Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cinq année passé

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Dim 20 Jan - 1:20

Je venais d'embrasser Benoit.. Etait-ce une bonne chose, pour moi pas vraiment, j'étais déjà entrain de culpabiliser par rapport à Derek, mais je ne savais plus quoi penser, avec tout ce que me disait Benoit, je me disais qu'il n'avait pas si tord que ça, j'en ais peut-être assez de me battre. J'aimerais juste vivre une vie normal, avec ma famille, mais je ne compte même plus combien de fois j'ai du être séparé de Derek, à quoi sa sert de se battre si nous ne sommes pas destiné à être ensemble, je ne vois pas ce que je pouvais faire de plus. Je fermais les yeux à cette instant pensant à tout les moments passé avec lui que je n'oublierais jamais, mais Benoit à sans doute raison, il est temps de passer à autre chose.

Je sentais les mains de Benoit se glisser dans mes cheveux, j'en ouvrais les yeux afin de le regarder, il me rendait se baiser, je m'en doutais bien, il attendait cela depuis un moment. C'est lui qui brisait le baiser, je le regardait bien à cette instant, je vais sans doute déjà regretter ce que je viens de faire, j'en avais du mal à le regarder longtemps droit dans les yeux.

Gabriel : Oui, je m'en doute bien.

Je lui fis un sourire forcé, pourquoi je me comporte comme ça, c'est moi qui ait plongé sur lui pour l'embrasser et non lui qui m'y a forcé. Je me dégoûte moi même..

Je le regardais de nouveau voyant qu'il posant sa main sur ma joue, j'écoutais ses paroles mais détournait rapidement le regard.

Gabriel : Tu as sans doute raison.

Je le suivais, et m'installait sur son divan, je le regardais revenir avec ses deux verres de scotch, j'en fis une légère grimace.

Gabriel : Je n'aime pas vraiment l'alcool... Je..

Il finissait lui même ma phrase, "je ne tiens pas l'alcool", j'en souriais à cette instant, oui d'un côté il n'a pas tord, si je ne bois pas, je ne pourrais jamais m'y habituer, je tendais la main pour attraper son verre, lorsqu'il me parlait de Derek, j'en détournais le regard, je regardais les glaçons dans le verre par la suite. Je finissais par boire une gorgée et grimaçait puisque c'était fort.

Gabriel : Je ne sais pas s'y j'arriverais un jour à m'y habituer.

Je tournais rapidement le regard vers Benoit qui parlait de mes fils, j'en déposais le verre sur sa petite table du salon, ils auraient trouvé un moyen ? Je réfléchissais quelque instant, je n'ai même pas fait attention qu'ils étaient partis, je suis vraiment horrible, je devrais être auprès d'eux à les aider mais..

s'ils réussissent à faire revenir Derek, comment vais-je me comporter ? Bien entendu j'en serrais très heureux, après tout je l'aime toujours autant. Je regardais vers Benoit, ses paroles ma flattait beaucoup, je le voyais qu'il s'approchait de plus en plus de moi, alors même si Derek serait présent, il viendrait à tout faire pour me charmer et que je reste auprès de lui.. Est-ce que c'est bien ce que je suis entrain de faire ? Je me sens vraiment nul..

Je sentais aussi tôt ses baisé qu'il me faisait à la nuque, j'en levais les yeux le laissant faire, même lorsqu'il déboutonnait ma chemise. Tout ses baisés, ses caresses qu'il me faisait, me faisait beaucoup d'effet. Mais alors qu'il arrivait à mon torse, il s'arrêtait, j'en fus supris et l'écoutait bien, j'en avais une boule au ventre à ce moment là.

Je baissais le regard voyant qu'il caressait ma cuisse, je revenais vers lui par la suite détournant le regard.

Gabriel : Si je fais ça, je ne pourrais plus regarder Derek en face... Si mes enfants arrivent à le faire revenir, alors... Je suis désolé mais je ne peux pas faire ça du moins pas maintenant..

Je me retirais de lui, je l'ai embrassé, alors c'est normal qui tente, je suis vraiment quelqu'un de cruelle.

Gabriel : S'ils n'y arrivent pas, alors peut-être que j'accepterais le fais que nous deux, nous ne sommes pas fait pour être ensemble.

Je baissais le regard vers le verre, celui-ci se brisait en éclat, j'en détournais le regard sachant que c'était moi qui venait de faire ça.

Gabriel : J'ai besoin de prendre l'air..

Je sortais de chez lui et m'asseyait sur le rebord de sa porte, je regardais autour de moi observant tout ses gens qui marchaient tranquillement.

Il est vrai que Hatshi n'arrivait pas à contrôler cette bague, elle gardait malgré tout la même position, elle avait réussi à le reculer et il avait malgré tout reçu l'attaque de plein fouet. Lucas tournait le regard vers Missa, il est vrai que même Shin ne pouvait être capable d'arrêter un Dieu ou même un Demi-Dieu.. Il tentait de réfléchir, il glissait sa main dans sa poche déposait la petite Pierre qu'il avait réussi à avoir. Il voyait tout les Dragons s'enfuir, et Nletarion s'emparait du reste de la Pierre afin de l'emmener autre part, heureusement que Lucas obtenait en sa possession un morceau de celle-ci.

Il revenait par la suite vers Atori retirant sa main de sa poche.

Lucas : On va trouver une solution, t'en fais pas.

D'une main, il tenait la main de Missa et lui fit un sourire en coin pour la rassurer. Hatchi regardait bien vers Atori lorsqu'il lui disait cela.

Hatchi : Comment sa un ami ?

Elle tournait le regard voyant qu'il faisait quelque chose d'étrange à Shin, celui-ci changeait complètement d'apparence mais également de personnalité, il était contre eux à présent, elle tournait le regard vers son père à ce moment là mais revenait vers eux ne sachant pas quoi faire.

Hatchi : qu'est-ce que tu lui as fais..

Lucas tentait de calmer Missa, mais celle-ci lui lâchait la main pour se rendre jusqu'à son père qui semblait créer un pouvoir puissant, il se mettait à courir afin de l'a rattraper et de la sauver.

Lucas : Il n'est plus dans son état normal, attend !

Il s'arrêtait voyant que Atori apparaissait juste devant lui, il l'attrapait par la gorge et le plaquait au sol, Lucas en tournait le regard sur le côté, ses lunettes venait de se retirer, il regardait du coin de l'oeil vers lui, les sourcils au plus bas.

Lucas : Mon père ne t'aimera jamais, tu es venu au monde par un chantage entre Valas et Derek, Derek ne t'a jamais désiré alors tu auras beau faire n'importe quoi, t'arrivera jamais à tes fin avec lui et surement pas de cette manière.

Il se mettait à ricaner malgré qu'il avait du mal à respirer.

Lucas : Comment crois-tu qu'il va réagir lorsqu'il apprendre que de ta main, tout ses proches sont mort hum ?

Il regardait vers Missa afin de voir si elle allait bien, il fut soulagé que Zankou soit venu en son aide, sans lui va savoir ce qui aurait pu lui arriver. Lucas attrapait les poignets de Atori des deux mains, il tentait de ne rien montrer, mais il avait vraiment peur de retrouver dans cette phase, lorsqu'il était mort, cette endroit était horrible.

Hatchi tournait rapidement le regard vers Zankou qui lui adressait la parole, elle disait oui de la tête et tournait la bague vers Shin, mais visant vers la boule qui commençait à créer, le bruit strident recommençait, cela faisait la même chose que tout à l'heure, une lumière aveuglante se dirigeant trèsarapidement sur l'attaque de Shin, ce qui fit une explosion. Tout le monde en fut secoué par cette attaque, sauf pour Hatchi dont sa bague l'avait protéger.

Une fois que se fut terminé, elle se dirigeait rapidement vers son père, elle se mettait à sa hauteur et le prenait contre elle.

Hatchi : Tu vas bien ?

Lucas lui avait eu le temps d'utiliser ses pouvoirs afin de se protéger également et il avait profité de la distraction d'Atori pour s'éclipser, il était derrière Shin, attrapant sa tête dans l'une de ses mains ses yeux était orange signe qu'il utilisait ses dons.

Shin se transformait sous sa petite forme de renard, il restait toujours de la même couleur, mais il était désormais innoffensif, il attrapait celui par la peau du cou et le regard fixement.

Lucas : Regarde de te faute mes lunettes sont cassé..

Il en fit un soupir voyant que cette petite boule de poil tentait de le mordre et de le griffer. Il le lançait à Zankou afin qu'il le tienne, mais il recevait sur son visage et celui-ci le griffait.

Lucas : Shin, contrôle toi un peu.

Il tournait le regard vers Atori à ce moment là.

Lucas : Tu es peut-être un Demi-Dieu, mais l'amour d'une famille est bien plus forte, parce qu'on se battra même jusqu'a mourir s'il le faut pour se protéger l'un l'autre. Et.. Derek n'est pas un objet, il n'appartient donc à personne, il est libre.

Pendant tout ce temps, Valas était occupé de regarder ce qu'il se passait de notre côté, entre moi et Benoit mais également du côté de Lucas. Il était toujours occupé en même temps de se divertir comme il se doit avec Derek.

Il lui envoyait cette aura afin de lui donner du plaisir, mais voyant qu'il finissait par se décaler de lui, Valas baissait les mais afin de l'observer et de l'écouter, il en gardait le sourire malgré tout.

Valas : Tu te trompes Derek, je n'ai pas besoin de ça pour te donner du plaisir loin de là, si c'est ce que tu penses, alors je veux bien te donner un aperçu de ce que je veux ?

Il restait muet afin de l'écouter, il gardait malgré tout la tête haute et toujours son sérieux, cela ne lui plaisait pas de ne pas obtenir ce qu'il souhaite mais au fond sa l'amusait d'avoir quelqu'un comme Derek qui ait du répondant et ne se laisse pas faire.

Valas : Justement, j'ai eu de la chance de me retrouver sur une personne comme toi, malgré ce que tu peux penser, ton caractère me plaît et je ne compte pas te lâcher de si tôt.. Penses-tu sincèrement que je me suis battu pour t'obtenir pour demander à Aphordite de couper aussi bêtement cette imprégnation ? Cela n'existe qu'une seul et unique fois chez un Dieu.

Il posait une main sur sa hanche lorsqu'il parlait de Gabriel.

Valas : Tient en parlant de lui, il a bien vite passé à autre chose ton très chère "Gabriel", regarde donc par toi même.

Il s'approchait rapidement de lui et posait ses deux mains sur le côté de sa tête, lui envoyant les images de ce qu'il sait passé lorsque je m'étais approché rapidement de Benoit afin de l'embrasser, il ne montrait que cette partie et se décalait par la suite avec le sourire.

Valas : Tu vois, il en as assez de toi Derek.. Et en plus de ça, tes enfants sont idiot, il pense pouvoir réussir à retirer cette imprégnation mais ils vont bien vite se rendre compte de leur erreur, Atori va les achever, je trouve sa d'un comique.

Il était sur de lui et pourtant, il ne se doutait pas de ce qu'il allait se passer.. Atori a jouer avec le feu en utilisant autant de magie, Tsukune avait réussi à le démasquer. Il apparaissait juste derrière lui, il enfonçait sa main démoniaque dans son torse, celle-ci repassait de l'autre côté.

Tsukune : Tu as signé ton arrêt de mort Atori.

Il regardait le monde qui les entourait.

Tsukune : Mais avant, je veux te voir souffrir. Tu sembles tenir à ton père qui est en ce moment même auprès de Valas.

Il tendait sa main libre vers Lucas, la pierre qui se trouvai dans sa poche volait jusqu'à lui et se soulevait dans les airs.

Tsukune : Vous ne savez même pas comment manié cette Pierre, alors je vais vous y aider.

Celle-ci continuait de se soulever vers le haut, il finissait par serrer d'un coup sec son poing, une lumière se dirigeait rapidement vers le ciel. Il se dirigeait jusqu'au monde des Dieux et entrait dans le corps de Valas, il en prenait une grande respiration et posait sa main sur son torse baissant la tête.

Valas : Non..

Il levait de nouveau la tête afin de regarder vers Derek, il ne ressentait plus rien.

Valas : Tsukune, tu vas payer pour se geste.

Tsukune ricanait, retirant sa main démoniaque du corps de Atori, il lui envoyait aussi tôt une attaque sur lui, une boule de feu.

Tsukune : Je ne vais malgré tout pas te tuer Atori, alors écoute moi bien.

Il marchait vers lui posant son pied contre son visage l'écrasant contre le sol.

Tskukune : Parce que tu vas encore me servir à quelque chose.

il finissait par disparaître.Lucas et Hatchi avait du mal à comprendre, mais il se demandait si sa avait été fait ? Est-ce que Valas est encore imprégné de Derek ? Si non.. Pourquoi n'était-il pas encore auprès d'eux ?

Ils devaient profiter du mauvais état de Atori afin de s'éclipser même s'il était un Demi-Dieu après cette attaque qu'il a reçu, il allait lui falloir un moment avant de guérir, surtout sur Terre, il n'a pas les biens fait que dans son monde où ses blessures auraient pu cicatriser très rapidement.

Lucas créait donc un portail afin de revenir jusqu'à l'hôtel où ils se trouvaient juste avant.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Dim 20 Jan - 6:28

après sa réponse Benoit décala sa main et même de lui, évidemment il aurait aimer une autre réponse que celle la et pourtant il n'en ai pas étonné. Il connait bien le caractère de Gabriel après tout se temps et c'est comment il fonctionne, il en faudra un peut plus avant qu'il finisse par craquer, mais avec persévérance et sans Derek dans les parages il a toutes ses chances.

Benoit: Je vois alors je n'insisterais pas et après tout tu as dit "pas maintenant" donc avec un peu de patience...

Encore une fois c'était en question avec Derek, Benoit s'appuyait contre le dossier de son divan regardant toujours en direction de Gabriel.

Benoit: et tu compte attendre combien de temps encore comme ça? si ils y boss pendant des semaines? des mois voir des années...combien de temps tu va attendre afin de péter un cable Gabriel? et même si il revenait demain par exemple, qu'est ce qu'il te fait croire que sa va être définitif? il aura peut être encore d'autre chose qui vont se produire et vous serrez encore séparer.

Il baissa le regard voyant le verre qu'il tenait dans ses mains exploser, il en soupira regardant dans une autre direction.

Benoit: je comprend que tu n'aime pas l'alcool, mais tu n'étais pas obliger de faire exploser le verre pour autant.

Il reprit son sérieux le voyant sortir, il en soupira à nouveau se levant et le rejoignis dehors. heureusement il n'avait pas été très loin, il sourit s'asseyant à ses côtés regardant la même chose que lui.

Benoit: excuse moi si je t'ai vexé c'était pas mon intention, j'ai pas envie que tu sois tourmenté à cause de moi non plus alors je ne ferais plus aucune approche. j'avoue que j'ai toujours tendance à en faire trop surtout quand je veux quelque chose, mais je vais travailler mes mauvaises habitudes et te laisser tranquille.

Il se releva, mais restait toujours à côtés de lui.

Benoit: je vais te laisser un peu seul si tu y tiens, mais reste pas trop dehors n'oublie pas qu'on doit surement te rechercher à présent. Je me suis déjà fait tirer dessus une fois et sa ma largement suffit.

Après ses mots il rentra chez lui allant jusqu'au divan afin de ramasser les bout de verre et nettoyer l'alcool tomber à terre. Il tournait de temps en temps vers la porte d'entrer attendant que Gabriel entre à nouveau, il aimerait pas non plus qu'il se face attraper par les gardes de la ville. Il se releva laissant son éponge à terre et revint vers Gabriel.

Benoit: et puis rentre tout de suite, sa me tracasse de te savoir dehors!

Il l'attrapait par le col le tirant l'intérieur de force et fermait la porte derrière lui.

Benoit: il a de l'air aussi dans la maison donc inutile de mettre le nez dehors.

Il revenait vers son ménage continuant de frotté le parquet avec son éponge, Benoit est assez maniaque autant chez lui que sur lui.

Benoit: arrête de faire cette tête d’enterrement Gabriel, ta pas accepté alors il sait rien passé, je t'ai pas violé ici? même si j'avoue sa m'a frôler l'esprit quelque instant. C'est pas la première fois que je t'embrasse non plus et sa ta pas empêcher de vivre jusqu'à présent.

Il passait sa main sur son front et s'asseyait sur le divan levant le regard pour le regardé.

Benoit: Derek n'en sera rien même si il revenait, à moins qu'il a une boule de cristal la haut. Je lui dirais rien si c'est ça qui te fait peur, j'ai pas envie de perdre ton amitié en jouant les balances. C'est pas toi qui devrais déprimé, c'est plutôt moi non? c'est moi qui me prend des râteau.

Il sourit se relevant s'avançant vers lui embrassant son front.

Benoit: change moi cette tête je vais réellement te violer pendant son sommeil, je sais comment m'y prendre je l'ai déjà fait.

****

Atori était vraiment plus qu'agacer par les paroles de Lucas, il sait qu'il n'était pas un enfant désirer surtout du côté de Derek et entendre la vérité le mettait hors de lui. Il en serrait d'ailleurs d'avantage son emprise jusqu'à que Hatchi utilise le pouvoir de la bague, explosion le distrait et Lucas profita de cette occasion.

Atori: tss parce que tu pense pouvoir t'enfuir comme ça combien de fois Lucas?

Il se redressa regardant dans sa direction, Shin était coucher sur le ventre ayant subit lui aussi l'explosion malgré qu'il n'était juste qu'un peu secoué. Sentant quelque chose au niveau de sa tête il se mit à la secouer de droite à cause espérant faire tomber Lucas. La seconde d'après il se retrouvait à la tête miniature, il leva les yeux vers Lucas poussant des petit grognement.

Atori: j'ai nullement besoin de se Kitsune, je réglerais moi même cette histoire.

Continuant de grogné le petit Shin tentait de mordre Lucas lorsqu’il l'attrapa par la nuque, Zankou fronçait les sourcil voyant qu'il le lançait dans sa direction. Shin était accrocher à son visage et se mis à le griffer rapidement, Zankou l'attrapait par le queue et le tapa sur la tête pour l’assommer.

Zankou: t'étais obliger de lancer cette chose? sale gosse!

Il lançait Shin, Missa attrapait rapidement son père dans ses bras complètement K.O par le coup de Zankou.

Missa: et vous alors! c'était nécessaire d'y aller sy fort avec lui? grosse brute.

Atori ne bougeait pas de place regardant cruellement en direction de Lucas en ayant assez d'entendre de tel paroles de sa part, Stephan poussait sa fille s'en pour autant d'être brutal avec elle.

Stephan: mais oui je vais bien, j'ai pas besoin de papouille. C'est pas une petite explosion qui va me faire peur Hatchi pense à contrôlé un peu ta bague la prochaine fois.

Atori: ferme la Lucas, te voir et même t'entendre commence à m'exaspéré. Mon père t'a peur être rendu la vie, mais il serait aussi facile de te renvoyer dans le néant.

Il concentra son aura dans sa main jusqu'à qu'il ressentit une énorme douleur se qui l'arrêta sur le champs, sentant la présence de Tsukune il ouvrit grand les yeux. Il avait utiliser bien trop de pouvoir se qui l'a aussi tôt alerté, n'étant qu'un demi-dieu Atori pouvait saigner malgré que c'était quand faible quantité. du sang coulait d'ailleurs du coin de sa lèvre, il tournait malgré tout la tête vers le dieu.

Atori: laisse valas en dehors de tout ça! c'est moi qui est rendu ta petite femme humaine pas lui!

Il n'avait même pas vue que Lucas avait voler un petit fragment de la pierre tout à l'heure, il en retroussa le nez. il aurait aimé détruite cette pierre immédiatement avant que Tsukune puisse continuer son intervention, mais la douleur que ressentait Atori l'empêchait d'agir.

Stephan; on dirait bien que les choses s'arrange tout compte fait.

Ils leva tous les yeux voyant cette lueur partir vers le ciel, Stephan souriait contrairement à Atori. Il gémit lorsque Tsukune retira sa main hors de lui, avant qu'il eu le temps d'agir une nouvelle fois il reçu l'attaque du dieu en plein fouet. Projeter plus loin il était dans l'incapacité de se redresser trop mal au moins.

Stephan: profitons pour se tirer d'ici Lucas.

Stephan et les autres emprunta le portail créer par Lucas pendant que Atori toujours à terre ouvrir lentement les yeux en direction de Tsukune qui s'approchait de lui. Son pied sur son visage, il gémit une nouvelle fois sentant la pression sur lui. Le sol se fissurait sous la force du dieu, malgré tout Atori gardait les regard tourner vers le dieu.

Atori: me laisser la vie? qu'est ce que tu as derrière la tête? si tu crois que je vais te servir à quoi que se soit, je préfère encore tu me tue sur le champs! va donc voir ta femme pendant que tu le peux encore.

Il fini par disparaître, il regardait si Lucas et les autres était encore la, mais ils avaient tous disparu même Zankou semblait les avoir suivis. Ils étaient bien tous rentrer à l'hôtel, après l'attaque d'Atori, Shin avait retrouver une apparence normal malgré toujours sous sa forme de petit renard et inconscient.

Missa: Papa semble aller mieux même si il a encore une grosse boss sur la tête et pourquoi vous nous avez suivis vous?

zankou: pour me faire des vacances et puis qu'est ce que sa te regarde petite femme?

Missa: je suis pas petite! c'est vous qui êtes immense. Ah oui Lucas j'ai récupéré ça pour toi.

Elle plongeait ses doigt dans son décolleté sortant les lunettes de Lucas et réparé, elle souriait les lui tendant.

Missa: je les ai réparé, par magie bien évidemment. Je suis peut être pas très doué, mais je suis encore capable de faire ça et puis j'ai bien compris que tu y tenais beaucoup.

Stephan: vous pensez vraiment que c'est le moment de dragué?

Missa: je drague pas du tout!

Stephan: c'est ça à d'autre, Lucas si tu pouvais lever tes yeux vers moi au lieux du décolleté de cette fille sa m'arrangerais! Bien, je sent la présent de Gabriel nul par et celle de Benoit non plus et j'aimerais bien le retrouver celui là pour le tuer!

Missa: il serait pas plus intéressant avant tout de savoir pourquoi derek est toujours pas la? le type de tout à l'heure à utiliser la pierre non? sa du forcément marcher...

Zankou: haha...il aurait peut être fallu que Derek soit sur terre avant d'annulé l’imprégnation, va savoir comment se dieu va réagir à présent. Soit il va encore s’intéresser à lui malgré tout et va le garder, soit il va gentiment vous le rendre par bonté "j'en doute" ou s'en débarrasser pour défoulé sa colère.

Stephan restait figer entendant ses paroles et se tourna vers Lucas.

Stephan: c'est toi qui avait eu l'idée de la pierre Lucas! si il arrive quelque chose à Derek je te casse la gueule et tes foutu lunettes je te les fait bouffer!

****

J'étais vraiment agacé à croire qu'aucune de mes paroles arrivait à l'atteindre, avec n'importe qui d'autre j'arrive à les rendre fou rien qu'avec mes piques. Il est peut être trop con pour comprendre qu'il doit être fâcher celui la.

Derek: non merci franchement ta démonstration je m'en passerais!

Je me tournais regardant vers lui, fronçant les sourcils c'était à mon tour de l'écouter. Il est sérieux la? en gros c'est mon caractère qui le fait bander, je sais je suis vulgaire mais autant voir les choses comme elle le sont. Il doit vraiment être tordu pour apprécier mes piques à répétition, je fais tous pour qu'il en ai assez de moi et il me fait comprendre que sa l'attire d'avantage.

Derek: je t'ai pas obliger à faire tout ça pour moi! t'es bête aussi une fois que t'avais remarquer que t'étais imprégné de moi tu aurais du l'annulé! qu'est ce que sa peut faire que tu l'as qu'une fois dans ta vie ou non! tu baiserais qui tu veux et quand tu veux... n’importe quel homme aimerait ça.

Qu'est ce qu'il veut dire par la? comment ça Gabriel est vite passer par autre chose? Je bougeais pas le regarder se diriger vers moi, il ne doit pas dire ça pour rien surtout en voyant la tête qu'il faisait. J'ai compris pourquoi il était aussi joyeux, je laissais tomber mes bras le long de mon corps voyant ses images. Pourquoi Gabriel me fait un coup pareil? est ce que sa l'arrange bien que je sois partit, il se peut même qu'il voyait Benoit derrière mon dos depuis le début. se savais plus comment réagir même les paroles de Valas ne me mettais pas en colère pourtant il vient de me lâcher que mes enfant était en danger.

Derek: ils n'ont plus besoin de s'en mêler de toute façon, sa servirais à quoi? dit à Atori de les laisser tranquille qu'ils retourne chez eux!

j'avais envie d'hurler à présent de taper mon poing au mur à plusieurs reprise quoi que encore plus sur la gueule de Benoit. Je le pensais fort et pourtant je bougeais pas de ma place serrant juste les poing, voyant une lueur entrer dans valas j'en fronçait les sourcil, il fait une drôle de tronche maintenant.

Derek: qu'est ce qu'il a maintenant hein? tu va me dire qu'il embrasse le facteur?

Pourquoi il cause de Tsukune? il semble vraiment en pétard maintenant.

Derek: t'en fais une tête, les choses ne se sont pas tourner comme tu le voulais Valas? ta causer de diable Atori se serait fait massacré?

Je reculais tout de même jusqu'à atteindre le mur, si il a envie de défouler sa colère qu'il semble avoir en se moment j'ai aucune envie de me trouver dans la trajectoire de ses poings.

Derek: je crois que tout compte fait je vais te laisser médité tout seul.

Je tournais rapidement les talons pour m'éloigné de lui, tournant malgré tout la tête derrière moi afin de regarder dans sa direction. Je suis assez curieux de savoir se qu'il sait passé, c'était quoi cette lueur que j'ai aperçu? je regardais à nouveau devant moi baissant le regard. J'ai toujours cette scène que m'a envoyer Valas en tête, Gabriel m'a vraiment fait ça? il a du en avoir plus que marre de me voir toujours disparaître...le pire c'est que je lui en veux même pas, combien de sale coup je lui ai fait. Je m'arrêtais de marcher serrant ma chemise au nouveau de mon torse, je comprend se qu'il a du ressentir c'est vraiment douleur de savoir que ton copain te trompe et il a réussis à supporter ça longtemps avec Lola...comment il a fait? Je m'asseyais sur le rebord des marches du palais baissant la tête.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Dim 20 Jan - 12:29

Valas était très en colère, il venait de perdre la seul imprégnation qu'il aurait pu avoir, il ne pourra désormais plus jamais connaître se sentiment, lorsqu'il regardait Derek en ce moment, il ne voyait plus rien en lui, se n'était qu'un mortel parmi t'en d'autre et cela le mettait hors de lui, alors le fait qu'il en rajoute des couches ne montrait que d'avantage sa frustration. Etant donné que Derek n'est plus rien pour lui maintenant, il pourrait le tuer sur le champs, Derek devait donc se méfier mais comment pourrait-il deviner ce qu'il venait de se passer.

Valas : Je te conseil de te taire !

Il le regardait d'une façon cruelle, montrant bien que c'était loin le moment de le mettre à bout. il écartait les doigts de sa main, des étincelles apparaissaient, Derek finissait par s'en aller, Valas détournait le regard tentant de rester calme.

Valas : Atori ta pris Persephone alors tu t'ais vengé en prenant Derek, hum.. C'est équitable mais pas assez à mon goût.

Il fit un geste de la main, tout ce qu'il se trouvait devant lui s'éjectait, même l'arbre qui se trouvait en face de lui se briser en deux et tombait au sol.

Valas : Tu as encore le temps de profiter de son imprégnation jusqu'à ce qu'elle finisse par mourir, comparé à moi !


Il détournait le regard réfléchissant et fronçait d'avantage les sourcils, Persephone était une Déesse, Atori lui a retiré cette divinité, elle est donc devenue humaine, mais cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas faire d'elle quelqu'un d'immortel, il y a tellement de moyen, les transformations.. Il en fit un sourire mais espérait que Tsukune ne s'en ait pas encore chargé lui même.

Il marchait afin de rejoindre Derek, Celui-ci semblait bien triste après ce que Valas lui avait fait découvrir, il se trouvait derrière lui baissant la tête pour le regarder.

Valas : Tu veux savoir ce qu'il c'est passé tout à l'heure, Adèse à rompu l'imprégnation, et ce à l'aide de tes très chère enfant. Tu n'es donc plus rien pour moi Derek. Je pourrais te tuer à cette instant même, mais... Je ne vais pas te tuer.

Il descendait les marches d'où Derek était assis, et se mettait à sa hauteur en s'accroupissant.

Valas : Je te rend ta liberté... Mais tu sais à quel point être libre à un prix.. Je veux que tu faces quelque chose pour moi, tu vas te rendre en enfer, tu te rendras jusqu'au palais d'Adèse. Trouves Percephone, et transformes là !

Il montrait bien qu'il était très sérieux, il tendait la main et fit apparaître une chaîne, il le tenait d'une main et la lui tendait.

Valas : Voici la deuxième arme de mon père, il en existe trois dans ce monde et tu vas la mettre. Il est très facile de se rendre jusqu'en enfer, mais revenir c'est bien plus dfficile avec cette arme, se sera un jeu d'enfant, de plus il te protégera et si tu arrives en t'en servir peut s'avérer être une arme impressionnante. Ceux qui possède de tel arme peut devenir plus puissant qu'un Kitsune.

Il fit un sourire en coin et déposait la châine dans sa main, il finissait par se redresser.

Valas : Une fois que tu auras accomplis cette petite mission, tu pourras faire ce qu'on bon te semble, mais si tu ne le fais pas, je ferais en sorte que toi et toute les personnes qui te sont proche meurt. Je ne peux peut-être plus descendre sur Terre, mais j'ai d'autre atout dans mes manches Derek alors fait attention à toi.

Il remontait les escaliers gardant le sourire.

Valas : Maintenant, il va falloir t'envoyer en enfer, tu n'as pas fait beaucoup de bien dans ta vie Derek, tu étais un criminel, tu as tué des tas de pauvres personnes innocentes.. Il est temps que tu payes cela !

Il l'attrapait derrière la tête et la pressait de plus en plus tout en disant une incantation, il disparaissait par la suite en fumée et fut téléporté jusqu'en enfer. Valas reprenait son sérieux tournant le regard vers sa main. Il finissait par s'en aller.

Tout le monde étaient rentré à l'hôtel, et heureusement tout le monde était saint et sauve.. Lucas n'aurais jamais pensé qu'il y aurait une tournure pareil. Mais, ils avaient réussi, c'est ce qu'il disait au fond de lui, Il n'aurait jamais imaginé que Adèse lui même leur viendrait en aide et pourtant, cela c'est belle et bien passé, ils ont eu de la chance, il a retiré l'imprégnation de Valas.. Mais, pourquoi Derek n'était donc pas là.. Lucas sentait lui aussi que Gabriel et Benoit n'était plus ici, il craignait le pire.

Il s'approchait de Missa qui tenait toujours son père à bras, il avait repris son apparence normal, il en fut très soulagé.

Lucas : Sa va il va bien.. Je ne voulais pas le blesser je n'ai trouvé que cette solution.

Oui, c'est sur qu'avec la claque que lui avait donné Zankou, il allait certainement comater pendant des longs jours. D'ailleurs, c'est la qu'il se rendit compte qu'il l'est avait suivis, ce qui n'était pas très rassurant, il regardait bien dans sa direction ce moment là.

Lucas : Si tu ne te plaisais pas chez ta nouvelle famille les dragons, pourquoi tu es resté, enfin soit se ne sont pas mes affaires.

Il revenait vers Missa qui lui faisait une surprise en lui redonnant ses lunettes, il en fit un sourire les prenant afin de les regarder, elle n'avait même plus une seul griffe. Il revenait vers elle, lui montrant qu'il était très content.

Lucas : Merci, sa me fait très plaisir.

Il se tournait entendant la voix de son frère qui foirait assez ce petit côté romantique, il remettait ses lunettes regardant toujours dans sa direction.

Lucas : Je.. Je ne regardais pas son décolleté ! Moi non plus je ne ressens plus leur présence, il a du se passer quelque chose, je ne pense pas qu'il serait partis ainsi sans nous laisser un mot de sa part.. Et je suis sur qu'il ne sait rien passé entre Benoit et lui, il aime trop Derek pour ça c'est évident.

Il disait cela mais il n'en était pas plus sur que ça. Missa avait raison, Lucas se posai des questions, pourquoi n'était-il pas encore là ? Il avait réglé le problème alors..Lucas fronçait les sourcils surpris d'entendre les paroles de Zankou, il est vrais qu'il aurait du penser à ça, Derek ne pourrait jamais descendre sans l'aide d'un Dieu, il tournait le regard vers son frère.

Lucas : Tu n'y as pas pensé non plus Stephan, au moins moi j'ai tenté de faire quelque chose... Arrêtons de se disputer sa ne sert à rien, il faut trouver un moyen de trouver le moyen de le faire venir à nous..

Hatchi : Comment comptes-tu faire.. Il se trouve dans un endroit que nous ne connaissons même pas et que nous ne pouvons pas atteindre.

Lucas : Ta bague.

Hatchi : Quoi ma bague ?

Lucas : Elle a été forgé par un Dieu, je suis sur qu'elle peut se rendre chez les Dieux.

Hatchi : Je ne sais même pas comment faire, et puis qu'est-ce que je vais faire une fois que je me retrouverais la-bas hum ? Je ne penses pas que cela leur plaira que je me rendre chez eux.

Lucas : Tu t'y rend, tu prend Derek et tu reviens c'est facile.

Hatchi : Tu n'as cas le faire si c'est si facile que ça.. !

Lucas : C'est toi qui porte la bague, si mes pouvoirs le permettrait je le ferais.

Elle détournait le regard. Lucas regardait vers Stephan, il ne semblait pas apprécier, il en détournait le regard soupirant.

Lucas : Oublie ce que j'ai dis, c'est trop dangereux, je suis un peu sur les nerfs, s'il lui arrive quelque chose je me sentirais fautif..

Hatchi : Je vais le faire.

Il revenait vers elle à ce moment là. Elle tendait sa main regardant vers la bague, elle fermait les yeux afin de se concentrer. Les yeux de la tête du serpent brillait, il disparaissait aussi tôt, Lucas cherchait après mais comprenait qu'elle venait d'utiliser les pouvoirs de la bague, il tournait le regard vers Stephan.

Lucas : Je suis désolé, je n'aurais pas du.

Maintenant s'il arrive quelque chose à Hatchi, il s'en voudrait que d'avantage sans parler de ce qu'il peut arriver également à Derek..

Hatchi se retrouvait dans un lieux étrange, elle avait l'impression de s'envoler, comme-ci elle traversait un portail mais que cela prendrait des heures, elle en était toute secouée, elle tentait de se repérer, de savoir où elle était, le bague bougeait également la tête.

Hatchi : hum..

Elle vit une silouhette au dessus d'elle, c'était quelqu'un qui descendit très rapidement comparé à elle qui montait lentement, elle reconnaissait Derek, elle en avait les yeux écarquiller et tendait sa main au dessus de sa tête, dans sa direction afin de l'immobiliser.

Hatchi : Derek ?!

Il lui attrapait la main et fermait les yeux afin de demander à la bague de se rendre où elle était, aussi tôt elle réapparaissait où elle avait disparu, Lucas fut surpris que se soit aussi rapide.

Lucas : Hatchi ?

Elle ouvrait les yeux regardant autour d'elle, elle tournait le regard à côté d'elle, Derek s'y trouvait. Lucas s'approchait de lui posant ses mains sur ses épaules.

Lucas : Sa va ?! Valas ne t'a rien fait rassure moi ! On a réussi à retirer son imprégnation ! Je vais chercher Gabriel.

Il se retournait près à s'éclipser afin de me rejoindre... Moi j'étais toujours assez honteux de moi, malgré que j'étais dehors Benoit me rejoignais, il me parlait quelque instant je l'écoutais sans rien dire. Alors qu'il disait qu'il allait me laisser seul, cela n'a pas duré très longtemps, parce qu'au bout d'un moment, il finissait par me tirer afin que je rentre, je le regardais sans rien dire nettoyer ce que j'avais causé.

Gabriel : Je suis désolé pour le verre..

Je détournais le regard de ce qu'il était occupé de me dire, il a raison, il ne sait rien passé et pourtant je me sens mal par rapport à Derek, je l'ai tout de même embrassé, les autres baisé se n'était pas grand chose comparé à celui que je lui ais fait.

Gabriel : Peut-être mais..

Je me taisais une nouvelle fois, parce qu'il reprenait la parole. Je le regardais de nouveau et l'écoutait, mais tournais de nouveau le regard.. Alors je vais faire comme-ci de rien était ? Comme-ci je ne l'avais jamais embrassé ? Je sais parfaitement joué la comédie et mentir, et pourtant, quand il s'agit d'amour, je n'y arrive jamais, je savais donc que je ne pourrais pas lui mentir longtemps.

Gabriel : Je ne serais pas lui mentir, s'il venait à revenir, je devrais lui dire la vérité.

C'est vrai, sa doit être dure pour lui, il a des sentiments pour moi et moi.. Je l'embrasse, cela l'a fait espéré surtout que je lui ais clairement dit que j'avais de léger sentiments pour lui, mais sa ne sera sans doute jamais aussi fort que l'amour que j'ai pour Derek..

Gabriel : Je ne veux pas te blesser Benoit, je suis vraiment désolé.. Je sais ce que sait que d'aimer quelqu'un qui semble inaccepecible.

Est-ce que je parle de Derek ? Je pensais à autre chose voyant aussi tôt Lucas apparaître dans la pièce, j'en fus bien surpris, c'est la que je me disais.. Heureusement qu'il ne sait rien passé avec Benoit, si Lucas serait venu..

Lucas : J'espère que tu n'as rien fait de stupide avec Benoit, parce que Derek est de retour et pour de bon, l'imprégnation de Valas a été coupé.

Au fond j'étais très content, j'allais retrouver Derek, mais une part de moi se disait pour combien de temps ? Lucas ne me demandait rien et me téléportait sans m'en dire d'avantage, une fois que j'étais partis il se retournait vers Benoit.

Lucas : Je te conseil ne te pas t'approcher de mon père, il est avec Derek.

Je réapparaissais auprès de tout ce monde, mais la première personne que je regardais c'était Derek, je m'approchait de lui et le serrait contre moi posant ma tête contre son épaule.

Gabriel : Pardonne-moi..

Pourquoi est-ce que c'est la première chose que je lui dis ? Sa devrait être.. Derek je suis content de te revoir, où quelque chose de ce type et moi c'est "pardonne-moi"..


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Lun 21 Jan - 0:43

J'étais complètement perdu dans mes pensées, se que Valas m'a fait voir tout à l'heure me tourmente j'arrête pas d'y songer. Malgré que je le mérite amplement avec se que je l'ai déjà fait subir dans le passé, j'ai du mal à digérer se que j'ai vue. Il a volontairement sauté dans les bras de Benoit pour l'embrasser, pourquoi il a fait ça alors que sa fait à peine quelque heures pour lui que je suis partit. J'arrête pas de me poser des questions surtout si sa fait longtemps qu'il joue se petit jeux derrière mon dos.
Je relevais la tête entendant qu'on s'approchait de moi, je me doutais que c'était Valas. Je baissais les sourcils voyant la tête qu'il me faisait, il a vraiment quelque chose qui a changer chez lui depuis que cette lumière est apparu.

Derek: ah oué et il sait passé quoi alors pour que tu es cette tête?

J'étais plus qu'étonné d'entendre que c'est Hadès lui même qui est intervenu, Valas n'a plus cette imprégnation? sa explique pourquoi il me dévisage à se point la et maintenant qu'est ce qu'il va se passer? il va surement me faire payer tout les sales pique que je lui est lancer.

Derek: et qu'est ce que tu compte faire maintenant?

Je serrais mon pantalon de mes deux mains, il pourrait me tuer sans aucune hésitation à présent. J'avais la peur qui m'envahissait, je regrettais presque à cette instant qu'il soit plus imprégné de moi. Il m'avouait qu'il désirait pas me tuer pour autant, j'en devais plus détendu et il voulait même me prendre ma liberté.

Derek: oui je me doute bien venant de toi que un tel honneur à un prix alors va si crache le morceau.

J'ouvrais grand les yeux écoutant sa folie, il m'envoie à la mort cet abrutit de dieu! il me laisse en vie pour que je me fasse tuer derek par le diable!

Derek: t'es pas sérieux la?

Oh que si il est sérieux, si je vais la bas et fait se qu'il m'a demander je reviendrais jamais. Hadès va me tuer pour mon geste j'en suis certain, baissant les yeux je regardais cette chaîne apparaître dans la main de Valas.

Derek: c'est quoi ça? tu veux que je pende Hadès avec?

Une arme ça? on dirait pourtant une chaîne complètement banal, je discutais pas et la prenait. Je repensais malgré tout se qu'il c'était passer avec la bague et Hatchi, sa aussi sa pourrait me tuer non? décidément, il veux que je crève maintenant.

Derek: j'ai compris le message, je vais faire se que tu me demande mais ne touche pas à ma famille.

cette chose va vraiment me protéger? sur le moment j'avais dur à le croire, je bougeais plus d'un pouce sentant qu'il m'attrapait par la tête. Je serrais fortement cette arme dans mes mains, il y allait pas doucement et fini par être téléporter.

Au même instant hatchi avait décidé de venir me récupérer à l'aide de cette bague se qui déplaisait fortement Stephan.

Stephan: Tu peux pas t'empêcher d'avoir des idées complètement idiot Lucas! tire une balle dans la tête de ma fille sa serait plus rapidement.

Pourtant Hatchi acceptait, Stephan en râlait d'avantage et n'hésitait pas à le faire savoir.

Stephan: Pas question Hatchi! éh tu m'écoute seulement? j'ai dit non!

Elle disparu malgré tout, il se tourna vers Lucas très mécontent.

Zankou: quel autorité...

Stephan: oh vous silence! tu me payerais sa Lucas fait moi confiance! si elle revient pas, t'es plus mon frère!

En faite Hatchi à réagis au moment, pour moi cette instant ne durais que quelque millième de seconde comme pour une téléportation normal. je ne vis même pas que Hatchi intervenait, je pensais trouver une paysage des enfers, mais c'est dans l’hôtel que je réapparu j'en ai confu.

Derek: qu'est ce que je fais la?

Stephan: ta de la chance Lucas! mais j'en resterais pas la pour autant!

Derek: Lucas...

Je détournais le regard lorsque Lucas me demandait si sa allait.

Derek: je me suis déjà sentis en meilleurs forme, t'en fais pas Valas lui ne ma rien fait.

Stephan avait bien remarquer lorsque j'ai dit "lui ne ma rien fait" il trouvait ça déjà étrange, mais ne dit rien de plus.

derek: Attend Lucas ne va pas...

Il disparu malgré tout cette fois Stephan s'approchait de moi savant que quelque chose n'allait pas.

Stephan: je peux savoir pourquoi tu fais cette tête? t'es pas content d'être revenu ou quoi?

Derek: vous auriez pas du me ramenez du moins pas tout de suite, j'avais quelque chose à faire?

Stephan: du genre?

Je ne répondis pas, si je lui dis que je dois aller en enfer et en plus transformé la femme du diable je crois qu'il m'attachera à un poteau. Benoit tant à lui savait plus quoi faire avec Gabriel, c'est bien une de ses premières fois qu'il avait aussi dure à obtenir quelqu'un.

Benoit: aimer quelqu'un inaccessible, serais tu entrain de parler de Derek? tu le trouve donc inaccessible?

Il se redressait retroussant un peu le nez voyant Lucas apparaître dans son salon.

Benoit: chez les gens civilisé on toque avant d'entrer chez les gens.

Il serrait les poings le retour de Derek c'était déroulé bien plus tôt que prévus.

Benoit: De stupide? je vois pas ou est la stupidité la dedans, alors comme ça Derek est de retour? désolé de ne pas exprimé ma joie, mais j'ai comme un boule coincé dans la gorge.

Il tournait son regard vers gabriel qui fut téléporter, il en soupira mais regardait à nouveau vers Lucas qui était rester.

Benoit: Et bien Lucas serait ce une menace que tu viens de me lancer? étrange venant de toi, mais peut importe se que tu peux dire...il est peut être un peut trop tard pour te réveiller.

Il s'approchait de lui restant sérieux, mais fini par faire un sourire en coin.

Benoit: Autant te mettre au courant tant que tu es la, Gabriel m'a sauter dans les bras pour m'embrasser et je dois avouer qu'il était plutôt doué et c'est pas la première fois que j'ai droit à des baiser de sa part. Pour te dire même à chaque fois qu'il se nourrissait de moi..hum, se qui arrivait très souvent.

Il ricanait allant s'allonger sur son divan plaçant ses mains derrière sa tête.

Benoit: oh je sais que derrière ses lunettes noir se cache un Lucas furieux, mais qu'est ce que tu va faire? me donner une correction j'en doute, t'es bien trop gentil pour ça malgré les air que tu te donne. Aller retourne donc voir ton papa, lui par contre n'est pas aussi tendre...je me demande comment il va réagir quand Gabriel va cracher le morceau?

Il se redressa continuant à le regarder.

Benoit: j'ai compris que je travaillais plus pour vous, mais c'est pas pour autant que vous allez plus me revoir. Il a dit qu'il ressentais quelque chose pour moi alors j'ai pas l'intention de lâcher prise, je pense que derek et Gabriel sont pas fait pour être ensemble et je vais vite te le prouver.


Sa y est je voyais Gabriel apparaître dans la pièce directement je regardais dans une autre direction, mon estomac se serrait d'avantage maintenant qu'il était la. Je lui en veux pour se qu'il a fait il a rien a faire, je serrais la chaîne que Valas m'avait donner, Gabriel était dans mes bras et pourtant je trouvais pas le force de l'enlacer, mes bras restait tendu le long de mon corps.

Derek: te pardonné? tu m'as poignardé dans le dos et tout se que tu me dit c'est pardonne moi?

Stephan: qu'est ce que c'est cette histoire encore!?

Derek: demande à ton papa.

Je pensais pouvoir faire comme ci de rien était, mais je peux vraiment pas. J'ai pas ma langue dans ma poche et faut que je dise les choses au et fort, je reculais pour que Gabriel me lâche.

Derek: va au moins prendre une douche Gabriel, te l'odeur infecte de Benoit sur toi et au moins refermer ta chemise avant de me sauter dessus.

Stephan tournait son regard vers Gabriel en plus en rogne qu'il l'était.

Stephan: dit moi que c'est une blague papa? ta pas coucher avec Benoit! LUCAS!

zankou: et bien je regrette pas le déplacement même si je trouve ça vraiment dégoûtant.

Missa: oh, c'est pas le moment je vous prie.

Je regardais la chaîne et me rapellais se que Valas m'avait demander, je me tournais donc pour m'en aller.

Stephan: ou est ce que tu vas?

Derek: en enfer.

Stephan: hein? LUCAS GROUILLE TOI BORDEL!

Stephan courrait vers moi pour m'empêcher de partir.

Stephan: tu dis ça pour plaisanté j'espère?

Derek: non, je le fais uniquement pour sauver ma famille...du moins se qu'il en reste.

Zankou: en enfer? tu risque de pas y revenir.

Derek: sa m'importe peut maintenant et qu'est ce que tu fais la toi? t'es la aussi pour embrasser mon mec?

Zankou faisait une drole de tête sur le moment et fini par lui montrer les poings.

Zankou: et mon poing sur la gueule, tu le veux?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Lun 21 Jan - 7:26

Lucas ne désirait pas que nous nous séparions, alors le fait que Benoit tente de brouiller mon esprit et de faire en sorte de nous séparer le mettait en colère, on avait déjà vécu assez d'épreuve que pour qu'on en arrive là, c'est ce qu'il pensait, il désirait que sa famille trouve tous le bonheur et soit heureux et pour le moment c'était loin d'être le cas.

Il fronçait les sourcils écoutant les paroles de Benoit.

Lucas : Tu es sérieux là ?!

Il n'était pas du tout au courant de tout cela, il était donc surpris sur le coup, il détournait le regard assez déçu de ma part, il ne pensait pas que j'aurais pu agir de la sorte. Il revenait malgré tout vers Benoit écoutant ce qu'il avait à dire sans bouger de sa place.

Lucas : Oui, je n'ai plus rien à faire ici de toute façon. Je suppose que je n'ai pas besoin de te préciser que tu ne travailles plus pour moi, je ne veux plus que tu revois Gabriel.

Il serrait d'avantage les poings attendant ce qu'il venait de dire.

Lucas : Bien sûr qu'ils sont fait pour être ensemble, ils sont ensemble depuis des années, et personne n'a réussi à les séparer malgré tout ce qu'ils ont enduré, alors, se n'est pas toi qui va y arriver. Il ressent peut-être quelque chose pour toi, mais sa ne sera jamais semblable que ce qu'il ressent pour Derek, tu peux vite abandonner, tu n'arriveras jamais à les séparer.

Il disait cela mais connaissant le caractère de Derek.. Une fois qu'il va découvrir ce qu'il se passe entre Gabriel et Benoit, comment allait-il réagir.. Il devait rapidement se rendre auprès de nous pour calmer le jeu.

Lucas : Maintenant je m'en vais.

Il se retournait et se téléportait jusqu'à nous.

J'étais toujours dans les bras de Derek et pourtant je ressentais de la réticence de son côté, j'en ouvrais les yeux à ce moment là, est-ce qu'il serait déjà au courant de tout ? J'en avais une boule au ventre mais.. Je dois assumé et de toute manière j'allais lui en parler mais j'aurais préféré qu'on s'explique de tout cela en privé et non devant nos enfants..

Il se décalait de lui même, il ne me regardait même pas, j'avais bien compris qu'il était en colère contre moi, ce qu'il voulait dire qu'il était au courant, je n'étais pas si surpris que cela.. Après tout Valas désire détruire notre couple, il lui a certainement fait en sorte qu'il voit tout ce qu'il se passe. Pourquoi devrais-je être étonné, encore une fois notre couple ne tient qu'à un file, j'en ais assez.. J'en détournais le regard à cette instant écoutant ses paroles.

Gabriel : Parlons de ça ailleurs Derek..

Il dit que je l'ai poignardé dans le dos, oui c'est vrai.. Je commençais déjà à me sentir très mal et à culpabiliser.. Je regardais ma chemise qui était encore entre ouverte, j'en avais les yeux écarquiller et le refermais rapidement, il va sans doute penser que j'ai couché avec Benoit, moi c'est ce que je penserais, ce qu'il veut dire qu'il n'a pas pu voir tout ce qu'il se passsait.

Gabriel : Bien sur que non je n'ai pas couché avec lui !

Je détournais le regard une nouvelle fois.

Gabriel : C'est la vérité, je n'ai pas coucher avec Benoit, il voulait mais j'ai refusé.

Je revenais vers Derek qui commençait à s'en aller, comment ça il se rend en enfer ? Il n'est pas sérieux..C'est impossible, il vient à peine de revenir qu'il veut déjà repartir, j'en serrais les poings. Je marchais vers lui attrapant sa main et partait avec lui désirant qu'on soit seul. Je finissais par le lâcher et me retournait afin de le regarder.

Gabriel : Je comprend que tu m'en veuilles, que tu me détestes même, mais je n'ai pas couché avec Benoit, je ne sais pas ce que tu as vu.. Oui c'est vrai, je l'ai embrassé.

Je détournais le regard.

Gabriel : J'en ais assez Derek, j'ai l'impression que notre couple est inaccessible. Je te perd sans cesse, la preuve, tu dois une nouvelle fois repartir pour je ne sais combien de temps. Je dois t'avouer, que je suis perdu.. Et je me pose des tas de questions..

Je revenais vers lui le regard assez triste.

Gabriel : Nous reparlerons de cela plus tard, après tout tu dois te rendre en Enfer, je suppose que c'est encore Valas.. C'est pour quoi faire cette fois ci ? Hum je suppose que si tu ne fais rien, il nous menace de te tuer toi et notre famille, je commence en avoir l'habitude maintenant.

Lucas arrivait par la suite, il se trouvait auprès de Stephan, Hatchi, Shin, Missa et Zankou, il regardait autour d'eux ne voyant ne nous voyant pas.

Lucas : Où sont-ils passé ?

Hatchi : Derek a apprit que Gabriel l'a trompé, alors il est furax, il est sortis parce qu'il doit se rendre en enfer.

Lucas : Quoi ?! Seront nous un jour tranquille bon sang... Pourquoi il doit se rendre en enfer maintenant ?!

Hatchi : J'ai pas trop compris, il a dit pour nous protéger.

Lucas : Encore Valas.. Je vais aller le voir.

Il tournait quelque instant son regard vers Missa, il aimerait bien pouvoir être en tête à tête avec elle, mais pour le moment, malheureusement, se n'était guère possible. Hatchi elle tournait le regard vers Zankou l'admirant, il ne faut pas nié qu'il était un très belle homme. Qu'elle femme ne voudrait pas de lui ? Elles se sentiront protéger dans ses bras sa c'est certains, et Hatchi n'était pas insensible à son charme.

Lucas arrivait vers nous, je tournais le regard vers lui, il s'avançait et me regardait quelque instant sans rien dire, je ne sais pas lire ce qu'il ressent en ce moment, avec les lunettes qu'il porte c'est pratiquement impossible de le deviner.. Mais il se tournait pour regarder vers son père.

Lucas : Je peux t'accompagne, c'est trop dangereux que tu te rendes là-bas tout seul, qu'est-ce que tu dois y faire exactement ? Qu'est-ce qu'il t'a demandé ? Je suis désolé.. C'est moi qui ait eu l'idée d'utiliser cette Pierre afin de couper l'imprégnation de ce Dieu, j'aurais du réfléchir et le faire lorsque tu te trouvais sur Terre.

Gabriel : Se n'est pas de ta faute Lucas, tu as fait ce qu'il te semblait être bon et je suis content que tu l'es fait.. De toute manière, Valas ne l'aurait jamais fait redescendre sur Terre.

Lucas : C'est pour ça que tu as baissé les bras ?

Il me regardait du coin de l'oeil à ce moment la, j'en avais ma gorge noué.

Lucas : J'ai parlé avec Benoit, mais se ne sont pas mes affaires, alors je suppose que tu en as parlé avec lui. Est-ce que tu lui as tout dit ?

Je regardais vers Derek.

Gabriel : Oui.

Lucas : Benoit profite de la situation pour embrouiller Gabriel, il ne faut pas jouer dans son jeu, vous êtes plus fort que ça non ? Alors arrêtez de vous prendre la tête..

Je détournais le regard.

Gabriel : Se n'est pas aussi facile que ça.

Lucas : Oui, se n'est jamais facile de garder l'être qu'on aime et pourtant si tu y tiens si fort que tu l'as écris tant tes chansons, tu devrais continuer à te battre. Même si tu tombes, tu dois te relever et continuer !

Il revenait vers Derek, le regardant bien.

Lucas : Toi aussi, je sais que tu l'aimes toujours, tu as déjà fait bien pire que lui, tu devrais arriver à accepter ce qu'il a pu faire même si sa fait mal. Il l'a juste embrassé, mais Benoit va tout faire pour l'avoir rien que pour lui, alors il faut que tu te battes pour le garder.

Je fus surpris de ce qu'il venait de dire, j'en rebaissais les yeux restant figé, quand est-il devenu un homme aussi mature ?

Il finissait par sourire, posant une main sur l'épaule de son père.

Lucas : Bon alors on se rend jusqu'en enfer ? Dit moi au moins ce qu'il faut que tu faces.

Il retirait sa main de lui, baissant les yeux voyant qu'il tenait une chaîne dans sa main.

Lucas : Qu'est-ce que tu tiens ?

C'est vrai, c'est maintenant qu'il en parle que je m'en rend seulement compte, il tient une chaîne, il n'a jamais eu sa auparavant, cela vient donc de Valas. Je ne disais rien pour autant, qu'est-ce qu'il a bien pu faire lorsqu'il se trouvait le haut avec lui ? Est-ce qu'il l'a encore forcé à coucher avec lui ?




Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Lun 21 Jan - 23:01

Les paroles de Lucas semblait entrer par une oreille et aussi tôt ressortir par l'autre, Benoit n'avait que faire de son avis et comptait bien revoir Gabriel peut importe ses paroles. D'ailleurs il se contenta de lui sourire pour l'énervé d'avantage.

Benoit: C'est se que tu crois vraiment? pourtant tout à l'heure si je me suis pas moi même arrêter pour lui demander son avis, il se contentait de se laisser gentiment faire et tu nous aurait pas retrouver habiller je peux te l'assurer.

Une fois que Lucas se décidait à partir, Benoit reprit son sérieux et se dirigea jusque sa chambre pour se reposer. Il était sur de lui et comptait dès demain de revenir jusqu'à l'hotel pour revoir Gabriel pendant que moi j'aurais aimer ne pas le croiser tellement que j'étais en colère contre lui. J'avais l'impression que ses paroles sonnait faux, a se moment le ne lui répondait même pas et encore moins le regarder dans les yeux. Du moins jusqu'à qu'il m'emmène à l'écart des autres, je prenais tout de même l'a peine de l'écouter.

Derek: Disons même si ta pas coucher avec lui qu'est ce que sa change? j'ai vue la façon que ta sauter dessus pour l'embrasser et c'était pas un baiser amical Gabriel alors arrête de jouer la comédie avec moi.

Inaccessible...alors c'est comme ça qu'il me voit comme quelqu'un inaccessible. C'est pour ça qu'il a succombé au charme de cette mente religieuse, j'en étais d'avantage frustré au point que j'avais envie de retourner chaque objet du couloir.

Derek: j'ai enfin l'honneur de savoir se que tu pense de notre couple et bien après ça je t'assure que t'aura de bonne raison de dire que je suis inaccessible.

Il préfère après ça changer de conversation j'en soupirais gardant les sourcils au plus bas.

Derek: et ben t'as tout deviner Gabriel, sa m'évitera de faire des explications inutile maintenant si tu veux bien m'excuser je dois être à nouveau inaccessible.

Je comptais m'en aller, Lucas arrivait auprès des autres à se moment la. Stephan arrivait près de lui rapidement hors de lui.

Stephan: c'est vrai cette histoire? Gabriel était avec Benoit! arrange les choses à ta façon Lucas, si je vois que sa marche pas je t'assure que je vais utiliser les mienne.

Missa: alors j'espère vraiment que Lucas va tout arranger, je pense pas se que soit le moment de tuer qui que se soit Stephan.

Stephan: pourtant c'est la première fois que je tiens tant à rendre visite à Benoit.

Missa faisait un sourire à Lucas pour l'encourager et celui ci fini par rapidement rejoindre Gabriel et Derek. Zankou ricanait de la situation et tourna son regard vers Hatchi, il remarqua qu'elle le regardait avec un sorte d'admiration il en prit un sourire en coin.

Zankou: Attention jeune fille avec un homme comme moi tu risque de te retrouver toute chamboulé.

Stephan: de quoi il parle lui! HATCHI! viens ici!

Il attrapait aussi tôt la main d'hatchiko pour l'attirer vers lui fusillant du regard Zankou, moi je vis Lucas arriver se qui m'empêchait forcément de partir pour l'instant. Je me doutais bien qu'on allait avoir son serment et me faire rappelé à l'ordre par mon fils c'est pas se qui me fait sourire.

derek: Lucas? pas question que tu m'accompagne et puis quoi encore! c'est dangereux ça c'est clair et c'est justement la raison que il est hors de question que tu m'accompagne.

Il a parler à Benoit? évidemment c'est pour ça qu'il n'est pas revenu directement après avoir téléporter gabriel, lui aussi est au courant de tout. Evidemment il est bien plus calme que moi, il essaye d'arranger les choses, mais on vois bien qu'il ne se trouve pas à ma place.

Derek: pas entrer dans son jeux? mais c'est pas à moi qu'il faut dire ça Lucas, suis obliger de te rappelé que je vous avait prévenu pour Benoit! même toi Lucas tu m'avais envoyer balader! maintenant je comprend pourquoi Gabriel tenait tant à se qu'il travail pour vous..pff qu'est ce que j'ai pu être con.

Sa y est voilà qu'il se met à faire ses grand phrase, je reconnais bien Lucas. Je crois qu'il est surement bien plus mature que nous deux, il a rien affaire je suis trop entêté et je pardonne pas facilement. En tout cas c'est beaucoup trop tôt pour moi, je suis pas comme Gabriel qui fini par pardonner tout avec facilité.

Derek: j'ai jamais dit que je l'aimais plus, mais je compte pas pardonner aussi facilement non plus sous tes belles paroles Lucas. C'est vrai j'ai fait pire que lui, mais sa c'est passé il a des années et même avant ta naissance...alors n'utilise pas ses excuses contre moi.

Je vais être obliger de lui dire pourquoi je rend en enfer, mais j'ai pas l'intention qu'il m'accompagne pourquoi? pour qu'il perde la vie, alors j'aurais fait tout ça pour rien.

Derek: très bien je vais te dire pourquoi je dois m'y rendre, mais tu ne viendra pas avec moi pour autant Lucas.

j'approchais mon visage près de son oreilles afin de le chuchoté.

Derek: je vais tuer la femme du diable ou plutôt je dois la transformé.

Je me décalais levant le sourcils.

derek: alors tu vois j'ai très peu de chance de revenir et sa doit bien arranger quelqu'un qui pourra prendre du bon temps après ça.

Il a rien affaire je peux pas m'empêcher de lancer des piques pour rappelé à quel point je lui en veux pour ça. Je regardais vers cette chaîne que Valas m'avait donner, je sais même pas comment m'en servir et elle semble si banal. J'espère que c'est pas un piège de sa part peut être qu'il ne pouvait me tuer lui même à cause de Zeus et préfère directement m'envoyer à la mort.

Derek: d'après Valas c'est une autre arme comme la bague de Hatchi et d'ailleurs elle va comment elle? Aller j'ai pas le temps faut que j'y aille avant que Valas perde patience et non tu viens pas Lucas.

Je pensais fort au enfer voulant m'y rendre et en finir avec tout ça, la chaîne que je tenais se mettait à émettre une lueur et je disparu à l'instant d'après. Je vis enfin le paysage des enfers, c'était encore plus effrayant que je pouvais l'imaginer. C'était pas le moment de regarder le paysage, je vis au loin un grand palais noir c'était sans doute le palais que Valas m'avait parler. J'irais plus vite par la vois des airs je prenais mon autre forme et entièrement jusqu'à que mes vêtements eux même change de forme.

Spoiler:
 

la chaîne se mit aussi tôt à réagir à se contacte et bougea d'elle même pour s'entourer autour de mon bras droit, elle était bien plus grand qu'au départ ou Valas me l'avais donner. Elle m'aurait accepté? pourtant avec Hatchi cela avait été bien plus brutal, je fini par m'envoyer jusqu'au palais entrant par l'une des fenêtres. j'allais quand même pas toquer tranquillement à la porte attendant que Hadès me fasse entrer, je marchais le long des couloirs illuminé uniquement par des bougies.

Derek: c'est vraiment flippant ici, je me croirais dans un maison hanté.

J'ouvrais doucement plusieurs porte craignant tout de même de tomber nez à nez avec le diable, je fini par trouver une étrange porte lorsque je l'ouvris je découvrir quelqu'un enfermer derrière d'étrange barrière et magique sa fait aucune doute. Je m'approchais tout en gardant une certaine distance tout de même.

derek: laisser moi deviner enfermer bien précieusement par Hadès, vous êtes Abnar n'est ce pas? Valas m'a parler de vous et évidemment pas en bien.

Sa peut être une idée, si je le libère il pourra attirer l'attention d'Hadès et je pourrais faire mon boulot tranquillement de mon coté. Je souris appréciant l'idée, sans même que je lui ordonne l'arme entourant mon bras semblait avoir compris se que je désirais. Elle se dirigea en direction des barreau enfermant Abnar s'entourant autour et tenta de les briser. Je grimaçais car cela faisait pas mal de bruits, des étincelles commençait à apparaître preuve que les barreaux commençait à cédé sous la pression. Ils finirent par être briser se qui causa une explosions, j'en fut expulsé contre le mur. Merde, si ça n'a pas alerté le diable je sais pas se qu'il lui faut.

Derek: j'ai affaire ciao!

Je sortais rapidement partant dans une direction au hasard en courant le plus vite possible, c'est un véritable labyrinthe ici et j'ai l'impression de tourner en rond. Je stoppais voyant une lueur rouge au bout du couloir, je me cachais rapidement derrière un mur et vis un homme semblant très en colère au long cheveux passé par la. Il m'a pas vue et encore heureux et j'ai bien reconnu Hadès, si il aurait sentit ma présence je serais un homme mort maintenant. Je partais dans la direction ou il était arrivé avec un peu de chance il était peut être avec sa nana, il n'y avait que deux grande porte et l'une d'elle était bien plus belle que l'autre. vraiment le style d'une femme j'y entrais donc, voyant une femme allongé sur le lit je compris que j'avais toucher le gros lot.

Persephone: Tsukune? alors c'était quoi se vacarme?

Elle se tournait vers moi, voyant que j'étais pas son mari elle se dressait surpris.

Persphone: qui êtes vous? que faites vous chez moi?

J'avais pas le temps de discuté tranquillement, j'utilisais ma rapidité pour me retrouver sur elle et perdait pas de temps pour y enfoncer mes crocs dans sa gorge. elle se mit à crier, j'en posais rapidement ma main sur sa bouche même si je crains qu'elle est déjà alerté son mari. je devais faire vite, je mordais mon poignet et l'obligeait à boire mon sang. Je regardais vers la porte ayant peur de voir le vieux Hadès se pointé, je tenais ensuite la tête de persephone des deux.

Persephone: je te conseil même pas de...

Je lui brisais la nuque avant même qu'elle puisse finir sa phrase maintenant je dois filer d'ici et en vitesse, je sentais le sol tremblé. je pouvais pas sortir par la porte, je vais le croise à coup sur. Je courrais donc vers la fenêtre et sautait déployant mes ailes pour m'éloigner le plus possible du palais atterrissant je serrais la chaîne voulant qu'elle me renvoie chez moi, mais je trouvais pas le moyen de trouver comment l'utiliser.

Derek: aller merde! ta bien marcher tout à l'heure alors pourtant tu veux pas! r'envoie moi chez moi chaîne de merde!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mar 22 Jan - 9:09

Lucas n'était pour personne, il comprenait le fait que Derek se soit sentis trahis et qu'il soit en colère, mais il me comprenait également et tentait donc de rester neutre mais de dire son avis sur la situation. Je regrettais vraiment ce que je venais de dire à Derek, que je trouvais notre couple inaccessible... Je n'aurais pas du lui dire cela, je me sentais tellement mal, j'ai l'impression que mon coeur se presse, j'en ais assez.. Vraiment..

Pendant ce temps Hatchi était toujours entrain de regarder discrètement vers Zankou, elle écarquillait les yeux lorsqu'il la regardait, elle en détournait aussi tôt le regard assez gênée mais bien plus lorsqu'il lui disait cela, elle le fusillait du regard à ce moment.

Bien entendu cela ne plaisait pas à Stephan qui l'attrapait aussi tôt contre elle, elle en détournait le regard.

Hatchi : Tu sais je ne suis une petite fille.

Elle se retirait donc de lui soupirant, elle passait sa main dans ses cheveux détournant le regard.

Hatchi : Et tu sais, ce qu'il se passe entre Gabriel et Benoit se ne sont pas nos affaires, alors tu ne devrais pas t'en mêler et Lucas non plus.

Elle commençait à partir regardant du coin de l'oeil vers Zankou mais regardant de nouveau devant elle par la suite.

De mon côté, je ne savais pas quoi faire ni quoi dire avec Derek, je le regardais de nouveau lorsqu'il parlait bien entendu de Benoit, qu'il comprenait pourquoi je désirais qu'il travaillait pour moi, j'était triste qu'il pense cela, mais je comprend, il se pose des questions.

Gabriel : C'est faux, il ne sait jamais rien passé entre Benoit et moi. Je m'abreuvais juste de son sang, il n'y avait rien de plus.

Lucas me regardait à ce moment là étant donné qu'il était au courant de ce qu'il se passait après chaque fois que je buvais de son sang mais ne disait rien pour autant, de toute façon tant que nous y sommes.. Autant tout lui dire...

Gabriel : Pour être franc, à chaque fois que je devais boire du sang de Derek, il désirait un baisé de ma part, mais sa ne signifiait rien pour moi.

Je m'enfonçais de plus en plus, je n'arrivais plus à le regarder dans les yeux, pourtant je n'ai rien fait, je n'ai jamais été plus loin avec Benoit, alors pourquoi est-ce je me sens aussi mal.

Gabriel : Je suis désolé Derek.

Lucas : Vous parlerez de tout ça, lorsqu'il sera revenu hum ?

Gabriel : Oui...

Lucas : Bien alors.. Dit moi ce que tu dois faire maintenant.

Je regardais dans leur direction, Derek m'a bien fait comprendre qu'il n'allait pas me pardonner aussi facilement, alors que moi j'ai toujours accepté tout, à chaque fois je passais au dessus de ça, je suis resté à ses côtés malgré tout, et pour un baisé, lui semble dégoûté par moi.. J'en détournais le regard ayant envie de partir, je n'en pouvais plus.

Lucas regardait son père s'avancer vers lui afin de lui dire ce qu'il devait faire, et malgré qu'il chuchotait je pouvais tout entendre d'où j'étais, j'en fus surpris mais ne disait rien, il va encore une nouvelle fois risqué sa vie..

Lucas : Mais c'est du suicide !

Je gardais la tête sur le côté, mais lorsque Derek disait ses paroles sa me faisait mal, il ne comprend rien à ce que je peux ressentir.

Gabriel : Si c'est ce que tu penses..

Lucas soupirait voyant la mauvaise ambiance, il regardait vers son père assez inquiet de ce qu'il devait faire en enfer.

Lucas : Alors c'est également une arme qu'a créé un Dieu... Hatchi.. Elle a beaucoup changé, elle a grandit très rapidement à cause de la bague, mais elle est en bonne santée c'est le principal.. Je ne veux pas que tu t'y rendes tout seul, laisse moi t'accompagner..

Mais il refusait une nouvelle fois, Lucas avait bien compris qu'il ne pourrait pas le convaincre.

Lucas : Bien.. Alors fait attention à toi et reviens nous vite.

Aussi tôt il disparu, je regardais à cette endroit une fois de plus, il était parti. Lucas se retournait vers moi, je le regardais à ce moment là.

Lucas : Benoit m'a dit que tu lui avais dit que tu ressentais quelque chose pour lui, c'est le cas ?

Gabriel : Qu'est-ce qu'il ta dit d'autre.. ?

Lucas : répond à ma question.

Gabriel : Oui je ressens quelque chose.

Il montrait bien que cela ne lui plaisait pas, il en détournait le regard.

Lucas : Si j'aurais su que Derek avait raison à propos de lui, jamais je ne l'aurais engagé.

Gabriel : S'il n'aurait pas été là, je serais devenu incontrôlable, va savoir ce que je serais devenu, tu n'as pas le droit de dire ça.

Lucas : On aurait trouvé un autre moyen ! Maintenant.. Tu l'aimes, sa n'aurait pas du arriver, c'est Derek que tu dois aimer.

Gabriel : Mais j'aime Derek.

Lucas : Alors pourquoi tu as embrassé Benoit ?! Dit moi que tu allais le repousser lorsqu'il désirait que vous couchiez ensemble s'il ne t'avais pas demandé ton avis !

Je fus surpris de ce qu'il me disait, je détournais le regard, j'en avais assez, mon coeur se compressait.

Gabriel : J'ai refusé.

Lucas : Seulement parce que tu ne voulais pas te sentir mal par la suite vis-à-vis de Derek.

Je levais les yeux, je suis complètement perdu... Lucas se retournait, il était déçu sa se voyait.

Lucas : Derek est partis pour nous protéger, il va peut-être se faire tuer tu l'as sans doute compris.

J'en avais les larmes aux yeux, je me dégoûtais moi même.

Lucas : Benoit m'a dit qu'il reviendrait auprès de toi, et je sais qu'il tiendra parole, mais promet moi qu'il ne se passera rien entre vous tant que votre histoire entre Derek et toi ne soit claire.

Gabriel : Oui..

Lucas : Promet le.

Gabriel : Je te le promet.

Lucas : Bien.. Maintenant je vais prévenir les autres.

Je le regardais sans aller, une fois qu'il fut partir je marchais jusqu'à un arbre et m'asseyait contre le tronc pour ensuite me recroqueviller sur moi même, je serrais mon jeans ayant plus qu'assez de tout ça. Lucas revenait vers Stephan et les autres, il regardait vers Missa, Shin était toujours inconscient.

Lucas : Je n'ai pas réussi.. C'est bien plus compliqué que ça malheureusement... Où est partie Hatchi.. ?

Elle était partie dans sa chambre, elle était assise sur son fauteuil devant son miroir, c'est la première fois qu'elle avait l'occasion de voir à quoi elle ressemblait désormais, elle passait sa main sur son visage c'est la qu'elle vit cette bague, elle l'observait passant son doigt afin de la caresser.

Hatchi : Je me demande si c'était une bonne idée que j'enfile cette bague ce jour là..

Elle posait sa main sur son bureau et détournait le regard, elle avait grandis trop rapidement, elle n'avait même pas pu profiter de la vie, mais bon, elle se disait qu'elle pouvait vivre éternellement tant qu'elle ne se faisait pas tuer par quelqu'un de plus fort qu'elle..

Lucas tournait le regard vers Missa, il désirait réellement passer du temps avec elle et en tête à tête, il prenait Shin qu'elle tenait dans ses bras et se tournait vers Zankou à ce moment là, ne trouvant pas une si bonne idée de lui confié à lui, il se retournait vers Stephan et le lui donnait.

Lucas : Occupe toi de lui, ah et.. Je pense que Gabriel à besoin de rester un peu seul pour réfléchir, mais.. garde un oeil sur lui, je n'aimerais pas que Benoit profite de ce moment de faiblesse bien que.. Je pense que se soit trop tard..

Il détournait le regard et tendait la main vers Missa pour qu'elle le suive, il lui attrapait la main avec un léger sourire, il se téléportait avec elle jusqu'à un endroit tranquille, autre que le park tout près de leur hôtel, il s'asseyait sur un banc et l'observait.

Lucas : Je pense que je ne pourrais rien faire pour mes parents, c'est trop tard.. Derek est partis en enfer pour nous sauver de Valas, il doit transformer la femme d'Hadès.. Quand à Gabriel, je pense qu'il est tombé amoureux de Benoit et qu'il en a assez de devoir se battre pour sauver son couple avec Derek, on est une famille à problème, à chaque fois qu'on vit quelque temps de bonheur, il faut se douter que quelque chose va se produire pour tout venir chambouler.. Et donc, cette instant de bonheur ne dure jamais très longtemps.. Et là.. Lorsque Valas à repris Derek, sa a déjà fait beaucoup de dégât pour Gabriel, mais en apprenant qu'il devait se rendre une nouvelle fois en enfer, c'est certainement la goûte qui a débordé le vase.

Il fit un long soupir posant une main sur son front et penchait sa tête en arrière contre le rebord du banc.

Lucas : Derek va être anéhantis s'il devait le perdre, il va faire n'importe quoi.. Gabriel le sait.. parce qu'il le seul qu'il puisse l'arrêter, il se sent piégé dans cette histoire. Je sais pourtant qu'il aime et aimera toujours Derek, tout ce qu'ils vont vécu ensemble, c'est impossible qu'il ne l'aime plus, il est tout simplement perdu.. Et avec le caractère de Derek.. Je ne t'en parle même pas..

Il tournait lentement le regard pour la regarder, remettant sa main comme il faut.

Lucas : J'espère que pour nous sa sera différent, que se sera un vrai compte de fée. Qu'on finira heureux et avec beaucoup d'enfant haha.

Il ricanait et finissait par s'approcher d'elle, il posait une main sur son visage et finissait par l'embrasser tendrement.

Abnar était venu afin de ramener sa fille auprès de lui, mais il ne se doutait pas que Tsukune attendait cela afin de le piégé dans cette cage, même lui ne pouvait pas y sortir et il avait déjà tout essayé mais en vain cette cage avait été forgé par Tsukune lui même ce qui l'empêchait d'y sortir.

Il restait donc au fond de sa cage à attendre, il n'avait pas beaucoup de visite.. Il se redressait sentant quelqu'un approché, mais se n'était pas Tsukune ni son fils Nomar, c'était quelqu'un d'autre, il regardait Derek à ce moment là.

Abnar : que faîte vous ici ? Oui je suis Abnar, hum je vois..

Il fut surpris de voir que Derek l'aidait grâce à ses chaînes de briser cette prison, il restait là il était sans pour autant bouger.

Abnar : Sa ne sert à rien, c'est Tsukune lui même qui a forgé cette prison, personne ne peut me faire sortir.

Il n'en revenait pas, il arrivait à briser les barreaux, il regardait aussi tôt vers ses chaînes.

Abnar : C'est l'une des armes de Arès ? Je suppose que c'est Valas qui en a fait cadeau ?

Il soupirait puisqu'il était interdis de faire ce genre de chose, ses armes sont bien trop dangereux pour un mortel, mais il ne disait rien pour autant puisque c'était grâce à lui et cette arme que Valas lui avait donné qu'il pouvait trouver sa liberté... Cela faisait beaucoup de bruit ce qui mettait en alerte Tsukune, il se redressait alors qui tenait compagnie à Persphone.

Tsukune : Qu'est-ce que c'est encore ! Sa vient de la prison d'Abnar, c'est impossible !

Il se levait afin de s'y rendre rapidement, il avait sa forme démoniaque, Abnar regardait Derek partir n'ayant pas le temps de le remercier, mais avant que Tsukune n'arrive à lui, il se téléportait. Tsukune regardait la cagé qui était détruite et bien entendu il n'y avait plus aucun signe de Abnar.

Tsukune : C'est pas vrai ! Il n'a pas pu aller bien loin, il ne peut pas sortir d'ici.

Il sifflait après ses chiens, ceux-ci arrivait rapidement.

Tsukune : Trouvez le moi !

Les bêtes grognaient et partaient en courant à sa trace, il se tournait par la suite entendant la voix de Persephone crier, il en fronçait les sourcils marchant rapidement jusqu'à sa chambre, il ouvrait la porte mais Derek était déjà partis par la fenêtre.

Tsukune : Qu'est-ce qu'il se passe ?! Je t'ai entendu crier.

Il s'approchait d'elle voyant qu'elle ne répondait pas, c'est la qu'il vit qu'elle était tâché de sang à son cou, il la redressait et comprenait aussi tôt ce qu'il venait de se passer, il en devenait dans une colère noir, il déposait lentement sa femme sur le lit et marchait rapidement jusqu'à la fenêtre voyant au loin Derek qui tentait de se faire la belle après ce qu'il avait osé faire.

Tsukune : Où comptes-tu allé ?! Personne ne peut partir des enfers sans mon accord !

Il se téléportait afin d'apparaître en face de lui l'attrapant par la gorge avec sa main démoniaque, il baissait les yeux reconnaissant ses chaînes, il l'attrapait d'une main mais celle-ci lui brûlait.

Tsukune : Arès est un Dieu stupide, il est vrai que ses armes sont très efficace mais pas contre un Dieu. Si tu désirais mourir, tu aurais du faire d'une autre manière, tu as fait une grave erreur !

de sa main libre, il commençait à créer une boule de feu.

Tsukune : Je sais qui tu es, Derek.. J'ai décidé de retirer l'impregnation de Valas, mais il semblerait que j'ai eu tord, j'aurais du te laisser crever avec cette idiot. Laisse moi deviner, c'est lui qui t'a demandé de faire ça, pour se venger n'est-ce pas ? Hum.. Etant donné que c'est lui qui a créer votre race, Persephone lui appartient désormais...

Il tournait le regard encore plus hors de lui, il en lançait Derek poussant un cris.

Tsukune : Je vais exterminer toute votre race !

Il lançait sa boule tout droit sur lui, mais Abnar apparu à ce moment la se mettant entre Derek et la boule de feu, tendant la main il créait un bouclier afin de le protéger, il prenait la main de Derek afin de l'aider à se relever rapidement, Derek tenait toujours la chaîne, Abnar profitait de cette instant pour en tenir l'autre bout et l'utiliser pour qu'ils se téléportent tout d'eux hors des enfers.

Tsukune : Non !

Une fois qu'il fut téléporté, Abnar lâchait l'arme de Derek, il reculait regardant autour de lui, il revenait par la suite dans sa direction.

Abnar : Je te remercie, je sais pourquoi tu as fais ça Derek. Tu es pris dans une situation qui ne fera que se retourner contre toi, tu as fais ça pour protéger ta famille, sa prouve tout l'amour que tu portes envers eux.. Valas a été trop loin, désormais Tsukune va désirer se venger en détruisant cette nouvelle race, la tienne.. Mais je vais empêcher cela et je tiendrais ma parole, vous serez enfin tranquille de pouvoirs des Dieux.

Il fit un sourire.

Abnar : Je n'ai pas pu faire revenir ma fille, elle est toujours bloqué en enfer tout comme l'est Persephone.. En la transformant tu lui as rendu sa liberté. Je vais faire en sorte que Tsukune ne retrouve pas ta trace, ni toi, ni ta famille le temps que j'en parle la haut.

Il tendait la paume de sa main vers lui, créant une lumière, cela allait le protéger de Tsukune pour le moment.

Abnar : Bien, maintenant je m'en vais.. Encore une dernière chose, fait bien attention avec cette arme, elle est puissante serte.. Mais plus on utilise de sa puissance, plus vous ne pourrez plus vous en séparer, elle fera partie de vous et vous ne pourrez plus vous passez de faire appel à sa magie. Cette arme est imprévisible, elle n'obéit que lorsqu'elle le désire, elle ta peut-être choisis comme maître, mais elle ne t'obéira pas pour autant.

Il finissait par disparaître par la suite.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mar 22 Jan - 23:37

Stephan râlait entre ses dents du comportement de sa fille, il n'a pas pu la voir grandir normalement alors c'est normal qu'il la considère encore comme sa petite fille. Mais elle a bel et bien grandis et il ne pouvait rien changer à cela, il se contentait de la regarder partir sans dire un mot.

Zankou: peut être qu'elle espère que je la rejoigne.

Stephan: il est hors de question, vous restez bien tranquillement ici compris?

Zankou: et c'est toi qui m'en empêcherais?

Missa: sa suffit vous deux, vous pensez sérieusement que c'est le moment de sa chamaillé?

Stephan: Lucas prend trop de temps, je sent que je vais y aller et régler ça à ma manière.

Missa: pas question, c'est pas en utilisant des méthodes brutal que les choses vont s'arranger et puis Hatchi à raison, se ne sont pas nos affaire. C'est à Gabriel et Derek d'arranger cette histoire et uniquement eux.

stephan: et pourquoi j'écouterais les conseils d'une femme animal? c'est pas parce que tu plais à mon frère que tu peux te permettre de me dire comment agir.

Elle ne lui répondis plus et se contentait de détourner le regard vers Lucas qui arrivait, ses paroles n'arrangeait rien à la colère de Stephan.

Stephan: comment ça ta rien pu faire? je me doutais bien que tes méthodes douce n'aurait pas fonctionner, moi je propose d'aller trouver Benoit et lui arracher la tête!

Missa: oui bonne idée, comme ça Gabriel t'en voudra toute sa vie.

Stephan: toi je t'ai dit que te taire!

Elle comprenait pas pourquoi il était aussi froid avec elle, Missa levait le regard vers Lucas qui prenait son père toujours assommé et en petit renard pour le confier à Stephan.

Stephan: qu'est ce que tu veux que je fasse de lui? et bien si je vois Benoit dans les parages je serais comment l'acceuillr.

Missa: Lucas tu es sûr que...

Il prit sa main avec un sourire, elle ne dit rien et se laissait téléporter jusqu'au parc à côté de l'hôtel. Elle sentait bien qu'il avait beaucoup de peine et marchait dans sa direction se mettant face à lui.

Missa: Je comprend que tout cela te rend triste Lucas, je le serais également si la même situation arriverait à mes parents. Mais si je peux te donner mon avis, tu devrais laisser les choses se faire. Tes parents son assez grand pour se débrouiller seuls et si tout le monde leurs donne son avis sur la questions cela risque des les embrouillés d'avantage.

Elle s'approchait d'avantage de lui s'asseyant à ses côtés continuant de le regarder assez triste de tout se qu'il pouvait lui arriver. Lucas est une personne si gentil, il pense au autre avant lui même. Il ne mérite vraiment pas de subir tous cela, Missa en serrait ses mains contre sa poitrine toucher par ses paroles.

Missa: Si par malheur gabriel venait à choisir Benoit, je pense que tu devrais pas t'en faire pour Derek. oui c'est vrai qu'il risque d'avoir du mal à s'ne remettre, mais il ne sera pas seul pour autant. Il a deux fils qui seront la pour le soutenir, je pense pas que ton père ferait quoi que se soit pour te décevoir n'est ce pas?

Missa tentait comme elle le pouvait de lui remonter le moral et lui rendre le courage uniquement avec des paroles. Lorsqu'il parlait uniquement d'eux, elle ne savait ou se mettre et son visage rosis de plus en plus.

Missa: qu'est ce que tu veux dire par la...je...des enfants...ben je....

Elle sentit son coeur battre rapidement, une sensation qu'elle n'avait pas encore ressentit jusque la. C'était également la première fois qu'une garçon l'embrassait, Missa gardait quelque instant les yeux ouvert. les larmes lui montait aux yeux heureuse que cette première fois était avec Lucas, fermant finalement les yeux elle entoura ses mains autour de lui. elle fini par se décalé et lui sourit avant de poser sa tête tout contre son torse.

Missa: Merci Lucas, je te promet de donner tout se que j'ai pour que tu sois heureux avec moi.

Au même instant Shin ouvrit enfin les yeux, ses oreilles de dressait et regardait dans une direction. Sans prévenir il reprit la forme humaine normal, se qui fit tomber Stephan en arrière.

Shin: ou je suis?

Stephan: pour l'instant sur moi! bouge bordel tu m'écrase!

Il baissait le regard vers Stephan et se retirait immédiatement de lui.

Shin: désolé, qu'est ce qu'on fait dans l'hôtel? ou est Atori? et ma fille?

Stephan: oh non c'est trop long à t'expliquer, mais Missa est avec Lucas et le connaissant il l'a surement conquise.

On vit directement Shin partir à toutes à Lure au point qu'une fumé blanche le suivait derrière lui, Stephan en avait une goutte de sueur qui coulait le long de son front.

Stephan: heureusement que je suis pas comme ça avec ma fille.

Il tournait le regard vers Zankou pensant d'adresser à lui, mais se rendit compte qu'il n'était plus la. il s'en redressait d'un bon et se mit à courir à son tour à tout vitesse comme shin pour se rendre jusque la chambre de sa fille et vis Zankou qui tentait d'y entrer.

Stephan: n'y pense même pas!!!

Il sautait à son dos tentant de le faire stopper, Zankou bougeait pas d'un pouce regardant Stephan accrocher à lui. Il l'attrapait par le col et le lançait un peu plus loin et entra malgré tout dans la chambre de Hatchi. Stephan restait allonger sur le sol grognent entre ses dos avoir été mis à terre si facilement.

Zankou: et bien jeune demoiselle, tu semble bien désespéré. j'ai compris t'avais peur que je vienne pas te rejoindre.

Il sourit en coin s'approchait d'elle l'a regardant depuis son reflet dans le miroir, il attrapait sa main contenant la bague.

Zankou: tu devrais pas trop jouer avec cette chose, les jouets des dieux ne sont pas à manipulé pour une petit femme comme toi.


****

Tout en enfer je tentais de trouver le moyen de sortir d'ici, aucune moyen de me téléporter. Valas le savait surement et s'attendait aussi à se que je meurt après cela. Je me tournais regardant vers le palais ayant l'impression d'avoir entendu une voix qui s'adressait à moi, lorsque je regardait à nouveau devant moi Hadès se trouvais face à moi et m'attrapait par la gorge.

Derek: lâche moi, toi et ta maudite main!

Je baissais le regard vers cette boule qu'il créait, je vais mourir et sans pouvoir régler mes comptes avec Gabriel. Pourquoi je suis étonné alors que je devais savoir qu'en venait ici j'avais la chance d'y passer, est ce que j'avais le choix? c'était moi ou laisser ma famille mourir...je finissais pas comprendre pourquoi Valas m'avait demander de transformé Persephone.

Derek: c'est donc ça qu'il avait derrière la tête.

Sous sa crise de colère il m'envoyait valser plus loin et pas avec délicatesse, je percutais violemment le sol. Toute la partit gauche de mon corps était étailer, heureusement mes blessures guérissait vite. Je tentais de me relever,mais en regardant à nouveau vers Hadès que je vis cette boule de feu se diriger vers moi. je croyais vraiment que c'était la fin des haricots pour moi, jusqu'à que Abnar apparaisse pour me protéger.

derek: pourquoi?

Il m'aidait à me relevait et l'instant d'après après avoir attraper l'arme il nous téléportait tout les deux, j'étais pas soulager pour autant, Hadès à menacer de tuer ma race et donc ma famille. J'ai transformé Persephone pour sauver ma famille et voilà que maintenant elle est à nouveau menacer, je sais plus quoi faire.

Derek: Pas besoin de me remercier, j'ai bien fait de vous sortir de cette merde sans ça c'est moi qui aurait fini griller...mais à servis à quoi que je face tout ça si c'est pour quand même voir ma famille menacer.

Il va m'aider? décidément j'ai vraiment eu une chance de cocu...merde pourquoi je dis ça moi! je sais que je suis cocu! soit, j'ai eu de la chance d'être tomber sur lui, j'ai une protection maintenant. Je reprend espoir.

Derek: merci, vous m'enlever une épines du pied, mais sachez que j'ai pas agis de cette façon pour libéré Persephone...limite si je me fou pas mal du sort de cette femme.

Je comprend néanmoins pourquoi il c'était trouver prisonnier en enfer, c'était pour sauver sa fille. C'est peut être pour ça qu'il veut m'aider à protéger ma famille il sait se que je sais. Je regardais vers cette chaîne quand il me parlait d'elle, je la serrais écoutant sa mise en garde.

Derek: et bien alors je l'utiliserais pas...

Lorsque je relevais la tête il était déjà partit, je levais les bras regardant autour de moi.

Derek: et je suis la ou la? oh pas grave je vais me débrouiller merci!

Les dieux je vous jure, je m'envolais prenant de l'altitude tendant de me repérer et retrouvait rapidement mon chemin. Pendant se temps ou Gabriel était encore entrain de se morfondre sur lui même un chat noir trottinait dans sa direction s'asseyant devant lui.

Benoit: j'arrivais pas à dormir, j'avais peur de la réaction que pouvais avoir Derek alors...je suis quand même venu.

Il reprit forme humain passant sa main dans les cheveux de Gabriel.

Benoit: et voyant dans l'état que tu es, sa c'est mal passé.

Il l'enlaça fort contre lui voulant le réconforter.

Benoit: je n'aime pas te voir dans cette état, qu'est ce qui sait passé? il ta pas fait de mal rassure moi, je connais le caractère de Derek donc sa m’effraie une peu.

J'arrivais à se moment atterrissant tout près d'eux, voyant que Benoit serrait Gabriel dans ses bras je reculais de deux pas détournant le regard.

Derek: Pfff, j'avais raison sa t'aurais bien arranger que je crève la bas...moi qui voulait arranger les choses entre nous, je suis vraiment con de l'avoir cru.

Benoit se retirait rapidement se tournant vers moi.

Benoit: peut être qu'il en a assez de cette situation entre vous.

Derek: toi ferme la! tu lui as au moins dit Gabriel que c'est Atori qui ta demander de le séduire? hein est ce que tu lui a dit.

Benoit regardait en direction de Gabriel à cet instant ne sachant pas quoi dire.

derek: il semblerait qu'il ne soit pas au courant et bien alors laisse moi faire l'honneur de lui dire, si Benoit est venu le jour de ta transformation c'était pas geste de bonté, mais uniquement parce que Atori lui a demander de le faire...alors Gabriel qu'est ce que fait de savoir que ton nouveau amoureux te jouait la comédie depuis le debut.

Benoit: les choses on changer.

Derek: ta réussis ta petite mission Benoit, garde donc Gabriel fait s'en se que tu veux car moi j'en veux plus.

Je m'en allais de mon côté, Benoit se tournait rapidement vers Gabriel.

Benoit: laisse moi t'expliquer avant tout, c'est vrai que Atori m'a demander de te séduire au départ, mais à la longue de te côtoyer j'ai vraiment fini par développer des sentiments pour toi.

Je continuais de m'en aller le plus rapidement possible et fini par tomber sur Lucas accompagné de Missa.

Derek: je vois que tout le monde à bien profité de mon absence, tu semble également effondrer à l'aider que j'aurais pu y passer la bas...oh et puis qu'est ce que j'en ai marre de cette famille.

Missa se retirait rapidement de Lucas regardant dans direction, elle ressentait ma colère qui était sur le point d'exploser à tout moment. Je m'en allais à nouveau traversant la rue sans même prêter attention, j’entendis un coup de klaxon et un bruit de freins, je ne bougeais même pas un pouce et laissait cette voiture foncer droit sur moi. J'utilisais mes vecteurs pour me protéger, tout l'avant de la voiture était écraser. l'homme à l'intérieur avait le front entailler par le choc, il tentait malgré tout de sortir de sa voiture. La chaîne que je tenait toujours dans mes mains se mis à bouger d'elle même se levant comme un serpent.

Missa: Lucas fait quelque chose, Derek n'est pas dans son état normal.

l'humain était panique déjà par l'apparence que j'avais, mais aussi comprenait dans mon regard que j'avais l'intention de le tuer. Blesser il rampait au sol pour tenter de s'enfuir, mais la chaîne l'entoura autour de sou cou le soulevant dans les airs.

"pitié mon petit garçon est dans la voiture"

Je reprenais conscience de se que je faisais surtout en voyant se garçon qui devait à peine avoir cinq quand dans la voiture, il était inconscient par le choc. je lâchais l'homme et me mis à partir en courant, à cause de mes crise de colère j'aurais pu tuer un gamin...je vais finir par regretté que Hadès ne met pas tuer.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mer 23 Jan - 9:39

Lucas était toujours assis sur se banc au côté de Missa, sa lui faisait extrêmement de bien de pouvoir se confier à quelqu'un comme il était occupée de le faire. Il savait qu'elle était la femme de sa vie ,et ne voyait plus qu'elle, mais restait très inquiet pour son père qui devait faire une mission presque suicidaire en enfers.. Transformer Persephone.. A coup sur Hadès sera dans les parages, comment Derek allait s'y prendre ? Il en était très nerveux espérant qu'il ne lui arrive rien.

Les paroles de Missa le réconfortait, il savait qu'elle ressentait elle aussi quelque chose à son égard, c'est pourquoi il s'en approchait afin d'y déposer un baisé sur ses douces lèvres. Il avait bien remarqué que c'était la première fois qu'elle embrassait quelqu'un, il en fit un sourire en coin et n'allait pas plus loin avec son baisé. Il décalait sa tête légèrement pour la regarder gardant sa main posé sur son visage.

Lucas : Tu es adorable, on te l'a déjà dit ? Moi aussi je ferais en sorte de te donner tout le bonheur du monde.

Il ne désirait plus se retirer d'elle, mais la serrait contre lui posant sa tête sur son épaule et fermait les yeux, il n'avait désormais plus qu'à attendre que Derek revienne en vie.

Pendant ce temps Hatchi regardait toujours sa bague, comment un objet pouvait sembler aussi vivant ? Elle se dit qu'elle a eu beaucoup de chance, elle se souvient parfaitement de tout ce qu'il a pu se passer lorsqu'elle l'a enfilé, elle allait bien fallu mourir mais Lucas est venu à son secours.

Elle fut surprise voyant la porte de sa chambre s'ouvrir, elle en fit un sursaut tellement qu'elle était hypnotisé par cette bague. Elle vit que c'était Zankou, elle le regardait via le reflet du miroir. Elle fit un sourire de ses paroles.

Hatchi : Je suis assez surprise, mon père t'a laissé venir, ou bien il a essayé mais c'est retrouvé à terre..

Elle ricanait, mais arrêtait de rire lorsqu'il lui disait cela, elle le regardait dans les yeux voyant qu'il prenait sa main où se trouvait cette bague, elle retirait rapidement sa main de lui ne désirant pas qu'il tente de la lui prendre où même la toucher.

Hatchi : Elle m'a choisis, donc c'est que je peux très bien la manipulé comme je l'entend... Et puis de toute façon, je ne l'utiliserais que pour me protéger et protéger les personnes qui compte pour moi.

Elle finissait par se lever, s'asseyant sur le rebord de son bureau et levait la tête pour le regarder, elle glissait ses mains derrière elle pour se maintenir.

Hatchi : Pourquoi tu es venu, tu désirais me voir ou tu t'intéresses juste à cette arme ?

Elle fit un sourire en le regardant.

Hatchi : C'est la première fois que je rencontre un Dragon, je suis assez fascinée.. J'ai rencontré Raynor c'est ton frère non ?

De mon côté.. J'étais toujours appuyé contre l'arbre à me morfondre sur moi même, j'aime toujours Derek, mais sa me fait tellement mal, je ne sais plus ce que je veux réellement et depuis que Lucas m'a parlé ainsi que les paroles de Derek, je ne sais plus quoi pensé, je suis encore plus perdu qu'avant.

Je levais la tête sentant la présence de quelqu'un, c'est la que je vis ce chat aux yeux rosée, j'avais de suite compris qu'il s'agissait de Benoit.

Gabriel : c'est gentil de t'inquiété pour moi Benoit..

Je levais les yeux afin de le regarder, oui on peut le dire que sa c'est mal passé, j'en baissais la tête serrant mon jeans.

Gabriel : Il me déteste..

Sa me faisait amplement de bien qu'il me réconforte, j'en gardais les yeux ouvert et pourtant ils se remplissaient de larme.

Gabriel : Derek ne me ferait jamais de mal.. Il l'a juste mal pris, ce qui est normal.. Il a le droit d'être en colère contre moi, je me dégoûte moi même..

Je me rendais compte de ce que je disais, je finissais par poser mes mains derrière son dos.

Gabriel : Il est partit en enfer, j'ai tellement peur qu'il lui arrive quelque chose.. Je ne veux pas le perdre.. Désolé Benoit, mais.. J'aime Derek.

Je retirais mes mains de lui voyant Derek revenir à ce moment là, j'en fus surpris, bien entendu nous voir dans cette position le mettait hors de lui, je finissais par me redresser frottant mes larmes. Il n'avait rien, il était toujours en vie sa me soulageait beaucoup, j'avais tellement peur qu'il lui arrive quelque chose.

Gabriel : Non attend Derek ! Se n'est pas ce que tu crois..

Je regardais vers Benoit qui disait cela, sa n'arrangera pas les choses.. Je détournais le regard. Je n'en revenais pas de ce que Derek m'apprenait, alors.. Depuis le début Benoit joue avec moi ? Parce que Atori le lui a demandé, je me sentais très mal tout d'un coup.

Je regardais vers Benoit voulant vérifier si ce qu'il venait de dire était vrai ou non. Voyant le regard de Benoit, je comprenais que ce qu'il disait était la vérité, sa me blessait profondément. Derek continuait de m'expliquer d'avantage, je ne regardais même plus vers Benoit ni vers Derek, j'en ais vraiment assez de toute ses histoires, j'aimerais être seul..

Lorsque Derek me disait qu'il ne me voulait plus, j'avais l'impression qu'on m'enfonçait un pieux dans le coeur. J'en baissais lentement la tête cachant mon regard sous mes cheveux. J'entendais les bruits de pat de Derek, il était occupé de s'en aller, j'écoutais par la suite les paroles de Benoit.

Gabriel : Je ne t'en veux pas, c'est bon.. Après tout, qui voudrait de moi hum.. Derek c'était à cause de cette malédiction sinon jamais il ne se serait intéressé à moi, et toi, c'est parce qu'on t'avait ordonné de le faire.

J'ai l'impression de mettre fait trahis c'est encore à cause des Dieux, ils désiraient que Derek et moi se séparions en se servant de Benoit.. Et sa a marché, ils ont réussi leurs coups.. C'est terminé.. Je gardais la tête basse, l'arbre derrière moi se tordait c'était mes ondes qui agissaient d'elle même, cela faisait de même avec tout les autres arbres des environs, des oiseaux tombait au sol, ils débattaient et finissaient par mourir. Benoit n'était pas une exception, mes ondes s'en prenait également à lui et à toute les personnes qui se trouvait dans le périmètre. Autour de moi se créait une barrière d'ondes qui était visible, elle étaient bien plus puissante que les autres et faisait en sorte que personne ne pénètre se périmètre plus on était proche de moi et plus cela pouvait s'avérer dangereux. J'étais comme, inconscient, dans une autre phases, les ondes eux, augmentait de mètre en mètre et allait bientôt atteindre le parc, ils détruisaient tout sur son passage.

Lucas était toujours aux côtés de Missa, il tournait le regard se retirant d'elle voyant Derek arriver, il en fit surpris et sourit content de le voir en vie, mais il retirait son sourire de ce qu'il lui disait.

Lucas : Bien sûr que j'étais inquiet, Derek qu'est-ce qu'il se passe ?!

Il se levait le voyant partir hors de lui, il savait qu'il avait du se passer quelque chose pour qu'il soit autant en colère.

Lucas : Ne me dit pas que Benoit a encore fait des siennes...

Je tournais le regard vers Missa.

Lucas : Oui j'y vais, retourne près de ton père d'accord ?

Il se mettait à courir pour rejoindre Derek, il ne fallait surtout pas le laisser seul dans lorsqu'il se retrouvait dans cette état.. La preuve.. Il avait bien fallu tuer quelqu'un et de plus, avec cette arme à disposition, il est encore plus dangereux.

Lucas : Derek lâche le !

Il fut soulagé qu'il reprenne conscience de ses actes, sous le choc il partait très rapidement, Lucas en fit apparaître ses ailes et le suivait de près. Il volait rapidement jusqu'à lui, jusqu'à ce qu'il finisse par le rattraper, Lucas tendait la main afin d'attraper sa jambe, il utilisait aussi tôt son pouvoir de téléportation pour l'emmener avec lui, ils se retrouvaient à l'hôtel, Lucas le maintenait contre le mur et le regardait bien.

Lucas : Qu'est-ce qu'il se passe pour que tu te retrouves dans un état pareil ? C'est Gabriel c'est ça...

Il détournait le regard à ce moment là, mais revenait vers lui malgré tout.

Lucas : Je suis content que tu n'es rien, Missa me réconfortais, il ne faut pas croire que je ne pensais pas à toi, j'étais très inquiet et tu le sais très bien. Tu me connais, s'il le fallait, je t'aurais accompagné pour être certains qu'il ne t'arrive rien. Tu n'es pas tout seul, je suis là, Stephan est là, toute ta famille est avec toi. Gabiel, malgré qu'il soit perdu en ce moment t'aime également, si tu désires continuer de vivre des moments merveilleux avec lui, tu dois te battre pour l'avoir parce que, Benoit lui, doit bien être content que tu sois dans cette état, il va tout faire pour l'obtenir.

Il finissait par lâcher son père soupirant.

Lucas : Je sais que tu l'aimes, alors bat toi pour cette amour... Si tu désires toujours vivre à ses côtés, sinon, c'est Benoit qui arrivera qui te le piquera.

Il tournait le regard sentant un étrange pouvoir, il fronçait les sourcils puisqu'il sentait bien que c'était le mien.

Lucas : C'est pas vrai, Gabriel recommence.. Tu te souviens du jour où j'ai appelé une streap tisseuse pour qu'on s'amuse un peu, et qu'elle c'est retrouvé toute nue sur tes jambes.. Gabriel est revenu à ce moment là, il était tellement jaloux que ses ondes on saccagé la moitié d'un village, et bien sa recommence.

Il marchait jusqu'à la fenêtre, et l'ouvrait il regardait au loin.

Lucas : Tu fais ce que tu veux, mais moi j'y vais, il faut l'arrêter.

Il avait toujours ses ailes ressortis, il sautait donc de la fenêtre et prenait son envole afin de se diriger jusqu'à moi. Hatchi regardait toujours vers Zankou, mais se tournait vers la fenêtre repérant Lucas en plein vol.

Hatchi : Il se passe quelque chose.

Elle sautait du bureau afin de se diriger vers la fenêtre, sentant ce qu'il se passait, elle sortait de sa chambre allant jusqu'à son père.

Hatchi : Il y a un truc de pas normal avec Gabriel, Lucas est partis, on devrait y aller aussi non ?

Lucas arrivait vers le parc, Missa ne s'y trouvait plus heureusement, il se déposait tendant la main ressentant mes ondes, ceux-ci tentait de s'en prendre à lui, Lucas gardait sa main tendu créant un bouclier qui à chaque impacte sur les ondes les faisaient disparaître, ils e dirigeait ainsi jusqu'à moi. Il vit Benoit à terre, il courrait rapidement se mettait près de lui et posait une main sur lui afin de le soigner et de retirer tout les ondes qu'il avait à l'intérieur de lui, une fois que c'était fait, il levait le regard vers ce champs d'ondes qui était autour de moi, ils s'agitaient dans tout les sens et émettait un bruit très strident.






Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Jeu 24 Jan - 1:04

Missa laissait Lucas partir, mais restait inquiète ayant un étrange précipitamment avec tout ça. Malgré tout elle obéis à la demande de Lucas et rejoignis son père de son côté. Moi je continuais de courir tournant légèrement le regard entendant des battements d'aile derrière moi.

Derek: fou moi la paix Lucas!

Il m'attrapait tout de même et me voilà à nouveau à l’hôtel, qu'est ce qu'il se permet de se mêler celui la? qu'il retourne faire des mamoures à sa copine! je le regardais même pas, mais l'écoutais tout de même.

derek: qu'est ce que tu veux qui met m'y dans cette état Lucas! je reviens à peine que je le retrouve déjà dans les bras de Benoit, alors maintenant qu'il aille se faire voir!

Oh, sa y est voilà qu'il recommence avec ses petit serments, je retirais ses mains pour qu'il me lâche tout de même. Sur le moment j'étais trop en colère et têtu pour comprendre les paroles de Lucas malgré que je sais qu'il avait raison.

Derek: Oh s'il te plait tais toi, je me demande si tu croira encore à se que tu dis une fois que tu aura vue ta petite renarde dans les bras d'un autre mec.

Moi aussi je ressentais se pouvoir et c'était pas la première fois, Gabriel nous fait encore une de ses crises et il se permet de pété un cable? c'est moi qui devrais l'être, mais non il se fait encore passé pour la victime dans l'histoire.

Derek: oh, oui va si donc Lucas...j'arrive.

Lui allait rejoindre Gabriel, mais moi je restais la n'ayant pas le courage d'aller le voir tout de suite. Benoit devant la puissance des ondes de Gabriel se tortillait par terre de douleur, il saignait des oreilles et crachait du sang.

Benoit: Gabriel...arrête tu va me tuer!

Il semblait même pas l'entendre, la douleur devenait de plus en plus intense il en fini par perdre connaissance. Sans l'intervention de Lucas, Benoit allait surement perdre la vie d'une seconde à l'autre. Il était soigné mais restait tout de même inconscient, moi je fini par m'approcher de la fenêtre y regardant par celle ci afin de voir comment ça se passait.

Derek: décidément t'es vraiment idiot quand tu t'y met Gabriel.

J'hésitais encore à m'y rendre pourtant si on arrêtait pas Gabriel ses ondes vont s'étendre d'avantage et fini par tout dévaster, je me souviens très bien de la dernière fois que sa c'était produit tout était détruit. Zankou se trouvant encore dans la chambre de Hatchi gardait le sourire la contemplant, il se mit face à elle croisant les bras regardant vers cette bague.

Zankou: tu te trompe petite cette arme ne m’intéresse pas et je le dis encore tu devrais te méfié, le mieux c'est encore que tu t'en débarrasser avant qu'elle finisse par prendre dessus sur toi.

Il grimaça lorsqu'il lui parlait de son frère Raynor.

Zankou: Mince tu viens de découvrir mon pire secret, oui Raynor est bien mon frère..plus précisément mon frère jumeaux. J'ai pas toujours été un dragon, j'ai même pas demander à le devenir. Neltarion m'y a forcer espérant trouver un moyen de repeuplé la race.

Il sourit à nouveau tendant son bras pour attraper une mèche de ses cheveux.

Zankou: bien, tu veux savoir pourquoi je suis venu alors retire tes vêtements et tu le découvrira rapidement.

Zankou se mit à grogner puisqu'il sentit à son tour le pouvoir de Gabriel, il s'avança vers la fenêtre sautant par celle ci et s'avança tranquillement en direction de Lucas. Il ne s'attendait pas à une tel puissance venant de lui, il plaça son bras devant son visage mais continua d'avancer tournant le regard vers Lucas.

Zankou: je peux l’assommé si tu veux, comme je l'ai fait avec le petit rat.

Pourtant Zankou fronçait de plus en plus les sourcils, les ondes l'atteignait plus qu'il ne l'imaginait. sa peau devenait noir et écailleuse, c'était pas bon. Les ondes de Gabriel atteignait son cerveau et pour se protégé il força zankou à prendre sa forme de dragon. Il en fit un grand bon en arrière arrivant sur le toit de l'hôtel il était déjà sous cette forme. Le bâtiment se mis à tremblé sous le poids imposant de Zankou, moi m'y trouvant je levait les yeux sentant tout l'hôtel tremblé. Si il reste la se gros lard tout va s'effondrer! je fini par sauter par la fenêtre et regardait en direction de Gabriel.

Derek: qu'est ce que tu ferais pas pour te faire remarquer Gabriel!

Je m'avançais vers lui, mais plus je m'approchait plus c'était difficile. La chaîne se mit à bouger d'elle même m'entourant et détournant tout les ondes en déployant une vitesse incroyable, c'est à peine si j'arrivais à la voir. Je lui ai rien demander et agissait d'elle même pour me protégé, je commence à comprendre les paroles de Abnar. Je devrais vraiment me méfier de cette arme pourtant pour le moment elle était d'une très grande aide, je pouvais m'approcher de Gabriel en toute sécurité.

Stephan: et voilà, ils vont se prendre dans les bras et se réconcilier comme dans les film romantique.

Stephan c'était téléporter jusqu'à côté de Lucas afin de se protéger lui aussi à l'aide de son bouclier, il tourna son regard vers benoit sortant un couteau de sa veste.

Stephan: j'ai pris ça aussi avec moi, je lui coupe la gorge maintenant ou j'attend encore un peu.

Il se tourna à nouveau vers moi attendant de voir se qu'il allait se passer, lorsque je fut assez près de Gabriel je serrais le poing.

Derek: réveille toi pauvre idiot!

je ridigeais mon poing à toute vitesse sur le visage de Gabriel, Stephan en avait la bouche entre ouverte ne s'attendant pas à que je frappe Gabriel.

Stephan: c'est pas tout à fait se que j'avais imaginer, mais au moins sa à marcher...tu peux retirer ton bouclier Lucas.

C'était pas la méthode la plus douce c'est certain, mais c'est la seul chose qui met passé par la tête sur le moment et puis tant que sa marche on s'en fou de la méthode. Je m'approchais à nouveau de lui l'attrapant par son haut pour le levé.

Derek: t'es fier de toi Gabriel? monsieur joue les martyre comme ça je garde le rôle du gros méchant Derek hein!?

Après cette dernière petite crise je l'enlaçais contre moi tout en l'embrassant avec fougue, Stephan soupirait gardant une mauvaise tête même si il était satisfait que tous se soit bien fini. Il se tourna levant les yeux vers Zankou toujours sous sa forme de dragon et secouant son poing dans sa direction.

Stephan: Descend de la gros plein de soupe! tu vois pas que tu écrase le bâtiment et puis tu pense que les humains voit souvent des dragon sur les hôtels!

Zankou baissa le regard voyant une petite choses agité devant lui, mais ne comprenait pas un mot de se qu'il pouvait dire. Il baissa la tête mettant son museau face à Stephan lâchant quelque grognement.

Zankou: Quoi?? c'es ta moi que tu parle?

Stephan, lui lançait un regard cruelle et se mis à taper son poing contre son museau.

Stephan: je t'ai dit de descendre de la gros lézard!

Il cessa de le frapper voyant que Zankou se mettait à reniflé, il en fit une tête paniquer.

Stephan: tu va pas oser!

Si, il éternua se qui envoya valser Stephan dix mètre plus loin. Zankou reprit forme humaine frottant son nez regardant en direction de Stephan qui se releva doucement et dégoûté.

Zankou: quel idée de me chatouillé le nez aussi!

Je m'étais arrêté d'embrasser Gabriel ayant vue ça, ma colère c'était soudainement évaporer et me mis à rire au éclat à moins que j'en tombais par terre me roulant sur le sol. Stephan me voyant rire courrait à toute vitesse dans ma direction m'attrapant par me vêtements me secouant comme un cocotier.

Stephan: c'et pas drole arrête de rire! ARRÊTE JE T AI DIT! OU JE TE RENVOI EN ENFER MOI!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Jeu 24 Jan - 3:41

Pas finis

Hatchi se doutait en réalité de ce que Zankou attendait d'elle, mais elle voulait l'entendre de sa bouche, alors qu'il tentait de la prévenir pour cette arme, elle restait concentré sur autre chose ressentant un dangers et ce à cause de mes pouvoirs, elle l'avait regarder, le laissant prendre ses cheveux à ce moment là mais partait aussi tôt vers la fenêtre et prévenir son père de ce qu'il se tramait. DE toute façon, elle ne sait pas si elle aurait été prête à coucher avec un homme, c'était sans doute beaucoup trop tôt pour elle qui.. Il y a à peine quelques heures elle n'était encore qu'une gamine.

Alors qu'elle prévenait son père, celui-ci partait aussi tôt, elle revenait vers sa chambre, Zankou n'y était plus, il était également partis, elle en détournait le regard.

Hatchi : Bon et bien, je ne vois pas pourquoi je devrais être la seul à rester ici.

Elle déployait à son tour ses ailes et s'envolait pour les rejoindre, elle était bien trop curieuse pour rester tranquillement à attendre à l'hôtel malgré que Stephan le lui avait demandé.

Lucas restait près de Benoit, il devait rester proche de lui pour continuer de le sauver, sinon mes ondes finiraient le travail. Il tournait le regard voyant Zankou arriver, il semblait ne pas être effrayé par la puissance que pouvait avoir mes pouvoirs.

Lucas : Il vaudrait mieux que tu te méfies, ses ondes sont redoutable..

Comme il l'avait prévu, même Zankou n'arrivait pas à y faire face, comment peux-ton arrêter quelque chose qu'on ne pouvait même pas voir à l'oeil nu ? Lucas tournait aussi tôt le regard voyant Stephan et Derek arriver, il en fut soulagé, il se disait que Derek pourrait facilement me faire revenir à la raison.

Lucas : Je ne vais pas tenir longtemps alors.. Si tu pouvais faire vite...

Il tournait le regard vers son frère qui était à côté de lui, et lui montrait cette arme, il en fronçait les sourcils à ce moment là.

Lucas: Bien sûr que non, sa ne sert à rien en arriver là Stephan, tu n'en feras rien !

Hatchi se déposait à son tour derrière son père, elle penchait la tête afin de regarder ce qu'il se passait, elle plaçait ses mains sur ses oreilles trouvant le bruit insupportable.

Hatchi : Sa lui arrive souvent de faire ce genre de truc ?

Lucas : Juste quand ses émotions sont trop grandes et qu'il ne contrôle plus rien.

Ils fut tous bien surpris de voir de quel manière Derek faisait afin de me réveiller, il me donnait un bon coup de poing, mes pouvoirs disparu aussi tôt, je levais la tête lentement et vit Derek.

Gabriel : Aie..

Je détournais le regard des paroles de Derek, je regardais autour de moi, sa encore recommencer, j'étais honteux de moi.

Gabriel : Je suis désolé.. Je ne voulais pas ça...

Lucas retirait aussi tôt son bouclier voyant qu'il n'y avait plus rien à craindre, moi je me sentais vraiment ridicule, il serait grand temps que je maîtrise entièrement mes pouvoirs, afin que ce genre de chose n'arrive pas à chaque fois que je me retrouve dans ce genre de situation.. Je baissais les yeux vers Benoit, il était en mauvais état, je ne voulais pas le blesser..

Mais je fus bien surpris de voir que Derek me serrait dans ses bras, je ne savais même pas comment réagir à ce moment là mais se fut surtout lorsqu'il commençait à m'embrasser, mon coeur se paliptait à cette instant, très heureux qu'il me face cela.. Se pourrait-il qu'il me pardonne malgré tout ?

Je l'embrassais également, glissant mes mains autour de lui afin de le serrer contre moi, mes yeux bien fermés savourant se baiser avec Derek.

Lucas souris, satisfait de voir que tout était réglé entre nous, il tournait le regard vers son frère et par la suite vers Benoit, il ne pouvait pas non plus le laisser ainsi, au sol. Il se baissait donc et le soulevait afin de le prendre dans ses bras, il tournait le regard vers son frère voyant qu'il était occupé de se disputer avec Zankou qui était toujours sou sa forme de Dragon, il était impressionné sous cette taille d'ailleurs.

Hatchi elle aussi se retournait afin de regarder son père faire, elle en posait une main devant sa bouche voulant voir comment cela allait tourner, voyant que Zankou venait d'éternuer sur lui, Hatchi ne pouvait s'empêcher de rire, mais cachait malgré tout sachant très bien que son père allait le prendre mal, Lucas lui ricanait et se fichait qu'il le voit ou non.

Lucas : Et bien, il va falloir vite prendre une bonne douche pour te rafraîchir haha.. Bon, je vous laisse, je vais ramener Benoit, et j'ai quelqu'un qui m'attend, Ciao.. Et plus de bêtise s'il vous plaît.

Il se téléportait aussi tôt, Hatchi se tournait vers Stephan, moi j'arrêtais également le baisé souriant voyant que Derek se mettait à rire aux éclats, sa me faisait plaisir de le voir ainsi, après tout, on ne voit pas Derek rigoler très souvent. Stephan, lui le prenait assez mal, il n'aimait pas qu'on se moque de lui.

Pendant ce temps Lucas déposait Benoit dans un lit de l'hôtel, ils avaient bien entendu du changer d'hôtel puisque j'ai eu quelque ennuis... Lucas a été mis au courant. Afin qu'il se rétablisse d'avantage, il mordait sa main et le faisait boire un peu de son sang, il se retirait par la suite soupirant.

Lucas : Je dois te remercier, d'un côté c'est grâce à toi que Gabriel c'est retrouvé dans cette état, et sa donc en partie grâce à toi qu'ils sont de nouveau ensemble. Je ne sais pas si tu étais sincère avec lui ou non, mais si tu l'aimes vraiment, et que tu tiens à lui.. Laisse le tranquille, son bonheur c'est Derek.. Mais si il t'aime plus que Derek, alors tu n'as aucun de soucis à te faire, il viendra vers toi.

Il le regardait bien à ce moment là et finissait par s'en aller.

Lucas : Je te laisse, j'ai quelque petites choses à faire bye Benoit.

Il se téléportait afin de se rendre à la chambre de Missa, mais il se téléportait juste devant la porte ne voulant pas apparaître dans sa chambre ainsi, c'était mal polis. Il frappait donc et finissait par ouvrir, il fit un sourire la regardant, il fermait la porte derrière lui et marchait rapidement vers elle la serrant contre lui et commençait à l'embrasser.

Lucas : Je n'ai pas arrêté de penser à toi.

Il lui fit un sourire, caressant ses cheveux, il était très doux avec elle, pour lui c'était claire, il était déjà fou amoureux d'elle. Il la poussait lentement sur lit et la faisait s'allonger et se mettait au dessus d'elle mais n'en faisait rien et regardait autour de lui.

Lucas : Ton père est dans le coin ou il t'espionne quelque part ?

Il ricanait retirant ses lunettes afin de les déposer sur la table de nuit, il avançait son visage afin d'observer son visage.

Lucas : Tu es magnifique.

Il s'approchait de nouveau d'elle se remettait à l'embrasser et commençait déjà à soulever son haut caresser son petit ventre, ses ailes étaient encore sortie, une partie de lui désirait absolument garder cette forme et de coucher avec elle, afin de se reproduire avec celle-ci, pourtant c'était lui qui avait mis en garde Stephan de ne pas coucher avec quelqu'un sous cette forme et pourtant, il ne pouvait plus s'arrêter ni même penser à reprendre sa forme humaine. Sa ne lui était jamais arrivé en couchant avec d'autre femme, mais il ne pensait même pas à cela, il ne voyait que la belle Missa.

Il caressait lentement sa poitrine et d'une main libre commençait à déboutonner son pantalon afin d'y passer plus facilement sa main et de la caresser.

De notre côté, Stephan c'était enfin calmé, Derek était un peu senné, c'était Hatchi qui avait réussi à le calmer, elle l'avait ramené jusqu'à sa chambre, ce qui était étrange c'est que Maïwen n'était pas là, elle se demandait où elle était passé, elle s'asseyait sur le bord du lit et vit une lettre, elle le prenait reconnaissait l'écriture de sa mère.

Hatchi : Il y a une lettre de maman.

Elle se mettait à lire à haute voix afin qu'il entende également

" Je ne sais pas qui de vous deux lira cette lettre en premier.. Mais je me suis rendu compte que la vie était bien trop courte, je sais ce que je dis étant donné que j'ai perdue la vie sans m'en rendre compte, je ne désire pas que cela recommence sans que je dise un réel adieu à ceux que j'aime. J'ai décidée de revoir une dernière fois ma famille, je n'ai pas eu l'occasion de leur dire au revoir lors de ma transformation, je sais que je le regretterait sachant que je vivrais éternellement et qu'eux finiront pas partir.. Je reviendrais une fois que j'en aurais terminée, je vous aimes. "

Elle posait la lettre sur la table de nuit, elle se laissait tomber sur le lit afin de se coucher sur le dos, ses pied touchait encore le sol.

Hatchi : Elle a raison, faut qu'elle profite un peu qu'ils soient encore en vie au lieux de le regretter par la suite et pleurer sans cesse devant leurs tombent, elle devait être très attachée à sa famille, à moi, elle ne m'en a jamais parlé.

Elle tournait la tête regardant vers son père.

Hatchi : Fait pas cette tête là, elle va revenir, et puis, elle est pas partie avec un autre homme, elle est partie voir sa famille, tu sais bien qu'elle pourrait pas mentir à ce sujet.

Elle levait sa main vers le haut avec le sourire.

Hatchi : Zankou est venu à ma chambre tout à l'heure, il voulait couché avec moi.. Je dois dire qu'heureusement que Gabriel a eu sa petite crise.. J'étais mal à l'aise, parce que j'allais sans doute refuser son offre.. Je pense pas que je suis prête pour ça, du moins pas encore.. Après tout la première fois sa doit être un moment magique non ? Pas avec quelqu'un qui ne pense que s'envoyer en l'air et passer à autre chose.. Je veux quelque de plus fort que ça, comme Lucas et Missa.

Elle laissait tomber sa main sur le lit et tournait sa tête sur le côté pour le regarder.

Hatchi : C'était comment ta première fois toi ? C'était avec maman ? Ou bien tu as eu plein d'autre femme avant elle ?

On se retrouvait en tête à tête avec Derek, j'étais content qu'on se soit reconscilier bien que je sais que jamais il ne pourra oublié ce qu'il sait passé et moi non plus d'ailleurs, je serais s main contre la mienne et posait ma tête contre son épaule fermant les yeux.

Gabriel : Je vais écrire une nouvelle chanson, le titre sa sera.. '"Pardonne-moi", tu en penses quoi ?

Je levais la tête afin de le regarder, je finissais par me mettre en face de lui.

Gabriel : Je suis vraiment désolé Derek.. Pour tout ça.. Je ne voulais pas te blesser, je t'aime, les sentiments envers toi sont toujours identique, j'étais juste perdu, je ne savais pas quand tu reviendrais, j'étais terrifié à l'idée de te perdre.. Que Valas te garde à jamais auprès de lui, je t'avais déjà perdu cinq longue année... Et j'ai tellement souffert, j'avais peur que cela recommence une nouvelle fois.. Je regrette ce que j'ai fais.. Est-ce que tu voudras bien me pardonner..


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Ven 25 Jan - 0:30

Stephan arrêtait de me secouer dans tout les sens pour regarder vers Lucas qui lui aussi se moquait de lui, il fini par partir avec Hatchi râlant entre ses dents tout le long. Il pensait rejoindre Maiwen, mais il la sentit nul par dans l'hôtel. Evidemment sa ne lui plaisait pas, elle devait savoir qu'elle n'avait pas le droit de s'en aller sans lui.

Stephan: ou est passé ta mère bon sang!

Lorsque Hatchi lui parlait d'une lettre écrit par elle, Stephan s'imaginait déjà qu'elle lui annonçait qu'elle le quittait pour un autre mec.

Stephan: ben lis la alors qu'est ce que t'attend.

Ecoutant Hatchiko la lire, Stephan n'en était néanmoins pas content. Elle ne lui avait jamais prévenu qu'elle désirait revoir sa famille et se souviens même pas qu'elle en avait déjà parler. Jaloux maladif il s'imaginait déjà que c'était qu'un tissus de mensonge pour aller le tromper.

Stephan: et bien moi non plus elle m'en a jamais parler, alors j'y crois même pas à tous ses conneries! qu'elle revienne et va vite connaitre mon avis sur la question!

Il tournait en rond dans la pièce jusqu'à que sa fille lui parle de Zankou.

Stephan: oui merci j'étais la quand il est entrer dans la chambre et je me doutais bien que c'était pas pour faire la causette!

Il s'arrêtait de faire les cent pas, voilà qu'elle lui cause de se qui pourrait être sa première fois. Il en retroussa le nez, d'habitude se genre de discutions on en parle à sa mère ou même sa meilleurs ami, mais son père..

Stephan: tu veux vraiment parler de ça avec moi? pfff...quel poisse. Non c'était pas ta mère et je suis un mec moi, on pense pas comme les nana et leurs "première fois inoubliable" c'est vraiment un truc de fille ça. J'ai coucher avec des dizaines de filles avant ta mère et si aujourd'hui ça se passe plus de la même façon c'est uniquement parce que toi t'es arriver.

Il croisait les bras continuant de la regarder.

Stephan: mais j'avais plus confiance en ta mère que les autres avant elle. Ses filles étaient tous de traîné qui ne pensait qu'à montrer leurs poitrine aux autres mecs, je pouvais pas supporter ça. J'ai toujours procéder de la même façon, c'est moi ou personne d'autre.

Il sourit s'avançant vers la porte pour sortir, il la regardait tout en fermant la porte doucement.

Stephan: j'espère que ta mère à pas oublier mes principes, si je sent la moindre odeur de mec sur elle...je vais devoir la considérer qu'elle n'est pas mieux que les autres. Peu importe que se soit ta mère ou non, j'espère que j'ai pas besoin de mettre les poing sur les i.

Il fini par fermer la porte et s'en allait les mains dans les poches.

Du côté de Missa, elle attendait inquiète dans sa chambre tripotant l'une de ses quatre queues qu'elle avait laisser librement sortir. Entendant toquer elle se redressa les oreilles redresser tourner vers la porte.

Missa: Oui?

Elle fit un soupire soulager voyant que c'était Lucas.

Missa: Lucas...

Elle était heureuse de le retrouver, se laissant embrasser elle passait ses bras autour de lui le serrant fort.

Missa: moi aussi j'ai beaucoup penser à toi, j'étais surtout inquiète mais je suppose comme tu es la c'est que les choses se sont arranger, je suis contente.

elle se mit à rougir sentant que Lucas la poussait sur le lit, son coeur s'emballait mais pu s'empêcher de rire lorsqu'il parlait de Shin.

Missa: non ne t'en fait pas, je lui ai expliquer se que je ressentais pour toi. Il a accepté la situation et est retourner auprès de maman.

Elle rougit d'avantage, elle ressemble pas à mal à Shin pour sa timidité. Malgré tout elle se sentait parfaitement à l'aise avec Lucas, elle ne pouvait trouver mieux pour passer le restant de ses jours. elle était heureuse, ses oreilles de renard se courbait vers l'arrière. Missa n'avait encore jamais ressentit se genre de sensation, les caresse de Lucas était très agréable. levant ses mains elle attrapait son visage le caressant tendrement.

Missa: fait moi l'amour Lucas...

Elle retirait elle même entièrement son haut, souriant malgré que le stress était bien présent elle retira également celui de Lucas et passait le bout de ses doigts sur son torse.

Missa: tu es encore plus beau torse nu.

Elle leva son visage posant ses lèvres sur sa nuque et se mis à le lécher comme un animal montrant son infection.

De mon côté je me retrouvais en effet tête à tête avec Gabriel, sur le moment je l'ai embrassé. Mais j'arrive quand même pas à oublier malgré tout se qu'il a fait, je levais les yeux alors qu'il se serrait contre moi

Derek: se que j'en pense, je sais rien..c'est pas moi le chanteur et puis moi je préfère le rock ou le métal selon mon humeur...donc en se moment sa serait carrément le hard métal.

Je voulais lui faire comprendre que j'étais quand même en colère malgré tout et voilà encore des excuse, je doute pas qu'il est sincère mais avec moi seul le temps peut me faire oublier et encore c'est long, très long avant que j'y arrive.

Derek: Laisse moi du temps pour ça Gabriel, il faut le temps que j'avale la pilule comme mon dit. c'est la plus grosse que j'ai du avaler et elle me reste encore coincé dans la gorge.

Je le serrais tout de même contre moi.

Derek: à partir de maintenant je te suivrais ou que tu aille même jusqu'au chiotte! j'étranglerais toutes personne qui s'approchera de toi à plus de cinq mètre...préviens tes fan d'avance sinon il risque d'avoir carnage.

je tentais malgré tout de prendre sur moi, de lâcher mes vannes stupides. Je sais qu'au fond de moi je vais avoir très dur à retrouver confiance en Gabriel, je me dirais à chaque fois qu'il sera absent. "avec qui il est? " est ce qu'il est partit retrouver Benoit"? sa va être insupportable de penser toujours à ça, mais je peux pas m'en séparer pour autant.

Derek: Ta foutu une sacré merde, on devrait pas rester dans les parages.

Il attrapait sa main pour s'en aller loin de l'hôtel et même retourner jusqu'à chez lui à la ville Mirage, loin de ses humains ignorant. Benoit regardait pas la fenêtre remis de ses blessures et nous regardais s'éloigner de l'hôtel. Il avait le regard noir remplis de jalousie, il finit par s'éloigner de la fenêtre allant se regarder dans le miroir.

Benoit: t'aurais peut être pas du me donner ton sang Lucas, je compte bien profité de se petit cadeau.

Il sourit allant jusqu'à sa commode tirant le tiroir et sortit son poignard dont il c'était servis pour tuer tous ses hommes autre fois.

Benoit: je me suis toujours dit que je mourrais de cette façon, j'aurais jamais penser malgré tout que sa serait de ma main.

Il se donna lui même la mort en utilisant le même procédé que ses anciens meurtre, en se tranchant la gorge. Il n'avait pas fait ça par hasard bien évidemment, grâce au sang de Lucas qui coulait dans ses veines il allait revenir à la vie, bien plus fort qu'il ne l'était...c'est se qu'il désirait.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Ven 25 Jan - 7:26

Hatchi regardait son père avec un sourire de sa réponse, il est sur que se n'était pas la bonne personne pour parler de ça, mais elle se sentait bien plus proche de lui que de sa mère, c'était quelque chose qu'elle ne pouvait pas expliquer.. Ce qu'elle ressentais pour Stephan n'était pas du tout la même chose que ce qu'elle ressent vis-à-vis de sa mère. Elle pense s'en arrêt à lui, 24 heure 24 et des fois, elle rêve même de lui, et j'avais exactement la même chose avec Derek autre fois, lorsqu'on était encore lié.. Je ne désirais pas une seul seconde me séparer de lui.

Hatchi : Je vois, tes seulement fidèle avec maman pour moi.

Elle continuait de sourire malgré tout, chipotant dans l'une des mèches de ses cheveux.

Hatchi : Alors tu n'es pas vraiment amoureux d'elle ?

Elle finissait malgré tout par se redresser regardant dans sa direction, elle reprenait la lettre sa mère afin de la relire.

Hatchi : Elle, elle est folle amoureuse de toi, alors je doute qu'elle vienne à te tromper tu sais. Tu n'as donc pas à t'en faire la dessus.

Il finissait par sortir de sa chambre, elle se redressait soupirant. Elle gardait la lettre dans sa main et faisait les cents pat dans sa chambre, elle finissait par se poser contre le mur et relisait une troisième fois cette lettre. Elle approchait celle-ci de près voyant quelque chose de suspect, il y avait une petite tache de sang, elle posait son doigt sur celle-ci et le posais sur sa langue, c'était bien le sang de sa mère.

Hatchi : c'est pas vrai..

Se n'était pas normal, elle préférait s'assurer de savoir ce qu'il c'était passé lors de leur absence, elle fermait les yeux se trouvant dans une autre phases, tout autour d'elle le temps revenait quelques heures en arrière, elle s'arrêtait voyant sa mère, un homme la menaçait en ayant une fauve sous sa gorge, elle était obligé d'écrire ce qu'il lui disait, en appuyant trop fort, il l'antaillait légèrement la gorge, c'est la qu'une goutte de sang tombait.

Elle revenait aussi tôt dans son véritable espace temps, elle fit un sursaut tournant son regard autour d'elle, c'était la première fois qu'elle utilisait ses pouvoirs, elle ne les contrôlait pas à la perfection et était loin de savoir les maniés comme une arme et pourtant, elle pourrait faire des choses incroyables avec.

elle lâchait la lettre et se mettait à courir, c'est la qu'elle se trouvait face à Zankou, elle levait regard dans sa direction.

Hatchi : J'ai justement besoin de votre aide, un homme c'est emparée de ma mère.

Elle devait également prévenir son père, étant donné qu'elle faisait partie de la même race que son père, elle pouvait parlé avec lui par télépathie, elle utilisait donc ce dons afin de lui dire.

*Hatchi : Maman n'est pas partie d'elle même, cette lettre est fausse, quelqu'un la obligé de l'écrire afin qu'on pense que c'est pour cette raison qu'elle est partie, en vérité c'est un homme qui l'a prise. *

Lucas était très tendre avec elle, mais il ne voulait surtout pas brusquer les choses et ne lui faisais que des petits doudouces à sa poitrine et à son intimité, il n'allait pas plus loin tant qu'elle ne lui accorderait pas e privilège.. Mais lorsque se fut le cas, Lucas levait le regard vers elle afin de le regarder, il en fut très heureux qu'elle le lui demande d'elle même.

Lucas : D'accord..

Elle retirait son haut ainsi que le sien, il en souriait étant donné qu'il l'avait déjà bien travaillé, il retirait rapidement son bas à elle ainsi qu'à lui et se positionnait au dessus d'elle laissant Missa lui faire ses baisé dans le cou qui fut très agréable même son petit coup de lèche. Il faisait de même de son côté en l'embrassant dans le cou et commençait lentement à la pénétrer.

Il faisait des vas et vient lent pour commencer mais au fur et a mesure, il augmentait sa vitesse, il se blottissait bien contre elle et continuait ses baisés dans le cou, une fois qu'il vit qu'elle ne ressentait plus la douleur mais le plaisir, Lucas pouvait augmenter la cadence.

Le plaisir commençait à monter de plus en plus, après un long moment de plaisir entre eux deux, il finissait par jouir à l'intérieur d'elle, étant toujours sous la forme d'un ange déchus, un signe apparaissait sur le ventre de sa belle. Il se mettait à côté d'elle, passait sa main dans ses cheveux et l'embrassait son front. Il baissait son regard vers cette marque, il y'en avais du identique l'une à côté de l'autre et elle se touchait. il touchait son doigt sur cette marque avec un sourire, heureux.

Lucas : On va avoir une magnifique fille.

Il levait le regard vers elle, caressait son visage de sa main libre.

Lucas : Tu vas être une magnifique mère.

De mon côté, je ressentais toujours une petite rétisence du côté de Derek, il m'en voulait toujours malgré tout de ce qu'il avait pu se passer avec Benoit et je le comprend parfaitement. Je sais donc qu'il faudra du temps afin de que cette blessure cicatrice. Mais sa soulageait qu'il veuille toujours de moi. J'étais terrifié à l'idée de le perdre mais j'étais malgré tout mal, par rapport à Benoit.

Gabriel : Je comprend Derek.. Mais j'espère qu'on pourra revivre comme avant malgré tout.

Malgré qu'il m'en voulait toujours un peu, il me prenait contre lui, j'en faisais de même gardant les yeux ouverts assez soulagé, je souriais de cette petits phrases, même lorsqu'il n'est pas bien, il ne veut pas le faire ressentir et continue de lancer ses petits piques afin de montrer qu'il va bien, mais je sais que c'est faux.

Gabriel : Je suis même prêt à mettre des menottes afin d'être 24 heure sur 24 à tes côtés.

J'étais vraiment bien dans ses bras, mais Derek avait raison, il fallait mieux s'éloigner d'ici, je regardais autour de moi, tout était détruit, j'en étais assez triste de me dire que c'était moi qui avait fait tout ça.. Se n'était pas à moi de faire ça mais Derek, après tout, c'est à cause de moi qu'on se retrouve dans cette situation.

Gabriel : Désolé pour tout ça Derek.. Je m'en veux terriblement et je sais que tu m'en veux également et je le comprend.

On finissait par partir, je n'avais même pas fait attention que Benoit nous observait, et j'étais loin d'imaginer ce qu'il préparait. On allaient donc retourner jusqu'à la ville Mirage, et je trouve que se n'était pas une mauvaise chose parce qu'ici.. Je me suis attiré les foudres, j'ai beaucoup de fan, mais lorsqu'ils la rhumeur va tourner, je n'aurais qu'une mauvaise réputation, et j'ai peur qu'on me pourchasse et va savoir quoi d'autre.. Je préférais donc retourner jusqu'à notre ancienne ville.

Gabriel : On a toujours notre ancienne maison, on était bien là-bas.. Je pense qu'on devrait y retourner. On devrait prévenir les enfants, je ne veux pas les laisser ici.

Je me rendais donc jusqu'à la chambre de Lucas pour commencer, j'ouvrais et fut surpris de voir ce que je voyais.

Gabriel : Je suis désolé, j'aurais du frapper.

Je refermais aussi tôt la porte assez gêné, Lucas ricanais et se redressait, il utilisait ses pouvoirs afiin qu'ils soient tout les deux habillés.

Lucas : Tu peux rentrer.

Entendant cela, j'entrais passant ma main derrière ma tête.

Gabriel : Encore désolé.

Lucas : Se n'est rien, qu'est-ce qu'il se passe ?

Gabriel : Derek et moi, on désire retourner à la ville Mirage.

Lucas : D'accord.. Mais pour le moment on ne sera pas.

Gabriel : Ah, pourquoi ça ?

Il souriait tout heureux et soulevait délicatement le haut de Missa afin de montrer la marque, j'en ouvrais la bouche et finissait par tomber dans les pommes, Lucas fut surpris. Il regardait par la suite vers Derek, il se redressait afin de marcher jusqu'à moi.

Lucas : Et bien, j'aurais espéré qu'il soit content d'être une nouvelle fois papy et pas en tomber dans les pommes.

J'ouvrais lentement les yeux, Lucas tendait la main afin de m'aider à me redresser.

Gabriel : J'ai rêvé que tu allais être papa.

Lucas : C'est le cas.

Je tournais rapidement le regarde vers Missa et m'approchait d'elle, il y avait une petite marque, j'en fis un sourire.

Gabriel : Notre famille s'agrandis de plus en plus, tu ne trouves pas sa formidable Derek ?

Je me retournais pour le regarder avec un beau sourire.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Ven 25 Jan - 11:18

Tout en marchant Stephan repensait au parole de Hatchiko, est ce qu'il était vraiment amoureux de Maiwen? après tout si il était rester si longtemps avec elle c'était parce qu'elle était tomber enceinte de leurs filles sinon elle aurait bien pu finir comme les autres. Il fit une pause au bar de l'hotel, tout semblait vide surement à cause des catastrophe que Gabriel avait causer. Il se servait donc tranquillement, mais alors qu'il allait boire sa première gorgée il recevait le message téléphatie.

Stephan: pfff, on peut même plus la laisser seul une minute celle la sans se faire kidnappé. "j'arrive"

Il prit tout de même le temps de finir son verre et rejoins Hatchi étant déjà au côté de zankou.

Stephan: qu'est ce qu'il fait la le gros?

Zankou: tu veux ma grosse main dans la figure? la petite damoiselle semble avec des soucis avec sa mère.

Stephan: je suis au courant merci et alors? qu'est ce que ta avoir dans l'histoire.

Zankou: elle m'a appelé à l'aide.

Il regardait directement vers Hatchi les sourcils froncé.

Stephan: on a pas besoin d'un dragon dans les pattes! se type est une catastrophe à lui tout seul! il a presque démoli l'hôtel tout à l'heure! il serait capable de marcher sur maiwen sans même 'en rendre compte!

Zankou lui lançait un regard cruelle à cet instant.

zankou: méfie toi que c'est pas sur toi que je marche moucherons.

Stephan lui lançait le même regard et fini par attraper la main de sa fille pour s'en aller de leurs côté, Zankou ne dit rien et partit du siens.

Stephan: comment tu sais que ta mère à été enlevé? ta utiliser les pouvoirs de cette bague c'est ça? tu devrais t'en débarrasser je suis sûr que sa ne va que t'attirer des ennuies comme Derek et cette chaîne qui tiens.

Une fois hors de l'hôtel il regarda dans plusieurs direction différente.

Stephan: je sais même pas ou aller! et pourquoi on voudrait enlevé ta mère merde! elle n'a rien de spécial et a une poitrine d'une fillette de quatorze ans!

Il regardait Hatchi à cette instant levant les épaules.

Stephan: quoi c'est vrai même toi ils sont plus gros!

Il passait sa main dans ses cheveux regardant dans une autre direction.

stephan: a quoi ressemblait se type que tu as vue? peut être que c'est un mec qui me déteste et cherche à se venger. va savoir après tout je suis loin d'être quelqu'un qui me fait des amis, aller Hatchi trouve une solution car si il la viole ou un truc du genre je te préviens je n'en veux plus de ta mère.

C'était peut être pas des paroles à prononcer devant sa fille, c'était après tout de sa mère qu'il était entrain de parler. Encore une fois il repensait à la question de Hatchi tout à l'heure, est ce qu'il l'aime vraiment? il commence sérieusement à en douter à présent.

Stephan: Pour la ta question de tout à l'heure, je ne crois pas non. Tu va peut être m'en vouloir Hatchi pour se que je vais te dire, mais au départ j'avais choisis ta mère non pas pour tomber amoureux mais juste pour mon propre plaisir, mais elle est tomber enceinte et voilà. Si je suis rester avec elle c'était uniquement pour toi, j'avais pas envie que tu sois malheureuse c'est tout.

Il prit une grande respiration mettant ses mains dans les poches de son jeans.

Stephan: maintenant t'es adulte alors peut être que j'ai plus besoin de me forcer, mais on va quand même tenter de la retrouver c'est ta mère après tout.

****

Missa passait le moment le plus agréable de sa vie, elle avait rencontré un homme merveilleux. pour elle c'était comme un rêve de petite fille qui se réalisait, elle avait trouver son prince charment. Alors que demander de mieux pour sa toute première fois? oui certes c’était douloureux au départ, mais elle passait bien au dessus de ça. Il suffisait d'un sourire de sa part pour oublier de petit désagrément, elle sait qu'elle ne regrettera jamais son choix.

Missa: Je t'aime tant Lucas.

Passant ses bras autour de lui, elle le serait fort comme pour de peur que tout d'un coup il venait à se vocalisé. Au fur et à mesure que le temps avec lui durait, plus elle y prenait gout et plaisir. de petit gémissements discret se fit attendre de son côté, elle caressait le long de son dos, parfois ses cheveux. Se moment fut à la fois long et agréable, mais peut être malgré tout trop court pour Missa. Lucas en avait terminer, essouffler elle se tournait face à lui caressant son doigt du bout des doigts.

Missa: merci pour cette agréable moment Lucas.

Elle baissait le regard vers cette marque sur son ventre, dès son premier rapport avec Lucas elle attendant déjà une fille. Elle y passait sa main sur ses symboles, cela la faisait malgré tout sourire.

Missa: j'ai toujours voulu être maman, la mienne arrêtait pas de passer son temps à parler de moi étant petite...sa ne faisait que monter mon envie.

elle sautait sur Lucas restant néanmoins cacher sous les couverture qui les couvrait et l'embrassait plus qu'heureuse. C'est la que Gabirel entrait dans la chambre, elle s'en retira rapidement de lui se cachant entièrement sous les couette.

Missa: oh non ton père nous a démasqué! tu crois qu'il va être fâcher?

Elle se redressa de toute façon Lucas avait fait réapparaître leurs vêtements sur eux, Gabriel entrait moi j'arrivais depuis le couloir marchant tranquillement sans me presser. C'est lorsque je vis Gabriel tomber dans les pommes que j’accélérais la marche.

Derek: qu'est ce que ta encore?!

Papa? comment ça rêver qu'il serait papa?! je tournais le regard vers la fille faisant des petit yeux vers la marque sur le ventre. Ah oui d'accord je vois, super encore un mômes qu'il faudra garder lorsqu'ils en auront marre d'entendre pleurer chaque nuit.

derek: magnifique encore une que je vais devoir faire comprendre que moi c'est "derek" et non "papy"

Je regardais Gabriel à présent qui trouvait formidable lui, oué c'est formidable uniquement lorsque c'est pas nous qui devons garder l'enfant.

Derek: Je passe passe son tour pour les couches, dont quand t'aura des envies d'étrangler ta fille quand elle t'empêche de dormir la nuit Lucas, oublie nous surtout pour la garder!

c'est à se moment précis depuis la chambre de Benoit qu'il reprit une grande respiration, je ressentis directement la présence d'un nouveau "vampire déchut" ou je sais quoi qu'on peut être. Je retournais dans le couloir regardant en direction de la porte ou se trouvait la chambre de Benoit.

Derek: qu'est ce que ça veux dire?

M'approchant de plus en plus, je sentis une forte odeur de sang tellement forte que je me sentais obliger de mettre ma main devant mon nez. J'ouvrais lentement la porte et découvris Benoit allonger par terre pataugeant dans une marre de sang.

derek: Gabriel viens voir.

Benoit ouvrait lentement les yeux sans que je puisse le voir son visage était tourner de l'autre côté d'ou on se trouvait. Je vis son poignard qu'il tenait toujours dans sa main droite, je la reconnu c'est celle qu'il utilisait pour ses nombreux meurtre. c'est étrange je ressentis la présence d'un de notre race venant de cette chambre et tout se qu'il y trouve c'est Benoit qui c'est ouvert la gorge. Je voyais ses doigts bouger, j'en fronçais d'avantage les sourcils.

derek: Lucas!

Benoit de dressais lentement le visage cacher par les long cheveux, je pouvais malgré tout voir son regard qui se tournait dans ma direction.

Benoit: et bien qu'est ce qui se passe Derek, pourquoi tu fais cette tête?

Derek: ta l'esprit aussi tordu pour te trancher la gorge toi même Benoit, t'es pire encore que je l'imaginais.

Benoit: J'ai toujours eu dans l'idée de que si je venais à mourir c'est encore jeune et beau et par ma propre lame.

Derek: mais tu es encore en vie.

Benoit: oui et je dois remercier se très cher Lucas pour ça, il devrait faire attention à ne pas donner son sang à n'importe qui.

Il regardait à présent vers Gabriel souriant d'avantage passant ses doigts sur sa gorge ramassant le sang qui était encore frais.

Benoit: Quel dommage Gabriel tant de sang gâcher, alors tu n'est pas tenter?

Derek: me provoque pas Benoit.

Il m'ignorait complètement et léchait ses doigts ne quittant pas Gabriel des yeux, je supportais plus de voir son comportement et utilisait ma rapidité pour tenter de l'attraper mais il fit de même de son côté pour m'esquivé et se placer en face de Gabriel, je me tournais vers lui et vis qu'il l'embrassait. Mes yeux viraient au rouge sur l'instant, Benoit se décalait immédiatement.

Benoit: tu entendra encore parler de moi Gabriel, tu comprend pourquoi beaucoup d'homme rêve de m'avoir dans leurs lit.

Il tourna légèrement le regard dans ma direction pour me provoquer, j'y répondais rapidement utilisant ma rapidité pour l'attraper et le lançait à travers les fenêtre qui explosait à son impact. J'ai eu le temps de voir que benoit gardait le sourire et pris une autre forme celle d'un aile pour l'éloigné. Je sortais de la chambre m'avançant vers Lucas et l'attrapait par sa veste.

Derek: tu es idiot! qu'est ce qui t'es passé par la tête de donner ton sang à Benoit! Il a profité de cette occasion pour être transmuté! se type était déjà un psychotique à la base et maintenant que ses émotions son décuplé...tsss! des fois je me demande de qui tu tiens ta bêtise!

Missa: Il n'a pas pensé à mal, c'était pour le sauver qu'il a réagis comme ça.

Derek: Sauver Benoit!? tais toi la femme animal! le mieux c'était encore de le laisser crevé!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Sam 26 Jan - 0:54

Hatchi pensait qu'en faisant appel à l'aide à Zankou, il pourrait les aider, elle sait à quel point il était fort, alors il aurait pu être du grande aide, elle tournait le regard vers son père qui arrivait à ce moment là. Il ne semblait guère apprécier que Zankou soit là, elle qu'elle lui a demander de les aider, elle le regardait bien voyant qu'il se chamaillait avec.

Hatchi : Papa..

Elle se laissait attraper la main par celui-ci et tournait le regardant voyant Zankou partir d'un autre côté, elle regardait de nouveau vers son père soupirant.

Hatchi : Non je n'ai pas eu besoin d'utiliser les pouvoirs de la bague, j'ai utilisé les miens.. Tu te souviens ? Je peux contrôler le temps, alors je suis revenu quelques heures temps en arrière et j'ai pu voir cette homme la prendre voilà..

Elle regardait vers son père avec des petits yeux de ce qu'il disait de sa femme.

Hatchi : Fallait choisir quelqu'un avec une plus grosse poitrine si il n'y a que sa qui t'intéresse.. Et peut-être que cette homme ne s’intéresse pas à elle mais à toi, ou à Derek.. Vous avez pas mal d'ennemis à vous deux.

Elle s'arrêtait réfléchissant à sa question, elle tentait de se souvenir de son visage.

Hatchi : Il portait une longue fauve, et avait une sorte de masque qui cachait un seul oeil alors sa te dit quelque chose ? Il avait des cheveux un peu gris comme ça, et je ne me souviens de rien d'autre sa été tellement vite, j'ai surtout regardé le visage de maman.

Elle fut surprise de ce qu'il venait de dire, elle s'arrêtait bien afin de le regarder.

Hatchi : Tu es censé être la pour elle et encore plus dans ce genre de situation, si ce type la viole faut justement que tu l'aides dans cette épreuve et pas la laissé tomber !

Ses paroles lui allait loin, et la faisait mal, elle détournait le regard.

Hatchi : Je vois.. Alors sa tu te mettre dans tout tes états lorsqu'elle est tombée enceinte de moi, t'aurais préféré que se ne soit pas le cas pour que tu continues à t'amuser à ta guise.

Elle le regardait du coin de l'oeil, les sourcils froncés.

Hatchi : Et bien désolé d'avoir échoué ton petit jeu, c'est bon, je vais aller la chercher toute seul. Ta raison, je suis adulte, j'ai plus besoin d'un père pour me dire quoi faire désormais.

Elle utilisait sa bague afin de se téléporter, elle se retrouvait dans un lieux qu'elle ne connaissait pas tout était saccagé, on aurait dit un endroit complètement abandonée et isolé de tout, elle regardait vers sa bague ses yeux étaient ouvert on pouvait bien le remarquer puisqu'il illuminait.

Hatchi : Où est-ce que tu m'as emmené..

Elle marchait sans faire de bruit et bien serré contre les murs, elle s'arrêtait utilisant tout ses sens, et entendant un homme parler, elle fronçait les sourcils se demandant si la bague ne l'avait pas emmené directement dans le lieux où se trouvait sa mère. Elle tentait d'entendre le son de la voix de sa mère afin de s'y assurer.

L'homme en question tournait autour d'elle d'un air agacé, passait sa faux sous sa gorge souriant.

Zwei : Ton très chère mari doit s'inquiété pour toi, il doit déjà être occupé de te rechercher.

Maiwen : Pourquoi vous faîtes ça.

Zwei : Je désire le rencontrer.

Il fit un sourire se retirant d'elle et se posait contre le rebord de la fenêtre la regardant, elle ne bougeait pas et l'observait.

Zwei : Après tout, j'ai hâte de voir les enfants de Derek, sa nouvelle petite famille qui a réussi à faire changer ce qu'il est réellement.. Un monstre sans aucun scrupule.

Maiwen : Pourquoi tout le monde ne le laisse t-il pas tranquille.

Il haussait les épaules ricanant.

Zwei : Il devait s'attendre à quoi ? A vivre pleinement sa vie, alors qu'il a fait tant de mal autour de lui autre fois, il pensait qu'en changeant ce qu'il était, qu'il allait pouvoir effacé cette partie de lui ?! Non.. Derek a beaucoup d'ennemis, il va fallait s'attendre à tout ça.

Hatsu ouvrait les yeux ayant entendu la conversation, elle marchait plus rapidement afin de retrouver la pièce, Zwei se levait reniflant, il attrapait bien la manche de sa faux ayant senti cette odeur.

Zwei : Tient, nous avons une invitée, j'aurais préféré voir quelqu'un d'autre, mais elle fera l'affaire.

Maiwen : Hatchiko..

Il s'approchait d'elle avançant son visage face au sien.

Zwei : Maintenant silence.

Il se décalait d'elle, léchant le sang de Maiwen qu'il avait encore sur la lame de sa faux, Hatchi apparaissait devant la porte serrait les poings.

Hatchi : Laissez ma mère tranquille où vous le regretterez.

Zwei : Charmante, très charmante, la petite fille de Derek Kijo.

Il envoyait sa faux dans sa direction, celle-ci fut surprise mais se décalait rapidement sur le côté pour l'évitait de justesse, il en profitait pour se retrouvait à côté d'elle l'attrapant par la gorge, il tendait la main afin que sa faux revienne d'elle même jusqu'à lui.

Zwei : Et tu as eu l'idée de venir toute seul jusqu'à moi.. Grosse erreur jeune fille.

Hatchi : Je suis plus forte que tu ne le crois, tu ne devrais pas me sous estimé.

Elle attrapait son poignet de sa main où elle portait la bague, celui-ci avait toujours les yeux ouverts, le poignet de cette homme se mettait à brûler, il grimaçait regardant vers cette bague.

Zwei : Alors toi aussi tu as eu un dons des Dieux.

Maiwen se mettait à hurler de douleur, Hatchi tournait rapidement le regard vers elle se demandant ce qu'elle avait, on pouvait voir que son poignet se mettait à brûler tout comme pour Zwei.

Hatchi : Qu'est-ce que tu lui as fait ?!

Zwei : Hum hum.. Tu n'es pas très intelligente, je vais donc te montrer.

Il enfonçait de sa main libre la pointe de sa fauve dans son ventre, MAiwen se remettait à pousser un cris, elle tombait à genoux posant sa mains, sur sa blessure, elle était identique que celle de Zwei.

Hatchi : Arrêtez !

Il tournait lentement sa faux, il ne montrait aucune expression sur son visage, on dirait qu'il ne ressentait même pas de douleur.

zwei : Alors arrête cette bague.

Elle tournait le regard vers la bague, la brûlure de son poignet devenait noir et commençait à monter petit à petit, elle ordonnait qu'il cesse mais elle n'arrivait pas à lui en donner l'ordre, il n'obéissait pas.

Hatchi : Je n'y arrive pas..

Zwei : Alors dit adieu à ta mère !

Il enfonçait plus loin sa faux, Maiwen tombait à terre n'en pouvant plus de cette douleur, Hatchi tournait le regard vers sa mère les larmes aux yeux, elle était encore en vie mais dans combien de temps encore.. Elle ordonnait une seconde fois à la bague de s'arrêter, ses yeux se refermaient aussi tôt.

Zwei : tu vois que tu peux y arriver quand tu veux.

Il retirait sa faux sa blessure cicatrisait, Il tournait le regard vers la brulure que lui avait causé cette bague, la moitié de son bras était noir, et il n'arrivait plus à bouger cette partie.. Il en grimaçait, il passait aussi tôt sa faux sous la gorge de la fille et approchait son visage passant sa langue pour lui lécher la jour.

Zwei : Regarde ce que tu as fais, tu es fière de toi.

Elle tournait la tête sur le côté mais le regardait malgré tout du coin de l'oeil.

Hatchi : Qu'est-ce que vous voulez à Derek.

Zwei : Oh, juste savoir comment il va, faire un peu la causette avec mon très chère frère.

Elle était surprise de sa réponse.

Hatchi : Frère ?

Zwei : Et oui, c'est moi qui lui ait tout apprit, mais je suis déçu qu'il ait oublié tout ce que je lui ais enseigné à cause d'un mec, c'est décevant.

Hatchi : Vous êtes un monstre.

Zwei : Oui c'est vrai haha et moi je ne changerais pour rien au monde.

Il continuait de passer sa faux mais montait sur son visage et entaillait légèrement sa joue, elle en fit une grimace. Il accrochait aussi tôt sa faux derrière lui, et repassait sa langue sur l'endroit où elle avait été blessé afin de lécher son sang.

Hatchi : Tu as dit tout à l'heure que toi aussi les Dieux t'avait donné quelque chose..Qu'est-ce que c'est.. C'est une arme ?

Zwei : Petite curieuse, mais je vais quand même répondre à ta question... Je suis le bras droit du très grand Hadès... Après son fils bien entendu.

Il fit un sourire narquois, elle semblait surprise. Il glissait sa main sur son masque à son oeil.

Zwei : Il ma donné cette oeil, c'est bien plus qu'un oeil ordinaire.

Hatchi : Alors pourquoi tu le caches.

Zwei : Se n'est pas très joli à voir, mais sa ne me gêne pas pour l'utiliser malgré tout.Je vois très bien avec ou sans se masque et je peux utiliser ses dons.

Pendant ce temps j'étais tout content que Lucas allait avoir sa petite famille, temps mieux il a vraiment le droit de trouver le bonheur, il a trouvé une femme formidable et aura bientôt une petite fille magnifique !
Derek disait déjà qu'il ne désirait pas changer les couches, ni garder les enfants à la maison, j'en souriais avec des petites étoiles dans les yeux.

Gabriel : Oh mais je m'en chargerais ! Alors si tu as besoin d'un baby sitters Lucas, je suis là !

Lucas : Oui je ne m'en doute pas pour ça, merci.

Je tournais le regard vers Derek, il semblait avoir senti quelque chose qui ne disait rien de bon, je le suivais de près Lucas arquais un sourcils mais préférait rester auprès de sa feme, surotut qu'elle attendait un bébé.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il se passe Derek ?

Je le suivais de près, je sentais moi aussi cette forte odeur de sang, tout comme Derek, je passais ma main sous mon nez mes yeux s'illuminait et j'avais une grosse boule au ventre, je n'arrive toujours pas à maîtriser cette soif, quand même mieux qu'avant mais la c'était un peu fort tout se sang..

Je me mettais derrière Derek voyant ce carnage, je regardais l'homme à terre et le reconnaissait aussi tôt, c'était Benoit, mes yeux s'écarquillaient à ce moment là.

Gabriel : Benoit ?!

Lucas arrivait à ce moment là, il regardait vers Benoit et comprenait rapidement ce qu'il c'était passé. Benoit jouait avec Derek et faisait tout pour le provoquer, Derek se prenait en plein dedans, moi j'étais vraiment mal je regardait attentivement vers Benoit qui se retrouvait en face de moi, j'avais ma gorgé nouée.

Je détournais le regard afin de ne pas céder à mes pulsions avec tout se sang, surtout lorsqu'il me parlait de ça, je me suis toujours nourris de son sang..

Il se retrouvait par la la suite juste en face de moi, je fus surpris qu'il m'embrasse, mais il finissait rapidement par se retirer de moi, je le regardais bien et écoutait ses paroles. Je n'arrivais même pas à lui répondre, Derek sous la colère s'en prenait à lui et arrivait à l'éjecter par la fenêtre, Benoit gardait malgré tout le sourire et prenait la forme d'un aigle pour partir aussi tôt, je détournais le regard, je l'ai blessé lui aussi.. Je ne voulais pas lui faire de mal, surtout tout à l'heure.. J'ai bien fallu le tuer sans le vouloir, j'aimerais m'excuser.. Mais je ne peux pas, sinon Derek m'en voudra encore bien plus.

Lucas avait vu la scène, il regardait vers Derel qui était très mécontent.

Lucas : Je lui ais donné de mon sang pour le soigner, sinon il allait mourir.

Il fronçait les sourcils de comment il parlait à sa femme, il attrapait la main de Missa à ce moment là.

Lucas : Derek sa ne sert à rien de s'énerver, ce qui est fait est fait.. Et je doute que pour Gabriel sera lui aurait fait plaisir que je laisse mourir, il se s'en aurait terriblement voulu.

Je baissais les yeux à ce moment là.

Gabriel : Sa aurait pratiquement de mes mains qu'il aurait été tué, alors oui, bien entendu que je m'en serais voulu.

Il levait les yeux pour regarder vers Derek.

Gabriel : Mais il est partis, alors passons à autre chose d'accord ?

Lucas : Il reviendra certainement pour toi.

Je détournais le regard.

Gabriel : Sa ne change rien pour moi.

Lucas soupirait, il ne voulait pas penser à tout ça pour le moment de toute manière, il allait être papa et savait que sa grossesse irait vite, sa fille allait bientôt venir, la marque avait déjà grandis d'ailleurs par rapport à tout à l'heure. Il tournait le regard regardant vers Zankou qui marchait par ici.

Lucas : Tu n'étais pas avec Hatchi ?

Il tournait le regard ne ressentant plus sa présence dans les lieux, il levait le regard vers Zankou, Stephan lui était encore ici.

Lucas : Où est-elle passée, ne me dis pas qu'elle a encore utilisé les pouvoirs de cette bague.

Gabriel : Je vais appelé Stephan.

Je lui envoyais un message par télépathie afin de l'appelé une fois qu'il venait à nous, je le regardais, il semblait être inquiet.

Gabriel : Dit nous ce qu'il se passe.


Lucas : Je dois m'occuper de Missa moi, elle va bientôt accouchée, je suis désolé, j'aurais bien voulu vous aider mais..

Gabriel : Occupe toi de ta femme et de ta fille Lucas, on va se débrouiller t'en fais pas.

Il emmenait donc Missa dans la chambre afin de s'occuper de l'accouchement.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Sam 26 Jan - 12:24

Stephan n'appréciait vraiment pas le tons qu'elle prenait avec lui, il en retroussa le nez tout en remettant son col convenablement pour tenter de maintenant sa colère. Il commence à regarder de l'avoir dit la vérité, elle avait peut être l'apparence d'une adulte, mais il avait plutôt l'impression d'avoir avoir à une ados.

Stephan: parle moi sur un autre tons Hatchiko, n'oublie pas que je suis ton père et tu me dois le respect! je n'ai jamais dit que je regrettais et c'est moi qui décide ou et quand je veux un môme.

Il fumait de plus en plus, si il aurait eu affaire à quelqu'un d'autre que sa fille les coups et les retournement de table aurait déjà eu lieu, mais avec Hatchi il réagissait d'une tout autre façon et maintenant sa colère comme il pouvait.

Stephan: Sa suffit maintenant Hatchiko! tu partira nul part sans moi, je suis ton père et peut importe l'age que tu aura je le serais toujours! si tu te permet de...

Elle disparu, il tournait sur lui même et fini par défoulé sa colère en tapant son point au mur. Il savait pas comment s'y prendre maintenant pour retrouver Maiwen ainsi que Hatchi. Pour lui le plus important était de ramené sa fille, il comprenait pas pourquoi à présent il se moquait pas mal de se qui pourrait arriver à Maiwen alors que lorsqu'elle fut tuer par Hadès il fut profondément toucher. Il tentait de comprendre et savoir quand tout cela avait changer, il r'ouvrit les yeux comprenant que c'était depuis que Hatchi était sortit de se cocon créer par la bague. Cette attirance pour Maiwen avait complètement disparu, c'était même elle qui avait prit avec lui pour retrouver Lucas laissant sa mère seul à l'hôtel.

Pendant que Stephan tentait de comprendre se qu'il lui arrivait, moi j'étais toujours hors de moi à propos de Benoit et sa m'énervait d'avantage que les autres ne semblait pas comprendre la situation. Je tournais en rond faisant les cents tout en passant ma main dans mes cheveux.

Derek: vous comprenez vraiment rien décidément, tout se que Benoit assez de vous faire croire qu'il avait changer et tout le tralala c’était que des conneries. Oubliez complètement tout se que vous croyez savoir de lui, si Raynor m'a mit en équipe avec lui et Logan c'était pas pour rien.

Parler d'autre chose? c'est surtout que sa te fait mal de parler de Benoit hein Gabriel? autant ne pas commencer à entrer dans se genre de conversation, c'est vraiment pas le moment. Je sais que Benoit va finir par revenir et des sales idées en tête le connaissant.

Derek: et ben va donc t'occuper de ta nouvelle copine Lucas et dire que tu t'étais permis de donner une leçon à ton frère dans le temps...tu parle. Aller dépêche toi avant qu'elle accouche dans le couloir.

Je lui faisait bien comprendre que j'étais en colère contre lui, quel idée sauver la peau de Benoit. Il va finir par un jour comprendre pourquoi je suis tant en colère, j'entend quelqu'un qui arrive...oh non pas lui, comme ci on avait pas assez de soucis comme ça.

Zankou: Hatchi? aaaahh oui, la petite femme à la bague, oué c'était avec elle, mais son père ma fait une crise de nerf.

Derek: peut être parce que tu voulais te la taper et je comprend! touche pas à ma petite fille!

Zankou: décidement quel famille ennuyeuse et moi qui me plaignait de la mienne.

Derek: Laquelle? Raynor ou ta nouvelle famille de dragon?

Zankou ne répondit pas et se contenta de grogner entre ses dents, après l'appelle de Gabriel à Stephan il lui a fallu que quelque seconde pour arriver.

Stephan: Maiwen à été enlevé, Hatchi est partie seule pour la chercher...en utilisant cette maudite bague.

Derek: et qu'est ce qui l'a donner l'envie de partir seule?

Stephan: on c'est disputé...je lui ai avouer que je me foutais de sa mère.

Derek: très intelligent...bravo Stephan.

Stephan: oh ferme la je t'en pris dit moi plutôt comment je pourrais la retrouver et ou est core aller Lucas.

Derek: faire accoucher sa petite chienne.

Stephan: quoi???

Il ouvrait grand la porte de sa chambre et lança un petit regard voyant Missa allonger sur le lit suant des gouttes tellement qu'elle souffrait.

Stephan: oh super...vais avoir une nièce mi-vampire-mi-ange et en plus mi-kitsune! et la suite sa serait quoi? une elfe? je m'occuperais de te critiquer après que ta meuf aura pondu ta fille Lucas! j'oublierais pas!

Il refermait la porte se tournant vers moi.

Derek: tu sais à quoi ressemblait celui qui a kidnappé ta futur ex-copine?

Stephan: j'en sais rien moi, à si...Hatchi a dit qu'elle avait vue se mec dans une de ses visions, cheveux gris avec une faux comme arme et un masque qui lui recouvrait l'oeil.

Je changeais aussitôt de tête quand il me fit sa description, la seul personne qui répondait à cette description que je pouvais connaître ne pouvais être autre que Zwei.

Derek: la poisse...

Stephan: quoi? sa te dit quelque chose?

Derek: Zwei.

Stephan: quoi c'est qui celui la? encore avec un que ta couché?

Je faisais une drole de tête lorsqu'il me lâchait cette connerie.

Derek: mon frère crétin!

La c'est lui qui fit une drôle de tête.

Stephan: ta un frère toi? depuis quand!

Derek: t'en a pas marre de lâcher tes connerie! pourquoi il enlève Maiwen, qu'est ce qui a derrière la tête celui la. Je ne vois qu'un endroit ou il pourrait se cacher, la ou j'ai passer plusieurs années avant de rejoindre Raynor.

je nous téléportais directement sur les lieux, je m'avançais doucement connaissant parfaitement le chemin comme ci je n'avais jamais quitter cette endroit.

Stephan: c'est en ruine ici, t'es sûr que tu t'es pas gouré.

Derek: chut! sa n'a pas changer malgré toutes ses années, c'était notre petite cachette pour...nous amusée à...peut importe.

Stephan sentait la présence de Hatchi, il se mit à courir sans même que j'ai le temps de le retenir. Il fini par arriver dans la pièce, il vit Hatchi ainsi que Maiwen, mais surtout cette homme au bandeau.

Stephan: t'approche pas de ma fille enfoiré!

Il utilisait aussi tôt sa rapidité pour repousser Zwei, il s'approchait ensuite d'elle pour voir si elle n'avait rien laissant presque de côté Maiwen.

Stephan: Toi, tu va être punie une fois à la maison, je vais t'apprendre comment à respecte son père.

Avant que Zwei tente quoi que se soit, j'intervenais utilisant également ma rapidité me mettant face à mon frère.

Derek: qu'est ce que tu veux Zwei? c'était tellement plus simple quand tu te faisais oublier pourquoi tu es revenu et surtout pourquoi enlevé la copine de mon fils. répond et me fait pas attendre.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Dim 27 Jan - 1:53

Moi non plus je ne savais pas du tout que Derek avait un frère, il m'a dit qu'il était fils unique, alors c'était un mensonge.. J'en étais blessé.. Pourquoi m'a t-il caché qu'il avait un frère ? Il se trouve à l'endroit où il a passé ses plusieurs années avant de rejoindre Raynor ? J'en détournais le regard comprenant que cette endroit était encore un mauvais de sa vie où il a fait beaucoup de mal, son frère ne doit pas être une bonne personne la pauvre est là, il a pris Maiwen.. Qu'est-il occupé de lui faire ?

Se n'était pas le moment de se poser des questions, ou te parler de Derek qu'il m'a mentis à propos qu'il avait un frère, s'il ne désirait pas m'en parler c'est sans doute parce qu'il n'en est pas fière. Je ne disais donc rien et le suivait lorsqu'il nous conduisait jusqu'à cette endroit en question, c'était un bâtiment en ruine, complètement détruis.

Gabriel : Tu es sur que c'est ici ?

J'envoyais aussi tôt mes ondes à l'intérieur de tout ce bâtiment en question et ressentais la présence d'un homme du même sang que Derek effectivement et Maiwen ainsi que Hatch se trouvait à l'intérieur, l'une était beaucoup plus blessée que l'autre.

Gabriel : Il faut se dépêcher, il les a blessée.

Zwei souriait sentant la présence de son frère mais également des personnes qui les accompagnait, il ne bougeait pas attendant qu'ils viennent jusqu'à lui. Hatchi tournait le regardant voyant son père arrivait en courant jusqu'à elle.

Stephan repoussait rapidement Zwei de sa fille, il l'observait avec intérêt, il comprit tout de suite de qui il s'agissait.

Hatchi : Se n'est pas le moment de parler de ça ici.. C'est le frère de Derek.

J'arrivais par la suite aux côté de Derek, je regardais vers Hatchi, elle n'avait rien mais par contre Maiwen était à terre, je remarquais rapidement qu'elle était recouverte de son sang, mais son bras était noir tout comme le bras de Zwei en ce moment même.

Zwei restait à sa place et faisait un sourire en coin voyant Derek se mettre juste en face de lui, il penchait légèrement le visage afin de le regarder, cela faisait très longtemps qu'il ne s'était plus vu, alors chacun d'eux avait changer depuis tout ce temps, Zwei ne portait pas se masque.

Zwei : Tient Derek, sa fait longtemps, tu as pas mal changé.. Et de style également.

Il se mettait à ricaner de la question qu'il posait et tournait le regard vers Maiwen à ce moment là.

Zwei : Elle ne m'intéresse pas, je voulais me faire discret et elle était toute seul, je savais que si je la prenais, tout ta petite famille débarquerait.

Il revenait vers lui souriant, il levait sa main qu'il pouvait encore bouger.

Zwei : Ne fait pas cette tête là, je désirais rencontrer les personnes qui ont réussi à changer ce que tu es voilà tout et je dois avouer, que je suis déçu.

Il baissais sa main tournant le regard vers moi à cette instant.

Zwei : Je me suis acharné à faire de toi ce que tu étais, et pourquoi ?! Pour que ce type vienne tout gâcher, je vais donc devoir changer ça mon frère, il est temps que tu montres qui tu es réellement. Après tout, entre frère on doit s'entraider non ?

Il fit un sourire, moi je m'approchais, hors de question que ce genre de chose se reproduis, j'en ais assez de devoir sans cesse le perdre.

Gabriel : Il ne m'a jamais parlé de vous, alors je doute qu'il soit fière de ce que vous avez fait de lui à cette époque. Je ne vous laisserais pas le prendre ou changer ce qu'il est.

Il tournait lentement le visage vers moi.

Zwei : Alors il faudra m'arrêter.

Gabiel : Je vois.. Pourquoi avoir attendu tout ce temps avant de venir jusqu'à lui ?

Zwei : J'étais occupé, mais j'ai du temps libre alors je suis venu voir mon chère petit frère.

Il ricanait puisqu'ils semblaient tous surpris et mécontent de sa présence, ainsi que Derek qui continuait de le regarder avec un regard mécontent. Zwei se dégageait de lui et commençait à marcher à côté de Maiwen, la poussant avec son pied pour qu'elle soit sur le dos.

Hatchi : Ne la touchez pas !

Il levait le regard vers elle.

Zwei : On se calme, je ne vais rien lui faire.

Il fit apparaître une dague, il tenait la lame et pointait le manche vers Derek.

Zwei : C'est Derek qui va le faire.

Gabriel : Jamais il ne ferait ça !

Zwei : Et pourtant il le fera, sinon c'est Hatchiko qui mourra.

Elle fronçait les sourcils, elle avait bien envie d'utiliser sa bague, mais elle savait que si elle s'en prenait à lui, cela atteindrait sa mère comme pour tout à l' heure. Mais nous n'étions pas au courant, alors avant que quelqu'un d'entre nous finisse par craquer et s'en prendre à lui Hatchi nous prévenait par voix télépathie ce qu'il se passait lorsqu'on s'en prenait à lui.

Hatchi : Il ne peut rien me faire.

Zwei : Tu sembles bien confiante jeune fille.

Il fit un sourire narquois, ne pouvait pas manié sa main gauche encore sous l'effet de la magie de la bague, il serrait de plus en plus sa main sur la lame de la dague, son sang en coulait, Hatchi grimaçait sentant la douleur, elle retournait sa main, elle avait les mêmes blessures, elle en fut surprise, Maiwen également saignait de la main.

Zwei : Alors que décides-tu Derek ? Maiwen ou ta petite fille Hatchiko.

Gabriel : Ne fait pas ça...

Zwei : L'afferme !

Il envoyait la dague dans ma direction, je tendais la main l'arrêtant juste à temps avec mes ondes, la dague tombait à terre. Zwei, finissait par s'asseoir sur la seul chaise qu'il y avait dans la pièce, il croisait une jambe sur l'autre.

Hatchiko : Tes vraiment qu'une ordure, si l'un d'entre nous meurt, alors toi aussi tu mourras !

Zwei : Etant donné que mon âme est entre les mains du Dieu de l'enfer, je le crains.

Gabriel : Tu ne peux pas mourir..

Zwei : Dans les statistique, on peut dire que je suis déjà mort.

Gabriel : Sa ne veut rien dire, un vampire meurt lors de sa transumation, mais peut mourir une seconde fois malgré tout.

Zwei : Sauf que je peux mourir autan de fois que je le veux, je reprend vie en enfer et plus je meurs, plus je deviens encore plus puissant.

Je fronçais les sourcils n'en croyant pas mes yeux, est-ce qu'il dit vrais ? Je tournais le regard vers Derek, que pouvons-nous faire.. On ne peut tout de même pas sacrifier Maiwen, je ne veux pas qu'une l'une d'entre elle meurt..

Zwei : Bon, sa me semble bien trop long à mon goût, alors je vais augmenter la tension.

Il sortait sa faux et l'enfonçait à l'intérieur de lui, il ne fallait que quelque centimètre avant d'atteindre son coeur, il sourit n'utilisant que ses pouvoirs sur Hatchiko, celle-ci tombait à genoux, elle crachait du sang par la bouche, Maiwen elle ne recevait pas se contre sort.

Zwei : Il ne faut plus beaucoup avant que je n'atteigne le coeur, alors Derek ?

Il ne semblait même pas ressentir un peu de douleur... La bague reprenait vie, il n'avait jamais eu à faire à une arme créé par un Dieu, mais Hadès lui a offert un bien, il savait que cela pouvait être dangereux. L'endroit où Zwei l'avait blessé, s'illuminait et se soignait sa blessure se soignait aussi tôt, Zwei retirait sa faux soupirant puisqu'il le lien ne marchait plus avec elle désormait.

Zwei : Cette bague est ennuyante, bien je vais utiliser un autre moyen.

Il tendait la main, un portail apparaissait celui-ci avait été créé par Zwei.

Zwei : Je vous présente un ami à moi, Takuma.

Hatchiko, se redressait se tenant bien contre son père, elle regardait cette homme arriver, elle ne savait pas de qui il s'agissait, je ne semble pas l'avoir déjà rencontré, mais cela ne prévoyait rien de bon.. Zwei tenait sa faux vers le haut, sa blessure avait déjà cicatrisé.

Zwei : Je sens qu'on va passer une soirée inoubliable, comme dans notre enfance tu t'en souviens Derek, cette endroit..Cela me fait rappeler le bon temps, les meilleurs années de ma vie.

Il souriait, je tournais le regard vers Derek sans rien dite, j'avais peur une nouvelle fois de ce qu'il pouvait se passer..


Pendant ce temps Lucs et Missa avait réussi à mettre leurs enfants au monde, alors qu'il pensait qu'ils allaient avoir une magnifique petite fille, en réalité ils venaient d'avoir deux magnifiques petites jumelles, Lucas en était très fière, il était assis sur le rebord du lit regardant avec admiration le petit bout qu'il tenait dans ses bras, Missa tenait son autre fille, il regardait avec elle le sourire aux lèvres.

Lucas : Merci de m'avoir donné ses deux merveilleux cadeaux, Missa..

Il ne se doutait pas du tout ce qu'il pouvait se passer de notre côté, mais il restait inquiet, il ne pouvait plus se permettre de mettre sa nouvelle famille en dangers, il créait malgré tout un boule tout comme je lui avais appris afin de voir ce qu'il se passait de notre côté, il berçait sa fille dans ses bras qui dormait et regardait en même temps.

Lucas : On ne peut vraiment pas être tranquille..


Il baissait le regard vers sa fille qu'il tenait dans ses bras Heley, ils avait déjà choisis leurs prénom, celle que Missa tenait s'appelait Brook.

Lucas : Je vais devoir m'y rendre.. Afin de les aider, sa se passe mal, mais je ne peux pas te laisser toute seul..

Il était pris au dépourvu et ne savait pas quoi faire, il désirait rester auprès de ses enfants et de sa femme, mais il ne pouvait pas non plus laisser tomber sa famille.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Dim 27 Jan - 10:43

C'est clair qu'on avait pas mal changer tout les deux et pourquoi se masque à son oeil? je le vois mal l'avoir perdu, non sa doit être autre chose. Je ne peux me permettre de l'attaquer, je connais ses pouvoirs du moins si il en a pas acquis de nouveau.

Derek: Toi aussi ta changer de style Zwei et je vois qu'il reste toujours aussi ringard.

Je m'en doutais, il n'avait rien à y gagner de tuer Maiwen c'est nous faire venir qu'il voulait. Moi je comprend qu'il désire me revoir, mais pourquoi les autres? il a emmené Maiwen et donc sa aurait du être Stephan qui serait venu le premier. Il veux rencontré mes enfants? pourquoi? espéré qu'ils soient comme moi? non, il est en colère du fait que je sois plus pareil.

Derek: Qu'est ce que sa peut te faire que j'ai changer ou non? c'est pas ça qui t'empêche de vivre à se que je sache.

Je regardais Gabriel du coin de l'oeil losqu'il parlait de lui, il est vrai que c'est depuis que j'ai rencontrer Gabriel que j'ai changer de tout au tout, sans lui je serais encore un être ignoble et égoïste.

Derek: le seul problème Zwei c'est que j'ai pas envie de redevenir le salaud que ta fait de moi, je suis plus un gamin que tu peux manipulé comme tu le souhaite.

Sa va surement pas lui plaire que je refuse, il est très difficile de savoir se qu'il pense même pour moi. Zwei est quelqu'un d'imprévisible, il a surement lécher le sang de Maiwen et Hatchiko. Par contre à l'époque que je le côtoyais il ne pouvait qu'utiliser se pouvoir sur une seul personne, mais ses pouvoirs ont du augmenté...je ne peux rien prédire d'avance, mais j'ai également un avantage il ignore les nouveau pouvoir que j'ai pu également acquérir.

Derek: Gabriel ne t'en mêle pas ça vaux mieux.

C'est surtout qu'à force il risque d'énerver Zwei, il est comme une bombe à retardement surtout lorsqu'il n'obtient pas se qu'il souhaite. Je ne pouvais faire autrement que le regarder avec mépris, je comprenais pas pourquoi il se décidait de revenir maintenant, Gabriel se posait la même question.

Derek: franchement tu profite de ton "temps libre" juste pour que je redevienne comme avant, si t'avais vraiment pas envie que je chance alors fallait pas me laisser partir se jour la.

Il était totalement contre que je travail pour Raynor et pourtant il n'a rien fait pour m'en empêcher non plus. Je sortais de mes pensées voyant qu'il s'approchait de Maiwen, Stephan fit un pat mais ne tentant rien puisqu'il prétendait ne pas vouloir la tuer. Il a quelque chose derrière la tête, je le vois bien sur son expression de visage. Baissant le regard je vis qu'il fit apparaître une dague qu'il tendait vers moi, que je la tue moi même?

Derek: Va te faire voir Zwei!

J'allais quand même pas accepté pour que Hatchi vienne à me détester? et puis quoi encore! je fronçais d'avantage les sourcils, je me doutais qu'il avait quelque chose derrière la tête, il vient au chantage je le reconnait bien la. Comme tout le monde je recevais la mise en garde de Hatchi, donc maintenant il peut utiliser son pouvoir sur plusieurs personne. Si je venais malgré tout à tuer Maiwen, hatchi risque elle aussi d'être toucher.

Stephan: Si il venait à arriver quelque chose à Hatchi, je te jure Derek que j'arrache la tête de se type.

Derek: il arriverait encore à ouvrir sa gueule malgré tout Stephan.

Il fit une drole de tête lorsque je lui répondis ça, il tiens vraiment à se que je tue Maiwen. je peux pas prendre cette décision, Hatchi risque d'être toucher elle aussi, mais même si ce n'est pas le cas. Je tuerais sa propre mère, je veux pas qu'elle finisse par me haïr. Je tournais rapidement vers la main de Zwei qui faisait saigné, Maiwen subit les même dégat,mais aussi Hatchi. j'en était sûr si je venait à tuer Maiwen Hatchi subirait le même sort.

Je prenais trop de temps pour prendre ma décision, Zwei n'est pas quelqu'un de très patient. Gabriel devrait vraiment se taire, si il aurait pas eu le bon réflexe d'arrêter la dague à l'aide de ses ondes...pour Zwei, Gabriel est un obstacle et si il le trouve trop génant il va vraiment fini par s'en prendre à lui.

derek: Gabriel tais toi ou je te r'envoie immédiatement à l'hôtel ta compris?

Je vais devoir prendre une décision et vite, s'attaquer directement à Zwei serait une perte de temps et sa risquerais de le mettre ne colère. Je veux pas que Hatchi perdre la vie, depuis tout à l'heure Stephan me demande de sacrifié Maiwen par télépathie. Sa y est Zwei perd à nouveau patience, il menace à nouveau Hatchi. Je regardais vers la dague à terre et utilisait mes pouvoirs pour la faire venir jusqu'à moi.

Derek: toujours obliger d'utiliser le chantage Zwei, t'es vraiment pitoyable.

J'étais vraiment près à le faire cette fois, jusqu'à que le bague de Hatchi tente de la protégé. Je souris tout compte fais j'aurais peut être pas besoin d'en arriver la.

Derek: semblerait que tu n'es pas tout prévu Zwei.

Je retirais aussi vite se sourire de mon visage, un autre moyen? je me tournais vers se portail qu'il créa. Qu'est ce qu'il va faire encore? Takuma? non c'est pas le Takume que je pense j'espère? il a été envoyer dans une autre phase par Shin la dernière fois! mais je le vis lentement sortir regardant autour de lui, je le reconnaissait c'était bien lui.

derek: tu es fou! tu pourrais jamais contrôlé se type!

je me suis trompé il a vraiment penser à tous, on a déjà essayer de tuer Takuma et se fut un échec. Celui s'avançai le sourire aux lèvres ayant déjà repérer Hatchi ainsi que Maiwen.

Takuma: Je commençais par croire que tu m'avais oublier Zwei.

Maiwen était déjà inconsciente se qui n’intéresse donc pas Takuma, c'est donc vers Hatchi qui s'avançait lentement le léchant déjà la lèvre inférieur. Stephan tentait de la protégé bien évidemment, mais je s'avais par avance qu'il n'avait aucune chance. Je serrais la dague regardant à nouveau Maiwen, les paroles de mon frère m'agaçait, mais je finissais par utiliser ma rapidité pour enfoncer la dague dans son coeur.

Derek: Désolé Maiwen.

Takuma s'arrêtait se tournant vers moi, ensuite vers Zwei ne semblant pas être content.

Takuma: ne me dit pas que tu m'as fait revenir uniquement pour leurs foutre la trouille Zwei!

Derek: j'ai fais se que tu m'as demander alors maintenant les laisses partir, tu pourrais me faire tuer qui tu veux c'est pas pour ça que je redeviendrais comme toi. Alors ta petite soirée inoubliable comme tu l'attend avec tant d'émotion tu peux le mettre profondément dans le cul!

Takuma se moquait des intentions de Zwei, lui désirait s'amuser. Il s'approcha donc à nouveau de Hatchiko tendant le bras pour l'attraper par les chevuex, mais Stephan intervenu attrapant le poignet de celui ci.

Stephan: je te conseille même pas de la toucher.

Takuma: Aussi non?

Stephan le regardais droit dans les yeux, il ne pouvait pas seulement contrôlé les émotions d'une personne, mais également contrôlé son esprit. Il tentait de convaincre Takuma que la seul personne qu'il voulait tuer était Zwei et rien d'autre.

Derek: Stephan?

stephan cligna des yeux ne comprenant pas, c'était la première fois que son pouvoir échouait. C'était un véritable trou noir dans son esprit comme ci il était complètement vide.

derek: sa marchera pas, Shin avait déjà eu affaire à lui autre fois. sa seul solution qu'il avait trouver pour s'en débarrasser c'était l'envoyer à travers des porte noir. C'est comme tenter de tuer Zwei, c'est impossible...mais Takuma est d'avantage incontrôlable puisqu'il n'a même pas de conscience.

Takuma se mit à sourire écoutant mes paroles.

Takuma: j'ai l'impression d'entendre mon père autre fois, il était vraiment désespéré de rien pouvoir faire de moi comme il le voulait..ohh d'ailleurs comment va t'il?

Stephan ne tentait pas le diable et se tournait attrapant hatchi afin de se téléporter jusqu'à l'hôtel, je rêve ou il vient de nous laisser tomber celui la!

Takuma: regarde se que t'as fait! de ta faute j'ai même pas pu m'amuser avec elle!

Il fonçait directement sur moi, je pris le temps de prendre mon autre forme déployant mes ailes pour me rendre plus résistant encore. Mais avec la colère que dégageait Takuma à cette instant il réussi malgré tout à me faire passer à travers le mur. Il m'avait rapidement rejoins tout en ayant sortit comme des griffes de lycan, je tenais chacun de ses poignet pour m'empêcher qu'il les utilise sur moi.

Takuma: je me fou de savoir se que Zwei te veux, mais je vais prendre plaisir à t'arracher les yeux! je supporte déjà plus se regard arrogant.

derek: à moins que je t'explose les yeux le premier.

Il se demandait ou je voulais en venir, je souris en envoyant mes vecteurs dans son flux sanguin afin de détourner celui. Plusieurs veine de son corps implosa à l'intérieur de lui, il reculait se regardant saigner de partout, mais semblait pas se plein de la douleur pour autant. C'est seulement quand c'est les partit de son visage qui se mit à saigner qu'il y posa ses mains en hurlant. Je profitais de la situation pour courir et rejoindre Gabriel attrapant sa main.

Derek: on se tire!

Takuma se tournait vers moi courant pour attraper l'une de mes ailes.

Takuma: n'y compte pas! pour avoir oser toucher à mon visage, je vais devoir arracher le tiens!

***

depuis l'hôtel Missa avait fini son travail, elle portait l'une de ses filles dans ses bras. Une mignonne hybride au cheveux noir contrairement à sa soeur jumelle qui avait les trait de sa mère. elle était heureuse et serrait délicatement sa fille regardant vers Lucas.

Missa: Tu m'as également fait se cadeau Lucas, je les ai pas fait toutes seules tu sais...tu as réalisé mon rêve de petite fille et je t'en remercierais jamais assez.

Elle se redressait s'asseyant afin de voir se que Lucas faisait, elle comprit que quelque chose n'allait pas de leurs côté.

Missa: tu dois y aller, mais...elles viennent à peine d'arriver.

Elle détournait le regard, mais si ils sont vraiment en danger alors elle n'avait pas le droit de demander de rester auprès d'elle.

Missa: très bien alors si il le faut va si, mais promet moi de revenir sans bobo...je pourrais pas les élevé toutes les deux seul.

Elle lui lança son regard inquiet, c'est à se moment la que Stephan arrivait en même temps que Hatchi.

Missa: Hatchi?

Tenant toujours Book dans les bas, elle se dirigeait rapidemnt vers elle. Sa n'allait vraiment pas, elle était pas seulement tacher de sang, mais semblait aussi sous le choc.

Missa: Qu'est ce qui sais passé? Hatchi...dit moi que tu n'as rien ma belle.

Stephan: Derek à été obliger de tuer sa mère, son frère à jouer du chantage c'était Maiwen ou Hatchi...il a choisit et un autre type est revenu, mais pouvoir n'ont même pas fonctionner...un Takuma, je l'ai jamais vue, mais Derek semblait le connaitre et effrayer par lui.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Lun 28 Jan - 4:48

Zwei ricanait de la réflexion de Derek, il tournait le regard vers Takuma qui entrait dans les lieux et semblait tout de suite attirée par Hatchiko, celle-ci restait bien auprès de son père, elle n'aimait pas du tout la façon que cette homme le regardait.

Zwei : Qui a dit que je désirais le contrôler, je préfère qu'il face ce qu'il désire c'est bien plus amusant. On peut dire qu'on a beaucoup de chose en commun.

Il tournait le regard en direction de Takuma, faisant un sourire en coin.

Zwei : Comment pourrais-je t'oublier Takuma.

Gabriel : Pourquoi faire appel à lui..

Il haussait les épaules, regardant vers son frère à ce moment là.

Zwei : Pour que Derek se décide enfin, je veux qu'il la tue alors Derek que choisis-tu ?

Hatchiko tournait le regard vers Derek mais revenait vers ce Takuma en question, elle le voyait s'approcher d'elle, mais vit par la suite Derek utiliser sa rapidité afin d'attraper la dague et l'enfoncer dans le coeur de Maiwen, elle en avait les yeux écarquiller à ce moment là.

Hatchiko : Non !

Moi je détournais le regard à cette instant, Zwei lui avait le sourire aux lèvre, il regardait vers Takuma lui faisant comprendre qu'il face ce qu'il veut, il revenait vers Derek retirant son sourire, il était mécontent et le montrait bien.

Zwei : Je vois, je vois.. Tu devrais savoir malgré tout Derek, que je DETESTE quand on me parle sur ce tons ! Il est temps qu'on te rééduque comme il se doit, après tout, je n'ai plus été la depuis des longues années.

Il ne s'occupait pas de ce qu'il pouvait se passer avec Takuma, il pouvait faire ce qu'il désirait, se n'était pas son problème. Hatchiko avait des larmes qui coulaient le long de son visage et n'arrêtant pas de regarder le corps inerte de sa mère, elle était sous le choque et n'en revenait pas de ce qu'il venait de se passer.

Elle levait malgré tout le regard voyant Takuma tendre le bras vers elle, elle reculait d'un pat mais son père intervenait lui attrapant le poignet. Elle ne voulait pas le perdre, alors qu'elle venait à peine de perdre sa mère. Elle vit qu'il tentait d'utiliser ses pouvoirs contre lui, mais cela ne lui faisait rien, Hatchiko tournait rapidement le regard vers Takuma.

Zwei tournait le regard puisque Derek semblait être occupé par Takuma ainsi que notre fils et notre petite fille qui semblaient être en mauvaise posture.

Zwei : C'est à moi que tu as affaire Derek, laisse les donc se débrouiller par eux même, tu ne seras pas tout le temps là pour les protéger après tout non ?

Gabriel : On ne laissera personne faire du mal à notre famille.

Il pointait du doigt vers Maiwen riant au éclats.

Zwei : Ah oui et elle ? Elle semble bien morte pourtant.

Hatchi serrait les poings, elle désirait foncer sur lui afin de lui faire payer et les yeux de la bague brillait aux éclats mais elle sentit par la suite son père la tenir et ils fut tout deux téléporté. J'en tournais le regard vers eux, ils sont partis, ils ont bien fait.. Je ne voulais pas qu'ils leur arrivent également quelque chose.

Zwei semblait mécontent qu'ils se soient éclipsé, il revenait vers Derek.

Zwei : Je ne savais pas que ton fils était un lâche !

Gabriel : Il protège sa fille, je ne vois pas ce que sa fait de lui un lâche.

Zwei : T'ais demander de l'ouvrir toi ?!

Derek m'a demandé de me taire, mais je ne peux pas.. Et pourtant, je devrais arrêter, il semblerait que les paroles ne lui fait rien, il a déjà une idée en tête et personne ne pourrait le faire changer d'avis.. Ni même Derek, pourquoi ne pas être venu en personne s'il désirait voir Derek au lieux de prendre Maiwen.. Il a dit que c'était pour que toute notre famille vienne jusqu'à lui, pourtant, il aurait pu directement apparaître lorsqu'on étaient tous réunis à l'hôtel, je suis sur qu'il a quelque chose de précis en tête.. Et que sa doit être à rapport à Stephan ou Hatchiko étant donné que Maiwen était proche d'eux bien plus que nous.

Zwei croisait les bras voyant que Takuma était très mécontent que la fille soit partie, il le laissait faire et observait avec un sourire narquois sans venir en aide à son frère.. Derek se débrouillait de lui même, je n'avais même pas besoin de lui venir en aide, il savait c'était quoi la faiblesse de Takuma c'est qu'on touche à son visage et qu'on vienne à l'abîmer, mais sa provoque également chez lui une plus grande colère. Après qu'il avait fait ça, Derek m'attrapait et on s'en allait rapidement afin de fuir.

Je me retournais puisque Takuma attrapait une des aile de Derek, je tendais la main vers lui, lui envoyant des ondes directement dans son cerveau afin que tout ses sens soit inversé, lorsqu'il désirait bouger une jambe c'était son bras qui bougeait, tout était complètement chamboulé dans son cerveau.

Cela nous permettait de nous prendre notre envole avec Derek, je tournais le regard afin de voir si il nous suivait, je fis un soupir de soulagement puisque se n'était plus le cas, mais je me retournais pour regarde en face de moi et Zwei était là, il avait des ailes, mais celle d'un démon. Je vis sa faux se dirigeait rapidement sur moi, il n'avait même pas besoin de tenir sa manche pour la manié, il arrivait à l'utiliser avec de lévitation, je volais vers le haut pour éviter son attaque mais je recevais malgré tout dans ma cuisse, je poussais un cris, il ne faut pas que je tombe, sinon c'est Takuma qui va s'occuper de mon cas, je transpirais tentant de la retirer de moi, Zwei le faisait pour moi, il tendait sa main, la faux se retirait de ma cuisse et revenait jusqu'à lui, je gémissais une nouvelle fois, posant ma mains sur la blessure.

Je levais le regard vers lui, soignant ma blessure, il léchait mon sang qui se trouvait sur la lame.

Zwei : Tu sais ce que sa veut dire Derek n'est-ce pas ? Ton petit copain est entre mes mains.

Lucas ne désirait pas laisser sa famille toute seul ainsi, il détournait le regard afin de regarder sa femme, il tendait avec délicatesse Heley à côté de sa soeur jumelle, il s'approchait par la suite d'elle posant un baisé sur son frond et caressait une mèche de ses cheveux.

Lucas : Je dois les venir en aide, je te promet que je reviendrais en un seul morceaux.

Il tournait le regard voyant Stephan apparaître aux côté de Hatchiko, celle-ci était encore sous le choque. Lucas en avait assez de tout ça, il reprenait Heley et la donnait à son frère, il le regardait bien à ce moment là.

Lucas : occupe toi de mes filles et de ma femme d'accord ? Je dois les venir en aide.

Hatchiko regardait vers Missa les larmes aux yeux, elle baissait les yeux vers le bébé qu'elle portait, Lucas s'apprêtait à se téléporter du moins jusqu'à ce qu'il se retourne afin de regarder en direction de Hatchi. Elle se retournait vers son père, ne retenant plus ses larmes.

Hatchi : Pourquoi il m'a choisi ! Je ne risquais rien avec la bague ! Il fallait sauver maman.. Pourquoi tu nous as téléporté ?!

Lucas : Il l'a fait pour te protéger.

Hatchi : il aurait du protéger aussi ma mère.

Elle quittait la pièce et allait dans sa chambre, fermant bien la porte derrière elle préférant rester seul, Lucas se retournait vers Stephan à ce moment là

Lucas : Il faut le temps qu'elle digère.. Elle vient de perdre sa mère c'est normal.. J'y vais maintenant.

Il finissait par se téléporter, une fois qu'il se trouvait dans les lieux, il analysait la situation, Takuma était au sol tentant de s'habituer à ce nouveau statut, dans le ciel, il y avait Derek, son frère et moi. Il apparaissait juste derrière Takuma.

Lucas : Tu dois être Takuma, mon frère m'a parlé de toi.

Alors qu'il tentait de se retourner pour le regarder, Lucas ne lui laissait guère le temps de faire quoi que se soit, il tendait la main, le sol sous les pieds de Takuma commençait à bouger un trou énorme apparaissait, une fois qu'il en fut tomber à l'intérieur, Lucas baissait la tête pour le regarder, les murs qui se trouvait à côté de lui, commençait à changer de forme, on pouvait voir des yeux apparaître partout, des lions fait de pierre sortait lentement du mur.

Lucas fit apparaître ses ailes volant jusqu'à ses parents, il tendait la main faisant apparaître une boule élèctrique et l'envoyait sur Zwei, lui tournait lentement le regard vers Lucas, avec un grand sourire, il tendait les bras et en se défendait même pas afin de recevoir la boule de plein fouet, Lucas fronçait les sourcils se demandant ce qu'il avait.

Aussi tôt qu'il recevait la boule élèctrique de Lucas, il en fut secouer et fut reculer de quelques mètres, Mais moi de même, mes vêtements était tout brûlé et j'avais reçu un grand coup de jus, j'en tombais rapidement au sol, Lucas tournait vers moi à ce moment là.

Lucas : Qu'est-ce que ?!

Il tendait la main dans ma direction, faisant apparaître sous moi de l'eau qui arrêtait lentement ma chute, mais je fus trempé, il tournait le regard vers Derek.

Lucas : Alors c'est lui ton frère.. ?

J'étais quelque peut cené.. Je ne pouvais pas en vouloir à Lucas, il n'était pas au courant. Zwei lui regardait dans notre direction avec un grand sourire. Il finissait par disparaître et réapparaître à côté de Takuma, à chaque fois qu'il détruisait un lion de pierre d'autre réapparaissait, il attrapait Takuma et créait un portail sous ses pieds pour ensuite disparaître.

Lucas : Il est partis ?!

Gabriel : C'est trop beau pour être vrai..

Lucas arrivait rapidement vers moi, faisant disparaître l'eau mais m'attrapait dans ses bras et me déposait à terre, je passais ma main sur mon t-shirt, il y avait un trou, je l'aimais bien ce t-shirt...

Lucas : ça va ?

Gabriel : Oui.

Lucas : Pourquoi tu as reçu l'attaque ?!

Gabriel : C'est son pouvoir, lorsqu'il lèche le sang de quelqu'un, tout ce qu'on peut lui faire physiquement sera identique à celui qui a son emprise.

Lucas : Je vois.. On devrait profiter qu'il soit partis pour nous en aller, on va partir et ainsi il ne nous trouvera pas.

Gabriel : Oui..

Lucas fit apparaître à son tour un portail, on entrait tous dedans, on se retrouvait dans la chambre de sa femme, il arrivait rapidement vers son frère qui tenait toujours sa fille, j'en souriais, mais fut surpris qu'elles étaient deux, il a eu de magnifique jumelle.

Gabriel : Elles sont magnifique.

Lucas : Merci, c'est Heley et Brook.

Gabriel : vous avez bien trouvé leurs prénom, elles lui vont à merveille.

Il me regardait à ce moment là, moi je restait inquiet.. Il est partit comme ça ? J'en doute sincèrement...

Zwei réapparaissait chez lui, c'était une très grande demeurre, il y vivait avec Takuma et il y avait des victimes un peu partout dans les pièces, ils adoraient s'amuser à ce genre de petit jeu, surtout au chat et la souris.

Zwei : C'était plutôt amusant, mais pas assez à mon goût.

Il tendait la main vers lui, annulant le sort que je lui avais jeté, il revenait donc dans son état normal.

Zwei : Mais on est loin d'en avoir finis, tu as réussi à sentir l'odeur de la fille, tu vas utiliser ton flair pour la retrouver et là on va pouvoir faire la fête.

Il souriait.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Lun 28 Jan - 13:01

Takuma continuait de me tirer vers lui par l'une de mes ailes, il m'en arrachait des plumes cet enfoiré. C'est gabriel qui m'aidait cette fois, je pensais que c'était inutile de le faire souffrir avec ses ondes, mais il avait une autre idée en tête. Je regardais Takuma bougeait étrangement à croire qu'il ne contrôlait plus ses propre membres, je tournais le regard vers Gabriel à se moment le sourire en coin.

Derek: faudra que je me méfie que je ne subisse pas un jour le même sort.

On n'avait pas le temps d'écouter mes mauvaises plaisanteries, on tentait de s'en allait par la voix des airs. moi aussi j'étais persuadé qu'en utilisant cette méthode on pourrait fuir mon frère, mais je me trompais lourdement. Je craignais de plus en plus le changement chez lui, autre fois il n'avait que se pouvoir de se lier avec une autre personne léchant son sang, mais la...j'en découvre bien d'avantage, c'est comme repartir à zéro, je sais plus rien de lui.

Derek: Je sais pas se que ta foutu pour en arriver la Zwei, mais j'ai toujours su que tu tomberais bien bas...mais la, t'es encore tomber plus bas que je le pensais.

Voyant qu'il envoyait son arme, je me tournais directement vers Gabriel. C'était lui qu'il visait malgré sa tentative d'esquive Gabriel fut quand même toucher.

Derek: Non Zwei! laisse le, c'est avec moi que tu dois régler tes problèmes pas avec lui!

Je volais vers Gabriel tendant la main pour rattraper l'arme de Zwei, mais avant que je puisse l'atteindre mon frère l'avais déjà dans les mains léchant le sang. Je fermais les yeux à se moment précis, sachant que maintenant il pourrait prendre la vie de Gabriel ou même le faire souffrir comme il le souhaitait.

Derek: Tu crois vraiment pouvoir encore embrouillé mon esprit, tu es alors idiot Zwei. J'ai plus douze ans, tu pourra pas m’influencer avec tes idées comme à cette époque.

Je n'avais même pas pris attention que Takuma c'était débrouillé pour arriver jusqu'à nous, il avait du mal à marcher s'en mêlant encore à cause du sort de Gabriel.

Takuma: aller Zwei! j'en ai assez je m'ennuie fait en tomber au moins un pour que je suis lui arracher les organes!

derek: Oh tu entend Zwei, ta nouvelle copine s'ennuie. Tu devrais vite le rejoindre et t'occuper d'elle.

Je devrais pas le provoquer surtout qu'il pourrait tuer Gabriel à n'importe quel instant, je fronçais les sourcils voyant Lucas arriver derrière Takuma. celui ci n'avait même pas le temps de se tourner pourquoi savoir à qui appartenait la voix, il était plus lent dans ses mouvements à cause du sort de Gabriel qui le désorientait. Il tomba dans un trou se faisant rapidement attaquer par des lions de pierre, malgré son handicape il réussit à en détruire pas mal.

Takuma: attend que je sorte de la sale gamin! je t'apprendrais à m'attaque par derrière!

Voyant que Lucas incantais une boule de pouvoir je volais dans sa direction levant la main.

Derek: non Lucas ne l'attaque pas, il est...

Je tournais le regard car il était trop tard l'attaque était lancé, évidemment Zwei ne faisait rien pour esquivé. Mon frère reculait à l'impacte, mais sa le tuerais pas par contre Gabriel recevait les même dégat et tombait dans le vide.

Derek: Lucas rattrape le!

Je pense pas malgré tout que se genre d'attaque pourra tuer Gabriel, il va être secouer c'est certain, mais le tuer non...Zwei a surement une autre idée derrière la tête sinon il aurait déjà tuer Gabriel directement après avoir lécher son sang, mais alors qu'est ce qui cherche à faire?

Derek: arrête ton petit jeux Zwei!

Il se contenta de sourire et disparaître aussi tôt pour aller récupérer Takuma pour ensuite à nouveau disparaître, je regardais autour de moi pensant qu'il allait revenir d'une seconde à l'autre. J’atterrissais sur le sol pour les rejoindre tout en restant méfiant.

Derek: Je crois pas non plus qu'il soit partit pour de bon, c'est juste qu'il s'amuse. Il veux nous faire peur pour monter son propre plaisir, jouer au chat et à la souris voilà se qui lui plait. Il va nous faire croire qu'on a trouver un trou de sortit, mais va gentiment attendre qu'on tomber dans une cul de sac pour nous sauter au coin de la gueule.

Pour le moment je me contenta de prendre le portail jusqu'à la chambre d'hôtel, directement je tournais le regard vers Stephan tenant une enfant.

Derek: et bien Stephan tu joue les baby sitter?

Stephan: tu crois que j'ai eu le choix!? aller reprend la Lucas! elle me fixe d'un drole d'air.

Derek: ou est Hatchi?

Stephan: dans sa chambre...

Derek: vais lui parler.

Stephan: tu crois que c'est une bonne idée? ta tuer sa mère je te rapelle.

Derek: je te rapelle également que tu n'as pas arrêter de me le demander par télépathie!

Stephan: je préférais que se soit elle plutôt que ma fille.

Derek: il a différente façon pour quitter sa meuf plutôt que demander à son père de la tuer.

Stephan: pourtant ta pas hésiter à le faire et j'ai vue aucune expression sur ton visage à se moment la, peut être que ton frère n'as pas si tord que ça tout compte fait.

Je ne savais pas quoi répondre à ça, Stephan se contentait de quitter la chambre moi je tournais le regard vers Lucas et son enfant plutôt ses enfants.

Derek: tu fais jamais les choses à moitié Lucas, faut tout que tu fasse en double.

Missa: Maiwen...est vraiment morte?

Je détournais le regard voyant qu'elle se mettait à avoir les larmes au yeux serrant sa fille contre elle.

Missa: je suis désolé Derek, mais...je vais te demander de t'éloigner de nous...je veux pas qu'il arrive quelque chose à mes bébés.

Je ne dis rien et sortait, je lui en veux même pas car je comprenais parfaitement qu'elle ne désire pas que je sois dans les parages. J'ai tuer Maiwen et je n'ai rien ressentit en enfonçant la lame dans son coeur, Stephan avait tout à fait raison. Peut être que je ne veux pas mieux que mon frère tout compte fait, Missa tournait le regard vers Lucas après que je sois sortit.

Missa: m'en veux pas Lucas, c'est juste que j'ai peut...j'ai beaucoup à perdre à présent.


***

Depuis l'habitation de Zwei, Takuma rageait et le montrait en faisant apparaître des veines noir autour de ses yeux.

Takuma tu plaisante? je me suis jamais autant ennuyer, j'ai même pas pu faire tomber le sang! tu as dit qu'on allait s'amuser et tout se que j'ai pu faire c'est me battre avec tes gros matou en cailloux!

Après qu'il le libère de son emprise, Takuma frottait ses vêtements et remis ses cheveux correctement.

Takuma: évidemment que j'ai reniflé son odeur, elle sentait vraiment très bon...le sang d'une vierge c'est se que je préfère, je pourrais la retrouver même si elle se retrouvais au bout du monde. Par contre je comprend pas se que tu cherche chez ton frère.

Il shootait dans les des cadavres qui traînait pour pouvoir atteindre une chaise et s'y asseoir.

Takuma: à par avoir une grande gueule, je trouve qu'il a vraiment rien d'interressant et il semble se foutre complètement de toi.

Il en sourit continuant de regarder Zwei sans aucune crainte de lui.

Takuma: la famille vraiment quelque chose que je comprend pas, bon aller on a assez perdu de te temps, j'ai hate de retrouver cette chère Hatchiko.

Il releva marchant tranquillement jusqu'à la porte de sortie.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mar 29 Jan - 1:49

J'étais réellement très heureux pour Lucas, il mérite de trouver le bonheur et avec une femme aussi gentille que l'est Missa ainsi que ses deux petites filles qui sont aussi belles l'une que l'autre, c'est certains qu'il est heureux, j'en suis très content pour lui.

Sa se voyait d'ailleurs parce que malgré ce qu'il sait passé.. Avec le frère de Zwei, je souriais, une partie de moi restait septique malgré tout, parce que j'avais une nouvelle fois peur de perdre Derek, pourquoi ne nous laisse t'on pas tranquille. Mais bon, cette fois ci je ne dois plus baisser les bras, je ne veux pas tenter de le reperdre à nouveau, je me battrais à ses côtés.

Zwei semble tout de même quelqu'un de puissant, c'est ça qu'il me fait peur, on ne sait rien de lui, Derek doit le connaître bien plus que moi étant donné que c'était la première fois que j'en entend parlé, mais depuis combien de temps ils ne se sont plus vu ? Il a certainement changé de puis, Derek ne doit pas savoir non plus s'il possède de nouveau pouvoir ou non, mais d'un côté.. Zwei ne sait rien non plus de nous et de nos pouvoirs à moins qu'ils nous observe depuis tout ce temps.. Pourquoi passerait-il seulement à l'action sinon..

Lucas s'approchait de Stephan afin de reprendre sa fille, il regardait vers nous tout aussi inquiet que moi par rapport à cette homme.

Gabriel : Je pense qu'il a raison, il veut mieux laisser Hatchiko seul.

Lucas : Oui.. Mais il ne faut pas non plus la laisser seul trop longtemps.

Je détournais le regard me rappelant la scène lorsque Derek a enfoncer la lame du poignard dans le coeur de Maiwen, je n'avais également rien ressentis dans son regard, comme-ci sa ne lui faisait rien du tout de lui hôter la vie.

Lucas : vous savez, je sais ce que sa fait de mourir, je sais également que l'endroit où on se trouve après est horrible.. Pendant tout ce temps j'étais auprès de vous à tenter de vous parler, de dire que j'étais là mais j'ai bien vite compris que j'étais mort. Maiwen se retrouve dans la même phase, elle est entre deux monde, elle est peut-être en ce moment auprès de nous et peut entendre tout ce que l'on dit, alors..

J'en détournais le regard vers Stephan et Derek, sa doit être encore plus douloureux pour Maiwen qui entendre ses paroles, savoir que Stephan se fichait d'elle et que Derek n'a rien ressentis lorsqu'il l'a achevée. Sa me faisait bizarre de me dire que Maiwen pouvait être ici auprès de nous.

On regardait Stephan partir de la chambre, il devait certainement être énervé pour quitter la pièce ainsi. Moi je tournais le regard vers Derek qui parlait des enfants de Lucas, il en souriait haussant les épaules.

Lucas : Et oui qu'est-ce que tu veux, mais j'en suis très fière.

Il était surpris des paroles de Missa, moi j'avais une boule au ventre d'entendre ça, mais elle veut juste protéger ses enfants, ce donc normal qu'elle agisse comme ça, c'est une mère... Mais sa me faisait tellement mal. Je tournais le regard voyant Derek partir, je le suivais ne voulant pas le laisser seul dans ce genre de moment là.

Lucas se retournait vers Missa, il s'approchait d'elle posant Heley sur l'oreiller juste à côté de la tête de Missa, elle dormait comme un bébé.

Lucas : Je te comprendre Missa ne t'en fait pas, si tu veux on va partir quelque temps mais se n'est pas pour autant que je vais laisser ma famille de côté, ils ont besoin de moi surtout dans ce genre de moment. Tes parents ne sont pas encore au courant de cette merveilleuse nouvelle, on va donc en profiter pour aller jusque chez eux pour présenter notre petite famille.

Il l'embrassait tendrement, attrapant la petite main de Heley et se téléportait avec eux jusque chez les parents de Heley. Une fois qu'ils s'y trouvaient, Lucas souriait à son beau père et rencontrait enfin sa belle mère également, il pensait qu'elle était également une Kitsune mais se n'était pas le cas, c'était juste une neko, mais elle était très mignonne et ils semblaient s'aimer beaucoup, s'en était très chou.

Lucas : Bonjour, Shin me connait déjà, mais je vais me présenter devant ma belle maman.

Il lui souriait à ce moment là.

Lucas : Je m'appelle Lucas, et voici vos deux petites filles, Heley et Brook.

Je tenais toujours Heley dans mes bras, Missa tenait Brook, elle commençait à se réveiller et agitait sa main, sa doit faire bizarre à Shin sa ne fait que le premier jour après tout qu'ils étaient ensemble et voilà qu'ils avaient déjà deux bébés.

Lucas : J'aime votre fille plus que tout au monde, je vous promet de faire tout le nécessaire pour la rendre heureuse.

Keïko : Elles sont tellement adorable toute les deux.

Elle souriait et avait les larmes aux yeux, elle s'approchait de sa fille regardant son petit bouchou dans ses bras.

Keïko félicitation, je sais que tu feras une excellente mère, je suis très fière de toi. Tu as grandis tellement vite, tu es déjà une belle femme et même une très belle maman.

Lucas souriait les regardant toute les deux, il regardait par la suite vers Shin sachant très bien qu'il était très protecteur envers sa fille.


Sa n'étonnait pas du tout Zwei d'entendre que Takuma c'était ennuyé, il souriait l'observait aller jusqu'à une des chaises afin de s'y asseoir.

Zwei : On était loin d'en voir finis avec eux, tu pourras donc t'amuser comme il se doit par la suite, pourquoi je cherche à retrouver Derek.. Haha, se n'est pas vraiment ça.

Il restait calme malgré les paroles de Takuma, il en avait l'habitude depuis.

Zwei : Attend Takuma, j'ai quelque chose à faire avant qu'on n'y retourne, j'ai perdu un bras à cause d'elle, tu devrais te méfier, elle est puissante, elle possède un arme d'un Dieu, et possède un pouvoir qui contrôle le temps, ce qui peut s'avérer fâcheux mais heureusement elle ne peut pas encore les contrôler.

Il passait sa main sur son bandeau et fermait son autre oeil. Takuma apparaissait dans la pièce, mais pas le vrai, c'était une illusion et pourtant il arrivait à communiqué ensemble ainsi, étant donné qu'il ne pouvait quitter l'enfer que très rarement.

Zwei en ouvrait les yeux afin de regarder son maître, il s'inclinait lentement devant lui et se redressait par la suite.

Zwei : Je les ais trouvé, la fille possède une arme des Dieux.

Il baissait le regard regardant vers son bras, il tendait la main, une lumière noir se dirigeait vers lui, son bras de redevenait normal, Zwei bougeait sa main baissant le regard pour regarder son bras, il arrivait de nouveau à le bouger.

Tsukune : J'ai besoin des pouvoirs de cette fille, je la veux vivantes Zwei ne l'oublie pas !

Il levait le regard vers lui faisant un sourire narquois.

Zwei : Bien entendu, mais j'aurais besoin de bien plus de puissance afin de parvenir à ma mission.

Le Dieux réfléchissait quelque instant, il finissait par lui envoyer plein plus de puissance, des âmes que possédait Tsukune entrait à l'intérieur de Zwei, lui en avait le sourire, ressentant une nouvelle puissance.

Tsukune : Ne me déçoit pas.

Il disparaissait par la suite, Zwei craquait sa nuque et commençait à marcher vers Takuma tournant le regard vers lui.

Zwei : C'est partis, on va pouvoir s'amuser maintenant. Tu l'as entendu, on tu pas la fille, mais se n'est pas pour autant qu'on peut jouer avec elle, on est doué après tout pour tenir nos proie vivante.

Il suivait Takuma qui retrouvait rapidement sa trace grâce à son flair, une fois qu'ils arrivaient à l'hôtel, Zwei cachait leurs présence afin qu'on ne puisse pas les sentir arriver. Il marchait tranquillement dans l'hôtel et se dirigeait jusqu'à sa chambre.

Zwei plaçait sa main devant Takuma afin qu'il n'ouvre pas la porte tout de suite, il fit un sourire en coin. Il frappait aussi tôt à la porte et changeait sa voix pour être celui de Stephan;

Zwei : Hatchiko.. Est-ce ça va ? Vient m'ouvrir.

Hatchiko qui était sur son lit entrain de pleurer se redressait entendant la voix de son père, elle tournait le regard aussi tôt serrait son oreiller.

Hatchiko : Laisse moi seul.

Zwei : Il faut qu'on parle.

Elle finissait par se lever et ouvrait d'un coup sec la porte, elle fut surprise en nous voyant moi j'en ricanais gardant la voix de son père et penchait légèrement la tête.

Zwei : Salut petite fille.

Hatchiko fermait aussi tôt la porte, mais Zwei posait sa main pour l'en empêcher, il faisait réapparaître sa véritable voix.

Zwei : Se n'est pas très poli ça.

* Hatchiko : Papa alaide ! *

Il pouvait désormais entendre le fait qu'elle communique en télépathie avec sa famille, il ricanait.

Zwei : Je vois, bien Takuma occupe toi d'elle, je vais m'occuper des autres qui vont arriver, et surtout de mon frère.

Zwei se téléportait, Hatchiko arrivait à fermer la porte, elle la fermait à clé et se mettait dos sur celle-ci, elle regardait autour d'elle et vit la fenêtre, elle courrait rapidement afin de l'ouvrir et fit apparaître ses ailes déchus.

J'avais pu entendre l'appel à aide de Hatchi, je m'y rendais rapidement avec Derek mais Zwei apparaissait devant nous à ce moment là.

Zwei : Où comtes tu aller petit frère ?

Gabriel : Pourquoi tu t'en prends à nous ?!

Zwei : Je l'ai déjà dis non ? Je compte bien faire en sorte que Derek redevienne comme j'ai appris à l'être et toi tu m'agaces !

Il tendait la main vers moi, de la foudre noir se dirigeait sur moi, j'arrivais à l'esquiver, je tournais le regard vers lui, il fit un sourire faisant faisant revenir sa main vers lui, la foudre suivait le mouvement et tapait dans mon dos et me transperçait, j'en ouvrais la bouche à ce moment là. Je tendais de prendre le bout mais sa me brûlait d'avantage la main, j'en lâchais prise aussi tôt, je gémissais.

Zwei : où sont tes fils Derek hum ?

Il tournait le regard cherchant après Stephan et Lucas, il ne ressentait que Stephan dans les environs mais Lucas ne s'y trouvait plus.




Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mar 29 Jan - 6:29

Evidemment Gabriel me suivait une fois que j'étais sortit de la chambre, Missa se sentait un peu mal d'avoir parler de cette façon. c'était principalement la peur qui l'avait fait parler, mais si sous un chantage j'avais tuer Maiwen elle se disait que sa pourrait très bien se tourner de son côté.

Missa: Je sais que c'est pas la faute de ton père Lucas, à croire que le mauvais sort est jeté sur lui, mais je veux pas prendre le risque qu'il m'arrive quelque chose, à mes filles et à toi non plus. Alors oui j'aimerais beaucoup rentrer à la maison Lucas et que tu reste toi aussi.

Elle savait malgré tout qu'il allait surement revenir pour nous aider et mettre sa vie en danger.

Missa: je comprend que tu veuille aider tes parents Lucas, mais nous aussi à présent on a besoin de toi.

Elle se forçait à sourire après le baiser qu'il lui a donner, l'instant d'après il se retrouvait chez Shin. celui ci était au côté de Keiko dans le salon, il se levait souriant voyant Missa, mais retirait se sourire voyant se qu'il portait dans ses bras.

Shin: Missa, ses enfants c'est...

Missa: oui papa.

Il fusilla du regard Lucas, Missa regardait vers Shin avec un goutte de sueur coulant le long de son front. Elle donna brook à sa mère tout en lui donnant un baiser sur la joue, Brook tendait ses petit bras ayant envie d'attraper les oreilles de sa grand mère.

Missa: merci maman, je devrais une excellente mère soit en certaine. Je vais prendre exemple sur toi, tu as été la meilleurs maman qu'on puisse avoir.

Elle s'approchait ensuite de son père qui continuait de fusiller Lucas du regard et attrapait son visage des deux mains lui souriant.

Missa: arrête de regarder Lucas comme ça, on dirait que t'es sur le point de le manger.

Shin: j'y pensais, mais il tient la petite heley dans ses bras...je vais donc attendre le moment propice.

Missa: dit pas de bêtise papa, tu m'avais donner ton accord la dernière fois tu t'en souviens.

Shin: oui, mais je pensais pas qu'il te mettrait enceinte le jour même...et accoucher également.

Missa: je suis heureuse c'est se qu'il compte non?

Shin: évidemment Missa, mais dit à ton mari que si t'es malheureuse je le mangerais et c'est pas une plaisanterie.

Missa: je pense qu'il a compris le message.

Shin: j'espère bien, bon je peux prendre l'une de mes petites filles maintenant?

Elle sourit s'avançant vers Lucas pour prendre Heley et la donnait à Shin qui alla s'asseoir pour la poser sur ses genoux. Il jouait avec ses deux petite mains tout en souriant, mais retira son sourire prenant un air sérieux et même inquiet.

Missa: qu'est ce qui va pas? elle ta pas fait pipi dessus? j'ai pas vraiment eu le temps de leurs mettre des couche.

Shin: non c'est pas ça, j'ai sentit une odeur inquiétante.

Il prenait Heley contre lui la reniflant et ferma les yeux.

Shin: une odeur d'imprégnation, les Kitsune peuvent la sentir lorsqu'elle vient à peine d'être poser...un dieu à sens doute poser ses yeux sur elle.

Missa: comment ça...elle va subir la même chose que Derek?

Elle avait les larmes aux yeux et repris Heley tout contre elle voulant pas qu'on prenne sa fille.

****

takuma arrivait à l'hôtel impatient de commencer son petit jeux, il était ennuyer qu'il puisse pas tuer la fille, mais comme l'a dit Zwei rien ne l'empêchait de s'amuser avec elle pour autant. Il était déjà près à entrer dans la chambre, mais Zwei le stoppait. Il le regardait fronçait les sourcils comprenant pas pourquoi il l'empêchait d'entrer, il reprit néanmoins sourire voyant que c'était juste pour s'amuser. Il le laissa donc dans son petit jeu et étendait que Hatchi ouvre d'elle même la porte, il adorait la tête qu'elle fit lorsqu'elle découvrit qu'il ne s'agissait pas de son père.

Takuma: étrange elle semble déçus de nous voir, elle aurait peut être préféré me voir uniquement.

Il sourit d'avantage tournant son regard vers Zwei qui le prévenait déjà que les autres allait pas tarder, il ignorait comment il était au courant mais se moquait, c'est la venu de son père qui empêchera Takuma de s'amuser.

Takuma: on va s'amuser rien que nous deux ma belle.

Il se mit à rire voyant qu'elle fermait la porte à clé.

Takuma pense tu qu'une porte pourra m'arrêter? cours petite souris c'est de cette façon que tu monterais mon plaisir.

Il força la porte et leva les yeux vers Hatchi qui tentait de s'enfuir par la fenêtre, utilisant sa rapidité il attrapa l'une d'elle.

Takuma: les souris sont pas censer voler alors on va régler se petit problème.

Il l'attrapait au niveau de l'os et le tordait doucement jusqu'à entendre l'os de l'aile se briser, se collant à elle il lécha sa nuque.

Takuma: je ne dois pas te tuer, mais je connais beaucoup de manière de te faire hurler de douleur sans que tu puisse t'évanouir...j'adore entendre le cris des femmes, sa me donne tellement de sensation agréable.

Il leva le sourcils baissant le regard, la pointe d'un pieu sortait par son torse. Il ricana tout en tournant la tête vers Stephan se trouvant derrière lui.

Takuma: ah voilà le papa qui s'invite à la fête, je vais me débarrasser de lui rapidement pour qu'on puisse continuer en attendant ne bouge pas.

D'un coup rapidement il brisa la jambe de Hatchi, Stephan en colère retira le pieu du dos de Takuma tentant de visage la tête cette fois, celui ci l'interceptait avant.

Takuma: ne touche pas à mon visage ou je baiserais ta fille sous tes yeux.

Zankou apparu devant lui à se moment la attrapant son visage dans sa main et le flanquait contre le sol, il posa ensuite son pied sur son torse.

Takuma: tu sort d'ou toi!

Zankou: du pieu, tu m'as réveillé et maintenant je suis de très très mauvaise humeur.

Il tapait une bonne fois, Takuma passa à travers le béton à toute vitesse. Pendant que de mon côté Zwei apparu, je fronçais les sourcils me doutait qu'il allait pas tarder à revenir.

Derek: et moi je t'ai dit également que je comptais pas redevenir comme avant!

Il s'en prend à nouveau à Gabriel j'en ai assez, malgré son esquive il fut tout de même toucher par l'attaque. Je m'approchais de lui voulant également tenter de le lui retirer, sa me faisait exactement la même réaction, mes mais brûlait je fini par lâcher prise.

Derek: qu'est ce que sa peux te faire de savoir ou son mes fils et c'est pas en t'en prenant à Gabriel que t'arrivera à me faire changer d'avis Zwei!

Je repensais à la chaîne que Valas m'avait donner, je retirais ma chemise la jettant à terre. Pour être sur qu'on me la prenne pas ou même la perde je l'attachais autour de moi. Je la retirais celle ci s'entourant d'elle même autour de mon bras droit me faisant prendre ma forme déchut, je la dirigeait vers gabriel l'ordonnant de s'enroulé autour de l'éclair enfoncer dans son dos et la tira d'un coup sec. La chaîne toujours enroulé autour de celui ci, je faisais en sorte de la r'envoyer vers Zwei.

Derek: maintenant dégage de ma vie Zwei! je n'ai plus besoin de toi!

Je levais les yeux vers le platons entendant quelque chose tomber, on vis Takuma passer à travers le plafond et atterris au pied deZwei.

Takuma: juste un petit contre temps.

Zankou ayant sauter depuis l'étage ou était la chambre de Hatchi, il atteris à son tour sur Takuma qui crachait du sang sous le choc.

Derek: t'es encore la toi?!

Zankou: cet abrutis ma réveiller, c'est qui celui avec son masque ringard.

Derek: un ringard.

Zankou: donc je peux passé ma mauvaise humeur sur lui?

derek: avec plaisir.

Aussi tôt il envoyait son poing sur le visage de Zwei n'y allant pas doucement vue qu'il passait plusieurs mur avant d’atterrir plus loin.

Zankou: ça va mieux, qu'est ce que je fais de gueule d'ange?

Derek: casse le en deux.

Il attrapait par la tête et de l'autre une jambe pour le soulever jusqu'à tromper son genoux tout contre son dos à plusieurs reprise.

Takuma: bordel Zwei sa te dit pas de bouger le cul au lieux de roupiller! mes os son briser je peux pas bouger merde!

Zankou: d'habitude les gens se plaigne plutôt de la douleur, tu sort d'ou toi?

Takuma: je t'emmerde mon gros!

Il le lançait comme un poupée de chiffon pour ensuite lui envoyer une boule d'énergie qui explosa à l'impacte. Je profitais pour prendre Gabriel dans mes bras et partir loin d'ici, mais je me rappelais que Hatchi et Stephan se trouvait encore ici.

Derek: Gabriel va jusqu'à chez ma mère, préviens la de la situation..fais le et discute pas ou je te botte le cul compris!?

Je le posais et m'envolais jusqu'à la chambre de Hatchi, Stephan l'aidait à se soigner.

Derek: Stephan téléporte toi avec Hatchi jusqu'à chez ma mère, elle arrivera à vous protégé.

Stephan: grand mère nous protégé? t'es sérieux la? elle va faire quoi? le frapper à mort avec son rouleau à pâtisserie?!

Derek: tu sais rien d'elle, disparaît avec Hatchi! je vous rejoindrais plus tard, je vais m'occuper de retenir Zwei.

Stephan: très bien si tu le dit.

Il téléporta donc Hatchi et lui même jusqu'à chez Shizuka, je courrais jusqu'à Zwei utilisant à nouveau la chaîne pour l'enrouler autour de lui, mais celle ci n'obéissait pas.

Derek: bordel, connerie de machin!

J'utilisais donc mes propres pouvoir et les nouveau qu'il en connaissait pas. Il connait la façon que j'utilise mes vecteurs, je dois donc procédé different avec lui. Je tendais mes bras faisant apapraitre des boules grise par dizaine concentré par mes vecteur et les envoyait à tous vitesse vers Zwei. au dernier moment je tapais ma main l'une contre l'autre tout en regardant dans sa direction et fit explosé chacune des boules créer.

Derek: je peux peut être pas te tuer avec des armes, mais si ton corps es en morceau je pense pas que tu te relèvera.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mer 30 Jan - 1:58

Lucas regardait bien la réaction de Shin qui n'était pas très content, il se doutait qu'il allait se comporter comme ça mais ne regrettait pas du tout ce qu'il avait fait. Comparé à Keiko qui elle était très heureuse de voir ses petites filles, elle les trouvait très mignonne.

Lucas : Tu me mangerais..

Il fit un sourire en coin.

Lucas : Toi aussi Missa tu serais capable de me manger ? Je vais devoir me méfier maintenant.

Il repris son sérieux par la suite du message que voulait faire passer Shin.

Lucas : Oui j'ai compris le message, je compte bien la rendre heureuse.

Il laissait sa femme prendre Heley afin de le donner à son père, Lucas le regardait jouer avec elle, il en souriait mais retirait bien vite son sourire lorsqu'il lui disait cela, il aurait préféré vraiment que se ne soit pas le cas, il en avait une boule au ventre et détournait le regard.

Lucas : Se n'est pas possible..

Il ne voulait pas qu'elle vie comme Derek ses dernières ses années.

Lucas : Je ne laisserais pas faire ça, s'il faut je retrouverais la même pierre qui a retirer l'imprégnation de Valas pour Derek !

Il regardais vers Heley le coeur noué.

Lucas : Je ferais n'importe quoi pour elle.

Hatchi avit déployé ses ailes et venait d"ouvrir la fenêtre, elle sappuyait contre l'appuie de fenêtre prête à sauter, mais elle ressenti à ce moment là Takuma juste derrière elle, elle en tournait le regard vers lui, elle fronçait les sourcils de ses paroles mais criait aussi tôt lorsqu'il lui brisait son aile.

Hatchi : Aaah..

Elle reprenait son souffle, elle ne pourra plus voler pour le moment, le temps que son corps cicatrise du moins.. Elle sentait la langue de Takuma lécher sa nuque, elle tentait de se retirer de lui.

Hatchi : Ne me touche pas, espèce de malade..

Elle tournait légèrement le regard entendant Takuma parler de son père, elle en fut soulagé mais un côté avait peur qu'il lui arrive quelque chose, elle se retournait et posait ses mains derrière elle pour les poser contre le mur.

Elle gardait les sourcils au plus bas.

Hatchi : Si tu le touche je..

Elle ne s'attendait pas à ce qu'il face ça, elle poussait un cris et tombait à terre lorsqu'il lui cassait la jambe, elle tenait elle-ci entre ses mains, son os était sortis, elle pleurait tellement qu'elle avait mal. Tant que son os était en dehors, il était impossible qu'elle cicatrise et si elle cicatrisait sa ne ferait qu'empirer la douleur.

Elle ne vit même pas Zankou arriver pour mettre une bonne raclé à Takuma, elle souffrait tellement de trop qu'elle voyait trouble.

Zwei quand à lui continuait d'avoir se sourire narquois, moi j'avais toujours cette foudre noir qui traversait mon corps, je ne saignais même pas, cette chose aspirait mon sang à l'intérieur. Derek tentait de m'aider en le retirant mais tout comme pour moi, sa le brûlait, si sa continue je vais me retrouver sans sang dans mon corps..

Mais il se servait des chaînes que Valas lui avait offert afin de m'aider, Il réussis à en faire sortir la foudre de Zwei de mon corps et le renvoyait dans sa direction, Moi je criais à cause de la douleur lorsqu'il le me retirait, j'en posais ma main sur ma blessure, je me sens vraiment très faible, il me manquait beaucoup de sang dans mon corps mes yeux devenaient rouge ayant besoin de me nourrir désormais mais Benoit n'est plus là désormais..

Zwei tendait la main afin d'aspirer la foudre, il avait un grand sourire sadique regardant vers son frère.

Zwei : Je n'ai pas l'intention de partir !

Il levait lui aussi les yeux vers le plafond, et moi de même bien entendu, je vis Takuma et Zankou, il venait de briser le plafond et le plaquer contre le sol, sa va coûter chère pour les réparations.. Je levais le regard, au dessus c'était la chambre de Hatchiko ! Je la voyais, elle était accompagné de Stephan qui la soignait, elle, gémissait de douleurs, elle semblait souffrir.

Gabriel : Qu'est-ce que tu lui as fait..

Zwei lui regardait Takuma sans rien dire, mais relevait la tête regardant Zankou.

Heureusement qu'on avait Zankou à nos côté.. Il va pouvoir nous aider. Zwei recevait de plein fouet le coup de Zankou, il gardait le sourire tout le long et se retrouvait fracasser dans le mur par la suite. Il posait ses deux mains contre les parois du mur pour se retirer et se redresser, il passait sa main sur sa tête et la faisait craquer pour la remettre comme il faut, il s'étirait tout en se mettant à ricaner.

Zwei : Qu'elle force.

Malgré que Zankou briser Takuma en deux, lui ne semblait même pas avoir mal, Zwei fronçait les sourcils le regardant.

Zwei : Tu ne sais donc pas te débrouiller par toi même Takuma.. Pfff..

Il s'avançait pour aller à son aide, il ne craignait pas Zankou. Derek me prenait dans ses bas, je levais le regard pour le regarder.

Gabriel : Il faut aider Hatchiko, on ne peut pas les laisser.

J'écoutais ses paroles assez surpris.

Gabriel : D'accord, je ferais ce que tu dis..

Je me rendais jusqu'à Sephan ainsi que Hatchi, Zwei levait le regard ne tolérant pas qu'ils prennent la fuite.

Zwei : Débrouille toi Takuma, je reviens.

Il fit apparaître ses ailes afin de les empêcher de s'éclipser, je sais que Stephan pourra la protéger, moi je ne voulais pas laisser tomber Derek, je me retrouvais à l'étage au dessus et regardait par le trou de sa chambre qu'avait causé Zankou pour regarder ce qu'il se passait, Derek se mettait devant Zwei afin de l'empêcher d'aller plus loin.

Zwei : Derek tu commences à m'agacer sérieusement, tu veux te battre, tu crois pouvoir me vaincre avec tes vecteurs ? On ne peut pas me tuer, c'est une cause perdue.

Il regardait attentivement ce que tentait Derek, il faisait apparaître des boules grise, il y'en avais des dizaines, je n'avais moi même jamais vu ce pouvoir. Zwei restait où il était attendant de voir ce qu'il comptait faire, mais lorsqu'il vit ses boules se diriger très rapidement dans sa direction. Après l'explosions qu'avait causé Derek, on ne voyait plus que de la fumée, je pensais que c'était enfin terminé mais la fumée commençait à disparaître et on pouvait voir la foudre qu'il avait utilisé sur moi voler dans les airs, en dessous se trouvait du sang qui était tout autour de lui, sa l'avait protéger de l'attaque de Derek, j'en avais les yeux écarquiller.

Zwei : Bien tenté.

Il levait les mains, il contrôlait le le sang, sa suivait les mouvements qu'il désirait qu'il prenne, comme du sang a pu être servis de bouclier ?!

Zwei : Montre moi ce que tu veux "petite frère"

Il utilisait désormais le sang comme une arme, sa se dirigeait rapidement dans sa direction tout en s'avançant vers Derek, le sang touchait de temps en temps les murs du couloir, ce qui donnait de sacré coup et fissurait le mur.

J'ai compris, il a aspirer mon sang dans cette arme et l'utilise désormais comme arme et bouclier.

Zwei : Je m'occupe d'eux, Takuma retrouve les autres.

Il se mettait à courir jusqu'à eux, le sang se divisait en deux, une partie s'attaquait à Derek et l'autre partie s'attaquait à Zankou. Zwei attrapait sa faux en même temps et s'en prenait à Derek ainsi qu'à zankou, il était très agile et rapide, il utilisait également son sang pour les attaquer tout les deux, ils devaient en même temps éviter les attaques de Zwei mais en plus le sang qu'il contrôlait.










Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Ven 1 Fév - 5:56

Après que la poussière se soit déciper, je constatais avec déception que mes tentatives s'avouais en échec. Pourquoi suis je étonner? il faut bien plus que de simple petite explosion pour mettre Zwei à terre. Je connaissais pas non plus se pouvoir qu'il a utiliser pour se protéger de mon attaque, c'est pour ça qu'il a blessé Gabriel tout à l'heure principalement pour y absorbé son sang. J'aurais jamais imaginé qu'on puisse utiliser se genre de technique avec du sang, je dois pas me laisser impressionner pour autant.

Derek: C'est toi qui commence sérieusement à me gonfler Zwei, je sais pas comment te faire comprendre que je veux plus rien avoir avec toi. Si tu pense sérieusement que t'arrivera à me manipulé comme lorsque j'étais gamin tu te fou le doigt dans l'oeil.

Zankou: T'en n'es sûr? pourtant il a réussis à te forcer à tuer la fille tout à l'heure.

Je savais pas quoi répondre sur le coup, je ne me contentais de me tourner vers lui le fusillant du regard tout en montrant mon poing.

Derek: t'es de quel côté toi!?

On reprenait tout deux son sérieux voyant que Zwei passait à l'attaque, j'utilisais mes vecteurs comme bouclier pour arrêter le sang. Devoir me concentré à esquiver à la fois le sang et l'arme de Zwei n'étais pas chose facile, ma grand faiblesse et je suis sûr que Zwei sans souviens parfaitement c'est pour moi de à la fois me défendre et attaquer en même temps avec mes vecteur, sa me demandait beaucoup trop de concentration.
Takuma se faisant craquer dans tout les sens pour remettre des os en place regardant méchamment vers Zwei qui lui avait demander de se débrouillé par lui même.

Takuma: t'es vraiment qu'une ordure Zwei! tu crois que c'est facile de remettre les os en place tout seul!? je te jure que plus tard tu me payera ça!

Il se relevait malgré tout tout en levant la tête vers le trou par ou il était déscendu, il retroussait le nez tout en brisant sa nuque pour la remettre en place correctement à son tour.

Takuma: et Zwei désolé de t'interrompre dans ton petit jeux, mais il reste plus que le mec collant de Derek, les deux autres se sont à nouveau eclipsé qu'est ce que je fais? je tue celui la?

Quoi? Gabriel n'en a pas profité pour s'enfuir? quel idiot! j'en était distrait sur le coup se qui réussissait à Zwei pour me blessé à l'épaule avec sa faux, j'en fit un bond en arrière en plaçant ma main sur ma blessure qui cicatrisait rapidement. Contrairement à moi Zankou semblait ne pas faire beaucoup d'effort pour contré les attaque de mon frère depuis tout à l'heure il n'utilisait qu'un bras celui garnis d'une armure pour se défendre.

Zankou: Je commence à m'ennuyer.

Il tendait son bras vers le sang qu'utilisait mon frère et lançait des flammes dans sa direction pour le faire s'évaporer.

Derek: et tu savais pas le faire plus tôt!?

j'étais tellement concentré sur Zwei que j'avais même pas remarquer que je m'étais trouver juste devant Takuma, j'aurais du regarder autour de moi avant de sauter en arrière. Je sentais une douleur dans le dos, tournant légèrement le regard je m'aperçu que Takuma avait enfoncer ses griffes pour briser ma colonne vertébral du façon que je puisse pas cicatrisé et en plus m'immobilisé. je tombais à terre maintenant j'étais à leurs mercis.

Takuma: tu met trop de temps Zwei! je pense pas qu'il serait très content que tu fasse mumuse à la place du boulot, bien je vais m'occupé de l'autre plumé la haut.

Il sourit levant les yeux vers Gabriel, mais entendant un bruit derrière lui, pile au moment ou il se retournait une grande créature noir sautait dans sa direction le faisant tomber au sol. Takuma attrapa sa mâchoire pour l'empêcher me mordre, cette créature ne ressemblait à aucun animal sur cette planète et était dôté de six pattes.

Takuma: sa sort d'ou ce truc?

Shizuka: se truc comme tu dis est un thanator et il sort des enfers ignorants.

Zankou ayant déjà vue genre de créature autre fois attrapait le manche de la faux de Zwei pour l'empêcher de continuer ses attaques contre lui.

Zankou: la démoniste de Raynor! t'es encore en vie pétasse!

Shizuka: Derek tu aurais pu me dire que Zankou serait dans le coin!

Derek: désolé j'arrivais pas à atteindre mon téléphone portable!

Elle appuyait son talon contre ma colonne vertébral afin de la mettre ne place, évidemment je gémis sur le moment.

Shizuka: ta eu mal? et bien tant mieux sa t'apprendre à te moquer de ta mère.

Je me relevais frottant mes vêtements tout en regardant ma mère d'un mauvais regard, elle peut être cruelle quand elle s'y met cella la. Elle s'avançait de quelque pat vers Zwei, mais gardait une certaine distance vis à vis de lui.

Shizuka: je croyais vraiment que tu étais mort Zwei, comment tu t'es débrouillé pour revenir? qui sers tu?

Takuma: elle est pas mal du tout, laisse la moi celle la Zwei! je vais bien m'occuper de son cas et toi tu retrouve l'autre nana à la bague.


*****

Depuis les enfers Nomar inquiet du nouvel aspect de sa mère marchait dans les long couloir du palais afin de se rendre jusqu'à son père. Il entra sans se donner la peine de toqué, il retrouvait Hadès assis sur son trône semblant attendre quelque chose.

Nomar: pourquoi ne pas m'envoyer chercher cette fille au lieu de cette incompétent de Zwei! j'ai aucune confiance en lui, il en pense qu'à récupéré son frère! et se frère je vous rappelle est l'homme qui a transformer mère!

Il perdait patience et se mit à faire les cent pat dans la pièce tentant de garder son calme.

Nomar: mère à tenter à six reprise de fuir des enfers pour le retrouver, elle ne vois plus que se Derek à présent...elle ne veux même plus me regarder dans les yeux, comme ci j'étais plus rien pour elle.

Il s'arrêtait de marcher pour le regarder dans les yeux pour continuer sa phrase.

Nomar: et elle désire même plus vous voir non plus, elle m'a avouer qu'elle vous haïssait..qu'à cause de vous père vous avez cacher sa vie. Depuis quand elle se permet d'avoir de tel penser à votre égard?

Il détourna le regard sentant que Persephone avait une nouvelle fois réussit à sortir du plais et fuyait les lieux.

Nomar: je vais pas jouer longtemps à ça, devoir la surveillé en permanence pour la garder prisonnière ici...si elle veux s'en aller alors je la laisserais partir désormais, c'est pas ma femme après tout.

Il tourna les talons pour quitter la pièce pendant que Perséphone tendant la longue tunique pour courir se dirigeait à tous vitesse vers le seul portail qui permettait de quitter les enfers. Tout se qu'elle désirait c'était retrouver sa liberté, retrouver Derek afin de le remercier de l'avoir aider à retrouver son libre arbitre.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Sam 2 Fév - 4:56

Zwei continuait de s'amuser en s'attaquant en même temps à Zankou et Derek, il avait d'ailleurs du mal à gérer a éviter toute les attaques, comparé à Zankou qui lui s'endormait presque. Il arrivait d'ailleurs à toucher son frère au niveau de son épaule cela le faisait reculer et ce jusqu'à Takuma.

Il tournait le regard vers Zankou par la suite qui utilisait des flammes afin de faire disparaître l'attaque du sang de Zwei sur lui, il ricanait à c moment là.

Zwei : Moi par contre je m'amuse.

Takuma qui se retrouvait derrière Derek, s'en prenait à lui faisant sortir sa collone vertébral afin de l'empêcher de bouger, il était désormais à la merci de son frère et de Takuma également, j'en avais une boule au ventre, je serrais le rebord du sol qui était brisé, j'avais perdu trop de sang, mais je veux malgré tout protéger Derek, alors il est temps de montrer ce que mes ondes son capable de faire !

Zwei se téléportait pour se retrouver à côté de Takuma, il tournait le regard vers lui, effectivement ils s'était éclipsé et moi j'étais resté malgré ce que Derek m'avait demandé de faire. Il baissait le regard vers Derek à ce moment là.

Zwei : Tue Gabriel, sans lui il ne pourra plus se contrôler et montrera sa véritable nature.

J'en avais les y eux écarquiller, comment le sait-il.. Il est si confiant, pourquoi est-il si confiant, pour qui travaille t-il pour qu'il soit aussi confiant que ça et qu'est-ce que cette oeil est capable de faire ?

Il tournait le regard vers Takuma retroussant le nez.

Zwei : J'ai bien le droit de m'amuser, tant que j'accomplis ma missions ! Oui occupe toi de lui.

J'en fus surpris à ce moment là, je sais que Derek va être fâché que je ne sois pas partis comme il me l'avait demandé, mais je ne pouvais pas le laisser.. Je ne voulais pas le perdre encore une seconde fois.

C'est alors que je vis une créature arrêter Takuma a temps, j'avais reconnu tout de suite ce qu'était cette créature, c'était ceux que contrôle les démonistes.. C'était sans doute la mère de Derek, il m'a déjà dit qu'elle en était et les seul que je connais c'est Shizuka, Shiki et Derek..

Zwei se retournait regardant ce qu'il se passait, il fit un sourire narquois reconnaissant sa mère.

Zwei : Tient tient.. Qui je sers ? Hum.. Si je te disais le diable lui même tu ferais quoi hein ?

Il regardait du coin de l'oeil vers Takuma qui désirait s'occuper d'elle personnellement.

Zwei : Tu penses pouvoir arriver à les battre tous tout seul Takuma, tu vas crever mais bon, comme tu veux.

Pendant ce temps en enfer...

Tsukune était très mécontent depuis que Derek avait changé sa femme, et en faisant cela il lui avait rendu sa liberté, son libre arbitre, elle n'éprouvait plus rien pour lui et son comportement insupportait le Dieu des enfers. Il était assis sur son trône, serrais ses mains l'une contre l'autre attendant que Zwei revienne avec ce qu'il avait demandé.

Il vit par la suite son fils arriver, Nomar, il le regardait bien ne montrant aucune émotion.

Tsukune : Qu'est-ce que tu veux, tu n'es pas avec ta très chère "Theandras", tu ne devrais pas la quitter des yeux si tu ne veux pas qu'il arrive la même chose à elle qu'à ta mère.

Il ne le quittait pas des yeux, fronçant les sourcils de ce qu'il lui disait.

Tsukune : Tu crois que je ne le sais pas peut-être, hum.. Je vais faire payer à cette humain pour ce qu'il a fait, je veux le voir souffrir et qu'il pourrisse petit à petit, si on le tue tout de suite, sa ne serait pas du tout comique. Je ne peux pas t'envoyer récupérer cette humaine, parce que tu tuerais tout ce qui pourrait t'empêcher de le faire et j'ai déjà des plans en tête.

Il serrait ses mains l'une contre l'autre écoutant ses paroles à propos de Persephone.

Tsukune : Si elle désire partir et nous trahir pour cette humain, elle mourra.

Il tenait à sa fierté, mais s'il prévoit tout ses plans c'était justement pour que Perspephone reste à ses côtés. Il finissait par se lever, hors de lui, il n'arrivait plus à maîtriser sa colère.

Tsukune : Occupe toi de ta femme et je m'occupe de la mienne, arrête donc de t'inquiéter Nomar ! Je m'occupe de tout ! Personne n'aura ta mère autre que moi, je ne permettrais pas que cela arrive ! Maintenant hors de ma vue !

Il le regardait partir toujours les sourcils froncer au plus bas, une fois qu'il quitta la pièce, il se téléportait pour se retrouver devant Persephone et montrait bien sa colère, il s'approchait d'elle attrapant son visage fermement.

Tsukune : Tu comptais partir quelque part ?! Tu commences à m'agacer Persephone, je ne tolérais plus que tu tentes de t'enfuir est-ce que c'est clair ?!

Il l'attrapait par ses cheveux la tirant vers elle.

Tsukune : J'ai un plan pour que tout redevienne comme avant, alors en attendant, je vais devoir être très stricte avec toi.

Il se téléportait avec elle la poussant dans sa chambre, il fit un signe de la main faisant disparaître sa fenêtre afin qu'elle ne puisse pas sortir de ce côté là, il créait par la suite une barrière l'empêchant de sortir de cette pièce et sifflait après les chiens des enfers, ils s'asseyaient tout les trois près de la porte

Tsukune : Si tu tentes de t'enfuir, ils t'arrêteront brutalement, je leurs ais ordonné de te briser les jambes s'il le faut, alors je te conseil d'être très sage désormais.

Il sortait de sa chambre posant une main sur la clinche de sa porte la regardant bien.

Tsukune : Tu es miennes, personne ne t'aura à part moi et si je ne peux vraiment plus t'avoir, personne ne t'aura, je te tuerais de mes mains.

Il disparaissait en fumée, il se retrouvait sur son trône. Trouvant Zwei beaucoup trop long, il fit apparaître une boule noir permettant d'espionner la Terre tout comme font les Dieux au paradis

Tsukune : Ils s'amusent vraiment de trop à mon goût, a t-il déjà oublié ce que je lui ais ordonné de faire ?! Hum mais c'est Zankou, je vois..

Il fit un sourire en coin, tournant sa boule, il fit apparaître deux âmes qui tenaient précieusement depuis de longues année auprès de lui, il fit par la suite un geste de la main, ses deux âmes s'envolaient jusqu'à un endroit précis que Tsukune avait ordonné de faire, il avait une idée en tête et sa n'était pas bon signe.

C'est à ce moment là qu'une femme apparue dans les lieux, elle tenait par les cheveux Hatchiko, celle-ci tenait les poignet de la fille et tentait d'utiliser la bague mais celle-ci ne désirait pas lui obéir. Elle grimaçait donc. Qui était la femme ? C'était Laure, l'ancienne femme de Zankou, ils avaient passé de long moment ensemble d'ailleurs.

Elle avait fait son apparition chez Shizuka puisque Hatchi se trouvait là, elle avait mis à terre Stephan et c'était téléporté avec elle, sa été tellement rapide que Stephan n'a eu le temps de voir quoi que se soit, il ne s'attendait pas non plus à ça et pensait être en sécurité dans la demeure de Shizuka.

Laura lançait Hatchi dans les bras de Zwei, elle fit un sourire en coin.

Laura : Tsukune en assez d'attendre, il m'a donc envoyé, tu devrais te dépêcher Zwei.

Il montrait qu'il n'était guère content, il tenait fermement la fille, il regardait du coin de l'oeil vers Derek.

Zwei : On se reverra.

Il se moquait même de sa mère et se téléportait avec elle, laure se téléportait à côté de Zankou glissant ses mains sur son torse et collait bien son corps contre lui, depuis tout ce temps, elle avait quelque peut changer, non pas son apparence physique, enfin sauf sa poitrine qui était plus avantageuse qu'autre fois. Elle était devenu désormais plus puissante.

Laure : Salut mon chou sa fait longtemps.

Elle passait son doigt sur son tétons gardant le sourire, elle gardait la tête afin de le regarder.

Laure : La dernière fois qu'on c'est vu.. C'était quand tu es partis subitement pour je ne sais quoi, tu n'es plus jamais revenu, j'étais hors de moi à cette époque, mais se n'est rien, je me suis rendue compte que tu n'étais pas si important que ça. J'ai trouvé bien mieux que toi, désormais, mon rêve c'est réellement exosé, je suis crains de tout les enfers, je suis devenu la succube du Dieu des enfers.

elle glissait sa main sur son bras et se retirait de lui marchant sur ses talons à aiguilles, elle s'arrêtait regardant tout ce petit monde.

Laure : Dire que tout ce que vous avez fait n'a servi à rien, Si la fille ne fait pas ce que Tsukune désire d'elle, va savoir ce qui va lui arriver, la pauvre petite. J'en connais un qui doit être déboussolé d'avoir perdu sa fille.

Elle se retournait vers Zankou, elle était bien plus intéressée par lui que par les autres et désirait se venger du fait qu'il soit partis ainsi.

Laure : Tsukune n'est pas content, du fait que tu aides ses types, alors, il m'a envoyé pour t'arrêter. C'était marrant non ?

Pourquoi l'enverrait-il ? Elle était la femme de Zankou, elle avait besoin de lui, de sa puissance, je doute qu'elle puisse l'arrêter. Elle se téléportait pour se retrouver une nouvelle fois en face de ZAnkou, moi je sautais pour être auprès de Derek et de sa mère, je surveillais toujours Takuma qui était encore présent.. J'étais également très inquiet pour Hatchiko.

Laure poussait Zankou contre le mur, elle tournait le regard vers nous.

Laure : On va aller dans un endroit tranquille pour discuter.

Elle fit un sourire et disparaissait avec Zankou, j'en tournais le regard vers Derek.

Gabriel : Il faut qu'on retrouve Stephan..

Je revenais vers Takuma, levant bien la tête.

Gabriel : Je te conseil de t'en aller, tu ne peux pas tous nous vaincre.

Laure se retrouvait assise sur Zankou, qui lui était couché sur le lit, elle se penchait approchant ses lèvres des siennes.

Laure : Tu te souviens de ses bon moment qu'on passait, nous deux c'était plus une relation basé sur le sexe qu'autre chose après tout.

Elle se redressait et le regardait bien avec un sourire.

Laure : Tsukune m'a donné de nouveaux pouvoirs, mais quelque chose qui risque de ne pas te plaire, il a fait entrer dans mon corps deux âmes très très puissante.

Tout en lui parlant elle passait son doigt sur son torse.

Laure : Et ses âmes, tu les connais.. Je peux te les présenter si tu le souhaites, on vit désormais tout les trois dans le même corps, à moins que tu veux qu'on face quelque chose d'autre.

Elle souriait à ce moment là continuant de l'observer.

En enfer, Zwei arrivait auprès de Tsukune qui était toujours sur son trône à attendre, il arrivait lançant la fille qui tombait à terre, à genoux, elle levait le regard vers Tsukune.

Tsukune : Je commençais à m'impatienter.

Zwei : Pourquoi avoir envoyer cette succube ?! Je me débrouillais parfaitement.

Tsukune : tu t'amusais plus qu'autre chose au lieux de faire ce que je t'avais ordonné de faire ! Ramener la fille, qu'est-ce que tu n'a pas compris dans cette phrase ?!

Zwei : J'ai toujours accomplis les missions que vous m'ordonniez mais j'aime faire cela en m'amusant, voilà tout.

Tsukune : Tu désirais surtout ton frère plus que tout, presque à en faire passé la mission après ça !

Il fronçait les sourcils.

Zwei : C'était la fille contre mon frère, alors faîte ce que vous avez à faire.

Tsukune : J'ai changé d'avis.

Zwei : Comment ça ?!

Il se levait à ce moment là attrapant le visage de Hatchi, il attrapait sa main regardant la bague, il la lui retirait sans qu'il ne face quoi que se soit contre lui.

Hatchi : Rendez là moi !

Tsukune : Regarde toi, tu es déjà accro, avec cette bague, tu ne pourras plus utiliser tes véritable pouvoirs, et c'est ceux là qui m'intéresse.

Hatchi : Qu'est-ce que vous voulez..

Il souriait à ce moment là, il levait le regard vers Zwei qui était mécontent.

Tsukune : Tu vas revenir dans le passé, tu vas faire en sorte de rendre Perspephone comme avant, lorsqu'elle était une Déesse.

Hatchi : C'est impossible..

Tsukune : Oh tu le feras, sinon, tu mourras.

Elle détournait le regard à ce moment là.

Hatchi : Même si je le fais, vous me tuerez quand même alors pourquoi je le ferais.

Tsukune : C'est à toi de voir, si tu tiens à ta famille, et surtout à ton père, tu le feras.

Elle levait aussi tôt le regard vers lui, mais rebaissais les yeux aussi tôt. Tsukune la lâchait se mettait face à Zwei l'attrapant par la gorge.

Tsukune : ET toi plus jamais tu ne me parles sur ce ton, j'ai d'autre projet pour Derek.

Zwei : Vous avez dit qu'elle utiliserait ses pouvoirs pour rendre Derek comme autre fois !

Il serrait d'avantage sa gorge.

Tsukune : N'oublie pas que tu m'as donné ton âme, je peux te tuer comme je veux, Derek reviendra comme avant, sans pour autant utiliser les pouvoirs de cette fille.

Il finissait par le lâcher.

Tsukune : Bien tu es libre de faire ce que tu veux maintenant, va t-en.

Zwei tournait le regard vers la fille qui était terrifiée, elle avait vraiment très peur.. Zwei finissait par se téléporter.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cinq année passé    

Revenir en haut Aller en bas
 
Cinq année passé
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» le premier gros bec de l'année 2013
» Liste des Brevets de Randonneurs Mondiaux 2017
» Que sont devenus les jeunes espoirs des années passées ?
» Les pêches des années passées.
» les inventions du passé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit