Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 quinze ans de passé

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Mer 6 Mar - 1:49

Au fond je me disais.. "heureusement que l'autre côté de Derek soit venu".. Au moins notre conversation c'est arrêté, j'ai mal à l'aise et gêné, j'ai bien vu qu'il était content que je lui avoue que sa ne me plaisait pas de le voir avec Valas.. Mais j'ai des raisons de l'être non ? Il nous a fait tellement de mal après tout.. J'étais toujours assis regardant Lucas qui était heureux, j'en souriais également content pour lui. Il faut que je cesse de penser à ça, Benoit m'attend tranquillement à la maison, il me fait confiance, alors je dois faire en sorte que rie n'arrive, je berçais Tyler avec le sourire, il est vraiment sage, c'est rare quand il fait des crises et qu'il se mette à pleurer.

Hatchiko qui était également assis remarquait que Stephan n'arrêtait pas de la regarder, elle le regardait de temps en temps mettant sa robe comme il faut, elle voyait bien qu'il était en colère, après tout c'est normal, elle était partie sans rien lui dire et sa fait pratiquement une semaine de ça, il n'avait aucune nouvelle, elle était malgré tout soulagé de le voir et surtout qu'il n'ait rien, mais elle savait qu'il devait discuter de tout ça, elle lui fit un léger sourire pour tenter de le détendre, elle se disait que peut-être qu'il était jaloux également parce qu'elle était à côté de Atori.

Je tournais le regard voyant que Derek s'installait à côté de moi, j'en fus bien surpris et il avait utilisé sa rapidité. Je le regardais du coin de l'oeil et vit un peu derrière Valas qui ne le quittait pas des yeux, il ne semblait pas content. Je lui chuchotais discrètement regardant devant moi, de toute façon, tout le monde ici peut nous entendre étant donné que se sont tous des anges déchus, ou d'autre espèce capable d'entendre de loin.. Et Valas est un Dieu.. Je suis le seul à ne rien avoir du tout.

Gabriel : Pourquoi tu t'assis à côté de moi Derek.. Regarde Valas.. Il ne semble pas content..

Mais au fond sa me soulage qu'il ne soit pas près de lui, je remarquait que Derek cherchait après quelqu'un, je fis de même regardant dans toute la pièce et je remarquais que Shizuka n'était pas ici, ni Teijo.

Hatchiko tournait le regard voyant Atori bomber le torse après que Heley soit arrivé, elle en levait un sourcils amusé de sa réaction.

Hatchiko : On dirait presque que tu l'as déshabille du regard.

Tout le monde se taisait voyant la marié arriver, Lucas se mettait correctement avalant sa salive plus que nerveux, de plus c'était Shin qui allait les marier. Il regardait sa femme avec un grand sourire arriver vers lui, il se disait qu'elle était vraiment magnifique, il en était plus que heureux de pouvoir se marié avec elle.

Valas lui se fichait du mariage, il n'arrêtait pas de regarder vers Derek les sourcils au plus bas, il avait bien envie de tout saccager pour aller jusqu'à lui et lui faire comprendre qu'il est à lui et surement pas à moi.

Lucas était face à Missa, écoutant les paroles que disait Shin, il fit un sourire en coin pusqu'il laissait une petite race d'humour en même temps.

Lucas : C'est avec joie que je dis oui bien entendu.. Je n'aimerais pas me faire mordre.

Il admirait par la suite le visage de Missa lorsque Shin commençait à lui prononcer à son tour les même paroles, et bien entendu il laissait encore une fois une petite trace d'humour. Mais il gardait malgré tout le sourire et une fois qu'elle lui disait oui, son coeur s'emballait,il regardait vers ses deux filles qui leurs donnaient les alliance, il l'enfilait au doigt de sa femme juste au dessus de la bague de fiancaille et tendait sa main pour qu'elle lui mette à son tour, une fois que c'était fait il la tirait vers lui et l'embrassait avec fougue.

Je me levais afin d'applaudir et sous l'émotion j'en avais les larmes aux yeux, mon fils c'est marié voilà.. Même moi je n'ai jamais été marié, bon je ne voyais pas Derek se mettre à genou devant moi pour me demander de l'épouser et Benoit.. Non plus je ne pense pas, après tout entre deux hommes sa pourrait paraître étrange, et je me vois mal porter la robe de marié, quoi que, se n'est pas une si bonne idée, mais j'aurais bien aimé moi aussi.

Je tournias le regard voyant Derek partir rapidement, qu'est-ce qu'il lui arrive ? Valas le regardait du coin de l'oeil s'approchant de lui encore mécontent, il narquait un sourcils lorsqu'il lui disait ça.

Valas : Derek !

Mais il s'en allait malgré tout, ce qui l'agaçait encore plus. Teijo devenant de plus en plus paniqué parce que Shizuka ne se réveillait pas. Il passait une main dans ses cheveux mais la retirait rapidement voyant Derek arrivé et voyant sa mère dans cette état, ainsi que le bébé qui était déjà au monde, il se faisait des scènes pensant qu'il était responsable de tout ça.

Teijo : Se n'est pas ce que tu crois Derek !

Il l'attrapait malgré tout par ses vêtements, TEijo le regardait bien sans rien dire, il tournait la tête vers Shizuka entendant sa douce voix, il en fut soulagé à un point..

Teijo : Shizuka..

Lorsqu'elle paniquait pour son bébé, il faisait un signe pour lui montrer leur fille, il glissait sa main sur son visage pour la rassurer.

Teijo : Jamais je n'aurais laissé Silas s'en prendre à elle ni à toi d'ailleurs.

Il lui fit un doux sourire lorsqu'elle le remerciait.

Teijo : Tu n'as pas à me remercier, j'en serais devenu malade s'il vous étiez arrivé quelque chose, Tu peux dire également merci à Hatchiko, c'est grâce à elle que j'ai pu.... Notre fille.

Il ne faisait même plus attention à Derek qui partait, Valas lui était devant la porte les bras croisé, il ne bougeait pas d'un pouce même lorsqu'il le percutait, il baissait la tête le regardant les sourcils le plus bas possible tellement qu'il était mécontent.

Valas : Derek.. Si tu souhaites me mettre en colère alors c'est très bien parti, mais tu devrais éviter de jouer à ce jeu là, tu ne sais pas jusqu'où je serais près à aller pour te punir.

Il l'attrapait ses deux bras les serrant bien assez fort pour l'empêcher de se retirer, il se téléportait par la suite dans une chambre où il le plaquait dans le lit se mettant au dessus de lui. Se retrouvant au dessus de lui, il attrapait son visage d'une main et le fixait bien dans les yeux.

Valas : Tu t'ais mis à côté de Gabriel, alors que tu sais très bien que sa ne me plairait pas, tu es a moi, rien qu'à moi.

Il tendait la main vers son jeans qu'il retirait d'un coup sec et en même temps que son boxer.

Valas : Maintenant je vais te baiser pour te prouver que tu m'appartiens Derek Kijo, je ne supporte pas te voir avec cette idiot de Gabriel.

Il n'utilisait pas son aura pour l'excité, il voulait y allé durement et froidement avec lui sans même le préparer juste avant, il sortait son sexe et le pénétrait en faisant un coup violent pour allé le plus loin possible en lui, il commençait ses va et vient toujours sec et rapide. Il lâchait son visage et tenait ses cuisses pour les tenir écarter toujours aussi ferme et froid.

Valas : Je ne suis pas ton petit Gabriel, va falloir t'y faire Derek, c'est moi et moi seul qui aurait l'emprise sur toi.

Il finissait par jouir en lui et se retirait remettant son pantalon à sa taille, il laissait Derek ainsi sans qu'il ait pu avoir toute satisfaction, il était dos à lui penchant sa tête sur le côté pour le regarder.


Valas : Se sera ta punition, je te laisse sur ta faim.


Il levait la tête vers le haut soupirant longuement.

Valas : Les Dieux m'appelles, je dois y aller. Surement cause de Silas et de ce qu'il s'apprête à faire, je n'ai pas le choix je dois partir.

Il tournait la tête vers Derek le regard menaçant.

Valas : Ne t'avise pas de profiter de mon absence pour aller vers Gabriel, et fait reste bien près de Atori, il vous protégera si Silas tente quelque chose.

Une fois que le mariage était finis, Hatchi était toute seul posait contre le buffet où elle buvait un verre du cocktail, elle se sentait mal, elle se sentait responsable de tout ce qu'il allait s'arriver et ne préférait parler avec personne, et pour la première fois elle se sentait vraiment seul.. Jusqu'à ce qu'elle vit Stephan arriver vers elle, elle déposait son verre voyant son visage, il était en colère.

Hatchi : Stephan je..

Elle n'avait pas le temps de lui répondre qu'il lui attrapait la main pour l'emmener dans un endroit tranquille, elle baissait légèrement ses yeux afin de regarder sa main qui la tenait, elle levait de nouveau le visage vers sa tête dont elle ne voyait que ses cheveux, elle le regardait d'un air triste de ce qu'il disait.

Hatchi : Laisse moi t'expliquer..

Il la poussait ensuite contre le mur, elle restait dans cette position le regardant bien dans les yeux, elle voyait bien qu'il était en colère, hors de lui. C'est certainement le fait qu'il ait été aussi inquiet pour elle, elle le comprenait parce qu'elle avait également ressenti cela de son côté, elle entre ouvrait la bouche mais le laissait dire tout ce qu'il pensait, lorsqu'il est en colère, sa ne servait à rien de tenter de le calmer.

Hatchi : Laisse moi parler, je t'en prie calme toi.. Je n'ai pas envie qu'on se dispute..

Elle détournait le regard, il tentait de se calmer après ça, il glissait ses mains dans ses cheveux et se mettant dos à elle mais après ses paroles il finissait par lui refaire face et vit aussi tôt la bague qu'elle portait, elle glissait cette main derrière son dos détournant le regard subissant une nouvelle fois sa colère.

Elle fronçait malgré tout les sourcils lorsqu'il lui criait dessus à propos de cette bague, elle le regardait de nouveau.

Hatchi : Bien sûr que non, tu sais très bien que c'est toi le plus important !

Ses paroles qu'il venait de prononcer c'était comme lui enfoncer un couteau dans son coeur, elle glissait sa main devant sa bouche les larmes aux yeux, elle savait que tout était de sa faute, elle se sentait déjà mal ainsi, elle avait peur que les personnes a qui elle tient se face tuer par Silas, elle se sentait tellement responsable de tout ce qui arrivait.

Hatchi : Je sais très bien que tout es de ma faute, pas besoin de me le rappeler, je me sens déjà assez mal comme ça, j'ai envie de disparaître tellement que j'ai honte de moi.

Elle retirait sa main fermant les yeux tentant de se calmer.

Hatchi : Je ne voulais pas que tout ça arrive..

Elle le regardait de nouveau lorsqu'elle sentit son corps contre le sien, elle entre ouvrait la bouche, appréciant le fait qu'il soit aussi proche d'elle et qu'il glissait sa main dans ses cheveux. Elle écoutait ce qu'il lui disait, glissant à son tour ses main autour de lui. Elle ne bougeait plus lorsqu'il l'enlaçait, elle fermait les yeux aimant se contact avec, mais surveillait les environs afin que ne les surprennes pas.. Cette amour interdis et pourtant, elle savait qu'ils était déjà au courant.

Hatchi : Tu sais bien que je ne pourrais pas m'en aller loin de toi très longtemps.. Si j'étais partie c'était parce que j'avais un peu besoin de réfléchir à nous deux, mais après j'ai eu une vision, j'ai vu quelque chose de terrible se produire, il y avait Raynor et Zankou entrain de se battre pour récupérer ses pouvoirs, mais s'il allait les récupérer, il allait réveillé ce.. "Silas".. Je ne voulais pas que cela se produise, parce que j'ai vu de quoi il était capable.

Elle le serrait d'avantage mettant son nez contre son cou pour sentir sa bonne odeur et caressait ses cheveux tandis que son autre main caressait le bas de son dos.

Hatchi : Je n'aurais jamais imaginé que se serait moi qui le libérerait.. Je n'ai jamais voulu ça.. Il m'a manipulé, il a utilisé sa bague, qui était autre fois la sienne pour m'appeler, c'était trop dure.. Et une fois que je l'avais à mon doigt, Je n'étais plus qu'une marionette.. Se n'est pas moi qui bougeait mon corps mais cette la bague qui me contrôlait chaqu'un de mes mouvements..

Elle se décalait de Stephan pour le regarder.

Hatchi : Tout est de ma faute, à cause de moi et des pouvoirs que j'ai, j'aimerais ne plus les avoir..

Elle soupirait, retirait ses mains de lui et les plaçait le long de son corps, appuyant sa tête contre le mur elle détournait le regard.

Hatchi : il faut que je te dise autre chose.. Teijo.. Est au courant pour nous deux, et il l'a dit devant pas mal de monde, Gabriel était présent je parie que tout le monde est au courant maintenant. Ils vont nous regarder comme des monstres maintenant, et ils ont raison, se n'est pas naturelle après tout.

Elle haussait les épaules le regardant du coin de l'oeil.

Hatchi : C'était plus facile quand on habitait dans cette ville où personne ne nous connaissait.

Elle passait au main dans ses cheveux étant perdue.

Hatchi : Il.. Va y avoir une Guerre.. Teijo me l'a dit, Silas prévoit de détruire tout être vivant sur cette Terre.. Il a invoqué des sorte d'homme lézard où je ne sais quoi, je ne sais pas quand il va arriver, j'ai utilisé trop mes pouvoirs pour les utiliser à nouveau.. Pourtant, il faut que j'arrive à utiliser mes pouvoirs pour retourner en arrière pour lui retirer sa vue et l'enfermer, tout est de ma faute alors je dois réglé ce problème..

Elle regardait de nouveau vers Stephan.

Hatchi : J'ai la bague, et il a aspiré les pouvoirs de RAynor et de Zankou, alors je suis plus forte, il faut juste que.. Je reprenne toute mon énergie que j'ai perdu en revenir mille ans en arrière, sa m'a épuisée.

Elle sentait d'ailleurs encore les effets secondaire. Elle voyait le visage de Stephan se crispé, elle attrapait son visage des deux mains et s'approchait de lui l'embrassant, elle décalait ses lèvres légèrement des siennes, son souffle était haletant, elle le désirait à un point inimaginable, surtout que sa fait presque une semaine qu'ils ne s'étaient pas vu.

Hatchi : J'en ais marre qu'on doit se cacher pour faire ça..



Zwei les bras croisé écoutait le petit plan qu'avait prévu son père, il gardait les sourcils froncés, il connaissait bien les Dieux on dirait, comment peut-il être aussi sur de lui, et savoir comment ils allaient réagir.

Zwei : On dirait que tu as déjà eu affaire à eux, tu sembles bien connaître la façon d'ont agis ses "Dieux", je connais Tsukune, lui n'attendra pas le conseil pour agir.

Il le regardait se mettre lui même le venin dans son corps, il comprit bien entendu où il voulait en venir, si Atori bois son sang, il sera sous l'effet de son venin sans doute.

Il le regardait du coin de l'oeil lorsqu'il parlait de son oeil, il gromelait puisqu'il l'attrapait par la gorge, il ricanait de ce qu'il lui disait.

Zwei : Me faire exploser.. Sa doit être amusant à voir ça.

Il fit un sourire en coin, il craquait sa nuque une fois qu'il le lâchait, il tendait les mains de ce que lui disait Silas

Zwei : Comment voulais-tu que je te libère, oh j'ai tenté, j'avais trouvé l'endroit où tu étais enfermé, mais je ne connaissais pas le code pour que cette porte s'ouvre, j'ai tenté "sésam ouvre toi", mais sa n'a pas marché pas de bol.

Il glissait ses mains dans ses poches.

Zwei : J'avais un plan pour te sortir de se trou à rat, mais ta juste été plus rapide que moi c'est tout.

Il gardait le sourire malgré que son père l'avait menacé de le tuer, il suivait son père jusqu'à son armée et penchait la tête sur le côté regardant cette scène. Il marchait devant aux côté de son père le sourire aux lèvres.

Zwei : Et puis j'ai eu une idée pour Tsukune et qu'il évite de me faire trop chier, laisse moi faire et il sera de notre côté, je te laisse commencer le massacre je te rejoindrais après, je ne veux pas raté se spectacle !

Il ricanait et se téléportait par la suite en Enfer, il se retrouvait en face de Tsukune s'inclinant légèrement face à lui, celui-ci se levait et le flanquait contre le mur, il tendait la main vers lui, sans pour autant le toucher, sa gorge se contractait de plus belle, il s'approchait de lui lentement.

Tsukune : Je déteste les traîtres Zwei, je t'ai donné des pouvoirs et cette oeil et regarde ce que tu en fais ! Silas s'apprête à faire une erreur monumental, je ne laisserais pas agir de al sorte !

Zwei : ET pourquoi pas..

Il retirait son étreinte de lui pour qu'il parle, Celui-ci marchait vers lui avec un sourire narquois.

Zwei : Vous pouvez très bien le laisser faire et même l'aider.

Tsukune : Me prendrais-tu pour un idiot ?!

Zwei : En faîte quand on y regarde.. Sa vous arrangerais bien, les dieux qui se trouvent au Paradis n'auront plus rien, ils deviendront faible comme des larves de perdre leurs "création", plus ils sont plus ils sont puissant, moins ils sont et plus ils deviendront vulnérable. Je pense que vous devriez profiter de cette petite "Guerre", pour vous emparez de ce qui vous appartient, les Dieux vous a rejeter dans ce trou à rat, vous ne désirez pas vous venger hum ?

Il fronçait les sourcils à cette instant.

Tsukune : Je te ferais remarqué "Zwei", que j'ai besoin de tout ses mortels également !

Zwei : Non, vous avez besoin de leurs âmes, de leur peur, de le souffrances, de leurs malheurs, c'est ça qui vous nourris, vous en deviendrez extrêmement puissant de ce que s'apprête à faire Silas. Alors je pense que vous serez capable de tous les pulvériser et vous aurait enfin ce qui vous appartient, ce monde est le votre et non à ses tapettes en haut !

Il fit un sourire en coin à cette instant.

Tsukune : Et je ferait en sorte de recréer mon monde à ma manière.

Zwei : Oué, c'est exactement ça.

Il tendait le doigt devant sa bouche réfléchissant.

Zwei : Par contre..

Tsukune : Quoi ?!

Zwei : C'est une faveur, étant donné que c'est Silas et moi qui allons faire en sorte que cette Guerre soit un succès, nous seront trois à discuter de ce qu'on fera de cette Terre une fois que tous ses larves disparaîtrons.

Il fronçait de nouveau les sourcils.

Tsukune : Bien, il restera encore quelque Dieu malgré tout, Nomar, Persephone et Theandras.

Zwei : Se n'est pas un problème, tant qu'il ne nous dérange pas.

Tsukune : Fait donc ce que tu as à faire, je viendrais lorsque le moment se montrera importun pour l'instant, la Guerre est loin d'être fini, je ne veux pas que les Dieux soient au courant de mon intentions, mais je vais les distraire afin qu'ils ne tentent rien de leurs côtés.

Il penchait la tête avec un sourire.

Tsukune : Je vais m'inviter au conseil.

Zwei s'inclinait et disparaissait pour se retrouver à côté de son père, il était de plus en plus proche du Temple.

Zwei : Affaire réglé, il est tellement facile à manipulé, il est de notre côté, plus nous sommes nombreux, plus se sera amusant d'ailleurs.. .

Il tendait la main, utilisant le pouvoir de son oeil pour faire venir jusqu'à lui Takuma, il se mettait à ricaner.

Zwei : Tient sa fait un bail, tes près à t'amuser, on va faire un massacre, si tes pas de notre côté alors tu crèveras.Mais c'est le moment de te venger de "Teijo". Je suis excité de voir tous leur tête, haha !

Heley se dirigeait jusqu'à Atori, elle portait des haut talons et était donc plus grande mais Atori la dépassait toujours malgré tout.

Heley : Je suis contente que tu sois là tu sais, est-ce que.. Tu.. voudrais danser avec moi.

Elle rougissait légèrement, Lucas et Missa dansait les premiers c'était un très beau slow, mais tout le monde s'arrêtait brusquement ressentant toute cette mauvaise énergie, elle détournait le regard vers l'endroit où elle ressentait les sbires de Silas, ils étaient nombreux, elle levait rapidement les yeux vers Atori commençant à prendre peur.

Heley : Qu'est-ce qu'il arrive.

Lucas serrait Missa contre lui, il fermait les yeux utilisant ses pouvoirs afin de voir de lui même ce qu'il se passait, c'est là qu'il vit toute l'armée de Silas, Silas était devant, accompagné de Zwei, il rouvrait les yeux regardant vers sa femme, il était tout aussi paniqué, il tournait la tête vers Brook.

Lucas : Brook, je veux que tu partes et vite ! Prend ta soeur avec toi et partez loin d'ici.

J'arrivais vers eux la peur au ventre également sachant ce qui allait se passer, il tournait le regard vers moi.

Gabriel : Je sais ce qu'il se passe.. Silas prépare une Guerre, je voulais au moins que vous finissez votre mariage avant de vous prévenir.

Lucas : Tu aurais du nous le dire directement ! Le mariage on aurait pu le faire un autre jour, tout le monde est en dangers maintenant, ils sont bientôt là..

Il attrapait la main de Missa et la tirait hors du Temple, il tournait la tête, on pouvait voir au loin Silas et son armée.

Lucas : Missa part avec les enfants..

Heley arrivait avec sa soeur, elle serait sa main elle se disait que Atori était là et se sentait plus en sécurité. Moi toujours Tyler dans mes bras je sortait également pour me retrouver derrière Lucas. Il prenait sa forme d'anche déchus, il tendait la main faisant apparaître ses lunettes et les enfilaient par la suite. Il ne portait plus son beau costume de marié..

Gabriel : Tu viens bien me téléporter auprès de Benoit Lucas.. Il faut que je le prévienne de ce qu'il va se passer, je ne peux pas vous aider, je n'ai plus de pouvoir, et Tyler...


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Jeu 7 Mar - 1:56

Shizuka restait quelque moment tout contre Teijo les yeux fermer serrant leurs fille, mais la présence de Silas se faisait de plus en plus importante. C'était comme dans la vision qu'elle avait entrevue au par avant, Silas et son armée arrive droit dans leurs direction.

Shizuka: tu sent ça?

Elle approchait sa fille près de son visage pour y embrasser son front, elle devait se battre non seulement pour protégé sa fille, mais aussi toute sa famille. Elle donnait quelque instant le bébé à Teijo qui était toujours pas très à l'aise avec les enfants.

Shizuka: elle va pas te mordre Teijo, elle n'a pas encore de dent cette petite.

Elle sourit se levant du lit, elle ne pouvait sortir dans cette tenue. Sa robe était complètement déchirer, prononçant quelque mot en une autre langue, ses vêtements disparut pour en faire réaparaitre d'autre bien plus léger quelque bout de tissus cachant à peine sa poitrine. ses cheveux changeait au même de couleur pour viré au noir corbeau, Shizuka réactivait tout simplement ses pouvoirs dans son entièreté sachant qu'un grand combat se préparait.

Spoiler:
 

Shizuka: j'aurais jamais imaginer un jour me retrouver à nouveau comme ça.

elle regardait en direction du miroir à cette instant se contemplant.

Shizuka: Ne fait pas cette tête Teijo, je peux pas rester les bras croisée. On a une fille à protégé et ma famille également, je pourrais plus me regarder dans le miroir si je restais à ne rien faire sachant que...tout le monde risquerais de mourir.

Elle sourit s'approchant de Teijo pour attraper les mains de sa fille.

shizuka: maman elle va botter l'arrière train de se vilain serpent, oui bébé tu sera fière de ta maman, mais toi tu pourra pas venir avec.

Elle l'a reprenait dans ses bras regardant vers Teijo avec le sourire voulant garder le moral malgré tout.

shizuka: sourit donc un peu Teijo, je vais finir par croire que ma tenue ne te plait pas ou ma nouvelle couleur de cheveux peut être? tu m'as connu avec se look pourtant, je te faisais craquer à l'époque. Qui aurait crue qu'à mon age je pouvais encore si sexy.

Elle lui posait un baiser tentant toujours de garder le moral malgré la situation.

Shizuka: je vais demander à Missa de prendre soin de notre fille en entendant qu'on puisse rentrer à la maison, ils sont tous dehors...tu viens?

***

Je me rendais pas compte encore se qu'il se passait dehors, j'étais concentré sur la colère de Valas et oh que lui il était pas content. Il veux me punir? comment? il veux me mettre une fessé? sérieux une tel crise juste parce que je me suis foutu à côté de Gabriel, je lui ai à peine causé! j'imagine même pas se que sa aurait été si j'aurais foutu ma main sur sa cuisine. Il nous avait téléporter dans une chambre, plaquer contre le lit j'aurais aimer me relever, mais il me maintenant fortement le visage pour que je le regarde.

Derek: T'es complètement perturber Valas! j'étais simplement assis à la chaise à côté! et toi tu prend ça comme ci je l'avais baiser sous tes yeux!

Il s'en fou! c'est à peine si il m'écoute! c'est qu'il est presque effrayant quand il est en colère celui la. Je grimaçais, viens de retirer mon bas d'une seul main. Je sens que je vais pas pouvoir m'asseoir avant un mois, je gémis fermant fortement les yeux pendant qu'il entrait en moi.

Derek: Valas!

Je serrais les draps du lit, je le regardais pas pendant qu'il donner ses coup de reins brutal. Je gémis, mais pas de plaisir, i me faisait vraiment mal surtout au début. Même si la douleur s’atténuait ne n'appréciait pas du tout se moment, je crois c'est justement se que Valas souhaite. Je commence à regretté d'être plonger dans ses bras, non sa n'aurait rien changer à cause de l'intervention de Atori, les choses se serait passer malgré tout de la même façon.

Derek: c'est bon j'ai compris le message Valas.

Je commençait seulement à avoir du plaisir, mais Valas jouissait à se moment pour aussi vite se retirer de moi. Je tirais les couverture afin de me recouvrir un peu tournant le regard vers lui. Me laisser sur ma faim? j'ai surtout l'impression que je vais faire un indigestion.

Derek: T'étais pas obliger d'être si en colère...oh oui je sais que tu es pas Gabriel c'était inutile de me le rappelé.

Je détournais le regard mordant presque sur ma langue pour me taire, inutile de l'énerver d'avantage qu'il ne l'ai déjà. Je le regardais à nouveau malgré tout, il doit partir? j'en étais soulager quelque part. Je sentais maintenant Silas arriver et...tout se monde, j'en avais des frissons qui me parcourait le long du corps. Malgré la situation il arrivait encore à me rappelé à l'ordre avec Gabriel, je grimaçais me tournant sur le côté pour être à mon tour dos à lui.

Derek: j'ai compris...dépêche toi ou ils vont s'impatienté.

Je fermais les yeux attention qu'il soit partit, lorsque se fut le cas je me redressais grimaçant un peu, j'avais encore mal. retirant les draps, je remarquais ses marques de doigt sur mes cuisse j'en levait les yeux au ciel.

Derek: espèce de barbare!

Même si je cicatrisais déjà les marques était assez importante, je me relevais retirant mon haut ne voulant plus porter se costume. Je cherchais dans les affaires une chemise et un pantalon pour me rhabiller. Sortant dans les couloirs je croisais ma mère avec ma petite soeur dans ses bras et Teijo. C'est quoi cette tenue? je regardais ma mère de haut en bas et cette couleur de cheveux.

Derek: j'ai pas envie de savoir.

Shizuka: Derek...est ce que ça va? t'es tout blanc.

Derek: je suis mort! c'est normal que je suis blanc!

elle était assez étonner que je lui réponde aussi sèchement, je partais pour rejoindre les autres dehors. Shizuka se tournait quelque instant pour regarder vers Teijo, mais fini pas me suivre pour rejoindre les autres. Missa se tenait déjà à ses filles près à être téléporter.

Shizuka: attend Lucas!

Shizuka sourit donnant ma soeur à Missa.

Missa: shizuka c'est ta...

Shizuka: oui c'est assez long à expliquer pardon ne pas être venu pour ton mariage Missa, mais s'il te plait tu veux bien m'occuper de ma fille en attendant que les choses s'arrange.

Missa: bien sûr.

Atori s'approchait d'Heley avant qu'elle celle ci s'en ailler et posait son nez dans ses cheveux et y reniflé son parfum.

Atori: je vais rapidement réglé le problème Heley et ensuite je te donnerais cette danse que tu désirais...prend soin de toi en attendant.

Shin était la lui aussi serrant fort Keiko contre lui regardant vers l'horizon ou Silas arrivait avec son armée.

Shin: tu va aller avec Missa et te mettre à l'abris ma chérie, ici je peux plus m'assurer de ta sécurité.

L'armée de Silas était déjà entrain de saccagé le village des hybrides, Shin en fermait les yeux n'arrivant pas retenir ses l'armes.

Shin: je devais protégé se lieu et j'ai échoué...pourquoi je l'ai pas sentit venir?

Je tournais mon regard quelque instant vers Gabriel, mais regardais vite devant moi. Nous on le savais, on n'aurait pu empêcher que se village soit rasé, mais on a rien dit juste pour Lucas...c'était stupide.

Shin embrassait une dernière fois Keiko avant de la mettre avec Missa et les autres, Lucas les téléportait en lieux sur, gabriel demandait la même chose mais pour rejoindre Benoit et le prévenir de la situation. C'est mieux qu'il s'en aille de toute façon, je le préfère le savoir en sécurité avec Benoit plutôt qu'avec moi ici et qu'il risque sa vie bêtement ainsi que celle de Tyler.

Derek: qu'est ce que t'attend pour le téléporter aussi Lucas, il ne sert à rien ici à par changer les couches du môme.

je le regardais même pas quand je prononçais mes paroles, j'ai même peur maintenant qu'un seul regard mette en colère Valas. Je regardais cette armée, ils sont des milliers qu'est ce qu'on est censer faire contre ça? je risque d'y penser, on risque tous d'y passer. L'autre derek arrivait à côté de moi tournant son regard dans ma direction sachant se qu'il c'était passé avec Valas vue qu'il avait également ressentit la même chose.

Derek: ne dit rien.

derek: je n'en ai pas l'intention...j'aurais pas pu faire plus que toi de toute façon.[/b]

Il regardait à son tour l'armée de Silas et il siffla impressionné.

[b]Derek: et ben dit donc, sa en ferait des sac à main.


Je le regardais du coin de l'oeil, comme ci c'était le moment de lâcher des van pourrie! Silas s'arrêtais de marcher tournant le regard vers zwei à côté de lui.

Silas: et bien parfait, au moins se maudit diable ne se mettra pas en travers de ma route et j'aurais peut être pas besoin de te faire exploser tout compte fait.

Takuma c'était rejoins à eux également souriant il regardait en direction de son père sortant ses longues griffes blanche de ses doigts.

Takuma: alors quand est ce qu'on commence? j'ai hâte d'arracher une certaine tête.

Tout les kraits, les nagas et les serpent cobra se mirent à taper leurs contre le sol, se qui résonnait dans tout les environs et tremblait la terre. Shizuka fit la première à s'avancer en directions de Silas, celui ci levant la main pour faire taire son armée qui obéis. Le calme était revenu Shizuka continuait d'avancer, mais s'arrêtait brusquement le regard noir en direction de silas.

Silas: Ma belle Shizuka.

Shizuka: l'afferme! je suis pas TA Shizuka Silas, je le suis plus et ça depuis longtemps! je vais te faire regretté amèrement d'avoir tenter de tuer ma fille.

Silas: se qui me fait comprendre cette petite chose est encore en vie?

Il regardait vers Teijo à se moment grimaçant.

Silas: quel bon papa tu fais Teijo, mais c'est pas grave...

Il reprit sourire l'un de ses serpent s'approchait passant sa tête sous la main de Silas, celui ci la caressait tout en le regardant.

Silas: mes bêtes sont affamés, je suis certain qu'un bébé sera un repas très goûteux pour l'un d'entre eux.

Il continuait de caresser sa tête de son soldat serpent le sourire narquois, Cela mettait par contre Shizuka hors d'elle. Elle créa plusieurs signe de la main avant de les poser contre le sol.

Silas: donc Shizuka tu t'es contre moi, quel dommage moi qui pensait te ralié à nouveau à mes côtés...tss gâcher une tel merveille.

Silas se tournait lentement vers un autre horizon, souriant il vit une armée de créature invoquer par Shizuka.

Silas: que le spectacle commence.

Il se tournait vers ses soldat parlant fourche langue, ils les ordonna de passer à l'attaque. Ceux ci levait leurs arme poussant des rugissements et obéir pour anéantir les créature invoquer. Ma mère m'avait déjà expliquer ses histoires, cette armées qu'elle avait déjà invoquer autre fois pour battre zankou, je suis plus impressionner maintenant que je le vois de mes propre yeux. Je fis apparaître mes ailes, mais l'autre Derek attrapait ma main m'empêchant d'aller combattre tout de suite.

derek: Quoi?

Derek: j'ai peut être une petite idée.[/b]

[b]Derek: accouche!


Derek: je vais devoir m'absenté, en attendant je t'en pris reste en vie...on va mettre à terme à se combat fait moi confiance.

Il se téléportait, je savais pas se qu'il avait derrière la tête. Je regardais à nouveau devant moi, c'était déjà un véritable carnage, mon regard croisait celui de Zwei. J'écartais mes ailes appuyant sur mes deux jambes et fonçait dans sa direction, au passage j'attrapais l'une des lances des hommes serpent et m'attaquait à Zwei.
Shizuka elle ayant fait apparaître deux épées au lames noir tentait toujours de repousser l'armée de Silas, Takuma lui se trouvait déjà en fasse de Teijo.

Takuma: depuis le temps que j'ai envie de te faire sortir les tripes "papa"

shin se téléportait juste en face de Silas, tout deux faisait apparaître leurs aura autour d'eux, le blanc de Shin et le vert de Silas s'entre touchait créant des éclairs qui touchait violemment le sol.

Shin: il est temps que je mette à terme à ton existence.

Silas: Que des belles paroles, que de beau espoir, mais tous ça...Kistune pour aucun résultat.

La terre sous leurs pied se mis à craquer, à se décrocher. Une plate forme décolla du sol, celui ci tournait sur lui même. Malgré cela Silas et Shin continuait à se regarder, des morceaux de roche tournait autour deux également mais dans le sens inverses.
depuis leurs couloirs Stephan entendant le boucan venant de dehors, cela avait commencer. Il aimerait rester après de Hatchiko, mais ne pouvais laisser les autres se battre seul.

Stephan: je veux que t'aille te mettre à l'abris, je vais aider les autres moi...toi va t'en est ce que ta bien compris? tu l'as dit toi même tu es épuisé alors , tu servirais à rien.

Il fermait les yeux lorsqu'elle l'embrassa, son coeur battait la chamade. Il r'ouvrit lentement les yeux, sachant qu'il n'avait pas le droit d'avoir te tel geste avec elle. Il se sentait mal à chaque fois qu'il touchait sa peau et pourtant il ne pouvait s'ne empêcher, c'était plus fort que lui.

Stephan: quand tous ça sera terminer, on retourna chez nous...on retrouvera notre petit vie tranquille, mais pourtant l'instant je veux que tu te mettre à l'abris, c'est un ordre Hatchi.

Il posait sa main sur son visage l'embrassant avec fougue, comme ci c'était la dernière fois. Il ne savait pas si il allait revenir vivant après tout. Il avait du mal à s'en aller, mais il fini par le faire marchant à reculant pour continuer à la regarder et fini par se retourner utilisant sa rapidité pour arriver dehors. Il écarquilla les yeux voyant un tel chaos, Lucas était en mauvaise postule avec tout ses guerriers serpent qui s'en prenait lui. Faisait apparaître ses ailes il vola en direction de Lucas tout en posant ses doigts l'un contre l'autre, les écarta des fin fil presque invisible à l'oeil nu apparu. Il lança ceux ci vers un guerrier qui était près à enfoncer son arme en direction de Lucas, celui ci ne bougeait plus immobilisé par le fil de Stephan.

Stephan: qu'est ce que tu fera sans moi grand frère.

Tirant une bonne fois le serpent partit en morceau, il se battit au côté de son frère.

Stephan; je parie que je tuerais plus de ses horreurs que toi Lucas!

Alors que Shin et silas était toujours sur leurs plate forme dans les airs, Atori apparu derrière le prêtre, celui ci tournait légèrement le visage souriant du plus belle.

Silas: oh tiens le demi dieux, fils de valas et petit fils du dieu de la guerre.

Shin: non attend Atori!

Avant que Shin pu lui prévenir, Atori avait déjà enfoncer ses crocs dans la nuque de Silas pendant pouvoir observer son énergie comme il l'avait déjà pratiquer avant ça. Silas avait bien prévue le coup, il sourit d'avantage.

Silas: un demi-dieu peut être...mais un côté mortel tout de même, un de moins.

Atori se recula ayant du mal à remplir ses poumons d'air, un liquide noir sortait de sa bouche. Silas se mit rire lui donnant un coup de coude se qui fait tomber très facilement Atori en arrière, tombant de la plate forme il percuta violemment le sol. Je l'ai vu tomber, je donnais plusieurs coup à Zwei pour le faire reculer et utilisa ma rapidité pour rejoindre Atori.

Derek: Atori? tu crois que c'est le moment de roupillé?

Qu'est ce qu'il lui a fait? c'est quoi se liquide noir qui sort de sa bouche c'est dégueulasse? Silas lui a tendu un piège? je levais les yeux vers la plate forme, je posais vite ma main sur Atori pour le téléporté au temple loin de tout ça.

derek: et tu pourrais répondre!

Il semble complètement déconnecté de la réalité, qu'est ce qui lui a fait bordel! je recouvrais Atori d'une couverture, sa peau était complètement gelé. Je le laissais la ne pouvais rien faire pour lui surtout que j'ignorais le mal qui le rongeais et sortait à nouveau dehors, j'ai l'impression se que se combat est déjà perdu d'avance. mon autre moi à prétendu avoir une idée, mais quoi? et pourquoi il met autant de temps! je levais les yeux au ciel, Shin avait commencer son combat contre Silas. des impacte de blanc et de vert apparu dans le ciel d'ou était la plate forme.

Silas: tu rejoindra bientôt tes ancêtre shin Kitan, c'est une question de temps!

Shin prit sa forme de renard ancestral, la plate forme ne résistait pas à son poids et se brisa, le renard gigantesque tombait ses quatre patte sur le sol écrasant plusieurs guerrier serpent par la même occasion. Shin grogna en direction de Silas qui utilisait un bouclier autour de lui pour le permettre de planer dans les airs.

Silas: c'est pas en changeant de forme que tu arrivera pour autant à te débarrasser de moi. J'aurais même pas besoin de te tuer de mes propres main Kitsune! pendant que tu étais trop occuper à faire des mamour à tes petite battarde de femme, moi j'ai invoquer une créature ancestral également.

Il pencha la tête sur le côté avec le sourire narquois.

Shin: qu'as tu fais?

à cet instant une serpent aussi grand que l'était shin sous sa forme de renard sortit de terre, tournant tout atour de lui serrant de plus en plus son étreinte autour de Shin.

Shin: le...le basilik

Shin se débattait tout en enfonçant ses bras dans le corps sur serpent pour essayer de le retirer de lui, mais celui ci serra de plus en plus son étreinte contre lui. c'est Silas qui le contrôlais, on pouvait voir qu'il fermait de plus en plus sa main comme poru ordonner le basilic dans faire autant.

Silas: les Kitsune sont plus se qu'ils étaient, vous tiez autre fois votre puissance dans votre nombre...aujourd'hui tu es le dernier...tes petit batard d'enfants ne pourront remplacer se que tu es. Maintenant meurt! Kistune!

Il refermait sa main, un grand craquement sourd se fil entendre, Shin en poussa un gémissement d'agonie. Le basilic desserra son étreinte laissant le corps de Shin s'écroulé contre le sol, il en reprit sa forme normal. Le regard de shin le leva doucement dans notre direction, comme pour excusez de ne pas avoir réussi à stopper Silas. Ma gorge se serra lorsque je le vis fermer ensuite les yeux, c'est pas vrai...qu'est ce qu'on va dire à sa femme et ses filles? on est perdu si même Shin n'a rien pu faire..même Atori ne peux plus se battre.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Jeu 7 Mar - 8:39

Teijo fermait les yeux ressentant exactement la même chose que Shizuka à cette instant, il craignait déjà le pire qui allait se produire.. Il finissait par ré ouvrir les yeux afin de regarder vers elle.

Teijo : Oui je ressens la même chose que toi malheureusement.

Il fut surpris lorsque Shizuka lui donnait leurs enfant, il ne savait pas du tout comment s'y prendre et elle était si petite qu'il avait peur de le casser, il fit une grimace montrant qu'il était loin d'être alaise, il levait les yeux vers Shizuka.

Teijo : Je n'ai pas peur qu'elle me mordre, je t'ai dit que je n'étais pas doué pour ça.

Il fut bien surpris de revoir depuis tout ce temps la nouvelle apparence de Shizuka. Il la regardait bien de bas en haut

Teijo : Alors tu comptes te battre.

Il fit une tête de boudeur ne désirant pas qu'elle s'en mêle.

Teijo : Oui tu as raison, surtout que tu es une femme puissante, je pense qu'on aura besoin de toi et de tes dons.

Se n'était pas le moment de se la jouer "machos", si les femmes possédaient des pouvoirs impressionnant alors bien sûr elles peuvent toujours être utile pour cette Guerre et se battre.

Teijo : Se n'est pas ton look qui me gêne Shizuka, tu es très ravissante, bien que cette tenue est un peu trop courte, mais bon.. Je suis inquiet de ce qu'il va arriver, je crains malheureusement qu'il risque d'y avoir beaucoup de.. Mort à cause de Silas.

Il lui donnait également un baisé mais restait toujours aussi perplexe, il baissait les yeux vers leurs filles qui ne portait toujours pas de nom.

Teijo : D'accord, je suis sur qu'elle sera en sécurité avec elle.

Il commençait donc à suivre Shizuka pour retrouver tout le monde qui se trouvaient tous dehors. Et au passage ils croisaient Derek, il fronçait les sourcils le regardant.

Teijo : Où est passé Valas.. Hum.. J'ai compris, Les Dieux l'ont appelés.. Au lieux de discuter entre eux, ils devraient venir arrêter cette Guerre stupide.

Une fois qu'ils étaient dehors Lucas tournait le regard surpris de voir Shizuka dans cette tenue mais n'en disait rien, se n'était pas le moment de parler de son nouveau style vestimentaire, il était très inquiet et craignait pour sa famille, voilà pourquoi il préférait les voir loin d'ici.

Lucas : Oui Missa va la prendre avec elle.

Heley regardait vers Atori, ne désirant pas partir elle avait peur également qui arrive quelque chose à sa famille et même à Atori. Mais elle se disait qu'il était fort et que rien ne pourrait lui arriver, elle aimait beaucoup le tendre contact entre elle et Atori elle fermait les yeux glissant ses mains derrière son dos.

Heley : D'accord.. Fait attention à toi.

Elle se retirait de lui le regardant une dernière fois, elle revenait vers sa soeur la prenant la main, elle était plus qu'inquiète de ce qui allait se passer, surtout qu'elle pouvait voir au lieux tout les sbire de Silas. Elle préférait resté ici, mais elle n'avait pas le choix..

Keïko regardait vers Shin les larmes aux yeux, et ses oreilles baissées au plus bas craignant pour son mari et pour toute sa famille également.

Keïko : Je ne veux pas partir Shin et te laisser...

Elle tournait le regard vers toute les villages que Silas était déjà occuper de détruire, les hybrides courraient pour sauver leurs vie, mais la plus part d'entre eux fut tué un par un et même les enfants, les larmes coulaient sur son visage en voyant cette horrible scène.. Elle prenait le visage de Shin et l'embrassait tendrement.

Keïko : Fait attention à toi je t'en prie.. Arrête le... Je t'aime.

Elle reculait toujours en le regardant et se mettait à côté de Missa, elle fut téléporté avec Heley, Brook, Misa et le bébé de Shizuka.

Moi je détournais le regard, je voulais que Lucas puisse vivre un bon mariage mais.. Il a raison, on aurait du le lui dire malgré tout, je m'en veux maintenant. Mais je ne pensais pas qu'il arriverait aussi tôt, je pensais qu'on aurait eu le temps de célébrer son mariage et ensuite évacuer tout le monde.. Tout ses morts.. Je les ais sur ma conscience maintenant.

Lucas tournait le regard vers Derek qui demandait à ce que je sois téléporté, il fit un signe de la tête et se tournait vers moi levant la main, il me téléportait jusque chez Benoit. J'avais malgré tout peur pour eux.. Mes fils sont la bas, Derek y est également, mes petits enfants.. Je marchais rapidement dans chaque pièce recherchant Benoit, ne le trouvant pas je commençais à paniqué, les larmes au yeux.

Gabriel : Benoit ?!

Je déposais Tyler dans son berceau, Benoit finissait par sortir des toilettes, je m'empressais de le serrer contre moi versant des larmes.

Gabriel : Mon Dieu.. Benoit.. Il se passe quelque chose de terrible..

Je glissais mon visage dans son cou ne désirant plus le quitter, je suis paralysé par la peur, je suis.. Terrifié.

Gabriel : Silas prévoit une Guerre.. Il sont entrain de se battre et je ne peux rien faire pour leur venir en aide, qu'est-ce que je suis censé faire.. Il y a toute ma famille qui se bat en ce moment même...

Il serrait ses vêtements tentant de reprendre mon sang-froid mais c'était trop dure, rien qu'à pensé à tout ce que je viens de voir.. Comment vont-ils arriver à tous les éliminer.. Ils étaient tellement nombreux et Silas est si puissant.


Teijo fronçait les sourcils voyant au lieu Takuma qui était également là, il en tournait le regard et soupirait longuement.

Teijo : Tient.. Silas s'encombre d'un de mes enfants ?

Il s'approchait pour se mettre à côté de Shizuka lorsqu'elle s'adressait à Silas, il gardait la tête haute.

Teijo : Je ne laisserais personne toucher à ma nouvelle famille Silas.

Il fronçait d'avantage les sourcils lorsqu'il disait ses paroles, il haussait les épaules.

Teijo : Tu ne le retrouvera pas, elle est déjà partie bien loin d'ici.

Il tournait le regard voyant Shizuka invoquer toute ses créatures, il revenait vers Silas près également à se battre pour préserver se monde, c'est ce qu'il désirait désormais et ce que Shin lui avait apprit, c'est lui son maître et non Silas.

Lucas fermait les yeux puisque Silas commençait à envoyer ses guerriers à l'attaques, il les rouvrait faisant apparaître des vêtements plus adéquat afin de pouvoir se battre. Tout en se battant, il regardait en même temps vers Shin qui se battait avec Silas, c'était son beau père et ne désirait pas qu'il lui arrive quoi que se soit mais pour l'instant il semblait s'en sortir.

Hatchiko était toujours avec Stephan, elle tournait la tête entendant tout se vacarme, elle avait une boule au ventre de doutant que Silas était déjà là. Elle montrait bien que sa ne lui plaisait pas surtout que Stephan désirait se battre et qu'elle s'en aille, elle se tenait toujours contre le mur baissant les yeux, elle était trop faible pour pouvoir se battre et elle le savait.

Hatchiko : Tout est de ma faute, c'est à moi de régler ça..

Alors qu'elle venait de lui donner un baisé, elle gardait ses mains autour de son cou le regardant bien dans les yeux.

Hatchiko : D'accord.. Je vais aller près de Missa et ses filles..

Elle l'embrassait également de la même passion que lui, elle gardait les yeux fermé savourant ce moment avec lui, comme-ci c'était également le dernier. Elle finissait par rouvrir les yeux, se sentant mal.. S'ils leurs arriveraient quelque chose, elle se sentirait responsable..

Lorsqu'il Stephan commençait à partir elle le regardait d'un air triste. Une fois qu'il fut partis, elle s'approchait de la fenêtre pouvant voir parfaitement tout ce qu'il se passait d'où elle était, elle glissait sa main sur la vitre qui était froide, elle fermait les yeux tentant de réfléchir à ce qu'elle pouvait faire pour les aider malgré qu'elle n'avait pratiquement plus aucun énergie.. Elle ne pourrai pas revenir mille ans en arrière encore une fois afin d'arrêter Silas.. Elle devait donc faire autrement.

Elle finissait par se téléporter comme Stephan le lui avait demandé, mais se n'est pas pour autant qu'elle n'allait pas intervenir dans cette Guerre qui a commencé à cause d'elle.

Lucas était de plus en plus entouré de ses bêtes horrible, il se battait comme il pouvait utilisant en même temps ses pouvoirs, mais il tentait de ne pas en faire de trop sachant que le combat allait durer longtemps, et il risquerait de perdre toute son énergie s'il utilise trop d'un seul coup.

Il tournait le regard vers Stephan qui tombait à pique, il en fit un sourire en coin le regardant.

Lucas : C'est sur, qu'est-ce que je ferais sans toi petit frère.

Il se mettait à rire de sa réplique.

Lucas : Oh non, se sera moins qui en tuerait le plus, on parie combien hum ?

S'ils doivent se battre autant faire ça en s'amusant, à chaque fois qu'il tuait un monstre, il comptait, il tendait les mains au ciel utilisant ses pouvoirs, un nuage gris commençait à descendre doucement pour former par la suite une tornade, il commençait à la contrôler et balayait pas mal de ses vermines qui s'envolait sous la force de cette tornade, la tornade finissait par disparaître pour éviter de détruire des maisons.

Lucas : Ouf sa doit faire une centaine en moins, va falloir te surpasser Stephan.

Zwei ne bougeait pas regardant le spectacle pour le moment, il croisait les bras regardant ce que faisait chacun d'entre nous, un à un avec un léger sourire. Il tournait le regard vers Atori qui arrivait derrière son père et se mettait déjà à ricaner lorsqu'il enfonçait ses crocs en lui pour aspirer son énergie, sachant ce qui allait lui arriver, il riait aux éclats amusé.

Zwei : Quel idiot, je m'amuse de plus en plus haha..

Il tournait le regard vers Derek le sourire aux lèvres qui s'empressait de se rendre jusqu'à son fils Demi-Dieu, il passait sa langue contre ses lèvres.

Lorsque Atori finissait par sortir, Zwei l'observait de loin penchant légèrement la tête afin de le regarder les sourcils froncés, il fit apparaître sa longue faux désirant se battre. Il regardait malgré tout le combat entre Shin et Silas, celui-ci prenait sa forme de Kitsune, il croisait les bras voyant que se Basilic sortait du sol et l'entourait, serrant de plus en plus son étreinte. Lucas s'arrêtait de combattre voyant cela, il serrait les poings.

Lucas : Non !

Il se mettait à courir faisant apparaître ses ailes pour s'envoler et éviter toute ses abomination. Il atterrissait sur la tête du Basilic, faisant apparaître un Katana il l'enfonçait d'un coup sec entre ses deux yeux et l'enfonçait jusqu'au bout.

Celui-ci poussait un cris et relâchait l'étreinte de Shin qui reprenait sa forme humaine, il sautait dans le vide pour le rattrapait et atterrissait pus loin le tenant toujours dans ses bras.

Lucas : Shin !

Il fermait les yeux puisqu'il ne sentait plus son coeur battre, il déposait son corps à terre, tendant la main vers lui pour le téléporter dans le temple pour ne pas que ses monstres s'en prenne à son corps. Il se retournait par la suite vers le combat hors de lui.

Teijo quand à lui regardait Takuma qui se trouvait toujours devant lui, il se battait contre lui mais avait été distrait puisqu'il avait ressenti que son maître était mort, il en fermait les yeux et fut touché à cause de ça par l'une des attaques de son fils. Il fit un saut en arrière à ce moment là, glissant sa main sur son torse qui saignait abondemment.

Teijo : Ils sont trop nombreux, si shin et Atori n'est plus là il veut mieux battre en retraite.

Lucas : Hors de question que je parte ! je me battrait même si sa veut dire que je mourrais.

Valas ayant ressenti dans quel état était Atori avait quitté le conseil qui de toute manière ne servait à rien, puisque les Zeus avait déjà pris sa décision. Il se mettait accroupis le voyant dans un très mauvais état, il en grimaçait.

Valas : Je sais que tu peux m'entendre, mais que tu ne peux plus bouger un seul centimètre de ton corps, alors je suis désolé, mais je ne peux pas leur venir en aide à cette Guerre et aucun Dieu ne viendra vous aider.. Zeus pense qu'ils sont capable d'arrêter se fléau eux-même, mais que s'ils jugent que sa va trop loin, qu'ils interviendront, malheureusement se sera peut-être trop tard.

Il soupirait et plaçait une main au niveau de son coeur, il enfonçait ses doigts à chaque extremité dans son torse juste au dessus de celui-ci.

Valas : Je peux arrêter le venin se propager, parce que s'il atteins ton corps tu en mourras, mais je ne peux pas le retirer, seul une Déesse est capable de venir à bout de se poison mais personne ne veut te venir en aide, ils te craignent toujours de trop..

Il envoyait ses pouvoirs pour arrêter le venin de circuler dans son corps.

Valas : Alors j'ai trouvé un autre moyen pour que tu guérisse, si tu deviens un Dieu à par entière, le poison ne pourra plus t'affecter, prend la moitié de ma divinité Atori, je ne deviendrais plus qu'un Demi-Dieu.

Il le redressait légèrement et plaçait sa main sur son visage fermant les yeux, une lumière divine apparaissait autour de Valas, celui-ci commençait à entrer dans le corps de Atori. Quelque temps après Tsukune apparaissait derrière Valas enfonçant sa main démoniaque dans son dos et attrapait son coeur, il tournait la tête, lorsqu'il donnait sa divinité il est vulnérable, surtout que maintenant il est devenu un demi Dieu.

Tsukune : C'est.. Touchant.. Valas qui tente de sauver son misérable avortons, j'en ais larme à l'oei.

Valas : Tsukune espèce de.. Traître.

Tsukune : Tu n'aurais pas du me chercher Valas.

Il retirait son coeur de lui, le corps de Valas tombait au sol, il commençait à disparaître en poussière tout doucement, Tsukune regardait son coeur qui brillait, se n'était pas comme celui des humains, il commençait à serrer celui-ci de plus en plus jusqu'à ce qu'il disparaissait en poussière, le corps de Valas faisait de même.

Tsukune : Et un Dieu en moins.

Il baissait la tête vers Atori plaçait son pied sur son visage ne lui laissant pas le temps de se regénérer contre le poison de Silas, mais maintenant qu'il était devenu un Dieu, il était impossible de l'illiminer pour l'instant.

Tsukune : Je m'occuperais de ton cas plus tard, lorsque Silas saccagera ce monde, je deviendrais plus puissant et vous misérable Dieu, vous serez comme des petites larves rampant à mes pieds.

Il disparaissait avec une téléportation de flammes. Dehors, le combat continuait et c'était de plus en plus un carnage. Lucas se disait qu'heureusement qu'il avait envoyé sa famille loin d'ici..

Zwei se battait contre Derek, utilisait sa faux pour l'attaquer et évitait ses attaques avec agilité, il ricanait amusée de plus en plus de ce combat titanesque.

Zwei : Où est passé ton autre toi Derek hum ? Je le préfère amplement, tu connais mes pouvoirs Derek n'est-ce pas.. ? Tu sais que plus il y a de cadavre, plus il y a de sang, et plus je deviens puissant.

Il se léchait la lèvre, tendait les mains vers le haut, tout le sang qui se trouvait à terre commençait à se soulever dans le ciel et se mélangeait l'un à l'autre et commençait à prendre la forme de créature volante tel que des chauve-souris mais mutante. Ils était aussi nombreux que ce que Shizuka avait invoqué comme monstre.

Zwei : Qu'est-ce que tu dis de ça ?!

Lucas levait la tête vers le haut reculant d'un pat, il grognait entre ses dents, sa devient de pire en pire se disait-il. Il fit un saut sur le côté pour éviter une attaque de ses répugnante bête volante, mais à côté de lui un cobra enfonçait son arme dans son épaule il en poussait un cris, il attrapait larme pour la retirer d'un coup sec et l'enfonçait dans sa queue.

Il se retournait pour se redresser, une chauve-souris l'attrapait par ses ailes et la lui brisait pour l'empêcher de voler, il se débattait, il utilisant ses pouvoirs afin que celui-ci se transforme en pierre, il en tombait avec lui au sol et se brisait sur le coup, il tournait le regard vers son aile qui était cassé, il reprenait donc sa forme humaine.

Il regardait autour de lui et vit Silas au loin, il se téléportait pour se retrouver devant lui.

Lucas : Tu vas pas t'en sortir comme ça sale serpent !

Il était hors de lui, il tendait la main créait de la foudre qui prenait la forme d'un loup, le loup se mettait à courir d'une grande rapidité dans sa direction électrocutant une bonne partie de ses sbires qui se trouvaient dans les environs. Lucas respirant rapidement, complètement épuisé, ses cheveux était plaquait contre sa tête tellement qu'ils avaient transpiré durant cette affrontement.

Zwei : Allez Derek ne te préoccupe pas de tes rejetons, montre moi de quoi tu es capable ! Je veux que tu te battes sérieusement !

Zwei plaçait une main sur son masque, un trou noir se formait derrière sa mère, tout en ayant une main sur celui-ci, il évitait les attaques de Derek et l'attaquait avec sa faux de sa main gauche.

Le trou noir aspirait un bras de Shizuka, il désirait l'envoyer dans un autre monde afin que tout ses créatures disparaissent avec elle. Teijo avait bien remarqué son intention, il tentait d'aller vers elle mais Takuma le lui empêchait.

C'est là que le trou noir de Zwei commençait à changer d'apparence, il n'aspirait plus Shizuka à l'intérieur, Zwei en retirait sa main se demandant ce qu'il se passait, il n'avait plus le contrôle, le trou noir devenait un portail. Plusieurs personne en sorti, Hatchiko en fit partie, ainsi qu'une femme au long cheveux blanc, elle ressemblait beaucoup à Shizuka, il y avait également Mike, Brook et Heley, mais elle était plus grande et plus féminine, comme-ci elle avait vieilli de pas mal d'année et il y avait également Tyler qui était pressant, on pouvait très bien le reconnaître vu ses deux yeux complètement différent de l'un de l'autre.

Hatchiko regardait du coin de l'oeil vers Stephan avec un sourire, elle regardait par la suite vers Silas.

Hatchiko : Je pense qu'un petit coup de pouce vous fera un grand bien.

Mike croisait les bras relevant la tête bien haute.

Mike : Je déteste les serpents, je trouve sa répugnant.

Il tapait son poing dans sa main souriant.

Mike : Je préfère les voir en carpette !

Celle qui ressemblait à Shizuka, marchait jusqu'à elle plaçant une main sur son épaule, elle lui souriait penchant la tête.

Elena : Bonjour mère.

Zwei fronçait les sourcils tournant la tête vers Silas, d'où venait tout ce monde, Teijo souriait ayant bien compris ce qu'il venait de se passer.

Teijo : L'Hatchiko du présent ne pouvait pas venir en aide étant trop faible, elle a donc fait en sorte d'envoyer celle du futur...

Heley tournait le regard vers Brook, elle savait ce qui en advenait de leur père durant cette Guerre. Voyant Lucas en mauvaise posture, elle tendait les mains, de la poussière d'or en sortait et se dirigeait tout droit vers lui, entourant sa cheville elle le tirait rapidement, s'il elle ne l'avait pas fait Silas l'aurait tué.

Lucas : Heley... Brook mais qu'est-ce que vous faîtes là et.. Qu'est-ce que..

Il fut surpris de les voir aussi changé.

Lucas : Qu'elle est ses pouvoirs que tu viens d'utiliser, tu n'en possèdes pas.

Heley : En faîte si, mais ils vont apparaître dans peu de temps dans se monde. Pas le temps de t'expliquer tout ça, on est ici pour vous aider.

Mike poussait un cris, il se mettait à courrir.

Mike : Attention Mike est sur les lieux et heureusement pour vous tous ! Haha, ne me remercier pas !

Il contrôlait parfaitement son Bijuu désormais, il levait les bras ceux-ci changeait de forme pour prendre ceux de son bijuu, il expulsait tout les sbires de Silas ainsi que les chauve-souris fait de sang. Elena quand a elle attrapait la main de sa mère, elle fermait les yeux, elle était une prêtre démoniste, elle invoquait les même créature que sa mère sauf que les siennes était blanche.

Hatchiko apparaissait devant Silas par la suite.

Hatchiko : Je vais réparer mon erreur "Silas".

Il tendait la main, ses pouvoirs était bien plus développé dans se futur là, mais il lui faudra du temps pour revenir en arrière, Mike arrivait à cette instant attrapant Silas entre les mains immense et noir de son bijuu pour le maintenir.

Tyler quand a lui tendait la main en direction de Zwei, celui-ci fronçait les sourcils, il passait à côté de Derek pour et se dirigeait rapidement jusqu'à lui voyant qu'il tentait de faire quelque contre contre lui.

Zwei : Je sais pas ce qui vient de se passer, mais je vais tous vous massacrer !

Il s'arrêtait juste en face de Tyler, contrarié, il tournait lentement la tête, il semblait souffrir de l'intérieur, Tyler restait à la même place le sourire au lèvre, il fermait les yeux penchant la tête sur le côté.

Tyler : Je n'aime pas quand quelqu'un tente de s'en prendre à ma famille, surtout s'il s'agit de l'un de mes père.

Il rouvrait les yeux, Zwei grognait entre ses dents, il utilisait sa faux pour attaquer Tyler, celui-ci l'évitait, il tournait le regard vers lui.

Zwei : Je suis habitué à la douleur, alors je ne sais pas ce que tu tentes de me faire, mais va falloir changer de "tactique".

En réalité, Tyler avait envoyé des ondes dans son cerveau, comme je le faisais autre fois avec mes pouvoirs. Il disparu en poussière pour ensuite se retrouver derrière lui, il posait un doigt sur sa nuque, Zwei se retournait les sourcils le pus bas et utilisait son sang qui sortait de son corps pour l'attaquer.

Tyler gardait son index levé vers lui, comme s'il le pointait du doigt.

Zwei : Tu arrêtes de faire l'idiot !? Je vais t'arracher membre après membre, tu vas moins de la péter.

Ses filets de sang se dirigeait tout droit vers lui, mais ceux-ci commençait à tomber sur le sol tel une flaque de sang. Zwei levait un sourcils se demandant ce qu'il venait de se passer, il tendait la main tentant de contrôler celui-ci mais il n'y arrivait plus.

Tyler gardait le sourire.

Tyler : J'aspire l'énergie vitale, c'est à cause de ce pouvoirs que j'ai tué mon père alors que j'étais dans son ventre.

Zwei levait la main la plaçant sur son masque, un trou noir commençait à s'ouvrir, Tyler regardait vers cette endroit gardant son index dans sa direction, en réalité, il était relié à lui depuis qu'il l'avait touché à sa nuque et était occupé en ce moment même à lui aspirer son énergie vitale.




Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Ven 8 Mar - 2:05

On est tous dans un sacré pétrin, tous le monde fatigue et j'ai presque l'impression que l'armée de Silas n'en fini pas. Je revenais à mon frère qui recommençait à m'attaquer avec sa faux, il faut surtout pas qu'il me touche avec, j'en utilisais donc ma rapidité vampirique pour esquiver chacun de ses tentative.

Derek: quel importance de savoir ou il se trouve en se moment, moi je suis la et je vais prendre plaisir de te foutre sur la gueule.

C'est vrai que je me demande ou il est passer également, il prétendait avoir eu une idée, mais je vais surtout finir par croire qu'est c'est surtout défiler. c'est stupide, si je meurt lui aussi mourra. J'arrêtais tout mouvement écoutant Zwei, je tournais le regard vers les cadavre...du sang, du sang partout. Merde sa lui donne une sacré avantage.

Derek: espèce de!

Je levais les yeux, il a tellement de sang. Mon souffle se coupa voyant toutes ses créatures dégoûtante qui apparaissait, Shizuka levait la tête l'air paniquer.

Shizuka: bordel de chiotte!

Elle ne pouvait même pas utiliser ses incantations pour créer d'autres sorte de créature, chaque sbire de silas le laissait pas le temps d'agir. Elle continuait donc de se battre avec ses deux sabres contre ses créature, maintenant elle devait également regarder vers le ciel vers ceux de Zwei qui venait de créer. Silas gardait le sourire devant un tel spectacle, entendant la voix de Lucas crier son nom. Il se tournait lentement dans sa direction, souriant à nouveau il laissa le loup électrique courir dans sa direction.

Silas: c'est tout? un petit chien chien?

Au dernier moment il tendait la main aspirant toute l'electicité dans sa main droite, il se mit à ricaner d'amusement.

Silas: et bien Lucas serait de la peur que je contemple dans tes yeux? tu as bien raison d'avoir peur...laisse moi te montrer que moi aussi je peux jouer avec les éléments.

Il créait de simple étincelle frottant ses longues griffes de métal l'une contre l'autre, il fini par souffler vers ceux ci créant de puissance flamme qui prenait de plus en plus de volume jusqu'à prendre la forme d'un gigantesque serpent.

Silas: prend en de la graine gamin.

silas tournait le regard vers Shizuka qui poussait un cris, elle tenait son bras qui entrait dans une sorte de trou noir. Elle tentais de s'en dégager, mais elle était comme aspiré à l'intérieur. Takuma empêchait de Teijo d'intervenir, il léchait ses griffes recouvert du sans de son père qu'il avait blessé peu de temps au par avant.

Takuma: oh non papa, je préfère que tu l'as voir crevé devant tes yeux.

Shizuka fini par pouvoir sortir sa main, mais uniquement parce que le trou créer par Zwei changeait de forme. elle se recula pensant que c'était une autre ruse de celui ci, je m'approchais de ma mère pour être certain que celle toi il ne lui arrive rien. j'étais tout aussi étonner de voir se qu'il en sortit, qu'est ce qu'ils foutent tous la ceux la?

Brook: sa fait longtemps que j'ai pas foutu une raclé ou deux à des maudits serpent!

Elle fit des petits yeux cruelle en direction de Mike qui pouvait s'empêcher de se la pété comme d'habitude.

Brook: c'est avec toi que je vais commencer si tu arrête pas ton cinéma tout de suite!

shizuka gardait les yeux écarquiller devant cette belle femme blonde qui arrivait dans sa direction, elle comprenait qui elle était, les larmes coulaient d'elle même le long de ses joues.

Shizuka: Elena...c'est toi Elena.

Elle regardais vers Teijo quelque instant heureuse d'avoir une fille aussi belle qu'elle.

Shizuka: je suis rassuré de te voir...tu va bien, tu es magnifique.

Elle la laissant prendre sa main, des créatures identique au siens apparu mais d'un blanc magnifique.

Shizuka: j'ai penser Elena comme prénom parce que c'était celui de maman, mais tu n'aime pas dit le moi et je choisirais autre chose.

***

Atori était toujours à l'intérieur du temple, il ne pouvait plus bouger un muscle, mais voyait et entendait tout se qu'il se passait. valas apparu, il tournait sont regard dans sa direction. Il comprenait pas pourquoi il était la, il aurait aimer lui poser la question mais importe de même bouger les lèvres. Il n'avait surement pas le droit d'intervenir et pourtant il était la pour au moins arrêter la progression du poison, c'est la première fois que son père avais la moindre intention pour lui. Il fermait les yeux sentant ses doigts s'enfoncer dans son torse. Le venin de Silas s'arrêtait de se propager, mais sa ne suffirait pas pour guérir Atori. Tout le monde comptait sur lui pour arrêter Silas, Heley l'attendait et il ne pourra même pas tenir sa promesse. Malgré lui une larme coulait, il r'ouvrit les yeux malgré tout regardant valas.

*Atori: non*

Il avait envie de lui crier de ne pas faire ça! par lui donner une partie de sa divinité, il voulait lui faire comprendre du regard, mais rien à faire Valas posait ses mains sur son visage agissant malgré tout. Regardant derrière son père Tsukune apparu, les doigts d'Atori bougeait légèrement. Il profitait de la vulnérabilité de Valas pour s'en prendre à lui, Atori fermait les yeux à l’instant ou son coeur était arracher.

*Atori: père..non*

Tsukune détruisait son coeur, Atori ne vit plus que de la poussière..tout se qu'il restait de Valas. Doucement il tentait son bras passant ses doigts sur les cendre, il sentit le pied de Tsukune lui écraser le visage. Sa colère montait de plus en plus, le poison se dissipait doucement. Il disparu avant que Atori eu le temps de faire quoi que se soit, il pouvait doucement bouger les lèvres et crias de rage.

Je me tournais ayant entendu le cris d'Atori et la disparition soudaine de Valas, je fermais les yeux mais revenais au combat. J'ai le regard figer sur se garçon au cheveux blanc, ses yeux...je suis certain c'est Tyler, j'ai l'estomac contracter. C'est maintenant que je le voix adulte que je pose plein de question, est ce que Gabriel lui a parler de moi? de se que j'ai fais? est ce qu'il me déteste? sa phrase répondait déjà à pas mal de question, il sais qui je suis..nous protégé? ne pouvais m'empêcher de sourire, il me déteste pas et veux même me protégé. Je suis soudainement libéré d'un grand poids, je pensais vraiment que Gabriel ne lui parlerais jamais de moi ou même qu'il finirait par me haire pour se que j'ai oser faire.
Il s'occupait lui même de Zwei sans même montrer un gramme de peur, c'est t'il comment venir à bout de lui, il l'aurait trouver le moyen de le vaincre dans le futur?

Silas semblait furieux, il serra les mâchoire regardant en direction de Hatchiko.

Silas: vous perdez votre temps! je serais jamais vaincu!

Il était près à utiliser ses incantations alors que Hatchi lui faisait face, mais Mike arrivait par derrière l'attrapant par les bras.

Silas: non! c'est pas terminer!

le serpent de feu était toujours présent, il le dirigeait en direction de leurs direction il profitait de se moment de distraction pour se faire éclater en centaine de serpent s'éloignant un maximum pour se reconstituer à nouveau. Il prononçait des mot en fourche langue, tapais ses mains contre le sol se qui créa des symboles vert lumineux!

Silas: j'ai l'armée la plus grande de tout les temps! celle ci n'était qu'une fine partie! vous êtes loin de m'avoir vaincu! ramenez autant de personnes du futur que vous voulez! vous disparaîtrais tous!

le sol tremblait comme ci quelque chose arrivait droit sur nous, d'autre sbire de Silas arrivait à l'horizon ceux ci était encore différent des premiers. Toujours des hommes lézard mais doté de jambes et recouvert d'armure et d'arme lourde, ils courraient tous dans leurs direction poussant des rugissements sourd.

Brook: vais exploser leurs face d'écailleux!

Brook tendait les bras faisant apparaître une arme dans chaque main, deux long canon de métal pointé en direction de l'armée qui s'approchait de plus en plus. Les chargeurs détenant les balles était presque aussi grosse qu'elle, un homme normal en serait incapable de les soulever.

Brook: aller en enfer!

Elle tira dans leurs direction, des centaines de balle sortirent rapidement des long canon et arrivaient à percer les lourde armure des sbires.

Silas: Salope!

Elle sourit sachant se fichant de Silas et continuait d'envoyer ses milliers de bal vers l'armée qui tombait comme des mouches, Silas pouvait s'occuper de Brook devant rester concentrer sur Mike et Hatchiko. Il devait absolument empêcher Hatchi d'utiliser ses pouvoirs sur lui.

Silas: j'aurais du t'arracher la tête pendant que j'en avais l'occasion.

Est ce qu'on reprendrais l'avantage? Silas a fait revenir une nouvelle armée, mais Brook est entrain de les tuer un par un avec...cette arme étrange qu'elle à fait apparaître, Mike et Hatchiko s'occupe de silas. Je regardais à nouveau en direction de Tyler, il semble également s'en sortir avec Zwei..mais comment arrive t'il à l'empêcher d'utiliser ses pouvoirs? le sans est tomber au sol avant même qu'il eu le temps de toucher. Zwei ne comprenait pas pourquoi non plus, mais je finissais pas comprendre Tyler dévoila son pouvoir, mais bien sûr...c'est se qu'il c'était passer le jour ou Gabriel fut mort, se garçon est surprenant, il doit tenir surtout de moi.

Derek: éh derek.

je me tournais, à le voilà l'autre!

Derek: je peux savoir ou t'étais passé!?

Derek: bah j'ai croiser une petite nana et elle avait une de ses paire ne niche!

Il se fou de ma gueule! il draguait pendant que tout le monde se battait!

Derek: ah tiens, j'ai quand même penser à ramené ça

Il levait un sac qui semblait contenir quelque chose de lourd à l'intérieur, il tenait le sac des deux mains et lançait dans ma direction se qui contenait à l'intérieur. j'ouvrais grand les yeux remarquant que c'était l'armure qui m'appartenait autre fois les chaîne offert par Valas avant qu'elle ne soit fondu sur moi même. Celle ci me reconnaissant se plaçait directement sur moi.

derek: t'es con ou quoi!

Je tombais à genoux ayant l'impression que je brûlais sous ma peau, une aura grise m'entoura rapidement et le manteau du renard enveloppa complètement. Mon autre moi surit malgré qu'il tomba à genoux ressentant des brûlures dans tout son corps. Je tournais la tête dans sa direction poussant des grognements et dirigeait l'une de mes queue vers lui entourant sa gorge et le tirait vers moi.

derek: qu'est ce que tu fou!

Il tentait de résister, mais lorsqu'il toucha ma peau celui ci pénétrant légèrement à l'intérieur.

derek: non!

Je l'entrais à nouveau en moi pour que l'on fasse plus qu'un, Brook arrêtait de tirer n'ayant de toutes façon plus une seule balle après avoir fait disparaître ses armes elle tournait dans ma direction.

Brook: qu'est ce qu'il faisait peur comme ça à cette époque.

Silas lui n'en croyait pas ses yeux, jamais jusqu'à aujourd'hui il n'avait vue une tel chose. Je relevais la tête vers Silas enfonçant mes griffes dans le sol et utilisais ma rapidité pour arriver jusqu'à lui et tapait mon poing contre son visage. n'ayant pas eu le temps de réagir il fut expulser à plusieurs mettre avant d'utiliser ses pouvoirs pour se remettre sur ses jambes.

Silas: une abomination de plus sur cette terre, mais il a une place pour une seule d'entre nous!

Il tapait ses mains l'une contre l'autre un tourbillon d'aura l'entourait prévoyant d'utiliser celle pour dévaster tout se qui était sur son passage, mais je créais une brèche afin de passait la tête et mais deux bras les dirigeant vers lui attrapant son visage. Il frappait sur mes bras pour me forcer à le lâcher pour ensuite me donner un coup au visage, j'en poussais un grognement et continuait à m'avancer vers lui.

Silas: impossible comment il arrive t'il à résister à mon tourbillon arcanique!

Je lui envoyer une attaque se qui expulsa Silas le faisant sortir de son tourbillon qui s'évapora immédiatement, je me relevais sur mes deux jambes le regardant percuté à plusieurs reprise contre le sol jusqu'à percuter le mur d'une falaise qui s'effondra sur lui.
Silas en sortit expulsant toute les roches autour de lui et courait dans ma direction, j'ouvrais grand la gueule près à contre-attaque.

Shin: Non Derek! c'est pas comme ça que tu l'aura, laisse nous t'aider.

Silas arrêta sa course voyant shin, mais sous une forme fantomatique.

Silas: impossible!

Shin: tu avais raison Silas, je suis plus puissant en présence de ma famille...grâce à toi on a tous été réunis.

les autres fantômes de la famille de Shin apparu également tous doté de leurs neuf queue, silas comprenait pas comment cela pouvait arriver. Atori avait récupéré toutes ses forces et avait ramené la famille Shin au complet, ils tentaient tous leurs mais dans ma direction. Une lueur blanche m’enveloppait complètement, je disparu mais lorsque celle ci se dissipa moi j'avais à nouveau changer d’apparence. Je ressemblais plus à une bête incontrôlable, j'étais recouvert d'une aura jaune , mes ailes écarter semblait être complètement en feu, j'avais un symbole sur mon ventre comme lorsque je portais un enfant et recouvrait des marque sur le corps.

Shin: nous t'avons emprunté nos pouvoirs Derek, utiliser les pour mettre à terre Silas...Hatchiko prendra soin de le remettre dans sa tombe ensuite.

Silas: je vous laisserais pas faire!

Je me sent d'une puissance inimaginable, je tournais en direction de Silas qui perdait toute patience et concentra au maximum de sa puissance.

Shin: Derek arrête le maintenant, nous on est mort on peut pas t'aider, si tu l'arrête pas il va détruite toute vie à des kilomètre à la ronde. Donne lui la raclé qu'il mérite.

Derek: avec plaisir.

Je concentrais mes vecteurs dans la paume de ma main ceux ci formait une boule, sa donnait presque l'impression que je détenais le soleil en version miniature dans ma main. Je me dématérialisé pour réapparaître devant Silas, je pouvais voir à cet instant la pupille de ses yeux s'affinait, oui je venais de voir la peur dans son regard avant que mon attaque le percuta à l'estomac ce qui créa une explosion.

Brook: j'ai toujours eu envie de voir se moment de mes propres yeux! youuhouuu pète lui la tronche grand père!

je me téléportais juste devant elle ayant très bien entendu, elle baissait les oreilles me regardant se faisant toute petite.

derek: ne m'appelle pas grand père!

Silas gisait dans le font du trou créer par l'explosion complètement inconscient.

Derek: et bien l'hatchiko du futur qu'est ce que t'attend pour le renvoyer de dans son tombeau? j'ai même pas réussis à détruire son corps pourquoi?

Shin: on ne peut détruire Silas de cette façon, il est bien plus doué en magie que nous tous réunis. ma famille à rechercher pendant très longtemps comment il sais débrouiller, la seul façon c'est de l'emprisonner à nouveau.

Shin et la famille Kitan au complet récupérait les pouvoirs me recouvrant, je redevins normal et se qui était dommage, je les aurais bien garder.

shin: penser à remercier Hatchiko d'avoir fait ramené se petit monde du futur, sans elle...tout le monde serais mort aujourd'hui, tous. Atori aurait réglé les choses, mais bien trop tard malheureusement...il faut...il faut que j'y aille, mais je reviendrais vite mon coeur n'a pas été détruit merci Lucas pour ça.

Toutes la familles Kitan disparu, Atori était monter au paradis allant jusq'au conseil ou tout les dieux étaient réunis. Hors de lui Atori s'avançait jusqu'au trône ou était assis Zeus et l'attrapait par sa tunique pour le flanquer contre le sol.

Atori: tu n'es qu'un lâche Zeus!

Il regardait vers les autres dieux qui s'avançaient comme pour intervenir.

Atori: approcher et vous aurez une bonne raison d'avoir peur de moi!

Il regardais à nouveau Zeus et le frappa à plusieurs reprise au visage se qui fissura de plus en plus le sol derrière lui.

Atori: tu comptais rester combien de temps cacher derrière ton trône! tu as laisser ton Tsukune tuer mon père sans même bouger le petit doigt! je devrais te prendre ta divinité pour t'arracher le coeur à mon tour!

Il s'arrêtait de le frapper respirant rapidement sous l'effet de la colère, il l'attrapait par la gorge le soulevant.

Atori: maintenant tu va bouger ton cul, envoyer tes petit dieux sur terre pour anéantir se qu'il reste des sbires de Silas et rendre la vie à toutes les victimes que ta regarder mourir sans rien faire!

Il serra sa gorge à cette instant.

Atori: et ramené mon père! je sais que tu peux rendre la vie à un dieu Zeus! alors tu va faire revenir mon père ou c'est toi qui finira en poussière..et après ça Zeus tu va gentiment prendre ta retraire car tu ne mérite plus d'être à cette place!

Il tournait son regard vers Abnar.

Atori: tu n'aura qu'à prendre sa place et si tu j'apprend que tu aussi lâche et inutile que ton père sache que vous verrez à nouveau mon visage!

Il lâchait Zeus continuant de le regarder avec mépris.

Atori: arrête de faire dans ton froque et fait se que je t'ai demander, j'ai lais canines qui me démanche.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Ven 8 Mar - 6:41

Mike tenait toujours Silas afin que Hatchiko puisse aller au faîte, Hatchiko continuait de revenir dans le temps mais cela prenait du temps malheureusement et Silas utilisait son serpent de fait pour les distraire, Hatchiko devait rompre le lien pour éviter son attaque, ses ailes d'ange déchus était sortis et fit un bon en arrière.

Hatchiko : Tient le bien Mike !

Mike : C'est ce que je fais qu'est-ce que tu crois.

Il narquait un sourcils puisque Silas avait disparu, il regardait ses mains de Bijuu et ricanait

Mike : Bah.. Oups.

Elle cherchait après et tournait rapidement la tête voyant qu'il se reformait. Elle tendait la main vers Mike voyant ce qu'il comptait faire.

Hatchiko : Arrête le Mike.

Mike : Humph, c'est moi qui donne les ordres normalement, c'est moi l'homme toi tu es une femme.

Elle levait les yeux, se n'était pas le moment de sa la joué machos, il prolongeait ses mains de bijuu en direction de Silas et tapait au sol, mais il évitait son attaque, et de toute manière c'était déjà trop tard, il avait réussi à faire apparaître encore une fois une armée.

Tout le monde se retournait vers l'armée d'homme lézard que Silas avait invoqué, Heley se mettait à côté de sa soeur la regardant détruire une bonne partie avec son arme, elle lui fit un sourire. Tyler lui continuait d'aspirer la force vitale de Zwei, il en devenait à bout de force et en tombait à terre, on pouvait voir ses veines à travers sa peau.

Zwei : Espèce d'ordure..

Il cessait par la suite de respirer et disparaissait sous forme de flamme noir, Tyler passant sa main dans ses visage souriant, il tournait par la suite le regard vers toute cette agitation.

Hatchiko fronçait les sourcils des paroles de Silas, elle haussait les épaules.

Hatchiko : Oui tu aurais du sa c'est certains, parce que je vais te reprendre tes maudits yeux de serpents et te refoutre dans ton tombeau.

Mike tournait la tête voyant l'autre Derek arriver, il en levait un sourcils les écoutant quelque instant, Hatchiko savait ce qu'il prétendait faire.

Hatchiko : Il arrive à temps.

Mike se battait avec Silas afin de l'occuper le temps que les deux Derek fa ce qu'ils avaient à faire, Hatchiko restait concentré, elle devait resté immobile et dans une autre phase le temps qu'elle revienne dans le temps pour le mettre enfin à terre.

Brook ne possédant plus de balle, c'était au tour de Heley de montrer de quoi elle était capable, elle levait les mains en avant, créant une nouvelle fois de la poussière d'or, celle-ci ressemblait comme du sable, sauf qu'elle était plus lourde et plus lent à contrôler, mais elle rivalisait face au sable malgré tout. Elle créait un tsunami de cette poussière qui se dirigeait tout droit vers les hommes lézard.

Tyler marchait vers les deux Derek.

Tyler : Sa va aller, se sera en partie grâce à toi que cette Guerre va s'arrêter.

Il lui fit un sourire aimable. Après ses paroles, l'armure, dont l'arme créé par le Dieu de la Guerre prenait place sur son corps, il souffrait, mais il supportait malgré tout la douleur et l'autre Derek retournait à l'intérieur de son corps, il était à nouveau lié à lui.

Il marchait à coté de Shizuka, qui était toujours à côté de Elena sa fille, Teijo lui occupait toujours Takuma étant donné qu'il ne voyait que lui, en réalité il se fichait de cette Guerre et de Silas, il désirait juste se venger de son père, et donc de TEijo.

Teijo : Je ne désire pas te faire du mal, alors ne me force pas à le faire Takuma.

Tout le monde observait la scène, ce qu'il se passait entre Derek et Silas, les créature de Zwei avait disparu,il y avait donc déjà moins d'ennemis à éliminé, il restait encore beaucoup de sibre de Silas, et ils étaient nombreux, Lucas baissait les mains au sol utilisant ses pouvoirs pour créer un long bouclier tout autour d'eux, ainsi ils ne pouvaient pas y pénétrer et pouvait s'occuper de Silas en toute tranquilité.

Lucas : Derek..

Il grimaçait voyant dans quel était il était, il pouvait s'en prendre plus facilement à Silas, mais sa ne lui plaisait malgré tout pas de le voir ainsi.

C'est là que Shin apparaissait sous sa forme fantomatique, ainsi que tout des autres Kitsune, tout le monde en fus bouge bée.

Lucas : Shin !

Hatchiko restait sérieuse écoutant tout ce que disait Shin, elle fit un signe à Derek pour lui dire qu'il disait vrai.

Hatchiko : Il faut qu'il soit immobile pour que j'y arrive, il faut donc que tu l'arrêtes Derek et avec tout ses pouvoirs que tu possèdes en ce moment, sa devrait.. être un jeu d'enfant.

Elle fit un sourire, Heley tenait une main de sa soeur toute excitée autant qu'elle de voir Derek s'en prendre à Silas ainsi. Il était impressionnant ainsi, elle fit une tête pour lui faire comprendre que Derek détestait qu'on l'appelle grand-père

Tout le monde applaudissait Derek qui avait réussi à mettre à terre Silas, Hatchiko déployait ses ailes pour s'envoler et attérrir juste en face de Silas. Elle baissait la tête fermant les yeux afin de commencer à utiliser ses pouvoirs pour revenir dans le temps, elle revenait au moment où Teijo lui avait rendu aveugle et que par la suite, il l'enfermait dans le temple. Aussi tôt.. Le corps de Silas disparaissait des lieux, il fut téléporté de nouveau au tombeau où il était enfermé et seul Raynor et elle même connait la combinaison.

Hatchiko : Nous sommes débarrassé de lui par contre ses vermines sont toujours présentent et en colère de ne plus avoir leur maître à leurs côtés.

Lucas regardait tristement vers Shin. Il était toujours aussi mal de ne pas pu avoir pu le sauver, qu'allait il dire à sa femme Missa et Keïko.. Mais i fut surpris des paroles de Shin, il avançait d'un pat dans sa direction.

Lucas : Est-ce que sa veut dire qu'il y a un moyen pour que tu reviennes à la vie Shin ?!

Mais il disparu avant qu'il ne puisse répondre, il fermait les yeux espérant que se soit le cas, qu'il trouve le moyen de revenir, il finissait par rouvrir les yeux regardant autour de lui pour voir l'ampleur du désastre, il n'aurait pas pensé que sa irait si loin, et qu'il y aurait autant de meurt, juste le jour de son mariage.

Hatchiko s'approchait de tout le monde.

Hatchiko : Nous devons y aller, c'est risqué de jouer avec le temps, je dois ramener tout le monde à notre époque, je pense que vous arriverez à vous débarrasser du restes de ses sbires.. Je suis navrée de vous avoir causé du soucis, du moins le moi de se présent ci.

Elena se mettait en face de sa mère, lui tenant tendrement ses mains.

Elena : Ne change pas le prénom que je porte, je l'aime beaucoup. Il faut que je m'en aille, mais avant.

Elle tournait la tête vers Teijo qui était son père, elle tendait la main, une créature sortait du sol attrapant la jambe de Takuma dans sa gueule.

Elena : Partez et laissez mon père, vous êtes seul contre nous tous, vous partez ou vous mourez.

Teijo baissait les yeux vers Takuma mais regardait vers sa fille, faisant un sourire en coin, une fois que Takuma disparaissait. Teijo s'approchait d'elle.

Teijo : Tu es magnifiques tout comme ta mère.

Elle lui souriait, Hatchiko attendait que tout le monde se dise au revoir, elle regardait en direction de Stephan le regard plutôt triste, mais finissait par regarder ailleurs.

Mike se mettait derrière Brook la serrant dans ses bras et lui donnait quelque baisé dans son cou, Lucas regardait directement dans sa direction lui montrant son poing.

Lucas : Non mais sa va pas !

Il plissait les yeux regardant vers lui.

Mike : On a déjà passé par ta crise dans notre monde, alors évite de recommencer d'accord, tu feras ça dans ton présent.

Lucas grommelait comprenant qu'ils étaient ensemble sans doute, il se demandait qu'elle âge avait ses filles.

Hatchiko : Nous ne pouvons parler trop longtemps, si vous découvrez le futur, sa risque de tout chamboulé, c'était déjà un risque.. Nous partons.

Tyler quand a lui était en face de son père le regardant avec un léger sourire. Aussi tôt Hatchiko coupait ses pouvoirs et toute les personnes du futur disparaissait par la suite.

Lucas : Le bouclier ne va pas tenir encore très longtemps, ils vont le détruire.. On va encore devoir se battre contre ses horrible monstre.

Il fit un soupir..


Zeus était assis dans son grand siège, les mains posé sur l'accoudoir de son grand fauteuil, il fermait les yeux regardant ce qu'il se passait durant cette Guerre, il avait parfaitement vu tout ce qu'il se passait depuis le début et lorsque les choses ne lui plaisait pas il serrait les mains sur les accoudoirs.

Tout le monde fut bien surpris de la venu de Atori, surtout que Zeus l'avait banni du Paradis et normalement il ne pouvait pas venir jusqu'ici, mais Zeus savait ce qu'il c'était passé, il fronçait les sourcils mécontent.

Zeus : Atori, tu sais que tu n'as pas le droit de..

Il se taisait voyant que Atori s'approchait de lui très mécontent, il craignait qu'il tente de lui aspirer sa divinité, d'ailleurs tout les Dieux et Déesse présent dans cette pièce reculait d'un pat, sauf Aphrodite qui était toute excitée le voyant faire, elle se mordait sa lèvre amusée et le déshabillait lentement du regard.

Mais malgré tout leur peur vis-à-vis de Atori et de ce qu'il a fait à Persephone, ils s'avançaient pour défendre Zeus, du moins, jusqu'à ce que Atori les menaces s'ils s'approchaient. Zeus fronçait les sourcils puisqu'il le frappait à plusieurs reprise, mais il craignait malgré tout qu'il enfonce ses crocs en lui et lui aspire toute sa divinité, il ne serait plus rien.

Zeus : Valas a été stupide d'agir de la sorte, il n'aurait jamais du donner sa divinité, il n'aurait jamais été tué si sa aurait été le cas.

Le Dieu de la Guerre qui est le père de Valas était hors de lui. Zeus ne bronchait pas et laissait Atori faire lorsqu'il l'attrapait par la gorge pour le soulever.

Zeus : Cette Terre on besoin d'une Guerre de temps à autre, c'est à cause d'eux qu'ils en ont arrivé à cette extrémité, c'était donc à eux de régler eux même leurs soucis, j'étais certains qu'ils arriveront à arrêter Silas, et puis il y avait déjà un Dieu sur Terre, je n'aurais pas cru que tu aurais été battu aussi rapidement.

Il harquait un sourcils ne désirant pas non plus le provoquer d'avantage, il fit une légère grimace puisqu'il le serrait la gorge, Zeus tentait de se calmer, parce qu'il craignait de ce qu'il allait lui faire.

Zeus : Se n'est pas aussi simple que ça de faire revenir un Dieu.

Il écarquillait les yeux lorsqu'il lui demandait de retirer sa place pour laisser son fils Abnar reprendre le relait, il finissait par le lâcher, il remettait ses vêtements comme il faut gardant le regard vers Atori. Abnar fut bien surpris, il tournait le regard vers son père ne sachant quoi faire, il revenait vers lui par la suite.

Zeus : Bien.. Bien... Ne nous énervons pas.

Il fit un long soupir, il tendait les mains des poussières commençait à apparaître pour former la silouhette de Valas, celui-ci réapparu aussi tôt, il prenait une grande bouffée d'air et la tête baissé au plus bas. Zeus remettait ses mains le long de son corps regardant vers Atori.

Zeus : Il y a juste un problème, comme je l'ai dit, se n'est pas aussi facile que ça.

Valas : Hum..

Zeus : Valas a perd quelque chose de très précieux, son coeur, Il ne pouvait plus devenir un Dieu, je n'ai réussi qu'à le faire apparaître sous forme de mortel.

Il tournait lentement le regard vers Zeus.

Valas : Je suis un stupide humain ?!

Zeus : C'était le seul moyen.

Il grimaçait.

Valas : C'est une blague.

Il tournait le regard vers son fils passant ses mains dans ses cheveux.

Valas : Ok voilà ce qu'on va faire.

Il fit un sourire narquois s'avançant vers Zeus.

Valas : Je penses que tu n'as plus ta place ici "Zeus". Se sera Atori qui va te remplacer, et tout le monde ici le respectera, il est devenu un Dieu désormais, et vous lui devez tous obéissance.

Zeus : Si je quitte le trône c'est Abnar qui prendra ma place.

Valas : Oh non, c'est Atori.

Zeus : Valas, tout le monde le crains tout autant que moi.

Valas : Justement, sa prouve qu'il est le Dieu le plus puissant, et comparé à toi, il sera prendre de meilleurs décision et rectifera certaine de tes lois qui sont pourrie.

Zeus tournait le regard vers Atori et vers l'assemblée qui ne disait pas un mot, le Dieu de la Guerre s'avançait levant la tête haute.

" Je suis pour le fait que Atori prenne la place au trône. "

Valas : Qui d'autre est pour ?

Lentement l'assemblée commençait à lever la main une après une, Valas avait un grand sourire aux lèvres de cette triomphe, Zeus était hors de lui.

Valas : Bien.. Bien, alors la décision est prise, il y a également autre chose, je ne veux pas vivre en tant qu'un simple mortel c'est hors de question, alors on va échanger les rôles tu veux ?

Zeus fronçait le sourcils.

Zeus : Où veux-tu en venir ?

Valas : Tu vas me donner ta divinité.

Abnar : Attendez.. Sa va trop loin.

Valas : Toi tu te tais, tu vas le faire toi même Zeus ou bien je demande à mon très chère fils de le faire de force.

Zeus : Tout ceci ne rime à rien..

Valas tournait lentement le regard vers Atori, Zeus levait les mains.

Zeus : Nous pouvons arriver à un arrangement, mais je ne désire pas faire disparaître ma divinité. Alors voilà ce que nous allons faire, je ferais en sorte que tu redeviennes un Dieu Valas mais d'une autre façon. mais vous devez savoir que les Dieux ne doivent pas s'imminiser de trop sur la Terre, sa toujours été ainsi, il y a au par avant eu déjà beaucoup de Guerre, et pourtant tout les races différents qu'ils soient est arrivé à se reprocréé. J'accepte quitter mon trône si tout le monde le souhaite temps, ainsi que Atori prenne la place, mais si les lois ont été créé se sont pour de bonne raison.

Valas : Oué pour nous faire chier.

Zeus : Sa se voit qui tu es resté bien trop longtemps sur la Terre Valas.. Ton langage est.. Soit.. Je n'ai rien d'autre à dire, alors je préfère m'en aller.

Il commençait à quitter la pièce, mais Valas se mettait devant lui.

Valas : Je veux d'abord récupérer ma divinité Zeus.

Zeus : Tu les auras, je dois trouver deux Demi-Dieu.

Il disparaissait en un éclair, Valas se mettait à ricaner tournant le regard vers son fils Atori.

Valas : Non mais tu as vu la tête qu'il avait, le fameux Zeus avait "peur" de toi.

Il regardait l'assemblée.

Valas : En faîte, je pense que tout le monde à peur de toi.

Il fit un sourire en coin, tout le monde s'inclinait devant Atori et disparaissait par la suite, Valas s'asseyait sur le trône de Zeus riant.

Valas : J'ai toujours voulu m'asseoir ici.

Il regardait vers son fils penchant la tête avec un sourire.

Valas : Mon fils qui détient le trône, tu pourras modifier n'importe qu'elle lois désormais, chaque Dieu te doit le respect et obéir à chacun de tes ordres, moi également. Que comptes-tu faire désormais ? En plus, tu peux te faire n'importe qu'elle Déesse désormais Atori, tu dois être comblée, même plusieurs à la fois si tu veux, on dit que Aphorodite est la plus douée de toute, et elle te dévorait du regard.



Abnar apparaissait à cette instant à l'intérieur de bouclier, juste au moment où celui-ci se brisait.

Abnar : Je suis venu sous les ordres de Atori, beaucoup de chose au changer chez nous.. MAis soit, nous n'avons pas le temps d'en discuter pour le moment.

Il levait les mains, le ciel changeait, faisant apparaître des nuages noir, des milliers d'éclair tombaient les un après les autres, touchant les hommes Reptiles et autres créatures, ils fut rapidement tous éliminé. Il baissait les mains, le ciel redevenait aussi bleu que tout à l'heure.

Lucas : Que c'est-il passé, Atori avait du poison non ?

Abnar : Valas l'a sauvé en lui donné une partie de sa divinité, je ne sais pas si j'ai le droit de tout vous raconter, mais de toute manière si Atori le désire, il le fera de lui même. Je vais maintenant encore une fois sous ses ordres, réssussiter toute les personnes qui ont perdue la vie durant cette courte Guerre.

Il fermait les yeux, cela ne lui plaisait pas, car il approuvait les idées de son père. Des lumières apparaissait un peu partout, tout les hybdes qui avait été massacré, ainsi que Shin, revenait aussi tôt à la vie.

Abnar : Je dois m'en aller maintenant, le dangers est partis, vous pouvez faire revenir le restant de votre famille pour les rassurer, ils sont très inquiet.

Il réapparaissait dans les lieux, Abnar disparaissait par la suite. Lucas courrait vers Missa l'attrapant contre lui et la tournait pour ensuite la reposer et l'embrasser, il tendait les bras pour serrer ses feux filles également.

Hatchiko attrapait Stephan tout contre elle, elle ne faisait que l'enlacer, bien qu'elle avait très envie de l'embrasser, mais le fait que toute sa famille soit là, elle ne préférait pas.

tout le monde était content de se revoir, j'étais également présent le sourire aux lèvres.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Sam 9 Mar - 0:13

Tout ça était bel et bien terminé, j'ai cru que j'allais y laisser ma belle gueule, mais tout compte fait on s'en ai pas si mal tirer. Je regardais le village qui brûlait encore, enfin peut être pas tous aussi bien tirer. Je levais les yeux au ciel après ça, mais je sais que Atori trouvera le moyen d'arranger ça. Je regardais à nouveau vers Tyler et sourit, se gamin à réussis à mettre à genoux Zwei.

Derek: C'était pas mal du tout, j'aurais pu en faire autant, mais je voulais pas en tirer toute la gloire.

Hatchiko disait qu'il était temps pour eux de partir, j'aurais pourtant aimer en savoir plus sur Tyler. Non sa risquerait de nuir eu futur, Hatchiko à raison même. Shizuka contemplait sa fille comme ci elle avait en face d'elle la septième merveille du monde.

Shizuka: oh, Elena je suis vraiment heureuse de voir la magnifique femme que tu deviendra..depuis le temps que je rêvais d'une fille, les garçon sont trop têtu!

Je la fusillais du regard, je sais très bien que c'est surtout de moi qu'elle parlait. Takuma était hors de lui, encore une fois il avait échoué.

Takuma: pas me faire de mal? c'est peut être un peu trop tard pour penser ça.

Une créature lui attrapait la jambe, il savait qu'il ne servirait plus à rien de rester. Il était loin d'avoir l'avantage, il tournait son regard vers Elena mais regarda une nouvelle fois vers son père avant de s'en aller.

Derek: heureusement que ma petite soeur ressemble à maman! si elle avait eu ta tête Teijo...je l'aurais plains.

Shizuka: Derek!

je tournais la tête croisant les bras, je vais pas en dire plus sinon je vais encore recevoir des coups. je tournais le regard remarquant Mike bécoté Brook, j'en levais les sourcils. Voilà autre chose, se type est en quelque chose sado! il se plaignait du caractère de Laure, mais il se gêne pas pour autant de se faire Brook alors que son caractère ressemble à celui de Myu.

Derek: laisse donc Lucas, tu vois pas que c'est le genre de mec qui aime se faire dominé par les femmes.

Brook se mettait à rire posant ses mains sur ses hanches.

Brook: haha! bonne analyse grand père.

Une grosse veine apparu sur mon front et montrait mon poing dans sa direction.

Derek: arrête de m'appelé grand père!

Brook: d'accord papy!

Derek: tu va avoir la gifle Brook!

Brook: papy! papy! papy!

Hmph! cette fille est une vrai peste! cette fois Hatchiko était décider à partir, je baissais mon poing pour regarder en direction de Tyler, il me sourit et je fis autant jusqu'à qu'il disparu.

Stephan: oh mais serais tu émus papy?

Je craque! je fonçais vers lui entourant mon bras autour de sa gorge et serrait.

Derek: je vais t'en donner moi des papy!

Stephan: lâche moi espèce de vieux croûtons!

J'en serrais d'avantage.

Derek: je te lâcherais quand j'entendrais "désolé papa chéris"

Stephan: plutôt mourir!

Shizuka: vous croyez vraiment que c'est le moment de vous chamailler? on a encore un problème la bas.

Je levais les yeux vers le bouclier avec les sbires de Silas à l'intérieur, j'en lâchais Stephan qui me fusillait du regard. On aura pas eu besoin de s'inquiété très longtemps, Abnar arriva à temps et se débarrassait de lui même avec facilité le reste des sbires.

Derek: des ordres de Atori?

Attend depuis quand Atori donne des ordres au autre dieu? c'est quoi encore se délire la haut? J'écoutais les paroles, j'en reculais d'un pat n'en croyant pas mes oreilles. Valas à donner sa divinité pour sauver Atori? on parle bien du même Valas la? si je tenais bien sur mes jambes j'en suis sûr que je tomberais le cul à terre.

Derek: Des ordre d'Atori, minute papillon c'est lui le big boss la haut maintenant? il vous à maté?

J'en ricanais Abnar semblait pas content lui par contre, sa se voyait à sa tête alors qu'il ressuscitait les morts. Maintenant c'est sûr tout finissait très bien, comme dans beau compte de fée. Mon regard se tournait vers Gabriel qui apparu en même temps que les autres et pas de Benoit en vue. Tout le monde se faisait des calins, j'en levais un sourcils et utilisait ma rapidité faire face à Gabriel.

derek: Il serait triste qu'on soit les seuls à ne pas avoir de petit bisous.

Pendant que le chat dort, les souris dansent comme on dit. J'attrapais le visage de Gabriel pour l'embrasser avec fougue, de puis le temps que j'ai envie de faire ça. Ma mère se tournait vers moi les yeux grand ouvert, Stephan continuant de serrer Hatchiko contre lui souriait de coin.

Stephan: je me demande se que penserait Benoit et Valas devant une tel scène.

Je cessais de l'embrasser plissant les yeux regardant vers Stephan, quel casseur d'ambiance celui la.

derek: et si tu t'occupais plutôt des niches de ta fille, il parait que t'apprécie ça.

stephan: hum...puisque tous le monde semble être au courant.

Il attrapait le visage de Hatchiko et l'embrassait.

Derek: tu es répugnant Stephan.

Stephan: peut être, mais moi je me vais pas enculer par un dieu.

Derek: peut être, mais moi au moins se dieu n'est pas mon père.

Stephan ne répondait plus et se téléportait avec Hatchiko, je soupirais tournant le regard. Je voyais tout le monde me regardait, quoi? c'est pas ma faute si j'ai dit la vérité! tout le monde le savais qu'ils couchaient ensemble de toute façon...j'ai fait que le dire! à vue la tête de lucas, il semblait pas au courant.

Brook: je vais faire comme ci je n'avais rien vue.

Brook tirait le bras de Heley pour lui chuchoté à l'oreille.

Brook: c'est comme ci papa voulait nous embrasser et nous pincer les fesses!

elle regardais sa soeur grimaçant tout en passant la langue avec dégoût, ma mère s'avançait vers moi elle semblait pas contente du tout et me donnait ne première gifle se qui me surprit.

Shizuka: c'est pas une façon de parler à son fils Derek! même si je comprend ta colère, maintenant il est partit sans qu'on puisse arranger les choses.

J'avais pas le temps de répondre que je recevais une deuxième gifle sur l'autre joue.

Shizuka: et ça c'est pour avoir embrasser Gabriel alors que tu sais très bien qu'il est avec Benoit et également pour toutes les fois ou ta critiquer mon homme.

Je grimaçais n'aimant pas me faire gifler devant tout le monde.

Derek: c'est bizarre, mais je me suis pas sentit repousser, c'est que c'était pas si déplaisant que ça.

Shin arrivait en courant à se moment la posant ses mains sur ses genoux pour reprendre son souffle puis releva la tête nous regardant.

Shin: ou est ma belle Keiko!?

Brook: elle est rester à la maison pour s'occuper de la fille de grand mère, elle n'a pas arrêter de pleurer.

shin faisait une tête paniquer et se téléporta pour vite la rejoindre.

****

Zeus sous la crainte que atori execute ses menaces, il fit réapparaître son père Valas. Il sourit content de revoir son père saint et sauf, son sourire s'effaça lorsque zeus avoua qu'il n'avait pas pu rendre sa divinité.

Atori: un humain? mon père n'est qu'un humain?

Valas était loin d'être content c'est certain, Valas malgré sa vulnérabilité n'hésitait pas à se faire entendre malgré tout même devant Zeus. Atori ne dit rien se sentant redevable d'avoir été sauver par son père mêmes si ses paroles l'étonnait.

Atori: quoi? moi le remplacer? je ne...

valas continuait de parler, Atori ne dit rien surtout que le dieu de la guerre était déjà le premier à accepté que Zeus soit remplacer aussi vite les autres suivaient. c'est pas se que Atori voulait, il est vrai qu'il était en colère sur Zeus, mais il pensait à Abnar pour le remplacer et non lui même. C'est se que son père désirait alors il continuait de se taire, comme il l'avait toujours fait jusqu'ici. Il a toujours obéis à Valas et ça depuis son enfance même si à cette instant son père était un mortel il se sentait encore obliger à lui tenir respect et de plus qu'il lui a sauver la vie.

zeus acceptait encore une fois de peur que Atori lui prenne sa divinité, il lui suivait du regard alors que celui ci s'en allait pour chercher deux demi-dieu. allait t'il en sacrifié deux juste pour rendre la divinité à Valas? une fois tout le monde partit atori se tournait vers son père.

Atori: pourquoi m'avoir remplacer auprès de Zeus? je n'ai rien dit pour pas te contredire après de tous le conseil, mais je voulais que se soit Abnar qui le remplace et non moi.

Il s'approchait de lui afin de le regarder, alors que Valas profitait déjà du trône de Zeus.

Atori: je ne connais rien à se rôle, je n'avais le droit de rien savoir d'ici...juste à fermer ma gueule.

Il tournait son regard, il lui parlait des déesses mais Atori s'en moquait complètement de savoir combien il pourrait avoir à ses pieds.

Atori: je me moque du nombre de déesse que je pourrais avoir dans mon lit, j'en ai besoin que d'une...heley et personne d'autre. Je suis un 'dieu" fidel moi à celle que je me suis imprégné, tu aime la fidélité toi aussi n'est ce pas? d'après la manière que tu as punis Derek...et oui tu vois moi aussi j'espionne de temps en temps.

Il sourit penchant la tête et croisait les bras.

Atori: Les autres dieux n'auront jamais de respect pour moi malgré se que tu prétend, ils auront juste peur de moi.

Il sentit Abnar était de retour, il tourna donc les talons pour le rejoindre.

Atori: j'ai quelque chose à régler, soit sache en attendant de retrouver ta divinité et sali pas trop mon trône.

Il sourit rejoignant Abnar.

Atori: Abnar j'ai besoin de te parler quelque instant, sache que j'ai jamais souhaité prendre cette place, mais mon père à encore une certaine emprise sur moi...alors j'aimerais que tu me conseil sur les décisions à prendre, à se que je ne dois pas faire.

Il tournait son regard car il savait que valas si il apprenait ça, serait furieux.

Atori: je compte pas changer les lois, mais je compte pas non plus à obéir à toutes...j'ai jamais été un grand fan des lois et je suppose que tu le sais, de toute façon je te donne pas le choix. Tu serais mon conseillé et tu me remplacera lorsque je serais absent compris? maintenant excuse moi, mais une femme qui m'attend et c'et pas très conseiller de les faire attendre trop longtemps.

Il se tournait, mais se téléportait pas tout de suite.

Atori: oh une dernière chose, fait en sorte que zeus tienne parole et rendre la divinité à mon père...si je sent que sa deviens trop long, je reviendrais...et je lui la rendrais moi même, mais d’une façon plus désagréable.

Il se dématérialisa après ses dernière paroles pour réapparaître devant Heley.

atori: je t'ai pas fait trop attendre j'espère? j'avais quelque petite choses à régler la haut..Valas n'a pu s'empêcher de faire des siennes.

Donc il est encore en vie, je sais pas si sa doit me soulager ou alors me donner des sueurs froide...ou la la j'espère qu'il n'a pas vue que j'ai embrasser Gabriel ou je vais encore m'en mordre les doigts.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Sam 9 Mar - 4:38

J'étais entrain de discuter avec Benoit de tout ça, il tentait de me rassurer comme il le pouvait, j'étais blotti dans ses bras dans le lit, et tout d'un coup je me suis retrouvé ici, heureusement j'étais habillé. Tyler était encore avec Benoit, je regardais tout le monde un par un, le sourire aux lèvres il se sont battu et ils y été à fond sa se voit, leurs vêtements sont tout troué, et rempli de sang. Ils étaient tous heureux que tout se soit fini aussi bien, en partie grâce à Hatchiko, grâce à Atori également, et grâce à eux.

Je tournais le regard vers Derek qui arrivait utilisant sa rapidité pour me faire face.

Gabriel : De bisoux.. Derek je..

J'écarquillais les yeux puisqu'il s'approchait d'un coup de moi et se mettait à m'embrasser, j'aurais pu le repousser ses vrais, et pourtant je restais la sans bouger le laissant m'embrasser, gardant les yeux ouverts pour le regarder. Il y a tout le monde qui nous regardait et lorsque j'entendais la voix de Stephan nous dire ça, j'en détournais le visage.

Hatchiko avait toujours une main autour de la taille de Stephan, sans pour autant allé trop loin, malgré qu'on était pratiquement tous au courant, elle ne voulait pas faire quoi que se soit devant nous. Lorsque Derek lui disait cela j'en fus assez surpris, parce que je ne me rends pas compte qu'ils ont réellement une histoire entre eux deux.

Gabriel : Derek.

Je lui faisais un regard qui faisait comprendre qui ne parle pas de ça, mais je tournais rapidement le regard vers Stephan ne revenant pas, il attrapait le visage de Hatchiko, celle-ci semblait mal à l'aise mais se laissait malgré tout embrasser, j'en détournais le regard.. Mon coeur se serrait, je ne comprenais pas.. Mais je me disais que tout était à cause de cette malédiction.

Une fois que Stephan arrêtait de l'embrasser, elle regardait vers Derek ne sachant pas quoi dire, elle savait que se n'était pas du tout normal, mais elle ne pouvait pas voir sa vie sans lui, et le désirait totalement.. Elle ne le voyait pas comme un père, mais comme un homme qui l'attire énormément.

Sous les dernière parole de Derek, Stephan se téléportait avec Hatchi, j'en passant ma main sur mon visage soupirant de plus belle.

Par contre Lucas semble.. Bouchée bée, il n'était visiblement pas au courant, il tentait de comprendre ce qu'il venait de se passer, mais il était perdu.

Lucas : Stephan et Hatchiko...

Gabriel : Oui, mais.. Se ne sont pas de leur faute.

Lucas : Comment ça pas de leur faute, c'est eux qui choisisse de faire.. "ça", mais c'est répugnant..

Gabriel : Ils ont tout les deux la malédiction, la même qu'on avait Derek et moi..

Heley tournait la tête vers Brook écoutant ce qu'elle lui disait à son oreille, elle regardait vers Lucas à ce moment là s'imaginant la scène, elle en secouait la tête.

Heley : Je préfère pas y penser.

Lucas : Je vous entends vous savez, et jamais sa n'arrivera. J'espère qu'ils vont ne pas faire de bêtise, bien que.. C'est déjà une bêtise.. Mais je veux dire, d'en arriver à faire un enfant.

Ce que disait Lucas m'horifiait, rien que de penser qu'ils peuvent coucher ensemble me donnait un goût très, très amère.. Alors avoir un enfant, je ne veux même pas y songer ! Je tournais par la suite la tête voyant que Shizuka venait de giflé Derek, j'en fus surpris.

Gabriel : Shizuka, on ne peut pas arranger les choses, sauf en leur retirant la malédiction qu'ils portent.. MAis le mal est déjà fait malheureusement.

Je me taisais soudainement puisque Shizuka redonnait une seconde gifle à Derke, j'en clignais des yeux, mais reprenais un regard sérieux puisqu'il s'agissait du baisé qu'il m'avait fait. Teijo s'approchait également les bras croisé et souriait d'un air moqueur vers Derek.

ET ce que disait Derek, je n'en étais pas très surpris, je le regardais droit dans les yeux sans rien dire, il a raison. J'ai adoré le fait qu'il m'a embrassé... Heureusement Shin arrivait en courant ce qui me fit penser à autre chose.

Lucas lui souriait bien content de savoir qu'il était de nouveau en vie, il devait beaucoup à Atori pour ça. Il finissait par rejoindre Keïko qui était toujours aussi inquiète et s'occupait de Elena, Takuma s'agrippait à Shizuka la poussant contre lui.

Teijo : Que dîtes vous si nous allions voir notre fille, je pense que Shin et Keiko on très envie d'être en tête à tête.

Il regardait vers nous par la suite faisant un signe pour dire "bye bye". Il se téléportait par la suite, je baissais quelque instant les yeux, Benoit doit se demander quoi, il doit surtout en avoir marre, il m'a dit qu'il ne désirait plus se mêler à eux, à Derek, et à leurs problème, qu'il voulait vivre une vie tanquille avec Tyler. Mais.. Je ne suis pas sur de pouvoir lui promettre une tel chose, se sont ma famille, Lucas, Stephan, leurs enfants.. C'est la famille que j'ai construite avec Derek. Je ne peux pas les laisser, s'ils ont un problème, je désire les protéger et les aider, quel père serais-je si je les laisse se débrouiller d'eux même ? Je pensais déjà à cette Guerre, je les ais laissé alors qu'ils auraient pu se faire tuer.. Je suis resté toute la journée enlacé dans les bras de Benoit à pleurer, sa n'a servi à rien.. Et pourtant, je ne pouvais malgré tout rien faire, je suis un humain sans pouvoir, je peux mourir de tellement de façon

Je relevais la tête pour regarder vers Derek du coin de l'oeil.

Gabriel : Nous devons parler.

Lucas s'approchait de moi avec Missa qu'il tenait par la main.

Lucas : Attend, avant il faut que je te dise quelque chose.

Je le regardais à ce moment là.

Gabriel : Quoi donc ?

Lucas : Tu sais, Hatchiko a fait en sorte d'appelé son "elle" du futur, et elle amené avec elle pas mal de personne ce qui nous a pas mal aidé.

Gabriel : Ah bon.

Hatchiko : Oui, et il y avait Tyler.

J'en fus surpris.

Gabriel : Comment était-il ?

Il haussait les épaules.

Lucas : Cheveux blanc, deux couleurs différentes, plus grand que toi, il ne faisait que sourire, ne montrant pas beaucoup d'expression, il a mit à terre zwei avec une grande facilité pour protéger Derek.

Je tournais le regard vers lui à cette instant, il lui a parlé ? Je revenais vers Lucas à ce moment là.

Lucas : Mais, il portait tes pouvoirs, je l'ai vu s'en servir.

Quoi ?

Gabriel : Tu.. en es sur ?

Lucas : Oui, tu sais, il a aspiré ton énergie vitale lorsqu'il était encore en toi, il ta tué d'ailleurs, mais il certainement pris tout tes pouvoirs avec.

Je baissais les yeux, c'est pour ça que je suis devenu humain.

Lucas : S'il peut prendre l'énergie vitale de quelqu'un, il peut également la redonner.

Je relevais les yeux de nouveau vers lui.

Gabriel : Je n'en ais pas besoin, il peut les garder, si sa peut le protéger, alors temps mieux, je me porte bien même sans pouvoirs.

Lucas : Tu sais ce qu'être un humain s'applique.. Tu peux mourir de tellement de façon, te faire renverser, tomber malade, tomber maladroitement, il ne faut pas que tu restes ainsi.

Gabriel : Qu'est-ce que tu essayes de me dire.

Lucas : Tu as accepté que Derek te transforme une fois, alors refait le.

Je tournais le regard vers Derek à ce moment là, je glissais mes mains dans mes poches ne sachant pas quoi dire.

Gabriel : Je.. Je ne sais pas.. Benoit peut également le faire, alors c'est à lui qu'il faut que j'en parle.

Lucas : Peu importe qui te transformes tant que tu le fais, je ne veux pas te perdre c'est pour ça que je te dis ça.

Je lui fis un léger sourire mais restait perplexe, peut-être que si je suis redevenu humain c'est parce que.. JE ne suis pas destiné à être un ange déchus et un vampire et autre chose...

Pendant ce temps Hatchiko était seul avec Stephan, sa l'avait mis en colère ce que Derek avait dit, il était dos à elle, elle s'approchait donc de lui glissant ses mains pour les placer sur son torse et serrait son corps contre lui posant sa tête sur son dos, elle fermait les yeux.

Hatchiko : Il fallait s'attendre à ce qu'il n'approuve pas.. Ce qu'on fait Stephan.. Surtout de Derek, tu sais comment il est.. Et au fond je les comprends.. Ce qu'on fait c'est..

Elle réouvraient les yeux à cette instant, elle cherchait les mots.

Hatchiko : Se n'est pas ce q'un père et une fille sont censé faire.. J'aurais préféré ne pas être ta fille tout sa serait tellement plus facile..

Elle retirait ses mains de lui, elle le retournait pour qu'il la regarde, elle attrapait sa main pour la placer sur sa poitrine, afin de lui faire sentir son coeur, elle serrait sa main contre la sienne.

Hatchiko : Ce que j'éprouve se n'est pas ce qu'une fille est censée éprouvé pour son père, je t'aime comme une folle et j'ai envie de toi.

Elle attrapait son visage de ses deux mains, se mettant sur la pointe des pieds elle le regardait quelque instant dans les yeux et finissait par l'embrasser tout en glissant ses mains sous son t-shirt. Elle décalait quelque instant ses lèvres de siennes le regardant de nouveau.

Hatchiko : Et j'adore quand tu m'embrasses, quand tu me touches, et quand tu me fais l'amour. Tu es le seul homme que je désire.

Elle retirait ses mains de lui et retirait son haut afin de se retrouver en soutien-gorge devant lui, et commençait également à soulever son t-shirt pour le lui retirer.

Hatchiko : Je t'appartiens totalement et dans tout les sens du termes, on a cas repartir loin d'ici, loin d'eux où personne ne sera ce qu'on est réellement.

Elle se laissait tomber à genou, commençant à déboutonner son pantalon, elle levait les yeux quelque instant vers lui. Elle se rendis compte qu'elle portait toujours la bague, les yeux du serpent été fermé, elle fermait les yeux ayant soudainement une vision, elle voyait son autre elle, celle du futur, elle pleurait, c'est là qu'elle vit une personne venir à elle, la malédiction qu'ils portaient était brisé et elle était partie loin de Stephan,parce que tout avait changé entre eux, tout ce qu'ils ressentaient était différent, ils regrettaient amérement tout ce qu'il avait pu se passer entre eux, Hatchi n'arrivait pas à oublier, elle était accompagné de Teijo, lui demander de lui effacer tout ses souvenirs qui la hantait.

Elle réouvrait les yeux à cette instant, elle tentait de se rendre compte de ce qu'elle tentait de faire, elle était toujours à genou, tenant pantalon de Stephan. Elle laissait tomber ses mains sur le sol baissant la tête, des larmes coulaient.


Valas restait assis sur le nouveau trône de Atori, il le regardait bien écoutant ce qu'il lui disait, il haussait les épaules amusé de le voir ainsi, autant attaché à quelqu'un mais il savait ce qu'il ressentait.

Valas : Heley, Heley.. Tu ne parles que d'elle, et que veux-tu dire, que je ne suis pas un Dieu fidèle

Il se mettait à ricaner.

Valas : Celui dont je me suis imprégné est loin de l'être, mais j'aime le fait de devoir le contrôler et lui faire subir des punitions. Tu devrais essayé, avec ta "petite" Heley, je suis sur que tu vas adoré ça toi aussi. oh mais pour ça.. Faut déjà qu'elle accepte que tu lui face "l'amour", elle aime de faire patienter on dirait, moi je ne pourrais pas attendre aussi longtemps.

Il haussait les épaules.

Valas : Et tu peux m'espionner Atori, sa ne me dérange absolument pas.

Il fit un sourire.

Valas : Ainsi tu pourras en prendre de la graine.

Il le regardait s'en aller.

Valas : Bien, ne t'en fais pas, je réchauffe ta place en attendant et attend patiemment de récupérer ma divinité !

Abnar avait attendu un peu plus loin étant donné que Atori désirait lui parler, une fois qu'il venait à lui, il s'inclinait légèrement bien qu'il n'appréciait toujours pas l'idée. Il aurait aimé prendre la place de son père, mais savoir que c'est désormais lui, il ne l'acceptait pas encore.

Abnar : J'ai fais tout ce que tu m'avais demandé, j'ai éliminé le reste des sbires de Silas et ressusciter tout les morts...

Il se taisait lorsqu'il commençait à lui parler.

Abnar : Tu veux que je devienne ton conseiller ?

Il fut assez surpris pas sa demande, mais sa le soulageait en quelque sorte.

Abnar : Bien, je tenterais de ne pas te décevoir dans ce cas.

Il le regardait se retourner, alors qu'il pensait qu'il allait s'en aller, il lui disait une dernière chose. Il fronçait les sourcils des menaces qu'il disait à propos de son père.

Abnar : Bien, j'y veillerais..

Il partis par la suite, il détournait le regard ne sachant pas comment prendre cette nouvelle, il était son conseillé, mais il avait peur que s'il lui dise quelque chose qu'il ne lui plaisait pas.. Qu'il lui prendrait sa divinité, il ne savait pas s'il devait faire confiance à Atori. Il se téléporter pour réapparaître au côté de son père Zeus. Celui-ci regardait les Demi-Dieu un par un.

Abnar : j'ai un message de la part de Atori.

Zeus : Je ne désire pas l'entendre.

Abnar : Bien... Vous allez donc sacrifier deux d'entre eux pour Valas.

Zeus : Je n'ai malheureusement pas le choix.

Abnar : Avez-vous déjà choisi ?

Zeus : En quelque sortes.. Je vais prendre les Demi-Dieu les moins important et donc, les moins gradé.

Abnar : Les qu'elle ?

Zeus : Avner et Regina.

Abnar : Avner est imprégné d'un mortel.

Zeus : Je n'ai plus à respecté les lois, je m'en moque complètement, je ne fais qu'obéir à leurs "ordre" ! Il désire que je redonne la divinité de Valas, et je le ferais. Il tendait la main les faisant tout deux apparaître, ils s'inclinaient aussi tôt devant lui.

Avner : Zeus.

Disait-il poliment.

Zeus : Vous devez savoir tout les deux que Atori fils de Valas, à pris ma place sur le trône.

Ils se redressaient à cette instant pour le regarder, ils étaient tout deux surpris.

Avner : Comment se fait-il ? J'étais sur Terre, je n'ai donc pas suivi ce qu'il se passait ici durant un moment..

Zeus : Peu importe, je dois vous retirer la divinité qui est en vous.

Avner fut surpris par de tel parole, Regina ne semblait pas apprécier l'idée non plus.

Zeus : mettez-vous à genoux tout les deux c'est un ordre.

Avner exécutait sans broncher, il était toujours aussi obéissant malgré qu'il savait ce qui allait se produire, il baissait la tête pensant chaque seconde à Cole. Regina disait non de la tête.

Regina : Je ne veux pas..

Zeus fronçait les sourcils, il fit apparaître une arme en forme de foudre et l'enfonçait à l'intérieur d'elle, sa divinité fus aspiré, il la retirait aussi tôt et tombait au sol, elle était devenu humaine et commençait à perdre du sang. Avner pouvait le voir, il fermait les yeux attendant son tour.

Abnar : Nous ne sommes pas obligé à arriver à les tuer père, ils peuvent rester sous cette forme "humaine" et vivre sur Terre.

Zeus : Ils savent bien trop de chose pour vivre une vie en tant que mortel.

Abnar : Alors effacer leur mémoire.

Zeus : Bien, je ferais comme tu le désire Abnar.

Il s'approchait de Avner, posant une main sur son épaule et l'enfonçait en lui aspirant sa divinité, Avner ouvrait la bouche à cette instant.

Zeus : Il fut quelqu'un de très obéissant.

Abnar tendait les deux mains, une vers Regina la soignant et lui faisant oublier tout ses souvenirs, et faisait également pareil du côté de Avner, il fut téléporté sur Terre, complètement amnésique. Avner ne se rappelait plus de sa vie au côté de Cole, ni d'avoir été un Demi-Dieu, et ne possédait plus d'imprégnation.

Zeus se téléportait par la suite vers Valas qui était toujours assis sur le trône, il fit une grimace voyant Zeus.

Valas : j'adore cette place, elle est très confortable.

Zeus : Tu n'as pas le droit de t'y asseoir.

Valas : En faîte.. Si.

Il fit un sourire, Zeus fronçait les sourcils.

Valas : Bon, tu as ce que je désire ?

Zeus pointait la foudre vers lui, une lumière se dirigeait tout droit sur Valas lui rendait sa divinité, il redevenait un Dieu mais possédant des pouvoirs différent qu'autre fois. Il craquait sa nuque à cette instant et reprenait le sourire.

Valas : Aaah.. Je préfère mille fois ça.

Il fit un sourire narquois et disparaissait par la suite.



Heley fus surprise de voir Atori apparaître devant elle, mais elle souriait contente de le revoir. Elle s'avançait vers Atori et l'enlaçait aussi tôt posant sa tête contre son torse.

Heley : Merci de les avoir aidé..

Je regardais vers Atori, Abnar nous a dit qu'il avait pris la place au trône chez les Dieux sa me faisait bizarre de savoir ça. je me demande ce que sa fait la vie d'un Dieu, Valas apparu aussi tôt, il s'étirait, moi je le regardais avec mépris.

Valas : Qu'est-ce que sa fait du bien d'être un Dieu.

Il regardait vers Atori avec un sourire, Heley se retirait de lui regardant vers Valas. Il regardait vers Derek quelque instant, fronçant les sourcils puisqu'il était à côté de Gabriel.

Valas : Aurais-je raté quelque chose durant mon absence ?!

Il s'avançait passant sa main sur le haut de la tête de Heley, elle ne bougeait pas se rappelant de ce que Atori lui avait dit, qu'elle ne devait pas avoir peur de lui.

Valas : En faîte, elle est plutôt mignonne.

Heley était soudainement mal à l'aise, il montrait ses mains à Atori.

Valas : C'est bon, je ne vais pas te la voler.

Il ricanait et disparaissait aussi tôt pour réapparaître à côté de Derek le serrant contre lui.

Valas : Je suis un Dieu "fidèle", malgré ce que tu penses Atori.

Je tournait la tête vers eux, je serrais les poings n'appréciant pas de le voir avec lui.

Valas : Quelque chose à dire Gabriel ?

Je détournais le regard.

Valas : C'est bien ce qu'il me semblait.

Je me souvenais de quelque chose, si Derek me transforme, alors il ne pourra plus s'introduire dans la vie de Derek. Mais je ne peux pas faire ça, je ne suis plus avec lui, je suis avec Benoit, j'aime Benoit, je l'aime, je l'aime.. C'est ce que je me répétais sans cesse quand Derek est proche de moi.

Valas : J'ai l'impression d'avoir gâcher toute l'ambiance tout d'un coup, sa en devient pesant toute cette rencoeur. Alors dite ce que vous avez sur le coeur.

Il fit un sourire narquois, Lucas s'approchait à cette instant Valas penchait la tête le regardant, il commençait à envoyé son aura à l'intérieur du corps de Derek sans que quelqu'un puisse le voir sauf bien entendu Atori, il souriait trouvant cela amusant.

Lucas : je veux que vous arrêtez de jouer avec Derek.

Valas : Je ne joue pas avec lui, enfin.. Si des fois, mais il adore ça.

Il continuait de sourire.

Lucas : tu sais très bien que tu n'arriveras jamais à atteindre l'amour qu'il a pu Gabriel.

Il fronçait aussi tôt les sourcils à cette instant, il ne souriait plus, je tournais le regard vers Lucas.

Lucas : Et Atori à fait une erreur en te redonnant l'imprégnation.

Heley tournait la tête vers lui à cette instant, elle serrait ses cuisses, elle détournait le regard se sentant bizarre, Valas la regardait du coin de l'oeil, elle chuchotait à Atori lui disant qu'elle revenait quelque instant, elle se téléportait afin de se rendre jusqu'au toilette, elle se posait contre le mur la bouche ouverte ressentant de l'excitation et du plaisir en elle. Lorsque Valas avait posé sa main sur sa tête, il lui avait envoyé son aura qui continuait de parcourir en elle.

Il revenait par la suite vers Lucas.

Valas : Hum qu'est-e que tu disais ?

Lucas : Arrête de te prendre des grands airs, tout ça parce que tu es un Dieu..

Valas : Bah oui c'est le cas, je suis un Dieu et vous vous êtes loin d'être à ma cheville, Derek est à moi, et je peux t'assurer qu'il en a besoin, tu crois que c'est en pensant sans cesse à "Gabriel" qu'il va passer à autre chose, et bien non, par contre moi je suis la seul personne qui arrivera à le faire oublier cette idiot.

Je ne désirais pas en entendre plus, surtout que je voyais bien que Derek semblait savouré d'être dans ses bas.

Je commençais à m'en aller n'en pouvait plus de les voir ensemble.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Dim 10 Mar - 0:49

Voilà tout ça parce que je sais pas me taire tout le monde à la pression et j'ai eu droit à des gifles de ma mère se qui me déplaît fortement, regarde le vieux prêtre la! avec son sale sourire, il se fou de ma gueule! j'ai envie de lui sauter au visage pour le lui retirer. Teijo désirait partir pour soit disant voir sa fille, oué il veux surtout profité du corps de ma mère vieux machin. Ma mère ricanait passant ses bras autour de lui emmelant ses doigts dans ses long cheveux blanc.

Shizuka: bonne idée, je suis impatiente de t'apprendre le métier de papa... commençons par les couches!

Ils se téléportait tout deux, je pouvais m'empêcher de rire m'imaginant Teijo au couches...oué je suis sur qu'il utilisa la magie en douce pour ne pas se salir les mains, mon regard se tournait vers Gabriel qui désirait me parler? ah de quoi?

Derek: oué ça me va.

Je me demande de quoi il veux me parler, j'espère qu'il va pas me faire toute une scène pour le bisous. "je suis avec Benoit Derek" " on est pas fait pour être ensemble Derek" oh oui je vois bien le genre de phrase qui pourrait me lacher et moi je le regarderais bien sérieusement et lui répondrais "rien à foutre" oué voilà se que je vais lui répondre!
Lucas intervenait empêchant Gabriel de dire se qu'il avait à me dire, je croisais les bras les écoutant tous deux. Ah oué Tyler, je vois encore se beau jeune homme. Heureusement il tenait plus de moi se garçon, si il avait eu la tronche de Benoit et son célèbre déhanché de tapette.

Derek: Lucas n'a pas tord même si tu dois le demander à Benoit, autant qu'il te transforme à nouveau. J'ai pas envie de te retrouver dans quelque année quand tu aura eu l'illumination que j'étais irremplaçable, tu aura sans doute les cheveux blanc..j'aurais trop après l'impression de coucher avec Teijo, oh non je préfère même m'as m'imaginer.

Je fis un bête sourire levant les sourcils, à la seconde même ou Atori apparu Heley se précipita dans ses bras. Cela faisait plaisir à Atori qui serra son étreinte contre elle oubliant presque que son père se trouvait tout près.

Atori: j'aurais jamais pu intervenir sans mon père, il m'a sauver la vie tu sais...au point d'avoir sacrifier la sienne, j'ai été fou de rage...au point que j'en ai frapper zeus lui même.

Derek: donc Valas est mort?

Atori: non...

Je faisais une tête d'enterrement sur le coup, d'ailleurs le voilà qui arrivait. je me tournais sur le coup, c'est stupide, j'espère quoi? me camouflé? qu'il ne me remarque pas?
Atori baissait le regard vers Heley qui se décalait de lui, il la laissait faire sans rien dire, mais il retroussait malgré tout le nez voyant son père lui caresser le haut de la tête.

Atori: j'aimerais que tu pose pas tes mains sur elle.

Il n'avait pas remarquer sur le moment que Valas avait profiter pour lui envoyer son aura dans son corps, j'étais toujours dos à eux tentant de me faire oublier, mais doucement je levais les yeux vers Valas qui s'était téléporter devant moi.

Derek: oh, tiens quel surprise...t'es vivant toi.

Il m'attrapait contre lui, j'en grimaçais tentant de me dégager, mais j'arrive même pas à bouger d'un pouce! huummph! Je tournais le regard vers Gabriel sur le moment, il fait exprès de le narguer en plus...arrête de faire cette tête Gabriel, tu vois pas que tu lui fais plaisir de te rendre mal? je tentais toujours d'écarter les bras de valas pour qu'il me lâche, mais c'est comme essayer de plier de la roche.

Derek: c'est bon tu peux la lacher valas.

Quand Lucas s'approchait je sentais l'aura qu'il m'envoyait dans le corps et sur le coup j'étais assez soulager qu'il me tenait. l'enfoiré, il est obliger de faire ça ici? devant tout le monde!

Atori: Valas...tu crois pas que tu va un peu loin?

Il savait que ses mots le percuterais pas, sa l'amusait beaucoup trop de jouer avec moi et blessé Gabriel par la même occasion. Oh bordel! je dois pas gémir, les paroles de Lucas le faisait pas du tout plaisir, lui rappelé que j'aime Gabriel et non lui...c'est moi qui va encore tout ramasser! tais toi Lucas! c'est une brute quand il est en colère! on vois bien que c'est pas toi qui te retrouver en dessus de lui.
Atori n'aimait pas trop la façon qu'il me traitait, mais n'avait pas à se mêler pour autant, c'était lui qui avait remis son imprégnation et pour la loi des dieux, je lui appartenais...il avait le droit de faire se qu'il veux avec moi. Il regardait maintenant Heley qui semblait étrange, il fronça légèrement les sourcils la laissant partir.

Atori: j'espère que tu n'as pas fait se que je crois Valas.

Il le regardait à cet instant et fini par se téléporter près des toilette ou se trouvait Heley et toqua.

Atori: Heley? est ce que tu tous va bien.

Il fermait les yeux quelque instant poru voir se qu'il se passait à l'intérieur sans qu'elle le sache, il découvrit l'aura de son père lui parcourir le corps et en soupirait. Il se téléporta à l'intérieur s'approchant d'elle sans la toucher tout de suite.

Atori: désolé, c'est mon père...il peut pas s'empêcher de se mêler des affaires des autres, il t'a envoyer quand il ta toucher la tête une aura d'excitation, un truc de dieu pour amplifier le plaisir lorsqu'il...enfin sa leurs prouve qu'ils sont supérieur au mortel même pour "coucher"

Il s'avançait vers elle caressant sa joue, elle était brûlante...

Atori: tu...tu veux que je te soulage? sa s'arrêtera pas tant que tu "jouisse". Juste te soulager Heley, je compte pas te faire l'amour pas ici...je prévois toujours les bougies et les pétales de roses pour toi.

Missa en avait assez de cette ambiance, elle serrait la main de Lucas se tournant vers lui.

Missa: on peut rentrer Lucas, j'en ai assez de voir cet homme.

Brook: moi j'en ai assez de voir la boss au pantalon de grand père! c'est dégoûtant!

je tournais mon regard vers elle cet instant tentant de lui faire mon regard méchant...non pas moyen! j'arrive même pas à faire mon regard de gros méchant! quand est ce qu'il va arrêter Valas! Gabriel s'en allait, je tentais une nouvelle fois de me dégager de Valas pour le rattraper.

Derek: lâche moi maintenant! sa suffit.

Tu l'auras chercher! je glissais ma main jusqu'à son entre jambe et lui serrais son pantalon jusqu'à qu'il finisse par me lâcher. dieu ou non c'est toujours la plus grande faiblesse chez un mec! il va pas être content c'est sur, je profitais de cette instant pour rattraper Gabriel collant mon corps contre son dos....oui bon il doit sentir une partie bien dur, mais..c'est pas ma faute!

derek: je vais te r'envoyer chez toi, tu mérite une vie plus tranquille et c'est pas avec moi que tu l'aura...j'ai finalement compris, mais je t'aimerais toujours Gabriel. Benoit à de la chance, beaucoup de chance, prend soin de Tyler.

Je passais mon nez dans ses cheveux une dernière fois pour sentir son odeur que j'avais peur d'oublier et le faisait téléporter jusqu'à chez lui après ça.

***

Stephan était encore hors de lui, il marmonnait dans ses dos, mais se calma doucement sentant l’éteinte de Hatchiko, il passait ses main sur les siennes les caressant.

Stephan: Hatchiko je me moque de se que pense les autres, tant que ça me plait à moi..et à toi qu'est ce qu'on se fou de se qu'il pense!

Il se tournait pour la regarder se laissant prendre les main contre sa poitrine.

Stephan: Hatchi, je te vois plus comme ma fille depuis le premier moment ou tu es devenu une femme avec cette bague...s'il te plait arrête de me parler de ça, on en a déjà discuté...je déteste se genre de conversation.

Il se laissait embrasser, gardant malgré tout les yeux légèrement ouvert aimant la regarder lorsqu'elle l'embrasser.

Stephan: j'aime également quand tu me fais toutes ses choses Hatchi, alors va si je t'en pris montre à quel point tu tiens à moi.

Il sourit la contemplant se déshabiller, sa fait longtemps qu'il 'n'avait pu eu droit à la toucher et son désir était plus fort que tout. Il se laissait également retirer son t-shirt baissant le regard avec désir alors qu'elle se mit à genoux, il caressait déjà ses cheveux.

Stephan: et moi je suis tout à toi Hatchi, je t’emmènerais la ou tu aura envie d'aller tant que plus jamais tu t'éloigne de moi.

Il fronça les sourcils voyant qu'elle s'arrêtais subitement.

Stephan: Hatchi?

elle se mit à sangloté, il se baissa posant sa main sur son visage.

Stephan: qu'est ce qui t'arrive tout d'un coup? pourquoi tu pleure subitement, tu pense encore au autre c'est ça? on s'en fou je te l'ai déjà dit! oublier les!

***

cole tournait déjà autour de la table de la cuisine, encore une fois Avner avait disparu et se demandait pour cette fois combien de temps il allait rester dans le revoir.

Cole: tu m'emmerde Avner! c'est toujours pareil avec toi! je cligne à peine des yeux que tu disparaît! bordel! je vais fini par croire qu'il s'envoie en l'air avec une déesse et me faire croire à des réunions de connerie.

Il continuait à tourner autour de la table jusqu'à qu'il réapparu, il le regardait bêtement quelque instant ne pensant pas que sa aurait été si vite. Les sourcils se arquait rapidement et s'avançant vers lui montrant bien sa colère.

Cole: encore une fois tu disparaît sans dire quoi et le lâche pas encore une de tes excuses bidons ou me faire tes grand yeux de chiens battu pour que je te pardonne tout!

Il faisait une drôle de tête, il s'attendait pas à se genre d'expression.

Cole: pourquoi tu me regarde comme ça? ah j'ai compris tu tente de jouer les innocents et me faire croire que c'est moi qui est rêver! que t'a pas disparu sans rien dire, que t'étais à côté de moi depuis le début et je deviens fou.

Il allait s'asseoir dans le divan boudant d'avantage.

Cole: mais pourquoi tu me regarde comme ci j'étais un étranger...oh non c'est ça, ses dieu de pacotille on décider que tu avais plus le droit de rester sur terre et t'ose pas me le dire! mais parle bordel de merde! j'ai deviner c'est ça hein?

cole respirait à peine pensant au pire se doutant pas une seul seconde que avner était un humain et de plus n'avait aucun souvenir de lui ou du reste.

Cole: Avner? qu'est ce que tu as? tu me fais flipper sans déconner.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Dim 10 Mar - 4:03

Valas tournait le regard vers Atori lorsqu'il lui demandait ça, puisque Heley venait de partir subitement, il en haussait les épaules ricanant légèrement.

Valas : Je te donne juste un petit coup de pouce, c'est tout Atori.

Heley serrait bien ses cuisses elle baissait les yeux extrêmement mal à l'aise, elle fermait les yeux tentant de penser à autre chose, mais l'envie était là, elle entre ouvrait la bouche serrait sa longue robe, elle se mordait la lèvre inférieur.

Elle sursautait lorsqu'elle entendait la voix de Atori derrière la porte, elle réfléchissait quelque instant à ce qu'elle allait lui dire.

Heley : Oui sa va.. Désolée...

Elle reculait bien contre le mur voyant qu'il se téléportait juste en face d'elle, elle tentait de ne rien faire paraître mais gardait malgré tout ses cuisses serré l'une contre l'autre, elle levait les yeux vers lui gênée de la situation.

Elle écoutait ses explications et n'en croyait pas ses yeux, elle évitait de le regarder quelque instant, ses joues rosi, et elle avait soudainement des bouffées de chaleur.

Heley : Je vois.. C'est terriblement gênant..

Elle baissait les yeux, elle les relevait sentant sa mains sur sa joue. Elle fut assez surprise qu'il lui demande ça. Elle levait sa main pour tenir la sienne, celle qui touchait sa joue, elle fermait les yeux quelque instant, elle se remordait la lèvre inférieur et rouvrait les yeux pour le regarder.

Heley : Oui.. J'en.. ais très envie.

Elle s'avançait vers lui posait ses deux mains sur son torse et levait la tête vers lui le regardant dans les yeux.

Heley : Mais pas ici alors..

Elle regardait la pièce, c'était des toilette publique, n'importe qui pourrait venir, et se n'était pas très "romantique".

Lucas croisait les bras puisque Heley était partie, et juste après Atori l'avait suivis, il plissait les yeux se demandant ce qu'elle avait eu soudainement et s'inquiétait pour elle.

Lucas : Oui on va rentrer, mais Heley semblait bizarre je devrais allé voir si elle va bien.

Valas se mettait à rire de plus belle.

Valas : Elle a juste besoin de mains experte de Atori pour la soulager, voir même.. Plus, vous connaissez l'aura des Dieux, elle est capable de.. Tas de chose.

Il fit un sourire en coin regardant vers Derek à cette instant.

Valas : N'est-ce pas Derek ?

Lucas : Quoi ?!

Valas : Ne me regarde pas comme ça, J'aide tout simplement mon fils, il faut dire que votre fille est quelqu'un de très coincé, et je pleins seulement Atori de devoir attendre aussi longtemps juste parce qu'elle n'ose pas passer à l'action, de toute façon, il faudra bien qu'elle y passe un jour ou l'autre.

Il haussait les épaules avec un sourire en coin

Valas : J'ai l'impression que tout le monde voulait me voir mort, c'est étrange.

Lucas : Parce que tout le monde te déteste, sa doit être pour ça.

Valas : Ah bon, quel tristesse, pourtant Derek adore que je m'occupe de lui.

Je continuais de partir surtout après tout ce que je venais d'entendre, je ne désirais pas en savoir d'avantage.. Sa me faisait trop mal et je sais que c'est ce que valas attend de moi.. Mais c'est trop dure de faire comme-ci sa ne m’atteins pas...

Valas baissait les yeux voyant que Derek se débattait pour se retirer de lui, mais il le tenait fermement baissait les yeux vers lui et en fronçait les sourcils. Il levait un sourcils sentant sa main se poser entre son entre jambe, mais il grimaçait puisqu'il serrait, il se retirait de lui à ce moment là.

Valas : Derek tu veux me mettre à bout c'est ça ?!

Il se redressait par la suite regardant vers lui, il se dirigeait rapidement vers moi, je m'arrêtais sentant son corps se coller contre moi et je sentait également son.. érection contre mes fesses, j'en baissais les yeux écoutant malgré tout ce qu'il me disait... Mais me dire que c'est ce Dieu qui lui fait cette effet la me faisait mal a un point.. Que je n'aurais jamais imaginé.. Surtout je me rappelait des paroles de son autre lui, que jamais je l'avais satisfait comparé à Valas.

Gabriel : Merci Derek.. Je t'aime toujours également.. Prend soin de toi, même si tu sais ce que je pense de toi et Valas..

Je serrais les poings à cette instant, il finissait par me téléporter, je réapparassait chez Benoit, je regardais autour de moi.

Gabriel : Benoit je suis rentré.. Je suis désolé..

Je marchais le cherchant après, je le trouvais assis dans le divan, le berceau était juste devant lui, Tyler dormait, je ne bougeais pas de ma place et le regardait il semblait en colère.

Gabriel : Je suis désolé Benoit.. On m'a téléporté, la Guerre est terminé et tout le monde va bien..

Je dis ça, mais je ne semblais pas enthousiaste pour autant, je n'arrivais pas à sourire.


Hatchiko était toujours à genoux devant Stephan, elle baissait la tête, lorsqu'il posait sa main sur son visage elle le regardait mais finissait par regarder ailleurs. Elle frottait ses larmes et se redressait, elle était toujours en sous vêtements devant lui, elle renfilait donc sa robe et se tournait.

Hatchiko : Se n'est rien Stephan.. Les autres.. Se sont notre famille, comment on pourrait les oublier, je pense qu'ils vont tout faire pour qu'on cesse de se comporter ainsi entre nous. Et ils vont y arriver.. Je l'ai vu, j'ai eu une vision.

Elle attrapait son sac à main désirant partir. mais se retournait afin de le regarder fronçant les sourcils.

Hatchiko : Une fois qu'ils vont arriver à nous retirer cette malédiction qu'on porte, qui nous lie l'un à l'autre, on va se perdre de vu, on aura trop honte de ce qu'on a pu faire, on va se détester et on ne se reverra plus jamais.

Elle haussait les épaules.

Hatchiko : Se n'est pas de l'amour Stephan.. Je ne veux pas que ce que j'ai vu se produise.

Elle détournait le regard.

Hatchiko : Je tiens trop à toi.. JE vais peut-être, paraître égoïste, mais je ne veux pas qu'il nous retire cette malédiction, sa me fera encore plus de mal qu'autre chose. Surtout lorsque j'ai vu comment tu me regardais, comme-ci j'étais un monstre.

Elle le regardait de nouveau, regardant son torse puisqu'elle lui avait retiré ses vêtements du dessus, son pantalon était encore entre ouvrait, on pouvait voir son érection, elle levait par la suite les yeux afin de regarder les siens.

Hatchiko : Je sais que tu n'aimes pas qu'on discute de ça, mais moi sa me hante sans cesse et j'ai peur de te perdre.

Valas quand à lui était mécontent, il ne restait plus que lui et Derek vu que tout les autres était partis, il s'approchait de lui l'attrapant par les cheveux, il se trouvait derrière lui. Il baissait sa tête en arrière et s'abaissait pour attraper lobe de son oreille qu'il mordillait.

Valas : Je suis en colère Derek, dois-je encore te punir ?!

Il serrait encore plus fort ses cheveux basculant sa tête sur le côté, il léchait sa nuque et glissait son autre main entre son entre jambe, il frottait son érection de bas en haut.

Valas : As-tu profiter que je ne sois pas là pour parler avec Gabriel ?! Aurais-tu préféré me voir mort Derek ? Tu n'as pas couper tout tes sentiments, tu lui as dit clairement " je t'aimerais toujours Gabriel".

Il serrait sa main entre son entre jambe serrant de plus en plus comme il lui avait fait.

Valas : Je vais donc devoir te punir de un.. De m'avoir menti..

Il serrait plus fort.

Valas : de deux, de m'avoir fait la même chose que je suie entrain de te faire !

Il resserrait une nouvelle fois.

Valas : Et de trois, pour l'avoir embrassé alors que j'étais mort !

Il retirait sa main et baissait d'un coup son pantalon, il le tapait contre le mur du temple, il le retournait pour qu'il soit en face de lui, il le regardait bien dans les yeux les sourcils au plus bas.

Valas : Je suis très.. Très... Mais très en colère contre toi.. Alors que vais-je te faire pour te punir et que tu comprennes que.. Tout ton corps m'appartient ?!

Il arrachait sa chemise pour qu'il se retrouve torse nu.

Il poussait sa tête pour qu'il en tombe à terre, il glissait sa main derrière sa tête, et une autre il passait deux doigt dans sa bouche tenant sa langue fermement.

Valas : sa.. c'est à moi.. Je vais te baisser comme un chien.

Il baissait son pantalon, serrant ses cheveux il le forçait à ouvrir sa bouche et pénétrait son sexe à l'intérieur.

Valas : Hum.. Tellement humide, ne me regarde pas comme ça.

Il frappait derrière sa tête et s'enfonçait entièrement dans sa bouche, toujours en tenant ses cheveux, il bougeait rapidement ses hanches ne le laissant guère le temps de respirer, jusqu'à ce qu'il finisse par jouir. Il tirait sur ses cheveux pour qu'il se redresse et le retapait contre le mur attrapant sa mâchoire pour qu'il garde celle-ci fermer et ne recrache pas.

Valas : Avale Derek.


Avner venait de réapparaître chez Cole, il regardait autour de lui se demandant où est-ce qu'il était, il ne se souvenait de plus rien et semblait complètement perdu. Il tournait lentement la tête vers Cole, ne le reconnaissant pas et se demandait ce qu'il lui disait et ce qu'il lui voulait.

Avner : Je..

Il détournait le regard ne sachant pas quoi lui dire.. Il le regardait de nouveau sans rien dire et le regardais se déplacer et parler sans comprendre grand chose. Une fois qu'il finissait par s'asseoir et lui demander ce qu'il avait, il baissait les yeux.


Avner : Avner ?

Il se demandait si c'était comme ça qu'il s'appelait, il relevait les yeux vers Cole essayant de trouver quelque chose lui répondre :

Avner : Je suis navré.. Mais.. Je ne vous connais pas.. Est-ce que je suis chez moi ? Je ne sais plus qui je suis.. JE..

Il passait sa main sur son visage fermant les yeux tentant de se rappeler de la moindre chose, mais c'était le trou noir, il ne se souvenait aucunement de son passé, rien du tout.

Avner : Je ne me souviens de rien, mais vous.. Vous semblez me connaître..

Il retirait sa main à cette instant pour le regarder essayant de se rappeler de son visage.

Avner : Vous m'avez appelé.. Avner, c'est ainsi que je m'appelle ?

Il semblait complètement déboussolé..






Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Dim 10 Mar - 23:34


Atori gardait les yeux baisser dans sa direction, il la laissait décider. Il ne voulait pas la pousser comme le ferais son père, il en a assez quand le regarde comme ci c'était son propre reflet. Il veux prouver qu'il n'est pas comme lui et peut importe le moyen, son regarde regardait le lieux ou il se trouvait.

Atori: Très bien alors je vais t'emmené à un endroit plus adéquat.

Il passait ses bras autour d'elle baissant la tête il ferma les yeux passant son nez dans ses cheveux respirant son odeur alors qu'il la téléporta en même temps. Ils se trouvaient tous deux dans l'une des chambres du paradis, domaine des dieux.

Atori: désormait c'est ma nouvelle chambre, j'ai juste une recommandation c'est de pas sortir de cette chambre sans moi.

Il sourit faisant allumait toutes les bougies de la chambre, celle ci n'était éclairer que par elles. Il prit Heley dans ses bras la posant délicatement sur le lit de satin doré, celle ci était recouverte de pétale de rose rouge.

Atori: est ce que c'est se genre d'ambiance qui te met plus alaise Heley?

Il la contemplait posant ses doigts au bas de sa gorge retirant l'aura de son père ne voulant pas que se soit grace à lui qu'elle soit "excité" il baissa la tête posant un baiser en l'endroit même ou il venait de toucher.

Atori: j'aimerais t'avoir à mes côtés pour l'éternité Heley.

Doucement il se mit à retirer ses vêtements tout en lui posant des baiser à la base du cou pour remontrer jusqu'à la nuque. Sa robe était retirer, il a déposait à terre la contemplant en sous vêtements. Il sourit elle rougissait, il en frôlait ses joues du bout des doigts.

Atori: je vais te faire du bien Heley, mais si tu veux qu'on s'arrête dit le moi immédiatement et je m'arrêterais...jamais je te forcerais à faire quoi que se soit.

Il sourit se penchant pour l'embrasser tendrement, pendant se temps l'une de ses mains caressait son ventre pour remonter jusqu'à son soutiens gorge ou il la glissa massant son sein droit. Il redressait la tête pour la regarder quelque instant et descendit jusqu'à sa poitrine ou cette fois retirait son soutiens. A chaque instant il leva son regard vers elle pour voir si elle désirait qu'il continue ou s'arrête.

Atori: tu es vraiment magnifique à regarder Heley.

Il continuait à masser son seins d'une et de l'autre il se pencha pour y attraper son tétons du bout des lèvres pour ensuite le sucer jusqu'à que celui ci se durcisse. Après quelque instant Atori décida à passer à l'étape suivant, à quatre patte au dessus d'elle il descendait jusqu'à se placer entre ses cuisses qu'il écarta.

Atori: détend toi Heley, tu peux m'arrêté quand tu veux. Je vais une nouvelle fois utiliser ma langue comme pour la dernière fois, mais cette fois également mes doigts d'accord?

Il retira sa culotte qu'il jeta avec les autres, se penchant à nouveau pour commencer à lécher et sucer son clitoris après quelque instant il se décala faisant de même avec ses doigts.

Atori: je vais pénétré un doigt en toi, préviens moi si tu veux que je m'arrête.

Il la regardait pendant qu'il pénétra son majeur restant immobile quelque instant mais fini par bouger celui ci à l'intérieur faisant des vas et viens.
Il essayait de rien faire paraître, mais la voir dans cette positon et montrant le plaisir qu'il lui donnait, l'excitait également.

Atori: je pourrais de donner bien plus de plaisir utilisant la même aura comme je t'ai expliquer tout à l'heure, c'est encore plus intense que...se que tu as ressentit tout à l'heure.

Toujours son majeur en elle, il envoyait par celui ci son aura tout en continuant de bouger plus rapidement encore jusqu'à qu'elle finisse par se courber démontrant qu'elle jouissait. Atori arrêtait tout mouvement et retira son doigt d'elle.

Atori: j'espère que j'en ai pas fait trop fait.

Il se remit au dessus d'elle caressant sa joue contre le sienne, elle pouvait sentir son érection contre le bas de son ventre.

Atori: j'ai très envi de toi Heley, mais je ne refait rien si tu te sent pas encore prête.

****

benoit était hors de lui, encore une fois Gabriel s'était volatiliser alors qu'ils étaient tous deux entrain de discuté dans le lit. Assis sur le canapé il regardait Tyler dormir, il espérait que voir le visage de son fils durant son sommeil le calmerait. Mais ne pas savoir se que faisait Gabriel en se moment et qu'il pourrait être avec Derek faisant à nouveau bouillir son sang. Il leva les yeux entendant la voix de Gabriel, tous ses muscle se contracta sous la colère et en serra le tissus de son pantalon.

Benoit: Tu es revenu, mais pour combien de temps cette fois?

Il tournait la tête dans sa direction l'écoutant malgré tout, Benoit gardait les sourcils baisser malgré tout. la guerre était terminer oui tant mieux, mais il remarquait malgré tout que Gabriel n'était pas heureux.

Benoit: alors pourquoi semble tu si triste?

Il se levait pour marcher vers lui se retenant de pas monter la voix pour Tyler qui se reposait.

Benoit: est ce que sa t'ennuie tellement de revenir à la maison?

il baissa les yeux remarquant quelque tache de sang sur sa chemise provenant des vêtements de derek lorsque celui a été blessé.

Benoit: il avait peut être quelqu'un d'autre la bas de plus intéressant.

Il arrivait plus à canalisé sa colère, sa main partit tout seul et claqua contre la joue de Gabriel.

Benoit: Qu'est ce que je suis pour toi à la fin!

Il regrettait déjà de l'avoir gifler, il passait sa main dans ses cheveux se retournant.

Benoit: j'ai besoin de prendre l'air...surveille Tyler tu veux.

Il marchait rapidement vers la porte et le regardait du coin de l'oeil avant de sortir.

Benoit: met quelque chose de froid sur ta joue, tu ne guéris plus tout seul maintenant.

Il sortit claquant la porte derrière lui, sa en réveillait Tyler qui se mis aussi tôt à pleurer. benoît s'éloignait toujours énerver à l'idée de se que Derek aurait pu faire, si il avait son sang sur ses vêtements c'est qu'il a du être assez proche. Il passait sa main sur son visage tentant de faire disparaître ses pensées de sa tête. Il s'arrêtait tournant son regard vers une bande de d'ados s'emprennant à un plus faible qu'eux, un jeune garçon qui devait avoir la quinzaine. benoit tournait sa nuque marchant dans leurs direction.

Benoit: quel courage, cinq contre un.

" et si tu te mêlait de tes affaires?"

Benoit: je suis très énervé alors vous allez bien gentiment laisser se garçon tranquille et il n'aura pas de casse.

" oh, non c'est pas vrai elle est fâcher! et qu'est ce qu'elle nous faire la tapette?"

Benoit: * il est marquer gay sur mon front ou quoi?* écoute bien face à pizza, si tes potes et toi aller pas foutre vos couilles ailleurs, la tapette comme tu dis si bien va vous foutre la raclé du siècle.

Ils se mettaient tous à rire ne le prenant pas ça au sérieux, Benoit ricanait également jusqu'à taper son poing dans l'estomac du premier ados.

Benoit: j'ai dis que j'étais très énervé.

Les autres tentaient de l'attaquer en même temps, mais Benoit les mettait à terre chacun à leurs tour avec facilité. Il se tournait vers le jeune s'approchait de lui et se pencha légèrement reniflant.

Benoit: tu es mignon tout à fait mon style, je pourrais me laisser tenter.

Il ouvrait le boucher frôlant la pointe de ses canines contre son nuque, mais se retira pour se redresser.

Benoit: mais j'ai un copain même si lui ne m'aime plus autant...retourne chez toi.

Lui aussi en faisait autant, il avait pu défoulé sa colère ses cet bande d'ados stupide et fini pas rentrer chez lui. Il regardait quelque instant vers Gabriel, qui avait encore la joue rouge du à la gifle.

Benoit: excuse moi de t'avoir gifler, j'aurais pas du.

****

Stephan retirait sa main détourant le regard l'écoutant, sa le mettait hors de lui de savoir que sa famille se mêlait de leurs vie.

Stephan: qu'est ce qu'ils vont faire Hatchi? si ils tentent quoi que se soit...pour le séparer de toi, je les considérerait plus comme ma famille, mais mes ennemis.

L'idée d'être séparer d'elle le mettait hors de lui, il en serrait les poings continuant de la regarder se rhabiller.

Stephan: Hatchi arrête...jamais j'aurai honte!

Il vit qu'elle prenait son sac il lui attrapa aussi tôt le bras.

Stephan: ne part pas, je te l'interdis!

Cette conversation l'énervait, il ne voulait pas croire à cette vision.

Stephan: tais toi! bien sûr que si c'est de l'amour! je t'aime! arrête de dire des conneries! je laisserais personne me séparer de toi tu entend! je te laisserais jamais plus t'éloigné de moi!

Il la tirait jusqu'à la chambre la forçant à le suivre et la poussait dans celle ci, Stephan n'avait pas beaucoup de pouvoir magique comme son frère, mais il en avait assez pour faire disparaître la fenêtre de la chambre et l'empêcher de se téléporter.

Stephan: personne t'arrachera à moi! PERSONNE tu entend! maintenant tu va rester ici, on vivra tout les deux comme on l'a fait ses quinze dernière année...je vais nous chercher quelque chose à boire, toi tu reste ici.

Il refermait la porte faisant disparaître les clinche pour l'empêcher de sortir et se rendit jusque la cuisine posant ses mains sur la table quelque instant, avant de se décider à prendre deux verres qu'il remplissait de sang et remontait à l'étage la rejoindre.

Stephan: qui Hatchi? qui veux nous séparer? dit le moi et sans me mentir.

Il lui tendait le verre la regarder très sérieusement.

****

j'avais encore l'impression de sentir son odeur même si il était à présent loin de moi, Valas me sortait rapidement de ma rêverie. Je grimaçais sentait qu'il m'empoignait les cheveux, il y allait pas en douceur comme d'habitude.

Derek: oh non, je t'ai facher..je vois pas pourquoi.

Je grimaçais une nouvelle fois, ma tête était pencher vers l'arrière je le regardais à se moment la. Je tenais son poignet deux deux mains espérant qu'il me lâche, il va finir par réussis à arracher mes cheveux cet idiot! Je fermais les yeux retenant mes gémissements alors qu'il caressait mon érection.

Derek: hum...j'ai cru que t'étais mort oui...alors j'en ai un peu profité, je l'ai embrasser et il a kiffé ça et moi aussi.

J'ouvrais grand les yeux attrapant son autre mains qui serrait mon entre jambe, je me suis trahis en disant que je l'aimais. J'y avait plus songer sur le moment, maintenant il sait que j'ai jamais couper mes sentiments.

Derek: c'est bon j'ai compris lâche mon..

Il serrait malgré tout plus fort, j'en gémis de douleur n'osant plus rien dire et encore une fois il serrait. Enfin il lâcha l'étreindre, j'avais l'impression de pouvoir respirer à nouveau. Je pensais qu'il me laisserait tranquille après ça! il m'a presque broyer les couilles ça suffit pour une punition non? mais non pas pour monsieur Valas. Je me retrouvais contre le mur du temple et il me tourna face à lui.

Derek: quoi...c'est bon j'ai compris la leçon, laisse moi tranquille! t'es lourd!

Je me sent à nouveau comme une petite souris, sa l'amuse il tente de me montrer qu'il est en colère, mais je vois bien dans ses yeux qu'il s'amuse comme un enfant. Il m'arrachait la chemise, je vais passer mon temps à dépenser mon argent dans tout se qu'il m'aura arracher. Il me poussa la tête qui percutait le mur derrière moi, j'en tombais assis. Il me refile des coups maintenant? il va quand même pas me battre comme une femme!

Derek: t'es obliger de..

Pas le temps d'en dire plus, je levais les yeux vers lui lorsqu'il m'attrapait la langue fermement. se dieu est complètement déranger, j'avais compris ou est ce qu'il allait en venir...je tentais de garder la bouche bien fermer ne voulant pas qu'il foute sa bite, mais y m'y obligea. je lui lançait un regard noir comme ci sa allait l'arrêter, mais c'est tout se que je pouvais faire lui montrer à quel point je le déteste. Je regardais les yeux lever alors que lui entreprenais ses mouvements, je ne pouvais que le laisser faire et attendre qu'il en avait fini.

derek: humph...

Je grimaçais de dégout sentant qu'il avait éjaculait, je supporte pas ça! sa me répugne à une point inimaginable, je voualis recracher et vite, mais il me redressait en me tiran par le cheveux et gardait ma mâchoire fermer pour m'en empêcher. Je restais quelque seconde à le regarder, sa sert à rien que je reste avec se truc sur ma lâche, mes yeux se fermait alors que j'avais. Je me retirais de lui détournant la tête rabaisser au plus au moins.

Derek: tu me dégoûte!

Je remettais vite mon pantalon, j'ai encore se goût horrible en bouche. Je vais le regretté je sais, mais c'est pas dans ma nature de fermer ma gueule. Je ressemblais ma salive et lui crachait au visage.

Derek: je ne pourrais jamais tomber amoureux d'un type comme toi! tu pourra me punir de toutes les façon que tu veux Valas, tu serais jamais ta petite souris. Tu veux quelqu'un qui te baise les pied alors va chercher ailleurs. est ce que j'aurais aimer te voir moi, oh oui! à l'instant que j'ai sentit que tu l'étais, j'étais soulagé à une point que tu ne peux même pas imaginer. Atori a fait une erreur en remettant cette imprégnation, mais pas autant que de t'avoir fait revenir.

Je m'éloignais de lui voyant la tête qu'il faisait et fini par utiliser ma rapidité pour m'éloigner d'avantage, jusqu'à la ville la plus près stoppant pour reprendre mon souffle.

***


Au départ Cole riait bêtement pensant qu'il plaisantait, mais voyant qu'il semblait sérieux il se levait s'approchant rapidement de lui le regardant plus que surpris.

Cole: t'es sérieux la? tu te souviens de rien? pourquoi...pourquoi te retirer la mémoire, est ce que ta fait quelque chose de mal?

Il fermait quelque instant les yeux, il ne sert à rien de lui poser se genre de question si il ne se souvient même pas.

Cole: oui tu es Avner et moi c'est Cole...on est tout deux ensemble, on est chez nous la..bon sang pourquoi ils t'ont fait ça?

Il prit sa main pour le tirer jusqu'au divan et qu'il s'y asseoir, il caressait sa main ayant l'impression que le toucher était différent, il fit de même pour ses cheveux autre fois ils étaient aussi doux que de la soie.

Cole: t'es different...bon sang sa me fait chier de rien savoir!

Il prit son visage dans ses mains le regardant.

Cole: on va bien trouver un moyen tout les deux pour te rendre la mémoire...je..je sais pas comment mais...on va trouver.

Il le lâchait attrapant son téléphone portable et appelait Mike, Cole n'avait personne d'autre que lui pour demander de l'aide même si il avait eu une certaine tentions entre eux..les choses se sont quelque peut arranger même si il a encore du mal à digéré qu'il est avec Avner.

Cole: Mike j'ai un soucis j'ai besoin de ton aide...je m'en fou de se que tu fais! viens maintenant bordel de merde!

Il leva les yeux voyant Mike se téléporter devant lui, il reposa son téléphone sur le coup.

Cole: me regarde pas comme ça Mike, tu crois que j'avais envie de voir ta tronche par plaisir?

Il tourna son regard vers Avner qui comprenait toujours rien.

Cole: Avner se souvient plus de rien depuis qu'il est réapparu et j'ai l'impression aussi que...il est humain.

Il regarda à nouveau vers on frère.

Cole: je sais que tu l'aime pas Mike! mais je savais pas qui appelé d'autre..j'ai voulu regarder dans ma longue liste d'amis dans mon repectoire, mais je me suis rendu compte que j'avais que toi...mais si sa te fait vraiment chier de m'aider alors tant pis retourne à tes occupations.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Lun 11 Mar - 5:58

Heley paniquait déjà, Atori l'intimidait toujours autant, elle avait une boule au ventre et stressait déjà de ce qui allait lui faire, mais d'un côté, elle en avait très envie. Alors qu'elle était blottie contre lui, elle sentait son visage enfuis dans ses cheveux, rien que le fait qu'ils soient aussi proche lui donnait déjà plein de frissons.

Une fois qu'ils se retrouvaient dans la chambre de Atori, au Paradis, elle regardait la pièce stupéfaite, il y avait des bougies partout dans la chambre, seul la lumière des bougies illuminait la pièce, il le lit était recouvert de pétale de rose.

Heley : Oui..C'est magnifique..

Elle ne devait donc pas sortir de cette chambre, est-ce qu'il peut emmener des mortel dans cette endroit ? Après tout oui.. Etant donné qu''il est celui qui donne tout les ordres, ils peut donc faire ce qu'il souhaite maintenant.

Elle entre ouvrait la bouche ayant du mal à contrôler ses envies, elle avait toujours l'aura de Valas en elle, et elle serrait d'avantage ses cuisses, baissait légèrement la tête. Elle sentit les doigt de Atori glisser ses doigt sous sa nuque pour la lui retirer, elle ressentait aussi tôt le changement chez elle. Elle fermait les yeux sentant son baisé au même endroit.

Heley : Je resterais près de toi.. Pour l'éternité Atori.

Elle se mettait en face de lui le regardant toujours aussi timidement et gênée, elle le laissait lui retirer ses vêtement et une fois que la robe glissait sous son corps et tombait au sol, elle se retrouvait en sous vêtements, elle détournait le regard rougissant. Elle ne bougeait pas, sentant ses doux baisé qu'il lui faisait qui était très agréable, des frissons lui parcouraient tout son corps.

Heley : D'accord.

Elle se laissait embrasser tendrement, elle sentit ses doigt glisser sous sa peau, au niveau de son ventre, pour ensuite remontrer jusqu'à sa poitrine qu'il massait, elle baissait les yeux le regardant faire, elle entre ouvrait la bouche appréciant ses caresses, lorsqu'il retirait son soutien-gorge le stresse montait, elle avait peur qu'il ne la trouve pas à son gout, étant quelqu'un d'assez pudique comparé à sa soeur.

Elle levait quelque instant les yeux pour le regarder, elle lui fit un sourire, plutôt rassurée de ses paroles.

Une fois qu'il se remettait à caresser sa poitrine, elle entre ouvrait de nouveau la bouche, glissant lentement ses main derrière lui, elle fermait les yeux et gémissait légèrement lorsqu'il lui pinçait son tétons entre ses lèvres.

Elle se retrouvait coucher dans le lit, qui était rempli de pétale, elle serrait les draps en satin tout en l'observant se mettre au dessus de lui. Elle baissait la tête afin de le regarder, il se dirigeait vers son entre jambe et écartait les cuisses, elle serrait déjà les draps, son coeur battait plus rapidement légèrement stressée mais pressée qu'il lui face du bien.

Heley : Oui.

Elle lui montrait qu'elle était d'accord. Lorsqu'elle retirait sa culotte, elle détournait le regard et se mordait la lèvre lorsqu'il se mettait aussi tôt à lui lécher son clitoris, elle gémissait serrait plus ses draps de satin.

Heley : Hum... Oui vas-y..

Elle posait bien sa tête contre le coussin et serrait ses cuisses lorsqu'il lui pénétrait un doigt en elle, elle se mordait la lèvre sentant l'excitation monter d'avantage en elle et le plaisait également de ce qu'il lui faisait.

Heley : * C'est trop bon.. *

Elle le regardait de nouveau lorsqu'il se mettait à lui parler, elle ouvrait la bouche réfléchissant quelque instant.

Heley : Tu peux le faire.

Une fois qu'il lui envoyait l'aura, elle gémissait n'arrivant pas à se retenir, elle avait du mal à ne pas bouger son corps sous le plaisir qu'il lui donnait. Elle finissait par se courber jouissant de plus belle, elle reprenait son souffle n'en revenant pas que sa pouvait être aussi bon.. Elle tentait de se remettre de ses émotions jusqu'à ce que Atori se mettait au dessus de elle, elle le regardait bien à cette instant le sourire aux lèvres, elle fermait les yeux, comment ne pas être séduite devant un homme comme lui, il est si doux, si attentionné, si séduisant et si tendre. Elle fut assez surprise de sentir son érection contre son ventre, elle glissait ses mains derrière sa tête caressant ses doux cheveux.

Heley : Je suis prête Atori. * Je te veux en moi. *

Elle glissait une main le long de son dos, il lui avait fait tellement de bien, elle désirait en faire autant, mais elle hésitait à plusieurs reprise.. Elle finissait par passer sa main entre son entre jambe afin de sentir son érection qui était fameuse.

Elle se sentait déjà un peu plus alaise avec lui, elle en glissait sa main sous son pantalon afin prendre son sexe et de faire de faire des mouvements.Elle ne quittait pas le visage de Atori, elle le regardait droit dans les yeux et pinçait sa lèvre, elle approchait son visage du sien pour l'embrasser.

Je détournais le regard lorsque Benoit me demandait pourquoi j'étais triste, j'ouvrais la bouche tentant de lui dire quelque chose mais je ne savais pas quoi..

Gabriel : tout le monde était soulagé, il n'y a personne qui a été tué, et sa ma soulagé..

Sa ne sert à rien de lui expliquer que c'est à cause de Derek et de Valas.. Il n'a pas besoin d'entendre ça, je tournais de nouveau le regard vers lui voyant qu'il s'avançait vers moi, il est en colère.. Et sa se voyait.. Je le comprend, il a le droit de l'être, si je serais à sa place, j'en aurais assez également.

Gabriel : Non tu sais très bien que non Benoit.. J'aime être avec toi, j'aime notre maison, j'aime notre nouvelle famille.

Je baissais à mon tour les yeux voyant ce qu'il regardait, je le regardais de nouveau.

Gabriel : Benoit..

Il devait sans doute reconnaître le sang de Derek, il peut sentir son odeur.. Je m'en souviens, j'en étais capable lorsque j'étais encore un ange déchus.

Gabriel : Laisse moi t'expliquer.. Benoit je..

Je fus surpris puisqu'il me giflait, j'en avais les yeux écarquiller, j'essayais de me rendre compte de ce qu'il venait de faire, je le regardais du coin de l'oeil ne disant plus rien, je passais ma main sur ma joue baissant les yeux.. Il est vraiment en colère..

Je le regardais partir et sans rien dire.. Je le regardais de nouveau, il sans veut de m'avoir frappé, moi je ne lui en veux pas du tout.. Je me dirigeais jusqu'à la cuisine plaçant un sac de glace sur ma joue, sa me pique, et c'est chaud, je fermais les yeux, je me sens mal, est-ce que je suis heureux avec Benoit ? au fond de moi, il me manque toujours quelque chose.. Quelque chose qui m'empêche d'être heureux.

Je déposais le sac, je me dirigeais jusqu'au berceau pour calmer Tyler, je me demandais ce que fabriquait Benoit.. Une fois qu'il ouvrait la porte, je fus soulagé de le voir, je me tournais pour le regarder.

Gabriel : Se n'est pas grave Benoit.. C'est moi qui suis désolé.

Je retirais mon haut pour éviter qu'il revoit encore le sang de Derek dessus, je m'approchais de lui par la suite.

Gabriel : Je n'ai pas envie de te parler de lui, parce que je sais que tu ne désirais plus en entendre parler. Mais... Il m'a embrassé.

Je baissais les yeux.

Gabriel : Et je n'ai rien fait pour le repousser.. Et je m'en veux Benoit, j'aurais du le repousser.

Je le regardais de nouveau, il semble encore plus en colère maintenant.

Gabriel : Il a dit qu'il ne se mêlerait plus à notre vie, qu'il allait nous laisser tranquille..

Est-ce que c'est pour sa que je suis triste ? Je détournais les yeux vers Tyler, pourquoi est-ce que j'ai envie d'avoir les deux en même temps, Benoit.. Et Derek.. Je comprend maintenant ce que ressentait Derek, lorsqu'il vivait en même temps avec Lola.. Lui doit comprendre également ce que je ressentais sans cesse de devoir le partager avec quelqu'un d'autre que moi.. C'était douloureux.. Mais il est avec Valas de toute manière.. C'est maintenant que je me rend compte à quel point je l'aime, j'aime Derek.. Je suis tellement cruelle, j'en avais les larmes aux yeux.

Gabriel : Je l'aime.. Je l'aime encore..

Je le regardais de nouveau, mais j'avais du mal à le regarder très longtemps..

Gabriel : Je suis désolé Benoit..


Hatchi savait à quel point Stephan était possessif, elle le regardait s'énerver, elle savait que sa l'énerverait, elle détournait le regard ne sachant plus quoi faire.

Hatchi : Stephan.. Se n'est pas moi qui veut m'éloigner de toi et tu le sais très bien ! Je de yeux que pour toi ! Et arrête de dire qu'ils deviendront tes ennemis, c'est de ta famille que tu parles ! Ils désirent juste nous protéger, ils pensent bien faire !

Elle se mordait la lèvre en colère. Mais elle relevait la tête puisque Stephan l'attrapait pour l'attirer jusqu'à sa chambre et la jetais à l'intérieur, elle se retournait pour lui faire face. Elle tournait le regard vers la fenêtre qui disparaissait, elle en fronçait les sourcils, elle le regardait de nouveau se doutant ce qu'il comptait faire.

Hatchi : Stephan..

Elle se taisait puisqu'il se mettait à crier, elle ne le quittait pas des yeux ayant l'habitude de ses crises de colère, mais jamais sa n'avait été aussi loin.

Hatchi : Attend !

Elle marchait vers lui, mais il fermait la porte et aussi tôt les clinches venaient de disparaître, elle touchait la main sur la porte, elle regardait autour d'elle, elle ne pouvait même plus se téléporter, elle fermait les yeux, il était au point possessif qu'il l'enferme dans une chambre.. Elle marchait tentant de se calmer, elle finissait par s'asseoir sur le lit afin de l'attendre.

Une fois qu'il revenait, elle se retournait pour le regarder, elle attrapait le verre qu'il lui tendait ne le quittant pas des yeux.

Hatchi : Lucas et Gabriel, Derek était également là. Ils ont subit la même malédiction, alors il savent ce que peut ressentir, ils pensent juste nous aider.

Elle buvait une gorgée de son verre et détournait le regard.

Hatchi : Tu vas m'enfermer longtemps dans cette chambre, je suis devenu ta "prisonnière" ?! Stephan.. Tu sais très bien que je ne partirais pas, je tiens trop à toi pour faire ça.

Elle finissait son verre d'un coup sec et le déposait sur le rebord de la table de nuit, elle le regardait bien les sourcils froncés.

Hatchi : Je t'aime.. Je ne veux pas qu'on se dispute.. On a cas parler à Gabriel.. Lui expliquer que sa ne sert à rien d'en arriver là, il comprendra j'en suis sûr.. Allé vient.

Elle tendait la main pour lui attraper son haut afin de le tirer contre elle, elle glissait ses jambes autour de sa taille et le tirait vers elle, elle utilisait sa rapidité pour se retrouver au dessus de lui, à califourchon autour de sa taille. Elle approchait son visage devant le sien, frottant son nez contre le sien.

Hatchi : Je déteste quand on se dispute, mais tu es un sale caractère ! Et tu es trop possessif ! à chaque fois qu'on discute, sa finis toujours ainsi, tu te met à t'énerver et à crier. Même quand on se promène tout le deux, tu n'arrêtes pas de faire tes crises de jalousie, mais je ne regarde aucun autre homme que toi ! C'est toi que je veux et personne d'autre !

Elle pinçait sa lèvre entre ses dents et finissait par l'embrasser, elle se décalait de lui faisant un sourire.

Hatchi : Bon moi aussi sa m'énerve de voir ses filles te regarder en te déshabillant du regard !


Valas penchait la tête souriant en regardant Derek, il était debout et semblait hors de lui. Il continuait de le forcer à avaler son sperme. ET il finissait par le faire, Valas en ricanait.

Valas : Alors tu apprécies mon goût Derek ?

Il fronçait les sourcils après les paroles qu'il venait de lui lancer.

Valas : Je.. te.. dégoûte ?!

Il le regardait remettre son pantalon sans rien dire, il fermait les yeux lorsque Derek lui crachait au visage, il passait lentement sa main pour s'essuyer et rouvrait les yeux regardant cruellement vers Derek encore plus mécontent que tout à l'heure.

Il écoutait tout ce que lui disait Derek sans l'interrompre, il ne le quittait pas des yeux gardant la tête haute.

Valas : C'est ce que tu penses Derek ?!

Il le regardait partir, il en fronçait les sourcils.

Valas : Tu fuis maintenant ? Je déteste qu'on parte alors qu'on est en pleine conversation !

Il grimaçait, il attendait quelque instant passant sa main derrière sa nuque et la craquait. Il se téléportait par la suite, s'asseyant sur un banc faisant un signe à Derek qui se trouvait un peu plus loin. Il fit un sourire et s'approchait de lui.

Valas : Je pense qu'on avait pas finis notre conversation Derek.

Il haussait les épaules.

Valas : Je ne suis plus imprégné de toi Derek.

Il attrapait sa main la plaçant sur son torse où se trouvait l'endroit ou on pouvait entendre le battement du coeur, mais chez lui, on n'entendait rien.

Valas : Je ne peux plus rien ressentir, parce que Tsukune m'a prit mon coeur, alors tu vois, d'un côté je suis toujours mort, mais j'en ais rien à foutre, je continuerais de te suivre partout ou tu iras, je te baiserais quand j'en aurais envie, et lorsque tu feras quelque chose qui me déplaît je te punirais Derek parce que j'adore ça.

Il fit un sourire retirant sa main de lui mais le tenait fermement pour ne pas qu'il s'en aille.

Valas : Tu es à moi, imprégnation ou pas !

Tout le monde les regardait, il tournait le regard vers eux grimaçant.

Valas : Vous avez un problème ?!

Aussi tôt, ils faisant semblant de rien et recommençaient leurs occupations, il revenait vers Derek par la suite.

Valas : Tu m'as cracher au visage Derek, tu as clairement souhaité ma mort, j'adore que tu me résistes, que tu me dises clairement ce que tu penses, comparé aux autres qui me lèche les pieds parce qu'ils ont peur de moi, mais des fois, tu me met hors de moi ! Et on dirait que tu adores au fond que je te punisse !

Il soupirait le tirant vers lui.

Valas : Maintenant on rentre, je pense que tu as déjà eu assez de punition pour aujourd'hui.

Il se téléportait à ses côtés au Paradis, il se couchait dans son lit posant les mains derrière la tête le regardant d'un air amusé.

Valas : Tu pourras pas t'enfuir maintenant, on est chez moi, j'ai bien envie d'un bon massage, arrête de me regarder comme ça Derek, sa m'excite, si tu continues, je vais te prendre et te baisé, c'est-ce que tu veux ?

Il lui fit un sourire, il tournait le regard.

Valas : Oh.. Heley est ici avec Atori, il semblerait qu'il a joué le grand jeu, au fond c'est grâce à moi, elle va enfin se donner à lui, il était temps, après tout, elle est à lui maintenant.

Il reposait sa tête contre ses coussins.


Avner regardait Cole qui semblait ne pas apprécier que Cole ait perdu tout ses souvenirs, il le regardait assez mal à l'aise de ne se souvenir de rien, il écoutait tout ce qu'il lui disait, avalant chacun de ses mots. Il tentait de se rappeler ne serait que d'une petite chose mais rien ne lui revenait.

Avner : On est ensemble.. Ensemble, Tu veux dire.. on habite ensemble ?

Il passait sa main derrière sa tête grattant les cheveux et le regardait d'un air désolé.

Avner : quelqu'un m'aurait fait ça ? Pourquoi ?

Il le laissait prendre sa main pour le tirer jusqu'au fauteuil, il ne le quittait pas des yeux surpris qu'il le touche ainsi.

Avner : qu'est-ce qu'il se passe... ?

Il plissait les yeux ne comprenant pas.

Avner : Je suis différent, ah bon ?

Il le laissait prendre son visage par la suite, et écoutait ses paroles sans rien dire, il finissait par se redresser puisqu'il lui lâchait son visage, il s'asseyant à côté de lui le regardant prendre son téléphone, il restait muet se demandant à qui il parlait.

A cette instant Mike apparaissait dans la pièce, Avner en fut surpris sur le coup.

Avner : Qui est-ce ?

Mike tournait le regard vers Cole retroussant le nez mécontent.

Mike : Bon raconte moi ce qu'il y a avec ton.. copain.

Avner tentait de les écouter bien qu'il avait du mal à les comprendre tout les deux, il restait donc muet et les écoutaient tout les deux.

Mike : Oué, il sent l'humain, il ne sent plus comme avant, à mon avis ton "copain" à fait une gaffe et les Dieux en haut sont pas content de lui et pouf ils l'ont rendu humain voilà point final.

Avner : Les Dieux ? Sa existe.. J'ai du mal à vous comprendre.

Mike : Arrête ta crise de colère Cole ! Je ne sais pas ce que je peux faire pour t'aider.. Je suis loin d'être un Dieu moi.. Comment veux-tu que je lui face revenir la mémoire si c'est les Dieux eux-même qui l'on rendu ainsi Cole ?

Il fit un long soupir, il regardait vers Avner qui faisait une drôle de tête comme si ils étaient fou.

Mike : Bon ok, je vais t'aider, parce que sa m'énerve que ton mec me regarde comme-ci on était deux cinglés... Alors.. Hum.. Il faut qu'on rencontre un Dieu voilà !

Il haussait les épaules et fit un sourire.

Mike : Pas si compliqué que ça ! Seul un Dieu pourra nous expliquer ce qu'il lui ait arrivé et pourra sans doute lui faire revenir sa mémoire ! Maintenant j'ai entendu pas mal de rumeurs, il y a deux Dieux qui se sont imprégné de la même famille, la famille Kijo ! Il suffit de trouver où ils se trouvent et on verra sans doute un des deux Dieux imprégné, ne me félicite pas, je m'épate moi même pour mon intelligence mouhahaha.

Il posait ses deux mains sur ses hanches riant, Avner le regardait étrangement.

Avner : Alors sa existe vraiment ?

Mike : Et oué.. sa fait bizarre de le voir ainsi enfin souat, on y va ?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Mar 12 Mar - 23:50

Elle lui donnait le droit d'aller plus loin, se qu'il le fit sourire. Il leva les yeux vers ses alors qu'elle glissa timidement sa main vers son entre jambe le caressant. Il entrouvrait ses lèvres sur le moment appréciant ses caresse, fermant doucement les yeux il l'embrassa avec fougue faisant disparaître ses vêtements tout en se position bien au dessus d'elle. Coupant le baiser il se redressais légèrement afin de prendre son sexe dans sa main et la pénétra doucement, il s'arrêta à demi parcoure afin de la laisser s'habituer à lui et fini par s'enfoncer d'avantage la pénétrant entièrement.

Atori: ça te fait mal?

Il restait quelque instant sans bouger caressant son visage, il lui donna quelque baiser pour la détendre avant de commencer des mouvements lent.

Atori: la douleur se dissipera ne t'en fais pas et lorsque sa sera le cas, je te fera l'amour à la façon d'un dieu.

Il sourit levant ses bras pour entrelacer ses doigts entre les siens tout en continuant de lent vas et viens, après quelque minute et qu'elle ressentait moins de douleur, il utilisa son aura pour lui donner pleine satisfaction. Cette fois il pouvait donner des coups de reins plus rapide, il passait ses bras autour d'elle afin de la relever et qu'elle se retrouve assise sur lui.

Atori: Bouge les hanches d'avant en arrière..comme ça.

Il levait les yeux pour la regarder la tenant par les hanches pour lui montrer les gestes à suivre, il sourit approchant ses lèvres de son cou pour y poser quelque baiser.

Atori: et de haut en bas.

Il lui montrait à nouveau ravis que se soit lui qu'il lui apprenne tous, personne ne l'a toucher jusqu'à aujourd'hui et ne laissera personne d'autre s'approcher d'elle.

Atori: tu es parfaite Heley..tu es mienne maintenant.

Son souffle devenait haletant sentant la jouissance monter en flèche, il la serra contre lui glissant ses doigts dans ses cheveux et jouis en elle. Il desserra son étreinte afin de la regarder avec le sourire caressant sa lèvre du bout des doigts.

Atori: je pense que ton père va encore me gronder, mais si il faut passer par la.

Il ricanait pour y poser un baiser ensuite.

Atori: mes pères sont la...pourquoi Valas la fait monter jusqu'ici?

Il soupira.

Atori: il va encore le mené la vie dur, il peut vraiment pas s'en empêcher.

Il se retira d'elle se levant attrapant son pantalon afin de l'enfiler, il sourit la regardant du coin de l'oeil.

Atori: Tes parents doivent surement s'inquiété, je vais te renvoyer chez toi en attendant.

Il s'avança vers elle posant un baiser sur son front.

atori: ne boude pas, je reviendras vite et essaye de faire comprendre à tes parents que tu va bientôt déménager. On est ensemble maintenant et c'est avec moi que tu vivra désormais.

***

Je prenais de grande respiration pour reprendre mon souffle, mais lorsque je relevais la tête je le vis assis sur un banc me faisant des signes. j'en levais les yeux lâchant un soupir de désespoir, un vrai pot de colle celui la.

Derek: bien sûr que si que la discutions est terminer! j'ai plus à te dire! oublie moi!

Je restais bouche bé de se qu'il vient de ma lâcher, il est plus imprégné de moi! mais alors qu'est ce qu'il me fait chier! oh non il va encore m'envoyer en enfer ou un truc du genre?

derek: pourquoi tu me lache pas les basket alors? qu'est ce que tu me veux!

je baissais les yeux vers ma main qu'il attrait pour la poser contre son torse, je fronçais les sourcils ne comprenant pas ou il voulait en venir au début. Je tournais le regard sentant en effet aucun coeur battre, je ricanais le regardant à nouveau.

derek: parce que t'avais un coeur avant Valas? voilà une grande révélation.

Je riais moins écoutant la suite de son histoire se coup ci même sans imprégnation il me veux toujours, je peux laisser tomber mon petit plan. Moi qui voulait me débrouiller pour lui ôté à nouveau cette imprégnation..c'est mort.

Derek: j'ai une soudaine envie de sauter dans le vide ou m'enfoncer un pieux dans le coeur.

quoi? qu'est ce qui dit? j'aime me faire punir? mais il est miro ou quoi? j'ai une tête à aimer avaler le sperme d'un dieu mort?

Derek: arrête de dire n'importe quoi dieu fou! et j'irai nul part avec toi!

La seconde d'après je me trouvais déjà dans une chambre, j'en soupirais à nouveau.

derek: il t'a pas seulement pris ton coeur, mais aussi tes tympans! tu compte m'enfermer ici pour l'éternité? je suis quoi? un god vivant que tu te sert quand ta envie et range dans le tiroir quand t'en a marre?

Je le foudroyais du regard jusqu'à qu'il me dise que le regarder comme ça l'excitait, je me mettais dos à lui.

Derek: tu sais ou tu peux te le mettre ton massage!?

Je continuais de rester dos à lui regardant la pièce ou je me trouvais, Atori est ici aussi et avec Heley...j'en connais un qui va pas être content quand il va se rendre compte que sa fille c'est fait dépucelé. J'arrête pas de penser à Gabriel, il m'a remercier quand je lui ai dit que je le laisserais tranquille, j'ai rien fait paraître mais sa ma blessé. j'aurais voulu qu'il me dise que je dois pas l'abandonner, qu'il avait besoin de moi..mais rien, juste qu'il m'aimait encore, faut croire qu'il m'aimait pas assez pour revenir avec moi.
je tournais le regard vers Valas toujours allonger sur son lit, de toute façon avec lui c'est mieux comme ça. Va savoir se qu'il aurait fait si Gabriel serai revenu à moi.

Derek: t'es un dieu ennuyeux à mourir tu sais ça?

Je me retournais pour attraper un oreiller et me foutais à terre ou je m'allongeais, je ralais, mais je préfère encore dormir par terre qu'à côté de lui.

derek: j'espère bien pour Heley qu'elle a bien plus de chance que moi! Oh, à mon avis je pense que oui. Ator n'est surement pas un dieu cinglé, manipulateur, sadique, brute et idiot.

***

Benoit avait encore l'estomac noué malgré tout, il leva le regard vers Gabriel qui s'approchait de lui. Il craignait déjà se qu'il allait lui dire, il connaissait se regard de culpabilité.

Benoit: non c'est vrai j'ai pas envie qu'on parle de lui, mais à voir ta tête, tu as sans doute quelque chose à me dire.

Il fermait les yeux sa colère remonta en flèche, il savait qu'il c'était passé quelque chose, mais sa lui faisait malgré tout mal à l'entendre.

benoit: tu t'en veux? est ce que tu crois au moins seulement à se que tu dis?

Il avait vraiment du mal à retenir sa colère, il passait sa main dans ses cheveux les serrant.

Benoit: ne plus se mêler de notre vie...j'y crois pas une seule seconde venant de Derek et c'est pour ça que tu faisais une tête d'enterrement quand t'es rentré? parce qu'il a dit qu'il coupait définitivement les pont avec toi...

Il s’éloignait de Gabriel pour évider de lever la main à nouveau sur lui surtout après ses dernier mots, ses yeux viraient au rouge sous l'effet de la colère.

Benoit: Si tu l'aime tellement Gabriel, pourquoi t'es revenu? ta préféré revenir pour me voir culpabilisé? sa te plait tellement de faire souffrir les autres?

Il ricanait tout en allant s'asseoir sur le divan levant à nouveau les yeux vers lui.

benoit: alors lorsque tu prétendais aimer vivre dans cette maison, avec Tyler et moi...c'était que des mensonges.

Il était encore plus furieux à cette idée.

benoit: je vais à nouveau sortir pendant un moment et lorsque je reviendras Gabriel, toi tu sera partit. va te loger chez Lucas, shizuka ou même chez Derek je m'en fiche, car moi je jouerais plus jamais les remplaçant...prend Tyler avec toi car je sais pas dans quel état je serais quand je rentrerais et j'ai pas envie de lui faire du mal et à toi non plus. Donc fait se que je te dis et va t'en.

Il se relevait le regard plein de haine et s'en allait à nouveau claquant la porte derrière lui, il s'éloignait de plus loin possible de la maison versant des larmes n'arrivant pas à retenir sa peine et sa colère.

***

Stephan était encore en colère du fait de la vision de Hatchi, il ne voulait surtout pas que cela se réalise qu'on lui enlève. Il fermait les yeux tentant malgré tout de se calmer sachant que c'était pas de sa faute, il s'asseyait sur le rebord du lit.

Stephan: je veux pas qu'on me sépare de toi Hatchi...je deviendrais fou si c'est le cas.

Il fronçait à nouveau les sourcils sachant que c'était son père qui était derrière tous ça.

Stephan: parler à Gabriel? c'est donc lui...pourquoi il se mêle pas de ses affaires! qu'il règle déjà ses propres problème de couple avant de venir se mêler celui des autres! il est jaloux parce que moi je suis heureux avec toi..je l'empêcherais de nous séparer.

Elle attrapait son t-shirt pour la tirer vers lui, d'un coup rapide elle se retrouvait au dessus d'elle.Il glissait ses mains sur ses hanches les caressant, mais s'arrêta lorsqu'elle se plaignait de son caractère, il en retroussa le nez.

Stephan: Arrête, si je m’énerve c'est qu'il a de bonne raison! si nos discutions fini en dispute c'est ce parce que tu fais tout pour qu'elles finissent comme ça! tu veux toujours avoir le dernier moi avec moi et je déteste ça! c'est moi l'homme dans cette maison et au dernière nouvelle toi t'es pas un homme Hatchi. Tu sais bien que je peux pas contrôlé ma jalousie, tu t'habille toujours de façon provoquant pour que les hommes te regarde! tu aime ça et je le sais!

il tournais la tête sur le côté râlant de plus bel.

Stephan: je regarde pas les autres femmes et tu sais très bien! je met pas de décolleté ou de mini jupe pour attirer l'intention moi! maintenant cesse de me parler de ça sinon tu va encore dire que je râle et crie!

C'était pourtant exactement se qu'il était entrain de faire, il se redressait la prenait contre lui et se retournait pour se placer au dessus d'elle à son tour. Léchant le long de son cou et y planta immédiatement ses crocs buvant plusieurs gorgé de sang. Il se décala d'elle la regardant dans les yeux et se mit à genoux déboutonnant son pantalon.

Stephan: continue ou tu t'étais arrêté, met toi à quatre pattes devant moi et suce moi Hatchi.

***

Il est vrai que si c'était un dieu qu'il lui afait enlevé sa mémoire Mike ne pourrait pas faire grand chose, mais sur le moment il n'avait pas d'autre idée et qui appelé. Il regardait Avner qui ne comprenait rien à tous ses histoires, sa lui faisait plus que bizarre de le voir comme ça. Lui qui a toujours était tout le contraire de Cole, bien élever et lacher des phrases snobe qu'il comprenait à moitié.

Cole: faut pourtant trouver une solution, j'ai pas envie qu'il reste comme ça le restant de ses jours...il se souvient même pas de moi bordel!

Il acceptait quand même de l'aider, il fit des petit yeux cruelles écoutant son idée.

cole: trouver un dieu! oh oui évidemment pourquoi j'y ai pas penser! attend je sort le botin et on va leurs passer un coup de fil.

La famille kijo, il plissa les yeux l'écoutant. Mike était tout fier de son idée, mais Cole restait perplexe.

Cole: la famille Kijo...sa me dit rien du tout moi! alors je te suis si tu es si sur de toi.

Il tournait le regard vers Avner attrapant sa main pour qu'il les suivants.

cole: Tu étais un demi-dieu avant qu'on t'efface la mémoire..je sais pas pourquoi on ta fait ça, mais on va trouver une solution d'accord?

Il l'attrapait contre lui le calinant n'aimant pas le voir comme ça, il tournait son regard vers Mike qui évidemment faisait une mauvaise tête.

Cole: arrête de faire cette tronche! ou je ressors la photo de ta dernière petite sauterie, monsieur est bien plus ouvert quand il est soul...oh tu vois pas de quoi je parle hein? ouvre donc le premier tiroir la.

Il sourit de plus belle voyant la tête que Mike faisant en découvrant la photo ou il embrassait un homme.

Cole: quand ta bu mon cher grand frère, on peut te faire faire n'importe quoi...j'ai pas abuser sinon je suis sûr que t'aurais été capable d'aller plus loin, alors hum on va voir cette fameuse famille Kijo?

Il ricanait repensant à cette fête continuant de serrer Avner tout contre lui, il n'avait pas l'intention de l'abandonner à son sort. Sans compté Mike c'est la seul personne qui l'a accepté comme il était sans eux deux dans leurs vie cole serait bien seul.

cole: aller arrête de faire cette tête, tu penserais à boire moins la prochaine fois...j'aimerais rendre la mémoire à mon copain alors si tu pouvais nous téléporter maintenant.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Mer 13 Mar - 4:36

Heley continuait de caresser doucement l'érection de Atori qui était fameuse, mais il finissait par s'arrêter puisqu'il commençait à l'embrasser, elle posait chacune de ses mains sur son visage lui redonnant son baisé, elle glissait sa langue contre la sienne. Elle senti qu'il ne portait plus ses vêtements, elle ouvrait ses oeils afin de l'observer, il était tout les deux complètement nu, elle en avait une boule au ventre certainement le stresse. Il posait bien sa tête au fond du coussin, l'admirant, il était redresser, elle écartait d'avantage ses jambes puisqu'il commençait à se diriger entre son entre jambe, elle ouvrait la bouche et fermait les yeux lorsqu'il la pénétrait, il y a très doucement, elle s'arrêtait de respirer tout le long de la pénétration, une fois qu'il était au fond d'elle, elle gémissait à cause de la douleur, mais elle imaginait à bien pire que ça, elle fut soulagé, elle levait les yeux vers lui lorsqu'il lui posait cette question, elle souriait montrant que sa allait.

Heley : Sa va.. Se n'est pas si atroce que je l'aurais imaginée..

Elle serrait bien les draps en satin, ne quittant pas ses yeux du regard, elle respirait plus rapidement, mais ses baisé était très doux, Atori était tendre avec elle, elle était bien heureuse que se soit lui qui lui prenne sa virginité

Elle fermait quelque instant les yeux sentant qu'il commençait à bouger, sa lui faisait encore un peu mal mais elle tentait de passer au dessus de ça. Elle le regardait du coin de l'oeil entendant sa voix, elle en fit un léger sourire.

Heley : A la façon d'un Dieu.. Je dois avoir beaucoup de chance que tu te sois imprégné de moi et pas d'une autre personne.

Lorsque Atori tenait ses mains, elle les serrait contre le siennes, au bout d'un moment, la douleur était dissipé, et sa se voyait sur son visage, elle entre ouvrait la bouche respirant de plus en plus rapidement, elle commençait à sentir le plaisir, surtout lorsqu'il lui envoyait son aura, elle gémissait sur le coup.

Heley : Ah.. Atori..

Elle fermait les yeux, serrant d'avantage ses mains contre elle, elle sentait ses coups de reins qui y allait plus rapidement et plus fort, elle gémissait de plus belle. Elle se redressait puisqu'il la maintenait contre lui, elle glissait ses mains derrière sa nuque afin de se maintenir contre lui.

Elle suivait ses conseils et commençait à bouger ses hanches comme il venait de lui montrer, elle se levait et s'abaissait, elle allait de doucement au début pour sh'abituer à cette nouvelle position, lorsqu'elle se senti alaise, elle commençait à y aller plus rapidement, elle senti également que Atori bougeait de son côté, elle baissait la tête gémissant de plus belle.

Elle levait la tête afin de regarder atori, glissant une main dans ses cheveux.

Heley : Oui.. Je suis toute à toi.

Elle lui fit un sourire timide. Elle continuait à bouger ses hanches comme il lui avait montrer, et jouissait une seconde fois avec Atori, elle se serrait d'avantage à lui et était complètement épuisée sur le moment, mais ayant des gênes de vampire, ses effets disparaissait.

Elle s'arrêtait de faire des mouvements, mais restait toujours assise sur lui, il était toujours à l'intérieur d'elle, elle écartait son visage de lui et l'admirait, elle se demandait comment un homme comme lui pouvait être avec quelqu'un comme elle. Elle glissait ses doigts entre ses cheveux qui était tellement doux, encore plus doux que de la soie. Elle sentait les doigt de Atori glisser sous les lèvres, elle en gardait la bouche légèrement entre ouverte pour le laisser faire.

Elle détournait le regard lorsqu'il parlait de Lucas, elle craignait déjà de rentrer chez elle, sa soeur, elle sera sans doute heureuse pour elle, mais c'est son père dont elle craignait le plus.

Heley : Il faudra.. qu'il s'y face.. * Je compte bien recommencer*

Elle fit un sourire lui redonnant son baisé. Elle fut surprise lorsqu'il lui disait cela, elle baissait les yeux ne ressentant pourtant rien, elle n'arrivait pas à utilisé ses facultés ici, comme-ci quelque chose l'empêchait.. Après tout, elle se trouvait chez les Dieux, Au Paradis, elle écarquillait les yeux s'en rendant seulement compte.

Heley : *On m'a dit.. que chez les Dieux, le temps allait deux fois plus vite que sur Terre. Mon Dieu, sa fait combien de temps que je suis partis alors ? Une heure ou deux..? Ils doivent être inquiet.. *

Et elle n'arrivait même pas à leur envoyer des messages télépathique, elle regardait de nouveau vers Atori, elle aurait également préféré que Valas laisse Derek tranquille.

Heley : Il n'y a pas.. moyen de lui retirer cette imprégnation, pour qu'il laisse Derek tranquille ?

Elle détournait le regard, elle gémissait lorsqu'il se retirait d'elle, elle restait à genoux sur le lit, être nue ainsi devant lui la gênait, elle attrapait donc ses sous vêtements et commençait à les enfiler, elle remettait ensuite sa longue robe.

Elle se retirait par la suite du lit et vit le sang sur celui-ci, elle détournait le regard un peu gênée. Mais elle souriait, se disant qu'elle n'était plus vierge, et qu'elle avait eu deux orgasme, sa doit être normal, vu que c'est avec un Dieu après tout qu'elle avait fait l'amour.

Heley : D'accord, oui... Ils doivent être inquiet.

Elle aurait bien aimée rester blottie dans ses bras un long moment, comme dans les films. Mais c'est un Dieu et en plus, il est le chef, alors il doit avoir pas mal de responsabilité et va être souvent occupé maintenant, elle espérait le voir très vite malgré tout.

Elle le regardant vers vers elle et lorsqu'il lui donnait se baisé sur son front, elle fermait les yeux le savourant. Mais elle n'avait pas envie de partir maintenant.. Elle fut surprise de ce qu'il venait de lui dire, elle se décalait de lui pour bien le regarder.

Heley : Tu veux que je vives ici ? Chez les Dieux ?

Elle détournait le regard réfléchissant à ce que cela impliquait, elle ne reverrait pas souvent sa famille, le temps passe beaucoup plus rapidement ici, et elle avait peur que tout cela aille bien trop vite pour elle, elle entre ouvrait la bouche.

Heley : Je ne sais pas Atori.. J'ai très envie de rester avec toi, mais peut-être que.. On devrait attendre un peu, sa me fait peur.

Elle levait les yeux vers lui par la suite, elle n'avait pas du tout confiance en elle et elle aimerait bien en parler avec sa soeur, elle aimait beaucoup qu'elle lu conseille. Elle avait besoin de faire un peu de recule afin de réfléchir à tout ça.

Heley : Il faut déjà que je passe sous la colère de mon père lorsqu'il apprendra que..

Elle fit un sourire à cette instant.

Heley : Que tu m'as fais l'amour, alors si je lui dis que je vais vivre avec toi, il ne le supportera pas.. Tu sais comment il est.

Elle haussait les épaules à cette instant.

Heley : Et puis.. On a tout notre temps non ? Je vais vivre éternellement tout comme toi, je préfère qu'on aille pas trop vite.

Elle baissait les yeux ayant peur de l'avoir déçue.


Valas passait sa main sous son menton écoutant toute les petites répliques que lui faisait Derek, sa le faisait bien ricaner des fois, il levait un sourcils lorsqu'il disait à propos du God vivant.

Valas : Un God vivant.. Moui.. pourquoi pas, et j'adore punir mon God vivant quand il fait des siennes. Mais par contre, mes tiroir sont trop petit pour toi, alors je préfère le promener avec, je devrais lui acheter une laisse pour être sur que quelqu'un ne tente pas de s'en emparer tient !

Il fit un sourire ne le quittant pas des yeux, surtout de la façon que Derek le regardait.

Valas : Hum, je t'ais dit que sa m'excitait que tu me regardes de cette façon Derek, et tu le fais malgré tout, ta vraiment envie que je te baise partout dans cette pièce hum ?

Il fit un soupir lorsqu'il refusait de lui faire son massage, il glissait ses doigt sur les draps du lit en satin.

Valas : Dommage.. sa aurait pu être très agréable.

Il fronçait un sourcils le regardant attentivement, c'était trop calme tout d'un coup.

Valas : Tu penses à lui hein Derek ?! Et tu veux que je te montre si je suis un Dieu ennuyeux à mourir ? Le Dieu ennuyeux c'est plutôt "Zeus".

Il se redressait voyant qu'il attrapait un oreiller pour se coucher à Terre, Valas le regardait bien tenant ses genoux contre ses bras.

Valas : Atori peut dire tout ce qui veut.. Mais au fond il a une partie de lui qui est comme moi, il ne voulait juste pas effrayer cette pauvre petite Heley de peur de la faire fuir. Mais maintenant qu'elle c'est donnée à lui, il va tout faire pour la garder, et plus sa durera, plus il ne pourra pas retenir ce qu'il est réellement.

Il posait son coude sur sa jambe et y posait sa tête.

Valas : Soit, on s'en fiche, même s'il n'est pas comme moi je ne vois pas que sa change, il reste mon fils. Et il devra me remercier c'est grâce à moi qu'il l'a dans son lit. Tu comptes sérieusement dormir à Terre Derek ? Je te conseil de venir sur le lit ! En faite non, se n'est pas un conseil, c'est un ordre, vient !

Il fronçait les sourcils puisqu'il n'en faisait rien, il soupirait tentant la main, de l'eau commençait à apparaître tout autour du lit, Derek commençait à y patoger, Il tendait le bras l'attrapant par le bras et le tirait d'un coup sec pour le coucher sur le lit, il se mettait au dessus de lui regardant bien son visage.

Il fermait quelque instant les yeux, il les rouvrait, les yeux de Valas s'illuminait, plusieurs couleur circulait sur son iris, il était occupé de voir ce qu'il se passait dans l'autre monde.

Valas : Il se passe quelque chose d'intéressant, mais je ne t'en ferais pas peur, quoi que.. Je pourrais te torturer mentalement.

Il approchait ses lèvres des siennes léchant ses lèvres, il y posait ses lèvres et glissait sa langue contre la sienne. Il tenait bien sa tête entre ses mains, il se redressait tendait une main, ses yeux étaient redevenu normal. Toujours la main tendue, les mains de Derek se relevait vers le haut de sa tête, de l'eau entourait ses poignet ainsi que les barre du l'eau, sa se transformait en glace.

Valas : J'ai de nouveau pouvoir, mais ils ne me déplaisent pas. Je pourrais faire des tas de choses avec.

C'était bien entendu glacé, et sa en brûlait la peau de Derek tellement que c'était froid. Il levait la main devant son torse, sa chemise se retirait aussi tôt.. Il glissait ses doigts sur ses tétons, les recouvrant d'eau et transformait cette eau en glace, il ricanait pare que ceux-ci devenait aussi tôt dure.

Valas : Hum... tu t'imagines ce que je pourrais faire à cette endroit.

Il glissait son autre main dans son pantalon tenant son sexe entre celle-ci.

Valas : Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de toi Derek.. Tu es dans ma chambre, aucun moyen d'en sortir.. Tu-es-à-moi.

à cette instant l'eau qui se trouvait sur le sol remontait tout doucement sur les mur, et se transformait de glace, tout les mur y était recouvert ainsi que la porte et les fenêtre ce qui l'empêchait de partir. La pièce devenait glacée, il y avait de la fumée tellement qu'il y faisait froid.

Il retirait d'une main le pantalon de Derek ainsi que son boxer qui allait avec. Il y envoyait son aura pour l'excitée, il commençait aussi tôt a y avoir une érection.

Valas : Toujours aussi motivée de ce côté là Derek, tu adore ça. de

l'eau entourait les deux jambe de Derek jusqu'à ses cuisse, il se soulevait dans les air afin de lever les jambes de Derek, et se transformait une nouvelle fois de glace, il ne pouvait désormais plus bouger, il glissait un doigt sur ses fesses et y pénétrait deux doigt à l'intérieur de lui. il se redressait approchant ses de ses cuisses, il y passait sa langue.

Valas : Qu'elle position gênante n'est-ce pas Derek ? Moi j'adore te voir ainsi. Maintenant je te vais te baiser, jusqu'à ce que tu n'en peuvent plus !

Il retirait ses doigts de lui et le pénétrait sauvagement, il passait ses jambes au dessus de ses épaules et tenait fermait ses cuisses, il bougeait déjà rapidement ses reins et y allait fortement.

Valas : Humm.. Derek, je tourne pas le regard, je veux que tu me regardes, je veux voir le plaisir que je te fais tout le long, jusqu'à ce que tu jouisses pour moi !

Il levait un doigt dans sa direction, l'eau se mettait autour de sa mâchoire et se transformait une fois de plus de glace ce qui le maintenant à avoir la tête droite afin qu'il le regarde. Au bout d'un moment, il serait d'avantage les cuisses de Derek et jouissait en lui, il remettait son sexe dans son pantalon et s'instalalit à côté de lui, il était toujours dans la même position, Valas se mettait à rire.

Valas : Tu as l'air en colère..

Il claquait des doigts, toute la glace se brisait.

Valas : heureusement que tu es un anges déchus, sinon tu serais déjà mort de froid, tu vois ta kiffé ça Derek, tu as jouis pour moi. As-tu pensé à Gabriel hum ? Après tout, tu m'as demandé que je fais en sorte que tu l'oublies, alors tu vois, c'est ce que je fais.

Il se mettait sur le côté, il avait laissé un poignet de Derek attaché sur le lit pour ne pas qu'il se retire.

Valas : Gabriel à dit à Benoit qu'il t'aimait encore, Benoit est très très en colère, il a rompu avec lui. Je t'ai promis que je ne ferais aucun mal à Gabriel ni à ta famille... Mais quelqu'un comme Benoit pourrait le faire à ma place.

Il fit un sourire en coin d'un air amusé.


Je regardais de nouveau vers Benoit, il était très en colère, je baissais les yeux très mal de le blesser.. Je sais que je viens de lui enfoncer un pieu dans son coeur.. Je relevais les yeux vers lui, ses yeux étaient devenu rouge, prouvant à quel point il était en colère.

Gabriel : Benoit..

J'écarquillais les yeux de ce qu'il me disait, j'entre ouvrait la bouche ne sachant pas quoi lui dire.

Gabriel : Non Benoit, je ne veux faire de mal à personne.. Je suis tellement désolé.. Je t'en prie.. Ne me déteste pas, j'avais besoin de te dire la vérité mais je t'aime toi aussi Benoit.

Je suis vraiment un être égoïste, j'ai l'impression d'être un monstre.. Comment je peux dire toute ses choses. Au fond, depuis tout ce temps, j'ai été trop lâche pour m'avouer moi même la vérité, j'aime Derek à un point inimaginable, je suis allé avec Benoit parce que je pensais que tout serais beaucoup plus facile, mais je n'ai jamais été réellement heureux.. Satisfait de cette nouvelle vie, bien que je tentais de ne rien faire paraître, j'aime Benoit, mais cette amour est minuscule comparé à l'amour de Derek qui écrase celle de Benoit. Mais j'ai continué cette vie, parce que oui, elle était beaucoup plus facile, j'en avais assez de me battre, et je ne sais pas si j'ai encore du courage pour faire quoi que se soit maintenant..

Je le regardais s'asseoir sur le divan à cette instant.

Gabriel : Non.. Non bien sûr que non se n'était pas des mensonges. Je.. Je pensais faire le bon choix en restant avec toi et vivre à tes côtés.

J'écarquillais de nouveau les yeux, j'ai dis je "pensais", est-ce que je ne le pense plus ? mon coeur se serrait à cette instant, je le regardais ne disant plus rien. Il était hors de lui.. Sa se voyait.. Lorsqu'il me disait tout ça, je n'arrivais même pas à dire quelque chose, ni à le retenir, je le regardais partir. Une fois que se fut le cas, je passais ma main devant mon visage, des larmes y coulaient.. Qu'est-ce que je dois faire.. Je marchais dans la maison réfléchissant quelque instant, je vis par la suite un papier dans la poubelle, je le prenais c'était la chanson que j'ai écrite pour Derek, "PArdonne-moi". Ses paroles pourrait convenir pour Benoit également.. J'ai fais souffrir deux hommes à cause de mon égoïsme..

Je pliais la papier avec ma chanson et la glissait dans ma poche de derrière, je me dirigeais vers Tyler glissant une main sur son visage, les larmes continuait de pleurer.

Gabriel : On va s'en aller.. Papa n'est vraiment pas fière de ce qu'il a fait..

Il le prenait tout contre lui, il passait une main dans ses cheveux et fermait les yeux laissant tomber les larmes, il finissait par sortir de chez Benoit,il marchait, il ne pouvait pas se téléporter.. Il tournait la tête regardant la maison où il avait vécu durant ses quinze dernière année

Je me mettais à marché vers Tyler dans mes bras, je ne savais même pas où aller, je finissais par m'asseoir, j'avais juste pris un sac avec tout les affaires de de Tyler, et j'avais réécris les paroles "PArdonne-moi", que j'ai déposé sur la table de la salle à manger pour Benoit. Parce que ses paroles c'est également pour lui maintenant..

Je baissais la tête, j'ai tellement mal.. Mais se n'est rien comparé à ce que peux ressentir Benoit et Derek.. Il est avec Valas en ce moment ? Est-ce qu'il pense à moi ? Est-ce qu'il me déteste.. M'aime t-il encore autant.. Il ne me pardonnera jamais de toute manière, même combien de temps cela durera, il ne pourra jamais oublier tout ce mal que j'ai pu lui faire... Je devrais me trouver un appartement, rester seul, de toute façon, je n'ai envie de voir personne pour le moment.. Non.. J'ai envie d'être seul.. Et.. DE manger de la glace.

Je me relevais, je me rendais jusqu'à un hôtel, j'entrais à l'intérieur et me rendais jusqu'au comptoir.

" Vous êtes monsieur Gabiel Light n'est-ce pas ? Le chanteur ! "

Je lui fis un léger sourire.

Gabriel : Oui c'est moi. J'aimerais avoir une chambre s'il vous plaît.

" Bienvenue dans notre hôtel, et restez autant de temps que vous le désirez. *

Je lui fis un sourire, il baissait les yeux vers mon sac.

" Vous n'avez que ça comme bagage ? "

J'haussais les épaules.

Gabriel : Oui..

" Bien je vais vous conduire jusqu'à votre chambre Monsieur. "

Je le suivais, on montait à l'ascenseur, j'était au dernière étage, il m'ouvrait la porte, c'était immense, c'était plus une maison qu'une chambre. De toute façon, je suis tellement riche que je ne sais pas quoi faire de toute cette argent, je me retournais lui tendant l'une de mes cartes.

Gabiel : Pouvez-vous acheter tout le nécessaire pour mon enfant, ainsi que des vêtements pour moi, j'aimerais également que quelqu'un vienne m'apporter une tonne de glace et du champagne s'il vous plaît.

" Bien sûr monsieur".

Gabriel : Et prenez la moitié de tout ce que vous avez dépensé avec mon argent pour vous, se sera pour vous remercier de faire tout ça pour un "chanteur".

Il souriait appréciant l'idée, maintenant je pense qu'il va acheter tout ce qu'il va voir, il partait rapidement, je fermais la porte derrière moi et déposait Tyler sur le canapé pour le moment.

Gabriel : Ne bouge pas de là d'accord ?

Je marchais d'un pat lent jusqu'à la grande télévision, j'allumais le baffle et prenait la petite télécommande pour mettre de la musique, c'était la radio, et c'était l'une de mes musiques que j'entendais, encore une chanson au moment où Lucas était mon manager et j'étais avec Derek à ce moment là, cette chanson était pour lui.

Je détournais le regard pour surveiller Tyler, un homme sonnait à ma porte, j'ouvrais, il arrivait avec un grand plateau rempli de glace de toute sorte, un autre était avec des bouteilles de champagne de chaque marque les plus chère qu'il soit. Je sortais un billet de ma page et le lui donnait, il s'inclinait et partait par la suite.

J'attrapais le champagne et buvait une gorgée à partir de la bouteille, je tournais le regard, glissant un doigt sur la glace, je le mettais ensuite en bouche, je tirais les deux plateau qui était à roulette jusqu'au fauteuil pour que je sois assis à côté de Tyler.

Gabriel : Qu'est-e que j'en ais assez.. Tu sais.. Des fois j'aimerais disparaître.. Au fond, sa doit être le moyen le plus facile, tout serait tellement plus facile.. Mais je ne peux pas te laisser, je ne peux également pas laisser Lucas.. Ni Stephan, ils ont encore besoin de moi.. Enfin.. Je pense..

Je repensais à la malédiction de Stephan par la suite, avec Hatchiko sa propre fille... J'attrapais la cuillière et mangeait la glace, après une cuillière je buvais une gorgée du champagne, mes joues devenait bien vite rose, je ne tiens vraiment pas l'alcool.


Hatchiko restait un moment assis à califourchon sur la taille de Stephan, elle avait son visage juste au dessus de lui, le regardant bien et écoutait sa réponse.

Hatchiko : Comment sa je fais tout pour que nos conversation finisse en dispute, tu as juste un très mauvais caractère et tu prend tout mal c'est tout. J'aime avoir le dernier mot avec toi.. C'est toi qui m'a rendu ainsi, tu aurais préféré avoir une femme qui ne te réponde pas et qui ne tienne pas tête ? Tu aurais préféré que je ne te parle pas franchement et ne te dise pas ce que je penses tout haut ?

Elle lui fit un sourire, elle parlait calmement comparé à Stephan qui semblait déjà s'énerver et criait plutôt fort.

Hatchi : Oui cette toi l'homme, et j'en suis bien contente d'ailleurs. Je ne vois pas ce que mes habits ont de provoquant, je veux que sa te face plaisir toi, par ses autres hommes dont je m'en moque complètement, c'est à toi que je veux être sexy, mais si tu y tiens temps, alors je ne porterais plus de jupe, de robe, je ne porterais que des pantalons qui arrive jusqu'à mon nombril et des colle roulé !

Elle levait un sourcils le regardant, elle se redressait voyant qu'il tournait la tête, elle finissait par sourire et ricanait glissant un doigt dans ses cheveux.

Hatchi : Mais tu crie et râle déjà.. Bon, ok on arrête de parler de ça..

Elle ouvrait la bouche puisqu'il l'attrapait et la retournait, elle se retrouvait sous lui désormais, elle ne le quittait pas des yeux, elle tournait la tête pour qu'il parvient plus facilement à son cou, elle sentait sa langue frotter sous sa peau, elle gémissait lorsqu'il y plantait ses crocs en elle. elle écartait ses jambes serrait ses cuisses contre son corps. Mais, elle redressait la tête en s'appuyant sur ses bras pour se maintenir lorsqu'il se retirait d'elle pour se mettre à genou, elle fit un sourire de ce qu'il lui demandait.

Elle se mettait tout d'abord à genoux, retirant une nouvelle fois sa robe et la lançait plus loin, elle retirait son soutient-gorge mais laisser sa culotte en dentelle, elle lançait également son soutien avec sa robe, elle se mettait par la suite à quatre patte et marchait jusqu'à lui gardant les yeux levé vers les siens.

Une fois qu'elle était arrivé à destination, elle n'utilisait pas ses mains et glissait son nez le long de son membres, elle finissait par passer la langue léchant tout le long, elle finissait par le mettre en bouche et y faisait des mouvements toujours sans utiliser ses mains. Elle le suçait et jouait avec sa langue en même temps.

Elle levait les yeux pour voir son visage, son expression, il semblait adorer ça. Elle finissait par prendre son membre d'une main et y faisait en même temps des mouvements tout en continuant de le sucer. Elle se retirait quelque instant, elle souriait.

Hatchi : Hum.. Que tu as bon goût, alors, tu râles toujours ?!

Elle glissait sa langue sur son gland à cette instant mais continuait de le masturber.

Hatchi : J'ai tellement envie de toi...

Elle finissait par se redresser, se mettant à genou face à lui, elle posait son corps contre le sien, ses seins s'écrassait contre sa poitrine, elle glissait ses mains derrière son dos l'embrassant avec fougue, elle passait bien sa langue dans sa bouche pour toucher sa langue avec la sienne.

Mike était tout fière de lu et il le montrait bien, il gardait ses mains posé sur chacune de ses hanches, il levait un sourcils regardant bien son frère.

Mike : Sérieux Cole ?! Tu ne connais même pas la famille "KIJO", mais tu restes enfermé dans ta chambre ou quoi ! Il serait temps que tu sortes de ton trou un peu et je t'informes qu'il y avait une vie dehors !!!

Il se mettait à ricaner.

Mike : Derek Kijo est devenu le premier Ange déchus qui existe, c'est une race qu'un Dieu à créer, je sais plus le qu'elle il y en a tellement mais on s'en fou ! Il parraît qu'il a réussi à avoir plein de gosse et avec un mec en plus ! C'est dégoûtant je sais.. Oups.. c'est vrai que tes devenue une tapette toi aussi.

Il souriait montrant bien ses dents.

Mike : Mais toi tes différent tes mon frère.

Il avait accepté le fait que son frère sorte avec Avner, bien qu'il ne comprenait pas vraiment.. Il l'acceptait, mais Cole savait qu'il ne devait pas l'embrasser, lui toucher la cuisse ou autre chose devant lui.

Mike : Qu'est-ce que tu racontes, de quel photo tu parles hein ?! Je ne vois pas du tout de quoi tu veux parler !

Avner tournait le regard sans rien dire, il regardait discrètement la photo, il levait les yeux vers Mike.

Avner : Alors, il aime les hommes ?

Mike en fronçait les sourcils, il arrachait la photo des mains de Cole et la regardait de plus près, il la pointait du doigt regardant vers son frère.

Mike : Elle est truqué cette photo, sa se voit ! C'est faux ! Jamais je n'ai pu faire un truc pareil !

Il la déchirait rapidement en plusieurs morceau et la lançait, tout les morceaux s'éapparpillait partout, il réfléchissait quelque instant se disant qu'il pourrait tout recoller, il tendait donc la main lançant une boule de feu.

" Bijuu : Haha.. Mike, tu es tellement ridicule. J'espère pour toi que personne ne sera au courant de cette histoire, sinon tu le payeras ! "

Il retroussait le nez, il croisait les bras détournant le regard

Mike : Bon, on y va ! Et tu peux pas l'appeler Avner au lieux de "copain" ? Sa fait bizarre !

Avner tournait le regard vers Cole, alors il était un Demi-Dieu ? Il avait du mal à digérer tout ce qu'il venait d'apprendre, il tournait le regard vers Cole le laissait lui prendre la main.

Mike : Allé c'est partis les petit lous, on va faire chier les dieux jusqu'à ce qu'ils nous disent quoi !

Ils se téléportaient tous jusqu'à la demeure de Lucas, celui-ci marchait dans toute la pièce, il faisait l'allé et le retour de plus en plus inquiet et hors de lui, mais il s'arrêtait voyant apparaître Mike, Avner et Cole, il fronçait les sourcils faisant un signe à sa femme de tenir sa fille, il s'avançait reconnaissant bien Mike, il fronçait les sourcils.

Lucas : Si vous êtes là pour voir ma fille, c'est hors de question, je suis déjà entrain d'en perdre une, alors pas la deuxième.

Mike levait un sourcils se demandant ce qu'il lui voulait, il tournait le regard vers Brook.

Mike : Moué, elle est très sexy je dois l'avouer, mais je ne suis pas là pour ça.

Il croisait les bras.

Lucas : C'est ce que du dit au début, mais je sais de quoi il en est...

Il soupirait se rappelant du Mike et de Brook du futur.

Lucas : Qu'est-ce que tu veux.

Mike : On cherche après un Dieu pour mon frère, Le Demi-Dieu qui n'est plus un Demi-Dieu que vous voyez ici présent, oui celui-ci avec un style vestimentaire étrange à perdu la mémoire, et c'est à cause d'un Dieu, on vient donc en voir un en personne pour qui lui la rende et qu'il s'explique pourquoi avoir fait un truc aussi con.

Lucas : Et bien désolé, mais il n'y a aucun Dieu ici, il a pris ma petite fille et sa fait plus de trois heures, alors j'ai autre chose à faire que vos histoires.

Mike : Autre chose à faire ? A part attendre et tourner en rond, haha, il faut bien que vous y attendiez que vos filles finisse par quitter la maison, après tout, celle que je vois ici a déjà des formes généreux, et un corps bien foutu, alors si l'autre est aussi belle que celle-ci c'est clair qu'elle va dire a plus papa !

Lucas plissait les yeux.

Lucas : Vous êtes vraiment un très mauvais dragueur.. On ne parle pas de mes filles comme ça, elles sont bien trop jeune pour partir encore maintenant de toute manière.

Mike : Vous devrez savoir que sur ce monde de dingue, on s'en fou de l'âge.

Lucas : Elle a quinze ans.

Il levait un sourcils.

Mike : Ah oué quand même haha.. Dommage, je suis un peu trop vieux dans ce cas, humm.. Laisse moi réfléchir.. En faîte, sa ne me gêne pas du tout !

Lucas : Donc vous êtes bien venu pour ma fille ?!

Mike : Mais nooooon ! Je suis venu pour parler à un Dieu, tes sourd d'oreille ou quoi ?!

Lucas : Mais il n'y a aucun Dieu ici, alors vous pouvez partir !

Il bombait le torse et regardait bien Lucas dans les yeux.

Mike : J'ai une meilleur idée !

Il se téléportait et s'asseyait dans le canapé croisant les jambes et posait les pieds sur la table, il souriait vers Brook.

Mike : On va attendre tranquillement ici que le Dieu se ramène avec votre fille et pendant ce temps je peux admirer votre superbe fille qui est très belle dans cette petit robe.

Lucas devenait déjà rouge de colère, il regardait rapidement vers Cole et Avner.

Avner : Je suis navré de vous déranger.. J'aimerais juste récupérer ma mémoire..

Mike : Fait attention, il est attiré par les mecs, ah mais ta rien à craindre, il s'en rappelle même plus.

Il risquait un coin d'oeil vers son frère, il souriait par la suite.

Mike : Alors.. Comme ça vous êtes la famille Kijo..

Lucas : Oui.

Il répondait sèchement.

Mike : Il parait que les fils de Derek Kijo a été produit avec un autre homme, c'est possible sérieux ?!

Lucas : Oui c'est possible puisque je suis là, ainsi que mon frère Stephan et mon autre frère Tyler..Bien que lui c'est déjà plus compliqué.

Mike : C'est dégoûtant, je me demande par où c'est sortis, quoi que non, je préfère même pas y penser.

Il se mettait à rire.

Mike : Met toi tu as choisis une belle femme, et ton frère il est plutôt gay ?

Lucas : Je n'ai pas l'intention de parler de ma famille avec vous.

Mike : Roh sa va détend toi, je ne fais que détendre l'athmosphère et discuter un peu le temps que Ce Dieu arrive, non mais il se grouille ?! Ah mon avis, il doit être occupé de faire plein de petite chose "coquine" avec votre fille.

Il serrait les poings.

Lucas : Ne parlez pas de ma fille, elle ne fera rien avec lui.

Mike : Vous croyez sincèrement que se Dieu va pas coucher avec elle hum ?

Lucas : Il n'a pas intérêt.

Mike :Haha.. Comme-ci vous pouvez y faire quelque chose, c'est un "Dieu".

Lucas : Sa suffit, vous êtes chez moi, et retire tes chaussures de ma table.

Il retirait ses pieds et penchait la tête pour le regarder avec un sourire.

Mike : De mauvais humeur on dirait.

Lucas : Oui, depuis que tu es venu chez moi.

Mike : Oh non, parce que votre fille se trouve en ce moment même toute seul et certainement toute nue devant un Dieu.

Lucas passait sa main dans ses cheveux s'énervant de plus belle, Mike ricanait amusé, il tournait par la suite le regard voyant Heley apparaître avec Atori, elle fut surprise de voir autant de monde, Lucas tournait rapidement le regard vers elle, il écarquillait les yeux à ce moment là.

Lucas : Atori, tu n'as pas osé ?!

Mike : tu vois, je te l'avais bien dit.

Lucas : Tais toi..

Heley : Papa.. On peut en parler quand on sera seul..

Elle détournait le regard n'osant pas le regarder dans les yeux, il avec les sourcils froncé et en retirait ses lunettes en colère, il regardait vers Atori mécontent.

Lucas : Oui on en parlera plus tard, monte dans ta chambre avec Brook.

Elle tenait fermement la main de Atori.

Heley : Si tu as quelque chose à dire à Atori.. Alors je reste ici.

Lucas : Heley, vas dans ta chambre s'il te plaît.

Mike restait la, les bras croisé.

Mike : Quel père autoritaire tu es, tu croyais quoi que tes filles allait rester vierge jusqu'à e qu'elle atteigne, les cents ans ?

Lucas : Se ne sont pas tes affaires.

Heley soupirait, elle levait le regard vers Atori, elle lui lâchait la main, passant à côté de Lucas pour allé près de sa soeur, elle regardait vers sa mère quelque instant pour voir si elle était aussi en colère contre elle.

Mike : Bon, vous arrêtez de vous regarder droit dans les yeux ainsi, c'est à peine s'il n'y a pas de l’électricité qui en sort et vous foudroie l'un l'autre ! Atori c'est ça ? Mon frère aimerait vous parlez, vous devez connaître Avner à côté de lui.

Avner le regardait sans rien dire, son visage ne lui disait rien du tout non plus.









Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Mer 13 Mar - 23:47

Atori se rhabillait regardant du coin de l'oeil Heley, elle semblait pas à l'aise après qu'il lui est proposé de vivre avec lui. Pourtant c'est bien se qu'il comptait faire et peut importe l'avis de Lucas qui le préoccupais pas, mais il désirait pas pour autant que Heley vienne à être malheureuse à rester loin de sa famille.

Atori: je crains que se soit pas possible pour Derek malheureusement, après la mort soudaine de mon père Valas l'impregnation c'est éteins avec lui.

Il se tournait pour la regarder droit dans les yeux.

Atori: mon père est peut être revenu à la vie, mais il ne possède plus son coeur divin qui est complètement différent du votre.J'ai fait en sorte qu'il retrouve sa divinité oui, mais un coeur sa se remplace pas avec une baguette magique. Valas n'a plus son imprégnation, je pensais que sa suffirait pour qu'il laisse Derek tranquille, mais...je me suis trompé.

Il détournait le regard se demandant d'ailleurs comment il tenait encore à garder Derek après de lui, est ce qu'il aurait réellement développé une autre sorte d'affection avec lui? elle changeait malgré tout de conversation reparlant de loger avec lui, il sourit s'approchant d'elle.

Atori: Si vivre ici te déplaît, je serais d'accord pour obtenir une maison normal enfin chez les mortels et comme cela tu pourra voir ta famille plus souvent.

Il l'a serrait contre elle caressant ses long cheveux.

Atori: J'aurais malgré tout certain moment d'absence, j'ai pas choisis à régné ici..mon père m'y a un peu pousser, mais j'ai certaine obligation dorénavant.

Il fermait les yeux réfléchissant quelque instant, elle ne désirait pas prendre de choix tout de suite. Il espérait que Lucas n'allait pas l'influencé à renoncer à lui, r'ouvrant les yeux il la regardait à nouveau souriant.

Atori: très bien, je te laisse le temps d'y repenser, mais j'abandonnerais pas l'idée. Tu es à moi maintenant Heley, tu es donc ma femme ne l'oublie pas.

Il se téléportait avec elle jusqu'à chez Lucas, Cole et les autres s'y trouvait déjà. Cole était assez désespéré surtout avec le comportement de son frère qui énervait tout au plus Lucas. Il fusillait d'ailleurs Mike pour qu'il cesse de provoquer d'avantage Lucas, Brook elle avait un grand sourire aimant l'humour de Mike ainsi que ses compliments sur son physique.

Missa: cessez de regarder ma fille de cette façon.

Brook: maman c'est rien...j'aime bien moi quand on dit que je suis jolie et puis c'est vrai que je suis craquante dans cette robe.

elle tournait sur elle même souriant pour aussi vite croiser le regard de Mike. Elle reprenait son sérieux voyant sa soeur arriver avec Atori, elle en posait ses mains devant sa bouche ayant très bien compris se qu'il c'était passer entre eux.

Brook: heley je crois qu'on a des tas de choses à se dire entre soeurs hihi!

Atori ne dit rien se contentant de regarder Lucas qui passait déjà sa crise de colère, il baissa la tête vers Heley faisant un signe de la tête désirant qu'ils les laisse seul. Celle ci rejoignait sa soeur, Missa la regardait avec un air triste ne sachant pas comment prendre cette nouvelle. Elles montaient toutes les deux jusqu'à leurs chambre, Atori subissait encore le regard de Lucas.

Atori: cesse de me dévisager de cette façon, tu savais très bien que sa allait arriver d'un jour à l'autre.

Il regardait ensuite vers Mike se rendant seulement compte de sa présence et celle des deux autres. Il reconnaissait Avner bien évidemment le fils de Kerrigan.

Atori: Oui je reconnait Avner et alors?

Cole: qu'est ce que vous l'avez fait?

Atori: soit plus précis.

Cole: sa se voit pas!? il est humain et ne se souvient plus de rien!

Appréciait pas beaucoup qu'il montait le tons, mais ne dit rien regardant plus attentivement Avner.

Atori: je sais se qu'il sait passer pour lui, mon père a perdu sa divinité pour ne pas qu'il finisse ses jours en tant qu'humain, il lui a fallu deux demi-dieu. Avner devait faire partit de ses choix, voilà pourquoi il est humain et se qu'il est de sa mémoire Zeus qui était charger de cette tache avait peur sans doute que sa s'ébruite.

Cole: il est puni juste pour sauver un autre dieu? il n'a même pas eu le choix!

Atori: non, c'est moi qui décide désormais et je fais se qu'il me plait. Mon père passe bien avant des petits demi-dieu comme lui.

Cole: vous êtes un pourriture!

Il fronçait les sourcils croisant les bras.

Atori: surveille ton langage ton ami pourrait être mort à la place, c'est pas dans les habitudes de zeus de garder se genre de personne en vie.

Cole: il n'a rien fait pour mérité ça! rendez lui au moins la mémoire!

Atori: pourquoi le ferais je?

Missa: pour Heley.

Il tournait son regard vers Missa tentant de comprendre ou elle voulait en venir.

Missa: qu'est ce qu'elle pensait de toi si tu agis aussi égoïstement, Heley est quelqu'un de pur et ne supporterais pas se genre de comportement.

Il relevait la tête réfléchissant, il se souvenait de la première crise de colère d'Heley lorsqu'il avait rendu l’imprégnation à valas. Il aimerait pas qu'elle ne veuille plus de lui à cause de son égoïste, il fermait les yeux quelque seconde à peine pour regarder ensuite vers avner.

Atori: très bien, mais uniquement sa mémoire je ne peux le rendre à nouveau demi-dieu.

Il s'avançait vers lui attrapant le front de Avner, une lueur doré apparu et disparaissait aussi vite. Il tourna le regard vers Cole gardant tête haute.

Atori: voilà satisfait?

Il revenait vers Lucas.

Atori: Heley vivra avec moi prochainement Lucas, je lui donnerais une maison non loin de la votre pour que vous puissiez la voir, mais si tu l'empêche de me rejoindre Lucas par n'importe quel moyen...je la monterais avec moi vivre avec les dieux et plus jamais tu aura le loisir de voir ta fille.

Missa: elle vous en voudra si vous l'empêcher de nous voir.

atori: pas si je la persuade qu'elle en désire plus vous voir.

Missa se reculait choquer de se qu'il venait de dire et s'asseyait sur une chaise pour ne pas tomber à terre.

Atori: mais je ne désire pas arriver à cet extrémité, donc je suis certain que mon grand frère prendra les bonne décision. Oh, d'ailleurs au lieux de t'occuper de couver Heley, il serait plus sage d'aider ton père pour l'instant, je parle de Gabriel qui ne va pas très bien depuis que Benoit a rompu avec lui.

Il fit un sourire en coin.

Atori: Il est déjà entrain de boire à cet instant même ou je te parle, Gabriel ne tiens pas l'alcool n'est pas? boire alors qu'il doit surveillé notre petit frère...cela n'est pas très responsable de sa part.

Il s'approchait de Lucas se baissant comme pour lui chuchoté à l'oreille.

Atori: Mon père ne compte pas lâcher Derek pour autant même si l’imprégnation a disparu, tes deux papas souffres en se moment Lucas alors il serait plus sage de laisser tes petits problème avec ta fille et t'occuper un peu de ton papa et ton petit frère tu ne crois pas?

Il se redressait pour le regarder à se moment la.

***

J'ignorais complètement les paroles de Valas lorsqu'il m'ordonnait de me coucher sur le lit, je préfère encore dormir par terre. J'ouvrais grand les yeux sentant que c'était soudainement mouiller, relevant la tête je vis que l'eau montait de plus en plus.

derek: C'est quoi cette piscine!?

Il m'attrapait le bras me tirant jusqu'au lit, j'en retroussais le nez le regardant et la je vie ses pupilles changer de couleur. Il me fait quoi la? il va me sortir des petit arc en ciel de ses yeux? Je fronçais les sourcils ne voyant pas ou il voulait en venir avec ses paroles.

Derek: qu'est ce que tu essaye de me dire? crache le morceau!

Il ne dit rien et se contentait de m'embrasser, j'aurais bien détourner la tête pour l'en empêcher, mais il tenait mon visage. Je tournais la tête lorsqu’il fini par se décaler de moi, je le regardais malgré tout du coin de l'oeil d'un air mauvais et plein de reproche. je sentais mes mains monter vers le haut j'en levais la tête pour regarder grimaçant sentant se froid qui me brûlait la peau.

derek: tu va quand même pas m'attacher avec se truc! sa me brûle la peau bordel!

Il s'en fou se grand con la! je grimaçais osant à peine bouger mes poignets, la glace se frotte contre ma peau se qui est encore plus douloureux. Je tournais la tête à nouveau me pinçant la lèvre, il jouait avec moi comme un enfant qui joue avec un mouche en lui arrachant les ailes.

Derek: arrête de parler pour rien et fini en plutôt.

Il utilisait une fois de plus son aura, j'en relevais la tête serrant les poings. Sa m'excitait bien évidemment c'était fait pour, je le regardais à se moment la.

Derek: adorer? sans ton petit aura valas, jamais je banderais pour toi.

Levant les sourcils je relevais la tête comme je pouvais sentant mes jambes se redresser, encore une fois il utilisait sa foutu glace pour m'immobilisé. Je me sentais d'avantage humilié dans cette position, je fermais les yeux gémissant alors qu'il pénétrait deux doigts en moi.

Derek: hum...ferme la.

Il finissait par me pénétrer se qui me fit lâcher un gémissement plus fort en colère, il y va jamais délicatement. Je gardais tête tourner ne pouvant pas le regarder, il semblait pas apprécier encore fois. Même si il m'en faisait la remarque je l'écoutais pas et gardait la tête coucher sur le côté jusqu'à qu'il utilise une nouvelle fois ses pouvoirs. Je pouvais pas résister et fus obliger de la regarder n'arrivant pas à retenir mes gémissements. Je déteste cet homme au plus profond de mon être, j'aimerais qu'il disparaisse une bonne fois pour toute.
j'aurais aimer ne pas jouir pour lui, mais pourtant je tirais sur mes bras me blessant d'avantage alors que je jouissais au même moment. C'est quelque minute après que Valas fit enfin de même et se retira de moi, je gardais la même position à cause de la glace encore présente. Je fronçais les sourcils fermant les yeux l'entendant rire, il me libéré malgré tout de cette étreinte sauf les mains.

derek: content de te faire tant rire et j'ai dépasser largement le stade de la colère, je n'éprouve que de la haine et du dégoût pour toi, mais je pense que tu le sais déjà.

Je tournais la tête pour le regarder toujours aussi hors de moi d'une tel humiliation.

Derek: j'aurais pourtant bien apprécier crevé! j'aurais plus à voir ta tronche et c'est pas parce que j'ai jouis que j'ai kiffé ça, comme tu semble tant le croire.

Je regardais à nouveau devant moi en direction du plafond ne lui répondant pas à propros de Gabriel, mais lorsqu'il me fit par de se qu'il c'était passer entre lui et Benoit je tournais à nouveau la tête pour le regarder étonner. Pourquoi Gabriel à fait ça alors que je lui ai dit que j'allais le laisser tranquille, je fermais les yeux..si j'avais gabriel en face de moi je pensais que je l'aurais gifler et c'est seulement maintenant qu'il se rend compte qu'il m 'aimait plus que Benoit, seulement maintenant alors que c'est trop tard.

Derek: tais toi maintenant, je t'ai assez entendu.

Je tournais la tête de l'autre côté ne voulant plus le voir, je me serais bien mis dos à lui, mais mes poignet était toujours attacher au lit. qu'est ce que j'aimerais rentrer chez moi, passer mes nerfs sur mes enfants et même sur tout le monde, prendre le petit Tyler dans mes bras lui dire qu'il pourra toujours compté sur son père et Gabriel...lui faire l'amour pendant des heures, dormir à ses côtés...et fumé une clope!

***


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Jeu 14 Mar - 3:11

Heley regardait une dernière fois vers Atori pour ensuite se laisser tirer par la main de sa soeur qui l'emmenait dans sa chambre, elle se mettait à genoux sur son lit la regardant, elle baissait les yeux ainsi que ses oreilles inquiète que Lucas soit trop dure avec lui, mais, elle savait bien que Atori était loin d'être quelqu'un qui se laisse faire et ni impressionné.

Elle chipotait une mèche de ses cheveux, toujours les oreilles baissée, elle regardait vers sa soeur par la suite.

Heley : Papa était très en colère.. Il m'en veut beaucoup.. Et maman, j'ai bien vu qu'elle était déçue de moi.

Bien entendu sa soeur était la pour l'encourager, la consoler quand elle n'allait pas bien, et elle avait toujours les mots pour la rassurer, elle se rappelait aussi tôt les moment entre Atori et elle, elle en souriait, il lui a même dit clairement qu'elle était sienne, qu'elle était sa femme, elle serrait sa queue contre elle à cette instant.

Heley : * Sa femme.. *

Elle souriait, mais finissait par lâcher l'étreinte de sa queue regardant vers sa soeur et se mettait à rire et reprenait on sérieux par la suite.

Heley : De toute façon, maman est la dernière personne à me faire la morale.. Elle, elle a couchée avec papa le premier jour qu'ils se sont rencontré et elle a été enceinte de nous le jour même.. Moi je ne le suis pas, et je connais Atori depuis une semaine..

Elle détournait le regard vers la porte, son oreille se penchait sur le côté tentant d'écouter ce qu'ils se disaient, bien trop curieuse.

Lucas était toujours là à regarder vers Atori, une fois que Heley fut monter dans sa chambre avec sa soeur, il s'apprêtait à lui dire ses fonds de sa pensée, mais il le coupait.

Lucas : D'un jour à l'autre, mais pas aussi tôt Atori. Elle a encore toute sa vie devant elle, et toi tu vas lui prendre sa jeunesse.

Il se taisait étant donné que Mike lui parlait de Avner et de sa perte de mémoire, il tournait le regard vers Missa ne sachant pas quoi faire désormais, il revenait vers eux écoutant leurs conversation. Mike laissait également son frère arranger ce mal entendu avec Atori, il croisait les bras et fronçait également les sourcils n'approuvant pas leur façon de faire.

Heley écoutait également la conversation bien que sa soeur n'arrêtait pas de lui bombarder de question désirant savoir tout les détail, elle avait donc du mal à se concentrer à écouter la conversation entre Atori et ses parents.

Lucas regardait du coin de l'oeil Missa, et revenait par la suite vers Atori qui acceptait après ça de rendre la mémoire de Avner. Celui-ci ne bougeait pas regardant vers Atori. Avner fermait les yeux lorsqu'il lui attrapait la tête, aussi tôt ses souvenirs réapparaissait petit à petit, il rouvrait rapidement les yeux regardant vers Cole avec un sourire.

Mike : Et voilà le problème est réglé, tu devrais le remercié Cole.

Lucas regardait de nouveau vers Atori, ce qu'il lui disait, c'était comme on venait de lui poignardé dans le dos.

Lucas : Quoi ?! Alors tu l'as prend de force, je suis sur qu'elle ne veut pas partir de chez nous !

Il détournait le regard à cette instant de ce qu'il continuait de dire.

Lucas : Heley désira toujours nous voir, elle nous aime, ainsi que sa soeur. Tu crois vraiment qu'elle va te choisir toi à sa famille ?

Il tournait le regard vers Missa qui était en état de choque, il se mettait à côté d'elle posant une main sur son épaule.

Lucas : Ne l'écoute pas Missa, il raconte n'importe quoi.

Il regardait de nouveau vers Atori.

Lucas : Moi qui tentait te faire confiance, essayer d'accepter le fait que tu sois mon frère et surtout que tu sois imprégné de ma fille, mais en faîte.. Tu es comme ton père Valas, tu lui ressemble en tout, mais tu tentes de faire croire le contraire. Tu as été doucement au début avec Heley, juste pour qu'elle s'attache à toi, qu'elle te face confiance pour mieux l'amadoué, tes un très grand manipulateur Atori mais je ne te laisserais pas prendre ma fille !

Il fronçait d'avantage les sourcils serrant les poings, mais il fut surpris d'apprendre cette nouvelle de la part de ses deux père.

Lucas : Benoit a rompu avec lui ?

Il fut surpris d'apprendre cette nouvelle, il tournait le regard vers Missa à cette instant.

Lucas : Il lui a enfin dit la vérité.. Se n'est pas trop tôt.. On savait tous que sa allait arrivé, où est Derek ?

Il passait sa main sur son visage soupirant de savoir que je pouvais être entrain de déprimé et de boire.

Lucas : Sa ne m'étonne pas de lui..

Il retirait sa main voyant Atori s'approcher de lui afin de lui chuchoter à son oreille ,il en tournait le regard afin de le regarder.

Lucas : Je vais m'occuper de mon père et de mon frère, mais Missa sera toujours la pour rester auprès de Heley, se n'est pas parce que tu es un Dieu qui a pris la place au trône que tu as tout les droit Atori. Si tu aimes sincèrement ma fille, alors tu devras accepté son choix, je veux l'entendre me dire d'elle même qu'elle désire vivre avec toi mais seulement de sa bouche, alors la oui, je la laisserais partir.

Il se retirait de Atori par la suite.

Lucas : Je vais lui parler d'ailleurs avant que tu ne profite qu'elle soit seul pour la manipuler et la forcer à faire son choix pour toi, il faut que se soit elle qui le désire. Ensuite j'irais voir mon père.. Et j'aimerais que tu faces quelque chose de ton côté, Derek est également ton père, j'aimerais que tu arrêtes Valas, tu crois pas que s'il fait souffrir Derek comme tu me l'as dit, qu'il va se laisser faire ? Il déteste se faire humilier, alors même s'il doit en arriver à se tuer pour que sa cesse, il le fera, je le connais bien mieux que toi, et je désire retrouver mon père en un seul morceau. Tu es devenu le 'chef" des Dieux, alors tu peut également donner des ordres à ton père, fait en sorte qu'il laisse Derek tranquille, pourquoi le désire t-il encore s'il n'est même plus imprégné de lui ?!

Il finissait par se retournait regardant vers Missa, il commençait à monter en haut pour rejoindre Heley, celle-ci levait bien les oreilles afin de le regarder, mais commençait à stressé voyant la tête qu'il avait, il fermait la porte derrière lui et s'asseyait sur la chaise de Brook.

Lucas : Tu peux rester Brook.

Heley tournait le regard vers sa soeur, d'un côté sa la rassurait de savoir qu'elle était là, elle revenait vers son père serrant le tissu de sa robe.

Heley : Papa.. C'est moi qui l'ait voulu, il m'a demandé si je le désirais, il ne m'a pas forcé à le faire.. C'est.. C'est moi qui le voulait.

Lucas : Je ne suis pas venu pour te parler de ça Heley.

Elle levait la tête vers lui surprise.

Heley : Ah bon ? Pourtant c'est pour ça que tu es en colère non.. ?

Lucas : Oui je le suis.. Pour plein de raison différente.. Atori m'a dit qu'il désirait que tu quittes notre maison, pour allé vivre avec lui.

Elle tournait le regard vers sa soeur et détournait aussi tôt le regard.

Lucas : Heley est-ce que tu désirs vivre avec lui ?

Elle avait sa gorge sèche tout d'un coup, elle ouvrait la bouche ne sachant pas quoi répondre, elle finissait par lever les yeux vers son père.

Heley : Oui.. Oui j'ai envie de vivre avec Atori, je l'aime papa.

Il fermait les yeux et se mettait au fond de sa chaise, il aurait préféré entendre une toute autre réponse. Il finissait par les rouvrir et enfilait ses lunettes noir qui camouflait ses yeux, il ne désirait pas montrer à quel point cela lui allait loin.

Lucas : Est-ce qu'il ta forcé à ce que tu vives avec lui ?

Heley : Non.. Bien sur que non !

Lucas : ALors.. pourquoi Heley ?! Pourquoi tu désires vivres avec un Dieu que tu ne connais que depuis qu'une semaine ?!

Heley : Parce que.. Lui me voit comme une femme, je ne suis pas une enfant comparé à ce que tu peux croire. Et aussi, parce que je l'aime, pas parce qu'il est un Dieu, mais pour ce qu'il est.

Lucas : Il n'est pas ce que tu crois Heley, il c'est montré comme tu désirais qu'il soit, un homme romantique, doux, tendre, tout ce que tu attends d'un homme, il n'est pas comme ça en réalité.

Heley : C'est faux.. Il m'aime.

Lucas : Il est imprégné de toi c'est différent Heley.

Elle détournait le regard.

Heley : C'est de l'amour malgré tout.

Il soupirait.

Lucas : NOn Heley... Il te manipule sans que tu t'en rends compte, il fait tout pour que tu sois tombé amoureux de lui, pour ne pas que tu le fuis, pour que tu lui faces entièrement confiance, il se montre tendre avec toi, mais maintenant qu'il y a eu ce qu'il désirait de toi, il va devenir quelqu'un de Possessif, il va montrer tout son égoïsme, il va se comporter comme son père ! Tu sais ce que Derek est entrain de vivre en ce moment même ? Il l'a emprisionné chez les Dieux, il le veut rien que pour lui, et même s'il doit en arriver à te couper avec nous, ta famille, il le fera ! il me la clairement dit.

Elle en avait les larmes aux yeux.

Heley : Pourquoi tu me dis toute ses choses..

Lucas : Parce que c'est la vérité, parce que je veux ton bonheur, parce que je ne veux pas te savoir comme Derek l'est en ce moment même, parce que je t'aime... Parce que tu es ma fille.

Les larmes coulaient le long de ses joues.

Heley : Atori ne me ferait pas de mal papa.. Il n'est pas comme Valas.

Lucas : Il n'est pas différent de lui, plus le temps passera et plus il va te montrer son vrai caractère Heley, les Dieux sont tous pareil, des êtres égoïste. Si je n'accepte pas le fait que tu nous quittes, il va t'emmener chez les Dieux, pour te garder pou lui tout seul, est-ce que c'est que tu désires, être séparé de nous ? De moi, de ta mère.. de ta soeur ?

Elle tournait le regard vers Brook à cette instant, elle revenait vers Lucas.

Heley : Alors tu ne veux pas que je vive avec lui, c'est ce que tu essayes de me dire.. Tu me dis toute ses choses pour que je le quitte et que je restes toute l'éternité avec toi, je sais que tu tentes de me protéger..

Elle haussait les épaules se levant.

Heley : Mais j'ai déjà fais mon choix.. Je veux vivre avec Atori, c'est toi qui est quelqu'un de possessif, qui ne pense qu'à toi, tu es aussi égoïste que lui, tu fais tout pour que je le déteste pour m'avoir rien que pour toi, tu ne veux pas que je quitte la maison.

Lucas : Heley ce que j'essaye de te dire c'est..

Heley Non ! J'irais avec lui, je désire malgré tout toujours vous voir, alors pourquoi tu ne l'accepetes pas ?! Je viendrais aussi souvent que possible, je vous aimes, mais j'aime aussi Atori et si tu ne veux pas, alors tant pis.. J'irais avec lui chez les Dieux.

Lucas écarquillait les yeux, il regardait Heley partir pour rejoindre Atori, Lucas baissait la tête passant ses mains sur son visage, des larmes coulaient.

Lucas : C'est pas vrai !

Il se levait et fit tapait sa main sur le meuble tout en tombait à terre, il tournait le regard vers Brook.

Lucas : Je suis désolé..

Heley courrait rapidement dans les escaliers pour retourner dans les bras de Atori, elle tournait le regard vers sa mère qui semblait encore sous le choque, elle serrait d'avantage Atori toujours en regardant vers sa mère.

Heley : Je pars avec toi...

Mike prenait une grande respiration, et se levait de son fauteuil. Il glissait ses mains dans ses poches regardant vers Atori sans rien dire, il semblait avoir écouter toute la conversation entre son père et elle. Il avait un sourire satisfait, comme ci il venait de gagner la partie.

Avner ne préférait rien dire face à Atori, surtout que maintenant il n'était plus rien et de toute manière se rappelant de tout, il avait toujours ses habitudes d'autre fois, il gardait la tête basse ne pouvant pas le regarder dans les yeux.


Valas restait couché sur le côté regardant vers Derek qui était toujours attaché, il posait son coude surle lit et y posait sa tête dans sa main.

Valas : De la haine.. du dégoût.. Sa me va parfaitement, tu peux éprouver tout ce que tu veux pour moi Derek, au moins tu penses à moi.

Il ricanait.

Valas : Après tout ce que je t'ai fais, sa restera sans cesse dans ta tête tu en rêvera certainement de tout ce que j'ai pu te faire. Toute tes pensées seront pour moi, même si c'est que de la haine et du dégoût, j'en ais rien à faire.

Il levait un sourcils.

Valas : Alors tu préférerais crever que subir mes châtiment c'est vrai ce mensonge Derek ? Penses-tu à tes enfants, à ta petite famille, à Gabriel qui vient de se rendre compte qu'il t'aime toujours autant bien plus que Benoit.

Il s'approchait son visage du sien, glissant lentement ses doigts sur sa cuisse.

Valas : Parce que si tu meurs Derek, compte sur moi pour tous les massacrer et je commencerais par Gabriel. Je lui arracher membre après membre, je lui ferais voir tout ce que j'ai fais avec toi. Il aurait des raison d'être jaloux, je vais le faire souffrir plus que je ne suis occupé de te faire souffrir. Alors.. Réfléchis bien avant de souhaité ta mort Derek, parce que une fois mort, notre petit contrat sera terminé. ET maintenant que c'est mon fils qui est sur le trône, je pourrais faire tout ce que je désire sans pour autant être banni, ou être puni pour trahir cette foutu loi de merde.

Il souriait serrait fermement sa cuisse.

Valas : C'est moi qui t'ai créé, tu es devenu un ange déchu parce que je l'ai souhaité, oh mais maintenant que j'y pense, sa me revient soudainement... Je n'aurais pas besoin de tuer ta famille de mes mains, une fois que tu mourras, tout les anges déchus que tu a procréé Derek, disparaîtront avec toi.

Il remettait sa main le long de sa cuisse tout doucement.

Valas : J'ai pas l'intention de me taire, tu vas devoir m'entendre encore et encore, je pourrais même t'empêcher de dormir pour te parler à ton oreille pour que tu te souviennes bien de ma voix au fond de ton crâne.

Il glissait ses doigt le long de son sexe.

Valas : Sans doute était-je un peu plus tendre avant, lorsque j'avais encore mon coeur, mais maintenant, je ne ressens plus rien, et.. Se n'est pas déplaisant. C'est beaucoup mieux ainsi, tu es devenu mon jouet personnelle Derek, et je m'amuse comme un fou.

Il serrait son sexe entre sa main serrant fermement.

Valas : Mais qui c'est, peut-être qu'au bout d'un moment je me lasserais de toi, et je trouverais un autre jouet.. J'ai tellement de choix après tout.. Toute ta famille m'appartient après tout.

Il fit un long sourire.

Valas : Ou bien je pourrais m'attaquer à Gabriel ? Qu'en dis-tu Derek ? Tu as une préférence peut-être ?



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quinze ans de passé   

Revenir en haut Aller en bas
 
quinze ans de passé
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit