Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 quinze ans de passé

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Jeu 21 Fév - 1:04

Les deux frères restaient silencieux regardant vers Hatchiko, zankou croisait les bras retroussant le nez alors que Raynor gardait les bras le long de son corps sérieux. Ils s’échangeaient malgré tout un regard avec inquiétude, si elle disait vrai ils avaient tous deux des raison pour s'inquiété.

Raynor: je suis celui qui a enfermer Silas jeune fille, je suis donc le seul à savoir comment ouvrir la porte de son tombeaux. Mes pouvoirs y sont peut être...

Zankou: Tes pouvoirs?

Raynor: humph...nos pouvoir y sont peut être, mais je préfère encore rester tel que je suis plutôt que de libéré se....prêtre.

Zankou: Tu es sûr mon cher "frère" que personne d'autre pourrait le libéré?

Raynor: je suis le seul qui sache comment faire! je fais jamais les choses à moitié tu devrais le savoir non?

Ils se tus tout les deux écoutant Hatchiko, Raynor serait satisfait d'avoir une preuve de ses visions du futur. Il ferma les yeux regardant les images qu'elle leurs envoyait, Raynor ainsi que Zankou grimaçait en même temps ayant la même expression.

Zankou: Ah oui j'avais presque oublier sa face de serpent!

Raynor: comment peut il être libéré?

Zankou: tu devrais peut être aller vérifier si le verrous est bien fermer, j'espère que ta pas bêtement laisser la clé sous le paillasson!

Raynor: très amusant Zankou, pendant une seconde tu m'as presque fait rire. Il a un sceau qui verrouille l'entrer du tombeau et un autre sur lui même! impossible sans moi de libéré se fou.

Zankou: faut croire que ta tord.

Raynor s'avançait vers Hatchiko l'attrapant par les bras.

Raynor: va falloir être bien plus précis ma jolie dans tes visions! montre moi qui le libère et maintenant!

Zankou: oh oui fait ton gros méchant, je suis sûr que tu va arriver à tes fin.

Raynor: qu'est ce que tu suggère mon frère?

Zankou: t'avais pas un prêtre qui avait des visions lui aussi? et en plus ancien élève de Silas.

Raynor: Teijo travaille plus pour moi!

Zankou: peut être, mais il pourrait voir plus en profondeur les visions de la petite femme.

Raynor: qui aurait cru que tu pouvais dire des choses intelligente Zankou.

A l'instant même Raynor téléportait tout le monde jusqu'à chez Teijo, il baissa les yeux vers Shizuka assis sur son divan.

Raynor: tiens tiens Shizuka...sa fait très longtemps.

Elle se levait paniquer, elle savait pas se qui l'étonnait le plus. De voir Raynor venir chez elle ou le voir avec Zankou.

shizuka: Teijo!

Il sourit puisque c'était justement lui qu'il désirait voir, il tenait toujours Hatchiko par le bras pour être certain qu'elle se prenne ses jambes à son cou.

Raynor: Et bien Teijo, n'a tu pas prédis mon arriver? tu t'es bien ramolli c'est ça traîner trop souvent avec une femme surtout une femme comme celle la. Dois je perdre mon temps à expliquer pourquoi je suis la ou tu l'as déjà bien compris. C'est un problème qui nous concerne tous sinon je me serais pas donner la peine de revoir ta tronche Teijo.


****

Il était jaloux et il ne pouvait changer ça, qu'elle soit avec n'importe homme même si c'est pas Sébastien la jalousie prendre la dessus sur lui. Il tient bien plus de son père qu'il pourrait l'imaginer, il comprend néanmoins pourquoi son père avait agis de cette façon avant lui. On ne peut comprendre une imprégnation qu'une fois qu'on le vis réellement.

Atori: Heley...tu ne me connais pas non plus pourtant tu n'as pas hésiter à me demander de t'emmené avec moi, sa me touche.

Il cligna une fois les yeux observant toujours dans les yeux la petite Heley, elle venait de lui dire qu'elle en avait envie. Il baissait malgré tout ses yeux vers sa main qu'elle attrapait, un sourire léger à peine visible se dessinait sur le coin des lèvres. Il ne bougeai pas la laissant approcher jusqu'à qu'elle l'embrasser, gardant les yeux ouvert il lui rendait se baiser, mais bien trop cours à son goût.

Atori: tu as les lèvres douce Heley.

Il retira son sourire puisque encore une fois elle parlait de son imprégnation, il passait l'une de ses mains sur sa joue qu'il glissant ensuite jusqu'à ses cheveux.

Atori: on ne choisis pas de qui on s'imprègne Heley, il suffit d'un simple regard qu'on pose sur quelqu'un et sa se fait tout simplement et s'il te plait ne te rabaisse pas comme tu le fait. Tu es très belle et que tu es aucune expérience ne change rien pour moi, je dois même t'avouer que de savoir que je suis la première personne que tu embrasse, que je pourrais être le premier homme avec qui tu coucherais....

Il ferma les yeux à cet instant souriant.

Atori: sa me fait tellement plaisir, tu serais entièrement à moi...je suis peut être égoïste à dire ça, mais je veux te partager avec personne d'autre.

Il r'ouvrait les yeux afin de la regarder.

Atori: je te veux entièrement Heley et peut importe si mon frère enfin je veux dire Lucas me déteste pour ça.

Il approchait son visage du siens ses lèvres à quelque centimètre à peine des siennes.

Atori: détend toi Heley, moi aussi je me sent bizarre quand je suis avec toi.

Il l'embrassait, un baiser plus profond et passionner que le premier. Il glissa une main sur sa nuque la ma massant pour ensuite descendre le long de son dos, il brisa le baiser afin de la regarder continuant de caresser le bas de son dos.

Atori: veux tu toujours être avec moi Heley? supporter le caractère égoïste d'un dieu? je peux attendre, j'ai toute l'éternité devant moi.

Il l'a prit contre lui, la soulevant dans ses bras. Ses pied ne touchait plus le sol, il sourit l'emmenant jusqu'à son lit ou il l'installait. S'asseyant sur le rebord du lit il se pencha malgré tout embrassant son cou et descendant tout en défaisant son chemisier.

Atori: aucune autre femme ne pourrait me donner tant d'effet Heley.

Il se redressait souriant la contemplant allonger sur son lit, il se plaça au dessus d'elle attrapant sa main il l'a plaça sur son entre jambe faisant sentir son érection et ricana.

Atori: as tu seulement vue le sexe d'un homme Heley? à voir ta tête je suppose que non.

Il se rasseyait commençant à déboutonner son pantalon, à la voir si gêner le faisait sourire. Il sortait son membre ne pouvant s'empêcher d'éclater de rire voyant la tête de Heley.

Atori: sa mord pas promis.

Il lui donnait courage en attrapant sa main la posant sur son sexe, tenant toujours sa main il lui montrait les mouvement à faire.

Atori: on peux stopper si tu veux...je vais peut être trop vite, les dieux sont pas réputé pour leurs délicatesse, j'ai pas été elevé comme ça...c'est plus dur que je le pensais de penser comme vous. "mortel"

*****

Je tenais toujours Gabriel par la cheville riant de voir autant de peur dans son regard, je cessais de rire lâchant son pied recevant un coup au visage. Ma tête tourner sur le côté, je la tournais lentement le regard plus sombre encore.

Derek: tu m'as mis en colère Gabriel.

Takuma fusillait Zwei du regard croisant les bras il était loin d'accord avec lui.

Takuma: jouer à se petit jeux ne veux rien dire Zwei! lorsque j'aurais cessé d'entendre le coeur battre de se pauvre type alors seulement tu pourra dire que ta gagné, mais rien n'est encore jouer!

Moi je souriais amuser que gabriel s'enferme dans une pièce, je pouvais entendre qu'il bougeait un meuble pour le placer devant la porte.

Derek: Tu plaisante Gabriel! tu pense que sa pourra m'empêcher d'entrer?

Je grimaçais de se qu'il pouvait me lâcher, j’attrapais la poignet de la porte poussant très lentement faisant reculer en même temps l'armoire avec grande facilité.

Derek: c'est seulement maintenant que tu t'inquiète de mon cas!? maintenant que tu va mourir de mes mains, je me souviens pourtant que hier tu m'as envoyer chier...ah non c'est vrai c'était pas moi, mais l'autre Derek...regarde maintenant grâce à toi il a préféré disparaître.

Je fini par utiliser toute ma force pour ouvrir une bonne fois la porte, l'armoire tombait à terre. Le sourire narquois je penchais la tête sur le côté fixant Gabriel.

Derek: tu fais penser à un petite souris pris au piège.

Je fonçais sur lui le plaquant contre le mur, je me collais à lui tout en tenant son visage.

Derek: Faut que je te dise quelque chose, que l'autre derek n'a jamais eu le cran de te dire...t'étais loin, très loin d'être à la hauteur au lit mon pauvre Gabriel! et oui contrairement à une dieu t'es vraiment un larve.

Je lui donnais un coup dans l'estomac pour le faire tomber à genoux.

Derek: Tu savais que les dieux pouvait envoyer une sorte d'aura ou je sais quoi pour amplifier le plaisir? non et ben tu le sais maintenant.

je tapais mon pied sur son visage pour le mettre à terre.

Derek: pendant huit heures d’affiler il n'a pas arrêter..j'ai pas assez de doigts pour compter le nombre de fois que j'ai jouis...haha alors tu te sent en plus nul que tu l'étais déjà? pas vrai Gabriel?

Je tapais une nouvelle fois sur son visage l'éjectant plus loin.

Derek: me regarde pas comme ça, je t'ai dit que je voulais pas te tuer...il m'en empêche du moins pour l'instant, mais...un jour je le ferais une bonne fois taire et la, je t'assure Gabriel que tu serai le premier à le savoir.

Je voulais à nouveau foncer sur lui, mais Benoit arrivait m'attrapant par les vêtements et m'ejectait loin de Gabriel.

Benoit: je t'empêcherais de le toucher d'avantage.

derek: Ohhh Benoit quel surprise, par contre toi il serait ravis de te voir le coeur détacher de ta poitrine.

Je fonçais dessus, on utilisait tout deux la rapidité du vampire pour se bombarder de coups. Je regardais le sourire tout le long, Je réussis à attraper Benoit par les cheveux le tapant à deux reprise la tête contre le mur, mais avant que je puisse le taper une troisième fois Benoit posait ses deux pied sur le mur marchant sur celui ci pour arriver derrière moi. Il est agile et c'est une vrai calamité, avant même que je puisse me retourner il m'attrapait à mon tour par la tête me frappant à plusieurs reprise j'en rageais.

Derek: espèce de!

J'utilisais mes vecteurs pour le propulsé loin de moi.

Derek: et bien Benoit toi qui 'avait tant l'habitude de fuir quand sa tournait mal...depuis quand tu joue les héro?

Benoit: depuis que j'ai quelqu'un d'important à protégé.

Je regardais vers Gabriel à se moment la, mais lorsque je regardais à nouveau vers Benoit celui ci avait pris la forme d'un taureau noir me fonçant droit sur moi. Je fus propulsé par la fenêtre tombant en premier la branche d'un arbre suis se brisa l'impacte et fini écroulé au sol. Benoit ayant repris sa forme normal regardait par la fenêtre, il ferma la yeux voyant que j'avais l'une branche me traversant la poitrine.
Je levais doucement les mains vers se bout de branche, ayant du mal à respirer, ma peau devenait grise je fini par laisser tomber mes mans dans l'herbe fermant lentement les yeux.

Benoit: Gabriel...

Il couru vers lui le prenant dans ses bras le serrant fort.

benoit: j'aurais voulu arriver plus tôt, je suis désolé.

Il mordit dans sa main le forçant à boire son sang, son visage était remplis d'écorchure et désirait le soigner.

Benoit: on va retrouver Lucas, il se bat avec Zwei...ne regarde pas par la fenêtre et on s'en va.

Takuma s'amusait de regarder Zwei se battre avec Lucas, il ne l'aidait même pas restant à regarder comme spectateur.

Takuma: t'a l'air de tellement t'amuser Zwei que j'ose même pas te déranger.

Il restait assis dans le divan souriant jusqu'à que Lucas arrive à briser son marque, il grimaçait.

Takuma: bon sang Zwei...t'arrive à te regarder dans un miroir? mon pauvre vieux, je comprend pourquoi tu te sent obliger de violé les femmes toi. hahaha.

Takuma se relevait malgré tout entendant un bruit de verre casser, regardant par sa fenêtre c'est la qu'il me vit tomber sur le sol. Il tourna lentement son regard vers Zwei montrant deux doigts.

Takuma: tu me dois deux femmes, par contre je doute que tu voulais retrouver ton frère en tant que cadavre, je vais retrouver les deux autres à l'étage et les maître en pièce pour toi. arrête de jouer et fini avec celui la.

Ses paroles à peine terminer une balle arrivait droit sur le front de Takuma le faisant tomber en arrière, il se redressait faisant sortir la balle de son front.

Takuma: qui a oser!?

Damon: fils de Teijo, vous avez tout deux la même gueule.

Il se tournait vers Damon qui pointait toujours une arme dans sa direction.

Takuma: Damon Salvatore, crois tu me tuer avec une arme?

Damon: ta raison....pas avec ses balles la en tout cas.

Il changeait avec rapidité les munitions et pointait avec sourire en coin à nouveau l'arme dans sa direction.

Damon: mais ceux la par contre.

Takuma levait le sourcils n'y croyant pas, lorsque Damon tirait il ne tendait même pas d'esquiver se croyant invisible. La balle lui traversa la poitrine, Damon sourit de plus belle au début Takuma ricanait ne sentant rien, mais se sourire disparu aussi rapidement.

Takuma: qu'est ce que sais?

Damon: tu crois pas que ton petit papa n'as rien laisser derrière lui dans son labo...j'ai la fâcheuse tendant à fouiller dans se qu'il m'appartient pas et bien qu'est ce qui va pas Takuma serait douloureux?

la balle contenait un produit spécial qui à l'impacte explosa introduisant cette substance dans son organisme, créer par Teijo afin de l’immobilisé multipliant la douleur par mille. Un être normal ne resterait pas une seconde avec une tel douleur, il baissait son arme puisque Takuma tombait à terre les mains tremblante.

Damon: sa te rapelle de mauvais souvenir pauvre petit Takuma. Alors c'est toi Zwei, oué Shizuka m'a déjà parler de toi... dommage à cette époque il avait aucune moyen d'avorté sinon je pense qu'elle se serait empressé de le faire. maintenant je comprend se qu'elle voulait dire avec la gueule qeu tu as.

Il tournait son regard vers Lucas.

Damon: Lucas c'est ça? tu devrais voir mon gamin dehors, il a mauvaise mine. Il est pas mort enfin pas tout à fait, mais retire pas se bois de sa poitrine on va l'emmené chez sa mère avant tout.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Jeu 21 Fév - 8:03

Après avoir montré les images qu'elle avait vu de ses visions, ceux-ci la croyait enfin, elle en soupirant passant ses mains sur ses hanches détournant le regard.

Hatchiko : Et bien il était tant que vous me croyez.. Pourquoi je mentirais après tout, et pourquoi je me serais déplacé jusqu'à vous alors que j'aurais pu me faire arracher le coeur par..

Elle fuscillait du regard vers Raynor.

Hatchiko : Peu importe.

Elle les écoutait se disputer encore, elle vit par la suite Raynor venir jusqu'à elle l'attrapant le bras, elle se décalait de lui le regard.

Hatchiko : Qu'est-ce que tu vas me faire aussi non ? M'arracher le coeur, tu auras encore moins de détail si tu fais ça.

Elle lui faisait un sourire provocateur. Elle finissait par tourner le regard vers Zankou qui désirait lui aussi en savoir d'avantage, il était même prêt à aider son frère, elle en détournait le regard soupirant lorsqu'ils désirait faire appel à Teijo.

Hatchiko : C'est bon, je peux encore marcher toute seul, tu peux me lâcher.

Mais il se téléportait avec elle, la tenant toujours fermement de peur qu'elle prenne la fuite. Il finissait par apparaître devant Shizuka, Hatchiko la regardait bien faisant signe de sa main.

Hatchiko : Bonjour.

Teijo arrivait rapidement ayant senti la présence de Raynor mais également de Zankou, il aurait préféré ne pas les revoir ni l'un, ni l'autre, il fronçait les sourcils regardant en direction de Raynor.

Teijo : Qu'est-ce que tu viens faire ici.

Il croisait les bras de ce qu'il venait de lui dire.

Teijo : Je n'utilise plus mes pouvoirs pour voir l'avenir Raynor, cela ne me préoccupe plus.

Hatchiko levait la tête vers Raynor, regardant sa main tenir son bras, elle levait les yeux et regardait de nouveau vers Teijo.

Teijo : Et donc étant donné que je n'utilise plus mes pouvoirs, non je ne sais pas pourquoi vous êtes tout les deux.. Ici, mais sa doit être urgent pour que vous arrivez à vous supporter tout les deux.

Hatchiko : Oh se n'est pas le cas, ils n'ont pas arrêté de se disputer comme des gamins tout à l'heure, bon si on est ici c'est parce que j'ai vu le futur avec mes pouvoirs, et j'ai vu Silas reprendre vie et faire plein de massacre. Sa serait bien gentil de ta part de voir comment il réussi à sortir de là pour l'en empêcher !

Teijo grimaçait mécontent il s'avançait vers Hatchiko et tournait le regard vers RAynor.

Teijo : Tu as pourtant dit qu'où il se trouvait était bien sécurisé non ?

Hatchiko : Bah on dirait que non.

Il regardait de nouveau vers Hatchi, posant une main sur son front il fermait les yeux afin de voir ce qu'elle avait vu, il finissait par retirer sa main, se retournant soupirant longuement.

Teijo : TEs pouvoirs pour voir l'avenir, le passé et le présent sont mille fois plus développé que les miens Hatchiko, et on sait tout les deux que tu sais déjà ce qu'il va se passer.


Elle reculait d'un pat regardant vers lui mais Raynor lui tenait toujours le bras.

Hatchiko : Bien sur que non, je ne contrôle pas encore entièrement ses pouvoirs.

Il se retournait vers elle.

Teijo : Pas étonnant, manié le temps est loin d'être le pouvoir le plus facile à contrôler, dans ce cas je vais t'y aider.

Elle levait le regard vers Raynor.

Hatchiko : tu peux me lâcher maintenant ? J'ai pas l'intention que ce type saccage tout, alors je compte bien l'arrêter moi aussi, je vois pas pourquoi je prendrais mes jambes à mon cou, alors que je suis venu moi même jusqu'à vous.

Elle lui fit un sourire pour le provoquer, elle finissait par se retirer de lui et s'avançait vers Teijo.

Hatchiko : Alors.. Comment je dois m'y prendre ?

Teijo : On dirait qu'à force de cotoyer ton père, tu attrapes son caractère.

Elle haussait un sourcils.

Hatchiko : Pourquoi vous me parler de Stephan maintenant ?

Teijo : Tu l'appelles par son prénom ?

Elle détournait le regard, que savait-il ? Elle le regardait de nouveau et préférait changer de conversation.

Hatchiko : Bon, alors comment on fait ?

Teijo : Assis toi à terre.

Elle lui obéissais, il s'asseyait également croisant ses jambes l'une contre l'autre, il fit un signe de la main faisant apparaître des bougies, Hatchiko regardait toute ses bougies autour d'elle, elle en levait un sourcils.

Hatchiko : On a vraiment besoin de ça ? On se croirait entrain de tenter de communiquer avec des esprits.

Teijo : Tu en serais également capable, mais une autre fois peut-être.

Elle pensait aussi tôt à sa mère, elle fronçait les sourcils.

Teijo : Ferme les yeux et concentre toi maintenant, je vais t'aider.

Elle finissait par fermer les yeux, elle baissait légèrement la tête, il tendait la paume de sa main vers elle et touchait son front, elle levait un oeil mais finissait par la refermer.

Teijo : Vas-y utilises tes pouvoirs pour voir le futur, et concentre toi sur Silas et personne d'autre.

Hatchiko : Hum.. Ok.

Teijo : Et ne parle pas.

Elle avait bien envie de lever les yeux au ciel, mais aussi tôt la lumière blanche de Teijo entourait tout le corps de Hatchiko, elle commençait à voir l'entrée de la grotte dont parlait Raynor. Il y avait une marque sur la porte fait de roche, elle voyait une personne posant une main sur celle-ci, commençant à dire une invocation à vive voix, la porte s'ouvrait, Teijo gardait les yeux ouvert voyant ce qu'il se passait dans sa tête. Il était de dos, on ne pouvait pas voir si cétait une femme ou un homme, elle tentait de voir son visage mais elle n'y arrivait pas, elle s'approchait.. Elle venait de pénétrer à l'intérieur, on pouvait voir le corps de Silas, il ne portait plus aucun vêtement sur lui, certainement qu'à cause du temps, ses vêtements ont finis par disparaître, il était très pale, la personne qui avait réussi à l'intérieur était recouverte d'une longue cape comme-ci celui-ci désirait qu'on ne puisse voir de qui il s'agissait. Elle s'entaillait le poignet et le passait au dessus de la bouche de Silas, une fois qu'il y avait plusieurs gouttes dans son organisme celui-ci reprenait vie, il attrapait sa main s'abreuvant pour ensuite l'attraper par la nuque et s'abreuvir a volonté. La personne tendait sa main libre malgré tout, jusqu'à sa poitrine lui faisait retirer les pouvoirs qu'il détenait, ceux de Zankou et de Raynor, il fallait normalement aussi une combinaison et pourtant, il semblerait qu'il savait également la combinaison, les pouvoirs entraient en lui, Silas une fois repu le lâchait, la personne se laissait tomber, se posant contre le mur.

Hatchiko ouvrait rapidement les yeux se retirant de Teijo, Teijo la regardait à cette instant, elle se redressait passant sa main dans ses cheveux. TEijo se relevait à son tour regardant vers RAynor et Zankou.

Teijo : Cette personne semble deviner qu'on utiliserait ce genre de pouvoir pour la démasquer afin de l'arrêter, il ou elle a fait en sorte qu'on ne puisse savoir de qui il s'agit mais il connaissait parfaitement la combinaison, et même celui pour récupérer vos pouvoirs à mon avis c'est sa qui l'intéresse, mais on dit que la personne qui libère Silas n'aura rien à craindre de lui, la personne qui lui viendra en aide aura sa gratitude, il existe également une arme qui appartenait autre fois à Silas afin de lui donner n'importe qu'elle ordre pour le contrôler, cette personne détenait l'arme, j'ai pu la reconnaître, il l'a utilisé pour s'entailler le poigner afin qu'il s'abreuve.

Hatchiko détournait le regard.

Hatchiko : Hum.. Et bien, vous n'avez cas changer la combinaison.

Teijo : Le futur est si prévisible, il se pourrait que cela ne change rien.

Hatchiko : Bon, vous n'avez plus besoin de moi, je vais donc m'en aller maintenant.

Teijo : Pour aller où ?

Hatchiko : qu'est-ce que sa peux te faire.. Mais si tu y tiens je retourne chez moi, j'en connais un qui va exploser en voyant que je suis partie sans rien lui dire.

Teijo : On aurait sans doute encore besoin de tes pouvoirs.

Hatchiko : Tu as également vu tout ce que j'ai pu voir, alors en quoi je pourrais aider..

Teijo : Est-ce ta famille est au courant.

Elle le regardait du coin de l'oeil.

Hatchiko : A part Shizuka ici présente non.

Teijo : Je parle de toi et de Stephan.

Elle n'en revenait pas, elle fronçait les sourcils.

Hatchiko : Tu es sérieux là ?! Mêle toi de ce qu'il te regarde Teijo !

Elle se retournait passant à côté de RAynor et de Zankou, elle se téléportait par la suite pour s'en aller, une fois qu'elle se retrouvait chez elle, elle se posait contre la porte levant la tête, elle entre ouvrait la bouche, elle levait ses mains les regardant.

Hatchiko : Se n'est pas possible.. C'était moi..

Elle détournait le regard se demandait si Teijo avait n'avait pu rien voir, mais Hatchiko elle l'avait très bien ressenti, cette personne qui a libéré Silas, c'était elle, elle connaissait parfaitement la combinaison, d'ailleurs elle se rendait compte qu'elle a connaissait en se moment même, elle avait entré dans la tête de RAynor afin de revenir dans son passé et a vu tout ce qu'il se passait lorsqu'il l'avait enfermé, elle connaissait donc tout les renseignement, le lieux où il se trouvait.. Même s'il la changeait, elle l'avait fait lorsque Raynor tentait de lui arracher le coeur, mais elle l'avait fait sans le désirer.

Elle reposait ses mains le long du mur fermant les yeux, elle en était sur que c'était elle, mais il semblerait que personne n'ait pu le remarquer ni même Teijo. Et maintenant, elle avait très envie de retrouver quelque chose qui lui appartenait, quelque chose qui l'appelait.

Teijo : Je pense que je l'ai énervé.. Je pense qu'elle sait de qui il s'agit mais qu'elle ne désire pas le dire, peut-être est-ce quelqu'un qu'elle connaît et qu'elle désire le protéger. J'ai tenté de rentrer dans sa tête pour le découvrir, mais elle a réussi à bloquer mes pensées, j'ai tenté de la retenir en parler de ses quelques petits problèmes mais aux lieux de ça, elle est partie, je n'ai pas eu le temps d'entrer dans sa tête.

Il soupirait longuement.

Teijo : Mais je suis certains qu'elle sait de qui il s'agit, je l'ai ressentis une fois qu'elle avait vu toute ses images, ce que je ne comprend pas, c'est que je les ais vu également, mais je n'ai rien pu voir.


Heley fut surprise sur le moment, c'est vrai qu'elle ne connaissait pas encore Atori, elle ne l'a vu que deux jours, ils ont un peu parlé, mais pas non plus énormément, elle ne le connait pas mais son coeur battait à la chamade rien du fait d'être devant lui, à le regarder dans les yeux, à se dire que cette homme aussi séduisant que lui la désire elle et personne d'autre. Elle était très heureuse de cela, mais en même temps mal à l'aise, et gênée, elle le désirait, mais ne voulait pas précipiter non plus les choses, aller trop vite pour ensuite le regretter..

Elle venait pourtant de l'embrasser, c'était la première fois qu'elle embrassait un homme, et elle a trouvé cela merveilleuse, elle aimerait bien recommencer mais n'osait plus, elle préférait le regarder avec intérêt et écouter ses paroles. Il venait de lui dire qu'elle avait les lèvres douces, elle entre ouvrait la bouche surprise mais, l'envie de reposer ses lèvres sur les siennes était encore plus forte.

Pourtant, elle avait très envie qu'il discute avant tout, qu'il lui parle de son imprégnation, Heley avait plus de mal à donner sa confiance comparé à sa soeur. Elle avait peur de faire une bêtise et de souffrir par la suite.. Elle était bien trop sensible pour ça.

Elle regardait quelque instant ailleurs sous les paroles qu'il lui disait, il ne choisissait par la personne d'ont ill s'imprègne elle avait une boule au ventre, elle avait envie de lui répondre mais il parlait désormais d'elle, du fait qu'elle n'avait pas assez confiance en elle et de son physique, mais également de ses expériences. Elle l'observait avec intérêt, lorsqu'il disait qu'il sa le rendrait heureux qu'il soit la première personne avec qui elle coucherait, son coeur se serrait, elle ne savait pas quoi lui dire.

Heley : * Entièrement à lui.. *

Elle détournait le regard ayant du mal à le regarder aussi longtemps droit dans les yeux.

Heley : Je ne veux pas qu'il te déteste.. Tu ne fais rien de mal, se.. Se n'est pas de ta faute.

Elle fut surprise de voir qu'il approchait son visage aussi proche d'elle, elle le regardait de nouveau dans les yeux, regardant quelque instant vers ses lèvres qui était proche des siennes, mais relevaient rapidement les yeux pour le regarder, elle avait très envie de l'embrasser de découvrir ce que sa faisait, sa soeur n'arrêtait pas d'en parler, elle en était jalouse et aujourd'hui, elle pourrait découvrir ce que sa fait que de pouvoir embrasser un homme, elle n'aurait jamais pensé que cette homme serait un Dieu.

Lorsqu'il lui demandait de se détendre, elle tentait malgré elle, mais c'était plus dire à faire qu'à dire.

Heley : Ah bon.. Tu sembles si serein pourtant..


ALors qu'elle venait de lui dire cela, Atori l'embrassait une nouvelle fois, mais cette fois ci, se baisé était bien mieux que le premier, elle fermait lentement ses yeux, elle éprouvait beaucoup de plaisir pour se baisé qui était très intense. Elle avait envie de passer une main sur son visage et l'autre derrière sa tête, glissant ses doigts dans ses cheveux afin de voir à quel point il était doux, elle avait vu sa dans tellement de film qu'elle aurait aimé le faire elle aussi, mais elle n'en faisait rien pour le moment. Elle sentait les caresses qu'il lui faisait à son cou et sentait qu'il commençait à descendre tout le long de son dos, elle avait des frissons qui lui parcourait tout le son corps.

Elle gardait les yeux même lorsqu'il finissait par se décaler de lui, savourant encore se doux baisé qu'il venait de lui faire, mais elle ouvrait les yeux lorsqu'il se mettait à lui parler. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui pose cette question, elle réfléchissait quelque instant mais celui-ci l'attrapant tout contre lui et la soulevait, elle levait la tête pour le regarder passant ses mains dans son dos pour se maintenir à lui.

Elle se retrouvait désormais couchée dans le lit de Atori, elle était nerveuse, mais gardait ses yeux rivés dans les siens. Elle ouvrait la bouche appréciant ses baisé dans le cou, ce qui la détendait un peu jusqu'à du moins, qu'il commence à retirer son chemisier, il n'était pas encore entièrement retiré mais on pouvait voir son soutien-gorge.

Heley : * J'ai l'impression de rêver.. *

Il se mettait de nouveau au dessus d'elle, elle écarquillait les yeux vu qu'il prenait sa main la posant entre ses jambes, malgré le jeans qu'il portait, elle pouvait parfaitement sentir cette bosse. Elle devenait rouge, tellement qu'elle était gênée, elle détournait le regard ne bougeant malgré tout pas sa main de la sienne et de son sexe.

Elle le regardait du coin de l'oeil lorsqu'il lui posait cette question.

Heley : Hum.. Non, pas en vrai.

Elle baissait les yeux devenant encore plus rouge lorsqu'il se redressait pour commencer à sortir son sexe, elle regardait son sexe quelque instant et levait les yeux vers son visage.

Heley : * Mon dieu.. *

Son coeur battait à la chamade, elle avait un petit pincement au coeur, une légère crainte que se soit douloureux. En tout cas Atori semblait amusé de la situation, elle, fondait sur place, elle détournait le regard se demandant ce que Brook ferait à sa place.. Elle qui est direct, et pas du tout timide foncerait tête baissée..

Elle laissait Atori tirer sa main jusqu'à son sexe, elle baissait les yeux pour regarder de nouveau, elle fut surprise mais ne se retirait pas de lui.

Heley : * C'est..hum.. *

Elle avalait sa salive et finissait par prendre son sexe dans sa main faisant les mouvements qu'il lui avait montré. Au fond, elle ne trouvait pas que c'était si dure que ça, mais elle se disait que sa, se n'était rien comparé à ce qu'il désirait lui faire. Elle finissait par retirer sa main de lui, se redressant. Elle se mettait dos à lui restant assise sur le lit.

Heley : Oui je veux toujours être avec toi, et je ne pense pas que tu sois égoïstes.. Sinon tu ne serais pas venu à mon école aujourd'hui.. Sa me fait peur..

Elle le regardait du coin de l'oeil.

Heley : Je n'ai pas peur de toi.. Mais de faire l'amour je veux dire..

Elle baissait quelque instant les yeux vers son membre qui était toujours en érection, se dire que son sexe devait entré entièrement en elle, elle rougissait de nouveau relevant les yeux vers lui. Elle se disait que sa soeur devait s'inquiété pour elle, et devait la chercher partout, est-ce qu'elle a été prévenir ses parents, elle commençait à se poser des questions et craignait déjà le pire tout d'un coup.

Heley : * Brook ? *

Elle communiquait avec elle par pensée afin de la rassurer.

Heley : * Je suis toujours avec Atori, ne t'en fais pas d'accord ? Et.. Ne dit rien à papa et maman s'il te plaît. *

Voilà sa la rassurait, elle savait qu'elle ne dirait rien maintenant sachant qu'elle n'était pas en danger et que sa soeur savait où elle était, elle voyait déjà sa soeur avec des pompoms entrain de danser la salsa pour moi, elle en souriait.

Elle finissait par se retourner se mettant à genou pour regarder vers Atori, elle prenait son courage à deux mains et tendait la main reprenant son membre dans sa main faisant des mouvements.

Heley : Comme ça... ?

Elle n'osait pas trop serrer de peur de lui faire mal, son chemiser était encore entièrement déboutonné, elle regardait vers Atori, les joues un peu rosée. Sa mauvaise conscience lui disait, allé Heley, il faut bien que tu passes à la casserole un jour ou l'autre, alors pourquoi pas avec un beau Dieu, musclé, séduisant, et avec un sexe énorme, tandis que l'autre lui disait tout le contraire, tu ne le connais que depuis deux jours.. DEUX jours et tu veux déjà qu'il prenne ta virginité ?!

Heley : Oui..

Elle se rendait compte qu'elle venait de répondre à vive voix.


J'étais pris au piège, je restais donc la planté.. regardant vers la porte et voyait qu'il arrivait facilement à l'ouvrir, il commençait à rentrer.

Gabriel : Dans ce cas.. Tu ne m'as écouté qu'à moitié.. Je désirais que tu trouves le bonheur et jamais tu ne pourras la trouver avec moi.

Je reculais d'un pat le voyant entrer dans la pièce. Il finissait par utiliser sa rapidité me plaquant contre le mur, j'en gémissais sous la douleur, je levais le regard pour le regarder, je n'arrivais plus à bouger, il me tenait bien fermement, et me tenait également le visage qui était collé contre le mur.

Gabriel : Je t'en prie.. Derek.. Ne fait pas ça..

Je me taisais lorsqu'il me disait cela, j'en avais ma gorge noué, et les yeux écarquiller.. Il est vrai que Derek n'a jamais voulu parler de ce moment là, où Valas et lui.. C'était un mot tabou.. Mais la.. J'en étais blessé, je finissais par détourner le regard ne disant rien.

Gabriel : Le sexe n'est rien comparé à l'amour, tu devrais le savoir.. C'est grâce à cette amour que tu as disparu.

Je le regardais de nouveau du coin de l'oeil, était-ce sincéremment le moment de le provoquer. J'ignorais tout de même que les Dieux pouvaient être capable de ça.. Mais pourquoi suis-je étonné, se sont des Dieux après tout..

Je tombais à genoux lorsqu'il me donnait ce coup de poing dans mon estomac, j'en crachais du sang tellement qu'il avait frappé fort, j'avais du mal a respirer, je recevais par la suite le coup de pied sur mon visage, j'en tombais à terre, je n'en pouvais plus.. JE n'avais même plus la force de me relever tellement que j'avais mal partout dans mon corps.

Je ne répondais même plus à ce qu'il disait, il me redonnait un coup ce qui m'éjectais plus loin, je le regardais temps bien que mal, je me disais que cette homme en face de moi ne pouvais pas être Derek.. Non, se n'était pas lui.

Gabriel : LA vérité c'est que.. Tu n'arrives tout simplement pas à me tuer.. Parce que Tu m'aimes encore.

Je serrais les poings voyant qu'il fonçait une nouvelle fois vers moi, j'en fermais les yeux mais les rouvraient voyant Benoit arriver, j'étais à la fois, content, soulagé, mais effrayé qu'il lui arrive quelque chose. Je tentais de garder les yeux ouvert afin de voir ce qu'il se passait, mais ma vision se troublait, une terrible douleurs m'envahissait. Mais je regardais malgré tout vers Benoit et Derek.. J'avais les larmes aux yeux d'entendre les paroles de Benoit, sa me faisait chaud au coeur.

Tout était si rapide, Derek avait disparu de la pièce, Benoit l'a réellement eu ? Je commençais à avoir peur.. Est-ce qu'il la.. Tué.. J'avais mes larmes qui coulaient, je ne voulais pas qu'il meurt.

Benoit finissait par arriver vers moi, il me prenait tout contre lui, je plaçais mes mains derrière lui malgré le mal que j'avais.

Gabriel : Ne me sert pas trop fort.. J'ai mal. Merci Benoit.. Merci d'être venu..

Je me laissais faire lorsqu'il me donnait de son sang, autre fois j'adorais se goût, mais maintenant, sa me donnait envie de vomir.. Mais je sais que sa me fera du bien, mes blessures vont guérir rapidement et je le sentais déjà.. J'attrapait sa main avant qu'on ne parte retrouver Lucas.

Gabriel : Derek.. Il n'est pas mort n'est-ce pas.. ?

Zwei qui se battait toujours avec Lucas, tournait le regard vers Derek qui tombait, il se prenait une branche, il en serrait les poings plus que mécontent, il levait lentement le visage vers la fenêtre et poussait un cris de colère. Il tournait le regard vers Takuma à cette instant.

Zwei : Tu les auras tes femmes Takuma, alors tais toi avec ça.. Hum... Bien, fait les souffrir pour moi Takuma ! ET oui, je compte bien en terminé avec lui, mais j'ai bien envie de le voir souffrir, une morte rapide serait trop facile !

Il se retournait vers Lucas.

Zwei : Je vais baiser tes filles sous tes yeux, ta femme et leur trancher la gorge après !

Lucas fronçait les sourcils.

Lucas : Tu n'en auras pas l'occasion !

Ils se taisaient tout les deux voyant Damon apparaître, Zwei se retournait pour le regarder montrant sa colère

Zwei : Qu'est-ce que tu fou là toi ?!

Il savait très bien de qui il s'agissait et en était mécontent rien qu'à l'idée qu'il pouvait être là. Il fronçait les sourcils voyant ce qu'il faisait à Takuma, celui-ci se croyait invinscible, mais était trop sur de lui, Zwei le lui répétait beaucoup de fois et il semblerait qu'il n'ait jamais pris ses paroles aux sérieux.

Il tendait la main près à l'attaque, jusqu'à ce que DAmon se retourne pour lui faire face.

Zwei : Ta raison, elle aurait du le faire, parce que maintenant, je vais lui faire regretter de m'avoir mis au monde.

Lucas hésitait à partir, pourtant il en avait très envie, il n'avait jamais vu Damon au par avant, mais il savait qu'il pouvait lui faire confiance, il se mettait donc à courir vers son père. Il suivait les conseils de Damon et ne retirait pas la branche de lui, il le prenait dans ses bras et se retournait pour regarder vers Damon.

Zwei : Tu vas tenter de changer ce qu'il est, c'est pitoyable, c'est ça la VRAI personnalité de Derek !

Lucas : non, tu le manipule.. Je connais Derek mieux que toi, et je sais que sa, se n'est pas lui. LE véritable DErek ne ferait jamais de mal à Gabriel.

Il ne voulait pas laisser Gabriel ici, il se téléportait donc près de lui, je tournais le regard m'avançant voyant qu'il avait Derek dans ses bras, j'en avais les larmes aux yeux.

Lucas : Il n'est pas mort.

J'en fus soulagée.. Il tournait le regard vers Benoit, et m'attrapait le bras pour se téléporter avec Derek et moi, jusqu'à Teijo et Shizuka comme Damon le lui avait conseillé.

Zwei tournait le regard ayant senti qu'il avait disparu avec Derek, il serrait les poings se retournant pour regarder vers Damon, il serrait bien la manche de sa faux.

Zwei : Tu peux changer ce qu'il est autant de fois que tu le veux, j'arriverais à le refaire venir, c'est très facile pour moi.

Il se mettait à courir vers lui l'attaquant, d'une main avec sa faux, il se sufisait d'une seul goûte de son sang, et il était à sa marcie, de sa main libre, il créait une boule de feu noir, ceux-ci formait quatre longue griffe sous le bout des ses doigt et l'attaquait avec celui, il lui donnait un coup avec, alors que Damon arrivait à l'esquiver, Zwei faisait grandit ceux-ci afin de l'atteindre.

Zwei : Crève !

Lucas était arrivé dans la pièce, Teijo tournait le regard vers lui. Il se retournait rapidement voyant Raynor et Zankou, il créait un bouclier autour de nous pour nous protéger bien que c'était peine perdue avec eux deux en même temps.

Teijo : Ils ne sont pas la pour des hostilités Lucas, alors tu as retrouvé Derek.

Lucas : Ah.. Pourquoi ils sont là alors ? ET oui..

Lucas déposait Derek dans le divan, Teijo s'en approchait passant sa main au dessus de lui.

Teijo : Derek à laissé son autre personnalité prendre possession, je vais réglé ça.

Il plaçait chaque doigt sur son torse, au dessus de son nombril, fermant les yeux, il commençait à dire une incantation.

Lucas : Tu lui fais quoi ?!

Gabriel : Laisse le faire Lucas..

Il tournait le regard vers moi.

Lucas : Se n'était pas Derek, tu le sais, tu ne dois pas lui en vouloir, jamais il ne t'aurait fait ça.

Gabriel : Je le sais bien Lucas, je n'en veux pas à Derek, j'en veux à cette facette de lui c'est tout.

Lucas : En même temps.. Tu es en partie responsable de ce qu'il lui arrive.

Je détournais le regard de ce qu'il venait de dire.

Lucas : Laisse tomber, se n'est pas le moment de se disputer à propos de ça, surtout qu'il y a des oreilles ici.

Il regardait du coin de l'oeil vers Raynor et Zankou.

Lucas : Pourquoi vous êtes ici d'ailleurs ?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Ven 22 Fév - 1:14

Raynor cherchait dans sa mémoire la moindre personne qui aurait pu être au courant de la clé pour libéré Silas, mais jamais il en ai parler à qui que se soit. Il ferma les yeux ne comprenant pas comment sa pourrait arriver, libéré Silas serait un véritable chaos. R'ouvrant les yeux il regardait vers Hatchiko se moquant de lui ainsi que Zankou de leurs dispute.

Raynor: mesure tes paroles gamine, je DETESTE qu'on se moque de moi.

Zankou: et si on venait au fait plutôt? c'est maison est minuscule je me sent à l'étroit.

Il est vrai que à peine quelque centimètre de plus et Zankou touchait le plafond, Raynor tournant le regard vers lui pu s'empêcher de sourire.

Zankou: tu trouve ça drole?

Raynor: oui

Il retroussa le nez regardant à nouveau vers Teijo, les deux frères restaient attentif à la discutions entre eux. Si Teijo arrive à voir plus parfaitement la personne qui réveillera Silas alors ils pourront le tuer avant qu'il n'arrive à ses fins. Ils attendirent patiemment afin sauf Zankou qui avait du mal à rester sur place, Raynor fronça les sourcils en ayant assez de l'entendre bouger dans tout les sens et fini par faire apparaître une bouteille d'alcool pour le lui tendre.

Raynor: Bois ça et arrête de bouger!

Zankou pinça les lèvres arrachant presque la bouteille de ses mains, le regardant du coin de l'oeil il l'ouvrit buvant déjà de grosse gorgée.

Raynor: tu n'as pas peur que j'ai mis du poison dedans?

Zankou en restait figer cessant de boire.

Raynor: mon pauvre frère, tu utilise jamais ta tête...j'ai rien a y gagner de te voir mort du moins pour l'instant.

Zankou: de toute façon j'avais vérifié qu'est ce que tu crois! je savais que c'était sans risque!

Raynor: bah voyons.

Ils reprirent tous deux leurs sérieux voyant que Teijo en avait enfin fini et écoutait attentivement les explications du prêtre. Shizuka restait tête baisser assise sur une chaise ses mains tremblaient par certain moment, elle est rester très longtemps au côté de Silas et à l'idée qu'une jour il pourrait être libéré le terrifiait.

Raynor: Il faut trouver le responsable et vite! il ne faut pas que Silas soit libéré!

Zankou: tu crois qu'on ne le sais pas! j'ai toujours détester se crotale!

Raynor: recommencez encore! jusqu'à que t'arrive à voir qui est ce!

Raynor les regardait chacun à leurs tous alors qu'il se parlaient entre eux, la rage montait de plus en plus et avait du mal à la contenir. On pouvait parfaitement le voir sur son visage, il fit un pat vers Hatchiko, mais Zankou attrapait son bras pour l'empêcher de faire une bêtise.

Zankou: on a besoin d'elle vivante alors c'est pas en la bombardant de coup que les choses s'amélioreront Raynor.

Raynor: sa lui permettra d'avoir un peu plus de respect et me défoulera.

Shizuka: ne t'avise pas à toucher à ma petite fille Raynor!

Raynor: aussi non quoi Shizuka? tu va m'envoyer une de tes sales bestiole sur moi?

Shizuka: je préfère encore téléporter tes bijoux de famille directement en enfer pour qu'ils les manges.

Zankou se mettait à rire, mais cessa après que raynor le fusille du regard. Sur le coup Hatchiko était partie, raynor croisait les bras continuant de regarder Zankou du coin de l'oeil puis revins à Teijo. sa colère remontait à nouveau à l'entendre, il s'approcha de lui l'attrapant par son col.

Raynor: tu savais qu'elle cachait quelque chose et tu l'as quand même laisser partir! Teijo t'es vraiment un idiot!

Shizuka: retire tes sales patte de lui ou je te jure que je mettrais mes menaces à exécution!

Raynor: j'ai pas envie de rire Shizuka! tu es la première personne à savoir de quoi Silas est capable! entre de mauvaise main il pourrait anéantir une ville d'un claquement de doigt.

Shizuka: je le sais qu'est ce que tu crois!? mais c'est pas en passant tes nerfs sur mon homme que les choses s'arrangerons! lâche le!

Il serrait d'avantage le col de Teijo mais fini malgré tout par le lâcher continuant de le fusiller du regard.

Raynor: t'es vraiment devenu une loque depuis que tu joue les petit compagnon fidèle Teijo.

shizuka: c'est pas le moment de nous chamailler, si tu pense que Hatchiko sais qui est responsable de tout ça alors pour ça je suis d'accord avec Raynor tu aurais du l'empêcher de partir Teijo. Mais sa ne sert à rien d'en parler pendant des heurs, il faut la retrouver et la forcer à nous dire la vérité.

Raynor: je vais la faire parler moi!

Shizuka: tu ne tortura pas ma petite fille! m'oblige pas à te botter l'arrière train!

Raynor: quoi!?

Zankou: ahah, elle a toujours un caractère bien trempé la petite démoniste.

Shizuka: Qu'est ce que tu crois? que j'étais devenu un femme au foyer pleurnicharde?

Elle bombait sa poitrine et tournait son regard vers Lucas et les autres qui apparaissait, voyant Derek dans ses bras avec un morceau de bois dans la poitrine elle courait dans sa direction versant de grosse larmes de crocodile. Elle pleurnichait tout le long serrant la main de son fils, raynor ainsi que zankou s'échangeait un regard avec un goutte de sueur coulant le long du front.

Shizuka: Teijo fait quelque chose! ou tu serais privé de dîner!

Elle continuait de pleurer laissant Teijo faire, Raynor s'avançait vers Lucas le regardant droit dans les yeux.

Raynor: on est la pour un problème que toi aussi tu devrais te soucier gamin, alors tes petit problème avec tes deux "papa" est la dernière chose que tu devrais t'inquiété. Dit moi plutôt ou est ce que je pourrais trouver la petite Hatchiko?

Zankou: on ne lui fera aucune mal, c'est juste qu'elle quelque information importante...elle sait qui va libérer Silas et on doit à tout pris empêcher que cela arrive. Mon frère ne lui fera aucune mal je vous en fait la promesse...pas vrai Raynor?

Il ne répondit pas et se contentait de lâcher un grognement entre les dents, Benoit restait à l'écart regardant vers Derek. Au fond de lui il aurait aimer qu'il soit véritablement mort, il n'aurait plus eu de craindre à le voir revenir et s'en prendre à nouveau à Gabriel. Tout à l'heure dans la pièce il avait bien vue dans son regard tout l'amour que Gabriel portait encore pour Derek, la peur de le perdre définitivement.

C'est la que j'ouvrais lentement les yeux regardant autour de moi, pourquoi tout le monde me regarder? et puis qu'est ce que fous Raynor et Zankou ici?

Derek: quoi?

Shizuka: mon bébé!

Elle se remettait à pleurer de plus belle, elle allait jusqu'à me serrer m'empêchant presque de respirer. J'ai terriblement mal à ma poitrine! je poussais doucement ma mère pour qu'elle me lâche et vis se morceau de bois foncer dans mon thorax.

Derek: c'est quoi ça? retirer moi se truc.

ma mère me le retirais et pas délicatement j'en gémis grimaçant.

Shizuka: sa t'apprendra à m'avoir fait pleurer devant tout le monde!

Derek: pourquoi je suis la? j'ai fais un horrible cauchemars...je frappais Gabriel et l'autre tapette ma envoyer par la fenêtre.

Ma mère toussait se tournant vers Gabriel, je levais les yeux vers lui. j'avais même pas vue qu'il était la lui aussi, je fermais les yeux passant mon bras sur mon visage.

Derek: c'était pas un cauchemars c'est ça?

Shizuka: non Derek...

Je restais le visage cacher par mon bras, malgré ma tentative on pouvait quand même voir des larmes couler le long de mes joues.

Derek: je me sent pas bien.

Shizuka: je sais Derek, mais tout ça c'était pas ta faute...

Derek: non, je me sent vraiment pas bien.

Je me redressais brutalement le souffle coupé, tout mes muscles se contractait. Ma mère reculait se demandant se qu'il se passait, je gémissais fermant les yeux. Un serpent blanc rampait sur mes épaule dressant la tête passant à plusieurs reprise sa langue en direction de Teijo. Lorsque je r'ouvris les yeux il était complètement blanc comme ceux d'une aveugle.

Derek : je vais te montrer comment on fait mon cher prêtre, tu as encore beaucoup de chose à apprendre..

Une autre voix parlait à ma place, ma chemise s'ouvrait laissant voir mon torse nu. Un symbole se dessinait sur mon ventre ressemblait à certaine lorsque "ma race" attend un enfant, celle ci formait un trou noir.

Derek: quel étonnant garçon, j'ai hâte de venir moi même l'examiner de près

Shizuka reconnaissait cette voix et tournait son regard vers le serpent blanc sur mon épaule.

Shizuka: Silas...

Un liquide noir sortait de cette marque à mon ventre, s'étendant sur le sol. Ma mère sans plus attendre attrapait le serpent sur mon épaule et d'un trait lui arrachait la tête. Mes yeux revirent direction au jaune, je repris une grande respiration comme ci je venais de retenir mon souffle durant plusieurs minute. la marque de mon ventre se refermait aussi tôt et disparu, mais cette étrange liquide noir au sol restait. Le serpent avec la tête arracher se mis à brûler pour ensuite disparaître, ma mère s'approchait de moi posant sa main sur mon visage.

Shizuka: derek ça va?

Derek: file moi une clope.

Elle sourit, mais retira son sourire entendant quelque chose derrière lui. Tout le monde regardait vers cette flaque noir au sol, du bulle en sortit. malgré que j'étais vidé de toute façon je baissais les yeux poru regarder à mon tour.

Derek: c'est quoi ça?

Une main en sortit, Shizuka en sauta dans les bras de Teijo ayant une frousse bleu. Raynor ne comprenait pas lui même se que c'était, cette main se posait au sol afin de s'en servir comme appuie et quelqu'un en sortit. Lorsque celui ci ouvrait les yeux on pouvait apercevoir qu'il était jaune, comme les miens.

Shizuka: Derek?

Elle tournait son regard vers moi ensuite vers l'autre qui sortit de la flaque noir, elle ne rêvait je le voyais aussi...se type c'est moi. Sortant du sol il se tournait vers lui avec le regard noir, complètement recouvert de cette substance noir. Se tournant vers moi il me souris, le sourire narquois et fini par disparaître se téléportant.

Zankou: on vois pas ça tout les jours...dit moi moi mon cher frère si ta bien enfermer Silas comment il a pu entrer dans l'esprit de se gamin pour...faire tout se cirque?

Raynor: le serpent que Shizuka à décapité, il était déjà contrôlé par Silas...je pensais pas qu'il avait encore assez de force pour faire ça, mais c'était sa façon de nous envoyer un message.

Shizuka: il sait qu'il va pouvoir être libéré.

Derek: c'est qui ça Silas? et pourquoi je me suis vu...sortir de se truc?

Raynor: il t'a aider à te débarrasser de ton autre toi, mais la façon la plus sadique possible.


****

L'autre moi encore remplis de se liquide noir arrivait jusqu'à le bâtiment déllimbré ou Zwei se battait encore avec Damon, celui ci esquivait chacun de ses attaques avec aglilité. Mon autre moi s'avançait vers Zwei passant à côté de lui ignorant mon père.

Derek: te fatigue pas à te battre avec lui, c'est qu'un clone. Damon est déjà très loin à leurs qu'il est...pfff tu n'es même pas foutu de faire la différence entre un vrai et un clone Zwei!

Il retirait déjà ses vêtements les laissant tomber à terre ne se gênant pas pour marcher nue jusqu'à la salle bain, allumant la douche il laissa l'eau couler sur son visage. Le liquide noir disparu petit à petit, il tourna légèrement la tête vers zwei.

Derek: quoi? tu vois pas que je prend ma douche! t'es obliger de me maté?

Il sourit passant ses mains dans ses cheveux.

derek: je sais pas comment et me m'en fou, mais j'ai réussis à sortir du corps de...moi. Ta plus à te soucier de mon autre facette grand frère, bon sang va te foutre un autre masque! et arrête de me regarder. On dirait un animal près à me bouffer! je plaisante pas dégage bordel!!

****


Atori ferma les yeux savourant ses caresses mêmes si elle était encore maladroite, rien du fait qu'elle le touche et son estomac se contractait quelque chose qu'il n'avait pas ressentit avec d'autre femme. Ses yeux se r'ouvrait sentant qu'elle avait retirer sa main, il sourit la regardant.

Atori: si je suis égoïste Heley, le fait que je ne te veux rien que pour moi est de l'égoïste. Le fait que j'ai baisser mon pantalon devant toi pour que tu me touche est également de l'égoïste, je ne t'ai même pas demander ton avis...est ce que je te fais vraiment peur?

Il la regardait avec crainte sur le moment, crainte qu'elle soit effrayer par lui, qu'elle s'en ailler ne disirant plus le regard. Il se détendit lorsqu'il fini par lui dire qu'elle était sa véritable peur.

Atori: tu n'as pas avoir peur Heley, je te ferais jamais de mal...si il t'arrivais quelque chose, si je te perdait...j'en mourrais. Si tu veux qu'on s'arrête alors on ira pas plus loin, si l'idée de coucher avec moi t'effraye alors cessons et j'attendrais que tu sois prête.

Il la vit sourire ne sachant pas qu'elle avait envoyer un message à sa soeur par télépathie.

Atori: est ce que je vous amuse mademoiselle Heley?

Il sourit, mais reprit vite son sérieux la voyant se retourner pour agripper à nouveau son membre, ses muscles se contractait la bouche s'entre ouvrait.

Atori: Heley...

Il posa sa main sur la sienne la faisant serrer un peu plus.

Atori: tu risque pas de me faire mal tu sais...comme ça c'est bien.

Il lacha sa main la laissant faire, il pourrait utiliser ses dons, mais pour elle pour ses premières expérience il préférait être le plus "humain" possible il ne servirait à rien d'être trop brusque.

Atori: je peux te montrer aussi se qu'on ressent lorsqu'un homme te fait du bien, couche toi Heley.

Il retirait sa main pour qu'elle arrête de le masturbé, et la poussa délicatement sur le lit, se mettait a genoux devant ses jambes il écarta ses cuisses.

Atori: gardes tes jambes écarter et relève tes hanches, tu vuex que j'arrête tu me le dit tout de suite...je ne ferais rien d'autre que te faire du bien, uniquement avec la langue d'accord?

Il baissa son visage relevant sa jupe de lycéenne, sourit contemplant sa culotte blanche. Il frotta son nez contre celui ci souriant d'avantage.

Atori: j'aime ton odeur ma petite Heley, n'est pas peur.

Il frottait lentement ses lèvres contre le tissus de sa culotte et fini par écarter celle ci sur le côté, il passa une première fois sa langue le long jusqu'à son clitoris. Il attrapa ses hanche voyant qu'elle arrivait pas d'elle même à les maintenir soulever.

Atori: il suffit d'un coup de langue et tu te sent déjà plus ma belle? j'ai une idée, tu aurais plus facile. Met toi à quatre pattes et lève ton cul vers moi, tu aurais plus facile.

Il attendait qu'elle exécute, contemplait ses hanches relever vers lui. Il caressait en premier la fourrure de sa queue de renard.

Atori: c'est bien bébé.

Il approchait à nouveau son visage baissant cette fois sa culotte jusqu'à ses genoux, tenant ses fesses des deux mains il passa plusieurs coup de langue pinçant son clitoris de temps à autre. Comme ci il s'agit d'un doigt il pénétra sa langue en elle utilisant celle ci pour la masturber.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Ven 22 Fév - 4:56

Teijo soupirait, il est vrai qu'il aurait du empêcher Hatchiko de s'en aller étant donné qu'il savait qu'elle savait quelque chose comparé à lui sur cette histoire de libérer Silas.. Il tournais le regard vers Shizuka, elle avait peur qu'il soit une nouvelle fois en liberté, il ne désirait pas qu'il lui arrive quelque chose.

Teijo : Oui.. C'est vrai, j'aurais du l'empêcher de partir, mais je ne désire plus utiliser mes pouvoirs.

Lucas : Vous pouvez m'expliquer ce qu'il se passe pour finir ? C'est quoi cette histoire..

Teijo : Pour le moment, je vais sauver Derek.. Où ce qu'il en reste, ensuite on s'occupera de Silas

Pendant que Teijo s'occuper de Derek, Lucas tournait le regard vers Raynor qui lui disait cela, il croisait les bras tentant de comprendre, il semblait convaincu, si ils craignent tout les deux que Silas se libère, alors c'est qu'il devait être vraiment dangereux et bien plus qu'eux.

Lucas : Qui me dit que tu ne vas pas la faire souffrir pour ensuite la tuer, c'est la fille de mon frère, jamais je ne la mettrais en danger, même pour ce.. Silas.

Il tournait par la suite vers Zankou qui lui disait ses paroles, il ne savait pas s'il devait le croire ou non mais finis par passer sa main dans ses cheveux détournant le regard. Il reprenait par la suite son sérieux fermant les yeux tentant de la repérer, mais il n'y arrivait pas.

Lucas : Bon, il semblerait qu'elle ne veuille pas qu'on la retrouve, elle bloque même pour moi... Mais elle est surement retournée chez mon frère Stephan, ils habitent ensemble. Si elle n'est pas là, alors elle doit être au cimetière, à la tombe de sa mère.

Il soupirait tournant le regard vers Derek. Teijo avait réussi à le faire revenir, pas son autre personnalité mais le vrai, j'étais à côté de Derek afin de voir si c'était lequel des deux. Teijo me regardait du coin de l'oeil à ce moment là, il me sourit ce qui me faisait bien comprendre du quel il s'agissait, je le regardais bien, soulagé qu'il n'est rien mais je ne pouvais malgré tout pas oublier ce qu'il c'était passé.. Il m'a blessé deux fois, mais je sais qu'au fond se n'était pas lui..

Il pensait que c'était un cauchemars, et pourtant c'était bien la vérité, j'en détournais le regard..

Gabriel : Non sa c'est réellement passé.. Mais.. Je ne t'en veux pas, je sais que se n'était pas toi.. Ce que je ne comprend pas, c'est que tu l'ais laissé prendre le contrôle de ton corps, tu as abandonné de te battre.

Lucas : Il faut le comprendre, met toi un peu à sa place.. Tu as fait exactement pareil que lui, tu en avais marre de te battre, tu as fuis en le quittant pour aller dans les bras de Benoit, et bien lui il a fait pareil sauf qu'il a laissé son autre lui prendre le dessus.

Je baissais les yeux, je sais qu'il avait raison, j'en serrais les poings.

Gabriel : Je n'ai jamais voulu tout ça.

Lucas : Tu n'es pas le seul responsable, vous l'êtes tout les deux. Bon, comme Raynor l'a dit tout à l'heure, on a autre chose à discuter que vos histoires, quelqu'un va libérer se Silas en question, et il faut l'arrêter non ?

Je redressais la tête à cette instant ayant vu toute la scène, je détournais le regard ayant une boule au ventre.

Teijo : Tu sais quelque chose ?

Gabriel : Si je vous dis que.. même si je suis devenu humain, j'arrive toujours à savoir ce que les personnes pensent en regardant leur visage, leur expression et ensuite de suite..

Lucas se tournait vers moi les sourcils froncés.

Lucas : Si c'est pour dire que Hatchi cache quelque chose, on le sait déjà.

Je prenais une grande respiration et levait le visage.

Gabriel : Non.. Ce que j'ai vu dans son regard, c'était de la peur, elle savait effectivement quelque chose, mais j'ai bien remarqué que c'est qu'elle a vu, c'était son reflet. Réfléchissez un peu.. Seul Raynor connait la combinaison, il ne l'a donné à personne d'autre, comment quelqu'un pourrait découvrir en même temps, où se cache la dague, trouver le lieux du corps de Silas, et en même temps les deux incantations pour libérer le sceau et les pouvoirs.. Sa fait beaucoup.. Hatchiko est capable de voir dans le passé, elle peut découvrir tes renseignements qu'on n'imagine même pas, ses pouvoirs sont une faculté que beaucoup de personne aimeraient, il lui a suffit de retourner dans le passé de Raynor au moment où il a enfermé Silas et le tour était joué.

Lucas : Tu crois vraiment que..

Gabriel : Maheureusement oui je pense...

Lucas : Pourquoi tu ne l'as pas dit avant.

Je tournais le regard vers Raynor.

Gabriel : Je ne veux pas qu'on face du mal à ma famille, alors stoppez la, mais ne la té pas.

Lucas : Pourquoi Hatchiko voudrait sauvez ce type !

Gabriel : Par contre je l'ignore.. Si elle possédait le moyen de le contrôler c'est qu'elle désire le faire, peut-être pour devenir plus puissante, il faut se dire que Hatchiko possédait une arme d'un Dieu, elle garde toujours un manque à ce propos.. Elle désire sans doute plus de puissance afin de se sentir aussi forte que lorsqu'elle portait l'arme.

Lucas : D'ailleurs elle est où cette arme.

Je détournais le regard.

Gabriel : Surement encore en fer qui sait..

Teijo : Hum je n'en suis pas aussi sur...

Je tournais le regard vers lui à cette instant, il sait que c'est moi qui la possède, mais au moins, je ne l'ai pas encore mis, malgré la tentation, je pense que je suis le seul à pouvoir la tenir sans que je la porte, il veut mieux que personne ne sache où elle est..

Teijo : Bien Raynor et Zankou, je pense que vous devriez vous rendrez jusqu'à au lieux où se trouve Silas, nous ne savons pas encore elle se décidera à s'y rendre, alors autant guetter les environs, vous pouvez toujours utiliser des clones pour surveiller les lieux, vous n'êtes pas obligé d'en arriver à la tuer.

Lucas : Oué, sinon vous aurez toute la famille Kijo sur le dos.

Teijo : Je vais tenter de faire taire l'autre personnalité de Derek, je ne pourrais jamais la retirer.. Mais la faire taire quelque année peut-être.

Il s'approchait de nouveau vers lui ,c'est là qu'il vit se serpent, il en reculait fronçant les sourcils.

Gabriel : Mais.. Qu'est-ce qu'il lui arrive ?!

Sans parler cette lueur noir, c'est comme-ci il avait un enfant en luit, sa faisait exactement le même phénomène sauf que la c'était du liquide noir qui y sortait.

Teijo : Silas.. Il faut vite l'arrêter !

Heureusement que Shizuka était là, elle faisait disparaître le serpent de Silas, il était étonné que depuis tout ce temps il avait réussi à continuer de le contrôler... Il avait sans doute entendu toute la conversation.. On finissait par tous se retourner vers ce liquide noir, j'écarquillais les yeux voyant ce qu'il se passait, un autre.. Derek sortait de là, je reculais d'un pat sachant qu'il s'agissait de l'autre "personnalité" de Derek, comment est-ce possible.. ? Même Teijo semblait être surpris.

Teijo : Venant de Silas.. Se n'est guère étonnant.. Même mort, il arrive à faire des siennes..

Le "méchant" Derek finissait par s'en aller, je me tournais vers le vrai Derek n'en revenant toujours pas. Il a retirer son autre lui.. LE plus sadiquement possible..

Gabriel : Il va pouvoir se balader tranquillement dans la nature, il faut l'arrêter..

Lucas : C'est bon, je suppose qu'il va retrouver son cinglé de frère.

Il tournait le regard vers son père à cette instant.

Lucas : Oups désolé, mais bon c'est la vérité, ton frère est complètement cinglé.

Gabriel :Je devrais m'en aller..

Lucas : Retrouver "Benoit".

Je tournais le regard vers lui.

Gabriel : Oui, et Tyler, il vient de naître, il a besoin de moi.

Lucas : Mon dieu et il est seul avec Benoit, je pleind mon petit frère.. Fais ce que tu veux, se n'est pas comme-ci il y avait un malade qui se nomme Silas qui va tenter de détruire le monde où je ne sais quoi.

Teijo : Raynor et Zankou vont en occuper, de toute façon contre lui, personne ne peut rien faire, sauf quelque un.. Gabriel étant humain est inutile.

Je regardais du coin de l'oeil vers TEijo, mais il a raison, j'ai toujours été inutile de toute manière.

Gabriel : C'est bon, je vais rester encore un peu.

Je vais envoyer un message par télépathie à Benoit pour lui prévenir de la situation, je ne voudrais pas qu'il s'inquiète, je lui expliquais donc tout, à propos de Silas, de Hatchiko, de ce qu'il était arrivé à Derek.. Et ainsi de suite.. Je regardais de nouveau vers Derek, il est tout de même de nouveau libre maintenant que son autre lui a quitté son coeur, c'est déjà.. Un bon point, il semble perdu, et triste.. Peut-être que le fait que je sois dans la même pièce que lui le.. Hum.. Après ce que je lui ais dit c'est normal.

Gabriel : Je te pardonne tu sais Derek.. Pour ce qu'il sait passé, c'est oublié, j'aimerais qu'on reste ami, j'ai besoin de toi et je ne veux pas qu'on.. Continue comme ça.. A s'éviter, après tout, il faut rester uni non ?

Je lui fis un sourire, en faîte j'avais peur de ce que pouvais faire Silas, et si Zankou et Raynor arrivait trop tard.. Shizuka semble être apeurée, elle le connaissait alors elle sait de quoi il est capable.

Gabriel : Shizuka.. Que va faire Silas s'il retrouve sa liberté ? Tu sais.. Si c'est réellement Hatchik qui arrive à le contrôler grace à cette arme.. Elle fera en sorte qu'il ne nous face rien.


Hatchiko qui sentait toujours cette appel, c'était téléporté chez la demeure de Benoit, elle se trouvait dans notre chambre. Elle tendait la main marchant jusqu'à ma table de nuit et ouvrait tout les tiroir, elle retirait tout ce qu'il y avait à l'intérieur mais ne trouvait guère ce qu'elle désirait, elle se redressait mordant sa lèvre tantôt de garder son calme.. Elle se remettait à genou devant la table de nuit.

Hatchiko : Je sais qu'elle est là..

Elle retirait les tiroir c'est la qu'elle vit qu'il y avait un double fond dans l'une d'entre elle, elle en souriait.

Hatchiko : Rusée comme cachette Gabriel.. Mais pourquoi tu la cachais au juste..

Elle fronçait les sourcils mais la prenait rapidement, elle se relevait et la regardait, les yeux du dragon métallique s'ouvrait reconnaissant son maître, Hatchiko ouvrait délicatement les lèvres et finissait par sourire la glissant sur son doigt, le cou du dragon s'entourait autour de son doigt et refermait les yeux aussi tôt.

Hatchiko : Enfin.. Je la récupère.

Elle se retournait réfléchissant à ce qu'elle allait faire maintenant, elle savait que Teijo et même Lucas tentait de la localiser, elle pouvait le sentir mais bloquait leurs pouvoirs et même bloquait son esprit afin qu'il ne tente pas de parler par télépathie avec elle. Elle savait que si ils découvraient ce qu'elle savait.. Que c'était elle même qui allait libérer Silas, ils tenteraient de la tuer.

Elle passait sa main dans ses cheveux réfléchissant quelque instant, avec la dague elle pourra contrôler Silas, elle serait que plus puissante encore qu'elle ne l'est, elle tendait la main regardant vers sa bague faisant un sourire, c'était surtout à cause de cette arme qu'elle désirait encore plus, mais c'est également elle qui la pousse à en arriver là.

Hatchiko : Bien, je vais le faire.

Elle fit apparaître ses ailes et donc, son apparence en tant que anges déchus, elle savait qu'elle devait faire ça seul, sinon, si elle s'alliait avec quelqu'un c'était sur qu'il allait tenter de l'arrêter. Elle se téléporter une seconde fois, se trouvant devant l'entre où Raynor avait enfermé Silas, il était normalement le seul à le savoir, mais elle, qui pouvait le passé à vu tout ce qu'il se passait, elle savait tout.

Elle devait tout d'abord chercher la dague permettant de contrôler Silas, elle se retrouvait tout en haut d'une montagne, le vent soufflait tellement qu'il y avait de l'altitude, Hatchiko avait les cheveux au vent, elle rentrait dans un petit temple, à l'intérieur il faisait sombre on n'y voyait pratiquement rien. Mais elle utilisait les pouvoirs de sa bague pour éclairer la pièce, au millieux de la place se trouvait une fontaine, l'eau était très claire, il y avait des cristal un peu partout dans la pièce, elle s'avançait vers cette fontaine tu au dessus se trouvait la dague, celle-ci planait, Hatchiko déployaient ses ailes afin de l'atteindre et l'attrapait par la manche, lorsqu'elle le tirait vers elle, l'eau changeait subitement de couleurs pour devenir rouge, les cristaux qui était bleu à la base devenait à leur tour rouge sang. Elle regardait autour d'elle se laissant retomber sur le sol.

L'eau de la fontaine commençait à soulever et former une créature, c'était une chimère, celle-ci courrait rapidement dans sa direction, Hatchiko fit un bon sur le côté pour éviter son attaque, mais la créature utilisait sa queue dont, au bout de celle-ci se trouvait une tête de serpent pour l'attraper le bras, la tête de la bête se tournait vers elle poussant des flammes dans sa direction, elle avait utilisait sa bague pour renvoyer les flammes sur lui, il poussait un cris ce qui lui faisait lâcher le bras.

Elle tendait la main la tête de la bague se redressait ouvrant la gueule, une lumière se dirigeait rapidement sur la créature, le coupant en deux morceau. Hatchiko baissait la main soupirant, elle tournait le regard vers la dague, elle devait se dépêcher.. Elle sortait de son sac une cape se recouvrant, se rappelant que c'était à l'aide de son camouflage qu'elle ne c'était pas fait repéré par Teijo, sa pouvait toujours être utile. Elle arrivait dans le tombeau où se trouvait Silas.

Elle regardait la pierre où il y avait ce sceau, elle se mettait devant elle posant la paume de sa main, où elle portait la bague. Tout comme dans la vision qu'elle avait eu, elle faisait exactement pareil, commençant à dire l'incantation, la porte s'ouvrir, elle entrait à l'intérieur marchant jusqu'au corps de Silas au milieux de la pièce, son coeur battait déjà plus rapidement ayant une certaine crainte, elle se retournait vers la porte se demandant si c'était une si bonne idée que ça, mais la bague ouvrait les yeux, elle semblait excité à l'idée, et l'empêcher de quitter les lieux, il contrôlait sa main gauche où elle tenait la dague et faisait lui même cette entaille à son poignet, Hatchi poussait un gémissement.

Elle en lâchait la dague sur le coup, elle mettait son poignet au dessus de la bouche de Silas afin que son sang coule sur ses lèvres afin de le tenter. Elle tournait le regard par la suite vers l'objet qu'il détenait, elle savait que c'était les pouvoirs que recherchait Raynor, sentant le coeur de Silas rebattre, elle tendait sa main où elle portait la bague pour vite récupérer les pouvoirs et les obtenir en elle, le bague avait toujours les yeux bien grand ouvert, comme-ci il était affamé. Les pouvoirs commençait à entrer dans sa gueule.

Zwei était toujours occupé à se battre avec Damon... Du moins ce qu'il pensait être Damon, en réalité se n'était qu'un clone, il tournait le regard vers DErek qui revenait, il s'arrêtait de combattre lorsqu'il lui faisait cette reflexion il en retroussait le nez bien mécontent.

Zwei : Je le savais depuis le début, qu'est-ce que tu crois..

A cette instant le clone de Damon disparaissait, il tournait lentement le visage vers Derek ayant bien senti qu'il avait changé, il en fit un sourire en coin ayant compris ce qu'il venait de se passer et la seul personne qui aurait pu être capable d'arriver à ce genre de phénomène était sans doute du à son père, Silas.

Il tournait le regard vers Takuma qui était toujours à terre, dans un mauvais état.

Zwei : Je viendrais après m'occuper de toi.

Il se téléportait pour retrouver Derek, il se posait contre le mur croisant les bras le regardant bien.

Zwei : Et bien temps mieux, sa m'arrange, tu vas pouvoir faire tout ce que tu veux sans que l'autre te gêne désormais. Moi je pense avoir une idée de qui a réussi à faire ça, mais on s'en fou du comment et du pourquoi.

Il passait sa main sur son oeil lorsqu'il lui faisait cette remarque et en ricanait.

Zwei : Je te reconnais bien là, bon je me casse, je vais aidé Takuma il arrive toujours à se retrouver à terre.

Il se retrouvait tout d'abord dans sa chambre, enfilant un autre masque, il se téléportait par la suite à côté de Takuma, il s'accroupiait et posait la paume de sa main juste au dessus de sa bouche, il séparait son sang avec le produit pour le paralysé, le produit commençait à sortir de sa bouche de son autre main il détruisait cette suptence. Une fois qu'il avait terminé, il se redressait.

Zwei : Tu t'ais laissé bêtement avoir, Je t'avais pourtant dit que tu n'étais pas invincible.

Il fit un sourire malgré tout.

Zwei : Je sais déjà les deux femmes que je vais te choisir pour notre petit pari, je vais m'en occuper, pendant ce temps garde l'oeil sur Derek.

Il se téléportait par la suite.

Heley regardait toujours Atori dans les yeux, elle le trouvait toujours aussi impressionnant et intimidant, mais elle savait qu'elle tombait déjà à son charme, comment quelqu'un pourrait y résister d'ailleurs.. Il est un belle homme, séduisant, sexy.. Et rien que de le regarder, sa lui donnait des frissons dans tout le corps.

Elle se sentait malgré tout plus rassuré par le fait qu'elle ait prévenue sa soeur, et qu'elle lui ait demandé de ne pas en parler à ses parents, si Lucas le serait, il serait rouge de colère et ne la permettrait plus sortir, même pour aller à l'école.. Elle était de nouveau face à lui, tenant toujours son membre dans sa main, ses joues étaient toujours aussi rosée, mais elle commençait à être un peu plus alaise avec lui.. Plus.. détendue qu'avant, il avait le dons pour la détendre on dirait.

Elle avait sourit, bien entendu il n'avait pas deviné qu'elle avait sourit vis-à-vis du message qu'elle avait envoyé à sa souer ou plutôt, de l'image qu'elle s’imaginait d'elle avec ses petit pompoms et tout le tralala. A moins qu'il lisait dans son esprit, mais il lui avait dit qu'il ne le ferait pas et sa la rassurait, elle n'aimerait pas qu'il sache tout ce qu'elle pense.

Elle levait les yeux vers son visage lorsqu'il prononçait son prénom, il semblait aimé le fait qu'elle touche. Elle baissait les yeux vers sa main qui touchait la sienne afin de lui montrer, qu'elle pouvait serrer plus fort, elle exécutait.

Heley : D'accord..

Une fois qu'il lâchait sa main, elle continuait de faire des mouvements, elle le regardait du coin de l'oeil il semblait apprécier, elle levait bien les yeux vers lui lorsqu'il lui disait cela, il désirait lui faire du bien, elle était entrain de se demander ce qu'il désirait lui faire. Il attrapait sa main pour qu'elle s'arrête, elle n'en faisait donc plus rien et se laissait coucher tout en gardant son visage viré sur le sien.

Heley : Qu'est-ce que tu vas faire ?

Lorsqu'il se glissait entre ses jambes, elle comprit où il voulait en venir, elle se laissait écarter les jambes prenait les draps du lit dans ses mains, elle le regardait lorsqu'il lui parlait, elle gardait donc ses jambes écarté comme il lui disait et redressait ses hanches.

Heley : Oui d'accord.

Elle posait la tête contre le coussin, ouvrant la bouche, rien que le fait qu'il soit aussi près lui donnait des frissons.

Heley : * Si Brook savait ce que je suis occupée de faire en ce moment.. Mon Dieu.. *

Atori finissait par mettre sur le côté le tissu de sa petite culotte, elle sentis sa langue tout le long, elle s'en mordait la lèvre gémissant, elle en perdait l'équilibre, elle avait mal aux muscles de devoir rester dans cette position.

Heley : Je suis désolée.. Oui.

Elle lui fit un sourire et commençait à se redresser, elle se retournait et se mettait à quatre patte, c'était plus facile comme position, mais elle ne pouvait désormais plus voir ce qu'il faisait, elle tournait légèrement la tête pour le regarder du coin de l'oeil assez gênée de se retrouver dans une telle position.

Elle levait ses fesses comme il lui avait demander par la suite, sa queue était assez envahissant par contre.

Heley : sa va comme ça.. ?

Elle sentit sa main passer sur sa queue, il retirait entièrement sa culotte, du moins jusqu'à ses genou, elle retournait la tête devant elle encore plus gênée maintenant étant donné qu'il pouvait tout voir. Elle ouvrait la bouche lorsqu'il commençait une nouvelle fois à lui faire plaisir rien qu'en utilisant sa langue, elle baissait la tête serrant les draps, tout ce qu'il lui faisait était plus qu'agréable, elle en gémissait à plusieurs reprise, sous le plaisir elle bougeait sa queue très lentement mais sans pour autant le gênée, elle était redressée vers le haut.

Heley : Ah..

Elle n'aurait jamais imaginée ressentir un tel plaisir en elle, elle serrait de plus en plus les draps du lit, continuant de gémir de plus belle, c'était dure car son corps désirait plus.

Heley : Je.. Je veux que tu me fasses l'amour Atori..

Elle redressait la tête à cette instant ayant très envie, bien que avait une crainte que ses parents le ressentent, elle sait que sa mère pourra le sentir étant un Kitsune, mais elle sait qu'elle pourra le comprendre et même l'accepter comparé à son père, Lucas.. Qui lui sera en colère, sa soeur elle faudra sa petite danse de salsa avec ses pompoms.

Heley : S'il te plaît..

Elle en avait très envie, mais avait malgré tout une certaine crainte, c'est à ce moment là que Valas apparraissait dans la pièce.

Valas : Et bien, j'arrive en pleine action.

Elle écarquillait les yeux et se retirait rapidement, elle se cachait sous la couverture regardant vers Valas qui la regardait avec un sourire, il attrapait sa petite culotte et la balançait de gauche à droite.

Valas : Si tu voulais te faire une Kitsune, pourquoi ne pas avoir pris une sang pur, tu as goûts étrange Atori.

Elle détournait le regard, il lançait la petite culotte vers elle et se mettait en face de son fils.

Valas : Je suis venu, parce qu'on dirait que tu n'es même pas au courant.. Silas est sur le point de se réveiller, alors se n'est pas vraiment le bon moment de baiser cette petite hybride.

Il la regardait du coin de l'oeil.

Valas : Les Dieux ne désirent pas qu'il recommence à tout saccager, il veut que tu le surveilles de prêt et que tu l'arrête si il vient a arriver trop loin.




Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Sam 23 Fév - 1:22

Je savais plus ou donner de la tête, j'avais du mal à suivre leurs histoire avec Silas. J'ai compris que même Raynor et Zankou le craignaient, encore des problèmes et toujours des problèmes. Je gardais tête basse vers cette marque noir encore imprégné sur le sol, je les écoutais sans vraiment écouter. je devrais pourtant être content, mon côté "obscure" est partit, j'aurais plus de soucis à me faire. Je ferais plus jamais de mal à ma famille et pourtant, j'arrive pas à relever la tête. Sa n'effacera pas malgré tout se que j'ai fait et peut importe que c'était moi ou non, je me souviens...j'ai vue se que j'ai fais, je pourrais pas oublier c'est impossible.

Raynor: très bien, Zankou et moi on va envoyer des clones jusqu'à la grotte et empêcher cette fille idiote d'entrer.

Zankou: et moi j'empêcherais mon frère de la tuer.

Raynor: hummm

Ils s'échangeraient un regard, tout deux créer un clone qui disparu aussi tôt après leurs apparition. Ils restaient tous deux concentrer pour voir se que leurs clone faisait. Shizuka restait les mains tremblante regardant en direction de Teijo avec inquiétude.

Shizuka: qu'est ce qu'on va faire si il est vraiment libéré..je suis sûr qu'il avait déjà prévu tout ça à l'avance, sa serait bien le genre de Silas. Il est très patient même si il doit attendre des siècles entière, il le fera et il arrive toujours à obtenir se qu'il veux.

raynor: si une certaine personne ici nous aurait prévenu plus tôt des intention de cette gamine, JAMAIS on n'aurait à s'inquiété!

Shizuka: sa suffit raynor, c'est pas quelqu'un comme toi qui comprendrait se que sais que de protégé sa famille.

Raynor: la famille ne sert à causer des problèmes et vous êtes la preuve incarné!

Il a raison nous ne sommes que source de problème, je fermais les yeux me retenant de crier. J'ai envie de sortir d'ici de boire jusqu'à oublier, je relevais lentement le regard vers Gabriel qui s'adressait à moi. Me pardonner tout? je regardais un expression triste et désespéré, j'en croyais rien mais me forçait à sourire.

Derek: très bien...des amis.

Je ne savais pas quoi répondre d'autre, je croyais plus en rien surtout je croyais plus en moi. ma mère relevait la tête vers Gabriel lorsqu'il lui parlait à son tour, elle montrait son inquiétude à sa question. Elle réfléchissait quoi lui répondre restant quelque instant silencieuse.

Shizuka: il va se venger même si Hatchiko possède l'arme pour le contrôlé, Silas...va pas supporter ça très longtemps, il aime être son propre maître. Il trouvera une solution, il doit déjà se douter comment les choses vont trouver, il a tout planifié depuis le début.

Elle finissait pas s'avancer vers Teijo passant ses bras autour de lui le serrant fort contre elle, Raynor grimaçait les voyant se faire des câlins.

Raynor: épargnez nous ça!

Elle tournait le regard vers Raynor le fusillant du regard et pour l'embêter d'avantage, elle faisait exprès d'embrasser Teijo langoureusement et la c'est moi qui grimaçait. J'ai toujours pas digérer que ma mère se mette avec lui, je sais que Teijo à changer, mais j'ai pas oublier se qu'il était se qu'il m'a fait. sa me faisait réalisé quelque chose, si moi j'ai pas oublier se que Teijo a pu faire dans le passer alors comment Gabriel pourrait oublier? je le regardais à cette instant me sentant d'avantage plus mal, j'en serrais les poings.

Raynor: on arrive trop tard...l'entrer est ouverte.

Tout le monde se tournait vers Raynor, Zankou gardait les yeux fermer se concentrant sur son clone.

La grotte ou se trouvait Silas était sombre et humide, le clone de Raynor passait en premier Zankou suivait d'un pat rapide espérant que Hatchiko n'est pas été plus loin. Le coeur de Silas se remis à battre, il ouvrit grand les yeux, immédiatement il attrapa la tête d'Hatchiko l'abaissant afin de pouvoir mordre dans sa nuque. Il s'arrêtait à temps pour ne pas la tuer, les deux frères arrivaient au même moment.

Raynor: pauvre idiote!

Zankou l'attrapait l'empêchant de la tuer comme il l'avait promis, ils tournaient tous deux le regard vers Silas qui respirait bruyamment et se redressait lentement.

Raynor: Silas...

Sa peau retrouvait doucement ses couleurs, ses cheveux blanc se colorait de brun. Certaine partie de sa peau était recouvert d'écaille, comme ses bras, ses jambes, son dos. Seul ses pupilles et iris restait blanc, depuis son combat avec Teijo, Silas avait perdu la vue. Un mauvais sort que même des pouvoirs de soin même le plus puissant ne pouvait guérir. Il tourna la tête en direction de Hatchiko sentant sa présence sans même avoir besoin de la voir.

Silas: je te dois une grande gratitude jeune fille, sais tu depuis combien de temps je t'attend?

Il sourit tournant ensuite la tête en direction de Raynor et Zankou.

Silas: quel surprise les deux frères réunis pour venir me rendre visite.

Raynor: tu n'es pas encore sortit de cette grotte Silas et je compte bien t'enfermer à nouveau! et je vais y laisser cette fille avec toi! sa te fera de la compagnie.

Silas: quel délicate intention, il est vrai qu'une peu de compagnie ne serait pas de refus mais...je crains ne pas désirer rester plus longtemps dans cette horrible grotte ou tu m'as emprisonner.

Il se levait passant ses mains sur son torse il comprit qu'il n'avait plus de vêtement sur lui, il claqua donc les doigts et une armure apparu sur ses avant bras, munie de longue griffe de métal, ensuite un pantalon noir et de grosse bottine. Il s'avançait vers Hatchiko tendant la main pour qu'elle y pose la tienne.

Silas: et si nous sortions de cette grotte? c'est pas un endroit digne pour une dame. J'ai une petite visite à faire a de vieux amis, n'oubliez pas jeune fille vous avez peut être l'arme et pris les pouvoir de ses deux rigolo, mais...je reste d'avantage supérieur, alors soyez gentille j'aimerais pas me facher. Prenez ma main maintenant.

Il sourit fermant sa main sur la sienne la tirant vers lui, il tourna la tête à nouveau vers Raynor et Zankou.

Silas: je n'ai pas l'habitude d'apprécier de discuté avec des clones alors...j'arrive mes cher élève.

depuis chez Shizuka on pouvait voir que sa ne tournait par rond depuis les expression de raynor et Zankou ceux ci après avoir fait disparaître leurs clone regardant dans notre direction.

Zankou: il arrive...

Shizuka: oh non...

Elle serrait d'avantage les vêtements de Teijo, c'est dans une lueur vert Silas qui apparu le sourire aux lèvres lachant hatchiko.

Silas: il a du monde ici, je m'attendais pas à un tel accueil.

Il ferma les yeux prenant une grande respiration et sourit se tournant en direction de Teijo et Shizuka, tout le monde restait silencieux sauf moi qui me levait de mon divan pour attraper hatchi par les bras.

Derek: Qu'est ce qui ta pris bon sang! tu es devenu folle?

Silas sourit ne disant rien, c'est lui qui avait tout manigancer depuis le début et il était plus que satisfait de son petit plan. Il tendait la main vers Shizuka sans avoir besoin de la voir pour savoir ou elle se trouvait.

Silas: je reconnaîtrait ton odeur entre mille Shizuka, viens près de moi...

Il penchait la tête n'entendant pas qu'elle s'approchait, il en serra la mâchoire de mécontentement.

Silas: depuis quand tu prend mes reste Teijo?

Il dirigeait sa main vers son menton grattant celui ci du bout de ses griffes de métal.

Silas: j'ai pas l'impression qu'on soit très heureux de me voir, pourtant...si vous êtes la encore aujourd'hui c'est grâce à moi...C EST MOI QUI VOUS ES APPRIS TOUT SE QUE VOUS SAVEZ AUJOURD'HUI! et j'ai quoi en échange?

Il ferma les yeux prenant une grande respiration et les r'ouvris les yeux.

Silas: on me prend ma vue, alors que j'y tenais beaucoup ensuite on m'enferme dans une grotte humaine et puante pendant presque mille ans...comment je suis censer prendre tout ça?

Il claqua des doigts et Shizuka fut forcer de venir jusqu'à lui, elle gémissait tendant de résister mais face à Silas c'était impossible. Il l'attrapait tirant sur ses cheveux pour basculé sa tête vers l'arrière, approchant son visage il respira à nouveau son odeur.

Silas: se qui m'a plus manquer c'est ta délicieuse odeur sucré ma petite shizuka, dit moi...tu semble bien plus habiller qu'autre fois.

Il passait ses mains sur elle afin de sentir se qu'elle portait, Shizuka n'osait pas bouger tenant son poignet qui maintenant ses cheveux.

Shizuka: lâche moi vieux serpent!

Cela faisait rire Silas ne se sentant pas du tout offenser, il passait même la langue plus grand que la normal sur la joue de Shizuka.

Silas: Tu va me faire rougir arrête.

Derek: lâche ma mère espèce de...

Je m'approchais de lui, mais celui ci de sa main libre m'attrapait par la gorge pour m'arrêter. Se type est vraiment aveugle? à croire qu'il peut voir tout nos fait et geste.

Silas: oui je suis bel et bien aveugle et je le dois à se cher Teijo, mais depuis ma tombe j'ai pu développé mes sens et maintenant même aveugle je vois bien mieux que vous.

Il lis dans mes pensée, il finissait pas lâcher jetant Shizuka à terre pour se tourner face à moi me tenant toujours pas la gorge.

Silas: tu me fascine jeune homme, la première chose que j'avais envie de faire c'est venir te contemplé de plus près. J'arrive pas à décrire se que tu es exactement, vampire? ange? sorcier? je t'ai rendu service tout à l'heure et en récompense j'aimerais t'étudier de plus près.

derek: va te faire foutre.

Il en souleva les sourcils.

Silas: va te faire foutre? est ce un langage qu'on pratique à cette époque?

Il me lâchait levant les yeux vers le ciel fronçant les sourcils mécontent.

silas: on parle déjà de moi de la haut, décidément mon retour agite beaucoup de monte.

Il fini enfin par se tourner vers Teijo.

Silas: tu as bien changer, à cause de ma belle Shizuka? elle est vrai que a toujours eu le dont de tourner les tête pas vrai Teijo? je t'en veux pas de me l'avoir emprunté quelque temps par contre se que j'aime moins c'est que tu l'es mise enceinte.

Shizuka ouvrit grand les yeux se tournant vers Teijo.

Derek: quoi! c'est une blague! pas de Teijo!

Shizuka: pardon Teijo, je savais pas comment te le dire.

Silas: oh non j'ai gâcher la surprise...


*****


Atori désirait que faire du bien à Heley et il ne pouvait entendre que c'était le cas sans même avoir besoin d'utiliser ses dons pour emplifier le plaisir. Il se décala la regardant avec un sourire, elle voulait aller plus loin encore avec lui. Atori ne pouvait s'empêcher de montrer sa satisfaction.

Atori: avec plaisir Heley, tu verrais tout va bien se passer.

il la couchait sur le dos, mais c'est à se moment que son père apparu dans la chambre. Atori fronça les sourcils très mécontent, remontant son pantalon il se levait tournant le regard vers Heley.

Atori: qu'est ce que viens faire ici? ne vois tu pas que je suis pas seul!?

Il appréciait encore moins de sa façon de parler de Heley, il lui faisait face.

Atori: ne parle pas d'elle comme ça et c'est surement pas à toi de me critiquer pour mes goût, dit moi pourquoi tu es la et retourne dans ton petit paradis.

Il regardait vers Heley, mais revint rapidement à son père.

Atori: je comptais pas la "baiser" comme tu dis si bien et cesse de la dévisager ou une imprégnation risque de réapparaître chez toi...et après on pourra discuté de nos goût "père"

Il avait entendu parler de Silas, mais seulement de réputation. Il croisait les bras se r'asseyant sur le coin du lit.

Atori: et en coin sa me concerne? dieus mon banni mais sa leurs gêne pas de m'envoyer faire le sale boulot! que Zeus se bouge le cul pour venir me le demander de lui même...qu'ils se débrouille avec leurs problème, moi j'en ai rien a faire.

Il sourit à Heley voulant la rassurer, mais retira se sourire pour regarder à nouveau vers son père.

Atori: C'est tout se que t'avais à me dire? ou tu compte rester la à me dévisager encore longtemps? j'ai répondu à sa requête non? qu'il se débrouille, moi je mène ma propre vie loin des dieux et loin de toi.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Sam 23 Fév - 7:58

Hatchiko gémissait lorsque Silas l'attrapait par la nuque pour enfoncer ses crocs dans son cou et s'y abreuver, elle se tenait bien fermant les yeux ne sachant plus bouger, il finissait par la lâcher, elle était faible mais arrivait malgré tout à tenir debout, elle tournait le regard voyant Raynor et Zankou qui se trouvait ici. Zankou l'attrapait afin d'éviter que Raynor ne lui face du mal, elle regardait vers Silas qui se redressait, elle levait bien la tête tenant la dague d'une main.

Hatchiko : Vous m'attendiez ? Vous aussi pouvez voir dans l'avenir c'est ça.

Elle tournait le regard vers Raynor à cette instant, elle fronçait les sourcils n'ayant guère l'envie de rester enfermé ici. Elle revenait vers Silas qui ne semblait guère être impressionné par les paroles de Raynor, elle le regardait bien de haut en bas, levant un sourcils regardant quelque instant vers sa partie intime, elle relevait vers son visage par la suite, il avait senti qu'il était complètement nu et avait donc fait apparaître de quoi se vêtir.

Elle se dégageait de Zankou lorsqu'il tendait sa main vers elle, elle glissait tout d'abord la dague dans sa botte et posait sa main sur la sienne.

Hatchiko : Je ne compte pas vous défiez.

Elle se laissait entraîné vers lui, elle tournait le regard vers Zankou et Raynor, laissant Silas l'emmener jusqu'à nous.

Je tournais rapidement le regard voyant celui-ci arriver avec Hatchiko, j'avais un gros pincement au coeur sachant que c'était elle qui l'avait libéré, je baissais le regard vers sa main repérant tout de suite qu'elle portait la bague, elle.. la retrouvée.

Gabriel : Hatchi, tu n'aurais pas du faire ça..

Elle tournait le regard vers moi sans dire un mot. Teijo tenait bien Shizuka contre elle, il regardait bien vers lui sans dire un mot, il ne pouvait rien faire contre lui, c'était peine perdue.. Et Silas devait être très en colère après ce qu'ils ont fait.

Hatchiko tournait le regard voyant que DErek l'attrapait par le bras, elle détournait le regard.

Hatchiko : Tu ne peux pas comprendre..

Lucas : Non c'est certains que la, on ne comprend pas pourquoi tu as fait ça.. Ce type est encore plus dangereux que Raynor et Zankou..

Il se taisait, voyant que Silas tendait la main pour que Shizuka le rejoigne, TEijo la serrait plus contre lui ne désirant pas qu'elle y aille, il fronçait les sourcils après ses paroles.

Teijo : Il y a une différence entre moi et toi Silas.. Laisse la tranquille.

Il fermait quelque instant les yeux puisque Silas commençait à s'énerver, je préférais ne rien dire, d'ailleurs.. On devrait sans aller.. Je tournais le regard vers Lucas lui faisant signe de partir, mais celui-ci ne voulait pas s'en aller sans savoir que Derek, Shizuka, Hatchi et moi somme hors de danger.

Je revenais vers eux par la suite. Voyant qu'il forçait Shizuka à venir jusqu'à lui, Teijo serrait les poings surtout lorsqu'il commençait à la traiter de cette façon.

Teijo : Silas.. Laisse là.

J'écarquillais les yeux voyant qu'il attrapait Derek par la gorge lorsqu'il désirait protéger sa mère, Lucas s'avançait serrait les poings, je l'attrapais le bras, il tentait de se dégager, mais c'était trop dangereux. Il ne bougeait donc pas restant à côté de moi, lorsque Silas lâchait Shizuka, celui allait auprès de lui, l'aidant à se redresser.

Moi je regardais vers Derek, voilà encore une fois tout tourne au cauchemars... Heureusement que Benoit n'est pas là avec Tyler. Sa aurait été une peur en plus.. Surtout que dans mon état actuelle et même si j'aurais été toujours celui d'avant, je n'aurais malgré tout pu rien faire pour protéger ma famille et ceux que j'aime..

Les Dieux parle de lui ? C'est bon signe, c'est qu'ils vont faire quelque chose pour l'arrêter.. Teijo fronçait les sourcils surpris de ce qu'il venait d'entendre, il tournait rapidement le regard vers Shizuka.

Teijo : Enceinte ?

Il détournait le regard, il aurait préféré qu'elle lui dise la vérité, à cette instant, il se disait qu'il n'aurait jamais du coupé ses pouvoirs, il aurait pu avoir des visions et peut-être voir ce qui allait se produire et aurait pu arrêter ça avant que sa ne se produise, il avait été indulgent.. Mais il l'avait fait par amour pour Shizuka, ne désirant pas redevenir comme avant.

Teijo : Silas qu'est-ce que tu veux, te venger ? Alors tue moi mais ne touche pas à Shizuka et au bébé qu'elle porte.

Hatchiko tournait le regard vers Silas à cette instant.

Hatchiko : Il ne fera de mal à personne.

Lucas : Il fallait y penser avant de le libérer.. Pourquoi ta fais ça ?!

Teijo : Silas avait assez de force pour la manipuler qu'elle retrouve la bague, l'arme qu'elle porte désire le maître le plus puissant, ayant ressenti les pouvoirs de Silas, il semblerait qu'il soit très intéressé par lui, il a donc manipuler à son tour Hatchi pour qu'elle aille le libérer. C'était ton plan depuis le début pas vrai ?

Gabriel : J'aurais du la détruire.

Teijo : Impossible de détruire l'arme conçu par un Dieu Gabriel. De toute façon ce qui est fait est fait, on ne peut pas retourner en arrière.

Zwei ayant ressenti l'énergie de son père apparaissait dans les lieux, il tenait Brook par le bras, du sang solidifier était autour de sa bouche et ses poignets était attaché l'une contre l'autre l'empêchant de bouger, il regardait rapidement vers Silas.

Zwei : Je pensais que je rêvais mais tes bien de retour, quel surprise. Je pensais que tu n'arriverais jamais à sortir de se trou.

Il tournait lentement le regard vers Derek.

Zwei : C'est donc bien toi qui a séparé la personnalité de Derek, j'en étais sur.

Lucas : Je te conseil de lâcher ma fille, espèce d'ordure !

Il s'avançait vers lui, Zwei enfonçait sa faux dans sa jambe, Brook subissait les conséquence mais Zwei la tenait fermement par le bras pour l'empêcher de tomber à terre.

Zwei : Il y a un problème, qu'est-ce que tu vas me faire, t'aurais pas du laisser ta famille sans surveillance, surtout pas après m'avoir provoqué tout à l'heure.. Où est ton autre fille, je ne l'ai trouvé nul part.

Il passait sa langue sur ses lèvres.

Zwei : Me regarde pas comme ça, pauvre merde.

C'est pas vrai.. Pourquoi faut-il que tout s'abatte sur notre famille, j'en ais tellement assez de tout ça.. Je tournais le regard vers Derek. Je revenais vers Lucas qui bouillonnait sur place, il ne désirait pas qu'il arrive quoi que se soit à sa fille.

Lucas : * Missa est-ce que ça va ? *

Il avait peur qu'il lui ait fait quoi que se soit..

Lucas : * Heley où es-tu ?!*

Hatchiko : Silas.. Dit lui qu'il la libère..

Zwei tournait le regard vers elle à cette instant.

Zwei : Comme-ci il allait t'obéir.

Hatchiko : C'est moi qui l'ait libéré.

Il levait un sourcils et se mettait à ricaner.

Zwei : ET alors qu'est-ce que sa changes, Il devrait tous vous tuer sa serait d'un comique.

Elle fronçait les sourcils tentant la main vers lui, il n'arrivait plus à bouger et se sentait étrange, il attrapait sa faux et la tournait lentement dans sa jambe.

Zwei : Arrête ça.. Tout de suite..

Il tournait le regard vers Brook voyant que cela ne fonctionnait plus, Hatchiko baissait la main, elle avait revenu dans le passé juste avant qu'il ne goutte le sang de Brook, la malédiction ne marchait donc plus. Lucas profitait de cette situation pour lui donnait un coup de poing, il se mit au dessus de lui continuait de le frapper.

Zwei continuait de ricaner se laissant faire.

Je marchais rapidement vers Brook désirant l'aidé afin de la libérer, mais le sang était trop dure.

Valas haussait un sourcils lorsqu'il lui parlait de l'imprégnation, il croisait les bras soupirant.

valas : Je vois.. Alors sa explique tout, tu t'ais imprégné d'elle.. Soit. Tu fais ce que tu veux Atori, elle t'appartient après tout désormais, un petit conseil, garde la bien près de toi, c'est la fille de Lucas, tu sais jusqu'où il est près à aller, après tout, il ma retiré mon imprégnation, il pourrait très bien faire de même pour toi.

Il haussait les épaules soupirant.

Valas : Je ne suis pas ici pour parler de ça de toute manière.

Il tournait le regard vers lui puisqu'il s'asseyait sur le lit, Heley était très mal à l'aise, elle n'osait pas le regarder dans les yeux.

Valas : Il ton choisi toi justement parce que tu es déjà sur Terre, il ne désire pas faire descendre un Dieu alors qu'il y'en a déjà un qui s'y trouve, tu le connais, il est tellement ennuyant.

Il fit un sourire en coin de sa réponse.

Valas : Tu devrais faire attention, il écoute certainement notre conversation et je pense qu'il ne va pas être content que tu te rebelles, mais tu as raison, il m'envoit faire les pigeons voyageurs parce qu'il a peur de te faire face, en faîte, tout les Dieux te craignent après ce que tu as fait à Persephone.

Il continuait de sourire penchant légèrement la tête.

Valas : Bien, je lui transmettais le message, je vais te laisser à tes.. "occupation". Mais tu sais, C'est la mère de Derek qui sortait avec Silas et le frère de Derek est son fils. Ta petite hybride dont tu t'ais imprégné fait partie de cette famille, ce qui veut dire qu'elle est loin d'être en sécurité, parce qu'en ce moment même, Silas se trouve auprès de Lucas.

Heley levait bien la tête à cette instant regardant vers Valas.

Valas : Mais bon, se ne sont pas nos affaires, mène ta vie comme tu l'entends tu as bien raison, tu n'as plus de compte à régler avec les Dieux, ils t'ont banni, je ferais exactement la même chose que toi si je serais à ta place, je les enverrais boulé.

Il regardait vers Heley.

Valas : Amusez-vous bien.

Il se téléportait par la suite. Heley remettait sa petite culotte et se levait, elle tournait le regard vers Atori.

Heley : Qui est se Silas.. ? Il est si dangereux que ça ? Je dois aller près de mon père, et prévenir ma mère et ma soeur..

Elle détournait le regard commençant à avoir peur qu'il arrive quoi que se soit à sa famille.

Heley : Je ne savais pas que tu avais été Banni.. Tu as fait quelque chose de grave.. ?

Elle le regardait bien à cette instant.

Heley : Pourquoi tout les Dieux on peur de toi ?

Si des Dieux le craignaient, alors peut-être qu'elle aussi devait le craindre ? Elle détournait le regard ne sachant plus quoi penser, elle désirait juste savoir sa famille en sécurité pour le moment. Elle entendait par la suite son père lui parler par télépathie.

Heley : * Je..Je suis avec Atori, est-ce que tu vas bien ?! *

Cela ne plaisait guère à Lucas.. Mais il se disait qu'elle était au moins en sécurité.

Lucas : * Reste bien avec lui. *

Heley : * Qu'est-ce qu'il se passe ?! Papa.. ?*

Elle n'avait plus aucune répons de sa part.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Dim 24 Fév - 0:22

Silas fini par me lâcher la gorge, je reculais de plusieurs pat passant ma main sur celle ci. Il a une sacré poigne et en plus il ma blessé avec ses horribles griffes de métal, mais je cicatrise. Le plus important c'est qu'il est lâcher ma mère, par contre je suis encore sous le choc de se que je venais d'apprendre. Enceinte de Teijo, pourquoi elle a laisser faire un truc pareil? elle ne voulait pas d'enfant pourtant et je vois mal Teijo changer une couche! non...après se qu'il a déjà fait de Takuma, j'ai du mal à le voir père.

Shizuka: Je te laisserais pas toucher à mon bébé Silas.

Silas semblait en colère le regard tourner vers Shizuka malgré qu'il ne pouvait pas la voir, il s'oriente vraiment à l'aide des voix. Il sourit lorsque c'est Teijo qui pris la parole, Silas se mis à ricaner amuser par sa demande. Il se gratta le menton avec l'une de ses longues griffes.

Silas: qu'est ce que je ferais pas pouvoir vos visage à cette instant, surtout toi Teijo, mais rien qu'en me guidant à l'aide de ta voix, j'ai presque ressentit de la peur...me supplier de laisser cet enfant en vie en échange de la tienne. Depuis quand le sort d'un de tes mômes te préoccupe? oh Teijo vais devoir reprendre tout depuis le début? j'ai laisser mes yeux dans cette histoire pour te retrouver comme ça? comprend ma colère à cette instant.

Il frottait les lames de ses doigts l'une contre l'autre créant des étincelles, il cessa se tournant vers Hatchiko.

Silas: est ce une demande ou un ordre mademoiselle Hatchiko?

Il reprit sourire écoutant la petite analyse de Teijo et se mit à applaudir.

silas: perspicace Teijo comme toujours, dommage que tu es réalisé cela trop tard...ne t'avais je pas dit pourtant que l'amour était une faiblesse? regarde toi mon cher élève, tu es devenu si faible....tout ça pour l'amour de Shizuka? as tu oublier se qu'elle ta fait? tu pense que les gens peuvent changer? tu te trompe!

Il fut atterompus à nouveau par une nouvel arrivant, il fronçant les sourcils essayant de reconnaître l'odeur, mais celle ci était différente. Il grimaça par l'odeur démoniaque dégageant de son coeur cacher, mais reconnu malgré tout son fils.

Silas: Zwei quel surprise, quel est cette odeur infecte que tu dégage?

Derek: oh non manquait plus que lui, lâche Brook!

Silas: l'odeur d'une Kitsune est encore plus déplaisant, tu es venu pour me mettre d'avantage en rogne zwei?

Brook pleurait regardant vers son père effrayer espérant qu'il lui vienne en aide, malgré qu'elle tentait de se dégager à plusieurs reprise celui ci cessait d'avantage son bras se qui la faisait gémir.

Silas: je sais que tu tenais beaucoup à récupéré se côté obscure de ton frère et comme je suis quelqu'un de généreux j'ai décider te faire un cadeau, mais attention Zwei...je ne fais jamais se genre de chose pour rien, fait attention qu'il n'arrive rien ni à l'un ni à l'autre.

Derek: qu'est ce que tu veux dire?

Il sourit, mais ne répondit pas. Brook se mit à taper son pied à plusieurs reprise sur la jambe de Zwei, mais encore une fois pour rien. A l'instant l'instant ou il enfonça sa faux dans sa jambe Brook se mis à hurler malgré que ses cris était étouffer par le sang solidifier autour de sa bouche. elle pleurait d'avantage croyant qu'elle allait mourir jusqu'à l'intervention de Hatchiko, la douleur disparu.

Silas: contrôlé le temps, un pouvoir rare... fascinant venant d'une si jeune fille, mais attention Hatchiko trop jouer avec le temps peut s’avérer dangereux surtout quand on ne le contrôle pas.

Il tournait légèrement la tête vers Zwei entendant qu'il se prenait des coups, il ne l'aidait même pas et se contentait de sourire passant sa longue sur sa lèvre inférieur. Je m'avançais vite vers Brook, Gabriel n'arrivait pas à la défaire de ses liens alors je tentais à mon tour tout en prenant mon autre forme et réussis à briser les liens.

Brook: papa!

derek: ou es ta soeur et ta mère Brook?

Brook: Heley...est avec Atori et maman je sais pas, il avait personne quand je suis renter à la maison.

Derek: Tyler?

Elle secoua la tête ne sachant pas, j'espère que Benoit est venu le chercher avant. Je fermais les yeux à cet instant et lorsque je les r'ouvris Shin les neuf queue bougeant dans tout les sens étaient apparu à son tour dans la pièce.

Shin: Vous en faites pas pour Missa, elle est en lieux sûr.

Silas: Shin Kitan alors tu t'es malgré tout réincarnée, par contre cette visite je l'avais pas vu venir.

Shin: merci pour cette appel Raynor sans ça j'aurais même pas su que cet vipère c'était réveillé.

Silas se tournait vers Raynor ayant presque oublier sa présence.

Raynor: je mettais dit que je mettrais un peu de piment dans cette histoire même si je suis pas enchanté de te revoir non plus renard.

Silas: et vous pensez qu'amener un maudit Kitsune changera votre destin et celui des autres?

Shin lançait immédiatement une aura en direction de Silas, celui ci fut percuté et passa à travers la façade de la maison. Shin passait sa main derrière sa tête regardant vers Shizuka d'un air désolé.

Shin: désolé par ta maison Shizuka.

shizuka: avec cette famille je commence à avoir une certaine habitude.

Silas fit un vol planer dans les airs, mais retombait rapidement sur ses deux jambes avec une expression de colère sur son visage. Shin s'avançait dans sa direction plus sérieux qu'il ne l'avait jamais été jusqu'à aujourd'hui, j'avais moi même du mal à reconnaître le petit Shin qui semblait être si vulnérable.

Shin: le fait que tu es aveugle à présent m'arrange bien, tu es en désavantage face à moi.

Silas: ne me sous estime pas Kitan! mes sens sont bien plus développé que les tiens!

Shin: ah oui? qu'est ce que tu va faire si tes sens son perturbé?

Il fronça les sourcils et se mit à regarder tout atour de lui, les bruits de la ville raisonnait à ses oreilles. le bruit des moteurs, les gens qui parlait, les avions, les ondes radio. Il grimaçait même son odorat était perturber à cause de la pollution. les deux frères s'échangeraient un regard faisant un signe de la tête et se mis à courir tout deux vers Silas, Shin les laissait faire le sourire aux lèvres. Raynor fut le premier à frapper dans l'estomac, Silas ne l'avait même pas entendu venir il gardait les yeux grand ouvert.

Raynor: et ça Silas tu l'avais prédit?

Son corps décollait du sol, mais il n'eu le temps d'aller bien loin. Zankou l'attrapait à son tour par la cheville et utilisant toutes sa force il plaqua Silas contre le sol créant un gros cratère autour d'eux. zankou recula regardant vers Silas, celui ci ne bougeait pas.

Zankou: Oh c'est une blague?

Raynor s'avançait vers le cratère et vis la même chose que Zankou, se qu'il croyait être Silas se mis à se briser comme une coquille vide.

Raynor: cet ordure à muer vient de muer!

Zankou: et à chaque fois qu'il mue...

Raynor: un nouveau pouvoir apparaît.

Silas sortit de taire derrière les deux frère, il posa chacune de ses mains sur sa nuque envoyer d'important décharge électrique dans leurs corps. Ceux ci s'évanouissait immédiatement inconscient et fini par se tourner vers Shin.

Silas: si je peux pas te repéré Shin Kitan alors je vais faire en sorte que se soit le cas même si pour ça je dois détruire cette ville entièrement!

J'avais pu entendre se qu'il venait de dire, je me tournais rapidement vers Lucas l'éloignant de Zwei. Je le tenais malgré tout par la gorge pour ne pas qu'il puisse s'échapper.

Derek: Lucas emmène brook et Gabriel loin d'ici et toi aussi Teijo protège ma mère! je te botterais le cul pour avoir mis ma mère enceinte plus tard.

Je regardais vers Zwei utilisant mes vecteur pour le maintenant au sol, le carrelage se fissurais sous la pression.

Shizuka: vient avec nous Derek!

Derek: plus tard, j'ai deux ou trois chose à faire ici. Qu'est ce que vous attendez pour partir bordel!

Je me mis à mon tour à frapper Zwei au visage tout en utilisant mes vecteur pour que l'impact sois plus importante encore, son visage s'enfonçait de plus en plus dans le sol.


****

Atori ne s'avait plus comment réagir après la visite de son père, il ferma les yeux quelque instant réfléchissant. Si sa famille était en danger à cause de Silas alors devait t'il intervenir? si il restait les bras croiser Heley risque de lui en vouloir, il r'ouvrait les yeux afin de la regarder.

Atori: Je vais pas te laisser les retrouver, tu es a l'abris ici. Je n'ai pas connu Silas personnellement, mais après se qu'on a pu me raconter à son sujet, c'est un prêtre noir très puissant...et une sorte hybride avec des gênes des serpent. Il est très dangereux et imprévisible, il a déjà commis de très grand massacre dans le passer, rasé des villes entière.

Elle le bombardait de question, il se rendait compte qu'elle ne connaissait rien de lui et pourtant elle était sur le point de lui donner sa virginité.

atori: j'ai le dons ou plutôt le pouvoir de retirer la divinité à un dieu, j'ai des canines comme un vampire pour sucer le sang, mais moi c'est la divinité. Je me nourris principalement de ça, pas seulement de la divinité mais du pouvoir des autres.

Il baissait la tête regardant ses doigts.

Atori: j'ai été banni parce que j'ai voler la divinité d'une déesse, persephone...la femme du diable.

Il la regardait à nouveau.

Atori: se qui a causer beaucoup de problème, principalement à ta famille. Je suis en partit responsable des catastrophe causer autour de vous, je suis désolé Heley....je pensais qu'on t'avais expliquer tout ça.

Il voulait poser sa main sur le visage de Heley, mais l'abaissa bien vite.

Atori: en réalité je suis pas l'homme qu'il te faut pour que tu sois heureuse Heley, j'ai causer beaucoup de malheurs. J'ai déjà tenter de tuer ton père et d'autre de ta famille juste pour assouvir les caprices de Valas. Ton père à de très bonne raison de me détester, c'était pour ton bien si il a agis comme ça avec toi tu sais.

Il se leva marchant vers un cadre qu'il retira pour faire découvrir un coffre, l'ouvrant il sortit un pierre brillante.

Atori: je suis quelqu'un d'égoïsme Heley malgré se que tu epux croire, cette pierre permet de rendre une imprégnation enlever à un dieu. J'avais prévu de la rendre à mon père Valas pour faire payer au tiens d'avoir tenter de t'éloigner de moi...j'ai été élevé comme ça pour être quelqu'un qui ne pense qu'à ma personne et servir mon père.

Il baissait le regard vers cette pierre au lieur rouge écarlate.

Atori: un dieu s'ennuie très facilement malgré se qu'on pourrait croire et n'ont qu'un véritable rêve, l’imprégnation...maintenant que je la ressent, j'ai d'avantage l'envie d'utiliser cette pierre. je ne vois plus ma vie sans toi, sa serait beaucoup trop vide.

Il fermait les yeux serrant la pierre dans sa main.

Atori: reste ici à l'abrit Heley, je vais m'assurer que ta famille ne risque rien. Encore une fois c'est de l'égoïsme, c'est pas pour eux que je le fait c'est pour moi. Peut être qu'en agissant de cette façon tu m'aimerais d'avantage.

Il remit la pierre dans le coffre et s'avançait vers heley.

Atori: Je veux que tu sois tout à moi Heley et ça pour le restant de l'éternité.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Dim 24 Fév - 5:36

Zwei recevait toujours des coup de la part de Lucas, mais il gardait malgré tout le sourire surtout après les paroles que venait de lui dire Silas, il savait de quoi il parlait, il l'avait bien compris. Moi je tournais le regard vers Derek à cette instant réfléchissant quelque instant ce qu'il tentait de nous faire comprendre, je fronçais les sourcils ayant peut-être compris où il voulait en venir..

Hatchiko regardait bien vers Silas, elle savait que tout était en partie de sa faute, mais elle tentait de montrer qu'elle contrôlait la situation, bien qu'elle était loin d'en être aussi que ça en réalité. Elle le savait très bien qu'il y avait des risques à changer le temps ainsi, cela pourrait mal finir mais elle était prête à courir le risque malgré tout et de contrôler ses lourd pouvoir qu'elle détient en elle. C'est loin d'être le pouvoir le plus évident à contrôler malheureusement.

Je tournais le regard vers DErek qui s'avançait vers moi afin de libérer Brook de ses liens, Lucas levait la tête regardant vers sa fille, il se redressait, créant un clone afin de maintenir Zwei au sol. Il rebaissait les yeux rapidement vers Zwei se remettant au dessus de lui l'attrapant par la gorge.

Lucas : Où est ma femme espèce d'ordure ?!

Zwei : Ta femme, oh.. Laisse moi réfléchir.. Oui je m'en souviens, je l'ai baisé et puis je lui ais tranché la gorge, elle était vraiment bonne, j'ai vraiment kiffé lorsqu'elle n'arrêtait pas de crier ton prénom pour que tu lui viennes en aide.

Il fit un sourire sadique pour le provoquer, bien que ce qu'il disait était faux. Lucas devenait hors de lui et se remettait à le frapper.

Lucas : Espèce d'enfoirer !

Il s'arrêtait, ses poings étaient rempli de sang, il tournait lentement le regard vers Shin soulagé de ce qu'il disait, il en fit un soupir baissant la tête.

Lucas : Dieu merci..

Je tenait bien Brook contre moi, Shin fit expulsé Silas loin de la maison, je tournais rapidement le regard vers Derek.

Gabriel : Derek, on devrait les emmener loin d'ici, nous ne pouvons rien faire contre lui de toute manière..

Lucas : Oué emmène Brook loin d'ici surtout.

Gabriel : Tu viens avec nous Lucas.

Lucas : Je peux moi aussi aider.

Je m'avançait vers le trou qu'il avait fait dans la maison, Teijo restait auprès de Shizuka posait ses mains autour de sa taille ne désirant pas qu'il lui arrive quoi que se soit, il devrait se battre au côté de Shin étant donné qu'il fut son maître, mais, il ne voulait pas perdre bêtement la vie et que Shizuka se retrouve seul avec son enfant, il sait que c'était de l'égoïsme, qu'on le prendrait peut-être pour un lâche mais il s'en fichait totalement, ressentant désormais des émotions, il désirait voir son enfant grandir.

Teijo : Se n'est pas bon signe, il vient de muet.

Gabriel : Qu'est-ce que sa signifie..?

Teijo : A chaque fois qu'il mue, il obtient un nouveau pouvoir.

J'en levais le sourcils surpris.

Gabriel : Combien de fois a t-il mué ?!

Teijo : Je l'ignore, mais pendant qu'il était enfermé, il a du muet pas mal de fois, nous n'en savons rien..

Je détournais le regard, ce type dois vraiment être puissant, moi qui pensait que c'était Raynor et Zankou le plus puissant de cette terre.. Je me rend compte que j'ignore beaucoup de chose de ce monde.

Je tournais le regard vers Derek qui demandait à ce qu'on s'en aille, il veut mieux effectivement, c'est beaucoup trop dangereux, Lucas tournait le regard vers lui.

Lucas : Je peux rester et aider Shin.

Gabriel : Ta famille a besoin de toi, tes filles on besoin d'un père, ne fait pas l'idiot Lucas.

Il tournait le regard vers Brook à cette instant.

Lucas : Oui.. Tu as raison..

Il tournait par la suite le regard vers Derek.

Lucas : Et toi tu comptes rester, nous avons également besoin de toi, faut toujours que tu joues au héros, tu n'es pas invincible Derek !

Je le regardais à cette instant sans rien dire. Zwei écoutant la conversation restant couché sur le dos, il tournait lentement la tête sur le côté pour regarder vers Derek, il léchait sa lèvre qui saignait, mais celui-ci se remettait à le frapper à l'aide de ses vecteurs.

Lucas : Tes vraiment quelqu'un de têtu, on ne pourra jamais de faire changer d'avis hein ?! Si c'est ce que tu veux, alors on s'en va..

Il attrapait la main de sa fille, Teijo restait auprès de Shizuka, de sa main libre il prenait la mienne, il tournait le regarder vers Hatchiko qui était toujours là, à nous regarder.

Lucas : Et tu comptes faire quoi toi ?

Hatchiko : Je peux l'arrêter.

Lucas : Hum.. Il a réussi à te manipuler plutôt facilement, qui te dit que tu arriveras à l'arrêter.

Hatchiko : Je sais ce que j'ai à faire, tu n'as aucun compte à me donner Lucas, et en faîte.. Je m'en moque que tout le monde me déteste.

Lucas : Stephan devrait honte d'avoir une fille comme toi, tout sa c'est de ta faute tu t'en rend bien compte.

Gabriel : Lucas.. Se n'est pas de sa faute.

Il tournait le regard.

Lucas : Désolé..

Il se téléportait, Teijo le suivait, nous nous retrouvons dans l'endroit où se trouvait la cachette pour sa fille Heley contre le Dieu dont il était imprégné d'elle, mais sa n'a pas si bien fini. Il se posait contre un arbre passant sa main sur son visage, il la retirait sentant la présence de Missa, il se mettait à courir vers elle et la serrait fort contre elle.

Lucas : J'ai eu tellement peur..

Je baissais le regard ému par cette retrouvailles, je regardait autour de moi, mais je ne voyais ni benoit, ni Tyler.. Où était-il ?

Lucas : T'en fais pas.. Heley est en sécurité.. elle est avec.. Atori.

Il ne semblait pas apprécier l'idée, mais il savait qu'auprès de lui, elle était en sécurité c'était tout ce qu'il comptait il agissait bien en tant que père, il désirait savoir ses enfants en sûreté.

Pendant ce temps, Zwei commençait à fondre sous l'oeil de Derek, il se transformait en flaque de sang, le sang prenait forme d'une main et attrapait tout le corps de Derek avec celle-ci, le sang commençait à se solidifié pour l'emprisonné.

Zwei apparaissait derrière lui penchant la tête pour le regarder d'un regard mauvais.

Zwei : Se n'est pas très gentil de frapper son frère Derek, mais c'est pas grave, je trouvais sa amusant. Tu sais tu devrais faire attention, ta vie est deux plus en dangers maintenant.. Des deux personnalité sont toujours lié, ce qui veut dire que si..

Il tendait les mains les balançant chacune à leur tour.

Zwei : Si l'un meurt l'autre meurt aussi.

Il marchait récupérant sa faux.

Zwei : D'ailleurs il doit se demander ce que je fou, et je ne pense pas qu'il apprécie la présence de Takuma. Je devais lui ramener deux femme et il a des goûts plutôt difficile, je savais que si je ramenais ses deux jumelles, il aurait kiffé ça, mais pas de bol, sa ne sait pas passé comme je l'espérais.. Pas grave, je vais trouvé autre chose.

Il s'approchait bien de lui se mettant en face. Hatchiko avait quitté la pièce, se trouvant à côté de Silas ayant entendu ses menaces.

Hatchiko : Sa suffit maintenant, on s'en va.

Elle tournait le regard vers RAynor, Zankou et Shin, elle tournait par la suite le regard vers lui.

Hatchiko : J'ai dis qu'on s'en allait.

Zwei qui était toujours face à Derek penchait la tête.

Zwei : Va falloir que je te laisse petite frère, bye bye.

Il continuait de sourire et se téléporté à côté de son père, il regardait du coin de l'oeil vers Hatchiko, il baissait les yeux vers sa botte ayant remarqué qu'elle cachait la dague à cette endroit. Elle le regardait bien les sourcils froncé, il les téléporté tout les trois jusqu'à l'endroit où il vivait.

Une fois qu'il s'y trouvait, il levait la tête ressentant toujours la présence de Derek, il marchait lentement s'asseyant dans le divan, posait ses bras sur le haut de son fauteuil et croisait une jambe regardant vers son père.

Zwei : Je suis pas le seul qui devrait porter un masque tes effrayant comme ça. Si je te dis qu'il y a un moyen pour que tu récupères ta vue.

Hatchiko : Pourquoi tu m'as conduis ici.

Zwei : Si elle peut maîtriser le temps, elle peut revenir au moment où Teijo a utilisé se sort pour briser ta vue.

Hatchiko : Pourquoi je le ferais, de toute façon se n'est pas aussi simple que ça !


Heley était de plus en plus inquiète et elle se posait des tas de question, elle gardait toujours le regard ailleurs évitant de croiser celui de Atori.. Elle venait de se rendre compte, qu'elle avait belle et bien fallu perdre sa virginité avec un homme qu'elle ne connait pratiquement pas et pourtant, rien que le fait d'être seul avec lui lui donnait des frissons, elle le regardait de nouveau lorsqu'il commençait à répondre à toute les questions qu'elle lui avait posé, elle glissait ses mains sur sa petite jupe de lycéenne serrant le tissu.

Heley : Mais.. Tu es plus fort que Silas.. Non ? Tu pourrais l'arrêter s'il venait à faire du mal à ma famille...

Elle levait bien les yeux vers lui lorsqu'il lui disait son dons, prendre la divinité d'un Dieu.. ? Elle baissait le regard réfléchissant au conséquence que cela pouvait avoir.

Heley : Si les Dieux sont présent c'est pour une bonne cause, il préserve ce monde.. Si tu prends leurs divinité.. Va savoir ce qu'il pourrait arriver..

Elle relevait les yeux vers lui. Elle n'avait jamais entendu cette partie de l'histoire, Lucas lui avait juste expliqué brièvement ce qu'un Dieu avec une imprégnation était capable de faire où d'aller pour obtenir ce qu'il désire, elle avait le regard triste en y repensant.. Atori lui disait pareil que son père Lucas, les Dieux sont des êtres égoïste qui ne pense qu'à eux, et c'est encore pire quand il s'agit d'une imprégnation, elle comprit que malgré qu'il ne désire pas la faire souffrir et ne pas arriver au extrémité de Valas.. Atori ferait beaucoup de chose pour qu'elle soit à lui.

Elle secouait la tête.

Heley : Non.. Je n'en savais rien..

Elle baissait ses oreilles en arrière déçue par cette révélation, Atori avait tenté de tuer son père et de faire du mal à sa famille, sa lui allait loin, elle se disait qu'elle avait bien fallu faire une bêtise en le laissant lui faire l'amour.

Elle levait les yeux voyant qu'il approchait sa main d'elle mais il finissait par l'abaisser, elle avait la gorge noué tentant de ne rien montrer paraître mais elle était blessée.

Elle tournait le regard le voyant aller jusqu'à se cadre, elle y sortait dans un coffre une pierre précieuse, elle redressait les oreilles se demandant ce que sa pouvait être. Elle fut surprise d'entendre ça, alors, il y a une pierre capable de retirer l'imprégnation d'un Dieu mais également de la remettre ?

Elle le laissait finir, malgré tout Heley ne savait plus trop quoi penser. Elle baissait quelque instant les yeux après ce qu'il venait de dire mes les relevait. Elle le regardait remettre la pierre pour ensuite se remettre en face d'elle, Heley le regardait le coeur serré.

Heley : Je ne sais pas si.. Je pourrais ressentir exactement ce que tu ressens.. Mais.. Je veux bien essayé, je pense que malgré tout.. J'ai fallu faire une bêtise, c'est beaucoup trop tôt. Je ne te connais pas assez, et j'aimerais être sur avant, pour ne pas regretter par la suite.

Elle passait à côté de lui s'asseyant sur le rebord du lit.

Heley : Promet moi juste que tu ne feras plus rien à ma famille.

Elle levait le regard vers lui.

Heley : Et je pense qu'au fond, tout le monde est égoïste, tout le monde pense à eux avant aux autres même s'il tente de ne rien faire paraître.

Elle détournait quelque instant le regard, se mordant la lèvre, elle levait de nouveau les yeux vers lui.

Heley : Mon père m'a demandé de rester près de toi, si tu t'en vas, je ne serais plus près de toi, donc je t'accompagne.

C'était une excuse pour en même temps retrouver sa soeur, son père et sa mère. Elle recevait par la suite un message de son père.

* Lucas : Nous sommes chez ton grand-père, tu peux venir, nous sommes en sécurité ici. *

Elle se levait regardant vers Atori.

Heley : C'est bon, ils sont en sécurité, je dois les rejoindre.

Elle l'observait avec intérêt, ayant plutôt dure à s'en aller surtout après ce qu'il c'était passé, elle avait accepté qu'il lui face l'amour, elle en rougissait.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Dim 24 Fév - 23:47

Je devais rester du moins pour l'instant le temps de retenir Zwei, je sais que lui ne me tuera pas il en aura pas le courage, il ne l'a jamais pu. Mais il n'aura aucune pitié pour les autres, une fois que j'aurais que les autres seront en sécurité alors seulement je les rejoindrais. Lucas peut pas s'empêcher de me critiquer sur mes choix pour ne pas changer, je continuais de frapper mon frère.

Derek: arrête de bavarder Lucas, je t'ai demander de te barrer avec les autres! quand est ce que tu fera se que je te demande?

Il se décida enfin de téléporter tout de monde, alors que j'étais sur le point de taper mon poing à nouveau sur la sale tronche de mon frère celui ci se transformait en sang. Je reculais voulant prendre le temps d'esquiver, mais il réussi à m'immobilisé avec se sang horrible en le solidifiant.

Derek: fait chier!

Je tournais la tête ne pouvant me tourner d'avantage lorsque je le sentit derrière moi.

Derek: pas gentil, comme t'es malheureux mon pauvre Zwei.

Oué je m'en doutais qu'il avait encore une histoire de liens avec mon "côté obscure" je l'avais bien compris lorsque Silas en avait fait allusion tout à l'heure.

Derek: c'est pour ça que je suis rester zwei, je sais que toi tu me tuera pas...tu tiens trop à se qu'il te reste de famille. Je sais que tu fera tout pour qu'il ne m'arrive rien, tu te sentirais encore trop seul au monde si tu venais à me perdre à nouveau.

Je souris d'un air moqueur.

Derek: pas vrai grand frère?

Je levais les yeux aux air montrant un air d'ennuie.

Derek: j'en ai rien à faire de ta nouvelle copine Zwei, se que tu fais avec Takuma ne m’intéresse pas et encore moins tes petit fantasme dégoûtant, mais se que je suis certain par contre c'est que je déteste se type la alors tu te doute bien de l'autre Derek qui t'attend sagement à la maison le supportera moins que moi. Oh que faire? Takuma, Derek? qui va tu choisir?

Je souris d'avantage tout en tentant de me libéré de se sang solidifier, il finit par s'en aller. J'en prenais une grande respiration utilisant mes vecteurs pour briser le sang, je m'approchais de la fissure pour regarder discrètement dehors. Les aura de Shin et Silas s'entre touchait créant des étincelles autour d'eux, c'est la que Hatchiko intervins pour stopper Silas. Celui ci tournait légèrement la tête faisant disparaître son aura et Shin fit pareil.

Silas: Quel dommage je suis sûr que se combat aurait été admirable, j'aurais eu la chance d'arracher chacune des queues de Shin Kitan maître de Teijo.

Shin: je t'aurais pas laisser cette chance Silas.

Silas: ah oui? peut être, mais soit en sûr qu'à notre prochaine rencontre Kitsune c'est ton âme que j'aurais dans la paume de ma main, comme celles de tes parents bien aimer.

Shin s'avançait vers lui poussant des grognements d'animal, mais Zwei fini par les téléporter tout les trois. Je sortais rejoindre Shin qui semblait se rappelé de mauvais souvenir du passé, posant ma main sur son épaule je tentais de le sortir de sa rêverie.

Derek: allons retrouver notre famille, je suis sûr qu'ils sont entrain de s'inquiété pour nous.

Shin: ta raison, Keiko va encore me faire la tête pour être partit sans rien dire.

Derek: les femmes..

Il me sourit finissant par nous téléporter tout deux jusqu'à se temple Kitsune, pouff sa fait longtemps que j'avais pas vue cette endroit. Je préfère toujours autant la ville qu'un payasage remplis d'arbres de petit oiseaux qui chante...non c'est pas mon truc. Missa se trouvait toujours dans les bras de Lucas, ma mère n'osait pas regarder Teijo dans les yeux, elle s'en veux de lui avoir cacher sa grossesse et moi aussi! franchement un même de se vieux machin!

Derek: tu vois Lucas je suis pas mord, Zwei serait incapable de me tuer, je savais se que je faisais.

Brook: oué ben c'était stupide quand même! si sa aurait pas été se Zwei, sa aurait pu être l'autre la...avec sa grande langue dégoûtante.

J'en reviens pas voilà que c'est Brook qui me gronde maintenant, je détournais le regard boudant.

Missa: oh Gabriel j'avais oublier de te dire, Benoit se trouve dans le grand salon avec Tyler. Il s'inquiétait beaucoup pour toi, tu devrais aller le voir. Tyler est un ange, j'ai rarement vue un bébé aussi calme.

Brook: et moi j'étais pas calme?

Missa: tu n'arrêtais pas faire des caprices, une vrai petite boule de nerf.

Elle croisait les bras boudant, sa mère riait serrant d'avantage Lucas contre elle pensant soudainement à Heley.

Missa: est ce que tu crois que Heley est en sécurité avec Atori?

Shin: j'ai aucune confiance en se dieu, à aucune d'entre eux d'ailleurs...je les connais assez suffisamment pour savoir que lorsqu'il veux quelque chose il l'obtient même si pour ça ils doivent jouer la comédie, se faire passer pour de pauvre victime.

Missa: merci papa, je suis rassurer...

Shin: Désolé Missa.

Shizuka prit son courage à demain et tira sur la main de Teijo pour l'éloigner des autres, la tête baisser elle n'osait toujours pas affronter son regard.

Shizuka: Teijo...je voulais pas que tu apprenne cette nouvelle de cette façon, je voulais te le dire mais...j'avais peur de te l'annoncer.

Elle levait les yeux à peine quelque seconde, mais les rabaissait aussi rapidement. Elle savait qu'il était facher de lui avoir cacher la vérité, ils s'étaient promis de ne rien se cacher.

Shizuka: c'est pas une chose facile à annoncer tu sais, surtout que je sais que tu n'aime pas beaucoup les enfants.

Derek: bah tu m'étonne vue se qu'il a fait du siens.

Ma mère devenait rouge de colère que j'écoute la conversation, elle se tournait vers moi me lançant sa chaussure à la figure.

Shizuka: arrête d'écouter la conversation de autres Derek! sa te regarde pas!

Je frottais ma joue ralant entre mes dents, c'est qu'elle avait des talon aiguilles ne plus! elle a aurait pu me crever un oeil!

Shizuka: t'es facher Teijo? j'espère que sa te passera et que tu supportera de me voir grossir car je compte bien garder l'enfant.

Tout le monde fait des mômes ici! il aurait plus que ça bientôt. Je me tournais voyant Atori apparaître avec Heley dans ses bras, après leurs discutions il accepta de la faire revenir auprès de sa famille. Je fronçais les sourcils puisqu'il avait fait exprès de réapparaître mais tout en embrassant Heley avec fougue. Il tournait son regard vers Lucas pour le provoquer, je m'avançais vers Atori tout aussi en colère.

derek: à quoi tu joue?

Il posait Heley baissant le regard pour me regarder.

Atori: tiens papa sa fait longtemps, alors qu'est ce qui va pas?

Derek: tu sais très bien, lorsque tu es venu m'annoncer que c'était toi qui t'étais imprégné d'Heley que la laisserais malgré tout vivre sa vie.

Atori: c'est se que je fais.

derek: quoi? en provoquant Lucas en l'embrassant devant lui! Laisse heley tranquille et oublie la!

Atori: tu sais très bien que c'est impossible, je vais rester auprès d'elle et la protégé.

Derek: tss pour combien de temps? jusqu'à que cette foutu imprégnation disparaisse et tu l'enverra en enfer pour t'en débarrasser.

Atori: je ne lui ferais jamais de mal! pourquoi vous me détestez à se point!

Derek: pourquoi? parce qu'on sais très bien se que tu ressent pour Heley est faux!

Atori: se n'est pas faux!

derek: bien sûr que si! une imprégnation c'est pas de l'amour! c'est qu'une malédiction lancer par cette idiote d'aphrodite!

Atori: ah tu vois les choses sous cette angle, c'est notre amour à nous derek! il est vrai que en voyant le votre il semble tellement plus sincère. L'amour chez vous les mortel ne tiens qu'à un file et peut disparaître alors que moi si personne ne s'en même ne disparaîtra jamais!

Je détournais le regard car je savais qu'il faisait allusion à Gabriel et moi.

Atori: c'est votre façon de voir l'amour qui est plus faux que le notre, si il était si vrai que vous le prétendez tous alors ton précieux Gabriel n'aurait jamais été voir ailleurs! vous me faites tous pitiez à me donner des leçons de moral.

J'étais tellement hors de moi que je pus m'empêcher de le gifler sur le moment.

Derek: je n'aurais jamais crue avoir aussi honte d'avoir un fils.

Je m'en allais ne voulant plus le voir, Atori semblait également en colère de mon geste et mes paroles. Il bouillait sur place me regardant m'éloigner et fini par crier tout en se téléportant. Il réapparu dans sa chambre retirant le carde qu'il jeta à terre ou se trouvait le coffre et ouvrit celui ci attrapant la pierre dans sa main. Il ne réfléchissait à se qu'il faisait, il était furieux contre moi et brisa la pierre dans sa main. Une lueur en sortit et monta au ciel, il ferma les yeux repensant aux paroles de Heley. Il avait promis qu'il ne ferait pas de mal à sa famille et sous un coup de colère il avait remit l’imprégnation de Valas.

Atori: t'es vraiment un idiot Atori! elle ne voudra jamais de toi si tu agis toujours aussi égoïstement.

Il laissa tomber les débris de la pierre à terre qui avait perdu tout son éclat.


***


Silas téléporter par son fils apparu dans un pièce, il tentais de connaître les lieux utilisant ses pouvoirs comme une chauve souris avec ses ondes pour s'orienté.

Silas: qu'est ce donc cette horrible endroit ou tu m'as amené Zwei?

Il fronçait les sourcils tournant légèrement la tête vers la droite alors qu'il lui parlait de masque.

Silas: un masque? pourquoi en porte tu un également Zwei?

Il s'avançant vers lui attrapant son visage et monta sa main doucement jusqu'à qu'il sentit un masque recouvrant son oeil.

Silas: pourquoi se masque? j'ai senti ton odeur changer Zwei, quel bêtise encore as tu commise pendant mon absence? répond!

Takuma: Zwei!

Silas le lâchait se redressant entendant une voix qui lui est inconnu.

Takuma: plus jamais tu me laisse seul avec ton maudit frère! j'ai passer ma journée à le suivre partout! c'est une vrai calamité se type! et j'ai la tête d'un baby sitter?

Il se tourna vers Hatchiko la regardant de haut en bas puis revins vers Zwei.

Takuma: on avait dit deux femmes! t'es un mauvais perdant Zwei!

Silas: cette femme n'est pas pour toi, fils de Teijo.

Takuma: c'est qui celui la?

Silas: son père même si des fois j'ai honte de l'admettre.

Takuma: pour quelqu'un qui était censer être seul au monde Zwei, j'ai l'impression que tu as plus de famille que tu le prétendait...on a pas tant de choses en commun tout compte fait.

Il s'en allait, Silas leva les deux sourcils se grattant le montons du bout de ses griffes.

Silas: j'ai presque eu l'impression d'avoir entendu une scène de ménage, j'ai les écailles de mon dos qui se redresse.

derek: c'est quoi se bouquant? c'est qui le vieil aveugle?

Silas: tiens tiens l’obscure Derek, alors on se sent un peu plus libérer depuis que je t'ai sortit du corps de ton "autre toi"

Derek: ah c'était vous? et je suppose que je dois vous remercier?

Silas: non inutile.

Derek: tant mieux j'aime pas remercier, Zwei je te préviens Takuma n'as pas arrête de me faire chier toute la journée! ne lui demande plus JAMAIS de me surveiller! je pouvais même pas faire les boutique tranquille...comment tu peux supporter se type toutes la journée et qu'est ce que Hatchiko fou ici?

Mon côté obscure à retrouver mon ancien look lorsque j'avais seize ans, piercing à la lèvre, langue et téton? sa par contre c'est nouveau. Il avait même trouver un sorcier pour lui faire pousser les cheveux, il alla s'asseoir à côté de son frère tout en sortant une clope.

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Lun 25 Fév - 5:40

Lucas croisait les bras attendant patiemment sa fille étant donné qu'il lui avait demander de revenir, il savait qu'elle était seul avec Atori et ce depuis un long moment, il craignait déjà le pire, il tournait le regard vers sa femme.

Lucas : S'il lui a prit sa virginité, je je répond plus de moi.

on tournait tous le regard vers DErek qui revenait avec Shin, il soupirait toujours les bras croisé.

Lucas : Encore heureux qu'il ne vous soit rien arrivé et Brook à raison, Zwei ne t'aurait peut-être pas tué, mais l'autre cinglé oui, il aurait pu.

Je tournais le regard rapidement vers Missa lorsqu'elle me parlait, j'en souriais soulagé de les savoir tout les deux saint et sauf. Je tournais le regard vers Derek quelque instant et me rendait par la suite l'endroit où se trouvait Benoit, j'aurais très bien pu le sentir autre fois, mais maintenant, je ne ressens plus rien. Une fois que je me retrouvais dans la même pièce que lui, je souriais et le prenais dans mes bras, je prenais son visage des deux mains et l'embrassait avec passion.

Gabriel : Tu m'as manqué.

Je me décalais de lui afin de lui sourire de nouveau et tournait le regard vers notre enfant, Tyler qui était dans un berceau, il dormait paisiblement, je m'avançais vers lui posant mes mains sur le rebord du berceau et le regardait dormir.

Gabriel : Je pense qu'on devrait resté ici un petit temps.. Ici on est en sécurité, je ne pense pas que Silas connait cette endroit.. Il est vraiment dangereux, encore plus que l'est Raynor et Zankou.. Il est même effrayant et semble désirer se venger.

Je tournais le regard vers lui.

Gabriel : Mais se ne sont pas nos histoires, alors, on ne va pas se mêler de toute cette histoire de.. "silas".

Je revenais vers Tyler souriant.

Gabriel : Regarde comme il est si paisible, je n'ai pas envie qu'il découvre le dangers qui se trouve en dehors de ses murs..

Keïko marchait rapidement posant ses mains sur ses hanches regardant vers Shin.

KEïko : On était en pleine discussion et voilà que tu te volatilise..Encore, je peux savoir ce qu'il se passe encore pour que tu t'en ailles sans me dire quoi ! J'étais inquiète moi !

Elle avait ses oreilles couché en arrière mécontente. Lucas tournais à son tour le regard vers sa femme Missa qui s'inquiétait à propos que Heley soit avec Atori, il en retroussait le nez de cette question.

Lucas : J'en sais rien..

Il regardait par la suite vers Shin, il détournait le regard après ses paroles.

Lucas : C'est bien ce que je pensais.. On ne peut pas avoir confiance au Dieu, et je ferais tout pour que Heley ne tombe pas dans ses bras, même s'il faut pour ça que je l'enferme à la maison à double tour, et qu'elle ne puisse jamais en sortir, elle n'ira plus au lycée pour le moment étant donné qu'elle profite que je ne sois pas la pour la surveiller pour aller chez lui !

Teijo : Je pense que votre fille est assez grande pour prendre ses propre décision.

Lucas : Tu es mal placé pour me parler d'enfant Teijo, regarde le tien, c'est un pevers et un psycopathe.

Teijo : Hum..

Il tournait par la suite le regard vers Shizuka la regardant bien et écoutait ses paroles, il croisait les bras fermant quelque instant les yeux mais la regardait de nouveau.

Teijo : Je ne vois pas de quoi tu avais peur, je pensais qu'on ne devait plus se mentir désormais et pourtant tu me l'as cacher.. JE ne suis juste pas doué avec eux c'est différent Shizuka.

Il tournait le regard vers Derek à cette instant. Il revenait vers Shizuka, il tournait la tête lorsqu'elle disait qu'elle comptait garder cette enfant.

Teijo : Je ne suis pas doué pour jouer le rôle du papa Shizuka. On devrait parler de ça entre nous, je n'aimerais pas que Derek face des remarques sans arrêt.

Il le regardait d'un mauvais oeil à cette instant.

Lucas se tournait également voyant Atori apparaître, Heley était dans ses bras et il l'embrassait, il en lâchait Missa et serrait les poings le regardant.

Heley n'avait même pas fait attention qu'il c'était téléporté, il l'avait prit dans ses bras et se mettait à s'embrasser mais n'avais pas senti la téléportation, lorsqu'elle entendait la voix de Derek, elle dressait une oreille, Atori la lâchait, elle se retournait faisant face à tout le monde, elle entre ouvrait la bouche surprise et rougissait gênée... Elle regardait quelque instant vers son père qui la regardait très mécontent.

Lucas attrapait la main de Heley, elle baissait la tête n'osant plus le regard, il baissait le regard vers elle.

Lucas : On aura une discussion après, Brook emmène la à l'intérieur.

Heley : Papa..

Lucas : Tu rentres j'ai dis !

Elle tournait le regard vers Atori qui s'engueulais avec Derek, elle n'attendait pas sa soeur et marchait rapidement pour rentrer à l'intérieur. Lucas restait à côté de sa femme ayant suivis la conversation entre lui et Derek, il était tout à fait avec Derek sur le coup étant donné qu'il s'agissait de sa fille. Après que Derek lui ait donné une gifle, Lucas retirait ses lunettes pour le regarder dans les yeux.

Lucas : Plus jamais tu ne reverras ma fille tu m'as compris ?! Tu vas juste arriver à la faire souffrir,et personne ne lui fera du mal est-ce clair ?!

Il détournait le regard étant donné qu'il venait de s'en aller, il tournait le regard vers sa femme.

Lucas : Il va toujours tenté de la revoir, mais cette fois ci, je ne la quitterais pas d'un regard.

Il s'avançait pour aller la retrouver, Heley était assise sur les escalier serrant sa jupe, elle avait déjà les larmes aux yeux ayant entendue toute la conversation, j'avais également entendu que sa criait dehors mais sans pour autant distinguer ce qu'il se disait.

Lucas se retrouvait en face de Heley.

Lucas : Je te faisais confiance, pourquoi as-tu profiter que tu sois au lycée pour t'en aller avec lui Heley !

Elle levait la tête à cette instant.

Heley : Tu me fais confiance.. C'est faux, tu as demandé à un élève de m'espionner...

Lucas : Qu'est-ce que tu racontes ?!

Heley : Oui, Sébastien, il m'a dit que tu avais été le voir et tu lui as parlé de Atori.. Je ne suis pas idiote.

Lucas : Je ne lui ais jamais demandé de t'espionner, mais de toute manière, je ne te quitterais plus des yeux étant donné qu'à la première occasion tu t'en vas seul chez ce type ! C'est lui qui t'y a amené de force ?!

Heley : Bien sur que non !

Lucas : Tu ne le connais même pas, est-ce que tu as déjà oublié tout ce que je t'ai dis à propos des Dieux et de cette imprégnation !

Heley : Il est différent.

Lucas : Oh mais non ma pauvre fille ! Il joue la comédie, pour t'avoir plus facilement dans ses bras et on dirait que tu t'ais bêtement laissé manipulé !

Elle détournait le regard les larmes aux yeux.

Lucas : Qu'est-ce qu'il ta fait, est-ce qu'il ta touché ?!

Heley : Non..

Il attrapait son visage pour qu'elle le regarde, il fronçait les sourcils.

Lucas : Regarde moi dans les yeux et dit moi qu'il ne ta pas touché !

Elle le regardait quelque instant, les larmes coulaient sur ses joues.

Heley : Tout ce qu'on a fait, je l'ai voulu moi aussi.

Il lâchait son visage à cette instant et sur le coup de la colère il l'a giflait, elle en gardait son visage sur le côté après ça. Elle se mettait debout et s'en allait en courant, Lucas la regardait partir.

Lucas : Heley !

Moi et Benoit on avait pu voir et entendre toute la conversation étant donné qu'on se trouvait dans la pièce à côté, Lucas se tournait pour me regarder.

Lucas : Je n'aurais pas du la giflé..

Il passait sa main sur son visage remettant ses cheveux en arrière et fermait les yeux.

Gabriel : Tu veux la protéger Lucas..

Lucas : Je ne sais plus quoi faire, j'ai peur que Atori la manipule et se joue d'elle juste pour obtenir son coeur.

Gabriel : Peut-être que Atori est différent.

Lucas : Il a essayé de me tuer, il nous a fait du mal à tous, et maintenant qu'il a un imprégnation, il aurait changé ? Non.. tout les Dieux sont des êtres égoïste, il n'est pas différent des autres, il va juste faire souffrir ma fille.

Gabriel : Si c'est le cas Heley le comprendra d'elle même.

Lucas : Je ne la laisserais pas le revoir, il la touché..

Gabriel : Tu ne sais pas ce qu'il sait passé lorsqu'elle était seul avec lui Lucas, elle n'avait pas une tête à avoir été forcée, elle le désirait.

Lucas : Je m'en moque, plus jamais il ne posera ses mains sur ma fille.

Il s'en allait, Heley était allongé sur son lit, dans sa chambre pendant qu'elle passe ses vacances ici chez ses grands-parents, elle pleurait serrant les draps. Je tournais le regard vers Benoit soupirant.

Gabriel : Je devrais aller lui parler..

Je tournais le regard vers sa soeur Brook.

Gabriel : Hum je pense qu'il veut mieux qu'elle parle avec sa soeur, ils sont bien plus proche que je ne le suis.

Au Paradis, Valas était allongé dans un lit fermant les yeux, la main posé sur son front, mais après que Atori est brisé le cristal, il ouvrait les yeux ressentant de nouveau cette imprégnation, il se redressais rapidement tournait le regard, il ne savait pas comment cela pouvait être possible.. Mais, il ne pensait désormais plus qu'à Derek.

Valas : Qu'est-ce que..

Il se levait, se téléportant pour faire face à Aphrodite, celle-ci coiffait ses long cheveux devant son beau miroir, elle regardait valas vers celui-ci et se retournait pour lui faire face.

Aphrodite : Que veux ce grand honneur de te voir dans ma chambre Valas ?

Valas : Tu m'as remis mon imprégnation ?

Elle haussait les épaules avec un sourire.

Aphrodite : Bien sûr que non, je ne met qu'une seul imprégnation par Dieu, il ne faut pas abusé de ma bonté.

Valas : Pourtant elle est revenue, qu'est-ce que cela signifie ?!

Aphrodite : Il y a un moyen de retirer une imprégnation, mais il y a également le moyen de la remettre, il semblerait qu'une personne désirait que tu la récupères. Tu devrais remercier ton fils Atori, c'est lui qui a fait ça.

Il levait bien la tête à cette instant.

Valas : De toute manière je ne peux plus redescendre sur Terre.

Aphrodite : Tu ne pouvais plus, seulement parce que tu n'avais plus cette imprégnation, mais maintenant que tu l'as de nouveau, aucun Dieu ne peut te forcer à rester ici. C'est la lois, l'imprégnation passe au dessus de tout les lois, sauf si tu recommences à en arriver à t'en prendre au mortel comme autre fois Valas.

Il retroussait le nez.

Valas : Je vois..

Il se retournait.

Aphrodite : Tu devrais parler à Zeus avant de descendre sur Terre.

Valas : Plus tard.

Elle levait les sourcils le voyant disparaître, elle souriait et se retournait devant le miroir, elle fit un signe de la main, celui-ci changeait d'apparence pour montrer ce qu'il se passait avec Valas.

Il descendait sur Terre et apparaissait devant Derek, il le regardait attentivement, il regardait les autres qui semblait surpris, moi je n'avais pas pu le voir étant donné que j'étais toujours à l'intérieur.

Valas : Atori à fait pas mal de dégât on dirait, je ressens beaucoup de tension dans l'air.

Il claquait des doigts, le décors commençait à changer autour de lui, le monde qui était autour de Derek disparaissait, ils se retrouvaient seul tout les deux, il venait de se téléporter.

Valas : Je suis content que tu ne sois plus avec.. Gabriel Derek, j'ai quelque chose à te dire, et je doute que cela va te plaire comparé à moi.

Il s'approchait de lui, l'attrapant par les bras et le regardait attentivement.

Valas : Je suis de nouveau imprégné de toi et cette fois ci, j’éliminerais chaque personne qui tente de la briser une nouvelle fois.

Il se redressait lâchant Derek.

Valas : Je compte bien que tu sois à moi Derek, je te donnerais tout ce que tu veux, il est temps que tu oublies Gabriel. Oh.. Et désolé pour ta viré en enfer, mais tu es en vie, c'est le principal non.

Il lui fit un sourire en coin.

Valas : Je compte également faire en sorte que Atori obtienne celle dont il s'est imprégné, après tout, elle lui appartient, Lucas est ennuyant toujours à se mettre en travers de ma route, il devrait faire attention à lui.

Il claquait des doigts faisant apparaître un grand fauteuil, il s'y installait croisant une jambe.

Valas : Tu sais à quoi je pense en ce moment Derek, je repense à ce moment où je t'ai violé, mais cette fois ci, je veux que tu me supplies à ce que je le face.




Ils arrivaient donc jusque chez Zwei, il tournait le regard vers son père, il le regardait s'approcher lorsqu'il avait parlé d'un masque et se prenait même la peine d'aller vérifier lui même, Zwei se laissait faire le regardant bien.

Zwei : Une bêtise, je ne trouve pas que s'en est une au contraire, je suis devenu le bras droit d'Hadès, il ma donné des pouvoirs supplémentaire et m'a donné cette oeil, je suis capable de faire des tas de chose grâce à cette oeil.

Il se tournait pour regarder vers Takuma, Hatchiko ne disait rien et écoutait la petite conversation.

Zwei : Tu les auras tes deux femme Takuma arrête de râler ainsi !

Hatchiko levait un sourcils regardant vers Takuma, elle tournait le regard vers Silas, elle croisait les bras n'aimant pas du tout cette endroit. Zwei fronçait les sourcils sous les paroles de Takuma, il tournait le regard vers son père qui faisait cette réflexion.

Zwei : ne dit pas n'importe quoi ! Lui au moins il sait s'amuser.

Hatchiko : Moi je trouve qu'il a raison, on dirait presque un petit couple.

Il tournait le regard vers elle, il avait bien envie de lui faire regretter ses paroles.

Zwei : Ta de la chance que tu es sa petite protégé sinon je t'arracherais membres par membres et tu me suppliera pour que j'arrête.

Hatchiko : Je te supplierais juste de ne plus voir ta sale face oui.

Il serrait les poings tentant de maîtriser sa colère pour ne pas foncer sur elle, il se tournait par la suite vers Derek qui arrivait. Il le laissait discuté avec son père, du moins jusqu'à ce qu'il arrive lui adresser la parole.

Zwei : Derek, je viens de voir ton autre toi et il m'a bien fait chier, alors ne commence pas non plus ! CE qu'elle fou là, bonne question, maintenant qu'elle ta libéré ta plus besoin d'elle, on peut se débarrasser de cette idiote.

Elle fronçait les sourcils tournant le regard vers Silas et revenait de nouveau vers Zwei.

Zwei : En tout cas je préfère ce look là, l'autre était complètement ringard.

Il se téléportait à côté de Hatchiko l'attrapant par les cheveux et attrapait la dague qu'il retirait de sa chaussure, il lui posait la lame sous la gorge.

Zwei : Quoi que, tu pourrais toujours nous être utile mais je garde ça.

Il plaçait la lame dans sous son pantalon et glissait sa langue sur sa joue, elle se retirait de lui et le regardait bien.

Hatchiko : Ne me touche pas.

Il fit un sourire en coin et se tournait vers Silas.

Zwei : Alors, qu'est-ce que tu comptes faire pour te venger de ses misérable hum ?


Hatchiko : Il ne leur fera rien.

Il lui donnait une gifle et l'attrapait par la gorge, approchant son visage d'elle.

Zwei : Je te conseil de ne pas m'énerver !

Hatchiko : Et toi de même.

Il la regardait cruellement et finissait par la lâcher, craquant sa nuque.

Zwei : Tu sais à peine maîtriser tes pouvoirs, tu es loin d'être effrayante. Derek tu devrais garder ta "petite-fille" Tranquille, sinon je lui arrache la langue pour ne plus devoir l'entendre !

Elle tendait la main, une file rouge sortait de la gueule du serpent et attrapait la lame pour ensuite l'enfoncer en lui. Il baissait lentement la tête regardant la lame à l'intérieur de lui, il se mettait à ricaner tendant la main pour attraper le manche, mais le file rouge lui brûlait la peau.

Zwei : Tu tiens vraiment à ce que je m'énerve.

Elle fit revenir la lame jusqu'à elle et le plaçait entre sa poitrine.

Hatchiko : Je récupère ce qui m'appartient, c'est tout.

Elle lui fit un sourire.

Zwei : Je crois qu'on ne va pas s'entendre tout les deux.

Elle commençait à quitter la pièce, il tournait le regard vers elle.

Zwei : Où est-ce que tu crois aller ?!

Hatchiko : J'ai besoin d'air, ton odeur me donne envie de vomir.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Lun 25 Fév - 23:33

Benoit regardait le petit Tyler dormir depuis plusieurs minutes déjà, il avait des crampes à l'estomac d'inquiétude pour Gabriel. Il se tournait le sentant arriver, il avait l'impression de pouvoir respirer à nouveau.

Benoit: Gabriel...

Il fermait les yeux l'embrassant comme ci cela faisait des mois qu'il n'avait plus eu la chance de le touche, les r'ouvrant il montrait toute l'inquiétude qu'il avait pu ressentir.

Benoit: j'étais inquiet bon sang Gabriel, pourquoi n'était tu pas revenu tout de suite? je t'attendais chez Missa et puis Shin est apparu pour notre mettre à l'abris, j'avais pas de nouvelle de toi...j'ai cru mourir...encore.

Il se plaçait derrière Gabriel passant ses bras autour de lui regardant tout deux le petit Tyler, il ferma les yeux écoutant Gabriel.

Benoit: Je pensais qu'on aurait plus jamais se soucier de problème, on a passé quinze années sans en avoir,mais Derek est revenu et les soucis avec lui.

Il passait son nez dans ses cheveux respirant son odeur le serrant d'avantage contre lui.

Benoit: j'aimerais me dire qu'on se mêle pas de leurs histoire, mais je te connais Gabriel tu fais passer les autres avant toi. Tu ne pourra pas t'empêcher de t'en mêler d'une façon ou d'une autre, parce que tu tiens à ta famille...je comprenais pas avant, mais maintenant que j'ai Tyler et que je t'ai toi...je peux enfin comprendre ton inquiétude.

Il sourit frôlant ses lèvres à lobe de son oreille.

Benoit: c'est pour ça que je vais devoir toujours te tenir tout contre moi pour être certain que tu fasse pas de bêtise, Tyler à besoin de toi et moi aussi.

il le lâchait entendant Lucas se disputé avec sa fille, Benoit soupirait regardant vers Tyler.

Benoit: ils vont rêver Tyler si ils continue à crier aussi fort.

Il était étonner de voir Lucas gifflé sa fille, Tyler gémissait étant réveiller se qui faisait soupirer Benoit qui le reprenait dans ses bras.

Benoit: Chut, c'est rien...c'est juste ton idiot de grand frère qui frappe sa fille, faudra d'y faire c'est toujours comme ça dans cette famille.

Il regardait d'un air mauvais Lucas qui discutait avec Gabriel, Benoit faisait mine de rien mais écoutait également la conversation. Lorsqu'il en avait fini tout les deux il revenait vers Gabriel tout en berçant Tyler.

Benoit: t'inquiète pas Gabriel, je pense que tout ça va passer. Lucas tient bien plus de toi qu'on pourrait le croire, un vrai papa poule et puis Heley à une personne sur qui compté.

Il regardait vers Brook également qui avait vue toute la scène entre son père et Heley, celle ci courrait jusqu'à sa chambre toquant avant d'entrer.

Brook: Heley c'est moi je peux entrer?

Elle entrait de toute façon fermant la porte derrière elle et s'approchait de sa soeur s'asseyant sur le rebord du lit caressant les long cheveux de sa soeur.

Brook: n'en veux pas trop à papa, il a peur c'est tout...bon d'accord il aurait pas du te gifler, c'était stupide et inutile.

Elle finissait par s'allonger à côté d'elle tentant de lui sourire pour la consoler.

Brook; on peut dire que tu lui a fait un sacré choque, tu as vraiment fait des choses coquine avec Atori?

Elle sourit d'avantage.

Brook: avec dieu doit être vraiment douer...haha voyant ta tête sa devait être le cas.

Elle passait ses doigt sur les joues de sa soeur frottant ses larmes.

Brook: pleure pas Heley, j'aime pas te voir pleurer s'il te plait. Laisse le temps à papa de digéré tout ça, il finira par accepté que tu aime Atori....enfin tu l'aime pas vrai?

Elle attrapait ses deux mains les yeux remplis de curiosité.

Brook: aller maintenant dit tout à ta soeur préféré! il ta fait quoi? des bisous partout partout? alllllleeerr dit moi!


***

Shizuka se trouvant toujours dehors toujours mal à l'aise avec la discutions avec Teijo se tournait entendant Keiko arriver fou de rage. Shin baissa directement les oreilles la voyant arriver, toutes ses queues se baissaient elles aussi en même temps.

Shin: ma chérie je...

Il se mit à genoux à ses yeux tenant la petite jupe de Keiko levant les yeux pour la regarder comme un animal tentant de se faire pardonner.

Shin: pardonne moi ma sucre d'orge, je sais j'ai encore disparu sans te dire quoi...j'aurais pas du.

J'étais encore en rogne de mon côté, appuyer contre un arbre je regardais la scène que faisais Shin. Sérieux on dirait presque que c'est la petite chienne qui porte la culotte. Je souris oubliant presque ma crise de colère sur Atori, ma mère aussi sourit posant ses doigts sur ses lèvres.

Shizuka: ils sont mignon tout les deux, j'aimerais aussi que tu te mette à genoux pour te faire pardonner! je me sentirais comme une reine.

Elle regardait Teijo à se moment qui faisait encore la tête, elle plissait des yeux attrapant sa main pour l'éloigner d'avantage pour ne plus que j'entende. Je les fusillais de regard voulant m'approcher, mais c'est la que ma mère se tournait me lançant un regard glacial...ok j'ai compris j'ai aps interêt à m'approcher d'eux j'ai pas encore envie de recevoir une chaussure sur la tête.

Shizuka: arrête de bouder Teijo, ok je suis désolé de t'avoir cacher que j'étais enceinte ok? tu veux que je me mette à genoux aussi pour me faire pardonner? et ben pas question! j'ai mis des bas et je risque de les troué.

Elle soupira une instant avant de continuer de parler.

Shizuka: tu n'as pas à t'inquiété tu sais? être papa sa s'apprend, tu crois que moi j'ai pas eu peur de jouer se role moi autre fois? j'ai fait moi aussi des erreur regarde Zwei, mais la situation était complètement différente, j'ai pas eu le choix et Silas m'a attacher durant neuf mois au lit pour être sûr que je m'ouvre pas le ventre.

Elle fermait les yeux repensant à se passer.

Shizuka, c'était une véritable torture et j'ai détester zwei injustement alors qu'il n'y était pour rien, mais ensuite j'ai eu Derek...j'ai jamais eu aussi peur de ma vie, mais lorsque je l'ai eu dans mes bras pour la première fois cette peur c'est volatilisé. J'étais heureuse comme jamais je l'ai été avant.

Elle lui sourit attrapant sa main pour la poser sur son ventre, lui faisant sentir une légère bosse.

Shizuka: laisse lui une chance et laisse toi une chance aussi.

J'avais les yeux fermer oubliant tout se qui était autour de moi afin d'entendre encore plus loin encore, sans que ma mère le sache je pouvais entendre leurs conversation. J'étais pas ravis que ma mère soit enceinte de Teijo, mais ses paroles mon toucher je vais devoir m'y faire. Avoir un petit frère ou un petite soeur de ce vieux prêtre en espérant qu'il ou elle en lui ressemble pas. lorsque je r'ouvris les yeux Valas était devant moi, j'en avais le souffle couper.

Derek: qu'est ce que tu fais la? oh, tu es venu parce que j'ai gifler ton fils adoré? ben sache que j'ai faillit m'exploser le poignet en le faisant.

Je regardais autour de moi, le décors avait changer. Qu'est ce qu'il veux bon sang? sa le fait chier que je sois encore en vie et est venu pour m'achevé? je le foudroyais du regard avalant ma salive craignant vraiment le pire avec lui.

Derek: ah je vois, t'es venu te réjouir que Gabriel met laisser tomber? aller ris un coup si sa te fait plaisir!

me dire un truc qui va pas me plaire? sa y est j'ai une boule au ventre! il s'approchait de moi, je reculais mais il me retenait à m'agrippant le bras. Mes yeux s'écarquilla, quoi? à nouveau imprégné de moi? non c'est une blague! qu'on me réveille.

Derek: tu te fou de ma gueule rassure moi?

Tout des mauvais souvenir remontait à la surface, j'avais enfin oublier se qu'il m'avait fait et voilà que sa recommence. Il menace déjà de tuer tout ceux qui tenterons de retirer à nouveau l’imprégnation, je baissais la tête fermant les yeux. Cette fois j'empêcherais les autres de se mêler de cette histoire, il a déjà eu trop de dégat par ma faute. Je r'ouvrais les yeux fronçant les sourcils, il menace Lucas maintenant.

Derek: Lucas à de très bonne raison de se méfier d'Atori et tu sais très bien pourquoi! c'est de ta faute si il a eu peur panique de ses histoires d'imprégnation! je peux te demander tout se que je veux et bien très bien! ma première demande sera que tu laisse ma famille tranquille! sa te fa comme demande? ou c'est pas dans tes cordes?

Je le quittais pas des yeux, c'est pas peine si j'osais cligner des paupières. Que d'une fraction de seconde il m'oblige comme la dernière fois de coucher avec, il m'en fit rapidement la remarque. Attend, il veut que je le supplie? je pouvais m'empêcher de rire, c'était surtout un rire nerveux.

derek: moi qui pensait que les dieux n'avait pas le sens de l'humour, tu viens de me démontrer le contraire...le supplier n'importe quoi.

Je regardais la pièce ou on était, je vois il nous a pas téléporter très loin. Je reconnais le décors du temple de Shin, je croisais les bras le regardant à nouveau.

Derek: si t'espère vraiment que je te supplie alors mon pauvre valas je crains que tu doive vivre comme un moine, car il est hors de question que je te supplie quoi que se soit.

Je m'appuyais contre le mur regardant ailleurs, oublier Gabriel...oui c'est vrai que je devrais, mais sa fait quinze ans que je me répète cette phrase et pourtant, j'y arrive pas. J'entend encore ses mots de tout à l'heure "rester ami" comment je pourrais l'oublier alors que je l'aime toujours? Je tournais mon regard vers Valas à se moment la, peut être que je pourrais me servir de lui pour l'oublier...il me sourit, il est entrain de lire mes pensées la?

Derek: deuxième chose que je veux! que t'arrête de lire dans mes pensée! sinon je te donnerais droit à des bon flash back de mes moments les plus torride avec Gabriel...c'est Atori qui a remis l’imprégnation c'est ça? il est furax de se que je lui ai dit tout à l'heure?

Oué normal qu'il m'en veux, qui supporterait t'entendre de la bouche de son père de tel parole? mais en venir à refoute cette foutu imprégnation!

Derek: bien...troisième chose que je veux...hmph...si tu tiens vraiment à se que j'oublie Gabriel alors fait en sorte que se soit le cas....mais pas question que je te supplie!

J'arrive pas à croire se que je viens de dire, mais je vois pas d'autre solution pour l'instant. Gabriel veut que je passe à autre chose et ben voilà je passe à autre chose même si surement pas se qu'il avait en tête. Je soupiras me décrochant de mon mur m'approchant d'un pat décider vers valas, qui m'énerve à me regarder avec se petit sourire de victoire. Je r'avalais ma fierté posant un genoux de chaque côté de lui, je suis au point de plus désespéré pour en venir à cette extrémité, mais au fond moi aussi j'en ai assez de me battre...je fermais les yeux et l'embrassait

****

Silas était furieux contre son fils, il se redressait devant ses révélations a propos de cet oeil, le bras droit d'Adès.

Silas: si justement tu es vraiment stupide mon garçon, en être venu à servir se dieu la...qu'est ce que t'avais derrière la tête? n'as du donc aucun amour propre?

Ferment les yeux il tentait de maintenant sa colère, Derek allumait sa clope le sourire aux lèvres que Zwei se faisait gronder comme un enfant.

Derek: fait gaffe zwei, je crois que sa main le démanche il pourrait te donner la fesser.

Silas: silence toi! je t'ai faire sortir de l'autre Derek, je pourrais très bien t'y r'envoyer!

Derek grimaçait mais ne répliquait pas, Silas revint directement à zwei toujours avec mépris.

Silas: et n'oublie pas que je suis ton père Zwei! ne lève plus jamais la voix ou je t'enlèverais cet oeil horrible du bout de mes griffes!

C'est maintenant Hatchiki que le provoqua se moquant de lui, Silas ne dit rien se contentant de croiser les bras.

derek: tu devrais pas jouer avec le feu idiote.

voilà qu'il se mettait tous deux à se chamailler, Derek regardait l'un après l'autre continuant de fumer sa cigarette tranquillement s'amusant de la situation. tout le contraire de Silas qui commençait sérieusement à perdre patience, Derek se tournait levant les sourcils regardant Zwei.

Derek: la calmer? pourquoi alors que c'est si distrayant de vous voir vous chamailler comme des collégien, tu connais le dicton? l'amour commence toujours par une dispute.

Il se mit à ricaner tout en sortant de sous sa chemise un collier en forme de croix, tirant l'about en sortant une poudre blanche qui reniflant pour ensuite reprendre la parole.

Derek: elle est la fille de Stephan je suis pas étonner qu'elle est hériter de son caractère qui te rapelle est hériter du miens...je te mettais déjà parfois à bout grand frère maintenant on sera deux.

Silas: fermez la maintenant! pour le moment Zwei je t'interdis de la toucher! sont pouvoir me sera utile une fois qu'elle le contrôlera entièrement, touche même un seul de ses cheveux Zwei et tu le regrettera fait moi confiance.

Il s'en allait rejoindre hatchiko, derek se mit à rire se moquant de son frère.

Derek: tu t'es fait gronder et c'était marrant.

Silas se téléportait devant Hatchiko bombant le torse.

Silas: ne va pas te balader trop loin mademoiselle Hatchiko, vous avez la bague je peux vous retrouver même dans le trou du cul du diable...vous pouvez peut être me contrôlé pour l'instant, mais sachez mademoiselle que chaque chose à une fin. Ne profitez pas trop de ma patience il est toujours déconseillé d'atisez ma colère. Approchez plus près de moi.

tendant sa main il fit disparaître l'armure de ses bras, la tiran vers lui il posa une mains sur son visage étudiant chaque trait.

Silas: c'est ma façon de voir pour le moment, j'aimerais savoir à quoi vous pouvez ressembler. Oh une tel expression, de la colère..j'aime voir de la colère chez une femme, sa me rappelle ma belle Shizuka...votre caractère me fait également penser à elle, c'était la seule femme qui osait se rebellé contre moi, j'en ai tout de suite été séduit.

Il sourit caressant maintenant ses long cheveux.

silas: c'est également la seule femme à avoir réussis à me donner se que je désirais, un enfant...même si Zwei est un enfant assez difficile. tes pouvoirs son augmenté, tu aura plus facile à les contrôlé. Faisons ensemble un petit test, j'ai ressentit se bâtiment délimbré, remonte le temps...jusqu'à qu'il soit comme neuf. Lorsque tu y arrivera parfaitement ma chère, alors la tu pourra me rendre la vue...je te promet que ta récompense sera exemplaire.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Mar 26 Fév - 6:02

Sa me faisait très plaisir de retrouver Benoit, il était très inquiet pour moi, mais moi aussi, alors que je regarder notre enfant dormir paisiblement, j'apprécier son corps collé contre moi, j'avais quelque petite pensée malsaine, j'avais très envie de lui.

Mais après la dispute entre Lucas et Heley sa m'a fait pensé à autre chose, alors que je tentais de résonné Lucas, celui-ci partait, je tournais le regard vers Benoit.

Gabriel : Oui je sais, Lucas aime ses deux filles, il ne veut que les protéger tout les deux, il a peur c'est tout, peur de la perdre.. Moi aussi je serais inquiet et terrifié de savoir qu'un Dieu soit imprégné de Tyler par exemple.. Je ferais tout pour le protéger.

Je m'approchais de lui, jouant avec les petites main de Tyler avec un sourire.

Gabriel : Brook arrivera à la réconforter, elle est doué pour ça, j'ai toujours voulu avoir un frère jumeau moi aussi.

Il souriait glissant ses mains sur la partie fessier de Benoit, je le regardais avec un sourire.

Gabriel : Tu sais ce que j'ai envie ? D'une bonne glace, mais.. Amélioré.. Etalée sur tout ton corps.

Il baissait les yeux vers Tyler.

Gabriel : Mais il faudra tout d'abord que notre bébé se remette à dormir, je n'aimerais pas qu'il voit ça.

Il prenait Tyler dans ses bras, le glissant bien contre lui et caressait son dos, il retournait dans la chambre et l'allongeait dans le berceau, je commençais à le balancer et chantait tout doucement pour qu'il s'endorme.

Pendant ce temps, Heley était toujours allongé sur le lit, pleurant. Elle s'arrêtait tournant la tête afin de regarder vers sa soeur qui arrivait. Elle frottait ses larmes, mais d'autre coulaient.

Heley : Je sais Brook.. Mais il a une drôle de manière de me montrer qu'il m'aime..

Après la question de sa soeur, elle rougissait de plus belle.

Heley : Et bien.. Hum.. Oui..

Elle repensait à ce moment, et souriait arrêtant de pleurer, elle avait beaucoup apprécier se moment intime avec Atori, et elle aimerait bien recommencer. Par la suite, elle regardait de nouveau vers sa soeur qui essuyait ses larmes. Après cette question, elle se redressait lentement, est-ce qu'elle l'aime, elle levait les yeux vers sa soeur.

Heley : Et bien.. Oui je pense.. Hum.. En faîte, oui je crois que je tombe amoureuse de lui.

Elle rougissait à cette instant, il attrapait à son tour les mains de sa soeur, se mettant à rire de sa question.

Heley : C'étai.. Génial.. Il m'a embrassé.. Enfin.. Il m'a embrassé à un endroit particulier en faîte, tu vois o je veux dire..

Elle rougissait de plus belle, elle baissait ensuite les yeux.

Heley : Je lui avais demandé que l'on face l'amour tu sais.. On était prêt à le faire.. Mais il y a Valas, celui qui était imprégné de Derek qui est venu. D'un côté.. Sa ma soulagé, parce que.. Je me rend compte que je ne le connais pas, et c'était trop tôt pour qu'on face ça. Du moins moi..

Elle levait de nouveau les yeux vers sa soeur.

Heley : Il va me prendre pour une fille facile maintenant.

Keïko avait toujours ses mains posée sur ses hanches, elle regardait d'un mauvais oeil vers Shin, mais lorsqu'il se mettait à genou devant elle, pour se faire pardonner, elle avait des petites étoiles dans les yeux ne pouvant plus être fâchée après lui après ça.

Keïko : Tu sais comment faire pour te faire pardonner, c'est bon je te pardonne.

Elle lui fit un doux sourire, s'approchant de lui et l'embrassait glissant une main derrière sa têt,e caressant ses cheveux.

Keïko : Comment je pourrais être fâchée longtemps contre lui.. Tu me fais fondre à chaque fois de toue façon, mais ne recommences plus

Teijo tournait le regard vers Shizuka après ses paroles, il haussait un sourcils et détournait le regard encore mécontent qu'elle lui ait caché ce genre d'information qui était tout de même importante.

Teijo : Si je me met à genou, sa serait pour autre chose Shizuka.

Il sourit, mais retirait son sourire malgré tout, il se laissait entraînée par elle pour qu'ils soient tout deux en privé, il la regardait bien et écoutait ce qu'elle avait à lui dire. Il fronçait les sourcils, il savait que Silas avait fait souffrir Shizuka, mais autre fois, il s'en moquait ayant été corrompu.

Teijo : Ce que tu as du vivre devait être atroce Shizuka, il n'a aucune conscience. C'est bon d'accord ? Je ferais en sorte d'être un bon père, sa me fait bizarre de dire ça, parce que je suis loin d'être doué avec les enfants et sa me fait peur aussi, mais je ferais en sorte que se soit le cas.

Il s'approchait d'elle, la serrait tout contre lui, posant son front contre le sien.

Teijo : Je suis prêt à tout pour toi Shizuka, je ferais n'importe quoi.

Il laissait sa main sur son ventre, et avec ses pouvoirs il pouvait sentir le coeur du bébé battre, il en sourit fermant les yeux.

Teijo : Je sens son coeur battre, je sais même te dire si se sera une fille ou un garçon, mais je ne dirais rien si tu préfère garder le suspens.

Il gardait son front contre le sien.

Teijo : Je ne veux pas te perdre, ni toi ni notre enfant. Mais il faut que je te dise.. Je doute que cette endroit soit caché de Silas, c'est un très grand prêtre, et il sera capable de trouver cette endroit, il utilisera tout les moyen nécessaire pour y parvenir.. De plus, il détient Hatchiko, et j'ai bien peur de ce qu'elle pourrait faire avec ses pouvoirs. Il est très doué pour corrompre quelqu'un et les manipuler, il le fera avec elle pour obtenir ce qu'il souhaite.

Il se retirait d'elle pour la regarder, glissant toujours une main sur son ventre la caressant et de son autre main, il la glissait sur son visage. Il tournait par la suite la tête ayant senti la présence d'un Dieu et pas n'importe quel Dieu.. Valas.

Teijo : Tu sais, désormais je laisse mes pouvoirs agir après ce qu'il sait passé, je ne préfère plus les bloqués, je ne veux plus avoir de mauvaise surprise. Valas est ici, avec Derek, j'ai un mauvais pré sentiments, il ne se déplace pas pour rien.

Valas gardait toujours le sourire regardant attentivement vers Derek, il ricanait de ses paroles posant ses mains sur ses jambes.

Valas : J'aime les défis Derek et j'ai très envie que tu me supplies et je suis près à tout pour que tu le faces, je pourrais t'aider à oublier Gabriel, il suffit que tu me le demandes.

Il penchait légèrement la tête le regardant bien.

Valas : Qui te fait croire que les Dieux n'ont pas le sens de l'humour, bon j'avoue.. Que je n'en ais pas beaucoup mais sa m'arrive de temps en temps.

Il reprenait son sérieux par la suite.

Valas : Je l'ai vu avec elle, il était près à lui prendre sa virginité, mais je suis arrivé à ce moment là et il ne la forçait pas, elle était consentante. Alors oui j'ai fais des erreurs, mais j'en avais assez qu'on tente de m'empêcher de t'obtenir, l'imprégnation est quelque chose qu'on ne contrôle pas et pour un Dieu c'est.. Perturbant, on aime tout contrôler et c'est la seul chose qu'on arrive pas.

Il se mettait bien au fond de son fauteuil.

Valas : DE plus, te voir avec quelqu'un d'autre me mettait hors de moi, j'ai fais pas mal d'erreur et on m'a puni pour me actes, j'ai perdu mon fils et je ne pouvais plus descendre sur Terre, mais maintenant j'ai une seconde chance et je compte bien en profiter pour tout recommencer.

Il fit un sourire malgré tout.

Valas : ET si Derek, tu vas me supplier, parce que je serais la seul personne qui pourra assouvir tes désires, TOUT tes désires.

Il observait bien Derek lorsqu'il lui demandait ses plusieurs choses qu'il désirait.

Valas : Bien, je ne ferais rien à ta famille, si elle ne tente rien contre moi.

Il écoutait la suite de sa demande, lisant ses pensées afin de savoir à quoi il pense lui faisait un grand sourire de satisfaction, mais il retirait se sourire lorsqu'il lui faisait cette demande.

Valas : Hum.. Sa risque d'être compliquée pour moi, j'adore lire dans tes pensées afin de savoir à quoi tu penses mais.. C'est d'accord. Je n'ai pas envie de voir ce genre de détail entre Gabriel et toi de toute manière.

Il haussait les épaules de sa question.

Valas : Oui c'est Atori qui ma remis l'imprégnation, il détenait une Pierre, il devait être effectivement en colère contre toi, mais il regrette de l'avoir fait, pas pour toi, mais pour Heley, il craint qu'elle lui en veuille pour ça.

Il se taisait par la suite attendant qu'il lui demande autre chose, il fut surpris qu'il lui demande cela, mais finissait par faire un sourire en coin de sa demande.

Valas : Tu peux compter sur moi Derek, je compte bien te le faire oublier.

Il le regardait faire, avec un sourire triomphant, il attrapait son visage entre ses mains et l'embrassait à son tour, le décor changeait une seconde fois, il se retrouvait désormais dans une chambre, celle de Shin et de Keïko mais il s'en moquait, tant qu'il y avait un lit c'est tout ce qu'il comptait pour lui.

Il attrapait Derek par sa veste le poussant contre le lit et se mettait au dessus de son corps, ses mains l'une à côté de son corps, il levait son visage pour le regarder. Il tendait la paume de sa main l'effleurant sur son torse, ses vêtements commençait à disparaître et se retrouvait nu face à lui. Valas fit de même avec les siens, ils était bien replié au dessus d'un meuble.

Il approchait ses lèvres vers son oreille, mordillante lobe de son oreille.

Valas : Je vais te faire passer un moment inoubliable que tu ne pourras jamais l'oublier.

Il passait sa main sur son torse tout le long, faisant apparaître son aura en même temps qui traversait tout son corps. Il levait quelque instant les yeux pour regarder son visage et glissait par la suite ses lèvres sur son torse, attrapant l'un de ses tétons du bout des lèvres.

Il se redressait par la suite l'observant avec un sourire mais continuait de lui envoyer son aura dans son corps lui donnant de l'excitation et du plaisir en même temps, son membre était déjà en pleine forme.

Valas : Moi je ne suis pas Gabriel, alors je préfère faire l'homme.

Il fit un sourire, écartant ses cuisses d'un coup sec, il attrapait son sexe d'une main commençant à le masturber, mais s'arrêtait bien vite, il levait ses hanches et le pénétrait d'un coup sec. Il se remettait au dessus de lui par la suite commençant déjà à faire des mouvements.

Valas : Tu es as moi.

Il continuait ses mouvements qui était de plus en rapide,n'arrêtant pas de lui envoyer son aura en même temps, il glissait ses mains sous son dos et le soulevait pour qu'il s'asseoit sur lui, il attrapait ses hanches afin de l'aider à faire des mouvements. Il glissait ses lèvres tout le long de son coup, respirant son odeur.

Valas : Ne te retient surtout pas, j'aime t'entendre gémir et que tu jouisses pour moi.



Zwei retroussait le nez se faisant disputer par son père, il tournait le regard vers DErek soupirant de ce qu'il disait.

Zwei : Ah oui tu trouves sa marrant hein.

Il levait un sourcils, et regardait son père partir à la rencontre de Hatchiko.

Zwei : Une fois qu'elle va lui redonner sa vue, on aura plus besoin d'elle, il va se faire un plaisir de lui trancher la gorge et je serais le premier à voir ça.

Hatchiko s'arrêtait de marcher levant la tête pour regarder Silas qui venait d'apprendre devant-elle. Elle baissait quelque instant vers la bague qu'elle portait lorsqu'il parlait de celle-ci, que grâce à elle, il pourrait le retrouver n'importe où elle pourrait se rendre, elle en fronçait les sourcils mécontente, levant de nouveau son visage afin de le regarder et d'écouter ses propos.

Hatchiko : Oh, je ne voudrais pas attiser de votre colère, j'en suis "navré".

Elle levait les yeux aux ciel, elle s'approchait d'un pat vers lui, celui-ci l'attrapait et touchait son visage à l'aide ses mains, elle avait toujours les sourcils froncés.

Hatchiko : Hum.. Désolé de te dire, que je ne suis pas Shizuka, et elle doit pas avoir beaucoup pensé à vous étant donné qu'elle nous a jamais parlé de toi, ni de Zwei d'ailleurs. Elle préférait peut-être oublié ce côté de sa vie, ayant bien trop honte.

Elle finissait par se retirer de lui, l'empêcher de continuer de la toucher, elle tournait le regard vers le bâtiment qu'il désirait qu'elle remette en bon état, elle le regardait de nouveau avec un léger sourire.

Hatchiko : Sérieusement ? Hum.. Je suis très intéressée, j'aurais une récompense.. Je ne suis pas idiote, je sais que une fois que tu récupéras la vue, tu vas tenter de te débarrasser de moi.

Elle tendait la main vers le bâtiment en question, elle fermait les yeux utilisant ses pouvoirs pour faire revenir le bâtiment dans le temps où il était complètement neuf. Cela marchait, elle baissait lentement la main et rouvrait les yeux regardant vers l'immeuble, elle tournait le regard vers Silas.

Hatchiko : C'était facile, maintenant tu devrais vite prendre une douche, sa fait combien de temps que tu n'en a pas pris une, tu as une odeur infecte.

Se n'était peut-être pas bon de le provoqué, mais elle n'arrivait pas à se retenir, elle détourner le regard et finissait par passer à côté de lui pour rentrer à l'intérieur.

Zwei se posait contre un mur, mais se retirait levant la tête voyant que tout les lieux changeait, tout le bâtiment devenait plus lumineux, plus propre, il était de nouveau en bon état.

Zwei : Et bien, c'est impressionnant.

Il haussait les épaules.

Zwei : Il veut sans doute s'assurer qu'elle maîtrise bien ses pouvoirs avant de lui ordonner de lui remettre la vue, tu m'étonnes elle pourrait faire pire que mieux après tout. Et Derek, tu penses toujours à ton petit amoureux, Gabriel, à cause de toi j'ai perdu un pari et je déteste perdre.





Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Mer 27 Fév - 1:05

Benoit en avait assez de tout ses problèmes qui s'accumulait, il aimerait penser un peu plus à eux et non au problème des autres, mais il sait que avec Gabriel sa serait dur. Lui qui veux toujours tout régler, il ferma les yeux mais les r'ouvrit sentant que gabriel pinçait ses fesses se qui le fit ricaner.

Benoit: oh? je pense que je peux réfléchir à votre demande monsieur Light.

Il baissa son regard vers Tyler, il est vrai qu'il serait pas bon de déjà le traumatisé dès le début. Il tentait à chaque fois en le regardant d'éviter de regarder son oeil jaune, son estomac se serait se rappelant l'origine de cette couleur.

Benoit: Alors dépêchons nous de le remettre au berceau, j'ai hâte d'être tartiné de glace au chocolat.

Il sourit le suivant jusque la chambre, il s'essayait fermant les yeux écoutant Gabriel chanter pour Tyler.

Benoit: si tu voulais me bercer aussi c'est bien partit Gabriel.

A cet instant voyant l'excellent père que Gabriel était avec ses enfants, Benoit tentait de se rapellé du siens, mais n'en avait presque aucun souvenir. D'ailleurs ni même de sa mère, il ne se souvient pas si il avait des soeurs ou des frères...seul l'horrible orphelina lui revins à la surface.

Benoit: se sent que Shin va regretté de nous avoir donner la chambre juste à côté de la sienne, il reste de pas en dormir la lui avec toi.

Il lâcha un sourire jusqu'au oreille parlant le plus bas possible pour ne pas réveillé Tyler qui s'endormait doucement. Benoit s'approchait de lui baisant son cou à plusieurs reprise tout en serrant sa cuisse.

Benoit: Tu me rend fou Gabriel surtout avec ta bonne odeur d'humain maintenant, j'ai envie de te manger tout cru.

***

J'ignorais que Gabriel se trouvait pile dans la chambre à côté et encore moins que Valas nous avait téléporter tous les deux dans la chambre de Shin. Allongé sur le lit, je levais les yeux pour regarder Valas qui comme la dernière fois faisait disparaître mes vêtements et les siens, je tournais la tête fermant les yeux alors qu'il me mordillait l'oreille.

Derek: un moment inoubliable? tiens j'ai l'impression d'avoir déjà entendu ça quelque part.

J'enfonçais ma tête dans l'oreiller, son aura parcourait mon corps entièrement, mes muscles se contractait, je me mordais la lèvres. j'avais presque oublier que c'était si intense, je me rappelle pourquoi maintenant j'arrivais pas à étouffer mes gémissements. J'ai envie de mordre l'oreiller tellement que c'est dur de résister, la moindre caresse qu'il me fait était une vrai torture de plaisir. Je me mordais d'avantage la lèvre lorsqu'il m'attrapa le téton du bout des lèvres.

Derek: tu compte jouer avec moi encore longtemps? viens au faites Valas.

C'est surtout parce que c'est une torture! si il continue comme ça, je vais jouir rien qu'au faite qu'il me touche! non sa serait trop la honte.

Derek: pfft! je me doute bien que je suis à nouveau ta petite souris Valas et arrête de sourire.

Sans blague, il était obliger de me rappelé ça? il a pas la tête non plus de quelqu'un qui pourrait se faire enculé, sérieux...Je baissais les yeux voyant qu'il écartait mes cuisses, il est toujours aussi brute par contre ça na pas changer. Mon souffle se coupait net, je tournais le regard sur le côté ayant encore plus de mal à étouffer mes gémissements lorsqu'il me masturbait. Sa n'a durer qu'un court instant, la par contre je poussais un gémissement le sentant entrer en moi. Il sait pas y aller doucement se con!

Derek: à toi? je ne t'impar...

Impossible de parler d'avantage avec les mouvements qu'il commençait à faire, c'est trop dur j'arriverais pas à retenir mes gémissements, c'est une torture de plus. Benoit depuis la chambre à côté se décalait de Gabriel ayant cru entendre quelque chose.

Benoit: j'ai crue entendre quelque chose pas toi?

Il se pencha pour voir si c'était pas Tyler, mais celui ci dormait profondément.

Benoit: je suis entrain de perdre la boule, je t'avais dit que tu me rendais fou.

Il sourit poussant Gabriel sur le lit, se penchant pour embrasser le bas de son cou tout en déboutonnant sa chemise. De mon côté c''était de plus en plus intense, Valas m'avait tirer vers lui pour que je me trouve assis sur lui. j'en avais passer mes bras autour de son cou pour y tenir l'équilibre, il veux m'entendre gémir de toute façon je peux plus me retenir c'est encore plus insupportable d'étouffer mes gémissements, je me lâchais un bonne fois...sa me faisais du bien, sa sert à rien de se retenir avec lui surtout avec son aura qui continuait à m'envoyer.

Derek: ha...pas...huit heures d'affilé cette fois et...pas de môme.

Je relevais la tête gémissant de plus belle, Benoit se redressait levant les sourcils et regardait du côté du mur.

Benoit: ça c'est pas Shin...

On pouvait facilement reconnaître que c'était moi même si on pouvait pas m'entendre gémir tout les jours. Il se redressait regardant Gabriel du coin de l'oeil, c'est sûr que maintenant ils allaient devoir mettre leur petit jeux de glace à plus tard.
Je serrais d'avantage Valas contre moi, le plaisir monte extrêmement vite...c'est de sa faute il n'a pas besoin de t'utiliser cette foutu sur moi! je suis qu'un pauvre mortel déjà complètement essoufflé et qui va jouir d'une seconde à l'autre.

Derek: Valas...

Je fermais les yeux serrant les paupières, je relevais la tête vers l'arrière me courbant, gémissant alors que je fini par jouir. Je respirait rapidement le front poser contre son épaule, c'est la première fois depuis très longtemps que j'ai pas pu réfléchir en couchant...j'ai pas pensées à Gabriel, je tournais le regard vers la table de nuit et vis une photo de Shin, Keiko et Missa ensemble. Je devenais tout blanc fusillant Valas du regard.

derek: tu pouvais pas nous téléporter dans une chambre inoccupé! t'as rien dans la tête ou quoi?

J'aurais été vraiment beau si il serait entrer ou bien Keiko! je parie que la porte n'est même pas fermer à clé, je râlais me retirant de lui lui tournant le dos.

Derek: aller op c'est tout j'ai plus envie et puis j'ai soif et j'ai envie d'une clope! j'en reviens pas la chambre de Shin!

Shin c'était réconcilier avec Keiko, mais également Shizuka avec Teijo. Se blottissant tout contre lui elle écoutait ses paroles avec sourire, elle se sentait enfin soulager. Mais Teijo lui revins rapidement à la réalité, ils étaient pas en sécurité Silas risque de pas se faire oublier de si tôt.

Shizuka: je veux pas te perdre non plus Teijo, je sais qu'il ne sert à rien de se cacher avec Silas...mais qu'est ce qu'on peut faire d'autre? il pourrait nous tuer si facilement. Il reviendra sans même qu'on s'y attend et encore avec de nouvelles idée derrière la tête.

Elle fermait les yeux voulant oublier Silas quelque instant, elle savait pas si elle voulait savoir déjà le sexe de l'enfant ou garder la surprise. De toute façon que se soit l'un ou l'autre, elle l'aimera et elle serait plus seule cette fois pour l'élevé.

Shizuka: je suis d'ailleurs désolé pour tes pouvoirs, j'aurais jamais du te demander de les ignorer, je pensais à avoir une vie normal...mais on est pas des gens normaux, je te demanderais plus à le faire promis.

Elle retirait son sourire, voilà maintenant qu'il parlait de Valas.

Shizuka: qu'est ce qu'il fait ici? Derek!

Elle se tournait se mettant à courir voulant me retrouver pensait que j'étais en danger, elle invoquait même une petite créature pour me pister. Arrivant devant la porte de Shin elle l'ouvrait grand et écarquillait les yeux me voyant nu avec Valas, je me tournais tout aussi étonné de la voir ici.

Derek: maman...

Je voyais qu'elle était subitement en colère, j'en retenais mon souffle lorsque je la vie partir folle de rage. Je courrais rapidement vers mes vêtements ne mettant seulement que mon pantalon et lançait celui ci de Valas à la figure. Je lui attrapais la main, au même moment elle se retournait me giflant, j'en posais ma main sur ma joue surpris.

Shizuka: qu'est ce qui te passe derrière la tête Derek! tu aurais oublier se que se....dieu ta fait? nous a fait?

Derek: écoute...

Shizuka: non c'est toi qui va m'écouter Derek! cet homme ne te rapporterais rien que des ennuies bon sang! pourquoi t'es tomber si bas!?

Derek: sa fait des mots que vous ma cassez les pied en disant que je devais penser à autre chose et Gabriel m'a lâcher le même et bien voilà j'écoute vos conseils, je passe à autre chose.

Shizuka: mais pas avec Valas!

Derek: pourtant faudra vous y faire, on est ensemble maintenant.

Je tournais les talons m'en allant, ma mère ne savais plus quoi dire et restait planter la.

****

Silas gardait le sourire malgré l'insolence de Hatchiko, il attendait qu'elle exécute se qu'il venait de lui demander.

Silas: au contraire ma chère, tu ressemble bien plus à ta grand mère que tu pourrais le croire.

Il sentait qu'elle utilisait ses pouvoirs, il utilisait également les siens pour répéré l'était du batiment. elle avait réussis avec une grande facilité, il allait donc pouvoir l'utiliser afin de retrouver la vue. Il sourit d'avantage faisant découvrir quatre paire de longue canines, se sourire s'effaça vite devant l'insolence de Hatchiko.

Silas: il est vrai que sa fait longtemps, mille ans pour être exact...serait une invitation à que tu vienne me laver le dos?

Il ricanait entre ses dents se tournant sentant qu'elle retournait au bâtiment, il fit de même montant à l'étage pour prendre une douche. Le Derek "obscure" bâillait tout en s’étirant ne regardant pas vers son frère qui se plaignait.

Derek: oh non pauvre de toi...et se que je ressent ou non ne te regarde pas grand frère, je baise qui tu veux et tu baise qui tu veux...même ton précieux Takuma si ça peut te faire bander j'en ai rien à foutre.

Soudain il se figeait sentant quelque chose passer en lui, posant sa tête contre le dossier du divan il entre ouvrait la bouche.

Derek: faut que je te demande un truc...avec mon "mon côté" on est core lier si j'ai bien compris. Il meurt je meurt, mais est ce que sa va également pour..la douleur ou autre?

Il était simplement entrain de ressentir l'instant ou j'étais entrain de coucher avec Valas,

Derek: cet abruti est entrain de se faire sauter!

Il reconnaissait cette forte intensité, celle de Valas. sa le faisait ricané même si il gémissait entre deux serrant la mâchoire. Il tapait sa main contre la joue de son frère pour qu'il l'empêche de le regarder tout en serrant de son autre main je jeans à son entre jambe.

Derek: arrête de regarder! demande à ton père si il a moyen de retirer se foutu liens! oh et merde!

Il retirait sa main du visage de Zwei pour défaire sa ceinture ainsi que sa braguette, pour se sentir un peu plus "libéré"

Derek: il a jamais de meuf quand on en a vraiment besoin!

même avec son frère à côté il se gênait pas pour se masturbé à côté.

Derek: il est entrain de baiser Valas se petit chanceux...bon tu va demander à Silas ou tu compte me mater jusqu'au bout?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Mer 27 Fév - 5:26

Je tournais le regard vers Benoit lorsqu'il me disait cela, j'en fis un sourire arrêtant de chanter, Tyler avait les yeux fermés commençant tout doucement à se rendormir. Je me retournais pour le regarder avec un sourire et ricanait de ses paroles.

Gabriel : Se n'est pas grave, ils n'auront cas se bouger les oreilles.

Je glissais mes mains autour de lui, savourant ses doux baisés qu'il me faisait, il me serrait même mes cuisses qui me donnait déjà pas mal de frissons. Je fermais les yeux, passant une main derrière sa tête, et approchait mes lèvres à son cou pour l'embrasser tendrement.

Gabriel : Après tout le sang que tu m'as donné, je te dois bien ça à mon tour.. Mais.. Je suis très douillet, alors va falloir être très, très doux.

Je passais ma main le long de son dos, caressant celui-ci.

Gabriel : J'ai très envie de toi tu sais ça, et encore plus recouvert de glace au chocolat, j'ai déjà plein de vilaine pensée.

Alors qu'on continuait de se faire des câlins, des baisé un peu partout, je me redressais tout comme Benoit ayant entendu un drôle de bruit, je tournais également le regard vers Tyler pensait que c'était lui. Je gardait Benoit collé contre moi souriant.

Gabriel : C'est rien, en s'en moque.

Je glissait mes lèvres contre les siennes et le regardait par la suite.

Gabriel : C'est toi qui me rend fou.

Je lui faisait un doux sourire, et le laissait m'emmener jusqu'au lit, je commençais également à retirer son haut pour qu'il se retrouve torse nu face à moi, je glissais mes doigts le long de son torse. Mais m'arrêtait soudainement entendant cette fois ci un bruit beaucoup plus claire. Je tournais le regard vers le mur m'arrêtant, mon envie était passé, parce que j'avais très bien reconnu cette voix.. C'était celle de Derek, j'en avais une boule au ventre rien que d'y penser.

Valas continuait de lui envoyer son aura en lui pour le faire d'avantage de plaisir, il avait ses mains posé derrière son dos le maintenant contre lui et faisant des mouvements de plus en plus rapide, il souriait voyant Derek aussi en extase.

valas : Et bien voilà, j'ai adoré ça Derek et toi aussi.

Il le serrait toujours contre lui.

Valas : J'ai encore envie de toi.

Il levait un sourcils voyant qu'il s'énervait tout d'un coup, il se retirait même de lui et se mettait dos à celui-ci. Valas croisait les bras, tournant quelque instant le regard vers la photo qu'il venait de regarder, il revenait vers Derek soupirant.

Valas : J'en ais rien à faire, j'ai pris la première chois inoccupé, et il n'y avait personne ici. Je ne vois pas pourquoi tu te fâches pour si peu, tu as encore besoin que je te face jouir et j'en ais encore très envie.

Il grommelait et fronçait les sourcils étant donné qu'il refusait, il tournait la tête vers la porte voyant sa mère arriver, il lui fit un sourire amusée

Valas : La mère de Derek, Enchantée.

Il fit se mit à ricaner pusiqu'elle partait et Derek était assez mal à l'aise, il attrapait son pantalon qu'il lui lançait, il commençait donc à l'enfiler.

Moi je sortais de la chambre, regardant la scène, c'était belle et bien Derek.. J'en étais jaloux, pourquoi est-ce que je suis aussi jaloux ? Je ne devrais pas l'être ! Je détournais le regard n'arrivant pas à faire partir se sentiments amère. Avec qui il était occupée.. ?

Valas sortait de la chambre à ce moment là, je tournais rapidement le regard vers lui n'en revenant pas, comment.. Comment il peut couché avec lui après tout ce qu'il nous a fait.. ? J'avais du mal à accepter le fait.

Il s'approchait d'elle, alors que Derek s'en allait mécontenet, et regardait en direction de sa mère avec un sourire amusée la voyant autant en colère. Il était plutôt content d'avoir entendu dire de Derek lui même qu'ils étaient ensemble.

Valas : Qu'est-ce qu'il se passe hum ? Je suis la seul personne qui puisse faire oublier l'amour qu'il a pour Gabriel, je ne vois pas pourquoi vous êtes aussi en colère. Votre fils st assez grand pour prendre ses propres décisions après tout.

Je m'avançait vers lui à cette instant.

Gabriel : Vous ne faîte que jouer avec ses sentiments, vous n'avez même plus d'imprégnation.

Il se tournait lentement vers moi à cette instant.

Valas : Je l'ai récupéré, grâce à Atori d'ailleurs, il faudra que j'aille le remercier.

Je détournais le regard, il a récupérer l'imprégnation.. J'ouvrais la bouche n'en revenant pas, mon coeur était serré.

Valas : Qu'est-ce qu'il se passe Gabriel, serais-tu jaloux, se n'est pas toi qui a rompu avec lui et qui lui a demandé de passer à autre chose ? Tu vois, je l'aide, il suis tes conseils.

Gabriel : J'aurais préféré quelqu'un d'autre.

Valas : Ah oui ? Parce que je suis un Dieu ?

Je le regardais de nouveau, le regard mauvais.

Gabriel : Parce que vous l'avez fait souffrir dans le passé, parce que vous une personne égoïste et parce que pour moi l'imprégnation n'est pas de l'amour.

Celui-ci fronçait les sourcils de mes paroles.

Valas : Tant que je possèderais cette imprégnation, jamais je ne quitterais Derek, il est miens, l'imprégnation peut durer des siècles entiers sans pour autant que je m'imprègne d'une autre personne, comparé à toi Gabriel, qui a bien vite changé. C'est toi le plus grand égoïste entre nous deux, tu à quitté Derek parce que tu trouvais sa plus facile en te mettant avec Benoit, mais en réalité, tu aimes toujours DErek, et tu voudrait qu'il ne trouve personne, parce que tu le désires également.

Je fus surpris de ses paroles, je ne savais pas quoi répondre à ça.

Valas : Sur ce, je vais voir Derek, vous l'avez mis en colère et il va abattre cette colère sur moi, mais j'aime ça.

Il fit un sourire et disparaissait, je tournais le regard vers Benoit.

Gabriel : C'est faux, je désire juste que Derek soit heureux.. Quand je disais qu'il devait passé à autre chose je le pensais, mais pas avec.. Valas.

Je passais ma main dans mes cheveux soupirant, je fermais quelque instant les yeux.. Comment cette situation va t-elle tournée..

Heley était en dehors de la chambre, à côté d'elle se trouvait Brook, elle avait pu entendre toute la conversation, elle baissait ses oreilles au plus bas mécontente, elle tournait le regard et retournait jusqu'à sa chambre.

Heley : Il m'avait pourtant promis..

Elle se posait contre le mur, elle c'était sentie trahie.

Heley : Il faut que je le vois, Brook tu veux bien me couvrir pour ne pas que papa et maman sache que je suis partie ?

Lucas arrivait à ce moment là, les bras croisé, je tournais le regard surpris de le voir.

Lucas : Tu comptais allé où Heley ?!

Elle baissait le regard, mais les relevaient pour le regarder.

Heley : Papa.. Je..

Il s'approchait d'elle, posant ses mains sur ses épaules et la regardait attentivement, elle levait le visage vers lui.

Lucas : Je suis désolée pour.. Tantôt.. Mais je t'en prie.. Il ne pourra jamais te rendre heureuse.

Heley : Je ne veux plus de lui de toute façon, tu n'as pas besoin de tenter de me convaincre de le détester.. C'est déjà fait.

Il se retirait d'elle surpris.

Lucas : Alors.. Pourquoi tu voulais le voir en cachette.

Elle avait les larmes aux yeux.

Heley : Parce qu'il m'avait promis quelque chose qu'il n'a même pas tenu, il a redonné l'imprégnation à Valas.

Lucas : Oui j'ai entendu la conversation, bien, je suis content que tu penses de cette façon, mais pas besoin d'aller le trouver.

Heley : J'ai besoin de lui dire ce que je ressens, sinon, il viendra pour me revoir.

Lucas : Alors j'irais le voir moi même pour le lui dire.

Tout d'un coup Heley disparaissait, Lucas tournait le regard surpris, il cherchait partout après mais ne la retrouvait pas.

Lucas : Heley ?!

C'était Valas qui l'avait téléporté jusqu'à son fils, il souriait regardant en même temps vers Derek, il désirait également que son fils obtienne celle dont il c'est imprégné et fera tout pour cela, maintenant c'était à Atori d'y arriver.

Valas : Alors, toujours en colère ? Je ne comprend pas leur réaction, Je ne vois pas pourquoi ils se mettent dans des états pareil, tu sais je ressens une sensation étrange comme-ci.. tout ce que je ressens pour toi est divisé en deux, se n'est pas comme autre fois.. Mais maintenant, je comprend pourquoi.

Il fronçait les sourcils quelque instant.

Valas : Silas à fait disparaître une partie de toi, et j'arrive parfaitement à le ressentir, il va falloir que je m'occupe de vous deux en même temps, ce genre de phénomène est risqué, je préfère m'assurer que tes deux corps ne subisse aucun dégât.

Heley regardait autour d'elle, elle reconnaissait le grand appartement de Atori, elle se demandait comment elle c'était retrouvée ici, alors qu'elle discutait avec son père. Elle marchait dans la pièce et baissait le regard près du lit, et près du coffre qui était entre ouvert où se trouvait la Pierre qu'il lui avait montré.. Elle se mettait accroupis regardant quelques morceau de cette Pierre, Atori l'avait brisé, elle détournait le regard sentant sa présence.

Elle se redressait et se tournait vers lui pour lui faire face, tenant toujours un morceau de la pierre, elle baissait ses oreilles et sa queue toujours en colère.

Heley : Tu as redonné l'imprégnation à Valas, tu m'avais promis de ne plus faire de mal à ma famille. Je suis en colère contre toi.. Je te faisais confiance !

Elle lançait la Pierre sur son torse, elle détournait le regard les larmes aux yeux.

Heley : En plus tu as fais exprès tout à l'heure de m'embrasser devant mon père, tu savais comment il réagirait, t'avais raison.. Tes quelqu'un d'égoïste..

Elle ne voulait pas pleurer et pourtant, sa coulait tout seul.


Une fois que Hatchiko avait fait ce que Silas lui avait demandé, le bâtiment où vivait Zwei était de nouveau en bon état, elle avait parfaitement remarqué ses longues canines qu'il avait, elle en fit une grimace de dégoût alors qu'elle venait de le provoquer, elle passait à côté de lui tournant lentement vers lui de sa réponse.

Hatchiko : Non se n'était pas une invitation, tu n'es pas du tout mon style d'homme, je les préfère avec.. Moins d'écaille sur lui, et moins insolent aussi.

Elle fit un sourire et partait par la suite rentrant à l'intérieur. C'était déjà moins effrayant maintenant que le bâtiment était de nouveau en parfait état. Elle passait sa main sur son front ayant de léger mal de tête, elle en avait certainement trop fait.

Zwei : Arrête de dire des connerie Derek, il se passait que dalle entre moi et Takuma !

Il baissait ses sourcils au plus bas et se demandait ce qu'il avait tout d'un coup, il le regardait bien de bas en haut le trouvant bizarre.

Zwei : Je peux savoir ce que tu as ?!

Lorsqu'il lui posait cette question, il levait un sourcils et se mettait à ricané, il baissé le regard vers son membre qui était en forme, il le regardait de nouveau glissant ses mains dans ses poches.

Zwei : Et bien j'ne sais rien, je suppose que oui, l'autre Derek doit s'envoyer en l'air et tu ressens tout les symptômes.

Derek l'empêchait d'en voir plus, mettant sa main sur son visage, mais il finissait par la retirer n'en pouvant plus, il déboutonnait son pantalon, il ricanait de plus belle amusée de le voir ainsi.

Zwei : Et bien, les Dieux doivent vraiment être doué à voir comment tu es en ce moment, ok, je vais parler à mon père.

Il le regardait du coin de l'oeil, ricanant encore se foutant de lui et se téléportait dans la salle de bain, alors que Silas prenait sa douche, il se posait contre le meuble et le regardait, il gardait un sourire en coin.

Zwei : Petit message de la part de Derek, il ressent tout les symptôme de l'autre partie de Derek et même lorsqu'il couche avec quelqu'un, si tu voix où je veux en venir, y a t-il moyen de couper leur lien ?

Il croisait les bras, continuant de le regarder.

Zwei : Il est occupée de s'envoyer en l'air par un Dieu, alors t'imagines dans quel état est Derek en ce moment, il a du mal à contenir son.. "plaisir".

Hatchiko finissait par marcher pour se trouver dans le salon, elle s'arrêtait regardant vers DErek d'un air de dégoût voyant ce qu'il était occupée de faire, elle détournait le regard.

Hatchiko : Tes dégueulasse, tu sais pas faire ça, je sais pas moi.. Dans les toilettes ou dans ta chambre au lieux de faire ça dans le salon au milieux de la pièce !

Elle avait toujours des maux de tête, pourtant étant un ange déchus moitié vampire, elle ne devrait pas ressentir ce genre de chose, et pourtant c'était douloureux. Elle fermait les yeux et marchait jusqu'au fauteuil, elle s'y installait dos à Derek pour ne pas voir ce qu'il faisait, elle s'allongeait mais elle entendant toujours Derek entrain de se masturber, elle ouvrait lentement les yeux.

Hatchiko : Je tente de me concentrer, mais avec toi c'est impossible, tes répugnants Derek tu le sais ça ?!


Zwei : Alors tu penses qu'elle sera capable de te redonner la vue, une fois qu'elle t'aura donné ce que tu attends d'elle, on va s'en débarrasser n'est-ce pas ? Je n'aime pas m'encombrer d'une femme, elle sont ennuyante et ne servent à rien à part pour baiser et faire des mômes.






Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Jeu 28 Fév - 0:24

Je m'en allait hors de moi, je comprenais dans un sens la colère de ma mère, mais d'un autre j'aurais préféré qu'elle accepte mon choix. j'en pouvais vraiment plus de vivre comme ça, demander à des putes de prendre l'apparence de Gabriel espérant me sentir mieux alors qu'au contraire, j'allais au pire. Si Valas peut m'aider à l'oublier alors je continuerais avec lui et peut importe se qu'il a pu causer dans le passer. Je m'arrêtais avant de sortir du temple entendant qu'il parlait avec ma mère.

Shizuka: Assez grand pour prendre ses propres décision? et ben faut croire que non vue les choix et les bêtises qu'il cumule.

j'en avait une grosse veine sur le front, elle me fou d'avantage en pétard! quand est ce qu'elle comprendra que je suis plus un enfant! Elle est grave quand elle s'y met et elle devait faire attention à sa manière de parler à Valas, elle oublie que c'est un dieu ou quoi?

Shizuka: Atori qui a cause ça? ooohh lui quand je vais le voir! il va connaitre le courroux de sa grand mère! et vous la haut! je vous préviens faites quelque chose de travers avec mon fils et vous subirez le miens aussi!

Je passais ma main sur son visage entendant ma mère le menacer, elle va lui faire quoi? le frapper avec son sac à main comme elle fait avec moi? ou son rouleau à pâtisserie? je relevais la tête entendant cette fois Gabriel parler, j'en grimaçais ne comprenant pas pourquoi il s'en mêlais à son tour. Je rêve ou il est entrain de nous faire une grise de jalousie? J'arrive pas à savoir se qu'il pense, j'écoutais pas jusqu'au bout et m'en allait cette fois. Allant plus loin m'asseoir dans l'herbe arrachant celle ci pour passer mes nerf.

Shizuka: ne l'écoute pas Gabriel, il essaye juste de te mettre mal à l'aise, de te blessé. Surtout ne rentre pas dans son jeux il en veux même pas la peine.

Elle s'en allait à son tour pour rejoindre Teijo, Benoit restait assis sur le lit le regard baisser vers le parquet.

Benoit: J'ai bien peur qu'au contraire il a une très grande partie de la vérité la dedans...Gabriel je l'ai toujours su, depuis le jour même ou ta décider de venir avec moi au lieu de Derek.

Il se levait marchant dans sa direction.

Benoit: Mais j'ai préféré faire comme ci de rien était, tu était avec moi et c'est tout se que tu comptait. C'est devenu de plus en plus difficile depuis que Derek est revenu dans ta vie, je suis pas idiot Gabriel..je sais que je suis loin d'être à la hauteur par rapport à se que tu ressent pour lui.

Il attrapait l'une de ses mains qu'il portait jusqu'à son coeur.

Benoit: moi je t'aime réellement Gabriel, tu es la première personne qui est réussis à me faire éprouver se genre de sentiment, tu m'as donner Tyler, mais...peut être qu'au fond je suis aussi quelqu'un égoïste, j'aimerais avoir ton coeur rien que pour moi. Tu as éviter de répondre à la question de Valas si tu était jaloux...

Il sourit lâchant la main de Gabriel et leva les yeux au ciel.

Benoit: évidemment que tu étais jaloux, il suffisait de voir ta tête quand ta découvert que c'était Valas qui était occuper avec Derek.

Il prit une grande respiration le regardant à nouveau dans les yeux.

Benoit: dit moi avec toute franchise Gabriel ne me ment pas. Est ce que...les choses serait plus simple, moins de problème...tu retournerais avec Derek ou pas? je te quitterais même si tu me répond oui, je me contenterais simplement de toi même si tu aime plus Derek que moi... même si tu pense plus à lui qu'à moi.

Il tentait de retenir ses larmes, mais ses yeux brillait d'humidité.

Je tournais la tête entendant la voix de Valas, je me relevais frottant mes mains l'une contre l'autre retirant les morceaux d'herbe que je venais d'arracher.

derek: bien sûr que je suis toujours en colère, sa ne se vois pas à l'expression de mon visage? pfff, je ne les comprend d'un côté. J'ai fais un serment à Atori pour cette histoire d'imprégnation avec Heley et ensuite t'es arriver et je t'ai "sauter" dessus.

J'haussais les épaules mettant mes mains dans les poches de mon pantalon.

Derek: j'aurais peut être pas du être aussi dur avec lui...

Se qu'il ressent pour moi diviser en deux? évidemment j'aurais du y penser, j'en serrais les poings n'appréciant néanmoins pas l'idée...il va devoir aller se faire les deux? je rêve ou je suis jaloux? pas une même jalousie que si j'étais amoureux de lui non, mais j'aurais au moins espéré cette fois l'avoir rien que pour moi, mais non encore une fois je vais devoir supporter de partager avec quelqu'un d'autre! et un autre moi en plus!

derek: moué, super...comme ça quand je te ferais la gueule pour pourra profité de l'autre! oh non sa y est j'ai compris! salaud! tu va ramené l'autre ici comme ça tu pourra profité des deux en même temps!

Je le pointais du doigt le fusillant du regard.

Derek: n'y pense même pas valas! et je t'interdis de sourire.

Je tentais de reprendre mon calme même si la c'est pas facile.

Derek: de toute façon Zwei ne laissera rien arriver à...mon moi maléfique, il y tiens trop alors pourquoi s'inquiété.

Je soupirais m'approchant de lui posant mon front contre son torse.

Derek: J'espère que tu va vraiment me faire oublier qui tu sais, parce que j'ai envie de disparaître une bonne fois pour toute...ta du boulot mon grand.

***

Atori depuis sa salle de bain avait ressentit la présence de Heley, il ferma les yeux se doutant du pourquoi elle était la. Il prenait son courage et alla à sa rencontre, elle passait déjà sa colère sur lui. Il ne bougeait pas malgré tout la laissant finir. Son regard se baissait quelque instant vers se fragment de pierre qu'elle lui lança.

Atori: Heley...

Il marcha vers elle la prenant contre lui glissant son visage dans ses cheveux.

Atori: pardon...j'étais pris sous la colère, j'ai pas réfléchit...je veux pas faire de mal à ta famille, Valas ne fera rien qui pourrait nuire à Derek.

Il la serra d'avantage sans pour autant lui faire du mal.

Atori: ne m'abandonne pas, j'ai plus que besoin de toi...je me sent seul.

Il se mit à genoux devant elle pour pouvoir y poser son visage entre sa poitrine, gardant les yeux fermer.

Atori: Ne pleure pas Heley...pas pour moi, pas à cause de moi.

Il fini par r'ouvrir les yeux pour la regarder toujours à genoux pour être un peu plus bas qu'elle, comme ci c'est elle qui avait droit de vie ou de mort sur lui.

Atori: ai je droit à une deuxième chance? je peux changer...pour toi je changerais du tout au tout, mais je t'en pris Heley, laisse moi une autre chance de me racheté.

****

Derek "maléfique" continuait de se soulager, il donnait malgré tout un coup de coude à son frère qui se moquait de lui juste à côté.

Derek: arrête de te marrer et grouille toi! sinon je me lâche sur ta tronche et je doute que tu ricannera encore!

Il disparu pour rejoindre Silas se trouvant sous la douche les yeux fermer, sentant la présence de son fils il les r'ouvrais.

Silas: il me semblait pourquoi avoir fermer la porte, ah ben oui évidemment suis je bête. Il ne sert à rien d'avoir une porte si c'est pour entrer en ta matérialisant, qu'est ce que tu veux?

Il gardait le dos tourner à lui, c'est la partie ou les écailles le recouvrait le plus. Démarrant de la nuque longeant la colonne vertébrale jusqu'au bas du do, s'étendant un peu sur les omoplates.

Silas: je vois, sa doit en effet être HOrriBLe...ressentir tant de plaisir, quel supplice.

Il se tournait légèrement sans pour autant lui faire complètement face.

Silas: je ne peux briser se liens les reliant l'un à l'autre, ils ne devraient normalement faire qu'un...couper se liens c'est comme essayer de te couper en deux Zwei! c'est impossible à moins de les condamné tout les deux et je doute c'est se que tu souhaite.

Cette fois il se tournait complètement pour lui faire face.

Silas: tu devrais encore la supporter Zwei, je lui ai demander une chose assez banal et pourtant j'ai pu sentir quelque effet secondaire chez elle. Sa la épuiser même si elle ne s'en rend pas compte, alors si je lui demande de revenir 1000 ans en arrière. Je risque de un d'avoir de mauvais effet indésirable sur moi, mais elle risquerait tout simplement de perdre la vie et son pouvoir avec elle.

Il sortait de la douche même tremper s'avançais vers lui le regard un peu ailleurs ne pouvant le voir.

Silas: alors sert la mâchoire mon fils, mais empêche qu'il lui arrive quoi que se soit...si je sent la moindre égratignure sur cette fille Zwei, je mettrais en morceau ton précieux petite frère.

Il repris sourire tapant sur la joue de Zwei.

Silas: tu n'es pas quelqu'un d'idiot Zwei, je suis sûr que j'ai pas besoin de me répété. les femmes sont parfois ennuyant c'est vrai, mais indispensable malgré tout.

Il retournait sous l'eau de la douche qui était à peine chaude pour remonter lentement la température de son corps.

Silas: mais si tu y tiens Zwei, une fois que j'aurais vraiment récupéré la vue, je me débarrasserais de cette fille ou tu le fera à ma place comme tu veux.

Derek tournait le regard vers Hatchiko qui se pointait, cela lui faisait sourire de voir la tête qu'elle avait en se moment.

Derek: si ta vue te dérange personne ne te retiens Hatchi.

elle s'installait malgré tout dans le divan, Derek ne se gênait pas et continuait gémissant même exprès pour la rendre mal à l'aise.

derek: si tu veux que se soit fini plus rapidement, aide moi.

Il en rit la regardant du coin de l'oeil.

Derek: qu'est ce qui va pas? on dirait que t'es malade...c'est nouveau ça.

Il grimaçait finissant par jouir, il rangeait l'engin et s'approchait de Hatchi tout en fermant sa ceinture.

Derek: qu'est ce qui va pas? raconte tout à papy Derek. Hmph, non oublie je ressemble pas à un "papy"


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Jeu 28 Fév - 7:51

Alors que je regardais en direction de Benoit, je fus surpris lorsqu'il commençait à me dire tout ça, j'en détournais le regard à cette instant, une boule au ventre et ma gorge était noué.

Gabriel : Benoit.. Je.. Je t'ai choisi toi, parce que je t'aime.

Je le regardais de nouveau, il s'approchait de moi, je le regardais donc bien dans les yeux, écoutant ce qu'il avait sur le coeur.. Il arrive parfaitement à tout me dire, tout ce qu'il ressent, moi sa reste coincé au plus profond de moi.

Gabriel : Derek a toujours une place dans mon coeur c'est vrai, je ne peux pas oublier toute ses moments qu'on a passé ensemble mais.. C'est terminé, je suis avec toi, et je ne regrette pas mon choix..

Je baissais le regard voyant qu'il attrapait ma main et la plaçait sur son coeur, je le regardais de nouveau d'un regard triste. J'étais maintenant, complètement perdu.. Je ne savais plus quoi répondre, je détournais le regard quelque instant, mais le regardait de nouveau, il me lâchait la main.

Gabriel : Jaloux.. Non.. J'étais juste surpris.. Valas nous a tellement fait souffrir, je ne comprend pas pourquoi il c'est laissé faire, j'ai même du mal à y croire.

J'étais pris au dépourvu de tout ce que me disait Benoit, je levais les yeux ne sachant pas quoi répondre à sa question.. Si tout serait moins compliqué.. Si moi et Derek on aurait pu vivre ensemble sans qu'il y a tout ses choses qui tentent sans cesse de nous séparer.. Je.. Je ne sais pas.. Je passais ma main sur mon visage à cette instant.

Gabriel : Benoit.. Je me rend compte à quel point je peux te faire souffrir sans même que je ne le veuille, à cause de ce que je ressens aucun pour Derek.. Tu as sans doute raison, j'étais jaloux lorsque j'ai compris que Derek venait de passer la nuit avec quelqu'un, mais encore plus lorsque j'ai vu que c'était Valas.. Je ne comprend d'ailleurs pas pourquoi je le suis.. C'est moi même qui lui ait dit qu'il devait passer à autre chose, je n'aurais jamais imaginé que se serait avec un Dieu..

Je reprenais ses mains les serrant.

Gabriel : Je te dois la vérité.. Si tout serait plus facile.. Si Derek et moi on aurait réellement fait pour être ensemble, je serais resté à ses côtés.

Je détournais le regard mais le regardait de nouveau continuant de tenir ses mains.

Gabriel : MAis se n'est pas le cas, sa ne sert à rien de se battre, c'était peut-être un signe montrant que se n'était pas Derek que je devais choisir, mais toi. Et tout est beaucoup facile depuis que je suis avec toi que lorsque j'étais avec Derek.. Je t'aime, c'est la vérité, je veux qu'on vive ensemble, Tyler.. Toi et moi..

Je me blottissais dans ses bras, le serrant tout contre moi.

Gabriel : Derek est perdu en ce moment, je pense qu'il va commêttre une erreur en voulant passer à autre chose avec valas..

Il faut que je cesse de parler de lui, j'en serrais d'avantage Benoit, on c'était pourtant dit qu'on ne parlerait plus de Derek.. Que c'était devenu un mot tabou. Je me décalais de lui le regardant de nouveau dans les yeux.

Gabriel : On ne parle plus de Derek d'accord ? J'ai toujours très envie de te parfumé tout le corps de chocolat.

Valas ricanait devant une tel scène, tout d'abord le fait d'avoir Derek aussi facilement, ensuite la dispute entre Shizuka et moi qui faisait une petite crise de jalousie, alors que je l'ai quitté pour Benoit. Ensuite Derek qui était mal à l'aise, en colère et perdu dans ses pensées.

Il souriait, croisant les bras, tentant de le regarder le plus sérieusement possible mais c'était dure, il avait un grand sourire aux lèvres.

Valas : Oh oui, je n'aurais pas cru que tu me sauterais dessus, mais..

Il approchait son visage de lui, haussant les sourcils.

Valas : J'ai adoré ça.

Il reculait par al suite, continuant de le regarder.

Valas : Si tu n'aurais pas été aussi dure, il n'aurait pas brisé la Pierre pour me rendre mon imprégnation, donc si, tu as bien fait.

Il souriait de nouveau à cette instant, il épiait en même temps ce qu'il se passait entre son fils et Heley, il désirait faire en sorte qu'il obtienne lui aussi ce qu'il désirait, après tout, il lui devait bien cela puisqu'il a remis son imprégnation.

Valas : Derek, c'est ton autre toi, je suis donc également imprégné de lui, c'est une situation difficile pour moi, Silas se mêle vraiment des affaires qui ne le regarde pas, vous avoir divisé en deux, c'était tout simplement stupide.

Il souriait malgré tout étant donné que Derek étant jaloux de.. lui même, il en haussait le sourcils le regardant bien.

Valas : Zwei.. Le bas droit d'Adès, je n'ai aucune confiance en lui, il n'est pas très futé, il est fort mais pas autant que peut l'être un Dieu, alors tu vois, ton autre toi restera en dangers.

Il fut surpris voyant derek s'approcher de lui, et poser sa tête contre son torse, il baissait les yeux pour le regarder, il souriait satisfait de le voir aussi docile avec lui, comparé à autre fois.. Il glissait ses mains autour de lui, il se rendait compte que si il était comme ça c'était à cause qu'il avait perdu son grand amour, c'est à dire moi. Mais Valas s'en fichait, au contraire, il se rend compte que Atori avait un plan superbe en faisant en sorte que Benoit me séduise pour séparer le couple.

Valas : Bien, d'accord, je n'irais pas auprès de ton autre toi, mais je le surveillerais malgré tout pour m'assurer qu'il ne puisse rien lui arriver.

Il descendait son visage dans la nuque de Derek, il pinçait entre ses lèvres lobe de son oreille.

Valas : Te voir ainsi me donne très envie de te refaire l'amour, j'ai envie de te prendre la tout de suite. Allé retire tes vêtements... Je vais te le faire complètement oublié.

Il posait un main sur son visage afin qu'il le lève pour le regarder.

Valas : Tu sais, les Dieux son capable d'effacer la mémoire des mortels, je peux le faire pour toi, que tu oublies entièrement tout ce qu'il sait passé entre Gabriel et toi.. Il suffit que tu me le demandes et j'effacerais tout ses souvenirs.

Il penchait légèrement sa tête de côté.

Valas : Je peux te laisser le temps d'y réfléchir si tu veux.

Heley tentait de garder ses distances avec Atori, parce qu'une fois qu'il se trouve proche d'elle, elle est intimidée par lui, et des frissons parcourait son coeur rien que le fait qu'il la touche.. Mais celui-ci s'approchait d'elle et la serrait contre lui, elle tournait la tête sur le côté, gardant les yeux ouvert. Voilà, rien que le fait qu'il la serre ainsi et passe son visage dans ses cheveux, elle ressentait des décharges lui parcourir le corps, elle gardait les bras le long de son corps malgré tout.

Heley : Comment tu peux en être aussi sur.. La dernière fois, Valas a fait beaucoup de mal à ma famille..

Elle fermait quelque instant les yeux, les larmes continuaient de couler sous ses paroles, son étreinte se serrait d'avantage, elle entre ouvrait la bouche, ayant du mal à réfléchir, elle ne sortait même pas encore lui et pourtant, elle se demandait si elle devait le quitter ou non.

Elle baissait la tête voyant Atori se mettre à genoux pour y poser son visage entre sa poitrine, elle détournait le regard malgré tout, son coeur se contractait.

Heley : Je suis.. Juste déçue..

Elle frottait ses larmes et passait ses mains derrière lui, serrant son visage contre elle, elle baissait le regard afin de le regarder, ses paroles lui allaient loin, malgré sa colère, elle n'arrivait pas à lui en vouloir très longtemps.

Heley : D'accord, je veux bien te laisser une seconde chance.. Mon père ne sera pas ravi, je lui ais dit que je ne désirais plus te revoir..

Elle glissait bien ses mains, caressant ses cheveux qui était très doux, déjà à sa dernière rencontre elle désirait toucher ses cheveux, il sont vraiment très soyeux même, plus doux que les siens d'ailleurs.

Heley : Mais.. Je suis toujours en colère contre toi..

Elle lui fit un sourire, mais retirait se sourire.

Heley : C'est bizarre.. Derek est rapidement tombé dans les bras de Valas.. Se n'est pas son genre.


Zwei se trouvait toujours dans la salle de bain, qui autre fois était inutilisable, il était toujours posé contre le meuble écoutant son père lui répondre, il détournait le regard assez mécontent de cette réponse.

Zwei : Je vois.. Je m'en doutais un peu, et bien il n'aura pas le choix que de supporter tout ce que l'autre Derek fera dans ce cas.

Il haussait les épaules lorsqu'il parlait de Hatchiko.

Zwei : Alors on va devoir attendre encore le temps qu'elle maîtrise encore plus ses pouvoirs si j'ai bien compris, sa risque de duré longtemps et je doute que tu sois quelqu'un de très patient, à moins que tu n'ais déjà une idée derrière la tête.

Il le regardait sortir de la douche, il fronçait les sourcils de ce qu'il lu idisait.

Zwei : Hum.. Je ferais en sorte qu'il ne lui arrive rien, étant donné que c'est la seule personne qui puisse te rendre ta vue, alors je ferais preuve de patiente. Et pour moi les femmes sont loin d'être indispensable, moi je les compare à tes petites souris, elles sont faible et facile à attraper.

Il fit un sourire en coin. Il s'avançait vers la porte de la salle de bain pour sortir, il tournait le regard vers son père qui lui parlait avant qu'il ne s'en aille.

Zwei : Nous verrons bien à ce moment là, je sens qu'on devra attendre encore un bon moment avant qu'elle n'arrive à faire ce que tu attends d'elle.

Il sortait par la suite descendant pour rejoindre Derek.

Hatchiko était toujours allongé dans le divan, et faisait une tête de dégoût de ce que venait de lui demandé DErek.

Hatchiko : Tu peux rêver, tes mon "grand-père", comme-ci j'allais t'aider à te masturber, ta deux mains, tu peux très bien le faire tout seul.

Elle tournait lentement le visage vers lui étant donné qu'il avait finis, ce qu'il avait à faire. Elle soupirait toujours un main posé sur son front.

Hatchiko : Moi je trouve que "Papy" sa te va bien. Je ne suis pas malade, tu sais très bien qu'on ne peut pas l'être c'est impossible.

Elle finissait par se redresser.

Hatchiko : Je vais bien, évite de t'approcher trop près de moi et ne me touche pas, je ne sais pas où tu as foutu tes mains.

Elle lui fit un sourire pour se foutre de lui, et se plaçait bien au fond du fauteuil, Zwei arrivait par la suite les mains dans les poches.

Zwei : Désolé pour toi Derek, mais c'est impossible de couper plus le lien que tu ne l'es déjà, soit on te ramène dans ton vrai corps, mais je doute que tu le veuilles et moi non plus je ne le désire pas, soit vous mourrez tout les deux et sa non plus c'est loin d'être une option qui me convienne.. Donc tu vas finir par t'habituer à ce que l'autre Derek s'envoi en l'air avec ce Dieu et prendre ton pied en même temps que lui, se n'est pas si terrible que ça en faîte.

Il tournait le regard vers Hatchiko :

zwei : Alors, Silas m'a dit que tu avais du mal à supporter ce qu'il t'a demandé de faire, mais plutôt normal pour une petite fille comme toi, tu as encore besoin que "papa" te donne la main.

Elle levait un sourcils le regardant.

Hatchiko : Je vais parfaitement bien, c'était complètement nul sont petit test, je pourrais recommencer plein de fois si je le voulais.

Zwei : Oui bien entendu, tu es retournée seulement vingt ans en arrière pour remettre ce bâtiment en bon état, Silas lui veut que tu reviennes milles ans en arrière, tu crois toujours que tu peux y arriver hum ?

Elle détournait le regard et finissait par se lever, elle regardait bien vers Zwei.

Hatchiko : J'ai pas l'intention de lui redonner la "vue", je n'ai donc pas à le faire.

Il l'attrapait par la gorge, approchant son visage d'elle.

Zwei : Oh mais tu le feras !

Hatchiko : Va en enfer.

Il se mettait à ricaner, retirant sa main d'elle.

Zwei : Mais j'y suis déjà aller, Silas à terminé sa douche, tu devrais y aller, parce que si tu restes une seconde de plus ici, je risque de faire des choses dont je regretterais.

Hatchiko : Hum.. Et moi donc..

Elle passait à côté de lui et quittait la pièce, elle montait à l'étage, cherchant après la salle de bain, elle faisait chaque porte et finissait par trouver, elle entrait mais elle fut surprise de voir encore Silas nu, elle se retournait soupirant.

Hatchiko : Il m'avait pourtant dit que tu avais fini, j'aurais préféré évitée de voir ça.

Elle attrapait l'essuie et lui lançait, elle le regardait du coin de l'oeil par la suite regardant toute les écailles qu'il avait sur son corps.

Hatchiko : Même si j'arriverais à revenir mile ans en arrière, je ne te rendrais pas la vue, pourquoi le ferais-je après tout, je sais très bien qu'une fois que je l'aurais fais, vous désirez me tuer, je ne suis pas stupide. Mais si je peux arriver mille en arrière pour te redonner ta vue, je peux également le faire pour te sceller une nouvelle fois.

Elle le regardait bien à ce moment là, posant une main sur le rebord de l'évier, elle retirait ses vêtements son haut et le posait sur l'évier, elle avait toujours un top sur elle.

Hatchiko : Bon, tu comptes resté la, j'aimerais bien prendre ma douche, j'espère que tu n'as pas laissé tombé tes maudites écailles dans la douche.





Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Ven 1 Mar - 0:50

Malgré les paroles de Gabriel, Benoit se sentait toujours en rivalité avec derek. Il tentait malgré tout de ne pas le montrer lui souriant. Se blottissant contre lui, il caressant ses cheveux tendrement comme pour un être fragile qu'on pourrait briser à la moindre pression.

Benoit: Je t'aime énormément Gabriel, je ne supporterais pas de te savoir loin de moi.

Il baissa le regard pour le regarder gardant le sourire même si il se sentait toujours mal avec cette situation, il déteste Derek plus qu'il n'a jamais détesté qui quonc, simplement parce qu'il n'arrive pas à être à sa hauteur.

Benoit: oui, j'aimerais mettre les discutions de derek une bonne fois pour toute au placard, j'aimerais également que tu t'inquiète plus pour lui. Laisse le une bonne fois vivre sa vie et peut importe ses choix! peut importe si c'est avec valas ou même le diable j'en ai rien à faire...raille le une bonne fois pour toute de ta vie et pense à nous et uniquement à nous.

Il rit se rappelant de la glace au chocolat, il prit son visage entre ses mains posant un baiser rapide avant de le regarder à nouveau.

Benoit: Je te préviens Gabriel, tu es humain maintenant...j'entend encore une fois le "mot tabou" et je t'hypnose pour que tu l'oublie une bonne fois.

Il montrait à son expression qu'il était très sérieux, il reprit ensuite sourire allant s'asseoir sur le lit.

benoit: j'ai très envie de que tu me parfum le corps de glace Gabriel, mais vue que Tyler se trouve dans la même chambre on risque de le réveillé, je dirais même plus que TU risque de le réveiller. c'est pour ça que j'aimerais rentrer à la maison le plus vite possible, s'occuper de notre vie et les laisser avec leurs problème.

Il baissa la tête gardant néanmoins le sourire.

benoit: tu l'as dit toi même tout à l'heure, tout ça ne nous regarde pas...alors pourquoi on est obliger de se cacher ici? on rentre à la maison Gabriel? ici je doute d'ailleurs qu'il est des glaces....réfléchit s'il te plait, tu crois que c'est une vie pour Tyler? se cacher....risquer nos vies et la siennes pour eux?

****

C'est vraiment un salaud celui la quand il s'y met, il passe plus de temps à sourire bêtement et se fiche de moi. Il a de la chance que c'est un dieu et que j'aurais l'impression de frapper un mur en béton sinon je lui mettrait bien une torgnole.

Derek: que se soit stupide ou non c'est fait, je pensais me sentir soulager après mettre débarrasser de cette partie de moi, mais....je me sent complètement différent et vide.

Je fermais les yeux sentent son étreinte sur moi et dire que la dernière fois que je l'ai vue, il m'a envoyer en enfer espérant que je meurs entre les mains de Hadès ou Tsukune peut importe et moi...je saute dans ses bras, je suis idiot, mais le pire dans tout ça c'est que sa met complètement égale.

Derek: et je te signale que c'est pas vraiment moi qui t'es sauté dessus! je t'ai embrasser et puis c'est toi qui m'a sauter dessus!

Je plissais les yeux sentant qu'il me mordillait l'oreille, sa y est il me provoque maintenant. Je relevais la tête pour le regarder l'air boudeur.

Derek: tu ne pense donc qu'à ça? sa fait combien de temps que ta plus baiser toi...hump et je sais pas si ta remarquer, mais j'ai qu'un pantalon sur moi! avec ma mère j'ai pas vraiment eu le temps de me r'habiller! j'ai même pas de caleçon...

Je levais le sourcils le regardant du coin de l'oeil, je repris mon sérieux levant le visage pour le regarder vue qu'il m'y forçait. Effacer ma mémoire? oublier complètement Gabriel, je fermais les yeux quelque seconde à peine...oublier complètement, c'est peut être la solution.

derek: c'est très tentant Valas, mais j'ai pas que de mauvais souvenir avec Gabriel, j'ai aussi des bons.

Je me retirais de lui regardant le paysage autour de moi.

Derek: oublier ma vie passer avec Gabriel, me ferait oublier bien d'autre choses également. Mes enfants pas exemples, j'ai aucune envie de les oublier eux.

Je me grattais les cheveux soupirant.

Derek: je serais tenter malgré tout, mais je peux pas....sa serait égoïste de ma part d'accepté. Par contre je vais refermer mes sentiments comme tout vampire est capable de faire, j'aurais déjà du le faire depuis longtemps...mais j'ai toujours eu peur que mon "autre moi" profite poru me manipulé, mais maintenant qu'il est plus la...

J'haussais les épaules souriant.

Derek: au moins je penserais plus à Gabriel et seulement et uniquement à moi, je risque de redevenir un accro au sang, mais qu'est ce que sais de tuer une ou deux personnes...par jours. Est ce que cette situation vous convient Ô grand dieu?

J'allais m'appuyer contre un arbre fermant les yeux gardant sourire, pris une grande inspiration et reniait tout sentiment, les enfouis au pls profond de moi pour que enfin il se tut. Lentement je r'ouvrais les yeux avec se même sourire, je faisais signe du doigt à Valas de s'approcher et y passait mes bras autour de sa nuque.

Derek: maintenant on peux s'amuser.

Je l'embrassait avec fougue, pendant se temps du côté d'Atori celui ci était toujours à genoux devant Heley son visage poser tout contre elle. les yeux fermer il se sentait soulager comme ci on venait de le délivrait de plusieurs poids.

Atori: merci Heley, tu es quelqu'un de très généreuse...j'ai beaucoup de chance d'être tomber sur toi.

Il se doutait qu'après leurs réconciliation Lucas va encore prendre la mouche, mais il ne dit rien ne voulant pas rompre se moment agréable avec elle. sentir ses doigts dans ses cheveux était comme une doux mélodie aux oreilles. Il ne bougeait pas un cils appréciant ses agréable, mais pourtant simple caresse.

Atori: peut être qu'un jour ton père finira pas accepté la situation, je ne connais pas l'instinct paternelle, mais peut être c'est la façon à un père d'agir pour sa fille.

Il sourit de plus belle, l'entend dire qu'elle était toujours en colère contre lui.

Atori: que puis je donc faire alors pour calmer cette colère? je suis tout à toi, je t’obérerais comme un animal docile.

A contre coeur il se décala légèrement d'elle pour la fixer dans le yeux.

Atori: Derek est vraiment retourner dans les bras de Valas? j'avais fait ça au départ pour le faire regretté ses mots...il m'a critiqué pour mon imprégnation pour toi et lui, suffit que je rendre celui à mon père pour qu'il saute dans ses bras.

Il en rit se relevant pour s'asseoir sur le rebord du lit, tout en tenant la main de Heley la tirant dans sa direction.

Atori: je pense qu'au fond Derek avait besoin de ça, j'y ai pas songer au départ que j'ai utiliser la pierre bien évidemment, mais maintenant qu'on y pense...mon père est peut être la seul personne qui pourrait soulager la peine de Derek.

Il tira la main de Heley jusqu'à ses lèvres embrassant chaque doigts.

Atori: j'attend toujours ma punition pour t'avoir déçu Heley...sauf des choses humiliante bien entendu, j'ai une certaine réputation à tenir à moins que tu préfère que je te r'envoie chez toi...j'aimerais pas que tu subisse une nouvelle dispute avec ton père, j'ai été hors de moi quand je l'ai vu te gifler.

Il serrait d'avantage sa main.

Atori: j'ai crue devenir fous, mais c'est ton père et je m'en suis pas mêler...je t'ai suffisamment déçu, je veux plus que tu pleure à cause de moi Heley. Je tiens trop à toi, tu sent si bon...sa aussi sa me rend fou.

***

Derek râlait malgré tout, il aurait aimer couper se liens avec moi pour être définitivement tranquille. Mais rompre se liens serait les condamnés tout les deux. Il croisait les bras regardant son frère avec un regard noir.

derek: oh ben bien sûr c'est pas si grave que ça! c'est pas comme ci en pleine rue je risque avant le bandant à cause de l'autre qui s'envoie en l'air avec son dieu!

Voilà que Hatchiko et Zwei se remis à se chamailler.

Derek: il a peut être pas tord Hatchi, tu n'avais pas l'air dans ton assiette quand tu tes repointé ici...alors que tu devrais pas être censer être malade.

Il sourit pour la provoquer à son tour, comme elle l'avait fait tout à l'heure avec lui.

Derek: non mais sérieux vous avez pas l'affermer tous les deux? ou c'est moi qui vais vraiment être malade à force de vous entendre!

Elle fini par aller à la douche ou Silas s'y trouvait encore, ayant du sang de serpent dans les veines sont sang était froid comme le leurs, il avait donc besoin d'une eau tienne en abondante afin d'augmenté la chaleur de son corps. Il se tournait entendant quelqu'un entrer à nouveau et souris vue que c'était Hatchiko.

Silas: décidement il semblerait que personne dans cette maison à appris à toquer au porte ou alors vous aimez contemplé mon corps.

Il sortit faisant apparaiter un serviette autour de la taille s'approchant d'elle.

Silas: ne me menace pas Hatchiko, je déteste quand on me manace...pour te dire je répond toujours une menace par une autre. Donc la voici, si tu fais pas gentiment se que je te demande ma belle, je crains que ton cher papa paye à ta place. Oh, oui c'est vrai tu préfère maintenant l'appelé par son prénom, Stephan. Donc je suis certain tu va t’entraîner sur tes pouvoirs pour ensuite me rendre la vue, mais quand je serais sur que tu sois prêtre. ça va tes maux de tête? tu devrais te reposer un peu... faudrait pas trop de fatiguer.

Il marchait vers la porte l'ouvrant, il tournait son regard avant de sortir.

Silas: un dernière chose, un serpent ne perd pas ses écailles! comme un chien qui perd ses poils...je ne supporte pas non plus qu'on se moque de ma nature...je suis très venimeux tu devrais te méfier.

Il sortit la laissant prendre sa douche, il sourit d'avantage passant sa longue langue du coin de ses lèvres.

Silas: je la trouve de plus en plus délicieuse cette petite, je me demande si elle ressemble à Shizuka physiquement.

Il rejoindre les autres faisant apparaître sur son corps des vêtements et tourna en direction de Derek.

Silas: à quoi ressemble Hatchiko physiquement?

derek: bahhh....à une fille.

Silas fronçait les sourcils n'ayant pas envie de plaisanté.

Derek: long cheveux bleu..yeux pareil, poitrine bah ça va....pas aussi grosse que ceux de Myu et Ruky mais une bonne moyenne.

Silas: ressemble t'elle à Shizuka?

Derek: pas vraiment non.

Silas: dommage...

Derek; t'avais envie de te la faire?

Silas: dois je te te rappelé combien de temps j'ai été enfermer?

derek: c'est clair, je suis même étonné qu'elle sont pas éclaté depuis le temps.

Silas: ton petit frère est charmant Zwei.

il partit vers une autre pièce, Derek en haussait les épaules regardant vers Zwei.

Derek: qu'est ce que j'ai dit?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Ven 1 Mar - 7:05

Je souriais des paroles de Benoit, j'aime le fait de savoir qu'il m'aime et il n'hésite pas à m'avouer tout les sentiments qu'il a envers moi, il me dit sans cesse qu'il m'aime, qu'il veut vivre à mes côtés le restant de ses jours, et d'autres paroles plus ou moins identiques mais pourtant, qui veut dire beaucoup de chose pour moi, j'aime le fait qu'il me face des compliments, j'ai besoin de ça.. J'ai réellement besoin de l'entendre, je n'ai peut-être pas assez confiance en moi. Derek avait du mal à ouvrir ses sentiments, c'était rare lorsqu'il me disait qu'il m'aimait, ce que Benoit, lui me le dit pratiquement tout les jours, peut-être a t-il peur que je ne l'aime pas autant que lui m'aime.

Je détournais le regard, le serrant toujours contre moins, je le comprend... Il m'a d'ailleurs avoué qu'il savait que j'aimais toujours Derek, qu'une partie de lui restait enfermé profondément dans mon coeur.. Est-ce que si les choses serait moins "difficile".. Si on voué à être ensemble, est-ce que je quitterais Benoit pour Derek ? Cette question me fait peur, parce que je ne veux pas blessé Benoit, on a notre enfant à élever maintenant.. Alors, non, je ne peux pas me la jouer "égoïste", Benoit me rend heureux.

J'écoutais de nouveau ce que me disait Benoit, à propos de Derek... De le laisser se débrouiller par lui même, de le laisser faire ses propres choix, de le laisser choisir avec qui il désire passer à autre chose.. Même si cette personne doit être Valas. J'en fermais les yeux tentant de me dire qu'il a raison, que je ne dois pas me mêler de ça.. Mais une autre part de moi, a bien envie de secouer Derek et de lui dire que ce type ne lui en veut pas la peine.. Qu'il le fera souffrir plus qu'il ne l'est.. Je suis idiot, c'est moi qui l'ai fait le plus souffrir...

Gabriel : Je ne peux malgré tout pas l'ignorer, je lui ais demandé que l'on reste ami.. Entre ami, on s'entraide non ? J'aimerais juste savoir qu'il est heureux c'est tout..

Peut-être que je me sentirais moins mal, que j'aurais moins de culpabilité.. Je me décalais de lui afin de le regarder, il semblait très sérieux lorsqu'il me disait que si il entendait encore une fois le.. Mot tabou, qu'il m'hypnotiserait pour me faire oublier. Je pensais qu'il rigolait au début, mais il me montrait bien que s'était loin d'être le cas.. Je ne désire pas oublier les moments que j'ai pu passer avec Derek, se fut pratiquement tous des moments inoubliable, il m'a fait grandir et en bien.. Je pense. Il m'a donné des enfants adorables, jamais je n'aurais cru en avoir un jour, mais maintenant j'en ais déjà trois. J'évitais les paroles qu'il m'avait dit à cette instant.

Je le regardais sourire et se diriger vers le lit pour s'y asseoir, je le suivais et restait debout en face de lui continuant de l'admirer. Je tournais quelque instant vers Tyler qui dormait toujours.. Il a raison, je veux que notre enfant vive normalement.

Gabriel : Tu as raison.. Partons d'ici et rentrons chez nous.

Je le regardais de nouveau, j'attrapais son visage et me penchait légèrement pour l'embrasser tendrement. Je me décalais quelque instant, le regardant bien dans les yeux.

Gabriel : De toute façon, maintenant que Valas.. Est là.. Il ne risque plus rien. Si je restais, c'était parce qu'il y avait mes enfants.. Mais il reste Hatchiko qui est toujours avec cette homme, j'ai peur qu'il lui arrive quelque chose et je ne sais même pas si Stephan est au courant de ce qu'il lui arrive.

Je détournais le regardant, lâchant son visage.

Gabriel : Ils sont lié tout les deux par la même malédiction que j'ai eu avec Derek, Teijo nous a clairement fait comprendre qu'ils ont eu une histoire tout les deux, j'aimerais juste lui rendre visite et ensuite, nous rentrerons à l a maison d'accord ?

Je lui fis un doux sourire.

Gabriel : ET une fois à la maison, je te recouvrirais de glace que je m'empresserais de lécher, et toi, tu auras droit à mon doux nectar.

Je glissais mon doigt entre ses lèvres, touchant sa canine. Je finissais par me retirer de lui et marchait jusqu'à Taylor que je prenais délicatement dans mes bras, il ouvrait lentement les yeux et gémissait.

Gabriel : En plus, il n'a pas encore vu son petit frère, autant le lui présenter en même temps, il sera content.. Sa fait longtemps que je ne l'ai plus vu.. Sa fait déjà cinq ans, je me demande ce qu'il est devenu.

JE dois dire que j'étais quand même déçu, me dire qu'il a pu avoir quelque chose avec sa propre fille, qui est ma petite fille.. Sa me donnait des sueurs froides, c'est comme-ci j'aurais pu avoir une relation avec l'un de mes fils, pourquoi ils en ont arrivé là ?

______

Valas ricanait de ce que disait Derek, il est vrai qu'il lui avait demandé de retirer ses vêtements, mais il avait déjà pratiquement rien sur lui, sauf ce jeans. Il en haussait les épaules faisant un sourire en coin.

Valas : Pas faux, mais se pantalon cache le meilleur, et pour répondre à ta question, j'ai "baisé" avec plein de Demi-Déesse, mais seul la personne d'ont on s'imprègne peut réellement nous donner notre satisfaction. C'est la seul personne capable de nous donner autant de plaisir, mais je suppose que tu ressens la même chose que moi, je suis la seul personne capable de te faire jouir plusieurs fois d'affilé n'est-ce pas ?


Il souriait d'un air amusé, mais il reprenait bien vite sons sérieux étant donné qu'après ce qu'il venait de lui demander, d'effacer les souvenirs qu'il avait eu avec moi. Il préférait les garder, il aurait préféré qu'il accepte son offre mais il ne pouvait pas lui forcer la main.

Valas : Comme tu veux Derek, mais sa m'agace de savoir que tu penses plus à lui qu'à moi, quand je désire quelqu'un ou quelque chose, je veux que TOUT et pas seulement la moitié.

Il détournait le regard lorsqu'il parlait de ses enfants.

Valas : Je vois, se n'était qu'une proposition, mais je m'en doutais que tu répondrais cela, j'aurais préféré que tu acceptes.

Il le regardait de nouveau, du coin de l'oeil, bloquer ses sentiments, ainsi il ne penserait plus à Gabriel. Il réfléchissait quelque instant, et croisait les bras le regardant faire, lui aussi ne portait que son pantalon, il était également torse nu, mais lui avait prit la peine de mettre un boxer.

Valas : Tant que tu restes près de moi et que tu faces tout ce que je te demande, la situation me conviendra Derek, et ne m'appelle plus "grand Dieu", toi tu m'appelles Valas.

Une fois que c'était fait, il laissait Derek s'approcher de lui afin de glisser ses mains derrière sa nuque, il ne le quittait pas des yeux et le regardait, le dévorant du regard. Il se mettait à son tour à l'embrasser, glissant bien sa langue afin de toucher la sienne, il glissait une main derrière sa tête afin de le maintenir et le poussait contre l'arbre. Il décalait ses lèvres des siennes afin de le regarder et pinçait fermement l'un de ses tétons entre ses doigts.

Valas : Tu es à moi maintenant, je ne te laisserais à personne d'autre. Je vais te baisé contre cette arbre, tu vas adorer ça.

Il continuait de pincer son téton d'une main, tandis que l'autre descendait jusqu'à son pantalon, il ouvrait sa braillette d'une seul main, étant donné qu'il ne portait pas de sous vêtements, il pouvait déjà toucher son membre, il le tenait de sa main, et lui envoyait à partir de celle-ci son aura, directement à son érection.

Il le retournait par la suite d'un coup sec et abaissait son pantalon pour y voir ses fesses, il glissait ses mains sur celle-ci les tenant fermement. Il abaissait son pantalon ainsi que son boxer mais pas entièrement, juste assez pour sortir son sexe, il le pénétrait d'un coup sec. Il glissait ses lèvres à son cou, l'embrassant avec envie. Il commençait à faire des mouvements déjà rapide, et il claquait bien son corps contre lui à chaque coup de reins.

Valas : Tu me rends complètement fou.

Il le maintenait contre lui, glissant une main jusqu'à son sexe, le tenant et continuait de lui envoyer son aura.

Valas : Vas-y Derek, hurle de plaisir pour moi, crie mon nom.

____

Heley se sentait bien avec lui, elle se disait qu'elle ne devait pas lui pardonner aussi vite, et continuer de lui en vouloir.. Elle aurait d'ailleurs couper les liens avec lui mais.. C'était trop dure, une fois qu'elle se trouvait proche de lui, elle avait envie de le serrer tout contre elle et n'arrêtait pas de repenser à ce moment qu'elle a partagé avec lui, au plaisir qu'il lui avait fait. Elle n'avait jamais ressenti cela, mais.. Elle était certaine, qu'elle était déjà folle amoureuse de lui. Ce qui.. Ne fera certainement pas plaisir à son père.

Elle aurait bien aimé continuait de passer sa main sous ses doux cheveux, et le maintenait contre elle encore et encore. D'ailleurs elle fut assez surprise qu'il lui demande ce qu'il pourrait faire pour qu'elle ne soit plus en colère contre lui, directement elle pensait à ce qu'il lui refasse se baiser à son intimité, elle en souriait gênée de penser à ça mais au lieu de lui répondre.. Elle parlait de Derek et de Valas, ce qui arrêtait aussi tôt se doux moment. Elle se décalait également de lui et baissait les yeux pour le regarder.

Heley : Il était surement en colère tout à l'heure.. Je ne pense pas qu'il pensait ce qu'il t'a dit. C'est assez compliqué sa situation, il aime toujours Gabriel.. Le voir vivre avec un autre homme le blesse beaucoup, surtout ce qu'il lui a fait sans qu'il ne le veuille, sa doit être dure de ce dire qu'il ne pourra sans doute jamais récupérer la personne qu'il aime le plus.

Elle détournait le regard triste pour Derek, elle l'aime beaucoup.

Heley : Alors.. Valas pourrait s'en doute l'aider à lui faire oublier un peu Gabriel, si sa peut l'aider.. Alors je pense qu'on devrait les laisser.

Elle se laissait tirer par Atori qui s'installait sur le lit, elle restait debout en face de lui le regardant et écoutant ce qu'il lui disait, elle penchait légèrement la tête y réfléchissant.

Heley : Hum oui je pense que tu as raison... C'est en partie pour ça que je te pardonne aussi..

Elle lui fit un sourire, et l'observait avec intérêt lorsqu'il commençait à embrasser sa main, rien que de sentir ses lèvres contre sa peau, lui donnait des frissons dans tout son corps. Elle détournait le regard sachant qu'il avait pu voir toute la scène, la dispute avec son père.. Le fait qu'elle ait montée dans sa chambre pour pleuré, même peut-être la discussion avec sa soeur, elle en rougissait se rappelant qu'elle lui avait dit chose personnelle de ce qu'elle avait éprouvée lorsqu'il lui avait fait du "bien".

Elle entre ouvrait les lèvres le regardant de nouveau.

Heley : Il ne voulait pas me frappé.. Je ne lui en veux plus, d'ailleurs je parie qu'il doit être occupée de tourner en rond du fait que j'ai disparu devant lui.

Elle souriait lorsqu'il lui disait qu'elle sentait bon et que son odeur le rendait fou, elle commençait à s'asseoir sur ses jambes, à califourchon sur lui. Elle serrait sa main et le regardait avec admiration, elle tentait de retenir chaque détail de son visage, de ses yeux, de sa bouche, elle était si proche de lui, son corps contre le sien.

Heley : Tu n'as pas besoin d'une "punition".. Mais.. Je n'arrête pas de penser à ce que tu m'as fais, j'ai beaucoup aimée.

Elle n'arrivait pas à croire qu'elle avait osée le lui dire, elle détournait le regard rougissant, elle s'impressionnait de plus en plus, pourtant elle est quelqu'un de timide et se réservée et même plutôt pudique comparée à sa soeur.

Elle le regardait de nouveau, regardant vers ses lèvres, elle se disait qu'elle devait regarder ses yeux, mais son regard redescendait sans cesse dans cette direction, ayant très envie de l'embrasser, elle avait très envie de lui tout simplement, et pourtant, elle ne voulait pas aller trop vite, elle préférait attendre d'en apprendre d'avantage sur lui, et que son père l'accepte avant de lui donner sa virginité.

Mais c'était plus dire à dire qu'à faire, parce que cette homme lui faisait beaucoup d'effet, rien que le fait qu'il la touche, qu'elle soit aussi proche de lui, cela lui faisait déjà de l'effet, son odeur était également très agréable. Elle était toujours en tenue de lycéenne, elle n'avait pas pu changer avec tout ce qu'il c'était passé, elle préfère portée ses longues robe qui cache plus ses jambes que cette petite jupe, heureusement elle portait des bas.

Heley : Je suis désolée d'avoir dit que tu étais quelqu'un dégoïste tout à l'heure, j'étais en colère.. J'ai également dit des choses à mon père à ton sujet que je ne pensais pas.. Je lui ais dit que je ne désirais plus te revoir, mais c'est faux, je n'arrête pas de penser à toi.. Je rêve même de toi.

_____

Elle levait les yeux au ciel de ce qu'il disait, elle se mettait dos à lui se regardant au miroir.

Hatchiko : Je ne vois pas ce qu'il y a contemplée, j'ai vu mieux.

Bien entendu, elle continuait de le provoquer en voulant pas montrer qu'au fond, qu'elle avait peur de lui. Après tout, si même Raynor et Zankou le craigne, elle aussi le devait. Elle serait son haut écoutant ce qu'il disait, effectivement, il commençait à le menacer, ou plutôt il menaçait son père, elle baissait les yeux ne désirant pas qu'il lui arrive quelque chose par sa faute.

Elle levait les yeux vers le miroir le regardant attentivement.

Hatchiko : J'ai compris le message.

Elle fit un sourire forcée bien qu'il ne pouvait pas le voir, elle fronçait de nouveau les sourcils lorsqu'il lui posait cette question.

Hatchiko : Sa va merci !

Une fois qu'il sortait, elle fermait la porte à clé et se se poser contre la porte levant la tête, elle fermait les yeux se demandant ce qu'elle venait de faire, en libérant ce type.. Mais, elle ne le désirait pas, c'était à cause de cette bague qu'elle porte, c'est elle lui la manipulé et l'y a forcée à en arriver là, elle en ouvrait les yeux et regardait vers la bague qu'elle portait, elle tentait de la retirer mais sans succès, elle gémissait et tapait sa main contre le mur qui se mettait à saigner tellement qu'elle y avait tapé fort, mais ses blessures guérissait.

Hatchiko : * Alors pourquoi mes maux de tête ne passe pas.. *

Elle finissait par retirer le reste de ses vêtements qu'elle tapait à terre, et entrait dans le douche, elle fit une grimace étant donné que Silas était passé par là juste avant elle, et l'eau était tiède. Beaucoup trop froid pour elle, elle commençait donc à augmenter la tempéarature, elle laissait l'eau couler le long de ses cheveux et de tout son corps, elle réfléchissait, revenir mille ans en arrière, se n'était pas rien.. Au moins, elle aura le temps avant de faire ce qu'il lui demande, elle n'aura qu'à dire sans cesse qu'elle n'est pas encore prête, qu'elle ne peut pas y arriver, ainsi elle évitera de lui rendre sa vue au moins le temps que les autres trouve le moyen de le renfermer. Par contre, elle craignait pour Stephan, si il n'est pas quelqu'un de patient, il risque de jouer la dessus pour lui forcer la main.

Quoi qu'elle face elle était piégé, elle fermait les yeux ne sachant pas du tout quoi faire.. Ne désirant pas perdre Stephan, elle se disait qu'elle n'avait pas le choix, il faudra qu'elle s'entraîne et qu'elle donne ce que Silas lui demande.

Pendant ce temps, Zwei parlait avec Derek, il tournait le regard voyant Silas arriver, il levait le sourcils de sa question.

Zwei : Si tu veux je te trouve des femmes pour que tu t'envois en l'air, je suis doué pour ce jeux là.

Il haussait les épaules.

Zwei : Ah moins que c'est cette fille que tu veux, de toute façon je doute que tu attends son accord pour pouvoir la sauter.

Il passait sa mains sur masque et de l'autre main, il la tendait vers son père.

Zwei : Je vais te montrer ce que ce joujou est capable de faire, tu désires savoir à quoi elle ressemble, alors, je serrais tes yeux le temps que tu récupères ta vue.

Il envoyait l'image de Hatchiko dans ses pensées, elle était contre le mur de la douche, la tête vers le haut laissant l'eau chaude coulée sur elle, il fit un sourire en coin glissant sa langue contre la lèvre inférieur, bien entendu Derek ne pouvait pas voir ce qu'il voyait en ce moment , il montrait également toute la demeure pièce par pièce et montrait ce qu'il voyait en ce moment, lorsqu'il tournait la tête vers Derek, il pouvait le voir, lorsqu'il regardait de nouveau vers lui, il pouvait s'admirer tel qu'un miroir.

Il retirait aussi tôt sa main de son masque, coupant le lien qu'il avait avec lui.

Zwei : Alors, qu'en dis-tu, tu trouves toujours que j'ai été idiot de me mettre cette oeil, il est plus utile qu'un oeil ordinaire, je suis capable de plein d'autre chose.


Hatchiko finissait par sortir de la douche, une fois qu'elle avait finis de se laver entièrement, il y avait de la buée sur les miroir, elle frottait afin de se voir, elle s'essuyait le corps ainsi que ses longs cheveux, et les brossait, elle se doutait qu'il n'y avait pas de sèche cheveux ici, elle devra donc les laissé séché à l'air libre. Mais n'aimant pas ça, elle regardait vers sa bague avec un sourire, possédant de nouveau pouvoir, elle utilisait ceux-ci pour faire créer du vent sur ses cheveux et les sécher ainsi, se n'était pas une très bonne idée d'utiliser ses pouvoirs pour ce genre de chose, mais elle s'en fichait. Elle attrapait ses vêtements à terre pour pour se rhabiller.




Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Dim 3 Mar - 0:48

Il aurait vraiment préféré que Gabriel ne voit plus Derek, qu'il l'oublie...mais sa serait que plus égoïste de sa part d'agir comme ça, il désirait rester juste ami? de l'aider lorsqu'il en avait besoin? Il se forçait à sourire malgré que la jalousie était au plus haut point. Il essayait de l'accepté et espérait en même temps que Derek n'aurait jamais besoin de Gabriel, pour ne plus à supporter sa présence.

Benoit: si c'est se que tu veux Gabriel, alors je t'empêcherais pas de le revoir...pour toi.

Au moins il acceptait de rentrer, la il avait un vrai sourire. Il suffisait de lui rappelé que le petit Tyler était la et sa résonnait Gabriel.

Benoit: merci, j'ai l'impression que sa fait des lustres que j'ai pas vue ma maison et avoir une vie normal comme on l'a passé ces quinze dernier année.

Sans Derek, il le pensa à cette instant sans effacer se sourire de son visage, fermant les yeux quelque seconde à peine le temps le temps d'un baison, il les r'ouvrit écoutant se qu'il avait à dire. son estomac se contractait lorsqu'il parlait une nouvelle fois de Derek même si il tentait de rien faire paraîte.

Benoit: Derek est assez grand pour savoir se qu'il fait même si j'ai également du mal à comprendre se qu'il fabrique avec Valas, tu le dis toi même il est protégé avec lui alors pourquoi s'en faire? si je peux te donner mon avis tu n'as rien à craindre pour Hatchi. Derek ne laisserait personne lui faire du mal et comme il a se dieu avec lui peut être qu'il lui demandera de l'aider qui sais...il l'abandonnera pas.

Il tentait de le rassurer comme il pouvait pour mettre à terme cette discutions et enfin rentrer chez lui, fermant les yeux soupirant une fraction de seconde il regarda à nouveau Gabriel.

Benoit: j'ignore si Stephan et au courant, mais qu'est ce qu'on peut faire?

Il était désespéré, il avait l'impression qu'il ne pourrait jamais rentrer.

Benoit: je trouve l'idée assez dégoûtant qu'il pourrait avoir la moindre relation avec sa propre fille Gabriel, mais qu'est ce que tu veux qu'on fasse? comment on pourrais rendre visite à Stephan alors qu'on ne sais même pas ou il est.

Il ferma les yeux, voilà qu'il tente à nouveau de le séduire avec sa crème glacé et maintenant en plus son sang. rien qu'à cette idée les canines de Benoit étaient déjà sortie, Gabriel le savait et y passait son doigt.

Benoit: tu as des arguments très convainquant Gabriel...très bien mais faisons vite, j'ai déjà l'eau à la bouche.

Benoit se redressait marchant vers lui afin de regarder Tyler qui se plaignait d'être à nouveau réveiller.

Benoit: Aller on y va.

On sortait tout les deux du temple Benoit fermais les yeux entendant à nouveau les même gémissements que lorsque qu'il les avaient entendu depuis la chambre à côté.

Benoit: en s'en va Gabriel!

Benoit prenait la forme d'une cheval noir s'abaissant légèrement il tourna la tête vers Gabriel.

Benoit: grimpe tout de suite! accroche toi à ma crinière et fait attention à Tyler.

On pouvait entendre à sa voix qu'il était en colère, il avait l'impression que derek faisait exprès pour rendre jaloux Gabriel et utiliser ses méthodes pour le récupéré. Il se mettait à courir à toute allure, traversant le village des hybride ou Missa y était en discutant avec un jeune homme en compagnie de Brook. Elle se tournait tout deux voyant un cheval noir passer dans la rue comme un fou, Missa levait les sourcils reconnaissant Gabriel dessus. Benoit fit apparaître des grand ailes tel pégase dans les légendes et pris son envole s'éloignant rapidement du village.

Missa: Gabriel? depuis quand il aime faire du cheval? à moins que c'était Benoit.

Brook: oué et il était pas content content Benoit.

Missa: qu'est ce qui te fait dire ça?

Brook: bah ta pas vue? ses yeux étaient rouge, on aurait dit la monture du diable. haha!

Nicolas: des amis à toi je présume ma belle?

Missa: oui et ne m'appelle plus ma belle Nicolas, je suis avec Lucas je te le rappelle.

Nicolas: j'ai tendance à l'oublier quand je te vois, surtout que je vois pas de bague à ton doigt.

Elle regardait sa main et la cacha derrière son doigt couchant les oreilles vers l'arrière de sa tête.

Nicolas: tu te souviens quand on était jeune? on s'était dit qu'un jour on se marirait au temple de ton père.

Missa: on était que des enfants Nicolas, j'ai rencontrer Lucas et je suis très heureuse avec lui.

Nicolas: oui, sa se vois Missa et je suis content pour toi même si moi je me serais empressé de t'offrir la plus belle des bagues, pour enfin de voir dans une magnifique robe de mariée.

Brook: vous avez pas fini de draguer ma mère! ou je répondrais plus de moi!

Nicolas: ouille, je me fais gronder par ta fille.

Brook: et je vais pas hésiter à utiliser mes crocs ou je pense !

Nicolas: quel animal, c'est bon je vais rien faire à ta maman.

Missa: je vais y aller, je suis content de t'avoir revu Nicolas, mais Lucas va se demander ou je suis passé.

Brook: il le sait déjà maman.

Missa se retournait et vis Lucas, on pouvait voir parfaitement malgré cacher derrière ses lunettes noir qu'il était pas content. Missa s'approchait de lui souriant posant un baiser sur le coin de ses lèvres.

Nicolas: c'est donc lui le célèbre Lucas, oué il est presque aussi bien foutu que moi.

Missa: Lucas, c'est Nicolas un ami d'enfance...redresse donc moi ses deux sourcils tu veux bien?

elle posait chacun de ses doigts sur ses sourcil les redressant.

Missa: on était dans la même classe de court, on s'entendait très bien.

Nicolas: oui évidemment, loup et renard sa aurait fait un drôle de mélange...oh mais attend, renard et je sais quoi...c'est encore plus étrange.

Missa: Nicolas sa suffit!

Nicolas: désolé bébé, mais tu sais que j'ai le sang chaud alors quand on me lance se genre de regard, j'ai envie de sortir les crocs.

Missa: alors tu devrais peut être t'en aller.

On pouvait voir la respiration de Nicolas qui s’accélérait regardant vers Lucas, Missa se dressant ses quatre queue vers le haut.

Nicolas se calmait aussi tôt tournant les talons pour s'en aller.

Nicolas: ta peut être oublier ta promesse Missa, mais pas moi!

Missa soupirait baissant ses queues et se tournait vers Lucas.

Missa: il a un fort caractère, mais il est pas méchant du tout...t'es fâché? c'est juste un ami d'enfance Lucas, il a rien d'entre nous...relève ses vilains sourcils s'il te plait.

Spoiler:
 

****

Peut être qu'on font j'agissais vraiment de cette façon pour faire réagir Gabriel, j'ai pas eu se que je désirais. Je m'étais imaginé qu'il viendra à moi, voulant me secouer dans tout les sens pour me réveiller. Mais il l'a pas fait et maintenant plus rien n'a d'importance...j'embrassais Valas qui me poussait contre l'arbre, j'en gémis sur le moment. J'appuyais ma tête contre le tronc le regardant fixement.

Derek: oué c'est ça, je suis a toi...j'ai personne d'autre alors ta rien à craindre et je plains se pauvre arbre.

Je souris redressant légèrement la tête entre ouvrant les lèvres, mes muscles se contractait déjà quand il me pinçait déjà le tétons, mais maintenant qu'il a foutu sa main à l'intérieur de mon pantalon m’envoyant son foutu aura, tout mes muscles flanchait...je savais pas comment j'arrivais à tenir se mes jambes. Il me retournait, je me laissais complètement faire. Mes mains agripper à l'arbre, je baissais le regard vers mon pantalon qu'il baissait jusqu’à que je le sentit brusquement en moi. j'en gémis enfonçant mes doigts dans l’écorces.

derek: je suis ravis de te rendre fou au moins je serais pas le seul à l'être.

Impossible de retenir mes gémissements, mais j'avoue ne rien faire pour les retenir. On est pas dans un endroit isolé à l'abris des regard, on pourrait être vue et le pire c'est que sa met complètement égale. J'avais plus rien à perdre, pour moi j'avait déjà tout perdu, je me laissais entrer dans ses mouvements que je tendais de suivre. Si il me tenais pas je suis certain que mes jambes aurait déjà lâcher depuis longtemps.

derek: hum..

Je tournais le regard le regardant gémissant de plus belle, il me demande d'hurler de plaisir? c'est pas déjà se que je suis entrain de faire? voilà qu'il recommence à jouer au chat et à la souris avec moi..crier son nom et puis quoi encore! j'enfonçais d'avantage mes doigts dans l'arbres arrachant un partie de l'écorces.

Derek: oui...Ô grand dieu.

je souris en coin, sachant que tout à l'heure il avait râler que je le surnomme ainsi. Je voulais le provoquer d'une certaine façon, j'ai accepté d'être avec lui, mais pas pour autant d'entrer dans ses petits jeux. Je sentais le plaisir montrer aussi rapidement que tout à l'heure, je baissais le regard voyant qu'il me tenait à mon entre jambe. Je tentais pas de me retenir et jouis de plus belle, dans sa main pour l'ennuyer d'avantage.

Derek: oups...quel maladroit je fais.

Je tournais légèrement la tête pour le regarder me mordant la lèvre inférieur me donnant un air coupable.

***

Atori gardait les yeux fermer continuant de frôler ses lèvres contre ses doigts, il r'ouvrit les yeux la sentant se mettre à califourchon sur ses jambes. Il la regardait avec désire, mais il avait pour le moment comme un barrière infranchissable qui s'empêchait de la prendre contre lui, l'allonger sur le lit et lui faire enfin l'amour comme il aimerait. Il sait qu'il doit être patient, très patient, le moment ou elle acceptera enfin de se donner à lui...sa serait encore plus intense, il imaginait déjà se jour arriver. Il sourit gardant son regard bleu glacé dans le siens.

Atori: je me doute qu'il n'a pas voulu te faire du mal Heley en te giflant, mais je j'arrive pas néanmoins à être hors de moi m'imaginant la scène en boucle dans ma tête...je suppose que c'est normal pour un père qui s'inquiète pour sa fille.

Il leva sa main posant son indexe sur le coin de sa lèvres suivant le parcours, caressant et sourit lorsqu'il atteins l'autre côté.

Atori: j'aime beaucoup ton sourire, j'aimerais qu'il ne s'efface jamais.

Il retira son doigt lorsqu'elle lui rappela leurs dernier moment, il sourit d'un air séducteur.

Atori: je suis ravis que cela t'ai plus heley, je voulais que tu n'oublie pas se moment et semblerait que j'en ressort vainqueur.

Il approchait son visage de son cou, le caressant uniquement de son souffle chaud et intense.

Atori: je pourrais te faire découvrir de nouvelle sensation tout aussi intense que celle de la dernière sans pour autant à venir à l'acte, tu as tout ton temps Heley...je veux pas que tu regrette se jour ou tu perdra ta virginité. Il faut que se soit l'instant le plus beau de toute ta vie, si tu te sentirais mieux avec des pétales de rose et bien alors tu les aura, j'ai vue ça une fois dans une émissions chez les mortels.

Il se décala pour lui sourire et la regarder dans les yeux.

Atori: on a pas l'habitude de se genre de romance la haut, hum...on est plus a aller droit au but et y mettre directement se qu'on préfère...comme mon père c'est plus tôt la dominance et je pleins mon autre père enfin je veux dire Derek.

Il baissais le regard vers les mains d'Heley.

Atori: avant que je te rencontre enfin, j'ai étudier les méthodes humaine en se qui concerne la "drague" se que les femmes préfère et tout la tralala...je comprend maintenant pourquoi les hommes vous trouve difficile vous les femmes.

Il sourit la regardant à nouveau.

Atori: mais j'aime beaucoup leurs façon d'agir pour vous conquérir, j'étais pressé de les mettre en pratique, j'ai pas tout à fait...été un vrai gentleman. Je t'ai fais pleurer et les gentleman sont pas sencer faire pleurer les femmes.

Il haussait les épaules.

Atori: c'est plus dur que je l'imaginais de jouer les mortels, vous êtes si compliquer...donc j'aimerais que tu sois franc avec moi comme tu l'as fait lorsque tu étais en colère. Me dire si jamais je vais quelque chose de travers, je vais trop vite...je pourrais comme ça corrigé mes fautes.

Sa l'amusait malgré tout d'agir complètement différemment, il voulait changer de tout au tout pour elle et compte bien réussir pour elle. Il tournait la tête faisant apparaitre une petite table avec une chandelle en son cendre.

Atori: il parrait que sa fait plus romantique...pour un baiser sa pourrait suffir pour l'instant?

Il approchait son visage du siens restant à quelque centimètre de sa bouche attendant qu'elle donne son accord pour l'embrasser.

Atori: Heley...tu es si parfaite.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Dim 3 Mar - 5:47

J'avais bien remarqué que Benoit était en colère mais également déçu, et je sais que c'est à cause de moi, il aimerait que je cesse de penser à Derek, j'essaye de toute mes forces et pourtant.. Je n'y arrive pas. Je pense souvent à lui, je dis que je désire qu'il soit heureux, mais le fait de le savoir avec un homme, j'en suis jaloux.. Se n'est pas juste du tout ce que j'éprouve, je ne devrais pas penser à lui, ni avec qui il couche et encore moins être jaloux, j'aime Benoit alors je devrais penser à lui et rien qu'à lui..

Benoit finissait par accepter après mes petites remarques que je lui avais fait, j'en souriais étant donné qu'il me disait qu'il avait l'eau à la bouche de ce que je lui avais dit, je lui fis un clin d'oeil. On finissait donc par sortir du temple, je tournais le regard entendant le même bruit que Benoit, j'en avais ma gorgé noué et une boule au ventre reconnaissant la voix de Derek, encore une fois.. Certainement avec Valas, j'en détournais le regard serrant les poings.

Je tournais le regard vers Benoit, j'avais envie de fondre en larme... Je tenais bien Tyler qui était réveillé je grimpais sur son dos étant donné qu'il avait pris la forme d'un cheval noir, je me tenais à une main sa crinière et de l'autre je tenais Tyler, je tournais le regard vers l'endroit où j'entendait Derek.. Je finissais par baisser le regard, mais Benoit se mettait à courir très rapidement, il semblait hors de lui. Il a sans doute remarqué que sa m'allait loin, je me maintenant bien sur lui, serrant mes jambes autour de lui, il courrait rapidement, il ne veut mieux pas que je tombe.

Je me penchais légèrement ayant peur de tomber en arrière et surtout de lâcher Tyler, qu'est-ce que je peux lui dire.. Je me sens déjà assez mal à l'aise comme ça. Je repensais à Derek, je me sentais trahis, pourtant c'est moi qui l'ai trahis, pourquoi est-ce que je me sens aussi mal, des larmes coulaient sur mes joues sans que je ne le veuille, je l'aime encore.. Pourquoi.. Je veux aimé Benoit seulement lui, il fait tellement de chose pour moi, ma vie est plus facile avec lui.. Alors, je veux que l'amour que j'ai pour lui dépasse l'amour que j'ai pour Derek.

Je n'avais même pas vu qu'on avait passé à côté de Missa, Brook, un homme et Lucas.. Je me concentrais à me tenir et tenter d'arrêter ses stupides larmes qui coulent tout seul.. Benoit commençait à faire apparaître des longues ailes noir, heureusement qu'il ne peut pas me voir.. On se trouvait désormais dans les airs, je me redressais regardant le paysage, je lâchais doucement la crinière de Benoit et essuyait mes larmes rapidement.

Gabriel : Benoit sa va.. ?

Je berçais d'une main Tyler qui je sentais allait commencer à pleurer, le pauvre, il a besoin d'un chez lui et qu'on arrête de voyager autant. Je passais ma main sur le coup de Benoit afin de le caresser, il a son pelage qui est très doux.

Gabriel : Tu sais où est-ce que tu vas ?

Je tente de ne pas penser à Derek qui est avec Valas entrain de.. s'envoyer en l'air, mais j'avais toujours cette sale.. boule au ventre rien que d'y penser.

Gabriel : Tu es en colère.. Contre moi ? je suis désolé Benoit..

_________

Lucas arrivait pour rejoindre sa femme, il restait au loin voyant qu'elle parlait avec un autre homme et il se permettait d'écouter la conversation. Brook était également présente, il grimaçait entendant ce que ce "Nicolas" lui disait et cela ne lui plaisait pas du tout, il fronçait les sourcils commençant à s'approchant rapidement d'eux.

Missa finissait par le remarquer parce que Nicolas lui en faisait la réflexion, il la regardait arrivée toujours mécontent.

Lucas : Nicolas hum.. Tu m'as jamais parlé de lui.

Il la regardait bien lorsqu'elle tentait de faire relever ses sourcils afin qu'il arrête de les froncer, il regardait du coin de l'oeil vers Nicolas en question, l'inspectant du regard.

Lucas : Je vois.

Il ne faisait rien paraître, mais il était inquiet et très jaloux. Il fronçait d'avantage les sourcils de ce qu'il venait de dire, il n'était pas quelqu'un de bagarreur mais sa ne lui plaisait pas qu'on parle ainsi de sa famille et surtout qu'on tente de séduire sa femme.

Lucas : Tu devrais suivre ses conseils et tant aller effectivement.

Il le fusillait du regard, et un regard mauvais lui faisait bien comprendre qu'il ne l'aimait pas. Il le suivait du regard lorsqu'il commençait à s'en aller, une fois qu'il était loin, Lucas tournait rapidement le regard vers Missa attendant ses explication.

Il retirait ses lunettes afin qu'elle voit son regard, il était mécontent et gardait ses sourcils foncés.

Lucas : Je ne veux plus que tu le vois, j'ai bien vu la façon qu'il te regardait Missa, il te désire, et je ne veux qu'aucun autre homme à part moi te regarde de cette façon, je ne veux pas te perdre.

Il détournait le regard vers Brook, lui faisant comprendre qu'il désirait parlé seul à seul avec sa mère, celle-ci partait plus loin, il revenait le regard vers elle.

Lucas : cette promesse, je sais de quoi il parlait Missa, j'ai entendu votre conversation voilà pourquoi je suis rapidement venu, vous vous êtes promis que vous vous épouserez ici, au temple de ton père.

Il finissait par arrêter de froncer les sourcils, posant son front contre le sien, glissant ses mains au bas de son dos pour la serrer contre lui.

Lucas : Je t'aime Missa, j'espère que tu ne regrettes pas ton choix, lorsque tu as choisis de vivre à mes côtés... moi en tout cas, jamais je ne regretterais.. J'aimerais que tu me suives, je dois te montrer quelque chose.

Il se décalait d'elle lui faisait un doux sourire, oubliant cette homme. Il tenait ses mains entre les siennes et se téléportait avec elle, ils se retrouvait tout en haut d'une montage, toujours aussi rempli de verdure, mais là où il se trouvait, ils pouvaient voir le beau paysage autour d'eux ainsi que le temple de son père au loin, il y avait également quelques montagnes, une muraille qui séparait la mer, il était dos au temple, parce que devant, se trouve cette fameuse prairie et les quelques champs où ils viennent cultiver, mais d'ici c'était très beau à voir. Il faisait apparaître une table, pas besoin de musique pour que se soit plus romantique que ça, on pouvait entendre les champs des oiseaux.

Spoiler:
 

Lucas lui fit un sourire et reculait la chaise afin qu'elle s'y assoit, il restait à côté d'elle posant une main sur son visage.

Lucas : Je vous aimes mademoiselle Kitan.

Il posait un genou à terre devant elle, il tendait la paume de sa main une lumière commençait à apparaître, il créait une bague, ses yeux était devenu dans les tons oranges montrant qu'il utilisait ses pouvoirs étant donné qu'il ne portait pas ses lunettes elle pouvait voir se phénomène, une fois la bague fut créée, ses yeux redevenaient à la couleurs normal.

Lucas : Je t'aimes de tout mon coeurs Missa, je désire te voir heureuse à mes côtés et ce, pour toute la vie... Veux-tu m'épouser ?

La bague était noir, avec deux diamants de chaque côté, il devait attendre qu'elle lui dise oui afin de pouvoir l'enfiler sur son doigt, il lui souriait la dévorant des yeux.

Spoiler:
 

Il en oubliait presque le fait que Heley ne soit pas là et se trouvait en ce moment même avec Atori, il tentait de penser à autre chose comme le bonheur qu'il au côté de Missa. Il se disait que si Atori pouvait donner autant d'amour qu'il en avait pour Missa, qu'il pourrait la rendre heureuse comme il est heureux en ce moment, alors sa lui allait, mais s'il la blessait de n'importe qu'elle façon possible, il ferait en sorte qu'il ne la revoit plus jamais de sa vie.

______

Alors que Valas était toujours occupé à faire des va et vient avec Derek, il levait un sourcils lorsqu'au lieux de lui dire son prénom, il le narguait en l'appelant une seconde fois "Dieu". Il en fronçait les sourcils se serrant d'avantage contre lui, le plaquant contre l'arbre et il y allait encore plus fort avec lui, il en serrait son membre dans sa main.

Il s'enfonçait bien en lui et jouissait de plus belle, il sentait que lui aussi c'était lâché et sur sa main, il se retirait d'ailleurs de lui regardant sa main et levait le regard vers Derek d'un mauvais oeil;

Valas : Tu es très maladroit effectivement Derek.

Il s'approchait de lui, le retournant appuyant son dos contre l'arbre, il approchait son visage de lui avec un léger sourire et glissait ses doigts qui était rempli de son sperme dans sa bouche, il jouait avec sa bouche et le regardait gardant son sourire malicieux.

Valas : Suce maintenant et avale, sa sera ta punition.

Il détournait le regard suivant en même temps deux endroit, l'autre Derek mais également du côté de Atori afin de voir où il en était avec celle dont il était imprégné, il en soupirait voyant comment il agissait avec elle, lui ne pourrait pas être aussi patient.

Il regardait de nouveau vers Derek gardant ses doigts dans sa bouche, il tenait sa mâchoire de son autre main afin de le maintenir, une fois qu'il n'y avait plus rien il se retirait de lui avec un sourire et passait sa main dans ses cheveux.

Valas : C'était très agréable, par contre Gabriel a du mal à accepter, il a pleurer, il ne sait vraiment pas ce qu'il veut.

Il penchait la tête afin de le regarder tout en relevant son pantalon ainsi que son boxer, il fit un geste de la main et Derek était habillé correctement, un beau chemiser de couleur bleu argent, avec une cravate noir et un pantalon noir, les vêtements de Valas changeait également, il portait la même chose que lui, il désirait sa cravate malgré tout vu que sa lui gênait et finissait par la faire disparaître, déboutonnant un peu le haut de son chemiser laissant voir un bout de son torse.

Valas : Ne me regarde pas comme ça, je n'ai pas l'habitude de porter ce genre de chose, je ne supporte pas ça, mais étant donné que ton fils Lucas va se marier, il faut bien se vêtir, j'ai beaucoup regarder votre monde alors j'ai déjà vu l'un de vos mariage, bien que je trouve sa stupide.

Il haussait les épaules se retournant.

Valas : Il est occupé de lui demander sa main, alors sa ne devrait pas tarder, je devrais peut-être rechercher sa fille qui est occupé avec Atori, il est plutôt lent, moi si sa aurait été elle dont je me serrais imprégné, je n'aurais pas attendu et je lui aurais pris sa virginité, je me fiche qu'elle soit prête ou non, c'est stupide.

Il regardant du coin de l'oeil vers DErek.

Valas : Mais heureusement je t'ais toi, je te préfère de loin.

__________

Heley était comme dans un autre monde, elle savourait ce moments, mais elle était toujours un peu mal à l'aise en sa présence. Elle était toujours assise sur ses jambes, elle baissait les yeux entre ouvrant la bouche sentant son doigt glisser sur sa lèvre, elle levait de nouveau les yeux afin de le regarder.

Il finissait par retirer son doigt lorsqu'elle lui avait dit qu'elle avait beaucoup apprécier ce moment passé avec lui, qui était très intime, c'est la première fois qu'elle ressentait autant de plaisir. Elle le regardait timidement.

Heley : Atori..

Elle levait son visage sentant ses lèvres frôler son cou, elle glissait ses mains autour de lui. Elle écoutait ses paroles, elle souriait se sentant très heureuse en ce moment, elle ne sait pas qui l'avait téléporté jusqu'à lui, mais elle était contente qu'on l'avait fait.

Heley : Des pétales... Sa doit être très romantique..

Lorsqu'il décalait son visage de lui, elle le regardait de nouveau dans les yeux, son coeur battait à la chamade, c'était le fait d'être aussi proche de lui et d'être seul avec lui. C'est la première fois qu'elle désirait un homme autant que lui.

Elle baissait quelque instant le regard lorsqu'il parlait du comportement des Dieux normalement, mais que lui tentait de faire ça différent, de façon plus douce et plus romantique pour elle, elle levait les yeux pour le regarder lui souriant.

Heley : C'est surement parce que tu as un côté "humain" en toi, en tout cas, je trouve que tu te débrouilles bien pour le côté romance.

Elle rougissait à cette instant, mais le regardait de nouveau très sérieusement lorsqu'il parlait qu'elle l'avait fait pleurer, elle en détournait le regard à cette instant.

Heley : Hum.. J'étais en colère, à cause de l'imprégnation que tu as rendu à Valas..

Elle le regardait du coin de l'oeil, il désirait qu'elle soit franche avec lui, elle lui fit un sourire et disait oui de la tête.

Heley : Je vais essayer..

Elle tournait la tête vers la table qu'il venait de faire apparaître pour elle et avec des chandelles, elle semblait rêver, c'était si romantique, elle se retournait pour le regarder de nouveau le sourire aux lèvres.

Heley : Oui.. C'est très romantique.

Elle regardait son visage s'approcher du sien, elle le regardait bien dans les yeux et finissait par fait de même et se mettait à l'embrasser tendrement, elle se serait bien contre lui passant une main dans ses cheveux tendrement.

Elle glissait une main libre dans son dos sentant ses muscles, elle décalait ses lèvres des siennes, le regardant dans les yeux.

Heley : J'ai beaucoup aimée ce baisé.

Elle frôlait son nez contre lien fermant les yeux, elle prenait son courage à deux mains pour lui avouer ce qu'elle ressentait.

Heley : ALors pour ma première fois.. J'aimerais des bougies partout dans la chambre et l'idée des pétales qui recouvre tout le lit je trouve sa bien aussi.. Mais le meilleur sa serait... Que cette homme se soit toi.

Elle se décalait de lui le regardant avec un sourire, ses joues étaient rosie. Valas apparaissait dans la pièce, elle tournait le regard vers lui et se redressait surprise.

Valas : Navré de vous déranger.. Une seconde fois, mais de toute façon il ne se passait rien de très important, Atori tu es décevant.. Soit, il va falloir que Heley rentre et maintenant.

Heley : Pourquoi.. C'est mon père ?

Elle s'imaginait déjà dans quel état il devait être, elle en était angoissée, il se mettait à ricaner s'approchant de Heley, elle reculait d'un pat.

Valas : Tu as peur de moi ? Et bien, on dirait qu'on ta raconté de vilaine chose sur moi. Soit, tes parents vont se marier, il faut donc que tu rendre pour célébrer la "cérémonie".

Il tournait le regard vers Atori par la suite.

Valas : Tu devrais l'accompagner, Lucas va être tellement heureux qu'il va tout laisser passer, même le fait de te voir avec sa fille alors.. Profites en.

Il souriait d'un air amusé, il disparaissait par la suite, Heley souriait heureuse de savoir que ses parents allait se marié comme valas venait de lui dire, elle tournait réfléchissait quelque instant regardant ses vêtements.

Heley : Il faut que je rentre alors, je dois me préparer.

Elle réfléchissait à la robe qu'elle allait porter, Benoit lui en avait fait des tas, elle tournait le regard vers Atori à cette instant.

Heley : Tu comptes venir toi aussi ? Sa me ferait plaisir que tu viennes.

Elle lui souris à cette instant et s'approchait de lui, lui prenant les mains.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Lun 4 Mar - 0:56

Benoit continuait de voler battement rapidement des ailes furieux, ses yeux était pourtant à chaque fois rose dans toutes ses transformations, mais sous l'effet de la colère ceux ci ont viré au rouge montrant son côté vampire. Benoit ne répondait pas à la première question de Gabriel, comment pouvait t'il lui demander si sa allait alors qu'on pouvait parfaitement voir que c'était le contraire. C'est lorsqu'il sentit sa main carrer le pelage de son coup qu'il ferma les yeux tendant les ailes pour planer, les r'ouvrant ses yeux redevins rose.

Benoit: je sais pas trop ou je vais...j'ai pas regarder.

C'est maintenant qu'il tournait légèrement la tête afin de regarder derrière lui, Benoit et ensuite Tyler qui était sur le point de pleurer. Doucement Benoit descendit au sol atterrissant le plus lentement possible pour Tyler dans une grande prairie près d'une rivière. Il marchait un peu le long de celle ci tentant de se calmer d'avantage.

Benoit: oui je suis en colère Gabriel, mais pas seulement contre toi..contre Derek également et contre mio.

restant sous sa forme de cheval noir, il fini par se coucher le long de la rivière tournant la tête pour le regarder.

Benoit: je suis en colère de te voir aussi mal pour Derek, je suis en colère contre lui parce qu'il arrive à te faire autant de mal, c'est évidant qu'il veux te rendre jaloux....je pense que à sa place j'agirais de la même façon et je suis en colère contre moi pour avoir agis de cette façon. je devrais pas me mettre en colère de cette façon, alors que tu tenais Tyler dans tes bras. Il aurait pu tomber! qu'est ce qui me passe par la tête.

Il couchait sa tête contre le sol, l'herbe lui chatouillait les naseaux.

Benoit: C'est à moi de m’excusez Gabriel pas à toi, je démarre au quart de tour alors que je devrais tout simplement te faire confiance au lieu de faire mes crises de jalousie.

Il relevais la tête la tournant pour le regarder à nouveau.

Benoit: je pense que...

Une sonnerie de téléphone l'interrompu, c'était celui de Gabriel. Il regardait voyant que sa venait de Brook, il est vrai qu'ils sont partit sans rien dire. Elle se demande peut être ou est ce qu'ils sont passer, il tentait de voir plus ou moins le contenu du message. Il a vue de quoi il s'agissait, Brook n'avait pas écrit un roman juste "mes parents vont se marier viens vite"

Benoit: je vais t'y conduire.

Il se releva et marchait dans l'autre direction pour retourner jusqu'au temple.

Benoit: je ne viendrait pas.

Il ne le regardait pas tout en prononçant ses mots et continuait d'avancer droit devant lui.

Benoit: de toute façon Lucas ne m'a jamais aimer alors autant ne pas gâcher un tel moment et de plus je parie que derek sera présent alors si tu veux pas que je plonge sa tête dans le gâteau pour l'étouffer avec...je pense que je vais rester à l'écart.

Il restait silencieux après cela augmentant sa vitesse de marche ne désirant plus voler pensant cette fois à Tyler.

Missa avait peur que Lucs soit en colère contre lui pour ne pas lui avoir parler de Nicolas, mais pour elle c'était un ami d'enfance et rien d'autre. Elle n'avait pas songer à lui parler de rêve de petite fille ou de promesse qu'elle avait presque oublier. Elle se laissait téléporter vers un endroit magnifique, elle regardait se paysage fantastique.

Missa: c'est magnifique Lucas, je ne connaissais même pas cette endroit..faut dire que avec mon père j'avais pas le droit de m'aventurer aussi loin.

Elle se tournait pour lui faire face.

Missa: je ne regretterais jamais mon choix Lucas, c'était juste une promesse que deux enfants de dix ans c'était fait entre eux...c'est rien de sérieux, c'est toi que j'aime tu le sais.

Il tendait ses oreilles le voyant se mettre à genoux devant elle.

Missa: Lucas...

Elle posait ses mains contre sa poitrine ayant l'impression à cette instant que son coeur allait en sortir. Elle aviat envie de sauter sur place comme une gamine voyant cette bague apparaître dans ses mains, les larmes lui montait déjà aux yeux. Il faisait enfin sa demande elle était heureuse au point qu'elle ne sautait à son cou le faisant valser en arrière.

Missa: oh oui! oui oui oui!

Elle se décalait de lui, présentant sa main pour qu'il y enfile la bague.

Missa: aller vite met la moi!

elle contemplait cette magnifique bague qu'il enfila à son doigt, elle en pleurait de joie.

Missa: elle est magnifique Lucas! merci, je t'aime mon amour.

Elle l'embrassait tout en glissant ses mains dans ses cheveux, elle de décallait de lui entendant du bruit depuis les buisson. Brook en sortit filmant à partir de son gsm et Nicolas à ses côtés applaudissant tout en les regardant.

Nicolas: et bien c'était pas trop tôt.

Brook: bien joueur Nicolas!

Missa: qu'est ce que vous faites la?

Brook: ça se voit pas? je film se moment si émouvant et romantique.

Nicolas: désolé pour cette petite scène de tout à l'heure, mais je sais que c'est se que tu rêvais Missa...fallait juste secouer un peut le "nouveau fiancé"

Missa: je m'en doutais que sa te ressemblait pas de faire se genre de crise.

Nicolas: je suis bon comédien, je me servais souvent de se talent à l'école tu t'en souviens?

Missa: oui...

Nicolas: félicitation à vous deux.

Brook arrivait près de sa mère attrapant sa main pour regarder sa bague.

Brook: elle est vraiment belle maman! moi qui pensait que papa aurait un mauvais goût en la matière!

elle le regardait du coin de l'oeil tout en passant la langue pour le taquiner un peu.

Brook: j'ai déjà envoyer un message à tout le monde pour prévenir de la situation.

Shizuka arrivait en se matérialisant les grosses larmes coulant le long de ses joue, elle courait vers Missa l'attrapant tout contre elle.

Shizuka: Brook m'a prévenue, j'ai directement bombarder de coup Teijo pour qu'il me téléporte! je suis tellement heureuse pour toi ma belle.

Elle tournait directement le regard vers Lucas le fusillant du regard.

Shizuka: il est était d'ailleurs temps de faire ta demande Lucas! les hommes!

Elle reprit sourire attrapant à son tour sa main afin de regarder la bague.

Shizuka: elle est magnifique.

Missa: oui, j'ai beaucoup de chance.

Shin apparu au pied de Missa à genoux ses bras entourer autour de ses jambes.

Missa: papa?

Shin: Sa y est le jour que j'ai redouté est arriver! ma petite fille est devenu une femme!

Missa: tu m'avais pas dit la même chose lorsque j'étais enceinte?

Shin: oui, mais la c'est pire! tu va te marié et porter son nom, plus le miens! il vole mon bébé! oh non j'ai oublier de téléporter ta mère avec moi!

Il la faisait apparaître, il se tournait marchant sur ses genoux jusqu'à elle l'attrapant à son tour par ses jambes.

Shin: pardon ma chérie, c'était sous l'émotion j'ai oublier de t'emmené avec moi...

Il leva les yeux vers elle les oreilles baisser au plus bas.

****

je n'aime pas jouer se rôle, de la petite souris sans défense malgré que j'ai bien compris depuis longtemps, Valas lui c'était son tripe. Je retirais mon sourire lorsqu'il me retournait pour que je lui fasse face, voyant son regard je me doutais qu'il allait faire quelque chose de stupide.

derek: quoi?

Il était pas question que je baisse les yeux face à lui, je lui donnerais pas se plaisir. enfin je les baissais mais uniquement pour regarder sa main qui se dirigeait vers ma bouche. Il est pas sérieux? je voulais reculer, mais j'étais coller contre l'arbre. Je grimaçais ses doigts se fraient un chemin dans le bouche, j'en grimaçais sur l'instant.

Derek: hrrrmmph!

J'avais bien envie de l'insulté de tout les noms possible et inimaginable, mais avec ses sales doigt impossible de dire un mot. je n'arrive même pas à détourner la tête, il tiens ma mâchoire fermement. je fis se qu'il me disait, je frottais ma langue contre ses doigts même si cela me dégoûtait. Il est plus fort que moi et si je fais pas se qu'il veux, je risque de rester dans cette position encore longtemps.

derek: hum!

Il dort ou quoi? à quoi il pense? il va retirer ses foutu doigt oui? enfin il les retirer, j'en frottais ma bouche le regard noir de se qu'il m'avait obliger de faire.

Derek: ne recommence jamais un truc comme ça! ou mon genoux ira rendre visite à ta paire de couille de dieu!

Je regardait autour de moi, Gabriel à pleurer? il nous à vu? pourquoi il se fou à pleurer maintenant? qu'est ce que sa peu lui foutre que je fais des truc avec Valas? après tout c'est lui qui a plus voulu de moi! Valas a raison il sais pas se qu'il veut...d'un côté sa me faisait plaisir se que touche Gabriel, mais je dois pas le montrer surtout devant Valas. Je suis censer avoir couper tout sentiment.

Derek: et alors? il fera une cure de mouchoir, qu'est ce que tu veux que sa me face?

je levais les sourcils haussant les épaules, jusqu'à qu'il me fit apparaître un costard...c'est quoi encore son délire?! Je le regardais à nouveau et pouffait de rire voyant qu'il portait la même chose que moi.

derek: comment veux tu que je fasse une autre tête? haha...j'aurais jamais imaginer te voir avec ça.

Je repris mon sérieux, Lucas? se marier? je sortais mon téléphone portable. En effet j'ai reçu un message de Brook, je l'ai même pas sentit. Je regardais à nouveau Valas alors qu'il me parlait de Atori.

Derek: et bien franchement je suis bien content qu'il ne soit pas comme toi avec Heley, c'est une gamine fragile....et si elle serait tomber sur un animal dans ton genre, elle en serai sortit traumatisé à vie.

Il me préfère moi, ben voyons...il disait pas la même chose lorsque l’imprégnation à été retirer.

derek: tout ça parce que t'arrive à foutre tes doigts dans ma bouche? pfff, sa ce passerait pas de la même façon si j'aurais été plus fort que toi! tu profite juste de ton statut de "dieu" pour m'avoir.

Je croisais les bras le fusillant du regard.

Derek: dors que d'un oeil Valas, j'ai l'air peut être d'une petite souris à tes yeux, mais avec une ombre de lion! tu risque de te retrouver avec un vibro dans le cul avant même de pouvoir dire "dieu"!

Si il croit que je vais me laisser intimidé par ses gros muscle! il se trompe, c'est pas mon genre de fermer ma gueule! et je compte bien essayer de vraiment lui foutre un vibro dans le cul pendant qu'il dort! Je mettais mes manches comme il faut et commençait à m'en aller c'est la que je vie Gabriel sur le dos d'un cheval noir...aux yeux roses, bah voyons c'est Benoit. Il faisait descendre Gabriel de son dos avant de reprendre forme humaine, me voyant aux loins celui ci embrassait Gabriel ensuite Tyler sur le front.

benoit: je m'en vais, je retourne à la maison. Il a pas à discuté Gabriel, je resterais pas...tu demandera à Lucas pour te téléporter avec Tyler jusque la maison, je t'y attendrais.

Il me regardait à nouveau avec plein de mépris se qui me fit sourire, il changea de nouveau de forme celle d'un corbeau et s'en alla. Je doute que valas sera ravis, mais je m'approchais de Gabriel avec un léger sourire.

Derek: Tiens moi qui pensait qu'on te reverrais pas de si tôt, je suppose que t'as été mis au courant pour Lucas.

Je plissais des yeux faisant mine de le regarder de plus près.

derek: tiens, pourquoi tes yeux sont rouge? aurait tu pleurer Gabriel? qu'est ce qui a bien pu t'arriver? un problème avec Benoit?


***

Heley accepta de l'embrasser, les yeux fermer il lui donna le baiser le plus tendre qu'il pouvait, des caresses dans les cheveux, la nuque et son visage jusqu'à enfin se décaler. Il gardait sourire satisfait que Heley ne lui en veuille plus, il a à nouveau une chance de la conquérir.

Atori: j'ai beaucoup apprécier également, tu es très douer mademoiselle Heley.

Il écoutait avec intention ses recommandation pour sa première fois, il en rit mais prenait malgré tout les choses au sérieux.

Atori: tu aura tout se que tu souhaite Heley, je veux que pour toi se moment soit inoubliable. je ferais tout pour toi mêmes si tu venais à me demander de prendre ma propre vie...j'espère malgré tout que tu me le demanderais jamais.

Il sourit, mais se sourire s'effaçait lorsque son père apparu dans la pièce.

Atori: sa commence à devenir une sale habitude.

Il se levait se demandant se qu'il voulait cette fois, croisant les bras il regardait vers heley qui s'inquiétait.

Atori: ta pas de raison de reculé face à lui Heley, sa lui fait bien trop plaisir et avec moi ta rien à craindre. Personne ne te touchera même pas lui à moins qu'il désire avoir deux canine planter dans le cou.

Il regardait son père sérieusement, il ferait tout pour protégé Heley même si pour ça il doit s'en prendre à son père. Il comprit que c'était pas pour les hostilité mais pour prévenir du mariage de ses parents. Atori se détendait laissant tomber ses bras le long de son corps.

Atori: je vois, alors je vais vite te renvoyer Heley...je suis pas sur que ton père aimerait me voir à son mariage, j'aimerais pas tout gâcher.

Il écoutait pas son père quoi qu'il tournait son regard ver slui avant qu'il disparaisse.

Atori: joli costume.

Il fermait les yeux quelque instant réfléchissant et les r'ouvrit.

Atori: très bien je t'accompagne, si sa te fait plaisir c'est se qu'il compte...si les choses devienne tendu à cause de moi je partirais, j'aimerais pas gâcher un tel moment. J'ai déjà vue que c'était un moment très précieux pour vous les mortels. C'est encore une chose que nous les dieu a du mal à comprendre, mais...je serais ravis d'y participé.

Il sourit attrapant Heley contre lui pour se téléporter jusqu'au temple de Shin.


****

Quelque heure ou Silas c'était absenté, il revint apparaissant dans le salon ou Hatchiko se chamaillait avec Derek pour les chaîne de télévision.

Silas: C'est surement pas en perdant ton temps devant cette infernal machine, que tu t'entrainerais à tes pouvoirs Hatchiko.

Il sourit tendant la main dans sa direction.

Silas: c'est pour ça que je vous ai apporter un petit cadeau pour vous encourager.

Derek la regardait du coin de l'oeil tout en lui arrachant la télécommande des mains.

Derek: vue que mieux à faire, je vais pouvoir choisir la chaine!

Silas attrapait perdant patience la main de Hatchiko de force et la traînant jusqu'à la cave. Il ne prononça pas un seul mot et s'arrêta face au mur ou il semblait ne rien y avoir à première vue.

Silas: Mon fils ne connait même pas cette endroit, il habitude dans se vieux manoir sans même savoir se qu'il y cache réellement.

Il posa sa main sur le mur, des symboles apparu de lueur vert ainsi que des dessins représentant des serpents. Ceux ci se mirent à bouger rampant entre chaque lettre jusqu'à s'immobilisé se qui fit tremper le mur qui s'ouvrit en deux. Tentant toujours la main de Hatchiko il l'emmena à l'intérieur. tout autour deux des milliers de vieux grimoire remplissait les mur, les piliers était garnis de serpent qui semblait respirer et ramper sur le pilier.

Silas: ici c'est chez moi, j'ai passer la plus grande partie de ma vie dans cette endroit...j'y ai tout appris du moins la plus grande partie, mais on est pas ici pour parler de moi.

Il lâcha sa main s'avançant vers une autre porte, il sourit passant les griffes de métal sur celle ci.

Silas: comme je te l'ai dit Hatchiko, j'ai un petit quelque chose qui va te motiver à avancer.

La porte s'ouvrit doucement, un énorme cristal rouge en était en son centre maintenant par deux statue à tête de cobra. Stephan se trouvait à l'intérieur de celle ci conscient mais complètement assoiffé.

Silas: tu va t’entraîner sur tes pouvoirs ici même devant ton père ou ton amant peut importe comment tu veux ne nommer, mais si je retrouve pas la vue Hatchiko ou tu que tu m'envoie dans ma tombe...ton père de désechera sous tes yeux sans même avoir l’espoir dans sortir...alors est ce que ma surprise te donner envie de travailler un peu?

Stephan arrivait à peine à lever les yeux vers Hatchiko, Silas avait pris soin de l'affaiblir pour qu'il soit au bord de l'inconscience.

Stephan: Hatchi...


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Lun 4 Mar - 8:05

Benoit commençait à se calmer, il finissait par se poser au sol, je restais sur lui écoutant ce qu'il pensait de tout ça, il finissait par s'allonger, je restais malgré tout sur son dos, gardant Tyler contre moi qui c'était calmé. Je baissais les yeux de ce qu'il me disait, je ne peux pas continuer comme ça, à penser à Derek alors que je suis avec Benoit, avant sa allait, parce que Derek n'était pas revenu dans ma vie, mais maintenant que c'est le cas, c'est dure de ne pas penser à lui, à nous, à ces moments passé ensemble et le fait que.. Je l'aime encore et que lui m'aime également, je gardais la tête basse regardant le visage de Tyler, cette oeil jaune, identique que la couleur des yeux de Derek. Mais son autre oeil, c'est celui de Benoit, je fis un sourire, parce que j'aime également cette homme, j'aime tout les moments qu'on a passé ensemble.

Gabriel : Oui, je suis avec toi Benoit alors tu n'as pas à t'en faire, tu m'as beaucoup aidé durant tout ce temps qu'on a vécu ensemble, tu m'as aidés à l'oublier. Et je t'aime terriblement, je ne veux pas te perdre, moi et Derek c'est fini, tu n'as pas à t'inquiéter..

J'avais bien envie de savoir ce qu'il désirait dire, mais ma sonnerie de téléphone coupait notre discussion, je regardais c'était Brook qui m'envoyait un message, je souriais puisque Lucas allait se marier avec Missa.

Gabriel : Lucas va se marier.

J'étais très heureux pour lui, j'en avais le sourire aux lèvres. Benoit se redressait pour m'y conduire, mais je fus bien surpris qu'il ne désire pas être là.

Gabriel : Pourquoi Benoit ? Je veux que tu viennes..

Je détournais le regard déçu qu'il ne désire pas venir au mariage.

Gabriel : D'accord, je ne vais pas te forcer à venir si tu n'en as pas envie Benoit.. Mais j'aimerais que tu m'accompagnes.

Lucas était toujours un genou à terre à regarder tendrement vers sa futur femme, il avait le sourire aux lèvres trouvant ce moment le plus merveilleux de tous, bien entendu avec la naissance de ses deux filles. Il souriait de plus belle et l'attrapait tout contre elle lorsqu'elle sautait dans ses bras.

Lucas : Missa.. Tu me rends tellement heureux.

Il enfilait la bague à son doigt lorsqu'elle le lui demandait. La voir dans un tel état lui faisait extrêmement plaisir, elle pleurait de joie, il passait ses mains autour d'elle tout en la regardant bien et l'embrassait à son tour. Il finissait par se retirer d'elle, tournant le regard voyant sa fille qui était là et était occupé de filmé depuis tout ce temps, il en avait une goutte derrière la tête, il tournait par la suite le regard vers Nicolas, il plissait les yeux de ce qu'il entendait de sa part.

Lucas : Alors c'était une manigance, de toute façon j'avais déjà l'idée de le faire depuis un moment, je prévoyais juste la façon la plus romantique de lui demander sa main.

Il grommelait de la remarque que lui avait Nicolas, il tournait par la suite le regard vers sa femme, il souriait voyant que sa fille se précipitait pour regarder la bague qu'elle portait. Après la rélféxion de sa fille, elle lui passait sa langue, il en faisait de même dans sa direction et souriait par la suite.

Lucas : Tout le monde est déjà au courant ?

Il levait un sourcils surpris, mais il ne devrait pas être si étonné que ça avec Brook, il souriait. Il regardait par la suite Shizuka arriver. Il soupirait étant donné qu'elle lui faisait la remarque qu'il a été long à lui demander sa main.

Il vit par la suite Shin arriver à son tour, tenant les jambes de Missa, il passait sa main derrière la tête mal à l'aise, mais gardait le sourire, surtout voyant comment son "beau-père", agissait devant sa fille. sous l'émotion d'ailleurs, il en oubliait d'emmener Keiko avec lui.

Il le faisait juste après, elle posait ses mains sur ses hanches regardant vers Shin, qui se mettait rapidement à ses pieds lui faisant son regard qui l'a faisait craquer.

Keïko : S'est pas grave, c'est un grand jour alors pas de dispute pour aujourd'hui, mais on en parlera quand tout sera finis.

Elle se penchait pour lui donner un baisé et marchait rapidement jusqu'à sa fille la prenant dans ses bras.

Keïko : Missa, je suis tellement contente pour toi.

Elle prenait sa main, les larmes aux yeux, heureuse pour sa fille.

Keïko : Elle est magnifique, oh mais il faut te préparer, j'ai une robe pour toi tu vas voir elle va t'aller à merveille.

Lucas : Maintenant ?

Elle tournait le regard bougeant sa queue de droite à gauche excitée à l'idée.

Keïko : Oui maintenant, on a pas une minute à perdre, il faut faire la cérémonie tout de suite, tu as en déjà mis de temps à lui demander sa main.

Il entre ouvrait la bouche, mais elle serait les mains de sa fille contre elle, elle fit un signe à Brook pour qu'elle les téléporte jusqu'à leurs chambre, une fois que c'était fait, Keïko ouvrait sa garde robe et lui montrait une robe de marié, elle la plaçait sur elle pour lui montrer penchant légèrement la tête avec un sourire.

KEïko : C'est Benoit qui l'a fait, elle était pour moi, mais on fait la même taille alors je suis sur qu'elle tira à merveille.. Ah moins que tu veux porter une autre robe, mais je serais ravie que tu portes la mienne Missa.

Elle lui fit un sourire, elle posait la robe sur le lit sans la froissé et lui montrait un beau collier en diamant et les boucle d'oreille qui allait avec.

Keïko : C'est avec la robe, et sans parlé de ça.

Elle mettait un beau diadème en argent avec des diamants dessus dans ses cheveux, elle plaçait ses mains contre elle.

Keïko : Allé change toi et ensuite je vais t'aider à te faire une coiffure, il faut que tu sois magnifique, Lucas va en être bluffée.

Elles se préparaient toutes pour le mariage, Lucas tournait le regard vers Teijo qui était encore là, était donné que toute les femmes étaient ensemble avec la marié, lui était donc accompagné des hommes.

Lucas : Bon et bien, je vais me préparer, mais avant tout, étant donné que la cérémonie aura lieux aujourd'hui, je vais faire en sorte que tout soit magnifique.

Il fit un sourire en coin et se téléportait au temple où Missa désirait se marié, glissait les lunettes à ses yeux profitant de les avoir sur son nez parce que lors de la cérémonie, il ne pourra pas les porter et il se sent nu quand il ne les porte pas. Il utilisait ses pouvoirs afin que l'endroit soit magnifique, des fleurs blanche pendaient partout, enfin tout ce qu'il fallait pour que se soit un moment merveilleux.

Il se téléportait par la suite jusqu'à sa chambre, il tendait la main faisant apparaître un beau costume. Il retirait ce qu'il portait, retirait ainsi ses lunettes et les pliait pour ensuite les mettre sur la table de nuit, il enfilait ses vêtements, il commençait à avoir un peu le traque.

Moi j'arrivais enfin, Benoit m'y avait conduit mais il n'avait toujours pas changé d'avis. Valas était toujours avec Derek, il se mettait à rire de ce menace.

Valas : Bah voyons Derek, mais je doute que tu y arrives, jamais sa ne se produira.

Il tournait le regard nous voyant revenir, il croisait les bras regardant dans leur direction, il s'avançait vers Derek approchant son visage proche du sien.

Valas : Tient, il sont revenu.

Je regardait Benoit lui faisant un regard pour qu'il reste avec moi, mais il ne voulait pas, il voulait rentrer chez lui, j'en détournais le regard déçu. Je me laissais embrasser, je n'avais même pas senti la présence de Derek qui était dernière nous.

Gabriel : D'accord Benoit.

Il finissait par s'en voler sous la forme d'un corbeau, je me tournais entendant la voix de Derek, je le regardais bien mais n'arrivait pas à le regarder dans les yeux étant donné que je sais qu'il avait.. couché deux fois avec Valas.

Gabriel : Oui, et je suis content pour lui.

Je fus surpris qu'il me regarde ainsi, mais après sa question j'en entre ouvrait la bouche et détournait par al suite le regard.

Gabriel : Je me suis disputé avec Benoit c'est tout, bon.. On devrait aller voir Lucas et l'aider à se préparer, très joli costume que tu portes Derek.

Je lui fis un sourire, après tout j'ai dis que nous étions ami, mais j'avais toujours ma gorgé noué, jaloux de ce qu'il avait fait avec Valas. Celui-ci arrivait à son tour regardant vers moi.

Valas : tu trouves, c'est un cadeau de moi.

J'en fronçais les sourcils, si j'aurais su, j'aurais ravalé mes mots.

Gabriel : Bon.. Je vous "laisse".

Je fis volte face et me rendait jusqu'à la chambre de Lucas, je sais c'était la quel heureusement. Valas me regardait partir d'un mauvais oeil, il ne m'aimait pas beaucoup, il regardait du coin de l'oeil vers DErek.

Valas : Tu as effacé tout tes sentiments hum Derek ? Allé vient.

Il attrapait le bras de Derek et se téléportait dnas la chambre de Lucas, il s'asseyait passant une jambe au dessus de l'autre, Lucas se retournait pour le regarder levant un sourcils.

Lucas : Qu'est-ce que tu fais là.

Valas : Je viens asister au mariage quel question.

Il tournait par la suite vers Derek, il soupirait préférant que Valas ne soit pas là, il s'approchait de son Derek par la suite et lui chuchotait.

Lucas : Alors c'est vrai les rumeurs, tes avec ce.. "Dieu". Des fois je ne te suis pas du tout, soit..

Il regardait vers Valas.

Lucas : Ne gâche pas cette cérémonie c'est tout ce que je te demande ok ?

Il haussait les épaules.

Valas : Bien entendu.

Il fit un sourire en coin, moi j'arrivais enfin étant donné que je ne peux pas me téléporter, j'ouvrais la porte et détournait le regard étant donné que Valas était encore là et avec Derek, j'avais bien compris qu'il allait assister au Mariage. Je tentais de ne rien paraître et me dirigeait vers Lucas le serrant dans mes bras.

Gabriel : Félicitation.

Lucas : Merci.

Je me décalais de lui mettant comme il faut sa cravate.

Gabriel : Je suis très fière de toi.

Lucas : Tu as de quoi t'habiller ?

J'en passais ma main derrière la tête.

Gabriel : Eeh non..

Il fit un sourire, tendant la main, il fit apparaître un costume pour moi, j'en souriais content.

Lucas : Allé enfile le.

Gabriel : oui, je vais me préparer.

J'attrapais le costume, regardant discrètement vers Derek et me dirigeait jusqu'à la petite salle de bain de Lucas, je retirais ce que je portais pour enfiler le costume que m'avait donné Lucas. Valas fit semblant de rien, restant assis sur le lit, il fit apparaître un clone dans la salle de bain où j'étais, la porte était fermé, j'étais torse nu, mais j'avais déjà mis le bas, je le regardais surpris.

Gabriel : Qu'est-ce que tu veux.

Il me plaquait contre le mur, approchant son visage du miens.

Valas : Derek est à moins, alors fait attention à ce que tu fais, je ne permettrais pas de le perdre une seconde fois à cause de toi est-ce clair ?!

Je le regardais d'un mauvais oeil, je détournais par la suite le regard.

Gabriel : Qu'est-ce qui te fais croire ça, je suis avec Benoit.

Valas : Tu es jaloux parce qu'il est avec moi, tu as même pleuré, tu l'aimes toujours et tu le désires toujours, me prendrais tu pour un idiot ? Tu peux faire croire à n'importe qui que tu ne l'aimes plus mais moi je ne suis pas dupe.

Gabriel : En effet tu es un idiot, laisse moi tranquille maintenant c'est le mariage de mon fils, tu as déjà fait du mal à ma famille alors ne recommence pas.

Il se retirait de moi serrant les poings, des éclairs en sortait agacé, j'en me mettais bien contre le mur gardant les yeux vers lui, mais il finissait par disparaître, j'entendais Lucas parler, il était en face de Valas.

Lucas : Je t'ai dit de ne pas gâcher ce mariage et la première chose que tu fais c'est vouloir te battre avec mon père ?

Il soupirait gardant le regard vers Lucas.

Valas : Je ne faisais que lui faire comprendre que Derek est à moi et qu'il n'a pas intérêt de s'en approcher c'est tout, c'était juste une discussion entre.. "homme" comme les mortels le dis si bien.

Lucas : Derek tient le à la laisse.

Valas : Hum c'est plutôt moi qui le tient à la laisse, sa me donne d'ailleurs plein de petite idée.

Il fit un sourire, moi j'étais toujours posé contre le mur détournant le regard, j'aurais tellement aimé que Benoit soit là, je me suis.. Mal.. Je baissais la tête cachant mes yeux sous mes cheveux.

Valas : Bon je vous laisse, je reviendrais au moment de la cérémonie, j'ai des choses à faire.

Il regardait Derek du coin de l'oeil et disparaissait par la suite, j'en étais soulagé qu'il ne soit plus là. Je finissais par me pencher pour attraper mon chemiser, je commençais à l'enfiler.Lucas avait bien remarqué que Benoit ne m'avait accompagné, mais il s'en moquait, étant donné qu'il n'avait jamais réellement apprécié Benoit, il a toujours voulu que je me remette avec Derek après tout.

Heley était très heureuse que Atori accepte de l'accompagner, elle lui souriait lui montrant qu'elle était contente. Elle se laissait blottir contre lui afin qu'il se téléporte tout les deux. Ils étaient au temple de Shin, elle regardait autour d'elle trouvant cette endroit magnifique, surtout après la décoration que Lucas avait fait.

Heley : C'est très beau.

Il souriait heureuse pour ses parents.

Heley : Moi aussi j'aimerais bien me marié un jour, porter une longue robe de marié.

Elle tournait le regard vers Atori penchant légèrement la tête afin de lui sourire.

Heley : Je vais voir ma mère et ma soeur, il faut que je me prépare aussi.

Elle détournait le regard.

Heley : On se retrouvera tout à l'heure d'accord ?

Elle le regardait quelque instant, elle s'apprêtait à se téléporter mais avait du mal à le quitter.

Heley : Merci d'être venu sa me fait plaisir.

Elle finissait par se téléporter par la suite, elle regardait sa soeur avec un grand sourire et la serrait dans ses bras, elle portait déjà une belle robe, elle était toujours en tenue de lyéenne. Elle s'approchait de sa mère surprise de la voir dans cette robe, elle ouvrait la bouche émerveillée.

Heely : Tu es très belle maman.

Elle l'enlaçait tout contre elle heureuse pour elle, elle savait qu'elle attendait ce moment depuis très longtemps et ce jour était enfin venu.

Heley : tout le monde est déjà prêt sauf moi, je me dépêche à m'habiller.

Elle se mettait à courir, elle vit que Brook lui avait déjà préparé sa robe, elle était identique à elle, certainement parce qu'elle serait les demoiselles d'honneur et elles devaient porter la même robe. Elle souriait et commençait à l'enfiler, Keïko la faisait s'asseoir sur la chaise où le miroir était juste devant elle afin de lui faire une belle coiffure et la maquiller un peu.


Lucas étant déjà près, était déjà au temple, regardant si rien ne manquait, il avait déjà une boite avec les deux alliances, il vit Atori qui était là, il s'approchait de lui intrigué.

Lucas : Et bien, qu'est-ce que les Dieux ne ferait pas pour les personnes dont il se sont imprégné, se rendre a un mariage.. Comme je l'ai dis à ton père, je veux bien que vous y assister, mais ne gâcher pas ce moment c'est tout ce que je vous demande, je veux que ce jour soit le plus beau de tous pour Missa et pour moi.

Il finissait par laisser échapper un long soupir.

Lucas : Je sais que ma fille est tombée amoureuse de vous, alors, j'accepte que vous soyez ensemble, je ne fais pas ça pour toi mais pour Heley, je veux qu'elle soit heureuse, et si c'est avec vous qu'elle trouve ce bonheur alors je ne peux pas l'en empêcher même si j'aurais préféré que se soit quelqu'un d'autre qu'un.. Dieu ou Demi-Dieu peu importe.

Il mettait sa veste comme il faut, c'était sans doute le fait qu'il allait se marier, qu'il était un peu stressé et heureux qu'il lui dise tout ça.

Lucas : Mais ne la faîte pas souffrir, si je vois que vous la rendez malheureuse alors je ferais tout pour retirer votre imprégnation.

Il fermait les yeux ne sentant pas la présence de son frère Stephan, il aurait préféré qu'il soit là ainsi que Hatchiko, il rouvrait les yeux déçu.

Lucas : Je ne sais pas où est mon frère, je n'arrive pas à le retrouver, ni Hatchiko d'ailleurs.. Elle est encore avec Silas il doit donc faire en sorte qu'on je ne puisse pas les détecter ni les observer et les écouter. Je voulais que Stephan soit mon témoins.

Il fit une grimace, n'appréciant déjà pas l'idée de ce qu'il allait lui demander.

Lucas : Alors, est-ce que tu acceptes d'être mon témoin, sa fera plaisir à Heley.

______

Hatchiko était assis à côté du méchant Derek se disputant pour la chaîne à mettre, elle tenait bien fermement la télécomande pour ne pas le la lui donner.

Mais elle finissait par tourner le regard vers Silas qui arrivait vers elle et en lui disant cela, Derek en profitait pour lui prendre la télécomande et changer de chaîne, elle le regardait d'un mauvais regard.

Hatchiko : Bah voyons.. !

Elle revenais vers Silas mais celui attrapait de lui même sa main pour la tirer jusqu'à lui, elle levait les yeux vers son visage, les sourcils froncés.

Hatchiko : Et c'est quoi ce cadeau hum ?

Elle marchait rapidement pour le suivre, il se dirigeait tout les deux jusqu'à une cave, elle n'aimait pas ça du tout.

Hatchiko : Parce que est-ce que ton cadeau se trouve dans la cave, j'en veux pas, je préfère retourner regarder la télévision. Elle tentait de se retirer de lui, mais il la maintenait fermement. Elle regardait donc ce qu'il faisait, voyant qu'il posait une main sur un mur, elle fut surprise de voir que le mur finissait par s'ouvrir. Silas l'a tirait à l'intérieur, elle écoutait ce qu'il disait et regardait donc autour d'elle afin de voir où il avait vécu.

Hatchiko : C'est.. charmant, mais pourquoi tu m'emmènes ici ?!

Il finissait enfin par la lâcher lorsqu'ils se retrouvaient devant une porte, elle passait ses mains sur ses poignets, il n'avait pas été délicat. Elle levait un sourcils de ce qu'il disait.

Hatchiko : Montre moi toujours mais j'en doute tu vois.

Elle écarquillait les yeux lorsqu'il ouvrait les portes, elle vit son père au milieux de cette pièce, elle détournait le regard ne sachant plus quoi dire après ça, c'était la personne dont elle tenait le plus, surtout avec la malédiction qu'elle porte, elle ne pouvait pas le voir mourir.. Elle commençait à paniquer que Silas exécute ses menaces.

Silas avait sans doute compris son manège, elle désirait prendre le plus de temps possible pour ne pas qu'il récupère sa vue et que Raynor, Zankou, Teijo et n'importe qui d'autre arrive à le neutraliser.. Et même si eux n'aurait pas réussi, elle aurait entraîné ses pouvoirs pour arriver jusqu'au moment où il était enfermé dans le temple, mais maintenant qu'il détenait son père, et qu'il était sans doute le seul à pouvoir le faire en sortir, elle n'avait plus le choix.

Elle baissait les yeux, mais les relevait rapidement vers Stephan entendant sa voix.

Hatchiko : Tes vraiment qu'un monstre, c'est bon je vais faire ce que tu veux alors libère le !

Elle s'approchait vers son père, elle tendait la main pour toucher le cristal où il était emprisionné mais elle reçu une décharge, elle en reculait d'un pat s'en doutant.

Hatchiko : T'en fais pas je vais te sortir de là.

Elle fronçait les sourcils se retournant vers Silas par la suite, elle fermait les yeux utilisant ses pouvoirs afin de savoir comment il avait capturer Stephan, et comment il l'avait enfermé la dedans pour le libérer, mais Silas bloquait cette partie de lui afin qu'elle ne puisse y arriver, elle en ouvrait les yeux la bouche entre ouverte, elle levait les yeux vers son visage.

Hatchiko : Ok.. Je vais le faire, je vais te rendre la vue.

Elle s'approchait de lui, plaçant ses deux mains sur son visage, elle fermait lentement les yeux commençant à revenir dans le passé, longtemps dans le passé, plus elle revenait dans le temps plus elle avait attrapait une migraine, mais elle ne faiblissait pas, elle pensait à son père qu'elle devait sauvé, la bague ouvrait les yeux, ceux-ci s'illiminait ressentant la puissance qu'elle utilisait, elle lui en prêtait, ce qui l'aidait à aller encore plus loin, jusqu'à ce qu'elle arrive mille ans en arrière, elle vit la scène avec Teijo où il lui faisait perdre sa vue, elle commençait à saigner du nez et avait du mal à tenir sur ses jambes, Silas pouvait voir toute les scènes de son passé en même temps qu'elle.

Elle tournait légèrement la tête, encore un peu, voilà.. Silas se trouvait en face de Teijo celui-ci s'apprêtait à lui faire perdre la vue mais à cette instant Silas avait encore sa vue, elle utilisait ses pouvoirs pour couper cette partie de lui et la remplacer, elle se retirait de lui et tombait à genou devant lui, elle baissait la tête à bout de force, la bague fermait les yeux à son tour. Elle levait lentements les yeux vers Silas, mais tombait inconsciente par la suite, ayant utilisé trop ses pouvoirs, elle n'était sans doute pas encore prête. La bague commençait à l'envelopper d'un cocon pour qu'elle se régène, comme la première fois qu'elle portait la bague, où d'une petite fille, elle était devenue une femme.

Zwei ayant ressenti cette magie cherchait après son père et Hatchiko, il pensait qu'elle tentait de s'en prendre à lui, il fut surpris de voir cette endroit dont il ne connaissait pas, il courrait faisant déjà apparaître sa faux, mais n'en fit rien voyant Hatchiko à terre, dont la bague commençant à la couvrir tout doucement de se cocon. Il tournait le regard vers le cristal où Stephan y était enfermé, il en fit un sourire en coin se doutant qu'il l'avait forcé à utiliser ses pouvoirs pour lui redonner la vue, il l'avait sans doute menacé. Il s'approchait par la suite vers son père, faisant disparaître sa faux n'en n'ayant guère besoin.

Zwei : C'est quoi cette endroit, je ne savais pas que sa existait.

Il se mettait à côté de lui le regardant du coin de l'oeil.

Zwei : Alors, elle a réussi à te rendre la vue, où bien elle n'est qu'une bonne a rien ?!

Son regard avait changé, il fit une grand sourire sadique étant donné qu'elle avait sans doute réussi, il se mettait à ricaner et baissait le regard vers Hatchiko se mettant à shooter dedans.

Zwei : Super, je vais pouvoir m'amuser avec elle maintenant !

Le cocon que créait la bague entournait son pied, prenant la forme d'un serpent il allongeait son cou, ouvrant la gueule devant son visage, il tentait les mains riant.

Zwei : La bague la protège, il serait temps que tu récupères ton bien Silas, cette bague avait été créé pour toi après tout.

La tête du serpent tournait lentement vers Silas, sifflant sa langue devant lui, et se penchait pour montrer qu'il était son maître. Mais étant donné qu'elle était portée par Hathciko celui-ci devait la protéger.

Zwei : Alors tu comptes faire quoi maintenant que tu as récupérer ta vue, oh il y a un mariage qui s'annonce, j'adoooore les mariage !

Il fit un sourire narquois penchant légèrement la tête.











Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Mar 5 Mar - 1:33

Gabriel est complètement déstabilisé se qui me faisais légèrement sourire, une dispute avec Benoit hein? et ben tiens et je me demande pour quel motif? non je sais c'est moi la véritable raison, si sa continue comme ça entre eux sa fa finir par cassé.

Derek: quel dommage.

Je baissais mon regard vers mon costume qui complimentait, je tirais dessus comme pour le mettre comme il faut.

Derek: merci, en faite c'est...

Je fermais les yeux quelque instant puisque Valas arrivait précisant de lui même que c'était de sa part, un cadeau que j'ai pas eu le choix d'accepté. Gabriel n'arrivait pas à cacher ses émotions alors que pourtant il devrait savoir que je peux les déchiffré, je suis peut être pas aussi douer que lui pour ça mais je sais reconnaître la jalousie.

Derek: Tu es collant Valas et c'est pas vraiment un cadeau, tu me l'as mis de force...

Je fronçais les sourcils lorsqu'il me parlait de mes sentiments, je dois faire attention sinon il va se rendre compte que je l'ai pas réellement fait.

derek: ben oui, pourquoi t'en doute peut être?

Il m'attrapait le bras me téléportant jusqu'à Lucas, je souris voyant mon fils qui semblait avoir le traque. Se sourire s'effaça, il était pas content que Valas soit présent et franchement j'aurais préféré également j'ai peur qu'il foute tout en l'air. Lucas s'approchait de moi, je grimaçais un peu de ses petites remarque qu'il me chuchotait, je fis de même en lui répondant.

Derek: je me comprend pas toujours moi même Lucas...j'ai toujours pris des décisions stupide pourquoi changer maintenant?

j'en regardais Valas du coin de l'oeil, puis vers Gabriel qui arrivait seulement. C'est vrai il est humain maintenant il est plus aussi rapide que nous. Qu'est ce que j'avais envie de foncer droit sur lui, le serrer contre moi et enfoncer mes crocs dans sa nuque. Le fait que sa me soit complètement interdit excite d'avantage mes sens, j'espère que j'ai pas trop le regard prédateur quand je le regarde.
Je fis un sourire, puisqu'il m'avait regarder tout en se dirigeant vers l'autre pièce pour se changer. Je baissais vite le regard pour ensuite regarder Valas qui semblait être sérieux...oui trop sérieux.

Derek: qu'est ce que tu mijote?

On pouvait entendre la discutions dans la salle de bain, l'enfoiré il oublie qu'on peut entendre de loin? je croisais les bras fusillant Valas du regard.

derek: t'es au courant qu'on a l'ouïe fine Valas? ou c'est sortit de ton crane vide?

Faut pas que j'aille jusqu'à montrer que sa me met hors de moi qu'il menace Gabriel de cette façon, Lucas fut le premier à montrer sa colère, je tentais de cacher mon sourire à se moment. Le fait qu'il me rapelle que c'est lui qui me tient en laisse, me réjouissait moins par contre surtout devant Lucas et Gabriel qui à se que je le connais est surement entrain d'écouter.

Derek: tais toi donc Valas, ta rien d'autre à faire?

Il disparu j'en fermais les yeux soulager et les r'ouvrais pour observer Lucas.

derek: si ta des critiques à me lacher pitié retiens toi...qu'est ce que tu voulais que je fasse? de toute façon si c'est pas moi qui acceptait, il m'aurait forcer et franchement je préfère la première option...et je me pleins pas trop.

Je tournais mon regard vers la porte de la salle de bain ou Gabriel était toujours.

Derek: on est pas la pour parler de moi de toute façon, ta le traque hein? sa se vois à ta tête...ta pas à t'inquiété toi, elle n'aime que toi.

Je m'en allais voulant faire passer un message à Gabriel avec ses paroles, je sortais prendre le l'air levant les yeux au ciel.

Shizuka: derek, tu es la! je te cherchais partout.

Derek: maman?

Je la voyais avec un bébé dans les bras, j'en levais les sourcil ouvrant grand les yeux.

derek: ta déjà accouché!

Shizuka: mais non idiot! c'est Tyler! tu reconnais même pas ton...hum

derek: il a un mini costard! c'est toi qui lui a donner ça?

Shizuka: non c'est Benoit, il est arriver avec Tyler comme ça, j'ai fais plein de photo! il est trop chou! je dois le donner a Gabriel, mais je le trouve pas.

Derek: donne je vais lui apporter.

Shizuka: tu es sûr?

Derek: quoi tu me fais pas confiance? je vais pas l'étrangler se gamin.

Shizuka: non non tiens, excuse moi...bon je vais encore essayer de forcer Teijo à porter le costume...il est obstiné, mais pas autant que moi.

Derek: un vieux gracheux celui la. en faite? Benoit est dans le coin?

Shizuka: ben je sais pas trop, il était revenu avec Tyler et puis il sais mis à vadrouillé je sais ou.

je regardais Tyler et son oeil qui ressemblait aux miens, j'en avais une boule à la gorge me rappelant comment sa était arriver et la façon que Gabriel à faillit perdre la vie et même l'avait perdu et tout ça par ma faute. Je revenais sur mes pat entrant à nouveau à l'intérieur du bâtiment, Lucas était déjà partit seul Gabriel était encore la. tyler gémissant trahissant ma présence, je m'approchais lui restant sérieux.

Derek: On dirait que tu étais entrain de médité.

Je regardais à nouveau Tyler trouvant que le costume noir et se petit papillon autour du cou, lui allait vraiment bien. Je le tendais à Gabriel qui semblait encore une fois très mal à l'aise.

Derek: détend toi, je vais pas te manger....mmmh, mais je ne peux cacher que j'y pense. Ta quelque chose à me dire? on dirait que tu te retiens...alors va si, lâche toi pendant que le chat n'est pas les les souris danse.

****

Heley était partit pour rejoindre sa mère qui se préparait tout aussi stessé que Missa devant son miroir à se faire coiffé par sa mère. Atori ne savait quoi faire ou aller, il restait en place regardant la décoration que Lucas avait préparer. Il sourit repensant au parole de Heley et ses désirs, fermant les yeux il l’imaginait avec l'une de ses longue robe blanche de mariée et lui à ses côtés. La voix de Lucas le fit sortir de sa rêverie.

Atori: Lucas...félicitations pour vous deux.

Atori avait fait l'effort lui aussi de porter une tenue adéquat, mais seulement un pantalon gris et une chemise blanche légèrement déboutonner. Il était un peut tendu pensant déjà qu'il allait passer sa colère sur lui, l'obligeant à quitté les lieux et laisser sa fille. Atori montra sa surprise constatant que c'était tout l'inverse et l'invitait à son mariage et même de prendre soin de sa fille.

Atori: Je suis venu parce que ça faisait plaisir à Heley, jamais je ne gâcherais se moment...j'en n'aurais rien à y gagner, mais au contraire tout à y perdre.

Il restait malgré tout tendu regardant vers son frère, mais tenta de sourire voulant le rassurer d'une certaine manière.

Atori: je la rendrais autant heureuse que tu le fais avec Missa, j'espère qu'un jour je pourrais gagné votre confiance à tous. Tu n'apprécie peut être pas que je sois un demi-dieu Lucas, mais un humain banal ne pourrait pas la protégé autant que moi je le pourrais...vois les choses du bon angle.

Atori sentait la tristesse dans ses paroles, il tenait à se que son frère soit son témoin et il suppose pour un tel évènement c'est quelque chose pour lui qui doit être primordial. Il essayait de comprendre, est ce que lui souhaiterait que sa famille serait la si il venait à se marié avec Heley? Il sourit se doutant que lui, peut être qu'il comprenait se sens. Son sourire s'effaça pour une regard d'étonnement, lui une témoin? il en déglutit ne sachant pas comment réagir.

Atori: je...je pensais que tu désirais Stephan..je...sais pas.

voilà que Atori était nerveux à cet idée, il ferma les yeux prenant une grande respiration.

Atori: On offre toujours des cadeaux au mariée n'est ce pas? à se que j'ai pu observer...je refuse d'être ton témoin Lucas même sa m'a fait plaisir que tu me pose la question. Je vais faire revenir ton frère et Hatchiko.

Il sourit à Lucas fermant les yeux recherchant Stephan, il aviat difficile au départ se qui prouvait que Silas tentait de cacher leurs présence. Atori du augmenté la puissance de ses recherche, fronçant les sourcils il le vit enfermer dans une sorte de prison de cristal. c'est ensuite Hatchiko qui repéra recouvert d'un cocon.

Atori: je les ai retrouver...tous les deux, ils vont bien mais...

Il les fit téléporter tous les deux jusqu'ici, levant le regard de sa vision il vit Silas. Son regard était comme braquer en direction d'Atori, comme ci il pouvait voir à travers sa propre vue. Atori restait quelque seconde à l’observer, Silas fit de même. La pupille du prêtre était longue et fine comme celle du plus vicieux des serpent. Atori coupa immédiatement son pouvoir clignant des yeux plusieurs fois, Stephan gisait au sol arrivant à peine à ouvrir les yeux.

Atori: je les ai ramené à temps, Silas comptait les sacrifié tout les deux...je l'ai mis en colère, très en colère.

stephan: Lu..cas.

***

Shizuka se battait presque avec Teijo pour lui mettre une cravate, elle avait déjà réussis à le faire habiller tout de blanc et tentait comme elle le pouvait de lui mettre une bel cravate de couleur argenté.

Shizuka: aller Teijo! fait pas autant de caprice! c'est qu'une cravate! tu réagis comme ci je te mettait la corde au cou pour t'étrangler! fait pas l'enfant ou je me fâche.

Elle arrivait à le poussé dans le coin de la pièce, elle ricana pour ensuite poser un baiser à la base de son cou et une autre sur son torse découvert par les trois boutons de sa chemise qu'elle n'avait pas encore réussit à fermer.

Shizuka: juste le temps qu'ils prononce leurs voeux et ensuite pour pourra la retirer et peut être que en échange je te donnerais une récompense.

Elle sourit levant les yeux pour le regarder utilisant ses charmes pour le faire craquer appuyant sa poitrine contre son torse faisant voir son décolleté plongeant. A cet instant même sans le vouloir, elle interceptait l'une des vision de Teijo et en lâcha la cravate qui tomba à terre.

Elle vit une mer déchaîne, au bord d'une falaise se trouvait un homme. Elle ne le voyait pas, elle était trop loin pour le distingué. Cet homme faisait des grand geste de ses bras, le ciel s'assombris par de gros nuage noir. Dans sa vision elle plongea sous l'eau, descendant plsu profond encore. Jusqu'à apercevoir une rocher non noir...non des écailles. Un oeil d'ouvrir, jaune sombre à la pupille fine comme celui d'un crocodile. La créature remontait doucement à la surface, plus un autre le suivis et encore une autre. Ceux ci submergeait, ressemblait à des serpent aquatique mais dôté de bras et d'une arme à la mains. Ils remplit tous sur le sable poussant de grognement terrifiant. d'autre créature sortait des forêts tropical, toujours des reptile, mais ressemblant plus à des cobra ceux ci rejoignait ceux venant de la mer.

Shizuka respirant rapidement paniquer de qu'elle voyait, ses mains tremblait lorsque la vision se fit du ciel. Les grande plaine n'étais plus verte par les grandes herbe, mais noir de monde. Des milliers voir des millions de ses créatures ramper tous dans une même direction. elle revint vers la coline s'approchant enfin de la personne ayant causer tous cela, elle vit silas le sourire aux lèvres. "Shizuka ma chère, à nous deux" Silas prononçait des paroles en fourche langue que personne ni même elle ne pouvait comprendre.

shizuka: Silas...

La vision s'arrêtait, elle r'ouvrit les yeux le regard paniqué en direction de Teijo. Une douleur au niveau de son ventre se faisais sentir, elle gémissait y posant sa main. teijo ne semblait pas avoir vue la même chose qu'elle peut être un désir de Silas. Du sans coulait le long de ses jambes, Shizuka avait comprit que Silas tentait de lui faire perdre son bébé. Elle s'écroulait au bord de l'inconsciente, elle tentait malgré tout de tenir bon.

Shizuka: Teijo...Silas...ils sont des milliers...mon bébé.

elle fini par tomber inconsciente.

***


Silas r'ouvrit les yeux satisfait de cette petite visions qu'il avait envoyer à Shizuka et se sort afin qu'elle perde l'enfant qu'elle porte. Il ne pouvait récupéré la bague que Hatchiko détenait, mais cela ne lui préoccupait peu.

Silas: je vais enfin pouvoir répondre à tes questions, je vais faire se que j'ai toujours désirer. Anéantir toutes espèce, je vais recréer se monde à mon images.

Il se mit à rire se tournant vers Zwei.

Silas: on va y aller à se mariage, mais pas seul...je vais provoquer la plus grande guerre que se monde n'a plus vécu depuis des millénaires!

L'autre Derek avait écouter discrètement la discutions, ne voulant pas laisser une tel chose arriver. Il fit apparaître ses ailes pour voler dans notre direction voulant prévenir de la situation. Silas fronçait les sourcils tournant le regard.

Silas: semblerait que ton précieux petit frère ne soit pas de notre côté, alors il mourra comme tous les autres espèce inférieur...je te préviens Zwei si tu me trahir, tu suppliera le diable de te renvoyer en enfer.

Il tentais les mains de chaque côté prononçant des incantations en fourche langue, tous les livres s'ouvraient en même temps, des leurs formant des symboles en sortit de chaque pour entrer dans le corps de Silas. Des tribal de la même couleurs paru un peu partout sur son corps pour ensuite disparaître, il sourit se téléportant au même endroit sur la falaise que Shizuka avait pu voir dans sa vision..et réveilla son armée de guerrier serpent.

***

l'autre Derek arrivait sur les lieux me repérant facilement il arrivait vers moi, je me tournais plus qu'étonner de le voir ici.

derek: qu'est ce que tu fou ici toi?

Derek: on a une sérieux problème...Silas est un malade! ils veux détruites toutes les races. Alors comme j'aimes mes boîtes de nuit, mes bouteilles d'alcool et ma petite poudre blanche, j'ai pas l'intention de le laisser faire.

Derek: mon dieu, ta l'air d'un ado de seize ans!

Derek: humph! tu crois vraiment que c'est le moment de critiquer mon look! je suis sérieux! je l'ai entendu discuté avec Zwei!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Mar 5 Mar - 5:58

J'étais toujours dans la sa elle de bain, à boutonner mon chemiser et le mettre correctement, j'entendais légèrement ce qu'ils se disaient, et surtout la phrase de Derek, je savais qu'il parlait de moi, j'en baissais les yeux, il a parfaitement raison, mais j'assume le fait qu'il soit en colère contre moi, qu'il me face ce genre de remarque, mais je ne pensais pas que sa m'irait loin malgré tout.

Je ne suis pas du tout doué pour mettre une cravate, je me battais donc devant mon miroir tentant de la faire comme il faut, une fois que cela me semblait plus ou moins.. Potable, je sortais de la salle de bain, il n'y avait déjà plus personne, j'avais besoin de respirer un peu, d'être seul pour réfléchir.. Je m'asseyais sur le rebord du lit serrait les draps de lit ayant envie de pleurer, mais je me retenais nous voulant pas qu'on remarque mes yeux rouge du fait que j'ai pleuré.

J'étais dans mes pensées, assez perdu. Je n'avais même pas entendu Derek entrer, c'est lorsque j'entendais sa voix que je sursautais surpris. Je tournais le regard vers lui et regardait le bébé qu'il portait, je reconnaissais tout de suite Tyler. Je détournais le regard mal à l'aise, encore une fois.. J'avais tellement de chose que j'aimerais lui dire... Je tendais mes bras pour tenir Tyler que Derek me donnait, je baissais les yeux le regardant avec un sourire, il est magnifique ainsi. Je relevais la tête vers Derek lorsqu'il se remettait à me parler.

J'en levais un sourcils lorsqu'il disait qu'il pensait à me manger, mais reprenais par la suite mon sérieux.

Gabriel : Pas étonnant vu que je suis devenu "humain", Benoit m'a fait la même réflexion.

Je détournais le regard, je doute qu'il souhaite parler de Benoit. Je revenais vers lui le regardant bien dans les yeux, au moins j'ai Tyler il ne va pas me sauter dessus. Je peux donc lui parler librement sans avoir peur qu'il tente quoi que se soit, je berçais un petit peu Tyler tout en regardant vers Derek sérieusement.

Gabriel : Sa ne me plaît pas.. Le fait que tu vois Valas, je ne supporte pas de te voir avec lui. Il nous a fait tellement de mal, je ne comprend pas pourquoi tu.. Couche avec.. Tu fais exactement ce qu'il voulait que tu faces, je t'ai demandé de passer à autre chose, mais pas avec lui..

Je passais une main dans mes cheveux, je suis tellement égoïste.. J'essayais de me dire que je n'étais pas jaloux, que j'avais de bonne raison d'être en colère la dessus après ce qu'à fait Valas, mais si, je suis tout à fait jaloux de le voir avec quelqu'un d'autre, je commençais donc à comprendre ce qu'il pouvait ressentir en me voyant avec Benoit, j'en retirais ma main dans mes cheveux baissant le regard vers Tyler.

Gabriel : C'est en partie à cause des Dieux que sa n'a pas pu marcher entre nous, tu sais à quel point lorsqu'il désire quelque chose ils l'obtiennent, il n'était pas fait pour être ensemble, c'est également Valas qui a fait en sorte de nous séparer et toi tu va dans ses bras, je ne le supporte pas.

Je le regardais du coin de l'oeil.

Gabriel : Je ne supporte pas te voir avec lui.

Voilà que je l'ai dit, j'en soupirais.

Gabriel : Bon on devrait aller à la cérémonie...


Lucas était toujours auprès de Atori, il écoutait ce qu'il avait à lui répondre, au moins il ne désirait pas saccager son mariage sa le rassurait, par contre il était moins convaincu du côté de Valas.. Il haussait les épaules lorsqu'il disait qu'il n'appréciait pas le fait qu'il soit un Demi-Dieu.

Lucas : Entre autre, je sais ce que les Dieux sont prêt à faire pour avoir ce qu'il désire, je crains ce que tu es prêt à faire pour que Heley soit tienne, et je tiens à ce qu'il ne lui arrive rien, je veux juste la protéger. Mais je tente de te faire confiance, pas ton côté "Dieu" mais ton côté humain, de plus tu es mon frère, alors on devrait apprendre à se connaître.. D'ailleurs c'est une autre chose qui me dérange, tu es normalement son oncle, et elle ta nièce.

Il le regardait bien droit dans les yeux à cette instant, il s'approchait d'un pat vers lui en lui chuchotant.

Lucas : Elle m'a dit que tu l'avais déjà touché, je pense que c'est trop tôt, elle est trop jeune et ne me dit pas qu'elle est déjà une femme parce qu'elle a du sang de Kitsune en elle.

Il fit un tête de boudeur

Lucas : Dix huit-ans, les années n'ont pas d'importance pour un Dieu n'est-ce pas, alors sa ne te fera rien d'attendre encore trois ans.

Il changeait par la suit de conversation, il parlait du témoin, il détournait le regard ayant envie que stephan soit là pour son mariage, il plissait les yeux puisque Atori désirait le faire venir ainsi que Hatchiko.

Lucas : Tu peux les faire venir.. ?

Il désirait juste faire plaisir à sa fille en demandant à Atori qu'il soit son témoin. Je le regardais, il fermait les yeux et semblait se concentrer, il recherche après.

Lucas : J'ai déjà essayé de les repérer, mais quelque chose m'en empêche.

Mais lui était un Demi-Dieu, il se taisait donc pour le laisser se concentrer, il le regardait bien très concentré lorsqu'il lui disait qu'il les avait trouvé, et qu'ils allaient bien, il en fit un soupir de soulagement ayant eu peur qu'ils leur soit arrivé quelque chose.

Lucas : Temps mieux.. Alors tu peux les faire venir ?

Il commençait se demander quoi, sa prenait trop de temps à son goût, il fit une grimace craignant déjà le pire.. Mais Se mettait à genou devant Stephan qui apparaissait devant lui ainsi que Hatchiko, il posait une main sur le visage de son frère, il avait bien compris qu'il était assoiffé.

Lucas : Stephan, Stephan tu m'entends ?!

Il levait la tête vers Atori lui faisant un signe pour le remercier.

Lucas : Il a besoin de sang.

Il tendait la main faisant apparaître des sachet de sang, il se précipitait pour l'ouvrir et lui donnait lui même à boire, il le vidait rapidement, il en fit apparaître un deuxième, il arrivait à le prendre, il récupérait ses forces, Hatchiko était entouré d'un cocon par la bague.

Lucas : Qu'est-ce qu'il sait passé, pourquoi Hatchi est dans cette état ? A au faîte, une fois que vous allez de nouveau être sur pied, je t'ai choisis pour être mon témoin.

Il lui fit un sourire en coin, il tournait rapidement le regard voyant que la bague aspirait le cocon rapidement, il s'approchait de Hatchiko, elle ouvrait les yeux et tournait la tête vers Stephan, elle soupirait fermant les yeux soulagé qu'il n'ait rien.

Hatchi : Salut..

Lucas : Content de voir que tu va bien Hatchi.

Elle tournait le regard vers lui, passant sa main sur sa tête, elle essuyait le sang qui était séché à son nez ce qui la chatouillait, elle se redressait gémissant ne se sentant pas à sa plus grande forme.

Lucas : Qu'est-ce qu'il sait passé.

Elle détournait le regards soupirant.

Hatchi : Il m'a.. Forcé à lui rendre la vue en utilisant mes pouvoirs.

Il avait les yeux écarquiller, c'était la seul faiblesse qu'il avait..

Hatchi : Je pensais pouvoir le remettre dans sa tombe, mais il avait Stephan, si je ne faisais pas ce qu'il me demandait, il allait le tuer, je n'avais pas le choix.

Elle remarquait juste à ce moment la qu'il était en costume cravate, elle en levait un sourcils.

Hatchi : Tu fêtes quelque chose que tu es habillé comme ça ?

Lucas : Je vais me marier avec Missa.

Elle fit un sourire en coin.

Hatchi : Je suis contente pour vous deux.

Elle posait sa main sur le sol et se redressait lentement, elle regardait du coin de l'oeil vers Stephan.

Hatchi : Je vais aller m'enfiler une jolie robe dans ce cas, je ne veux pas rater ça, merci de nous avoir fait ramener.. je suis désolé pour tout les ennuis que j'ai causé, je m'en veux terriblement, c'est de ma faute si il a été libéré.

Elle s'en voulait beaucoup, elle finissait par se téléporter


Teijo n'aimant pas du tout porter ce genre de costume, il n'arrêtait pas de rouspété depuis que Shizuka tente de l'habiller, mais avec elle, il n'avait pas vraiment le choix et était forcé, il grimaçait la regard d'un mauvais oeil.

Teijo : Oh non pas la cravate Shizuka.

Il bougeait sa tête pour éviter qu'elle lui la mette, il levait un sourcils puisqu'il le poussait jusqu'à un coin de la pièce, il la regardait avec intérêt avec un léger sourire de cette position.

Teijo : Jusqu'à la fin de la cérémonie hum ? Après je la retire, d'accord.. De toute façon on ne peut jamais te dire non.

Il fit un sourire l'observant avec intérêt surtout voyant son décolleté très généreux. Teijo avait une vision, mais rien avoir à ce que pouvait voir Shizuka. Il voyait juste Silas ayant récupéré la vue, et ce qu'il s'apprêtait à faire, il en fronçait le sourcils revenant à lui et vit que Shizuka était au plus mal.

Teijo : Shizuka que'st-ce qu'il t'arrive ?

Il avait les yeux écarquillé voyant qu'elle saignait, il la rattraper afin qu'elle ne tombe pas au sol, il la prenait contre elle et le posait sur le lit, il tendait la paume de sa main sur son ventre, le bébé respirait à peine.

Teijo : non !

Une lumière blanche apparu, il n'avait pas le choix, il détournait le regard regardant son autre main, il retirait rapidement ses vêtements les déchirant pour avoir une vue sur son ventre.

Teijo : Je ne te laisserais pas faire Silas.

le ventre de Shizuka était bien arrondi, mais il aurait fallu encore attendre trois mois au moins avant de faire sortir l'enfant, il était trop tôt, il fermait les yeux envoyait de l'énergie blanche jusqu'à l'enfant pour le le soigner et le garder en vie, il faisait de même au corps de Shizuka pour en faire autant.

REssentant la présence de Hatchiko dans les lieux, il l'appelait ayant besoin d'elle, elle arrivait en en se téléportant, elle était déjà habillé d'une longue robe grise et avec bouclé légèrement ses cheveux en les attachant en faisant une belle coiffure. Elle s'approchait de Teijo regardant Shizuka.

Hatchiko : C'est pas vrai..

Teijo : Il faut que tu face vieillir le bébé de quelque mois, il faut que je le face sortir mais c'est trop tôt, sinon il ne va pas y survivre..

Hatchiko : Je ne sais pas si..

Il tournait le regard vers elle.

Teijo : J'ai besoin de te faire une menace pour que tu le face comme Silas l'a fait ?!

Il était mécontent, elle prenait une grande respiration, il était au courant, elle s'en voulait déjà beaucoup alors si elle ne pouvait pas sauvé le bébé ni Shizuka... Elle s'en voudrait encore plus.

Hatchiko : Ok..

Elle se mettait à côté de Teijo, glissant une main à côté de celle de Teijo, elle fermait les yeux, se concentrant, elle avait déjà utilisé trop de ses pouvoirs et était à bout de force, la bague avait régénéré son coeur mais pas son énergie, elle respirait difficilement, elle avait besoin de repos et utiliser encore ses pouvoirs pouvait être fâcheux, mais Teijo s'en fichait, à cette instant il ne pensait qu'à Shizuka et le bébé.

Elle y arrivait, elle venait de vieillir le bébé de quelques mois, le ventre de Shizuka avait grossis, elle avait fait sa en douceur pour ne pas que son corps le supporte mal.

Elle se retirait, reculant, elle se laissait tombé sur le lit pour tenter de se reprendre ses forces, elle avait la tête qui tournait, voyait trouble, comme une personne qui faisait une baisse de tanssion mais en dix fois pire.

Teijo : Je vais la sauver Shizuka..

Du bout de son doigt, la lumière blanche prenait la forme d'un picot, il y enfonçait lentement dans son ventre pour l'ouvrir avec son autre main il continuait de guérir le corps de Shizuka et du bébé pour les maintenir tout les deux en vie, une sortait par la suite le bébé qui ne pleurait même pas, il coupait le cordon qui la reliait avec Shizuka et la déposait à côté de son visage. Le bébé était en vie mais très faible, il s'occupait désormais de Shizuka, faisant en sorte de la guérir. Son ventre se refermait, sans y avoir aucune cicatrise, il était très concentré, une fois que tout était finis, il passait une main sur son visage.

Teijo : Shizuka ouvre les yeux je t'en prie..

Hatchiko restait silencieuse espérant que cela ait marché.

Teijo : Atori est ici, alors va lui prévenir que Silas s'apprête à déclencher une guerre.

Elle se redressait bien qu'elle avait toujours des migraines.

Hatchiko : Il est avec Lucas.

Teijo : Et alors ?

Hatchiko : On devrait d'abord leur laissé se marié, il veut mieux qu'il ne sache rien et qu'il profite de ce moment, c'est important pour eux..

Il fit une grimace restant bien au côté de Shizuka.

Teijo : Bien, je m'occupe de Shizuka, on va faire le mariage rapidement, on a pas de temps à perdre.

Elle soupirait, et se téléportait pour être au temple, il y avait déjà pratiquement tout le monde, elle se dirigeait jusqu'au siège et s'asseyait à côté de Atori, elle regardait du coin de l'oeil Stephan qui était debout à côté de Lucas. Elle ne pouvait pas se permettre de lui chuchotait de ce qu'il allait se passer, elle glissait sa main sur la sienne pour lui montrer par vision ce qui allait se passer et ce que Silas désirait faire, elle ne parlait qu'avec lui par pensé , elle ne lui montrait pas les images du futur, n'ayant plus la force d'utiliser les pouvoirs pour contrôler le temps.

Lucas : Où est Gabriel, Derek, Teijo et Shizuka ?

Brook, Heley était avec sa mère, étant les demoiselles d'honneur, elle devait arriver les premières avec les alliances, le témoin de Missa était Keïko qui était également à ses côtés. Shin devait leurs dire par télépathie quand ils pouvait y aller, ils attendaient à côté du table.

J'étais toujours dans la chambre, je me levais voyant voulant allé jusqu'au Temple, ils devaient nous attendre.. Mais je m'arrêtais voyant l'autre Derek arriver, j'en fus surpris de le voir, que fait-il ici ?

Gabriel : Il veut.. Tout détruire... Comment on peut l'arrêter, on est pas aussi fort que lui même nous tous réunis.

J'en fis un soupir, j'étais paniqué, je réfléchissais quelque instant, Derek lui prenait à la rigolade, je levais les yeux vers lui à ce moment là.

Gabriel : Il ne faut pas en parler pour le moment, on garde sa pour nous.. On va fêter son mariage et ensuite on en parlera.. De toute façon Valas est là, il va sans doute nous aider.

Je regardais du coin de l'oeil vers Derek le "normal", et passait à côté des deux Derek.

Gabriel : Allé on y va, ils vont se demander ce qu'on fabrique et je ne veux pas raté le mariage de notre fils.

Je gardais bien Tyler contre moi, et marchait jusqu'au Temple, une fois que j'y arrivait, je fit signe à Lucas, il me regardait afin de voir si j'allais bien, je m'installais et attendait, il y avait la place à côté de moi, j'aurais bien aimé que Benoit soit là.. J'aimerais lui prévenir de ce qu'il va se passer, je suis terrifié de.. "cette" Guerre.. Surtout dans mon état, je ne peux protéger personne.

Lucas commençait à perdre patience, mais il vit Brook arriver la première avec un bouquin de fleur dans sa main, un peut plus loin Heley arrivait à son tour, elle rougissait voyant Atori la regarder, mais elle se concentrait pour regarder droit devant elle et surtout ne pas tomber avec les hauts talons qu'elle portait à ses pieds.

Lucas souriait les regardant, les trouvant toute les deux magnifique, Teijo et Shizuka n'était pas encore là, il se demandait d'ailleurs où il était. Keïko arrivait également derrière Heley, une fois qu'elles avait pris place, la musique démarrait, la marié devait arrivé, Lucas pensait soudainement à autre chose et se mettait bien droit regardant vers la porte d'entrée.


Zwei était toujours au côté de son père, il croisait les bras surpris de voir que Stephan et Hatchiko venait de disparaître sous leurs yeux alors que Silas allait les tuer tout les deux. Mais peu importe, il revenait vers son père toujours les bras bien croisé et écoutait ses intentions.

Zwei : Je vois déjà leur tous leur tête, ils vont mourir de peur, j'ai hâte de voir ça.

Il fit un sourire en coin approuvant les idées de son père et était près à se battre à ses côtés. Il tournait la tête ressentant également Derek s'en aller, il en serrait les poings mécontent et regardait du coin de l'oeil vers son père.

Zwei : Je compte pas te trahir, je lui ais laissé une seconde chance, il ne l'a pas prit, alors il mourra avec tout ses "amis".

Il regardait son père faire, une fois qu'il en avait finis et qu'il se téléportait, celui-ci se téléportait à son tour pour être à côté de lui, il commençait à réveiller ses guerrier serpent, il se mettait à ricaner.

Zwei : Une Guerre, depuis le temps que j'attend ça, je vais tous les voir mourir un par un mais tu ne crois pas que les Dieux vont tenter de t'arrêter, après tout ils ont besoin de toutes ses vermines.

Il tournait le regard vers Silas à cette instant gardant malgré tout le sourire.

Zwei : Et même le Tsukune ne sera guère content, il possède mon âme, il peut se servir de moi comme une marionnette, c'était un sacrifice pour avoir tout ses nouveau pouvoirs afin que je sois bien plus puissant.

Tout ce que Silas disait en fourche langue, Zwei arrivait à le comprendre, il en fut assez surpris, mais pourquoi était-ce étonnant étant donné qu'il était son fils et que lorsqu'il était petit, il arrivait à discuter avec un serpent, il s'en souvenait que vaguement.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: quinze ans de passé   Mer 6 Mar - 0:04

j'ai enfin eu droit au véritable révélation de Gabriel, il me déteste pas c'est déjà un très grand point et de plus il ne supporte pas de me voir avec Valas. J'ai envie de rire aux éclats tellement que sa m'avait fait plaisir d'entendre ça, j'aurais aimer continuer cette conversation. Mais il a fallu que l'autre "moi" pointe le bout de son nez et nous raconte tout ses problèmes.

Derek: si même Valas veut pas bouger son cul, car je parie c'est se qu'il va sa passer. Atori est la pour mettre une raclé à cette gueule de serpent et Shin aussi.

J'haussais les épaules regardant vers Gabriel à cet instant.

Derek: je vais finir par croire que mon "moi obscure" ne réfléchit pas beaucoup.

Derek: quoi répète!

Derek: et en plus un trouillard au point devenir jusqu'ici.

Derek: j'hésiterais pas à te mettre sur la gueule "Derek"! et ne nomme pas "moi obscure"!

On se fusillait tout deux du regard, mais je revins à Gabriel lorsqu'il nous demanda de garder le silence pour le moment.

Derek: oui j'avais presque oublier se mariage, on est d'ailleurs à la bourre la.

Derek: non mais vous êtes sérieux! un prêtre complètement cinglé se pointe pour tout pété et vous ne pensez qu'au mariage de Lucas! mais on s'en branle!

derek: c'est pas grave de toute façon t'es pas invité.

Gabriel était déjà partit, j'utilisais ma rapidité pour me trouver assis à côté de lui. J'en souriais levant les sourcils l'observant, je tournais le regard ne voyant pas ma mère ni Teijo...Stephan? lui il est la? depuis quand?
Stephan regardait régulièrement vers Hatchiko, principalement depuis qu'elle lui avait envoyer cette visions tout à l'heure. Il était stressé mais aussi en colère contre elle, avec tout se qu'il c'était passé il n'avait guère eu le temps d'obtenir des explications de son absence.

Stephan: détend toi grand frère, on dirait qu'on ta enfilé un bâton dans le derrière. C'est un mariage et non une exécution.

Comme il était son témoins il se trouvait non loin de Lucas, Brook arrivait la première suivis de Heley. Atori bomba le torse la voyant arriver, le sourire aux lèvres de la voir si belle. Il se retins de se lever afin de la serrer dans ses bras lui disant à quel point elle était belle.

Derek: mais ou est ma mère? enfoiré de Teijo! je parie qu'il la viole dans un coin!

Je tournais mon regard regardant toujours les petite dames arriver, la musique commençait Missa arrivait à son tour. C'est la que je croisais le regard de Valas, je me tournais doucement voyant la tête qu'il faisait. Ouff, il est pas content celui la, ah ben oué je me suis assis à côté de Gabriel..Bah je pourrais dire qu'il avait pas d'autre place...bon d'accord il a plein de chaise de libre sa marchera pas.
D'un côté je suis chanceux, Gabriel est jaloux parce que je suis avec Valas et Valas est jaloux parce que je suis assis à côté de Gabriel.
Bon je vais éviter de me retourner même si je sent son regard noir sur moi, c'est Shin qui jouais le rôle du prêtre. Il commençait tout le blabla habituel pour célébré les noces, ma mère était toujours pas la alors qu'elle était censer être le témoins de Missa. Keiko l'avait d'ailleurs remplacer, je me tournais à plusieurs reprise pas pour voir le front tout plisser de mécontentement de valas mais surtout m'inquiétant pour ma mère.

Shin: Lucas veux tu prendre cette femme pour épouse, L'aimeras-tu, le consoleras-tu, l'honoreras-tu, le garderas-tu, dans la maladie comme dans la santé, et, renonçant à toute autre union, lui resteras-tu fidèle jusqu'à la mort? si tu dis non je te mange!

Missa: papa!

Il gardait un sourire attendant le "oui je le veux" de Lucas et passait ensuite à Missa.

Shin: Missa veux tu prendre cet homme pour époux, L'aimeras-tu, le consoleras-tu, l'honoreras-tu, le garderas-tu, dans la maladie comme dans la santé, et, renonçant à toute autre union, lui resteras-tu fidèle jusqu'à la mort et appelé ton papa à la rescousse pour le manger tout cru si il te fait du mal?

Missa: papa! euhhh oui je le veux.

Après que Brook et Heley vint amené les alliances, shin les déclarait maris et femme. Lors du baiser tout le monde se levait pour applaudit, c'est la que je partais discrètement passant à côté de valas le regardant
du coin de l'oeil.

Derek: après la crise de nerf.

Je cherchais ou était bien passé ma mère, c'était pas son genre de raté de tel occasion. Je m'arrêtais brusquement sentant l'odeur du sang, celui de ma mère. je paniquais me mettait à courir jusqu'à que je la retrouve dans une chambre allonger sur le lit et Teijo à ses côtés.

derek: qu'est ce qui sais passé bordel!

Je m'approchais d'elle et c'est la que je vis l'enfant coucher à côté de son visage, c'est quand même pas son bébé? c'est pas possible c'était trop tôt! Je regardais Teijo, je voyais qu'il était inquiet, mais j'avais bien envie malgré tout foutre mon poing sur sa tronche de vieux.

Derek: pourquoi ma mère à déjà accouché! quel a sa robe déchirer et qu'elle ouvre pas les yeux pour me frapper avec son foutu sac! t'en avais marre de la voir ballonné! ta décider d'accéléré les choses comme ta fait pour se pauvre Cole!

J'étais tellement hors de moi sur le moment que je savais même plus se que je disais, j'attrapais Teijo par le col serrant mon poing dans le tissus.

derek: si il arrive quelque chose de à ma mère, t'es mort maudit prêtre!

Shizuka: Derek...Teijo n'a rien fait.

Je me tournais lâchant Teijo pour la regarder, doucement elle ouvrit les yeux pour me regarder avec le sourire.

Derek: maman...est ce que ça va?

Shizuka: j'ai déjà été mieux, j'ai l'impression qu'un troupeau de buffle est passer sur moi.

Elle passait sa main sur son ventre sans savoir se qu'il c'était passer pendant qu'elle était inconsciente. Elle se redressait brusquement ne sentant plus son ventre rond.

Shizuka: Teijo! ou est mon bébé!

Elle se tourna entendant gémir, elle tendait les bras attrapant sa fille qu'elle serrait contre elle versant des larmes de crocodile.

Shizuka: merci Teijo...merci merci.

Elle s'approchait de lui pour y poser son visage contre son épaule gardant toujours le bébé dans les bras, je tournais le regard pour ensuite tourner les talons sortant de la chambre. Je suis soulagé que ma mère n'est rien, mais encore une fois j'ai accusé Teijo trop rapidement...pourquoi j'arrive pas à lui faire confiance? ah oui peut être parce que lorsque je le regarde je vois encore l'homme qui m'a enfermer dans une cuve m’envoyant se produit dans les veines! m'a torturer pendant des heures d'affiler. J'avançais, mais le regard toujours tourner vers la porte de la chambre de ma mère et je percutais le mur...je grimaçais me tournant, ah non c'st pas un mur c'est une paire de muscle...oups Valas l'avais oublier ce lui.

Derek: quelque chose me dit que t'es fâcher.

Gloups un peu plus que fâcher, tout à parce que je me suis assis à côté de Gabriel? et alors j'en ai pas pour autant profité pour lui pincer la cuisse.

Derek: t'étais en retard, alors je suis assis à côté du premier qui était seul...pour me me sentir perdu tout seul dans mon coin.

Je crois pas que cette excuse marchera, oh non vue sa tête...ses sourcils baissent de plus en plus bientôt ils atteindront son nombril.

***

Après la cérémonie terminer Stephan attrapait la main de Hatchi pour l'emmené dans un endroit tranquille, il montrait bien à son expression de visage qu'il était furieux.

Stephan: tu es partie sans rien dire!

Il la poussait contre le mur afin de la regarder droit dans les yeux.

Stephan: tu sais à quel point j'étais inquiet! je suis fou de rage contre toi! comme jamais je l'ai été jusqu'à aujourd'hui!

Il se tournait passant sa main sur son visage voulant se calmer.

Stephan: je ne pouvais même pas te localisé, j'ai cru devenir fou...et puis se type est surgis de nul part, ma vider de mon sang et je me suis retrouver coincé dans un cristal et toi t'étais la.

Il se tournait à nouveau pour la regarder et vis la bague à son doigt.

Stephan: encore cette bague...tout ça c'était pour cette bague? EST CE QUE CETTE MERDE T ES PLUS IMPORTANTE QUE MOI?

Ses yeux viraient au rouge sous la colère.

Stephan: je suis mort de honte, tout se qui arrive est par ta faute...on risque tous de crevé tous ça pour une bague.

Fermant les yeux il prit une grande respiration, les r'ouvrant ses yeux étaient bleu à nouveau. Il s'approchait de Hatchi se collant elle glissant ses doigts dans ses cheveux.

Stephan: pardonne moi, je me suis laisser emporter...j'ai crue que tu voulais plus de moi quand t'avais disparu.

il posa sa joue contre son front la serrant d'avantage dans les bras.

Stephan: Hatchi..ne me quitte plus jamais.



***

silas souriant triomphant de son armée qui grandissait à vue d'oeil, il retira se sourire écoutant les paroles de son fils. Ils se tournait pour lui faire face regardant vers se masque qui cachait son oeil offert par Tsukune.

Silas: me prendrais tu pour un idiot? tu pense que j'ai pas prévue qu'ils s'en mêle? bien sûr que si...mais les dieux sont très lent à réagir, ils vont tout d'abord parler pendant des heures de la situation avec leurs petit conseil. J'aurais le temps d'avoir anéantit une bonne partie des races, le grand Zeus est en réalité un lâche qui préfère se taire derrière son trône.

Il sourit se tournant regardant son armée.

Silas: Il va s'imaginer que se Atori dont il sont tous peur fera l'affaire, mais...je lui réserve une petite surprise de taille.

Il dirigea son poignet vers sa bouche plantant quatre longue canines dans sa chair y plantant un poison. On pouvait voir celui ci de couleur vert parcourir tout les veines de son corps jusqu'à disparaître.

Silas: justement parlons un petit de cette chose qui se cache derrière se masque Zwei.

Il l'attrapait par la gorge le serrant le venir près de lui.

Silas: j'espère pour toi que Tsukune ne va pas se servir de toi, pauvre abrutit de fils! si il venait à t'utiliser Zwei contre moi...j'utilisais un sort qui te fera exploser de l'intérieur et tes entrailles s'éparpirons de partout. je doute que tu puisse recoller les morceaux, sa serait tout se que tu mérite pour ta bêtise Zwei.

Il le lâchait le regardant avec mépris.

Silas: tous ça pour quelque pouvoir de plus alors que si tu te serais donner la peine de venir me sortir de mon trou, je t'aurais offert deux fois plus.

Il passait à côté de lui descendant de la colline pour retrouver son armée de reptiles, il se tournait afin de tous les regarder et fis un signe de la tête. Silas marchait tout devant les dirigeants tous vers le temple de Shin.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quinze ans de passé   

Revenir en haut Aller en bas
 
quinze ans de passé
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Où est passé Nalaga?
» Blettes pour la passée.
» Lien intéressant d'invention du passé et du présent
» Canne CV pour passée
» passé du soir 27/07 au rejet de beaulieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit