Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cinq année passé

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Cinq année passé    Jeu 3 Jan - 22:32

Depuis la naissance de Hatchiko cinq année se sont passé, j'ai fini par m'y faire à d'idée d'être grand père même si je supporte toujours pas qu'on m'appelle Papy. Moi c'est et sera toujours Derek, sérieusement j'ai l'apparence d'un jeune homme de 25ans alors se promené dans l'a rue et entendre papy...il a de quoi faire poser des question à pas mal de gens. A propos de Gabriel? Ben il va beaucoup mieux, il arrive à prendre de temps en temps ses pilules principalement quand il est en tourner et qu'il n'a pas d'autre choix. Sinon c'est plus souvent des sac de sang dont il a besoin, il sait beaucoup amélioré et contrôle un peu plus ses émotions. Il a encore le temps devant lui pour se contrôlé d'avantage, après tout qu'est ce que c'est que cinq années dans la vie d'un vampire? c'est qu'un grain de sable dans un désert immense. Par contre je sais qu'il va encore parfois boire directement chez Benoit. Sinon pourquoi lui avoir demander qu'il vienne pour faire sa tournée avec lui? soit disant pour qu'il devienne son styliste et s'occupe de ses tenue de scène ect...le pire c'est que Lucas à accepté de l'engagé. Je suis le seul à présent qu'il ne fait pas confiance en Benoit, pourquoi personne ne veux me croire?

Je me rappelle qu'une fois on avait bien faillit se disputé à propos de lui, lorsque j'ai voulu virer Benoit pour qu'il parte de ma vie. Je voulais faire comprendre qu'il n'était une mente religieuse près à le dévoré à tous moment, évidemment Gabriel n'y a pas cru un mot. Effrayer à l'idée de le perdre encore une fois, j'ai fini par dire qu'il avait raison..que j'ai du me trompé et j'en ai plus jamais parler avec lui. Je le pensais pas une seule seconde et j'ai continué à vivre avec lui comme ci de rien était. Durant ses cinq année j'étais comme un vase qui se remplissait lentement goutte par goutte et j'ai peur que se vase finisse par déborder...comment j'allais finir par réagir?

Gabriel passait encore un de ses concert, j'étais parmi les fan déchaîné. Il est toujours aussi populaire et voir plus encore. J'écoute plus ses chanson de la même façon, j'ai presque l'impression qu'elle ne me sont plus destiné. C'est de la parano c'est certain, la plus part des chansons d'amour qu'il chante sont les mêmes qu'il avait écrite pour moi. c'est nouvelle n'ont plus rien avoir évidemment, je regardais toutes cette foule qui criais sont nom. Je fini par décidé à sortir de toute façon il en avait bientôt terminé et je me rendais jusque sa loge, ouvrant la porte je vis Lucas qui était occupé dans ses paperasses.

derek: encore entrain de bosser? ta bien organisé ton petit concert, c'est à peine si j'arrive à me les gratté tellement que j'étais serré dans la salle...il a foule.

je m'asseyais sur l'une des chaises sortant mes clopes et m'en fumais une.

Derek: J'ai reçu un message de Stephan tous à l'heure, ils ont pris l'avions jusqu'ici pour venir nous rendre visite. La petite Hatchi voulait absolument nous voir,elle a du du faire pressions sur Stephan pour le faire, faire un tel voyage. Content Lucas? toi qui voulait revoir ta nièce.

Je tournais le regard vers la porte qui s'ouvrait je pensais voir Hatchi vue qu'on en parlait à l'instant, mais c'est Ruky qui entrait. C'est juste j'avais oublier qu'elles étaient venu elles aussi, mais pour faire des photo avec Gabriel pour un magasine. Benoit et Lucas se sont arrangé et trouvait que c'était une bonne idée pour augmenté d'avantage leurs popularité.

Ruky: BOoonnjour! pouahh sa pue ici! vous êtes encore tous les deux entrain de fumé?

Derek: et alors? je suis accro à la nicotine, j'ai besoin de mon paquet par jour sinon je suis plus moi même.

Ruky: et ben t'es pas obligé de pollué les poumons des autres!

Derek: tu risque pas d'attrapé le cancer alors rien à foutre.

Elle me passait la langue et s'approchait de Lucas le sourire aux lèvres.

Ruky: Benoit m'a dit que les photo aujourd'hui c'était en maillot c'est ça? Myu à fait genre de râler au début, mais elle est déjà pressé de savoir se qu'elle va porter. Elle aime bien râler pour rien au fond, alors je peux les voir? ou Benoit est encore entrain de les modifié en dernière minute pour pas changer.

Stephan: je le vois surtout bien entrain de les essayer surtout, c'est une vrai tapette dans l'âme se type.

Ah ben voilà Stephan, il posait la petite Hatchiko à terre. j'écrasais ma clope quand elle est hors de question de fumé, bon c'est surtout Maiwen qui n'arrête pas de m'engueulé à se propos la.

Derek: alors c'était drole l'avion?

Stephan: m'en parle pas...je voulais tous simplement me téléporter mais noooon, la grande dame Hatchi voulais voir se que sa faisais de prendre l'avions et je te parle pas de sa mère.

Derek: est ce que monsieur Stephan serait un homme soumis?

Il me fusillait du regard à se moment, j'avais bien compris que j'avais plutôt intérêt à l'affermer. Stephan avait bien changer depuis l'arrivé de sa fille, enfin du moins il laisse libre choix à Maiwen et Hatchi de leur façon de se nourrir et depuis se jour il n'a plus jamais tenter Gabriel non plus. Faut pas s'imaginé qu'il n'a plus son mauvais caractère, il continue à vivre à sa façon et est toujours aussi jaloux.

Ruky: Hatchi!! viens dans mes bras ma belle.

Elle l'attrapait dans ses bras frottant sa joue contre la sienne.

Ruky: qu'est ce que ta grandi depuis la dernière fois, tu es si mignonne!

Derek: Ruky lâche la tu vois pas que tu l'étouffe avec tes nibard.

Elle reposa à terre Hatchi se tournant vers moi attrapant sa poitrine entre ses mains.

Ruky: tu sais se qu'ils te disent mes nibard?

Benoit arrivait à son tour levant le sourcil du commentaire de Ruky à l'instant, il posait les maillots de bain sur la table et se plaçait derrière Ruky attrapant à son tour sa poitrine à son tour, mais les faisait bouger dans tous les sens.

Benoit: n'écoute pas ton père, il est jaloux c'est tout. C'est ton point le plus fort et prépare les car Gabriel à terminé, il va arriver et bientôt on va faire les photo. Ta jolie poitrine et ceux de ta soeur vont se retrouver en première page de magasine avec mes maillots! ou est ta soeur encore?

Ruky: aaaaaaaaaaahh! arrête de les tripoté! il a Hatchi qui est la!

Il baissa son regard vers elle et fini par lâcher Ruky pour se baisser vers Hatchi.

Benoit: mais c'est la femme de ma vie! j'ai encore créer une robe rien que pour, tu fera encore des jalouses à l'école. Je te l'apporterais tout à l'heure, Gabriel n'arrête pas de parler de toi. Il va être tout content de te voir, je parie qu'il va se mettre à pleurer comme un enfant.

Il a rien a faire j'arrive vraiment pas à supporter sa présence je donne mine de rien, mais si il voyait se que je ressentais au fond de moi. Stephan lui me regardait depuis que Benoit est arrivé, je crois qu'il est peut être le seul à comprendre se que je ressentais. Il peut contrôlé mes émotions et donc les ressentir même Lucas en a pas capable. Ils ont tous deux des pouvoirs complètement differents, mais tous les deux aussi étonnant l'un que l'autre.

Benoit: Bon Ruky prend les maillot et va te changer, presse ta soeur pour qu'elle se dépêche. Je sais à quel point elle a toujours bien son temps, mais on a pas le temps! aller file!

Elle fit signe de la tête et pris les maillot pour rejoindre Myu afin de les enfilé.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Ven 4 Jan - 12:50

Depuis que Stephan était papa, il avait complètement changé sa façon de vivre, je ne pense pas qu'il ait réellement changé ses opinions je pense juste qu'il essaye de changer certaine chose parce qu'il sait que désormais il a de grande responsabilité, après tout, se n'est pas rien d'être père. J'étais très content qu'il ait changé pour sa fille, je n'ai même plus besoin de trouver une jolie jeune femme pour créer cette malédiction afin qu'il change comme j'ai pu le faire vis-à-vis de Derek.

Nous n'avons plus besoin de penser à cela, et sa me soulagé d'un poids, parce qu'en plus, je devais également gérer mes nouvelles condition en tant que vampire et au début, se n'était pas du tout facile. Mais on peut dire que grâce à Benoit, j'ai réussi petit à petit à m'habituer. Aujourd'hui, je suis assez fière, je prend une pilule tout les matins et le soir, et je ne bois qu'un sac de sang en milieux de journée, rien de plus. Lucas lui ne prend que les pilules mais, moi j'ai assez du mal, au début je n'en prenais qu'une et sa faisait pas mal d'effet mais maintenant je dois en prendre deux parce que sa agit de moins en moins. Derek dit que cinq ans pour un vampire se n'est rien du tout, il a raison, étant donné que nous sommes immortel, nous pouvons vivre autant que nous le voulons enfin, il faut rester en vie pour ça. Mais tout cela pour dire que j'aurais bien le temps d'apprendre à me maîtriser d'avantage.. Lorsque je n'arrive pas à couper ma soif de sang, je me nourris de Benoit.. Mais Après tout ce temps, Benoit tente de me séduire, je l'avais bien compris, à chaque fois que je m'abreuve de son sang, il veut un baisé comme récompense.. Je n'en ais jamais parlé à Derek. Il ne l'aurait pas accepté, mais je ne pouvais pas perdre Benoit, il était bien trop important pour moi, je parle bien entendu de la façon qu'il m'aide en me donnant de son sang..

APrès tout.. Il m'a beaucoup aidé, mais si je serais à la place de Derek, je serais aussi jaloux que lui voir même plus.. Je pense que je deviendrais même parano à penser tout ce qu'il pourrait faire lorsqu'il serait seul avec lui. Et si j'apprenais qu'en guise de son sang, il devait être forcé de donné un baisé, je ne sais pas comment je le prendrais.. Mais que pouvais-je bien faire d'autre ? Se n'est pas comme-ci ses baiser représentaient quelque chose, c'est Derek que j'aime.

Un moment donné, entre Derek et moi c'était.. La catastrophe, il n'y a avait plus que le prénom "Benoit" qui entrait dans nos conversation, il m'avait montré à quel point il n'en pouvait plus de vivre de cette façon, c'était en quelque sorte, Derek, moi et Benoit.. J'ai fais de lui mon Styliste, il est vraiment doué et sait directement ce qu'il me plairait, il a comprit mes goûts. Bien entendu cela n'a pas plu du tout à Derek, nous nous sommes disputé, mais il a finis par accepter. je sais que tôt ou tard, le sujet va retomber, surtout que maintenant que je ne me nourris beaucoup moins de Benoit, il s'approche d'avantage de moi et profite que Derek soit absent pour être seul à seul avec moi.

C'est beaucoup plus difficile pour moi d'écrire de nouvelle chanson, maintenant.. Derek est auprès de moi alors.. J'ai n'ai plus besoin de parler de cette amour éloigné. Mais avec Lucas, je n'ai pas de temps de répis et mes fans non plus, ils sont de plus en plus nombreux à m'apprécier, je deviens de plus en plus célèbre. Je dois me déguiser pour ne pas qu'on me reconnaisse sinon je suis piétiné par toute cette foule et ses paparazzi..

Stephan est partis vivre sa vie avec sa fille Hatchiko et Maiwen, j'ai tellement envie de les revoir et voir ma petite fille, la dernière fois que je l'ai vu elle était tout petite, je la prenais encore dans mes bras. Je sais à quel point elle va grandir vite, alors j'aimerais beaucoup en profiter mais sa fait cinq ans qu'il est partis vivre sa vie, bien entendu je le harcèle de message vidéo comme ça il me montre via la webcam Hatsuko, j'ai pu donc en quelque sorte la voir grandir bien que se n'était pas de cette façon dont j'aurais voulu. Mais aujourd'hui, il va venir, et ce avec elle, j'en fus heureux et très excité à l'idée. Mais pour l'instant je dois rester concentré, parce que je suis sur scène en ce moment même, devant tout mes fans et chante. Derek était juste devant moi, je lui avais gardé la meilleur place, mais avec tout ce monde, je ne le regardais pas dans sa direction, j'étais dans ma bulle mon petit monde occupé à chanter mes chansons.

Pendant ce temps, Lucas était dans la loge, assis sur le bureau avec des tas de papier sur celui-ci. Il tapait son bique contre un tas de papier et tournait le regard voyant Derek arriver.

Lucas : Oui pas mal de boulot, et toi, qu'est-ce que tu fais ici, tu n'étais pas censé l'écouter chanter ?

Il ricanait de ce qu'il disait, il retirait ses lunettes et les déposait quelque instant sur le bureau, il passait sa main dans ses cheveux.

Lucas : Encore heureux que ce concert soit un succès, je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit alors je suis assez crevé. Surtout que Gabriel était censé finir d'écrire sa nouvelle chanson hier, mais il ne l'a pas fait, à cause de qui.. Toi, tout ça parce que monsieur Derek n'arrête pas d'avoir des petits envies. Tu devrais de temps en temps le laisser travailler, le faire tout les jours, il ne va plus suivre.

Il souriait à nouveau mais reprenait son sérieux l'entendant parler de Stephan, il n'était pas surpris étant donné que je lui en avais parlé.

Lucas : Oui, Gabriel m'en a parlé toute la journée, il n'a pas arrêté c'était fatiguant mais je suis content de pouvoir les revoir également. Elle a du changer après cinq ans, je me demande à quoi elle peut ressembler, j'espère pas à toi.

Il tournait le regard voyant que Ruky apparaissait, il posait ses mains l'une contre l'autre l'observant.

Lucas : Ruky, si tu es là ta soeur ne doit pas être très loin non plus. J'ai préparé mes bouchons pour les oreilles, avec elle il faut toujours en prévoir.

Il était de très bonne humour à dire des petits piques ainsi sans cesse, mais se n'était rien du tout de méchant, il disait cela pour rire. Il écoutait les propos de Ruky, et haussait les épaules lorsqu'elle parlait de Benoit.

Lucas : Je ne sais pas où il est, mais il ne devrait pas tarder je vais lui envoyer un petit message pour lui prévenir de votre arrivé.

Il sortait son téléphone portable et commençait donc à envoyer rapidement un message à Benoit, une fois que c'était fait il le débosait tout de suite et se levait entendant Stephan arriver, il en sourit.

Lucas : Tiens tu es déjà là, je ne m'attendais pas à ce que tu viennes aussi rapidement. J'en connais un qui va être content.

Il baissait les yeux vers la petite Hatchiko qui une fois stephan la déposait, elle courrait dans les bras de Derek.

Hatchiko : C'était super marrant ! Au début j'avais un petit peur, mais après j'ai bien aimée !

Maiwen : Elle a même regardé les nuages.

Hatchiko : Oh oui, c'était trop bien !

Lucas posait une main sur sa tête la frottant, il souriait et remettait ses lunettes.

Luas : Et bien, c'est génial ça Hatchi, tu t'ais pris pour un oiseau ?

Elle se mettait à courir allongeant ses bras afin d'imiter l'avions, elle en faisait même le bruit. Lucas en ricanait, il aime bien les enfants, je ne comprend pas pourquoi il n'est pas encore devenu papa, hum c'est vrai que s'il ne trouve pas la fille avec qui il aurait des enfants sa n'ira pas non plus.

Elle s'arrêtait lorsque Stephan parlait d'elle, elle croisait les bras à ce moment là faisant une petite tête boudeuse.

Hatchiko : C'est pas drôle de tout le temps se téléporter, moi je préfère regarder le paysage et l'avions on peut tout voir !

Maiwen : Elle n'a pas tord, sa change de temps en temps.

Elle se tournait vers Derek.

Hatchiko : Il est où Papy Gabriel ?

Lucas : Il est encore entrain de chanter, oh j'ai une idée on pourrait lui faire une surprise.

Il s’accroupiait afin d'être à sa hauteur, posant une main sur son oreille, il commençait à lui chuchoter, Hatchi en avait un grand sourire. Lucas se redressait voyant Benoit arriver et masser la poitrine de Ruky, il en détournait le regard mécontent.

Lucas : Pourrais-tu penser qu'il y a des enfants ici ?

Hatchi avait la grande bouche ouverte regardant ce qu'il faisait, elle baisait la tête posant ses mains sur sa poitrine à elle, bien entendu elle n'avait rien. Elle s'approchait de Ruky l'attrapant la main et la tirait afin qu'elle la regarde.

Hatchi : Est-ce que j'aurais les mêmes que toi quand je serais grande ? Parce que maman, elle, elle n'a rien du tout !

Maiwen en avalait de travers, elle regardait vers sa fille à cette instant.

Maiwen : Hatchi !

Elle se retournait vers elle avec un air tout innocent.

Hatchi : Oui maman ?

Myu prenait bien son temps, elle était occupée de ranger ses affaires dans sa chambre, elle n'aimait pas vraiment la présence de Derek, bien que depuis tout ce temps, et qu'elle ait du travailler à plusieurs reprise avec moi, elle a finis par accepter en quelque sorte et arrive à avoir une conversation plus ou moins.. Seine.

Elle tournait le regard voyant sa soeur arriver avec les nouveaux maillots de bain qu'avait fait Benoit, il était déjà temps donc de les mettre.

Myu : Et bien Benoit est motivé, Gabriel est déjà prêt ?

sans aucune honte, elle retirait tout ses vêtements devant sa soeur, elle n'était pas quelqu'un de pudique, surtout après tout ce qu'elle avait fait avec Je ne sais plus comment il s'appelle et pas envie de chercher. Elle enfilait par la suite le bikini.

Moi j'avais enfin fini, je rentrais avec le sourire aux coulisses, c'est la que je vis tout ce monde, j'en fus surpris sur le moment, je me dirigeais rapidement vers Hatchi et la prenait dans mes bras.

Gabriel : Oh que tu es belles ma petite Hatchi.

Hatchi : T'étais pas censé venir maintenant.

Gabriel : Oh, et pourquoi ça, tu n'es pas content de me voir ?

Hatchi : Si, mais je devais te faire une surprise.

Gabriel : Mais le fait que tu sois la c'est déjà une belle surprise.

Je l'embrassais sur la joue, elle riait. Je m'approchais de Maiwen, lui disant bonjour ainsi qu'à Stephan, Hatchi restait toujours dans mes bras.

Gabriel : Va avez fait vite, vous ne deviez venir qu'au soir non ?

Maiwen : L'avions était plus tôt que prévu.

Gabriel : Et bien temps mieux.

J'en avais presque oublié Derek, je m'approchais de lui l'embrassant sur la joue, hum oui, je ne vias tout de même pas l'embrasser sur la bouche devant Hatchi.

Gabriel : Il y avait du monde ce soir, je sais à quel point tu n'aimes pas ça, alors merci d'être venu.

Juste avant j'ai bu du sang de Benoit, je le regardais à cette instant, devant une tel foule je préfère.. On ne sait jamais que quelqu'un se blesserait, sa arrive très souvent, ils sont tellement nombreux alors.

Hatchi : Et Papy, papy ! Tu sais quoi ?!

Gabriel : Non mais tu vas me le dire haha.. Je t'écoute qu'est-ce qu'il y a ?

Hatchi : Sa y 'est, j'arrive à utiliser des pouvoirs comme vous !

Maiwen : On ne sait pas de quoi il s'agit vraiment, elle a transformé notre chien qui était adulte en un petit chiot.

Hatchi : Hihi..

Je la déposais à terre et la regardait bien.

Gabriel : Je vois, sa à l'air d'être très intéressant, tu veux bien essayer pour que je vois de mes propres yeux ?

Si elle a changer l'apparence de son chien pour qu'il redevienne le petit chiot qu'il était.. Se n'est pas que de la transformation qu'elle a fait.. Je pense qu'elle a reculer le temps de quelque année mais seulement en visant lui et seulement lui.. Serait-elle capable de manié le cours du temps ? Sa n'a absolument rien avoir avec les pouvoirs qu'à sa mère, elle maîtrise l’électricité et celle de Stephan.. Mais après tout, Stephan et Lucas ont des pouvoirs bien différent des miens et de Derek..

Hatchi : D'accord !

Je prenait une plante et la déposait devant elle.

Gabriel : Tiens essaye avec ça.

Elle baissait la tête et positionnait la paume de sa vie juste devant la plante qui était fameuse. Juste derrière se trouvait Derek. Ne maîtrisant pas encore ses pouvoirs, c'était Derek qui prenait tout. Celui-ci revenait en arrière, faisant apparaître un Derek du passé, j'en avais les yeux écarquiller, Hatchi posait sa main devant sa bouche.

Hatchi : J'ai pas fait exprès !

Lucas : J'en reviens pas..

Moi non plus je n'en revenais pas, je regardais Derek bien surpris sur le coup.

Gabriel : Derek ?



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Ven 4 Jan - 23:04

Stephan tant à qu'à lui aurait vraiment préféré une simple téléportation, sa lui coutait moins cher pour son porte feuille. Il regardait sa fille tourner en rond émitant l'avion, il croisait les bras détournant le regard vers Maiwen.

Stephan: Elle l'a prit une fois et sa serait la dernière, tu sais combien sa ma coûté hein? si elle tient tant que ça à voir les nuages alors elle n'a qu'à me le demander on je volerais avec elle!

Derek: en plus d'avoir mauvais caractère t'es radin? tu devrais penser en premier à ta fille et ta femme!

Il pointait son doigt dans ma direction les sourcils froncer.

Stephan: AH! tu ose me critiqué alors que TOI, ta utiliser l'argent que gagne Gabriel pour t'acheté une porche!

Derek: t'es jaloux parce que TOI, ta une voiture totalement banal. De plus c'est Gabriel qui me l'a offert pour montrer tout l'amour qu'il me porte.

Stephan: Menteur! c'est à peine si tu l'as pas menacer de plus coucher avec si il te l'achetait pas!

Derek: hummph, il te l'a dit?

Stephan: pas eu besoin! tout le monde te connais pas coeur ici!

Gabriel pointait enfin le bout de son nez j'y croyais plus, il a embrasser chacun de ses fans avant de venir ou quoi? Je fis des petit yeux cruelle voyant qu'il avait fait la bise à tout le monde en m'oubliant.

Derek: HUUUMMPHH!!

A enfin il se rapelle que je suis la, je souris le regardant approcher, mais retirait se sourire puisqu'il ne faisait qu'un bisous sur la joue. Stephan se mettait à ricaner, j'attrapais le premier objet à côté de moi et le lui lançait pour qu'il cesse de rire bêtement. Il le rattrapait évidemment avant même qu'il n'est eu le temps de le toucher.

Stephan: raté.

Derek: ah oui Gabriel tu pourrais préciser une chose à ton fils à lunette la.

Je posais mon doigt sur le nez de Lucas au même instant.

Derek: explique lui que si ta pas su finir ta chanson hier c'était uniquement parce que TOI tu pas sauter dessus et non l'inverse! parce que évidemment il pense que c'est moi qui avait la queue qui démangeait.

Directement Benoit posait ses deux mains sur les oreilles de Hatchi regardant dans ma direction.

Benoit: tu pourrais faire attention à se que tu dis, je te signale qu'il a des oreilles fragile dans cette piège.

Derek: alors qu'est ce que t'attend pour te boucher les oreilles Benoit?

Il fit un grimace de ma réponse et détournait le regard croisant les bras boudant dans son coin, je m'en foutais royalement et qu'est ce qu'il attend pour aller s'occuper ailleurs de ma vue celui la? Je revenais à la petite Hatchi qui voulait montrer ses pouvoirs, oh j'aime pas ça. Elle devrait pas les utiliser alors qu'elle ne les contrôle pas.

Stephan: oué tien parlons du chien! j'ai pris du temps à faire comprendre à se chien de ne pas pisser sur la carpette et voilà que maintenant je dois tout recommencer! je m'en serais vraiment bien passer!

Derek: dommage que c'est pas dans tes chaussures qu'il pisse, sa t'aurais rafraîchis dès le matin.

Stephan tentait de retenir sa colère malgré sa grosse veine sur le front, j'allais quand même regarder se mystérieux pouvoir de la petite hatchi. Sur une plante oué pourquoi pas, sa risque rien sur une maudite plante verte et la trouvais moche en plus.

Derek: fait quand même attention de pas viser Gabriel, j'aimerais pas devoir changer ses couches!

J'ouvrais grand les yeux vue que la lumière était sur moi, j'avais pas eu le temps de comprendre se qu'il m'était arriver que je rajeunissais enfin je revenais à l'époque de mes 17 ans...une sale période. Je souris sortant de ma veste mon paquet de clope en sortant une que je pinçais entre mes lèvres. Entendant mon prénom je levais la tête, je levais les sourcils regardant cette bande de mec. C'est quoi tout ça? même pas une jolie bombasse? je baissais les yeux vers la fille. Quoi c'est ça la meuf? c'est quoi cette gamine? ah non il a une autre meuf la bas, pff elle a meme pas de poitrine c'est quoi ça? et pourquoi tout le monde me regarde comme ça.

Derek: qu'est ce que vous matez comme ça? c'est la première fois que vous voyez un beau gosse c'est ça?

Benoit: oh non épargnez nous ça! le Derek délinquant!

derek: tu t'es déjà regarder toi et tes yeux rose tapette.

Stephan: Hatchi regarde se que tu as fait! t'es contente? fini les pouvoirs désormais! du moins après avoir veillis Derek!

Derek: me vieillir? et puis quoi encore! j'ai pas l'intention d'être un vieux! et me regarde pas comme ça avec ta sale coupe ringarde.

Stephan: c'est à moi que tu parle?

Derek: en plus il est con, magnifique je suis tomber sur une bande de plouc...

Stephan s'approchait de moi près à exploser, je me levais de ma chaise pour lui faire face. Il me regardait dans les yeux et faisait de même, je souris lui crachant toute la fumer de ma clope à la figure.

Derek: tu veux te battre avec moi?

Ruky entrait au même moment portant le bikini de Benoit et tenait sa soeur par la main.

Ruky: et bien alors on vous attend pour les photos c'est qu'on commence à avoir froid nous.

Derek: oh putain les bombes! et des jumelles en plus!

Stephan se tournait pour me regarder à nouveau mais j'étais plus la, je me trouvais en face de Ruky attrapant l'un de ses tétons entre les doigts.

Derek: mais sa te va si bien d'avoir froid.

Ruky se mit à crier tapant son poing dans mon visage, j'en fus valser de l'autre côté de la pièce. Je me redressais frottant ma joue, j'étais assez surpris sur le coup.

Derek: elle en veux celle la! semble du bout des seins dit moi?

Stephan se tournait immédiatement vers Lucas.

Stephan: Lucas fait apparaître de chaîne autour de lui et attache le! sinon je sent que l'envie de lui briser la nuque me vient!

Derek: quoi!? essaye de m'attacher et je vous massacre un par un!

Stephan: fait encore le malin et j'appelle ta mère!

J'en restais figé sur le coup, mais refronçait bien vite les sourcils.

Derek: qu'est ce que tu connais ma mother! tu l'as baise c'est ça? j'ai compris Damon lui suffit plus maintenant, mais elle aurait pu trouver mieux qu'un ringard comme toi!

Stephan: FAITE QUELQUE CHOSE POUR QU'IL SE TAISE OU JE VAIS VRAIMENT LE TUER!

Ruky: mais c'est qui...


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Sam 5 Jan - 3:09

Bon, gardons notre calme.. Derek.. A rajeunis à l'époque où il avait dix-sept ans.. Ce qui veut dire qu'il était encore un délinquant à ce moment là et qu'il servait Raynor. Son look est.. Différent, je le regardais bien de bas en haut. Et il ne se souvient plus de rien, étant donné que tout ceci ne sait pas encore produit, il ne m'a pas encore rencontré, et encore moins eu des enfants avec moi. Il veut mieux ne pas en dire de trop face à ce Derek du passé.

Lorsque Stephan engueulait Hatchi celle-ci se mettait à pleurer, sa ne va pas aider les choses si elle se met à pleurer, un enfant qui pleure est inctrôlable et il faut qu'elle maîtrise d'avantage ses pouvoirs et qu'elle se concentre à cent pour cent afin qu'elle face revenir Derek comme il était.

Hatchi : J'aiii pas faiis exprèèès !

Je m'approchais de la petite Hatchi, tentant de la consoler.

Gabriel :Je sais, on va arranger ça ensemble d'accord ? Arrête de pleurer, on n'est pas en colère, c'est de ma faute.

Je frottais ses larmes, elle se calmait c'est déjà ça. Je finissais par me redresser regardant vers Derek, comment allons-nous faire maintenant, il semble déjà montrer son mécontentement qu'on le regarde ainsi.

Je soupirais voyant qu'il se disputait avec Stephan.

Gabriel : Derek..

Heureusement Ruky arrivait à ce moment là, avec sa soeur qu'elle tenait par la main, elles portaient toute les deux le bikini qu'avait fait Benoit, il aurait pu les faire un peut plus grand on voit pratiquement toute leurs formes.

ET pour le jeune Derek cela semblait lui plaire, j'en retroussais le nez le voyant faire. Il ne sait même pas que se sont ses filles, sinon je doute qu'il l'aurait fait.

Gabriel : Si tu pouvais éviter de recommencer DErek, après tout.. Se sont tes.. Hum.

Il veut peut-être mieux que je ne lui en parles pas. JE n'aimerais pas que ce qu'on lui annonce pourrait changer le cours des choses

Myu : espèce d'idiot ! Sa t'arrive souvent de tripoter tes enfants, je pleins la petite Hatchi avec un grand-père aussi pervers que toi ! Et puis c'est quoi ce look sérieux ? Tu nous fais une déprime de te sentir aussi vieux c'est ça ?!

J'en posais ma main sur mon visage, elle vient de dire tout ce que j'évitais de prononcer.

Gabriel : Myu..

Lucas restait perplexe de ce qui se tramait, il tournait le regard vers Stephan qui lui demandait de l'attacher, il finissait par se rasseoir soupirant.

Lucas : Faut vraiment que j'en arrive là ?

Gabriel : Bien sûr que non, Derek va rester bien sage le temps que Hatchiko le face redevenir comme avant.

Elle se remettait à pleurer, je me tournais vers elle surpris.

Gabriel : Qu'est-ce qu'il ne va pas ?

Hatchi : Je sais pas comment faire..

Sa va être bien plus dure que je ne le pensais, elle st encore jeune et ne comprend même pas ses pouvoirs, bien, je regardais du coin de l'oeil vers Derek qui semblait être agité.

Gabriel : Tout compte fait, attache le Lucas.

Lucas : Tu es sérieux ?

Gabriel : Il ne veut mieux pas qu'il parte d'ici, il va certainement tenter de faire ce qu'il était occupé de faire lorsqu'il avait dix-sept ans et j'ignore vraiment ce qu'il faisait mais je doute que se sois aider des vieilles personnes à travers les routes.

Lucas : Bon d'accord.

Les yeux de Lucac changeaient de couleur, il utilisait ses pouvoirs tout comme pour Stephan autre fois, des chaînes apparaissait de nul part, ceux-ci avait la forme d'une tête de tigre en métal,leurs gueulent grand ouvertes, ils se dirigeaient vers lui. Je n'aime pas en arriver là mais.. Il veut mieux.. Je tournais le regard sentant quelque chose d'étrange se produire, comme une mauvaise présence. C'est là que je vis l'ombre de Hatchi bouger tout seul, j'en fronçais les sourcils.

Gabriel : Hatchi vient vite près de moi.

Elle se demandait quoi, mais c'était trop tard, l'ombre de Hatchi prenait une forme d'une créature à quatre pattes, il attrapait la jambe de Hatchi, j'en écarquillais les yeux, sa queue s'allongeait attrapant Derek avant les chaînes de Lucas, il sautait par la suite dans le mur et disparaissait avec eux. Je me mettais à courir posant une main sur le mur n'en revenant pas, il a utiliser un portail d'ombre. C'est une créature et les pouvoirs d'un démoniste, ce qu'il veut dire qu'il ne doit pas être loin !

Maiwen : C'est pas vrai ! Stephan !

Lucas posait une main sur la table il tentait de comprendre ce qu'il venait de se passer, moi pas le besoin de réfléchir j'avais parfaitement compris, je me mettais à utiliser ma rapidité afin de sortir d'ici, j'utilisais mes facultés ainsi que mes ondes qui sont bien plus performant qu'avant afin de le trouver.

Je vis de loin la créature apparaître d'un homme portant une longue cape et recouvert d'une capuche pour cacher son visage, il me regardait ce moment là posant sa mains au dessus de la tête de sa bête, je vis Hatchi qu'il avait dans sa gueule et Derek qu'il tenait par sa queue. J'envoyais rapidement mes ondes dans sa direction mais celui-ci disparu dans l'ombre avec sa créature avant que je n'ai le temps de l'atteindre, j'en tombais à genoux.

Gabriel : Non..

Lucas arrivait, il levait le regard vers l'endroit où je fixais.

Lucas : Tu as vu celui qui a fait ça ?

Gabriel : Il portait une capuche je n'ai pas pu voir de qui il s'agissait.

Lucas : C'était un démoniste, tu ne connais pas un qui voudrait Derek ? S'il l'a pris vivant c'est qu'il le désire en vie.

Gabriel : Je..

Je baissais les yeux réfléchissant;

Gabriel : Derek était lui même un démoniste, sa mère l'est également, et tout les enfants qu'il a en ont des gênes mais celui qui maîtrises ce genre de pouvoir est Shiki.

Lucas : Je n'ais jamais entendu parlé de lui.

Gabriel : Il nous a trahis en s'alliant à Raynor.

Lucas : Je vois.. Donc il nous espionnait depuis tout ce temps avec ses créatures qui se cachait dans nos ombres.

Gabriel : Il se peut qu'il nous observe encore, nous devons rester prudent.. Pourquoi a-t-il pris la petite Hatchi ?

Lucas : Il semblerait que ses pouvoirs peuvent intéresser Raynor.

Gabriel : Elle manie le temps, mais elle ne sait même pas contrôler ses pouvoirs, je ne vois pas en quoi elle servirait à cette âge.

Je finissais par me lever tentant de me remettre de mes émotions, je dois les retrouver et les ramener. Maiwen était en état de choque et n'arrêtait pas de pleurer.

***

Pendant ce temps, Shiki apparaissait en face de Raynor, il s'inclinait respectueusement devant lui et retirait sa capuche. La créature relâchait les prisonniers qu'il tenait, une fois que c'était fait, celle-ci rentrait dans l'ombre de Shiki afin de disparaître.

Shiki : J'ai attendu le moment précis afin d'intervenir, cette gamine à miraculeusement faire revenir le Derek d'autre fois, il pourra vous servir.

Le nouveau prêtre de Raynor était une femme cette fois ci, elle était beaucoup moins perfommante qu'il l'était malgré tout.

Lilas : Raynor ne t'avais pas demandé de rapporter une gamine et encore moins Derek.

Shiki : Je le sais, mais il semblerait qu'ils en sont très attaché, la gamine sera en quelques sortes l'appâts, les autres vont rapidement venir pour la secourir.

Hatchi : Laissez moi partir ou je vais crier après mon papa et va vous bottez les fesses !

Elle avait déjà les larmes aux yeux, Shiki gardait sons sérieux regardant vers Raynor.

Shiki : Gabriel a dit qu'il pouvait manié le temps, elle pourrait servir.

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Sam 5 Jan - 22:39

Je comprenais rien du tout se que racontait cette bande de gignole et la fille qui s'excite la! qu'est ce qu'elle me raconte avec mes enfants? j'ai pas d'enfant moi et j'en veux jamais. Elle m'a traiter de grand père aussi! je me redressais posant mes mains dans mes poches et Hatchi c'est qui ça? la gamine? je sais pas se qu'ils ont tous pris mais sa doit être de la bonne.

Derek: vous êtes vraiment des allumés tous, je suis pas grand père et encore moins père! quel horreur rien que d'y penser sa me donne envie de me couper les veines surtout d'avoir une gamine aussi bruyante que toi!

Je m'adressais à Myu à cet instant, Stephan soupirait en ayant déjà plus qu'assez de la situation. Il se tournait vers Gabriel qui s'inquiétait de changer le passé ou je sais quoi, moi personnellement je pigeais rien et sa m'agaçait.

Stephan: ta aucune raison d'avoir peur de changer quoi que se soit du passé, tu peux lui dire se que tu veux. Hatchi n'a fait que le rajeunir en quelque sorte comme une fontaine de jouvence, le passé reste ou il est.

Derek: vous parlez de moi la? j'ai rajeunis c'est ça que vous essayer de me faire gober? n'importe quoi! va te faire soigner mon pauvre vieux! j'ai un rendez vous, je suis censé rencontré mes deux coéquipier et c'est déjà assez pénible alors foutez moi la paix ou je vais vraiment devoir vous massacré.

Quoi ils veulent vraiment m'attacher? l'autre n'a pas l'air convaincu et tant mieux si il tente de m'attacher je leurs enfonce chacun à leur tour un pieux dans le coeur!

Derek: Aider les grand mère? non ta raison je préfère encore les pousser sur l'autoroute pour les voir se faire écraser!

Je fronçais les sourcils du coup sa l'encourageait de devoir m'attacher, voyant ses tête de tigre je me décidait à prendre mes jambes à mon cou. Je m'arrêtais puisque je ressentait la même présence, c'est quoi ça encore? quelque chose cacher dans les ombres? un démoniste, merde manquait plus que ça. c'est un à fille que la bête en veux tant mieux! je profitait pour tenter de me tirer mais je sentait quelque chose m'entourer.

Derek: et merde! lâche moi connerie de bestiole!

Stephan: HATCHIKO!

On avait tout deux disparu dans le mur par un portail créer par la créature, il se tournait vers Gabriel espérant que grâce à ses ondes il pourrait nous retrouver. Il comprit que c'était le cas vue qu'il se mettait soudainement à courir, Stephan le suivis voulant récupéré sa fille. Pourtant il nu le temps de rien faire, Stephan en serrait les poing hors de lui de n'as voir rien sur faire pour protéger Hatchiko.

Stephan: je vais tuer celui qui as oser toucher à ma fille!

Il se tournait regardant vers Gabriel qui semblait savoir de qui il pourrait s'agir, le prénom de Shiki ne disait rien non plus à Stephan, mais peut importe que se soit son demi frère ou non pour lui il payera son geste même si pour ça il doit tuer son propre frère.

Stephan: alors j'espère que vous le trouverez avant moi, car je sais se que j'aurais à faire une fois retrouver se type.

Entendant Maiwen en pleure il s'approcha d'elle la serrant dans ses bras tentant de la calmer.

Stephan: il va rien arriver à Hatchi, il n'avait aucune raison de l'enlever si c'était pour lui faire du mal. Je te la ramènerais je t'en fais la promesse.

Benoit: ils ne seront pas facile à retrouver surtout si ils sont déjà chez Raynor, il possède des centaines de manoir et éparpiller dans le monde et chacun cacher par un bouclier invisible.

Stephan: et tu connais chacun d'entre eux?

Benoit: plus ou moins, on peut pas dire que j'ai une grande mémoire.

Stephan: je te conseil de te rappelé et vite ou je serais obliger d'utiliser les grand moyen!

Benoit: je ne suis pas ton ennemis.

Stephan: ça c'est toi qui le dit! tu pourrais très bien encore travailler pour lui et être derrière tous ça, je comprend pourquoi Derek ne te supporte pas, tu peux le faux à plein nez!

Benoit: Tu es inquiet pour ta fille et je comprend c'est pour ça que je t'en veux pas pour tes paroles, par contre même si je me rappellerais de chaque manoir de Raynor je pense pas c'est pas une bonne idée de foncer tête baisser. Même tous réunis on est loin d'être en mesure de se battre contre Raynor, il nous faut un allié de taille pour nous aider.

Il croyait les bras regardant en direction de Gabriel.

benoit: tu m'as dit qu'un jour que Raynor à déjà été battu par un de vos amis, un Kitsune c'est bien ça? pourquoi ne pas faire à nouveau appel à lui pour nous aider?

Stephan: Shin? SHIN RAMENE TES FESSES ICI!

Benoit: je sais pas en criant qu'il pourra t'entendre.

Pourtant une lueur blanche apparu à leurs côté, Shin apparu sous sa forme humaine et regardait le petit monde.

Benoit: ou peut être bien que si.

Shin: sa semblait bien urgent, qu'est ce qui se passe?

Missa: papa...

une jeune femme apparu juste à côté de lui au long cheveux blanc et regardait en direction de shin croisant les bras.

Missa: il est impoli de se dématérialisé en plein dîner, maman m'a fait venir pour te le rappelé.

Shin: je sais ma puce, mais sa semblait vraiment urgent..j'irais m'excusez après de ta mère après d'accord?

Elle regardait vers tous le monde, il est vrai qu'il semblait tous paniquer et s'inclinait légèrement ne les ayant jamais rencontrer jusqu'à aujourd'hui.

Missa: je suis navré, mais si je rappelle pas à mon père les bonne manière il en fait qu'à sa tête. Je m’appelle Missa, mon père m'a beaucoup parler de vous.

Benoit: c'est lui le kitsune Gabriel? mais on dirait un enfant normal. il est tout mignon en plus de cela! j'ai envie de le prendre dans mes bras.

Shin: c'est que mon apparence humaine, je suis obliger puisque que les Kitsune sont rare et très envier...j'ai pas envie de mettre en danger ma famille inutilement. Dite moi plutôt se qu'il va pas, à voir vos tête il sait passé quelque chose de grave.

Benoit: Derek ainsi que le petite Hatchiko c'est fait enlevé par un sbire de Raynor.

Missa: quoi la petite hatchi que Shizuka nous parle sans cesse? papa! tu dois faire quelque chose!

Shin: oui ma puce évidemment que je vais les aider, je tente déjà de les localisé...mais semblerait que quelque chose m'en empêche, c'est étrange....à croire qu'ils ont disparu de la surface de la terre.

Missa: comment on peut échapper à ton pouvoir de localisation?

Shin: je sais pas, mais quelque chose me dit qu'il a quelqu'un de plus haut encore que Raynor qui est derrière tous ça.

Missa: tu as une idée en tête.

Shin: non aucune...hum vous connaissez quelqu'un de plus puissant que Raynor.

Stephan: non personne à part peut être...Valas?

Benoit: le dieux accro à Derek? je pense pas qu'il mettrait en oeuvre qu'on enlève son précieux derek.

Stephan: alors je ne vois plus que Atori.

Benoit: mais qu'est ce qu'il y gagnerais?

Stephan: j'en sais rien bordel! mais je vois qu'eux de plus puissant que Raynor! savoir se qu'il mijote n'aiderais pas à sauver ma fille!

Shin: c'est important au contraire, Atori est le fils de Valas après tout. Il doit surement faire tous se qu'il est dans son pouvoir pour aider son père à abtenir se qu'il souhaite.

Benoit détournait le regard à se moment précis sachant qu'il lui avait confier un mission peut être qu'il le trouvait beaucoup trop lent pour réagir.

Stephan: il nous avait aider dans le passé.

Shin: cela ne veux rien dire, si le but de Valas est d'obtenir derek alors sa deviendra également le but de son fils. Les dieux font les demi dieu pour qu'ils les servent après tout, après que nous les Kitsune ont réussis à leurs échapper ils sont trouver cette solution afin de ne pas faire les sale besogne d'eux même.

Missa: Alors il tente juste d'éloigner Gabriel et Derek, mais qu'est ce que sa changerait? après tous même si toi t'es éloigner de maman sa changerais rien à votre relations.

Stephan: à moins que...Derek ne se souvienne même plus de Gabriel.

Shin: ne se souviens plus comment ça?

Stephan: ma fille voulait montrer ses pouvoirs tout à l'heure, elle voulait rajeunir une plante, mais c'est Derek qui a été toucher.

Shin: le sort à été détourner? je vois...cela n'était pas un accident.

Missa: je vais les aider, papa rentre à la maison après de maman et mon petit frère. Ils doivent s'attendre à se que tu vienne, mais pas moi.

Shin: c'est trop dangereux Missa! je te rapelle que tu ne peux qu'invoquer quatre queues!

Missa: et alors? je suis très doué pour mon age tu l'as dit toi même et j'ai assez de pouvoir pour me battre contre se raynor.

Shin: il au faudra au moins sept contre lui! ne le sous estime pas.

Missa: tu mes rejoindra si j'ai besoin de ton aide, ne rouspette pas ou je dis à maman que c'est toi qui a manger entièrement le gateau au chocolat!

Shin: bon très bien! mais laisse au moins o-chan t'accompagner.

Missa: très bien aller retourne auprès de maman.

Shin avant de partir invoquait o-chan un grand renard blanc qui se frotta contre les jambes de Missa.

Spoiler:
 

************


Une fois shiki réapparu Raynor se levait de son siège fronçant les sourcils regardant dans ma direction, je me débattais jusqu'à que je vis Raynor.

Derek: ah Raynor! tu peux pas dire à se pauvre gamin de me lâcher! c'est comme ça que tu me fais venir en envoyant un sale bête? tu sais un petit coup de téléphone et sa aurait tous aussi bien été.

et pourquoi avoir amené cette gamine? c'est qu'une enfant et je sais que Raynor ne supporte pas d'en avoir dans ses pattes, il s'approcha de Shiki levant la main vers Lilas pour qu'elle se taise.

Raynor: la fille n'est pas un problème, mais Derek n'est.

derek: quoi? comment ça je suis un problème?

raynor: n'es tu donc pas au courant Shiki? Derek est le petit protégé d'un dieu, je courrais à ma propre perte si quelque chose lui arrivait.

Derek: heiiinnn!? c'est quoi cette histoire de dieux? mais je pige que dal moi! déjà qu'on me dit que je suis père et maintenant que j'ai un dieu comme ange gardien? je suis entrer dans la dixième dimension ou quoi?

raynor préférait ignorer mes paroles et se tournait vers la petit hatchi, il l'arrachait de la gueule de la bête et la soulevait près de son visage.

Raynor: c'est vraiment toi qui a réalisé se petit miracle jeune fille? c'est tout de même étrange qu'une petite fille arrive à rajeunir quelqu'un comme Derek.

derek: rajeunir? j'étais vraiment un vieux!?

Raynor: silence! Lilas dit moi plutôt se que tu en pense, est ce que cette fille à pu réalisé cela toute seule? je trouve qu'il a quelque chose d'étrange dans cette histoire. Elle est jeune et a un pouvoir encore mineur, réalisé cela sur des animaux, objet peut être...mais sur Derek sans qu'il puisse le contré? j'ai des doutes.

Il faisait s'asseoir la jeune hatchi sur son bureau et continuait de la regarder.

Raynor: arrête de pleurer fillette! je déteste déjà les enfants mais pire quand il pleure!

Derek: peut être faudrait déjà que tu la regarde pas avec cette tête d'assassin!

Raynor: j'ai dis silence Derek! tu as retrouver toute ton arrogance, tu étais insupportable à cette époque me force pas à te remettre à ta juste place!

derek: tu venais pas de dire à l'instant que j'étais le petit protégé d'un dieu Raynor.

il serra son bureau jusqu'à le briser et se tournait dans ma direction.

Raynor: shiki! fait taire ton père ou c'est toi que je ferais taire pour de bon!

Derek: père? putain lui aussi c'est mon môme?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Dim 6 Jan - 13:05

Stephan et Maiwen était désemparé que Hatchi ait été kidnappé, moi aussi d'ailleurs.. JE suis certains que c'est Raynor qui l'a enlevé, puisque je sais que Shiki est le seul enfant de la famille de Derek possédant les pouvoirs de démoniste et travaille pour Raynor. Je pensais qu'il avait compris que c'était une grande trahison qu'il avait fait, et qu'il n'y était plus retourné mais se n'était pas le cas.. Après tout, il n'avait plus aucune nouvelle de son père, sa peut être un facteur pour lui et qu'il l'ait rejoins une nouvelle fois par la suite. Je n'ai pas vraiment appris à connaître Shiki, il était quelqu'un de mystérieux qui ne parlait jamais de lui et de ce qu'il pouvait ressentir. Il était comme.. Un peu refermé sur lui même déjà lorsqu'il était enfant, il était quelqu'un de solitaire qui ne jouait jamais avec les autres, il n'appréciait pas du tout la franchise de Myu qui était tout l'inverse de lui.

Stephan se fichait qu'il était son frère ou non, il avait pris sa fille et il ne voyait que la vengeance en le tuant même s'il pouvait faire partie de la famille.

Gabriel : Il a été forcé de le faire, il travail sans doute pour Raynor et est pris dans un piège, s'il n'obéit pas à ses ordres, il pourrait se faire tuer. Derek est passé par là, j'ai pu l'y aider à renoncer, alors.. Réfléchis un peu Stephan, le tuer ne changera rien, on retrouvera Hatchi et on la ramènera ainsi que Derek..

Maiwen était toujours en pleure, heureusement que Stephan était la pour la réconforter, elle arrêtait quelque instant de pleurer sentant la chaleur de Stephan qui la serrait dans ses bras, elle le serrait bien contre lui.

Maiwen : S'il lui arrive quelque je..

Gabriel : Il ne lui arrivera rien d'accord ? Derek est avec elle, jamais il ne les laissera lui faire du mal, même à cette âge, je suis certains qu'il ne laisserait pas quelqu'un faire du mal à un enfant.

Je baissais les yeux espérant que ce que je dis était vrai, je ne connais pas beaucoup le Derek à cette âge là, je sais que c'est le début où il travaillait pour Raynor et que par la suite il va faire des choses horribles.

Au moins, nous avons la chance qu'il y ait Benoit à nos côtés, il a déjà travaillé pour Raynor et ce, pendant pas mal de temps alors il connait bien ses cachettes et on pourrait les retrouver, je me demande si j'arriverais à utiliser mes pouvoirs que j'avais avant d'être vampire, je suppose que oui étant donné que j'arrive parfaitement à maîtriser mes ondes et même bien mieux qu'avant.

Gabriel : Je peux tenter de les retrouver avec un pouvoir à moi mais Raynor doit empêcher qu'on utilise ce jour de magie, alors..

Je passais ma main sur mon visage soupirant, Réfléchis Gabriel.. Réfléchis.. Je gardais les yeux ouvert écoutant leurs conversation et surtout ce que disait Benoit, Stephan semblait ne pas l'apprécier, il n'a toujours pas confiance en lui, j'en retirais ma main de mon visage à cette instant là.

Gabriel : Benoit à raison, il n'est pas notre ennemis, j'ai confiance en lui et je sais que se n'est pas lui qui nous a piégé, depuis tout ce temps, Shiki nous observe en utilisant nos ombres et il se peut très bien qu'il continue en ce moment même, il faut donc faire attention à ce que l'ont dit, il pourrait être en contact avec Raynor et lui en faire part.

Lucas fermait les yeux, il utilisait ses dons afin de vérifier si Shiki nous observait toujours.

Lucas : Non, et si c'était le cas j'aurais annulé son sort. Si j'aurais su qu'il nous espionnait, je l'aurais déjà fait bien avant.

Raynor voudrait récupéré Derek ? ainsi que les pouvoirs de Hatchi ? Tout cela me semble assez.. Etrange, Raynor n'est pas quelqu'un de bête, il devrait savoir que Derek est suivis par un Dieu nommé Valas, du moins je le suppose.. Alors pourquoi prendrait-il autant de risque juste pour récupérer Derek ?

Je regardais vers Benoit qui me parlait, effectivement Raynor c'est battu contre Shin, et c'est fait battre à plein de couture, du moins, également grâce à l'aide de Teijo.

Gabriel : Oui c'est le cas, Shin pourrait nous aider, c'est une bonne idée mais il y a quelque chose qui me semble malgré tout très étrange..

Je me taisais voyant que Stephan ne perdait pas une seconde afin de faire appel à Shin, celui-ci arrivait bien rapidement après notre appel à l'aide, je le regardais bien, il n'avait pas changé d'un pouce. Il était sous sa forme humaine, il est vrai que sous cette apparence, on ne dirait pas qu'il est quelqu'un d'extrêmement puissant.

Gabriel : Oui c'est urgent.. Merci d'être venu..

Je tournais le regard voyant une femme arriver, elle était très belle et ressemblait beaucoup à Shin, je compris directement qu'elle était sa fille, il a eu sa famille, est-ce que serait avec la néko ? Je suis content pour lui en tout cas, mais sa me faisait pensé à Derek qui n'était plus là auprès de moi, mon coeur se serrait.

Gabriel : ET moi c'est Gabriel, lui c'est mon fils Lucas et mon autre fils Stephan. Sa femme Maiwen, Les jumelles, se sont Myu et Ruky...

Myu : On a pas vraiment le temps pour les présentations tu ne crois pas.. Elle enfilait une veste autour d'elle pour ne pas rester en bikini ainsi, elle se posait contre le mur en soupirant.

Myu : Faut toujours qu'il s'attire les emmerdes, sa ne changera jamais.

Je tournais le regard vers elle à cette instant, il est vrai qu'on a pas beaucoup de chance, une fois qu'on est heureux tout les deux, il faut toujours qu'il se passe quelque chose, comme-ci on voulait nous empêcher d'être ensemble, sans doute.. Valas, je suis certains que depuis ses cinq ans, il n'a jamais abandonné, serait-ce lui qui a manigancé tout ça pour le récupérer. Comme par hasard il revient à ses dix-sept ans, à ce moment là il ne me connait pas, ni même sa famille, c'est ce qu'il recherchait certainement à faire !

Je tournais le regard puisque même Shin n'arrivait pas à les repérer, c'est qu'une personne bien plus puissante que Raynor le bloquait à voir ce qu'il s'y passait, je ne voyais personne d'autre que Valas !

Gabriel : J'en étais sur.. Sa ne peut être que Valas, c'est le fils du Dieux de la guerre.. Même un Kitsune ou plusieurs Kitsune ensemble ne peut pas vaincre un Dieu, il doit vouloir qu'on croit que c'est Raynor qui est coupable de tout cela et nous attirer jusqu'à lui.. Il va vouloir nous éliminer.

Lucas : Un Dieu ne pas faire comme bon lui semble, il doit respecter les lois, ils ne peuvent pas nous tuer, il a déjà fait bien assez de dégât comme ça autre fois, je ne vois pas pourquoi les Dieux le laisseront faire.

Gabriel : Tu as raison, mais je suis certains qu'il va trouver une faille pour respecter les lois à sa manière mais arriver à son but.. Son but c'est de m'éliminer. Je suis désolé Stephan, il s'en prend à ta fille à cause de moi..

Lucas : Se n'est pas de ta faute, c'est seulement la faute de ce Dieux, tu n'y ais pour rien si tu aimes Derek après tout. Vous n'avez juste pas eu de bol qu'un Dieu se soit imprégné de lui.

Myu : Un Dieu.. imprégné de Derek, haha mais je savais pas !

Lucas : C''est loin d'être comique.

Myu : Moi je trouve sa plutôt amusant.

Je continuais d'écouter ce qu'ils se disaient, oui tout a été prévu par Valas lui même, le fait que Hatchi utilise ses pouvoirs et que soudainement cela atérisse sur Derek.. Pour lui en particulier comme par hasard, et puis Hatchi ne sait même pas maîtriser ses pouvoirs alors arriver à rajeunir une personne c'est beaucoup pour une première fois.

Gabriel : Maintenant c'est sur, c'est belle et bien Valas qui est dans tout ça.. On ne peut rien faire contre lui, on va se jeter dans le gueule du loup..

Je me laissais tomber sur une chaise n'en pouvant plus, j'en ais vraiment assez.

Gabriel : Pourquoi on nous laisse pas tranquille..

Lucas posait une main sur mon épaule.

Lucas : Pourquoi ne pas faire à un Dieux à notre tour.

Je tournais le regard vers lui.

Gabriel : Comment faire appel à un Dieux, ils ne voudront pas s'en mêler, se n'est pas leurs soucis après tout, il y a également des lois pour eux et Valas est intelligent, s'ils n'interviennent pas pour l'en empêcher c'est qu'il a trouvé le moyen de ne pas allé contre une de ses lois..

Lucas : Moi je me souviens d'un Dieu qui se fiche de respecter les lois ou non, et aucun Dieux n'ose l'en empêcher malgré tout.

Je réfléchissais quelque instant, je tournais rapidement le regard vers lui voyant de qui il voulait parlé.

Gabriel : Le fils du Dieux des enfers ? Nomar..

Lucas : Et oui.

Gabriel : Et comment l'appelé ?

Lucas : Il s'occupe de récolter les âmes pour son père, il est le Dieux de la mort, autant lui proposer une âme.

Gabriel : Je ne veux tuer personne..

Il croisait les bras et se posait contre le rebord de la table.

Lucas : Je ne vois pas d'autre solution.

Une présence très agréable apparaissait aussi tôt, je tournais le regard surpris de voir une femme aussi belle, elle était très grande, la taille tel d'un Dieux, Lucas semblait lui aussi étonné devant une telle beauté, sa ne pouvait être qu'une Déesse c'est certains.

Theandras : Je suis Theandras, vous avez fait appel à Nomar, je l'ai convaincu qu'il vous rencontre.

Gabriel : Vous êtes une Déesse.

Theandras : Oui, je suis la Demi-Déesse des illusions, je vis en enfer à ses côtés, du moins j'y ais été forcé.

Lucas : Vous.. Allez nous aider ?

Theandras : Je n'approuve pas du tout le comportement de Valas, il a exagéré, il est grand temps que quelqu'un l'arrête.

Elle tournait le regard puisque Nomar arrivait à son tour, Theandras ne peut plus quitter les enfers sans l'accord de celui-ci, elle y est piégé et a finis par y prendre habitude, elle se comporte donc comme le veut Nomar et est donc devenu sa femme. Elle arrive désormais à se faire respecter par celui-ci et peut enfin dire tout ce qu'elle pense, elle peut observer le monde des humains et à ainsi vu tout ce qu'il se passait du côté de Valas, il était temps que quelqu'un l'arrête, elle a réussi à le convaincre du côté de Nomar.

Theandras : Voici Nomar.

Le fameux Dieux de la mort, si on m'aurait dit que j'allais rencontré autant de Dieux, je n'y aurais jamais crus, mais si.. On peut avoir un Dieu et même une Demi-Déesse ainsi que des Kitsune à nos côté.. Sa nous aiderait beaucoup, je reprenais soudainement du courage.



*******

Shiki détournait le regard entendant les paroles de Raynor, en réalité il était tout à fait au courant qu'un Dieu était très intéressé par Derek et le surveiller sans arrêt.

Shiki : Je le sais très bien, justement à ce propos de ça..

Il s'arrêtait puisqu'ils prenaient la parole, il le regardait de nouveau restant sérieux. Derek qui semblait se poser des tas de question et ne pas comprendre ce qu'il se passait, enfin surtout ce qu'ils racontaient surtout que c'était de lui qu'ils parlaient.

Hatchi écoutaient leurs conversation mais était morte de peur, elle avait les larmes aux yeux, il ne faudrait pas longtemps avant qu'elle ne se mette à pleurer.

Lorsque Raynor la fixait, elle avait une boule au ventre et se mettait aussi tôt à pleurer. Surtout lorsqu'il l'attrapait pour le mettre sur son bureau et la fixait avec ce regard là, elle ne pouvait pas retenir ses larmes et n'arrivait même pas à placer un mot devant l'autre afin de répondre à la question de Raynor.

Hatchi : Je veux.. mon papa.. !

Shiki soupirait puisque Raynor finissait par s'en prendre à lui, il tournait le regard vers Derek à cette instant.

Shiki : ET oui, tu as en tout, cinq enfant.

Il regardait vers Raynor par la suite, il restait fixé sur lui sans rien dire jusqu'à un moment il se lançait à lui dire ce qu'il savait.

Shiki : En réalité, je ne les ais pas amené ici pour rien, j'y été en quelque sorte.. Forcé. Je sais que ce que tu m'avais demandé était de les surveiller en permanence mais ce Dieu qui est sous la protection de Derek est venu à moi et m'a demandé de te les ramener.

Il s'attendait à ce que Raynor soit en colère, du moins, il devrait maîtriser sa colère. Shiki tournait le regardn voyant Valas apparaître au milieux de la pièce, il regardait rapidement vers Derek avec le sourire.

Valas : Tient tu as quelque peut changer, mais cela ne me dérange pas du tout "Derek". Au moins tu ne me parleras de Gabriel sans arrêt, s'en était très ennuyeux.

Il le laissait de côté quelque instant afin de s'approcher de Raynor, celui-ci ne semblait guère très serein.

Valas : Je ne suis pas ici pour t'éliminer, Abnar est déjà très en colère alors je vais éviter de faire des miennes, se n'est pas lui qui m'effraie mais plutôt son père, Zeus.

Il fit un sourire, mais le retirait tournant le regard vers la fillette, il fit un signe de la main vers elle, elle n'émettait plus un bruit, plus aucun son sortait de sa bouche, elle en posait ses deux mains sur celle-ci surprise de ce qu'il venait de se produire.

Valas : Sa fait du bien.

Il s'asseyait sur le rebord du bureau de Raynor regardant les papiers qui s'y trouvait, il était occupé d'étudier des dossiers sur des sorciers, il y avait tout qui était inscris.

Valas : Je t'ai beaucoup observer toi et ton frère sont sans doute les sorciers les plus puissant, mais ce monde est très vaste, il regorge de personne avec des facultés remarquables, il se pourrait même que tu ais affaires à plus fort que toi.

Il jetait les papiers de Raynor.

Valas : Regarde cette fillette par exemple, de la même ligné que Derek, c'est moi qui ait fait en sorte que ses futurs générations deviennent impressionnable et possédant des pouvoirs très peu en commun, je suppose que ce genre de sbire pourrait t'intéresser n'est-ce pas Raynor, pour travailler à tes côtés.

Il attrapait le visage de Hatchi, elle était terrifiée.

Valas : Lorsqu'elle sera grande et maîtrisera ses pouvoirs, elle pourrait facilement te faire revenir à l'époque où tu n'étais pas aussi fort et te rendre très vulnérable, mais elle pourrait également faire l'inverse. Elle peut ramener des personnes qui ont été tué à la vie, juste en revenant quelque temps dans la passé, cette gosse possède un dons merveilleux mais se n'est rien comparé à Atori.

Il finissait par la lâcher, Shiki ne disait aucun mot, c'est à peine si on sentait sa présence.

Valas : Shiki n'a pas eu la chance, il est né avant que j'ai fais de Derek ce qu'il est, bien que désormais il n'est plus un ange déchus, mais se n'est rien je suis près à arranger cela.

Il se retirait du bureau, Il regardait en direction de Shiki.

Valas : Tu es peut-être puissant Raynor, mais tu n'as même pas remarqué que si ce gosse te suis et trahis sa propre famille c'est parce qu'il est tombé sous ton charme.

Shiki en avait les yeux écarquiller de ce qu'il venait de dire, Valas se téléportait derrière lui, celui-ci ne savait plus où se mettre.

Valas : Se n'est pas de l'imprégnation chez vous, mais peut-être bien un coup de foudre ou de "l'amour".

Shiki : Vous vous trompez.

Valas : Tu oses prétendre que je suis occupé de mentir ?

Il détournait le regard, Valas en souriait et se décalait marchant cette fois ci jusqu'à Derek.

Valas : Notre fils a tenté une manière plus douce pour te faire venir à moi, mais c'est beaucoup trop long à mon goût, alors j'ai donné un petit coup de pouce.

Il passait sa main dans les cheveux de Derek.

Valas : J'ai fais en sorte que Stephan, ton fils met enceinte cette femme, c'est moi qui ait choisis ses pouvoirs, et oups.. C'est également moi qui ait fait en sorte qu'elle envoie maladroitement ses pouvoirs sur toi.

Il se retrouvait derrière lui approchant ses lèvres de son cou, il levait le regard vers Raynor et se décalait aussi tôt de Derek qui n'arrêtait pas de montrer son mauvais caractère qui l'est bien pire qu'avant.

Valas : Je suppose que tu dois te demander pourquoi j'ai demandé à Shiki de les emmener ici. C'est simple je veux qu'il pense que tu es l'unique responsable, celui qui a enlevé la fillette et Derek, Ils vont venir grossièrement jusqu'à toi, c'est là que tu interviens, je veux que tu les massacres tous, mais ils vont sans doute demander de l'aide et..

Il fermait les yeux sentant qu'on tentait de les localiser, il rouvrait les yeux.

Valas : Bien, il semblerait qu'ils ont fait appel à des Kitsune, Atori !

Shiki : Raynor n'est pas assez puissant pour se battre contre un Kitsune..

Valas : Il suffit qu'un Dieu lui donne un petit coup de pouce.

Il tendait la main vers lui, une bague commençait à apparaître sur le bureau de Raynor juste devant ses yeux, elle était très grosse et en un métal qui n'existait que chez les Dieux, cela prendrait l'entierté de son doigt, de plus, il y avait le bout qui avait la forme d'une tête de dragon, les yeux illuminaient.

Valas : Mais le à ton doigt, ta puissance n'en sera qu'augmenté.

Shiki : Pourquoi ne pas les éliminés vous même, sa serait tellement facile pour vous après tout.

Valas : Je n'ai déjà pas assez respecté les lois comme ça, il veut mieux que je me face oublié pendant un certains temps.

Shiki : Demander à quelqu'un d'autre de le faire à ta place, sa revient à la même chose non.. ?

Il n'aimait pas qu'il ose lui dire ce genre de propos, Shiki s'en rendit compte alors il finissait par détourner le regard et se taisait.

Valas : La bague que je t'ai conçue Raynor est loin d'être une bague comme les autres, si tu n'es pas assez puissant à son goût, elle te tuera sur le champs, alors j'espère pour toi que tu feras de lui son maître et non l'inverse.

Shiki : Une bague peux le tuer.. C'est impossible.

Valas : Et pourtant c'est le cas, se n'est pas n'importe qu'elle bague, il a été forgé par les Dieux eux même, c'est une réalisation de mon père, le Dieu de la Guerre, conçu pour une seul et unique personne.

Lilas restait en retrait mais observait malgré tout, toute la scène. Elle croisait les bras regardant vers cette bague, elle ne pouvait nullement dire si cela tuerait Raynor ou non.

Lilas : Zankou aurait très bien pu faire l'affaire.

Valas : C'est elle qui remplace Teijo ? Elle n'est pas très futé en tout cas, pour une prêtresse, elle est censé être capable de voir l'avenir, alors pourquoi posé une question aussi ridicule ?

Lilas : Je ne vois que ce qu'on veut me montrer.

Valas : C'est surtout que tu es une incompétente.

Elle fronçait les sourcils et détournait le regard.

Valas : Zankou n'est plus ce qu'il était, du moins pour le moment, il est toujours enfermé dans le corps de cette elfe, si c'est lui qui porte la bague, il mourrait du moins le corps de cette elfe mourrait c'est aussi simple que cela. Mais une fois qu'il aura récupéré son corps, il aura lui aussi droit à des armes.





******


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mar 8 Jan - 0:18

Le fait d'avoir faire à un dieu n'encourageait pas beaucoup la fille de Shin, si il n'aurait eu affaire qu'à Raynor la tache aurait été bien plus simple. Les kitsune ont peur des dieux c'est dans leurs instinct, elle jouait avec ses vêtements ne voulant pas fuir pour autant et les abandonner à leurs sort.

Missa: si c'est vraiment se dieu qui est dernière tous ça alors Gabriel à raison, ni moi, ni mon père et même tous réunis ne pouvons aller contre un dieu. Mon père m'a expliquer notre histoire, nous n'étions que des animaux de compagnie pour eux et rien d'autre...je ne pourrais pas vous être qu'une grande aide.

Stephan: si tu as peur va donc retrouver ta maman.

Missa: bien sûr que j'ai peur et vous devriez l'être également.

Stephan: je me moque pas mal de se Valas, qu'il soit un dieu ou non! je compte bien me battre pour récupéré ma fille.

Benoit: je ne pense pas que se disputé réglera le moindre problème.

Missa: il a raison...

Ils se tournaient tous vers Lucas qui expliqua son idée, Missa posait ses mains contre sa poitrine effrayer d'avantage.

Missa: faire appel à une autre dieu? vous ne pensez pas qu'un dieu suffit? vous voulez en ramené un deuxième?

Ruky inquiète écoutant la conversation attrapait sa soeur par le bras se décalant des autres afin de lui chuchotté.

Ruky: Myu...Stephan ne va pas hésité à tuer Shiki, je veux pas qu'on lui fasse du mal. Il est manipulé par Raynor...c'est notre frère je veux pas le perdre.

Stephan: inutile de chuchoté j'entend d'ici et oui je compte bien lui réglé sont compte quoi que tu en pense.

Elle se tournait vers lui d'un air effrayé, Stephan restait sérieux la regardant, mais fini par détourner le regard vers Lucas qui proposais d'offrir une âme en offrande pour faire venir le dieux Nomar.

Stephan: on n'a qu'à sacrifié Benoit, je suis partant pour le massacré.

Benoit: Quoi!?

Il alla rapidement se cacher derrière Gabriel le serrant contre lui pour qu'il le protège.

Benoit: protège moi de ton fils démoniaque!

Une femme apparu dans la pièce tout le monde était éblouis par sa beauté sauf Benoit qui le regardait de haut en bas.

Benoit: elle sort d'ou celle la?

Ruky: elle est vraiment belle.

Stephan: qui êtes vous?

Il fronçait les sourcils, une demi-déesse? est ce que la chance était de leurs côté? ils avaient besoin d'un dieu et cette Théandras à convaincu le dieu de la mort lui même devenir à leurs aide. Stephan n'était tout de même pas serein pour autant, si il se gêne pas pour aller contre les lois rien ne l'empêchera de tuer si l'envie lui venait. Nomar apparu à son tour tournant son regard orangé vers tout se petit monde ensuite vers sa femme posant le manche de sa gigantesque faux sur le sol.

Nomar: Sachez que c'est par pour vous que j'interviens, mais uniquement pour ma propre distraction. récolter des âmes c'est bien jolie, mais après des millénaire de pratique cela peut parfois être ennuyeux.

Il sourit regardant en direction de Lucas tendant son arme il plaça la pointe de sa lame sous la gorge de Lucas.

Nomar: tu voulais m'offrir une âme pourquoi je ne prendrais pas la tienne? mon père serait s'en doute ravis de la possédé.

Stephan intervins tapant contre la faux du dieu pour qu'il l'éloigne de Lucas.

Stephan: ne touchez pas à mon frère maudit dieu!

Nomar décala son arme tout en regardant celui qui venait d'être irrespectueux avec lui.

Nomar: je ne suis pas venu pour ici pour vous tuer petit mortel, j'ai un humour noir. Par contre je pourrais changer mes opinions et prendre ta vie si encore une fois tu t'adresse à moi de cette façon ou prendrais celle de ta compagne.

Stephan regardait vers Maiwen à cette instant, il ne voulait pas bêtement la perdre parce qu'il ne sais pas tenir sa langue, il détourait le regard n'ayant pas le choix que de se soumettre.

Stephan: j'ai compris...

Nomar: bien dans se cas nous pouvons aller rendre une petite visite à mon cher cousin.

Il les téléporta tous devant le manoir de Raynor, inutile d'entrer à l'intérieur valas à du déjà sentir sa présence il attendait qu'il sorte de lui même le rejoindre.

****

raynor s’installait à nouveau sur sa chaise devant son bureau regardant en direction de Valas qui avait fait irruption dans sa demeure, il se doutait qu'il allait venir pour son précieux Derek. Il regardait en direction de Shiki à cette instant hors de lui qu'il l'est fait venir jusqu'ici.

Raynor: je ne pensais pas un jour vous revoir Valas.

Derek: il sort d'ou se colosse?

C'est à moi qu'il cause la? ah ben oué c'est à moi! il me connait? moi sa tête ne me dit rien du tout et c'est qui se Gabriel dont il me parle? pourquoi je parlerais tout le temps d'un Gabriel? à moins que se soit le prénom au féminin...ah oué peut être la meuf que j'ai foutu enceinte!

Derek: aahhh oué j'ai compris, cette Gabriel est une meuf super sexy au moins qu'un dieu en est jaloux! haha!

Raynor: Gabriel est un homme...

J'en restais figé quelque instant regardant vers Raynor.

derek: quoii!!! je me tape un mec! tu raconte des conneries! c'est impossible!

raynor n'avait ni l'envie, ni le temps de discuté avec Derek. Il était déjà assez mal à l'aise que Valas se trouve à nouveau chez lui, malgré qu'il l'a certifié qu'il n'était pas la pour le tuer il avait un très mauvais présentement avec tous cela. Il se tournait vers la petite fille, il est vrai que son pouvoir est très interressant la rendre à ses parents serait risquer. Ils pourraient se servir d'elle lorsqu'elle sera adulte pour jouer avec le temps et avoir la facilité de se débarrasser de lui.

Raynor: j'ai pas la patience de m'occuper d'un enfant malgré tout, je les déteste.

Mais se débarrasser d'elle serait du gâchis, raynor le sait. Personnellement de mon côté j'écoutais leurs conversation sans comprendre grand chose, j'ai compris que j'ai plein de gosses et j'ai été rajeunis. mais qui est ce grand type costaud et pourquoi il parle de moi comme ci il me connaissait bien et il parle de moi comme un ange déchut. merde je pige que dal!

Derek: j'en ai marre de rien comprendre! c'est qui se géant?

raynor préférait ignoré complètement Derek, l'entendra jacassé l'épuisait mais il ne pouvait rien faire puisqu'il est le petit protégé de Valas. Il fronçait les sourcils quelque instant lorsque celui ci se mis à parler de Shiki, il fut plus étonné de la révélation qui'l venait d'apprendre. Son regard se tournait rapidement vers Shiki plongeant son regard glacé dans celui du jeune démoniste.

Raynor: c'est une plaisanterie?!

Derek: ahahahahha!

Valas n'avait aucune raison de mentir, Raynor pris un grand respiration tentant de maintenant sa rage, il ferait bien explosé cette pièce et tout se qu'il s'y trouvait. Encore une fois il ne fit rien à cause de la présence du dieux. Moi j'étais encore entrain de ricaner sur le moment.

Derek: il doit être surement sado pour tomber amoureux de toi Raynor.

Je continuais de rire me moquant de Raynor jusqu'à que l'autre ours venait dans ma direction, il me fait quoi la? je tapais dans sa main pour qu'il cesse de me tripotté les cheveux.

Derek: du balais! comment ça notre fils? qu'est ce qu'il raconte celui la? j'ai sortit un môme de mon trou de balle peut être?

Il est beaucoup trop proche à mon goût! je le suivais du regard lorsqu'il marchait jusque derrière moi.

Derek: Stephan? attend c'est celui avec les cheveux bleu? c'est mon fils ça? c'est un sale mioche j'aurais du le noyer! et qu'est ce que tu fou la?

Cette fois c'est Raynor qui me sourit, moi j'ouvrais grand les yeux sentant ses lèvres sur mon cou. j'en avait un frisson le long du corps et un frisson de dégout bien évidemment.

Derek: dégage!!!

J'attrapais un chaise au hasard et l'explosait sur Valas, elle partit en éclat mais lui semblait avoir à peine sentit. j'en clignait des yeux sur le moment, 'javais plus que les pied de la chaise dans les mains. Je les jetais à terre croisant les bras regardant vers Raynor.

derek: ton mobilier n'est pas très solide Raynor.

Encore une fois Raynor m'ignorait et se contentait d'écouter Valas, cela ne lui plaisait pas du tout qu'il le mêle à tous cette histoire. Il posait ses mains l'une contre l'autre regardant par la fenêtre afin d'y regarder l'horizon.

Raynor: Shiki tais toi! ne parle pas à ma place et surtout je me demande se que tu fou encore la après se que je viens d'apprendre.

il lui lança un regard glacial à se moment, mais regardait vers Atori qui apparu dans la pièce après l'apelle de son père. Il regardait dans ma direction fronçant les sourcils puis regardait vers Valas en colère de son intervention.

Atori: qu'est ce qu'il te prend!? tu ne peux pas t'empêcher d'intervenir, je t'ai dis que je contrôlais la situation, mais encore une fois tu fais preuve d'impatience...

Atori c'est lui? c'est mon fils celui la aussi? merde il est aussi grand que l'autre. Il me ressemble en rien et en plus il est blond! Raynor baissa son regard vers se bijoux que Valas faisait apparaitre sur son bureau, cela lui permettrait de vaincre le Kitsune et se vengé enfin de l'humiliation passé. Il tendait sa main vers celui ci, mais lorsqu'il lui avoua qu'elle pourrait bien le tuer si celle ci ne l'acceptait pas il décala sa main.

Raynor: pourquoi je prendrais se risque?

Atori: père arrête cela avant que les choses prenne une mauvaise tournure. Cette fois tu va beaucouop trop loin et sa ne sera pas sans conséquence. Je vais rendre l'aspect de mon père immédiatement j'aime pas le voir avec se look déjoncté.

Derek: tu sais se qu'il te dit mon look

Il s'avançait vers moi tendant la paume de ma main dans ma direction mais ne fit rien sentant la présence d'un dieu et demi-dieu en dehors de se manoir.

Atori: nous avons de la visite...je t'avais prévenu que tu allais trop loin! ils ont demander l'aide de Nomar! tu sais se que sa signifie!

Raynor: j'ai pas l'intention d'intervenir cette vois valas...et sachez que vous vous êtes trompé à propos de mon frère le dieux qui vous attend dehors a fait en sorte de séparer le corps de mon frère à celui de l'elfe...il vit parmi les dragons à présent.

Nomar: Valas! va tu me faire attendre encore longtemps? ou dois je te forcez à sortir? j'aimerais pas être aussi impoli.

C'est Atori qui sortit le premier regardant en direction de Nomar.

Nomar: tu es Atori c'est bien ça? le fils bâtard de Valas...se n'est pas toi que je désire voir ton père aurait t'il peur de moi?

Atori: j'ai pas l'intention de vous laissez lui faire le moindre mal.

Nomar: aussi non? me menacerais tu?

Il ne répdond pas pas, mais cela suffisait à faire comprendre à Nomar qu'il serait près à se battre pour son père si il le fallait.

Nomar: jeune écervelé

Nomar pointait son arme dans sa direction concentrant son pouvoir à l'intérieur de sa lame jusqu'à que celui ci projeta son pouvoir en direction d'Atori. Il ne tendait même pas d'esquivé, il leva sa main en direction de l'attaque aspirant son pouvoir à l'intérieur de la paume de sa main.

Nomar: je vois...

Atori: je pense que vous avez perdu quelque chose, permettez moi de vous le rendre.

Nomar fronçait les sourcils voyant l'attaque être renvoyer par Atori avant qu'il ne puisse intervenu une femme au long cheveux noir de matérialisa devant Nomar créant un bouclier autour d'eux empêchant d'être toucher par le pouvoir.

Persephone: comment ose tu lever la mains sur un dieu et sur mon fils! petit demi-dieu.

Nomar: que faites vous la mère? si père apprend que vous êtes monté à la surface il ne sera que très faché.


Persephone: hum! je me moque de se que peux penser mon mari et qu'est ce qu'il peut me faire? me m'envoyer en enfer? j'y suis déjà forcer d'y vivre! m'enfermer dans ma chambre? j'y suis déjà obliger d'y rester! dit moi plutôt se que toi tu fais la!

Nomar: c'est Théandras qui m'a forcer à venir, je m'occupe à corrigé les erreur de mon cousin...vous devriez rentrer au palais mère et me laisser me charger de ça.

Atori semblait attirer par l'aura de Persephone bien plus que n'importe quel autre, son regard resta figé vers sa nuque comme un vampire assoiffé par le sang. Nomar n'y prêta pas attention sur le moment et encore moins Persephone occuper à se chamaillé avec son fils. Cela faisait bien trop torp longtemps que Atori meurt d'une faim qu'il ne pouvait étanché, il fini par laisser court à des pulsions qu'il n'avait jamais ressenti au part avant, il se matérialisa derrière Persephone et plongeant canine ressemblant à ceux de vampire dans la nuque de la déesse.

Nomar: qu'est ce que tu crois faire? ma mère est une déesse et ne possède pas de s...

il ouvrit grand les yeux sentant la divinité de sa mère disparaître de son corps, comprenant se qu'il se passait il décidait d'intervenir utilisant ses pouvoir pour repousser Atori. Il attrapait sa mère dans ses bras qui s'écroula, elle ne semblait ne plus avoir de force pour tenir sur ses jambes.

Nomar: c'est impossible!

Persephone: Tsukune...

Nomar: elle...est mortel comment?

Il leva son regard vers Atori ne comprend pas comment demi dieu pouvait avoir le pouvoir de voler la divinité d'un dieu.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mar 8 Jan - 12:28

Théandras regarder Nomar apparaître, elle l'écoutait parler, cela ne changeait pas les habitudes de Nomar, il aime sa fierté quoi qu'il arrive, et aider des mortels ne lui plaît guère alors au lieux de cela, il dit que c'est tout simplement pour de la distraction.

Lucas se demandait si c'était une si bonne idée que cela que de faire appel à un Dieu, surtout Nomar après tout il est le Dieu de la mort, qui pourrait avoir confiance en lui, tout le monde le craint. Moi je ne savais pas trop s'il allait réellement nous aider, mais j'ai bien plus confiance en la Demi-Déesse.

Je serrais les poings voyant que Nomar touchait la gorge de Lucas à l'aide sa lame, il ne bougeait pas d'un pouce, craignant qu'il lui face du mal, après tout, même avec ses précieux pouvoirs, il ne pourrait rien contre un Dieu à lui tout seul, c'est.. Impossible.

Gabriel : Ne lui faîte aucun mal..

Theandras tournait le regard vers lui à cette instant.

Theandras : Nomar, nous ne sommes pas venu pour cela.

Lucas ravalait une bonne fois sa salive, soulagé qu'il retire son arme, il regardait vers Stephan, cela lui avait fait plaisir qu'il prend sa défense ainsi. Il revenait vers Nomar lorsqu'il prenait la parole, il veut mieux se montrer respectueux envers un Dieu, je pense que Stephan va mille fois réfléchir avant de parler dorénavant.

Lucas passait sa main sur son visage soupirant, il la retirait aussi tôt et le regardait.

Lucas : Nous voulons juste que Valas arrête une bonne fois pour toute de s'en prendre à nous, à notre famille.

Gabriel : Et qu'il abandonne Derek..

Theandras : Nous pouvons l'arrêter, mais nous ne pouvons pas arrêter l'imprégnation qu'il a pu lui, c'est impossible..

Je détournais le regard à cette instant.

Gabriel : Peut-être, mais étant donné qu'il m'a transformé, il ne peut pas se mêler, mais il l'a tout de même fait en utilisant les pouvoirs de Hatchiko.

Theandras : Effectivement, mais il n'a malgré tout enfreins aucune lois, Valas est intelligent, il sait ce qu'il doit faire pour ne pas faire éclater une Guerre, pourtant il a été trop loin malgré tout. C'est pourquoi, je désire vous aider.

Elle tournait le regard vers Nomar.

Theandras : Bien alors, allons-y.

Pour que Nomar accepte de les aider, Theandras à du lui faire du chantage avec lui, s'il les aide comme elle lui avait demandé, celle-ci ne tenterait rien pour reprendre sa liberté et vivrait éternellement à ses côtés. Nous avons deux Dieux à nos côtés, j'étais déjà rassuré.. L'espoir revenait en moi. Nomar tout téléportait tous devant le manoir de Raynor.

+++

Shiki détournait le regard ayant bien remarqué que depuis que Valas lui ait dit cette nouvelle, celui-ci ne le regardait pas de la même façon, il tentait de ne rien faire paraître malgré tout et restait calme et tout à fait sérieux.

Shiki : Je ne fais que dire ce que je pensais, si cette bague peux vous tuer, alors.. Pourquoi la mettre c'est bien trop dangereux.

Atori finissait par apparaître sous la demande de Valas, celui-ci tournait le regard vers son fils qui semblait être mécontent qu'il n'ait pu une nouvelle fois, intervenir alors qu'il s'occupait lui même de la situation. Valas en croisait les bras et soupirait longuement.

Valas : Ton moyen pour y arriver est beaucoup trop long Atori, je perd patiente, pourquoi un Dieu devrait attendre alors qu'il a le pouvoir de changer les choses, Derek est miens et je compte bien l'obtenir maintenant !

Il tournait aussi tôt le regard vers Raynor qui n'osait pas prendre le risque vis-à-vis de la bague, Valas restait calme malgré que la situation commençait à le mettre à bout.

Valas : Se n'est pas une suggestion, c'est un ordre, je pourrais très bien le donner à quelqu'un d'autre, et lui donnerait l'ordre de t'éliminer Raynor.

Il tournait de nouveau le regard vers son fils.

Valas : Je n'ai enfreint aucune règle, de plus, Abnar ne se retrouve plus dans notre monde, il a été emprisonné par Tsukune, ou plutôt dans se monde ils l'appellent Adèse. Celui qui surveille que tout les Dieux respecte les règles n'est plus là.

Il souriait à cette instant, sentant la présence de Nomar ainsi qu'une Demi-Déesse. Valas gardait son sang-froid, il regardait vers son fils.

Valas : Ce que sa signifie, hum oui sans doute.. La guerre des Dieux est ouvertes.

Il ignorait sur le moment les paroles de Raynor et regardait Atori disparaître après l'appel de Nomar. Valas se retournait vers Derek, s'approchant de lui sans pour autant être trop près.

Valas : Bien, cela risque certainement de secouer. Je n'aimerais pas que tu sois touché, alors..

Il créait un bouclier qui entourait tout le corps de Derek, on pouvait voir parfaitement le bouclier ainsi que Derek qui s'y trouvait à l'intérieur, Valas se retournait regard vers Raynor, il se téléportait par la suite afin d'assister à la scène. Il souriait voyant que son fils venait d'enfin d'ouvrir ses pouvoirs, une morsure aspirant la divinité d'un Dieu c'est ce qu'il souhaitait en faisant venir en monde Atori.

Valas : Qu'est-ce qu'il se passe Nomar ? Il y a un problème ?

Il baissait le regard afin d'observer Persephone, il ne ressentait plus aucune divinité en elle, elle était devenu humaine. J'en avais les yeux écarquiller comment ce peut-il.. Je ne perdais pas une minute, sentant la présence de Derek et de Hatchi à l'intérieur, je fis apparaître mes ailes et volait rapidement à l'intérieur. Je vis Raynor qui ne semblait guère rassuré de tout cela, Hatchiko courrait rapidement dans mes bas en pleure, le sort que lui avait jeté Valas avait disparu.

Hatchi : Ou est papa ?!

Gabriel : Dehors, je vais t'y conduire..

Je regardais quelque instant vers Raynor ainsi que Shiki qui ne bougeait pas, voyant Derek derrière se bouclier, j'y m'y rendais rapidement je posais ma main sur le bouclier tentant de le pénétrer et utilisait même mes ondes pour le briser mais je n'y arrivais pas.

Gabriel : Derek..

Pendant ce temps, à l'extérieur. Cela allait tourner en carnage, Valas s'approchait afin d'être à côté de son fils qui semblait assez surpris.

Valas : Tu n'aurais pas du venir ici Nomar, se ne sont pas tes affaires.

Theandras : Tu as été beaucoup trop loin, il fallait intervenir.

Valas : Qui es-tu pour m'adresser la parole, tu n'es qu'une Demi-Déesse d'un rang inférieur. La fille de Abnar d'autant plus, lui qui soit disant respecte les règles mais, il c'est quand même jetée dans les bras d'une humaine et l'a fait-elle enceinte, sans parler qu'il la rendu immortel ne désirant pas qu'elle meurt.

Theandras : Et toi tu as fais bien pire.

Valas : Je suis imprégné à cette humain, j'ai donc le droit de l'obtenir.

Theandras : Pas lorsqu'il est relié à une autre personne !

Valas : Hum.. Voilà pourquoi je fais en sorte que non ma chère.

Il tournait le regard sentant un tremblement de terre, il baissait la tête vers le sol, une fissure commençait à apparaître brisant la demeure de Raynor en deux. Je me tenais bien au bouclier de Derek et tenait également Hatchi contre moi, elle n'arrêtait pas de pleurer.

Shiki sentant une grande menace, fit apparaître une de ses créatures qui lui créait un portail, il y pénétrait et disparaissait. Je ne pouvais pas laisser Derek tout seul.. Sous les fissures, on pouvait y voir au fond de la lave en ébullition.

Valas : Tiens.. Ton père semble mécontent.

Tsukune fit son apparition, il était déjà sous sa forme de démon. Celui se redressait regardant cruellement vers Valas. Il s'approchait de Nomar, prenant Persephone dans ses bras, de sa main qui était normal, il remettait ses cheveux comme il faut et l'observait n'en croyant pas ses yeux, celle-ci était belle et bien devenu humaine.

Tsukune : Comment as-tu osé.

Valas : Adèse le Dieu des enfers en personne, c'est un honneur.

Il tendait la main vers sa femme et la fit disparaître, celle-ci était retourné dans ses lieux. Il levait le regard vers Valas qui de plus le provoquait que d'avantage. La lave, de la fissure qu'il avait provoqué se soulevait dans les airs. J'en avais les yeux écarquiller sentant une chaleur, qui était insupportable. Hatchi se retirait de moi et se mettait à courir, je tenais toujours le bouclier et la regardait.

Gabriel : Non Hatchi reste près de moi !

Elle attrapait la bague sur le bureau, la tête du dragon soulevait la tête pour la regarder, elle le glissait sur son doigt, je n'avais pas suivis la conversation lorsqu'ils parlaient de cela, je n'avais donc aucune idée de quoi il s'agissait, mais on aurait dit que la bague était en vie.

Hatchi poussait des cris de douleur, la tête du dragon se soulevait entourant son doigt et enfonçait ses crocs dans sa chair. Voyant qu'elle semblait souffrir, je courrais à son secour et la serrait dans mes bas, la lave s'approchait de nous, mes ailes encore déployés, je les utilisait pour reculer rapidement, je ne pouvais tout de même pas laisser Derek ainsi, mais il semblerait que ce bouclier a été fait pour le protéger certainement de Valas lui même.

Gabriel : Hatchi sa va ?!

Elle continuait d'ingoniser, que devais-je faire.. Je tentais de retirer la bague, le dragon m'envoyait une décharge qui me brûlait la main, je reculais sur le coup et regardait vers la blessure qu'il m'avait faîte.

Gabriel : qu'est-ce que c'est..

Il faut qu'on part sinon on va finir par se faire toucher, je m'apprêtais à me lever, mais je fus surpris voyant que la main de Hatchi se souelvait, c'était en réalité la bague qui désirait se protéger, il fit disparaître la lave ainsi que la fissure qu'avait causé Tsukune. La demeure DE raynor restait malgré tout fissuré en deux. Hatchi était tombée évanouie, les yeux du serpent restait étincelant, il était occupé de la tuer ? Son coeur battait très lentement.

Gabriel : Hatchi, Hatchi réveille toi !

Je plaçais la paume de main sur elle afin de tenter de la soigner, mais mon sors était rejeté par cette bague qu'elle portait.

Valas ainsi que Tsukune tournait le regard vers la demeure ayant senti ce qu'il se tramait.

Valas : Quelqu'un a porté la bague on dirait.

Theandras : Tu as donné une bague conçu par Hermes ?

Il revenait vers elle à cette instant.

Valas : C'est le cas oui.

Tsukune : Ton arrogance m'agace au plus au point.

Il levait son bras de démon dans sa direction surveillant Atori, étant donné qu'il était la personne qui a pris la divinité de sa femme. Une nuée noir apparaissait autour de Valas, celui-ci le tapait en plein sur son dos ce qui le fus propulsé jusqu'à lui, Tsukune l'attrapait par la gorge et le tapait à terre, cette même lueur noir le retenait fermement au sol, tendait sa main démoniaque dans sa direction qui s'entournait d'une énergie puissante. Il finissait par la suite à lui donnait un coup de poing dans son ventre, ce qui fit une grande explosion. Theandras en fus propulsé ainsi que tout les personnes qui se trouvait autour, du moins sauf les Dieux qui était arrivé à rester debout.

Elle retombait sur ses pieds, elle levait la tête afin de regarder ce qu'il s'y passait, il y avait de la fumée de poussière, elle tournait le regard sentant une lame se poser sur sa nuque Valas était derrière elle, la menaçant.

Valas : Je souhaite tout comme vous obtenir la personne dont je me suis imprégné, je ne vois pas pourquoi cela vous dérange, vous n'avez jamais respecté vous même les règles. Que ferais-tu Nomar, si je te retirais la personne dont tu t'ais imprégné, comment réagirais-tu, je suppose comme moi, tu ferais le nécessaire afin d'empêcher cela.

Celle-ci ne bougeait pas, n'étant qu'une demi-déesse, elle pouvait mourir. Les Dieux eux, ne peuvent pas mourir lors d'un combat contre un autre Dieux. Il faut pour cela leur prendre leur divinité comme l'a fait Atori.

Tsukune tournait le regard vers Valas de plus en plus mécontent.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mar 8 Jan - 22:47

Raynor compte bien à la première occasion de sauver sa propre vie, il tente de rien faire paraître devant le dieux, amis à moment à l'autre il va devoir quitté cette pièce et rejoindre son fils. Il profiter de l'occasion pour partir loin d'ici, il regardait tout de même cette bague poser sur la table. Il était plus que tentant de l'obtenir mais le risque est beaucoup trop important, Raynor est intelligent et ne tombera pas dans se genre de piège tendu par Valas.

Raynor: il semblerait qu'on vous attend dehors.

Je me sentais vraiment pas en sûreté, c'est quoi cette puissance qui viens de dehors? d'autre dieu? c'est vraiment le ponpon dans quoi je me suis fourré encore? je levais les yeux vers Valas qui s'approchait de moi, j'en reculais jusqu'à me cogné contre le mur.

Derek: Caresse moi encore une fois les cheveux et je te jure que je te mord!

Je regardais se bouclier apparaître autour de moi, c'est une blague? je vais devoir rester la dedans? je tapais mon poing dessus, mais rien à faire.

Derek: sort moi de la Dieu de pacotille! éh tu m'écoute seulement?

Une fois Valas partit Raynor se levait tournant le regard vers sa prêtresse.

Raynor: Nous devrions pas rester dans le coin, le fils de Valas viens de prendre la divinité de la femme d'hades...je crains voir bientôt se dieu apparaitre à son tour, partons.

Il regardait vers Shiki avant de partir.

Raynor: toi par contre tu nous suit pas, je veux plus te voir dans mon champs de vision. Retourne donc près de ta petite famille Shiki, reviens et je mettrais fin à ta vie.

Il disparu avec sa prêtresse laissant derrière lui la précieuse bague sur le bureau, c'est peut de temps après que Gabriel arrivait. Je sors vraiment avec se mec? sérieux je suis tomber aussi bas? je pige vraiment rien, moi qui aime les jolie poitrine voilà que je me tape un cul d'un mec? sérieux!

Derek: et toi la! Gabriel sort moi de cette boule à hamster!

Même lui il y arrive pas? j'en avais marre je m’asseyais a terre croisant les bras du moins jusqu'à que le tremblement de terre se fut sentir, c'est quoi encore ça? Shiki fuyait à son tour moi je regardais vers cette crevasse.

Derek: délire! c'est la fin du monde ou quoi?

Je tournais le regard vers Hatchi qui partait en courant, voyant qu'elle prenait la bague je posait mes deux mains sur le bouclier.

Derek: la laisse pas le mettre!

Trop tard, la bague semblait presque en vie et entourait le doigt de la gamine. Ne me dit pas qu'elle va mourir? pourquoi les môme peut pas s'empêcher de toucher à tous. Je regardais vers la lave qui montait, je paniquait au début bien évidemment j'ai pas envie de finir griller. J'oubliais presque que le bouclier me protégeait, mais par contre pour la fille et Gabriel.

Derek: mais qu'est ce que t'attend pour te tirer avec la fillette bon sang!

Il se passait quelque chose avec la bague, elle semble réagir d'elle même. Quel idée de con qu'à eu Valas de la faire apparaître, la fille n'est qu'une enfant elle mérite pas de mourir comme ça. La lave ainsi que la fissure disparu grâce à l'intervention de la bague, par contre Hatchi est dans un sale état. Lorsqu'elle fut inconsciente je sentis un changement chez moi, j'en tombais à genoux. Le sort lancer sur moi fut briser, je retrouvais l’apparence de la bonne époque par contre pour moi le temps c'était arrêté. Je comprenais pas se que je faisais la, mon dernier souvenir était lorsque Hatchi voulait faire sa démonstration de son pouvoir sur la plante.

derek: qu'est ce que je fou la? Gabriel?

Je relevais la tête et les vis tout les deux, je voyais l'état de ma petite fille j'en tapais sur le bouclier voulant aller l'aider.

Derek: gabriel qu'est ce qui sa passe? Hatchi! répond moi Hatchi!

Stephan arrivait à son tour et se mis à genoux posant sa main sur le visage de sa fille, c'est la première fois qu'il était aussi paniquer. Il tenait à son tour de lui retirer la bague, mais celle ci réagissait de la même façon avec Gabriel.

Stephan: Hatchiko...

Je vis Valas depuis la fissure du manoir et compris que encore une fois tout venais de lui et Atori l'accompagnait.

Derek: Valas qu'est ce que ta encore fait? je te jure si il arrive quelque chose à Hatchiko et ma famille tu le payera!

Depuis l'extérieur Nomar rageait du comportement de Valas et désirait à présent la mort de celui qui a rendu mortel sa mère. Il me moquait des mortel qu'il était venu soit disant aider, si ils venaient à perde la vie sa l'importait peu.

Nomar: Je me moque de pourquoi tu as réagis de cette façon Valas, par conte se qu'à fait ton petit batard de fils...je pourrais pas rester aveugle à son acte. Il mérite la mort, on ne peux donner deux fois l'immortalité à la même personne. Ma mère mourra d'un jour ou l'autre c'est comme ci il l'aurait tuer de ses propre main.

Il serra le manche de sa fort montrant toute sa colère, il tourna son regard vers Théandra vue que Valas parlait d'elle. Il ne voulait pas risquer qu'il la tue utilisant toujours sa faux il envoyer une lueur dans sa direction se qu'il la fit téléporter jusqu'au enfer pour la mettre à l'abris.

Nomar: Contraiement à moi, tu as perdu le droit d'obtenir ton petit mortel et cela par ta faute uniquement. Théandras m'a expliquer depuis le commencement, tu avais déjà réussi à l'obtenir, mais tu l'as quand même rendu à sa famille...pourquoi ta réagis de cette façon je l'ignore et je dirais même que je m'en moque, mais ta perdu tout droit de l'obtenir à présent.

Il pointait son arme en direction de Atori et envoyait ses pouvoirs pour tenté de le tuer, celui ci se défendu à aspirant ses pouvoir dans les paumes de ses mains.

Nomar: tu te nourris de mes pouvoirs hein? et bien va si, prend les jusqu'à que tu ne puisse plus rien avalé!

Il augmentait d'avantage sa puissance sa faisait traîner Atori au sol le faisant reculé. Il tournait son regard vers son père à se moment la, il ne pourra pas rester dans cet position très longtemps. Une fois qu'il en aura trop, il devra lâcher prise à moins d'être en surplus de puissance et risque de ne pas le supporter. Atori à le moyen de tuer un dieu, mais n'est pas pour autant sans faiblesse. C'est qu'un demi-dieux et peut également mourir si il en est imprudent.

Nomar: est ce que tu fatigue Atori? je vais te faire explosé comme un ballon et ma mère sera vengé.

Benoit et les autres de redressait après l'attaque de Tsukune ils ont été bien secouer, il ne peuvent rien faire. Il couru vers Lucas en premier l'ayant à se relevé.

Benoit: on peut pas rester ici ou nous allons tous y passer! allons chercher Gabriel et les autres et fuyons d'ici!

Shin apparu ayant sentit le danger, il fit apparaître autour de Lucas et les autres un bouclier de protection. Sa pourra les protégé des chocs en espérant qu'un des dieux ne vienne pas à s'en prendre à eux, sont bouclier ne pourra être aussi résistant.

Shin: ou sont les autres?

Benoit: à l'intérieur du manoir.

Shin ne réfléchit pas et fonçait tête baisser vers la demeure tout en faisant apparaitre ses neuf queues, voyant l'état de Hatchi il se mit à genoux passant sa main au dessus de la bague.

Shin: comment elle a eu une tel arme...sa va la consumer si on agis pas vite.

Il était pas sur d'être en mesure de l'aider, entourant sa main du lueur argenté il tentait à son tour de lui ôté la bague, celle ci tentait de l'en empêcher, mais Shin malgré la douleur ne lâchait pas prise.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mer 9 Jan - 7:52

Hatchi était toujours inconsciente, la bague était occupé de lui aspirer la vie. Je tournais le regardais vers Derek, il venait de prendre son apparence original, sa me faisait plaisir de retrouver le Derek d'aujourd'hui, mais se n'était guère le moment de sourire, Hatchi étais dans un piteux état, je la serrais contre moi ne sachant pas quoi faire, je n'arrive même pas à la soigner ou lui retirer cette bague.

Gabriel : Je ne sais pas.. C'est depuis qu'elle porte cette bague, elle lui aspire la vie, dit moi ce que je dois faire Derek..

JE levais par la suite le regard voyant que Stephan arrivait, j'étais au plus mal étant donné que sa fille allait perdre la vie et je ne pouvais rien faire pour la sauver.. Elle était tellement pâle.

Gabriel : Il y a surement un moyen de la sauver..

Valas se remettait comme il faut voyant que Nomar venait de faire disparaître Theandras afin de l'a renvoyée en enfer pour éviter qu'il lui face du mal. Il tournait par la suite le regard entendant les paroles de Derek, il pu le voir d'où il se trouvait et avait bien remarqué qu'il était redevenu sous sa forme normal, il en sourit comprenant que sa devait être la bague qui avait coupé le sort.

Il ne s'en préoccupait pas plus que cela de ses paroles, il revenait vers Nomar ainsi que Tsukune qui bouillonnait de plus en plus.

Tsukune : Occupe toi du fils de Valas Nomar, je m'occupe de ce misérable Dieu.

Valas : Tu n'as pas peur pour ton fils Tsukune, il pourrait le rendre aussi qu'humain que ta femme qui s'occupera des âmes après ça hum ?

Il disparaissait de sa vue et en à peine quelque seconde il se retrouvait devant lui, lui donnant un coup sur son visage, ce qui fit propulsé Valas plus loin. Avant qu'il n'atterisse celui-ci eu le temps de se téléporter. Il passait sa main sur son visage.

Valas : On dirait que je t'ai mis en colère.

Il regardait du côté de Nomar et de Atori afin de voir s'il s'en sortait, il fronçait les sourcils voyant que Nomar était sur le point de mettre à terre son fils. Valas devait intervenir sinon, Nomar allait finir par éliminer son fils ce qu'il ne désirait pas. Mais avec Tsukune, il va tout faire pour l'en empêcher ce qui ne sera pas chose facile étant donné qu'il est bien plus puissant que lui. Après tout, il fait partie des tout premier Dieu.

Lucas regardait vers Benoit qui l'aidait à se redresser, il avait raison, c'était beaucoup trop dangereux pour qu'ils restent ici.

Lucas : Oui, dépêchons-nous à les retrouver, sa ne dis rien qui vaille cette histoire..

Il suivait Shin afin de nous rejoindre, je fus très soulagé de voir Shin arriver. Je tendais Htchiko afin qu'il lui vienne en aide, j'espérais sincèrement qu'il puisse faire quelque chose pour l'aider, j'avais tellement peur..

Gabriel : Je t'en prie, dit moi que tu peux la sauver..

Je le regardais bien, il avait fait apparaître ses neufs queue et tentait de l'aider. Lucas s'approchait de plus près afin de regarder il semblerait qu'il tente de lui retirer à son tour la bague.

Gabriel : Je ne sais pas.. Cette bague était sur le bureau de Raynor, sa doit être certainement Valas qui l'a fait apparaître pour Raynor.. Elle était certainement présente lors de la conversation, et a voulu me protéger ainsi que Derek en la portant..

Lucas : Shin, tu sais la lui retirer ?

Il semblerait souffrir, cette bague s'en prenait à lui tout comme à moi. Lucas posait une main sur Shin afin qu'il arrête voyant qu'il n'y arrivait pas et que sa main était fortement brûlé à cause de cette bague.

Lucas : Arrête Shin, laisse moi essayer quelque chose.. Soigne ta main.

Gabriel : Que vas-tu tenté de faire Lucas ?

Il ne me répondit pas et se mettait à genou posant une main sur le front de Hatchi, elle avait sa bouche légèrement ouverte et respirait de plus en plus rapidement, comme-ci elle manquait d'air dans ses poumons. Il fermait les yeux et utilisait ses pouvoirs, on aurait pu penser qu'il allait souhaité que cette bague se retire mais se n'était pas le cas, il savait belle et bien que cela ne marcherait pas étant donné que même Shin ne parvenait pas à la lui retirer. Il allait donc faire en sorte que Hatchi maîtrise cette bague, et que celle-ci accepte qu'elle en devienne son maître.

Lucas se décalait voyant que la bague s'illuminait et commençait à créer une étrange susptence qui envahissait tout le corps de Hatchiko. Je me décalais ne comprenant pas ce qu'il se passait, mais était-ce une bonne chose ou une mauvaise chose ? J'en avait les yeux écarquiller ne sachant pas quoi faire.

Gabriel : La bague à créer une sorte.. De.. Cocon autour d'elle..

Je tournais le regard vers Lucas, il n'était pas plus sur de lui qu'il ait réussi ou non à la sauvé, il posait sa main tentant de la touchait, mais cela faisait comme pour moi ainsi que Shin, il protégeait son corps.

Lucas : Je pense que sa a marché.. La bague cherche un maître, mais c'est lui qui le choisi

Gabriel : Alors tu as faire en sorte qu'il choisisse Hatchiko comme maître.. ? Il est donc occupé de guérir son corps.

J'en lâchais un long soupir de soulagement, il l'avait sauvé.

Gabriel : Merci Lucas, tu lui as sauvé la vie.

Je regardais vers Stephan qui semblait soulagé, où est Maiwen ? elle n'est pas ici..

Gabriel : Où est Maiwen ?

Lucas tournait le regard, avec tout ça, il n'avait pas fait vraiment attention.

Valas ne voulant pas perdre Atori, n'avait d'autre choix que de se replié dans un endroit où Tsukune ne pouvait pas atteindre, le Paradis, celui-ci a été banni, et ne peux donc s'y rendre sans permission, Raynor lui le pouvait, mais Valas ne craignait rien, il aura son père ainsi que sa mère de plus à ses rang.

Valas : Ce petit jeu à assez duré.

Tsukune : où crois-tu allé Valas, je ne te laisserais pas t’éclipser !

il en fit un sourire et ne lui laissait guère le temps, Valas se téléportait ainsi que d'Atori, il se retrouvait tout deux dans leur monde. Valas s'approchait de son fils le regardant.

Valas : Je sais ce que tu vas dire, j'ai été imprudent et tu maîtrisais parfaitement la situation, alors pourquoi Gabriel aime toujours autant Derek ?! Mon plan était parfait jusqu'à ce qu'ils fassent appel à Nomar.

Tsukune était hors de lui, il tapait son poing au sol ce qui fit de sacré dégât tout autour de lui, il y avait des fissures partout et il avait causé un énorme trou en dessous de lui. Il se dirigeait vers son fils, l'attrapant par ses vêtements.

Tsukune : Pourquoi es-tu venu te mêler à ça Nomar ?! Tout ça parce que Theandras te l'a demandé, tu n'es qu'un idiot ! Par ta faute, ta mère va tôt ou tard perdre la vie !

Il tournait le regard voyant qu'on arrivait, je me mettais à courir voyant le corps de Maiwen, elle était à terre. Lorsque Tsukune à utiliser ses pouvoirs, cela c'est retourné contre elle, elle en avait perdue la vie.

Gabriel : Maiwen..

Tsukune se retirait de son fils et fit apparaître une aura noir dans sa main, près à l'envoyer en direction de Derek.

Tsukune : Ce dieux le désire, je vais l'éliminer comme a il a condamné Persephone !

Je tournais le regard, le bouclier de Valas avait disparu depuis qu'il était partis.

Gabriel : Non ne faîte pas ça !

Tsukune se fichait de mes paroles, il désirait se venger, et la lançait tout droit sur lui, Lucas voyant cela se mettrait entre son père et la boule qu'il avait envoyé. Il recevait tout de plein fouet, son corps disparaissait en poussière,j'en avais les yeux écarquiller n'en revenant pas de ce qu'il venait de se passer, les larmes coulaient le long de mes joues. Lucas.. Je me disais que j'étais entrain de rêver.. Tsukune fit apparaître une autre aura noir dans sa main.

Tsukune : Valas n'aura jamais ce qu'il souhaite !

Je fis apparaître mes ailes et utilisait ma rapidité afin de me retrouver près de Derek, je tournais le regard vers Shin.

Gabriel : Téléporte nous !

Alors qu'il renvoyait la boule dans notre direction, Shin eu le temps de nous téléporter. Nous nous retrouvons à mon hôtel, je tombais genou à terre, et tournait lentement le regard, Hatchiko était toujours entouré de ce concon qu'avait créé la bague.. Maiwen était morte à cause des pouvoirs des Dieux, mais également.. Lucas.. Je ne pouvais plus me retenir de pleurer.

Gabriel : Se n'est pas vrai.. sa ne peut pas être vrai..

J'avais tellement mal, tout c'était passez si rapidement.. Lucas est mort en protégeant Derek..


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mer 9 Jan - 22:39

Shin n'arrivait à rien lui non plus avec cette bague, sa ma brûlait à son contact. il continuait malgré tout à tenter de la lui enlevé allant au dessus de la douleur. Il fini par laisser tomber lorsque Lucas le lui demandait, il se reculait soignant sa main ensanglanté.

Shin: je suis désolé, je ne peux rien contre un tel pouvoir.

Stephan: on va quand même pas laisser ma fille dans cette état?

Shin détournait le regard ne sachant quoi répondre, lui non plus ne voulait pas abandonné la petite Hatchi, mais il n'avait pas la puissance nécessaire contre l'arme d'un dieu. Lucas tant qu'à lui semblait avoir trouver la solution, j'en posais ma main sur le bouclier tout aussi inquiet pour ma petite fille.

Derek: Lucas fait attention.

On était tous impatient de voir se qu'il avait en tête, j'ignore se qu'il avait fait, mais le coeur de Hatchi se couvrait d'une étrange lueur. Est ce que les choses se sont empirer ou arranger? j'écoutais la conclusion de Lucas, j'en souris soulagé. Si il a raison et qu'il a réussis à faire convaincre la bague que Hatchi est désormais son maitre alors elle est sauver.

Shin: bravo Lucas, j'aurais jamais songer à utiliser se procédé pour la sauvé. Décidément tu m’épate de jours en jours.

Stephan: et elle va rester combien de temps dans cet état?

Shin: tout dépend de la gravité de ses blessures, ici peut être quelque petite heure.

Stephan était plus que soulagé de savoir que sa fille était sauver, il se tourna lorsque Gabriel demanda ou était Maiwen. Il regarda partout mais ne la vie pas, moi depuis la fissure qui donna la vue de dehors je la vie au loin étendu sur le sol.

Derek: Stephan...

Ils accouraient tous après de Maiwen, Stephan la pris contre lui. Il n'avait pas l'habitude de montrer ses émotions comme moi, mais cette fois il ne cachait pas ses larmes. Atori n'arrivait plus à tenir, il comprenait qu'il avait un certaine limite en absorbant les pouvoirs divin. Déjà prendre celui de Persephone l'avait déjà bien remplis, il ne peux faire deux fois le même procédé avec un autre dieu.

Atori: Père! je ne tiendrais plus très longtemps.

Nomar augmentait d'avantage sa puissance afin qu'il craque jusqu'à que Valas les fasse disparaître tout les deux. Il posait le manche de sa faux sur le sol tournant le regard vers son père furieux, il va surement passé sa colère sur lui.

Nomar: j'ignorais que mère s'en mêlerais également, je voulais juste donner une petit leçon à Valas. Qui pouvait savoir que se demi-dieu était capable de ça? moi je l'ignorais et vous?

Il fini par le lâcher depuis que Valas à pris ses jambes à son cou, le bouclier avait disparu. Je profitais donc pour tenter de rejoindre les autres, c'est la que je vis le pouvoir de se dieu venir dans ma direction. Au cour de cet instant j'ai cru que le temps c'était soudainement ralentit, mais sans pour autant que j'arrive à contrôlé la chose. Je voyais mon fils venir vers moi et se mettre dans la trajectoire, l'instant d'après mon fils aviat disparu seul ses lunettes noir tombait au sol.

Derek: Lucas...

Je tombais à genoux attrapant ses lunettes, j'étais sous le choc au point que j'arrivais même pas à pleurer. j'arrivais peut être pas me mettre à l'idée que mon fils n'était plus que de la poussière, j'étais un peu sortit de la réalité pendant ses quelque secondes. C'est seulement lorsque Gabriel arrivait vers moi criant à Shin de nous téléporter, je me rendis compte qu'une autre boule de pouvoir venait dans notre direction. Mais avant même qu'elle puisse nous atteindre Shin nous téléportait tous à tant. Je restais dans la même position tournant mon regard vers gabriel qui sanglotait.

Derek: Je...je suis désolé tout ça c'est ma faute.

Shin: Derek, tu n'y est pour rien.

Derek: bien sûr que si! j'aurais du suivre Valas depuis le début, tout ça n'aurait jamais arriver. J'ai agis par égoïsme pour ne pas changer, j'ai pensé qu'à mon propre plaisir et non au autre...à cause de ça j'ai perdu mon petit garçon.

Shin: ne dit pas ça, tu as agis comme n'importe qui l'aurait fait. Pour être après de ta famille...

Derek: ah oui? tu aurais fait de même toi? fermer les yeux continuant de vivre normalement sachant qu'un dieu pourrait décimé en un clin d'oeil ta famille? tout ça pour ne penser qu'à toi?

Il ne dit plus rien et se contenta de détourner le regard, je me levais posant les lunettes de Lucas sur un meuble et m'ne allait.

Stephan: ou est ce que tu va...

Derek: me suivez pas! laisser moi seul.

De toute façon Stephan n'avait pas la force de se lever et continuait de serrer contre lui le corps sans vie de Maiwen. Je me rendais jusque dehors et au parc se trouvant non loin, a cet heure ci il était complètement vide. Je m'asseyais sur un banc levant la tête pour regarder vers le ciel.

derek: Tu as gagné Valas, tu as fini par me pousser à bout..tu me veux et bien viens me chercher, mais pas avant d'avoir rendu la vie à Lucas et Maiwen! sa sera mon unique condition.

Depuis le paradis Atori regardant notre monde préférant ignoré les paroles de son père, il fronça les sourcils puisque Tsukune avait presque réussi à me tuer. Il s'en tourna vers son père s'approchant de lui, il avait besoin de défoulé sa colère et en frappait Valas au visage.

Atori: Tu as laisser Derek s'en protection et Tsukune as bien faillit le tuer! mon frère à perdu la vie en voulant le protégé et tout cela c'est de ta faute! peut être que je devrais te faire subir le même sort qu'à Persephone.

Il se tournait entendant ma voix, il comprit qu'il tentait de communiquer avec Valas. Il tournait le regard dans sa direction toujours aussi en colère.

Atori: et bien voilà, tu es content? tu va obtenir se que tu souhaite. Accepte sa requête et puis prie que Tsukune ne revienne pas finir le travail.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Jeu 10 Jan - 13:01

Je tournais le regard en direction de Derek qui se sentait aussi mal que moi, mais je pense que pour lui sa devait être bien pire, il doit se sentir coupable de tout ça, penser que ce qu'il vient d'arriver et de sa faute, mais je ne voulais pas qu'il pense cela... Et pourtant, je n'arrivais pas à me lever, mon corps ne voulait plus bouger, j'étais tellement mal.. Lucas ne méritait pas de mourir ainsi, il avait toute sa vie à faire, c'est tellement injuste, tout ça pour une histoire des Dieux, pourquoi ils ne nous laissent pas tranquille.. J'étais vraiment à bout de force, je baissais la tête.

J'écoutais les paroles de Derek qu'il disait à shin, Derek parle sur le coup, il est blessé lui aussi.. C'est normal, c'est de Lucas qu'il s'agit.. Je levais la tête voyant qu'il s'en allait.

Gabriel : Derek où.. Tu vas..

Je fixais les lunettes de Lucas qu'il venait de déposer, il ne voulait pas qu'on le suive.. Il préféré rester seul, il n'aime pas pleurer en publique, je pensais que c'était pour ça.. Tout était tellement confus dans ma tête en ce moment même, que je ne réfléchis à plus rien, et pourtant, je devrais étant donné que ce que Derek était près à faire..

Stephan lui aussi vient de perdre un frère mais également Maiwen.. Et il aurait pu perdre Hatchiko.. Heureusement, elle va guérir, c'est déjà ça.. DEs larmes revenaient, je serrais le vêtements de mon pantalon baissant la tête.

Gabriel : Pourquoi est-ce qu'il a fallu que cela arrive, on voulait juste vivre une vie normal ou moi et Derek pourront être heureux avec notre famille, pourquoi on tente sans cesse de nous séparer..

Des fois je me dis que nous n'avons pas le droit d'être ensemble, qu'un couple qui se forme à cause d'une malédiction est juste.. Une malédiction, le mot veut tout dire.. Pourtant, je l'aime et même après la malédiction retiré alors.. Pourquoi..

Valas croisait les bras regardant vers son fils qui continuait de regarder la suite des évènements, il détournait le regard voyant qu'il se mettait en colère contre lui.

Valas : Sa aurait pu être un bon plan pour récupérer Derek.

Il le regardait de nouveau et fut surpris qu'il le frappe à son visage, pourtant, il ne bougeait pas d'un pouce, il fronçait juste les sourcils l'écoutant, il tournait son regard vers la boule qui permettait de voir ce qu'ils faisaient en ce moment même.

Valas : Que devais-je faire, te laisser mourir ?! Atori, ne me parle pas de cette manière, dois-je te rappeler le respect que tu dois avoir envers moi ?!

Il tournait également le regard entendant les paroles que Derek portait à Valas, il en fus surpris mais souriait assez content.

Valas : Bien entendu que j'accepte, il était temps. Reste ici, je vais m'occuper de ça, je préfère que tu ne descendes pas, si Tsukune sent ta présence de nouveau dans ce monde, il pourrait y retourner afin de se venger de ce que tu as fais à sa femme. D'ailleurs, tu m'as beaucoup impressionné Atori, je suis fière de toi.

Il se téléportait par la suite et se retrouvait face à Derek.

Valas : J'ai entendu tes paroles, tes conditions son honorable et je vais les exaucé.. Je connais des Dieux qui sera encore bien plus mécontent de mon geste, mais.. Je m'en moque.

Il tendait les paumes de ses mains et les retournaient rapidement, des âmes bleus y apparaissaient.

Valas : Etant donné que se sont des Dieux déchus, tu dois savoir qu'ils n'auraient jamais pu se rendre au Paradis ni en Enfer, ils sont bloqué entre ses deux mondes, après tout je viens de créer cette race, j'ai encore quelque petite chose à rectifier, cela a donc été du gâteaux de les retrouver, ils devaient se sentir perdu.

Il les renvoyait à leur corps, bien entendu étant donné que le corps de Lucas avait disparu, il devait le reconstitué.

Valas : Voilà c'est fait, ne me remercie pas surtout.

Il ricanait, et l'attrapait contre lui pour être sur qu'il était belle et bien à lui.

Valas : Atori sera très content de t'avoir parmi nous Derek. Il ne cesse de parler de toi, il t'admire beaucoup.

Il se téléportait avec lui afin de retrouver Atori, Valas fit apparaître un siège afin de s'y asseoir croissant une jambe.

Valas : Tu vois Atori, plus besoin d'utiliser Bentoi afin que Gabriel en tombe amoureux bien.. Que c'était en bonne voix, il ne faudra pas longtemps avant qu'il ne passe à autre chose.

De mon côté, je mettais mis debout et me dirigeait jusqu'au lunette de Lucas les serrant fort contre moi.

Gabriel : Lucas..

C'est à ce moment là que Maiwen reprenait un grand souffle, je me retournais surpris, je n'en croyais juste pas mes yeux.. Maiwen sursautait, posant une main sur son corps, elle regardait Stephan qui la tenait fort contre lui.

Maiwen : Qu'est-ce qu'il se passe.. J'étais près de vous et personne ne me voyait, et puis il y avait mon corps..

Elle semblait perdue, elle a ressuscité ?! Je continuais de serrer les lunettes de Lucas, est-ce que les Dieux nous font une faveur ?! Je vis Lucas apparaître à son tour, il passait sa main sur son visage.

Lucas : Ah enfin.. Il semblerait que vous me voyez, sa fait des heures que je tente de te dire que j'étais là, vous me croyez mort.

Je me mettais à courir afin de le serrer dans mes bras, il se demandait quoi.

Lucas : Sa doit être un sort d'un Dieu, il m'a envoyé dans une autre phase ou quelque chose de ce genre.

Il tournait le regard vers Maiwen, il n'y avait qu'elle qui la voyait et avec qui il pouvait parler, il commençait à comprendre.

Lucas : Où bien.. J'étais vraiment mort ? Comment sa se fait qu'on a repris vie dans ce cas ?

Pour le moment, je n'avais pas envie de me poser de question tout ce que je me disais c'est qu'ils étaient revenu et c'est tout ce qu'il comptait, mais je finissais par me remettre de mes émotions, Lucas attrapait ses lunettes que je tenaient précieusement entre mes mains.

Lucas : Tu peux les lâcher maintenant tu sais.

Gabriel : Oui.. Désolé.. Je dois prévenir Derek, il sera tellement heureux !

Je me mettais à courir pour le retrouver, je cherchais partout après envoyant mes ondes pour le retrouver plus rapidement, mais je ne ressentais pas sa présence et pourtant, j'envoyais mes ondes à des kilomètre d'ici, je peux facilement le repérer et le différencier des autres et pourtant.. La rien.. Où est-il partis.

Gabriel : Derek !?

Je lui envoyais même un message télépathie, lui disant qu'il pouvait revenir, que Lucas et Maiwen avait repris vie, que les Dieux devaient être avec nous.. Mais aucune réponse de sa part, je commençais à réfléchir et comprendre.. Les dieux n'étaient pas avec nous, c'est Derek qui a du se sentir tellement coupable qu'il a fait appel à Valas, il a certainement du lui faire un marché de.. Rester auprès de lui contre la vie de Lucas et Maiwen.

Gabriel : Non.. Derek..

Je revenais près des autres ayant un malaise tout d'un coup.

Lucas : Tu l'as pas trouvé.. ?

Gabriel : Il ne reviendra pas..

Lucas : Hein.. Pourquoi ça ?

Gabriel : Il.. Est avec Valas.

Il comprenait aussi tôt ce que cela voulait dire, il détournait le regard serrant ses lunettes, de son autre main il serrait le poing. Maiwen elle était accroupie près du cocon de sa fille, mais elle regardait également dans ma direction.. Après tout, si elle était de nouveau en vie c'est grâce à Derek.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Jeu 10 Jan - 22:45

C'était pas de cette façon que Atori aurait aimer me retrouver et passer plus de temps avec moi, il ne regarda pas Valas, mais obéis pas ses paroles. Il est vrai que retourner dans le monde des mortels ne serait pas prudent après son acte Tsukune doit désirer que sa mort après se qu'il a fait à persephone.

Atori: je ne tiens plus à parler de cette histoire.

Valas disparu peut de temps après, Atori s'avançait vers la boule magique permettant de voir l'autre monde. Il regardait donc se qu'il se passait entre Valas et moi. J'étais toujours assis sur mon banc dans le parc attendant que se dieu se décide à se pointé, d'un côté je craignais qu'il ne vienne pas, mais d'un autre je craignais sa présence. si il se décidait à ne pas venir je me sentais toujours coupable de la mort de Lucas ainsi que Maiwen, j'ai aucune envie de vivre avec ça. Si il venait, je ne les verrais s'en doute plus jamais et Gabriel va m'en vouloir d'avoir pris cette décision sans même lui avoir parler, mais si je l'aurais fait jamais j'aurais eu la force de partir.
Je levais lentement les yeux entendant la voix de Valas, je ne pouvais faire autrement que le regardais avec haine et rancune.

Derek: t'en a mis du temps! je te préviens je te suivrais pas tant que je sois sur, que ta fais se que je te t'ai demander.

Je me levais m'avançant dans sa direction tout en restant à une certaine distance de lui, baissant le regard je vis ses deux petites lueur dans sa main. C'est l'âme de Lucas ainsi que Maiwen? sa ressemble à ça des âmes?

Derek: oué ben faudrait remédier à ça, si je venais à clamsé j'ai aucune envie d'airé je sais ou comme un revenant même si sa pourrait être pratique d'espionné les filles dans leurs douche.

Les âmes disparus de sa main, sa y est ils sont enfin ressuscité j'en étais plus que soulagé, lorsqu'il parla de le remercier j'en détournais la tête.

Derek: nan t'en fais pas je me donnerais pas cette peine.

J'ouvrais grand les yeux lorsqu'il m'attira jusqu'à lui, je levais la tête retroussant le nez. Il est trop grand bordel à force de devoir le regarder comme ça, je vais m'attraper un torticolis. C'est se que doit toujours ressentir Shin quand il est à côté de nous, ben moi j'aime pas ça!

Derek: ah oué? ben je suis content lui.

La seconde d'après je me retrouvais dans un autre endroit et beaucoup trop lumineux, j'en avais du mal à garder les yeux ouvert.

Atori: tu finira pas t'y habitué t'en fais pas.

Derek: Peut être, mais je crains ne pas m'habitué à tous.

Il comprit se que je voulais dire par la, il tournait le regard vers Valas qui devait être dans son petit nuage à présent. Il avait enfin eu se qu'il voulait et montrait bien sa fierté, il était bien le seul à sourire. Moi je grimaçais déjà à cause de la lumière qui me broyait les yeux, mais aussi de me dire que je vais devoir le supporter.

Derek: ah! je le savais que Benoit n'était pas net, mais évidemment personne m'écoute moi. Alors comme ça toi aussi t'étais dans le coup Atori, oué j'aurais du le deviné déjà avec se que tu as fait à cette nana du diable. Pfff tu veux pas mieux que Valas, quoi de plus étonnant puisque c'est lui qui ta élevé.

Il détournait le regard ne sachant pas quoi me répondre, j'arrive à faire taire un demi-dieu? dommage que sa marche pas avec Valas également. Mes yeux c'était déjà un peu habitué à toute cette lumière, je remarquais cette étrange boule derrière moi. Par curiosité je m'y avançais sans vraiment savoir se que c'était, la sphère montrait se qu'on désirait voir et comme moi c'était ma famille les images apparu d'elle même.

Derek: d'accord je comprend maintenant pourquoi tu savais tous de moi, tu l'utilisais pour m'espionné quand j'étais à poil ou quand j'étais au lit avec Gabriel.

Atori sourit regardant vers Valas, mais n'en fait pas plus. Moi je m'approchais d'avantage afin de voir se qu'il se passait la bas.

Stephan serrait toujours Maiwen contre lui, mais ouvrit grand les yeux lorsqu'il sentit son coeur battre à nouveau.

Stephan: Maiwen?

Il n'en revenait pas, mais sur le coup de l'émotion il l'a serrant d'avantage contre lui et l'embrassa à plusieurs reprise.

Stephan: ne me fais plus jamais une peur pareil Maiwen! ne me laisse plus seul, j'aurais pas su quoi dire à Hatchi quand elle se serait réveillé...je t'aime bébé.

Il la lâchait tout de même pour la laisser récupéré ses force, il se relevait voyant son frère réapparaître à son tour. Il laissa Gabriel l'enlacer, Stephan se contenta de le fusiller du regard sans rien faire. Lorsque son père tenter d'aller chercher Derek il s'avançait vers son frère et le frappa à plusieurs reprise sur son torse.

Stephan: ta plus intérêt à crevé! si il a quelqu'un qui doit te tuer sa sera moi ta compris? tu réfléchira avant de servir de bouclier humain! pauvre idiot! je parie que c'était juste pour frimer et te tirer les bonne gloire.

Il le frappa une dernière fois et se tournait vers Gabriel qui venait tout décomposé.

Stephan: qu'est ce qui se passe? ta retrouver Derek ivre mort dans un bar?

Il reprit son sérieux l'écoutant, c'est grâce à lui que Maiwen ainsi que Lucas sont revenu à la vie? il détournait le regard ne sachant pas quoi dire. Shin s'avançait les oreilles couché vers l'arrière un peut mal à l'aise.

Shin: je suis désolé, je connaissais ses intentions. Lorsqu’il était sortit j'avais peur qu'il fasse une bêtise alors je me suis permis de lire dans ses pensées. Je...savais donc se qu'il avait en tête, je pouvais pas te prévenir Gabriel sinon tu l'aurais s'en doute empêcher, mais c'était le seul moyen de faire revenir Lucas ainsi que Maiwen.

Stephan: t'aurais du nous prévenir! on aurait pu trouver le moyen de faire revenir mon frère et ma femme.

Shin: si je sais que sa aurait été possible, je vous aurait prévenu, mais la même moi j'aurais pu les faire revenir à la vie. Je vais peut être vous choqué mais...


Stephan: trop tard sa c'est fait.

Shin: mais vous n'êtes pas des êtres créer par les dieux, une fois mort vous n'avez si votre place au paradis ni en enfer. Je ne peux donc faire revenir l'âme de la même façon, de plus le corps de Lucas à été détruis et même une Kistune plus puissant que je le suis déjà à les moyen de reconstitué un corps. je crois que Derek l'avait bien compris et c'est pour ça qui'l a prit cette décision.

Missa la fille de Shin s'avançait vers Lucas attrapant ses deux mains le serrant.

Missa: Il ne faut pas désespéré, vous vous êtes sortit de situation pire que celle la. Derek est intelligent et trouvera bien le moyen de revenir.

Elle lui faisait un grand sourire espérant de lui redonner courage, Shin regardait dans leurs direction le poil de ses queue se gonflant. Il fini par tirer sa fille contre fusillant du regard Lucas.

Shin: une certaine distance est à respecté, il est interdit d'approcher ma fille à plus de deux mètres!

Missa: papa!

Shin: ta raison trois mètres! moi aussi j'ai des crocs Lucas et je suis près à m'en servir.

Missa: papa, il n'a rien fait de mal.

Shin: Grooaww!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Ven 11 Jan - 10:43

Pas finis, pas lire !

Derek était belle et bien partis auprès de Valas, il ne l'a pas fait pour lui, sa, je le savais très bien mais il l'avait fait pour nous, pour que Lucas revienne à la vie ainsi que Maiwen.. J'étais très heureux qu'ils soient de nouveau en vie, sa c'est certains. Mais j'ai perdu Derek..

Si j'aurais été à la place de Derek, j'aurais certainement fait la même chose que lui, non.. Je suis sur que j'aurais ais tout comme lui. Moi aussi, je m'en serais beaucoup voulu, je tentais d'imaginer, de me mettre à sa place, et je comprenais pourquoi il l'avait fait, puisque j'aurais fait exactement la même chose si sa aurait été mon cas..

Je sais donc que Derek ne l'a pas fait pour être auprès de Valas ou pour me quitter, non, il a fait cela pour que notre enfant revive, ainsi que la femme de Stephan.

Je tournais le regard vers Shin qui savait ce que Derek avait l'intention de faire lorsqu'il était partis, j'aurais pu le savoir moi aussi, me douter de ses intentions mais j'étais trop triste et sous le choque de ce qu'il venait de se passer.

Gabriel : Se n'est rien Shin, si j'aurais été à la place de Derek, j'aurais fait exactement pareil que lui.. Afin que Lucas et Maiwen revienne à la vie, ce qu'il a fait était courageux.. Je suis.. Fière de lui mais.. Je ne peux pas baisser les bras malgré tout.

Je détournais le regard.

Gabriel : Je sais que Derek va tout faire pour revenir..

Je ne dois pas perdre espoir, je me dis que.. L'amour qu'il y a entre nous deux est bien plus fort que tout. Derek n'aimera jamais Valas comme il m'aime moi, il ne fait que le forcer à rester à ses côtés rien de plus. Je sais qu'il me reviendra, parce que l'amour est plus fort que tout.

Lucas regardait bien en direction de Shin qui disait qu'on allait le choquer, lorsqu'il parlait qu'on ne pouvait ni nous rendre au paradis et en enfer lorsqu'on meurt, j'en fus surpris, la peur m'envahissait, si on finis par l'un d'entre nous, notre descendance ou les personnes qu'on transforme, s'ils meurent, ils seront dans le néant, cela me terrifiait de savoir ça.. Je regardais rapidement vers Lucas.

Lucas : Oui, je me suis retrouvé là, ainsi que Maiwen..

Maiwen : C'était un endroit horrible.

Elle restait aux côté de sa fille, elle restait à son chevet de peur qu'il lui arrive quelque chose. Elle semblait remarquer que le cocon s'agrandisait petit à petit, était-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Sa l'effrayait de perdre Hatchiko.

Maiwen : Je ne veux pas qu'elle se retrouve dans cette endroit.. Toute seul..

Je tournais le regard vers elle.

Gabriel : Elle est forte, elle ne va pas se laisser faire par une bague.

Maiwen : Oui..

Elle versait quelque larme, elle ne pouvait même pas s'approcher de trop près, où la bague s'en prendrait à elle.

Lucas regardait en direction de la fille de Shin, qui s'approchait de lui, lui tenant les mains, il se sentait fautif que Derek soit partis, je pouvais le ressentir mais moi aussi je me sentais mal.. J'aurais du trouver un autre plan, si j'aurais trouvé quelque chose de plus astucieux, sa ne serait peut-être pas arrivé comme ça, Lucas et Maiwen n'aurait peut-être jamais perdu la vie et Derek serait toujours près de moi.

Lucas : Merci de me remonter le morale.

Il lui fit un sourire, bien entendu qu'il l'a trouvait très belle, c'était une très belle femme c'est certains et je savais que c'était dans ses goûts mais il n'avait pas la tête à ça pour le moment.

Il fut surpris de voir que Shin soit si protecteur envers sa fille, alors qu'il ne faisait rien de mal, il ne tenait que ses mains mais après tout c'est sa fille, c'est normal qu'il veuille la protéger. J'ai également été comme ça avec les miens, ils grandissent vraiment trop vite.

Lucas : Je n'avais aucune idée malsène Shin.

Il détournait le regard, serrant les poings pensant encore à Derek, il levait la tête par la suite.

Lucas : Si tu m'entends Derek, je te remercie d'avoir fait ça, tu m'as sauvé, alors c'est à mon tour de te sauvé, jamais je ne baisserais les bas !

Il remettait ses lunettes et s'en allait, j'en avais les yeux qui se remplissaient de larmes, je le regardais partir par la suite le coeur lourd.

Pendant ce temps, du côté de Valas et de Derek, celui-ci suivait du regard vers Derek, qui disait déjà ses quelques commentaires, par rapport à Atori, il tournait le regard vers celui-ci qui ne répondait pas à ses propos.

Valas : Bien entendu que tu vas t'habituer à cette nouvelle vie.

Derek se retournait et se rendait compte de cette sphère, une fois qu'il pensait à nous, celle-ci changeait afin de nous montrer, il est clair que c'était un grand avantage pour Valas.. Il pouvait regarder ses moins fait et geste et savait à quel moment il devait entrer en jeu ou non.. Alors pourquoi ne l'a t-il pas fait lorsque Derek et moi étions séparé ? Il aurait pu profiter de cette occasions mais non.

Moi bien entendu, je ne savais pas que les Dieux pouvaient nous espionner à sa guise, je pensais qu'ils avaient bien d'autre chose à faire la haut, des choses plus importante.. Mais, après tout.. Les Dieux sont permis de tout faire, ce monde se sont eux même qui l'ont construis, alors c'est logique qui puisse nous regarder de la haut, donc sa ne m'étonnait pas plus que cela.

Valas : C'est très utile pour nous les Dieux, et puis, sa nous occupe étant donné qu'il n'y a pas grand chose à faire ici.

Il souriait voyant qu'il admirait ce qu'il se passait auprès de sa famille, Valas restait malgré tout sereins et l'observait faire.

Valas : Hum.. Je ne dirais pas jusque là mais oui, je te regardais souvent et Atori également.

Il haussait les épaules s'approchant de Derek et approchait ses lèvres de son oreille sans pour autant le toucher.

Valas : Tu pourras venir ici autant de fois que tu le veux, pour admirer Gabriel se rapprocher de Benoit, et montrer à quel point il peut se passer de toi.

Il se retirait tournant le regard vers Atori lui faisant comprendre que le plan entre Benoit et Gabriel continuait toujours, c'était afin de s'assurer que cette amour cesse une bonne fois pour toute.

Valas : Et au moins, tu as également la pauvre que ton fils et la femme sont revenu à la vie, tu vois, je tiens mes promesses. Pour ce qui est de l'endroit où vous vous retrouverez après votre mort, je dois en parlez avec une personne dont je n'aime pas beaucoup, celui qui contrôle tout, tu dois deviner qui sait.

Il détournait le regard.

Valas : Zeus, il est accrans depuis que Abnar se retrouve piégé en enfer, moi il ne me manque pas pour dire vrai.

Il souriait.

Valas : Mais si on y regarde de plus près, se n'est pas une si mauvaise chose que vous soyez bloqué entre deux rives, au moins, vous resterez dans votre monde, et une âme ayant son propre libre arbite c'est beaucoupl plus facile à faire revenir à la vie, le paradis et l'enfer se sont deux grandes prisons voilà tout.

Il tournait le regard sentant quelqu'un approcher, il attrapait Derek pour le mettre à côté de lui.

Valas : Surtout tu ne parles pas.

Zeus en personne marchait rapidement jusqu'à lui, il se positionnait en face de Valas le regardant attentivement, il tournait le regard afin de regarder du côté de Derek mais revenait vers lui par la suite.

Zeus : Ce que tu as fais était idiot, il semblerait que tu n'ais pas réellement compris mon message de la dernière fois Valas.

Valas : Je ne me ferais plus entendre désormais, j'ai ce que je voulais.

Zeus : Tu as mis Tsukune dans une colère noir, ton fils à rendu sa femme humaine, c'est intolérable, ses pouvoirs sont trop dangereux pour nous.

Valas : Que veux-tu dire Zeus, aurais-tu peur de mon fils ?

Zeus : Pour notre propre sécurité, il est banni, il vivra désormais sur Terre, les portes lui sera fermé.

Valas : Tu n'es pas sérieux ?! Tu le rejettes comme tu l'as fais avec Tsukune ?! Ton propre frère ?!

Zeus : Il s'appelle Adèse, et je n'ai aucun compte à te rendre Valas, tu ne pourras d'ailleurs plus retourner sur Terre, tu as enfreins bien trop de règle et il est grand temps que cela cesse.

Il se retournait pour s'en aller, Valas était mécontent et malgré que d'habitude il préfère garder son calme la il n'y arrivait pas et cela se voyait.

Valas : Si tu le laisse sur Terre, Zeus. Tsukune le tuera tu en es conscient ?!

Il s'arrêtait à ce moment là, mais se remettait à partir.

Valas : Si il lui arrive quoi que se soit, se sera la Guerre Zeus !

Il se retournait et serrait les poings, il tournait le regard vers Atori qui commençait déjà à sentir lourd, tout simplement parce qu'on l'envoyait de force sur Terre. Il s'approchait de son fils avant qu'il ne disparaisse.

Valas : Je vais arranger ce mal entendus, Zeus ne gagnera pas si facilement ! S'il cherche la guerre alors, il la trouvera.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Sam 12 Jan - 22:51

Stephan était tout autant inquiet pour sa fille, il se mit au côté de Maiwen entourant son bras autour de ses épaules et la tirait contre lui. Il voulait sa soutenir et lui donner courage, il ignorait lui aussi de la situation avec la bague, mais ne comptait pas perdre espoirs.

Stephan: Gabriel à raison Maiwen, notre fille est forte et je suis certain qu'elle trouvera le moyen de sortir de la. elle continuera de me casser les oreilles pour faire ses caprices, je suis sûr que ça va aller.

Il passait ses doigt sous ses yeux pour sécher ses larmes, Shin les regardait avec le coeur lourd. Il savait que lui dans se même genre de situation il en serait que plus désespéré. Il cherchait n'importe quel moyen pour les sortir de leurs ennuies mais rien lui vain à l'esprit.

Shin: j'aimerais tellement vous aider, mais...je ne trouve aucune solution. Je pensais être capable de réalisé n'importe quel souhait. Je me rend compte que c'est loin d'être le cas, je ne peux ni me rendre jusque chez les dieux pour vous rendre Derek, ni être plus fort qu'une de leurs armes.

Il coucha les oreilles vers l'arrière de sa tête honteux de lui, se tournant il vis que sa file avait profité de sa distraction pour aller rejoindre Lucas dehors. Il couru vers la fenêtre et lentement il regarda à travers celle ci afin de les espionner dehors. Benoit fit des yeux des petit yeux suspect l'observant, shin entrouvrait la fenêtre tout en prenant la forme du regard minuscule et à pat de loup voulait aller rejoindre sa fille. Benoit arrivait par derrière et l'attrapait par la peau du cou et le plaçait devant son visage afin de le regarder attentivement.

Benoit: c'est pas beau d'espionner sa fille surtout qu'en elle tente de remonter le moral à un homme désespéré.

Shin: NOoon, c'est ma petite fille! elle peut pas aller consolé les hommes et puis lâche moi.

Il posa son doigt sur le bout de son museau le sourire mesquin jouant avec celui ci.

Benoit: C'est plus un enfant alors arrête de la couver et je suis sûr qu'entre les mains de Lucas elle a de quoi s'amuser.

Shin avait son pelage qui gonflait et fini par mordre la main de Benoit, celui ci se mettait à crier faisant aller sa main dans tout les sens pour le faire lâcher prise.

benoit: Aie! lâche moi petit rat!

Il fini par lâcher prise, Benoit regardait sa main qui saignait presque les larmes au yeux. Il leva le regard vers Gabriel se mettant soudainement à sourire et s'approchait de lui tendant la main.

Benoit: Avec tout se qu'il sait passé je pense que ta pas pris le temps de prendre une pillule, il serait bête de gâcher ça.

Stephan regardant vers Benoit méchamment lui, Il gardait son sérieux quelque instant mais fini par reculer sa main souriant.

Benoit: je plaisante, c'est pas bien de te tenté...je vais aller soigné ça à l'infirmerie.

Il fini par s'en aller du côté de Missa la fille de Shin, elle avait rejoins Lucas ne voulant pas le laisser seul dans l'était qu'il était.

Missa: excuse moi je voudrais pas que tu me trouve collante, mais je pense pas que rester seul dans se genre de situation n'est pas une bonne chose.

Elle regardait dans une autre direction tout en marchant à ses côtés pour tenter de trouver quelque chose qui pourrait l'encourager, elle jouait avec une mèche de ses long cheveux blanc.

Missa: on devrait faire des recherche il aurait moyen de trouver une solution à votre problème. j'ignore si je suis de bon conseil, mais peut être qu'un cas similaire c'est déjà produit avec un autre dieu. Hum, je veux dire qu'après tout Derek est pas le premier avoir été imprégné d'un dieu et si l'un deux avait réussis à éliminé cette imprégnation et noté quelque part pour que d'autre ne subisse pas le même problème.

Elle regardait à nouveau vers Lucas avec le sourire quelque instant jusqu'à détourner le regard à nouveau.

Missa: mais peut être que je te donne de faux espoirs et que c'est pas la bonne vois prendre pour aider ton père, on ignore si c'est possible de s'en libéré, mais sans qu'on essaye de savoir il a toujours de l'espoirs n'est ce pas?

****

Je continuais d'observer tout se qu'il se passe depuis l'hôtel, je souris recevant le message de Lucas. sa me faisait du bien dans un moment pareil d'avoir un encouragement de son fils même si je doute qu'il puisse me sortir de cette situation. Je tournais le regard sentant Valas derrière moi, je bougeais pas d'un pouce malgré que ses paroles me mettait hors de moi.

Derek: tais toi! Gabriel ne tombera jamais dans les bras de cette mente religieuse!

Je disais cela, mais je craignais tout de même qu'il profite d'avantage de mon absence pour me voler Gabriel. Je l'observais déjà de près, mais maintenant je ne pourrais plus rien faire pour l'en empêcher. Benoit est doué pour les jeux de séduction et maintenant que Gabriel se sent vraiment mal...j'ai peur qu'il en devienne plus vulnérable. Atori tant qu'à lui avait bien compris le message et demandera à Benoit de continuer son petit jeux et même d'y aller d'avantage avec gabriel.

Derek: ta pas idée comme je m'en fou de se que tu raconte Valas, d'ailleurs c'est à peine si je t'écoute.

C'est pas parce que j'ai accepté de le rejoindre que je vais lui sauter dans les bas pour autant, je restais face à la sphère faisant comme si j'ignorais son blabla. Je fronçais les sourcils voyant le comportement de Benoit en se moment même avec Gabriel, il le tente avec son propre sang. Il recommence son petit jeux, il est bien heureux que je sois partit pour ne plus se sentir surveillé par moi. J'en serrais les poing retroussant le nez.

Derek: Rhoo Valas tais toi donc! j'arrive pas à entendre se qu'ils se disent avec ta maudite voix.

j'avais même pas sentit un autre dieu arriver c'est lorsque Valas m'attrapait que je le vis arriver et il veux que je parle pas? pourquoi c'est qui celui la? les images de la sphère avait cessé une fois que je m'en était retirer je ne pouvais donc plus voir se qu'il se passait. Je restais silencieux à regarder cet homme, il est aussi grand que les autres. tout les dieux sont tous aussi grand? je me sent comme un nain parmi eux, pourquoi il me regarde comme ça lui?
J'ouvrais grand les yeux surpris suivant la conversation, c'est lui le pépère Zeus? il est pas du tout comme je l'imaginais, moi qui pensait qu'il avait la grosse barbe et tout le blabla. Je tournais le regard vers Atori, il est en colère contre lui.

Atori: il est vrai que j'ai commis une erreur en m'en prenant à persephone, mais j'ignorais même moi que j'avais se pouvoir...si je retourne sur terre je risque...

Il n'en dit pas plus de toute façon il savait qu'il n'avait pas son mot à dire en tant que demi-dieu et même Valas après tout arrivait à rien avec lui. Il préféra ne pas empirer les choses et ne pris plus la parole jusqu'à qu'il s'en aille.

Derek: et ben tu t'es fait méchamment grondé Valas, je dois avouer que c'était assez amusant.

Atori sentait qu'il n'avait plus sa place au paradis, il tentait malgré tout de résisté quelque instant.

Atori: ne vas pas jusqu'à le menacer d'une guerre, il a directement remarquer se qu'il te tenait à coeur père. Va tenter la moindre rébellion et il s'en prendra à Derek pour te faire regretté et peut importe si lui même il doit violé ses propre lois.

Derek; ta compris? j'a aucune envie de crevé par tes conneries alors reste tranquille!

Des lueur doré attrapait les poignet d'Atori afin de le forcer à quitté cette endroit qui lui était maintenant interdit. Atori disparu retournant sur terre, je tournais la tête vers Valas qui était hors de lui.

Derek: c'est peut être que passager ou alors le pépère Zeus à une autre idée derrière la tête comme avoir la chance grâce à Atori de se débarrasser une bonne fois du diable.

Je tapais sur son torse et passait mon chemin, maintenant que je suis la je vais un peu visité les lieux.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Dim 13 Jan - 10:00

Que devais-je faire, allé retrouver Lucas afin de lui parler ? Ah moins qu'il préfère rester seul, Derek l'aurait sans doute laisser respirer, oui je pense qu'il a besoin d'être seul pour mettre les choses en poing, et réaliser ce qu'il vient de se passer, facile à dire.. Moi même je ne sais pas comment je pourrais ne pas penser une seul seconde à Derek, quand est-ce que je pourrais le revoir ? Va savoir.. Je t'en prie Derek, reviens-nous vite.

Je tournais le regard vers Shin qui semblait mal à l'aise de ne pas pouvoir nous venir en aide, je tournais le regard à cette instant en direction de Hatchiko qui était toujours enfermé dans ce cocon magique qu'avait créée la bague, sa fait déjà une bonne heure de cela.. Ce qui était évident, cela inquiétait beaucoup Maiwen et Stephan qui tentait malgré tout de la consoler.

Gabriel : Tu n'y ais pour rien Shin, tu nous as déjà amplement aidé, et je t'en remercie.. Personne ne peut se battre contre la puissance des Dieux malheureusement..

C'est après, en voyant la scène que nous faisait Shin que j'avais pu remarquer que sa fille était partie rejoindre Lucas, s'il se trouve une copine, sa lui fera que du bien. Mais Shin pensait autrement il semblerait, je comprenais tout à fait, je ferais de même pour ma petite Hatchiko. Lucas et Stephan sont des garçons, ils sont donc moins de risques.

Lucas prenait l'air, mais il se retournait voyant Missa venir jusqu'à lui, il fit un sourire en coin de ce qu'elle lui disait et détournait le regard pour regarder vers l'horizon.

Lucas : Tu n'as pas tord, merci d'être venue près de moi.

Il tournait de nouveau le regard vers elle écoutant ce qu'elle disait, Lucas désirait trouver un moyen pour que Derek revienne, il lui a d'ailleurs promit et moi je ferais tout ce que j'ai également..

Lucas : Alors, si il peut y avoir un moyen, n'importe la qu'elle, autant la chercher que de déprimer sur son sort. Sa ne sert à rien de rester ici plus longtemps, il faut chercher une solution, je sais que Derek ferait exactement la même chose pour nous.

Il se retournait pour bien la regarder, il retirait ses lunettes afin qu'elle puisse le regarder plus convenablement dans les yeux.

Lucas : Mais, j'aimerais un peu d'aide et de soutient, et si c'est de toi, sa me ferait d'avantage plaisir.

Mon fils est un grand dragueur quand il s'y met, il n'a jamais aimé une femme, peut-être que celle-ci serait faite pour lui ? Je l'espère de tout mon coeur, parce que je souhaite que son bonheur.

Je suis devenu plus vulnérable mais à cause de ce qu'il venait de se passer, trop d'émotion me sont venu et j'avais réellement l'envie du sang, C'est le soucis avec moi, j'ai réussi à me maîtriser, je ne bois que très rarement le sang de Benoit, mais il suffirait qu'il se passe un petit truc.. où mes émotions se bousculent dans tout les sens pour que je plonge en plein dedans.

Alors, lorsque Benoit venait de verser de son sang, je fixais cette endroit, et lui me narguait avec. J'en détournais le regard ne voulant malgré tout pas faire cela en publique.

Gabriel : Benoit, évite de faire ça s'il te plaît..

Et pourtant une fois qu'il était partis, j'avais très envie de le suivre, je tournais le regard vers Stephan qui était toujours auprès de Maiwen et Hatchi.

Gabriel : Je reviens..

Je partais où Benoit avait été, il c'était rendu jusqu'à la chambre, il devait se douter que j'allais le suivre sans doute.. Il commence à me connaître, ou plutôt.. à connaître ma soif. Des fois je le fais en cachette pour ne pas que Derek soit au courant. Je m'approchais de lui, le regardant bien dans les yeux, je ne disais rien et finissait par attraper sa main, je léchais l'endroit où il avait saigner et commençait à sucer l'endroit où Shin l'avait mordu, jusqu'à y enfoncer mes crocs.

Du côté de Hatchiko, l'heure était enfin venue, le cocon commençait à être aspirer par la bague, Maiwen se redressait rapidement voyant cela. Elle se dirigeait plus près, elle attendait que la bague aient toute aspiré, d'ailleurs celle-ci avait changé de position, tout à l'heure, elle avait ses crocs enfoncé dans le doigt maintenant, elle était juste enroulée autour de celle-ci et sa tête posée, les yeux était fermées ce qui ne montrait plus de la lumière rouge.

Mais Maiwen restait perplexe voir même choquée par ce qu'elle voyait, sa petite fille était devenue une femme, celle-ci avait de long cheveux qui cachait sa poitrine le reste était nu.

Maiwen : Se.. Se n'est pas possible..

Elle était très belle, De très long cheveux de couleur bleu, et les yeux de la même couleur, elle avait un doux visage et plus grosse poitrine que celle de Maiwen mais sans être de trop, elle avait des formes la où il faut.

Celle-ci commençait à ouvrir les yeux, elle regardait directement vers ses parents, Maiwen n'en revenait toujours pas, elle prenait tout de même la peine de retirer sa veste pour la recouvrir. Hatchiko la prenait contre elle, et finissait par se redresser, elle l'enfilait par la suite.

Hatchiko : Merci.

Maiwen : Est-ce que..

Elle la regardait avec un sourire.

Hatchiko : Je vais bien maman, je t'assure.

Maiwen : Mais..

Elle savait que Stephan allait mieux encaisser qu'elle, elle se mettait donc debout face à sa mère, et attrapait sa main.

Hatchiko : Je ne sais pas comment je peux l'expliquer, c'est cette bague, je ne pouvais pas devenir son maître alors que je n'étais qu'un enfant, il a du donc faire de moi une femme, c'était ça, ou je mourrais.

Elle avait des larmes qui coulaient.

Elle tournait le regard vers son père par la suite gardant son sourire. Elle était bien plus attiré par Stephan, elle ressentait ce lien qui les unissait tout les deux, mais elle ne savait pas de quoi cela s'agissait et pourtant, elle avait le besoin de rester auprès de lui.

Hatchiko : J'ai juste grandi et muri plus rapidement, je suis toujours votre fille, je suis toujours Hatchi.

Spoiler:
 
Une fois que Zeus était partis, Valas continuer de regarder vers son fils qui finissait par disparaître parce qu'on l'avait banni de cette endroit, il en était mécontent, surtout qu'il ne pouvait plus redescendre sur terre, il ne pouvait donc plus rien pour lui désormais, il en détournait le regard pour observer Derek qui trouvait la scène amusante.

Valas : Je ne provoquerais pas de Guerre, afin qu'il ne s'en prenne pas à toi, tu vois, je suis attentionné envers toi Derek. Je pense à toi, avant notre propre fils.

Il soupirait, tournait le regard vers la boule qui montrait ce qu'on désirait voir.

Valas : Tu ne connais rien au Dieu, Chaque Dieu et Déesse doivent vivre, ils ont tous un but très précis afin que votre monde reste en vie. Il suffirait qu'il y ait un Dieu très important qui deviendrais mortel à cause des pouvoirs de Atori et votre monde pourrait disparaître. Tsukune ou Adèse, peut sembler être inutile parce qu'il ne fait que le mal autour de lui, mais sans lui, il n'y aurait plus aucun mort, ce qui serait.. Une mauvaise chose, chaque chose doit vivre et mourir c'est ainsi.

Il fit un sourire se posant contre un meuble.

Valas : Va savoir ce qu'il va arriver après que Persephone ait pu perdre sa divinité, je ne pense que rien de grave arrivera à votre monde, à part la colère de Tsukune.. Bien entendu.


Il finissait par regarder vers Derek, il tapait sur son torse pour par la suite s'en aller, Valas le suivait de près ne désirant pas le perdre de vue.

Valas : Où vas-tu, tu veux visiter cette endroit, tu vas être déçu, il n'y aucun endroit pour se divertir comme chez vous.

Il marchait, lorsqu'il sortait du palais, il se trouvait dans un endroit magnifique, sa ressemblait à un paysage d'un compte de fée, des nymphes courraient d'arbre en arbre, plus loin on pouvait voir des licornes qui était en groupe broutant tranquillement l'herbe bien verte. Le ciel n'était pas bleu, mais blanc, comme-ci un tas de nuage recouvraient tous.

Valas : Qu'est-ce qu'il y a Derek ? comment pensais-tu que se soit ici. Le paradis est bien mieux crois-moi.. Bon, étant donné que je vais devoir rester ici pendant un petit temps et que tu vas devoir rester bien proche de moi afin que je puisse te protéger, pourquoi ne pas bien s'entendre hum ?


Il tournait le regard et levait bien la tête sachant de qui c'était.

Valas : que fais-tu là ?

Elle glissait ses mains sur lui, n'hésitant pas à caresser tout son corps.

Vénus : Les journées mon semblé bien longue sans toi Valas.

Valas : Pourquoi je n'y crois pas à ses paroles ? De toute façon je suis occupé.

Elle souriait tournant le regard vers Derek, elle s'approchait de lui approchant son visage du sien.

Vénus : Il est à croqué cette humain, je l'aime déjà, sa te dit que je te face visiter les lieux..

Valas : Tu veux parler de ton domaine, il a moi. Tu devrais le savoir, c'est toi qui a créer les imprégnation pour les Dieux.

Il attrapait le bras de Derek pour le tirer vers lui, Celle-ci se tournait chipotant dans ses cheveux.

Vénus : Oui, il faut bien que nous aussi les Dieux, ont un peu d'amour après tout.





la Déesse de l'amour c'est Vénus ou aphrodite ? Sait plus mdr


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Lun 14 Jan - 22:42

Missa était ravis qu'elle puisse accompagné Lucas et même l'aider à sauver son père, elle pourra se sentir utile. Missa regardait dans une autre direction rougissant quelque peu gêné qu'il la regarde avec se sourire, mais elle prit sur elle et le regardait à nouveau prenant un grand sourire également.

Missa: alors ne tardons pas commençons à faire nos rechercher, ton père est sûrement déjà entrain de perdre patience la haut.

Missa prit les devant et partit la première, la première idée qu'il lui venait était la grande bibliothèque de cette ville. Elle attrapait la poignet de la porte voulant l'ouvrir, mais celle ci était fermer. Il était très tard et n'avais plus penser au heure de fermeture, il levait les yeux et vit une fenêtre légèrement entrouverte. Elle se tournait vers Lucas gardant le sourire malgré tout.

Missa: j'ai peut être une idée pour entrer tout de même attend moi la.

Elle prit la forme d'un petit renard comme le faisait son père, seul la marque sur son front était différente. Missa sauta sur l'appuie de fenêtre et prit le petit passage, quelque instant d'après la porte d'entrer s'ouvrit.

Missa: ne t'imagine pas que je suis le genre de fille à entrer par effraction souvent, ici c'est uniquement pour une bonne cause.

Ils finirent par entrer tout les deux, mais par ou chercher maintenant? la bibliothèque étant vide elle se permettait de laisser voir ses quatre longue queue et oreille de Kitsune. Missa partait de son côté allant dans les livres les plus ancien possible, seul parlant des dieux l’intéressait. Elle en prit une bonne vingtième et déposait tout sur la table et s'y installait.

Missa: Bien alors on s'y met? dommage j'aurais du penser à prendre du café avec moi, je pense qu'on en a au moins pour la nuit.

Elle se mit à ricaner attrapant son premier livre au hasard pour commencer ses recherche. Du côté de Stephan et Maiwen, il avait du changement avec le cocon qui enveloppait la petite Hatchi qui commençait à disparaitre. Stephan à se moment la avait encore le regard tourner vers la porte ou Gabriel était partit, il n'était pas dupe et avait comprit qu'il devait encore se sourire du sang de Benoit. Cela ne lui plaisait pas du tout, mais il n'avait pas le temps de penser à sa pour le moment.

Stephan: Maiwen!

Il s'attendait à revoir sa fille mais comme il l'avait vue avant que se cocon la recouvre, une petite fille et non retrouver une jeune femme. Stephan se relevait gardait les yeux fixer sur Hatchiko, il ne comprenait pas se qu'il se passait pourquoi elle leurs revient à l'age adulte?

Stephan: Hatchiko c'est vraiment toi? c'est cette maudite bague qui t'a fait ça?

Il regardait l'état de Maiwen, elle était choquer c'est certain. Stephan s'approchait d'elle posant sa main sur son épaule.

Stephan: te met pas dans un état pareil Maiwen, se qu'il compte c'est que notre fille va bien tu crois pas? t'allais quand même un jour la voir adulte, c'est un peu plus rapide que prévue c'est tout...l'avantage c'est qu'elle me fera plus des caprices pour que je lui achète des bêtises, j'en ferais que plus d'économie.

Il sourit tentant lui de prendre les choses positivement, il se rendit compte que sa fille était devenu une belle femme, mais c'était sa fille et devait la regarder tel quel.

Stephan: on va déjà te trouver des vêtements, Maiwen tu te charge de ça? tu serais surement mieux placer pour lui trouver quelque chose de convenable. j'ai pas envie qu'elle reste nue, je suis encore son père et j'ai pas l'intention de laisser aucun homme poser les yeux sur ma fille.


****

Evidemment que Benoit l'attendait dans la chambre, c'est se qu'il avait en tête après tout le tenté pour ensuite attendre qu'il le rejoigne. Assis sur le rebord du lit, il leva les yeux voyant Gabriel arriver cela le faisait sourire mais ne dit rien le regardant approcher. Se laissant prendre la main Benoit gardait son regard plonger dans celui de Gabriel.

Benoit: J'espère que tu n'es pas facher de ma réaction devant ton gamin? mais je me doutais bien de toute façon qu'avec tout ses évènement que tu allais craquer d'un moment à l'autre, j'ai juste voulu accéléré les choses.

Il grimaçait tout de même sentant ses crocs s'enfoncer dans sa main, mais ne faisait pas plus de manière que cela ayant l'habitude depuis tout se temps.

Benoit: que compte tu fais à propos de Derek? tu en as pas assez de tout cela? tu va encore supporter ça combien de temps encore? combien d'année va encore s'écouler avant de pouvoir le revoir à nouveau?

Il retirait sa main et y posait un tissus pour empêcher que sa blessure saigne d'avantage.

Benoit: je suis ton ami c'est pour ça que je me permet de te dire se que je pense Gabriel, je sais pas comment tu fais pour supporter tout ça. retrouver ton petit Derek pour ensuite encore le voir disparaître, tu t'es jamais dit que tu en avais pas marre de tout ça?

Il se levait se mettant bien en fasse de lui souriant et fini par s'approcher de lui pour l'embrasser comme il le faisait à chaque fois après qu'il se soit nourris de son sang. Au dernier moment il se décala de lui et s'avançait vers la porte pour sortir.

Benoit: je t'embrasserais plus à présent, j'attendais que se soit toi qui prenne l’initiative de le faire. Voilà le genre de remerciement j'attendrais de toi à présent.

Il fini par sortir marchant tranquillement dans le couloir.

****

Je pensais pouvoir m'éclipser et rester tranquille loin de Valas, mais je crois que c'est trop rêver. Je tournais le regard entendant qu'il me suivait et tout sont blabla me fatiguait, il ne se rend pas compte que je l'écoute à peine? il espère quoi que je vais tomber dans ses bras même si maintenant j'ai accepté de le suivre. Il se fou le doigt dans l'oeil le dieu.

Derek: tu compte me suivre partout? j'ai bien compris dès mon arrivé que j'allais m'emmerdé ici, c'est vraiment snoob et en plus je dois te supporter...j'ai vraiment de la chance.

je m'arrêtais net faisant des petit yeux arrivant hors du palait, je regardais autour de moi. c'est quoi ça? il m'a emmené dans le monde des bisounours? j'en passais ma main sur mon visage vraiment plus que désespéré c'est encore pire que je le pensais.

Derek: pitié que quelqu’un m’emmène en enfer...

Je me tournais vers Valas pointant du doigt vers le paysage.

Derek: c'est quoi cette endroit? tapetteland? c'est ça l'univers des dieux?

Je grimaçais de se qu'il me disait, évidemment que j'imaginais pas que c'était comme ça ici enfin pas jusqu'à voir des petit dada brouté dans les pré et des femme tarzan sauter dans les arbres.

Derek: j'ai AUCUNE envie que tu me colle et me protéger de quoi? ta peur que le lapin la bas me saute au visage? c'est vrai qu'il à l'air vraiment dangereux...regarde il prévois déjà un plan diabolique.

je ne dit plus rien voyant cette bombe arriver, mais elle est grande aussi celle la...merde une femme plus grande que moi laisse bomber! déjà Valas c'est énorme mais une femme...nan je préfère même pas tenter le coups même si il a une poitrine extraordinaire.

Derek: ah ben voilà Valas, t'as de quoi t'occuper alors je vais vite partir de mon côté et t'en fais pas je vais me méfié du lapin.

Je tentais de partir, mais je fus vite rattraper par cette femme. Qu'est ce qu'elle me veux celle la? me faire visité les lieux hein? sa sent le coup fourré ça.

Derek: Attention monsieur Valas est jaloux et navré m'dame mais je suis pas intéresser par les femmes plus grande que moi.

Quoi j'ai bien entendu c'est celle la qui à inventé les imprégnation! c'est donc entièrement sa faute je vis un enfer maintenant, c'est définitive celle la je l'aime pas! mais merde qu'est ce qu'ils ont tous à me tripoté les cheveux? je me décalais d'elle râlant entre mes dents.

Derek: franchement moi je me serait bien passer de cette maudite imprégnation! à cause de votre connerie je suis obliger de me farcir le colosse la!

et puis sa sert à quoi de parler avec elle? c'est une déesse et est aussi égoïste que les autres, je partais de mon côté jusqu'à une rivière ou je m'asseyais sur le rebord.

Derek: qu'est ce que je me fais déjà chier...

Je souriais sentant que j'avais mon paquet de clope, mais retirait mon sourire voyant que j'en avais plus qu'une. je le sortais tout de même continuant de regarder se paysage, sa aurait été le genre de chose qui aurait vraiment plus à Gabriel, mais moi...j'aime la ville, j'aime les boîtes de nuit et tout le tralala.

Derek: tu compte vraiment me suivre partout? si je vais pisser tu va me suivre aussi? tu t'es vraiment imprégné de la mauvaise personne, tu n'obtiendrais jamais d'affection de ma part. Déjà que Gabriel avait dur en obtenir alors toi...tu peux toujours rêver à part me forcer comme la dernière fois c'est tout se que tu aura.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mar 15 Jan - 12:20

Lucas ne faisait que regarder Missa, il ne la quittait pas du regard et se rendait compte qu'elle ne le laissait pas du tout indifférent, elle était très belle, il a déjà vu d'autre femme qui étaient également belle, mais là c'était une beauté différente.

Lucas : Alors c'est partis.

Il fit un sourire, c'est bien la première fois qu'il désirait apprendre à connaître quelqu'un à se point. Il marchait à ses côtés afin de la suivre, elle semblait avoir une idée bien précise où se rendre, Lucas suivait donc son intention. Lorsqu'il arrivait devant la bibliothèque, il en sourit.

Lucas : C'est une excellente idée, il doit certainement avoir ce qui nous intéresse ici.

Il a laissait tenter de rentrer, mais la porte était fermé, il en soupirait, en plus il faisait froid dehors, de la fumée en sortait de sa bouche lorsqu'il soupirait. Etant donné qu'il avait du sang de vampire, il ne craignait pas le froid, il l'observait faire avec un sourire voyant qu'elle prenait cette forme.

Lucas : Alors toi aussi tu sais faire ça, je vais éviter de te dire que tu es.. toute mimi sous cette forme.. Oups trop tard je l'ai dis.

Il la laissait faire, il aurait très bien pu utiliser ses pouvoirs afin que sa porte s'ouvre d'elle même, mais il ne voulait pas l'interrompre, il attendait devant la porte et sourit quand celle-ci s'ouvrait. Il finissait par entrer l'observant.

Lucas : Merci bien, oh mais je ne pense pas que tu es quelqu'un comme ça. Hum.. Quoi que, n'utiliserais-tu ce dont pour espionné les hommes sous leur douche ?

Il lui fit un clin d'oeil et remit ses lunettes par la suite.

Lucas : Bien, il y a beaucoup de livre.

Il regardait un peu partout, et regardait Missa prendre un tas de livre pour ensuite les laisser tomber sur une table non loin, il s'asseyait devant elle posant ses coudes sur la table et regardait un des livres.

Lucas : Tu veux du café ? Attend, je vais arranger ça..

Il en lâchait le livre et fit un signe de la main, ses yeux brillaient mais comme il portait ses lunettes, celle-ci ne pouvait voir, deux tasse de café apparaissait.

Lucas : Je ne sais pas comment tu l'aimes

Il posait sa tête contre son coude l'observant.

Lucas : Si je reste toute la nuit à tes côtés, sa ne me poserait pas de problème. Mais.. Je préférais le passer autre part qu'une bibliothèque alors..

Il utilisait une nouvelle fois ses pouvoirs afin de demander le livre qui les intéresserait, il se retrouvait sous la pile des livres et se soulevait dans les airs, les pages tournaient rapidement, une fois qu'ils étaient à la bonne page, celui-ci tombait sur la table. Il regardait en direction de Missa gardant le sourire et attrapait le livre afin dans lire les pages.

Lucas : Il semblerait que se soit La Déesse Aphrodite qui a créer les imprégnations, elle désirait que les siens ainsi puisse ressentir le même besoin que nous, qu'ils puissent aimer tout autant que nous.

Il continuait de lire passant les passages inutile.

Lucas : Ah voilà.. Les moyens de couper une imprégnation.. La Déesse Aphrodite peut être capable de retirer une imprégnation de n'importe quel Dieu, elle peut également choisir à qui les Dieux s'imprègne. Il y a également d'autre moyens d'y échapper, comme des liens qui magique qui unisse un être imprégné à un autre personne..

Il levait les yeux vers elle.

Lucas : Oui, comme autre fois, la malédiction entre mes parents, Valas ne pouvait pas intervenir jusqu'à ce qu'il a été brisé.. Ou comme lorsqu'il l'a transformé, il lui était lié.

Il rebaissait les yeux sur le livre.

Lucas : Il y a encore autre chose.. Il existe une pierre magique qui empêche tout les sort que pourrait tenter un Dieu contre nous, et l'imprégnation en fait partie. Il est marqué que sa se trouve dans les terre les plus haute, où vivent des bêtes ailées.. Les dragons.. Ils vieillent sur cette objet qui leur sont précieux.

Il posait sa main sur son visage refermant le livre.

Lucas : On doit se rendre dans la gueule du.. Dragon, mais je ne vois pas d'autre solution, alors s'ils ne veulent pas me le donner, je leur forcerais la main.


Maiwen se remettait du choc après les paroles qu'avait pu dire sa fille mais également celle de Stephan, Hatchiko semblait très heureuse de voir qu'ils étaient tout le temps resté auprès d'elle lors de sa guérison ainsi.. que sa transformation.

Hatchiko : Vous vous êtes inquiété, je suis désolée.. J'ai pensée qu'en portant la bague, je pourrais vous sauvez..

Elle levait la main afin de regarder vers celle-ci.

Hatchiko : Je l'ai entendu parler de cette bague, elle a été créé par le Dieu de la guerre, c'est une arme redoutable, elle pourra nous servir j'en suis certaine.. Je parle bien entendu des personnes qui tenteraient de se mettre en travers de notre route, de briser encore une fois notre famille.

Maiwen : En parlant de ça..

Elle tournait le regard vers elle à ce moment précis, baissant la main.

Maiwen : Derek est partis, on ne sait pas quand il reviendra, il est partis auprès de Valas afin de redonner la vie à Lucas et moi.

Elle fut surprise puisqu'elle ne savait pas ce qu'il c'était passé, elle était inconsciente à cause de la bague.

Hatchi : C'est pas vrai..

Maiwen : Mais Lucas va trouver un moyen, il lui en a fait la promesse, il n'abandonnera pas et Gabriel non plus.

Elle tournait le regard vers son père par la suite.

Hatchi : Alors nous aussi on doit lui venir en aide.

Maiwen : Tu viens juste de te rétablir et puis..

Hatchi : C'est bon, je vais bien, je suis en pleine forme, je vais me changer et on va retrouver Lucas !

Elle marchait rapidement se rappelant d'où était sa chambre, elle passait à côté de notre porte mais nous ayant entendu, elle s'arrêtait regardant discrètement, elle arrivait au baisé que m'avais fait Benoit. Elle se décalait n'en revenant pas, elle se mettait à courir pour retrouver sa chambre.

Une fois que j'avais terminé de m'abreuver de son sang, je me retirais de sa main et le regardait bien, je savais qu'il allait m'embrasser, afin d'avoir sa récompense. Ses paroles n'arrête pas de m'atteindre, je n'arrive plus à penser à autre chose, j'étais fatigué c'est vais.. Fatigué de devoir perdre sans cesse Derek, lorsque je le récupère auprès de moi, je ne sais jamais combien de temps cela durera et je pense que je commence en a être à bout, mais sa ne veut pas dire que je ne l'aime pas, c'est faux, je l'aime terriblement.

Gabriel : En faîte.. Moi non plus je ne sais pas comment je fais pour supporter tout ça..

Je détournais le regard, mais revenait vers lui puisqu'il m'embrassait, je le laissais faire. Jusqu'à ce qu'il finisse par se retirer et me dire tout ça, je le suivais du regard.

Gabriel : Je..

Je ne disais rien de plus et le laissais partir, je restais un moment planté là, je levais la tête vers la fenêtre afin de regarder les nuages.

Gabriel : Derek.. Je suis perdu..

Combien de temps vais-je devoir l'attendre, encore une fois.. La dernière fois c'était cinq longue année, qui m'a semblé interminable, heureusement que Lucas était la pour me soutenir et que j'avais les chansons.. Je pense que nous nous étions pas destiné.

Je quittais ma chambre, marchant dans les couloirs et sans savoir pourquoi, je me retrouvais devant la chambre de Benoit, je m'arrêtais tournant le regard vers celle-ci, je pouvais le sentir à l'intérieur. Je glissais ma main sur mes lèvres quelque instant et finissait par entrer, je refermais la porte derrière moi.

Gabriel : Tu as raison, je n'en peux plus de tout ça.. Je suis.. A bout.

Je me mettais contre la porte baissant la tête.

Gabriel : Je l'aime, mais si on ne peut pas vivre ensemble alors pourquoi on s'acharne autant, on ne peut rien contre les Dieux.. C'est eux qui choisis notre destin, ils nous n'étions pas destiné à être ensemble, c'est à cause de la malédiction, sinon.. On ne se serait jamais connu. Je suis à bout de me battre sans cesse pour cette amour, je n'ai plus assez de force..

Les larmes coulaient le long de mes joue et finissait par tomber à terre.


Aphrodite se redressait posant une main sur sa hanche voià le dure caractère qu'avait Derek, elle en ricanait tournait le regard vers ValaS.

Aphrodite : Il est bien fait pour toi, tu as besoin de quelqu'un qui ne se laisse pas faire avec un gros dure tel que toi Valas.

Il détournait le regard soupirant.

Valas : Si tu pouvais éviter de m'en dire d'avantage, je n'ai pas choisis sinon tu sais que se sont les femmes que j'aime.

Aphrodite : Oh, mais moi j'aime compliquée la vie des Dieux, après tout tu t'ennuyais, sa te fera de la distraction.

Valas : Tu n'as rien d'autre à faire.

Elle se retournait afin de se mettre dos à lui et gardait la tête haute.

Aphrodite : Tu es d'un ennuis quand tu t'y met, j'avais envie de discuter un petit peu.

Vala : Pourquoi ne te trouve pas un humain toi aussi, il semblerait que tu ais besoin de distraction.

Il surveillait au loin Derek qui était partis, Aphrodite se retournait posant ses mains sur son torse et regardait du coin de l'oeil vers lui.

Aphrodite : Je sais tout ce que tu as fais pour l'avoir, tu as fais pas mal de sacrifice.

Valas : Je ne pensais pas que sa irait jusque là.

Elle caressait son torse ricanant.

Aphrodite : Je me demande si ton fils est toujours en vie en ce moment, après tout Tsukune était très en colère contre lui, et tu sais que la famille de cette humain va tout faire pour le récupérer ?

Il finissait par se retirer d'elle et se dirigeait vers Derek.

Valas : Il est chez les Dieux maintenant, qu'ils essayent !

Elle posait son doigt sur ses lèvres le regardant partir, elle finissait par disparaître d'une aoe rose. Valas se retrouvait derrière Derek.

Valas : Oh mais se n'est pas un soucis ça..

Il l'attrapait par l'épaules et d'un fragment de seconde, il se retrouvait au dessus de lui, il glissait sa main sous sa blouse afin de caresser son torse, il envoyait aussi tôt son aura afin de lui donner du plaisir comme il l'avait fait autre fois.

Valas : S'il le faut, je te forcerais une nouvelle fois. Je sais qu'au fond, tu attendais ça depuis longtemps, jamais tu n'as ressentis se même plaisir, même avec Gabriel..


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mer 16 Jan - 0:04

Missa était vraiment mal à l'aise après de Lucas surtout lorsqu'il lui lance des petit commentaires du genre "n'utiliserais-tu ce dont pour espionné les hommes sous leur douche ?" elle ne savait quoi répondre à part rougir, elle tenait tout de même de se concentré sur le but première celle de sauver Derek. Elle feuilletait son livre, mais leva le regard vers la tasse de café qu'il fit apparaître.

Missa: oh c'est très gentil merci, comme ça il est parfait. C'est pratique de faire apparaître des objets par la seul pensée...hum, tu fais appraitre des femmes aussi quand t'y pense?

Il sourit replongeant à nouveau son nez dans son livres, elle jouait le même jeux que lui tentant des petites piques mais pas méchante. Voyant qu'il faisait tourner les pages avec grande rapidité elle en déposait son livre reconnaissant se procédé.

Missa: mon père utilise la même technique pour ses incantation, faudrait un jour que je lui demande comment il fait.

Elle se penchait vers le livres que Lucas disposait, il semblait avoir trouver quelque et restait très attentif à ses explications.

Missa: la déesse aphrodite? on arrivera jamais à convaincre une déesse de nous aider...mon père dit qu'ils sont tous égoïste et seul leurs petite personnes les intéresses et de plus on ne pourrait même pas la faire venir à nous.

Elle détournait le regard déjà presque à baisser les bras, mais écoutait tout de même la suite de ses explications.

Missa: oui mon père m'a déjà expliquer cette histoire de malédiction avec tes parents, malheureusement sa n'a pas suffit à les protéger de Valas.

Elle prit sa tasse de café buvant une gorgée, elle la posa lorsqu'il parlait à présent une pierre magique. Elle s'en levait pour se mettre derrière regardant le livre.

Missa: des dragons? pourquoi faut t'il toujours compliquer les choses? il serait pas plus simple de tout simplement nous donner une incantation pour le faire apparaître? nooon des dragons!

Elle soupirait allant se rasseyait à sa place posant son front sur la table restant quelque instant silencieuse réfléchissant à la situation.

Missa: on a peut être plus de chance de trouver cette pierre magique plutôt que de convaincre cette déesse d'annulé l'imprégnation.

Elle relevais la tête le regardant un peut désespéré.

Missa: Il ne sera quand même pas aussi facile que tu crois de leur forcer la main comme tu dit. enfin tout dépend sur quel sorte de dragon on pourrait tomber, si il est jeune et seul..oui sa serait possible, mais si on tombe sur un clan et de vieux dragon alors...sa serait comme se battre contre mon père sous sa forme de renard astrale et moi je sais pas me battre.

Elle retapait son front sur la table, mais la releva tout de suite.

Missa: j'ai une idée, on pourrait demander l'aide de mon père? après tout il peut contrôlé n'importe quel bête, un dragon est un animal après tout non? un très gros animal mais tout de même.

Entendant un bruit elle se tournait d'un côté sombre de la bibliothèque et vit des petit yeux reluire dans le noir. Missa se levait s'approchant rapidement de Lucas attrapant sa veste.

missa: il a quelque chose la bas qui nous regarde! j'ai peur c'est peut être un rat! j'aime pas ça.

Sa semblait courir dans leurs direction sous un coup de panique Missa prit sa petit forme de renard et sautait sous la veste de Lucas, la chose sautait sur la table et pris forme humaine. C'était autre que Shin qui les espionnait, il restait accroupit regardant Lucas droit dans les yeux.

Shin: tu pensais pas que je te laisserais seul avec ma fille toi?

Missa sortait sa tête regardant en direction de son père montrant les crocs.

Missa: tu m'as fait une peur bleu, je pensais que c'était un gros rat! qu'est ce que tu fais la et depuis quand t'es la?

Shin: tu tiens beaucoup de ta mère, elle aussi à peur de ses bêtes la. Qu'est ce que je fais? c'est évidant non? je protège mon petit bébé des griffes de se prédateur qui comptait déjà finir la soirée ailleurs.

Missa: ooohh! je suis plus une enfant papa, ta pas le droit de m'espionner.

Shin: et non ma fille espionne pas les garçons sous leurs douche.

missa: mais t'étais la depuis le début!


*****

Benoit était retourner jusque sa chambre ou il était occuper de mettre un bandage à sa main, il leva le regard souriant entendant la porte de sa chambre. Il se tournait vers Gabriel l'écoutant avec attention, il retira tout de même son sourire le voyant verser des larmes.

Benoit: J'ai dur à trouver les mot pour t'aider Gabriel, j'ai jamais eu la chance de vivre quelque chose comme Derek et toi.

Il s'approchait de lui caressant sa joue afin d'y sécher ses larmes.

Benoit: Peut être que tu devrais cessé de te battre tout se que tu va faire c'est continuer de souffrir. Je suis rester assez longtemps à tes côtés pour voir que tu n'est pas heureux.

Il leva son visage pour qu'il le regard.

Benoit: je sais déjà pas comment tu as fait pour rester aussi longtemps à t'accrocher à lui, je vais pas te le cacher Gabriel, mais je suis presque content que Derek ne soit plus la.

Il retirait sa mon détournant quelque instant le regard.

Benoit: Avant de réapparaître dans vos vie j’ignorais se que sa faisait d'être amoureux, je prenais un homme pour la nuit et le jetait ensuite. je suis extrêmement jaloux de Derek, je l'envie beaucoup. Il a la chance d'avoir ton coeur et j'ai toujours eu l'envie de lui arracher des mains pour l'avoir rien que pour moi.

Il se tournait pour aller s'asseoir sur le rebord de son lit regardant sa main entourer d'un bandage blanc.

Benoit: Je t'aime énormément Gabriel et même si tu décide de t'accrocher à Derek et attendre son retour dit moi que tu restera quand même ami avec moi même si j'ai avouer mes sentiments. Je me contentais encore d'une amitié plutôt que de ne plus te revoir du tout.

Stephan avait remarquer hatchi courir dans les couloirs, elle semblait cacher quelque chose et il a tout fait pour la faire parler. n'en revenant pas de cette histoire il décida d'aller vérifier par lui même et écouta toute la conversation, en ayant assez il fini par rejoindre Hatchi ainsi que Maiwen.

Stephan: j'en était sur que se type finirait par foutre le brun, il tourne le cerveau de mon père. Maiwen toi reste ici, Hatchi vient avec moi on va retrouver Lucas il faut que je lui explique la situation.

Il attrapa la main de sa fille et se mit à marcher rapidement dans les couloir tournant le regard vers la porte de la chambre de Benoit passant à côté. Il en retroussa le nez craignant qu'il arrive à ses fin, mais ne voulait pas en entendre plus sortant de l'hôtel il chercha à localisé son frère.

Stephan: il semble être partit avec la renarde, qu'est ce q'il fou avec elle?

Il fit apparaître ses longues ailes au reflet bleu électrique attrapant hatchi contre lui et prit son envole continuant à localisé Lucas.

Stephan: c'est bon je l'ai trouvé.

Il atterris devant les portes de la bibliothèque et entrait regardant directement en direction de Lucas.

Stephan: t'es la toi!

Il baissa les yeux vers Missa qui était toujours sous la forme d'une petit renarde et sous la chemise de Lucas, il en leva le sourcils.

Stephan: c'est comme ça que tu t'y prend pour aider Derek? en faisant des guiliguili avec la fille? t'es au courant que gabriel embrasse Benoit derrière notre dos? hatchi les a surpris tout à l'heure et j'ai entendu Benoit lui faire une déclaration.

Il tournait le regard vers Hatchi, il est vrai qu'il était pas au courant qu'elle était devenu adulte.

Stephan: hatchi à quelque peu mûris depuis qu'elle est revenu à nous, avec plus de poitrine et tout le tralala. Mais soit, Derek avait bien raison à propos de Benoit...je comprend maintenant pourquoi Gabriel ne voulait pas le quitté, à ton avis depuis quand sa dure cette histoire hein?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Mer 16 Jan - 6:15

J'avais toujours la au plus bas, sentant les larmes couler le long de mon visage, comment pourrais-je tenir le coup, je ne compte même plus la combien de fois que moi et Derek nous sommes séparé, et franchement, j'ai perdu tout le courage, j'en ais assez de me battre. Je suis vraiment à bout, je m'arrêtais de parler me rendant compte de ce que je disais.. Est-ce que je vais réellement laisser tomber.. J'aime Derek, et lui il aurait tout fait afin de se battre pour me récupérer.

J'écoutais les paroles que me disait Benoit, il arrive à m'apaiser, sa devrait être Derek qui devrait être là afin de me redonner le courage, et me serrer dans ses bras, j'ai besoin de lui, sans lui je me sens si faible.

Gabriel : Oui.. Je ne sais pas pourquoi je te dis tout ça..

Je gardais la tête basse, jusqu'à ce qu'il vienne vers moi posant ses mains sur mon visage, il se prenait même la peine d'essuyer mes larmes, je redressais la tête afin de bien le regarder à ce moment là. Je ne savais vraiment plus quoi penser, devais-je suivre les paroles de Benoit ? J'en détournais le regard, totalement perdu désormais...

Comment ça il est content que Derek ne soit pas là ? Je revenais rapidement dans sa direction comprenant ce qu'il tentait de me dire, j'en avait une boule au ventre et pourtant.. Cela me faisait plaisir de l'entendre me dire ça.

Je ne disais rien, ne voulant pas qu'il s'arrête, il était entrain de m'avouer ses sentiments envers moi, je ne me doutais pas du tout que Stephan était occupé d'écouter notre conversation.. Ses paroles me faisait un bien fou, mais d'un côté, j'en étais également très mal à l'aise vis-à-vis de Derek. Je le suivais du regard puisqu'il retournait jusqu'à son lit, après ses dernières paroles, je détournais quelque instant le regard.

Gabriel : Bien sur que je veux que tu restes à mes côtés Benoit et pour être franc je..

L'image de Derek hantait mes pensées, je me retournais attrapant la clinche de la porte.

Gabriel : Je ressens également quelque chose vis-à-vis de toi Benoit, mais j'aime Derek, j'aurais l'impression de le trahir si j'arrivais à avoir quelque chose avec toi, alors j'ai préféré t'éviter voilà pourquoi j'ai diminuer de m'abreuver de ton sang, en réalité, je ne maîtrise toujours pas cette soif.. Derek ni personne d'autre est au courant mais, je me suis abreuvé d'autre personne, je ne les ais pas tué bien entendu..

Je serrais la clinche et finissait par me retourner afin de le regarder du coin de l'oeil.

Gabriel : Désolé, ce que je viens de te dire va te compliquer les choses, je vais te laisser tranquille..

Je me retournais et ouvrait la porte afin de sortir de sa chambre.

Hatchiko toujours surprise par ce qu'elle venait de voir, avait directement mis au courant ses parents, qui eux étaient aussi surpris qu'elle de cette nouvelle. Stephan voulait d'ailleurs s'assurer que ce qu'elle avait pu dire était la vérité ou non, il allait vérifier par lui même. Il se rendait juste devant la chambre de Benoit afin d'y écouter à la porte.

Une fois qu'il avait pu entendre une bonne partie de la conversation, il revenait auprès de sa fille ainsi que de sa femme.

Maiwen : Alors, il c'est passé quoi ?

Hatchiko croisait les bras détournant le regard écoutant les paroles de son père.

Hatchiko : Tu vois bien que je disais vrai.. Il y a quelque de louche entre ses deux là, et à mon avis, sa sent pas bon cette histoire !

Maiwen : Se ne sont pas nos affaire de toute manière.

Elle tournait le regard vers son père lorsqu'il disait qu'elle allait l'accompagner auprès de Lucas afin de l'aider de ramener Derek mais aussi de lui dire cette nouvelle. Maiwen semblait ne pas vouloir rester ici toute seul.

Maiwen : Pourquoi je ne peux pas également venir ? Stephan attend !

Il était déjà partis avec Hatchiko, elle en soupirait. Une fois qu'ils se retrouvaient à l'extérieur, Hatchiko s'arrêtait à côté de lui tenant toujours la main de son père et l'observait attentivement.

Hatchiko : Elle voulait peut-être l'aidée, ou bien.. Il a eu un petit coup de coeur pour elle, elle est tellement belle après tout.

Elle souriait espérant bien qu'elle allait faire en sorte que Lucas tombe amoureuse de lui, ils iront si bien ensemble se disait-elle. Une fois que son père avait trouver l'endroit où il se trouvait, celui-ci la prenait dans ses bras, elle se serrait bien contre lui et observait le paysage, elle souriait.

Hatchi : Surtout ne me laisse pas tomber.

Il finissait par arriver jusqu'à la bibliothèque, où se trouvait Lucas et Missa. Stephan ne perdait pas de temps afin de lui dire ce qu'il a apprit avec Benoit et moi ainsi que de le taquiner avec Missa. Mais également lui apprendre que Hatchi avait atteind l'âge adulte à cause de la bague qui la fait mûrir très rapidement, Lucas en attrapait une migraine de devoir avaler tout ça, il tournait le regard vers la fille de Stephan surpris.

Lucas : Je n'en reviens pas... En tout cas, elle te ressemble beaucoup, elle est devenu une très belle femme.

Elle en souriait à sur ses compliments.

Hatchi : Merci.

Lucas : Derek qui n'arrêtait pas de tenter de nous prévenir, mais moi je n'y croyais pas du tout, j'aurais du l'écouter.. Et vous l'avez laissé tout seul avec lui ? Tu devrais savoir que dans l'état où est Gabriel, il va finir par tomber dans ses bras ! Il va profiter de la situation, c'est tellement évident !

Il passait sa main sur son visage.

Lucas : Il faut donc vite trouver cette pierre, et ramener Derek.

Hatchi : Quel Pierre ?

Lucas : Il y a un moyen de briser l'imprégnation d'un Dieu chez un mortel. Aphrodite à créé une Pierre Magique, mais elle est surveiller par des Dragons, ce qui ne va pas être du gâteau..

Il tournait par ailleurs le regarder vers Shin.

Lucas : Il veut mieux s'y rendre tout ensemble, on sait combien ils sont puissant, alors.. Shin vous êtes le bienvenu.

Hatchi : Je viens aussi.

Il se retournait pour la regarder.

Lucas : C'est trop dangereux, pourquoi l'as-tu prise avec toi Stephan..

Elle posait ses mains sur ses hanches, tout en fronçant les sourcils et finissait par lui montrer sa bague.

Hatchi : Je ne suis plus une gamine, je peux me battre et puis, j'ai ça !

Lucas : Tu sais comment t'en servir.

Elle regardait vers la bague et haussait les épaules.

Hatchi : En faîte non, mais sa doit pas être si compliquée que ça.

Lucas : J'en étais sur.. C'est trop risquée, je préfère que tu ne viennes pas, c'est pour toi que je dis ça.

Hatchi : J'ai décidé que je viendrais, et puis c'est à mon père de choisir et il l'a fait en me prenant avec lui, tu vois.. Alors, c'est décidée !

Lucas : Bon d'accord..

Elle souriait fière de pouvoir venir, Lucas tendait la main vers le sol ses yeux devint orangé signe qu'il allait utilisé ses pouvoirs.

Lucas : Je vais faire apparaître un portail qui nous conduira jusque là.

Hatchi : tu ne sais même pas où c'est.

Il attrapait le livre tendait son autre main où se trouvait le livre en question, les pages dont il avait lu se déchirait, il les sacrifiait afin d'aider ses pouvoirs à retrouver le lieux qu'il recherchait. Un portail apparaissait aussi tôt sous leurs pied.

Lucas : Et voilà, les dames d'abord.

Elle tournait le regard vers son père et finissait par marcher, elle hésitait quelque seconde mais finissait par traverser le portail, Lucas laissait passer Missa et la suivait de près.






Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Jeu 17 Jan - 0:07

C'était déjà un bon point pour Benoit, le fait qu'il accepte qu'il reste à ses côtés le donne une chance de plus de le conquérir, sa le faisait sourire quelqu'un instant. Du moins jusqu'à que Gabriel lui disait qu'il voulait être franc avec lui, il baissait la tête craignant déjà ses paroles. Il s'imaginait déjà qu'il ne ressentirait que de l'amitié pour et rien de plus, seul Derek compte pour lui. Il reprit un peu d'espoir, relevant la tête il serrant le tissus de son pantalon.

Benoit: tu ressent tout de même quelque chose pour moi?

Il baissait le regard malgré tout, mais encore une fois c'est Derek qui faisait barrage. C'était d'ailleurs à cause de lui que depuis un certain temps il l'évitait, Benoit à tout de même entendu se qu'il désirait. Il a sa chance et compte bien se battre, il releva la tête pour le regarder à nouveau.

Benoit: tu t'es jamais dit qu'il est peut être en se moment même entrain de te trahir lui aussi? oh je sais se que tu va me dire, il l'a fait pour sauver Lucas et Maiwen. Pourtant sa change rien au fait qu'il est peut être dans les bras de se dieu.

Avant qu'il quitte la chambre, Benoit se levait rapidement fermant la porte pour l'empêcher de partir et passa ses bras autour de lui afin de l'enlacer.

Benoit: Derek n'est pas et on ne sait même pas pour combien de temps, maintenant qu'il a rejoins Valas volontairement il a peut être même plus aucune chance qu'il ne revienne. J'ai pas l'intention de te laisser te torturer inutilement et encore moins de te laisser sortir de cette chambre.

Toujours dos à lui il baissa son visage frôlant ses lèvres le long de sa nuque et à l'aide d'une seul main commençait à déboutonné sa chemise.

Benoit: t'es bien plus fort que moi alors si tu veux vraiment m'en empêcher tu peux largement me mettre à terre en quelque seconde, mais dit toi que je me relevrais autant de fois qu'il le faut...à moins que t'es l'envie de me tuer.

La chemise de Gabriel ouverte il passa l'une de ses mains sur son torse qu'il caressa du bout des doigts au moment moment il embrassa sa nuque, mais fini par se décaler de lui.

Benoit: tout compte fait je préfère pas t'obliger à faire quoi que soit, je l'aurais avec un autre hommes mais toi...t'es pas n'importe qui alors si tu veux venir me voir je serais sous ma douche.

Il se tournait souriant retirant sa veste qu'il jeta à terre et se dirigeait vers la salle de bain où il continuait à sa déshabiller laissant la porte grande ouverte, il entra sous la douche faisant couler l'eau sur son visage.


****

Stephan retroussait le nez n'appréciant pas que son frère lui fasse la morale surtout devant sa fille, il croisait les bras détournant le regard.

Stephan: monte pas le tons avec moi Lucas, même si j'aurais rester qu'est ce que tu voulais que je fasse? que j'attache Gabriel sur une chaise pour l'empêcher de voir Benoit? tu sais comment est papa quand il est dans cette état il est vulnérable et surtout il doit en avoir assez de les séparation avec Derek...moi j'aurais déjà laisser tomber depuis bien longtemps.

Shin: parce que tu crois qu'il va finir dans les bras de Benoit? après tout si il aime Derek non? il ne rentrera pas dans son jeux.

Stephan: Benoit est un manipulateur, il arrivera surement à ses fins peut importe jusqu'ou il doit aller. Se type n'aime personne à par lui même, il voulait nous faire croire qu'il avait changer, mais moi je suis pas un idiot.

Shin: peut être que tu te trompe, il a peut être vraiment changer.

Stephan: c'est un pd psychopathe! il ne peut pas changer!

Shin: Derek à bien changer lui et toi aussi.

Stephan: c'est que tu sais rien de Derek et encore moins de moi!

Missa: arrêtez de vous disputer vous deux, on doit trouver cette pierre pour Derek on perd du temps.

Stephan laissa cette discution de côté pour le moment et regardait vers son frère qui encore une fois l'engueulait pour avoir amené Hatchiko avec eux.

Stephan: tu me lâche ou je vais vraiment me foutre ne pétard!

Pendant que tout se petit monde discutait, Atori cacher dans la bibliothèque cachant sa présence écoutait toute la conversation, il comprit qu'il devait intervenir pour les empêcher de trouver cette pierre. Il se refusait que l’imprégnation entre ses deux pères s'annule, il attendait que les portail créer par Lucas apparaisse et utilisait ses propre pouvoir pour dévier légèrement l'emplacement et les envoyer dans une zone plus dangereux ou les dragons étaient principalement regroupé.

Stephan: pourquoi les femmes d'abord? c'est plutôt les hommes qui devrait entrer les premier non? les filles sa cries rien qu'à voir une petite bêtes!

Il fusillait son frère du regard c'était uniquement pour impressionner sa petite regarde et Stephan l'avait bien compris, il fini par tous entrer dans le portail sans se douter que Atori ne se trouvait pas lui. Pour être certain qu'il ne trouve pas cette pierre Atori s'y rendait également faisant bien attention que Tsukune ne le retrouve pas.

Missa: oh c'est pas très accueillant comme endroit et cette chaleur est vraiment inssuportable.

Stephan: tu es sûr que c'est ici Lucas?

Missa entendait un bruis venant sur le côté laissant les autres parler entre eux elle allait voir d'elle même, soudainement elle sentait le sol changer de forme. Avant le sol était assez lisse et remplis de pierre éparpiller partout ici aucune pierre dans les environs et le sol remplis de crevasse. Continuant d'avancer elle arrivait jusqu'à une rocher ayant l'apparence d'une pointe sortant du sol, elle y posa sa main et sentit un tremblement sous ses pied.

Missa: euh papa?

Shin; Missa qu'est ce que tu fais la bas? on devrais rester grouper reviens ici.

Missa: j'ai sentit quelque chose bouger.

Cela recommencer mais plus fort encore, elle s'y accrochait au rocher pour tenir l'équilibre. La pierre ou elle était bougeait se levait, elle prenait de plus en plus de hauteur par rapport au autre du groupe se trouvant sur l'autre plate forme.

Shin: Missa saute vite!

Missa: peut pas j'ai je vertige!

Shin voulait aller l'aider, mais s'arrêtait dans sa course voyant un oeil s'ouvrir juste devant lui. ou se trouvait Missa n'était pas de la roche mais la tête d'un dragon qui était jusqu'à maintenant endormis, celui ci se mis à grogner regardant ses intrus dans son domaine.

Zankou; que faites vous ici microbe?

Shin: cette voix...Zankou?

Entendant son prénom il releva la tête d'avantage et se mis à pousser un cris raisonnant dans les environs, sur toutes les parois de la roche des ailes s'ouvraient par centaine.

Stephan: super Lucas tu nous a emmené carrément au nid félicitation.

tous les dragons prirent leurs envole tournant autour d'eux et finirent par se poser prenant une forme humaine encerclant Stephan et les autres. Zankou fit de même et tournait son regard vers la Kitsune s'approchant à lui, elle avait les yeux fermer se tenant à Zankou comme un Koala à un arbre.

Zankou: hummmm, tu peux me lâcher maintenant!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Jeu 17 Jan - 12:07

Alors que j'allais quitter la chambre, je sentais tout d'un coup la porte se refermer juste devant moi, j'avais bien compris qu'il s'agissait de Benoit, qu'il venait de la refermer afin d'y m'empêcher. Je restais dos à lui quelque instant, mon coeur battait bien plus rapidement désormais, j'écoutais ce qu'il me disait baissant les yeux. C'est là que je sentis qu'il m'enlaçait, que devais-je faire ? Il a raison, j'ai beaucoup plus de force et de rapidité que lui maintenant que Derek m'a transformé et pourtant je ne faisais rien.

Gabriel : Mais si Derek revient, jamais je ne pourrais me pardonner, si j'ai une relation avec toi Benoit.. Sa me hantera, et sa me fera souffrir que d'avantage que je ne le suis en ce moment même.

C'est la vérité.. Je ne pourrais plus regarder Derek en face après ça, c'est certains.. Je vais le perdre à tout jamais, j'étais perdu de ce qu'étais occupé de me dire Benoit..

Malgré les paroles que je venais de lui dire, je sentais qu'il m'embrassait sur la nuque, j'en serrais les poings, il commençait même à retirer ma chemise et pourtant je ne bougeais pas d'un centimètre, est-ce que je parle beaucoup sans pourtant agir ?

Ce qu'il me faisait me donnait de l'effet, mon frissons agissait tout seul, j'en attrapais des frissons mais il finissait par se décaler, une partie de moi en fus très soulagé. Je me tournais légèrement pour le regarder du coin de l'oeil.

Gabriel : Bien..

Il s'en allait en se déshabillant, je ne le quittais pas des yeux jusqu'à ce que je ne puisse plus le voir puisqu'il entrait dans l'autre pièce afin de se rendre jusqu'à sa douche. Je restais un moment là, hésitant à m'y rendre ou non, je finissais par reprendre la poignée de la porte et en sortir, je la refermais derrière moi et me posait sur celle-ci baissant la tête. J'ai fallu faire une belle bêtise, Derek.. Est-ce que tu es occupée de faire l'amour à ce Dieu ?

J'utilisais ma rapidité pour m'en aller, j'en avais plus qu'assez, il me hantait et je n'arrêtais pas de penser à ce Dieu qui était occupé de lui faire bien plus de plaisir qu'à moi. Je marchais dans les rues ne faisant même pas attention où je me rendais, j'ai certainement déçu Benoit de ne pas être venu avec lui sous sa douche mais.. Je ne pouvais pas, pourtant sur tout ce qu'il m'a dit.. Je sais qu'il avait en partie raison..

Je levais la tête ressentant une odeur de sang, je regardais vers cette direction, se n'est pas le moment de faire n'importe quoi Gabriel.. Benoit m'a donné de son sang juste avant, alors, je peux arriver à me contrôler. Mais c'est la que je sentais une aiguille s'enfoncer dans mon cou, j'en ouvrais la bouche et gémissait sentant que tout mon corps me faisait souffrir.

" Salut, vampire.. "

Il est fou.. Il y a plein de gens autour de nous et pourtant.. Il faisait un signe de la main pour les rassurer, il me tenait fermement contre lui.

" Se n'est rien, je viens d'éliminer un vampire dans votre ville vous devriez être content regardez moi ça ! Qui pourrait croire que ce gosse pourrait tuer quelqu'un hein ?! "

Il ouvrait ma bouche afin de montrer mes canines, je tournais le regard attrapant sa tête lui envoyait de mes ondes, il saignait aussi tôt de ses oreilles, de sa bouche ainsi que de ses narines et en tombait à terre, je me décalais posant ma main sur ma nuque.. Etant donné que je ne suis pas qu'un simple vampire, la veine de vénus ne nous paralyse pas mais cela nous fait malgré tout très souffrir. Les gens autour de nous se mettait à s'enfuir.

Gabriel : Je ne vous ferez rien..

Je disais cela, et pourtant, cette homme était à terre, inerte. Je me mettais rapidement à genou et passant ma main au dessus de son coeur, j'en avais les yeux écarquiller me rendant compte que je l'avais tué, c'était un simple humain ? Mes ondes l'ont tué !

Je me mettais à courir, rejoignant Benoit, il était toujours sur la douche, j'entrais dans la pièce.

Gabriel : Benoit.. J'ai fais quelque chose d'horrible, je voulais pas en arriver là mais.. J'ai eu tellement peur..

Tout le monde venait de traverser le portail, Lucas n'était pas plus sur que cela que ses pouvoirs aient pu comprendre où il voulait les emmener, mais.. De toute façon, il n'avait pas d'autre moyen de s'y rendre, jamais une Déesse ne voudra les venir en aide après tout.. Missa avait raison, se ne sont que des êtres égoïste qui ne pensent qu'à eux, après tout, qui pourraient les en empêcher ? Ils ne peuvent même pas disparaître !

Une fois qu'ils avaient tous traverser le portail, Lucas regardait bien autour d'eux, tout cela ne semblait pas être bon du tout, il ne pouvait pas imaginer que Atori était derrière tout ça et qu'il avait changé le lieux d'attérissage pour les empêcher de trouver cette Pierre...

Hatchiko était à côté de son père observait elle aussi le paysage, les yeux de sa bague s'ouvraient, signe que cette endroit était dangereux.

Hatchi : je ne le sens pas..

Lucas : Je t'avais dit de ne pas venir avec.

Hatchi : Je n'ai pas du tout peur, je dis juste que cette endroit ne me dit rien qui vaille, tu es sûr que tu ne t'ais pas trompé Lucas ?

Lucas : Je n'en suis pas plus sur que ça, je ne me suis jamais rendu jusqu'à cette Pierre Magique après tout, je n'ai donc pas la moindre idée d'où cela peut se trouver.

Hatchi : Je vois.. Tu fais donc confiance en tes pouvoirs sur ce coup.

Lucas : Tu as tout compris.

Elle soupirait, mais ils reculaient d'un pas, sauf Lucas qui tentait de rattraper Missa voyant que celle-ci se levait de plus en plus dans les airs.

Lucas : Missa !

Lorsque Zankou ouvrait ses yeux, tout le monde comprenait qu'ils étaient tous entouré de Dragon, ils venaient de se retrouver en plein dans le nid, Hatchi ouvrait la bouche n'en revenant pas de voir de tel créature, prise de panique elle levait la main, le poing serré afin de montrer sa bague.

Hatchi : N'approchez pas..

Lucas : Laissez là tranquille, nous ne sommes pas venu pour nous battre !

Ils reprenaient tous leurs forme humaine, ils étaient déjà moins effrayant sous cette apparence, Lucas attrapait rapidement Missa contre lui afin qu'elle se décolle de Zankou, il la tenait bien contre lui et observait attentivement celui-ci.

Lucas : Nous sommes ici.. à la recherche d'une Pierre magique, on ne l'employera qu'une seul fois contre un Dieu, afin qu'il cesse son impregnation et nous rendent mon père.

Hatchi : Tu crois vraiment qu'ils vont nous l'a donner gentiment Lucas..

Il tournait le regard afin de la regarder, il revenait vers Zankou se doutant qu'il était le chef.

Lucas : S'il ne désire pas nosu la donner, alors je me battrais pour l'avoir, je suis déterminé.

Une femme marchait pour se retrouver à côté de Zankou, c'était une Dragonne.

" Nous ne donnerons à personne cette Pierre, elle est à nous "

Lucas : Nous n’emploierons qu'une seul fois, ensuite nous vous la rendrons.

" Cette pierre n'est pas seulement efficace contre les impregnations des Dieux".

Lucas : Ah oui ?

" Elle nous protège tous autant que nous sommes, et nous les Dragons, nous en avons bien besoin de cette protection après ce que votre espèce a tenter de nous faire. "

Lucas : Je n'y suis pour rien et je me fiche de sa protection, je désire juste..

" Nous l'avons compris, pas besoin de le répéter sans cesse.. Et la réponse est non. "

Un autre arriver ricanant c'était un jeune, il rempli de cicatrice, les autres mâles tentent de le séparer de la meute, mais il résiste.

" Je vois pas pourquoi on doit garder cette Pierre... C'est vrai, après tout se n'est qu'une Pierre ! "

La dragonne lui donnait lui donnait une claque sur son torse, il en gardait le sourire.

" Retourne dans nos rangs, tu ne sais rien, tu es tellement ignorant ! "

" Bah, et puis c'est pas à toi de décider, c'est à Zankou et Nelfarion, pour ma part, je vois pas ce que sa peut faire qu'on leur donne ou non "

Lucas les écoutait bien attendant une réponse de leur part, s'il refuserait, il se battrait mais espérait ne pas devoir en arriver là.. Parce qu'il ne désire pas que quelqu'un soit blesser. Hatchi elle restait toujours dans la même position faisant confiance en son arme ultime qu'elle avait à sa disposition.




Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Ven 18 Jan - 0:49

Benoit restait le plus silencieux possible essayant de voir se que comptait faire Gabriel, il sourit reculant pour s'appuyer contre le carrelage de la douche entendant la porte de la chambre se fermer. Malgré tout il restait serein et souriant, il avait une toute confiance en lui.

Benoit: Tu as quand même pris plusieurs seconde avant te décider à sortir de cette chambre, mais tu as une consciente qui te travail trop.

Il ricana avant de continuer à prendre sa douche, il réfléchissait à d'autre plan d'action afin de conquérir Gabriel. Au départ lorsque il sut que Derek à rejoins Valas de sa propre volonté, Benoit penser stoppé toute ses mises en scène prévu depuis le départ par Atori, mais il se rendis rapidement compte qu'il désirait réellement obtenir Gabriel. Peut être pas de l'amour comme il l'avait prétendu, mais plutôt une forte attirance pour et également une histoire de vengeance avec Derek.
Il sortit de ses pensées entendant Gabriel revenir, il en fut étonné sur le moment. Il se tourna le voyant même entrer dans la salle de bain.

Benoit: Qu'est ce qui t'arrive?

Il stoppa la douche tendant la main afin d'attraper une serviette pour le recouvrir, il vit la panique dans son regard.

Benoit: qu'est ce que ta fait d'aussi horrible pour être dans cette état? viens on va s'asseoir.

Il prenait sa main le tirant jusqu'au lit afin de s'y asseoir, il écoutant attentivement ses explications.

benoit: tu as fait se qu'il fallait Gabriel, si tu te serais pas défendu tu serais peut être maintenant avec un pieu dans le coeur. N'importe qui même la personne la plus bonne au monde fera tous pour sauver sa propre vie.

Il se relevait ouvrant sa garde robe attrapant des vêtements.

Benoit: par contre faudrait mieux partir, si tes gens t'on vue on va rapidement se retrouver avec les flic au cul.

Justement la seconde après on pouvait entendre les sirènes des policier, benoit s'approchait de la fenêtre afin d'y regarder discrètement.

benoit: et ben c'est des rapide! bien ne tardons pas.

Il retirait sa serviette afin d'y enfiler rapidement un pantalon ensuite sa veste. Marchant rapidement vers Gabriel il attrapa sa main se mettant à courir pour trouver une autre sortie à l'hôtel, mais il fit rapidement interpellé par plusieurs policier.

" Ne bougez pas!"

Benoit ne réfléchissait pas et prit une forme d'une panthère noir, mais plus imposante et couru dans leurs direction sautant sur le premier policier et posa sa patte sur son visage regardant en direction des autres.

Benoit: baissez vos armes ou je lui arrache la gorge!

Ils obéirent directement peur pour leurs coéquipier, Benoit tournait la tête vers gabriel.

Benoit: grimpe sur mon dos! fait se que je te dit.

Une fois Gabriel sur son dos, il se remit à courir rapidement dans les couloirs jusqu'à la sortie. C'est la qu'il vit des dizaines de policiers braquant leurs armes et leurs voitures faisant barrage.

Benoit: accroche toi bien à moi et sans m'arracher les poils sa serait gentil.

Une fois le nez dehors Benoit pris à nouveau une autre forme celle d'un aigle toujours aussi immense, il prit son envole. Il regardait devant lui battant des ailes le plus vite possible malgré les coup de feu qui retentit après dix minutes de vole il se posa devant une maison qui était autre que la sienne. reprenant forme humaine il s'avança vers sa porte entrant vite avec Gabriel.

Benoit: sa fait longtemps que mon taux d'adrénaline n'était pas monter à se point.

Il grimaça s'appuyant contre la porte, levant son haut il vit qu'il été toucher par l'une des balles.

benoit: c'était donc pour ça que je ressentais une douleur en volant, moi qui pensait que c'était toi qui m'arrachait les plumes.


****

Missa clignait les yeux regardant vers Zankou, rapidement c'est à Lucas qu'elle s'accrochait encore secouer de se qu'il venait de se passer. Shin fusillait d'ailleurs Lucas du regard à se moment précis, Zankou fronçait les sourcils pour ne pas changer écoutant la demande de Lucas.

Zankou: pourquoi je vous la donnerait?

Il se mit à ricaner par moquerie.

Zankou: te battre contre moi? pure folie, te me met au défit.

Il regardait la dragonne prenant à son tour la parole, Zankou en croisait les bras retroussant le nez.

Zankou: je peux très bien régler ça et je trouve que tu parle beaucoup trop!

Neltarion arrivait à son tour poussant assez violemment la dragonne trouvant qu'elle parlait trop également.

Neltarion: l'afferme pauvre idiote! tu ne veux pas continuer tant que tu y es à divulgué tous nos secret?!

Il donna également un coup plus violent encore au jeune dragon pour qu'il retourne dans les rangs.

Neltarion: elle a malgré tout raison, tu es vraiment ignorant et ton avis on s'en passera bien.

Zankou: je comprend pourquoi il est rare qu'une femelle vienne te voir Neltarion, c'est pas en les poussant qu'elles voudront de toi.

Il regardait vers Zankou grognant à cette instant et fini par se tourner vers Lucas.

Neltarion: j'ai nullement l'intention de vous la remettre et de plus je ne pense pas que vous pourriez vous trimbaler avec.

Tous les dragons se mirent à rire à cette instant.

Stephan: ou est ce que tu veux en venir au juste?

Neltarion: vous êtes donc venu jusqu'ici en savant juste qu'elle peut annulé l’imprégnation d'une dieu? décidément votre espèces est encore plus bête que je le pensait.

Stephan: et si tu venais au faite au lieu de radoté?

Neltarion: seul un dragon de ma taille peut la tenir entre ses griffes.

Il lança une boule de feu en direction d'une parois se qu'il alluma toutes les torches illuminant les lieux, la pierre sa trouvait en haut d'une roche accrocher par des statues en forme de dragon. la pierre était immense et ne pouvait en effet être déplacer par des personnes aussi petite que Lucas et les autres.

Stephan: bravo Lucas, prochaine fois avant de nous faire venir dans un endroit remplis d'écailleux et en plus une pierre impossible à déplacer, R'ENSEIGNE TOI BIEN!

Missa: Papa tu peux t'en occuper?

Shin: pas de problème.

Neltarion retirait son sourire les regardant, Shin s'avançait en direction de la pierre.

Zankou: qu'est ce qu'il croit faire se microbe?

Tout en avançant Shin prit sa forme de renard astral, la forme la plus grande possible. Neltarion en serra les poings, il ne se doutait pas qu'un kistune se trouvait parmi eux. Il prit sa forme de dragon s'avançant rapidement vers Shin voulant l'empêcher de prendre la pierre, mais il était impossible pour lui de le causer la moindre blessure.

Neltarion: maudite créature! ne touche pas à notre pierre!

Zankou: qu'est ce que tu attend pour le tuer!

Neltarion: impossible de le toucher!

Shin: on vous l'a dit, on vous la rendra une fois qu'on aura sauver notre ami.

Shin continuait de se rendre juqu'à la pierre se trouvant fortement en auteur, il utilisait ses griffes afin d'escalader les parois. Atori se trouvait au loin et n'avait plus songer que Shin pouvait dompter facilement n'importe quel bête même un dragon aussi immense que pouvait l'être Neltarion. Il concentra donc son aura dans sa main et la projeta en direction de Shin qui l'ategni au niveau des omoplates, cela le faisait perde prise et tomba violemment contre le sol.

Missa: papa!

Celui ci se redressait lentement levant la tête en direction d'Atori, qui se matérialité devant Lucas et les autres.

Atori: je peux pas vous laissez faire je le crains, je pensais que vous amenez devant ses dragons vous ferais reculer, mais je pensais déjà plus à se Kitsune. Peut importe, moi aussi je suis déterminer Lucas, je suis prêt à me battre.


****

Le temps passait vraiment pas de la même façon entre le monde ou je me trouvais et celui d'en bas, alors que les heures défilait chez moi, ici il ne c'était à peine écouler que quelque minute. Encore assis devant cette rivière je regardait Valas depuis son reflet.

Derek: n'essaye même pas!

Je pouvais dire n'importe quoi de toute façon quand valas veux quelque chose il l'obtient, je me retrouvais coucher dans l'herbe. Je fronçais les sourcils le regardant surtout qu'il glissait sa main sous ma chemise, je détournais la tête lorsqu'il m'envoyait son aura.

Derek: et t'es fière?

Je tentais de faire un sourire en coin et ne pas montrer le plaisir qu'il m'envoyait, c'était dur mais je voulais pas lui faire se plaisir.

derek: tu es bien obliger de jouer se petit jeux parce que tu sais au fond que s'en ça tu ne veux rien.

Je me mettais à ricaner tournant la tête vers lui retirant sa main de mon torse.

Derek: qu'est ce qui a? c'est la vérité qui te dérange? je sais pourquoi tu utilise cette magie pour me foutre bien plus de plaisir parce que tu sais quand sans ça, tu ne veux rien.

Je le poussais pour qu'il se retire de moi, je suis sûr de l'avoir vexé dans son amour propre et je compte pas m'arrêter la.

Derek: tu parle d'un dieu, obliger d'utiliser se genre de passe-passe pour se monter supérieur. Moi se me montre au contraire à quel point tu es faible.

je me redressais remettant ma chemise comme il faut regardant toujours valas avec un sourire moqueur.

derek: tu devrais demander à cette déesse d'annulé cette imprégnation, j'en suis sûr qu'elle en ai capable. tu l'as dit toi même tu préfère les femmes non? et cette fois prend en une qui n'ouvre pas sa gueule comme je le fait, une petit femme bien obéissance qui remuera la queue comme une petite chienne obéissante.

J'haussais les épaules et tournait les talons m'en allant à nouveau.

Derek: t'a beau faire et dire se que tu veux, tu n'arriveras JAMAIS à la cheville de Gabriel. Si tu veux vraiment jouer les grand costaud faudra trouver quelqu'un d'autre à impressionner, parce que c'est loin de réussir avec moi.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1605
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Ven 18 Jan - 11:56

J'étais vraiment paniquée, je ne voulais pas tuer cette homme, mais.. je savais ses intentions, il m'a piégé tout à l'heure en faisant appel au sang pour repérer le premier vampire qui venait pour ensuite s'en prendre à eux, il a du être surpris de voir que j'ai su me relever malgré la veine de vénus c'est sans doute ce qu'il m'a sauvé..

Je regardais bien vers Benoit qui se recouvrait d'un essuie, je détournais le regard, j'aimerais tellement que Derek soit là.. Stephan et Lucas sont partis, je me retrouve tout seul avec Benoit. Je le laissais me prendre la main et m'asseyait sur son lit à côté de lui, je tournais le regard pour le regarder honteux de moi.

Gabriel : J'ai tué un homme... C'était sans doute un chasseur, il m'a mis de la veine de vénus, j'ai eu tellement peur, je n'ai pas voulu le tuer, je voulais juste le mettre à terre.. Mais..

Ce qu'il me disait me rassurait beaucoup, je l'observais bien et me levait puisqu'il se rhabillait rapidement, oui c'est vrai, j'ai utilisé ma rapidité pour revenir jusqu'ici mais, je suis connu après tout, alors tout ses gens qui se trouvait sur place m'a certainement reconnue et savent où je loge, maintenant que j'y pense.. Cette histoire, il va y avoir des échos partout, j'avais déjà peur qu'on ne me voit plus comme un chanteur mais comme un meurtrier désormais.

Gabriel : Alors on doit s'enfuir.. Pourquoi on ne dirait pas ce qu'il c'est passé, c'est lui qui a tenté de me tuer, je me suis défendu, ils pourront comprendre..

Je détournais le regard entendant la sécurité qui était déjà la pour moi, j'en avais une boule au ventre sur le coup. Les sorciers et autre créatures sont interdis ici, afin que ce royaume reste tranquille. Je suivais Benoit de très prêt, j'avais confiance en lui.

Je serrais la main de Benoit lorsqu'il me la prenait, et me mettait à courir juste derrière lui. Voyant qu'il y avait des gardes juste en face de nous, Benoit prenait la forme d'une panthère, je marchais rapidement vers lui.

Gabriel : Ne lui fais rien Benoit.

Au moins sa permettait que les autres ne face rien contre lui, je montais sur le dos de Benoit comme il me le demandait, il se mettait aussi tôt à courir, je me tenais bien à lui ne voulant pas tomber.

Gabriel : Plus facile à dire qu'à faire.. Je n'ai rien pour me tenir.

Voyant qu'à l'extérieur, il y avait bien plus de la police, Benoit prenait une autre forme et je me retrouvais toujours sur son dos, je m'agrippais à ses plumes n'ayant guère l'envie de tomber. Je penchais la tête afin de regarder en bas, mais voyant qu'ils se mettaient à tirer je m’agrippais bien plus à lui.

Gabriel : Ils nous ont perdu.. On va où maintenant ?

Il nous conduisait jusque chez lui, je n'avais pas fait attention lors du trajet, mais maintenant je pouvais le ressentir, il perdait beaucoup de sang, directement je regardais vers sa blessure. Je m'approchais rapidement de lui.

Gabriel : Je suis désolé, c'est de ma faute si tu as été blessé, attend, je vais te soigner.

Je posais la paume de ma main juste au dessus de sa blessure, afin d'utiliser mes pouvoirs de guérison, la balle était toujours à l'intérieur de lui, je commençais donc à la lui extraire, contrairement aux autres vampire, je ne lui donnais pas de mon sang, je veux toujours utiliser les pouvoirs que je possède parce que je sais ce que peut faire du sang de vampire.

Une fois la balle extraite, la blessure guérissait rapidement, je souriais soulagé, je levais le regard voyant qu'il me regardait.. J'en détournais le regard.

Gabriel : Tu m'as sauvé Benoit.. Je te remercie.

Je le regardais de nouveau, sa blessure était guérie, je regardais vers ses lèvres à ce moment là, mais finissait par me retirer de lui et me mettait dos à celui-ci.

Gabriel : Tout le monde va vite être au courant de ce que j'ai fais.. Je ne pourrais plus chanter de toute façon

Il a tout de même fallu se faire tuer, juste pour me sauver.. Une part de moi désirait le remercier comme il se doit, l'autre se disait, non Gabriel pense à Derek.. Mais je finissais par me retourner débousceler et me dirigeait rapidement jusqu'à lui, je passais mes mains autour de sa nuque et sans réfléchir je l'embrassais.

Lucas tentait toujours de négocier afin d'obtenir cette Pierre, la femme Dragonne ne semblait guère vouloir le leur donner, elle s'arrêtait de parler sous les ordres de Zankou, elle détournait le regard ayant malgré tout un fort caractère et n'aimait pas se plier au lois au Dragon mâle 'alpha' de sa meute. Le jeune quand à lui souriait, croisant les bras.

" Directement quand il cause, tout le monde se tais hein. "

Elle le regardait du coin de l'oeil, montrant bien qu'il l'énervait.

" Tu devrais te taire toi aussi, sa t'éviterais bien des ennuis microbe. "

Il levait la tête fièrement.

" Un jour, je deviendrais le chef, et vous l'amenerez moins ! "

Lucas commençait à perdre patiente, c'est là qu'il vit Neltarion arriver, ce qui allait sans doute corser les choses encore plus.. La Dragonne se remettait dans son groupe après qu'il l'avait poussé, c'était lui leur chef, il était le plus puissant d'entre eux, venait ensuite Zankou, ils étaient tout les deux les alpha et seul eux pouvaient reproduire les autres Dragonnes afin que la descendance soit des puissants Dragons, mais il y a tout de même des exeptions, certains dragons qui vivent en couple le reste, cela est du seulement au célibataire. Ils étaient déjà bien plus nombreux qu'autre fois, mais se n'est pas pour autant qu'ils sont aussi nombreux que pourrait l'être les humains loin de là, ou encore les vampires loups-garous.

Après les paroles de Nelatrion, cela était bien claire qu'il n'allait aucunement leur donner ce qu'il souhaite, Lucas en détournait le regard. Mais surtout le fait qu'il semblerait qu'il n'était pas au courant d'une petite chose, Lucas revenait vers ce Dragon, il était assez mal à l'aise tout de même puisqu'ils ont affaire tout de même à des Dragons, se n'est pas rien.

Il fut bien surpris d'apprendre que cette Pierre était aussi grande que lui et même bien plus, que seul un Dragon pourrait la porter entre ses griffes, Lucas tournait le regard vers Stephan qui l'engueulait à ce moment là.

Lucas : Comment aurais-je pu le savoir... Le livre ne le mentionne pas et puis, c'est notre seul chance afin que ce Dieu laisse notre père tranquille non ? Nous pouvons la ramener sans problème !

Hatchi : Et comment ? En la glissant dans ta poche.. C'est impossible.

Lucas : On peut briser un morceau de cette Pierre, ou bien la rétraissir, j'ai confiance en mes pouvoirs.

Heureusement que Shin était là pour les venir en aide, il avait le dons d'allié toute les créatures à ses rangs, c'était une bonne chose, aucun de ses dragons ne pouvait l'attaquer, il pouvait donc se rendre jusqu'à la pierre en toute tranquilité mais Lucas restait aux agets, c'est là qu'il vit qu'on l'attaquait, il regardait partout n'ayant pas vu qui avait fait cela.

Lucas : Shin attention !

Trop tard, il venait de le recevoir de plein fouter, il en tombait à terre, Lucas courrait vers lui afin de voir s'il allait bien Hatchi faisait de même, mais il n'avait rien de cassé, plus de peur que de mal.

Lucas : Qui a fait ça ? Ils ne peuvent pas t'attaquer..

Effectivement, mais c'était Atori qui était dans le coup, tout le monde le regarder à cette instant, cela allait bien ennuyer nos camarades sur ce coup.. Lucas serrait les poings mécontent, il savait qui il était bien entendu.

Lucas : Pourquoi tu veux nous en empêcher ? Tu ne veux pas que "notre" père soit heureux hum ? EN le laissant avec ce Dieux, il ne le sera pas ! Vous êtes vraiment égoïste ! Vous ne pensez qu'à vous sans même se préoccuper de ce qu'il pourrait penser de tout ça !

La bague de Hatchi devenait de plus en plus vivante face aux pouvoirs de Atori, elle était une arme redoutable et tournait sa tête vers celui qui possédait bien plus de puissance et donc vers Atori. Ses yeux scintillait, ressentait les gênes de celui qui l'avait créé, le père de Valas et donc le Dieu de la Guerre, mais étant donné qu'il était sur le doigt de son nouveau maître, il la protégerait.

Hatchi gardait le poing serré et la tendait vers Atori, elle se concentrait et ne pensait qu'à la bague qu'elle portait, en tête elle lui ordonnait d'attaquer. La tête du serpent ouvrait lentement la gueule, on pouvait entendre un bruit strident, une lumière aveuglante apparaissait et s'envoyait à une vitesse impressionnante en plein sur Atori.

Lucas se protégeait à l'aide son bras, et tenait toujours bien Missa contre lui. Le Demi-Dieu c'était fait éjecté un peu plus loin grâce à la puissance de cette bague, elle levait ensuite vers le haut afin de viser vers la Pierre, elle lui ordonnait une nouvelle fois d'attaquer, elle voulait au moins biser un morceau de cette Pierre, mais la bague refuser d'obéir, elle n'était pas la pour faire des choses aussi futile mais était une arme de guerre et n'utilisait ses dons que sur des êtres vivants possédant des pouvoirs.

Missa : Allé..

Elle replaçait la même position que tout à l'heure face à Atori et reculait d'un pat.

Missa : Lucas, il serait temps de faire quelque chose.

Lucas était impressionnant par la puissance de cette bague, il venait de faire reculer un Demi-Dieu, les dragons reculait se doutant que cette arme était un du des Dieux et que peut-être l'un d'entre est était allié avec elle, tout était possible après tout.

Il tendait ses deux mains vers la Pierre ne se préoccupant de personne d'autre que de celle-ci et de ses pouvoirs, la Pierre commençait à briller, Lucas ne désirait pas s'encombrer d'une Pierre aussi énorme, il préférait donc prendre une petite partie qu'il pourrait facilement prendre en main, et cela fonctionnait, un morceau tellement petit qu'on ne pouvait même pas apercevoir qu'il avait disparu, apparaissait dans la main de Lucas, il baissait la tête regardant vers la Pierre qu'il tenait fermement.





Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Cinq année passé    Sam 19 Jan - 0:47

La blessure de Benoit était assez douloureuse et surtout il perdait pas mal de sang, mais heureusement c'était au tour de Gabriel et ses dons de l'aider. Il regardait malgré tout vers Gabriel ricanant, Benoit n'était pas insensible à la douleur, mais pas non plus quelqu'un de douillet. C'était pas la première fois dans sa vie qu'il subit se genre de blessure.

Benoit: se n'est pas de ta faute ne dit pas se bêtise Gabriel, on peut pas dire que sa leurs arrive souvent de voir une panthère se transformé en aigle géant souvent dans leurs vie. Ils ont paniquer c'est tout et plus il en faut plus que ça pour me mettre à terre.

Il se plaignait tout de même lors qu'il lui retira la balle, une fois ce mauvais moment passer il leva son regard pour regarder Gabriel entrain de soigner sa plaie.

Benoit: tu n'as pas besoin de me remercier, tu aurais fait pareil pour moi non? enfin j'espère.

Il remarqua rapidement qu'il était mal à l'aise, sa faisait forcément sourire Benoit.

Benoit: tu m'en veux pas si je t'ai emmené chez moi j'espère, sur le coup c'est le premier endroit que j'ai penser pour nous réfugier.

C'est vrai qu'avec tout ça il n'a pas intérêt à se montrer en publique avant un bon moment.

Benoit: oh ne dit pas ça, tu pourras toujours changer mais pas ici, à la ville mirage tu es pas mal connu également et tu pourras continuer à exercer ton métier la bas et puis qui sais peut être chez les elfes tu serais également...

Il ne pus en dire plus, les lèvres de gabriel était déjà poser sur les siennes. Benoit rendit rapidement son baiser levant ses deux mains pour les glisser dans ses cheveux, mais tout à une fin et c'est lui même qui brisa en premier se baiser avec le sourire.

Benoit: fait moi penser à te sauver plus souvent, c'est la première fois que tu prend toi même l'initiative de m'embrasser. Ta pas idée à quel point sa me fait plaisir depuis le temps que j'attend ça.

Il passa sa main sur son visage caressant sa joue tendrement.

Benoit: Pourquoi tu fais cette tête? j'embrasse si mal que ça ou tu pense encore à Derek. Ecoute les choses n'arrive jamais par hasard c'est peut être le signe que votre relation doit se terminer. Avec toute les fois ou vous avez été séparer, j'ai du mal à croire que se soit de simple coïncidence.

Il posa à nouveau un baiser sur ses lèvres pour aussi vite le regarder à nouveau.

Benoit: et de toute façon maintenant que tu m'as embrasser, je suis encore plus déterminer à ne pas te lâcher.

Il entrelaçait ses doigts dans les siens et l'emmena jusqu'à son salon.

Benoit: installe toi, fait comme chez toi.

Il alla jusqu'à son bar ou il servait deux verre de scotch, il sourit en tendant un ver Gabriel.

Benoit: je sais se que tu va me dire, tu ne tiens pas l'alcool, mais c'est pas en restant sans jamais en boire que tu t'y habituera et puis sa aidait toujours Derek à contrôlé sa soif peut être que c'est un chemin à tester également.

Il s'asseyait à ses côtés ne cessant de le regard toujours avec se même sourire.

Benoit: J'ai pas vue tes fils tout à l'heure malgré se qu'il sait passer, j'en déduis qu'ils n'étaient pas la. Tu pense qu'ils auraient trouver le moyen de faire revenir derek? je vais être cruelle sans aucun doute, mais j'espère vraiment qu'ils vont pas réussir.

Il baissa son regard regardant son verre le tournant claquant les glaçons l'un contre l'autre, mais fini par le poser sur la petite table en face de lui se tournant vers gabriel s'approchant de lui de plus en plus juqu'à ne plus être à quelque centimètre de son visage.

Benoit: Mais connaissant la détermination de tes enfants, il se pourrait bien qu'ils réussissent. Je vais donc me sentir obliger d'utiliser mes charmes et mon expérience pour que tu ne pense plus qu'à moi.

Il l'embrassait au niveau de la nuque et tout en déboutonnant sa chemise il continua ses baiser descendant jusqu'à son torse, mais fini par s'arrêter levant son visage pour le regarder.

Benoit: mais avant je veux ton accord, je veux pas aller plus loin et que tu t'imagine que je profite de la situation. Que tu es des regrets ou je sais quoi d'autre, dit moi que t'en a aussi envie. Je serais pas fâcher si tu refuse je te laisserais le temps d'accepté même si je dois avouer que j'en ai vraiment envie.

Il avançait à nouveau son visage fort près du siens passant l'une de ses mains sur sa cuisse la caressant.

Benoit: Alors dit moi Gabriel, tu veux accepte de coucher avec moi ou non? ne réfléchit pas trop et répond moi directement.

****

S'en se douter une seul minute se qu'il pouvait se passer en se moment avec Gabriel, Stephan et les autres tentait toujours de trouver le moyen de récupéré cette pierre pour sauver Derek. Les choses se corsait après l'arriver de Atori.

Stephan: te fatigue pas à parler à se type Lucas, tu vois bien qu'il se fou pas mal de se qu'il pourrait arriver à Derek.

Atori: détrompe toi et c'est justement pour ça que je suis la. Il sera très heureux auprès de Valas, il ne le sait pas encore et c'est à cause de Gabriel qu'il ne sera pas heureux. Seul le temps le fera oublier et c'est donc pour ça que vous empêcherais de récupéré cette pierre.

Il sourit à cette instant.

Atori: Benoit s'occupe du reste.

Stephan: espèce de...c'est donc toi qui est derrière tous ça.

Atori: en quelque sorte, je pensais que j'allais devoir intervenir après que mon père à récupéré Derek, mais il semblerait que j'ai pas eu besoin de lui rappelé sa mission. je vais finir par croire qu'il est vraiment tomber amoureux de se cher Gabriel, j'ai pas à me plaindre sa rendra la tache plus facile.

Il tourna son regard vers la fille, Atori fronçait les sourcils reconnaissant l'arme de son grand père.

Atori: je te conseille pas de jouer avec ça gamine.

Il se tourna vers elle voyant qu'elle tentait malgré tout de l'utiliser contre lui, il tenta pas d'esquiver l'attaque voulant voir jusqu'à quel point cette arme pouvait être puissante. Atori ne fut pas expulser très loin, malgré tout il avait sentit une certaine puissance dans cette bague. Il baissa son regard vers son torse qui fumait encore on pouvait voir la trace de l'attaque.

Atori: bien, tu ne contrôle pas encore cette bague et encore une chance pour moi. Prochaine fois j'utiliser la défensif et peut importe que tu sois une femme ou non, j'y ferais pas la différence.

Stephan: tu es trop sur de toi, je te rapelle que tu n'es qu'un demi-dieu.

Atori: peut être, mais un demi-dieu qui a été capable de rendre une déesse mortel. Même Zeus lui même à peur de moi à présent, alors qu'est ce que tu pense que je pourrais vous faire si l'envie me venait.

Hatchi le menaçait à nouveau avec la bague il la regardait de plus en plus agacer par elle, il allait devoir utiliser les grand moyen même si cela risquait d'attirer l'intention de Tsukune. Missa continuait de le serrait contre elle craignant la présence de se demi-dieu, elle comprit la peur qu'avait en permanence son père et les histoires qu'il lui racontait quand elle était petite.

Missa: Qu'est ce qu'on va faire Lucas? même mon père n 'est pas de taille contre Atori.

Justement Atori tournant son regard vers Shin toujours sous sa forme imposante de renard, ses neuf queues était dressé et montrait les crocs en vie de Atori.

Atori: Bien, tu semble pas hésiter à utiliser la puissance de cette bague contre moi, mais qu'est ce que tu va vite si tu es obliger de l'utiliser contre un ami?

Stephan: qu'est ce que tu as dans la tête Atori?

Il ne répondit pas et envoyait un pouvoir en direction de Shin qui pénétra le tatouage placer sur son front, Atori baissait la main regardant la suite des évènements.

Atori: je n'ai pas besoin de vous rappelé que les Kitsune était les petit animaux de compagnie des dieux, on est les seul à pouvoir un contrôle sur eux et même jusqu'à les obliger à s'en prend à leurs amis ou même sa tendre petite fille. Je vous avait prévenu que j'étais déterminer, fallait pas me chercher Lucas.

la fourrure de Shin qui était blanc comme neige commença à changer de couleur et prendre un teins roux, mais également ses yeux pris une autre couleur et devins aussi rouge que le sang.

Atori: aller Shin et si tu donnais un petite leçon à mon grand frère qu'en dit tu?

Missa: qu'avez vous fait à mon père?

Atori: je l'ai dressé après tout se n'est qu'un animal et tout animal doit être dressé.

Zankou voyant les choses qui tournait mal s'avançait rapidement vers Neltarion.

Zankou: fait partir toute la troupe et amène la pierre avec toi.

Neltarion: ne me dit pas se que je dois faire Zankou.

Zankou: tu préfère attendre que nos frère se fasse massacré Neltarion?

Il ne répondit pas et pris sa forme de dragon rugissant à tous les autres qui fit de même et s'en alla, il regardait quelque instant vers Zankou et prit son envole prenant la pierre avec lui et disparu à son tour. Seul zankou était rester à regarder se petit spectacle. Shin rugissait après l'ordre donner d'Atori, il leva la tête vers le sienne ouvrant la gueule et pointait ses neuf queue vers cette direction. Il concentra son Energie qui formait plus que des boule rouge feu les rassemblant pour en créer une plus grosse.

Missa: papa je t'en pris fait pas ça!

Elle lâchait Lucas pour courir vers son père voulant l'arrêter, celui ci baissa le regard vers elle. C'est à peine si il reconnaissait sa propre fille et dirigea l'une de ses queue vers elle. Atori voulait pas que Lucas intervienne et se téléporta juste devant lui l'attrapant par la gorge et le plaqua violemment contre le sol.

Atori: laisse tomber tes petit projet Lucas ou je ferais en sorte que tu vois tous tes précieux amis mourir sous tes yeux, je doute cette fois que Derek arrive à convaincre mon père de leurs redonner la vie.

c'est Zankou lui même qui attrapa Missa contre lui pour la protéger, il fit un bon en arrière afin d'éviter l'attaque et lâcha la fille qui tomba les fesses la première sur le sol.

Zankou: je doute que t'arrive à le résonner idiote! Et la fille à la bague, ta pas le choix du va devoir mettre à terre se gros chien.

Missa: c'est un renard!

Zankou: on s'en fou! dépêche toi gamine ou vous allez tous y passer rien qu'avec cette attaque


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cinq année passé    

Revenir en haut Aller en bas
 
Cinq année passé
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent de Grimdor :: Citée d'Hurleval :: Autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit