Forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La souffrance de Laure

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Zankou Black
Admin
avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 29
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Mar 25 Sep - 21:02

Zankou surveillait attentivement se jeune garçon que Mike avait ramené, on peut facilement voir sur son visage qu'il était loin d'être ravis de l'intervention de celui ci principalement d'être parti auprès de Raynor sans son autorisation. Ne quittant pas se jeune dragon du regard il attendait son retour avec impatience afin de le réprimander comme il se doit en espérant qu'il est la chance de revenir de chez son frère.

Zankou: un petit conseil le dragon ne sort pas de cette maison, mon frère voudra s'en doute te récupéré et j'ai pas l'intention de lui donner se plaisir. Je te garde avec moi à présent et je suis pas non plus un enfant de coeur, mais je suppose que tu l'as bien compris par toi même.

Il tourna son regard quelque instant vers Athéna qui semblait pleurer, il se leva de son divan s'avançant vers elle, il regarda quelque instant Akira se trouvant dehors sentant une étrange sensation manant de lui. Il en retroussa le nez, mais sentant encore autre chose venant de plus loin qui arrivait jusqu'à chez lui.

Zankou: Teijo...Laure surveille le dragon et si Akira fait quelque chose de stupide hésite pas à m'en faire part compris?

Il sorta de la maison passant à côté de Akira le regardant du coin de l'oeil et fini par disparaître sous un mur de flamme pour réapparaître à quelque kilomètre d'ici faisant face à un carrosse tirer par d'énorme bêtes, il tourna son poignet tendant la paume de sa mains vers le ciel créant une boule d'énergie dans celle ci.

Zankou: inutile de tenté de cacher ta présence Teijo, je t'ai sentit à des kilomètres. Serais tu venu pour mourir de mes mains sale traître!?

Il envoya aussi tôt sa boule d'énergie en direction du carrosse qui explosa à son impact, Zankou sachant qu'il avait trouver le moyen d’esquivé celle ci regardait autour de lui afin de repéré ou c'était cacher se prêtre.

Zankou: tu ne pourra te cacher très longtemps Teijo! pas avec moi, tu es venu récupéré ton dragon? alors faudra me passer sur le corps avant ça.


*****

Toujours dans la bibliothèque Cole tournant à nouveau le regard lorsque cet étrange homme qui venait de rencontrer qui fini par se présenté, il soupira le trouvant tenace malgré qu'il avait tenter de l'envoyer baladé. Il s'arrêta de marcher lorsqu'il entendit "demi-dieu" était t'il sérieux ou plaisantait t'il avec lui? qu'est ce qu'un demi-dieu ferait dans un endroit pareil?

Cole: Avner donc, ben moi c'est Cole et sa veux dire..."mec sexy" non je plaisante sa veux rien dire. C'est pas que sa se fait pas de me toucher les tifs disons que...c'est pas habituel de tripoté le premier venu et surtout quand c'est un homme qui me le fait.

Pourquoi ne partait t'il pas? après tout il ne le connait pas et est assez étrange et pourtant quelque part au fond de lui il avait envie d'avantage de le connaitre. Peut être parce qu'il n'a pas de véritable ami et que pour une fois il pourrait en avoir un qui l'accepte comme il l'est. Il se retenu de sourire voyant qu'il remettait son étrange masque pour venir à lui, il ne comprenait pas comment se fait t'il qu'il ne connaisse rien de se monde.

Cole: Pourquoi me choisir moi? alors qu'il existe des milliers d'autre personnes qui pourrait t'aider bien mieux que moi...attend comment ça nous aimer l'un l'autre?

Il le fusilla du regard à cet instant et était près à s'en aller de nouveau jusqu'à qu'il lui attrape la main pour la poser contre son torse, il ouvrit grand les yeux devenant tout bras et ses cheveux se dressait sur sa tête.

Cole: qu'est ce...qu'est ce que tu fais?

Voilà qu'il recommençait avec ses drôles de déclaration, Cole restait raide comme un piquait comme ci on venait de lui enfoncer un manche de balai dans le derrière. Avec n'importe quel autre homme Cole l'aurait envoyer son poing dans la figure, mais celui ci ne cherchait juste qu'un amis et comprendre certain sentiment que lui même rechercher et de plus si il est vraiment un demi-dieu autant pas lui chercher la petite bête.

Cole: humrph...ton coeur bat vite en effet, maintenant il est pas dit que c'est le sentiment que tu rechercher hum...faudrait voir si ton coeur bat aussi vite avec d'autre, si c'est le cas c'est pas vraiment un sentiment "d'amour" mais plutôt hum...l'envie de savoir qui excite tes sens et non moi.

Il tourna son regard à cet instant levant le sourcils de demandant ou il allait chercher tout ça, il vint revenir rapidement sa main contre son torse lorsqu'il fini par le lâcher et baissa les yeux vers cet étrange lumière qu'il fit apparaître.

Cole: Sa va pas m'explosé à la figure se truc?

il avança doucement sa main vers cet lumière mains qui était attirante à regarder, il y passa doucement ses doigt sans la toucher sentant que celle ci était u peu chaude, cela faisait sourire Cole mains retira rapidement sa main tournant le regard.

Cole: je pige pas pourquoi tu tiens tant à connaitre une vie humaine, qu'est ce qui t'attire tant? tu veux découvrir se que c'est "l'amour" mais tu risque également de ressentir d'autre sentiment comme la tristesse, la colère, la douleur...moi je donnerais n'importe quoi pour y échappé et toi tu veux découvrir se qu'est ce qu'une vie humaine...tu devrais rentrer chez toi.

Il regarda à nouveau cette étrange étoile qu'il avait fait apparaître pour lui et le prit délicatement dans sa main ne voulant pas refuser son cadeau, elle était encore chaude mais ne lui brûlait pas pour autant la main.

Cole: merci...on ne m'avait jamais fait de cadeau jusqu'à aujourd'hui.

Ses joues rosis légèrement appréciant tout de même se genre d'intention dont il n’avait pas l'habitude, il tourna ensuite son regard vers la porte qui s'ouvrit et cet femme sursauté. Il fronça les sourcils voyant qu'elle dévisageait Avnar. Lui se contenta d'être gentil toujours content de découvrir de nouvel personne, mais elle prit rapidement la fuite.

Cole: haha...non tu n'as rien dit de mal c'est juste que dans le coin personne ne dit "Je suis enchanté de vous connaître" même pas un simple "bonjour" et encore moins porter cet étrange habit.

Cole se mit à ricaner regardant Avner qui semblait rien comprendre, il fit apparaître une chaîne qu'il accrocha à l'étoile gentiment offert par le demi-dieu et le passa autour de son cou comme ci il portait un bijou.

Cole: t'es vraiment apparu au bonne endroit pour obtenir des répondes, c'est pas une ville de bonne fréquentation t'aurais eu plus de chance carrément ou vie les humains ou même chez les elfes qui sont très accueillant...enfin à se que j'ai pu en lire, j'ai jamais été moi même.

Cole tourna son regard vers cette femme qui en cherchant dans ses livres regardait toujours de leurs direction du coin de l'oeil.

Cole: tiens est ce que l'envie de... tripoté les cheveux de cette femme te donne envie? comme tu l'as fait avec moi hum? on peut aller lui causer si tu veux..qui sait tu découvrira peut être des choses?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monde-de-minelia.forumactif.pro
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Mar 25 Sep - 21:33

Akira ne comprenait pas pourquoi Mike se sentait fautif par rapport au jour ou il fut poignardé, c'est de lui même qu'il était sortit de la maison pour s'en aller et non Mike qui l'y avait obliger. Cela le faisait légèrement sourire qu'il voulait carrément l'attache pour ne pas qu'il rejoigne Raynor.

Akira: ne dit pas de bêtise, je pense pas que m'attacher suffise pour m'arrêter..je suis bien plus coriace que tu le pense.

Il retira son sourire écoutant la suite de ses paroles, il accepta tout de même sa requête il détourna le regard quelque instant acquiesçant de la tête acceptant de donner tout se qu'il a pour se battre contre l'emprise de Raynor.

Akira: comment je pourrais la rendre heureuse Mike! tu m'as regarder? qui pourrait être même attiré par ces choses collé à mon dos et j'ai déjà peur d'avoir des cornes qui me pousse sur la tête et si tu pouvais retirer ta main de mon épaule aussi..déjà que tu veux m'attacher et maintenant tu pose ta main sur mon épaule...on deviens trop intime la! sa me donne de sueur froide.

Il le regardé sérieusement écoutant la suite de ses paroles, c'est elle qu'elle appelait lorsqu'ils sont coucher ensemble? il en détournait le regard le mettant assez mal à l'aise vis à vis de lui.

AKira: dit pas de connerie tu n'as rien à voir avec ton père! lui c'est un monstre t'es loin d'en être un!

Il fronça les sourcils se demandant se qu'il avait derrière la tête.

Akira: Mike? qu'est ce que tu va faire la? fait pas de connerie!

Il tentait la main voulant attraper son bras mais celui ci disparaissait avant même qu'il puisse l'atteindre.

Akira: MIKE! fait rien de stupide!

Il tapais son pied sur une pierre se sentant fautif sur le moment, il n'aurait jamais du lui dire qu'il sentait l'appel de Raynor il ne serait jamais partit. Il se tourna et vis Athéna à l'entrer de la porte, il baissa les yeux se doutant qu'elle avait entendu leurs conversation. Peut de temps après Zankou sorti de la maison Akira n'osait pas affronté son regard et celui ci se téléporta.

Akira: Athéna je suis...

avant même qu'il ne puisse finir ses paroles une horrible douleur lui vins au niveau de la tête, il y posa des deux mains dessus serrant ses cheveux. Il entendit la voix de Raynor qui ordonna de blessé Athéna, il tenta de résisté et en tomba sur ses genoux se recroquellivant.

Akira: non pas question!

Il ferma les yeux même ceux ci le brûla, mais lorsqu'il les r'ouvrit à nouveau on pouvoir apercevoir que la iris se teintait de rouge écarlate et légèrement lumineux caractéristique de certain démon. La voix de Raynor résonnait toujours dans sa tête, son sang se mis à bouillit jusqu'à que la douleur s'évanouis entièrement.

Akira: va t'en Athéna...

Il se remis sur ses deux jambe le regard cacher sous ses mèches de cheveux seul un grand sourire narquois était visible.

Akira: ou j'entaillerais chaque partie de ton jolie corps avec ma lame.

Il releva le visage faisant découvrir ses yeux de démon et attrapa le manche de son épée le sortant de son fourreau et s'avançait vers elle?

Akira: ta pas compris? je t'ai dit de t'enfuir...tu ne me prend pas au sérieux c'est ça?

D'un simple geste de la main tendant le bras au maximum il entailla la joue d'Athéna du bout de sa lame gardant le sourire du coin des lèvres.

Akira: Raynor me demande de juste te blessé, mais pas te tuer du moins pour l'instant...ha ha, alors donne moi au moins un peu de plaisir et enfuis toi!


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
kerrigan Haiden

avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/08/2011
Localisation : Elle se trouve en ce moment dans la ville Atlantique (près de la cascade, bien cachée).

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Mar 25 Sep - 22:37

Je fus très ému et heureux qu'il se présente à moi, le prénom qui porte lui allait parfaitement bien, mec sexy ? Je savais que se n'était pas cela qui représentait son prénom, serait-ce des paroles amusées ? Il veut sans doute tenter de me faire rire, j'en glissais donc ma main devant ma bouche ricanant pour lui faire plaisir bien que je n'ai pas réellement compris.

Avner : Vous avez de drôle de manière de vous exprimer Cole, je suppose que le mot "tif" représente vos cheveux soyeux. Pour ce qui est de votre prénom, celui est un prénom qui signifie "mineur". On lui associe généralement la couleur noir certainement le pourquoi que vous vous vêtez de cette façon ce qui vous va très bien, mais.. Est-ce agréable à porter ?

Je glissais mes deux mains derrière mon dos, le serrant l'une contre l'autre l'observant avec beaucoup de satisfaction, j'aimais beaucoup cette être humain.

Avner : Tout simplement parce que vous êtes la première personne que je croise dans ce monde, c'est certainement du au destin vous ne croyez pas ?

J'en fis un sourire, j'étais très heureux de voir qu'il apprenait déjà à me montrer quel sentiment je pouvais éprouver en ce moment, j'en glissais ma main sur ma poitrine fermant délicatement les yeux.

Avner : Je vois, se n'est donc peut-être pas encore le sentiment que je recherche, je suis déçu.. J'espère pouvoir le trouver un jour avec vous. La colère, la tristesse, tout ses sentiments j'ai pu en voir d'où je me trouvais, comme je vous l'ai dis, je vous ais beaucoup admiré vous les mortels, ses sentiments ne me font pas peur, c'est ce qui fait de vous votre force. Je pense que vous êtes bien plus puissant que peuvent l'être les Dieux, vous, vous avez le choix, nous, nous ne l'avons pas.

J'en ouvrais de nouveau les yeux pour l'admirer.

Avner : Notre monde ne ressemble nullement à celui-ci, il n'y a aucune vie sauf les Dieux et les Déesse, il ne se passe rien, alors vous comprendrez l'envie de vouloir tout apprendre de vous, c'est une nouvelle vie qui s'ouvre à moi, j'ai un lien de parenté qui se trouve quelque part dans ce monde encore en vie mais je suis interdis de le retrouver, les Dieux en serait très en colère.

Alors si cette humaine était effrayé par moi c'est à cause de ma manière de m'exprimer, j'en fus désolé, je n'aurais jamais imaginé que je pourrais blesser quelqu'un en disant ce genre de parole, je passais ma main sur mon masque le retirant une nouvelle fois vu qu'il était également la cause.

Avner : Je ne voulais pas l'effrayer, je ne pensais pas que mes paroles seront pris comme cela, je voulais me montrer aimable, j'en suis vraiment désolé. Pour ce qui est de ce lieux, cela ne m'effraie pas, je suis près à affronter tout obstacle pour enfin arriver à éprouver ce genre de sentiment, vous m'y aiderais n'est-ce pas ?

Je lui fis un sourire, hochant légèrement le visage. Je tournais aussi tôt celle-ci vers l'humaine qui nous regardait du coin de l'oeil, elle semblait mal à l'aise que nous l'observions, elle s'en allait à cette instant.

Avner : Je ne voudrais pas l'effrayer plus qu'elle est, mais je suppose que je devrais suivre vos conseils, j'y vais de ce pat attendez moi ici, je vous en prie.

Je le regardais quelque instant ayant peur qu'il s'en aille, mais je finissais par me rendre jusqu'à cette femme humaine, je m'inclinais devant elle, celle-ci reculait se demandant ce que je lui voulais, j'attrapais sa main l'approchant de mes lèvres pour y laissé un baissé, une petite lumière chaleureuse apparaissait à cette endroit, des petites paillettes brillaient à l'endroit où je venais de lui donné se baisé, celle-ci regardait sa main surprise.

Avner : Je suis navré, je ne désirais pas vous effrayez, je me nomme Avner, je suis un Demi-Dieux et je souhaite découvrir votre monde et ainsi les sentiments qu'éprouve votre espèce.

C'était étrange, mon coeur n'agissait pas de la même manière qu'avec la présence de Cole. J'en glissais ma main ayant un sourire satisfait, je reprenais la main de cette femme le serrant contre mon coeur.

Avner : Je suis ravis, grâce à vous je me rend compte que vous ne me faîte pas le même effet à mon coeur qu'à cette personne, se pourrait-il que des sentiments s'ouvrent à moi ? Je vous remercie d'avoir pu m'ouvrir dans cette voix, voici un présent pour vous remerciez de ce que vous avez fait.

je fis apparaître un pendentif, c'était une petite étoile beaucoup moins étincelante que celle de Cole. La femme ne savait pas quoi dire, elle ne comprenait pas du tout mes intentions, elle devenait tout blanche et n'osait même plus bouger.

Avner : Je vous en serez infiniment reconnaissant.

" Je.. N'ai rien fait de spécial.. "

Avner : Vous avez fait beaucoup, vous m'avez ouvert mon coeur, vous m'avez fait comprendre que je ne ressens pas les même sentiments à votre égard qu'à cette homme du nom de Cole.

Une goutte apparaissait derrière la tête de la jeune femme qui ne comprenait vraiment rien








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Laure Myabi

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 24/08/2012

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Mer 26 Sep - 1:22

Malgré que Teijo avait caché sa présence, il savait que Zankou, lui arriverait à le démasquer mais cela faisait partie de ses plans.. Pendant qu'il allait s'occuper de celui-ci, Zabusa et la femme se rendait déjà jusqu'au Dragon, vu que Zankou ne s'y trouvait plus cela sera bien plus facile pour eux.

Lorsque Zankou se préparait a envoyé cette boule énergétique contre lui, Teijo l'avait bien ressentis et ouvrait aussi tôt les yeux, il évitait l'attaque et disparaissait des yeux de tout le monde comme il avait pu le faire autre fois avec Mike. Mais Zankou n'est pas dupe, il avait deviné qu'il avait survécu à son attaque et était toujours présent bien qu'il ne pouvait le voir, Teijo apparaissait au final devant lui restant bien calme et confiant.

Teijo: Cela fait longtemps "Zankou", cette femme a été ignorante de t'avoir libéré, malgré que j'ai ressenti à l'avance ce qu'elle tentait de faire, ton frère n'a pas désiré qu'on l'élimine voilà pourquoi tu es là aujourd'hui. Mais pourquoi lui en vouloir, il trouvait que la mort que tu as eu était beaucoup trop gentille comparé à ce qu'il souhaitait te faire.. Je me fiche royalement des intentions de Raynor, je vois beaucoup plus grand en réalité.

Il croisait ses bras l'observant attentivement.

Teijo : Tu fais exactement ce que j'avais prédis, et dans ce corps tu as perdu pas mal de ta véritable puissante. Et tu as raison, je ne suis pas venu jusqu'ici pour faire causette avec toi, mais pour récupérer un bien à Raynor, le Dragon est plus important que tu ne le crois, il est bien trop précieux pour que tu puisses le garder.

Pendant ce temps, Zabusa ainsi que de la femme qui l'accompagnait camouflait déjà leur odeur, il lui fit un geste pour qu'elle s'y rende la première vu qu'elle était capable d'utiliser le pouvoir tel qu'un caméléon. Elle se mettait à courir vers la demeure, on n'entendait même pas ses pat, elle pu voir Akira qui s'en prenait à cette femme, elle en fit un sourire en coin le trouvant séduisant. Elle sautait pour attérrir sur le toit, posant sa main sur les toitures et avait repris la forme de celle-ci pour qu'on ne puisse pas la distinguer.

Zabusa restait en retrais pour vérifier s'il elle s''en sortirait toute seul, si elle se fait démasqué au moins, ils ne pourront pas s'attendre à ce qu'il soit deux en réalité. Athéna avait toujours les larmes qui coulaient le long de son visage, elle fut surprise de voir Akira souffrir de la sorte, elle s'avançait aussi tôt vers lui posant sa main sur son épaule.

Athéna : Akira ! Qu'est-ce qu'il t'arrive ?!

Elle retirait sa main lorsqu'il disait cela, elle ne savait pas ce qu'il lui arrivait mais il lui demandait de s'enfuir.

Athéna : Pourquoi devrais-je m'enfuir.. ?

Peut de temps après, elle remarquait aussi tôt que son regard venait de changer, elle fit un bond en arrière ayant senti qu'il l'attaquait mais vu qu'elle ne s'y attendait pas du tout à cette attaque elle avait tout de même reçu une coupure sur son visage, elle posait sa main sur celle-ci, son sang coulait, elle regardait en direction de Akira ne comprenant pas ce qu'il se passait, mais maintenant elle se rappelait de ses paroles, serait-ce Raynor qui lui en a donné l'ordre, des larmes réapparaissaient.

Athéna : Ne fait pas ça Akira..

Elle reculait de quelque pat voyant sa réaction et ses paroles, elle savait qu'il n'était plus le Akira qu'elle connaissait, elle se mettait donc à courir, elle entrait chez elle refermant aussi tôt la porte derrière elle et reculait de quelques pat.

Laure était retournée dans le divan ennuyé que Zankou soit partis ainsi, mais elle entendit la porte se fermer, elle se redressait s'approchant de Athéna qui semblait apeuré et triste.

Laure : Qu'est-ce qu'il y a encore ?!

Athéna : C'est Akira.. Raynor se sert de lui pour me blesser.

Laure : Heiiin, mais qu'est-ce qu'il peut faire chier son monde celui là !

Mira, la femme caméléon, entrait par l'une des fenêtre elle vit la présence du Dragon qui regardait par la fenêtre tout en étant posé contre le mur Akira qui avait changé de personnalité. Il était un étage plus haut, et ne se préoccupait pas de Athéna ni même le Laura qui pourrait être en dangers face à lui, il ne désirait pas les aider se n'était pas son problème.

Celle s'approchait derrière Onyx, retirant son camouflage.

Mira : Je suis venu ici, pour te récupérer, Raynor t'attend suis moi et vite nous n'avons pas de temps à perdre.



Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zankou Black
Admin
avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 29
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Mer 26 Sep - 7:26

Cole ne pu s'empêcher de montrer un sourire, il allait jusqu'à donner la signification de son propre prénom. ou est ce qu'il allait chercher tout ça? un prénom est un prénom après tout. Au départ il regrettait presque d'être venu dans cette bibliothèque trouvant cet homme très étrange, mais il commençait à apprécier sa compagnie peut être que sa façon d'être l'amusait.

Cole: ma façon de causer n'a rien d'étrange, tout le monde parle comme moi dans le coin enfin plus ou moins..toi par contre c'est loin d'être quelque chose de commun, sauf les noble mais à vrai dire on n'en croise pas très souvent.

Il croyait pas trop au destin, mais il n'ira pas jusqu'à le contre dire et se contenta de lui sourire pour le faire plaisir. Il le comprenait un peu au fond, ils sont tout les deux à la fois différent, mais aussi pareil. Tout deux recherchais la même chose d'une certaine façon. La où vivent les dieux doit vraiment être ennuyeux pour qu'il en advienne à vouloir vivre parmi les mortels, mais contrairement à se qu'il pouvait dire Cole ne croit pas que se soit forcément une force, mais plutôt une faiblesse. Peut être à force d'écouté Zankou qui ne cesse de dire qu'il est devenu faible à cause des sentiments qu'il épreuve aujourd'hui il a fini par y croire lui même.

Cole: alors j'espère que t'arrivera à trouver se que tu chercher, commence avec cette femme dont je t'ai parler.

il ne bougea pas de sa place, il lui fit signe remarquant qu'il devait sûrement avoir peur qu'il en profite pour s'en aller. Il est vrai qu'il aurait bien pu mais il préfère voir si il a la chance de trouver l'amour comme il le désire tant. Il tenta l'oreille pour essayer d'entendre sa conversation mais d'ou il était il n’apercevait que des murmure alors discrètement il s'approcha se cachant de l'autre côté du rayon retirant un livre afin de regarder discrètement se qu'il se passait.

Cole: * c'est quoi cette lumière bizarre sur la main de la meuf? avec un simple baiser il la fait illuminé comme un sapin*

Il continua d'espionner regardant le moindre de ses fait et geste, il faisait des petit yeux trouvant sa façon de draguer pas très réussis et c'est sûrement pas comme ça qu'il arrivera à la faire craquer.

Cole: * comment ça son coeur ne bat pas de la même façon? elle est plutôt agréable à regarder et il n'a même pas regarder une seule seconde son décolleté!*

Il regarda vers se présent qu'il lui offrait, il ne comprenait pas trop ses intentions, il lui fait comprendre qu'il se moquait pas mal d'elle, mais lui offre quand même un bijou. Lorsqu'il prononça son prénom faisant bien comprendre qu'il avait plus d'effet avec lui que avec cette femme. Cole en devenait blanc comme un linge et se cogna la tête contre la bibliothèque et tombe en arrière.

Cole: fait chier!

Il leva la tête faisant une tête paniquer lorsque tout les livres lui tombait dessus, il resta allonger sur le sol un peu sonner recouvert de livre. Il se redressa doucement passant sa main dans ses cheveux levant les yeux vers Avner, il toussa faisant mine de rien.

Cole: hum...ne crois pas que j'étais entrain de t'espionner surtout! je cherchais juste un bouquin et...tout met tomber dessus comme ça. Alors ta fini pas avoir un rencart avec cette nana? elle est plutôt jolie non?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monde-de-minelia.forumactif.pro
kerrigan Haiden

avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/08/2011
Localisation : Elle se trouve en ce moment dans la ville Atlantique (près de la cascade, bien cachée).

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Mer 26 Sep - 8:47

Cette humaine m'a beaucoup aidé, elle a pu me rendre compte que mon coeur ne battait pas de la même façon que lorsque je me retrouve en contact avec Cole, j'en fis un sourire satisfait, lui remettait se collier qui semblait lui plaire bien qu'elle semblait mal à l'aise de la situation.. Elle avait même du mal à comprendre mes intentions. Je finissais par me décaler d'elle, m'inclinant avec respect devant-elle mais je m'arrêtais aussi tôt entendu du raffus derrière le rayon d'où je me trouvais, était-il occupé de m'écouter ? Oui, je comprend, il voulait se rendre compte par lui même ce que cela donnait vis-à-vis de cette femme, j'arrivais rapidement vers lui surpris de le voir sous une tonne de livre, je tendais mes mains pour soulever tout les livres, ceux-ci flottait dans les airs et se remettaient à leur place, je prenais Cole contre moi, bien serrer contre mon corps vérifiant en même temps s'il n'était pas blessé puisque je sais que les mortels peuvent être fragile, ils peuvent mourir de différentes manières possible, je serais effrayé si j'étais à leur place.

Tout en le tenant d'une main derrière son dos pour le maintenir contre moi tandis que j'étais accroupis, je posais mon autre main sur mon visage montrant bien que j'étais soulagé de voir qu'il n'avait rien de grave.

Arvner : Vous devriez faire attention à vous Cole, j'en serais très malheureux si vous vous étiez étouffé sous tous ses livres.. Ou bien encore écrasé sous ce meuble, ou bien heurté votre tête contre le sol, ou bien hum.. Je suis navré je pense à toute les choses qui aurait pu vous arriver, j'en suis encore tout chamboulé.

Je retirais aussi tôt ma main la posant sur son visage montrant un sourire.

Avner : Mais vous n'avez rien, c'est le principal, je suis peut-être un Demi-Dieu mais je ne peux m'interférer aux êtres humains, s'il vous étiez arrivé quelque chose, je n'aurais pu vous aidez.. Bien que je pense que je n'aurais pas pu m'empêcher de vous soignez même si après cela j'aurais été bannis, voir pire, vous êtes devenu quelqu'un d'important à mes yeux alors..

Je l'aidais aussi tôt à se redresser frottant ses vêtements et attrapait ses deux mains contre les miennes.

Avner : Je vous accompagnerais ou bon vous vous rendrez, jusqu'à surveiller vos moins fait et geste, je resterais auprès de vous lorsque vous serez dans un profond sommeil, lorsque vous vous sustentez, lorsque vous vous purifiez , je serais la personne qui vous sauvera lorsque vous serez en dangers.

Entendant les paroles que je disais à Cole, la femme préférait prendre ses jambes à son cou et s'en allait de cette bibliothèque, nous nous retrouvons une nouvelle fois seul. J'en serrais sa main entre les miennes, je sentais mon coeur se remettre à battre plus rapidement.

Avner : Il est vrai que cette personne à un joli visage, mais je ne ressens pas la même chose lorsque je me retrouve face à vous, serait-ce donc de l'amour comme vous me l'avez expliqué tout à l'heure ? J'en suis heureux, je souhaite tenter tellement de chose avec vous Cole, comme le font les humains lorsqu'il tombe amoureux l'un l'autre, serez-vous d'accord ?

Je me décalais de lui serrant ma tunique, détournant le visage.

Avner : A moins que vous ne le désirez pas, j'en serais très bouleverser mais j'accepterais votre choix.. Je m'en irais aussi tôt si c'est ce que vous souhaitez.

Je reprenais mon sérieux, j'espérais qu'il ne me demande pas de m'en aller, il est le premier humain que je rencontre et je me sens très bien à ses côté. Je ne suis pas déçu d'être descendu sur Terre, j'aimerais vraiment passé du temps avec lui, je ne désire pas rentrer d'où je viens aussi tôt.

Avner : Oublié mes paroles, il est impossible que je m'en aille loin de vous, j'aimerais sincèrement vous accompagnez où bon vous semble, j'ouvrirez mon coeur et vous de même, laissez nous une chance.

J'aime observer les mortels, surtout lorsqu'il ont ce genre de sentiments, le ébats amoureuses, ce genre de chose est interdis mais pourtant.. J'étais vraiment curieux vu que je n'ai jamais pu vivre ce genre de chose, je glissais mes mains derrière le dos de Cole et y posait délicatement les lèvres contre les siennes, fermant les yeux, cela faisait le même effet que pour l'humaine lorsque je lui ait donné se baisé sur sa main.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zankou Black
Admin
avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 29
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Mer 26 Sep - 21:23

Zankou était tout confiant malgré que Teijo s'attendait à sa venu, il aurait pu retourner parmi les autres surveillant le jeune dragon de près, mais il en se donnait même pas la peine. Si Mike ainsi que lui même recrutait une armée c'était pas pour qu'ils restent tranquillement chez eux à se tourner les pouces. Après l'ordre qu'envoyait Zankou par télépathie ils se trouvaient déjà tous à entourer sa propriété.

Zankou: je me moque pas mal de tes intentions ou même celle de mon frère Teijo et j'ai l'impression que tu me sous estime quelque peu.

Ses poing à moitié ouvert il y concentra sur tout deux son énergie entourant entièrement ses mains au point qu'on aurait l’impression qu'elle était tous deux en feu.

Zankou: j'ai tous de même assez de puissance pour te détruire toi, je me demande comment tu arrivera à tes petit projet si je te réduis en cendre "prêtre"

Il appuya tout son poids sur au niveau de sa jambe gauche afin de prendre un maximum d'appuis lorsque soudain il se prejeta en direction de Teijo à toute vitesse le frappant de sa main gauche en premier lieux. il eu une énorme explosion créant un cratère autour de Zankou. Depuis l'épaisse fumé noir les yeux reluisant de Zankou se tournait doucement en direction d'un bâtiment, il savait que Teijo avait encore une fois eu le temps d’esquivé son attaque.

Zankou: tsss, tu crois pouvoir fuir combien de temps comme ça?

Zankou disparu soudainement et se matérialisa sous un mur de flamme à l'endroit précis ou se trouvait le prêtre et de sa main droite il envoya à nouveau la même attaque qui fit écrouler le bâtiment sous la puissance de l'explosion. Zankou en fit un bon en arrière de ne pas être ensouvelis sous les gravas et regarda autour de lui afin de retrouver le prêtre.

Zankou: Si j'ai perdu autant de puissance que tu le prétend le dire Teijo qu'est ce que tu attend pour m'attaquer...pfff tu n'as pas changer toujours à fuir, à te cacher! t'es en réalité le prêtre le plus pathétique je j'ai croise jusqu'à aujourd'hui.

Il sentit sa présence et tendant le bras dans cette direction il y envoya un rayon d'énergie détruisant une grosse partie du bâtiment.


******


Cole un peu embêté de la situation retirer un livre se trouvant sur sa tête regardant Avner du coin de l'oeil, il ne bougea plus voyant que celui ci utilisait ses pouvoirs pour faire l'évité les livres afin de les remettre à leurs place.

Cole: tu devrais bosser dans cette bibliothèque toi, je suis sur que...

Il ouvrit grand les yeux le voyant presque plonger dans ses bras, il garda les bras raide contre son corps, les doigts écarter n'osant plus bouger d'un pouce. Il fut un peu surpris sur le moment de sa réaction, mais bien vite écoutant ses paroles qui était pour lui absurde, il lui lançait des petit cruelle.

Cole: qu'est ce que tu raconte? je suis peut être "mortel", mais en sucre!

Il regarda autour de lui vérifiant qu'il n'y avait vraiment personne lorsqu'il posa sa main sur son visage, ayant peur de la moquerie des autres et surtout si son frère ne serait pas dans les parages même si il ne le voie pas se promené dans une bibliothèque.

Cole: Pourquoi tu serais puni si tu viens en aide à l'un de nous? pfff ils sont vraiment con alors les dieu! être banni...qu'est ce que c'est que ses conneries?

Il vit que la fille était encore la, il rougis gêner de la situation. Il se releva tout de même levant le sourcils voyant que Avner l'aider à frotté ses vêtements.

Cole: c'est bon te sali pas les mains bêtement et je peux le faire moi même!

Il ouvrit à nouveau grand les yeux voilà qu'il recommence à lui faire des scènes étrange, il ne savait plus ou se mettre mêle la fille de tout à l'heure prenait les jambes à son cou. Attend! serait t'il entrain de lui demander sortir qu'ils sortent ensemble?

Cole: mais qu'est ce que tu dis? Mais t'es un homme c'est pas...

Il se tue voyant maintenant qu'il lui faisais une scène dramatique à présent, Cole fronçant les sourcils détournait le regard. Cet homme avait un air si bon et gentil qu'il était dur de lui refuser les choses ou même le repousser, c'était comme s'en prendre à un petit lapin blanc. Cole n'en avait vraiment pas l'air comme ça, mais il ne pouvait faire de mal à une mouche.

Cole: mais non je veux pas que tu parle c'est juste que...

il lui lança à nouveau des petits yeux cruelles avec une goutte derrière la tête, il se l'est jouer dramatique pour aussi vite changer d'avis après donc même si il l'aurait envoyer balader sa n'aurait rien changer dans sa décision.

Cole: t'es un sacré numéro toi...

Il reprit sérieux du moins jusqu'à qu'il s'approche à nouveau de si près, la il prit un air paniquer et regardait vers la sortie ayant bien envie d'y courir les bras levé, mais le temps qu'il songe à l’échappatoire les lèvres de Avner étaient déjà poser sur les yeux et s'en parler des petites paillette qui tout le tralala qui s'en suivait comme lorsqu'il avait poser un baiser sur la main de cette femme. Il long frisson parcouru son corps, mais posant ses deux main sur ses épaules il le repoussa vite et passa à toute vitesse sur sa bouche afin de la frotté.

Cole: Arrête! je peux pas avoir quoi que se soit avec toi! je m’intéresse pas au homme ok? si mon frère apprenait ça il ne voudra plus jamais me regarder en face!

Il baissa son regard à cet instant, au fond la seul chose dont il avait peur c'était le regard qu'on porterait sur lui après cela. Déjà son frère qui ne supporte pas de voir même deux hommes se tenir la main, il risquerait de le perdre et Athéna comment va t'elle réagir si elle l'apprenait? déjà que Zankou ainsi que sa mère ne le portaient pas dans son coeur...cela pourrait empirer après ça.

Cole: Désolé..faut que je rentre maintenant, je peux pas te donner se que tu attend de moi.

Il se mit à courir afin de sortir de la bibliothèque refermant la porte derrière lui et s'appuya contre celle ci tête baisser. Il se sentait mal d'avoir réagis de cette façon avec lui, c'était juste une personne qui cherchait à être aimer de quelqu’un et c'était comme ci il lui avait claquer la porte en plein visage. Il posa ses bras autour de son ventre le serrant ayant l'impression que son estomac se tordait, Cole pensait que c'était tout simple qu'il se sentait mal par rapport à se qu'il venait de se passer, mais posant sa main sur sa bouche il se mit à tousser commença à cracher du sang.

Cole: Qu'est ce que sa veux dire?Mike? ou es tu?

Il tenta de l'appelé comme il l'avait déjà fait au part avant, mais celui ci semblait pas venir cette fois..serait il déjà au courant?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monde-de-minelia.forumactif.pro
Akira Kirso

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Mer 26 Sep - 21:38

Akira sourit suivant du regard Athéna qui se décida enfin à fuir, il en ricanait marchant tranquillement toujours l'arme à la main afin de la poursuivre. Il se mit à rire au éclat voyant qu'elle s'enfermait tout simplement chez elle.

Akira: tu pense que c’est de cette façon que t'arrivera à m'échapper?

D'un coup sec il enfonça entièrement son épée dans la porte passant à peine à quelque centimètre de son visage, il retira ensuite celle apercevant qu'elle discutait avec sa soeur.

Akira: je pense pas que se soit réellement le moment de bavarder Athéna!

Il rangea son arme et d'une seul fois il brisa le bois de la porte faisant dépasser son bras attrapant la gorge de celle ci la plaquant contre la porte serrant de plus en plus.

Akira: Tu devrais appelé se cher Mike qui vienne te sauver non? ah non c'est vrai c'est de moi que t'es "amoureuse" mais qu'est ce que tu veux que je fasse d'une pauvre fille dans ton genre Athéna? tu ne fais que pleurnicher, t'es bonne à baiser c'est tout! tu pensais quand même pas que j'avais l'intention de passer ma vie avec toi?

Il sentit un douleur au niveau de l'épaule se qui lui fit lâcher prise et retira sa main de la porte voyant qu'il avait une flèche enfoncer dans celle ci, il l'arrachait d'un trait.

Akira: quel est le lâche qui m'attaque par derrière!

Il se tournait voulant voir le responsable, il changea de tête voyant une centaine de personne voir plus entourer la maison. S'en doute les sorciers, démons et autres travaillant pour Zankou.

Akira: fait chier!

Voyant qu'ils étaient tous sur le poing d'attaquer Akira, celui ci sautait sur la façade enfonçant ses crochets de ses ailes sur celle ci pour l'aider à l'escalader jusqu'au toit.

"empêcher les de s’enfuir! tuer les si il le faut!"

Ne voulant pas perdre bêtement la vie à cause de sbire de Zankou, Akira déploya ses ailes et sauta dans le vide afin de prendre la voie des airs comme échappatoire. Malgré que c'était la première fois qu'il utilisait celle ci, il n'avait aucune problème pour les maniés et partit rapidement pour rejoindre son nouveau maître Raynor.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
onyx

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Mer 26 Sep - 22:33

Le jeune dragon du nom de Onyx ne désirait pas vivre enfermé comme le désirait ses deux personnages puissants, ils avaient très bien ressentis qu'il faisait partie de la même famille et qu'ils étaient donc frère.. Il montrait bien son mécontentement malgré les paroles que lui disait Zankou, celui-ci finissait par s'en aller, il regardait autour de lui et s'avançait d'un pat lent jusqu'à la fenêtre, il glissait une main sur celle-ci pensant à sa liberté lorsqu'il vit la scène qu'il se passait entre Akira et cette femme, cela ne le touchait pas du tout, il ne comptait pas lui venir en aide se n'était tout simplement pas son problème.

Il se retournait subitement sentant la présence de cette femme lorsque celle-ci retirait son camouflage, il l'observait bien faisant déjà apparaître ses yeux ainsi que ses griffes de Dragon, il ne montrait aucune confiance en qui que se soit.

Onyx : Qui vous fait croire que je vais vous suivre, je suis loin d'être une bête que l'on peut apprivoiser aussi facilement.

Il gardait une très grande fierté, sa fierté de Dragon lui disait de quitter ses lieux, il fit apparaître une longue queue tout simplement celle de sa forme original mais celle-ci était tout de même moins imposante que si cela serait sous sa véritable forme, il brisait la fenêtre et sautait aussi tôt, avant qu'il n'atteigne le sol, des longues ailes apparuent sur son dos différente de celle de Akira. Une fois qu'il se retrouvait dans les airs, il se transformait sous a forme de dragon, ses pattes se mettait bien en arrière pour ne pas le gêner lorsqu'il volait, il poussait un cris voyant tout les servent de Zankou qui se trouvait devant sa demeure. Onyx les raflait de près et finissait par reprendre l'altitude, il commençait à s'en aller passant proche du combat entre Zankou et Teijo, celui-ci tournait sa tête pour les regarder de loin mais préférait prendre une autre direction pour éviter qu'ils tentent de l'arrêter.

Onyx s'envolaient rapidement très haut dans le ciel, caché par les nuages on ne pouvait voir qu'un faible reflet d'ombre de la silhouette d'un dragon.

Il ressentait aussi tôt quelque chose d'étrange comme-ci son instinct lui disait l'endroit où il devait se rendre, il ne réfléchissait pas et fonçait la tête baissé jusqu'à cette endroit dont sont instinct le guidait.

Onyx : * Est-ce que je serais désormais enfin tranquille ? J'en doute.. Mais tant que je possèderais mes ailes je m'envolerais aussi loin qu'il le faudra pour trouver enfin ma liberté. *

En réalité l'instinct d'Onyx le guidait jusqu'à ce dragon endormis sans le savoir, il ne se posait pas plus de question et suivait sa route, il n'avait peut-être pas attaind sa taille d'adulte, mais il volait déjà rapidement jusqu'à sa destination.


Revenir en haut Aller en bas
kerrigan Haiden

avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/08/2011
Localisation : Elle se trouve en ce moment dans la ville Atlantique (près de la cascade, bien cachée).

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Mer 26 Sep - 22:59

Quelque chose d'étrange se passait dans tout mon corps lorsque je lui donnais se baisé, j'en ouvrait les yeux impressionné de l'effet que cela me faisait, mais le fait qu'il me repousse me fit revenir à la réalité. Il frottait sa bouche, était un signe que celui lui avait plu ou le contraire ? Moi, je ne pouvais m'empêcher de sourire posant deux doigt contre mes lèvres ayant apprécié se baisé, mais je les retirais aussi tôt observant de nouveau le doux visage de Cole.

Avner : Je ne comprend pas.. Est-ce mal de faire ce genre de chose lorsque nous portons le même sexe ? J'ai pourtant vu des hommes ainsi que des femmes le faire et ils ne leur aient rien arrivé. Votre frère ? Pourquoi un baisé pourrait faire en sorte que votre frère ne désire pour se retrouver en face de vous, j'ai du mal à comprendre votre raisonnement.

Je vis qu'il se sentait mal, je ne voulais pas le rendre dans cette état, je tendais ma main vers lui voulant m'excuser mais celui-ci se redressait aussi tôt pour me dire qu'il devait sans aller. Je remettais ma main le long de mon corps ne le quittant pas du regard même lorsqu'il s'en allait en courant pour sortir de la bibliothèque.

Avner : Les humains peuvent se comporter de façon étrange.

J'en levais la tête quelque instant afin de réfléchir, mon coeur battait encore étrangement, je ne pourrais plus quitter Cole après cela, je sens que j'étais sur la bonne voix et je lui ais promis que je le suivrais partout où il se rendra et serait même près à désobéir aux ordres des Dieux pour lui venir en aide s'il le fallait.

Je tournais rapidement le regard vers la porte de la sortie, sentant qu'il s'y trouvait juste derrière et qu'il était au plus mal, je me téléportais d'une façon impressionnante pour me retrouver face à lui, je baissais les yeux voyant du sang sur sa main, je m'abaissais pour être à son niveau attrapant celle-ci et glissait un doigt sur le sang qu'il venait de cracher.

Avner : C'est du sang n'est-ce pas ? Êtes-vous blessé ?! Oh non.. Vous ne pouvez pas mourir, si vous vous retrouvez dans le monde où se rendent les personnes de votre espèce qui y perde la vie, jamais je ne pourrais avoir la chance de vous revoir, cette endroit est bien trop surveillé par les Dieux.

Je tendais la paume de main à rat de son torse.

Avner : Laissez moi vous inspectez je vous en prie, la personne du nom de Mike.. Qui est-ce ? Serait-ce votre frère qui ne désire plus vous voir en face à cause que nos lèvres se sont touchés ? J'en suis désolé, je n'aurais jamais pensé que cela provoquerait une tel conséquence, je ferais en sorte de réparer mon erreur. Je vous demanderez sans cesse votre avis, avant d'agir de la sorte, je vous en donne ma parole.. Puis-je déplacer délicatement votre corps jusqu'à un endroit tranquille pour que vous puissiez vous allongez afin de regarder ce qu'il vous rend ce mal ?

J'avançais mes mains sur chaque côté de sa tête, j'en fermais les yeux pour vérifier l'endroit où il se sentait en sécurité, je pouvais également apercevoir à quoi ressemblait son frère celui hantait ses pensés ainsi que d'autre personne dont j'ai pu croisé lorsque j'observais ce monde. Lorsque j'ouvrais une nouvelle fois les yeux, nous nous retrouvons dans la demeure où il vivait, la demeure de Zankou, il se retrouvait allongé sur son lit, je pouvais sentir que l'endroit n'était pas si en sûreté qu'il le prétendait, je me redressais sentant le dangers un peut partout.

Avner : Cette endroit est remplis de personne qui ne vous souhaite pas le plus grand bien Cole, est-ce réellement l'endroit où vous vivez ?

Je m'approchais de nouveau vers lui, je posais la paume de main de nouveau sur son torse, il semblait souffrir de plus en plus et recrachait une nouvelle fois du sang, sa peau devenait plus blanche et il en transpirait d'avantage, j'en posais ma main libre sur mon visage.

Avner : Je suis tellement ignorant, je m'en excuse profondément Cole, si j'aurais été la pour éviter cette chute au lieux que vous appelez "Bibliothèque" tout cela ne serait pas arrivé, je me sens tellement fautif de ce qu'il vous arrive.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zankou Black
Admin
avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 29
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Jeu 27 Sep - 6:45

Avner ne connait vraiment pas la façon de penser des autres, leurs façon de se juger et critiquer les un aux autres. Il la lui même dit qu'il n'avait jamais ressentit les même sentiment que les humains alors il ne peux savoir se que sa fait d'être constamment rabaisser, c'est un horrible sentiment de blessure qui a du mal à cicatrisé. Si Cole venait à avoir se genre d'aventure avec un homme qu'il soit demi-dieu ou non il risque encore une fois d'être montrer du doigt et rabaisser par sa mère, mais alors si en plus son frère venait à faire de même il ne le supporterait pas. Avner ne comprenait s'en doute pas sa façon de penser, mais tout de même cohérent que deux hommes n'ont rien a faire ensemble...c'est pas naturel.

Il sursauta voyant Avner apparaissant de nul part, il en détourna le regard n'essayant de rien faire paraître, mais il avait bien remarquer le sang sur sa main. Il retira sa main de la sienne levant les yeux dans sa direction soupirant de ses paroles.

Cole: Mais je vais pas mourir...ça va passer rapidement c'est rien.

C'était pas la première fois qu'il est se genre de douleur principalement au niveau des poumons, souvent cela se passait durant la nuit et le lendemains tout redevenait comme avant, mais la les crises devenaient de plus en plus régulière et forte. Aujourd'hui c'était bien la première fois qu'il en venait à cracher du sang, il en avait jamais parler à qui que se soit même pas à Athéna.

Cole: Oui Mike est mon frère ou plutôt mon demi-frère et il a un certain caractère et principalement déteste de voir des pd...enfin je veux dire deux hommes ensemble c'est tout. Alors sa serait bien gentil en effet de plus m'embrasser surtout si il est présent.

Le seul endroit qu'il connaissait était forcément la maison de Zankou maintenant si c'était un endroit sûr peut être pas, mais ou aller d'autre de toute façon? plongea son regard dans le siens se demandant se qu'il faisait à cet instant ses demains de chaque côté de sa tête, la seconde d'après il se trouvait dans sa chambre allongé sur son lit.

Cole: je sais Avner, mais j'ai pas d'autre endroit ou aller.

Il toussait à nouveau crachant à nouveau du sang, la douleur était plus important encore même respirer devenait insupportable. Il espérait que cela passe comme cela faisait autre fois quand il avait eu se genre de crise, mais il redoutait tout de même le pire. Il ne c'était jamais retrouver dans un tel état au par avant, tout de même il arrivait encore à sourire malgré tout écoutant Avner.

Cole: Je crois pas...que se soit avec de simple bouquin qui m'a mis dans cet état. C'est sûrement pas toi qui est responsable, mais sûrement à cause d'un prêtre.

Ayant une sérieusement monter de fièvre il passa ses mains sur son haut pour le retirer et le lâcha à terre, il reposa sa tête sur son oreiller après sa fermant les yeux. Pourquoi Mike ne répondait t'il pas à ses appel? il aurait vraiment que Avner qui s'inquiéterait de lui? alors qu'il ne se connaisse que depuis se matin..Cole se rendit compte à quel point il était seul, sans qu'il puisse contrôlé ses émotions ses larmes coulaient d'eux même le long de son visage, il se tourna dos à lui serrant son oreiller.

Cole: tu devrais peut être t'en aller, sa ne sert à rien que tu me vois dans cet état...tu attendra simplement que j'aille mieux. T'en mêle pas, tu l'as dit toi même que tu pouvais pas venir en aide au humain non? j'ai pas envie que tu sois puni par ma faute...je vais attendre le retour de mon frère.

Il ignorait bien sûr qu'il se trouvait coincé chez Raynor, il savait bien que Athéna n'avait pas le pouvoir de le soigner et sais que les soin de Zankou ne peux le guérir non plus car la derrière fois qu'il avait soigner ses blessure causer par Raynor, sa n'avait pas pour autant soigner son mal. Cole continuait de se plaindre de la douleur qui continuait de s’accentuer, continuant de tousser il en tacha d'avantage ses oreiller de sang.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monde-de-minelia.forumactif.pro
Laure Myabi

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 24/08/2012

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Jeu 27 Sep - 8:58

Teijo était toujours entrain de combattre aux côté de Zankou, il évitait toute ses attaques en utilisant sans cesse le même sortilège, ce qui avait le dons d'agacer Zankou mais c'était un pouvoir efficace qui n'utilisais pas beaucoup de son énergie comparé aux attaques de Zankou.

Teijo : Fuir ? Je ne trouve pas que je fuis, je riposte habilement à tes attaques qui sont lente et prémédité.

Il réaparru devant lui remettant ses vêtements comme il faut, il levait le regard quelque instant voyant le dragon voler bien au dessus d'eux, il en fit un soupir.

Teijo : Je n'ai plus rien à faire ici, la chose qui m'intéresse vient de s'en aller, au revoir "Zankou", on se reverra sans doute une prochaine fois.. Ah et dit Adieu à Akira, il vient de rejoindre Raynor à peine que tu sois arrivé vers moi.

Il en fit un sourire en coin.

Athéna reculait d'un pat entendant la voix de Akira s'approcher, elle fit un gémissement de surprise lorsque celui-ci perçait la porte avec son arme ce qui a bien fallu toucher celle-ci, Laure en fronçait les sourcils n'aimant pas qu'il menace sa soeur avec ses armes.

Laure : Et Espèce de larve, si tu tiens à ta peau je te conseil de bouger ton cul et de te casser d'ici, ne t'avise pas de faire quoi que se soit à ma soeur c'est clair ?!

Athéna ne voulait pas en arriver là, elle se disait au fond, qu'elle pourrait l'aider.. Que Zankou aurait certainement un moyen d'arrêter cela, qu'il redevienne comme avant, elle avait bien peur de devoir le perdre et surtout qu'il rejoins l'homme qui a donné les ordres à ses trois individus qui ont tué sa mère, se n'était peut-être pas les ordres qu'il avait donné mais sa ne fait pas de moins que Akira sera obligé de lui obéir et donc, il devra travailler avec ses individus.

Elle ne pouvait pas accepter cela et ferait le nécessaire pour l'aider, même s'il doit voyager dans tout les continent afin de trouver la personne qui sera capable d'arrêter cela.

Elle écarquillait les yeux sentant la main de Akira l'attraper pour la maintenir contre la porte, une de ses mains tenait le poignet de Akira tandis que l'autre était posée contre la porte.

Athéna : Je t'en prie Akira.. Se n'est pas ce que tu souhaites.. Tu ne désires pas obéir cette homme, c'est par sa faute que tu as vu ta famille mourir sous tes yeux.. Aurais-tu déjà oublié ta vengeance que tu dois.. Accomplir ?!

il finissait par la lâcher mais pas pour les raisons qu'elle aurait souhaité, Laure voyant qu'elle n'avait rien croisait les bras lâchant un soupir.

Laure : C'est bon, c'est ceux qui travail pour moi et Zankou, ils vont lui faire ravaler sa langue et le massacrer !

Athéna : Non..

Elle ouvrait aussi tôt la porte regardant vers toute cette assemblée devant la demeure, elle reculait pour voir Akira, elle tendait la main pour qu'ils arrêtent de s'en prendre à lui.

Athéna : Ne lui faîte pas de mal.

Elle glissait sa main sur sa gorge ressentant encore la douleur lorsqu'il lui avait attraper, il n'y avait pas été doucement et en avait encore les traces.

Laure sortait à son tour les sourcils froncés.

Laure : Ce type ne travail pas pour nous, mais pour Raynor désormais, il est notre ennemis alors si ils ont l'ordre de le TUER !

Elle levait les yeux vers eux avec un regard mauvais ce qui leur donnait bien l'ordre de s'en prendre à Akira.

Athéna : Tu sais très bien que se n'est pas de sa faute.

Laure : J'en ais rien à faire, je n'ai pas de temps à perdre à m'occuper de son cas, oublie le et passe à autre chose, je peux toujours utiliser les grands moyens si tu n'obéis pas !

Elle fit volte face et retournait chez elle, Athéna levait de nouveau le regard vers l'endroit où était partis Akira.

C'est alors que Laure, Athéna et Teijo ressentait aussi tôt la présence d'une personne possédant une très grande puissance bien plus que celle de Zankou et Raynor, Athéna sentait que celui-ci était auprès de Cole, Athéna se mettait aussi tôt à courir, elle entrait dans sa chambre et vit qu'il était au plus mal, elle s'approchait rapidement de lui, se mettant à genoux pour le regarder glissant une main sur son visage, elle levait les yeux vers cette homme pensant qu'il lui avait quelque chose.

Athéna : Qui êtes-vous et que lui avez-vous fait ?! Cole.. Sa va aller.. Je vais te soigner.

Elle fut bien surprise de voir qu'il crachait du sang, elle en dégageait sa main sur le moment, cela ne prévoyait rien de bon.

Athéna : Zankou !

Elle attrapait la main de Cole, elle en avait les larmes aux yeux sentant que se n'était pas bon du tout, elle était terrifié de le perdre, déjà qu'elle avait perdu Akira et Mike qui était partis..

Athéna : je suis là.. Et tant que je serais là, jamais je ne te laisserais partir.

Elle glissait ses lèvres pour embrasser son front, Laure avait bien ressentis sa détresse mais elle ne se prenait pas la peine à lui rendre visite, elle se fichait bien qu'il meurt et d'ailleurs sa lui ferait un bien fou de savoir qu'il ne serait plus de se monde, Athéna ne pouvait pas comprendre son comportement, il n'avait rien demandé de cette vie.

Alors que Teijo allait se téléporter pour s'en aller, il avait lui aussi la présence de ce Demi-Dieu, pourquoi perdait-il son temps dans ses lieux ? Il regardait vers la demeure de Zankou n'aimant pas qu'un être puissant se soit retrouvé chez lui, s'il devrait s'allié à lui se serait une mauvaise chose pour lui ainsi que pour Raynor, il disparaissait, mais faisait en sorte de savoir quel était la raison de sa présence, et se rendait aussi tôt compte que ce Demi-Dieu c'était attaché à Cole.

Teijo : * Quel coïncidence.. Je dois prévenir Raynor *

Il envoyait aussi tôt tout ce qu'il savait par image, Il avait donné l'ordre à Zabusa de s'en aller ,celui-ci envoyait le message à Mira et s'en allait déjà sans elle, celle-ci avait repris son camouflage elle se trouvait toujours à l'intérieur elle cherchait chaque fenêtre pour quitter mais dehors, se trouvait tout des personnes qui travaillait pour Raynor.




Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
kerrigan Haiden

avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/08/2011
Localisation : Elle se trouve en ce moment dans la ville Atlantique (près de la cascade, bien cachée).

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Jeu 27 Sep - 11:06

J'approchais d'avantage mon visage du sien voyant qu'il souriait de mes propos, se n'était donc pas du à cette chute de tout à l'heure ? Serait-ce une blessure qu'il a gardé au fond de lui pendant un long moment sans avoir pu la cicatriser, au fond, je ne sais rien de cette homme et je ne sais pas par quoi il a du passer pour arriver dans cette état.. Mais pouvais-je le laisser ainsi, alors que j'avais les capacités de le sauver..

Avner : si se n'est pas cette chute.. Alors cela veut dire que c'est encore bien plus grave, je ne peux te laisser dans cette état, laisse moi t'aider, il est tant que tu découvres ses sentiments tout comme pour moi, je veux que se soit toi et personne d'autre.

Il se mettait subitement dos à moi, comme-ci il voulait cacher ses émotions, aurait-il peur ? J'ai entendu dire que les humains ressentent souvent la peur avant de mourir ou lorsqu'il se retrouve dans des situation dangereuse, j'écoutais ses paroles sans comprendre vraiment pourquoi.

Avner : Ce que j'ai dis est vrai, mais je ne suis pas qu'un Dieu, je suis un Demi-Dieu une partie de moi est humaine tout comme toi, je ne peux donc pas me résoudre à te laisser mourir.

Je serrais mes mains contre ma poitrine fermant les yeux.

Avner : Je souhaite que tu vives, afin que nous passions le restant de nos jours côté à côté, comme le ferais les humains lorsqu'ils trouvent leurs âme soeur, que nous courons dans les prairie se laissant bercer par le vent et le chant des oiseaux, que nous travers la rivière recherchant la douceur de l'eau couler le long de nos corps, et plein d'autre chose que j'ai hâte de découvrir à tes côtés.

Je reprenais mon sérieux voyant cette humaine arriver à toute jambe vers lui, je l'ai vu lorsque j'ai traverser ses pensées, j'en fis un sourire me doutant que cette femme comptait à ses yeux. Malgré ses paroles, je m'inclinais vers elle.

Avner : Enchanté, je m'appelle Avner je suis un Demi-Dieu, je ne suis pas la personne qui l'a mis dans cette état en réalité, je ne veux pas qu'il souffre, qu'il meurt, nous en seront séparé si c'est le cas et j'en serais très malheureux.

Je me redressais marchant jusqu'à eux pour me retrouver une nouvelle fois face à Cole.

Avner : Zankou ? Vous vous trompez, je vous l'ais dit, je me nomme Avner.

Pourquoi appelle t-elle l'un des sorciers les plus puissant de ce monde, on parle beaucoup de sorcier de haut niveau tel que Zankou qui a su se faire une réputation, moi je n'ai jamais observer ce sorcier, j'ai passé mon temps à regarder les êtres humains et les sentiments qu'ils pouvaient éprouver dans chacune des situations possible.

Je me mettais à genoux face à Cole, il avait déjà hoté son haut, je faisais en sorte qu'il se couche sur le dos et posait mes deux paumes, un au niveau de son coeur et l'autre vers ses poumons.

Avner : Je t'ai fais une promesse, celle de rester auprès de toi et de protéger quoi qu'il puisse en coûter. Ferme les yeux, pense à tout ce que j'ai pu te raconter, il faut que tu reste calme durant cette courte instant afin que retire tout ton mal être.

Je fermais les yeux, mon corps commençait à s'illuminer ce qui éclairait toute la pièce et même de l'extérieur de cette maison, on pouvait voir à travers la fenêtre.. La lumière blanche qui traversait tout mon corps se rendait aussi tôt dans les paumes de mes mains et en tournait le corps de Cole afin de soigner de ses blessures, il aurait pu mourir si je ne l'aurais pas fait, je vais sans doute en payer le prix dans mon monde d'avoir agis de la sorte mais je ne le regrette pas.

Il était désormais saint et sauf, je me redressais mais à peine que j'eu le temps de me remettre sur mes deux jambe, j'ouvrais la bouche sentant qu'on me forçait à me renvoyer dans mon monde. Mon corps éclatait, des petite lueur blanche se dispersait dans toute la pièce.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zankou Black
Admin
avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 29
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Jeu 27 Sep - 21:00

Malgré la souffrance qui habitait Cole en se moment il fut très toucher par les paroles prononcer par Avner, jamais personne en avait prononcer de tel pour lui. Il tourna légèrement son regard dans sa direction le souffle haletant et le corps en sueur, il sourit malgré tout pour lui.

Cole: Je pense pas...que je soit un mec du genre...à courir dans les champs ou écouté les petits oiseaux.

Il ricana, mais même le fait de rire lui arracha les poumons et se remis à tousser une nouvelle fois. Il se tourna légèrement faisant un grand sourire voyant enfin quelqu'un arriver, Athéna avait sentit qu'il se trouvait au plus mal. il cru un instant que son sort importait à personne sauf Avner évidemment, il y posa sa main sur la sienne voulant la rassurer.

Cole: Avner dit vrai, c'est pas sa faute tu sais...j'ai déjà eu se genre de crise, mais la il semblerait que se soit bien plus sérieux.

Son coeur se serrait de voir des larmes aux yeux d'Athéna, il ne voulait pas la voir pleurer, il serra sa main détournant légèrement le regard.

Cole: pourquoi pleure tu Athéna, c'est pas comme ci tu me connaissais depuis des années...et t'es plus jolie quand tu souris, je veux pas que tu pleure pour moi d'accord?

Il la regardait à nouveau ensuite Avner qui le plaça sur le dos, il se demandant que qu'il comptait faire. Il attrapa l'un de ses poignets comprenant ou il voulait en venir.

Cole: Non Avner!

Oui il se rappela de cette promesse qui lui avait faite, mais devait t'il se mettre en danger juste pour lui? au fond Cole en aurait fait autant pour ceux qu'il aime même si il devait en perdre lui même la vie. Son estomac se noua de peur de se qu'il pourrait lui arriver après cela. Il lâcha tout de même son poignet fermant doucement les yeux le laissant faire.

Zankou à cet instant ayant perdu la trace de Teijo et sentit cet puissance venant de chez lui apparu dans la chambre de Cole fronçant les sourcils de voir cet inconnu chez lui.

Zankou: qu'est ce qu'un demi-dieu fait chez moi?

Lorsque celui ci utilisa son pouvoir afin de soigné le mal de Cole une lumière aveuglante apparu dans la pièce, Zankou plaça son bras au niveau de ses yeux ébloui par celle ci. Il sentit d'avantage la puissance que dégageait cette personne et pourtant il n'était qu'un simple demi-dieu...il aimerait pas a avoir à faire à vrai dieu.

Zankou: Que fait t'il? Athéna!?

La lumière disparu Cole ouvrit doucement les yeux prenant une grande respiration comme ci c'était la toute première, jamais jusqu'à aujourd'hui il ne se sentit aussi bien. Il se redressait doucement regardant en direction de Avner lui souriant.

Cole: Mer...

Il ouvrit grand les yeux s’apercevant qu'il avait quelque chose qu'il n'allait pas, il tentait vite sa main vers celui ci, mais il disparu avant même qu'il eu le temps de l'atteindre. Il resta figer dans cette positon regardant ses lueurs blanche s’éparpiller dans la pièce.

Cole: Avner!

Zankou: pfff...il ne reviendra pas.

Cole: Quoi?

Zankou: il n'avait tout simplement pas le droit de te sauver, les dieux l'ont rappelé.

Cole: Il m'avait prévenu mais..

Zankou: alors ne te pleins pas! t'es sauver non arrête donc de pleurnicher.

Cole baissa la tête serrant les drap de son lit pendant que Zankou repartait au salon s'installant dans le divan fatigué de tout cela, il en attrapa Laure qu'il essaya sur ses genoux.
Cole repris son haut qu'il enfila à nouveau voulant sortir même si il était encore faible de se qu'il venait de se produire.

Cole: je dois essayer de le ramener, je sais pas comment mais il le faut...c'est ma faute si il a des problème.

Il serra dans sa main son collier qui était autre que l'étoile qu'il lui avait offert peur de temps avant, il ne réfléchissait plus et se téléportait au premier endroit ou il l'avait rencontrer à la bibliothèque. Il ne voyait vraiment pas se qu'il pouvait faire pour le faire revenir et alla jusqu'à la table ou il était assis lors de la première fois qu'il lui avait adresser la parole.

Cole: Je suis désolé Avner...je voulais pas que tu es des ennuies. TU M A FAIT UNE PROMESSE JE TE RAPPELLE ALORS REVIENS VITE COMPRIS?

Il s'avait même pas si il l'entendait, il s'asseyait sur la chaise tenant toujours son bijou dans la main réfléchissant à le moindre moyen de le faire revenir.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monde-de-minelia.forumactif.pro
kerrigan Haiden

avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/08/2011
Localisation : Elle se trouve en ce moment dans la ville Atlantique (près de la cascade, bien cachée).

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Ven 28 Sep - 7:23

Cela n'a duré que trois heure dans le monde des Dieux, mais sur Terre, trois mois c'était déjà écoulé.. Je désirais vraiment retrouver Cole ce qui sera facile, surtout s'il porte toujours l'étoile que je lui avais offerte lors de notre rencontre. J'espère au fond de mon coeur, que celui-ci ne m'a pas oublié durant tout ce temps, est-ce qu'il se serait inquiété durant mon absence ? Qu'avait-il pu bien faire durant ses trois mois, c'est tout de même énorme et j'espère qu'il n'a pas découvert ses sentiments sans moi et surtout avec une autre personne, je ne devrais pas pensé à ça, je devrais être heureux pour lui si c'est le cas et pourtant.. Je restais septique.

Je revenais enfin jusqu'à ce monde, j'étais réapparu au même endroit où Abnar m'avait emmené de force, dans la chambre de cole, je glissais ma main sur son lit où je me souvenais très bien de son visage avant que je ne disparaisse, il n'était pas ici.. Je tournais le visage sentant la présence du sorcier Zankou ainsi que d'une femme, mais Cole ne se trouvait nul part.

J'apparaissais juste devant ceux-ci alors que la femme humaine était occupé de faire.. Quelque chose d'étrange à cette homme, je baissais les yeux observant la scène. C'est à cette instant que je me rendais compte qu'il était occupé de se reproduire, je m'inclinais devant eux afin de m'excuser du dérangement.

Avner : Je suis désolé de venir pour le seconde fois dans votre demeure sans vous avoir demandé une invitation avant d'y entrer, je me nomme Avner, je suis un Demi-Dieu et je recherche la personne du nom de Cole.

Je me redressais, ils ne semblaient guère content, ais-je dis quelque chose de mal ? Je réfléchissais quelque instant et finissait par comprendre.

Avner : Je vois, vous êtes en colère malgré mes excuses que je m'introduis une nouvelle fois chez vous, je m'en excuse, mais je pensais retrouver Cole à cette endroit, je vais continuer mes recherches.

Je m'inclinais une nouvelle fois et disparaissait, je laissais des petites lumières blanche qui montait vers le haut jusqu'à disparaître par la suite. Avant de me téléporter, j'avais ressentis la présence de Cole à un endroit précis, il était accompagné d'une femme et d'un homme, l'humaine je la reconnaissais, elle était en larme lorsqu'elle a retrouver Cole dans cette état. Je marchais pour me retrouver bien en face de Cole, j'en penchais légèrement mon visage sur le côté et laissait apparaître un sourire, je glissais une main sur sa joue.

Avner : Je suis heureux de vous revoir, j'ai eu peur pour une chose, non de perdre la vie mais de vous perdre vous, de ne plus jamais vous revoir.. Je dois vous dire.. Je pense que je ressens cette amour dont tout les humains parlent, je pense être arrivé à mon objectif. Mais j'aimerais que se soit réciproque de votre côté.

Je retirais ma main pour regarder cette homme, je ressentais la même énergie, je devenais aussi tôt qu'il était le frère dont il m'avait parlé, je m'avançais vers lui, par guise de respect je m'inclinais face à lui mais me redressait aussi tôt. J'attrapais aussi tôt sa main, le regardant avec un sourire pour montrer que j'étais heureux de le rencontrer.

Avner : Votre adorable frère ma beaucoup parlé de vous, vous êtes Mike n'est-ce pas ? Je vous en conjure, ne lui tourner pas le dos à cause que j'ai touché les lèvres de votre frère avec les miennes, il en était si terrifié à l'idée.. Je n'ai pu le raisonner, et je serais malheureux si je ne puisse recommencer un jour..

Je mettais un genou à terre gardant la main de Mike, je levais la tête pour le regarder.

Avner : Puis-je donner tout l'amour qu'il se trouve dans mon coeur à votre frère ? Les Dieux mon épargnés.. Et m'ont accordé le droit que nous ouvrons tout deux nos sentiments l'un à l'autre, je souhaiterais avoir votre accord.

J'espère que mes paroles lui fera réfléchir, et surtout, qu'il accepte.. Je ne verrais plus ma vie sans Cole à mes côtés. Je me rend compte à quel point il est fantastique de ressentir ce genre de sentiment, j'ai l'impression que je pourrais tout surpasser pour lui.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mike heise

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Ven 28 Sep - 8:01

Mike qui c'était retrouvé chez Raynor il y a trois mois, alors que Cole était entre la vie et la mort, RAynor finissait par le laisser partir bien après puisque ses plans avait échoué, Akira qui n'avait pas réussis à blesser Athéna et Cole qui avait survécu à ses blessures à l'aide d'un Demi-Dieu qui n'était autre que Avner.
D'ailleurs Cole n'arrêtait pas de parler de lui, au début, il semblait très mal et se sentait coupable que ce Dieu l'ait sauvé, il pensait sans doute qu'il ne le reverrait plus jamais. Mais il ne lui avait pas raconté vraiment tout l'histoire, Mike ne savait pas que celui était tombé amoureux de lui.

Athéna n'arrivait pas à oublié Akira, elle avait supplié Zankou et Laure par la même occasion de le retrouver et de l'aider à faire en sorte qu'il redevienne comme avant, mais ceux-ci ne désirait pas perdre leur temps à s'occuper de ce genre de chose, Athéna avait donc décidée de partir d'elle même et de trouver une solution afin de ramener Akira et ce, dans son état normal. Mike ne pouvait la laisser partir seul, il l'a donc accompagner et vu que Laure et Zankou n'aimait pas la présence de Cole, celui-ci les avait également suivis. Cela ne faisait pas pour autant d'eux des traîtres, ils restaient sous les ordres de Zankou malgré tout. Cela arrangeait d'ailleurs Laure qui souhaitait un peut de solitude auprès de Zankou, elle ne regrette plus une seul seconde de l'avoir invoqué, car désormais son rêve était exaucé.

Ceux-ci était d'ailleurs occupé à faire l'amour, Laure se retrouver sur lui, faisant des mouvements déjà bien rapide, ses mains posé sur le bas de son torse mais elle s'arrêtait voyant ce Demi-Dieu apparaître de nul part, elle en fronçait les sourcils le regardant bien de bas en haut.

Laure : Non mais.. C'est une blague, qu'est-ce qu'il fou là lui ! Zankou !?

Elle tournait rapidement le regard dans sa direction montrant son mécontentement, pensant que c'est lui qui l'avait appelé ou quelque chose de ce genre. Elle restait dans la même position écoutant les paroles de Avner, elle pigeait rien de ce qu'il racontait.

Laure : Nan.. Sans blague qu'on est en colère ! Tu vois pas qu'on est occupé dégage d'ici ! Cole est pas là, et j'en ais rien à faire d'où il peut se trouver, qu'il rampe donc en enfer tient !

Elle attrapait un oreiller et le lançait dans sa direction, mais il disparaissait aussi tôt, elle se retirait de Zankou levait la tête voyant les petits lumières volé vers le haut et disparaître par la suite, elle fit un soupir.

Laure : Sérieux, qu'est-ce qu'il fou là celui là ?! Un Demi-Dieu en plus ! Il m'a coupé l'envie maintenant, je vais me doucher hum.

Mike, Athéna et Cole s'arrêtait d'un coup nette ressentant une grande puissance proche d'eux, il se mettait devant Athéna à cette instant.

Mike : Nous avons de la visite, reste derrière moi.

Il regardait les alentour et vit par la suite un homme plutôt grand, au long cheveux blanc, il le regardait bien de bas en haut, il restait sous la défensive.

Athéna : Il n'est pas dangereux, c'est le Demi-Dieu qui a sauvé Cole !

Mike : Ah..

celui-ci reculait d'un pat le voyant arriver devant Cole, il en levait un sourcils le voyant poser sa main sur le visage de son frère et commencer à lui dire des petits mots tout gentil, qui lui donnait la nausée.

Mike : Amour, objectif, réciproque.. ?! Mais qu'est-ce qu'il ramage Cole ?! Sa fait peur là, je commence à avoir des..

Il fit des petits yeux voyant que celui-ci se mettait en face de lui et s'inclinait et attrapait aussi tôt sa main, il en avait des frissons dans tout son corps .

Mike : Sueur froide..

Il devenait blanc comme un verre lorsqu'il commençait à lui parler, il se mettait par la suite à genoux devant lui continuant ses petites paroles, n'importe qui serait touché.. Mais pas Mike, il en était répugné voir même dégoûté, il retirait d'un coup sec sa main de lui.

Mike : Ne me touche pas ! Un Demi-Dieu tapette ?! Mais c'est dégoûtant, Cole ne me dit pas que tu as embrassé ce type !

Athéna attrapait le bras de Mike soupirant.

Athéna : Sa ne te regarde pas je te signal Mike, et si ils s'aiment tout les deux, je ne vois pas en quoi sa peut te déranger, Cole reste toujours Cole même s'il aime une femme ou un homme non ?!

Mike tournait la tête vers Athéna.

Mike : Noon ! Sa fait de lui.. Une tapette ! Rien de d'y penser, biiirk, je n'en reviens, dit moi que c'est une blague Cole, parce que là.. Je tombe de haut !

Athéna : Ne l'écoute pas Cole, il finira pas s'y faire, tu dois faire tes propres choix et non les faire pour lui faire plaisir d'accord ?

Mike : Arrête de l'influencer ! Et toi le Demi-Dieu, vas t-en, merci de l'avoir sauvé l'autre jour, mais tes plus revenu depuis ce temps là, je te dis pas dans quel état était Cole alors laisse tomber l'affaire, trouve toi une vrai tapette est laisse nous merci !





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Zankou Black
Admin
avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 29
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Ven 28 Sep - 21:35

Zankou appréciait cette solitude avec Laure tant qu'il a encore les contrôles sur les ordres c'est tout ce qui l'importe, si sa aurait été le contraire il ne serait pas dans cette position aujourd'hui et tenterais de se venger. C'est loin d'être le cas contrairement à Mike et les autres il n'a pas envie de perdre son temps à récupéré Akira qui d'après lui est irrécupérable tant que Raynor lui même ne lui rend pas sa liberté.
Tenant Laure par les hanches il donna de rapide coup de rein le sourire en coin du moins jusqu'à que quelqu'un fit éruption dans sa chambre. Il cessa tout mouvement retroussant le nez reconnaissant le demi-dieu d'y a quelque mois.

Zankou: ne me regarde pas comme ça Laure j'y suis pour rien!

il ne comprenait pas pourquoi il revenait seulement maintenant après tout se temps et encore une fois pour Cole? qu'est ce qu'avait de si spécial pour qu'il le sauver une fois et le réclame encore aujourd'hui. Il était loin d'être ravis de le voir surtout à cet instant même au moment ou il allait envoyer la sauce du coup il peut recommencer du début.

Zankou: faire irruption dans une chambre pendant qu'eux ci baise oui sa doit forcément les mettre en colère! tu t'attendais à quoi qu'on t'ouvre grand les bras? comme t'as dit Laure se gamin n'est pas ici!

Il leva le sourcil voyant qu'elle lui lançait un oreiller que comptait faire avec ça? l'étouffer peut être? Il disparu à cet instant Zankou lui grognait dans ses dents lorsque Laure se retira de lui.

Zankou: il vient de te le dire qu'il cherchait son petit Cole et évite de le provoquer celui la idiote! si il sen prendrait à toi je serais loin de faire le poids contre lui c'est peut être qu'un demi-dieu mais sa puissance est trois fois supérieur à la mienne.

Avant qu'elle ne se décide de se lever pour se rendre à la douche, il lui attrapa le bras la couchant de force sur le ventre et se plaça au dessus d'elle.

Zankou: mon envie à moi est toujours la et comme ta été vilaine et tenter de me privé de cela vais devoir te punir je le crains.

Il sourit tout en tenant ses poignets pour être sûr qu'elle tente pas de se retourner ou même de le frapper comme elle a l'habitude de faire et fini par la pénétré par derrière n'y allant pas en douceur et commença par donner ses coup de reins.


*****


Après le premier mois qui fut très difficile pour Cole, il a fini par comprendre que Avner ne reviendrait s'en doute jamais. Il se sentait l'unique responsable de sa disparition, heureusement qu'il a eu le soutiens de son frère ainsi que Athéna durant ses trois dernier mois il aurait s'en doute toucher le fond et le sacrifice de Avner aurait été inutile. Aujourd'hui il était tranquillement assis à une table buvant un verre de soda jusqu'à qu'il ressentit une forte présence qu'il reconnu immédiatement. Il se leva toujours le verre à la main et celui ci apparu devant lui, serais ce un rêve? encore une fois? plus d'une fois il avait rêver de se moment et craignait de se réveiller à nous.

Cole: Avner je croyais que tu étais...

Il était tellement heureux de le retrouver qu'il en oubliait presque la présence de son frère qui regardait la scène d'un drôle d'oeil. Entendant sa voix il recula d'un pat se décalant de Avner baissant les yeux, c'est vraiment se qu'il redoutait il ne supportera jamais se voir deux hommes ensemble et lui même? Son frère lui avait tellement mis cela dans sa tête qu'il trouva cela également pas naturel.
Il se rassis sur sa chaise regardant toujours Avner et se qu'il comptait faire avec son frère dirigeant son verre vers sa bouche pour y boire une gorgée il se mit à tous cracher lorsque celui ci avoua de l'avoir embrasser.

Cole: Non...je...l'ai pas embrassé c'est plutôt lui qui...ma embrasser...par surprise.

Cole ne savait plus ou se mettre, son visage devenait rouge tellement qu'il en fut gêner de la situation. Contrairement à Mike, Athéna tant à elle ne serait pas contre du tout et tentait de le faire comprendre à Cole qui aimerait bien se cacher dans un petit trou de souris. Il leva les yeux vers son frère qui donnait l'impression qu'il allait explosé.

Cole: Non Mike je ne suis pas...

Il arrivait pas à finir sa phrase et regarda le visage de Avner à cette instant, cela faisait si longtemps qu'il attendait son retour et maintenant qu'il est de retour il agis avec lâcheté de peur de la réaction de son frère? il a pourtant tellement envie de le prendre dans ses bras pour au moins montrer à quel point il est content de savoir qu'il est bien saint et sauf. Mais lorsque son frère se mis à lui ordonner de partir de cette maison Cole en avait les yeux écarquiller de peur que celui ci parte à nouveau et pour de bon, il en attrapa immédiatement le poignet de Avner.

Cole: Non...je veux pas qu'il s'ne aille...je...viens.

Il l'attira jusque sa chambre loin du regard de son frère qui le noua l'estomac et referma la porte derrière lui.

Cole: désolé pour la réaction de mon frère, il est pas méchant loin de la mais...

Il hésita au début et serra les poings, mais fini par se lâcher et pris Avner dans ses bras le serrant fort contre lui et ne pu retenir ses larmes.

Cole: Je suis vraiment content de savoir que tu n'as rien, j'ai crue que par ma faute tu avais perdu la vie...pardon je ne voulais pas cela.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monde-de-minelia.forumactif.pro
kerrigan Haiden

avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/08/2011
Localisation : Elle se trouve en ce moment dans la ville Atlantique (près de la cascade, bien cachée).

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Ven 28 Sep - 23:33

Je me redressais voyant que le frère de Cole retirait d'un geste violemment sa main de les miennes, j'observais sa réaction, pourquoi s'énerve t-il autant, seulement à cause que nous nous sommes embrassés ? Je ne vois pas ce qui le dérange la dedans, il devrait être heureux au contraire que je puisse être la personne capable d'ouvrir le coeur de Cole et qu'il éprouve un jour les mêmes sentiments que moi, je regardais de temps à autre vers Cole qui ne savait plus où se mettre, il à peur de perdre son frère par contre l'humaine, elle tente de résonner cette humain qui ne cesse de crier.

Avner : Je ne comprend pas pourquoi vous vous mettez dans cette état, si vous aimez votre frère vous devrez être heureux de savoir qu'il éprouve un jour ce genre de sentiment.. je suis navré, mais je ne peux accepter de partir loin de lui, je lui ais fait la promesse de ne jamais le quitter.

Je m'inclinais une nouvelle fois face à Mike pour montrer malgré tout mon respect envers lui, je tournais par la suite le regard vers Cole qui semblait toujours aussi mal et n'arrivait plus à retrouver ses mots.

Avner : Est-ce que vous allez bien ? Vous êtes t-il arrivé malheur lors de mon absence.. Je suis désolé pour cela, j'aurais préféré rester à vos côtés mais c'était en dehors de mes capacités jusqu'à ce qu'ils décident de mon sort et..

Je fus surpris qu'il attrape ma main pour m'emmener dans un endroit tranquille, jusqu'à sa propre chambre où il se repose, j'imaginais déjà la scène et en fis un sourire satisfait, j'aimerais tant le voir ainsi, je pourrais admirer son visage lorsqu'il sera occupé de rêver de nous, mon coeur se mettait soudainement à battre plus rapidement, heureux de le retrouver.

Je revenais aussi tôt vers lui, je lui souriais montrant que tout allait bien malgré la colère qu'éprouvait son frère envers moi, bien que je ne comprend pas pourquoi, vu que je n'ais rien fait de mal.

Avner : Se n'est rien, tout ce qui m'importe c'est que tu sois à mes côtés, je ne souhaite plus t'abandonner.. Se n'est peut-être pas courant mais je pense que la peur m'a envahis lorsque j'ai cru ne plus jamais te revoir.

Je fus surpris mais en même temps si heureux lorsqu'il me prenait dans ses bras, je glissais mes mains derrière son dos pour le tenir également contre mon corps, je posais mon visage à côté de la sienne fermant quelque instant les yeux.

Avner : J'ai effectivement fallu perdre la vie, mais jamais je n'ai regretté mon geste, si tu aurais perdu la vie, j'aurais préféré me retrouver directement dans le néant. Heureusement que ce Dieu est intervenu, sans lui, je ne serais plus là, et je n'aurais pu ressentir l'enlacement que tu es occupé de me faire.

Je décalais mon visage pour le mettre juste devant le sien, je glissais ma main sur son visage il n'est peut-être pas un Dieu mais il est aussi beau qu'eux. Sa peau est si douce au touché, je glissais ma main pour caresser une mèche de ses cheveux, j'aimais beaucoup toucher son corps.

Avner : Cela n'a duré que trois heures lors de mon châtiment dans mon monde, mais dans le votre, cela c'est déjà écoulé trois long mois.. Je suis navré, j'espère que vous n'avez pas souffert à cause de moi, j'en serais bien plus bouleversé.

Je passais un doigt sur sa lèvre inférieur, je lui ais également fait la promesse de lui demander la permision pour ce genre de chose, je me décalais de lui me retournait posant une main sur mon front.

Avner : Pardonnez moi, mais je désire tellement recommencer à poser délicatement mes lèvres contre les votre et pourtant, si nous faisons ce genre de chose, votre frère vous tournera le dos et vous en serez malheureux, je ne puisse accepter que cela alors je résisterais à la tentation bien qu'elle soit trop grande. Je vais donc penser à autre chose, vous entrain profondément, les yeux fermé qui doit sans doute rêvé de chose formidable.

Je levais la tête fermant les yeux afin de penser à cela, j'en fis un sourire.

Avner : Vous êtes tellement adorable lorsque vous vous reposez, vous avez l'air si fragile, si doux, si merveilleux, si.. Il existe plein d'autre mot qui me traverse l'esprit mais si je dois tous vous les dires vous risquerez de me fuir.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zankou Black
Admin
avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 29
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Sam 29 Sep - 7:15

Lui qui avait crue depuis ses trois long moi que son nouvel ami était mort et le revoilà qui reviens dans sa vie, il avait dur de relâcher son étreinte de peur qu'il ne s'envole à nouveau. Il avait également une odeur particulière sur lui qui n'avait jamais ressentit sur quiconque d'autre, est ce que tout les dieux ou demi-dieux on cette odeur particulière?

Cole: Moi j'ai eu cette peur qui na cessé de m'envahir durant un long mois au poing de ne plus pouvoir avaler quoi que se soit...j'ai vraiment crue que par ma faute, parce que tu m'avais sauver qu'on t'aurais tuer. C'était vraiment un choc que j'ai eu dur à surmonté.

Il baissait les yeux à cet instant se rappelant dans l'état pitoyable dans lequel il se trouvait avant que son frère et Athéna le secoue pour qu'il se ressaisie. Mais cela était le passer et n'avait plus envie d'y repenser, il leva à nouveau les yeux voyant qu'il ne pu s'empêcher de caresser ses cheveux.

Cole: Si on pouvait oublier tout cela sa m'arrangerait beaucoup et si tu pouvais cessé de caresser mes cheveux, je me suis même pas encore donner la peine de les coiffés.

Il sourit à cet instant, mais pris vite un air surpris lorsque celui ci caressa sa lèvres. Sur le moment il fut très mal à l'aise et une peur au ventre que son frère surgisse dans sa chambre. Pourquoi alors qu'il a enfin retrouver Avner tout se qu'il songeait c'était la réactions de son frère? il repensa ensuite au parole d'Athéna. Il sourit le voyant se retourner, il en avait presque lui au contraire du demi-dieu oublier cette fameuse promesse.

Cole: Ah oui je me souviens en effet de cette fameuse promesse...hum par contre pourquoi m'imaginé entrain de dormir euh...je vois pas se qui a d’intéressant de maté quelqu'un dans son pieu.

Cole se remit à rire comme il ne l'avait plsu fait depuis un bon moment déjà, Avner avait vraiment des réactions qui n'était pas courant et sa façon de parler et réagir l'avait vraiment manquer.

Cole: attend une minute tu va quand même pas me maté entrain de dormir quand même? je vais me sentir observer! et en plus le matin j'ai souvent en trique...sa aussi tu va regarder?

Il attrapa sa main enfin de le retourner pour qu'il le regarde à nouveau et surtout qu'il celle de penser à lui entrain de dormir.

Cole: rassure moi tu va quand même pas regarder mes moindres fait et geste? même quand je prend ma douche...ok j'ai compris t'es un demi-dieu pervers! j'aurais du m'en doutais que t'étais pas si parfais que cela...oui oui tu l'as toi même dit que tu aimais observer les mortels hein? et donc même dans leurs moment intime! se qui signifique que t'es un voyeur et un voyeur c'est un pervers.

Il croisa les bras détourna le regard, mais gardant le sourire en coin.

Cole: et....je t'y autorise!

Il ouvrait un oeil regardant dans sa direction.

Cole: je t'autorise à me foutre un pop...ou comme tu dis si bien "poser délicatement tes lèvres contre les miennes" après tout tu m'as sauvé la vie et sans toi je serais encore entrain de me faire bouffer par le vers alors je te dois bien ça.


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monde-de-minelia.forumactif.pro
kerrigan Haiden

avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/08/2011
Localisation : Elle se trouve en ce moment dans la ville Atlantique (près de la cascade, bien cachée).

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Sam 29 Sep - 8:17

Je continuais de sourire pensant toujours à Cole, délicatement posée sur son lit, la couverture qui lui recouvrait le corps afin de le maintenir au chaud, ses paupières se refermer sur ses beau yeux bleu, je me demande s'il émettra quelque bruit, j'en fis un sourire voulant vraiment voir à quoi il ressemblait lorsqu'il se reposait.

Avner : Bien entendu que sa l'est, vous ne pouvez-vous 'imaginer ce que sa me ferait plaisir, je souhaite découvrir toute ce que vous faîtes de vos journées, et même de la nuit ainsi je pourrais vous connaître d'avantage et sans doute, mes sentiments pour vous se décuplera.

Je reposais ma main le long de mon coeur, gardant les yeux ouverts je tournais juste ma tête afin de l'observer, je me demande de qu'elle tique il peut bien me parler lors de son réveil.

Avner : Bien entendu, je souhaite regarder chaque détail lors de votre réveil également. Je vous donnerez votre déjeuné tout les matins, je serais près à faire des miracles pour que vous soyez heureux en ma compagnie, je vous donnerez tout ce que vous aurez besoin même si je dois graver les étoiles pour y parvenir.

Je fis un sourire voyant justement qu'il portait le cadeau que je lui avais offert. Je voulais lui en faire par, du moins jusqu'à ce qu'il m'attrape la main pour me retourner.

Avner : Et bien si, je ne peux m'imaginer vous quitter d'une semelle..

J'ouvrais délicatement la bouche, je suis un Demi-Dieu pervers ? On m'en avait jamais fait part autre fois, Pourquoi m'accusait-il d'être un pervers, je montrais bien ma surprise lorsqu'il me disait tout ses paroles, j'attrapais aussi tôt sa main entre la mienne.

Avner : Je ne me suis même pas rendu compte que je pouvais être un Demi-Dieu "pervers", mais vous avez raison, j'ai beaucoup observer lorsque je me trouvais encore dans ce monde, vous ne voudrez plus jamais de moi après cela, je me sens très mal désormais. Mais est-ce mal de vouloir découvrir votre monde ?

Je posais ma main libre sur ma bouche baissant honteusement les yeux.

Avner : J'ai également, sans le vouloir vu votre mère ainsi que ce sorcier se reproduire, cela fait de moi un voyeur et un pervers, je comprendrais si vous ne me désirez plus me voir..

Je retirais rapidement ma main de mon visage et levait les yeux dans les siens lorsqu'il m'autorisait à poser mes lèvres contre les siennes, j'en fis un sourire.

Avner : Vous en êtes sur ? Je n'aimerais pas que vous vous sentiez obligé juste pour me remercier de vous avoir sauvé, parce que je ne regrette rien et je recommencerais encore et encore si je le devais.. Mais cela me fait très plaisir.

J'approchais ma main de son visage afin de tenir délicatement son menton, je commençais par y approcher mes lèvres des siennes afin d'y poser mes lèvres, je fermais les yeux apprécier ce moment le plus possible. Avec ma main libre, je la glissais derrière sa tête je n'avais plus envie de le lâcher, je collais également mon corps contre le sien. Je n'ai jamais eu de rapport, vu qu'il n'y a pas si longtemps que cela que Abnar à décidé que j'étais apte à me débrouiller seul, j'y pense très souvent, et c'est surtout par curiosité mais également pour savoir ce que sa pouvait faire que j'ai observer ses êtres arriver à faire des choses intimes, je n'ai observer qu'une seul fois pas plus.

Je décalais mon visage du sien, glissant ma main qui tenait son menton afin de toucher l'étoile que je lui avais offert, j'en fis un sourire.

Avner : Tu le portes toujours, j'en suis très ravis.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zankou Black
Admin
avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 29
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Sam 29 Sep - 21:28

Cole se retenait de rire face à la réaction d'Avner lorsqu'il lue compara un un pervers, il réagissait comme il l'avait prévue à croire qu'il l'a connu durant bien plus longtemps. C'est peut être parce que il n'avait jamais rencontré de personne agissant noblement comme lui le fait, à croire que cet homme est parfait. Comment on pourrait même se fâcher dessus, il suffira un regard triste de sa part et on le pardonnerait tout. Du moins c'est la sensation qu'avait Cole vis à vis de lui.

Cole: Mais non c'est pas pour cela que je désirerais plus te voir, soit pas bête....j'ai déjà été un peu voyeur moi aussi hum...la première fois que j'ai vue une femme nue c'était Athéna sous sa douche donc. Je voyais pas très bien depuis le trou de la serrure mais...je crois qu'elle pensait à son beau Akira à cet instant.

La par contre Cole faisait à la fois une tête étonné et paniquer. Il aurait vraiment vue Zankou et Laure en pleine action! il aurait pas aimer être à sa place à cet instant, il a du sûrement subir la colère de sa mère.

Cole: T'es sérieux t'es entré dans leurs chambre à se moment la!

Il détournait le regard espérant après cela que sa mère va pas passer sa colère sur lui, l'accusant lui qu'ils ont été interrompu et encore moins passer par la colère de Zankou. Il releva les yeux regardant Avner lorsque celui ci lui pris le menton s’apprêtant à l'embrasser, il ferma les yeux le laissant faire. Alors que leurs lèvres s’entre-touchèrent, Cole levant doucement sa mon frôlant ses long cheveux blanc du bout des doigts. Il comprenait pourquoi il aimait tant caresser ses cheveux, à croire que les siens était fait d'une matière différent c'était étrange. Il continuait de les frôlé appréciant cette matière qui lui faisait penser à de la soie.
Il r'ouvrit les yeux lorsqu'il atterrompis le baiser et baissa le regard vers son collier.

Cole: Evidemment c'est le seul souvenir qu'il me restait de toi et de plus sa donne très bien avec mon style vestimentaire.

Il repensa à se baiser qu'il venait de lui donner et se mordit les lèvres se rendant compte que cela ne le dégoûtait pas autant qu'il le devrait. Son frère aurait déjà réagis comme ci c'était la fin du monde, au fond il ne ressemble pas autant à Mike comme il le pensait.

Cole: tu n'avais jamais embrasser quelqu'un d'autre que moi au par avant pas vrai? Tu sais ici on a une façon bien particulière de l'y prendre...un peu plus fougueux plus intéressant encore qu'une petit baiser banal.

Il comprenait pas pourquoi il lui disait tout cela, mais sur le moment il ne voulait pas trop y penser. Si il venait à le rejeté peut être qu'il partira à nouveau et pour de bon. Il ne voulait pas le perdre pas encore une fois, il ne savait pas du tout si au fond de lui il ressentait la même chose que lui..mais se qu'il est sûr c'est qu'il avait besoin de sa présence à ses côtés, comme il avait besoin de Athéna ainsi que son frère pour se sentir bien.

Cole: ne pince pas tes lèvres et laisse moi te montrer d'accord? après tout je suis censé être ton guide non?

C'est fois c'est lui qui fut le premier pat s'avançait vers lui pour l'embrasser à nouveau, mais cette fois y glissant sa langue jusqu'à heurter la siennes jouant avec celle ci. Pour lui c'était pas la première fois qu'il embrasser une personne autre que lui, pour essayer de lui remonter le moral durant ses trois mois son frère lui avait envoyer plusieurs femmes et avait déjà donc connu le plaisir du sexe...même si il n'avait jamais vraiment eu satisfaction.
Il s'arrêta se décalant légèrement de lui détournant le regard les joues un peu rosis et fronça légèrement les sourcils.

cole: bien voilà c'était juste...pour te montrer hein, ne t'imagine pas que j'ai vais te remontrer encore et encore. Je...vais me laver tiens j'ai besoin de me rafraîchir un peu, tu peux m'attendre dans le salon ou même demander à Athéna si ta besoin de quoi que se soit.

Il marchait rapidement jusque la salle de bain refermant bien à clé derrière lui, il se déshabilla le regard un peu dans le vide repensant à se qu'il venait de faire. Il se sentait un peu idiot, mais d'un autre n'a pas trouver cela désagréable. Si son frère l'apprenait c'est sûr qu'il ne lui adresserait plus jamais la parole après avoir fait couler un bain remplis de mousse il s'y glissa à l'intérieur et passa sa tête sous l'eau avant de refaire surface et c'est la qu'il vit le visage de Avner. il en ouvrit grand les yeux criant presque sur la surprise, il lui jetta de l'eau au visage.

Cole: tu m'as fait peur idiot! et je t'avais pas dit de m'attendre dans le salon? tu va vraiment me suivre partout hein?

Il tentait de se cacher un maximum avec la mousse...

Cole: avoue que tu viens voir mon corps nue... décidément t'es vraiment un voyeur de demi-dieu! ils sont tous comme toi la haut?


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monde-de-minelia.forumactif.pro
kerrigan Haiden

avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/08/2011
Localisation : Elle se trouve en ce moment dans la ville Atlantique (près de la cascade, bien cachée).

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Dim 30 Sep - 1:30

Alors, se pourrait-il que Cole soit lui aussi un voyeur comme il me l'aurait si bien expliqué, Athéna.. Serait-ce la personne qui tient à le défendre contre son frère, je fis un sourire plutôt soulagé de savoir que je n'étais pas seul à être curieux dans se domaine, se n'est certainement pas digne d'un Dieu mais comment pourrais-je découvrir ce genre de chose si je ne permettrais pas de m'informer dans se domaine.

Avner : Ah bon, que faisait-elle en pensant à Akira ? Qui est-ce ? Serait-ce la personne qui fait battre son coeur ? Où se trouve t-il dans ce cas, il devrait être auprès d'elle lui donner tout cette amour pour cette femme merveilleuse.

Je fis par la suite un sourire lorsqu'il me répondait vis-à-vis de bien que je lui ais fais, sa me rendait extrêmement heureux, j'avais une nouvelle fois envie de le serrer tout contre mon corps, ressentir son odeur, toucher ses cheveux, ainsi que son visage, et surtout.. Poser mes lèvres sur les siennes, est-ce ça que ressentent les humains lorsqu'il tombe amoureux c'est quelque chose de tout simplement magique.

Avner : Vous ne pouvez vous imaginez à quel point ses paroles me touche Cole, je pense sincèrement que je vous aime.

Je fus plutôt surpris lorsqu'il me parlait de mon baisé, j'en glissais ma main sur mes lèvres, cela voudrait dire que mon baisé ne lui a pas plus ? J'en étais quelque peut découragé, il est vrai que c'était la première fois que j'embrassais quelqu'un, je ne savais pas du tout comment il fallait s'y prendre, j'ai tout simplement imité les humains que j'ai observé.

Avner : Il est vrai que c'est la première fois que je pose mes lèvres contre celle d'un autre, vous n'avez pas aimé est-ce ça ? J'en suis désolé, mais je ferais de mon mieux pour progresser dans ce domaine..

J'écoutais ses paroles, je voulais qu'il apprécie d'avantage mes baisés alors je suivrais ses conseils sans hésitation, j'avais tout confiance en cette homme merveilleux. J'inclinais légèrement ma tête sur le côté afin d'écouter ses explications en détail, je ne dois pas pincer mes lèvres, je vois.. Je souriais puisqu'il arrivait vers moi afin de me montrer.

Avner : Vous êtes certainement le meilleur guide qu'il soit, je suis ravis que vous soyez le premier humain que j'ai rencontré lorsque je suis descendu sur terre.

Je le laissais venir à moins, je fermais les yeux au contact de ses lèvres contre les miennes, mais les rouvraient aussi tôt sentant sa langue sur glisser à l'intérieur de ma bouche pour toucher la mienne. Est-ce cela qu'il me parlait, c'était une étrange sensation, mais cela me plaisait d'avantage que le premier baisé. Alors que je commençais seulement à savourer se nouveau baisé pour moi, celui-ci se retirait, je l'observait en détail, je me rendais compte à quel point je l'aimais du plus profond de mon âme et que désormais, j'étais près à tout pour lui, je lui donnerais ma vies s'il le fallait.. Je comprenais pour quoi Abnar à rendu immortel cette femme dont il éprouvait sans doute les même sentiments, est-ce que ferais de même avec lui si un jour il devrait.. Non, je ne veux pas y penser pour le moment.

Je ne disais rien sur le moment, il désirait se rafraîchir mais me demandait de rejoindre son frère et cette femme, je ne pouvais m'empêcher de penser à lui, à peine qu'il était partis dans la pièce d'à côté, je me rendais compte à quel point il me manquait déjà, j'apparaissais donc par magie juste à côté de lui, baissant le visage, l'admirant dans son bain. Je fermais les yeux sentant l'eau qu'il me jetais au visage, j'en ouvrais de nouveau les yeux souriant.

Avner : Je ne pouvais vous laisser seul, c'est surtout que.. Votre présence me manquait terriblement, mais également de peur qu'il vous arrive quoi que se soit, vous auriez pu vous endormir dans votre bain et vous noyez ou bien glisser en vous redressant et vous blesser la tête, tas de chose me traversait l'esprit.

Je suivait ses mains, puisqu'il mettait la mousse à un endroit précis, je relevais les yeux afin de regarder son visage.

Avner : Si c'est cela qui vous gênes alors laisser moi ôter mes vêtements pour être à égalité, quand dites- vous ? Mais ne me demander pas de partir, je ne désire pas vous quitter d'un seul regard.

De façon magique, mes vêtements disparaissait de la même manière que je me téléportais, des petits boule lumineuse se soulevait dans les airs pour finir par disparaître, mes vêtements ne s'y trouvait plus sur moi, mais je pourrais facilement les récupérer de la même manière, je lui fis un sourire, posant un doigt sur l'eau.

Avner : Puis-je vous rejoindre ? Si vous ne désirez pas, je le comprendrais, et je resterais debout à vous admirer vous rafraîchir. Vous êtes tellement adorable sous cette position, je vous admire beaucoup Cole et cela me rendrait très heureux de pouvoir vivre à vos côtés.

Je retirais mon doigt de l'eau, tournais le regard vers lui, je finissais par entrer dans l'eau avec lui, je m'installais juste devant lui faisant un doux sourire.

Avner : Je ne vous ais laissé guère le temps de répondre, mais l'envie y était trop forte, j'espère que ne m'en voudrais pas pour cela, j'en serais bouleversé si c'est le cas..








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zankou Black
Admin
avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 29
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Dim 30 Sep - 5:48

Sa présence le manquait alors que sa fait même pas deux minutes qu'il se trouve dans son bain? il soupira posant son bras droit sur le rebord de la baignoire, il tourna son regard à nouveau dans sa direction levant le sourcil de se qu'il pouvait encore raconté, une vilaine veine se fit voir sur son front et fini par lui montrer le poing.

Cole: Arrête de parler comme ci j'étais fait de sucre!

Il boudait détourna la tête s'amusant à faire de la mousse avec son éponge pour passer gentiment ses nerfs.

Cole: Me noyer dans ma baignoire la bonne blague...

Il rougit soudainement et fit encore apparaître sa sale veine sur son front fronçant les sourcils.

Cole: je suis pas gêner qu'est ce que tu raconte et il est pas question que tu te...

Il passait sa main sur son visage voyant ses vêtements disparaître, il n'avait pas le temps d'y montrer son désaccord alors à quoi sert de poser des questions? Il détournait tout de même le regard voulant pas le regarder, mais de temps à autre il ne pu s'empêcher de regarder.

Cole: bordel avec tes vêtements ta l'air de quelqu'un de maigrichon, mais c'est loin d'être le cas!

Il attrapait le bouteille de shampoing pour ses cheveux et fini par le fusiller du regard lorsqu'il lui demanda si il pouvait le rejoindre.

Cole: comme tu as surement du le remarquer c'est une toute petit baignoire, c'est peut être pas le cas ou vive les dieu qui doit sûrement avoir un piscine comme baignoire, mais ici il a de place que pour..

Ses cheveux se dressa sur sa tête voyant que encore une fois il en fit qu'à sa tête, il appuya tellement fort sur sa bouteille de shampoing que tout le produit en sortie pour atterrir une partie tomba sur son visage et ses cheveux.

Cole: oué en effet on peut pas dire que tu me laisse vraiment le temps de donner mon avis, de toute façon c'est trop tard maintenant.

Il replia ses jambes sur lui même pour sa cacher un maximum du regard d'Avner, il passa ses doigt dans ses cheveux afin de les moussé n'osant pas trop le regarder non plus.

Cole: Pourquoi ne pas être attiré par une femme plutôt que moi...c'est quand même pas naturel tomber amoureux d'un homme! c'est contre nature, tu devrais être le premier mieux placé pour le dire non? tout les dieux pensent comme toi ou t'es juste le petit rebelle du groupe?

C'est vrai non? si on a inventé l'homme est la femme c'est pour qu'ils procréer les générations avenir alors que deux personnes du même sexe sa donne que dal. Cole soupira se mettant dos à lui et attrapa l'éponge le tendant dans sa direction.

Cole: autant profité que t'es la pour m'aider à faire mon dos...non ne sourit pas!


*****

La première fois depuis pas mal de siècle Nomar vint se mêler au mortel, mais sous une forme discrète et impossible à détecté par Avner. Sous la forme d'un petit rongeur démon il pouvait facilement se fondre dans la masse de la citée de l'ombre. Ayant une fenêtre légèrement entre ouverte de la cuisine il s'y permis de s'y faufiler repérant en premier lieu une jeune fille.

Nomar: * très charmante pour une mortel*

Il détourna ensuite son regard vers un jeune homme qui semblait pas être dans ses meilleurs jour ne cessant de ramager des paroles entre ses dents. Il sourit au fond de lui sentant un certain dégout et colère émanant de cette personne alors que la jeune fille quand à elle ressentait une très grande tristesse quel tentait de ne pas montrer.

Nomar: * serais je bien tombé? j'adore ressentir se genre d'émotion venant de ses mortels pourrait profité de leurs faiblesse pour y trouver une distraction de plus?*

Le dieu toujours sous la forme d'une petite créature se dirigeant en premier lieu vers la fille qui semblait cuisiné, attrapa un morceau de nourriture qui se mis à goutté la nourriture humaine.

Nomar: *Pas mauvais, mais pas aussi délicat que notre nourriture.*

Il leva les yeux vers Athéna poussant un petit cris et sautait dans ses bras frottant sa joue tout contre son décolleté profitant quelque peut de la situation. Il lisa dans son esprit voulant découvrir la source de sa triste, il sourit montrant ses petites canines voyant le visage d'un jeune homme qui avouait lui même avec un physique assez avantageux. Regardant ensuite vers Mike il fit de même et compris la colère qu'il ressentait en se moment même, c'était du à Avner et son frère.

Nomar: * je vais vraiment trouver de quoi me divertir*


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monde-de-minelia.forumactif.pro
Laure Myabi

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 24/08/2012

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Dim 30 Sep - 7:44

Mike ne tenait plus en place lorsque Cole était partis en emmenant ce Demi-Dieu avec ses côtés, après les paroles que Avner lui avait lâcher tout à l'heure, qu'il était amoureux de Cole et qu'il l'avait même embrassé, Mike n'arrivait plus à penser à autre chose, il faisait les cents pat derrière la porte de Cole.

Mike : Mais qu'est-ce qu'il font.. mais qu'est-ce qu'ils font !! Raah.. Sa m'énerve de ne pas savoir, j'entre tant pis !

Athéna : Laisse les tranquilles Mike ! Sinon tu n'aurais rien pour dîner, alors s'il te plaît, tais toi et assis toi.

Il s'arrêtait à cette instant grognant entre ses dents et marchait les mains dans les poches jusqu'à la cuisine regardant Athéna dos à lui, faisant la cuisine, il s'installait sur la chaise, posant son coude sur la table afin d'y poser sa tête sur sa main;

Mike : Comment peux-tu rester aussi calme, tu ne trouves pas cela dégoûtant qu'il puisse en cette instant même faire.. Aaaargh ! Rien que d'y penser sa m'écoeure, comment peut-il en arriver là, je n'en reviens pas..

Je posait ma main sur ma tête cachant mon visage.

Mike : Bon, ne joue pas les paranos Mike, Rien ne me dit que Cole soit attiré par ce type, il aime les femmes je l'ai vu à l'oeuvre après tout hum.. Maintenant que j'y pense, c'était plutôt elle qui sautait sur lui, mais je n'ai pas été jusqu'à l'espionner non plus.. Non, je suis sur que Cole va remballer ce type, je ne dois pas m'inquiéter à ce sujet.

Athéna : Moi je pense qu'il avait de l'aime, pourquoi se serait-il retrouvé dans un tel état à ton avis, sa s'appelle un coup de foudre et que tu le veuilles ou non Mike, tu dois accepter les choix de ton frère et ne pas le rejeter pour sa différence, de toute façon, s'il aime cette homme, il finira par nous l'avouer, alors je t'en prie, ne fait pas la bêtise de lui tourner le dos si un jour sa arrive.

Mike : Pourquoi est-ce que tu parles comme-ci tu étais sur qu'il aimait ce... Demi-Dieu Athéna.. Je t'en prie tais toi.

Athéna : Qu'est-ce tu peux être têtu.

Elle baissait les yeux continuant de couper ses carottes, elle n'arrêtait pas de penser à Akira et désirait le sauver.. Mike le savait très bien malgré qu'il aimait celle-ci.

Elle arrêtait ce qu'elle faisait en voyant cette petite boule de poils arriver par la fenêtre, elle en fut surprise mais voyant qu'il était innoffensif, elle en fit un sourire amusée, il était si mignon que même lorsqu'il lui prenait de la nourriture elle le laissait faire.

Athéna : Qu'il est mignon.

Elle ricanait voyant qu'il grimpait sur elle pour se blottir entre sa poitrine, elle se retournait pour le montrer à Mike, elle glissait une main sur lui pour le caresser, Mike levait un sourcils voyant cette créature.

Mike : Il a de la chance lui, il peut profiter de toucher ta poitrine sans que tu donnes de gifles, si je pouvais faire pareil sa serait le top.

Elle soupirait.

Athéna : Tu ne penses donc qu'à ça.

Mike : haha je dois avouer, surtout lorsque cela vient de toi.

Athéna se retournait aussi tôt se remettant à cuisiner, elle prenait un morceau de carotte pour donner à la petite créature qui n'était autre que Nomar mais elle ne pouvait pas se douter de qui il était en réalité.

Athéna : Je me demande à qui il appartient, ou peut-être que c'est une créature sauvage ? Je n'en ais jamais auparavant.

Mike se levait pour s'approchait de celle-ci, il se mettait derrière elle collant son corps contre le sien, elle posait délciatement ses lèvres sur son coup.

Mike : Tu n'as cas le garder, il semble bien t'apprécier et semble bien au chaud.

Athéna s'arrêtait, elle tournait le regard vers Mike qui posait ses mains sur ses hanches.

Athéna : Je t'en prie Mike.. Non, ne me force pas à te repousser, tu sais que..

Mike se retira en soupirant.

Mike : Que c'est Akira, oui je sais.. Mais il ne reviendra peut-être jamais Athéna, tu vas l'attendre pendant combien de temps ?

Athéna : Le temps qu'il faudra, je n'abandonnerais pas, c'est ton ami non ? ET c'est par ta faute qu'il est dans cette état.

Elle tournait le regard vers Mike d'un air désolé, elle ne voulait pas dire ce genre de chose.

Athéna : Désolé Mike, je ne le pensais pas.

Mike : Bien sûr que si, sinon tu ne l'aurais pas dit, comment t'en vouloir après tout puisque c'est la vérité, si je me serais rendu directement auprès de Raynor, vous serez encore tout les deux ensembles et tout se passerait pour le mieux pas vrai ? Je me demande, si sa aurait été moi qui aurait à la place de AKira, est-ce que vous aurez tout ça pour me sortir de là également ?

Il glissait les mains dans ses poches commençant à partir.

Athéna : Mike où ut vas ? C'est prêt..

Mike : Je n'ai plus faim.

Il sortait quelque instant dehors, Athéna éteignait le feu et se posait contre le meuble détournait la la tête, elle regardait la petite créature qu'elle caressait aussi tôt.

Athéna : Tu as de la chance toi au moins, tu n'as pas ce genre de soucis hum..

Elle passait sa main sur le haut de son visage tentant de ne pas pleurer.



Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
kerrigan Haiden

avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/08/2011
Localisation : Elle se trouve en ce moment dans la ville Atlantique (près de la cascade, bien cachée).

MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   Dim 30 Sep - 8:52

Il est vrai que je ne lui laissais guère le temps de me répondre, mais je ne désirais pas entendre de réponse négative alors je préférais rapidement exécuter mes désires, parce que je ressens une très forte envie m'envahir, si il m'aurait répondu non à ma proposition, je m'aurais senti très embarrassé et triste, j'espère qu'il ne me détestera pas pour cela.

Avner : Je suis navré pour cela.. Je ne désire pas entendre de réponse négative de votre part, je vous prend au dépourvu sans arrêt, vous allez finir par vous lasser de moi.. Et je ne désire pas cela car mon coeur bat pour vous et pour vous seul.

J'observais ses jambes qui se repliait tout contre lui, j'en faisais donc de même pour avoir un minimum de place, je glissais ma main devant mon visage afin de cacher le fait qu'il me faisait ricaner à agir ainsi, je le trouvais tout simplement adorable, je ne voyais aucun défaut chez cette personne, certainement parce que je l'admire du plus profond de mon être.

Je fus malgré tout surpris par cette question qu'il me posait tout d'un coup, j'en détournait les yeux quelque instant réfléchissant, mais je revenais aussi rapidement vers lui ne voulant pas le quitter des yeux.

Avner : Femme ou homme, je ne vois pas la différence, mon but était de ressentir ce genre de sentiment et j'arrive à le ressentir en ta compagnie, je ne suis pas le Dieu qui a créé l'humanité après tout, je ne suis qu'un Demi-Dieu.

Je posais une main sur mon torse au niveau de mon corps, fermant les yeux.

Avner : Je ne peux choisir les décision de mon coeur, je ne regrette pas que cela soit tomber sur une personne aussi merveilleuse que toi.

Je retirais ma main voyant qu'il se retournait, pourquoi se met-il dos à moi ? Mes paroles l'auront à se point touché ? Serait-il entrain de se cacher pour laisser couler ses larmes, j'en avais chaud au coeur. Mais je fis un sourire puisque se n'était pas le cas, il désirait que je lui lave son dos, ce qui me fit très plaisir, j'en attrapais rapidement l'éponge et m'approchait d'avantage de lui afin de faire ce qu'il ma demandé, je retirais mon sourire puisqu'il me l’interdisait.

Avner : Pourquoi ne puis-je pas sourire alors que cela me fait très plaisir de pouvoir m'occuper de ton corps, je suis près à m'engager à faire de même pour tout ton corps si tu le désires, je ne te déceverais pas pour cela.

Je commençais à poser délicatement l'éponge contre son dos, je frottais doucement pour ne pas abîmé sa peau et prenait bien mon temps afin d'approuver cette instant. Une fois que j'en avais terminé, j'en étais triste, cela avait duré bien trop lentement à mon goût, j'aurais voulu continuer sans même m'arrêter.. Je finissais par lâcher l'éponge et glissait mes mains autour de son corps, je me retrouvais à genoux afin que mes jambes ne lui gêne pas et posait ma tête contre son épaule fermant les yeux.

Avvner : Puis-je tep pose une question.. ? Est-ce que cela te dérange que je te tutois.. Après tout nous nous connaissons d'avantage, mais je peux tout aussi continuer à te vous voyez si cela te dérange.

Je serrais d'avantage son emprise contre moi.

Avner : Puis-je te poser une autre question.. ? Pouvons nous, nous unir l'un à l'autre, je veux parler.. De ce que font les humains entre eux lorsqu'ils s'aiment, j'aimerais beaucoup partager ce moment avec toi.

J'en ouvrais les yeux pour le regarder du coin de l'oeil afin de voir son visage mais surtout sa réaction à cette instant, je ne désire pas l'offenser ni le brusquer.. Se n'est nullement mon intention..




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La souffrance de Laure   

Revenir en haut Aller en bas
 
La souffrance de Laure
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Laure Tograf
» une nouvelle : Laure ... (Val d'Oise)
» Marie-Laure MAHABIR
» Laure Kim Lan Thuong
» Marie-Laure LYSIK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de minelia (forum devenu privé) :: Le continent d'Ombrune :: La citée de l'ombre :: Quartier sud :: Résidences-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit