ou voir pleurer ceux ou celle qui se sont attacher.

Atori: Je ne gâcherais pas cette deuxième chance Heley, jamais je partirais sans toi à présent...jamais plus, mais ne me laisse plus.

Cette fois il la serra fort contre lui, glissant ses mains dans ses cheveux reniflant à nouveau son odeur, elle sent si bon.

Atori: on se trouverais un nouvelle maison, recommençons tous à zero..je te laisserais choisir le lieux, la maison, tout. Je t'aime tellement ma belle petite renarde, tu es à moi.

***

J'étais choqué de se que Gabriel venait de m'apprendre, Valas avec Delic? j'avais déjà les nerfs solide pour supporter ses crises de colère, mais je vois vraiment pas Delic subir tous ça. Aphrodite c'est bien foutu de ma gueule, je pensais pas que j'aurais du faire une liste complète de tout les noms de ma famille bordel! elle a très bien compris ou je voulais en venir.

Derek: les dieux sont vraiment tous pareil! delic...comme ci se gamin n'avait déjà reçu plein la tronche depuis qu'il est gosse!

Je tournais sur moi même passant ma main dans mes cheveux et le regardais à nouveau.

Derek: Delic est puceau, tss ça va d'avantage amuser Valas! il va jouer avec ça...je le vois déjà venir, tout se qu'il serait capable de lui faire.

C'est qu'un gamin de dix sept ans, qu'est ce qu'il va faire contre un ours comme Valas? d'un autre si il est amoureux à présent de Delic peut être que sa le sauvera d'une certaine manière et Delic est loin d'être comme moi. Je ne vois mal repousser Valas comme je le ferais dans le passer, il subira sans doute moins de punition.

derek: des éclosions tu aura sans doute le loisir d'en voir Gabriel surtout avec Zankou qui est un vrai chaud lapin.

Il semblait avoir vu un fantôme tout d'un coup.

Derek: quoi? tu viens de voir le père noel passer à poil dans la rue ou quoi?

Il me retournait attrapant mon visage pour que je regarde.

Derek: c'est pire que ça encore! qu'est ce qu'elle fou? oh, oui à voir comme ils s'enlace tous deux je crois bien qu'ils se sont réconscillier en effet...qu'est ce qui lui passe par la tête? viens on retourne près des autres.

j'attrapais sa main pour retourner dans le salon, le petit dragon était bien nez et était coucher sur la jambe de Khal.

Khal: ma soeur profite déjà de la protection de son grand frère.

Zankou: ta intérêt de bien la protéger Khal, sinon je te casse en deux tout comme tu dois protéger ta mère.

Khal: bien sûr, je t'enverrais la facture.

Zankou: hum..

Delic était toujours cacher sous ses couvertures, il restait immobile entendant quelqu'un marcher dans la chambre. Son coeur battait la chamade, il fermait le museau de Oxy pour l'empêcher de faire trop de bruit. Il sursauta d'un coup lorsque la couverture se retira, il pouvait respirer à nouveau se n'était que Teijo.

delic: Teijo..tu m'as fait peur.

Il se redressait pour s'asseoir détournant le regard un peu honteux de devoir expliquer ça.

delic: oui c'est valas il...hum

C'est vraiment très difficile à dire, comment expliquer qu'un homme vous à renifler les cheveux et lécher votre cou.

delic: comment on pourrais me protéger d'un dieu?

Il levait les yeux vers Teijo toujours aussi gêner, attrapant les mains de Delic, Teijo pouvait voir de lui même se qu'il c'était passer. Voyant la tête qu'il faisant à cet instant il rabaissa les yeux d'avantage gêner maintenant qu'il savait.

Delic: grand mère m'a déjà expliquer qu'il avait fait beaucoup de mal à derek, mais elle n'a pas été plus loin dans les détails. C'est qu'il avait une bonne raison et j'ai vue la tête que t'a fait, est ce que j'ai une bonne raison d'avoir peur?

Parler avec moi, savoir toutes les choses horrible qu'il m'avait fait? il n'était pas sur de vraiment le savoir, il sortit du lit malgré tout faisant descendre oxy qui n'avait normalement pas le droit de monter. Il repensait à Stygian et craignait déjà qu'il fasse de même à son chien ou à sa famille, est réellement une bonne idée d'aller contre le désire de se dieu?
Il suivait malgré tout Teijo jusqu'au salon ayant entendu l'invitation de Khaleesi à sa soeur, leurs père montrait déjà sa réponse.

Derek: quel vieux grincheux.

Khal: je t'assure il a pas pire que mon père.

Derek: j'en doute pas.

Zankou: le grincheux va vous mettre une paire de claque!

Khal: qu'est ce que je disais.

J'haussais les épaules souriant, mais regardait vite vers le Delic qui était complètement perdu. J'attendais le bon moment pour aller discuter avec lui, ma mère regardait ses filles et Teijo chacun à leurs tour espérant ne pas être mêler à la discution, mais pas de chance il lui demandait malgré tout son avis.

Shizuka: haha...et bien je, humph..je pense que Galadriel ne risque rien, après tout Khaleesi n'est jamais revenu avec des morceaux en moins alors..je pense que tu n'as pas à t'inquiété mon chéris.

Khal: je mord pas..du moins pas trop fort.

Shizuka: Khal! tu aide pas!

Khal: je la protégerais ma tante chérie, je tiens pas à avoir une fesser de ma mère.

zankou: faites se que vous voulez! moi je m'en fou, mais allons si! ma fille aura besoin de manger pour devenir forte!

Ils s'en allaient tous, ma mère posait sa mains sur la cuisse de Teijo qui était évidemment de mauvaise humeur et bien plus que tout à l'heure.

Shizuka: aucun dragon n'enlèvera Galadriel, elle veux juste passer un peu de temps avec sa grande soeur..fait lui confiance.

Elle lui donnait bisous du coin des lèvres j'en avait un frisson le long du dos à se moment la, Delic c'était approcher de moi je n'avais même pas remarquer c'est qu'il petu se faire discret.

Delic: derek..

Derek: Oui?

Delic: c'est gênant de te demander ça mais, qu'est ce que se Valas risque de me faire?

je grimaçais déjà, mais haussait les épaules approchant de son oreilles lui chuchotant plusieurs chose qu'il avait faites à moi. delic devenait aussi pâle qu'un mort et restait figer dans la même positon même lorsque je me décalais de lui.

Shizuka: Delic! qu'est ce que tu as?

Il tombait soudainement en arrière tombant dans les pommes.

derek: oups...

Shizuka accourait tapant sur sa joue pour le réveiller.

Shizuka: qu'est ce que tu lui as dit bon sang pour le mettre dans un tel état!

Derek: ben, il m'a demander se que Valas serait capable de faire alors je lui expliquer deux ou trois truc.

Shizuka: mais t'es con!

derek: ben quoi! j'ai pas dit les pires! c'est les soft !

Shizuka: et puis pourquoi tu lui as parler de Valas! hien?

Je regardais vers Teijo à cet instant, mais revins à ma mère.

Derek: Valas est intéresser par delic.

Shizuka: quoi? non c'est une plaisanterie?

Elle regardait vers Teijo espérant que c'était une mauvaise blague, elle serrait delic dans ses bras comme un bébé qui fallait protéger. Lui se réveilla doucement et cligna des yeux voyant qu'il avait son visage enfuie dans la poitrine de sa grand mère.

Delic: hum!

Shizuka: pas question qu'il le touche!

Elle le serrait d'avantage, je plissais les yeux le voyant étouffer delic.

Derek: il aura pas le temps de le toucher si tu l'étouffe dans tes niches maman!

Elle le lâchait brusquement que Delic en tombait à nouveau à terre, il se relevait lentement allant s'asseoir sur le divan.

Delic: qu'est ce se que je dois faire?

Derek: bonne question, j'ai passer des années à me poser la même..si tu trouve la réponse hésite pas à me la dire.

Je l'aide pas, on dirait qu'il était entrain de fondre sur le divan..il va se faire manger tout cru celui la, il ressemble vraiment à la petite souris fragile que Valas adore jouer avec.

***

Sébastien trouvait Tyler très mystérieux et cela réveillait sa curiosité naturel, il aimerait apprendre d'avantage de lui. Il a déjà fait preuve d'efficacité tout à l'heure avec se cambrioleur qui c'est introduit chez lui, personne d'autre aurait réagis de la même manière, il ne peut rêver que meilleurs garde du corps.

Sébastien: Tu peux me tutoyer sans problème lorsqu'on est entre nous je préfère même, mais en publique autant me vouvoyer, si on apprend que je viendrais trop "intime" avec mon personnel sa risque d'être mal vu.

Il soupirait détournant le regard contemplant le paysage de dehors par la fenêtre.

Sébastien: J'ignore trop quoi porter, si ça n'était que moi je m'y rendrais même pas. C'est tellement ennuyeux les réceptions de mon père..mais j'aurais droit à un savon si je m'y rend pas.

Il levait les yeux vers l'horloge, il est vrai qu'il devrait pas tarder à se préparer si il ne veut pas être en retard. Il regardait quelque instant vers Tyler se posant tout de même une question, il a fait mention plusieurs fois de "chien à son maître" au départ il prenait ça pour un jeu de mot, mais maintenant il se posait malgré tout la question. Est ce qu'il se rabaisse à une chien? si oui pourquoi?

Sébastien: Tyler? quelque chose de na va pas?

Mal de tête? il lui fit signe de la tête mais avait du mal à avaler son histoire, depuis quand les vampires ont des migraines? décidément il le trouvait très mystérieux, mais cela faisait malgré tout sourire Sébastien. Il se leva ce décidant cette fois de se préparer, il s'avança vers l'autre pièce cherchant Tyler.

Sébastien: Tout va bien? je vais dans ma chambre me préparer va en cuisine boire quelque chose de frais ça te fera du bien, quand tu ira mieux rejoins moi dans la salle du bal dans le bâtiment à côté.

Il posait sa main sur son épaule et fini par le quitter pour se rendre jusque sa chambre, commençant par se déshabiller afin d'enfiler un costume blanc comme son père préférait. Il attachait ses cheveux mis du parfum et descendait à nouveau, il cherchait Tyler sur le moment mais ne le trouvait pas directement. Il se rendit dans la salle du bal qui était déjà bomber de monde, il remarquât directement qu'il avait plus de femme que d'homme. Il repéra son père discutant avec des personnes de son age.

Sébastien: papa je peux te parler deux minute.

Il faisait signe de la tête pour s'excusez au invité de les couper dans leurs conversation et se mirent tous deux à l'écart pour discuter.

Sébastien: c'est quoi cette recepection au juste?

"tu ne crois pas qu'il serait tant que tu te trouve une femme Sébastien?"

Sébastien: m'aurais tu piégé?

" si je t'aurais prévenu de la véritable raison de se bal, tu ne serais jamais venu Sébastien"

Sébastien: je pourrais toujours m'en aller.

" Tu crois que ta mère aurait été ravis de savoir que son fils unique n'est toujours pas marié à 35 ans? "

Sébastien: n'utiliser pas maman comme arme contre moi.

" j'ai invité les plus belle femmes de cette ville, alors tu va me faire le plus beau sourire et invité chacune d'entre elle à danser. Les petites rencontre d'un soire c'est terminer Sébastien, tu n'es plus un adolescent, cette discutions est terminer."

Son père repartit auprès des invités, Sébastien tentait de ne pas montrer sa mauvaise humeur et se dirigeant vers les verres de champagne buvant à grande vitesse. Un groupe de fille tous aussi jolie les une que les autres se dirigea vers lui sans doute envoyer par son père.

"Nous sommes ravis de faire ta connaissance Sébastien, sa fait bien longtemps qu'on souhaite te rencontrer"

Sébastien: enchanté.

Il s'en allait aussi tôt, elles se retournaient tous vexé et chuchotait entre elle le critiquant. Il remarqua le mauvais regard de son père,mais tentais de l'ignoré, il s'arrêta à une autre table à champagne ou il prit un autre verre. Il tentait de repéré Tyler, mais avec se monde il n'était pas évidant de trouver quelqu'un.

" Sébastien Valmore le plus riche célibataire de Hurleval"

Trois jeune homme le regardait avec un mauvais sourire de moquerie.

Sébastien: je peux faire quelque chose pour vous?

" On vous a vue ignorer ses jolies Lady alors les potes et moi on sais demander si en réalité vous seriez pas gay"

Sébastien: parlez moi encore de la sorte et je vous met dehors

" ça vous gêne tant de répondre à la question?"

Sébastien: je déteste les croqueuses de diamant et encore plus les petits fouineur dans votre genre, dégagez de ma vue! vous empester la jalousie.

En colère il attrapait un verre de champagne qu'il lançait au visage de Sébastien.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Mar 2 Avr - 23:04

Heley continuait de serrer Atori tout contre elle, sa lui avait beaucoup manqué, en réalité, Heley n'avait jamais réussi à l'oublier, C'est le seul homme dont elle est tombée amoureuse au point de tout lui donner d'elle, mais elle n'arrivait malgré tout pas a oublié qu'il ait pu coucher avec Aphrodite, c'était dure pour elle, mais elle sait que c'est cette homme ou.. Ce Dieu qui lui faisait valser son coeur.

Heley : Tout comme j'ai besoin de toi..

Elle sentit son étreinte, elle levait la tête pour le regarder glissant ses doigts le long de son dos. Elle appréciait chaque petit détails, ses doigts lui caresser tout son corps, sa lui avait terriblement manquée. Elle lui fit un petit sourire de ses paroles.

Heley : Atori..

Elle se mettait sur la pointe des pieds afin d'atteindre ses lèvres et de l'embrasser avec fougue, sa aussi sa l'avait manqué, elle avait très envie de lui, mais c'était sans doute encore trop tôt.. Elle finissait par retirer ses lèvres de lui pour l'enlacer encore une fois.

Heley : Avant de choisir la maison et de tout recommencer à zéro, il faut que j'en parle à ma soeur, j'habitais chez elle... Ainsi que mon père et ma mère, je pense qu'il veut mieux que j'y aille toute seul.

Elle se décalait de son étreinte tenant toujours une de ses mains entre la sienne, elle le regardait quelque instant dans les yeux.


Je craignais moi aussi le pire pour le petit Delic, je réfléchissais quelque instant tentant de trouver une solution.. Mais si on tente d'empêcher Valas d'obtenir ce qu'il veut, il va s'énerver d'avantage et s'en prendra à Delic pour calmer ses nerfs.. J'aimerais que Valas ne soit jamais été ressuscité.. Tout serait tellement.. Plus facile.

Gabriel : De plus.. Si Valas est sous le charme de Delic, sa doit être déjà depuis dix-sept ans.. Il attendu qu'il atteigne un certains age avant de réapparaître, je doute qu'il ait envie d'attendre encore plus longtemps, on ne peut pas l'en empêcher... C'est Delic qui en subirait sans doute les conséquences.

Je soupirais, oui mais.. Je voulais quand même voir l'éclosion, j'en faisais des petits yeux.

Gabriel : Oui sans doute, combien va t-il vouloir en faire des bébés dragonnets avec Khaleesi tu penses ?

S'il veut rapidement augmenter sa race, il va demander à Khal de commencer tout de suite à trouver une femme pour également se reproduire.. On finissait tout deux à regarder vers Atori et Heley qui était occupé d'être enlacé, de s'embrasser et de parler, c'est sur, ils vont se remettre ensemble, après tout.. Derek m'a déjà pardonner que je l'ai quitté pour Benoit, je l'ai pardonné pour l'époque avec sa double vie.. Je ne vois pas pourquoi elle n'en ferait pas autant si ils s'aiment..

Gabriel : J'espère que cette fois ci, sa ira pour eux deux, je sais que pas beaucoup de personne aiment leur couple, surtout après ce que Atori à fait.. Mais au fond, se n'était pas de sa faute, Aphrodite avait prévu sans doute ça depuis le départ, elle a piégé Atori.

Je laissais Derek m'attraper par la main pour rejoindre les autres. Je regardais vers TEijo qui semblait bouder, Khaleesi n'était plus là, ni Zankou, ni Khal et ni sa soeur, j'en avais une tête toute triste, je voulais voir le petit dragon.. Je tournais le regard vers les coquille brisé sur la table, au moins ils ont laissé un souvenir. Je m'asseyais à côté de Lucas qui était toujours la, ainsi que sa femme Missa.

Gabriel : Alors ?!

Lucas tournait le regard vers moi en redressant un sourcils.

Lucas : Alors quoi ?!

Gabriel : C'était comment ?!

Lucas : De quoi tu parles ?

Gabriel : L'éclosion !

Lucas : Ah.. ! Bah.. C'était un petit machin tout écailleux, avec des petits ailes qui n'arrêtait pas de crier et sa faisait mal aux oreilles.

Il haussait les épaules, il n'est pas doué pour raconter, je me mettais au fond du fauteuil, j'aurais bien aimé voir ça.. Je regardais quelque instant vers lui, il chuchotait à Missa

Lucas : Où est passé Heley ?

Mike lui le savait, il fixait la porte d'entré les bras croisé, il semblait être concentré vers cette porte en tout cas.. Sauf au moment où Liméria sautait sur ses jambes et qu'elle visait un endroit sensible.

Mike : Ah ! Liméria doucement !

Elle bougeait sa queue de droite à gauche avec un sourire.

Liméria : Je peux jouer dehors dit papa ?

Elle tournait le regard vers Brook voulant y aller.

Mike : Hum.. D'accord, mais tu restes tout près surtout.

Liméria : D'accord !

Elle courrait pour se rendre jusque dehors et jouait avec un papillon. Je pense que Heley viendra leur parler, se n'est pas à moi de le faire... Je tournais le regard vers Delic lorsqu'il posait cette question timidement à Derek.. Le pauvre.. Qu'est-ce que Valas va lui faire subir, il est si jeune, si.. Innocent.. Je plissais les yeux écoutant Derek, il compte tout lui raconter en détail ? Il exagère.. Il la le traumatiser ! Je regardait vers Delic qui devenait de plus en plus blanc, il finissait par tomber dans les pommes, j'en donnais un coup de coude à Derek à ce moment là.

Gabriel : Tu as exagéré ! Il va plus en dormir de la nuit maintenant.

Après que Shizuka ait apprit la triste nouvelle, celle-ci étouffait Delic entre sa poitrine, j'en détournais le regard rougissant, tout de même.. Elle finissait par le lâcher, Delic pouvait enfin respirer, il semblait très inquiet quoi de plus normal après tout...

Je finissais par me laver et me mettre à côté de lui pour le regarder bien sérieusement.

Gabriel : Malheureusement Delic.. Je pense que tu n'as pas vraiment le choix.. Une fois que Valas a quelque chose en tête, personne ne peut l'arrêter.. Alors, la meilleur chose que tu puisses faire c'est surtout de ne pas le désobéir.

Lucas : On peut toujours trouvé le moyen de lui retirer son imprégnation.

Gabriel : C'est différent, il n'est pas imprégné.

Lucas : Ah..

Heley arrivait par la suite, Mike la regardait du coin de l'oeil, il était surtout dégoûté de savoir Valas soit attiré par les hommes, il se disait au fond de lui, * Bah heureusement qu'il est pas attiré par moi ! * Il en avait des frissons partout sur lui rien qu'en y pensant.

Heley : J'aimerais vous parler..

Mike redressait un sourcils la regardant, Lucas la regardait à son tour.

Lucas : Où étais-tu donc passer ?

Heley : J'étais avec Atori.

Lucas était partis au toilette lorsque Valas l'avait emmené, et personne n'avait prit le temps de lui informer, surtout que Mike avait directement été voir où il l'avait emmené, et qu'il les avait prévenu qu'elle n'était pas loin.

Elle chipotait avec sa petite robe tentant de trouver les mots.

Heley : Je vais.. Retourner vivre auprès de Atori.

Lucas se levait d'un coup.

Lucas : Tu n'y penses pas ?

Heley : Je l'aime toujours et lu aussi.. Il me manque..

Lucas : Tu as oublié ce qu'il c'est passé, se n'est pas lui qui ta vu pleurer tout les soirs et qui était la pour te réconforter, je serrais vraiment un mauvais part si j'acceptais tranquillement que tu retournes dans ses bras Heley !

Elle détournait le regard.

Heley : Je ne lui laisse une seconde chance parce que je tiens à lui.

Lucas : Heley..

Il passait sa main dans ses cheveux gardant toujours ses lunettes.. Moi je ne disais rien, se n'était pas mes affaires, et de toute façon, je la comprend, Derek et moi on a vécu déjà pas mal de chose de se même type après tout.

Lucas : Il a deux enfants qui ne sont pas de toi..

Heley : Je le sais, Mais se n'était pas de sa faute..

Lucas : Et la première fois c'était pas de sa faute non plus ?!

Heley : Il lui avait fait du chantage.

Elle regardait quelque instant vers sa soeur, ensuite sa mère et pour finir son père.

Heley : Je n'attend pas à ce que vous approuvez mon choix.. Je voulais simplement que vous soyez au courant.

Lucas : Il va encore te rendre malheureuse..

Heley : je le suis déjà.

Elle finissait par s'en aller pour retrouver Atori. C'est là que mon téléphone commençait à sonner, je me levais et décrochait.

Gabriel : Allo ?

Myu : Derek est prêt de toi ?

Je reconnaissais sa voix, c'était Myu.. Pourquoi elle m'appelle ? Elle m'a jamais appelé une seul fois, je tournais le regard vers Derek.

Gabriel : Oui il est là.


Myu : Ok, passe le moi.


Je levais un sourcils, c'est nouveau ça, Myu qui veut parler à Derek. Je lui tendais mon Gsm et lui chuchotait.

Gabriel : C'est.. Myu, elle veut te parler.

Je lui donnais le téléphone en main, une fois qu'il l'avait à son oreille, je faisais en sorte d'entendre la conversation.

Myu : C'est pour te dire, même si je doute que cela doit encore t'intéresser, que Shiki est entre la vie et la mort.

J'en avais les yeux écarquiller, Shiki ? Comment.. Je regardais de nouveau vers Derek à ce moment là, tout le monde se retournait vers lui voyant qu'il était bizarre, Lucas avait également écouté la conversation, Il avait conu Myu et Ruky, mais jamais il n'avait vu Shiki et Derek ne lui en avait parlé qu'une seul fois.

Myu : Il est chez moi, Liam m'a forcé de te mettre au courant, alors voilà c'est fait.. Bye..

Elle raccrochait. Elle était toujours avec Liam, mais il n'avait jamais eu encore d'enfant, Myu n'en voulait pas. Elle elle au pied du lit de Shiki, celui-ci était blanc comme un mort, il respirait très lentement, il était torse nu parce qu'il était bouillant au point qu'il transpirait beaucoup. Sur la paume de sa main se trouvait une marque en forme de triangle, on aurait dit qu'il c'était affligé sa tout seul, c'était une coupure faite par une dague sans doute, mais la marque était devenu noir. On pouvait voir ses veines à partir de cette endroit devenir noir, tout son avant bras était ainsi, et plus le temps passait plus cela se propageait.

Myu était assise sur une chaise à côté de Liam attrapant sa main qui était normal. Malgré qu'il se disputait beaucoup étant jeune, cela ne voulait pas dire qu'elle ne l'aimait pas. Mais, elle se disait que si elle avait tout fait pour le retrouver, elle aurait pu arrêter ça.. Mais, Shiki n'a jamais voulu qu'on retrouve sa trace, il a toujours été solitaire, surtout après l'histoire avec ce qu'il c'est passé avec Derek, je me rend compte maintenant que Derek à quelque sorte abandonner cette partie de sa famille là..

Myu : Je me demande pourquoi je l'ai appelé, il n'a jamais pris de nos nouvelles, et encore moins avec Shiki, il s'en moque bien de ce qu'on peut devenir.

Elle fronçait les sourcils mécontent.


Je tournais le regard vers Derek, qu'est-ce qu'il compte faire ?

Gabriel : On devait y aller Derek, si elle dit vrai.. Sa sera peut-être la dernière fois que tu pourrais le voir.. Et c'est ton fils.

Teijo fermait les yeux à cette instant, tentant de voir ce qu'il se passait, il finissait par les rouvrir.

Teijo : Il est sous une puissante magie noir, Il va.. en mourir.

Lucas : C'est pas vrai..

Teijo : Sauf si j'arrive à temps pour lui venir en aide.

Il tournait le regard vers Derek à cette instant.

Mike était pas doué pour parler de ce genre de chose, il passait la main sur la cuisse de Brook.

Mike : Je vais chercher Liméria.

Il se levait afin d'aller dehors, il cherchait après elle, il finissait enfin par la retrouver percher sur une branche d'un arbre.

Mike : Descend tout de suite, je t'ai déjà dit de ne pas grimper aux arbres.

Il tendait les bras, elle sautait, lui la rattrapait.

Mike : Espèce de petit singe.

Liméaria : Suis pas un petit singe.. !

Il ricanait.

Liméria : On rentre à la maison ?

Mike : Je ne sais pas, on va demander à maman d'accord ?

Elle disait oui de la tête, il finissait par rentrer de nouveau, il tenait toujours sa fille dans ses bras et retournait près de Brook.

Liméria : On rentre à la maison ?

Lucas : Moi je vais le voir.

Il se levait près à se téléporter, après tout c'était tout de même son frère, Lucas a toujours un gand coeur, il tournait le regard vers TEijo.

Lucas : Si vous pouvez le sauver, alors faîte le je vous en prie.

Teijo : Je vais essayer.


Pendant ce temps, du côté de Valas, il désirait cette fois ci récupérer son coeur, ayant assez qu'il soit entre les mains de Aphrodite et une fois qu'il l'aurait récupéré, il rendrait visite à Delic. Il apparaissait dans le clan de Zankou et Khaleesi, il apparaissait autour de toute la troupe de Dragon certains sous leurs formes humains et d'autre sur leurs forme de Dragon, ils tournaient tous leur regard vers lui.

Valas : Alors Aphrodite amène moi mon coeur ou ta nouvelle petite race va disparaître sous ton nez !

Il fit apparaître tendait la main, un Dragon se tansformait en glace, il fermait la main et celui-ci se brisait en éclat, les femelle, emmenaient vite leurs bébé à l'abri, Khaleesi était occupé de nourrir Sawn, mais elle tournait rapidement le regard vers la fenêtre. Elle s'approchait de celle-ci voyant au loin que Valas était occupé de faire un massacre.

Elle tournait le regard vers sa servante.

Khaleesi : Occupé vous de ma fille !

Elle se téléportait pour se retrouver en face de Valas, celui-ci s'arrêtait regardant vers elle avec un sourire arrêtant de massacrer les dragons, certains d'entre eux prenaient la fuite en volant, c'était les femelles et les plus jeunes, les mâles adulte étaient obligé de rester pour protéger leur Terre et surtout leur Reine et leurs descendance.

Valas : Tiens, je vous ais attiré l'attention on dirait.

Elle tournait le regard voyant une disaine de dragon qui avait perdu la vie, elle serrait les poings mécontente, elle revenait vers lui par la suite.

Khaleesi : Pourquoi vous faîtes ça ?!

il levait les mains.

Valas : Je veux attirer l'attention de cette très chère Aphrodite.

Il baissait les yeux vers son ventre

Valas : Vous attendez encore un oeuf, je vais tous vous éliminer un par un, Alors Aphrodite il est grand temps de te pointer si tu ne veux pas que j'exécute mes menaces !

Il levait la tête à cette instant puisqu'il savait qu'elle l'observait.

Valas : Bien.. Alors..

Khaleesi baissait les yeux voyant ses jambes se recouvrir de glace et sa montait de plus en plus, elle tentait de se retirer, et même de se téléporter mais sans succès, elle relevait les yeux vers lui, invoquait un millier de ses créatures qui fonçaient tout droit sur lui.

Valas : Tu penses faire quoi là ?

Il tendait une main vers la gauche et l'autre vers la droit, un par un, ses créatures se transformait en une statue de glace.

Un fit apparaître l'un de ses clones dans la chambre où se trouvait la servante, il enfonçait tansofrmait sa main en une lance faite de glace et l'enfonçait dans son ventre, il l'éjectait aussi tôt et attrapait Sawn par sa queue, elle poussait des cris, il fit apparaître son clone juste à côté de Khaleesi lui montait son enfant.

Khaleesi : nous touchez pas à mon bébé ou je vous..

Valas : Où tu vas faire quoi ? Alors..

Il tournait le regard vers Zankou et Khal à cette instant, il fit un sourire gardant Sawn dans sa main, le clone la lançait pour disparaître aussi tôt, le vrai Valas l'a rattraper par une patte.

Valas : Zankou, ravis de te revoir, et lui c'est.. khal c'est ça ? Bon il semblerait que Aphrodite ne tient pas temps que ça à sa nouvelle race. Moi.. Si on tentait d'exterminer la mienne je ferais un massacre.

Il ricanait.

Valas : Si elle ne vient pas, alors vous mourrez tous... C'est triste mais c'est ainsi, je veux récupérer ce qu'il m'appartient !

Galadriel arrivait en courant, elle ne pouvait rien faire pour aider sa soeur, c'était un Dieu.. Ils étaient inférieur. Valas redressait Sawn qui lui mordait le bout de son doigt avec ses petits crocs, il attrapait son cou prêt à le lui arracher.

Valas : Aphrodite.. Dernière chance..

Il levait un sourcils serrant plus fort son cou et s'apprêtait à tirer un bon coup

Khaleesi : non!

Aphrodite apparaissait à ce moment là.

Aphrodite : Vous commencez à m'ennuyer.. Valas.

Valas : Et toi donc ma chère.

Aphrodite : Lâchez là.

Valas : On va faire un petit échange.. Cette horrible créature, contre mon coeur, c'est pas trop compliqué.

Aphrodite : Si je te le donne, vous allez me tuer toi et ton fils.

Valas : Fallait penser avant de faire des gosses avec lui idiote.

Aphrodite : Je lui ais rendu son imprégnée, il me doit beaucoup, j'aurais très bien pu faire en sorte qu'elle ne l'aime plus.

Valas : on est pas ici pour parler d'eux, mais de notre petit arrangement.

Aphrodite : En effet..

Elle tendait la main libérant Khaleesi de son emprise, Elle s'avançait mais Galadriel l'attrapait la main.

Galadriel : Tu ne peux rien faire..

Elle tournait le regard vers Zankou à cette instant et revenait ensuite vers Sawn qui gigotait dans tout les sens, mais n'arrivait pas à se retirer de l'emprise de Valas.

Valas : il me suffit un petit coup et elle n'a plus de tête.. je compte juste cinq..

Il fit un sourire tout en la regardant, elle levait bien haut la tête.

Valas : cinq.... Quatre...

Elle levait la main soupirant.

Aphrodite : C'est bon.. Je vais te le rendre.

Il fit un sourire. Aphrodite fit apparaître son coeur, Valas s'avançait, celle-ci serrait son coeur entre sa main, ce qui le fit gémir.

Aphrodite : Je déteste qu'on me menace.

Il grognait entre ses dents puisqu'il serrait de plus en plus fort, il en faisait de même avec Sawn qui commençait à ingoniser.

Valas : Arrête ça où elle va crever !

Khaleesi voyant sa fille dans cette état devenait hors d'elle et en avait les larmes aux yeux peur de la voir mourir sous ses yeux sans qu'elle puisse faire quoi que se soit. Aphrodite finissait par déserrer son étreinte, Valas fit de même, Elle finissait par lui tendre son coeur, Valas lâchait à terre Sawn et attrapait rapidement son coeur pour ensuite se téléporter pour s'en aller. Khaleesi courrait vers son bébé, la prenait dans ses mains.

Aphrodite tournait le regard vers elle, puis ensuite vers Zankou.

Aphrodite : Vous voyez, il faut toujours avec un Dieu dans votre camps, sinon personne ne se battra pour que votre race reste en vie.

Khaleesi : Vous avez malgré tout attendu que certains des notre meurent !

Aphrodite : Ils n'étaient pas les miens, pour l'instant ils ne sont que deux, bientôt trois, les autres je ne vois pas pourquoi je devrais les protéger.

Elle se redressait regardant avec mépris dans sa direction.

Khaleesi : Il a fallu la tuer malgré tout.

Aphrodite : Mais elle n'est pas morte, au lieux de me regarder avec mépris, vous devriez plutôt me remercier.

Khaleesi : C'est à cause de vous qu'il est venu ici, c'est donc de votre faute ce qu'il vient de faire, jamais je ne vous remercierais pour ça.

Elle la regardait bien de bas en haut sans rien dire.

Aphrodite : Je lui ais donné la seul chose qui me tenait en vie, maintenant, je n'ai plus rien pour me protéger contre Atori, et je l'ai fais pour sauver votre race.

Khaleesi : Vous l'auriez bien mérité ce que Atori s'apprête à vous faire, on a pas besoin de vous.

Elle se retournait pour partir serrant bien Sawn tout contre elle, Galadriel tournait le regard vers sa soeur, elle était devenu si forte, elle revenait vers Aphrodite qui restait un moment dans les lieux, elle tournait le regard vers Zankou s'approchant de lui.

Aphrodite : Vous avez une femme qui a du caractère.

Elle tournait ensuite le regard vers Khal.

Aphrodite : Si j'aurais eu une Déesse, j'aurais fais en sorte qu'elle soit imprégné de votre fils.

Elle fit un sourire à cette instant.

Aphrodite : Mais je n'ai que deux Dieux, alors j'attendrais que votre fille grandisse un peu.

Il glissait une main sur son visage, il semblait en colère.

Aphrodite : On se reverra.

Elle disparaissait par la suite. Galadriel regardait dans leur direction, il venait de perde une dizaine des meilleurs Dragons qu'ils avaient, mais il en restait encore assez malgré tout, ils venaient tout de même d'éviter le pire scénarios.


Il est vrai qu'il n'avait aucune migraine, il ne pouvait tout simplement pas en avoir, mais il ne pensait pas que Sébastien connaissait cette partie de lui, mais bon, après tout, Lucas est un bon ami de son père, il doit donc être au courant de ce qu'il est.

Alors que Tyler était toujours à la pièce à côté, entrain de tenter de se calmer, il tournait le regard vers Sébastien qui arrivait, il lui fit un sourire pour montrer que tout allait bien, même si se n'était pas vraiment le cas.

Tyler : Bien, je te rejoindrais le plus vite possible.

Il baissait quelque instant vers sa main qui touchait son épaule, il gardait le sourire le regardant ensuite sans aller, il se posait d'avantage contre le mur détournait quelque instant le regard, il était attiré par lui, et il ne comprenait pas pourquoi. Tyler utilisait sa rapidité pour partir quelque instant, il avait surtout besoin de se nourrir afin de pouvoir contrôler correctement ses pulsions.. Il se retrouvait face à une femme lui faisant un doux sourire.

Tyler : ne criez pas je ne vous en prie.

Il utilisait son hypnose à cette instant, l'attrapant par la main, il l'emmenait dans un endroit où il y avait personne, il penchait sa nuque sur le côté tout en approchant lentement ses lèvres sur la peau de son cou, il n'enfonçait pas ses crocs mais aspirait un peu de sa force vitale rien qu'en la touchant avec ses lèvres.

Elle finissait par tomber inconsciente, il la prenait dans ses bras et l'emmenait vers un lieux public, il devait se dépêcher avant que Sébastien ne remarque de son absence trop longtemps. Il le tendait à quelqu'un.

Tyler : Elle est tombée inconsciente, occupez-vous d'elle sa serait très gentil de votre part.

Il utilisait encore une fois son hypnose et revenait ensuite à la réception de Sébastien. Il regardait tout le monde cherchant après lui. Il y avait beaucoup de femme comparé aux hommes. Il repérait par la suite Sébastien qui partait loin de ce groupe de femme et buvait ensuite un verre de champagne, il plissait les yeux voyant ce qu'il se passait, il marchait vers eux prenant à son tour un verre de champagne tout en les regardant avec un sourire la tête penchée.

Tyler : Je suis désolé de mon retard Sébastien, je me suis perdu en chemin.

Il s'approchait du type qui avait jeter son verre sur le visage de Sébastien et lui reversait le contenue de son verre sur sa tête.

Tyler : Je vous conseil de vous excusez et de vous en allez.

Il le regardait toujours avec un sourire, il utilisait son hypnose sur lui pour qu'il y soit forcé, il se tournait ensuite vers Sébastien regardant dans quel état il était, de plus avec son costume blanc, cela se voyait d'avantage.

Tyler : Je suis désolé, j'aurais du arriver plus tôt.. Sa ne se serait pas produit.

Il prenait un autre verre et se vidait sur sa tête.

Tyler : Se sera ma punition.

Il se mettait à genou baissant honteusement la tête.

Tyler : Je ne suis pas digne d'être votre chien.. Si vous ne le voulez plus de moi, je le comprendrais.

Il gardait la tête baissé, tout le monde se retournait vers eux à ce moment là.





Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Mer 3 Avr - 4:28

Bon d'accord j'aurais peut être du y aller plus doucement avec Delic, mais au moins il sait d'avance à quoi s'attendre. Sa ne sert à rien de raconter des conneries après qu'il est surpris par la "chose" dans tous les sens du terme. Heley revenait semblant mal à l'aise, j'en connais qui vont péter des câbles car je suis certain de savoir qu'est ce qu'elle est venu nous dire. Je m'installais bien tranquillement me servant un verre, j'attendais de voir la réaction de Lucas qui sera pas bonne du tout.

Brook: quoi! tu plaisante Heley!?

Ben Brook le prend pas bien non plus, sa queue est relever et toute hérisser à croire qu'on la foutu dans le sèche linge.

Derek: Vous devriez accepter son choix à la place de lui faire les gros yeux, vous la préféré souriante ou en pleure? moi personnellement les filles pleurnicharde sa m'interresse pas.

Brook: Comment on peut retourner avec un homme qui t'as trompé? si il l'a déjà fait une fois il recommencera Heley!

Elle tournait le regard couchant les oreilles hors d'elle ne comprenant pas la décision de sa soeur, Heley s'en allait rejoignant Atori qui se téléporta aussi tôt avec elle.

Derek: arrêtez de faire ses tronches, il n'aura sans doute pas de seconde chance et je doute que Atori fera les même erreur.

Brook: j'y crois pas moi! il est comme valas alors oui il recommencera dès qu'il en aura l'occasion.

Derek: je suis pas certain moi.

Brook: si t'es de son côté alors je préfère y aller! Mike on rentre à la maison avant que je décider de mordre papy!

Derek: m'appelle pas papy!

Brook: papy! grand père! vieux fripé!

Je me levais près à lui mettre la fessé, mais le téléphone de gabriel sonnait! sauver par le gong, ta de la chance petites sotte. J'écoutais qui c'était au bout du fils, on ne sais jamais qu'il aurait un admirateur secret. Non c'est Myu et elle me demande? pourquoi? elle a des envies de me crier dessus peut être, j'attrapais le téléphone.

Derek: c'est moi...

J'ouvrais grand les yeux ne sachant pas comment réagir de se que j'entendais, Shiki entre le vie et la mort? soudainement j'avais un flash back du passer. Moi tenant mon fils dans mes bras lorsqu'il était enfant et maintenant on m'apprend qu'il est entrain de mourir.
Je baissais le téléphone regardant vers gabriel qui avait évidemment écouter la conversation, il voulait que j'y aille, moi je sais pas quoi faire. C'est mon fils c'est vrai, mais ils m'en veuillent tous les trois. j'ai commis tellement d'erreur et être partit sans donner de nouvelle en fait partit.

Shizuka: tu n'es pas entrain d'hésiter Derek j'espère! tu va y aller! c'est ton fils qu'on parle!

Derek: je sais maman mais...

Shizuka: mais quoi derek?

Derek: pourquoi il voudrait me voir?

Shizuka: il se plaindra une fois qu'on l'aura sauver! je viens avec vous.

Derek: très bien, ta intérêt à le sauver vieux prêtre.

Liam caressait les cheveux de Myu tentant de calmer sa colère.

Liam: Je suis sûr pourtant que ton père viendra et fera son possible pour le sauver, je doute qu'il s'en moque comme tu peux le croire.

Il se tournait voyant du monde arriver et moi y comprit, je m'avançais vers Shiki ne m'imaginant pas qu'il se trouvait dans cet état. je tournais le regard vers Myu qui me déteste toujours autant, mais je la comprend et je lui en veux pas pour un tel regard.

derek: tu pense qu'il est une chance de le sauver Teijo?

Shizuka: comment c'est arriver? un sort de démoniste...est ce qu'il se serait lancer se sort sur lui même?

Derek: pourquoi? il veux se suicider? Teijo tu prend racine ou quoi? sauve le!

Shizuka: c'est de la magie très noir...je sais pas si.

Derek: je crois pas qu'on a le temps de réfléchir à ça.

Elle regardait vers Shiki inquiet, elle ne voulait pas que Teijo touche à se maléfice, mais ne désirait pas non plus que son petit fils meurt non plus.

***

On pouvait entendre du vacarme depuis l'extérieur, kalzi la servante de Khaleesi prenait la petite Sawn sous ses ordres voulant la protéger. Zankou sentit les appel à l'aide de ses frères dragons et se rendit rapidement sur place accompagné de Khal voulant les protéger. Ils regardèrent tous deux l’ampleur des dégâts, beaucoup de puissant mâle étaient tomber sans avoir eu aucune chance.

Zankou: comment ose tu!

Khal: mère!

La fureur de Zankou était au plus haut, il n'osait pourtant pas bouger de sa place ne voulant pas que Khaleesi subisse le même sort que les autres dragon. Kalzi reculait voyant un clone de valas apparaitre, elle ne lâchait pas Sawn pour autant.

Kalzi: n'appréchez pas!

Elle criait sentant la glace lui percer le ventre et en lâche Sawn sur le coup, elle n'avait pu protéger la progéniture de son maître. Khal avançait d'un pat voyant qu'il apparu avec un clone et sa soeur entre ses mains, zankou le retenant ne voulant pas qu'il tente quoi que se soit de stupide.

Zankou: non, il la tuera si tu tente quoi que se soit.

Khal: on peut pas rester la à rien faire!

Zankou: on a pas le choix, il reste plus qu'à espérer que cette déesse fait se qu'il demande.

zankou bouillait sur place, mais Aphrodite apparu avant que le pire se produit. Tous le monde espérait qu'elle fasse se qu'il demande, mais celle ci semblait pas décider à obéir facilement. elle faisait même souffrir valas pour le faire regretter ses menace, mais il fit de même avec Sawn.

Zankou: faite se qu'il demande bordel!

Elle capitulait enfin, Zankou fermait les yeux quelque instant soulagé de savoir sa fille saint et sauve. Il s'avançait vers Khaleesi la serrant contre lui ainsi que sa fille.

Zankou: Ses dragons que vous avez laisser bêtement mourir était une protection contre Neltarion! il risque de profiter de cette faiblesse pour s'en prendre à ma famille! est ce que les dieux réfléchisse de temps en temps ou même ça ils en sont incapable!?

Il relevait fièrement la tête aimant que sa femme hésite pas à répondre à une déesse, il caressait ses long cheveux blond la laissant parler.

Khal: elle tient tout simplement de sa mère, vous pensiez quand même pas qu'elle se laisserait bêtement marcher sur les pied même pas une déesse.

Zankou baissait les yeux vers Sawn lorsqu'elle parlait d’imprégnation, il ne voulait pas que sa fille soit imprégné par un dieu.

Zankou: trouver quelqu'un d'autre! ma fille appartiendra jamais à un dieu!

Il lâchait Khaleesi pour ne pas lui faire mal sans le vouloir pendant sa grise de colère, il tapait ses poing dans tous les roches se trouvant sur son passage. Pour ses frères qu'il avait perdu, mais aussi sachant que sa fille risque d'appartenir à l'un des enfants de Aphrodite.

Zankou: comment ose t'elle!

Khal: s'en prendre au paysage ne régnera rien, nous devons brûler les cadavre et espéré que se qu'il c'est passer ici ne vienne pas au oreille de Neltarion.

Il 'approchait de sa mère se passant ses doigt délicatement sous le museau de sa soeur qui était encore sous le choque de se qu'il venait de lui arriver.

Khal: pardon Sawn je devais te protégé et j'ai pas réussis.

Zankou: même moi j'aurais pas pu Khal Drogo! alors toi? j'aurais pu perdre ma femme et ma fille...un dieu, je déteste les dieux!

Khal: cesse de crier! tu effraye d'avantage Sawn.

Il rentrait dans le manoir et il sentit l'odeur du sang de Kalzi, se téléportant jusque la chambre il a vit airant sur le sol. Il ferma les yeux la prenant dans ses bras et se téléportait jusqu'à dehors.

Khal: Kalzi...

Zankou: nous allons brûlé les corps comme n'importe quel dragons feraient pour ses congénères.

Khal faisait signe de la tête, il prit sa forme de dragon rassemblant les corps qui rassembla tous au même endroit. Zankou brûlait le tout, Khal se couchait au côté de sa père relevant la tête frolant le bout de son museau contre celui de sa petite soeur.

Zankou: si je pouvais les venger, si j'aurais le pouvoir nécessaire...je massacrerais tous se que se dieu aime sous ses yeux!

***

Sébastien passait sa main dans ses cheveux tremper par le champagne qu'on lui avait lancer à la figure, il était le centre d'attention et de moquerie de certain. Son père lui même se sentait humilier par tant de regard poser sur son fils, sébastien sentait surtout le regard de son père surtout lui, mais se tourna vers Tyler.

Sébastien: Tyler? c'est pas grave de toute façon ta rien raté d'interessant.

Il était surpris de voir qu'il lançait à son tour son verre sur la tête du jeune homme, mais fini par sourire appréciant d'être défendu de la sorte. obéissant à Tyler grâce à l'hypnose le jeune homme s'inclinant s'excusant et partit, les deux autres le suivis ne comprenant pas.

Sébastien: t'étais pas obliger de faire ça Tyler.

Il était à nouveau surpris voyant qu'il se versait lui aussi un verre sur la tête.

Sébastien: qu'est ce qui te prend?

Il cligna des yeux voilà qu'il se mettait à genoux devant lui.

Sébastien: Tyler sa n'était pas de ta faute, j'ai tendance à être froid avec tout le monde...j'ai mériter d'être arroser au champagne.

Encore une fois il se rabaissait à l'état de chien même si ils étaient le centre d'attention, Sébastien s'abaissait posant sa mains sur son épaule souriant.

Sébastien: relève toi Tyler et allons nous en d'ici, on est pas à notre place.

Il le faisait se relever et pris sa main pour l'emmener hors du bal dans une autre pièce pour permettre de discuter tranquillement.

Sébastien: comment je pourrais ne pas vouloir de toi Tyler, jamais personne ne m'a prit ma défense comme tu l'as fait.

Il s'arrêtais quelque instant afin de le regarder.

Sébastien: pourquoi te rabaisse tu sans cesse? tu n'es pas mon chien Tyler, mais mon employer et j'ai pas besoin d'attendre deux semaines pour savoir que je te veux constamment à mes côtés.

Il lui sourit.

Sébastien: je serais ravis de t'engager définitivement, je commence avoir les cheveux collant et j'apprécie pas trop...et si on allait se laver un peu les cheveux et continuer à discuter.

Il lui fit signe de la tête pour qu'il le suive.

Sébastien: J'ai l'impression que c'est facile de discuter avec toi, limite si je pourrais te divulguer tout mes petits secret. Je te connais à peine et pourtant j'ai confiance en toi.

Il continuait de marcher dans les couloirs jusqu'à rejoindre une grande salle de bain.

Sébastien: j'aimerais également avoir ta confiance et que tu finisse par me révélé tes secrets. Sa se voit que t'es un garçon plein de mystère.

Il retira sa cravate ensuite sa veste qu'il jeta à terre.

Sébastien: sa tombe bien je détestait se costume, je le mettais uniquement pour mon père. Il m'a avouer que si il avait organisé se bal c'était pas pour ses affaires, mais parce qu'il voulait que je me trouve une femme et me marier.

Il grimaçait hors de lui à cette idée, il retirait sa chemise qu'il jetais également.

Sébastien: si il a bien une chose que je supporte pas c'est qu'on me force la main.

Il le regardait à nouveau avec le sourire.

Sébastien: t'étais vraiment pas obliger de t'arroser aussi au champagne tu sais, je vais te demander une faveur Tyler. Arrête tes faux sourire avec moi, j'utilise le même pour satisfaire mon père et je sais donc reconnaître les faux des vrais.

Il se tournait ouvrant tout les robinets et marcha vers une petite pièce afin de continuer de se déshabiller et s'entourer d'une serviette. Il sortit s'avançant vers la baignoire qui pouvait au moins accueillir dix personnes, regardait du coin de l'oeil tyler et pointait une cabine du doigt.

Sébastien: à moins que tu veuille plonger tout habiller je te conseille de te changer la, mais si sa te gêne il a une salle de bain dans ta chambre et on se rejoindra plus tard.

Lui en tout cas retirait la serviette et s'enfila dans la baignoire fermant les yeux s'imaginant déjà son père entrain de bouillir sur place.

Sébastien: je devrais peut être obéir à mon père et trouver une de ses maudites harpie et l'épouser..il s'inquiète c'est normal, il veillit et n'a toujours pas de petit enfant et sans parler que je rajeunis pas non plus..tout le monde n'est pas immortel comme toi.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Mer 3 Avr - 7:11

Myu tentait de garder son calme sentant Liam lui caressait les cheveux, mais c'était loin d'être facile tout ça la dépassait.. Elle avait mûri avec le temps, et était moins.. "colérique" enfin presque.. Elle tournait aussi tôt la tête voyant Derek accompagné de nous tous, elle fronçait les sourcils lâchant la main de son frère, elle se mettait bien au fond de sa chaise regardant vers lui.

Teijo regardait un moment vers Shiki, il avait bien vite remarqué l'ampleur des dégâts.. Il ne savait pas s'il serait capable de le sauver. Mais Derek lui rappelait à l'ordre, il finissait par s'avancer, il prenait sa main où il c'était fait cette marque et la regardait attentivement.

Teijo : Je vais tenter de lui retirer cette magie noir.. Mais je ne sais pas si j'y arriverais, une fois qu'il atteindra son coeur il mourra, je dois me dépêcher..

Il serrait sa main entre les siennes et fermait les yeux commençant à incanter un sort, ses deux livres apparaissait, celle de la magie noir s'ouvrait ainsi que la magie blanche.

Teijo : Je vais renvoyer la magie noir dans mon livre, et utiliser de la magie blanche pour le purifier...

Myu : C'est chinois ton truc..

Gabriel : Je pense qu'il veut mieux le laisser se concentrer..

Je m'approchais de Shiki regardant son visage, il semble dans un autre monde. Est-ce qu'il va s'en sortir ? Je tournais le regard vers Derek, je savais que sa lui allait loin, Shiki tente de mettre fin à sa vie, sa doit être atroce pour lui, c'est tout de même son fils.. Si Lucas ou l'un de mes autre enfants tenterait d'en arriver là je.. Je ne sais pas comment je réagirais... Lucas ne savait pas quoi dire en regardant vers son frère qu'il n'avait jamais vu avant.

Teijo continuait son incantion, il libérait une main de la sienne afin que la marque qu'il avait fait soit libre, une fumée noir commençait à en sortir mais au lieux d'entrer dans le livre de Teijo, celui-ci prenait une forme d'une chien squelette.

Teijo arrêtait aussi tôt son incantation regardant ce qu'il se passait, il ne pouvait pas lâcher la main de Shikie et annulé son sort, il devait continuer. Le corps de Shiki commençait à trembler, la fumée tentait de rentrer à nouveau à l'intérieur de Shiki, la marque brillait de plus belle, Teijo recommençait son incantation, il fut surpris par la suite des évènements, un sort bloquait son incantation.

Teijo : Il ne veut pas être sauvé.

Lucas s'approchait à ce moment là la fumée commençait à rentrer à nouveau dans la marque, Teijo regardait vers son bras, il allait encore plus rapidement jusqu'à son coeur.

Lucas : Il n'y a pas un moyen ?

Teijo : On peut faire entrer la magie noir dans un autre corps vivant en utilisant la même magie noir qu'il a utilisé.

Lucas : Ce qui veut dire que celui qui possède cette magie noir en lui mourra.

Teijo : Oui, sauf si il est assez puissant pour supprimé cette magie.

Lucas s'approchait de Shiki posant une main sur lui, il tentait d'utiliser ses pouvoirs pour faire disparaître cette chose, la marque brillait, elle semblait le protéger de cette sort qu'il venait d'utiliser.

Teijo : Tes pouvoirs ne fonctionnera pas.

Il levait les yeux vers Shizuka.

Teijo : Je peux toujours entré cette magie noir en moi, je pense être capable d'utiliser la magie blanche en moi pour la supprimer.

Myu : Alors fait le..

Teijo : Bien, il me faut la dague qu'il a utilisé pour s'entaillé la main.

Myu : Quoi ?

Teijo : Il me l'a faut, je dois me faire la même marque que la sienne, sinon sa ne marchera pas et utiliser le même outils.

Elle tournait le regard vers Liam lui faisant comprendre d'aller chercher la Dague qu'il avait trouvé à côté de son corps, il revenait aussi tôt avec, Myu lui la tendait, Teijo la prenait et fut surpris de voir qu'elle était cette Dague, il la regardait bien.

Teijo : C'est..

Myu ; Quoi ?!

Teijo : Cette Dague appartenait au frère de Silas.

Gabriel : Il a un frère ?!

Teijo : Oui, il était impossible de le tuer, à chaque fois il se transformait en spectre et arrivait à pénétrer dans un autre corps, il a fait beaucoup de dégât à une époque, les dieux ont du l'arrêter en l'enfermer dans cette Dague.

Il tournait le regard vers Shiki.

Teijo : Il est occupé de tuer l'âme de Shiki pour prendre possession de son corps, je ne pourrais pas utiliser la magie blanche pour l'éliminer, il est bien trop fort.

Myu : C'est quoi cette connerie ?!

Elle avait les larmes aux yeux.

Myu : je pige rien à ce que tu racontes !

Teijo : Je ne peux rien faire.

Elle tournait le regard vers le visage de Shiki à cette instant, elle reprenait sa main baissant légèrement la tête.

Myu : Alors il va mourir..

Teijo : Il faut scellé son corps et l'enfermer.

Elle relevait la tête pour le regarder les larmes coulait sur son visage.

Gabriel : Myu je suis désolé.. Mais il a raison, Silas a déjà provoqué une Guerre.. Alors va savoir ce que son frère est capable de faire..

Je regardais vers Derek, je m'approchais de lui, lui prenant la main, il tente de se montrer dure, mais il va devoir voir son fils mourir sous ses yeux et voir le frère de Silas prendre possession de son corps c'est horrible..

Teijo se levait, il regardait la pièce.

Teijo : Il faut l'emmener au même endroit où se trouve Silas, on ne l'enfermait pas au même sanctuaire que lui, mais la-bas, il sera en sécurité et ne pourra pas en sortir.

Il fit disparaître ses livres, Myu se levait ayant du mal à croire qu'elle devait laisser son frère mourir ainsi.

Myu : On va pas le laisser mourir dans un sanctuaire pourris !

Teijo : On a pas le choix.

Il attrapait la dague d'une main et tendait la main sur le ventre de Shiki pour le téléporter, aussi tôt la marque apparaissait annulant son sort, il grimaçait.

Teijo : Cela risque de compliquer les choses, il est intelligent.. Il c'est qu'il est vulnérable lorsque prendre possession d'un corps et a faire en sorte de scellé celui-ci pour ne pas qu'on tente d'utiliser des sorts.. On ne peut pas déplacer son corps, on va devoir le sceller ici.

Myu : Dans.. ma chambre ?!

Teijo : On va sceller la maison entièrement pour être sur.

Myu : Et on va aller où nous ?

Teijo : nous n'avons pas de temps à perdre.

Une bulle blanche apparaissait autour d'eux, Myu reculait complètement perdue, elle passait sa main dans ses cheveux ne sachant pas du tout quoi faire. Teijo posait ses mains l'une contre l'autre, des liens noir sortait du sol et entourait le corps de Shiki, il pressait son corps comme ligoté, des mots apparaissait tout autour de son corps, comme lorsque Valas avait scellé son coeur dans cette boîte.

Shiki ouvrait lentement les yeux ceux-ci étaient noir.

Myu : Shiki.. Merde.. Qu'est-ce que vous lui faîtes !

On dirait.. Un démon, il était effrayant.

Shiki :Que comptes-tu faire vieux prêtre ?

Teijo : Il se réveille déjà..

La marque était toujours là à sa main, mais son bras était redevenu normal, il avait juste un petit tatouage à son torse juste au dessus d'où se trouvait son coeur. Ses yeux redevenait petit à petit normal, il souriait restant allongé sur le lit sans pouvoir bouger pour le moment.

Gabriel : Shiki..

Shiki : C'est comme ça que je m'appelle en effet, Shiki..

Il prononçait son prénom lentement.

Gabriel :Vous n'êtes pas Shiki.

Shiki : Une partie de lui est toujours là, donc, d'un côté il est toujours oui, on a juste combiné nos deux âmes ensemble, c'est pour ça que sa prenait aussi longtemps.

Il fit un sourire en coin.

Shiki : Il peut vous voir, vous entendre, vous parlez, tout comme moi en ce moment, nos caractère ne font plus qu'un, mais étant donné que j'ai son aspect physique, vous pouvez m'appelez par son prénom, je m'y ferais.

Teijo : Pourquoi t'ais-tu lié avec lui.

Shiki : Parce qu'ainsi ma possession est encore plus puissante, bon, se n'est pas que je n'aime pas bavarder avec vous mais.. cette position n'est pas très confortable.

Les lettre qui scellait le corps de Shiki commençait à sortir de sa peau et disparaître en poussière, Teijo fronçait les sourcils le voyant faire.

Teijo : Comment..

Shiki : Ta réussi à enfermé mon frère à l'aide de cette méthode ? C'est pathétique.. Je suis la première personne qui ait créé des scellement, celui là est minable, qui est donc la personne qui ta apprit a en faire que je lui montre une meilleur façon de le faire hum ?

Une fois qu'il fut libéré, il se redressait passant sa main dans ses cheveux, il tournait le regard vers Derek avec un sourire en coin.

Shiki : Tient papa, sa fait longtemps, je sais, tu es déçu et tu as honte de moi, mais tes pas un père très compétant non plus alors faut pas m'en vouloir.

Il se redressait regardant ensuite vers sa soeur.

Shiki : C'était très gentil de ta part de rester à mes côtés, j'en étais quelque peu étonné.

Il haussait les épaules à cette instant.

Shiki : Je pensais que tu tenterais de m'égorger pendant mon sommeil.

Myu : Arrête de dire n'importe quoi..

Shiki : Vous semblez.. Tous surpris, pourquoi ? Il est vrai que j'avais de bonne raison de me suicider, un père nul et absent, une vie méprisable complètement pourrie, je me suis fais humilié par un homme qui m'a tout de suite remballé lorsqu'il a apprit mon attirance envers lui et oh.. On a tué ma mère et on a essayé de me tuer je ne sais combien de fois.

Il levait les mains.

Shiki : C'est vrai, j'avais bien envie de crever pour en finir de cette vie de merde.

Il glissait ensuite les mains dans ses poches, cherchant après son t-shirt.

Shiki : Mais je suis tombé nez à nez avec ce poignard et me voilà. Où as-tu mis mon t-shirt, je ne vais pas sortir ainsi.

Myu : A lavé..

Il levait un oeil vers elle.

TEijo : Que comptes-tu faire..

Il tournait le regard vers lui lorsqu'il lui posait cette question.

Shiki : Je vais libérer mon frère quel question, mais ne vous en faîtes pas, je sais le contrôler, du moins.. Presque. J'ai également envie de baisé, sa fait une éternité que je ne l'ai plus fait haha..

Teijo : Silas a provoqué une Guerre lorsqu'il c'est réveillé sa serait de la folie de..

Il levait la main pour qu'il se taise

Shiki : Tais toi, ta voix m’insupporte, je ne t'apprécie déjà pas.

Il regardait vers Shizuka.

Shiki : Grand-mère, mais également l'ancienne "femme" de mon frère, où est donc mon neveu ?

Gabriel : :Zwei..

Shiki : Zwei ? C'est comme ça qu'il s'appelle ? Bien, toi là, passe moi ta veste.

Il me regarde là ? Il tendait la main, est-ce que j'ai le choix.. Je soupirais retirant ma veste bleu foncé et la lui donnait, il l'enfilait aussi tôt.

Shiki : Sa devrait aller ainsi, je ne tuerais personne de ma famille, alors vous n'avez aucune crainte à vous faire, Comme je vous l'ais dit nous ne formons plus qu'un.

Il penchait la tête légèrement sur le côté regardant vers Derek.

Shiki : Se fut un plaisir de te revoir "papa".

Il sortait se téléportait par la suite, tout le monde restait un moment dans la même position.

Gabriel : Il a prit ma veste..

Myu : Mais on s'en fou de ta veste !

Elle levait les yeux au ciel à cette instant, c'était tout de même ma veste préféré.. Je tournais le regard vers Derek.

Teijo : Il compte libéré Silas... C'est mauvais signe, je vais prévenir la situation à Shin.

Il lui envoyait aussi tôt un message téléphatique pour lui prévenir de ce qu'il venait de se passer.

Teijo : Mais étant donné que Shiki fait encore partie de lui, il a des chances qu'il dise la vérité, il ne nous fera aucun mal, du moins, à sa famille, il ne laissera pas Silas le faire non plus.

Gabriel: C'est déjà une bonne chose si il disait la vérité.. Comment s'appelle le frère de Silas ?

Teijo : Je l'ignore.

Gabriel : On fait quoi maintenant ? On va pas le laisser délivrer Silas ?

Teijo : Je ne pense pas qu'il va lui rendre visite maintenant, il a d'autre chose en tête avant.

Je soupirais étant donné qu'on se retrouvait encore dans une situation.. Plutôt mauvaise.



Galadriel ne savait pas quoi faire pour les aider, Khaleesi tenait toujours Sawn dans ses bras tournant le regard vers Zankou qui deserait son étreinte d'elle pour taper la roche, il était hors de lui.

Khaleesi : Khal a raison, je n'aimerais pas que le reste de notre clan se face tuer par Neltarion.

Elle regardait vers Khal qui venait près d'elle, elle souriait voyant qu'il caressait doucement le museau de sa soeur, celle-ci respirait encore rapidement ayant eu peur de ce qu'il venait de lui arriver. Elle levait les yeux regardant son fils lorsqu'il disait ses paroles, elle tournait aussi tôt le regard vers Zankou qui poussait était toujours aussi en colère, Sawn sursautait d'ailleurs.

Elle regardait son fils partir dans le manoir, Khaleesi s'approchait de Zankou posait tendrement ses lèvres sur le haut de son bras.

Khaleesi : Je sais ce que tu peux ressentir en ce moment même, moi aussi je suis autant en colère que toi... Mais on doit reprendre notre sang-froid.

Elle tournait rapidement le regard voyant Khal sortir avec sa servante, elle entre ouvrait la bouche à cette instant, elle détournait le regard puisqu'elle avait toujours été là pour l'aider lorsqu'elle était venu jusqu'à Zankou, elle l'avait beaucoup aidé, elle se sentait seul, mais elle c'est toujours montré présente pour ne pas que se soit le cas.

Galadriel posait se mettait à la hauteur du corps de Kalzi posait une main sur son visage.

Galadriel : Elle est encore en vie.

Khaleesi tournait rapidement le regard vers sa soeur.

Khaleesi : Peux-tu soigner ses blessures ?

Galadriel : Je vais essayer.

Elle commençait à placer la paume de sa main à l'endroit où Valas l'avait poignardé, elle commençait aussi tôt la guérir. Khaleesi regardait pendant ce temps son fils et Zankou s'occuper de brûler les morts, Sawn poussait un cris voyant son frère sous cette forme, elle posait le bout de son museau contre le sien. Khaleesi était toujours triste de voir dix des siens avoir perdu la vie et espérait ne pas en perdre un onzième avec Kalzi.

Galadriel : J'ai réussi à refermer ses plaîts mais maintenant c'est à elle de se battre pour rester en vie, je ne peux pas en faire d'avantage.

Les dragons femelle revenait avec ses petits, aussi tôt il se retrouvaient sur la terre ferme qu'il reprenaient forme humaine, ils pleuraient rapidement leurs morts surtout les enfants dont leur père était dans le tas et les femmes dont c'était leurs amants.

Khaleesi : Ecoutez moi.

Elle criait bien assez fort pour que tout le monde puisse l'entendre.

Tout le monde se retournait pour écouter leur reine.

Khaleesi : Les Dieux se croient tous permis parce qu'ils détiennent la puissance, mais nous leur montreront qui nous sommes, nous sommes des Dragons et pas des Kitsune qu'ils peuvent gentiment se servir d'eux. Nous appartenons à personne, et je vous jure de venger les dragons qui viennent de périr à cause d'eux.

Galadriel regardait bien vers sa soeur, elle était faîte pour ça, elle regardait quelque instant vers Zankou comprenant pourquoi il l'a désirait elle et pas une autre.

Khaleesi : Se soir nous allons pensez à eux, à leur courage d'avoir défendu nos Terre. Nous devons faire attention que leurs morts ne se dirige pas tout droit aux oreilles de Neltarion où se sera notre perte à tous.

Elle tournait le regard vers Zankou par la suite et revenait ensuite vers eux tendait les bras pour leurs montrer Sawn.

Khaleesi : Voici Sawn, bientôt elle deviendra forte, elle se battra à nos côtés.

Sawn levait bien la tête se demandant ce qu'il se passait, elle baissait les bras la prenant tout contre elle.

Khaleesi : Je me battrais également à vos côtés, même si pour ça je dois en laisser ma vie pour protéger mon clan.

Elle finissait par se retourner pour retourner dans ses appartement, Galadriel tournait le regard vers sa soeur, elle marchait à ses côtés la regardant du coin de l'oeil.

Galadriel : Tu comptes te battre contre les Dieux où contre Neltarion si jamais il arriverait ?

Khaleesi : Contre les deux s'il le faut.

Galadriel : C'est impossible de vaincre un Dieux.. Même pour un Dieu il est difficile qu'il se tue l'un l'autre.

Khaleesi : Je connais un Dieu qui les déteste et est capable d'aspirer leur divinité.

Galadriel : Atori.. Et Nletarion ?

Khaleesi : Il n'est pas invincible non plus, mais ils sont beaucoup plus nombreux que nous.

Galadriel : Il est le premier Dragon, il est plus puissant que Zankou non ?

Khaleesi : Je ne l'ai jamais vu, mais on dit qu'il est puissant en effet.

Elle s'arrêtait pour la regarder avec un sourire, Sawn commençait à en avoir marre d'être agité dans tout les sens, elle poussait des grognement.

Khaleesi : Se n'est pas ta Guerre Galadriel, tu n'as pas à t'en faire, tout va bien se passer, et de toute façon, tant qu'il n'est pas au courant qu'on vient de perdre les plus puissant de nos dragon, on ne risque rien.

Elle détournait le regard.

Galadriel : Je l'espère, je ne m'inquiète pour toi c'est tout.

Khaleesi : Je le sais, mais tu n'as pas à être inquiète, je suis plus forte que tu ne le crois, et Zankou est également puissant, il ne se laissera pas faire.

Elle tournait le regard vers Zankou à cette instant

Khaleesi : N'est-ce pas.

Elle fit un sourire regardant également vers Khal

Khaleesi : Et j'ai un fils remarquable.

Une fois qu'elle était rentré à l'intérieur, elle déposait Sawn à terre qui pouvait enfin courir comme elle le voulait, elle glissait malgré tout sur les carrelage et des fois patinait. Elle entrait dans sa chambre, retirant ses vêtements pour se retrouver nue, elle passait dans la salle de bain désirant prendre une douche.

Galadriel quand à elle tentait de penser à autre chose et jouait donc avec Sawn mais celle-ci n'hésitait pas à utiliser ses crocs pour attraper ses doigts, sans pour autant vouloir la mordre.



Tyler levait la tête regardant vers Sébastien voyant qu'il se mettait à sa hauteur en posant la main sur son épaule, il finissait par se redresser puisqu'il le lui demandait.

Tyler : Bien, partons dans ce cas.

Il le laissait lui prendre sa main et le suivait rapidement, il continuait de le regarder malgré qu'il était dos à lui étant donné qu'il commençait à lui parler.

Tyler : C'est ce que je suis censé faire, vous servir, vous obéir et vous protéger.

Il finissait ensuite par s'arrêter, il le regardait bien dans les yeux écoutant ce qu'il lui disait, il détournait quelque instant le regard lorsqu'il lui posait cette question, il revenait vers lui souriant.

Tyler : Parce que c'est ce que je suis.. Un chien, je suis ravis que vous me prenez à vos côtés.

Il glissait marchait à ses côtés.

Tyler : Je pense qu'effectivement une douche ne sera pas de refus.

Il était tout de même surpris qu'il se sente aussi alaise avec lui, tout ce qu'il lui disait était exactement le même chose de son côté, il lui faisait déjà confiance et arrivait à lui parler comparé aux autres, même à nous, ses parents, il n'a jamais dit son terrible passé, il est tellement bon comédien qu'on a jamais remarqué une seul seconde dans quel détresse il était..

Il arrivait tout les deux jusqu'à la salle de bain, il finissait par regardait vers Sébastien qui était déjà occupé à retirer sa cravatte et sa chemisse, il se retrouvait bien vite torse nu devant lui, Tyler l'observait avec intérêt.

Tyler : J'ai également confiance en toi, mais je n'aime pas parler de moi.. Mais si c'est ce que tu veux, alors je le ferais.

Sa ne lui plaisait pas trop de savoir que cette réception était pour lui trouver une femme, mais il gardait le sourire pour ne rien faire parraître.

Tyler : Il veut sans doute votre bien en te forçant à choisir une femme.

Ses cheveux étaient lui aussi raplatis avec le champagne qui lui collait les cheveux, il fut surpris par ce qu'il venait de lui dire à propos de ses faux sourires.

Tyler : Je suis désolé.. Je ne peux simplement.. Pas m'en empêcher.

Il avait tentait de garder son sang-froid en voyant Sébastien continuer de se dévêtir ainsi, l'eau de la baignoire commençait à se remplir, Tyler restait à la même place, devait-il le laisser prendre son bain seul ? Il ne lui demandait rien, il attendait qu'il lui dise quoi faire en réalité. Il le vit aussi tôt sortir de sa cabine, il tournait le regard vers l'une autre cabine lorsqu'il lui disait de se changer, il revenait ensuite dans sa direction.

Tyler : Non sa ne me gêne pas si c'est ce que tu veux.

Il baissait les yeux voyant qu'il retirait sa serviette pour ensuite entrer dans le bain, il finissait par se diriger vers une cabine pour commencer à retirer ses vêtements, il plaçait une serviette blanche autour de sa taille et arrivait dans le même bain que Sébastien, il retirait sa serviette qu'il posait à côté de la sienne et entrait dans le même bain que lui, la baignoire était assez grande pour deux, il était donc juste en face de lui sans pour autant qu'il se touche.

Tyler : être immortel n'est pas aussi bien qu'on le pense, vivre éternellement est plus.. Une malédiction qu'autre chose en réalité..

Il posait son coude contre le rebord de la baignoire pour y poser sa tête fermant quelque instant les yeux, à cette instant, il semblait si vulnérable

Tyler : C'est ce que je pense, mais tout le monde ne pense pas comme moi.. Mon père adore être ce qu'il est.

Il rouvrait les yeux pour le regarder.

Tyler : Se n'est pas à moi de te dire quoi faire, je veux parler des femmes. J'accepterais ton choix malgré tout, et si tu en choisis une je la servirais tout comme je le fais avec toi.

Il fit un sourire, encore se sourire forcé, il pensait ensuite à ce qu'il lui avait dit tout à l'heure.

Tyler : On m'a tellement demandé que je souris que maintenant je ne fais plus la différence entre un vrai et un faux, désolé.

Il haussait les épaules comme pour s'excuser, il attrapait son pied pour le tirer vers lui et embrassait le bout de son orteil.

Tyler : On m'a également dit que je n'étais qu'un chien bon à obéir, c'est la seul chose dont je suis capable de faire, elle aimait lorsque je lui baisé les pieds.

Il levait les yeux pour le regarder à cette instant.

Tyler : Est-ce que sa te plaît à toi ?

Il lui fit encore se sourire, il finissait par prendre un gant de toilette, qu'il moussait avec du savon et lui lavait le pied le regard ailleurs repensant à cette femme.







Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Mer 3 Avr - 23:15

Je ne pouvais que rester en spectateur, voir l'état de mon fils se dégrader à vue d'oeil. C'est vrai je tentais de rester fort comme d'habitude, mais il n'aura qu'un insensible qui resterait de marbre devant un tel spectacle. Je ne montrais pas mes émotions c'est tout, surtout que Teijo pourrait en profité pour se foutre de ma tronche.

Shizuka: fait attention surtout Teijo.

Elle restait proche ses mains coller contre sa poitrine la peur au ventre que les choses se passe mal, j'étais tout aussi inquiet. Tout se passait d'une façon très étrange jusqu'à présent, c'était pas mon truc se genre de magie alors je ne comprenait pas. Donc je me contentais de regarder les expressions de Teijo, il semble aussi surpris par se qu'il se passe que nous tous.

derek: Comment ça il veut pas être sauver? mais on lui donne pas le choix!

Teijo expliquait une autre solution pour sauver Shiki, il veut entrer de la magie noir en lui. Shizuka en faisait presque une crise cardiaque, elle en secoua la tête de gauche à droite.

Shizuka: teijo c'est risqué tu pourrais.

Myu l'ordonna de le faire, ma mère baissait les yeux ne disant plus rien. Liam partit chercher la dague en question et la donnait à Myu, pour moi à première vue c'était une dague banal, mais c'était pas le même avis de Teijo.

Shizuka: le frère de Silas? c'est impossible comment il a fait pour se la procurer?

Elle en était que d'avantage inquiète, je m'avançais d'un pat vers mon fils. Il se fait bouffer l'âme par le frère de Silas? il va réellement mourir alors? je baissais la tête, mais regardait vers Gabriel sentant qu'il me serrait la main, je fis de même. Il me connait bien, je tente de rester fort, mais la je vais voir mourir mon gamin et je peux rien faire..c'est horrible de se sentir impuissant.

Derek: comment tu veux l'emmener dans cette crypte si elle est fermer par un sort de Raynor?

Sa me plaisait pas de devoir enfermer mon fils la dedans comme pour Silas, mais c'est vrai on a pas le choix. Je ne pouvais que laisser faire Teijo, mais même ça il n'y arrivait pas. Liam serrait Myu contre lui ne supportant pas de la voir dans cet état, elle qui est toujours remplis d'énergie. Attend même téléporter son corps il n'y arrive pas? Peut importe ou Teijo va le sceller, j'ai perdu mon fils de toute façon, j'en serrais d'avantage la main de Gabriel, c'est la qu'il ouvrit les yeux.

Derek: Shiki?

Non c'est pas Shiki se truc la, on dirait un démon sortit des abysses. Est ce que c'est le frère de Silas? c'est qu'il a fini par tuer l'âme de mon fils, j'en pinçais les lèvres pour retenir ma colère. Il se mit à parler, je regardais restant silencieux à écouter. Il a pas détruit l'âme de Shiki? il n'est pas mort mais lier à se type? pourquoi? je regardais Teijo quelque instant espérant qu'il y comprenne quelque chose, mais vue sa tête il est aussi paumé que nous.

Shizuka: et ben ne vous y installer pas trop confortablement, on trouvera le moyen de sauver Shiki et vous renvoyer dans cette dague!

Ma mère ne connaissait le frère de Silas que par réputation, silas parlait peut de lui et c'était si loin. Elle tentait malgré tout de revenir sur son prénom, mais contrairement à moi ou Gabriel sa mémoire lui faisait défaut. Mon souffle se coupait lorsqu'il tourna son regard vers moi, j'osais pas le regarder. Je sais que j'étais vraiment un idiot à cet époque et ne pensais qu'à ma personne.

Derek: Honte de toi, c'est se que tu pense?

C'est pas de toi que j'ai honte pauvre idiot, c'est de moi. Si il en ai arriver la c'est par ma faute, moi et ma bêtise. J'étais surement le père le plus nul que la terre est put porter, ah non j'oublie Teijo, il était sans doute bien plus nul que moi.

Derek: Humilié par un homme..tu veux dire Raynor? faut dire que c'était stupide d'avoir un faible pour se type! c'est comme ci soudainement j'étais amoureux de Teijo!

ma mère se tournait me fusillant du regard, éh me regarde pas comme ça! c'était une façon de parler. Je dois vraiment être désespéré pour tomber amoureux d'un vieux machin. Je serrais les poings, il a prévu de libéré Silas? après tout les efforts qu'on a fait pour l'enferme à nouveau?

Derek: t'y pense pas?!

Je tournais le regard vers Teijo, voilà qu'il le préviens déjà qu'il ne l'apprécie pas, mais est ce que tu as au moins un ami Teijo? à part Shizuka et tes mômes qui t'apprécie?

Shizuka: j'étais pas la femme de Silas! j'étais surtout sa prisonnière.

Elle avait des frissons rien que de penser à lui, voilà que maintenant il déshabille Gabriel. Il la lui donna, je regardais toujours vers Shiki ayant du mal à imaginer qu'une partie de se garçon que j'étais sous les yeux n'était plus mon fils. Encore une fois il s'adressait à moi, je vois beaucoup de colère dans ses yeux. Il m'en veux sa se voit et il partit. Tout le monde restait silencieux jusqu'à que Gabriel se plaigne pour sa veste, je tournais le regard vers lui à cet instant.

Shizuka: j'ai encore du mal à comprendre se qu'il sait passer.

Derek: des problèmes, encore des problèmes voilà se qu'il se passe.

Je chopais une chaise pour m'y asseoir réfléchissant à cet situation.

Derek: comment Shiki à pu trouver cette dague! si les dieux on vraiment enfermer se type dans le dedans, ils ont du le cacher quand même! je doute que Shiki est trouver se truc dans un supermarché.

Liam: vous pensez donc qu'on lui a donner d'une certaine manière?

Derek: je vois que ça.

Ruky qui se trouvait dans la chambre à côté entrait dans la chambre.

Derek: Ruky?

Ruky: c'est moi qui avait trouver Shiki, j'ai écouter tous se qu'il se passait depuis ma chambre...et maintenant que tu en parle papa, j'ai vu un homme qui nous observait de loin.

Derek: à quoi il ressemblait.

Ruky: j'ai pas vraiment fait attention, j'étais choquer de retrouver mon frère dans cet état.

Derek: réfléchit Ruky.

Ruky: il faisait noir, mais se que je suis sûr c'est qu'il avait les yeux jaune...ils brillaient dans l'obscurité et sa pupille était fine comme les yeux d'un chat.

Je détournait le regard ne voyant personne avec des yeux jaunes, à part moi mais j'ai pas des pupilles à la vertical malgré tout.

Ruky: oh! et on aurait dit qu'il avaut une queue aussi.

Derek: une queue?

Ruky: oui je m'en souviens maintenant, il l'agitait dans tout les sens, longue et assez grosse.

shizuka: Kurama...

derek: hein?

Shizuka: oui tu te rappelle Teijo, du petit Kurama! Il a les yeux jeune et sa pupille est comme dans la description de Ruky non? c'est lui qui aurait donner la dague?

Derek: est ce que Shin à répondu à ton message Teijo? téléporte nous la bas.

Je regardais vers Ruky et Myu.

derek: vous restez ici au cas ou Shiki reviendrait.

J'attendais qu'il nous téléporte jusqu'à chez Shin, directement j'avais des sueur froide l'endroit me semblait changer. j'étais le premier à me décider à avancer entrant dans le temple, tout était vraiment calme,on entendait même pas un oiseaux chanter. Kurama était assis dans le divan les pied sur la table, il sourit tournant lentement son regard vers nous.

kurama: quel surprise, je m'attendais à votre visite du moins pas tout de suite.

Derek: donc tu t'attendais à se qu'on vienne d'un moment à l'autre.

Kurama: oui, mais vous êtes en avance.

Derek: est ce que c'est toi qui a donner cette dague à Shiki?

Kurama: c'est pas le terme correcte, je ne lui ai pas donner, mais je l'ai aider à le trouver.

Derek: pourquoi?

Il se levait marchant tranquillement dans notre direction.

Kurama: comment quelqu'un comme toi est réussis à enfermer à nouveau Silas.

Derek: tu répond pas à ma question.

Kurama: je sais...parce que j'ai envie de retrouver mes cher élève.

Derek: de quoi tu parle?

Kurama: mon père ne vous a donc pas expliquer? à si en partie à Teijo et Shizuka.

Je me tournais vers yeux ne voyant pas moi de quoi il pouvait bien parler.

Kurama: vous savez qu'un Kitsune peut se réincarner, comme Shin l'a fait en se réincarnant en humain jusqu'au jour ou il a retrouver la mémoire et ses pouvoirs.

Moi j'écoutais ne comprenant rien du tout, mais ma mère par contre semblait avoir une crainte et s'avançait vers Kurama.

Shizuka: tu veux dire que tu es l'incarnation de son arrière grand père c'est ça.

Kurama: c'est ça...cela fait à peine quelque mois que je me rapelle de mon passé.

Shizuka: ou est Shin.

Il sourit, mais ne répondit pas tout de suite et s'avançait jusqu'au bar se servant un verre.

Kurama: je vais vous raconter la suite de l'histoire, la ou tu l'avais couper shizuka.

Il s'installait à nouveau dans le divan buvant une gorgé de son verre et nous regardait à nouveau.

Kurama: c'est pas la première fois que je tente de me réincarné, comme tu le sais Teijo ton maître n'a jamais eu le courage de te sacrifié. Erreur, sa ma permis d'avoir la chance de contaminé la femme de Shin et donc le bébé qu'elle portait. J'avais pas mes pouvoirs évidemment à cet époque et me souvenais pas de ma vie passer, mais aujourd'hui je me rapelle de mes ancienne vie et celle la compris.

Il se posait posant ses coudes sur ses genoux.

Kurama: qui aurait imaginer se bon Shin capable d'un tel acte. Mon pelage noir était ma faiblesse Shin effrayer par l'idée que je serais maléfique, cet ordure m'a tuer.

j'en revenais pas de se que j'entendais, Shin tuer un bébé qui viens à peine de naître? son propre gamin, j'arrivais pas à croire mes oreilles.

Kurama: si vous voyez vos tête, je n'a pas de raison de mentir. j'entend encore les cris de sa femme qui le suppliait de pas me faire de mal, mais voilà il l'a fait malgré tout.

Ma mère serrait la main de Teijo choquer.

Kurama: c'est étonnant n'est pas? il fait tout une histoire pour ne pas tuer se prêtre, mais lorsqu'il s'agit de tuer son gamin ça...on n'hésite pas, il pensait que se sacrifiant ensuite rachèterait tout ses pêchers.

Derek: Ou est Shin et Keiko.

Kurama: je les ai pas tuer si c'est ça que vous craignez! j'avais d'autre projet pour Shin et j'ai avouer toutes la vérité à ma mère, j'ai jamais vue quelqu'un aussi choquer elle regardait mon père comme un monstre et elle a prit ses jambes à son cou.

Il se levait pour avancer jusqu'au mur et toquait sur celui ci, le mur craquait pour ensuite s'ouvrit et la on découvrit Shin attacher par les bras et les neuf queues dont deux d'entre elle était rousse.

Kurama: il va bien juste un peu corrompu, c'est lent et surement pas très agréable mais un jour il n'aurait qu'une envie en tête réparer ses erreurs passé.

Il sourit tournant son regard vers teijo à cet instant, Shin leva les yeux regardant vers teijo ceux ci était rouge au extrémité et se rependait comme un parasite.

***

Kalzi n'était pas encore tout à fait sauver même si Galadriel avait réussit à fermer la plaie, Zankou se tournait vers Khaleesi qui décidait de prendre la porte. Il montrait sa fierté d'avoir une femme aussi forte qu'elle, il s'approchait d'elle regardant vers les autres dragons qui pleuraient les morts. Khal se dressait toujours sous forme de dragon levant la tête bien haute tout aussi fière de sa mère.

Khal: je me battrerais jusque la mort pour venger nos frères tomber aujourd'hui.

Les autres dragons acclamait Khaleesi et la jeune Sawn qu'elle présentait, certain mâle encore envie prenait leurs frome dragon étendant leurs ailes rugissant et crachant leurs flammes.

Zankou: tu es extraordinaire Khaleesi, tu as redonner courage malgré ses Evénements

Il la suivait entrant dans le manoir écoutant leurs conversation.

Zankou: Neltarion n'est pas le premier dragon, il est le plus ancien encore en vie et oui il est très puissant et à une armée de dragons bien plus imposante que la mienne. Plus un dragon est ancien plus il la chance d’obtenir le respect des autres dragons qui le suive sans discuté.

Khal restait dehors afin de consoler les femmes veuve et les enfants.

Zankou: si certain d'entre eux m'ont suivis c'est uniquement parce que Neltarion est cruelle, il est dure de le supporter alors quand je suis partie une partit d'entre eux mon suivis.

Il prit Khaleesi contre lui posant sa main sur son ventre.

Zankou: mais il a eu la bêtise de faire de moi l'un des leurs, j'ai voler l'essence du premier dragon noir qu'on appelait autre fois garde terre. c'est se dragon qui a séparer les continuant d'un simple claquement de sa queue, j'ai pas encore retrouver l'entiérter de ses pouvoirs parce que je suis pas née dragon..mais un jour moi et les notre on détronnera Neltarion, ses dragons seront à moi et on trouvera le moyen de nous venger.

Il la laissa entrer dans sa chambre regardant quelque instant vers Sawn qui aviat du mal avec le carrelage, Zankou souris en coin et regardait vers galadriel.

Zankou: surveille ma fille tu veux bien? j'ai encore des choses à dire à ma femme.

Il entrait dans la chambre se déshabillant pour rejoindre Khaleesi sous la douche et la prenait contre elle.

Zankou: Tu m'as apprécier tous à l'heure, mais c'est pas pour autant que je suis d'accord que tu risque ta vie ma belle reine.

Il caressait la petite rondeur à son ventre.

Zankou: surtout à présent, je te laisserais pas prendre des risques inutile. J'ai la femme la plus courageuse et fantastique sur ses terres, quel veinard je fais.

Il l'embrassait tout en passant ses mains le long de son dos.

Khal revenait ayant repris forme humaine s'approchant de Galadriel jouant avec la petite Swan.

Khal: ma petite soeur semble beaucoup t'apprécier.

Il s'avançait s'asseyant à côté d'elle, sa petite soeur était vraiment craquante. Comment on pouvait faire de mal à une créature aussi petite et fragile, rien qu'à y penser il avait envie de massacré se dieu.

Khal: elle à l'air de savoir remis de se qu'il c'est passer, comme ci sa ne c'était jamais produit. Elle est encore trop petite pour comprendre le danger qu'il l'entoure, je pense à se que cette déesse à dit...elle veux impregner l'un de ses mômes à ma soeur. Je m'y refuse! on ne touchera pas ma petite soeur dieu ou non!

***

Sébastien restait silencieux pensif entendant que Tyler sorte de cette cabine, il releva les yeux le voyant sortit. Il sourit le regardant entrer dans le bain à son tour, il ne voyait pas les choses sous le même angles que lui. Qui ne voudrait pas être immortel, vivre pour toujours voyant les siècles passer comme ci c'était les jours, ne pas craindre la mort.

Sébastien: tous le monde souhaiterais être à ta place pour ça, moi y compris...la mort fait peau à tous le monde, je ne vois pas ça comme une malédiction mêmes si j'avoue l'idée de me nourrir de sang me tente pas trop.

il l'écouta à propos de femmes que son père désirait qu'il épouse, il baissa le regard passant sa mains dans la mousse du bain.

Sébastien: Je te demande pas de prendre la décision à ma place, c'est juste que j'arrive pas à supporter que mon père me force la main. Bientôt il choisira à ma place et me forcera à épouser une femme que je connais pas.

Il grimaçait à cette idée, il regardait à nouveau Tyler qui lui parlait de ses sourires.

sébastien: pourquoi on t'aurait forcer?

Est ce qu'il serait entrain de s'ouvrir à lui d'une certaine façon? il lui a pourtant avouer tout à l'heure qui n'aimait pas qu'on parle de lui. Il ouvrit grand les yeux attrapant les rebord de la baignoire lorsqu'il attrapa son pied baisant ses oreilles

Sébastien: Elle? c'est une femme qui est derrière tous ça? est ce pour ça que tu les détestes.

Il se mordait les lèvres tentant de ne pas rire, il ne voulait pas qu'il croit qu'il se moque de lui, mais il retira rapidement son pied surtout quand il se mettait à le laver et ricanait.

Sébastien: je me moque pas de toi Tyler, mais...je suis assez chatouilleux en faite.

Il ricanait encore, mais tentait de reprendre son sérieux.

Sébastien: je sais pas se que cette femme t'a fait au juste pour que tu te sente rabaisser à se point, mais moi je suis pas comme elle Tyler.

Il s'approchait un peu de lui sans pour autant le toucher.

Sébastien: si je pensais que tu n'étais que mon petit chien, tu crois que je t'aurais demander venir dans se bain avec moi?

Il prit sa main qui tenait encore le gant de toilette.

Sébastien: Jamais je te verrais comme qu'un chien obéissant, sa me viendrais même pas à l'idée de te voir comme tel ou n'importe qui d'autre d'ailleurs.

Il lâchait sa main soupirant.

Sébastien: tu me donne envie de te connaitre d'avantage, mais je te poserais malgré tout aucune question. J'attendrais que tu vienne à moi de toi même et me parle parce que tu en as envie et non parce que je te l'ai demander.

Il se reculait souriant et passait sa tête sous l'eau rinçant ses cheveux et se redressait passant sa main sur son visage.

Sébastien: bien je sort maintenant.

Il attrapait sa serviette et sortit entourant celle ci autour de sa taille.

Sébastien: Tyler, je tenterais de te faire rappelé c'est quoi un vrai sourire.

Il entrait à nouveau dans la cabine afin de s'essayer et mettre un peignoir pour le recouvrir, il sortit tournant à nouveau son regard.

Sébastien: Tu sais d'habitude je venais ici seul pour être à l'écart de tous les problèmes, je venais prendre des bains avec ma mère avant qu'elle ne succombe à sa maladie. J'ai jamais laisser qui que se soit depuis lors se permettre d'entrer dans cette pièce même mes petites conquête d'un soir...alors tu vois Tyler, j'aurais pas laisse un "chien" venir ici et encore moins lui permettre de s'asseoir à la place de ma mère ou tu es assis à se moment même.

Il sourit s'avançant vers la porte pour sortir.

Sébastien: j'aime beaucoup ta compagnie Tyler, sa fait longtemps que j'avais oublier se que c'était d'avoir un ami avec qui discuté.

Il sortait par la suite se dirigeant vers sa chambre qui se trouvait non loin de la et cherchait pour se rhabiller avec une simple chemise et un pantalon et ressortait restant non loin attendant que Tyler ressorte de la.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Jeu 4 Avr - 5:09

Je tournais le regard vers Derek qui me regardait lorsque je rouspettais pour ma veste, c'est vrai, il aurait pu prendre la sienne.. pourquoi la mienne ? Moi j'ai bien compris ce qu'il c'était passé, mais je tournais le regard vers Derek lorsqu'il disait cela, oui se n'est pas faux, je détournais le regard.. En effet c'est.. Encore des problèmes..

Je retournais le regard vers Derek lorsqu'il s'asseyait sur une chaise, je restais débout à côté de lui, je regardais vers Liam lorsqu'il disait cela.

Gabriel : Hum.. je pense en effet que quelqu'un lui a certainement donné ou bien il savait où la trouver..

Myu tournait le regard vers sa soeur qui entrait dans la chambre, elle commençait à raconter ce qu'elle savait à propos de cette dague en question. J'écoutais attentivement ce qu'elle disait, surtout lorsqu'elle tentait de décrire la personne qu'elle avait vu.. Je détournais le regard tentant de me faire un portrait de sa tête par pensée, et la je ressemblais les morceaux et comprenait bien vite de qui il pouvait s'agir.

Je tournais le regard vers Shizuka qui avait elle aussi penser à la même personne.

Teijo : En effet..Shizuka à raison, C'est belle et bien Kurama qui a fait sorte que Shiki trouve cette Dague.

Il tournait ensuite le regard vers Derek lorsqu'il lui posait cette question.

Teijo : Et bien non, sa n'est pas normal, il doit lui être arrivé quelque chose, il veut mieux s'y rendre.

Myu : Hum oui d'accord on reste là...



Ils apparaissaient aussi tôt chez shin, tout était complètement différent ici.. Sa en faisait froid dans le dos. On finissait par entrer et vit aussi tôt un homme qui n'était autre que Kurama, je le regardais bien, il n'était plus le petit garçon qu'on avait vu la dernière fois, je me souviens parfaitement de son petit visage tout mignon.. Maintenant il semblait remplis par la haine.

Je laissais Derek lui parler, Teijo aussi d'ailleurs, il plissait les yeux ayant un très mauvais sentiments de tout ça. Il savait de quoi voulait parler Kurama.. Il tournait d'ailleurs le regard vers Shizuka, mais revenait bien vite vers Kurama.

Gabriel : Oui.. En effet. Shin était seulement un humain jusqu'à ce qu'il rencontre Keïko..

Il est donc la réincarnation de son arrière grand père ? Lucas semblait avoir du mal à comprendre, je le regardais du coin de l'oeil, il semblait surtout chercher Shin, il était inquiet pour lui ainsi que Pour Keïko.

Tout le monde se taisait tout en regardant bien dans sa direction afin d'écouter son histoire, même moi, je n'en revenais pas.. Alors Shin aurait tué un bébé à peine venu au monde. J'avais du mal à croire que cela pouvait être vrai... C'est horrible, je ne savais pas du tout quoi en penser de cette nouvelle.

Lucas était aussi surpris que moi, et Teijo ne connaissait qu'une petit partie de l'histoire avant, mais il ne connaissait pas toute la vérité, il fronçait les sourcils regardant bien vers Kurama.

Teijo : Shin est quelqu'un de bien, il ne voulait que le bien autour de lui, et tu n'en faisais pas partie, voilà pourquoi il l'a fait.

Teijo sentait Shizuka lui tenir fermement la main, magré qu'il venait d'apprendre la vérité, il approuvait toujours Shin et malgré ce qu'il a pu faire, d'un côté, il était sans doute le seul à comprendre et accepter le choix qu'il a fait.

Lucas fut soulagé de savoir qu'il ne les avait pas tué, il aurait déjà imaginé dans qu'elle état se serait retrouvé Missa en apprenant que ses deux parents on mort.. Mais heureusement se n'était pas le cas.. Keïko était donc partie ayant apprit la nouvelle, il prétend vouloir faire autre chose pour Shin, quoi donc ?

Je tournais le regard voyant qu'il se dirigeait vers se mur, aussi tôt il fut ouvert, on pouvait voir Shin attaché, deux de ses queues ne sont pas blanche mais rousses, qu'est-ce qu'il lui fait ? Teijo s'avançait d'un pat en voyant ça.

Gabriel : Je t'en prie, Shin a peut-être commis une erreur, il n'aurait pas du en arriver à faire ça.. Mais relâche le.

Teijo : Sa ne sert à rien il ne le fera pas.

Je tournais le regard vers Teijo.

Teijo : Je ne te laisserais pas continuer Kurama.

Il lâchait la main de Shizuka, faisant apparaître ses deux livres, il posait ses deux mains l'une conte l'autre, le livre noir s'ouvrait ce qui montrait qu'il utilisait de la magie noir. Le carrelage de se brisait au milieux de la pièce, quelque chose y sortait, c'était un cercueil , celui-ci s'ouvrait, un Kitsune s'y trouvait, ses yeux s'ouvraient et se mettait à foncé dans sa direction, Teijo semblait quand à lui soudainement en transe, il venait d'utiliser une sort très dure à faire et avait utilisé beaucoup de magie noir, il gardait ses minas l'un contre l'autre faisant en sorte de contrôler le Kitsune.

" Pourquoi suis-je de nouveau ici, qui a osé me faire revenir à la vie et m'obliger à me battre. "

Teijo : Je suis Teijo, l'élève de Shin Kitan, votre fils.

Il le regardait du coin de l'oeil et vit ensuite Shin attaché, malgré qu'il regardait ailleurs son corps se battait toujours avec Kurama. Comment Teijo arrive à faire ça ? Je regardais vers Derek, au fond, nous ne savons pas tout ses pouvoirs et de quoi il est capable, Shin était un excellent maître pour qu'il soit capable de faire ça.

Teijo : Je m'occupe de lui, libérez Shin.

Lucas n'attendait pas, il fonçait vers lui tentant de le libérer de toute ses chaînes qui le retient. Il utilisait ses pouvoirs demandant à ce que la chaîne se brise en deux, et cela marchait, mais il devait faire cela une par une et Shin était attaché à ses 4 queues, poignets, cou et cheville, cela risquerait de prendre du temps.

Gabriel : Allez Lucas..

Je tournais le regard vers Kurama, le combat devenait sanglant, mais il avait beau s'attaquer au père de Shin, il se reconstituait, il devait s'en prendre à Teijo. Il faisait en sorte de rassembler ses queue l'un contre l'autre afin de créer une boule blanche qui devenait plus grosse, Teijo tombait un genou à terre, il envoyait ensuite cette aura puissance ne direction de Kurama. A chaque fois qu'il tentait de s'en prendre à Teijo, il utilisait le Kitsune qui était autre que le père de Shin afin de le protéger, il se servait de lui tel qu'un pantin.

" Si il t'aurait sacrifié comme je lui avais dit de le faire, cela ne se serait jamais produit. "

Teijo : Sans doute oui... Mais ce qui est fait, est fait..

" Tu peux toujours rattraper le temps perdu, retourne où Shin t’entraînait et sacrifie toi, Il redeviendra un Kitsune aussi pur que Shin l'était.

Il levait la tête à cette instant, il n'avait pas envie d'en arriver là.




Valas utilisait ses pouvoirs divin afin de repérer son fils Atori, une fois qu'il le trouvait, il apparaissait dans cette nouvelle demeure, il redressait un sourcils se demandant ce qu'il pouvait fiche ici.. Il pénétrait dans une pièce et c'est la qu'il le vit, Heley à quatre patte et lui derrière entrain de couché avec elle, Valas se mettait à rire.

Valas : Bah oups, à chaque fois on se retrouve dans ce genre d'embarras.

Il sortait de la chambre, se mettant contre le mur les bras croisé avec un grand sourire amusée. Heley elle était une nouvelle fois gênée, elle se faufilait sous les draps.

Heley : Qu'est-ce qu'il veut encore..

valas avait bien entendu, il criait aussi tôt.

Valas : Ce que je veux.. Parler à Atori, c'est i-m-p-o-r-t-a-n-t ! Je peux entrer ?! Oui super !

Il n'attendait par la permission et entrait aussi tôt, Heley était toujours sous les couvertures regardant vers Valas du coin de l'oeil, les oreilles penché en arrière.

Valas : Content de voir que tu as réussi à la récupéré, oh et ne me remercie pas. Enfin soit.. J'ai récupéré mon coeur, Aphrodite n'a donc plus rien pour faire son petit chantage.

Heley tournait le regard vers Atori à ce moment là, Valas lui s'approchait de son fils.

Valas : Alors je pense qu'on devrait trouvé un petit plan d'enfer pour lui prendre que tu lui prennes sa divinité, avant qu'elle tente une nouvelle fois de recommencer à s'en prendre à nous. Je te laisse le temps d'y réfléchir et une fois que tu auras une brillante idée vient m'en faire.

Il se mit de dos, fit un signe et se téléportait. Heley tournait le regard vers lui par la suite, elle aurait préféré ne plus entendre parler de Aphrodite.

Valas profitait de l'absence de la petite famille, avait ce qu'il c'était passé, il en on laissé Delic à la maison, bien entendu il était accompagné de Mike qui avait renvoyé Brook, mais à la demande de Teijo, il était resté ici pour surveiller Delic. Il était assis dans le divan regardant la télévision, et c'est la qu'il apparu.

Mike : Valas !

Il voulait se lever, mais Valas fit un signe de la main pour qu'il s'endorme, il retombait couché dans le divan dormant paisiblement. Il fit un sourire en coin et levait la tête vers les escaliers se doutant que Delic était dans sa chambre, il montait les escaliers et ouvrait la porte, il était avec un casque sur les oreilles sur son ordinateur portable, Il fit un mauvais regard à Oxy qui sortait de la chambre la queue entre les jambes, Valas en fermait la porte derrière lui et marchait pour se retrouver derre Delic.

Valas : Hum.. On va enfin pouvoir passer du temps ensemble.

Il prenait glissait ses mains pour caresser son torse, a travers son t-shirt, il pinçait l'un de ses tétons. Il fit un sourire voyant qu'il était aussi rouge qu'une tomate, et il en avait retiré son casque, Valas tournait sa chaise pour qu'il se retrouve face à lui, il se penchait afin d'être à sa hauteur et regardait bien son visage.

Valas : Tu ressembles beaucoup à Gabriel.. Tant pis, je vais devoir m'y faire. As-tu déjà embrassé quelqu'un ? Savoir que tu es puceau m'excite d'avantage.

Il s'approchait de lui se mettait à l'embrasser, il ouvrait bien ses lèvres pour y passer sa langue, il glissait ses mains derrière son dos pour le tenir contre lui et finissait par le soulever pour le poser sur son lit afin de se mettre au dessus de lui. Il le regardait bien, toujours avec se sourire.

Valas : Je vais devoir te montrer comment faire, je suis pas quelqu'un de très patient comme Atori l'a fait, alors ne me déçois pas.

Il fit disparaître ses vêtements et fit de même de son côté, il attrapait sa main et le tirait dessus pour le poser sur son sexe.

Valas : Tu t'ais déjà certainement masturber, alors fait le même pour moi et dépêche toi.

Il passait ses lèvres à son cou commençant à l'embrasser, il lui envoyait son aura et le regardait du coin de l'oeil afin de voir sa réaction.


Shiki apparaissait juste derrière Raynor, il était occupée de boire un verre dans un bar, il s'asseyait loin à côté de lui pour ne pas qu'il le repère tout de suite, il fit signe au barman de venir près de lui.

Shiki : Offrit lui un verre de ma part, s'il demande de qui il vient répondez lui tout simplement que c'est moi.

Le barman exécutait, il remettait un nouveau verre à Raynor, bien entendu il se demandait quoi étant donné qu'il n'avait rien demandé, le barman montrait aussi tôt du doigt vers Shiki afin de montrer que c'était lui qui lui avait payé se verre.

Shiki penchait la tête en faisant un sourire en coin regardant vers Raynor. Il finissait par se lever pour s'asseoir à côté de lui.

Shiki : Tient Raynor, sa fait un moment qu'on ne sait plus.. Hum.. Et bien juste le jour où tu m'as envoyé boulé parce que tu as découvert ma petite attirance envers toi.

Il gardait le sourire.

Shiki : j'avais juste envie de causer un peu avec toi, mais je trouve qu'il y a un peu trop de monde ici, alors si sa ne te dérange pas on va aller ailleurs.

Ils restaient tout deux assis et mes le lieux changeait rapidement, c'était une téléportation bien particulière, on se retrouvait dans l'ancienne cachette de Raynor, là où Shiki travaillait encore pour lui, Raynor était assis dans son beau fauteuil en cuir noir, et Shiki juste en face où son bureau les séparer. Il posait ses coudes sur celui-ci afin de placer son menton sur ses mains et l'observait.

Shiki : Tu dois demander ce que je te veux, tu crois te sentir encore sur puissant et n'ait peur de personne. Mais un jour ou l'autre, tout te retombera dessus, tu trouveras de quelqu'un de plus fort que toi et tu ne comprendras pas ce qu'il t'arrivera, et ce jour est venu.


Il poussait aussi tôt le bureau qui éclatait sur le mur, il se levait attrapant Ranyor par la gorge et approchait son visage assez près du sien.

Shiki : Tu m'as humilié Raynor, je t'ai été fidèle et loyale durant tout ce temps, j'ai même laissé ma famille de côté et l'ait envoyé boulé, je les ais trahis et tout ça pour que tu jours au lendemain, tu me jettes comme une merde ?!

Il ricanait.

Shiki : Tout ça parce que je te trouvais "à mon goût".

Il le maintenait bien sur sa chaise, il venait de scellé ses pouvoirs afin qu'il ne puisse pas les utiliser. Il passait sa main libre entre son entre jambe serrait son sexe.

Shiki : Sa doit être à cause de mon père "Derek", je suis attiré par les hommes, mais depuis que Elijh'as et moi nous ne faisons plus qu'un, je dois dire que les femmes ne me dérange plus.

Il défaisait son pantalon lentement gardant le regard fixé sur lui.

Shiki : Tu sembles surpris, tu aimes te retrouver dans ce genre de situation Raynor ? Te sentir si faible ? Moi je trouve sa d'un comique.

Il sortait son sexe de son pantalon baissant les yeux pour le regarder mais relevait vite vers lui. Shiki tournait lentement la tête vers la porte étant donné qu'il avait senti la présence de quelqu'un, c'était l'un des fils de Raynor qui avait ressenti sa présence dans les lieux, il n'était pas censé revenir ici avant un bon moment, il entait, Shiki avait disparu.

" Qu'est-ce tu fais ici.. ? "

Il redressait un sourcils voyant RAynor assis sur son fauteuil, avec son membre ressortis de son pantalon, il détournait le regard.

" Tes venu ici, dans ton ancien bureau pour.. Te masturber ? "

Il ricanait, il regardait ensuite son bureau en miette.

" Et t'en a même détruis tout ton bureau et bien, t'en voulait. Je dois appelé un pute pour te soulager ? "

C'est la que Shiki apparu derrière lui, il lui brisait la nuque, il laissait son corps tomber au sol ricanant

Shiki : Il n'est pas très intelligent.

Il levait un regard vers Raynor afin de le regarder en se léchant la lèvre inférieur.

Shiki : Je vais devoir faire vite, mon frère Silas n'est pas quelqu'un de très patient et je pense qu'il doit en avoir marre de rester enfermé dans cette crypte. C'est toi qui l'a scellé, mais tu sais très bien qu'il me sera facile de le libérer et sans ton aide, ni même cette fille qui utilise le pouvoirs du temps.

Il se posait contre le mur continuant de le regarder.

Shiki : C'est à ton tour de m'obéir désormais Raynor, je vais prendre ta place, je vais diriger toute tes petits sorciers qui travaille pour toi, et toi, tu seras mon bras droit, je te rendrais tes pouvoirs bien entendu. Mais seulement si tu acceptes mon offre, quand dis-tu ?



Galadriel tournait le regard vers Zankou tentant de penser à autre chose que ce qu'il vient d'arriver, elle trouvait cela tellement triste, elle fit un sourire à Zankou lorsqu'il lui demandait de la surveiller.

Galadriel : Oui bien sûr.

Elle le regardait aussi tôt partir rejoindre sa soeur, quand a elle, elle continuait de jouer avec Sawn.

Khaleesi passait ses mains dans ses cheveux laissant l'eau couler sur son visage, elle fermait quelque instant les yeux tentant de se remettre de ses émotions, elle était encore en colère que ce Dieux ait pu tuer ses Dragons, et qu'il a même tenté de s'en prendre à sa fille.

Elle remettait les bras le long de son corps, tournant le visage voyant Zankou entrer et qu'il la prenait tout contre elle, elle restait dos à lui glissant ses doigts entre les siens.

Khaleesi : Que vont ils pensé de moi si je ne fais rien pour tenter de les protéger, je ne vais pas rester assis à rien faire pendant qu'ils vont se faire massacrer.

Elle baissait les yeux sentant ses caresses au niveau de son ventre, elle relevait ensuite la tête repensant aux paroles de Aphrodite. Elle commençait à sourire de ses paroles, elle se retournait pour lui faire face, glissant ses doigts pour caresser le long de son dos tout en le regardant bien dans les yeux.

Elle passait ensuite une main dans derrière sa tête commençant à l'embrasser avec fougue, elle se décalait quelque instant pour le regarder.

Khaleesi : Je ne suis pas une femme sans défense, je sais me battre et je le ferais s'il le faut pour protéger notre famille.

Elle était bien sérieuse, mais se remettait aussi tôt à l'embrasser ayant très envie de lui, elle glissait sa main qui était posé sur son dos jusqu'à ses fesses bien musclée mais elle le faisait revenir en avant pour prendre son sexe entre celle-ci et commencer à le masturber. Elle collait bien son corps contre le sien, sa poitrine se collaient contre la sienne.

Khaleesi : Alors tu as voler l'essence du tout premier Dragon.. Je pensais que Neltarion était le premier qu'il soit.. Comment as-tu fais pour voler cette essence ?


Elle continuait le regardait bien à cette instant désirant en savoir d'avantage, s'il avait en effet voler l'essence de ce Dragon... Ils avaient toute leur chance de mette Neltarion à terre et il deviendrait le chef de tout les autres Dragon également.

Pendant ce temps, Galadriel continuait d'occuper Sawn, elle tournait ensuite la tête voyant Khal arriver, elle souriait de ce qu'il disait.

Galadriel : Je l'espère bien, parce que moi je l'aime déjà beaucoup.

Sawn courrait aussi tôt jusqu'à son frère, attrapant le bout de son jeans pour tirer dessus tout en remuant la tête. Galadriel regardait bien le visage de Khal tout en écoutant ses paroles, elle finissait par poser sa main sur la sienne.

Galadriel : On ne l'a laissera pas faire, on trouvera un moyen pour l'arrêter. Valas a récupéré son coeur, Atori fera le nécessaire pour se débarrasser de cette Déesse.

Elle lui fit un sourire pour le rassurer, elle finissait par retirer sa main de lui détournant le regard vers Sawn qui était excitée comme une puce. Elle tentait de battre des ailes, mais elles étaient trop petite pour pouvoir volé, elle ne savait pas vraiment à quoi cela pouvait lui servir elle jouait donc avec et tentait de les attraper tout en tournant en rond.

Elle ressentit aussi tôt un appel de son père, il lui avait prévenu de ce qu'il c'était passé de leur côté et qu'il n'était pas à la maison, qu'il était préférable qu'elle reste là.

Galadriel : Il semblerait que mon père préfère que je reste ici tout compte fait.. Il c'est aussi passé quelque chose de leur côté..

Elle caressait le dos de Sawn, celle-ci étirait ses ailes pour la laissé lui gratter en dessous, elle ronronnait et finissait par se coucher et s'endormir sous ses caresses.

Galadriel : Il parait que le frère de Silas est de nouveau en vie, je n'ai jamais vu se Silas, mais il parait qu'il a créé une Guerre, ma famille étaient présente et les a arrêté, Khaleesi était présente également, elle était venu tout droit du futur.

Elle regardait du coin de l'oeil vers Khal.

Galadriel : Sa ne présage rien de bon non plus.



Tyler regardait de nouveau vers Sébastien souriant de cette question, il continuait de lui laver le pieds.

Tyler : Je ne les détestes pas vraiment, mais je ne serais plus avoir de rapport avec l'une d'entre elle.

Il levait les yeux vers lui voyant qu'il tentait de se retenir de lire, il se demandait ce qu'il avait tout d'un coup, il finissait par retirer son pieds pour le remettre dans l'eau.

Tyler : Que t'arrive t-il, trouves-tu cela drôle ?

Il fit un sourire amusée lorsqu'il lui disait qu'il était chatouilleux.

Tyler : Bien, je ne recommencerais plus.

Il le regardait de nouveau lorsqu'il parlait de cette femme, il restait de marbre et sérieux malgré tout, au fond, il n'aimait pas parlé d'elle ni de se passé.

Tyler : Je le sais, sa se voit que tu n'es pas ce genre de personne.

Il le vit se rapprocher de lui, il l'observait d'avantage à cette instant. Il penchait légèrement la tête réfléchissant à ce qu'il venait de lui dire, il haussait les épaules par la suite.

Tyler : J'étais son chien, et elle aimait prendre des bains avec moi, donc.. Je suppose que oui.

Il baissait les yeux voyant qu'il lui prenait la main, il les relevait par la suite afin de le regarder de nouveau.

Tyler : Mais c'est ce que je suis.

Il lui fit un sourire mais le regardait de nouveau sérieusement puisqu'il venait de lui lâcher la main en faisant un soupir. Il détournait quelque instant le regard de ce qu'il venait de dire, il avait très envie de lui attraper le menton et de l'embrasser, de passer ses mains sur tout son corps, mais malgré tout il se retenait, il ne voulait pas brusquer les choses et faire quelque chose qu'il ne désirait pas. Il devait attendre qu'il lui demande de le faire avant.

Il le regardait passer sa tête sou l'eau pour mouillé ses cheveux et le regardait ensuite sortir, il restait toujours assis dans le bain l'écoutant, il lui fit un léger sourire.

Tyler : J'en serais ravis.

Une fois qu'il entrait dans la cabine, il attrapait un gobelet qu'il remplissait d'eau du bain et se mouillait à son tour les cheveux, il commençait à prendre de la mousse pour se laver les cheveux. Tout en se massant la tête qui était remplis de mousse, Tyler regardait vers Sébastien qui venait de sortir de sa cabine et commençait à lui parler.

Il ne savait pas quoi lui répondre après ce qu'il venait de lui avouer.. Il le regardait sortir sans dire un mot, il était assez.. Perdu. Il passait à son tour la tête sous l'eau pour rincer ses cheveux, il sortait su bain et retirait le bouchon pour que l'eau s'évacue. Il s'assuyait rapidement, et remettait par la suite ses vêtements qu'il avait nettoyer les tâches qu'il avait dessus, il avait réussi à tout ravoir et les avait fait sécher rapidement au sèche cheveux et avait prit la peine de sécher les cheveux en même temps.

Il finissait par sortir regardant vers Sébastien qui était dans sa chambre habillé, il s'avançait vers lui posant ses mains derrière le dos tout en le regardant bien sérieusement.

Tyler : On vient à peine de se rencontrer, et pourtant j'ai déjà l'impression de te connaître depuis.. très longtemps déjà.. Sa doit être le même de ton côté pour que tu m'invites dans ta salle de bain ainsi que dans ton bain.. J'en suis plus que ravis.

Il finissait par s'asseoir sur le bord de son lit regardant dans une autre direction.

Tyler : Tu as raconter quelque chose de très personnelle, alors autant que j'en face autant.. Lorsque je l'ai rencontré je devais avoir quatorze ans, j'étais un peu perdu à cette époque là, il faut dire que je n'ai pas une famille facile, j'ai trois père différents, tout le monde se moquait de moi pensant que je mentais, mais c'est la vérité. Les anges déchus son capable d'avoir des enfants même entre deux hommes, une marque apparaît sur leurs ventre, une fois que la marque est complète ce qui ne prend à peine quelque heures, un trou noir apparaît sur le ventre et il suffit d'y faire sortir le bébé. Moi sa été plus compliqué que ça, Lorsque Derek a couché avec Gabriel, cela était censé fonctionner mais sa n'a pas été suffisant, aucune marque n'était apparu, par la suite Gabriel l'a fait à son tour avec Benoit, et je suis apparu. Je sais exactement ce qu'il sait passé, j'étais trop faible et j'ai pour vivre, j'ai du aspiré la force vitale de mon frère jumeaux. Lors de ma naissance j'ai bien tuer mon père en me nourrissant de toute sa force vitale.

Je levais les yeux pour le regarder.

Tyler : Désolé, je m'échappe quelque peu du sujet principal, mais j'y reviendra.. C'est pourquoi je porte ses deux yeux de couleur totalement différent, l'un appartient à mon père Benoit et l'autre à mon père Derek. En gros mon Gabriel était avec Derek au début, ensuite il l'a quitté pour se mettre avec Benoit, mais il c'est rendu bien vite compte qu'il n'était aimait plus Derek que lui et a finis par le quitter pour retourner avec lui.

Il passait sa main derrière sa tête à cette instant.

Tyler : C'est compliqué je sais.. Benoit a tenté de me manipuler lorsque j'étais enfant afin que je devienne comme lui et surtout que je laisse mes deux autres pères de côté pour venir jusqu'à lui. C'est un meurtrier, mais je l'aimais beaucoup malgré tout et je ne me rendais pas compte de ce qu'il était avant. Etant donné que je suis un ange déchus, j'ai besoin de me nourrir d'une certaine façon, j'aime le sang, mais se n'est pas ça que j'ai besoin, je me nourris de la force vitale des gens, Benoit me l'a fait comprendre, c'est lui qui m'a conseillé de le faire, alors je l'ai fais et c'était la première fois que je venais de tuer un homme. Sa été tellement vite, je ne m'en suis même pas rendu compte, il c'est débarrassé du corps et ne m'a pas punis bien au contraire, il m'a dit, qu'il était fière de moi. Je pensais donc que c'était normal, lorsque j'ai dis ce que j'avais fait avec Benoit à Gabriel, il était sous le choque, il a fait en sorte que je ne le revois plus jamais et je ne l'ai plus jamais revu.

Tyler se taisait quelque instant posant ses mains sur ses genoux, il tournait le regard vers la fenêtre.

Tyler : On a plus jamais reparlé de cette histoire, mais plus je grandissais et plus j'étais perdu et vidé, je n'avais plus osé me nourrir, j'avais bien trop peur, c'est là qu'elle est apparue, elle m'a tout de suite repérée, j'ai un ado, alors savoir que je plaisais à une femme aussi belle qu'elle me plaisait, lorsqu'elle m'a demandé de sortir avec moi, j'étais heureux, j'étais sans doute déjà tombé amoureux d'elle. Les premières semaines on se voyait de façon normal, comme un couple ordinaire, mais une fois qu'elle m'a invité à venir chez elle tout a été différent, on venait d'entrer dans son monde, et elle m'a entraîné à y entrer. Elle ma tout de suite dit les règles, j'étais son chien, au début je n'étais pas très enjoué, mais ensuite je me suis prêté à son jeux, j'étais sans cesse obligé de sourire, si je montrais autre chose qu'un sourire elle me mettait ce collier autour du coup qui était tellement serré que sa me laissait une trace rouge, tel qu'un chien qui n'obéit pas à son maître, il a soit une punition ou une récompense c'est exactement comme ça que cela se passait. Je pensais que c'était de l'amour, je faisais donc tout ce qu'elle me disait, elle savait que j'étais immortel et que n'importe qu'elle de ses petite torture ne pouvait pas me tuer, étant donné que je cicatrisais rapidement. Je suis resté avec elle pendant deux ans, un jour je l'ai trouvé avec un autre adolescent, j'étais devenu trop vieux pour elle sa ne l'intéressait plus, alors c'est comme ça que notre histoire c'est terminé.

Il tournais le regard vers lui à cette instant.

Tyler : C'est la première fois que je raconte ce moment de mon passé, même mes parents ne sont pas au courant, mais j'arrive à parler librement avec toi, sa en devient effrayant.

Il lui fis un sourire par la suite finissant par me lever, Il glissais mes mains derrière mon dos

Tyler : Désolé, je me suis laissé emporté, j'ai beaucoup trop parlé, désires tu quelques chose à boire, à manger ? Je vais te faire ça tout de suite tu dois être affamé.

Il se dirigeait vers la porte pour aller jusqu'à la cuisine.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Ven 5 Avr - 1:11

Kurama restait de marbre, rien ne pourra le faire changer d'avis. Je regardais à nouveau vers Shin, une troisième queues commençait à changer de couleur. Sa me rappelle une fois Atori qui a utiliser le même procédé, mais sa n'était que temporaire, est ce que la il tente de corrompre pour de bon shin? oui c'est évidant. On ne s'en sortira pas si on a en plus Shin contre nous, on doit trouver un moyen de le libérer de ses chaînes, mais pour ça faut occuper Kurama.

Kurama: j'ai hâte de voir comment tu va m'arrêter Teijo

Shin tirait sur ses chaînes comprenant quel genre de sort il comptait utiliser, c'était dangereux d'utiliser tant de magie noir d'un seul coup. Un cercueil sortit du sol, j'en grimaçais m'imaginant qu'il allait nous faire apparaître une armée de Zombi. Bon j'avoue regarder un peu trop la télévision, qui était cet homme qui en sortait? on se décidait d'agir sous la demande de Teijo. On courait vers Shin pour y briser ses chaînes, celui ci tourna la tête vers nous.

Shin: tirez vous d'ici..trop tard pour moi.

Kurama se battait avec son petit fils, celui qui autre fois avait réussis à le vaincre peut être que c'est pour cela que Teijo l'avait choisis lui et non un autre. Il ne servait à rien de s'attaquer à lui, il se reconstituait rapidement comme on le ferais avec un puzzle. Il comprit qu'il allait devoir se débarrasser de teijo pour le faire disparaître. Il créa donc une première sphère d'aura dans sa main droite qui lança en direction de Teijo, comme il se doutait il utilisait le Kitsune pour se protégé.

Kurama: combien de temps pense tu pouvoir tenir comme ça? Teijo.

Une aura rouge commençait à entourer le corps de Shin, j'osais plus toucher les chaînes de peur d'avoir la même blague que autre fois avec cette aura.

Kurama: je n'ai pas l'intention d'être pur, j'aime être comme je suis..bon je pense qu'on c'est bien assez amuser comme ça.

Il tapait ses mains l'une contre l'autre, les mur du temple tremblait et fini par se soulever dans les air tout le temple partit en morceau comme un chateau de carte qu'on aurai balayer d'un simple coup de vent. Il fit ensuite partit les mur en millier de roche après un sourire de sa part il envoyait ceux ci en direction de Teijo. Je fis apparaître mes ailes et volait vers ceux ci, grace à mes vecteurs je mis en miette chaque roche qui s'approchait.

Kurama: hum, je vous avez presque oublié.

Je me mettais à côté de Teijo le regardant du coin de l'oeil.

Derek: surtout ne dit à personne que je t'ai filer un coup de main, j'ai une réputation à tenir.

Kurama évitait à nouveau les attaque du père de Shin, il regardait vers les statues de renard qui garnisait les yeux. Il sourit et sauter sur chaque de celle ci l'un après l'autre pour s'arrêter et regarder dans notre direction.

Kurama: je vais donc devoir vous occuper.

Les statues se mirent à bouger, les yeux s'ouvrant ceux ci dégageait de la magie noir. Cette fois c'est ma mère qui intervenait, créant des signes multiple des mains pour les taper contre le sol. De grandes bêtes panthère noir apparu un peut partout sortant des ombres.

Kurama: maudite petite démoniste.

Shizuka: il faudra trouver autre chose que tes petites statue de pacotille!

kurama ricanait et s'inclinait devant elle levant les yeux pour la regarder.

Kurama: avec plaisir madame.

Il claquait des doigts prenant garde de continuer à éviter chaque attaque du Kitsune s'entourant d'un bouclier noir qui s'activait de lui même. Les statues se mirent à s'attirer l'une contre l'autre se rassemblant pour ensuite changer de forme et prendre une bien plus imposante.

Derek: prochaine fois maman met la en veilleuse!

Shin n'avait pas encore perdu totalement le contrôle de son esprit, un bras était libérer grâce à Lucas il la dirigeait donc vers la statue qui écrasait chacune des créatures de Shizuka. Pile au moment ou la statue poussait un cris Shin envoyait une sphère d'aura pire dans sa gueule pour la lui faire avaler. kurama grimaçait en ayant vraiment assez, la statue de pierre explosait de l'intérieur. Evidemment je suis le seul paumé qui reçu un rocher sur le coin de la gueule, j'en était valser en arrière.

derek: Bordel de merde!

Shizuka: fallait t'abaisser!

Derek: t'es comique toi.

Kurama: tu veux jouer avec les morts Teijo! bien on va jouer!

Lui aussi faisait apparaître un livre noir, de même que pour Teijo un cercueil sortit du carrelage et s'ouvrait. Il avait pas mal de poussière et il était impossible de voir qui se trouvait à l'intérieur, qui a t'il ramené? une main agrippait le cercueil pour y en sortir. J'ouvrais grand les yeux voyant cet homme au long cheveux blanc, putain on dirait Teijo!

Kurama: les choses vont peut être bien devenir intéressant.

" j'aurais jamais imaginé revenir pour m'en prendre à mon propre fils"

Il passait sa main derrière son dos attrapant le manche de son arme et le sortit de son fourreau, c'était pas une lame de métal, celle ci brillait...elle était magie.

" mais j'ai pas le choix je suis navré"

Spoiler:
 

Cette fois les yeux de SHin était complètement rouge, sa pupille fine et vertical.

Shin: Je le savais..mais je l'ai quand même laisser en vie, je voulais pas faire la même erreur..je suis stupide.

Il tournait son regard vers Teijo.

Shin: non c'est toi que j'aurais du tuer, sans mon erreur j'aurais pas eu besoin de tuer mon bébé..ma mère ne se serait pas tuer! je te déteste Teijo! détacher moi que je le tue maintenant! je vais réparer mon erreur!

Shizuka: ne l'écoute pas Teijo, il ne pense pas se qu'il dit.


*****

On peut dire que Atori rattrapait le temps perdu avec Heley, depuis qu'ils étaient rentrer tout deux ils étaient occuper dans leurs nouvelle chambre. Heley se trouvait à quatre patte sur le lit, Atori derrière la tenant par les hanches donnant de rapide coup de reins. Il stoppa brusquement à l'arriver de son père, il en était loins d'être ravis.

Atori: je vais finir par croire que tu apprécie nous regarder papa, as tu encore des choses à apprendre?

Il passait tout de même la couverture sur lui, mais restait assis attendant de savoir pourquoi cette visite. Il levait les yeux n'ayant aucune envie de le remercier, bien qu'il est vrai que c'était grâce à lui que Heley se trouvait à côté d'elle.

Atori: viens donc plutôt au fait qu'est ce qui est ci important?

Il redressait la tête assez content d'apprendre cette nouvelle, maintenant qu'il a récupéré son coeur rien ne l'empêcher de prendre la divinité d'Aphrodite comme il a souhaité de le faire depuis des années.

Atori: j'ignore comment tu t'es débrouillé, mais c'est une bonne nouvelle. Pourtant je doute qu'elle restera à attendre que je viens lui rendre visite, elle va trouver autre source de chantage.

Il tournait le regard réfléchissant à un plan d'action, avant que Valas ne parte il le regardait à nouveau.

Atori: papa, essaye que celui la ne te déteste pas.

Il sourit en coin pensant évidemment à Delic sachant qu'il allait lui rendre visite. Il se tournait vers Heley se penchant embrassant son front.

Atori: bientôt je ferais disparaître Aphrodite et regrettera se qu'elle nous a fait, on aura plus à se soucier d'elle..plus jamais.

Delic qui se trouvait dans sa chambre en se moment, ne songeait même plus à ses problèmes. Une fois qu'il est avec sa musique et son ordinateur il ne pensait plus au reste, il était dans son monde. il n'entendait même pas qu'on entrait dans sa chambre, Oxy lui la queue entre les jambes sortit immédiatement par le regard glaçait de Valas. Il sursautait sur sa chaise entendant une voix derrière lui, il était déjà paniquer regardant Valas du coin de l'oeil.

Delic: qu'est ce que vous voulez?

Il baissait les yeux sentant qu'il passait ses mains sur son torse, ses joues rosis ne sachant pas ou se mettre. Il pinçait ses lèvres prenant une tête rouge complète lorsqu'il pinçait l'un de ses tétons.

Delic: s'il vous plait arrêtez.

Il tournait sa chaise pivotante doucement il levait les yeux le regardant, c'est pas la première fois qu'on lui disait qu'il ressemblait fort à Gabriel après tout son père avait également beaucoup ses traits.

Delic: vous pouvez toujours choisir quelqu'un d'autre si je ressemble trop à Gabriel.

Sa n'a pas l'air de vraiment le sauver, il n'avait pas trop quoi faire pour se sortir de se problème. Il se rappelait de se que Derek lui 'avait dit, de se qu'il risquait de lui faire et en serrait son pantalon d'avantage effrayer. Il relevait à nouveau les yeux vers valas, il secouait la tête répondant à sa question.

Delic: arrêtez de dire que je suis puceau! sa me gêne!

Il reculait au fond de sa chaise voyant qu'il s'approchait, ses yeux était grand ouvert et il l'embrassa. Sachant pas quoi faire ni comment s'y prendre il le laissait faire s'en bougeait. encore une fois ses joues rosis surtout qu'il pouvait sentir sa langue glisser dans sa bouche.

delic: hum!

Il clignait des yeux sentant qu'il le soulevait, comme ci il avait à faire à une brindille et posait ses deux main sur son torse voulant le repousser et détourna la tête une fois poser sur le lit.

delic: non je veux pas, laissez moi tranquille maintenant.

Ses cheveux s'hérissait voyant qu'il était tout nu tout d'un coup et baissant le regard il vit que lui aussi et fermait les yeux ne voulant pas en voir plus.

Delic: je vous connais pas et puis..moi j'aime les filles.

Il gardait les yeux fermer son corps tremblait sentant qu'il lui attrapait la main, il pouvait même pas résister. Ses yeux s'ouvrait à nouveau sentant se qu'il touchait et en avait une expression complètement paniquer.

Delic: * il veut que je..il blague?*

Il se rappelait des conseils de Derek et Teijo surtout obéir c'est la meilleurs chose à faire. les larmes lui montait aux yeux, mais fini par obéir n'ayant pas vraiment le choix, il y allait assez maladroitement détournant la tête voulant pas le regarder. Il ne dit rien même sentant ses baiser sur son cou, mais lorsqu'il sentit subitement cette sensation envahirs son corps il ouvrit grand la bouche manquant presque de gémir. Mais il retira sa main de son sexe pour la poser sur sa bouche, ses cuisses se serra sous l'effet de l'excitation qui montait en flèche.

delic: qu'est ce que vous faites?

Derek ne lui avait pas parler de se pouvoirs qu'il pouvait utiliser, il chopait le coussin en dessous de lui pour cacher son visage. Il n'avait jamais ressentit une sensation aussi forte, c'était presque comme une torture de plaisir. Il serrait d'avantage les cuisses, il avait envie de se toucher, mais se retins en serrait d'avantage le coussins contre son visage.

Delic; Aahh..s'il vous plait.


****

Comme régulièrement à cet heure ci, Raynor buvait son verre de wisky au bar sans se douter de l'étrange visite qu'il allait avoir. Il baissait le regard vers le verre que le barman lui donnait fronçant les sourcils il regardait ensuite en direction de Shiki.

Raynor: super, j'ignorais que se bar était contaminé par les rats.

Il repoussait le verre ne désirant pas boire un verre offert par lui celui ci s'installait à côté de lui malgré tout.

raynor: tu te permet encore de t'approcher de moi, je pensais avoir été clair la dernière fois.

Il le regardait du coin de l'oeil malgré tout, il avait remarquer un certain changement chez lui. Jamais autre fois il n'aurait oser lui parler aussi surement.

Raynor: j'ai aucune envie de discuté avec toi et encore moins de bouger d'ici..dégage Shiki.

Le décors changeait et Raynor se trouvait assis à son ancien bureau.

raynor: depuis quand possède tu de tel pouvoir? a quoi tu joue?

Sa colère montait à vue d'oeil, il l'écoutait malgré tout se demandant ou il voulait en venir avec toute ses belles parole.

Raynor: viens donc au faite une bonne fois pour toute Shiki! toi et ton horrible voix m'agace! tu pense être plus fort que moi? regarde toi donc dans une glace! tu crois qu'un petit démoniste pourrait me vaincre?

Il tournait son regard vers son bureau qui propulsa contre le mur, l'instant d'après shiki l'attrapait par la gorge. Il tenait son poignet le serrant de plus en plus.

Raynor: j'en ai rien à foutre que je t'ai humilié, que t'es laisser tomber ta maudite famille ou non! si je t'ai jeter comme une merde c'est parce que tu n'es qu'une merde!

Il tentait d'utiliser ses pouvoirs pour le repousser, il baissait le regard sentant qu'il n'était plus capable de les utiliser.

Raynor: comment!

Il grimaçait sentant sa main serrer son entre jambe.

Raynor: retire ta maudite main de la!

Il écoutait ses paroles et reconnu le nom qu'il venait de prononcer, il comprenait maintenant pourquoi de tel changement chez lui autant que dans son caractère et ses pouvoirs. Malgré qu'il sentait qu'il ouvrait son pantalon raynor le regardait droit dans les yeux.

raynor: Bien content que sa te fasse marré, mais faire joujou avec moi ne changera rien! tu n'es qu'une merde et même lié à se type tu restera un merde Shiki.

Il fronçait les sourcils et retroussait le nez, jamais personne ne c'était perdu de faire de tel chose avec lui. Il se sentait comme un vulgaire humain faible pathétique. Il tournait à son tour le regard vers la porte l'un de ses fils entrait, regardant à nouveau devant lui Shiki avait disparu.

Raynor: ferme la!

Il se levait remettant son pantalon comme il faut cherchant autour de lui après Shiki, mais il ne sentait aucune présence...ses pouvoirs sont scellé il en avait presque oublier.

Raynor: bon sang! je t'ai demander de te taire!

Il n'avait désormais plus l'occasion de parler, Shiki lui brisait la nuque se qui le tuait sur le cou.

Raynor: oh, mais alors ne le fait pas attendre! va donc libéré ton frère! baise le si sa peut te faire plaisir j'en ai strictement rien à faire de toi et ta vie!

Il se r'installait à nouveau sur sa chaise levant les sourcils l'écoutant.

Raynor: moi t'obéir? es tu fou?

Il l'écoutait malgré tout et détournait le regard vers la fenêtre.

raynor: moi recevoir des ordres qu'un sorteur de bite...mais ai je le choix? j'y tiens à mes pouvoirs, fait se que tu veux quand tu touche plus à mon pantalon! ta toute une armée de sorcier maintenant! encule chacun d'entre eux si ça peux te faire plaisir, mais moi pas touche!

Il passait à côté de lui sortant de la pièce voulant s'éloigner le plus vite possible, jamais il aurait imaginer qu'une truc pareil lui arriverait.


***

Sébastien reprit sourire voyant Tyler revenir jusqu'à lui, se qu'il lui disait le faisait plaisir car même de son côté il en pensait la même chose.

Sébastien: c'est vrai Tyler, c'est quelque chose que je n'aurais jamais penser..tu dégage quelque chose que je ne peux d'écrire. C'est facile de te parler comme ci tu pouvais tout comprendre, tu ne me jugera pas comme l'aurait fait une autre..c'est ça que j'aime chez toi.

Il le suivait du regard jusqu'à son lit ou il s'asseyait, maintenant c'est lui qui voulait parler d'une chose personnelle. Il ne lui avait pas poser de question, ne l'obligeait à rien. Il restait silencieux l'écoutant attentivement, malgré qu'il connaissait certain des histoires de la famille Kijo par Lucas, jamais il était au courant du comment ils arrivaient à se reproduire entre homme.

Sébastien: c'est fascinant j'aurais jamais cru que les choses se passait comme ça, je m'étais imaginer des choses complètement folle, mais la marque qui apparaît sur le ventre...j'aurais jamais songer.

Il reprit son sérieux écoutant la suite de son histoire, c'est donc comme ça que sa c'est passer. Comment il est venu à avoir trois père different,

sébastien: c'était quand même pas ta faute si tu avais besoin d'énergie vital pour survivre, tu n'as pas tuer son père inconsciemment et puis..il est en vie aujourd'hui c'est le principal non?

C'est vrai que son histoire était assez compliquer, mais pourtant Sébastien comprenait chaque moi, il a l'esprit très ouvert et comprend facilement les chose.

Sébastien: t'en fais pas j'arrive parfaitement à te suivre, je suis peut être blond mais pas si idiot que ça. Continue, du moins si tu le souhaite, je te force à rien ne l'oublie pas surtout.

Il écoutait la partie avec Benoit, il ne connaissait pas cet homme, mais il comprit que c'était pas quelqu'un de bien et à même faillit rendre Tyler comme lui. Il devrait être choquer de savoir qu'il avait tuer quelqu'un dans le passé et pourtant Sébastien restait calme l'écoutant sans l'interrompre.

Sébastien: je pense que tes parents ont très bien fait de t'empêcher de continuer à le fréquenté. Tu aurais mal tourné comme lui et va savoir combien d'autre personne tu aurais tuer?

Il gardait ses yeux bleu river vers le visage de Tyler, sont histoire était encore loin d'être terminer. Il se taisait à nouveau et plus il avançait dans son histoire plus son estomac se serrait. Il 'avait plus l'impression d'écouter une horrible histoire d'horreur. Il se sentait mal tout d'à coup et stupide, il avait oser se plaindre devant lui de ses problèmes avec son père alors que lui a vécu des choses pire encore.

Sébastien: Tyler...

Il savait quoi dire quoi répondre à tous ça, sa tête était baisser cherchant les mots à dire..mais rien lui venait. lorsqu'il se relevait s'excusant d'avoir trop parler il fit de même s'imaginant le petit garçon blessé à l'intérieur de lui.

Sébastien: il a rien d'effrayant à vouloir parler Tyler, peut être que sa ta fait du bien d'un côté...un si lourd secret devait sortir.

Il se levait marchant vers lui attrapant sa main pour l'empêcher de sortir.

Sébastien: j'aimerais m'excuser, je me suis permis de me plaindre de mes petits problème alors que t'en avais de plus gros qui te rongeait, je me sent vraiment bête.

Il lachait sa main et lui sourit.

Sébastien: je suis malgré tout content que je sois la première personne que tu te confie Tyler, allons manger tout les deux.

Il sortait de la chambre marchant à ses côtés, il pouvait s'empêcher de le regarder du coin de l'oeil. Il a du tant souffrir c'est normal qu'il se sente rabaisser au stade de vulgaire chien.

Sébastien: pourquoi continue tu à vouloir servir les autres? je suis sûr même certain que tu n'es pas bon qu'à ça. Tu es bourré de qualité que tu n'ose tout simplement pas mettre en valeur. surtout ne pense pas que je te dis ça parce que je désire plus que tu sois à mon servir bien au contraire, c'est juste que ton histoire ma fort bien ému.

Il le regardait à nouveau regardant chaque détail de son visage.

Sébastien: tu semble bien plus mûr qu'un gamin de 17 ans surement plus mûr que moi encore..alors que ici c'est moi le vieux.

Il levait les yeux au ciel passant sa main dans sa nuque.

Sébastien: à ton age je passais plus de temps à faire le mur pour m'amuser avec les filles qu'autre chose..oucht, je viens déprendre un sacré coup de vieux.

Il sourit d'avantage.

Sébastien: et sa t'ennuie pas de servir un vieux papy dans mon genre? j'ai quand même 18 ans en plus que toi...quel horreur, tu vois pourquoi j'envie ton immortalité! bientôt je vais avoir le visage tout ridé comme mon père.

Il s'en frotta les bras ayant des sueur froide.

Sébastien: adieu le beau gosse blond...moi qui aime mon visage actuel.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Ven 5 Avr - 6:13

Lucas finissait bien vite par reculer voyant qu'une aura rouge en tournait tout le corps de Shin, il pinçait une lèvre ne sachant plus s'y approcher, il tournait le regard vers Derek à cette instant et regardait ensuite en direction de Kurama qui disait passer au chose sérieuse. Il levait les yeux voyant qu'il commençait à détruire le temple, Lucas levait les bras en l'air créant un bouclier pour se protéger des débris.

Il utilisait tout ses pierre pour les lancers tout droit sur Teijo, Le Kitsune se retournait vers lui mais il n'avait pas le temps de le faire revenir jusqu'à lui, se fut Derek qui bisait les tout les pierres qui allait tout droit dans sa direction, Teijo fit un sourire en coin de sa réplique.

Teijo : Bien entendu.

Il profitait que Derek soit là pour protéger ses arrières pour contrôler à nouveau le père de Shin, il se mettait à courir vers Kurama, à chaque bout de ses queue venait d'apparaître des boule blanche qu'il envoyait tout dans sa direction.

Lucas se mettait à côté de moi et encore une fois je ne savais pas quoi faire d'autre que de regarder le combat et espérer que rien de tragique n'arrivera.. Lucas posait une main sur mon épaule.

Lucas : C'est bon, ils ont la situation en main.

Je revenais vers les statues qu'il se mettait à bouger toute seul, mais Shizuka semblait s'en sortir grâce à ses créatures heureusement d'ailleurs.. Elle en fit d'ailleurs le remarque, et aussi tôt Kurama faisait en sorte de compliquer bien les choses, je levais bien haut la tête, la bouche grande ouverte n'en revenant pas..

Gabriel : La situation bien en met hum ?

Lucas : Eeh oué..

Il tenait ses lunettes s'apprêtait à combattre cette statue, mais c'est la que Shin arrivait à utiliser le peu de ce qui le restait "d'humanité" pour briser cette statue de l'intérieur, ce qui la fit explosé, Lucas qui se trouvait à côté de moi tendait la main pour créer un bouclier heureusement d'ailleurs parce qu'un gros rocher c'était diriger tout droit dans notre direction mais elle explosait sous le bouclier de Lucas.

Par contre Derek en recevait un de plein fouet, j'avais mon coeur qui se serrait à ce moment là.

Gabriel : Derek !

Mais sa va.. Il guérit vite, si sa aurait été un humain, il aurait été mort sur le coup.

Teijo lui avait utilisé le père de Shin pour se protéger, celui-ci grimaçait n'appréciant pas du tout être servis comme une vulgaire marionnette.

" Il va utiliser le même sort que toi Teijo, vous ne savez donc pas qu'il est dangereux de jouer avec les morts ?! "

Teijo se taisait et serrait les poings voyant qu'il faisait apparaître son père, il fit une grimace.

Teijo : Père..

Il devait désormais se battre contre son père mais également contre Kurama, il tournait ensuite le regard vers Shin qui avait bien changé. Il disait d'ailleurs de regretter de ne pas l'avoir sacrifié lorsqu'il en avait eu l'occasion, il tournait ensuite le regard vers Shizuka, il en fut distrait et reçu un coup du sabre de son père sur son visage, il fit un saut en arrière et passait sa main sur son visage où il avait été ouvert.

" Concentre toi un peu si tu ne veux pas mourir Teijo, aurais-tu oublié les enseignement qu'on ta donné ?! "

Il plaquait ses deux mains l'une contre elle et commençait à les décaler, il sautait pour apparaître derrière le père de Shin et y posait ses deux mains sur son dos. Il venait de le libérer, il pouvait désormais faire ce qu'il voulait de son corps sans que Teijo ne vienne à le contrôler. Il en étirait ses bras et craquait sa nuque.

" Bien, je vais sauver mon fils. "

Il attrapait Teijo entre l'une de ses queue et se mettait à courir jusqu'au lieu du sacrifice, je tournais le regard à cette instant.

Gabriel : Teijo, ils va vouloir te sacrifier !

Teijo fermait les yeux se laissant faire, si c'était la seul chose pour réparer toute ses erreurs et ainsi sauver son maître, alors il était près à le faire. Le père de Shin posait ses mains l'une contre l'autre créant des doubles de lui qui changeait rapidement de cap, il courait à quatre pattes, l'un vers Le père de Teijo et l'autre vers Kurama.

Le vrai se mettait à son tour à quatre patte se qui augmentait sa vitesse, il arrivait tout droit dans un des lacs où les Kitsune sacrifié leurs dissipe, mais il en existait plein d'autre ailleurs. Il sautait dedans se remettait debout, il lâchait Teijo l'attrapant par ses épaules.

" si tu as fait appel à moi c'était pour une bonne raison n'est-ce pas."

Teijo : Oui.

" C'est le seul moyen pour tout réparer. "

Teijo : Je le sais.

Il fermait les yeux, il fit apparaître un sabre et le pointait au niveau de son torse.

" Se sera rapide. "

Lucas utilisait sa rapidité afin d'attraper le bout du manche pour ne pas qu'il l'enfonce en Teijo, le père de Shin tournait le regard vers lui à ce moment là.

Teijo : Lucas que fais-tu ?

Lucas : Tu as une famille Teijo, tu penses qu'ils vont penser quoi de toi que tu baisses les bras ?

Teijo : C'est le seul moyen pour sauver Shin et que Kurama devienne un Kitsune pur.

Lucas : Il y a sans doute une autre solution.

" Il n'y en as aucun, a moins que tu connaisses un autre prête qui se sacrifierait à la place de Teijo ? "

Lucas gardait le manche du sabre bien dans sa main ne désirant pas en arriver là, Teijo tournait le regard voyant que les clones du père de Shin ne faisait pas le poid, ils allaient bientôt venir les arrêter.

Teijo : Lucas laisse le faire.

Lucas : Non.

" Tu me laisses pas le choix dans ce cas ".

Il le tapait avec sa queue pour l'éloigner et enfonçait rapidement le lame en Teijo, celui-ci ouvrait grands les yeux, il lâchait le manche de son sabre et reculait de quelque pat afin de regarder si cela avait fonctionné. Teijo attrapait le sabre qu'il retirait lentement et le lançait plus loin, il posait une main sur l'endroit où il était blessé en gémissant. De la lueur blanche sortait de son corps et pénétrait Kurama ainsi que Shin, mais plus sa avançait et plus la lueur blanche devenait grise et ensuite noir.

" Tu n'es plus un prêtre pur ! "

Il tapait ses mains l'un contre l'autre afin d'arrêter le processus, Teijo tombait à genoux, le lien se coupait en deux, le reste de la lueur blanche de Teijo continuait de pénétrer Kurama et Shin, mais le lien noir retournait dans son corps, il baissait la tête la bouche entre ouverte.

" Se n'a pas été assez pour que le sacrifice marche.. "

Il tournait le regard vers son fils et Kurama par la suite, Teijo levait lentement les yeux avec un sourire en coin, le cerceuil apparaissait derrière lui et le forçait à entrer à l'intérieur.

"que fais-tu ? Tu as encore besoin de moi ".

Teijo : Non plus maintenant, mes plans on quelque peu changé, merci de m'avoir aidé.

La porte se refermait et le cercueil disparaissait, il fit apparaître ses livres qu'il rassemblait en un seul livre. Ensuite, il refermait sa blessure et se remettait sur ses jambes, j'ai bien l'impression que l'ancien Teijo est revenu à lui.


Heley avait bien écouter toute la conversation, une fois que son père fut partis elle regardait de nouveau vers Atori, elle le laissait lui embrasser son front tout en écoutant ce qu'il lui disait. Elle glissait ses doigts sur son visage.

Heley : Je n'ai pas envie qu'on parle d'elle..

Elle l'embrassait tendrement, glissant ses mains derrière son dos.

Valas avait bien compris le petit message que Atori à désira lui laisser, il était donc au courant, et pourtant, il avait fait en sorte d'être discret. Mais après tout, c'était son fils, qu'il soit au courant ou non ne changeait pas grand chose pour lui.

En tout cas, entre Derek et Delic, il y avait une grande différence, Valas avait du mal à s'y faire d'ailleurs, il est plutôt timide, coincé, et gênée de se trouver dans une tel position face à lui. Il le regardait bien, il disait qu'il ne voulait rien faire avec lui, mais Valas lui en avait très envie, et c'était dure pour lui de ne pas faire ce qu'il désirait, il voulait suivre le petit conseil de Atori et faire en sorte qu'il ne le déteste pas,il ne voulait cette fois ci, le partager avec personne d'autre.

Valas : Moi aussi j'aime les femmes, et pourtant, j'ai appris à aimé de faire ça avec les hommes aussi, se n'est pas vraiment différent.

Il fit un sourire ne coin. Il baissait les yeux vers sa main puisqu'il lui obéissait et le masturbait, il relevait les yeux vers son petit visage ensuite toujours avec se sourire. Alors qu'il continuait ses petits baisés dans le cou, il continuait en même temps de lui envoyer son aura en lui, directement Delic le sentait au fond de se plaisir monter.

Il en lâchait son sexe pour la mettre sur sa bouche, Valas se redressait afin de regarder sa réaction.

Valas : Je t'envois mon aura pour te donner plein plus de plaisir, c'est un dons que seul les Dieux sont capable de faire, tu vas monter au septième ciel avec moi.

Il ricanait voyant qu'il cachait son visage sous un coussin, il reprenait son sérieux lorsqu'il le suppliait.

Valas : Je vais y aller en douceur avec toi, je n'aimerais pas que tu tombes dans le coma de ce que je pourrais te faire.

Il attrapait son sexe d'une main qui et commençait à le masturber à son tour, il lui envoyait toujours son aura et approchait lentement ses lèvres de son sexe, il y glissait sa langue sur le bout.

Valas : Quelques petites règles avec moi.. C'est moi qui pénètre pas l'inverse, mais je n'aime pas non plus sucer, je préfère que se soit toi qui le face. Mais, c'est un cadeau de ma part, je ne suis pas si méchant que tout le monde le dit, Derek aimait me provoquer, me mettre en colère et n'obéissait jamais, je dois dire que j'aimais ça, parce que je pouvais ainsi le punir. Mais si tu restes bien sage et obéissant, je ne te ferais jamais de mal que du plaisir.

Il léchait tout le long de son sexe tout en le masturbant, il redressait un sourcils puisqu'il cachait toujours son visage sous se coussin. Il se remettait au dessus de lui tirant le coussin et le jettais à terre.

Valas : J'aime bien voir le visage, ta pas a être gêné, et j'aime t'entendre gémir, n'hésite pas à le faire et à crier mon prénom, tu le connais hum ?

Il frotter bien son ventre contre son sexe faisant des mouvements pour le frotter tout en le regardant bien.

Valas : Etant donné que je ne veux pas que tu restes puceau.. Je vais te faire un deuxième cadeau, il en faudra pas dire que je ne t'en fais pas.

Il attrapait lobe de son oreille du bout des doigts pour le pincer légèrement. Il glissait lentement ses mains derrière son dos pour le redresser, il se pénétrait rapidement et attrapait son visage des mains.

Valas : Mais pas un mot à personne, j'ai une réputation à tenir, alors si j'apprend que tu as parlé de ça, tu auras une punition.

Il commençait à bouger ses hanches rapidement, il attrapait rapidement sa main pour la mettre sur son sexe..

Valas : Allé continue ce que tu fais tout à l'heure.

Il passait son visage dans ses cheveux pour sentir son odeur, il le serrait de plus en plus contre lui ressentant le plaisir monter.

Valas : La prochaine fois que je viendrais, se sera à moi d'entré par là.

Il glissait ses doigts sur ses fesses et pénétrait un doigt.


Shiki regardait bien sérieusement vers Raynor, restant contre le mur, il croisait les bras tout en l'écoutant, il commençait à perdre patience. Il le suivait du regard le voyant quitter la pièce, il fit un sourire en coin, craquant sa nuque et utilisait ensuite sa rapidité pour se retrouver en face de lui, l'attrapant il le plaquait contre le mur, celui-ci explosait derrière lui et l'envoyait valsé plus loin.

Il marchait lentement jusqu'à lui passant sa langue sur ses lèvres, c'était un tic qu'avait sans cesse Elijh'as.

Shiki : Serais-tu entrain de te foutre de ma gueule Raynor ? Haha.. Tu me prends encore pour une larve à ramper à tes pieds et te craindre à chaque petite remarques tu me faisais.

Il ne lui laissait pas le temps de se relever, et pour être sur qu'il reste couché, il posait son pied sur son torse, il se penchait, posant son coude sur sa jambe.

Shiki : En effet je sais à quel point tu tiens tes précieux pouvoirs, alors voilà pourquoi tu vas faire exactement tout ce que je vais t'ordonner de faire, tu travailleras pour moi, et quand je te demanderais de me sucer, tu me suceras.

Il fit un sourire en coin.

Shiki : tes la larve que tu es devenu Raynor.

Il retirait son pied de son torse et se redressait par la même occasion

Shiki : Bien, je pense que nous sommes d'accord, et je viens de retirer ton scellement, tu l'as senti n'est-ce pas ? Tes pouvoirs te son revenu, n'essaye pas de t'enfuir et de te cacher de moi, parce que je te retrouverais n'importe où tu compteras aller et je ferais en sorte que tu le regrette amèrement est-ce clair ?!

Il se retournait commençant à partir.

Shiki : Retourne donc à ton bar minable, j'ai d'autre chose à faire, ensuite, j'irais rendre visite à tes petits sorciers qui travaillaient pour toi, à tout à l'heure.

Il se téléportait pour apparaître devant la crypte où se trouve Silas en ce moment même, il posait la mère à l'entrée, bien entendu il y avait une barrière invisible qui empêcher qui qu'oncques de pénétrer à l'intérieur.

Shiki : Un petit sort très efficace Raynor.

Il fit un sourire en coin, se passant la langue sur sa lèvre, de la fumée noir sortait de la paume de sa main et arrivait à retirer le scellage qu'avait mis Raynor. Il entrait tranquillement à l'intérieur, il marchait jusqu'au corps de Silas qui était encore en bon état, il baissait la tête le regard à cette instant. Il le prenait dans ses bras et se téléportait pour sortir de cette endroit.

Il revenait dans la chambre où il c'était réveillé, Myu, Ruky et Liam était dans le salon entrain de discuter de ce qu'il venait de se passer, la porte d'entrée s'ouvrait toute seul, et Shiki marchait rapidement avec Silas dans les bras.

Myu : Shiki ?!

Il posait son frère sur l'autre fauteuil et regardait vers Myu du coin de l'oeil.

Shiki : Vous m'attendiez et bien.. Temps mieux.

Il attrapait Liam, mordait dans son poignet et le mettait sur la bouche de Silas pour qu'il se nourrisse. Myu se levait attrapant le bras de Shiki pour qu'il relâche Liam.

Myu : Arrête !

Shiki : J'ai dis que je ne m'en prendrais pas à ma famille, mais lui il n'en fait pas partie.

Il haussait les épaules, il souriait voyant son frère revenir à lui petit à petit.

Shiki : Mon très chère frère cela fait longtemps, je sais tu ne va pas me reconnaître mais c'est belle et bien moi ,Elijah.

Il glissait sa langue sur ses lèvres retirant Liam de lui et le poussait à terre, Myu se mettait à genoux pour poser la tête sur ses jambes, elle glissait ses doigt sur son visage tout en levant les yeux pour regarder vers Shiki et Silas.

Shiki : Il parait que tu avais réussi à sortir de cette crypte une première fois et que tu as tenté de provoquer une guerre.

Il se mettait à rire.

Shiki : Moi je suis venu te sortir de se trou à rat et toi, la première à quoi tu penses c'est détruire toute ce qu'il y a sur cette Terre ? Aurais-tu perdu ton cerveau pendant tout ses millénaire Silas ?! A quoi t'attendais-tu donc, en tout cas si tu veux en refaire une, je ferais en sorte de te renvoyer la d'où tu viens, et comte sur moi pour que cette fois ci tu n'en sors plus jamais.

Il tapait ses mains l'une contre l'autre.

Shiki : J'ai pas envie de me refaire encore remarquer par les Dieux et qu'il me renvois dans cette foutue Dague, heureusement que Shiki a fait en sorte de me sortir de la, ah oui, c'est comme ça que je m'appelle maintenant "Shiki".

Il tournait légèrement la tête pour le regarder.

Shiki : J'ai une armée de sorcier sous mes ordres, et Raynor également, alors on aura de quoi s'amuser, mais pas en provoquant une Guerre, on tuera petit par petit afin qu'on ne remarque pas ce qu'on prévoit de faire, ne t'en fait pas Silas, je te suivrais partout où tu iras et ferait ce que tu comtes faire mais de façon.. Plus.. Discret que toi.

Il tournait le regard vers ses soeurs.

Shiki : Hum.. Par contre vous, vous allez jouer les grandes langues.

Myu : Tu n'es pas Shiki, il ne serait pas aussi con que tu l'es.

Il redressait un sourcils.

Shiki : Je suis vexé là, mais quoi de plus normal, on ne c'est jamais vraiment entendu nous deux, et tes bien plus conne que moi, ta tout les dans les seins mais rien dans la tête.

Il ricanait, il s'approchait rapidement d'elle la regardant bien dans les yeux.

Shiki : Sa fait des millénaire que je n'ai pas couché avec une femme, je voulais me taper Raynor mais se sera pour plus tard. Ne me regarde pas comme ça Silas, se n'est pas de ma faute, c'est de la faute de ce gosse, je suis lié avec lui et il préfère les hommes

Il haussait les épaules, il pointait du doigt ruky tout en regard vers Myu.

shiki : Relèche ta soeur.

Myu : Quoi ?!

Il passait sa langue sur ses lèvres et utilisait son hypnose.

Shiki : Dépêche toi.

Elle retirait Liam d'elle et s'avançait vers Ruky, elle s'asseyait sur le fauteuil, Shiki se redressait pour la regarder lorsqu'elle se mettait à attraper sa tête et l'embrasser en mettant bien sa langue, il posait ses mains sur ses hanches ricanant regardant du coin de l'oeil vers Silas.

Shiki : Les femmes n'étaient pas ainsi à mon époque, mais je connais malgré tout de ce monde grâce au fait que je me sois lié d'un de cette époque.

Il s'asseyait sur une chaise regardant dans leur direction, il utilisait une nouvelle fois son hypnose sur les deux cette fois ci puisque Ruky ne semblait guère apprécier.

Shiki : Déshabiller vous mutuellement et faite vous du bien.

Il baissait les yeux vers Liam qui était de nouveau réveillé, il posait croisant les jambes et posait sur pieds sur lui l'obligeant à rester à terre.

Shiki : Alors raconte moi Silas, comment ils ont réussi à t'arrêter ? Et ton fils qu'est-il devenu, toi qui a tout fait pour en avoir un ? Je veux tout savoir..


Tyler se retournait sentant que Sébastien lui prenait la main pour l'empêcher de sortir tout de suite, Sébastien avait raison, il se sentait soudainement plus.. Léger, d'avoir pu raconter à quelqu'un d'autre se passé de lui, il se sentait vraiment mieux.

Tyler : Tu n'as pas à t'excuser, chacun à des problèmes différents.

Il lui fit un sourire lorsqu'il lui disait à propos de sa confidence, il ne savait pas pourquoi il avait réussi à s'ouvrir aussi rapidement avec lui.

Tyler : Bien, allons mangez.

Il marchait à ses côtés, regardant bien droit devant lui, il savait qu'il le regardait de temps à autre mais continuait malgré tout de regarder droit devant lui.

Tyler : J'ai sans doute plein de qualité en effet, mais j'aime servir quelqu'un, je m'y suis habitué à faire ça après tout. C'est en quelque sorte grâce à elle, et je pensais ce que j'ai dis, c'est le chose dont je suis capable de faire. Je n'aimerais pas que tu ais pitié de moi maintenant que je t'ai raconté ce passé de moi.

Il le regardait du coin de l'oeil avec un sourire. Il finissait par arriver jusqu'à la cuisine, Tyler se mettait rapidement au furneau et commençait à préparer quelque chose de bon tout en écoutant ce que Sébastien lui disait.

Tyler : On me l'a souvent dit en effet, je dois dire que sa me plaît qu'on me prenne pas pour quelqu'un qui a dix-sept ans.

Il fit un sourire en coin.

Tyler : Tu n'es pas vieux.


Il avait finis de préparer le dîné, il les mettait dans une assiette et les déposait sur la table, il finissait par s'installer devant Sébastien, prenait ses mains l'un contre l'autre.

Tyler : au contraire, je n'aime pas être avec les personnes de mon âge, je préfère les hommes de ton âge, plus vieux que moi.

Il penchait la tête.

Tyler : Si tu le désires, je peux toujours te transformer tu n'auras plus à te soucier de ton âge ainsi, mais je te trouve très tel que tu es et être un suceur de sang est loin d'être quelque chose de très amusant.

Il finissait par se relever.

Tyler : Je vais te servir du vin.

Il attrapait une bouteille ainsi qu'un verre et le déposait près de lui, il lui versait un peu dedans afin qu'il goutte une fois qu'il le trouvait à son goût il le remplissait et déposait la bouteille sur la table. Il restait debout à côté de lui, il ne pouvait pas manger en même temps que lui.

Il admirait son visage, une question le dévorait des lèvres mais craignait qu'il n'apprécie pas ce genre de question, il finissait par craquer et la lui posait malgré tout

Tyler : As-tu eu que des relations avec des femmes ?

Il le regardait bien sérieusement à cette instant.

Tyler : Désolé, j'ai pourtant dit que je ne poserais aucune question indiscrète et je l'ais pourtant fait.. Je n'aurais pas du.




Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Ven 5 Avr - 23:43

Kurama riait de la situation, il s'attendait surement pas à se qu'il ramène son père de l'haut de la. Son regard se tournait quelque instant vers Shin qui était presque corrompu par le sort lancer par Kurama, Teijo en perdais sa concentration son père ne profitait poru lancer une première attaque en lui entaillant la joue.

" Il a raison tu devrais rester concentrer Teijo, j'aurais pu te décapité."

Il attrapait ensuite son autre arme qui fit sortir à son tour de son fourreau les faisant tournoyer tout deux dans ses mains.

" Dépêchez vous à trouver une solution, sinon je serais obliger de vous tuer désolé"

Kurama: tais toi donc vieux cadavre et tue moi se prêtre plutôt!

Il fronçait les sourcils comprenant se qu'il comptait faire, libérer le contrôle du père de Shin mais pourquoi? il ouvrit grand les yeux comprenant.

Kurama: non je te laisserais pas faire! tue moi ses imbéciles dépêche toi!

Le père de Teijo se mit à courir mais Kurama également pendant que Shin ricanait toujours enchaîner.

Shin: c'est pas une bonne idée, bien des choses ont changer. Il ta ramené parmis les morts, quiconque utilie la magie noir ne peux être pur.

Je le regardais du coin de l'oeil comprenant ou il voulait en venir même si il le sacrifiait cela ne pourra marcher à 100%. Ma mère se mettait à courir, mais s'arrêtait voyant Kurama et le père de Teijo combattre contre des clones du Kitsune.

Shizuka: Teijo! non!

Kurama fini par réussir à faire disparaître le clone du Kitsune de même pour le père de Teijo et se remis à courir, j'attrapais ma mère dans mes bras qui était en pleure ne voulant pas voir Teijo mourir.

Shizuka: je t'en pris Derek ne le laisse pas faire!

Je pouvais voir de loin Lucas qui empêchait le sacrifice, j'utilisais mes ailes pour les rejoindre mais à peine ou j'ai eu le temps d’atterrir posant ma mère le sabre se trouvait déjà en Teijo.

Shizuka: non Teijo!

Shin tirait sur les chaînes de toute ses forces jusqu'à qu'elle se brises toutes, il courrait en direction des autres et c'est la qui recevait la lueur blanche de même pour Kurama, mais c'était loin d'être suffisant. Comme Shin l'avait expliquer Teijo n'était plus le prêtre pur d'autre fois, cela suffisait pour guérir Shin de la corruption en cours, mais changer complètement l'âme de Kurama non.

Shin: Teijo...

Shizuka: il..il n'est pas mort.

Derek: non, mais je crains que se soit pire que ça.

Shizuka: qu'est ce que tu veux dire?

Je prenait ma mère contre moi regardant l'expression sur le visage de Teijo, oh oui je reconnaissait cette froideur dans se regard. Le père de SHin était renvoyer dans le cercueil, Kurama la main poser sur son thorax fit de même avec le père de Teijo.

Shizuka: Teijo.

Elle se dégageait de mes bras courant vers lui.

Derek: non attend maman! c'est plus..

Malgré tout Kurama sentit un certain changement en lui, une fine partie de son âme était laver d'une certaine façon. Il montrait les crocs hors de lui et se mis à marcher dans notre direction tout en changeant de forme prenant celle d'un renard noir possédant neuf queue.

Kurama: regarde se que tu as fait maudit prêtre!

Il n'était plus entièrement noir le pelage à partir du thorax et le bas du ventre était devenu blanc. shin prit à son tour la forme du renard et s’interposait entre lui et nous.

Shin: tu as fait assez de dégâts comme ça Kurama.

Kurama: hors de mon chemin ou je me débarrasserais toi aussi.

Shin montrait les crocs dressant ses neuf queues qu'il fit apparaître, Kurama prit la même position et fini par foncer l'une sur l'autre utilisant aucun de leurs pouvoir, mais se contentant de se mordre mutuellement.

Derek: Lucas r'envoie nous chez ma mère.

Je m'approchais de ma main attrapant son bras voyant qu'elle voulait toucher Teijo.

Derek: t'approche plus de lui maman.

Shizuka: qu'est ce que tu raconte?

Derek: c'est plus ton gentil Teijo! mais regarde le!

Shizuka: non tu te trompe lâche moi maintenant!

Derek: téléporte nous maintenant Lucas!

Kurama attrapait Shin par la nuque le lançant plus loin.

Kurama: oh non vous irez nul par avant que je vous réduis en poussière.

Il levait la tête ouvrant grand la gueule créant une sphère gigantesque, Shin se redressait regardant dans notre direction c'est de lui même qui nous téléportait jusque la maison. Je sais pas se qu'il c'était passer après qu'il nous ai téléporter, est ce qu'il a pu s'en sortir avec l'attaque de Kurama? j'en ai aucune idée. je tournais mon regard vers Mike qui ronflait dans le divan, Teijo était la lui aussi et je craignais le pire.

****

Bien avant notre retour Delic était toujours cacher sous son oreiller le ressent à chaque fois qu'il ressentait un surplus de plaisir et donc..tout le temps. Il ouvrait grand les yeux entendant le mot coma, est ce qu'il pourrait vraiment tomber dans le coma si il irait plus brutalement avec lui?

Delic: Vous allez pas..aller pas faire toutes les choses comme avec derek alors?

Le coussin arrivait à étouffer plusieurs de ses gémissements même si son corps réagissait au caresse de Valas, il tremblait mais uniquement par le plaisir qu'il le procurait. Il avait souvent entendu parler les autres de sexe principalement ses camarades de classe, mais c'est seulement maintenant qu'il le ressent à son tour qu'il comprenait leurs paroles. il desserait l'étreinte de son oreiller l'écoutant attentivement, donc si il obéis bien sagement il n'aura jamais à être punis.

Delic: mais tu aimais ça quand même...quand Derek te provoquait.

Il se rendait compte qu'il voulait plus qu'il s'arrête, c'était une sensation tellement agréable lorsqu'il le touchait la, bien mieux lorsqu'il se le faisait en solo..mais aussi sa langue. Il se demandait pourquoi il ne fit plus rien tout d'un coup, c'est la qu'il retira subitement le coussin être à nouveau vu le faisait rougir.

Delic: pourtant je suis gêner.

Il tournait le regard n'osant pas le regarder dans les yeux.

Delic: vous m'intimidez et oui je connais votre prénom, mais faut t'il vraiment que....

Il serrait les draps de son lit maintenant il se frottait contre son sexe et même ça c'était agréable, il était loin d'être un amateur se qui était encore plus gênant pour lui. Il ignorait tout et comment s'y prendre, mais jamais personne d'autre ne c'était interesser à lui jusqu'à aujourd'hui, mais il sait qu'il ne c'était jamais ouvert au autre non plus.

delic: un autre cadeau?

Il sentait ses mains l'entourer pour le redressait, il se laissait faire comme un pantin articuler. Ses muscles se contractait au moment ou valas se pénétrait lui même, il en fut étonner ne s'attendant pas à ça. Ne voulant pas être punis, il acquiesça de la tête.

Delic: je ne dirais rien.

Comme valas désirait entendre ses gémissements il ne fit rien pour les étouffer de toute façon c'était une torture de plus de ne pas se lâcher et c'était si agréable. Cette fois delic voulait faire quelque chose pour le faire plaisir à lui aussi, lorsqu'il lui ordonna de le masturbé à nouveau, il y allait sans aucune hésitation cette fois. Son corps était trempé par la sueur, c'était bien plus fatiguant qu'il l'imaginait et lui n'a jamais été pour le sport.
Il levait les yeux vers Valas l'écoutant à nouveau et lorsqu'il sentait qu'il pénétra un doigt en lui, il gémissait jouissant au même moment.

Delic: Désolé...

Il baissait les yeux regardant sa main, semblerait que valas lui aussi c'était lacher.

Delic: vous reviendrez me voir quand?

Avait t'il peur qu'il revienne à nouveau ou c'était plutôt de l'impatience? il regardait à nouveau sa main réfléchissant et fini par sourire. Surement de l'impatience, jamais d'autre personne c'était intéresser à lui jusqu'à présent.

Delic: pourquoi moi? je suis sans doute le mec le plus banal qui soit et si j'ai bien compris vous étiez déçu que je ressemble tant à Gabriel.

Il relevait les yeux pour le regarder et c'est qu'il entendait notre retour, il se retirait rapidement cherchant ses vêtements qui était soigneusement plier sur sa chaise.

Delic: prochaine fois pas ici alors, j'ai aucune envie de subir la crise de ma grand mère.

Il grimaçait regardant sa main et pris des mouchoirs en papier pour s'essuyer avant tout et se rhabillait ensuite de peur qu'on le surprenne.

Delic: il faut que je descende avant que se soit eux qui le fasse.

Il s'avançait vers Valas souriant et posait un baiser sur le coin de ses lèvres.

Delic: je préfère que vous veniez me voir quand je suis à l'école, j'y vais.

Il sortait de sa chambre descendant à l'étage j'étais entrain de secouer Mike à se moment la pour qu'il se réveille.

derek: t'étais censer surveiller Delic incapable!

Delic: je vais bien.

Derek: ça va gamin?

Delic: oui..vous ça na pas l'air.

Derek: d'horrible complication.

Je regardais vers Teijo à cet instant.


***

On peut dire que raynor s'en prenait plein la poire, il n'avait pas connu Elijh'as personnellement mais seulement de réputation par son frère Silas et savait donc qu'il était puissant et dangereux. Raynor n'avait pas l'habitude pour autant de se faire marcher sur les pied alors même si il devait se prendre de nombreux coup, jamais il aura la queue entre les jambes par se type.

Raynor: je ne te sucerais rien du tout! essaye et j'ai peur qu'il te manquera quelque chose.

Il retroussait le nez ne baisant pas les yeux devant lui même si il se retrouvait à terre. Malgré tout il savait qu'il serait obliger de lui obéirs. Une fois qu'il c'était bouger il se dressait frottant les vêtements et le regardait partit. raynor défoulait sa colère sur les mur déjà briser de son manoir.
C’était à Silas maintenant d'être à nouveau libéré, il restait endormit même lorsqu'il réussit à entrer dans la crypte et le prendre dans ses bras.

Liam: qui est celui que tu porte? il pue le serpent.

C'est la qu'il attrapait liam, il gémissait sentant ses crocs s'enfoncer dans son poignet. Silas ouvrit les yeux attrapant le poignet de Liam se nourrissant de lui pour reprendre des forces. Il regardait vers Shiki se doutant pas que c'était son frère Elijah sous cette apparence. Il lâchait Liam qui s’écroula à terre vider de ses forces.

Silas: Elijah? quel apparence grotesque tu as encore pris.

Il se redressait passant la longue langue du coin de ses lèvres savourant les dernières gouttes de sang.

Silas: tu aurais pu me trouver autre chose que du sang d'un..stygian.

Il regardait vers Liam à cet instant mais revins vite à son frère qui le critiquait de cette guerre qui avait tenter de déclencher.

Silas: arrête de te moquer de moi! en tous cas moi je m'étais bien amuser jusqu'à que se pauvre type s'en mêle..j'ai pas été enfermer dans une dague MOI.

Il continuait de l'écouter malgré tout, il n'aurait jamais penser revoir son frère un jour depuis que les dieux l'ont arrêter.

Silas: Raynor sous tes ordres? tu arriverais jamais à faire obéir se type la, il est aussi têtu que son frère...une vrai calamité, tue le à la place!

Il n'avait même pas fait attention à la présence des deux jumelles, Silas les contemplait de haut en bas.

silas: hum..je préfère les femmes avec moins de cervelle et plus de poitrine, les femmes qui pensent trop c'est une véritable horreur.

Ruky: non mais je suis loin d'être bête.

Elle posait ses mains sur ses hanches faisant une mauvaise tête soudainement il tournait la tête vers son frère qui voulait se taper Raynor et se mettait à rire au éclat n'en croyant pas ses oreilles.

Silas: toi baiser Raynor? je donnerais mes écailles pour voir ça! raynor...tu peux enculer qui tu veux Elijah ou Shiki peut importe..tant qu'on touche pas à mon cul j'en ai rien à foute de savoir se que tu fais du tiens.

Il ricanait encore pensant à raynor.

Silas: mais le jours ou tu veux vraiment te taper se sorcier, je t'en pris invite moi juste que je vois ça. ha ha..

Ruky: vous êtes des dégoutant

Silas: les gens du monde moderne sont vraiment coincé, ta jamais vue ta soeur baiser?

Ruky: mais nooon! c'est dégouttant!

Ruky regardait vers sa soeur qui était hypnotisé, elle ouvrit grand les yeux lorsqu'elle l'embrassait, mais la repoussait rapidement. Il l'hypnotisait donc à son tour l'obligeant à s'embrasser et ensuite se déshabiller, Silas regardait la scène avec interet.

Silas: j'ai été surpris par une nouvelle race créer par les dieux, un ange déchut comme ils appellent ça, mais cet homme la arrivait à absorber et maintenant le pouvoir de plusieurs Kistune en lui, n'importe qui d'autre serait mort avec une tel quantité d'énergie, mais pas lui...

Il regardait à nouveau vers son frère.

Silas: il se nomme Derek Kijo, il m'a mit à terre avec grande facilité. Se type est assez incroyable, il peut se reproduire avec d'autre mec pour engendrer des enfants...il a même fait un fils avec un dieu. Il pouvait voler tout mes pouvoirs rien qu'en me mordant, je l'ai piégé en l'empoisonnant, amis méfie toi si tu n'es pas malin il pourrait facilement te rendre aussi fragile qu'un chaton.


***

Sébastien s'installait à table regardant en direction de Tyler occupé dans la cuisine, il sourit sentant la bonne odeur de la cuisson. Il ne le trouvait pas vieux et pourtant il avait une sacré différence d'age entre eux, il baissait les yeux se demandant soudainement pourquoi cela le préoccupait autant.

Sébastien: Bon très bien je dirais plus que je suis vieux, mais quand j'aurais 40 ans..et aurais plein de rides.

Il relevait les yeux le voyant revenir avec son assiette il sourit ayant hâte d'y goutter, mais avant même qu'il n'y le temps de prendre ses couverts Tyler attrapait ses deux mains, il clignait des yeux le regardant.

Sébastien: t'aime les personnes de mon age? je te voyais pas comme ça Tyler..donc t'aime les hommes mûr haha.

Il reprit son sérieux puisqu'il parlait de le transformer maintenant, il n'avait pas envisager qu'il lui faisait se genre de proposition;

Sébastien: je me doute que sauter au gorge ne doit pas être très...mais tu ne crains pas la mort toi à moins qu'on vienne te l'arracher de force. Aller parlons plus de ça, tu veux bien me lâcher les mains j'aimerais goutter à ta cuisine.

Il ricanait attrapant afin ses couverts prenant la première boucher, il levait les yeux vers le verre de vin qu'il lui servait et l'attrapait pour le goutter.

Sébastien: merci il est bon.

Tout en continuant de manger il regardait de temps à autre vers Tyler qui ne cessait de le regarder.

sébastien: t'aime me regarder manger?

Il était assez surpris de la question qu'il posait soudainement et posait ses couverts frottant sa bouche à l'aide d'une serviette.

Sébastien: ta pas à t'excusez tyler, tu ne voulais pas parler de toi et pourtant tu l'as fait. Alors franchement pour rattraper tous se que toi tu m'as dévoilé, tu peux me poser autant de question que tu souhaite.

Il sourit en coin le regardant quelque instant s'amusant quand même de sa question.

Sébastien: j'ai eu que des rapports avec des femmes en effet.

Il posait des dents de sa fourchette sur les lèvres regardant toujours en direction de Tyler.

Sébastien: question étrange malgré tout, serais tu intéresser par moi Tyler?

Il reposait sa fourchette s'appuyant sur le dossier de sa chaise.

Sébastien: tu as avouer d'aimer les hommes de mon age et maintenant tu me pose cette question, tu espère que je peux avoir une penchant pour les hommes c'est ça?

Lui aussi avait soudainement envie de lui poser des questions.

Sébastien: est ce que ta déjà eu d'autre relations hors de cette femme? vue que tu m'as dit ne plus trop apprécier leurs présence tu as sortit avec des hommes?

Il baissait vers son verre de vin n'en revenant pas d'avoir se genre de conversation avec son homme de main.

Sébastien: je vais peut être trop loin avec mes questions aussi, j'ai toujours été quelqu'un de curieux.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Sam 6 Avr - 5:36

Teijo n'était plus le gentil petit prêtre que Shin avait réussi à le faire devenir, il ne pensait pas que cela allait se produire, il pensait être sacrifié comme il se doit et ne pas en survivre mais au lieux de ça, toute la partie bien efique qui était en lui a désormais belle et bien disparu, il redevenait donc le Teijo que Derek avait toujours connu.

Je tournais le regard vers Derek, il est vrai que Teijo n'était pas mort, mais il avait bien vite compris ce que cela signifiait et ce qu'il était redevenu. Je regardais de nouveau vers Teijo à ce moment là, il levait le regard vers nous, il était redevenu froid et de marbre.

Shizuka ne semblait pas le croire et se retirait de Derek pour foncer vers Teijo.

Gabriel : Shizuka n'y aller pas.

Mais elle y allait malgré tout, Teijo la regardait attentivement. Il détournait le regard de Shizuka la laissant complètement en plan et regard vers Kurama qui s'adressait à lui, il fit un sourire en coin le voyant changer d'apparence pour prendre la forme d'un Kitsune, il prenait son menton d'une main l'observant attentivement.

Teijo : C'est très intéressant en effet..

Il avait soudainement une nouvelle idée d'une invention, cela faisait bien longtemps qu'il ne c'était plus rendu à son laboratoire où il avait créé Takuma. Il tournait ensuite le regard vers Shin qui prenait à son tour l'apparence du Kitsune, il redressait un sourcils les voyant combattre.

Lucas tournait le regard vers Shin qui se faisait attaqué par Kurama.

Lucas : Shin c'est trop dangereux.

Il tournait ensuite le regard vers Derek qui désirait qu'il nous téléporte, il revenait vers Shin par la suite.

Lucas : Je ne peux pas le laisser se battre seul.

Gabriel : Nous ne pouvons rien faire contre lui Lucas..

Teijo : Tu devrais l'écouter, tu n'es qu'une petite race inférieur à celle d'un Kitsune.

Il fit un sourire en coin, malgré que Derek n'arrêtait pas de lui répéter des les téléporter, il n'en faisait rien et se mettait à courir vers Shin pour lui venir en aide pensant soudainement à sa femme, ses filles... Ils avaient besoin de lui.

C'est la que Shin nous faisait téléporter, je tournais le regard, nous étions revenu chez Shizuka.. Lucas restait immobile à cette instant, il passait sa main dans ses cheveux poussant un cris de rage.

Lucas : Il va se faire tuer !

Gabriel : Je suis sur qu'il va s'en sortir, Shin est très puissant.

Teijo levait les épaules tout en s'installant dans le divan faisant un sourire en coin

Teijo : Il s'agit d'un Kitsune plus vieux que lui, il est donc dans une très mauvais posture, moi je pense surtout qu'il va crever.

Je tournais le regard vers lui, il a belle et bien changer.

Lucas : C'est ton maître, il ta sauvé à de nombreuse reprise, comme tu peux parler de lui de cette façon ?

Teijo : Bonne question, je ne sais pas.. peut-être parce que.. Je m'en moque.

Mike était toujours entrain de dormir sur le divan, il ronflait, je le regardais du coin de l'oeil, il n'était pas censé surveiller Delic ? Je levais un sourcils voyant que Derek le secouait dans tout les sens pour qu'il se réveille, il se réveillait d'ailleurs en sursaut regardant de gauche à droite et regardait ensuite vers Derek en clignant des yeux.

Mike : Je le surveillais


Valas commençait de plus en plus à apprécier Delic, il penchait légèrement le visage afin de l'admirer, il continuait de bouger rapidement ses hanches, il est vrai qu'il était gêné mais au fil du temps, cela lui passera et il se sentira bien plus alaise dans se domaine.

Est-ce qu'il aimait que Derek le Provoque ? Dans un certains sens oui sans doute, mais d'un autre, non il détestait ça.

Il souriait puisqu'il promettait ne rien dire, c'est à cette instant qu'il se dit qu'au fond, Aphrodite avait bien fait qu'il soit imprégné de lui et de pas quelqu'un d'autre. Il se laissait enfin aller en gémissant de plus belle, Valas aimait l'entendre gémir il en sentait soudainement le plaisir monter en lui surtout qu'il le masturbait comme il lui avait demander.

Valas : Je suis sans doute intimidant serte.. Mais je ferais désormais n'importe quoi pour toi, si quelqu'un ose te toucher, je lui ferais regretter.

Alors qu'il pénétrait un doigt en lui, il se mettait à jouir, Valas fit un sourire en coin et décalait son visage afin de le regarder lorsqu'il disait qu'il était désolé.

Valas : Pourquoi es-tu désolé ? Parce que tu as jouis ? Tu n'as pas être désolé pour ça.

Il souriait tout en l'admirant, lui avait également jouis, il adorait voir la réaction qu'il avait, il glissait sa main derrière sa tête caressant ses cheveux.

Valas : Je reviendrais aussi souvent que possible, tout ce que je te demande c'est de m'attendre et ne surtout pas voir une autre personne que moi, que se soit une femme ou un homme, sinon je serais très, très en colère.

Il se retirait de lui, faisant en sorte qu'il se couche à côté de lui, il l'attrapait pour qu'il se mettait sur lui, glissant ses mains sur son corps plutôt maigrichon comparé au corps de Valas qui faisait le double de lui.

Valas : Pourquoi toi ? C'est une bonne question.

Il levait un sourcils ne sachant pas vraiment quoi lui répondre à cette question.

Valas : Parce que c'est toi et seulement toi, est-ce suffisant comme réponse ? Je te préviens, je ne suis pas quelqu'un de très romantique, Atori lui a remplis la chambre de petite bougie ridicule, de pétales sur le lit et une douce musique romantique, moi je suis loin d'être comme ça.

Il tournait le regard vers la porte grimaçant puisqu'ils venaient déjà de rentrer, il fit un long soupir.

Valas : J'aurais bien aimé recommencer notre petite sauterie mais.. On va devoir reporter ça, dommage.

Il avait placé ses mains derrière sa tête restant couché dans son lit, amusée de voir Delic aussi stressée de peur qu'ils le voient ainsi. Il l'observait donc chercher ses vêtements pour les enfiler rapidement.

Valas : Pas ici ? Et où ça dans ce cas ?

Il ne pouvait pas s'empêcher de ricaner le voyant essuyer sa main avec des bout de papier. Il finissait par reprendre son sérieux posant ses mains sur ses genoux restant nu devant lui sans aucune gêne, il le regardait attentivement sans rien dire, jusqu'à ce qu'il vienne à lui pour lui donner un baisé sur le coin de ses lèvres, il en fut surpris

Valas : Te voir à ton école ? Tu veux baisé la-bas ? Bien comme tu voudras.

Il finissait par se lever, claquant des doigts pour que soit de nouveau habillé. Une fois qu'il sortait de sa chambre, Valas souriait, il ne semblait guère le détester et d'un côté c'était mieux ainsi. Il marchait dans sa chambre fouillant un peu, il fouillait ses tiroir et trouvait des livres pornographique, il en ricanait redressant un sourcils.

Valas : Il n'aura plus besoin de ça

Il les brûlait aussi tôt, il s'approchait du pc s'abaissant légèrement pour regarder l'écran, il n'y connaissait rien et préférait laisser tomber. Il tournait le regard vers la porte écoutant la conversation, il semblait ne pas lui parler de lui, il fit un sourire en coin, temps mieux se disait-il, il finissait par se téléporter pour s'en aller.



Je tournais le regard vers Delic, ouf il va bien..

Mike : Ah bon, quel genre de complication ?!

Je regardais vers Delic, il y avait quelque chose en lui qui avait changé. Mais je n'y prêtais pas plus attention je regardais plutôt vers Teijo lui aussi a changer.. Et c'était bien pire que Delic. Il levait un sourcils voyant que tout le monde le regardait, il levait les mains.

Teijo : Quoi ?!

Il se levait marchant vers Shizuka, il glissait sa main sur son visage et l'autre passait sur sa fesses.

Teijo : Je suis toujours le même ok ? Les écoute pas.

Il l'embrassait tournant le regard vers Derek le regard mauvais. Il se retirait de Shizuka à cette instant, Mike se grattait la tête ayant du mal à comprendre.

Mike : j'ai loupé un épisode ?

Teijo : Et Gamin.

Il regardait vers Delic à cette instant, il posait une main sur sa hanche.

Teijo : Tu dois avoir très envie de revoir tes con de parents pour le faire regretter leur geste hum ?

Il tendait la main vers un endroit de la pièce, faisant apparaître un portail, il appelait aussi tôt Hatchi qui apparaissait dans la pièce, elle fut surprise, elle fut forcé de venir jusqu'ici, Teijo tendait la main vers elle, elle fut subitement attiré vers lui, il l'attrapait une main par les cheveux et l'autre par son bras, il faisait en sorte qu'elle regarde vers Delic, il mettait son visage à côté du sien la regardant du coin de l'oeil.

Teijo : Tu te rappelles de lui petite fille ? C'est ton gosse que tu as abandonner et que tu n'as jamais pris la peine de le revoir.

Hatchi : Delic..

Elle regardait vers les autres, elle revenait malgré tout vers son fils et donnait aussi tôt un coup de coude dans sur le visage de TEijo ce qui le fit reculer d'un pat, il passait sa main sur son visage regardant vers Hatchi, elle tournait le regard vers Shizuka qui semblait la regarder avec mépris, elle regardait ensuite vers Teijo.

Hatchi : Je sais ce qu'il t'ai arrivé, tu es redevenu maléfique.

Teijo : Hum.. Et toi tu te crois "bonne" demande le donc à ton enfant on verra ce qu'il répondra. Tient, Stephan va arriver à son tour.

Hatchi : Stephan ?!

Elle détournait le regard vers le portail puisqu'il aspirait Stephan par la suite, elle regardait ensuite vers Delic le coeur serré.

Hatchi : Ecoute Delic je.. Je suis vraiment désolé..



Shiki croisait bien ses jambes et posait ses pieds sur la table tout en croisant les bras et restait bien au fond de sa chaise admirant Myu et Ruky se déshabiller l'un l'autre, une fois qu'elle fut nue toute les deux, Myu poussait Ruky sur le divan afin de se mettre au dessus de lui pinçait les tétons de sa poitrine entre ses lèvres, de sa main libre, elle caressait son clitoris.

Il regardait d'un coin de l'oeil vers Silas.

Shiki : Tu serais bien étonné mon très chère frère, tu aurais du voir la tête de Raynor quand je lui ait empoigné sa bite entre ma main haha.. C'était ilarant et je compte bien faire plus que ça.

Il haussait un sourcils.

Shiki : Et t'en fais pas, tu seras le premier au courant, s'il le faut, je filmerais la scène pour garder un souvenir et te le filer ensuite.

Il regardait de nouveau vers Myu et Ruky, il gardait toujours ses pieds sur Liam pour l'empêcher de bouger.

Shiki : Un stygian, il semblerait que les Dieux on inventer de nouvelle race, comme les anges déchus..

Il écoutant attentivement son frère et commençait à se sentir bien serré dans son pantalon en continuant de regarder vers les deux jumelles, on pouvait entendre leurs gémissements, il glissait sa langue sur sa lèvre.

Shiki : Tu parles de qui là ?

Il relevait un sourcils entendant le prénom de Derek, il se mettait à ricaner.

Shiki : Derek Kijo.. Figure toi que c'est mon père... Mais faut dire qu'on ne sait plus vu depuis un long moment, alors je ne connaissais rien de tout ce que tu viens de me raconter.. Il arrive donc à faire des gosses avec des mecs... En effet c'est plutôt surprenant.

Il finissait par se redresser ne tenant plus.

Shiki : Un enfant.. Avec un Dieu. En tout cas, ce Dieu semble impressionnant, je vais devoir rester sur mes gardes, je n'aimerais pas qu'il me pique mes pouvoirs. Je ferais bien attention, soit en crainte mon frère.

Il utilisait sa rapidité, son pantalon était abaissé mais pas a fond, il prenait les hanches de Myu rapidement et la pénétrait, il se penchait glissant sa langue le long de son dos tout en gémissant et utilisait sa rapidité de vampire pour accélérer ses coups de reins, il se fichait qu'elles soit leurs frère jumeaux, il a bien entendu dit qu'il ne leur ferait aucun mal et il ne désirait effectivement par toucher sa famille.

Myu gémissait mais continuait malgré tout de faire du bien à sa soeur, Shiki tournait lentement le regard vers Liam, il finissait par jouir en sa soeur et se retirait d'elle et remettait son pantalon comme il faut.

Shiki : Sa va mieux, c'est toujours aussi bon de baisé. Bien... Que faisons nous mon frère hum ?

Il marchait jusqu'à un miroir afin de contemplé son nouveau visage, il fallait le temps qu'il s'habitue à celui-là désormais

Shiki : J'ai une armée de sorcier à ma disposition et malgré ce tu penses, je tiens bien Raynor en Lesse.

il marchait jusqu'à Liam se mettant accroupis afin de le regarder, il le poussait pour voir son visage et penchait légèrement la tête avec un sourire.

Shiki : Petit Stygian, avoir une armé de ton espèce ne serait pas mal non plus, où puis-je les trouver hum ?

Il tournait le regard vers Silas

Shiki : Donc tu disais que ce Dieu est capable d'aspirer la divinité et les pouvoirs de quelqu'un.. Il est également capable de donner cette divinité a quelqu'un, on va se servir de lui pour qu'il nous transforme en deux Dieux, ainsi, ils ne pourront rien faire contre nous et on les massacrera un par un sans qu'ils ne s'y attendent, nous allons nous servir de ce Dieux en question. Que penses-tu de mon plan, je viens tout juste d'y penser.

Il fit un grand sourire.

Shiki : Je me surprend moi même. Il va falloir trouvé le bon moyen de faire chanter ce Dieu pour qu'il accepte de faire ce qu'on lui demande de faire.




Dans les Terre de Zankou, une femme marchait afin d'atteindre son palais, elle devait passer à côté de chaque dragons qui obéissait à celui-ci, ils poussaient des grognements en la regardant étant donné qu'elle ne faisait pas partie du clan. Elle gardait la tête haute, une dragonne tentait même de la mordre juste à rat d'elle, elle détournait le regard vers elle mais continuait de marcher.

Elle finissait par arriver devant le palais, elle entrait à l'intérieur, elle se retrouvait dans la grande seul juste en face d'elle se trouvait le trône.

Khaleesi était assise à côté de ZAnkou, glissant ses doigts sur son torse, elle savait que Khal s'occupait de sa soeur et restait avec Galadriel, elle pouvait donc passer un peu de temps avec Zankou sans être dérangée.

Khaleesi : Tu n'es peut-être pas un Dieu, mais pour le sexe tu es encore plus doué qu'eux.

Elle embrassait son bras bien musclé avec un sourire. Quelqu'un toquait à la porte de leurs chambre, elle tournait le regard.

Khaleesi : Oui ?

" Désolé de vous déranger maître, Maîtresse, mais un intrus a fait apparition dans notre territoire.. Elle désire vous parler. "


Elle se redressait se demandant ce que cette femme pouvait bien leur vouloir, elle enfilait rapidement sa robe sans prendre la peine de mettre des sous-vêtements et ouvrait la porte.

Khaleesi : Merci de nous avoir prévenu.

Il s'inclinait et sans aller par la suite, elle tournait le regard vers Zankou l'attendant, une fois qu'il fut habillé, elle se rendait jusqu'à la salle, elle faisait également appelle à Khal étant donné qu'il devait apprendre pour devenir un jour prendre lui aussi la place au trône.

Khaleesi s'installait à côté de Zankou, Sa soeur restait debout à côté d'elle, elle regardait vers cette femme qui se mettait lentement à genou devant eux.

Khaleesi : Relevez-vous.

Elle obéissait.

Khaleesi : Qui êtes-vous ?

Selena : Je m'appelle Selena, je désire rejoindre votre clan.

Khaleesi : D'où venez-vous avant d'arriver jusqu'à nous ?

Selena : Du clan de Neltarion, je suis sa fille.

Elle tournait le regard vers Zankou à cette instant surprise, elle revenait vers Selena la regardant bien.

Khaleesi : Sa fille ? Pourquoi quitter son clan dans ce cas, qui nous fait croire que vous n'êtes pas là en tant qu'espionne.

Elle fit un sourire aimant le caractère de ce qu'elle espère être sa reine.

Selena : C'est lui même qui ma banni de son clan, il m'a forcé en m'en allant, j'ai refusé et il me l'a fait payé chère. Il a ordonné à tout les mâles de haut rang de me violer chacun à leur tour, je désire autant que vous sa mort soyez en sur.

Elle n'en croyait pas ses oreilles.

Khaleesi : Pourquoi Neltarion bannirait-il sa propre fille ?

Selena : Parce que je ne suis pas capable de me transformer.

Elle fut encore bien plus surprise, elle en regardant Zankou du coin de l'oeil, elle ne pouvait pas prendre seul cette décision.

Khaleesi : Comment se fait-il que tu ne puisses pas le faire, tout les Dragon en sont capable.

Selena : Je l'ignore.

Elle regardait vers Khal par la suite, mais ne voulant pas manqué de respect elle regardait de nouveau vers Zankou.

Selena : Je vous obéirais comme il se doit, et je vous dirais tout ce que vous désiriez savoir. Je me battrais à vos côtés, je porterais des enfants qui deviendra de véritable Dragons de guerre.


Spoiler:
 

Tyler posait une main sur son menton lorsqu'il lui disait qu'il aimait les personnes de son âge et donc les personnes mur.

Tyler : Sans doute oui.


Il restait toujours debout à côté de lui, le regardant manger, il fit un sourire puisqu'il acceptait de répondre à sa question. Il le regardait bien sérieusement lorsqu'il répondait, il n'avait donc jamais eu de rapport avec un homme, il se disait soudainement qu'il ne voudra sans doute jamais avoir une relation avec lui, il ne sera pas plus qu'un bon amis pour lui, il en était assez déçu mais ne le montrais et gardait le sourire.

Il tournait rapidement le regard vers lui lorsqu'il posait cette question.

Tyler : Qu'est-ce que tu fais croire ça ?

Il se remettait à sourire c'était surtout un moyen de se défendre de sourire ainsi afin de ne pas montrer qu'il était légèrement déstabilisé.

Tyler : C'était juste une question ainsi..

Il tournait le regard vers lui puisqu'il lui posait à son tour une question.

Tyler : Se n'est rien et sa ne me dérange pas du tout d'y répondre. Oui en effet j'ai sortis avec des tas d'homme, les femmes ne m'intéresse plus.

Il haussait les épaules comme-ci c'était tout à fait normal.

Tyler : Se n'étai malgré tout rien de sérieux, nous nous voyons de temps à autre pour coucher ensemble et cela s'arrête là.

Il détournait le regard ne sachant pas s'il pouvait lui dire la vérité et aller franchement avec lui.

Tyler : On ne trouve pas des hommes dans chaque coin de rue, il est dure d'en trouver, mais on peut dire qu'avec Internet on peut faire des tas de chose.. C'est grâce à ça que j'ai pu en rencontrer, je les vois une fois et si on se plaisait mutuellement on continuait de se voir sans pour autant avoir autre chose qu'une relation sexuelle.

Il inspirait lentement.

Tyler : Mais maintenant que je vais travailler à tes côtés et que je vais habiter ici, je les verrais sans doute plus.

Il tournait le regard vers Sébastien afin de bien le regarder.

Tyler : Et se sont effectivement tous des hommes de ton âge que j'ai rencontré.

Il lui fit un sourire.

Tyler : Et je dois t'avouer, lorsque tu m'as demandé de prendre se bain avec toi, je pensais que tu était intéressé par moi mais je me suis trompé.. J'ai bien fallu faire une bêtise, j'en suis désolé.

Il le regardait bien sérieusement.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Sam 6 Avr - 22:18


Ma mère voulait pas voir la vérité parce qu'elle aime Teijo, mais moi je suis pas dupe. Se regard oh que oui je le connais, je me rappelle très bien il avait le même lorsque je me trouvais dans cette cuve et me regardait souffrir le regard glacial ne montrant aucune émotion. Delic ne comprenait pas se qu'il se passait non plus, il sentait que l'ambiance était lourd. J'arrivait pas à quitter Teijo des yeux, il me provoque en embrassant ma mère.

Derek: si tu fais du mal à ma mère Teijo.

Shizuka: il me fera rien Derek!

Derek: j'en suis pas si sûr regarde le bien et verra que c'est plus ton bon petit prêtre.

Delic regardait attentivement Teijo ne comprenant pas du tout la situation, je croisais les bras plissant les yeux vers Mike.

Derek: tu loupe toujours des épisodes Mike, le mieux c'est encore que tu te rendorme.

Delic levait les yeux vers teijo qui s'adressait à lui.

Delic: *gamin?*

Il va s'amuser à faire souffrir Delic maintenant, je me tournais vers le portail qu'il créait et peut de temps après Hatchi en sortait.

Derek: t'es vraiment une ordure Teijo!

Cela faisait si longtemps que Delic n'avait plus vue ses parents, jamais il n'avait eu le moindre nouvelle d'eux même pas une lettre pour avoir des nouvelles de lui. Il détournait le regard n'arrivant pas à regarder sa mère dans les yeux et serrait son t-shirt des deux mains tentant de retenir ses émotions.

Shizuka: fais la sortir de chez moi Teijo! pourquoi l'a tu amené ici!?

Ma mère était vraiment hors d'elle, jamais elle n'a pu pardonner à Hatchi l'abandon de Delic, au moins elle a foutu un coup sur le tronche de Teijo se qui n'est pas pour me déplaire. Elle était déjà au courant qu'il avait changer de personnalité, il est vrai qu'elle peut contrôlé le temps alors c'était facile pour elle de voir se qu'il c'était passé.

Derek: tu vois maman même elle le dit, t'approche plus de Teijo maintenant!

Shizuka: j'en ai rien affaire de se que cette garce peut dire.

Derek: quel tête de mule!

Un autre portail apparu maintenant il fait venir Stephan, les choses vont empirer encore! j'en ai assez, j'ai hate de rentrer chez moi et oublier toutes leurs conneries. Malheureusement je peux plus faire comme ci de rien était maintenant, je suis également impliquer. delic relevait les yeux vers sa mère fronçant les sourcils entendant les pardons d'Hatchi.

Delic: j'en veux pas de tes excuses, il est trop tard pour ça.

Stephan: c'est quoi encore votre problème? vous en avez pas marre de faire apparaître les gens contre leurs volonté?

Il regardait tous le petit monde croisant les bras.

Stephan: alors c'est quoi le problème? encore un pauvre mec qui veux mettre fin au monde? godzilla détruis la ville? oh, mes pères se sont encore disputé?

derek: mais non!

Il tournait le regard vers Delic le regardant de la tête au pied.

Stephan: j'ai compris, encore un petit frère..félicitation et au revoir!

J'ai effacer ça mémoire il ne se souvient pas de Delic et même de sa fille Hatchi, delic lui le prenait très mal n'étant pas au courant de mon intervention. Il remontait rapidement à l'étage jusqu'à sa chambre, j'en tournais le regard vers Teijo.

Derek: félicitation c'est se que tu cherchais à faire?

Stephan: qu'est ce qu'il a se môme? c'est une chochotte que Gabriel.

Derek: c'est ton fils Stephan!

Stephan: hein! ça? tu te fou de ma gueule?

Derek: j'en ai l'air?

Stephan: j'ai AUCUN môme moi!

Derek: si et même deux, elle et celui qui viens de monter. je t'ai hypnotisé pour que tu les oublies Stephan!

Stephan: tu m'hypnose maintenant? et puis tu sais quoi je m'en balance les couilles, j'étais avec trois nana avant que vous m'emmené ici pour me lacher que j'ai deux môme. Je vais gentiment rentrer chez moi continuer la ou je m'étais arrêter.

Il se tournait passant à côté de nous pour s'en aller pendant que Delic lui dans sa chambre faisait ses valises sous un coup de colère, il rangeait le plus de vêtements possible dans sa valise et même son ordinateur portable dont il ne voulait pas se séparer et ouvrait grand la fenêtre regardant par celle ci.

Delic: viens Oxy.

Il tenait sa valise d'une mains et de l'autre passait son bras autour de son chien n'ayant pas trop dur avec sa force vampirique et sauta par la fenêtre.

Delic: reste près de moi oxy.

Celui ci aboyait tournant autour pensant qu'il allait simplement se promener.

Delic: chut.

Il s'éloignait le plus rapidement possible de la maison ne sachant pas ou il pourrait aller, il faisait déjà nuit mais il continuait d'avancer malgré tout repensant au visage de sa mère. Il avait presque oublier à quoi elle ressemblait depuis toutes ses années d'absence, étant dans ses penser il ne fit pas attention qu'il percutait quelqu'un.

Delic: désolé...

" tu sais pas regarder ou tu va espèce de mioche?"

Il était tomber sur un gang de motard, il tentait de passer son chemin mais il tendait un batte dans sa direction l'empêchant de passer.

" pas si vite gamin, passe ton fric et tu pourra rentrer chez maman sans bobo"

Oxy attrapait la batte dans sa gueule voulant protégé Delic, mais l'un des autres hommes arrivait lui aussi avec un batte frappant violemment sur la tête du chien qui s'écroula.

Delic: non Oxy!

Il se penchait aussi tôt regardant son chien, il serrait Oxy contre lui versant des larmes.

" arrête de pleurnicher c'était qu'un clebs, maintenant donne ton fric si tu veux pas subir le même sort"

Delic: vous l'avez tuer, c'était un cadeau de mon père.

Il levait les yeux vers les hommes, ceux ci viraient aussi tôt au rouge.

" oh! t'es quoi toi au juste?"

Il utilisait sa rapidité pour attraper la batte de l'homme qui avait frapper son chien et fracassait sa tête avec une tel rage que la batte s'en brisait sur le coup. Les autres se mirent immédiatement à courir à cet instant pour sauver leurs peau, Delic en rattrapait un l'attrapant par le cheveux pour le faire tomber à terre et le mordit à la nuque.


****

Silas pouvait s'empêcher de regarder également vers Myu et ruky, on peut dire que voir des jumelles se faire du bien entre elle n'était pas chose courante. Il tentait malgré tout de rester concentré sur la discutions avec son frère même si leurs gémissement étaient assez perturbant.

Silas: et bien méfie toi de ton père "shiki" il avait également un dieu en poche, pas seulement son fils mais celui qu'il "baise" du moins c'était le cas au dernière nouvelle.

Il ignorait que c'était plus la cas aujourd'hui depuis sa crypte il ne pouvait voir le temps passer et les changements qu'il avait eu. Il relevait le sourcils voyant son frère qui tenait plus avec les jumelles, en effet la bosse de son pantalon était assez voyante.

Silas: tu as toujours du mal à te contrôlé à se que je vois peut importe le corps que tu prend, une fois que tu vois un truc qui te plait tu bande.

Il regardait sans aucune gêne son frère prendre Myu, Liam voulait se relever hors de lui qu'on touche sa femme, mais Silas utilisait ses pouvoirs pour figer ses muscles et l'empêcher de se relever.

Liam: je vais tuer!

Silas: bien sûr..montre les crocs petit Stygian si tu l'ose.

Attendant que son frère est fini, Silas tapait ses griffes de métal contre la table patientant.

Silas: dépêche toi je t'en pris, je peux pas discuté si tu baise cette fille.

une fois qu'il avait fini il le suivait du regard écoutant se qu'il avait à dire à propos de Atori.

Silas: tu pense que sa va être si facile? faire du chantage avec un dieu...et tu dit que c'est moi qui a eu le cerveau sécher depuis toutes ses millénaires? tu perdrais d'avance aucun ne supportera un chantage, il te renverrais rapidement dans ta dague. Même si l'idée d'être un dieu me plait, je trouve ton idée complètement stupide mon frère.

Il levait les yeux au ciel d'un air desespéré.

Silas: se servir d'un dieu, qu'est ce que je peux pas entendre même si t'arrivait à faire du chantage avec Atori, les autres dieux ne le laisserons pas faire! réfléchis! je préfère encore mon idée de guerre c'était au moins très divertissant.

Il se levait s'avançant vers lui ayant encore du mal lui même de se faire à l'apparence de son frère.

Silas: commence déjà par tes sorciers et contrôlé Raynor se qui va pas être chose facile malgré se que tu pense et trouver ses bestioles de stygian.

Liam: aller crever en enfer, je vous dirais rien.

Silas: tu vois même celui la t'arrive pas à le faire causer, alors raynor. Je parie qu'il est d'ailleurs déjà entrain de chercher un plan pour te réduire en poussière même si pour ça il devait demander de l'aide à son frère.

Il sourit s'avançant vers les filles les contemplant toutes les deux nuque sur le divan.

Silas: zankou à changer lui aussi tu sais? c'est un dragon désormais et possède sa propre armée de dragon.

Il relevait les yeux vers Shiki.

Silas: Une horde de dragon peut être très difficile à combattre même pour nous, n'agis pas sans réfléchir ou se te perdra encore une fois et moi j'ai aucune envie de retourner dans ma crypte.


****

Zankou coucher dans son lit les deux mains derrière la tête, il sourit des commentaires de sa femme et baissait les yeux vers elle.

Zankou: ne dit pas ça sinon ils seraient capable de descendre pour te montrer le contraire, eux triche en utilisant un aura, mais sans ça oui..je suis sûr qu'il arrive pas à ma cheville.

Il se tournait vers la porte entendant qu'on frappait à celle ci, sur le moment il pensait que c'était encore Khal qui les dérangeait. Il laissait Khaleesi répondre et fut étonner qu'une étrangère se permet d'entrer dans son territoire, il s'en redressait devant aller la voir de lui même.

Zankou: je vais devoir aller voir et me présenter personnellement.

Il se rhabillait rapidement pour ensuite suivre Khaleesi jusqu'à cette étrangère, Zankou s'asseyait sur son trône souriant vers Khaleesi qui se comportait comme une véritable reine.

Khal: très jolie.

Zankou: Khal silence.

Il gardait le sourire malgré tous caressant sa petite soeur qui tenait dans ses mains.

Zankou: tu sent l'odeur de Neltarion à plein nez, qu'est ce qui te fais croire que j'accepterais quelqu'un comme toi?

Il se relevait, c'était pas seulement une membre de la horde de Neltarion mais sa propre fille.

Zankou: et tu ose venir sur mes terres? ma femme à raison tu es surement une espionne!

Khal: père, tu pense qu'elle serait assez stupide pour tomber dans la gueule du loup? elle dit peut être vrai.

zankou: c'est peut être également un tissus de mensonge pour qu'on tombe bêtement dans le panneau.

Khal: si elle peut pas se transformé comme elle le prétend, elle risque de mourir si elle n'a personne pour la protégé.

zankou: pourquoi je garderais une dragon qui ne sert à rien?

Khal: je me porte volontaire pour la surveiller de près.

Zankou: avoue qu'elle te plait et que ta surtout envie de la baiser Khal Drogo.

Il fronçait les sourcils s'avançant dans sa direction pour lui faire face.

Khal: elle peut très bien servir malgré tous, je la surveillerais de près et si tes soupçon sont fonder je la tuerais moi même.

Zankou relevait quelque instant les yeux vers Selena réfléchissant.

Zankou: Ta gagné Khal, je lui donne une chance de faire ses preuves, mais surveille la bien! compris?

Khal: je la quitterais pas des yeux une seconde.

Il sourit se tournant pour la regarder, Zankou regardait vers les autres dragons présent dans la salle.

Zankou: ne lui faite aucun mal..pour l'instant.

Il regardait vers Khaleesi espérant avoir pris la bonne décision, pendant que Khal lui s'avançait vers Selena avec le sourire.

Khal: désolé pour mon père, mais il a un très mauvais caractère mais n'est pas si méchant que ça surtout quand ma mère est dans le coin. Je suis Khal drogo, mais tu peux m'appelé tout simplement Khal. J'espère que tu as dit toutes la vérité Selena, parce que je risque de prendre cher par mon père et toi bien plus encore.

Zankou: j'entend je te signal!

Khal: oups, il entend tous.

Zankou plissait les yeux pendant que Khal s'éloignait avec Selena gardant sa petite soeur dans ses bras.

Khal: oh, elle c'est Sawn il n'a pas longtemps qu'elle est sortit de son oeuf. C'est assez étrange que tu peux vraiment pas prendre forme d'un dragon. Tu l'étais quand même quand t'es sortit de ton oeuf non? alors faut avouer que c'est assez étrange.

Zankou rallait encore entre ses dents n'ayant aucune confiance en cette dragonne, il se mit face à Khaleesi posant ses mains sur son visage.

Zankou: méfie toi d'elle, il est quand même étrange qu'elle se pointe juste au moment ou se dieu à tuer mes meilleurs dragon. Je veux pas qu'il t'arrive quoi que se soit ma belle reine.

Il regardait Galadriel.

Zankou: je veux pas non plus qu'elle soit malheureuse pas la perte de sa soeur alors méfie toi aussi d'elle Galadriel. C'est pas que j'ai pas confiance en Khal, mais je demanderais au autre dragon de la surveiller également plusieurs yeux vaille mieux que deux.



Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Dim 7 Avr - 4:28

Hatchi regardait tristement vers Delic, elle détournait le regard comprenant sa colère, elle regardait par al suite vers le portail puisque Stephan apparaissait par la suite, elle ne l'avait pas revu depuis le jour où leur malédiction a été coupé, elle en détournait le regard, elle aurait préféré ne pas le revoir se rappelant de tout ses souvenirs passé qu'elle aurait préféré oublié elle aussi. Elle a tenté de vivre une autre vie, laissant tout cette famille de côté, elle a d'ailleurs fait une nouvelle vie de son côté, loin de cette ville, elle arrivait enfin à être heureuse mais maintenant voilà que tout lui reprend, tout son passé est revenu d'un seul coup.

Gabriel : Stephan.. Se n'est rien de tout cela.

Teijo fronçait les sourcils ayant bien envie de le remettre à sa place. Hatchi tournait le regard vers Stephan lorsqu'il parlait de Delic, elle regardait ensuite vers lui qui ne pouvait plus en supporter plus et courrait jusqu'à sa chambre.

Gabriel : Derek ta hypnotisé il y a bien longtemps.. C'est normal que tu ne te souviens pas de cette partie de toi.. Mais c'est la vérité.

Hatchi suivait Stephan du regard qui s'en allait, elle mordait sa lèvre sachant très bien qu'elle était loin d'être la bienvenue également.

Hatchi : Pourquoi nous avoir fait venir..

Teijo : Juste pour que Delic revoir ses parents, et qu'ils se rendent compte à quel point vous êtes des bons à rien.

Hatchi : Je peux te faire redevenir le bon Teijo, celui-ci n'a plus rien de "bon".

Elle le regardait bien à cette instant.

Teijo : Et si tu fais ça, petite, tu condamnes Shin, tu sais à quel point revenir dans le temps peut être fâcheux.

Hatchi : Je contrôle parfaitement mes pouvoirs désormais, tu serais étonné de quoi je suis capable de faire.

Teijo : Alors revient donc dans le passé pour éviter que tu engendres un gosse avec ton propre père.

Il fit un sourire à cette instant, Hatchi détournait le regard.

Hatchi : Tu as eu ce que tu voulais ? Bien maintenant je retourne chez moi.

Teijo : On se reverra.

Elle tournait le regard vers Derek par la suite.

Hatchi : Au faîte, Ton fils Shiki qui est également le frère de Silas vient de le libéré, ils ne feront plus les même erreurs qu'ils ont fait autre fois afin de rester libre. Mais cela n'empêche pas qu'ils vont causer pas mal de dégâts..

Je tournais le regard vers Derek à ce moment là.

Gabriel : Il a dit qu'il ne s'en prendrait pas à sa famille.

Hatchi : Sa famille pour lui veut dire Myu, Ruky et Derek, je m'en vais maintenant, merci de vous occupez de Delic.

Elle regardait vers Shizuka à ce moment là.

Hatchi : Je sais que vous me détestez, mais je tiens à vous remercier malgré tout.

Elle se téléportait par la suite, Teijo tournais le regard vers Shizuka.

Teijo : Il étai temps qu'il les revoit. Il vient de partir à l'instant même.

Il tente de continuer la comédie avec Shizuka, sans doute pour continuer de la garder auprès d'elle mais Derek et moi n'étions pas dupe, je sais tout comme lui qu'il n'est plus le même, j'attrapais la main de Derek pour l'emmener en dehors de la maison.

Gabriel Shizuka ne risque rien avec lui, il ne lui fera aucun mal, allons retrouvez Delic.

Du côté de Delic, celui-ci venait de tuer deux d'entre eux, Valas apparu pour se retrouver à ses côtés, il regardait les dégâts qu'il venait de causer, il marchait jusqu'à lui posant sa main sur son épaule pour qu'il s'arrête de boire de son sang.

Valas : Relève toi.

Une fois qu'il relâchait son étreinte de lui, il tendait une main vers le garçon qui était toujours en vie, il se transformait en glace et se brisait en mille morceau par la suite, il levait la tête regardant vers les autres gamins qui courraient pour prendre la fuite, il tendait la main dans leurs direction, ils fut tous en même temps transformer en glace et briser à leur tour, il faisait de même pour le cadavre derrière eux.

Il se retournait posant ses deux mains sur les épaules de Delic pour qu'il le regarde.

Valas : J'ai ressentis ta détresse, veux-tu venir vivre a mes côtés Delic ?

Il levait les yeux vers son chien.

Valas : Je te donnerais tout ce que désireras avoir.

Il faisait en sorte qu'il se retourne pour qu'il regarde vers son chien, sa blessure cicatrisait rapidement et revenait à la vie, il se penchait afin que son visage soit à côté du sien.

Valas : Je ferais tout pour que tu sois heureux.

C'est la qu'on arrivait Derek et moi, je me figeais voyant Valas accompagné de Delic, il y avait des morceaux de glace partout, je me mettais à courir attrapant la main de Delic pour la tirer vers moi je levais les yeux vers Valas qui se redressait afin de nous regarder tout les deux.

Valas : Je ne lui ferais pas de mal, alors arrête de me regarder comme ça.

Gabriel : Se n'est qu'un enfant, laisse le donc tranquille.

Il baissait les yeux pour regarder le visage de Delic.

Valas : Se n'est plus un enfant.



Silas regardait vers son frère à travers le miroir écoutant ses paroles, il était vrai que sa allait moins être facile qu'il ne le pensait, il en fronçait les sourcils réfléchissant à ses remarques.

Silas : Stupide sans doute, mais pourtant si plaisante, moi aussi cela me plairait de devenir un Dieu.

Il fit un sourire en coin se retournant pour le regarder.

Silas : Soit, mon idée était idiote comme tu l'as dit, nous devons rester discret et je doute que ta petite Guerre va mener à quelque part à part réveiller les Dieux, je n'ai du tout l'envie de me retrouver encore une fois enfermé dans cette maudite Dague et je doute que tu as envie de comaté encore dans ta crypte.

Il ne bougeait pas lorsqu'il s'avançait vers lui pour bien le regarder, il le regardait droit dans les yeux croisant les bras.

Silas : Sa sera très facile de contrôler tout les petites sorcier de Raynor, ce qui sera moins facile en effet c'est d'avoir Raynor dans ma poche.

Il fit un sourire en coin, glissant sa langue sur sa lèvre.

Silas : Mais j'aime les défis et toi mon frère ? Pendant que je vais trouver ses sorciers et Raynor par la même occasion occupe toi de trouver la trace des Stygians, et toi la-bas, sa nous faciliterait la tâche si tu nous disait où se trouve ta petite meute.


Il levait un sourcils regardant vers Liam puisqu'il refusait, il regardait de nouveau vers son frère.

Silas : Zankou, je l'avais presque oublié celui-là, qu'est-ce qu'il est devenu ?

Il suivait Silas du regard qui regardait les deux jumelles nue dans le divan.

Silas : Un dragon sérieux ?

Il se mettait à ricaner.

Silas : Et bien, y a t-il d'autre chose que je ne sais pas encore ?

Il fronçait les sourcils par la suite de ses explications, en effet.. Une Meute de Dragon étaient loin d'être une chose facile de s'en débarrasser.

Silas : Oui, t'inquiète laisse moi réfléchir.

Il passait sa main dans ses cheveux grimaçant et finissait par sourire tournant le regard vers Liam.

Silas : Cela me fait penser.. Quelqu'un m'a aidé à ce que que je trouve la Dague où j'étais enfermé. Et lorsque je fus libéré de la Dague pour entrer dans ce corps, j'ai ressentis qui était cette personne, et devine qui c'était.

Il le regardait bien à ce moment la refaisant son tique avec sa langue.

Silas : Notre "maître", je pense que nous devrions aller lui rendre visite.

Il marchait jusqu'à Liam baissant le regard vers lui.

Silas : Tu n'auras pas besoin de cracher le morceau, on finira par les trouver, nous allons partir alors..

Il attrapait le visage de ses deux soeurs entre ses mains.

Silas : je vous libère de votre hypnose.


Tout de suite Myu clignait des yeux se rendant seulement compte de ce qu'elle avait pu faire, elle tapait sa main contre celle de Shiki pour qu'il ne la touche pas.

Myu : Tu me dégoûtes !

Shiki : Ta adorée ça, petite cochonne.

Il ricanait et se retournait avec une main dans la poche.

Shiki : Tu remettras un coucou à Derek s'il revient un jour, on y va.

Il se téléportait par la suite, Myu tournait le regard vers sa soeur encore choquée et dégoûtée, elle enfilait rapidement ses sous vêtements mais voyant Liam encore couchée et se mettait à genoux devant lui posant une main sur son épaule.

Myu : sa va .. ?

Elle se pinçait la lèvre n'en revenant pas de ce qu'elle avait pu faire.

Myu : Je déteste encore plus mon frère qu'au par avant.. ! Non mais pourquoi j'ai chioulé lorsqu'il je pensais qu'il allait crever ?!

Elle détournait le regard par la suite en colère.


Selena regardait bien en direction de Zankou s'imaginant déjà à ce qu'il rejette sa clémence, elle tournait le regard vers Khal qui prenait sa défense elle en fit un sourire aimant qu'il tente de convaincre son père qu'il l'accepte dans son clan.

Khaleesi tentait de réfléchir à le bonne décision à prendre, elle ne voulait surtout pas regretter leur geste par la suite.. Elle tournait le regard écoutant la conversation entre son fils et Zankou, elle regardait de nouveau le visage vers Selena qui écoutait également la discussion sans rien dire.

Khaleesi : Faisons confiance en notre fils, s'il pense qu'elle dit la vérité alors.. Suivons son jugement. Khal tu la surveilleras, et fait bien attention à Swan.

Selena restait bien sérieuse même lorsque Zankou disait qu'il faisait cela parce qu'elle lui plaisait, elle regardait Khal qui se mettait en face d'elle, elle le regardait avec un léger sourire mais elle retirait un sourire redressait un sourcils lorsqu'il disait qu'il la tuerait lui même si en effet elle serait une espionne.

Elle tournait ensuite le regard pour regard la réponse de Zankou, elle revenait vers Khal puisqu'il acceptait de la garder ici. Khaleesi souriait, elle se levait à son tour regardant vers Selena.

Khaleesi : Tu fais désormais partie du clan, mais avant de faire partie de notre famille il faudra qu'on arrive à avoir confiance en toi, si tu nous as menti tu mourras, j'espère pour toi que tu disais la vérité.

Selena : Je ne mentais pas et je ne vous déceverrais pas, merci de m'avoir prise à vos côtés.

Elle s'inclinait légèrement face à Zankou mais se redressait bien vite regardant Khal venir dans sa direction.

Les dragons qui se trouvaient dans la salle, s'en allaient sous les ordres de Zankou. Khaleesi tournait le regard vers Zankou glissant sa main sur pour tenir la sienne, elle s'approchait de lui avec un sourire.

Khaleesi : Fait confiance en notre fils, il sait ce qu'il fait.

Selena regardait khal droit dans les yeux avec le même sourire que le siens.

Selena : Khal.. Merci d'avoir pris ma défense, et j'ai dis la vérité.

Elle regardait vers Zankou qui l'avait entendu, elle fit un sourire pour ensuite revenir vers Khal, elle finissait par la suivre pour s'en aller d'ici et sans doute, voulait-il présenter ses Terres. Swan poussait un petit cris commençant à se réveiller dans les bras de son frère, elle tournait la tête regardant où elle se trouvait et vite ensuite le visage de Selena qui la regardait.

Selena : Qui est-ce ?

Elle tendait sa main pour caresser sa tête mais Sawn reculait ne la connaissant pas et se rappelait de ce que Valas lui avait fait.

Selena : C'est donc ta soeur..

Elle levait le regard vers lui lorsqu'il parlait d'elle.

Selena : ET bien, comparée à toute mes soeur et mes frères.. Moi je ne suis pas née à l'intérieur d'un oeuf. Je suis née comme les êtres ordinaire, ma mère est morte en me donnant la vie.

Elle regardait de nouveau droit devant elle regardant son territoire, tout les Dragons connaissant Khal et sa soeur dans ses bras lui laissait le chemin pour passer.

Selena : Mon père pensait que j'arriverais à me transformer lorsque je deviendrais une femme, mais vu que se n'était pas le cas, il ne savait pas quoi de moi et tu connais la suite de l'histoire.

Elle le regardait du coin de l'oeil.

Selena : Il est vrai que j'aurais moi même du mal à croire à cette histoire.

Khaleesi les regardaient tout les deux partir, une fois qu'ils ne les voyaient plus elle tournait le regard vers Zankou qui se mettait en face d'elle posant ses mains sur son visage, elle posait ses mains sur les siens le regardant bien dans les yeux.

Khaleesi : Nous allons la surveiller de prêt, Khal ne va pas la lâcher mais je crains qu'il soit attiré par elle, elle est très belle après tout.. Et ne t'en fais pas pour moi, je ne suis pas fait de sucre.

Elle fit un sourire en coin retirant par la suite ses mains des siennes. Galadriel détournait le regard trouvant également cela.. Etrange qu'elle vienne juste au moment où il y a eu se massacre. Elle regardait de nouveau vers Zankou.

Galadriel : Je resterais sur mes gardes.

Sa soeur tournait le regard vers elle à cette instant.

Khaleesi : Tu devrais sans doute retourner auprès de mère.

Elle détournait le regard sous ses paroles.

Galadriel : Ce qu'il se passe la-bas est encore moins rassurant.

Khaleesi : Raconte moi.

Elle se retirait de Zankou pour se mettre en face de sa soeur.

Galadriel : Lorsqu'il ma conseillé de rester ici, j'ai utilisé mes pouvoirs tout comme il m'a apprit afin de voir ce qu'il se passait de leurs côté.

Khaleesi : Qu'as-tu vu ?

Galadriel : Le frère de Silas a pris le coeur d'un des fils de Derek, il est désormais partis libérer Silas..

Elle regardait quelque instant vers Zankou c'était en effet une très mauvaise nouvelle, elle réfléchissait quelque instant les conséquences que sa pourrait avoir.. Ils avaient déjà eu dure autre fois de combattre Silas mais maintenant s'ils doivent également se battre contre son frère en même temps..

Galadirel : Se n'est pas tout.

Elle regardait de nouveau dans sa direction.

Galadriel : Ils ont du ensuite se battre contre un Kitsune noir, en voulant sauver Shin, Teijo a tenté de se sacrifier pour réparer les dégâts, tout le bien en lui c'est évaporé et a sauvé Shin, mais il a changé désormais.

Khaleesi : Changé..

Galadriel : Oui, il n'est plus le père qu'on a connu.

Khaleesi : Comment va notre mère.

Galadriel : Elle va bien, mais elle est encore sous le choque et ne veut pas admettre que Teijo est pu changé.

Khaleesi : Je ne peux pas quitter mon clan sachant que Neltarion peut venir à tout moment, je dois rester ici pour protéger ma famille.

Galadriel : Je le sais.

Elle restait malgré tout perplexe de ce qu'il avait pu arriver.. Son père, Neltarion.. SIlas et son frère.. Elijah, tout cela en même temps.. Sa ne prévoyait rien de bon.


Une Dragonne volait jusqu'au Palais de Neltarion, elle entrait à l'intérieur tout en prenant sa forme humaine et attérissait rapidement sur le sol, elle marchait jusqu'à lui se mettait à genoux devant celui-ci la tête baisée et une main posée sur le sol.

" Maître, votre fille c'est bien rendu jusqu'au Territoire de Zankou, ils l'ont accepté dans leur Clan comme vous le désiriez. ".

Elle levait un oeil afin de le regarder mais restait toujours dans la même position.

" Ils vont la surveiller en permanence comme vous vous attendiez. "

La communauté pouvaient malgré tout communiqué par télépathie entre eux, Selena faisant toujours partie du clan pouvait toujours parler par télépathie elle aussi.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Lun 8 Avr - 2:28

Stephan s'en allait ne voulant rien savoir à propos de ses enfants, sa ne m'étonne pas de lui en réalité. J'ai l'impression de me voir à son age, je ne pensais qu'à moi et le reste m'importait peu. Lorsqu'il était sous l'emprise de la malédiction avec Hatchi, il avait complètement changer comme moi se fut le cas avec Gabriel, mais maintenant il est redevenu l'ados qui ne pense qu'à s'amuser. Hatchi était encore la mais j'ai bien peur que se soit que temporaire aussi, j'écoutais la conversation entre elle et Teijo. Il est vrai qu'il serait très intéressant qu'elle revienne dans le passer pour rentre l'autre personnalité à Teijo, mais sa coûterais surement la vie à Shin.

Derek: parce que sa t'inquiète de savoir se qui pourrait arriver à Shin Teijo? c'est moi ou tout à l'heure tu as bien dit que tu te moquait de se qu'il pourrait lui arriver? ta surtout la trouille de disparaître une fois de plus.

Ma mère restait silencieuse, trop silencieuse ça ne lui ressemble pas. Sa montre à quel point la situation l'infecte, elle a toujours crains se jouer ou Teijo retrouverait son côté "maléfique". Elle regardait malgré tout vers hatchi qui la remercia pour Delic, mais ne lui répondait pas pour autant.

Derek: Si Silas est maintenant libre on a de gros soucis à se faire, on devrait pas partir chacun de son côté mais plutôt un plan pour les arrêter tous les deux.

Je détournais le regard, elle s'en allait de toute façon. Décidément j'aurais jamais imaginé Hatchiko aussi égoïste, elle préfère continuer sa petite vie plutôt que aider sa famille.

Derek: et bien va t'en on se débrouillera sans toi.

Ma mère se réveillait lorsque Teijo la prenait que delic était partit, j'en tournais le regard vers Gabriel ayant en plus besoin de ça d'un gamin qui fugue.

Shizuka: partit? à cette heure de la nuit? il pourrait lui arriver quelque chose!

Je tournais les yeux, mais sentait soudainement que Gabriel me tirait en dehors de la maison.

Derek: qu'est ce que tu fais? je vais pas laisser ma mère avec se psychopathe de prêtre!

Il lui fera rien hein? ben j'espère bien pour lui ou je tond sa grosse crête blanche. Delic lui retirait ses crocs de cet homme sentant qu'on posait sa main sur son épaule, il fit un sourire de soulagement voyant que c'était que Valas. Il obéit et se relevait frottant sa bouche à l'aide de la manche de la blouse et le regardait sans dire un mot, le voir mettre fin à la vie de ses personnes ne le faisais étrangement rien.

Delic: ressentit ma détresse?

Son coeur se serra entendant ses mots sortir de sa bouche, il ne s'attendait pas à se qu'il lui demande de vivre avec lui. Sur le coup aucun mot arrivait à sortir de sa bouche, il se tournait regardant vers Oxy qui respirait à nouveau, les larmes lui montait aux yeux.

Delic: Oxy..merci valas.

Il tentait les mains vers son chien qui réagissait comme ci sa faisait des heures qui ne c'était plus vue, il regardait du coin de l'oeil valas qui posait son visage à côté du siens et lui sourit.

delic: j'ai...

Avant même qu'il pu finir sa phrase nous arions tous deux, comme un super héro Gabriel couru vers Delic l'attrapant par la main pour l'écarter de Valas.

Derek: tu savais pas faire ta fugue un autre jours Delic? il est déjà les grand pervers qui sont de sortit et ne ferais qu'une bouchée de toi.

Je levais les yeux vers Valas à se moment, c'est quoi tous ses glaçons partout? encore valas qui aurait fait des siennes?

Delic: Valas ne ma pas fait de mal au contraire.

Derek: pour l'instant peut être.

Il tirait sur sa main pour que Gabriel le lâche, celui la aussi est une tête de mule! c'est quoi cette famille de têtu! et de plus celui la est aveugle? il ne vois donc pas que Valas est loin d'être quelqu'un de bien?

Derek: tu es stupide ou quoi? arrête de faire le con et retourne chez ma mère.

Delic: je suis plus un gamin qu'il faut tenir la main pour traverser la rue!

Derek: ben vue comme tu te comporte j'ai de gros doute la dessus.

Je fronçais les sourcils voyant qu'il prenait sa valine pour s'avancer vers valas et se collait contre lui.

Delic: Je compte bien rester avec lui.

Derek: il te rapportera rien à part des problèmes!

Delic: et depuis quand mon sort vous préoccupe? combien de fois vous êtes venu pour voir comment j'allais? jamais...vous croyez que j'ai oublier comment vous me regardiez? le dégoûts dans vos regard? et maintenant que j'ai encore été rejeté par mes parents, j'aurais droit à de la pitié? et bien j'en veux pas.

Il levait les yeux vers valas.

Delic: emmène nous ailleurs s'il te plait, je les ai assez vu.

Il s'en allait avec je me tournais shootant dans tous les morceaux de glace sur mon chemin.

derek: quel gosse stupide! il s'imagine quand même pas qu'il va être heureux avec cette brute? qu'il ne revient pas en pleurant! parce que je lui claquerait la porte au nez! on rentre chez nous maintenant! on a pas de nouvel de Tyler depuis se matin! et j'ai besoin de mes clopes qui sont rester dans notre chambre! humph!

Delic réapparu dans un autre endroit très beau, ils sourit regardant autour de lui. oxy courrait déjà partout repérant les lieux.

delic: c'est ici que t'habite?

Eros: aaaah enfin c'est que je commençais à m'ennuyer!

Il se tournait voyant un homme allonger mangeant des raisins sans pour autant qu'il est quoi que se soit en dessus de lui utilisant un pouvoir de lévitation.

Delic: qui est ce?

Eros se redressait le sourire aux lèvres s'approchant de Delic en premier attrapant son menton levant son visage pour mieux le regarder

Eros: Eros fils d'Aphrodite et toi t'es le jeune Delic c'est bien ça? il est tout mignon ma mère à du goût pas vrai valas?

Il lâchait le menton de Delic pour caresser ses cheveux comme ci il avait affaire à une animal domestique qu'on pouvait chouchouté.

Eros: mère m'a expliquer se qu'il c'était passer aujourd'hui, tu te doute qu'elle n'était pas ravis et je l'ai pas été non plus..menacer ma mère est stupide.

Il baissait les yeux regardant à nouveau vers Delic.

Eros: Tu sais j'ai hériter des mêmes pouvoirs que ma mère et même un peu plus développer pour certaine chose, elle a peut être rendu ton coeur Valas, mais moi j'ai pas besoin d'être proche de celui ci pour jouer avec.

Delic: qu'est ce que vous voulez?

Eros: chut mon lapin, on laisse parler les dieux.

Valas n'appréciait évidemment pas qu'on s'approche trop près de se qu'il lui appartient, Eros le sais bien et compte bien le provoquer avec ça.

Eros: Je suis juste venu pour te mettre en garde Valas, si il arrive quoi que se soit à ma mère...se petit lapin risque soudainement te regarder avec dégoût et haine ou je pourrais aussi te faire tomber amoureux d'une veille femme toute maigrichonne et fripé qu'est ce que t'en dit?

Il laissait Delic afin de s'approcher de valas.

Eros: ou je pourrais imprégné d'autre dieu de ton précieux Delic,je ferais ensuite que tu puisse les regarder les baiser devant tes yeux chacun à leurs tour.

Il reprit sourire posant ses doigts l'un contre autres.

Eros: mais je suis sûr que j'aurais pas besoin à le faire n'est ce pas? car il arrivera rien de fâcheux à ma mère. Ne me regarde pas comme ça "grand père" je suis très gentil, si c'était mon frère Santo qui serait venait à ma place....Delic se serait peut être déjà trouver avec plusieurs membres briser. On dirait un petit lapin j'aimerais pas qu'il lui arrive malheur.

delic: arrêtez de me comparer à un lapin!

Eros: c'est vrai après t'avoir vue à l'oeuvre tout à l'heure juste sous un coup de colère, t'es plutôt un loup déguisé en lapin. Bien je vais vous laisser, vous avez surement beaucoup de chose à faire et mère dois déjà ruminer de voir mon absence.

Il fit un petit signe de la main et se dématérialisa en millier de paillette mauve, Delic s'approchait aussi tôt de lui posant ses mains sur son torse.

Delic: est ce qu'il ferait vraiment toutes choses qu'il a dit? et il a dit " grand père" c'est ton petit fils? pourquoi il est si en colère contre toi?

Il baissait les yeux se rendant compte qu'il posait beaucoup de question.

***

Silas restait silencieux à écouter son frère et croisait les bras étonner de l'entendre parler de leurs maître, il c'était pourtant fait tuer par son propre fils.

Silas: il se serait donc réincarner? et bien on peut dire qu'il était temps, faudra donc aller le remercier. Toi pour t'avoir fait sortir de cette dague et moi également sinon je serais toujours entrain de moisir dans cette crypte.

Il tournait son regard vers les soeurs dont il retira l'hypnose, ruky attrapait le premier truc pour se recouvrir n'en revenant pas se qu'elle a fait avec sa soeur.

Ruky: pourquoi t'a fait un truc pareil Shiki?

Silas: sa l'excite deux nana qui se tripatte surtout si c'est des soeurs.

Il haussait les épaules comme ci c'était normal.

Silas: vous pensez trop vous les mortels, autre fois qu'on était de la même famille ou non n'importait peut? que croyez vous que les dieux font eux? pour être sur que les dieux reste bien des dieux? il en a pas des centaines la haut.

Ruky: j'en ai rien à faire se que font les dieux, ici c'est des choses qui ne se font pas!

Silas: comme je l'ai dit, vous pensez trop.

Il regardait à nouveau vers son frère qui décida à s'en aller, il se téléporta donc à son tour jusqu'à Kurama qui était assis sur un rocher.

Kurama: vous devriez savoir que je déteste attendre non?

Silas: Elijah était trop occuper à s'envoyer en l'air.

Kurama: toujours à penser qu'à ta queue?

Silas: et bien c'est tout se qu'il reste du temple?

Kurama: je détestais la déco.

Silas: ravis de voir revoir maître.

kurama: je vous félicite pas, un de mes élèves se fait enfermer dans une dague et l'autre dans une crypte...avez vous oublier se que je vous ai appris?

Il se relevait s'avançant vers eux les regardant chacun à leurs tour.

Kurama: Je n'ai pas encore retrouver l’entièreté de mes pouvoirs passer, je me suis réveiller il a peu. J'aurais donc besoin de votre protection à tous les deux pendant un petit temps.

Silas: et combien temps cela pourrait prendre?

Kurama: pourquoi cette question? cela t'embête t'il de devoir protégé ton maître?

Silas baissait aussi tôt le regard.

Silas: bien sûr que non.

Kurama: bien..j'ai cru devoir t'arracher chaque écaille de ton dos un par un, n'oubliez pas mes enfants que vous êtes peut être libres aujourd'hui, mais il me serait facile de vous renvoyer d'ou vous venez.


***


Encore des problèmes du côté des Kijo comme ci Zankou en avait pas assez de son côté, pourtant à présent cela le concernait également. c'est les parents de Khaleesi dont elles parle et il ne pouvait fermer les yeux la dessus.

Zankou: si Teijo est vraiment redevenu le prêtre que j'ai connu alors on ne peux rester les bras croiser Khaleesi.

Il prit le visage de sa femme dans ses mains.

Zankou: je peux assuré la protection des notre pendant que ta soeur et toi régler se problème, tes parents sont tout aussi important et j'aimerais pas que tu regrette d'être rester ici avec moi. Tu ne connais pas cet facette de ton père Khaleesi, moi j'ai déjà vu de quoi il était capable.

il tournait le regarde vers galadriel.

Zankou: si l'envie lui venait de tuer votre mère ou quelqu'un d'autre dans la famille il le fera et sans émettre une seul émotion. T'en fais pas pour Neltarion, il n'attaquerait pas tout de suite. Jamais il ne tuera des dragons sans aucune raison, il cherchera le moyens de les récupéré et non de les tuer.

Il l'embrassait avant de la regarder à nouveau.

Zankou: aller va si, mais fait très attention à toi. je supporterais pas qu'il t'arrive malheur, sa fait déjà pas mal de temps que j'ai envie d'écraser Teijo alors me donne pas une bonne raison de le faire.

Khal continuait d'avancer regardant vers Selena avec le sourire, il avait déjà un petit faible pour elle appréciant beaucoup son apparence physique.

Khal: Je suis désolé pour ta mère, c'est étrange que tu ne sois pas née comme les autres dragons..mais faut pas perdre espoir un jour peut être tu arrivera toi aussi à te transformé.

Il baissa ensuite les yeux vers sa soeur qui restait méfiante.

Khal: elle n'est pas méchante sawn, elle est comme nous d'accord?

en tout cas les autre membre de la horde de Zankou semblait pas encore apprécier la venu de cette étrangère, il suffirait d'un claquement de doigt de son père et toutes la horde hésiterait pas à arracher les membres de Selena.

Khal: il faudra du temps pour que les autres te face confiance, moi en tout cas c'est déjà le cas...j'espère ne pas le regretter.

" je pense que vous êtes aveugle Khal Drogo, c'est la fille de Neltarion on ne peut lui faire confiance."

Khal s'arrêtait se tournant vers l'un des mâles qui prenait courage de dire se qu'il pense.

Khal: se n'est pas à toi de décider à qui je peux faire confiance ou non.

" j'ai très longtemps servis pour neltarion et je sais comment il procède et jamais il aurait exilé l'une de ses progénitures surtout une femme qui peut encore servir à la reproduction. c'est une menteuse j'en suis certain! on devrait la tuer!"

Khal: Retourne dans le rang avant que je te te remette à ta place.

Khal fronçait les sourcils voyant qu'il prenait forme de dragon étirant ses ailes pour se trouver plus menaçant. Il posait sa soeur sur un rocher pour que rien ne lui arrive et pris à son tour sa forme de dragon, chacun rugissait de le côté et fini par se battre.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Lun 8 Avr - 3:41

Je continuais de tenir Delic contre moi, je savais parfaitement de quoi était capable Valas, je ne voulais pas que Delic subisse les atrocités qu'avait vécu Derekautre fois, et il m'a également fait voir lors de cette soirée où ils.. nous a prit tout les deux.
Malgré tout, il finissait par se retirais de moi pour retourner auprès de valas qui souriait plutôt fière de lui, il levait bien haut la tête tout en regardant dans notre direction, comme pour dire.. "j'ai gagné". Je baissais les yeux regardant vers Delic quelque instant, mais revenait vers valas.

Gabriel : Derek.. Shizuka, c'est elle ta famille, elle n'a rien fait pour que tu t'en ailles ainsi.. Je comprend ce que tu peux ressentir à propos de ce qu'il sait passé.. Mais..

Valas : Arrête de jouer les psy Gabriel, tu commences à me gonfler.

je le gonfle ? Tiens donc.. Je détournais le regard et regardait vers Derek qui était beaucoup moins patient que moi. Je m'approchais de Delic par la suite ne voulant pas qu'il prenne se genre de décision aussi soudainement.. Il est en colère, triste et tout autre sentiments à cause du rejet de sa mère et de son père.. Il est normal qu'il réagit de cette façon, mais tout de même.. Je n'aimerais pas que Valas profite de cette situation pour lui bourrer le crane de chose insencé..

Gabriel : Delic.. Réfléchis bien, je ne pense pas que Valas soit la personne dont tu as besoin.

Valas fit un sourire regardant vers Delic le laissant parler, il regardait de nouveau dans noter direction bien content qu'il se rebelle. Je ne savais pas quoi dire parce qu'il a raison au début on le dévisageait sachant la vérité.. Il doit toujours s'être senti très seul, j'aurais du lui rendre visite plus souvent.. je détournais le regard, que pouvais-je lui dire de plus ? Il avait déjà pris sa décision, il voulait suivre Valas.

Il baissait d'ailleurs le regard vers Delic puisqu'il lui demandait qu'ils en aillent tout les deux.

Valas : Bien, allons nous en.

Il regardait une dernière fois dans notre direction le sourire aux lèvres, il serrait bien Delic contre lui, posant son menton contre sa tête fermant les yeux. Il finissait par se téléporter avec lui dans la demeurre qu'il avait choisis sur Terre, qui était proche de celle de Atori, dans le même quartier d'ailleurs pour être sur de pouvoir discuter avec lui en tout circontance.

Je tournais le regard vers Derek qui s'énervait, moi j'étais plutôt mal..

Gabriel : Calme toi Derek.. Sa ne sert à rien de se mettre dans cette état là..

Je baissais les yeux, j'ai encore échoué.

Gabriel : Il fait partie de notre famille, je sais que tu ne penses pas ce que tu dis, en tout caS.. moi je ne lui fermera pas la porte au nez. Il a beaucoup souffert, alors c'est normal qu'il agit de cette façon. Il n'a jamais c'est toujours senti seul, même ses parents ne voulaient plus de lui, alors lorsque Valas lui a ouvert les bras, il a certainement senti beaucoup de bien de savoir que quelqu'un pouvait s'intéresser à lui et l'aimer. Je ne pense pas que Valas lui fera du mal, Delic n'est pas comme toi à le provoquer, et refuser les ordres qu'il lui demandera, tant qu'il fait tout
ce qu'il lui demande, il ne subira pas sa colère.. Mais je ne pense malgré tout pas que se soit une personne pour lui.. Comme je ne pense pas que Atori soit fait pour être avec Heley. Les Dieux ne devraient pas aimer des humains.

Il détournait le regard serrant les poings, j'en avais vraiment assez de tous ça.. De toute ses histoires.

Gabriel : Je ne sais plus ce que je peux faire.. Nous ne pouvons rien faire contre Silas, nous ne savons rien de son frère Elijah, mais il a dit qu'il ne faisait plus qu'un avec Shiki.. La bonne chose c'est qu'il a certainement encore un peu de bon en lui, Shiki était quelqu'un de solitaire, de mystérieux et qui ne s'ouvrait pas à beaucoup de gens.. Mais il n'était pas quelqu'un de mauvais malgré toute les bêtise qu'il a pu faire.

Je tournais le regard vers Derek par la suite m'approchant de lui, je glissais mes doigts pour toucher les siennes et le regardait bien dans les yeux observant ses yeux jaune.

Gabriel : Il a dit qu'il ne te ferait aucun mal, alors tu es sans doute la seul personne avec ses soeurs d'arriver à lui parler, sans qu'il ne vienne à te faire du mal. Peut-êre que tu pourras savoir ce qu'il désire faire maintenant que Elijah a trouvé sa liberté et qu'il a délivré Silas. S'ils essayent encore de faire une autre Guerre.. Il faut qu'on le sache... Mais tu as raison, je m'inquiète pour Tyler, nous n'avons encore eu aucune nouvelle de lui, je l'ai déjà appelé mais il ne m'a pas répondu et ne m'a pas laissé de message.. Tu penses qu'il lui ait arrivé quelque chose ? Il est peut-être rentré à la maison et nous attend.

Je lui fis un sourire tentant de me montrer fort, mais j'avais peur de tout ça.. Mon cerveau était sur le point d'exploser à force de réfléchir de ci et de ça.. Teijo, Silas, ELijah qui prend le corps de Shiki, Kurama qui est le maître de deux là.. J'ai envie de crier et de laisser ma seconde nature apparaître pour me défouler et oublier tout ça, j'en serais la main.. C'est ce que les vampirs font, ils coupent tout leurs sentiments lorsque les émotions leur submerge.. Je n'avais encore essayé autre fois, je fermais les yeux et essayait, soudainement je me sentais beaucoup mieux, j'étais.. comme vidé et sa faisait un bien fou, j'en ouvrais de nouveau les yeux souriant regardant le visage de Derek, je prenais son visage entre mes mains.

Gabriel : Ah Derek.. Notre vie est vraiment remplie de galère, heureusement que tu es là sinon j'en deviendrais fou.

Je me mettais aussi tôt à l'embrasser avec fougue.

***

Du côté de Valas, il venait d'apparaître chez lui avec Delic et son chien Oxy, il prenait sa valise qui semblait bien lourde et redressait un sourcils se demandant ce qu'il avait pu apporter avec lui pour que se soit aussi
lourd. Il finissait par le poser sur la table se retournant pour le regarder avec un sourire et levait les épaules.

Valas : Oui c'est chez moi, du moins pour le peu que je vienne ici.

Il fronçait les sourcils faisant volte face afin de regarder vers Eros qui venait de montrer sa présence, Valas était loin d'apprécier sa venue dans ses lieux. Il le fusillait du regard le voyant tanquillement allongé entrain de
manger des raisins.

Valas : Je peux savoir ce que tu fou ici, je te conseil de dégager d'ici !

Il le suivait attentivement du regard et s'approchait de lui puisqu'il était prêt de Delic, il lui prenait même son menton pour qu'il lève la tête vers lui, Valas grognai entre ses dents n'appréciant
pas du tout qu'il le touche.

Valas : Qu'est-ce que tu veux Eros ?! ET ne le touche pas !

Il gardait les points serré l'observant, il bouillait déjà sur place sachant sans doute pourquoi il était ici, et lorsqu'il commençait à lui parler, Valas ricanait de ce qu'il venait de dire.

Valas : J'ai menacé Aphrodite.. Pauvre d'elle, elle n'a pas arrêté de le faire en détenant mon coeur, j'ai juste récupéré ce qui m'appartient ! Et maintenant qu'elle n'a plus rien pour nous chanter petit Dieux, Atori se fera le plaisir de lui prendre sa misérable petite Divinité !

Il l'écoutait attentivement et ce qu'il lui disait était loin de lui plaire.

Valas : Serais-tu a t-on tour entain de me menacer ?!

Il était très mécontent, il tournait le regard vers Delic qui bien entendu se demandait ce qu'il se passait, il lui fit un mauvais regard pour qu'il se taise. Et il est vrai que de voir Eros s'approcher aussi prêt de Delic était loin de lui plaire.

Valas : J'en dis que tu ne me fais pas peur et je te conseille d'évite de me menacer, ta mère ne t'a donc rien dit à mon sujet ?!

Il restait bien à sa place ne bougeant pas même le voyant venir jusqu'à lui, il continuait de l'écouter grimaçant, il tournait le regard vers Delic ne voulant surtout pas qu'il soit imprégné d'un Dieux, il avait déjà perdu trop de fois
Derek et ne désirait pas que sa recommence encore une fois. Il revenait malgré tout vers Eros.

Valas : Ne m'appelle pas grand-père petit "Dieux". Je te conseil de dormir que d'un oeil, ou encore ne dors plus du tout, parce que à la première occasion, je te ferais souffrir toi et tout les personnes qui tente de s'en prendre à moi,à Delic et même à mon fils.

Il retroussait le nez, malgré tout il avait bien compris le message, il tentait de se montrer dure mais il ne désirait pas faire une bêtise et que celui-ci exécute ses menaces, il tournait le regard vers Delic lorsque Eros finissait par s'en aller. Il se retournait tenant bien sa la table en verre entre ses doigts ,il fermait les yeux et d'une simple pression la table explosait.

Valas : Fait chier !

Il respirait longuement afin de se calmer et se retournait pour regarder Delic qui lui posait déjà des tas de question, il finissait par attraper sa main et le tirer jusqu'à son grand divan il le faisait s'asseoir sur ses jambes et le regardait bien dans les yeux.

Valas : Oui il le fera c'est certains.. C'est en effet mon "petit-fils", Aphrodite a pris l'apparence de Heley pour avoir ce qu'elle attendait de lui, des enfants. Elle a piégé Atori, et il a bien fallu perdre Heley à cause de cette garce.

Il glissait ses doigt dans ses cheveux derrière sa tête et commençait à approcher ses lèvres pour embrasser lentement sa nuque, et posait son autre main sur sa cuisse la pressant légèrement.

Valas : Et si il est si en colère contre moi c'est parce que.. J'ai menacé sa mère de détruire la nouvelle race de Dragon si elle ne me rendait pas mon coeur qu'elle détenait. Mais se n'était qu'une ruse, je savais qu'elle me le rendrait sans que je n'ais à tuer un seul de ses Dragons qui lui appartient.

Il continuait de l'embrasser son cou et passait sa main de sa cuisse à son entre jambe qu'il caressait de haut en bas.

Valas : J'ai besoin de sexe lorsque je suis contrarié.. En colère.. Sa me permet.. De me calmer.

Il se retirait quelque instant de lui afin de le regarder bien dans les yeux.

Valas : Ensuite il faudra que j'aille rendre visite à Atori, tu m'accompagneras, je ne vais plus te laisser tout seul.

Il finissait par l'embrasser et mordillait légèrement sa lèvre entre les siennes, il gardait ses yeux viré dans les siens et commençait déjà à déboutonner son pantalon pour sortir son sexe qu'il masturbait rapidement. Il par la suite de même avec
lui, il le prenait par la taille et faisait en sorte qu'il s'allonge. Cette fois ci, il n'utilisait pas ses pouvoirs pour retirer ses vêtements, il lui retirait de lui même son jeans en même temps que son boxer, il utilisait juste ses pouvoirs
pour retirer ses baskets. Il glissait ses mains sur chacune ses jambes et remontait lentement jusqu'à son entre jambe, tout en se mettant au dessus de lui, afin d'avoir son visage en face du sien.

Valas : J'ai très envie de toi tu ne peux même pas t'imaginer à quel point tu m'excites, j'aimerais malgré tout faire quelque chose.

Il collait ses hanches contre son sexe et passait lentement ses mains pour caresser ses fesse, un doigt caresser son entrée.

Valas : Je veux te baisé, sa ne te fera pas mal, je suis un Dieu après tout.

Il fit un sourire.

Valas : Grâce à mon aura, tu ne sentiras aucune douleur.

Il lui envoyait aussi tôt son aura et soulevait ses hanches pour le pénétrer d'un coup sec, fermait les yeux savourant cette instant.

Valas : Ah.. Delic..

Il ouvrait les yeux le regardant avec se sourire séducteur.

Valas : Tu es a moi maintenant, rien qu'à moi et je ne te laisserais à personne d'autre.

Il commençait à bouger ses hanches déjà rapidement.

Valas : Et si tu me déçois, que tu me met en colère ou que tu te rebelles contre moi, je te le ferais regretter.

Il le regardait bien dans les yeux lui montrant qu'il était sérieux.

Valas : N'envisage pas de faire comme Derek, je ne le supporterais pas.

Il faisait de puissant coup de reins afin de l'entendre gémir.

Valas : Je veux que tu jouis seulement pour moi et pour personne d'autre.

Il finissait par lâcher ses hanches et posait ses mains à côté de lui, il se mettait au dessus de lui admirant son visage tout en continuant de faire des mouvements.

Valas : C'est ça.. Gémis pour moi Delic.

Il lui envoyait encore bien plus d'aura pour qu'il jouisse rapidement, lui s'enfonçait bien en lui et jouissais en gémissant légèrement, il baissait les yeux voyant qu'il c'était
également lâché de son côté, il en avait sur son torse. Il souriait s'arrêtait de faire des mouvements, il passait un doigt sur son sperme et glissait son doigt dans la bouche
de Delic.

Valas : Suce, il faudra que tu apprennes. Parce qu'un jour je te baiserais par là aussi.

Il jouait avec sa langue avec un sourire et finissait par la suite, à se retirer de lui.

Il remettait son pantalon comme il faut, il se levait marchant jusqu'à lévier de sa cuisine, prenait un essuie qu'il mouillé et essuyait son torse ainsi que ses mains.

Valas : rhabille toi maintenant, on doit aller voir Atori.


Il était désormais pas question qu'il aille s'en prendre à Aphrodite.. Il tendait la main faisant apparaître un t-shirt qu'il mettait aussi tôt, une fois que Delic fut habillé, il se téléporter à côté de lui, le prenant contre lui avec un sourire.

Valas : Ne parle que si je t'autorise à parler, lorsque deux Dieux parlent entre eux, les humains n'ont pas le droit d'intervenir dans leur discussion.

Il finissait par se téléporter pour se retrouver chez son fils, et cette fois ci, ils n'étaient pas occupé, Heley était assise sur la table tentant de manger ce qu'il avait dans son assiette mais n'avait plus faim. Elle posait son assiette voyant Valas arriver avec Delic tout contre lui, elle redressait un sourcils se demandant ce qu'il faisait avec lui, elle tournait le regard vers Atori, est-ce que c'était de lui qu'il faisait alluence tout à l'heure lorsqu'il était partis ?

Valas : ET bien pour une fois je ne vous surprend pas en pleine action, mon fils est aussi chaud que moi, je devrais être plutôt fière c'est moi qui lui ait tout apprit après tout.

Il ricanait, Heley se levait attrapant son assiette et jetait le reste à la poubelle, Valas la suivait du regard mais revenait vers Atori ne demandant pas sa permission pour s'asseoir sur une des chaises et prenait Delic sur ses jambes, il n'avait plus besoin de se cacher étant donné qu'il était au courant.

Valas : Il vit avec moi maintenant.

Heley se retournait subitement lorsqu'elle entendait ça, elle baissait le regard vers Delic et regardait ensuite vers Valas.

Heley : te son plein grès ou tu lui forces comme tu as forcé pour Derek.. ?

Il retroussait le nez regardant dans sa direction.

Valas : Comparé à ce que tu penser Heley, je suis loin d'être un monstre.

Elle tournait les yeux.

Heley : Si tu en es, tu as toujours été un, n'essaye pas de le cacher.

Valas : J'ai certes, fait quelque petites erreurs mais faut dire que Derek me mettait souvent hors de moi !

Heley : Parce qu'il aimait Gabriel et que toi il ne t'aimait pas.

Valas : Hum, Atori il serait tant que tu lui achètes une musaulière où je lui fous sotch la bouche pour qu'elle se taise.

Elle ouvrait la bouche n'en revenant pas, elle attrapait ce qui lui venait sur la main et lui lançait en plein visage, c'était l'éponge pour faire la vaisselle qui rebondissait sur son front et tombait sur la table, il redressait un sourcils ricanant.

Valas : Tu veux me tuer avec ton éponge ?

Heley : Fait attention que je ne t'étouffe pas avec.

Valas : Elle est devenu agressive dit donc, je n'aimerais pas subir la colère de ta petite renarde.

Il ricanait caressant la cuisse de Delic et regardait plus sérieusement vers Atori par la suite.

Valas : Je suis venu pour te dire de ne rien faire à Aphrodite.

Heley le fusillait du regard, elle se retournait prenant son assiette pour la laver, elle n'aimait pas attendre son prénom sa lui faisait toujours autant de mal.

Valas : J'ai eu la visite d'un de ses fils.. Qui est également le tient par la même occasion. ET il m'a menacé que si on la touchait, il s'en prendrait à moi d'une autre façon..

Il baissait les yeux pour regarder Delic à cette instant et revenait aussi tôt vers Atori.


*****

Silas apparaissait devant Kurama, il regardait bien son maître qui avait lui aussi changé mais avait malgré tout pas mal de ses traits de ressemblance, les même couleurs des yeux, ainsi que ses cheveux, et exactement le même caractère. Comparé à lui qui plus rien ne ressemblait à Elijah d'avant, il ne ressemblait pas du tout physiquement à Shiki mais il a tellement changé de corps depuis sa première mort qu'il a l'habitude de changer d'apparence et celui-là lui plaisait beaucoup.

Il ricanait lorsque Silas parlait pour lui, il en haussait les épaules comme pour s'excuser.

Shiki : Sa fait un moment que je n'avais plus baisé, fallait bien que je me vide un peu.

Il regardait autour de lui regardant vers le temple, cette endroit ne lui disait rien, du moins.. Sa avait changé depuis sa dernière venue, il ne reconnaissait pas grand chose.

Shiki : Faut dire que je n'ai pas eu de chance, c'est les Dieux qui m'ont enfermé dans cette Dague, je suis loin de faire le point contre des Dieux.

Il le suivait du regard et écoutait ses paroles, il regardait du coin de l'oeil vers son frère qui lui posait cette question, il fit un sourire voyant qu'il baissait la tête comme-ci il montrait sa soumission. Shiki finissait par croiser les bras regardant de nouveau vers son maître.

Shiki : On te protégera, mais de qui ?

Il détournait le regard ayant une drôle de sensation.

Shiki : Partons d'ici et tout de suite.

Il se téléportait en forçant son frère et son maître de faire de même, il se retrouvait à l'endroit où travaillait Raynor, où se trouvait tout ses sorciers. A peine il fut tout trois téléporté, Abnar apparu dans les lieux et vit le temple dévasté, il regardait tout autour de lui étant sur qu'ils étaient tout les trois ici présent.

Il se mettait à accroupis posant la main sur l'herbe ressentant encore leurs énergie à tout les trois.

Abnar : Ils viennent de réapparaître..

Tsukune apparaissait par la suite tendant le bout de la lame dans sur sa nuque et l'enfonçait déjà lentement, Abnar détournait le regard tentant de le regarder.

Abnar : Hadèse.

Tsukune : Tu m'appelles par se nom là maintenant ?

Abnar : Hadèse... Tsukue, le diable, 666, tu as tellement de nom différent, cela ne change pas grand chose la façon ton de je t'appelle. .

Tsukune : En effet, mais je préfère malgré tout "Tsukune".

Abnar : Que fais-tu ici et pourquoi me menaces-tu ?

Tsukune : C'est simple, je n'aimerais pas que tu détruises mes plans.

Abnar : C'est toi qui a fait en sorte qu'ils soient tout les trois de retour ?

Tsukune : je n'ai pas eu besoin de faire grand chose en réalité.

Il ricanait.

Tsukune : Mais je ferais en sorte qu'ils ne leur arrivent rien de fâcheux.

Abnar se téléportait pour se réapparaître derrière Tsukune, celui-ci se retournait le regardant bien.

Abnar : Qu'est-ce que cela t'apporterait ?

Tsukune : Hum.. Comment vas ton père, sa fait un moment que je n'ai plus eu sa visite.

Abnar : Il ne jouera plus les espions pour toi désormais.

Tsukune : Oui je sais il voulait juste se débarrasser de Atori.

Abnar : Tu n'as pas répondu à ma question.

Il souriait tout en le regardant bien.

Tsukune : Tu te crois supérieur à moi ? Je suis l'un des premiers Dieux, retourne donc à Olympe, et fait comme ton père faisait, rester assis dans son fauteuil à ne rien foutre, c'est tout ce que tu es bon à faire.

Abnar : Je protègerais ce monde et si je dois les renvoyer de la où ils viennent, je le ferais.

Tsukune mais pour l'instant ils ne font rien, tu n'as donc aucun droit d'intervenir.

Il se taisait sachant qu'il avait raison, il détournait le regard et finissait par s'en aller. Tsukune souriait détournait le regard pour regarder vers le temple qui était en ruine, il finissait par s'en aller à son tour.


Shiki glissait son doigt sur le bureau de Raynor tout le long.

Shiki : J'ai senti qu'un Dieu venait nous rendre visite, tu vois à quel point je suis un excellent protecteur mon maître.

Il passait la langue contre ses lèvres tournant lentement le regard vers lui.

Shiki : J'ai une armé de Sorcier à mon service, Raynor l'est aussi, il sera sans doute dure à contrôler comme me l'a si bien dit Raynor, mais j'adore les défis, je compte bien avoir une armée de Stygian à mes pieds également, par contre les Dragons se n'est pas ma tasse de thé, ils sont trop imposant et j'ai jamais apprécié le caractère de Zankou.

Il ricanait, s'asseyait sur le bord du bureau, il tendait la main pour faire apparaître Raynor à lui, il semblait surpris.

Shiki : Je t'avais prévenu que je pourrais te retrouver n'importe où tu te rendras. Je te présente mon frère Silas, mais tu dois déjà en avoir entendu parlé, et notre maître qui s'appelle Kurama.

Il le regardait bien de bas en haut.

Shiki : Aurais-tu mal eu genoux ?

Il s'avançait vers lui pour se placer juste à côté de celui-ci posant une main sur son épaule, il gardait bien son regard dans les siens.

Shiki : On se met à genoux devant lui.

Il poussait par la suite sur son épaule pour le forcer à se mettre à genoux, il glissait une nouvelle fois sa langue contre ses lèvres et marchait autour de lui en posant sa main sur le haut de sa tête pour qu'il reste à genoux.

Shiki : Je préfère ça.. Tout comme pour moi, tu lui sera très obéissant ainsi qu'à mon frère et je te déconseille d'aller voir ton frère Zankou et de tenter un petit plan pour nous mettre à terre parce que tu échoueras d'avance de toute façon.

Il souriait profitant bien de sa liberté retrouvé.


****

Khaleesi revenait vers Zankou, elle le regardait bien dans les yeux afin d'écouter ce qu'il lui disait, elle détournait quelque instant le regard pour réfléchir à ce qu'il disait, mais revenait bien vite vers lui.

Khaleesi : Si tu me laisses m'occuper de ça, c'est qu'il est dangereux dans cette état là.

Elle n'aimait pas du tout savoir son père dans cette état, et sa mère qui était avec lui pouvait être en dangers.. Sans parler du reste de sa famille, elle ne pouvait pas rester les bras croisé de peur que Nelatarion vienne d'un moment à l'autre alors que sa famille avait besoin d'elle maintenant.

Galadriel se taisait laissant Zankou lui parler, au fond elle espérait qu'il la convaint de lui venir en aide, elle regardait bien dans sa direction se rendant compte qu'au fond, sa soeur avait beaucoup de chose de l'avoir à ses côtés.

Kheleesi : Bien, je vais aller auprès de ma mère, mais je veux que je sois au courant si jamais il se passe quelque chose durant mon absence.

Elle glissait ses mains derrière la tête de Zankou pour l'embrasser à son tour, une fois qu'il coupait son baisé, elle le regardait bien avec un sourire.

Khaleesi : Il ne m'arrivera rien, occupe toi bien de notre famille durant mon absence.

Elle lui donnait un dernier petit baisé et se retirait ensuite de lui pour marcher jusqu'à sa soeur lui prenant la main.

Khaleesi : Allons-y.

Galadriel : Oui.

Elles se téléportaient aussi tôt toute les deux jusque chez sa mère.

Du côté de Khal et Selena, celle-ci marchait toujours à ses côtés tout en le regardant, il semblait très gentil a première vue, mais elle savait de quoi était capable Zankou et il devait être aussi dangereux que lui.

Selena : Je l'espère également, qui sais-tu pourrais peut-être m'aider à prendre cette forme.

Elle lui souriait à ce moment là et baissait de nouveau les yeux vers Sawn qui émettait des grognement.

Selena : Elle ne semble pas m'aimer beaucoup, et elle n'est pas la seul.

Elle regardait autour d'elle, tout les autres Dragons la regardaient d'un mauvais oeil. Elle tournait rapidement le regard vers Khal surprise qu'il lui avoue qu'il lui faisait déjà confiance. Elle tournait aussi tôt le regard vers l'homme qui s'adressait à lui, elle le regardait sans rien dire malgré tout.

Elle tournait le visage vers Khal qui continuait de prendre sa défense, tout le monde se mettait en cercle autour d'eux sans dire un mot et laissant celui-ci parler à Khal, en réalité, il parlait pour tout le monde.

Selena : Tu ne connaissais sans doute pas Neltarion aussi bien que tu le prétends dans ce cas, il avait bien trop peur qu'en m'utilisant comme femme de "reproduction", ma descendance n'arrivait tout comme moi à ne pas arriver à se transformer.

Elle vit aussi tôt qu'il prenait sa forme de Dragon, une fois que Khal posait sa soeur par terre celle-ci dressait ses ailes pour imiter l'autre Dragon et poussait un petit cris pour tenter de se montrer aussi menaçant que lui. Elle tournait par la suite la tête vers son frère qui prenait à son tour son autre forme et se battait avec l'autre Dragon, Sawn avait bien fallu recevoir un coup de queue, c'est Selena qui l'attrapait et sautait en arrière pour éviter de recevoir des coups également.

Sawn levait sa petite tête pour regarder vers Selena, elle baissait les yeux vers elle.

Selena : Tu vois bien que tu n'as aucune crainte à te faire, je ne vais pas te manger.

Elle regardait ensuite vers le combat, Khal était très fort et puis vite il mettait à terre l'autre Dragon.

Selena : Regarde comme ton frère est puissant, il a tout d'un Rois.

Selena finissait par s'avancer, une fois qu'ils avaient pris tout deux leurs forme humain, elle regardait vers Khal avec un sourire et baissait ensuite les yeux vers l'autre qui était toujours à terre, elle s'accroupissait pour le regard.

Selena : Si se serait l'un des fils de Neltarion que tu vas menacé de la sorte, il t'aurais déjà tranché la tête, mais tu dois sans doute le savoir étant donné que tu prétends le connaître si bien.

Elle finissait par se redresser passant sa main sur la tête de Sawn qui avait finis par apprécier d'être dans ses bras.

Selena : Nous ne choisissons pas ses parents.

Elle tournait le regard vers Khal, elle tenait d'un bras toujours Sawn et lui prenait ensuite la main pour l'emmener jusqu'à ses appartements loin de tout ses Dragons. Une fois à l'intérieur, Sawn se débattait ayant assez des toujours tenue à bras et voulait se défouler, mais elle était surtout affamé et se mettait à courir pour retrouver Zankou afin de lui faire comprendre qu'elle désirait se nourrir.

Selena la regardait partir et revenait ensuite vers Khal attrapant son visage et lui laissait un baisé, elle gardait ses mains sur son visage et le regardait dans bien dans les yeux avec un sourire.

Selena : C'est un remerciement de m'avoir encore une fois défendue. Il semblerait que tu sois le seul à avoir confiance en moi.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Mar 9 Avr - 1:01

Je me calmais petit à petit écoutant Gabriel, c'est vrai qu'il ne sert à rien de s'énerver et que je pensais pas à un mot de se que j'avais dit. J'abandonnerais jamais se gamin à son sort, c'est un Kijo et peut importe qui peux être ses parents c'est mon petit-fils. J'espère que Gabriel à raison et valas ne lui fera jamais de mal, il a en effet assez souffert comme ça, pas besoin d'en rajouter avec les punitions de Valas.

Derek: Ta raison, les dieux auraient mieux fallu qu'ils restent ou ils sont, mais ils sont la et aussi égoïste qu'ils sont ils viendront et prendront se qu'il veulent parce qu'il en ont le pouvoir. J'aurais aimer que se soit une autre famille que nous, mais c'est comme ça et on peut rien y faire.


Je savais pas trop quoi dire à propos de Shiki, c'est ma faute si il en est arriver la. J'aurais jamais du me comporter comme ça avec mes enfants, qu'est ce que je pouvais être con autre fois. J'ai peur pourtant qu'on l'est bel et bien perdu, il a prétendu ne pas nous faire du mal, mais peut être qu'il trouvera un autre moyen pour y parvenir..va savoir.

derek: je sais pas Gabriel et même si tu dit vrai et que Shiki ne me ferait pas de mal. Silas lui peut et j'en suis sûr qu'il désire me massacré, c'est moi qui l'ai mis à terre se jour la.

Je soupirais souriant contemplant les grand yeux inquiet de mon Gabriel, c'est à peine si je pouvais pas voir mon reflet dedans.

Derek: t'en fais pas pour Tyler, il n'est pas du genre à se mettre dans les ennuies. Il a peut être réussis son entretiens de se matin et boss déjà, il a pas le temps de répondre à son téléphone.

Je suis au moins tout aussi inquiet que lui, mais j'arrive plus facilement à cacher mes émotions surement par habitude, mais lui j'ai l'impression qu'il allait craquer d'une seconde à l'autre. Tout d'un coup je voyais qu'il fermait les yeux, j'en passais mes doigts dan ses cheveux.

derek: tu va bien?

Il les r'ouvrait me souriant, on dirait que toutes ses craintes se sont envoyer d'un seul coup.

derek: c'est toi qui me rend le plus fou Gabriel.

Il m'embrassait subitement et avec fougue, ah non Gabriel tu va me donner envie! si je t'arrête pas maintenant je risque de t'emmené dans cette ruelle la bas. Je posais mes mains sur ses épaules pour le reculer.

derek: aller on rentre on va voir si Tyler nous attend.

Je me téléportais avec lui jusqu'à chez nous, toutes les lampes étaient éteins. Je me dirigeais vers une pour l'allumer, mais voyant que rien à bouger j'en déduisais que Tyler n'était pas rentrer.

derek: qu'est ce qu'il fou celui la? essaye encore de l'appelé, car si c'est moi qui le fait et qu'il répond, j'ai bien peur de hausser la voix. Il avait arrêter de faire ça, disparaître toutes une journée sans donner de nouvelle pour ensuite réapparaître comme ça mine de rien.

Je m'asseyait sur mon divan posant mes deux bras sur le haut du fauteuil.

Eros: Derek Kijo enfin je peux te voir en chair et en os.

derek: tu sort d'ou toi? qu'est ce que tu fou chez moi!

Eros: je voulais te rencontrer, j'ai déjà été rendre visite à valas alors me suis dit pourquoi pas voir l'autre grand père?

Derek: Grand père? t'es l'un des mômes de Aphrodite?

Eros: Eros enchanté grand père.

Derek: m'appelle pas grand père sale mioche!

Il ricanait s'approchant de moi se penchant pour me regarder.

Eros: tu as le caractère exact qu'on m'a décris, peut importe que tu es un dieu devant toi, tu reste toujours aussi...toi.

Derek: je aurais préféré que je me mette à genoux et te lèche les pied?

Il levait les deux sourcils avec un grand sourire, est ce qu'il essaye de me dire "oui" avec se maudit sourire?

Derek: qu'est ce que tu veux?

Eros: comme je l'ai dit une simple visite, j'ai été voir Valas pour discuté un peu et puis je me suis dit que j'irais voir l'autre également. Après tout c'est grace à toi si je suis la aujourd'hui ainsi que mon frère, tu m'as sortit du ventre de ma mère.

Derek: surtout me remercie pas, je l'ai fait uniquement pour moi.

Eros: oui, mère m'as tout expliquer.

Il relevait les yeux se redressait vers Gabriel et s'approchait de lui. je me relevais à mon tour pour être sûr qu'il ne lui fasse rien.

Eros: Gabriel Ligth encore un mignon petit lapin.

derek: reste à une distance respectable! et compare pas mon mec à cet animal au longue oreille.

Eros: pourquoi? c'est mignon un lapin non?

Il attrapait le visage de Gabriel.

Eros: pas vrai?

derek: je suis sûr que maman doit s'impatienté, faudrait pas la faire attendre.

eros: me jette tu dehors?

Derek: t'es plus malin que je le pensais.

Il lâchait Gabriel me regardant assez mécontent.

Eros: tu devrais te méfier derek sinon je peux être encore plus impitoyable que ma mère en histoire de coeur. J'ai déjà du menacer Valas avec ça, lui il a bien compris le message, ma mère ne crains plus rien désormais..

Derek: et t'es donc venu pour me menacer également?

Eros: non, je voulais connaitre la personne qui a sauver mon frère et moi également, mais si tu me parle encore de la sorte Derek, je pourrais en effet envisager de te menacer.

***

Delic baissait quelque instant les yeux vers la table qui venait de briser, se qui était dommage car c'était une belle table. Il poussait un cris de surprise lorsqu'il lui attrapait la main pour l'emmené jusqu'au divan, il ne résistait pas et s'asseyait sur ses jambes.

Delic: Je vois, mais je suppose qu'il fait juste ça pour protégé sa mère...

Il fermait les yeux le laissant l'embrasser sa nuque, chaque baiser l'envahissait de frisson.

Delic: Peut être que eros ruse lui aussi pour empêcher qu'on s'en prenne à sa mère ou tu pense qu'il mettrait ses menaces à exécution.

Il pinçait ses lèvres r'ouvrant lentement ses yeux, rien que le fait qu'il touche son entre jambe au travers son pantalon l'excitait, une légère érection pouvait se faire sentir.

delic: hum..

Il relevait les yeux vers les yeux faisant signe de la tête voulant l'accompagné jusqu'à chez Atori, de toute façon il veux le suivre partout ou il se rendra. Il ferait tout pour lui à présent, de savoir que quelqu'un l'aime pour se qu'il est et peut importe qui peut être ses parents lui fait un bien fou. Il se laissait allonger sur le divan avec une peur au ventre, mais tout de même bien plus détendu que la fois précédente.
Delic relevait légèrement la tête le regardant le déshabiller, d'un côté il était assez impatient, mais de l'autre il était effrayer. Il le laissera faire tous se qu'il désire, il craignait par dessus tout que lui aussi l'abandonne cette peur était plus grande encore que la crainte d'avoir mal.

Delic: j'ai très envie d'être à toi aussi valas, fait tous se que tu veux de moi.

Il gardait le sourire ayant confiance en lui, sil il prétend qu'il ne ressentira pas la douleur alors c'est que sa sera pas le cas. Il se sentait plus apaiser et passait ses bras autour de sa nuque le contemplant avec le sourire.

Delic: Même si j'aurais mal sa n'aurait aucune importance, tant que toi t'es satisfait.

Il appuyait sa tête contre le divan sentant son aura envahir son corps et soudainement lui qu'il s'enfonçait en lui, cela faisait gémir Delic qui serrait son étreinte serrant valas. Il est vrai qu'il sentait à peine la douleur, quelqu'un picotement mais supportable. comme pour Gabriel ses gémissements n'était pas discret, mais ne tentait rien pour les étouffés sachant que valas aimait ça.

Delic: je...suis pas Derek, je veux personne d'autre.

c'était presque impossible de parler, il entourais ses jambes autour de ses hanches pour se maintenir à lui. le plaisir montait à une vitesse folle, son dos se courbait au moment ou il jouissait se collant d'avantage à valas. Il pouvait sentir lui aussi qu'il se lâchait se qui fut lui fit un étrange effet, il en pensait pas quand même que c'était si fatiguant de coucher avec quelqu'un. Soit doit l'être d'avantage vue que lui avait affaire à un dieu, il baissa la tête regardant se qu'il faisait.

delic: * il va faire quoi avec mon sperme?*

Il ne s'attendait pas quand même qu'il le force à y goutter, mais ne voulant pas le décevoir il refermait ses lèvres suçant son doigt. c'était pas un goût très agréable, mais ne grimaçait pas pour autant voulant s'y faire pour le faire plaisir. Obéissant toujours il se relevait attrapant ses vêtements pour s'habiller, Atori ne s'attendait pas recevoir encore la visite de son père et encore moins de celui qui l'accompagne.

Atori: tu peux plus te séparer de moi papa? je vois que Delic est la lui aussi, il n'a pas l'air de te détester. tu fais des efforts bravo!

Delic se contenta de sourire s'installant sur les jambes de valas, Atori tournait légèrement le regard vers Heley qui semblait de mauvaise humeur.

Atori: pourquoi es tu venu cette fois? et non tu ne m'a pas tout appris.

Il ne dit rien laissant Heley parler de Delic, il est normal qu'elle se pose des questions après se qu'il c'était passer dans le passé avec derek.

delic: il n'a pas eu besoin de me forcer à faire quoi que se soit Heley.

Il n'aimait pas qu'on parle de valas de cette manière et encore moins qu'elles lui parle de derek, delic ressentait une forte jalousie. Atori lui sa le faisait bien sourire, il aimait voir sa femme s'énerver sur son père de la sorte.

Atori: une muselière? non j'aime la voir s'énerver sur toi.

Delic baissait les yeux vers l'éponge qu'elle venait de lui lancer, Valas ne le prenait pas mal et se moquait d'elle bien au contraire. Atori ricanait adorant le caractère de sa femme.

Atori: oui tu devrais te méfier, il est déjà arriver qu'elle morde aussi un vrai petit animal sauvage.

delic souriait restant silencieux glissant sa main sur celle de valas qui serrait sa cuisse, Atori reprit son sérieux se positionnant comme il faut sur sa chaise.

Atori: pourquoi? elle mérite de crevé!

Il l'écoutait malgré tout, sa bonne humeur c'était envoler soudainement. L'un de ses gamins était donc venu pour menacer son père? il regardait vers Delic comprenant ou est ce qu'il voulait en venir, Atori soupirait regardant ensuite vers Heley.

Atori: je vois, cela m'ennuie mais je lui ferais rien. je pense même que c'est mieux ainsi, j'aimerais voir cette déesse morte, mais une personne ici présente ne veux même pas entendre son prénoms dans une conversation alors aller la voir pour la mordre...

Il sourit voyant qu'elle s'énervait presque sur son assiette.

Atori: j’aimerais pas être à la place de cette assiette, mais restions malgré tout méfiant. Si l'un de ses gosses est venu jusqu'à toi pour te menacer va savoir de quoi d'autre il serait capable. Je doute que...

Il regardait vers Heley.

Atori: que la déesse X pour ne pas prononcer de nom reste assise sans rien faire après ta dernière rencontre avec elle. Je la vois bien utiliser ses enfants pour nous manipulé, c'est peut être elle qui a envoyer son gosse à sa place...elle est doué pour ça.


***

Zankou avait tout de même réussit à convaincre Khaleesi d'aller voir Teijo pour régler se problème, il l'a laissait partir malgré qu'il n'était pas qu'elle soit trop longtemps éloigner de lui. Une fois disparu il se réinstallait sur son trône pensant à Neltarion et comment mettre fin à son règne. Il n'a pu avoir que peu de dragon qu'il la rejoins, Neltarion en a au moins le double et beaucoup de mâle agé et puissant dans sa garde personnelle. A cause de l'intervention de Valas il a perdu pas mal de bon combattant, ses rang se sont lourdement affaiblit.

" mon seigneur"

Il releva la tête vers l'un des dragon qui s'inclina devant lui.

" votre fils se bat dehors avec un autre mâle"

Zankou: comment cette bagarre c'est t'il déclencher?

" c'est à propos de cette nouvelle dragonne"

zankou: à peine arriver qu'elle déclenche des bagarres! ou est Sawn?

"elle est avec votre fils"

Zankou s'en relevait mécontent.

Zankou: c'est bon laisse moi!

Il s'en allait sans discuté, Khal avait réussit à mettre l'autre dragon à terre mais ne lui faisait pas plus de mal et repris tout deux forme humaine.

Khal: prochaine fois garde ta langue dans ta poche!

l'autre dragon faisait uns signe de la tête restant à terre montrant sa soumission, Selena s'approchait lui rappelant qu'il avait beaucoup de chance d'avoir eu affaire à l'un des fils de zankou et non de Neltation.

" je sais très bien de quoi il est capable! je sais de quoi sa famille est capable.."

Il tentait malgré tout de montrer une cette allusion à elle, il n'avait pas confiance en Selena surtout que c'était la fille de Neltarion. Il finit par se relever pour s'éloigner loin d'eux, Khal sourit retournant tous deux au manoir. Sawn pouvait courir librement ici, Zankou s'avançait dans les couloirs et vis la petite Sawn.

Zankou: ma fille tu n'es pas blesser?

Il posait sa main à terre pour qu'elle y grimpe jusqu'à son épaule.

Zankou: on va aller manger ne t'en fais pas, mais avant j'ai deux mots à dire à ton frère.

zankou le retrouvait juste au moment même ou Selena l'embrassait, cela le mettait en colère de voir son fils aussi proche de la fille de Neltarion.

Khal: si j'ai droit à se genre de récompense alors je te défendrait encore.

Zankou: Khal Drogo!

Khal reculait d'un pat regardant vers son père qui s'approchait de lui, il gardait la tête haute même voyant Zankou en colère.

Zankou: c'est comme ça que tu montre l'exemple à ta soeur! en te battant! tu aurais pu la blesser! elle est encore petite et par maladresse l'un de vous aurait pu lui faire du mal.

Khal: c'est toi qui m'a appris de montrer ma dominance avec les crocs si il le fallait! c'est se que j'ai fais et j'ai gagné.

Zankou: surement pas en risquant de blesser ta petite soeur! et surtout pour cette fille...

Khal: tu t'aurais pas battu pour sauver l'honneur de ta femme?

Il l'attrapait Khal par la gorge sans pour autant arriver à lui faire du mal.

Zankou: elle n'est pas ta femme! que j'apprenne pas que tu couche avec elle Khal sinon je la r'enverrais chez son père en morceau!

Il le lâchait tournant le regard vers Selena et fini par s'en aller, Khal soupirait désespéré du caractère de son père.

Khal: t'en fais pas il est comme ça avec tout le monde surtout quand il n'a pas confiance, mais une fois que tu aura fait tes preuves et fera partit de notre famillle...enfin je veux dire famille dragon bien sûr je vais pas dire, comme...soit. Il sera plus gentil avec toi, il n'est pas si méchant que ça au fond. Je vais te laisser te reposer, il a une chambre de libre juste la...ma chambre est la bas dans le fond si...ta besoin de quoi que se soit.

Il fit uns sourire reculant pour continuer de la regarder, jusqu'à qu'il se cogne au mur. Il en passait sa main derrière sa tête riant bêtement et entra dans sa chambre. Une fois que Selena entra dans la tienne une image représentant son père apparu, c'était une illusion et ne pouvais donc pas être détecté.

Nelatrion: alors tu as bien été accueillis à se qu'on ma dit? c'est bien j'aurais triste si tu m'aurais déçu Selena.

Il tournait autour d'elle la regardant.

Neltarion: Je doute que Zankou te fasse confiance n'est ce pas, mais..son fils par contre tu pourra te le mettre dans la poche. Joue avec lui jusqu'à qu'il te baise car c'est le pourquoi tu es la, qu'il te baise jusqu'à que tu sois féconder Selena et ensuite te me reviendra avec cet enfant. Si j'ai pas une fille alors tu retournera auprès de Khal, le baisera encore jusqu'à que tu me ramène une femelle.

Il ricanait regardant la chambre ou il se trouvait.

Neltarion: j'aurais préféré que tu baise Zankou, mais...il est trop stupide pour tromper sa précieuse Khaleesi. J'ai une idée, il a eu une petite dragonne d'après mes sources tu me la ramènera également, deux femelles valent mieux qu'une non?


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Mar 9 Avr - 6:58

Je souriais de ce que me disait Derek.. Oh non, j'en doute Derek, moi je pense que c'est lui qui me rend le plus fou d'entre nous deux. Alors que je l'embrassait avec fougue, et je dois l'avouer, j'avais très envie de lui, là, tout de suite.. Mais je descendais de mon petit nuage lorsqu'il finissait par couper mon baisé.

Gabriel : Oui.. J'ai envie de savoir ce qu'il sait passé pour lui.

On se téléportait tout les deux jusque chez nous, mais Tyler n'était pas la, j'ai l'impression de revenir en arrière, lorsqu'il faisait sa crise d'adolescence, il partait tout la journée sans donner aucun signe de lui et revenait à des heures impossibles comme-ci de rien était.

Gabriel : Il doit peut-être encore travailler.. Je vais le téléphoner et lui laisser un message.

Je sortais mon téléphone mais tournait rapidement le regard vers Eros qui venait d'apparaître, j'en déposais mon téléphone sur le coup ne sachant pas qui il était.

Gabriel : Grand-père.. Tu es le fils de Aphrodite ?

Je me souviens parfaitement que Derek à aider Aphrodite à naître ses deux enfants, on ne l'avait jamais revu depuis ce jour, sa fait bizarre de voir l'un de ses enfants juste en face de nous et dans le salon entrain de parler tranquillement à Derek.

J'écoutais ce qu'ils se disaient sans rien dire, jusqu'à ce qu'il vienne jusqu'à moi je le regardais bien, il vient de m'appeller "mon lapin" ?

Gabriel : Tant qu'il ne dit pas "mon cochon", j'en serais plutôt vexé, mais lapin en effet c'est mignon.

Je fus surpris lorsqu'il m'attrapait par le visage, je regardais vers Derek du coin de l'oeil, il finissait par me lâcher, je finissais par m'asseoir à côté de Derek pour éviter qu'il recommence tout en le regardant bien. Alors il peut lui aussi jouer les même pouvoirs qu'à Aphrodite ? Il semblerait qu'il ne faut pas le provoquer, je détournais le regard n'aimant pas qu'on menace l'amour entre Derek et moi.. On a tellement subit d'épreuve..

Gabriel : Il ne parlera plus de la sorte dans ce cas.

Je tournais le regard vers Derek pour qu'il se calme, je revenais ensuite vers Erios.

Gabriel : Où est ton frère jumeaux ?

Aphrodite apparaissait les mains sur les hanches.

Aphrodite : Que fais-tu ici Erios et ou est donc passer ton frère hum ?

Je tournais le regard vers elle à ce moment là, elle nous regardait du coin de l'oeil avec un sourire.

Aphrodite : Cela fait longtemps, j'espère que Erios ne vous pas pas causé d'ennuis.

Gabriel : Pas vraiment non...

Aphrodite : N'est-il pas magnifique ?

Je tournais le regard vers Erios.

Gabriel : Oui..

Aphrodite : Ton frère est partis rendre visite à Atori, est-il idiot ? Qu'est-ce qu'il n'a pas compris lorsque je lui ais dit de ne pas s'approcher de lui, il est dangereux. Je sais que vous désirez tout deux me protéger, mais je refuse de perdre vos vie à cause de vos agissements stupide.

Gabriel : Il a dit que vous n'avez plus aucun soucis à vous faire de Valas et de Atori, de quoi avez-vous peur ?

Elle me regardait à cette instant.

Aphrodite : Atori est imprévisible, on ne sait jamais ce qu'il pense réellement soit, je n'ai aucune raison de vous parler, au faîte comment Delic ?

Elle souriait.

Gabriel : Lorsqu'on a mentionné notre famille, on parlait de toute notre famille.

Aphrodite : Oups.. BOn, je vais le chercher, je n'aimerais pas qu'il lui arrive quelque chose, et toi tu rentres chez nous.

Elle se téléportait.

Heley était tout de même rassurée de savoir que Valas ne forçait pas Delic de rester auprès de lui, il ne semblait pas le détester, c'était sans doute la seul personne avec Atori d'ailleurs... Valas continuait de caresser la cuisse de Delic et sentis qu'il posait sa main contre la sienne, il en fit un sourire en coin.. Après les petits humours entre eux, Atori finissait par être mécontent d'apprendre que Eros était venu à sa rencontre pour le menacer.

Heley continuait de laver son assiette afin de se calmer mais écoutait malgré tout leur discussion. Valas tournait le regard vers celle-ci puisqu'elle semblait énervé, elle en avait la queue tout ébouriffé à chaque fois qu'elle entendait le prénom "Aphrodite".

Valas : Hum je vois..

Ses oreilles se redressait lorsqu'il parlait de mordre Aphrodite, elle finissait par baisser les oreilles en arrière s'énervant sur son assiette tout en la lavant. Valas la regardait du coin de l'oeil redressant un sourcils. Elle finissait par se calmer lorsqu'il disait ne pas vouloir être à la place de l'assiette, elle le rinçait et le mettait sur le côté et se retournait pour les regarder, valas regardait de nouveau vers Atori.

Valas : Moi j'aime pas qu'on me menace ou même qu'on me face du chantage ! Je ne sais pas encore.. Mais faut qu'on trouve un truc pour les foutre une bonne raclé.

Lorsqu'il s'apprêtait à prononcer le prénom de Aphrodite, Atori regardait vers Heley qui le fusillait du regard, sa amusait Valas de les voir ainsi.

Valas : Alors elle envoit ses gosses à la place, tsss, elle a peur de moi voilà tout et elle a bien raison de l'être.

Il en pressait la cuisse de Delic sous la colère, mais il finissait par désserer son étreinte par la suite se rendant compte de ce qu'il faisait. Elle glissait sa main sur son entre jambe pour lui caresser, se trouvant n face de Atori, il ne pouvait pas voir ce qu'il faisait et sa le faisait sourire.

Valas : Bien alors on fera rien contre A

Il tournait le regard vers Heley.

Valas : Contre X.. Mais maintenant, elle et ses gosses risque de jouer avec nous en utilisant ta très chère femme et Delic contre nous.

Il soupirait commençant à ouvrir le pantalon de Delic d'une seul main afin de caresser plus facilement son sexe. Heley finissait par s'approcher se mettant à côté de Atori.

Heley : On peut parler d'autre chose ?

Il la regardait à ce moment là.

Valas : C'est une conversation importante très chère.

Elle détournait le regard.

Heley : Si tu l'aurais laissé tranquille depuis le début, jamais elle ne s'en aurait prit à Atori.

Valas : SAns doute oui et jamais elle n'aurait eu ses deux gosses.

Elle baissait les yeux toujours aussi agacée.

Valas : Bien parlons d'autre chose dans ce cas, alors quand est-ce que tu vas lui donner un enfant ?

Elle levait les yeux pour le regarder.

Heley : Qui vous fait croire qu'on veut un enfant ?

Il avait la main dans le pantalon de Delic, continuait de lui caresser, il haussait les épaules restant tout à fait naturel.

Valas : C'est ce que vous vouliez avant que X vienne et on connait la suite.

Elle croisait les bras tout en détournant le regard.

Valas : je vois, tu as changé d'avis à cause de ce qu'il ait arrivé.

Heley : Sa ne te regarde pas.

Valas : j'aime lorsqu'on me parle, qu'on me regarde dans les yeux jeune fille.

Elle le regardait de nouveau droit dans les yeux.

Valas : Bien, je suppose que tu n'apprécies pas non plus de parler de ça, alors de quoi parler puisque tu détestes parler de tout.

Heley : Je déteste parler avec toi, c'est différent.

Valas fronçait les sourcils retirant sa main du pantalon de Delic, il glissait son bras sur le haut de sa chaise tournant le regard vers son fils.

Valas : Tu devrais lui donner une bonne fesser, moi en tout cas, j'ai ma main qui me démanche.

Helely levait les yeux en l'air, Valas se téléportait pour se retrouver derrière elle l'attrapant par la nuque sans pour autant lui faire de mal.

Valas : J'ai vraiment ma main qui me démanche, mais tu es appartient à Atori alors..

Il la lâchait tentant de garder son calme, il tournait le regard vers Delic, Atori semblait mécontent, il levait les mains.

Valas : Désolé, mais elle devient insolente !

Heley : Insolente ? En quoi ais-je était "insolente" ?

Valas : Ah mon avis elle doit saigner pour être d'aussi mauvaise humeur.

Heley : C'est depuis que tu es là que je le suis.

Elle finissait par passer à côté de lui et s'asseyait dans le divan détournant le regard, Valas la regardait du coin de l'oeil, c'est là que Santo apparaissait dans le fauteuil le bras posé autour de Heley et le tirait vers lui avec un sourire en coin, Heley sursautait le voyant et tentait de se retirer de lui.

Santo : Mignonne.

Valas : Qu'est-ce que tu fou là !

Heley : Lâche moi..

Il fit apparaître dague pour ensuite enfoncer dans la cuisse de Heley, elle en criait sur le coup, Santo tenait fermement la manche tout en regardant vers Delic, Valas et ensuite Atori.

Santo : Il parait que mon frère est déjà passer voir Valas, alors pourquoi est-il ici entrain de vous parler "père". J'espère que vous n'êtes pas idiot et tenter quelque chose d'idiot. Erios utilise des manières plutôt sympatique, comparé à moi, se serait dommage de perdre une si belle créature, j'adore les petites renardes, je parie qu'en sous vêtements elle doit être très sexy. Elle respirait rapidement souffrant de sa blessure surtout qu'il tournait lentement, elle couchait ses oreilles et se mordait la lèvre tout en fermant les yeux.

Valas fit un signe à Delic qu'il ne bouge pas, il finissait par apparaître en face d'Erios l'attrapant par la gorge, celui-ci enfonçait d'avantage le dague dans la cuisse de Heley, elle gémissait et en avait les larmes au yeux.

Santo : Lâche moi vieux débris.

Valas : C'est moi que tu appelles Vieux débris ! Retire ta maudite dague d'elle !

Il fit un sourire en coin, il retirait la dague comme il lui avait demandé mais l'enfonçait plutôt dans sa poitrine à rat de son coeur, Valas tournait le regard vers Heley qui criait, elle suffoquait.

Santo : Père serait très déçue de perdre sont imprégné.

Valas finissait par le lâcher poussant un cris de rage, il tournait sur lui même et le regardait de nouveau, il finissait par faire disparaître la dague se redressant frottant ses mains l'un contre l'autre.

Santo : Je venais juste rendre visite à mon père, pas besoin de se battre entre nous.

Il fit un sourire, les blessures de Heley venait de guérir, elle levait les yeux vers Santo sans dire un mot et reprenait son souffle, ses vêtements étaient couvert de son sang.

Valas : Et bien, tu n'es pas vraiment le bienvenu.

Santo : Je voulais juste vous envoyer un message claire et précis.. pas touche à ma mère.

Il disparaissait par la suite, Valas détournait le regard vers Delic.

Valas : Je suis TRES contrarié et TRES en colère, j'ai besoin de sexe pour me calmer humph !

Il tournait le regard vers Heley malgré tout.

Valas : Sa va, rien de cassé ?!

Heley : Sa va..

Elle tournait le regard vers Atori. Aphrodite apparaissait à ce moment là, elle regardait vers Heley qui était remplis de sang, elle regardait ensuite vers Valas et Atori, elle souriait.

Aphrodite : On dirait que je l'ai manqué de peu.

Heley se levait la voyant, Aphrodite tournait le regard vers elle.

Aphrodite : Tu as quelque chose à me dire ?

Elle la giflait, Aphrodite n'en revenait pas, Valas lui se mettait à ricaner.


Sawn arrivait en courant vers son père, elle gémissait lorsqu'il lui parlait et se secouait, elle finissait par grimper tout le long de son bras et se mettait sur son épaule, elle poussait un cris pour lui faire comprendre qu'elle était affamée.

Selena souriait après le baisé qu'elle venait de lui faire, elle l'observait d'un air plutôt séductrice et ricanait de ce qu'il lui disait.

Selena : Je l'espère bien.

Elle tournait rapidement le regard entendant la voix de Zankou, elle se doutait qu'il venait de voir la scène et cela ne semblait pas du tout lui plaire... Elle détournait quelque instant les yeux pour regarder Khal mais revenait bien vite vers Zankou.

Sawn toujours sur l'épaule de son père, penchait la tête pour regarder son frère, elle ne comprenait pas pourquoi ils se disputaient. Elle attrapait les mèches des cheveux de Zankou dans sa gueule et tirait dessus afin de lui faire comprendre qu'elle avait faim, elle se mettait à pousser un cris.

Selena ne disait rien ne voulant pas énerver plus que Zankou ne l'était, il ne semblait toujours pas apprécier sa présence, elle ne le quittait pas des yeux malgré tout, ayant guère l'habitude de baissé les yeux devant quelqu'un, même quelqu'un de plus fort qu'elle.

Elle reculait d'un pat, sous la remarque de Khal celui-ci l'attrapait par la gorge aussi tôt. Une fois qu'il finissait par le lâcher, celle-ci le regardait partir en silence. Elle finissait par tourner le regard vers Khal qui soupirait longuement. Elle souriait le voyant un peu s'embrouiller, elle commençait réellement à le trouver très intéressant et commençait déjà a avoir beaucoup d'affection pour lui.

Selena : J'espère que je ferais vite partie de votre famille, mais je suis patiente et je comprend qu'ils ne me facent pas confiance.. Malgré tout sa me fait plaisir que tu me défendes autant.

Elle lui souriait.

Selena : Bien, merci de m'avoir fait visiter votre territoire, je pense me plaire ici.

Elle le regardait partir jusqu'à sa chambre, elle fit de même, elle observait celle-ci et fit volte face voyant une illusion de son père pour entrer en contact avec elle, elle fermait bien la porte derrière d'entrée pour éviter que personne ne rentre et se mettait en face de lui.

Selena : Père, pourquoi venir ici ? Il veut mieux que vous évitez de faire ça.. Si quelqu'un se rend compte de ce que je suis chargé de faire.. Zankou me tranchera la gorge aussi tôt !

Elle détournait le regard écoutant ses paroles, elle n'aimait pas non plus qu'il lui tourne autour.

Selena : Je sais très bien ce que vous m'avez ordonner de faire.. Pas besoin de venir jusqu'ici pour me le répéter.

Elle le regardait de nouveau.

Selena : Ramener Sawn ? C'est trop dangereux, elle est toujours accompagné, Se n'était pas ce qu'on avait prévu !

Elle le regardait bien dans les yeux puisqu'il semblait mécontent qu'elle le défie.

Selena : Laissez moi maintenant, je vous contacterais de mes progrès par télépathie, mais venir ici est trop dangereux, je n'ai pas envie de mourir bêtement à cause de vous.

Elle passait sa main sur l'illusion pour qu'elle se dissipe. Elle détournait le regard, elle avait en partie dit la vérité à Khal, Zankou et Khaleesi. Elle a mentis juste sur le banissement, il a trouvé plus utile de se servir d'elle afin d'être envoyé ici et de lui revenir avec une projéniture de cette nouvelle race de Dragon pour que Nelatarion puisse se reproduire avec celle-ci et créé la même race de Dragon que Zankou.

Elle finissait par sortir de sa chambre, regardant vers celle de Khal. Elle marchait jusqu'à celle-ci ouvrant doucement la porte, elle tournait le regard ne le voyant pas dans la pièce, elle finissait par entrer fermant la porte derrière elle et le cherchait après, c'est la qu'elle le vit, il venait de s'asperger le visage d'eau, il avait un essuie autour de son cou, elle lui souriait.

Selena : Je m'ennuyais dans ma chambre.

Elle s'approchait de lui, prenant son essuie pour essuyer son visage qui était encore un peu mouillé tout en le regardant bien dans les yeux.

Selena : Je sais que votre père est quelqu'un de bien malgré son dure caractère, comparé au miens, il ne laisserait jamais ses enfants entre de mauvaises mains, il ferait tout pour leur venir en aide et les protéger. Son clan est beaucoup plus nombreux que le votre, il possède des Dragons plus anciens que les votre et savent se battre, mais je ne pense pas qu'il désire se battre tout de suite.

Ayant finis de lui essuyer, elle glissait l'essuie autour de la nuque de Khal en les tenant de chaque côté tout en le regardant bien.

Selena : Je connais beaucoup de personne dans mon ancien clan qui pourrait m'informer de ses intentions, ainsi vous serez préparé.

Elle tirait sur l'essuie pour le tirer vers elle et lui donnait un baisé, elle décalait ses lèvres des siennes le regardant bien.

Selena : Je vais sans doute trop vite, mais tu me plais beaucoup.

Elle lui fit un sourire.



Khaleesi et Galadriel réapparaissaient donc chez elle, elle cherchait Teijo, elle sentit sa présence dans la cave, elle tendait la main à sa soeur pour ne pas qu'elle bouche, elle cherchait par la suite la présence de Shizuka, celle-ci se trouvait dans sa chambre.

Khaleesi marchait la première, elle montait les escaliers et ouvrait la porte de la chambre, elle s'approchait de sa mère qui était couché dans son lit.

Khaleesi : Mère ?

Galadriel tournait le regard vers la porte.

Galadriel : Je vais voir notre père.

Elle n'avait pas le tmeps de lui dire d'attendre qu'elle était déjà partie, elle descendait silencieusement les escaliers de la cave, cette pièce avait bien changé, il y avait une grand cuve au milieux de la place avec à l'intérieur un corps d'enfant, elle voyant par la suite Teijo entrain de jouer avec des ADN.

Galadriel : Qu'est-ce que tu fais ?

Teijo tournait le regard.

Teijo : Se n'est pas toi que j'attendais mais ta soeur.

Galadriel : Elle est avec notre mère.

Teijo : J'aurais besoin d'elle pour réussir ma nouvelle invention.

Elle tournait le regard vers le visage de se garçon.

Galadriel : Alors c'est vrai... Vous avez changé.. Nous allons t'aider.

Il la regardait d'une façon bien froide.

Teijo : J'ai n'ai pas besoin d'aide.

Elle s'avançait vers lui, le prenant dans ses bras, Teijo fronçait les sourcils.

Galadriel : Nous sommes tes filles, alors bien sur que si.. Tu as besoin de notre aide.. Il tournait le regard vers sa machine, l'enfant était entrain de mourir, il repoussait violemment Galadriel et se dirigeait vers ceux-ci tentait qu'il reste en vie, il tapait son poing puisqu'il venait de mourir.

Teijo : Il n'était pas assez fort !

Galadriel : Qui est-ce que garçon ?

Teijo : Peu importe qui c'était, il n'était qu'un bon a rien tout compte fait.

Elle comprenait qu'il avait sans doute prit cette enfant, ses parents devaient être très inquiet pour lui et le chercher partout.. Il venait de le tuer, Galadriel n'en revenait pas. Teijo posait sa main sur la cuve le faisant disparaître, l'eau de la cuve se vidait aussi tôt et la porte s'ouvrait, il tournait le regard vers sa fille, celle-ci finissait par revenir vers lui posant sa main sur son visage.

Galadriel : Je t'en prie, laisse nous t'aider..

Teijo : Tu as raison.. j'ai besoin de votre aide.

Elle souriait pensant qu'il acceptait son aide pour qu'il redevienne le père qu'elle a toujours connu, mais celui-ci la poussait à l'intérieur de la cuve, il la tenait par la gorge et finissait par la lâcher afin de refermer la porte derrière elle, il tendait les mains, les files volaient autour d'elle, deux d'entre elle pénétrait à l'intérieur de son dos, elle en gémissait mais quelque chose la faisait perdre conscience.

TEijo : J'espère que tu ne me décevras pas toi qui es ma fille, tu pourras sans doute arriver à tout supporter.

Il se retournais, l'eau commençait à se remplir rapidement dans la cuve, teijo claquait des doigts pour que ses vêtement disparaissaient.

Khaleesi ressentant la détresse de sa soeur quittait le chevet de sa mère et descendait rapidement à la cave, elle la vit aussi tôt dans cette cuve, elle se mettait à courir, Teijo apparaissait devant elle.

Teijo : Tiens te voilà enfin.

Khaleesi : Que lui fais-tu ?!

Il fit apparaître son livre, elle ne permettait pas qu'il tente quoi que se soit et fit apparaître deux de ses créatures qui l'attrapait les deux bras. Mais il commençait malgré tout à dire une incantation.

Khaleesi : Ne fait rien de stupide, je ne veux pas te blesser !

Elle sentit une énorme douleur, elle se pliait en deux la main sur son ventre, elle tombait à genoux, ses créatures continuait de tenir Teijo mais regardait sa maîtresse qui semblait souffrir.

Khaleesi : Que fais-tu..

Teijo : J'ai besoin de ce que tu as à l'intérieur de ton ventre.

Khaleesi : Mon bébé ?!

Teijo : Tout à fait.

Elle levait lentement les yeux vers les siens, L'une des créature se téléportait pour réapparaître dans l'antre de Zankou, il cherchait après en utilisant des miroirs comme moyen de téléportation comparé aux créature démoniste, celle-ci n'utilise pas les ombres. Il finissait par sortir du miroir se trouvant dans sa chambre et se dirigeait tout droit vers lui qui était entrain de nourrir Sawn, elle poussait d'ialleurs un cris voyant l'une cette créature.

Celle-ci marchait jusqu'à Zankou posant son front sur sa main pour lui envoyer les images afin qu'il voit ce qu'il se passait du côté de Khaleesi.

Celle-ci tentait bien que mal de tendre la main vers lui, une boule lumineuse blanche apparaissait et s'envoyait tout droit sur son père, il en fut propulser contre le mur. Elle se redressait lentement tendant la main vers son livre voulant le prendre mais celui-ci disparu ne reconnaissant pas son maître. Elle regardait vers son père qui se redressait.

Teijo : J'ai besoin de cette enfant mort ou vivant Khaleesi !

Khaleesi : Je ne te laisserais pas mon bébé.

Elle posait une main l'une contre l'autre, une puissante aura blanche sortait de son corps, Teijo regardait avec un sourire en coin ce qu'elle faisait.

Teijo : C'est toi qui aurait du entrer dans cette cuve tout compte fait.

un fil lumineux percutait la cuve qui se bisait, elle entourait le corps de sa soeur et la faisait venir jusqu'à elle.

Teijo : Khaleesi, si tu veux me mettre en colère c'est réussi.

Elle dirigeait les fils dans sa direction, mais il disparu juste à ce moment là. Elle posait la main sur son ventre ayant une horrible sensation, et avait toujours une grande douleur, sa créature marchait jusqu'à elle, elle passait sa main sur le haut de sa tête et finissait par la faire disparaître.

Galadriel se réveillait par al suite.

Galadriel : Khaleesi.. père est..

Khaleesi : Je sais.

Elle fit disparaître tout son aura qui rentrait dans son corps, Galadriel la regardait bien ressentant à son tour ce qu'elle avait ressentis, elle posait sa main sur le ventre de sa sort les yeux remplis de larme.

Galariel : Je ne sens plus son coeur battre !

ses paumes s'illuminait afin de tenter de soigner son enfant, Khaleesi avait déjà les larmes aux yeux.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Mer 10 Avr - 0:36

Gabriel à raison autant pas chercher les hostilités, je me calmais passant mon bras autour des épaules de Gabriel qui s'asseyait à côté de moi. J'aime quand même pas trop qu'il appelle mon mec "mon lapin" surtout que j'ai toujours vue Gabriel comme un petit chiot apeuré.

Derek: oué..je tenterais d'être "sympa"

Juste parce que j'ai pas envie qu'il utilise ses pouvoirs sur notre couple maintenant que j'ai plus de rival, c'est pas le moment de compliquer à nouveau les choses. Eros sourit s'avançant vers nous pour nous faire face, son petit sourire s'effaça lorsque Aphrodite apparu.

Erios: mère?

Derek: j'ai comme l'impression à voir ta tête que tu devrais pas être la.

Il me regardait quelque instant les sourcils baisser, mais revint vers sa mère haussant les épaules.

Eros: il était avec vous lorsque je suis partit.

C'est qu'il fait moins le fière une fois que maman est la, un petit gamin la queue entre les jambes. je pouvais pas m'empêcher de sourire, bon je vais pas préciser que je me fais tout petit également quand ma mère me gronde mais chut.

Derek: Oh juste un peut nous menacer, mais on a l'habitude des dieux encombrant.

Je tournais la tête vers Gabriel qui répondait à Aphrodite, ah oué tu le trouve magnifique? toi tu va dormir sur le divan Gabriel! tu va rien comprendre...Ah oui la je faisais la mauvaise tête regardant Erios de la tête au pied.

Erios: Delic se fait déjà bien plaisir avec son dieu.

Derek: parce que tu matte?

Erios: je "matte" comme tu le dis si bien tout le monde.

Derek: super un dieu pervers!

Erios: d'une certaine manière.

Attend! est ce qu'il m'a déjà espionner coucher avec gabriel? non..si? de toute façon j'en ai rien à foutre, c'est pas ça qui va me stopper! Erios se tournait vers sa mère d'un air paniquer, alors comme ça l'autre est partit se faire remarquer auprès de Atori? et bien il va encore être de bonne humeur celui la.

Erios: je lui ai dit que je me chargeait de tout! pourquoi il peux s'empêcher d'en faire qu'à sa tête!

Il obéissait immédiatement lorsqu'elle lui demandait de retourner chez eux, quel toutou obéissant. la grande dame sans allait lui aussi, je soupirais posant mes coude sur mes genoux.

Derek: hum..alors comme ça tu le trouve magnifique? bonne nuit Gabriel.

Bien sûr que je faisais mon jaloux après tout il me fait toujours se genre de scène quand j'ose baisser les yeux sur un beau décolleté d'une petite lycéenne alors moi je vais pas me gêner non plus. Je me levais allant jusqu'à notre chambre et refermait la porte l'empêchant d'entrer. Je l'avais dit qu'il dormirait sur le divan!


***

valas s'énervait sur la pauvre cuisse de Delic qui pressait, sa le faisait gémir et détournait le regard vers lui sans pour autant dire un mot. Il se rappelait qu'il ne devait pas parler pendant qu'il était en discutions avec un autre dieu alors il ne dit rien.

Atori: Je n'ai pas l'intention la laisser s'approcher de ma femme et de ton nouveau petit compagnon Valas. J'accepte de la laisser, mais si elle s'approche trop d'Heley...

Delic ne comprenait, lui n'avait pas le droit de parler sans qu'on lui autorise alors que Heley dès qu'elle a quelque chose à dire, elle n'hésite pas une seconde même si c'est pour les interrompre. Peut être que c'est Atori qui la autorisé, il baissait lentement la tête vers son entre jambe sentant la main de Valas le caresser. Il relevait immédiatement la tête tentant de rien faire paraître, il pinçait de temps en temps les lèvres lorsqu'il avait envie de gémir.

Atori: Heley, je sais que tu n'aime pas qu'on parle de se genre de sujet, mais il faut malgré tout régler se problème.

Il s'appuyait bien contre le dossier de sa chaise faisant apparaître devant lui un verre de scotch sentant qu'il en aurait grand besoin, Heley passait maintenant ses nerfs sur son père. Delic serrait tant qu'à lui le rebord de la table, voilà que Valas avait complètement mis sa main dans son pantalon, c'était d'avantage difficile de rien faire paraître.

Atori: un enfant..papa est ce que tu aime provoquer Heley?

Il n'avait d'ailleurs plus jamais oser aborder le sujet avec Heley, il tournait le regard vers elle voulant malgré tout savoir se qu'elle en pensait. Elle était heureuse à l'idée d'avoir un enfant avec lui autre fois et évidemment c'est plus d'actualité.

Atori: vous allez vous chamailler encore longtemps?

Ses deux la ne s'entendait vraiment pas, il buvait son verre les laissant s'aboyer dessus et c'est la qu'il vit la tête de Delic. Atori ne dit rien mais plissa les yeux comprenant se que Valas pouvait bien lui faire, c'était bien son genre. Delic en pouvait d'ailleurs plus, si Valas continuait dans cette fois il allait vraiment finir par se lâcher, mais il retira sa main pille poil à temps.

Atori: non je donnerais pas une fesser à ma femme parce qu'elle dit se qu'elle pense et puis j'utilise pas se genre de méthode moi.

Il fronçait les sourcils posant son verre voyant qu'il l'attrapait par la nuque, Delic profitait rapidement pour refermer son pantalon levant les yeux dans leurs direction.

Atori: si ta main te démanche tant que ça, remet la ou était avant que tu attrape ma femme.

Il tournait le regard vers Delic levant les sourcils faisant comprendre qu'il l'avait démasquer. Delic en baissait la tête devant aussi rouge qu'une écrevisse.

Atori: et ta raison elle est a moi alors ne la touche plus, me fou pas en rogne Valas.

Il regardait vers Heley qui était d'avantage en colère et allait bouder dans le divan.

Atori: t'es fier de toi? maintenant c'est moi qui sera puni par tes bêtises!

Il se levait brusquement de sa chaise voyant quelqu'un apparaître à côté de Heley, jusqu'à aujourd'hui il n'avait jamais vue l'un des enfants de Aphrodite. Il sentit que c'était un dieu et voyant le comportement de Valas il comprit que c'était l'un deux.

Atori: éloigne toi de ma femme gamin!

Delic se levait de panique voyant que Santo enfonçait une dague dans la cuisse de Heley, Atori serra les poing avançant mais restait à une certaine distance ne voulant pas qu'il lui fasse d'avantage de mal.

Delic: ne lui faite pas de mal, elle n'a rien fait.

Il tournait le regard vers Valas qui faisait signe de ne pas bouger, il se r'asseyait donc sur la chaise mais restait très inquiet pour Heley.

Atori: valas est venu justement parler de la visite de ton frère pour me prévenir de pas m'en prendre à ta putain de mère! maintenant laisse ma femme ou c'est à ta divinité que je m'en prendra!

Valas ne pouvait s'empêcher d'intervenir se qui énervait d'avantage Sans qui enfonçait cette fois le poignard dans sa poitrine.

Atori: Lâche le valas et éloigne toi de lui!

Valas criais de rage, mais Atori s'en moquait tant qu'il n'arrive rien à Heley. Il fini par retirer cette dague, Atori fermait les yeux à se moment la soulager qu'il ne la tue pas. Il se décida malgré tout à l'en aller après avoir laisser son petit message. Delic levait haut les sourcils de la petite crise de Valas, il était gêner qu'il cris ça si fort devant Atori et Heley, mais fait signe malgré tout de la tête ne voulant pas qu'il s'énerve d'avantage.

Atori: Heley...

Il s'avançait vers elle voulant la prendre dans ses bras, mais cette fois c'est Aphrodite qui apparu.

Atori: comment ose tu venir chez moi!

Il était tout aussi étonner que Heley vienne à gifler Aphrodite, il s'avançait rapidement près d'elle l'enlaçant contre lui pour être sur qu'elle ne vienne pas à s'attaquer à elle également.

atori: tu envoie tes mômes pour nous menacer Aphrodite, c'est une très grosse erreur. Tu n'as réussis qui attirer d'avantage de ma colère!

Delic en avait assez de rester à sa place et se pressa de rejoindre Valas se collant à lui.

Atori: tire toi d'ici et si l'un de tes maudit gosse ose encore nous menacer, je t'enverrais leurs tête dans une boite!


***

zankou s'empressa de rejoindre la cuisine Sawn n'arrêtait pas de se plaindre, il la prenait délicatement pour la poser sur la table.

Zankou: Sawn quand je discute avec ton frère et surtout quand je le gronde on me tire pas les cheveux, tu dois être patiente et j'allais pas te laisser mourir de faim.

Il sortit de la viande du frigo et lui présentait un morceau.

zankou: aller crache ton feu Sawn, je peux pas toujours le faire pour toi du doit apprendre. Inspire profondément et recrache tout.

Il ricanait voyant qu'elle en sortait de que la fumé.

Zankou: tu y est presque, aller encore une effort si tu veux pas que ton ventre gargouille d'avantage.

Il fit un grand sourire fier d'elle puisqu'elle cracha ses premières flamme, pour une dragon c'était comme vois les premier pat de son enfant.

zankou: je suis fier de toi Sawn, dommage que ta mère n'était pas la pour voir ça.

Il lui donnait le bout de viande pouvant s'empêcher d'ailleurs de penser à Khaleesi s'inquiétant pour elle. Le cris de Sawn le fit sortir de ses penser, il se tourna voyant la créature de sa femme s'approcher.

Zankou: que se passe t'il?

Il dirigeait sa main vers elle pour que celle ci lui montre se qu'il se passe, il se redressa rapidement prenant sa fille et se téléporta jusqu'à la cave ou se trouvait Khaleesi.

Zankou: Khaleesi!

Il laissait Sawn sur son épaule courant vers elle regardant Galadriel la soigner de quelque chose, il ne vit aucune blessure visible.

Zankou: est ce le bébé Galadriel?

Il serra la mâchoire tenant de rester fort, il prenait le visage de Khaleesi posant son front contre le siens.

Zankou: j'aurais pas du te laisser venir seul ici, se prêtre regrettera amèrement son geste.

Il regardait à nouveau Galadriel qui continuait de d'envoyer son aura de soin.

Zankou: Alors Galadriel pourquoi est ce ci long? et pourquoi tu es nue?!

Il ferma les yeux se mettant à genoux devant Khaleesi posant l'une main sur son ventre laissant malgré tout Galadriel.

Zankou: que voulait t'il? pourquoi s'en être prit à toi? je vais tuer se prêtre! je vais le tuer!

***

Khal Drogo depuis sa chambre ne se doutait pas se qu'il se passait du côté de sa mère, rafraichissant son visage il se tourna brusquement entendant un bruit.

Khal: Séléna? tu as besoin de quelque chose?

Il sourit appréciant la voir dans ses appartements, il fermait les yeux quelque seconde à peine la laissant frotter son visage.

Khal: mon père aime montrer un fort caractère, sa lui permet de se faire respecter. Pourtant il peut être cruelle lorsqu'on s'en prend au personne qu'il aime, je pense que j'agirais également de la même façon à sa place. Tu n'es pas comme Neltarion, toi aussi tu es quelqu’un de bien Selena..faut juste le temps que mon père s'en rende compte lui aussi.

Il l'écoutait attentivement ayant du mal à la regarder droit dans les yeux, elle portait des vêtements très léger démontrant bien ses formes se qui attirait principalement le regard de Khal.

Khal: j'aimerais pas que tu te mette en danger Selena, si ton père apprenait que tu utilise des dragon de sa harde pour l'espionner..il pourrait faire pire que t'exilé j'aimerais pas....

Il gardait les yeux ouvert une fois de plus elle l'embrasser, la respiration de Khal se faisait déjà plus rapide. l'envie l'envahissait, il n'avait pas besoin d'en entendre plus. Il l'embrassait avec fougue et passait ses mains sur ses hanches la soulevant pour la porter jusqu'à son lit ou il l'allongea.

Khal: mon père va être furieux, mais j'ai trop envie de toi..depuis que je t'ai vue entre dans la grande salle.

Il retirait rapidement son haut souriant voyant ses tatouage et ses nombreux piercing.

Khal: vraiment magnifique.

Il attrapait l'un de ses tétons entre ses lèvres le suçant pendant qu'il s'empressa de déjà retirer son bas qu'il lançait à côté du lit et baissa déjà son pantalon tout en se redressant dessus d'elle. Attrapant ses mains qu'il plaça au dessus de sa tête il la pénétra au même instant.

Khal: je peux t'assurer que plus aucun autre mâle te touchera à pas moi dorénavant.

Khal était un peu comme son père et ne supporte pas qu'on touche à l'une de ses femmes. Il avait d'autre femelles dans la harde qui lui appartenait et même son père n'avait pas le droit de le toucher, quoi que avec Khaleesi il ne pouvait non plus aller voir ailleurs. Il y allait déjà rapidement dans ses coup de reins tout en léchant le long de son coup, gouttant sa peau sucré.


***

Depuis sa discution avec Tyler, Sébastien c'est retrouver assez mal à l'aise. Jamais il aurait eu de mauvaise penser lorsqu'il a invité Tyler à venir prendre un bain avec lui, mais pourtant celui ci avait eu une certaine lueur d'espoir à son sujet. Désirant prendre l'air pour réfléchir à tous ça, il avait ordonner qu'on lui scelle son cheval pour aller faire une balade. Il faisait nuit et pourtant aucune nouvelle de Sébastien, un des serviteurs s'occupant de l'écurie arrivait jusqu'à la chambre de Tyler l'ouvrant sans prendre le temps de toquer.

" le cheval de monsieur Valmore est rentrer, mais il était seul"

Il s'empressa de retourner jusqu'à l'écurie suivis de Tyler et s'approchait du cheval de Sébastien encore sceller.

" peut être qu'il est tomber de cheval, mais j'ai malgré tout des doutes...monsieur Sébastien est un très bon cavalier"

Il fronçait les sourcils voyant un morceau de papier dépasser de la petite saccoche attacher à la selle.

" attendez"

Il l'ouvrit sortant le papier et lisait celui ci, il fit une tête paniquer se rendant compte que c'était une rançon en échange de la vie de Sébastien. Il donna le papier à Tyler et se mit à courir pour prévenir son père de la situation. a se moment précis un chat noir entrait dans les écurie, celui ci lever la tête vers tyler.

Benoit: on aurait perdu quelque chose?

Il reprit forme humaine regardant son fils de la tête au pied, cela faisait bien longtemps qu'il ne l'avait plus revu.

Benoit: t'es devenu un beau jeune homme, alors répond ta perdu quelque chose.

Il s'approchait du cheval caressant son museau.

benoit: je suis en colère Tyler, tu m'as laisser tomber. Il suffit que Derek prononce deux mot et toi tu obéis bien sagement. tss, moi qui pensait que t'étais comme moi...non un petit chien bien dresser.

Il s'avançait vers lui baissant le regard vers la lettre.

Benoit: non c'est pas moi qui est enlever ton précieux maître, mais j'étais la lorsqu'on la enlever. Un beau blond même si je préfère les plus jeune contrairement à toi. Je pourrais t'emmener jusqu'à l'endroit ou il le détienne mais...je sais pas si tu le mérite Tyler.

Il sourit en coin sortant de l'écurie, évidemment tyler ne voulait pas qu'il s'en aille comme ça.

benoit: si tu serais rester auprès de moi, jamais cette femme aurait eu l'occasion de lever la mains sur toi et oui Tyler je sais tout. J'ai été très longtemps la fouine de Raynor alors moi espionner je sais faire, mais tu m'as fait tellement pitié se jour la que j'ai préféré ne plus te voir.

Il haussait les épaules soupirant.

benoit: bien tu vois, tu me fais encore pitié..je vais te montrer ou ses agresseurs l'ont emmené.

Il prenait la forme d'une grande panthère noir et se mis aussi tôt à courir jusqu'au bois le plus proche, il tournait de temps en temps la tête pour être sûr que Tyler suive et arrivait jusqu'à un vieux chalet.

Benoit: tu sent ça? l'odeur du sang à plein nez, tu devrais faire vite Tyler.

Sébastien était attacher à une poutre, les poignets ligoter derrière son dos. Il avait tête baisser semblant pas conscient, il semblait blesser au niveau de son épaule ses vêtements étaient déchirer à cette endroit.

" qu'est ce qu'il fou le patron bon sang? il a dit qu'il reviendra avec notre frique! sa devient long..j'espère qu'il sais pas tirer avec"

Il s'approchait de Sébastien attrapant ses cheveux levant sa tête, il avait le visage complètement trempé par la sueur"

" et bien le blondinet c'est pas agréable de se faire mordre hein? mais attend quand la lune sera pleine...la pu le cadavre ici! un vampire dans le coin!"

Il se redressais se tournant et vis Tyler.

" mon odorat ne me trompe jamais, alors t'es venu avec mon fric? on dirait que non...bien je vais devoir arracher la tête du beau blond"


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Mer 10 Avr - 4:15

Ils finissaient tout deux par s'en aller, Derek et moi se trouvait donc tout seul, je le regardais un sourire mais il semblait bouder, je ricanais de ce qu'il me disait, qui est le jaloux maintenant hein Derek ?

Gabriel : C'était pour ne pas la contrarié.. Mais il n'est pas moche non plus... Où est-ce que tu vas ?

Je me levais afin de le suivre jusqu'à la chambre, je clignais des yeux puisqu'il me fermait la porte au nez. Je prenais la clinche entre mes mains tentant de l'ouvrir, mais il avait fermer la porte à clé, j'en fis un sourire amusée.

Gabriel : Derek..

Je posais le front contre la porte continuant de sourire, il veut jouer à se jeux la ?

Gabriel : Bien tant pis, je vais m'asseoir dans se grand divan.. Tout seul.

Je me retirais de la porte et retirait mes vêtements que je jetais à terre un par un.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il fait chaud, et étant donné que je vais dormir dans ce divan tout seul, je préfère dormir nu.

Je me couchais sur celui-ci posant mes mains derrière la tête, je tournais la tête vers la porte de notre chambre.

Gabriel : Et comme j'ai une petite envie, Dommage que monsieur Derek grincheux n'est pas là, j'avais très envie de l'embrasser tendrement à partir de son cou et descendre tout.. doucement jusqu'au bas de se ventre, j'aurais descendu encore, et encore jusqu'à lécher ce qu'il y a entre son entre jambe et lui faire la meilleur pipe qu'il n'ait eu.. Tant pis, maintenant je suis fatiguée donc je ferais ça dans mes rêves.

Je me retournais pour être dos à la porte et mettait tout de même un essuie sur moi pour me couvrir.



Heley posait sa main devant sa bouche tentant de retenir son angoisse, elle venait de se faire menacer par ce Dieu qui n'est autre que le fils de Atori et celui de Aphrodite. Elle levait les yeux vers Atori ayant très envie de l'enlacer mais c'était au tour de Aphrodite de faire son apparition, celle-ci était venu chercher Santo mais elle venait de le manquer de peu.

Heley était hors d'elle, elle aurait préféré ne jamais la revoir et la gifle qu'elle lui donnait lui faisant le plus grand bien. Aphrodite la regardait bien dans les yeux, rempli de colère de ce qu'elle venait d'oser de lui faire.

Elle sentit l'étreinte de Atori par la suite, elle se doutait que ce qu'elle venait de faire était dangereux, elle avait affaire à une puissante Déesse et elle comparé à eux, n'était pas grand chose. Elle tournait le regard vers Atori l'écoutant.

Aphrodite : Je ne leur ais rien demandé, ils ont agit sans que je ne leur demande, que veux-tu Atori.. Ils désirent me protéger voilà tout.

Valas tournait le regard vers Delic qui s'approchait de lui, il l'attrapait contre lui et se mettait légèrement devant pour éviter qu'il ne lui arrive quoi que se soit.

Aphrodite : Tu serais prêt à tuer l'un de tes enfants, quel père tu fais

Heley : Partez d'ici.

Elle baissait les yeux vers elle.

Aphrodite : Ne me parles pas sur se ton, sais-tu ce qu'on fait à un mortel qui ose lever la main sur un Dieu ?

Elle serrait d'avantage Atori contre elle.

Valas : Tu es toute seul contre nous deux, je te suggère de dégager d'ici.

Aphrodite : Vous ne me ferez rien, parce que vous avez tout deux deux faiblesses et je doute que vous avez envie qu'ils leurs arrivent quoi que se soit n'est-ce pas ?

Valas : On peut toujours prendre la divinité de tes deux fils et les tuer par la suite et de même pour toi avant que vous n'arrivez à vos fins.


APhrodite : Tu es trop confiant, mes enfants sont puissant ils détiennent mes pouvoirs ainsi que ceux de Atori, vous serez étonné de quoi ils sont capable de faire.

Valas : Soit, dégage d'ici.

Elle fit un sourire regardant bien vers Atori quelque instant, elle baissait ensuite les yeux vers Heley.

Aphrodite : Encore une dernière chose Valas.

Elle se tournait et s'avançait vers lui pour bien le regarder, elle ignorait Delic.

Aphrodite : Tu as commis une très grave erreur, Abnar est très en colère contre toi.

Il fronçait les sourcils.

Valas : De quoi parles-tu ?!

Aphrodite : Tu as tué sans aucune raison cinq humains tout à l'heure.

Il tournait le regard vers Atori mais revenait vers elle par la suite.

Valas : Ils s'en sont pris à Delic, il ne méritait pas de vivre !

Aphrodite : C'est à lui de lui parler de tes actes et non à moi, il t'attend.

Elle se téléportait, Valas grimaçait mécontent.

Valas : Plus je la connais plus je la déteste.

Heley détournait le regard ayant envie de pleurer mais se retenait, elle se retirait de l'étreinte de Atori.

Heley : J'ai besoin d'air.

Elle sortait à sa terrasse, Valas regardait vers lui tout en tenant bien Delic contre lui, il baissait les yeux vers lui.

Valas : Il faut que je parte, Atori j'aimerais que tu le surveilles durant mon absence, je n'aimerais pas faire attendre Abnar plus longtemps.

Il passait sa main dans ses cheveux et se téléportait.

Il marchait pour arriver jusqu'à la demeure de Abnar, une fois qu'il arrivait devant ses portes immenses, ceux-ci s'ouvrait d'elle même, il entrait à l'intérieur et le vit assis sur une chaise devant sa grand table, il marchait au bout de celle-ci et le regardait bien.

Valas : tu voulais me voir ?

Abnar : En effet..

Il tendait la main, une sphère apparaissait au milieux de la table, on pouvait voir la scène lorsque Valas tuaient ses adolescents, une fois qu'elle se terminait, la sphère disparu.

Abnar : As-tu quelque chose à dire ?

Il haussait les épaules.

Valas : Ils n'avaient pas à se prendre à mon imprégné !

Abnar : Tu n'es pas imprégné de lui, et même si sa aurait été le cas Valas, tu avais le droit de le sauver mais sans tuer l'un d'entre eux tu connais les lois.

Valas : J'emmerde les lois.

Abnar : C'est tout ce que tu as dire pour ta défense, tu "emmerdes" les lois ?

Valas : Je n'ais aucune excuse à faire, j'assume ce que j'ai fais et je le referais s'il le faut !

Il se levait en soupirant, il se mettait en face de lui.

Abnar : Tu ne me donnes pas le choix Valas, je dois te punir, j'admire beaucoup le Dieu que tu es, mais j'admire surtout Atori.. MAis je ne peux pas baisser les yeux sur l'acte que tu viens de faire.

Valas : Et quel est donc la punition ? Une fessée ? Si c'est ça, hors de question je préfère les faire qu'en recevoir.

Abnar : Tu as toujours un humour très noir malgré dans la situation où tu te trouves. Il faut que tu réfléchisses à toute les actes que tu as fait, tu as commis beaucoup de faute Valas et il est temps que tu en payes le prix.

Il grimaçait mécontent.

Valas : Je ne suis pas un pauvre Demi-Dieu, je suis un DIEU, je sais donc que tu ne peux me tuer.

Abnar : En effet, si tu aurais un DEmi-Dieu, tu aurais été tué depuis bien longtemps déjà pour toute les fautes que tu as commise.

Valas : Alors accouche, que vas-tu donc faire ?

Il fut tout deux téléporté, Valas regardait autour de lui, il reconnaissait cette endroit, il y avait quatre chaîne ne tout, deux de chaque côté du mur, il tendait la main ceux-ci se redressait, on pouvait voir au bout de ses chaînes qu'ils avaient la forme d'un lion. Ils se dirigeait tout droit vers Valas l'enchaînant bras et jambe pour l'immobiliser, Valas attrapait ceux-ci entre ses mains il tirait dessus tout en regardant vers Abnar.

Abnar : Tu ne peux te libérer de ses chaînes, Hadèse se trouvait ici lorsqu'il commettait les même fautes que toi, mais il a continuer malgré tout par la suite et c'est retrouvé bannis à jamais enfermé à s'occuper des Enfers pour l'éternité. Réfléchis Valas, tu ne voudrais pas te retrouver dans la même situation que lui.

Valas : Alors tu m'attaches comme un vulgaire clébard ?

Abnar : Je dois agir, je n'ai guère le choix, j'ai des responsabilité désormais, je ne peux pas fermer les yeux avec des agissements.

Valas : Pendant combien de temps ?

Abnar : Autant de temps qu'il le faudra.

Valas : Atori sera mécontent.

Abnar : SAns doute oui.. Mais il comprendra que je devais le faire.

Valas : Et Delic ?!

Abnar : Tu n'es pas imprégné de lui.

Il quittait la pièce, valas poussait un cris de rage.

Valas : Abnar !

Les portes se refermait derrière lui on ne pouvait plus entendre ses cris de rage, il sera enfermé dans cette pièce durant des années voir plus. Abnar soupirait longuement et retournait dans sa demeure.


Sawn baissait la tête d'un air coupable lorsque Zankou lui disait qu'elle devait se montrer patiente. Mais elle finissait par s'agiter dans tout les sens voyant le bout de viande qui lui tendait, elle le reniflait et poussait un cris puisqu'il n'était pas cru et elle le préférait crus.

Elle penchait sa tête écoutant son père, elle tentait de faire comme il lui demandait de faire. Elle inspirait et soufflait mais il n'y avait que de la fumée qui en sortait. Elle poussait un cris désirant manger et recommençait donc et cette fois elle y arrivait parfaitement.

Elle attrapait la viande qu'elle avait cuite elle même et l'avalait goulument. Ils devaient beaucoup de se nourrir afin qu'ils grandissent rapidement. DEpuis qu'elle était sortis de son oeuf, elle avait déjà un peu grandis.

Lorsqu'il recevait le message de l'une des créature de Khaleesi, SAwn grimpait sur son épaule et fut téléporter jusqu'à elles, celle-ci tournait le visage vers Zankou. Galadriel continuait malgré tout de tenter de soigner leur enfant.

Galadriel : Oui.. Il ne respire plus..

Elle envoyait bien plus de son aura blanche pour tenter de le guérir. Khaleesi était très inquiète et avait peur de perdre cette enfant. Elle tournait le regard vers Zankou fermant les yeux lorsqu'il posait son front contre le siens.

Khaleesi : Zankou.. S'il meurt je m'en voudrais toute ma vie..

Galadriel tournait le regard vers Zankou.

Galadriel : Je ne sais pas pourquoi.. Je n'arrive pas à refaire venir son pou.. Et c'est une longue histoire.

Elle tournait le regard le voyant se mettre à genoux pour être à la hauteur de son ventre, Khaleesi levait la tête sentant qu'elle allait perdre son enfant des larmes coulaient sur ses joues, Galadriel tentait bien que mal de le sauver.

Khaleesi : Il désirait créer une nouvelle race comme il l'a fait autre fois avec Derek.. Mais en utilisant Galadriel et désirait notre enfant pour se servir de ses gênes.

C'est là que Galadriel ressentait à nouveau le pou du bébé revenir.

Galadriel : Il respire.

Khaleesi baissait les yeux vers sa soeur et posait ses mains sur celle de Zankou le regardant.

Galadriel : Il est faible.. Mais il va s'en sortir.

Khaleesi : Merci, tu l'as sauvé.

Elle finissait par retirer ses mains de son ventre, Khaleesi enlaçait Zankou contre elle, elle passait en même temps une main dans la sienne la posant sur son ventre pour qu'il sente le coeur de leur enfant battre de nouveau.

Khaleesi : J'ai eu peur de l'avoir perdu..

Galadriel était elle aussi soulagée et souriait, elle fit tout de même apparaître une robe de sa garde robe et l'enfilait pour ne pas être dénudée plus longtemps. Elle se retirait par la suite de Zankou et s'avançait vers sa soeur la serrant tendrement dans ses bras.

Khaleesi : Je te donnerais tout ce que tu veux, sans toi il serait mort à l'heure qu'il est.

Galadriel : J'ai utilisé une incantation dangereuse pour le faire.

Elle la regardait à ce moment là.

Khaleesi : Quoi donc ?

Elle lui fit un sourire.

Galadriel : Peu importe, le principal c'est qu'il soit en vie.

En réalité, l'enfant de Khaleesi était mort, elle avait donc du sacrifier quelque chose de précieux en elle pour le faire revenir à la vie, elle ne pourra jamais concevoir d'enfant, elle baissait les yeux, Khaleesi passait sa main dans ses cheveux lui donnait un baisé sur son front.

Khaleesi : Merci, je te dois beaucoup.

Galadriel : C'était normal, j'ai très envie de voir mon neveu.

Khaleesi : Tu sais déjà donc son sexe.

Elle fit un sourire.

Khaleesi : Tu feras une mère sublime.

Elle se retournait par la suite, Galadriel tentait de ne pas montrer qu'elle était triste étant donné qu'elle ne pourra jamais tenir son enfant dans ses bras.

Khaleesi : Nous devons arrêter notre père.

Galadriel : Je ne veux pas qu'il meurt, c'est tout ce que je demande en échange, je suis certaine qu'il y a un autre moyen que d'en arriver là.

Elle regardait vers Zankou lorsqu'elle disait cela.


Selena regardait bien vers Khal, elle savait qu'il n'était pas du tout indifférent à son charme, et elle n'ont plus ne l'était pas. Après son baisé celui-ci s'approchait d'elle pour l'embrasser à son tour avec fougue, elle glissait ses mains derrière sa tête lui redonnait ses baisé.

Elle se tenait bien contre lui lorsqu'il la soulevait afin de l'allonger dans son lit, elle écartait ses cuisses pour qu'il se mette entre ses jambes, elle le regardait bien ayant très envie de lui, elle savait que c'est ce que son père désirait d'elle, elle pensait en être capable mais se rendait compte qu'elle ne désirait pas lui donner son propre enfant à celui-ci.

Selena : Ah oui ?

Elle ricanait l'aidait à retirer son propre haut et se rallongeait par la suite, elle était déjà à moitié dénudée ne portant pas de soutien-gorge, il ne lui restait que son short en cuire noir. Elle lui souriait et savourait ses baisé qu'il lui faisait, elle relevait ses hanches pour l'aider à retirer son bas, une fois que se fut le cas, elle glissait de nouveau ses mains derrière sa tête et l'embrassait tout en sentant sa pénétration elle en gémissait.

Elle fit un léger sourire de sa remarque.

Selena : Tu me suffit amplement mon beau Prince.

Elle gémissait de plus belle avec ses coups de reins, elle en tournait ses jambes autour de sa taille et glissait ses mains le long de son dos. Elle serrait bien l'étreinte de ses jambes autour de lui et utilisait sa force de Dragon pour le vers valser sur le côté et se retrouver au dessus de lui, elle bougeait déjà bien les hanches de haut en bas tout en posant ses mains sur son torse pinçait l'un de ses tétons entre ses doigts.

Elle le regardait bien dans les yeux mais finissait par levait la tête ayant de plus en plus de plaisir et finissait par gémir un bon cou lorsqu'elle jouissait.

Selena : Aah..

Elle finissait par tomber dans ses bras donnant quelque baisé sur son torse et passait ses doigts tournant autour de son téton.

Selena : C'était incroyablement superbe...

Elle se redressait pour l'embrasser tendrement, elle avait toujours son sexe en elle. Elle glissait ses lèvres pour embrasser son cou et pensait soudainement aux ordres que lui avait donné Neltarion.. Elle espérait au fond d'elle qu'elle n'était pas enceinte, elle finissait par se retirer de lui, s'asseyant sur le bord du lit elle remettait son short.

Selena : Il veut mieux que je retourne dans ma chambre avant que ton père ne nous aperçoit.



Tyler était retourné dans sa chambre, il attrapait son téléphone afin de me téléphoner, mais mon Gsm devait sans doute être à plat parce qu'il se retrouvait tout de suite sur mon répondeur, il me laissait donc un message pour nous prévenir de la situation, qu'il avait été engagé mais qu'il devait pour ça qu'il devait vivre chez lui et qu'il avait accepté. Il finissait par décrocher et le poser sur son bureau, il se levait regardant vers la fenêtre se demandant si il était normal qu'il prenne autant de temps.

Il tournait le regard vers sa porte, il savait que se n'était pas Sébastien, il aurait reconnu son odeur. Il ouvrait la porte et regardait vers l'un des servant de Sébastien.

Tyler : Seul ?

Il en pinçait sa lèvre craignant déjà qu'il lui soit arriver malheur.

Tyler : J'aurais du l'accompagner.

Il se dirigeait rapidement jusqu'au enclos où se trouvait le cheval de Sébastien, il lisait le contenu de la lettre en même temps que lui, il serrait les poings n'appréciant pas du tout qu'on ait pu lui faire ça. Alors que son servant allait appelé de l'aide, Tyler allait s'y rendre personnellement pour le sauver, mais il tournait le regard voyant son père qui était venu jusqu'à lui.

Tyler : Père ?

Il restait sérieux lorsqu'il lui parlait.

Tyler : Sébastien, la personne pour qui je travaille, je dois lui venir en aide.

Il le suivait du regard lorsqu'il se dirigeait jusqu'au cheval de Sébastien, il l'écoutait attentivement.

Tyler : Et bien c'est ce que je suis, un chien bon servir son maître, c'est tout ce que je suis. Je ne suis sans doute pas le fils que tu t'attendais, serait-ce toi qui l'a pris parce que tu es en colère contre moi ?

Il posait sa main sur le rebord qui tenait fermé le cheval de Sébastien et fermait les yeux.

Tyler : je t'en prie, si tu sais où il se trouve, conduis moi jusqu'à lui.

Le voyant sans aller, Tyler le suivait de près, s'il savait où se trouve Sébastien, il devait faire en sorte qu'il l'emmène jusqu'à lui. Il écoutait en même temps ses remarques sans dire un mot afin de ne pas le couper.

Tyler : Cette femme a fait de moi ce que je suis aujourd'hui, alors je ne regrette rien. Tu aurais préféré que je devienne un meurtrier tout comme toi ? Désoler de te décevoir.

Il fut soulagé puisqu'il finissait par accepter de le conduire jusqu'à Sébastien, alors qu'il prenait la forme d'une panthère, lui utilisait sa rapidité de vampire afin de le suivre, il finissait ensuite par arriver jusqu'à lui. En face se trouvait un vieux chalet, Tyler serrait les poings ressentant une forte odeur de sang, il y avait celle de Sébastien mais plein d'autre également.

Tyler : Merci de m'avoir montré où il se trouve.

Il utilisait à nouveau sa rapidité pour entrer à l'intérieur du chalet et vit aussi tôt sébastien attaché et l'un d'entre eux lui tenait par les cheveux.

Tyler : Ne touchez pas à mon maître.

Voyant qu'il le menaçait, il utilisait sa rapidité pour se retrouvé en face de lui attrapant son visage entre ses mains et le claquait à terre, il serrait bien son visage et commençait à lui aspirer sa force vitale jusqu'à ce qu'il soit inconscient, il se redressait se mettant en face de Sébastien et le détachait de ses liens.

Tyler : tu m'entends ?

Il entaillait sa main et lui donnait de son sang pour l'aider à guérir de ses blessures. Il le maintenait bien contre lui pour l'aider à sortir du chalet, il devait faire vite se doutant que c'était sans doute une meute de loups-garous et ils sont souvent en meute.







Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   Mer 10 Avr - 9:25

Je restais assis sur le rebord du lit regardant vers la porte, je pouvais entendre évidemment se que Gabriel disait. Je compte bien bouder encore longtemps, il m'a déjà fait le coup de s'enfermer dans la chambre pour que je dorme sur le sofa alors je me venge et il le mérite bien.

Derek: oui je crains que tu reste SEUL!

J'avais pas besoin de crier pour qu'il m'entende, mais il me vois pas donc je pouvais sourire sans qu'il voit que sa m'amuse. J'aurais bien aimer l'entendre me supplier de le laisser entrer, mais se voyou voulais pas perdre la partie. Je me levais m'approchant de la porte plissant les yeux, il est vraiment entrain de se déshabiller? le petit enfoiré il me provoque! non Derek résiste!

Derek: je vais pouvoir avoir plein de place dans le lit moi.

Je croisais les bras résistant à la tentation de sortir, j'avais envie de m'arracher les cheveux l'entendant dire toutes ses choses! rhaa qu'est ce qu'il ferait pas celui la! je retirais à mon tour mes vêtements et sortait à nouveau de la chambre nu comme un ver.

derek: ta raison il fait très chaud.

Je marchais tranquillement le sourire aux lèvres jusqu'au congélateur ou je sortais son pot de glace qu'il avait tenter de cacher derrière le sachet d'haricot.

Derek: et avec une tel chaleur rien de tel qu'une bonne glace non?

Je chopais une cueillère mangeant la première bouchée devant lui.

Derek: mmmh délicieux...je t'en aurais bien proposé, mais comme tu es très fatigué.

J'avais envie de pouffer de rire, mais me retenait marchant tranquillement jusqu'à la porte de ma chambre.

Derek: tiens j'y pense, il reste des dvd porno dans le tiroir de la chambre. vais m'en mater un tout en mangeant cette délicieuse glace et m'amuser tous seul. J'imaginerais que tu me fais la meilleurs pipe au monde ou non j'imaginerais ses femmes du porno me la faire..humm oui, bon je vais vite faire ça. Je suis tellement chaud que j'en fais fondre ma glace, fait de beau rêve gabriel.

Je refermais la porte derrière moi, mais pas à clé cette fois. Je mettais vraiment un film porno montant bien le son et m'installait sur le lit continuant de manger la glace.

****


Delic gardait les yeux lever vers Valas, il était en colère et n'aimait pas le voir dans cet état la. Atori c'était le même, mais pour Heley qui était tout aussi énerver de voir Aphrodite chez eux, il la serrait d'avantage contre lui.

Atori: Et toi Aphrodite sais tu se qu'il arrive au dieu qui ose menacer ma femme? ne parle pas de ses gosses comme ci ils étaient les miens! je n'ai pas d'enfant c'est bien compris? tu les voulaient et bien garde les moi j'en veux pas!

Delic baissait les yeux n'appréciant malgré tout pas les paroles prononcer par Atori, il sait se que sa fait de se faire abandonner par ses parents. Eros et Santo non pas choisis d'être la et sont pour rien non plus dans les conflit de leurs parents, mais il resta silencieux obéissant aux ordres de Valas ne pouvant pas interrompre des dieux en pleine discutions.

Atori: quel faute mon père à t'il commise?

Il regardait vers son père à se moment n'étant pas au courant de cette histoire, maintenant qu'il était plus sur le trône c'était impossible pour lui de le couvrir. Delic ouvrant grand les yeux regardant vers Valas sachant que c'était de sa faute si il risquait des ennuis.

Delic: Valas je..

Il attendait que Aphrodite parte avant d'en dire plus, une fois que se fut le cas il serrait les vêtements de Valas ne voulant pas qu'il parte.

Delic: c'est ma faute je te demande pardon, je savais pas que tu aurais des ennuis.

Sa faisait presque bizarre pour Atori de voir quelqu'un tant attacher à son père, tout le monde le déteste hormis Atori bien évidemment. Valas devait partir malgré tout pour voir Abnar, il avait bien peur cette fois qu'il soit bel et bien puni pour cette tuerie. Avant d'aller rejoindre Heley sur la terrasse Atori s'approchait de lui posant sa main sur son épaule.

Atori: il a pas mal de lois chez les dieux malgré se qu'on peut croire, on a pas le droit de faire tous se que l'ont souhaite sinon il aurait beaucoup plus de tuerie sur terre. Prochaine fois Delic essaye d'éviter se genre d'ennuie, Valas à tente à agir sans réfléchir...

Delic: il va avoir de gros problème?

Atori: je sais pas, il va pas mourir pour sa ta pas a t'inquiété.

delic: il reviendra quand?

Atori: je sais pas, j'irais voir la haut pour voir se qu'il en ai.

Il retirait sa main pour ensuite rejoindre Heley, il sent qu'il allait encore subir une de ses crises.

Atori: j'ai jamais été autant fier de ma femme qu'aujourd'hui, tu n'as pas hésiter à gifler une déesse. je vois encore la tête d'Aphrodite c'était spectaculaire.

Il s'approchait d'elle caressant sa joue.

Atori: ne sois pas en colère Heley, je sais que tu m'en veux encore pour se qu'il c'était passer..mais il a que toi qui compte dans ma vie. Faut que je monte la haut pour voir se qu'il se passe avec mon père, je pourrais essayer de résonner Abnar si jamais les choses tourne mal pour lui.

Il embrassait son front fermant les yeux.

Atori: je t'aime Heley, je te promet de revenir très vite. Reste avec Delic, je crois qu'il a besoin de compagnie, il s'en veux pour mon père..s'il te plait ne soit pas en colère contre moi. J'y vais...

Il se téléportait et aussi tôt qu'il disparu Eros apparu en face de Heley baissant le regard les sourcils froncer.

Eros: je suis Eros l'autre fils par celui que tu as eu la mal chance de rencontrer tout à l'heure. Ne t'en fais pas je vais pas te faire de mal, du moins pas physiquement, mais je ne peux rester les yeux fermer après se que tu es oser faire à ma mère.

Une lueur mauve apparu dans sa main et disparu aussi vite.

Eros: tu va regretter d'avoir passer tant de temps à pleurnicher pour l'erreur de mon père, tu n'aura plus l'occasion de le revoir. Je viens de retirer l’imprégnation qu'il avait sur toi, maintenant prie qu'il ne se venge pas de ses années ou il est rester à attendre ton retour.

Delic arrivait en courant de peur qu'il s'en prenne à elle.

Eros: Je te pleins Délic, sa doit être dur d'être séparer de ton dieu..mais c'était pas malin de sa part non plus de tuer ses mortels. Tu es seule maintenant ma pauvre Heley, t'es très belle peut être que tu trouvera quelqu'un d'autre, mais compte pas sur moi en tout cas pour te refaire tomber amoureuse...ma mère peut être te pardonnera.

Il se téléportait retournant chez lui, Atori se trouvait devant la propriété de Abnar les portes s'ouvraient d'eux même.

Atori: Abnar, cela fait longtemps.

Il cherchait son père tout en s'avançant vers lui.

Atori: qu'as tu fais de mon père?

Il passait sa main sur son coeur se rendant compte qu'il ne ressentait plus rien pour Heley, il fermait les yeux quelque instant et les r'ouvrait regardant à nouveau vers Abnar.

Atori: J'ai une proposition à te faire, emprise moi à la place de Valas. Je prend toutes la responsabilité de ses actes et souhaite subir l'emprisonnement à sa place. J'ai le droit de demander cela, il a une loi qui autorise de subir un châtiments à la place d'un autre dieu.


*****

Zankou tentait d'encourager sa femme comme il le pouvait, il caressait son visage n'ayant plus qu'à espérer que Galadriel arrive à sauver leurs enfant.

Zankou: sa sera pas de ta faute Khaleesi, j'aurais jamais du te demander de venir jusqu'ici. De toute façon ta pas à t'inquiété, se bébé tiens de sa mère et il est fort..ta soeur va le sauver.

Il regardait vers elle à cette instant espérant vraiment qu'il arrive à le sauver.

Zankou: ne pleure pas Khaleesi, tu sais que je n'aime pas te voir pleurer. Tu te rapelle à quel point tu étais effrayer quand tu attendais Khal? tu pleurais pensant que tu n'étais pas assez forte, tu avais tord et encore aujourd'hui je sais que tu as tord..tout va bien se passer.

Il tournait la tête vers Galadriel qui leurs disait que leurs bébé respirait à nouveau, Zankou fermait les yeux avec soulagement. Il sourit fermant ses bras autour de Khaleesi, il avait eu l'impression de tomber de haut sans savoir si il aurait quelqu'un pour le rattraper en dessous, mais tout va bien à présent.

Zankou: merci Galadriel, je te dois une vie.

Galadriel ne voulait pas qu'on tue Teijo pourtant zankou le désirait énormément. Il retroussait le nez à sa demande, mais regardant le ventre de sa femme sont visage de détendait.

Zankou: une vie pour une vie, tu as sauver mon enfant alors je laisserais ton père en vie pour cette fois. Qu'il ne tente plus de s'en prendre à mes enfants, je ne serais pas indulgent deux fois.

Il prit Sawn qui était sur son épaule pour la mettre sur celle de sa mère.

Zankou: ta fille à cracher ses premières flamme tout à l'heure, elle devient une forte dragonne. Montre à mamans Sawn.

Il regardait autour de lui tout le matière de labo de Teijo et se mis à tout brûler tendant la mains vers son matériel.


****

Si Khal savait qu'elle l'utisait pour servir son père Neltarion jamais Selena se trouvait dans son lit à l'heure qui l'est, mais il était aveugle devant une tel beauté. Il continuait de donner de puissant coup de reins embrassant son cou, ses lèvres et sentant son odeur qui trouvait déicieux.

Khal: Ah Selena...j'ai presque envie de te dévoré.

Il en mordillait la peau de sa nuque à cette instant sans en arriver à la blessé pour autant, c'est la qu'elle le tournait se plaçant au dessus de lui, se qui le fit ricaner.

Khal: tu essaye de prendre le dessus sur moi? une vrai dragonne sauvage.

Il caressait le long de son ventre remontant sa poitrine pour les masser.

Khal: Tu es magnifique dans cette positon.

Il enfonçait sa tête dans l'oreiller ses muscles se contractait, son souffle se coupait, il jouissait en elle. Il pouvait maintenant reprendre son souffle, il lui sourit passant ses doigt dans ses long cheveux ondulé.

Khal: ha ha..tu aimes mes tétons que tu joue avec? je comprend après tout moi aussi j'aime les tiens.

Il voyait sa tête qui changeait d'un coup, il se redressait la regardant se rhabiller.

Khal: qu'est ce qui va pas? tu peux dormir avec moi tu sais, père ne viens jamais dans ma chambre. Il le fait plus depuis le jours ou il m'a surpris avec deux dragonne.

Il attrapait sa main pour ne pas qu'elle parte.

Khal: reste avec moi cette nuit Selena, si j'ai dit quelque chose qui ta contrarier je te demande pardon. reste...


***

benoit attendait dehors les bras croiser appuyer contre un arbre attendant de voir Tyler sortir, Sébastien r'ouvrit lentement les yeux au goût du sang en bouche. Cela le faisait fortement grimacer et tourna son regard vers Tyler.

Sébastien: Tyler...j'ai mal partout c'est horrible, j'ai..l'impression que mon sang bouillonne en moi.

Il tentait du mieux qu'il pouvait de se tenir à lui, mais la douleur était presque insupportable. benoit souriait en coin les voyant sortir tous deux sortirent.

benoit: et bien ton "maître" n'a pas l'air d'avoir la forme dit moi.

Il s'avançait vers eux gardant se sourire du coin des lèvres.

Benoit: il semble avoir de la fière et ton sang ne suffit pas pour le guérir? oh c'est très ennuyeux ça.

Sébastien: qui est ce Tyler?

Benoit: bonsoir maître de mon cher et tendre fils, vous aimez vous faire secourir? quel idée de se faire enlever par un vilain loup.

Il tentais bien que mal de lever les yeux vers Benoit.

Sébastien: vous père de Tyler? il a l'air plus jeune de que moi!

Benoit: juste l'air seulement, j'ai au moins le triple de vous voir plus "monsieur Valmore" était t'il seul à t'enlever ou ils étaient plusieurs?

Sébastien: je sais pas, j'ai pas eu le temps de voir.

benoit: alors ne tardons pas ici pour le savoir.

Benoit changeait à nouveau de forme prenant celui d'un corbeau cette fois volant jusqu'au manoir suivant Tyler de près. Tous les domestiques et le père de Sébastien se précipitait les voyant tous deux revenir.

" Sébastien mon fils, tu va bien? je suis soulagé..si je t'aurais perdu."

Sébastien: Tyler amène moi jusque ma chambre s'il te plait.

" dois je t'appelé un médecin?"

Sébastien: non ça ira.

benoit se trouvait déjà dans la chambre de Sébastien, celui ci arrivait avec Tyler s'allongeant sur le lit. Tout à l'heure il avait chaud à s'en déshabiller sur place et maintenant il grelottait de froid, il tirait les couverture contre lui désirant se réchauffer.

Benoit: laisse moi regarder un truc.

Il tirait sur les couverture de Sébastien le forçant à retirer son haut et regardait vers son épaule.

sébastien: qu'est ce que vous faites?

benoit: c'est pas joli ton sang n'a eu aucun effet, c'est normal une morsure de loup garou ne peux être guérir de cette façon.

Sébastien: de quoi vous parlez?

Il tournait son regard vers tyler.

Sébastien: j'ai aps été mordu par un loup garou! se type ma mordu, c'est un taré c'est tout.

benoit: c'est pas la pleine lune non plus, pas besoin d'avoir la forme d'un loup pour que ça marche...par contre faudrait mieux vous enchainé pour demain, car la oui c'est la pleine.

Sébastien: il plaisante n'est ce pas? vais pas devenir une horrible bête plein de poil?

Benoit: ha ha..le noble valmore qui va manger tous ses petits domestique et son papa qui sait.

Sébastien: sorte de chez moi vous! SORTEZ!

Benoit: oh, c'est qu'il devient déjà agressif, je vais m'en aller avant qu'il ne me morde.

Il ricanait tout en s'avançant vers la fenêtre, mais tournait son regard vers Tyler avant de s'en aller.

benoit: tu dois être content Tyler, tu serais plus le seul à remuer la queue comme un petit chien.


Spoiler:
 

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On ne vois plus le temps passer!   

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne vois plus le temps passer!
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Zone des habitations :: Les résidences-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit