Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une jalousie meurtrière.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Sam 27 Oct - 2:45

Il est normal que Derek ait un choc après ce qu'il vient d'apprendre, il a toujours été né en tant que Demi vampire, Demi sorcier.. Maintenant il se retrouve humain et il a fait tout ça pour moi, pour que je revienne dans mon état normal, jamais je pourrais lui dire assez merci pour ce qu'il a fait.

Je le l'observais bien, il semblait ne pas s'en remettre.. D'un côté, je me disais que cela pouvait ne pas être si mal que ça puisque après tout, il ne fera plus de mal à personne, je n'aurais plus besoin d'avoir peur qu'il se retrouve seul pour qu'il tue tout ce qui bouge.

Gabriel : Je sais que sa doit beaucoup te changer d'avoir perdu ton immortalité, tes pouvoirs et tout ce qui va avec.. Mais.. Tu finiras par t'habitué à ta nouvelle apparence, Derek, je t'y aiderais.. Je te dois bien ça, après tout, c'est pour moi que tu as sacrifiés tout ça.. Pour que je redevienne moi-même, je t'en remercie Derek.. Je t'aime et jamais je ne te laisserais tombé.

Je tentais de le rassurer même de le réconforter.. Sa ne doit pas être facile pour lui et j'en étais vraiment désolé parce que c'était en partie de ma faute.

Gabriel : Dit moi ce que je peux faire pour toi Derek.. Je m'en veux, c'est par ma faute que tu as perdu tout tes pouvoirs, et toute ses personnes qui souhaite que tu disparaisses.. Je ne laisserais personne arriver à te faire du mal, je serais la pour te protéger comme tu l'as fait avec moi.

Si j'aurais gardé les pouvoirs lorsque j'étais un néko, cela aurait été bien plus facile pour moi, j'aimais beaucoup cette puissance, mais je ne vais rien dire à se sujet.

Je suivais Derek du regard qui se rendait jusqu'à la cuisine, je le suivais rapidement me demandant ce qu'il comptait faire, lorsqu'il sortait un couteau et s'entaillait la main j'en détournais le regard.

Gabriel : Tu ne pourras plus cicatrisé Derek...

Il voulait sans doute en avoir le coeur nette.. Je m'approchais de lui prenant sa main entre la mienne, de ma main libre je la plaçais au dessus de sa blessures afin de cicatriser sa plait.

Gabriel : Je guérirais n'importe quel de tes blessures, tant que je serais la, il ne t'arrivera rien...

Se n'était pas facile de trouver les mots, si je perdrais mes pouvoirs, sa me ferait un énorme vide, mais lui sa doit être bien pire, il était immortel.. Je reculais de plusieurs pat voyant qu'il était tout étrange soudainement, il courrait jusqu'au toilette, je le suivais du regard et courrait vers lui pour voir ce qu'il avait, j'en avais les yeux écarquiller sur le moment devoir tout se sang qu'il recrachait mais je comprenais aussi tôt, étant donné qu'il n'est plus un vampire, il n'a plus besoin de sang dans son corps,il recrache donc tout le sang dont il c'est abreuvé.

Gabriel : Tu veux malgré tout redevenir un vampire ?

Je détournais le regard n'ayant pas très envie, mais je préférais rester silencieux, je le suivais partout de peur qu'il lui arrive quelque chose, j'avais peur qu'il se blesse ou quoi que se soit d'autre, après tout il est vulnérable désormais, je préfère le surveiller.

voyant qu'il disait qu'il n'arriverais jamais à s'y habituer, je m'installais à côté de lui, glissant ma main sous sa veste pour sentir son torse bien chaud, j'en fis un sourire tout en le regardant.

Gabriel : Au moins, lorsque j'aurais froid, tu seras la pour me réchauffer. Je t'aime Derek, même en tant que vampire, sorcier, humain, même démon s'il le faut, sa ne changera pas le fait que je suis fou de toi.

Je glissais ma main libre derrière sa tête ricanant ayant une image en tête.

Gabriel : Je te vois bien avec une queue et des oreilles de chien, tu agiterais la queue lorsque je te donnerais une récompense.

Je tentais de lui faire changer les idées, mais il semblait ne pas trouver amusant mes propos. Je dégageais ma main de son torse posant un doigt sur mes lèvres tout en le regardant.

Gabriel : J'ai une idée pour te remettre d'aplomb, il me reste de la crème fraîche au frigo, sa te dit ?

J'approchais mon visage du sien.

Gabriel : J'en mettrais sur tout le long de ton torse, sans oublié tes tétons que je pincerais entre mes lèvres et par la suite.. J'irais bien plus bas.

Rick : Sa à l'air horriblement dégueulasse tout ça dit donc..

Je me redressais rapidement me mettant devant Derek, je regardais en direction de cette homme.

Gabriel : Qui êtes-vous.

Cette homme plaçait sa main devant son visage gardant son sérieux.

Rick : Il semblerait que les rumeurs sont vrai, Derek.. A tout quitté pour un homme, qui l'aurait cru.

Il levait les yeux avec un sourire sadique vers Derek, il ne me regardait même pas, c'était Derek qu'il visait.

Gabriel : Pourquoi es-tu ici ?

Rick : J'ai directement senti que Derek avait perdu tout ses pouvoirs, tu es vulnérable et je vais donc te mettre en pièce. Enfin.. Je n'ai pas le droit de le faire, C'est Teijo qui m'envois, il m'a demandé de t'emmené vivant jusqu'à lui, c'est dommage.

Gabriel : Je ne vous laisserez pas l'approcher.

Rick : Ah oui..

Le carrelage qui se trouvait à mes pieds se brisait, le terre m'entourait tout mon corps, jusqu'à recouvrir lentement mon visage, je levais la tête ne sachant plus bouger mon corps.

Rick : Je vais devoir m'occuper de toi en premier dans ce cas, ses roches seront ton cercueil.

Non.. J'ai promis à Derek qu'il ne lui arrivera rien tant que je serais auprès de lui, je prenais une grande respiration lorsque la terre recouvrait tout mon visage, je me retrouvais dans le noir, je fermais les yeux tentant de me calmer.

Rick : Un de moins au suivant..

Il avançait lentement jusqu'à Derek toujours avec se sourire. Mais j'utilisais mes ondes pour faire exploser toutes cette terre avec laquelle il venait de me recouvrir, je tendais ma main dans sa direction, envoyant mes ondes, il fronçait les sourcils.

Rick : Je vois.. Teijo m'a parlé de tes pouvoirs.

Mes ondes n'arrivait pas à pénétrer à l'intérieur de son corps, il a sans doute recouvert celui-ci de terre ce qui bloque mes ondes, je dois donc détruire son armure.

Alors que je réfléchissais à un plan, je tournais le regard voyant que toute la terre avec la qu'elle il m'avait enfermé commençait à faire apparaître un clone de celui-ci, il me donnait un coup de poing que je ne pu éviter, je me retrouvais éjecté contre le mur.

Gabriel : Argh..


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Dim 28 Oct - 1:25

J'ai bien vue la déception dans son regard lorsque j'ai parler de tenter le tout pour récupéré mes pouvoirs et le reste. Au fond mon état l'arrange bien, il n'a plus besoin de me surveiller sans cesse et craindre que tu tue tout le monde autour de lui, y compris les femmes qui pourrait lui tourner autour comme je l'ai fait avec cette fille lors de nos retrouvailles. Sans parler que j'aurais plus ses envies de le mordre lors de nos petites partie de jambes à l'air, mais il devrait surtout penser au inconvénient! comme ma vulnérabilité et je ne pourrais plus l'envoyer au septième ciel avec ma rapidité de vampire.

Derek: Il est vrai que j'étais loin d'être une bouillotte avant, mais ma froideur ne t'avais jamais gêné jusqu'ici...j'aimais quand c'était qui tentait de me réchauffé....et va pas dire que sa te dérangerais pas de me voir en démon, faut pas exagéré.

A quoi il pense qu'il ricane bêtement comme ça? j'ai dit quelque chose de drôle? je déprime et lui il pense qu'à rire! hein quoi qu'est ce qu'il raconte? une queue et des oreilles de rien moi? je me mis à sourire à mon tour.

Derek: Tu vois tu profite déjà que je sois plus qu'un humain pour me voir comme un bon toutou fidèle, mais tu peux toujours tenter de me donner une tape sur la tête et peut être que je remuerais la queue.

Je passais déjà ma main sur sa blouse caressant le long de mon dos, il essaye de me faire changer les idées alors autant en profité et avec de la crème fraîche, sa m'étonne pas du tout de lui ça. C'est bien son truc de me tartiné de toute sorte de sucrerie, j'étais pas contre pour autant j'aime être le jouet de ses petit jeux de langue.

Derek: sa serait à ton tour de me manger tout cru si j'ai bien compris?

On fut interrompu par une voix étrangère, encore quelqu'un qui se permet de rentrer chez les gens sans même s'y être invité? j'ai déjà vue le visage de se type, chez Raynor se qui veux dire que sa présage rien de bon. Je me levais regardant Gabriel qui se mettait devant moi, c'est vrai je peux pas me permettre de me battre il serait si facile que je perde la vie.

Derek: J'en ai rien à faire de les rumeurs casse toi d'ici!

Si lui même à sentit que j'étais devenu humain, je crains le pire pour la suite. D'autre personne s'en rendrons compte également et j'aurais jamais la paix jusqu'à me retrouver entre quatre planche. Merde et de plus c'est l'un des sbire de Teijo, manquait plus que se vieux fossile de prêtre s'en mêle. Si il me veux vivant c'est sûrement pas pour prendre de mes nouvelles...je suis dans la merde.

Derek: je suppose que ta bien compris que je me rendrais pas aussi facilement surtout à se maudit prêtre! il est même pas foutu de bouger de son fauteuil pour venir me chercher lui même!

Je serrais les poings ne supportant pas de rester comme ça sans que je puisse me défendre! je me sent horriblement faible! je sert plus à rien! Gabriel est obliger de me protégé...j'aime vraiment pas ça! Si il arrive en plus quelque chose à Gabriel....non j'ai même pas envie d'y penser.

Derek: Gabriel!

La roche! oui sa y est je me souviens parfaitement de se type, je plaçait mes mains devant mon visage lorsque Gabriel utilisait ses pouvoirs pour sortir du cercueil de roche. Je les baissais ensuite à nouveau regardant la scène toujours aussi impuissant, moi non plus j'avais pas vue le coup venir du clone. Si j'aurais eu mes pouvoirs jamais Gabriel aurait eu besoin de s'en mêlé et encore moins il aurait été toucher, je courrais vers lui pour vérifié si le coup qu'il lui avait été porter ne l'avait rien casser.

Derek: ça va? ne te bas plus contre lui, tes pouvoirs ne seront aucun effet sur son armure de roche...vais me rendre tout simplement, de toute façon Teijo ne me tuera pas sa serait beaucoup trop simple pour lui. Laisse tomber Gabriel j'ai pas tout sacrifier pour que tu meurt maintenant ok?

Alvaro: il est hors de question que tu te rende à Teijo!

Je me tournais et vis deux gros serpent noir se diriger tout droit vers Rick et l'entourer afin de l'immobilisé. Mon souffle se coupé voyant Alvaro sortir de sa cachette et venir jusqu'à moi avec son bloc de dessins, il a un pouvoir très particulier il dessine à une vitesse folle et donne la vie à ses dessins qu'il peut utiliser que se soit en attaque ou en défense. Je serrais les poing n'aimant pas qu'il soit la non plus celui la, j'en regardais quelque instant vers Gabriel pour regarder à nouveau Alvaro.

Derek: qu'est ce que tu fais la?

Alvaro: tu n'es pas content de me revoir? pour tant quand j'ai sentis tes pouvoir disparaître j'ai tout de suite compris que tu avais besoin de moi...tu es mon maître il est normal que je sois la pour toi même si...

Il regardait en direction de Gabriel, j'en avais l'estomac tordait ayant peur qu'il se mette à parler.

Alvaro: tu as préféré tout quitté pour lui, on va d'abord se débarrasser de se gêneur non?

Il sortait son crayon et dessinait sur sa feuille aussi tôt après le dessin prit vie et un lion sortit de la feuille attrapant Rick dans sa gueule et le jeta par la fenêtre. Je sais pas si sa suffira pour le faire abandonné, mais sa le calmera du moins pour l'instant. Je tournais la tête pour regarder à nouveau Alvaro et sursauta voyant qu'il se trouvait juste devant moi à me regarder dans les yeux.

Derek: quoi?

Alvaro: j'ai encore du mal à réaliser que tu es humain maintenant, mais j'apprécie beaucoup ton odeur...j'ai presque envie de...

Lorsque je voyais qu'il s'approchait de ma nuque le léchant ayant bien compris ou il voulait en venir j'y posais rapidement mes mains sur ses épaules pour le repousser.

Alvaro: pourquoi? j'ai bien envie de goutté à ton sang...il doit être encore meilleurs.

Derek: c'est fini tes petit jeux! rentre chez toi!

Il semblait en colère et se décalait de moi pour regarder vers Gabriel et s'approchait de lui, j'aime vraiment pas cette histoire tout va mal tourner.

Alvaro: hum..Gabriel c'est ça? pourquoi il ta pas transformé si il tenait tant à toi?

Derek: Alvaro!!

Alvaro: il l'a bien fait avec moi...

Derek: l'afferme!

Alvaro: aaahh il est pas au courant c'est ça? et bien autant dire tout la vérité maintenant...Gabriel tu crois réellement que t'es le premier hommes à partager son lit? détrompe toi, c'est mon son premier! hahah et oui tu t'imagine même pas se qu'il peut faire lorsque Derek s'empiffre d'alcool, drogue et une marre de sang! il fait vite remonter ses désires cacher.

Je détournais le regard fermant les yeux me doutant que sa allait en arriver la, une très grande partie de se que j'ai pu faire durant ses soirées je m'en souviens à peine...j'étais vraiment le dernier des délinquant lorsuqe je sortais pratiquement toutes les nuits, je profitais de la vie sachant que pour moi elle étiat éternelle. Il m'arrivait souvent que je me réveille entourer d'une bonne dizaine de cadavre de femmes, sans même que je me rappelle de quoi que se soit. Sa met arriver avec Alvaro et je l'ai même transformé en vampire sans que je me rappelle et il a toujours profité que je sois dans un état pitoyable pour profité de moi.


Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Dim 28 Oct - 2:32

Cette homme avait une sacré force pour me mettre à terre comme ça.. Il manipule la Terre.. C'est un pouvoir qui peut saverer très puissant si on arrive à la maîtriser et il semblerait qu'il la pratique très bien.. Si je ne peux pas l'atteindre avec mes ondes, le combat risque d'être dure.. Je ne suis vraiment pas fait pour me battre, j'ai plus dans la tête que dans les muscles.

Alors que je préparais déjà une stratégie, je levais la tête vers Derek qui se mettait devant moi afin de me demander si je n'avais rien de cassé.

Gabriel : Je dois avoir une côté cassé.. Mais je vais me soigner, alors ne t'inquiète pas Derek...

Je passais ma main sous ma blouse, on pouvait voir un énorme bleu, cette homme à une force sur humaine.. Rien qu'un coup de son poing et je me retrouve avec une côté cassé, c'est vraiment douloureux, je tentais de ne pas montrer que je souffrais à Derek et faisait apparaître mon pouvoir afin de me guérir.

Gabriel : Je ne peux pas te laisser te rendre comme ça, ne fait pas ça je t'en prie Derek.. Laisse moi te protéger, je peux le faire.

Mon coeur se serrait déjà imaginant qu'il s'en aille avec cette homme, Teijo va le tuer de ses mains.. Je ne pouvais pas laisser cela se faire.

Rick : C'est une bonne décision, sinon ton petit copain va se faire massacrer Derek.

Celui-ci ne s'attendait pas à ce que cette homme apparaissait soudainement et moi non plus d'ailleurs, qui était-ce ? Il semblerait qu'il veuille protéger Derek, il se connaissent ? Il m'a toujours dit qu'il n'avait que des ennemis, alors..

Rick lui semblait guère content de se retrouver prisonnier de ses serpents, il levait le regard vers Avaro.

Rick : Qui es-tu ?!

Rien qu'en regardant le regard de Derek vers Alvaro, je comprenais tout de suite qu'il le connaissait et que se n'était pas qu'une simple connaissance, et lorsqu'il commençait à se parler, je ressentais de la jalousie au fond de moi, je suis quelqu'un de très jaloux, il ne me faut donc pas grand chose pour l'être..

Gabriel : Son maître ?

Alors il l'aurait transformé en un vampire, j'en détournais le regard à cette instant, la jalousie m'envahissait bien plus après cela.. Rick lui avait bien compris lui aussi qu'il était un vampire et que c'était Derek qui l'avait donc transformé.

Rick : Je vois, tu veux protégé ton "maître", c'est une perte de temps.

Il fronçait les sourcils après l'attaque qu'il lui envoyait, il se retrouvait éjecté par ma fenêtre, je vais devoir en faire des réparations.. Je me demandais si il avait réellement réussi à le vaincre, je n'ai servis à rien.. Je lui avais promis que je le protégerais et c'est un autre homme qui l'a fait.. Je tournais le regard vers lui à cette instant, écarquillant les yeux voyant comment il le regardait et surtout ses paroles, sans parler qu'il y léchait son cou. Si je n'aurais pas cette blessure, je serais déjà partis.. Je continuais de me soigner tout en détournant le regard.

Derek le repoussait, j'en fus soulagé d'un côté mais lorsqu'il s'avançait vers moi, je le regardais bien dans les yeux.

Gabriel : Il désirait le faire, mais c'est moi qui ait refusé.

Lorsqu'il me parlait, je finissais par me redresser m'appuyant contre le mur, je regardais vers Derek à cette instant afin de voir si c'était belle et bien la vérité, voyant comment il réagissait je comprenais donc que c'était le cas, je revenais donc vers cette homme.

Gabriel : En réalité, je l'ai toujours su, je savais que je n'étais pas le premier homme avec qu'il a coucher. Je ne lui ais jamais parlé de ça, parce que je préférais qu'il me le dise de lui même, mais il n'a jamais apprécier parlé de son passé, j'ai donc accepté de ne rien savoir de lui. Ce que je sais par contre, c'est que je suis la première personne avec le quel il éprouve des sentiments, il n'a jamais ressentis cela auparavant, voilà pourquoi il a si peur de me perdre. C'est également la première fois que je ressens un tel sentiment à l'intérieur de moi, jamais je ne pourrais aimer quelqu'un d'autre comme Derek.

Je baissais quelque instant les yeux mais revenait vers Alvaro.

Gabriel : Moi il n'a pas besoin de boire de l'alcool ou de prendre d'autres supstences pour ouvrir ses sentiments à mon égard. Je te remercie de lui avoir venu en aide contre cette homme, s'il lui aurait arrivé quelque chose je..

Je détournais le regard sentant tout me demeure viré, un énorme tremblement de terre, tout mes meubles tombait, j'ai eu le temps d'éviter sinon je me serrais retrouvé écrasé.

Gabriel : Il n'a pas été vaincu...

Rick : Vous pensiez m'avoir aussi facilement ?

Des énormes piques de roche apparaissait dans toute ma demeure, il ne restait plus rien, tout était détruit, je mettait mes devant mon visage pour me protéger contre les débris qui s'écroulait tout en tentant d'éviter toute ses piques, mais je n'étais pas aussi agile et rapide qu'un vampire, ou un loup-garou.. touché par un pieu de roche au niveau de mon bras, je passais ma main sur celle-ci, je perdais beaucoup de sang.

Gabriel : Hum..

Je tournais le regard pour chercher rapidement vers Derek afin de voir s'il n'avait rien, mais Alvaro l'avait sauvé. Je me retrouvais entre deux pic, m'appuyant contre celle-ci, je utilisais une nouvelle fois mes pouvoirs de guérison pour fermer la plait..

Rick marchait lentement, il avait une fumée de poussière à cause de tout les dégâts, mais malgré tout, on pouvoir voir une marque brillante au niveau de son cou, et un oeil écarlate.


Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Dim 28 Oct - 8:14

Alvaro n'est pas vraiment se que je dirais quelqu'un de mauvais, mais c'est pas un ange non plus et aime assez foutre le brun autour de lui et connaissant la jalousie de Gabriel, j'ai bien peur qu'il les paroles d'Alvaro suffise pour qu'il me parle plus a vie. De toute façon c'est trop tard, il lui à tout dit. Pourtant il m'avait promis que personne ne saurait de mes petites aventures avec lui, il a de la chance que j'ai plus mes pouvoirs sinon il aurait la correction du siècle. J'osais même plus regarder Gabriel à cette instant, sa m'apprendra à boire comme un trou j'aurais jamais eu se genre de problème.

Alvaro: Ta refusé? sérieux c'est le meilleurs cadeau qu'il aurait pu te fire et ta refuser...pfff

Il retira son sourire continuant d'écouter ses paroles et moi j'en fit un air étonné m'y attendant pas non plus, il savait réellement depuis le début? comment à t'il su? qu'est ce que j'ai fais pour me trahir? je me sentais assez mal vis à vis de ça et dire qu'il savait depuis tout se temps.

Alvaro: Et sa te gêne pas de savoir que je suis revenu? je pourrais très bien à présent te le reprendre...après tout c'est vers moi qu'il est venu en premier et non toi.

Gabriel arrive à garder son calme malgré tout? comment il fait? moi j'aurais déjà démarrer au quart de tour, mais c'est vrai que Gabriel n'a pas un tempérament de bagarreur. Par contre Alvaro ne semblait pas apprécier qu'il lui tienne tête et parle des sentiment qu'on a l'un envers l'autre.

Alvaro: Je n'avais pas besoin qu'il est des sentiments, sa l'empêchait pas d'avoir envie de moi!

Derek: Alvaro sa suffit maintenant!

Je voyais qu'il s'énervait de plus en plus, il serrait les dents et on pouvait voir ses deux canines dépasser. principalement dans les dernières phrase que Gabriel prononça, moi j'en souris car c'était vrai il n'a pas besoin de me rendre ivre mort pour obtenir quelque chose de moi bien au contraire.

Alvaro: ah oué ben tu sais se que j'en fais de ton remerciement!

Il était près à gribouillé quelque chose sur son carnet, je voulais intervenir même si j'aurais pas su quoi faire pour calmé Alvaro, mais c'est ses étrange tremblement qui s'en chargea pour moi.

Alvaro: il est encore la celui la? il a pas compris qu'il gênait?

Je voulais m'avancer vers Gabriel voulant le protégé malgré que j'étais impuissant, mais lorsque tout ses pieux apparu je compris que je ne pourrais en esquivé aucun, tout se passait trop vite pour moi à présent. C'est Alvaro qui se chargea encore une fois de me protégé en me tiran contre lui évitant que je me fasse embrocher.

Alvaro: Derek tu n'a rien?

Derek: non..ou est Gabriel?

Alvaro: pfff...il n'a rien.

Je tentais de voir dans cet épaisse fumé, je toussais à plusieurs reprise ayant de la poussière qui passait dans mes poumons et c'est que je fini par distingué légèrement Gabriel. Il semblait blessé, je voulu me décaller de Alvaro et allait le rejoindre sans même faire attention à Rick qui pourrait facilement s'en prendre à moi.

Alvaro: Derek!

Je tournais mon regard et vis à se moment la le tatouage qui reluisait sous l'épaisse fumé de poussière qui s'estompait peut à peut. Alvaro dessina sur son carnet plusieurs lion qu'il envoya dans sa direction attrapant les deux bras et deux jambes tentant de l'immobilisé.

Alvaro: on devrait s'en aller Derek, s'en tes pouvoir je doute qu'on en vienne à bout et mes dessins ne tiendrons pas longtemps.

Derek: pas s'en Gabriel!

Alvaro: Gabriel! Gabriel et encore Gabriel! soit!

Il dessina à nouveau sur son carnet faisant apparaître dehors un grand oiseau, il utilisa ensuite sa rapidité pour m'attraper et me prendre comme sac à patate et j'en fis des yeux cruelle faisant aller mes poing dans tout les sang.

Derek: qu'est ce que tu fou! pose moi crétin!

Il attrapa également Gabriel mais qu'il prit simplement par le bras, il saviat bien que si il l'aurait abandonner derrière lui je lui en aurais voulu à mort même si je suis plus un vampire et qu'il pourrait facilement obtenir tout de moi. Il sauta sur son oiseau se trouvant dehors et s'envola dans un direction s'éloignant de la maison.

Derek: c'est stupide de se tirer Alvaro! c'est Teijo qui l'a envoyer, il va utiliser ses pouvoirs de toute façon pour me retrouver. Teijo ne s'arrêtera pas avant de m'avoir!

Alvaro: peut être mais le temps qu'il arrive jusqu'à nous on aura peut être trouver une solution pour que tu récupère tes pouvoir! et je suis la je peux toujours te transformé à mon tour!

Derek: tu me prend pour un con! pas question que tu devienne smon créateur pour faire se que tu veux de moi.

Alvaro: j'aurais essayer...

Je me tournais vers Gabriel m'approchant de lui regardant à l'endroit où il avait eu sa blessure, il était guéris mais il aurait être plus gravement toucher, j'en posais ma main sur son visage après cela se qui fit fronçer les sourcils à Alvaro.

Derek: je suis content que tu n'es rien...

Je lui donnais un coup sur le tête.

Derek: mais prochaine fois que tu ne te tire pas quand je te le demande c'est moi qui te tue ta compris!? c'est pas parce que j'ai plus mes pouvoirs que je peux pas pour autant te corrigé!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Dim 28 Oct - 10:11

Je tentais de me montrer calme, mais au fond, j'étais vraiment blessé.. Je pensais tout ce que j'ai dit, je me rend compte que Derek me cache bien des choses, je sais qu'il n'aime pas parler de son passé mais j'aimerais qu'il s'ouvre un peut plus à moi.. Quand je réfléchis à tout ça, si j'ai réussi à savoir un peu de son passé c'est grâce à Lola.. C'est elle qui en parlait, de sa bouche, il n'en a jamais fait part..

Je regardais bien vers Alvaro, il semblait très en colère de mes paroles, pourtant je n'ai dis que la vérité, que ce dont je pensais.. Heureusement qu'il y a eu cette secousse sinon il m'aurait attaqué avec ses pouvoirs. Enfin.. "heureusement" était un bien grand mot, ma demeure est détruite il ne restait plus rien, tout était recouvert de picot fait de terre aussi haute que des montagnes tous collé l'un à l'autre.

Alors que je m'appuyais contre l'un d'entre eux pour reprendre mon souffle et tenter de me remettre des mes émotions, je cherchais aussi tôt Derek, je levais la tête voyant qu'il était accompagné de cette homme, Alvaro. Il l'a une nouvelle fois sauvé.. J'en détournant le regard, serrant les poings, c'est moi qui était censé le protéger et non un autre homme, j'en étais jaloux.

Rick : Sa ne sert à rien de fuir ou de vous cacher, vous êtes sur mon terrain, je vous retrouverais quoi qu'il arrive.

Je levais le regard voyant malgré cette épaisse fumée, son oeil écarlate ainsi qu'un drôle de symbole de la même couleur, il s'approchait de moi mais alors que je me préparais à me protéger, je poussais un gémissement lorsque Alvaro m'attrapait par le bras, je me retrouvais par la suite sur cette oiseau qu'il avait utilisé, son pouvoir est très pratique, je tournais le regard vers Derek à cette instant lui souriant pour montrer que tout allait bien.

Gabriel : Je pense qu'effectivement, il veut mieux pour toi que tu retrouves tes pouvoirs, je vais trouver une solution, après tout tu l'as bien fait pour moi.. Je te dois bien ça, c'est ma faute si tu les as perdu.

Je regardais bien en direction de derek lorsqu'il s'approchait de moi, il semblait s'être inquiété, je lui faisais de nouveau un sourire évitant de regarder vers Alvaro.

Gabriel : Moi aussi, je suis content que tu n'es rien Derek..

JE fermais les yeux lorsqu'il me frappait la tête, j'en gémissais et passait ma main vers l'endroit où il m'avait frappé, heureusement qu'il n'est plus un vampire, parce que sa aurait un coup plus fort qu'il m'aurait donné.

Gabriel : Alors tu voulais que je fuis et que je te laisse à ton sort, tu sais très bien que je n'aurais jamais pu faire ça, même s'il devait m'arriver malheur..

Je fis un léger soupir.

Gabriel : Tant que nous n'avons rien, c'est le principal, je pense que nous sommes tranquille pour le moment étant donné que nous nous retrouvons dans les airs, la terre se trouve loin sous nos pied..

Pendant ce temps Rick était mécontent, il regardait vers les quatre lion qu'il le tenait les bras et les jambes pour le maintenir, aussi tôt un gros bloc de pierre se soulevait dans les airs, il se brisait du milieux ce qui laissait échapper plusieurs pierres dans toute les direction et touchait par la même occasion les quatre lion ce qui les faisaient disparaître.
Il levait par la suite le visage nous voyant partir sous cette oiseaux dont Alvaro avait créé. Rick entaillait sa main à l'aide d'une pierre tranchante, il posait aussi tôt la paume de sa main ensanglanté sous le sol.

Rick : Tephralle je t'ordonne de venir.

Une créature fait de roche et de lave sortait de la terre poussant un cris strident. Il était gigantesque, Rick sautaut au dessus de la tête de cette créature, celle-ci se retirait aussi tôt entièrement de la terre, elle n'est pas capable de voler, mais c'est à l'aide des pouvoirs de Rick qu'elle y arrivait, il contrôlait sa créature ce qui permettait de faire ce qu'il désirait de lui.

Il se retrouvait derrière nous, Le Tephralle semblait prendre un grand souffle, je tournais mon regard afin de regarder derrière moi à cette instant et fut surpris de voir cette.. Chose, faîte de pierre et de lave, cette homme arrive à faire voler la roche ? Qu'elle est cette chose..

Gabriel : Alvaro attention, il prépare quelque chose.

La créature crachait aussi tôt de la lave et des roches bouillante dans notre direction, je me tenais bien pour éviter de tomber.

Rick : Teijo m'a demandé de t'emmener vivant, mais si je tant pis si je tue, tu l'auras bien cherché Derek.

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Dim 28 Oct - 22:55

Je voyais très bien le mécontentement d'Alvaro, si on se sort de cette galère je sent qu'il va avoir plus d'un soucis avec ces deux la même si Gabriel n'a pas de raison de s'en faire, mais connaissant Alvaro il va tout faire pour jouer sur sa jalousie et connaissant Gabriel il va plonger en plein dedans. Déjà tout à l'heure il a tenter de ne pas le montrer, mais moi on ne me cache pas ses choses la j'ai bien vue des signes de jalousie de sa part, je le connais que trop bien.

Derek: Ta raison le principal pour le moment c'est qu'on est rien, mais prend plus autant de risque compris?

Je caressais son visage m'approchant pour l'embrasser, mais Alvaro l'ayant vue ordonnait à son oiseau de donner un plus grand battement d'aile pour presque nous faire perdre l'équilibre et ainsi nous arrêter. Je me tournais vers lui fronçant les sourcils, sachant qu'il l'avait fait exprès.

Derek: Alvaro!

Alvaro: désolé c'est qu'il a beaucoup de vent!

Derek: te fou pas de ma gueule!

On se tourna tous vers la créature qu'invoquait Rick et sa présageait vraiment rien de bon, il veux vraimeent ma peau et hésitera pas à me tuer même si c'est contre les ordres de Teijo. Si seulement j'avais mes pouvoirs j'en serais déjà venu à bout depuis longtemps. Alvaro fusillait du regard en direction de Gabriel et faisant changer de direction son oiseau enfin d'évité son attaque.

Alvaro: j'ai vue qu'est ce que tu crois? que cette chose n'est pas assez grande pour que je la voie?

Derek: sa suffit Alvaro! c'est pas le moment tu crois pas? faut trouver son point faible, chacun en a un faut juste que...oui que je me rappelle du libre des sbires de Raynor.

Alvaro: quel livre que tu parle?

Derek: Raynor possède un livre sur chacune des personnes qui travaille pour lui, qui explique ses pouvoirs, mais aussi ses faiblesse. Sa lui permet de couvrir ses arrières si jamais l'un d'eux venait à se rebellé et voulant également protégé les miens à cette époque, je me suis introduit dans son bureau et feuilleté dedans.

Alvaro: sa fait trop longtemps que tu travaille plus pour lui, tu te souviendra jamais d'une page de se bouquin!

Derek: j'ai pas une mémoire comme la tienne faut juste que je me concentre assez, utilise quelque chose pour m'attacher à ton piaf, si je me concentre jamais je ferais attention de me tenir.

Alvaro: d'accord!

Il dessinait à nouveau des long serpent sur son bouquin et ceux ci venait à s'entouré tout autour de moi ensuite de son oiseau pour bien m'immobilisé.

Derek: ta oublié Gabriel!

Il tourna les yeux et entoura uniquement sa cheville, il haussa les épaules voyant que je le fusillait du regard.

Alvaro: ben quoi il est attaché non? et mon dessin n'est pas assez grand pour vous attacher les deux.

Derek: menteur! tu aurait très bien pu en redessiné!

Soit c'est pas le moment de se disputé, je tournais le regard vers Rick et sa créature. Faut que je me dépêche de me souvenir de son point de faiblesse, j'ai pas du tout envie d'y laisser la vie, je tirais Gabriel contre mon dos passant ses bras atour de moi voulant qu'il me tienne. Je fermais ensuite les yeux tentant de revoir le jour ou je m'étais introduit dans le bureau de Raynor et pris le livre dans mes mains, je l'ouvrais et passait les pages jusqu'à celle de Rick ou je tentais avec ma mémoire de faire un arrêt sur images tentant de me rapellé se qu'il s'y était écris. C'était pas évidant car cela remontait à loin, mais je me rappelait d'un dessin représentant sa marque sur sa nuque, je r'ouvris les yeux et me tournait à nouveau vers Rick toujours sur la tête de sa créature.

Derek: je sais! sa maque sur sa nuque! c'est le seul endroit qui n'est pas protégé par sa roche! c'est la qu'il faut frappé.

Alvaro: ah oué, mais tu veux t'y prendre comment? je crois as qu'il se laissera faire!

Derek: approche toi de lui!

Alvaro: quoi? t'es malade ou quoi?

Derek: fait se que je te dit et Gabriel utilise tout se que tu as avec tes ondes!

Alvaro: tu crois vraiment qu'il va y arriver?

Derek: j'ai confiance au capacité de Gabriel! maintenant fonce Alvaro!

Il râlait mais ordonna son oiseau de faire demi-tour et fonça en direction de Rick tentant toujours en même temps d'évité ses attaques.



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Lun 29 Oct - 3:25

Il semblerait que tant que nous seront accompagné de Alvaro il serait impossible d'avoir de doux baisé de Derek ou voir plus, un simple bisou il a fait en sorte que cela n'arrive pas, j'en détournais le regard dans sa direction, mais ne disait rien pour autant..

Gabriel : Le vent hein..

J'en fis un léger soupir mais de toute façon, nous n'avons pas le temps de de disputer pour ce genre chose, puisque Rick continuait de nous poursuivre et ne semblait pas vouloir abandonné. Il est fort, est-ce qu'on arrivera à le mettre à terre, nous devons trouver son point faible c'est la seul solution.

Gabriel : Son corps est recouvert de pierre qui est plus solide que la normal, j'ai tenté de la briser avec mes ondes comme pour la fois où il m'a enfermé mais je ne suis pas parvenu à briser son armure.. Comment pouvons-nous l'atteindre dans ce cas..

Je réfléchissais en regardant bien Rick qui se trouvait debout sur cette chose faîte de pierre qui nous poursuivait. J'en avais les yeux écarquiller voyant que cette choses faîte de roche et de lave se mettait à cracher cette choses dans notre direction, je m'abaissais et m’agrippait bien pour éviter de tomber et encore d'être touché.

Heureusement que Alvaro a réussi à faire en sorte d'éviter cette attaque.. Je tournais le regard vers Derek qui semblait avoir une idée, un livre.. Oui, se n'est pas étonnant, avec tout les hommes qui travail pour lui, de plus, il choisis les personnes possédant des pouvoirs impressionnant tout comme cette homme qui nous poursuit mais également Derek. Il veut donc mieux pour Raynor de tous bien les connaître ainsi que leurs faiblesses.

Gabriel : Je vois, alors concentre toi Derek..

Derek est intelligent, je sais qu'il y arrivera. Comparé à moi, si j'aurais lu ce livre, j'aurais pu parfaitement retenir toute les pages en lisant qu'une seul fois et sans devoir tenter de revenir en arrière pour me souvenir.

ALors que Derek demandait de l'aide à Alvaro pour le maintenir afin qu'il ne tombe pas, et qu'il demande de même pour ma part, je regardait d'un air désespéré dans sa direction puisqu'il m'attachait seulement la cheville, je pense qu'il ne m'apprécie pas beaucoup mais on peut dire que c'était réciproque malgré que je tente de rester gentil.

Après un quelques minutes de réflexions, Derek se rappelait de point faible de Rick, j'en fous soulagé et attendait qu'il nous l'explique, je tournais la tête afin de regarder cette marque qu'il avait au niveau de son cou.

Gabriel : Mais oui bien sûr..

J'écoutais le plan de Derek, je pensais qu'effectivement c'était la meilleur chose à faire afin de parvenir à l'arrêter, j'en fis un sourire prêt à utiliser mes pouvoirs, ce qui voudra dire que j'aurais fait ma part du travail pour le protéger.

Gabriel : Sa me va, je sais que je peux y arriver.

Je regardais vers Alvaro attendant qu'il face ce qu'il lui avait demandé, il semblait ne pas vouloir le faire mais il finissait par accepter et exécutait sur le champ. Je tendais mes mains en direction de cette homme, celui-ci fonçait les sourcils se demandant certainement ce qu'on allait tenter de faire.

Rick : Tes ondes sont inutile contre moi, dois-je te le répéter encore une fois ?!

Il écartait ses mains, les bras de la créature se dirigeait rapidement dans notre direction, je devais faire vite, j'envoyais rapidement mes ondes jusqu'à l'endroit où il avait cette marque, ceux-ci pénétrait à l'intérieur de lui, il en tombait à genou sous la douleur.

Rick : Argh.. Qu'est-ce que !

Je continuais, mais sa ne me plaisait pas de devoir tuer quelqu'un, je préférais donc le mettre à terre afin qu'on puisse s'échapper, je neutralisais les bonnes parties de ses muscles afin qu'il ne puisse plus bouger, je retirais aussi tôt mes ondes de son corps, sa créature disparaissait et il en tombait dans le vide, je doute qu'il mourra, avec l'armure qu'il porte..

Gabriel : Je pense qu'on sera tranquille pendant un bon moment..

Je levais le regard vers Derek.

Gabriel : Il n'est pas mort pour autant, mais il lui faudra un moment pour se remettre de ça, désolé mais je ne peux pas me permettre de prendre la vie d'un homme malgré qu'il tente de nous faire du mal, on ne connait pas son histoire et ni pourquoi il obéi à Raynor.. Tu es également passé par là.

Je regardais vers le sol afin de vérifier qu'il ne se relève pas, j'en fus rassuré puisque se n'était pas le cas, je me laissais tomber sur cette oiseau, m'asseyant.

Gabriel : Il a des pouvoirs impressionnant... Raynor choisis vraiment des personnes puissantes à ses côtés.. Il va certainement en envoyé d'autre jusqu'à ce qu'il arrive à son but, pourquoi veut-il te prendre vivant.. Pour te tuer de ses propres mains.. Teijo est un fainéant, il préfère encore que quelqu'un d'autre le face que devoir le faire lui même, je pense qu'il a une autre idée en tête..

Teijo avait pu voir toute la scène, il ne semblait guère content que Rick se retrouve à terre.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Lun 29 Oct - 8:51

Je me doutais bien malgré qu'il avait l'avantage à cet instant que Gabriel n'ira pas jusqu'à tuer se type, contrairement à moi qui n'aurait pas hésité une seul seconde. Je souris voyant que c'était efficace, j'aurais préféré qu'il le tue car la prochaine fois qu'on croisera son chemin il serait déjà en rogne mais en plus il trouvera une parade à sa technique. Je regardais vers le vide souriant d'avantage voyant que la créature disparaissait et Rick tomber dans le vide.

Derek: Bien, je suis ravis que les dossiers de Raynor ne soit pas erroné sur se coup la...

Alvaro: pourquoi c'est déjà arriver qu'il est des erreur?

Derek: oui, tout n'est pas science exact.

Alvaro: et tu nous a quand même pris le risque qu'on fonce dans dans sa direction!!!!

Derek: t'avais une autre idée peut être?

Alvaro: bah non mais...

Derek: alors ta gueule!

Je regardais Gabriel m'expliquant qu'il avait pas tuer se mec, j'en soupirant m'en doutant de toute façon. Si il m'aurait dit le contraire j'en aurais vraiment été étonné, c'est plutôt Alvaro qui se tournait à nouveau serrant le poing vers Gabriel.

Alvaro: t'es complètement con ou quoi? t'aurais du le tuer pour s'en être débarasser! tu crois que lui va se gêné de le faire une fois qu'il sera revenu? bordel qu'est ce que tu trouve chez se type Derek!

Derek: il a une moins grande gueule que toi en tout cas!

Il me regardait d'un air étonné et se tournait à nouveau pour regarder devant lui croisant les bras, je m grattais la tête n'en pouvant plus de celui la et son caractère.

Derek: Teijo est pire que fainéant! et je parie qu'IL A REGARDE TOUTE LA SCENE DEPUIS SON FAUTEUIL! VIEUX ERMITE!

Alvaro: rhaaa mais pourquoi tu crie comme ça?

Derek: parce que Teijo est un vieux! il est sourd d'oreille bien évidemment.

Alvaro: tu crois que c'est le bon moment pour le chercher? bon ou on va?

Derek: chez toi...

Alvaro: et pourquoi chez moi?!!

Derek: Gabriel n'a plus de baraque et moi mon ex squatte encore la mienne et je doute qu'elle veux voir ma tête d'aussi tôt.

Je fini par le convaincre et nous conduit jusqu'à chez lui, sa semblait pas être une grande maison à vue d'oeil, mais je préfère encore sa que dormir dehors. On entrait et évidemment pas besoin d'avoir l'autorisation pour entrer cette fois vue que je suis humain. J'avais une faim que j'avais plus ressentit depuis très longtemps,je me rendais jusqu'au frigo mais évidemment celui ci était vide.

Derek: Alvaro va chercher de quoi manger!

Alvaro: quoi! et pourquoi moi? demande à ton "copain"

Derek: parce que je te le demande!

Il ralait entre ses dents, mais fini par se diriger vers la porte de sortie, mais pu s'empêcher de lâcher des commentaire avant de partir.

Alvaro: n'oubliez pas que vous êtes chez moi, rien dans mon canapé, ma table de cuisine, dans ma baignoire, dans ma douche et encore moins dans ma chambre!

Derek: grouille!

Il fini par partir, j'en soupirais soulagé sa me fera un peu de vacance. j'attrapais la main de Gabriel et montait jusqu'à l'étage et entrait dans la chambre d'amis.

Derek: c'est bête il n'a pas penser à m’interdire cette chambre.

J'attrapais sa main pour qu'il s'installa à côté de moi et repensait à se qu'il m'avait dit tout à l'heure que je parlais jamais de mon passé.

Derek: tu sais Gabriel...hum...si je me confiait jamais à toi contrairement à Lola, c'était en effet déjà une question de préfèrance entre elle et toi, mais pas dans le sens que tu l'imagine. Sa m'aurait fait beaucoup moins de mal qu'elle finisse par me craindre ou me détesté a cause de mes acte passer que si c'était toi...je l'aurais pas supporter c'est pour sa que je te disais jamais rien alors si..tu veux vraiment que je te raconte un peu plus sur moi alors je veux bien.

J'attrapais mon porte feuille dans la poche derrière de mon pantalon et sortait deux photos que je gardais toujours sur moi et les passait à Gabriel.



Derek: contrairement à se que j'ai pu dire, je ne suis pas vraiment née en tant que "vampire" même si j'en avais les gênes. J'étais un enfant normal comme je le suis aujourd'hui et cette femme sur la photo était ma "nounou" ma mère était seule alors devait enchaîné les boulot pour s'occuper de moi...elle s'appelait Rose, j'étais presque attacher à cette personne qu'à ma propre mère. Pourtant...c'était la première personne que j'ai tué dans ma vie.

Je détournais le regard à cette instant me rappelant de se jours comme ci c'était hier.

Derek: sa c'est passé dans se champs de fleur rose comme tu peux le voir sur la deuxième photo, tout se passait bien jusqu'à que mon côté vampire se décide à se réveiller. Elle avait trébuché maladroitement et c'était entaillé le genoux, c'était une blessure tout à fait banal, mais il a suffit de quelque goutte de sang pour que mon coeur cesse de battre. mon corps était entrain de mourir sa été pour moi un moment extrêmement douloureux, Rose m'avait pris dans ses bras et elle était en larmes. Je suis restais quelque instant sans vie, mais lorsque je repris à nouveau mon souffle mon corps à agis par instinct et j'ai planté mes crocs sa gorge. J'avais huit ans quand ma vie de vampire avait commencé et je n'ai jamais plus été se petit garçon souriant de ses photos que t'arrête pas de regarder sa me gêne!

Je lui arrachait des moins pour les remettre en place.

Derek: Même ça je l'ai jamais expliquer à Lola...alors sa te plait tant de connaitre mon triste passé? ou tu en veux encore?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Mer 31 Oct - 5:14

On a peut-être pris des risques sur le coup là, mais Derek a raison, nous n'avions pas d'autre solution sous la main. Derek n'était pas surpris que je ne l'ai pas tué, après tout il me connait très bien depuis tout ce temps par contre Alvaro semblait être hors de lui de savoir que je ne l'avais pas tué.

Gabriel : Peut-être mais je ne peux pas tuer quelqu'un, si reviendrais à la charge dans ce cas on le remettra de nouveau à terre mais je ne le tuerais pas.

Bien que sa sera sans doute bien plus difficile, étant donné qu'il sait qu'on connait son point faible, il fera le nécessaire pour qu'on ne puisse plus l'atteindre. Pour le moment nous sommes tranquil durant un long moment alors autant en profiter.

J'étais assez mal de savoir que je n'avais plus ma belle maison, j'ai travaillé tellement pour l'obtenir, et voilà le résultat, j'en fis un soupir de savoir qu'on devra habiter au côté de cette homme, je n'en avais pas du tout l'envie.. Va savoir ce qu'il tentera de faire lorsque je serais partis.. Non, je ne peux pas me permettre de quitter d'une semelle Derek sinon il en profitera pour se jeter sur lui.. J'en deviens déjà parano rien qu'à l'idée qu'ils se retrouvent seul à seul dans cette maison..

Nous arrivons enfin jusque chez lui, j'entrais suivant Derek déjà à cette instant, je le suivais partout comme un petit chien de peur que Alvaro tente quoi que se soit.

Je tournais le regard vers Alvaro lorsque Derek lui demandait d'aller de quoi manger, j'avais peur que Derek finisse par m'envoyer moi et qu'ils se retrouvent tout les deux seul. Mais je fus soulagé puisque se n'était pas le cas, celui-ci finissait par s'en aller faire ce que Derek lui avait demandé.

Je regardais de nouveau en direction de Derek une fois qu'il était partis, je le laissais m'attraper la main et le suivait en courant, j'en fis un sourire puisqu'il m'emmenait jusqu'à la chambre d'ami.

Gabriel : Le connaissant, il va faire vite, nous n'aurions jamais assez de temps.

Je fis un léger soupir et m'installait à côté de lui, il semblait vouloir me parler, j'observais bien son visage. Je détournais la tête puisqu'il parlait du pourquoi il ne désirait pas partager son passé à moi. Je fus tout d'abord déçu mais fus surpris par la suite, je revenais vers lui à cette instant.

Gabriel : Tu veux bien me raconter ? Ne te s'en pas forcé Derek, si tu n'as pas envie alors.. Hum.. Mais sache que jamais je ne te craindrait malgré ce que tu as pu faire.

Je baissais les yeux voyant qu'il sortait son porte-feuille, je fis des petits yeux remplis d'admiration voyant les photos de Derek lorsqu'il était tout petit, je le trouvais vraiment trop mignon, j'avais bien envie d'en garder une pour moi.

J'écoutais son histoire, j'étais vraiment très heureux qu'il finisse par tout me raconter, mais je gardais les yeux viré sur ses photos afin d'enregistré chaque petit détail de lui lorsqu'il était enfant. Mais je l'écoutais également, parce que je désirais tout savoir.. Je levais aussi tôt le regard lorsqu'il me racontait qu'il avait tué cette femme sur cette photo, j'en rebaissais les yeux pour regarder le visage de sa nounou.

J'ouvrais la bouche voyant qu'il finissait par les arracher des mains les photos, je revenais vers lui.

Gabriel : Merci de t'avoir confié à moi Derek.. Sa a du être très dure de vivre avec ça.. Mais tu n'étais qu'un enfant, il n'y avait personne pour t'aider.. Si je t'aurais connu déjà à ce moment là, je t'aurais tendu la main et je suis sûr que je serais déjà tombé amoureux de toi.

Je m'approchais de lui, posant une main derrière sa tête afin d'y approcher mes lèvres contre les siennes, je fermais les yeux le poussant pour que je puisse me mettre au dessus de lui, je glissais mes lèvres jusqu'à son oreille.

Gabriel : Je t'aime à un point inimaginable Derek..

Je glissais mes lèvres jusqu'à son cou, je déboutonnais à l'aide des mes deux mains, une fois que c'était fiat, je glissais l'une d'entre elle pour caresser son sexe avec celle-ci. De ma main libre j'attrapais sa photo où il était seul que je glissais dans ma poche, j'en fis un sourire à cette instant continuant mes baisé dans son cou ainsi que mes mouvements de ma main, je finissais par tenir sa main avec l'autre.

Lorsque je sentais qu'il était bien excité, je retirais mon visage de son cou pour observer le sien.

Gabriel : Tu n'es pas obligé de me raconter tout ton passé tout de suite, tu peux le faire petit à petit.

J'entendais la porte de l'entrée claquer, Alvaro était donc déjà de retour, je me retirais de Derek à ce moment là, j'aurais bien aimé qu'on aille plus loin.. A chaque fois quand on en a l'occasion il y a toujours quelque chose ou quelqu'un pour nous déranger.

Gabriel : Il est déjà là.. Hum çà propos d'Alvaro.. Est-ce que tu as éprouvé des sentiments pour lui ? Est-ce que je dois m'inquiéter que vous vous retrouviez seul à seul.. Il semble vouloir t'obtenir, alors.. J'en suis jaloux, et je m'imagine déjà plein de chose de ce qu'il pourrait arriver..



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Jeu 1 Nov - 5:35

Je me mettais à ricaner de ses paroles, si il m'aurait connu à cette age la il serait déjà tomber amoureux de moi? je doute qu'à cet age tu pense à l'amour et encore moins sur ses préférences sexuel. Je me voyais mal à huit ans me dire que j'allais être amoureux d'un garçon et encore moins coucher avec elle.

Derek: Dit pas de connerie c'est à peine si à cet age tu savais quoi faire de ton zizi alors tomber amoureux de moi....t'exagère.

Je souris le regardant s'approcher de moi, je regardais quelque instant ses lèvres avant qu'il se mette à m'embrasser. Sa fait plus de trois mois depuis son départ que j'ai plus eu l'occasion de le toucher alors c'est sûr que lorsqu'il me poussa contre lit, je fermais les yeux quelque instant souriant de se qu'il me racontait à l'oreille.

Derek: Hum et bien montre moi à quel point inimaginable tu m'aime alors.

Voilà quelque chose que je ressentais pas autre fois lorsque j'étais vampire, avec les baisers qu'il me donnait dans le coup j'avais des bouffer de chaleur. Un vampire ne ressent ni le chaud, ni le froid, je ressent des chose nouvelle inconnue pour moi...je vais pas lui dire mais sa m'en donne un certain stress et un boule à l'estomac. A quel point sa va être différent pour moi à se niveau la? je glissais mes doigts dans ses cheveux ayant tellement chaud lorsqu'il me caressait à mon engin que je passerais bien sous une douche froide. D'ailleurs je devenais plus vite excité que d'habitude sûrement à cause de pas mal de changement qu'à subit mon corps, je levais les yeux le regardant avec un sourire en coin.

Derek: en tout cas c'est sûr que je te raconterais pas la suite maintenant.

Je levais les mains voyant qu'il se tirait de moi, ben quoi? pourquoi qu'il s'arrête en si bonne voie?

Derek; quoi qu'est ce qu'il a? qu'est ce que j'ai dit.

Alvaro revenu? et merde qu'est ce qu'il fait chier lui aussi, je me redressais regardant mon engin à cet instant et râlais tout en refermant ma braguette.

Derek: qu'est ce que tu raconte Gabriel! moi avoir éprouvé des sentiments pour Alvaro? hum...non, il te l'a dit par lui même j'étais jamais dans mon état normal quand...arrête de t'inquiété pour rien, il s’intéresse à moi uniquement parce que toi tu t’intéresse à moi.

Alvaro: Ah oué tu crois?

Je levais la tête vers la porte voyant qu'il l'ouvrait et se permettait d'entrer, je tournais le regard sentant encore une fois que tout ça allait mal tourner.

Derek: T'es déjà la toi? tu savais pas rester à poireauté dans le magasin encore un quart d'heure?

Alvaro: pourquoi pour t'envoyer en l'air avec lui?

Derek: c'était bien partit en tout cas avant que tu te pointe.

Je voyait qu'il baissait les yeux vers mon pantalon et oui forcément j'ai encore la bosse la, je le fusillais du regard pour qu'il regard ailleurs et c'est vers Gabriel qu'il se tourna.

Alvaro: je vais répondre à ta question moi même Gabriel, oui ta de très bonne raison de t'inquiété car que tu sois la ou non je profiterais de chaque occasion...qu'il soit dans le canapé, dans son lit ou même sous la douche, je me gênerais pas.

Je fronçais d'avantage les sourcils étant pas étonné de se genre de parole, mais sa m'agaçait fortement je me levais voulant lui en mettre une mais n'ayant plus ma force il réussit avec facilité d'attraper mon poignet.

Derek: lâche moi!

Alvaro: Pourquoi? t'es plus vampire Derek et donc mon maître je peux te désobéir comme bon me semble et j'ai dit que je profiterais de chaque occasion non?

Je tirais son mon bras, mais je pouvais m'en dégager lui me forçait à diriger ma main vers sa bouche j'en tirais d'avantage comprenant se qu'il tentait de faire, je me rendais compte à quel point j'étais faible il prit l'occasion d'enfoncer ses crocs dans ma chaire, j'en grimaçais. Lui regardait attentivement avec son regard de vampire vers Gabriel voulant le provoquer.

Derek: sa suffit Alvaro! lâche moi je t'ai dit!

Je voulais le frapper de mon autre main, mais rapidement il retirait ses crocs me lançant sur le lit. J'en ai pas eu le temps de me relever qu'il était déjà sur moi et planta à nouveau ses crocs mais dans ma nuque cet fois. Je tenais ses bras les serrait impuissant, il pourrait me tuer d'un simple claquement de doigt. Voilà que je me retrouve à la place de mes victimes jamais je n'aurais penser une seul seconde que sa se passait comme ça pour eux et alla jusqu'à profité de l'occasion pour glissé à son tour sa main dans mon pantalon.

Derek: tu va me tuer arrête!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Jeu 1 Nov - 6:44

Derek tentait de me rassurer avec ses paroles, mais tout ça ne me dit rien qui vaille, je ne serais l'expliquer mais.. Je n'ai pas du tout confiance en Alvaro et je sens qu'il va tenter de se rapprocher de Derek et pas de n'importe qu'elle façon, j'en étais terrifié à l'idée.. Qu'une autre personne puis-je toucher son corps, J'ai déjà vécu durant des longues années à le partager avec Lola.. Je ne pourrais plus revivre ça.

Je tournais la tête voyant que Alvaro était là, j'en détournais le regard n'étant pas rassuré et n'aimait vraiment pas sa présence.

Gabriel : Tu aimes Derek n'est-ce pas.. Sa te met hors de toi de savoir qu'il ne s'intéresse pas à toi mais à moi, je t'en prie, si tu es en colère alors règle cela avec moi et non en t'en prenant à lui. Se n'est pas de sa faute s'il m'aime et non toi, on ne choisis par ce genre de sentiment.

Je doute que se sont ce genre de parole qui va l'arrêter.. Alors qu'il regardait vers.. Le pantalon de Derek, il finissait par tourner sa tête dans ma direction, je le regardais bien restant calme pour l'instant..

Gabriel : Pourquoi en arriver là, ne le touche pas..

Je tournais aussi tôt le regard vers Derek qui tentait de lui donner son poing, mais Alvaro attrapant avant son poignet pour l'en empêcher. J'en avais une boule au ventre, j'avais tellement peur qu'il tente quoi que se soit contre Derek.

Gabriel : Qu'est-ce tu fais non, arrête je t'en prie.

J'en avais les yeux écarquiller voyant qu'il enfonçait ses canines dans sa main afin de s'abreuver, je serrais les poings à cette instant, je devrais le repousser, et me battre contre lui comme tout les hommes le feraient pour récupérer la personne qu'il aime mais.. Je restais planté là à ne rien faire.

Je sentais la colère m'envahir, voyant qu'il le jetais sur le lit pour se mettre sur lui et planter cette fois ci ses crocs dans sa gorge.

Gabriel : Arrête maintenant !

Mais il glissait par la suite sa main dans le pantalon de Derek, mes yeux s'écarquillaient, tout ce qui était fait de verre se brisaient sous l'impact de mes ondes qui s'agitaient dans tout les sens tellement que j'étais hors de moi, on pouvait voir distinctivement ceux-ci dans les airs tellement qu'elles étaient puissante, de couleur bleu, cela formait toute des petites bulles minuscules tout autour de nous, elles commençaient par la suite à se regrouper, un bruit très strident qui sifflait apparaissaient, des étincelles sortaient, celle-ci s'envoyait aussi tôt en direction de Alvaro lors de l'impact, on aurait dit une explosion de deux foudre qui se touchent l'un l'autre. Une grosse partie de ses vêtements était brûlée, heureusement qu'il était vampire sinon il aurait eu de sacré dégât.

Mes ondes continuaient de s'agiter dans tout les sens, brisant tout ce qui se gênaient sur son passage, il y avait sans arrête des coupures de courant. Je semblait absent, une bonne partie de mes ondes se regroupaient autour de mon corps c'était la première fois que mes ondes agissaient de la sorte.

La boule qui c'était formé ne formait la taille que d'une orange, il restait encore beaucoup d'onde dans la pièce et certaine d'entre elles venaient de pénétrer à l'intérieur du corps de Alvaro, elle attaquait sa voie crânienne ainsi que son coeur et tout ses point vitaux pour le faire souffrir.

Je tombais à genoux et m'écroulait par la suite à terre, je n'avais pas l'habitude d'utiliser mes pouvoirs aussi loin, mon corps n'en supportait pas plus, mes ondes disparaissaient aussi tôt ainsi que ce bruit strident qui tapaient aux oreilles.

Gabriel : Derek..

J'avais les yeux fermés et pourtant je laissais échapper des larmes, je serrais les poings.

Gabriel : Ne touche plus Derek..


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Ven 2 Nov - 0:03

Au fond Alvaro ne désirait pas me faire du mal, il n'avait même pas enfoncer entièrement ses crocs dans ma gorge. Même si du sang coulait de ma blessure le débit n'étais pas si important que si il les avaient enfoncer entièrement et c'est à peine si il avait avaler deux gorgées de mon sang. Par contre il était loin de faire semblant lorsqu'il mis sa main dans mon calbart et c’était la goutte d'eau qui a fait déborder le vase pour Gabriel. Entendant des bruits de verre se briser Alvaro se redressait regarder en direction de Gabriel fronçant les sourcils.

Alvaro: Qu'est ce qu'il fabrique celui là.

Derek: t'es un idiot Alvaro!

Je n'avais jamais vue Gabriel dans cet état, je posais ma main au niveau de ma blessure pour essayer de stoppé le saignement regardant un pouvoir que j'avais jamais vue chez Gabriel du moins pas de cette façon. C'était quoi ces étranges bulles qu'il a créer? qu'est ce qu'il va faire? je posais rapidement mes mains sur mes oreilles lorsqu'un bruit strident se fit entendre c'était vraiment insupportable pourtant je quittait pas Gabriel des yeux.

Derek: Gabriel arrête se bruit atroce!

Alastor ne supportait pas le bruit non plus, il serrait les dents regardant également Gabriel et cet boule qu'il formait. j'en avait les yeux écarquiller n'en revenant pas qu'il puisse faire ça, je n'avais pas eu le temps de comprendre se qu'il c'était passer que Alvaro se trouvait projeté dans le fond de la pièce, l'attaque fut tellement fulgurante que même Alvaro n'avait pas compris se qu'il venait de se passer. Je me tournais pour le regarder toujours tenant mes deux oreilles de se bruit horrible.

Alastor: espèce de...

Il était brûlé de partout, malgré qu'il était un vampire il se retrouvait allonger sur le sol sans être capable de bouger attendant que ses blessures se cicatrise d'elle même.

Derek: ne le tue pas Gabriel!

Il semblait même pas m'entendre, mais qu'est ce qu'il lui arrive? il en était presque effrayant, moi qui lui es toujours demander qu'il se rebelle un peu voilà que je vais regretté mon petit angelot. Entendant Alvaro se mettant à hurler de douleur je tournais la tête dans sa direction, il se tortillait dans tout les sens. Gabriel doit certainement le torturer avec ses ondes, je voulais rejoindre Gabriel pour qu'il cesse son carnage, mais j'osais pas bouger de peur être moi même toucher par les ondes qui entourait Gabriel jusqu'à que celui ci tombe à genoux puis à terre. Je retirais mes mains de mes oreilles voyant ses ondes disparaître, j'en avais encore les oreilles qui sifflait ressentant encore les symptômes.

Derek: Gabriel!

J'accourais à lui me mettant à genoux caressant ses cheveux, il n'avait rien de grave juste épuiser de ses effort. Je le prenais contre moi le serrant fort voulant qu'il se calme, m'aimerais pas qu'il recommence. Je regardais tout de même l'état d'Alvaro, il était dans un mauvais était. Du sang sortait de ses oreilles, bouche, nez et même ses yeux qu'il gardait fermer.

Derek: C'est tout maintenant Gabriel...calme toi d'accord? je suis la.

Alvaro: Arg...fait le sortir d'ici....ou je te jure Derek...je lui arrache le coeur.

Je tenais Gabriel contre moi l'aidant à se relever, je prenais les menaces d'Alvaro très au sérieux et ne voulait qu'un mal lui arrive. Je passais son bras autour de mes épaules pour l'aider à marcher et me dépêchait de sortir de la maison avant que Alvaro soit complètement remis de ses blessure.

Derek: On s'en Gabriel t'en fais pas on le verra plus ok? mais me fait plus la même trouille que tu m'as foutu!

On sortait tout deux de la maison m'éloignant le plus vite possible malgré que Gabriel devenait pesant ayant du mal à avoir la force de marcher, je me rendais jusqu'à un banc pour l'y poser n'en pouvant plus en espérant que Alvaro ne vienne pas jusqu'ici et m'asseyait à côté de lui continuant de le regarder contre moi.

Shizuka! aaahh te voilà toi!

Merde manquait plus qu'elle! qu'est ce qu'ell fou ici? elle courait dans ma direction se mettant à frapper sur ma tête avec son sac à main.

Derek: maman qu'est ce que tu fais la? arrête de me frapper bordel!

Shizuka: sa fait des mois que je te cherche! Lola m'a tout raconté! c'est comme ça que j'ai élevé mon fils? pour qu'il tente de tuer sa femme! qu'est ce qui lui arrive à Gabriel? tu l'as fait pleurer lui aussi!

Elle se remis à me frapper avec son sac, j'attrapais son poignet pour qu'elle cesse.

Derek: je n'ai pas fait pleurer Gabriel, c'est un mec qui l'a mis à bout...et pour Lola c'était un accident j'étais hors de moi.

Shizuka: ta trouver que ça comme excuse Derek? je suis hors de moi en se moment c'est pas pour autant que je te tue!

Elle s'asseyais à côté de Gabriel sortant un mouchoir pour essuyer ses larmes le regardant avec tristesse.

Shizuka: tu semble bien affaiblis Gabriel...si Derek ta fait quoi que se soit dit le moi et je le punirait comme il se doit.

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Ven 2 Nov - 2:13

J'étais encore à terre, incapable de me lever, je n'arrêtais pas de chuchoter entre mes dents de laisser Derek, mes poings étaient serré au maximum, j'arrêtais de prononcer cette phrase lorsque je sentis Derek me prendre contre lui, j'ouvrais lentement les yeux pour le regarder mais je voyais flou, certainement du à la fatigue..

Lorsque j'entendais la voix de Derek je me calmais aussi tôt, des larmes coulaient encore sur mon visage. Je tentais d'aider Derek pour me maintenir debout, mais je n'avais plus aucune force dans tout mon corps, je regardait du coin de l'oeil en direction de Alvaro, je n'en croyais pas mes yeux, il était dans un piteux état, je regardais lentement dans la pièce par la suite, il y avait des fissures partout dans les murs de la chambre et tout les objets étaient brisé ou fissuré.

Gabriel : Je.. suis désolé.

Une fois que Derek venait de m'emmener loin de cette maison, j'écoutais ses paroles baissant la tête me rappelant tout doucement de ce qu'il c'était passé, j'ai vu Alvaro mordre Derek et par la suite toucher.. Son corps, une grand colère ma envahis ainsi que de la jalousie et.. J'ai laissé mes ondes prendre sur moi, j'ai laissé mes pouvoirs m’absorber et leur laisser leur libre arbitre. J'aurais pu blessé Derek, je sentais d'ailleurs que je lui avais causé des dégâts au niveau de ses tympans.

Gabriel : Je ne voulais pas te faire du mal, désolé Derek.. Je ne sais pas ce qu'il m'a prit..

Il m'aidait à m'asseoir sur un banc dans un parc, je m'y installais gardant la tête baissé, mon corps me fait souffrir c'est atroce.. Je n'arrêtais pas d'en avoir les larmes aux yeux..

Gabriel : C'est la première fois que cela m'arrive.

Je levais lentement la tête entendant cette voix que je reconnaissais, c'est la mère de Derek. Je fus surpris qu'elle lui donne un coup. J'écoutais leurs petites discussions, jusqu'à ce qu'elle vienne s'installer à côté de moi, j'en tournais le regard pour la regarder, malgré que je me sentais très faible, je lui fis un sourire.

Gabriel : Je vais bien.. Derek ne me ferais jamais quoi que se soit..

Je me rendais compte que désormais nous n'avons nul part où nous rendre ma maison est détruire, celle de Derek est habité par Lola et ses enfants... Et je ne préfère plus retourner auprès de chez Alvaro.. Je regardais de nouveau la maman de Derek à cette instant.

Gabriel : Est-ce qu'on peut.. s'héberger chez vous un moment.. Le temps que je trouve un endroit où vivre avec Derek.. S'il vous plaît.

Je me posais bien contre le rebord du banc, fermant quelque instant les yeux, je sentais que mes ondes entraient à l'intérieur de mon corps afin de me régénérer mon corps. Je me rend compte à quel point je ne connais pas vraiment mes pouvoirs, je ne connaissais que le quart.. Et sa me faisait assez peur.

Lorsque se fut terminé, mes ondes quittaient mon corps, j'en ouvrais les yeux posant ma main sur mon visage, et me redressait par la suite. Je tournais la tête vers Derek, j'ai pu savoir tout ce que j'ai fais lorsque mes pouvoirs ont pris le dessus de moi.

Gabriel : Laisse moi te soigner Derek.

Je me mettais devant lui, posant mes deux mains sur ses oreilles laissant échapper une lumière lumineuse sur les paumes de mes mains, je guérissais ses tympans qui était fort endommagé, il devait entendre sans cesse un bruit très strident, et sa aurait pu rester à vie.

Une fois que se fut terminé, je détournais le regard honteux de moi.

Gabriel : Je devrais m'excuser envers Alvaro, je ne désirais pas en arriver là.. Je ne sais vraiment pas ce qu'il m'a prit, je suis désolé. Sa m'a mis hors de moi et.. Hum.. C'est difficile à expliquer, c'est comme-ci j'ai laissé le libre arbitre à mes pouvoirs et qu'ils se sont défoulés sans que je leur dise quoi faire. Mon corps n'en a pas l'habitude de contrôler une si grand puissance, heureusement d'ailleurs sinon, je ne sas pas jusqu'où cela aurait été..

Je retournais ma main afin de la regarder, je tentais de refaire apparaître le même pouvoir que tout à l'heure, où mes ondes étaient tellement puissante qu'on pouvait le voir à l'oeil nu, sous des milliards de petites boules lumineuses, si j'arrivent à contrôler plus mes pouvoirs, cela ne se reproduira plus..

Mais rien ne se passait, je sentais juste que j'avais ressemblé des ondes sur la paume de ma main, mais c'était comme d'habitude, elle était invisible à l'oeil nu, pas aussi puissante, je remettais ma main le long de mon corps.

Gabriel : Je m'entraînerais afin que cela ne se reproduis plus, je ne veux plus te blesser.. ni même blesser quelqu'un.

Je regardais vers la maman de Derek par la suite, lui faisait un sourire.

Gabriel : Désolé, vous venez d'arriver et vous devez avoir du mal à comprendre..

Je fis des grands yeux puisque s'en m'y attendre, la terre qui se trouvait derrière moi venait de changer d'apparence pour former deux panthère fait de pierre, ceux-ci venait de m'attrapait les deux bras, j'en poussais un gémissement de douleur sur le moment, il m'attirait rapidement jusqu'à une entraille où d'une façon magique, la terre venait de se séparer en deux formant un grand trou, tellement que c'était profond on n'y voyait pas le fond.

Gabriel : Derek.. !

Rick : Je suis... très énervé, mais tu as été idiot de ne pas m'avoir tué.

Les deux panthères de Rick me lançait dans le trou, Rick tapait ses deux mains l'une contre l'autre, la terre se refermait aussi tôt sur moi, il n'y avait même plus la trace d'une fissure, le sol était redevenu intact.

Rick : Un de moi, je t'avais prévenu de me suivre tranquillement Derek.

Rick tournait le regard vers Shizuka par la suite.

Rick : Shizuka.. La mère de Derek, Raynor serait ravis que je t'amène à lui, dit moi, où sont tes enfants Derek, tu tiens à eux ? Si tu ne me suis pas, toute les personnes à qui tu tiens seront tué. Hum, sauf Shin puisqu'il travail encore pour nous, et oui, il ne semble vraiment prendre tes paroles au sérieux, toi qui a tenté toi même de tuer ta femme et ta fille, Tu n'es pas très doué pour jouer les papa Derek.


Derek devait sans doute pensé que j'étais mort, écrabouillé en ce moment, mais, la même chose c'était produite que tout à l'heure, mes ondes c'étaient entouré de mon corps, ils avaient la même forme, ce qui avait détruit la roche qui c'était écrasé sur moi, je me retrouvais d'un un grand trou, enterré vivant. Je levais la tête posant ma main au dessus de moi, si je détruit tout ça avec mes ondes, tout va s'écrouler sur moi et je ne sais même pas à quel profondeur je me retrouve.. J'envoyais donc mes ondes jusqu'à Derek pour pouvoir lui montrer que j'étais en vie. Je tendais la main vers ma bouche, chuchotant, je les envoyais jusqu'à lui par la suite.

Une fois que mes ondes se trouvait proche des ses tympans, le message lui adressait.

" Gabriel : Je suis toujours là.. Je suis enfermé sous Terre. "



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Ven 2 Nov - 6:02

j'étais au moins aussi secoué que lui, j'ai encore cette horrible son dans mes oreilles et c'est à peine si j'arrive à les entendre parler. Comme ci sa suffisait pas ma mère me frappe en plus, mais je comprend sa colère si elle a appris à se que j'ai fait lors de ma crise il est plus que normal qu'elle me donne des coup. Je tournais le regard voyant qu'elle prenait soin de Gabriel lui frottant ses yeux et retirait les débris qu'il avait dans les cheveux.

Shizuka: j'espère bien qu'il n'est pas responsable sinon j'aurais été obliger de le punir comme un enfant et me dit pas tu va bien je vois très bien que c'est tout le contraire.

Elle baissa sa main assez surprise de sa demande, mais elle repris sourire se mettant maintenant à frotter ses vêtements comme une mère prendrait soin de son enfant.

Shizuka: Evidemment que vous pouvez loger chez moi et rester le temps que vous voudrez...tant que vous m'empêcher pas de dormir la nuit bien évidemment sinon je suis assez ronchon le lendemain matin. Oh Derek aurais tu pas pris un peu de couleur? toi qui a l'habitude d'être blanc comme un linge.

Derek: hum...c'est bien possible.

Elle se doutait pas que j'étais redevenu humain je crois qu'elle en oublierait presque tout mes bêtises, elle n'attendait que sa de moi une vie humaine et donc normal. Je veux pas lui dire sinon elle fera tout pour m'empêcher de retrouver mon ancienne vie et moi je veux pas rester aussi faible. Je regardais ensuite Gabriel qui semblait se reposer, c'est étrange on dirait qu'il reprend des forces. C'est sûrement sa faculté de se soigner, mais jamais j'avais vue qu'il l’utilisait de cette façon. Le voyant comment je pouvais m’empêcher de caresser ses cheveux mais j'en reçu une tape sur la main de ma mère.

Shizuka: tu vois pas qu'il se repose laisse le!

Derek: je fais se que je veux! c'est mon copain et pas le tiens!

Shizuka: tu veux encore dire bonjour à mon sac Derek?

Je croisais les bras me pliant à ma mère, elle arrive toujours à m'avoir j'ose jamais me rebélé contre elle. Mais malgré tout j'adore ma mère plus que tout, je pense que j'ai de la chance de l'avoir alors tout comme Gabriel jamais je pourrais lui faire du mal. Je me tournais vers Gabriel voyant qu'il r'ouvrit les yeux je lui sourit et me laissait évidemment lorsqu’il me soigna se qui me soulageait au plus au point.

Shizuka: t'étais blessé? et tu m'as rien dit! tu t'es encore battu c'est ça et ta impliquer Gabriel la dedans!

Elle se tournait vers gabriel qui se mit à parler et moi de même fronçant les sourcils regardant dans une autre direction.

Derek: nan oublie Alvaro, je doute qu'il accepte tes excuse aussi facilement Gabriel t'es dans on collimateur maintenant alros oublie le...et t'en fais pas pour tes pouvoirs je sais très bien se que sais, je suis le premier à savoir se que sais d'avoir une colère tel que tu ne contrôle plus rien...je te comprend alors t'en fais pas ok?

Shizuka: ahah! t'en fait pas j'ai l'habitude de rien comprendre déjà avec Derek.

Je lui lançais un petit regard jusqu'à que je sentit le sol vibré et vie ses deux panthère de terre arriver et attraper Gabriel, je me levais me mettant à courir voulant le rattraper avant qu'il lui arrive quoi que se soit.

Derek: Gabriel!

j'entendais la voix de Rick c'était évidant que cela ne pouvait être que lui derrière tout ça, j'ouvris grand les yeux voyant ses panthères lancer Gabriel dans se trou. Je me mettais rapidement au bord essayant de voir le fond et si il va bien mais celui ci se mis à être fermier entièrement j'en recula de deux pat sur le moment. Je regardais à nouveau vers le sol me mettant à genoux passant ma main ne voulant pas croire que Gabriel pourrait être...

Derek: non..non Gabriel...

Je serrais serrant la terre tournant légèrement mon regard vers Rick tentant de retenir mes larmes, ma mère avait sa main sur sa poitrine voulant pas croire non plus se qu'il était arriver à Gabriel. Elle se tournait furieuse vers Rick surtout après les paroles qu'il venait de prononcer.

Shizuka: taisez pourquoi vouloir emmené Derek avec vous!?

Derek: Teijo...

Shizuka: Encore lui! pourquoi il le laisse pas tranquille à présent! il a dit qu'il avait effacer tout sentiment en lui alors pourquoi il te laisse pas tranquille. Dégage toi et ta maudite terre!

Je tournais rapidement mon regard vers le sol recevant le message de Gabriel qui me faisait un bien fou, je me redressais m'approchant de ma mère qui continuait de crier.

Shizuka: tu laisse toujours les autres faire le sale boulot Teijo, viens donc réglé tes problèmes toi même! je sais que tu nous regarde de ton maudit fauteuil! voilà pourquoi j'ai jamais voulu de toi! espèce de ...de fainéant!

J'attrapais vite ma mère contre moi posant ma main sur sa bouche pour qu'elle ne dise plus un mot de plus, c'est pas le moment de provoquer Teijo d'avantage. Je lui chuchotais à l'oreille pour ne pas que Rick entende.

Derek: tout va bien maman, Gabriel est toujours en vie utilise tes pouvoirs pour l'emmené loin d'ici je t'en pris...je veux plus que ma famille soit blessé par ma faute à présent.

Je levais ma tête vers Rick ne lâchant toujours pas ma mère.

Derek: c'est bon je viens cette fois, mais uniquement si tu laisse ma famille tranquille.

Je fini par lâcher ma mère m'avançant vers Rick et tournait légèrement mon regard vers ma mère qui ne savait pas comment réagir.

Shizuka: tu va quand même pas te rendre Derek....Teijo va te...pas question que je te laisse y aller!

Elle profita tout de même de ses instants pour envoyer son pouvoir vers ses yeux ensuite vers la terre cherchant Gabriel à l'endroit ou il a été enterrer vivant, une lumière couleur bordeaux l'entourait et fini par être téléporter dans un bâtiment en face ou on se trouvait. Après cela elle couru vers moi m'attrapant le bras n'hésitant pas à pousser Rick malgré le danger qu'elle pourrait encourir.

Shizuka: je t'ai dit que tu le suivrais pas!

Derek: j'ai pas le choix maman! aller lâche moi...

Shizuka: pourquoi tu utilise pas tes pouvoirs pour te défendre bon sang!?

Derek: parce que je les ai plus voilà! ta bien vu que Gabriel a été obliger de me soigné tout à l'heure non?

Je voyais qu'elle se mettait à pleurer j'en détournais le regard n'aimant vraiment pas voir ma mère verser des larmes.

Shizuka: n'y va pas...t'es tout se qu'il me reste! je préfère encore qu'il me prenne moi!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Light

avatar

Messages : 1598
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Sam 3 Nov - 2:50

Je me retrouvais toujours six pieds sous terre, c'était très étroit ici, et j'ai peur que si j'utilise mes ondes pour me faire un passage, cela se retourne contre moi.. Je posais une main au dessus de moi, il faisait sombre et je commençais à manquer d'air, j'espère que Derek à bien reçu mon message..

Rick observait bien en direction de Derek, il croisait les bras regardant également Shizuka qui semblait être en colère pensant qu'il m'avait tué et s'énervait contre ce Teijo.

Rick : Teijo a besoin du corps de Derek vivant, il a une grande surprise pour toi.. Il a d'ailleurs attendu durant très longtemps, mais n'aurais jamais imaginé que tu serais la clé, il vient tout juste de l'apprendre en réalité. Il ne va pas te tuer, il a d'autre idée derrière la tête.

Il continuait de les regarder tout les deux gardant son sérieux.

Rick : Je laisserais ta mère saint et sauf, et ne toucherait pas à tes enfants si tu me suis tranquillement, regarde ce qu'il est arrivé à ton très chère.. Gabriel.

Il fronçait les sourcils voyant que celui-ci se mettait à chuchoter auprès de sa mère, il ne pouvait entendre ce qu'ils se disaient.

Rick : Se n'est pas le moment de discuter entre vous ! Tenterez-vous de me mettre à bout ?! Je n'ai pas que ça à faire, alors dépêche toi de faire un choix Derek, tu me suis tranquillement où je devrais utiliser une nouvelle fois la force ?!

Je fermais les yeux, utilisant mes ondes pour écouter leur discussion, il ne faut pas que Derek se rendre jusqu'à Teijo.. Non.. Je regardais autour de moi, tendant les mains voyant que quelque chose m'entourait, sa doit être le pouvoir de Shizuka, très rapidement, je me retrouvais dans un bâtiment, je courrais pour retrouver Derek, je me retrouvais derrière Rick mais restait éloigné, je regardais de loin en direction de Derek les larmes aux yeux voyant dans quel état était sa mère, j'avais très bien compris que Derek voulait le suivre afin de nous protéger.

Rick tendais la main, la panthère de roche fonçait sur Shizuka pour la pousser et la mettre à terre, il se mettait ensuite à côté de Derek, seul ses yeux brillait d'un tons rouge tel que son oeil rouge, ils possédaient la même marque que celle de Rick.

Rick : Je ne leur ferrait rien si tu me suis, alors dépêche toi maintenant, Teijo ne te désire plus Shizuka, c'est Derek qu'il veut et non toi, tu ne me sers donc à rien et mes ordres sont claire.

La deuxième panthère se mettait au côté de Rick, celui-ci grimpait dessus, elle se mettait aussi tôt à planer vu que c'était lui qui les contrôlait.

Rick : grimpe, on s'en va.

Gabriel : Non !

Je courrais vers Derek l'enlaçant, la panthère émettait des gémissements de mécontentement.

Gabriel : Il y a un autre moyen, je peux le vaincre comme l'autre fois, laisse moi te protéger Derek..

Rick : Tu crois que je vais me laisser avoir une deuxième fois de la même façon, je te préviens Derek si il tente de nouveau de se battre contre moi, cette fois ci je le tuerais pour de bon !

Il était tout de même surpris de me voir encore en vie. Je me retournais de Derek et me mettait face à Rick, je frottais mes larmes et tentait d'utiliser les mêmes ondes que tout à l'heure, mais rien ne se produisait, tant pis.. J'envoyais mes ondes 'normal' jusqu'à lui où se trouvait sa marque, mais aussi tôt il tendait la main créant un bouclier en face de lui.

Rick : Tu l'auras voulu !

C'est à cette instant que Teijo apparaissait, il lâchait des murmures entre ses dents, c'était un sortilège qu'il lançait sur moi, aussi tôt, quelque chose m'entourait et me paralysait, je ne savais plus bouger d'un centimètre mon corps.. Teijo lâchait un long soupir, Rick ne comprenait pas pourquoi il se déplaçait alors qu'il allait finir par accomplir sa mission.

Teijo : C'était trop long à mon goût, je suis impatient et j'ai hâte de commencer, tu aimes faire attendre les gens Rick, tu sais pourtant que je déteste ça.

Rick : Hum oui.

Teijo fit un signe de la main créant un portail, il s'approchait de moi.

Teijo : J'ai beaucoup entendu parlé de toi et de l'amour que vous avez l'un à l'autre, c'est en réalité une malédiction qu'à jeté un ancêtre à Derek, le savais-tu ? Depuis, des générations, la famille de Derek et la tienne se retrouve coincé entre cette malédiction, tu n'as jamais aimé une personne autant que lui et tu ne pourras jamais aimé quelqu'un d'autre, malheureusement il a fallu que vous soyez deux hommes, sa n'empêche pas malgré tout que cette malédiction marche c'est étonnant.

Gabriel : De quoi parlez-vous..

Teijo : Hum, je n'ai pas le temps de discuter avec toi, tu le seras bien tôt ou tard, même Derek l'ignore voyant la façon qu'il me regarde et Shizuka de même, vous êtes si ignorant. Bien, il est temps pour nous de nous en allez Derek, dit au revoir à tout le monde, je ne les tuerais pas, ils seront encore très utile durant le futur à venir.

Rick fit disparaître ses panthères de roche et pénétrait le portail, Teijo tendait la main, un fil blanc d'au bout de celui-ci se trouvait une tête se serpent se dirigeait tout droit vers derek l'attrapant par ses jambes et l'entraînait jusqu'au portail celui-ci se fermait après cela.

Gabriel : Non.. ! Derek.. Pourquoi vous ne le laissez pas tranquille..

Teijo : Hum, parce qu'il est le seul capable de survivre à ce que je lui prépare.

Tout en parlant, il disparaissait dans un nuage blanc, on ne pouvait désormais plus le distinguer il venait de disparaître et je me retrouvais libre des mes mouvements, j'en tombais à genoux pleurant, je viens de perdre une fois de plus Derek, j'en ais assez..

Gabriel : Derek..


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kijo

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28
Localisation : Bande de curieux

MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   Sam 3 Nov - 3:40

Je n'avais plus le choix que de le suivre à présent, je me décalais de ma mère pour qu'elle me laisse m'en aller avant qu'il se décide réellement de lui faire du mal. J'étais sur le point de monter sur la panthère de roche jusqu'à que Gabriel arrive et m'enlace, je fermais les yeux ayant préféré qu'il reste cacher.

Derek: Si j'ai demander à ma mère de téléporter loin c'est pas pour que tu revienne Gabriel, tu aurais du rester caché.

Je fronçais les sourcils n'étant pas d'accord à se qu'il se batte, il aurait bien pu déjà y laisser la vie tout à l'heure dans le trou et je refuse que sa se reproduire à nouveau et surtout comme le dit si bien Rick, jamais il se laissera avoir deux fois de suite par la même attaque. J'attrapais sa manche voulant le tirer vers moi, mais il lança l'attaque avant même que je puisse l'arrêté.

Derek: non Gabriel t'en mêle pas cette fois!

Evidemment Rick contra ses ondes avec un bouclier, maintenant il la foutu en pétard et c'est pas bon je le tirais vers moi.

Derek: je t'ai dit que je te suivrais!

Je tournais la tête vers Teijo qui apparaissait racontant...j'en sais rien je pige rien à son charabia! mais si il sais déplacer de lui même c'est qu'il veux vraiment avoir ma peau se vieux machin. Je lâchais Gabriel voyant ses filament entourer Gabriel juste pour l’immobilisé.

Derek: Ta réussis à te levé de ton fauteuil Teijo? dois je t'applaudir? libère Gabriel!

Je le quittais pas des yeux me méfiant vraiment de lui, déjà la façon qu'il s'avançait vers Gabriel me plaisait pas, j'ai peur qu'il utilise l'un de ses petit sortilège pour le tuer d'une façon ou d'une autre. Quand il se mettait à causer de notre amour, je lui lançait un petit regard ne comprenant pas ou il voulait en venir et sa malédiction.

Derek: Qu'est ce que tu raconte? je pige rien à tes conneries, j'ai aucune malédiction ou seulement celle de devoir te supporter!...attend une minute tu veux dire que tu connais mes ancêtres alors....mais Teijo t'es encore plus vieux que je le pensais!! espèce de vieux fossile!

J'ouvris grand les yeux voyant se serpent venir jusqu'à moi entourant mes jambes, j'en tombais par terre. Je tournais la tête vers Teijo pendant que j'étais tirer dans le portail.

Derek: lâche moi! je sais très bien marcher espèce de vieux c...

J'étais déjà disparu dans le portail avant même que je puisse finir de l'insulté, j'ignorais se qu'il avait raconté sur la malédiction était vrai...mais je le voyais mal raconter se genre de mensonge qu'est ce qu'il y gagnerais au fond? d'un côté c'est vrai j'ai un lien unique avec Gabriel que jamais je ne pourrais faire avec quelqu'un d'autre, est ce vraiment un malédiction? si oui pourquoi?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une jalousie meurtrière.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une jalousie meurtrière.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Solaire thermique vs jalousie de voisinage ?
» Soucis chien >>>> cheval
» Tex est jaloux de mon fond d'écran...
» vélo low rider
» Quand jalousie rime avec c.nnerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent d'Ombrune :: Grande ville Mirage :: autres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit